PAX

PAX
System
DISTRIBUTEUR CONSEIL DEPUIS 1985
MODELE PAXDP - DIN 1/8 APPAREIL DE MESURE DE PROCEDE A DOUBLE ENTREE
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
ACCEPTE DEUX SIGNAUX D’ENTREE en 4-20mA ou en 0-10Vdc
ECHANTILLONNAGE REGLABLE DE 5 à 105 PAR SECONDE
AFFICHEUR ROUGE 14,2 mm, 5 DIGITS, LISIBLE EN PLEIN SOLEIL
LUMINOSITE DE L’AFFICHEUR REGLABLE
LINEARISATION / EXTRACTION RACINE CARREE SUR LA GAMME D’ENTREE
FONCTIONS PROGRAMMABLES SUR TOUCHES : ENTREES UTILISATEUR
TOTALISATEUR SUR 9 DIGITS (INTEGRATEUR) AVEC FONCTION ‘’LOT’’
ADHESIFS DE PERSONNALISATION D’UNITE AVEC RETRO ECLAIRAGE
4 SORTIES SUR SEUILS D’ALARMES (avec carte option)
COMMUNICATION ET RESEAU (avec carte option)
SORTIE ANALOGIQUE DE RECOPIE (avec carte option)
•
FACE AVANT SCELLEE ETANCHE - DEGRE IP65
DESCRIPTION GENERALE.
L’appareil peut utiliser l’une des cartes optionnelles suivantes : RS232,
L’appareil de mesure de procédé à double entrée, modèle PAXDP dispose
de plusieurs fonctionnalités performantes permettant son utilisation dans
une grande variété d’applications industrielles. Disponible en deux
modèles, alimenté en AC ou DC, l’appareil peut recevoir deux signaux
d’entrée en 4- 20 mA ou en 0 à 10 Vdc. Chacun des signaux d’entrée peut
être indépendamment mis à l’échelle et
Une fonction mathématique
sur les deux signaux, C+A+B, C-A-B, C+A-B, AB/C,
peut être
CA/B ou C (A/B-1). Chacune des trois valeurs de mesure peut avoir ses
Alarmes, ses Communications, et/ou sa Sortie analogique de Recopie, et
ceci par le simple ajout de cartes optionnelles. Les cartes embrochables
l’appareil dans les
optionnelles de sortie permettent de
applications courantes tout en autorisant les
ultérieures
résultants de besoins nouveaux.
La cadence d’échantillonnage de l’appareil peut être choisie par
l’utilisateur. Ceci peut être utile dans les applications où une réponse rapide
de l’appareil est de la plus haute importance. La cadence d’échantillonnage
peut prendre une des huit valeurs allant d’un minimum de 5 à un maximum
de 105 échantillons par seconde.
L’appareil dispose d’un
à LEDs rouges de 14,2mm très lumineux
peut être réglée de
et lisible en lumière solaire. L’intensité de
manière à ce que l’appareil puisse être utilisé aussi bien dans des pièces
obscures que dans des lieux très ensoleillés.
L’appareil dispose d’une mémoire permettant la lecture des valeurs MAX
et MIN avec un intervalle de capture programmable. Cet intervalle de
capture permet d’éviter la détection de fausses valeurs MAX ou MIN qui
peuvent survenir dans les phases de démarrage ou lors des événements
inhabituels du procédé.
Le signal du totalisateur (intégrateur) peut être utilisé pour calculer une
cadence de passage de produits. Ceci peut permettre de fournir une lecture
d’un
total, de calculer des intervalles de maintenance sur des moteurs
ou des pompes, etc…Le totalisateur peut aussi
des accumulations
par lot.
Les communications ainsi que les capacités à fonctionner en réseau sont
permises via l’installation d’une carte optionnelle. Modbus est le protocole
standard.
Les valeurs à lire ainsi que les seuils
pour les sorties d’alarmes
peuvent être gérés au travers du bus En complément, l’appareil dispose
d’une fonctionnalité qui permet à un calculateur déporté de piloter
directement ses sorties.
Un signal de sortie linéaire DC peut être disponible après installation d’une
carte embrochable optionnelle. La carte fournit au choix soit des signaux 20
mA, soit des signaux 10V. La sortie peut être mise à l’échelle
indépendamment de l’entrée et peut recopier l’entrée, le totalisateur, les
valeurs max/min ou la valeur issue du calcul mathématique.
initiale de l’appareil a été
la liste des
Dès que la
paramètres peut être verrouillée pour la protéger des risques de
ultérieures. Ce verrouillage peut être total ou partiel en
laissant accessibles les seuils de consigne pour les alarmes.
L’appareil a été spécialement conçu pour les environnements industriels
sévères. Avec une face avant scellée IP65 et une conformité CE vis à vis de
l’immunité au bruit, l’appareil
une solution
aux
applications.
SYNTHESE SECURITE.
Toutes les règles de sécurité, les codes et instructions locales qui
dans le présent document, ou sur l’équipement lui-même doivent être
observées pour garantir la sécurité des personnes et éviter les dommages à
l’instrument ou à l’équipement qui lui est connecté. Si l’équipement n’est
pas utilisé comme
par le fabricant, la protection qu’il fournit peut
Ne pas utiliser cet appareil pour commander directement des moteurs, des
distributeurs ou autres actionneurs non équipés de sécurité. Ceci peut être
dangereux pour les personnes ou pour les équipements dans les cas de
défauts de l’appareil.
ATTENTION !
Lire la totalité des instructions avant
d’installer et de mettre en service
ATTENTION !
Danger, courant électrique
DIMENSIONS en mm
1
System
DISTRIBUTEUR CONSEIL DEPUIS 1985
2 rue René Laennec 51500 Taissy France
Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29
E-mail:hvssystem@hvssystem.com
Site web : www.hvssystem.com
SOMMAIRE
Références de commandes
2
Affichage et touches de façade
9
Spécifications
3
Programmation de l’appareil
10
Cartes embrochables optionnelles
5
Opérations de maintenance
31
Installation de l’appareil
6
Table des valeurs de paramètres
34
Positionnement des cavaliers
6
Synthèse des menus de programmation
36
Raccordements de l’appareil
7
REFERENCES DE COMMANDE
Constitution de la référence de l’appareil
PAX
0
DP – Process à double entrée
0 – Rouge, Afficheur lisible au soleil
0 – 85 à 250 VAC
1 – 11 à 36 VDC, 24 VAC
Type
Modèle
Description
Référence
Carte de sortie relais, 2 seuils
PAXCDS
Carte de sortie relais, 4 seuils
Carte de sortie collecteur ouvert (sink, NPN) 4 seuils
Carte de sortie collecteur ouvert (source, PNP) 4 seuils
Cartes
embrochables
optionnelles
Carte de communication série RS485 (sortie sur bornier)
Carte de communication série RS485 étendue avec 2 Connecteurs RJ11
PAXCDC
Carte de communication série RS232 (sortie sur bornier)
Carte de communication série RS232 étendue avec Connecteur DB9
Carte de communication DEVICENET
Carte de communication PROFIBUS-DP
Accessoires
PAXCDL
PAXLBK
Carte de sortie analogique
Kit d’étiquettes « Unités »
PAXCDS10
PAXCDS20
PAXCDS30
PAXCDS40
PAXCDC10
PAXCDC1C
PAXCDC20
PAXCDC2C
PAXCDC30
PAXCDC50
PAXCDL10
PAXLBK10
Nota : Pour les communications Modbus utilisez une carte de communication RS485 et configurez le paramètre de
communication (tyPE) sur Modbus
2
SPECIFICATIONS GENERALES DE L’APPAREIL
1.
AFFICHAGE
de 0 à 85% (sans condensation). La précision dans la gamme
0 à 50°C inclus les effets du coefficient de température propre
à l’appareil.
5 digits, LEDs rouges, hauteur 14,2 mm, luminosité réglable,
lisible en plein soleil (-19999 à 99999)
2.
9.
ALIMENTATION
Versions AC
85 à 250 Vac, 50 à 60 Hz, 21 VA
Isolation : 2300 Vrms durant 1 mn sur toutes les entrées
et sorties
Versions DC
Déclassez la température de travail à 40°C si 3 cartes
optionnelles ou une PAXCDC50 sont installées.
Alim. DC : 18 à 36 Vdc, 13 W
Alim. AC : 24 Vac ± 10%, 50 à 60 Hz, 16 VA
Isolement : 500 Vrms durant 1 mn sur toutes les entrées
et sorties (50 V en travail)
3.
Mode normal (filtre numérique désengagé)
CADENCE
D’ECHANTILLONNAGE
DE L’ENTREE
5.
CONVERTISSEUR ANALOGIQUE / DIGITAL
6.
CADENCE D’ECHANTILLONNAGE
3 entrées utilisateur, programmables.
Tension continue permanente supportée : 30 Vdc
Isolement par rapport au commun de l’entrée A : 500 Vrms
durant 1 mn.
Tension de travail : 50 V
Isolement par rapport au commun de l’entrée B : non isolée
Résolution : 16 bits
Cadence de conversion A/D : Ajustable de 5,3 à 105
échantillons à la seconde
Réponse partielle (jusqu’à 99% de la lecture finale de la
valeur, filtre numérique désengagé)
ETAT DE
L’ENTREE
8.
DUREE MAX. (ms)
Fonction :
Base de temps : seconde, minute, heure ou jour
Lot : Peut accumuler (porte) des états successifs présentés
à une entrée utilisateur
Précision nominale de la base de temps : 0,01%
Point décimal : 0 à 0.0000
Facteur d’échelle : 0.001 à 65.000
Coupure valeur basse : -19 999 à 99 999
Totalisation sur 9 digits avec affichage alterné poids forts –
poids faibles.
MESSAGES AFFICHES
13. LINEARISATION CLIENT
Nombre de paires de données requis : Au choix de 2 à 16
Gamme d’affichage : -19 999 à 99 999
Point décimal : 0 à 0.0000
14. MEMOIRE
Mémoire non volatile, sauvegarde tous les paramètres de
programmation et les valeurs affichables.
ENTREES CAPTEURS
+/- 20mA
(-26 à
+26mA)
+/- 10Vdc
(-13 à
+13Vdc)
ENTREES SOURCE
Tirage au com. par 22 kΩ
12. TOTALISATEUR
‘’’’ : Apparaît lorsque la mesure excède la valeur
supérieure de la gamme du signal
‘’’’ : Apparaît lorsque la mesure est inférieure à la valeur
inférieure de la gamme du signal
‘’ ’’ : Apparaît lorsque la valeur affichée excède la
valeur supérieure de la gamme d’affichage
‘’ ’ : Apparaît lorsque la valeur affichée est inférieure à
la valeur inférieure de la gamme d’affichage
GAMME
D’ENTREE
ENTREES SINK
Tirage au +5V par 22 kΩ
Active
Vin < 0,9 Vdc
Vin > 3,6 Vdc
Inactive
Vin > 3,6 Vdc
Vin < 0,9 Vdc
Temps de réponse max : 20 ms
Type de logique : Sélection par cavalier entre entrée sink
(active à l'état bas) et entrée source (active à l'état haut).
5.3
770
7.5
560
16.7
260
19.8
220
20
220
30
150
105
60
Cadence d’actualisation de l’affichage : de 1 à 20 /s
Commutation 1/0 d’une sortie sur seuil : 0 à 3275s
Période d’actualisation de la sortie : 0 à 10s
Retard de capture Max. / Min. : 0 à 3275s
7.
60Hz +/- 1Hz
11. ENTREES UTILISATEUR
3 touches de fonction programmables, 5 au total
CADENCE
D’ECHANTILLONNAGE DE
L’ENTREE
50Hz +/- 1 Hz
5.3
> 90 dB
> 65 dB
7.5
> 60 dB
> 55 dB
16.7
> 100 dB
> 50 dB
19.8*
> 60 dB
> 95 dB
20
> 55 dB
> 100 dB
30
> 20 dB
> 20 dB
105
> 20 dB
> 13 dB
* Nota : Un échantillonnage à 19.8 Hz est le meilleur
compromis entre performances et taux de réjection
simultanément en 50 et en 60 Hz
Mode commun : > 100 dB @ 50/60 +/- 1 Hz (19.8 ou 20
échantillons à la seconde)
A – Affichage programmable
B – Affichage programmable
C – Affichage programmable
SP1 - Sortie seuil 1 active
SP2 - Sortie seuil 2 active
SP3 - Sortie seuil 3 active
SP4 - Sortie seuil 4 active
Etiquette unité : Rétro-éclairage de l’étiquette optionnelle
CLAVIER
Alimentation disponible : 18 Vdc ± 20%, non régulé, 70mA
max. par entrée.
10. REJECTION DU BRUIT BASSE FREQUENCE
TEMOINS
4.
ALIMENTATION DES CAPTEURS
PRECISION
* (18 à 28°C)
PRECISION
* (0 à 50°C)
IMPEDANCE
CHARGE
MAXI. EN
CONTINU
0,03% de la
lecture +2µA
0,12% de la
lecture +3µA
24,6 Ω
150mA
1µA
0,03% de la
lecture
+2mV
0,12% de la
lecture
+3mV
500 k Ω
50V
1mV
RESOLUTION
AFFICHAGE
* Après 20mn de mise en chauffe. La précision est indiquée
sous deux formes : la précision de 18 à 28°C et une humidité
relative (HR) de 75% ; la précision de 0 à 50°C avec une HR
3
15. ENVIRONNEMENT
17. CONNEXIONS
Gamme de température de fonctionnement : 0 à 50 °C (0 à 40
°C avec les 3 cartes embrochables en place).
Gamme de température de stockage : - 40°C à 60°C.
Humidité (fonctionnement et stockage) : 0 à 85 % HR, sans
condensation.
Altitude max. : 2000 m
Raccordement : par bornier de type auto serrant à forte
pression de serrage.
Longueur à dénuder sur le conducteur : 7,5 mm
Capacité : AWG 30 (0.25mm) - AWG 14 (2.55mm) fils de
cuivre.
Couple de serrage : 0,51 Nm max.
16. CERTIFICATION ET CONFORMITE
18. CONSTRUCTION
L’appareil possède un degré de protection IP65 (usage
intérieur) (IP20 : pour la face arrière). Installation catégorie II,
pollution degré 2. Ensemble face avant / boîtier monobloc.
Résistant à la flamme. Clavier à membrane caoutchouc. Joint
de façade et clips de fixation fournis.
Sécurité
CEI 1010-1, EN 61010-1 : Règles de sécurité pour les
équipements électriques de mesure, de contrôle et utilisés en
laboratoire, Partie 1.
Caractéristiques du boîtier : IP65 (façade seule) (CEI 529)
Caractéristiques du boîtier : IP20 (arrière boîtier) (CEI 529)
19. POIDS : 295 g
Compatibilité Electromagnétique
Emission et immunité conformes à EN 61326 : Equipements
électriques de mesure, de contrôle et utilisés en laboratoire,
Partie 1
Immunité au regard des sources industrielles :
Décharge
électrostatique
EN 61000-4-2
Champ
EN 61000-4-3
électromagn. RF
Transitoires rapides EN 61000-4-4
(rafale)
Impulsion
EN 61000-4-5
Creux / Manques EN 61000-4-11
de tension
Interférences
RF EN 61000-4-6
conduites
Critère A
Décharge au contact : 4 kV
Décharge dans l’air : 8 kV
Critère A :
10 V/m
Critère A :
2 kV (alimentation)
1 kV (signal)
Critère A :
1 kV (Ligne-Ligne)
2 kV (Ligne & Neutre –
Terre d’alimentation)
Critère A :
0.5 cycle
Critère A :
3 V Vrms
Emissions
Alimentation AC
Alimentation DC
EN 55011
EN 55011
Classe B
Classe A
Nota :
1. Critère A : Utilisation normale dans les limites spécifiées
2. Critère B : Perte temporaire de performances que
l’appareil récupérera automatiquement.
Pour plus d’informations, consultez dans ce document, le
paragraphe relatif au guide d’installation pour la CEM.
ACCESSOIRES
KIT D’ETIQUETTES UNITE (PAXLBK, en option
Chaque appareil possède un indicateur rétro-éclairé destiné à afficher l’unité choisie.
L’unité est personnalisée en choisissant au sein du kit d’étiquettes livré.
Le rétro-éclairage est piloté via le programme
4
CARTES EMBROCHABLES OPTIONNELLES
ATTENTION :
Débranchez toutes les sources d’alimentation de l’appareil
avant d’installer une carte embrochable.
MODULE 2 RELAIS:
Type: 2 relais avec contact de type C
Isolement vis à vis du commun des entrées capteur et
utilisateur : 2000 Vrms durant 1 mn.. Tension de travail : 240
Vrms
Caractéristiques du contact :
Un seul relais activé : Commute 5A sous 120 / 240 Vac ou
28 Vdc (charges résistives), 100 W sous 120 Vac en
charge inductive. Le courant total ne doit pas excéder 5 A
lorsque les deux relais sont activés
Durée de vie des relais: 100000 cycles au minimum en charge
maximale.
L’installation de parasurtenseurs (ou RC) permet
d’augmenter la durée de vie des relais lors de commutations de
charges inductives.
Ajout de cartes optionnelles
Les appareils de mesure des séries PAX et MPAX peuvent être équipés d’au
maximum 3 cartes embrochables optionnelles. Cependant, pour une même
unité, il n’est possible d’installer qu’une seule carte de chaque type. Les
types de fonction comprennent les alarmes sur points de consigne
(PAXCDS), communications (PAXCDC), et sortie analogique (PAXCDL).
Ces cartes peuvent être installées à la mise en service ou ultérieurement
CARTES DE COMMUNICATION (PAXCDC)
Différents protocoles de communication sont disponibles pour les appareils
des séries PAX et MPAX. Seule l’une de ces cartes peut être installée dans
l’appareil. Nota : Pour les communications Modbus, utilisez la carte de
communication RS485 et configurez le paramètre tyPE pour Modbus
PAXCDC10
PAXCDC1C
PAXCDC20
PAXCDC2C
PAXCDC30
PAXCDC50
MODULE 4 RELAIS:
Type: 4 relais avec contact de type A
Isolement vis à vis du commun des entrées capteur et
utilisateur : 2300 Vrms durant 1 mn, tension de travail : 250
Vrms.
Caractéristiques du contact :
Un seul relais activé : Commute 3A sous 240 Vac ou 30
Vdc (charges résistives), 75 W sous 120 Vac en charge
inductive. Le courant total ne doit pas excéder 4 A lorsque
les quatre relais sont activés
Durée de vie des relais: 100000 cycles au minimum en charge
maximale. L’installation de parasurtenseurs (ou RC) permet
d’augmenter la durée de vie des relais lors de commutations de
charges inductives.
Série RS485 (bornier)
Série RS485 (double connecteur RJ11)
Série RS232 (bornier)
Série RS232 (Connecteur DB9)
DeviceNet
Profibus-DP
CARTE DE COMMUNICATION SERIE
Type : RS485 ou RS232
Isolation par rapport au commun des entrées signal et utilisateur :
500 Vrms durant 1 mn
Tension de travail : 50 V. Non isolée par rapport aux autres
communs.
Vitesse : 300 à 38400 Bauds
Données sur 7 / 8 bits
Parité : sans, paire, impaire
Adresse sur le bus : au choix de 0 à 99 (protocole RLC) ou 1 à 247
(protocole Modbus) (32 appareils au maximum par ligne en RS485)
Retard de transmission : au choix de 0 à 250 ms (+2ms mini.).
