Manuel de montage et d utlisation Furlex 200S 300S rod forestay-FR

Manuel de montage et d utlisation Furlex 200S 300S rod forestay-FR
595-104-F
2007-01-15
200 S & 300 S
Manuel de montage
et d’utilisation
Furlex 200 S & 300 S
2
1 Introduction
1.1 Le manuel
Afin d’obtenir le meilleur service et le maximum d’agrément de votre Furlex, nous vous
recommandons de lire attentivement ce manuel.
Ce manuel est divisé en deux sections, l’une traite du MONTAGE, l’autre de l’UTILISATION.
Chaque section contient des références à l’autre section. Il est très important de bien suivre ces
références croisées.
Toutes les informations ayant trait à la sécurité sont marquées du symbole suivant:
Ce manuel concerne deux modèles de la gamme Furlex, le 200 S et le 300 S. La désignation du
modèle figure sur la partie supérieure du tambour d’enroulement.
Les Furlex sont conçus et fabriqués en unités métriques.
Toutes les vis utilisées pour les émerillons inférieurs et supérieurs sont à empreinte Torx.
Ce type d’empreinte présente un excellent pouvoir d’accrochage, mais n’est pas d’un usage
courant. Un jeu de tournevis Torx est fourni avec chaque kit. Les dimensions sont les suivantes:
Taille de la vis
Embout Torx
M5
T 25
M6
T 30
M8
T 40
Fig: 1.1.a
Respecter les instructions afin de ne pas endommager le mécanisme et éviter de se
blesser. La garantie de 5 ans sur les enrouleurs Furlex ne s’applique que dans la
mesure où le système est monté et utilisé selon les instructions de ce manuel.
MERCI de lire ce manuel en entier avant d’entreprendre le montage!
Seldén Mast AB garantit les enrouleurs Furlex pendant 5 ans. Cette garantie couvre les défauts
résultant de la conception, des matériaux utilisés ou de la fabrication.
La garantie ne s’applique que si l’enrouleur est monté, utilisé et entretenu selon les instructions de ce
manuel et n’est pas soumis à des charges supérieures à celles indiquées dans la brochure et dans les
instructions.
En cas de réparation de l’enrouleur par toute personne autre qu’un distributeur ou agent agréé Seldén,
la garantie tombe de plein droit.
Seldén Mast AB se réserve le droit de modifier la conception et la fabrication sans preavis.
3
Sommaire
1 Introduction
1.1
Le manuel
1.2
Information produit
Page
2
4
MONTAGE
2 Inventaire
2.1
Le carton d’emballage
2.2
Le tube d’emballage
2.3
Les outils
3 Préparation du montage
3.1
Fixation de l’étai – Principe
3.2
Fixation au mât
3.3
Fixation au pont
3.3.1 Dimensions du mécanisme inférieur
3.3.2 Dimensions de l’embout sup. à oeil
3.3.3 Tableau des cotes des cardans
3.4
Montage sous le pont
3.5
Calcul de la longueur d’étai
3.5.1 Tableau 1: Calcul de la longueur d’étai
3.6
Calcul de la longueur du profilé
3.6.1 Tableau 2: Calcul de la longueur du profilé
4 Montage du système Furlex
4.1
Montage du profilé
4.2
Mise en place de l’embout d’étai
(ou du ridoir)
4.2.1 Sans ridoir/Avec ridoir
4.3
Mise en place du tambour et du guide bosse
5 Chemin de drisse
5.1
Guide drisse
5.2
Boites à réa de drisse
5.2.1 Boites à réa (tableau)
5.3
Drisse de spinnaker
5.4
Fixation des guide drisse
6 Mise en place de la bosse d’enroulement
6.1
Principe de fonctionnement
6.2
Enroulement de la bosse sur le tambour
6.3
Cheminement de la bosse d’enroulement
6.4
200 S: Montage des poulies de chandelier
6.5
300 S: Montage des poulies de chandelier
7 La voile
7.1
Adaptation de la voile au système Furlex
7.1.1 Tableau des cotes de la voile
7.2
Coupe de la voile
7.3
Détermination de la longueur de l’estrope
6
8
8
9
9
9
10
10
11
12
13
13
14
14
NOTICE D’UTILISATION
10 Chemin de drisse
Page
32
10.1
Résumé
33
10.2
Boites à réa de drisse
34
10.3
Drisse de Spinnaker
34
11 Navigation avec le Furlex
11.1
Envoyer la voile
35
11.2
Dérouler la voile
36
11.3
Rouler la voile
37
12 La réduction
12.1
Tour libre
38
12.2
Réduction sous voiles
38
12.3
Déroulement partiel
39
12.4
Réglage du point de tire de l’écoute
39
13 Furlex en régate
40
14 Réglage de la longueur d’étai
14.1
Furlex avec ridoir
41
14.1.1 Réglage du ridoir
42
16
14.2
42
18
18
21
15 Entretien du système Furlex
23
24
24
24
24
Furlex sans ridoir
15.1
Lubrification du mécanisme inférieur
43
15.2
Lubrification de l’émerillon de drisse
43
15.3
Nettoyage du Furlex
44
15.4
Stockage
44
16 Pose
16.1
Pose du Furlex sur un bateau mâté
45
16.2
Mâtage avec le Furlex en place
46
17 Démontage
26
26
27
28
28
29
30
30
31
17.1
Emerillon de drisse
46
17.2
Guide d’engoujure
46
17.3
Guide bosse
47
17.4
Tambour d’enroulement
48
17.5
Mécanisme inférieur
48
17.6
Embout de câble
49
17.7
Profilé
49
18 Dépannage
50
19 Vérifications
19.1
Points à vérifier avant de naviguer
52
4
1.2 Information produit
Quand le premier Furlex fut présenté en 1983, ce n’était pas un pionnier. Mais sa conception
comprenait des caractéristiques en avance par rapport à la concurrence en termes de performance,
de fonctionnalité et de fiabilité. Les premiers systèmes vendus sont encore en service, prouvant s’il
en était besoin, l’efficacité de leur conception et leur résistance dans le temps. Furlex est rapidement
devenu leader sur son marché, position qu’il occupe encore aujourd’hui. Notre succès vient aussi de
notre manière de choisir l’enrouleur adapté à un voilier donné. Nous calculons tout d’abord le couple
de redressement du voilier, combinaison de son déplacement, son lest, son maître bau et son tirant
d’eau. Nous utilisons ensuite ce couple de redressement avec le type de gréement pour calculer la
puissance sous voiles et la charge supportée par l’enrouleur.
Furlex n’est distribué que par des revendeurs agréés qui sont en mesure d’assurer tout le service requis
par le client final, y compris l’assistance pour la pose, la modification de la voile existante, ou la
fourniture de la voile neuve.
Cette nouvelle génération de Furlex profite de nombreuses améliorations, grâce à l’expérience acquise
et représente les derniers développements en matière d’enroulement de génois et de réduction de
voilure.
Furlex est livré en kit complet comprenant tous les éléments nécessaires.
Le roulement de l’émerillon de drisse possède un système de répartition de charge breveté qui
répartit la charge sur la totalité de la surface du roulement. Cela réduit les frictions et limite l’usure
du roulement.
Furlex peut être livré avec un ridoir intégré en option.
La section du profilé Furlex est la même sur toute sa longueur. La ralingue s’enroule de façon
uniforme sur toute la longueur. Ceci est indispensable pour obtenir une forme de voile
satisfaisante lorsque celle-ci est roulée.
Le ”tour libre’’ de l’émerillon d’amure permet de rattraper le creux de la voile, lui conservant un
profil efficace même roulée.
Furlex est conçu à la fois pour la croisière et la course. Le tambour d’enroulement et le guide bosse
sont faciles a enlever, de façon à pouvoir utiliser la totalité de la longueur d’étai pour la course.
Le profilé possède une double gorge qui permet d’envoyer deux voiles en ciseaux par vent arrière
et procéder à des changements rapides de voiles d’avant en course.
Le pré-guide d’engoujure est toujours à poste pour faciliter l’envoi de la voile.
Le profilé en aluminium est isolé de l’étai sur toute sa longueur. Les manchons de jonction sont
également isolés sur leur face interne de façon à éviter usure et corrosion.
Le guide bosse assure le centrage de la bosse lors de son enroulement et le carter flexible maintient
une légère pression sur la bosse, de manière à assurer une distribution régulière sur le tambour.
Furlex est fabriqué par Seldén Mast, leader mondial de la fabrication de mâts et de gréements.
Suivre attentivement les instructions lors du montage.
1
2
1. Embout d’étai à oeil
2. Embout supérieur de finition
3. Emerillon de drisse
4. Mousqueton
5. Profilé
6. Tube de centrage
7. Manchon de jonction
8. Manchon de jonction long
9. Guide d’engoujure
10. Connecteur du guide d’engoujure
11. Mécanisme inférieur
12. Emerillon d’amure
13. Adaptateur
14. Embout ou ridoir
15. Cardan double chappe
16. Demi tambour d’enroulement
17. Carénage du carter de bosse
18. Carter de bosse
19. Support de carter de bosse
20. Guide bosse
21. Ferrure de blocage
5
3
6
4
17
10
7
18
13
8
9
19
12
11
14
4
16
20
21
15
6
MONTAGE
2 Inventaire
2.1 Le carton d’emballage
Etai avec embout supérieur
Cardan avec ou sans ridoir.
(dépend du modèle commandé)
Emerillon de drisse avec mousqueton
Mécanisme inférieur avec mousqueton
Deux demi tambours d’enroulement
(l’un avec blocage de bosse d’enroulement)
Guide bosse
7
Carénage du carter de bosse
Ferrure de blocage du guide bosse
Bosse d’enroulement
200 S:
2 guide drisse 508-159 avec feuilles
isolantes et 4 vis
Foret de Ø 5,3 mm
300 S:
2 guide drisse 508-128 avec feuilles
isolantes et 6 vis
Foret de Ø 5.3 mm
Jeu de clés Torx
200 S:
4 poulies de chandelier 538-971-02
300 S:
4 poulies de chandelier 538-210-01
+ 1x 538-971-01
Pré-guide d’engoujure
Colle de blocage
Graisse
Embout supérieur de finition + 2 vis
Instructions
Liste des pièces détachées
Certificat de garantie
8
2.2 Le tube d’emballage
Element de profilé de 1000 mm
avec manchon de jonction.
Elément de profilé de 2000 mm
avec tube de centrage.
Eléments de profilé de 2400 mm
avec tubes de centrage + manchons de
jonction (leur nombre dépend de la
longueur commandée)
Guide d’engoujure
(guide d’engoujure + connecteur)
Une éclisse courte pour chaque élément de
profilé de 2400 mm
Une éclisse longue (pour le guide
d’engoujure)
Une goupille de blocage de 3x25
pour l’élément de profilé de 1000 mm
2.3 Outils
Outils nécessaires pour le montage:
1 tournevis
1 scie à métaux
2 clés à molette
1 paire de pinces (“Polygrip”)
Bande adhésive
1 lime
1 marqueur(résistant à l’eau)
Clés Torx (livrées avec le kit)
1 double décamètre
1 couteau
Pour les guide drisse:
1 tournevis Philips haute résistance
1 perceuse
1 foret Ø 5.3 mm (livré avec le kit)
9
3 Préparation du montage
3.1 Fixation de l’étai – principe
Principe de base: les fixations de l’étai doivent permettre un débattement dans tous les
sens. Dans la plupart des cas, un cardan doit être placé entre le câble et la ferrure de
fixation.
3.2 Fixation au mât
Ci-dessous: quelques fixations Seldén en option. Elles illustrent les règles et exceptions.
Pour la cote ‘’H’’, voir Tableau 3.3.3.
Fig: 3.2.a
Fig: 3.2.b
H
FL
FL
Fixation de l’étai sur cage de tête de mât. Toujours
intercaler un cardan afin de permettre un débattement
complet.
Fixation de l’étai sur gréement fractionné type Seldén:
505-018 câble Ø 6 & 7 mm: intercaler un cardan
chappe/oeil.
505-020 câble Ø 8 & 10 mm: Connecter au cardan existant.
Fig: 3.2.c
Fig: 3.2.d
H
FL
FL
Fixation de l’étai Seldén type: O-35 (517-905) & O-50
(517-911) Connecter directement à la ferrure.
Fixation de l’étai type terminal en”T’’:
Installer un cardan type T/chappe tableau 3.3.3.
3.3 Fixation au pont
La partie basse du système Furlex est équipée en standard d’un cardan à chappe. Ce cardan peut
normalement être fixé directement à la ferrure d’étai.
Vérifier que le mécanisme inférieur et le guide bosse ne touchent pas le balcon, les feux de navigation
ou toute autre pièce d’équipement.
10
3.3.1 Dimensions du mécanisme inférieur (mm)
3.3.2 Dimensions de l’embout sup. à oeil
TET
D
TE
DD
DW
DH
Fig: 3.3.b
Fig: 3.3.a
Series Furlex
200 S
300 S
DD
Ø 186
Ø 216
DH
120
150
Si une ancre reste à poste à l’étrave, il peut être
nécessaire de surélever le mécanisme inférieur
afin de faciliter les manoeuvres d’ancre. Pour
ce faire, différents types d’entretoise sont
disponibles (voir Tableau 3.3.3).
-DW
Section étai
TED
TET
Ø6
12,2
6
Ø7
13,5
7
Ø8
16,5
10
Ø8
16,5
10
Ø 10
16,5
10
95
115
Fig: 3.3.c
Si le mécanisme inférieur est surélevé au
moyen d’une entretoise, un cardan Furlex ou
similaire doit être inséré entre l’entretoise et le
point d’ancrage de l’étai.
L’ entretoise ne donne pas la flexibilité nécessaire à l’ensemble. Toujours intercaler un
cardan entre l’entretoise et le point d’ancrage de l’étai.
Fig: 3.3.d
Ne pas oublier de bloquer les
goupilles comme indiqué sur la
figure 3.3.d après la mise en place.
20°
11
3.3.3 Tableau des cotes des cardans
(Cardans disponibles chez votre revendeur Furlex)
Diamètre d’étai
Type de cardan
cardan chappe/oeil
D1
D2
H
W2
Fig: 3.3.e
cardan chappe/chappe
W2
W1
D1
H
D2
Fig: 3.3.f
cardan T/chappe
D2
H
W2
Fig: 3.3.g
cardan tige/oeil
avec cardan chappe/chappe
D1
R
D2
HB
W
2
H
Fig: 3.3.h
entretoise chappe/oeil
D2
W2
W1
H
Fig: 3.3.i
D1
Ø6
Ø7
Ø8
Ø 10
Référence no.
174-104
174-105
174-106
174-107
Longueur (H)
40
45
50
65
Ø Oeil (D1)
11
13
16
16
Ø Axe (D2)
11
13
15.8
15.8
Lar.chappe (W2)
12
12
12
20
Référence no.
517-046-02
517-047-02
517-048-02
517-060-04
Longueur (H)
40
40
50
55
Ø Axe (D1)
12
12
14
16
Lar.chappe (W1)
11
11
14
14
Ø Axe (D2)
10
12
14
16
Lar.chappe (W2)
11
12,5
15,5
16
Référence no.
174-122
174-123
174-124
-
Longueur (H)
80
90
100
-
Ø Axe (D2)
11
13
15,8
-
Lar.chappe (W2)
12
14
16
-
Référence no.
517-066-01
517-067-01 517-097-01
517-068-01
517-068-02
Longueur (H)
152
157
153
197
202
Ø Tige (D1)
26
34
26
34
34
Hauteur (HB)
8
9
11
9
9
Rayon (R)
10
15
13
15
15
Ø Axe (D2)
10
12
12
16
16
Lar.chappe (W2)
11
12,5
12,5
15,5
16
Référence no.
517-063-01
517-063-01
517-062-01
517-062-01
Longueur (H)
90
90
130
130
Ø Axe (D1)
12
12
16
16
Lar.chappe (W1)
11
11
14
14
Ø Oeil (D2)
12
12
16,5
16,5
Epaisseur (W2)
6
6
10
10
12
3.4 Montage sous le pont
Le mécanisme inférieur peut être monté sous le pont, dans la baille à mouillage.
L’avantage est de pouvoir allonger le guindant de la voile et de faciliter l’accès autour de l’étai.
L’inconvénient est de compliquer le cheminement de la bosse d’enroulement, et donc d’accroitre la
résistance à l’enroulement. Les croquis ci-dessous illustrent les différents types d’installation.
Afin d’assurer un enroulement régulier de la bosse sur le tambour, le premier point d’inflexion doit
être éloigné d’au moins 300 mm de celui-ci.
Le point d’amure doit être placé aussi près que possible du pont.
Quelle que soit l’option choisie, le système Furlex doit être suffisamment éloigné des parois
intérieures de la baille à mouillage.
Eviter de faire passer la bosse à travers un conduit intégré au pont, cela entrainerait des frictions
importantes sur la bosse.
Utiliser des roulements à billes de forte section pour réduire les frictions.
L’eau doit s’évacuer correctement de la baille à mouillage.
Afin d’éviter tout dommage au Furlex et au bateau, le système ne doit à aucun
moment venir au contact du pont ou de la baille à mouillage, en navigation.
Partie supérieure du tambour au niveau du
pont.
Prévoir un large passage dans le pont pour
le tambour .
La bosse d’enroulement est guidée vers
l’arrière par une poulie de renvoi et une
boite à rea intégrée au pont, ensuite vers
l’arrière le long du pont.
Fig: 3.4.a
Mousqueton d’amure au niveau du pont.
Nécessite un passage plus étroit dans le
pont.
La bosse d’enroulement est guidée soit vers
l’avant par une boite à rea intégrée au pont,
soit vers l’arrière par une poulie et une
boite à réa intégrée au pont.
Fig: 3.4.b
Mécanisme inférieur au bas de la baille
à mouillage. Longue sangle de liaison au
point d’amure.
Peut entrainer une trop grande fatigue du
profilé.
Fig: 3.4.c.
13
Furlex monté sur le pont, mais avec l’embout d’étai dans la baille
à mouillage.
Utliser le cardan d’extension Furlex. Pour un allongement plus
grand, utiliser une tige inox custom ou un rod.
Des estropes courtes en câble ne sont pas recommandées, car les
forces appliquées à l’étai ne sont pas réparties également et un
câble ne résistera pas aux forces de torsion exercées.
Fig: 3.4 d.
3.5 Calcul de la longueur d’étai
1. Déterminer l’inclinaison du mât, avec étai et pataras tendus.
2. Détendre le pataras autant que possible, mais assurez vous qu’aucun ridoir ne soit dévissé au point de
ne plus voir les filets “à l’intérieur de la cage”. Le réglage de l’étai ne doit pas être trop court. Si le
débattement du pataras n’est pas suffisant, et si l’étai doit être détendu pour permettre le démontage,
faire d’abord une marque sur les filets avec un morceau d’adhésif.
3. Tirez la tête de mât en avant à l’aide de la drisse de génois. Assurez la drisse avec une manille ou
nouez-la à une ferrure solide du pont. Pour des raisons de sécurité, ne pas utiliser le mousqueton.
Utiliser toujours une manille ou nouer la drisse à une ferrure solide du pont!
4. Descendre l’étai. S’il a dû être détendu, revisser le ridoir jusqu’à la marque faite avec l’adhésif.
5. Mesurer la longueur de l’étai (FL) après l’avoir tendu juste assez pour le maintenir rectiligne.
6. Porter la mesure dans le ”Tableau 1” ci-dessous, dans la colonne “Votre étai”, sur la ligne FL.
7. Calculer la nouvelle longueur de câble WL dans le Tableau 1. Se référer à la colonne marquée
‘’exemple’’ pour voir comment faire.
3.5.1
Votre
Tableau1: Calcul de la longueur d’étai
étai
avec ridoir réglé
à 50%de sa course
13.000
FL
Longueur de l’étai actuel (FL), y compris le ridoir
(Voir Fig: 3.5.a)
T
Déduction correspondant à l’embout inférieur du câble:
Sans ridoir:
Exemple
(200 S/Ø8)
Avec ridoir:
200 S Câble Ø6 mm:
110 mm
Câble Ø6 mm:
200 mm
Câble Ø7 mm:
110 mm
Câble Ø7 mm:
200 mm
Câble Ø8 mm:
110 mm
Câble Ø8 mm:
195 mm
300 S Câble Ø8 mm:
130 mm
Câble Ø8 mm:
230 mm
Câble Ø10 mm:
130 mm
Câble Ø10 mm:
235 mm
- 190
H
Si des entretoises ou des cardans supplémentaires sont utilisées,
déduire cette longueur (H) de FL. (Voir tableau 3.3.3.)
WL
Mesure de coupe. Faire une marque sur le nouveau câble d’étai à
cette cote
=
13100
-
195
12.805
=
14
3.6 Calcul de la longueur du profilé
1. Porter la longueur du nouvel étai (WL) calculée dans le ”Tableau 1” dans le ”Tableau 2”, sur la
ligne marquée WL.
2. Calculer le nombre d’éléments entiers de profilé et la longueur de l’élément de profilé supérieur.
3.6.1
WL
A+B
Votre
Tableau 2: Calcul de la longueur du profilé
profilé
Déduction fixe (A+B) :
Avec ridoir:
200 S étai Ø 6 mm :
étai Ø 7 mm :
étai Ø 8 mm :
1310 mm
1310 mm
1310 mm
étai Ø 6 mm :
étai Ø 7 mm :
étai Ø 8 mm :
1230 mm
1230 mm
1230 mm
300 S étai Ø 8 mm :
étai Ø 10 mm :
1380 mm
1380 mm
étai Ø 8 mm :
étai Ø 10 mm :
1280 mm
1280 mm
C+D
-1395
C+D=
Nbre max. d’éléments de profilé de 2400 mm qui sont
=
1.230
11.575
- 9.600
1.975
-
=
(4 eléments)
C=
plus courts que C+D: [ ................ x 2400 = C ]
D
avec ridoir
12.805
Longueur du nouvel étai (comme calculé dans le tableau 1)
Sans ridoir:
C
Exemple
(200 S/Ø8)
Longueur de l’élément de profilé supérieur =
-1395
=
2115
=
L’élément de profilé supérieur est normalement coupé dans
l’élément de 2000 mm. Limer les bords coupés.
Si l’élément supérieur fait moins de 400 mm, la jonction
sera trop proche du haut. Dans ce cas, remplacer l’élément
supérieur de 2400 mm par celui de 2000 mm. De cette façon,
la jonction est déplacée de 400mm vers le bas de l’étai.
Corriger les mesures C et D comme suit:
Déduire 400 mm de la mesure C.
Ajouter 400 mm à la mesure D.
E
Couper le tube de centrage pour l’élément supérieur en
déduisant les longueurs ci-dessous:
Sans ridoir:
Avec ridoir:
200 S étai Ø 6 mm: -345 mm
étai Ø 7 mm: -345 mm
étai Ø 8 mm: -355 mm
étai Ø 6 mm: -365 mm
étai Ø 7 mm: -365 mm
étai Ø 8 mm: -380 mm
300 S étai Ø 8 mm: -335 mm
étai Ø 10 mm: -345 mm
étai Ø 8 mm: -375 mm
étai Ø 10 mm: -385 mm
Déduction:
-
-
Longueur du tube de centrage E =
=
=
380
1.595
15
A
D
E
C
FL =
WL
ueur
Long
étai
de l’
el
actu
B
Fig:3.5.a
T
16
4 Montage du système Furlex
4.1 Montage du profilé
Le montage doit être effectué sur une surface horizontale. Assembler les éléments de profilé l’un après
l’autre comme indiqué ci-dessous:
1.
Fig: 4.1.a
Commencer par introduire le long manchon de jonction dans l’élément de profilé de1000 mm.
2.
Fig: 4.1.b
Mettre en place la longue éclisse en même temps que le guide d’engoujure, comme indiqué sur la
figure ci-dessus. Pousser vers le haut le manchon de jonction, de façon à ce qu’il affleure le bord
supérieur du guide d’engoujure.
3.
Fig: 4.1.c
Retirer un manchon de jonction de 200 mm d’un élément de profilé de 2400 mm (Ce manchon
sera utilisé plus tard avec l’élément de 2000 mm). Assembler l’élément de 2400 mm avec celui de
1000 mm. Pousser le long manchon de jonction de l’élément de profilé de 1000 mm dans l’élément
de 2400 mm jusqu’à ce qu’il affleure le bord inférieur de l’élément de profilé de 1000 mm.
4.
Fig: 4.1.d
Insérer la goupille de blocage et y mettre quelques gouttes de colle. Assurer la goupille avec un
morceau de bande adhésive. (Cette bande sera ôtée lorsque le mécanisme inférieur sera glissé sur le
profilé.)
Note: Attention! Eviter tout contact de la peau avec la colle.
17
5.
J
Fig: 4.1.e
Introduire un manchon de jonction avec une éclisse dans l’élément de profilé de 2400 mm.
Assembler l’ensemble avec les éléments de profilé bas. Avec un manchon de jonction
libre, enfoncer le tube de centrage à partir du haut, jusqu’à ce que le manchon de jonction inférieur
touche le tube de centrage en dessous de la jonction. Vérifier que la distance (J) entre l’extrémité
du tube de centrage et celle de l’élément de profilé est approximativement la moitié de la longueur
d’un manchon de jonction.
6.
Fig: 4.1.f
Assembler les éléments de profilé restant selon le ”Tableau 2” (3.6.1)
7.
Fig: 4.1.g
Positionner l’émerillon de drisse sur l’extrémité supérieure du profilé, le faire glisser vers le bas
jusqu’au guide d’engoujure et le fixer en position avec un morceau de bande adhésive. Placer
l’embout supérieur de finition, et le fixer avec les deux vis pré-installées. Serrer à fond sans excès.
8.
Fig: 4.1.h
Guider le mécanisme inférieur depuis le bas. Le pousser avec soin sur le profilé, en faisant
attention de ne pas rayer le profilé avec le tube inox intérieur. Utiliser un morceau de tissu ou de
papier pour le protéger.
18
4.2 Mise en place de l’embout d’étai (ou du ridoir)
1. Etirer le câble Furlex à la main sur une surface plate.
Attention, lors de l’ouverture de la glène, le câble peut se dérouler avec force.
Note: Attention lors de l’ouverture de la glène de câble!
2. Mesurer le câble à partir du centre de l’oeil de l’embout. Marquer avec précision la cote WL
sur le câble avec un marqueur. (La cote WL a été calculée dans le ”Tableau 1”, (Chapitre 3.5.1.))
3. Le câble est recuit et éffilé, afin de faciliter son introduction dans le profilé. Ne pas couper encore
le câble.
4. Enfiler le câble dans le profilé à partir du haut, jusqu’à ce que l’oeil de l’embout atteigne l’embout
de finition. L’assurer dans cette position avec un morceau de bande adhésive. Si le câble rencontre
un obstacle à l’intérieur du profilé, le faire tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre
jusqu’à ce qu’il passe l’obstacle.
5. Mettre un morceau de bande adhésive autour du câble des deux côtés de la marque afin de faciliter
la coupe. Vérifier que la longueur entre la marque de coupe et le bord inférieur de l’élément de
profilé de 1000 mm correspond à celle indiquée dans le tableau 4.2.1.
4.2.1
200 S
300 S
Sans ridoir:
Avec ridoir:
Câble Ø 6 mm: approx. 200 mm
Câble Ø 6 mm: approx. 140 mm
Câble Ø 7 mm: approx. 200 mm
Câble Ø 7 mm: approx. 140 mm
Câble Ø 8 mm: approx. 200 mm
Câble Ø 8 mm: approx. 145 mm
Câble Ø 8 mm: approx. 240 mm
Câble Ø 8 mm: approx. 180 mm
Câble Ø10 mm: approx. 240 mm
Câble Ø10 mm: approx. 180 mm
6. Couper le câble. Rabattre le bout du câble à l’aide d’une lime.
7.
Embout (ou ridoir)
Coupole
Ogive
Manchon
Fig: 4.2.a
Dévisser le manchon, l’ogive et la coupole de l’embout (ou du ridoir Furlex s’il est prévu).
8.
Fig: 4.2.b
Enfiler le manchon sur le câble.
19
9.
m
2m
Fig: 4.2.c
Faire glisser l’ogive sur l’âme du câble (7 torons). L’âme du câble doit dépasser d’environ 2 mm
de l’ogive.
10.
Espacer également les torons extérieurs du câble
autour de l’ogive et faire descendre le manchon
de façon à maintenir les torons en place.
Frapper le manchon sur le dessus,
de façon à le bloquer correctement sur l’ogive.
Fig: 4.2.d
NOTE! Vérifier qu’aucun toron ne vient s’engager dans la fente de l’ogive.
11.
Rabattre légèrement les torons extérieurs vers l’intérieur avec
une pince, ou frapper les torons avec un petit marteau. Dans ce
dernier cas, faire reposer les filets du manchon sur une surface
tendre (bois ou similaire) pour éviter tout dommage.
Fig: 4.2.n
12. Introduire les éléments ci-dessus dans le filetage femelle de l’embout (ou du ridoir). Mettre 2
ou 3 gouttes de colle de blocage sur le filetage de l’embout. Visser l’embout mâle sur l’embout
femelle et serrer avec précaution, de façon à faire pénètrer le câble dans l'embout.
13.
Dévisser et vérifier que les torons extérieurs
sont bien répartis également autour de l’ogive.
Si certains torons sont croisés, corriger leur
position.
Fig: 4.2.e
NOTE! Vérifier qu’aucun toron n’est venu s’engager dans la fente de l’ogive!
14. Si le montage n’est pas réussi et doit être recommencé, se référer au Chapitre 17, ”Démontage
du Furlex”.
15.
Mettre à nouveau 2 ou 3 gouttes de colle de
blocage sur les filets et visser les deux parties
de l’embout, en serrant fortement. L’embout est
maintenant bloqué de façon permanente.
Fig: 4.2.f
20
16. Vérifier la longueur de l’étai FL selon ”Tableau 1” (3.5.1) & Fig: 3.5.a. Si un ridoir Furlex est
monté, le régler à mi-course. (”Réglage du ridoir”, voir tableau 14.1.1.)
17.1
17.2
Fig: 4.2.g
Embout:
Enfoncer le manchon écarteur sur le câble.
Fig: 4.2.l
Ridoir:
Pas de manchon écarteur.
17.3
200 S : 31 mm
300 S : 41.5 mm
Avec un marqueur indélébile, faire une marque comme
indiqué, sur le profilé de 1000 mm. Cela facilitera
l’alignement final avec le mécanisme inférieur.
18.1
Fig: 4.2.o
18.2
Fig: 4.2.m
Embout:
Faire glisser le mécanisme inférieur sur le
manchon écarteur et l’embout. L’intérieur du
mécanisme inférieur s’adapte au méplat de
l’embout.
Fig: 4.2.h
Ridoir:
Si un ridoir Furlex est monté, les méplats des
trois éléments doivent être alignés. L’intérieur
du mécanisme inférieur s’adapte aux méplats
et bloquera de manière sûre le ridoir. Lors du
montage, le ridoir doit être réglé à mi-course.
19.
Placer la goupille de blocage et la
goupille fendue. L’angle d’ouverture
de la goupille fendue doit être
d’environ 20°, ceci permettra de
Fig: 4.2.i
réutiliser la goupille en cas de
démontage ultérieur.
20.
Placer le profilé de façon à ce que la marque arrive au
niveau de l’extrémité supérieure de l’adaptateur et aligner
ensuite avec précaution les trous de l’adaptateur et ceux de
l’extrusion. Visser les deux vis 1 dans l’adaptateur qui rend
le mécanisme inférieur solidaire du profilé. Utiliser le jeu
de clés Torx fourni avec le kit Furlex. Assurer les vis avec la
colle de bloquage. Serrer les vis fortement.
Fig: 4.2.j
20°
1
Fig: 4.2.k
1
21. Arrivé à ce stade, il est recommandé d’installer le Furlex sur le bateau. (Voir chap.16, ”Pose”.)
21
4.3 Mise en place du tambour et du guide bosse
Le tambour se compose de deux moitiés. Il est plus facile à monter une fois le Furlex installé à bord.
1.
Passer la bosse d’enroulement à travers
l’ouverture du guide bosse, puis à travers le trou
du demi-tambour qui est équipé d’un clip.
Fig: 4.3.a
2.
Défaire le clip et placer la bosse dans le
logement ovale,comme indiqué sur le
Fig: 4.3.b
dessin. Fixer le clip solidement!
3.
Presser les deux demi-tambours ensemble contre
le mécanisme inférieur. Chaque flasque du
tambour doit être alignée avec la découpe ovale
dans le mécanisme inférieur. S’assurer que les
deux clips de connexion sont bien engagés.
4.
Fig: 4.3.c
5.
2
1
2
1
Fig: 4.3.d
Faire glisser le carter parallèlement à l’axe de
l’embout. Presser la ferrure de blocage de bas
en haut (Flèche 2) du côté opposé, de façon à
ce qu’elle se ‘’clipse’’ fermement à sa place.
Fig: 4.3.e
2
Engager le guide bosse dans le carter et le faire
pivoter vers le haut en position de blocage.
Serrer les vis 2 (dans le carénage inox).
22
6. Serrer légèrement la vis 3 .
3
Fig: 4.3.f
7.
Régler le guide bosse verticalement de façon à le
placer à mi-chemin des deux flasques du
tambour. Si le carénage ou le carter touche
les flasques du tambour, cela provoquera des
frictions inutiles.
Fig: 4.3.g
8.
Régler l’alignement du guide bosse en direction
de la première poulie de chandelier et serrer la
vis. (Voir aussi Chapitre 6.3, ”Réglage de la
bosse d’enroulement”.)
Fig: 4.3.h
23
5 Chemin de drisse
L’angle entre la drisse et l’étai doit être de 5 à 10° - voir Fig: 5.4.c. Si l’angle est plus aigu, la drisse peut
s’enrouler autour du profilé lors de la réduction de voilure et éventuellement s’abimer et endommager
le profilé. Cela peut même entrainer des dommages à l’étai si l’on ne s’en aperçoit pas à temps.
Un chemin de drisse incorrect peut provoquer un ‘’enroulement de drisse’’ qui
peut endommager l’étai et mettre tout le gréement en danger. Si la voile est roulée à
l’aide d’un winch, faire très attention. La tension sur la bosse est difficile à contrôler.
Peut conduire à
Fig: 5.a
Fig: 5.b
5.1 Guide drisse
Afin d’éviter l’enroulement de drisse, 2 guide drisses sont fournis avec le kit Furlex. Ils sont faciles
à monter et s’adaptent à toutes les marques de mât. En navigation, des mouvements se produisent
entre le câble de drisse et le guide drisse. Pour éviter l’usure de la drisse, le guide drisse est en bronze.
Matière plus tendre que le câble de drisse, le guide drisse s’usera ainsi avant le câble. Les guide drisses
doivent être inspectés une fois par an et toute arête vive doit être limée. Le guide drisse doit être
remplacé à 50 % d’usure. Les guide drisses ne sont pas couverts par la garantie Furlex de 5 ans.
24
5.2 Boites à réa de drisse
Il est possible de monter une boite à réa sur le mât,
afin de respecter l’angle de sortie de 5–10°. Cette
boite à réa n’abimera pas la drisse et la protégera de
l’usure contre le câble. L’installation est un peu plus
complexe; mais évitera d’avoir à changer le guide
drisse comme ci-dessus.
Tous les nouveaux mâts Seldén sur lesquels un Furlex
doit être installé sont toujours équipés d’une boite
à réa. Un kit ‘’boite à réa’’ (avec les instructions de
montage) est disponible chez tous les revendeurs
Furlex.
Fig: 5.2.a
5.2.1 Boites à réa
Drisse câble
Ø4
Ø5
Ø6
Drisse textile
Ø8
Ø10
Ø 12
AL-45
AL-70
AL-90
Boite à réa
Référence
Largeur du réa
505-004-10 505-006-10 505-012-10
13 mm
13 mm
16 mm
Fig: 5.2.b
5.3 Drisse de spinnaker
Si le bateau est équipé d’une drisse de spinnaker, celle-ci doit être claire par rapport au Furlex de
manière à éviter qu’elle ne s’enroule autour du profilé lors de l’enroulement. Une solution efficace
consiste à faire passer la drisse en attente derrière le hauban et les barres de flèche.
Laisser une drisse de spinnaker en attente parallèlement au Furlex n’est pas
recommandé!
5.4 Fixation des guide drisses
Le kit Furlex contient 2 guide drisses. Si le mât
est équipé de 2 drisses de génois, chacune devra
passer par un guide drisse. Les guide drisses
peuvent être installés côte à côte ou répartis autour
du mât si la place manque.
Fig: 5.4.a
Afin d’éviter la corrosion entre le bronze du guide drisse et l’aluminium du mât, les guide drisse sont
livrés avec une feuille isolante adhésive. Il est important de placer cette feuille entre le mât et le guide
drisse. Les figures 5.4.d–5.4.e donnent les cotes de fixation pour les mâts Seldén. Ces cotes peuvent
aussi être utilisées pour d’autres marques de mât, mais l’angle doit être soigneusement vérifié.
Un angle de plus de 10° peut entrainer une usure inutile du guide drisse.
25
Pour que la drisse travaille normalement, l’émerillon de drisse doit être positionné
correctement pour assurer l’angle voulu de 5 à 10°.
Si la voile n’a pas la longueur de guindant voulu, elle doit être modifiée. (Voir Voile, 7.1.)
0–5°
Angle de drisse de 10°. Pas besoin de guide drisse
10°
Fig: 5.4.b
Tête de mât avec guide drisse.
Fig: 5.4.c
‘’Triple combi’’ (gréement fractionné) avec guide drisse.
0°
5–1
0°
Fig: 5.4.d
200 S: 100 mm
300 S: 125 mm
200 S: 220 mm
300 S: 270 mm
5–1
Fig: 5.4.e
Instructions de montage:
1. Déterminer la position des guides. Marquer la
position avec la feuille isolante adhésive.
2. Percer les trous avec le foret de Ø 5.3 mm
fourni, en utilisant le guide comme gabarit.
Il est plus facile de percer les trous avant la
pose de l’étai Furlex.
3. Placer les guide drisses par dessus les drisses,
les mousquetons de drisse étant trop gros pour
pouvoir passer dans le guide.
4. Lubrifier les vis avec de la graisse et monter
les guide drisses. Les vis M6 sont auto
taraudeuses et peuvent être vissées directement
dans le trou de Ø 5.3 mm. La graisse facilite le
montage et évite la corrosion.
Fig: 5.4.f
200 S: 2 vis
300 S: 3 vis
26
6 Mise en place de la bosse
d’enroulement
6.1 Principe de fonctionnement
Lors du déroulement de la voile, la bosse d’enroulement s’enroule sur le tambour. Elle est centrée
sur le tambour par l’ouverture du guide bosse qui possède un coussinet en acier inoxydable de
façon à réduire les frictions et l’usure de la bosse. La bosse d’enroulement est répartie également
sur le tambour par la légère pression exercée sur elle par le carter flexible qui possède des bords en
aluminium anti-friction.
6.2 Enroulement de la bosse sur le tambour
Rouler d’à peu près 30 tours la bosse sur le tambour en tournant le profilé à la main.
Si la bande anti UVde la voile est sur tribord, la bosse d’enroulement doit sortir sur le côté babord
du tambour. Tourner le profilé dans le sens des aiguilles d’une montre.
Si la bande anti UVde la voile est sur babord, la bosse d’enroulement doit sortir sur le côté
tribord du tambour. Tourner le profilé dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.Assurer la bosse avec le mousqueton d’amure v. Fig: 6.2.a. Cela évitera un déroulement accidentel.
Fig: 6.2.a
Afin d’éviter un déroulement accidentel, assurer la bosse en la passant dans l’émerillon d’amure.
27
6.3 Cheminement de la bosse d’enroulement
La bosse doit être guidée vers l’arrière jusqu’au cockpit à travers les poulies de guidage fournies avec
le kit Furlex. Ces poulies sont montées sur les chandeliers et le balcon. Voir Fig: 6.4.a–6.4.f, montage
des poulies pour série 200, fig: 6.5.a, pour série 300.
Fig: 6.3.b
Fig: 6.3.a
La première poulie est placée de façon à ce que la
bosse sorte du tambour perpendiculairement à son axe.
La poulie de renvoi du cockpit n’est pas
comprise dans le kit Furlex. A adapter à
chaque bateau en fonction des points de
fixation, du cheminement de la bosse, et
éventuellement du type des autres poulies
existant déjà sur le bateau.
Nous recommandons une poulie avec
émerillon qui s’alignera automatiquement.
La charge de travail maximum de la poulie ne
devrait pas être inférieure à:
200 S: 3000 N (675lb),
300 S: 5000 N (1125lb).
Dévisser légèrement la vis de blocage 3 . (Voir fig:
4.3.f.) Aligner l’ouverture du guide bosse avec la
première poulie, comme indiqué sur le dessin ci-dessus.
Serrer la vis de blocage.
Fig: 6.3.c
Il doit être possible d’amarrer la bosse solidement. Une poulie avec clam-cleat pourra
faire l’affaire lors d’une réduction, mais n’est absolument pas fiable lorsque le bateau
est laissé sans surveillance.
La bosse doit alors être tournée sur un taquet normal pour des raisons de sécurité.
Nous recommandons une poulie de renvoi simple associée à un taquet.
Si la ligne est libérée accidentellement, la voile peut se dérouler et battre librement
dans des vents forts. Elle peut être irrémédiablement abimée!
28
6.4 200 S: Montage des poulies de chandelier
Le kit Furlex contient 4 poulies de chandelier pour des chandeliers ou un balcon de 25 mm. La poulie
possède un axe à rotule permettant de l’orienter dans toutes les directions.
1.
2.
Fig: 6.4.a
Fig: 6.4.b
Insérer les deux demi-étriers dans les joues du réa,
comme indiqué sur le schéma.
Refermer les demi-étriers sur le chandelier.
3.
4.
Visser les demi-étriers
ensemble en utilisant les
vis et écrous M6 fournis.
Serrer légèrement les vis.
Fig: 6.4.d
Fig: 6.4.c
Aligner la poulie dans la bonne direction et
serrer les vis M6.
5.
6.
Fig: 6.4.e
Fig: 6.4.f
Faire passer la bosse d’enroulement et vérifier la position,
Finalement, bloquer la poulie en position…
… en utilisant les vis auto-serrantes
6.5 300 S: Montage des poulies
de chandelier
Le kit Furlex comprend une poulie articulée à
fixer de préférence sur un chandelier ou un balcon
de Ø 25 mm et 4 poulies de chandelier fixes à
fixer sur un chandelier ou un balcon de Ø 25 mm.
Les poulies fixes peuvent être montées sur un
chandelier de Ø 30 mm, dans ce cas, remplacer les
vis standards par des vis M6-25 mm.
Montage:
La poulie articulée est montée comme indiqué
Figs: 6.4.a–6.4.f. Les poulies fixes sont montées
sur le chandelier comme indiqué sur le schéma,
les têtes de vis tournées vers l’intérieur du bateau.
Fig: 6.5.a
29
7 La voile
7.1 Adaptation de la voile au système Furlex
Pour pouvoir s’adapter au système Furlex, une voile existante peut nécessiter d’importantes
modifications. La longueur maximum du guindant se calcule dans le Tableau 7.1.1 et Fig: 7.1.b.
FL -(F+E) (Longueur de l’étai existant indiquée dans le Tableau 3.5.1 – moins déduction de tête et
d’amure).
Il est très important que l’émerillon de drisse soit situé de telle façon que la drisse fasse
bien l’angle requis de 5 à 10°. Si la voile empêche l’émerillon d’atteindre la bonne
position, la longueur du guindant doit être revue.
SI LA VOILE EST TROP LONGUE: Raccourcir la voile et remplacer en même temps
la ralingue de guindant par une ralingue compatible avec le Furlex.
SI LA VOILE EST TROP COURTE: Rallonger la voile au moyen d’une estrope en
tête. Fixer l’estrope directement à la voile par un sertissage qui évitera qu’elle ne
s’enlève ou se perde par erreur. Toutes les voiles d’avant d’un bateau devraient avoir une
longueur de guindant correcte. Voir 7.3 ci-dessous (La distance entre le haut de
l’émerillon de drisse et l’embout supérieur de finition doit être de 50 mm minimum
lorsque la voile est complètement étarquée.
”Retrait” pour le point d’amure, voir Tableau 7.1.1.
La ralingue de guindant doit être compatible avec le profilé Furlex. Voir mesures du profilé
Tableau 7.1.1.
Si la voile est équipée d’une bande anti UV, la placer de préférence côté tribord. Le point d’amure
de la voile sera ainsi aligné avec la gorge du profilé lorsque la voile sera déroulée (voir Chapitre 12,
”Réduction”). Si la voile a déjà une bande anti UV sur babord, le point d’amure devra être
légèrement tourné vers tribord. Le tour libre du point d’amure fera également son office.
Utiliser des sangles aux points d’amure et de drisse plutôt que des oeillets. La voile
s’enroulera plus serrée sur le profilé et gardera une meilleure forme lorsqu’elle sera réduite.
30
7.1.1 Tableau des cotes de la voile
200 S
300 S
Déduction de tête F
540
550
Déduction d’amure E
cardan supplémentaire doit être ajouté à E)
330
400
Retrait CB
60
80
Diamètre intérieur de la gorge de profilé DLG
Ø6
Ø 7,5
Largeur de la gorge de profilé WLG
3,0
3,0
31x21
39x27
Type de Furlex
(Tout
Dimensions hors tout du profilé
DLG
WL
G
Fig: 7.1.a
F
FL
ant
uind
du g
maxi
)
mm
ueur L -(F+E
1100
F
Long
CB
E
Fig: 7.1.b
7.2 Coupe de la voile
Le dessin d’une voile peut varier selon l’usage prévu et les performances désirées.
Le point d’écoute de la voile peut être plus ou moins haut.
En général, un génois a un point d’écoute bas, avec une bordure aussi proche que possible du pont.
Afin d’obtenir la meilleure forme possible de voile lors de la réduction, vous devez prévoir de régler le
point de tire de l’écoute selon les besoins.
31
Des voiles plus petites comme un foc de route ont un point d’écoute placé plus haut offrant une
meilleure visibilité sous la voile, un passage plus aisé par dessus le balcon, et une meilleure
protection contre les vagues dans le mauvais temps. Ce type de voile demande en général moins de
réglage du point de tire de l’écoute lors de la réduction (Voir Chapitre12, ”Réduction”).
Un génois pour enrouleur est généralement un compromis entre performance optimum et facilité de
manoeuvre. La voile est conçue pour tous les types de temps et est coupée avec moins de creux, lui
donnant une forme plus plate lorsqu’elle est roulée.
Différentes méthodes ont été utilisées pour améliorer la forme d’une voile roulée. De nombreuses
voileries utilisent une mousse comme matériau de ‘’remplissage’’ au niveau du guidant. La forme de
la mousse s’adapte à la coupe de la voile et augmente le diamètre du ‘’rouleau’’ lorsque la voile est
roulée. On roule plus de toile par tour et le creux est réduit par la variation de l’épaisseur le long du
guindant.
Cette technique jointe au ‘’tour libre’’ (Voir Chapitre 12, ”Réduction”) et au dessin du profilé Furlex,
donne à la voile roulée la meilleure forme possible.
7.3 Détermination de la longueur de l’estrope
Pour hisser la voile, voir description au chapitre 11.1.
1. Fixer le point de drisse de la voile directement sur l’émerillon de drisse.
2. Amurer la voile au niveau du pont en intercalant un cordage en double entre le point d’amure et le
mousqueton de l’émerillon d’amure sur le mécanisme inférieur.
3. Hisser la voile (Voir chapitre 11.1, ”Envoyer la voile”). Ajuster la longueur du cordage, de façon à
ce que l’émerillon de drisse atteigne sa position haute, c’est à dire que l’angle de 5 à 10° soit
respecté lorsque la drisse est complètement étarquée.
4. L’espace entre le haut de l’émerillon de drisse et l’embout supérieur de finition ne doit jamais être
inférieur à 50 mm lorsque la voile est étarquée à fond.
5.
6.
min 50 mm
Fig: 7.3.a
Mesurer la longueur du cordage lorsque la
drisse est encore sous tension.
Fig: 7.3.b
Fixer une estrope en câble correspondant à la
longueur du cordage, sertie sur le point de
drisse. Ainsi, elle ne pourra pas être perdue,
enlevée ou échangée par mégarde.
7. Les longueurs de guindant de toutes les voiles d’avant du bateau doivent être ajustées ainsi.
Pour que la drisse chemine librement, l’émerillon de drisse doit être correctement
positionné pour que l’ angle de 5–10° entre la drisse et l’étai soit respecté.
32
NOTICE D’UTILISATION
Afin d’obtenir le meilleur service et le maximum d’agrément de votre Furlex, nous vous
recommandons d’étudier attentivement cette notice.
Toutes les informations relatives à la sécurité sont notées avec le symbole suivant:
Les Furlex sont conçus et fabriqués en unités métriques.
Respecter ces instructions afin de ne pas endommager le mécanisme et éviter de se
blesser. La garantie de 5 ans sur les enrouleurs Furlex ne s’applique que dans la
mesure où le système est monté et utilisé selon les instructions de ce manuel.
Dans la mesure où vous ne montez pas vous-même le système Furlex, il n’est pas utile de lire le
manuel en entier. Néanmois, il existe dans la notice d’utilisation des références à certaines sections du
manuel de montage. Il est très important de lire et de suivre ces références croisées.
Toutes les pièces supplémentaires recommandées dans le manuel peuvent être obtenues auprès de
votre revendeur Furlex.
33
10 Chemin de drisse
10.1 Résumé
POINTS IMPORTANTS!
Le cheminement de la drisse est l’un des aspects les plus importants du montage, pour assurer
une navigation sûre et sans problèmes avec le système de réduction et d’enroulement.
L’ angle entre la drisse et l’étai doit se situer entre 5 et 10°. Voir Fig: 5.4.b. Si l’angle est plus
aigu, la drisse peut s’enrouler autour du profilé lorsque la voile est roulée. Drisse et profilé
peuvent ainsi être abimés. Cela peut même entrainer des dommages à l’étai si l’on ne s’en
aperçoit pas à temps.
“L’enroulement de la drisse” peut causer de sérieux dégâts à l’étai et mettre l’ensemble du
gréement en péril. Si la voile est roulée à l’aide d’un winch, faire très attention. La tension sur la
bosse d’enroulement est difficile à contrôler.
Si l’angle de 5 à 10° n’est pas obtenu, des guide drisses ou des boites à réa doivent être installés
pour éviter l’enroulement de la drisse.
2 guide drisses sont fournis avec le kit Furlex. Vérifier s’ils doivent être installés.
Voir aussi: “Chemin de drisse”, Chapitre 5.
Fig: 10.1.a
Fig: 10.1.b
Peut conduire à
En navigation, un frottement se produit entre le câble de drisse et le guide drisse.
Pour éviter l’usure de la drisse, le guide drisse est en bronze. Matière plus tendre que le
câble de drisse, le guide drisse s’usera ainsi avant le câble.
Les guide drisses doivent être inspectés une fois par an et toute arête vive doit être
limée. Le guide drisse doit être remplacé à 50% d’usure.
Les guide drisses ne sont pas couverts par la garantie Furlex de 5 ans.
34
10.2 Boites à réa de drisse
Une boite à réa peut aussi être installée sur le mât, afin de respecter l’angle de 5 à 10°. Le réa
n’abimera pas la drisse et n’usera pas le câble. L’installation est un peu plus complexe; mais cette
boite à réa évitera d’avoir à changer le guide drisse comme ci-dessus.
Les nouveaux mâts Selden sur lesquels un Furlex doit être installé sont toujours équipés d’une boite
à réa. Un kit ‘’boite à réa’’ (avec les instructions de montage) est disponible chez tous les revendeurs
Furlex.
Voir Tableau 5.2.1 et Fig: 5.2.a pour plus d’informations.
10.3 Drisse de spinnaker
Si le bateau est équipé d’une drisse de spinnaker, celle-ci doit être claire par rapport au Furlex de
manière à éviter qu’elle ne s’enroule autour du profilé lors de l’enroulement. Une solution efficace
consiste à faire passer la drisse en attente derrière le hauban et les barres de flèche.
Laisser une drisse de spinnaker en attente parallèlement au Furlex n’est pas
recommandé!
35
11 Navigation avec le Furlex
11.1 Envoyer la voile
L’étai doit être correctement tendu lorsque la voile est envoyée. Il convient donc de
tendre le pataras et éventuellement les bastaques avant d’envoyer la voile.
1.
En navigation au près serré par temps frais, tendre l’étai avant d’envoyer la voile. Si la voile est
envoyée et fortement étarquée avant l’étai, cela peut produire une tension trop forte sur la drisse,
l’émerillon de drisse et la voile.
2.
Etaler la voile sur le pont. Elle doit être correctement disposée, point d’amure vers l’avant.
3.
Faire tourner l’émerillon d’amure dans le sens inverse des aiguilles d’une montre si la bosse
d’enroulement sort du tambour sur babord, dans le sens des aiguilles d’une montre si elle sort sur
tribord.
4.
Fixer le point d’amure de la voile au mousqueton de l’émerillon d’amure.
Fig: 11.1.a
5.
Fixer les écoutes au point d’écoute. Les faire passer dans les poulies de guidage jusqu’au
cockpit. Faire un noeud en huit aux extrémités.
6.
Fixer la drisse à l’oeil supérieur de l’émerillon de drisse.
7.
Sortir le pré-guide d’engoujure du mécanisme inférieur. Guider la ralingue du guindant dans le
pré-guide et fixer le point de drisse au mousqueton inox de l’émerillon de drisse.
36
8.
Endrailler la voile dans la gorge adéquate à travers le guide d’engoujure. Si la bosse d’enroulemnt
sort du tambour sur babord, la voile doit être endraillée dans la gorge tribord. Si la bosse sort
sur tribord, endrailler la voile dans la gorge babord. Endrailler la voile dans la ”bonne” gorge
diminue la résistance en début d’enroulement, elle fait alors un angle plus ouvert avec le profilé
que si l’autre gorge était utilisée.
9. Hisser la voile. Le pré-guide d’engoujure permet à la ralingue de guindant de pénetrer dans le
profilé et le guide d’engoujure sous un faible angle d’attaque.Etarquer la drisse jusqu’à faire
apparaitre un plis près du guindant de la voile, choquer ensuite jusqu’à ce que ce plis disparaisse.
Bloquer la drisse.
10. Rentrer le pré-guide d’engoujure et appuyer dessus, de façon à le faire rentrer et le bloquer au
fond de son logement.
11. Rouler la voile sur le profilé Furlex en tirant sur la bosse d’enroulement. Laisser libre la contre
écoute. Maintenir une légère tension sur l’écoute, par exemple en lui faisant faire un tour sur un
winch. Il est important de rouler la voile serrée et de façon régulière, car une voile roulée trop lâche
pourrait se gonfler en partie dans des vents forts. Si le bateau reste sans surveillance, la voile peut
battre jusqu’à se déchirer. Une voile roulée très lâche peut aussi s’user inutilement, compte tenu
de son balancement dans le vent.
12. Vérifier le nombre de tours de bosse restant sur le tambour. Lorsque la plus grande des voiles est
roulée serrée, il doit rester 3 à 5 tours sur le tambour. Pour régler le nombre de tours, enlever l’écoute
et tourner le profilé du Furlex à la main jusqu’à obtenir le nombre correct de tours sur le tambour.
Lors d’enroulement par vent fort, la voile s’enroulera plus serrée, entrainant plus de tours sur le
tambour et nécessitant par conséquent plus de longueur de bosse. Toujours s’assurer que l’on a
assez de tours sur le tambour.
13. Vérifier que l’émerillon de drisse est au moins à 50 mm de l’embout de finition supérieur et
que l’angle de la drisse avec l’étai respecte les 5 à 10° requis.
14. Une fois tous ces points vérifiés, marquer la drisse
comme indiqué sur le schéma de façon à éviter une
tension excessive à l’étarquage au winch ou lors du
réglage de l’ensemble étai/pataras. Marquer la position
de tension maximum du ridoir de pataras.
Fig. 11.1.b
15. La tension de l’étai peut maintenant être réglée sans trop étarquer la drisse.
Attention! Ne jamais étarquer la drisse lorsque la voile est réduite ou roulée.
11.2 Dérouler la voile
(Déroulement partiel: Voir Chapitre 12, ”Réduction”)
1. Libérer la bosse d’enroulement et l’écoute. S’assurer que leur cheminement est libre pendant la
manoeuvre de déroulement.
2. Pour contrôler la manoeuvre de déroulement, il est bon de faire un tour de bosse sur un winch ou un
demi tour sur un taquet. Cela provoque une retenue, particulièrement utile par vent fort.
37
3. Faire un tour avec l’écoute sous le vent sur un winch et dérouler la voile en tirant sur l’écoute.
Lorsque le vent prend dans la voile, elle se déroule facilement. La meilleure allure pour dérouler est
entre le près bon plein et le vent de travers, puisque le vent gonflera la voile rapidement.
4. Faire quelques tours supplémentaires avec l’écoute sur le winch et border la voile selon l’allure.
11.3 Rouler la voile
1. Libérer la contre-écoute et s’assurer qu’elle circulera librement.
2. Rouler la voile en tirant sur la bosse d’enroulement. Choquer l’écoute en maintenant une légère
tension, par exemple en faisant un tour sur un winch. Il est important de rouler la voile serrée et de
façon régulière, car si elle est roulée trop lâche, elle pourrait se gonfler en partie dans des vents
forts. Si le bateau est laissé sans surveillance, la voile peut battre jusqu’à se déchirer. Une voile
roulée trop lâche peut aussi s’user inutilement, compte tenu de son balancement dans le vent.
3. Bloquer solidement la bosse d’enroulement. Si le bateau est laissé sans surveillance, la bosse
d’enroulement doit être tournée au taquet, pour des raisons de sécurité.
Si la bosse d’enroulement est libérée accidentellement, la voile peut se dérouler et
battre violemment sans contrôle dans des vents forts. Si cela dure un moment, elle peut
être irrémédiablement endommagée!
Si le bateau est laissé sans surveillance pour une période assez longue, il est préférable de retirer la
voile et de la stocker à l’intérieur. Elle est alors protégée des rayons UV et de la poussière. Une autre
solution consiste à installer une ‘’chaussette’’ pour la protéger.
38
12 La réduction
Avec un enrouleur, on peut régler à l’infini la surface de voile. Mais même si la voile est coupée
pour un enrouleur avec une épaisseur de mousse pour le rattrapage du creux, etc...et même si le
système Furlex est équipé d’un ‘’tour libre’’ (voir ci-dessous), une voile roulée n’aura jamais la même
efficacité qu’une voile non roulée de mêmes dimensions. Si la garde-robe du bateau possède plusieurs
voiles d’enrouleur, ces voiles peuvent être changées en fonction de la force du vent.
12.1 Tour libre
Le Furlex est équipé d’un émerillon d’amure,
qui retarde d’un tour l’enroulement du point
d’amure par rapport au profilé. Ceci provoque
le rattrapage du creux de la voile un peu
avant que le point d’amure ne commence à
s’enrouler. Le point d’amure de la voile étant
renforcé par plusieurs plis de tissus, à chaque
tour, l’épaisseur de cette partie augmente plus
que le reste du guindant, altérant la forme de la
voile roulée. Furlex compense ce défaut avec le
retard à l’enroulement de l’émerillon d’amure.
Nous appelons cette fonction: Le ‘’tour
libre”.
Le profilé du Furlex a le même diamètre
sur toute sa hauteur. Le guindant sur toute sa
longueur est roulé de façon uniforme jusqu’au
point d’amure de la voile. Ceci est obligatoire,
si l’on veut que le tour libre soit pleinement
efficace et donne à la voile roulée une forme
satisfaisante.
Fig: 12.1.a
Fig: 12.1.b
Une spécialité des autres enrouleurs
– PAS DU FURLEX!
12.2 Réduction sous voiles
Il peut être nécessaire de réduire la voile par vent fort. Il est important alors de rouler la voile
serrée, de façon à protéger la voile et à lui conserver une meilleure forme.
La meilleure allure pour réduire est entre le près bon plein et le vent de travers. Le vent gonfle ainsi
partiellement la voile et aidera à lui conserver sa forme après l’enroulement.
Si la bosse d’enroulement est manoeuvrée au winch, vérifier d’abord qu’aucun obstacle ne gênera
la manoeuvre d’enroulement, ce qui pourrait entrainer des avaries.
1. Choquer l’écoute jusqu’à ce que la voile commence à faseyer le long du profilé.
2. Tirer sur la bosse d’enroulement, de façon à ce que la voile soit roulée et applatie. Bloquer la bosse.
3. Répéter cette procedure jusqu’à l’obtention de la surface de voile voulue.
Si la bosse d’enroulement est manoeuvrée au winch, vérifier d’abord qu’aucun
obstacle ne gênera la manoeuvre d’enroulement, ce qui pourrait entrainer des avaries.
39
12.3 Déroulement partiel
Vous obtiendrez une meilleure forme de voile en déroulant d’abord complètement puis en
réduisant jusqu’à la surface voulue. Tirer sur la bosse d’enroulement en gardant l’écoute tendue.
La voile sera ainsi roulée serrée et sa forme sera améliorée.
Si le vent est trop fort, ou si pour d’autres raisons on ne veut pas dérouler la voile complètement,
on peut la réduire à partir de la position roulée. La voile doit alors être roulée relativement serrée.
Avec cette méthode, on ne peut pas espérer une forme de voile optimale. L’usure de la voile sera
également accrue.
12.4 Réglage du point de tire de l’écoute
Lorsque la voile est réduite, il peut être nécessaire de régler le point de tire de l’écoute. Si la voile a un
point d’écoute bas, cette position doit être réglée même pour un enroulement limité. Une voile avec un
point d’écoute haut nécessite moins de réglage. Voir Fig: 12.4.a. En règle générale, il est nécessaire
de régler le point de tire de l’écoute lors de la réduction afin d’obtenir le meilleur réglage de la
voile.
Point d’écoute bas
Point d’écoute haut
Fig: 12.4.a
La variation angulaire de l’écoute par rapport au pont est moindre pour une voile à point d’écoute
haut. La comparaison est basée sur un nombre équivalent de tours.
Le réglage du point de tire est grandement facilité par l’utilisation d’un système de palan. La position
du chariot se règle sur le rail au moyen d’une bosse passant dans une poulie en tête du rail. Cette
bosse revient au cockpit où elle est tournée. La position du chariot peut aussi être réglée sous tension à
l’aide d’un winch.
Fig: 12.4.b
De nombreuses voiles d’avant ont des marques sur la bordure, correspondant à des positions de
réduction. On peut tester différentes combinaisons de taille de voile et de point de tire, et ensuite
utiliser ces marques comme référence et marquer les positions de chariot correspondantes sur le rail.
40
13 Furlex en régate
De nombreux régatiers ont exploité avec succès les avantages du système d’enroulements et de
réduction de voilure. La voile peut être partiellement roulée avant le départ, donnant une bonne
visibilité et une grande facilité de manoeuvre. Juste avant le départ, la voile est déroulée et le
bateau passe la ligne voile entièrement déployée. En équipage réduit, les avantages sont évidents.
L’enrouleur Furlex peut être facilement et rapidement transformé en étai double gorge de régate.
Le guide bosse et le tambour d’enroulement
se démontent sans enlever l’étai et l’émerillon
de drisse est descendu au dessous du guide
d’engoujure. En régate avec un équipage
nombreux, la voile peut alors être amurée au
niveau du pont, permettant d’utiliser toute la
longueur de l’étai. La double gorge permet des
changements rapides de voiles.
Afin d’éviter le ragage entre la voile et le
mécanisme inférieur, la distance minima entre la
ferrure d´étai et la fixation du point d’amure doit
être de ”A” comme indiqué Fig 13.4a.
Pour une protection renforcée, ou bien si la
distance ”A” ne peut pas être respectée, prévoir
un renfort de la voile là où le ragage est à
craindre.
Le Furlex se transforme en version régate en
démontant le guide bosse et le tambour. La
méthode est décrite dans le chapitre 17.3–17.4
”DEMONTAGE”. Démonter également le
guide d’engoujure (Chapitre 17.2) et descendre
l’émerillon de drisse au niveau du mécanisme
inférieur. Remonter alors le guide d’engoujure,
votre Furlex est prêt pour la régate!
Renfort
200 S: A= 100 mm
300 S: A= 125 mm
Fig: 13.4.a.
41
14 Réglage de la longueur d’étai
1
Les Furlex 200 S et 300 S peuvent être livrés
avec ou sans ridoir intégré.
14.1 Furlex avec ridoir
Sur un système avec ridoir intégré, la longueur
d’étai peut être réglée. C’est la fonction
principale d’un ridoir. La tension de l’étai se
fait de préférence par l’intermédiaire du pataras
qui présente un angle plus favorable.
La longueur de l’étai se règle comme suit:
Outils: 1 clé Torx ou un tournevis.
(Le jeu de clés Torx fourni avec le
Furlex convient)
1 paire de pinces longues
2 clés à molette
4
5
Fig: 14.1.a
1. Dérouler la voile, choquer la drisse ou
enlever la voile.
2. Désserrer les vis 1 (x 2) dans l’adaptateur
qui rend solidaires le profilé et le mécanisme
inférieur.
3. Oter la goupille fendue 4 et l’axe 5
qui maintiennent ensemble le mécanisme
inférieur et l’embout.
NOTE! Ne pas ôter l’axe le plus
bas qui maintient l’étai au bateau!
4. Faire glisser le mécanisme inférieur vers le
haut le long du profilé pour dégager le ridoir.
Le glisser avec précaution de façon à ce que
le tube inox interne ne griffe pas le profilé.
Protéger avec un morceau de tissu ou de
papier.
5. Le maintenir en position, en utilisant par
exemple une drisse libre fixée au
mousqueton.
Fig: 14.1.b
42
6. Placer une pince sur le méplat de l’embout du câble et l’autre sur le méplat du corps du ridoir.
Régler le ridoir en tournant le corps du ridoir jusqu’à obtention de la longueur d’étai voulue.
Note! Ne pas tourner l’embout du câble.
Le ridoir possède un arrêt à sa position d’allongement maximum.
Ne pas forcer sur cet arrêt en tentant de dévisser au delà le ridoir avec la pince.
Ne pas dépasser les valeurs de réglage données dans le tableau ci-dessous!
7. Aligner les méplats 6 (Fig:14.2.a) de l’embout du câble et du corps du ridoir.
8. Remonter le mécanisme inférieur. Sa forme intérieure s’adapte aux méplats, et bloquera donc le
mécanisme inférieur lors du montage.
9. Serrer à fond les vis 1 . Si la course du ridoir n’est pas suffisante, voir ci-dessous ”Furlex sans
ridoir”.
14.1.1 Réglage du ridoir
Corps
200 S
6
Fig: 14.1.c
300 S
Diamètre de
l’étai
Réglage
Ref.no
Ø6
60
174-536-11
Ø7
60
174-537-11
Ø8
60
174-538-11
Ø8
80
174-519-11
Ø10
80
174-520-11
Chappes supplémentaires, voir Tableau 3.3.3.
14.2 Furlex sans ridoir
Si le système Furlex est monté sans ridoir, la longueur de l’étai
peut être allongée par l’adjonction de cardans supplémentaires,
voir tableau 3.3.3.
Plusieurs cardans sont en général nécessaires pour modifier de
façon sensible l’inclinaison du mât. Ces cardans peuvent être
montés soit en haut soit en bas du système. Sur un Furlex avec
un étai de 8 mm de longueur normale, (15400 mm),
la tête de mât dévie de 158 mm vers l’arrière si l’étai est
rallongé par un cardan standard H = 50 mm.
Fig: 14.2.a
Pour raccourcir le système Furlex, le câble d’étai et le profilé doivent être raccourcis. Voir
”Démontage”, Chapitre 17 et ”Montage du système Furlex”, Chapitre 4.
NOTE! Ne jamais raccourcir le système en enlevant le cardan Furlex inférieur.
(Voir ”Fixation sur le pont”, Chapitre 3.3.)
Le système Furlex peut être équipé d’un ridoir à posteriori. Contactez votre revendeur Furlex.
43
15 Entretien du système Furlex
Un entretien régulier est indispensable afin de permettre une rotation facile et un fonctionnement
satisfaisant du système, année après année. Cet entretien est à effectuer une fois par an ou à la fin de
chaque saison si le bateau est démâté. L’entretien est simple, même lorsque le Furlex est à poste.
Les guide drisses doivent être inspectés une fois par an et toute arête vive, limée.
Les guide drisses doivent être remplacés lorsque leur usure atteint 50%.
1
15.1 Lubrification du mécanisme inférieur
Graisser tous les roulements comme indiqué cidessous, avec la graisse fournie dans le kit Furlex. Il est
particulièrement important de graisser les trous A B et
C pour lubrifier les roulements les plus
importants qui assurent la rotation du Furlex.
B
Le trou D est plus difficile à atteindre pour
le graissage. Celui-ci lubrifie le roulement
de l’émerillon d’amure qui ne fait qu’un
tour à chaque manoeuvre. Le graissage
n’a pas besoin d’être aussi fréquent;
une fois de temps en temps à
l’occasion d’un cycle de
graissage.
C
A
E
D
Fig: 15.1.a
F
Outils: 1 clé Torx ou tournevis. (Le jeu de clés Torx fourni avec le kit Furlex peut être utilisé.)
1 paire de pinces longues
Pour un meilleur résultat, rincer d’abord le système à l’eau douce et laisser sécher.
A
1. Désserrer les vis 1 (x 2) fixant l’adaptateur au mécanisme inférieur. Faire glisser l’adaptateur
vers le haut sur le profilé.
2. Introduire de la graisse dans le trou A . Remettre l’adaptateur et serrer à fond les vis 1 .
B
1. Introduire de la graisse dans le trou B à l’avant de l’émerillon d’amure.
C
1. Introduire de la graisse dans la rainure C entre l’embout et le tambour d’enroulement.
D
1. Démonter le guide bosse et les demi tambours. Voir ‘’Démontage”, Chapitre 17.3–17.4.
2. Introduire de la graisse dans le roulement D qui est maintenant accessible.
3. Remonter les différents éléments dans l’ordre inverse.
15.2 Lubrification de l’émerillon de drisse
1. Faire descendre l’émerillon de drisse jusqu’au guide d’engoujure.
2. Introduire de la graisse dans le roulement supérieur par l’évidement E et dans le roulement
inférieur par l’ouverture F dans le capot en plastique.
44
15.3 Nettoyage du Furlex
Laver avec un détergent dilué et rincer à l’eau douce l’ensemble du système de façon à éliminer la
poussière et les cristaux de sel.
Note! Certains détergents contiennent des substances qui peuvent entrainer une corrosion de
l’aluminium, il est donc important de rincer pour éliminer toute trace de détergent.
Après séchage, les surfaces anodisées du profilé peuvent être traitées avec une cire ou un polish
exempt de silicone. Cela offre une bonne protection et empêche les poussières d’adhérer au profilé et
de salir la voile. Les parties en acier inoxydable peuvent être traitées avec un polish adéquat.
15.4 Stockage
Il est toujours préférable d’entreposer le système Furlex avec le mât pendant l’hivernage.
En aucun cas un Furlex non nettoyé ou humide ne doit être enveloppé dans du
plastique ou toute autre matière imperméable.
Dans les zones où il y a risque de gel, le Furlex doit être entreposé dans un endroit sec ou avec sa
partie centrale surélevée. Ceci afin de protéger le profilé contre tout dommage dû à la glace par
températures négatives.
Fig: 15.4.a
Fig: 15.4.b
45
16 Pose
Il est préférable de transporter et gréer le système Furlex avec le mât.
16.1 Mise en place du Furlex sur un bateau mâté
1. Détendre le pataras au maximum, mais en faisant attention de ne pas dévisser les ridoirs au point de
ne plus voir les filets du pas de vis à l’intérieur de la cage.
2. Tirer la tête de mât vers l’avant en utilisant la drisse de génois. Assurer la drisse avec une manille
ou la nouer à une ferrure de pont solide. Ne pas utiliser le mousqueton de drisse pour des raisons de
sécurité.
Toujours utiliser une solide manille ou nouer la drisse.
Fig:16.1.a
3. Attacher un long cordage flexible autour du profilé. Faire deux clés à capeler, la plus haute à
environ 1 m de l’extrémité, en les empêchant de glisser avec une bande adhésive.
4. Hisser l’étai avec une drisse libre.
5. Monter au mât et attacher l’extrémité supérieure du système Furlex à la ferrure d’étai. Toujours
utiliser une chaise à calfat adaptée. S’il n’y a pas de drisse de voile d’avant disponible, utiliser la
drisse de grand-voile. Pour de plus amples informations, voir le chapitre ‘’Travailler en haut du
mât’’ du guide Seldén ‘’Instruction pour le gréement’’ ou contacter votre distributeur Furlex.
6. Fixer l’étai à la cage de mât, puis à la ferrure de pont. La goupille de l’axe doit
être ouverte de ~ 20°. Elle retrouvera ainsi sa forme lors d’un démontage et pourra
être réutilisée.
Fig:16.1.b
7. Ridoir: Régler l’étai à la longueur désirée. (Voir chapitre 14.1).
8. Tendre l’étai à 20% de sa charge de rupture. Comme il n’est pas facile de mesurer la tension lorsque
l’étai est à l’intérieur du profilé, cela peut être réalisé en utilisant le pataras. Compte tenu de la
différence d’angulation par rapport au mât de ces deux câbles, cela correspond, pour un gréement
en tête, à environ 15% de la charge de rupture du pataras, dans la mesure où étai et pataras ont le
même diamètre. (Tension de l’étai = approx. 1,25 x tension du pataras.)
Un étai bien tendu offrira moins de résistance à l’enroulement.
Pour plus d’informations, voir le guide Seldén ‘’Instruction pour le gréement’’ ou contacter votre
distributeur Furlex.
46
16.2 Mâtage avec le Furlex en place
1. Mettre le mât à plat, face avant sur le dessus.
2. Fixer l’embout supérieur du Furlex sur l’ancrage de l’étai.
3. Lever le mât, le système Furlex reposant sur la face avant de celui-ci.
4. Une personne s’assure que pendant la manoeuvre le système Furlex ne
s’accroche nulle part.
Maintenir l’extrémité de l’étai en dehors de la surface de pont,
afin d’éviter tout dommage .
5. Fixer l’étai au bateau comme indiqué au Chapitre 16.1
section 6–8.
17 Démontage
Fig: 16.2.a
NOTE! Ne pas démonter l’émerillon de drisse ni le mécanisme inférieur.
Il serait très difficile de les remonter correctement
(les roulements sont montés avec du jeu et sont difficiles à remonter!).
Contacter votre revendeur Furlex si vous avez besoin d’aide.
17.1 Emerillon de drisse
L’émerillon de drisse peut être enlevé du système en le faisant glisser par dessus l’embout de l’étai
après avoir ôté l’embout de finition supérieur du profilé. L’étai doit bien sûr être détaché du mât.
Une autre solution consiste à le faire glisser vers le bas après avoir démonté le guide d’engoujure et le
mécanisme inférieur.
17.2 Guide d’engoujure
Démontage du guide d’engoujure:
2.
1.
3.
Fig: 17.2.b
17.2 a
Assurer le guide d’engoujure avec un
morceau de ruban adhésif pour éviter
qu’il ne passe par dessus bord lors du
démontage.
Fig: 17.2.c
Enlever les vis.
Enlever le guide d’engoujure et
tourner le connecteur pour l’ôter.
47
Remise en place du guide d’engoujure:
4.
5.
Fig: 17.2.d
Fig: 17.2.e
Engager le guide d’egoujure dans le bord supérieur.
L’assurer avec un morceau de ruban adhésif. Placer les vis.
Presser le connecteur du guide d’engoujure sur la face
avant du profilé.
17.3 Guide bosse
1. Dérouler toute la bosse du tambour. Noter le nombre de tours de bosse (pour le remontage).
2.
3.
1
2
2
3
Fig: 17.3.b
Fig: 17.3.a
Désserrer les vis 2 e t 3 de quelques tours.
Basculer vers le bas le guide bosse et l’enlever.
4.
1
1
2
Fig: 17.3.c
Appuyer sur les clips (Flèche 1) et retirer la ferrure de blocage vers le bas.
5. Enlever le carénage du tambour
48
17.4 Tambour d’enroulement
1. Démonter les deux demi tambours. Un tour de la bosse d’enroulement autour du tambour pendant
le démontage évitera que le demi-tambour libre ne passe par dessus bord.
2
2
3
1
Fig: 17.4.a
Introduire un tournevis 1 sous l’un
des clips d’assemblage. En même
temps, introduire un autre tournevis 2
entre les demi-tambours du même côté
de façon à les écarter de 3–4 mm.
Fig: 17.4.b
Garder le tournevis 2 à la même
place et tourner le tambour d’un demi
tour. Faire sauter le deuxième clip 3
de la même façon.
Fig: 17.4.c
Les demi-tambours sont séparés.
1
17.5 Mécanisme inférieur
Outils: 1 clé Torx ou un tournevis (Le jeu de
clés Torx fourni avec le système
Furlex convient très bien)
1 paire de pinces longues
2 clés
4
5
Fig: 17.5.a
1. Oter les vis 1 (x 2 ) qui fixent le profilé sur le mécanisme inférieur.
2. Oter la goupille fendue 4 et l’axe 5 qui maintient le mécanisme inférieur sur l’embout.
3. Faire glisser le mécanisme inférieur par
dessus le profilé de façon à pouvoir atteindre
l’embout. Le faire glisser avec précaution
afin que le tube inox interieur n’abime pas
le profilé. Utiliser un chiffon ou du papier
comme protection.
Fig: 17.5.b
4. Enlever l’embout (ou le ridoir) du manchon. Le filetage est bloqué par de la colle de blocage. S’il
est impossible de le faire tourner, chauffer l’oeil à environ 100°C (212°F) et dévisser l’oeil lorsqu’il
est chaud.
5. Le mécanisme inférieur peut maintenant être enlevé.
49
17.6 Embout de câble
1.
Enlever le manchon écarteur. Il possède une encoche qui permet de le retirer du câble. (Ceci ne
s’applique qu’au Furlex sans ridoir.)
2.
Enlever l’embout (ou le ridoir) du manchon. Voir fig. 17.5.b & Fig: 4.2.a.
3.
Enlever celui-ci de la partie inférieure de l’embout à oeil.
4.
Replacer l’embout puis le dévisser d’environ 2 tours.
5.
Frapper l’oeil de l’embout (ou du ridoir) de façon à faire remonter le manchon le long du câble. Si
nécessaire, saisir le câble dans un étau. Il doit y avoir au moins 10 mm de câble libre entre le haut
du manchon et les mâchoires de l’étau. Protéger le câble pour qu’il ne s’abime pas dans
l’étau.
6.
Dévisser l’embout à nouveau.
7.
Couper tous les torons de câble dépassant de l’ogive
d’environ 5 mm à la courbure. Voir fig. 17.6.
8.
Ecarter légèrement les deux parties de l’ogive avec
un petit tournevis. Frapper sur le tournevis de façon
à faire glisser l’ogive hors du câble.
9.
Fig: 17.6.a
Vriller les torons du câble dans leur position correcte
autour de l’âme dans le sens inverse des aiguilles d’une
montre vu du dessous et enlever l’ogive.
10. Le câble peut être retiré du profilé.
NOTE! Si le profilé doit être désassemblé pour remplacer un élément etc. – ne pas enlever le
câble. Voir chapitre 17.7.
Avant de remonter l’étai:
Vérifier que l’ogive n’a pas été abimée lors du démontage. Si elle est abimée, la remplacer.
Couper l’âme du câble au niveau des torons. Ebarber avec une lime.
La réduction de la longueur de l’étai n’a que peu d’incidence sur l’inclinaison du mât. Une diminution de
5 mm de la longueur de l’étai fait avancer la tête de mât de 16 mm sur un étai de 15 400 mm.
La réduction de longueur peut aussi être compensée par une augmentation de la tension de 5% de la charge
de rupture de l’étai, par rapport à la tension précédente. (Cependant, la tension permanente ne doit pas
excéder 20% de la charge de rupture du câble.) Si cette réduction de longueur n’est pas acceptable, on peut
envisager une réduction totale égale à la longueur d’un cardan. La réduction de longueur sera compensée
par la mise en place d’un cardan chappe/oeil (voir Tableau 3.3.3).
Le profilé et éventuellement la voile doivent être raccourcis en proportion.
17.7 Profilé
Pour une meilleure compréhension des instructions qui suivent, il est recommandé de lire d’abord la
section sur le montage Chapitre 4.1.
1. S’assurer que les éléments de profilé sont placés bien droits et sur une surface plane.
2.
Glisser à nouveau l’ogive sur l’âme du câble.
3.
Retirer la goupille de blocage à l’extrémité inférieure de l’élément de 1000 mm.
4.
Tenir le profilé fermement et tirer l’embout à oeil du câble. Cela fera sortir ensemble, l’étai, les
manchons de jonction et les tubes de centrage, permettant ainsi de désassembler le profilé.
50
Si, à cause de la corrosion ou d’un profilé abimé, cette méthode ne donne pas de résultat, enlever
à la perceuse le bossage des éclisses. Utiliser un foret de 6 mm pour le 200 S et 8 mm pour le 300
S.
Remontage du profilé.
1.
Vérifier si les coins, bords et trous dans le métal ont été abimés. Les limer au besoin.
2.
Nettoyer le câble et tous les éléments de profilé à l’eau douce.
3.
Introduire le câble avec les tubes de centrage et les manchons de jonction en partant du haut.
4.
Au fur et à mesure de la progression de l’étai vers le bas, replacer les éclisses à chaque jonction.
5.
Replacer la goupille de blocage dans l’élément de 1000 mm. Utiliser la colle de blocage.
18 Dépannage
Problème
18.1
Cause probable
”La voile ne se déroule pas ou ne • La drisse de génois s’est enroulée
autour du profilé.
se déroule que partiellement.”
Action
• Choquer la drisse légèrement et
essayer de tourner le système à
l’envers. Se référer au manuel Furlex,
chap. 5 & 10, ”Chemin de drisse”.
• Dérouler le système. Liberer la drisse.
• Une autre drisse est enroulée autour
du profilé.
• La bosse d’enroulement n’est pas libre • Choquer ou démêler la bosse .
ou s’est emmêlée.
• L’étai est détendu.
• Tendre l’étai, tout d’abord en tendant
le ridoir de pataras ou les pataras. Si
cela n’a pas d’effet, réduire la
longueur du système Furlex. Se
reporter au manuel Furlex, Chapitre
14, ”Réglage de la longueur de
l’étai”.
• Poussière ou sel dans les roulements. • Rincer les roulements à l’eau douce et
lubrifier avec la graisse Furlex.
• Choquer la drisse.
• Trop de tension sur la drisse.
18.2
”La voile ne s’enroule pas, est
dure à rouler ou ne s’enroule
que partiellement”
• La drisse de génois s’est enroulée
autour du profilé.
• Une autre drisse s’est enroulée autour
du profilé.
• La bosse est entièrement dévidée.
• Choquer légèrement la drisse et
essayer de tourner le système à
l’envers Se référer au manuel Furlex,
chap. 5 & 10, ”Chemin de drisse”.
• Dérouler le système. Liberer la drisse.
• Dérouler la voile. L’affaler et faire
plus de tours de bosse sur le tambour.
Ou bien, enlever l’écoute, saisir la
voile autour du profilé avec un
cordage, faire plus de tours de bosse
sur le tambour.
• Augmenter la tension de l’étai.
• L’étai est trop détendu.
• Trop de pression du vent sur la voile. • Libérer davantage la contre-écoute.
• Libérer l’écoute.
• La contre-écoute n’est pas libre.
• Démêler l’écoute.
• L’écoute s’est emmêlée.
• Rincer les roulements à l’eau douce et
• Le tour libre ne fonctionne pas.
lubrifier avec la graisse Furlex.
• Revoir le chemin de la bosse en
• Angles trop importants imposés à la
bosse qui augmentent les frottements . évitant les angles trop importants.
• Rincer les roulements à l’eau douce et
• Poussière et sel dans les roulements.
lubrifier avec la graisse Furlex.
51
Problème
Cause probable
Action
• Le guide bosse frotte sur le tambour.
• L’émerillon de drisse est monté à
l’envers.
• Trop de tension sur la drisse.
• Dérouler la voile et l’affaler.
Ré-enrouler la bosse. Dérouler ensuite
avec le minimum de résistance sur la
bosse et éviter d’avoir trop de bosse
sur le tambour.
• Désserrer la vis de fixation sous le
tambour et régler le guide bosse.
• Remonter l’émerillon à l’endroit.
• Choquer légèrement la drisse.
”La voile ne se déroule pas ou ne • La bosse d’enroulement s’est
emmêlée sur le tambour.
se déroule que partiellement’’
18.3
”Le systeme ‘flotte’ lorsqu’on
roule ou déroule”
• L’étai est trop détendu.
• Tendre l’étai et/ou le pataras.
18.4
”La voile se déroule après
réduction ou enroulement”
• La voile n’est pas roulée assez serrée.
• La bosse d’enroul. n’est pas bloquée .
• Rouler en gardant la bosse tendue.
• Rouler et bloquer la bosse.
18.5
”La voile est difficile à hisser”
• La ralingue de guindant est trop
grosse.
• La voile est coincée quelque part ou
n’est pas libre sur le pont
• La drisse est mal passée.
• Sable ou sel dans la gorge du profilé.
• Renvoyer la voile à la voilerie et se
référer au manuel Furlex, chap. 7.1.1
• Placer la voile correctement sur le pont.
• Vérifier les réas, winches etc.
• Nettoyer la gorge du profilé.
18.6
”Le guindant ne peut pas être
étarqué”
• L’émerillon de drisse entre en contact
avec l’embout de finition supérieur .
• Angle trop important entre l’étai et la
drisse.
• Le guindant de la voile est trop long.
Faire retailler la voile par la voilerie.
• Raccourcir la voile ou remonter le
guide drisse.
18.7
”Impossible d’affaler la voile”
• La drisse est enroulée autour de la
partie supérieure du profilé.
• Libérer la drisse et essayer de faire
tourner le système. Se référer au
manuel Furlex, Chapitre 5&10
”Chemin de drisse”.
• Maintenir la drisse sous tension à la
main tout en affalant la voile .
• La drisse s’enroule autour du profilé
lorsque la voile descend.
• La drisse est bloquée.
• Vérifier le chemin de drisse (réas,
bloqueurs etc.)
18.8
”La bande anti-UV est à
l’intérieur de la voile roulée”
• La bosse est enroulée du mauvais côté • Enlever l’écoute de la voile et saisir la
sur le tambour.
voile autour du Furlex avec un
cordage. Tirer la bosse jusqu’à vider
le tambour. Enrouler à la main de
deux tours la bosse sur le tambour
dans le bon sens. Dérouler la voile.
Rouler à nouveau la voile en vérifiant
le nombre de tours sur le tambour.
18.9
”La voile fait des plis au point
d’amure”
• L’oeillet du point d’amure a été tourné • Dérouler la voile et libérer la drisse.
Défaire l’émerillon d’amure.
dans la mauvaise direction lors de
Faire tourner l’oeillet d’amure
l’amurage de la voile.
“autour du système” et ré-amurer la
voile. Rouler lentement et vérifier que
le point d’amure ne commence à
s’enrouler qu’après un tour du profilé.
• Consulter votre voilerie.
• La voile est usagée ou mal coupée.
18.10 ”La chute faseye malgré une
écoute fortement bordée”
18.11 ”La chute se referme (se replie
vers l’intérieur)”
• La voile est usagée ou mal coupée.
• Avancer le point de tire de l’écoute.
• Régler le nerf de chute (Consulter
votre voilerie).
• Consulter votre voilerie.
• Point de tire mal placé.
• La voile est usagée ou mal coupée.
• Reculer le point de tire de l’écoute.
• Consulter votre voilerie.
• Point de tire de l’écoute mal placé.
• Nerf de chute insuffisamment tendu.
19 Vérifications
Lisez la liste ci-dessous et vérifiez que les instructions importantes ont été suivies.
Cela vous garantira un fonctionnement sûr et fiable du Furlex dans toutes les conditions.
19.1 Points à vérifier avant de naviguer
Vérifier que l’angle entre la drisse et l’étai est de 5 à 10° lorsque la voile
est haute.
Voir
Chapitre
5
Vérifier que l’espace entre l’émerillon de drisse et l’embout de finition
supérieur n’est pas inférieur à 50 mm .
7.1
Est-ce que toutes les voiles utilisées ont le maximum de guindant ou une
estrope?
7.1
Vérifier qu’aucune drisse ne peut s’accrocher dans l’émerillon de drisse ou
s’enrouler autour du profilé.
5.3
Vérifier que le guide bosse ne fait pas faire un angle trop important à la
bosse, cela pourrait causer frottements et usure.
6.3
Vérifier que le tour libre de l’émerillon d’amure tourne dans le bon sens.
Une certaine tension sur l’écoute permet de faire faire un tour au profilé avant
que le point d’amure ne soit entrainé.
12.1
Vérifier que le guide bosse ne frotte pas sur les flasques du tambour.
4.3
Vérifier que les articulations des cardans aux points d’ancrage inférieur et
supérieur de l’étai fonctionnent librement
3.1
Vérifier que toutes les goupilles sont bien assurées.
3.3
595-104-F
Printed in Sweden.
Nous sommes sûrs que votre Furlex vous apportera
de nombreuses années de plaisir, et vous souhaitons,
ainsi qu’à votre équipage, une heureuse navigation.
www.seldenmast.com
Sweden: Seldén Mast AB, Tel +46 (0)31 69 69 00, e-mail [email protected] UK: Seldén Mast Ltd., Tel +44 (0)1329 50 40 00,
e-mail [email protected] USA: Seldén Mast Inc., Tel +1 843-760-6278, e-mail [email protected] Denmark: Seldén Mast A/S,
Tel +45 39 18 44 00, e-mail [email protected] the Netherlands: Seldén Mid Europe B.V., Tel +31 (0)111- 698 120, e-mail [email protected]
France: Seldén Mast SAS, Tel 33 (0) 251 362 110, e-mail [email protected]
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement