STYX EOLE notice installation et reglages

STYX EOLE notice installation et reglages

FR

CHAUFFE-EAU GAZ MICROVENTOUSE A FLUX FORCE

CAPACITÉ 75 - 95 LITRES

NOTICE TECHNIQUE D'INSTALLATION ET DE REGLAGE

VOUS ALLEZ METTRE EN SERVICE UN APPAREIL QUI EST LE

RESULTAT DE LONGUES ANNEES DE RECHERCHE, DE

DEVELOPPEMENT, LA MISE AU POINT TEL QUI A SUBI DES

CONTROLES SEVERES A DIFFERENTS STADES DE SA FABRICATION.

POUR QUE SON FONCTIONNEMENT SOIT PARFAIT ET DONNE UN

MAXIMUM DE SATISFACTION A SON UTILISATEUR, NOUS VOUS

INVITONS A LIRE ATTENTIVEMENT CETTE NOTICE ET DE TENIR

COMPTE DES RECOMMANDATIONS D’INSTALLATION ET

D’UTILISATION QU’ELLE CONTIENT.

LE FABRICANT SE RESERVE LA POSSIBILITE DE MODIFIER LES CARACTERISTIQUES DE SES

APPAREILS A TOUT MOMENT, DANS UN SOUCI CONSTANT D’AMELIORATION DE LEUR

QUALITE, DE LEURS PERFORMANCES ET DE LEUR FIABILITE.

2

I INSTALLATION

1.1 - Réglementation

1.2 - Alimentation gaz

1.3 - Raccordement circuit eau et vidange

1.4 - Evacuation des gaz brûlés

1.5 - Raccordement électrique

1.6 - Coupe schématique

1.7 - Dimensions

1.8 - Fixation murale

1.9 - Montage de la ventouse

1.10 - Brûleur

1.11 - Caractéristiques techniques

1.12 - Tableau des injecteurs et débits

1.13 - Schéma électrique

II MISE EN SERVICE

2.1 - Première mise en service

2.2 - Allumage

2.3 - Fonctionnement normal

III ARRET

3.1 - Normal

3.2 - Prolongé

3.3 - Mise en service

IV ENTRETIEN ET NETTOYAGE

4.1 - Cuve

4.2 - Circuits gaz brûlés et air frais

V ANOMALIE DE FONCTIONNEMENT

VI CHANGEMENT DE GAZ

VII CONSEILS D’UTILISATION

VIII NOTE SUR LA GARANTIE

- SOMMAIRE -

3

Pages

4

11

14

14

13

13

10

10

I - INSTALLATION

1/1 REGLEMENTATION

Les installations de gaz et d'hydrocarbures liquéfiés doivent être réalisées conformément à des règles que les installateurs doivent connaître et appliquer à la lettre.

1) CONDITIONS REGLEMENTAIRES D'INSTALLATION ET D'ENTRETIEN

L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués par un professionnel qualifié conformément aux textes réglementaires et règles de l'art en vigueur, notamment:

Arrêté du 2 août 1977

Règles Techniques et de Sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments d'habitation et de leur dépendances.

Norme DTU 45-204 additif n

°

1 Juillet 1984).

Installations de gaz (anciennement DTU n

°

61-1 - Installation de gaz - Avril 1982 +

Règlement Sanitaire Départemental.

Pour les appareils raccordés au réseau électrique:

Norme NF C 15-100 -

Installations électriques à basse tension - Règles.

2) CONDITIONS REGLEMENTAIRES D'INSTALLATION POUR

LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être effectués conformément aux textes réglementaires et règles de l'art en vigueur, notamment:

Règlement de sécurité contre l'incendie et la panique dans les établissements recevant du public:

a) Prescriptions générales

Pour tous les appareils:

Articles GZ

Installations aux gaz combustibles et hydrocarbures liquéfiés.

Ensuite, suivant l'usage:

Articles CH

Chauffage, ventilation, réfrigération, conditionnement d'air et production de vapeur et d'eau chaude sanitaire.

Articles GC

Installations d'appareils de cuisson destinés à la restauration.

b) Prescriptions particulières à chaque type d'établissements recevant du public (hôpitaux, magasins, etc...).

1/2 ALIMENTATION GAZ

• Prévoir impérativement un robinet de barrage avant l’appareil (placé au mur et très accessible).

• La tuyauterie doit comporter un raccord démontable près de son raccordement.

• Utiliser pour la distribution de gaz des canalisations ne donnant pas de rouille (tube galvanisé, cuivre ou plomb), les purger de leurs poussières, copeaux, etc. avant raccordement au brûleur.

1/3 RACCORDEMENT CIRCUIT EAU ET VIDANGE

• Il est impératif de placer le groupe de sécurité fourni sur l’entrée d’eau froide de l’appareil. Ce groupe comprend le robinet d’arrêt qui fait également clapet de retenue, une soupape de sécurité tarée à 7 bars et un dispositif manuel de vidange (homologué suivant norme NF D 36 401).

• Pour permettre l’expansion de l’eau du chauffe-eau, le groupe de sécurité doit être muni d’une tubulure relié à un entonnoir raccordé à l’égout. En aucun cas, il ne faut boucher cette tubulure par un bouchon ou robinet d’arrêt.

Le bouchage entraînerait l’annulation de la garantie de l’appareil. La pose d’un filtre sur l’arrivée d’eau froide est vivement recommandée afin d’éliminer les matières étrangères telles que sable, graviers, boues........

• Vérifier que la pression de l’eau ne dépasse pas 7 bars. Pour des pressions supérieures, prévoir un réducteur de pression. La qualité des tuyauteries de distribution d’eau est très importante. Attention aux raccords entre métaux différents (se conformer aux instructions du DTU 60.1).

• Ces tuyauteries doivent pouvoir se démonter aisément. Prévoir dans ce but un raccord “union” de préférence isolant près de l’appareil sur chaque tubulure eau chaude (bague rouge) et eau froide (bague bleue).

1/4 EVACUATION DES GAZ BRULES

• Cet appareil est équipé d’une microventouse à flux forcé.

• L’installation de cette ventouse se fait soit sur le mur attenant au chauffe-eau, soit sur un mur à droite ou à gauche de celui-ci (voir fig. 3), la ventouse débouchera à l’extérieur du bâtiment sur un endroit aéré. Le chauffe-eau ainsi installé possède un circuit étanche et totalement indépendant du circuit de ventilation des locaux.

• La sortie de ventouse extérieure doit être sur un mur bien aéré à plus de 0,40m de toute baie ouverte et 0,60m de tout orifice d’air de ventilation et à 1,80m minimum du sol (voir réglementation).

4

Quelques conditions d’installation du terminal ventouse.

D

E

1,0

0

0,4

0

0,6

0

C

A

B

1,0

0 1,00

0,6

0

0,30

Fig. 1

Toutes les dimensions sont en mètre et sont des minimum.

A + B + C doit être égal ou supérieur à 0,4

D = 0,15 si E est égal ou plus petit que 0,50

D = 0,80 si E est plus grand que 0,50.

1/5 RACCORDEMENT ELECTRIQUE

• Prévoir une alimentation électrique 230V 50Hz; interposer un interrupteur bipolaire équipé de fusibles et raccorder le câble d’alimentation en bas et à l’arrière de l’appareil.

5

NOTE IMPORTANTE

L’installation correcte de l’appareil suivant les règles de l’art est sous l’entière responsabilité de l’installateur.

2

1/6 COUPE SCHEMATIQUE

3

4

1 - Tube d'amenée d'air

2 - Ventilateur extraction fumée

3 - Tuyau coaxial

4 - Terminal externe

5 - Chambre de combustion

6 - Tableau de commande

7 - Brûleur

1

5

7

Fig. 2

6

1/7 DIMENSIONS

255

50

90

°

90

°

Max 2600

3/4" Gaz

Fig. 3

Face arriére

115

TYPE

75 litres

95 litres

A

495

640

B

230

240

C

863

1018

D

510

656

Attention: Pour identifier le produit installé, veuillez vous référer à la valeur de la capacité qui figure sur l'étiquette signalétique de l'appareil.

1/8 FIXATION APPAREIL ET VENTOUSE

Fig. 4

205

Trou de passage ventouse ø45

50

305

Fig. 5

Pente vers l'exterieur minimum 15mm par mètre

Espace minimum

50mm

Plafond

De pa ve nt rt ou se

á ga uc he

=

440

=

2 trous pour cheville

(Tirefond ø10)

D ep ve nto ite us e á

Face exterieur du mur

Fixation murale de la patte support à l’aide de boulons d’ancrage appropriés de diamètre 10mm minimum.

Il est indispensable de tenir compte des recommandations ci-dessus.

6

1/9 MONTAGE DE LA VENTOUSE

COMPOSITION DE LA FOURNITURE

A. Une gaine gaz brûlés pour terminal

(ø18x0,5 en inox longueur 850mm).

B. Deux gaines gaz brûlés pour prolongation

(ø18x0,5 en inox longueur 850mm).

C. Une gaine d’arrivée d’air terminal

(ø32x1,0 en aluminium long. 773mm)

D. Deux gaines d’arrivée d’air pour prolongation

(ø32x1,0 en aluminium longueur 850mm).

E. Un terminal extérieur en plastique.

F. Un embout de fixation pour la gaine d’arrivée d’air frais.

G. Un joint torique pour étanchéité de la gaine d’arrivée d’air frais.

H. Deux garnitures de finition pour passage des gaines.

850

850

773

850

7

Fig. 6

Fig. 7

X

ø45

DETERMINATION DE LA LONGUEUR DES GAINES.

• Après perçage du trou diamètre 45 dans le mur donnant sur l’extérieur suivant Fig. 4, mettre en place l’appareil au mur et relever la côte X suivant Fig. 7 ajouter 40mm à cette mesure pour obtenir la cote Z de la gaine air frais. La longueur de la gaine gaz brûlés “Y” sera égale à Z + 76mm

(Fig. 8 ou 9).

Cas d'un coaxial d'une longueur inférieure ou égale à 850mm

31 Z (X+40) 45

C

Fig. 8

Cas d'un coaxial d'une longueur supérieure à

850mm avec deux ou trois prolongateurs

B

Fig. 9

31

D

Z (X+40)

Y

CONSTITUTION D’UN ENSEMBLE D’EVACUATION AVANT MISE EN PLACE

Y

C

45

A

A

E

Fig. 10

G

F

H

MISE EN PLACE D’UN ENSEMBLE GAINE

• Démonter et déplacer la calotte supérieure 4 Fig. 18 de manière à mettre en place l’ensemble gaine dans le trou diamètre 45. Remettre la calotte en place sur l’appareil; la fixer par les vis prévues à cet effet. Introduire les différentes gaines dans cette calotte; visser le raccord F Fig. 11 pour immobiliser l’ensemble. Plaquer la garniture H contre le mur intérieur. Sceller ces gaines en observant une pente vers l’extérieur de 15mm minimum par mètre. Si le terminal “E” est accessible de l’extérieur installer l’autre garniture “H” Fig. 12.

Fig. 11 Fig. 12

F

H

E

8

1/10 BRULEUR

Vérifier que les électrodes sont bien en regard des trous de sortie de flamme du brûleur.

Fig. 13

~4mm

1/11 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

TYPE

75 litres

95 litres

CAPACITE

PUISSANCE NOMINALE

L kW

PUISSANCE UTILE

DEPERDITION THERMIQUE à 65

°

C

TEMPS DE RECHAUFFEMENT de 15 à 40

°

C

TEMPS DE RECHAUFFEMENT de 15 à 65

°

C kW

W mn mn

PUISSANCE THERMIQUE ABSORBÉE W

QUANT. D'EAU CHAUDE A 40

°

C EN UN SEUL PRELEV. litres

75

3,4

95

3,4

3,0

95

44

90

50

3,0

105

58

117

50

161 209

Eau froide à 15

°

C

1/12 TABLEAU DES INJECTEURS

ET CONSOMMATIONS

Indice de Wobbe inférieur MJ/m 3 (15

°

C - 1013 mbar)

Pression normale d’alimentation mbar (mm C E.)

Pression minimum d’alimentation mbar (mm. C.E)

Pression maximum d’alimentation mbar (mm. C.E)

Injecteur Ø (mm)

Débit gaz

Débit d'air nécessaire à la combustion: 4,33 m

3

/h

1/13 SCHEMA ELECTRIQUE

NATUREL

LACQ

GROUPE H

G20

NATUREL

GRONINGUE

GROUPE L

G25 butane

G30

G.P.L.

propane

G31

45,70

20.0 (203)

15.0 (153)

23.0 (234)

37,34

25.0 (255)

20.0 (204)

30.0 (306)

80,90

30.0 (306)

25.0 (255)

35.0 (357)

70,90

37.0 (377)

25.0 (255)

45.0 (458)

1.65

0.95

0.36 m

3

/h 0.42 m

3

/h 267 g/h 264 g/h

(1) dans les conditions standard (15

°

C, 1013 mbar)

BLEU

GRIS

JAUNE-VERT

3

12

L

2

U

1

3

U

4

N

8

BLEU

GRIS

11

10

BLEU

GRIS

9

1

G H

I

D E F

A B C

BLANC

BLANC

5

C

NC

NO

2

4

5

6

1

2

3

JAUNE-VERT

1272/E

7

6

EV1

EV2

4

1. Centrale d’allumage et contrôle

2. Pressostat gaz brûlés

3. Bornler

4. Ventilateur

5. Voyant de blocage

6. 2 electrovannes gaz en parallèle

7. Voyant soupape gaz

8. Interrupteur bipolaire

9. Thermostat de réglage température eau chaude

10. Réarmement manuel

11. Thermostat surchauffe

12. Filtre anti-perturbations radio-

électriques

9

II - MISE EN SERVICE

2/1 PREMIERE MISE EN SERVICE

TRES IMPORTANT:

• S’assurer que le réservoir est rempli d’eau.

• Mettre l’appareil sous tension.

• Ouvrir le robinet de barrage gaz.

2/2 ALLUMAGE

• Si l’appareil ne s’allume pas, il y a blocage automatique du système et le voyant rouge 3 Fig. 14 s’allume.

• Renouveler l’opération d’allumage en appuyant sur le poussoir de réarmement 3 Fig. 14.

IMPORTANT: pendant le premier allumage, il est nécessaire de répéter plusieurs fois l’opération d’allumage afin d’évacuer l’air dans les tuyauteries gaz.

• Appuyer sur l’interrupteur 4 Fig. 14 (le témoin voyant incorporé s’allume).

2/3 FONCTIONNEMENT NORMAL

• Positionner le bouton du thermostat 1 Fig. 14 sur la position choisie (entre mini 40

°

C et maxi 72

°

C).

• L’allumage s’effectue automatiquement; la présence de la flamme est visible indirectement par l’allumage du voyant vert 2 Fig. 14 et directement par le viseur de flamme 5 Fig.14.

• Régler le bouton du thermostat sur la température de l’eau désirée: Mini = 40

°

C environ, maxi = 72

°

C environ.

Nous conseillons de positionner le thermostat sur les 2/

3 de la valeur maxi (environ 60

°

C) afin de limiter l’entartrage.

1

2

4

6

6

3

5

1. Thermostat de regulation

2. Lampe temoin bruleur

3. Poussoir de réarmement

4. Interrupteur général

5. Ouverture de vision de flamme

6. Vis de fixation

Fig. 14

III - ARRET

3/1 NORMAL

• Appuyer sur l’interrupteur 4 Fig. 14 (le témoin voyant incorporé s’éteint).

3/2 PROLONGE

- fermer le robinet d’arrêt du groupe de sécurité,

- ouvrir un robinet sur le circuit eau chaude,

- ouvrir la vidange du groupe de sécurité.

• Fermer le robinet de barrage gaz.

Précautions supplémentaires à l’arrêt normal en cas de gel:

• Vider l’appareil, pour cela:

• Couper le courant.

3/3 MISE EN SERVICE.

• Renouveler les opérations 2/2 et 2/3.

10

IV - ENTRETIEN ET NETTOYAGE

Il est obligatoire une fois par an

• Avant toute intervention sur l’appareil couper le courant et fermer le robinet de barrage gaz.

• Vérifier l’état d’usure de l’anode et la remplacer dans le cas où la quantité de magnésium est devenue insuffisante (ø inf. à 10mm).

4/1 EN CE QUI CONCERNE LA CUVE:

• Nettoyer le foyer et le corps de chauffe.

• Pour accéder à l’anode magnésium, il faut démonter la calotte inférieure 2 Fig. 16 et enlever l’anode 2 Fig. 15 en utilisant une de clé 27.

1. Joint d’etanchéité

2. Calotte inférieure

3. Planquette frontale

2

1

3

3

1

2

Fig. 15

1. Injecteur principal

2. Anode magnésium

3. Organe de préréglage de l’air primaire

Fig. 16

OPERATION MENSUELLE

• Si le réservoir est entartré, prendre une solution composée de 10 à 20% d’acides chlorhydrique et phosphorique. Procéder comme suit:

• Désaccoupler l’eau chaude et l’eau froide.

• Vérifier le bon fonctionnement de la soupape de sécurité en manoeuvrant le levier qui soulève le clapet de sûreté pour chasser les impuretés qui pourraient s’interposer entre le siège et le clapet et s’assurer ainsi que l’expansion de l’eau se fait normalement.

• Installer une pompe de circulation en by-pass entre l’eau chaude et l’eau froide.

• A l’aide de cette pompe introduire dans l’accumulateur la quantité de solution acide nécessaire à son remplissage.

DETARTRAGE

• Effectuer une circulation de la solution de manière à activer l’efficacité de l’action du détartrage.

Dans les régions avec des eaux chargées en calcaire il est conseillé de contrôler fréquemment l’intérieur de la cuve, l’entartrage entrainant une diminution de la quantité d’eau chaude stockée.

• Maintenir cette circulation pendant un certain temps, puis vider l’accumulateur.

• Enlever la pompe et raccorder le chauffe eau sur le réseau d’eau.

• Effectuer un lavage prolongé afin de passiver l’intérieur du réservoir en laissant couler l’eau.

• Vider l’appareil, pour cela:

- fermer le robinet d’arrêt du groupe de sécurité,

- ouvrir un robinet sur le circuit eau chaude,

- ouvrir la vidange de groupe de sécurité.

NOTA: Cette opération étant délicate il est fortement

conseillé de faire appel à une entreprise spécialisée.

11

4/2 NETTOYAGE DES CIRCUITS GAZ BRULES

ET AIR FRAIS

• Pour effectuer le nettoyage, enlever les 2 vis 6 Fig. 14 qui fixent le tableau de bord puis démonter la calotte inférieure 2 Fig. 16 et le groupe gaz 1 (a+b+c+d) Fig. 20; ensuite désaccoupler la ventouse et démonter la calotte supérieure 4 Fig. 18 et enlever le turbulateur 1 Fig.

17.

• Procéder aux nettoyages des organes suivants :

- conduit central de l’appareil

- conduits de la ventouse

- turbulateur.

• Avant remontage du brûleur, vérifier :

- le bon état du brûleur,

- le bon état des bougies d’allumage et d’ionisation,

- la distance entre le brûleur et les électrodes d’allumage et d’ionisation voir dessin Fig. 13.

• Remonter le groupe gaz, le turbulateur, la calotte supérieure. Mettre l’appareil sous tension et ouvrir le robinet

- deux conduits d’amenée d’air frais au brûleur

• Remonter la calotte inférieure.

L’appareil est alors en état de fonctionnement.

NOTE IMPORTANTE:

Avant remontage de chaque composant comportant une étanchéité, s’assurer que les joints sont en bon état sinon les changer obligatoirement.

de barrage gaz. Effectuer un allumage pour constater le bon fonctionnement de l’ensemble.

Fig. 17

Fig. 18

1

3

2

1

4

5

1. Déflecteur fumées

Fig. 19

3

2

Fig. 20

3

7

6

1c

13

1. Ventilateur extraction gaz brûlés

2. Câble connecteur avec raccordement rapide

3. Joint d’étanchéité

4. Calotte supérieure

5. Joint d’étanchéité tuyau gaz brûlés

5

2

8

9

1

1. Pressostat gaz brûlés

2. Prises de pression

3. Couvercle pressostat

12

1b 12

1.

Groupe gaz

1.a Tube d’arrivée gaz

1.b Soupape gaz

1.c Tuyau de sortie et porte injecteur

1.d Brûleur

2.

Thermostat surchauffe á réarmement manuel

3.

Thermostat de réglage

1a 1d 11

5.

6.

7.

8.

9.

Réarmement manuel

Electrode d’allumage

Electrode d'ionisation

Bornier principal

Appareil d’allumage et contrôle flamme

11. Câble d’alimentation

12. Prise de pression en amont

13. Prise de pression en aval

V - ANOMALIE DE FONCTIONNEMENT

ORGANES DE SECURITE

Pour garantir un fonctionnement correct cet appareil est

équipé de plusieurs organes de sécurité.

brûleur ou d’absence de flamme. Dans ce cas le voyant rouge 3 Fig. 14 s'allume; l’utilisateur peut réenclencher en appuyant sur le bouton poussoir de réarmement 3

Fig. 14. Si après plusieurs tentatives l’appareil reste bloqué faire appel à un SAV qualifié.

THERMOSTAT DE SURCHAUFFE 2 Fig.20

Il interrompt le fonctionnement de l’appareil si la température de l’eau est supérieure à 90

°

C; on peut rétablir le fonctionnement de l’appareil en réarmant le thermostat, accessible après démontage de la calotte inférieure (2

Fig. 16), uniquement après avoir éliminé la cause du déclenchement. Cette opération doit être effectuée par un SAV qualifié.

CONTROLE D’AIR

Le pressostat 1 Fig.19 agit sur la fermeture de la vanne gaz en cas d’insuffisance d’air de combustion. Si l’anomalie cesse le pressostat réenclenche automatiquement et l’appareil peut fonctionner. En cas de non réenclenchement faire appel à un SAV qualifé.

CONTROLE DE FLAMME

Système par ionisation (7 Fig. 20), il interrompt le fonctionnement de l’appareil en cas de non-allumage du

NOTA: En cas de coupure de courant l’appareil se

met en arrêt (pas de mise en sécurité); dès retour du courant le brûleur peut redémarrer.

Débit d’eau chaude insuffisant

Flamme avec pointe jaune

Le brûleur ne s’allume pas

Température eau chaude trop basse

Odeur gaz brûlés

Numéros des causes

10

11

8

9

12

13

14

6

7

4

5

1

2

3

Coupure du courant

Interruption ou forte baisse de gaz

Le thermostat de régulation est réglé trop bas

Arrêt par coupure du thermostat de sécurité

Défaillance de l’allumage électrique

Arrêt par coupure du pressostat

Brûleur encrassé

Etanchéité de la ventouse défectueuse

Débit de gaz insuffisant

Intervalle de temps trop faible entre de gros puisages

La pression d’eau à fortement baissée

Appareil entartré

Arrivée d’eau partiellement fermée

Arrivée d’air frais insuffisante

VI - CHANGEMENT DE GAZ

L’appareil est réglé et équipé en usine pour tous gaz naturels. Pour passer du gaz naturel au butane ou propane il faut uniquement changer l’injecteur du brûleur principal 1 Fig. 15 conformément au tableau des injecteurs. Ne pas oublier de remonter l’organe de préréglage de l’air primaire. Aucun autre réglage n’est nécessaire.

Vérifier la pression d’alimentation au moyen de la prise

12 Fig. 20 et que les caractéristiques du gaz d’alimentation correspondent à celles indiquées dans le tableau des “Injecteurs et Consommations” (Voir chapitre 1/12).

Cette opération doit être effectuée par un SAV qualifié.

NOTA: A chaque changement de gaz il est néces-

saire de coller sur l’appareil l’étiquette indiquant la nature du gaz alimentant l’appareil.

13

VII - CONSEILS D'UTILISATION

En ce qui concerne:

• la température de l’eau:

La température de distribution de 65

°

C est la température idéale pour faire face à une majorité de besoins.

Cependant, en cas d’eau calcaire, la température de l’eau doit être inférieure à 60

°

C afin de limiter l’entartrage.

• La dilatation du volume d’eau dans le réservoir:

Un léger écoulement d’eau se produit à chaque chauffe par le groupe de sécurité. Ce phénomène est normal et inévitable par suite de la dilatation de l’eau chauffée.

RAPPEL: Il est indispensable de raccorder le groupe de sécurité à une évacuation permanente.

ATTENTION à la qualité de l’eau.

Afin d’assurer une durée de vie maximum à votre appareil et bénéficier éventuellement de la garantie, il convient de respecter certaines règles:

• EAU CALCAIRE:Prévoir un dispositif antitartre efficace du type à base de cristaux polyphosphate.

• EAU ADOUCIE: Avoir un TH compris entre 12 et 15

°

et un PH supérieur à 7.

VIII - NOTE SUR LA GARANTIE

GARANTIE CUVE: 3 ANS

GARANTIE DES COMPOSANTS: 1 AN

L’appareil qui vous a été fourni a fait l’objet de contrôles rigoureux tout au long de son processus de fabrication.

Nos matériels sont garantis contre tous défauts de matière ou de construction, à dater de leur date d’installation justifiée sur facture, ou à défaut de la date de fabrication indiquée sur la plaque signalétique des appareils, majorée de trois mois pour tenir compte d’une éventuelle période de stockage, sous réserves qu’ils aient été installés selon les règles de l’art, utilisés et entretenus normalement.

Notre garantie est limitée au remplacement (ou à la réparation) de la pièce reconnue défectueuse, sans qu’aucune indemnité ne puisse être demandée pour quelque cause que ce soit.

Les frais de démontage et de remontage, les emballages et les transports sont à la charge de l’utilisateur. La garantie d’une pièce ou d’un appareil de remplacement expire en même temps que celle de la pièce ou de l’appareil remplacé.

L’échange du matériel au titre de la garantie ne peut en aucun cas constituer la reconnaissance d’une quelconque responsabilité.

Sont exclues de la garantie, de manière générale, toutes les détériorations ou accidents relevant de motifs non imputables à la construction des appareils.

En particulier, sont exclues de la garantie des détériorations accidentelles résultant d’incidents de transport et de manutentions, excès de pression d’eau non corrigé, groupe de sécurité non agrée NF, entartré, en mauvais état de fonctionnement ou avec un tarage incorrect, court circuit, coups de foudre, incendie, gel, erreur de branchement, fonctionnement sans eau, erreur d’installation, réparation ou modification par une intervention effectuée sur le matériel sans notre accord préalable.

Sont également exclues de la garantie les détériorations résultant d’un manque d’entretien (entartrage ou non entretien périodique de l’anode en magnésium) voir paragraphe 4 “Entretien et nettoyage”.

Enfin sont exclues de la garantie les détériorations résultant d’un raccordement hydraulique cuivre et le fonctionnement des appareils avec une eau ne répondant pas aux exigences du DTU plomberie 60-1 additif 4.

14

NB: En cas d'anomalies de fonctionnement, pour un contrôle ou une opération de changement da gaz, veuillez prendre contact avec le service technique de notre Société qui vous donnera l'adresse du technicien agréé le plus proche de votre domicilie.

NOTICE D’EMPLOI POUR L’USAGER

FR

CHAUFFE-EAU GAZ MICROVENTOUSE A FLUX FORCE

Toutes les indications contenues dans cette notice sont données à titre d’information:

Pour la mise en place

Pour les opérations d’entretien et de nettoyage

Pour les opérations de changement de gaz, le cas échéant.

IL CONVIENT DE FAIRE APPEL À UN INSTALLATEUR QUALIFIÉ

I - MISE EN SERVICE

1/1 PREMIERE MISE EN SERVICE

TRES

IMPORTANT:

• S’assurer que le réservoir est rempli d’eau.

• Mettre l’appareil sous tension.

• Ouvrir le robinet de barrage gaz.

1/2 ALLUMAGE

• Appuyer sur l’interrupteur 4 Fig. 1 (le témoin voyant incorporé s’allume).

• Positionner le bouton du thermostat 1 Fig. 1 sur la position choisie

(entre mini 40

°

C et maxi 72

°

C).

• L’allumage s’effectue automatiquement; la présence de la flamme est visible indirectement par l’allumage du voyant vert 2 Fig. 1 et directement par le vi-

6

1

2

3

5

4

1. Thermostat de regulation

2. Lampe temoin bruleur

3. Poussoir de réarmement

4. Interrupteur général

5. Ouverture de vision de flamme

6. Vis de fixation

6

1

seur de flamme 5 Fig.1.

• Si l’appareil ne s’allume pas, il y a blocage automatique du système et le voyant rouge 3 Fig. 1 s’allume.

• Renouveler l’opération d’allumage en appuyant sur le poussoir de réarmement 3 Fig. 1.

IMPORTANT: pendant le premier allumage, il est nécessaire de répéter plusieurs fois l’opération d’allumage afin d’évacuer l’air dans les tuyauteries gaz.

1/3 FONCTIONNEMENT NORMAL

• Régler le bouton du thermostat sur la température de l’eau désirée: Mini = 40

°

C environ, maxi = 72

°

C environ. Nous conseillons de positionner le thermostat sur les 2/3 de la valeur maxi (environ 60

°

C) afin de limiter l’entartrage.

III - ENTRETIEN ET NETTOYAGE

Il est obligatoire une fois par an

• Avant toute intervention sur l’appareil couper le courant et fermer le robinet de barrage gaz.

3/1 NETTOYAGE ET VÉRIFICATION DU BRÛLEUR

3/2 NETTOYAGE DU FOYER

3/3 NETTOYAGE INTÉRIEUR DU RÉSERVOIR

3/4 NETTOYAGE DES CIRCUITS GAZ BRÛLÉS ET AIR

FRAIS

3/5 SÉCURITÉ HYDRAULIQUE

Quand les organes de sécurité ont été soigneusement montés, aucun entretien n’est nécessaire, il faut seulement faire fonctionner la soupape de sûreté 1 fois par mois environ en la plaçant quelques instants sur la position vidange. Cette manoeuvre a pour but d’eviter un gommage de la partie mobile de celle-ci.

Important: La soupape ne doit jamais être déplombée et l’ecoulement ne doit pas être obturé.

3/6 ANODE

• Vérifier l’état d’usure de l’anode et la remplacer dans le cas où la quantité de magnesium est devenue insuffisante (ø inf. à 10 mm).

La Garantie de la protection ne pourra s’appliquer que si l’anode a été vérifiée et changée an temps voulu.

ATTENTION à la qualité de l’eau.

Afin d’assurer une durée de vie maximum à votre appareil et bénéficier éventuellement de la garantie, il convient de respecter certaines règles:

II - ARRET

2/1 NORMAL

• Appuyer sur l’interrupteur 4 Fig. 1 (le témoin voyant incorporé s’éteint).

2/2 PROLONGE

Précautions supplémentaires à l’arrêt normal en cas de gel:

• Vider l’appareil, pour cela:

- fermer le robinet d’arrêt du groupe de sécurité,

- ouvrir un robinet sur le circuit eau chaude,

- ouvrir la vidange du groupe de sécurité.

• Fermer le robinet de barrage gaz.

• Couper le courant.

2/3 MISE EN SERVICE.

• Renouveler les opérations 1/2 et 1/3.

EAU CALCAIRE:

EAU ADOUCIE:

Prévoir un dispositif antitartre efficace du type à base de cristaux polyphosphate.

Avoir un TH compris entre 12 et 15 et un PH supérieur à 7.

Se conformer aux indications de la Notice Technique d’Installation et de Réglage

CHAUFFE-EAU GAZ MICROVENTOUSE A FLUX FORCE

COUPE SCHEMATIQUE

2

3

4

1

5

1 - Tube d'amenée d'air

2 - Ventilateur extraction fumée

3 - Tuyau coaxial

4 - Terminal externe

5 - Chambre de combustion

6 - Tableau de commande

7 - Brûleur

7

6

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Attention: Pour identifier le produit installé, veuillez vous référer à la valeur de la capacité qui figure sur l'étiquette signalétique de l'appareil.

TYPE

75 litres

95 litres

CAPACITE

PUISSANCE NOMINALE

L kW

PUISSANCE UTILE

DEPERDITION THERMIQUE à 65

°

C

TEMPS DE RECHAUFFEMENT de 15 à 40

°

C

TEMPS DE RECHAUFFEMENT de 15 à 65

°

C kW

W mn mn

PUISSANCE THERMIQUE ABSORBÉE W

QUANT. D'EAU CHAUDE A 40

°

C EN UN SEUL PRELEV. litres

75

3,4

3,0

95

44

90

95

3,4

3,0

105

58

117

50 50

161 209

Eau froide à 15

°

C

NB: En cas d’anomalies de fonctionnement, pour un contrôle ou une opération de changement de gaz, veuillez prendre contact avec le service du technicien agrée le plus proche de votre domicile.

Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement