5 593FR
5-593.8
5H0768550001
Août 2015
Manuel d'installation et d'entretien
Chaudières canalisées d'intérieur alimentées au gaz à
combustion séparée modèle DFS
Approuvés pour une utilisation en Californie par la CEC.
POUR VOTRE SÉCURITÉ
AVERTISSEMENT
1. Une installation, un réglage, une altération, une
réparation ou une maintenance impropre risque de
causer des dommages, des blessures ou la mort,
et d’engendrer une exposition à des substances
dont certains États ont déterminé qu’elles étaient
cancérogènes ou pouvaient causer des
malformations à la naissance et des problèmes de
reproduction. Lisez bien les instructions
d’installation, d’utilisation et de maintenance avant
d’installer ou de réparer cet appareil.
2. L
’installation, la mise en route et l’entretien
d’appareils de chauffage, ventilation et
climatisation posent des dangers significatDFS et
exigent des connaissances spéciales des produits
Modine et une formation à l’exécution de ces
procédures de maintenance. Toute maintenance
incorrecte ou modification des appareils Modine
sans faire appel à un personnel de maintenance
qualifié risque de se solder par des dégâts
matériels ou des blessures graves, voire la mort.
Par conséquent, seul un personnel qualifié doit
travailler sur des produits Modine.
Si vous sentez une odeur de gaz :
1. Ouvrez les fenêtres.
2. Ne touchez pas les interrupteurs électriques.
3. Éteignez toute flamme nue.
4. Appelez immédiatement votre fournisseur de gaz.
POUR VOTRE SÉCURITÉ
L’utilisation et le stockage d’essence ou d’autres
vapeurs et liquides inflammables dans des
récipients ouverts à proximité de cet appareil sont
dangereux.
Inspection initiale
1. Inspectez l’appareil dès votre arrivée. En cas de dégâts,
prévenez immédiatement le transporteur et votre représentant
commercial local.
2. V
érifiez la plaque signalétique de l’appareil pour vous assurer
que l’alimentation est conforme à l’alimentation électrique
disponible au lieu d’installation.
3. Inspectez l’appareil à la livraison pour vous assurer qu’il est
conforme à la description du produit commandé (y compris les
spécifications, s’il y a lieu).
ATTENTION
Pour éviter la panne prématurée de l’échangeur
thermique, ne placez AUCUN modèle à gaz à un
endroit où des vapeurs chlorées, halogénées ou
acides sont présentes dans l’atmosphère.
CE MANUEL APPARTIENT AU PROPRIÉTAIRE.
VEILLEZ À LE LAISSER AU PROPRIÉTAIRE UNE FOIS L'INSTALLATION TERMINÉE.
précautions spéciales/table des matières
Précautions particulières
attention
VOUS DEVREZ SUIVRE LES INSTRUCTIONS D'INSTALLATION
ET DE MAINTENANCE FOURNIES DANS CE MANUEL POUR
BÉNÉFICIER D'UN FONCTIONNEMENT SÛR, EFFICACE ET
SANS PROBLÈME. PAR AILLEURS, PRENEZ LES PRÉCAUTIONS
SPÉCIALES INDIQUÉES CI-DESSOUS. LE NON-RESPECT DE
CES ASPECTS CRITIQUES PEUT CAUSER DES DOMMAGES
MATÉRIELS, DES BLESSURES OU LA MORT. CES INSTRUCTIONS
SONT SUBORDONNÉES À DES DISPOSITIONS PLUS
RESTRICTIVES DES CODES PROVINCIAL OU NATIONAL.
HIÉRARCHIE DES NIVEAUX DE RISQUE
1. DANGER : Indique un danger imminent qui, s'il n'est pas évité,
entraînera INÉVITABLEMENT des blessures graves, voire mortelles.
2. AVERTISSEMENT : Indique un danger potentiel qui, s'il n'est pas
évité, POURRAIT engendrer des blessures graves, voire mortelles.
3. ATTENTION : Indique un danger potentiel qui, s'il n'est pas évité,
PEUT engendrer des blessures mineures ou modérées.
4. Important : Indique une situation qui, si elle n'est pas évitée,
PEUT poser un problème de sécurité.
danger
Les appareils ne doivent pas être installés à un endroit où ils risquent d'être
exposés à une atmosphère potentiellement explosive ou inflammable.
avertissement
1. Cet équipement de chauffage au gaz doit avoir un système de
ventilation – ne le faites pas fonctionner sans évacuation des gaz.
2. Un extracteur intégré assure l'extraction des gaz – il est inutile ou
interdit d'installer un dispositif d'extraction externe.
3. Si vous remplacez un appareil de chauffage existant, vous aurez
peut-être à modifier le système de ventilation. Un système de
ventilation de diamètre insuffisant peut causer des refoulements
de gaz brûlés ou la formation de condensat. Reportez-vous au
National Fuel Gas Code ANSI Z223.1 ou à la dernière édition de
la norme CSA B149.1. Le non-respect de ces instructions peut
avoir des conséquences graves ou mortelles.
4. Il est interdit d'accoupler deux longueurs de tuyau à double
paroi dans une même installation de ventilation horizontale étant
donné l'impossibilité de vérifier l'étanchéité des raccords du tuyau
intérieur.
5. Toutes les tuyauteries de gaz installées sur place doivent être
soumises à des essais de pression et d'étanchéité avant la mise
en service. Ne recherchez jamais les fuites avec une flamme nue.
Utilisez plutôt de l'eau savonneuse ou un produit équivalent.
6. La pression de gaz au régulateur de l'appareil ne doit jamais
dépasser 14 po C.E. (0,5 psi).
7. Débranchez l'alimentation électrique avant d'établir les
branchements pour éviter une électrocution et des dégâts
matériels.
8. Tous les branchements et câblages doivent être faits en stricte
conformité avec le schéma fourni avec l'appareil. Tout câblage
différent de celui du schéma peut créer des risques de dommages
matériels ou de blessures.
9. Tout câblage usine d'origine exigeant un remplacement doit être
remplacé par un câble d'indice thermique nominal de 105 °C.
10. Pour réduire les risques de condensation, le pouvoir calorifique
minimum du gaz (au niveau de la mer) ne doit pas être inférieur
de plus de 5 % à la valeur minimale nominale figurant sur la
plaque signalétique de l'appareil ou de 5 % à la valeur la plus
basse des appareils à double alimentation.
11. Assurez-vous que la tension d'alimentation n'est pas supérieure
de plus de 5 % à la tension nominale inscrite sur la plaque de
l'appareil.
12. Pour l'entretien et les réparations de cet appareil, utilisez
uniquement des pièces d'origine certifiées. Pour la liste complète
des pièces de rechange, consultez la Modine Manufacturing
Company. Le numéro de modèle complet, le numéro de série
et l'adresse du fabricant figurent sur la plaque signalétique fixée
à l'appareil. Toute substitution de pièce ou de commande non
approuvée par le fabricant sera aux risques du propriétaire.
2
1. L'installation doit se faire conformément aux codes locaux de la
construction ou, à défaut de tels codes, conformément à la Partie 7
« Venting of Equipment » du National Fuel Gas Code, ANSI Z223.1
(NFPA 54) – dernière édition. Au Canada, l'installation doit se faire
conformément à la norme CSA B149.1.
2. La purge de l'air des tuyauteries de gaz doit se faire selon la
procédure ANSI Z223.1 de la dernière édition du « National Fuel
Gas Code » ou des codes CGA-B149 du Canada.
3. Ne tentez pas de réutiliser un contrôleur mécanique ou électronique
qui a été mouillé. Remplacez tout contrôleur défectueux.
4. Vérifiez que la tension d'alimentation de l'appareil n'est pas
inférieure de 5 % à la tension nominale.
important
1. Pour éviter la panne prématurée de l'échangeur de chaleur, ne
placez AUCUN appareil à gaz à des endroits où des vapeurs
corrosives (chlorées, halogénées ou acides) sont présentes dans
l'atmosphère.
2. Pour éviter une défaillance prématurée de l'échangeur de chaleur,
l'apport calorifique du gaz utilisé ne doit pas excéder de plus de 5 %
la valeur nominale inscrite sur la plaque signalétique de l'appareil.
3. Pour éviter la panne prématurée de l'échangeur thermique,
observez les tubes de l'échangeur en regardant par les ouvertures
d'accès installées dans la canalisation de raccordement. Si les
tubes deviennent rouges pendant que la chaudière et la soufflerie
fonctionnent, des volets supplémentaires devront être insérés
entre la soufflerie et la chaudière pour garantir une circulation d'air
uniforme à travers l'échangeur thermique.
4. Pour éviter la panne prématurée de l'échangeur thermique, avec
tous les systèmes de commande, un mécanisme de démarrage de
la soufflerie doit être fourni pour que la soufflerie démarre dans les
45 secondes qui suivent l'activation de la commande de gaz.
5. Les procédures de démarrage et de réglage doivent être confiées à
un centre de SAV qualifié.
6. Pour essayer la plupart des solutions possibles suggérées dans
le guide de dépannage (tableau 24.1), reportez-vous aux sections
correspondantes du manuel.
Table des matières
Inspection à l'arrivée...............................................................................1
Précautions spéciales............................................................................2
Facteurs de conversion métrique (SI)....................................................3
Emplacement d'installation.....................................................................3
Recommandations.........................................................................3
Matières combustibles et dégagements.........................................3
Suspension de l'appareil........................................................................3
Installation..............................................................................................4
Sens de circulation de l'air.............................................................4
Installation des canalisations et distribution de l'air........................ 4
Ventilation.......................................................................................5
Raccordements au gaz................................................................10
Considérations liées à l’altitude.......................................................... 11
Branchements électriques............................................................12
Procédure de mise en route.................................................................12
Réglage de la veilleuse et du brûleur principal.............................13
Réglage du volet d'air...................................................................14
Séquence de fonctionnement des commandes...........................14
Applications de mouvement d'air variables..................................15
Options de commande de gaz.....................................................16
Performance.........................................................................................18
Limites de pression statique externe et de température de l'air... 18
Courbes de chute de pression.............................................................19
Dimensions...........................................................................................20
Maintenance.........................................................................................22
Démontage du collecteur.............................................................23
Démontage du brûleur et de la veilleuse......................................23
Maintenance et dépannage.............................................................24-25
Commande de pièces détachées.........................................................26
Identification du modèle.......................................................................27
Garantie commerciale.......................................................... Page arrière
5-593.8
facteurs de conversion du système international (métrique)/emplacement de l'appareil
Figure 3.1 – Matières combustibles et dégagements
Facteur de conversion métrique (SI)
Tableau 3.1
po C.E.
0,24
kPa
psig
6,893
kPa
°F
(°F-32) x 0,555
°C
livre
0,453
kg
pouces
25,4
mm
BTU/h
0,000293
kW/h
pieds
0,305
mètres
gallons
3,785
litres
CFM
0,028
psig
27,7
po C.E.
Multipliez
par
Pour
obtenir
m3/min
Côté
Taille de
porte d'accès
modèle
(A)
Pour Multipliez
Pour
convertirparobtenir
CFH
1,699
m3/min
Pour convertir
BTU/pi3
0,0374
Emplacement d'installation
75 à 175
1 po
200 à 400
mJ/m3
Haut = 3 po
2 po
➀
Côté opposé à
la porte = 0
côté
porte
d'accès = A
danger
Les appareils doivent être installés de façon à ne pas être exposés à
des atmosphères potentiellement explosives ou inflammables.
important
BAS = 1 po
Pour éviter la panne prématurée de l'échangeur thermique, ne placez
AUCUN appareil à gaz à des endroits où les vapeurs corrosives
(chlorées, halogénées ou acides) sont présentes dans l'atmosphère.
Recommandations pour le choix de l'emplacement
➀ Une distance minimum de 3 po à la matière combustible est requise à partir du
collet de ventilation.
Tableau 3.2 – Dégagements de maintenance
1. Lors du choix d'un emplacement pour la chaudière, prenez
en considération les exigences générales d'espace et de
chauffage, la disponibilité de prises électriques et de gaz, et
la proximité d'un évent.
2. L'appareil doit être installé côté pression positive de la
soufflerie de circulation.
3. Assurez-vous que le support structurel au site de l'appareil
est adéquat pour soutenir son poids. Le bon fonctionnement
de l'appareil suppose un montage horizontal et de niveau.
4. N'installez pas l'appareil à un endroit où ses gaz brûlés
pourraient être aspirés à l'intérieur d'un édifice voisin par
une fenêtre, une prise d'air frais, etc.
5. Veillez à respecter les distances minimums des matériaux
combustibles et les dégagements recommandés pour
maintenance. Les appareils sont conçus pour une
installation sur des surfaces non combustibles avec les
dégagements minimums de la figure 3.1 et du tableau 3.2.
6. Comme de la condensation risque de se former sur les
appareils installés en aval sur les systèmes de réfrigération
ou exposés à des températures ambiantes de 40 °F
ou inférieures, prenez des dispositions pour le rejet du
condensat. Un raccord est prévu sur le bac situé sous
l'appareil pour une bride de raccordement de canalisation de
vidange.
7. Il est également important de tenir compte du fait que
la prise d'air et l'évacuation des gaz doivent se faire à
l'extérieur du local et côte à côte. Les longueurs maximales
équivalentes sont données au tableau 6.1, page 6.
8. Dans les garages ou dans d'autres sections des hangars
d'aéronefs, comme les bureaux et les ateliers qui
communiquent avec des endroits réservés à l'entretien
ou à l'entreposage, le bas de l'appareil doit être placé
à au moins 7 pi du sol, sauf si vous installez aussi des
protections adéquates pour éviter les contacts avec des
pièces mobiles. Dans les stationnements, l'appareil doit être
installé conformément à la norme relative aux structures
de stationnement ANSI/NFPA 88A et dans les garages
de réparation, conformément à la norme NFPA 88B. Au
Canada, l'installation de radiateurs dans les hangars d'avion
doit se faire conformément aux exigences de l'autorité de
tutelle et dans les garages publics conformément aux codes
CAN/CGA-B149 en vigueur.
9. N'installez pas les appareils à un endroit où le système
d'inflammation du gaz serait exposé à un brouillard d'eau, à
la pluie ou à un goutte-à-goutte.
Dégagement pour l'entretien recommandé
Taille de modèle Côté Côté opposé
porte d'accès de la porte
6 po
10 po
0 po
100/125
20 po
6 po
10 po
0 po
150/175
25 po
6 po
10 po
0 po
200/225
27 po
6 po
10 po
0 po
250/300
30 po
6 po
10 po
0 po
7518 po
Haut Bas
350/400
41 po
6 po
10 po
0 po
SUSPENSION DE L'APPAREIL
Assurez-vous que le moyen de suspension est adéquat pour soutenir le
poids de l'appareil (voir le poids de l'appareil à la section « Dimensions »).
Pour un fonctionnement correct, l'appareil doit être installé à l'horizontale.
Les distances des matières combustibles et dégagements pour
maintenance spécifiés à la figure 3.1 et au tableau 3.2 doivent être
strictement respectés.
1. Quatre trous taraudés 1/2 po - 13NC figurent en haut de la chaudière
pour fixation de dispositDFS de suspension au plafond. Pour
garantir la direction des flammes au centre des tubes de l'échangeur
thermique, la chaudière doit être soutenue à la verticale. Utilisez un
niveau à bulle d'air pour vous assurer que l'appareil est correctement
suspendu.
2. REMARQUE : Un ensemble d'adaptateur d'attaches de tuyau, illustré
à la figure 3.2, est disponible comme accessoire. Contactez l'usine. Un
ensemble comprend deux bouchons de tuyau 3/4 po IPS et deux vis
d'assemblage 1/2 po - 13 x 1-3/4 po pour faciliter la suspension des
tuyaux filetés. Deux ensembles sont requis pour le montage de tous
les modèles de chaudière canalisée.
Figure 4.1 – Méthodes de suspension
5-593.8
(Suspension par tiges filetées)
(Suspension par tiges filetées)
(Suspension avec ensemble d'adaptateurs de tuyau)
(Suspension avec ensemble d'adaptateurs de tuyau)
3
installation
Sens de circulation de l'air
thermique et de contrôler les points chauds sur l'échangeur thermique
causés par une mauvaise distribution d'air ou un manque d'air (CFM).
chiffre du numéro de modèle est un L (Low Temperature Rise – faible
hausse de température), le sens de circulation de l'air est entièrement
réversible sans modification de la chaudière canalisée. Voir « Remarque
sur l'inversion de la circulation d'air ».
Figure 4.2 – Raccords de canalisation
Sélectionnez un sens de circulation adéquat. Pour les modèles où le 10e
Trous de fixation
Si l'appareil est fourni avec un volet de distribution d'air (modèles où le
10e chiffre du numéro de modèle est un H (High Temperature Rise –
forte hausse de température), le volet d'air doit être face à la direction
d'admission d'air, comme illustré à la figure 4.1. Si vous devez inverser
la direction de l'air, retirez les quatre vis qui fixent le volet de distribution
d'air, retournez le volet de distribution d'air côté admission d'air et
remettez les vis. Voir « Remarque sur l'inversion de la circulation d'air ».
C
re
diè
u
ha
e
é
alis
n
ca
Tu
ya
ute
rie
Tuyauterie
droite
Panneau
d’accès
Figure 4.1 – Emplacement du volet de distribution d'air
Emplacement du
volet côté entrée
d'air de la chaudière
canalisée.
Distribution d'air
important
Pour éviter la panne prématurée de l'échangeur thermique,
observez les tubes de l'échangeur en regardant par les ouvertures
d'accès installées dans la canalisation de raccordement. Si les
tubes deviennent rouges pendant que la chaudière et la soufflerie
fonctionnent, des volets supplémentaires devront être insérés
entre la soufflerie et la chaudière pour garantir une circulation d'air
uniforme à travers l'échangeur thermique.
Remarque sur l'inversion de la circulation d'air : Si des options
de ventilation (thermostat, protection anti-gel, etc.) ont été installées,
ces options devront être déplacées côté sortie d'air de la chaudière
canalisée.
Installation des canalisations (voir la figure 4.2)
1.
2.
1. Assurez une distribution d'air uniforme sur l'échangeur thermique.
Utilisez les aubes de déviation au besoin (figure 4.3) pour obtenir une
distribution d'air uniforme. Évitez d'installer comme en G, H ou J à la
figure 4.3.
La chaudière a été conçue pour accepter une canalisation droite.
Tous les raccords entre les canalisations et la chaudière DOIVENT
être étanches pour éviter les fuites d'air. Les joints avec des
fissures dans la canalisation doivent être colmatés par de la pâte
et/ou du ruban à joints de type permanent.
2. Une soufflerie de sortie d'air horizontale en bas doit être installée à
12 po minimum de la chaudière (voir A, figure 4.3).
3. Une soufflerie de sortie d'air horizontale en haut doit être installée
à 24 po minimum de la chaudière (voir B, figure 4.3). Fournissez un
volet d'air en haut de la canalisation pour dévier l'air vers le bas de
l'échangeur thermique.
Fournissez des panneaux d'accès amovibles côtés amont et aval
de la canalisation. Ces ouvertures doivent être assez grandes pour
vous permettre de voir de la fumée ou pour réfléchir la lumière à
l'intérieur du boîtier afin d'indiquer des fuites dans l'échangeur
Figure 4.3 – Installation typique – canalisations et circulation de l'air
INSTALLATIONS RECOMMANDÉES
3 po max.
A
Aubes de
déviation
3 po min.
B
3 po
max.
Aubes de
déviation
A CÔTÉ
B
D
B
A
Volet
3 po
max.
24
po
min.
Aubes de
déviation
15° max.
INSTALLATIONS
DÉCONSEILLÉES
G
4
HAUT
F
12
po
min.
3 po min.
Aubes de
déviation
Aubes de
déviation
HAUT
Aubes de
déviation
15° max.
H
CÔTÉ
Pas d'air
12 po
min.
15° max.
déviation
3 po max.
A CÔTÉ
Volet
B
Les dimensions B ne doivent jamais être inférieures à la moitié de A.
E Aubes de
B
C
A
24
po
min.
12 po
min.
Volet de
distribution d'air
CÔTÉ
Volet de
distribution d'air
A CÔTÉ
Volet
12
po
min.
12 po
min.
12
po
min.
B
3 po min.
CÔTÉ
Pas d'air
5-593.8
J
HAUT
Pas d'air
installation – évacuation
A3. Tous les appareils de chauffage sont fournis avec des adaptateurs
de cheminée et d'air de combustion permettant d'attacher le tuyau à
l'appareil de chauffage. Les diamètres de tuyau sont de 4 po pour
les modèles tailles 75-175 et de 6 po pour les tailles 200-400. Tous
les appareils ventilés classés Catégorie III, ce qui signifie selon
l'ANSI une pression positive, sans condensation et exigeant
l'étanchéité du système. Fixez le tuyau de cheminée à l'adaptateur
avec 3 vis anticorrosion. (Percez un avant-trou à travers le tuyau
d'évacation et l'adaptateur avant de poser la vis). Le tuyau de
cheminée ne doit pas être inférieur au diamètre du connecteur.
AVERTISSEMENT
1. Les équipements de chauffage au gaz doivent avoir un système de
ventilation – ne les faites pas fonctionner sans évacuation des gaz.
2.Un extracteur incorporé assure la circulation des gaz – il est inutile
ou interdit d'installer un dispositif d'extraction externe.
3. Si vous remplacez un équipement de chauffage existant, vous
aurez peut-être à modifier le système d'évacuation des gaz brûlés.
Un système de ventilation de diamètre insuffisant peut causer des
refoulements de gaz brûlés ou la formation de condensat.
Reportez-vous au National Fuel Gas Code ANSI Z223.1 ou à la
dernière édition de la norme CSA B149.1. Le non-respect de ces
prescriptions peut avoir des graves ou mortelles.
A4. L
a longueur équivalente totale du conduit d'évacuation doit être
comprise entre un minimum de 5 pi et un maximum illustré au
tableau 5.1, avec un tracé aussi rectiligne que possible. La longueur
de tuyau de cheminée équivalente totale doit inclure les coudes. La
longueur équivalente d'un coude de 4 po est de 5 pi, celle d'un
coude de 6 po est de 7 pi.
4.Il est interdit d'accoupler deux longueurs de tuyau à double paroi
dans une même installation d'évacuation horizontale à cause de
l'impossibilité de vérifier l'étanchéité des raccords du tuyau
intérieur.
Tableau 5.1 – Longueurs équivalentes totales individuelles
pour les tuyaux d'air de combustion et de cheminée
Taille de modèle
ATTENTION
Maximum (pi)
75 548
100, 125, 150, 1755
L'installation doit se faire conformément aux codes locaux de la
construction ou, à défaut de tels codes, conformément à la Partie 7
« Venting of Equipment » du National Fuel Gas Code, ANSI Z223.1
(NFPA 54) – dernière édition. Au Canada, l'installation doit se faire
conformément à la norme CSA B149.1.
200, 2255
250, 3005
350, 4005
55
70
63
70
A5.Il est recommandé de prévoir un raccord droit d'au moins 12 po
entre la sortie de l'appareil et le conduit d'évacuation.
Les circuits d'évacuation des chaudières canalisées DFS doivent être
conformes aux descriptions des présentes instructions pour conduire
les gaz de combustion de l'appareil ou de son raccord de sortie vers
l'atmosphère extérieure. Les appareils de chauffage doivent également
avoir un tuyau de prise d'air de combustion séparé pour un apport d'air
frais provenant de l'atmosphère extérieure pour la combustion.
Les instructions d'évacuation sont organisées en sections, selon le type
d'installation. Ces sections sont identifiées de la manière suivante :
SectionInstructions d'installation par type de système d'évacuation
A
Instructions générales applicables à TOUTES les installations
B
Systèmes d'évacuation des gaz à 2 TUYAUX VERTICAUX➀
C
Systèmes d'évacuation des gaz à 2 TUYAUX HORIZONTAUX➀
Systèmes d'évacuation des gaz HORIZONTAUX ET
D
VERTICAUX CONCENTRIQUES➀
Les différences entre les systèmes d'évacuation des gaz verticaux et
➀
horizontaux dans les configurations « 2 tuyaux » et « concentrique » seront
identifiées à « Section A – Instructions générales – Tous modèles ».
Section A – Instructions générales – Tous
modèles
A1.Si l'appareil que vous installez remplace un équipement existant et
utilise le même système d'évacuation, inspectez le système
d'évacuation pour vérifier que les diamètres et la pente des tuyaux
sont conformes aux exigences du National Fuel Gas Code ANSI
Z223.1 ou de CSA B149.1, dernière édition, et aux présentes
instructions. Déterminez s'il n'y a pas d'obstructions, de
restrictions, de fuites, de corrosion ou d'autres défectuosités
pouvant créer un risque.
A2.L'air de combustion et les tuyaux de cheminée doivent être des
tuyaux en acier galvanisé ou autre matière résistant bien à la
corrosion. L'épaisseur minimale du conduit d'évacuation est
spécifiée dans le National Fuel Gas Code. L'épaisseur minimale
des raccords dépend du diamètre du tuyau. N'utilisez jamais des
tuyaux de cheminée en PVC ou autres types de plastique.
Minimum (pi)
A6.Les sections horizontales des conduits de cheminée et d'air de
combustion doivent avoir une pente minimale vers l'aval (à
l'opposé de l'appareil) d'au moins 1/4 po par pied et doivent être
solidement suspendues à la structure en des points espacés de
3 pi au maximum.
A7.Les tuyaux doivent être fixés les uns aux autres par au moins
3 vis à tôle anticorrosion.
A8.Les tuyaux à simple paroi doivent être éloignés d'au moins 6 po
des surfaces combustibles. Pour des tuyaux à double paroi,
suivez les instructions du fabricant en matière de dégagement.
La distance minimum des matériaux combustibles repose sur la
température de surface du matériau combustible ne dépassant
pas 160 °F. Il est possible que la distance par rapport au tuyau de
ventilation (ou au haut de l'appareil) doive être augmentée à plus
de 6 po si la chaleur risque de causer des dommages autre que
le feu (comme des déformations ou une altération de couleur).
A9.Évitez de faire passer le conduit à travers un espace non chauffé,
dans la mesure du possible. Si le tuyau traverse un espace non
chauffé ou si l'appareil est installé dans un environnement propice
à la condensation, il faudra isoler toute longueur de tuyau de plus
de 5 pi afin de minimiser la condensation. Assurez-vous qu'il n'y a
pas de fuites et utilisez un isolant non combustible avec un indice
non inférieur à 400 °F. Installez un raccord en té au point bas du
système de ventilation et fournissez un collecteur de condensats
avec un bouchon de nettoyage, comme illustré à la figure 7.1.
A10.Si le tuyau traverse une cloison INTÉRIEURE ou un plancher
combustible, la traversée doit être munie d'un manchon métallique
d'un diamètre supérieur de 4 po à celui du tuyau. Si le tuyau situé
entre l'appareil et la traversée du mur ou du plancher a une
longueur supérieure à 6 pi, le manchon peut avoir un diamètre de
2 po seulement de plus que le tuyau. S'il n'y a pas de manchon
de traversée, tous les matériaux combustibles doivent être
découpés pour assurer un dégagement d'au moins 6 po tout
autour du tuyau. Sous réserve de l'accord des autorités
compétentes locales, une évacuation de type B peut être utilisée
comme dernier tronçon du conduit d'évacuation pour maintenir un
dégagement par rapport aux combustibles lors du passage à
travers le mur ou le plancher. Voir la figure 6.1. Tout matériau
utilisé pour boucher cette ouverture doit être incombustible.
5-593.8
5
installation – évacuation
Figure 6.1 – Cheminée traversant un mur ou un toit combustible
Ventilation verticale
CHAPEAU
HOMOLOGUÉ
SOLIN
DE TOIT
MANCHON
HOMOLOGUÉ
Ventilation horizontale
TUYAU À
SIMPLE PAROI
CHAPEAU
HOMOLOGUÉ
SOLIN
DE TOIT
TUYAU À
SIMPLE PAROI
CHAPEAU
SPÉCIFIÉ
PAR MODINE
MANCHON
HOMOLOGUÉ
DÉGAGEMENT
SPÉCIFIÉ PAR LE
FABRICANT DU
CONDUIT TYPE B
TUYAU À
SIMPLE PAROI
DÉGAGEMENT
SPÉCIFIÉ PAR LE
FABRICANT DU
CONDUIT TYPE B
TUYAU À
DOUBLE PAROI
TUYAU À
SIMPLE PAROI
CHAPEAU
SPÉCIFIÉ
PAR MODINE
TUYAU À
DOUBLE PAROI
Prise d'air forcé à moins de 10 pi
3 pi au-dessus
Prise d'air de combustion d'un
autre appareil
6 pi toutes directions
Porte, fenêtre, prise d'air libre ou autre ouverture du bâtiment
4 pi horizontalement ou en
dessous 1 pi au-dessus
Compteur électrique, compteur à gaz, 4 pi horizontalement (É.-U.)
régulateur de gaz ou évent ➀ 6 pi horizontalement (Canada)
3 pi horizontalement (É.-U.)
6 pi horizontalement (Canada)
Mur ou parapet de bâtiment adjacent
6 pi toutes directions
Passage public adjacent
7 pi toutes directions
Niveau du sol
3 pi au-dessus ➁
➀ L'évent ne doit pas déboucher au-dessus d'un compteur ou d'un régulateur de gaz.
➁ L'évent doit se trouver à au moins 6 po au-dessus du niveau prévisible de la neige.
simple paroi à un tuyau à double paroi.
A11.Toutes les rivures et tous les joints des tuyaux à simple paroi
doivent être scellés avec du ruban métallique ou Silastic certifié
pour 400 °F. Le ruban doit être enroulé deux fois autour du tuyau.
Une longueur continue du tuyau à double paroi peut être
incorporée dans un système d'évacuation à simple paroi. Voir le
point A12 de la section A – Instructions générales – Tous modèles
pour les transitions entre double paroi et simple paroi.
A12.Les instructions suivantes sont des instructions générales
d'installation d'un tuyau de chapeau à double paroi (type B) :
Raccordement d'un chapeau de cheminée à paroi
simple à un tuyau de cheminée à double paroi (type B) :
1. R
echerchez la flèche « de sens » sur le tuyau d'évacuation.
2. Fixez le chapeau de cheminée à l'extrémité du tuyau
d'évacuation à double paroi.
3. Percez trois avant-trous à travers le tuyau et le chapeau de
cheminée. Utilisez des vis à tôle de 3/4 po pour fixer le
chapeau au tuyau. Ne serrez pas trop.
Comment fixer un tuyau d'évacuation à paroi simple à
un tuyau de cheminée à double paroi (type B) :
1.Enfoncez le tuyau à simple paroi dans la paroi interne du tuyau
à double paroi.
2. Percez trois avant-trous à travers les deux épaisseurs des
tuyaux. Utilisez des vis à tôle de 3/4 po pour fixer les deux
tuyaux. Ne serrez pas trop.
3.L'espace annulaire entre les tuyaux à double et à simple paroi
doit être scellé mais il n'est pas nécessaire de remplir tout le
volume. Pour fermer l'ouverture annulaire, appliquez un large
boudin de Silastic 400 °F.
A13.Cet appareil ne doit PAS être relié à une cheminée en
maçonnerie.
A14.N'utilisez PAS de registres ni d'autres accessoires dans les
conduits d'évacuation ou d'air de combustion.
A15.Le système d'évacuation ne doit PAS desservir plus d'un appareil
de chauffage et ne doit pas servir à d'autres fins.
A16.Des précautions appropriées doivent aussi être prises pour éviter
la dégradation des matériaux de couverture par les produits de
combustion.
A17.Un tuyau d'évacuation à simple paroi ne doit pas traverser un
grenier inoccupé, une cloison, un vide de construction ou un
plancher.
A18.Dans les régions où la température d'hiver utilisée pour le calcul à
99 % est inférieure à 32 °F, il n'est pas permis d'utiliser des
tuyaux simples pour l'évacuation à l'extérieur des gaz de
combustion.
A19.Dans les climats très froids, si le tuyau horizontal ou vertical d'air
de combustion est très long, il faudra parfois l'isoler pour éviter la
condensation sur l'extérieur du tuyau dans les zones climatisées.
A20.Les dégagements doivent être maintenus jusqu'à la sortie du
conduit d'évacuation :
6
Dégagements minimums pour
Structure
les conduits d'évacuation
Régulateur de gaz ➀
➀ .Consultez les instructions A12 pour savoir comment attacher un tuyau à
Tableau 6.1 – Information concernant les
dégagements des conduits d'évacuation
5-593.8
A21.Les tuyaux verticaux d'air de combustion doivent être munis
d'un té avec point de purge et regard de nettoyage pour
recueillir l'humidité de l'air avant son entrée dans l'appareil
de chauffage. Le point de purge doit être régulièrement
inspecté et nettoyé au cours de la saison de chauffage.
A22.En plus de ces instructions générales, il convient d'observer
les instructions particulières données pour les systèmes
d'évacuation des types vertical, horizontal dans les
configurations à 2 tuyaux ou à évacuation concentrique.
Les différences sont mises en évidence ci-après :
Détermination du système d'évacuation vertical
•Conduit vertical débouchant verticalement (vers le haut)
(exemple à la figure 7.1).
• Déterminez comme suit la configuration d'évacuation :
>P
our deux pénétrations de bâtiment à travers un mur
ou le toit (l'une pour le tuyau de prise d'air de
combustion, l'autre pour le tuyau d'évacuation des
gaz), passez à « Section B – Système d'évacuation
vertical à 2 tuyaux ».
>P
our une pénétration de bâtiment plus importante à
travers un mur ou le toit, à travers laquelle passent à la
fois le tuyau de prise d'air de combustion et le tuyau
d'évacuation des gaz, passez à « Section D –
Installation d'un système d'évacuation des gaz
concentrique ».
>D
ans tous les autres cas, passez à la section suivante
« Détermination du système d'évacuation horizontal ».
Détermination d'un système d'évacuation horizontal
• Conduit horizontal débouchant horizontalement (sur le
côté du bâtiment) (exemple à la figure 8.1).
• Déterminez comme suit la configuration d'évacuation :
>P
our deux pénétrations de bâtiment à travers un mur
ou le toit (l'une pour le tuyau de prise d'air de
combustion, l'autre pour le tuyau d'évacuation des
gaz), passez à « Section C – Système d'évacuation
horizontal à 2 tuyaux ».
>P
our une pénétration de bâtiment plus importante à
travers un mur ou le toit, à travers laquelle passent à la
fois le tuyau de prise d'air de combustion et le tuyau
d'évacuation des gaz, passez à « Section D –
Installation d'un système d'évacuation des gaz
concentrique ».
installation – évacuation
Section B – Installation d'un système
d'évacuation verticale à 2 tuyaux
Tableau 7.1 – Hauteur minimale de l'orifice de sortie le
plus bas au-dessus du toit
Hauteur X (po)
B1. Cette section s'applique aux systèmes d'évacuation des gaz à
2 tuyaux (un tuyau de prise d'air de combustion et un tuyau
d'évacuation des gaz) verticaux et vient s'ajouter à « Section A –
Instructions générales – tous modèles ».
B2. Conduit vertical débouchant verticalement (vers le haut).
B3. Il est recommandé de toujours poser un té dont la branche verticale
munie d'un bouchon servira à collecter les liquides, comme sur la
figure 7.1 ou 7.2.
B4. Les tuyaux d'air de combustion et d'évacuation des gaz doivent se
terminer par des couronnements Gary Steel modèle 1092 (2).
B5. Les conduits verticaux doivent se terminer à des distances
horizontales et verticales minimales des lignes de toiture et des
murs ou obstacles adjacents. Ces distances minimums sont
données à la figure 7.1 et au tableau 7.1 ou à la figure 7.2.
B6. La cheminée doit déboucher au moins 12 po au-dessus et 16 po
horizontalement de la prise d'air de combustion.
B7. Une fois que le système d'évacuation a été établi, passez à la
section « Installation – Raccordements de gaz ».
Pente du toit Hauteur mini. H (pi) 
0-6 Plat à 6/12 1
6-7 6/12 à 7/12 1,25
7-8 7/12 à 8/12 1,50
8-9 8/12 à 9/12 2
9-10 9/12 à 10/12 2,5
10-11 10/12 à 11/12 3,25
11-12 11/12 à 12/12 4
12-14 12/12 à 14/12 5
14-16 14/12 à 16/12 6
16-18 16/12 à 18/12 7
18-20 18/12 à 20/12 7,5
20-21 20/12 à 21/12 8
 Il faut tenir compte de la couche de neige prévisible.
Figure 7.2 – Évacuation verticale – 2 tuyaux, toit en plat
Figure 7.1 – Évacuation verticale – 2 tuyaux, toit en pente
CHAPEAU
HOMOLOGUÉ
16 PO MIN.
CHAPEAU
HOMOLOGUÉ
24 PO MIN.
JUSQU'AU MUR OU
AU BÂTIMENT ADJACENT
CHAPEAU D'ADMISSION
D'AIR HOMOLOGUÉ
16 PO MIN.
CHAPEAU D'ADMISSION
D'AIR HOMOLOGUÉ
12 PO
VOIR TABLEAU
8.1 POUR LA
DIMENSION « H ».
SOLIN DE TOIT
« H » MIN. *
12 PO
12 PO *
SOLIN
DE TOIT
PENTE DU TOIT = X/12
* IL FAUT TENIR COMPTE
DE LA COUCHE DE
NEIGE PRÉVISIBLE.
* IL FAUT TENIR COMPTE
DE LA COUCHE DE
NEIGE PRÉVISIBLE.
AIR DE COMBUSTION
ÉCHAPPEMENT
UTILISEZ UN MANCHON
HOMOLOGUÉ POUR
TOUTE TRAVERSÉE DE
PLAFOND OU DE TOIT
AIR DE COMBUSTION
X"
ÉCHAPPEMENT
« H » MIN. *
UTILISEZ UN MANCHON
HOMOLOGUÉ POUR LA
TRAVERSÉE DU TOIT
TÉ AVEC COLLECTEUR DE
CONDENSATS ET REGARD
DE NETTOYAGE
TÉ AVEC COLLECTEUR DE
CONDENSATS ET REGARD
DE NETTOYAGE
12 PO RECOMMANDÉ
Section C – Installation d'un système
d'évacuation horizontal à 2 tuyaux
C1. Cette section s'applique aux systèmes d'évacuation des gaz à
2 tuyaux (un tuyau de prise d'air de combustion et un tuyau
d'évacuation des gaz) horizontaux et vient s'ajouter à « Section A –
Instructions générales – tous modèles ».
C2.Conduit horizontal débouchant horizontalement (sur le côté du
bâtiment).
C3. Tous les systèmes d'évacuation horizontale doivent être terminés
avec un chapeau de cheminée Gary Steel modèle 1092. Les
distances minimales du chapeau au mur extérieur sont indiquées à
la figure 8.1.
C4. Dans un système horizontal, le tuyau d'évacuation doit dépasser de
12 po de la surface extérieure du mur extérieur.
C5. Le tuyau d'air de combustion doit être situé au moins 16 po plus
bas que le tuyau d'évacuation et doit dépasser du mur de 24 po.
C6. La configuration du système est illustrée à la figure 8.1.
5-593.8
7
installation – évacuation
Pour les modèles à évacuation des gaz
verticale (figure 8.3) :
Figure 8.1 – Ventilation horizontale, 2 tuyaux
24 PO MIN.
DOIT UTILISER LE
MANCHON À
TRAVERS LE MUR
CHAPEAU
SUPPORT
(détail Fig. 9.2)
 Adaptateur concentrique (identique pour les ensembles
horizontaux et verticaux)
‚ Couronnement d'évacuation des gaz Gary Steel 1092
standard
ƒ Un chapeau de prise d'air spécial (référence n° 5H75154B1)
PRISE D'AIR DE COMBUSTION
INCLINÉ VERS LE BAS À PARTIR
DE L'APPAREIL, 1/4 PO PAR PIED
12 PO
BÂTIMENT
ADJACENT
ÉCHAPPEMENT
Figure 8.3 – Composants de l'ensemble d'évacuation
des gaz verticale
CHAPEAU
16 PO MIN.
24 PO MIN.
AIR DE COMBUSTION
TÉ AVEC
COLLECTEUR DE
CONDENSATS ET
REGARD DE
NETTOYAGE AU POINT
BAS DU SYSTÈME
D'ÉVACUATION
SUPPORT
(détail Fig. 9.2)
Chapeau de
prise d'air de
combustion
INCLINEZ LE TUYAU D'ÉVACUATION
VERS LE BAS DE 1/4 PO/PIED
C7. Si les tuyaux horizontaux passent à travers un mur combustible
(jusqu'à 8 po d'épaisseur), une traversée isolante doit être réalisée,
comme illustré à la figure 8.2.
C8. Le tuyau doit être supporté comme illustré à la figure 8.2.
C9. Si la condensation risque d'être un problème, le système
d'évacuation ne doit pas déboucher au-dessus d'une voie publique
ou d'une zone où le condensat ou la vapeur pourrait créer une
nuisance ou un danger, ou pourrait affecter le fonctionnement de
régulateurs ou d'évents, ou autres équipements.
Figure 8.2 – Construction d'une traversée à travers
une paroi combustible et support de cheminée
MANCHON
MÉTAL
2 PO MIN.
TÔLE DE
FERMETURE
MANCHON
MÉTAL
45∞
9 PO
D1. Cette section s'applique aux systèmes d'évacuation des gaz
concentriques horizontaux et verticaux tels que définis dans la
« Section A – Instructions générales – tous modèles » et vient
s'ajouter aux instructions de cette section.
D2. Lorsque vous utilisez l'option d'évacuation concentrique des gaz,
vous devrez prédéterminer si l'évacuation des gaz de l'appareil de
chauffage se fera à l'horizontale ou à la verticale. Avant de
poursuivre, assurez-vous que l'ensemble d'évacuation
concentrique reçu contient les composants corrects pour
l'installation :
Évacuation
Pour les modèles à évacuation des gaz
horizontale (figure 8.4) :
ƒ Grille de prise d'air spéciale
Figure 8.4 – Composants de l'ensemble
d'évacuation des gaz horizontale
Boîte
adaptatrice
concentrique
Section D – Installation d'un système
d'évacuation des gaz concentrique
Toit/Plafond
du bâtiment
 Adaptateur concentrique (identique pour les ensembles
horizontaux et verticaux)
‚ Terminaison d'évacuation spéciale (pièce n° 5H75150)
FERRURE DE SUPPORT
DU CONDUIT (si nécessaire)
(cornière acier 1 po x 1 po)
C10.Maintenez une pente de 1/4 po par pied à l'écart de l'appareil de
chauffage et placez une purge avec regard de nettoyage près de
la sortie de l'évacuation, comme illustré à la figure 8.1, ou laissez
le condensat s'écouler jusqu'à l'extrémité.
C11.Lorsqu'un chapeau de cheminée est situé sous un avant-toit, la
distance du porte-à-faux ne doit pas dépasser 24 po. Les
dégagements par rapport aux surfaces combustibles d'un conduit
d'évacuation extérieur doivent être de 12 po au minimum.
Consultez le National Fuel Gas Code pour les exigences
additionnelles relatives aux avant-toits ayant des ouvertures de
ventilation.
C12. Une fois que le système d'évacuation a été établi, passez à la
section « Installation – Raccordements de gaz ».
8
Air de
combustion
9 PO
2 PO MIN.
1 PO
1 PO
*Il faut tenir
compte de la
couche de neige
prévisible.
Boîte
adaptatrice
concentrique
DIAMÈTRE
DE CONDUIT
Chapeau couvrant la
sortie de la cheminée
12 po
min.
ISOLATION FIBRE
DE VERRE
2 PO MIN.
6 po
min.
Grille de prise d'air
de combustion
14 po
min.
1 po
min.
Chapeau couvrant
la sortie de la
cheminée
Mur latéral du
bâtiment
ATTENTION
La boîte adaptatrice concentrique doit être installée à l'intérieur de la
structure ou du bâtiment. Elle n'est pas prévue pour être installée à
l'extérieur.
D3. Une fois le contenu de l'ensemble vérifié comme étant correct pour
la direction de l'évacuation, la boîte adaptatrice d'évacuation des
gaz concentrique doit être installée. Déterminez l'emplacement de
la boîte. Respectez toutes les distances de sécurité prescrites
dans les instructions.
D4. La boîte adaptatrice doit être montée à l'intérieur du bâtiment.
Elle ne doit pas être montée à l'extérieur. Elle a des trous de
fixation pour en faciliter l'installation. Pour l'évacuation horizontale
de plusieurs appareils, l'espacement minimum entre tous les côtés
des boîtes adaptatrices doit être de 18 po et les boîtes ne doivent
pas se chevaucher dans le plan vertical (au-dessus ou en
dessous). Si la condensation risque d'être un problème, le système
d'évacuation ne doit pas déboucher au-dessus d'une voie publique
ou d'une zone où le condensat ou la vapeur pourrait créer une
nuisance ou un danger, ou pourrait affecter le fonctionnement de
régulateurs ou d'évents, ou autres équipements.
5-593.8
installation – évacuation
D5.La boîte adaptatrice peut être montée en affleurant au mur (pour
les ensembles horizontaux) ou au plafond (pour les ensembles
verticaux). La boîte peut également être déportée du mur ou du
plafond à l'aide d'équerres non fournies. Pour le montage de la
boîte, il faut tenir compte de la facilité d'entretien et de
l'accessibilité des tuyaux d'évacuation et d'air de combustion. Si
l'installation se fait avec des supports de construction locale, il
faut veiller à ce que ces derniers soient suffisamment robustes
pour assurer une fixation solide au mur ou au plafond, et à ce
qu'ils résistent à la corrosion.
D6.Déterminez la longueur du tuyau d'évacuation des gaz et du
tuyau de prise d'air de combustion pour l'emplacement
sélectionné. LE TUYAU D'ÉVACUATION DES GAZ TRAVERSE
LA BOÎTE ADAPTATRICE D’ÉVACUATION DES GAZ
CONCENTRIQUE. LA DERNIÈRE LONGUEUR DE TUYAU
D'ÉVACUATION DES GAZ EST UNE LONGUEUR CONTINUE
DE TUYAU D'ÉVACUATION « B » À DOUBLE PAROI. Voir la
section A12 pour le raccordement et la fermeture du tuyau à
double paroi. Commencez par les sections de tuyau côté tuyau
concentrique de la boîte adaptatrice en vous reportant à la figure
9.1. Ces tuyaux traversent le mur ou le toit et toute autre longueur
supplémentaire correspondant à l'épaisseur du mur et au déport
par rapport aux équerres installées sur site.
Pour les ensembles d'évacuation de gaz concentrique
verticale (figure 8.3) :
•L
e dessous du chapeau de la prise d'air de combustion doit être
au-dessus de la hauteur normale de neige ou à 12 po du toit (la
plus grande des deux distances).
• Le dessous du chapeau d'évacuation doit être à au moins 6 po
au-dessus du haut du chapeau de la prise d'air de combustion.
Pour les ensembles d'évacuation de gaz concentrique
horizontale (figure 8.4) :
• L
e tuyau de prise d'air de combustion doit se terminer à 1 po
minimum du mur pour éviter que l'eau ne s'écoule le long du
mur et ne retourne dans le tuyau.
• L'arrière du chapeau d'évacuation doit être à au moins 14 po
au-dessus du tuyau de la prise d'air de combustion.
D7.Coupez les tuyaux d'air de combustion et d'évacuation horizontale
concentrique à la bonne longueur comme indiqué à l'étape
précédente. Notez que le diamètre du tuyau d'évacuation des gaz
est de 4 po et celui du tuyau de prise d'air de combustion, de
6 po pour les modèles 75-175, et de 6 et 8 po respectivement
pour les modèles 200-400. Les tuyaux doivent être en inox ou en
matière galvanisée à paroi simple, mis à part la dernière longueur
du tuyau d'évacuation, qui doit être une longueur continue de
tuyau d'évacuation B à double paroi traversant la boîte
adaptatrice d'évacuation des gaz concentrique et le tuyau de
prise d'air de combustion côté concentrique de la boîte.
D8.Le tuyau d'évacuation des gaz côté concentrique doit traverser la
boîte adaptatrice d’évacuation des gaz concentrique, comme
illustré à la figure 9.1. Attachez le tuyau d'évacuation des gaz à
double paroi au tuyau d'évacuation des gaz à paroi simple qui
entre dans l'appareil. Veillez à fermer hermétiquement le raccord
et à dégager la zone autour de l'évacuation des gaz à double
paroi. Scellez tous les joints et les raccords à l'aide d'un produit
adapté à des températures pouvant atteindre 400 °F.
D9. Glissez le tuyau d'air de combustion sur le tuyau d'évacuation et
attachez-les à la prise d'air de la boîte adaptatrice d'évacuation
concentrique (figure 9.1), à l'aide de 3 vis à tôle résistant à la
corrosion. Scellez le joint et le raccord à l'aide d'un produit adapté
à des températures pouvant atteindre 400 °F.
D10. Engagez l'ensemble (boîte adaptatrice, tuyau d'évacuation et
tuyau d'air de combustion) à travers le mur ou le toit en vous
assurant que les prescriptions de distance de la section D7 sont
respectées. Attachez solidement l'ensemble au bâtiment.
D11. Depuis l'extérieur du bâtiment, colmatez au mastic l'espace entre
le tuyau de prise d'air de combustion et le trou de pénétration du
bâtiment.
D12. Attachez comme suit les terminaisons des tuyaux d'évacuation et
de prise d'air de combustion :
Figure 9.1 – Boîte adaptatrice avec la prise d'air de
combustion fixée
Tuyau d'air de
combustion fixé
Tuyau
d'évacuation
(à travers la
boîte)
4,57 PO
A
B
Tailles des AB
modèles
75-175
13,33 po 18,84 po
200-400
17,00 po 15,27 po
Pour les ensembles d'évacuation de gaz concentrique
verticale (figure 8.3) :
• G
lissez le couronnement du tuyau d'air de combustion vers le
bas sur le tuyau d'évacuation et attachez-les au tuyau d'air de
combustion, à l'aide de 3 vis à tôle résistant à la corrosion.
• Attachez le couronnement du tuyau d'évacuation au tuyau
d'évacuation à l'aide de 3 vis résistant à la corrosion. Pour
raccorder le chapeau au tuyau à double paroi, consultez
l'instruction A12.
• Assurez l'étanchéité entre le chapeau de la prise d'air de
combustion et la cheminée avec un mastic silicone ou un autre
produit d'étanchéité métal sur métal résistant à des
températures de 400 °F.
our les ensembles d'évacuation de gaz concentrique
P
horizontale (figure 8.4) :
• Attachez la grille de la prise d'air de combustion à l'aide de vis
résistant à la corrosion à l'extrémité du tuyau de prise d'air de
combustion pour éviter l'entrée d'animaux ou de corps
étrangers.
• Attachez le couronnement du tuyau d'évacuation au tuyau
d'évacuation à l'aide de 3 vis résistant à la corrosion.
D13.Installez le tuyau d'évacuation et le tuyau d'air de combustion
entre l'appareil de chauffage et la boîte adaptatrice concentrique,
comme indiqué à « Section A – Instructions générales – Tous
modèles ».
D14.Une fois que le système d'évacuation a été établi, passez à la
section « Installation – Raccordements de gaz ».
5-593.8
9
installation
Raccordements de gaz
Figure 10.1 – Installation recommandée : piège à sédiments
et robinet d'arrêt manuel - Pour un raccordement latéral ou
par le bas
avertissement
ARRIVÉE
DE GAZ
1. Toutes les tuyauteries de gaz extérieures doivent être soumises à
des essais de pression et d'étanchéité avant la mise en marche. Ne
recherchez jamais les fuites avec une flamme nue. Utilisez plutôt de l'eau
savonneuse ou un produit équivalent.
2. L
a pression de gaz au régulateur de l'appareil ne doit jamais dépasser
14 po C.E. (0,5 psi).
3. P
our réduire les risques de condensation, le pouvoir calorifique minimum
du gaz (au niveau de la mer) ne doit pas être inférieur de plus de 5 % à la
valeur minimale nominale figurant sur la plaque signalétique de l'appareil
ou de 5 % à la valeur la plus basse des appareils à double alimentation.
ARRIVÉE
DE GAZ
VERS LES
RACCORD DE COMMANDES
MESURE D'ESSAI
1/8 NPT BOUCHÉ
3 PO
MIN.
PIÈGE À
SÉDIMENTS
attention
➀ En position OFF, la manette du robinet d'arrêt de gaz doit être perpendiculaire au tuyau.
Tableau 10.1 - Diamètre d’orifice de brûleur et
consommation de gaz
La purge de l'air des tuyauteries de gaz doit se faire selon la
procédure ANSI Z223.1 de la dernière édition du National Fuel Gas
Code ou des codes CAN/CGA-B149 du Canada.
Taille de
modèle
IMPORTANT
75
100
Pour éviter une défaillance prématurée de l'échangeur de chaleur, le
pouvoir calorifique du gaz utilisé ne doit pas excéder de plus de 5 %
la valeur nominale inscrite sur la plaque signalétique de l'appareil.
125
1. L'installation doit se faire conformément aux codes locaux de la
construction ou, à défaut de tels codes, conformément au National
Fuel Gas Code, ANSI Z223.1 (NFPA 54) – dernière édition. Au
Canada, l'installation doit se faire conformément à CAN/CGAB149.1 pour les appareils au gaz naturel et à CAN/CGA-B149.2
pour les modèles au propane.
2. Les tuyauteries doivent être conformes aux exigences locales et
nationales pour le type et le volume de gaz, ainsi que les pertes
de charge admissibles dans les lignes. Consultez le tableau 10.1
pour déterminer les débits (pi³/h) pour le type de gaz et la capacité
de l'appareil à installer. À partir de la valeur du débit et de la
longueur de tuyau nécessaire, déterminez le diamètre de tuyau en
consultant le tableau 10.2. Si plusieurs appareils sont desservis
par le même réseau, il faut tenir compte de la capacité totale, du
débit total et de la longueur totale. N'utilisez pas de tuyau plus
petit que 1/2 po. Le tableau 10.1 prévoit une perte de charge de
0,3 po C.E. entre la conduite principale de l'édifice et l'appareil
de chauffage. La pression du gaz à l'entrée de l'appareil doit être
de 6 à 7 po C.E. pour le gaz naturel et de 11 à 14 po C.E. pour le
propane. En déterminant le diamètre de la conduite d'alimentation,
il faut s'assurer que ces pressions seront respectées à l'entrée de
l'appareil malgré la perte de charge de 0,3 po C.E. admise dans la
tuyauterie. Si une perte de charge de 0,3 po C.E. est excessive,
consultez le manuel Gas Engineer's Handbook pour déterminer la
section des tuyaux de gaz.
3. La conduite de gaz menant à la chaudière peut y accéder par le
côté ou par en dessous. Installez un raccord union mis à la terre à
siège en laiton et un robinet d'arrêt manuel à l'extérieur du boîtier,
mais près de celui-ci en cas d'arrêt d'urgence et pour faciliter la
maintenance des commandes, y compris une prise bouchée NPT
de 1/8 po accessible pour le raccordement d'un manomètre d'essai
(voir la figure 10.1).
4. S'il n'est pas possible d'éviter les points bas dans la tuyauterie de
gaz, il faut ajouter un collecteur de sédiments en amont de chaque
appareil (voir la figure 10.1).
5. Si des essais de pression et d'étanchéité doivent être faits à plus de
14 po C.E. (0,5 psi), fermez le robinet d'arrêt, débranchez l'appareil
et son régulateur de gaz combiné de la tuyauterie d'alimentation
et bouchez la tuyauterie avant de procéder à l'essai. Si la pression
d'essai ne dépasse pas 14 po C.E. (0,5 psi), fermez le robinet
d'arrêt de l'appareil avant l'essai.
10
RACCORD
UNION
AVEC
SIÈGE
ROBINET D'ARRÊT EN LAITON
MANUEL DU GAZ
150
175
200
225
250
300
350
400
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
CFH
Diam. foret pour orifice
Type de gaz
Propane ➁
Naturel ➀
72,1
20
96,1
30
120,2
25
144,2
30
168,3
27
192,3
23
216,3
20
240,4
25
288,7
20
336,5
27
384,6
23
30,0
39
40,0
45
50,0
42
60,0
45
70,0
43
80,0
42
90,0
39
100,0
42
120,0
39
140,0
43
160,0
42
Nombre
d’orifices
1
2
2
3
3
3
3
4
4
6
6
➀ D’après des propriétés du gaz naturel de 1 040 BTU/pi³ et une densité relative de 0,60.
➁ D’après des propriétés du propane de 2 500 BTU/pi³ et une densité relative de 1,53.
Tableau 10.2 – Débits de gaz (pi3/h) ➀
Longueur
du tuyau
(pieds)
1/2 po
3/4 po
1 po
1-1/4 po
1-1/2 po
2 po
10
132
278
520
1050
1600
3050
30
73
152
285
590
890
1650
20
40
50
60
Gaz naturel ➁
92
63
56
50
70
46
90
40
80
100
125
150
43
38
34
31
190
130
115
105
350
245
215
195
730
500
440
400
1100
760
670
610
2100
1450
1270
1150
96
180
370
560
1050
84
160
320
490
930
90
79
72
64
170
150
130
120
350
305
275
250
530
460
410
380
990
870
780
710
➀ Capacités en pieds-cubes par heure dans des tuyaux de nomenclature 40 avec
une chute de pression maximum de 7 mm de C.E. avec une pression gazeuse de
35,5 cm C.E. La densité est de 0,60 pour le gaz naturel et de 1,50 pour le propane.
➁ Pour obtenir la capacité de tuyaux contenant du propane, divisez la capacité
pour le gaz naturel par 1,6. Exemple : quelle est la capacité d’un tuyau à propane
de 60 pi x 1-1/4 po? Sa capacité pour le gaz naturel est de 400 pi³/h. Divisez cette
valeur par 1,6 pour obtenir 250 pi³/h pour le propane.
5-593.8
installation
Considérations liées à l’altitude
Les valeurs nominales standard pour les modèle DFS sont certifiées
pour une altitude maximale de 600 m (2 000 pi) au-dessus du niveau de
la mer. Au-delà, elles doivent être réduites de 4 % tous les 300 m (1 000
pi) au-dessus du niveau de la mer conformément à NSI Z223.1.
L’exception concerne les modèles au Canada – l’ACNOR exige la
réduction des valeurs nominales de 10 % pour les altitudes comprises
entre 600 et 1 350 m (2 001 et 4 500 pi). Les instructions suivantes
concernent les appareils qui seront installés à plus de 600 m d’altitude.
Si cela est sans objet pour votre installation, passez directement à la
section « Branchements électriques », à la page 12.
Équation 11.1 - Pression au collecteur pour des
valeurs de chauffage du gaz différentes de celles
indiquées au tableau 11.1
Où :
MPELEV = Pression au collecteur (po C.E.) à l’altitude
d’installation
Réglage de la pression au collecteur
La pression du collecteur de l’appareil est réglée comme suit à l’usine
pour un fonctionnement à plus de 600 m (2 000 pi) d’altitude :
BTUTBL = teneur BTU/pi³ du gaz tirée du tableau 11.1
BTUACT = teneur BTU/pi³ du gaz obtenue auprès du
fournisseur de gaz
• Pour les appareils au gaz naturel, 8,9 cm C.E. d’après une valeur de
chauffage du gaz de 1 050 BTU/pi³.
MPSL • Pour les appareils au propane, 25 cm C.E. d’après une valeur de
chauffage du gaz de 2 500 BTU/pi³.
À plus haute altitude, certains fournisseurs de gaz pourront réduire la
teneur en BTU (valeur de chauffage) du gaz fournie en altitude pour
permettre l’utilisation de certains appareils de chauffage sans réglage de
pression au collecteur. C’est pourquoi il est nécessaire de contacter le
fournisseur de gaz pour en savoir plus sur le type de gaz et la teneur en
BTU (valeur de chauffage) avant d’utiliser un appareil de chauffage. Le
tableau 11.1 présente les valeurs de chauffage standard diminuées pour
le gaz naturel et le propane à différentes altitudes.
Tableau 11.1 - Valeur de chauffage du gaz selon
l’altitude (BTU/pi³) ➀ ➁ ➂ ➄
Altitude (pi)
0 à 2 000
2 001 à 3 000
3 001 à 4 000
4 001 à 4 500
4 501 à 5 000
5 001 à 6 000
6 001 à 7 000
7 001 à 8 000
8 001 à 9 000
9 001 à 10 000
Gaz naturel
Propane
1 050
929 ➂
892 ➂
874 ➂
856
822
789
757
727
698
2 500
2 212 ➃
2 123 ➃
2 080 ➃
2 038
1 957
1 879
1 803
1 731
1 662
= pression au collecteur (po C.E.), au niveau
de la mer (utilisez 3,5 po C.E. pour le gaz
naturel et 10 po C.E. pour le propane)
REMARQUE : Pour les appareils équipés de commandes de régulation
de gaz ou à deux étages, seule la pression du collecteur à feu fort doit
être réglée. Aucun réglage de pression au collecteur à feu bas n’est
nécessaire sur ces appareils.
Sélection de l’ensemble haute altitude correct
Tous les appareils installés à plus de 600 m (2 000 pi) au-dessus du
niveau de la mer exigent un ensemble, en plus du réglage potentiel de la
pression au collecteur, décrit à l’étape précédente. Pour déterminer
l’ensemble correct à utiliser, voir le tableau 11.2. Pour plus d’informations,
voir la dernière version du bulletin Modine 75-530.
Tableau 11.2 - Tableau de sélection d’ensemble haute
altitude ➀ ➁ ➂
Code de l'article par Altitude-dessus du niveau de la mer (pi)
Taille
de
2001- 2501- 4501- 5001- 5501- 6501- 7001modèle 2500
4500
5000
5500
6500
7000
7500
75
➀ Valeurs indiquées pour une pression au collecteur de 8,9 cm C.E. pour le gaz
naturel et de 25,4 cm C.E. pour le propane. Si le fournisseur local fournit du gaz
à une valeur de BTU/pi³ différente, utilisez l’équation 11.1 pour calculer la
pression requise au collecteur.
➁ Les valeurs nominales de chauffage du gaz sont réduites de 4 % tous les 1000
pieds d’altitude (de 10 % entre 2 000 et 4 500 pieds d’altitude au Canada),
conformément aux normes ANSI Z223.1 et CSA-B149, respectivement.
➂ 945 BTU/pi³ pour le Canada
➃ 2 250 BTU/pi³ pour le Canada
➄ Si l’appareil est installé à plus de 2000 pieds, vous devrez peut-être remplacer
un pressostat. Reportez-vous aux tableau 11.2 pour voir si un changement de
pressostat est nécessaire.
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
100
67248
67248
67248
125
67248
77786
77786
67248
77785
77785
68406
77786
77785
77785
68406
150
77787
77786
77786
77786
175
77786
77786
68408
68408
77785
77785
68406
68408
68410
68410
200
67248
67248
67248
225
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
250
67248
67248
67248
300
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
67248
350
67248
67248
67248
400
77786
77786
77785
77786
77785
77785
68406
77785
77785
68410
68410
Si le fournisseur livre du gaz avec des valeurs de chauffage
IDENTIQUES à celles indiquées au tableau 11.1, la pression au
collecteur doit rester réglée à 8,9 cm C.E. pour le gaz naturel et à 25,4
cm C.E. pour le propane et vous pouvez passer à la section sur cette
page intitulée « Sélection de l’ensemble haute altitude correct ».
➀ S’applique à la fois aux installations aux États-Unis et au Canada.
➁ S’applique à la fois au gaz naturel et au propane.
➂T
ous les kits comprennent une altitude élevée étiquette de conversion et
d'installation. En outre, tous les kits à l'exception de 67248 comprennent un
commutateur de pression pour remplacer le interrupteur standard.
Si le fournisseur livre du gaz avec des valeurs de chauffage
DIFFÉRENTES de celles indiquées au tableau 11.1, utilisez l’équation
11.1 pour déterminer la pression appropriée au collecteur pour l’altitude
et la valeur de chauffage du gaz fournie. Notez quelle est cette valeur,
car elle vous sera utile au moment du démarrage. Passez à la section
sur cette page intitulée « Sélection de l’ensemble haute altitude correct ».
Si un appareil doit être installé à plus haute altitude ET converti d’un
service gaz naturel à gaz propane, un ensemble de conversion au
propane doit être utilisé avec le réglage de pression au collecteur et
l’ensemble haute altitude listé ci-dessus. Pour les instructions de
sélection et d’installation pour les ensembles de conversion au propane,
consultez la toute dernière version du bulletin Modine 75-511.
5-593.8
11
PROCÉDURE D'INSTALLATION ET DE MISE EN ROUTE
Connexions électriques
Procédure de mise en route
avertissement
important
1. Débranchez l'alimentation électrique avant de faire les
connexions pour éviter les chocs électriques et les dégâts
matériels.
2. Tous les branchements doivent être faits en stricte conformité
avec le schéma de câblage fourni avec l'appareil. Tout
branchement différent de celui du schéma peut créer des
risques pour l'intégrité physiques des personnes et de
l'équipement.
3. Tout câblage d'origine nécessitant un remplacement doit être fait
avec des produits pouvant supporter une température nominale
d'au moins 105 °C.
4. Assurez-vous que la tension d'alimentation n'est pas supérieure
de plus de 5 % à la tension nominale inscrite sur la plaque de
l'appareil.
Les procédures de mise en service et de réglage initial devraient être
confiées à une entreprise qualifiée pour l'entretien de ces appareils.
attention
Vérifiez que la tension d'alimentation de l'appareil n'est pas inférieure
de plus de 5 % à la tension nominale inscrite sur la plaque de série.
1. L'installation doit se faire conformément aux codes locaux de la
construction ou, à défaut de tels codes, conformément au National
Electric Code ANSI/NFPA 70 – dernière édition. L'appareil doit être
mis à la terre conformément à ce code. Au Canada, le câblage doit
être conforme à CSA C22.1, Partie 1, Code électrique.
2. Toutes les chaudières canalisées sont fournies avec un
diagramme de branchement situé derrière la porte de la boîte de
dérivation électrique. Reportez-vous à ce diagramme pour tous
les branchements électriques. Pour le branchement des options
installées à l'usine et des accessoires installés sur site, consultez
Ensemble A et Ensemble B sur le diagramme de branchements
fourni.
3. L'alimentation électrique de la chaudière canalisée doit être
protégée par un sectionneur à fusibles.
4. Pour déterminer le courant d'appel de la chaudière, voir le tableau
12.1. Choisissez un sectionneur qui couvre le débit en ampères de
l'appareil.
5. Pour l'emplacement des entrées électriques défonçables, consultez
le dessin des dimensions, page 18.
Tableau 12.1 - Intensités de l'appareil
Transformateur (15)
Tension
Entrée
d'alimentation
(4-6)
(14)
75-175
200-400
A
B ou D
C ou E
F
G
A
B ou D
C ou E
F
G
1
1,75
0,89
0,77
0,63➀
0,50➀
2,75
1,59
1,47
0,63➀
0,50➀
2
2,05
1,06
0,93
1,25➁
1➁
3,05
1,76
1,63
1,25➁
1,00➁
3
2,70
1,42
1,25
2,50➂
2➂
3,70
2,12
1,95
2,50➂
2,00➂
4
3,57
1,90
1,69
2,71➂
2,17➂
4,57
2,60
2,39
2,72➂
2,17➂
0
1,40➃
0,70➃
0,60➃
0➃
0➃
2,40
1,40
1,30
0➃
0,00➃
➀ Inclut un transformateur abaisseur 250 VA fourni sur site de la tension secteur à 115 V.
➁ Inclut un transformateur abaisseur 500 VA fourni sur site de la tension secteur à 115 V.
➂ Inclut un transformateur abaisseur 1 000 VA fourni sur site de la tension secteur à 115 V.
➃ Le débit en ampères des commandes de l'appareil est inclus dans le débit en ampères total
de l'appareil.
12
1. Isolez l'appareil de toute alimentation électrique en ouvrant le
sectionneur. Vérifiez que les disjoncteurs ou les fusibles sont en
place et d'un calibre approprié. Fermez tous les robinets d'arrêt de
gaz.
2. Assurez-vous que la tension d'alimentation correspond à celle
indiquée sur la plaque signalétique. Assurez-vous que tous les
câblages sont bien fixés et convenablement protégés. Suivez
chaque circuit pour vous assurer qu'il est conforme au schéma de
câblage.
3. Assurez-vous que toutes les connexions électriques et tous les
raccordements de gaz sont bien serrés pour éviter les fuites.
4. Assurez-vous que le système de ventilation est installé et dégagé.
5. Assurez-vous que rien ne bouche l'admission et la sortie de la
chaudière canalisée.
6. Effectuez une inspection visuelle de l'appareil et assurez-vous qu'il
n'a pas été endommagé en cours d'installation.
7. Mettez l'appareil sous tension au niveau du sectionneur. Assurezvous que la tension entre les bornes 1 et 2 est de 24 V.
8. Vérifiez le fonctionnement électrique du thermostat, de la
commande d'allumage, du robinet de gaz, du moteur de l'extracteur
et du moteur de la soufflerie du ventilateur. Si le fonctionnement
n'est pas normal, revérifiez avec le schéma de câblage. Assurezvous qu'aucune option ou accessoire de commande de gaz (voir
page 16) n'a disjoncté.
9. Revérifiez la pression d'arrivée de gaz au niveau du robinet d'arrêt
manuel installé sur site. La pression d'entrée de l'appareil doit être
de 6 à 7 po C.E. pour le gaz naturel ou de 11 à 14 po C.E. pour
le propane. Si la pression d'entrée est trop élevée, installez un
détendeur supplémentaire en amont du régulateur de gaz combiné.
10. Ouvrez le robinet d'arrêt de gaz manuel installé sur site.
11. Ouvrez le robinet de gaz réseau manuel sur la commande de gaz
mixte. Réglez le thermostat pour créer une demande de chauffage
et attendez l'allumage de la veilleuse. Lors d'un appel thermique,
le relais de l'extracteur active le moteur d'extraction. Une fois
le moteur d'extraction à plein régime, le pressostat de pression
différentielle se ferme avant que la veilleuse ne puisse s'allumer.
Si la veilleuse ne s'allume pas, purgez sa conduite. Si une purge
d'air est requise, déconnectez la conduite de la veilleuse à la sortie
du robinet de la veilleuse. La conduite ne doit en aucun cas être
purgée dans l'échangeur thermique. Contrôlez la longueur de la
flamme de la veilleuse (voir « Réglage du brûleur de la veilleuse »).
12. Une fois la veilleuse allumée, assurez-vous que le robinet de gaz
réseau s'ouvre. Contrôlez la pression de gaz au collecteur (voir
« Réglage du brûleur principal ») et la longueur de la flamme
(voir « Réglage du volet d'air ») pendant que la soufflerie d'air en
circulation fonctionne.
13. Assurez-vous que les commandes de gaz s'activent dans l'ordre
(voir « Séquence de fonctionnement des commandes »). Vérifiez
si l'appareil a des dispositDFS de commande supplémentaires et
réglez-les en suivant les instructions sous « Options de commande
du gaz ».
14. Une fois le fonctionnement correct de la chaudière vérifié, retirez
les fils de liaison qui étaient requis pour le test.
15. Fermez la porte du compartiment électrique.
16. Remettez en place tous les panneaux extérieurs.
5-593.8
PROCÉDURE DE MISE EN ROUTE
Figure 13.1 – Flamme de veilleuse correcte
Pour régler la pression du collecteur de gaz
Réglage du brûleur de la veilleuse
Le brûleur de la veilleuse a été conçu pour brûler correctement à une
pression d'admission de 6 à 7 po C.E. (gaz naturel) et 11 à 14 po C.E.
(propane), mais le réglage final doit avoir lieu après l'installation. Si
la flamme de la veilleuse est trop longue ou grosse, il est possible
qu'elle cause de la suie et/ou touche l'échangeur thermique, causant
sa panne. Si la flamme de la veilleuse est plus courte que sur
l'illustration, elle risque de causer un mauvais allumage et d'engendrer
la non-ouverture de la commande de gaz mixte. Une flamme courte
peut être causée par un orifice de veilleuse sale. L'état de la flamme
de la veilleuse devra être périodiquement observé pour garantir un
fonctionnement sans problème.
1.
Fermez le robinet d'arrêt de gaz posé lors de l'installation.
3.
Tournez le robinet d'arrêt de gaz manuel installé sur site sur
position Marche.
2.
4.
5.
Pour régler la flamme de la veilleuse
6.
1. Créez un appel thermique à partir du thermostat.
2. Retirez le capuchon de la vis de réglage de la veilleuse. Pour
l'emplacement, voir la documentation de commande de gaz mixte
fournie avec l'appareil.
3. Réglez la longueur de la veilleuse en tournant la vis dans un sens
ou dans l'autre pour obtenir une flamme constante de 3/4 à 1 po de
longueur et empiétant sur l'extrémité du thermocouple ou de la tige
de détection de la flamme de 3/8 à 1/2 po (voir la figure 13.1).
4. Remettez le capuchon sur la vis de réglage de la veilleuse.
Retirez le bouchon de tuyau de 1/8 po du raccord en T et attachez
un manomètre d'eau du type tube en U qui mesure au moins 12 po
de hauteur.
Créez un appel thermique pour feu élevé à partir du thermostat.
Déterminez la pression collecteur correcte à feu élevé. Pour le
gaz naturel 3,5 po C.E., pour le propane 10 po C.E. Réglez le
ressort du régulateur principal pour qu'il délivre le gaz à la pression
correcte (pour savoir comment le régler, consultez le manuel du
régulateur fourni avec l'appareil).
Si l'appareil a des commandes de gaz à modulation électronique
(déterminez cela à partir de l'identification du modèle, numéro 12),
la pression de gaz à feu bas doit être réglée. Procédez comme suit
en vous reportant à la légende de la figure 13,3 :
a.
b.
Coupez l'alimentation.
Retirez tous les fils de la borne 43 de la chaudière canalisée
et enlevez le couvercle (2).
c.
Mettez l'appareil sous tension au niveau du sectionneur.
d.
Figure 13.1 – Flamme de veilleuse correcte
3/4 po à 1 po
Retirez la vis de réglage maximum (4), le ressort (5) et
le piston (8). L'emploi d'un petit aimant est utile à cette
fin. ATTENTION – Le piston est une pièce de précision.
Manipulez-le avec précaution pour éviter de l'abîmer ou de le
salir de graisse et de saletés. Ne le lubrifiez pas.
e.
À l'aide de la vis de réglage minimum (9), réglez la pression
du collecteur à feu bas à 0,56 po C.E. pour le gaz naturel et
1,6 po C.E. pour le propane.
f.
Remettez le piston et le plateau d'appui du ressort, le ressort
et la vis de réglage maximum dans le bon ordre.
Réglage du brûleur principal
Le régulateur de pression du gaz (à l'intérieur du régulateur combiné)
a été réglé en usine pour des caractéristiques moyennes du gaz. Il est
important que le gaz soit acheminé à la chaudière conformément à la
valeur nominale d'entrée indiquée sur la plaque de série. L'entrée réelle
doit être vérifiée et les réglages nécessaires effectués après l'installation
de la chaudière. Une puissance calorifique excessive se traduira par
une surchauffe permanente réduisant la durée de vie de l'appareil et
entraînant des besoins d'entretien accrus. L'entrée ne doit en aucun cas
dépasser celle indiquée sur la plaque de série.
g.
À l'aide de la vis de réglage maximum (4), réglez la pression
h.
Coupez l'alimentation.
7.
Après ce réglage, fermez le robinet d'arrêt manuel et revissez le
bouchon du raccord de 1/8 po.
du collecteur à feu fort à 3,5 po C.E. pour le gaz naturel et
10 po C.E. pour le propane.
Remettez la plaque-couvercle (2) et réinstallez tous les fils de
i.
la borne 43 de la chaudière canalisée.
8.
Ensuite, rouvrez le robinet d'arrêt manuel installé sur site et
assurez-vous à nouveau que les bouchons du tuyau ne fuient pas
avec de l'eau savonneuse.
Figure 13.3 – Réglage du robinet de modulation Maxitrol
La mesure de la pression du collecteur se fait au raccord en T du
collecteur (voir la figure 13.2).
Figure 13.2 – Pression d'admission Point de Test
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
manifolD TEE
5-593.8
BOÎTIER SUPÉRIEUR
COUVERCLE
JOINT D'ÉTANCHÉITÉ
VIS DE RÉGLAGE MAXIMUM
RESSORT DE RÉGLAGE MAXIMUM
SOLÉNOÏDE
RESSORT DE RÉGLAGE MINIMUM
PISTON-PLONGEUR
VIS DE RÉGLAGE MINIMUM
BUTÉE DE VIS DE RÉGLAGE MINIMUM
13
procédure de mise en route
Réglage du volet d'air
Un fonctionnement correct de l'appareil produit une flamme bleu
douce avec un cône bien défini au centre. Un manque d'air primaire se
traduit par des flammes à bout jaune. Un excès d'air primaire produit
des flammes courtes bien définies ayant tendance à se soulever des
orifices du brûleur. Pour le gaz naturel et le propane, les volets d'air
réglables permettent de contrôler la hauteur de flamme du brûleur. Les
volets d'air sont accessibles en tendant le bras derrière le raccord en T
du collecteur illustré à la figure 23.1. Les plus grands modèles pourront
exiger le démontage du collecteur (voir Démontage du collecteur).
Commande de réglage de la flamme de gaz naturel
La régulation des flammes de brûleur sur les chaudières canalisées
utilisant du gaz naturel s'effectue en réglant les volets d'air primaires
(figure 23.1) pour augmenter ou diminuer l'air de combustion primaire.
Avant de régler la flamme, laissez fonctionner la chaudière pendant
une quinzaine de minutes. Pour voir la flamme du brûleur principal,
desserrez et poussez le disque de désignation du gaz sur le côté du
boîtier du brûleur.
Pour augmenter l'air primaire, desserrez les vis de calage des volets
d'air et rapprochez les volets d'air du collecteur jusqu'à ce que les
flammes à pointe jaune disparaissent. (Pour l'emplacement des
supports de l'échangeur thermique et des volets d'air, voir la figure
23.1.) Pour diminuer l'air primaire, éloignez les volets d'air des
collecteurs jusqu'à ce que les flammes ne se soulèvent plus des
orifices du brûleur, mais en veillant à ne pas causer des pointes jaunes.
Resserrez les vis de calage une fois le réglage terminé.
Réglage de la flamme de propane
Une flamme optimum a une pointe légèrement jaune. Avant de régler
la flamme, faites fonctionner la chaudière une quinzaine de minutes.
Desserrez les vis de calage des volets d'air et éloignez les volets d'air
du collecteur pour réduire l'air primaire jusqu'à ce que les pointes
jaunes des flammes apparaissent. Ensuite, augmentez l'air primaire
jusqu'à ce que les pointes jaunes diminuent et qu'une flamme bleue
nette contenant un cône bien défini apparaisse.
important
Pour éviter la panne prématurée de l’échangeur thermique, avec
tous les systèmes de commande, un mécanisme de démarrage de
la soufflerie doit être fourni pour que la soufflerie démarre dans les
45 secondes qui suivent l’activation de la commande de gaz.
Séquence d’utilisation des commandes
Fours de conduits sont fournis avec des systèmes pilotes intermittents
avec retry continue, qui à la fois le brûleur principal et le brûleur de la
veilleuse sont éteints 100% lorsque le thermostat est satisfait. Lors
d’un appel thermique, le système essaie d’allumer la veilleuse pendant
70 secondes. Si la veilleuse n’est pas détectée pour une raison
quelconque, la commande d’allumage attend six minutes environ avec
la commande de gaz mixte fermée et pas d’étincelle. Au bout de six
minutes, le cycle recommence. Après trois cycles, certains contrôleurs
d’allumage se verrouillent pendant une heure environ avant le début
d’un autre cycle. Ceci continue indéfiniment jusqu’à ce que la flamme de
la veilleuse soit détectée ou que l’alimentation du système soit coupée.
Remarque : Les options de commande de gaz (page 16) peuvent
modifier la séquence selon leur fonction. Les descriptions données
correspondent à une chaudière canalisée de base.
Commandes de chaudière simple
Commande étagée (12e chiffre = 1 ou 2) :
Ces appareils utilisent un robinet de gaz mixte à un ou deux étages, une
commande d’allumage et un thermostat basse tension.
Commande de modulation électronique (12e chiffre = 4, 7 ou 8) :
Ces appareils utilisent un robinet de gaz mixte à un étage, un robinet
de gaz à modulation électronique, un amplificateur modulateur, une
commande d’allumage et un des éléments suivants :
• Thermostat d’ambiance
• Thermostat de canalisation à modulation avec dispositif de réglage
de température de consigne distant
• Signal de système de gestion des immeubles (BMS) par un tiers
(signal inversé 0 V c.c. ou 4 mA pour feu fort et 10 V c.c. ou 20 mA
pour bas feu).
La séquence d’utilisation des commandes pour tous les appareils est la
suivante :
1. Le thermostat émet un appel thermique. Pour les appareils
commandés par BMS, le BMS ferme un contact d’activation de
chaleur au niveau de l’appareil.
2. Le relais de l’extracteur est activé et démarre le moteur d’extraction.
Une fois le moteur à plein régime, le pressostat de pression
différentielle se ferme. Le relais de la minuterie de prépurge de
l’extracteur se ferme après 20 à 40 secondes, activant le circuit de
commande de gaz.
3. Le robinet de la veilleuse s’ouvre et l’allumeur émet une étincelle
en essayant d’allumer la veilleuse. (Si l’appareil n’a pas de relais
temporisé, la soufflerie démarre.)
4. Une fois la veilleuse allumée, le détecteur de flamme vérifie la
veilleuse et arrête l’allumeur.
5. Le robinet de gaz principal est ouvert et le brûleur principal est
commandé comme suit :
a.Appareils à un étage : le brûleur principal s’allume à feu fort
(100 %).
b.Appareils à deux étages : le brûleur principal s’allume à
feu moyen (50 %). Si la température au thermostat continue
à baisser, le thermostat appelle la chaleur de haut étage et le
brûleur principal est allumé à feu fort (100 %).
c.
Thermostat de modulation (d’ambiance ou de canalisation) :
Le robinet de gaz principal s’ouvre à 100 % et le taux d’allumage
du brûleur est modulé entre un feu à 40 et 100 %. Un signal
de résistance (de 8 000 à 12 000 ohms) dans le thermostat est
converti par l’amplificateur modulateur en une tension c.c.
14
5-593.8
procédure de mise en route
inversée (0 V c.c. pour feu fort à 12 V c.c. pour bas feu). La
sortie de tension est appliquée au robinet de modulation de gaz
pour réguler le brûleur principal. Le robinet de modulation est
ouvert ou fermé selon la tension issue de l’amplificateur (moins
de débit de gaz requis = tension supérieure, plus de débit de gaz
requis = tension inférieure).
Remarque : Quand une modulation par thermostat de
canalisation est utilisée, un thermostat d’ambiance prioritaire peut
être ajouté. Lors d’un appel de chaleur du thermostat d’ambiance
prioritaire, le brûleur module à feu fort jusqu’à ce que le
thermostat d’ambiance prioritaire soit satisfait. L’appareil repasse
ensuite à la modulation par thermostat de canalisation. Lorsque
l’appareil est équipé des deux thermostats, le thermostat de
canalisation ou le thermostat d’ambiance prioritaire peut appeler
de la chaleur.
d.Signal BMS : le robinet de gaz principal s’ouvre à 100 % et
le taux d’allumage du brûleur est modulé entre un feu à 40 et
100 %. Un signal de BMS 0-10 V c.c. ou 4-20 mA (inversé, de
sorte que 0 V c.c. ou 4 mA est un feu fort et 10 V c.c. ou 20 mA
est un bas feu) est converti par l’amplificateur modulateur/
conditionneur en une tension c.c. inversée (0 V c.c. pour
feu fort à 12 V c.c. pour bas feu). La sortie de tension est
appliquée au robinet de modulation de gaz pour réguler le
brûleur principal. Le conditionneur de signal peut accepter
un signal 0-10 V c.c. quand tous les interrupteurs à bascule
sont en position « ARRÊT » et un signal 4-20 mA quand tous
les interrupteurs à bascule sont en position « MARCHE ».
Le robinet de modulation est ouvert ou fermé selon la tension
issue de l’amplificateur (moins de débit de gaz requis = tension
supérieure, plus de débit de gaz requis = tension inférieure).
Remarque : Pour plus d’informations concernant le
fonctionnement de toute option du système de modulation
électronique ci-dessus, consultez la documentation fournie avec
l’appareil.
6. Si l’appareil a un relais temporisé, la soufflerie démarre après
30 à 45 secondes.
7. L’appareil continue à fonctionner jusqu’à ce que la tension soit
satisfaite. Une fois satisfaite :
a. Appareils à un étage : le robinet principal et le robinet du
brûleur se ferment complètement.
b. Appareils à deux étages : une fois l’étage supérieur du
thermostat satisfait, le robinet principal se ferme à feu moyen
(50 %). L’appareil continue à fonctionner jusqu’à ce que le
thermostat de bas étage soit satisfait, après quoi le robinet
principal et le robinet du brûleur se ferment complètement.
c. Appareils à modulation électronique : L’appareil continue
à fonctionner ainsi jusqu’à satisfaction du thermostat ou
ouverture du thermocontact du BMS. L’alimentation est ensuite
coupée au robinet principal et au robinet de la veilleuse, les
fermant à 100 % et arrêtant la circulation de gaz au brûleur
principal et au brûleur de la veilleuse.
8. Si l’appareil n’a pas de relais temporisé, la soufflerie s’arrête
immédiatement. Si l’appareil a un relais temporisé, la soufflerie
s’arrête après 30 à 45 secondes.
Commandes de chaudières multiples
Commande étagée (12e chiffre = 1 ou 2) :
Pour commander plusieurs appareils étagés, chaque chaudière doit être
individuellement contrôlée. Voir la section Commandes de chaudière
simple, Commande étagée (12e chiffre = 1 ou 2).
Commande de modulation électronique
(12e chiffre = 4) :
La commande de modulation électronique de chaudières multiples
avec la nomenclature de modèle 12e chiffre = 4 n’est pas disponible.
Voir la section ci-dessous, Commande de modulation électronique
(12e chiffre = 5 ou 6).
Commande de modulation électronique
(12e chiffre = 7 ou 8) :
Pour commander plusieurs appareils à modulation électronique pour
commande BMS, chaque chaudière doit être individuellement contrôlée.
Voir la section Commandes de chaudière simple, Commande de
modulation électronique (12e chiffre = 7 ou 8).
Commande de modulation électronique
(12e chiffre = 5 ou 6) :
Ces appareils sont les mêmes que les Commandes de gaz à modulation
électronique – Chaudière simple (12e chiffre = 4), à ceci près que
l’appareil maître (12e chiffre = 5) a un amplificateur modulateur capable
de piloter plusieurs robinets de gaz de modulation pour les systèmes
avec un maître et trois esclaves maximum (12e chiffre = 6). Les
esclaves n’ont pas d’amplificateur modulateur. Les appareils seraient
commandés par un des éléments suivants :
• Thermostat d’ambiance
• Thermostat de canalisation à modulation avec dispositif de réglage
de température de consigne distant
L’ordre de fonctionnement des commandes de gaz à modulation
électronique – maître/esclave est le même que celui concernant les
chaudières simples. L’amplificateur modulateur envoie un signal à tous
les robinets de gaz de manière à leur permettre de moduler au même
pourcentage, entre 40 et 100 % du feu maximal.
Applications de mouvement d’air variable
Lorsque l’appareil de ventilation fourni par un tiers peut donner un
mouvement d’air variable (entraînements ou fréquence variable), le débit
minimum autorisé de la chaudière canalisée peut correspondre à 66 %
du débit minimum indiqué au tableau 18.1 si la chaudière est ainsi
installée :
1. La chaudière a des commandes de gaz à 2 étages ou à modulation
électronique. (voir Identification du modèle).
2. La chaudière est fournie avec un contrôleur de ventilation.
3. Le système n’inclut pas de thermostat d’ambiance.
Le thermostat de ventilation empêchera la chaudière de s’allumer
au-delà de la montée de 40 °C autorisée lorsque l’appareil est au moins
au débit minimum en surveillant l’air évacué et en passant au feu bas.
Un thermostat d’ambiance, parce qu’il se situe loin de la chaudière,
risque d’engendrer son surallumage.
5-593.8
15
procédure de mise en route
Options de commande de gaz
➅ Commutateur de contrôle de débit d'air
L'appareil doit être examiné pour déterminer si l'une des options de
commande de gaz indiquées a été fournie.
➀ Relais temporisé
Le relais temporisé est installé à l'usine dans la boîte de dérivation
électrique de la chaudière canalisée. La chaudière canalisée standard
est livrée pour un fonctionnement instantané du ventilateur. Lors
d'un appel de chaleur, la soufflerie est activée en même temps que
les commandes de gaz. Le relais temporisé en option permet aux
commandes de gaz de fonctionner pendant 30 secondes environ avant
le démarrage de la soufflerie. Ceci donne à l'échangeur thermique une
période de préchauffage; ainsi, l'air initial qui sort de la canalisation
n'est pas froid. Le relais temporisé permet aussi au moteur de tourner
pendant 30 secondes environ après satisfaction de l'appel de chaleur
pour éliminer la chaleur résiduelle de l'échangeur thermique.
➁ Pressostat de gaz à basse pression
Le pressostat de gaz à basse pression est installé à l'usine dans
la chaudière canalisée au-dessus des commandes de gaz. Le
commutateur surveille la pression de gaz en amont de toutes les
commandes de gaz et coupe l'alimentation électrique du contrôleur
d'allumage et du robinet de gaz mixte en cas de basse pression de
gaz. Le débit de gaz au brûleur entièrement coupé. Le pressostat a
une fonction de réarmement automatique; ainsi, si la pression de gaz
est coupée puis rétablie, le pressostat permet automatiquement à
l'appareil de fonctionner dès le rétablissement des conditions de gaz
dans la plage autorisée par le pressostat. La plage de pressostat est de
2 à 14 po C.E. et elle doit être réglée pour garantir la disponibilité de la
pression d'arrivée de gaz minimum (6 po C.E. pour le gaz naturel et
11 po C.E. pour le gaz propane).
➂ Pressostat de gaz à haute pression
Le pressostat de gaz à haute pression est installé à l'usine dans la
chaudière canalisée au-dessus des commandes de gaz. Le pressostat
surveille la pression de gaz en aval de toutes les commandes de
gaz et coupe l'alimentation électrique du contrôleur d'allumage et du
robinet de gaz mixte si une haute pression de gaz est constatée juste
en amont du collecteur. Le débit de gaz au brûleur sera entièrement
coupé. Le pressostat a une fonction de réarmement manuel; ainsi,
si la pression de gaz est trop élevée, un agent de maintenance doit
vérifier l'appareil pour s'assurer qu'aucune commande de gaz n'a été
endommagée par la haute pression de gaz, puis réarmer le pressostat
afin de permettre la reprise de fonctionnement automatique de l'appareil
dès le rétablissement des conditions de gaz dans la plage autorisée par
le pressostat. La plage du pressostat est de 2 à 16 po C.E. et doit être
réglée de sorte à garantir le non-dépassement de la pression maximum
de gaz du collecteur (3,5 po C.E pour le gaz naturel, 10 po C.E. pour le
propane).
Le commutateur de contrôle de débit d'air est installé à l'usine dans la
boîte de dérivation électrique de la chaudière canalisée. Il surveille le
différentiel de pression entre la chaudière et l'atmosphère. L'objet de
ce commutateur consiste à couper l'alimentation des commandes de
gaz si une pression positive n'est pas mesurée par le commutateur.
Ce problème peut être causé par l'absence de mouvement d'air par
l'échangeur thermique.
REMARQUE : Le commutateur de contrôle du débit d'air empêchera
le préchauffage de tout échangeur thermique
(l'appareil ne doit pas être équipé d'un relais
temporisé), car les commandes de gaz ne peuvent
pas être activées avant le contrôle du débit d'air.
Réglage du commutateur de contrôle du débit d'air
Le commutateur de contrôle du débit d'air se règle entre 0,17 po et
5 po C.E.
1. Réglez le thermostat pour créer un appel de chaleur. Ceci devrait
lancer la séquence de démarrage de la soufflerie et d'allumage du
brûleur.
2. Tournez la vis de calage du pressostat dans le sens horaire jusqu'à
ce qu'elle bute. La pression est ainsi réglée à 5 po C.E.
3. Tournez la vis dans le sens antihoraire jusqu'à ce que
les commandes de gaz s'allument, puis un tour complet
supplémentaire. (Le réglage devrait avoisiner les 0,25 po C.E.)
Ceci permettra un certain degré de saleté dans les filtres ou de
légères augmentations de pression statique supplémentaires.
➆ Commutateur de limite haute à réarmement manuel
Le commutateur de limite haute à réarmement manuel est installé
à l'usine à la place du commutateur de limite haute à réarmement
automatique série qui se trouve dans la boîte de dérivation électrique
de la chaudière canalisée. En cas de panne de moteur de soufflerie,
d'admission d'air bouchée, etc., le commutateur de réarmement manuel
empêche l'appareil de recommencer un cycle dès l'atteinte de la limite
haute. Si la température limite est dépassée, un agent technique devra
inspecter l'appareil pour déterminer la cause de la haute température,
prendre une mesure corrective, puis réarmer le commutateur.
Figure 16.1 – Emplacement des options de commande
de gaz
RELAIS DE
COMMANDE
EN OPTION
CONTRÔLEUR
D'ALLUMAGE
RELAIS
D'EXTRACTEUR
MOTEUR
D'EXTRACTION
1
➃ Système de surveillance de flamme
Le système de surveillance de flamme est installé à l'usine dans la boîte
de dérivation électrique de la chaudière canalisée avec le capteur dans
le flux d'air ventilé. En cas de hautes températures dans l'arrivée d'air,
le commutateur de réarmement manuel arrête l'ensemble de l'appareil.
Si la température limite est dépassée, un agent technique devra
inspecter l'appareil pour déterminer la cause de la haute température,
prendre une mesure corrective, puis réarmer le commutateur.
➄ Protection antigel minutée
Le système de protection minutée est installé à l'usine dans la boîte
de dérivation électrique de la chaudière canalisée avec le capteur
(réglable entre 30 et 75 °F) installé à l'usine dans le flux d'air ventilé. Au
démarrage initial, le retard minuté dans le système permet à l'appareil
d'effectuer sa séquence d'allumage normale. Le retard chronométré est
un commutateur de réarmement manuel et réglable pour 1-10 minutes. Si
l'appareil ne s'allume pas une fois cette période écoulée, le capteur d'air
ventilé détectera l'air froid et arrêtera l'ensemble de l'appareil.
16
5-593.8
5
2
7
3
TRANSFORMATEUR
DE COMMANDE
BORNIER
D'ALIMENTATION
4
6
BORNIER
BASSE TENSION
Cette page est intentionnellement vierge
5-593.8
17
PERFORMANCE
Table 18.1 - Hausse de température de l’air - Chaudières canalisées à faible hausse de température ➀ ➁ ➂
Hausse de température d’air à travers l’appareil (°F)
Taille de Btu/Hr 202530354045505560
modèle
Entrée
Sortie
Max Min
CFM
75
100
175
125
150
200
225
250
300
350
400
75,000
100,000
125,000
150,000
175,000
200,000
225,000
250,000
300,000
350,000
400,000
60,000
80,000
100,000
120,000
140,000
160,000
180,000
200,000
240,000
280,000
320,000
2778
3704
4630
5556
6481
7407
8333
9259
11111
12963
14815
2222
2963
3704
4444
5185
5926
6667
7407
8889
10370
11852
1852
2469
3086
3704
4321
4938
5556
6173
7407
8642
9877
1587
2116
2646
3175
3704
4233
4762
5291
6349
7407
8466
1389
1852
2315
2778
3241
3704
4167
4630
5556
6481
7407
1235
1646
2058
2469
2881
3292
3704
4115
4938
5761
6584
1111
1481
1852
2222
2593
2963
3333
3704
4444
5185
5926
1010
1347
1684
2020
2357
2694
3030
3367
4040
4714
5387
926
1235
1543
1852
2160
2469
2778
3086
3704
4321
4938
Table 18.2 - Hausse de température de l’air - Chaudières canalisées à forte hausse de température ➀ ➁ ➂
Hausse de température d’air à travers l’appareil (°F)
Taille de Btu/Hr
20 ➃40 ➃50 ➃6065 70758085 9095
100 ➄
modèle
EntréeOutput Sortie
Min
200
75,000
100,000
125,000
150,000
175,000
200,000
225
225,000 180,000
8333
250
250,000 200,000
9259
4630
3704
3086
2849
2646
2469
2315
2179
2058
1949
1852
300
300,000 240,000 11111
5556
4444
3704
3419
3175
2963
2778
2614
2469
2339
2222
350
350,000 280,000 11111➅
64815185432139893704345732413050288127292593
400
400,000 320,000 11111➅
7407 5926 49384558 4233395137043486 32923119 2963
75
100
125
150
175
60,000
80,000
100,000
120,000
140,000
160,000
2778
3704
4630
5556
6481
7407
1389
1852
2315
2778
3241
3704
1111
1481
1852
2222
2593
2963
926
1235
1543
1852
2160
2469
855
1140
1425
1709
1994
2279
794
1058
1323
1587
1852
2116
741
988
1235
1481
1728
1975
694
926
1157
1389
1620
1852
654
871
1089
1307
1525
1743
617
823
1029
1235
1440
1646
585
780
975
1170
1365
1559
556
741
926
1111
1296
1481
4167
3333
2778
2564
2381
2222
2083
1961
1852
1754
1667
➀ Les valeurs nominales indiquées correspondent à une altitude de 600 m maximum. À plus haute altitude, voir la section « Considérations liées à l’altitude », à la page 11.
➁ La hausse minimum de température de l’air est de 20 °F (23 °F et 27 °F respectivement pour les modèles 350 et 400 en raison des limites maximum de circulation de l’air)
et la hausse maximum de température de l’air est de 100 °C. La température d’air refoulé maximum est de 65,5 °C (150 °F).
➂ Les appareils à forte hausse de température d'air ont un volet de distribution d'air et un changement de plaque de restriction par rapport aux modèles à faible hausse de température
d'air. La conversion sur site d'une forte à une faible hausse de température de l'air (ou vice versa) exige un ensemble de conversion fourni par l'usine.
➃ La plage certifiée des chaudières canalisées à forte hausse de température est de 20° à 100 °F, mais il est recommandé de les utiliser entre 60° à 100 °F pour réduire la chute de
pression du système.
➄ Pour les applications à mouvement d’air variable, voir la page 15.
➅ Le débit maximum pour les modèles 350 et 400 est de 11 111 CFM, selon la chute de pression maximum de l’appareil.
Figure 18.1 - Configurations recommandées ➆
VUE DE DESSUS SIMPLE
TEMP. D'AIR
ENTRANT
2 279 CFM 60°
VUE DE DESSUS TANDEM
TEMP. D'AIR
ENTRANT
2 279 CFM 20°
HAUSSE DE
TEMP. 65 °F
DE SORTIE
160 000 BTU/H
HAUSSE DE
TEMP. 65 °F
DE SORTIE
160 000 BTU/H
HAUSSE DE
TEMP. 65 °F
DE SORTIE
160 000 BTU/H
UNITÉ DE
PRÉCHAUFFAGE
UNITÉ DE
PRÉCHAUFFAGE
VUE DE DESSUS PARALLÈLE
TEMP. D'AIR
ÉVACUÉ 125 °F
TEMP. D'AIR
ENTRANT
20 °F 5 698 CFM
TEMP. D'AIR
ÉVACUÉ 150 °F
HAUSSE DE
TEMP. 65 °F
DE SORTIE
200 000 BTU/H
VOIR DÉGAGEMENTS
DE MAINTENANCE
HAUSSE DE
TEMP. 65 °F
DE SORTIE
200 000 BTU/H
➆ Toutes les chaudières canalisées sont conçues pour une pression statique maximum autorisée de 7,5 cm C.E. sur l’échangeur thermique.
18
5-593.8
TEMP. D'AIR
ÉVACUÉ 85 °F
courbes de chute de pression
Figure 19.1 – Courbes de chute de pression par rapport au débit de
chaudière canalisée d'intérieur sans volet d'air
1.4
250/300
1.2
Attention :
Ne dépassez pas les plages de
CFM indiqués au tableau 16.1
1
CHUTE DE PRESSION
(PO C.E.)
350/400
0.8
200/225
150/175
0.6
100/125
0.4
75
0.2
0
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
7000
8000
9000 10000 11000 12000 13000 14000 15000
CFM
Figure 19.2 – Courbes de chute de pression par rapport au débit de
chaudière canalisée d'intérieur avec volet d'air
3.0
250/300
2.8
2.6
Attention :
Ne dépassez pas les plages de
CFM indiqués au tableau 16.1
2.4
2.2
350/400
200/225
150/175
CHUTE DE PRESSION
(PO C.E.)
2.0
1.8
1.6
100/125
1.4
1.2
1.0
75
0.8
0.6
0.4
0.2
0.0
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
7000
8000
9000
10000
11000
12000
CFM
5-593.8
19
performance
Figure 20.1 – Dimensions de l'appareil (toutes dimensions en pouces)
35,40
33,40
26,63
13,32
TROUS DE FIXATION
A
8,66
20,00
C
B -- TROUS DE FIXATION
0,72
2,00
K
BRANCHEMENTS
ÉLECTRIQUES
(DEUX CÔTÉS)
SORTIE
D'ÉCHAPPEMENT
L
PRISE D'AIR
DE COMBUSTION
J
HAUTEUR DU
TUNNEL D'AIR
D
1,93
E
1,06 PO RACCORDEMENT
DE GAZ LATÉRAL
À DÉFONCER
1,00
1,06 PO RACCORDEMENT
DE GAZ INFÉRIEUR
À DÉFONCER
10,26
G
9,06
6,38
M
H
LARGEUR DE
TUNNEL D'AIR
F
4,24
7,30
J
HAUTEUR DU
TUNNEL D'AIR
8,26
VUE DE CÔTÉ
1,06 PO RACCORDEMENT
DE GAZ INFÉRIEUR
VUE D'EXTRÉMITÉ
À DÉFONCER
Figure 20.1 – Dimensions de la chaudière canalisée d'intérieur à combustion séparée (toutes dimensions en pouces)
Modèle (capacité)
Dimensions
A
B
C
D
E
F
G
H
J
K ➀
L ➀
M
Diam. de tuyau de raccordement du gaz PoidsBrut
approx.
Poids net
75
100/125150/175 200/225250/300350/400
23,74
26,24
30,50
32,60
35,60
47,14
13,98
16,48
20,74
22,85
25,85
37,39
12,58
15,08
19,34
21,45
24,48
36
33,04
33,04
33,04
37,04
37,04
37,04
28,61
28,61
28,61
32,61
32,61
32,61
23,08
23,08
23,08
26,43
26,43
26,43
18,19
18,19
18,19
19,21
19,21
19,21
15,12
17,62
21,88
23,99
26,99
38,53
18,90
18,90
18,90
22,90
22,90
22,90
3,86
3,86
3,86
5,86
5,86
5,86
4,17
4,17
4,17
6,18
6,18
6,18
10,26
10,26
10,26
9,60
9,60
9,60
1/2 po 1/2 po 1/2 po 1/2 po 3/4 po 3/4 po
226# 250#273# 325#385#454#
151# 170#188# 230#275#329#
➀ T
aille de tuyau de cheminée nominale de 4 po (modèles 75-175) et de 6 po (modèles 200-400). Tuyau de cheminée installé sur le collet. Prise d'air de combustion
installée dans le collet.
20
5-593.8
Cette page est intentionnellement vierge
5-593.8
21
maintenance
Chaudière canalisée
AVERTISSEMENT
1. L’installation, la mise en route et l’entretien d’appareils de
chauffage, ventilation et climatisation posent des dangers
significatDFS et exigent des connaissances spéciales des
produits Modine et une formation à l’exécution de ces procédures
de maintenance. Toute maintenance incorrecte ou modification
des appareils Modine sans faire appel à un personnel de
maintenance qualifié risque de se solder par des dégâts matériels
ou des blessures graves, voire mortelles. Par conséquent, seul un
personnel qualifié doit travailler sur des produits Modine.
2. Pour l’entretien et les réparations de cet appareil, utilisez
uniquement des pièces d’origine certifiées. Pour la liste complète
des pièces de rechange, consultez Modine Manufacturing
Company. Le numéro de modèle complet, le numéro de série et
l’adresse du fabricant figurent sur la plaque signalétique fixée
à l’appareil. Toute substitution de pièce ou decommande non
approuvée par le fabricant sera aux risques du propriétaire.
ATTENTION
Ne tentez pas de réutiliser un contrôleur mécanique ou électronique
qui a été mouillé. Remplacez tout contrôleur défectueux.
Lorsque vous effectuez la maintenance annuelle de la chaudière
canalisée, évitez de la salir (poussière, saletés, graisse et matières
étrangères). Faites particulièrement attention aux points suivants :
1. La prise d'air de combustion et la tuyauterie du chapeau.
2. Les orifices du brûleur principal et du brûleur de la veilleuse (pour
nettoyer ces orifices, évitez d'utiliser des instruments pointus durs,
capables de les endommager). Pour vérifier les orifices du brûleur
principal et du brûleur de la veilleuse, voir Démontage du brûleur et
de la veilleuse.
3. Les volets d'air et les orifices du brûleur principal (pour nettoyer
ces orifices, évitez d'utiliser des instruments pointus durs, capables
de les endommager). Pour vérifier les volets d'air et les orifices du
brûleur principal, voir Démontage du collecteur.
L'échangeur thermique doit être vérifié une fois par année (fissures
et décoloration des tubes). Si une fissure est décelée, l'échangeur
thermique doit être remplacé avant la remise en service de l'appareil.
Si les tubes sont gris foncé, la circulation d'air à travers l'échangeur
thermique devra être vérifiée pour confirmer l'absence d'obstruction et le
fonctionnement correct de la soufflerie.
Câblage électrique
Le câblage électrique doit être vérifié une fois par année (branchements
desserrés ou gaine isolante abîmée).
important
Tuyauterie et commandes de gaz
Pour essayer la plupart des Solutions possibles suggérées
dans le tableau de dépannage 24.1, reportez-vous aux sections
correspondantes du manuel.
La propreté générale et l'étanchéité des robinets et des tuyauteries de
gaz doivent être vérifiées chaque année.
Tout l'équipement de chauffage doit être entretenu avant la saison pour
assurer un bon fonctionnement. Les points particuliers suivants doivent
faire l'objet d'un entretien plus fréquent basé sur l'environnement dans
lequel fonctionne le système et sur sa fréquence d'utilisation.
Les commandes de gaz doivent être vérifiées afin de s'assurer que
l'appareil fonctionne bien.
Avant toute intervention d’entretien, ASSUREZ-VOUS DE FERMER LE
ROBINET D’ARRÊT MANUEL, SITUÉ EN AMONT DU RÉGULATEUR
DE GAZ COMBINÉ, ET COUPEZ L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE DE
l’ÉLÉMENT CHAUFFANT ET DE VENTILATION.
Pour retirer le collecteur (voir Figure 23.1)
Soufflerie
4. Retirez les deux vis qui fixent le collecteur au support de
l'échangeur thermique.
La soufflerie inclut les roulements, les roues à gorge d'entraînement et
les courroies.
Démontage du collecteur
1. Coupez le gaz et l'électricité.
2. Retirez le panneau d'accès côté brûleur.
3. Déconnectez le collecteur de gaz au raccord union.
5. Glissez le collecteur dans son support.
Les roulements de la soufflerie devront être vérifiés et lubrifiés selon les
recommandations du fabricant de la soufflerie. L'usure inhabituelle des
roulements devra également être vérifiée; remplacer au besoin.
Les roues à gorge d'entraînement doivent être vérifiées durant
l'inspection des roulements. Assurez-vous que les roues à gorge
sont alignées et solidement fixées à l'arbre de la soufflerie et à l'arbre
moteur.
6. Nettoyez les orifices et ajustez les volets d'air au besoin.
7. Reprenez les étapes 3 à 6 dans l'ordre inverse pour installer le
collecteur.
8. Ouvrez le gaz et allumez l'électricité.
9. Avec une solution de savon, assurez-vous que le raccord union ne
fuit pas. Serrez-le au besoin.
Revérifiez la courroie pour vous assurer qu'elle ne s'est pas distendue.
Après le démarrage initial, des contrôles mensuels sont recommandés.
10. Installez le panneau d'accès côté brûleur.
Filtres
Si l'appareil est fourni avec un commutateur et un voyant de filtre
sale, nettoyez ou remplacez les filtres dès que le voyant de filtre sale
s'allume.
Sur les appareils sans voyant d'avertissement de filtre sale, vérifiez les
filtres une fois par mois. Nettoyez ou remplacez au besoin. Dans des
atmosphères sales, la maintenance du filtre pourra être requise plus
souvent.
22
5-593.8
maintenance
Figure 23.1 – Démontage du collecteur
Figure 23.1 – Démontage du brûleur et de la veilleuse
plaque de numéro de
série sur l'extérieur de
la porte (non illustrée)
boîte de
dérivation
électrique
raccord
UNION
terre
collecteur
veilleuse
panneau d'accès
côté brûleur
support d'échangeur
de chaleur
câble
d'allumage
conduite
de gaz de la
veilleuse
les volets
d'air (non
illustrés) se
situent sur le
Démontage du brûleur et de la veilleuse
Pour retirer le brûleur (voir Figure 23.1)
1. Coupez le gaz et l'électricité.
2. Retirez le panneau d'accès côté brûleur.
3. Déconnectez la conduite d'alimentation de la veilleuse du robinet
de gaz.
4. Débranchez le câble d'allumage du contrôleur d'allumage (situé
dans la boîte de dérivation électrique). Enfilez le câble dans la
douille en bas de la boîte de dérivation électrique.
5. Retirez les vis qui fixent le panneau d'accès latéral du brûleur.
Les goupilles de retenue du brûleur qui alignent le brûleur sont
attachées au panneau.
6. Sortez le brûleur. La veilleuse est attachée au brûleur.
7. Examinez la propreté et/ou les obstructions du brûleur et de la
veilleuse au besoin (pour les instructions de nettoyage, voir
Chaudière canalisée).
8. Remettez le brûleur en place en procédant dans l'ordre inverse.
Lors de la remise en place du brûleur, assurez-vous que les
fentes arrière du brûleur se situent correctement sur les goupilles
de retenue du brûleur. Ne forcez pas sur le panneau d'accès
latéral du brûleur; il ne tiendra pas en place si le brûleur n'est pas
correctement aligné.
9. Rebranchez le câble d'allumage et la conduite d'arrivée de gaz de
la veilleuse.
10. Installez le panneau d'accès côté brûleur.
11. Ouvrez le gaz et allumez l'électricité.
5-593.8
23
MAINTENANCE ET DÉPANNAGE
Tableau 24.1 – Dépannage
Problème
Le moteur d'extraction ne démarre pas.
1.
2.
3.
4.
5.
Pas d'alimentation électrique.
Pas de courant 24 V au thermostat.
Thermostat défectueux.
Relais d'extracteur défectueux.
Moteur d'extraction défectueux.
1.
2. 3.
4.
5.
La veilleuse ne s'allume pas.
1.
2.
3.
4.
Arrivée de gaz fermée.
Alimentation électrique coupée.
Air dans le tuyau de gaz.
Saletés dans l'orifice de la veilleuse.
1.
2.
3.
4.
Cause possibleSolution possible
5. Pression de gaz hors norme.
6. Le robinet de gaz de la veilleuse ne
s'ouvre pas.
a. Contrôleur d'allumage défectueux.
b. Robinet de gaz défectueux.
7. Pas d'étincelle à l'allumeur.
a. Branchements électriques desserrés.
b. Capteur de la veilleuse mis à la terre.
c. Contrôleur d'allumage défectueux.
8. Le dispositif de sécurité a coupé
l'alimentation électrique.
Les brûleurs principaux ne s'allument
pas (veilleuse allumée).
1.
2.
3.
4.
5.
Robinet défectueux.
Câble desserré.
Capteur de veilleuse défectueux.
Contrôleur d'allumage défectueux.
Thermostat mal câblé.
Appliquez l'alimentation électrique.
Vérifiez le transformateur de commande.
Vérifiez/Remplacez le thermostat.
Remplacez le relais d'extracteur.
Remplacez le moteur d'extraction.
Ouvrez le robinet de gaz manuel.
Mettez sous tension.
Purgez le tuyau de gaz.
Vérifiez si l'orifice de la veilleuse n'est
pas bouché et nettoyez à l'air comprimé
au besoin.
5. Réglez à 14 po C.E. maximum.
Minimum pour le gaz naturel – 6 po C.E.
Minimum pour le propane – 11 po C.E.
6. Vérifiez si la tension est de 24 V sur le
câble menant au robinet.
a. Remplacez le contrôleur d'allumage.
b. Remplacez le robinet de gaz.
7.
a. Vérifiez tout le câblage du contrôleur
d'allumage.
b. Remplacez le capteur s'il est fissuré ou
usé.
c. Remplacez le contrôleur d'allumage.
8. Vérifiez tous les dispositDFS de sécurité
(limite haute, commutateur de contrôle
de débit d'air, pressostat de pression
différentielle, pressostats de gaz, etc.)
Déterminez et corrigez le problème.
Réarmez au besoin.
1.
2.
3.
4.
5.
Remplacez le robinet.
Vérifiez le câblage du robinet de gaz.
Remplacez le capteur de la veilleuse.
Remplacez le contrôleur d'allumage.
Vérifiez le câblage en vous référant au
diagramme de câblage.
Soulèvement des flammes (figure 25.1)
1. Trop d'air primaire.
2. Pression principale trop élevée.
3. Orifice trop large.
1. Réduisez le débit d'air primaire.
2. Réglez à 14 po C.E. maximum.
3. Comparez la taille de l'orifice à celle qui
est indiquée sur la plaque de série.
Pointes jaunes
(Avec le propane, des pointes jaunes
sont toujours présentes.)
1. Pas assez d'air primaire.
2. Orifice sale.
1. Augmentez le débit d'air primaire.
2. Contrôlez les orifices et nettoyez à l'air
comprimé au besoin.
3. Vérifiez le collecteur, remplacez au
besoin.
Retour de flamme
1. Trop d'air primaire.
2. Pression principale trop élevée.
3. Orifice trop large.
1. Réduisez le débit d'air primaire.
2. Réglez à 14 po C.E. maximum.
3. Comparez la taille de l'orifice à celle qui
est indiquée sur la plaque de série.
Flammes flottantes (voir la figure 25.2)
1. Pas assez d'air primaire.
2. Pression principale trop élevée.
3. Orifice trop large.
1. Augmentez le débit d'air primaire.
2. Réglez à 14 po C.E. maximum.
3. Comparez la taille de l'orifice à celle qui
est indiquée sur la plaque de série.
4. Nettoyez/corrigez le système de
ventilation.
3. Orifice mal aligné.
4. Ventilation bouchée.
Flamme roulante (voir la figure 25.3)
1. Pression principale trop élevée.
2. Orifice trop large.
3. Ventilation bouchée.
24
5-593.8
1. Réglez à 14 po C.E. maximum.
2. Comparez la taille de l'orifice à celle qui
est indiquée sur la plaque de série.
3. Nettoyez/corrigez le système de
ventilation.
MAINTENANCE ET DÉPANNAGE
Problème
Chaleur insuffisante
Cause possibleSolution possible
1. L'appareil commence un nouveau cycle
dès l'atteinte de la limite haute. ➀
a. Obstructions/fuites dans les
canalisations.
b. Pression principale trop élevée.
c. Moteur de la soufflerie hors tension.
1.
d. Courroie détendue.
e. Vitesse de la soufflerie trop basse.
f. Système de ventilation bouché/
endommagé.
g. Cloison de distribution d'air
retirée (appareils à haute montée de
température seulement).
h. Commutateur de limite haute
défectueux.
2. Pression principale trop basse.
3. Trop d'air extérieur.
4. Thermostat défectueux.
5. Commandes de gaz mal câblées.
6. Capacité de l'appareil insuffisante.
Chaleur excessive
1. Thermostat défectueux.
2. Les commandes de gaz ne se ferment
pas.
a. Commandes de gaz mal câblées.
b. Court-circuit.
3. Pression de gaz réseau trop élevée.
4. Robinet de gaz défectueux.
➀ Commutateur de limite haute à réarmement
automatique
2.
3.
4.
5.
6.
a. Nettoyez/corrigez les canalisations.
b. Réglez à 14 po C.E. maximum.
c. Vérifiez/corrigez pour être sûr que le
moteur de la soufflerie s'active dans les
45 secondes qui suivent l'activation des
commandes de gaz.
d. Ajustez la tension de la courroie.
e. Vérifiez/corrigez les réglages
d'entraînement de la soufflerie pour obtenir
le régime (tr/min) correct.
f. Vérifiez/corrigez le système de ventilation.
g. Remplacez la cloison de distribution d'air.
h. Remplacez le commutateur de limite
haute.
Réglez la pression de gaz réseau.
Minimum pour le gaz naturel — 6 po C.E.
Minimum pour le propane — 11 po C.E.
Réglez le registre d'air extérieur pour
diminuer le pourcentage d'air extérieur (si
possible).
Vérifiez/remplacez le thermostat.
Comparez le câblage de l'appareil au
diagramme de câblage.
Vérifiez la conception. Si l'appareil n'est pas
de capacité suffisante, ajoutez-en un autre
ou une autre source de chaleur.
1. Vérifiez/remplacez le thermostat.
2.
a. Comparez le câblage de l'appareil au
diagramme de câblage.
b. Vérifiez s'il n'y a pas de fils débranchés
ou usés.
3. Réglez à 14 po C.E. maximum.
4. Remplacez le robinet de gaz.
Figure 25.1 – Soulèvement des flammes
La chaudière canalisée est fournie en série avec un
commutateur de limite haute à réarmement automatique
qui coupe le gaz si la température de l'air ventilé devient
excessive. Pour l'emplacement du commutateur de limite haute
à réarmement automatique série ou manuel en options, voir
la figure 16.1, indicateur ➆. Le commutateur devrait s'activer
uniquement lorsque quelque chose entrave gravement le
fonctionnement de l'appareil. Chaque fois que le commutateur
s'active, corrigez immédiatement le problème, sinon de graves
dégâts pourraient survenir. Si le commutateur coupe le gaz en
cours de fonctionnement normal, consultez la section « Chaleur
insuffisante » de Service et dépannage.
Figure 25.2
Flamme flottante
5-593.8
Figure 25.3
Flamme roulante
25
CoMMande de PièCes dÉtaCHÉes
Commandes
Pour toute intervention d'entretien, de réparation, ou pour commander des pièces de rechange, il faut toujours donner le numéro de modèle et le
numéro de série complets, tels qu'ils figurent sur la plaque de série. La plaque de série se situe sur la porte du boîtier de commande électrique.
Les numéros de référence des pièces détachées courantes figurent sur la plaque du numéro de série (figure 26.1). Pour la description complète du
numéro de modèle, voir Identification du modèle.
Figure 26.1
26
5-593.8
identification du modèle
Nomenclature du modèle de chaudière canalisée d'intérieur à combustion séparée
1
2
PT UC
3
V
4 5 6
MBH
7
8
9
HE DS AS
10
ATR
11
12
13
GT GV SS
14
15
SV TR
1 -Type de produit (PT)
D – Chaudière canalisée – Intérieur
2 - Configuration (UC)
F – Chaudière
3 – Évacuation des gaz (V)
S – Combustion séparée
4,5,6 – Valeur nominale d'entrée de la chaudière (MBH)
75 – 75 000 BTU/h
200 – 200 000
100 – 100 000 BTU/h
225 – 225 000
125 – 125 000 BTU/h
250 – 250 000
150 – 150 000 BTU/h
300 – 300 000
175 – 175 000 BTU/h
BTU/h
BTU/h
BTU/h
BTU/h
350 – 350 000 BTU/h
400 – 400 000 BTU/h
7 – Matériau échangeur/brûleur/lèchefrite (HE)
A – Acier aluminisé
S – Inox 409 – Échangeur/brûleur
T – Inox 409 – Échangeur/brûleur/lèchefrite
8 – Séquence de développement (DS)
F – Un étage
M – 2 étages ou modulation
9 – Côté accès (AS)
R – Droite
L – Gauche
10 – Hausse de température de l'air (ATR)
H – Forte 20°-100°F
L – Faible 20°-60°
11 – Type de gaz (GT)
N – Naturel avec contrôleur d'allumage
P – Propane avec contrôleur d'allumage
12 – Robinet de gaz (GV)
1 – Un étage
5 – Maître de modulation électronique
2 – Deux étages
6 – Esclave de modulation électronique
4 – Modulation électronique
7 – Modulation électronique, entrée externe 0-10 V c.c.
8 – Modulation électronique, entrée externe 4-20 mA
13 – Commutateurs de sécurité supplémentaires (SS)
0 – Pas de commutateurs supplémentaires 2 – Capteur de gaz haute pression
1 – Capteur de gaz basse pression
3 – Capteur de gaz basse/haute pression
14 – Tension secteur (SV)
A – 115/60/1
D – 208/60/3
B – 208/60/1
E – 230/60/3
C – 230/60/1
F – 460/60/3
G – 575/60/3
15 – Transformateur (TR)
1 – 40 VA
2 – 75 VA
3 – 150 VA
4 – 250 VA
0 – Aucun
Figure 27.1 – Désignation des numéros de série
S
09
17
09
36
10
0123 10000
PRÉFIXE DE NUMÉRO DE SÉRIE
<blanc> si série
S si produit de commande spéciale
NUMÉRO SPO
<blanc> si série
##### si produit de commande spéciale
NUMÉRO D'IDENTITÉ DE SÉRIE
NUMÉRO SÉQUENTIEL
Variable – 0000 À 9999
Chaque unité dans une semaine a
un numéro unique
FOURNISSEUR DU RÉGULATEUR
01-Robertshaw
09-White Rodgers
05-Honeywell
17-United Technologies
08-Fenwal
ANNÉE DE
PRODUCTION
FOURNISSEUR DE ROBINET DE GAZ
01-Robertshaw
09-White Rodgers
05-Honeywell
SEMAINE DE
PRODUCTION
5-593.8
27
Garantie commerciale
Le vendeur garantit ses produits contre tout défaut de matériel ou de fabrication, SAUF si la
défaillance est imputable à un remplacement de matériel en cas d’urgence causé par
l’indisponibilité du matériel normalement utilisé. Cette garantie couvre le remplacement de
toute pièce fournie par l’usine du Vendeur, mais ne couvre pas la main-d’œuvre et les
matériels non fournis par le Vendeur, de même que tous les frais pour lesdits main-d’œuvre
et matériels, que cette main-d’œuvre, ces matériels ou ces frais soient dus au remplacement
de pièces, réglages, réparations ou toute autre travail effectué. Cette garantie ne s’applique
à aucun équipement qui a été réparé ou altéré en dehors de l’usine du Vendeur de telle
manière à compromettre sa stabilité, selon le Vendeur, ou a été soumis à une utilisation
abusive, une négligence ou des conditions d’utilisation non conformes à celles pour
lesquelles cet équipement a été conçu. Cette garantie ne couvre pas les effets dus aux
propriétés physiques ou chimiques de la vapeur, de l’eau ou d’autres liquides ou gaz utilisés
dans l’équipement.
L’ACHETEUR RECONNAÎT QUE LA GARANTIE DU VENDEUR À L’ÉGARD DES DÉFAUTS
DE FABRICATION OU DE MATIÈRES, AVEC LES LIMITATIONS ÉNONCÉES ICI, TIENT
LIEU ET EXCLUT TOUTE AUTRE FORME DE GARANTIE, TANT EXPRESSE
QU’IMPLICITE, QU’ELLE DÉCOULE DE LA LOI, DE RAPPORTS D’AFFAIRES, DES
PRATIQUES COMMERCIALES USUELLES OU AUTRES, ET QU’IL NE BÉNÉFICIE PAS
D’AUTRES GARANTIES, NOTAMMENT DE QUALITÉ MARCHANDE OU D’APTITUDE
À UN USAGE PARTICULIER, AU-DELÀ DE LA DESCRIPTION DU PRODUIT CONFIRMÉE
PAR L’ACHETEUR ET LE VENDEUR À LA DATE DE L’ACCORD FINAL.
Cette garantie est nulle et non avenue si l’alimentation du produit dépasse l’alimentation
nominale indiquée sur la plaque de série du produit de plus de 5 % pour les modèles au gaz
et au mazout, ou si, selon le VENDEUR, le produit a été installé dans une atmosphère
corrosive ou a été soumis à des fluides ou gaz corrosDFS, soumis à des conditions telles que
utilisation abusive, négligence, accident, choc thermique excessif, humidité excessive,
dégâts physiques, impact, abrasion, altérations non autorisées ou utilisation contraire aux
instructions imprimées du VENDEUR, ou si le numéro de série a été altéré, rendu invisible
ou retiré.
L’ACHETEUR CONVIENT QU’EN AUCUN CAS LE VENDEUR NE SERA RESPONSABLE
DES COÛTS DE TRAITEMENT, DES PERTES DE REVENUS, DES PERTES
D’ACHALANDAGE, OU AUTRES DOMMAGES INDIRECTS OU CONSÉCUTDFS,
DÉCOULANT DE LA COMMANDE OU DE L’UTILISATION DE SES PRODUITS, QU’ILS
SOIENT LE RÉSULTAT DU NON-RESPECT DES CLAUSES DE GARANTIE, D’UNE NONCONFORMITÉ AUX SPÉCIFICATIONS DE COMMANDE, DE RETARDS DE LIVRAISON
OU DE TOUTE AUTRE PERTE SUBIE PAR L’ACHETEUR.
Composant
LE RECOURS DE L’ACHETEUR EN CAS DE DÉFAILLANCE SOUS GARANTIE,
À L’EXCLUSION DE TOUS LES REMÈDES PRÉVUS PAR LA LOI, EST LIMITÉ À LA
RÉPARATION OU AU REMPLACEMENT DANS UN ÉTABLISSEMENT DU VENDEUR
DE TOUT COMPOSANT QUI, AU COURS DE LA PÉRIODE DE GARANTIE APPLICABLE
DÉFINIE EN CECI ET AVEC AUTORISATION ÉCRITE PRÉALABLE, SERA RETOURNÉ EN
PORT PAYÉ AU VENDEUR, DANS LA MESURE OÙ L’INSPECTION FAITE PAR LE
VENDEUR PERMET DE CONCLURE QUE LEDIT PRODUIT EST DÉFECTUEUX, SAUF SI
LE PRODUIT EST DESTINÉ À ÊTRE INCORPORÉ PAR L’ACHETEUR DANS UN
COMPOSANT DE L’ÉQUIPEMENT FABRIQUÉ PAR LUI, AUQUEL CAS, LA DURÉE DE
L’OBLIGATION DU VENDEUR, AVEC LES LIMITATIONS ÉNONCÉES CI-DESSUS, SERA
LIMITÉE À UN AN À COMPTER DE LA DATE D’EXPÉDITION PAR LE VENDEUR. POUR
LES PRODUITS AU GAZ INSTALLÉS DANS UNE FORTE HUMIDITÉ, LES APPLICATIONS
ET UTILISANT DES ÉCHANGEURS THERMIQUES EN INOX, LE RECOURS DE
L’ACHETEUR EN CAS DE VIOLATION DE GARANTIE, TEL QUE LIMITÉ EN CECI, SERA
LIMITÉ À DIX ANS À PARTIR DE LA DATE D’EXPÉDITION DE L’USINE DU VENDEUR.
Ces garanties sont données uniquement au propriétaire-utilisateur initial et ne sont pas
cessibles ou assignables. Aucune disposition n’est prévue dans ces garanties pour la maind’œuvre ou la participation de main-d’œuvre sur site. Le Vendeur ne remboursera pas les
frais encourus en son nom pour des réparations effectuées sur l’un de ses produits, quel qu’il
soit. Aucun crédit ne sera fait pour toute pièce défectueuse retournée sans autorisation écrite
(y compris, mais sans s’y limiter, numéro de modèle, numéro de série, date de la panne,
etc.) et sans port prépayé.
GARANTIE SUPPLÉMENTAIRE EN OPTION
Sous réserve de l’achat d’une garantie supplémentaire, le vendeur prolonge la garantie
fournie en ceci de quatre (4) années supplémentaires pour certains compresseurs. Sous
réserve de l’achat d’une garantie supplémentaire, le vendeur étend la garantie en ceci
à quatre (4) ou neuf (9) années supplémentaires sur certains échangeurs thermiques.
EXCLUSION DE CONSOMMABLES ET CONDITIONS AU-DELÀ DU CONTRÔLE DU
VENDEUR
Cette garantie ne s’applique pas aux articles suivants : gaz frigorigène, courroies, filtres,
fusibles et autres articles consommés ou normalement usés ou conditions au-delà du
contrôle du Vendeur, y compris (sans limitation quant à sa généralité) corps étranger,
pollution ou contamination dans l’air ou l’eau utilisés pour le refroidissement de l’échangeur
thermique (condenseur) ou si la panne de la pièce est causée par une alimentation en air ou
en eau inadéquate ou un tuyau d’alimentation de taille inadéquate ou incorrect.
« PÉRIODE DE GARANTIE APPLICABLE »
Modèles applicables
Échangeurs de chaleur
Appareils de chauffage au gaz, sauf les modèles MPR
Échangeurs de chaleur
Modèles infrarouges de faible intensité, option de chaleur
à gaz pour les modèles MPR
Compresseurs
Condenseurs pour cassettes
Brûleurs
Modèles infrarouges de faible intensité
Compresseurs
Modèles MPR
Autres
Composants sauf les échangeurs thermiques, serpentins,
condenseurs, brûleurs, tôle
Échangeurs thermiques/Serpentins
Systèmes et chaudières canalisés d’intérieur et d’extérieur,
modèles à vapeur/eau chaude, modèles au mazout,
modèles électriques, cassettes, ventilateurs verticaux,
appareils géothermiques
Compresseurs
Ventilateurs verticaux, appareil géothermiques
Brûleurs
Modèles infrarouges de haute intensité
DIX ANS À PARTIR DE LA DATE DE PREMIER USAGE BÉNÉFICIAIRE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE
UTILISATEUR, DIX ANS À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE UTILISATEUR,
DIX ANS À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR À L’ÉTAT INCHANGÉ OU CENT-VINGT-SIX MOIS
À PARTIR DE LA DATE D’EXPÉDITION DE L’USINE DU VENDEUR, SELON LA PREMIÈRE DE CES ÉCHÉANCES.
CINQ ANS À PARTIR DE LA DATE DE PREMIER USAGE BÉNÉFICIAIRE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE
UTILISATEUR, CINQ ANS À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE UTILISATEUR,
CINQ ANS À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR À L’ÉTAT INCHANGÉ OU SOIXANTE-SIX MOIS
À PARTIR DE LA DATE D’EXPÉDITION DE L’USINE DU VENDEUR, SELON LA PREMIÈRE DE CES ÉCHÉANCES.
DEUX ANS À PARTIR DE LA DATE DE PREMIER USAGE BÉNÉFICIAIRE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE
UTILISATEUR, DEUX ANS À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR À L’ÉTAT INCHANGÉ
OU TRENTE MOIS À PARTIR DE LA DATE D’EXPÉDITION DE L’USINE DU VENDEUR, SELON LA PREMIÈRE
DE CES ÉCHÉANCES.
UN AN À PARTIR DE LA DATE DE PREMIER USAGE BÉNÉFICIAIRE PAR L’ACHETEUR OU TOUT AUTRE
UTILISATEUR, UN AN À PARTIR DE LA DATE DE REVENTE PAR L’ACHETEUR À L’ÉTAT INCHANGÉ OU DIXHUIT MOIS À PARTIR DE LA DATE D’EXPÉDITION DE L’USINE DU VENDEUR, SELON LA PREMIÈRE DE CES
ÉCHÉANCES.
Pièces en tôle
Tous les produits
Comme la Modine Manufacturing Company a un programme d’amélioration permanente de ses produits, elle se réserve le droit de modifier
la conception et les caractéristiques techniques sans préavis.
© Modine Manufacturing Company 2015
Modine Manufacturing Company
1500 DeKoven Avenue
Racine, WI 53403
Téléphone : 1.800.828.4328 (HEAT)
www.modinehvac.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement