thema f 23 , thema f 23 e, thema f as 23 e

La chaudière qui simplifie la vie
THEMA F
1
NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI
THEMA F 23 , THEMA F 23 E, THEMA F AS 23 E
Utilisateurs, prenez note !
La désignation de votre chaudière est inscrite sur l'instruction collée à l'intérieur du portillon.
Reportez-vous au chapitre "Présentation" page 3, vous y trouverez la description des fonctions de base
que vous apportera votre chaudière. Le sommaire "Utilisateur" ci-dessous vous renvoie au chapître vous
concernant directement pour une bonne utilisation de votre chaudière.
SOMMAIRE GÉNÉRAL
Présentation ................................................ Page 3
Conditions d'installation ....................................... 3
Caractéristiques techniques .......................... 4 - 5
Dimensions ............................................................. 6
Circuit hydraulique .......................................... 6 - 7
Conception du circuit chauffage ...................... 8
Conception du circuit sanitaire .......................... 8
Emplacement de la chaudière .......................... 8
Sorties ventouse ............................................. 9 - 10
Plaque de raccordement .......................... 11 - 12
Pose des canalisations ....................................... 13
Mise en place de la chaudière ........................ 13
Raccordement électrique ................................. 14
Mise en service .................................................... 15
Fonctionnement/Allumage ............................... 16
Sécurités de fonctionnement/remplissage ..... 17
Réglages .............................................................. 18
Vidange ............................................................... 19
Changement de gaz ......................................... 19
Entretien ............................................................... 19
Garantie .............................................................. 19
SOMMAIRE UTILISATEUR
Présentation ................................................. Page 3
Fonctionnement/Allumage ................................ 16
Sécurités de fonctionnement/remplissage ...... 17
Entretien ................................................................ 19
Garantie ............................................................... 19
Prescriptions particulières
à la THEMA AS raccordées au ballon sd i 50
Présentation ......................................................... 20
Entretien du groupe de sécurité ........................ 24
Garantie du ballon .............................................. 24
Prescriptions particulières
à la THEMA AS raccordées au ballon sd i 50
Encombrement ................................................... 20
Caratéristiques techniques du ballon .............. 20
Mise en place du ballon .................................... 20
Conception circuit chaudière/ballon .............. 21
Raccordements hydrauliques .................... 21 - 22
Raccordement électrique du ballon ............... 23
Mise en service de l'installation ......................... 23
Entretien du circuit chaudière/ballon .............. 24
Garantie du ballon ............................................. 24
Note pour les pays de la CEE
ATTENTION, cet appareil a été conçu, agréé et contrôlé pour répondre aux exigences du marché
français. La plaque signalétique posée à l'intérieur de l'appareil certifie l'origine de fabrication et le pays
pour lequel ce produit est destiné. Si vous constatiez autour de vous une anomalie à cette règle, nous vous
demandons de contacter l'agence Saunier Duval la plus proche.
Nous vous remercions par avance de votre collaboration.
FR
2
PRÉSENTATION
- Les chaudières THEMA F sont de type étanche
c'est-à-dire que l'évacuation des produits de combustion et l'entrée d'air transitent par une ventouse.
Ce principe offre de nombreux avantages tels que:
- Installation dans des encombrements réduits sans
nécessité d'aération du local.
- Multiples configurations d'installation en fonction
des contraintes des locaux.
Catégorie gaz :
THEMA F 23 : Chaudières à double service (chauffage + eau chaude instantanée) : puissance variable entre 8,9 kW et 23,3 kW et allumage par
veilleuse.
●
THEMA F 23 E : Chaudières à double service (chauffage + eau chaude instantanée) : puissance variable entre 8,9 kW et 23,3 kW et allumage électronique.
THEMA F AS 23 E : Chaudières chauffage seul
pouvant être raccordées à un ballon échangeur
pour la production d'eau chaude sanitaire : puissance variable entre 8,9 kW et 23,3 kW et allumage électronique.
Les chaudières THEMA F sont de catégorie gaz
II2E+3+ ou II1C2E+ (modèles avec veilleuse),
c'est-à-dire :
II2E+3+ : les chaudières fonctionnent soit au gaz
naturel (G20/G25) soit au butane (G30) ou au
propane (G31).
●
II1C2E+ : les chaudières fonctionnent au gaz
naturel (G20/G25) ou au gaz de ville (G130).
Homologation
Les chaudières Saunier Duval N° CE 49AT2471 sont
conformes aux exigences essentielles de la directive "Appareils à gaz" 90/396/CEE (29/06/1990) et à
la directive "Rendement des chaudières" 92/42/
CEE.
Accessoires
Différents accessoires sont disponibles tels que plaque de raccordement avec vanne trois voies, vase
d'expansion sanitaire ...
Pour obtenir des informations détaillées sur ces diverses possibilités, consultez votre revendeur habituel.
CONDITIONS D'INSTALLATION
Bâtiments d'habitation
L’installation et l'entretien de l'appareil doivent être
effectués par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l’art en
vigueur, notamment :
● Arrêté du 2 août 1977
Règles Techniques et de Sécurité applicables aux
installations de gaz combustibles et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments d'habitation et de leurs dépendances.
● Norme DTU P 45-204 - Installations de gaz (anciennement DTU N° 61-1 - Installations de gaz - Avril 1982
+ additif n° 1 Juillet 1984) en particulier pour ce qui
concerne :
- le volume du local
- les surfaces ouvrant sur l'extérieur
- l'évacuation des produits de combustion
● Règlement Sanitaire Départemental. Entre autres :
La présence sur l'installation d'une fonction de
disconnection de type CB, à zones de pressions
différentes non contrôlables répondant aux exigences fonctionnelles de la norme NF P 43-011, destinée
à éviter les retours d'eau de chauffage vers le réseau d'eau potable, est requise par les articles 16.7
et 16.8 du Règlement Sanitaire Départemental-type.
Pour les appareils raccordés au réseau électrique
● Norme NF C 15-100 pour les raccordements électriques et, en particulier, l'obligation de raccordement à une prise de terre (NF C 73-600).
Établissements recevant du public
L’installation et l'entretien de l'appareil doivent être
effectués conformément aux textes réglementaires
et règles de l’art en vigueur, notamment :
● Règlement de sécurité contre l'incendie et la
panique dans les établissements recevant du public :
a) Prescriptions générales
Pour tous les appareils :
– Articles GZ
Installations aux gaz combustibles et hydrocarbures
liquéfiés.
Ensuite, suivant l'usage :
– Articles CH
Chauffage, ventilation, réfrigération, conditionnement d'air et production de vapeur et d'eau chaude
sanitaire.
b) Prescriptions particulières à chaque type d'établissements recevant du public (hôpitaux, magasins, etc...)
Certificat de conformité : par application de l’article
25 de l’arrêté du 02/08/77 modifié et de l’article 1
de l’arrêté modificatif du 05/02/99, l’installateur est
tenu d’établir un certificat de conformité approuvé
par les ministres chargés de la construction et de la
sécurité du gaz.
• de modèle 2 après réalisation d’une installation
de gaz neuve,
• de modèle 4 après remplacement d’une
chaudière par une nouvelle.
3
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
TH
A
FA
S2
3E
3
3E
F2
F2
A
A
EM
EM
EM
TH
TH
Puissance utile en chauffage,
ajustable de... (kW)
à... (kW)
8,9
23,3
8,9
23,3
8,9
23,3
91,5
Rendement sur P.C.I.
(%)
91,5
91,5
Température départ chauffage maxi.
(°C)
90
90
90
Température départ chauffage mini.
(°C)
38
38
38
Vase d'expansion circuit chauffage, capacité utile
(l)
5
5
5
Capacité maxi. de l'installation à 75°C
(l)
120
120
120
3,0
Soupape de sécurité, pression maxi de service
(bar)
3,0
3,0
Évacuation des gaz brûlés
par tube ventouse (Ø)
60
60
60
Entrée air frais
par tube ventouse (Ø)
100
100
100
(m3/h)
Débit d'air neuf
60
60
60
(g/s)
17,5
17,5
17,5
(°C)
CO (ppm)
CO2 (%)
NOx (ppm)
130
15
6,0
—
130
15
6,0
—
130
15
6,0
—
auto. variable de ... (kW)
à... (kW)
8,9
23,3
8,9
23,3
—
—
Débit d'évacuation des gaz brûlés
Température fumée
Valeur des produits de la combustion
Puissance en eau chaude,
Température eau chaude maxi.
(°C)
65
65
—
Débit seuil de fonctionnement en sanitaire
(l/min.)
3,0
3,0
—
Débit spécifique (pour un T de 30°C)
(l/min.)
11
11
—
Pression d'alimentation mini
(bar)
0,5
0,5
—
Pression d'alimentation maxi
(bar)
10
10
—
(V)
230
230
230
Intensité
(A)
0,56
0,65
0,65
Puissance maxi absorbée
(W)
130
150
150
Tension d'alimentation
Protection électrique
IPX0C IPX4D IPX4D
THEMA
23E,E,AS
AS2323
THEMA FF23,
23, 23
E E
Puissanceminimale
minimale
Puissance
THEMA
23 E,E,AS
AS2323
THEMA F23,
F 23, 23
EE
Puissance maximale
maximale
Puissance
Puissances, rendement et pertes selon NF D 30-002 (sur PCS)
● THEMA F 23, THEMA F 23 E, THEMA F AS 23 E : Niveaux de performances en chauffage : B 300 (Pa50:
émission calorifique totale durant l'arrêt du brûleur = 105 W).
4
Température
Température de
chaudière
départ dans les
Pm (W)
Rm
(puissance utile (Rendement utile
conditions de base
moyenne)
varie avec
les besoins
de chauffage
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65°C
jusqu'à 50°C
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65°C
jusqu'à 50°C
23017
23300
23328
23497
23356
23497
23638
23780
0,815
0,825
0,826
0,832
0,827
0,832
0,837
0,842
Température
Température de
Pm (W)
Rm
chaudière
départ dans les
maintenue
constante
maintenue
constante
varie avec
les besoins
de chauffage
moyenne)
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65°C
jusqu'à 50°C
81°C et plus
de 66 à 80°C
de 51 à 65°C
jusqu'à 50°C
8780
8900
9042
9162
9102
9162
9221
9281
Pam (W)
Ppm (W)
Chaudière hors volume habitable
Pam (W)
Ppm (W)
moyen sur P.C.S) (Pertes à l'arrêt) (Pertes par parois) (Pertes à l'arrêt) (Pertes par parois)
(puissance utile (Rendement utile
conditions de base
Chaudière dans volume habitable
137
110
72
49
60
49
38
27
130
104
68
46
57
46
35
26
Chaudière dans volume habitable
Pam (W)
Ppm (W)
160
132
92
67
79
67
55
44
150
124
87
63
75
63
52
42
Chaudière hors volume habitable
Pam (W)
Ppm (W)
moyen sur P.C.S) (Pertes à l'arrêt) (Pertes par parois) (Pertes à l'arrêt) (Pertes par parois)
0,737
0,747
0,759
0,769
0,764
0,769
0,774
0,779
137
110
72
49
60
49
38
27
130
104
68
46
57
46
35
26
160
132
92
67
79
67
55
44
150
124
87
63
75
63
52
42
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
FA
3E
3E
3
0,28
1,20
—
20
10,4
1,2
2,7
1,13
S2
F2
F2
(mm)
(mm)
(mm)
(mbar)
(mbar)
(mbar)
(m3/h)
(m3/h)
EM
A
A
A
Ø injecteur veilleuse
Ø injecteur brûleur
Ø diaphragme (2E+)*
Pression d'alimentation
Pression au brûleur maxi.
Pression au brûleur mini.
Débit à puissance maxi.
Débit à puissance mini.
TH
EM
EM
EM
Gaz Naturel (G 20)
—
1,20
5,2
20
10,5
1,3
2,7
1,13
Butane (G 30)
—
1,20
5,2
20
10,5
1,3
2,7
1,13
Ø injecteur veilleuse
Ø injecteur brûleur
Ø diaphragme
Pression d'alimentation
Pression au brûleur maxi.
Pression au brûleur mini.
Débit à puissance maxi.
Débit à puissance mini.
Gaz Naturel (G 25)
Ø injecteur veilleuse
Ø injecteur brûleur
Ø diaphragme (2E+)*
Pression d'alimentation
Pression au brûleur maxi.
Pression au brûleur mini.
Débit à puissance maxi.
Débit à puissance mini.
3E
S2
FA
A
EM
3E
TH
F2
A
EM
TH
3
F2
A
TH
TH
TH
Gaz
(référence 15°C-1013 mbar)
(mm)
(mm)
(mm)
(mbar)
(mbar)
(mbar)
(kg/h)
(kg/h)
0,18
0,73
—
29
23,3
3,4
2,01
0,84
—
0,73
4,2
29
23,4
4
2,01
0,84
—
0,73
4,2
29
23,4
4
2,01
0,84
(mm)
(mm)
(mm)
(mbar)
(mbar)
(mbar)
(kg/h)
(kg/h)
0,18
0,73
—
37
29,8
4,4
1,98
0,74
—
0,73
4,2
37
30,4
4,0
1,98
0,74
—
0,73
4,2
37
30,4
4,0
1,98
0,74
(mm)
(mm)
(mm)
(mbar)
(mbar)
(mbar)
(kg/h)
(kg/h)
0,60
2,4
—
8
2,3
0,5
3,89
1,63
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
—
Propane (G 31)
(mm)
(mm)
(mm)
(mbar)
(mbar)
(mbar)
(m3/h)
(m3/h)
0,28
1,20
—
25
13,2
1,5
2,87
1,15
—
1,20
5,2
25
12,7
1,3
2,87
1,15
—
1,20
5,2
25
12,7
1,3
2,87
1,15
Ø injecteur veilleuse
Ø injecteur brûleur
Ø diaphragme
Pression d'alimentation
Pression au brûleur maxi.
Pression au brûleur mini.
Débit à puissance maxi.
Débit à puissance mini.
* uniquement en changement de gaz pour appareils
avec veilleuse
Gaz de ville (G 130)
Ø injecteur veilleuse
Ø injecteur brûleur
Ø diaphragme
Pression d'alimentation
Pression au brûleur maxi.
Pression au brûleur mini.
Débit à puissance maxi.
Débit à puissance mini.
50
40
1
2
3
30
20
4
5
Pom 052a
Pression disponible (kPa)
entre départ et retour chauffage
Courbe débit/pression
10
0
1
2
Bypass fermé
3
4
5
Ouvert 1/2 tour
Ouvert 1/4 tour
Ouvert 1 tour
Ouvert 2 tours
500
1000
Débit dans le circuit chauffage (l/h)
5
DIMENSIONS
623
THEMA F 23 et THEMA F 23 E
Poids net : 41 kg
Poids brut : 43 kg
802
857
23
4
La chaudière est livrée en trois colis séparés :
- la chaudière,
- la plaque de raccordement
- la ventouse
THEMA F AS 23 E
Poids net : 40 kg
Poids brut : 42 kg
410
Hab 271a
8
37
CIRCUIT HYDRAULIQUE
THEMA F 23
-
17
18
19
21
22
23
-
Bouton poussoir de mise en marche
Bouton poussoir d'arrêt
Allumeur
Bouton de réglage de la température chauffage.
Bouton de réglage de la température sanitaire
Manothermomètre.
Clapet anti-retour
Vase d'expansion.
Circulateur.
Dégazeur.
Brûleur.
Échangeur.
Mécanisme gaz.
Limiteur de température chauffage et
sanitaire
Électrode d'allumage.
Ensemble veilleuse
Sécurité de surchauffe.
Sécurité manque d'eau
Extracteur
Pressostat
A
B
C
D
E
-
Retour chauffage
Arrivée eau froide
Départ chauffage
Départ eau chaude
Arrivée gaz
23
22
13
19
18
17
11
16
10
14
9
3
8
2
7
1
6
5
21
4
A
6
B
C
D
E
Shy 130c
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
16
CIRCUIT HYDRAULIQUE
THEMA F 23 E
-
Allumeur
Bouton de réglage de la température chauffage.
Bouton de réglage de la température sanitaire
Manothermomètre.
Clapet anti-retour
Vase d'expansion.
Circulateur.
Dégazeur.
Brûleur.
Échangeur.
Mécanisme gaz.
Limiteur de température chauffage et sanitaire
Électrode d'allumage.
Sécurité de surchauffe.
Electrode de controle flamme.
Sécurité manque d'eau
Extracteur
Pressostat
Robinet gaz manuel
A
B
C
D
E
-
Retour chauffage
Arrivée eau froide
Départ chauffage
Départ eau chaude
Arrivée gaz
23
22
13
19
20
17
16
11
10
14
9
3
8
5
7
6
4
21
24
A
B
C
D
E
Shy 131b
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
16
17
19
20
21
22
23
24
THEMA F AS 23 E
3
4
6
8
9
10
11
13
14
16
17
19
20
21
22
23
24
-
Allumeur
Bouton de réglage de la température chauffage.
Manothermomètre.
Vase d'expansion.
Circulateur.
Dégazeur.
Brûleur.
Échangeur.
Mécanisme gaz.
Limiteur de température chauffage.
Électrode d'allumage.
Sécurité de surchauffe.
Electrode de controle flamme.
Sécurité manque d'eau.
Extracteur
Pressostat
Robinet gaz manuel
23
22
13
19
20
17
11
16
10
14
9
3
8
4
6
24
21
A
C
E
Shy 132c
A - Retour chauffage
C - Départ chauffage
E - Arrivée gaz
7
CONCEPTION DU CIRCUIT CHAUFFAGE
Les chaudières THEMA peuvent être intégrées à
tous les types d’installation : bi-tube, mono-tube
série ou dérivé, plancher chauffant...
●
Les surfaces de chauffe peuvent être constituées
de radiateurs, de convecteurs ou d’aérothermes.
Attention : si les matériaux utilisés sont de natures
différentes, il peut se produire des phénomènes de
corrosion. Dans ce cas, il est recommandé d’ajouter
à l’eau du circuit chauffage un inhibiteur, dans les
proportions indiquées par son fabricant, qui évitera la
production de gaz et la formation d’oxydes.
●
Les sections des canalisations seront déterminées selon les méthodes habituelles en utilisant la
courbe débit / pression (page 5). Le réseau de
distribution sera calculé selon le débit correspondant à la puissance réellement nécessaire, sans
tenir compte de la puissance maximale que peut
fournir la chaudière. Il est toutefois recommandé
de prévoir un débit suffisant pour que l’écart de
température entre départ et retour soit inférieur ou
égal à 20°C. Le débit minimal est de 500 l/h.
● Le volume d’eau total admissible pour le circuit
de chauffage dépend, entre autres, de la charge
statique à froid. Le vase d’expansion incorporé à la
chaudière est livré gonflé à 0,5 bar (soit une charge
statique de 5 mCE) et autorise un volume maxi de
120 litres pour une température moyenne du circuit
radiateurs de 75°C et une pression maxi de service
de 3 bars. Il est possible de modifier, à la mise en
service, cette pression de gonflage en cas de charge
statique plus élevée.
Prévoir un robinet de vidange au point le plus bas
de l’installation.
●
●
Le tracé des tuyauteries sera conçu afin de prendre toutes dispositions nécessaires pour éviter les
poches d’air et faciliter le dégazage permanent de
l’installation. Des purgeurs devront être prévus à
chaque point haut des canalisations ainsi que sur
tous les radiateurs.
●
● Pour les chaudières chauffage seul, prévoir un
dispositif de remplissage du circuit chauffage central en conformité avec les prescriptions du Règlement Sanitaire Départemental (emploi d'un
disconnecteur).
Dans le cas d’utilisation de robinets thermostatiques, ne pas en équiper la totalité des radiateurs en
veillant à poser ces robinets dans les locaux à fort
apports et jamais dans le local où est installé le
thermostat d’ambiance.
S’il s’agit d’une ancienne installation, il est indispensable de rincer le circuit radiateurs avant d’installer
la nouvelle chaudière.
●
CONCEPTION DU CIRCUIT SANITAIRE
Le circuit de distribution sera réalisé de préférence en tubes cuivre.
Eviter au maximum les pertes de charge : limiter le
nombre de coudes, utiliser des robinetteries à forte
section de passage afin de permettre un débit
suffisant.
●
● La chaudière peut fonctionner avec une pression
d’alimentation minimale de 0,5 bar mais avec un
faible débit. Un meilleur confort d’utilisation sera
obtenu à partir de 1 bar de pression d’alimentation.
EMPLACEMENT DE LA CHAUDIÈRE
Déterminer la position de la chaudière en ayant
soin de réserver une distance latérale minimale
d’environ 50 mm de chaque côté de l'appareil afin
de préserver l'accessibilité. On évitera également
la fixation sur une cloison légère.
4
23
60
29
50
mini
Ins 012a
L'applique de raccordement sert de gabarit de
montage. Elle permet de réaliser tous les raccordements et d'effectuer les essais d'étanchéité sans
que la chaudière soit en place. Elle se compose
d'une plaque de raccordement, d'une barrette de
fixation et d'un gabarit de pose.
La mise en place de l'ensemble doit être effectuée
conformément au descriptif dessiné sur le gabarit.
Si la chaudière n’est pas mise en place immédiatement, protéger les différents raccords afin que
plâtre et peinture ne puissent compromettre l’étanchéité du raccordement ultérieur.
255 mini
8
SORTIES VENTOUSE
Différentes configurations de sortie ventouse sont réalisables sur votre chaudière Saunier Duval.
En voici quelques exemples. N'hésitez pas à consulter votre revendeur pour obtenir des
informations supplémentaires sur les autres possibilités et les accessoires associés.
SYSTÈME VENTOUSE CONCENTRIQUE HORIZONTALE Ø 60 et Ø 100 mm (installation de type C12)
Perte de charge maximale : 60 Pa.
Cette valeur maximale est atteinte avec une longueur de ventouse (L) de 3 m et un coude. Toutes les
fois qu'un coude 90° supplémentaire est nécessaire (ou 2 à 45°), la longueur (L) doit être réduite d'un
mètre.
Les tuyaux de ventouse doivent avoir une
pente d'environ 1% vers l'extérieur afin d'évacuer de possibles condensations.
L
Joint
Ins 026
Hab249b
1%
Distances minimales (en mm) à respecter pour le positionnement des terminaux de ventouse
600
600
300
300
400
600
G - De tubes d'évacuation verticaux ou
horizontaux ................................................ 600
H - D'un angle de l'édifice ............................. 300
I - D'une rentrée de l'édifice ...................... 1000
L - Du sol ou d'un autre étage ................... 1800
M- Entre deux terminaux verticaux ............ 1500
N - Entre deux terminaux horizontaux .......... 600
G
N
C
E
F
M
A
B
D
I
H
L
Ven 060b
A - Sous une fenêtre .......................................
B - Sous une bouche d'aération ...................
C - Sous une gouttière ....................................
D - Sous un balcon .........................................
E - D'une fenêtre adjacente .........................
F - D'une fenêtre d'aération adjacente ......
9
SORTIES VENTOUSE
SYSTÈME VENTOUSE VERTICALE
Ø 80 et Ø 125 mm (installation de type C32)
;;;
;
;
;
;
;
;
;
;;;
;
;;;
Hab 249b
L
Perte de charge maximale : 60 Pa.
Cette valeur maximale est atteinte avec une longueur
de ventouse L de 7,5 m et l'adaptateur.
Recommandations normatives :
Installations de type C12 et C32 : les orifices des terminaux en conduits séparés doivent déboucher
dans un même carré de 50 cm de côté.
CONDUIT COLLECTIF POUR CHAUDIÈRES
ÉTANCHES (installation de type C42)
Perte de charge maximale : 60 Pa.
Cette valeur maximale est atteinte avec
une longueur horizontale de 3 mètres.
Tout coude supplémentaite réduit cette
longueur de 1 m.
Dernier
Niveau
Conduit collecteur
3 mètres
Les liaisons au conduit seront réalisées à
l'aide du kit 85676. Consulter votre revendeur qui vous renseignera sur les différentes possibilités de raccordement aux
conduits collectifs.
Conduit
d'amenée d'air
Chaudière
étanche
10
Premier
Niveau
Trappe
de visite
Ven 027a
Dispositif
d'équilibrage
des pressions
PLAQUE DE RACCORDEMENT
Plaque de raccordement avec remplissage et disconnecteur THEMA F 23
23
5
5
11
5
5
La plaque de raccordement pour les THEMA F 23 est équipée
de gauche à droite, de :
A - retour chauffage avec manette de remplissage (m).
B - arrivée eau froide avec manette de remplissage (p).
C - départ chauffage avec robinet d'isolement (q),
vis de vidange (r) et soupape de sécurité (s).
D - raccord départ eau chaude sanitaire.
E - arrivée gaz avec robinet à clapet.
F - disconnecteur.
3
20
5
,5
7
23
,5
7
5
,5
19
20
F
2
m
1
4
p
3
Pla 043a
r
A
q
5
s
B
6
C
7
Filtres et joints :
1 - Joint
2 - Filtre métallique
3 - Limiteur de débit
4 - Filtre plastique
5, 6 et 7 - Joints
D
E
E
Plaque de raccordement avec remplissage et disconnecteur THEMA F 23 E
5
5
23
5
5
La plaque de raccordement pour les THEMA F 23 E est équipée
de gauche à droite, de :
A - retour chauffage avec manette de remplissage (m).
B - arrivée eau froide avec manette de remplissage (p).
C - départ chauffage avec robinet d'isolement (q),
vis de vidange (r) et soupape de sécurité (s).
D - raccord départ eau chaude sanitaire.
3
E - arrivée gaz avec robinet manuel.
11
F - disconnecteur.
20
5
,5
7
23
,5
7
5
,5
19
20
F
2
m
4
p
3
A
r
q
5
B
s
6
C
Pla 082a
1
7
D
E
11
PLAQUE DE RACCORDEMENT THEMA F AS 23 E
La plaque de raccordement pour les THEMA F AS 23 E
est équipée de gauche à droite, de :
A - retour chauffage avec vis d'isolement (m)
et vanne trois voies (v).
C - départ chauffage avec robinet d'isolement (q),
vis de vidange (r) et soupape de sécurité (s).
E - arrivée gaz avec robinet à clapet.
Important : le dispositif de mise en eau doit être
réalisé par l'installateur. De plus, il est obligatoire de
monter un disconnecteur sur le dispositif de remplissage.
Plaque de raccordement sans vanne trois voies : pour chauffage seul
1
0
1
23
3
11
1
5
1
23
20
2
1
m
3
Pla 044b
r
A
q
s
C
4
E
Filtres et joints :
1 - Joint
2 - Filtre métallique
3 et 4 - Joints
Plaque de raccordement avec vanne trois
voies : pour chauffage et eau chaude par
ballon échangeur
0
1
1
23
13
1
5
1
1
23
20
r
2
m
B
A
3q
A
v
C
E
12
s
4
Pla 045a
1
POSE DES CANALISATIONS
Raccorder les canalisations sur la plaque support en
respectant l'ordre des arrivées et des départs.
Important : n'utiliser que les joints d'origine fournis
avec l'appareil. Ne pas braser les raccords montés
en place, cette opération risquant d'endommager
les joints et les étanchéités des robinets.
● Raccordements "chauffage"
mamelon mâle 20 x 27 (3/4" gaz) avec douille
coudée à souder pour tube cuivre 18 x 20.
● Raccordements "sanitaire"
mamelon mâle 15 x 21 (1/2" gaz) avec douille
coudée à souder pour tube cuivre 14 x 16.
● Raccordements "gaz"
mamelon mâle 20 x 27 (3/4" gaz) avec douille
coudée à souder pour tube cuivre 16 x18.
Dans le cas où des canalisations doivent passer vers
le haut derrière la chaudière, respecter l'emplacement qu'il faut réserver au mur pour le vase d'expansion.
Le circuit d'évacuation de la soupape de sécurité
devra comporter un dispositif qui rende visible l'écoulement de l'eau. Ce dispositif (par exemple, un
entonnoir à l'air libre) doit être placé aussi près que
possible de la chaudière.
MISE EN PLACE DE LA CHAUDIÈRE
➞
Pose de la chaudière
Avant d’effectuer toute opération, il est nécessaire
de procéder au nettoyage soigné des canalisations
à l’aide d’un produit approprié afin d’éliminer les
impuretés telles que limailles, soudures, huiles et
graisses diverses pouvant être présentes. Ces corps
étrangers seraient susceptibles d’être entraînés dans
la chaudière, ce qui en perturberait le fonctionnement.
Ins 020
NB : un produit solvant risque d'endommager le
circuit.
● Engager les pattes supérieures de la chaudière sur
la barrette de retenue.
● Laisser descendre la chaudière et la faire reposer
sur la plaque support.
● Mettre en place le filtre et les joints en respectant
l'ordre précisé sur les figures pages 11 et 12. Visser les
différents raccords entre la chaudière et la plaque
de raccordement.
Ins 021
➞
13
RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE
Branchement de l'alimentation électrique
● Raccorder le cable d'alimentation de la chaudière au réseau 230 V monophasé + terre.
Selon les normes en vigueur, ce raccordement doit
être réalisé par l'intermédiaire d'un interrupteur à
action bipolaire ayant une ouverture de contact
d'au moins 3 mm.
Important : Veillez à respecter le raccordement
phase et neutre sur la chaudière.
sch 227
Attention : le cordon d'alimentation intégré à la
chaudière est spécifique. Si vous souhaitez le remplacer, le commander uniquement à un Service
Après Vente agréé Saunier Duval Eau Chaude
Chauffage sous la référence 57037 pour les chaudières avec veilleuse ou la référence 57251pour
les modèles de type E.
Raccordement du thermostat d'ambiance
Connecter les fils du thermostat 24 V et de la
résistance anticipatrice sur les trois bornes du
bornier (E) comme illustré sur la figure ci-dessous.
S'il n'est pas prévu de thermostat d'ambiance sur
l'installation, laisser le pontet sur les deux bornes
supérieures du bornier.
●
sch 230a
E
Important : le connecteur est destiné au raccordement d'un thermostat 24 V. En aucun, il ne doit
recevoir d'alimentation du réseau 230 V.
°C
Laisser le pontet dans le cas où
l'installation ne comporte pas
de thermostat d'ambiance
Raccorder le thermostat
d'ambiance 24 V sur le bornier
comme représenté ci-contre
sch 229
E
Thermostat
d'ambiance 24 V
14
MISE EN SERVICE
Alimentation gaz
● Ouvrir le robinet du compteur.
● Vérifier l’étanchéité du raccordement gaz.
● S’assurer que le compteur laisse bien passer le
débit nécessaire, lorsque tous les appareils à gaz de
l’installation sont en service.
Alimentation électrique
● S’assurer que la chaudière est bien alimentée
sous 230 V.
Remplissage des circuits :
1
2
Ouvrir le bouchon de purgeur situé sur la pompe et
les purgeurs de l'installation
Reg 008
Reg 006
Ouvrir la vanne d’isolement départ (la
fente de la vis est placée dans le sens de
l’écoulement),
3
p
Placer les manettes (m) et (p) en position de
remplissage puis pousser les deux clips qui
serviront de butée pour l'utilisateur,
Lorsque l'aiguille du manomètre
se situe entre 1 et 2 bars, placer
les manettes (m) et (p) comme
représenté ci-contre.
Sec055
➜
POSITION DE FONCTIONNEMENT
DE LA CHAUDIÈRE
p
m
Reg 010
La plaque de raccordement est livrée dans
cette position avec les deux clips tirés
4
p
m
Reg 011
m
Reg 009
POSITION DE REMPLISSAGE
Nota : Si la plaque de raccordement n'est pas équipée d'un dispositif de remplissage avec disconnecteur
Saunier Duval Eau Chaude Chauffage, utiliser le robinet prévu sur l'installation.
6
Purger chaque
radiateur jusqu’à
écoulement normal
de l’eau puis refermer
les purgeurs.
7
Laisser le bouchon du purgeur de
la pompe ouvert :
8
Ouvrir les différents
robinets d'eau chaude
pour purger l'installation
9
S'assurer que l'aiguille
du manomètre se situe
entre 1 et 2 bars sinon
reprendre le remplissage.
Sec055
Ins 062
Reg 008
➜
Ins 061
➜
15
Hab 269
FONCTIONNEMENT
THEMA F 23
THEMA F 23 E
THEMA F AS 23 E
Allumage de la chaudière :
S'assurer que :
● la chaudière est alimentée électriquement
● le robinet gaz est ouvert
Puis suivre les instructions données ci-contre. :
THEMA F 23
+
1 - Appuyer et maintenir
enfoncé
THEMA F 23 E ET THEMA F AS 23 E
2 - Attendre 20 secondes
Positionner le
sélecteur sur I
3 - Relâcher : la veilleuse
doit rester allumée, sinon
recommencer l'opération.
Arrêt de la chaudière : appuyer ou sélectionner (0) du bouton marche/arrêt
Sélection mode été/hiver
Été eau chaude
sanitaire seule
Ouvrir un robinet d'eau
chaude. Tourner le
bouton de réglage
afin d'obtenir la température d'eau désirée
suivant le débit de puisage.
Hab 257
Hiver (chauffage
+ eau chaude
Régulation de la température de
l'eau chaude
Si votre chaudière
THEMA AS est couplée avec un ballon échangeur,
vous pouvez choisir le mode de
fonctionnement à
l'aide de l'interrupteur :
Hiver
Mode chauffage seul
Été
Mode eau chaude sanitaire seul
Hiver
Mode chauffage et eau chaude
sanitaire
16
Régulation de la température
du chauffage
Tourner le bouton de
réglage afin d'obtenir
une
température
d'eau adaptée aux
besoins et régler le
thermostat
d'ambiance à la température souhaitée.
SÉCURITÉS DE FONCTIONNEMENT
- d'une corrosion du circuit de chauffage auquel il
faudrait remédier par un traitement approprié de
l'eau du circuit.
Signalisation de défauts sur
les THEMA F 23 E et AS 23 E
3
1
Témoin de mise sous tension et clignote lorsque l'installation manque d'eau.
2
Témoin de mise sécurité après détection d'une anomalie sur le circuit air
3
Témoin de défaut nécessitant l'intervention d'un
S.A.V
Remplissage de l'installation
Sécurité sur le débit d'air
Si un défaut est détecté au niveau de l'extraction ou de l'aspiration de l'air, le système de sécurité interrompt le fonctionnement de la chaudière et le voyant
s'allume.. Dans ce cas, prévenir votre service après-vente agréé le plus proche.
En cas de coupure de gaz
Modèles THEMA F 23 : Le dispositif de sécurité provoque automatiquement la disjonction de la chaudière. Lorsque l'alimentation en gaz est rétablie, remettre en service la chaudière en reprenant les instruction d'allumage page 16.
Modèles THEMA versions E : La chaudière se met en
sécurité puis tente trois remises en route automatique.
En cas d'échec, la chaudière se maintient en sécurité
et le voyant
s'allume. Dans ce cas, prévenez
votre installateur ou le service après-vente agréé
le plus proche.
Si la pression lue au
manomètre est inférieure à 1 bar, ou si le
voyant
clignote,
remplir l'installation
comme suit :
Sec 055
Hab 257
Protection contre le gel
Pour une absence de quelques jours, positionner le bouton sur
afin de préserver
l'installation du gel. En cas
d'absence prolongée, se reporter au chapître "Vidange"
page 19.
Important : Une installation de chauffage
central ne peut pas fonctionner correctement si elle n'est pas remplie d'eau et bien
débarrassée de l'air contenu à l'origine. Si
ces conditions ne sont pas remplie, du bruit
dû à l'ébullition de l'eau dans la chaudière
et du bruit de chute d'eau dans les radiateurs pourrait apparaître.
● Mettre les manettes (m) et (p) en position
de remplissage comme représenté sur la
figure ci-dessous.
Position de remplissage
p
m
Reg 009
2
Sec 057
1
En cas de coupure de courant
La chaudière cesse de fonctionner.
Dès que l'alimentation électrique est rétablie, la
chaudière se remet automatiquement en service.
Sécurité de surchauffe
Si un incident entraîne l'arrêt de la chaudière par
action de la sécurité (thermostat bilame à réarmement manuel) appeler votre service après
vente agréé le plus proche.
Lorsque la pression se situe entre 1 et 2
bars, remettre (m) et (p) en position de
fonctionnement.
●
Position de fonctionnement
Présence d'air dans les canalisations :
Purger l'air contenu dans les radiateurs et réajuster
la pression. Si les apports deviennent trop fréquents,
avertir le service après-vente car il peut s'agir :
- de fuites légères sur l'installation et dont il faudrait
rechercher l'origine;
●
m
p
Reg 010
Sécurité à l'allumage
Le temps de sécurité à l'allumage (TSA max) est de 10
secondes.
17
RÉGLAGES
Fig. A
Reg 056
➜
Adaptation de la puissance chauffage
La puissance maximale de la chaudière en mode
chauffage peut être réglée à toute valeur comprise
entre les puissances indiquées page 4. Cette possibilité permet d'assurer une adaptation de la puissance fournie aux besoins réels de l'installation et
d'éviter une surpuissance exagérée tout en maintenant un rendement élevé. Ce réglage s'effectue à
l'aide d'un tournevis en agissant sur le potentiomètre (fig. A) situé sur la face intérieure du tableau de
commande.
Fig. B
Nota : la diminution de la puissance en chauffage
n'a aucune incidence sur la puissance en eau
chaude sanitaire.
a
Reg 013
Réglage du débit du circuit chauffage
Il est nécessaire d’adapter ce débit en fonction du
calcul de l’installation.
La chaudière est livrée avec la vis a fig. B du bipasse
intégré ouvert de 1/2 tour; en fonction des besoins
effectuer la rotation de cette vis (ex. : visser pour
fermer) pour adapter la hauteur manométrique
disponible à la perte de charge de l’installation selon
la courbe débit / pression (page 5).
Chaudière THEMA version E
Choix au niveau de la carte :
Chaudières THEMA version E : Le switch désigné
SW1placé sur la carte électronique (fig. C) détermine par l'intermédiaire de 6 interrupteurs, différents
paramètres de fonctionnnement de la chaudière.
Reg 055b
Chaudières THEMA version veilleuse : Le pontet
placé sur la carte (fig. D) permet de choisir le fonctionnement de pompe.
Position D (configuration usine) : la pompe tourne
lorsque le T.A. est en demande chauffage.
Position C : La pompe fonctionne en permanence.
Chaudière THEMA version avec veilleuse
Fig. C
Réglages usine
Interrupteur 1
ON
OFF
Interrupteur 2
ON
OFF
ON
OFF
>> Température 35-50°C 35-50°C 38-87°C 38-73°C
Fig. D
18
Interrupteur 3
>> sonde ext.
ON
oui
OFF
non
Interrupteur 4
Interrupteur 5
>> Pompe
ON
ON
OFF
Permanent
OFF
ON
OFF
avec
avec
brûleur
T.A.
Interrupteur 6
G25 / G 31
G 20 / G 30
VIDANGE
Si, en votre absence, il y a risque de gel, il est
nécessaire de vidanger l'installation.
Toutefois, pour éviter cette opération, il est possible
de faire ajouter par un professionnel qualifié de
l'antigel spécial pour les circuits de chauffage.
Vidange du circuit chauffage
Ouvrir le robinet de vidange prévu au point bas de
l'installation.
● Faire une prise d'air en ouvrant par exemple, un
Fig. 33
purgeur
de l'installation ou la vis de vidange (r) de
la chaudière.
●
p
r
Vidange de la chaudière seule
● Fermer le robinet d'isolement (q) (la fente de la vis
doit être alors perpendiculaire au sens d'écoulement) et la manette (m) jusqu'en butée vers la
gauche.
● Ouvrir la vis de vidange (r) située sur le départ
chauffage.
● Ouvrir un ou plusieurs robinets de puisage d'eau
chaude puis tourner la manette (p) jusqu'en butée
vers la droite.
q
Pla 100
m
Vidange du circuit sanitaire
● Fermer le robinet du compteur d'eau.
● Ouvrir un ou plusieurs robinets.
CHANGEMENT DE GAZ
En cas de changement de la nature du gaz
alimentant l’installation, il est nécessaire de modifier certains éléments de la chaudière; ceci
sera réalisé à l’aide d’une pochette dite "Changement de gaz" composée d' une rampe équi-
pée d'injecteurs brûleurs, de l'injecteur veilleuse
et d'un mécanisme gaz réglé en usine. Ces modifications et les nouveaux réglages qu'elles supposent ne peuvent être effectués que par un professionnel qualifié.
ENTRETIEN
Aux termes des arrêtés sanitaires département, l'entretien des appareils de chauffage est obligatoire.
Cet entretien doit obligatoirement être assuré par
une entreprise spécialisée. Il consiste, au minimum,
en une visite systématique annuelle au cours de
laquelle le spécialiste contrôlera plus spécialement
les organes de sécurité, les dispositifs d'asservissements ainsi que la bouche d'extraction.
Cet entretien périodique lié à l'utilisation de la chaudière ne saurait être confondu avec la garantie due
par le constructeur et couvrant la déficience éventuelle d'un composant. Il ne libère pas l'utilisateur des
travaux de ramonage ou autre entretien afférent à
l'installation proprement dite.
GARANTIE
Pour que la garantie de la chaudière soit effective,
appeler dès la fin des travaux d’installation la station
technique agréée Saunier Duval Eau Chaude Chauffage la plus proche.
Celle-ci effectuera gratuitement les contrôles et
réglages de l’appareil, la carte de garantie étant
adressée directement par nos soins à l’utilisateur.
19
T
M
HE
A
AS
sd
i5
0
Hab 045b
Le sd i 50 est composé d'une cuve et d'un ballon
échangeur en cuivre. La capacité du ballon est de
42 litres. Il a été étudié et adapté pour fonctionner
avec les chaudières AS de la gamme Saunier Duval
Eau Chaude Chauffage.
Pour former un ensemble homogène, le sd i 50 peut
être posé contre la chaudière, à droite ou à gauche.
Dans ce cas, vous pouvez vous procurer une
pochette de raccordement rapide chez votre
fournisseur habituel. Le sd i 50 peut également être
installé à distance de la chaudière.
Dans tous les cas, utiliser la plaque de raccordement
qui comprend une vanne trois voies et un jeu de
douille disponibles chez votre revendeur.
802
COUPLAGE D'UNE THEMA AS AVEC UN BALLON sd i 50
825
8
37
THEMA AS :
Poids net : 40 kg
Poids brut : 42 kg
sd i 50 :
Poids cuve vide : 25 kg
Poids cuve pleine : 67 kg
CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU sd i 50
Les caractéristiques ci-contre correspondent au ballon sd i 50 développé par Saunier Duval Eau Chaude
Chauffage pour une efficacité maximale du couple
ballon/chaudière.
Cependant, d'autres ballons de forte capacité sont
compatibles avec la THEMA AS. Les caractéristiques
de ceux-ci peuvent vous être communiquées par
Saunier Duval Eau Chaude Chauffage France.
Capacité en eau
42 l
Température
réglable entre 20 °C et 70 °C
Débit spécifique
13,5 l/min.
Ø de raccordement
3/4 "
Ø des tubulures de liaison
entre chaudière et ballon
16 x 18 mm
Pression maxi. d'alimentation (selon NFD 36401)
Pression maxi. de service
5,25 bar
7 bar
Temps de chauffe (de 10 °C à 60 °C)
8 min.
Alimentation électrique
24 V
Poids net
25 kg
THEMA AS
243
sd i 50
Ins 013
29
276
20
35
35
625,7
Positionnement et pose du ballon sd i 50
● Le gabarit fourni avec la plaque de raccordement vous permettra de positionner le ballon sd i 50
soit à droite, soit à gauche de votre chaudière.
● Accrocher le ballon sur la barrette fixée au mur.
Les vis et les chevilles devront être adaptées au mur
de soutien.
Important : le ballon sd i 50 peut être placé à
distance et également en dessous de la chaudière
en conservant une distance minimale de 200 mm
entre le dessous du cache vanne et le dessus du
ballon.
120,5
MISE EN PLACE DU BALLON
CONCEPTION DU CIRCUIT CHAUDIÈRE/BALLON
Le circuit de distribution sera réalisé de préférence
en tubes cuivre de Ø 18 x 20 quelle que soit la
longueur ballon/chaudière. L'utilisation de tous
métaux autres que le cuivre implique la mise en
place d'une protection adaptée contre les couples galvaniques
Eviter au maximum les pertes de charge : limiter le
nombre de coudes. Dans le cas d'installation de
vannes d'isolement, n'utiliser que des robinetteries
à faibles pertes de charge.
Important : le piquage vers le ballon doit impérativement être réalisé avant le premier radiateur ou
collecteur.
Dans le cas où le ballon réservoir et la chaudière
doivent être installés à distance, les canalisations
seront protégées par un calorifugeage efficace
afin d'éviter les déperditions inutiles.
Recommandation pour le montage du groupe de sécurité
- L'installation du groupe de sécurité doit respecter les principes suivants :
● le sens : entrée et sortie eau suivant les repères;
● la position : orifice de vidange orienté verticalement vers le bas;
● Monter le groupe de sécurité sur l'entrée eau froide du ballon.
- Le groupe de sécurité sera raccordé à une tuyauterie d'évacuation des eaux usées équipée d'un siphon.
THEMA AS
sd i 50
Ballon échangeur
Départ eau
chaude
Pompe
Arrivée eau
froide
Groupe de sécurité
A
B
Bal 016
Radiateurs
RACCORDEMENTS HYDRAULIQUES
Effectuer les raccordements sous le ballon selon les
repères représentés sur la figure.
Sortie eau chaude
sanitaire
Vis de purge
Sortie eau de réchauffage : à
raccorder sur le retour ballon
de la vanne trois voies
Arrivée eau froide du réseau
d'alimentation : monter le
groupe de sécurité directement sur le raccord
Bal 017a
Entrée eau de réchauffage
avec vis de purge : à raccorder sur le départ ballon de la
plaque de raccordement
21
RACCORDEMENTS HYDRAULIQUES
La vanne trois voies remplace la douille coudée du
retour chauffage à l'installation d'un ballon échangeur.
Le raccordement du ballon sd i 50 sera facilité par un
kit comportant des flexibles. Ce kit vous sera fourni
par votre fournisseur habituel. Selon la position du
ballon (à droite ou à gauche), il convient d'orienter
la vanne trois voies comme représenté sur les illustra-
tions ci-dessous afin d'utiliser au mieux la longueur
des flexibles.
Important : le boîtier de la vanne v est réversible.
Quelle que soit la configuration choisie, il convient
d'orienter le levier de commande vers le bas.
Raccordements de la vanne trois voies :
mamelon mâle 20 x 27 (3/4" gaz) avec douille
coudée à souder pour tube cuivre 18 x 20.
1/ Raccordement des flexibles sur un ballon
sd i 50 placé à droite de la chaudière :
2/ Raccordement des flexibles sur un ballon
sd i 50 placé à gauche de la chaudière :
Le repère B de la vanne v doit être orienté
vers la droite. Le départ ballon de la
tubulure T est orienté vers la droite.
Le repère B de la vanne v doit être orienté
vers la gauche. Le départ ballon de la
tubulure T est orienté vers la gauche.
110
110
Flexible
retour
ballon
B
A
B
Flexible
retour
ballon
Retour
radiateurs
A
Flexible
départ
ballon
Flexible
départ
ballon
Retour
radiateurs
Départ
radiateurs
T
Départ
radiateurs
3/ Raccordement d'un ballon autre que le sd
i 50 :
Dans tous les cas, le repère B de la
vanne v doit être orienté vers la gauche.
A
B
Pla 048
v
Départ
ballon
Levier de commande toujours
orienté vers le bas
60
Retour
ballon
B
Retour
radiateurs
A
Départ
radiateurs
Le cache vanne se visse sous les panneaux d'habillage de la chaudière THEMA et du ballon sd i
50. L'ajour prévu sur les côtés du cache vanne
sera utilisé pour le passage des flexibles ou sera
fermé à l'aide d'une des trappes fournies.
22
110
Départ
radiateurs
et ballon
Retour
ballon
Retour
radiateurs
RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU BALLON
Pour permettre le fonctionnement d'un ballon
échangeur :
● brancher les fils du thermostat ballon sur le bornier
(E) comme représenté sur la figure.
● raccorder le connecteur libre du faisceau sur la
vanne trois voies.
Thermostat
d'ambiance 24 V
°C
°C
Sch 229b
E
MISE EN SERVICE DE L'INSTALLATION
1
b
a
Sec 006
Remplissage des circuits
● Fermer le robinet de vidange (b ) du groupe de
sécurité (1).
● Ouvrir le robinet d'arrivée eau froide (a).
● Purger en ouvrant tous les robinets eau chaude
sanitaire de l'installation.
● Procéder au remplissage de la chaudière en suivant les instructions fournies au chapître 'Mise en
service" page 15.
● Purger le ballon échangeur en ouvrant la vis de
purge située sur le raccord départ du ballon.
● Après avoir purgé, s'assurer au manomètre que
la pression du circuit se situe entre 1 et 2 bars.
Nota : la position "milieu" du levier de commande
de la vanne trois voies ne doit pas être utilisée
pour le remplissage.
Allumage
Suivre les indications concernant l'allumage et
le fonctionnement de la chaudière.
●
Bal 017a
Vis de purge
23
ENTRETIEN DU CIRCUIT CHAUDIÈRE/BALLON
Contrôle du groupe sécurité
Il est nécessaire de s'assurer périodiquement (au
moins une fois par mois) du bon fonctionnement du
groupe de sécurité (1) en ouvrant le robinet (b)
quelques secondes : de l'eau doit s'évacuer sous
pression.
Vidange du circuit d'eau chaude sanitaire
Fermer l'eau du réseau arrivant au groupe en
tournant le robinet (a) dans le sens du signe (-).
● Ouvrir le robinet de vidange (b) en tournant dans
le sens des flèches et le maintenir en position ouverte.
● Ouvrir un robinet d'eau chaude sanitaire pour
permettre l'entrée d'air.
Vidange de l'installation
● Mettre le levier de commande de la vanne trois
voies en position "milieu".
● Ouvrir le robinet de vidange prévu au point bas
de l’installation.
● Faire une prise d’air en ouvrant, par exemple, un
purgeur de l’installation ou la vis de vidange (r ) de
la chaudière.
● Purger le ballon échangeur en ouvrant la vis de
purge située sur le raccord départ du ballon.
●
Important : Le nettoyage périodique de la carrosserie du ballon pourra se faire à l'aide d'un chiffon
mouillé à l'eau savonneuse. N'utilisez pas de produits
abrasifs ou à base de solvant, ceux-ci pourraient
entraîner une altération du revêtement de la carrosserie.
1
r
Pla 100
a
Sec 006
b
GARANTIE DU BALLON
Pour que la garantie du ballon soit effective, appeler dès la fin des travaux d'installation la station
technique agréée Saunier Duval Eau Chaude Chauffage France la plus proche. Celle-ci effectuera gratuitement les contrôles et réglages du ballon.
En cas d'anomalie de fonctionnement, appeler la
station technique agréée Saunier Duval Eau Chaude
Chauffage France la plus proche.
Ne sont pas couverts par la garantie toutes détériorations ou dysfonctionnements causés par :
● Une utilisation autre que celles préconisées dans
cette notice.
● Une non protection contre les couples galvaniques.
● Une eau sanitaire au PH faible.
● Défauts d'entretien.
Toujours soucieuse d’améliorer la qualité de ses appareils, la Société Saunier Duval Eau chaude Chauffage se réserve
le droit de modifier ceux-ci sans préavis. Les renseignements techniques portés sur nos documents sont donnés à titre indicatif et non d’engagement.
Saunier Duval Eau Chaude Chauffage
24
“Le Technipole” - 8, av. Pablo-Picasso - 94132 Fontenay-sous-Bois cedex
Téléphone : 01 49 74 11 11 - Télécopie : 01 49 76 89 32
111699 B 03/01