30R0089
INSTRUCTIONS POUR
L'INSTALLATION
ET LE
FONCTIONNEMENT
AXION
Chaudière à gaz en cuivre
à flux forcé
et chambre étanche.
Ballon avec revêtement en
vitrocéramique
à accumulation rapide.
AXION
INDEX
INSTRUCTIONS POUR L'UTILISATEUR
1. Description et principe de fonctionnement
2. Allumage et extinction
3. Entretien et nettoyage
INSTRUCTIONS POUR L'INSTALLATEUR
1. Caractéristiques techniques et dimensionnelles
2. Installation
3. Allumage et extinction
4. Réglages
5. Changement de gaz
6. Entretien et nettoyage
7. Recherche des pannes
2
AXION
INSTRUCTIONS POUR L'UTILISATEUR
Instructions pour l'usage et l'entretien
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l'art, en vigueur.
1. Description
1.01 Présentation
La chaudière Noxia C est un appareil à “chambre étanche” car tout l’air nécessaire à la combustion est
aspiré à l’extérieur du local où elle est installée. Il s’agit d’un nouveau générateur thermique de
rendement élevé, fonctionnant au gaz, pour la production d’eau chaude pour l’installation de chauffage
et pour les services sanitaires. La caractéristique de cet appareil est d’avoir incorporé une unité
électronique de commande de l’allumage et de contrôle de la flamme qui rend le fonctionnement du
brûleur entièrement automatique et sûr.
Ses principaux composants sont:
Un échangeur de chaleur en cuivre formé de trois tubes à ailettes d’une forme particulière assurant un
pouvoir d’échange élevé.
Un ballon avec revêtement en vitrocéramique à accumulation rapide.
Une chambre de combustion isolée avec fibre céramique.
Des brûleurs en acier inoxydable spécialement conçus pour cet appareil.
Un ventilateur pour l’évacuation forcée des produits de la combustion et l’aspiration de l’air comburant.
Un pressostat différentiel pour l’air qui permet l’allumage du brûleur, seulement si le ventilateur
fonctionne régulièrement.
Une chambre à fermeture hermétique, construite en acier anti-corrosion, qui contient les composants
cités plus haut.
Une vanne gaz modulante aussi bien en phase de chauffage que pour la production d’eau chaude.
Un thermostat pour la priorité du circuit sanitaire sur le circuit de chauffage.
Une vanne de sécurité côté eau pour le chauffage et une sur le côté sanitaire.
Un vase d’expansion fermé.
Deux circulateurs à vitesse variable, un pour l’installation et l’autre pour le chargement du ballon.
Un régulateur de température chaudière.
Une sonde de température.
Un thermostat de limite.
Un thermostat de sécurité.
Un thermostat de minimum (antigel)
Une unité électronique pour l’allumage et le contrôle automatique de la flamme.
3
AXION
1.02 Principe de fonctionnement
La chaudière est prévue pour fonctionner avec deux types de gaz combustible: gaz naturel ou propane
(G.P.L.), à choisir au moment de la commande avec possibilité d’adaptation également sur le lieu
d’installation. Elle fonctionne avec des systèmes à l’avant-garde sur le plan technologique car elle
utilise des dispositifs électroniques pour le réglage, la sécurité et le contrôle.
1.03 Commutateur sur position “HIVER” (ill.1)
Quand le thermostat d’ambiance demande la chaleur, le circulateur du chauffage et le ventilateur se
mettent en marche; puis le pressostat air permet à l’appareil de contrôle et de sécurité d’assurer
l’allumage du brûleur. A travers le système électronique à modulation de flamme, la puissance de la
chaudière est dosée progressivement jusqu’à ce qu’elle atteigne la valeur de température de sortie
préétablie. Si la puissance nécessaire à l’installation de chauffage est inférieure à la puissance
minimum de la chaudière, quand la température de sortie dépasse la valeur sélectionnée, le brûleur
s’éteint et le système électronique n’autorise sa remise en marche que deux minutes plus tard. Quand
la température sélectionnée est atteinte sur le thermostat d’ambiance, le brûleur s’éteint et le
circulateur continue à fonctionner pendant cinq minutes pour permettre une meilleure répartition de la
chaleur dans le circuit.
Quand on prélève de l’eau chaude sanitaire en phase de chauffage, le circulateur du chauffage s’arrête
tandis que le circulateur de remplissage du ballon se met en marche et que le brûleur s’allume ou reste
allumé. La température du serpentin du ballon est maintenue à une valeur constante grâce à la
modulation de la flamme; si la puissance demandée est inférieure à la puissance minimum fournie, le
système électronique éteint le brûleur et maintient le circulateur en marche pendant encore deux
minutes.
A chaque fois que la production d’eau chaude sanitaire s’arrête, le circulateur du circuit de chauffage
est mis en route pendant une seconde pour éviter qu’il se bloque, surtout en été. Il est utile de savoir
que durant la phase de production d’eau chaude sanitaire, le circuit de chauffage reste exclu.
1.04 Commutateur sur position “ETE” (ill.1)
Avec le commutateur dans cette position, on a uniquement la production d’eau chaude sanitaire de la
manière décrite plus haut.
1.05 Commutateur sur position “TEST” (ill.1)
Cette fonction est utilisée seulement pour accélérer l’opération de première mise en marche de
l’appareil et pour faciliter le contrôle du fonctionnement par le Service Après-vente. Avec le bouton
dans cette position, la chaudière est mise en marche pour le chauffage seulement en excluant
complètement la production d’eau chaude sanitaire, la modulation de flamme, le thermostat d’ambiance et le temps d’attente. Quand les opérations de première mise en marche ou de contrôle du
fonctionnement sont terminées, il faut tourner le bouton sur l’une des trois autres positions: il ne doit
pas rester sur “TEST”.
4
AXION
Principe de fonctionnement du commutateur Eteint/Eté/Hiver/Test
a
b
c
d
1
2
3
4
Spento
Eteint
0
Test
Test
TEST
Eté
Estate
Hiver
Inverno
Ill.1
2. Allumage et extinction
2.01 Contrôles à effectuer à la première mise en marche
Lors de la première mise en marche de la chaudière, il est bon de contrôler:
que les vannes de barrage entre la chaudière et les circuits sont ouvertes;
que tout le circuit est bien rempli et sans poches d’air;
qu’il n’y a pas de fuites de gaz ou d’eau dans le circuit ou dans la chaudière;
que le branchement électrique est correct (respecter phase et neutre) et que le fil de masse est
raccordé à une installation de mise à la terre efficace;
qu’il n’y a pas de liquides ou de matières inflammables à proximité immédiate de la chaudière;
que la valeur de pression et de débit du gaz pour le chauffage correspond à la valeur requise.
2.02 Allumage de la chaudière
• Ouvrir le robinet du gaz en amont de la chaudière.
• Alimenter électriquement la chaudière en actionnant l’interrupteur situé en amont.
• A ce point, choisir si faire fonctionner la chaudière pour le chauffage et la production d’eau chaude
sanitaire ou seulement pour la production d’eau sanitaire. Si on choisit la première condition de
fonctionnement: chauffage à eau chaude sanitaire, positionner le commutateur (ill.1) sur HIVER;
tourner ensuite le bouton du thermostat de réglage sur une valeur supérieure à 50°C et celui de
l’éventuel thermostat d’ambiance sur la température désirée. A ce point, le brûleur s’allume et la
chaudière commence à fonctionner automatiquement, contrôlée par ses dispositifs de réglage et de
sécurité.
5
AXION
Si on choisit au contraire la deuxième condition de fonctionnement: seulement eau chaude sanitaire,
positionner le commutateur sur ETE.
Dans cette condition, la chaudière est prête à fonctionner automatiquement à chaque fois qu’on
prélève de l’eau chaude sanitaire.
NOTE - Si après avoir effectué correctement les manoeuvres d’allumage, les brûleurs ne s’allument
pas et le voyant du bouton de réenclenchement de l’unité électronique (ill.2 pos. d) s’allume, attendre
environ 15 secondes puis appuyer sur le bouton. L’unité réenclenchée répétera le cycle d’allumage.
Si même après la deuxième tentative, les brûleurs ne s’allument pas, contacter le Service Après-vente.
NOTE - En cas de panne de courant survenant durant le fonctionnement de la chaudière, les brûleurs
s’éteignent et se rallument automatiquement au retour du courant.
2.03 Extinction
Fermer le robinet du gaz en amont de la chaudière et couper l’arrivée du courant à l’appareil.
Avertissement - Pour de longs arrêts durant l’hiver, afin d’éviter les dégâts dus au gel, il est conseillé
de vider toute l’eau de la chaudière, l’eau sanitaire et celle du circuit; ou bien de vider seulement l’eau
sanitaire et d’introduire de l’antigel dans l’installation de chauffage.
3. Entretien et nettoyage
Les opérations qui suivent sont réservées au Personnel Qualifié (Loi n°10 janvier 1991)
3.01 Contrôle saisonnier de la chaudière et de la cheminée
Il est conseillé de faire effectuer au moins une fois par an les contrôles suivants sur l’appareil:
La pression de l’eau de l’installation à froid doit être comprise entre 0,5 et 1 bar; en cas contraire, la
reporter dans ces limites.
Les dispositifs de commande et de sécurité (valve gaz, régulateurs de débit, thermostats etc.) doivent
fonctionner correctement
Le brûleur et l’échangeur doivent être propres. Pour cette opération, utiliser des brosses souples ou
de l’air comprimé pour ne pas les abîmer. Eviter absolument les produits chimiques.
Le vase d’expansion ne doit pas être plein.
Les circuits du gaz et de l’eau doivent être étanches.
Le conduit d’évacuation air-fumées ne doit pas présenter de fuites et son extrémité doit être libre.
Les électrodes doivent être propres, sans incrustations et correctement placées.
Le débit du gaz et la pression doivent correspondre à ce qui est indiqué dans les tableaux respectifs
Les circulateurs ne doivent pas être bloqués.
6
AXION
INSTRUCTIONS POUR L'INSTALLATEUR
1.0 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET DIMENSIONNELLES
750
605
50 60 60
145
50 65
320
55
200
1
f
2
3
d
7
8
9
4
100
5
613
g
613
b
795
e
850
a
6
Ill.2
Légende - 1 Remise en circuit 1/2" - 2 Eau froide sanitaire 1/2" - 3 Eau chaude sanitaire 1/2" - 4 Sortie circuit 3/4" - 5 Retour
circuit 3/4" - 6 Entrée gaz 3/4" - 7 Ballon - 8 Vase d’expansion - 9 Vase d’expansion ballon (non fourni) - a Thermomètrehydromètre chaudière - b Thermomètre ballon - d Bouton de réenclenchement - e Thermostat de régulation chaudière - f
Thermostat de régulation ballon - g Commutateur E/H/TEST.
PUISS. UTILE
MODELE
AXION
MAX.
kW
MIN.
kW
31,4
14,0
DEBIT
CALORIFIQUE
(PCI)
MAX.
kW
MIN.
kW
34,7
16,0
Capacité
dm3
Press. de prégonf.
bar
7,5
0,5
3
INJECTEURS GAZ
PRINCIPAUX
MODELE
AXION
QUANT.
N°
19
38,5
PRESS.
MAX.
DE
SERVICE
bar
VASE DI EXPANSION
MODELE
AXION
MAX.
kW
MIN.
kW
kW
kW
l./10'
l./min.
Watt
18,0
14,0
31,4
275
18.0
150
DEBITS GAZ
AUX BRULEURS
PRINCIPAUX
1,20
0,75
G20
m3S/h
G25
m3S/h
3,67
4,27
PUISS.
ABSORBEE
PUISSANCE
SANITAIRE
Gaz Nat.
Gaz Nat. Propane
Ø mm
Ø mm
PRODUCTION SANITAIRE
PUISSANCE
REGLABLE
JUSQU'A
DEBIT
CALORIFIQUE
(PCS)
CONTENU
EAU
CHAUDIERE
5
VANNE
POIDS
DE
Kg. SECURITE
l.
130
PRESSIONS
D'ALIMENTATION
GAZ
Gaz Nat.
Propane
g/h
2717
G25
mbar
20
25
PRESS.
MAX EAU
SANITAIRE
bar
l.
3
7
100
G25
DIAPHRAGME
PROPANE G31
mbar mbar mbar mbar mbar
2,6
VANNE GAZ
HONEYWELL
raccords Ø 1/2"
VR 4605 NA
PRESSIONS
AU BRULEUR
Propane
mbar MIN. MAX. MIN. MAX. MIN.
37
CONTENU
EAU
BALLON
bar
Gaz Nat. G20
G20
mbar
∆t 30°C.
11 2,6 13,7 9
MAX.
mbar
N°
36
1
Gaz Nat. Propane
Ø mm Ø mm
5,8
-
N.B. - Les pressions du gaz au brûleur et les débits du gaz dans la phase de chauffage circuit indiqués
dans le tableau se référent à la puissance nominale de la chaudière.
- La puissance minimum pouvant être obtenue avec le propane est de 14.500 kcal/h.
7
AXION
1.01 Circuit hydraulique et composants principaux
5 16
43
34
54
14
179
36 145 130
178
97
91
90
49
50
182
155
51
180
81
82
56
151
179
5
14
16
32
34
36
40
43
44
49
50
51
54
56
81
82
90
91
32
Chambre étanche
Soupape de sécurité C.C.
44
Ventilateur
Circulateur chauffage central
Sonde de température d'eau sur le C.C.
Purgeur d'air automatique
Vase d'expansion E.C.S. (pas fourni)
Pressostat d'air
Vanne gaz
Thermostat de securité
Thermostat de sécurité echangeur
Thermostat antigel
Bulbe du thermomètre
Vase d'expansion C.C.
Electrode d'allumage
Electrode d'ionisation
Prise de pression fumées
Prise de pression air
183
181
A1
97
130
145
151
155
178
179
180
181
182
183
A2
A3
A4
A5
A1
Anode au magnesium
A2
Circulateur ballon
A3
Manomètre
A4
Robinet de charge
A5
Sonde ballon
A6
Bulbe thermomètre ballon
Vanne antiretour
Ballon
Vanne de securité et antiretour
Turbolateurs
Vanne antiretour sanit. (pas fourni)
40
A6
Entrée gaz
Retour circuit
Départ circuit
Sortie eau chaude sanitaire
Entrée eau froide sanitaire
Remise en circuit
Ill.3
1.02 Instructions et dispositions
Ces règlements sont spécifiques des bâtiments où sont installés les appareils.
1) Conditions réglementaires d'installation et d'entretien dans les bâtiments d'habitation
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués par un professionnel qualifié
conformément aux textes réglementaires et règles de l'art, en vigueur, notamment:
8
-
Arrêté du 2 août 1977
Règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments d'habitation et de leurs dépendances.
-
Normes DTU P 45-204
Installations de gaz (anciennement DTU n° 61-1-Installation de gaz - avril 1982 à additif n° 1
juillet 1984)
-
Règlement sanitaire départemental
-
Norme NFC 15-100
Installation électrique à basse tension - Règles
AXION
2) Conditions réglementaires d'installation dans les établissements recevant du public
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués conformément aux textes réglementaires, règles de l'art, en vigueur, notamment:
- Règlement de sécurité contre l'incendie et la panique dans les établissement recevant du public:
a) Prescriptions générales:
• pour tous les appareils:
Articles GZ (installations aux gaz, combustibles et hydrocarbures liquéfiés)
• Suivant l'usage de l'appareil:
Articles CH (chauffage ventilation, réfrigération, conditionnement d'air et production de
vapeur et d'eau chaude sanitaire)
Articles GC (installations d'appareils de cuisson destinés à la restauration).
b) Prescriptions particulières à chaque type d'établissement recevant du public (hôpitaux, magasins, etc...)
NOTE - La chaudière est prévue pour le montage d’une éventuelle horloge de programmation ou d’une
minuterie. Les personnes intéressées par cette option devront s’adresser à notre Service Après-vente.
- En cas d’utilisation du raccord pour la remise en circulation de l’eau chaude sanitaire, il faut monter
entre le ballon et l’installation un clapet anti-retour.
36
1.03 Caractéristiques de variabilité
de puissance
Sur les chaudières, on peut régler la
capacité thermique du foyer et par conséquent, la puissance thermique rendue à l’eau de chauffage uniquement en
agissant sur la régulation du brûleur
principal à travers la carte électronique.
La puissance rendue à l’eau sanitaire
reste inchangée. Les diagrammes (ill.4)
indiquent la variation de la puissance
thermique rendue à l’eau selon la variation de la pression de fonctionnement
du brûleur. Pouvoir adapter la puissance
de la chaudière aux exigences effectives de chauffage signifie surtout réduire
les déperditions de chaleur et donc économiser du combustible. De plus, avec
la variation de puissance réglementée
également par les normes, les chaudières maintiennent quasiment inchangées
les valeurs de rendement et les caractéristiques de combustion.
34
33
32
30
28
26
24
PR
20
18
16
14
12
10
5
8
G2
N
AZ
G
4
kcal/h 8
x1000
L
RE
U
AT
6
2
kW 0 10
Ill.4
OP
AN
E
22
mbar
Variabilité de puissance avec
gaz Gaz Naturel et Propane
35
12
10
14
12
16
14
18
16
20
22
18
24
20
26
22
28
30
24
26
32
28
34
30
9
AXION
1.04 Caractéristiques du circulateur
La hauteur manométrique et le débit du circulateur peuvent être réglés par l’intermédiaire du sélecteur
de vitesse incorporé.
NOTE:
1 - 2 - 3 = Positions du sélecteur incorporé au circulateur
H [m]
6
5
4
Courbes caractéristiques du circulateur
3
3
2
Ill.5
2
1
1
0
0
0,5
1,0
1,5
2,0
2,5
3,0
3,5
4,0
4,5
5,0
Q [m3/h]
H
m H 2O
6
5
4
3
Courbe des pertes de charge dans la
chaudière
2
1
Q
Ill.6
3
m /h
0
0,5
1
1,5
2
2,5
3
2. Installation
L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués par un professionnel qualifié conformément
aux textes réglementaires et règles de l'art, en vigueur, notamment.
Il est conseillé de monter entre la chaudière et l’installation de chauffage une vanne de barrage
permettant d’isoler, si nécessaire, la chaudière du reste de l’installation.
Il est conseillé de monter sur le circuit sanitaire un vase d’expansion de 2 litres.
10
AXION
2.01 Raccordements possibles
2.01.1 Raccords avec tuyau coaxial
Ill.7
Ill.8
Longueur de conduit: Maxi = 3,0 m
Mini = 0,40 m
2.01.2 Accessoires
cod. 1KWMA30A
cod. 1KWMA34A
cod. 1KWMA81A
(Coude coaxial)
cod. 1 KWMA29A
Ill.9
11
AXION
2.02 Branchement gaz
Le branchement gaz doit être fait avec un tuyau rigide en intercalant un robinet. Nous rappelons que
les éventuels tuyaux de raccordement flexibles doivent être homologués par le Ministère de l’Intérieur,
Service Anti-incendie et Protection Civile.
Le débit du compteur gaz doit être suffisant pour soutenir l’utilisation simultanée de tous les appareils
qui y sont raccordés.
Effectuer le branchement gaz de la chaudière selon les normes en vigueur. Le diamètre du tuyau gaz
sortant de la chaudière n’est pas déterminant pour le choix du tuyau entre l’appareil et le compteur; il
doit être choisi en fonction de sa longueur et des pertes de charge.
2.03 Branchement électrique
La chaudière doit être connectée à un secteur électrique monophasé de 230 Volts - 50 Hz en intercalant
3 fusibles de 3 A max. entre la chaudière et le secteur et un interrupteur bipolaire avec une ouverture
entre les contacts d’au moins 3 mm. Il est important de prévoir une mise à la terre efficace. A l’intérieur
du panneau de commande, il y a une carte pour la connexion de la chaudière avec l’éventuel thermostat
d’ambiance (suivre le schéma électrique ill.11). Dans les installations avec phase et neutre, on ne peut
pas intervertir deux pôles.
2.04 Vérifications
Remplir l’installation suivant les indications données précédemment et vérifier l’étanchéité des circuits
eau sanitaire, eau chaude et combustible. Pour vérifier l’étanchéité du circuit du gaz, procéder avec
précaution en utilisant une solution d’eau savonneuse. Vérifier en outre que le branchement électrique
est correctement effectué.
2.05 Caractéristiques de l’eau de chaudière
En présence d’eau avec une dureté supérieure à 25÷30 °Fr, il faut utiliser, pour l’installation de
chauffage, de l’eau traitée afin d’éviter l’entartrage de la chaudière provoqué par des eaux calcaires
ou les corrosions provoquées par des eaux agressives. Il est bon de rappeler que même des petits
dépôts de quelques millimètres d’épaisseur provoquent, à cause de leur faible conductivité thermique,
une surchauffe considérable des parois de la chaudière entraînant de graves inconvénients. IL EST
ABSOLUMENT INDISPENSABLE DE TRAITER L’EAU UTILISEE POUR L’INSTALLATION DE
CHAUFFAGE DANS LES CAS SUIVANTS:
A) Installations très étendues (utilisant de grands volumes d’eau);
B) Introduction fréquente d’eau d’appoint dans l’installation.
S’il faut vider partiellement ou totalement l’installation, il est conseillé d’effectuer le remplissage
successif avec de l’eau traitée.
12
AXION
2.06 Exemples et indications pour l'indication des chaudières AXION
2.06.1
Exemple d'utilisation de tuyaux coaxiaux sans coudes.
Dans ce cas la longueur maximum des conduits est de 3 mètres.
Max 3 m. - Min. 0,4 m.
Max 3 m.
2.06.2 Exemple d'utilisation de tuyaux coaxiaux avec coudes.
Pour calculer la longueur maximum du conduit avec coudes, il faut tenir compte que la résistance de
chaque coude est égale à celle d’1 mètre de tuyau. Par conséquent, à chaque coude employé
correspond une réduction d’1 mètre de la longueur du conduit.
Max 1 m.
Max 1 m.
Max 1 m.
Max 1 m.
13
AXION
2.07 Schéma électrique avec boîtier de contrôle Honeywell
24 V
230V ~ 50 Hz.
81
HONEYWELL S4561 A 1015 (2)
1
50
51
2
3
5
6
7
8
X5
X4
83
34
82
X6
X3
12
9
13 14
155
85
47
2
84
49
1
3
4
129
61
169
2
10
9
8 7
6
5 4
3
2
1
6
4 3 2 1
1
1
X4
X2
X1
5
4
5
4
3
1
a
2
b
3
c
80
2
4
L
N
230V
16
13 12 11 10 9 8 7 6
5
3
X5
2 1
X3
3
2
1
43
X6
X7
2
1
6 5 4
3 2
1
32
130
63
143
4
24V
4
X8
d
80
5
72
VPM2
Ill.11
14
16
32
34
43
47
49
50
51
61
63
72
80
81
82
83
84
85
Soupape de sécurité C.C.
Ventilateur
Circulateur chauffage central
Sonde de température d'eau sur le C.C.
Pressostat d'air
Vanne de regulation du bloc gaz
(Modureg)
Thermostat de securité
Thermostat de sécurité echangeur
Thermostat antigel
Sélecteur Eteinte/Eté/Hiver/Test
Aquastat de régulation chaudière
Thermostat d'ambiance
Bornier 220V + 24V
Electrode d'allumage
Electrode d'ionisation
Coffret de commande
Opérateur 1. vanne gaz
Opérateur 2. vanne gaz
129 Bouton de déverroillage
avec lampe témoin
130 Circulateur ballon
143 Aquastat ballon
155 Sonde ballon
169 Filtre anti-brouillage
---- Connections éventuelles d’instruments
ne rentrant pas dans la fourniture standard
P1 = Réglage puissance chauffage
JP2 = Connection montée avec gaz naturel
Connection non montée avec Propane
JP3 = Connection volante non montée
JP4 = Connection volante non montée
Attention: Dans les installations avec phase et neutre, il faut obligatoirement respecter la polarité pour
avoir un fonctionnement correct de la chaudi6re.
14
AXION
10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
4 3 2 1
9
13 12
10 9
7 6 5
6
5
4
2
1
8
7
6
5
4
3
6
5
4
3
230V
50Hz
X4
X2
X1
2
1
X5
3 2 1
2
1
1
X6
X7
X3
2AT
L7
JP3
RY1
RY3
RY2
JP2
JP2 = Connexion montée avec Propane
Connexion volante montée
JP3 = Connexion volante non montée
JP4 = Connexion volante non montée
F1
RY4
P1
P1 = Réglage puissance chauffage
JP4
ATTENTION
LE FAIT DE CONNECTER 230 V
AUX BORNES DU
THERMOSTAT D’AMBIANCE
ENDOMMAGE LA CARTE
ELECTRONIQUE DE MANIERE
IRREMEDIABLE.
X8
TR1
Ill.12
N.B. - La FERROLI FRANCE décline toute responsabilité en cas de dommages aux personnes ou
aux biens dérivant de l’absence de mise à la terre de la chaudière.
NOTE - Pour connecter un éventuel thermostat d’ambiance avec programme quotidien ou hebdomadaire, ou un interrupteur horaire (minuterie), éviter de prendre l’alimentation de ces dispositifs sur leurs
contacts d’interruption. Leur alimentation doit être effectuée par l’intermédiaire d’une connexion
directe au secteur ou à une pile, selon le type de dispositif. Cet appareil peut fonctionner également
sans thermostat d’ambiance mais il est conseillé d’en installer un pour les raisons suivantes:
1. Plus grand confort de la pièce à chauffer dû à la facilité de régulation de la température.
2. Plus grande économie d’énergie
2.8 Pressostat différentiel air
Le pressostat différentiel air est un dispositif de sécurité qui autorise l’allumage du brûleur principal
seulement après avoir vérifié que le ventilateur fonctionne correctement. Si entre les tuyaux d’évacuation
des fumées et d’entrée de l’air, la différence de pression n’est pas au moins égale à la valeur minimum
de calibrage du pressostat, ce dernier ne ferme pas ses contacts et donc ne permet pas à la valve gaz
de s’ouvrir. De plus, le circuit électrique est conçu de manière que, si pour une raison quelconque, au
moment de l’arrêt du ventilateur, les contacts du pressostat restent fermés, le brûleur ne repart pas.
2.9 Vérifications
Remplir l’installation suivant les indications données précédemment et vérifier l’étanchéité des circuits
eau sanitaire et eau chaude. Pour vérifier l’étanchéité du circuit du gaz, procéder avec précaution en
utilisant une solution d’eau savonneuse. Vérifier en outre que le branchement électrique est correctement effectué.
2.10 Installation de l’éventuel thermostat d’ambiance
Pour connecter le thermostat il faut:
Enlever la grille inférieure de protection.
Ouvrir le boîtier électrique, déconnecter la connexion volante entre les bornes de la barrette de
connexion et connecter la 72 comme l’indique la figure 11. Si le thermostat d’ambiance est muni d’un
programme quotidien ou hebdomadaire ou d’un interrupteur horaire (minuterie), éviter de prendre
l’alimentation de ces dispositifs sur leurs contacts d’interruption. Leur alimentation doit être effectuée
par l’intermédiaire d’une connexion directe au secteur ou à une pile, selon le type de dispositif.
15
AXION
3. Mise en marche et extinction
Pour les opérations de mise en marche et d’extinction, consulter les paragraphes de 2.01 à 2.03 des
instructions réservées à l’utilisateur.
3.01 Vérifications et contrôles après la mise en marche
Lors de la première mise en marche:
S’assurer de l’étanchéité du circuit du combustible et des circuits eau.
Vérifier l’allumage correct de la chaudière en effectuant des essais de mise en marche et d’extinction
au moyen du thermostat de régulation.
Contrôler l’efficacité du conduit air-fumées durant le fonctionnement de la chaudière.
S’assurer que la consommation du combustible indiquée au compteur correspond à celle qui est
indiquée dans le tableau.
Contrôler que la circulation de l’eau, entre la chaudière et le circuit, s’effectue correctement.
Contrôler que dans la phase “Hiver”, à l’ouverture d’un robinet de l’eau chaude, le circulateur du
chauffage s’arrête et qu’il y a production régulière d’eau chaude.
S’assurer que dans la phase “Eté” le brûleur s’allume et s’éteint correctement à l’ouverture et à la
fermeture d’un robinet de l’eau chaude sanitaire.
Contrôler que le débit d’eau sanitaire correspond au ∆t déclaré dans le tableau: ne pas se fier aux
mesures effectuées avec des systèmes empiriques. La mesure doit être effectuée avec des
instruments spécifiques et dans un point situé le plus prés possible de la chaudière, en tenant compte
également des déperditions de chaleur des tuyaux.
S’assurer que l’action modulatrice de la valve gaz est correcte aussi bien en phase de chauffage qu’en
phase de production d’eau sanitaire.
3.02 Calcul du rendement de combustion et de la composition des gaz en sortie
A) POINT DE PRELEVEMENT “AIR”
B) POINT DE PRELEVEMENT “FUMEES”
A
B
Dans cet appareil on a inséré deux points de
prélèvement, un pour les fumées et l’autre pour
l’air.
Pour pouvoir effectuer les prélèvements, il faut:
1) Ouvrir les points de prélèvement air et fumées;
2) Introduire les sondes jusqu’à la butée;
3) Ne pas ouvrir le robinet de l’eau chaude;
4) Positionner le commutateur sur TEST;
5) Tourner le thermostat régulation chaudière au
maximum.
16
AXION
4. Réglages
Les opérations de réglage qui suivent étant particulièrement délicates, elles sont strictement réservées
au personnel spécialisé Ferroli qui décline toute responsabilité pour les dommages aux personnes ou
aux biens dérivant de la manipulation de l’appareil par des personnes non autorisées.
4.01 Réglage de la pression et du débit au brûleur principal
Cet appareil étant du type à modulation de flamme, il possède deux valeurs de pression fixes: la
pression minimum et la pression maximum qui doivent être celles qui sont indiquées dans le tableau,
pour chaque type de gaz.
Attention - Le réglage de la pression minimum doit être effectué en premier, de manière à assurer un
allumage correct du brûleur; puis il faut régler la pression maximum. Toute modification de la pression
minimum comporte une variation de la valeur de réglage de la pression maximum. Les opérations de
réglage qui suivent étant particulièrement délicates, elles sont strictement réservées au personnel
spécialisé Ferroli qui décline toute responsabilité pour les dommages aux personnes ou aux biens
dérivant de la manipulation de l’appareil par des personnes non autorisées.
4.02 Réglage de la pression minimum avec vanne gaz Honeywell VR 4605 NA 2007(ill.13a)
Avec le brûleur allumé:
Raccorder un manomètre d’un type adapté à la prise de pression située en aval de la valve gaz.
Enlever les conducteurs de l’alimentation électrique de la bobine “a” du “Modureg”.
Enlever le capuchon de protection “b” situé sur le sommet de la bobine.
Régler la valeur de pression minimum avec la vis “c”: quand on la tourne dans le sens contraire aux
aiguilles d’une montre la pression diminue et vice versa.
Eteindre et allumer le brûleur trois ou quatre fois en utilisant le thermostat de réglage ou l’interrupteur
de courant, en contrôlant à chaque fois que la valeur de pression ne dépasse pas la valeur préétablie
et que le brûleur s’allume régulièrement. Si cela ne se produit pas, il faut procéder de nouveau au
réglage.
NOTE - Les réglages décrits ci-dessus servent à déterminer la course mécanique entre un minimum
et un maximum, du piston du modulateur “Modureg”. On peut effectuer d’autres réglages électriques
de pression et de température, décrits ci-après, en utilisant les vis de réglage des potentiomètres P1
et P2 situées à l’intérieur du coffret des commandes (ill.15).
N.B. - En cas de non fonctionnement de la bobine “Modureg”, il faut obligatoirement remplacer le
Modureg complet. Chaque tentative de remplacer uniquement la bobine compromettrait de manière
irréparable l’étalonnage du “Modureg”.
Faire preuve de délicatesse quand vous effectuez des réglages au moyen de ces vis.
17
AXION
Valve Honeywell VR 4605 NA 2007 (ill.13a)
Légende
1 Prise de pression en amont
2 Prise de pression en aval
a Raccord électrique de la bobine
b Capuchon de protection
c Vis de réglage pression minimum
d Piston de pression maximum
f Raccord “Retardateur” (seulement pour version G.P.L.)
g Bouchon de protection
Ill.13a
4.03 Réglage de la pression minimale et de la pression maximale
avec la vanne Honeywell type VR 4605 N 4003
12345678910 11 12 13 14 -
18
Avec brûleur allumé:
Raccorder un manomètre à la prise de pression "B" de la vanne gaz.
Débrancher le tuyau d'équilibrage de pression air "H".
débrancher les fils de la bobine "C" du modureg.
Enlever le couvercle de protection "D".
Enlever la bobine "C" en agissant sur le clip de maintien "I".
Visser complètement l'ecrou de réglage du minimum "E".
Dévisser l'écrou de blocage "F" du tube "G".
Régler la pression maximale en tournant le tube "G" dans le sens horlogique pour augmenter la
pression et dans le sens contraire pour la diminuer.
Serrer l'écrou de blocage "F" en vérifiant après cette opération que la valeur de la pression est bien
celle demandée.
Régler la pression minimale en tournant l'écrou "E" dans le sens contraire horlogique jusqu'à
obtenir la valeur désirée.
Monter la bobine "C" sur le tube en le pressant et en le tournant légèrement jusqu'à sentir le
blocage par le clip de maintien "I".
Eteindre et allumer le brûleur en contrôlant que la pression minimale reste stable.
Rebrancher les fils sur la bobine "C" du modureg.
AXION
15 - Mettre le sélecteur de position en TEST et contrôler la valeur de la
pression gaz en chauffage .
16 - Mettre le sélecteur sur la position normale de fonctionnement.
17 - Rebrancher le tuyau d'équilibrage de pression air "H".
18 - Remettre le capuchon de protection "D".
Note: Si on debranche les fils de la bobine "C" du
modureg, la chaudière fonctionne à la pression
minimale
D
C
I
E
G
F
Légende:
A Prise de pression en amont
B Prise de pression en aval
C Modureg
D Capuchon de protection
E Vis de réglage pression minimum
F Ecrou de blocage
G Tube
H Tuyau d'équilibrage
I Raccord “Retardateur” (seulement pour version
G.P.L.)
H
Ill.13b
A
L B
4.04 Positionnement électrodes d’allumage et de détection (ill.14)
Ill.14
Légende
1 Electrode d’allumage
2 Electrode de détection
19
AXION
P1
MAX.
MIN.
4.05 Dispositifs de réglage sur carte électronique (ill.15)
P1 = Réglage puissance de chauffage
Ill.15
4.06 Réglage de la puissance maximum pour l’installation (ill.15)
Ce réglage peut être effectué seulement électroniquement à travers la vis de réglage “P1”. Raccorder
un manomètre d’un type adapté à la prise de pression située en aval de la valve gaz; régler la
température de l’eau de chauffage au maximum, placer le commutateur en position TEST, régler
ensuite la pression à la valeur désirée en utilisant le diagramme (ill.4).
Une fois cette opération terminée, allumer et éteindre 2 ou 3 fois le brûleur et contrôler que la pression
ne dépasse pas la valeur sélectionnée.
4.07 Réglage de la température de l’eau sanitaire
La température de l’eau sanitaire peut être réglée de 10 à 65° avec le bouton du thermostat du ballon
(ill.2 pos. f), en la tournant de gauche à droite.
4.08 Réglage de la température de chauffage
La température de l’eau de chauffage se règle en tournant le bouton prévu à cet effet (ill.2 pos. e). En
tournant le bouton dans le sens des aiguilles d’une montre, la température de l’eau de chauffage
augmente et vice versa. La température peut varier d’un minimum de 30° à un maximum de 85°.
Nous conseillons toutefois de ne pas faire fonctionner la chaudière en dessous de 45°.
4.09 Réglage de la température ambiante (avec thermostat d’ambiance installé)
Le réglage de la température ambiante s’obtient en positionnant le bouton du thermostat d’ambiance
sur la valeur désirée. Il commande automatiquement la chaudière en interrompant temporairement
l’alimentation électrique, selon les besoins de chauffage de la pièce.
4.10 Réglage du ∆t chauffage en variant le débit et la hauteur manométrique du circulateur
L’écart thermique ∆t (différence de température de l’eau de chauffage entre sortie et retour circuit) doit
être inférieur à 20°C et s’obtient en variant le débit et la hauteur manométrique du circulateur, en
agissant sur le variateur (ou sur l’interrupteur) à plusieurs vitesses. On remarquera que quand on
augmente la vitesse du circulateur le ∆t diminue et vice versa.
20
AXION
4.11 Réglage de la pression de l’installation
La réglage de la pression de l’eau dans l’installation de chauffage, lue sur le thermomètre-hydromètre
(ill.2 pos. a) du panneau de commande, doit être faite en suivant les indications données au paragraphe
spécifique.
5. Changement de gaz
Les opérations de réglage et de changement du type de gaz sont strictement réservées au personnel
qualifié. Ferroli FRANCE. décline toute responsabilité pour les dommages aux biens ou aux choses
dérivant de la manipulation de l’appareil par des personnes non autorisées. S’il est nécessaire d’utiliser
la chaudière avec un autre type de gaz, effectuer les transformations suivantes.
Pour passer du gaz Gaz Naturel au G.P.L. et vice versa, il faut changer les gicleurs principaux, le
diaphragme et appliquer à la valve gaz le raccord retardateur (pos. F ill.14). Puis il faut régler les
pressions minimum et maximum sur la valve gaz (voir paragraphe correspondant).
6. Entretien et nettoyage
6.01 Ballon
Contrôler périodiquement (une fois tous les uns ou deux ans, selon le type d’eau alimentant l’appareil)
le degré d’usure de l’anode en magnésium. Si elle est particulièrement usée, la remplacer en la
dévissant de l’extérieur.
6.02 Nettoyage de la chaudière et du brûleur
La chaudière n’a pas besoin d’entretien particulier; il suffit en effet d’effectuer un nettoyage annuel. Le
corps et le brûleur ne doivent pas être nettoyés avec des produits chimiques ou des brosses
métalliques.
Il faut traiter avec un soin particulier tous les dispositifs d’étanchéité de la chambre étanche (joints,
presse-câblés etc...). On évitera ainsi le risque de fuites d’air qui, en causant une baisse de pression
à l’intérieur de la chambre, pourraient faire intervenir le pressostat différentiel, lequel provoque le
blocage de la chaudière. Après toutes ces opérations, il faut accorder une attention particulière au
contrôle de toutes les phases d’allumage et de fonctionnement des thermostats, de la valve gaz et du
circulateur.
Après ces contrôles, vérifier qu’il n’y a pas de fuites de gaz.
6.03 Points de prélèvement air-fumées
Voir paragraphe 3.02.
21
AXION
7. Recherche des pannes
EVENTUELS INCONVENIENTS
CAUSES ET REMEDES
Chaudière bloquée
Après plusieurs tentatives d’allumage, l’unité électronique
provoque toujours le blocage de la chaudière
Contrôler que l’arrivée du gaz à la chaudière est régulier et que
les tuyaux ne contiennent pas de poches d’air
Contrôler que les électrodes sont positionnées correctement et
sans incrustations
Le brûleur ne s’allume pas
Absence de courant
Attendre le retour du courant
Gicleurs bouchés
Les nettoyer soigneusement
Valve gaz défectueuse
Réparer ou remplacer la valve
Ventilateur arrêté
Contrôler que le courant y arrive
Pressostat défectueux ou tuyaux bouchés
Remplacer le pressostat ou déboucher les tuyaux
Il n’y a pas d’étincelle entre
les électrodes
En phase d’allumage, il n’y a pas d’étincelle
entre les électrodes
Contrôler que la chaudière est bien branchée au secteur et que
la mise à la terre est correcte
Contrôler la valve gaz
Contrôler le thermostat de sécurité
Contrôler que les électrodes sont positionnées correctement et
sans incrustations
Thermostat de régulation réglé trop bas
Contrôler l’alimentation électrique
Contrôler l’unité électronique
Vérifier qu’il n’y a pas d’inversion entre Phase et Neutre
Explosions au niveau
du brûleur principal
Manque de gaz d’alimentation
Contrôler la pression du gaz au brûleur principal
Chaudière sale
Contrôler et nettoyer le corps de la chaudière
Brûleur sale
Contrôler et nettoyer le brûleur
La température n’augmente pas
quand la chaudière fonctionne
Régulation erronée de la flamme
Contrôler que la consommation de gaz est régulière
Chaudière sale
Contrôler et nettoyer le corps de la chaudière
Chaudière insuffisante
Contrôler que la chaudière a été bien proportionnée selon les
besoins de l’installation de chauffage
22
AXION
Condensation dans la chaudière
Réglage erroné du thermostat
Régler le thermostat à une température plus élevée
Consommation gaz insuffisante
Contrôler que la consommation du gaz est conforme et régler
éventuellement la pression
La chaudière se salit facilement
Mauvais réglage de la flamme
Contrôler que la flamme du brûleur principal est bien réglée et
que la consommation du gaz est proportionnée à la puissance
de la chaudière
Radiateurs froids en hiver
Commutateur en position Eté
Le mettre en position Hiver
Thermostat d’ambiance réglé trop bas ou défectueux
Tourner le bouton sur une température plus élevée,
le remplacer éventuellement
Le circulateur ne tourne pas parce qu’il est bloqué
Débloquer le circulateur en enlevant le bouchon et faire tourner
l’arbre avec un tournevis
Le circulateur ne tourne pas
Contrôler ou remplacer le condensateur ou le circulateur
Radiateurs chauds en Eté
Commutateur en position Hiver
Le tourner en position Eté
Grande variabilité de température Débit d’eau trop bas
de l’eau sanitaire
Augmenter le débit de l’eau (minimum 3 l/min)
Le débit d’eau chaude sanitaire
est faible
Pression insuffisante de l’eau dans le circuit
Installer un surpresseur
Echangeur avec passages partiellement bouchés
Demander l’intervention pour le nettoyage de l’échangeur
Il ne sort pas d’eau chaude
Echangeur bouché
Demander l’intervention du Service Après vente pour le
nettoyage de l’échangeur in situ ou pour son remplacement
N.B. - Avant de faire intervenir le Service Après-vente, pour éviter des frais inutiles, contrôler que l’arrêt
de la chaudière n’est pas dû au manque d’énergie électrique ou de gaz.
23
Cod. 3541019/1 - 01/97
FERROLI FRANCE décline toute responsabilité pour les éventuelles erreurs contenues dans cette brochure dues à des
erreurs d’imprimerie ou d’écriture. Elle se réserve le droit d’apporter à ses produits les modifications qu’elle estimera
nécessaires ou utiles sans en compromettre les caractéristiques essentielles.
12 Avenue Condorcet
Techniparc - Z.A.C. de la Rousseau
91240 Saint-Michel sur Orge
Tél. 16 (1) 69465646 - Fax 16 (1) 69461917 - Telex 600588F
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement