UP-800F/810F Operation-Manual Supplement FR

TERMINAL DE POINT DE VENTE
SYSTEME DE COMMUNICATION DIRECTE ENTRE ENREGISTREUSES
MODELE
UP-800F
UP-810F
MANUEL D´INSTRUCTIONS
TABLE DES MATIERES
Introduction ·············································································································································3
1 Opération de traitement immédiat ·········································································································4
1. Affichage de messages ·························································································································4
(1) Message affiché pendant une communication de traitement immédiat ············································4
(2) Messages d’erreurs···························································································································5
2. Opération d’ouverture du magasin (mode OPXZ) – machines principale et satellites ···························6
3. Opération de fermeture du magasin (mode OPXZ) – machines principale et satellites·························7
4. Système des employés ··························································································································8
(1) Système d’un fichier centralisé des employés ··················································································8
(2) Système d’un fichier individuel des employés···················································································9
5. Opération d’entrée en communication (affectation d’un employé) (mode REG/mode MGR)···············10
6. Rapport d’entrée en communication d’un employé ··············································································11
7. Sortie du système d’entrée en communication (annulation de l’affectation d’un employé) (mode
REG/mode MGR) ·································································································································12
8. Téléchargement des contenus de la programmation aux machines satellites – machine principale ···13
(1) Téléchargement initial ·····················································································································13
(2) Téléchargement de mise à jour·······································································································14
9. Recherche et mise à jour d’un fichier GLU···························································································17
(1) Système d’un fichier GLU centralisé ·······························································································17
(2) Système d’un fichier GLU individuel ·······························································································17
10. Contrôle d’un stock de PLU/EAN ·········································································································18
11. Appel des consignations d’opérations (T-LOG)····················································································19
12. Contrôle des données PLU/EAN ··········································································································20
13. Fonction de changement d’un prix ·······································································································22
14. Contrôle des données d’un client ·········································································································22
15. Communication avec une imprimante à distance (en option)······························································23
16. Réacheminement des données d’impression·······················································································24
2 Rapports regroupés et individuels ······································································································25
1. Modes d’exploitation·····························································································································25
2. Rapports regroupés – machine principale et machine principale de sauvegarde ································26
(1) Procédure pour l’établissement d’un rapport ··················································································26
(2) Liste de rapports regroupés (SYSTEME DE LECTURE ET DE REMISE A ZERO) ·······················27
3. Rapports individuels – machine principale, machine principale de sauvegarde et machines
satellites················································································································································29
(1) Procédure pour l’établissement d’un rapport ··················································································29
(2) Liste de rapports individuels (LECTURE ET REMISE A ZERO)·····················································30
4. Rapports de remise à zéro dans un système sans fichier de sauvegarde ···········································32
5. Rapport d’un employé ··························································································································33
(1) Système d’un fichier centralisé des employés ················································································33
(2) Système d’un fichier individuel des employés·················································································34
6. Rapport d’un caissier····························································································································35
7. Rapports qui peuvent être établis lorsque la fonction de déclaration obligatoire de liquidités/
chèques (CCD) est autorisée ···············································································································36
8. Opération d’effacement d’une remise à zéro (modes X1/Z1 et X2/Z2) – machine principale ··············37
3 Programmation du système IRC (communication directe entre enregistreuses)···························38
1. Réglage des numéros de machines – machines principale et satellites ··············································38
2. Réglage des numéros terminaux (numéros de machines IRC) pour les machines satellites ··············39
3. Réglage initial pour la machine principale et création/ mise à jour de la liste principale ······················40
(1) Réglage du numéro terminal pour la machine principale et création de la liste principale ·············40
(2) Suppression d’une machine de la liste principale ···········································································41
4. Désignation du terminal pour servir en tant que machine principale de sauvegarde – machine
principale ··············································································································································42
1
5. Désignation pour autoriser ou interdire la fonction de réessai du système lorsqu’une erreur de
transmission se produit – machines principale et satellites··································································43
6. Choix pour rechercher d’abord la machine principale ou une satellite pour un code PLU/EAN –
machine satellite···································································································································44
7. Lecture des contenus de la programmation IRC – machines principale et satellites ···························45
8. Programmation pour l’imprimante à distance ·······················································································47
(1) Programmation de base pour l’imprimante à distance – machines principale et satellites ·············47
(2) Programmation optionnelle pour l’imprimante à distance – machines principale et satellites ········49
9. Programmation pour le poste de travail du directeur (MWS) – machines principale et satellites·········51
(1) Programmation d’un numéro terminal·····························································································51
(2) Programmation de la durée d’attente······························································································52
(3) Programmation du numéro de la passerelle ···················································································52
10. Lecture des contenus de la programmation du poste de travail du directeur (MWS) – machines
principale et satellites ···························································································································53
4 Système de sauvegarde ·······················································································································54
1. Comment fonctionne le système de sauvegarde IRC ··········································································54
2. Déclaration de la machine principale····································································································55
(1) Lorsque la machine principale tombe en panne – Déclaration de la machine principale à la
machine principale de sauvegarde ·································································································55
(2) Lorsque la machine principale de sauvegarde tombe en panne – Déclaration de la machine
principale de sauvegarde à la machine principale ··········································································57
3. Déclaration de reprise ··························································································································58
(1) Lorsque la machine principale retrouve sa condition normale – Déclaration de reprise à la
machine principale de sauvegarde ·································································································58
(2) Lorsque la machine principale de sauvegarde retrouve sa condition normale – Déclaration
de reprise à la machine principale ··································································································60
5 Reprise en cas d’une erreur ·················································································································61
1. Opération de suppression manuelle·····································································································61
(1) Procédure de suppression manuelle ······························································································61
(2) Liste des articles d’une suppression manuelle ···············································································62
2. Fonction de réessai du système···········································································································63
(1) Lorsque la fonction de réessai du système est interdite ·································································63
(2) Lorsque la fonction de réessai du système est autorisée ·······························································64
6 DONNEES TECHNIQUES DE BASE POUR LAN ·················································································65
2
Introduction
Le système de communication directe entre enregistreuses (IRC) UP-800F/UP-810F se compose d’une
machine principale et de jusqu’à 31 machines satellites qui sont toutes interconnectées par le réseau local
(LAN) pour permettre une transmission de données entre elles. Ce système permet au directeur d’exercer
un contrôle centralisé sur l’ensemble des machines satellites par l’intermédiaire de la machine principale.
LAN
Machine principale
Machine satellite
Machine satellite
31 machines satellites max.
• Une des machines satellites peut être utilisée en tant que machine principale de sauvegarde.
NOTA
Une carte RAM supplémentaire, UP-S04MB2, doit être installée dans la machine principale et, si
possible, dans chaque machine satellite.
3
1 Opération de traitement
immédiat
1. Affichage de messages
(1) Message affiché pendant une communication de traitement
immédiat
1) Le message montré ci-dessous est affiché sur l’écran de la machine principale qui est engagée
dans une transmission IRC.
Ex.:
SENDING DATA
NOTA
Le message ci-dessus est aussi affiché sur l’écran de la machine satellite qui est engagée dans
une transmission de remise à zéro du système.
2) Le numéro de machine de la machine satellite communiquant avec la machine principale est
affiché sur l’écran de la machine principale après le démarrage d’une transmission IRC.
Ex.:
000022
Dans ce cas, le numéro de machine de la machine satellite est “000022”.
4
(2) Messages d’erreurs
Lorsqu’une erreur se produit, un message d’erreur correspondant est affiché.
Pour effacer un message d’erreur, appuyez sur la touche L.
Pour les messages d’erreurs, voyez le tableau ci-dessous.
Liste des messages d’erreurs
Messages d’erreurs
(implicites)
Description
RETRY
• Ce message vous demande de réessayer de communiquer avec la machine
BUSY
• La machine destinataire est occupée.
CODE NOT FREE
• L’employé spécifié est entré en communication avec une autre machine.
avec laquelle la communication n’a pas réussie.
• Le code GLU introduit est en train d’être utilisé.
LACKING MEMORY
• La mémoire du code GLU ou du fichier apparenté est insuffisante.
LINE ERROR
• Erreur de transmission
MOTOR LOCK
• L’imprimante à distance ne fonctionne pas correctement.
NO AUTHORITY
• L’employé qui a introduit un code GLU n’a pas été autorisé.
NON RESET
• Téléchargement initial de IRC avant une remise à zéro.
BACKUP DOWN?
• La machine principale de sauvegarde ne répond pas à la demande.
MASTER DOWN?
• La machine principale de répond pas à la demande.
OFF LINE
• Erreur de mise hors ligne de l’imprimante à distance.
POWER OFF
• La machine destinataire est mise hors circuit.
T-LOG FULL
• La mémoire intermédiaire de consignation des opérations (T-LOG) est pleine.
TYPE ERROR
• Le fichier dans la machine principale et celui dans la machine satellite ne sont
pas du même type.
UNDEFINED CODE
• Le code de l’employé spécifié ne se trouve pas dans la liste principale.
• Le code GLU introduit n’est pas répertorié.
ENTRY ERROR
• L’entrée efffectuée n’est pas valable.
5
2. Opération d’ouverture du magasin (mode OPXZ) –
machines principale et satellites
Lorsque l’opération d’ouverture du magasin est effectuée à la machine principale, le système IRC est
ouvert. Le Terminal de Point de Vente peut envoyer une instruction AT par ce travail. Cette fonction contrôle
un modem, mais n’a pas de fonction de contrôle sur un enregistrement et T-LOG (consignation des
opérations). La procédure pour l’opération d’ouverture du magasin est expliquée ci-après.
Sélectionnez “OPEN STORE” à partir de la fenêtre du mode
OPXZ et appuyez sur la touche e.
NOTA
• Vous pouvez aussi effectuer l’opération d’ouverture du magasin à chaque machine satellite.
• L’opération d’ouverture du magasin ne peut être effectuée sur aucune machine dont le numéro
terminal n’a pas encore été programmé.
• Si une erreur de transmission se produit lorsqu’une opération d’ouverture du magasin est en
train d’être effectuée, l’opération d’ouverture du magasin est considérée comme s’étant
normalement achevée si la fonction de réessai du système* a été désactivée par
programmation. Lorsque la machine principale a été programmée pour autoriser la fonction de
réessai du système, elle affichera le numéro de machine de la machine satellite qui a
rencontrée cette erreur. La sélection du numéro de la machine affiché invitera à l’opération de
réessai d’ouverture du magasin.
* Pour la fonction de réessai du système, voyez les pages 63–64.
6
3. Opération de fermeture du magasin (mode OPXZ) –
machines principale et satellites
Lorsque l’opération de fermeture du magasin est effectuée à la machine principale, le système IRC est
fermé. Le Terminal de Point de Vente peut envoyer une instruction AT par ce travail. Cette fonction contrôle
un modem, mais n’a pas de fonction de contrôle sur un enregistrement et T-LOG (consignation des
opérations). La procédure pour l’opération de fermeture du magasin est expliquée ci-après.
Sélectionnez “CLOSE STORE” sur la fenêtre du mode OPXZ et
appuyez sur la touche e.
NOTA
• Vous pouvez aussi effectuer l’opération de fermeture du magasin à chaque machine satellite.
• Lorsque l’opération de fermeture du magasin est réalisée, les données restant dans les
mémoires intermédiaires des consignations d’opérations (T-LOG) de toutes les machines
satellites sont rassemblées par la machine principale.
• Si une erreur de transmission se produit pendant l’opération de fermeture du magasin,
l’opération est considérée comme s’étant normalement achevée si la fonction de réessai du
système* a été désactivée par programmation. Lorsque la machine principale a été
programmée pour autoriser la fonction de réessai du système, elle affichera le numéro de
machine de la machine satellite qui a rencontrée cette erreur. La sélection du numéro de la
machine affiché invitera à l’opération de réessai de fermeture du magasin.
* Pour la fonction de réessai du système, voyez les pages 63–64.
7
4. Système des employés
Dans le système IRC, les deux types suivants de systèmes de fichiers pour employés sont disponibles: un
système centralisé et un système individuel. Dans le système de fichier centralisé, la machine principale
gère les données de transactions des employés à l’intérieur du système IRC. Dans le système de fichier
individuel, chaque machine gère les données de transactions de ses employés.
Pour choisir le type de système pour employés, consultez votre revendeur SHARP autorisé.
(1) Système d’un fichier centralisé des employés
Système d’un fichier centralisé des employés – sans la fonction d’employés superposés
Dans ce système, chaque fichier d’employés est sous le contrôle centralisé de la machine principale et la
programmation pour des employés ne doit être effectuée uniquement qu’à la machine principale. Lorsqu’un
employé entre en communication avec une machine satellite, une communication entre la machine satellite
et la machine principale commencera. Vous pouvez établir un rapport qui répertorie les employés entrés en
communication. (Pour plus de détails sur les rapports d’entrée en communication des employés, voyez la
page 11.)
Système d’un fichier centralisé des employés
– avec la fonction d’employés superposés et sans fichiers de sauvegarde des employés superposés
Dans ce système, chaque fichier d’employés superposés est sous le contrôle centralisé de la machine
principale et la programmation pour des employés ne doit être effectuée qu’à la machine principale.
Lorsqu’un employé entre en communication avec une machine satellite, une communication entre la
machine satellite et la machine principale commencera.
Lorsque l’employé sort du système, les données de l’employé superposé sont transférées à la machine
principale et sauvegardées dans son fichier d’employés superposés.
Système d’un fichier centralisé des employés
– avec la fonction d’employés superposés et les fichiers de sauvegarde des employés superposés
Dans ce système, chaque fichier d’employés superposés est sous le contrôle centralisé de la machine
principale et la programmation pour des employés ne doit être effectuée qu’à la machine principale. La
circulation des données acheminées diffère selon que l’employé est entré en communication ou pas avec la
même machine satellite que celle utilisée pour une opération précédente. (Les données qui circulent dans le
système comprennent non seulement les données de l’employé mais aussi les données GLU. Dans la
figure de la page suivante, la circulation des données GLU est omise.)
8
1) Lorsque l’employé est entré en communication avec une machine autre que celle utilisée dans son
opération précédente:
Dans ce cas, les données de l’employé superposé sont envoyées de la machine principale à la machine
satellite (transfert des données d’un employé superposé).
2) Lorsque l’employé est entré en communication avec la même machine satellite que celle utilisée dans
son opération précédente:
Dans cas, aucun transfert de données ne se produit entre la machine principale et la machine satellite, mais
les données mémorisées dans le fichier de sauvegarde de la machine satellite sont rappelées. Cela permet
une recherche plus rapide des données que dans le cas de 1) ci-dessus.
Dans les deux cas, les données de l’employé
superposé sont sauvegardées dans le fichier
des employés superposés ainsi que dans le
fichier de sauvegarde des données des
employés superposés de la machine satellite
lors de l’opération d’annulation d’une entrée en
communication.
Que le système d’un fichier centralisé
d’employés soit utilisé avec ou sans fichier de
sauvegarde d’employés superposés, le fichier
d’employés superposés de la machine
principale peut de toute manière accéder à
partir de n’importe quelle machine dans le
système IRC.
Machine principale
Fichier
d’employés
superposés
1)
Machine satellite
Fichier de sauvegarde
d’employés
superposés
Fichier
d’employés
superposés
NOTA
Machine satellite
2)
• Pour choisir si votre système devrait avoir ou pas la fonction d’employés superposés, et s’il
devrait avoir ou pas des fichiers de sauvegarde d’employés superposés, consultez votre
revendeur SHARP autorisé.
• Pour utiliser la fonction d’employés superposés dans le système IRC, la fonction d’employés
superposés doit être autorisée pour toutes les machines principale et satellites.
(2) Système d’un fichier individuel des employés
Dans ce système, chaque fichier d’employés est sous le contrôle d’une machine satellite et vous
devez effectuer une programmation pour les employés à chaque machine satellite. Même si un
employé programmé entre en communication avec une machine satellite, une communication avec la
machine principale ne commencera pas.
Le fichier d’employés superposés dans une machine satellite ne peut être accessible que par la
machine satellite elle-même. Les données dans les fichiers des employés de toutes les machines
satellites seront rassemblées par la machine principale chaque fois qu’un rapport de regroupement est
établi.
9
5. Opération d’entrée en communication (affectation
d’un employé) (mode REG/mode MGR)
L’opération d’entrée en communication est conçue pour affecter un employé à une machine (machine
satellite/machine principale) et lui permettre d’effectuer des opérations d’enregistrements sur cette machine.
Si un employé entre avec succès en communication sur une machine, son code d’employé apparaîtra sur
l’affichage à cristaux liquides de la machine.
Procédure d’entrée en communication
(Cette procédure est la même que celle pour l’affectation d’un employé à une machine autonome.)
Affectation d’un employé
• Pour le système de clé d’employé sans contact:
Placez une clé de l’employé correspondant dans le commutateur pour employés.
* La clé d’employé sans contact est optionnelle.
• Pour le système de clé d’entrée d’un employé:
Appuyez sur la touche d’entrée de l’employé correspondant sur le clavier.
• Pour le système de clé d’employé WMF (en option):
Insérez la clé de l’employé WMF correspondant dans le commutateur pour employés WMF.
* La clé d’employé WMF n’est pas un produit SHARP.
• Pour le système d’entrée d’un code:
Introduisez le code de l’employé correspondant et appuyez sur la touche ˚.
Si un code secret est programmé, la fenêtre contextuelle du code secret s’ouvrira. Introduisez le code
secret et appuyez sur la touche e.
NOTA
NOTA
• L’opération d’entrée en communication ne peut être effectuée que pour un seul employé à la
fois.
• Chaque employé qui est programmé dans le système peut entrer en communication avec
n’importe quelle machine satellite. (Système d’un fichier centralisé des employés)
• Lorsqu’un employé est entré en communication avec une machine en utilisant une clé
d’employé sans contact, il ne pourra pas entrer en communication avec n’importe quelle autre
machine placée dans le système, jusqu’à ce qu’il soit sorti du système d’entrée en
communication de la machine initiale. (Système d’un fichier centralisé des employés)
• Si un employé qui est entré en communication avec une machine dans le système en utilisant
un système de clé d’entrée d’un employé ou un système d’entrée d’un code, entre en
communication avec n’importe quelle autre machine dans le système, il ou elle sortira
automatiquement du système de la machine originale. (Système d’un fichier centralisé des
employés)
• Dans le cas d’un dérangement, la condition d’entrée en communication peut être annulée à la
machine principale. (Veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé pour plus de détails.)
Votre Terminal de Point de Vente peut permettre un système d’employé + caissier au lieu du
système en cours (système d’employé seulement). Si vous désirez changer de système, veuillez
consulter votre revendeur SHARP autorisé.
Affectation d’un caissier (Système d’employé + caissier)
• Pour le système de clé d’entrée d’un caissier:
Appuyez sur la touche du caissier correspondant sur le clavier.
• Pour le système d’entrée d’un code:
Introduisez le code du caissier correspondant et appuyez sur la touche j.
Si un code secret est programmé, la fenêtre contextuelle du code secret s’ouvrira. Introduisez
le code secret et appuyez sur la touche e.
* Pour plus de détails sur l’opération d’entrée en communication, voyez “Affectation d’un
employé” dans la section “Préparatifs pour des entrées” du Manuel d’Instructions de UP-800F/
UP-810F.
10
6. Rapport d’entrée en communication d’un employé
Le rapport d’entrée en communication d’un employé peut être effectué à la machine principale. Ce rapport
est utilisé pour savoir sur quelles machines les employés sont entrés en communication.
Procédure pour l’établissement d’un rapport
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “READING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre READING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE READING apparaîtra.
4. Sélectionnez “SIGN ON CLERK” et appuyez sur la touche
e.
La fenêtre OUTPUT TO apparaîtra.
5. Sélectionnez “DISPLAY” ou “REPORT PRINTER” et appuyez
sur la touche e.
Exemple d’impression (machine principale)
PGM2
SIGN ON
NAME
CLERK0001
CLERK0002
CLERK0003
CODE
0001
0002
0003
M–No.
000123
000234
000001
Nom de l’employé, code de l’employé, N° de la machine
avec laquelle l’employé est entré en communication.
11
7. Sortie du système d’entrée en communication
(annulation de l’affectation d’un employé) (mode
REG/mode MGR)
L’opération de sortie d’une entrée en communication est conçue pour annuler l’affectation d’un employé à
une machine et terminer son opération d’enregistrement.
L’opération de sortie d’une entrée en communication à une machine (machine principale ou satellite) ne
peut être réalisée que pour les employés qui sont entrés en communication avec cette machine et ne sont
pas au milieu de l’entrée d’un enregistrement.
Procédure d’annulation d’une entrée en communication
• Pour le système de clé d’employé sans contact:
Retirez la clé de l’employé sans contact.
* La clé d’employé sans contact est optionnelle.
• Pour le système de clé d’entrée d’un employé:
Appuyez sur la même touche d’entrée de l’employé sur laquelle vous avez appuyé pour une entrée en
communication.
• Pour le système de clé d’employé WMF (en option):
Retirez la clé de l’employé WMF.
* La clé d’employé WMF n’est pas un produit SHARP.
• Pour le système d’entrée d’un code:
Appuyez sur la touche ˚.
NOTA
NOTA
• L’opération de sortie d’une entrée en communication ne peut être effectuée que pour un seul
employé à la fois.
• Si un employé entre en communication avec une machine alors qu’un autre employé est déjà
entré en communication avec cette machine en utilisant le système de clé d’entrée d’un
employé ou le système d’entrée d’un code, l’employé préexistant sortira automatiquement du
système à moins qu’il ou elle ne soit déjà à mi-parcours de l’entrée d’un article.
• Si l’opération de sortie d’une entrée en communication pour le système de clé d’employé sans
contact est effectuée pendant que l’employé correspondant est encore à mi-parcours de
l’entrée d’un enregistrement, l’opération s’achève automatiquement.
Votre Terminal de Point de Vente peut permettre un système d’employé + caissier au lieu du
système en cours (système d’employé seulement). Si vous désirez changer de système, veuillez
consulter votre revendeur SHARP autorisé.
Procédure pour la sortie d’un caissier
• Pour le système de clé d’entrée d’un caissier:
Appuyez sur la même touche d’entrée du caissier sur laquelle vous avez appuyé pour une
entrée en communication.
• Pour le système d’entrée d’un code:
Appuyez sur la touche j.
12
8. Téléchargement des contenus de la programmation
aux machines satellites – machine principale
Lorsque vous avez terminé la programmation à la machine principale, vous pouvez répartir les données
prépositionnées de la machine principale à toutes les machines satellites ou seulement à celles souhaitées
dans le système IRC.
(1) Téléchargement initial
Pour la mise en place initiale du système IRC, suivez la procédure de téléchargement ci-dessous.
Lorsque les données prépositionnées dans la machine principale sont transférées à chaque machine
satellite, les données préréglées existantes dans les machines satellites, s’il y en a, sont effacées.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “INITIAL D/L” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INITIAL D/L apparaîtra.
3. Si vous désirez répartir tous les fichiers de données
prépositionnées de la machine principale aux machines
satellites, sélectionnez “ALL PGM” et appuyez sur la touche
e. Si vous désirez répartir un fichier individuel de données
prépositionnéees, sélectionnez l’article de données
correspondant et appuyez sur la touche e.
Si c’est nécessaire, introduisez la plage des codes appropriés.
La fenêtre MACHINE No apparaîtra.
4. Si vous désirez télécharger les données prépositionnées à
toutes les machines satellites, sélectionnez “ALL” et appuyez
sur la touche e. Si vous désirez télécharger les données à
certaine(s) machine(s) satellite(s) seulement, sélectionnez
“MACHINE SELECT” et appuyez sur la touche e. Dans ce
cas, la fenêtre MACHINE SELECT s’ouvrira.
Déplacez le curseur sur le(s) numéro(s) de machine(s)
correspondant(s), sélectionnez “YES” et appuyez sur la
touche c.
NOTA
Vérifiez les contenus de la programmation de toutes les machines satellites dans le système
IRC ayant reçues les données prépositionnées.
13
(2) Téléchargement de mise à jour
Pour la mise à jour des données prépositionnées pour le système IRC, suivez la procédure de
téléchargement ci-dessous. Les données prépositionnées dans la machine principale sont
téléchargées à chaque machine satellite sans annuler les données prépositionnées existantes.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “MAINTE.D/L” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre MAINTE.D/L apparaîtra.
3. Sélectionnez un article de données prépositionnées pour la
mise à jour et appuyez sur la touche e.
Introduisez une plage de codes appropriés, si c’est nécessaire.
La fenêtre MACHINE No apparaîtra.
4. Si vous désirez télécharger les données prépositionnées à
toutes les machines satellites, sélectionnez “ALL” et appuyez
sur la touche e. Si vous désirez télécharger les données à
certaine(s) machine(s) satellite(s) seulement, sélectionnez
“MACHINE SELECT” et appuyez sur la touche e. Dans ce
cas, la fenêtre MACHINE SELECT s’ouvrira.
Déplacez le curseur sur le(s) numéro(s) de machine(s)
correspondant(s), sélectionnez “YES” et appuyez sur la
touche c.
14
Liste des travaux de téléchargements (mode PGM2)
Travaux de téléchargements
Description
Article
INITIAL D/L
DEPT
Données prépositionnées de rayons
(Duplication des
DIRECT KEY
Données prépositionnées de touches de rayons/PLU pour les
données prépositionnées
avec effacement des
rayons/PLU directs
PLU/EAN
données existantes)
Données prépositionnées de PLU/EAN, PLU de liaison,
condiments, lancement, repas assortis, conversion de PLU,
caisses à claire-voie et textes d’informations PLU
PLU MENU KEY
Données prépositionnées de la touche de menus PLU
LINK PLU
Données prépositionnées de PLU de liaison
CONDIMENT
Données prépositionnées de PLU de condiments
PLU CONVERT
Données prépositionnées de conversion de EAN/ITF PLU
CRATE
Données prépositionnées PLU de caisses à claire-voie
PROMOTION
Données prépositionnées de lancements
COMBO MEAL
Données prépositionnées de repas assortis
EAN NON-PLU
Données du format de codification de EAN non-PLU
PRESS CODE
Données du format de codification d’annonce EAN
PLU INFORMATION
Données prépositionnées d’un texte d’informations PLU
TRANSACTION
Données prépositionnées de transactions
TRAINING PRESET
Données prépositionnées d’un texte de formation et d’un
CLERK
Données prépositionnées de la clé d’un employé sans contact
employé/N° d’un caissier en formation
et du prépositionnement d’un employé
CASHIER
Données prépositionnées d’un caissier (Seulement pour le
MANAGER
Données prépositionnées du directeur
DATE/TIME
Date, heure
OPTION
Autres données prépositionnées
MESSAGE
Données prépositionnées d’un message
FUNC. MENU KEY
Données prépositionnées de la touche des menus de fonction
DEVICE CONFIG
Données prépositionnées de la configuration du dispositif
TAX
Données prépositionnées de taxes
CUSTOMER PRESET
Données prépositionnées d’un client
NAME & ADDRESS
Données prépositionnées d’un nom et d’une adresse
ONLINE PRESET
Données prépositionnées en direct
INLINE PRESET
Données prépositionnées en ligne
ALL PGM
Toutes les données prépositionnées sur le mode PGM
système caissier + employé)
excepté les données prépositionnées en ligne et la
configuration du dispositif
MAINTENANCE D/L
DEPT
Données prépositionnées de rayons
(Duplication des
DEPT PRICE
Données prépositionnées des prix de rayons
données prépositionnées
PLU/EAN
Données prépositionnées de PLU/EAN, PLU de liaison,
condiments, lancement, repas assortis, conversion de PLU,
seulement)
caisses à claire-voie et textes d’informations PLU
PLU/EAN PRICE
Données prépositionnées de prix PLU/EAn
LINK PLU
Données prépositionnées de PLU de liaison
CONDIMENT
Données prépositionnées de PLU de condiments
CRATE
Données prépositionnées PLU de caisses à claire-voie
PROMOTION
Données prépositionnées de lancements
COMBO MEAL
Données prépositionnées de repas assortis
PLU INFORMATION
Données prépositionnées d’un texte d’informations PLU
TRANSACTION
Données prépositionnées de transactions
15
NOTA
16
• Le fichier de PLU/EAN (INITIAL D/L et MAINTENANCE D/L) ne comprend pas les données
d’un stock.
• Le fichier OPTION comprend les données suivantes:
Prépositionnement de fonctions optionnelles, condition d’annulation EAN, prépositionnement
d’une balance, ventes spéciales, omission du zéro, disposition d’un rapport general, disposition
d’un rapport de transfert, disposition d’un rapport d’employe, rapport horaire, rapport d’un
regroupement, alarme du tiroir, durée de sauvegarde de l’écran, client, programme de contrôle
d’un client, point de prime, table de remboursements de points de primes et données
prépositionnées de la touche automatique.
• Le fichier MESSAGE comprend les données suivantes:
Texte d’un logotype, texte d’un groupe de rayons, texte d’un groupe de PLU, descripteur de
monnaies, texte d’impression de validation, texte au bas d’une fiche, nom du prestataire,
message sur l’addition de divertissements, texte d’une fiche texte d’un groupe horaire de PLU
et message de défilement pour l’affichage à pôle.
• Le fichier DEVICE CONFIG comprend les données suivantes:
Imprimante de la bande de détails quotidiens, imprimante des reçus, imprimante des fiches,
imprimante de rapports et imprimante de cuisine N° 1 ~ N° 9.
• Le fichier PLU/EAN (INITIAL D/L et MAINTENANCE D/L) comprend les données
prépositionnées de PLU de LIAISON.
• Un téléchargement initial de toutes les données prépositionnées (ALL PGM) ne devra pas être
effectué lorsque des totaux existent dans le système. (Les totalisateurs de la machine satellite
réceptrice seront effacés.)
• L’exécution de travaux de téléchargements individuels provoquera une erreur de non-remise à
zéro lorsque des données sur les ventes existent dans la machine satellite.
9. Recherche et mise à jour d’un fichier GLU
Dans le système IRC, les deux types suivants d’un système d’attribution de fichiers GLU sont disponibles:
un système centralisé et un système individuel.
Pour le choix du type de système de fichier GLU, veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé.
(1) Système d’un fichier GLU centralisé
Dans ce système, le fichier GLU existe seulement dans la machine principale. Toutes les machines
satellites dans le système IRC peuvent accéder au fichier GLU se trouvant dans la machine principale pour
un enregistrement.
Le fichier GLU est sollicité par les machines satellites dans les buts suivants:
• Nouvelle commande ou commande renouvelée
• Entrée d’un payement ou achèvement temporaire
• Impression d’une addition (note)
• Impression d’une fiche
• Transfert d’une addition (note)/totalisation d’additions (notes)
• Quote-part d’une addition (note)
• Instruction (commande) d’un client
Il y a deux types de transmission de données GLU:
1) Les données du GLU sont transmises de la machine principale à une machine satellite pour la
recherche d’un fichier GLU (dans le cas d’une nouvelle commande/commande renouvelée). Dans
ce cas, le compteur de réserve* GLU est conservé à la machine principale.
* Le compteur de réserve conserve certains enregistrements des fichiers GLU pour éviter une
erreur de “LACKING MEMORY” (mémoire insuffisante) dans une opération d’achèvement.
2) Les données du GLU sont transmises d’une machine satellite à la machine principale pour
l’achèvement d’une opération (dans le cas de l’entrée d’un payement ou d’un achèvement
temporaire).
Les données transmises de la machine satellite sont immédiatement sauvegardées dans le fichier
de réception temporaire de données GLU, puis mises à jour dans le fichier GLU de la machine
principale. Dans ce cas, le compteur de réserve des données GLU est effacé de la machine
principale.
Si une machine satellite recherche le fichier GLU dans la machine principale ou demande à la machine
principale de mettre le fichier à jour, la machine principale de sauvegarde effectue la même procédure que
celle utilisée par la machine principale.
(2) Système d’un fichier GLU individuel
Dans ce système, la machine principale et les machines satellites ont leurs propres fichiers GLU et les
recherchent pour effectuer un enregistrement. Par conséquent, aucune communication de traitement
immédiat concernant des données GLU ne sera effectuée.
17
10. Contrôle d’un stock de PLU/EAN
Dans le système IRC, les deux systèmes suivants pour le contrôle d’un stock de PLU/EAN sont disponibles:
un système centralisé et un système individuel.
Pour le choix du type de système de contrôle d’un stock de PLU/EAN, veuillez consulter votre revendeur
SHARP autorisé.
Système centralisé
Les données préréglées d’un stock ne sont mémorisées que dans la machine principale. Les données d’un
stock dans chaque machine satellite doivent être nulles avant qu’une entrée de PLU/EAN ne soit effectuée.
Lorsque le rapport d’un regroupement est créé, les données du stock dans les machines satellites
respectives sont regroupées dans le fichier du stock de la machine principale et elles y sont calculées.
Les données du stock calculées à la machine principale sont affichées ou imprimées, et les données du
stock dans chaque machine satellite sont en même temps remises à zéro.
Système individuel
La machine principale et les machines satellites ont leurs propres données de stocks préréglées. Lorsque le
rapport d’un regroupement est créé, les données du stock dans la machine principale et les machines
satellites sont regroupées et affichées ou imprimées.
NOTA
18
Dans le système individuel, le regroupement n’affecte pas les données du stock dans la machine
principale.
11. Appel des consignations d’opérations (T-LOG)
Toutes les données de transactions en mode REG dans chaque machine satellite sont sauvegardées dans
sa mémoire intermédiaire T-LOG. Un appel T-LOG est un système de rassemblement des données dans
lequel la machine principale rassemble les données provenant des mémoires intermédiaires T-LOG se
trouvant dans les machines satellites.
Une demande pour un appel T-LOG est émise de la machine satellite vers la machine principale lorsque le
nombre d’enregistrements des données dans sa mémoire intermédiaire T-LOG dépasse un nombre
prédéterminé.
Dès que la machine principale détecte une telle demande, elle commence à rassembler les données des
mémoires intermédiaires T-LOG. Après le rassemblement des données d’une machine satellite, la machine
principale attend pendant une durée préréglée et commence le rassemblement des données à partir d’une
autre machine satellite. Dans un appel T-LOG, les données transmises à la machine principale sont
mémorisées dans le fichier correspondant.
La circulation des données dans un appel T-LOG est montrée ci-dessous.
Machine
principale
(4)
(1)
Machine satellite A
(2)
(3)
(5)
Machine satellite B
Machine satellite C
Machine satellite D
Séquence d’un appel (Voyez la figure ci-dessus.)
(1) La machine satellite A fait une demande d’appel.
(2) La machine principale détecte la demande et commence à collecter les données T-LOG de la
machine satellite A.
(3) Les données T-LOG sont envoyées à la machine principale.
(4) Après réception des données T-LOG de la machine satellite A, la machine principale attend
pendant une durée préréglée.
(5) La machine principale détecte une demande provenant d’une autre machine satellite (B, C ou D)
et commence à l’interroger.
Vous pouvez spécifier sur le mode PGM2 si la fonction d’entrée d’une machine satellite est interdite (LOCK)
ou autorisée (CONTINUE) lorsque la mémoire intermédiaire T-LOG est pleine.
Si elle est interdite, un message d’erreur “T-LOG FULL” sera affiché et vous ne serait pas autorisé à faire
une entrée, quelle qu’elle soit, sur le mode REG/MGR à la machine satellite.
Si elle est autorisée, vous pourrez continuer à effectuer des entrées, mais vous ne pourrez pas sauvegarder
les données introduites. Même si des données sont introduites après que la mémoire intermédiaire T-LOG
est devenue pleine, les données précédentes sauvegardées dans le fichier ne seront pas effacées.
NOTA
• Si la mémoire intermédiaire T-LOG est presque pleine, un message d’avertissement apparaîtra
sur l’affichage de la machine satellite.
• Pour la programmation si l’entrée d’un enregistrement est verrouillée ou pas lorsque le fichier
T-LOG est plein, voyez “Choix d’une fonction 2” de la section “Choix de fonctions optionnelles”
dans le Manuel d’Instructions de UP-800F/UP-810F.
• Pour un appel T-LOG entre la machine principale et MWS, veuillez consulter votre revendeur 19
SHARP autorisé.
12. Contrôle des données PLU/EAN
Dans le système IRC, les deux systèmes suivants pour le contrôle des données PLU/EAN sont disponibles:
un système centralisé et un système individuel.
Lors du choix du système de contrôle des données PLU/EAN, veuillez consulter votre revendeur autorisé
SHARP.
Système centralisé
Les données sur les ventes PLU/EAN sont contrôlées centralement par la machine principale. Les données
sur les ventes PLU/EAN qui sont temporairement mémorisées dans la mémoire intermédiaire T-LOG d’une
machine satellite sont envoyées à la machine principale par un appel T-LOG.
Système individuel
La machine principale et les machines satellites contrôlent individuellement leurs propres données sur les
ventes PLU/EAN. Des rapports sur les ventes de PLU/EAN peuvent être individuellement produits à chaque
machine. Un regroupement de données sur les ventes PLU/EAN peut être réalisé en créant un rapport
PLU/EAN regroupé à la machine principale.
NOTA
La fonction de formation permet à l’opérateur d’une machine satellite de régler le prix unitaire, le
rayon associé et de choisir la suppression ou la non-suppression d’un article dont le code est
non défini dans le fichier PLU/EAN, et d’enregistrer l’opération sur le mode de formation. (Pour
plus d’informations sur la fonction de formation, voyez le Manuel d’Instructions de UP-800F/UP810F.)
Si la machine satellite n’a pas de fichier EAN dynamique, les données portées sur l’article EAN
qui ont été réglées en utilisant la fonction de formation, sont mémorisées dans le fichier principal
PLU/EAN pour la mise à jour du fichier.
Si la machine satellite a un fichier EAN dynamique, les données sont mémorisées dans le fichier
EAN dynamique pour mettre le fichier à jour.
Les données qui ont été réglées en utilisant la fonction de formation sur le mode d’entraînement
à une machine satellite sont aussi mémorisées dans sa mémoire intermédiaire T-LOG.
Pour la circulation des données, voyez les figures suivantes.
(1) Dans le cas où la machine principale et les machines satellites n’ont pas de fichiers EAN dynamiques:
Machine principale
Machine satellite
Enregistrement par la
Mise à jour fonction de formation
Fichier principal
PLU/EAN
Appel/mise à jour de T-LOG
Fichier principal
PLU/EAN
Mémoire intermédiaire T-LOG
20
Sauvegarde
(2) Dans le cas où la machine principale a un fichier EAN dynamique, mais que les machines satellites n’en
ont pas:
Machine principale
Machine satellite
Mise à jour
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier EAN
dynamique
Enregistrement par la
Mise à jour fonction de formation
Mise à jour des fichiers
principaux PLU/EAN
des machines satellites
Fichier principal
PLU/EAN
Sauvegarde
Mémoire intermédiaire T-LOG
Appel de T-LOG
(3) Dans le cas où la machine principale ainsi que les machines satellites ont des fichiers EAN dynamiques:
Machine principale
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier EAN
dynamique
Machine satellite
Mise à jour Mise à jour des fichiers
principaux PLU/EAN
des machines satellites
A ce moment, tous les fichiers
EAN dynamiques dans le
système IRC sont effacés.
Appel de T-LOG
Mise à jour
Enregistrement par la
fonction de formation
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier EAN
dynamique
Sauvegarde
Mémoire intermédiaire T-LOG
21
13. Fonction de changement d’un prix
Lorsque le prix d’un article PLU/EAN est modifié à une machine (machine principale ou satellite), son fichier
principal PLU/EAN ou le fichier PLU/EAN dynamique est mis à jour par les données du nouveau prix (prix
unitaire et rayon associé). Immédiatement après cela, les nouvelles données sont automatiquement
distribuées à toutes les autres machines pour mettre à jour les fichiers principaux PLU/EAN ou les fichiers
PLU/EAN dynamiques qui contiennent le code de l’article.
Les données sur un article EAN dont le prix a été modifié sur une machine satellite sont aussi mémorisées
dans la mémoire intermédiaire T-LOG de la machine satellite. Les données mémorisées dans la mémoire
intermédiaire T-LOG sont collectées par un appel de T-LOG à la machine principale pour mettre à jour son
fichier principal PLU/EAN ou le fichier EAN dynamique.
Pour plus d’informations sur la fonction de changement d’un prix, voyez le Manuel d’Instructions de UP800F/UP-810F.
Pour la circulation des données, voyez les figures suivantes.
• Dans le cas où le prix est changé à la machine principale:
Machine principale
Machine satellite
Enregistrement par la fonction
de changement d’un prix
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier EAN
dynamique
Distribution automatique de
données de mise à jour à
toutes les machines satellites
Fichier EAN
dynamique
Mémoire intermédiaire T-LOG
• Dans le cas où le prix est changé à une machine satellite:
Machine principale
Machine satellite
Distribution automatique de
données de mise à jour à la
machine principale et à toutes
les autres machines satellites
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier principal
PLU/EAN
Fichier EAN
dynamique
Fichier EAN
dynamique
Appel de T-LOG
et mise à jour
NOTA
Mise à
jour
Données de
changement de prix
(prix unitaires et
rayons associés)
Sauvegarde
Mémoire intermédiaire T-LOG
Si une erreur de transmission survient pendant une distribution automatique de données de
mise à jour à d’autres machines, après le changement d’un prix en utilisant la fonction de
changement d’un prix à une machine, le numéro de machine du terminal qui est l’origine de
l’erreur et le type d’erreur seront imprimés sur la machine qui envoie. Dans ce cas, la fonction de
réessai du système peut être utilisée si elle est autorisée. (Pour la fonction de réessai du
système, voyez à la pages 63–64.)
14. Contrôle des données d’un client
22
Dans le système IRC, les données du client sont centralisées et contrôlées par la machine principale. Les
données du client, qui sont temporairement mémorisées dans la mémoire intermédiaire T-LOG d’une
machine satellite, sont envoyées à la machine principale par un appel de T-LOG et contrôlées par la
machine principale. (Pour plus d’informations sur un appel T-LOG, voyez la page 19.)
15. Communication avec une imprimante à distance (en option)
Lorsqu’une imprimante à distance est comprise dans le système en ligne, les données d’instructions sont
délivrées à l’imprimante à distance selon son affectation.
L’imprimante à distance, appelée aussi imprimante de cuisine, est utilisée pour imprimer la totalité ou une
partie des données introduites dans la machine. L’imprimante à distance peut aussi être utilisée dans un
endroit autre qu’une cuisine.
Si une imprimante à distance est affectée à un rayon ou un PLU, les informations sur le rayon ou le PLU
sont délivrées à l’imprimante à distance lorsque l’on appuie sur la touche ı ou f ou lorsque l’opération
est achevée à un terminal.
Les données qui peuvent être délivrées à une imprimante à distance sont les suivantes:
1) Texte d’un article
2) Quantité*
3) Prix unitaire*/Prix*
4) Montant*
5) Code du PLU/rayon*
6) Texte disponible*
7) Nombre de clients*
* Une impression ou non est sélectionnable.
Seconde imprimante à distance (sauvegarde)
Une seconde imprimante à distance peut être affectée à chaque imprimante à distance pour une
sauvegarde automatique.
Si une erreur se produit pendant que des données sont délivrées à une imprimante à distance, les données
seront délivrées à la seconde imprimante à distance qui lui est affectée.
Si une erreur se produit pendant que des données sont délivrées à la seconde imprimante à distance, les
données seront délivrées à l’imprimante pour reçus du terminal.
Jusqu’à deux imprimantes à distance peuvent être préréglées pour une impression de données sur chaque
article (PLU ou rayon).
Si deux imprimantes sont préréglées pour imprimer des données sur chaque article, les données sont
simultanément délivrées aux deux imprimantes.
Si l’une des ces imprimantes rencontre une erreur, les données seront délivrées à son imprimante de
sauvegarde.
Si l’imprimante de sauvegarde rencontre une erreur, un reçu est imprimé.
NOTA
• Pour la programmation des imprimantes à distance, voyez les pages 47–50.
• Une entrée de caisses à claire-voie n’est pas délivrée à une imprimante à distance.
23
16. Réacheminement des données d’impression
Dans les contextes d’utilisation d’un restaurant ou d’autres endroits similaires, chaque terminal n’a pas
besoin d’une imprimante extérieure (imprimante d’additions, imprimante de validation ou imprimante de
cuisine).
Une imprimante extérieure raccordée au moyen du câble RS-232 peut être utilisée en commun par deux ou
davantage de machines UP-800F/UP-810F.
Diagramme du réacheminement des données d’impression
Circulation des données de réacheminement
Données d’impression (1)
UP-800F/UP-810F
Imprimante extérieure
Données d’impression (1)
UP-800F/UP-810F
Circulation normale
des données
Données
d’impression (2)
UP-800F/UP-810F
Imprimante extérieure
Données de réacheminement au diagramme de l’imprimante incorporée
UP-810F
Sortie à l’imprimante
incorporée
via LAN
24
UP-800F/UP-810F
via le câble RS-232
2 Rapports regroupés et
individuels
Ce système peut établir deux types de rapports sur des ventes: des rapports regroupés (rapports pour
toutes les machines ou pour des machines spécifiées dans le système) et des rapports individuels (rapports
pour une machine individuelle). A la machine principale, vous pouvez obtenir des rapports regroupés pour
toutes les machines ou pour des machines satellites spécifiées, ainsi que des rapports pour la machine
principale elle-même. A chaque machine satellite, vous pouvez obtenir des rapports individuels de la
machine satellite.
1. Modes d’exploitation
Mode X1/Z1: Rapports de lectures (X1) et de remises à zéro (Z1) sur des ventes quotidiennes.
Mode X2/Z2: Rapports de lectures (X2) et de remises à zéro (Z2) de regroupements périodiques.
Mode OPXZ: Rapports de lectures (X) et de remises à zéro (Z) sur les ventes quotidiennes d’un
employé/caissier individuel.
25
2. Rapports regroupés – machine principale et machine
principale de sauvegarde
(1) Procédure pour l’établissement d’un rapport
Pour établir des rapports variés, utilisez la procédure suivante en vous référant à la liste des rapports
regroupés dans les pages suivantes.
1. Introduisez le mode d’exploitation requis (OPXZ, X1/Z1 ou
X2/Z2) à partir de la fenêtre de sélection du mode.
2. Selon vos besoins, sélectionnez “SYSTEM READING” ou
“SYSTEM RESETTING” et appuyez sur la touche e.
3. Sélectionnez le type de rapport que vous désirez établir et
appuyez sur la touche e ou introduisez le N° (2 chiffres) du
type de rapport correspondant montré sur l’affichage. En
sélectionnant un article indiqué entre parenthèses sur l’écran
d’ouverture et en appuyant sur la touche e, vous pouvez
sauter jusqu’à la liste du rapport recherché. (Si le type du
rapport désiré n’est pas répertorié sur l’affichage, faites défiler
vers le haut ou vers le bas l’écran d’affichage avec les
touches de défilement.)
4. Si vous avez besoin d’introduire des données pour établir un
rapport, suivez les instructions données sur l’affichage
concernant une entrée.
La fenêtre MACHINE No. apparaîtra.
5. Si vous désirez établir un rapport de toutes les machines du
système, sélectionnez “ALL” et appuyez sur la touche e. Si
vous désirez établir un rapport pour des machines spécifiées,
sélectionnez “MACHINE SELECT” et appuyez sur la touche
e. Dans ce cas, la fenêtre MACHINE SELECT s’ouvrira.
Déplacez le curseur sur le numéro de la machine,
sélectionnez “YES” et appuyez sur la touche c.
La fenêtre OUTPUT TO apparaîtra.
6. Sélectionnez “DISPLAY” ou “REPORT PRINTER” et appuyez
sur la touche e.
26
(2) Liste de rapports regroupés (SYSTEME DE LECTURE ET DE
REMISE A ZERO)
Type de rapport
Description
Modes d’exploitation
Données requises/Remarques
OPXZ X1/Z1 X2/Z2
Rapport général
-
X1,Z1
X2,Z2
Rapport sur des rayons groupés
-
X1
X2
Rapport sur un groupe de rayons
individuels
Rapport sur la totalité des groupes
de rayons
-
X1
X2
-
X1
X2
Rapport sur des ventes PLU/EAN
sur une plage spécifiée
-
X1,Z1
PLU PICKUP
COMBO SALES
Rapport de codes PLU/EAN recueilli
Rapport sur des ventes assorties de
PLU
-
X1,Z1
X1
COMBO PICKUP
Rapport sur des ventes assorties de
codes recueillis
Rapport de PLU/EAN sur un rayon
spécifié
Rapport de PLU/EAN sur un groupe
individuel
Rapport sur la totalité des groupes
PLU/EAN
Rapport sur un stock de PLU/EAN
-
X1
-
X1,Z1
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
-
Rapport sur un stock de PLU/EAN
recueilli
Rapport sur les 20 meilleures ventes
de PLU par montant des ventes
Rapport sur les 20 meilleures vente
de PLU par la quantité des ventes
Rapport sur des ventes nulles de
PLU/EAN
Rapport sur des ventes nulles de
PLU/EAN par rayon spécifié
Rapport sur un stock minimum de
PLU/EAN
-
X1
-
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
-
Rapport sur des ventes de
PLU/EAN par catégorie de prix
Totalité des groupes de PLU par
rapport horaire
-
X1
X2
-
X1,Z1
-
Rapport sur des opérations
Rapport sur le total en caisse
Rapport sur des ventes à la commission
Rapport sur des taxes
Rapport du chef de salle
-
X1
X1
X1
X1
X1
X2
X2
X2
X2
-
GENERAL
<DEPARTMENT>
DEPT./GROUP
DEPT. IND. GROUP
DEPT. GROUP TOTAL
<PLU>
PLU
PLU BY DEPT.
PLU IND. GROUP
PLU GROUP TOTAL
PLU STOCK
PLU STOCK PICKUP
PLU TOP 20
PLU ZERO SALES
PLU MINIMUM STOCK
PLU PRICE CATEGORY
PLU HOURLY GROUP
<TRANSACTION>
TRANSACTION
TL-ID
COMMISSION SALES
TAX
CHIEF
Code du rayon
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
N° du groupe de rayons (1 à 17)
X2,Z2 Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2,Z2 Code de PLU/EAN recueilli
X2
Code du PLU
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2
Code de PLU/EAN recueilli
X2,Z2 Code du rayon
N° du groupe de PLU/EAN
Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code des PLU/EAN recueillis
Code du rayon
Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Catégorie de prix de PLU/EAN
Plage horaire
27
Type de rapport
Description
Modes d’exploitation
Données requises/Remarques
OPXZ X1/Z1 X2/Z2
<PERSONNEL>
ALL CLERK
IND. CLERK
ALL CASHIER
IND. CASHIER
Rapport sur l’ensemble des employés
Rapport sur un employé individuel
Rapport sur l’ensemble des
caissiers
Rapport sur un caissier individuel
EMPLOYEE
Rapport d’un employé
-
-
EMP. ADJUSTMENT
Rapport sur l’ajustement d’un
employé
-
-
EMP. ACTIVE STATUS
Rapport sur la condition active d’un
employé
-
-
EMP. OVER TIME
Rapport sur les heures
supplémentaires d’un employé
-
-
Rapport horaire (sur une plage
spécifiée)
Rapport horaire (totalité)
Rapport sur un total net quotidien
Rapport sur le % du coût du travail
Rapport sur des GLU
-
X1
-
X1,Z1
X1
X1,Z1
Rapport sur des GLU par un
employé
Rapport d’un solde
Rapport sur des additions (notes)
Rapport sur des ventes à un client
-
X1,Z1
-
X1
X1,Z1
-
CUSTOMER SALES 1
Rapport 1 sur des ventes à un client
(Seulement les détails)
-
-
CUSTOMER SALES 2
Rapport 2 sur des ventes à un client
(Détails/montant et total)
-
-
CUSTOMER BY AMT
Rapport sur des ventes à un client
(sur une plage de ventes spécifiée)
Rapport d’un crédit d’achats à un
client (Rapport sur un non
payement du client)
Rapport sur l’instruction d’un client
-
-
-
-
-
-
Rapport regroupé 1
Rapport regroupé 2
-
X1,Z1
<OTHERS>
HOURLY
DAILY NET
LABOR COST%
GLU
GLU BY CLERK
BALANCE
BILL
CUSTOMER SALES
CHARGE ACCOUNT
CUSTOMER ORDERING
STACKED REPORT
28
X,Z
-
X1,Z1
X1,Z1
X1,Z1
X,Z
X1,Z1
X2,Z2
X2,Z2
X2,Z2 Seulement pour le système de
caissier + employé
X2,Z2 Code du caissier
Seulement pour le système de
caissier + employé
X2,Z2 Code de l’employé
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code de l’employé
X2
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code de l’employé
X2
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2,Z2 Code de l’employé
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
-
Plage horaire
X2,Z2
Code du GLU
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Seulement pour le système de
fichier GLU centralisé
Seulement pour le système de
fichier GLU centralisé
X2
Code du client
X2
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code du client
Z2
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code du client
Z2
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Plage des ventes à un client
X2
X2
X2,Z2 Code d’instruction du client
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2,Z2
3. Rapports individuels – machine principale, machine
principale de sauvegarde et machines satellites
(1) Procédure pour l’établissement d’un rapport
Pour établir des rapports variés, utilisez la procédure suivante en vous référant à la liste des rapports
individuels dans les pages suivantes.
1. Introduisez le mode d’exploitation requis (OPXZ, X1/Z1 ou
X2/Z2) à partir de la fenêtre de sélection du mode.
2. Selon vos besoins, sélectionnez “READING” ou
“RESETTING” et appuyez sur la touche e.
3. Sélectionnez le type de rapport que vous désirez établir et
appuyez sur la touche e ou introduisez le N° (2 chiffres) du
type de rapport correspondant montré sur l’affichage. En
sélectionnant un article indiqué entre parenthèses sur l’écran
d’ouverture et en appuyant sur la touche e, vous pouvez
sauter jusqu’à la liste du rapport recherché. (Si le type du
rapport désiré n’est pas répertorié sur l’affichage, vous
pouvez faire défiler vers le haut ou vers le bas l’écran
d’affichage avec les touches de défilement.)
4. Si vous avez besoin d’introduire des données pour établir un
rapport, suivez les instructions données sur l’affichage
concernant une entrée.
La fenêtre OUTPUT TO apparaîtra.
5. Sélectionnez “DISPLAY” ou “REPORT PRINTER” et appuyez
sur la touche e.
NOTA
Selon vos réglages IRC pour les articles (système de fichiers des employés, etc.) nécessitant la
sélection de fichiers centralisés ou individuels, les types de rapports émissibles varient. Pour
plus de détails, veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé.
29
(2) Liste de rapports individuels (LECTURE ET REMISE A ZERO)
Type de rapport
Description
Modes d’exploitation
Données requises/Remarques
OPXZ X1/Z1 X2/Z2
Rapport général
-
X1,Z1
X2,Z2
Rapport sur des rayons groupés
-
X1
X2
Rapport sur un groupe de rayons
individuels
Rapport sur la totalité des groupes
de rayons
-
X1
X2
-
X1
X2
Rapport sur des ventes PLU/EAN
sur une plage spécifiée
-
X1,Z1
PLU PICKUP
COMBO SALES
Rapport de codes PLU/EAN recueilli
Rapport sur des ventes assorties de
PLU
-
X1,Z1
X1
COMBO PICKUP
Rapport sur des ventes assorties de
codes recueillis
Rapport de PLU/EAN sur un rayon
spécifié
Rapport de PLU/EAN sur un groupe
individuel
Rapport sur la totalité des groupes
PLU/EAN
Rapport sur un stock de PLU/EAN
-
X1
-
X1,Z1
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
-
Rapport sur un stock de PLU/EAN
recueilli
Rapport sur les 20 meilleures ventes
de PLU par montant des ventes
Rapport sur les 20 meilleures vente
de PLU par la quantité des ventes
Rapport sur des ventes nulles de
PLU/EAN
Rapport sur des ventes nulles de
PLU/EAN par rayon spécifié
Rapport sur un stock minimum de
PLU/EAN
-
X1
-
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
X2
-
X1
-
Rapport sur des ventes de
PLU/EAN par catégorie de prix
Totalité des groupes de PLU par
rapport horaire
-
X1
X2
-
X1,Z1
-
Rapport sur des opérations
Rapport sur le total en caisse
Rapport sur des ventes à la commission
Rapport sur des taxes
Rapport du chef de salle
-
X1
X1
X1
X1
X1
X2
X2
X2
X2
-
GENERAL
<DEPARTMENT>
DEPT./GROUP
DEPT. IND. GROUP
DEPT. GROUP TOTAL
<PLU>
PLU
PLU BY DEPT.
PLU IND. GROUP
PLU GROUP TOTAL
PLU STOCK
PLU STOCK PICKUP
PLU TOP 20
PLU ZERO SALES
PLU MINIMUM STOCK
PLU PRICE CATEGORY
PLU HOURLY GROUP
<TRANSACTION>
TRANSACTION
TL-ID
COMMISSION SALES
TAX
CHIEF
30
Code du rayon
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
N° du groupe de rayons (1 à 17)
X2,Z2 Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2,Z2 Code de PLU/EAN recueilli
X2
Code du PLU
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2
Code de PLU/EAN recueilli
X2,Z2 Code du rayon
N° du groupe de PLU/EAN
Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Code du PLU/EAN recueillis
Code du rayon
Code du PLU/EAN
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Catégorie de prix de PLU/EAN
Plage horaire
Type de rapport
Description
Modes d’exploitation
Données requises/Remarques
OPXZ X1/Z1 X2/Z2
<PERSONNEL>
ALL CLERK
Rapport sur l’ensemble des employés
-
X1,Z1
IND. CLERK
Rapport sur un employé individuel
X,Z
X1,Z1
ALL CASHIER
Rapport sur l’ensemble des
caissiers
Rapport sur un caissier individuel
-
X1,Z1
X,Z
X1,Z1
Rapport horaire (sur une plage
spécifiée)
Rapport horaire (totalité)
Rapport sur un total net quotidien
Rapport sur des GLU
-
X1
-
X1,Z1
X1,Z1
Rapport sur des GLU par un
employé
Rapport sur des soldes
Rapport sur l’instruction d’un client
-
X1,Z1
-
X1
-
Rapport regroupé 1
Rapport regroupé 2
Bande de détails quotidiens
électronique
-
X1,Z1
X,Z
X1,Z1
IND. CASHIER
<OTHERS>
HOURLY
DAILY NET
GLU
GLU BY CLERK
BALANCE
CUSTOMER ORDERING
STACKED REPORT
E. JOURNAL
X2,Z2 Seulement pour le système de
fichier d’un employé individuel
X2,Z2 Seulement pour le système de
fichier d’un employé individuel
X2,Z2 Seulement pour le système de
caissier + employé
X2,Z2 Code du caissier
Seulement pour le système de
caissier + employé
-
Plage horaire
X2,Z2
Code du GLU
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
Seulement pour le système d’un
fichier GLU individuel
Seulement pour le système d’un
fichier GLU individuel
X2
X2,Z2 Code d’instruction du client
(La plage peut être spécifiée en
introduisant les codes de
démarrage et d’achèvement.)
X2,Z2
-
31
4. Rapports de remise à zéro dans un système sans
fichier de sauvegarde
Dans un système qui n’a pas de fichier de sauvegarde et qui a été programmé de manière à verrouiller
automatiquement les machines satellites après une remise à zéro, lorsqu’un rapport de remise à zéro
générale, de remise à zéro horaire, de remise à zéro des caissiers ou de remise à zéro de totaux nets
quotidiens est réalisé, les données se trouvant dans les machines satellites concernées ne sont pas
effacées. En ce cas, les machines satellites seront verrouillées après une remise à zéro, et aucune entrée
n’y sera autorisée sur le mode REG/MGR.
L’établissement d’un même rapport de remise à zéro dans une condition de verrouillage imprimera un
symbole de copie sur le rapport.
Les machines satellites peuvent être déverrouillées en établissant un rapport de remise à zéro regroupé à la
machine principale ou par annulation manuelle des mémoires sur les ventes effectuées par les machines
satellites.
Votre revendeur peut programmer s’il y a ou non des fichiers de sauvegarde et si les machines satellites
sont verrouillées ou non. Pour plus de détails, consultez votre revendeur SHARP autorisé.
32
5. Rapport d’un employé
Comme il est mentionné plus haut (voir la page 8), il existe deux systèmes pour un rassemblement des
données sur les ventes par un employé: un système centralisé et un système individuel.
(1) Système d’un fichier centralisé des employés
Dans ce système, les données sur les opérations d’un employé dans chaque machine satellite seront
transmises à la machine principale chaque fois que cet employé quitte le système. Vous ne pouvez
établir un rapport sur un employé individuel pour chaque machine satellite. A la machine principale,
vous pouvez établir des rapports regroupés de l’ensemble des employés et d’un employé individuel.
A chaque machine satellite, vous pouvez établir des rapports de regroupement d’un employé
individuel.
Si une opération de remise à zéro pour un rapport Z regroupé d’un employé individuel est établi à une
machine satellite où un employé est entré en communication, les données sur l’opération ayant été
traitée par l’employé ou le caissier seront aussi ajoutées et imprimées.
Si un rapport Z de l’ensemble des employés est établi à la machine principale alors qu’un employé est
entré en communication avec une machine satellite, ces données sur les ventes de l’employé seront
exclues du rapport et une opération de remise à zéro pour l’employé ne pourra être réalisée.
Exemple d’un rapport de l’ensemble des employés dans le système d’un fichier d’employés
centralisé (machine principale)
N° de la machine
N° consécutif
Date
000123 #0107 22/07/2008
CLERK0001
19:03 [0001]
Compteur de remise à zéro
Heure
Mode du rapport
Type de rapport
Z1
CLERK STOP
ALL CLERK
CLK#0001
ORDER TL
CLERK0001
115.25
CLK#0002
ORDER TL
CLERK0002
63.75
Code de l’employé
Nom de l’employé
Données sur l’employé N° 0001
Données sur l’employé N° 0002
(Si le rapport est effectué avec l’employé N° 2 entré
en communication avec une machine satellite, les
données sur l’employé ne seront pas imprimées.)
CLERK START
NOTA
Pour des informations détaillées sur des articles de rapports, voyez le Manuel d’Instructions UP800F/UP-810F.
33
(2) Système d’un fichier individuel des employés
Dans ce système, vous pouvez établir des rapports X ou Z regroupés de l’ensemble des employés ou
d’un employé individuel à la machine principale seulement. A chaque machine, vous pouvez établir un
rapport X ou Z sur des opérations faites par un employé individuel ou par un caissier affecté à cette
machine.
Si le système n’a pas de fichier de sauvegarde, l’employé pour qui un rapport Z a été établi n’est pas
autorisé à effectuer des enregistrements sur le mode REG. Cette condition, dans laquelle des
enregistrements réalisés par l’employé sont interdits, est annulée lorsque ses données sur les ventes
sont regroupées et remises à zéro à la machine principale ou lorsque les données sur les ventes sont
annulées manuellement. (Pour une opération d’effacement manuelle, voyez les pages 61 ~ 62.)
Lorsqu’un rapport X ou Z pour l’employé évincé est établi à nouveau, le symbole COPY sera imprimé
sur le rapport, comme il est montré ci-dessous. (Ce symbole COPY n’apparaîtra pas lorsque le
système a un fichier de sauvegarde.)
Exemple d’un rapport de l’ensemble des employés dans le système d’un fichier d’employés
individuel (machine principale)
000123 #0162 23/07/2008
CLERK0001
12:46 [0002]
Z1
000001 OK
ALL CLERK
COPY
CLK#0001
ORDER TL
CHK/CG
6.80
COPY
CLK#0002
ORDER TL
CHK/CG
NOTA
34
Symbole de copie
CLERK0001
115.25
CLERK0002
18.60
Symbole de copie
38.20
• Pour sélectionner si votre système doit avoir un fichier de sauvegarde, consultez votre
revendeur SHARP autorisé.
• Pour le réglage de l’annulation des données d’une remise à zéro individuelle au moment de la
remise à zéro d’un regroupement des totaux quotidiens, veuillez consulter votre revendeur
SHARP autorisé.
6. Rapport d’un caissier
La méthode de gestion des fichiers d’un caissier dans le système IRC emploie un système non centralisé
ou individuel. Un caissier qui est affecté à une machine peut effectuer des enregistrements et d’autres
opérations à cette machine. Dans ce système, vous pouvez établir des rapports X ou Z regroupés pour un
caissier individuel ou pour l’ensemble des caissiers à la machine principale seulement. A chaque machine,
vous pouvez établir un rapport X ou Z individuel sur des opérations effectuées par le(s) caissier(s) affecté(s)
à cette machine.
Si le système n’a pas de fichier de sauvegarde, le caissier pour qui un rapport Z a été établi n’est pas
autorisé à effectuer des enregistrements sur le mode REG. Cette condition, dans laquelle des
enregistrements réalisés par le caissier sont interdits, est annulée lorsque ses données sur les ventes sont
regroupées et remises à zéro à la machine principale ou lorsque les données sur les ventes sont annulées
manuellement. (Pour une opération d’effacement manuelle, voyez les pages 61–62.)
Lorsqu’un rapport X ou Z pour le caissier évincé est établi à nouveau, le symbole COPY sera imprimé sur le
rapport. (Ce symbole COPY n’apparaîtra pas lorsque le système a un fichier de sauvegarde.)
Lorsque le système a un fichier de sauvegarde, les données dans le fichier de sauvegarde et celles dans le
fichier des ventes sont totalisées pour un regroupement.
NOTA
• Les explications données ci-dessus s’appliquent lorsque le système de caissiers est utilisé en
plus du système des employés. Pour une sélection du système caissier + employé ou employé
seulement, veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé.
• Pour le réglage de l’annulation des données d’une remise à zéro individuelle au moment de la
remise à zéro d’un regroupement des totaux quotidiens, veuillez consulter votre revendeur
SHARP autorisé.
35
7. Rapports qui peuvent être établis lorsque la fonction
de déclaration obligatoire de liquidités/chèques
(CCD) est autorisée
Chaque machine peut être programmée pour autoriser la fonction de déclaration obligatoire de liquidités/
chèques (CCD). Cette fonction contraint l’opérateur à introduire le montant des liquidités/chèques dans le
tiroir juste avant qu’un rapport Z d’employé/caissier individuel ou qu’un rapport général ne soit imprimé.
Pour établir un rapport Z général dans le cas d’une fonction de déclaration obligatoire de liquidités/chèques
(CCD), les deux conditions suivantes doivent être appliquées.
1) Si CCD DATA (données CCD) n’est pas introduit dans la machine principale et que la machine
principale est inclue dans un rendez-vous avec le numéro d’une machine, l’ensemble des rapports
de regroupements sur le mode X1/Z1 ne sera pas exécuté.
2) Si CCD DATA (données CCD) n’est pas introduit dans une machine satellite, l’ensemble des
rapports de regroupements ne sera pas exécuté.
Dans le cas du système d’un fichier d’employés individuels, vous n’avez pas besoin d’effectuer une entrée
CCD à la machine principale avant la création d’un rapport de regroupement. Le rapport établi comprendra
les données regroupées des entrées CCD qui ont été faites pour établir des rapports individuels.
A moins que des entrées CCD n’aient été effectuées à la machine principale et à toutes les machines
satellites dans le système IRC pour établir des rapports individuels, vous ne pouvez pas créer un rapport de
regroupement à la machine principale.
Vous ne pouvez pas créer certains types de rapports conformément au tableau ci-dessous. (Pour plus de
détails sur cette fonction, voyez le Manuel d’Instructions UP-800F/UP-810F.)
Liste de rapports regroupés dans le cas d’un système d’affectation du fichier d’un employé
individuel (à la machine principale)
Type de rapport
Programmation
d’une entrée CCD
Employé/Caissier
Rapport d’un employé/
caissier individuel
X
Z
Rapport général
X
Z
Autres rapports
X
Z
Non-obligatoire
Par employé/caissier
Par terminal (par changement)
*
*
: L’établissement d’un rapport n’est pas autorisé.
: L’établissement d’un rapport est autorisé.
* : Des entrées CCD peuvent être effectuées à la machine principale et à toutes les machines satellites pour autoriser
l’établissement d’autres rapports individuels correspondants.
NOTA
36
• Pour plus de détails sur l’entrée de chaque CCD, voyez le Manuel d’Instructions de la UP800F/UP-810F.
• Pour le choix du type de déclaration liquidités/chèques obligatoire, veuillez consulter votre
revendeur SHARP autorisé.
8. Opération d’effacement d’une remise à zéro (modes
X1/Z1 et X2/Z2) – machine principale
Même lorsqu’une machine a été programmée pour ne pas autoriser des entrées après une remise à zéro
totale de tous les articles ou qu’elle n’a pas été programmée pour autoriser automatiquement une opération
d’annulation de la mémoire d’une remise à zéro individuelle au moment d’une remise à zéro générale du
total quotidien d’un regroupement, vous pouvez déverrouiller la machine par l’intermédiaire d’une opération
d’effacement de la remise à zéro, de manière à faire redémarrer des entrées.
1. Introduisez le mode X1/Z1 ou X2/Z2 à partir de la fenêtre de
sélection du mode.
2. Sélectionnez “RESET CLEAR” (effacement d’une remise à
zéro) et appuyez sur la touche e.
La fenêtre MACHINE No apparaîtra.
3. Si vous désirez déverrouiller l’ensemble des machines
entrées dans le système, sélectionnez “ALL” et appuyez sur
la touche e. Si vous désirez déverrouiller des machines
spécifiques, sélectionnez “MACHINE SELECT” (sélection de
machines) et appuyez sur la touche e. Dans ce cas, la
fenêtre MACHINE SELECT s’ouvrira.
Déplacez le curseur sur le(s) numéro(s) de machine(s)
correspondant(s), sélectionnez “YES” et appuyez sur la
touche c.
37
3 Programmation du système
IRC (communication directe
entre enregistreuses)
Pour faire démarrer la programmation IRC, mettez tout d’abord les machines se trouvant dans le système
IRC sous tension et placez-les sur le mode PGM2. Les procédures de programmation pour la machine
principale et les machines satellites sont expliquées ci-dessous.
Pour le réglage de votre système IRC, veuillez vous assurer de consulter votre revendeur SHARP autorisé.
1. Réglage des numéros de machines – machines
principale et satellites
Avant la programmation, il est nécessaire d’attribuer des numéros de machine à la machine principale et
aux machines satellites.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “TERMINAL” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre TERMINAL apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “MACHINE#”.
Introduisez un numéro de machine et appuyez sur la touche
c.
Numéro de machine: jusqu’à 6 chiffres (0 ~ 999999)
5. Répétez les étapes 1 à 4 pour toutes les machines se
trouvant dans le système IRC.
NOTA
38
• Dans un réseau IRC, chaque numéro de machine doit être unique. N’utilisez pas le même
numéro pour deux ou davantage de machines.
• Assurez-vous de régler tout d’abord les machines satellites pour permettre le téléchargement
du prépositionnement de traitement immédiat de la machine principale aux machines satellites.
2. Réglage des numéros terminaux (numéros de
machines IRC) pour les machines satellites
Pour le réglage de votre système IRC, veuillez vous assurer de consulter votre revendeur SHARP autorisé.
Il est supposé que vos terminaux IRC ont déjà été réglés pour des opérations de traitement immédiat.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “IP ADDRESS 4”.
Introduisez un numéro de terminal (0 ~ 254) et appuyez sur la
touche c.
[Pour la programmation de la fonction de SYSTEM RETRY
(réessai du système) et de LOOKUP ORDER (instruction
pour une recherche), voyez les pages 43 ~ 44.]
5. Répétez les étapes 1 à 4 pour toutes les machines se
trouvant dans le système IRC.
NOTA
• Des numéros terminaux doivent être attribués à la machine principale et à chaque machine
satellite se trouvant dans le système IRC.
(Pour le réglage du numéro terminal de la machine principale, voyez le paragraphe suivant.)
• Si un réseau IRC contient deux ou davantage de machines ayant le même numéro terminal,
les communications IRC ne pourront être réalisées correctement. Chaque numéro terminal doit
être unique.
• Le numéro terminal doit se trouver dans une plage de 1 à 254.
• Si le numéro terminal “000” est programmé pour une machine, il sera placé sur le mode OFF
LINE et ne pourra participer à des communications IRC.
39
3. Réglage initial pour la machine principale et
création/mise à jour de la liste principale
Pour le réglage de votre système IRC, veuillez vous assurer de consulter votre revendeur SHARP autorisé.
(1) Réglage du numéro terminal pour la machine principale et
création de la liste principale
Une liste principale ne peut être créée que sur la machine principale prédésignée.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Introduisez un numéro terminal (0 ~ 254) pour la machine
principale dans la ligne “IP ADDRESS 4” et effectuez la
programmation pour BMA MACHINE No*, la fonction
SYSTEM RETRY* et LOOKUP ORDER*, puis appuyez sur la
touche e.
La fenêtre MASTER LIST apparaîtra.
[* Pour la programmation de BMA MACHINE No, la fonction
de SYSTEM RETRY (réessai du système) et de LOOKUP
ORDER (instruction pour une recherche), voyez les pages 42
~ 44.]
5. Introduisez le numéro terminal (1 ~ 254) pour une machine
dans le système IRC et appuyez sur la touche e.
La ligne du numéro de la machine apparaîtra.
6. Introduisez le numéro de machine (1 ~ 999999) de la
machine et appuyez sur la touche e.
7. Répétez les étapes 5 à 6 pour toutes les machines se
trouvant dans le système IRC.
Appuyez sur la touche c pour compléter la liste principale.
40
NOTA
• Les numéros terminaux et les numéros de machines de la machine principale et des machines
satellites doivent être introduits dans la liste principale pour des communications IRC.
• Les numéros terminaux et les numéros de machines de jusqu’à 32 machines (une principale et
31 satellites) peuvent être introduits dans la liste principale.
• Le numéro terminal devra se trouver dans une plage allant de 1 à 254 et le numéro de la
machine dans une plage de 1 à 999999.
• Aucune machine satellite ne peut effectuer de communications de traitement immédiat, à
moins que son numéro terminal et son numéro de machine ne soient présents dans la liste
principale.
• Si un numéro de machine existant déjà dans la liste principale est introduit, une erreur d’entrée
se produira même lorsque le numéro terminal correspondant n’existe pas dans la liste.
• Même si un ensemble de numéros terminaux et de machines qui existe dans la liste principale
est introduit, aucune erreur ne se produira (la liste restera inchangée).
(2) Suppression d’une machine de la liste principale
Pour annuler un numéro terminal de la liste principale, procédez de la manière suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” sur le mode PGM2 et appuyez sur la touche e. La fenêtre SETTING
apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e. La fenêtre INLINE CONFIG
apparaîtra.
4. Appuyez sur la touche c. La fenêtre MASTER LIST apparaîtra.
5. Introduisez le numéro terminal devant être annulé et appuyez sur la touche D.
6. La machine vous demandera: ”ARE YOU SURE?” (Etes-vous sûr ?). Si vous êtes certain de cette
annulation, sélectionnez “YES”. Dans le cas contraire, sélectionnez “NO”.
7. Appuyez sur la touche c pour compléter la liste principale.
NOTA
• Vous pouvez annuler n’importe quel numéro terminal qui se trouve dans la liste principale.
• L’annulation de la machine principale de la liste principale interdira à toutes les demandes des
machines satellites d’être envoyées.
41
4. Désignation du terminal pour servir en tant que machine
principale de sauvegarde – machine principale
Vous pouvez affecter une machine satellite à la fonction de machine principale de sauvegarde. Si la
machine principale tombe en panne pendant une opération de vérification d’un client, la machine de
sauvegarde se chargera d’effectuer les fonctions de la machine principale.
Un numéro de machine de 1 à 999999 peut être introduit.
L’introduction d’un zéro interdira la fonction de machine principale de sauvegarde dans le système IRC.
Cette affectation peut être faite dans la fenêtre de INLINE CONFIG de la machine principale.
Pour déterminer si votre système IRC doit avoir une machine principale de sauvegarde ou pas, veuillez
consulter votre revendeur SHARP autorisé.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “BMA MACHINE”.
Introduisez le numéro de machine du terminal servant en tant
que machine principale de sauvegarde et appuyez sur la
touche c.
• Pour déterminer quelle machine satellite devra être choisie
pour BMA MACHINE No, veuillez consulter votre revendeur
SHARP autorisé.
NOTA
42
Les fonctions de DECLARATION sur le mode PGM2 permettent à la machine principale de
sauvegarde ou à la machine principale de déclarer servir en tant que machine principale lorsque
la machine principale ou la machine principale de sauvegarde tombe en panne, et d’informer les
machines satellites de la machine principale ou de la machine principale de sauvegarde de la
reprise de l’exploitation.
Si la machine principale et la machine principale de sauvegarde communiquent mutuellement
sans problème, il ne sera pas nécessaire d’effectuer une “déclaration de la machine principale” à
la machine principale ou à la machine principale de sauvegarde. Sinon, la communication entre
elles sera interrompue.
Pour les détails sur ces fonctions, voyez “Déclaration de la machine principale” et “Déclaration
de reprise” aux pages 55 ~ 60.
5. Déclaration pour autoriser ou interdire la fonction de
réessai du système lorsqu’une erreur de transmission
se produit – machines principale et satellites
Vous pouvez spécifier si la fonction de réessai du système est autorisée ou pas lorsqu’une communication
entre les machines ne s’achève pas avec succès.
Cette fonction peut être spécifiée dans la fenêtre INLINE CONFIG de la machine principale et de chaque
machine satellite dans le système IRC.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “SYSTEM RETRY”.
Sélectionnez “DISABLE” ou “ENABLE” avec la touche .
(touche à alternance) et appuyez sur la touche c.
NOTA
• Si la fonction de réessai du système est autorisée, une opération de transmission avec laquelle
une erreur s’est produite ne sera pas achevée immédiatement, mais la machine principale
attendra la sélection de l’une des trois instructions [RETRY (réessai), ABORT (arrêt
d’exécution) ou IGNORE (ignore)] par l’intermédiaire du clavier. Ensuite, la machine principale
réessayera d’accéder à la machine satellite qui a provoqué l’erreur de transmission ou
terminera l’accès en tant que transmission réussie ou pas, selon la sélection choisie.
• Si la fonction n’est pas autorisée, l’opération est terminée immédiatement.
• Pour plus d’informations, voyez la section “Fonction de réessai du système” à la pages 63–64.
• Le réglage implicite est “ENABLE” (autorisé).
43
6. Choix pour rechercher d’abord la machine principale
ou une satellite pour un code PLU/EAN – machine
satellite
A une machine satellite, vous pouvez spécifier la machine (machine principale ou satellite) à partir de
laquelle vous désirez rechercher tout d’abord un code PLU/EAN. Si vous spécifiez que la machine
principale doit rechercher tout d’abord et introduire un code PLU/EAN, ce dernier sera recherché en priorité
dans la machine principale, puis dans la machine satellite et vice versa.
Cependant, le choix de l’instruction de recherche fait dans la machine principale est invalidé. En d’autres
mots, même si vous spécifiez à la machine principale que la machine satellite doit tout d’abord être
recherchée la machine principale sera recherché en priorité.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “LOOKUP ORDER”.
Sélectionnez “MA” (machine principale) ou “SA” (satellite)
avec la touche . (touche à alternance) et appuyez sur la
touche e.
44
7. Lecture des contenus de la programmation IRC –
machines principale et satellites
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “READING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre READING apparaîtra.
3. Sélectionnez “INLINE CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre INLINE CONFIG apparaîtra.
4. Sélectionnez “INLINE PRESET” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre OUTPUT TO apparaîtra.
5. Sélectionnez “DISPLAY” ou “REPORT PRINTER” et appuyez
sur la touche e.
45
Exemple d’impression (machine principale)
PGM2
I NL I NE PRESET
T–No.
MWS PORT No.
MASTER LIST
T–No. M–No.
001 000001#
002 000002#
003 000003#
004 000004#
005 000005#
SYSTEM RETRY ENABLE
BACK UP MASTER
T–No. M–No.
002 000002#
LOOKUP ORDER MA FIRST
Numéro terminal de la machine principale
192.168.070.001
49152
N° de port MWS
Liste des machines engagées dans le système IRC
(N° du terminal et N° de machine)
Fonction de réessai du système (autorisée/interdite)
Machine principale de sauvegarde (N° du terminal et N° de
machine)
Machine à partir de laquelle le code PLU/EAN est tout d’abord
recherché
Exemple d’impression (machine satellite)
PGM2
I NL I NE PRESET
T–No.
MWS PORT No.
SYSTEM RETRY ENABLE
LOOKUP ORDER MA FIRST
Numéro terminal de la satellite
192.168.070.002
49152
N° de port MWS
Fonction de réessai du système (autorisée/interdite)
Machine à partir de laquelle le code PLU/EAN est tout d’abord
recherché
46
8. Programmation pour l’imprimante à distance
Pour un raccordement d’une imprimante à distance à un terminal ou des terminaux dans le système IRC,
assurez-vous de consulter votre revendeur SHARP autorisé.
(1) Programmation de base pour l’imprimante à distance – machines
principale et satellites
Avec la procédure suivante, vous pouvez effectuer une programmation de base pour l’(les)
imprimante(s) à distance se trouvant dans le système IRC.
Pour un réglage initial de l’imprimante à distance, veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “DEVICE CONFIG” et appuyez sur la touche
e.
La fenêtre DEVICE CONFIG apparaîtra.
4. Sélectionnez l’imprimante à distance (cuisine) devant être
programmée.
5. Effectuez la programmation pour l’imprimante à distance.
(Voyez à la page suivante pour la programmation des articles
d’une imprimante à distance individuelle.)
• Assurez-vous de consulter votre revendeur SHARP autorisé
pour des réglages appropriés.
6. Après la programmation de l’imprimante à distance, appuyez
sur la touche c.
47
Articles devant être programmés
TERMINAL#
Introduisez le numéro du terminal (1 ~ 254, 0).
CHANNEL#
Introduisez le numéro de la voie de transmission (0 ~ 7).
PRINTER
Sélectionnez le modèle de l’imprimante à distance.
TM-T88(3)/88(4) (EPSON)
TM-U220/230 (EPSON)
BUILT-IN(820)
BUILT-IN(810)
AUTO CUTTER
Choisissez si vous interdisez ou autorisez la fonction automatique du coupeur.
NO: Interdit la fonction automatique du coupeur.
YES: Autorise la fonction automatique du coupeur.
PRINT TYPE
Sélectionnez le type de reçu.
ADDITION: Type de reçu additionnel
S/D:
Type de reçu unique/double
ADD.+S:
Type de reçu additionnel + unique
D ADD.:
Type de reçu additionnel double
D ADD+S: Type de reçu double (additionnel + unique)
SECOND KP
Introduisez le numéro de la seconde imprimante (cuisine) à distance (1 ~ 9, 0)
NAME
Introduisez le nom de l’imprimante à distance (12 caractères max.)
INITIAL FEED#
Introduisez l’avancement par ligne initial pour l’imprimante à distance (0 à 64 lignes).
SORT RCPT. CUTTING
Choisissez si vous interdisez ou autorisez la fonction de coupage partiel entre chaque groupe de tri.
NO: Interdit la fonction de coupage partiel.
YES: Autorise la fonction de coupage partiel.
SEQUENTIAL PRINT
Choisissez si vous interdisez ou autorisez la fonction d’impression séquentielle.
NO: Interdit la fonction d’impression séquentielle.
YES: Autorise la fonction d’impression séquentielle.
48
(2) Programmation optionnelle pour l’imprimante à distance –
machines principale et satellites
Avec la procédure suivante, vous pouvez spécifier quels articles doivent être imprimés sur
l’imprimante à distance.
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “OPTIONAL” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre OPTIONAL apparaîtra.
4. Sélectionnez “PRINT SELECT2” et appuyez sur la touche
e.
La fenêtre PRINT SELECT2 apparaîtra.
5. Effectuez les réglages appropriés pour les articles devant être
imprimés sur l’imprimante à distance et appuyez sur la touche
e.
(Voyez à la page suivante pour la programmation d’articles
individuels.)
6. Après la programmation des articles, appuyez sur la touche
c.
49
Articles devant être programmés
SEPARATOR LINE
NO: N’imprime pas la ligne de séparation sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime la ligne de séparation sur l’imprimante à distance.
FREE TEXT ON KP
NO: N’imprime pas de texte disponible sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime un texte disponible sur l’imprimante à distance.
ITEM CODE ON KP
NO: N’imprime pas le code d’un PLU/rayon sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime le code d’un PLU/rayon sur l’imprimante à distance.
PRICE ON KP
NO: N’imprime pas le prix sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime le prix sur l’imprimante à distance.
AMOUNT ON KP
NO: N’imprime pas le montant sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime le montant sur l’imprimante à distance.
GUEST# ON KP
NO: N’imprime pas le numéro des clients sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime le numéro des clients sur l’imprimante à distance.
QTY=1 ON KP
NO: N’imprime pas les données d’une quantité sur l’imprimante à distance lorsque la quantité est de
“1”.
YES: Imprime les données d’une quantité sur l’imprimante à distance lorsque la quantité est de “1”.
UNIT PRICE PRINT
NO: N’imprime pas le prix unitaire sur l’imprimante à distance.
YES: Imprime le prix unitaire sur l’imprimante à distance.
50
9. Programmation pour le poste de travail du directeur
(MWS) – machines principale et satellites
L’interface LAN pour le Terminal de Point de Vente de UP-800F/UP-810F permet à UP-800F/UP-810F
d’effectuer des communications de traitement direct à un ordinateur hôte par l’intermédiaire du MWS.
Pour le réglage du MWS, veuillez vous assurer de consulter votre revendeur SHARP autorisé.
Fonctions du poste de travail du directeur:
1) Téléchargement des données d’un terminal
2) Téléchargement des données d’un terminal
3) Fonction d’entrée d’une opération à distance (RJE)
4) Fonction T-LOG
5) Fonction de COURRIER ELECTRONIQUE
[Terminal
[Terminal
[Terminal
[Terminal
[Terminal
PC]
PC]
PC]
PC]
PC]
(1) Programmation d’un numéro terminal du MWS
Le numéro terminal du MWS peut être spécifié avec la procédure suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “MWS CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre MWS CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “IP ADDRESS 4”.
Introduisez le numéro du terminal (0 ~ 254) sur la ligne IP
ADDRESS 4 de MWS et appuyez sur la touche c.
• L’entrée du numéro terminal de la machine elle-même
produira une “ENTRY ERROR” (erreur d’entrée).
51
(2) Programmation de la durée d’attente
La valeur de la durée d’attente pour la réception de données peut être spécifiée avec la procédure
suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “MWS CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre MWS CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “TIME OUT”.
Introduisez la durée d’attente (1 ~ 255 sec.) et appuyez sur la
touche c.
• Cette valeur (valeur de la durée d’attente) dépend de son
application.
Veuillez consulter votre revendeur autorisé SHARP.
(3) Programmation du numéro de la passerelle
Le numéro de la passerelle peut être spécifié avec la procédure suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “SETTING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre SETTING apparaîtra.
3. Sélectionnez “MWS CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre MWS CONFIG apparaîtra.
4. Déplacez le curseur sur la ligne “G.W. ADDR.4”.
Introduisez le numéro de la passerelle (0 ~ 254) et appuyez
sur la touche c.
• L’entrée du numéro terminal de la machine elle-même
produira une “ENTRY ERROR” (erreur d’entrée).
• L’entrée d’un même numéro que le numéro pré-introduit
dans la ligne IP ADDRESS4 produira une “ENTRY
ERROR” (erreur d’entrée).
52
10. Lecture des contenus de la programmation du
poste de travail du directeur (MWS) – machines
principale et satellites
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “READING” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre READING apparaîtra.
3. Sélectionnez “MWS CONFIG” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre OUTPUT TO apparaîtra.
4. Sélectionnez “DISPLAT” ou “REPORT PRINTER” et appuyez
sur la touche e.
Exemple d’impression (machine principale)
PGM2
MWS PRESET
TERMINAL NO.
TIME OUT
GATEWAY NO.
192.168.070.001
007
192.168.070.000
N° du terminal
Durée d’attente (7 sec.)
N° de la passerelle
53
4 Système de sauvegarde
1. Comment fonctionne le système de sauvegarde IRC
Le système IRC comporte un système de sauvegarde.
Une des machines satellites peut être désignée pour servir en tant que machine principale de sauvegarde.
Pour le réglage de la machine principale de sauvegarde,
veuillez consulter votre revendeur SHARP autorisé.
Lorsque la machine principale et la machine principale de sauvegarde fonctionnent normalement, le
système de travail se fait selon la séquence suivante:
Machine principale
Machine principale de sauvegarde
1) Données mises à jour
2) Signal d’accusé de réception
Machine satellite
3) Données
mises à jour
4) Signal d’accusé de réception
1) Chaque machine satellite envoie des données GLU mises à jour (et les données des employés*) à
la machine principale.
2) La machine principale reçoit les données et renvoie un signal d’accusé de réception à la machine
satellite.
3) La machine satellite envoie les données mises à jour à la machine principale de sauvegarde.
4) La machine principale de sauvegarde reçoit les données et renvoie un signal d’accusé de
réception à la machine satellite.
*Seulement pour le système d’un fichier centralisé d’employés.
Si la machine principale tombe en panne, la machine principale de sauvegarde prend la place de la
machine principale après qu’une déclaration de la machine principale soit faite à la machine principale de
sauvegarde. Si la machine principale de sauvegarde tombe en panne, la transmission des données mises à
jour vers cette dernière peut être arrêtée par une déclaration de la machine principale de sauvegarde à la
machine principale. Lorsque la machine principale ou la machine principale de sauvegarde retrouve une
condition normale après la panne, elle reprend sa fonction de machine principale ou de machine principale
de sauvegarde par une opération de déclaration de reprise.
54
2. Déclaration de la machine principale
Lorsque la machine principale ou la machine principale de sauvegarde tombe en panne, une procédure de
déclaration de la machine principale doit être effectuée pour informer les machines satellites de la panne.
(1) Lorsque la machine principale tombe en panne – Déclaration de
la machine principale à la machine principale de sauvegarde
Circulation d’une déclaration de la machine principale à la machine principale de sauvegarde
Machine principale
Machine principale de sauvegarde
2) Opération de
déclaration de la
machine principale
Machine satellite
1) Détection d’une panne
(Arrêt de la transmission)
3) Données
mises à jour
4) Signal d’accusé
de réception
Déclaration de la machine principale
1) Une machine satellite détecte une panne de la machine principale au moyen de la fonction de
réessai du système lorsqu’elle est en train d’envoyer des données GLU mises à jour (et des
données d’employés*) à la machine principale. A ce moment, le message “MASTER DOWN?”
(machine principale en panne?) apparaît à la fenêtre contextuelle de l’affichage de la machine
satellite.
(Pour la fonction de réessai du système, voyez les pages 63–64.)
