utilisation optitherm 30_40

Table des matières
Tableau de commande
3
Avec régulation HTE
4
Programmer la régulation
Ajuster la température d'ambiance
Sélectionner le mode de chauffage
Démarrer la chaudière
Conduire l'installation
Arrêter l'installation
Protéger contre le gel
Nettoyage et entretien
4
5
5
6
7
7
7
7
Avec thermostat d'ambiance TH2
8
Programmer le thermostat d'ambiance
Ajuster la température d'ambiance
Sélectionner le mode de chauffage
Démarrer la chaudière
Conduire l'installation
Arrêter l'installation
Protéger contre le gel
Nettoyage et entretien
8
9
9
10
11
11
11
11
Que faire si...?
12
Tableau de commande
Tableau de commande
fig.1
1- BOUTON DE COMMANDE
1.1 "STOP" : Mise à l'arrêt de la chaudière
1.2 Position eau chaude sanitaire
3.2 s'allume en demande de production d'ECS,
3.3 s'allume au fonctionnement du brûleur,
3.6 s'allume au fonctionnement de la pompe.
1.3 Mise en service du chauffage. De la graduation 1 à la graduation 5, réglage MANUEL du chauffage.
1.4 "AUTO" : position normale d'utilisation du chauffage. Le choix de la température ambiante se fait sur la
commande à distance H.T.E. installée dans l'appartement. (Pour les modèles avec régulation automatique)
2- THERMOMETRE DE TEMPERATURE CHAUDIERE
3- TEMOINS LUMINEUX
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
3.7
Chaudière en service
Eau chaude sanitaire en cours de production
Brûleur en fonctionnement (chauffage ou eau chaude)
Brûleur en sécurité
Circulateur n°2 en service
Circulateur n°1 en service (chauffage ou eau chaude)
Thermoplongeur en fonctionnement
4- INTERRUPTEURS DES CIRCULATEURS
4.1 Interrupteur marche/arrêt du circulateur n°1 (en position arrêt, le circulateur peut fonctionner pour l'eau
chaude)
4.2 Interrupteur marche/arrêt du circulateur n°2
5- INTERRUPTEURS DES ENERGIES
5.1 Interrupteur marche/arrêt du brûleur
5.2 Interrupteur marche/arrêt du thermoplongeur
6- BOUTON DE REARMEMENT DU THERMOSTAT DE SECURITE
NOTA : La position 1.2 n'est active que si la chaudière assure la production d'eau chaude sanitaire.
Avec régulation HTE
La régulation en fonction de la température extérieure PERGE HTE est composée des éléments suivants :
- le régulateur, placé à l'intérieur de la chaudière, dont le réglage est effectué par un professionnel lors de
l'installation de la chaudière,
- la commande à distance de la régulation (fig.2), placée à l'intérieur de l'habitation, sans contrainte
d'emplacement, dont les fonctions sont à votre disposition pour plus de confort, de tranquillité et d'économie.
Commande à distance de la régulation
La commande à distance de la régulation comprend :
- une horloge de programmation (C-fig.2),
- un bouton d'ajustage de température (A-fig.2),
- un sélecteur de mode de chauffage (B-fig.2)
fig.2
A - Bouton d'ajustage température
A1-A2-A3 Plage de correction +5 ou -5°
B - Sélection du mode de chauffage
C - Horloge de programmation
C1 - Repère indicateur du jour de semaine
Horloge de programmation
L'horloge de programmation vous permet de choisir les heures pendant lesquelles vous souhaitez un
abaissement ou une relève de la température ambiante. Ainsi vous pouvez, par exemple de 22h à 6h du matin,
admettre que votre habitation ne soit chauffée qu'à 16°, puis obtenir 20° pendant les heures d'occupation.
Le cadran extérieur de l'horloge est pourvu d'"aiguilles", représentant chacune 60', qu'il suffit de déplacer vers
l'intérieur pour les abaissements et vers l'extérieur pour les températures normales. Les zones apparentes en
rouge indiquent les périodes de température de confort. Grâce à votre horloge hebdomadaire/journalière, vous
effectuez un programme personnalisé pour chaque jour de la semaine.
Programmation du jour de la semaine
Les jours de la semaine étant numérotés de 1 à 7, il faut retenir de préférence que 1=Lundi, 2=Mardi, 3=Mercredi,
etc... Le cadran de l' horloge comporte les 7 chiffres des jours et indique également en minuscule les heures
(de 0 à 24) qui servent de repères à la programmation.
Mise au jour et à l'heure
Par rotation du disque, amener la barre de séparation des jours (qui est également le repère 0h- 24h de l'horloge),
devant l'index (C1). Ex.: nous sommes Lundi. En face du repère (C1) amener le chiffre 1 (Lundi). Continuer la
rotation du disque, dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à l'affichage de l'heure exacte du jour. Ex.: 8h
du matin heure affichée, devant le repère (C1) se présentera le chiffre 8.
Votre horloge est prête à fonctionner, sa réserve de marche est de 72h en cas de coupure de courant.
NB. Il est conseillé de reculer ou d'avancer votre horloge à chaque changement d'horaire.
Avec régulation HTE
Commande à distance de la régulation (suite)
Bouton d'ajustage de la température
Le boîtier comporte également dans sa partie droite, deux boutons, l'un en haut (A) ajustera votre niveau de
confort en fonction du bâtiment et du type d'installation que vous possédez.
Dans sa position médiane (repère du bouton horizontal) (A1) la température ambiante pourra être de 20° par
exemple, mais aussi de 19 ou de 21°. Suivant les cas, la rotation du bouton vers (A2) ou vers (A3) corrigera
simplement en plus ou en moins les valeurs que vous avez relevées dans une plage allant jusqu'à + ou - 5°
d'ambiance.
Sélecteur de mode de chauffage
Le bouton inférieur (B) va vous assurer le mode de chauffage de votre choix en sélectionnant l'un des cinq repères
possibles (fig.3).
Fonctionnement automatique à partir de
l'horloge. Abaissement et relève automatique en fonction de la programmation de
l'horloge. La production d'Eau Chaude Sanitaire est assurée.
Fonctionnement en relève permanente. Seul
le signe soleil est affiché. Vous êtes à la
température régulée de votre choix sans
abaissement suivant la position du bouton
(A). La production d'Eau Chaude Sanitaire
est assurée.
Fonctionnement en abaissement permanent.
Seul le signe Lune est affiché. Cette position donne un maximum de 4° de température d'ambiance en moins par rapport à la
position du bouton (A) de la commande à
distance. Vous êtes à la température régulée de votre choix sans relève. La production d'Eau Chaude Sanitaire est assurée.
Fonctionnement automatique. En phase de
relève (soleil), la régulation agit sur une
température de confort (idem en repères 1
et 2). La production d'eau chaude sanitaire
est alors assurée, en cas de demande.
En phase d'abaissement, "arrêt total d'attente". L'eau chaude sanitaire n'est plus
assurée. Le chauffage est arrêté. La chaudière se remet en route, uniquement pour le
chauffage, lorsque la température extérieure
descend en dessous de 7°C environ. En
phase d'abaissement, dans certains cas, le
circulateur peut fonctionner sans que le
brûleur soit en service.
fig.3
Position "absence prolongée" : la chaudière est complètement arrêtée, mais là
aussi il y aura remise en route de la chaudière si la température extérieure descend
en dessous de 7°C environ.
N.B. En position 5, l'eau chaude sanitaire
n'est pas assurée.
Avec régulation HTE
Vérifications avant mise en service de la chaudière
Contrôler le remplissage de l'installation
Le manomètre doit indiquer une pression d'eau
comprise entre 1 et 2 bar.
Purger l'installation
Radiateurs ou tout autre organe de purge de
l'installation. Se reporter au paragraphe suivant
pour de plus amples précisions.
Rajouter éventuellement de l'eau à l'installation
Ouvrir le robinet de remplissage jusqu'à ce que
le manomètre indique une pression comprise
entre 1 et 2 bar.
Alimenter en eau sanitaire
Tourner le robinet d'eau sanitaire en position
ouverte.
Alimenter en électricité
Enclencher l'interrupteur général d'alimentation électrique de la chaufferie.
Vérifier l'alimentation en fioul ou en gaz
Citerne (fioul ou gaz) suffisamment remplie.
Robinet d'alimentation (fioul ou gaz) ouvert.
Purge de toute installation de chauffage
IMPORTANT : Toute installation de chauffage doit être impérativement et parfaitement purgée. Dans le cas où cette
opération ne serait que partiellement ou pas du tout réalisée, des dysfonctionnements importants se produiront (absence
de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, bruits dans l'installation, etc...). Cette purge doit être effectuée par
les organes (purgeurs) prévus à cet effet, sur la chaudière comme sur l'installation.
Le remplissage de l'installation doit se faire de façon lente et progressive, jusqu'à une pression de 2 bars.
Afin de réaliser correctement la purge, procéder de la manière suivante :
1 - Circuit radiateur : circulateur arrêté, pression d'installation à 2 bars. Ouvrir le purgeur d'un radiateur jusqu'à élimination
totale de l'air. Recommencer l'opération, radiateur après radiateur. La purge terminée, remettre la pression entre 1 et
2 bars. Au cours de la purge, veiller à maintenir une pression de 2 bars, afin de procéder à une bonne évacuation de
l'air.
2 - Circuit sol chauffant : circulateur arrêté, pression d'installation à 2 bars. Après remplissage, fermer tous les circuits
de sol chauffant. Procéder à la purge, en ouvrant circuit après circuit. Bien vérifier la réouverture des circuits en fin
de purge.
3 - Si cela s'avère nécessaire, renouveler l'opération après quelques jours de fonctionnement (toujours
circulateur arrêté).
Démarrage de la chaudière
Mettre sous tension
Tourner le bouton de commande (1-fig.1) sur la
position 1.2. Le voyant de mise sous tension
(3.1-fig.1) s'éclaire.
Démarrer la chaudière en mode manuel
Tourner le bouton de commande de la chaudière (1-fig.1) dans la plage de réglage manuel
du chauffage (graduation de 1 à 5), sans aller
jusqu'à la position "AUTO".
Le voyant de fonctionnement du brûleur
(3.3-fig.1) s'éclaire.
Le brûleur démarrera après 70 secondes de
préchauffage environ.
Mettre la chaudière en fonctionnement automatique
Basculer le bouton de commande de la chaudière (1-fig.1) sur la position "AUTO". Le brûleur
peut s'arrêter, la régulation pilotant automatiquement la chaudière.
Sélectionner votre mode de chauffage sur la
commande à distance
Placer le sélecteur de mode de chauffage
(B-fig.2) sur le repère n°1 pour un fonctionnement automatique ou sur tout autre repère de
votre choix (fig.3). Sur le repère n°4 en abaissement, ou sur le repère n°5, le brûleur ne
démarre pas pour une température extérieure
supérieure à 7°C.
Avec régulation HTE
Conduite de l'installation
Bouton de
commande
(1-fig.1)
Régime "été"
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.2)
"AUTO"
On appelle régime "été", le mode de fonctionnement
où seule la production d'eau chaude sanitaire est
assurée. Pour utiliser ce mode de fonctionnement,
plusieurs options s'offrent à vous (voir tableau cicontre).
Le chauffage est coupé, la production
d'eau chaude sanitaire est programmée et assurée uniquement dans les
plages rouges.
N.B. : Pour éviter des mise en route intempestives du chauffage, placer le bouton d'ajustage de la température (A-fig.2) sur -5
Le chauffage est coupé, la production
d'eau chaude sanitaire est programmée et assurée uniquement dans les
plages rouges.
Coupure volontaire de l'eau chaude
sanitaire depuis l'habitation.
Régime "hiver"
On appelle régime "hiver", le mode de fonctionnement
où le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire
sont assurés. Pour utiliser ce mode de fonctionnement, plusieurs options s'offrent à vous de la position
1 à 5 (voir exemples dans tableau ci-contre).
Bouton de
commande
(1-fig.1)
"AUTO"
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.2)
Le chauffage fonctionne en abaissement
et relève automatique en fonction de la
programmation de l'horloge, la production d'eau chaude sanitaire est assurée.
Le chauffage est abaissé de manière
plus importante que sur la position [1], la
production d'eau chaude sanitaire est
programmée et assurée uniquement dans
les plages rouges.
N.B. : Le bouton d'ajustage de la température (Afig.2) vous permet de régler votre température
ambiante à votre convenance depuis votre habitation.
Arrêt de l'installation
Une horloge de programmation équipant la régulation
de votre installation, il est conseillé de ne pas couper
l'interrupteur d'alimentation générale de la chaufferie
et de ne pas mettre le bouton de commande (1-fig.1)
sur la position "STOP".
Bouton de
commande
(1-fig.1)
"AUTO"
Pour un arrêt de fonctionnement prolongé, se reporter
au paragraphe suivant "Protection contre le gel".
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.2)
Le chauffage et la production d'eau chaude
sanitaire sont coupées. Le chauffage se
remettra en route pour une température
extérieure de 7°C environ pour donner
une température ambiante de 8°C environ.
Protection contre le gel
Nettoyage
Protection de l'installation
Il est conseillé de faire annuellement un nettoyage des
entrées d'air du brûleur ainsi qu'un ramonage de la
chaudière avec un outillage classique (brosse, écouvillon).
N.B. : Couper le courant avant toute intervention.
Ajouter au circuit de chauffage un antigel (se conformer aux prescriptions du fabricant).
Protection de l'habitation
En cas d'absence, laisser l'installation fonctionner au
ralenti, sélecteur du mode de chauffage sur 5, "arrêt
total d'absence prolongée", tout en ayant pris soin de
rajouter de l'antigel (se conformer aux prescriptions du
fabricant).
Pour chacune de ces solutions, faites appel à un
professionnel.
Entretien
Le bon fonctionnement de votre chaudière nécessite
un entretien suivi. Aussi, nous vous conseillons la
souscription d'un contrat annuel auprés d'un professionnel.
Avec thermostat d'ambiance TH2
Le thermostat TH2 de réglage et de contrôle de la température ambiante est prévu pour commander 2 énergies
de façon étagée telles que thermoplongeur électrique et brûleur fioul, par exemple.
Il doit être installé dans une pièce de l'habitation (salon, salle à manger) à environ 1,50 m du sol, de préférence
sur un mur intérieur, en évitant les emplacements suivants : mur extérieur, au-dessus d'un radiateur, près
d'une cheminée, dans l'angle d'une grande pièce, face au courant d'air d'une porte extérieure, face à
l'ensoleillement du à une fenêtre.
Thermostat d'ambiance
Le thermostat d'ambiance comprend :
- une horloge de programmation (C-fig.4),
- un bouton d'ajustage de température (A-fig.4),
- un sélecteur de mode de chauffage (B-fig.4)
fig.4
A - Bouton d'ajustage température
A1-A2-A3 Plage de correction +5 ou -5°
B - Sélection du mode de chauffage
C - Horloge de programmation
C1 - Repère indicateur du jour de semaine
Horloge de programmation
L'horloge de programmation vous permet de choisir les heures pendant lesquelles vous souhaitez un
abaissement ou une relève de la température ambiante. Ainsi, vous pouvez, par exemple de 22h à 6h du matin,
admettre que votre habitation ne soit chauffée qu'à 16°, puis obtenir 20° pendant les heures d'occupation.
Le cadran extérieur de l'horloge est pourvu d'"aiguilles", représentant chacune 60', qu'il suffit de déplacer vers
l'intérieur pour les abaissements et vers l'extérieur pour les températures normales. Les zones apparentes en
rouge indiquent les périodes de température de confort. Grâce à votre horloge hebdomadaire/journalière vous
effectuez un programme personnalisé pour chaque jour de la semaine.
Programmation du jour de la semaine
Les jours de la semaine étant numérotés de 1 à 7, il faut retenir de préférence que 1=Lundi, 2=Mardi, 3=Mercredi,
etc... Le cadran de l' horloge comporte les 7 chiffres des jours et indique également en minuscule les heures
(de 0 à 24) qui servent de repère à la programmation.
Mise au jour et à l'heure
Par rotation du disque, amener la barre de séparation des jours (qui est également le repère 0h- 24h de l' horloge),
devant l'index (C1). Ex.: nous sommes Lundi. En face du repère (C1) amener le chiffre 1 (Lundi). Continuer la
rotation du disque, dans le sens des aiguilles d'une montre jusqu'à l'affichage de l'heure exacte du jour. Ex.: 8h
du matin heure affichée, devant le repère (C1) se présentera le chiffre 8.
Votre horloge est prête à fonctionner, sa réserve de marche est de 72h en cas de coupure de courant.
NB. Il est conseillé de reculer ou d'avancer votre horloge à chaque changement d'horaire.
Avec thermostat d'ambiance TH2
Thermostat d'ambiance (suite)
Bouton d'ajustage de la température
Le boîtier comporte également dans sa partie droite, deux boutons, l'un en haut (A) ajustera votre niveau de
confort en fonction du bâtiment et du type d'installation que vous possédez.
Dans sa position médiane (repère du bouton horizontal) (A1) la température ambiante pourra être de 20° par
exemple, mais aussi de 19 ou de 21°. Suivant les cas, la rotation du bouton vers (A2) ou vers (A3) corrigera
simplement en plus ou en moins les valeurs que vous avez relevées dans une plage allant jusqu'à + ou - 5°
d'ambiance.
Sélecteur de mode de chauffage
Le bouton inférieur (B) va vous assurer le mode de chauffage de votre choix en sélectionnant l'un des cinq repères
possibles (fig.5).
Fonctionnement automatique à partir de
l'horloge. Abaissement et relève automatique en fonction de la programmation de
l'horloge.
Fonctionnement en relève permanente. Seul
le signe soleil est affiché. Vous êtes à la
température régulée de votre choix sans
abaissement suivant la position du bouton
(A).
Fonctionnement en abaissement permanent.
Seul le signe Lune est affiché. Cette position donne un maximum de 4° de température d'ambiance en moins par rapport à la
position du bouton (A) du thermostat.
Vous êtes à la température régulée de votre
choix sans relève.
Fonctionnement automatique régulé en
phase de relève. Le chauffage est stoppé
pendant les périodes d'abaissement, l'eau
chaude continuant d'être assurée. Toutefois, la chaudière se mettra en route si la
température ambiante descendait en dessous de 7°C environ.
Position "absence prolongée" : la chaudière est complètement arrêtée, mais là
aussi il y aura remise en route de la chaudière si la température ambiante descendait
en dessous de 7°C environ.
N.B. Sur toutes les positions, l'eau chaude
sanitaire est assurée et la pompe chauffage
fonctionne.
fig.5
Avec thermostat d'ambiance TH2
Vérifications avant mise en service de la chaudière
Contrôler le remplissage de l'installation
Le manomètre doit indiquer une pression d'eau
comprise entre 1 et 2 bar.
Purger l'installation
Radiateurs ou tout autre organe de purge de
l'installation. Se reporter au paragraphe suivant
pour de plus amples précisions.
Rajouter éventuellement de l'eau à l'installation
Ouvrir le robinet de remplissage jusqu'à ce que
le manomètre indique une pression comprise
entre 1 et 2 bar.
Alimenter en eau sanitaire
Tourner le robinet d'eau sanitaire en position
ouverte.
Alimenter en électricité
Enclencher l'interrupteur général d'alimentation électrique de la chaufferie.
Vérifier l'alimentation en fioul ou en gaz
Citerne (fioul ou gaz) suffisamment remplie.
Robinet d'alimentation (fioul ou gaz) ouvert.
Purge de toute installation de chauffage
IMPORTANT : Toute installation de chauffage doit être impérativement et parfaitement purgée. Dans le cas où cette
opération ne serait que partiellement ou pas du tout réalisée, des dysfonctionnements importants se produiront (absence
de chauffage, de production d'eau chaude sanitaire, bruits dans l'installation, etc...). Cette purge doit être effectuée par
les organes (purgeurs) prévus à cet effet, sur la chaudière comme sur l'installation.
Le remplissage de l'installation doit se faire de façon lente et progressive, jusqu'à une pression de 2 bars.
Afin de réaliser correctement la purge, procéder de la manière suivante :
1 - Circuit radiateur : circulateur arrêté, pression d'installation à 2 bars. Ouvrir le purgeur d'un radiateur jusqu'à élimination
totale de l'air. Recommencer l'opération, radiateur après radiateur. La purge terminée, remettre la pression entre 1 et
2 bars. Au cours de la purge, veiller à maintenir une pression de 2 bars, afin de procéder à une bonne évacuation de
l'air.
2 - Circuit sol chauffant : circulateur arrêté, pression d'installation à 2 bars. Après remplissage, fermer tous les circuits
de sol chauffant. Procéder à la purge, en ouvrant circuit après circuit. Bien vérifier la réouverture des circuits en fin
de purge.
3 - Si cela s'avère nécessaire, renouveler l'opération après quelques jours de fonctionnement (toujours
circulateur arrêté).
Démarrage de la chaudière
Mettre sous tension
Tourner le bouton de commande (1-fig.1) sur la
position 1.2. Le voyant de mise sous tension
(3.1-fig.1) s'éclaire.
Démarrer la chaudière en mode manuel
Tourner le bouton de commande de la chaudière (1-fig.1) dans la plage de réglage manuel
du chauffage (graduation de 1 à 5), sans aller
jusqu'à la position "AUTO".
Le voyant de fonctionnement du brûleur
(3.3-fig.1) s'éclaire.
Le brûleur démarrera après 70 secondes de
préchauffage environ.
Présélectionner la température de fonctionnement de la chaudière.
Tourner le bouton de commande de la chaudière (1-fig.1) en fonction des conditions climatiques du moment
temps frais graduation 1 à 2
temps froid graduation 2 à 3
grand froid graduation 3 à 5
Le brûleur s'arrête, si la température de chaudière est atteinte.
Sélectionner votre mode de chauffage sur le
thermostat d'ambiance.
Placer le sélecteur de mode de chauffage
(B-fig.4) sur le repère n°1 pour un fonctionnement automatique ou sur tout autre repère de
votre choix (fig.5). Sur le repère n°4 en abaissement, ou sur le repère n°5, le brûleur ne
démarre pas pour une température ambiante
supérieure à 7°C.
Avec thermostat d'ambiance TH2
Conduite de l'installation
Régime "été"
On appelle régime "été", le mode de fonctionnement
où seule la production d'eau chaude sanitaire est
assurée. Pour utiliser ce mode de fonctionnement,
plusieurs options s'offrent à vous (voir tableau cicontre).
Bouton de
commande
(1-fig.1)
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.4)
Le chauffage est coupé quelle que soit
la position du sélecteur de mode de
chauffage. Le laisser sur sa position
habituelle.
Régime "hiver"
On appelle régime "hiver", le mode de fonctionnement
où le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire
sont assurés. Pour utiliser ce mode de fonctionnement, plusieurs options s'offrent à vous de la position
1 à 5 (voir exemples dans tableau ci-contre).
N.B. : Le bouton d'ajustage de la température
(A-fig.4) vous permet de régler votre température
ambiante à votre convenance depuis votre habitation.
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.4)
Bouton de
commande
(1-fig.1)
Le chauffage fonctionne en abaissement
et relève automatique en fonction de la
programmation de l'horloge, la production d'eau chaude sanitaire est assurée.
temps frais
1-2
temps froid
2-3
grand froid
3-5
Arrêt de l'installation
Chaudière assurant le chauffage seulement
Bouton de
commande
(1-fig.1)
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.4)
Le chauffage est coupé et ne se remettra en route qu'en dessous d'une température ambiante de 7°C environ. La
pompe chauffage fonctionne.
entre 1 et 5
Chaudière assurant le chauffage et l'eau
chaude sanitaire
Pour un arrêt de fonctionnement prolongé, il peut
s'avérer nécessaire de vidanger votre chaudière.
Se reporter au paragraphe suivant "Protection
contre le gel".
STOP
Le chauffage est coupé quelle que soit la position
du sélecteur de mode de chauffage. Le laisser sur
sa position habituelle.
Bouton de
commande
(1-fig.1)
Sélecteur du mode
de chauffage
(B-fig.4)
STOP
Le chauffage est coupé quelle que soit la position
du sélecteur de mode de chauffage. Le laisser sur
sa position habituelle
Protection contre le gel
Nettoyage
Protection de l'installation
Il est conseillé de faire annuellement un nettoyage des
entrées d'air du brûleur ainsi qu'un ramonage de la
chaudière avec un outillage classique (brosse, écouvillon).
N.B. : Couper le courant avant toute intervention.
Ajouter au circuit de chauffage un antigel (se conformer aux prescriptions du fabricant).
Protection de l'habitation
En cas d'absence, laisser l'installation fonctionner au
ralenti, sélecteur du mode de chauffage du thermostat,
"arrêt total d'absence prolongée", tout en ayant pris
soin de rajouter de l'antigel (se conformer aux prescriptions du fabricant).
Pour chacune de ces solutions, faites appel à un
professionnel.
Entretien
Le bon fonctionnement de votre chaudière nécessite
un entretien suivi. Aussi, nous vous conseillons la
souscription d'un contrat annuel auprés d'un professionnel.
Que faire, si...?
Que faire, si...?
Interruption totale de fonctionnement
Vérifier les bonnes positions des vannes et boutons
de commande comme décrit au paragraphe "Vérifications avant mise en service de la chaudière"
Le chauffage ne fonctionne plus
S'assurer de la demande de la régulation ou du
thermostat.
S'assurer du fonctionnement du circulateur.
Emission de bruit dans l'installation
Effectuer une opération de purge telle que décrite au
paragraphe "Vérifications avant mise en service de la
chaudière" .
Le témoin lumineux rouge du brûleur est allumé
(3.4-Fig. 1)
Tirer vers soi la façade basse de la chaudière et
appuyer sur le bouton (avec témoin lumineux incorporé).
Le brûleur doit se remettre en marche. Recommencer l'opération plusieurs fois si nécessaire.
Faire appel à un professionnel si le défaut persiste.
Garantie
192513-E 11/95 (94110222)
Corps de chauffe et ballon : 3 ans
Matériel électrique et accessoires : 1 an
PERGE - C.D. 7 - B.P. 07 - 26801 PORTES LES VALENCE CEDEX
Tél : (33).75.57.19.11 - Télex : 346.500 - Fax (33).75.57.48.74
Ce document n'est pas contractuel. PERGE se réserve le droit de modifier sans préavis les caractéristiques données par le présent document afin de mieux répondre aux nécessité techniques.