Crest FRE CAN I & O Manual 751
FBII-I-O-N Rev C_2000004588_100209408
Manuel d’installation et de
fonctionnement
Modèles: 751 - 2001
Ce manuel ne doit être utilisé que
par un technicien/installateur
chauffagiste qualifié. Lire toutes les instructions, y compris ce
manuel et le Manuel d’entretien de Crest, avant l’installation.
Effectuer les étapes dans l’ordre indiqué. Sinon, de graves
blessures personnelles, la mort ou des dégâts matériels
importants pourraient en résulter.
 AVERTISSEMENT
Conserver ce manuel pour le consulter ultérieurement.
Table des matières
DÉFINITION DES DANGERS ........................................... 2
PRIÈRE DE LIRE AVANT DE COMMENCER .................. 3
LA Crest -- COMMENT ELLE FONCTIONNE ............... 4-5
CARACTÉRISTIQUES ...................................................... 6
1. DÉTERMINER L’EMPLACEMENT DE LA CHAUDIÈRE
Dégagements ..................................................................... 7
Équiper la pièce d’ouvertures d’aération............................ 8
Revêtement du sol et fondations ...................................... 8
Ventilation et tuyauterie d’air .............................................. 8
Emêcher la contamination par l’air de combustion ............ 8
Utiliser un système de ventilation existant pour installer une
nouvelle chaudière ............................................................... 9
Contaminants et sources de corrosion .............................. 9
Retrait d’une chaudière d’une ventilation commune
existante ........................................................................... 10
Retirer la chaudière d’une palette en bois ....................... 11
Exigences concernant l’air de combustion et de
ventilation .....................................................................12-13
2. VENTILATION GÉNÉRALE
Options de ventilation directe - Ventilation latérale.......... 14
Options de ventilation directe - Ventilation verticale ......... 14
Options de ventilation directe - Vert. Vent, Opt. Rm Air .. 14
Options de ventilation directe - Vert. Ventilation, air latéral .. 14
Installation de la tuyauterie d’air de ventilation et de
combustion ....................................................................... 15
Matériaux des tuyaux d’entrée d’air ............................... 15
Conditions d’installation au Canada ................................. 15
Tuyauterie de ventilation et d’air ...................................... 16
Raccordements de prise d’air / ventilation ....................... 16
Min./Max. Longueur des tuyaux d’air de combustion et de
ventilation.......................................................................... 17
Tuyauterie de ventilation et d’air ...................................... 17
Ventilation commune ........................................................ 19
PVC/CPVC .................................................................. 19-20
Polypropylène................................................................... 21
3. VENTILATION DIRECTE VERTICALE
Terminaison de ventilation/aération - Verticale ................ 22
Déterminer l’emplacement ......................................... 22
Préparer les traversées du toit ................................... 22
Terminaison et raccords ........................................ 22-23
Terminaisons de ventilation/air multiples.................... 23
4. VENTILATION LATÉRALE MURALE DIRECTE
Terminaison de ventilation/air - Latérale ..................... 24-26
Déterminer l’emplacement..................................... 24-26
Préparer les traversées de murs ................................ 26
Terminaison et raccords ............................................. 26
Terminaisons de ventilation/air multiples .............. 26-27
Air de la pièce............................................................. 27
5. TUYAUTERIE D’EAU CHAUDE
Méthodes de tuyauterie d’eau du système ...................... 28
Méthodes de tuyauterie d’eau du système ...................... 28
Système d’eau réfrigérée ................................................. 28
Protection contre le gel .................................................... 28
Informations générales sur la tuyauterie .......................... 28
Dimensionnement du circulateur...................................... 29
Composants de la tuyauterie à proximité de la
chaudière..................................................................... 30-34
6. Raccordements au gaz
Raccordement de la tuyauterie d’alimentation en gaz ..... 35
Gaz naturel ....................................................................... 36
Dimensionnement des tuyaux pour le gaz nature ...... 36
Conditions de pression d’alimentation en gaz naturel 36
Gaz propane .................................................................... 36
Dimensionnement des tuyaux pour le gaz propane ... 36
Conditions de pression d’alimentation en propane .... 36
Vérifier l’alimentation du gaz d’entrée ......................... 37-38
Remplacement du robinet de gaz .................................... 38
7. CÂBLAGE SUR PLACE
Connexions de tension du secteur................................... 39
Connexions de basse tension .......................................... 40
Câblage de la cascade .................................................... 41
8. REJET DES CONDENSATS
Purge des condensats ..................................................... 43
9. DÉMARRAGE ......................................................... 44-49
10. INFORMATIONS SUR LE FONCTIONNEMENT
Généralités .................................................................. 50-52
Cascade ........................................................................... 52
Séquences de fonctionnement......................................... 54
Écran d’accueil ................................................................. 55
Écran principal.................................................................. 56
11. MAINTENANCE
Maintenance et mise en marche annuelle............. 57-61
12. SCHÉMAS
Diagrammes en escalier ............................................. 62
Schéma de câblage .................................................... 63
Notes de révision ...................................... Couvercle arrière
Définitions des dangers
Les termes définis ci-après sont utilisés dans tout le manuel pour attirer l’attention sur la présence de dangers de divers niveaux de
risque ou sur d’importantes informations concernant la durée de vie du produit.
 AVERTISSEMENT
DANGER indique une situation de danger imminent qui, si elle n'est pas évitée, peut entraîner la mort
ou des blessures graves.
AVERTISSEMENT indique une situation de danger potentielle qui, si elle n'est pas évitée, pourrait
entraîner la mort ou des blessures graves.
 ATTENTION
ATTENTION indique une situation de danger potentielle qui, si elle n'est pas évitée, pourrait
entraîner des blessures légères ou modérées.
ATTENTION
ATTENTION utilisé sans le symbole d’alerte de sécurité, indique une situation de danger potentiel
qui, si elle n’est pas évitée, peut entraîner des dégâts matériels.
 DANGER
AVIS
2
AVIS indique des instructions particulières sur l’installation, le fonctionnement ou la maintenance qui
sont importantes mais non liées à des blessures corporelles ou des dégâts matériels.
Manuel d’installation et de fonctionnement
Veuillez lire avant de poursuivre
Installateur - Lire toutes les
instructions, y compris ce
manuel et le manuel d’entretien de Crest, avant l’installation.
Effectuer les étapes dans l’ordre indiqué.
Utilisateur - Ce manuel ne doit être utilisé que par un
installateur/technicien chauffagiste qualifié. Veuillez vous
référer au Manuel d’information de l’utilisateur pour
consultation.
Faire entretenir/inspecter zcette chaudière par un technicien
qualifié, au moins une fois par an.
 AVERTISSEMENT
La non-observation de ce qui précède peut provoquer des blessures
corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels importants
Si vous appelez ou vous écrivez au sujet
AVIS
de la chaudière - veuillez communiquer le
modèle et le numéro de série sur la plaque des caractéristiques
de la chaudière.
Étudiez la tuyauterie et l’installation pour déterminer
l’emplacement de la chaudière.
Toute réclamation concernant des dégâts ou des articles
manquants dans l’expédition doit être immédiatement
déclarée à l’encontre de la société de transport par le
consignataire.
La garantie d’usine (expédiée avec l’appareil) ne s’applique
pas aux appareils qui ne sont pas correctement installés ou qui
sont actionnés de façon inappropriée.
La non-observation des directives
de cette page peut provoquer des
blessures corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels
importants.
 AVERTISSEMENT
Si les informations de ce manuel
ne sont pas suivies à la lettre,
un incendie ou une explosion peuvent arriver et causer des
dégâts matériels, des blessures corporelles ou le décès.
Cet appareil NE DOIT PAS être installé dans un endroit où
peuvent se trouver de l’essence ou des vapeurs inflammables.
 AVERTISSEMENT
QUE FAIRE SI VOUS SENTEZ DU GAZ
• N’allumez aucun appareil.
• Ne touchez à aucun commutateur électrique;
n’utilisez aucun téléphone dans votre bâtiment.
• Appeler immédiatement votre fournisseur de gaz
depuis un téléphone situé à proximité. Suivez les
instructions du fournisseur de gaz.
• Si vous n’arrivez pas à joindre votre fournisseur de
gaz, appelez les pompiers.
•
L’installation et l’entretien doivent être effectués par
un installateur qualifié, une agence d’entretien ou le
fournisseur de gaz.
NE PAS installer des appareils
dans des pièces ou des
environnements contenant des contaminants corrosifs
(voir Tableau 1A en page 9). Sinon, de graves blessures
personnelles, la mort ou des dégâts matériels importants
pourraient en résulter
 AVERTISSEMENT
Le « California Safe Drinking
Water and Toxic Enforcement
Act » impose que le Gouverneur de Californie publie une
liste des substances connues par l’État de Californie comme
étant à l’origine de cancers, de malformations congénitales ou
d’autres anomalies de la reproduction, et exige des entreprises
de signaler le danger possible d’une exposition à ces substances.
Ce produit contient une substance chimique connue de l’État
de Californie pour provoquer des cancers, des malformations
congénitales ou d’autres anomalies de la reproduction. Cette
chaudière peut provoquer une forte exposition aux substances
répertoriées dans la loi
 AVERTISSEMENT
Lors de l’entretien de la chaudière –
• Pour éviter tout choc électrique, débrancher l’alimentation
électrique avant d’effectuer la maintenance
• Pour éviter toute brûlure grave, laisser la chaudièrrefroidir
avant d’effectuer la maintenance.
Fonctionnement de la chaudière –
• N’obstruez pas l’écoulement de l’air de combustion ou de
ventilation vers la chaudière.
• En cas de surchauffe ou d’arrêt de l’alimentation en gaz,
ne pas couper ni débrancher l’alimentation électrique
du circulateur. Fermez plutôt l’alimentation en gaz à un
endroit extérieur à l’appareil.
• N’utilisez pas cette chaudière si l’une des pièces a été
immergée dans l’eau. Les dégâts possibles sur un appareil
immergé dans de l’eau peuvent être importants et présenter
de nombreux dangers pour la sécurité. Tout appareil ayant
été immergé doit être remplacé
Eau de la chaudière –
• Rincez soigneusement le circuit(la chaudière débranchée)
pour évacuer les sédiments. L’échangeur thermique à haut
rendement peut être endommagé par l’accumulation ou la
corrosion due aux sédiments.
• N’utilisez pas de nettoyant ou de mastic d’étanchéité à base
de pétrole dans le circuit de la chaudière.Les joints et les
étanchéités du circuit peuvent être endommagés. Ceci peut
entraîner des dégâts matériels importants.
• N’utilisez pas de « produits ménagers » ou de « médicaments
brevetés » pour chaudières. D’importants dégâts sur la
chaudière, des blessures corporelles ou des dégâts matériels
peuvent survenir.
• Un apport continu d’eau d’appoint peut réduire la durée
de vie de la chaudière. L’accumulation de minéraux dans
l’échangeur thermique réduit le transfert de chaleur,
surchauffe l’échangeur thermique en acier inoxydable
et provoque des pannes. L’apport d’oxygène par l’eau
d’appoint peut provoquer une corrosion interne des
composants du circuit. Les fuites dans la chaudière ou
dans la tuyauterie doivent être réparées immédiatement
pour éviter l’eau d’appoint.
Liquides de protection contre le gel –
• Ne JAMAIS utiliser d’antigel pour voitures. N’utiliser
que des solutions de propane-glycol inhibées, qui sont
spécialement formulées pour les circuits d’eau chaude.
L’éthylène-glycol est toxique et peut attaquer les garnitures
et les joints dans les circuits d’eau chaude.
3
Manuel d’installation et de fonctionnement
La Crest - Comment elle fonctionne...
1. Panneau d’accès frontal
Permet d’accéder au compartiment des commandes.
2. Panneau d’accès supérieur
Permet d’accéder au compartiment du brûleur.
3. Pressostat d’air
Le pressostat d’air détecte les conditions de blocage de combustion
ventilation.
4. Souffleurs
Les ventilateurs attirent l’air et le gaz par les venturis (élément 34). L’air et
le gaz se mélangent dans les ventilateurs et sont poussés vers le brûleur, où
ils brûlent à l’intérieur de la chambre de combustion.
5. Raccordement de la purge de la chaudière
Emplacement à partir duquel l’échangeur thermique peut être purgé.
6. Capteur de température d’entrée de la chaudière
La sonde de température d’entrée de la chaudière surveille la température de
l’eau de retour du circuit. Si elle est sélectionnée comme détecteur de contrôle,
le module de commande règle le taux d’allumage de la chaudière pour que la
température d’entrée corresponde au point de consigne.
7. Sonde de température de sortie de la chaudière
La sonde de température de sortie de la chaudière surveille la température
de l’eau de sortie de la chaudière. Si elle est sélectionnée comme détecteur
de contrôle, le module de commande règle le taux d’allumage de la
chaudière pour que la température de sortie corresponde au point de
consigne.
8. Brûleur (non illustré)
Conception de la chambre simple avec un maillage externe sans stress de fibres
métalliques et la structure de l’acier inoxydable résistant. Fournit des taux de
tir jusqu’à 15: une couverture (modèle 751), 20: 1 préparation du lit (modèles
1001 - 1251) et 25: 1 couverture (modèles de 1501 à 2001).
9. Raccordement de la purge de condensat
Le raccordement de la purge de condensat permet d’installer une conduite
de purge du condensat à l’aide du flexible fourni.
10. Module de commande (sur l’ensemble panneau de commande)
Le module de commande répond aux signaux internes et externes et
commande le ventilateur, les robinets de gaz et la (les) pompe(s), selon
l’application, pour satisfaire la demande de chauffage.
11. Affichage électronique
Des commandes numériques avec la technologie d’écran SMART TOUCH,
un affichage en couleurs et un écran d’interface utilisateur de 8".
12. Fenêtres d’inspection de la flamme
Deux grandes fenêtres d’observation en quartz haute température
permettent de voir la surface de chaque brûleur pendant l’allumage.
13. Doubles capteurs de flamme (non illustré)
Deux détecteurs de flamme sont fournis pour surveiller le brûleur principal
et la flamme provisoire
14. Sonde de température de combustion
La sonde de combustion surveille la température des gaz de combustion. Le
module de commande va moduler ou arrêter la chaudière si la température
des gaz de combustion devient trop élevée.
15. Tuyau de raccordement au gaz
Le tuyau de raccordement au gaz est un raccord de tuyau en fer fileté (voir
les exigences particulières de taille de tuyaux à la Section Raccordement au
gaz). Ce tuyau doit être raccordé à l’alimentation en gaz pour fournir du
gaz à la chaudière.
16. Vanne d’arrêt du gaz (dans l’appareil)
La vanne manuelle d’arrêt du gaz sert à isoler les circuits de gaz de la
chaudière de l’alimentation en gaz.
17. Vannes de gaz
Les vannes de gaz détectent la pression négative créée par les ventilateurs,
laissant ainsi le gaz s’écouler uniquement si les vannes de gaz sont sous
tension et si l’air de combustion s’écoule.
18. Purgeur de condensat
Le piège à condensat est dimensionné pour un tuyau de connexion de
sortie en PVC de 1".
19. Dispositifs de limite haute (principal et de secours)
Les dispositifs de limite haute servent à surveiller la température d’eau de
sortie; si l’un des dispositifs détecte une température de l’eau dépassant le
réglage prédéfini, la chaudière s’arrête.
4
20. Électrode d’allumage
Une étincelle électrique entre les électrodes va allumer le premier brûleur.
21. Boîte de raccordement à la tension du secteur
La boîte de raccordement à la tension du secteur contient les points
de raccordement pour l’alimentation électrique de la chaudière (et les
pompes, le cas échéant).
22. Connexions du câblage à la tension du secteur (alvéoles)
Points de raccordement de la conduite pour le boîtier de raccordement à la
haute tension.
23. Commutateur de basse pression du gaz
Surveille la pression d’alimentation en gaz vers la chaudière et arrête cette
dernière en cas de faible pression du gaz.
24. Commutateur de pression élevée du gaz
Surveille la pression d’alimentation en gaz vers le brûleur et arrête la
chaudière en cas de pression élevée du gaz.
25. Tableau(x) de connexion de basse tension
Les zaux de connexion utilisés pour connecter les dispositifs externes en
basse tension.
26. Connexions du câblage basse tension (alvéoles)
Points de raccordement de la conduite pour les tableaux de connexion
basse tension.
27. Sonde d’arrêt pour manque d’eau (LWCO - non illustré)
Garantit que suffisamment d’eau est fournie à la chaudière. En cas de
niveaux incorrects de l’eau, la chaudière s’arrête.
28. Interrupteur d’alimentation
L’interrupteur Marche/Arrêt (On/Off) permet d’allumer et d’éteindre
l’alimentation secteur de la chaudière.
29. Soupape de sécurité
La soupape de sécurité protège l’échangeur thermique d’une surpression.
La chaudière est livrée avec une soupape de sécurité de 50 PSI en
équipement standard. Des réglages sont disponibles en option.
30. Interrupteur de réinitialisation
Interrupteur de réinitialisation en cas d’arrêt pour manque d’eau Maintenir
l’interrupteur pendant 10 secondes pour réinitialiser.
31. Interrupteur de test
L’interrupteur de test permet le déclenchement manuel du circuit de
sécurité LWCO, pour tester les contacts et vérifier l’intégrité du circuit.
Maintenir l’interrupteur pendant 10 secondes pour tester.
32. Échangeur thermique pour conduit de fumée
Conduit de fumée WAVETM en acier inoxydable de grande qualité, qui
extrait la chaleur des gaz de combustion et la transfère directement dans
l’eau de la chaudière.
33. Thermomètre-manomètre
Surveille la température de sortie de la chaudière, ainsi que la pression
d’eau du circuit.
34. Venturis
Les venturis contrôlent le débit d’air et de gaz dans les brûleurs.
35. Entrée d’eau
A 3" (modèles 751-1251) ou 4" (modèles de 1501 à 2001) ANSI bride relie
l’eau de retour du système de la échangeur de chaleur.
36. Sortie d’eau
A 3" (modèles 751-1251) ou 4" (modèles de 1501 à 2001) bride ANSI relie
l’alimentation en eau chaude de la chaudière au système.
37. Transformateur d’allumage
Le transformateur fournit du courant à l’électrode d’allumage (élément 20).
38. Sonde de température d’air (non illustrées) .
Surveille la température du carburant-air fourni au brûleur.
39. Couvercle d’entrée d’air (expédié desserré)
Utilisé avec l’air ambiant pour la combustion et pour empêcher les débris
d’entrer dans la chaudière.
40. Fusibles
Une résistance de faible impédance qui sert de dispositif sacrificiel pour
protéger contre les surintensités, soit de la charge, soit du circuit source.
41. Soupape de dosage de l’air
La soupape de dosage de l’air sert à contrôler la quantité d’air utilisée
pendant l’allumage.
42. Pressostat d’air de soupape de dosage d’air
Le pressostat d’air de soupape de dosage de l’air permet de s’assurer que la
vanne de dosage d’air est ouverte lors de l’allumage de la vanne de gaz 2.
Manuel d’installation et de fonctionnement
La Crest - Comment elle fonctionne...
(suite)
2
39
29
7
19
36
1
12
20
11
3
6
5
IMG01128
18
IMG01025
35
Vue de face
Vue arrière
21
22
25
26
37
15
4
34
41
33
24
23
16
10
40
42
19
17
30
31
28
14
32
Côté gauche (intérieur de l’appareil)
9
IMG01130
IMG01129
Côté droit (intérieur de l’appareil)
5
Manuel d’installation et de fonctionnement
Caractéristiques
Crest
Taux AHRI
Numéro du modèle
Remarque: Changer
« N » en « L » pour les
modèles à gaz L.P.
Entrée
MBH
Autres spécifications
Brut
Débit
MBH
Net
AHRI
Caractéristiques
Eau,
MBH
(Remarque 1)
(Remarque 2)
720
626
73
3"
3"
1 1/4"
6"
6"
1768
(Remarque 4- 6)
Poids
Taille de
Appareil
avec
eau
Eau
Tuyau Tuyau Entrée Air prise d’air
(lbs)
Table des Taille
Taille de gaz Taille
matières Sortie d’entrée Taille
Gallons
(Remarque 3)
Min
Max
FB(N,L)0751
50
750
FB(N,L)1001
50
1000
960
835
77
3"
3"
1 1/4"
6"
6"
1838
FB(N,L)1251
62
1250
1200
1043
87
3"
3"
1 1/4"
6"
8"
1975
FB(N,L)1501
60
1500
1440
1252
94
4"
4"
1 1/2"
8"
8"
2307
FB(N,L)1751
70
1750
1680
1460
106
4"
4"
1 1/2"
8"
8"
2458
FB(N,L)2001
80
2000
1920
1670
111
4"
4"
1 1/2"
8"
8"
2570
AVIS
La pression de service maximale autorisée est indiquée sur la plaque de caractéristiques
Remarques:
1. Les caractéristiques sont basées sur des procédures de test
standard prescrites par le Ministère de l’Energie des ÉtatsUnis.
2. Les caractéristiques AHRI nettes sont basées sur la radiation
nette installée en quantité suffisante pour satisfaire aux
exigences de la construction et rien n’est à ajouter pour la
tuyauterie normale et le prélèvement. Les caractéristiques
sont basées sur une tolérance de 1,15 pour la tuyauterie et
le prélèvement.
3. Les chaudières Crest nécessitent une ventilation spéciale
des gaz. N’utilisez que le matériel et les méthodes de
ventilation spécifiées dans le manuel d’installation et de
fonctionnement de Crest.
4. Les chaudières Crest standard sont équipées pour
fonctionner uniquement entre le niveau de la mer et 4 500
pieds d’altitude. La chaudière baisse de 1,4% tous les 1 000
pieds au-dessus du niveau de la mer jusqu’à 4 500 pieds.
5. Les modèles Crest pour hautes altitudes sont équipés
pour fonctionner de 3 000 à 12 000 pieds uniquement.
La chaudière ne baisse pas jusqu’à 5 500 pieds et baisse
de 1,6 % tous les 1 000 pieds au-dessus de 5 500 pieds.
Le fonctionnement indiqué dans ce manuel est le même
que celui des chaudières standard. Une étiquette de haute
altitude (comme illustré sur la FIG. A) est également
apposée à l’appareil.
Les valeurs de diminution sont basés sur un bon étalonnage
de la combustion et un CO2 réglé sur les niveaux
recommandés.
6
APPAREIL ÉQUIPÉ POUR
HAUTE ALTITUDE
3 000 PI A 12 000 PI.
IMG01026
Figure A Emplacement de l’étiquette haute altitude
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
L’installation doit être conforme aux:
• Codes, lois, règlements et ordonnances, locaux, d’état, provinciaux
et nationaux.
• National Fuel Gas Code, NFPA 54 / ANSI Z223.1-dernière
édition.
• Normes pour les dispositifs de commande et de sécurité pour
chaudières à allumage automatique, ANSI/ASME CSD-1,
dernière édition, si nécessaire.
• National Electrical Code, NFPA 70 - dernière édition.
• Pour le Canada uniquement: CSA B149.1 Code d’installation,
CSA C22.1 Code électrique canadien Partie 1 et tous les codes
locaux.
Le collecteur de gaz Crest et les commandes
AVIS
satisfont aux critères d’allumage et d’autres
performances lorsque la chaudière a été soumise aux tests
spécifiés dans la norme ANSI Z21.13/CSA 4.9 - dernière
édition. Emplacement de l’appareil
Avant de placer la chaudière, vérifiez:
1. Vérifiez qu’un raccordement soit à proximité de:
• Tuyauterie d’eau du circuit
• Raccordements de ventilation
• Tuyauterie d’alimentation en gaz
• Alimentation électrique
2. Définir l’emplacement de l’appareil pour que si les
raccordements d’eau fuient, aucun dégât dû à l’eau ne se
produise. Si ces emplacements ne peuvent être évités, il
est recommandé d’installer un plateau de vidange, bien
purgé, sous la chaudière. Le plateau ne doit pas limiter la
circulation de l’air de combustion. En aucun cas le fabricant
ne peut être tenu pour responsable des dégâts causés par
l’eau liés à cet appareil ou l’un de ses composants.
3. Vérifier les alentours de la chaudière. Dégager tous les
matériaux combustibles, l’essence et autres liquides
inflammables.
Ne pas dégager de la chaudière les
 AVERTISSEMENT matériaux combustibles, l’essence
et autres liquides et vapeurs inflammables peut entraîner des
blessures corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels
importants.
4. La chaudière Crest doit être installée de sorte que les
composants du système de commande du gaz soient
protégés de l’eau d’égouttage, de pulvérisation ou de la pluie
pendant le fonctionnement ou l’entretien.
5. Si une nouvelle chaudière doit remplacer une chaudière
existante, vérifier et corriger les problèmes sur le circuit,
comme:
• Des fuites du circuit provoquant une corrosion
par l’oxygène ou des fissures sur l’échangeur thermique
dues à des dépôts d’eau dure.
• Un réservoir d’expansion mal dimensionné.
• Un manque de protection antigel dans l’eau de la chaudière,
ce qui fait geler le circuit et la chaudière et provoque des fuites.
6. L’appareil soit être installé au niveau du sol, d’avant en
arrière et côte à côte, pour une bonne évacuation du
condensatel.
7. Si le kit de neutraliseur en option est utilisé, surélever la
chaudière à au moins 3” au-dessus du sol.
8. Rechercher autour de la chaudière d’éventuels contaminants
de l’air qui pourraient provoquer de la corrosion sur la
chaudière ou sur l’alimentation en air de combustion de
la chaudière (voir le Tableau 1A en page 9). Empêcher la
contamination par l’air de combustion. Éliminer tous ces
contaminants de la zone de la chaudière.
NE PAS installer des appareils dans
 AVERTISSEMENT
des pièces ou des environnements
contenant des contaminants corrosifs (voir Tableau 1A en page
9). Manquer de le faire pourrait provoquer de graves blessures
corporelles, la mort, ou d’importants dégâts matériels
Cet appareil est certifié pour
fonctionner à l’intérieur. Ne pas
installer l’appareil à l’extérieur ni à un emplacement exposé au
gel ou à des températures pouvant dépasser 100°F (37,8°C).
Ne pas installer l’appareil là où l’humidité relative peut dépasser
93%. Ne pas installer l’appareil là où de la condensation peut
se former sur l’intérieur ou l’extérieur de l’appareil, ou si la
condensation peut tomber sur l’appareil.
Une installation non effectuée à l’intérieur peut provoquer des
blessures corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels
importants.
 AVERTISSEMENT
Cet appareil nécessite un système
spécial de ventilation. N’utiliser que
des matériaux de ventilation spécifiés dans ce manuel. Le nonrespect de toutes les instructions peut entraîner un déversement
du gaz de combustion et des émissions de monoxyde de carbone,
et provoquer de graves blessures corporelles ou la mort .
 AVERTISSEMENT
Aménager des espaces:
Dégagement des matériaux combustibles
- Tuyaux d’eau chaude .................................................. 1/4"
- Côtés.............................................................................. 0"
- Arrière ........................................................................... 0"
- Avant ............................................................................. 0"
- Dessus ........................................................................... 0"
- Sol ............................................................... Combustible
- Tuyau de ventilation - Suivre les instructions spéciales du
fabricant sur le système de ventilation
Figure 1-1 Dégagements
TUYAU DE VENTILATION :
SUIVRE LES CONSIGNES SPÉCIALES
DU FABRICANT DU SYSTÈME
DE VENTILATION
1" (25 MM) MINIMUM D'ESPACE
AUTOUR DES TUYAUX
D'EAU CHAUDE
0"
DESSUS
VENTILATION*
OUVERTURE D’AIR
PORTE FERMÉE
VENTILATION*
0"
À GAUCHE
0"
DERRIÈRE
0"
DEVANT
PLANCHER : COMBUSTIBLE
0"
DEVANT
IMG01027
7
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
AVIS
Si vous n’aménagez pas les espaces de service
recommandés, il pourra être impossible
d’entretenir
Dégagements recommandés pour l’accès de service
- Côtés..............................................................................
- Arrière ...........................................................................
- Avant .............................................................................
- Dessus ...........................................................................
24"
24"
30"
24"
Conserver les espaces minimum spécifiés pour un bon
fonctionnement. Toutes les installations doivent disposer d’un
espace suffisant pour l’entretien des raccords de ventilation, des
raccords de tuyaux d’eau, des tuyaux, des autres équipements
auxiliaires et de l’appareil. Les étiquettes de dégagement sur
chaque appareil indiquent les mêmes exigences de dégagement
d’entretien et de combustible que celles indiquées dans ce
manuell.
Plusieurs chaudières peuvent être installées côte à côte sans
espace entre elles, car cette chaudière est approuvée pour aucun
espace depuis les surfaces combustibles; toutefois, l’accès de
service sera limité sur les côtés.
Consulter la section Ventilation de ce manuel pour connaître
les instructions spécifiques d’installation du type de système de
ventilation approprié que vous devez utiliser.
Aménager des ouvertures d’air pour la pièce:
La Crest seule dans la salle de la chaudière
1. Aucune ouverture de ventilation d’air dans la salle de la
chaudière n’est nécessaire lorsque les espaces autour de la
Crest sont au moins équivalents à ceux pour l’ENTRETIEN
illustrés à la FIG. 1-1. Pour les espaces qui NE laissent PAS
ce dégagement, aménager deux ouvertures comme illustré
à la FIG. 1-1. Chaque ouverture doit laisser une zone libre
de un pouce carré par 1 000 Btu/hr pour l’entrée de la
chaudière.
2. Des ouvertures d’air de combustion sont exigées pour
l’option Air ambiant, à la page 27 de ce manuel.
La Crest dans le même espace que d’autres appareils
à gaz ou à mazout
1. Suivre le National Fuel Gas Code (États-Unis) ou le CSA
B149.1 (Canada) pour dimensionner/vérifier la taille des
ouvertures d’air de combustion/ventilation dans l’espace.
L’espace doit être aménagé avec les
ouvertures d’air de combustion/
ventilation correctement dimensionnées pour tous les autres
appareils situés dans le même espace que la chaudière Crest.
La non-observation de ce qui précède peut provoquer des
blessures corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels
importants
 AVERTISSEMENT
2. Ne dimensionnez les ouvertures que d’après les autres
appareils situés dans l’espace. Aucune zone libre d’ouverture
d’air supplémentaire n’est nécessaire pour la Crest lorsqu’elle
prend son air de combustion de l’extérieur (installation de
ventilation directen).
8
Plancher et fondations
Plancher
L’installation de la Crest est approuvée sur les planchers
combustibles, mais elle ne doit jamais être installée sur une
moquette.
Ne pas installer la chaudière sur une
 AVERTISSEMENT
moquette, même si une fondation
est utilisée. Cela pourrait provoquer un incendie, des blessures
corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels importants
dégâts matériels importants
En cas de possibilité d’inondation, soulevez la chaudière
suffisamment pour l’empêcher l’eau de l’atteindre
 AVERTISSEMENT S’assurer que le plancher et la
structure sont capables de supporter
le poids installé de la chaudière, avec son contenu d’eau dans
l’échangeur thermique. Sinon, il pourrait s’en suivre des défauts
de construction et provoquer des blessures corporelles graves, la
mort ou des dégâts matériels importants
Ventilation et tuyauterie d’air
La Crest nécessite un système spécial de ventilation du gaz,
conçu pour la ventilation sous pression.
La chaudière doit être utilisée soit avec une installation de
ventilation directe, soit une installation utilisant l’air de
combustion intérieur. En étudiant l’air de la pièce, voir la
page 27 de ce manuel. Noter ci-dessous la prévention de la
contamination de l’air de combustion en étudiant la terminaison
de ventilation/air.
La ventilation et l’air doivent aboutir l’un près de l’autre et
peuvent être ventilés verticalement par le toit ou par un mur
latéral, sauf indication contraire. Vous pouvez utiliser l’une des
méthodes de tuyauterie ventilation/air traitées dans ce manuel.
Ne pas essayer d’installer la Crest par d’autres moyens.
S’assurer de placer la chaudière de façon que la tuyauterie
de ventilation et d’air soit acheminée à travers le bâtiment
et correctement terminée. Les longueurs de tuyauterie de
ventilation/air et la méthode d’acheminement et de terminaison
doivent toutes être conformes aux méthodes et limites indiquées
dans ce manuel.
Empêcher la contamination par l’air de
combustion
Installer la tuyauterie d’entrée d’air de la Crest comme décrit dans
ce manuel. Ne pas terminer la ventilation/air dans des endroits
qui permettent la contamination de l’air de combustion. Se
reporter au tableau 1A, page 9, pour les produits et les zones qui
peuvent entraîner une contamination de l’air de combustion.
S’assurer que l’air de combustion
ne contient aucun contaminant
du Tableau 1A, page 9. L’air de combustion contaminé peut
endommager la chaudière et provoquer de graves blessures
corporelles, la mort ou d’importants dégâts matériels. Ne
pas passer de tuyaux d’air à proximité d’une piscine, par
exemple. Éviter également les zones sujettes aux fumées
d’échappement des buanderies. Ces zones contiennent toujours
des contaminants
 AVERTISSEMENT
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
En utilisant un système de ventilation
existant pour installer une nouvelle
chaudière:
(suite)
Tableau 1A Contaminants et sources de corrosion
Produits à éviter:
Le non-respect de toutes les
 AVERTISSEMENT
instructions peut entraîner un
déversement du gaz de combustion et des émissions de
monoxyde de carbone, et provoquer de graves blessures
corporelles ou la mort
Aérosols contenant des chloro-fluorocarbures
Vérifier les composants de ventilation suivants avant
l’installation:
Chlorure de calcium utilisé pour la décongélation
• Matériau-Pour les matériaux utilisables avec cet appareil,
voir Section 2 – Ventilation générale, Tableau 2A. Pour
une ventilation en acier inoxydable, un adaptateur
du même fabricant (Tableau 2B) doit être utilisé au
raccordement du collier de combustion.
• Taille - Pour garantir que la bonne taille de tuyaux est
en place, voir le Tableau 2C. Vérifier que cette taille soit
utilisée tout le long du circuit de ventilation
• Fabricant - N’utiliser que les fabricants indiqués, ainsi
que leurs produits figurant au Tableau 2A-1 pour une
ventilation sous pression positive CAT IV avec une
combustion produisant du condensat.
• Supports - Des supports non combustibles doivent être
mis en place et permettre une élévation minimum de 1/4"
par pied. Les supports doivent empêcher correctement
l’affaissement et le glissement vertical, en répartissant le
poids du système de ventilation. Pour toute information
supplémentaire, consulter les instructions d’installation
du fabricant de la ventilation.
• Terminaisons - Lire attentivement les sections 2 à 4,
afin de vérifier que les exigences pour l’emplacement
des terminaisons de ventilation et d’air sont satisfaites
et que leur orientation correspond à l’image appropriée
des options Latéral ou Vertical, indiquées à la section
Ventilation générale.
• Étanchéité - Une fois les conditions précédentes remplies,
le système doit être testé selon la procédure indiquée
aux parties (c) à (f) de la section Retrait d’une chaudière
existante, en page 10.
Avec une ventilation en acier inoxydable, étanchéifier et
raccorder tous les tuyaux et les composants, comme indiqué
par le fabricant de ventilation utilisé.
Si l’une de ces conditions n’est
 AVERTISSEMENT
pas remplie, le système existant
doit être mis à jour ou remplacé pour ce problème. Le
non-respect de toutes les instructions peut entraîner un
déversement du gaz de combustion et des émissions de
monoxyde de carbone, et provoquer de graves blessures
corporelles ou la mort.
Solutions pour permanentes
Cires/nettoyants chlorés
Produits chimiques à base de chlore pour piscines
Chlorure de sodium utilisé pour l’adoucissement de l’eau
Fuites de fluide frigorigène
Décapants pour peintures ou vernis
Acide chlorhydrique/acide muriatique
Ciments et colles
Assouplisseurs antistatiques pour textiles utilisés dans les
sécheuses à linge
Produits blanchissants de type chlore, détergents et solvants
de nettoyage trouvés dans les buanderies familiales
Adhésifs utilisés pour fixer des produits de construction et
autres produits similaires
Zones susceptibles de contenir des contaminants
Zones et établissements de nettoyage à sec/buanderie
Piscines
Usines de fabrication de métaux
Salons de beauté
Ateliers de réparation de réfrigération
Usines de traitement de photos
Ateliers de carrosserie
Usines de fabrication de plastiques
Zones et établissements de remise à neuf de mobilier
Zones de remaniement
Construction de bâtiments neufs
Garages avec ateliers
9
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
Lors du retrait d’une chaudière d’une
ventilation commune existante:
Ne pas installer la Crest dans une
ventilation commune avec un autre
appareil, sauf comme indiqué à la Section 2, page 19. Ceci
pourrait provoquer un déversement du gaz de combustion
ou un mauvais fonctionnement de l’appareil, et provoquer de
graves blessures corporelles, la mort, ou des dégâts matériels
importants.
d. Mettre l’appareil inspecté en marche. Suivre les instructions
d’allumage. Régler le thermostat pour que l’appareil marche
en continu.
e.
Vérifier le déversement au niveau de l’ouverture après
5 minutes de fonctionnement du brûleur principal du.
Utiliser la flamme d’une allumette ou d’une bougie, ou la
fumée d’une cigarette, d’un cigare ou d’une pipe.
Le non-respect de toutes les
instructions peut entraîner un
déversement du gaz de combustion et des émissions de
monoxyde de carbone, et provoquer de graves blessures
corporelles ou la mort
f.
Après avoir défini que chaque appareil restant raccordé au
système de ventilation commune soit correctement ventilé
lorsqu’il est testé comme indiqué ici, remettre les portes,
les fenêtres, les ventilateurs d’échappement, les registres
de cheminée et tout autre appareil au gaz dans leur état
d’utilisation précédent.
Lors du retrait d’une chaudière existante, les étapes suivantes
doivent être suivies avec chaque appareil restant raccordé au
système de ventilation commune mis en fonctionnement,
alors que les autres appareils restant raccordés à ce système
ne fonctionnent pas.
g. Tout fonctionnement incorrect du système de ventilation
commune doit être corrigé, de façon que l’installation soit
conforme au National Fuel Gas Code, ANSI Z223.1/NFPA
54 et/ou au CAN/CSA B149.1, Natural Gas and Propane
Installation Code. Pour redimensionner une partie du
système de ventilation commune, celui-ci doit approcher la
taille minimale définie à l’aide des tableaux appropriées de
la Partie 11 du National Fuel Gas Code, ANSI Z223.1/NFPA
54 et/ou du CAN/CSA B149.1, Natural Gas and Propane
Installation Code.
 DANGER
 AVERTISSEMENT
a.
Obstruer toutes les ouvertures non utilisées dans le
système de ventilation commune
b. Vérifier la bonne taille et le pas horizontal, et s’assurer qu’il
n’existe aucun blocage ou obstruction, fuite, corrosion ou
autres défaillances qui pourraient affecter la sécurité.
c.
Tester le système de ventilation - Dans la mesure du
possible, fermer toutes les portes et fenêtres du bâtiment,
ainsi que les portes entre l’espace dans lequel se trouvent
les appareils restant raccordés au système de ventilation
commune et les autres espaces du bâtiment. Allumer les
sèche-linge et tout appareil non raccordés au système
de ventilation commune. Allumer tous les ventilateurs
d’échappement, comme les capots de cuisinières et les
évacuations de salle de bain, et les faire fonctionner à
vitesse maximale. Ne pas faire marcher de ventilateur
d’extraction d’été. Fermer le registre de la cheminée.
10
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
Retirer la chaudière de la palette en bois
1. Après avoir retiré la caisse et le plastique d’emballage
de la chaudière, retirer l’emballage des pièces (à
l’intérieur du compartiment des commandes de la
chaudière, à l’intérieur du panneau d’accès inférieur
avant).
2. Pour retirer la chaudière de la palette:
a. Déposer les trois (3) boulons situés à l’intérieur du
compartiment des commandes, qui fixent la chaudière
à l’avant de la palette (voir FIG. 1-2).
b. Déposer les trois (3) boulons de fixation des supports qui
relient les pieds à l’arrière de la palette (FIG. 1-2).
c. La chaudière peut désormais être soulevée de la
palette à l’aide d’un chariot élévateur, depuis l’avant
ou l’arrière de la chaudière. En soulevant par l’avant,
les fourches du chariot doivent passer au moins
jusqu’à la moitié dessous l’échangeur thermique de
la chaudière pour assurer une bonne technique de
levage et ne pas endommager la chaudière.
(suite)
Figure 1-3 Chaudière retirée de la palette d’expédition
RETIRER LE COUVERCLE
SUPÉRIEUR DU MILIEU
TAQUETS
DE LEVAGE
TAQUETS
DE LEVAGE
IMG01028
Si les fourches du chariot ne sont
pas assez longues pour atteindre
au moins la moitié de l’échangeur thermique de la chaudière,
celle-ci peut basculer du chariot et risquer de tomber. Cela
pourrait provoquer des blessures corporelles graves, la mort
ou des dégâts matériels importants.
 AVERTISSEMENT
d. Pour soulever à l’aide d’un pont roulant si nécessaire,
retirer les panneaux d’accès du haut pour atteindre les
taquets de levage situés sur la chaudière (voir FIG. 1-3).
Il est également recommandé de retirer les panneaux
du haut et du bas, ainsi que les deux panneaux latéraux
avant (aucun outil nécessaire).
Ne pas laisser tomber la chaudière ou
heurter l’enveloppe sur le sol ou la palette.
La chaudière pourrait être endommagée.
AVIS
Figure 1-2 Chaudière montée sur une palette d’expédition
BOULON, RONDELLES
ET ÉCROU
AUTOBLOQUANT (3X)
AVANT
ARRIÈRE
TIRE-FONDS ET
LANGUETTES (3X)
11
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
Exigences d’air de combustion et de
ventilation pour l’air des appareils extrait
de la salle d’équipements
Les dispositions pour l’air de combustion et de l’air de
ventilation doivent être en conformité avec Air de combustion
et de la ventilation, à la dernière édition du National Fuel
Gas Code, NFPA 54 / ANSI Z223.1, et au Canada, à la
dernière édition du CGA Standard B149 Installation Code for
Gas Burning Appliances and Equipment, ou aux dispositions
applicables des codes locaux de construction.
La salle d’équipements DOIT être dotée d’ouvertures de taille
convenable et/ou avoir un volume suffisant pour l’air de
combustion et permettre une bonne ventilation de tous les
appareils à gaz.
Les exigences indiquées ne concernent que l’appareil; des
appareils à gaz supplémentaires dans la salle d’équipement
nécessitent une surface ou un volume plus importants pour
fournir suffisamment d’air de combustion.
IMG01030
Figure 1-5_Air de combustion par conduites
2. Si l’air de combustion et de ventilation est pris de l’extérieur
par une conduite pour fournir de l’air à la salle d’équipement,
chacune des deux ouvertures doivent être dimensionnées
sur la base d’une surface libre minimum d’un pouce carré
par 2 000 Btu/hr (11 cm2 par kW) d’entrée (voir FIG. 1-5).
Aucune ouverture d’air de combustion n’est nécessaire lorsque
l’appareil est installé dans un espace avec un volume d’AU
MOINS 50 pieds-cube pour 1 000 Btu/hr pour tous les appareils à
gaz et le bâtiment NE doit PAS être de type «structure serrée»3.
Une combinaison d’air de combustion intérieur et extérieur peut
être utilisée en appliquant un ratio de volume disponible par
rapport au volume nécessaire de fois la taille de(s) l’ouverture(s)
d’air extérieur. Ceci doit se faire en conformité avec le National
Fuel Gas Code, NFPA 54 / ANSI Z223.1.
IMG01031
Figure 1-6_Air de combustion de l’espace intérieur
3. Si l’air est pris d’un autre espace intérieur combiné avec la
salle d’équipement:
(a) Deux espaces au même étage: Chacune des deux ouvertures
indiquées ci-dessus doit avoir une surface nette libre de un
pied carré pour 1 000 Btu/hr (22 cm2 par kW) d’entrée, et
pas moins de 100 pouces carré (645 cm2) (voir FIG. 1-6).
(b) Deux espaces à des étages différents: Une ou plusieurs
ouvertures doivent avoir une surface nette libre de deux
pouces-carré pour 1 000 Btu/hr (44 cm2 par kW).
IMG01029
Figure 1-4_Air de combustion direct de l’extérieur
1. Si l’air est pris directement de l’extérieur du bâtiment sans
conduite, aménager deux ouvertures permanentes dans la
salle d’équipement, chacune avec une surface libre nette de
un pouce carré par 4000 Btu/hr d’entrée (5,5 cm2 par kW)
(voir FIG. 1-4).
IMG01032
12
Figure 1-7_Air de combustion de l’extérieur-Ouverture
unique
Manuel d’installation et de fonctionnement
1
Déterminer l’emplacement de la chaudière
4. Si une seule ouverture d’air de combustion est aménagée
pour amener l’air directement de l’extérieur, l’ouverture
doit être dimensionnée avec une surface libre minimale de
un pouce carré pour 3 000 Btu/hr (7 cm2 par kW). Cette
ouverture doit se situer à moins de 12" (30 cm) du haut de
l’enceinte (voir FIG. 1-7).
Les exigences d’air de combustion sont basées sur la dernière
édition du National Fuel Gas Code, NFPA 54 / ANSI Z223.1;
au Canada, se reporter à la dernière édition du CGA Standard
CAN/CSA B149.1. Vérifier toutes les exigences des codes locaux
pour l’air de combustion.
Toutes les dimensions doivent être basées sur des surfaces nettes
libres en pouces carrés. Des louvres ou des grilles métalliques
réduisent la surface libre des ouvertures d’air de production
d’environ 25% au minimum. Vérifier avec les fabricants la
surface nette libre des louvres.
Lorsqu’il existe deux ouvertures, l’une doit être à moins de 12"
(30 cm) du plafond et l’autre à moins de 12" (30 cm) du sol de
la salle d’équipement. Chaque ouverture doit avoir une surface
nette libre comme indiqué au Tableau 1B. Les ouvertures
uniques doivent commencer à moins de 12" (30 cm) du plafond.
La dimension minimale des ouvertures d’air ne doit pas être
inférieure à 3" (80 mm).
FIG. 1-4
(suite)
En aucun cas la salle d’équipement ne
 ATTENTION doit se trouver sous pression négative.
Un soin particulier doit être apporté si des ventilateurs
d’échappement, des ventilateurs de grenier, des sèche-linge,
compresseurs, appareils de traitement d’air, etc., peuvent
extraire l’air de l’appareil.
L’alimentation en air de combustion doit être entièrement
exempte de vapeurs inflammables qui pourraient prendre
feu ou de fumées chimiques pouvant corroder l’appareil. Les
fumées chimiques corrosives fréquentes qui doivent être évitées
sont les hydrocarbures fluorés et les composés halogénés, le
plus souvent présents dans les réfrigérants ou les solvants,
comme le fréon, le trichloréthylène, le tétrachloroéthène, le
chlore, etc. Ces produits chimiques forment en brûlant des
acides qui attaquent rapidement l’échangeur thermique en
acier inoxydable, les collecteurs, les collecteurs de combustion
et le système de ventilation.
Il en résulte une combustion incorrecte et une défaillance
prématurée non garantie de l’appareil.
VENTILATEURS D’ÉCHAPPEMENT: Tout ventilateur ou
équipement qui évacue l’air de la salle d’équipement peut
réduire l’alimentation en air de combustion et/ou provoquer une
aspiration d’air dans le système de ventilation. Le déversement
de produits de combustion du système de ventilation dans un
espace de séjour occupé, peut provoquer une situation très
dangereuse qui doit être immédiatement corrigée.
TABLEAU - 1B
COMBUSTION MINIMALE RECOMMANDÉE
ALIMENTATION EN AIR DE LA SALLE D’ÉQUIPEMENT
FIG. 1-5
FIG. 1-6
*Air extérieur de
*Air extérieur de
Modèle 2 ouvertures directement de 2 Conduites alimentées depuis
Numéro
Extérieur1
Extérieur1
Haut
Bas
Haut
Ouverture, po2 Ouverture, po2 Ouverture, po2
(cm2)
(cm2)
(cm2)
FIG. 1-7
Air intérieur de 2 Conduites alimentées
depuis l’espace intérieur2
Même étage
Étages
différents
Bas
Haut
Bas
Total
Ouverture, po2 Ouverture, po2 Ouverture, po2 Ouverture, po2
(cm2)
(cm2)
(cm2)
(cm2)
*Air extérieur de
1 Ouverture
directement
de l’extérieur, po2
(cm2)1
FB 0751
188 (1213)
188 (1213)
375 (2420)
375 (2420)
750 (4839)
750 (4839)
1500 (9678)
250 (1613)
FB 1001
250 (1613)
250 (1613)
500 (3226)
500 (3226)
1000 (6452)
1000 (6452)
2000 (12904)
333 (2149)
FB 1251
313 (2020)
313 (2020)
625 (4033)
625 (4033)
1250 (8065)
1250 (8065)
2500 (16129)
417 (2691)
FB 1501
375 (2420)
375 (2420)
750 (4839)
750 (4839)
1500 (9678)
1500 (9678)
3000 (19355)
500 (3226)
FB 1751
438 (2826)
438 (2826)
875 (5646)
875 (5646)
1750 (11291) 1750 (11291) 3500 (22581)
583 (3762)
FB 2001
500 (3226)
500 (3226)
1000 (6452)
1000 (6452)
2000 (12904) 2000 (12904) 4000 (25807)
667 (4304)
Les exigences indiquées ci-dessus ne concernent que l’appareil seulement; des appareils à gaz supplémentaires dans la salle
d’équipement nécessitent une surface et/ou un volume plus importants pour fournir suffisamment d’air de combustion.
Aucune ouverture d’air de combustion n’est nécessaire lorsque l’appareil est installé dans un espace avec un volume d’AU MOINS 50
pieds-cube pour 1 000 Btu/hr pour tous les appareils à gaz. Les bâtiments NE DOIVENT PAS ÊTRE du type *« Structure serrée »3.
1Les ouvertures d’air extérieur doivent communiquer directement avec l’extérieur.
2L’espace combiné intérieur doit être de 50 pieds-cube pour 1 000 Btu/hr d’entrée. Les bâtiments NE DOIVENT PAS ÊTRE du
type *« Structure serrée ».
« Structure serrée » est définie comme une construction avec moins de 0,40 ACH (renouvellements d’air par heure). Pour les
constructions de type « structure serrée », aménager des ouvertures d’air entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment.
3
13
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
Ventilation directe
IMG01056
IMG01057
IMG01033
Latérale
Vertical
Ventilation verticale, air latéral
Air ambiant en option
IMG01059
IMG01058
Latérale
14
Vertical
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
(suite)
Installation de la ventilation et de la tuyauterie d’air de combustion
La Crest doit être ventilée et alimentée
en air de combustion et de ventilation
comme décrit dans cette section. S’assurer que la tuyauterie
de ventilation et d’aération, ainsi que l’alimentation en air de
combustion sont conformes à ces instructions concernant le
système de ventilation, le système d’aération et la qualité d’air
de combustion. Voir également la Section 1 de ce manuel.
 DANGER
Inspecter soigneusement les tuyaux de ventilation et d’aération
pour s’assurer qu’ils sont tous étanches et conformes aux
instructions fournies, ainsi qu’à toutes les exigences des codes
en vigueur.
La non fourniture d’un système de ventilation et d’aération
correctement installé peut provoquer des blessures corporelles
graves ou la mort.
Matériaux des tuyaux d’entrée d’air:
Le(s) tuyau(x) d’entrée d’air doivent être étanches. Choisir
des matériaux appropriés pour les tuyaux d’entrée d’air de
combustion dans la liste suivante:
ABS, PVC ou CPVC
Ventilation de séchoir ou conduite souple étanche (non
recommandées pour l’entrée d’air par le toit)
Tuyau de ventilation en acier galvanisé avec joints et
soudures étanches, comme indiqué dans cette section.
Ventilation à double paroi de type « B », avec joints et
soudures étanches, comme indiqué dans cette section.
AL29-4C, matériau en acier inoxydable à souder selon les
spécifications du fabricant.
*Un tuyau en plastique peut nécessiter un adaptateur (non
fourni) entre le raccord d’entrée d’air de l’appareil et le tuyau
d’entrée d’air en plastique.
Étanchéité de matériaux de ventilation à double paroi de type
« B » ou de tuyaux de ventilation galvanisés pour l’entrée d’air
sur un système d’alimentation en air de combustion latéral ou
vertical par le toit:
a. Étanchéifier tous les joints et les soudures du tuyau d’entrée
d’air à l’aide de ruban adhésif pour conduites en aluminium
de type UL Standard 723 ou 181A-P, ou de joint silicone de
haute qualité UL, comme ceux fabriqués par Dow Corning
ou General Electric.
b. Ne pas installer de soudures sur le tuyau de ventilation en
bas des passages horizontaux.
c. Fixer tous les joints avec un nombre minimum de trois vis
autotaraudeuses ou de rivets pop. Appliquer du ruban adhésif
pour conduites en aluminium ou du joint d’étanchéité en
silicone sur toutes les vis ou rivets installés sur le tuyau de
ventilation.
d. S’assurer que les tuyaux d’entrée d’air sont correctement
supportés.
Le tuyau d’entrée d’air en PVC, CPVC ou ABS doit être nettoyé
et soudé avec les solvants et la colle commerciale pour tuyaux
recommandés par le fabricant des tuyaux pour le matériau
utilisé. Le tuyau d’entrée d’air en ABS, PVC, CPVC, Dryer Vent
ou Fex Duct, doit utiliser une colle au silicone pour assurer une
bonne étanchéité au raccordement de l’appareil et du bouchon
d’entrée d’air. Le dryer vent ou flex duct doivent utiliser une
fixation à vis pour souder la ventilation à l’entrée d’air de
l’appareil et au bouchon d’entrée d’air. Une bonne étanchéité du
tuyau d’entrée d’air garantit que l’air de combustion est exempt
de tout contaminant et fourni en quantité suffisante.
L’utilisation de matériaux de
ventilation ou d’entrée d’air autres
que ceux indiqués, une mauvaise étanchéité de toutes les
soudures et des joints qui ne suivent pas les instructions du
fabricant peuvent causer des blessures corporelles, la mort ou
des dégâts matériels. Le mélange de matériaux de ventilation
peut annuler la garantie et la certification de l’appareil.
 AVERTISSEMENT
L’utilisation d’une ventilation à double
paroi ou d’un matériau isolant pour le
tuyau d’entrée d’air de combustion est recommandée pour les
climats froids, afin d’empêcher la condensation de l’humidité
de l’air dans l’air de combustion entrant.
AVIS
15
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
Lorsqu’un système d’alimentation latérale ou verticale en
air de combustion par le toit est débranché pour une raison
quelconque, le tuyau d’entrée d’air doit être recollé, pour
garantir que l’air de combustion sera exempt de contaminants
et fourni en quantité suffisante.
Une mauvaise étanchéité de tous les joints
et soudures dans le tuyau d’entrée d’air
peut provoquer une recirculation des gaz de combustion, un
déversement des produits de combustion et des émissions de
monoxyde de carbone, et des blessures corporelles graves ou
la mort.
 DANGER
Tuyauterie de ventilation et d’air
Le Crest est certifié comme chaudière Catégorie II / IV.
Ce produit a été approuvé pour une utilisation avec les
systèmes de ventilation en acier inoxydable. Tous les
systèmes de ventilation utilisés avec une chaudière à Crest
doivent être adaptés pour le fonctionnement de catégorie
IV, sauf pour agréée en usine des systèmes de ventilation
commune fonctionnant comme autorisé dans la Section
ventilation commune à la page 19.
N’utiliser que des matériaux,
systèmes de ventilation et
terminaisons indiqués au Tableau 2A-1. NE PAS mélanger
des systèmes de ventilation de différents types ou fabricants,
sauf indiqués dans ce manuel. Sinon, de graves blessures
personnelles, la mort ou des dégâts matériels importants
pourraient en résulter.
Les installations doivent être conformes
AVIS
aux codes nationaux et locaux en vigueur.
Les systèmes de ventilation en acier inoxydable doivent être
agréés selon l’UL-1738 pour les États-Unis et l’ULC-S636
pour le Canada.
Connexions de prise d’air/ventilation
1. Connecteur de prise d’air de combustion (FIG. 2-1) Utilisé pour fournir l’air de combustion air directement
à l’appareil depuis l’extérieur. Un raccord est fourni avec
l’appareil pour le raccordement final. La tuyauterie d’air
de combustion doit être supportée selon les directives
indiquées dans le National Mechanical Code, Section 305,
Tableau 305,4 ou comme l’indiquent les codes locaux.
2. Connecteur de ventilation (FIG. 2-1) - Utilisé pour
permettre le passage des gaz de combustion vers l’extérieur.
Un raccord de transition est fourni avec l’appareil pour le
raccordement final. La tuyauterie de ventilation doit être
supportée selon le National Building Code, Section 305,
Tableau 305,4 ou comme l’indiquent les codes locaux.
Figure 2-1 Adaptateur d’air de combustion
TUYAU D'AIR
(FOURNI SUR PLACE)
 AVERTISSEMENT
BOÎTE À AIR
SALLE LIVRÉE
AVEC
L'APPAREIL
TUYAU DE VENTILATION
(FOURNI SUR PLACE)
IMG01034
CONNECTEUR DE TAILLE POUR L'ACIER INOXYDABLE
CONDUIT DE FUMÉE
L’installation d’un système de ventilation
en acier inoxydable doit être conforme
aux instructions fournies par le fabricant.
La Crest utilise une prise d’air de combustion et des tailles de
tuyauterie de ventilation spécifiques du modèle et détaillées aux
Tableaux 2B et 2C de la page 17.
La Crest est fournie avec un connecteur de
ventilation FasNSeal intégral (FIG. 2-1).
L’installateur doit utiliser un adaptateur de démarrage de
ventilation spécifique, fourni par le fabricant.
L’augmentation ou la réduction de
la tuyauterie d’air de combustion ou de
ventilation à des tailles non spécifiées dans ce manuel ne sont
pas autorisées.
AVIS
AVIS
AVIS
Tableau 2A-1 Fabricants de ventilations en acier inoxydable agréés
Fabricants de ventilations en acier inoxydables agréés
Fabrication
Modèle
Systèmes ProTech (Dura-Vent Co.)
Z-Flex (Groupe Nova Flex)
Heat Fab (Selkirk Corporation)
Metal Fab
Securities Chimneys International
Systèmes de cheminées Schebler
ICC
16
Ventilation FasNSeal
Z-Vent
Saf-T Vent
Protection anti-corrosion
Joint de sécurité en acier inoxydable
eVent
VIC
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
Tableau 2A-2 Acier inoxydable approuvé Licenciements et adaptateurs - Catégorie IV
Modèle
ProTech
Z Flex
Heat Fab
Adaptateur
Admission
Adaptateur
Admission
751-1001
810003974
810003269
2SVDSA06
2SVEE0690
CCA06MM
CCK06TM
1251
810003980
810003281
2SVDSA06
2SVEE0690
CCA08MM
CCK08TM
1501-2001
810003980
810003357
810003369
2SVDSA08
2SVEE0890
CCA08MM
CCK08TM
Modèle
Metal-Fab
Adaptateur Cheminée
Security Chimney
Admission
9690
9692
9690
9692
9890
9892
ICC
Adaptateur Cheminée Admission
Adaptateur
Cheminée
Admission
Adaptateur Cheminée
Admission
751-1001
6FCGPVCA
MC
6-36"
6FCGSW90L
SS6PVCU
SS0MCU
4" - 24"
SS6ST90AU
SSD0STAUK
4" - 24"
HE-6DSA-F
HE-6MC-F
HE-6RC-F
HE-6E90-F
HE-6SCR-F
1251
8FCGLCA
MC
6-36"
6FCGSW90L
SS8CRESTU
SS0MCU
4" - 24"
SS6ST90AU
SSD0STAUK
4" - 24"
HE-8DSA-F
HE-8SCR-F
HE-8MC-F
HE-6E90-F
HE-6SCR-F
1501-2001
8FCGLCA
MC
6-36"
8FCGSW90
SS8CRESTU
SS0MCU
4" - 24"
SSE8E9OU
SD0STAUK
4" - 24"
HE-8DSA-F
HE-8SCR-F
HE-8MC-F
HE-8E90-F
HE-8SCR-F
Tableau 2B Ventilation directe minimum / Air maximum admissible / Longueurs de ventilation
ENTRÉE D’AIR
Modèle
VENTILATION
Admission
Admission
Admission d’air
d’air
d’air
Longueur max.
Diamètre Longueur min.
Ventilation
Diamètre
Entrée
Baisse par
Ventilation
Ventilation
25 pieds de
Longueur min. Longueur max.
ventilation
FB 0751
6"
12'
100'
6"
18'
100'
0%
FB 1001
6"
12'
100'
6"
18'
100'
0%
FB 1251
6"
12'
100'
8"
18'
100'
0%
FB 1501
8"
12'
100'
8"
18'
100'
0%
FB 1751
8"
12'
100'
8"
18'
100'
0%
FB 2001
8"
12'
100'
8"
18'
100'
0%
Tableau 2C Air minimum de la salle / Air maximum admissible / Longueurs de ventilation
Modèle
Ventilation
Diamètre
Ventilation
Longueur min.
Ventilation
Longueur max.
Entrée Baisse par
25 pieds de ventilation
FB 0751
6"
18'
100'
0%
FB 1001
6"
18'
100'
0%
FB 1251
8"
18'
100'
0%
FB 1501
8"
18'
100'
0%
FB 1751
8"
18'
100'
0%
FB 2001
8"
18'
100'
0%
17
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
(suite)
Pour déterminer l’équivalent de la longueur d’air de combustion
et de ventilation, ajouter 5 pieds (1,5 m) pour chaque coude à
90° et 3 pieds (0.90 m) pour chaque coude à 45°.
EXAMPLE: 20 pieds (6 m) de tuyau + (4) coudes 90° + (3)
coudes 45° = 49 équivalent pieds (15 m) de tuyauterie.
Retrait d’une ventilation existante
Suivre les instructions de la Section 1, page 10 de ce manuel
pour retirer une chaudière d’un système de ventilation
existant.
Tuyauterie et ventilation et d’air
Système de ventilation et d’air:
L’installation doit être conforme aux
exigences locales et au Code National
du Gaz combustible NFPA 54 / ANSI Z223.1 pour les
installations aux États-Unis, ou CSA B 149.1 sur les
installations canadiennes.
AVIS
Vous devez également installer la tuyauterie d’air de l’extérieur
vers l’adaptateur de prise d’air de la chaudière. L’installation
qui en résulte est une ventilation directe (combustion étanche).
Vous pouvez utiliser l’une des méthodes de tuyauterie
ventilation/air traitées dans ce manuel. Ne pas essayer
d’installer la Crest par d’autres moyens.
NE PAS mélanger des composants
de différents systèmes. Le système
de ventilation peut tomber en panne et provoquer une fuite
des produits de combustion dans l’espace de séjour. N’utiliser
que des tuyaux et des raccords en acier inoxydable.
 AVERTISSEMENT
18
Ventilation, tuyauterie d’air et terminaison:
La tuyauterie de ventilation et d’air de la Crest peut être installée
à travers le toit ou un mur latéral. Suivre les procédures de ce
manuel pour la méthode choisie. Se reporter aux informations
de ce manuel pour déterminer la longueur acceptable de la
tuyauterie de ventilation et d’air.
Contamination de l’air
Les produits pour piscines et blanchisseries, ainsi que les
produits ménagers et de bricolage contient souvent des
composés fluorés ou chlorés. Lorsque ces produits chimiques
traversent la chaudière, ils peuvent former des acides forts.
L’acide peut ronger la paroi de la chaudière, provoquer de
graves dégâts et constituer un risque potentiel de déversement
de gaz de combustion ou de fuite d’eau de la chaudière dans le
bâtiment.
Veuillez lire les informations indiquées au Tableau 1A, page 9,
sur les contaminants et les zones susceptibles d’en contenir. Si
des produits chimiques contaminants sont présents à proximité
de l’emplacement de la prise d’air de combustion de la chaudière,
faire acheminer l’air de combustion et de ventilation vers un
autre endroit par votre installateur, conformément à ce manuel.
Si la prise d’air de combustion de
la chaudière se trouve dans une
buanderie ou une installation pour piscine par exemple, ces
zones contiennent toujours des contaminants dangereux.
Pour éviter tout risque de blessure
 AVERTISSEMENT
corporelle grave ou la mort, vérifier
les zones et les produits indiqués au Tableau 1A, page 9, avant
d’installer la chaudière ou la tuyauterie de prise d’air.
Si des contaminants sont trouvés, vous DEVEZ:
• Éliminer les produits de façon permanente.
—OU—
• Déplacer la prise d’air et les terminaisons de ventilation
vers d’autres zones.
 AVERTISSEMENT
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
Ventilation commune
Tableau 2D Kits de registre de tirage
Les chaudières Crest peuvent avoir une ventilation commune;
toutefois, les critères suivants DOIVENT ÊTRE respectés:
1. Seulement les chaudières Crest peuvent être connectés
aux applications courantes de conduit de fumée. NE
PAS mélanger des appareils d’autres fabricants ou
d’autres modèles de Lochinvar. Courants d’air n’est
pas autorisé.
2. Les chaudières Crest raccordées à la ventilation
commune doivent toutes être de la même taille.
3. Chaque chaudière Crest doit avoir un amortisseur de
ventilation Lochinvar installé (voir Tableau 2D).
Kits de registre de tirage
Modèle
Taille du registre
Numéro du kit
FB0751
6"
DRH30007
FB1001
6"
DRH30007
FB1251
8"
DRH30001
FB1501
8"
DRH30001
FB1751
8"
DRH30001
FB2001
8"
DRH30001
4. Seulement une ventilation verticale directe, une
pression positive, un évent de catégorie IV ou vertical/
de cheminée, une pression négative, Catégorie II
peuvent être utilisés pour des chaudières Crest à
ventilation commune. La ventilation latérale n’est pas
autorisée.
PVC/CPVC
5. Les chaudières Crest avec ventilation commune
doivent être raccordées et contrôlées avec la cascade
intégrale SMART TOUCH de Crest.
acier inoxydable.
a.
La principale peut être commandée par la
commande SMART TOUCH de Crest, par le
BMS (signal extérieur de 0-10 V), le ModBus ou
son propre point de consigne calculé en interne.
b. La cascade (membres) peut être commandée par la
chaudière principale Crest, à l’aide de l’option de
cascade principale/secondaire.
Pour les tailles de ventilation commune agréées, contacter
l’usine.
Lorsque des chaudières Crest
 AVERTISSEMENT ont une ventilation commune,
les critères ci-dessus DOIVENT ÊTRE observés. Tout
manquement à ces exigences peut provoquer des blessures
corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels importants.
Lorsque des chaudières Crest ont une
ventilation commune, des générateurs
d’eau chaude doivent être raccordés à la boucle de chauffage
primaire et des thermostats de réservoir doivent être raccordés
à la chaudière Crest.
AVIS
L’utilisation de ce produit avec des matériaux de ventilation en
PVC/CPVC indiqués au Tableau 2E en page 20 a été approuvée.
AVIS
Installé à l’usine d’aération connexions sont
dimensionnées pour une évacuation en
Installation de la tuyauterie de ventilation et d’air
Le raccord de ventilation à l’appareil
doit être effectué avec la section
de tuyau en CPVC de début fournie avec l’appareil si une
ventilation en PVC/CPVC doit être utilisée. Les raccords de
ventilation fournis sur place doivent être collés à la section de
tuyau en CPVC à l’aide de colle universelle pour tuyaux en PVC
et CPVC. N’utilisez que des matériaux, des apprêts et de la colle
spécifiés au Tableau 2E pour le raccordement des ventilations.
Tout manquement au respect de cet avertissement pourrait
provoquer un incendie, des blessures corporelles ou la mort.
 AVERTISSEMENT
AVIS
N’utiliser que des nettoyants, des apprêts et
des solvants approuvés pour les matériaux
assemblés.
Tous les tuyaux de ventilation en PVC
doivent être collés, correctement supportés
et l’échappement doit avoir une pente d’un minimum de 1/4 de
pouce par pied vers le chauffe-eau (pour permettre la vidange
du condensat).
AVIS
L’isolation ne doit pas être utilisée
sur des matériaux de ventilation
en PVC ou CPVC. L’usage de l’isolation fait augmenter la
température des parois de ventilation et peut provoquer une
défaillance du tuyau de ventilation.
 AVERTISSEMENT
19
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
(suite)
Tableau 2E Tuyau et raccords de ventilation en PVC/
CPVC
Tuyau et raccords de ventilation en PVC/CPVC
approuvés
Élément
Matériau
Programme PVC 40, 80
Tuyau de
ventilation
PVC - DWV
ANSI/ASTM D2665
Programme CPVC 40, 80
ANSI/ASTM F441
Programme PVC 40
ANSI/ASTM D2466
Programme CPVC 80
ANSI/ASTM F439
Raccords de
Programme PVC 80
ventilation
Colle/Apprêt
pour tuyaux
Standard
ANSI/ASTM D1785
ANSI/ASTM D2467
PVC
ANSI/ASTM D2564
CPVC
ANSI/ASTM F493
AVIS: NE PAS UTILISER DE TUYAU À ÂME CELLULAIRE
(MOUSSE)
Remarque: Au Canada, le tuyau, les raccords en CPVC et PVC et
la colle/primaire doivent être certifiés ULC-S636
1. Travailler depuis le chauffe-eau vers la ventilation ou la
terminaison d’air. Ne pas dépasser les longueurs indiquées
dans ce manuel pour la tuyauterie d’air ou de ventilation.
2. Couper le tuyau aux longueurs indiquées et ébarber
l’intérieur et l’extérieur des extrémités du tuyau.
3. Chanfreiner l’extérieur de chaque tuyau pour permettre une
répartition uniforme de la colle lors du collage.
4. Nettoyer toutes les extrémités de tuyaux à l’aide d’un chiffon
propre et sec. (L’humidité retarde le séchage et la saleté ou la
graisse empêchent le collage.)
Figure 2-2 Près de la ventilation en PVC/CPVC du chauffeeau - Modèles 751 - 1001 (Connexions de la cheminée
de l’usine sont dimensionnées pour une évacuation en acier
inoxydable).
5. Sécher le tuyau de ventilation ou d’air pour permettre un
bon raccordement avant de coller l’ensemble. Le tuyau doit
rentrer de un à deux tiers dans le raccord pour permettre
une bonne étanchéité après avoir mis la colle.
6. Amorçage et collage :
a. Manipuler soigneusement les raccords et les tuyaux pour
empêcher la contamination des surfaces.
b. Appliquer une couche uniforme d’apprêt au raccord
et à l’extrémité du tuyau sur environ 1/2" au-delà de la
profondeur de prise.
c. Appliquer une deuxième couche d’apprêt à la prise du
raccord.
d. Pendant que l’apprêt est encore humide, appliquer sur
le tuyau une couche uniforme de colle approuvée à
la profondeur de la prise du raccord avec une couche
uniforme de colle approuvée sur la prise du raccord.
e. Appliquer une deuxième couche de ciment sur le tuyau.
f. Pendant que la colle est encore humide, insérer le tuyau
dans le raccord et tourner si possible le tuyau de 1/4 de
tour en l’insérant. REMARQUE : S’il existe des vides, la
colle n’a pas été suffisamment appliquée et le joint peut
être défectueux.
g. Essuyer l’excès de colle en retirant l’anneau ou les grains
qui amollissent inutilement le tuyau.
Figure 2-3 Près de la ventilation en PVC/CPVC du chauffeeau - Modèle 1251 - 2001 (Connexions de la cheminée de
l’usine sont dimensionnées pour une évacuation en acier
inoxydable).
TUYAU DE 8" EN PVC
(FOURNIS SUR PLACE)
TUYAU DE 6" EN PVC
(FOURNIS SUR PLACE)
COUPLAGE 8" EN PVC
(FOURNIS SUR PLACE)
COUPLAGE 6" EN PVC
(FOURNIS SUR PLACE)
PIÈCE DE DÉMARRAGE
8" EN CPVC
(FOURNIE SUR PLACE)
PIÈCE DE DÉMARRAGE
6" EN CPVC
(FOURNI PAR L'USINE)
ADAPTATEUR 8" (FAS-08M-8PVC)
EN PVC EN INOXYDABLE
(FOURNIE SUR PLACE)
ADAPTATEUR 6" EN PVC
EN INOXYDABLE
(FOURNI PAR L'USINE)
REMARQUE: LA VENTILATION EN CPVC OU
LE TUYAU EN ACIER ET LES RACCORDS
DE VENTILATION DOIVENT ÊTRE UTILISÉS
DANS LES INSTALLATIONS EN PLACARD
OU EN ALCÔVE.
20
IMG01146
REMARQUE: LA VENTILATION EN CPVC OU
LE TUYAU EN ACIER ET LES RACCORDS
DE VENTILATION DOIVENT ÊTRE UTILISÉS
DANS LES INSTALLATIONS EN PLACARD
OU EN ALCÔVE.
IMG01147
Manuel d’installation et de fonctionnement
2
Ventilation générale
Polypropylène
L’utilisation de ce produit avec une ventilation en polypropylène
des fabricants indiqués au Tableau 2F a été approuvée.
Installé à l’usine d’aération connexions sont
dimensionnées pour une évacuation en
AVIS
acier inoxydable.
Toutes les terminaisons doivent être conformes avec les options
indiquées dans ce manuel et permettre une ventilation de paroi
unique.
Pour le support et les connexions spéciales exigées, voir
les instructions du fabricant. Toute la ventilation doit être
conforme aux exigences de diamètre standard et d’équivalent
longueur établies.
Pour déterminer l’air de combustion équivalent et la longueur
d’évent pour une tuyauterie à paroi simple en polypropylène :
• 1 pied de tuyau à paroi simple de 4 pouces Duravent
équivaut à 1,6 pied de tuyauterie.
N’utiliser que les adaptateurs et
 AVERTISSEMENT le système de ventilation indiqués
aux Tableaux 2F et 2G. NE PAS mélanger des systèmes
de ventilation de différents types ou fabricants. Sinon, de
graves blessures personnelles, la mort ou des dégâts matériels
importants pourraient en résulter.
Les installations doivent être conformes aux
codes nationaux et locaux en vigueur. Pour
les installations au Canada, la ventilation en polypropylène doit
figurer comme système ULC-S636 approuvé.
AVIS
L’installation d’un système de ventilation
en polypropylène doit être conforme
aux instructions fournies par le fabricant avec le système de
ventilation.
AVIS
Figure 2-4 Près de la ventilation en PVC/CPVC du
Chaudière
Tableau 2F Tuyau et raccords de ventilation en
polypropylène
Fabricants de ventilations en polypropylène approuvés
Fabrication
Modèle
Centrotherm Systèmes
économiques
Duravent (M & G Group)
InnoFlue SW/Flex
PolyPro Single-Wall / PolyPro Flex
L’installateur doit utiliser un adaptateur
de démarrage de ventilation spécifique au
niveau de la connexion du collier de combustion, fourni par
le fabricant de ventilations, pour l’adapter à son système de
ventilation. Voir au Tableau 2F les adaptateurs de ventilation
approuvés. Jeter la partie de début en CPVC.
Toutes les connexions de ventilation
AVIS
DOIVENT être fixées par le connecteur à
joint du fabricant (FIG. 2-4).
6" TUYAU DE
POLYPROPYLÈNE
(FOURNIS SUR PLACE)
6" ADAPTATEUR DE
POLYPROPYLÈNE
(FOURNIS SUR PLACE)
AVIS
IMG01148
MODÈLES 751 - 1001
8" TUYAU DE
POLYPROPYLÈNE
(FOURNIS SUR PLACE)
8" ADAPTATEUR DE
POLYPROPYLÈNE
(FOURNIS SUR PLACE)
L’isolation ne doit pas être utilisée
sur des matériaux de ventilation en
polypropylène. L’usage de l’isolation fait augmenter la température
des parois de ventilation et peut provoquer une défaillance du
tuyau de ventilation.
 AVERTISSEMENT
IMG01149
MODÈLE 1251 - 2001
Tableau 2G Terminaisons en polypropylène approuvées
Modèle
751-1001
1251 - 2001
Fabricant
Modèle
d’évent
Type d’évent
Numéro
d’adaptateur
Connecteur
d’assemblage
Kit mural*
Support / Adaptateur
de fi xation*
Centrotherm Systèmes
économiques
Innoflue
Unique-MuraleFlex
ISAAL0606
--
--
IATP0606 /
ISTAGL0606
DuraVent (M & G)
PolyPro
Unique-MuraleFlex FSA-6PVCM-6PPS
--
6PPS-HLK
--
Centrotherm Systèmes
économiques
Innoflue
Unique-Murale
ISAA0808
--
--
--
DuraVent (M & G)
PolyPro
Unique-Murale
FSA-AU8-8PP
--
8PPS-HSTL
--
* Ces pièces ne sont nécessaires que si l’ensemble de terminaison murale est utilisé (voir FIG. 4-1C, page 25)
21
Manuel d’installation et de fonctionnement
3
Vertical direct venting
Terminaison ventilation/air – verticale
Suivre les instructions ci-dessous
 AVERTISSEMENT pour déterminer l’emplacement de
la ventilation et éviter tout risque de blessures graves, de mort
ou de dégâts matériels importants.
Ne pas raccorder d’autre appareil
 AVERTISSEMENT
au tuyau de ventilation ou plusieurs
chaudières à un tuyau de ventilation commune, sauf indiqué en
Section 2, page 19. Sinon, de graves blessures personnelles, la mort ou
des dégâts matériels importants pourraient en résulter.
L’installation doit être conforme aux
exigences locales et à la dernière édition du
Code National du Gaz combustible NFPA 54 / ANSI Z223.1
pour les installations aux États-Unis, ou CSA B 149.1 pour les
installations canadiennes.
Figure 3-2 Terminaison verticale de l’air et de ventilation
avec pluie Bouchon
GRILLE POUR
OISEAUX
[CLASSIQUE]
SORTIE DE
VENTLATION EN
36" [914 MM] MINIMUM
AU-DESSUS DE LA
PRISE D'AIR
12" [305 MM] MINIMUM
AU-DESSUS DU
TOIT / LIGNE DE NEIGE
AVIS
Déterminer l’emplacement
Définir l’emplacement des terminaisons de ventilation/air à
l’aide des directives suivantes:
1. La longueur totale de tuyauterie pour la ventilation ou
l’air ne doit pas dépasser les limites indiquées à la Section
Ventilation générale, en page 17 de ce manuel.
2. La ventilation doit se terminer au moins 3 pieds au-dessus
de l’endroit le plus élevé par lequel la ventilation traverse
le toit, et au moins à 2 pieds au-dessus de toute partie du
bâtiment, à moins de 10 pieds à l’horizontale.
3. La tuyauterie d’air doit se terminer dans un tuyau recourbé
à 180°, à moins de 2 pieds (0,60 m) du centre du tuyau de
ventilation. Cet emplacement empêche toute recirculation des
produits de combustion dans le courant d’air de combustion.
4. La tuyauterie de ventilation doit se terminer sur un couplage
tourné vers le haut, comme indiqué en FIG. 3-1. Le haut du
couplage ou le bouchon de pluie doit être au moins à 36"
(914 mm) au-dessus de la prise d’air. Le tuyau d’entrée d’air
et le tuyau de ventilation doivent être placés à n’importe
quelle position sur le toit, mais doit toujours être à moins de 2
pieds (0,60 m) et la terminaison de ventilation à au moins 36"
(914 mm) au-dessus de la prise d’air.
La ventilation du toit et les
 AVERTISSEMENT terminaisons d’entrée doivent se
terminer dans la même zone de pression, sauf si l’air latéral
de ventilation verticale est réglé comme indiqué à la section
Ventilation générale - Ventilation verticale, air latéral.
Figure 3-1 Terminaison verticale de l’air et de ventilation
GRILLE POUR
OISEAUX
[CLASSIQUE]
SORTIE DE
VENTLATION EN
36" MINIMUM
AU-DESSUS DE LA
PRISE D'AIR
VENTILATION
12" [305 MM] MINIMUM
AU-DESSUS DU
TOIT / LIGNE DE NEIGE
AIR DE COMBUSTION
22
5. Situer les terminaisons de façon qu’elles ne puissent pas
être endommagées par des objets étrangers, comme des
pierres ou des balles, ou susceptibles d’accumuler des
feuilles ou des sédiments.
Préparation des pénétrations de toit
1. Pénétration des tuyaux d’air:
a. Découper un orifice pour le tuyau d’air. Dimensionner
le trou du tuyau d’air comme désiré, au diamètre
extérieur du tuyau.
2. Pénétration du tuyau de ventilation:
a. Découper un orifice pour le tuyau de ventilation. Pour
les constructions combustibles ou non combustibles,
dimensionner le trou du tuyau de ventilation selon les
instructions du fabricant de la ventilation.
b. Insérer une tulipe en métal galvanisé dans le trou du
tuyau de ventilation (si exigé par les codes locaux).
3. Espacer suffisamment les orifices d’air et de ventilation,
comme indiqué à la FIG. 3-1.
4. Suivre tous les codes locaux concernant l’isolation du
tuyau de ventilation pour traverser les planchers, les
plafonds et les toits.
5. Installer des noquets et des joints dimensionnés pour le
tuyau de ventilation et le tuyau d’air.
Terminaison et raccords
1. Préparer le couplage de terminaison de ventilation et le
coude de terminaison d’air (FIG. 3-1) en insérant des
grilles pour oiseaux. Les grilles pour oiseaux doivent être
achetées localement.
2. La tuyauterie d’air doit se terminer sur un coude tourné
à 180° vers le bas, comme indiqué en FIG. 3-1. Placer le
tuyau de prise d’air à moins de 2 pieds (0,60 m) du centre
du tuyau de ventilation. Cet emplacement empêche toute
recirculation des produits de combustion dans le courant
d’air de combustion.
Manuel d’installation et de fonctionnement
3
Vertical direct venting
3. La tuyauterie de ventilation doit se terminer sur un
couplage tourné vers le haut, comme indiqué en FIG. 3-1.
Le haut du couplage ou le bouchon de pluie doit être au
moins à 36" (914 mm) au-dessus de la prise d’air. Le tuyau
d’entrée d’air et le tuyau de ventilation doivent être placés
à n’importe quelle position sur le toit, mais doit toujours
être à moins de 2 pieds (0,60 m) et la terminaison de
ventilation à au moins 36" (914 mm) au-dessus de la prise
d’air.
4. Conserver les dimensions requises de la tuyauterie de
terminaison finie, comme indiquées en FIG. 3-1.
5. Ne pas faire dépasser le tuyau de ventilation extérieur à
l’extérieur du bâtiment, plus qu’indiqué dans ce document.
Le condensat peut geler et obstruer le tuyau de ventilation.
Figure 3-4 Autres terminaisons verticales avec plusieurs
chaudières
36” (914 MM)
12”
(305 MM)
Terminaisons de ventilation/air multiples
1. En terminant plusieurs chaudières Crest, terminer
chaque raccordement de ventilation/air comme décrit
dans ce manuel (FIG. 3-3).
36” (914 MM)
12”
(305 MM)
Terminer tous les tuyaux de
 AVERTISSEMENT ventilation à la même hauteur et
tous les tuyaux d’air à la même hauteur, pour empêcher la
recirculation des produits de combustion et éviter le risque de
graves blessures corporelles, de mort ou de dégâts matériels
importants.
2. Placer les pénétrations de toit de façon à obtenir un
espace minimum de 12 pouces (305 mm) entre le bord
du coude de prise d’air et le tuyau de ventilation adjacent
d’une autre chaudière, pour les installations aux ÉtatsUnis (voir FIG. 3-3). Pour les installations canadiennes,
laisser les espaces requis par le Code d’installation CSA
B149.1.
3. L’entrée d’air d’une chaudière Crest fait partie du
raccordement de ventilation directe. Elle n’est pas classée
comme prise d’air forcée par rapport à l’espace qui la
sépare des ventilations des chaudières adjacentes.
Figure 3-3 Terminaisons verticales avec plusieurs chaudières
36” (914 MM)
12”
12” (305 MM)
12” (305 MM)
(305 MM)
36” (914 MM)
12”
12” (305 MM)
12” (305 MM)
(305 MM)
23
Manuel d’installation et de fonctionnement
4
Ventilation Murale Latérale Directe
Terminaison ventilation/air – latérale murale
Suivre les instructions ci-dessous
pour déterminer l’emplacement de
la ventilation et éviter tout risque de blessures graves, de mort
ou de dégâts matériels importants.
 AVERTISSEMENT
Une ventilation de gaz qui traverse
un mur extérieur ne doit pas se
terminer adjacente à un mur ou sous des extensions d’un
bâtiment, comme un avant-toit, un parapet, un balcon ou une
plate-forme. Sinon, de graves blessures personnelles, la mort ou
des dégâts matériels importants pourraient en résulter.
 AVERTISSEMENT
Ne pas raccorder d’autre appareil
au tuyau de ventilation ou plusieurs
chaudières à un tuyau de ventilation commune, sauf indiqué en
Section 2, page 19. Sinon, de graves blessures personnelles, la mort ou
des dégâts matériels importants pourraient en résulter.
Des produits commerciaux pour
 ATTENTION
ventilation latérale peuvent donner des
panaches d’échappement sous les climats froids. Une attention
doit être apportée à l’emplacement près de fenêtres, de portes,
de passerelles, etc.
L’installation doit être conforme aux
AVIS
exigences locales et au Code National du Gaz
combustible NFPA 54 / ANSI Z223.1 pour les installations aux
États-Unis, ou CSA B 149.1 sur les installations canadiennes.
f. Ne pas terminer au-dessus d’une porte ou au-dessus
ou au-dessous d’une fenêtre. Le condensat peut geler et
provoquer des formations de glace.
g. Positionner ou protéger la ventilation pour empêcher le
condensat d’endommager les finitions extérieures.
Figure 4-1 Terminaison latérale d’air et de ventilation
Le PVC/CPVC ou l’ABS sont des matériaux
AVIS
acceptés pour le conduite d’entrée d’air.
 AVERTISSEMENT
Déterminer l’emplacement
Définir l’emplacement des terminaisons de ventilation/air à
l’aide des directives suivantes:
1. la longueur totale de tuyauterie pour la ventilation ou
l’air ne doit pas dépasser les limites indiquées à la Section
Ventilation générale, en page 17 de ce manuel.
2. Les alentours doivent être étudiés avant de terminer la
ventilation et l’air:
a. Positionner la terminaison de ventilation là où les
vapeurs ne peuvent pas endommager des arbustes, des
plantes, du matériel de climatisation ou être interdites.
b. Les produits de combustion forment un panache
remarquable lorsqu’ils se condensent dans l’air froid.
Éviter les zones où le panache pourrait gêner la vue par
les fenêtres.
c. Les vents dominants peuvent faire geler le condensat
et provoquer une accumulation d’eau/glace là où les
produits de combustion atteignent les surfaces bâties ou
les plantes.
d. Éviter tout risque de contact accidentel des produits de
combustion avec les personnes ou les animaux.
e. Ne pas installer les terminaisons là où les vents
tourbillonnants pourraient affecter les performances
ou provoquer une recirculation, comme dans les coins
des bâtiments, à proximité de bâtiments adjacents ou de
surfaces, de soupirails, de puits d’escaliers, d’alcôves, de
cours ou de renfoncements.
Les terminaisons de ventilation
 AVERTISSEMENT
latérale et d’entrée d’air doivent se
terminer dans la même zone de pression
24
DE LA CHAUDIÈRE AU
RACCORDEMENT DU
TUYAU DE VENTILATION
36" MIN
48" MAX
VERS LE RACCORD
D'ENTRÉE D'AIR DE LA
CHAUDIÈRE
12" MIN
NIVEAU DU SOL
OU LIGNE DE
NEIGE
3. Conserver les espaces indiqués dans les FIG.4-1A à 4-4,
pages 24 et 26. La terminaison de ventilation ne doit pas
être placée dans des zones de circulation telles que des
passages, des bâtiments adjacents, des fenêtres ou des portes.
Respecter également les consignes suivantes:
a. La ventilation doit se terminer
• au moins à 6 pieds (1,80 m) des murs adjacents.
• À plus de 7 pieds (2,10 m) au-dessus du sol, lorsqu’elle
est placée à proximité de passages publics.
• À 12 pouces (305 mm) au moins au-dessous d’un
surplomb de toit.
• À au moins 3 pieds (0,90 m) au-dessus d’une entrée
d’air forcée, à moins de 10 pieds (3 m).
• À au moins 4 pieds (1,20 m) à l’horizontale d’une
porte ou d’une fenêtre, ou de toute autre entrée d’air
gravitaire.
b. L’entrée d’air doit se terminer à au moins 12 pouces
(305 mm) au-dessus du sol ou de la ligne de neige;
au moins à 36 pouces (914 mm) au-dessous de la
terminaison de ventilation.
c. Ne pas terminer à moins de 4 pieds (1,20 m) à l’horizontale
d’un compteur électrique, d’un compteur de gaz, d’un
régulateur, d’une soupape de sécurité ou de tout autre
équipement. Ne jamais terminer à moins de 4 pieds
(1,20 m) au-dessus ou au-dessous de ces équipements à
l’horizontale.
4. Placer les terminaisons de façon qu’elles ne puissent pas être
endommagées par des objets étrangers, comme des pierres
ou des balles, ou susceptibles d’accumuler des feuilles ou des
sédiments.
Manuel d’installation et de fonctionnement
4
Ventilation Murale Latérale Directe
Terminaison ventilation/air – latérale
murale
Figure 4-1B Terminaison latérale en PVC/CPVC/
Polypropylène alternative d’air et de ventilation, avec
raccords fournis sur place
CONNEXION DE
L’AIR D’ENTRÉE VERS
LA CHAUDIÈRE
GRILLAGE
AVIAIRE
CONNEXION DU
TUYAU DE
VENTILATION DEPUIS
LA CHAUDIÈRE
Figure 4-2A Terminaison latérale en PVC/CPVC/
Polypropylène Modèles 751 - 1001 avec raccords fournis
sur place
GRILLAGE AVIAIRE
VERS LE RACCORD
D'ENTRÉE D'AIR DE
LA CHAUDIÈRE
12" (305 MM) MIN
15" (381 MM) MAX
DE LA CHAUDIÈRE
AU RACCORDEMENT
DU TUYAU DE
VENTILATION
GRILLAGE AVIAIRE
12" MIN
15" MAX
12" (305 MM) MIN
NIVEAU DU SOL
OU LIGNE DE NEIGE
PLAQUE DE
TERMINAISON
Figure 4-2B Terminaison latérale en acier Modèles 751 1001 avec raccords fournis sur place.
12"
MIN
GRILLAGE AVIAIRE
NIVEAU DU SOL OU
DE LA NEIGE
5. La tuyauterie d’air doit se terminer sur un coude tourné
vers le bas, comme indiqué à la FIG. 4-1B. Cette disposition
empêche toute recirculation des produits de combustion
dans le courant d’air de combustion.
6. La tuyauterie de ventilation doit se terminer sur un coude
tourné vers l’extérieur ou loin de l’entrée d’air, comme
indiqué à la FIG. 4-1B.
Ne pas dépasser les longueurs
 AVERTISSEMENT
maximum de la tuyauterie de
ventilation extérieure illustrée aux FIG. 4-1C. Une longueur
excessive exposée à l’extérieur peut provoquer le gel du condensat
dans le tuyau de ventilation et peut arrêter le chauffe-eau.
Figure 4-1C Terminaison latérale en PVC/CPVC/
Polypropylène d’air et de ventilation.
CONNEXION DE
L’AIR D’ENTRÉE VERS
LA CHAUDIÈRE
CONNEXION DU TUYAU DE
VENTILATION DEPUIS LA
CHAUDIÈRE
12"
MIN
POUR
SUS
PEN
SION
ORIENTATIONS POSSIBLE
TERMINAISON
VENTILATION/AIR
12"
MIN
NIVEAU DU SOL
OU DE LA NEIGE
Tableau 4A Kits de ventilation murale
Modèle
Numéro
du kit
Air
751 - 1001 KIT30048 4" (102 mm)
Ventilation
Largeur du
Trait Central
6" (152 mm)
7 3/4" (197 mm)
VERS LE RACCORD
D'ENTRÉE D'AIR
DE LA CHAUDIÈRE
12" (305 MM) MIN
15" (381 MM) MAX
DE LA CHAUDIÈRE
AU RACCORDEMENT
DU TUYAU DE VENTILATION
12" (305 MM) MIN
NIVEAU DU SOL
OU LIGNE DE NEIGE
AVIS
Le PVC/CPVC ou l’ABS sont des matériaux
acceptés pour le conduite d’entrée d’air.
7. Conserver les espaces indiqués dans les FIG.4-1A à 4-4, pages
24 et 26. Respecter également les consignes suivantes:
a. La ventilation doit se terminer:
• au moins à 6 pieds (1,80 m) des murs adjacents.
• À plus de 12 pouces (350 m) au-dessus du sol, lorsqu’elle
est placée à proximité de passages publics.
• Au moins 7 pieds (2,1 m) au-dessus d’un passage public.
• À au moins 3 pieds (0,9 m) au-dessus d’une entrée d’air
forcée, à moins de 10 pieds (3 m).
• À au moins 12 pouces à l’horizontale d’une porte ou
d’une fenêtre, ou de toute autre entrée d’air gravitaire.
b. L’entrée d’air doit se terminer à au moins 12 pouces
(305 m) au-dessus du sol ou de la ligne de neige ; au
moins 12 pouces (305 m) u-dessous de la terminaison de
ventilation; et le tuyau de ventilation ne doit pas dépasser à
plus de 24 pouces (610 mm)verticalement à l’extérieur du
bâtiment, comme illustré aux FIG. 4-1B.
c. Ne pas terminer à moins de 4 pieds (1,2 m) à l’horizontale
d’un compteur électrique, d’un compteur de gaz, d’un
régulateur, d’une soupape de sécurité ou de tout autre
équipement. Ne jamais terminer à moins de 4 pieds
(1,2 m) au-dessus ou au-dessous de ces équipements à
l’horizontale.
25
Manuel d’installation et de fonctionnement
4
Ventilation Murale Latérale Directe
(suite)
Terminaison ventilation/air – latérale murale
8. Placer les terminaisons de façon qu’elles ne puissent pas être
endommagées par des objets étrangers, comme des pierres
ou des balles, ou susceptibles d’accumuler des feuilles ou
des sédiments.
Figure 4-3 Espace par rapport aux portes et fenêtres
Préparer les pénétrations murales
1. Pénétration des tuyaux d’air:
a. Découper un orifice pour le tuyau d’air. Dimensionner le
trou du tuyau d’air comme désiré, au diamètre extérieur
du tuyau.
Pénétration du tuyau de ventilation:
a. Découper un orifice pour le tuyau de ventilation. Pour
les constructions combustibles ou non combustibles,
dimensionner le trou du tuyau de ventilation selon les
instructions du fabricant de la ventilation.
2. Installer la tuyauterie de ventilation et de prise d’air.
Étanchéifier tous les espaces entre les tuyaux et le mur, avec
du joint silicone RTV.
3. Boucher toutes les cavités murales.
Terminaison et raccords
4'
4'
Figure 4-4 Espace par rapport aux entrées d’air forcées
1. La terminaison d’air doit être orientée à au moins 12 pouces
au-dessus du sol ou de la ligne de neige, comme illustré à la
FIG. 4-1A, page 24.
2. Conserver les dimensions requises de la tuyauterie de
terminaison finie, comme indiquées en FIG. 4-1A, page 24.
3. Ne pas faire dépasser le tuyau de ventilation exposé à
l’extérieur du bâtiment, plus qu’indiqué dans ce document.
Le condensat peut geler et obstruer le tuyau de ventilation.
4. Les terminaisons en acier inoxydable sont conçues pour
traverser les murs des constructions standard, jusqu’à 9,25
pouces d’épaisseur.
Terminaisons de ventilation/air multiples
SI À MOINS DE 10'
TERMINAISON DE
VENTILATION
36” MIN.
1. En terminant plusieurs chaudières Crest, terminer chaque
raccordement de ventilation/air comme décrit dans ce
manuel (FIG. 4-5).
Tous les tuyaux de ventilation et les
entrées d’air doivent se terminer à la
même hauteur, pour éviter tout risque de blessures corporelles
graves, de mort ou de dégâts matériels importants.
 AVERTISSEMENT
ENTRÉED'AIR
FORCÉE
TERMINAISON D'AIR
Des produits commerciaux pour
ventilation latérale peuvent donner des
panaches d’échappement sous les climats froids. Une attention
doit être apportée à l’emplacement près de fenêtres, de portes,
de passerelles, etc.
 ATTENTION
26
Manuel d’installation et de fonctionnement
4
Ventilation Murale Latérale Directe
2. Placer toutes les pénétrations murales de façon à obtenir
un espace minimum de 12 pouces (305 mm) entre le tuyau
de ventilation et l’entrée d’air adjacente, comme illustré à
la FIG. 4-5 pour les installations aux États-Unis. Pour les
installations canadiennes, laisser les espaces requis par le
Code d’installation CSA B149.1.
3. L’entrée d’air d’une chaudière Crest fait partie du
raccordement de ventilation directe. Elle n’est pas classée
comme prise d’air forcée par rapport à l’espace qui la
sépare des ventilations des chaudières adjacentes.
Figure 4-4 Terminaisons pour ventilations multiples
(doivent aussi correspondre à la Figure 4-1A)
VENTILATION
AIR
12"
36" MIN
48" MAX
36"
12"
12" MIN
Figure 4-6 Terminaisons de ventilation directe
Figure 4-7 Air ambiant (Terminaisons d’échappement direct)
AIR AMBIANT (TERMINAISONS D’ÉCHAPPEMENT DIRECT)
Terminaison de ventilation
Coude à 23°
Coude à 45°
Coude à 90°
Air ambiant
La chaudière Crest peut être installée avec un seul tuyau pour
évacuer les produits de combustion vers l’extérieur, en utilisant
l’air de combustion de la salle d’équipement.
Suivre les exigences des sections Ventilation générale, Ventilation
latérale directe et Ventilation verticale directe, concernant les
spécifications des matériaux de ventilation, les exigences des
longueurs de ventilation et celles des terminaisons de ventilation.
Installer le couvercle d’entrée d’air (expédié desserré avec
la chaudière), selon la FIG. 4-8. L’air de combustion et de
ventilation doit être fourni à la salle d’équipement conformément
aux exigences des pages 12 et 13 de ce manuel, pour un bon
fonctionnement de la chaudière Crest, lorsqu’est utilisée la
méthode de tuyau unique.
Figure 4-8 Installation d’air ambiant
TERMINAISONS DE VENTILATION DIRECTE
Entrée d’air
Terminaison de ventilation
COUVERCLE
DE PRISE D'AIR
Entrée de
séchoir
Rectiligne
Coude à 90°
À onglet
Coude à 23°
IMG01036
27
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
Méthodes de tuyauterie d’eau du circuit
Informations générales sur la tuyauterie
La Crest est conçue pour fonctionner dans un système
pressurisé à boucle fermée, à au moins 12 PSI (83 kPa).
Un thermomètre-manomètre est inclus pour surveiller la
pression du système et la température de sortie, et doit être
situé sur la sortie de la chaudière
Les étapes de base sont indiquées ci-dessous, avec les illustrations
sur les pages suivantes, pour vous guider dans l’installation de la
Crest (5-2 à 5-5).
1. Raccorder le retour du circuit au raccord bridé en 4"
marqué « Inlet » (entrée) et l’installer avec un joint adapté
entre les brides.
2. Raccorder l’alimentation du circuit au raccord bridé en 4"
marqué « Outlet » (sortie) et l’installer avec un joint adapté
entre les brides.
3. Installer la purge et la vanne d’équilibre ou la vanne d’arrêt,
puis la purge sur le retour du circuit pour purger l’air de
chaque zone.
4. Installer un système anti-refoulement sur la conduite d’eau
froide d’appoint.
5. Installer une vanne de réduction de pression sur la conduite
d’eau froide d’appoint (15 PSI, 103 kPA nominal). Vérifier
le thermomètre-manomètre, qui doit afficher une pression
minimum de 12 PSI (83 kPa).
6. Installer les circulateurs comme indiqué sur les schémas
de tuyauterie de cette section. S’assurer que les circulateurs
sont correctement dimensionnés our le système et les
pertes par frottement. Installer des vannes de contrôle pour
chaque circulateur de chaudière.
7. Installer un réservoir d’expansion sur l’alimentation du
système. Consulter les instructions du fabricant du réservoir
relatives à l’installation du réservoir. Dimensionner le
réservoir d’expansion au volume et à la capacité requis pour
le système.
8. Installer un dispositif d’élimination d’air sur l’alimentation
du système.
9. Cet appareil est équipé d’une soupape de sécurité
dimensionnée conformément au code ASME pour
chaudières et appareils à pression, section IV (« Chaudières
pour chauffage »). La soupape de sécurité est installée en
usine et placée à l’arrière de la chaudière. Acheminer le
rejet de la soupape de sécurité pour éviter de se blesser en
cas de décharge de pression. Acheminer le rejet vers une
purge. Fournir un tuyau de la même taille que la sortie de
la soupape de sécurité. Ne jamais obstruer la sortie de la
soupape de sécurité.
10. Sur tous les systèmes pré-existant, il est conseillé d’installer
une crépine pour éviter d’endommager l’échangeur
thermique.
Il est important de noter que la chaudière a une chute de
pression qui doit être étudiée lors du dimensionnement des
circulateurs. Chaque installation de chaudière doit avoir un
dispositif d’élimination d’air, qui extrait l’air du circuit.
Installer la chaudière de façon que les composants du
système d’allumage du gaz soient protégés de l’eau (égouttage,
pulvérisation, etc.) pendant le fonctionnement de l’appareil
ou l’entretien de base (remplacement du circulateur, vannes,
et autres).
Observer un espace minimum de 1/4 de pouce (6 mm)
autour de tous les tuyaux d’eau chaude non isolés, lorsque les
ouvertures autour des tuyaux ne sont pas protégées par des
matériaux non combustibles.
Dispositif d’arrêt pour manque d’eau
Un arrêt électronique pour manque d’eau est fourni en
équipement standard sur tous les modèles. L’arrêt pour
manque d’eau doit être inspecté tous les 6 mois.
Circuit d’eau réfrigérée
Si la chaudière fournit de l’eau chaude aux serpentins
chauffants dans des appareils à traitement d’air, des vannes de
commande de débit ou autres dispositifs doivent être installés
pour empêcher la circulation gravitaire de l’eau chaude dans
les serpentins, au cours du cycle de refroidissement. Un
milieu d’eau réfrigéré doit être acheminé en parallèle avec le
chauffage.
Protection contre le gel
La protection contre le gel pour des systèmes neufs ou
existants doit utiliser du glycol spécialement formulé à cet
effet. Ceci comprend les inhibiteurs, qui empêchent le glycol
d’attaquer les composants métalliques du système. Assurezvous que la concentration en glycol et le niveau d’inhibiteur
du liquide du circuit soient corrects. Le circuit doit être
testé au moins une fois par an et comme le recommande le
fabricant de la solution de glycol. Prévoir l’expansion de la
solution de glycol dans la tuyauterie du système
N’utiliser que des solutions de
propylèneglycol inhibées, qui
sont spécifiquement formulés pour les systèmes hydrauliques.
L’éthylène glycol est toxique et peut attaquer les joints
d’étanchéité et joints utilisés dans les systèmes hydrauliques.
 AVERTISSEMENT
Voir les illustrations de tuyauterie de cette section, FIG. 5-2 à
5-5, sur les directives de tuyauterie de la Crest.
Prière de noter que les illustrations ne
montrent que le concept de tuyauterie du
système; l’installateur est responsable de tout l’équipement et
des détails requis par les codes locaux.
AVIS
28
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
Dimensionnement du circulateur
L’échangeur thermique de la Crest a une chute de pression, qui doit être prise en compte dans la conception de votre système. Se
reporter au graphe de la FIG. 5-1 pour la chute de pression dans l’échangeur thermique de la Crest.
Figure 5-1 Chute de pression par rapport au débit
Pressure Drop (Feet of Head)
CREST Pressure Drop Curve
25
24
23
22
21
20
19
18
17
16
15
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
0
20
40
FB2001
FB1751
FB1501
FB1251
FB1001
FB751
60
80
100
120
140
160
180
200
220
240
260
280
300
320
340
360
Flow Rate (GPM)
Tableau 5A de dimensionnement de l’information pour Applications augmentation de température_20°F, 40°F et 60°F
APPLICATIONS D’ÉLÉVATION DE TEMPÉRATURE
TAILLE DU
Modèle RACCORDEMENT DE
LA CHAUDIÈRE
20°F
40°F
60°F
GPM
FT/HD
GPM
FT/HD
GPM
FT/HD
FB 0751
3"
72
1.5
36
0.5
24
0.2
FB 1001
3"
96
2.1
48
0.6
32
0.3
FB 1251
3"
120
3.0
60
0.9
40
0.4
FB 1501
4"
144
3.1
72
0.9
48
0.5
FB 1751
4"
168
3.7
84
1.1
56
0.5
FB 2001
4"
192
4.3
96
1.3
64
0.6
[Modèles de Crest sont basés sur 96% AHRI efficacité]
La chute de pression reflète à la Fig.
5-1 est pour la chaudière seulement.
Des dispositions supplémentaires doivent être prises pour
la tuyauterie, notamment pour le dimensionnement des
pompes pour les applications primaire/secondaire.
AVIS
Il est demandé que les systèmes de tuyauterie
de la chaudière utilisent les configurations
Primaire / Secondaire ou fixe ou variable configurations
flux primaire comme illustré aux FIG. 5-2 à 5-5. L’utilisation
d’autres configurations de tuyauterie pour la chaudière peut
donner des débits inappropriés du système, entrainant des
arrêts intempestifs de limite haute de la chaudière et de faibles
performances du système.
AVIS
29
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
Composants de tuyauterie à proximité de
la chaudière
1. Tuyauterie de la chaudière:
La tuyauterie du système de la chaudière doit être
dimensionnée conformément aux exigences indiquées
aux Tableaux 5A et 5C.
2. Pompe de circulation de la chaudière:
Fournie sur place. Pour utiliser la tuyauterie primaire/
secondaire, la pompe de circulation de la chaudière doit
être dimensionnée selon le Tableau 5A.
3. Pompe de circulation du générateur d’eau chaude:
Fournie sur place. Lorsqu’elle est installée selon une
disposition primaire/secondaire, la Crest nécessite une
pompe supplémentaire pour la boucle du générateur d’eau
chaude. La pompe doit être dimensionnée selon le Tableau
5A. Consulter le guide de fonctionnement du chauffe-eau
indirect pour déterminer les caractéristiques de débit du
produit utilisé. Le débit total de la pompe et les exigences
de chauffage repésentent la somme de la chaudière et du
chauffe-eau indirect.
4. Vannes d’isolement de la chaudière:
Fournies sur place. Des vannes à passage intégral sont
requises. Si des vannes à passage intégral ne sont pas
utilisées, le débit peut être limité dans la chaudière.
5. Vannes de contrôle:
Fournies sur place. Des vannes de contrôle sont requises
pour l’installation illustrée dans les FIG. 5-2 et 5-3. Si des
vannes de contrôle ne sont pas installées, le débit peut
s’inverser pendant le cycle d’arrêt de la (des) pompe(s).
6. Vannes d’isolement d’eau chaude domestique
indirecte:
Fournies sur place. Des vannes à passage intégral sont
requises. Si des vannes à passage intégral ne sont pas
utilisées, le débit peut être limité dans la chaudière.
(suite)
Un détecteur d’alimentation du circuit
(fourni par l’usine) DOIT ÊTRE installé avec
les systèmes Primaire/Secondaire pour le bon fonctionnement
de la chaudière
AVIS
10. Crépine en Y:
Fournie sur place. Une crépine en Y, ou une crépine
polyvalente équivalente, est recommandée à l’entrée de
l’échangeur thermique pour éliminer les particules des
anciens systèmes d’eau chaude et protéger les nouveaux.
Le débit maximum d’eau admissible dans
une chaudière Crest unique est de 350
GPM. Si ce débit est dépassé, l’échangeur thermique et/ou la
tuyauterie peuvent être endommagés
 ATTENTION
Se reporter au Tableau 5B1 pour le débit
minimum recommandé dans une chaudière
Crest unique à plein régime pour conserver une élévation de
température de 80°F. Se reporter au Tableau 5B2 pour le débit
minimum absolu dans une chaudière Crest unique.
AVIS
Tableau 5B Débit minimum avec la chaudière à pleine
puissance
TEMPERATURE RISE APPLICATIONS
MODÈLE
DÉBIT (GPM)
FB(N,L)0751
18
FB(N,L)1001
24
FB(N,L)1251
30
FB(N,L)1501
36
FB(N,L)1751
42
FB(N,L)2001
48
[Basé sur une élévation de température de 80°F]
7. Vanne de mélange anti-brûlure:
Fournie sur place. Une vanne de mélange anti-brûlure est Tableau 5B2 Débit Minimum Absolu
recommandée pour stocker de l’eau chaude domestique
au-dessus de 115°F (46°C).
DÉBIT MINIMUM ABSOLU
8. Soupape de décharge de pression:
MODÈLE
DÉBIT (GPM)
Fournie par l’usine. La soupape de décharge de pression
est dimensionnée selon les spécifications de l’ASME
FB(N,L)0751
18
9. Sonde de température du système:
Lochinvar fournit une sonde de température du système.
La sonde doit être installée dans la boucle de chauffage,
en aval de la tuyauterie d’eau chaude de la chaudière et du
raccordement à la boucle de chauffage. La sonde doit être
placée assez loin en aval pour détecter la température du
mélange d’eau du système.
30
FB(N,L)1001
18
FB(N,L)1251
18
FB(N,L)1501
25
FB(N,L)1751
25
FB(N,L)2001
25
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
Figure 5-2 Chaudière unique - Recommandé - Tuyauterie primaire / Secondaire avec un générateur d’eau chaude
DEPUIS LE CIRCUIT
CAPTEUR DE RETOUR
DU SYSTÈME
GÉNÉRATEUR
D'EAU CHAUDE
12"
MAX
VANNE À BILLE
(CLASSIQUES)
SOUPAPE DE
DÉCHARGE
SÉPARATEUR D'AIR
PORT DE PURGE (CLASSIQUE)
CAPTEUR D’ALIMENTATION
DU SYSTÈME
CIRCULATEUR DU SYSTÈME
PURGE DE
CHAUDIÈRE
CIRCULATEUR DU
GÉNÉRATEUR D'EAU
VERS LE SYSTÈME
VASE D’EXPANSION
VANNE DE
RÉDUCTION DE
PRESSION
MANOMÈTRE
EAU D'APPOINT
DISPOSITIF
ANTI-REFOULEMENT
FILTRE EN Y (RECOMMANDÉ)
VANNE DE CONTRÔLE DE DÉBIT (CLASSIQUE)
IMG01035
POMPE DE CHAUDIÈRE
AVIS
AVIS
Le débit du système doit toujours rester supérieur à celui requis pour la(les) chaudière(s) lorsqu’elle
fonctionne, pour empêcher les cycles courts et les problèmes de limite haute.
Veuillez noter que ces illustrations sont censées montrer le concept de tuyauterie de système seulement,
l’installateur est responsable de tous les équipements. Le programme d’installation doit suivre toutes
les indications pour chaque composant du système. L’installateur est responsable de la conformité aux
règlements locaux.
31
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
(suite)
Tableau 5C Chaudières multiples - Collecteur commun - Débit primaire / secondaire
Nombre d’appareils
Modèle
FB
FB
FB
FB
FB
FB
0751
1001
1251
1501
1751
2001
2
4
4
5
5
5
6
3
4
5
6
7
8
Tailles recommandées pour les tuyaux de collecteur commun en pouces
4
5
5
6
6
5
5
6
7
7
5
6
7
7
8
6
7
7
8
10
6
7
8
10
10
6
8
8
10
10
7
8
10
10
10
12
[Basées sur un ΔT de 30°F de la chaudière]
AVIS
Un détecteur d’alimentation du circuit (fourni par l’usine) DOIT ÊTRE installé pour le bon fonctionnement
de la chaudière.
Figure 5-3 Chaudières multiples - Collecteur commun - Recommandé - Débit primaire / secondaire
DEPUIS LE CIRCUIT
* Voir en page 19 les instructions spéciales pour
les chaudières Crest à ventilation communes.
*
CAPTEUR DE RETOUR
DU SYSTÈME
VANNE À BILLE
(CLASSIQUES)
SÉPARATEUR D'AIR
SOUPAPE DE DÉCHARGE
PORT DE PURGE (CLASSIQUE)
GÉNÉRATEUR
D'EAU CHAUDE
CAPTEUR D’ALIMENTATION
DU SYSTÈME
CIRCULATEUR
DU SYSTÈME
VERS LE SYSTÈME
EAU D'APPOINT
DISPOSITIF
ANTI-REFOULEMENT
CIRCULATEUR DU
GÉNÉRATEUR D'EAU
VANNE DE RÉDUCTION
DE PRESSION
PURGE DE
CHAUDIÈRE
(CLASSIQUES)
MANOMÈTRE
VASE D’EXPANSION
FILTRE EN Y
(RECOMMANDÉ)
POMPE DE CHAUDIÈRE
(CLASSIQUES)
AVIS
AVIS
32
VANNE DE CONTRÔLE
DE DÉBIT (CLASSIQUE)
IMG01037
Le débit du système doit toujours rester supérieur à celui requis pour la(les) chaudière(s) lorsqu’elle
fonctionne, pour empêcher les cycles courts et les problèmes de limite haute.
Veuillez noter que ces illustrations sont censées montrer le concept de tuyauterie de système seulement,
l’installateur est responsable de tous les équipements. Le programme d’installation doit suivre toutes
les indications pour chaque composant du système. L’installateur est responsable de la conformité aux
règlements locaux.
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
Figure 5-4 Chaudière unique - Autres - Tuyauterie du système primaire à débit fixe ou variable
SOUPAPE DE DÉCHARGE
VANNE À BILLE
(CLASSIQUES)
DEPUIS LE CIRCUIT
SÉPARATEUR D'AIR
PURGE DE
CHAUDIÈRE
PORT DE PURGE (CLASSIQUE)
FILTRE EN Y
(RECOMMANDÉ)
CIRCULATEUR DU SYSTÈME
PRESSURE REDUCING VALVE
(OPTIONAL)
DÉRIVATION
VASE D’EXPANSION
VERS LE SYSTÈME
MANOMÈTRE
VANNE DE
RÉDUCTION DE
PRESSION
DISPOSITIF
ANTI-REFOULEMENT
EAU D'APPOINT
IMG01038
AVIS
Veuillez noter que ces illustrations sont censées montrer le concept de tuyauterie de système seulement,
l’installateur est responsable de tous les équipements. Le programme d’installation doit suivre toutes
les indications pour chaque composant du système. L’installateur est responsable de la conformité aux
règlements locaux.
33
Manuel d’installation et de fonctionnement
5
Tuyauterie d’eau chaude
(suite)
Figure 5-5 Chaudières multiples - Autres - Collecteur commun - Primaire à débit fixe ou variable
SOUPAPE DE DÉCHARGE
(CLASSIQUES)
DEPUIS LE CIRCUIT
VANNE À BILLE
(CLASSIQUES)
PURGE DE
CHAUDIÈRE
(CLASSIQUES)
SÉPARATEUR D'AIR
PORT DE PURGE (CLASSIQUE)
CAPTEUR DE RETOUR
DU SYSTÈME
CAPTEUR D’ALIMENTATION
DU SYSTÈME
CIRCULATEUR DU SYSTÈME
FILTRE EN Y
(RECOMMANDÉ)
(CLASSIQUES)
VERS LE SYSTÈME
VASE D’EXPANSION
MANOMÈTRE
DISPOSITIF
ANTI-REFOULEMENT
EAU D'APPOINT
VANNE DE RÉDUCTION
DE PRESSION
IMG01039
AVIS
AVIS
34
Veuillez noter que ces illustrations sont censées montrer le concept de tuyauterie de système seulement,
l’installateur est responsable de tous les équipements. Le programme d’installation doit suivre toutes
les indications pour chaque composant du système. L’installateur est responsable de la conformité aux
règlements locaux.
Lors de l’installation de plusieurs chaudières Crest dans les applications plein débit, d’utiliser un reverseretour ou une autre méthode de tuyauterie pour assurer un débit équilibré à travers chaque chaudière.
Manuel d’installation et de fonctionnement
6
Raccordements au gaz
D’alimentation en gaz
Figure 6-1 Tuyauterie d’alimentation en gaz
S’assurer que le régulateur de haute pression
de gaz est à au moins 10 pieds (3 m) en
amont de l’appareil.
RACCORD UNION
(FOURNI PAR L'USINE)
AVIS
1. Il est recommandé d’installer un (1) régulateur de gaz pour chaque
chaudière Crest.
2. Les régulateurs de gaz doivent être installés à l’horizontale, sauf
recommandation contraire par le fabricant du régulateur.
3. Il est recommandé d’installer un filtre à l’entrée du régulateur de
gaz pour empêcher que des débris n’entrent dans le régulateur.
4. Les régulateurs de gaz doivent être installés à la distance la plus
grande entre 20 pouces et 10 fois le diamètre du tuyau du raccord,
du coude ou de la vanne les plus proches de la sortie du régulateur.
5. La dimension de la sortie du régulateur de gaz doit correspondre
à celle de l’entrée de gaz de la chaudière et les dimensions du
tuyau ne doivent pas être changées. Si le diamètre du tuyau doit
être augmenté, un raccord de type réducteur d’emboîtement doit
être placé à la sortie du régulateur et à l’entrée de la chaudière, en
maintenant la distance indiquée à l’étape 4.
6. Les régulateurs de gaz doivent être correctement mis à l’air libre
pour assurer leur bon fonctionnement.
a. La taille du tuyau de mise à l’air libre ne doit pas être inférieure
à celle du raccordement de mise à l’air libre du régulateur.
b. Chaque régulateur doit avoir une conduite de mise à l’air libre
séparée.
c. Les conduites de mise à l’air libre ne doivent pas être
combinées entre elles ou avec un autre équipement nécessitant
également des mises à l’air libre.
d. Une longueur excessive de la mise à l’air libre du régulateur de
gaz réduira les performances du régulateur:
• Les régulateurs de gaz doivent être correctement mis à
l’air libre, conformément aux instructions du fabricant du
régulateur.
• Il est recommandé que la longueur de mise à l’air libre du
régulateur ne dépasse pas l’équivalent de 15 pieds (4,5 m).
• Si la mise à l’air libre du régulateur doit dépasser l’équivalent
de 15 pieds, il est recommandé d’utiliser un régulateur sans
mise à l’air libre, équipé d’un limiteur de ventilation.
• S’il n’est pas possible d’utiliser un régulateur sans mise à l’air
libre, il est recommandé d’augmenter le diamètre de mise à
l’air libre d’une taille de tuyau après les 15 premiers pieds
équivalents et tous les 10 pieds équivalents supplémentaires.
e. Des mesures appropriées doivent être prises pour empêcher
l’eau, la neige, les insectes ou d’autres débris d’obstruer la mise
à l’air libre
Raccordement de la
d’alimenhtion en gaz
tuyauterie
Pour les modèles à double combustible, se
reporter au manuel supplémentaire sur le
combustible double de Crest.
AVIS
1. Voir FIG. 6-1 pour acheminer le gaz vers la chaudière.
a. Installer un raccord union à joint rodé pour l’entretien,
si nécessaire.
b. Au Canada – Pour utiliser des vannes d’arrêt manuelles,
elles doivent être identifiées par l’installateur.
ALIMENTATION EN GAZ
VANNE D'ARRÊT
MANUELLE
(FOURNI PAR L'USINE)
PIÉGE À SÉDIMENTS / PUR
DE NETTOYAGE
(FOURNI PAR L'USINE)
2. Soutenir les tuyaux avec des étriers et non avec la chaudière
ou ses accessoires.
Le robinet de gaz et le ventilateur
 AVERTISSEMENT ne peuvent pas supporter le poids
de la tuyauterie. Ne pas essayer de faire soutenir le poids de
la tuyauterie par la chaudière ou ses accessoires. Sinon, de
graves blessures personnelles, la mort ou des dégâts matériels
importants pourraient en résulter.
3. Purger tout l’air de la tuyauterie d’alimentation en gaz.
4. Avant de la mettre en marche, vérifier les fuites de la chaudière
et du raccordement au gaz.
a. L’appareil doit être débranché du circuit de tuyaux de
gaz pendant tous les tests de pression de ce système, à des
pressions d’essai excédant 1/2 PSI (3,5 kPa).
b. L’appareil doit être isolé du circuit de tuyaux de gaz en
fermant une vanne d’arrêt manuelle pendant tous les tests de
pression du système de tuyaux d’alimentation de gaz, à des
pressions d’essai égales ou inférieures à 1/2 PSI (3,5 kPa).
c. Les fuites doivent être vérifiées sur l’appareil et son
raccordement au gaz avant de le mettre en marche.
Ne pas vérifier les fuites de gaz avec
 AVERTISSEMENT une flamme ouverte - utiliser un
test à bulle. Le fait de ne pas utiliser un test à bulle ou de ne
pas vérifier les fuites de gaz peuvent causer de graves blessures
corporelles, la mort ou d’importants dégâts matériels.
5. Utiliser du joint d’étanchéité pour tuyaux compatible avec le
gaz propane. Appliquer modérément sur les filetages mâles
des raccords de tuyaux, de façon que la pâte lubrifiante ne
bloque pas l’écoulement du gaz.
Le manque de composé d’étanchéité
 AVERTISSEMENT pour tuyaux détaillé dans ce manuel
peut provoquer des blessures corporelles graves, la mort ou des
dégâts matériels importants.
Tableau 6A Taille de l’entrée du gaz
Modèle
Taille de l’entrée du gaz
FB0751
1 1/4"
FB1001
1 1/4"
FB1251
1 1/4"
FB1501
1 1/2"
FB1751
1 1/2"
FB2001
1 1/2"
35
Manuel d’installation et de fonctionnement
6
Raccordements au gaz
(suite)
Utiliser deux clés pour serrer la
 AVERTISSEMENT tuyauterie du gaz à la chaudière
(FIG. 6-2), avec une clé pour empêcher le raccord de la conduite
de gaz de la chaudière de tourner. Si le tuyau du raccord du
gaz de la chaudière n’est pas supporté pour l’empêcher de
tourner, des composants de la conduite de gaz peuvent être
endommagés.
Figure 6-2 Tuyau d’entrée avec clé de retenue
•
Minimum 4 pouces de colonne d’eau. (0,99 kPa) avec
chaudière fonctionnant.
3. Installer un régulateur de pression du gaz à blocage à 100%
dans la conduite d’alimentation, si la pression d’entrée est
susceptible de dépasser à tout moment 14 pouces de colonne
d’eau (3,5 kPa).
4. vannes de gaz utilisés sur les chaudières Crest sont prévus
pour au moins 27 pouces de colonne d’eau (6,7 kPa).
Gaz propane:
Vérifier la plaque signalétique pour
 AVERTISSEMENT déterminer le carburant pour lequel
la chaudière est réglée. Les chaudières Crest NE PEUVENT
PAS être converties sur place. Sinon, de graves blessures
personnelles, la mort ou des dégâts matériels importants
pourraient en résulter.
IMG01132
UTILISER UNE CLÉ DE RETENUE
POUR EMPÊCHER LE TUYAU DE TOURNER
La pression maximale du gaz d’entrée ne
doit pas dépasser la valeur spécifiée. Valeur
minimale mentionnée est le but de l’ajustement d’entrée
AVIS
Gaz naturel:
Vérifier la plaque signalétique pour
 AVERTISSEMENT déterminer le carburant pour lequel
la chaudière est réglée. Les chaudières Crest NE PEUVENT
PAS être converties sur place. Sinon, de graves blessures
personnelles, la mort ou des dégâts matériels importants
pourraient en résulter.
Dimensions des tuyaux pour le gaz naturel
1. Se reporter au Tableau 6B pour la longueur et le diamètre
du tuyau. En fonction de l’entrée nominale de la chaudière
(diviser par 1 000 pour convertir en pieds-cube par heure).
a. Le Tableau 6B ne concerne que le gaz naturel avec une
densité de 0,60 pouces, avec une chute de pression dans
la tuyauterie de gaz de 0,3 pouce de colonne d’eau.
b. Pour toute information supplémentaire sur la taille
des tuyaux de gaz, se reporter à la dernière édition du
National Fuel Gas Code, NFPA 54 / ANSI Z223.1 ou, au
Canada, au Code d’installation CSA B149.1.
Conditions de pression d’alimentation en gaz naturel
1. Cibler une pression d’alimentation de 7 pouces de colonne
d’eau (1,7 kPa) mesurée lorsque la chaudière fonctionne à la
valeur nominale d’entrée minimale. Le réglage de la pression
du gaz peut être supérieur ou inférieur à 7 pouces de colonne
d’eau selon les besoins:
2. Pression exigée à l’orifice de pression d’entrée du robinet de
gaz:
•
Maximum 14 pouces de colonne d’eau. (3,5 kPa) avec
chaudière fonctionnant.
36
Dimensions des tuyaux pour le gaz propane
1. Contacter le fournisseur de gaz pour dimensionner les
tuyaux, les vases et le régulateur de pression de gaz à 100%
de blocage.
Conditions de pression d’alimentation en propane
1. Cibler une pression d’alimentation de 11 pouces de colonne
d’eau (2,7 kPa) mesurée lorsque la chaudière fonctionne
à la valeur nominale d’entrée minimale. Le réglage de la
pression du gaz peut être supérieur ou inférieur à 11 pouces
de colonne d’eau selon les besoins:
2. Régler le régulateur d’alimentation en gaz propane fourni
par le fournisseur de gaz, à 14 pouces de colonne d’eau
(3,5 kPa) au maximum.
3. Pression exigée à l’orifice d’entrée du robinet de gaz:
•
Maximum 14 pouces de colonne d’eau. (3,5 kPa) avec
chaudière fonctionnant.
•
Minimum 4 pouces de colonne d’eau. (0,99 kPa) avec
chaudière fonctionnant.
Figure 6-3 Tuyauterie d’alimentation en gaz vers le régulateur
10'
MINIMUM
RÉGULATEUR DE
PRESSION DU GAZ
(FOURNIE SUR PLACE)
VANNE D'ARRÊT
MANUEL
(FOURNIE SUR PLACE)
IMG01040
Manuel d’installation et de fonctionnement
6
Raccordements au gaz
Tableau 6B Diagramme des tailles des tuyaux de gaz naturel
TABLEAU - 6B
Capacité de production de 40 tuyaux métalliques en pieds cube de gaz naturel par heure
(en fonction d’un poids spécifique de 0,60, avec chute de pression de 0,30” de c.e.)
Tuyau Taille
(pouces)
Longueur du tuyau en pieds
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
125
150
175
200
1 1/4
1,060
726
583
499
442
400
368
343
322
304
269
244
224
209
1 1/2
1,580
1,090
873
747
662
600
552
514
482
455
403
366
336
313
2
3,050
2,090
1,680
1,440
1,280
1,160
1,060
989
928
877
777
704
648
602
2 1/2
4,860
3,340
2,680
2,290
2,030
1,840
1,690
1,580
1,480
1,400
1,240
1,120
1,030
960
3
8,580
5,900
4,740
4,050
3,590
3,260
3,000
2,790
2,610
2,470
2,190
1,980
1,820
1,700
4
17,500 12,000
9,660
8,270
7,330
6,640
6,110
5,680
5,330
5,040
4,460
4,050
3,720
3,460
Vérifier l’alimentation du gaz d’entrée
 AVERTISSEMENT NE PAS régler ni essayer de
mesurer la pression de sortie
du robinet de gaz. Toute tentative de modification ou
de mesure de la pression de sortie du robinet de gaz
pourrait endommager le robinet et risquerait de provoquer de
graves blessures corporelles, la mort ou d’importants dégâts
matériels.
La tuyauterie de gaz doit être dimensionnée au bon débit et à
la bonne longueur de tuyau, pour éviter une chute excessive
de la pression. Le compteur et le régulateur de gaz doivent
être correctement dimensionnés pour la charge totale en gaz.
Si la pression du gaz baisse de plus de 1 pouce de colonne
d’eau (249 Pa) entre la valeur nominale d’entrée maximale
et minimale, le compteur, le régulateur ou la conduite de
gaz peuvent être sous-dimensionnés ou doivent être réparés.
Effectuer les étapes ci-dessous pour vérifier l’alimentation en
gaz d’entrée:
1. Mettre le commutateur électrique principal sur Arrêt
(« OFF »).
2. Fermer l’alimentation en gaz au niveau du robinet manuel
de gaz sur la tuyauterie de gaz vers l’appareil.
3. Retirer le bouchon du tuyau de 1/8" sur la bride du robinet
d’arrêt de gaz fourni par l’usine et installer un raccord
adapté de 1/8" (fourni sur place) pour la tuyauterie du
manomètre. Placer le tube du manomètre au-dessus du
robinet une fois que le raccord de 1/8" est installé comme
illustré à la FIG. 6-4.
4. Ouvrir lentement l’alimentation du gaz sur la vanne
manuelle de gaz installée en usine.
5. Mettre l’interrupteur sur la position « ON ».
6. Régler le point de consigne de la température sur le tableau
de commande du module SMART TOUCH pour lancer
un appel de chaleur ou utiliser le Mode Entretien, voir en
page 48 de ce manuel.
7. Observer la pression du gaz lorsque le brûleur fonctionne à
100% d’entrée nominale. Sans arrêter la chaudière, réduire le
brûleur à la valeur d’entrée minimale et observer la pression
du gaz. Le pourcentage d’entrée du brûleur s’affiche sur
l’écran de Modulation.
8. S’assurer que la pression d’entrée est dans la plage spécifique.
Les pressions minimale et maximale d’alimentation en gaz
sont spécifiées dans cette section du manuel.
9. Si la pression d’alimentation en gaz est dans la plage normale
et qu’aucun réglage n’est nécessaire, passer à l’étape 11.
10. Si la pression du gaz est en dehors de la plage, contacter
le service du gaz, le fournisseur de gaz, un installateur
qualifié ou l’agence d’entretien, pour déterminer les étapes
nécessaires à une bonne pression du gaz fournie à la
commande.
11. Mettre l’interrupteur sur la position « OFF ».
12. Fermer l’alimentation en gaz au niveau du robinet manuel
de gaz sur la tuyauterie de gaz vers l’appareil.
13. Retirer le manomètre du robinet de pression au-dessus de la
vanne de gaz. Retirer le raccord de 1/8" (3 mm) fourni sur
place et réinstaller le bouchon du tuyau retiré à l’Étape 3.
37
Manuel d’installation et de fonctionnement
6
Raccordements au gaz
(suite)
Ne pas vérifier les fuites de
gaz avec une flamme ouverte
- utiliser un test à bulle. Le fait de ne pas utiliser un test à
bulle ou de ne pas vérifier les fuites de gaz peuvent causer de
graves blessures corporelles, la mort ou d’importants dégâts
matériels.
 AVERTISSEMENT
14. Ouvrir lentement l’alimentation du gaz sur la vanne
manuelle de gaz.
15. Mettre l’interrupteur sur la position « ON ».
16. Régler le point de consigne de la température sur le
panneau de commande du module de commande SMART
TOUCH à la température d’eau désirée, de façon que
l’appareil fasse un appel de chaleur.
17. Vérifier les performances du brûleur en ré-enclenchant
le système, tout en observant la réaction du brûleur. Le
brûleur doit s’allumer rapidement. La forme de la flamme
doit être stable. Éteindre le système et laisser le brûleur
refroidir, puis ré-enclencher le brûleur pour assurer un
bon allumage et de bonnes caractéristiques de la flamme.
Figure 6-4 Vérification de l’alimentation en gaz d’entrée
TRANSITION
REGULATEUR
IMG01133
38
Remplacement du robinet de gaz
Le robinet de gaz NE DOIT en aucun cas être remplacé
par un robinet de gaz conventionnel. En guise de sécurité
supplémentaire, les robinets de gaz ont des raccords à bride vers
les venturis et les ventilateurs.
Tout manquement au respect de ces
précautions pourrait provoquer un
incendie, une explosion ou la mort !
 AVERTISSEMENT
NE PAS régler ni essayer de mesurer
la pression de sortie du robinet de
gaz. Toute tentative de modification ou de mesure de la pression
de sortie du robinet de gaz pourrait endommager le robinet et
risquerait de provoquer de graves blessures corporelles, la mort
ou d’importants dégâts matériels.
 AVERTISSEMENT
Manuel d’installation et de fonctionnement
7
Câblage sur place
DANGER DE CHOC ÉLECTRIQUE
 AVERTISSEMENT –Pour votre sécurité, éteindre
l’alimentation électrique avant d’effectuer tout branchement
électrique, afin d’éviter tout danger de choc électrique. Manquer
de le faire pourrait provoquer de graves blessures corporelles ou
la mort.
AVIS
Le câblage doit être N.E.C. Classe 1.
Si le câblage d’origine fourni avec la chaudière doit être
remplacé, utiliser uniquement du câble de type 105°C ou
équivalent.
La chaudière doit être reliée à la terre comme l’exige la
dernière édition du National Electrical Code ANSI/NFPA 70.
Étiqueter tous les câbles avant de
 ATTENTION
les débrancher pour réparer les
commandes. Des erreurs de câblage peuvent provoquer un
fonctionnement incorrect et dangereux.
Connexions de tension du secteur
1. Brancher un câble de 120 V a.c. au bornier du secteur dans
la boîte de raccordement, comme illustré à la FIG. 7-1.
2. Fournir et installer un disjoncteur général à fusible ou un
disjoncteur de branchement dimensionné pour l’ampérage
de la chaudière (indiqué sur la plaque signalétique de la
chaudière) comme requis par le code (voir FIG. 7-1).
3. Pour raccorder la chaudière, le système et les pompes du
générateur d’eau chaude, connecter les câbles au bornier du
secteur comme illustré à la FIG. 7-1. Le courant maximum
est de 1,5 Amp. Installer un contacteur fourni sur place entre
la(les pompe(s) et les connexions de la chaudière.
4. Pour d’autres tensions, consulter l’usine.
L’installation doit être conforme au:
1. National Electrical Code et tous les autres codes ou
règlements nationaux, provinciaux ou locaux.
2. In Canada, CSA C22.1 Canadian Electrical Code Part 1,
and any local codes.
Figure 7-1 Connexions du câblage de tension secteur de la chaudière
NEUTRE W
MASSE G
120V
DISJONCTEUR DE BRANCHEMENT
L
POMPE DU HWG
CONTACTEUR
(FOURNI SUR PLACE)
POMPE DE LA
CHAUDIÈRE
CONTACT SEC DE
POMPE DU HWG
MAX. 1,5 AMP PAR CONNEXION
LE CONTACTEUR FOURNI SUR PLACE
DOIT ÊTRE INSTALLÉ
CONTACT SEC DE LA POMPE
DE LA CHAUDIÈRE
POMPE DU
SYSTÈME
CONTACT SEC DE LA POMPE
DU SYSTÈME
ALIMENTATION EN
N
PHASE BK
IMG00319
39
Manuel d’installation et de fonctionnement
7
Câblage sur place
(suite)
Connexions de basse tension
ModBus / BACnet
1. Acheminer tous les câbles de basse tension par les alvéoles à
l’arrière de la chaudière, comme illustré à la FIG. 7-2.
2. Connecter le câblage de basse tension au tableau de connexion
basse tension comme illustré à la FIG. 7-3 de la page 42 de ce
manuel et dans le schéma de câblage de la chaudière.
Le câble ModBus / BACnet RS-485 est connecté aux bornes du
ModBus Utiliser un câble gainé, à 2 fils torsadé. Si désiré, la gaine
peut être connectée à la terre en installant un fil volant entre les
bornes 1 et 3 sur le connecteur X5 du module d’interface du ModBus.
Figure 7-2 Passage des câbles
1. Connecter le thermostat du réservoir du générateur d’eau
chaude aux bornes du thermostat du réservoir, sur le tableau
de connexion (FIG. 7-3).
ALVÉOLES DE
CÂBLAGE DE
BASSE TENSION
ALVÉOLES DE
CÂBLAGE DE
TENSION
DU SECTEUR
BOÎTE DE
JONCTION
BASSE TENSION
BOÎTE DE
JONCTION TENSION
DU SECTEUR
Activer
1. Connecter le thermostat d’ambiance ou les contacts
d’activation de la chaudière (contact isolé uniquement) aux
bornes 7 et 8, comme illustré à la FIG. 7-3.
2. Si l’on utilise un thermostat, l’installer sur le mur intérieur, loin
de l’influence des tirages, des tuyaux d’eau chaude ou froide, des
appareils d’éclairage, télévision, projecteur ou cheminées.
3. Anticipateur de thermostat (le cas échéant):
a. S’il est connecté directement à la chaudière, régler sur
0,1 Amp.
b. S’il est connecté aux relais ou à d’autres dispositifs,
régler por satisfaire les exigences de puissance électrique
totale des dispositifs connectés. Voir les détails dans les
spécifications du fabricant du dispositif et les instructions
du thermostat.
Sonde de température extérieure
1. Connecter la sonde de température extérieure (FIG. 7-3) aux
bornes de la sonde extérieure sur le tableau de connexion
pour permettre l’opération de réinitialisation extérieure de
la Crest.
2. Monter la sonde sur un mur extérieur, protégée des rayons
du soleil, de la chaleur ou du refroidissement d’autres
sources.
3. Acheminer les fils de la sonde par une alvéole à l’arrière de
la chaudière (voir FIG. 7-2).
Pompe du circuit à vitesse variable
Si l’on utilise une pompe à vitesse variable dans la boucle
primaire et qu’un signal de 0 à 10 V est disponible sur la
commande de vitesse de la pompe, ce signal peut être utilisé par
la commande SMART TOUCH pour anticiper les modifications
de la charge de chaleur du bâtiment. En connectant ce signal de
0 à 10 V aux bornes SYS PUMP IN de 0 à 10 V, la chaudière (ou
cascade) peut se moduler vers le haut ou vers le bas, lorsque le
débit primaire augmente ou diminue.
40
Thermostat du
chaude (HWG)
générateur
d’eau
Détecteur du réservoir du générateur
d’eau chaude (HWG)
1. En installant un capteur de réservoir du générateur d’eau chaude, la
commande SMART TOUCH peut servir de thermostat du réservoir.
La commande SMART TOUCH détecte automatiquement la
présence de ce capteur et génère un appel de chaleur du générateur
d’eau chaude lorsque la température du réservoir chute de 6°F
(3°C) au-dessous du point de consigne du réservoir, et termine
l’appel de chaleur lorsque la température du réservoir atteint son
point de consigne.
2. Un capteur TST20015 DOIT être utilisé avec n’importe
quel réservoir indirect. Si le bon capteur n’est pas utilisé, la
température du réservoir peut être supérieure ou inférieure au
point de consigne. Connecter le bon capteur aux bornes du
capteur du réservoir (voir FIG. 7-3).
AVIS
Voir en page 19 les instructions spéciales
pour les chaudières Crest à ventilation
commune.
Relais de louvres
Si des louvres doivent fonctionner avant que la chaudière ne
s’allume, ils peuvent être commandés par cette sortie. Connecter
ces bornes à une bobine de relais de 24 V, câblée pour actionner les
louvres (FIG. 7-3).
Commutateur de vérification des louvres
Les louvres servent à fournir l’air de combustion pour l’option air
ambiant. Un commutateur de vérification des louvres doit être
connecté aux bornes appropriées et il est vérifié avant la mise en
marche (voir FIG. 7-3).
Sortie de vitesse de la pompe de la
chaudière
Cette sortie en 0 à 10 V est disponible pour commander la vitesse
d’une pompe de chaudière à vitesse variable. La commande SMART
TOUCH fait varier la vitesse de cette pompe, pour maintenir un ΔT
minimum (réglé par l’installateur, voir le Manuel d’entretien Crest)
dans l’échangeur thermique, ainsi que pour éviter les blocages de
limite haute lorsque le débit dans la boucle primaire est extrêmement
faible. Connecter cette sortie à l’entrée 0 - 10 V de la commande de
vitesse de la pompe de la chaudière.
La température d’alimentation du système
doit être fournie pour que cette fonction
marche. La température peut être détectée directement avec un
capteur d’alimentation du système, ou envoyée par ModBus/
BACnet. Cette fonction doit être utilisée avec des systèmes de
tuyauterie primaires/secondaires
AVIS
Sortie nominale
Cette sortie fournit un signal de 0 - 10 V proportionnel au taux
d’allumage de la chaudière. Elle peut être utilisée par un système
BMS pour surveiller le taux réel de la chaudière.
Manuel d’installation et de fonctionnement
7
Câblage sur place
Commutateur auxiliaire 1 et 2
Câblage de la cascade
Des commandes de limite supplémentaires fournies sur place
peuvent être connectées aux entrées des commutateurs auxiliaires.
Si des commandes de limite supplémentaires ne s’ouvrent pas, un
blocage de réinitialisation manuelle peut se produire.
Pour câbler les chaudières en fonctionnement en cascade, sélectionner
une chaudière comme première chaudière. Les autres chaudières sont
appelées membres. Voir en page 49 « Configuration de la cascade »
l’explication détaillée de cette procédure.
Capteur d’alimentation du système
Connecter le capteur d’alimentation du système, le capteur de retour
1. En installant le capteur d’alimentation du système dans la du système et le capteur d’air extérieur (le cas échéant) à la première
boucle primaire, la température d’alimentation du système chaudière. Pour que le système en cascade fonctionne correctement,
peut être commandée. La commande SMART TOUCH détecte le capteur d’alimentation du système doit être installé. L’emplacement
automatiquement la présence de ce capteur et commande le du capteur d’alimentation du système doit être en aval des connexions
taux d’allumage de la chaudière, pour maintenir la température de la chaudière, dans la boucle principale du système (FIG. 5-2 et
d’alimentation du système au point de consigne.
5-5). Le capteur d’alimentation du système doit être relié au tableau
NE PAS INSTALLER LE CAPTEUR de connexion basse tension, aux bornes marquées pour le capteur
AVIS
D’ALIMENTATION DU SYSTÈME d’alimentation du système (voir FIG. 7-3). La commande principale
utilise la température de l’eau au niveau du capteur d’alimentation du
DANS LE RETOUR DU SYSTÈME.
système, pour commander le fonctionnement de la Cascade.
2. Pour toute information sur le câblage du capteur d’alimentation
Si le rétablissement de l’air extérieur est désiré, le capteur d’air extérieur
(FIG. 7-3).
À moins que le taux d’allumage ne soit doit être relié au tableau de connexion basse tension, aux bornes
AVIS
fourni par un système BMS, un capteur marquées pour le capteur d’air extérieur sur la chaudière principale
(FIG. 7-3). Si le capteur d’air extérieur est connecté, la commande
d’alimentation du système (fourni par l’usine) DOIT ÊTRE
principale calcule le point de consigne de la température de l’eau en
installé avec des systèmes de tuyauterie primaire/secondaire
fonction des paramètres de la courbe de réinitialisation programmée.
pour que la chaudière fonctionne correctement.
Si le capteur d’air extérieur n’est pas connecté, la commande principale
Système de gestion de la chaudière
maintient le point de consigne fixé pour la température de l’eau qui a
1. Une commande extérieure peut être connectée pour commander été programmée dans la commande.
le taux d’allumage ou le point de consigne de la chaudière. Si une sortie d’activation du thermostat ou du contrôle de zone est
Connecter les bornes 0 - 10 V c.c. à la sortie 0 - 10 V c.c. de la disponible, elle doit être reliée au tableau de connexion basse tension
commande extérieure. La commande SMART TOUCH peut de la chaudière principale, aux bornes marquées Activer (FIG. 7-3). Si
être activée à l’aide de la sortie Activer (voir page 40) ou avec les chaudières doivent fonctionner en continu, connecter un fil volant
la tension appliquée à l’entrée 0 - 10 V c.c. Pour plus de détails, entre les bornes R et W, à l’entrée Activer. Ceci génère un appel de
voir le Manuel d’entretien de la Crest.
chaleur sur la cascade.
2. S’assurer que la borne 34 sur le tableau de connexion basse La communication entre la chaudière principale et les chaudières
tension soit connectée à la borne de sortie (-) ou COM de membres est établie en utilisant du câble de communication à paires
la commande extérieure, et que la borne 0 - 10 V c.c. 33 soit torsadées à 2 fils. Connecter l’un des fils à paire torsadée à la borne
connectée à la borne 0 - 10 V c.c. de la commande extérieure.
A de la cascade sur chacun des tableaux de connexion basse tension,
et l’autre fil à la borne B de la cascade sur chacun des tableaux de
Contacts d’exécution
La commande SMART TOUCH ferme un jeu de contacts secs à connexion basse tension. Connecter les fils gainés à l’une des bornes
chaque fois que le brûleur se met en marche. Ceci est généralement de terre gainées de la cascade, sur les tableaux de connexion basse
utilisé par les systèmes de gestion des bâtiments pour vérifier que la tension (FIG. 7-3). Si plusieurs chaudières se trouvent sur la cascade,
connecter en série les câbles des bornes de la cascade sur la deuxième
chaudière réagit à un appel de chaleur.
chaudière vers les bornes de la cascade de la troisième chaudière, puis
Contacts d’alarme
de la troisième vers la quatrième, et ainsi de suite. Les connexions entre
La commande SMART TOUCH ferme un autre jeu de contacts les chaudières peuvent se faire dans n’importe quel ordre, quelque soit
à chaque fois que la chaudière est bloquée ou que le courant est la position des chaudières. Essayer de maintenir chaque câble aussi
coupé. Ceci peut être utilisé pour activer une alarme ou signaler à court que possible.
un système de gestion des bâtiments que la chaudière est en panne.
Lorsque la chaudière Membre 1 est programmée en chaudière principale
suppléante, la chaudière Membre 1 peut prendre automatiquement
Capteur de retour du système
1. Installer le capteur de retour du système dans le retour de le contrôle de la cascade en cas de perte de communication avec la
chaudière principale. Lorsqu’elle est programmée sur OUI (YES), il est
la boucle primaire.
préférable que la chaudière Membre 1 ait son propre jeu de capteurs
2. Connecter les bornes au capteur de retour du système,
extérieurs (comme le capteur d’alimentation du système), afin de
comme illustré à la FIG. 7-3.
maintenir le même niveau de commande de température qu’avec la
chaudière principale. Les signaux de tension (comme l’entrée de vitesse
de la pompe du système en 0 - 10 V) peuvent être connectés aux deux
chaudières
41
42
- POMPE DE LA
CHAUDIÈRE
+
SORTIE
TAUX
+
SORTIE
BLINDAGE
B
MODBUS
A
BLINDAGE
CAPTEUR DE
RETOUR DU SYSTÈME
* Voir en page 19 les instructions spéciales pour les chaudières Crest à ventilation communes.
COMMUTATEUR
AUX 2
COMMUTATEUR
AUX 1
RELAIS DE
LOUVRES
COMMUTATEUR
DE VÉRIFICATION
DES LOUVRES
SCAPTEUR
D’ALIMENTATION
DU SYSTÈME
CAPTEUR
EXTÉRIEUR
CAPTEUR DE
RÉSERVOIR
BLINDAGE
B
CASCADE
A
BLINDAGE
- SYSTEM PUMP
+
IN
BMS
+
IN
B
A
BLINDAGE
BUS DE
COMMUNICATION MODBUS
CAPTEUR DE RÉSERVOIR
CAPTEUR D’ALIMENTATION
DU SYSTÈME
CAPTEUR DE RETOUR
DU SYSTÈME
SORTIE 0-10 V POMPE
DE LA CHAUDIÈRE
CAPTEUR EXTÉRIEUR
ENTRÉE 0-10 V POMPE
DU SYSTÈME
VERS LA CHAUDIÈRE
SUIVANTE
DEPUIS LA CHAUDIÈRE
PRÉCÉDENTE
Câblage sur place
DISPOSITIF
D'ACTIVATION
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
40
39
38
37
36
ALARME
35
CONTACTS
DURÉE DE
34
FONCTIONNEMENT
CONTACTS
33
32
RÉSERVOIR
THERMOSTAT 31
30
ACTIVER
29
28
LOUVRE
27
PROVING
26
LOUVRE
25
RELAIS
24
AUX
COMMUTATEUR 1 23
22
AUX
COMMUTATEUR 2 21
20
19
18
17
B
A
BLINDAGE
BLINDAGE
A
B
7
* THERMOSTAT
DU RÉSERVOIR
SYSTÈME DE
GESTION DU
BÂTIMENT
B
A
BLINDAGE
Manuel d’installation et de fonctionnement
(suite)
Figure 7-3 Connexions du câblage basse tension
Manuel d’installation et de fonctionnement
8
Condensate disposal
Purge du condensat
9. Ne pas exposer la conduite du condensat au gel.
1. La Crest est un appareil à haut rendement qui produit du
condensat.
2. L’arrière de la chaudière a un raccord de purge en acier
inoxydable de 1 pouce (25,4 mm) et une conduite de
ventilation en acier inoxydable de 3/8 pouce (9,8 mm),
pour la connexion au piège du condensat.
3. Connecter le raccord de 1 pouce (25,4 mm) au raccord
de 1 puce (25,4 mm) du piège de condensat, à l’aide du
flexible en silicone fourni en usine. Fixer le flexible au
piège du condensat et à la chaudière à l’aide des pinces de
flexible fournies en usine.
4. Connecter le raccord de 3/8 de pouce (9,8 mm) au raccord
de 3/8 de pouce (9,8 mm) du piège de condensat (expédié
desserré), à l’aide du flexible en silicone fourni en usine.
Fixer le flexible au piège du condensat et à la chaudière à
l’aide des pinces de flexible fournies en usine.
5. Le piège à condensat doit être installé au même niveau ou
au-dessous de la base de la chaudière.
6. Le piège à condensat est dimensionné pour un tuyau de
connexion de sortie en PVC de 1".
7. Brancher la connexion des câbles du piège à condensat
dans le connecteur situé à l’arrière de l’appareil.
8. Pencher le tube de condensat vers le bas et à l’écart de la
chaudière, dans une purge ou un filtre de neutralisation du
condensat. Le condensat de la Crest est légèrement acide
(généralement avec un pH de 3 à 5). Installer un filtre de
neutralisation si les codes locaux l’exigent.
Un kit de neutralisant (FIG. 8-1) est disponible en usine
(KIT30097). Le KIT de neutraliseur doit être placé sur
une surface d’au moins 3 pouces au dessous du piège de
condensat, avec la tuyauterie fournie sur place (casse-vide)
installée entre le piège à condensat et le kit de neutraliseur.
Utilisez des matériaux approuvés par
l’autorité compétente. En l’absence d’une
autre autorité, le tuyau en PVC et en CPVC doit être conforme
à l’ASTM D1785 ou D2665. La colle et le primaire doivent être
conformes à l’ASME D2564 ou F493. Pour le Canada, utiliser
du tuyau, des raccords et de la colle en en PVC ou en CPVC,
certifiés CSA ou ULC.
Pour permettre un bon drainage sur de
AVIS
grandes distances horizontales, une
deuxième conduite de ventilation peut être nécessaire et la
taille des tubes peut devoir être augmentée à 1 pouce (25 mm).
AVIS
La conduite de condensat doit rester libre de toute obstruction
et laisser le condensat s’écouler librement. Si le condensat
peut geler dans la conduite ou si la conduite est obstruée
d’une manière quelconque, le condensat peut s’échapper de la
chaudière et provoquer des dégâts matériels dus à l’eau.
10. Une pompe d’élimination du condensat est nécessaire
si la chaudière est en dessous de la purge. Pour installer
une pompe à condensat, en choisir une agréée pour les
chaudières et les fours à condensation. La pompe doit
avoir une commande de niveau d’eau pour empêcher les
dégâts dus au déversement du condensat. La commande
doit être reliée aux bornes du commutateur de vérification
du dispositif auxiliaire, sur le tableau de connexion basse
tension.
Figure 8-1 Élimination du condensat
CASSE-VIDE
DÉTAIL
PURGE AU SOL
OU PLATEAU DE
RÉCUPÉRATION
IMG01042
KIT DE NEUTRALISANT
(EN OPION) 3" MINIMUM
EN DESSOUS DU
PIÈGE À CONDENSAT
PIÈGE À CONDENSAT AU
MÊME NIVEAU OU EN
DESSOUS DE LA
BASE DE LA CHAUDIÈRE
43
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
Vérifier/contrôler la chimie de l’eau
N’utilisez pas de nettoyant ou de mastic
d’étanchéité à base de pétrole dans le
circuit de la chaudière. Les joints ou les garnitures en
élastomère du circuit peuvent être endommagés et provoquer
des dégâts matériels importants.
 ATTENTION
Dureté inférieure à 7 grains
1. Consulter les entreprises locales de traitement d’eau pour
les zones d’eau dure (dureté supérieure à 7 grains).
Concentration en chlore inférieure à 200 ppm 1
1. Ne pas remplir ou faire fonctionner la chaudière avec de
l’eau contenant plus de 200 ppm de chlore.
2. Le remplissage avec de l’eau fraîche chorée est acceptable,
car les niveaux de chlore dans l’eau potable sont bien
inférieurs.
3. Ne pas utiliser la chaudière pour chauffer directement de
l’eau de piscine ou de spa.
Tester/remplacer le liquide antigel
1. Pour les systèmes utilisant des liquides antigel, suivre les
instructions du fabricant du liquide.
2. Le liquide antigel doit être régulièrement remplacé, à
cause de la dégradation des inhibiteurs avec le temps.
Suivre toutes les instructions du fabricant de liquide.
Protection contre le gel (le cas échéant)
1.
Déterminer la quantité de liquide antigel en fonction de
la quantité d’eau du système, selon les instructions du
fabricant du liquide. Le contenu en eau de la chaudière
est indiqué à la page 6. Ne pas oublier d’inclure l’eau du
réservoir d’expansion.
2.
Les codes locaux peuvent exiger un dispositif anti-retour
ou la déconnexion de l’alimentation en eau de ville.
3.
Pour utiliser du liquide antigel à remplissage automatique,
installer un compteur d’eau pour surveiller l’appoint
d’eau. Le liquide antigel peut fuir avant que l’eau ne
commence à fuir et faire chuter la concentration en
réduisant le niveau de protection antigel.
44
Remplir et tester le circuit d’eau
1. Ne remplir le circuit qu’après s’être assuré que l’eau répond
aux exigences de ce manuel.
2. Fermer les ventilations d’air manuelles et automatiques,
ainsi que la vanne de purge de la chaudière.
3. Remplir à la bonne pression du circuit. La pression correcte
peut varier en fonction de chaque application.
a. La pression minimum de remplissage de l’eau froide
pour un système commercial est de 12 PSI (82,7 kPa).
b. La pression augmente lorsque la chaudière est allumée et
que la température de l’eau du système augmente.
4. Lors du remplissage initial et pendant le démarrage et les
tests de la chaudière, vérifier soigneusement les fuites dans
le circuit. Réparer toutes les fuites avant de poursuivre.
Éliminer toutes les fuites du circuit.
Un appoint continu en eau fraîche
peut réduire la durée de vie de la chaudière. Des minéraux
peuvent s’accumuler dans l’échangeur thermique et réduire le
transfert de chaleur, surchauffer et provoquer une panne de
l’échangeur thermique.
 AVERTISSEMENT
Purger l’air du circuit d’eau
1. Purger l’air du circuit:
2. Ouvrir la ventilation d’air automatique (systèmes à réservoir
d’expansion à diaphragme ou à échelle uniquement) d’un
tour.
3. Ouvrir les autres ventilations:
a. À partir de l’étage le plus bas, ouvrir une à une les
ventilations d’air jusqu’à ce que l’eau gicle.
b. Répéter avec les autres ventilations.
4. Remplir à la bonne pression.
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
Rechercher les fuites de gaz
Avant de mettre la chaudière
 AVERTISSEMENT en marche et pendant le
fonctionnement initial, sentir autour du sol et autour de
la chaudière pour détecter du gaz odorant ou toute odeur
inhabituelle; Retirer le panneau du haut et sentir l’intérieur
de l’enceinte de la chaudière. Ne pas continuer le démarrage
s’il existe des signes de fuite de gaz. Utiliser une solution de
détection de fuites approuvée. Réparer d’abord toutes les
fuites.
NE PAS régler ni essayer de
 AVERTISSEMENT mesurer la pression de sortie du
robinet de gaz. Le robinet de gaz est réglé en usine à la bonne
pression de sortie. Ce réglage convient pour le gaz naturel
et le propane, et ne nécessite aucun réglage sur place. Toute
tentative de modification ou de mesure de la pression de
sortie du robinet de gaz pourrait endommager le robinet et
risquerait de provoquer de graves blessures corporelles, la
mort ou d’importants dégâts matériels.
Vérifier le(s) circuit(s) du thermostat
1. Débrancher les deux fils extérieurs raccordés aux bornes
d’activation du tableau de connexion.
2. Connecter un voltmètre entre ces deux fils. Fermer un par
un chaque thermostat, vanne de zone et relais dans le circuit
extérieur et vérifier la lecture du voltmètre entre les fils
d’arrivée.
3. Il ne doit JAMAIS y avoir de tension.
4. Si une tension apparaissait, vérifier et corriger le câblage
extérieur. (Ce problème est fréquent avec les vannes de zone
à 3 fils).
5. Après avoir vérifié et corrigé si nécessaire le câblage
d’activation extérieur de la chaudière , rebrancher les fils
du circuit du thermostat extérieur au tableau de connexion.
Laisser la chaudière tourner.
Figure 9-1 Piège à condensat
RACCORDEMENT EN
PVC/CPVC DE 1" À LA
PURGE AU SOL OU KIT
DE NEUTRALISANT
Chaudières au propane uniquement
– Votre fournisseur de propane
mélange un odorant au propane pour rendre sa présence
détectable. Dans certains cas, l’odorant peut se dissiper et le gaz
peut perdre son odeur. Avant le démarrage (et régulièrement
ensuite), faire vérifier par le fournisseur de propane que le
niveau d’odorant dans le gaz est correct.
 AVERTISSEMENT
DEPUIS LA VENTILATION
DU CONDENSAT DE
LA CHAUDIÈRE
Inspecter le circuit du condensat
DEPUIS LA PURGE
DU CONDENSAT
DE LA CHAUDIÈRE
Inspecter/vérifier les conduites et les raccords du
condensat
1. Inspecter la conduite de purge du condensat, les raccords en
PVC et le piège à condensat.
45
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
(suite)
Vérifications finales avant le démarrage
de la chaudière
 Lire le Manuel d’entretien Crest pour vous familiariser
avec le fonctionnement du module de commande SMART
TOUCH. Lire en page 47 de ce manuel les étapes de
démarrage de la chaudière.
2.
 Vérifier que la chaudière et le circuits sont pleins d’eau
et que tous les composants du système sont correctement
réglés pour le fonctionnement.
 Vérifier la tuyauterie de ventilation et d’air
 Vérifier que les procédures de préparation à la Section 9,
pages 44 et 45, ont été effectuées.
Le système de ventilation doit être
 AVERTISSEMENT étanche au gaz pour empêcher
le déversement de gaz de combustion et les émissions de
monoxyde de carbone, qui pourraient provoquer de graves
blessures corporelles ou la mort.
 Vérifier que les connexions électriques sont correctes et
bien fixées.
 Inspecter la tuyauterie de ventilation et d’air pour
détecter tout signe de détérioration dû à la corrosion, une
dégradation physique ou un affaissement. Vérifier que la
tuyauterie d’air et de ventilation est correctement installée,
comme indiqué par ce manuel.
Démarrer la chaudière
1.
Lire et suivre les Instructions de fonctionnement à la FIG.
9-2, page 47.
Si
la chaudière
correctement
1.
Vérifier si des connexions sont desserrées, si un fusible est
grillé ou si le disjoncteur est coupé?
2.
La commande de limite extérieure (le cas échéant) est-elle
ouverte ? La température de l’eau de la chaudière est-elle
supérieure à 200°F (93°C)?
ne
démarre
pas
3.
La chaudière reçoit-elle un appel de chaleur ?
4.
Le gaz est-il ouvert au niveau du compteur et de la
chaudière?
5.
La pression du gaz d’arrivée est-elle inférieure à 4 pouces de
colonne d’eau (0,99 kPa)?
6. Les problèmes d’allumage se remarquent particulièrement
dans les nouvelles installations BP et en cas de réservoir
vide. Ceci peut également se produire lorsqu’une société
de service ferme l’alimentation dans un secteur pour
assurer la maintenance de ses conduites.
Si aucun des points ci-dessus ne corrige le problème, se reporter
à la section Dépannage du Manuel d’entretien Crest.
Vérifier le circuit et la chaudière
 Vérifier la tuyauterie d’eau
1.
Vérifier les fuites sur les tuyaux du circuit. En cas de fuite,
arrêter la chaudière et réparer immédiatement. (Voir
les AVERTISSEMENTS aux pages 44 et 45 (démarrage)
concernant la non réparation des fuites.)
46
Ventiler tout l’air restant du circuit à l’aide des ventilations
manuelles. L’air du circuit interfère avec la circulation et
pose des problèmes de répartition et de bruit.
1. Vérifier l’étanchéité au gaz de chaque raccordement ou
soudure de la tuyauterie d’air et de ventilation.
 Vérifier la tuyauterie de gaz
1. Rechercher autour de la chaudière les odeurs de gaz,
en suivant la procédure de la page 35 de ce manuel
(raccordement de la tuyauterie d’alimentation en gaz).
Si vous découvrez des signes de
 AVERTISSEMENT fuite de gaz, arrêter d’abord la
chaudière. Trouver la source de la fuite à l’aide d’un test
à bulle et réparer immédiatement. Ne pas redémarrer la
chaudière tant que la correction n’a pas été effectuée. Sinon,
de graves blessures personnelles, la mort ou des dégâts
matériels importants pourraient en résulter.
Vérifier la flamme et la combustion
Pour les modèles à double combustible, se
reporter au manuel supplémentaire sur le
combustible double Crest.
AVIS
Vérifier la flamme et la combustion
1. Débrancher la chaudière en plaçant le commutateur « On/
Off » en position OFF.
2. Retirer la sonde de température de combustion du collecteur
de combustion. Remarque: Les mesures de combustion sont
effectuées à ce point.
3. Allumer la chaudière en plaçant le commutateur « On/Off »
en position ON.
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
Figure 9-2 Instructions de fonctionnement
POUR VOTRE SÉCURITÉ, LISEZ AVANT DE METTRE EN MARCHE
AVERTISSEMENT: Si vous ne suivez pas exactement ces instructions, un incendie ou une explosion
peuvent se produire et provoquer des dégâts matériels, des blessures corporelles ou la mort.
A. Cet appareil ne possède pas de pilote. Il est
équipé d’un dispositif d'allumage qui allume
automatiquement le brûleur. N’essayez pas
d’allumer manuellement le brûleur.
B. AVANT DE METTRE EN MARCHE, détectez
toute odeur de gaz autour de l’appareil. Veillez
à sentir près du sol, car certains gaz sont plus
lourds que l’air et descendent vers le sol.
QUE FAIRE SI VOUS SENTEZ DU GAZ
• N’allumez aucun appareil.
• Ne touchez à aucun commutateur
électrique; n’utilisez aucun téléphone
dans votre bâtiment.
• Appelez immédiatement votre fournisseur de gaz
depuis un téléphone situé à proximité. Suivez les
instructions du fournisseur de gaz.
• Si vous n’arrivez pas à joindre votre fournisseur
de gaz, appelez les pompiers.
C. N’actionnez le commutateur de commande du gaz qu’à
la main. N’utilisez jamais d’outils. Si le commutateur
ne se déplace pas manuellement, n’essayez pas de le
réparer, appelez un technicien d’entretien qualifié. Si
vous forcez ou tentez de réparer, un incendie ou une
explosion peuvent se produire.
D. N'utilisez pas cet appareil si l’une des pièces a été
immergée dans l’eau. Appelez immédiatement un
technicien d’entretien qualifié pour inspecter l’appareil
et remplacer toute pièce du système de commande et
toute commande de gaz qui aurait été immergée.
INSTRUCTIONS DE FONCTIONNEMENT
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
STOP! Lisez les informations de sécurité sur
l’étiquette ci-dessus.
Mettez le thermostat sur le réglage le plus bas.
Coupez l’alimentation électrique de l’appareil.
Cet appareil est équipé d’un dispositif
d'allumage qui allume automatiquement
le brûleur. N’essayez pas d’allumer
manuellement le brûleur.
Retirer la porte avant.
Tournez la vanne de fermeture du gaz dans le
sens anti-horaire sur « OFF ». La poignée doit
être perpendiculaire au tuyau. Ne pas forcer.
Attendez cinq (5) minutes pour évacuer tout
le gaz. Si vous sentez du gaz, ARRÊTEZ !
Suivez « B » dans les informations de sécurité
au-dessus de cette étiquette. Si vous ne
sentez pas de gaz, passez à l’étape suivante.
8.
Tournez la vanne de fermeture du gaz dans le
sens horaire sur « ON ». La poignée doit être
parallèle au tuyau.
9. Reposer la porte avant.
10. Allumez l’alimentation électrique de l’appareil.
11. Mettez le thermostat sur le réglage désiré.
12. Si l’appareil ne fonctionne pas, suivez les
instructions « Pour couper le gaz sur l’appareil »
et appelez votre technicien d’entretien ou votre
fournisseur de gaz.
POUR COUPER LE GAZ VERS L’APPAREIL
1.
Mettez le thermostat sur le réglage le plus bas.
2.
Coupez l’alimentation électrique de l’appareil
s’il doit être entretenu.
3.
Retirer la porte avant.
4.
Tournez la vanne de fermeture du gaz dans le
sens anti-horaire sur « OFF ». La poignée doit
être perpendiculaire au tuyau. Ne pas forcer.
5.
Reposer la porte avant.
LBL20053 REV B
47
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
(suite)
Vérifier la flamme et la combustion (suite)
Mettre en marche le chauffage de l’espace
4. Naviguer vers l’écran d’entretien, à partir de l’écran
d’accueil, en appuyant sur le bouton MENU PRINCIPAL,
puis sur le bouton SERVICE.
Vérifier le mode du circulateur de chaleur de l’espace
5. Sur l’écran d’entretien, placer le chauffage en mode
entretien en sélectionnant le bouton DÉMARRAGE, puis
en sélectionnant Régler la vanne de gaz 1 - Haut.
6. Insérer la sonde d’un analyseur de combustion dans
l’orifice laissé par le retrait de la sonde de température de
combustion.
7. Une fois que l’échangeur thermique s’est modulé jusqu’au
taux, mesurer la combustion. Les valeurs doivent être
dans la plage indiquée au Tableau 9A ci-dessous. Les
niveaux de CO doivent être inférieurs à 200 ppm pour
que l’appareil soit correctement installé. Si la combustion
n’est pas dans la plage, se reporter à la section Dépannage
du Manuel d’entretien Crest pour les causes possibles et
les actions correctives.
Tableau 9A Diagramme des produits de combustion
Produits de combustion
Gaz Naturel
Robinet de gaz
CO2(%)
O2 (%)
Vanne 1 Haut
9.2
4.6
Vanne 1 Basse
9.0
4.9
Vanne 2 Haut
9.3
4.4
Vanne 2 Basse
8.7
5.5
Produits de combustion
Propane
Robinet de gaz
CO2(%)
O2 (%)
Vanne 1 Haut
11.0
4.1
Vanne 1 Basse
10.0
5.6
Vanne 2 Haut
11.1
4.0
Vanne 2 Basse
10.7
4.6
La sortie pompe du système peut être programmée pour ne
jamais marcher (OFF), ne marcher que lorsqu’une demande de
chauffage de l’espace est présente (ON), ou marcher en continu,
sauf pendant l’arrêt en saison chaude (WWSD). Si la chaudière
ne chauffe pas un réservoir HWG (Générateur d’eau chaude)
indirecte, elle allume également la pompe de la chaudière. À la
fin de l’appel de chaleur pour le chauffage de l’espace et lorsque
la pompe du système est programmée sur ON, cette dernière
continue à marcher pendant un court instant. Si la pompe de
la chaudière était en marche, elle continue à tourner également
pendant une courte période. Ces retards de pompe sont réglés
en usine à 30 secondes. Si différents retards sont désirés, les
paramètres appropriés dans la commande doivent être changés.
Voir dans le Manuel d’entretien Crest l’explication détaillée de
cette procédure.
Régler la température de consigne du chauffage de
l’espace
En fonctionnement normal, les températures du point de
consigne de chauffage de l’espace peuvent se régler à partir du
Menu Points de consigne. Appuyer sur les boutons suivants
pour naviguer vers le Menu des points de réglage, à partir de
l’écran d’accueil:
>>
>>
Après avoir appuyé sur SETUP, l’écran du mot de passe
s’affiche. La saisie du mot de passe correct permet d’accéder à
tous les paramètres de réglage du niveau Installateur. Appuyer
sur ENTRER sans mot de passe pour accéder aux paramètres du
niveau Utilisateur.
1. Pour modifier un point de consigne, utiliser les flèches
pour mettre en surbrillance le paramètre d’un de point de
consigne utilisateur et appuyer sur le bouton SELECT.
2. La description du paramètre sélectionné et son réglage
actuel s’affichent au bas de l’écran.
**Tous les points de consigne doit être de +/- 0,2%**
3. Pour régler le point de consigne, appuyer sur les boutons
suivants pour changer la valeur affichée:
8. Une fois l’analyse du chauffage terminée, tester le
dispositif d’arrêt de sécurité en tournant la vanne d’arrêt
manuelle sur la position OFF et en s’assurant que le
chauffage s’arrête et enregistre une alarme. Ouvrir la
vanne d’arrêt manuelle et réinitialiser la commande.
ou
9. Couper le courant vers la chaudière et remplacer la sonde
de température de combustion dans la connexion du
tuyau de combustion.
10. Remettre la chaudière à la normale.
Vous devez remplacer la sonde
 AVERTISSEMENT de température des gaz de
combustion pour empêcher leur déversement dans la pièce.
Sinon, de graves blessures personnelles, la mort ou des dégâts
matériels importants pourraient en résulter.
48
4. Après avoir réglé le point de consigne comme désiré,
appuyer sur le bouton SAVE pour changer le point de
consigne.
5. Après avoir effectué les réglages nécessaires, appuyer sur le
bouton HOME pour revenir à l’écran d’accueil.
Remarque: Le bouton SAVE doit être enfoncé pour assurer
une bonne programmation des commandes. Si l’on n’appuie
pas sur le bouton SAVE, tous les changements doivent être
reprogrammés.
Manuel d’installation et de fonctionnement
9
Démarrage
Régler le fonctionnement du générateur d’eau
chaude (HWG)
Vérifier le mode du chauffe-eau (HWG)
Il existe deux (2) modes de fonctionnement du chauffe-eau. En
mode normal, lorsqu’une demande d’eau chaude commence, la
commande démarre la pompe du chauffe-eau, arrêter la pompe
de la chaudière (si elle fonctionne), et moduler pour amener
la température de sortie au point de consigne de la chaudière
d’eau chaude. Le taux d’allumage maximum peut être limité à
ce mode si on le souhaite.
En mode Zone, on suppose que le réservoir d’eau chaude
indirecte est relié en zone sur la boucle primaire. Lorsqu’une
demande d’eau chaude commence, la commande active la sortie
de la pompe d’eau chaude et augmente le point de consigne
de température du circuit jusqu’à celui du chauffe-eau (s’il est
supérieur). La pompe de la chaudière va être mise en marche.
La pompe du circuit peut être mise en marche et arrêtée
en force, ou inchangée, selon le Mode de pompe du circuit
sélectionné (se reporter au manuel d’entretien de Crest pour
les détails). Dans ce mode, toutes les zones à basse température
(comme le chauffage radiant) peuvent nécessiter des réglages
supplémentaires pour limiter la température de l’eau envoyée
vers ces zones.
Régler la température cible du chauffe-eau
Lorsqu’elle est en mode HWG, la commande se module pour
maintenir la température de sortie de la chaudière ou celle du
système d’alimentation sur un point de consigne. Ce point de
consigne est réglé en usine sur 180°F. Si un point de consigne
différent est désiré, le paramètre approprié de la commande doit
être changé. Voir dans le Manuel d’entretien Crest l’explication
détaillée de cette procédure.
Régler la vitesse maximale du ventilateur de chauffeeau
Si l’entrée nominale du réservoir indirect est inférieure à la
sortie maximale de la chaudière, modifier en conséquence le
réglage de la vitesse maximale du ventilateur de chauffe-eau
pour limiter la sortie de la chaudière ; voir le manuel d’entretien
de Crest pour une explication détaillée de cette procédure
Régler l’horloge
Appuyez sur les boutons suivants pour programmer l’horloge:
>>
1. Pour régler l’horloge, mettre “Clock” en surbrillance à l’aide
des flèches et appuyer sur le bouton SELECT. Sélectionner
les heures, les minutes et AM/PM à l’aide des flèches droite
et gauche, et régler avec les flèches haut et bas.
2. Pour régler l’horloge, mettre “Date” en surbrillance à l’aide
des flèches et appuyer sur le bouton SELECT. Sélectionner
le jour de la semaine à l’aide des flèches droite et gauche, et
régler avec les flèches haut et bas.
L’horloge interne ne se règle pas pour
l’heure d’économie de jour et nécessite par
conséquent un réglage manuel.
AVIS
Configuration de la cascade
Lorsqu’elle sont installées dans un système de cascade, les
commandes individuelles doivent être programmées pour un
fonctionnement en cascade. Pour programmer les paramètres
de cascade, accéder au Menu Cascade du Menu Setup, en
appuyant sur les boutons suivants:
>>
>>
>>
Après avoir appuyé sur SETUP, le mot de passe installateur
correct DOIT ÊTRE saisi.
1. Une fois dans le Menu Setup de la cascade, sélectionner le
paramètre approprié à l’aide des flèches et appuyer sur le
bouton SELECT.
2. La description du paramètre sélectionné et son réglage
actuel s’affichent au bas de l’écran.
3. Pour régler le paramètre, appuyer sur les boutons + ou pour changer la valeur affichée.
4. Effectuer les réglages corrects, puis appuyer sur le bouton
SAVE.
5. Une fois que les paramètres ont été réglés, appuyer sur le
bouton BACK. Ceci vous ramène à l’écran de Cascade.
Remarque: Le bouton SAVE doit être enfoncé pour assurer
une bonne programmation des commandes. Si l’on n’appuie
pas sur le bouton SAVE, tous les changements doivent être
reprogrammés.
>>
PAprès avoir appuyé sur SETUP, l’écran du mot de passe
s’affiche. La saisie du mot de passe correct permet d’accéder à
tous les paramètres de réglage du niveau Installateur. Appuyer
sur ENTRER sans mot de passe pour accéder aux paramètres du
niveau utilisateur.
La commande SMART TOUCH possède une horloge intégrée
servant à la fonction d’économie de nuit et aux évènements de
journal. Cette horloge doit être réglée lorsque la chaudière est
installée et à chaque fois que la chaudière est éteinte pendant
plus d’une journée. Utiliser la procédure suivante pour régler
l’horloge:
49
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
Généralités
Comment fonctionne la chaudière
La Crest utilise un échangeur thermique en acier inoxydable avancé et
un module de commande électronique qui permet le fonctionnement
entièrement à condensation. Les ventilateurs aspirent l’air et
expulsent les produits de combustion de la chaudière, par l’échangeur
thermique et la tuyauterie de combustion. Le module de commande
régule la vitesse des ventilateurs pour contrôler le taux d’allumage
de la chaudière. Les vannes de gaz détectent la quantité d’air entrant
dans la chaudière et ne laissent entrer que le bon volume de gaz.
Comment fonctionnent
commande
les
modules
de
La chaudière Crest est équipée d’un module de commande SMART
TOUCH. Le module de commande SMART TOUCH reçoit des
entrées des capteurs de la chaudière et des dispositifs extérieurs.
Le module de commande active et contrôle les ventilateurs et les
vannes de gaz pour réguler l’entrée de chaleur et les commute la
chaudière, le générateur d’eau chaude (HWG) et les pompes du
système selon le besoin. L’utilisateur programme le module de
commande pour satisfaire les besoins du système, en réglant les
paramètres des commandes. Ces paramètres règlent les températures
de fonctionnement et les modes de fonctionnement de la chaudière.
Entrées et sorties des commandes
Activer
Cette entrée ordonne à la chaudière de fournir de l’eau pour le
chauffage de l’espace.
Thermostat du réservoir du générateur d’eau chaude
(HWG)
Cette entrée ordonne à la chaudière de fournir de l’eau pour le
chauffage du réservoir d’EC.
Entrée BMS 0-10 V (point de consigne ou puissance)
La Crest peut être commandée par un système de gestion du bâtiment
(BMS), à l’aide d’un signal 0 - 10 V c.c. La commande peut être
configurée par l’installateur pour utiliser ce signal, pour contrôler le
point de consigne ou le taux d’allumage.
Entrée de vitesse de pompe du circuit 0 - 10 V
Lorsqu’une pompe du système à vitesse variable est utilisée et
qu’existe un signal 0 - 10 V disponible depuis la commande de vitesse
de la pompe, ce signal peut être connecté à la chaudière. Ceci permet
à la chaudière d’anticiper les changements dans les BTU demandés
par le système lorsque le débit du circuit change et d’aider ainsi la
chaudière à maintenir la température du système désirée. Connecter
la borne d’entrée - au port COM ou à la borne de sortie - de la
commande de vitesse de la pompe, et la borne d’entrée + au 0 - 10
V ou à la borne de sortie + sur la commande de vitesse de la pompe.
Noter que la tension sur ces entrées ne doit jamais être inférieure à
la masse.
Priorité HWG
Le module SMART TOUCH permet de connecter un thermostat
ou un capteur de réservoir du chauffe-eau au tableau de
connexion basse tension. Lorsqu’un capteur de réservoir est utilisé,
l’entrée du thermostat du chauffe-eau est ignorée. Lorsqu’une
50
chaudière est programmée pour le mode HWG normal, le taux
maximum d’allumage peut être limité pour correspondre aux valeurs
d’entrée de la bobine de réservoir indirecte.
HWG / chauffage d’ambiance (SH) vélo
Si un appel HWG est reçu alors qu’un appel de chauffage d’ambiance
est en cours et que le chauffe-eau est en mode Normal, la commande
active la pompe du chauffe-eau et arrête la pompe de la chaudière. La
pompe du circuit reste en marche. Pour les chaudières autonomes, si
l’appel de chaleur de chauffage d’ambiance est encore actif pendant
que l’appel d’eau chaude est en cours, la commande attend 30
minutes (durée réglable par l’installateur), puis revient à la demande
de chauffage d’ambiance. Il existe un temporisateur pour basculer
du chauffage d’ambiance au chauffe-eau et un temporisateur pour
basculer du chauffe-eau au chauffage d’ambiance. La commande
passe de l’un à l’autre et vice-versa jusqu’à ce que l’une des demandes
de chaleur se termine. Cette fonction ne s’applique pas aux systèmes
en cascade.
Capteur de contrôle
Le module de commande est programmé pour utiliser le capteur
de sortie comme capteur de commande par défaut. Si un capteur
d’alimentation du système est connecté, la commande l’utilise
automatiquement comme capteur de commande. Le module de
commande peut être programmé pour utiliser le capteur d’entrée
comme capteur de commande. Dans ce cas, la commande utilise le
capteur de retour du système s’il est connecté.
Anti-redémarrage
Après qu’une demande de chauffage de l’espace ait été satisfaite, la
commande retarde l’appel de chaleur suivant d’une durée déterminée
(la durée peut être réglée par l’installateur). Le retard sera ignoré si la
température de l’eau d’entrée chute trop bas pendant ce délai.
Commande de la chaudière, du système et de la pompe
d’HWG
Lorsqu’un appel de chaleur pour chauffage de l’espace démarrer
et qu’aucun appel d’HWG n’est actif, la pompe de la chaudière se
met en marche. La pompe du système s’allume également si elle est
programmée pour cela. Si un appel de chaleur d’HWG est lancé,
la pompe de la chaudière attend pour s’allumer juste avant que la
pompe d’HWG s’arrête. À la fin de l’appel de chaleur pour chauffage
de l’espace, la pompe de la chaudière tourne pendant un moment
supplémentaire.
Lorsqu’un appel de chaleur d’HWG démarre, la pompe d’HWG
s’allume. Si un appel de chaleur de chauffage de l’espace est lancé, la
pompe de la chaudière s’arrête quelques secondes après le démarrage
de la pompe d’HWG.
Louvre
Lorsque la chaudière a besoin de commander les louvres d’air de
combustion, connecter un relais de louvre en 24 V a.c. aux deux (2)
bornes du relais des louvres. Connecter l’interrupteur de fin de course
des louvres à l’entrée du commutateur de vérification des louvres du
tableau de connexion basse tension.
Commande de température
Modulation
La Crest est capable de moduler son taux d’allumage à partir d’un
minimum de 4-6% (selon le modèle) à un maximum de 100%. Le taux
d’allumage est dicté par l’appel à la chaleur (ce est à dire, le chauffage
ou la production d’eau chaude), la charge de chauffage, rampe retard
(si activé), et diverses autres limites de température.
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
Limites du gradient
Si durant le fonctionnement de la chaudière la température de
l’eau de sortie augmente trop rapidement, la commande réduit le
taux d’allumage à son réglage le plus bas.
Réinitialisation de l’air extérieur
Si un capteur d’air extérieur est connecté, le module de
commande calcule le point de consigne en fonction de la courbe
de réinitialisation programmée. L’installateur peut changer la
pente de la courbe de réinitialisation grâce à plusieurs paramètres
réglables. L’utilisateur peut limiter le point de consigne maximum
du système, à l’aide du point de consigne de chauffage de l’espace.
Fonction de suralimentation
Si la réinitialisation de l’air extérieur est active, si la température
de suralimentation n’est pas 0, si une demande de chauffage
de l’espace a été continuellement active pendant un moment
déterminé (durée réglable par l’installateur), et qu’il n’y a eu
aucune demande d’HWG, le commande augmente le point de
consigne d’un nombre fixe de degrés (réglable par l’installateur).
Ce processus se poursuit jusqu’à ce que la demande de chauffage
de l’espace se termine, que le point de consigne atteigne le point
programmé ou qu’un maximum de 20 augmentations se soient
produites. Une fois la demande de chaleur satisfaite, le point
de consigne revient à la valeur déterminée par la courbe de
réinitialisation.
Économie de nuit
Le contrôleur peut être programmé pour réduire le point de
consigne de chauffage de l’espace et/ou le point de consigne
du générateur d’eau chaude pour chaque demande durant une
certaine période, chaque jour. Une heure de démarrage et d’arrêt
pour chaque demande peut être programmée pour chaque
jour de la semaine. Le contrôleur peut être programmé pour
réduire également le point de consigne du réservoir. Des heures
différentes de démarrage et d’arrêt peuvent être programmées
chaque jour de la semaine.
Support actuel de flamme
Pour empêcher des arrêts nuisibles lorsque la chaudière s’allume
à des taux minimum, la commande augmente le taux d’allumage
lorsque le signal de la flamme devient trop faible.
ModBus / BACnet
La chaudière Crest peut être raccordée et commandée par un
système d’automatisme de bâtiment, par l’interface ModBus
/ BACnet. Connecter les fils A et B aux bornes A et B. Pour
connecter un autre câble (en série), connecter le fil gainé
du premier câble à l’une des bornes gainées et le fil gainé
du deuxième câble à l’autre borne gainée. Si vous souhaitez
raccorder à la terre la gaine du câble au chauffage, connecter le
fil gainé à l’une des bornes gainées, et installer un fil volant entre
les deux (2) bornes du connecteur X5 sur le tableau d’interface
ModBus / BACnet.
Sortie nominale 0 - 10 V
Un signal 0-10 V indiquant le taux d’allumage du chauffage est
disponible. Cette sortie peut être reliée à un système de gestion
du bâtiment (BMS) pour lui permettre de surveiller le taux réel
d’allumage. Connecter la borne - au port COM ou à la borne - du
BMS, et la borne + au 0 - 10 V ou à la borne + sur le BMS.
Retard de rampe
Pour les systèmes à débit plus faible, la commande SMART
TOUCH peut limiter le taux d’allumage (si elle est activée)
lorsqu’un appel de chaleur pour chauffage est lancé, ou en passant
d’un appel de chaleur pour ECD à un appel de chaleur pour
chauffage. Six (6) limites peuvent être programmées, aisni que six
(6) intervalles de temps correspondant à chaque limite. La sixième
limite peut également limiter le taux d’allumage pour le reste de
l’appel de chaleur.
Fonctions de protection
Limite de température de sortie, de température de
combustion et d’élévation de température
La température de l’eau de sortie est surveillée par la sonde de
température de sortie de la chaudière. Lorsque la température de
sortie dépasse 185°F, l’appareil réduit la vitesse du ventilateur. Si la
température de l’eau de sortie dépasse 195°F (90°C), la commande
arrête l’appareil, jusqu’à ce que la durée minimum d’arrêt soit
atteinte et que la sortie chute de 10°F (5,5°C).
Le module de commande surveille la température de combustion
grâce à une sonde située dans l’échappement de combustion.
Lorsque la température de sortie dépasse 215°F (101°C), la
commande réduit la vitesse maximale du ventilateur. Lorsque la
température de combustion dépasse 250°F (121°C), la commande
arrête l’appareil. L’appareil redémarre automatiquement une fois
que la température de combustion chute de 50°F (27°C) et que la
durée minimum d’arrêt a expiré.
La commande surveille la différence de température entre la sonde
d’entrée et de sortie. Si cette différence dépasse 70°F (21°C), la
commande réduit la vitesse du ventilateur. Si la différence de
température dépasse 80°F (27°C), la commande arrête l’appareil.
L’appareil redémarre automatiquement une fois que la différence
de température a chuté en dessous de 50°F (28°C) et que la durée
minimum d’arrêt a expiré.
Protection antigel
NE PAS installer la chaudière dans une pièce susceptible de geler.
La fonction intégrale suivante du module de commande SMART
TOUCH fournit une protection uniquement pour la chaudière et
non pour le système.
• Le module de commande SMART TOUCH fournit une
protection antigel comme suit, lorsque la température de l’eau
de la chaudière chute au-dessous de 45°F (7°C):
• En dessous de 45°F (7°C), les pompes de la chaudière et du
système (si elles sont activées) fonctionnent en permanence.
• En dessous de 37°F (3°C), la chaudière s’allume.
• La chaudière et les pompes s’arrêtent si la température de l’eau
de la chaudière s’élève au-dessus de 43°F (6°C).
Cette fonction du module de commande
SMART TOUCH n’élimine pas le risque de
gel. L’installation doit encore utiliser un modèle, une installation
et une pratique de maintenance reconnues, pour éliminer le risque
de gel de la chaudière et du système.
 ATTENTION
51
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
Limites externes du moniteur
Des connexions sont fournies sur le tableau de connexion
pour des limites extérieures, comme une limite haute
supplémentaire. La commande SMART TOUCH arrête le
brûleur et inhibe le ré-allumage à chaque fois que l’une de ces
limites extérieures s’ouvre.
Durée d’exécution et sorties d’alarme
La chaudière dispose de contacts secs qui indiquent quand
la chaudière fonctionne et quand elle est incapable de
fonctionner.
Durée d’exécution et comptage des cycles
La commande utilise quatre temporisateurs pour surveiller le
total des heures de fonctionnement du brûleur:
75 - 100%
50 - 75%
25 - 50% <25%
La commande utilise quatre (4) compteurs d’allumage pour
surveiller le nombre de cycles de la chaudière. Le premier
compteur compte tous les allumages de la commande. Le
deuxième compteur compte uniquement les essais d’allumage
qui ont échoué. Le troisième et le quatrième compteur sont
respectivement les mêmes que le premier et le deuxième, mais
peuvent être réinitialisés par l’installateur.
Rappel d’entretien
La commande peut être programmée pour des rappels
d’entretien. Cette notification devient active lorsqu’un certain
temps s’est écoulé ou qu’un nombre donné d’heures de
fonctionnement ou de cycles ont expiré (tous réglables par
l’installateur). La notification de rappel d’entretien peut
être réinitialisée par l’installateur. Le nom et le numéro de
téléphone de la société d’entretien peuvent être programmés
pour s’afficher lorsque l’entretien doit être effectué.
Journal d’erreurs
La commande garde en mémoire les 10 dernières erreurs de
colmatage, ainsi que les 10 dernières erreurs de blocage. La
date et l’heure de l’évènement sont également enregistrées.
Seuls les 10 derniers évènements sont gardés en mémoire.
Réglage de la température de la chaudière
Température de fonctionnement (cible)
Le module de commande SMART TOUCH détecte la
température de l’eau et régule l’allumage de la chaudière et
le taux d’allumage, pour atteindre une température cible. La
température cible peut être réglée entre 32°F (0°C) et 185°F
(85°C).
•
La température cible est fixe lorsque la sonde extérieure
n’est pas installée.
•
La température cible est calculée comme décrit
dans « Opération de réinitialisation extérieure » et «
Suralimentation de température cible » lorsque la sonde
extérieure est connectée.
52
(suite)
Opérations en limite haute
La commande SMART TOUCH de Crest possède deux (2)
limites intégrales, l’une de réinitialisation automatique et l’autre
de réinitialisation manuelle. La Crest possède également une
limite haute de réinitialisation manuelle auxiliaire. Les limites
hautes intégrale et auxiliaire sont certifiées UL353.
Lorsque la température de sortie dépasse 195°F (90,6°C)
(Paramètre réglable par l’installateur), l’action de limite haute de
réinitialisation automatique intégrale se produit. La chaudière
s’arrête lorsque l’eau de sortie refroidit et que le temporisateur
expire.
Lorsque la température de sortie dépasse 200°F (93,3°C)
(Cadran réglable par l’installateur), l’action de limite haute
de réinitialisation manuelle intégrale se produit. La chaudière
s’arrête lorsque l’eau de sortie refroidit et que la chaudière est
réinitialisée par l’interface utilisateur.
Lorsque la température de sortie dépasse 205°F (93,3°C)
(Paramètre réglable par l’installateur), l’action de limite haute
de réinitialisation manuelle intégrale se produit. La chaudière
s’arrête lorsque l’eau de sortie refroidit et que la chaudière est
réinitialisée par l’interface utilisateur.
Protection par arrêt pour manque d’eau
Un dispositif d’arrêt pour manque d’eau avec fonction de test
et de réinitialisation est fourni dans la chaudière en équipement
standard.
Dispositif de détection du débit
Le module de commande SMART TOUCH utilise la détection
de température d’alimentation et de retour de l’échangeur
thermique. Si le débit est trop faible ou les températures de
sortie trop élevées, le module de commande ralentit et arrête la
chaudière. Ceci permet d’arrêter la chaudière en cas de faible
débit.
Si un fluxostat mécanique est requis pour
satisfaire les exigences du code local, la
chaudière Crest peut être équipée d’un fluxostat fourni sur
place. Veuillez connecter aux bornes de l’interrupteur de
vérification des louvres.
AVIS
Opération de réinitialisation extérieure, le
cas échéant
Température cible avec réinitialisation extérieure
Cette fonction améliore le rendement du système lorsque la
température extérieur s’élève.
Voir le Manuel d’entretien Crest pour changer les réglages.
Courbe de réinitialisation
La courbe de réinitialisation repère la température de l’air
extérieur et règle le point de consigne.
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
Cascade
Lorsque plusieurs chaudières sont installées, elles peuvent
être reliées entre elles en séquence de cascade. Un maximum
de huit chaudières peuvent être commandées à partir d’une
seule commande. Dans cette application, une seule chaudière
serait désignée comme commande principale et toutes les
autres seraient des commandes membres.
Une fois que la chaudière principale reçoit un appel de
chaleur de l’entrée Activer, l’entrée 0-10 V ou ModBus, la
commande détermine ce que sera le point de consigne. Si
une réinitialisation de l’air extérieur est désirée, connecter le
capteur d’air extérieur aux bornes du tableau de connexion
basse tension de la chaudière principale. Le point de consigne
est calculé en fonction des paramètres de la courbe de
réinitialisation programmée. Voir le Manuel d’entretien
Crest pour programmer la courbe de réinitialisation. Si la
réinitialisation de l’air extérieur n’est pas désirée, ne pas
connecter le capteur d’air extérieur. Un point de consigne fixe
de température peut être programmé dans la commande, ou
fourni par l’intermédiaire de l’interface ModBus.
Si la température de l’eau au capteur de contrôle est inférieure
au point de consigne + l’écart d’arrêt - le différentiel arrêtmarche, la commande génère un appel de chaleur sur la
cascade (voir l’explication de l’écart et du différentiel dans
le Manuel d’entretien Crest). La principale met la chaudière
principale sous tension sur la cascade. Pour un nouveau
démarrage, elle sera la chaudière principale.
Les deux (2) types de commande en cascade sont indiqués
ci-dessous :
Optimisation du rendement
L’optimisation du rendement est choisie lorsque l’application
est telle que le rendement global du chauffage est le plus
important. La cascade allume les chaudières de façon que le
rendement soit maximal. Ceci permet d’allumer davantage
de chaudières en même temps, avec une puissance inférieure
et donc plus efficace. Cette cascade n’est PAS autorisée dans
une application à ventilation commune.
Lead/Lag (Primaire/Secondaire)
La méthode Lead/Lag est choisie lorsque l’application
nécessite d’allumer le minimum possible de chaudières en
même temps. Cette méthode n’allume pas d’autre chaudière
tant que le nombre actuel de chaudières ne parvient pas à
satisfaire la demande. Cette cascade est également nécessaire
lors de la mise en cascade de chaudières dans une application
à ventilation commune.
Les paramètres pour les deux types de cascade sont réglables.
Voir dans le Manuel d’entretien Crest une description
détaillée de ces réglages.
Séquence de la cascade
Pour ajuster le temps de marche de toutes les chaudières de la
cascade, la séquence d’allumage est automatiquement changée à
intervalles déterminés.
Pendant les premières 24 heures après avoir démarré la cascade,
la séquence est changée toutes les heures. Par la suite, la
séquence est changée une fois par 24 heures.
Fonctionnement HWG avec cascade
Pour le fonctionnement en mode HWG, toutes les chaudières en
cascade peuvent être sélectionnées pour fournir de la chaleur lors
d’un appel d’eau chaude. Sélectionner une chaudière à désigner
comme la chaudière d’eau chaude. Connecter le thermostat du
chauffe-eau ou le capteur aux bornes du tableau de connexion
basse tension marqué, au dispositif correspondant. Lorsque
la chaudière reçoit un appel d’eau chaude, la commande
principale sort cette chaudière de la séquence de la cascade. Si
une autre chaudière est disponible, la Principale la fait démarrer
à sa place.
La chaudière d’eau chaude règle son point de consigne sur celui
programmé, et règle son taux d’allumage pour le maintenir. Une
fois l’appel d’eau chaude satisfait, la commande de la Principale
remet cette chaudière dans la séquence de la cascade.
La commutation de la chaudière entre le fonctionnement en
chauffe-eau (HWG) et en chauffage d’ambiance (SH) lors d’un
appel pour les deux ne se produit pas en mode Cascade.
Lorsque le chauffe-eau est programmé pour le mode Zone,
connecter le thermostat du chauffe-eau ou le capteur du
réservoir à la chaudière principale. Lorsqu’un appel d’eau
chaude est reçu, la Principale module toute la cascade pour
amener la température d’alimentation du système jusqu’au
point de consigne du chauffe-eau (s’il est supérieur).
Opérations de réglage de nuit et de retard de rampe
avec cascade
La remise au point de consigne de nuit et le retard de rampe des
chaudières de la cascade sont disponibles. La programmation
se fait par la chaudière principale. Se reporter au Manuel
d’entretien Crest pour toute information concernant la remise
au point de consigne de nuit et le retard de rampe.
53
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
(suite)
Séquence de fonctionnement
1.
Lors d’un appel de chaleur, la commande allume les pompes appropriées (pompes du système et de la chaudière pour
un appel de chauffage d’espace, pompe d’EC pour un appel d’eau chaude domestique).
2.
TLa commande confirme que les contacts d’arrêt pour manque d’eau sont fermés et mettent sous tension les relais
de louvres (en option) et d’amortisseurs (en option).
3.
La commande confirme que les contacts du pressostat de gaz, du commutateur de purge bloquée, du commutateur
de vérification des louvres (en option) et du commutateur de vérification des amortisseurs (en option) se ferment.
Le cycle de pré-purge commence.
4.
La commande confirme que le ventilateur se met à la vitesse désirée et que le pressostat d’air se ferme.
5.
Une fois le cycle de pré-purge terminé, la commande réduit la vitesse du ventilateur, ferme la soupape de dosage d’air,
active la formation d’étincelles de l’électrode d’allumage et ouvre la vanne de gaz.
6.
Après un court instant, la commande arrête la production d’étincelles et vérifie la présence d’un courant de flamme
dans l’électrode de détection de flamme.
7.
Si la flamme n’est pas détectée après l’étincelle, la commande effectue une post-purge, puis commence un autre cycle
de pré-purge et essaie à nouveau d’allumer le brûleur.
8.
Si la commande détecte un courant de flamme, elle maintient la vitesse du ventilateur constante pendant quelques
secondes pour laisser la flamme se stabiliser, puis commence à moduler le taux d’allumage pour maintenir le capteur
de contrôle à la température du point de consigne désiré.
9.
Si l’appel de chaleur en cours est pour le chauffage de l’espace et qu’un appel de chaleur d’EC devient actif, la
commande allume la sortie du relais de pompe d’EC, puis éteint la pompe de la chaudière. Elle module ensuite la
vitesse du ventilateur afin de maintenir la température de sortie à celle du point de consigne de sortie d’EC. (Mode
normal uniquement).
10.
Si la petite vanne de gaz dans la chaudière ne peut pas maintenir la température du point de consigne désirée, la
commande passe à la grande vanne de gaz. La soufflante se module à une vitesse définie, la vanne de gaz de transition
se met en marche et la petite vanne de gaz s’arrête. La soupape de dosage d’air s’ouvre et la grande vanne de gaz
s’active. Une fois le brûleur principal rallumé, la vanne de transition s’arrête et la vitesse du ventilateur est maintenue
constante pendant quelques secondes, pour rétablir la flamme sur toute la surface du brûleur. Si la charge de chaleur
doit augmenter suffisamment, ce processus est inversé et la petite vanne de gaz est utilisée.
11.
Une fois les appels de chaleur pour chauffage de l’espace et EC satisfaits, la commande ferme la(les) vanne(s) de gaz et
commence le cycle de post-purge. Toutes les pompes en marche commencent leur cycle respectif de retard de pompe.
La soupape de dosage d’air s’ouvre.
12.
À la fin du cycle de pst-purge, les contacts du relais de louvres se mettent hors tension.
13.
À la fin du(des) cycle(s) de retard de pompe, la(les) pompe(s) s’arrête(nt).
54
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
Module de commande Crest
L’écran d’accueil affiche l’état, le taux de modulation, la température d’eau de sortie, la température d’eau d’entrée, la température
de combustion, la température d’alimentation du système, la température de retour du système, la température de l’air extérieur
et la température du réservoir d’eau chaude domestique.
La chaudière peut être démarrée ou arrêtée en appuyant sur le bouton ON/OFF. On accède à l’écran d’état de la chaudière et à
l’écran du Menu principal en appuyant sur le bouton correspondant.
Figure 10-1 Écran d’accueil
ÉTAT : Brûleur principal allumé
Menu principal
Point de consigne : 85°F (Alimentation du système)
État de la chaudière
Température de combustion 131°F
Température de l’eau de sortie 105°F
Température de l’eau d'entrée 80°F
Température d'alimentation du système` 83°F
Température de retour du système 80°F
Température de l'air extérieur 44°F
Température de l'ECD
Modulation
140°F
72%
Marche/Arrêt
12:45pm
Lorsque le commutateur ON/OFF est mis sur la position ON, le
premier écran visible sur l’affichage LCD est l’Écran d’accueil.
Cet écran affiche l’état actuel de la chaudière Crest. Les éléments
suivants peuvent être vus ou activés sur l’écran d’État:
Bouton On/Off - Ce bouton permet de placer la chaudière en
mode d’arrêt manuel ou en mode de veille.
État - Cette ligne indique l’état de fonctionnement actuel de la
chaudière Crest et le point de consigne en cours.
Température de l’eau de sortie - C’est la température en
sortie de la chaudière.
Température de l’eau d’entrée - C’est la température à
l’entrée de la chaudière
Température d’alimentation du système - C’est la
température de l’eau mesurée par le capteur d’alimentation
du système situé dans la tuyauterie en aval (s’il est connecté).
Température de retour du système - C’est la température de
l’eau mesurée par le capteur de retour du système situé dans
la tuyauterie en amont (s’il est connecté).
Température de l’air extérieur - C’est la température de l’air
extérieur (si elle est connectée).
Température de l’ECD - C’est la température mesurée par
le capteur du réservoir de stockage d’eau chaude (s’il est
connecté).
10/11/12
Température de combustion - Température mesurée par le
capteur de combustion.
Heure - L’heure est affichée dans le coin inférieur gauche
de l’écran. Se reporter au Manuel d’entretien Crest pour les
paramètres de remise au point de consigne de nuit et pour
davantage d’informations sur le réglage de la date et de l’heure.
Bouton d’état de la chaudière - En appuyant sur ce bouton,
l’écran d’état de la chaudière s’affiche. Cet écran affiche l’état
de diverses sécurités, entrées et sorties vers le module de
commande. Se reporter à la section Écran d’état de la chaudière
du Manuel d’entretien Crest pour davantage d’informations sur
cet écran.
Bouton du Menu principal - En appuyant sur ce bouton,
l’écran du Menu principal s’affiche. À partir de cet écran, la
navigation vers neuf (9) autres écrans est possible. Se reporter
à la section Écran du menu principal à la page 56 de ce manuel
pour davantage d’informations sur cet écran.
Bouton de modulation - En appuyant sur ce bouton, l’écran
de Modulation s’affiche. Cet écran montre la modulation
de l’ensemble de la chaudière, les vitesses individuelles des
ventilateurs et les courants de flamme.
Pourcentage de modulation - Affiche le taux actuel d’allumage
de la chaudière.
55
Manuel d’installation et de fonctionnement
10
Informations sur le fonctionnement
(suite)
Utiliser l’écran du Menu Principal (FIG. 10-2) pour accéder aux écrans nécessaires pour régler les températures, les conditions
de fonctionnement et surveiller le fonctionnement de la chaudière.
La Crest est équipée d’un système de commande SMART TOUCH. Toutes les options du menu sont accessibles en touchant
l’écran avec le doigt ou une pointe de PDA.
Figure 10-2 Écran du menu principal
Menu principal
Accueil
Installation
Cascade
Modulation
BMS
Pompes
Historique
Graphiques
Entretien
L’écran du Menu principal permet de naviguer vers neuf (9)
écrans supplémentaires qui servent à régler les températures
et les conditions de fonctionnement, et à surveiller le
fonctionnement de la chaudière. Ces écrans se présentent
comme suit:
• Accueil - Revient à l’écran d’accueil.
• Réglage - Permet d’accéder à 12 autres écrans pour le
réglage des paramètres de commande.
• Cascade - Indique l’état de plusieurs chaudières
reliées entre elles en disposition en cascade (principale
uniquement).
• Modulation - Indique l’état de eux (2) systèmes de circuits
de gaz utilisés dans la chaudière.
• BMS - Donne les informations en provenance d’un
système d’intégration des bâtiments.
• Pompes - Permet à l’installateur de configurer la chaudière,
le système et les pompes d’ECD.
• Historique - Affiche l’historique de fonctionnement et des
pannes du module de commande.
• Graphiques - Permet de choisir les éléments à mettre en
graphique sur un diagramme.
• Service - Permet à l’installateur de commander la vitesse
du ventilateur de systèmes individuels de combustion
à des fins d’analyse de la combustion. Le Mode Service
remplace toutes les autres demandes de chaleur; toutefois,
toutes les limites restent actives.
56
Se reporter au Manuel d’entretien Crest pour d’autres
informations concernant les neuf (9) écrans accessibles.
Manuel d’installation et de fonctionnement
11
Maintenance
Maintenance et mise en marche annuelle
Tableau 11A Calendriers d’entretien et de maintenance
Technicien d’entretien
(Voir les instructions sur les pages
suivantes)
Maintenance du propriétaire
(voir les instructions dans le Manuel
d’utilisation Crest)
Généralités:
• Traiter les problèmes signalés, le cas
échéant;
• Inspecter l’intérieur; nettoyer et aspirer si
nécessaire;
Quotidiennement
• Vérifier la zone de la
chaudière
• Vérifier le manomètrethermomètre
Tous les mois
• Vérifier la tuyauterie de
ventilation
• Vérifier la tuyauterie d’air
• Vérifier les grilles de
terminaison d’air et de
ventilation
• Vérifier la soupape de
sécurité
• Vérifier le système de
purge du condensat
Tous les
6 mois
• Tester l’arrêt pour manque
d’eau
• Bouton de réinitialisation
(arrêt pour manque d’eau)
• Vérifier les fuites sur la
tuyauterie de la chaudière
(gaz et eau)
• Actionner la soupape de
sécurité
• Nettoyer le piège à condensat et remplir
d’eau fraîche;
• Vérifier les fuites (eau, gaz, combustion,
condensat);
MISE EN MARCHE ANNUELLE
• Vérifier si les conduites de combustion et
d’air sont en bon état et bien étanches;
• Vérifier la pression d’eau/tuyauterie
du système/réservoir d’expansion du
système;
• Vérifier le réglage des commandes;
• Vérifier les électrodes d’allumage et des
deux capteurs de flammes (sabler tous les
dépôts; nettoyer et repositionner).
• Vérifier le câblage et les connexions;
• Effectuer une vérification au démarrage
et une vérification des performances de la
Section 9.
• Inspection de la flamme (stable, uniforme);
• Vérifier les deux signaux de flamme (au
moins 10 micro-ampères à pleine flamme).
• Nettoyer l’échangeur thermique
• Tester l’arrêt pour manque d’eau (se
référer au Manuel d’entretien Crest).
Si la combustion ou les performances
indiquent le besoin:
• Nettoyer l’échangeur thermique
Fin
de saison
mois
• Arrêter la chaudière (sauf
si elle est utilisée pour
l’eau chaude domestique).
• etirer et nettoyer le brûleur à l’air comprimé
uniquement
• Nettoyer les roues du brûleur
57
Manuel d’installation et de fonctionnement
11
Maintenance
(suite)
Suivre les procédures d’entretien et de maintenance données dans ce manuel et dans les documents
sur les composants envoyés avec la chaudière. Si cet entretien ou cette maintenance ne sont
pas effectués, la chaudière ou le système peuvent être endommagés. Si les directives de ce manuel et des documents sur les
composants ne sont pas suivies, des blessures corporelles graves, la mort ou des dégâts matériels importants peuvent se produire.
 AVERTISSEMENT
La chaudière doit être inspectée chaque année uniquement par un technicien d’entretien qualifié.
En outre, la maintenance et l’entretien de la chaudière indiqués au Tableau 11A et expliqués dans
les pages suivantes, doivent être effectués pour garantir un rendement et une fiabilité maximales de la chaudière. Le manque
d’entretien et de maintenance de la chaudière et du système peuvent provoquer une défaillance du système.
 AVERTISSEMENT
Danger de choc électrique – Éteindre la chaudière avant toute opération d’entretien sur la chaudière,
sauf indication contraire dans ce manuel d’instruction. Si le courant n’est pas coupé, un choc
électrique peut survenir et provoquer de graves blessures corporelles ou la mort.
 AVERTISSEMENT
Traiter les problèmes signalés
Vérifier les fuites sur tous les tuyaux
1. Inspecter tous les problèmes signalés par le propriétaire et
les corriger avant de poursuivre.
Éliminer toutes les fuites du circuit
 AVERTISSEMENT ou de la chaudière. Un appoint
continu en eau fraîche peut réduire la durée de vie de la
chaudière. Des minéraux peuvent s’accumuler et réduire le
transfert de chaleur, surchauffer et provoquer une panne de
l’échangeur thermique. Des fuites d’eau peuvent également
causer d’importants dégâts matériels.
1. Inspecter toute la tuyauterie d’eau et de gaz et vérifier
l’absence de fuites.
2. Recherche les signes de fuite sur les conduites et corriger
tous les problèmes rencontrés.
3. Vérifier la conduite de gaz selon la procédure indiquée à la
Section 6 - Raccordements au gaz.
Inspecter la zone de la chaudière
1. Vérifier que les alentours de la chaudière ne contient pas
de matériaux combustibles, d’essence et d’autres vapeurs
et liquides inflammables.
2. Vérifier que la zone de la prise d’air est exempte de tout
contaminant indiqué en Section 1 de ce manuel. Si l’un
d’entre eux est présent à proximité de la prise d’air de
la chaudière, il doit être retiré. S’il ne peut être éliminé,
réinstaller les conduites d’air et de ventilation selon ce
manuel.
Inspecter l’intérieur de la chaudière Tuyauterie du système de ventilation
de combustion et d’air
1. Retirer les couvercles d’accès avant et inspecter l’intérieur
de la chaudière.
2. Aspirer tout sédiment de l’intérieur de la chaudière et de
ses composants. Retirer toutes les obstructions.
Nettoyer le piège à condensat
1. Inspecter la conduite de purge du condensat, la conduite
de ventilation, les raccords en PVC et le piège à condensat.
Rincer le piège à condensat avec de l’eau
1. Retirer les quatre (4) vis fixant le couvercle supérieur au
piège à condensat et retirer le couvercle (FIG. 11-1).
2. Repérer la bille en plastique à l’intérieur du tube flottant.
Vérifier qu’il n’y ait rien sous la bille qui puisse l’empêcher
de se positionner correctement.
3. Remplir d’eau fraîche jusqu’à ce que l’eau commence à
couler de la purge.
4. Remettre en place le couvercle supérieur et les vis retirées
à l’Étape 1.
Figure 11-1 Piège à condensat
DEPUIS LA VENTILATION
DU CONDENSAT DE
LA CHAUDIÈRE
RACCORDEMENT EN
PVC/CPVC DE 1" À LA
PURGE AU SOL OU KIT
DE NEUTRALISANT
58
DEPUIS LA PURGE
DU CONDENSAT
DE LA CHAUDIÈRE
1.
2.
Inspecter tout le système de ventilation des gaz de
combustion et la tuyauterie d’air pour rechercher les
blocages, les détériorations ou les fuites. Réparer tous les
joints qui montrent des signes de fuite. Vérifier que le tuyau
d’entrée d’air est raccordé et bien étanche.
Vérifier que la décharge de ventilation de la chaudière et la
prise d’air sont propres et sans aucune obstruction.
Si les conditions ci-dessus ne sont
pas inspectées et réparées, il peut
s’en suivre de graves blessures corporelles ou la mort.
 AVERTISSEMENT
Vérifier le circuit d’eau
1. Vérifier que tous les composants du système sont
correctement installés et opérationnels.
2. Vérifier la pression de remplissage à froid du système.
Vérifier si elle est correcte (elle doit être au minimum de
12 PSI (82,7 kPa)).
3. Observer la pression du système lorsque la chaudière monte
en température (pendant les tests), pour s’assurer que la
pression ne s’élève pas trop. Une élévation excessive de la
pression indique un problème de taille ou de performance
du réservoir d’expansion.
4. Inspecter les ventilations d’air automatiques et les
séparateurs d’air. Retirer les bouchons de ventilation d’air et
appuyer brièvement sur la vanne pour vider la ventilation.
Remplacer les bouchons. S’assurer que les ventilations ne
fuient pas. Remplacer toutes les ventilations qui fuient.
Manuel d’installation et de fonctionnement
11
Maintenance
Inspecter le réservoir d’expansion
1. Les réservoirs d’expansion laissent de l’espace pour que
l’eau entre et sorte lorsque l’eau du circuit de chauffage
se dilate avec l’élévation de la température ou se rétracte
lorsqu’elle refroidit. Les réservoirs peuvent être ouverts,
fermés, à diaphragme ou à vessie. Voir la Section 5 Tuyauterie d’eau chaude pour le meilleur emplacement
suggéré des réservoirs d’expansion et des éliminateurs
d’air.
Vérifier la soupape de sécurité de
la chaudière
1.
Inspecter la soupape de sécurité et soulever le levier pour
vérifier l’écoulement. Avant d’actionner une soupape de
sécurité, s’assurer qu’elle est raccordée avec sa décharge
dans une zone sécurisée, pour éviter tout risque de
brûlure grave. Lire la Section 5 - Tuyauterie d’eau chaude
avant de poursuivre
Les soupapes de sécurité doivent
être re-vérifiées AU MOINS
UNE FOIS TOUS LES TROIS ANS, par un plombier agréé
ou une agence d’inspection autorisée, pour s’assurer que le
produit n’a pas été endommagé par des problèmes d’eau
corrosive et que la vanne et la conduite de décharge n’ont pas
été altérées ou modifiées illégalement. Certaines conditions
se produisant naturellement peuvent corroder la vanne ou
ses composants avec le temps, et la rendre inopérante. Ces
conditions ne sont pas détectables, à moins que la vanne et
ses composants ne soient retirés et inspectés. Cette inspection
ne doit être effectuée que par un plombier ou une agence
d’inspection agréée, et non par le propriétaire. Si la soupape
de sécurité de la chaudière n’est pas ré-inspectée comme
indiqué, une augmentation dangereuse de la pression peut se
produire et causer de graves blessures corporelles, la mort ou
d’importants dégâts matériels.
 AVERTISSEMENT
Après l’installation, le levier de
 AVERTISSEMENT
la vanne doit être actionné AU
MOINS UNE FOIS PAR AN, pour s’assurer que l’eau s’écoule
librement. Des dépôts minéraux naturels peuvent coller à la
vanne et la rendre inopérante. En actionnant manuellement
le levier, l’eau s’échappe et des précautions doivent être prises
pour éviter le contact avec l’eau chaude et les dégâts. Avant
d’actionner le levier, vérifier si une conduite de décharge
est raccordée à cette vanne, pour diriger l’écoulement d’eau
chaude de la vanne vers un endroit approprié. Sinon, de
graves blessures peuvent s’en suivre. Si l’eau ne s’écoule pas,
la vanne est inopérante. Arrêter la chaudière jusqu’à ce que la
nouvelle soupape de sécurité soit installée.
2. Après avoir suivi les avertissements ci-dessus, si la soupape
de sécurité suinte ou n’est pas correctement installée, la
remplacer. S’assurer que la cause du suintement de la
soupape de sécurité est bien la soupape et non pas une
surpression du système due à l’engorgement ou le sousdimensionnement du réservoir d’expansion.
Inspecter les électrodes d’allumage
et de détection de flamme
1. Retirer les électrodes d’allumage et de détection de flamme
de la plaque du brûleur.
2. Éliminer les dépôts accumulés sur les électrodes d’allumage/
détection de flamme à l’aide de papier de verre. Si les
électrodes ne peuvent être nettoyées correctement, les
remplacer.
3. Remplacer les électrodes d’allumage/détection de flamme,
en s’assurant que les joints sont en bon état et correctement
positionnés
Vérifier le câblage de terre de
l’allumage
1. Inspecter le fil de terre de la chaudière, entre le couvercle
d’accès de l’échangeur thermique et le bornier de terre.
2. Vérifier que tout le câblage est en bon état et bien fixé.
3. Vérifier la continuité à la terre à l’aide d’un contrôleur de
continuité.
4. Remplacer les fils de terre si la continuité n’est pas
satisfaisante.
Vérifier tout
chaudière
le
câblage
de
la
1. Inspecter tout le câblage de la chaudière, en s’assurant que
les fils sont en bon état et bien fixés.
Vérifier tous
commandes
les
réglage
des
1. Naviguer vers l’écran de Réglage et vérifier tous les
paramètres. Voir la Section 1 du Manuel d’entretien Crest.
Régler les paramètres si nécessaire. Voir en Section 1 du
Manuel d’entretien Crest les procédures de réglage.
2. Vérifier les paramètres des commandes de limites extérieures
(le cas échéant) et les régler si nécessaire.
Effectuer un
vérifications
1.
2.
démarrage
et
les
Démarrer la chaudière et effectuer les vérifications et les
tests indiqués à la Section 9 - Démarrage.
Vérifier que la pression de remplissage à froid est correcte
et que la pression de fonctionnement ne s’élève pas trop.
59
Manuel d’installation et de fonctionnement
11
Maintenance
(suite)
Vérifier la flamme du brûleur
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Inspecter la flamme par les fenêtres d’observation.
Si la flamme n’est pas satisfaisante à plein régime ou à
faible régime, retirer le brûleur et le nettoyer. Nettoyer
soigneusement le brûleur à l’aide d’un aspirateur ou
à l’air comprimé. Ne pas utiliser d’air comprimé pour
nettoyer le brûleur à l’intérieur d’un bâtiment.
• Arrêter la chaudière:
- Suivre les instructions de « Pour couper le gaz
vers l’appareil » de la chaudière en Section 9 Démarragep.
- Ne pas purger la chaudière, à moins qu’elle ne
doive être exposée au gel. Si du liquide antigel est
utilisé dans le système, ne pas purger.
Laisser la chaudière refroidir à la température ambiante si
elle a été allumée.
Retirer le(s) panneaux d’accès supérieur(s) pour accéder
à l’ensemble collecteur de gaz/air.
Retirer le couvercle d’accès au brûleur du collecteur de
gaz/air (FIG. 11-2).
Avec soin, retirer la conduite de gaz de transition du
collecteur de gaz/air et de l’ensemble d’orifice.
Retirer l’ensemble d’orifice de l’intérieur du brûleur.
Retirer les écrous/rondelles qui maintiennent le brûleur
sur l’ensemble de collecteur de gaz/air.
Retirer la cloison du brûleur et le brûleur de l’ensemble
de collecteur de gaz/air.
Le joint du brûleur, le brûleur, la cloison
du brûleur et le couvercle d’accès au
collecteur de gaz/air ne peuvent être montés que dans un seul
sens. Toutes ces pièces doivent être remontées correctement.
Pour s’assurer que ces pièces sont remontées correctement,
aligner le logo en haut du couvercle de collecteur de gaz/
air avec celui du collecteur de gaz/air comme illustré à la
FIG. 11-2. Veiller à observer le modèle de boulons en
remontant les pièces ci-dessus.
AVIS
10. En remplaçant le brûleur, s’assurer que les joints sont en
bon état et correctement positionnés (FIG. 11-2).
11. En fixant le brûleur et le collecteur, veiller à serrer les
écrous comme suit :
a. Serrer les écrous selon une séquence en étoile.
b. Serrer les écrous de 7/16" qui fixent le brûleur au
collecteur en fonte au couple de 8 pi.-lbs.
60
12. Remonter l’ensemble d’orifice et la conduite de gaz
provisoire retirée aux Étapes 6 et 7.
13. Remonter le couvercle d’accès au brûleur du collecteur de
gaz/air. Serrer les écrous de 3/8" à 8 pi-lbs à l’aide de la
séquence en étoile.
14. Après avoir allumé l’appareil, resserrer les écrous au couple
spécifié.
Si les spécifications de serrage
 AVERTISSEMENT indiquées dans ce manuel ne sont
pas suivies, cela pourrait provoquer des blessures corporelles
graves ou la mort.
Figure 11-2 Ensemble brûleur
REMARQUE : Faire attention
du logo Lochinvar. Aligner le
logo avec le logo Lochinvar
sur le collecteur de gaz/d'air
pour un montage approprié.
Faire attention au modèle de
boulon, car l'ensemble de
collecteur gaz/air ne peut être
installé que d'une façon.
COUVERCLE DU COLLECTEUR DE GAZ/AIR
JOINT DU COLLECTEUR DE GAZ/AIR
BRÛLEUR
ENSEMBLE DE PILOTE
LOCHINVAR LOGO
JOINT DU BRÛLEUR
COLLECTEUR DE GAZ/AIR
JOINT DU COLLECTEUR DE GAZ/AIR
ENSEMBLE DE PLAQUE
SUPÉRIEURE DE BRÛLEUR
PANNEAU DE FIBRES
JOINT
IMG01141
Vérifier le signal de la flamme
1. À plein régime de chaque circuit de combustion, le signal
de flamme indiqué sur l’affichage doit être au moins de 10
micro-ampères.
2. Un signal de flamme plus faible indique qu’une électrode
de détection de flamme est souillée ou endommagée. Si le
nettoyage des électrodes de détection de flamme n’améliore
pas la combustion, que le câblage de terre est en bon état
et que la continuité à la terre est satisfaisante, remplacer
l’électrode de détection de flamme.
3. Voir la Section 3 - Dépannage dans le Manuel d’entretien
Crest, les autres procédures de traitement d’un signal de
flamme faible.
Manuel d’installation et de fonctionnement
11
Maintenance
Revue avec le propriétaire
1. Revoir le Manuel de l’utilisateur Crest avec le propriétaire.
2. Insister sur le besoin de suivre le calendrier de maintenance
spécifié dans le Manuel de l’utilisateur Crest (ainsi que dans
ce manuel).
3. Rappeler au propriétaire la nécessité d’appeler une entreprise
agréée si la chaudière ou le système ont un comportement
inhabituel.
4. Rappeler au propriétaire de suivre la bonne procédure
d’arrêt et de planifier un démarrage annuel au début de la
saison suivante de chauffage.
14. En fixant le brûleur, veiller à serrer les écrous, mais NE
PAS trop serrer. Serrer les écrous à un couple de 6,2 pi-lbs
maximum. En fixant la plaque de montage du brûleur,
veiller à serrer les écrous, mais NE PAS trop serrer. Serrer
les écrous à un couple de 15,5 pi-lbs maximum.
15. Remplacer l’ensemble plaque de montage du brûleur et
du collecteur gaz/air. S’assurer que les joints sont en bon
état et correctement positionnés. Remettre la chaudière en
marche.
16. Effectuer les procédures de démarrage et de vérification de
Vérifier la flamme et la combustion - Section 9 - Démarrage,
aux pages 46 et 48 de ce manuel.
Nettoyage de l’échangeur thermique Manipulation des matériaux en fibre
de la chaudière
céramique
1. Arrêter la chaudière:
• Suivre les instructions de « Pour couper le gaz vers
l’appareil » de la chaudière en Section 9 - Démarrage.
• Ne pas purger la chaudière, à moins qu’elle ne doive être
exposée au gel. Si du liquide antigel est utilisé dans le
système, ne pas purger.
2. Laisser la chaudière refroidir à la température ambiante si
elle a été allumée.
3. Retirer le panneau d’accès supérieur pour déposer
l’ensemble collecteur gaz/air.
4. Retirer les écrous fixant le brûleur à sa plaque de montage.
Retirer le brûleur (FIG. 11-2).
5. Retirer les écrous fixant la plaque de montage du brûleur
à l’échangeur thermique et les mettre de côté. Retirer tout
l’ensemble plaque de montage du brûleur.
La chaudière contient des
matériaux en fibre de céramique.
Faire attention en manipulant ces matériaux, en suivant
les instructions de cette page. Manquer de le faire pourrait
provoquer de graves blessures corporelles
 AVERTISSEMENT
6. Utiliser un aspirateur pour retirer toute accumulation sur la
surface de la plaque tubulaire. N’utiliser aucun solvant.
7. Brosser l’échangeur thermique (plaque tubulaire, parois de
la chambre de combustion et entrée du tube), à l’aide d’une
brosse douce en nylon.
Attention: NE PAS UTILISER de brosse métallique. Aspirer
à nouveau l’échangeur thermique.
8. Finir le nettoyage à l’aide d’un chiffon propre humecté à
l’eau chaude.
9. Retirer provisoirement la conduite de purge du condensat
du piège à condensat et l’acheminer directement vers une
purge.
10. Rincer les débris à l’eau à faible pression. L’eau doit
s’écouler par le raccord du condensat.
11. Laisser sécher soigneusement l’échangeur thermique.
12. Rebrancher la conduite de purge du condensat au piège à
condensat.
13. Fermer les vannes d’isolement sur le tuyau pour isoler
la chaudière du système. Fixer un flexible à la purge de
la chaudière et rincer soigneusement la chaudière à l’eau
propre, en utilisant les vannes de purge pour laisser l’eau
s’écouler par la conduite d’appoint vers la chaudière.
DÉPOSE DU REVÊTEMENT DE LA CHAMBRE
DE COMBUSTION
L’isolation de la chambre de
 AVERTISSEMENT combustion de cet appareil contient
un matériau en fibre céramique. Les fibres en céramique peuvent
se convertir en cristobalite dans les applications à très haute
température. l’IARC (International Agency for Research on
Cancer) a conclu que « la silice cristalline sous forme de quartz
ou de cristobalite de source professionnelle est cancérigène
pour l’homme (Groupe 1). » Les températures normales de
fonctionnement dans cet appareil sont inférieures au niveau de
conversion des fibres de céramique en cristobalite.
Des conditions de fonctionnement anormales doivent être
créées pour convertir les fibres de céramique de cet appareil
en cristobalite. Le matériau en fibre de céramique utilisé
dans cet appareil est irritant; lors de la manipulation ou du
remplacement des matériaux en céramique, il est conseillé à
l’installateur de suivre ces consignes de sécurité
Éviter de respirer les poussières et tout contact avec la peau
et les yeux.
• Utiliser un appareil respiratoire à poussière certifié
NIOSH (N95). Ce type d’appareil respiratoire est
basé sur les exigences OSHA pour la cristobalite au
moment de la rédaction de ce document. D’autres types
d’appareils respiratoires peuvent être nécessaires, selon
les conditions du site de travail. Les recommandations
actuelles du NIOSH se trouvent sur le site Internet du
NIOSH, sur http:// w w w . c d c . g o v / n i o s h / h o m
e p a g e . html. Les appareils respiratoires, les fabricants
agréés NIOSH, et les numéros de téléphone se trouvent
également sur ce site Internet.
• Porter des vêtements à manches longues et amples, des
gants et une protection oculaire.
Appliquer suffisamment d’eau au revêtement de la chambre
de combustion pour empêcher les poussières de l’air.
 Retirer le revêtement de la chambre de combustion de la
chaudière et le placer dans un sac en plastique pour le jeter.
 Laver les vêtements potentiellement contaminés,
séparément des autres vêtements. Rincer soigneusement le
lave-linge.
Premiers secours selon le NIOSH.
 Yeux: Irriguer immédiatement.
 Respiration: Air frais.
61
Manuel d’installation et de fonctionnement
12
Schémas
Figure 12-1 Diagramme en escalier
120VAC
NEUTRAL
JUNCTION BOX
BOX DEPICTS
OPTIONAL ITEMS
TERMINAL STRIP
120V SUPPLY "N"
TERMINAL STRIP
120V SUPPLY "L"
BOX DEPICTS
DUAL SENSOR
SINGLE HOUSING
INTEGRATED CONTROL
X1-3
1.5A EACH MAX
ON/OFF
SWITCH
X1-12
X1-6
F2
F4
3.15 A
5.0 A
TERMINAL STRIP
SYSTEM PUMP
RELAY
SYSTEM PUMP
CONTACTOR
X1-2
BOILER PUMP
RELAY
X1-4
DHW PUMP
CONTACTOR
X1-8
X2-4
SMALL GAS
VALVE RELAY
X10-2
LARGE GAS
VALVE RELAY
X10-3
LARGE GAS
VALVE RELAY
X10-6
SMALL GAS
VALVE RELAY
X10-5
LARGE
CONNECTION BOARD
INTEGRATED
CONTROL
BOLIER PUMP
CONTACTOR
DHW PUMP
RELAY
X10-1
LOW VOLTAGE
120 VAC
HIGH VOLTAGE
GROUND
X1-1
SMALL BLOWER
RELAY
LARGE BLOWER
RELAY
X8-20
X4-1
X8-10
X4-2
X8-1
X4-3
X6-3 CN6-3
X6-1 CN6-2
MODBUS
BOARD
X6-2 CN6-1
X7-8
CN3-6
X7-7
CN3-7
X8-13
CN3-14
CN3-13
X8-14
GAS
VALVE
(LARGE)
GAS
VALVE
(SMALL)
X8-12
CN3-12
X8-11
CN3-11
X8-5
CN3-10
X10-4
CN3-4
X8-15
FLAME
SENSE 2
X1-3
CN3-9
CN3-8
X8-6
X1-7
X1-10
SPARK
GENERATOR
SPARK
ROD
FLAME
SENSE 1
X2-3
X12-2
X12-5
GAS
TRANSITION
VALVE
X8-16
CN3-1
X8-7
CN3-2
X8-17
CN3-3
SHIELD
A
B
MODBUS
OPTION
SHIELD
0-10V
0-10V
+
+
-
RATE
OUT
BOILER
PUMP OUT
SYSTEM RETURN
SENSOR
SYSTEM SUPPLY
SENSOR
TANK
SENSOR
OUTDOOR
SENSOR
0-10V
+
-
BMS
IN
0-10V
+
-
SYSTEM
PUMP IN
SHIELD
A
B
CASCADE
SHIELD
CN3-4
X8-1
X12-1
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
X8-3
-T
X12-4
INLET SENSOR
X6-3
X6-1
X11
X2-5
X8-8
X6-10
-T
OUTLET SENSOR (S9)
X8-2
-T
X13-4
USB
INTERFACE
OUTLET SENSOR (S1)
X8-4
-T
BLOWER
BLOWER
RELAY
FLUE SENSOR
X8-9
2
1
-T
FLUE SENSOR (S10)
X7-1
3
X7-5
X1-2
MODBUS
FLUE DAMPER
TRANSFORMER
FLUE DAMPER
M
24V
TRANSFORMER
LWCO RESET
1
X6-9
4
X6-17
2
X6-8
5
J3-5
J3-6
TEST
SWITCH
X6-18
BLOWER
2
3
LWCO
PROBE
-T
PRE-MIX SENSOR 1 (S13)
X1-3
1
-T
PRE-MIX SENSOR 1 (S11)
X1-1
J3-2
J3-3
LWCO
BOARD
J2-1
J3-4
J2-2
X4
AIR VALVE
RIBBON CABLE
M
X6-5
GPS1
GPS2
X6-15
AIR VALVE
PRESS. SWITCH X6-12
X13-1
BLOCKED FLUE
SWITCH
BLOCKED DRAIN
SWITCH
X6-6
CN1
INTEGRATED
CONTROL
X3-3
CN1-4
X3-4
CN1-5
X3-1
CN1-6
X3-2
CN1-12
CN1-10
X5-1
X5-7
X6-11
CN1-11
X5-2
X6-2
CN1-9
X5-8
X6-14
CN1-8
CN1-7
CN1-1
X5-9
X6-13
X5-4
X6-4
X5-10
LCD
DISPLAY
DU941
SMALL
CONNECTION BOARD
X6-13
X5-3
"X5"
BLOCK WIRING
IS MODEL
DEPENDANT
CN3
X6-16
HIGH LIMIT
SWITCH
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
ALARM
CONTACTS
RUN-TIME
CONTACTS
TANK
THERMOSTAT
R
W
ENABLE
LOUVER
PROVING
24 VAC LOUVER
RELAY COIL
AUX
SWITCH 1
AUX
SWITCH 2
CN1-2
CN1-3
X5-5
X5-41
X5-6
X5-12
Notes:
1. All wiring must be installed in accordance with: local, state, provincial and national code requirements per either N.E.C. in USA or
C.S.A. in Canada.
2. If any original equipment wire as supplied with the appliance must be replaced, it must be replaced with wire having same wire gauge
(AWG) and rated for a minimum of 105°C. Exceptions : Replacement high voltage spark lead and ribbon cables must be purchased
from the factory. Use of a non-approved spark lead or ribbon cables can lead to operational problems which could result in
non-repairable damage to the integrated controller or other components.
3. Actual connector block locations may vary from those shown on diagrams. Refer to actual components for proper connector block
locations when using diagrams to troubleshoot unit.
LADDER DIAGRAM
LBL20445 REV B
62
Manuel d’installation et de fonctionnement
12
Schémas
Figure 12-2 Schéma de câblage
BOX DEPICTS
OPTIONAL ITEMS
BOX DEPICTS
DUAL SENSOR
SINGLE HOUSING
MODBUS
BOARD
X1-1
X1-2
X1-3
X6-3
X6-1
X6-2
X4-1
X4-2
X4-3
LARGE CONNECTION BOARD
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
SHIELD
MODBUS
OPTION
A
B
SHIELD
RATE +
0-10V
OUT BOILER +
0-10V
PUMP OUT SYSTEM RETURN
SENSOR
SYSTEM SUPPLY
SENSOR
TANK
SENSOR
OUTDOOR
SENSOR
BMS +
0-10V
IN SYSTEM +
0-10V
PUMP IN SHIELD
CASCADE
A
B
SHIELD
GY
R
PR
CN6-3
CN6-2
CN6-1
CN3-4
CN3-6
CN3-7
CN3-14
CN3-13
CN3-12
CN3-11
CN3-10
CN3-9
CN3-8
CN3-1
CN3-2
CN3-3
CN3-5
LOW VOLTAGE
120 VAC
HIGH VOLTAGE
INTEGRATED CONTROL
BK
T
X8-20
X8-10
BL
R
BL
R
BR
X7-8
X7-7
X8-13
X8-14
X8-12
X8-11
X8-5
X8-15
X8-6
X8-16
X8-7
X8-17
X8-18
X8-1
W
OR
OR/W
P
W
BL
BK
Y/BK
1.5A EACH MAX
SYSTEM PUMP
CONTACTOR
120V
SUPPLY
BOILER PUMP
CONTACTOR
GND
L
DHW PUMP
CONTACTOR
N
-T
BL
X8-3
R/ W
X8-8
R
X8-2
W
X8-4
GY
X8-9
GY
X7-1
BR
X7-5
JUNCTION
BOX
INLET SENSOR
-T
OUTLET SENSOR (S9)
-T
OUTLET SENSOR (S1)
BK
-T
ON/OFF
SWITCH
FLUE SENSOR
-T
FLUE SENSOR (S10)
-T
LCD
DISPLAY
PRE-MIX SENSOR 1 (S11)
-T
PRE-MIX SENSOR 1 (S13)
X7-2
X7-6
BK
W
G
X1-6
X1-3
X1-12
X10-1
X10-4
X1-1
X1-2
X1-4
X10-2
PR
T
OR
OR
X10-5
X10-3
BL
R
X10-6
X6-18
X6-8
X1-8
BL
R
BK
GAS VALVE
(SMALL)
GAS VALVE
(LARGE)
CN3
DU941
CN1
GY
BK
X4
BLOWER
SMALL CONNECTION BOARD
ALARM
CONTACTS
RUN-TIME
CONTACTS
TANK
THERMOSTAT
ENABLE
LOUVER
PROVING
24 VAC LOUVER
RELAY COIL
AUX
SWITCH 1
AUX
SWITCH 2
R
W
1 2 3
BLOWER
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
R
R
OR
OR
BL
BK
BR
R
BL
CN1-4
CN1-5
CN1-6
CN1-12
CN1-10
CN1-11
CN1-9
CN1-8
CN1-7
CN1-1
CN1-2
CN1-3
Y
HIGH LIMIT
SWITCH
BL
R
R
X3-3
X3-4
X3-1
X3-2
X6-1
X6-11
X6-2
X6-14
X6-10
X6-4
12345
W
X6-9
X6-17
X12-2
X12-5
X12-1
X12-4
T
TRANSITION
GAS VALVE
Y
BL
BL
Y
Y
OR
LWCO
BOARD
LWCO
PROBE
J3-6
J3-5
J3-4
J3-3
J3-2
J2-1
J2-2
TEST
SWITCH
OR/BK
OR/BK
LWCO RESET
OR
OR
OR
TRANSITION
FLAME SENSE
X2-3
X1-7
X1-10
X1-5
R
R
R
P
X2-5
BK
SPARK
GENERATOR
SPARK ROD
MAIN
FLAME SENSE
FLUE DAMPER
TRANSFORMER
BR
OR
GPS1
X6-3
FLUE DAMPER
X6-5
GPS2
BL
GND
1
M
Y
OR
X13-4
PR
X13-1
BK
X6-6
2
3
24V
TRANSFORMER
BLOCKED FLUE
SWITCH
BLOCKED DRAIN
SWITCH
"X5"
BLOCK WIRING
IS MODEL
DEPENDANT
X5-1
X5-7
X5-2
X5-8
X5-3
X5-9
X5-4
X5-10
X5-5
X5-41
X5-6
X5-12
X6-16
X6-13
X6-15
X6-12
Y
OR
OR
T
BL
X11
Y
USB
INTERFACE
AIR VALVE
BR
M
AIR VALVE
PRESSURE SWITCH
Notes:
1. All wiring must be installed in accordance with: local, state, provincial and national code requirements per either N.E.C. in USA or C.S.A. in Canada.
2. If any original equipment wire as supplied with the appliance must be replaced, it must be replaced with wire having same wire gauge (AWG) and rated for a
minimum of 105°C. Exceptions: Replacement high vo ltage spark lead and ribbon cables must be purchased from the factory. Use of a non-approved spark lead
or ribbon cables can lead to operational problems which could result in non-repairable damage to the integrated controller or other components.
3. Actual connector block locations may vary from those shown on diagrams. Refer to actual components for proper connector block locations when using
diagrams to troubleshoot unit.
WIRING DIAGRAM
LBL20446 REV B
63
Notes de révision: Révision A (ECO #C17419) édition initiale.
Révision B (Changer # 500000695) reflète l’ajout d’options CPI de
ventilation à la page 17 ( R06799 ) , ajouter PVC adaptateur SS et 6
“morceau de démarreur à la page 20 ( R08066 ) , avec les modifications
apportées à la section Connexions de gaz.
Révision C (Changer #500000938) reflète la suppression des vannes
d’équilibrage remarque à la page 34.
FBII-I-O-N Rev C_DIR #2000004588_MM #100209408
07/15
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement