Tube Radiant Gaz BTwin BTL25 Modèle Belgique

Tube Radiant Gaz
TM
BTwin BTL25
Modèle Belgique
Catégorie I2Er ou I3+
NOTICE TECHNIQUE
INSTALLATEUR - UTILISATEUR
Installation - Entretien - Utilisation
Avertissement
Lire impérativement ce document avant toute installation.
Ce document accompagnant chacun des appareils est destiné à l'installateur et à l'utilisateur. Cette notice doit
être remise à l’utilisateur en fin de travaux. Ce document contient des consignes d'installation et notamment
ce qui concerne les raccordements gaz, électricité, conduits de fumées, etc... Les éventuels sous-traitants
devront donc eux aussi recevoir ce document.
Une notice d'installation, de fonctionnement et d'entretien est disponible sur demande en Allemand
12.10.300 /D
10/2012
-2-
SOMMAIRE
1
REGLEMENTATIONS
P4
2
SPECIFICATIONS TECHNIQUES
P5
3
DIMENSIONS
P6
4
ASSEMBLAGE DE L’APPAREIL
a/ Colisage
b/ Assemblage de l’appareil
c/ Montage bloc brûleur, manchon et bloc extracteur
d/ Montage des réflecteurs
e/ Montage patte anti-rotation
P7
5
ACCROCHAGE / FIXATION
P 10
6
DISTANCES DE SECURITE ET DE CONFORT
a/ Distances matériaux combustibles non protégés
b/ Hauteurs minimales d’installation
P 12
7
EVACUATION DES PRODUITS DE COMBUSTION
Type A
Type B
P 13
8
PRINCIPE D’INSTALLATION ET RACCORDEMENTS
a/ Principe raccordement électrique
b/ Principe raccordement fumées
c/ Principe raccordement Gaz
d/ Option ‘Report de signalisation défaut’
P 16
9
REGULATION DE TEMPERATURE
P 18
10 PROGRAMMATION
P 18
11 MISE EN SERVICE
P 18
12 ENTRETIEN
P 19
13 INCIDENTS CAUSES POSSIBLES REMEDES
P 21
14 SCHEMAS ELECTRIQUE
P 22
15 OPTIONS SUR DEMANDE
P 22
16 PIECES DETACHEES
P 23
17 LISTE DES TEXTES OFFICIELS
P 24
-3-
1 Règlementations
AVERTISSEMENT GENERAL
• L'installation devra être conforme aux normes en vigueur et exécutée suivant les règles
de l'art par un professionnel qualifié.
• L'installateur devra se référer aux différents documents officiels existants suivant les
différents corps d'état que nécessitera l'installation (voir annexe 1 en fin de notice).
• Nos tubes radiants sont marqués "CE" et homologués dans plusieurs pays. En raison
des spécificités propres à chaque pays, il est nécessaire d'utiliser les modèles
appropriés (nous consulter). Aucune garantie de conformité aux normes ou à la
réglementation ne pourra être donnée pour un appareil destiné au marché français en
cas d'installation ou d'utilisation dans un pays étranger.
• L'appareil comporte un "point chaud" supérieur à 150° C. Se référer aux autorités
compétentes et aux textes et réglementations en vigueur concernant les établissements
classés ou les sites à risques.
• L'usage en est également proscrit dans tous les locaux où il y a des vapeurs corrosives,
même en petites quantités, dont la combinaison avec la vapeur d'eau et/ou les produits
de combustion provoqueraient des détériorations anormales des appareils. Par exemple
: produits chlorés, sulfureux, ammoniacaux, sodiques et produits acides divers.
• Toutes les exigences réglementaires d'aération et de salubrité devront être respectées.
LIMITES DE GARANTIE
Le non respect des consignes ci-après entraîne de facto l’annulation de toute garantie :
• Appareil destiné au chauffage de locaux non domestiques à l’exclusion de toute autre
utilisation spécifique telle que process.
• Utilisation à l’intérieur des locaux, à l’abri de l’humidité et des intempéries.
• Utilisation en atmosphère dépourvue de vapeurs agressives ou corrosives même en très
faible quantité dont la combinaison (ou non) avec les produits de combustion risque
d'entraîner une détérioration du matériel. (ex : produits chlorés, sulfureux,
ammoniacaux, sodiques et produits acides divers)
• Appareil devant être manutentionné et stocké avec soin en évitant les chocs et
l’exposition aux intempéries.
• L’intégralité des consignes du présent document doit être respectée.
• Aucune modification de l’appareil n’est autorisée.
-4-
2 Spécifications techniques
Appareil
Débit calorifique nominal
Rendement de combustion
Facteur de rayonnement
Classement NOX
Raccordement électrique
Protection électrique fusible
Puissance électrique au démarrage
Puissance électrique en fonctionnement
Type d’évacuation des fumées
Diaphragme d'entrée d'air type A et B
Diaphragme sortie de fumées
Pressostat d'air préréglé
Turbine d’extraction
Poids
kW PCI
%
VA
VA
mm
mm
Pa
mm
kg
BTL25
21
85
0,57
4
230/240V 50Hz mono phasé
1 fusible 5A
115
80
A2, B22
Ø35
Ø48
64
Ø133
63
Réglages en fonction du gaz
Gaz distribué
Catégorie gaz pour la Belgique
I2Er
I3+
Gaz de référence
PCI du gaz de référence1013 mbar
15°
C
Pression
d'alimentation nominale mbar
Pression d'alimentation mini mbar
Pression d'alimentation Maxi mbar
BTL25
Ø d'injecteur mmx100
Pression à l'injecteur mbar
Débit gaz 15°c 1013mbar
2H, 2E
x
2L, 2E
x
3P
x
G20
G25
G31
34,02MJ/m3 29,25MJ/m3 46,34MJ/kg
20
25
37
17
20
25
25
30
45
390
11
2,22 m3/h
* RB = Régulateur bloqué
-5-
390
16,5
2,58 m3/h
240
RB*
1,63 kg/h
3B
x
G30
45,65M/J/kg
29
20
35
240
RB*
1,66 kg/h
3 Dimensions
2
1
1
Entrée d’air comburant
2
Sortie des produits de combustion
-6-
4 Assemblage de l’appareil
a/ Colisage
Quantité
1
1
1
3
Désignation
Carton bloc brûleur / bloc extracteur
Tube Ø76,1 – lg : 4 400
Tube Ø76,1 – lg : 3 750
Réflecteur cycloïdal – lg : 2 824
Référence
1030001
1030212
1003474
b/ Assemblage de l’appareil
Prévoir les points d’encrage au plafond suivant plan de cotation page 6.
La pente totale de l’appareil pourra être comprise entre 0 et 100mm maxi en direction du
brûleur.
Le tube long (A) est monté côté brûleur (D), le tube court (B) côté extracteur (E). Un manchon
(F) central permet de maintenir les deux tubes ensembles.
B
C
A
E
F
D
Les tubes sont tenu sur les traverses (C) à l’aide d’anneaux de maintient.
Attention au sens de montage des traverses (C).
Les trous d’accrochage doivent toujours être en direction de l’extracteur (E).
-7-
c/ Montage du bloc brûleur, du manchon de raccordement et du bloc extracteur.
La vis (A2) doit impérativement traverser le tube par le trou oblong (A1) afin d’assurer un arrêt
des éléments en translation.
d/ Montage des réflecteurs
Attention : Enlever le film de protection des réflecteurs (H).
Les trois réflecteurs sont identiques
Mettre les doigts de fixation des réflecteurs (G) se trouvant sur les traverses (C) en position
ouverte.
Placer les réflecteurs (H) dans les encoches des traverses.
Mettre les doigts de fixation des réflecteurs en position fermée en bloquant la vis pour
maintenir en place les réflecteurs.
H
G
H
H
-8-
e/ Montage patte anti-rotation
Mise en place de la patte anti-rotation du bloc brûleur.
P
S
Côté bloc brûleur (P), fixer la patte
anti-rotation (S) sur la vis dépassant
du manchon à l’aide de l’écrou bas
fournis (T).
S
T
P
Côté traverse (C), fixer la patte antirotation (S) à l’aide des 2 vis et
écrous fournis (U) en utilisant les 2
trous prévus à cet effet.
S
C
U
P
S
C
-9-
Vue de dessous, appareil monté
A
H
F
D
C
Côté brûleur
Côté extracteur
B
F
E
5-Accrochage / Fixation
Arrimer les tubes radiants par chaînes ou par filins de longueur convenable, fixés en
charpente, sous potences ou portiques, entre colonnes ou contre un mur. Des accessoires
d'accrochage peuvent être fournis en option par GAZ INDUSTRIE.
SUPPORT MURAL
SUPPORT HORIZONTAL
ATTENTION : pour une bonne efficacité du système, ne pas incliner l’appareil de plus de 30° !
Composition des kits :
Type d'appareil
BTL25
Support horizontal
Référence du kit
0340132
- 10 -
Support mural
Référence du kit
0340125
CONSIGNES DE SECURITE
Les points d'ancrage doivent être à l'aplomb des supports d'extrémités.
Le modèle BTL25 comporte 4 points d’ancrage
Mauvais
Mauvais
Bon
Pente conseillée 0 à +100mm
Très important:
Dans tous les cas, les appareils doivent être accrochés à leurs supports par un système
souple de façon à permettre la dilatation des tubes émetteurs, en évitant toutefois les
oscillations excessives.
Les supports muraux fournis sur demande par GAZ INDUSTRIE tiennent compte de cette
prescription.
Repère
A
Désignation
Points d’ancrage obligatoires
- 11 -
6 Distances de sécurité et de confort
a/ Distances minimales par rapport aux matériaux combustibles non protégés
Matériaux
combustibles
L'appareil doit être placé à bonne distance des
matériaux combustibles non protégés.
De plus, il y a lieu de prévoir la mise en place d'un
isolant thermique entre le support de l'appareil et le
matériau sur lequel il est fixé lorsque ce matériau
est combustible.
ATTENTION : Se référer aux réglementations en
vigueur.
Matériaux
combustibles
b/ Hauteurs minimales recommandées par rapport au sol
La hauteur minimale de fixation sous tubes
recommandée par rapport au sol dans le cas de
chauffage global d'un bâtiment clos est de :
Appareil
BTL25
Montage
suspendu
3,60 m
Montage
mural
3,00 m
Le positionnement et la hauteur d’accrochage des
appareils dépendent de la structure du bâtiment et
de l'étude de dimensionnement (bilan thermique).
CAS PARTICULIERS :
1) Lors de l’installation de tubes radiants au-dessus d’un pont roulant, prévoir si
nécessaire la protection du moteur du chariot et des équipements électriques au
moyen d’un écran isolant.
2) Eviter l’installation de tubes radiants au-dessus de machines volumineuses ou de
stockages pouvant faire obstacle à la diffusion du rayonnement en direction des
occupants.
3) En présence de ponts élévateurs (ateliers de préparation de véhicules), on aura soin
de ne pas implanter de tubes radiants à l’aplomb de ces ponts. En effet, il pourrait se
produire des détériorations sur des véhicules carrossés ou bâchés en position haute
du pont élévateur.
4) Dans le cas d’un atelier comportant des fosses ou des zones masquées, nous ne
pouvons garantir, dans celles-ci des conditions de confort identiques au reste du local.
- 12 -
7 Evacuation des produits de combustion
Selon le bâtiment, l'isolation ou l'étanchéité du bâtiment, 3 types d’évacuation possibles :
Type A - Rejet des produits de combustion dans l'ambiance.
Type B - Evacuation individuelle de chaque appareil à l'extérieur du bâtiment.
Type B - Evacuation avec raccordement sur un collecteur.
Les indications relatives au renouvellement d'air qui suivent concernent le bon fonctionnement
des appareils. Ne pas omettre d'y ajouter le renouvellement d’air hygiénique prescrit par la
réglementation en fonction du nombre de personnes maximales.
TYPE B
TYPE A
Bloc brûleur
Bloc extracteur
TYPE A
REJET DES PRODUITS DE COMBUSTION DANS L'AMBIANCE
Les tubes radiants GAZ INDUSTRIE ont une bonne hygiène de combustion, celle-ci a été
contrôlée pour l'obtention du marquage CE. Toutefois, ils ne pourront être installés et utilisés
que dans des locaux bien ventilés.
En milieu industriel les tubes radiants BTL25 peuvent être installés sans conduit d'évacuation
des produits de combustion (dans le cadre des règlements en vigueur). Dans ce cas aucune
modification n'est à apporter aux appareils qui sont équipés d'une grille de sortie.
Attention : Dans les Etablissements Recevant du Public, l’évacuation des produits de
combustion est obligatoire !!!
* Nous attirons cependant votre attention sur le fait que le rejet dans l'ambiance des produits
de combustion peut modifier de façon sensible le degré d'hygrométrie en fonction de
l'étanchéité du bâtiment et du renouvellement d'air.
En l'absence d'évacuation à l'extérieur des produits de combustion, les entrées d'air dans le
local doivent être suffisantes pour assurer le fonctionnement correct des appareils et la
dilution des produits de combustions de l'ordre 10 m3/h par kW installé.
On s'assurera que les produits de combustion n'entrent pas en contact avec des matériaux
combustibles.
ATTENTION : Se référer aux réglementations en vigueur.
- 13 -
TYPE B
a / EVACUATION INDIVIDUELLE A L'EXTERIEUR DU BATIMENT
1
- Enlever la grille de sortie des produits de combustion (1).
- Fixer à sa place la pièce de raccordement Ø100 (2) pour
tuyau Ø97.
- La grille ne doit pas être utilisée comme protection à
l'extrémité d'un conduit de fumée.
- Les entrées d'air dans le local doivent être suffisantes
pour permettre une bonne alimentation des brûleurs en air
comburant.
2
Prévoir un débit d'air neuf d'au moins, 1,75 m3/h par kW
installé.
CONSIGNES DE SECURITE CONCERNANT LE CONDUIT INDIVIDUEL D'EVACUATION :
- Aucune réduction de diamètre n'est tolérée après la pièce de sortie de fumée.
- Il doit être réalisé en inox ou en aluminium spécial gaz en conduit lisse et rigide.
- L'évacuation doit être réalisée selon les normes en vigueur dans chaque pays concerné.
- La longueur Maximale des tuyaux d’évacuation ne doit pas dépasser 8 mètres de longueur
droite + 3 coudes à 90°+ 1 terminal pare pluie (voir tableau des équivalences ci dessous)
- Le conduit ne doit pas comporter de point bas.
- Tout accessoire en matière plastique ou PVC est à proscrire formellement.
Débit d’air
BTL25
52 m3/h
Température Débit volumique
des fumées
des fumées
222 °C
100 m/3h
Débit massique
des fumées
68 kg/h
Accidents de parcours / longueur droite de conduit
un coude à 90°
un coude à 45°
un chapeau pare pluie standard
un mètre de gaine rigide
2 mètres
1 mètre..
2 mètres
1 mètre..
ATTENTION : Se référer aux réglementations en vigueur.
- 14 -
b / EVACUATION COLLECTIVE A L’EXTERIEUR DU BATIMENT
Très important :
Le débit extrait sur chaque appareil doit être équivalent.
L'installateur devra se conformer aux réglementations en vigueur concernant les évacuations
mécaniques et notamment :
1) La manière d'équilibrer le réseau.
2) Les asservissements et les différentes sécurités à mettre en œuvre.
SCHEMA DE PRINCIPE
N°
1
2
3
4
5
Désignation
Collecteur
Pente 4mm par mètre
Pressostat de sécurité
Extracteur collectif
Recueil des condensats
Il est indispensable d'ôter préalablement la grille de sortie des produits de combustion, et la
remplacer par une sortie de fumée directe
Raccorder une pièce de dilution sur le collecteur au moyen d'un tuyau (aluminium ou inox), en
veillant à ce que la jonction se fasse sur le côté et en aucun cas en dessous.
Positionner la pièce de dilution sur le tuyau venant de l'appareil et fixer les 3 pattes de fixation
à l'aide de vis ou de rivets.
Ne pas enlever la tige filetée qui sert de butée.
BTL25
Débit extrait
dilution incluse
210 m3/h
Prévoir les entrées d’air correspondant au débit d’air total
extrait (10m³/h par kW).
Détails de raccordement sur collecteur
N°
1
2
3
4
Désignation
Pièce de raccordement du BTwin
Tuyau d’évacuation Ø97
3 pattes de fixation à 120°
Pièce de dilution (fournie par Gaz
Industrie en option)
5 Buse Ø125 mini du collecteur
6 (Diaphragme ou pelle d’équilibrage)
éventuel si réseau à équilibrer
7 Collecteur raccordé à un extracteur
général
- 15 -
8 Principe d’installation et raccordements (Gaz et Electricité)
G0
a/
Principe raccordement électrique
Repère Désignation
E1
Câble électrique (fourni avec l’appareil) L = 1.5m (3 x 0.75 mm2)
E2
Boite de dérivation électrique
E3
Alimentation électrique de l’appareil à partir de l’armoire
E4
Armoire électrique (accessoire Gaz Industrie)
E5
Alimentation électrique 230V 50Hz neutre phase terre
E6
Sonde d’ambiance (accessoire Gaz Industrie)
Tous les appareils destinés au marché Belge, sont équipés d’un transformateur d’isolement
de façon à créer un neutre artificiel.
ATTENTION : En aucun cas, le câblage électrique ne devra cheminer sur les réflecteurs
ou le bloc brûleur.
- 16 -
b/
F1
F2
Principe raccordement fumées
Pièce de sortie de fumées Ø100 (accessoire Gaz Industrie)
Tuyaux de cheminée rigides Ø97 (non fourni)
c/
G0
G1
Principe raccordement Gaz
Raccordement gaz de l’appareil - G ¾″ gaz mâle
Flexible
Eviter tout risque de mise en tension.
(possibilité d’être remplacé par tube cuivre recuit formant un enroulement de
Ø500mm minimum.)
Détendeur (nécessaire en amont de chaque appareil suivant pression distribution
gaz réseau)
Filtre à gaz
Vanne d’arrêt ¼ de tour par appareil
Canalisation gaz
Vanne d’arrêt générale
G2
G3
G4
G5
G6
d/
Option " Report de signalisation défaut "
Cette option permet de reporter individuellement ou par groupe d’appareils le signal
« défaut » vers une armoire de commande ou au système de GTC.
Afin de garantir toute sécurité, ce report de défaut s’effectue via un contact sec commandé
par un relais installé à l’intérieur de l’appareil (3).
Afin d’éviter tout déclanchement intempestif, lors de chaque allumage, il est conseillé de
temporisé de 30s le signal défaut de l’armoire ou de la GTC.
L’appareil est livré en standard avec le contact défaut « Normalement fermé », nous préciser
à la commande en cas de branchement « Normalement ouvert ».
(1) Prise de report de défaut
(2) Voyant rouge de défaut
(3) Relais de report de défaut
(4) Contact sec
4
NC
- 17 -
NO
9 Régulation de température
Il est conseillé de prévoir une régulation automatique en fonction des besoins calorifiques.
Il est nécessaire de prévoir une régulation par local ou par zone.
La régulation s'effectue en tout ou rien sur l'alimentation électrique des appareils.
La régulation que nous conseillons pour toute installation, que ce soit en chauffage global, de
zone, ou de poste, est une régulation dite résultante. Elle comporte un régulateur électronique
et une sonde résultante qui enregistre l'énergie rayonnée par le ou les appareils. Elle régule
l'installation sur la température sèche résultante qui est un meilleur critère de confort que la
température d'air seule. Le régulateur comporte un abaissement de la température
d'occupation : il est nécessaire pour cela d'utiliser le contact sec d'une horloge ou d'un relais.
Il convient de respecter les indications de la notice concernant ce matériel, et notamment de :
- Positionner la sonde à environ 1,5 m du sol, entre deux appareils, de manière à ce qu'elle
reçoive un rayonnement homogène.
- Isoler la sonde du mur sur lequel elle se trouve pour éviter le rayonnement froid de la paroi,
par interposition d'un matériau isolant (laine de verre, bois, etc.).
- La liaison entre la sonde et le régulateur doit être en câble blindé ou fil téléphonique, 2
paires.
- Dans tous les cas, ne pas passer ces fils dans des chemins de câbles contenant déjà des
fils de transport d'énergie.
Matériel fournis par GAZ INDUSTRIE sur commande :
- Régulateur avec sonde Infracapt 20.10.
- Coffret Energystat, modèles Energystat 10 (1 zone), Energystat 12 (2 zones).
- Armoire de régulation standard ou spécifique sur demande.
10 Programmation
On placera les index d'horloge de façon à déclencher la mise en route environ 30 minutes
avant le début de l'occupation du local. Ce délai devra être modifié en fonction de l'inertie du
bâtiment et de la température extérieure.
En cas de température extérieure très basse, il est conseillé de ne pas couper l'installation
pendant les heures d'inoccupation, mais d'effectuer au besoin un simple abaissement.
Il est déconseillé de couper l'installation en cas de courtes interruptions de l'exploitation du
local.
11 Mise en service
- Après les essais de résistance mécanique d'étanchéité et le nettoyage du réseau gaz:
- Purger le réseau gaz.
- Vérifier l'alimentation électrique.
- Vérifier la présence et l'état correct des conduits d'évacuation de fumée.
- 18 -
CYCLE DE FONCTIONNEMENT :
Les appareils sont réglés en usine et ne nécessitent aucun réglage sur place.
- Dès la mise sous tension de l'appareil, la séquence débute par un pré balayage de 15
secondes environ (voyants lumineux jaune et rouge allumés).
- Contrôle de la dépression dans le tube par pressostat différentiel.
- Lorsque la dépression est suffisante, le train d'étincelles se forme et l’électrovanne gaz
s'ouvre (voyant lumineux jaune allumé, voyant rouge éteint).
- Lorsque la sonde détecte la flamme, le train d'étincelles s'arrête et l'appareil fonctionne tant
que l'appareil est alimenté en gaz et en électricité.
- Si pour une raison quelconque la flamme n'est plus détectée, l'électrovanne se ferme et
l'appareil se met en sécurité (voyants lumineux jaune et rouge allumés). L'appareil fait alors
une deuxième tentative d'allumage et commence un nouveau cycle.
- Si la deuxième tentative d'allumage échoue, l'appareil se met alors définitivement en
sécurité. La séquence d'allumage ne peut reprendre qu'en coupant et en rebranchant
l'alimentation électrique seulement après quelques secondes.
- En fonctionnement, seul le voyant jaune reste allumé avec contrôle continu de la dépression
et de la flamme.
- En cas d'anomalie, se reporter au paragraphe N° 13 (Incidents causes possibles).
12 Entretien
Nous recommandons de vérifier au minimum, chaque année, les appareils et l'installation.
Cette vérification doit être effectuée par du personnel qualifié. La souscription d'un contrat
d'entretien est conseillée.
ATTENTION : se référer aux réglementations en vigueur.
ATTENTION : ISOLER L'APPAREIL EN GAZ ET ELECTRICITE AVANT TOUS TRAVAUX D'ENTRETIEN.
Vérifier que les conditions d'accès et les distances minimales soient respectées.
Liste des outils nécessaires :
Brosse, chiffon, pinceau, écouvillon, aspirateur, mallette d'outils électromécaniques.
- 19 -
INSTRUCTIONS D'ENTRETIEN :
1) Tubes émetteurs :
Dépoussiérer avec une brosse métallique l'extérieur des tubes, inspecter l'intérieur en
enlevant le bloc brûleur.
Les tubes doivent être nettoyés intérieurement s'il y a une couche appréciable de poussière
en dépôt. Utiliser un écouvillon de diamètre approprié et un aspirateur industriel.
2) Réflecteur :
Inspecter l'état du réflecteur et si nécessaire le nettoyer avec un chiffon doux et du détergent
dilué. Si nécessaire, utiliser une cire pour métal non abrasive.
3) Turbine d'extraction :
Vérifier qu'elle tourne librement et enlever les dépôts pouvant exister sur les pales à l'aide
d'un pinceau. Dépoussiérer également la volute du ventilateur.
4) Moteur et hélice de refroidissement de l'axe moteur :
Les dépoussiérer à l'aide d'air comprimé (attention à la survitesse de la turbine) et nettoyer les
ouïes d'aération de la carrosserie.
5) Boîtier de contrôle :
Dépoussiérer si nécessaire.
Vérifier que le contact de contrôle de la dépression se fait correctement.
6) Ligne gaz et mono-électrode :
- Débrancher les fils électriques de l'électrovanne.
- Sortir la ligne de gaz en démontant les vis de fixation sur la façade.
- Nettoyer l'injecteur, le brûleur et la tête du brûleur qui ne doivent pas être encrassés.
- Nettoyer le filtre de l'électrovanne, du détendeur, et le filtre à cartouche.
-Débrancher l'électrode, l'inspecter, la brosser et la changer si nécessaire. Contrôler
l'écartement qui doit être de 4 mm.
7) Branchement du pressostat d’air :
1
2
N° Désignation
1 Prise de dépression boîte
brûleur (tuyau de couleur verte)
2 Prise de pression sur entrée
d’air
8) Conduit d'évacuation :
Vérifier et nettoyer les conduits de fumée conformément aux réglementations en vigueur.
- 20 -
REMPLACEMENT DES PIECES :
Mono-électrode :
Démonter la ligne de gaz ; Changer l’électrode si nécessaire. L'écartement entre
l'électrode d'allumage et l'électrode de terre doit être de 3 à 4 mm.
Brûleur et injecteur :
Démonter la ligne de gaz. Dévisser le brûleur, dévisser l'injecteur et le changer si
nécessaire. Si l'injecteur est démonté, le joint doit être remplacé.
Boîtier d'allumage et de sécurité
Pour le démonter, enlever les 4 clips de fixation le retenant à la plaque de façade,
débrancher le connecteur et le câble d'allumage HT.
Pressostat
Ouvrir le capot supérieur, débrancher les fils du micro-contact en les repérant et
déclipser le pressostat de son support.
Groupe moto-ventilateur
Dévisser les 4 écrous retenant le moteur. Le groupe moto-ventilateur s'enlève alors
facilement. Pour démonter les turbines, dévisser à l'aide d'une clé Allen la vis six-pans
creux de fixation sur le méplat de l'axe du moteur.
13 Incidents – Causes possibles - Remèdes
Avant tout remplacement de composants internes aux appareils, il convient de s'assurer
1) que l'alimentation électrique des appareils est correcte.
2) que le gaz arrive correctement jusqu'à l'entrée du ou des appareils (filtres gaz nettoyés).
INCIDENTS
Le moteur ne tourne pas
(voyants rouge et jaune allumés).
Le moteur tourne
(voyants rouge et jaune allumés)
mais l'appareil ne s'allume pas.
Le fonctionnement du pressostat
est correct mais les étincelles
n'ont pas lieu.
Les étincelles se forment mais
l'allumage brûleur n'a pas lieu.
(Voyant jaune allumé,
rouge éteint).
L'allumage a lieu mais l'appareil
s'arrête quelque temps après.
Bruit anormal.
Difficultés d’allumage
CAUSES POSSIBLES
REMEDES
Turbine coincée.
Nettoyer la volute.
Moteur grippé ou défectueux .
Dégripper et/ou changer.
Fusible grillé.
Changer le fusible.
Cheminée bouchée.
Vérifier – Déboucher.
Moteur défectueux.
A nettoyer ou à changer.
Tubes pressostats pliés
Les replacer correctement.
ou inversés.
Boîtier d'allumage défectueux.
A changer
Turbine encrassée.
A nettoyer (air comprimé).
Electrode fêlée.
A changer.
Ecartement électrode
A rapprocher (4 mm ± 1mm).
d'allumage trop important
Boîtier d'allumage défectueux.
A changer.
Electrovanne défectueuse.
A changer.
Boîtier d'allumage et sécurité.
A changer.
Electrode déplacée.
A repositionner.
Nettoyer filtres et tuyauterie.
Défaut d'alimentation gaz.
Contrôle de flamme défectueux. Vérifier sonde d'ionisation et fils
Inversion phase neutre.
de raccordements électrique
Boîtier d'allumage défectueux.
(ou régime de neutre).
Défaut de l’évacuation fumées
A changer.
Brûleur déréglé.
Vérifier le réglage.
Frottement des turbines.
A positionner.
Roulement moteur défectueux.
Changer le moteur.
Emboîtement des tubes émetteurs A repositionner et vérifier leur
bon accrochage.
- 21 -
14 Schémas électrique du bloc brûleur
INTERNE
7
N°
1
2
3
4
5
6
7
4
Désignation
Alimentation + Fusible
Voyant rouge (défaut)
Voyant jaune
Electrovanne
Pressostat
Boîtier d’allumage et de sécurité
Transformateur d’isolement
3
5
2
1
6
15 Options sur demande
Grille de protection pour BTL25
0340144
Renvoi de défaut : Normalement Fermé
0240016
- 22 -
16 Pièces détachées
5
BTL25
2
3
4
1
de contrôle
Ensemble
mono électrode
Réf : 10 21 210
Réf : 80 21 101
Réf : 10 30 016
1 Kit Prise électrique mâle+femelle
3 Voyant jaune
3 Voyant rouge
Réf : 10 25 243
Réf : 10 25 244
6 Groupe Moto Ventilateur
5 Pressostat BTL25
2 Bloc de régulation gaz
Réf : 02 80 217
4 Boîtier électronique
BTL25
Réf :06 12 053
- 23 -
Réf : 10 21 208-64
Les organismes ayant pouvoir d'intervention avant, pendant ou après la mise en
place, doivent être consultés avant l'installation de l'appareil en vue de s'informer
des normes et règlements en vigueur
17 Liste des textes officiels BELGIQUE
(non exhaustive)
REGLEMENTATION BELGE (NBN) OU REGLEMENTATION EUROPEENNE (NBN EN)
REGLEMENTATION NATIONALE - OU AUX EXIGENCES DES DISTRIBUTEURS DE GAZ.
-
NBN 51.003 et 51.004
EVACUATION GAZ BRULES
NBN EN 13410
NBN, ARAB et AREI
Votre Installateur
- 24 -