2012 12 18 1489 la revue generale du froid

2012 12 18 1489 la revue generale du froid
DEC 12
Mensuel
Surface approx. (cm²) : 600
29-31 RUE RASPAIL
92300 LEVALLOIS PERRET - 01 47 30 31 32
Page 1/2
actualités
PROFESSION
...(colloques!
» Grand succès pour le Colloque Effet de Serre Xl
Le colloque annuel de l'AFCE sur
l'effet de serre s'est tenu le
17 octobre a Paris et a rassemblé
plus de 150 personnes venues de
tout l'hexagone. Les différentes interventions ont porte sur les réglementations à venir et sur les solutions
de substitution au R-22.
Arno Kaschl de la Commission
Européen ne a rappelé que les émissions de gaz fluorés étaient les
seules à croître parmi les gaz à
effet de serre et que, afin d'inverser
cette tendance, de nouvellesdispositions devaient être prises rapidement Après avoir mentionné des
études démontrant l'existence
d'alternatives énergétiquement et
économiquement viables dans
nombre de secteurs, il a évoqué
d'autres leviers pour réduire l'impact du secteur de la réfrigération
sur l'effet de serre.
• augmentation du confinement
dans les champs d'applications
rentables et efficaces ;
• sur la base de leur potentiel du
réchauffement planétaire (PPP
ou PRG), limitation des quantités de NFC mises sur le marché
UE,
• restriction d'utilisation de NFC
dans des secteurs où des alternatives sont disponibles
Bien que cela n'ait pas été
confirmé, tout ou partie de ces
options devraient être reprises
dans le futur texte qu'adoptera
très prochainement la commission
européenne et qui devrait aboutir
à une nouvelle réglementation en
2013.
Bernard Philippe, président de
l'AFCE, est ensuite intervenu pour
rappeler que selon son association,
une application stricte de l'actuelle
réglementation F-gaz par tous les
Etats membres, une lutte contre
le trafic de fluide et un phase-down
des NFC suffiraient à tenir l'engagement de réduction de 30 % des
émissions d'ici à 2020. Il s'est
ensuite exprimé sur le projet de
révision de la F-gaz qui circule
sur internet et inquiète les professionnels Les seuils de charge de
3,30 et 300 kg de l'actuelle réglementation pourraient être transformés en équivalent émissions
de C02, de nouvelles formations
sur la manipulation des fluides
naturels pourraient être obligataires Une des propositions les
plus controversées porte sur la
possibilité d'interdire l'utilisation
de fluides frigongènes au PRG
supérieur à 2150 (cas du R-404a
par exemple) alors que de
nombreuses installations viennent
récemment d'être converties du
R-22auR-404a. Il a rappelé que
la comparaison des PRG n'était
pas suffisante dans le choix d'un
fluide et que les consommations
énergétiques devaient être considérées
Lors de son intervention, Denis
elodie a indiqué que bien qu'il
n'ait pas été conçu pour cela, le
protocole de Montréal avait été
un formidable outil contre les
émissions de GES ll a indiqué
que, si la croissance mondiale
augmente et constitue un mdica
leur inquiétant pour les perspectives d'émissions de GES, des
pays comme la Chine font l'effort
de remplacer leurs HCFC par des
NFC à faible PRG comme le
R-32 (PRGR32=650). Enfin, ll a
rappelé que la réduction des
besoins était la meilleure solution
pour éviter les émissions de GES
et que des réflexions devaient être
engagées dans ce sens.
Ldbbibtdnce
DEHON
9840074300504/GST/OTO/3
Eléments de recherche : DEHON SERVICE ou GROUPE DEHON : fournisseur de solutions pour le conditionnement d'air, toutes citations
CLIMALIFE : fabricant de produits chimiques de climatisation/réfrigération, toutes citations
DEC 12
Mensuel
Surface approx. (cm²) : 600
29-31 RUE RASPAIL
92300 LEVALLOIS PERRET - 01 47 30 31 32
Page 2/2
Samuel Just et Thibault Novarese
du MEDDE se sont succédé pour
présenter la nouvelle fiche d'mtervention qui devra être opérationnelle fm 2012 et qui sera
censée simplifier les procédures
administratives puisqu'elle fera
également office de bordereau de
suivi de déchets (BSD). M. Just
a présente les réflexions en cours
au sem de son ministère parmi
lesquelles l'obligation pour les
détenteurs d'équipements de
climatisation, réfrigération ou
pompes à chaleur de se défaire
des fluides frigongènes de type
CFC contenus dans ces derniers
avant le 31 juillet 2014 et avant
le 31 décembre 2017 pour les
HCFC. Cette mesure n'est encore
qu'un projet tout comme celle de
l'harmonisation sur les contrôles
d'étanchéité : l'arrêté du 7 mai
2007 relatif au contrôle d'étanchéité des équipements n'harmonise pas les dispositions des
règlements européens. Pour ce
faire, le futur texte de loi devra
être conforme à la future réglementation F-gaz et répondre aux
questions suivantes .
• un contrôleur d'ambiance estil un système de détection de
fuites ?
• peut-on faire une détection de
fuite de HCFC par méthode indirecte ?
• un équipement de plus de 300 kg
de HCFC doit-il être équipé d'un
système de détection de fuite ?
Les présentations qui ont suivi
étaient consacrées aux solutions
techniques de substitution au
R-22 Après que Stéphanie
Barrault eut présente l'état des
lieux des banques de HCFC, elle
a alerté l'auditoire sur le fait que
certains secteurs manquent de
HCFC pour la maintenance de
leurs systèmes (300 tonnes pour
les groupes refroidisseurs et 300
DEHON
9840074300504/GST/OTO/3
tonnes pour le froid industriel).
Cette situation est d'autant plus
difficile à gérer pour des secteurs
comme ('agroalimentaire et l'entreposage qui ne disposent pas
toujours de solutions techniques
en remplacement du R-22. C'est
le cas par exemple des systèmes
noyés à recirculation au R-22.
Vincent Moine d'Arkema et PierreEmmanuel Danet de Climahfe se
sont ensuite succédé pour présenter
les fluides purs et les mélanges à
très bas GWP. Basées sur des
retours d'expériences, leurs études
tendent à démontrer qu'il existe
des solutions de remplacement
pour le R-22 maîs aussi le R-404a.
Paul de Larmmat de Johnson
Controls a axé son intervention
sur révolution des « chillers » de
forte puissance à travers l'élaboration de la future directive d'écoconception en cours Selon lui,
les efforts considérables de développement ont permis d'améliorer
les rendements des composants
et il parait difficile d'attendre de
nouvelles améliorations radicales
car elles seraient complexes et
coûteuses. En revanche, il reste
un fort potentiel d'économies
d'énergie dans l'utilisation plus
large des meilleures technologies
déjà disponibles. Concernant les
émissions directes, la conception
de ces systèmes est telle que la
nature du fluide fngorigène aura
un impact marginal sur les émissions globales d'un système. Par
ailleurs, une transition progressive
vers des fluides à très bas GWP
existants, de type H FO, en remplacement du R-134a n'est guère
envisageable car elle conduirait
en théorie à une perte d'efficacité
énergétique ou une perte de puissance frigorifique non négligeable.
Il n'y a pas en théorie d'obstacle
majeur à l'uti I isation de ces f lu ides
toutefois leur fiabilité à long terme
est encore à établir.
Romain Rivoallan
Romain Rivoallan de Perifem et
Jean-Michel Deroo d'Auchan ont
donné quèlques informations sur
révolution du secteur du froid
commercial. Certaines enseignes
se sont engagées à fermer près
de 500 kilomètres de Meuble
Frigorifique de vente d'ici 2020
et à éliminer l'utilisation de HFC
d'ici 2015. Leur stratégie pour
les installations de froid alimentaire est de confiner les fluides
pour les installations de froid
positif et de proposer une solution
à détente directe avec fluide
naturel pour les installations de
froid négatif.
Enfin, Jonathan Leguil de Cofely
Axima a fait part de son retour
d'expérience sur l'utilisation du
C02 en fngoporteur qu'il juge
comme étant une technologie
mûre et à fort potentiel car elle
allie performances énergétique et
environnementale. Elle s'avère
une alternative crédible tant aux
installations d'eau glacée ou glycolée qu'aux installations en détente
directe.
•
Cyril Toublanc
Eléments de recherche : DEHON SERVICE ou GROUPE DEHON : fournisseur de solutions pour le conditionnement d'air, toutes citations
CLIMALIFE : fabricant de produits chimiques de climatisation/réfrigération, toutes citations
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement