BANC D’ESSAI Amplificateur stéréophonique
YAMAHA AX-497
Discrétion, musicalité et performances
Bien qu’il occupe aujourd’hui l’un des premiers rangs parmi les constructeurs de systèmes
Home Cinéma, Yamaha a toujours joui d’une excellente réputation pour la qualité de ses
produits dédiés à la reproduction stéréophonique. La preuve avec l’AX-497 qui s’acquitte
parfaitement de sa mission, proposer de longues heures de plaisir musical.
Carte d’identité
- Distribué par : Yamaha
- Dimensions (L x H x P) :
435 x 151 x 390 mm
- Poids : 9,1 kg
- Prix : 400 €
Spécifications
- Puissance : 2 x 85 W sous 8 ohms
- Entrées ligne : 4 + 2 entrées enregistreur
- Sorties enregistreur : 2
- Entrée phono : oui (aimant mobile)
- Sortie préampli : non
- Sortie casque : oui
- Télécommande : oui
Les Mesures
HIFI VIDEO
LES MESURES AUDIO
• Puissance continue sur deux canaux :
2 x 100 W sous 8 ohms ; 2 x 153 W sous 4 ohms
• Puissance impulsionnelle sur deux canaux :
2 x 148 W sous 8 ohms ; 2 x 260 W sous 4 ohms
Distorsion
et bruit (à mi-puissance) :
•
0,02 % (100 Hz) ; 0,09 % (1 kHz) ; 0,1 % (10 kHz)
• Sensibilité (mV) : 200 (entrée CD) ;
3,2 à 1 kHz (entrée phono)
• Rapport signal/bruit (dB / dB(A)) :
106 / 117(entrée CD) ; 78 / 84 (entrée phono)
Vidéo : 345
36 Hifi
Septembre 2006
’amplificateur stéréo AX-497, revendiquant une puissance de 2 x 85 W, est un
appareil discret destiné aux audiophiles
exigeants. Il est d’une conception rigoureuse
tout en restant proposé à un tarif très attractif.
Nous tenons également à signaler qu’en regard
de sa classe de prix, cet amplificateur a donné
d’excellents résultats aux mesures (puissance
de 2 x 100 W sous 8 ohms, 2 x 153 W sous
4 ohms), et que le rapport signal/bruit sur l’entrée CD/DVD en mode direct est d’un niveau
exceptionnel (106 dB non pondéré,nous avions
du mal à le croire, mais une petite écoute sans
source confirma que, bouton de volume au
max, le bruit de fond de cet amplificateur est
inaudible oreille collée contre l’enceinte).
L
Esthétique sobre, réglages
copieux
Le Yamaha AX-497 adopte une façade en aluminium massif aspect «titane» (une finition noire
existe également) dont le profil présente un
léger décrochement dans la partie supérieure.
D’une certaine sobriété,cette présentation,que
nous ne trouvons pas franchement d’une gaieté
folle,cache un appareil doté d’une belle panoplie
de réglages, dont une partie trouve refuge derrière un panneau basculant. C’est ainsi que sont
directement accessibles, la commande de volume, le sélecteur de source, l’interrupteur de
mise sous tension (avec mise hors tension tota-
le) et le bouton de mise en marche/veille, ainsi
que deux sélecteurs, l’un permettant un trajet
direct de toutes les sources vers les étages
de puissance tandis que l’autre n’agit pareillement que sur l’entrée CD. Sont masqués par le
panneau basculant,une prise casque,deux sélecteurs de paires d’enceintes, un réglage de tonalité grave-aigu, la balance, un sélecteur d’enregistrement qui permet d’enregistrer une source
en écoutant une autre, et un loudness réglable.
Ce dernier représente une solution qui offre un
agrément d’écoute supérieur à l’action d’un correcteur physiologique fixe qui accentue les
extrémités du spectre sonore de la même
manière quel que soit le volume sonore.
L’arrière de l’appareil rassemble les prises d’entrées sorties sur connecteurs Cinch, soit trois
entrées ligne (dont une spécifique repérée
CD/DVD), une entrée phono pour cellules à
aimant mobile (MM),et une double paire d’entrées sorties pour enregistreur.
L’utilisateur peut relier deux paires d’enceintes
au AX-497 et dispose d’un réglage de l’impédance résultante par le biais d’un commutateur
à trois positions.
Trois prises secteurs commutées pouvant délivrer une puissance totale de 100 W, sont également présentes,pour le branchement d’électroniques ou sources diverses qui pourront
ainsi être mises sous tension en même temps
que l’ampli l’AX-497.
Une fabrication de grande
série et beaucoup de fils
Alors que de nombreux constructeurs flattent les audiophiles en leur proposant des produits où le charme de leur fabrication ne cède
en rien à leur qualité musicale,l’AX-497 dévoile un intérieur un peu brouillon, ce qui heureusement ne nuit en rien aux performances.
La fabrication est typiquement celle d’un produit de grande série et l’ensemble de l’électronique occupe de nombreux circuits reliés
par quantité de fils et autres nappes qui font un
peu désordre.
Quoi qu’il en soit, cet appareil ne fait pas de
petites économies, et le transformateur d’alimentation, pièce maîtresse d’un amplificateur
s’il en est, affiche de sérieuses dimensions (9 x
8 x 11 cm), et les deux condensateurs de filtrage,fabriqués sur cahier des charges Yamaha,
sont des modèles de 10 000 µF sous 71 V, ce
qui est très sérieux.
Les transistors de puissance sont des modèles
à fort courant d’origine Sanken, de type
2SC6011 et 2SA2151 (P. max de 160 W chacun). Leur refroidissement est assuré par un
radiateur à ailettes en aluminium massif sur
lesquelles est collée une bande de mousse
adhésive chargée de contrecarrer toute vibration. On notera également que les signaux de
puissance sont véhiculés par des fils de cuivre
étamé de fort diamètre, présentant ainsi une
résistance quasi nulle, et qu’ils sont commutés
par relais sur les prises de sortie.On remarque
aussi que de nombreux condensateurs à film
plastique de qualité audiophile cohabitent avec
d’autres composants de qualité standard.
Le naturel avant tout
A l’écoute, l’amplificateur AX-497 se révèle un
appareil très attachant avec lequel on passe de
bons moments musicaux, sans se poser de
questions. L’AX-497 ne cherche pas à faire de
l’esbroufe,c’est un appareil qui fait preuve d’une
certaine humilité face à la musique,s’effaçant en
quelque sorte en laissant cette dernière s’exprimer librement.Ainsi, nous avons été surpris
de nous laisser aller à écouter de très larges
extraits du CD test N°4 de Prestige Audio
Vidéo, succombant aux charmes d’une restitution,brillant,si l’on peut dire,par son naturel,et
S’il est
particulièrement
performant et
musical, l’AX-497
n’offre pas un
intérieur des plus
attrayants. On
peut apercevoir,
entre les deux
condensateurs
chimiques (avec
leurs anneaux
bleus), les
conducteurs en
cuivre étamé
de forte
section.
apprécier ainsi plus que de coutume des genres
musicaux auxquels nous ne sommes pas spécialement portés par nature.
Il faut dire que l’AX-497 se montre assez
redoutable par sa restitution précise et d’une
belle aération, bien charpentée, avec une très
belle image sonore où chaque instrument
prend place aisément dans l’espace, en largeur
comme en hauteur. Une fort belle restitution
s’accompagnant d’une certaine douceur dans
les registres médium et aigu, ce dernier semblant cependant manquer, à notre goût, d’un
soupçon de piqué.Ainsi, nous avons pu apprécier le toucher très réaliste de l’interprète sur
son bandonéon (plage 9, tango instrumental
avec bandonéon) et toute la chaleur de cette
musique latino-américaine, ou bien encore
toute la subtilité du jeu du guitariste de la plage 4, l’AX-497 restituant le son des cordes
amplifié par la caisse de résonance de l’instrument avec une acuité assez bluffante.Avec des
musiques plus complexes, genre orchestre ou
grand orgue jouant de tous ses registres, cet
amplificateur s’est montré parfaitement à l’aise, l’orgue bénéficiant en particulier de la bonne tenue du grave,ce dernier étant fort propre
et d’une bonne fermeté, tandis que la restitution, dans son ensemble, fait preuve de fluidité
et d’une belle différenciation des plans sonores.
La puissance, pour sa part, est amplement suffisante pour procurer des émotions fortes
avec des enceintes de rendement normal et
dans un environnement domestique.
Voilà donc un amplificateur qui restitue
la musique avec naturel, il est l’enfant d’une
société qui débuta par la fabrication d’instruments de musique acoustique. Ce n’est donc
pas un hasard.
Philippe Daussin
Le plus
• Musicalité
• Les nombreux réglages
• Entrée phono
• Sélecteur d’enregistrement
• Les performances mesurées
Le moins
• Design sans gaieté
• Intérieur un peu brouillon
Notre avis
Les divers branchements ne devraient pas poser de difficultés particulières. Notez, à droite
des borniers haut-parleurs, le sélecteur d’impédance à glissière ainsi que les trois prises
secteur commutées.
Face à la multitude de petits constructeurs
qui se sont emparés du créneau de la stéréophonie «audiophile»,Yamaha n’a pas
encore dit son dernier mot.Avec l’AX-497,
ce constructeur propose un appareil très
musical, bien équipé et avec des performances de très haut niveau. Cet ampli est
à même de satisfaire de nombreux amateurs passionnés ne disposant que d’un
petit budget et qui cherchent un appareil
doté d’une restitution «naturelle».
Hifi Vidéo : 345
Septembre 2006
37