2) L’opération de déclaration de la machine principale doit être faite à la machine principale de
sauvegarde. Cette opération informe les autres machines satellites que la machine principale est
en panne et que la machine principale de sauvegarde sert en tant que machine principale.
(Pendant ce processus, aucune autre opération ne peut être effectuée à chacune des machines
satellites.)
3) Chaque machine satellite dans le système IRC commence à envoyer des données GLU mises à
jour (et des données d’employés*) à la machine principale de sauvegarde seulement.
4) La machine principale de sauvegarde reçoit les données et renvoie un signal d’accusé de
réception aux machines satellites.
*Seulement pour le système d’un fichier centralisé d’employés.
55
La procédure de déclaration de la machine principale est la suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “DECLARATION” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre DECLARATION apparaîtra.
3. Sélectionnez “MASTER DECLARE” et appuyez sur la touche
e.
NOTA
56
Lorsque la machine principale est en panne, la machine principale de sauvegarde effectue un
appel T-LOG à sa place.
(2) Lorsque la machine principale de sauvegarde tombe en panne –
Déclaration de la machine principale de sauvegarde à la machine
principale
Circulation d’une déclaration de la machine principale de sauvegarde à la machine principale
Machine principale
Machine principale de sauvegarde
2) Déclaration de la machine principale
1) Détection d’une panne à la machine
principale de sauvegarde
(Arrêt de la transmission)
Machine satellite
3) Données mises à jour
4) Signal d’accusé de réception
1) Une machine satellite détecte une panne de la machine principale de sauvegarde au moyen de la
fonction de réessai du système lorsqu’elle est en train d’envoyer des données GLU mises à jour (et
des données d’employés*) à la machine principale ainsi qu’à la machine principale de sauvegarde.
A ce moment, le message “BACKUP DOWN?” (machine principale de sauvegarde en panne?)
apparaît à la fenêtre contextuelle de l’affichage de la machine satellite.
2) L’opération de déclaration de la machine principale de sauvegarde doit être faite à la machine
principale. Cette opération à informe les autres machines satellites de la panne survenue à la
machine principale de sauvegarde.
3) Chaque machine satellite dans le système IRC commence à envoyer des données GLU mises à
jour (et des données d’employés*) à la machine principale seulement.
4) La machine principale reçoit les données et renvoie un signal d’accusé de réception aux machines
satellites.
*Seulement pour le système d’un fichier centralisé d’employés.
La procédure de déclaration de la machine principale est la même que celle dans “(1) Lorsque la machine
principale tombe en panne”.
57
3. Déclaration de reprise
Lorsque la machine principale ou la machine principale de sauvegarde retrouve sa condition normale, une
opération de déclaration de reprise devra être réalisée pour informer les machines satellites de cette
reprise.
(1) Lorsque la machine principale retrouve sa condition normale –
Déclaration de reprise à la machine principale de sauvegarde
Circulation de la déclaration de reprise à la machine principale de sauvegarde
Machine principale
Machine principale de sauvegarde
1) Opération de
déclaration
de reprise
3) Fichier de données mises à jour
Machine satellite
5) Reprise de la transmission
des données mises à jour
4) Information de
reprise de la
machine principale
2) Arrêt temporaire
de la transmission
Déclaration de reprise
1) L’opération de déclaration de reprise est faite à la machine principale de sauvegarde.
2) Chaque machine satellite arrête d’envoyer temporairement des données GLU mises à jour (et des
données d’employés*) à la machine principale de sauvegarde.
3) La machine principale de sauvegarde envoie les fichiers de données GLU mises à jour (et des
données d’employés*) à la machine principale.
4) La machine principale de sauvegarde informe toutes les machines satellites de la reprise de la
machine principale.
5) Les machines satellites recommencent à envoyer des données GLU mises à jour (et des données
d’employés*) à la machine principale et le système IRC revient à une condition normale.
*Seulement pour le système d’un fichier centralisé d’employés.
58
La procédure de déclaration de reprise est la suivante:
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “DECLARATION” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre DECLARATION apparaîtra.
3. Sélectionnez “RECOVER DECLARE” et appuyez sur la
touche e.
59
(2) Lorsque la machine principale de sauvegarde retrouve sa
condition normale – Déclaration de reprise à la machine
principale
Circulation de la déclaration de reprise à la machine principale
Machine principale de sauvegarde
Machine principale
3) Fichier de données mises à jour
1) Déclaration de
reprise
4) Information de reprise
de la machine principale
de sauvegarde
Machine satellite
2) Arrêt temporaire de
la transmission
5) Reprise de la transmission
des données mises à jour
1) Une opération de déclaration de reprise est faite à la machine principale.
2) Chaque machine satellite arrête d’envoyer temporairement des données GLU mises à jour (et des
données d’employés*) à la machine principale.
3) La machine principale envoie les fichiers de données GLU mises à jour (et des données
d’employés*) à la machine principale de sauvegarde.
4) La machine principale informe toutes les machines satellites de la reprise de la machine principale
de sauvegarde.
5) Les machines satellites recommencent à envoyer des données GLU mises à jour (et des données
d’employés*) à la machine principale de sauvegarde et le système IRC revient à une condition
normale.
*Seulement pour le système d’un fichier centralisé d’employés.
La procédure de déclaration de reprise est la même que celle dans “(1) Lorsque la machine principale
retrouve sa condition normale”.
60
5 Reprise en cas d’une erreur
1. Opération de suppression manuelle
Avec l’opération de suppression manuelle, vous pouvez effacer les mémoires de divers articles lorsque
c’est nécessaire. Cette opération ne devra être exécutée que lorsque la machine principale ou le système
tombe en panne.
(1) Procédure de suppression manuelle
Dans le cas d’un dérangement, vous pouvez contraindre les mémoires à effacer les articles
provoquant un dérangement et restaurer votre système en utilisant la procédure suivante:
Procédure d’effacement
1. Introduisez le mode PGM2 à partir de la fenêtre de sélection
du mode.
2. Sélectionnez “DATA CLEAR” et appuyez sur la touche e.
La fenêtre DATA CLEAR apparaîtra.
3. En vous référant à la liste montrée à la page suivante,
sélectionnez l’article correspondant et appuyez sur la touche
e.
NOTA
Les travaux de suppression manuelles mentionnés ci-dessus ne devront être réalisés que sur
les conseils de votre revendeur SHARP autorisé.
61
(2) Liste des articles d’une suppression manuelle
Terminal*1
Article
Description
Machine
principale
(M)
Machine
satellite
(S)
Remarques
SIGN ON FLAG
Effacement manuel de la
condition d’entrée en
communication d’un employé
M
-
Effectif uniquement pour les
employés qui sont dans une
condition d’entrée en communication
à la machine principale. (*2)
GLU USED FLAG
Effacement manuel de la
condition de données GLU en
utilisation
M
-
Cette opération supprime toutes les
données GLU qui sont en cours
d’utilisation.
TRANSACTION
Effacement manuel de la
mémoire des données générales
(sur les rayons et les opérations)
M
S
HOURLY
Effacement manuel de la
mémoire des données sur les
ventes par heure
M
S
CLERK
Effacement manuel de la
mémoire des données sur les
ventes par les employés
M
S
CASHIER
Effacement manuel de la
mémoire des données sur les
ventes par les caissiers
M
S
DAILY NET
Effacement manuel de la
mémoire des données sur les
ventes nettes quotidiennes
M
S
T-LOG
Effacement manuel de la
mémoire intermédiaire T-LOG
(consignation des opérations)
M
S
E. JOURNAL
Effacement manuel des données
de la bande de détails
quotidiens électronique
M
S
Seulement pour le système de
caissier + employé
Pour un appel T-LOG, voyez page
19.
*1 ‘M’ signifie les fonctions de suppressions manuelles disponibles à la machine principale, alors que ‘S’ signifie les
fonctions de suppressions manuelles disponibles aux machines satellites.
*2 Les données des ventes des employés pour chaque machine satellite dans laquelle un employé est entré en
communication ne sont pas rassemblées par un effacement manuel de la condition d’entrée en communication. Les
données des ventes des employés ne sont rassemblées que lorsqu’une opération de sortie de communication est
effectuée correctement aux machines satellites.
62
2. Fonction de réessai du système
Si une opération de transmission de la machine principale à une machine satellite ne se termine pas
correctement, soit la machine principale termine immédiatement l’opération, soit elle attend une instruction
donnée par l’intermédiaire du clavier, suivant si la fonction de réeessai du système est interdite ou
autorisée. Lorsque la fonction de réessai du système est autorisée, la machine principale attend l’entrée
d’une instruction et réessaie l’entrée selon les instructions reçues comme il est expliqué à la page suivante.
La fonction de réessai du système est disponible aussi aux machines satellites, selon l’erreur de
transmission.
Cette fonction est utilisée dans les cas suivants:
• La machine principale n’arrive pas à effectuer un téléchargement de données prépositionnées ou de
données de mises à jour à toutes ou à certaines des machines satellites.
• La machine principale n’arrive pas à rassembler des données de rapports sur des ventes à toutes ou
à certaines des machines satellites.
• Une machine satellite n’arrive pas à effectuer un téléchargement de données à d’autres machines.
• Un employé n’arrive pas à sortir du système d’entrée en communication à une machine satellite.*
Lorsque la fonction de réesai du système est autorisée ou interdite lorsqu’une erreur de transmission
se produit, elle est programmée à la fois à la machine principale et aux machines satellites. (Voyez “5.
Désignation pour autoriser ou interdire la fonction de réessai du système lorsqu’une erreur de
transmission se produit” à la page 43.)
*Lorsqu’un employé ne réussit pas à sortir du système d’entrée en communication à une machine
satellite pour certaine raison (par ex., la machine principale est occupée), les instructions RETRY
(réessai) et ABORT (arrêt d’exécution) sont disponibles, mais l’instruction IGNORE ne l’est pas.
(1) Lorsque la fonction de réessai du système est interdite
La machine principale termine immédiatement l’opération de transmission des deux manières
suivantes:
Si aucune machine satellite n’a réussi à transmettre correctement des données, la transmission est
considérée comme s’étant terminée avec une erreur, ce qui équivaut à ABORT (arrêt d’exécution)
comme il est expliqué à la page suivante.
Si certaines machines satellites ont réussi à transmettre avec succès des données, la transmission est
considérée comme réussie ou non réussie selon le type d’opération de la transmission. Dans ce cas,
la transmission considérée comme réussie et celle considérée comme non réussie sont
respectivement équivalentes à IGNORE et ABORT, toutes deux étant expliquées à la page suivante.
63
(2) Lorsque la fonction de réessai du système est autorisée
Si une erreur de transmission concernant une machine satellite se produit, la fenêtre concernée
apparaîtra sur l’affichage de la machine principale et la machine principale attendra l’entrée de l’une
des instructions suivantes données par l’intermédiaire du clavier.
A) Instruction RETRY (réessai) (sélection à partir du menu ou en appuyant sur la touche 1)
B) Instruction ABORT (arrêt d’exécution) (sélection à partir du menu ou en appuyant sur la touche 2)
C) Instruction IGNORE (ignore) (sélection à partir du menu ou en appuyant sur la touche
correspondante: touche 2 ou 3)
A) Instruction RETRY:
Lorsque l’instruction RETRY est sélectionnée, la machine principale essaye à nouveau d’accéder
à la machine satellite. Cependant, selon le type d’erreur (erreur d’instruction, etc.), il est évident
que la machine principale ne pourra réussir à y accéder. Si ce type d’erreur se produit durant une
transmission, il est possible que la machine principale ne réessaie pas.
B) Instruction ABORT:
Lorsque l’instruction ABORT est sélectionnée, la machine principale termine l’accès à la machine
satellite et considère que la transmission ne s’est pas achevée parfaitement. Cependant, dans le
cas d’un téléchargement de données programmées, l’instruction ABORT ne peut être établie que
lorsque toutes les machines satellites accédées sont dans une condition d’erreur.
C) Instruction IGNORE:
Lorsque l’instruction IGNORE est sélectionnée, la machine principale termine l’accès à la machine
satellite, considère que la transmission s’est terminée avec succès et n’imprime seulement que les
données transmises.
Si aucune machine satellite n’a pu réussir à transmettre les données, l’instruction IGNORE peut
être établie à la machine principale dans le cas d’une demande de données sur les ventes
(rapport X), bien que le résultat ne soit pas imprimé.
[Réessai pendant une demande de données sur les ventes]
Pendant une remise à zéro, l’instruction ABORT ne peut être donnée que lorsque chaque machine
satellite accédée est dans une condition d’erreur. Les instructions IGNORE et RETRY sont
disponibles inconditionnellement.
64
6 DONNEES TECHNIQUES DE
BASE POUR LAN
Système de transmission:
10 Base-T, 100 Base-T
Vitesse de transmission:
10 Mbits/sec., 100 Mbits/sec.
Distance de transmission:
Longueur du segment de 100 m max.
Câble de transmission:
Câble à paire torsadée
Nombre de machines raccordable:
Principale: 1
Satellites: 31 max.
*Jusqu’à 31 machines sont exploitables avec le traitement par lots.
Jusqu’à 15 machines sont exploitables avec le traitement en temps
réel.
65
UP800F810FV_2IF10