M6501-L-R-Installati..

PS8383AHA01
11/2002
Retour au sommaire
EADS TELECOM
EADS Defence and Security Networks SAS
Rue JP Timbaud - Montigny Le Bretonneux
78063 St Quentin Yvelines Cedex - France
Tél : (0)1 30 47 61 61 - Fax : (0)1 30 47 60 00
Email: CustomerServices.PMR@eads-telecom.com
Page 2
25/10/2002
PS8383AHA01
Avertissement
En raison de la complexité des techniques des télécommunications, ce document est remis dans
le but de faciliter la compréhension du produit qui y est présenté et son installation. EADS
TELECOM décline en conséquence toute responsabilité pour tout conséquence pouvant
résulter d'une utilisation non conforme des informations contenues dans ce document.
Les informations contenues dans ce document sont susceptibles d’être modifiées sans préavis.
Certains détails peuvent varier d’un pays à l’autre.
EADS TELECOM se réserve le droit d’améliorer à tout moment la conception ou les composants
de ce produit en fonction des progrès réalisés en matière d’ingénierie ou de fabrication.
Le Guide d’installation et de mise en service du M6501L/R IP PBX peut être utilisé partout dans
le monde et ne tient compte d’aucune réglementation ou contrainte locale. Veuillez vous reporter
à votre documentation locale pour plus d’informations concernant votre pays.
Lors de l’installation du M6501L/R IP PBX, il peut s’avérer nécessaire de tenir compte de
réglementation spécifique et de s’y conformer le cas échéant.
PS8383AHA01
25/10/2002
3
Déclaration de sécurité
Installation d’usager
Réseau Public Télécom
19
OCT4
partie LN
(4 éqpts)
accès LAN
PT2
LA8
(8 éqpts)
14
RNIS accès
primaire
Postes numériques
dédiés
NT1
T2
15
Postes analogiques
LT2
(1 T2)
LA4
(4 éqpts)
19
LN8
(8 éqpts)
5
RNIS accès
de base
NT1
T0
LS1
(2 T0)
Postes numériques
dédiés
LN4
(4 éqpts)
Postes numériques
LM8
(8 éqpts)
5
RNIS accès
de base
NT1
T0
LD4
(4 T0)
19 dédiés
15
Postes
analogiques
LM4
(4 éqpts)
LT2
(1 S2)
11
21
RNIS: Accès primaire S2
17
LS1
(2 S0)
LI1
(2 éqpts)
LIA analogiques
RNIS: Accès de base S0
18
1
TRT3
Accès analogique au Réseau Public
5
TBTS
Accès de Base RNIS: interface la du PBX
18
11
15
17
18
19
TRT3
TRT2
TBTS
TBTS
TBTS
LIA analogiques
Interface 2 fils poste supplémentaire analogique
Accès de base RNIS: interface lb du PBX
Terminaux Synchrones et Asynchrones
Interface poste supplémentaire dédié
21
22
23
TBTS
TBTS
TENSION
EXCESSIVE
TBTS
TBTS
Accès primaire
Taxation
Secteur
24
27
Raccordement
Terminaux Synchrones
CS1
Raccordement
Terminaux Asynchrones
CA1
BVF
Messagerie Vocale
MVD
19
ROCT3B
(16 éqpts)
Postes numériques
dédiés
22
Alimentation: Courant continu
Alimentation: Courant continu (charge batterie)
ROCT3B
(taxation)
Taxation
M6501L/R
Alimentation AC/DC secourue
23
SECTEUR
4
25/10/2002
24
BATTERIE
27
Alimentation
CHARGE
BATTERIE
PS8383AHA01
Table des matières
Avertissement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3
Déclaration de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
A propos de ce guide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11
Organisation du guide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
Conventions utilisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12
Description du M6501L/R IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
Architecture matérielle du système M6501L/R IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
Coffrets et alimentations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Le M6501R IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Le M6501L IP PBX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
Connexions réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
Capacités en raccordement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
Options de configuration du M6501L/R IP PBX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Configuration par défaut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Configuration standard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Configuration multi-société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
Configuration hôtel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Configuration hôpital . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
Présentation de l’interface d’exploitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
L’arborescence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Les menus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Mots de passe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
Définition et gestion des menus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les différents types de menus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les différents types de lignes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Types de menus et types de lignes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Les différentes commandes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Correspondance entre commandes VT100 et minitel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Liste des commandes sur l’écran Minitel associées au clavier . . . . . . . . . . . . . . . . .
Clavier console falco - en mode VT100 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
25
26
28
29
29
35
36
37
Partie 1: Installation initiale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .39
Avant de commencer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41
Inspecter le site du client. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Le local . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’environnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’espace requis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’ installation électrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
41
41
42
43
43
Inventaire du matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Equipements existants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
PS8383AHA01
25/10/2002
5
Nouveaux équipements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Outils nécessaires à l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Installation du matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45
Procédure d’installation du matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
Mise en place du coffret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Déballer le(s) coffret(s). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vérifier le contenu du coffret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer le coffret sur son support mural . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Sécuriser le coffret à son support . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccorder les coffrets du M6501L IP PBX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
47
47
49
49
52
53
Identification des cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Identifier une carte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cartes de base. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cartes réseau RNIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carte réseau d’accès LAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carte réseau analogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cartes réseau numériques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cartes d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Cartes d’équipements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Carte d’extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
54
54
55
55
55
56
56
56
57
57
Installation des cartes de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer une PROM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer les cartes filles de la carte OCT4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Vérifier la position de la batterie interne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
58
58
59
60
Installation des cartes RNIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Installer les cartes RNIS/T2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Installer les cartes RNIS/T0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
Installation des cartes LIX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Installer les cartes LIA analogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Installer les cartes LIA numériques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
Installation des cartes d’accès LAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Installer les cartes d’accès LAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
Installation des cartes réseau analogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Installer une carte fille FTXA/C . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Installer les cartes réseau analogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64
Installation des cartes d’application. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Installer les cartes d’application . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
Installation des cartes d’équipements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Installer les cartes d’équipements . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
Câblage du répartiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .67
Organisation du répartiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Raccorder le M6501L/R IP PBX au répartiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Câblage du réseau local LAN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
Câblage des interfaces RNIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler l’interface T2/S2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler l’interface T0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler un bus S0 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
71
72
73
74
Câblage des lignes réseau analogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Raccorder une LR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
Câblage des LIX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
6
25/10/2002
PS8383AHA01
Câbler une LIA analogique 2 fils/50 Hz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler une LIA analogique 2 fils+ RON/TRON . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler une LIA analogique 4 fils+RON/TRON . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler une LIA analogique 4 fils+2 RON/TRON . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
79
79
80
80
Raccordement des postes numériques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer un bloc secteur externe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer un module d’extension M600 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer une cartouche IP sur les postes M760 et M780 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer un module d’extension M700 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer un module d’extension M705 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccorder un casque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccorder un modem. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccorder une prise BF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Raccorder un minitel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
81
83
83
83
84
84
84
84
84
84
Raccordement des terminaux analogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Connecter un terminal analogique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85
Raccordement des postes IP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86
Raccordement des terminaux informatiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Câbler une liaison série asynchrone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
Câbler une liaison série synchrone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90
Raccordement des équipements divers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter la console de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter une imprimante série . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter une source musicale externe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter une sonnerie générale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter une sonnerie d’alarme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Câbler des bornes DECT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
91
91
92
92
93
93
94
Préparation à la mise sous tension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mettre l’autocommutateur à la terre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Mettre en place le capot du coffret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Installer les batteries de secours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
95
95
96
96
Mise en service de l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97
Configuration de la console de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 97
Mettre sous tension l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
Effectuer une initialisation "totale" . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100
Visualiser la version du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101
Afficher le numéro d’identification du système . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
Consulter l’état des lignes extérieures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Visualiser les usagers téléphoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 104
Consulter l’état des usagers téléphoniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
Partie 2: Installation initiale de l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . .107
Extension matérielle de l’installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .109
Mise en service de l’alimentation ADS300
et de la carte mère OCT4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111
Installer et mettre en service le module d’alimentation ADS300 . . . . . . . . . . . . . . . 111
Installer et mettre en service OCT4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
Ajout d’une carte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
Installer et mettre en service une carte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
Description des équipements de l’autocommutateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
Extension du M6501R IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Ajouter une alvéole d’extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
Passer d’un M6501R IP PBX à un M6501L IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
PS8383AHA01
25/10/2002
7
Extension du M6501L IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Ajouter une alvéole d’extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Ajouter un coffret d’extension. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120
Liaison de données additionnelle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Connecter la liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Déclarer la liaison de données . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 121
Lignes réseau additionnelles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Connecter une ligne réseau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ajouter une ligne réseau à un faisceau existant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Ajouter une ligne réseau à un nouveau faisceau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
122
122
123
123
Postes additionnels . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
Connecter le poste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124
Déclarer le poste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
Mise à jour du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .127
Mise à jour sur site . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
Matériel nécessaire à la mise à jour du logiciel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 128
Mettre à jour le logiciel de l’autocommutateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129
Partie 3: Maintenance et résolution des pannes . . . . . . . . . . . . . . . . 133
Maintenance et résolution des pannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .135
Facilités du service de maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .137
Les messages de faute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 137
Description d’un cliché de faute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
Compte rendu d’action de défense . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 139
Les blocs logiciels de sécurité (BLS). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Décomposition du matériel et du logiciel en blocs de sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . .
Description du numéro des blocs de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Description des états d'un BLS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
140
140
141
142
Configuration des services de maintenance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
Définir le stockage des tickets de faute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143
Résolution des pannes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .147
Détection des fautes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 147
Diagnostic et résolution du problème . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
A l’aide du ticket de faute . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
A l’aide de la nature de la réclamation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Problèmes téléphoniques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
148
148
148
149
Changement des fusibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 151
Annexes
153
Annexe A : Description des cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
Architecture des coffrets du M6501L IP PBX . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
Correspondances emplacements - RHM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 156
Implantation des cartes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
Coffret principal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157
8
25/10/2002
PS8383AHA01
Coffret d’extension . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158
Le module d’alimentation ADS300 (HR5981D). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159
OCT4 (HJ4444A). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 163
ROCT3B (HJ3990C) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 169
TMOCT4 (HJ4459 A ou B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 171
VOCT3 (HJ4043A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 172
PT2 (HJ4243A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 174
VOIP4/VOIP4E . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178
BTX (HJ4190A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 180
CA1 (HJ2678A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 181
CC1 (HJ4069D). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
CHP1 (HJ3636B). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
CP1 (HJ2706A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
CS1 (HJ2696A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 191
LA4 (HJ2843A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
LA8 (HJ2763B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196
LD4 (HJ4054A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
Carte ADPCM (HJ4055A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201
Carte ADPCM 16 (HJ4399A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202
LH8 (HJ4070A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203
LI1 (HJ3950B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204
LM8 (HJ2781A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209
LN4 (HJ2845A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211
LN8 (HJ2764A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213
LR4 (HJ2765BA) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 215
DTOC (HJ3787B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218
FTXA (HJ2817A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 219
FTXC (HJ2818A). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 220
LS0 (HJ3963A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 221
LS1 (HJ3924A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 223
LT2 (HJ3970B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 228
RL1 (HJ4129A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 234
MVD (HJ3947A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 237
BVF (HJ4217A) - carte fille FBVF (HJ4218A) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 238
BVF2 (HJ4217B) - carte fille FBVF2 (HJ4218B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 239
Annexe B : Messages et codes d'alarmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .243
Description des erreurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 243
Codes erreurs d'environnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251
Codes erreurs de programmation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 254
Glossaire
PS8383AHA01
255
25/10/2002
9
✎
10
25/10/2002
PS8383AHA01
A propos de ce guide
La documentation du M6501L/R IP PBX destinée à l’installateur se compose de deux guides et
d’un dossier site qui couvrent tous les aspects liés à l’installation et à l’utilisation du M6501L/R IP
PBX, à savoir :
•
Guide d’installation et de mise en service,
•
Guide de programmation,
•
Dossier site.
Le présent guide intitulé : Guide d’installation et de mise en service présente une structure
implicite pour vous aider à installer le M6501L/R IP PBX.
Ce guide se compose de trois parties :
•
Installation initiale.
•
Extension de l’installation.
•
Maintenance et résolution des pannes.
Il comprend également deux annexes :
•
Annexe A : description des cartes du M6501L/R IP PBX.
•
Annexe B : codes d’alarmes logiciel.
Vous y trouverez enfin un glossaire des termes techniques utilisés.
Chaque partie traite un certain nombre de sujets et décrit étape par étape les procédures
correspondantes.
Organisation du guide
La partie 1 vous guide depuis la procédure de déballage de l’équipement jusqu’à l’initialisation
de la configuration par défaut. A quelques modifications de détail près, notamment le réglage de
la date et de l’heure, votre système sera prêt à fonctionner dès l’accomplissement des
procédures décrites dans cette partie. Dans la mesure où il n’est pas forcément nécessaire de
modifier la pré-configuration, ce guide contient quatre parties qui traitent de sujets et de
procédures spécifiques. Des références croisées vous permettront d’accéder éventuellement à
des informations complémentaires.
La partie 2 s’intéresse à l’extension d’une installation soit par ajout de matériel soit par une mise
à niveau du logiciel.
La partie 3 décrit la maintenance et la résolution de panne. La section résolution de panne
propose des solutions aux éventuelles erreurs de programmation et à celles détectées par le
système.
PS8383AHA01
25/10/2002
11
Conventions utilisées
Ce manuel décrit pas à pas l’installation de votre système et fait appel aux aides visuelles
suivantes :
Symbole ATTENTION
Les messages ATTENTION doivent être lus attentivement afin d’éviter tout risque de
préjudice aux personnes ou au matériel.
IMPORTANT
Les messages IMPORTANT attirent l’attention de l’installateur sur le fait que certaines opérations
peuvent affecter le bon fonctionnement de l’installation.
Note : Ces messages contiennent des compléments d’informations ou une explication
technique qui peuvent intéresser l’installateur.
✩
Astuce. Ce symbole attire l’attention de l’installateur sur les petites astuces très utiles, par
exemple un raccourci clavier.
! Renvoi pour plus de détails à des informations situées plus loin dans le guide.
" Renvoi pour plus de détails à des informations situées plus haut dans le guide.
12
25/10/2002
PS8383AHA01
Description du M6501L/R IP PBX
Le M6501L/R IP PBX est un système intégré de communications d’entreprise qui permet la
commutation de circuits de parole, la commutation de paquets de données et l’adjonction de
serveurs d’applications. C’est un autocommutateur temporel multi-services de classe B.
Selon son équipement, ce produit peut être présenté soit en version réduite M6501R IP PBX,
soit en version large M6501L IP PBX.
Note : Les autocommutateurs M6501R IP PBX et M6501L IP PBX se présentent sous la forme
d’un coffret mural de taille réduite et utilisent la même carte de base OCT4.
Le M6501R IP PBX est constitué d’un coffret équipé de la carte de base OCT4, de l’alimentation
ADS 150 et, de la batterie intégrée localisée dans la partie supérieure du coffret.
Le M6501R IP PBX peut être transformé en M6501L IP PBX en remplaçant le module
d’alimentation et en équipant une alvéole à la place de la batterie.
M6501R IP PBX
carte
OCT4
module
alimentation
batterie
intégrée
fond de panier
6 positions
Pour assurer la permanence du service, le M6501R IP PBX doit toujours être secouru par des
batteries de type étanche, sans entretien, pour lesquelles le seul régime de fonctionnement utile
est le mode floating maintenant la tension en charge des éléments à 2,27 V.
PS8383AHA01
25/10/2002
13
Le M6501L IP PBX est constitué d’un ou deux coffrets. Le coffret de base, équipé de la carte de
base OCT4, est relié au coffret d’extension, équipé de la carte ROCT3B, par un cordon externe;
chaque coffret possède sa propre alimentation (ADS 300).
M6501L IP PBX
module
alimentation
carte
OCT4
module
carte
ROCT3B
alimentation
fond de panier
8 positions
fond de panier
6 positions
fond de panier
8 positions
fond de panier
6 positions
Pour assurer la permanence du service, chaque coffret du M6501L IP PBX doit être secouru par
des batteries de type étanche, sans entretien, pour lesquelles le seul régime de fonctionnement
utile est le mode floating maintenant la tension en charge des éléments à 2,27 V.
14
25/10/2002
PS8383AHA01
Architecture matérielle du système M6501L/R IP PBX
Le M6501L/R IP PBX est articulé autour d’une unité de traitement centrale et de cartes de
connexion périphériques. Il présente une architecture multiprocesseur avec des ressources
mémoire partagées. L’unité centrale de traitement est basée sur un microprocesseur AMD Elan
SC520 (ASPEN) à 133 MHz et remplit toutes les fonctions nécessaires au contrôle et à la
gestion des connexions.
Le logiciel du processeur système et le logiciel d’application résident sur la carte de l’unité
centrale.
PS8383AHA01
25/10/2002
15
Coffrets et alimentations
Les faces extérieures des coffrets du M6501R IP PBX et du M6501L IP PBX sont identiques.
Le M6501R IP PBX
Le M6501R IP PBX se compose d’un coffret mural comportant 6 emplacements de carte
(alvéole 0) dont les caractéristiques principales sont :
•
poids : environ 18 kg
•
dimensions : 240 x 415 x 305 mm (L x H x P)
•
alimentation : les caractéristiques du module d’alimentation ADS 150
(réf. : HR5102AK : 3,4 A/+5 V ; HR5102AL : 4,1 A/+5 V ; HR5102AM et + : 5 A/+5 V) sont :
Tension
230 V (+/- 10%)
Fréquence
50-60 Hz
Puissance
150 W
Batterie de secours intégrée
48 V / 2,1 Ah
Convertisseur
-48 V / 1,9 A
+5 V / 5 A et -5 V / 0,4 A
+12 V / 0,4 A et -12 V / 0,25 A
télé-alimentation à 40 V / 0,1 A isolée à 3 kV
sonnerie / 0,06 A
Le M6501L IP PBX
Le M6501L IP PBX se compose d’un ou de deux coffrets similaires, en fonction de la
configuration du client. Le coffret d’extension peut être disposé à gauche ou à droite du coffret
principal. Chaque coffret comporte 6 emplacements de carte (alvéole 0 dans le coffret principal
et alvéole 2 dans le coffret d’extension). Une alvéole optionnelle offrant 8 emplacements de
carte permet d’étendre la capacité de chaque coffret (alvéole 1 dans le coffret principal et alvéole
3 dans le coffret d’extension). Les caractéristiques du M6501L IP PBX sont :
16
•
poids : 18 kg dans le cas d’une configuration 1 coffret entièrement équipé ;
36 kg dans le cas d’une configuration 2 coffrets,
•
dimensions : 240 x 415 x 305 mm (L x H x P),
•
alimentation : les caractéristiques du module d’alimentation ADS 300 sont :
Tension
230 V (+/- 10%)
Fréquence
50-60 Hz
Puissance
200 W
Batterie de secours externe
48 V
Convertisseur
-48 V / 4,5 A
+5 V / 9 A et -5 V / 0,8 A
+12 V / 0,5 A et -12 V / 0,3 A
télé-alimentation à 40 V / 0,5 A isolée à 3 kV
sonnerie 25-50 Hz / 0,15 A (courant symétrique)
25/10/2002
PS8383AHA01
Connexions réseau
Le M6501L/R IP PBX est un système intégré de communications d’entreprise offrant à la fois un
service téléphonique et un service de commutation de données synchrones et asynchrones.
Il peut être raccordé au réseau de téléphonie public, à un réseau privé, à un réseau public X.25
et à un réseau LAN. En fonction du central de rattachement, il est possible de connecter des
joncteurs de lignes au réseau de téléphonie public (RTC) en utilisant des lignes réseau
analogiques ou des accès de base et/ou primaire sur un réseau RNIS.
Des lignes inter-automatiques (LIA) relient le PBX aux réseaux privés.
PS8383AHA01
25/10/2002
17
Le tableau ci-dessous résume les liaisons extérieures offertes:
Type de terminaison
Carte
Signalisation
ligne réseau analogique
LR4
standard : signalisation d’abonné avec numérotation décimale ou
Q23
interface RNIS_T0
LS1
Numéris VN3 compatible VN4
ETSI
interface RNIS_T2
LT2
Numéris VN3 compatible VN4
ETSI
ligne numérique MIC
LT2
➤
lignes inter-automatiques
analogiques 2 ou 4 fils 50 Hz
ou RON / TRON
LI1
➤
lignes inter-automatiques
analogiques à signalisation
de ligne en fréquence vocale
signalisation SDA (MF Socotel à changement d’état pour
établissement d’appels réseau)
➤ signalisation d’abonné (numérotation décimale ou Q23 pour
établissement d’appels réseau)
➤ signalisation COLISÉE à impulsions pour raccordement au
réseau COLISÉE
➤ signalisation COLISÉE à impulsions en mode maître ou esclave
pour raccordement à une autre installation privée (IP)
➤ signalisation COLISÉE MF SOCOTEL à signalisation de ligne
par impulsion et par changement d’état pour raccordement au
réseau colisée
➤ signalisation type L0 à impulsions pour raccordement à une
autre IP
signalisation COLISÉE à impulsions pour raccordement au
réseau COLISÉE
➤ signalisation COLISÉE à impulsions en mode maître ou esclave
pour raccordement à une autre installation privée (IP)
➤ signalisation MF SOCOTEL à signalisation de ligne par
impulsion et par changement d’état pour raccordement au
réseau COLISÉE
➤ signalisation type L0 à impulsions pour raccordement à une
autre IP
➤ signalisation ATT WINK START pour raccordement à une autre
installation privée
➤ signalisation RITTER pour raccordement à une autre IP
➤
signalisation type L0 à 2 fils pour raccordement à une autre IP
signalisation type L1 à 4 fils pour raccordement à une autre IP
CS1
ou
CS1+
CP1
➤
signalisation X.25 (2400, 4800, 19200 b/s, 48 et 64 kb/s)
réseau privé
LT2
➤
RNIS QSIG pour raccordement à une autre IP
réseau local LAN
PT2
➤
signalisation MOVACS pour utilisation de passerelles voix sur IP
réseau commutation de
paquet (type TRANSPAC)
18
➤
25/10/2002
PS8383AHA01
Capacités en raccordement
IMPORTANT
Les capacités ci-dessous sont données à titre indicatif seulement.
L’utilisation du configurateur est indispensable en raison des règles de distribution des bus MIC sur
les fonds de panier et des contrôles à effectuer sur la consommation du +5 V.
Toutes les combinaisons de postes et de lignes sont autorisées, à condition de respecter les
limites de 6 cartes pour le M6501R IP PBX et 14 cartes par coffret pour le M6501L IP PBX. Les
capacités maximum mais non simultanées sont :
M6501L IP PBX
Capacités
PS8383AHA01
M6501R IP PBX
1 coffret
2 coffrets
joncteurs de postes
44
108
228
joncteurs de postes analogiques
40
104
208
joncteurs de postes numériques
44
108
228
lignes réseau analogique
12
48
92
interface RNIS_T0
8
16
16
interface RNIS_T2
1
4
4
25/10/2002
19
Options de configuration du M6501L/R IP PBX
Le M6501L/R IP PBX est testé et pré-configuré en usine. Il est possible par programmation de
définir d’autres configurations : standard, multi-société, multi-sites, hôtel et hôpital.
Il convient de déterminer la configuration à utiliser avant l’initialisation. A ce stade, le système
propose en effet les menus propres à la configuration choisie ; les menus de la gestion multisociété ne sont pas visibles pendant la programmation de la configuration standard.
Configuration par défaut
La configuration par défaut est réalisée en utilisant les paramètres par défaut. Le système est
parfaitement fonctionnel et ne nécessite que quelques ajustements après initialisation pour être
parfaitement opérationnel.
Configuration standard
La configuration standard est une configuration personnalisée. Elle répond aux besoins
particuliers d’une société. La configuration standard convient aux installations mono-société,
qu’il s’agisse de petits bureaux ou d’organisations plus vastes comprenant de nombreux postes.
La personnalisation peut consister à modifier le plan de numérotation, à configurer un service
d’accueil, à définir des catégories, et surtout à optimiser l’utilisation de l’autocommutateur par le
client.
Configuration multi-société
Il s’agit d’une configuration qui permet à plusieurs sociétés de partager le même
autocommutateur. Le M6501L/R IP PBX peut prendre en charge jusqu’à 16 sociétés différentes.
Chaque couple société/service peut être complètement personnalisé en fonction de ses besoins
et notamment posséder ses propres lignes réseau, postes d’opératrice, numéros abrégés et
messages d’accueil. Les appels entrants sont dirigés vers la société et le service approprié. Les
appels entre usagers appartenant à des sociétés différentes (de poste à poste, transfert d’appel
et conférence entre sociétés) peuvent être autorisés ou interdits par l’exploitant.
20
25/10/2002
PS8383AHA01
Configuration hôtel
Le M6501L/R IP PBX offre des facilités supplémentaires qui conviennent aux hôtels. La
supervision peut s’effectuer depuis un poste d’opératrice ou un poste numérique pour les
services suivants :
•
état des chambres - occupé ou libre,
•
entrée et sortie des occupants (check-in, check-out),
•
fonction de réveil,
•
crédit de facturation et impression des justificatifs,
•
voyant de notification de messages,
•
fonction Ne pas déranger.
Des services complémentaires peuvent être définis pour autoriser ou interdire les appels entre
chambres, l’appel au décroché de l’accueil de l’hôtel, la gestion multi-site, les services sans fils,
etc.
L’autocommutateur offre une interface pour applications externes (IAE) permettant ainsi
l’utilisation d’une application de gestion hôtelière.
Configuration hôpital
Cette configuration est semblable à l’exploitation hôtelière. Lors de la programmation d’une
configuration hôpital, reportez-vous aux caractéristiques associées à la fonction hôtel dans les
menus de programmation.
L’autocommutateur offre une interface pour applications externes (IAE) permettant ainsi
l’utilisation d’une application de gestion appropriée.
PS8383AHA01
25/10/2002
21
✎
22
25/10/2002
PS8383AHA01
Présentation de l’interface d’exploitation
L’interface d’exploitation du M6501L/R IP PBX est organisée en arborescence avec un menu de
gestion principal composé de cinq domaines de programmation qui comprennent eux-mêmes
des sous-menus.
Une fois que la console de programmation est connectée au système et configurée, le menu
principal ci-dessous apparaît à l’écran.
EXPLOITATION DE L’AUTOCOMMUTATEUR
1
2
3
4
5
Gestion téléphonie
Gestion des données
Gestion du système
Suivi d'exploitation
Données installateur
INDIQUEZ VOTRE CHOIX
.
-----------4510 IS ET M6501----------Effacer Origine Marque Imprimer
<RET> <LF>
Les cinq menus principaux sont :
1.GESTION TELEPHONIE
Ce menu permet de gérer les usagers, les lignes extérieures, le
plan de numérotation, les opératrices et les services d’accueil
pour la distribution des appels entrants.
2.GESTION DONNEES
Ce menu permet l’exploitation des services de données et de
créer des liaisons.
3.GESTION DU SYSTEME
Ce menu permet de gérer la date et l’heure, les cartes, les
terminaux d’exploitation, les mots de passe et les configurations
offertes par le M6501L/R IP PBX.
4.SUIVI D’EXPLOITATION
Ce menu permet d’effectuer le suivi d’exploitation et la
supervision des usagers et des lignes extérieures.
5.DONNEES INSTALLATEUR
Ce menu permet de mettre en oeuvre les signalisations, la
définition des tonalités et le transfert de la configuration.
PS8383AHA01
25/10/2002
23
L’arborescence
Les RHM se présentent sous forme de menus arborescents, tel que le montre le diagramme
général.
La descente dans l’arborescence se fait en fonction des réponses fournies par l’usager à chaque
noeud de l’arborescence. D’autre part, une commande spécifique permet de remonter d’un
niveau.
Les menus
Un menu est composé d’un titre, d’un certain nombre de lignes et d’un cartouche rappelant la
mise en oeuvre des commandes (effacement, élément suivant, etc.).
Le menu peut utiliser un ou plusieurs écrans. Dans ce cas, les titres et cartouches sont répétés
sur les écrans successifs.
Un certain nombre de commandes, destinées à faciliter la tâche des utilisateurs, apparaissent
en bas de chaque menu.
Mots de passe
L’utilisateur qui veut accéder à une famille doit donner son mot de passe, c’est-à-dire l’un des
5 mots de passe associé à la famille, qui définira ses droits d’accès aux données. Un champ de
saisie (= une ligne) peut être à accès normal ou à accès protégé. Ce type d’accès est défini de
façon figée dans le logiciel.
Pour la famille GESTION DE DONNEES, il donne un des 5 mots de passe associés à la famille,
qui définira ses droits d'accès aux données. Selon le mot de passe entré, l’usager aura le droit
de :
•
tout lire / tout écrire
•
tout lire / écrire champs accès normal
•
tout lire / ne rien écrire
•
lire les champs accès normal / écrire champs accès normal
•
lire les champs accès normal / ne rien écrire.
Pour la famille SUIVI D'EXPLOITATION, il donne un des trois mots de passe associés à cette
famille, qui définira ses droits d'accès aux données.
•
tout lire, réinitialisation interdite
•
tout lire, réinitialisation des compteurs de taxes autorisée
•
tout lire, réinitialisation des compteurs de taxes et du journal de bord autorisée.
En ce qui concerne la famille DONNEES INSTALLATEUR, le mot de passe est unique.
24
25/10/2002
PS8383AHA01
Définition et gestion des menus
Un menu est constitué de quatre parties distinctes :
•
un message de diagnostic ou d’erreur,
•
un titre,
•
un ensemble de lignes,
•
un cartouche.
Message de diagnostic
ou d’erreur
SELECTION D’UN USAGER
Titre
••••
••••
PAR SON EMPLACEMENT PHYSIQUE
Nombre de lignes
°
OU PAR SON N D’ANNUAIRE
Effacer Guide
> SP <
> COR
Effacer Guide
> SP <
> DEL
Origine Marque Imprimer
< > SUI
< > SOM
< > ENV
< > ANN
<
Cartouche Minitel
< >
<
Catouche VT100
Origine Marque Imprimer
< > TAB
< >
BS
< > RET
LF
Pour assurer une entière compatibilité entre les Minitels et les terminaux VT100, la longueur
d’une ligne d’affichage est limitée à 40 caractères.
Note : Un menu est constitué de 1 à 8 écrans. Chaque écran rappelle le titre et le cartouche.
Le message de diagnostic ou d’erreur
Le message est affiché au centre de la première ligne écran. Il est en surbrillance et clignote. Il
apparaît dès qu’une erreur est détectée. Il est automatiquement effacé, par l’appui sur une
touche du clavier.
Le titre
Le titre permet à l’opérateur d’identifier à tout moment l’écran dans lequel il se trouve. Il est
composé d'une seule ligne. Il est affiché au centre de la seconde ligne écran, en inverse vidéo et
en double hauteur. Sur une console du type VT100, il apparaît en double largeur. Il est formé
d’une phrase fixe ou adaptée au menu courant (cas des menus répétitifs).
Ensemble de lignes
Un ensemble de 128 lignes maximum constitue le texte du menu. Ces lignes sont affichées sans
effets spéciaux. Le paquet ainsi formé est centré sur l’écran. L’ensemble de lignes est divisé, le
PS8383AHA01
25/10/2002
25
cas échéant, en 1 à 6 écrans de 16 lignes. Il existe, comme nous le verrons ultérieurement, deux
grandes familles de lignes : les lignes simples et les lignes avec champ de saisie.
Le cartouche
Le cartouche rappelle brièvement à l’opérateur les commandes utilisables dans l’écran. Il est
formé de 1 à 4 lignes affichées avec effets spéciaux sur les premières lettres des mots. Seules
les commandes sont rappelées : aucune signification n’est affichée. Un mot imprimé entre les
signes avec effets spéciaux "<" et ">" indique l’inscription d’une touche. Une lettre majuscule,
indique la touche à frapper pour lancer la commande.
Les différents types de menus
Il existe 7 types de menus :
•
le menu de choix,
•
le menu mot de passe,
•
le menu de sélection,
•
le menu de saisie intermédiaire,
•
le menu de saisie,
•
le menu répétitif,
•
le menu de visualisation.
Ces types de menus peuvent être divisés en deux familles :
•
les menus intermédiaires (choix, mot de passe, sélection, saisie intermédiaire),
•
les menus terminaux (saisie, répétitif, visualisation).
La validation d’un menu intermédiaire conduit obligatoirement sur un autre menu (intermédiaire
ou terminal). Les menus terminaux finissent l’arborescence (pas de menu suivant).
Le menu de choix
Un menu de choix est formé d’un seul écran. Il comporte au plus 15 choix différents. Les choix
sont numérotés de 1 à N. La dernière ligne est réservée pour la saisie du choix. Une sélection
incorrecte conduit à un message d’erreur. Une sélection correcte provoque le passage au menu
suivant dans l’arborescence.
Le menu mot de passe
Un menu mot de passe est formé d’un seul écran. La seule ligne de saisie invite l’opérateur à
saisir le mot de passe. Les caractères constituant le mot de passe ne sont pas affichés, mais
remplacés par des étoiles (∗).
Un mot de passe incorrect provoque l’affichage d’un message d’erreur. Au bout de trois erreurs
consécutives, la manipulation est considérée comme une tentative de fraude et provoque un
blocage du terminal pendant quelques minutes et l'inscription d'un compte-rendu dans le journal
de bord. La validation d’un mot de passe correct provoque le passage à l’écran suivant dans
l’arborescence.
26
25/10/2002
PS8383AHA01
Le menu de sélection
Un menu de sélection n’est formé que d’un seul écran. Son rôle est de saisir 1 à 4 critères de
sélection qui permettront d’identifier l’élément concerné par les traitements ultérieurs. La
validation correcte d’un tel menu débouche obligatoirement sur un menu du type répétitif.
Le menu de saisie intermédiaire
Un menu de saisie intermédiaire (répétitif ou non) est comparable à un menu de saisie terminal.
Son rôle est de saisir toutes les données de configurations non saisies dans le menu de
sélection s'il existe. Les commandes répétitives sont actives si le menu est répétitif. Le passage
au menu terminal est effectué par la touche RETURN ou ENVOI.
Le menu de saisie
Un menu de saisie comporte au maximum 128 lignes. Il est formé d’au plus 6 écrans. Son rôle
est de saisir toutes les données d’une RHM. La validation se fait ligne par ligne.
Le passage à la ligne suivante n’est possible que si la valeur du champ est acceptée. Dans le
cas contraire un message d’erreur apparaît et la donnée peut être saisie de nouveau. Toutefois,
il est possible de quitter un champ incorrect en effectuant deux validations successives. Dans ce
cas le champ n’est pas modifié. La seule solution pour quitter un tel menu est de revenir au
menu précédent. Un menu de saisie est terminal.
Menu répétitif
Ce type de menu est comparable au précédent. Toutes les règles énoncées pour le menu de
saisie sont valables.
Pour accéder à un tel type de menu, il est impératif de passer par un menu de sélection.
Dans un menu répétitif, il est possible d’appeler l’élément suivant ou l’élément précédent sans
revenir au menu de sélection. Le passage par la sélection est rendu transparent pour l’utilisateur
grâce aux commandes "au suivant" et "au précédent". Si l’opérateur désire reporter la même
modification à tous les éléments suivants (conformément à la sélection), il peut le faire par la
commande "répétition". Si une erreur est détectée lors de la répétition : un message apparaît
mais la répétition ne s’arrête pas pour autant. De même, la commande "Valeur" permet de
déterminer une condition de recherche de l'élément suivant ou précédent. La condition est de la
forme "Champ i = Vi et Champ j = Vj et etc.".
La commande "Listage" imprime tous les menus correspondants aux éléments suivants
répondant aux conditions fixées par la commande "Valeur". La commande "Affichage" permet de
réduire l'impression pour chaque élément à un sous-ensemble de lignes du menu. Il est possible
de mixer les commandes "Valeur" et "Affichage" pour réaliser une impression partielle et
conditionnelle.
Le menu de visualisation
Un menu de visualisation peut comporter plus de 5 écrans. Seules les lignes fixes et d’affichage
sont autorisées. En réalité, un tel menu est souvent constitué d’un même canevas de lignes
répétées plusieurs fois. Le curseur ne peut être déplacé : seuls les passages aux écrans
suivants et précédents sont autorisés. Le but est d’afficher des informations et non de les
modifier. S'il est précédé d'une sélection, ce menu est du type répétitif, les commandes "S", "P"
et "L" sont actives.
PS8383AHA01
25/10/2002
27
Les différents types de lignes
•
les lignes fixes,
•
les lignes d’affichage,
•
les lignes ASCII,
•
les lignes numériques,
•
les lignes listes.
Les lignes simples : fixes et d’affichage, ne comportent qu’un libellé cadré sur la marge gauche
de la ligne écran. Le curseur ne peut être positionné sur une telle ligne.
Les lignes de saisie : ASCII, numérique et liste, comportent deux zones : un libellé cadré sur la
marge gauche et un champ de saisie cadré sur la marge droite de l’écran. Le curseur peut être
positionné sur ce type de ligne, si les droits d’accès identifiés par le mot de passe sont suffisants.
D’une manière générale, le curseur ne se positionne que sur les lignes où l’utilisateur a le droit
de modification. Si toutes les lignes d’un écran sont inaccessibles, il n’y a pas de curseur. Il y a
alors inhibition de certaines commandes clavier.
Note : Une ligne peut être répétée plusieurs fois.
La ligne fixe
Cette ligne affiche un libellé fixe à l’écran.
La ligne d’affichage
Cette ligne comporte au plus 40 caractères et ne peut recevoir le curseur.
Le résultat affiché est composé d’une partie fixe et d’une partie variable propre à la RHM. La
partie variable se compose d’une ou plusieurs chaînes ASCII et/ou d’un ou plusieurs éléments
de liste.
La ligne ASCII
Ce type de ligne comporte un libellé et un champ de saisie d’au plus 40 caractères ASCII. Le
déplacement du curseur sur la ligne permet la modification de la chaîne ASCII. On entend par
caractères ASCII : les 26 lettres de l’alphabet sans distinction minuscule majuscule, les dix
chiffres, les caractères de ponctuation classiques, l’espace et le soulignement ( _ ).
Dans ce type de champ, pour accéder au mode commande, il faut appuyer sur la touche
ESCAPE avant la commande, si cette commande est une lettre.
La ligne numérique
Le rôle d’une telle ligne est de saisir une valeur numérique exprimée en décimal. Cette valeur
peut être bornée ou non.
Seuls les chiffres sont autorisés. L’appui sur une autre touche est considéré comme une
commande (la touche ESCAPE n’est pas nécessaire).
28
25/10/2002
PS8383AHA01
La ligne liste
Une ligne liste permet de sélectionner une valeur, non pas en la saisissant directement mais en
l’identifiant par un mot clé choisi par l’opérateur dans une liste prédéfinie, propre à la RHM.
Ceci facilite le contrôle sur la valeur saisie (aucune erreur n’est possible). De plus, le système
gère une liste de valeurs interdites qui peut être différente pour chaque champ faisant référence
à une même liste.
L’arrivée du curseur sur ce type de ligne provoque le passage en reverse-vidéo de l’élément de
liste affiché. Le défilement des éléments de liste est assuré par les commandes : espace,
correction et effacement.
Sur certaines listes, il est possible d'obtenir le mot clé souhaité par la saisie de ces premières
lettres. Dès sa sélection il apparaît, un message d'erreur indiquant une recherche infructueuse.
Ce mode de sélection n'est actif que sur l'élément vide ("......."). Les commandes doivent alors
être précédées de la touche ESCAPE.
Types de menus et types de lignes
Le tableau suivant donne pour chaque type de menu, les différentes lignes possibles :
Menu/ligne
Fixe
Affichage
ASCII
Numérique
Liste
Choix
Oui
Non
Non
Oui
Non
Mot de passe
Oui
Non
Oui
Non
Non
Séléction
Non
Non
Oui
Oui
Oui
Saisie
Oui
Oui*
Oui
Oui
Oui
Répétitif
Oui
Oui*
Oui
Oui
Oui
Affichage
Oui
Oui*
Oui*
Oui*
Oui*
* Sous certaines conditions
Les différentes commandes
Pour gérer le déplacement du curseur dans les différents écrans, l'opérateur utilise les
commandes présentées ci-dessous.
Certaines d'entre elles sont valides dans tous les menus. D'autres sont spécifiques à un type de
menu (menu répétitif). D'autres encore sont masquées temporairement en fonction de la nature
de l'écran dans lequel on se trouve (écran sans champ de saisie).
Lorsque le curseur se trouve sur un champ de saisie ASCII, les commandes entrées sous forme
ASCII nécessitent le passage préalable en mode commande (appui sur la touche ESCAPE). Il
n'y a aucun inconvénient à entrer ESCAPE avant toute commande.
Dans la suite de ce paragraphe, les commandes sont mentionnées pour un terminal du type
VT100. Le tableau du paragraphe suivant donne la correspondance entre les commandes
VT100 et les commandes Minitel.
PS8383AHA01
25/10/2002
29
Touche RETURN : validation
Dans un menu intermédiaire, cette touche lance le traitement pour valider l'écran et passer au
menu suivant. Si une erreur est détectée, un message apparaît, dans le cas contraire, l'écran
suivant apparaît.
Dans un menu terminal, elle valide le champ sur lequel se trouve le curseur et lance le passage
au champ suivant si aucune erreur n'est détectée.
Touches CURSEUR HAUT et BAS : se déplacer
Ces deux touches permettent de passer au champ suivant ou au champ précédent d'un même
menu.
Pour un menu de sélection elles ne provoquent aucune validation du champ.
Pour les menus terminaux, elles valident le champ avant de déplacer le curseur. Le déplacement
est effectif si aucune erreur n'est détectée.
Pour un menu à plusieurs écrans, il y a un changement d'écran si le curseur se trouvait sur une
extrémité de l'écran (l'extrémité dépend du sens de déplacement).
Touches TABULATION AVANT et BACKSPACE : se déplacer
Ces deux touches ont la même signification que les deux touches précédentes :
TABULATION AVANT a le même effet que CURSEUR BAS.
BACKSPACE a le même effet que CURSEUR HAUT.
Touche LINE FEED : menu précédent
Cette touche provoque le retour au menu précédent dans l'arborescence.
Pour les menus de saisie ou répétitif, elle entraîne une validation du champ sur lequel se trouvait
le curseur. Le retour est effectif si le champ est correct.
Touche CORRECTION : corriger
Sur un champ de saisie ASCII ou numérique, cette touche permet d'effacer le dernier caractère
entré. Sur un champ liste, elle permet de revenir sur l'élément précédent de la liste. En début de
liste, elle provoque le retour en fin de liste.
Note : En aucun cas cette touche ne provoque de validation du champ.
Touche SPACE : liste suivante
Sur un champ de saisie ASCII, elle permet d'entrer un caractère "espace blanc". Elle est refusée
sur un champ numérique.
Pour un champ liste, elle provoque le passage à l'élément suivant de la liste. En fin de liste, elle
provoque le retour au début de liste.
30
25/10/2002
PS8383AHA01
Touche ESCAPE : mode commande
Commande B (1 à 4) affichée en bas de l'écran.
Cette touche permet de passer en mode commande : le caractère suivant sera interprété
comme une commande et non comme un caractère ASCII.
Elle est active sur tous les champs, mais n'est en fait utile que sur les champs de saisie ASCII et
liste pour l'élément vide.
Commande "E" : effacer
Sur un champ de saisie numérique ou ASCII, elle provoque l'effacement complet du champ de
saisie. On affiche alors des ".".
Sur un champ du type liste, elle provoque le retour au premier élément de la liste.
Cette touche ne peut pas générer de message d'erreur puisqu'elle ne déclenche pas de
validation.
Commande "N" : nettoyer
Cette commande permet d'effacer toutes les occurrences d'une même ligne se répétant dans un
même menu à partir de la position du curseur.
Commande "Z" : Zoom
Cette commande est utilisable si le champ diagnostic indique ZOOM DISPONIBLE. Elle
correspond à une commande de marquage et branchement implicite. Le point de branchement
est défini par le constructeur. En général, elle conduit au menu de définition de l’objet pointé par
le curseur.
Exemple, zoomer sur la définition d’une catégorie alors que l’on est dans le menu
“Caractéristiques d’un usager” en train de définir sa catégorie de jour. Zoomer sur la composition
d’un groupement intercom etc... La syntaxe est identique à une commande de marquage. Il faut
indiquer un numéro de repère de 1 à 4.
Le retour au menu appelant se fait en utilisant la commande ‘Brancher’ décrite précédemment.
Il est possible de zoomer plusieurs fois. Exemple : dans le menu "caractéristiques usagers" sur
le champ société ou service, il est possible de zoomer sur les paramètres du couple sociétéservice et ainsi de voir l’accueil utilisé pour les appels locaux. On peut de nouveau zoomer sur la
définition de l’accueil. Le retour peut se faire en cascade ou directement en fonction du numéro
de repère précisé dans la commande de branchement de retour.
Commande "C" : corriger-créer
L’objectif de cette commande est de permettre un branchement implicite en fonction d’un
diagnostic d’erreur retourné. Exemple : si l’opérateur désire effacer le numéro d’annuaire d’un
usager, celui-ci ne doit pas être utilisé dans un groupement sinon le dignostic "poste dans un
groupement" lui est retourné. La commande "corriger" alors que le diagnostic est affiché
provoque le branchement dans le menu DÉFINITION D’UN GROUPEMENT pour le
groupement auquel appartient le poste. L’opérateur a alors la possibilité de retirer le poste du
groupement avant de revenir à son menu de départ et de relancer l’action ayant provoquer le
diagnostic d’erreur.
La syntaxe est identique au zoom, de même la façon de revenir au menu de départ.
PS8383AHA01
25/10/2002
31
Commande "D" : début
Cette touche provoque le retour du curseur sur le premier champ de menu, au premier écran.
Elle n'est active que sur les menus terminaux.
Le déplacement n'est effectif que si la validation du champ pointé par le curseur est correcte.
Note : Si le curseur se trouvait sur le premier champ, un message d'erreur apparaît.
Commande "T" : tourner
Cette touche provoque le passage à l'écran suivant dans le menu. Elle n'est active que sur les
menus terminaux.
Le déplacement n'est effectif que si le champ pointé par le curseur peut être validé.
Sur le dernier écran, il n'y a pas de déplacement mais l'affichage d'un message d'erreur.
Commande "F" : fin
Cette touche permet de se déplacer sur le dernier champ du menu. Elle n'est active que sur les
menus terminaux (sauf affichage).
Le déplacement est effectif si la validation du champ est correcte.
Si le curseur se trouvait sur le dernier champ, un message d'erreur apparaît.
Il n'y a changement d'écran, que dans le cas ou l'opérateur se trouvait dans un écran différent du
dernier.
Commande "O" : origine
Cette commande active sur tous les menus permet un retour direct au premier menu.
Elle nécessite une confirmation. La deuxième session n'est pas réinitialisée.
Commande "M" : marquer "B" : brancher
Affichage au bas de l'écran.
•
La commande "M" active sur tous les menus permet de mémoriser un point particulier dans
un menu. Il est ainsi possible de mémoriser jusqu'à 4 emplacements numérotés de 0 à 3.
•
La commande "B" assure le retour dans le menu précédemment mémorisé par la commande
"M". L'opérateur doit préciser le numéro de repère rappelé (un numéro de 0 à 3).
Par défaut, tous les repères sont initialisés sur le menu principal sommet de l'arborescence.
Dans certains cas, la restitution de l'ancienne session n'est que partielle, un message précise le
problème rencontré.
Note : Le cartouche indique les différents "marquer" déjà enregistrés à raison d’une ligne par
marque effectuée.
32
25/10/2002
PS8383AHA01
Commande "A" : afficher
Cette commande permet de spécifier les lignes à imprimer dans un menu. Il est possible de
définir ainsi jusqu'à 16 lignes.
L'activation de la commande provoque l'affichage du nombre de lignes déjà sélectionnées. 3
options sont proposées :
•
E : effacer la sélection,
•
A : ajouter une ligne aux lignes sélectionnées,
•
D : réinitialiser la sélection (= E + A).
Si une ligne est sélectionnée plusieurs fois, son impression est unique.
Les lignes seront imprimées dans l'ordre du menu quel que soit l'ordre de la sélection.
Commande "I" : imprimer
Cette touche est active sur tous types de menus. Elle provoque l'impression du menu en cours
de traitement (excepté le cartouche).
Si le menu se compose de plusieurs écrans, tous les écrans sont imprimés. Il n'y a pas de
répétition des titres.
Si l'imprimante est indisponible, cette commande provoque l'affichage d'un message d'erreur.
Note : Cette commande nécessite une confirmation. Pendant l'impression, l'opérateur n'a plus
la main.
Commande "V" : valeur
Cette commande n'est active que sur les menus répétitifs.
Son but est de fixer une condition de recherche d'un élément suivant ou précédent. La condition
est un ET logique de test d'égalité sur au plus 3 valeurs de champs quelconques du menu
présenté.
A l'activation de la commande, 3 options sont proposées :
•
"E" pour effacer la condition,
•
"A" pour ajouter une nouvelle condition,
•
"D" pour réinitialiser la condition (= E + A).
La valeur souhaitée du champ doit être inscrite avant l'activation de la commande. Celle-ci ne
réalise aucune validation du champ courant.
Commande "S" : élément suivant
Cette commande permet de passer à l'élément suivant dans un menu répétitif sans revenir à
l'écran de sélection.
Si une condition est fixée par la commande "V" valeur, une confirmation est demandée. Soit
l'opérateur confirme, soit il annule la condition.
PS8383AHA01
25/10/2002
33
Si l'élément suivant est inexistant, ou si la commande est passée sur un autre type de menu que
répétitif, il y a affichage d'un message d'erreur.
Si la sélection au suivant est correcte, il y a affichage du nouveau menu. Dans la mesure du
possible le curseur se positionne sur le champ où a été passée la commande "au suivant".
Commande "P" : élément précédent
Cette commande permet de passer à l'élément précédent dans un menu répétif. Toutes les
remarques effectuées pour la commande "S" sont applicables à la commande "P".
Commande "R" : répétition
Cette commande permet de reporter la valeur du champ où se trouve le curseur à tous les
éléments suivants selon les conditions de recherche éventuellement existantes.
Elle n'est active que sur un menu du type répétitif. Sur un autre type de menu, son lancement
conduit à l'affichage d'un message d'erreur.
Avant de démarrer, cette commande demande une validation à l'opérateur.
Si une erreur est détectée pendant la répétition, un message apparaît mais la répétition ne
s'arrête pas. Dans tous les cas, la répétition s'arrête lorsque la tâche de sélection répond qu'il n'y
a plus d'élément suivant.
Commande "L" : listage
Cette commande n'est active que sur un menu du type répétitif. Elle provoque l'impression des
lignes sélectionnées de tous les menus des éléments suivants répondant aux conditions de
recherche à partir de l'élément où est lancée la commande.
Avant de démarrer, cette commande demande une validation à l'opérateur.
Note : Cette commande s'arrête sur une erreur d'imprimante. En ce cas, un message est
affiché. Durant l'impression, l'opérateur n'a plus la main.
Commande "G" : guide
Cette commande n'est utilisable que sur les champs listes et elle provoque l'affichage sur les 4
lignes du cartouche des N premiers éléments de la liste courante.
Si les 4 lignes du cartouche ne suffisent pas (plus de 16 éléments dans la liste), les 16 éléments
suivants sont présentés en relançant la commande Guide.
En cas de saturation de la zone cartouche, il n'est présenté que les 8 premiers caractères de
chacun des éléments.
Pour une console du type VT100, la zone cartouche est automatiquement mise à jour en
fonction de la frappe déjà effectuée.
Note : Les listes les plus longues sont des listes variables dont les éléments sont fournis par
l'opérateur (ex.: nom des faisceaux). Il est conseillé, pour profiter au maximum de cette
commande, de choisir des noms qui diffèrent dès les premières lettres (ex.: ne pas
nommer les faisceaux Faisc00 Faisc01 car il faut alors effectuer la frappe de
F A I S C 0 1 en entier).
34
25/10/2002
PS8383AHA01
Correspondance entre commandes VT100 et minitel
Le tableau suivant donne la correspondance entre les touches Minitel et VT100.
Les commandes sont les mêmes pour les deux types de terminaux.
Touche VT100
Touche Minitel
Signification
RETURN
ENVOI
VALIDATION
TABULATION AVANT
SUITE
DEPLACEMENT HAUT
BACKSPACE
RETOUR
DEPLACEMENT BAS
LINE FEED
SOMMAIRE
MENU PRECEDENT
CORRECTION
CORRECTION
CORRIGER
SPACE
SPACE
LISTE SUIVANTE
ESCAPE
GUIDE
MODE COMMANDE
CURSEUR HAUT
NEANT
DEPLACEMENT HAUT
CURSEUR BAS
NEANT
DEPLACEMENT BAS
PS8383AHA01
25/10/2002
35
Liste des commandes sur l’écran Minitel associées au clavier
SOM pour Sommaire
COR pour Correction
ANN pour Annulation
SUI pour Suite
R pour REPETER
ENV pour Envoi
Barre espace pour SP
P pour PRECEDENT
S pour SUIVANT
L pour LISTAGE
E pour EFFACER
I pour IMPRIMER
D pour DEBUT
T pour TOURNER
C pour CORRIGER
F pour FIN
Présentation du cartouche sur l’écran Minitel
Suivant Précédent Répéter Listage
Début Tourner Fin Effacer Imprimer
<SP> <COR> <SUI> <SOM> <ENV> <ANN>
36
25/10/2002
PS8383AHA01
Clavier console falco - en mode VT100
PS8383AHA01
25/10/2002
37
✎
38
25/10/2002
PS8383AHA01
1
Installation initiale
PS8383AHA01
25/10/2002
39
40
25/10/2002
PS8383AHA01
Avant de commencer
Seul le personnel qualifié est autorisé à intervenir sur l’autocommutateur
L’installateur doit être une personne qualifiée, consciente des risques d’accidents
électriques auxquels le personnel d’installation est exposé.
Il est obligatoire de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité des
personnes.
Pour effectuer une installation de qualité du M6501L/R IP PBX et dans les meilleurs délais, lire
attentivement ce chapitre de préparation avant de procéder à l’installation d’un nouveau
système.
On y trouve un résumé des conditions idéales du site, l’inventaire des équipements à installer et
un récapitulatif des outils nécessaires à l’installation et la mise en service du M6501L/R IP PBX.
Inspecter le site du client
Il convient de contrôler le site avant d’installer l’autocommutateur pour s’assurer que les
conditions nécessaires à son fonctionnement correct sont remplies.
Voici une liste des points essentiels à vérifier :
✔
local,
✔
environnement,
✔
espace requis,
✔
installation électrique.
Le local
•
Déballage, installation, exploitation, entretien et stockage
Le local doit être suffisamment grand pour accueillir l’autocommutateur et une table de
travail. Cette table servira à installer un poste de téléphone, un terminal VT100 ou un
ordinateur, une imprimante et tous les autres périphériques nécessaires.
•
Répartiteur principal et batteries
Vérifier qu’il existe un emplacement adéquat pour le répartiteur et les batteries à 4 mètres
au plus du coffret de l’autocommutateur. Le câble du répartiteur fait 5 mètres de longueur.
Suivre les instructions du fournisseur pour l’emplacement des batteries.
PS8383AHA01
25/10/2002
41
•
Dégagement minimum
Un dégagement minimum de 150 mm au-dessus des coffrets et 100 mm en-dessous est
nécessaire pour permettre la circulation d’air. Vérifier également qu’il y a assez de place
au-dessus de l’autocommutateur pour réinsérer la vis sur le dessus du coffret.
•
Appareils électriques
L’autocommutateur doit se trouver à 4 mètres au moins des photocopieurs, moteurs
électriques et autres équipements susceptibles de produire des interférences
électromagnétiques ou radio.
•
Protection contre les incendies
Le local doit être muni d’un système d’extinction (à neige carbonique, par exemple).
L’environnement
•
Conditions générales
Le local doit être propre, sec et bien ventilé pour permettre une libre circulation d’air.
•
Température
La température du local doit être régulée et maintenue entre 5°C et 40°C.
•
Hygrométrie
Le degré d’hygrométrie sans condensation du local doit être compris entre 10% et 80%.
La variation de hygrométrie ne doit pas excéder 30% par heure en fonctionnement.
42
25/10/2002
PS8383AHA01
Minimum 20 cm
L’espace requis
24
cm
20
cm
<d
<3
0c
m
tite
ur
Co
r
lon don s
g d ect
e 2 eur
0c
m
Min
im
20 um
cm
42,5 cm
par
Minimum 20 cm
Ré
L’ installation électrique
Prévoir sur le lieu d’installation trois prises dédiées aux coffrets principal et secondaire et la
console de programmation. Chaque prise doit supporter la tension nominale de 230 V-50/60 Hz,
l’intensité du courant de 10/16 A et doit présenter un troisième conducteur de mise à la terre
pour assurer la protection contre les décharges, les chocs électriques et éviter les interférences
électromagnétiques. L’installation des prises électriques doit être conforme à la norme
NF C-15100.
Protection contre le choc électrique
La sécurité des installateurs est conditionnée par le branchement de
l’autocommutateur à une prise de courant 3 fils reliée à la terre générale de
l’immeuble.
Utiliser uniquement des prises (mâles et femelles) à trois conducteurs : deux
conducteurs de phase et un conducteur de mise à la terre.
Prévoir aussi des prises de courant pour les équipements optionnels.
Note : Ne pas utiliser de cordon prolongateur entre la source électrique et l’unité d’alimentation
de l’autocommutateur.
PS8383AHA01
25/10/2002
43
Inventaire du matériel
Il se peut que le client souhaite installer des équipements existants. Pour avoir une idée globale
de l’envergure de la nouvelle installation, effectuer un inventaire complet :
Equipements existants
Si le client possède des équipements qu’il souhaite installer, établir un inventaire matériel de
tous les équipements fournis par le client et noter les informations détaillées nécessaires à la
programmation dans le Dossier Site. Par exemple, le client peut fournir un dispositif de sonnerie
générale et une source musicale externe.
Nouveaux équipements
Chaque composant de la nouvelle installation est emballé séparément. Pour effectuer
l’inventaire des équipements livrés, examiner l’étiquette de l’emballage et noter ces informations
dans le Dossier Site.
Ci-dessous un exemple d’étiquetage des emballages :
HJ3970BA01D980353483
LT2
HJ3970B
1
2
QTY : 1
Légende :
1- Désignation du produit
2- Code commercial du produit
Outils nécessaires à l’installation
Pour installer l’autocommutateur, outre l’outillage commun à toute installation téléphonique,
vérifier que l’on dispose de :
44
•
1 paire de pinces réglables pour le câblage des connecteurs auto-dénudants (Stocko),
•
1 outil d’insertion pour répartiteur (Réf. PW1007A),
•
1 console de programmation, par exemple un PC en émulation VT 100 ou une console
VT 100,
•
1 câble série pour raccorder la console de programmation VT 100 à l’autocommutateur via le
répartiteur principal,
•
1 perceuse et 1 jeu de forets pour la fixation du coffret au mur.
25/10/2002
PS8383AHA01
Installation du matériel
Courants de fuite élevés
Le personnel d’installation et de maintenance doit être conscient de l’existence possible
de courants de fuite élevés sur les surfaces métalliques du système causés par des lignes
électriques défectueuses à proximité des lignes téléphoniques.
Sauf défaut, ces courants s’écoulent en toute sécurité par le câble de mise à la terre.
Isoler les lignes du réseau téléphonique avant toute intervention sur l’autocommutateur.
Surtensions d’origine atmosphérique
Des surtensions transitoires d’origine atmosphérique peuvent être véhiculées par les
câbles d’alimentation et les lignes téléphoniques de l’installation :
• L’installation électrique du local doit être protégée contre les surtensions d’origine
atmosphérique provenant du réseau d’alimentation.
• L’installation téléphonique doit être protégée contre les surtensions d’origine
atmosphérique par l’utilisation des modules de protection entre le réseau public et le
répartiteur.
Procédure d’installation du matériel
Le tableau ci-dessous résume la tâche de l’installation matérielle du M6501L/R IP PBX. Les
étapes d’installation seront détaillées dans la suite du document.
Installation du matériel
1 Mise en place du coffret
➤
Déballage du coffret
Retirer le M6501L/R IP PBX de son emballage.
➤
Installation du coffret sur son support
Utiliser l’équerre de fixation murale pour poser le coffret.
➤
Sécurisation du coffret à son support
Retirer le module d’alimentation et visser la vis jusqu’à
fin de course pour la bloquer contre l’équerre.
➤
Raccordement des coffrets
Raccorder les deux coffrets entre eux en utilisant le
câble livré avec le coffret d’extension.
2 Installation des cartes
➤
Installation des cartes de base
Installer les PROM optionnelles puis installer les cartes
filles sur la carte OCT4
➤
Installation des cartes RNIS
Installer les cartes RNIS S/T à débit primaire puis les
cartes à débit de base
- Folio 1 de 2 -
PS8383AHA01
25/10/2002
45
Installation du matériel
➤
Installation des cartes LIA
Installer les cartes pour le raccordement des lignes
réseau privé
➤
Installation des cartes réseau RTC
Installer les cartes pour le raccordement des lignes
réseau analogique
➤
Installation des cartes d’accès LAN
Installer la carte PT2 pour le raccordement à un accès
LAN
➤
Installation des cartes d’application
Installer les cartes d’application : routeur intégré,
interfaces V24, etc.
➤
Installation des cartes d’équipements
Installer les cartes pour le raccordement des lignes
d’équipements : terminaux analogiques et numériques
3 Câblage au réseau local LAN
Câbler la carte PT2 à une prise de réseau local
Ethernet, 10/100 MBits
4 Câblage du répartiteur
➤
Câblage des interfaces RNIS
Câbler les points d’accès RNIS S/T
➤
Câblage des lignes réseau
analogique
Câbler les lignes réseau analogique (RTC)
➤
Câblage des LIA
Câbler les lignes réseau privé
(lignes inter-automatiques)
➤
Raccordement des postes
numériques
Raccorder les postes téléphoniques numériques
➤
Raccordement des terminaux
analogiques
Raccorder les postes simples
➤
Raccordement des terminaux
informatiques
Raccorder les terminaux informatiques synchrones et
asynchrones (RS232C)
➤
Raccordement des équipements
divers
Raccorder les équipements divers : sonnerie générale,
console de programmation, etc.
5 Préparation à la mise sous tension
➤
Mise à la terre
Relier au réseau de terre de l’immeuble les coffrets et
les répartiteurs.
➤
Installation des batteries
Installer puis raccorder les batteries de secours de
l’installation
➤
Mettre en place le capot du (des)
coffret(s)
Il faut toujours remettre le capot du coffret avant de
procéder à la mise sous tension
- Folio 2 de 2 -
46
25/10/2002
PS8383AHA01
Mise en place du coffret
Ce paragraphe décrit la mise en place du coffret sur son support mural. Cette procédure est
commune aux coffrets du M6501R IP PBX et du M6501L IP PBX puisqu’ils sont identiques.
A chaque étape de l’installation, vérifier que les équipements n’ont subi aucun dommage, si
c’était le cas, les renvoyer au fournisseur.
Pour mettre en place un coffret :
•
déballer le coffret,
•
installer le coffret sur son support,
•
sécuriser le coffret à son support.
IMPORTANT
S’assurer que l’espace est suffisant pour déballer tous les équipements et les entreposer en
sécurité pendant l’installation.
Déballer le(s) coffret(s)
Pour retirer le coffret du M6501L/R IP PBX de son emballage :
1 Poser le carton sur le sol (propre et sec). Ouvrir le carton.
2 Retirer du carton la documentation.
3 Basculer le carton sur un de ses côtés.
4 Placer l’ouverture face au sol.
5 Soulever le carton d’emballage. Conserver le carton entièrement recyclable (norme 2809)
pour un éventuel transport ultérieur.
6 Retirer les protections latérales du coffret (les ranger dans le carton) et poser le meuble sur
la table.
PS8383AHA01
25/10/2002
47
La figure suivante indique la séquence de déballage d’un coffret du M6501L/R IP PBX :
48
1
2
3
4
5
6
25/10/2002
PS8383AHA01
Vérifier le contenu du coffret
Chaque carton d’emballage du M6501L/R IP PBX contient un coffret. Un coffret pèse environ
18 kg et contient :
M6501L IP PBX
M6501R IP PBX
Coffret principal
➤
alimentation ADS 150
➤
module de batterie intégré
➤
carte OCT4
➤
carte OCT4
➤
le câble répartiteur OCT4
➤
le câble répartiteur OCT4
➤
le cordon d’alimentation
➤
le cordon d’alimentation
➤
le cordon d’alimentation
➤
des connecteurs autodénudants (stockos)
➤
des connecteurs autodénudants (stockos)
➤
des connecteurs autodénudants (stockos)
➤
câble prolongateur de bus
➤
alimentation ADS 300
Coffret d’extension
➤
--
--
--
alimentation ADS 300
--
➤
carte ROCT3B
--
Note : Conserver l’emballage (carton et protection) pour un éventuel transport de
l’autocommutateur.
Installer le coffret sur son support mural
Le coffret est installé sur une équerre préalablement fixée au mur. Pour chaque coffret, il faut
quatre chevilles adaptées au type de mur.
Les coffrets doivent être montés verticalement, à hauteur d’homme, pour faciliter l’accès aux
équipements et à 1,70 m maximum de la prise d’alimentation. Pour des raisons d’esthétique,
décaler le coffret de 5 cm à gauche par rapport à la prise secteur.
Laisser suffisamment de dégagement au-dessus des coffrets pour pouvoir remettre en place la
vis de fixation du capot.
Note : Conserver toutes les vis et éléments métalliques provenant des coffrets dans un endroit
sûr pour une utilisation ultérieure.
PS8383AHA01
25/10/2002
49
Pour installer le coffret sur son support mural :
1 Retirer la vis de fixation du capot qui se trouve sur le toit du coffret.
2 Retirer le capot. Retirer le cordon d’alimentation et le câble du répartiteur principal OCT4 du
coffret principal.
3 Retirer l’équerre de fixation au mur qui se trouve à l’arrière du coffret.
4 En utilisant cette équerre comme gabarit, marquer trois points de perçage sur le mur.
5 Mesurer pour repérer et marquer l’emplacement de la quatrième vis.
50
25/10/2002
PS8383AHA01
6 Percer les trous. Mettre en place quatre chevilles adaptées au type de mur. Phase 1 sur le
schéma ci-dessous.
100 mm
100 mm
175 mm
4 mm
7 Fixer l’équerre au mur à l’aide de trois vis.
Installer la quatrième vis en laissant 4 mm entre la tête de vis et le mur. Cette quatrième
fixation permet d’ancrer le coffret. Phase 2 sur le schéma de la page suivante.
8 Mettre en place le coffret sur son support comme indiqué en phase 3 sur le schéma cidessous.
3
1
2
PS8383AHA01
25/10/2002
51
Sécuriser le coffret à son support
1 Retirer les connecteurs de la face avant du module d’alimentation.
2 Dévisser les pièces métalliques destinées à stabiliser le module d’alimentation pendant le
transport comme indiqué ci-dessous.
3 Retirer le module d’alimentation du coffret et le poser sur la table.
4 A l’intérieur du coffret, insérer et visser la vis de fixation à l’équerre comme indiqué cidessous.
5 Remettre l’unité d’alimentation en place et la fixer à l’aide des vis appropriées.
6 Remettre les connecteurs sur la face avant du module d’alimentation.
52
25/10/2002
PS8383AHA01
Raccorder les coffrets du M6501L IP PBX
Dans une configuration à deux coffrets, le câble prolongateur de bus est utilisé pour connecter
les deux coffrets entre eux.
Connecter les deux coffrets et bien enclencher les connecteurs sur le meuble, comme illustré cidessous:
PS8383AHA01
25/10/2002
53
Identification des cartes
L’équipement doit être hors tension lors de l’insertion ou de l’extraction des cartes.
On distingue quatre familles de cartes :
•
les cartes de base pour le contrôle, la commutation, les tonalités et les annonces,
•
les cartes réseau pour le raccordement aux réseaux public de téléphonie (RTC, RNIS),
réseau local Ethernet, réseau public de données et, réseaux privés,
•
les cartes d’applications : transmission de données, chargement des logiciels et les
applications péritéléphoniques (messagerie vocale, fonctions domotiques, messages
d’accueil synchrones, etc.),
•
les cartes d’équipements pour le raccordement des terminaux et des postes d’usagers.
Il est recommandé d’installer d’abord les cartes de base, puis les cartes réseau, puis les cartes
d’application et enfin, les cartes d’équipements.
Note : L’alvéole 0 du coffret principal comprend six positions synchronisées. Il est recommandé
de n’installer dans cette alvéole que des cartes réseau et des cartes d’application.
Identifier une carte
! Pour une description complète des cartes, se reporter à l’annexe A.
Chaque carte porte une étiquette mentionnant son code d’identification, son niveau
d’approbation et de garantie. L’étiquette n’indique pas la fonction de la carte. Après avoir retiré
l’emballage, configurer correctement les commutateurs et insérer la carte à l’emplacement
approprié.
Note : Si une carte est endommagée, la renvoyer au fournisseur en joignant une description du
problème.
1
2
ON
6
CA6
ON
ON
ON
2
1
1
1
2
2
CA4
J4
1
CA2
LT2
CA3
1 2 3 4 5 6 7 8
J2
1
2
3
4
1
2
3
1 2 3 4 5
4
ON
CA5
ON
CA7
1
2
3
J3
1
1 2 3 4 5
3
4
5
ON
2
4
CNMHJ3970BA01
J1
6
7
CA8
8
9
10
Légende :
1- Nom de la carte.
2- Code commercial.
CNMHJ3970BA01
LT2
Poser la carte sur son enveloppe antistatique et régler correctement les switchs avant de
l’insérer dans l’emplacement approprié de l’autocommutateur.
54
25/10/2002
PS8383AHA01
Cartes de base
Carte
Description générale
OCT4
Carte principale.
Cette carte peut être équipée de 2 cartes filles : TMOCT4 et VOCT3.
Une carte par système M6501L/R IP PBX.
ROCT3B
Carte d’interface bus pour le coffret d’extension.
Cette carte fonctionne comme pilote/récepteur de divers signaux, ajuste les
retards des câbles et contrôle le bus MIC.
Cette carte comprend 16 lignes numériques.
Elle équipe le coffret d’extension du M6501L IP PBX uniquement.
Une carte par système M6501L IP PBX.
TMOCT4
Existe en deux versions : avec et sans extension mémoire. Cette carte inclut un
processeur de signal supplémentaire identique à celui de la carte OCT4. Elle doit
être montée sur la carte OCT4.
VOCT3
Invite vocale et musique d’attente.
Cette carte peut être équipée d’une ou deux PROM : messages pré-enregistrés et
musique d’attente. Cette mémoire SRAM peut mémoriser un nouveau message
d’accueil de 64 secondes.
Elle doit être montée sur la carte OCT4.
Cartes réseau RNIS
Carte
Description générale
LS1
Interface d’accès de base RNIS (2B+D).
Cette carte peut être utilisée comme interface d’accès de base RNIS (T0) ou
comme interface de ligne RNIS (S0). Elle comprend deux T0, deux S0, ou un T0
et un S0.
LD4
Quatre interfaces d’accès de base RNIS (2B+D).
Cette carte peut être utilisée comme interface d’accès de base RNIS (T0) ou
comme interface de ligne RNIS (S0) pour le raccordement des bornes DECT.
LT2
Interface d’accès débit primaire RNIS (30B+D).
Cette carte peut être utilisée comme joncteur d’accès débit primaire ou comme
joncteur numérique MIC.
L’accès débit primaire RNIS comprend 30 canaux à 64 kbps et un canal D à
128 kbps.
La carte LT2 peut être utilisée pour des liaisons LIA/QSIG.
Carte réseau d’accès LAN
Carte
PT2
PS8383AHA01
Description générale
Carte CLX d’interface pour réseau local Ethernet/IEEE 802.3 compatible 10/
100 MBits, qui réalise une fonction de passerelle TCP/IP-X25 et de tunnelling IP.
Elle peut être équipée d’une carte fille VOIP4 ou VOIP4E, qui offre la gestion de 8,
16 ou 32 circuits voix sur IP.
25/10/2002
55
Carte réseau analogique
Carte
LR4
Description générale
Carte RTC offrant 4 LR (signalisation analogique)
Cette carte comprend une fonction de détection de déconnexion du distant. En
fonction de l’option de configuration, la carte LR4 doit parfois être équipée de
cartes DTOC.
Cartes réseau numériques
Carte
Description générale
LT2
Cette carte est utilisée comme jonction numérique MIC ou comme accès débit
primaire RNIS. L’interface numérique MIC peut comprendre 32 canaux (intervalles
de temps) à 2 Mbps.
LI1
Cette carte comprend deux circuits LIA et peut être câblée en 2 fils ou 4 fils.
Cartes d’application
Carte
56
Description générale
CA1
Cette carte comprend quatre ports RS232C permettant la connexion de quatre
terminaux de transmission de données (ETTD) asynchrones en mode V28 et/ou
V10. Les quatre circuits fournissent une fonction ETCD (équipement terminal de
communication de données).
Cette carte peut accueillir au maximum quatre ETTD en mode V10.
CP1
Cette carte comprend deux lignes à commutation de paquets de circuits ; elle est
utilisée pour le protocole X.25 (transmission de paquets de données).
CS1
Cette carte comprend deux ports RS232C permettant la connexion de deux
terminaux de transmission de données (ETTD) synchrones en mode V28 et/ou
V10.
Cette carte peut accueillir au maximum deux ETTD en mode V10.
FTXA
Carte détecteur 12 kHz.
Cette carte sert à la détection des impulsions de taxation.
Elle est montée sur une carte LR4 à raison d’une par LR.
FTXC
Carte détecteur 50 Hz.
Cette carte sert à la détection des impulsions de taxation.
Elle est montée sur une carte LR4 à raison d’une par LR.
25/10/2002
PS8383AHA01
Cartes d’équipements
Carte
Description générale
LA4, LA8
Ces cartes fournissent des circuits d’équipements analogiques : postes simples,
répondeurs et tous autres terminaux analogiques.
Résistance de boucle : 600 Ohms maximum
La carte LA4 contient 4 lignes de ce type et la carte LA8 en contient huit.
LN4, LN8
Ces cartes sont utilisées uniquement pour les téléphones numériques dédiés :
-48 V, 2 fils, longueur maximum 1800 m (pour une section de fil de 6/10).
La carte LN4 contient 4 lignes de ce type et la carte LN8 en contient huit.
LM4, LM8
Carte de lignes d’équipements numériques et analogiques.
Ces cartes gèrent en même temps des lignes numériques et des lignes
analogiques.
La carte LM4 contient 2 lignes numériques + 2 lignes analogiques.
La carte LM8 contient 4 lignes numériques + 4 lignes analogique.
LS1
Cette carte sert à la connexion de terminaux équipés avec une carte adaptateur
RNIS S0.
LD4
Cette carte sert à la connexion des bornes DECT.
MVD
Cette carte intègre la messagerie vocale.
Se référer au Manuel d’installation et d’exploitation de la messagerie vocale
intégrée M7460 (MCPS6938ABAAA01)
BVF
Cette carte intègre BIP MESSAGE.
Se référer au Guide d’installation et de mise en oeuvre de la messagerie vocale
BIP Message (PS8965ADA)
Carte d’extension
Carte
i-MUX 01
Description générale
Cette carte assure le multiplexage des communications.
Se référer au Guide d’installation et de mise en oeuvre de la carte i-MUX 01
(PS8913AAA)
Note : Pour installer et mettre en oeuvre les cartes MVD, BVF et i-MUX 01, se reporter à leur
documentation spécifique. Ces éléments ne sont pas repris dans le présent document.
PS8383AHA01
25/10/2002
57
Installation des cartes de base
La carte principale du M6501L/R IP PBX est la carte OCT4, installée dans le coffret principal.
Elle peut recevoir des cartes filles (TMOCT4 et VOCT3). L’installation des cartes de base
consiste à équiper la carte VOCT3 de PROMs (option) et monter les cartes filles (option) sur la
carte OCT4.
La carte OCT4 comporte aussi une batterie interne qu’il faut mettre en service, pour la
sauvegarde des données de configuration.
Installer une PROM
La carte VOCT3 peut être équipée d’une ou deux PROMs supplémentaires ; le cas échéant, il
convient d’installer ces PROMs avant de monter la carte VOCT3 sur la carte OCT4.
Déballer et installer chaque PROM séparément pour être sûr de les monter au bon endroit.
Les PROMs et la carte VOCT3 portent un repère qui indique l’emplacement correct. Faire
coïncider les repères lors de l’installation, comme indiqué sur la figure suivante :
MN38
J1
J2
VOCT3
PROM
MN39
1PROM MN38 : 8 annonces parlées
PROM MN39 : musique Vivaldi
2-
Légende :
1 - Faire coïncider les repères des PROM et du connecteur de la carte VOCT3. Effectuer une légère pression sur la
PROM pour l’emboîter.
2 - Visser les colonettes livrées avec la carte VOCT3 avant installation sur la carte OCT4.
58
25/10/2002
PS8383AHA01
Installer les cartes filles de la carte OCT4
La carte OCT4 peut être équipée des cartes filles TMOCT4 et VOCT3.
Pour installer les cartes filles :
1 Retirer la carte OCT4 :
Déconnecter le câble d’alimentation des circuits d’équipements numériques de la carte
OCT4 (connecteur J13, sérigraphié IN M48V). Retirer la carte OCT4 du coffret.
2 Installer les PROM sur la carte VOCT3, si besoin est, en suivant les instructions indiquées
plus haut.
3 Installer les cartes filles comme l’illustre la figure ci-dessous.
8
PS8383AHA01
1
8
1
25/10/2002
59
Vérifier la position de la batterie interne
La batterie interne est installée sur la carte OCT4 et permet la sauvegarde des données de
configuration de l’installation. Lors du stockage de la carte OCT4, le commutateur de la batterie
est en position OFF.
Vérifier qu’à l’installation, le commutateur est sur la position ON, comme le montre la figure
suivante.
60
25/10/2002
PS8383AHA01
Installation des cartes RNIS
Installer les cartes RNIS/T2
La carte LT2 présente de nombreux formats de trame 2 Méga pour répondre aux besoins du
client en fonction du central de rattachement du réseau public ; le réglage des commutateurs est
indiqué dans l’annexe A. La carte LT2 s’installe dans le coffret principal/alvéole 0 uniquement et
aux emplacements indiqués dans le tableau ci-dessous :
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
LT2
0
1
OUI
OUI
2
3
NON
NON
4
5
OUI
OUI
La carte LT2 en position 0 de l’alvéole 0 interdit l’équipement de cartes double densité LA8, LM8,
LN8 et LD4 (équipée avec 1 ou 2 cartes ADPCM dans l’alvéole 0).
Installer les cartes RNIS/T0
Avant d’installer une carte LS1, vérifier la configuration des commutateurs SW1 et SW2 de la
carte. Si une carte RNIS/T2 est installée à l’emplacement 5 de l’alvéole 0, l’horloge de la carte
RNIS/T0 à l’emplacement 3 de la même alvéole doit être désactivée. Si une carte RNIS/T2 est
installée à l’emplacement 4 de l’alvéole 0, l’horloge de la carte RNIS/T0 à l’emplacement 2 de la
même alvéole doit être désactivée.
La carte LS1 s’installe dans le coffret principal/alvéole 0 et alvéole 1 uniquement et aux
emplacements indiqués dans les tableaux ci-dessous:
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
LS1
0
1
2
3
4
5
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret principal - Alvéole 1
Carte
LS1
PS8383AHA01
0
1
2
3
4
5
6
7
NON
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
25/10/2002
61
Installation des cartes LIX
Installer les cartes LIA analogiques
•
Les commutateurs de LI1 avec RON/TRON 2 ou 4 fils sont : CA1 pour l’équipement 0 du
connecteur J2 et CA2 pour l’équipement 1 du connecteur J3.
Les cartes LI1 s’installent aux emplacements suivants:
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
LI1
0
1
2
3
4
5
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret principal - Alvéole 1
Carte
LI1
0
1
2
3
4
5
6
7
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 2
Carte
LI1
0
1
2
3
4
5
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 3
Carte
LI1
0
1
2
3
4
5
6
7
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
Installer les cartes LIA numériques
•
Les switchs CA8 de la carte LT2 commandent la configuration RNIS T2 et MIC et CA4-1, la
validation d’horloge.
Les cartes LT2 s’installent dans le coffret principal/alvéole 0 uniquement et aux emplacements
suivants :
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
LT2
62
0
1
2
3
4
5
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
25/10/2002
PS8383AHA01
Installation des cartes d’accès LAN
Ces cartes sont des cartes d’extension de type CLX. Elles se placent dans le coffret principal
exclusivement.
Le placement des cartes PT2 dans le coffret principal, dépend de la carte fille VOIP4(E), selon
les règles suivantes :
•
le placement d’une carte PT2 + VOIP4(E)-16 interdit dans l’emplacement suivant, les cartes
de type LXX (LA8, LN8, LM8, CC1, etc.), de type LRX (LR4, LI1, etc.), MVD, et LD4 +
ADPCM ou ADPCM16, (et réciproquement),
•
le placement d’une carte PT2 + VOIP4(E)-32 dans l’emplacement 0 de l’alvéole 0, interdit les
emplacements de 1 à 5 aux cartes LD4 + ADPCM ou ADPCM16 et de type LXX,
Note : Les règles d’installation de la carte PT2 seule ou + VOIP4(E)-8, sont celles des cartes
de type CX1. Les règles d’installation de la carte PT2 + VOIP4(E)-16, sont celles des
cartes LD4 + 2 ADPCM ou LD4 + 1 ADPCM 16. Les règles d’installation de la carte PT2
+ VOIP4(E)-32, sont celles des cartes de type LSX.
Installer les cartes d’accès LAN
La carte PT2 équipée de la carte fille VOIP4 ou VOIP4E s’installe dans le coffret principal/
alvéole 0.
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
PS8383AHA01
0
1
2
3
4
5
PT2, PT2+VOIP4(E)-8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
PT2+VOIP4(E)-16
OUI
PT2+VOIP4(E)-32
OUI
25/10/2002
NON
OUI
OUI
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
63
Installation des cartes réseau analogiques
•
Ces cartes peuvent être installées à n’importe quel emplacement de l’alvéole 0 et 1 du coffret
principal, à l’exception des emplacements 0 et 4 de l’Alvéole 1.
•
Le réglage des commutateurs de carte LR4 est : SW2 pour la fréquence de taxation d’appel
et SW1 pour les caractéristiques de ligne PTT.
On peut monter trois types de cartes filles sur la carte LR4 :
•
carte DTOC pour la déconnexion à la libération,
•
FTXA et FTXC pour la taxation.
Installer une carte fille FTXA/C
On peut installer une carte d’impulsion de taxation par équipement de ligne réseau de la carte
LR4. Ces cartes filles sont :
•
la carte FTXA détecte une impulsion de taxation 12 kHz,
•
la carte FTXC détecte une impulsion de taxation 50 Hz.
Installer les cartes réseau analogiques
Les cartes LR4 s’installent aux emplacements :
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
LR4
0
1
2
3
4
5
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret principal - Alvéole 1
Carte
LR4
0
1
2
3
4
5
6
7
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 2
Carte
LR4
0
1
2
3
4
5
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 3
Carte
LR4
64
0
1
2
3
4
5
6
7
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
25/10/2002
PS8383AHA01
Installation des cartes d’application
Installer les cartes d’application
•
Les commutateurs de la carte CA1 servent à sélectionner le mode V10 ou V28 ; les
commutateurs à régler sont SW1, SW2, SW3 et SW4.
•
Il n’y a pas de commutateurs à régler sur la carte CP1.
•
Les commutateurs de la carte CS1 servent à sélectionner le mode V10 ou V28 ; les
commutateurs à régler sont SW1 et SW2.
Les cartes d’application s’installent dans le coffret principal/alvéole 0 et alvéole 1 uniquement et
aux emplacements indiqués dans les tableaux ci-dessous :
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
CA1, CHP1,
CP1, CS1
0
1
2
3
4
5
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret principal - Alvéole 1
Carte
CA1, CHP1,
CP1, CS1
PS8383AHA01
0
1
2
3
4
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
25/10/2002
5
6
7
NON NON NON
65
Installation des cartes d’équipements
En fonction de la carte d’équipement utilisée, on peut disposer de lignes d’usagers numériques,
analogiques et RNIS.
Installer les cartes d’équipements
•
Il n’y a pas de commutateurs à régler sur les cartes d’équipements.
Les cartes d’équipements s’installent aux emplacements :
Coffret principal - Alvéole 0
Carte
0
1
2
3
4
5
LA4, LA8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LM4, LM8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LN4, LN8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret principal - Alvéole 1
Carte
0
1
2
3
4
5
6
7
LA4, LA8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LM4, LM8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LN4, LN8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 2
Carte
0
1
2
3
4
5
LA4, LA8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LM4, LM8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LN4, LN8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
Coffret d’extension - Alvéole 3
Carte
66
0
1
2
3
4
5
6
7
LA4, LA8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LM4, LM8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LN4, LN8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
25/10/2002
PS8383AHA01
Câblage du répartiteur
Protection contre les surtensions de ligne
Pour une nouvelle installation, il est recommandable d’utiliser des modules de protection
contre les surtensions de lignes RTC.
Ces modules sont insérés entre le réseau public et le répartiteur de l’installation.
Le câblage du M6501L/R IP PBX ne nécessite pas un système de câblage exclusif.
Le système "Premises Distribution System" PDS systimax est toutefois recommandé. C’est un
système normalisé ANSI/EIA possédant les caractéristiques type ISO et pouvant satisfaire les
catégories de câblage 1 à 5.
Note : Le principe de raccordement des équipements au M6501L/R IP PBX est basé sur
l’utilisation de paires téléphoniques pour le câblage capillaire.
Organisation du répartiteur
Le répartiteur de l’installation se compose de fermes équipées de réglettes de coupure. Cidessous, un exemple d’organisation du répartiteur :
lignes réseau RTC
cartes LRx
interfaces RNIS S/T
cartes : LS1, LD4, LT2
postes téléphoniques
cartes :OCT4, ROCT3 ou
ROCT3B, LAx, LNx, LMx
terminaux informatiques
cartes : CS1, CA1
divers
réservé
+12V/+40V/+48V
Distribution
(câblage capillaire)
PS8383AHA01
M6501L/R
25/10/2002
67
Raccorder le M6501L/R IP PBX au répartiteur
Le cordon OCT4 est livré pour faciliter le câblage des cartes sur le répartiteur de l’installation.
C’est un câble téléphonique à paires torsadées avec écran. A l’une des extrémités du câble, des
connecteurs auto-dénudants sont câblés. Chaque connecteur porte une étiquette de désignation
du connecteur respectif de la carte OCT4.
2
1
4
3
Légende :
1- Câble OCT4.
2- Passage de câbles.
3- Répartiteur général.
4- Réglettes de coupure.
Côté distribution
Côté MC6501L/R
Pour raccorder le M6501L/R IP PBX au répartiteur :
1 Faire remonter le câble OCT4, côté connecteurs, par l’un des passages de câbles situés à
droite sur le fond du coffret.
2 Positionner la tresse dénudée entre les mâchoires de fixation. Serrer la patte de fixation
autour du câble à l’aide des deux écrous pour assurer la continuité CEM.
3 Côté M6501L/R IP PBX : ôter la gaine en matière plastique du câble OCT4 pour raccorder
les équipements des cartes installées.
68
25/10/2002
PS8383AHA01
4 Installer les connecteurs auto-dénudants :
insérer les fils à raccorder dans les guides prévus à cet effet (pt A et pt B). Effectuer une
pression à l’aide d’une pince multiprise pour assurer l’insertion des fils (connection autodénudante).
Passage fils
Détrompeur
Paire
Pt A
Pt B
Paire
Pression
connecteur fermé
avec l'insertion des
fils effectuée
effectuer une
pression
connecteur ouvert
insérer les fils
5 Côté répartiteur : dénuder le câble OCT4.
Raccorder les paires téléphoniques sur les réglettes de coupure :
Organisation du cordon OCT4 (HG 4177CA01)
#
1
2
3
4
5
6
7
8
PS8383AHA01
Couleur
J2
(2x4 pts)
gris
blanc
incolore
bleu
gris
jaune
incolore
marron
gris
noir
incolore
rouge
gris
vert
incolore
blanc
gris
bleu
incolore
jaune
gris
marron
incolore
noir
gris
rouge
incolore
vert
orange
blanc
violet
bleu
J9
(2x8 pts)
A8
B8
A7
B7
A6
B6
A5
B5
J10
(4 pts)
Signal
JP12
GND
R1A
R1B
R2A
R2B
R3A
R3B
A4
B4
A3
B3
A2
B2
A1
B1
A2
B2
A1
B1
A4
B4
B3
A3
1
2
3
Non connecté
R4A
R4B
R2C
GND
NAL0
NAL1
NAL2
NAL3
MUSA
GND
ETM
GND
TXD
RXD
GND
DTR
RX2
TX2
GND
Fonction
Relais 1
de basculement
Relais 2
régime dégradé
Relais 3
service réduit
(Sonnerie Gle)
Relais 4
alarme
Relais 2
régime dégradé
UAD
(usage ultérieur)
Musique
externe
Imprimante
Console de
programmation
(VT 100)
Non connecté
Non connecté
Non connecté
Non connecté
25/10/2002
69
Câblage du réseau local LAN
La carte PT2 offre une interface pour le réseau local Ethernet/IEEE 802.3, 10/100 Mbits de type
physique 10/100BASE-T et réalise une fonction passerelle TCP/IP-X25, tunneling IP et voix sur
IP (lorsqu’une carte fille VoIP est installée).
! Voir en Annexe A, la description de la carte PT2.
Le raccordement au réseau local Ethernet du PBX s’effectue en reliant le connecteur RJ45 de la
carte PT2 à une prise LAN disponible, comme le montre le schéma ci-dessous.
Carte PT2
70
25/10/2002
PS8383AHA01
Câblage des interfaces RNIS
Les cartes RNIS offrent une interface T, S ou S/T à des débits de base (S0/T0) ou primaire (S2/
T2).
L’interface S/T peut être configurée pour fournir :
•
une connexion au point de référence S vers un terminal,
•
une connexion au point de référence T vers le réseau.
Ces cartes prennent également en charge le service de transmission de données en mode
paquet sur le canal D entre le réseau et un terminal.
Le câblage d’une interface RNIS nécessite 2 paires : 1 paire émission et 1 paire réception.
IMPORTANT
Attention à la polarité des paires Tx/Rx.
Les paires émission et réception sont polarisées. Veiller à ne pas inverser les polarités.
Deux paires sont utilisées pour véhiculer les signaux numériques, une pour chaque sens de
transmission. Il ne faut pas mélanger les paires.
PS8383AHA01
25/10/2002
71
Câbler l’interface T2/S2
Selon la configuration des switchs, la carte LT2 permet une connexion au point de référence T2
ou S2 offrant ainsi un débit de 2 Mbit/s (30B+D). Avant de procéder au câblage, vérifier la
configuration du switch CA8 de la carte.
Note : La validation d’utilisation T2 ou S2 s’effectuera par exploitation (programmation).
Le cordon de raccordement, type L904-120 Ohm, doit être terminé à chaque extrémité par des
connecteurs RJ45 mâles normalisés ISO 8877. Il doit être raccordé à l’une de ses extrêmités à
la masse du PBX ou à l’écran téléphonique.
Ecran
Emission (TNL)
J4
Ecran
Réception (TNL)
Carte LT2
72
25/10/2002
PS8383AHA01
Câbler l’interface T0
Selon la configuration des switchs, les cartes LS1 et LD4 permettent deux connexions aux
points de référence T0 et/ou S0. Le cordon de raccordement doit être terminé à son extrémité
par un connecteur RJ45 mâle normalisé ISO 8877.
Note : Avant de procéder au câblage, vérifier la configuration des switchs de la carte.
TNR
5
J3
et/ou
J4
4
4 RT3 RT+
1
2 ET-
4
6
3
1 ET+
Carte LS1
TNR
NRD0
RD0
NED0
ED0
NRD1
RD1
NED1
ED1
J7
NRD2
RD2
NED2
ED2
NRD3
RD3
NED3
ED3
J8
J8
Carte LD4
PS8383AHA01
25/10/2002
}
}
5
4
6
3
équipement 1
équipement 2
RTRT+
ETET+
}
équipement 4
73
Câbler un bus S0
Le bus S0 est un câble écranté 2 paires. En fonction de la topologie et de la longueur du bus, de
1 à 8 connecteurs RJ45 femelles peuvent y être raccordés pour 4 terminaux RNIS/S0 au
maximum.
Bus long (point à point)
T0
PABX
S0
connecteur 1
connecteur comportant
les résistances d'adaptation
du bus (100 Ohms, 1/4W)
TNR
TE1
jusqu'à 800 m
74
25/10/2002
PS8383AHA01
1
RSRS+
RSRS+
ESES+
PS8383AHA01
25/10/2002
8
7
6
5
4
3
2
1
100
ES+
8
7
6
5
4
3
2
1
100
ES-
100
4
100
Un bus S0, raccordé aux cartes LS1 et LD4 est alimenté en 40 V par le module d’alimentation
comme indiqué dans la figure ci-dessous. L’autre extrémité doit être terminée par un connecteur
RJ45 mâle normalisé ISO 8877.
75
Câblage des lignes réseau analogique
La carte LR4 permet le raccordement de 4 lignes réseau analogique (LR). Cette carte prend en
charge la signalisation et la fonction de supervision de déconnexion. Le signal de libération
(inversion de polarité) doit être fourni par le central public de rattachement et est détecté par la
carte LR4.
Si le réseau public n’envoie pas ce signal, la carte LR4 doit être équipée de cartes filles de
détection d’occupation à raison d’une carte DTOC par LR.
Note : La carte LR4 sans DTOC est référencée : HJ2765BA et, avec DTOC : HJ2765FA.
Raccorder une LR
Modules de protection
contre les surtensions
Ligne 1
Ligne 2
Réseau
Public
Ligne 3
Ligne 4
Carte LR4
76
25/10/2002
PS8383AHA01
Câblage des LIX
Les lignes inter-commutateurs (LIA) sont des lignes privées ou louées permettant de relier deux
commutateurs privés entre eux. Ces liaisons sont de deux types :
•
analogiques (2 fils/4 fils), avec la carte LI1,
•
numériques (MIC ou T0 QSIG, T2 QSIG).
La carte LI1, référencée HJ3950B, permet le raccordement de 2 lignes inter-automatiques
analogiques. Ces LIA analogiques sont câblées soit 2 fils soit 4 fils :
•
dans le cas d’une LIA 2 fils, la phonie est véhiculée dans les deux sens sur la même paire (LA
et LB),
•
dans le cas d’une LIA 4 fils, une paire est spécialisée pour la réception et l’autre paire pour
l’émission.
Note : Un cordon, référencé HG4066A, facilite le câblage des LIA analogiques de la carte LI1.
Longueur 5 m (10 paires)
10
C1
1
10
C2
1
PS8383AHA01
25/10/2002
77
Câblage du cordon LI1 :
Couleur
78
Connecteur
Signal
BeC
C1-1
T01
Ba
C1-2
R01
BeC
C1-3
R00
Be
C1-8
TB00
BeC
C1-4
LRB0
J
C1-5
LRA0
BeC
C1-6
LERB0
M
C1-7
LERA0
BeC
C1-9
TA00
N
C1-10
GND
BeC
C2-1
T11
R
C2-2
R11
BeC
C2-3
R10
Ve
C2-8
TB10
G
C2-4
LRB1
Ba
C2-5
LRA1
G
C2-6
LERB1
Be
C2-7
LERA1
G
C2-9
TA10
J
C2-10
GND
Description
Equipement
carte LI1
Paires
"Signalisation"
Equipement 0
(Connecteur J2
de la carte LI1)
Paires "phonie"
Terre (masse)
Paires
"Signalisation"
Paires "phonie"
Equipement 1
(Connecteur J3
de la carte LI1)
Terre (masse)
25/10/2002
PS8383AHA01
Câbler une LIA analogique 2 fils/50 Hz
4 3 2 1
4 3 2 1
OFF
OFF
ON
ON
Câbler une LIA analogique 2 fils+ RON/TRON
4 3 2 1
PS8383AHA01
4 3 2 1
OFF
OFF
ON
ON
25/10/2002
79
Câbler une LIA analogique 4 fils+RON/TRON
4 3 2 1
OFF
ON
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
TB 00
TB 10
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
LRA 0
LRA 1
5
4
LRB 0
LRB 1
4
3
R 00
R 10
3
2
2
1
1
J2
J3
PBX A
PBX B
4 3 2 1
OFF
ON
Câbler une LIA analogique 4 fils+2 RON/TRON
4 3 2 1
OFF
ON
80
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
TB 00
TB 10
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
LRA 0
LRA 1
5
4
LRB 0
LRB 1
4
3
R 00
R 10
3
2
R 01
R 11
2
1
T 01
T 11
1
J2
J3
PBX A
PBX B
25/10/2002
4 3 2 1
OFF
ON
PS8383AHA01
Raccordement des postes numériques
Les postes numériques, peuvent être connectés, via le répartiteur, aux cartes suivantes :
Cartes
Connecteurs
Nbre de lignes
LN4
J2 et J3
4
LN8
J2, J3, J4 et J5
8
LM4
J4
2
LM8
J4 et J5
4
OCT4 (carte UC)
J12 et J20
4
ROCT3B
J4 à J11
16
Contraintes imposées par les postes numériques :
•
Longueur du câble :
fil de 0,4 mm : environ 1 km
fil de 0,6 mm : environ 1,8 km
Note : Les câbles avec écran (blindage) sont préconisés.
•
Il est impératif de respecter les normes entre courant faible et courant fort.
La distance entre le câble téléphonique et la source perturbatrice (conducteur électrique
secteur, néon avec starter, etc.) sera de 30 cm au minimum.
•
Le raccordement de deux prises téléphoniques en parallèle à l’autocommutateur est interdit.
•
Les postes numériques ne peuvent pas être utilisés comme postes de secours (par exemple
en cas de coupure d’alimentation).
Le tableau ci-dessous donne les principales caractéristiques des postes avec afficheurs :
M405
Touche secret
Touche bis
*
M420E
M520
M640
*
*
*
*
*
*
*
Annuaire individuel
(10 numéros)
Amplificateur
*
*
*
*
Volume sonnerie
4
8
8
8
Réglage mélodie
8
8
8
8
Touche "garde"
*
*
*
*
Main libres
*
*
Fonction intercom
*
*
1x16
1x16
2x40
2x40
touches de fonction avec LED
2*
7
8
8
touches programmables avec LED
5
20
20
40
5
5
Ecran
Touches interactives
*
PS8383AHA01
Touche de fonction sans voyant associé.
25/10/2002
81
Le tableau ci-dessous donne les principales caractéristiques des postes de la gamme M7xx :
M720
M730
M740
M760
M780
oui
oui
oui
oui
20
oui
oui
20
oui
oui
100
oui
oui
200
Amplificateur
oui
oui
oui
oui
oui
Volume sonnerie
oui
oui
oui
oui
oui
Réglage mélodie
8
16
Touche secret
Touche bis
Répertoire local privé
16
16
16
Interphonie
oui
oui
oui
Main libres full-duplex
oui
oui
oui
oui
oui
2x40
24x40
5
5 virtuelles
Prise module d’extension
20 touches
1x16
Afficheur écran LCD
1x16
touches reconfigurables
touches programmables
Numérotation sans
décrocher
1
4
10
20
60
LED
LED
LCD icônes
LCD icônes
icônes virtuelles
oui
oui
oui
oui
oui
Tous les postes numériques sont protégés contre la plupart des anomalies, notamment les
courts-circuits et la connexion à une prise analogique. Dans ces cas, le poste reste muet.
Les équipements numériques des cartes OCT4, ROCT3B sont alimentés par le module
d’alimentation à l’aide d’un câble externe.
82
25/10/2002
PS8383AHA01
Installer un bloc secteur externe
Il est possible d’ajouter un bloc secteur aux postes M520 et M640, pour soulager le commutateur
d’une consommation excessive (usage fréquent de plus de 10 LEDs).
Note : L’alimentation de ce bloc secteur doit se faire sur réseau 230 V, courant alternatif
monophasé à l’exclusion des installations à schémas IT définies dans la norme
NF EN 60.950.
Si les postes M520 ou M640 sont complétés par un M600, le bloc secteur se connecte sur le
M600.
Dans tous les cas, le bloc secteur se connecte via un connecteur type RJ 45 (8 points).
Installer un module d’extension M600
Le module d’extension M600 ajoute 20 touches programmables avec LEDs associés aux
téléphones M520 et M640. Réaliser sa connexion comme indiqué dans la figure ci-dessous :
Installer une cartouche IP sur les postes M760 et M780
Il est possible de transformer les postes M760 et M780 en postes IP i760 et i780 en ajoutant une
cartouche IP, qui permet le raccordement des postes à un réseau LAN. Il existe deux versions de
cartouches IP : une pour le M760, et une pour le M780.
L’installation de la cartouche est décrite dans le Manuel d’Installation des postes numériques
M7xx et postes IP i7xx - réf. PS9286AAA01.
PS8383AHA01
25/10/2002
83
Installer un module d’extension M700
Le module d’extension M700 ajoute 20 touches programmables sans rétroéclairage aux
téléphones M760, M780, i760 et i780. On peut ajouter un ou deux modules M700 aux M760 et
i760, et jusqu’à trois modules aux M780 et i780.
L’installation du module d’extension M700 est décrite dans le Manuel d’Installation des postes
numériques M7xx et postes IP i7xx - réf PS9286AAA01.
Installer un module d’extension M705
Le module M705 est un module d’extension de 20 touches programmables sans rétroéclairage
dont la partie supérieure sert de support à un chargeur de combiné DECT de la gamme M90x.
Ce module peut être ajouté aux postes M760, M780, i760 et i780.
L’installation du module d’extension M705 est décrite dans le Manuel d’Installation des postes
numériques M7xx et postes IP i7xx - réf PS9286AAA01.
Raccorder un casque
Plusieurs fabricants (GN Netcom, LEM, Plantronics) proposent des casques.
Raccorder un modem
Un accès modem est possible en appel arrivé pour les postes M420E, M520, M640, M760 et
M780.
Le raccordement se fait sur les broches 2 et 4, pour éviter ainsi toute erreur avec l’entrée ligne.
Un cordon spécial (HK6637) est nécessaire pour les postes M420E, M520 et M640.
Une carte options analogiques est nécessaire pour les postes M760 et M780.
Raccorder une prise BF
Le raccordement audio est disponible sur les postes M420E, M520, M640, M760 et M780.
Le jack stéréo fournit une entrée et une sortie, qui peuvent être connectées par un cordon
approprié vers une carte son de PC.
Une carte options analogiques est nécessaire pour les postes M760 et M780.
Raccorder un minitel
Les Minitels peuvent être raccordés aux postes M420E, M520, M640, M760 et M780.
Un cordon spécial (HK6637) est nécessaire pour les postes M420E, M520 et M640.
Une carte options analogiques est nécessaire pour les postes M760 et M780.
84
25/10/2002
PS8383AHA01
Raccordement des terminaux analogiques
Le M6501L/R IP PBX offre des joncteurs analogiques conçus pour être compatibles avec divers
équipements tels que téléphones, télécopieurs groupe 3, modems, répondeurs et messagerie
vocale.
Ils peuvent être connectés, via le répartiteur, aux cartes suivantes :
Cartes
Connecteurs
Nbre de lignes
LA4
J2 et J3
4
LA8
J2, J3, J4 et J5
8
LM4
J2
2
LM8
J2 et J3
4
Connecter un terminal analogique
Pour connecter un terminal analogique, les conditions suivantes doivent être remplies :
•
tension et courant mesurés à travers le poste en cours de conversation : U > 12,4 V et
I > 25 mA,
•
résistance de ligne (compte tenu du poste) : 600 Ohms,
•
longueur de ligne :
fil de 0,4 mm : environ 2 km,
fil de 0,6 mm : environ 3,5 km,
•
tous les terminaux analogiques connectés au commutateur doivent être configurés avec
impédance Zref et auto-régulation.
Le principe de câblage d’un poste analogique est montré dans la figure ci-dessous :
connecteur
8 plots
4
1
4. L1-1
3. L1-2
2. L2-1
1. L2-2
ligne 1
1
3
ligne 2
4
5
Carte LAx ou LMx
RJ45
PS8383AHA01
25/10/2002
85
Raccordement des postes IP
Les postes IP (Internet Telephone i2004, i740, i760, i780) sont connectés à un équipement de
réseau local Ethernet de type hub ou switch, avec un câble Ethernet standard.
Le poste IP doit être raccordé à un connecteur Ethernet 10/100 Base-T.
Le M6501L/R IP PBX doit être équipé d’une carte PT2 reliée au réseau local Ethernet.
Dans le cas de l’Internet Telephone i2004, un PC équipé du Terminal Proxy (application faisant
partie de l’IPTS) doit être connecté au réseau Ethernet. La mise en service de l’Internet
Telephone i2004 est décrite dans le document "Guide d’installation et de mise en service de
l’IPTS".
La mise en service des postes i740, i760 et i780 est décrite dans le Guide de programmation du
M6501L/R IP PBX.
Poste i7xx
ETHERNET SWITCH
Internet Telephone i2004
LAN
Ethernet
IPTS
M6501 L/R IP PBX
86
25/10/2002
PS8383AHA01
Raccordement des terminaux informatiques
Les cartes CA1 et CS1 permettent le raccordement des terminaux informatiques (ETTD ou
ETCD) en mode V24/V10 :
•
La carte CA1 fournit 4 raccordements de terminaux asynchrones (vitesse max 19200 bit/s).
Le contrôle de flux s’effectue par XON/XOFF.
Note : L’interface V24/V10 est compatible avec les équipements V24/V28 (RS232C).
•
La carte CS1 fournit 2 raccordements synchrones SNA/SDLC jusqu’à 19200 kbit/s et SNA/
X25 jusqu’à 64 kbit/s.
ETTD-P
Réseau public
(RTC/RNIS/X25)
liaison série synchrone
de type : "HDLC-LOCAL"
M6501L/R
ETCD
ETCD
ETCD
CS1
ETCD
ETTD-C
ETTD
ETCD
CS1
ETCD
système
ETCD
ETCD
liaison série synchrone
de type : "TRANSPAC"
CA1
ETCD
liaison série asynchrone
de type : "PAD"
PS8383AHA01
25/10/2002
87
Câbler une liaison série asynchrone
Le câble de liaison série avec écran, référencé HG2829A, permet le raccordement des
terminaux de données asynchrones en mode V24/V10 à la carte CA1.
Les tableaux suivants donnent la liste des circuits de la jonction V24 sur la carte CA1.
Raccordement d’un ETCD (CA1) à un ETTD (PC, console VT100)
Désignation
ETTD
Connecteurs
J2 à J5
carte CA1
CCITT
EIA
CA1
9 pts
25 pts
Direction
CA1->ETTD
104
RD
RD
NDE
2
3
--->
A1 données reçues
103
ED
ST/TD
NDR
3
2
<---
A2 données émises
108
TDP
DTR
DTR
4
20
<---
B4 sortie pour présence carte
106
PAE
CTS
CTS
8
5
--->
B3 entrée pour contrôle de flux
102
TS
GND
SGND
5
7
<---
A5 retour 0 V pour sortie jonction
Circt
B1 non câblé
B2 non câblé
105
DPE
RTS
RTS
7
4
<---
A4 sortie pour contrôle de flux
109
DS
CD
CD
1-6
6-8
--->
A3 entrée pour présence terminal
RET
5
7
B5 retour 0 V pour entrée jonction
(cas V10)
Note : Le circuit 107 "poste de données prêt" (PDP ou DSR) n’est pas présent sur la carte CA1.
Les straps ne sont pas représentés dans ce tableau.
88
25/10/2002
PS8383AHA01
Raccordement d’un ETTD (CA1) à un ETCD (modem, adaptateur V24)
Désignation
ETCD
Connecteurs
J2 à J5
carte CA1
CCIT
T
EIA
CA1
9 pts
25 pts
Direction
CA1->ETCD
104
RD
RD
NDE
2
3
<---
A2 données reçues
103
ED
ST/TD
NDR
3
2
--->
A1 données émises
108
TDP
DTR
DTR
4
20
--->
A3 sortie pour présence carte
106
PAE
CTS
CTS
8
5
<---
A4 entrée pour contrôle de flux
102
TS
GND
SGND
5
7
--->
A5 retour 0 V pour sortie jonction
Circ
t
B1 non câblé
B2 non câblé
105
DPE
RTS
RTS
7
4
--->
B3 sortie pour contrôle flux
109
DS
CD
CD
1
8
<---
B4 entrée pour présence terminal
RET
5
7
B5 retour 0 V pour entrée jonction
(cas V10)
Note : Le circuit 107 "poste de données prêt" (PDP ou DSR) n’est pas présent sur la carte CA1.
Les straps ne sont pas représentés dans ce tableau.
PS8383AHA01
25/10/2002
89
Câbler une liaison série synchrone
Le câble de liaison série avec écran, référencé HG2830A, permet le câblage des interfaces de la
carte CS1.
Les tableaux suivants donnent la liste des circuits de la jonction V24 sur la carte CS1.
Raccordement d’un ETCD (CS1) à un ETTD
Désignation signaux V24
CCITT
EIA
CS1*
ETTD
ISO 2110
(25 pts)
RD
RD
NDE
3
<---
A1 données reçues
103
ED
ST/TD
NDR
2
--->
A2 données émises
108
TDP
DTR
DTR
20
<---
B4 sortie pour présence carte
106
PAE
CTS
CTS
5
--->
B3 entrée pour contrôle de flux
102
TS
GND
SGND
7
--->
A5 retour 0 V pour sortie jonction
115
HRM
RC
HR
15-17
--->
B6 horloge reçue pour données reçues
24
--->
A6 horloge émise
Circt
104
113
XTC
Direction
CS1-->ETTD
J2 / J3
carte CS1
B2 non câblé
105
DPE
RTS
109
DS
CD
114
HEM
TC
RTS
4
<---
A4 sortie pour contrôle de flux
<---
A3 entrée pour présence terminal
CD
6-8
RET
7
HT
15
B5 retour 0 V pour entrée jonction (cas V10)
--->
B1 horloge reçue pour données émises
Raccordement d’un ETTD (CS1) à un ETCD
Désignation signaux V24
Circt
CCITT
EIA
CS1
ETCD
ISO 2110
(25 pts)
Direction
CS1-->ETCD
J2 / J3
carte CS1
104
RD
RD
NDE
3
<---
A2 données reçues
103
ED
ST/TD
NDR
2
--->
A1 données émises
108
TDP
DTR
DTR
20
--->
A3 sortie pour présence carte
106
PAE
CTS
CTS
5
<---
A4 entrée pour contrôle de flux
102
TS
GND
SGND
7
--->
A5 retour 0 V pour sorties jonction
115
HRM
RC
HR
17
<----
A6 horloge reçue pour données reçues
24
--->
B1 horloge émise
113
XTC
B2 non câblé
105
DPE
RTS
RTS
4
--->
B3 sortie pour contrôle de flux
109
DS
CD
CD
8
<---
B4 entrée pour présence terminal
RET
7
--->
B5 retour 0V pour entrée jonction (cas V10)
HT
15
<----
B6 horloge reçue pour données émises
114
90
HEM
TC
25/10/2002
PS8383AHA01
Raccordement des équipements divers
Connecter la console de programmation
La console de programmation permet d’accéder à l’interface d’exploitation du M6501L/R IP PBX
pour programmer, visualiser et imprimer des données de configuration du site si une imprimante
est connectée à cette console.
On peut utiliser comme console de programmation un terminal VT100, un PC émulé en VT100.
La console de programmation peut être connectée au système directement ou à distance. La
connexion directe, n’excédant pas 15 m, passe par le répartiteur pour aboutir au connecteur du
port COM dédié à la console sur la carte OCT4 ; la connexion à distance utilise un modem
interne sur la carte OCT4 ou un modem externe.
Note : Il est recommandé d’utiliser un PC, la sauvegarde d’une configuration ne pouvant se
faire que sur un PC.
Port série (25 points) de la console
connecteur femelle ISO 2110
(vue côté soudure)
4.
3. GND
2. TXD
1. RXD
Port série (9 pts) d'un PC
connecteur femelle ISO 2110
(vue côté soudure)
Straps à réaliser sur prise 9 pts :
7 et 8; 1et 4 et 6.
J10
Straps à réaliser sur prise 25 pts :
4 et 5; 6 et 8 et 20.
Carte OCT4
PS8383AHA01
25/10/2002
91
Connecter une imprimante série
L’imprimante série est utilisée pour l’impression des tickets émis au fil de l’eau par le système.
Le raccordement de l’imprimante d’exploitation se fait, via le répartiteur, sur les points du
connecteur J2 de la carte OCT4, à l’aide d’un câble 2 paires :
A B
Note : La liaison TXD de l’imprimante n’est pas nécessaire au bon fonctionnement de celle-ci.
La configuration de l’imprimante série (RS232C) doit être :
Débit :
9600 bit/s
Bits de données :
8 bits
Parité :
pas de parité
Bit d’arrêt :
1 bit stop
La distance à respecter est celle de la norme RS 232C (environ 15 m)
Connecter une source musicale externe
La musique utilisée pendant la mise en attente et comme musique de fond peut être fournie par
tout dispositif de musique d’attente numérique équipé d’une sortie audio à haute impédance.
IMPORTANT
L’utilisation d’une source de musique externe est soumise à l’acquitement des droits SACEM.
Le niveau d’entrée recommandé pour le système M6501L/R IP PBX est de 35 mV (tension
efficace) avec une impédance d’entrée de 15 kOhm.
Lorsqu’un dispositif de musique externe est raccordée au M6501L/R IP PBX, le signal 12 V doit
être rebouclé sur la broche ETM afin que sa présence soit détectée par le logiciel. La musique
externe est alors utilisée prioritairement à une éventuelle source interne.
92
25/10/2002
PS8383AHA01
Pour installer un source de musique externe :
1 Connecter la sortie de la source musicale, via le répartiteur, au connecteur J2 de la carte
OCT4 comme le montre la figure ci-dessous.
Musique d'attente
A
B
MUSA (A2)
GND (B2)
entrée BF
dispositif de surveillance
du bon fonctionnement de
source de musique externe
( visualisation d'une boucle )
ETM (A1)
GND (B1)
2 Le volume de la source musicale est réglable par RHM.
Le menu d’exploitation 5.1 (Définition d’une tonalité) permet, après avoir installé la source de
musique externe et mis en service l’installation, de remplacer la tonalité garde réseau par la
musique d’attente extérieure.
Connecter une sonnerie générale
Le M6501L/R IP PBX offre un relais de service réduit nuit (R3) qui permet de raccorder un
téléphone ou tout dispositif de sonnerie. Grâce à ce dispositif, selon le type d’exploitation
(programmation de la desserte du trafic), un appel arrivé ou non répondu fait commuter le relais
R3 de la carte OCT4.
La mise en oeuvre de la sonnerie générale ne nécessite aucune programmation. Elle est prise
en compte dès la mise sous tension de l’installation. Elle dispose de son propre numéro
d’annuaire 78 ou 798.
2
1
Connecter une sonnerie d’alarme
PS8383AHA01
25/10/2002
93
Câbler des bornes DECT
IMPORTANT
Il est impératif de respecter les polarités de l’horloge et des paires émission/réception.
Chaque borne se raccorde sur une interface RNIS S0 d’une carte LD4 et utilise 2 paires : 1 paire
émission et 1 paire réception.
✩
pour de plus amples renseignements, se reporter au manuel d’installation "Service DECT
intégré".
Note : Dans le cas où il y a sur la même carte une borne DECT et un terminal S0 (autre que la
borne), la borne doit être alimentée en 40 V.
Quelque soit le mode de synchronisation, mettre l’écran ou les paires inutilisées à la terre du
meuble .
Liaison interface S0 vers borne DECT :
94
Connecteur STOCKO 8 points
Connecteur RJ45
Broche 4 (NRD1)
Broche 6
Broche 3 (RD1)
Broche 3
Broche 2 (NED1)
Broche 5
Broche 1 (ED1)
Broche 4
25/10/2002
PS8383AHA01
Préparation à la mise sous tension
Mettre l’autocommutateur à la terre
L’installation doit être correctement reliée à la terre pour garantir la sécurité du personnel, la
protection contre la foudre ou les chutes de tension, mais aussi pour éviter les interruptions de
service.
Pour relier le M6501L/R IP PBX à la terre :
•
connecter le cordon d’alimentation au module d’alimentation d’un côté et à une prise secteur
avec mise à la terre de l’autre.
Lors de l’installation du cordon d’alimentation, l’autocommutateur doit être hors
tension
Isoler toujours les lignes réseau avant de débrancher le cordon d’alimentation secteur.
Ne jamais raccorder les lignes réseau tant que le cordon d’alimentation secteur n’est
pas branché.
•
regrouper et raccorder la tresse de masse (écran) de tous les câbles de distribution à la
borne de masse du répartiteur général de l’installation.
Tête de câble à protection MFA80 28 paires
(à installer éventuellement selon les normes en vigueur)
A
l
i
m
e
n
t
a
t
i
o
n
Réseau
Public
Téléphonie
Réglettes à coupure
Coffret
n°1
1
Réglettes à coupure
carte RNIS T0
Réglettes à coupure
carte CS1
Distribution
iinterne
Réglettes à coupure
8 paires
2
Données
Réglettes à coupure
carte CA1
Réglettes à coupure
carte CA1
Répartiteur
Prise 220V
+ Terre
Borne de masse
Réseau
de Terre
Fil ≥ 2,5 mm2
Fil ≥ 6 mm2
Fil défini avec la MFA80
PS8383AHA01
25/10/2002
95
Mettre en place le capot du coffret
Incendie et choc électrique
Avant de remettre en place le capot du coffret, s’assurer de n’avoir laisser aucun objet
métallique (par exemple, outils ou éléments de fixation) à l’intérieur.
Lorsque toutes les cartes ont été installées et le câblage au répartiteur effectué, remettre en
place le capot du(des) coffret(s).
Installer les batteries de secours
•
Le M6501L IP PBX doit être secouru par une batterie 48 V externe fournie par le client.
•
Le M6501R IP PBX est livré avec une batterie intégrée installée dans le coffret.
Lors de l’installation ou du retrait des batteries, l’installateur doit suivre scrupuleusement les
étapes décrites ci-dessous.
Pour monter une batterie externe
1 Connecter le câble de batterie côté batterie.
2 Monter la batterie à l’emplacement voulu dans le module de batterie.
3 Raccorder le câble de batterie sur la prise de raccordement prévue à cette effet. Cette prise
se trouve sur le côté du module d’alimentation.
Note : Respecter les polarités + et -.
Pour extraire une batterie externe
1 Mettre hors service la batterie :
pousser l’interrupteur rouge du disjoncteur de mise en/hors service de la batterie, se
trouvant sur le côté gauche du module d’alimentation.
2 Retirer le câble de batterie du module d’alimentation.
3 Retirer la batterie de son module.
Note : Les opérations de maintenance préventive recommandées par le constructeur de la
batterie doivent être effectuées périodiquement et leurs résultats enregistrés dans le
Dossier site.
Pour connecter la batterie intégrée
•
Raccorder le câble de batterie sur la prise de raccordement prévue à cette effet. Cette prise
se trouve sur le côté gauche du module d’alimentation, à l’exterieur du coffret.
Pour extraire la batterie intégrée
1 Mettre hors service la batterie :
pousser l’interrupteur rouge du disjoncteur de mise en/hors service de la batterie, se
trouvant sur le côté gauche du module d’alimentation.
2 Déconnecter le câble de batterie sur la prise de raccordement du module d’alimentation
secourue.
3 Déposer le capot du coffret.
4 Retirer la batterie avec son support du coffret.
Note : Les opérations de maintenance préventive décrites dans le manuel d’installation du
constructeur de la batterie doivent être effectuées périodiquement et leurs résultats
enregistrés dans le Dossier Site.
96
25/10/2002
PS8383AHA01
Mise en service de l’installation
Une fois l’installation matérielle réalisée, la mise sous tension entraîne le démarrage initial qui se
traduit par le chargement du logiciel système suivi de tests au démarrage, le chargement de
l’applicatif et enfin l’initialisation de la configuration par défaut. La fin de cette phase se traduit
par l’affichage de la mire d’accueil sur la console de programmation. Lors d’une installation
initiale, il est nécessaire de réinitialiser le système avant de commencer la programmation.
Suite à une initialisation "totale", un programme résidant configure automatiquement le système
avec les paramètres par défaut. Ce qui entraîne la mise en service et la reconnaissance des
cartes installées.
Pour mettre en service une nouvelle installation, il faut :
•
configurer la console de programmation,
•
mettre sous tension l’installation,
•
effectuer une initialisation "totale",
•
prendre connaissance de la préconfiguration.
Note : Avant de commencer l’initialisation on doit mettre sous tension et configurer la console
de programmation.
Configuration de la console de programmation
Pour configurer la console en vue de sa liaison au système, il vous faut un logiciel de
communication asynchrone capable d’émuler la console VT 100. Il en existe un grand nombre,
mais nous avons pris comme exemple l’application HyperTerminal de Windows 95.
1 Choisir Accessoires > HyperTerminal.
L’icône HyperTerminal s’affiche.
2 Ouvrir l’application HyperTerminal.
3 Entrer le nom de la connexion, sélectionner une icône, puis cliquer sur OK.
4 Sur la ligne Connexion, sélectionner COM 1 ou COM 2 en fonction du port de
communication utilisé. Définir les paramètres de transmission comme suit :
Vitesse de transmission
9600
Bits de données
8
Parité
Sans
Bits d’arrêt
1
Contrôle de flux
Xon/Xoff
5 Cliquer sur OK.
PS8383AHA01
25/10/2002
97
Mettre sous tension l’installation
Risque d’incendie et de choc électrique
Pour éviter au personnel tout risque de choc électrique et d’incendie :
- s’assurer de n’avoir laissé aucun objet métallique (par exemple, outils ou éléments de
fixation) à l’intérieur du meuble,
- s’assurer d’avoir raccordé le système à une prise munie d’un conducteur de mise à la
terre,
- ne jamais ouvrir le capot sans avoir mis au préalable le système hors tension.
Avant d’effectuer la mise sous tension, s’assurer des points suivants :
98
•
l’air circule librement tout autour du(des) coffret(s) et aucun objet n’est posé sur le coffret. Le
dégagement entre le coffret et le mur doit être parfaitement net,
•
toutes les cartes d’extension sont connectées,
•
la carte PT2 est connectée au réseau local Ethernet,
•
tous les équipements sont connectés au PBX et reliés à la terre,
•
la batterie externe de 48 V est raccordée au module d’alimentation ADS300, comme indiqué
sur la figure suivante :
25/10/2002
PS8383AHA01
Commutateur Marche/Arrêt
Boîtier 2 fusibles
T 3, 15 H
Prise secteur
Connecteur
batterie externe 48 V
Pour mettre sous tension le M6501R IP PBX :
1 Actionner le bouton noir situé à gauche du module d’alimentation.
Des voyants jaunes et verts s’allument sur la face avant du module d’alimentation.
Pour mettre sous tension le M6501L IP PBX :
1 Mettre sous tension le coffret d’extension s’il existe.
Actionner le bouton noir situé à gauche du module d’alimentation.
Des voyants jaunes et verts s’allument sur la face avant du module d’alimentation.
2 Mettre sous tension le coffret principal.
Actionner le bouton noir situé à gauche du module d’alimentation.
Des voyants jaunes et verts s’allument sur la face avant du module d’alimentation.
Le système commence à exécuter des tests dont les résultats s’affichent sur la console de
programmation. Attendre que le menu principal apparaisse sur l’écran avant d’effectuer une
initialisation "totale".
PS8383AHA01
25/10/2002
99
Effectuer une initialisation "totale"
L’initialisation "totale" efface toute donnée de la programmation existante
L’initialisation "totale" efface toutes les données précédemment programmées ; le système
se configure alors automatiquement avec les équipements installés.
Une initialisation "totale" ne doit être effectuée que si elle est prescrite, par exemple avant
d’installer un nouveau logiciel.
Il est nécessaire d’effectuer une réinitialisation "totale" lors de la première mise en service.
Remarques :
•
Pour effectuer une initialisation "totale", le mot de passe "installateur" est nécessaire.
•
Dès que les tests d’initialisation débutent, taper "CO" immédiatement, pour que le système
passe en contrôle manuel.
Pour effectuer un initialisation "totale" du M6501L/R IP PBX :
1 Aller au menu 5.1.3 (Demande de redémarrage). L’écran DEMANDE DE REDEMARRAGE
s’affiche.
2 Sur la ligne TYPE DE REDEMARRAGE, sélectionner STANDARD (avec la barre espace du
PC). Appuyer sur Entrée.
3 Sur la ligne CONFIRMATION, sélectionner OUI et appuyer sur Entrée.
4 Dès que l’écran commence à afficher les tests de démarrage, taper "CO" pour passer en
contrôle manuel.
5 Plusieurs tests s’affichent, puis la ligne MOT DE PASSE D’INITIALISATION apparaît.
Taper le mot de passe par défaut TOTAL. Appuyer sur Entrée.
Note : Si aucun mot de passe n’est demandé, recommencer la réinitialisation.
On doit attendre que le système ait effectué la série de tests, reconnu les cartes installées et
exécuté automatiquement sa propre configuration.
Cela peut prendre quelques minutes. Lorsque le menu principal s’affiche, il est certain que le
démarrage initial s’est déroulé correctement.
Le système effectue une réinitialisation supplémentaire
Si la capacité des cartes de ligne installées dépasse 60 terminaux, le système porte
automatiquement la longueur du numéro d’annuaire local de deux à trois chiffres et
redémarre pour que la modification prenne effet.
Pendant un démarrage du système, on doit attendre l’affichage du menu principal.
Lors d’un redémarrage, aucune intervention de la part de l’utilisateur n’est requise.
100
25/10/2002
PS8383AHA01
L’initialisation du système a réussi et le système fonctionne normalement lorsque les afficheurs
des postes indiquent :
Lundi 01 janvier 12:00.
L’installation est maintenant en service en utilisant les données de la configuration par défaut.
Effectuer une communication locale pour vérifier le fonctionnement des postes. Si l’on utilise des
lignes réseau RNIS/T0, effectuer un appel extérieur, par exemple à l’horloge parlante, pour
s’assurer du bon déroulement des appels sortants.
Si l’on utilise des cartes PT2, RTC ou RNIS/T2, des opérations de programmation
supplémentaires sont nécessaires pour la mise en service des lignes et le routage des
appels vers l’extérieur.
Si tous ces essais ne sont pas concluants, par exemple si rien ne s’affiche sur les postes ou si
on ne parvient pas à établir un appel extérieur (sur RNIS/T0), effectuer une nouvelle
réinitialisation "totale".
Visualiser la version du logiciel
La version du système indique le numéro de version :
•
du logiciel du processeur système résidant sur la carte UC,
•
du logiciel d’application résidant sur la carte UC,
•
du type, de la capacité et de la version logiciel de la carte passerelle PTx.
Si l’on est amené à appeler le support technique, on doit indiquer la version et quelques
informations générales concernant le système.
Pour visualiser la version du logiciel :
1 Aller au menu 5.4.1 (Identification logicielle). L’écran IDENTIFICATION LOGICIELLE
s’affiche.
2 Cet écran comprend plusieurs lignes. Vérifier que les informations entrées dans les lignes
PROM. SYSTEME (version logicielle du système installé), PROM. APPLIC (application
logicielle chargée) et sur la carte PT2 sont identiques à celles enregistrées dans le Dossier
Site.
Contacter votre fournisseur en cas d’incohérence.
PS8383AHA01
25/10/2002
101
Afficher le numéro d’identification du système
Le numéro d’identification du système (ID) est étiquetée sur le panneau gauche du coffret
principal et sur la carte de base OCT4. Il est également mémorisé dans le dongle logiciel
amovible de type i-Button.
Enregistrer le code d’identification du système dans le Dossier Site. Il sera utile pour restaurer
un système mis à niveau après un redémarrage.
On peut afficher le numéro d’identification du système à tout moment pendant une session de
programmation en procédant comme suit :
1 Aller au menu 3.8.1 (Déverrouillage des fonctions ADV). L’écran SELECTION
FONCTION ADV s’affiche.
DE LA
2 Appuyer sur Entrée. L’écran DEVERROUILLAGE DE <NOM FONCTION> s’affiche.
La ligne NUMERO D’IDENTIFICATION affiche le numéro d’identification du système.
Enregistrer ce code dans le Dossier Site.
Note : Avant de procéder à la programmation des données du site, prendre connaissance des
informations ci-dessous et les reporter dans le Dossier Site.
102
25/10/2002
PS8383AHA01
Consulter l’état des lignes extérieures
Description
Il s’agit de consulter l’état des lignes extérieures équipées afin de s’assurer de leur disponibilité.
La consultation peut s’effectuer en fonction d’un état et/ou d’un faisceau précisé.
Menu
4.6.2
ETAT DE LIGNE
EXTERIEURE
VISUALISATION
DE L’ETAT DES
LIGNES
EXTERIEURES
Commentaires
L’affichage présente :
ETAT RECHERCHE : Permet de définir une consultation en fonction de l’un des
états suivants : Indifférent, Libre, Occupé, Faux appel, Libre arrivée, Hors service,
Blocage, Alarme, Libre blocage, Libre rappel auto, Att mise service.
Si aucun état n’est précisé, toutes les lignes s’afficheront indépendamment de
leur état.
SUR LE FAISCEAU : Permet de définir une consultation en fonction d’un
faisceau précisé. Si aucun nom de faisceau n’est précisé, toutes les lignes
s’afficheront quelque soit le faisceau auquel elles appartiennent.
Le résultat de la consultation est présenté sous forme d’un tableau indiquant :
EMPLACT ACCES : (carte, équipement, numéro d’accès, faisceau et le service
d’accueil). Le numéro d’accès servira à la programmation des touches des postes
numériques pour la supervision des lignes extérieures.
FAISC : Indique le nom du faisceau associé à la ligne.
ETAT : Indique l’état dans lequel se trouve la ligne.
IT PH : Indique l’IT PH associée à la ligne.
Etapes de programmation
1 Aller au menu 4.6.2 (Etat des lignes extérieures) l’écran SELECTION
REMARQUABLE s’affiche.
D’UN
ETAT
2 A la ligne ETAT RECHERCHE, sélectionner éventuellement un état.
3 A la ligne SUR LE FAISCEAU, sélectionner éventuellement un faisceau. Appuyer sur
Entrée. L’écran de consultation s’affiche.
PS8383AHA01
25/10/2002
103
Visualiser les usagers téléphoniques
Description
Il s’agit de visualiser les usagers téléphoniques préconfigurés.
Menu
1.1.6.1
VISUALISATION
PAR EMPLACEMENT
1.1.6.2
VISUALISATION
PAR ANNUAIRES
LOCAUX
Commentaires
Pour accéder à cet écran, sur la ligne EMPLACEMENT PHYSIQUE DE
DEBUT entrer un numéro d’emplacement.
Cette sélection affiche :
EMPLACT: Indique le numéro d’emplacement physique du poste
TYPE: Indique le type de poste raccordé
ANN: Indique le numéro d’annuaire de l’usager
SDA: Indique le numéro de sélection directe à l’arrivée
NOM USAGER: Indique le nom de l’usager
Cette sélection affiche :
ANN: Indique le numéro d’annuaire de l’usager
EMPLACT: Indique le numéro d’emplacement physique du poste
SDA: Indique le numéro de sélection directe à l’arrivée
NOM: Indique le nom de l’usager
TYPE: Indique le type de poste raccordé
Pour accéder à cet écran sur la ligne ANNUAIRE DE DEBUT: entrer un
numéro de poste.
Pour accéder à cet écran sur la ligne ANNUAIRE DE DEPART entrer un
1.1.6.3
numéro d’annuaire.
VISUALISATION
PAR ANNUAIRES SDA Cette sélection affiche :
SDA: Numéro de sélection directe à l’arrivée
ANN: Numéro d’annuaire du poste
EMPLACT: Emplacement physique du poste dans l’autocommutateur.
TYPE: Type de numéro de SDA
PLAN: Numéro de plan de SDA (aucun PLAN n’est défini dans la
configuration par défaut)
1.1.6.4
VISUALISATION
PAR NOM
Pour accéder à cet écran, sur la ligne A PARTIR DU NOM COMMENCANT
PAR, entrer les premières lettres du poste à consulter. Le nom apparaît suivi
des autres usagers classés par ordre alphabétique.
Cette option affiche :
NOM: Indique le nom de l’usager.
ANN: Indique le numéro d’annuaire de l’usager.
SDA: Indique le numéro de sélection directe à l’arrivée.
1.1.6.5
VISUALISATION
DES POSTES
NUMERIQUES
Cette option affiche :
NO ANN : le numéro d’annuaire du poste
EMPLACT: emplacement physique du poste dans l’autocommutateur
MODELE: Type de poste, incluant OP pour les consoles opérateur
M pour interface Minitel Modem,
R pour répondeur,
L pour le lecteur de carte,
N pour mains libres.
- Folio 1 de 2 -
104
25/10/2002
PS8383AHA01
Menu
1.1.6.6
VISUALISATION DES
GROUPES INTERCOM
Commentaires
Pour accéder à cet écran, sur la ligne SELECTION DU GROUPEMENT, entrer
le numéro du groupe intercom à visualiser et appuyer sur Entrée. Le
système affiche une liste de tous les numéros répertoriés appartenant à ce
groupe.
Cette option affiche :
ANN. : numéro d'annuaire du poste ;
NOM : nom de l'usager du poste ;
SOCIETE : nom de la société d’appartenance de l’usager (dans une
configuration multi-sociétés) ;
SERVICE : nom du service de la société (dans une configuration multisociétés).
1.1.6.7
VISUALISATION DES
FONCTIONNALITE
Cette option affiche entre autres :
APPARTIENT AU GROUPEMENT X : numéro du groupe auquel appartient le
poste ;
APPARTIENT A LA LISTE D’ANNONCE X : numéro de la liste d’annonce
à laquelle appartient le poste.
1.1.6.8
VISUALISATION DES
POSTES HEBERGEANT
Cette option affiche:
HEBERGEANT : indique le n° d’annuaire du poste hébergeant et le début du
nom du poste hébergeant.
HEBERGE : indique le site de l’abonné hébergé et le n° d’annuaire du poste
hébergé.
1.1.6.9
LOCALISATION DES
POSTES HEBERGES
Cette option affiche:
ABONNEMENT : indique le n° d’annuaire du poste hébergé et le début du nom
du poste hébergé.
HEBERGE PAR : indique le site de l’abonné hébergeant et le n° d’annuaire
du poste hébergeant.
- Folio 2 de 2 -
Etapes de programmation
1 Aller au menu 1.1.6 (Annuaire abonné), l’écran ANNUAIRE ABONNE apparaît.
2 Entrer le numéro de menu désiré (consulter le tableau ci-dessus). Appuyer sur ENTRÉE.
L’écran sélectionné apparaît.
PS8383AHA01
25/10/2002
105
Consulter l’état des usagers téléphoniques
Description
Il s’agit de vérifier l’état des usagers téléphoniques résultant de la configuration par défaut.
Menu
4.6.1
ETAT DES USAGERS
TELEPHONIQUES
VISUALISATION DE
L’ETAT DES USAGERS
TELEPHONIQUES
Commentaires
L’affichage présente :
ETAT RECHERCHE: Permet de définir une consultation en fonction de
l’un des états possibles suivants :
LIBRE: Liste de tous les postes en service et libres
OCCUPE STABLE: Liste de tous les postes en état d’occupation
OCCUPE INSTABLE: Liste de tous les postes en cours
d’établissement de communication
FAUX APPEL: Liste de tous les postes analogiques non raccrochés et/
ou des postes numériques non raccordés.
HORS SERVICE: Liste de tous les postes mis hors service par RHM.
DECONNECTE: Liste de tous les postes ou abonnements non
localisés.
La sélection INDIFFERENT a pour résultat l’affichage des postes
quelque soit leur état.
Le résultat de la consultation se présente de la façon suivante :
EMPLACT: Emplacement physique du poste dans l’autocommutateur
TYPE: Type de poste
NUM: Numéro du poste
ETAT: Etat du poste parmi l’un des 5 possibles.
Etape de programmation
1 Aller au menu 4.6.1 (Etat des usagers téléphoniques). L’écran SELECTION D’UN ETAT
REMARQUABLE s’affiche.
A la ligne ETAT RECHERCHE, sélectionner un état (voir tableau ci-dessus). Appuyer sur
entrée. L’écran de consultation s’affiche.
106
25/10/2002
PS8383AHA01
2
Extension
de l’installation
PS8383AHA01
25/10/2002
107
108
25/10/2002
PS8383AHA01
Extension matérielle de l’installation
Sauvegarde de la configuration
Sauvegarder la configuration du client avant et après avoir effectué l’extension de
l’installation.
Il est possible d’accroître les capacités de l’installation en ajoutant au M6501L/R IP PBX des
équipements. Les composants que l’on peut ajouter à une configuration existante sont :
•
des cartes additionnelles,
•
une alvéole d’extension,
•
un second coffret,
•
des liaisons ou des terminaux.
L’extension de l’installation nécessite la modification des données de la configuration. Avant
d’ajouter de nouveaux composants, sauvegarder la configuration du site.
Comme dans les autres parties du manuel, les instructions sur l’ajout de composants à
l’autocommutateur sont fournies sous la forme de tâches. Ceci facilitera l’exécution de
l’installation ou de la programmation de nouveaux équipements ou circuits. Pour de plus amples
détails :
•
se reporter à la Partie 1 de ce manuel pour l’installation et le câblage ;
•
se reporter à l’Annexe A du présent manuel pour obtenir une description détaillée des cartes,
des connecteurs et des éléments configurables.
Immédiatement après l’installation et la programmation de nouveaux composants, faire une
seconde sauvegarde pour enregistrer la nouvelle configuration du système.
Effectuer une mise à jour du Dossier Site en y reportant les informations sur les nouveaux
équipements et la nouvelle configuration.
Par rapport à une installation existante, la capacité matérielle de l’autocommutateur peut être
augmentée de différentes manières :
•
avec des cartes optionnelles,
•
avec une alvéole d’extension, offrant jusqu’à 8 emplacements de cartes,
•
avec un coffret d’extension, offrant jusqu’à 6 emplacements de cartes,
•
avec une alvéole et un coffret d’extension pour une capacité maximale de 28 emplacements
de cartes.
PS8383AHA01
25/10/2002
109
Configuration de base
Equipements
de configuration
Type d’extension
Coffret principal
avec coffret
d’extension
Coffret principal
avec coffret et
alvéole
d’extension
M6501R IP PBX
M6501L IP PBX
Coffret principal
avec alvéole
d’extension
COFFRET
PRINCIPAL
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
- carte OCT4
OUI
OUI
sans objet
sans objet
OUI
- carte ROCT3B
sans objet
sans objet
OUI
sans objet
OUI
- carte TMOCT4
sans objet
sans objet
sans objet
sans objet
sans objet
spécifique
M6501R IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
- alvéole 0
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
- alvéole 1
sans objet
sans objet
OUI
OUI
OUI
COFFRET
D’EXTENSION
sans objet
sans objet
sans objet
OUI
OUI
- carte ROCT3B
sans objet
sans objet
OUI
OUI
OUI
- alim. CA/CC
sans objet
sans objet
spécifique
M6501L IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
spécifique
M6501L IP PBX
- alvéole 2
sans objet
sans objet
sans objet
OUI
OUI
- alvéole 3
sans objet
sans objet
sans objet
sans objet
OUI
CABLE
D’EXTENSION
DE BUS
sans objet
sans objet
sans objet
OUI
OUI
intégrée
externe
externe
externe
externe
16
22
28
suivant
configuration
client
suivant
configuration
client
suivant
configuration
client
- alim. CA/CC
BATTERIE
Emplacements de
cartes
Cartes
optionnelles
110
8
suivant
configuration
client
suivant
configuration
client
25/10/2002
PS8383AHA01
Mise en service de l’alimentation ADS300
et de la carte mère OCT4
Le M6501 L/R IP PBX installé à partir de R2.1 introduit un nouvel élément :
•
une nouvelle carte mère OCT4, qui remplace l’OCT3B.
Les deux procédures suivantes décrivent comment installer et mettre en service l’ADS300 et
l’OCT4.
Note : La Partie 1 du manuel présente en détail l’installation et le câblage de la carte mère.
L’Annexe A détaille les caractéristiques de l’ADS300 et de l’OCT4.
Installer et mettre en service le module d’alimentation ADS300
Le module d’alimentation ADS300 remplace le module d’alimentation ADS200. L’alimentation
ADS300 permet d’utiliser les cartes CC1, LD4, LT2 MDV, à condition d’avoir un fond de panier
de base de référence minimum HJ 2523DB01. Cette procédure décrit les étapes à effectuer pour
remplacer le module d’alimentation ADS200 par le module d’alimentation ADS300.
1 Mettre hors tension l’installation. Actionner le bouton noir situé à gauche du module
d’alimentation (Arrêt).
2 Mettre hors tension le coffret d’extension s’il existe.
3 Retirer le câble de batterie du module d’alimentation.
4 Retirer la batterie de son module.
5 Déconnecter la carte mère de la face avant du module d’alimentation.
6 Dévisser et retirer le module d’alimentation existant (ADS200).
7 Charger le fond de panier dans le coffret.
8 Dévisser, remplacer et revisser le fond de panier (HJ2523E).
9 Installer le nouveau module (ADS300) et le fixer avec les vis appropriées.
10 Connecter le câble de raccordement spécifique à l’alimentation ADS300 à la batterie.
11 Reconnecter la carte mère au nouveau module d’alimentation.
12 Effectuer un contrôle visuel de l’ensemble.
13 Remettre le capot sur la face avant de l’installation.
14 Raccorder la prise secteur.
15 Mettre sous tension l’installation, en suivant la procédure décrite dans la Partie 1.
Note : Vérifier que toutes les DELs verte, jaune et rouge (en cas de présence d’une batterie)
située en face avant de l’alimentation sont bien allumées.
PS8383AHA01
25/10/2002
111
Installer et mettre en service OCT4
Cette opération est destinée à remplacer la carte de base OCT3B par la carte de base OCT4. La
carte OCT4 est supportée à partir de la version R2.1 (V14.2).
Mise hors tension
S’assurer que l’installation est toujours hors tension lorsque le capot du coffret est
ouvert.
Etapes :
1 Avant de procéder au changement des cartes, sauvegarder la configuration des données du
client.
2 Mettre le M6501L/R IP PBX hors tension .
3 Retirer le capot avant du coffret principal.
4 Débrancher les connecteurs reliés à la carte de base OCT3B.
5 Retirer délicatement la carte OCT3B de son logement. Déconnecter la carte fille VOCT3 de
la carte OCT3B, et récupérer les colonnettes associées aux vis de fixation de la carte.
6 Prendre soin de ranger la carte OCT3B dans une enveloppe antistatique.
7 Connecter la carte VOCT3 sur la carte OCT4 en utilisant les colonnettes de la carte OCT3B.
8 Insérer la carte OCT4 dans l’emplacement réservé aux cartes mères de l’alvéole 0. Pousser
la carte le long des guides jusqu’à ce qu’elle s’enclenche.
9 Replacer les connecteurs sur la carte OCT4.
10 Effectuer un contrôle visuel pour s’assurer que tous les éléments sont en place.
11 Remettre le capot sur la face avant du coffret.
12 Raccorder les prises de la batterie externe et du secteur.
13 Mettre sous tension le M6501L/R IP PBX, en suivant la procédure de la Partie 1.
14 Vérifier que toutes les DELs verte, jaune, et rouge (en cas de présence batterie) situées en
face avant de l’alimentation sont bien allumées.
Le test d’initialisation du système démarre et suit la procédure décrite dans la Partie 1.
L’écran d’accueil affiche alors son menu principal "Exploitation de l’autocommutateur". Le
changement de cartes est réussi.
Restituer les données du client en suivant la procédure.
Effectuer le déverrouillage des fonctions en suivant la procédure.
112
25/10/2002
PS8383AHA01
Ajout d’une carte
L’extension du M6501L/R IP PBX avec une ou plusieurs cartes a pour but d’étendre la capacité
de l’installation.
Dans l’autocommutateur il est possible d’installer tous les types de cartes (appelées ici cartes
optionnelles) en fonction de la configuration existante :
•
cartes réseau analogiques,
•
cartes réseau numériques,
•
cartes réseau RNIS:T2 et/ou T0,
•
cartes d’applications,
•
cartes d’équipements.
Note : La Partie 1 du manuel présente en détail l’installation et le câblage des cartes.
Installer et mettre en service une carte
Considérations
•
Vérifier la compatibilité entre la(les) carte(s) à insérer et son emplacement sur le coffret
principal (alvéoles 0 et 1) et/ou d’extension (alvéoles 2 et 3). Pour cette vérification, utiliser
les quatre tableaux d’implantation des cartes optionnelles données en Annexe A
"Implantation des cartes".
•
Les cartes RNIS/T2 peuvent occuper uniquement les positions 4 et 5 de l’alvéole 0. Pour
installer une carte RNIS/T2 dans une configuration existante, il sera peut-être nécessaire de
déplacer d’autres cartes.
•
L’équipement d’une carte LT2 ou CC1 à 32IT (notée CC1-32 dans le tableau) en position 0 de
l’alvéole 0 interdit l’équipement de cartes double densité LA8, LM8, LN8 et LD4 (notées
LD4-4 dans le tableau) en interface de bornes 4 voies dans cette alvéole.
•
Les cartes LD4 (notées LD4-4 dans le tableau) utilisées en interfaces de bornes DECT 4
voies utilisent les intervalles de temps de la carte adjacente et interdisent l’équipement de
cartes dans la position impaire suivante excepté pour les cartes CA1, CS1 et BTX.
•
Une carte LD4 en position 4 n’interdit pas l’équipement d’une carte ayant besoin d’une
jonction MIC à 2 Mb/s (LT2 par exemple) en position 5.
•
Dans l’Annexe A du présent manuel, consulter le détail des options de configuration avant
d’installer la carte dans l’autocommutateur.
Pour ajouter une carte :
1 Mettre hors tension le M6501L/R IP PBX. Dans le cas d’une installation à 2 coffrets, mettre
hors tension en premier le coffret principal puis le coffret d’extension.
2 Retirer le couvercle avant du coffret où la carte doit être installée.
3 Insérer la nouvelle carte dans la baie. Pousser la carte le long des guides jusqu’à ce qu’elle
s’enclenche.
PS8383AHA01
25/10/2002
113
Note : Configurer la carte avant son installation. Se reporter à la description de la carte en
Annexe A.
4 Raccorder la carte au répartiteur.
5 Refermer le couvercle avant du coffret.
6 Connecter la ligne ou le poste au répartiteur.
7 Mettre sous tension le M6501L/R IP PBX.
8 Mettre la carte en service :
Aller au menu 3.2 (Gestion des cartes). A la ligne correspondant à l’emplacement de la
carte, sélectionner le paramètre approprié.
9 A la ligne ETAT, sélectionner EN SERVICE. Appuyer sur la touche Entrée pour confirmer.
Patienter quelques instants.
Si l’état de la carte est devenu EN FAUTE, vérifier :
•
que la carte est correctement insérée,
•
que l’emplacement sélectionné est approprié,
•
que le type de carte sélectionnée s’accorde avec les propriétés de la carte.
10 Programmer la carte.
Dans le cas d’une carte abonné, attribuer à chaque poste un numéro d’annuaire et mettre
en service chaque poste (menu 1.1.1-Caractéristiques d’un usager).
114
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des équipements de l’autocommutateur
Le tableau suivant décrit les cartes lorsqu’elles sont déclarées dans le menu GESTION DES
CARTES (3.2).
Nom du paramètre
Carte
Equipement de la carte
4 AB. ANAL.
LA4
4 terminaux analogiques
4 AB. NUM.
LN4
4 terminaux numériques
8 AB. ANAL.
LA8
8 terminaux analogiques
8 AB. MIXTE
LM8
4 postes analogiques, 4 postes numériques
8 AB. NUM.
LN8
8 terminaux numériques
4 LR. ANAL.
LR4
4 lignes réseau analogiques
RNIS S0 S0
LS1
2 interfaces S0 (bus S0)
RNIS T0 S0
LS1
1interface S0 et 1T0 (bus S0 et ligne accès T0)
RNIS T0 T0
LS1
2 lignes accès T0
INTER AUTO
LI1
2 lignes analogiques LIA
CA1
CA1
4 liaisons V24 asynchrones
CS1
CS1
2 liaisons X25 synchrones
LS2 RNIS T2
LS2
Ligne réseau T2 (32 IT)
REDUCED LS2
LS2
Ligne réseau T2 (16 IT)
LT2 RNIS T2 (32IT)
LT2
Ligne réseau T2 (32 IT)
LT2 RNIS S2
LT2
Ligne réseau S2 (32 IT)
LT2 RNIS T2 (24IT)
LT2
Ligne réseau T2 (24 IT)
LT2 MIC (32IT)
LT2
Ligne réseau numérique MIC (32 IT)
LT2 MIC T1
LT2
Ligne réseau numérique MIC (24 IT)
BVF
BVF
BVI et annonces synchrones
PTX XX VOIES
PT2
passerelle TCP/IP-X25 et tunnelling
CC1
Annonces synchrones (16 minutes)
LD4
4 interfaces RNIS (S0 ou T0) ou 4 bornes DECT
LH8
8 terminaux analogiques hôtel pour postes à
lampes messages
LR4-DTOC
BTX
buffer de taxation 4 000 tickets
CP1
2 liaisons pour transmission de données en
mode paquet
ADPCM
ADPCM 16
carte fille LD4/LDS pour 2 bornes
carte fille LD4 pour 4 bornes
LS0
1 interface T0
RL1
routeur pour l’autocommutateur
CHP1
PS8383AHA01
4 lignes réseaux analogiques + DTOC
25/10/2002
1 interface parallèle pour PC
115
Extension du M6501R IP PBX
Mise hors tension
Mettre l’installation hors tension avant d’ouvrir le coffret.
Ajouter une alvéole d’extension
Description
Une alvéole d’extension offre jusqu’à 8 emplacements de carte supplémentaires.
Remarques
•
L’ajout d’une alvéole à un coffret M6501R IP PBX nécessite le remplacement de la batterie
intégrée par une batterie externe.
Etapes
1 Sauvegarder la configuration du site.
2 Mettre hors tension l’installation (batterie + secteur). Retirer le couvercle avant du coffret.
3 Retirer la vis de fixation de la batterie intégrée.
116
25/10/2002
PS8383AHA01
4 Déconnecter et retirer la batterie intégrée du coffret.
5 Installer l’alvéole d’extension. Fixer l’alvéole à l’aide des vis fournies à cet effet.
J1
J1
1
4
1
1
J5
4
1
J5
4
J4
4
J4
1
4
1
1
J3
4
1
J3
4
J2
4
J2
6 Insérer les cartes dans la nouvelle alvéole et les raccorder comme requis.
7 Refermer le couvercle avant du coffret.
8 Mettre sous tension l’installation.
9 Effectuer une réinitialisation complète pour déclarer et mettre toutes les nouvelles cartes en
service.
10 Restaurer la configuration sauvegardée et programmer les nouveaux composants.
PS8383AHA01
25/10/2002
117
Passer d’un M6501R IP PBX à un M6501L IP PBX
Mise hors tension
Mettre l’installation hors tension avant d’ouvrir le coffret.
Description
Le but de cette procédure est de présenter le passage d’un M6501R IP PBX à un M6501L IP
PBX. Ce passage est nécessaire dans le cas de l’extension d’un M6501R IP PBX avec un
coffret. Il requiert de nouveaux modules d’alimentation sur le coffret principal :
•
une alimentation CA/CC secourue spécifique,
•
une batterie externe.
Etapes
1 Sur le M6501R IP PBX, mettre le coffret hors tension (batterie+secteur). Retirer le couvercle
avant du coffret.
2 Déconnecter et retirer la batterie intégrée du coffret.
3 Déconnecter et retirer l’alimentation CA/CC secourue du coffret.
4 Installer et fixer une nouvelle alimentation CA/CC secourue, spécifique à l’autocommutateur
M6501L IP PBX, sur le coffret. Ne pas mettre l’alimentation CA/CC secourue sous tension.
5 Installer l’alvéole d’extension et la fixer à l’aide des vis fournies à cet effet.
6 Insérer les cartes circuit dans la nouvelle alvéole et les raccorder comme requis.
7 Installer une nouvelle batterie de secours du coffret, spécifique au M6501L IP PBX.
8 Refermer le couvercle avant du coffret.
9 Mettre le module d’alimentation CA/CC secourue sous tension.
Pour l’ajout d’un coffret d’extension et d’une alvéole d’extension (alvéole 3), suivre les
procédures du paragraphe Ajouter un coffret d’extension.
118
25/10/2002
PS8383AHA01
Extension du M6501L IP PBX
L’extension du M6501L IP PBX peut se faire par :
•
•
•
ajout d’une alvéole d’extension (alvéole 1) dans le coffret principal,
ajout d’un coffret d’extension (alvéole 2 comprise),
ajout d’une alvéole d’extension (alvéole 3) au coffret d’extension.
Ajouter une alvéole d’extension
Mise hors tension
Mettre l’installation hors tension avant d’ouvrir le coffret.
Description
Une alvéole d’extension fournit jusqu’à 8 emplacements de carte supplémentaires. Une alvéole
peut être ajoutée au coffret principal ou d’extension.
Remarques
•
Lorsqu’on ajoute une alvéole à un coffret d’extension, il est nécessaire de déclarer et mettre
en service toutes les cartes installées avant qu’elles ne puissent fonctionner.
Etapes
1 Sauvegarder la configuration du site.
2 Mettre hors tension l’installation (batteries + secteur).
3 Retirer le couvercle avant du coffret où l’alvéole doit être installée.
4 Installer l’alvéole d’extension et la fixer à l’aide des vis fournies à cet effet.
J1
J1
1
4
1
1
J5
4
1
J5
4
J4
4
J4
1
4
1
1
J3
4
1
J3
4
J2
4
J2
5 Insérer les cartes circuit dans la nouvelle alvéole et les raccorder comme requis.
6 Refermer le couvercle avant du coffret.
7 Mettre sous tension l’installation (batteries + secteur).
8 Effectuer une réinitialisation complète pour déclarer et mettre toutes les nouvelles cartes en
service.
9 Restaurer la configuration sauvegardée et programmer les nouveaux composants.
PS8383AHA01
25/10/2002
119
Ajouter un coffret d’extension
Mise hors tension
Mettre l’installation hors tension avant de connecter les deux coffrets.
Le coffret d’extension est livré avec un câble d’extension de bus, un module d’alimentation
électrique secourue et une carte d’extension de bus ROCT3B.
I
Pour obtenir une description complète de l’installation du coffret et des cartes, se reporter à
la Partie 1 du présent manuel.
Etapes
1 Déballer le coffret d’extension et le fixer au mur, éloigné de 20 à 30 cm (8 à 12 pouces) du
coffret principal.
2 Installer la batterie de secours du coffret d’extension.
3 Relier le coffret d’extension à la terre, mais ne pas le mettre sous tension.
4 Mettre le coffret principal hors tension.
5 Si l’extension avec alvéole d’extension a été envisagée, installer l’alvéole et y insérer les
cartes.
6 Le cas échéant, refermer le couvercle avant du coffret principal et du coffret d’extension.
7 Connecter le câble d’extension de bus aux coffrets principal et d’extension.
8 Mettre sous tension le module d’alimentation secourue du coffret d’extension.
9 Mettre sous tension le module d’alimentation secourue du coffret principal.
120
25/10/2002
PS8383AHA01
Liaison de données additionnelle
Une liaison de données requiert un équipement de carte circuit inutilisé. Si nécessaire, installer
et connecter une nouvelle carte circuit.
Le tableau suivant présente les cartes circuit pouvant servir à connecter des terminaux de
données et établir des liaisons de données :
Carte circuit
Interface de données
CA1
4 interfaces V24 asynchrones
CS1
2 interfaces X25 asynchrones
Connecter la liaison de données
Configurer la carte comme requis dans l’Annexe A.
Déclarer la liaison de données
Pour rendre la liaison opérationnelle, il est nécessaire de lui affecter un numéro d’usager, puis
mettre la liaison en service.
Pour que l’autocommutateur reconnaisse le nouveau terminal/liaison de données :
1 Aller au menu 2.1.1 (Caractéristiques d’une liaison). L’écran SELECTION
LIAISON s’affiche.
D’UNE
2 Sur la ligne PAR SON EMPLACEMENT PHYSIQUE, entrer l’emplacement d’équipement
de la carte circuit.
3 Le système reconnaît la carte (CA1, CS1) et demande de préciser le type de liaison.
4 Sur la ligne TYPE DE LIAISON sélectionner le type de liaison. Appuyer sur Entrée.
Carte circuit
Type
CA1 (V24 asynchrone)
PAD
VIDEOPAD
EBVO
CS1 (X25 synchrone)
PSDN
HDLC LOCAL
INTER RESEAU
Terminal
PC
CONNECTE-M1B
M1B-LOCAL
SPTEL
CONNECTE-MINITEL
MINITEL-LOCAL
TTY
VT100
TVI-955
WYSE-65
5 L’écran CARACTERISTIQUES D’UNE LIAISON s’affiche.
caractéristiques nécessaires pour personnaliser la liaison.
Modifier
toutes
les
6 Sur la ligne ETAT, sélectionner EN SERVICE. Appuyer sur Entrée. La ligne EN SERVICE
apparaît.
Le terminal ou la liaison de données connectée est opérationnelle dès que son état passe "en
service".
PS8383AHA01
25/10/2002
121
Lignes réseau additionnelles
En agrandissant les capacités de l’autocommutateur, les nouveaux postes peuvent saturer le
trafic des lignes réseau présentes. Pour éviter cette saturation, il est possible d’ajouter des
lignes réseau supplémentaires.
Effectuer les tâches suivantes pour ajouter une nouvelle ligne réseau :
•
connecter une ligne réseau,
•
déclarer le joncteur réseau.
Connecter une ligne réseau
L’ajout d’une nouvelle ligne réseau requiert un équipement de carte circuit inutilisé. Si
nécessaire, installer et connecter une nouvelle carte circuit.
Le tableau suivant présente les cartes circuit de ligne réseau :
Ligne réseau
Carte circuit
Ligne réseau analogique
LR4
Lignes analogiques privées
et inter-automatiques (LIA)
LI1
Ligne réseau RNIS S0
LS1
Ligne réseau RNIS T2
LT2
Ligne privée ou louée (MIC)
LT2
Description des lignes extérieures
Le tableau suivant décrit les types de lignes réseau et les faisceaux correspondants, tels qu’ils
sont présentés dans le menu de l’autocommutateur :
Ligne réseau
122
Faisceau
Nom du faisceau
par défaut
Ligne réseau numérique MIC
LR NUMERIQUE
Ligne réseau analogique
LR ANALOGIQUE
FX.LR1
Ligne inter-automatique
INTER AUTO
FX.IA1
Ligne réseau RNIS S0
RNIS: T0
FX.LS1
Ligne réseau RNIS S2
RNIS: T2
FX.LS2
25/10/2002
PS8383AHA01
Ajouter une ligne réseau à un faisceau existant
Une ligne réseau doit être associée à un faisceau de même type, qui existe déjà ou que l’on peut
créer.
Note : Une ligne réseau ne peut pas être associée à un faisceau de type différent.
1 Aller au menu 1.2.3 (Caractéristiques d’une ligne) et sélectionner l’emplacement de la carte
réseau.
2 A la ligne FAISCEAU, sélectionner le faisceau existant. Appuyer sur Entrée.
Note : Une ligne réseau RNIS T0 possède deux canaux B. Chacun peut être associé à un
faisceau T0 différent. Aux lignes appropriées, sélectionner soit FAISCEAU 1ER
CANAL B, soit FAISCEAU 2EME CANAL B.
3 A la ligne ETAT SOUS OPERATEUR, sélectionner EN SERVICE. Appuyer sur Entrée.
La ligne réseau est maintenant associée à un faisceau existant et peut immédiatement
fonctionner.
Ajouter une ligne réseau à un nouveau faisceau
La ligne réseau est associée à un nouveau faisceau qu’il faut acheminer.
1 Aller au menu 1.2.2.1 (Noms des faisceaux). L’écran NOM DES FAISCEAUX s’affiche.
2 Entrer un seul nom par ligne inutilisée.
3 Aller au menu 1.2.2.2 (Caractéristiques d’un faisceau). L’écran SELECTION DU
FAISCEAU s’affiche. Sélectionner le nouveau faisceau. Appuyer sur Entrée. L’écran
CARACTERISTIQUES DU FAISCEAU <NOM> s’affiche.
4 A la ligne TYPE PHYSIQUE, sélectionner le type de ligne réseau. Appuyer sur Entrée.
5 Modifier les caractéristiques de la ligne réseau comme requis, puis définir le routage du
nouveau faisceau.
PS8383AHA01
25/10/2002
123
Postes additionnels
L’ajout d’un nouveau poste requiert un équipement inutilisé de carte circuit. Si nécessaire,
installer et connecter une nouvelle carte circuit.
Le tableau suivant regroupe les cartes circuit de postes numériques et analogiques :
Carte circuit
Terminal ou poste
LA4
LA8
LM8
(4 postes analogiques)
(8 postes analogiques)
(4 postes analogiques et 4 numériques)
poste analogique
(téléphone, télécopieur,
répondeur, modem)
LN4
LN8
LM4
LM8
ROCT3B
OCT4
(4 postes numériques)
(8 postes numériques)
(2 postes analogiques et 2 numériques)
(4 postes analogiques et 4 numériques)
(16 postes numériques)
(4 postes numériques conserver ces lignes comme secours)
postes numériques dédiés
EADS-DSN
Lors de la connexion d’un poste additionnel à une carte circuit, vérifier :
•
que la carte est correctement installée,
•
que la carte est déclarée et son état défini sur EN SERVICE (menu 3.2 Gestion des cartes).
Effectuer les tâches suivantes pour ajouter un nouveau poste :
•
connecter le poste,
•
déclarer ce poste.
Connecter le poste
Il s’agit ici de connecter un poste téléphonique analogique ou numérique en suivant les
instructions de la Partie 1.
IMPORTANT
Ne pas effectuer de connexions sur le M6501L IP PBX tant qu’il est sous tension.
Des courts-circuits survenant pendant la connexion peuvent endommager les cartes circuit du
système.
124
25/10/2002
PS8383AHA01
Déclarer le poste
Pour rendre le poste opérationnel, il est nécessaire de lui affecter un numéro d’annuaire et de le
mettre en service. On peut modifier les caractéristiques de cet usager pour personnaliser le
nouveau poste.
Il se peut que le système doive identifier le nouveau poste.
1 Aller au menu 1.1.1 (Caractéristiques d’un usager). L’écran SELECTION D’UN USAGER
s’affiche.
2 Sur la ligne PAR SON EMPLACEMENT PHYSIQUE, entrer l’emplacement d’équipement.
Le menu CARACTÉRISTIQUES D’UN USAGER s’affiche.
3 Sur la ligne ETAT ABONNE, sélectionner EN SERVICE. Appuyer sur Entrée.
PS8383AHA01
25/10/2002
125
✎
126
25/10/2002
PS8383AHA01
Mise à jour du logiciel
IMPORTANT
Le chargement s’effectue hors trafic.
Lors de la mise à niveau du logiciel, l’ensemble des communications locales ou des communications
vers l’extérieur est suspendu pendant toute la durée de l’opération.
Alors que l’extension matérielle assure l’augmentation des capacités de l’installation, l’évolution
du logiciel ajoute de nouvelles fonctionnalités à la configuration et/ou permet de suivre
l’évolution des cartes utilisées par l’autocommutateur.
Le logiciel de l'autocommutateur est initialement chargé et testé en usine. L’opération de mise à
jour est réalisée dans le cas d'évolution de ce logiciel.
La mise à niveau logiciel est réalisée à partir d’un PC raccordé sur le port parallèle de
l’autocommutateur. Le transfert des données est sécurisé par le protocole XMODEM.
PS8383AHA01
25/10/2002
127
Mise à jour sur site
Sauvegarde de la configuration
Avant chaque mise à jour du logiciel de l’autocommutateur, effectuer systématiquement
une "Sauvegarde de la configuration Client".
Matériel nécessaire à la mise à jour du logiciel
•
La carte CHP1 : carte chargement parallèle ; cette carte occupera pendant la phase de mise
à jour un des emplacements banalisés.
•
Un PC X86 ou Pentium (pour la gestion des outils de mise à jour) doté :
• d’un disque dur,
• d’un lecteur de disquettes 3 1/2",
• d’un lecteur de CD-ROM,
• d’un système DOS ou Windows,
• d’un connecteur d’entrée/sortie parallèle (appelé habituellement port parallèle),
128
•
Un câble 25 points : ce câble de longueur maximum 3 mètres servira à établir la liaison
physique entre le PC et la carte CHP1.
•
Une console VT100 ou PC (pour accès à l’interface utilisateur).
•
Un câble 25 (ou 9) points : ce câble servira à établir la liaison physique entre la console
VT100 ou PC et le port de communication série de l’autocommutateur.
•
Le kit logiciel de mise à jour.
25/10/2002
PS8383AHA01
Mettre à jour le logiciel de l’autocommutateur
Description
Cette opération permet
l’autocommutateur.
de
charger
les
nouvelles
versions
logicielles
relatives
à
Le logiciel de l'autocommutateur est composée de deux parties :
•
le Système qui initialise et configure la carte processeur,
•
l’Applicatif qui contient les fonctionnalités de l'autocommutateur (programmes de
configurations et de paramétrages de l'installation).
Considérations
•
La mise à jour du logiciel de l’autocommutateur est réalisée en utilisant des "Outils DOS"
rassemblant différents utilitaires nécessaires à cette opération.
Note : La version minimum des outils DOS pour R2.1 est 11AT.
•
Pour la mise à jour du logiciel de l’autocommutateur, il est nécessaire d’installer la carte
CHP1 et de connecter le PC sur le port parallèle de cette carte.
•
La procédure présentée ci-après ne concerne que la mise à jour du logiciel sur site.
•
L’évolution du système ne dépend pas de l’évolution de l’applicatif. Mais il est nécessaire de
tenir compte du fait qu’il y a des compatibilités entre systèmes et applicatifs.
•
Les étapes d’installation et passage des VUs n’ont pas d’objet dans le cas d’une mise à jour
du système.
•
Le logiciel de l’autocommutateur peut être fourni soit sur disquette, soit sur CD-ROM.
Etapes
1 Sauvegarder la configuration du site à travers l’interface utilisateur.
La sauvegarde s’effectue "on line". Il n’y a pas de Reset Auto du système et les
communications en cours ne sont pas interrompues.
2 Charger, si nécessaire, le progiciel système.
•
Le progiciel système à installer doit être compatible avec l’applicatif installé ou à
installer.
•
Vérifier la version du progiciel système à l’aide de l’interface utilisateur (menu 5.4.1).
3 Charger, si nécessaire, le progiciel applicatif.
•
L’applicatif à installer doit être compatible avec le progiciel système installé ou à
installer.
•
Vérifier la version de l’applicatif à l’aide de l’interface utilisateur (menu 5.4.1).
4 Installer des VUs sur PC (cette étape n’est pas nécessaire lorsque le logiciel est fourni sur
CD-ROM)
Sur le PC sous WINDOWS, procéder de la manière suivante :
PS8383AHA01
•
Ouvrir une fenêtre MSDOS.
•
Se placer dans le répertoire C :\OUTIPC.
25/10/2002
129
•
Taper MENU et valider en appuyant sur Entrée. A l’écran s’affiche la fenêtre
SELECTION DES OUTILS.
•
Dans la fenêtre SELECTION DES OUTILS sélectionner la ligne INSTALLATION
DES VUS SUR PC.
•
Valider la sélection en appuyant sur Entrée.
Note : L’écran change de nom : INSTALLATION DES VUS SUR DISQUE.
•
Introduire la disquette Enchaînement dans le lecteur A et appuyer sur Entrée deux fois.
5 Le répertoire d’installation proposé est C :\vu_F1. Si ce répertoire convient, appuyer sur
Entrée pour valider la création de celui-ci.
En même temps, toutes les disquettes dont le transfert est possible s’affichent à l’écran.
•
Lorsque le message SÉLECTIONNEZ LES DISQUETTES À TRANSFÉRER
s’affiche à l’écran, sélectionner MAJ PAS (Mise à Jour des PAS) avec les touches de
déplacement. Appuyer sur la touche INSertion du PC pour valider le choix des
disquettes. Valider en appuyant sur Entrée.
•
Lorsque le message CONFIRMEZ-VOUS LES PARAMÈTRES? s’affiche à l’écran,
valider en appuyant sur Entrée. Le message TRANSFERT EN COURS !!! s’affiche à
l’écran.
•
Au message INSÉRER LA DISQUETTE <NOM DE LA DISQUETTE>, retirer la
disquette Enchaînement et insérer la première disquette à transférer. Valider en
appuyant sur Entrée. Le message INSÉRER LA DISQUETTE <NOM DE LA
DISQUETTE> s’affiche pour chaque disquette à transférer.
•
Le message INSTALLATION EFFECTUÉE !!! annonce la fin de l’installation des
disquettes à transférer. Appuyer sur Echap pour revenir à l’écran SELECTION DES
OUTILS. Récupérer la disquette à transférer.
Il est recommandé de continuer la procédure par l’étape "6 : Passage des VUs" sans sortir
du programme "Outils DOS".
6 Passage des VUs (Mise à jour de la configuration client)
Sur le PC, sous WINDOWS :
•
Si le logiciel est fourni sur disquettes, insérer la disquette Enchaînement dans le lecteur
de disquette.
•
Si le logiciel est fourni sur CD-ROM, insérer ce dernier dans le lecteur de CD-ROM.
Note : Si la fenêtre SELECTION DES OUTILS est déjà affichée ne pas effectuer les 3
premières opérations.
•
Ouvrir une fenêtre MSDOS.
•
Se placer dans le répertoire C :\OUTIPC.
•
Taper MENU et valider en appuyant sur Entrée. A l’écran s’affiche la fenêtre
SELECTION DES OUTILS.
•
Dans la fenêtre SELECTION DES OUTILS sélectionner la ligne PASSAGE DES
VUS. Valider par Entrée.
Note : L’écran change de nom : MISE A JOUR CONFIGURATION CLIENT.
130
25/10/2002
PS8383AHA01
•
Si le logiciel est fourni sur disquette, sélectionner le répertoire C:\VU_F1\Référence de
la disquette d’enchaînement et valider par Entrée.
•
Si le logiciel est fourni sur CD-ROM, taper le chemin d’accès du répertoire de
l’enchaînement sur le CD-ROM : *.nRP (avec n = 1, 2, 3, ... en fonction du nombre de
productions du logiciel pour une même étape) et valider par Entrée.
•
Préciser le chemin où se trouve le fichier de la configuration du client (configuration de
départ qui doit être sur le disque dur) ainsi que son nom.
•
Préciser le chemin où se trouve le fichier de la configuration après le passage des VUs
ainsi que son nom (configuration arrivée). Valider par Entrée.
•
Sélectionner la version logicielle à installer et valider par Entrée.
•
A la fin de la mise à jour, appuyer sur Echap pour revenir au MENU (fenêtre
SELECTION DES OUTILS).
Note : Le nouveau fichier de la configuration
l’autocommutateur (menu 5.2).
client
est
à
restituer
dans
7 Effectuer la restitution parallèle de la configuration du site
La restitution de la configuration s’effectue "off line". Le système est arrêté pendant cette
étape et effectue un Reset Auto. Les communications en cours sont interrompues.
•
Réinitialiser l’autocommutateur.
•
Appuyer sur Echap pour quitter le programme "Outils Dos".
Note : L'enchaînement de ces phases est à définir en fonction du type de mise à jour à
réaliser.
PS8383AHA01
25/10/2002
131
✎
132
25/10/2002
PS8383AHA01
3
Maintenance et
résolution des pannes
PS8383AHA01
10/9/2002
133
134
10/9/2002
PS8383AHA01
Maintenance et résolution des pannes
Cette partie décrit les facilités du service de maintenance proposées par le M6501L/R IP PBX,
ainsi que les procédures à appliquer en cas d’anomalie.
Cette partie se divise en deux parties :
•
Maintenance
Propose une description générale et explique la procédure d’exploitation des facilités du
service de maintenance.
•
Résolution des pannes
Décrit les précautions à prendre avant d’intervenir sur le matériel et présente l’organigramme
des procédures de résolution des anomalies.
PS8383AHA01
25/10/2002
135
✎
136
25/10/2002
PS8383AHA01
Facilités du service de maintenance
Ce chapitre propose une description générale et décrit l’exploitation des facilités du service de
maintenance.
Ces facilités concernent les messages émis par le logiciel de maintenance et affichés par le
logiciel d’exploitation.
Les messages de faute
Les messages apparaissent dans le journal de bord (menu 4.4. Visualisation du journal de bord).
Ils sont destinés à informer l'opérateur que le logiciel de maintenance a détecté un événement
remarquable.
Une anomalie détectée dans la configuration déclenche l’enregistrement d’un cliché de faute
dans le journal de bord. Une action de défense est alors décidée et effectuée par le logiciel de
maintenance.
Un message de compte rendu d'action de défense est alors enregistré dans le journal de bord.
Note : Le journal de bord affiche des informations complémentaires concernant les tickets de
services, de taxation, etc.
Le nombre maximal de messages pouvant être stockés est de 100. Si le nombre de tickets
stockés dépasse 100, la méthode de stockage se fait par écrasement des données existantes.
L’en-tête de l’écran indique le numéro de page affiché sur le nombre total de pages stockées. Le
journal de bord peut afficher un maximum de 10 pages. Il est possible d’imprimer une page du
journal via l’imprimante connectée à la console d’exploitation.
PS8383AHA01
25/10/2002
137
Description d’un cliché de faute
Quatre types de fautes peuvent provoquer l’émission d’un compte-rendu de faute :
•
Erreur logicielle détectée par un module logiciel.
•
Erreur logicielle détectée par le système d’exploitation.
•
Erreur détectée sur un fichier appartenant à un répertoire du RAM-disque.
•
Erreur matérielle détectée sur une carte ou un terminal périphérique.
Chaque type d’erreur produit un format d’erreur différent. Ces formats sont :
•
Erreur logicielle détectée par un module logiciel
Ce type d'erreur est uniquement exploitable par le personnel de développement du logiciel
et les informations qu'il contient servent à signaler une erreur sur une donnée reçue par un
programme, ou un état incorrect détecté dans un programme.
*ERR 0201*PCS 0*LC 50454*PCD 000*IND 01
02 0E 02 00 00 00 00 00
Chaque information a une signification :
ERR
Numéro d’erreur de la faute. Reportez-vous à l’annexe C pour obtenir la signification
de chaque numéro.
PCS
Numéro du processeur.
0 indique la carte OCT4 et un numéro de 1 à 16 désigne une carte fille.
LC
Numéro d’identification du programme qui a détecté l’erreur.
PCD
Numéro de la procédure logicielle.
ND
L’index servant à identifier l’emplacement de l’instruction dans le programme.
Toute information complémentaire liée à l’erreur, affichée dans une chaîne d’octets, est répertoriée
après le code d’index.
•
Erreur logicielle détectée par le système d’exploitation
Ce type d’erreur comporte deux parties : code d’erreur et informations complémentaires
sur l’erreur. Le code d’erreur est le numéro à quatre chiffres qui suit directement le libellé
ERREUR.
***ERREUR:0214
04 80 00 01 00 02 00 03 00 04.....
Pour obtenir une description des codes d’alarme, reportez-vous à l’annexe B. Les
informations complémentaires fournies varient en fonction du code d’erreur.
138
25/10/2002
PS8383AHA01
•
Erreur détectée sur un fichier
Cette erreur est émise par les programmes qui manipulent des fichiers appartenant à un
répertoire du RAM-disque :
*ERR 020D*PCS 0*LC 50454*PCD 000*IND 01
02 0E 02 00 00 00 00 00 35 72 ...
30 32 35 36 41 42 30 36 30 32 ...
..../UTD/DATA/ML/VQ50256AAB0602
Le cliché de faute enregistré dans le journal de bord contient :
ERR
Numéro de l’erreur. Reportez-vous à l’annexe C pour obtenir la signification de chaque numéro
PCS
Numéro du processeur : 0 indique la carte OCT4.
LC
Numéro d’identification du programme qui a détecté la faute.
PCD
Numéro de la procédure du logiciel.
IND
L’index servant à identifier l’emplacement d’une instruction dans le programme.
Toute information complémentaire liée à l’erreur, affichée dans une chaîne d’octets, est répertoriée
après le code d’index.
•
Erreur matérielle
Ce type de message d’erreur signale une faute détectée au niveau d'une carte, d'un
élément, d'une carte ou de tout autre ensemble matériel supervisé par le logiciel. Nous
appelons organe matériel tout matériel auquel est associé un gestionnaire logiciel.
***ERREUR:0604
*******LA6: 0, 0, ..
Le cliché de faute associé à un organe matériel et enregistré dans le journal de bord
contient :
ERREUR
Numéro d’erreur de la faute. Reportez-vous à l’annexe B pour obtenir la
signification de chaque numéro.
*******LA6
Le type d'organe matériel.
NUMÉRO DE
MATÉRIEL
Le numéro de l’organe matériel en faute.
Toute information complémentaire liée à l’erreur, affichée dans une chaîne d’octets, est répertoriée
après le numéro de périphérique matériel.
Compte rendu d’action de défense
Suite à la détection d'une erreur, la maintenance automatique peut prendre une action de
défense. Cette action consiste à changer l'état du bloc de sécurité qui englobe l'organe matériel
fautif et l’émission d’un compte rendu :
******LA6 :0, 0, ..
** EN FAUTE
**
Le compte rendu de l'action de défense enregistré dans le journal de bord contient :
•
le type du bloc de sécurité qui a changé d'état,
•
le numéro du bloc de sécurité,
•
le nouvel état pris par le bloc logiciel de sécurité.
PS8383AHA01
25/10/2002
139
Les blocs logiciels de sécurité (BLS)
La maintenance automatique voit la configuration sous forme de blocs de sécurité (BLS)
disposés hiérarchiquement les uns par rapport aux autres.
Décomposition du matériel et du logiciel en blocs de sécurité
•
BLS-Partie téléphonie
UC
Voir partie
données
MCS
16
16
IA1
1
LR1
16
SGX
2
2
JA1
JR1
16
16
LA1
6
Aux
2
4
Conf
Abon
LN1
4
Ab/num
16
16
LM1
2
2
Abon
LR2
LA2
LN2
4
8
8
JR1
Abon
Ab/num
4
Ab/num
Cartes double densité
16
16
16
LB4
Borne
MIC
LT2_T1
LM2
4
4
Abon
Ab/num
LT2_RTC
MIC_LT2_RTC
MIC_LT2_T1
MIC_LT2_RTC
JRN_LT2_T1
Partie RNIS
1
LS1-A
LS1-B
2
Accès S0
ou
Borne DECT
•
1
LS1-C
1
Accès S0
ou
LS2_T2
2
ACC/TO
ACC/T0
ACC/S2
ACC/T2
Borne DECT
BLS - Partie données
UC
CA1
140
CS1
CP1
4
2
2
LCA1
LCS1
LCP1
25/10/2002
PTx
16
LPTx
32
JPTx
PS8383AHA01
Description du numéro des blocs de sécurité
Type du BLS
(Rang) Numéro du BLS
UC
0
MCS
0
IA1
0 < N < 15
JA1
n° IA1, N
LR1, LR2
0 < N < 15
JR1
n°carte , N
Carte = LR1
Carte = LR2
0<N<1
0<N<1
0<N<3
SGX
N=0
AUX
n°SGX, N
0<N<5
CONF
n°SGX, N
0<N<1
LA1, LA2
0 < N < 15
LN1, LN2
0 < N < 15
LM1, LM2
0 < N < 15
PTx, LPTx
0 < N < 15
JPTx
16 < N < 47
ABONNE
n°carte , N
Carte = LA1, LM1
Carte = LA2, LM2
0<N<3
0<N<7
n°carte , N
Carte = LN1, LM1
Carte = LN2, LM2
0<N<3
0<N<7
AB/NUM
LS1-A
0 < N < 15
LS1-B
0 < N < 15
LS1-C
0 < N < 15
ACC/T0 ou borne DECT
n° LS1, N
0<N<1
ACC/T0
n° LS1, N
0<N<1
LS2_T2
0<N<2
ACC/S2
ACC/T2
N° LS2_T2, N
LB4
0 < N < 15
Borne
N° LB4, N
LT2_T1
0, 1, 4, 5
LT2_RTC
0, 1, 4, 5
MIC_LT2_T1
n° LT2_T1, N
N=0
MIC_LT2_RTC
n° LT2_RTC, N
N=0
JRN_LT2_T1
n° LT2_T1, N, J
N = 0, 1 < J < 24
JRN_LT2_RTC
n° LT2_RTC,N, J
N = 0,1 < J < 31 avec J#15
PS8383AHA01
25/10/2002
0<N<1
0<N<3
141
Description des états d'un BLS
Suite à la détection d'une erreur, la maintenance automatique peut prendre une action de
défense. Cette action consiste à changer l'état du bloc de sécurité. Les états ont les
significations suivantes :
•
NON EQUIPE Le BLS n'est pas équipé dans la table de configuration associée.
•
HORS SERV
Le BLS ne participe pas au fonctionnement opérationnel parce qu'il est
inaccessible par le logiciel. C'est le cas par exemple, lorsque le BLS
hiérarchiquement supérieur est en faute.
Cet état est aussi l'état initial de tous les BLS avant le démarrage.
•
TELECHARG. Le processeur associé au BLS est en téléchargement.
•
EN SERVICE
Le BLS participe au fonctionnement opérationnel.
•
EN FAUTE
Une erreur a été détectée dans une des fonctions du BLS. Ce BLS a été
retiré du fonctionnement opérationnel par la maintenance automatique.
•
SOUS OPER. L'opérateur de maintenance a retiré le BLS du fonctionnement opérationnel à
l'aide d'une RHM.
Autre état particulier :
•
142
EN PARKING Un abonné téléphonique n'a pas raccroché son combiné (faux appel).
25/10/2002
PS8383AHA01
Configuration des services de maintenance
L’autocommutateur intègre un programme de maintenance qui fournit des services de diagnostic
tels que la génération de messages de faute, les informations d’état des périphériques et les
actions de défense. Ce programme intégré observe l’état de tous les périphériques connectés.
En outre, lorsque ce programme ne reçoit aucune réponse ou une réponse incorrecte, il
désactive le périphérique en faute et stocke en mémoire son numéro d’emplacement.
Note : Aucune programmation n’est nécessaire pour activer cette facilité de diagnostic.
Définir le stockage des tickets de faute
1 Activer la facilité de stockage des tickets de faute
Aucune programmation n’est nécessaire pour activer cette facilité.
2 Attribuer le type de ticket de faute stocké dans la mémoire correspondante. Par défaut,
certains types d’informations de fautes stockés dans la mémoire, tels que journal effacé,
carte défectueuse, etc., ne peuvent pas être modifiés.
Dans le menu 4.1 (Paramètres de suivi - Validation des alarmes), définir le type
d’informations complémentaires à stocker dans la mémoire.
PS8383AHA01
25/10/2002
143
✎
144
25/10/2002
PS8383AHA01
PS8383AHA01
25/10/2002
145
146
25/10/2002
PS8383AHA01
Résolution des pannes
Le plan de la procédure de résolution des pannes conseillé est le suivant :
Début
Détection de la faute
Méthode de détection de la faute :
•
indication d’alarme
•
indication lumineuse sur les cartes
•
réclamation de l’utilisateur du poste ou de l’opératrice
Méthode de diagnostic et de résolution du problème :
Diagnostic
et résolution
du problème
Fin
•
affichage sur le PO
•
•
•
ticket de faute
affichage de l’état de la ligne du poste
affichage de l’état de la ligne extérieure
•
indication lumineuse sur les cartes
•
nature des réclamations de l’utilisateur du poste ou de
l’opératrice
Détection des fautes
Cette section décrit la façon dont les indications d’alarme sont fournies. Si une faute apparaît
dans le système, le personnel de maintenance peut la détecter grâce aux indications suivantes :
•
Indication d’alarme
En fournissant une indication d’alarme extérieure, le système peut acheminer le signal
d’alarme sur un poste de maintenance ou sur équipement additionnel tel qu’une sonnerie
d’alarme. Le dispositif d’alarme extérieur doit être installé et configuré.
L’indication d’alarme extérieure est fournie grâce à une mise à la terre située sur le cadre de
distribution principal. Pour obtenir plus de détails, reportez-vous à l’Annexe A, Description de
la carte OCT4.
•
Indication lumineuse sur les cartes
Lorsqu’une faute apparaît dans le système, le personnel de maintenance peut également la
détecter grâce à une indication lumineuse sur les cartes. Pour obtenir plus de détails sur
l’indication lumineuse sur les cartes, reportez-vous à l’Annexe A.
•
Détection de la faute sur réclamation d’une opératrice ou de l’utilisateur d’un poste
Lorsqu’une opératrice ou l’utilisateur d’un poste fait une réclamation pour un problème
auprès du personnel de maintenance, celui-ci doit recueillir le plus d’informations possibles
sur ce problème, puis il doit le résoudre selon la procédure exposée dans ce chapitre.
PS8383AHA01
25/10/2002
147
Diagnostic et résolution du problème
A l’aide du ticket de faute
Lorsque l’alarme est indiquée, le personnel de maintenance peut diagnostiquer la nature de la
faute grâce au ticket de faute et aux facilités de visualisation de l’état qui sont affichés par le
poste d’exploitation, puis résoudre le problème.
La méthode de résolution des problèmes par indication lumineuse sur les cartes sera décrite
dans la prochaine version.
A l’aide de la nature de la réclamation
Lorsqu’une opératrice ou l’utilisateur d’un poste fait une réclamation pour un problème auprès du
personnel de maintenance, il faut classer le problème dans l’une des catégories présentées
dans la figure suivante, puis procéder au dépannage.
Réclamation de l’opératrice/utilisateur
d’un poste
• Problèmes téléphoniques
- sur le poste d’appel
- sur le poste appelé
• Erreur téléphonique M6501L IP PBX
• Problèmes de lignes extérieures
- sur les appels sortants
- sur les appels entrants
- sur les appels répondus
148
25/10/2002
PS8383AHA01
Problèmes téléphoniques
Sur le poste appelant :
DEBUT
La tonalité
d’invitation à
numéroter n’est
pas audible.
Vérifier
(1) Sur le MDF, connectez un
poste téléphonique de test
sur la ligne du poste en faute.
(2) Si la tonalité
est audible, vérifiez les
raccordements et le poste.
(3) S’il n’y a pas de tonalité,
vérifiez les raccordements du
MDF et la carte de ligne.
Remplacer
(1) Carte circuit de ligne.
(2) Poste téléphonique.
Après numérotation du premier chiffre,
la tonalité est toujours présente.
Sur les postes téléphoniques Q23.
Vérifier
Remplacer
(1) Caractéristiques d’un usager
(menu 1.1.1)
.
(1) Détecteur Q23.
.
(2) Carte circuit de ligne.
Tous types de postes téléphoniques.
Vérifier
Remplacer
(1) Caractéristiques d’un usager
(menu 1.1.1)
.
(1) Carte circuit de ligne.
(2) Poste téléphonique.
FIN
PS8383AHA01
25/10/2002
149
Sur le poste appelé :
DEBUT
Aucune sonnerie sur
le poste appelé.
Vérifier
(1) Voyant allumé sur l’unité
d’alimentation PWR.
(2) Vérification du volume du
poste téléphonique.
Remplacer
(1) Carte circuit de ligne.
(2) Poste téléphonique.
(3) Unité d’alimentation PWR
(si tous les postes du même
coffret sont défectueux).
L’appel est acheminé vers poste différent
du numéro appelé.
(1) La facilité Renvoi d’appelsVérifier
Tous appels est activée sur
. poste de destination.
le
Le signal de sonnerie n’est pas désactivé
après la réponse du poste.
Remplacer
(1) Carte de ligne circuit.
(2) Poste téléphonique.
FIN
150
25/10/2002
PS8383AHA01
Changement des fusibles
Description
Deux fusibles T 3,15 H ont été intégrés au module d’alimentation ADS300 de l’autocommutateur
M6501L/R IP PBX, afin de protéger l’équipement lorsque des sur-tensions se produisent. Après
avoir résolu la cause de cette sur-tension, la procédure suivante décrit comment changer les
fusibles de l’autocommutateur.
Etapes
1 Mettre l’autocommutateur hors tension
Débrancher le cordon d’alimentation et le connecteur de la batterie externe de l’ADS300.
2 Sur l’ADS300, retirer le cache du porte-fusibles situé entre l’interrupteur Marche/Arrêt et le
connecteur de la prise secteur. Utiliser un outil (par exemple un petit tournevis à tête plate)
comme levier, comme l’illustre la figure suivante.
1-
Légende :
1- Retirer le cache du portefusibles à l’aide d’un tournevis
2- Retirer le porte-fusibles et les
fusibles
2-
3 Retirer le porte-fusibles, et le ou les fusibles endommagés.
4 Insérer les nouveaux fusibles dans le porte-fusibles.
5 Replacer le porte-fusibles dans l’ADS300, et remettre le cache en appuyant fortement
dessus.
6 Rebrancher le cordon d’alimentation et le connecteur de la batterie.
7 Mettre l’autocommutateur sous tension.
PS8383AHA01
25/10/2002
151
✎
152
25/10/2002
PS8383AHA01
Annexes
PS8383AHA01
25/10/2002
153
154
25/10/2002
PS8383AHA01
Annexe A : Description des cartes
Architecture des coffrets du M6501L IP PBX
0
A
L
I
M
E
N
T
A
T
I
O
N
4
1
2
3
Coffret Principal
Ce coffret est équipé d’une alvéole de base (alvéole 0),
comportant 6 emplacements de cartes numérotés de 0
à 5.
ALVEOLE 1
5
6
7
O
C
Une alvéole optionnelle (alvéole 1) peut être rajoutée
autorisant 8 emplacements numérotés de 0 à 7.
Le M6501R IP PBX ne comporte que l’alvéole 0.
T
0
1
2
3
4
5
2
3
4
ALVEOLE 0
0
A
L
I
M
E
N
T
A
T
I
O
N
1
Coffret d’extension
Un coffret d’extension présentant la même architecture
que le coffret principal peut être connecté à ce dernier.
4
ALVEOLE 3
5
6
7
R
O
C
0
1
2
3
4
5
T
Il est équipé d’une alvéole de base (alvéole 2)
comportant 6 emplacements de cartes numérotés de 0
à 5.
Une alvéole optionnelle (alvéole 3) peut également être
rajoutée et comporte 8 emplacements de cartes
numérotés de 0 à 7.
3
B
Toutes les cartes décrites dans cette annexe sont
communes au M6501R IP PBX et au M6501L IP PBX.
ALVEOLE 2
PS8383AHA01
25/10/2002
155
Correspondances emplacements - RHM
L’adresse d’un équipement d’une carte se compose de deux adresses physiques et d’une
adresse logique.
La première adresse correspond au numéro de l’alvéole dans laquelle est positionnée la carte.
La deuxième adresse correspond au numéro d’emplacement sur lequel est positionnée la carte.
La troisième adresse est donnée par la RHM qui va affecter un numéro d’équipement.
Exemple :
156
•
pour une carte CA1 installée dans l’alvéole 0 du coffret principal en position 3, l’adresse sera
< 0 > - < 3 > - < N° de l’équipement (0 à 3) > ;
•
pour une carte CA1 installée dans l’alvéole 1 du coffret principal en position 4, l’adresse sera
< 1 > - < 4 > - < (0 à 3) >.
25/10/2002
PS8383AHA01
Implantation des cartes
Coffret principal
Les tableaux suivants donnent les positions des différentes cartes du M6501L IP PBX dans les
alvéoles du coffret principal.
Alvéole 0
Carte
0
1
2
3
4
5
CA1, CS1, CHP1, CP1
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
CC1 - 8IT
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
CC1 - 32 IT
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
LA4, LA8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LD4
OUI
NON
OUI
NON
OUI
NON
LI1
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LM4, LM8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LN4, LN8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LR4
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LS0
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
LS1
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
LT2
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
MVD
NON
NON
NON
OUI
OUI
OUI
BVF/BVF2
NON
OUI
NON
NON
OUI
OUI
i-MUX 01
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
PT2, PT2+VOIP4(E)-8
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
PT2+VOIP4(E)-16
OUI
NON
OUI
NON
OUI
NON
PT2+VOIP4(E)-32
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
Alvéole 1
Carte
CA1, CS1, CHP1, CP1
CC1 - 8IT
CC1 - 32 IT
LA4, LA8
LD4
LI1
LM4, LM8
LN4, LN8
LR4
LS1
LT2
BVF/BVF2
MVD
i-MUX 01
PS8383AHA01
0
1
2
3
4
5
6
7
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
OUI
NON
25/10/2002
157
Coffret d’extension
Les tableaux suivants donnent les positions des différentes cartes du M6501L IP PBX dans les
alvéoles du coffret d’extension.
Alvéole 2
Carte
CA1, CS1, CHP1, CP1
CC1 - 8IT
CC1 - 32 IT
LA4, LA8
LD4
LI1
LM4, LM8
LN4, LN8
LR4
LS0
LS1
LT2
BVF/BVF2
MVD
i-MUX 01
PT2, PT2+VOIP4(E)-8
PT2+VOIP4(E)-16
PT2+VOIP4(E)-32
0
1
2
3
4
5
NON
OUI
NON
OUI
NON
NON
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NO
NON
NON
OUI
OUI
NON
NO
NON
NON
NON
OUI
OUI
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NO
NON
NON
OUI
OUI
NON
NO
NON
NON
Alvéole 3
Carte
CA1, CS1, CHP1, CP1
CC1 - 8IT
CC1 - 32 IT
LA4, LA8
LD4
LI1
LM4, LM8
LN4, LN8
LR4
LS0
LS1
LT2
BVF/BVF2
MVD
i-MUX 01
PT2, PT2+VOIP4(E)-8
PT2+VOIP4(E)-16
PT2+VOIP4(E)-32
158
0
1
2
3
4
5
6
7
NON
OUI
NON
OUI
NON
NON
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
NON
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
OUI
NON
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
NON
NON
NON
OUI
NON
NON
NON
NON
25/10/2002
PS8383AHA01
Le module d’alimentation ADS300 (HR5981D)
L’ADS300 est un module d’alimentation AC/DC, destiné à remplacer l’alimentation ADS200.
L’ADS300 est conforme au schéma IT, et introduit les changements suivants :
•
un coffret de batterie externe 48 V,
•
une détection automatiquement de la présence de la batterie,
•
une capacité renforcée sur le +/- 5 V et sur la télé-alimentation 40 V du bus S0.
•
un cordon de raccordement équipé d’un connecteur 4 points, muni d’un détrompeur pour
éviter l’inversion de polarité lors du raccordement de la batterie de secours. Le cordon est
livré avec l’ADS300.
IMPORTANT
L'alimentation ADS300 est entièrement compatible avec l'alimentation ADS200.
Si vous changez l'alimentation ADS200 par une ADS300 pour mettre les cartes nouvelles CC1, LD4,
LT2 MDV, il est nécessaire d'avoir un fond de panier de base de référence minimum : HJ 2523DB01.
PS8383AHA01
25/10/2002
159
Le tableau ci-dessous résume les principales caractéristiques de l’ADS300 :
ADS300
Tension
d’alimentation
secteur
Puissance
160
230 V (+/- 10%)
50-60 Hz
300 W
ADS300
Convertisseur
-48 V
+5 V
-5 V
+12 V
-12 V
téléalimentation 40 V
(isolée à 3 kV)
sonnerie 25-50 Hz
Batterie de secours
externe
25/10/2002
4,5 A
9A
0,8 A
0,5 A
0,3 A
0,7 A
0,15 A (courant
symétrique)
48 V
PS8383AHA01
Description des connecteurs de la face avant de l’ADS300
Description des voyants lumineux sur la face avant de l’ADS300
PS8383AHA01
25/10/2002
161
Description du raccordement de l’ADS300
Le schéma ci-dessous décrit le raccordement d’une batterie externe sur l’ADS300. Pour ce faire,
un cordon précâblé en usine est livré avec l’ADS300.
162
25/10/2002
PS8383AHA01
8
1
8
1
OCT4 (HJ4444A)
PS8383AHA01
25/10/2002
163
Description de la carte
La carte OCT4 est l’unité centrale du M6501L/R IP PBX, disponible à partir de la version R2.1
(V14.2).
La carte OCT4 nécessite la présence d’une carte PTGBUS (HJ4238AB02). Cette carte a la
fonction d’arbitre de priorité sur le bus système et est préinstallée en usine sur le fond de panier
du coffret.
Les évolutions par rapport à la carte OCT3B sont les suivantes :
•
processeur AMD Elan SC520 (ASPEN) à 133 MHz à la place du 386EX à 33 MHz,
•
mémoire Flash de 12 Mo sur 32 bits, téléchargeable par la carte BOF (téléchargement sur
16 bits),
•
mémoire DRAM de 16 Mo sur 32 bits,
•
mémoire SRAM de 1,5 Mo ,
•
synchro DECT:
•
port primaire et port secondaire avec horloge synchronisante à 2,048 MHz,
•
continuité entre ports primaire et secondaire assurée coffret hors tension par un relais,
•
compensation de la longueur de câble par logiciel,
•
synchro de type CT2 supprimée,
•
connecteurs RJ45 pour ports primaire et secondaire,
•
suppression des switches de configuration,
•
carte fille optionnelle TMOCT4 (extension mémoire et processeur supplémentaire), remplace
les cartes filles TOCT3 et MOCT3,
•
dongle logiciel amovible de type iButton
Description des connecteurs
Le tableau ci-dessous décrit les connecteurs de la carte OCT4 :
Nom
Fonction
J2
5
1
8
4
Vue côté
pins
1
5
2
6
3
7
4
8
J3 et J6
Description des contacts
Raccordement d’une
imprimante et d’une musique
d’attente extérieure.
(voir description connecteur J2).
Raccordement pour le signal de
synchronisation DECT (ports
primaire et secondaire)
Voir description connecteurs J3
et J6
(voir manuel d’installation DECT
pour le câblage de la
synchronisation des bornes)
1
- Folio 1 de 2 -
164
25/10/2002
PS8383AHA01
Nom
Fonction
J4
Description des contacts
Positionnement de la carte
TMOCT4.
J5
21
40
1
20
J9
Vue côté
pins
1
9
16
9
10
11
12
13
14
15
16
8
J10
4
1
2
3
4
5
6
7
8
Positionnement de la carte
VOCT3.
Raccordement d’entrée des
alarmes et disposition de
contacts secs de relais.
(voir description connecteur J9).
Raccordement d’une console
VT100 ou d’un PC en émulation
VT100.
point 1 : TXD2
point 2 : RXD2
point 3 : GND
point 4 : non connecté
Raccordement de 4 postes
numériques (2 postes par
connecteur).
J12 : points 4 et 3, poste 0
J12 : points 2 et 1, poste 1
J20 : points 4 et 3, poste 2
J20 : points 2 et 1, poste 3
Raccordement pour
l’alimentation 48 V des
équipements numériques de la
carte OCT4.
point 2 : (+)48 V (du module
d’alimentation ADS300)
point 1 : (-)48 V
Port série de débug.
Réservé usine.
Peut se raccorder avec un câble
console VT 100.
1
J12 et J20
4
1
J13
2
1
J14
4
1
- Folio 2 de 2 -
Connecteur J2
Il permet de raccorder une musique d’attente externe et une imprimante de taxation.
Contact
PS8383AHA01
Description
Contact
Description
5
ETM (musique)
1
GND (musique)
6
MUSA (musique)
2
GND (musique)
7
DTR (imprimante)
3
GND (imprimante)
8
TXD (imprimante)
4
RXD (imprimante)
25/10/2002
165
Connecteur J3
Port de synchronisation primaire DECT.
Contact
Description
Contact
Description
1
AHGA
Alarme horloge
hors gabarit
5
HDECT1+
2
AHGB
non utilisé
6
HDECT1-
3
HBIT1+
7
HEXTA
4
HBIT1-
horloge bit
2,048MHz
8
HEXTB
synchro DECT
non utilisé
Connecteur J6
Port de synchronisation secondaire DECT.
Contact
Description
1
AHGA
2
AHGB
3
HBIT2+
4
HBIT2-
Contact
Alarme horloge
hors gabarit
non utilisé
horloge bit
2,048 MHz
Description
5
HDECT2+
6
HDECT2-
7
HEXTA
8
HEXTB
synchro DECT
non utilisé
Connecteur J9
Ce connecteur dispose de 4 points d’entrée d’alarme (AL0 à AL3) et 4 relais de contrôle (R1 R4).
Contact
166
Description
Contact
Description
9
AL2 (entrée alarme 2)
1
AL3 (entrée alarme 3)
10
AL0 (entrée alarme 0)
2
AL1 (entrée alarme 1)
11
R2C (repos du relais K2)
3
GND
12
R4A (contact travail du relais K4)
4
R4B (contact travail du relais K4)
13
R3A (contact travail du relais K3)
5
R3B (contact travail du relais K3)
14
R2A (contact travail du relais K2)
6
R2B (contact travail du relais K2)
15
R1A (contact travail du relais K1)
7
R1B (contact travail du relais K1)
16
12 V
8
GND
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des relais
Les schémas suivants montrent les relais R1, R2, R3 et R4 de la carte OCT4.
R1: Switching relay
R1
R2: Impaired operation
alarm relay
B7 : R1B
R2
A7 : R1A
A3 : R2C
B6 : R2B
A6 : R2A
B8 : +12V
+12V
B8 : GND
R3: Restricted service
relay used when connecting
a common bell
R3
R4: Watchdog alarm relay
B5 : R3B
R4
A5 : R3A
B4 : R4B
A4 : R4A
SW1 : RESET, initialisation manuelle.
SW2 : NMI, réservé aux tests usines.
J11 : mise en/hors service de la batterie interne de sauvegarde des données
•
OFF : batterie hors service
•
ON : batterie en service (configuration usine)
PS8383AHA01
25/10/2002
167
Description des lampes
Lampe
Fonction
VM
Allumée fixe
VO2
Allumée fixe
VUC
Clignote quand la carte fonctionne normalement
SYNC
Clignote lorsqu’il y a réception d’un signal d’horloge du réseau
Description des switchs de la carte PTGBUS
Switch
PTGBUS
OFF
Position
1
OFF
2
OFF
1
168
25/10/2002
PS8383AHA01
ROCT3B (HJ3990C)
4
J4
1
4
J2
J5
1
4
1
4
J7
1
4
J8
1
4
J9
1
4
J10
1
4
J11
1
2
J3
1
ON
1
2
CA1
8
7
6
5
4
3
2
1
J1
J12
8
7
6
5
4
3
2
1
J13
Description de la carte
Cette carte se trouve exclusivement dans le coffret d’extension et permet le raccordement de 16
postes numériques.
PS8383AHA01
25/10/2002
169
Description des connecteurs
Nom
Fonction
J4 à J11
4
Description des contacts
Raccordement des
postes numériques
J4 : points 4, 3 : éqpt. num. 0
J4 : points 2, 1 : éqpt. num. 1
à
J11 : points 4, 3 : éqpt. num. 14
J11 : points 2, 1 : éqpt. num. 15
Raccordement de
l’alimentation 48 V des
équipements
numériques
point 2 : (+) 48 V
point 1 : (-) 48 V
1
J3
2
1
Description des switchs
CA1 : ce switch configure la fréquence de taxation à 12 kHz ou 16 kHz.
CA1
Switch CA1
ON
Fréquence de taxation
16 kHz
ON
1
2
CA1
OFF
12 kHz
ON
1
2
CA1
Descriptions des lampes
Nom
CR
Couleur
Etat
rouge
Clignotement
Fonction
la carte fonctionne normalement
Allumée à feu fixe
170
la carte n’est pas raccordée à la carte OCT4
25/10/2002
PS8383AHA01
TMOCT4 (HJ4459 A ou B)
Description de la carte
La carte TMOCT4 est une carte fille optionnelle de la carte OCT4. Elle existe en deux versions :
•
version A : extension mémoire (8 Mo de mémoire Flash) et apport d’un processeur de
signal supplémentaire (TMS 320LC206), identique au processeur de signal équipé sur la
carte OCT4.
•
version B : apport d’un processeur de signal supplémentaire (TMS 320LC206),
identique au processeur de signal équipé sur la carte OCT4.
Elle remplace les cartes MOCT3 et TOCT3 qui équipent la carte OCT3B.
Elle se raccorde sur le connecteur J4 de la carte OCT4.
PS8383AHA01
25/10/2002
171
VOCT3 (HJ4043A)
J1
J2
Description de la carte
Cette carte permet d’ajouter une PROM contenant une musique de patience, une PROM
contenant 8 annonces parlées de 8 secondes chacunes. Une mémoire RAM permet également
l’enregistrement d’un message personnalisé de 64 secondes.
Description des connecteurs
J2 : Jack femelle pour raccorder un magnétophone et enregistrer un message dans la RAM.
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
172
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des PROMs
Les PROMs contiennent :
•
une musique de patience Vivaldi,
•
huit annonces parlées de 8 secondes chacune.
Ces huit annonces sont :
Message 1, “Message déposé” :
Un message a été déposé à votre intention, veuillez consulter votre boîte vocale.
Message 2, “Encombrement” :
Par suite d’encombrement nous ne pouvons pas donner suite à votre appel.
Message 3, “Manoeuvre acceptée” :
Votre demande a été prise en compte votre demande, vous pouvez maintenant raccrocher.
Message 4, “Réveil” :
Vous êtes rappelé suite à votre demande, bonne journée.
Message 5, “Code confidentiel” :
Veuillez s’il vous plaît composer votre code confidentiel.
Message 6, “Prépaiement presque vide” :
Attention! Pensez à renouveler votre crédit téléphonique, vous pouvez toutefois continuer
votre numérotation.
Message 7, “Prépaiement vide” :
Votre crédit téléphonique est épuisé, vous ne pouvez plus téléphoner sans le
réapprovisionner.
Message 8, “Numéro non utilisé” :
Le numéro que vous avez composé est non attribué ou momentanément indisponible,
veuillez consulter votre annuaire.
PS8383AHA01
25/10/2002
173
PT2 (HJ4243A)
J1
J4
CA1
J7
ON
PROG FLASH
J6
J5
J3
J2
SW2 SW1
NRA
RUN
RX
TX
LINK
COL
174
25/10/2002
PS8383AHA01
Description de la carte
La carte PT2 est une carte d’extension CLX. Elle utilise un microcontrôleur ASPEN cadencé à
133 MHz.
La carte PT2 offre trois fonctions :
•
la fonction passerelle entre un réseau local Ethernet et le commutateur X.25 intégré au PBX
(TCP/IP-X25),
•
la fonction tunnelling, qui permet la mise en réseau de PBX en utilisant un réseau IP pour le
support du canal sémaphore M6500 IP PBX et des communications X.25,
•
la fonction passerelle voix sur IP (VoIP), qui, grâce aux cartes filles VOIP4(E)-8,
VOIP4(E)-16, VOIP4(E)-32, permet la gestion de respectivement 8, 16 ou 32 circuits voix sur
IP.
La carte PT2 est connectée à un contrôleur Ethernet. Un connecteur RJ45 permet le
raccordement d’un port LAN compatible avec les standards 10 Base T ou 100 Base TX et
conforme aux spécifications IEEE 802.3.
Un lien multi-site ne peut pas mixer une carte VOIP4/VOIP4E (HotHaus) face à une carte
VOIP2 (Audiocodes).
.
Un bilan de la consommation sur le +5 V est à effectuer pour garantir un bon
fonctionnement.
Consommation :
PT2 seule : 800 mA,
PT2 + VOIP4(E)-8 : 1,03 A,
PT2 + VOIP4(E)-16 : 1,25 A,
PT2 + VOIP4(E)-32 : 1,5 A.
PS8383AHA01
25/10/2002
175
Description des connecteurs
Nom
Fonction
J2
Description des contacts
Connecteur RJ45 : Raccordement au
réseau local IEEE 802.3
1- TPTX+
2- TPTX3- TPRX+
4- NC.
5- NC.
6- TPRX7- NC.
8- NC.
Connecteur HE14 2 x 5 pts
Raccordement d’une console VT100
ou d’un PC
(debug).
Non utilisé
J4
Connecteur HE14 1 x 8 pts
Chargement des composants
programmables "in situ"
Non utilisé
J5
Connecteur HE14 2 x 6 pts
Raccordement d’un émulateur JTAG
Non utilisé
Connecteurs 2X40pts et 2x20pts
Positionnement de la carte fille
VOIP4 ou VOIP4E.
Non utilisé
1
J3
1
2
3
4
5
AB
1
2
3
4
5
AB
J6 et J7
21
40
1
20
Description des switchs
Le double switch CA1 permet la programmation de la mémoire flash au moyen de la carte outil
BOF3 :
OFF : Mode normal (configuration usine)
ON : Mode programmation
Boutons poussoirs :
SW1 : Reset
SW2 : NMI (Interruption non masquable)
176
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des lampes
Les six LED décrites dans le tableau suivant indiquent l’état de fonctionnement de la carte PT2 :
Nom
Couleur
Etat
COL
Verte
Allumée
Collision sur Ethernet
LINK
Verte
Allumée
Liaison avec le commutateur Ethernet
TX
Verte
Allumée
Emission LAN
RX
Verte
Allumée
Réception LAN
RUN
Verte
Chargement d’une carte
Clignot. lent
NRA
PS8383AHA01
rouge
Fonction
pendant le chargement
Clignot. rapide
en fonctionnement
Allumée
Indication de faute
25/10/2002
177
VOIP4/VOIP4E
Il existe six cartes filles de PT2 : VOIP4 8 voies, 16 voies, 32 voies et VOIP4E 8 voies, 16 voies,
32 voies. La carte VOIP4E est une évolution de la carte VOIP4, avec une amélioration de la
gestion d’annulation d’écho.
VOIP4-8 (HJ4256F) VOIP4E-8 (HJ4449C)
VOIP4-16 (HJ4256E) VOIP4E-16 (HJ4449B)
178
25/10/2002
PS8383AHA01
VOIP4-32 (HJ4256D VOIP4E-32 (HJ4449A) )
Description de la carte
La carte VOIP4/VOIP4E permet la gestion des circuits voix sur IP.
Cette carte se monte sur les connecteurs J6 et J7 de la carte PT2.
PS8383AHA01
25/10/2002
179
1
4
1
1
2
1
6
4
BTX (HJ4190A)
Description de la carte
La carte BTX est une carte buffer de taxation 4000 tickets.
Cette carte fait l’objet d’un document à part, livré avec la carte.
Se reporter à la notice livrée avec la carte pour de plus de détails.
180
25/10/2002
PS8383AHA01
CA1 (HJ2678A)
J1
3 2 1
SW1
3 2 1
SW2
3 2 1
SW3
3 2 1
SW4
1
6
1
6
AB
AB
AB
AB
CR2
CR1
1
6
1
6
J2
J3
J4
J5
Description de la carte
Cette carte permet le raccordement de quatre terminaux asynchrones V24 en mode V28 ou V10.
PS8383AHA01
25/10/2002
181
Description des connecteurs
Nom
Description des
contacts
Fonction
J2
1
2
3
4
5
AB
1
2
3
4
5
AB
Raccordement de l’équipement 0
AB
Raccordement de l’équipement 1
J3
1
2
3
4
5
AB
1
2
3
4
5
Voir connecteurs J2,
J3, J4 et J5
J4
1
2
3
4
5
AB
1
2
3
4
5
AB
Raccordement de l’équipement 2
AB
Raccordement de l’équipement 3
J5
1
2
3
4
5
AB
1
2
3
4
5
Connecteurs J2, J3, J4 et J5 : les contacts de ces connecteurs sont décrits dans le tableau cidessous :
Contact
182
Fonction
Contact
Fonction
A1
TD (donnée émise)
B1
non câblé
A2
RD (donnée reçue)
B2
non câblé
A3
DTR (sortie pour présence carte)
B3
RTS (sortie pour contrôle de flux)
A4
CTS (entrée pour contrôle de flux)
B4
CD (entrée pour présence terminal)
A5
GND
(retour 0 V pour sortie jonction)
B5
RET
(retour 0 V pour entrée jonction cas V10)
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des switchs
Les switchs SW1, SW2, SW3 et SW4 configurent le mode V10 ou V28.
Numéro
d’équipement
Connecteur
Switch
0
J2
SW1
1
J3
2
SW2
J4
3
Mode V10
SW3
J5
SW4
Mode V28
3 2 1
3 2 1
3 2 1
3 2 1
3 2 1
3 2 1
3 2 1
3 2 1
Description des lampes
Nom
Couleur
Etat
Fonction
CR1
Rouge
Allumée fixe
fonctionnement incorrect
CR2
Rouge
Clignotement rapide
carte en service
Liste des circuits de la jonction V24 sur la carte CA1
Cas ETTD (Equipement Terminal de Terminaison de Données) :
Désignation
Numéro
circuit
CCITT
104
ETTD
Direction
Transmission
Description connecteur carte CA1
EIA
9
points
25
points
RD
RD
2
3
--->
A1 Données reçues
103
ED
ST/TD
3
2
<---
A2 Données émises
109
DS/DP
CD
1-6
6-8
--->
A3 Entrée pour présence terminal
105
DPE
RTS
7
4
<---
A4 sortie pour contrôle de flux
102
TS
GND
5
7
<---
A5 retour 0V pour sortie jonction
B1 non câblé
B2 non câblé
106
PAE
CTS
8
5
--->
B3 entrée pour contrôle de flux
108
TDP
DTR
4
20
<---
B4 sortie pour présence carte
5
7
PS8383AHA01
B5 Retour 0 V pour entrée jonction V10
25/10/2002
183
Note : Le circuit 107 “poste de données prêt” (PDP ou DSR) n’est pas présent sur la carte CA1.
Les straps ne sont pas représentés dans ce tableau.
Cas ETCD (Equipement de Terminaison de Circuit de Données) :
Désignation
Numéro
circuit
CCITT
104
ETCD
Direction
Transmission
Description connecteur carte CA1
EIA
9
points
25
points
RD
RD
2
3
<---
A1 données reçues
103
ED
ST/TD
3
2
--->
A2 données émises
109
DS/DP
CD
1
8
<---
B4 entrée pour présence terminal
105
DPE
RTS
7
4
--->
B3 sortie pour contrôle de flux
102
TS
GND
5
7
--->
A5 retour 0 V pour sortie jonction
B1 non câblé
B2 non câblé
106
PAE
CTS
8
5
<---
A4 entrée pour contrôle de flux
108
TDP
DTR
4
20
--->
A3 sortie pour présence carte
5
7
B5 retour 0 V pour entrée jonction (cas V10)
Note : Le circuit 107 “poste de données prêt” (PDP ou DSR) n’est pas présent sur la carte CA1.
Les straps ne sont pas représentés dans ce tableau.
184
25/10/2002
PS8383AHA01
CC1 (HJ4069D)
J1
J3
1 8
ON
J4
J2
J5
Description de la carte
La carte CC1 permet l’enregistrement, la lecture et l’exploitation de messages synchronisés.
64 films d’annonces parlées peuvent être gérés, la durée des films étant comprise entre 1
seconde et 16 minutes.
PS8383AHA01
25/10/2002
185
Description des connecteurs
Nom
Fonction
J2
Raccordement au port parallèle du PC
J3
Non équipé
J4
Non équipé
J5
Raccordement d’un magnétophone
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Nom
Couleur
Etat
FCT
Verte
clignote
allumée fixe
ENR
Verte
éteinte
allumée fixe
186
Fonction
en service ou sous-opérateur en phase
d’enregistrement
sous-opérateur hors phase d’enregistrement
en service ou sous-opérateur hors phase
d’enregistrement
sous-opérateur en phase d’enregistrement
25/10/2002
PS8383AHA01
CHP1 (HJ3636B)
J1
1
5
AB
J3
J2
Description de la carte
Cette carte est une carte outil chargeur de logiciel et permet la connexion d’un PC sur le port
parallèle.
PS8383AHA01
25/10/2002
187
Description des connecteurs
Nom
J2
Fonction
Raccordement sur le port parallèle du PC
J3
Réservé test usine
5
4
3
2
1
AB
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes
188
25/10/2002
PS8383AHA01
CP1 (HJ2706A)
J1
1 2 3
SW1
1
6
AB
CR1
CR2
J2
Description de la carte
Cette carte permet les transmissions de données en mode paquet dans un canal B d’une liaison
Numéris.
PS8383AHA01
25/10/2002
189
Description des connecteurs
J2 : connecteur réservé pour des tests usine.
Cette carte ne possède pas de connexion externe.
Description des switchs
SW1 : cavalier réservé pour des tests usines. La position par défaut est 1-2.
SW2 : ce cavalier sélectionne le mode V10 (pos. 1-2) ou V28 (pos. 2-3).
Description des lampes
Nom
190
Etat
Fonction
CR1
allumée fixe
fonctionnement incorrect
CR2
clignote
carte en service
25/10/2002
PS8383AHA01
CS1 (HJ2696A)
J1
3 2 1
SW1
3 2 1
SW2
1
6
AB
AB
CR2
CR1
1
6
J2
J3
Description de la carte
Cette carte permet le raccordement de 2 interfaces synchrones X25 en mode V28 ou V10.
PS8383AHA01
25/10/2002
191
Description des connecteurs
Nom
Fonction
Description des contacts
J2
Raccordement de l’équipement 0
AB
1
AB
6
1
2
3
4
5
6
Voir connecteurs J2 et J3
J3
Raccordement de l’équipement 1
AB
1
AB
6
1
2
3
4
5
6
Connecteurs J2 et J3 : les contacts de ces connecteurs sont décrits dans le tableau cidessous.
Contact
Fonction
Contact
Fonction
A1
TD
(Donnée émise)
B1
XTC
(Horloge émise)
A2
RD
(Donnée reçue)
B2
Non câblé
A3
DTR
(Sortie pour présence carte)
B3
RTS
(Sortie pour contrôle de flux)
A4
CTS
(Entrée pour contrôle de flux)
B4
CD
(Entrée pour présence terminal)
A5
GND
(Retour 0 V pour sorties jonction)
B5
RET
(Retour 0 V pour entrée jonction cas V10)
A6
RC
(Horloge reçue pour donnée
reçue)
B6
TC
(Horloge reçue pour donnée
émise)
Description des switchs
SW1 et SW2 : ces switchs sélectionnent le mode V10 ou V28 (voir tableau ci-dessous).
Numéro d’équipement
Connecteur
Switch
Mode V10
Mode V28
0
J2
SW1
3 2 1
3 2 1
1
J3
SW2
3 2 1
3 2 1
Description des lampes
Nom
192
Couleur
Etat
Fonction
CR1
Rouge
allumée à feu fixe
fonctionnement incorrect
CR2
Rouge
clignote
carte en service
25/10/2002
PS8383AHA01
Liste des circuits de la jonction X25 sur la carte CS1
Cas ETTD (Equipement Terminal de Terminaison de Données) :
Désignation
ETTD
Numéro
circuit
CCITT
EIA
25
points
104
RD
RD
3
<---
A1 données reçues
103
ED
ST/TD
2
--->
A2 données émises
109
DS/DP
CD
6-8
<---
A3 entrée pour présence terminal
105
DPE
RTS
4
<---
A4 sortie pour contrôle de flux
102
TS
GND
7
--->
A5 retour 0 V pour sortie jonction
XTC
24
--->
A6 horloge émise
TC
15
--->
B1 horloge reçue pour données
émises
113
114
HEM
Direction
Transmission
Description connecteur carte CS1
B2 Non câblé
106
PAE
CTS
5
--->
B3 entrée pour contrôle de flux
108
TDP
DTR
20
<---
B4 sortie pour présence carte
7
115
HRM
RC
Désignation
15-17
B5 retour 0 V pour entrée jonction
(cas V10)
--->
B6 horloge reçue pour données
reçues
ETCD
Numéro
circuit
CCITT
EIA
25
points
104
RD
RD
3
<---
A2 données reçues
103
ED
ST/TD
2
--->
A1 données émises
109
DS/DP
CD
8
<---
B4 entrée pour présence terminal
105
DPE
RTS
4
--->
B3 sortie pour contrôle de flux
102
TS
GND
7
--->
A5 retour 0 V pour sorties jonction
XTC
24
--->
B1 horloge émise
TC
15
<---
B6 horloge reçue pour données
émises
113
114
HEM
Direction
Transmission
Description connecteur carte CS1
B2 non câblé
106
PAE
CTS
5
<---
A4 entrée pour contrôle de flux
108
TDP
DTR
20
--->
A3 sortie pour présence carte
7
115
PS8383AHA01
HRM
RC
17
B5 retour 0 V pour entrée jonction
(cas V10)
<---
25/10/2002
A6 horloge reçue pour données
reçues
193
LA4 (HJ2843A)
J1
4
1
4
1
J2
J3
Description de la carte
La carte LA4 permet le raccordement de 4 terminaux analogiques interface Z tels que des
postes DC ou FV, répondeurs, télécopieurs de groupe 3...
194
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des connecteurs
Nom
J2
4
Fonction
Description des contacts
connecteur pour le raccordement
de 2 postes analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 0
points 2 et 1 : poste analogique 1
connecteur pour le raccordement
de 2 postes analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 2
points 2 et 1 : poste analogique 3
1
J3
4
1
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
Caractéristiques de ligne
Résistance de la ligne poste compris : 500 Ohms
•
câble 0.4 mm : environ 2 kms (distance maximale poste-coffret).
•
câble 0.6 mm : environ 3.5 kms (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste en conversation doivent être :
•
U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes analogiques raccordés à l’autocommutateur doivent être sur les positions :
•
impédance Z réf 2 (impédance complexe).
•
auto-régulation.
PS8383AHA01
25/10/2002
195
LA8 (HJ2763B)
J1
4
1
4
1
4
1
4
1
J2
J3
J4
J5
Description de la carte
La carte LA8 permet le raccordement de 8 terminaux analogiques interface Z tels que des
postes DC ou FV, répondeurs, télécopieurs de groupe 3...
196
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des connecteurs
Nom
J2
4
Fonction
Description des contacts
raccordement de 2 postes
analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 0
points 2 et 1 : poste analogique 1
raccordement de 2 postes
analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 2
points 2 et 1 : poste analogique 3
raccordement de 2 postes
analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 4
points 2 et 1 : poste analogique 5
raccordement de 2 postes
analogiques
points 4 et 3 : poste analogique 6
points 2 et 1 : poste analogique 7
1
J3
4
1
J4
4
1
J5
4
1
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
Caractéristiques de la ligne
Résistance de la ligne, poste compris : 500 Ohms
•
câble 0,4 mm : environ 2 km (distance maximale poste-coffret),
•
câble 0,6 mm : environ 3,5 km (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste doivent être :
•
U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes analogiques raccordés au PBX doivent être sur les positions :
•
impédance Z réf 2 (impédance complexe),
•
auto-régulation.
PS8383AHA01
25/10/2002
197
LD4 (HJ4054A)
J1
J4
J9
SW1
1
SW8
ON
CA1_1
ON
CA1_1
ON
CA1_1
1
M40V
SW7
M48V
ADAPT
ADAPT
ADAPT
ON
CA1_1
J3
ALIM
1
ALIM
SW4
1
SW5
1
ALIM
ALIM
SW6
5 10
SW3
1
8
1
8
1
2
1
J8
J7
J2
PS8383AHA01
25/10/2002
198
J5
J6
ADAPT
1 6
Description de la carte
La carte LD4 est une carte disposant de 4 interfaces T0/S0 et permettant la gestion de bornes
DECT 2/4 voies.
Il existe" configurations possibles :
Configuration A : sans carte fille ADPCM
raccordement au réseau Numéris, à des terminaux RNIS ou raccordement de bornes DECT.
Configuration B : avec 1 carte fille ADPCM
raccordement au réseau Numéris, à des terminaux RNIS ou de deux bornes DECT 2 voies et
deux bornes DECT 4 voies.
Configuration C : avec 2 cartes filles ADPCM ou une carte fille ADPCM 16
la carte permet la gestion de quatre bornes 4 voies.
Dans les configurations B et C, la carte LD4 utilise des intervalles de temps alloués à 2
emplacements. L’équipement d’un emplacement adjacent est donc impossible.
Description des connecteurs
Nom
Fonction
J2
Raccordement de la téléalimentation 40 V des terminaux RNIS
2
1
J3
1
2
3
4
5
Réservé usine.
AB
1
2
3
4
5
AB
J4
Réservé usine
J5, J6
Raccordement des cartes filles ADPCM ou de la carte fille ADPCM 16
J7
Raccordement de 2 interfaces T0/S0
8
1
J8
Interface 1 :
Points 1 : ED1
Points 2 : NED1
Points 3 : RD1
Points 4 : NRD1
Interface 0 :
Points 5 : ED0
Points 6 : NED0
Points 7 : RD0
Points 8 : NRD0
Raccordement de 2 interfaces T0/S0
8
1
J9
PS8383AHA01
Interface 3 :
Points 1 : ED3
Points 2 : NED3
Points 3 : RD3
Points 4 : NRD3
Interface 2 :
Points 5 : ED2
Points 6 : NED2
Points 7 : RD2
Points 8 : NRD2
Non équipé
25/10/2002
199
Description des switchs
CA1.1 à CA1.4 : ces switchs permettent l’adaptation de lignes (livraison usine, laisser sur ON).
CA2 : à configurer en fonction de la position de la carte et le mode maître ou esclave.
Cas LD4 en T0 (uniquement alvéole 0 du coffret principal)
CA2.1
(VALH)
Fonction
ON
à mettre en position ON si la carte LD4 est en position 0 ou 1 de l’alvéole 0 du
coffret principal, ou quelque soit la position de l’alvéole 0 si pas de carte LT2
OFF
à mettre sur OFF :
- si la carte LD4 est en position 2 de l’alvéole 0 du coffret principal et la carte
LT2 en position 4
- si la carte LD4 est en position 3 et la carte LT2 en position 5
Cas LD4 en S0 (pour borne DECT)
CA2.2 (M/E)
Fonction
M
LD4 maître : position interdite avec la carte OCT4
E
à mettre en position E sur toutes les cartes LD4
SW1 : réservé usine, laisser en position 1-2.
SW3, SW4, SW5 et SW6 : ces cavaliers permettent de mettre hors service la téléalimentation de
chaque interface dans le cas du raccordement d’une interface T0.
SW3
Téléalimentation interface 3
SW4
Téléalimentation interface 2
SW5
Téléalimentation interface 1
SW6
Téléalimentation interface 0
SW7, SW8 : ces cavaliers permettent de sélectionner la téléalimentation 40V ou 48V.
SW7, SW8
40
48
40
48
3
2
1
3
2
1
3
2
1
3
2
1
Positions
Fonction
1-2
Sélectionne l’alimentation 48 V
2-3
Sélectionne l’alimentation 40 V
Description des lampes
Nom
CR2
200
Couleur
Rouge
Fonction
Indique l’état de fonctionnement de la carte
25/10/2002
PS8383AHA01
Carte ADPCM (HJ4055A)
+
C1
J1
Vue côté composants
Vue côté soudure
Description de la carte
Cette carte assure la fonction de codage/décodage ADPCM 32Kbits/s, permettant ainsi des
communications simultanées sur 1 borne, et les fonctions d’annulation et de suppression d’écho.
Cette carte se monte sur le connecteur J5 ou J6 de la carte LD4.
Les cartes RNIS supportant les cartes ADPCM autorisent le raccordement de 2 bornes DECT 4
voies.
PS8383AHA01
25/10/2002
201
Carte ADPCM 16 (HJ4399A)
MN2
M
MN5
M
Description de la carte
Cette carte assure la fonction de codage/décodage ADPCM 16 32 kbits/s, permettant ainsi des
communications simultanées sur 1 borne, et les fonctions d’annulation et de suppression d’écho.
Cette carte se monte sur le connecteur J5 et J6 de la carte LD4. Elle occupe physiquement et
mécaniquement l’emplacement de 2 cartes ADPCM (HJ4055A).
Les cartes RNIS supportant les cartes ADPCM 16 autorisent le raccordement de 4 bornes DECT
4 voies.
202
25/10/2002
PS8383AHA01
LH8 (HJ4070A)
J1
4
1
4
1
4
1
4
1
J2
J3
J4
J5
Description de la carte
La carte LH8 offre les mêmes fonctionnalités que la carte LA8 avec une fonction supplémentaire
permettant d’allumer une lampe sur les postes dans le cas de la présence de messages (Hôtel).
Se reporter à la carte LA8 pour la description des connecteurs.
LPS8383AHA01
25/10/2002
203
LI1 (HJ3950B)
4
J1
3 2 1
CA2
ON
4
3 2 1
CA1
ON
10
1
10
1
J2
J3
Description de la carte
La carte LI1 permet le raccordement de 2 lignes inter-automatiques de 2 ou 4 fils + signalisation
RON/TRON.
204
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des connecteurs
Nom
Fonction
J2
raccordement ligne inter-automatique (LIA)
équipement 0
10
1
J3
raccordement ligne inter-automatique (LIA)
équipement 1
10
1
Description des switchs
CA1, CA2 : les switchs CA1 (équipement 1 - connecteur J3) et CA2 (équipement 0 - connecteur
J2) permettent de configurer la transmission (2 ou 4 fils), le type de signalisation (50 Hz ou RON/
TRON) et le gain (ligne courte ou ligne standard).
Les switchs CA1.1 et CA2.1 doivent être en position OFF.
Nom
Numéro
CA1
ou
1
CA2
Gain
2
Position
Fonction
ON
réservé
OFF
LIA en service (livraison usine)
ON
Ligne Courte - LC
OFF
Ligne Standard - LS (livraison usine)
ON
50 Hz
OFF
RON/TRON (livraison usine)
ON
4 fils
OFF
2 fils (livraison usine)
Signalisation
3
Transmission
4
PS8383AHA01
25/10/2002
205
Liaison 2 fils 50 Hz
La figure ci-dessous décrit le câblage d’une liaison 2 fils 50 Hz.
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
4 3 2 1
OFF
ON
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
5
4
4
3
3
2
2
1
1
J2/J3
J2/J3
PBX A
PBX B
4 3 2 1
OFF
ON
Liaison 2 fils + RON/TRON
La figure ci-dessous décrit le câblage d’une liaison 2 fils RON/TRON.
4 3 2 1
OFF
ON
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
TB 00
TB 10
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
5
4
4
3
206
R 00
R 10
2
1
1
J2/J3
PBX A
PBX B
25/10/2002
ON
3
2
J2/J3
4 3 2 1
OFF
PS8383AHA01
Liaison 4 fils + RON/TRON
La figure ci-dessous décrit le câblage pour une liaison 4 fils + RON/TRON.
4 3 2 1
OFF
ON
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
TB 00
TB 10
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
LRA 0
LRA 1
5
4
LRB 0
LRB 1
4
3
R 00
R 10
3
2
2
1
1
J2/J3
J2/J3
PBX A
PBX B
4 3 2 1
OFF
ON
Liaison 4 fils + 2 RON/TRON
La figure ci-dessous montre le câblage pour une liaison 4 fils + 2 RON/TRON.
4 3 2 1
OFF
ON
PS8383AHA01
10
GND
GND
10
9
TA 00
TA 10
9
8
TB 00
TB 10
8
7
LERA 0
LERA 1
7
6
LERB 0
LERB 1
6
5
LRA 0
LRA 1
5
4
LRB 0
LRB 1
4
3
R 00
R 10
3
2
R 01
R 11
2
1
T 01
T 11
1
J2/J3
J2/J3
PBX A
PBX B
25/10/2002
4 3 2 1
OFF
ON
207
Description des lampes
Couleur
10
Fonction
rouge
s’allume quand le circuit correspondant est occupé
verte
s’allume quand le circuit correspondant est en mode
émission
verte
s’allume quand le circuit correspondant est en mode
réception
J2
Eqt0
1
10
J3
Eqt1
1
208
25/10/2002
PS8383AHA01
LM8 (HJ2781A)
J1
4
1
4
1
4
1
4
1
J2
J3
J4
J5
Description de la carte
La carte LM8 permet le raccordement de 4 postes numériques et de 4 postes analogiques.
PS8383AHA01
25/10/2002
209
Description des connecteurs
Nom
J2
Fonction
Description des contacts
raccordement de 2 postes analogiques
points 4 et 3: poste analogique 0
points 2 et 1: poste analogique 1
raccordement de 2 postes analogiques
points 4 et 3: poste analogique 2
points 2 et 1: poste analogique 3
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 0
points 2 et 1: poste numérique 1
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 2
points 2 et 1: poste numérique 3
4
1
J3
4
1
J4
4
1
J5
4
1
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
Caractéristiques de ligne
Postes analogiques
Résistance de la ligne, poste compris : 500 Ohms
•
•
câble 0,4 mm : environ 2 km (distance maximale poste-coffret),
câble 0,6 mm : environ 3,5 km (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste doivent être :
•
U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes analogiques raccordés au PBX doivent être sur les positions :
•
•
impédance Z réf 2 (impédance complexe),
auto-régulation.
Postes numériques
•
•
câble 0,4 mm : environ 1 km (distance maximale poste-coffret),
câble 0,6 mm : environ 1,8 km (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste doivent être :
• U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes numériques sont protégés contre la plupart des fausses manipulations tels que
court-circuit, connexion sur une prise de poste analogique,... Dans ce cas, le poste restera muet.
210
25/10/2002
PS8383AHA01
LN4 (HJ2845A)
J1
4
1
4
1
J2
J3
Description de la carte
La carte LN4 permet le raccordement de 4 postes numériques.
PS8383AHA01
25/10/2002
211
Description des connecteurs
Nom
J2
Fonction
Description des contacts
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3 : poste numérique 0
points 2 et 1 : poste numérique 1
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3 : poste numérique 2
points 2 et 1 : poste numérique 3
4
1
J3
4
1
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
Caractéristiques de ligne
•
câble 0,4 mm : environ 1 km (distance maximale poste-coffret),
•
câble 0,6 mm : environ 1,8 km (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste doivent être :
•
U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes numériques sont protégés contre la plupart des fausses manipulations tels que
court-circuit, connexion sur une prise de poste analogique,... Dans ce cas, le poste restera muet.
212
25/10/2002
PS8383AHA01
LN8 (HJ2764A)
J1
4
1
4
1
4
1
4
1
J2
J3
J4
J5
Description de la carte
La carte LN8 permet le raccordement de 8 postes numériques.
PS8383AHA01
25/10/2002
213
Description des connecteurs
Nom
J2
Fonction
Description des contacts
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 0
points 2 et 1: poste numérique 1
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 2
points 2 et 1: poste numérique 3
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 4
points 2 et 1: poste numérique 5
raccordement de 2 postes numériques
points 4 et 3: poste numérique 6
points 2 et 1: poste numérique 7
4
1
J3
4
1
J4
4
1
J5
4
1
Caractéristiques de ligne
•
câble 0,4 mm : environ 1 km (distance maximale poste-coffret),
•
câble 0,6 mm : environ 1,8 km (distance maximale poste-coffret).
La tension et l’intensité prises aux bornes du poste doivent être :
•
U = 12,4 V / I = 25 mA
Tous les postes numériques sont protégés contre la plupart des fausses manipulations tels que
court-circuit, connexion sur une prise de poste analogique,... Dans ce cas, le poste restera muet.
214
25/10/2002
PS8383AHA01
LR4 (HJ2765BA)
2 1
S2
ON
J5
J7
J9
J11
J4
J6
J8
J10
1 2 3 4
S1.1
ON
ON
1
D1.1
4
D1.2
1 2 3 4
S1.2
D1.4
4
D1.3
ON
ON
1
1 2 3 4
S1.3
1 2 3 4
S1.4
J2
J3
Description de la carte
La carte LR4 permet le raccordement de 4 lignes réseau analogiques. Il existe une variante de la
carte LR4 pré-équipée de cartes filles DTOC ( voir la configuration à carte DTOC, ci-après),
appelée LR4-DTOC (HJ2765FA).
PS8383AHA01
25/10/2002
215
Description des connecteurs
Nom
J2
Fonction
Description des contacts
raccordement de 2 lignes réseau analogiques
points 4 et 3: ligne réseau 1
points 2 et 1: ligne réseau 2
raccordement de 2 lignes réseau analogiques
points 4 et 3: ligne réseau 3
points 2 et 1: ligne réseau 4
4
1
J3
4
1
J4 et J5
raccordement de la carte détecteur de taxes
pour LR1
J6 et J7
raccordement de la carte détecteur de taxes
pour LR2
J8 et J9
raccordement de la carte détecteur de taxes
pour LR3
J10 et J11
raccordement de la carte détecteur de taxes
pour LR4
Description des switchs
S1 : les switchs S1.1, S1.2, S1.3 et S1.4 permettent de configurer l’équilibrage de ligne et le gain
ligne standard (LS) ou ligne courte (LC) pour chaque ligne réseau.
Dans les tableaux suivant, “x” représente le numéro de switch (de 1 à 4).
S1.x.1
S1.x.2
OFF
ON
Switch
Impédance de ligne
impédance complexe (livraison usine)
ON
OFF
1
ON
2
impédance 600 Ω
OFF
ON
OFF
1
216
2
25/10/2002
PS8383AHA01
S1.x.3
S1.x.4
ON
ON
Switch
Gain LS, utilisable de 1,5 à 3,5 km
(livraison usine)
ON
OFF
3
OFF
Gain
4
OFF
Gain LC, utilisable de 0 à 1,5 km
ON
OFF
3
4
S2 : ce switch est utilisé pour configurer la fréquence de taxation.
S2.1
OFF
S2.2
OFF
Switch
2
Fréquence de taxation
12 kHz
1
ON
ON
ON
2
16 kHz
1
ON
Description des lampes
Nom
Couleur
Etat
Fonction
D1.1
Verte
Eteinte
Allumée
Clignote
repos
prise de ligne
rythme de la numérotation
D1.2
Verte
Eteinte
Allumée
Clignote
repos
prise de ligne
rythme de la numérotation
D1.3
Verte
Eteinte
Allumée
Clignote
repos
prise de ligne
rythme de la numérotation
D1.4
Verte
Eteinte
Allumée
Clignote
repos
prise de ligne
rythme de la numérotation
PS8383AHA01
25/10/2002
217
DTOC (HJ3787B)
ON
1
2
3
4
CA1
Description de la carte
Cette carte est une carte détecteur de tonalité d’occupation. Elle se positionne sur la carte LR4,
à raison d’une carte par ligne réseau.
Description des switchs
CA1.1, CA1.2 et CA1.3 : ces switchs permettent de configurer la carte en fonction des tonalités
utilisées dans le pays. Ces switchs sont pré-configurés.
CA1.4 : ce switch est utilisé pour modifier la sensibilité de la carte DTOC.
CA1.4
Sensibilité [dBm]
OFF
-3 à -25 (livraison usine)
ON
-3 à -32
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
218
25/10/2002
PS8383AHA01
FTXA (HJ2817A)
X2
X1
X1
X2
Description de la carte
La carte FTXA est une carte détecteur de taxe 50 Hz.
Elle se positionne sur la carte LR4, à raison d’une carte par ligne réseau.
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
PS8383AHA01
25/10/2002
219
FTXC (HJ2818A)
X2
X1
X1
X2
Description de la carte
La carte FTXC est une carte détecteur de taxe 12 kHz / 16 kHz.
Elle se positionne sur la carte LR4, à raison d’une carte par ligne réseau.
Description des switchs
Cette carte ne possède pas de switchs.
Description des lampes
Cette carte ne possède pas de lampes.
220
25/10/2002
PS8383AHA01
LS0 (HJ3963A)
J1
10
8
9
6
7
4
5
2
3
1
2
1
SW1
ON
SW2
ON
ST6
ST7
4
1
1 2 3
1 2 3
J3
Description de la carte
La carte LS0 permet la connexion d’une interface RNIS T0.
PS8383AHA01
25/10/2002
221
Description des connecteurs
Nom
J3
4
Fonction
Description des contacts
raccordement de l’interface
T0
point 4: RTpoint 3: RT+
point 2: ETpoint 1: ET+
1
Description des switchs
Configurer les switchs et cavaliers (SW1, SW2, ST6 et ST7) comme le montre la figure cidessous :
ON
ON
2
10
9
1
8
SW2
7
6
5
ST6,ST7
4
1 2 3
3
2
1
SW1
222
25/10/2002
PS8383AHA01
LS1 (HJ3924A)
J1
9
10
SW1
ON
1 2 3
ST6
ST7
1 2 3
ST1
ST8
ST9
4
1 2 3
2
1
4
1 2 3
1
1 2 3
1
1
2
3
1
2
3
1 2 3
7
ST2
ST4
ST3
8
6
ON
SW2
5
3
4
2
1
10
9
8
7
5
6
4
3
2
1
J3
J2
J4
Description de la carte
La carte LS1 permet le raccordement de 2 interfaces T0, ou 1 interface T0 et S0 ou 2 interfaces
S0.
PS8383AHA01
25/10/2002
223
Description des connecteurs
Nom
Fonction
Description des contacts
point 2 : (+) 40 V
point 1 : (-)
1
raccordement de l’alimentation
40V des terminaux RNIS
(connecter à l’alimentation
ADS300)
4
raccordement de l’interface T0 ou
S0 de l’équipement 0
configuration T0 (J3 ou J4)
point 4 : RTpoint 3 : RT+
point 2 : ETpoint 1 : ET+
RT : Réception interface T
ET : Emission interface T
J2
2
J3
1
J4
4
raccordement de l’interface T0 ou
S0 de l’équipement 1
1
configuration S0 (J3 ou J4)
point 4 : ESpoint 3 : ES+
point 2 : RSpoint 1 : RS+
ES : Emission interface S
RS : Réception interface S
Description des switchs
2 T0 : Configuration des switchs dans le cas d’un T0 sur les deux équipements (J3 et J4) :
ON
10
9
8
7
6
5
4
ST1, ST2
ST3, ST4
1 2 3
3
2
1
SW1, SW2
Note : Dans le cas de deux T0, le connecteur J2 n’est pas utilisé.
224
25/10/2002
PS8383AHA01
1 T0 / 1 S0 : Configuration des switchs dans le cas d’un T0 sur l’équipement 0 (J3) et d’un S0 sur
l’équipement 1 (J4) :
ON
ON
10
9
10
9
8
8
7
6
5
ST1,ST2
1 2 3
4
7
6
5
ST3,ST4
1 2 3
4
3
2
3
2
1
1
SW1
SW2
2 S0 : Configuration des switchs dans le cas d’un S0 sur les deux équipements (J3 et J4) :
ON
10
9
8
7
6
5
ST1, ST2
ST3, ST4
4
1 2 3
3
2
1
SW1, SW2
Caractéristiques du bus S0
Le nombre de terminaux connectés dépend du type et de la longueur de bus. Configurer les
switchs J6, J7 (interface 1) et J8, J9 (interface 2) en fonction du type de bus S0.
Configuration des switchs du bus S0 sur l’interface 1 :
Nom
ST6/ST7
Position et fonction
1-2 ; bus en Y
3 2 1
ST6/ST7
2-3 ; bus en ligne
3 2 1
Configuration des switchs du bus S0 sur l’interface 2 :
Nom
ST8/ST9
Position et fonction
1-2 ; bus en Y
3 2 1
ST8/ST9
2-3 ; bus en ligne
3 2 1
PS8383AHA01
25/10/2002
225
Les différents types de bus S0
Dans les figures, le connecteur terminal du bus S0 est marqué d’un point.
T0
PBX
S0
Connector 1
Connector 8
TE1
TE4
T0
Maximum 130 m
Nombre maximum d’équipements d’un bus court :
T0
PBX
S0
- 8 connecteurs
- 4 terminaux
Connector 1
Connector 4
TE1
TE4
T0
30 m
Maximum 500 m
Nombre maximum d’équipements d’un bus long :
T0
PBX
- 4 connecteurs
- 4 terminaux
Connector 1
S0
T0
TE1
Maximum 800 m
226
25/10/2002
PS8383AHA01
Nombre maximum d’équipements d’un bus point-to-point :- 1 connecteur
- 1 terminal
L1 £ 90 m
Connector 1
T0
PBX
S0
TE1
T0
Connector 2
TE4
L2 £ 90 m
Nombre maximum d’équipements d’un bus en Y : - 8 connecteurs (n1 + n2)
- 4 terminaux (avec L1 et L2 ≤ 130 m).
Terminaison bus S0
Terminaison du bus S0
Un bus S0 doit se terminer à chaque extrémité avec des impédances d’adaptation de
100 Ohms.
Alimentation des terminaux
Les terminaux RNIS sont alimentés par le bus S0. Connecter l’alimentation 40 V sur le
connecteur J2 de la carte LS1.
2
1
PS8383AHA01
2 +40V
1 0V
25/10/2002
227
LT2 (HJ3970B)
J1
2
2
1
2
1
CA4
ON
1
J2
1 2 3 4 5 6 7 8
1 2
ON
CA6
1 2 3 4
CA5
ON
ON
CA3
1 2 3 4
CA7
ON
1 2 3 4 5
CA2
ON
ON
1 2 3 4 5
1 2 3 4
CA8
J3
1
3
5
7
9
6
1
2
4
6
8
10
J4
Description de la carte
La carte LT2 permet le fonctionnement en mode RNIS T2/S2 à 2.048 Mbits/s et en mode MIC à
2.048 Mbits/s. La sélection de ces modes se fait par l’intermédiaire des différents switchs de la
carte.
228
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des connecteurs
Nom
Fonction
Description des contacts
J2 et J3
non utilisé
(tests usine)
J4
raccordement de l’interface T2 venant
de la TNL ou d’une autre carte LT2
(paire émission et réception).
6
1
point 6 : écran
points 5 et 4 : vers TNL paire
émission
point 3 : écran
points 2 et 1 : vers TNL paire
émission
Description des switchs
CA8 : ce switch configure le mode de fonctionnement RNIS (T2/S2) ou MIC
CA8.4
CA8.3
CA8.2
CA8.1
Nature du MIC
OFF
OFF
OFF
OFF
Utilisation de la carte LT2 en mode T2-S2.*
(livraison usine)
ON
OFF
OFF
OFF
MIC E1 (SF) 0 dB
RNIS E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
ON
OFF
OFF
MIC E1 (SF) 7,5 dB
RNIS E1 à 1,544 Mbps
(export)
ON
ON
OFF
OFF
MIC E1 (SF) 15 dB
RNIS E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
OFF
ON
OFF
MIC E1 étendu (ESF) 0 dB
RNIS E1 à 1.544 Mbps
(export)
ON
OFF
ON
OFF
MIC E1 étendu (ESF) 7,5 dB
RNIS E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
ON
ON
OFF
MIC E1 étendu (ESF) 15 dB
RNIS E1 à 1,544 Mbps
(export)
ON
ON
ON
OFF
MIC (SF) 0 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
OFF
OFF
ON
MIC (SF) 7,5 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
- Folio 1 de 2 -
LPS8383AHA01
25/10/2002
229
CA8.4
CA8.3
CA8.2
CA8.1
Nature du MIC
ON
OFF
OFF
ON
MIC (SF) 15 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
ON
OFF
ON
MIC étendu (ESF) 0 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
ON
ON
OFF
ON
MIC étendu (ESF) 7,5 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
OFF
OFF
ON
ON
MIC étendu (ESF) 15 dB
MIC E1 à 1,544 Mbps
(export)
ON
OFF
ON
ON
MIC E2 (32IT) 2Mbps
OFF
ON
ON
ON
RNIS T2 E1 2 Mbps
16IT
ON
ON
ON
ON
Non utilisé
- Folio 2 de 2 -
* La validation d’utilisation T2 ou S2 s’effectue par RHM.
230
25/10/2002
PS8383AHA01
CA5, CA7 : configuration du codage ligne, des alarmes distantes et des distances.
Switch
CA5
CA5.1 CA5.2 CA5.3 CA5.4
OFF
1
ON
1
OFF
1
2
2
2
3
3
3
Nature du MIC
ON
Codage ligne = B8ZS
(Binary 8 zero suppression)
ON
Codage ligne = AMI
(Alternate Mark Inversion)
4
4
Alarme distante = type A
4
ON
ON
1
2
3
Alarme distante = type B
4
ON
OFF
1
2
3
4
ON
ON
1
2
3
Niveau réception = 6 dB
(livraison usine)
Niveau réception = 18 dB
4
ON
OFF
1
2
3
Synchronisation sur horloge MIC possible
4
ON
ON
1
2
3
Interdiction synchronisation sur horloge MIC
4
ON
PS8383AHA01
25/10/2002
231
CA7.1
CA7.2
CA7.3
CA7.4
Switch
CA7
1
2
3
2
3
1
OFF
OFF
OFF
OFF
ON
OFF
ON
OFF
OFF
ON
ON
ON
OFF
OFF
ON
OFF
ON
ON
ON
OFF
ON
ON
ON
1
1
1
1
1
1
1
232
2
2
2
2
2
2
2
2
3
3
3
3
3
3
3
3
MIC 24 IT mode T1 ANSI
(livraison usine)
ON
MIC 24 IT mode CCITT
ON
Niveau d’émission nominal
(livraison usine)
ON
Longueur ligne = 0-35 m
(0-115 ft)
ON
Longueur ligne = 25-65 m
(82-213 ft)
ON
Longueur ligne = 55-95 m
(180-312 ft)
ON
Longueur ligne = 115-155 m (377-509 ft)
ON
Longueur ligne = 145-185 m (476-607 ft)
ON
Longueur ligne = 175-210 m (574-689 ft)
ON
Longueur ligne = -18 db
4
ON
OFF
ON
4
OFF
1
MIC Nature
4
4
4
4
4
4
4
4
25/10/2002
PS8383AHA01
CA6, CA3 et CA2 : ces switchs permettent de configurer l’impédance de ligne.
CA6.1 CA6.2 CA3.1 CA3.2 CA2.1 CA2.2
OFF
OFF
ON
ON
ON
ON
ON
ON
OFF
1
2
OFF
ON
ON
OFF
OFF
2
OFF
OFF
ON
1
1
2
2
OFF
CA6
CA2
ON
ON
1
2
1
2
120 Ω (E1)
ON
1
OFF
CA6
75 Ω (E1)
OFF
CA3
OFF
100 Ω (T1)
CA2
ON
1
OFF
2
OFF
ON
ON
1
2
CA3
OFF
OFF
ON
1
OFF
CA6
ON
Impédance de
ligne
Switch
OFF
CA3
2
OFF
CA2
CA4 : ce switch permet de configurer l’horloge et de passer la carte en mode programmation.
CA4.1
CA4.2
OFF
OFF
Switch
Mode
Signal d’horloge non utilisé
2
1
ON
ON
OFF
Mode normal - Signal d’horlogue utilisé
(livraison usine)
2
1
ON
ON
Mode programmation
2
1
ON
Description des lampes
Nom
Couleur
Fonction
REA5
Jaune
Clignote rapidement lorsque la carte est utilisée
COM
Verte
Etat du canal D
clignote lorsque le niveau 2 est établi
allumée fixe lorsqu’au moins un communication est établie
MH
Rouge
Manque d’Horloge
PVT
Rouge
Perte de Verrouillage de Trame
SIA
Rouge
Signal d’Indication d’Alarme
ATD
Rouge
Alarme Trame Distante (envoyé par le distant pour indiquer une alarme locale chez
lui)
PVM
Rouge
Perte de Verrouillage Multi-trame
MSE
Rouge
Manque de Signal Entrant
SIAM
Rouge
Détection d’erreurs CRC4 pendant une durée supérieure à 50 ms
AMD
Rouge
Détection de bit E erroné en mode CRC4 pendant une durée supérieure à 50 ms
PS8383AHA01
25/10/2002
233
RL1 (HJ4129A)
J1
Normal
1
J7
Program
Test
Normal
4
1
2
J4
J8
Loader
3
Reset 3C
J10
J6
SW2
Alert
Power
SW3
Fusible
Description de la carte
La carte RL1 offre un routeur permettant l’interconnexion de réseaux locaux à travers le réseau
RNIS et offre une interface S0.
234
25/10/2002
PS8383AHA01
Description des connecteurs
Nom
J4
Fonction
Raccordement de la console de configuration du routeur
A
B
1
2
J6
Connexion Ethernet
8
1
J7
Non équipé
J8
Réservé tests usine
J10
Connecteur d’alimentation extérieure du routeur
Description des switchs
CA1, CA2 :
CA1, CA2
ON
ON
Position
Fonction
ON
Mode normal, laisser en position ON
OFF
Réservé tests usine
SW1 : la position du switch SW1 sur ON permet de sélectionner le mode programmation.
PS8383AHA01
25/10/2002
235
Description des lampes
N°
Couleur
Fonction
1
Rouge
Alarme
2
Verte
Alimentation
3
Verte
Liaison Ethernet opérationnelle
4
Verte
Interface S0 opérationnelle
5
Verte
Occupation du canal B1
6
Verte
Occupation du canal B2
7
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 1%
8
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 5%
9
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 15%
10
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 25%
11
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 50%
12
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 75%
13
Verte
Taux d’occupation de l’interface S0 - 85%
14
Rouge
Taux d’occupation de l’interface S0 - 100%
1
2
11
12
13
14
10
9
8
7
3
4
5
6
RL1
236
25/10/2002
PS8383AHA01
MVD (HJ3947A)
Se référer au Manuel d’installation et d’exploitation de la messagerie vocale intégrée M7460
(MCPS6938ABAAA01).
ON
ON
Batterie de sauvegarde
CHARGE
Emplacement carte PCMCIA
Double micro-switch DMSW (réservé USINE)
RESET
Console
PS8383AHA01
25/10/2002
237
BVF (HJ4217A) - carte fille FBVF (HJ4218A)
La carte BVF n’est utilisable qu’à partir de la version logicielle V11.6 (GEN B6B).
Se référer au Guide d’installation et de mise en oeuvre de la messagerie vocale BIP Message
(MCPS8830ADAAA01).
238
25/10/2002
PS8383AHA01
BVF2 (HJ4217B) - carte fille FBVF2 (HJ4218B)
La carte BVF2 n’est utilisable qu’à partir de la version logicielle V11.6 (GEN B6D).
Se référer au Guide d’installation et de mise en oeuvre de la messagerie vocale BIP Message
(MCPS8965AFAAA01).
PS8383AHA01
25/10/2002
239
.
240
25/10/2002
PS8383AHA01
PS8383AHA01
25/10/2002
241
242
25/10/2002
PS8383AHA01
Annexe B : Messages et codes d'alarmes
Description des erreurs
Numéro
d’erreur
Description
200
Faute logicielle grave détectée par le programme de numéro LC XXXXXX.
Cette faute provoque un redémarrage.
Les informations associées dépendent du programme de numéro XXXXX qui signale la faute.
Action
Observation de l'erreur.
Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
201
Evénement logiciel signalé par le programme de numéro LC XXXXXX.
Ex : Donnée incorrecte reçue.
Les informations associées dépendent du programme de numéro XXXXX qui signale
l'événement.
Action
Observation de l'erreur.
209
Manque de ressources systèmes lors d'un accès généralisé aux données.
Deux types d'informations associées peuvent être affichés :
- un numéro logique de l'UCG : 1 octet.
- une erreur origine : 1 mot.
1 mot (non significatif)
information selon erreur origine ; 1 mot
* 1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur
20A
Les tâches IRMX de faible priorité (FEH) du logiciel de l'UC ne sont plus régulièrement
exécutées (surcharge dans l'exécution du logiciel).
Action
Observation de l'erreur.
20C
Plus de mémoire "réservée" disponible pour émettre un message sémaphore.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
- Folio 1 de 8 -
PS8383AHA01
25/10/2002
243
Numéro
d’erreur
20D
Description
Paramètre d'un fichier de type PAS incorrect.
(INDEX = code de faute AGD).
- numéro AGD de la table accédée : 1 octet.
- numéro logique de la grappe
- numéro du descripteur AGD du fichier PAS : 1 mot.
* 1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
3=faute sur appel d'une primitive IRMX286.
5=faute interne AGD : fichier de reprise plein, code message erroné dans un message AGD.
6=faute lors d'un appel au BASIC I/O.
7=manque de ressource (zone mémoire) faute sur appel d'une primitive de type GEDI.
9=faute, valeur de durée de transaction trop grande.
50/5A = faute, fichier incohérent ou absent
Disque/Mem
51/5B = faute, en-tête descripteur incohérent-absent
Disque/Mem
52/5C = faute, descripteur de table incohérent-absent
Disque/Mem
53/5D = erreur, paramètre n° de fonction incorrect
Disque/Mem
54/5E = erreur, paramètre n° de descripteur incorrect Disque/Mem
55/5F = erreur, paramètre n° de table incorrect
Disque/Mem
56/60 = erreur, type de table accédée incorrect
Disque/Mem
57/61 = erreur, paramètre index incorrect
Disque/Mem
58/62 = erreur, paramètre position-longueur incorrect Disque/Mem
Action
Appeler l'équipe de maintenance.
20F
Le logiciel de l'UC ne dispose plus de ressources mémoire suffisantes. (objets IRMX, zone
mémoire).
-token de la tâche IRMX appelante : 1 mot.
-code erreur IRMX86/286
: 1 mot.
Note : L'index précise le type de requête qui a provoqué l'erreur :
1, 2, 3, 10H : création d'une tâche.
4 : création d'une boîte à lettres.
5, 6 : création d'un sémaphore.
7 : création d'un segment.
8 : grande zone mémoire.
9 : petite zone mémoire.
* 1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
rapide de l'UC.
- Folio 2 de 8 -
244
25/10/2002
PS8383AHA01
Numéro
d’erreur
Description
214
Erreur de programmation détectée par le moniteur IRMX286 exception).
Si le code d'erreur IRMX est différent de C008H/C00AH/C00CH :
- code d'erreur IRMX286 (annexe 3) : 1 mot.
- DS, ES, DI, SI, BP, SP, BX, DX, CX, AX, : 14 mots.
code faute, IP, CS, Flags
- premiers mots de la pile.
Si le code d'erreur IRMX est égal à C008H/C00AH/C00CH :
- code d'erreur IRMX286 : 1 mot.
- code d'erreur processeur : 1 mot.
- IP, Flags : 2 mots.
- AX, CX, DX, BX, SP, BP, DI : 8 mots.
- ES, CS, SS, DS : 4 mots.
- premiers mots de la pile (SS:SP).
* 1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
601
Adresse Non Reconnue dans une carte OCX.
Registres du programme interrompu :
- registre NMI, BP, DS, ES, DI, SI, BP, SP.
- BX, DX, CX, AX, IP, CS, Flags.
- premiers mots de la pile.
* 1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
602
Bouclage ou arrêt du logiciel de l'UC entraînant le déclenchement du Chien de Garde Logiciel.
Registres du programme interrompu :
- registre NMI, BP, DS, ES, DI, SI, BP, SP.
- BX, DX, CX, AX, IP, CS, Flags.
- premiers mots de la pile.
* 1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
603
- Donnée transmise par le bus système incorrecte.
- registres du programme interrompu :
REB, BP, DS, ES, DI, SI, BP, SP.
BX, DX, CX, AX, IP, CS, Flags.
premiers mots de la pile.
*1registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
604
Ordre d’entrée/sortie incorrect lors d’un accès à une carte.
Action
Appeler l’équipe de maintenance. Mise en faute de la carte.
606
Problème d’alimentation général.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
- Folio 3 de 8 -
PS8383AHA01
25/10/2002
245
Numéro
d’erreur
Description
607
ShutDown du processeur.
- registres du programme interrompu :
- REB, IP, CS, Flags
- DS, ES, DI, SI, BP, SP, DX, CX, AX.
*1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
608
Adresse IO Non Reconnue dans la carte OCT.
- Registre du programme interrompu :
- REB, BP, DS, ES, DI, SI, BP, SP.
- BX DX, CX, AX, IP, CS, Flags
- premiers mots de la pile.
* 1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage.
700
Eveil d’une carte CLX impossible.
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute.
701
Erreur fatale d’une carte CLX lors de son chargement.
- les deux premiers octets de la zone IRRD.
- le premier indique le numéro de la phase en erreur. Le second est le compte rendu général de
l’erreur.
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute
702
Pas de compte-rendu d’initialisation du logiciel d’une carte CLX.
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute.
703
Adresse Non Reconnue dans un carte CLX.
- registre du programme interrompu :
- CS, IP, Flags.
- DS, RS, DI, SI, DX, CX, AX, BP, SP.
*1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
de la carte CLX.
705
Bouclage ou arrêt du logiciel présent dans une carte CLX.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
de la carte CLX
706
Interruption NMI parasite dans une carte CLX.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
de la carte CLX
- Folio 4 de 8 -
246
25/10/2002
PS8383AHA01
Numéro
d’erreur
Description
707
Redémarrage automatique d’une carte CLX trop fréquents.
Valeur du compteur statistique.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par une mise en
faute de la carte CLX. Appeler l’équipe de maintenance.
708
Time-out Bus détecté par une carte CLX.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par une mise en
faute de la carte CLX.
C05
Le nombre de poste actif est supérieur à celui autorisé par le dongle (messagerie vocale).
Action
Vérifier le nombre de postes autorisés par le dongle.
1000
Erreur dans le mécanisme d’asservissement de l’horloge externe (absence de VCXO ?)
Action
Observation de l’erreur. Prévenir l’équipe de maintenance.
1003
Absence d’horloge utilisable comme référence extérieure pour la synchronisation des accès T
du RNIS. Commutation sur l’horloge interne.
Action
Observation de l’erreur.
2300
Chargement d'un fichier du TMS impossible.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement par une mise en faute du TMS.
2305
Absence de réponse du TMS (SGX) lors de la supervision.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement par un rechargement et un
redémarrage du TMS.
2800
Joncteur JRA défaillant.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement par une mise en faute de la carte.
Appeler l'équipe de maintenance.
- Folio 5 de 8 -
PS8383AHA01
25/10/2002
247
Numéro
d’erreur
3902
Description
Alarme persistante ou oscillante détectée sur l’accès T2 d’une carte LS2 pendant une période
de 1 minute. Si l’alarme disparaît pendant plus d’une minute, un message de fin d’alarme est
édité.
1 : l’apparition de l’alarme est signalée par un message comportant les références de l’accès
LS2 concerné et la nature de l’alarme en clair (s’il y en a plusieurs, c’est la plus prioritaire).
MS : Manque d’horloge distante
SIA : Signal d’indication d’alarme.
PVT :Perte de verrouillage de trame.
TE :Taux d’erreur.
CRC4 : CRC4 erroné.
BitE : Bite erroné.
IADC : Indication alarme distante.
2 : l’erreur 3902 est accompagnée de groupes de données décrivant la nature des alarmes et le
nombre de transitions par alarme.
- des caractères indiquant la nature de l’alarme,
- 2 caractères indiquant le nombre en hexadécimal de transitions pour cette alarme,
- des caractères espace (blanc).
Action
Observation de l'erreur.
3E00
Echec d'appel suite à un échec d'établissement du niveau 2.
2 mots spécifiques du programme.
* 1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l'erreur.
3E01
Défaut d'activation sur un accès T0.
2 mots spécifiques du programme.
* 1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Observation de l’erreur.
4800
Eveil d’une carte LB4 impossible.
Numéro de la carte.
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute.
4801
Erreur fatale d’une carte LB4 lors de son chargement (compte-rendu des tests au démarrage
incorrect).
Les premiers octets de la zone de communication OCX-LB4. Le premier octet indique le nombre
de tests en erreur, le second donne le numéro du premier test en erreur (bits 0-3 = phase,
bits 4-6 = no test).
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute.
4802
Pas de compte-rendu d’initialisation du logiciel d’une carte LB4.
Action
Observation de l’erreur. La carte est mise en faute.
- Folio 6 de 8 -
248
25/10/2002
PS8383AHA01
Numéro
d’erreur
Description
4803
Adresse Non Reconnue dans une carte LB4.
Registres du programme interrompu :
- CS, IP, Flags
- DS, ES, DI, SI, CX, AX, BP, SP.
* 1 registre est visualisé par 2 octets inversés.
4805
Bouclage ou arrêt du logiciel présent dans une carte LB4.
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
de la carte LB4.
4806
Interruption NMI dans une carte LB4.
- Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur de la carte LB4.
4807
Redémarrage automatiques d’une carte LB4 trop fréquents.
Valeur du compteur statistique.
- Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur de la carte LAC.
4808
Dialogue avec la carte impossible LB4
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par un redémarrage
de la carte LB4.
4900
le chargement de la borne de la carte LB4 est impossible.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par une mise en
faute de la borne.
4901
Le dialogue avec la borne de la carte LB4 est impossible.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par le passage de la
borne dans l’état bloqué.
4902
Le dialogue avec la borne de la carte LB4 est rétabli (après réception de l’erreur 4901 h).
Action
Observation de l’erreur; Le système réagit automatiquement à cette erreur par le passage de la
borne dans l’état en service.
6D00
L’interface MIC de la carte LT2 n’est pas configurée dans le mode choisi.
Aucune action, information pour l’opérateur.
Action
l’interface MIC de la carte LT2 n’est pas configurée dans le mode choisi.
Aucune action, information pour l’opérateur.
6D04
Apparition d’une alarme sur le MIC d’une carte LT2_T1
- registre d’alarme trame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
- registre d’alarme multitrame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
aucune action, information pour l’opérateur.
- Folio 7 de 8 -
PS8383AHA01
25/10/2002
249
Numéro
d’erreur
Description
6D05
Disparition d’une alarme sur le MIC d’une carte LT_T1.
- registre d’alarme trame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
- registre d’alarme multitrame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
Action
Aucune action, information pour l’opérateur.
6D06
Alarme joncteur bloqué d’un MIC d’une carte LT2_T1.
Aucune action, information pour l’opérateur.
6D07
Fin d’alarme joncteur bloqué d’un MIC d’une carte LT2_T1.
Aucune action, information pour l’opérateur.
6F00
Le chargement d'une borne DECT 2 voies est impossible.
Action
Observation de l'erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par une mise en
faute de la borne.
6F01
Le dialogue avec la borne DECT 2 voies est impossible.
Action
Cette erreur n'est pas visualisée dans le journal de bord. Le système réagit automatiquement à
cette erreur par le passage de la borne dans l'état bloqué.
6F02
Le dialogue avec la borne DECT 2 voies est rétabli (après réception de l’erreur 6F01h) ou bien
la Borne est mise en service.
Action
Cette erreur n'est pas visualisée dans le journal de bord. Le système réagit automatiquement à
cette erreur par le passage de la borne dans l'état en service.
6F03
Le type de codage de la borne DECT 2 voies est non compatible avec celle du PABX.
Action
Observation de l’erreur. Le système réagit automatiquement à cette erreur par la mise en faute
de la borne.
7004
Apparition d’une alarme sur le MIC d’une carte LT2_RTC.
- registre d’alarme trame (8 bit de poids faible) 1 mot.
- registre d’alarme multitrame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
7005
Disparition d’une alarme sur le MIC d’une carte LT2_RTC.
- registre d’alarme multitrame (8 bit de poids faible) : 1 mot.
1 mot est visualisé par 2 octets inversés.
7006
Alarme joncteur bloqué d’une carte LT2_RTC.
7007
Fin d’alarme joncteur bloqué d’un MIC d’une carte LT2_RTC.
- Folio 8 de 8 -
250
25/10/2002
PS8383AHA01
Codes erreurs d'environnement
Valeur
(Hexa)
Description de l’erreur
0
Normal.
1
Limite de temps atteinte pour une requête de tâche non satisfaite
2
Mémoire disponible insuffisante pour une requête de tâche.
2
Une autre tâche accède actuellement à des données protégées par une région
4
Tentative d’opération de violation des protections du moniteur par une tâche
5
Appel système incorrect.
6
Token ayant une valeur correspondante à une transition impossible de l’état de cette tâche.
7
Tentative d'opération d'une tâche conduisant à une transition impossible de l'état de cette
tâche.
8
Appel système non configuré dans le moniteur.
9
Tâche d'interruption ayant atteint la limite permise du nombre de SIGNAL$INTERRUPT.
0A
Tâche d'interruption ayant cumulé un nombre de SIGNAL$INTERRUPT supérieur à la limite
permise.
0C
Pas d'entrée disponible dans la GDT (IRMX286 uniquement).
Valeur
(Hexa)
Description de l’erreur
20
Fichier déjà existant.
21
Fichier inexistant.
22
Incompatibilité entre "Device driver" et "file driver".
23
Combinaison de paramètres interdite.
24
Position libre dans le répertoire.
25
Position hors limite du répertoire.
26
Accès non satisfait à un fichier.
27
Type de fichier incompatible.
28
Demande de partage de fichier incorrecte.
29
Plus de place libre.
2A
Requête sur un contrôleur de périphérique incorrecte.
2B
Erreur d'entrée-sortie.
2C
La connexion présente dans un appel a été détruite
avant la fin de l'opération.
2D
« Named Volume » incorrect.
2E
Accès à un périphérique hors service.
2F
Requête incorrecte sur un « File driver ».
PS8383AHA01
25/10/2002
251
Valeur
(hexa)
Description de l’erreur
40
Nom de répertoire commençant par « : » mais ne contient pas le couple « : ».
41
L'Extended I/O System ne peut plus transférer les données restantes dans les buffers vers le
périphérique de sortie.
42
Le Basic I/O System n'a pas assez de place mémoire suffisante pour traiter la requête.
44
Le périphérique contenant le fichier requis n'est pas en service.
45
L'Extended I/O System n'a pas trouvé le nom logique désiré dans les répertoires des objets
qu'ils gèrent.
46
L'utilisateur qui tente de détacher le périphérique n'est pas le processeur du périphérique.
47
L'Extended I/O System ne peut pas créer un I/O job parce que la taille demandée pour le
répertoire des objets est trop petite.
50
Type inconnu d'erreur d'entrée-sortie.
51
Erreur " soft " d'entrée-sortie, Un nouvel essai pourrait être fructueux.
52
Erreur " hard " d'entrée-sortie. Un nouvel essai est probablement inutile.
53
Périphérique hors-service. L'intervention d'un opérateur est nécessaire.
54
Le " volume " est protégé en écriture.
60
Un programme de format absolu est implanté dans une zone de mémoire protégée du
système.
61
Composant d'un " Group " illégal dans l'enregistrement de définition du " Group ".
62
Fichier objet avec un enregistrement d'en-tête incorrect.
63
Enregistrement de définition de segment incorrect.
64
Erreur Checksum lors de la lecture d'un enregistrement.
65
Fin de fichier non attendu pendant la lecture des enregistrements.
66
Fichier contenant un enregistrement " Fixup " incorrect.
67
Place mémoire insuffisante pour satisfaire les besoins en mémoire du chargeur dynamique.
68
Place mémoire insuffisante pour créer des segments PIC/LTL.
69
Format d'un enregistrement illégal
6A
Longueur d'un enregistrement supérieur à la taille configurée pour le buffer de chargement.
6B
Type d'un enregistrement incorrect.
6C
Pas d'adresse de démarrage.
6D
La taille de job maximum est plus petite que les besoins en mémoire précisés dans le fichier.
6E
Nom d'un Overlay n'est pas compatible avec les noms des modules Overlay
6F
Le fichier en chargement nécessite des caractéristiques qui ne sont pas traitées par le
chargeur configuré.
70
Un enregistrement de données chargé par l'Application limites du segment crée pour lui.
80
Le buffer d'analyse contient un littéral sans guillemet de fermeture.
- Folio 1 de 2 -
252
25/10/2002
PS8383AHA01
Valeur
(hexa)
Description de l’erreur
81
La chaîne retournée comme nom de paramètre a une taille supérieure à celle du buffer fournie
par l'utilisateur au moment de l'appel.
82
Le buffer d'analyse contient un séparateur de commande.
83
Le buffer d'analyse contient un caractère de continuation.
84
Une valeur numérique contient un caractère numérique incorrect.
85
La dernière valeur de la liste des valeurs est absente.
86
Un caractère " Joker " est présent dans un mauvais contexte, comme élément intermédiaire
d'un nom complet de fichier.
87
La préposition ne peut pas être utilisée dans la ligne de commande.
88
La ligne de commande précise un "pathname" incorrect
89
L'utilisateur a tapé CONTROL-C pendant le chargement à la commande.
8A
La ligne de commande contient un caractère de contrôle invalide.
8B
Il n'y a plus de "pathnames" en entrée alors que la liste des "pathnames" en sortie n'est pas
vide.
- Folio 2 de 2 -
PS8383AHA01
25/10/2002
253
Codes erreurs de programmation
Valeur
(hexa)
254
Description de l’erreur
8000
Division par zéro effectuée par une tâche.
8001
Apparition d'une interruption "Overflow".
8002
Un token fait référence à un objet existant mais qui n'est pas un objet du type désiré.
8003
Tâche qui essaie d'accéder au-delà de la fin d'un segment.
8004
Tâche qui essaie d'accéder au-delà de la fin d'un segment.
8006
Le code du System I/O a été détruit du fait d'une erreur dans un programme d'application. Tout
rétablissement est impossible.
8007
Erreur du 8087.
8008
Tentative d'exécution d'une instruction incorrecte.
800D
Violation de protection mémoire.
800E
Tentative de chargement d'un registre segment avec un segment inexistant
800F
Adresse logique incorrecte (segment inconnu ou offset hors limites).
8021
Pas d'utilisateur par défaut.
8022
Pas de préfixe par défaut
8040
L'objet précisé n'est pas un "device connection" ni un "file connection".
8041
Token faisant référence à un objet existant mais qui n'est pas un "device connection".
8042
Token faisant référence à un objet existant mais qui n'est pas un "file connection".
8060
La taille maximum du job spécifiée est plus petite que la taille minimum du job.
8080
Erreur dans les tables internes d'analyse.
8080
Erreur dans les tables internes d'analyse.
8081
Une table interne de Human interface a été détruite et contient une valeur incorrecte.
8083
La chaîne du nom en sortie par défaut est incorrecte.
8084
Le "pathname" retourné a une longueur supérieure à 255 caractères.
25/10/2002
PS8383AHA01
Glossaire
PS8383AHA01
25/10/2002
255
256
25/10/2002
PS8383AHA01
Glossaire
A
Abonné fictif voir Abonné logique.
Abonné logique (fictif) Numéro d’annuaire destiné à l’accès à distance uniquement. Voir Accès à
distance et Utilisateur éloigné.
ARP (Address Resolution Protocol) Protocole de la famille TCP-IP qui permet de traduire les
adresses IP en adresses Ethernet et ainsi d'assurer la circulation des paquets IP à l'intérieur du réseau
Ethernet.
Accès à distance Capacité à utiliser les facultés téléphoniques depuis un point hors du système. Les
lignes disponibles pour un usager éloigné sont déterminées par la classe de service. Si la réponse à la
ligne d’accès à distance s’effectue par la fonction DISA, l’utilisateur doit entrer un mot de passe pour
obtenir l’accès aux facilités du système.
Accès direct au système à l’arrivée (DISA - Direct Inward System Access) Service
permettant
l’accès à l’autocommutateur de l’extérieur, par des usagers autorisés, en bénéficiant de ses accès
réseau public et fonctionnalités. Le bénéficiaire accède à certains services de l’autocommutateur en
fonction de droits attribués en gestion. Les accès réseau publics utilisables par l’usager sont fonction
de sa classe de service (COS). L’accès DISA est soumis à la fourniture d’un mot de passe.
ACD (Automatic Call Distribution) Service de distribution des appels utilisé pour l’acheminement des
appels arrivés sans l’assistance d’une opératrice, basé sur l’état du calendrier de distribution des
appels et de l’activité du service d’accueil. Les appels sans réponse sont acheminés vers une
destination de débordement, qui peut être un autre service ACD.
Acheminement Détermination de la succession de commutateurs par laquelle doit passer une
communication (acheminement direct, en transit, etc.).
Ne pas confondre avec le routage qui détermine, pour un circuit, sur quelle artère ou succession
d’artères de transmission il est établi.
Acheminement Direct à l’arrivée-ADA Il y a Acheminement Direct à l’arrivée (cas des installations ne
disposant pas de Sélection Directe à l’Arrivée - SDA), pour un certain nombre de postes de
l’installation, lorsque ceux-ci peuvent être accessibles de l’extérieur par une ou plusieurs lignes
directes, et donc sans intervention de l’opératrice.
Alimentation secourue Dispositif permettant l’alimentation de l’équipement par la batterie en cas de
coupure de secteur.
Analogique (transmission) Méthode de transmission dans laquelle l’information est transmise sous la
forme de variations continues d’une grandeur physique (en général une tension). La transmission peutêtre directe ou par courants porteurs.
Annonce sur haut-parleur Utilisation du système téléphonique pour rechercher une personne ou
diffuser une annonce. Seuls les téléphones équipés d’un haut-parleur reçoivent l’appel diffusé. Voir
Ecoute Collective.
Annuaire Liste de 10 numéros de téléphone personnels (au maximum) que vous pouvez mémoriser sur
votre poste.
Annuaire Intégré Annuaire enrichi comportant davantage de champs d’informations que l’annuaire de
base. La fonctionnalité annuaire intégré, pour être opérationnelle, doit être déverrouillée au moyen
d’une clé logicielle.
PS8383AHA01
25/10/2002
257
Asynchrone Procédé de transmission de caractères alpha-numériques, dans lequel chaque signal
correspondant à un caractère est précédé d’un signal d’arrêt avertissant l’appareil récepteur de la fin
de transmission du caractère. Ce procédé, utilisé en télégraphie et télex, évite d’avoir à synchroniser
les appareils émetteur et récepteur.
Autocommutateur Equipement électronique capable d’aiguiller (commuter) automatiquement les
communications internes et externes d’une entreprise.
B
Batterie flottante Mode d’exploitation d’une batterie d’accumulateurs consistant à le connecter en
permanence à l’autocommutateur à alimenter, même quand l’alimentation provenant des redresseurs
couplés au réseau EDF est présente.
Baud Unité servant à mesurer la rapidité de modulation, c’est-à-dire le nombre de moments transmis par
une unité de temps.
Binaire Qui ne peut prendre que deux valeurs (par exemple 0 et 1).
C
Calendrier Permet de définir des tranches horaires associées à des changement d’état Jour / Nuit et
inversement. Des tranches horaires peuvent être définies en fonction de chacun des jours de la
semaine.
Canal Partie du spectre des fréquences comprise entre deux limites spécifiées, utilisée pour une émission
d’ondes radioélectriques.
Caractéristiques d’un usager Ensemble de paramètres définissant les services dont bénéficie l’usager.
Catégories Ensemble de paramètres définissant les droits aux appels sortants (local, international, etc.) et
entrants (local, réseau etc.), dont bénéficient un ensemble d’usagers.
Central (téléphonique) Endroit où aboutissent les lignes du réseau public et où des équipement de
commutation permettent de mettre ces lignes en communication. Pour désigner les équipements de
commutation eux-mêmes, il vaut mieux employer le mot commutateur.
Circuit virtuel En commutation de paquets, relation établie à travers le réseau entre deux abonnés,
permettant la transmission de séquences de données sans restriction de longueur ni de nature, bien
que cette relation n’ait pas d’existence physique, les paquets successifs pouvant être acheminés par
des itinéraires quelconques à travers le réseau.
Classe Un poste opérateur est dit de classe A lorsque chacune des lignes réseau est matérialisée par une
touche associée à un voyant lumineux qui indique l’état (libre-occupé). Dans le cas contraire, il est de
classe B.
Classe de facilités Ensemble de paramètres définissant les services auquel un usager ou un ensemble
d’usagers peut prétendre. Toute intervention au niveau d’une classe de facilités affecte les usagers qui
se partagent son utilisation.
Codec (Codeur-décodeur) En transmission numérique et commutation temporelle, équipement chargé
de coder la parole en impulsions MIC et inversement de décoder ces impulsions pour restituer la
parole.
Coeur de chaîne (commutation). Partie centrale d’un autocommmutateur, comprenant les éléments de
sélection de groupe, et les organes de commande, à l’exclusion des éléments des sélection de lignes
(ou unités de raccordement d’abonnés) et des joncteurs.
258
25/10/2002
PS8383AHA01
Colisée Nom d’un réseau commmutaté pour liaisons spécialisées, exploité par l’Administration française
des télécommunications, permettant l’interconnexion automatique des autocommutateurs privés
desservant les divers établissement d’une même société.
Commutation de messages Technique de télécommunication consistant à recevoir dans un noeud du
réseau les messages à transmettre, découpés en paquets contenant un nombre déterminé d’éléments
binaires, accompagnés d’informations de service identifiant le paquet et son destinataire, et à les
réemettre sur le circuit sortant approprié. Le réseau TRANSPAC utilise la commutation de paquets.
Conférence Service permettant à un usager du M6501L/R IP PBX d’initialiser une communication
impliquant 3 participants, internes ou externes à l’installation M6501 IP PBX, sans l’assistance de
l’opératrice. Seul l’usager initiateur de la conférence est en mesure de déconnecter un participant à la
conférence, puis, éventuellement de le réintégrer.
Connexion Partie d’un commutateur à travers laquelle sont établies les liaisons entre lignes entrantes et
sortantes (les autres parties principales d’un commutateur sont les organes de commandes, joncteurs,
etc.).
Console d’exploitation Pupitre ou terminal informatique permettant à l’exploitant de communiquer avec
l’autocommutateur, dans le but d’y introduire les consignes d’exploitation ou de maintenance. Ce rôle
est parfois assuré par le Minitel.
D
Destination de débordement Unité de traitement des appels à laquelle il est fait recours quand les
ressources d’une autre unité sont insuffisantes. Si à l’échéance d’une temporisation, un appel n’est pas
traité dans un accueil ACD, il peut être acheminé à une destination de débordement, qui peut consister
éventuellement en un autre accueil. Voir également ACD.
Diaphone Défaut de transmission dû au transfert indésirable d’une partie de l’énergie d’un signal, d’une
voie sur une autre.
La diaphonie se traduit sur la voie pertubée, par des bruits inintelligibles ou par un signal intelligible
affaibli.
Dimensionnement Evaluation des quantités d’équipement nécessaires pour desservir un certain nombre
d’usagers et un certain trafic, avec une qualité de service spécifiée.
DISA Voir Accès direct au système à l’arrivée.
Discrimination Dispositif destiné à interdire l’accès à certains types de communication (région, étranger,
etc.).
E
Ecoute collective Facilité permettant aux autres personnes dans le bureau d’entendre l’appelant via le
haut-parleur du téléphone. Le microphone n’est pas activé, l’appelant ne pouvant vous entendre que
lorsque vous parlez dans le combiné.
Emulation Combinaison de logiciels et de matériels permettant à un équipement donné de fonctionner
avec des programmes destinés à un autre type d’équipement.
Enregistreur (commutation). Organe actif d’un autocommutateur électromécanique qui prend en charge
un appel venant d’un abonné demandeur ou de circuit, reçoit et garde en mémoire le numéro de
l’abonné demandé et dirige l’établissement de la communication.
Equipement de terminaison de circuits de données (ETCD) Dans une transmission de données,
équipement chargé d’adapter le signal électrique fourni par le terminal (ETTD) à la ligne de
transmission. Comme cette fonction est le plus souvent réalisée par modulation à émission et
démodultion à la réception, on emploie souvent le synonyme MODEM.
PS8383AHA01
25/10/2002
259
Equipement terminal de traitement des données (ETTD) Dans une transmission de données,
équipement source et récepteur des données, intégré ou non à un ordinateur, qui met en forme ces
données, qui assure la protection contre les erreurs, etc.
Erlang Unité de mesure d’intensité du trafic ; le nombre d’erlangs représente le nombre d’organes ou de
circuits, simultanément occupés en moyenne sur une certaine période de temps (du nom du
mathématicien danois ERLANG, créateur de la théorie des probabilités en téléphonie).
Ethernet Ensemble des normes ISO décrivant un réseau local à la topologie de bus utilisant CSMA/CD.
F
Filtrage Utilisation d’un téléphone pour filtrer les appels destinés à un autre téléphone.
G
Groupe d’interception Groupe d’utilisateurs ayant la possibilité d’intercepter les appels arrivant sur le
poste de l’un des utilisateurs du groupe.
I
Intervalle de temps (MIC) Dans un système à modulation par impulsion et codage du type CEPT
normalisé, le temps est partagé en 32 intervalles de temps, numérotés de 0 à 31, dont 30 (1 à 15 et 17
à 31) correspondent à des circuits téléphoniques et deux (0 et 16) à des besoins d’exploitation.
Intervention en tiers prioritaire (Intrusion) Ce service permet l’entrée d’un tiers de façon prioritaire
dans une communication en cours entre deux usagers. Lors de l’activation du service, l’ensemble des
participants (le tiers et les deux usagers en communication) est en conférence. Alors que l’intervention
en tiers prioritaire est effective, il est possible, en activant l’offre discrète, d’isoler l’usager demandé en
intrusion de son interlocuteur initial afin de communiquer avec lui en toute confidentialité.
J
Joncteur Organe situé à l’entrée ou à la sortie d’un commutateur, raccordé à une jonction ou à un circuit,
ou plus généralement à une ligne. Il permet, d’une part, le traitement d’une partie de la signalisation et,
d’autre part, la supervision des communications.
L
LAN (Local Area Network) Réseau local d’entreprise caractérisé par des accès privés numériques.
Larsen Emission de sifflements qui peut se produire lorsqu’un haut-parleur est couplé avec un
microphone. Il se constitue dans ce cas une chaîne de réaction fermée qui produit des oscillations
électriques auto-entretenues.
Liaison spécialisée Ligne de télécommunications louée à un client et destinée à relier deux installations
distantes d’une même entreprise.
Libération A la fin d’une communication, ensemble des opérations permettant de ramener à la position de
repos les organes et circuits utilisés, les rendant disponibles pour des communications ultérieures.
Ligne directe Facilité permettant d’appeler automatiquement un numéro pré-attribué, généralement après
un intervalle de temps prédéfini, lorsque l’utilisateur soulève le combiné ou appuie sur le bouton
MAINS LIBRES.
260
25/10/2002
PS8383AHA01
Lignes groupées Ensemble de lignes d’abonnés desservant une même installation d’abonné, et que l’on
obtient par un numéro d’appel unique.
Ligne privée Ligne affectée à un seul usager. La ligne n’apparaît sur aucun autre poste téléphonique et les
appels sans réponse reçus sur ce poste ne peuvent être pris par personne d’autre, hormis le poste de
l’opératrice.
Logiciel Ensemble des programmes de fonctionnement d’un calculateur, enregistrés en mémoire. Ce terme
s’oppose au terme "matériel".
M
Modem (abréviation de MODulateur-DEModulteur) Appareil en transmission de données, servant à
convertir les données, par modulation à l’émission et démodulation à la réception, pour permettre leur
transmission sur la voie.
Modulation Modification d’une des caractéristiques d’une onde dite porteuse, par le signal qui contient
l’information.
Dans la modulation d’amplitude on fait varier l’amplitude, c’est-à-dire la grandeur de l’onde porteuse,
au rythme des variations du signal à transmettre.
Dans la modulation de fréquence, ou la modulation de phase, c’est la fréquence ou la phase l’onde
porteuse qu’on fit varier dans les mêmes conditions.
Modulation par impulsion et codage (MIC) Procédé de transmission consistant à convertir le signal
téléphonique en impulsions suivant un certain code. Le procédé consiste d’abord en un
échantillonnage du signal, puis à exprimer l’amplitude de chaque échantillon par un nombre,
représenté par un train d’impulsions en numération binaire.
MOVACS (Multi-switch Original Virtual Addressing Communications System) Protocole
de
signalisation permettant la transmission de messages dans un réseau multi-site.
Multi-lignes Un poste multi-lignes est muni de touches programmées permettant la réception d’appels sur
plusieurs lignes.
Multiplexage Méthode de transmission permettant de constituer plusieurs circuits téléphoniques sur un
même support physique.
Multi-sociétés En multi-société plusieurs sociétés partagent les ressources de l’autocommutateur. Chaque
société peut disposer de services et de ressources qui lui sont propres, lignes et messages d’accueil
par exemple.
Multi-touches Poste téléphonique à touches programmables.
N
Numérique (transmission) Méthode de transmission faisant appel aux principes de la modulation par
impulsion et codage (MIC) et du multiplexage temporel.
Numéros interdits Sont définis comme numéros interdits tous les numéros téléphoniques accessibles par
le réseau public, et dont l’entreprise souhaite interdire l’accès à partir d’un ou de plusieurs terminaux de
l’autocommutateur (exemple : 3615).
Numérotation abrégée Service assuré par les autocommutateurs électroniques, permettant à un abonné
d’enregistrer un certain nombre de numéros nationaux ou internationaux sous forme de numéros
courts pour obtenir son correspondant.
Numérotation décimale Système de numérotation utilisé dans les postes à cadran clavier ou à clavier
décimal et consistant à attribuer à chaque chiffre le nombre correspondant d’impulsions électriques
émises en ligne.
PS8383AHA01
25/10/2002
261
Numérotation fermée ou ouverte (plan de numérotage). On dit que la numérotation est fermée si,
dans une zone ou un pays, tous les numéros ont le même nombre de chiffres. Inversement, on dit que
la numérotation est ouverte si le nombre de chiffres d’un numéro peut varier d’un abonné à un autre.
Numérotation à fréquences vocales Système de numérotation (appelé aussi MULTIFREQUENCES)
utilisé dans les postes à clavier à fréquences vocales raccordés à des centraux électroniques équipés
en FV et consistant à attribuer à chaque chiffre ou signe deux fréquences déterminées.
Ce système permet aux abonnés dont la ligne téléphonique est raccordée à un central électronique
équipé en FV outre une plus grande rapidité dans l’établissement des communications- l’accès à de
nouveaux services tels ceux proposés par FRANCE TELECOM.
P
PABX (Private Automatic Branch Exchange) Autocommutateur installé dans les locaux utilisateurs
qui transmet du ou vers le réseau public. Voir Autocommutateur.
PAD (Packet Assembler Disassembler) Assembleur
désassembleur de paquets. Adapte les
terminaux fonctionnant en mode « caractère par caractère » pour les rendre compatibles à la norme
X25.
Paquets (transmission de données par paquets) Technique de transmission de données dans
laquelle les données à transmettre sont découpées en paquets comportant un certain nombre
d’éléments binaires de données ainsi que des informations de service permettant de l’acheminer.
Chaque paquet est transmis séparément.
Passerelle Convertisseur de protocole de communication de données entre des types différents de
réseaux locaux d’entreprises.
Péritéléphonie Ensemble des appareils terminaux destinés à être branchés à l’extrémité d’une ligne
téléphonique en complément d’un poste, tels que amplificateurs d’écoute, composeurs à domicile,
répondeurs.
Poste analogique ou poste simple Poste téléphonique ordinaire dans lequel la voix est transmise
sous forme de signaux électriques (à la différence du poste numérique). Ces postes existent en
numérotation décimale et multifréquence.
Poste de maintenance Poste disposant, en plus des fonctions habituelles, d’un accès à l’exploitation de
l’autocommutateur.
Poste IP Terminal équipé pour acheminer la voix et les données par Internet Protocol.
Poste numérique
Poste téléphonique dans lequel la voix est transmise sous forme de signaux dits
« numériques » semblables à ceux utilisés dans les ordinateurs.
Poste Opératrice Poste téléphonique programmé pour recevoir et accueillir des appels destinés à une
société. Etant donné sa fonction stratégique, le poste opératrice dispose de fonctionnalités qui lui sont
spécifiques.
Postes téléphoniques multi-fonctions Postes
téléphoniques à touches programmables avec
surveillance d'appels permettant de recevoir simultanément plusieurs appels sur un même poste. Par
poste téléphonique multi-fonctions, il faut entendre poste à plusieurs touches ou à plusieurs lignes.
Pré-numérotation (Vérification) Permet de composer un numéro sur le poste, de l’examiner et de le
modifier avant d’effectuer réellement l’appel. L’appel n’est pas établi tant que vous n’avez pas appuyé
sur APPEL.
Proms (Programmable Read Only Memory) (Mémoire de programmation uniquement
lisible) Mémoire morte qui est programmée définitivement, pour la lecture.
262
25/10/2002
PS8383AHA01
Protocole TCP-IP Ensemble des protocoles de communication utilisés dans Internet, permettant de gérer
la circulation des données dans le réseau tout en assurant le bon échange des données entre un point
et un autre du réseau.
R
Rappel Facilité qui renvoie vers votre poste téléphonique les appels en parcage ou transférés en cas de
non réponse des postes auxquels ils ont été transmis.
Réglette de répartiteur Dispositif de raccordement, placé sur le bâti métallique d’un répartiteur
comportant des broches sur lesquelles sont raccordés les câbles allant vers les équipements et les
jarretières allant vers les têtes de câbles.
Répartiteur général (ou répartiteur d’entrée) Répartiteur
situé à l’entrée d’un commutateur,
permettant de faire correspondre à volonté, à n’importe quelle paire d’un câble d’abonnés un
équipement abonné quelconque du commmutateur, dissociant ainsi la situation géographique d’un
abonné de son numéro.
Réseau numérique avec intégration des services (RNIS) Réseau numérique intégré pouvant être
utilisé par des services différents (téléphone, transmissions, etc).
Réseau privé Réseau téléphonique composé de lignes en propriété ou en location, utilisées pour
connecter les différents bureaux d’une société indépendamment du réseau public.
Restriction d’appels Permet de spécifier des numéros de téléphone dont l’accès est interdit (numéros
interdits).
Retour d’appel (tonalité de -) Indication audible transmise à l’abonné appelant pour lui signaler que la
connexion a été établie et que la sonnerie retentit chez son correspondant.
Route de débordement Choix d’une autre voie d’acheminement (c’est-à-dire, d’un autre faisceau de
circuits sortants d’un autocommutateur), lorsque le faisceau de circuits essayé en premier choix ne
comporte plus aucun circuit disponible.
RTC Réseau Téléphonique Commuté.
S
S0 Nom de transmission de données permettant le transfert d’informations dans un seul à la fois.
S2 Nom de l’interface, côté réseau public, de type bus à 2048 kbit/s, soit 30 canaux B et un canal D. C’est
l’accès primaire, côté utilisateur.
Sélection directe à l’arrivée (SDA) Il y a Sélection Directe à l’Arrivée lorsque les postes de l’installation
sont accessibles de l’extérieur par un numéro du plan de numérotage du réseau public, et donc sans
intervention de l’opératrice. Plusieurs types de SDA existent : numéris, numériques ou colisée.
Signalisation Ensemble des ordres ou informations échangés entre commutateurs, ou entre un
commmutateur et un poste, afin d’établir, maintenir ou terminer une communication, ou plus
généralement nécessaires pour le fonctionnement des postes et commutateurs.
Signalisation par canal sémaphore Procédé de signalisation dans lequel les informations de
signalisation relatives à un circuit ne sont pas transmises sur ce circuit, mais sur une voie distincte
commune à plusieurs circuits.
Signalisation TRON-RON Méthode de signalisation dans laquelle l’information de signalisation est
transférée entre les équipements de commutation et les équipements de transmission au moyen de fils
conducteurs spécialisés, appelés TRON (transmission par le commutateur) et RON (réception par le
commutateur).
PS8383AHA01
25/10/2002
263
Sonnerie générale Mode de fonctionnement se substituant à la fonction Poste Opératrice, c’est-à-dire
que tout appel extérieur reçu déclenche une sonnerie générale. L’appel peut alors être pris par un
poste quelconque de l’installation.
Substitution Utilisation d’un code de facilité (*49) pour accéder temporairement à votre téléphone à partir
d’un autre poste. Vous pouvez ensuite activer ou désactiver le réacheminement, le verrouillage ou
déverrouillage du poste, accéder à votre annuaire personnel de numéros abrégés ou programmer des
touches.
Synchronisation Procédés employés pour que les fréquences de base des équipements de transmission
analogique (ou les rapidités de modulation des équipements numériques), qui doivent en principe être
identiques, soient bien en réalité rigoureusement les mêmes. Cela consiste en général à distribuer une
fréquence (ou cadence) d’un générateur central très très précis à tous les équipements en cause, pour
qu’ils calent leur fréquence de fonctionnement sur cette fréquence de référence.
T
T0 Interface normalisée CCITT. Elle matérialise la frontière entre le RNIS public et l’installation de l’usager.
Débit identique à l’interface S0. C’est l’accès de base, côté réseau public.
T2 Interface normalisée CCITT. Elle matérialise la frontière entre le RNIS public et l’installation de l’usager.
C’est l’accès primaire, coté réseau public.
TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol)
Association de protocoles de
communication assurant le transport fiable de données pour la couche 3 (couche réseau) et exploitant
les données en mode datagramme pour la couche 4 (couche transport).
Temporisation Durée à l’échéance de laquelle, une action est déclenchée, si un évènement ne s’est pas
produit. Par exemple si au sein d’un groupe un appel n’est pas traité à l’échéance d’une temporisation,
un autre poste du groupe est essayé.
Terminal RNIS Terminal du Réseau Numérique à Intégration de Services, supportant à la fois la phonie et
les données.
Tonalité Signal audible transmis dans le réseau de télécommunications, destiné à être entendu par les
abonnés, et qui leur apporte une information signalisation.
Trace Service permettant d’identifier l’appelant à l’origine d’un appel malveillant. L’appelant, pour être
identifiable, doit être connu du réseau public.
Traducteur Organe commun d’un autocommuteur, à fonctionnement rapide, auquel est transmis l’indicatif
ou le numéro demandé, et qui donne en réponse les informations nécessaires à l’acheminement et à
l’établissement de communication.
Transmission des données Télécommunication, dans laquelle les informations transmises sont
représentées par des données provenant de ou destinées à un système informatique.
Transpac Nom du réseau public français de transmission de données par paquets.
U
UDP (User Datagram Protocol) Protocole de la couche 4 (couche transport) permettant d'expédier des
datagrammes d'une application Internet à l'autre, par transmission voix sur IP.
Usager DISA Usager accédant directement au système à l’arrivée (DISA). Voir Accès direct au système.
Utilisation normale Mode de fonctionnement de l’autocommutateur programmé pour les plages horaires
d’ouverture de l’entreprise.
264
25/10/2002
PS8383AHA01
Utilisation restreinte ou de service réduit Mode
de
fonctionnement
programmé pour les plages horaires de fermeture de l’entreprise.
de
l’autocommutateur
V
VoIP (Voice over Internet Protocol) Technique permettant d’intégrer la voix aux données transmises
par un réseau utilisant le protocole TCP-IP.
PS8383AHA01
25/10/2002
265
✎
266
25/10/2002
PS8383AHA01
M65/PRM/APP/00001 08.01/FR