MODULE 4 TRANSISTORS NPN COLLECTEURS OUVERTS:
Isolement vis à vis du commun des entrées capteur et
utilisateur : 500 Vrms durant 1 mn. Tension de travail : 50 V.
Pas d’isolation par rapport aux autres communs.
Caractéristiques : Isnk = 100 mA max à Vsat = 0.7 Vdc, Vmax
= 30 Vdc
MODULE 4 TRANSISTORS PNP COLLECTEURS OUVERTS:
Isolement vis à vis du commun des entrées capteur et
utilisateur : 500 Vrms durant 1 mn. Tension de travail : 50 V.
Pas d’isolation par rapport aux autres communs.
Caractéristiques :
(alimentation interne): Isrc = 30 mA max sous 24 Vdc ±
10%, pour les 4 sorties simultanées
(alimentation externe): Isrc = 100 mA max sous 30 Vdc
pour chaque sortie
CARTE DE COMMUNICATION DEVICENETTM
Compatibilité : Serveur seulement Groupe 2, non capable UCMM
Vitesse : 125, 250 et 500 kBauds
Interface de bus: Circuit Philips 82C250 ou équivalent avec protection
conforme à DeviceNetTM Volume 1, section 10.2.2.
Isolation du nœud : Alimenté par le bus, nœud isolé
Isolation du maître : 500 Vrms durant 1 mn (tension de travail : 50 V)
entre DeviceNetTM et le commun des entrées.
CARTE DE SORTIE ANALOGIQUE
(PAXCDL)
CARTE DE COMMUNICATION PROFIBUS-DP
Type Fieldbus : Profibus-DP conformément à EN50170, implémenté
sur ASIC Siemens SPC3
Conformité : Composant PNO certifié Profibus-DP
Vitesse : Détection automatique dans la gamme 9,6 kBauds à 12
MBauds
Adresse sur le bus : au choix de 0 à 126, déterminée sur le maître pour
tous les membres du réseau. L’adresse est stockée en mémoire non
volatile.
Raccordement : Connecteur DB9 Femelle
Isolation du réseau : 500 Vrms durant 1 mn (tension de travail : 50 V)
entre le réseau Profibus-DP et le commun des entrées. Non isolé par
rapport aux autres communs.
La carte analogique embrochable peut retransmettre un signal DC linéaire,
via, au choix, soit un 0(4)-20mA soit un 0-10V. Les limites programmables,
hautes et basses, peuvent être associées aux différentes valeurs affichables.
Une pente négative est possible en croisant les points de mise à l’échelle.
PAXCDL10
CARTE DE SORTIE ANALOGIQUE:
Types: 0-20, 4-20mA ou 0-10V.
Isolement vis à vis du commun des entrées capteur et
utilisateur : 500 Vrms durant 1 mn, tension de travail : 50V. Pas
d’isolation par rapport aux autres communs.
Précision : 0,17% de la pleine échelle (18 à 28°C) ; 0,4% de la
pleine échelle (0 à 50°C)
Résolution : 1 / 3500
Caractéristiques : 10Vdc : charge minimum : 10kΩ
20mA : charge maximum : 500Ω
Période d’actualisation : Voyez les spécifications d’actualisation
sur réponse à un échelon.
CARTES D’ALARMES SUR POINTS DE
CONSIGNE (PAXCDS)
Les appareils de la série PAX et MPAX peuvent être équipés d’une carte
embrochable pouvant fournir jusqu’à quatre points d’alarme. Une seule de
ces cartes peut être installée dans l’appareil (l’état logique des sorties peut
être inversé lors de la programmation). Ces cartes embrochables sont de
quatre types :
PAXCDS10
PAXCDS20
PAXCDS30
PAXCDS40
Carte de recopie à sortie analogique
2 relais, type C, contacts O / F.
4 relais, type A, normalement ouverts seulement.
4 sorties isolées en transistor NPN collecteur ouvert (sink).
4 sorties isolées en transistor PNP collecteur ouvert (source).
5
1. 0 INSTALLATION DE L’APPAREIL.
Installation.
Le PAXCK possède un degré de
protection IP65, permettant une utilisation
intérieure lorsque le montage est
correctement effectué. Il est conçu pour
être installé en armoire. Effectuez la
découpe de panneau conformément aux
dimensions indiquées. Retirez le cadre de
fixation et éliminez le carton. Glissez le
joint d’étanchéité par l’arrière de
l’appareil jusqu’à sa position finale,
contre la face avant. L’appareil,
totalement assemblé pourra alors être mis
en place au travers de la découpe de
Tout en maintenant l’ensemble en position, poussez le cadre
de fixation de l’arrière vers le panneau jusqu’à ce que les
doigts de verrouillage s’insèrent dans les fentes de tenue. Le
cadre sera inséré aussi proche que possible du panneau.
Pour terminer la fixation, serrez les deux vis de maintien
jusqu’à ce que l’appareil soit correctement tenu, le couple
approximatif de serrage est de 80 Ncm. Ne pas serrer
exagérément les vis.
DECOUPE DE PANNEAU
Environnement et nettoyage.
L’afficheur doit être installé dans un endroit où la température n’excède pas
la température maximum de fonctionnement et où la circulation d’air est
suffisante. Il est proscrit d’installer l’appareil au voisinage d’une source
d’air chaud.
La face avant ne doit être nettoyée qu’à l’aide d’un chiffon doux et un
produit neutre. NE PAS utiliser de solvants. Une exposition continue aux
rayons directs du soleil accélérera le vieillissement de la façade.
Ne pas utiliser d’outil (tournevis, stylos, crayons etc.) pour actionner les
touches de façade.
2. 0 POSITIONNEMENT DES CAVALIERS
FACE AVANT (Afficheur)
L’appareil est équipé de trois cavaliers dont la position doit être contrôlée
et / ou modifiée avant toute mise sous tension. Un agrandissement de la
zone des cavaliers figure ci-dessous (PAXDP Position des cavaliers)
Pour accéder aux cavaliers, sortez le châssis du boîtier de l’appareil en
comprimant fermement et en tirant vers l’arrière les empreintes disposées
sur les côtés, à l’arrière. Ceci doit avoir pour effet de libérer les verrous au
bas du boîtier (ces verrous sont situés juste en face des empreintes). Il est
recommandé de déverrouiller un côté à la fois.
Cavaliers associés à la nature des entrées.
Ces cavaliers sont destinés à sélectionner la nature du signal appliqué à
chaque entrée. La nature d’une entrée sélectionnée par le cavalier doit
correspondre à la programmation effectuée pour cette même entrée. Pour
plus de détails voyez la figure ci-dessous (PAXDP Position des cavaliers).
Cavalier associé à la logique des entrées utilisateur.
Un seul cavalier permet de déterminer la logique employée (SINK ou
SOURCE) pour toutes les entrées utilisateur. Si vous n'utilisez pas d'entrée
utilisateur, il n'est pas nécessaire de contrôler la position ni de déplacer ce
cavalier.
Cavaliers des Entrées A et B
ENTREE B
COURANT
TENSION
PAXDP Position des cavaliers
Le symbole
indique la position en sortie d’usine
ENTREE A
ENTREE B
TENSION / COURANT
TENSION / COURANT
COURANT
COURANT
ENTREE A
ENTRE
UTILISATEUR
SINK
BORNIER ARRIERE
TENSION (V)
TENSION (V)
SOURCE
E
6
Position du
cavalier 'Entrée
Utilisateur'
3. 0 RACCORDEMENTS DE L’APPAREIL
Généralités.
Les raccordements électriques s’effectuent via des bornes à visser situées à
l’arrière de l’appareil. Tous les conducteurs doivent être conformes aux
tensions véhiculées et aux courants consommés. Le câblage doit être
exécuté suivant les règles de l’art et les normes en vigueur. Il est
recommandé de protéger l’alimentation de l’appareil (DC ou AC) par
fusible ou disjoncteur.
Lors du câblage de l’appareil, vérifiez votre travail en comparant, au fur et
à mesure, le numéro gravé à l’arrière du boîtier avec celui figurant sur le
schéma choisi. Dénudez le fil sur une longueur de 7,5 mm environ, les fils
multibrins doivent être brasés. Insérez la partie dénudée dans la borne
choisie et serrez jusqu’à ce que le fil soit bien tenu. Chaque borne peut
accepter 1 fil de 2,55 mm, 2 de 1,02 mm ou 4 de 0,61 mm.
5.
6.
Conseil d’installation / règles CEM
Bien que cet appareil soit conçu de manière à posséder une forte immunité
aux interférences électromagnétiques (EMI), il est important de respecter
des règles d’installation et de câblage pour assurer la compatibilité dans
chaque cas d’application. La nature du bruit électrique, la source ou le
mode de couplage à l’intérieur de l’appareil peuvent différer en fonction de
chaque application. On trouvera ci-dessous la liste de quelques règles
CEM, permettant d’effectuer une installation efficace dans un
environnement industriel.
1. L’appareil doit être installé dans un boîtier métallique, correctement
relié à la terre.
2. En utilisant des signaux de faibles niveaux ou dont l’impédance de
source est élevée, il peut être nécessaire d’utiliser des câbles blindés.
Le raccordement de l’extrémité du blindage doit se faire sur le
commun de l’appareil.
3. Pour minimiser les éventuels effets des sources de bruit, alimentez
l’appareil avec la même source ou au moins la même phase que celle
des signaux qu’il reçoit.
4. Ne jamais faire cheminer les câbles de signaux et contrôles dans le
même conduit ou chemin de câbles que les lignes d’alimentation
alternatives, conduisant à des moteurs, des circuits inductifs, des
thyristors, des résistances de chauffage etc...
3.1
CABLAGE DE L’ALIMENTATION.
3.2
CABLAGE DES ENTREES DE SIGNAUX.
Les câbles doivent cheminer dans des conduits métalliques
correctement reliés à la terre. Ceci est particulièrement recommandé
dans les applications où les câbles sont longs et lorsque des appareils
de communication radio sont utilisés à proximité ou encore lorsque
l’alimentation est proche de l’émetteur d’une radio commerciale.
A l’intérieur d’une armoire, les câbles de signaux et de contrôle
doivent cheminer aussi loin que possible des contacteurs, relais
auxiliaires, transformateurs et de tous les autres composants
‘’bruyants’’.
Dans les environnements soumis à de très fortes interférences
électromagnétiques (EMI), l’utilisation de composants de
suppression des interférences externes (comme des perles de ferrite)
est nécessaire. Installez ces perles aussi près que possible de
l’appareil sur les fils des signaux et de contrôle. Passez le fil
plusieurs fois à travers la perle ou utilisez plusieurs perles sur chaque
fil, pour améliorer la protection. Placez des filtres de ligne sur les
câbles d’alimentation pour supprimer les interférences écoulées par
cette ligne. Ces filtres seront le plus proche possible des points
d’entrée de l’alimentation dans le boîtier. Les composants de
suppression des interférences (EMI) suivants (ou équivalents) sont
recommandés :
Perles de ferrite pour les fils des signaux et de contrôle :
Fair-Rite # 0443167251 (RLC # FCOR0000)
TDK # ZCAT3035-1330A
Steward # 28B2029-0 à 0.
Filtres de lignes pour les câbles d’alimentation :
Schaffner # FN610-1/07 (RLC # LFIL0000)
Schaffner # FN670-1.8/07
Corcom # 1VR3
Nota : Tenir compte des recommandations du constructeur lors
de l’installation de filtres de lignes.
7. Les longs trajets de câbles sont bien plus propices à la collecte
8.
d’interférences électromagnétiques (EMI) que les trajets courts.
Faites en sorte que les trajets soient les plus courts possibles.
La commutation de charges inductives génère des interférences
(EMI). L’installation de parasurtenseurs ou d’absorbeurs aux bornes
des charges inductives limite ces interférences.
Avant de raccorder les fils, le cavalier de choix de la gamme des entrées doit être placé dans la position correcte.
CABLAGE DU SIGNAL DE L’ENTREE A
Signal Tension
Signal Courant
Signal Courant
(auto alimenté)
(auto alimenté)
(2 fils, excitation nécessaire)
Borne 4 : - Vdc
Borne 5 : + Vdc
Borne 4 : - Adc
Borne 5 : + Adc
Borne 3 : + Adc
Borne 5 : - Adc
7
Signal Tension / Courant
(3 fils, excitation nécessaire)
Borne 3 : + Tension d’alimentation
Borne 4 : - Adc (commun)
Borne 5 : + Adc (signal)
CABLAGE DU SIGNAL DE L’ENTREE B
Signal Tension
Signal Courant
Signal Courant
(auto alimenté)
(auto alimenté)
(2 fils, excitation nécessaire)
Borne 7 : - Vdc
Borne 8 : + Vdc
Borne 7 : - Adc
Borne 8 : + Adc
Signal Tension / Courant
(3 fils, excitation nécessaire)
Borne 6 : + Tension d’alimentation
Borne 7 : - Adc (commun)
Borne 8 : + Adc (signal)
Borne 6 : + Adc
Borne 8 : - Adc
ATTENTION : Le commun de l’entrée B n’est PAS isolé du commun des entrées utilisateur. Afin de préserver la sécurité des applications de
l’appareil, le commun des entrées doit être correctement isolé des tensions référencées à une terre non sûre ou alors le commun des entrées doit
être porté au potentiel de la terre de protection. Si ce n’est pas le cas, des tensions flottantes peuvent être appliquées aux entrées utilisateur et à la
borne des communs des entrées utilisateur. Il est important de bien traiter le problème des potentiels des communs des entrées utilisateur par
rapport à la terre et de celui du commun des cartes embrochables, isolé par rapport au commun des entrées.
3.3
CABLAGE DES ENTREES UTILISATEUR.
Avant de raccorder les fils, le cavalier de choix de la logique des entrées utilisateur doit être placé dans la position correcte. Si les entrées utilisateur ne sont pas
utilisées, alors sautez ce paragraphe. Seule l’entrée que vous utilisez doit être raccordée.
Logique Sink.
Logique Source.
Raccordez le composant de commutation entre la
Borne 9
borne choisie de l’entrée utilisateur et le commun
Borne 10-11
(USER COMM. Commun des entrées utilisateur)
Les entrées utilisateur de l’appareil
sont, en interne, raccordées au + 5
V par une résistance de 22 kΩ.
L’entrée est active lorsqu’elle est
portée au niveau bas (< 0,9 V).
Borne 9
+ Vdc à travers le composant externe de commutation.
Bornes 10-11
- Vdc à travers le composant externe de commutation.
Les entrées utilisateur de l’appareil
sont, en interne, accordées au 0 V par
une résistance de 22 kΩ. L’entrée est
active lorsqu’elle est portées à un
niveau haut dont la tension est
supérieure à 3,6 Vdc.
3.4
CABLAGE DES SORTIES SUR SEUIL (ALARMES).
3.5
CABLAGE DE LA SORTIE ANALOGIQUE.
8
Pour les détails, voyez les notices
techniques des cartes embrochables
correspondantes.
3.6
CABLAGE DU PORT DE COMMUNICATION SERIE.
L’équipement récepteur indique qu’il est occupé en portant la ligne RXD à
l’état logique 0 (espace), l’appareil suspend alors la transmission jusqu’à ce
que la ligne RXD soit libérée par l’équipement récepteur.
Communications RS232.
Communications RS485.
BROCHE 1 : TX
BROCHE 2 : RX
BROCHE 5 : COMMUN
Femelle
FIGURE MONTRANT L’EXTENSION DU PORT DE COMMUNICATION
La liaison RS232 est conçue pour faire communiquer deux équipements sur
des distances n’excédant pas 12 m. L’équipement DTE transmet les données
sur la ligne TXD et reçoit les données sur la ligne RXD. L’équipement
calculateur DCE reçoit les données sur les lignes TXD et transmet les
données sur la ligne RXD. L’appareil PAX émule un équipement terminal
DTE. Si l’autre équipement raccordé à l’appareil émule lui aussi un DTE, les
lignes TXD et RXD doivent être croisées pour permettre de communiquer.
Ceci s’appelle une connexion « nul modem ». Les imprimantes en général se
comportent comme un équipement DCE tandis que les calculateurs émulent
en général un DTE.
Certains équipements ne peuvent accepter plus de deux ou trois caractères
successivement, sans pause. Dans ces cas l’appareil emploie une fonction
‘’occupé’’.
Dès que l’appareil débute sa transmission, la ligne RXD (RS232) est
surveillée pour déterminer si l’équipement de réception est ‘’occupé’’.
Le standard de communication RS485 permet de connecter jusqu’à 32
équipements, grâce à une simple paire de fils, sur des distances pouvant aller
jusqu’à 1200 m et à des vitesses de transmission limitées à 10 MBauds
(l’appareil PAX est limité à 19,2 kBauds). La même paire de fils est utilisée
pour transmettre aussi bien que pour recevoir les données. Une RS485 est
donc toujours en mode half-duplex, c’est à dire qu’elle ne peut pas, à la fois,
transmettre et recevoir.
4. 0 ROLE DES TOUCHES DE FACADE - AFFICHAGE
Adhésif de
personnalisation
de l’unité
Légendes*
des valeurs
présentées à
l’affichage
Témoins de
franchissement des
seuils d’alarme
Touches
DSP
PAR
F1L
F2M
RST
*
**
FONCTIONS ‘’AFFICHAGE’’
FONCTIONS ‘’PROGRAMMATION’’.
(Affichage) Permet le défilement de l’index des valeurs affichées en
fonction du programme réalisé en .
(PARAMETRAGE) Accès au mode programmation.
Touche de Fonction 1 ; à maintenir durant 3 s pour accéder aux
Secondes Fonctions de type 1**.
Touche de Fonction 2 ; à maintenir durant 3 s pour accéder aux
Secondes Fonctions de type 2**.
(RESET) Touche de Fonction Reset ***.
Sort du mode de programmation et revient en affichage.
Mémorise le paramètre sélectionné et pointe sur le suivant.
Incrémente la valeur du paramètre sélectionné.
Décrémente la valeur du paramètre sélectionné.
Tenir avec F1L ou F2M pour faire déplacer la valeur par x1000
L’affichage de la légende peut être verrouillé par action des paramètres ‘’usine’’.
Le réglage ‘’usine’’ pour les touches F1 et F2 et RST est le mode (Non).
9
5. 0 PROGRAMMATION DE L’APPAREIL
MODE AFFICHAGE
PROCEDURES DE PROGRAMMATION
L’appareil fonctionne normalement en mode ‘’affichage’’. Dans ce mode les
affichages peuvent être visualisés l'un après l'autre à chaque action sur la
touche DSP. Les témoins situés sur la gauche de l'afficheur indiquent le
type de valeur présenté à l'affichage, A, B, ou C. Chacun de ces affichages
peut être verrouillé par programmation (cf. Module 3).
ACCES AU MODE PROGRAMMATION (touche PAR)
Le mode programmation est accessible en actionnant la touche PAR. S’il est
impossible d’y accéder, cela signifie que l’accès est verrouillé soit par un
code de sécurité soit par un verrouillage ‘’matériel’’(cf. modules 2 et 3 pour
les détails relatifs aux verrouillages).
MODE PROGRAMMATION
Il existe deux modes de programmation.
CHOIX DU MODULE (touches flèches et PAR)
Mode ‘’Programmation COMPLETE’’.
Il permet la visualisation et la modification de tous les paramètres. En
accédant à ce mode, les touches de façade permettent de réaliser la
programmation. Il n'est pas conseillé d'accéder à ce mode lorsqu'un procédé
est en cours, il est en effet possible que les fonctions et la réponse des entrées
utilisateur ne soient pas correctes lorsque l'on est en mode ''Programmation
complète''.
Dés l’entrée en Mode programmation, l’affichage passera alternativement de
la mention à celle associée au module choisi ( initialement). Les
touches F1L ou F2M permettent de sélectionner le module souhaité.
L’accès au module s’effectue en actionnant la touche PAR.
Mode ‘’Programmation RAPIDE’’
Chaque module possède sa propre structure de menu qui est représentée au
début du paragraphe relatif à ce module. La touche PAR doit être actionnée
pour passer au paramètre désiré sans modifier la programmation des
paramètres précédents. Après avoir terminé un module, l’affichage montrera
à nouveau la mention . La programmation peut continuer en
accédant à un autre module (cf ci-dessus CHOIX DU MODULE).
PARAMETRES (MODULE) DU MENU (touche PAR)
Il ne permet d’accéder qu’à certains paramètres (visualisation et/ou
modification). Alors que l’on visualise des paramètres (SP1, etc.), les
touches de façade passent en mode programmation et toutes les fonctions de
l'appareil restent opérationnelles. Le paramètre ‘’Niveau de luminosité de
l’affichage’’ () n’est accessible en mode ‘’Programmation rapide’’
que si le code de sécurité est non nul. Le mode ''Programmation rapide'' est
configuré au sein du Module 3.
Tout au long de cette notice la mention ''Mode de programmation'' (sans
l'adjectif ''rapide'') fait toujours référence au mode ''Programmation complète''.
SELECTION D’UNE VALEUR (touches flèches et PAR)
Pour chaque paramètre, l’afficheur montre alternativement le nom du
paramètre et la sélection ou la valeur de celui-ci. Pour les paramètres qui
disposent d’une liste de sélections, les touches F1L ou F2M sont utilisées
pour le déplacement dans les diverses sélections possibles pour ce paramètre.
Le fait d’actionner la touche PAR mémorise et active la sélection affichée.
Cette action provoque en outre le passage au paramètre suivant.
CONSEILS DE PROGRAMMATION
Le menu ‘’Programmation’’ est subdivisé en 10 modules (cf. ci-avant). Ces
modules ont pour but de grouper les paramètres associés à une même
fonction. Il est recommandé de débuter par le Module 1 puis de passer tour à
tour aux autres modules. Notez que les modules 6 à 8 ne sont accessibles que
si les cartes optionnelles correspondantes ont été installées.
Si vous vous égarez en cours de programmation, actionnez la touche DSP
pour sortir du mode programmation puis recommencez. Lorsque vous aurez
terminé la programmation, nous vous recommandons d’enregistrer les divers
paramètres programmés dans un tableau ‘’paramétrage utilisateur’’ (cf.
pages 34 et 35) puis de verrouiller l’accès au mode programmation que ce
soit par un code ou par l’entrée utilisateur.
SAISIE D’UNE VALEUR (touches flèches, RST et PAR)
Pour les paramètres qui nécessitent la saisie d'une valeur numérique, les
touches ''flèches'' peuvent être utilisées pour incrémenter ou décrémenter
l'affichage de la valeur désirée. Lorsqu'une touche ''flèche'' est actionnée et
maintenue, l'affichage défile automatiquement dans le sens de la flèche. Plus
longtemps la touche est maintenue, plus rapide est le défilement.
La touche RST peut être utilisée en combinaison avec les touches ''flèches''
pour saisir des grandes valeurs numériques. Lorsque la touche RST est
actionnée en combinaison avec une touche flèche, l’affichage se déplace de
1000, en actionnant la touche PAR, on mémorise et active la valeur
affichée, cette action provoque en outre le passage au paramètre suivant.
REGLAGES ‘’USINE’’
Les réglages ‘’usine’’ seront complètement restaurés au sein du module 9.
Ceci constitue un excellent point de départ pour résoudre les problèmes de
programmation. Ces paramètres sont identifiés dans les paragraphes relatifs à
chacun des modules. De plus, tous les réglages "usine" sont regroupés dans
la table située après les chapitres décrivant les différents modules
SORTIE DU MODE PROGRAMMATION (touches DSP
ou PAR sous ProNO )
AFFICHAGE ALTERNE D’UNE SELECTION
La sortie du mode programmation s’effectue en actionnant la touche DSP (à
partir d’un endroit quelconque, en mode ‘’programmation’’) ou par la touche
PAR (alors que la mention est affichée). Ceci provoquera les
sauvegardes mémoire de tous les paramètres et ramènera l’appareil en mode
‘’Affichage’’. Si un paramètre vient d’être modifié, la touche PAR devra
être actionnée pour mémoriser la modification, avant d’actionner la touche
DSP. (Si la tension d’alimentation disparaît avant le retour en mode
‘’Affichage’’, vérifiez les paramètres qui viennent d’être modifiés).
Dans les paragraphes relatifs à chaque module, vous trouverez les deux
affichages alternés avec ces deux flèches, comme dans l’exemple ci-dessous.
Ceci permet de vous présenter l’afficheur montrant alternativement le
paramètre en haut et sa sélection / valeur (réglage ‘’usine’’) en bas. Dans la
plupart des cas les sélections et valeurs pour le paramètre figurent dans la
liste de droite.
Alternance de l’affichage en mode programmation
Paramètre
Sélection / Valeur
10
5.1 MODULE 1 – PARAMETRES DES ENTREES DE SIGNAUX
GAMME D’ENTREE
SELECTION
BANDE DU FILTRE*
GAMME
à 10 000 V
20 000 mA
± 10 000 V – Extraction de racine carrée
± 20 000 mA - Extraction de racine carrée
Le filtre numérique s’adaptera aux variations du signal d’entrée. Lorsque les
variations excédent la valeur fixée pour la bande du filtre, le filtre numérique
se désengage. Lorsque les variations deviennent inférieures à la valeur de la
bande, le filtre s'engage à nouveau. Cette fonctionnalité permet une lecture
stable mais offre l’avantage de permettre à l’affichage de s’établir très
rapidement après une importante modification de la valeur entrée. La valeur
de la bande est définie en unités d’affichage, indépendamment de la position
du point décimal d’affichage. En réglant la bande à ‘’0’’ on garde le filtre
numérique constamment engagé.
Sélectionnez la gamme d’entrée qui correspond au signal externe. Avant
d’appliquer le signal, configurez le cavalier associé à l’entrée pour que sa
position corresponde au choix effectué.
FREQUENCE D’ECHANTILLONNAGE DU
CONVERTISSEUR
POINTS DE MISE A L’ECHELLE
Sélectionnez la fréquence d’échantillonnage du CAD. Ce choix n’affecte pas
la cadence d’actualisation de l’affichage, par contre il affecte le temps de
réponse des actions sur seuils. Fixée par défaut, la fréquence de 19.8 est
recommandée dans la plupart des applications. En choisissant une fréquence
plus élevée il est possible que l’afficheur apparaisse comme très instable.
Sélectionnez la position du point décimal pour l’affichage des valeurs
d’entrée. (L’affichage TOT dispose de son propre point décimal, configuré
par un paramètre qui lui est propre). Cette sélection affecte également les
paramètres , et ainsi que les valeurs de seuil.
ARRONDI A L’AFFICHAGE *
Les valeurs d’arrondi autres que 1 impliquent ‘’l’arrondi’’ à l’affichage de la
valeur d’entrée, cet arrondi s’effectue au plus prêt de l’incrément sélectionné.
Exemple : un arrondi réglé à ‘’5’’ entraîne une valeur égale à 121 à être
arrondie à 120 alors que 124 sera arrondi à 125. L’arrondi démarre au digit le
moins significatif de la valeur d’entrée à afficher. Les autres paramètres
associés aux entrées (valeur des points de mise à l’échelle, valeur des seuils,
etc…) ne sont pas automatiquement corrigés par la sélection effectuée pour
l’arrondi d’affichage.
REGLAGE DU FILTRE
à
à
Linéaire – Points de mise à l’échelle (2).
Pour les procédés linéaires, seuls 2 points sont nécessaires. Il est
recommandé que les points soient situés le plus proche possible des
extrémités de la gamme du signal d’entrée.
Il n’est pas nécessaire que les points correspondent aux limites du signal. La
mise à l’échelle de l’affichage sera linéaire aussi bien à l’intérieur qu’à
l’extérieur des points entrés et ce jusqu’aux limites du signal d’entrée fixées
par la position du cavalier. Chaque point de mise à l’échelle est déterminé
par une paire de coordonnées, une valeur d’entrée (
) et la valeur désirée
d’affichage qui lui correspond (
).
Extraction de racine carrée sur la gamme d’entrée. Points de mise à
l’échelle (2).
Le PAXDP peut appliquer la fonction racine carrée directement au signal
d’entrée, ceci en sélectionnant extraction de racine carrée sur la gamme
d’entrée ( ou ). Lorsque l’on est configuré pour l’extraction de
racine carrée, il n’est pas nécessaire de multiplier les points de linéarisation,
seuls les 2 premiers seront utilisés. Pour un fonctionnement correct, la valeur
affichée N°1 (
) doit être égale à zéro.
Non linéaire – Points de mise à l’échelle (supérieure à 2).
Pour les procédés non linéaires, il est possible d’utiliser jusqu’à 16 points de
mise à l’échelle en faisant une approximation de linéarisation par morceaux.
(Plus le nombre de points de mise à l’échelle sera grand, plus grande sera la
précision). L’affichage de l’entrée sera linéaire entre deux points successifs,
définis de manière séquentielle dans le programme. Chaque point de mise à
l’échelle est déterminé par une paire de coordonnées, une valeur d’entrée
(
) et la valeur désirée d’affichage qui lui correspond (
). Pour obtenir
les paires de coordonnées il est possible d’utiliser des tables, des équations
ou encore des données empiriques desquelles on pourra déduire le nombre de
segments requis.
POINT DECIMAL A L’AFFICHAGE
unités d’affichage
s
Le réglage du filtre d’entrée s’effectue par le biais de sa constante de temps
exprimée en secondes et en dixièmes. Le filtre définit environ les 99% de la
valeur finale affichée à la fin d’un temps égal à 3 constantes de temps. Il
s’agit d’un filtre numérique adaptatif conçu pour stabiliser la lecture de
l’affichage de la valeur d’entrée. Une valeur égale à ‘’0’’ désactive le filtre.
*La position du point décimal dépend de la sélection effectuée pour le
paramètre ‘’point décimal d’affichage’’.
11
PRINCIPE DE MISE A L’ECHELLE
VALEUR AFFICHEE POUR LE POINT DE MISE A
L’ECHELLE N°2
Saisir la donnée
Appliquer le signal
à Si les valeurs d’entrée et les valeurs d’affichage qui leurs correspondent sont
connues, il est possible d’utiliser un principe de saisie (choix ). Ceci
permet d’effectuer la mise à l’échelle sans signal d’entrée ou sans sa
modification. Si les valeurs d’entrée doivent être dérivées de la source du
signal d’entrée réel ou simulé, le principe par ‘’application’’ (
) doit être
utilisé.
Entrez la seconde valeur affichée à l’aide des touches flèches. Cette
opération convient pour les deux principes de mise à l’échelle (KEY) et
(
). (Suivez la même procédure si vous devez utiliser plus de 2 points de
mise à l’échelle).
Remarques relatives aux mises à l’échelle.
VALEUR D’ENTREE POUR LE POINT DE MISE A
L’ECHELLE N°1
1. Les valeurs d’entrée pour les points de mise à l’échelle doivent être dans
les limites de l’excursion du signal d’entrée c’est à dire 4-20 mA ou 0-10
Vdc.
2. Une même valeur d’entrée ne doit pas correspondre à plus d’une valeur
d’affichage. (Exemple : 20 mA ne peut correspondre à la fois à 0 et à 10).
Ceci est dénommé ‘’sauts de lecture’’ (segments de mise à l’échelle
verticaux).
3. Une même valeur d’affichage peut correspondre à plus d’une valeur
d’entrée (exemple : 0 mA et 20 mA peuvent toutes deux correspondre à
10). Ceci est dénommé ‘’bande morte de lecture’’ (segments de mise à
l’échelle horizontaux).
4. La valeur d’affichage maximale d’excursion de mise à l’échelle comprise
entre le minimum et le maximum de la gamme est limitée à 65 535. Par
exemple en utilisant une gamme + 20 mA, le maximum, + 20 mA peut
être mis à l’échelle sur 32 767 avec un 0 mA affiché 0 et un arrondi
d’affichage de 1 (les points décimaux sont ignorés). L’autre moitié des 65
535 est affectée à la moitié inférieure de la gamme (de 0 à –20 mA même
si elle n’est pas utilisée). Avec un arrondi d’affichage de 2, + 20 mA
peuvent être mis à l’échelle sur 65 535 (32 767 x 2) mais avec des valeurs
d’affichage d’entrée paires.
5. Pour des niveaux d’entrée inférieurs à la première valeur d’entrée
programmée, l’appareil étend les Valeurs Affichées en calculant la pente à
partir des deux premières paires de coordonnées (
/ & / ). Si = 4 mA et = 0 alors 0 mA sera affiché sous une
forme négative. Ceci pourrait être évité en faisant correspondre entrées et
affichages comme suit : = 0 mA / = 0, = 4 mA / = 0 avec = 20 mA / = la plus forte valeur affichée désirée. Les
calculs d’extrapolation s’arrêtent aux limites de la gamme correspondant à
la position du cavalier.
6. Pour des niveaux d’entrée supérieurs à la dernière valeur d’entrée
programmée, l’appareil étend les Valeurs Affichées en calculant la pente à
partir des deux dernières paires de coordonnées de la séquence. Si trois
paires de coordonnées de mise à l’échelle ont été saisies, alors la Valeur
d’Affichage calculée sera sur la pente déterminée entre les points
/
et
/ . Le calcul d’extrapolation s’arrête aux limites du
signal d’entrée.
à Pour le principe ‘’saisie’’, entrez la première valeur connue en utilisant les
touches flèches. (Le choix de la gamme d’entrée définit la position du point
décimal pour la valeur d’entrée). Pour le principe ‘’application’’, appliquez
le signal d’entrée à l’appareil, ajustez la source externe du signal jusqu’à ce
que la valeur d’entrée désirée apparaisse. Une autre méthode consiste à
actionner la touche PAR pour mémoriser la valeur en cours d’affichage.
Dans le principe ‘’application’’(
), la touche DSP peut être actionnée
sans changer les valeurs précédemment mémorisées.
VALEUR AFFICHEE POUR LE POINT DE MISE A
L’ECHELLE N°1
à Entrez la première valeur affichée (qui correspond à la première valeur
entrée) à l’aide des touches flèches. Cette opération convient pour les deux
principes de mise à l’échelle (KEY) et (
).. Le point décimal obéit à la
sélection effectuée en . Pour l’extraction de racine carrée sur la
gamme d’entrée la valeur affichée N°1 doit être nulle.
VALEUR D’ENTREE POUR LE POINT DE MISE A
L’ECHELLE N°2
à Pour le principe ‘’saisie’’, entrez la seconde valeur connue en utilisant les
touches flèches. Pour le principe ‘’application’’ (
) appliquez le signal
d’entrée à l’appareil, ajustez la source externe du signal jusqu’à ce que la
valeur désirée apparaisse. ‘Suivez la même procédure si vous devez utiliser
plus de 2 points de mise à l’échelle).
*La position du point décimal dépend de la sélection effectuée dans le
paramètre ‘’Point Décimal de l’Affichage’’
12
5.2 MODULE 2 – PARAMETRES DES ENTREES UTILISATEUR ET DES
TOUCHES DE FONCTION (2-FNC)
MISE A ZERO DE L’AFFICHAGE ENTREE B (TARE)
Les deux entrées utilisateur sont programmables séparément pour exécuter
des fonctions spécifiques de pilotage de l’appareil. Alors que l’un des Mode
Affichage / Programmation est actif, la fonction est exécutée à l’instant où
l’entrée utilisateur passe à l’état actif.
Les touches de fonction de façade sont elles aussi programmables
séparément pour exécuter des fonctions spécifiques de pilotage de l’appareil.
Etant en Mode d’Affichage ou en visualisation de valeurs en Mode
Programmation Rapide, la première fonction est exécutée à l’instant où la
touche est activée. En tenant la touche de fonction activée pour au moins 3s,
c’est la seconde fonction qui s’exécute. Il est possible de programmer une
seconde fonction sans que la première n’existe.
Dans la plupart des cas, si plusieurs entrées utilisateur et/ou une touche de
fonction sont programmées pour la même fonction, l’action maintenue
(niveau de commande), sera effective tant qu’au moins l’une des deux
(entrée utilisateur ou touche de fonction) sera activée. Les actions
momentanées (front de commande) seront effectives à chaque fois que l’une
des deux transitions vers l’état actif se présentera (entrée utilisateur ou
touche de fonction).
Nota : Dans les explications qui suivent, toutes les sélections ne sont pas à la
fois disponibles pour les entrées utilisateur et pour les touches de fonction de
la façade. Les affichages alternés sont montrés pour chaque sélection. Les
sélections qui font apparaître deux affichages sont disponibles pour les deux.
Si un affichage n’apparaît pas, il n’est pas disponible pour la sélection
correspondante. vaut aussi bien pour les deux autres entrées
utilisateur ; de même F1 vaut pour les cinq touches de fonction.
Le zéro de l’affichage (Tare) est un moyen de forcer à zéro la valeur de
l’entrée B pour différents niveaux d’entrée, entraînant ainsi un offset sur la
valeur lue à l’affichage. Cette fonction est pratique dans les applications de
pesage lorsque le récipient ou les produits disposés sur la balance ne doivent
pas être pris en compte dans la valeur mesurée suivante. Lorsqu’elle est
activée (action momentanée), l’indication clignote et la valeur de
l’entrée B est mise à zéro. Simultanément, la valeur de l’entrée B (celle qui
était affichée avant le zéro) est soustraite de la valeur d’offset de l’affichage
d’entrée B et est automatiquement mémorisée comme nouvelle valeur
d’offset de l’affichage (). Si une autre mise à Zéro de l’Affichage
(Tare) est effectuée, l’afficheur changera à nouveau pour indiquer zéro et la
lecture de l’entrée B sera décalée d’autant.
AFFICHAGE RELATIF/ABSOLU DE L’ENTREE A
Cette fonction aura pour effet de commuter l’affichage de l’entrée A entre les
valeurs Relatives et Absolues. La valeur relative est une valeur nette qui
prend compte la valeur de l’Offset d’Affichage. L’affichage de l’entrée A
montrera normalement la valeur relative tant que cette fonction n’est pas
activée. La valeur Absolue est une valeur brute (basée sur le module 1,
saisies DSP et INP) sans prise en compte de la valeur de l’Offset
d’Affichage. L’Affichage Absolu est actif tant que l’entrée utilisateur est
activée (action maintenue) ou lorsque survient une transition sur la touche de
fonction (action fugitive). Lorsque l’entrée utilisateur est relâchée, ou que la
touche de fonction est à nouveau actionnée, l’affichage de l’entrée A
présente à nouveau la valeur Relative. (absolu) ou (relatif)
s’affiche momentanément sur la transition pour indiquer l’affichage actif.
PAS DE FONCTION
‘’Pas de fonction’’ est effectif si activé. Ceci est l’état par défaut pour toutes
les entrées utilisateur et les touches de fonction. ‘’Pas de fonction’’ peut être
sélectionné sans que cela n’affecte la mise en service de base.
VERROUILLAGE DU MODE PROGRAMMATION
AFFICHAGE RELATIF/ABSOLU DE L’ENTREE B
Le mode Programmation est verrouillé tant que cette sécurité est activée
(action maintenue). Un code de sécurité peut être configuré de manière à
permettre un accès à la programmation durant le verrouillage.
Cette fonction aura pour effet de commuter l’affichage de l’entrée B entre les
valeurs Relatives et Absolues. La valeur relative est une valeur nette qui
prend compte la valeur de l’Offset d’Affichage. L’affichage de l’entrée B
montrera normalement la valeur relative tant que cette fonction n’est pas
activée. La valeur Absolue est une valeur brute (basée sur le module 1,
saisies DSP et INP) sans prise en compte de la valeur de l’Offset
d’Affichage. L’Affichage Absolu est actif tant que l’entrée utilisateur est
activée (action maintenue) ou lorsque survient une transition sur la touche de
fonction (action fugitive). Lorsque l’entrée utilisateur est relâchée, ou que la
touche de fonction est à nouveau actionnée, l’affichage de l’entrée B
présente à nouveau la valeur Relative. (absolu) ou (relatif)
s’affiche momentanément sur la transition pour indiquer l’affichage actif.
MISE A ZERO DE L’AFFICHAGE ENTREE A (TARE)
Le zéro de l’affichage (Tare) est un moyen de forcer à zéro la valeur de
l’entrée A pour différents niveaux d’entrée, entraînant ainsi un offset sur la
valeur lue à l’affichage. Cette fonction est pratique dans les applications de
pesage lorsque le récipient ou les produits disposés sur la balance ne doivent
pas être pris en compte dans la valeur mesurée suivante. Lorsqu’elle est
activée (action momentanée), l’indication clignote et la valeur de
l’entrée B est mise à zéro. Simultanément, la valeur de l’entrée A (celle qui
était affichée avant le zéro) est soustraite de la valeur d’offset de l’affichage
d’entrée B et est automatiquement mémorisée comme nouvelle valeur
d’offset de l’affichage (). Si une autre mise à Zéro de l’Affichage
(Tare) est effectuée, l’afficheur changera à nouveau pour indiquer zéro et la
lecture de l’entrée A sera décalée d’autant.
MAINTIEN DE L’AFFICHAGE
L’affichage présenté est maintenu, mais toutes les
autres fonctions de l’appareil continuent à s’exécuter
tant que cette entrée est activée (action maintenue).
13
MAINTIEN DE TOUTES LES FONCTIONS
REMISE A ZERO DU MAXIMUM ET DU MINIMUM
L’appareil désactive le traitement de l’entrée, maintient
tous les contenus d’affichage et verrouille l’état de
toutes les sorties tant que cette entrée est activée (action
maintenue). Le port série continue d’exécuter le
transfert des données.
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée) clignote et le
Maximum et le Minimum sont ramenés à la valeur actuelle du paramètre qui
leur est affecté. La fonction de capture de Maximum et de Minimum
continue à s’exécuter à partir de cette valeur. Cette sélection fonctionne
indépendamment de l’affichage choisi.
SYNCHRONISATION DE LECTURE DE L’APPAREIL
L’appareil suspend l’exécution de toutes les fonctions
tant que cette entrée est activée (action maintenue).
Lorsque l’entrée utilisateur est relâchée, l’appareil
synchronise le redémarrage du convertisseur A/D avec
les autres procédés ou occurrences d’événements.
Nota : Les fonctions d’affichage qui suivent ne sont disponibles,
qu’associées à une Entrée Utilisateur.
L’affectation de l’entrée au totalisateur s’effectue dans le module 5,
Paramètres du Totalisateur (intégrateur) seules les entrées affectées ou les
calculs seront actifs pour les Fonctions Utilisateur du Totalisateur.
AFFICHAGES SUCCESSIFS
MEMORISATION DE LA LECTURE DE LOTS DANS
LE TOTALISATEUR
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), l’affichage passe à la
valeur suivante dans la mesure où cette dernière n’est pas verrouillée à partir
du mode d’Affichage.
SELECTION DE L’AFFICHAGE A
La valeur affectée est ajoutée au Totalisateur (lots) à chaque transition
(action momentanée). Le Totalisateur mémorise une somme recalculée à
chaque lot et ce jusqu’à ce qu’il soit remis à zéro. Lorsque cette fonction est
sélectionnée le fonctionnement normal du Totalisateur est outre passé.
REMISE A ZERO DU TOTALISATEUR
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), l’affichage A est
présenté dans la mesure où il n’est pas verrouillé.
SELECTION DE L’AFFICHAGE b
Lorsque cette fonction est activée (action momentanée), l’indication
clignote et le Totalisateur est remis à zéro. Le Totalisateur continue à
fonctionner comme sa configuration le prévoit. Cette sélection fonctionne
indépendamment de l’affichage choisi.
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), l’affichage b est
présenté dans la mesure où il n’est pas verrouillé.
RESET ET VALIDATION DU TOTALISATEUR
SELECTION DE L’AFFICHAGE C
Lorsque cette fonction est activée (action momentanée), l’indication
clignote et le Totalisateur est remis à zéro. Le Totalisateur continue à
fonctionner tant que l’entrée est active (action maintenue). Lorsque l’entrée
utilisateur est désactivée, le Totalisateur s’arrête et maintient sa valeur. Cette
sélection fonctionne indépendamment de l’affichage choisi.
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), l’affichage C est
présenté dans la mesure où il n’est pas verrouillé.
SELECTION DE L’AFFICHAGE _
VALIDATION DU TOTALISATEUR
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), l’affichage _ est
présenté dans la mesure où il n’est pas verrouillé.
Le Totalisateur continue à fonctionner tant que cette entrée est activée
(action maintenue). Lorsque l’entrée utilisateur est désactivée, le Totalisateur
s’arrête et maintient sa valeur. Cette sélection fonctionne indépendamment
de l’affichage choisi.
REMISE A ZERO DU MAXIMUM
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée) clignote et le
Maximum est ramené à la valeur actuelle du paramètre qui lui est affecté. La
fonction de capture de Maximum continue à s’exécuter à partir de cette
valeur. Cette sélection fonctionne indépendamment de l’affichage choisi.
REMISE A ZERO DU MINIMUM
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée) clignote et le
Minimum est ramené à la valeur actuelle du paramètre qui lui est affecté. La
fonction de capture de Minimum continue à s’exécuter à partir de cette
valeur. Cette sélection fonctionne indépendamment de l’affichage choisi.
14
MODIFICATION DE LA LUMINOSITE
D’AFFICHAGE
Lorsque cette entrée est activée (action momentanée), la luminosité de
l’affichage passe au niveau suivant (parmi 4). Les quatre niveaux
correspondent aux luminosités d’affichage () 0, 3, 8 et 15.
SELECTION DES SEUILS
Les sélections qui suivent ne sont possibles que si la carte à Seuils est
installée. Pour des explications relatives au fonctionnement de la carte
embrochable à Seuils, référez-vous à la notice qui l’accompagne.
Seulement
Avec carte
A Seuils
Choix des Seuils principaux ou secondaires
Réarmement Seuil 1 (Alarme 1)
Réarmement Seuil 2 (Alarme 2)
Réarmement Seuil 3 (Alarme 3)
Réarmement Seuil 4 (Alarme 4)
Réarmement Seuils 3 & 4 (Alarme 3 & 4)
Réarmement Seuils 2, 3 & 4 (Alarme 2, 3 & 4)
Réarmement tous Seuils (toutes Alarmes)
CHANGEMENT DE LA LISTE DES PARAMETRES
Deux listes de valeurs sont disponibles pour , , , . Les
deux listes sont dénommées et . Si une entrée utilisateur est
utilisée pour choisir la liste désirée, alors sera sélectionné lorsque
l’entrée utilisateur sera au repos et sera sélectionné lorsque l’entrée
utilisateur sera active (action maintenue). Si une touche de fonction est
utilisée, chaque action sur cette touche (action momentanée) provoquera le
passage alterné d’une liste à l’autre. L’affichage n’affichera le nom de la liste
active que lors de chaque changement.
Pour programmer les valeurs dans chacune des listes et ,
commencez par compléter la saisie de tous les paramètres, sortez de la
programmation, puis changer de liste. Entrez à nouveau dans la
programmation et saisissez les valeurs pour les seuils , , et
si l’un quelconque des autres paramètres doit être modifié, alors vous
devrez reprogrammer les valeurs de l’autre liste.
DEMANDE D’IMPRESSION
Lorsque cette entrée est activée et que le protocole de communication est
, l’appareil émettra un bloc d’impression vers son port série. Les
données transmises lors d’une demande d’impression ainsi que le protocole
série utilisé se programment dans le module 7. Si l’entrée utilisateur est
encore active alors que la transmission est terminée (environ 100 ms), une
autre transmission est déclenchée. Tant que l’entrée utilisateur est tenue à
l’état actif, les transmissions se succèdent.
15
5.3 MODULE 3 – PARAMETRES DE VERROUILLAGE DE L’AFFICHAGE ET DE
LA PROGRAMMATION (3-L0C)
Le module 3 permet la programmation de l’Affichage, des affectations de
l’Affichage, des verrouillages de l’Affichage et les verrouillages des modes
de programmation ‘’Complets’’ et ‘’Rapides’’.
L’appareil étant dans le mode d’Affichage, les affichages disponibles (A, B,
C,_) peuvent être lus consécutivement en actionnant de manière répétée la
touche DSP. Un témoin indique l’affichage en cours ( _= pas de témoin).
L’affichage d’une valeur par l’appareil peut être affecté à l’un des affichages,
au mode de programmation rapide ou peut être verrouillé pour rester
invisible. Il est recommandé que la valeur affichée par l’appareil soit
sélectionnée à l’état lorsqu’elle n’est pas utilisée dans l’application.
Le mode Programmation ‘’Complet’’ permet de visualiser et de modifier
tous les paramètres. Ce mode de Programmation peut être verrouillé par un
code de sécurité et/ou par une entrée utilisateur. Lorsque le mode est
verrouillé et que la touche PAR est actionnée, l’appareil passe en mode
Programmation Rapide. Dans ce mode, les valeurs des seuils peuvent
néanmoins être lues et/ou modifiées grâce aux sélections ci-dessous. Le
paramètre Niveau de Luminosité () apparaît également lorsque le
mode de Programmation Rapide est activé et que le code de sécurité saisi est
supérieur à zéro.
ACCES AUX SEUILS SP-1, SP-2, SP-3, SP-4*
Les affichages des valeurs de seuil peuvent être affectés de l'un ou l'autre des
modes ,  ou (voyez la table qui suit). Accès possible si une carte
à Seuils est installée.
SELECTION
DESCRIPTION
Non visible seulement dans le mode Programmation
Rapide
Visible seulement dans le mode Programmation Rapide
Visible et modifiable seulement dans le mode
Programmation Rapide
CODE DE SECURITE ASSOCIE AU MODE
PROGRAMME*
AFFECTATIONS DE L’AFFICHAGE
à
Le fait de composer une valeur non nulle provoquera l’affichage de la
lors de toutes tentatives d’accès au mode
mention ‘’Programmation Complète’’. L’accès ne sera possible qu’après avoir entré
le code de sécurité prévu ou le code universel 222. Grâce à ce principe de
verrouillage il n’est pas nécessaire de programmer une entrée utilisateur pour
verrouiller l’accès au programme. Cependant ce verrouillage ne sera pas
prioritaire devant une entrée utilisateur configurée pour le verrouillage
d’accès et laissée dans son état inactif .
Il existe 6 valeurs dans l’appareil qui peuvent être individuellement affectées
à l’un des affichages principaux (A, B, C ou_) ou programmées pour être
visibles en mode Programmation Rapide () ou encore programmées pour
être verrouillées de manière à ce qu’elles ne puissent être affichées ()
(voyez le tableau qui suit). Si deux ou plusieurs valeurs sont affectées au
même affichage, la dernière des valeurs affectée sera celle qui s’affichera.
!
"
Pas visible en mode Affichage ni en mode Programmation
Visible seulement en mode Programmation Rapide
Affectation à l’affichage_ (Pas pour les témoins)
Affectation l’affichage A
Affectation l’affichage B
Affectation l’affichage C
ACCES AU MODE PROGRAMMATION.
CODE DE
SECURIT
E
CONFIG. DE
L’ENTREE
UTILISATEUR
0
Pas >0
Pas >0
>0
0
0
ETAT DE
L’ENTREE
UTILISATEUR
Active
Non active
Active
Non active
LORSQUE LA TOUCHE
PAR EST ACTIONNEE
ACCES AU MODE DE PROGRAMMATION COMPLET
Prog. Complète
Accès immédiat
Prog. Rapide avec Réglage
Luminosité d’Affichage
Après ‘’Programmation Rapide’’ avec saisie du N° correct à l’invite Prog. Rapide avec Réglage
Luminosité d’Affichage
Après ‘’Programmation Rapide’’ avec saisie du N° correct à l’invite Prog. Complète
Accès immédiat
Prog. Rapide
Pas d’accès
Prog. Complète
Accès immédiat
Dans ce document, ‘’Mode de programmation’’ (sans la mention ‘’Rapide’’) fait toujours référence à ‘’Programmation Complète.
16
5.4 MODULE 4 – PARAMETRES DES SECONDES FONCTIONS (4-SEC)
VALEUR DE L’OFFSET ENTREE A *
à
TEMPS DE RETARD POUR LA CAPTURE DU MIN.
Tant qu’une mise à zéro de l’affichage ou qu’une mise à l’échelle entraînant
le réglage de l’offset (Module 1) de l’entrée A, n’a pas été effectuée, ce
paramètre peut être sauté. La valeur d’offset d’affichage est la différence
entre la valeur absolue (brute) affichée et la valeur relative (nette) affichée
pour un même niveau d’entrée. L’appareil actualisera automatiquement la
valeur d’offset d’affichage après chaque affichage de zéro. La valeur d’offset
d’affichage peut être directement saisie pour ajouter ou supprimer
intentionnellement un offset d’affichage. Voyez les explications relatives aux
affichages relatifs / absolus et à l’affichage zéro au Module 2.
à
CADENCE D’ACTUALISATION DE L’AFFICHAGE
actualisation / s
Le kit d’accessoires ‘’Etiquettes Unités’’ contient une feuille d’adhésifs. Ces
adhésifs permettent de personnaliser l’unité de travail, en plaçant l’étiquette
voulue dans la fenêtre de l’afficheur de l’appareil. Ce paramètre permet
d’activer le rétro éclairage de l’étiquette unité.
FONCTIONS DE CALCUL
c+A+b
## # $% % (%&)
Ce paramètre détermine le calcul mathématique qui sera effectué sur les
entrées A et B et qui apparaîtra sur l’afficheur ‘’calcul’’. Les formules cidessus représentent les calculs disponibles ; = valeur relative de l’entrée
A, = valeur relative de l’entrée B et = constante de calcul (). Les
positions des points décimaux des entrées A et B n’affectent pas le calcul
mathématique.
Sélectionnez le paramètre désiré auquel sera associé la valeur MAX
capturée.
TEMPS DE RETARD POUR LA CAPTURE DU MAX.
RETRO ECLAIRAGE DE L’ETIQUETTE UNITE
AFFECTATION DE LA CAPTURE DU MAX.
à
Ce paramètre détermine la cadence d’actualisation de l’affichage.
Tant qu’une mise à zéro de l’affichage ou qu’une mise à l’échelle entraînant
le réglage de l’offset (Module 1) de l’entrée B, n’a pas été effectuée, ce
paramètre peut être sauté. La valeur d’offset d’affichage est la différence
entre la valeur absolue (brute) affichée et la valeur relative (nette) affichée
pour un même niveau d’entrée. L’appareil actualisera automatiquement la
valeur d’offset d’affichage après chaque affichage de zéro. La valeur d’offset
d’affichage peut être directement saisie pour ajouter ou supprimer
intentionnellement un offset d’affichage. Voyez les explications relatives aux
affichages relatifs / absolus et à l’affichage zéro au Module 2.
s
Lorsque l’affichage de l’entrée est inférieur à la valeur MIN actuelle pour
une durée égale au temps de retard saisi, l’appareil capture la valeur affichée
et la mémorisera en tant que nouvelle valeur MIN. Le temps de retard permet
d’éviter les captures intempestives dues aux impulsions de courtes durées.
VALEUR DE L’OFFSET ENTREE B *
à
POINT DECIMAL DU CALCUL.
s
Lorsque l’affichage de l’entrée est supérieur à la valeur MAX actuelle pour
une durée égale au temps de retard saisi, l’appareil capturera la valeur
affichée et la mémorisera en temps que nouvelle valeur MAX. Le temps de
retard permet d’éviter les captures intempestives dues aux impulsions de
courtes durées.
Ce paramètre détermine la position du point décimal pour l’affichage du
résultat des calculs.
VALEUR DE LA CONSTANTE DE CALCUL
AFFECTATION DE LA CAPTURE DU MIN.
La valeur de la constante de calcul est utilisée dans les formules des
Fonctions de Calcul pour permettre de réaliser un offset ou une mise à
l’échelle. Pour les Fonctions de Calcul c+A+b, c-A-b et c+A-b, le point
décimal de la constante obéit à la position définie pour le Point Décimal du
Calcul.
Sélectionnez le paramètre désiré auquel sera associé la valeur MIN capturée.
17
ARRONDI DE CALCUL
"
BANDE D’ACTION DU FILTRE DE CALCUL*
"
à
unités d’affichage
Le choix d’arrondis de calcul autres que 1, entraîne l’arrondi de l’Affichage
du Calcul au plus proche incrément d’arrondi sélectionné (exemple : un
arrondi de 0.005 entraîne le nombre 0.121 à être arrondi à 0.120 et 0.124 à
être arrondi à 0.125). L’arrondi débute au digit le moins significatif de
l’Affichage du Calcul. Les autres paramètres des entrées (valeur des points
de mise à l’échelle, valeur des seuils, etc…) ne sont pas automatiquement
corrigés en fonction du choix de l’arrondi. Le point décimal affiché est à
l’image de ce qui est programmé en .
Le filtre numérique s’adaptera aux variations du calcul filtré. Lorsque la
variation excède la valeur de la bande du filtre de calcul, le filtre numérique
se désengagera. Lorsque la variation deviendra inférieure à la valeur de
bande, le filtre s’engagera à nouveau. Ceci est conçu pour une lecture stable
mais permettra à l’afficheur de suivre la rapidité d’une modification
importante dans le procédé. La valeur de la bande s’exprime en unités
d’affichage, indépendamment de la position du Point Décimal d’Affichage.
Une bande réglée à 0 force l’engagement permanent du filtre numérique.
REGLAGE DU FILTRE DE CALCUL
* La position du point décimal dépend du mode sélectionné dans le
paramètre ‘’Affichage du Point Décimal’’.
à
Le choix du filtre de calcul s’effectue par une constante de temps exprimée
en secondes et dixièmes de secondes. Le filtre permet d’atteindre les 99% de
la valeur d’affichage final au bout d’environ 3 constantes de temps. Ceci
constitue un filtre numérique adaptatif conçu pour stabiliser la lecture de
l’Affichage du Calcul. Une valeur égale à 0 permet de désactiver le filtre.
5.5 MODULE 5 – PARAMETRES DU TOTALISATEUR (INTEGRATEUR)
(5-OPEr)
FACTEUR D’ECHELLE DU TOTALISATEUR.
Le Totalisateur accumule (par intégration) les valeurs du signal qui lui est
associé, et ce suivant deux modes. Le premier fait appel à une base de temps
et peut être utilisé pour fournir une indication de débit total, d’utilisation ou
de consommation dans une période de temps. Le second est validé par une
entrée utilisateur ou par une touche de fonction programmée pour le calcul
de lot (incrément à chaque action), peut être utilisé dans des applications de
pesage où l’accumulation est basée sur un événement terminé. Si le
Totalisateur n’est pas utilisé, son affichage peut être verrouillé et ce module
peut être ignoré lors de la programmation.
Ce paramètre détermine quelle est la valeur qui doit être totalisée.
POINT DECIMAL DU TOTALISATEUR*
VALEUR DE COUPURE BASSE *
à Dans la plupart des applications, la position de ce point décimal doit
correspondre à celle de la valeur affectée au Totalisateur. Si une position
différente est souhaitée, référez-vous au Facteur d’Echelle du Totalisateur.
Une valeur de coupure basse inhibe le Totalisateur lorsque la valeur affichée
pour l’entrée passe en dessous de la valeur programmée.
BASE DE TEMPS DU TOTALISATEUR
(
secondes (÷ 1)
minutes (÷ 60)
'
Dans la plupart des applications, la position du point décimal et les unités
utilisées sont les mêmes pour le Totalisateur et pour l’affichage de l’entrée
qui lui est affectée. Dans ces cas, le Facteur d’Echelle du Totalisateur est
1.000. Le Facteur d’Echelle du Totalisateur peut être utilisé pour que
l’échelle du totalisateur puisse être différente de celle d’affichage de l’entrée.
Les possibilités les plus usuelles sont :
1. Modification de la position du point décimal (exemple : ‘’arrondi à la
dizaine’’).
2. Moyenne sur une durée déterminée.
Les détails relatifs au calcul du facteur d’échelle sont donnés ci-après.
Si le totalisateur réalise son accumulation sur la base d’un comptage
d’événements (entrée utilisateur) en mode lot, alors ce paramètre ne
s’applique pas.
AFFECTATION DU TOTALISATEUR
à
RESET A LA MISE SOUS TENSION
heures (÷ 3600)
jours (÷ 86400)
Cette base de temps est utilisée pour réaliser l’accumulation dans la fonction
Totalisateur. Si le Totalisateur réalise son accumulation sur la base d’un
comptage d’événements (entrée utilisateur) en mode lot, alors ce paramètre
ne s’applique pas.
ne remet pas à zéro le Totalisateur
remet à zéro le Totalisateur
Le Totalisateur peut être remis à zéro à chaque mise sous tension de
l’appareil, il suffit de donner à ce paramètre l’état ) .
*La position du point décimal dépend de la sélection faite au sein du
paramètre ‘’Point Décimal du Totalisateur’’.
18
AFFICHAGE DES POIDS FORTS DU
TOTALISATEUR
TOTALISATEUR DE LOTS
La base de temps du Totalisateur ainsi que le facteur d’échelle sont
abandonnés lorsqu’une entrée utilisateur ou une touche de fonction sont
programmés pour totaliser des lots (). Dans ce mode, lorsqu’une entrée
utilisateur ou une touche de fonction est activée, la valeur d’entrée affichée
est incrémentée de 1 dans le Totalisateur (lot). Le Totalisateur mémorise la
somme courante à chaque opération sur lot et ce jusqu’à ce que le
Totalisateur soit resété. Ceci est très pratique dans les opérations de pesage,
lorsque la valeur à ajouter n’est pas basée sur le temps mais simplement sur
l’occurrence d’un événement.
Lorsque le Totalisateur excède 5 digits, l’afficheur de façade clignote (s’il est
affecté à l’affichage des signaux A,B ou C). Dans ce cas, l’appareil continue
à totaliser jusqu’à concurrence d’une valeur écrite sur 9 digits. Les 4 digits
de poids fort et les 5 digits de poids faible qui constituent le total sont
affichés alternativement. La lettre ‘’'’’ indique l’affichage des digits de
poids fort
BASE DE TEMPS UTILISEE PAR LE
TOTALISATEUR
L’accumulation au sein du Totalisateur est définie par :
Valeur affichée (entrée) x Facteur d’échelle Totalisateur
Base de temps du Totalisateur
Où :
Valeur affichée (entrée) : La valeur actuelle lue pour l’entrée.
Facteur d’échelle du Totalisateur : 0.001 à 65.000.
Base de temps du Totalisateur : (le facteur de division est ).
Exemple : La valeur lue est une cadence constante de 10.0 litres par minute.
Le Totalisateur est utilisé pour indiquer combien de litres se sont écoulés en
1 heure (à afficher en dixièmes). Du fait que l’affichage de l’entrée et celle
du Totalisateur sont tous deux exprimés en dixièmes de litres, le facteur
d’échelle du Totalisateur est de 1. Avec des litres par minute, la base de
temps du Totalisateur est la minute. En plaçant ces valeurs dans l’équation,
le Totalisateur accumulera, chaque seconde, les valeurs qui suivent.
10.0 x 1.000
60
= 0.1667 litres par seconde
Ceci conduira à :
10.0 litres accumulés chaque minute
600.0 litres accumulés chaque heure.
EXEMPLES DE CALCUL DU FACTEUR D’ECHELLE
D’UN TOTALISATEUR
1-
Lorsque l’on modifie la position du point décimal du Totalisateur
(
) dans le paramètre point décimal de la valeur d’entrée affichée
(
), le facteur d’échelle du Totalisateur requis est multiplié par
une puissance de 10.
Exemple :
Entrée (
) = 0.0
Totalisateur
Facteur
d’échelle
Totalisateur
Facteur
d’échelle
0.00
0.0
0
X 10
X100
10
1
0.1
0.01
0.001
0.000
0.00
0.0
0
X10
10
1
0.1
0.01
0.001
dECPt
2-
Entrée (
) = 0.00
Pour obtenir une lecture moyenne à l’intérieur d’une période désirée, la
base de temps sélectionnée pour le Totalisateur est divisée par la
période donnée, exprimée dans la même unité.
Exemple : Pour un débit moyen par heure, exprimé sur une période de 4
heures, le facteur d’échelle sera de 0.250. Pour déterminer une période de
temps choisie, raccordez un temporisateur externe à une entrée utilisateur
programmée : . Le temporisateur est destiné à fixer les instants de
début (reset) et de fin (mémorisation) de la totalisation effectuée.
19
Les Modules 6, 7 et 8 ne sont accessibles que si les cartes embrochables appropriées sont installées. Un aperçu rapide des Modules 6, 7 et 8 est
donné ci-après. Voyez les notices techniques des cartes embrochables pour obtenir plus de détails et d’explications sur les sélections possibles
autour de chaque paramètre.
5.6 MODULE 6 – PARAMETRES DES SEUILS (ALARMES) (6-SPt)
Répétez la programmation ci-dessous pour chaque seuil.
+)
CHOIX DU SEUIL
Choisissez un seuil (sortie alarme) pour ouvrir le menu de ce module. (Le
‘’n’’ dans les paramètres qui suivent est fonction du numéro du seuil choisi).
Après que le seuil choisi aura été programmé, l’afficheur indiquera
. Sélectionnez le seuil à programmer qui suit et continuez la
séquence pour chacun des autres seuils. En actionnant PAR sous on sortira du Module 6.
Les paramètres listés ci-dessous sont différents de ceux qui figurent dans la
notice qui accompagne la carte à seuils. L’utilisateur doit se conformer à la
notice de la carte à seuils pour tous les autres paramètres de seuils.
AFFECTATION DU SEUIL
Sélectionnez les valeurs de l’appareil qui sont associées aux alarmes sur
seuils. Le choix implique que le seuil sera piloté par les valeurs relatives
de l’entrée. Le choix * implique que le seuil sera piloté par la valeur
absolue de la valeur de l’entrée.
ACTION ASSOCIEE AU SEUIL
+
+ * *
** ' **
+
*
Choisissez l’action que vous souhaitez associer au seuil sélectionné (sortie
alarme).
Pour un détail explicite de chaque action, voyez les figures relatives aux
alarmes sur seuils dans la notice de la carte à seuils.
+,
+
+
+
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
Aucune action sur seuil
Sur franchissement haut, hystérésis symétrique
Sur franchissement bas, hystérésis symétrique
Sur franchissement haut, hystérésis asymétrique
Sur franchissement bas, hystérésis asymétrique
Sur déviation haute, hystérésis asymétrique*
Sur déviation basse, hystérésis asymétrique*
Sur sortie de bande, hystérésis asymétrique*
Intérieur à la bande, hystérésis asymétrique*
Sur franchissement haut de la valeur basse du
Totalisateur, hystérésis asymétrique**
Sur franchissement haut de la valeur haute du
Totalisateur, hystérésis asymétrique**
* Les actions sur déviation et sur bande des seuils 2 et 4 sont relatives
respectivement aux seuils 1 et 3. Il n’est pas possible de configurer des
actions sur déviation ou bande sur les seuils 1 et 3. Il est possible d’utiliser
des actions sur franchissement absolu de seuils 1 et 3, alors que leur valeur
est utilisée en déviation ou en bande.
** Ces modes n’apparaissent, et sont les seuls à apparaître, que si
l’affectation du seuil est faite sur . L’action sur transition autour
de la valeur basse Totalisateur, , entraîne une commutation du seuil
choisi sur les 5 digits de poids faible du Totalisateur. L’action sur transition
autour de la valeur haute Totalisateur, ', entraîne une commutation du
seuil choisi sur les 4 digits de poids fort du Totalisateur. Pour obtenir une
alarme sur franchissement absolu du seuil bas du Totalisateur, programmez
en logique inverse les sorties sur actions ou '.
20
VALEUR DU SEUIL
HYSTERESIS SUR SEUIL
RETARD A L’ACTIVATION
RETARD A LA DESACTIVATION
LOGIQUE DE SORTIE
RESET DE L’ACTION
MISE EN ATTENTE
TEMOIN D’ACTION SUR SEUIL
---- à ---- à ."
à à /
+
5.7 MODULE 7 – PARAMETRES DE LA LIAISON SERIE (7-SrL)
Le Module 7 renferme les paramètres de programmation de la
communication série. Ces paramètres sont utilisés pour faire correspondre les
réglages de la communication série du PAXDP avec ceux du calculateur
maître ou d'autres équipements communicants, comme par exemple un
terminal ou une imprimante. Ce module de programmation n'est accessible
que si une carte de communication série RS232 ou RS485 est installée.
Ce paragraphe renferme les explications relatives aux commandes et aux
formats requis pour communiquer avec le PAXDP. En vue d'établir la
communication série, l'utilisateur doit posséder le logiciel maître capable
d'émettre et de recevoir des caractères ASCII. ou d’utiliser le protocole
Modbus. Pour les détails relatifs au câblage de la liaison série, consultez le
paragraphe 3.6 Raccordements de la liaison série.
ADRESSE DE L’APPAREIL
-
Optez pour pour la transmission d'une impression complète ou celle
d’une réponse à une commande T (adresse de l'appareil, la donnée paramètre
et le mnémonique). Optez pour pour une transmission abrégée qui ne
comprend que les paramètres de données. Ce réglage affecte tous les
paramètres sélectionnés dans ‘OPTIONS D'IMPRESSION’. (Nota: si
l'adresse de l'appareil est 00, cette dernière ne sera pas émise lors d'une
transmission complète).
VITESSE DE TRANSMISSION
0
OPTIONS D’IMPRESSION
Réglez la vitesse de transmission de manière à ce qu’elle corresponde à celle
des autres équipements raccordés sur le bus. Habituellement la vitesse est
réglée à une valeur la plus élevée possible compatible avec les
caractéristiques d’émission et de réception de tous les équipements série
membre du bus.
, fait apparaître une liste de choix, dans un sous menu, permettant de
sélectionner les paramètres de l'appareil qui devront apparaître dans le bloc
d'impression. Pour chaque paramètre du sous menu, sélectionnez si
vous souhaitez qu’il soit émis lors d’une demande d’impression ou dans
le cas contraire. Une demande d'impression est quelquefois comparée à un
bloc d'impression car plusieurs paramètres (adresse de l’appareil, paramètres,
données et mnémoniques) peuvent être émis vers une imprimante ou un
calculateur sous forme de blocs.
BITS DE DONNEE
0
Pour la longueur des mots, optez pour 7 ou 8 bits. Réglez cette longueur de
manière à ce qu’elle corresponde à celle des autres équipements du bus.
PARAMETRE
BIT DE PARITE
à
IMPRESSION ABREGEE
Choisissez le protocole de communication souhaité. Modbus est en général
préféré car il permet l’accès à toutes les valeurs et paramètres de l’appareil.
Du fait que le protocole Modbus est inclus dans le software du PAXDP, la
carte optionnelle PAX Modbus, PAXCDC4 n’a pas à être utilisée, par contre
une des cartes PAXCDC1 (RS485), ou PAXCDC2 (RS232) est requise pour
communiquer.
(Modbus)
A la suite d’une demande de transmission de valeur (‘*’ caractère de
terminaison) ou d’une commande Modbus, le PAXDP attendra au minimum
un temps en seconde égal à la valeur réglée dans ce paramètre avant
d’émettre sa réponse sur le port série.
protocole RLC
( Modbus RTU
( Modbus ASCII
1
2(protocole RLC)
TEMPS DE RETARD A LA TRANSMISSION
TYPE DU PROTOCOLE
.
-.
-1
Entrez l’adresse de l’appareil au sein du bus série. La gamme possible pour
l’adresse est dépendante du )
de protocole choisi. Avec une seule unité,
l’adresse n’est pas nécessaire et une valeur nulle peut être utilisée. Dans les
autres cas, avec d’autres appareils (en RS485 par exemple) un nombre sur 2
digits représentant l’adresse doit être affecté à chaque équipement.
Cette partie de la notice PAXDP remplace la notice jointe aux cartes
embrochables de communication série. En utilisant une carte embrochable
de ce type avec un PAXDP, veuillez éliminer la notice qui l'accompagne. Ce
paragraphe ne s’applique pas aux cartes embrochables DeviceNet et
Profibus-DP. Pour les détails relatifs au fonctionnement des cartes Fieldbus,
voyez les notices jointes à chaque carte.
0
à
à
Réglez le bit de parité de manière à ce qu'il corresponde à celui des autres
équipements connectés sur le bus série . L'appareil ignore la parité dans les
messages qu'il reçoit mais détermine le bit de parité des messages sortants Si
est sélectionné avec le nombre de Bits de donnée fixé à 7, un bit de stop
additionnel est utilisé pour forcer la taille de la trame à 10 bits.
21
VALEUR IMPRIMEE
VALEUR DE L’ENTRE A
VALEUR DE L’ENTRE B
RESULTAT DU CALCUL
VALEUR TOTALISATEUR
MAX & MIN
VALEURS DE CONSIGNE
PROTOCOLE DE COMMUNICATION SERIE : MODBUS
Une communication au protocole MODBUS nécessite d’avoir sélectionné
( ou ( comme Type de Protocole de Communication (
).
FC17 : Rapport d’identification de l’esclave
La réponse qui suit est renvoyée sur demande FC17 :
CODES DES FONCTIONS SUPPORTEES
RLC - PAXDP a b <0100h> <20h> <20h> <10h>
16 GUID / SPad
FC03 : Lecture des registres auto-maintenus
1.
2.
Nb. Max de registres à lire (32)
Jusqu’à 32 registres peuvent être demandés à la fois.
La valeur HEX <8000> est renvoyée pour les registres non utilisés.
Nb. Max de registres à écrire (32)
N° de la version logicielle
FC04 : Lecture des registres d’entrée
1.
2.
3.
4.
b = Carte sortie analogique ‘’0 = Non’’ , ‘’1 = Oui’’
Jusqu’à 32 registres peuvent être demandés à la fois.
Le point de départ du bloc ne peut être hors des limites des registres.
La valeur HEX <8000> est renvoyée pour les registres hors limites.
Les registres d’entrée sont un miroir des registres auto-maintenus.
a = Carte à seuils ‘’0 = Non’’, ‘’2 ou 4’’ seuils
a = Carte à seuils : 0 = Pas de carte, 2 = Carte 2 seuils, 4 = Carte 4 seuils
b = Carte sortie analogique 0 = Pas de carte, 1 = Carte en place
FC06 : Présélection d’un registre
1.
2.
La valeur HEX <8001> est renvoyée si l’on tente d’écrire dans un
registre à lecture seule.
Si la valeur écrite dépasse les limites d’un registre (voyez le tableau
des registres) alors la valeur écrite prendra la valeur maximum ou
minimum possible (suivant la limite franchie). Cette valeur est
également renvoyée dans la réponse.
CODES CIRCONSTANCIELS SUPPORTES
01 : Fonction illégale
Emis lorsque la fonction demandée n’est pas implémentée dans l’appareil.
FC16 : Présélection de plusieurs registres
02 : Adresse de donnée illégale
1.
Emis lorsque l’on tente d’accéder à un registre qui n’existe pas (hors de
l’espace alloué) ou à un bloc de registre totalement hors de l’espace alloué.
2.
3.
4.
Aucune réponse n’est donnée si l’on tente d’écrire dans plus de 32
registres simultanément.
Le point de départ du bloc ne peut être hors des limites des registres
en lecture / écriture (40001-41280).
Si une écriture multiple adresse des registres en lecture seule, alors
seuls les registres qu’il est possible d’écrire changent de valeur.
Si la valeur écrite dépasse les limites d’un registre (voyez le tableau
des registres) alors la valeur écrite prendra la valeur maximum ou
minimum possible (suivant la limite franchie).
03 : Valeur de donnée illégale
Emis lorsque l’on tente de lire ou d’écrire à plus de registres que l’appareil
ne peut traiter en une seule demande.
07 : Acquittement négatif
Emis lorsque l’on tente d’écrire une chaîne de longueur invalide dans
l’appareil.
FC08 : Diagnostiques
La réponse qui suit est renvoyée sur demande FC08 :
Adresse de l’appareil, 08 (code FC), 04 (nombre d’octets), ‘Nombre de
total de comm.’ sur 2 octets, ‘Nombre total de comm. conformes’ sur 2
octets, checksum sur la chaîne».
‘Nombre de total de comm.’ donne la somme de toutes les communications
reçues et dont le PAXDP était destinataire. ‘Nombre total de comm.
conformes’ donne la somme des messages reçus par le PAXDP avec une
adresse, une parité et un checksum conformes. Les deux compteurs sont
remis à zéro dès que la réponse à la demande FC08 est émise ou lors de la
mise sous tension.
22
TABLE DES REGISTRES MODBUS du PAXDP
Les valeurs des limites qui figurent ci-dessous sont exprimées sous la forme d’Entiers ou d’Hexadécimaux (HEX < >). Les fonctions de lecture et d’écriture
peuvent être exécutées soit en Entier soit en Hex. dans la mesure ou les conversions sont effectuées correctement. Les nombres négatifs sont représentés en
complément à deux.
Nota 1 : Le PAXDP ne doit pas être mis hors tension alors que des paramètres sont en cours de modification. Procédez de la sorte peut conduire à une altération
du contenu de la mémoire non volatile indiquée par une erreur checksum..
ADRESSE
DES
REGISTRES1
NOMS DES REGISTRES
LIMITE
BASSE2
LIMITE
HAUTE2
REGLAGE
USINE
ACCES
NA
NA
NA
Lect. Seule
NA
NA
NA
Lect. Seule
NA
NA
NA
Lect. Seule
NA
NA
NA
Lect. Seule
NA
NA
NA
Lect. Seule
NA
NA
NA
Lect. Seule
-19999
99999
100
Lect. Ecrit.
-19999
99999
200
Lect. Ecrit.
-19999
99999
300
Lect. Ecrit.
-19999
99999
400
Lect. Ecrit.
COMMENTAIRES
REGISTRES A USAGE FREQUENT
40001
Valeur relative de l’entrée A (Mot sup.)
40002
Valeur relative de l’entrée A (Mot inf.)
40003
Valeur relative de l’entrée B (Mot sup.)
40004
Valeur relative de l’entrée B (Mot inf.)
40005
Valeur de calcul ((Mot sup.)
40006
Valeur de calcul ((Mot inf.)
40007
Valeur du Max (Mot sup.)
40008
Valeur du Max (Mot inf.)
40009
Valeur du Max (Mot sup.)
40010
Valeur du Min. (Mot inf.)
40011
Valeur du Totalisateur (Mot sup.)
40012
Valeur du Totalisateur (Mot inf.)
40013
Valeur du Seuil 1 (Mot sup.)
40014
Valeur du Seuil 1 (Mot inf.)
40015
Valeur du Seuil 2 (Mot sup.)
40016
Valeur du Seuil 2 (Mot inf.)
40017
Valeur du Seuil 3 (Mot sup.)
40018
Valeur du Seuil 3 (Mot inf.)
40019
Valeur du Seuil 4 (Mot sup.)
40020
Valeur du Seuil 4 (Mot inf.)
Valeur procédé du seuil d’entrée actuel. Cette valeur est
affectée par le type d’entrée, la résolution, les valeurs d’offset
et de mise à l’échelle (valeur relative = valeur absolue de
l’entrée + valeur de l’offset).
Valeur procédé du seuil d’entrée actuel. Cette valeur est
affectée par le type d’entrée, la résolution, les valeurs d’offset
et de mise à l’échelle (valeur relative = valeur absolue de
l’entrée + valeur de l’offset).
Résultat du calcul mathématique.
Etat des sorties sur seuils : Bit d’état 0= Off, 1= On, Bit 3=
SP1, Bit 2= SP2, Bit 1= SP3, Bit 0= SP4. Les sorties ne
peuvent être activées ou resétées qu’avec ce registre lorsque
les bits correspondants dans le Registre du Mode Manuel
(MMR) sont sélectionnés.
Bit d’état 0= Mode Auto, 1= Mode Manuel, Bit 4= SP1, Bit 3=
SP2, Bit 2= SP3, Bit 1= SP4, Bit 0= Sortie Linéaire.
Bit d’état : 1= reset de la sortie ; le Bit est remis à 0 à la
suite du processus de reset ; Bit 3= SP1, Bit 2= SP2, Bit 1=
SP3, Bit 0= SP4.
N’est fonctionnelle que si la Sortie Linéaire est en Mode
Manuel (Bit 0 MMR=1). On écrit dans la carte de sortie
analogique que si la Sortie Linéaire (MMR Bit 0) est
sélectionnée.
Valeur brute actuelle de l’entrée A. Cette valeur est affectée
par le type d’entrée, la résolution, la mise à l’échelle mais pas
par la valeur d’offset.
40021
Registre des sorties sur seuil (SOR)
0
15
NA
Lect. Ecrit.
Cf. Nota
40022
Registre du mode Manuel (MNR)
0
31
0
Lect. Ecrit.
40023
Registre de reset des sorties
0
15
0
Lect. Ecrit.
40024
Registre de la sortie analogique (AOR)
0
4095
0
Lect. Ecrit.
40025
Valeur absolue de l’entrée A (Mot sup.)
NA
NA
NA
Lect. Seule
40026
Valeur absolue de l’entrée A (Mot inf.)
40027
Valeur absolue de l’entrée B (Mot sup.)
NA
NA
NA
Lect. Seule
Valeur brute actuelle de l’entrée B. Cette valeur est affectée
par le type d’entrée, la résolution, la mise à l’échelle mais pas
par la valeur d’offset.
-19999
99999
0
Lect. Seule
Valeur relative de l’entrée (valeur standard de l’appareil).
C’est la somme de la valeur d’offset et de la valeur absolue
de cette entrée.
-19999
99999
0
Lect. Seule
Valeur relative de l’entrée (valeur standard de l’appareil).
C’est la somme de la valeur d’offset et de la valeur absolue
de cette entrée.
40028
Valeur absolue de l’entrée B (Mot inf.)
40029
Valeur d’offset de l’entrée A (Mot sup.)
40030
Valeur d’offset de l’entrée A (Mot inf.)
40031
Valeur d’offset de l’entrée B (Mot sup.)
40032
Valeur d’offset de l’entrée B (Mot inf.)
1
Pour les registres d’entrée, remplacez les N° de registres indiqués en 4xxxx par 3xxxx. Les registres 3xxxx sont les miroirs des
registres 4xxxx de type ‘maintenus’.
2
Une tentative de dépassement de la limite provoquera le forçage du registre à sa valeur limite haute ou basse.
23
ADRESSE
DES
REGISTRES3
NOMS DES REGISTRES
LIMITE
BASSE4
LIMITE
HAUTE4
REGLAGE
USINE
ACCES
PARAMETRES DES ENTREES
COMMENTAIRES
CHA
CHB
Description de ces paramètres : voyez le Module 1
40101
40201
Gamme d’entrée
0
1
0
Lect. Ecrit.
0= Volt 1= Courant 2= Tension (extraction racine carrée)
3= Courant (extraction racine carrée)
40102
40202
Fréquence d’échantillonnage du
convertisseur (ADC)
0
6
3
Lect. Ecrit.
0=5.3, 1=7.5, 2=16.7,3=19.8, 4=20, 5=30, 6=105
40103
40203
Point décimal
0
4
3
Lect. Ecrit.
0=0, 1=0.0, 2=0.00, 3=0.000, 4=0.0000
40104
40204
Facteur d’arrondi
0
6
0
Lect. Ecrit.
0=1, 1=2, 2=5, 3=10, 4=20, 5=50, 6=100
40105
40205
Filtre numérique sur l’entrée
0
250
10
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40106
40206
Bande du filtre
0
250
10
Lect. Ecrit.
1=1 unité d’affichage
40107
40207
Nombre de points de mise à l’échelle
0
16
2
Lect. Ecrit.
Nombre de points de linéarisation / Mise à l’échelle
40108
40208
Réservé
NA
NA
NA
NA
PARAMETRES DES POINTS DE MISE A L’ECHELLE
40109
40209
Entrée 1, Valeur d’entrée (Poids fort)
40110
40210
Entrée 1, Valeur d’entrée (Poids faible)
40111
40211
Affi. 1, Valeur d’entrée (Poids fort)
40112
40212
Affi. 1, Valeur d’entrée (Poids faible)
continu
continu
40169
40269
Entrée 16, Valeur d’entrée (Poids fort)
40170
40270
Entrée 16, Val. d’entrée (Poids faible)
40171
40271
Affi. 16, Valeur d’entrée (Poids fort)
40172
40272
Affi. 16, Valeur d’entrée (Poids faible)
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
1=0.001
Les registres de 40113 à 40168 et de 40213 à 40268 ne sont pas
montrés mais respectent l’ordre indiqué pour Entrée 1, Affichage 1
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
ENTREES UTILISATEUR / TOUCHES DE FONCTION
1=0.001
Description de ces paramètres : voyez le Module 2
0=
1=
2=
3=
4=
5=
6=
7=
NO
PLOC
A-rEL
b-rEL
A-drL
b-drL
d-HLd
A-HLd
8= SYNC
9= bAT
10= rtot1
11= rtot2
12= E-tot
13= r-HI
14= r-Lo
15= r-HL
40301
Action associée à l’entrée utilisateur 1
0
30
0
Lect. Ecrit.
40302
Action associée à l’entrée utilisateur 2
0
30
0
Lect. Ecrit.
Cf. Entrée utilisateur 1 ci dessus
40303
Action associée à la Touche F1
0
19
0
Lect. Ecrit.
0=
1=
2=
3=
4=
40304
Action associée à la Touche F2
0
19
0
Lect. Ecrit.
Cf. Touche F1 ci-dessus
40305
Action associée à la Touche RESET
0
19
0
Lect. Ecrit.
Cf. Touche F1 ci-dessus
40306
2nd Action associée à la Touche F1
0
19
0
Lect. Ecrit.
Cf. Touche F1 ci-dessus
40307
2nd Action associée à la Touche F2
0
19
0
Lect. Ecrit.
Cf. Touche F1 ci-dessus
AFFICHAGE / VERROUILLAGE MENU DE PROGRAMMATION RAPIDE
NO
A-rEL
b-rEL
A-drL
b-drL
5=
6=
7=
8=
9=
bAt
rtot
r-HI
r-Lo
r-HL
16=
17=
18=
19=
20=
21=
22=
23=
dISP
dSP-A
dSP-b
dSP-C
dSP-_
d-LEV
LISt
r-1
24=
25=
26=
27=
28=
29=
30=
r-2
r-3
r.4
r-34
r-234
r-ALL
Print
10=
11=
12=
13=
14=
d-LEV
LISt
r-1
r-2
r-3
15=
16=
17=
18=
19=
r-4
r-34
r-234
r-ALL
Print
Description de ces paramètres : voyez le Module 3
40311
Valeur maximum (Poids fort)
0
5
3
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40312
Valeur maximum (Poids faible)
0
5
4
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40313
Affichage calcul
0
5
5
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40314
Valeur minimum (Poids fort)
0
5
0
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40315
Valeur minimum (Poids faible)
0
5
0
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40316
Affichage du total
0
5
0
Lect. Ecrit.
0= Loc
1= Red
2= Disp_
3= Disp A
4= Disp B
5= Disp C
40317
Programme rapide SP1
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Verrouillé 1= Lecture 2= Entrée
40318
Programme rapide SP2
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Verrouillé 1= Lecture 2= Entrée
40319
Programme rapide SP3
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Verrouillé 1= Lecture 2= Entrée
40320
Programme rapide SP4
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Verrouillé 1= Lecture 2= Entrée
40321
Code de sécurité pour accès au
programme
0
250
0
Lect. Ecrit.
PARAMETRES SECONDAIRES
40029*
Entrée A Valeur de l’offset (Poids fort)
40030*
Entrée A Valeur de l’offset (Poids faible)
40031*
Entrée B Valeur de l’offset (Poids fort)
40032*
Entrée B Valeur de l’offset (Poids faible)
Description de ces paramètres : voyez le Module 4
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
* Valeur montrée ici pour référence
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
* Valeur montrée ici pour référence
3
Pour les registres d’entrée, remplacez les N° de registres indiqués en 4xxxx par 3xxxx. Les registres 3xxxx sont les miroirs des
registres 4xxxx de type ‘maintenus’.
4
Une tentative de dépassement de la limite provoquera le forçage du registre à sa valeur limite haute ou basse.
24
ADRESSE
DES
REGISTRES5
NOMS DES REGISTRES
LIMITE
BASSE6
LIMITE
HAUTE6
REGLAGE
USINE
ACCES
PARAMETRES SECONDAIRES (suite)
COMMENTAIRES
Description de ces paramètres : voyez le Module 4
40331
Affectation de la valeur Max (Hi)
0
4
0
Lect. Ecrit.
40332
Retard de capture du Max (Hi)
0
32750
10
Lect. Ecrit
0= A-Rel, 1= A-Abs, 2= b-Rel, 3= bAbs, 4= Calc
0= cadence d’actualisation Max, 1= 0,11
40333
Affectation de la valeur Min (Lo)
0
4
0
Lect. Ecrit.
0= A-Rel, 1= A-Abs, 2= b-Rel, 3= babs, 4= Calc
40334
Retard de capture du Min (Lo)
0
32750
10
Lect. Ecrit.
0= cadence d’actualisation Max, 1= 0,11
40335
Cadence d’actualisation de l’affichage
0
4
0
Lect. Ecrit.
0= 1/s, 1= 2/s, 2= 5/s, 3= 10/s, 4= 20/s
40336
Rétro éclairage unité
0
1
0
Lect. Ecrit
0= Off, 1= On
40337
Fonction de calcul
0
5
0
Lect. Ecrit.
0= C+A+B
3= A+B/C
1= C-A-B
4= C*A/B
2= C+A-B
5= C(A/B-1)
40338
Point décimal affichage calcul
0
4
3
Lect. Ecrit.
0=0, 1=0.0, 2= 0.00, 3= 0.000, 4= 0.0000
40339
Valeur de la constante calcul (pds fort)
40340
Valeur de la constante calcul ‘pds
faible)
-19999
99999
1000
Lect. Ecrit.
40341
Facteur d’arrondi de l’affichage calcul
0
6
0
Lect. Ecrit.
40342
Valeur du filtre de l’affichage calcul
0
250
10
Lect. Ecrit.
1=0.1s
40343
Bande du filtre de calcul
0
250
10
Lect. Ecrit.
1=1 unité d’affichage
40351
Affectation Totalisateur
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= A-Rel, 1= b-Rel, 2= Calc
40352
Point Décimal Totalisateur
0
4
2
Lect. Ecrit.
0=0, 1= 0.0, 2=0.00, 3= 0.000, 4= 0.0000
40353
Base de temps Totalisateur
0
3
1
Lect. Ecrit.
0=Seconde, 1=Minute, 2=Heure, 3= Jour
40354
Facteur d’échelle Totalisateur
0
65000
1000
Lect. Ecrit.
1= 0.001
-19999
99999
-19999
Lect. Ecrit.
-19999
99999
-19999
Lect. Ecrit.
0
1
0
Lect. Ecrit.
0=1, 1=2, 2=5, 3=10, 4=20, 5=50, 6=100
PARAMETRES DU TOTALISATEUR
40355
40356
40357
Valeur de coupure basse Totalisateur
(pds fort)
Valeur de coupure basse Totalisateur
(pds faible)
Reset à la mise sous tension
Totalisateur
PARAMETRES DE LA SORTIE SUR SEUIL N°1
40361
Affectation
0
40362
Action
40363
Hystérésis
40364
0=Non, 1=Oui
Description de ces paramètres : voyez le Module 6
(ne s’applique que si une carte de sortie optionnelle,
PAXCDS, est installée)
0= Aucune
1= A-Rel
2= A-Abs
3= b-Rel
4= b-Abs
5= Calc
6= Tot
0=No, 1=Ab-HI, 2=Ab-Lo, 3=AU-HI, 4=AU-LO,
9=totLo, 10=totHI, ne pas utiliser 5 à 8
6
0
Lect. Ecrit.
0
10
0
Lect. Ecrit.
1
65000
2
Lect. Ecrit.
1= 1 unité d’affichage
Retard à l’activation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40365
Retard à la désactivation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40366
Logique de sortie
0
1
0
Lect. Ecrit.
0= Normale
40367
Reset
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Auto 1= Mémorisé 1
40368
Attente
0
1
0
Lect. Ecrit.
0=Non, 1=Oui
40369
Témoin de signalisation
1
3
1
Lect. Ecrit.
PARAMETRES DE LA SORTIE SUR SEUIL N°2
1= Complémentée
2= Mémorisé 2
0=0ff, 1=Normal, 2= Complémenté, 3= Clignotant
Description de ces paramètres : voyez le Module 6
(ne s’applique que si une carte de sortie optionnelle,
PAXCDS, est installée)
0= Aucune
1= A-Rel
2= A-Abs
3= b-Rel
4= b-Abs
5= Calc
6= Tot
0=NO, 1=Ab-HI, 2=Ab-Lo, 3=AU-HI, 4=AU-LO, 5=dE-HI,
6=dE-LO, 7=bANd, 8=bNdin, 9=totLo, 10=totHI
40371
Affectation
0
6
0
Lect. Ecrit.
40372
Action
0
10
0
Lect. Ecrit.
40373
Hystérésis
1
65000
2
Lect. Ecrit.
1= 1 unité d’affichage
40374
Retard à l’activation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40375
Retard à la désactivation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40376
Logique de sortie
0
1
0
Lect. Ecrit.
0= Normale
40377
Reset
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Auto 1= Mémorisé 1
40378
Attente
0
1
0
Lect. Ecrit.
0=Non, 1=Oui
40379
Témoin de signalisation
0
3
1
Lect. Ecrit.
0=0ff, 1=Normal, 2= Complémenté, 3= Clignotant
5
1= Complémentée
2= Mémorisé 2
Pour les registres d’entrée, remplacez les N° de registres indiqués en 4xxxx par 3xxxx. Les registres 3xxxx sont les miroirs des
registres 4xxxx de type ‘maintenus’.
6
Une tentative de dépassement de la limite provoquera le forçage du registre à sa valeur limite haute ou basse.
25
ADRESSE
DES
REGISTRES7
NOMS DES REGISTRES
LIMITE
BASSE8
LIMITE
HAUTE8
REGLAGE
USINE
ACCES
PARAMETRES DE LA SORTIE SUR SEUIL N°3
40381
Affectation
0
40382
Action
40383
Hystérésis
COMMENTAIRES
Description de ces paramètres : voyez le Module 6
(ne s’applique que si une carte de sortie optionnelle,
PAXCDS, est installée)
0= Aucune
1= A-Rel
2= A-Abs
3= b-Rel
4= b-Abs
5= Calc
6= Tot
0=No, 1=Ab-HI, 2=Ab-Lo, 3=AU-HI, 4=AU-LO,
9=totLo, 10=totHI, ne pas utiliser 5 à 8
6
0
Lect. Ecrit.
0
10
0
Lect. Ecrit.
1
65000
2
Lect. Ecrit.
1= 1 unité d’affichage
40384
Retard à l’activation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40385
Retard à la désactivation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40386
Logique de sortie
0
1
0
Lect. Ecrit.
0= Normale
40387
Reset
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Auto 1= Mémorisé 1
40388
Attente
0
1
0
Lect. Ecrit.
0=Non, 1=Oui
40389
Témoin de signalisation
0
3
1
Lect. Ecrit.
PARAMETRES DE LA SORTIE SUR SEUIL N°4
1= Complémentée
0=0ff, 1=Normal, 2= Complémenté, 3= Clignotant
Description de ces paramètres : voyez le Module 6
(ne s’applique que si une carte de sortie optionnelle,
PAXCDS, est installée)
0= Aucune
1= A-Rel
2= A-Abs
3= b-Rel
4= b-Abs
5= Calc
6= Tot
0=NO, 1=Ab-HI, 2=Ab-Lo, 3=AU-HI, 4=AU-LO, 5=dE-HI,
6=dE-LO, 7=bANd, 8=bNdin, 9=totLo, 10=totHI
40391
Affectation
0
6
0
Lect. Ecrit.
40392
Action
0
10
0
Lect. Ecrit.
40393
Hystérésis
1
65000
2
Lect. Ecrit.
1= 1 unité d’affichage
40394
Retard à l’activation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40395
Retard à la désactivation
0
32750
0
Lect. Ecrit.
1=0.1 s
40396
Logique de sortie
0
1
0
Lect. Ecrit.
0= Normale
40397
Reset
0
2
0
Lect. Ecrit.
0= Auto 1= Mémorisé 1
40398
Attente
0
1
0
Lect. Ecrit.
0=Non, 1=Oui
40399
Témoin de signalisation
0
3
1
Lect. Ecrit.
PARAMETRES DE COMMUNICATION SERIE
2= Mémorisé 2
1= Complémentée
2= Mémorisé 2
0=0ff, 1=Normal, 2= Complémenté, 3= Clignotant
Description de ces paramètres : voyez le Module 7
40401
Type
0
2
2
Lect. Ecrit.
0=protocole RLC, 1, Modbus RTU, 2, Modbus ASCII
40402
Vitesse de transmission
0
7
7
Lect. Ecrit.
0= 300, 1= 600, 2= 1200, 3= 2400, 4= 4.8K, 5= 9.6k
40403
Bits de données
0
1
1
Lect. Ecrit.
0= 7bits, 1= 8 bits
40404
Parité
0
2
0
Lect. Ecrit.
0
99
0
247
40406
Retard de transmission
0
250
40407
Transmission abrégée (RLC seulement)
0
1
40408
Options d’impression
0
63
0
Lect. Ecrit.
40409
Chargement sélections via port série
0
1
0
Lect. Ecrit.
2
1
Lect. Ecrit.
0= 0-20 mA, 1= 4-20 mA, 2= 0-10V
40405
Adresse
247
Lect. Ecrit
0= sans, 1= paire, 0= impaire
Protocole RLC : 0-99
Lect. Ecrit.
10
Lect. Ecrit.
Lect. Ecrit.
PARAMETRES DE LA SORTIE ANALOGIQUE
40411
40412
40413
Type
Affectation
0
Valeur analogique basse (pds faible)
40415
Valeur analogique haute (pds fort)
40416
Valeur analogique haute (pds faible)
40417
Cadence d’actualisation
1= 0.001s
0= Non, 1= Oui
Non utilisé lorsque les communications sont de type Modbus
0= Non, 1= Oui
Non utilisé lorsque les communications sont de type Modbus
Bit 0 - Impression valeur d’entrée A
Bit 1 – Impression valeur d’entrée B
Bit 2 – Impression valeur calcul
Bit 3 – Impression valeurs Max et Min
Bit 4 – Impression valeur Totalisateur
Bit 5 – Impression valeurs seuils
Le fait de modifier les registres 40401 à 40406 n’actualise pas
le PAXDP tant que ce registre n’est pas mis à 1. Après
l’écriture l’équipement communicant doit commuter sur les
nouvelles valeurs réglées dans le PAXDP et le registre est
remis à 0.
Description de ces paramètres : voyez le Module 8
(ne s’applique que si une carte de sortie analogique
linéaire, PAXCDL, est installée)
0
8
0
Lect. Ecrit.
0= Aucune,1= A-REL, 2=A-AbS, 3= b-rEL, 4= b-AbS, 5=
CALC, 6= tot, 7= HI, 8= LO
-19999
99999
0
Lect. Ecrit.
Valeur d’affichage qui correspond à une sortie 0V, 0mA ou 4
mA
99999
10000
Lect. Ecrit.
Valeur d’affichage qui correspond à une sortie 10V ou 20mA
100
0
Lect. Ecrit.
0= Cadence maximum, 1= 0.11
Valeur analogique basse (pds fort)
40414
Modbus : 1-247
-19999
0
7
Pour les registres d’entrée, remplacez les N° de registres indiqués en 4xxxx par 3xxxx. Les registres 3xxxx sont les miroirs des
registres 4xxxx de type ‘maintenus’.
8
Une tentative de dépassement de la limite provoquera le forçage du registre à sa valeur limite haute ou basse.
26
ADRESSE
DES
REGISTRES9
NOMS DES REGISTRES
LIMITE
BASSE10
LIMITE
HAUTE10
REGLAGE
USINE
ACCES
COMMENTAIRES
PARAMETRES DE MAINTENANCE USINE
40501
Registre de service usine
N/A
N/A
N/A
Lect. Ecrit.
Usage réservé à l’usine – Ne pas modifier
40502
Registre de données de service usine
N/A
N/A
N/A
Lect. Ecrit.
Usage réservé à l’usine – Ne pas modifier
40503
Numéro de l’affichage principal
0
3
1
Lect. Ecrit
40504
Erreurs à la mise sous tension
N/A
N/A
N/A
Lect. Seule
40505
Erreurs entrées A-B
N/A
N/A
N/A
Lect. Seule
40506
Erreurs sur Totalisateur et Calcul
N/A
N/A
N/A
Lect. Seule
ID esclave
N/A
N/A
N/A
Lect. Seule
41001-41010
0= Affichage, 1= Affichage A, 2= Affichage B, 3= Affichage C
Bit effacé = Pas d’erreur, Bit écrit = erreur
Bit 0 = Erreur matérielle entrée A (ErinA)
Bit 1 = Erreur matérielle entrée B (ErinB)
Bit 2 = Touche bloquée à la mise sous tension (ErKEY)
Bit 3 = Erreur sur checksum données à la mise hors tension
(EEPdn)
Bit 4 = Erreur sur checksum paramètres (EEPar)
Bit 5 = Erreur sur checksum données de calibration (EECal)
Bit 6 = Erreur sur checksum données de calibration de la
carte de sortie analogique (EELin)
Bit effacé = Pas d’erreur, Bit écrit = erreur
Bit 0 = Affichage sous limite, entrée A (< -19999)
Bit 1 = Affichage en dépassement entrée A (> 99999)
Bit 2 = Signal ‘’sous gamme’’ entrée A (<-13V ou <-26mA)
Bit 3 = Signal ‘’en dépassement de gamme’’ entrée A (>13V
ou >26mA
Bit 4 = Affichage sous limite, entrée B (< -19999)
Bit 5 = Affichage en dépassement entrée B (> 99999)
Bit 6 = Signal ‘’sous gamme’’ entrée B (< 13V ou < 26mA)
Bit 7 = Signal ‘’en dépassement de gamme’’ entrée B (> 13V
ou > 26mA)
Bit 0 = Affichage Calcul ‘’sous limite’’ (L-19999)
Bit 1 = Affichage Calcul en dépassement (> 99999)
Bit 4 = Affichage ‘’sous limite’’ valeur Totalisateur (< 99999900)
Bit 5 = Affichage en dépassement valeur Totalisateur (>
999999000)
(a = ‘’0’’, ‘’2’’, ‘’4’’ Carte seuils installée, b = ‘’0’’ ou ‘’1’’ Carte
sortie linéaire installée), 1.00 : version (ou supérieur), 32
lectures, 32 écritures, 16 réserves.
41101-41116
N/A
GUID/réserves
N/A
N/A
Lect. Ecrit.
Réservé (pourra être utilisée) dans les logiciels RLC futurs.
9
Pour les registres d’entrée, remplacez les N° de registres indiqués en 4xxxx par 3xxxx. Les registres 3xxxx sont les miroirs des registres 4xxxx de type
‘maintenus’.
10
Une tentative de dépassement de la limite provoquera le forçage du registre à sa valeur limite haute ou basse.
PROTOCOLE DE COMMUNICATION SERIE RLC
Une communication au protocole RLC nécessite d’avoir sélectionné
rLC
comme Protocole de Communication (tyPE)
Construction de la chaîne de commande
EMISSION DE COMMANDES ET DE DONNEES
SERIE
La chaîne de commande doit être construite d’une manière spécifique.
L’appareil ne répondra pas par un message d’erreur particulier à une
commande illégale. La procédure suivante détaille la construction de la
chaîne.
Lorsque l’on envoie des commandes à un appareil, il faut bâtir une chaîne
contenant au moins un caractère de commande. Une chaîne de commande est
constituée d’un caractère de commande, d’un identificateur de valeur, d’une
donnée numérique (si l’on écrit des données dans l’appareil) suivie par un
caractère de terminaison * ou $.
1.
Liste des commandes
CMDE
DESCRIPTION
N
Spécification de
l’adresse sur le
nœud.
T
Transmet une
valeur (lecture).
V
Modifie une
valeur (écriture).
R
Reset.
P
Demande
d’impression de
bloc (lecture).
NOTES
Adresse un appareil spécifique. Doit être suivi
par l’adresse de l’appareil sur le nœud. N’est
pas nécessaire lorsque l’adresse est égale à 00.
Lecture d’un registre au sein de l’appareil.
Doit être suivi par le caractère d’identification
(ID) du registre.
Ecriture dans un registre de l’appareil. Doit
être suivi par un caractère d’identification du
registre (ID) et de la valeur numérique.
Réinitialise un registre ou une sortie. Doit être
suivi du caractère d’identification (ID) du
registre.
2.
3.
4.
5.
Initie la sortie (impression) d’un bloc. Les
registres sont définis dans le programme.
27
Les trois premiers caractères comportent : la commande de
spécification de l’adresse sur le nœud (N) suivie par un ou deux
caractères donnant l’adresse sur ce nœud. L’adresse de l’appareil sur le
nœud est programmable. Si l’adresse est 0, cette commande tout
comme l’adresse en elle-même peut être omise. C’est la seule
commande qui peut être utilisée en conjonction avec d’autres.
Après la spécification de l’adresse optionnelle, le caractère qui suit est
le caractère de commande.
Le caractère qui suit est l’identificateur ID du registre concerné. Il a
pour effet d’indiquer le registre sur lequel porte la commande. Seule la
commande P ne nécessite pas de caractère d’identification. Elle place
sur le réseau les informations sélectionnées dans les options
d’impression.
Si la commande doit modifier une valeur (écriture d’une donnée), la
donnée numérique doit être émise à ce stade.
Toutes les chaînes de commande doivent être terminées par le caractère
de fin de chaîne, *, ou $. L’appareil ne commencera pas le traitement
de la chaîne de commande tant que ce caractère de terminaison ne sera
pas reçu. Consultez les chronogrammes pour comprendre les
différences qui existent entre les caractères de terminaison.
Liste des identificateurs de registres.
ID
CONTENUS
Valeur relative de
l’entrée A
Valeur relative de
l’entrée B
Valeur de calcul
NOMS DES
REGISTRES 1
COMMANDES SUPPORTEES
Transmission complète.
INA
INB
T, R (reset de la commande, remet à zéro
ou entre la valeur de tare)
Total
CLC
TOT
E
Min
MIN
F
Max
MAX
T
T, R (reset de la commande, remet à zéro
le total)
T, R (reset de la commande, charge la
valeur courante lue)
T, R (reset de la commande, charge la
valeur courante lue)
ABA
T
ABB
T
T, V
A
B
C
D
G
H
I
J
M
Valeur absolue entrée A
(brute)
Valeur absolue entrée B
(brute)
Offset de l’entrée A
Offset de l’entrée B
Point de consigne 1
OFA
OFB
SP1
O
Point de consigne 2
SP2
Q
Point de consigne 3
SP3
S
U
W
X
Point de consigne 4
SP4
MMR
AOR
SOR
1
2
Registre auto / Manu
Registre de sortie ana.
Registre de consigne
OCTET
2
T, R (reset de la commande, remet à zéro
ou entre la valeur de tare)
1,2
3
4-6
7-18
19
20
21
22
23
* Ce caractère n’apparaît que dans la dernière ligne du bloc transmis
(impression).
Les deux premiers caractères transmis (octets 1 et 2) sont ceux de l’adresse
sur le nœud. Si l’adresse assignée est 00, deux espaces la remplacent. Un
espace (octet 3) suit le champ adresse. Les trois caractères suivants (octets 4
à 6) constituent l’identification du registre. La donnée numérique est
transmise à la suite.
Le champ numérique (octets 7 à 18) est inscrit sur 12 caractères. Lorsque la
valeur demandée excède 8 digits (pour une valeur de comptage) ou 5 digits
pour une valeur de cadence. L’octet 8 est toujours un Espace. Les 10
positions qui restent dans ce champ (octets 9 à 18) consistent en un signe
moins (pour les valeurs négatives), un point décimal flottant (si nécessaire) et
huit positions pour la valeur demandée. La donnée contenue dans les octets 9
à 18 est justifiée à droite et complétée par des espaces pour toutes les
positions libres..
La chaîne de réponse est terminée par un retour chariot <CR> (octet 19)
suivi de <LF> (octet 20). Lorsque l’impression du bloc est terminée, un autre
<SP> (octet 21) <CR> (octet 22) <LF> (octet 23) est utilisé pour séparer les
transmissions.
T, V
T, V, R (le reset de la commande, remet
à zéro la sortie sur Seuil)
T, V, R (le reset de la commande, remet
à zéro la sortie sur Seuil)
T, V, R (le reset de la commande, remet
à zéro la sortie sur Seuil)
T, V, R (le reset de la commande, remet
à zéro la sortie sur Seuil)
T, V
T, V
T, V
Les noms des registres sont également utilisés en tant que mnémoniques
lors des transmissions complètes.
Les registres associés aux commandes de type P sont définis au sein des
options d'impression (Module 7). Sauf en cas de spécifications contraires,
les détails de transmission s'appliquent aussi bien aux commandes T
qu'aux commandes V.
Transmissions abrégées.
Exemples de chaînes de commande :
1.
2.
3.
DESCRIPTION
Champ recevant les 2 octets de l’adresse <00 à 99>.
<SP> (espace).
Champ recevant les 3 octets du mnémonique de l’identificateur
(ID) du registre.
Champ des 12 octets de données : 10 octets pour le nombre, 1
pour le signe et 1 octet pour le point décimal.
<CR>
retour chariot.
<LF>
avance d’une ligne.
<SP> * (espace).
<CR> * retour chariot.
<LF> * avance d’une ligne.
OCTET
Adresse = 17, écrit 350 en Points de consigne (seuil) 1
Chaîne : N17VM350*
Adresse = 5, Lecture de la valeur de l’entrée A
Chaîne : N5TA*.
Adresse = 0, Reset de la sortie associée au seuil 4.
Chaîne : RS*
DESCRIPTION
Champ de donnée sur 12 octets, 10 octets pour le nombre, 1
octet pour le signe, 1 octet pour le point décimal.
13
<CR>:
retour chariot.
14
<LF> :
avance ligne.
15
<SP> *: espaceΘ..
16
<CR>*: retour chariotΘ.
17
<LF> * : avance ligneΘ..
Θ. Ces caractères n’apparaissent que dans la dernière ligne du bloc transmis
(impression).
1-12
Emission de données vers l'appareil.
Les données numériques émises vers l’appareil doivent être limitées en
fonction des détails de transmission figurant dans le tableau précédent. Les
zéros non significatifs des débuts de valeurs sont ignorés. Les nombres
négatifs doivent être écrits avec le signe « Moins ». L’appareil ignore tous
les points décimaux et transcrit le nombre en fonction de la résolution
d’échelle (par exemple si le point décimal de l’appareil est fixé à 0.0 et que
l’on écrive 25 dans un registre, la valeur de ce registre sera en fait de 2,5).
Dans un tel cas il vous faudrait écrire 250 pour que la valeur soit 25,0).
La réponse abrégée supprime l’adresse et le mnémonique d’identification du
registre, en ne laissant dans la réponse que la partie numérique.
Exemples de réponses de l’appareil :
1.
Nota :
Puisque l’appareil n’émettra pas de réponse après une commande de
changement de valeur, faire suivre cette commande par une commande de
transmission de manière à vérifier la conformité de la valeur retournée.
2.
3.
Transmission de données par l'appareil.
La donnée est transmise par l’appareil en réponse soit à une commande de
transmission (T), à une commande d’impression de bloc (P), ou à une
demande d’impression d’une Fonction utilisateur. La réponse de l’appareil
est soit une transmission complète soit une transmission abrégée. Voyez le
paramètre Impression Abrégée (Abru).
Adresse sur le nœud = 17, réponse complète
Valeur de l’entrée A = 875.
17 INA
875 <CR> <LF>.
Adresse sur le nœud = 0, réponse complète
Point de consigne 2 = - 250,5.
SP2
- 250,5 <CR> <LF>.
Adresse sur le nœud = 0, réponse abrégée
Point de consigne 2 = 250, dernière ligne du bloc d’impression :
250 <CR> <LF> <SP> <CR> <LF>.
Registre du mode Auto. / Manuel (MMR) ID : U
Ce registre définit le mode de gestion des sorties. En mode automatique (0)
l’appareil pilote le point de consigne et la sortie analogique. En mode manuel
(1), les sorties sont définies par les registres SOR et AOR. Lors du passage
du mode automatique au mode manuel, l’appareil maintient la dernière
valeur de sortie, (jusqu’à ce que le contenu du registre soit modifié par une
écriture). Chaque sortie peut être modifiée indépendamment et passée de
‘’auto’’ à ‘’manuel’’. Dans une chaîne de commande d’écriture (VU), tous
caractères autres que 0 ou 1 dans un champ n’affectera pas le mode de sortie
correspondant.
Exemple : VU00011 place SP4 et la sortie Ana. en manuel.
28
Registre de sortie ‘’analogique’’ (AOR) ID: W
Registre de sortie ‘’Points de consigne’’ (SOR) ID: X
Ce registre renferme la valeur actuelle de la sortie analogique. La gamme des
valeurs de ce registre est de 0 à 4095, elle correspond à la gamme de la sortie
analogique via l’application de la table suivante:
Ce registre renferme l’état des sorties ‘’Points de consigne’’. En lisant ce
registre (TX) on obtiendra l’état actuel de toutes les sorties ‘’Points de
consigne’’. Dans une position donnée, un ‘’0’’ indique que la sortie est au
repos (OFF), un ‘’1’’ signifie que la sortie est activée (ON).
Valeur du
registre
0
1
2047
4094
4095
0-20mA
0.000
0.005
10.000
19.995
20.000
Signal de sortie*
4-20mA 0-10V
4.000
0.000
4.005 0.0025
12.000
5.000
19.996 9.9975
20.000 10.000
* Du fait de précision absolue et
de la résolution de la carte de
sortie, le signal de sortie réel
peut différer de 0.15% pleine
échelle des valeurs inscrites
dans le tableau. Le signal
correspond à la gamme choisie
(0-20mA, 4-20mA ou 0-10V)
En mode automatique l’appareil gère l’état des sorties ‘’sur Seuils’’. En
mode manuel, le fait d’écrire dans ce registre (VX) modifiera l’état de la
sortie. Le fait d’écrire un caractère ‘’0’’ ou ‘’1’’ dans le champ
correspondant à une sortie particulière n’entraînera aucun changement d’état
si la dite sortie n’a pas été au préalable placée en mode manuel (il n’est pas
nécessaire d’émettre les 0s non significatifs).
Ecrire dans le registre (VW) lorsque la sortie analogique est en mode
manuelle, provoque immédiatement le rafraîchissement de celle-ci. Dans le
mode automatique, ce registre peut être écrit, mais il n’y aura pas d’effet tant
que la sortie analogique n’est pas en mode manuelle. Lorsque le mode
Automatique est sélectionné l’indicateur contrôle la sortie analogique. La
lecture du registre (TW) renverra la valeur du signal analogique.
Exemple : VX10* provoquera la mise à l’état ON de la sortie 1 et la mise à
l’état OFF de la sortie 2.
Exemple : VW2047 forcera la sortie analogique à 10.000 mA , 12.000 mA
ou 5.000 V dépendant de la mise à l’échelle.
TEMPS DE REPONSE SUITE A
COMMANDE
Chronogrammes.
PAS DE REPONSE DE L'APPAREIL
L’appareil ne peut simultanément recevoir ou transmettre des données (il
fonctionne en mode half-duplex). Lors de l’émission de commandes et de
données vers l’appareil, il faut respecter une pause entre chaque commande,
ceci permettant l’exécution de la commande reçue et la préparation en vue de
la réception suivante.
Au début de l’intervalle t1, le calculateur prépare le message et écrit la
chaîne sur le port série, ce qui initie la transmission. Durant t1, les caractères
de commande sont transmis, à la fin de cette période, le caractère de
terminaison (*) est reçu par l’appareil. La durée de t1 est fonction à la fois du
nombre de caractères de la chaîne et de la vitesse de transmission du port.
t1 = (10 fois le nombre de caractères) / (vitesse de transmission).
REPONSE DE L'APPAREIL
Au début de la phase t2, l’appareil débute l’interprétation de la commande et,
dès que cela est terminé, il l’exécute. Ce temps t2, varie de 2 à 15ms. Si
aucune réponse n'est attendue, l’appareil est prêt à recevoir une autre
commande.
Si l’appareil doit répondre par une donnée, la phase t2 est fonction du type
du caractère de terminaison et du paramètre « Délai de transmission »
(dELAy). Le caractère de terminaison de ligne standard est ‘’*’’. Ce
caractère de terminaison confère à la fenêtre de réception une durée égale à
la valeur du paramètre Délai de transmission (dELAy) augmenté de 15 ms au
maximum. Le paramètre dELAy doit avoir une valeur qui donne un temps
suffisant pour libérer le pilote d’émission du bus RS485. Le fait de terminer
la commande par ‘’$’’ fera que la durée de la fenêtre de réponse t2 aura une
valeur comprise entre 2 et 15 ms. Le temps de réponse rapide, dû à
l’utilisation de ce caractère de terminaison nécessite que le pilote d’émission
soit libéré dans les 2 ms qui suivent la réception du caractère de terminaison.
Au début de la phase t3, l’appareil répond et émet le premier caractère de
réponse. Tout comme pour t1, la durée de t3 dépend du nombre de caractères
et de la vitesse de transmission du canal. Tout comme pour t1, la durée de t3
dépend du nombre de caractères et de la vitesse de transmission du canal.
FORMAT DE COMMUNICATION
Les données sont transférées depuis l’appareil via un canal de
communication. Dans une communication série, la tension du signal est
commutée entre les niveaux hauts et bas à une cadence prédéterminée
(vitesse de transmission) et en utilisant un codage ASCII. L’équipement
récepteur lit ces variations de niveau à la même cadence et décode les
signaux reçus pour reformer les caractères de l’émission.
LOGIQUE
t3 = (10 fois le nombre de caractères) / (vitesse de transmission).
ETAT DE
L’INTERFACE
Attente
RS232*
TXD, RXD ; - 3 à – 15 V
1
Espace (actif)
TXD, RXD ; + 3 à + 15 V
0
* Niveau de tension mesuré au récepteur
A la fin de t3, l’appareil est prêt à recevoir la commande suivante. Le taux de
sortie maximal de l’appareil est donc limité par la somme des durées t1, t2 et
t3.
RS485*
a - b < -200 mV
a – b > +200 mV
Les données sont transmises octet par octet avec un temps d’attente variable
(0 à infini) entre 2 caractères consécutifs. Chaque caractère ASCII fait l’objet
d’une trame composée d’un bit de ‘’start’’, d’un bit de parité (optionnel) et
d’un ou plusieurs bit de stop. Le format de données et la vitesse de
transmission doit correspondre à ce qui est défini pour l’autre équipement de
manière à permettre la communication. Sur la figure on trouvera les formats
de données employés par l’appareil.
29
Bit de parité
A la suite des bits de données, un bit de parité est émis. L’émetteur
détermine l’état 0 ou 1 du bit de parité, de manière à ce que le nombre total
de 1 contenu dans le message transmis (y compris le bit de parité lui-même)
soit pair ou impair. Ce bit est utilisé par le récepteur pour détecter les erreurs
qui pourraient survenir lors de la transmission, la détection s’effectuant en
comptant le nombre de bits. Cependant, un seul bit de parité ne peut pas
permettre de détecter des erreurs qui pourraient survenir sur un nombre
impair de bits. Du fait de cette limitation, le bit de parité est souvent ignoré
par le récepteur. L’appareil PAX ignore le bit de parité qui accompagne un
message de données entrant et génère ou non (parité « mark »), une parité
paire ou impaire pour les messages qu’il émet.
Bit de stop
Le dernier caractère transmis est le caractère de stop. Le bit de stop fournit
une pause de durée égale à celle de 1 bit pour permettre au récepteur de se
préparer à se synchroniser à nouveau sur le bit de start de la nouvelle
transmission (bit de start de l’octet suivant). Le récepteur surveille en
permanence l’occurrence du bit de start. Si l’on sélectionne 7 bits pour la
donnée et pas de parité alors, le PAXDP émettra 2 bits de stop.
Présentation des trames de caractères
Bit de ‘’start’’ et bits de ‘’données’’
Une transmission de données commence toujours par un bit de ‘’start’’. Le
bit ‘’start’’ indique à l’équipement récepteur qu’il doit se préparer à recevoir
une donnée. Après une attente équivalente à 1 bit, le bit le moins significatif
du caractère codé ASCII est transmis, suivi des autres bits de cette donnée.
L’équipement récepteur continue à lire l’état de chaque bit dans l’ordre de la
transmission.
5.8 MODULE 8 – PARAMETRES DE LA SORTIE ANALOGIQUE (8-Out)
NATURE DE LA SORTIE ANALOGIQUE
AFFECTATION A LA SORTIE
ANALOGIQUE
30
VALEUR BASSE DE L’ECHELLE
ANALOGIQUE
VALEUR HAUTE DE L’ECHELLE
ANALOGIQUE
ACTUALISATION DE LA SORTIE
ANALOGIQUE
à à 0.0 à
0.0 s
5.9 MODULE 9 – OPERATIONS DE MAINTENANCE (9-FCS)
NIVEAU DE LUMINOSITE DE L’AFFICHAGE
SELECTION
Saisir la valeur entre 0 et 15 désirée pour la
luminosité
de
l’affichage.
L’affichage
s’assombrira ou au contraire deviendra plus
lumineux en fonction du réglage adopté. Ce
paramètre apparaît également en mode
Programmation Rapide lorsque ce dernier est
activé.
4.
RETOUR AUX PARAMETRES ‘’USINE’’.
Utilisez les touches RST et / ou flèches pour faire
apparaître et actionnez la touche
PAR. L'appareil affichera puis passera à
. Presser la touche DSP pour
retourner au mode d’affichage. Ceci rétablira la
configuration usine.
4.00
Réglez si nécessaire, actionnez PAR
20.00
Réglez si nécessaire, actionnez PAR
0.00
Réglez si nécessaire, actionnez PAR
10.00
Réglez si nécessaire, actionnez PAR
Lorsque s’affiche, débranchez l’appareil étalon et actionnez deux
fois la touche PAR
Avant de commencer, vérifiez que le cavalier de sélection de la gamme
d’entrée est correctement positionné pour la gamme à calibrer. Vérifiez
également que la source de précision est raccordée et prête. Laissez une
période de 30mn pour le préchauffage avant de calibrer l’appareil. Les
touches et PAR peuvent être utilisées pour sortir du mode calibration
sans qu’aucune modification ne soit prise en compte.
Suivez alors la procédure ci-après :
1. Utilisez les touches flèches pour afficher ( ) et actionnez
PAR.
2. Choisissez le canal d’entrée et sa gamme à calibrer à l’aide des
touches flèches puis actionnez T, V, R (le reset de la commande, remet à zéro la
sortie sur Seuil). ( et PAR peuvent être utilisées pour sortir du mode
calibration sans qu’aucune modification ne soit prise en compte).
3. Lorsque la limite zéro de la gamme apparaît à l’affichage, appliquez
ce qui suit :
Gamme tension : effectuez un court-circuit sans potentiel.
Gamme courant : laissez le circuit ouvert.
4. Actionnez PAR et la limite haute de la gamme apparaîtra à l’affichage
après environ 1s.
5. Avec la limite haute de la gamme présente à l’affichage, appliquez ce
qui suit :
Gamme tension : 10Vdc.
Gamme courant : 20 mA dc.
6. Actionnez PAR et apparaîtra à l’affichage après environ 1s.
7. Dès que NO apparaît, actionnez deux fois la touche PAR.
8. Si l’appareil n’a pas été mis à l’échelle localement, alors l’affichage
de l’entrée doit correspondre avec la valeur du signal d’entrée.
9. Répétez la procédure ci-dessus pour chaque gamme d’entrée à
calibrer.
CALIBRATION DE LA CARTE DE SORTIE
ANALOGIQUE
3.
Réglez si nécessaire, actionnez PAR
ATTENTION : La calibration de cet appareil nécessite une
source de signaux possédant une précision de 0,01% ou
mieux et un appareil de mesure externe dont la précision doit
être de 0.005% ou mieux.
CALIBRATION
2.
ACTION
0.00
CALIBRATION DE L’ENTREE
L’appareil a été entièrement calibré en usine. La
mise à l’échelle permettant d’adapter le signal
d’entrée à la valeur à afficher s’effectue Module 1.
Si l’appareil semble afficher des valeurs
incorrectes ou imprécises, consultez le paragraphe
« DEPANNAGE » avant de tenter de reprendre sa
calibration.
Lorsqu’une calibration s’avère nécessaire (généralement tous les 2 ans),
celle ci ne doit être effectuée que par un technicien qualifié et à l’aide de
l’équipement approprié. La calibration ne modifie aucun des paramètres
programmés par l’utilisateur. Cependant, elle peut altérer la précision des
valeurs du signal d’entrée précédemment mémorisées à l’aide de la fonction
Application d’un type de mise à l’échelle ().
La procédure de calibration peut être abandonnée en déconnectant
l’alimentation de l’appareil avant de sortir du Module 9. Dans ce cas, les
paramètres de la calibration initiale restent actifs.
1.
APPAREIL EXTERNE
Avant de démarrer, vérifiez que le Voltmètre étalon (sortie tension)
ou que l’Ampèremètre (sortie courant) est accordé et prêt. Suivez la
procédure ci-après :
Utilisez les touches flèches pour faire afficher et actionnez
la touche PAR
Utilisez les touches flèches pour choisir et actionnez la touche
PAR
En utilisant la table qui suit, passez l ‘un après l’autre les 5 points à
calibrer. A chaque étape, utilisez les touches flèches du PAX pour faire
varier la calibration et ajustez l’affichage de l’appareil étalon de manière à
ce qu’il corresponde au point à calibrer. Dès que la correspondance est
obtenue, ou si le point de doit pas être calibré, actionnez la touche PAR
31
DEPANNAGE.
Pour obtenir une assistance technique, contactez le support technique à l’un des numéros listés en fin de ce document.
PROBLEMES
REMEDES
CONTROLER
PAS D’AFFICHAGE
CONTROLER
PROGRAMME VERROUILLE
SAISIR
CERTAINS AFFICHAGES SONT VERROUILLES
CONTROLER
VALEUR D’ENTREE INCORRECTEMENT
AFFICHEE
CONTROLER
EFFECTUER
‘OLOL’ A L’AFFICHAGE (SIGNAL HAUT)
CONTROLER
‘ULUL’ A L’AFFICHAGE (SIGNAL BAS)
CONTROLER
AUGMENTER
AFFICHAGE INSTABLE
CONTROLER
MODULES OU PARAM. NON ACCESSIBLES
CONTROLER
CODE D’ERREUR (E r r x x x o u E E x x x )
ACTIONNER
Les valeurs et les connexions de l’alimentation. La programmation du Module 3
L'état de l'entrée utilisateur utilisée pour le verrouillage (doit être activée).
Le code de sécurité requis.
La programmation du Module 3.
La programmation du Module 1, la position du cavalier d’entrée, les connexions de
l’entrée, le niveau du signal d’entrée. La valeur zéro de l’offset d’affichage au Module
4, actionnez la touche DSP pour afficher la valeur de l’entrée.
La calibration (Module 9), si l’action précédente n’a pas résolu le problème.
La programmation du Module 1, la position du cavalier de gamme d’entrée, les
connexions de l’entrée, le niveau du signal d’entrée
La programmation du Module 1, la position du cavalier de gamme d’entrée, les
connexions de l’entrée, le niveau du signal d’entrée
Le filtre au Module 1, l’arrondi, gamme d’entrée
La conformité du câblage aux recommandations CEM
L’installation de la carte embrochable.
La touche de réinitialisation (s’il est impossible d’effacer ce message, contactez votre
support technique).
TABLE DES VALEURS DE PARAMETRES
DU PAXDP MODELE : _________________
Programmé par _____________ le _______________
N° Appareil : ____________ Code _______________
PARAMETRES DES ENTREES.
AFFICHAGE
PARAMETRE
GAMME D’ENTREE
CADENCE D’ECHANTILLONNAGE
RESOLUTION DE L’AFFICHAGE
ARRONDI D’AFFICHAGE
REGLAGE DU FILTRE
BANDE D’ACTION DU FILTRE
POINTS DE MISE A L’ECHELLE
MODE DE MISE A L’ECHELLE
ENTREE VALEUR 1
AFFICHAGE VALEUR 1
ENTREE VALEUR 2
AFFICHAGE VALEUR 2
ENTREE VALEUR 3
AFFICHAGE VALEUR 3
ENTREE VALEUR 4
AFFICHAGE VALEUR 4
ENTREE VALEUR 5
AFFICHAGE VALEUR 5
ENTREE VALEUR 6
AFFICHAGE VALEUR 6
ENTREE A
REGLAGE
UTILIS.
REGLAGE
USINE
ENTREE B
REGLAGE
UTILIS.
AFFICHAGE
2 - F N C PARAMETRES DES ENTREES UTILISATEUR ET DES
TOUCHES DE FONCTION.
AFFICHAGE
!
!
PARAMETRE
ENTREE UTILISATEUR 1
ENTREE UTILISATEUR 2
TOUCHE DE FONCTION 1
TOUCHE DE FONCTION 2
TOUCHE RESET
2ND FONCTION TOUCHE 1
2ND FONCTION TOUCHE 2
REGLAGE USINE
REGLAGE
UTILISATEUR
32
"
"
#
#
$
$
PARAMETRE
ENTREE VALEUR 7
AFFICHAGE VALEUR 7
ENTREE VALEUR 8
AFFICHAGE VALEUR 8
ENTREE VALEUR 9
AFFICHAGE VALEUR 9
ENTREE VALEUR 10
AFFICHAGE VALEUR 10
ENTREE VALEUR 11
AFFICHAGE VALEUR 11
ENTREE VALEUR 12
AFFICHAGE VALEUR 12
ENTREE VALEUR 13
AFFICHAGE VALEUR 13
ENTREE VALEUR 14
AFFICHAGE VALEUR 14
ENTREE VALEUR 15
AFFICHAGE VALEUR 15
ENTREE VALEUR 16
AFFICHAGE VALEUR 16
REGLAGE
USINE
ENTREE A
REGLAGE
UTILIS.
ENTREE B
REGLAGE
UTILIS.
PARAMETRES DE VERROUILLAGE DE L’AFFICHAGE ET DU
PROGRAMME.
AFFICHAGE
PARAMETRE
AFFECTATION DE L’ENTREE A
AFFECTATION DE L’ENTREE B
AFFECTATION DU CALCUL
VERROUILLAGE AFFICHAGE DU MAX
VERROUILLAGE AFFICHAGE DU MIN
VERROUILLAGE DE L’AFFICHAGE
TOTALISATEUR
ACCES SEUIL 1
ACCES SEUIL 2
ACCES SEUIL 3
ACCES SEUIL 4
CODE DE SECURITE
1
AFFICHAGE.
PARAMETRE
VALEUR DE L’OFFSET ENTREE A
VALEUR DE L’OFFSET ENTREE B
AFFECTATION DU MAX CAPTURE
RETARD DE CAPTURE DU MAX
AFFECTATION DU MIN CAPTURE
RETARD DE CAPTURE DU MIN
INTERVALLE D’ACTUALISATION DE
L’AFFICHAGE
RETRO ECLAIRAGE DE L’ETIQUETTE
UNITE
FONCTION DE CALCUL
POINT DECIMAL DANS LE CALCUL
VALEUR DE LA CONSTANTE DE
CALCUL
ARRONDI DU CALCUL
REGLAGE DU FILTRE CALCUL
BANDE D’ACTION DU FILTRE CALCUL
PARAMETRE
!
AFFECTATION DU TOTALISATEUR
POINT DECIMAL DU TOTALISATEUR
BASE DE TEMPS SU TOTALISATEUR
FACTEUR D’ECHELLE DU
TOTALISATEUR
VALEUR DE COUPURE BASSE DU
TOTALISATEUR
RESET DU TOTALISATEUR A LA MISE
SOUS TENSION
PARAMETRE
CHOIX DU SEUIL
AFFECTATION DU SEUIL
ACTION SUR SEUIL
VALEUR DU SEUIL
(principal)
VALEUR DU SEUIL (second.)
(
#
REGLAGE USINE
REGLAGE
UTILIS.
REGLAGE USINE
PROTOCOLE DE COMMUNICATION
VITESSE DE TRANSMISSION
BITS DE DONNEE
BIT DE PARITE
ADRESSE DE L’APPAREIL
DELAI DE TRANSMISSION
IMPRESSION ABREGEE
OPTIONS D’IMPRESSION
VALEUR DE L’ENTREE A
VALEUR DE L’ENTREE B
CALCUL
IMPRESSION DE LA VALEUR
TOTALISATEUR
IMPRESSION DES VALEURS MAX & MIN
IMPRESSION DES VALEURS DE SEUIL
"
&
&
'
REGLAGE
UTILIS.
Les paramètres grisés ne sont disponibles que pour une communication au
protocole .
PARAMETRES DE LA SORTIE ANALOGIQUE
AFFICH.AGE
$
PARAMETRE
%
REGLAGE USINE
NATURE DE LA SORTIE ANALOGIQUE
AFFECTATION A LA SORTIE
ANALOGIQUE
VALEUR BASSE DE L’ECHELLE
VALEUR HAUTE DE L’ECHELLE
PERIODE D’ACTUALISATION DE LA
SORTIE ANALOGIQUE
REGLAGE
UTILIS.
PARAMETRES D’USINE
AFFICH.AGE
REGLAGE USINE
PARAMETRE
REGLAGE USINE
NIVEAU DE LUMINOSITE DE
L’AFFICHAGE
REGLAGE
UTILIS.
"#
REGLAGE
UTILIS.
PARAMETRES LIES AUX POINTS DE CONSIGNE (ALARMES).
AFFICHAGE
$
%
(
PARAMETRE
PARAMETRES DU TOTALISATEUR (INTEGRATEUR)
AFFICH.AGE
REGLAGE USINE
REGLAGE
UTILIS.
PARAMETRES DES SECONDES FONCTIONS
PARAMETRES DE COMMUNICATION SERIE
AFFICH.AGE
HYSTERESIS SUR SEUIL
RETARD A L’ACTIVATION
RETARD A LA
DESACTIVATION
LOGIQUE DE SORTIE
TYPE DE RESET
MISE EN ATTENTE
AFFICHAGE DE
L’ATTEINTE DU SEUIL
REGLAGE
USINE
%
REGLAGE
UTILIS.
REGLAGES
USINE
%
REGLAGE
UTILIS.
REGLAGES
USINE
%
* Voir Module 2 – Changement de liste des paramètres pour plus de détails sur la programmation de cette valeur.
33
REGLAGE
UTILIS.
REGLAGES
USINE
%
REGLAGE
UTILIS.
SYNTHESE DES MENUS DE PROGRAMMATION DU PAXDP
System
DISTRIBUTEUR CONSEIL DEPUIS 1985
2 rue René Laennec 51500 Taissy France
Fax: 03 26 85 19 08, Tel : 03 26 82 49 29
34
E-mail:hvssystem@hvssystem.com
Site web : www.hvssystem.com
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising