7742164-2-VOLVO-PENTA-DBMOTEURS-DB
Manuel d’atelier
RailPac
DH10A, THD102KB, THD102KD
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Sommaire
Informations de sécurité ....................................... 3
Informations générales ......................................... 6
Instructions de réparation .................................... 7
Numéros d’identification ....................................... 9
Groupe 20 Caractéristiques techniques ............. 10
Normes d’essai diesel ........................................ 24
Outils spéciaux ................................................... 28
Groupe 21 Moteur ...............................................
Construc tion et fonctionnement .........................
Conseils pratiques de réparation .......................
Essai de compression ........................................
Dépose et pose du moteur .................................
Pour le contrôle général du moteur .....................
Culasse, dépose/nettoyage ................................
Culasse, essai sous pression ............................
Guides de soupape, échange .............................
Soupapes, rectification ......................................
Sièges de soupape, rectification ........................
Ressorts de soupape, essai ...............................
Embiellage, échange de bague ..........................
Culasse, surfaçage ............................................
Douille en cuivre pour injecteur, échange ...........
Culasse, pose ....................................................
Levée de soupape, temps de soupape ...............
Réglage des soupapes .......................................
Piston/segments, contrôle .................................
Axe de piston/bielle, contrôle .............................
Chemise de cylindre ..........................................
Chemise de cylindre et piston, pose ..................
Logement de chemise de cylindre, usinage ........
Bloc-cylindres, surfaçage ...................................
Bague d’étanchéité, avant, échange ..................
Pignons de distribution, échange .......................
Dispositif d’entraînement/pompe d’injection .......
Régleur d’injection, échange ..............................
Arbre à cames, échange ....................................
Vilebrequin .........................................................
Volant moteur, contrôle ......................................
Courroie dentée, échange ..................................
Carter de volant moteur, contrôle .......................
Butée de volant moteur, échange .......................
Etanchéité arrière de vilebrequin, échange .........
36
36
45
45
45
47
48
48
49
50
50
51
52
53
53
55
56
57
58
58
59
60
62
63
64
65
69
72
74
76
78
78
79
79
80
Groupe 22 Système de lubrification ..................
Construction et fonctionnement ..........................
Conseils pratiques de réparation .......................
Huile, vidange/remplissage ................................
Filtre à huile, échange ........................................
Filtre à huile by-pass, échange ..........................
Pompe à huile, échange .....................................
Pompe à huile, rénovation ..................................
Refroidisseur d’huile, essai sous pression ..........
Pression d’huile, refroidissement des pistons ....
Pression d’huile .................................................
81
81
85
85
86
86
87
88
90
91
91
Groupe 23 Système d’alimentation .................... 92
Construction et fonctionnement .......................... 92
Conseils pratiques de réparation ....................... 98
Injecteur, échange ............................................. 98
Nettoyage de la douille en cuivre ....................... 99
Pompe d’injection, THD102 ...............................100
Pompe d’injection, DH10A ................................ 109
Calage de base de la pompe d’injection ............ 110
Système d’alimentation, purge .......................... 111
Essai de la pompe d’injection, DH10A .............. 112
Pression d’alimentation .....................................114
Filtre à carburant, échange ................................ 115
Soupape d’amortissement, échange de
porte-soupape ................................................... 115
Groupe 25 Systèmes d’admission et
d’échappement ................................................... 117
Construction et fonctionnement .........................117
Conseils pratiques de réparation ......................120
Pression de suralimentation .............................. 120
Indicateur de chute de pression, contrôle ..........121
Elément de démarrage, recherche de pannes ... 121
Elément de démarrage, échange ....................... 122
Serpentin de chauffage, échange ......................123
Turbocompresseur, échange ............................. 123
Turbocompresseur, vérification .........................124
Régulateur ATR, rénovation .............................. 128
Refroidisseur d’air de suralimentation,
essai sous pression .......................................... 129
Groupe 26 Système de refroidissement ............ 131
Construction et fonctionnement .........................131
Conseils pratiques de réparation ......................133
Liquide de refroidissement ................................... 133
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
1
Liquide de refroidissement,
vidange/remplissage ......................................... 134
Thermostat principal, contrôle ........................... 135
Thermostat principal, échange de bague
d’étanchéité ...................................................... 135
Pompe à liquide de refroidissement,
rénovation ......................................................... 136
Système de refroidissement,
essai sous pression .......................................... 140
Radiateur, échange ........................................... 141
Température de liquide de refroidissement
élevée ............................................................... 142
Capteur de température de liquide de
refroidissement ................................................. 142
Commande moteur ............................................ 144
Construction et fonctionnement ......................... 144
Groupe 43 Boîte de vitesses .............................. 145
Construction et fonctionnement ......................... 145
Conseils pratiques de réparation ...................... 147
Système de commande, nettoyage ................... 147
Vanne de montée en pression, assemblage ...... 147
Système de commande, assemblage ............... 148
Bloc de vannes, nettoyage ................................ 150
Pompe à huile externe, nettoyage ..................... 154
Mesures à prendre pour le démarrage d’une
boîte de vitesses ou d’une pompe neuves ou
rénovées ........................................................... 157
Pression d’huile, contrôle .................................. 158
Couple de serrage pour les bouchons et
les raccords ...................................................... 158
Schémas de câblage ........................................ 159
Schémas hydrauliques ...................................... 161
2
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Informations de sécurité
Informations de sécurité
Introduction
Ce manuel d’atelier contient les caractéristiques techniques, les descriptions et les conseils de réparations pour
les produits ou les modèles de produit Volvo Penta indiqués.
Assurez-vous que vous possédez bien la documentation d’atelier exacte.
Lisez attentivement les informations de sécurité ainsi que les «Informations générales» du manuel d’atelier et les
«Instructions de réparation» avant de commencer un travail quelconque de réparation.
Important!
Les signes d’avertissement suivants sont utilisés
dans ce manuel ainsi que sur le produit.
AVERTISSEMENT! Vous avertit d’un risque de
dommages corporels ou de dégâts importants
sur le produit et les biens ou encore de défauts
de fonctionnement graves pouvant se produire
si les instructions ne sont pas suivies.
IMPORTANT! Utilisé pour attirer l’attention sur
des faits qui peuvent entraîner des dommages
ou un défaut de fonctionnement touchant le produit ou les biens.
N.B. Utilisé pour attirer l’attention sur des informations
importantes qui facilitent les procédures de travail ou
l’utilisation.
Pour avoir une bonne vue d’ensemble des risques et
des mesures de précaution à prendre, nous avons
établi la liste suivante:
Empêchez tout démarrage intempestif du moteur en coupant le courant avec l’interrupteur
principal (ou les interrupteurs) que vous bloquerez à cette position avant de commencer un travail de service. Montez une plaque d’avertissement au poste de commande.
Tous les travaux de service doivent en général
être réalisés sur un moteur arrêté. Pour certains
travaux, par exemple des réglages, le moteur doit
cependant tourner. S’approcher d’un moteur qui
tourne comporte toujours des risques de sécurité.
Pensez aux vêtements amples ou aux cheveux
longs qui risquent de s’accrocher dans les pièces
en rotation et provoquer de graves accidents.
Si un travail est effectué à proximité d’un moteur
tournant, un faux mouvement ou un outil qui tombe
peuvent entraîner de graves dommages corporels.
Faites attention aux surfaces chaudes comme
le tuyau d’échappement, le turbocompresseur,
le tuyau de suralimentation, l’élément de démarrage, etc. ainsi qu’aux liquides chauds dans les
canalisations et les flexibles sur un moteur qui
tourne ou qui vient d’être arrêté.
Remettez toutes les protections qui ont été enlevées pour les travaux avant de démarrer le moteur.
Assurez-vous que les autocollants d’information
et d’avertissement situés sur le produit sont toujours bien visibles. Remplacez tout autocollant
qui est endommagé ou illisible.
Ne démarrez jamais le moteur sans avoir monté
le filtre à air. La roue de compresseur rotative
dans le turbocompresseur peut provoquer de
graves dommages corporels. De plus, un objet
étranger dans la canalisation d’entrée peut entraîner des dégâts matériels importants.
N’utilisez jamais un aérosol de démarrage ou un
produit similaire comme aide au démarrage. Risque d’explosion dans la tubulure d’admission.
Danger.
Evitez d’ouvrir le bouchon de remplissage pour
le liquide de refroidissement lorsque le moteur
est chaud. De la vapeur ou du liquide chaud
peuvent être projetés et la pression s’échappe.
Ouvrez le bouchon de remplissage lentement et
laissez échapper la surpression du système de
refroidissement. Faites très attention si un robinet ou un bouchon ou encore une canalisation
de liquide de refroidissement doivent être déposés sur un moteur chaud. De la vapeur ou liquide chaud peuvent être projetés dans une direction inattendue.
L’huile chaude provoque de graves brûlures.
Evitez tout contact de la peau avec de l’huile
chaude. Assurez-vous que le système d’huile
n’est pas sous pression avant toute intervention. Ne démarrez jamais et ne laissez jamais
tourner le moteur sans le bouchon de remplissage d’huile, risque de rejet d’huile.
Arrêtez le moteur avant toute intervention sur le
système de refroidissement.
Démarrez seulement le moteur dans un endroit
bien ventilé. Si le moteur tourne dans un local
fermé, les gaz d’échappement ainsi que les gaz
de carter moteur devront être évacués hors du
local ou de l’atelier.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
3
Informations de sécurité
Utilisez toujours des lunettes de protection pour
les travaux avec risques de projections, d’étincelles, de rejets d’acide ou d’autres produits chimiques. Les yeux sont extrêmement sensibles,
vous pourriez perdre la vue!
Evitez tout contact de la peau avec l’huile! Des
contacts répétés ou de longue durée avec l’huile
peuvent dégraisser la peau. Les conséquences
sont des irritations, le dessèchement, des eczémas et d’autres dermatoses. Au point de vue
santé, l’huile usagée est plus dangereuse que
l’huile neuve. Utilisez des gants de protection et
évitez les vêtements et les chiffons imbibés
d’huile. Lavez-vous régulièrement, surtout avant
les repas. Utilisez une crème spéciale pour protéger contre le dessèchement et pour faciliter le
nettoyage de la peau.
De nombreux produits chimiques utilisés pour le
produit, par exemple les huiles de moteur et de
transmission, le glycol, l’essence ou le gazole
ou encore les produits chimiques utilisés à l’atelier, par exemple les dégraissants, les peintures
et les solvants, sont dangereux pour la santé.
Lisez attentivement les prescriptions sur l’emballage! Suivez toujours les consignes de sécurité indiquées, par exemple utilisation d’un masque, de lunettes de protection, de gants, etc.
Assurez-vous que le personnel en général n’est
pas exposé à des produits dangereux pour la
santé, par exemple par l’air respiré. Assurez une
bonne ventilation. Déposez les produits utilisés
et les produits chimiques restants conformément à la législation en vigueur.
Faites extrêmement attention pour la recherche
de fuites sur le système d’alimentation et pour
l’essai des injecteurs. Portez des lunettes de
protection. Le jet d’un injecteur a une pression
très élevée et une grande force de pénétration,
le carburant peut pénétrer profondément dans
les tissus et provoquer de graves dommages.
Risques d’empoisonnement du sang.
AVERTISSEMENT! En aucune circonstance,
les tuyaux de refoulement ne doivent être cintrés ou déformés. Un tuyau endommagé doit
être remplacé.
Assurez-vous que les chiffons imbibés d’huile et
d’essence ainsi que les filtres à carburant et à
huile sont bien déposés dans un endroit sûr.
Dans certains conditions, les chiffons imprégnés d’huile peuvent s’enflammer d’eux-mêmes.
Les filtres à carburant et à huile usagés sont
des déchets dangereux et doivent être mis avec
les huiles utilisées, les carburants pollués, les
restes de peinture, les diluants, les dégraissants
et les restes de lavage puis déposés dans une
déchetterie adéquate.
Les batteries ne doivent jamais être exposées à
une flamme nue ni à des étincelles électriques.
Ne fumez jamais à proximité des batteries. Lors
de la charge, les batteries dégagent de l’hydrogène, qui, mélangé à l’air, forme un gaz détonnant. Ce gaz est facilement inflammable et très
explosif. Une étincelle, pouvant provenir d’un
branchement incorrect des batteries, suffit pour
que la batterie puisse exploser et provoquer de
graves dommages. Ne touchez pas les raccords
pendant un essai de démarrage, risque d’étincelles. Ne restez pas penché au-dessus d’une
quelconque des batteries.
N’intervertissez jamais les bornes plus et moins
des batteries. Une inversion peut provoquer de
graves dégâts sur l’équipement électrique. Comparez avec le schéma de câblage.
Portez toujours des lunettes de protection pour
la charge et pour toute manipulation des batteries. L’électrolyte contient de l’acier sulfurique
très corrosif. En cas de contact avec la peau,
lavez avec du savon et beaucoup d’eau. Si de
l’électrolyte est venu en contact avec les yeux,
rincez avec de l’eau et prenez immédiatement
contact avec un médecin.
Arrêtez le moteur et coupez le courant avec le
ou les interrupteurs principaux avant toute intervention sur le système électrique.
Le réglage de l’accouplement doit se faire sur un
moteur arrêté.
Tous les carburants et de nombreux produits
chimiques sont inflammables. Assurez-vous
qu’aucune flamme nue ou étincelle ne peuvent
mettre le feu. L’essence, certains diluants ainsi
que l’hydrogène des batteries, dans une certaine
proportion avec l’air, donnent un mélange explosif et facilement inflammable. Interdiction de fumer! Aérez bien et prenez toutes les mesures
de sécurité nécessaires par exemple avant tout
travail de soudure ou de rectification à proximité. Ayez toujours un extincteur facilement accessible au poste de travail.
4
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Informations de sécurité
Utilisez les œillets de levage du moteur pour
soulever l’ensemble. Vérifiez toujours que tous
les équipements de levage sont en bon état et
que leur capacité est suffisante pour le levage.
Poids du moteur avec, éventuellement, l’inverseur et les équipements auxiliaires.
Pour une manipulation sûre et pour éviter d’endommager les composants montés sur la face
supérieure du moteur, soulevez le moteur avec
un palonnier spécialement adapté au moteur ou
réglable. Toutes les chaînes et les câbles doivent se déplacer parallèlement les uns aux
autres et aussi perpendiculairement que possible par rapport à la face supérieure du moteur.
Si d’autres équipements sont montés au moteur
et modifient son centre de gravité, des dispositifs de levage spéciaux sont nécessaires pour
maintenir l’ensemble en équilibre et en toute sécurité.
N’effectuez jamais de travaux sur un moteur qui
est seulement suspendu dans un dispositif de
levage.
Les composants du système électrique et du
système d’alimentation sur les produits Volvo
Penta, sont construits et fabriqués pour minimiser les risques d’explosion et d’incendie. Le moteur ne doit pas tourner dans des milieux contenant des matières explosives.
Utilisez toujours le carburant recommandé par
Volvo Penta. Référez-vous au manuel d’instructions. L’utilisation de carburant de qualité médiocre peut endommager le moteur. Sur un moteur
diesel, un carburant de mauvaise qualité peut
entraîner le grippage de la tige de commande
avec un sur-régime et des risques de dégâts
matériels importants ainsi que de dommages
personnels. Un carburant de mauvaise qualité
peut également augmenter les coûts d’entretien.
Pour le nettoyage haute pression, suivez les indications ci-après: Ne dirigez jamais le jet d’eau
sur les joints d’étanchéité, les flexibles en
caoutchouc, les composants électriques ou le
radiateur. N’utilisez jamais la fonction haute
pression pour le lavage du moteur.
Ne travaillez jamais seul si des composants
lourds doivent être déposés, même en utilisant
des dispositifs de levage sûrs sous forme de
palan verrouillable. Même si des dispositifs de
levage sont utilisés, deux personnes sont nécessaires dans la plupart des cas, une pour
s’occuper du dispositif de levage et l’autre pour
s’assurer que les composants sont bien dégagés et ne risquent pas d’être endommagés lors
du levage.
© 2002 AB VOLVO PENTA
Tout droit de modification réservé
Imprimé sur du papier écologique
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
5
Informations générales
Groupe 20
Informations générales
Concernant le manuel d’atelier
Moteurs certifiés
Ce manuel d’atelier contient les caractéristiques techniques, les descriptions et les conseils pratiques de
réparation pour les unités de moteur RailPac suivantes: DH10A, THD102KB et THD102KB.
Pour les travaux de service et les réparations sur des
moteurs certifiés au point de vue émissions et utilisés
là où les émissions d’échappement sont réglementés
par la loi, il est important de connaître les points suivants:
Le manuel d’atelier peut indiquer certaines phases de
travail effectuées sur un moteur quelconque de la liste
ci-dessus. Les illustrations et les figures peuvent
donc ne pas toujours être absolument identiques pour
tous les modèles. Les méthodes de réparation restent
principalement les mêmes. Dans le cas contraire, les
éventuelles différences seront indiquées cas par cas.
La désignation du moteur ainsi que son numéro sont
indiqués sur les plaques d’identification du moteur.
Pour toute correspondance concernant un moteur, indiquez toujours la désignation et le numéro de ce moteur.
Un moteur certifié est un type de moteur qui a été
contrôlé et homologué par les autorités. Le fabricant
du moteur garantit que tous les moteurs fabriqués
conformément à ce type correspondent bien au moteur certifié. Pour ceci, des exigences spéciales touchent les travaux de service et de réparation comme
indiqué ci-après:
•
Les intervalles d’entretien et de service recommandés par Volvo Penta doivent être scrupuleusement suivis.
Le manuel d’atelier est avant tout conçu pour les ateliers de service Volvo Penta et leur personnel qualifié. Il suppose que les personnes qui l’utilisent ont les
connaissances de base nécessaires sur le système
d’entraînement des moteurs marins et peuvent effectuer les travaux de caractère mécanique/électrique qui
appartiennent à leur profession.
•
Seules des pièces de rechange d’origine Volvo
Penta spécialement conçues pour le modèle de
moteur certifié, doivent être utilisées.
•
Les travaux de service touchant les pompes d’injection, les calages de pompe et les injecteurs
doivent être réalisés par un atelier Volvo Penta
agréé.
Volvo Penta développe continuellement ses produits,
c’est pourquoi nous nous réservons le droit d’apporter
des modifications. Toutes les informations données
dans ce manuel sont basées sur les données disponibles au moment de l’impression du manuel. D’éventuelles modifications ayant une importance capitale ou
d’autres méthodes de service, introduites sur le produit après la publication de ce manuel, seront éditées
sous forme de Bulletins de service, SB.
•
Le moteur ne doit pas être modifié d’une façon
quelconque, sauf avec les accessoires et les kits
de service homologués par Volvo Penta pour le
moteur.
•
L’installation du tuyau d’échappement et des canalisations d’arrivée d’air (canaux de ventilation)
pour le moteur ne doit pas être modifiée, cette intervention pouvant agir sur les émissions des gaz
d’échappement.
•
Les éventuels plombages ne doivent pas être
cassés par un personnel non autorisé.
Pièces de rechange
Les pièces de rechange pour les systèmes électrique
et d’alimentation sont soumises à différentes normes
nationales de sécurité. Les pièces de rechange d’origine Volvo Penta sont conformes à ces normes. Tout
dégât provenant de l’utilisation de pièces autres que
des pièces d’origine Volvo Penta pour le produit en
question, ne sera pas pris en charge par la garantie
Volvo Penta.
6
Par ailleurs suivre les instructions générales du manuel d’instructions pour la conduite, l’entretien et la
maintenance.
IMPORTANT! Un entretien/service oublié ou négligé, tout comme l’utilisation de pièces de rechange non d’origine Volvo Penta, fait que
Volvo Penta AB se dégage de toute responsabilité et ne peut plus garantir que le moteur est
conforme au modèle certifié. Les dommages et/
ou les coûts qui en découlent ne seront pas pris
en charge par Volvo Penta.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Instructions de réparation
Instructions de réparation
Les méthodes de travail décrites dans ce manuel
s’appliquent dans un milieu d’atelier. Le moteur est
alors déposé et monté dans un bâti de rénovation. Les
travaux de rénovation qui ne demandent pas la dépose
du moteur sont effectués sur place en suivant les mêmes méthodes de travail, sauf annotation contraire.
Des signes d’avertissement sont utilisés dans ce manuel d’atelier (voir Informations de sécurité) mais ne
recouvrent pas toutes les situations, puisque nous ne
pouvons naturellement pas tout prévoir, les travaux de
service pouvant être réalisés dans des conditions très
différentes. C’est pourquoi nous ne pouvons que souligner les risques provenant d’une manipulation incorrecte pour des travaux réalisés dans un atelier bien
équipé en suivant les méthodes de travail et en utilisant les outils que nous avons testés.
Dans ce manuel d’atelier, tous les travaux qui demandent des outils spéciaux sont réalisés avec ces outils
spéciaux. Ces derniers sont spécialement étudiés
pour permettre d’avoir une méthode de travail aussi
sûre et rationnelle que possible. Ceux qui utilisent
d’autres outils ou suivent d’autres méthodes de travail
doivent s’assurer eux-mêmes contre tout risque de
dommages matériel ou corporel ou défaut de fonctionnement qui peuvent s’ensuivre.
Dans certains cas, des consignes de sécurité et des instructions d’utilisation spéciales sont indiquées avec les
outils ou les produits chimiques utilisés dans ce manuel
d’atelier. Ces consignes doivent toujours être suivies et
ne sont pas données de nouveau dans le manuel.
En prenant quelques précautions élémentaires et en
faisant preuve de bon sens, la plupart des situations à
risques peuvent être évitées. Un poste de travail et un
moteur propres éliminent déjà pas mal de risques de
dommages personnels et de défaut de fonctionnement.
Avant tout, pour les travaux touchant le système d’alimentation, le système de lubrification, le système
d’admission, le turbocompresseur, les paliers et les
assemblages d’étanchéité, il est primordial d’éviter la
pénétration d’impuretés ou de particules étrangères
quelconques, un défaut de fonctionnement ou une longévité réduite peuvent en résulter directement.
Notre responsabilité commune
Chaque moteur se compose de plusieurs systèmes et
composants qui travaillent ensemble. Si un composant se différencie des caractéristiques techniques indiquées, l’impact sur l’environnement peut être totalement modifié alors que, par ailleurs, le moteur fonctionne bien. Il est donc extrêmement important de suivre les tolérances d’usure indiquées, d’avoir des
réglages exacts et d’utiliser des pièces de rechange
d’origine Volvo Penta pour le moteur concerné. Les
périodicités indiquées dans le schéma d’entretien du
moteur doivent être suivies.
Certains systèmes, comme les composants du système d’alimentation, peuvent demander des compétences spécifiques et un équipement d’essai spécial.
Pour des raisons d’environnement, certains composants sont plombés d’usine. Toute intervention sur des
composants plombés, autre que par un atelier agréé
pour ce genre de travail, est absolument interdite.
N’oubliez pas que la plupart des produits chimiques, incorrectement utilisés, sont dangereux pour l’environnement. Volvo Penta recommande l’utilisation de produits
dégraissants biodégradables pour tout le nettoyage des
composants du moteur, sauf annotation contraire dans
le manuel d’atelier. Pour les travaux à bord, faites spécialement attention à ne pas rejeter les huiles, restes
de lavage, etc. dans l’eau mais de les récupérer pour
les déposer dans une déchetterie adéquate.
Couples de serrage
Les couples de serrage pour les assemblages vitaux
qui doivent être serrés à la clé dynamométrique sont
indiqués dans les «Caractéristiques techniques: Couples de serrage». Le couple de serrage est également
donné dans les descriptions de travail du manuel.
Tous les couples indiqués s’appliquent à des filets,
des têtes de vis et des surfaces de contact parfaitement propres. Le serrage est réalisé sur des filets légèrement huilés ou secs. Si un produit de lubrification,
des liquides de blocage ou un produit d’étanchéité
sont nécessaires pour l’assemblage à vis, le type de
produit sera indiqué dans la description du travail ainsi
que sous «Couples de serrage». Les assemblages à
vis pour lesquels aucun couple de serrage spécial
n’est indiqué, seront serrés conformément au tableau
ci-dessous. Le couple indiqué est seulement donné à
titre indicatif.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
7
Instructions de réparation
Filetage:
Groupe 20
Couple de serrage:
Nm
lbf.ft.
M5
6
4,4
M6
10
7,4
M8
25
18,4
M10
50
36,9
M12
80
59,0
M14
140
103,3
Serrage dynamométrique suivi
d’un serrage angulaire
L’assemblage à vis est serré suivant un couple indiqué suivi d’un serrage à l’angle donné. Par exemple:
pour un serrage angulaire à 90°, l’assemblage est
serré d’un quart de tour supplémentaire après avoir effectué le serrage au couple indiqué.
Ecrous de verrouillage
Les écrous de verrouillage enlevés ne doivent pas
être réutilisés mais remplacés, leur propriétés de verrouillage ne sont plus aussi efficaces après plusieurs
utilisations. Pour les écrous de verrouillage avec
insert en plastique, par exemple Nylock®, le couple de
serrage indiqué dans le tableau devra être réduit si
l’écrou Nylock® a la même hauteur qu’un écrou hexagonal métallique standard. Le couple de serrage devra
être réduit de 25% pour les dimensions de vis de 8
mm ou supérieures. Pour les écrous Nylock® dont la
hauteur est supérieure et où le filetage métallique est
aussi haut que celui d’un écrou hexagonal standard, le
couple de serrage donné dans le tableau devra être
utilisé.
Classes de résistance
Les vis et les écrous sont répartis en différentes classes de résistance. La classe de résistance est indiquée sur la tête de vis. Un chiffre élevé correspond à
un matériau d’une grande résistance. Par exemple
une vis marquée 8-10 présente une résistance plus
grande qu’une vis marquée 8-8. Après avoir ouvert un
assemblage, il est donc important que les vis soient
remises à leur place d’origine lors de l’assemblage.
Pour remplacer les vis, référez-vous au catalogue de
pièces de rechange afin d’avoir un modèle exact.
Produits d’étanchéité
Différentes types de produits d’étanchéité et de produits
de blocage sont utilisés sur le moteur. Les propriétés de
ces produits sont différentes et sont spécialement adaptées aux diverses forces d’assemblage nécessaires, à la
plage de température, à la résistance aux huiles et aux
autres produits chimiques pour les différents matériaux et
emplacements qui se trouvent dans le moteur.
Pour que les travaux de service soient parfaitement effectués, il est donc important d’utiliser le type exact de
produit d’étanchéité et de blocage pour les assemblages
qui en ont besoin.
Dans le manuel d’atelier, les produits utilisés en production sont indiqués dans chaque chapitre concerné.
Pour les travaux de service, des produits identiques ou
des produits ayant des propriétés similaires mais d’une
autre marque doivent être utilisés.
Pour l’utilisation des produits d’étanchéité et de blocage, il
est important d’avoir des surfaces parfaitement propres,
sans huile, graisse, peinture, antirouille, et sèches. Suivez
toujours les instructions du fabricant en ce qui concerne la
température d’utilisation et le temps de durcissement.
Deux types de base de produits différents sont utilisés
sur le moteur.
Ils se reconnaissent aux propriétés suivantes:
1.
Les produits d’étanchéité à température ambiante
désignés RTV (Room temperature vulcanizing).
Ils sont souvent utilisés avec des joints, par exemple
pour l’étanchéité des jonctions ou pour enduire les
joints. Les produits RTV sont parfaitement visibles
lorsque la pièce a été déposée. L’ancien produit RTV
doit être enlevé avant d’étancher de nouveau l’assemblage. Dans tous les cas, l’ancien produit d’étanchéité doit être enlevé avec de l’alcool dénaturé.
Les produits RTV suivants sont indiqués dans le manuel d’atelier: Loctite® 574, Volvo Penta 840879-1,
Permatex® N° 3, Volvo Penta 1161099-5 et Permatex®
N° 77. Dans tous les cas, l’ancien produit d’étanchéit
est enlevé avec de l’alcool dénaturé.
2.
Les produit anaérobies.
Ces produits durcissent en l’absence d’air. Ils sont utilisés
lorsque deux pièces solides, par exemple des composants coulés, doivent être assemblés sans joint. Une utilisation courante est également le blocage et l’étanchéité
des bouchons, des filets des goujons, des robinets, des
témoins de pression d’huile, etc. Les produits anaérobies
une fois durcis sont transparents, ils sont donc teintés
pour être visibles. Les produits anaérobies sont très résistants aux diluants et l’ancien produit ne peut pas être enlevé. Pour l’assemblage, dégraissez soigneusement puis
appliquez le nouveau produit d’étanchéité.
Les produits anaérobies suivants sont indiqués dans
le manuel d’atelier: Loctite® 572 (couleur: blanc),
Loctite® 241 (couleur: bleu).
N.B. Loctite® est une marque déposée pour Loctite Corporation,
Permatex® est une marque déposée pour Permatex Corporation.
8
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Instructions de réparation
Prescriptions de sécurité pour
le caoutchouc au fluor
Le caoutchouc au fluor est un produit courant dans les
bagues d’étanchéité pour les arbres et dans les joints
toriques.
Lorsque le caoutchouc au fluor est soumis à des températures élevées (au-dessus de 300°C (572°F) ), de
l’acide fluorhydrique peut se former, un produit fortement caustique. Un contact avec la peau provoque
de graves lésions de corrosion. Des projections dans
les yeux peuvent donner des ulcères. L’inhalation des
vapeurs peut attaquer les voies respiratoires.
AVERTISSEMENT! Soyez très vigilant pour
tous les travaux sur les moteurs qui peuvent
avoir été soumis à de très hautes températures,
par exemple une surchauffe lors d’un grippage
ou un incendie. Les joints ne doivent jamais être
découpés au chalumeau pour être enlevés ni
brûlés par la suite de façon incontrôlée.
•
Utilisez toujours des gants en caoutchouc chloroprène (gants pour manipuler les produits chimiques) et des lunettes de protection.
•
Manipulez le joint enlevé comme les acides corrosifs. Tous les restes, même les cendres, peuvent
être fortement corrosifs. N’utilisez jamais de l’air
comprimé pour le nettoyage.
•
Placez les restes dans une boîte en plastique
bien fermée avec un avertissement. Lavez les
gants sous l’eau courante avant de les enlever.
Les joints suivants sont probablement fabriqués en
caoutchouc au fluor: Bagues d’étanchéité pour les vilebrequins, arbres à cames, arbres intermédiaires.
Joints toriques, quel que soit leur emplacement. Les
joints toriques pour les chemises de cylindre sont pratiquement toujours en caoutchouc au fluor.
N.B. Les joints qui n’ont pas été soumis à des températures élevées peuvent être manipulés normalement.
Numéros d’identification
Les moteurs sont fournis avec deux plaques d’identification, dont l’une est livrée séparément pour être
montée à un endroit adéquat proche du moteur.
L’autre plaque est rivée sur le côté gauche du bloc
moteur (voir l’illustration).
Sur la plaque d’identification sont indiqués, entre
autres, le numéro de série et la désignation du moteur. Ces renseignements doivent toujours être donnés comme référence pour toute commande de service, de pièces de rechange ou tout autre contact
avec votre atelier Volvo Penta.
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
Désignation du moteur
Numéro de produit
Numéro de série
Puissance du moteur, nette (sans ventilateur)
Puissance du moteur, nette (avec ventilateur)
Régime maximal
Déplacement/angle d’injection
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
9
Caractéristiques techniques
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Généralités
Corps de moteur
Moteur DH10A
Désignation de type
245
285
360
Puissance * kW/ch ........ 180/245 210/285 265/360
au régime de r/s / tr/min . 33/2000 33/2000 34,2/2050
Couple maxi. Nm/lbf-ft
à 20 r/s (1200 tr/min) ..... 1050/774 1200/8851500/1106
* Nette selon ISO1585.
Type .......................................................... 1/cylindre
Hauteur, neuve ............................. 114,85-115,15 mm
(4.521644–4.533455")
après rectification, mini. ...... 114,65 mm (4.513770")
Gorge pour chemise de cylindre
largeur ............ 3,4 ± 0,05 mm (0.133858–0.001968")
profondeur ............ 3 ± 0,3 mm (0.11811–0.011811")
Moteur THD102
Désignation de type
KB
KD
Puissance * kW/ch ....................... 210/285 250/340
au régime de r/s / tr/min ............. 37/2200 37/2200
Couple maxi. Nm/lbf-ft
à 21 r/s (1250 tr/min) .................... 1200/8851400/1033
Vis de culasse
Nombre/culasse ...................................................... 4
Filetage .................................................. ¾»–10 UNC
Longueur ......................................... 200 mm (7.874")
* Nette selon ISO1585.
Nombre de cylindres ............................................... 6
Alésage (mm/inch) ........................ 120,65 (4.749986)
Course (mm/inch)............................... 140 (5.511794)
Cylindrée totale (dm3/cu.in) ................. 9,6 (585.8279)
Désignation de type
Culasse
DH10A DH10A
245, 285
360
Taux de compression ....... 18:1
18:1
DH102
KB, KD
Bloc-cylindres
Distance entre la surface supérieure
du bloc et l’axe de vilebrequin (A), mini. ..... 438,8 mm
(17.275556")
Distance entre la surface inférieure
du bloc et l’axe de vilbrequin (B) ....120 mm (4.7244")
Longueur ...................................... 990 mm (38.9763")
16:1
Ordre d’allumage .......................................1-5-3-6-2-4
Sens de rotation ................................. Sens d’horloge
Régime de ralenti
bas (r/s) ................. 10±0,8
tr/min .................. 600±50
10±0,8
600±50
9,2±10
550–600
Régime de ralenti
haut (r/s) ................ 35±0,8
tr/min ................. 2100±50
35,4±0,8
2125±50
30,0–41,6
2400–2500
Poids*, environ (kg/lb) . 960–980 (2116.435–2160.528)
Longueur x largeur x hauteur
hors-tout (mm) .......... 1460x1375x590 (57 x 54 x 23")
* Moteur avec volant moteur, carter de volant moteur et
démarreur
10
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Chemises de cylindre
Type ............................................. Humide, amovible
Axes de piston
Dépassement du bord en
gradin (A) au-dessus de la
surface du bloc, DH10A0, ..................... 0,14–0,2 mm
(0.005511–0.007874")
Jeu, axe de piston –
bague de pied de bielle.............. 0,03 mm (0.001181")
Dépassement du bord en
gradin (A) au-dessus de la
surface du bloc, THD102 ....................... 0,15–0,2 mm
(0.005905–0.007874")
Diamètre d’axe de piston, standard
DH10A ............ 51,994–52 mm (2.2.047003–04724")
THD102... 51,998–52,004 mm (2.047161–2.047397")
Diamètre d’alésage pour axe
de piston dans le piston .............. 52,005–52,013 mm
(2.047436–2.047751")
Embiellage
Soupapes
Diamètre de tête
Admission ..................................... 50 mm (1.9685")
Echappement ............................... 46 mm (1.81102")
Diamètre de queue
Admission .................... mini. 10,91 mm (0.429526")
Echappement ................. mini. 10,9 mm (0.429133")
Les chemises de cylindre (pistons et segments) doivent
être remplacées à une usure de 0,40–0,45 (0.015748–
0.017716") mm ou en cas d’une consommation d’huile
anormalement élevée.
Pistons
Dépassement au-dessus
de la surface du bloc ......... maxi. 0,7 mm (0.027559")
Nombre de gorge de segment ................................. 3
Jeu au piston, piston
entièrement coulé ................................ 0,12–0,15 mm
(0.004724–0.005905")
Angle de fraisage côté soupape/bord de soupape
Admission DH10A ..... 29,5°/mini. 2,4 mm (0.094488")
Echappement DH10A 44,5°/mini. 1,7 mm (0.066929")
Admission THD102 ... 29,5°/mini. 1,9 mm (0.074803")
Echappement
THD102 ..................... 44,5°/mini. 1,4 mm (0.055118")
Angle de fraisage côté culasse
Admission .......................................................... 30°
Echappement ..................................................... 45°
Jeu aux soupapes, moteur froid
Admission ................................. 0,4 mm (0.015748")
Echappement ............................ 0,7 mm (0.027559")
Repère frontal ................. flèche touchée vers l’avant
Segments de piston
Segments de compression
Nombre ................................................................... 2
Admission
Jeu de segment dans la gorge,
segment de tête ...................... 0,13 mm (0.005118")
segment inférieur .................... 0,09 mm (0.003543")
Echappement
Coupe de segment
Segment de tête ....................... 0,5 mm (0.019685")
2ème segment DH10A ................. 0,7 mm (0.027559")
2ème segment THD102 ............... 0,4 mm (0.015748")
Segment racleur d’huile
Nombre ................................................................... 1
Ajuster les soupapes de la façon suivante:
Lorsque le piston du 1er cylindre est au point mort haut
après compression, ajuster les soupapes 1, 2, 4, 5, 8
et 9.
Lorsque le piston du 6ème cylindre est au point mort
haut après compression, ajuster les soupapes 3, 6, 7,
10, 11 et 12.
Coupe de segment
DH10A ...................................... 0,4 mm (0.015748")
THD102..................................... 0,5 mm (0.019685")
Jeu de segment dans la gorge .. 0,05 mm (0.001968")
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
11
Caractéristiques techniques
Groupe 20
Le siège de soupape peut être rectifié jusqu’à ce que
la distance entre la tête de soupape (soupape neuve)
et la surface de la culasse soit au maximum de:
Admission DH10A ..................... 1,5 mm (0.059055")
Echappement DH10A ................ 2,5 mm (0.098425")
Admission et échappement,
THD102 ..................................... 2,5 mm (0.098425")
Sièges de soupape
Diamètre extérieur (A), standard
Admission .................................... 54 mm (2.12598")
Echappement ...............................49 mm (1.92913")
Cote de réparation supérieure
Admission ............................... 54,2 mm (2.133854")
Echappement .......................... 49,2 mm (1.937004")
Hauteur (B)
Admission ................................. 6,8 mm (0.267716")
Echappement DH10A ................ 9,5 mm (0.374015")
Echappement THD102 ............ 11,5 mm (0.452755")
Si la valeur est supérieure, les sièges doivent être
remplacés.
Guides de soupape
Diamètre intérieur
Admission .. 11,02–11,04 mm (0.433857–0.434644")
Echappement . 11,02–11,04 mm (0.433857–0.434644")
Dépassement au-dessus de la
surface de ressort de la culasse
Admission DH10A ......................... 20 mm (0.7874")
Admission THD102 ......................17 mm (0.66929")
Echappement ...............................21 mm (0.82677")
Jeu maxi. permis entre la queue
et le guide de soupape
Admission ............................... 0,15 mm (0.005905")
Echappement .......................... 0,25 mm (0.009842")
Logements de siège de soupape
Ressorts de soupape
Diamètre (C), standard
Admission ......... 54–54,03 mm (2.12598–2.127161")
Echappement .. 49–49,025 mm (1.92913–1.930114")
Ressort extérieur de soupape
Diamètre (C), cote de réparation supérieure
Admission .... 54,2–54,23 mm (2.133854–2.135035")
Echappement 49,2–49,225 mm (1.937004–1.937988")
Profondeur (D)
Admission DH10A . 8,8–8,9 mm (0.346456–0.350393")
Echappement DH10A ........................ 11,8–11,9 mm
(0.464566–0.468503")
Admission THD102 ............................... 9,8–9,9 mm
(0.385826–0.389763")
Echappement THD102 ...................... 13,8–13,9 mm
(0.543306–0.547243")
Longueur
à vide ...........................................61 mm (2.40157")
avec une charge de 300–390 N
(67.4–87.6 lbf) ............................................ 49,6 mm
(1.952752")
Ressort intérieur de soupape
Longueur
à vide ...........................................53 mm (2.08661")
avec une charge de 80–170 N
(17.9–38.2lbf) .............................................42,6 mm
(1.677162")
Rayon de congé (R)
Admission .......... 0,5–0,8 mm (0.019685–0.031496")
Echappement ..... 0,5–0,8 mm (0.019685–0.031496")
La distance entre la tête de soupape et la surface de
la culasse doit être au minimum de:
Admission DH10A ............................... 0,05–0,5 mm
(0.001968–0.019685")
Echappement DH10A ............................ 1,2–1,7 mm
(0.047244–0.066929")
Admission et échappement THD102 ..... 1,2–1,7 mm
(0.047244–0.066929")
12
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Arbre à cames
Pignons de distribution
Entraînement .......................................... Par pignons
Nombre de dents:
Nombre de paliers ................................................... 7
pignon de vilebrequin (1) ..................................
pignon intermédiaire (2) ....................................
pignon d’entraînement pour la pompe
d’injection (4) ...................................................
pignon d’entraînement pour la pompe
d’assistance (8) ...............................................
pignon d’arbre à cames (3) ...............................
pignon d’entraînement pour compresseur
DH10A (5) ........................................................
pignon d’entraînement pour compresseur
THD102 (5) ......................................................
pignon intermédiaire pour pompe à huile
et pompe à liquide de refroidissement (6) .........
pignon d’entraînement pour pompe à huile
et pompe à liquide de refroidissement (7) .........
Diamètre de tourillon, mini.
Avant .................................... 68,94 mm (2.714167")
2ème ....................................... 66,56 mm (2.620467")
3ème ....................................... 64,17 mm (2.526372")
4ème ....................................... 63,39 mm (2.495664")
5ème ....................................... 60,99 mm (2.401176")
6ème ....................................... 60,21 mm (2.370467")
7ème ....................................... 56,24 mm (2.214168")
Jeu axial, maxi. ........................ 0,18 mm (0.007086")
Jeu radial
(identique pour tous les paliers), maxi. ....... 0,079 mm
(0.003110")
Ovalisation maxi. permise (paliers neufs) .....0,05 mm
(0.001968")
Palier, usure maxi. permise ....... 0,05 mm (0.001968")
Hauteur de levée, mini.
30
53
60
19
60
26
33
48
21
Jeu en flanc de denture, maxi. .. 0,17 mm (0.006692")
Tourillon pour pignon intermédiaire,
diamètre, maxi. ..................... 92,106 mm (3.626213")
Bague pour pignon intermédiaire,
diamètre, maxi. ..................... 92,158 mm (3.628260")
Admission ................................. 8,4 mm (0.330708")
Echappement ............................... 9, mm (0.35433")
Jeu radial pour pignon intermédiaire,
maxi. ....................................... 0,082 mm (0.003228")
Poussoir de soupape, jeu radial
maximal permis ........................ 0,08 mm (0.003149")
Jeu axial pour pignon intermédiaire, maxi. ....0,15 mm
(0.005905")
Contrôle du calage d’arbre à cames
(moteur froid) jeu aux soupapes nul:
A une position du volant moteur de 10°
après le P.M.H., la soupape d’admission
pour le 1er cylindre doit s’ouvrir de ........... 4,2–4,8 mm
(0.165354–0.188976")
Levée de soupape, maxi.
Admission ............................... 13,3 mm (0.523621")
Echappement .......................... 14,3 mm (0.562991")
Levée de soupape, mini.
Admission .................................... 13 mm (0.51181")
Echappement ............................... 14 mm (0.55118")
Paliers d’arbre à cames
Diamètre de palier:
Avant .... 69,05–69,075 mm (2.718496–2.719482")
2ème ......... 66,675–66,7 mm (2.624992–2.625979")
3ème ...... 64,287–64,312 mm (2.624992–2.625979")
4ème ......... 63,5–63,525 mm (2.499992–2.500979")
5ème ...... 61,112–61,137 mm (2.405977–2.406963")
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Pignon de vilebrequin
Pignon intermédiaire
Pignon d’arbre à cames
Pignon d’entraînement pour pompe d’injection
Pignon d’entraînement pour compresseur
Pignon intermédiaire pour pompe à huile/pompe à liquide de
refroidissement
7. Pignon d’entraînement pour pompe à huile/pompe à liquide de
refroidissement
8. Pignon d’entraînement pour pompe d’assistance
6ème ....... 60,325–60,35 mm (2.374993–2.375979")
7ème ....... 56,35–56,375 mm (2.218499–2.219483")
Usure maxi. ......................... 0,05 mm (0.001968")
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
13
Caractéristiques techniques
Embiellage
Vilebrequin
Longueur .................................. 1154 mm (45.43298")
Vilebrequin, jeu axial, maxi. ........ 0,4 mm (0.015748")
Palier de vilebrequin, jeu radial, maxi. ..........0,14 mm
(0.005511")
Le vilebrequin peut être soit *nitrocarburé, soit
**trempé par induction.
N.B. Un *vilebrequin nitrocarburé peut être rectifié au
maximum à la seconde cote de réparation inférieure.
Au delà il devra subir un nouveau traitement aux nitrocarbures.
Tourillon
Diamètre (∅) pour usinage:
Standard ........ 99,978–100 mm (3.3.936133–937")
Cote de réparation inférieure
0,25 mm (0.009842") ............. 99,724–99,746 mm
(3.926133–3.927000")
0,50 mm (0.019685") .............. 99,47–99,494 mm
(3.916133–3.917078")
0,75 mm (0.029527") ............ 99,216–99,238 mm
(3.906133–3.907000")
1,00 mm (0.03937") .............. 98,962–98,984 mm
(3.896133–3.897000")
1,25 mm (0.049212") ............ 98,708–98,730 mm
(3.886133–3.887000")
Tourillon
Ovalisation (neuf) .......................... maxi. 0,006 mm
Usure, ovalisation ........................... maxi. 0,08 mm
Conicité........................................... maxi. 0,05 mm
* Nitrocarburé: la même couleur sur toute la surface.
** Trempé par induction: marques de différentes
couleurs sur la surface (marques de brûlures)
14
Groupe 20
Butée axiale, largeur (A)
Standard ... 45,975–46,025 mm (1.810034–1.812002")
Cote de réparation supérieure
0,2 mm (0.007874")
(butée axiale 0,1 mm (0.003937"))
................. 46,175–46,225 mm (1.817909–1.819878")
0,4 mm (0.015748")
(butée axiale 0,2 mm (0.007874"))
................. 46,375–46,425 mm (1.825783–1.827752")
0,6 mm (0.023622")
(butée axiale 0,3 mm (0.011811"))
................. 46,575–46,625 mm (1.833657–1.835626")
Rayon de congé (R) ............................ 3,75–4,00 mm
(0.147637–0.15748")
Rondelles de butée (butée axiale)
Largeur (B)
Standard ......................................... 2,312–2,362 mm
(0.091023–0.092991")
Cote de réparation supérieure
0,1 mm (0.003937") ......................... 2,412–2,462 mm
(0.094960–0.096928")
0,2 mm (0.007874") ......................... 2,512–2,562 mm
(0.098897–0.100865")
0,3 mm (0.011811") ......................... 2,612–2,662 mm
(0.102834–0.104802")
0,4 mm (0.015748") ......................... 2,712–2,762 mm
(0.106771–0.108739")
Coussinets de palier de vilebrequin
Diamètre, portée de coussinet
dans le bloc ............................. 104,978-105,003 mm
(4.132983–4.133968")
Epaisseur (D), standard .......... 2,447 mm (0.096338")
Cote de réparation inférieure
0,25 mm (0.009842") .......... 2,574 mm (0.101338")
0,50 mm (0.019685") .......... 2,701 mm (0.106338")
0,75 mm (0.029527") .......... 2,828 mm (0.111338")
1,00 mm (0.03937") ............ 2,955 mm (0.116338")
1,25 mm (0.049212") .......... 3,082 mm (0.121338")
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Manetons
Bielle
Diamètre (Ø) pour usinage
Standard ... 86,003–86,025 mm (3.385938–3.386804")
Cote de réparation inférieure
0,25 mm (0.009842") ................... 85,753–85,775 mm
(3.376095–3.376961")
0,50 mm (0.019685") ................... 85,503–85,525 mm
(3.366253–3.367119")
0,75 mm (0.029527") ................... 85,253–85,275 mm
(3.356410–3.357276")
1,00 mm (0.03937") ..................... 85,003–85,025 mm
(3.346568–3.347434")
1,25 mm (0.049212") ................... 84,753–84,775 mm
(3.336725–3.337591")
Longueur entre-axe: ................... 277 mm (10.90549")
Diamètre, bague de pied de bielle
portée de bague .............................. 57,3–57,346 mm
(2.255901–2.257712")
Largeur (A), palier pilote ......................... 53,9–54 mm
(2.2.122043–12598")
Rayon de congé (R) 3,75–4 mm (0.0.147637–15748")
Maneton
Ovalisation (neuf) .......... maxi. 0,004 mm (0.000157")
Usure, ovalisation ........... maxi. 0,08 mm (0.003149")
conicité ........................... maxi. 0,05 mm (0.001968")
Coussinets de bielle
Epaisseur (C),
standard .................................. 2,413 mm (0.094999")
Cote de réparation inférieure
0,25 mm (0.009842") ................. 2,54 mm (0.099999")
0,50 mm (0.019685") ............... 2,667 mm (0.104999")
0,75 mm (0.029527") ............... 2,794 mm (0.109999")
1,00 mm (0.03937") ................. 2,921 mm (0.114999")
1,25 mm (0.049212") ............... 3,048 mm (0.119999")
diamètre intérieur (G) .................. 52,022–52,028 mm
(2.048106–2.048342")
Jeu axial, vilebrequin-bielle,
maxi. ......................................... 0,35 mm (0.013779")
Palier de bielle, jeu radial,
maxi. ......................................... 0,12 mm (0.004724")
Différence maximale pour les bielles
d’un même moteur ......................... 50 g (1.76368 oz)
Rectitude, écart maximal sur
une longueur de mesure de 100 mm ............0,05 mm
(0.001968")
Torsion, écart maximal sur
une longueur de mesure de 100 mm ............. 0,1 mm
(0.003937")
Volant moteur en place
Jeu axial maximal permis
(boîte de vitesses manuelle)
rayon de mesure de 150 mm (5.9055") .........0,16 mm
(0.006299")
Couronne sur le volant moteur.................... 156 dents
Carter de volant moteur en place
Voile axial maximal permis pour la surface de contact
contre le carter d’embrayage ... 0,13 mm (0.005118")
Voile radial maximal permis pour le guidage
contre le carter d’embrayage ... 0,19 mm (0.007480")
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
15
Caractéristiques techniques
Système de lubrification
Quantité d’huile à mettre aux vidanges,
épurateur d’huile compris ... env. 48 litres (50.7 US quart)
Pression d’huile ............ 300–500 kPa (43.5–72.5 psi)
Pression d’huile, ralenti (ralenti bas) ....... mini. 60 kPa
(8.7 psi)
Qualité d’huile ............... Volvo Drain Specification ou
API Service CD, CE ou CCMC-D4, D5
Viscosité, voir l’illustration ci-dessous.
Groupe 20
Diamètre:
bague pour arbre de pompe ........... 18,05–18,068 mm
(0.710628–0.711337")
Douille de palier, pignon intermédiaire
................. 92,084–92,106 mm (3.625347–3.626213")
bague pour pignon intermédiaire,
DH10A ...... 92,141–92,176 mm (3.627591–3.628969")
bague pour pignon intermédiaire,
THD102..... 92,131–92,166 mm (3.627197–3.628575")
Pignon d’entraînement –
support, distance ...... 1–1,5 mm (0.03937–0.059055")
Réducteur
Longueur de ressort
A vide ............................................ 61 mm (2.40157")
Avec une charge de 83-86 Nm (18.6–19.3 lbf) 33 mm
(1.29921")
Avec une charge de 64-67 N (14.3–15.0 lbf) ... 39 mm
(1.53543")
By-pass (refroidisseur d’huile)
Longueur de ressort:
A vide ............................................ 69 mm (2.71653")
Avec une charge de 17,9 N (4.0 lbf) . 32 mm (1.25984")
Avec une charge de 14,0 N (3.1 lbf) 40 mm (1.5748")
Vanne de dérivation (filtre à huile direct)
Les valeurs de température s’appliquent à des températures d’air stables.
1)
Concerne les huiles synthétiques ou semi-synthétiques.
N.B. Seule de l’huile SAE 5W/30 doit être utilisée.
Pompe à huile de lubrification
Type ...................................................... A engrenage
Nombre de dents ................................................... 11
Jeu axial, pignon ................................. 0,02–0,08 mm
(0.000787–0.003149")
Jeu en flanc de denture ....................... 0,15–0,35 mm
(0.005905–0.013779")
16
Longueur de ressort:
A vide ............................................ 69 mm (2.71653")
Avec une charge de
16,9–18,9 N (3.8–4.2 lbf) ................32 mm (1.25984")
Avec une charge de 13–14 N (2.9–3.1 lbf) ...... 40 mm
(1.5748")
Filtre à huile
Filtre à huile direct,
nombre : DH10A ................... 2
Nombre: THD102 .................. 1
N° de réf. Volvo ........ 466634-3
Filtre à huile by-pass, nombre: THD102 ................... 1
N° de réf. Volvo ........... 477556
Couple de serrage (bague d’étanchéité huilée) 25 Nm
(18.4 lbf-ft)
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Système d’alimentation
Type: DH10A .........................................................................................EDC (commande diesel électronique)
Type: THD102 ........................................................................................Régulation mécanique de carburant
Sens de rotation de la pompe d’injection, vue à partir de son
côté accouplement ................................................................................. Sens d’horloge
Carburant
Qualité ................................................................................... EN 590, ASTM-D975-No 1-D et 2-D, JIS KK 2204
Indice de cétane .................................................................... Mini. 45
Pompe d’injection
N° de réf. Volvo DH10A ......................................................... 425 758
N° de réf. Volvo THD102KB ................................................... 424 823
N° de réf. Volvo THD102KD ................................................... 424 776
Type de pompe DH10A .......................................................... PE 6P 120 A320 RS8033
Type de pompe THD102KB .................................................... PE 6P 110 A320 RS3108-1
Type de pompe THD102KD .................................................... PE 6P 120 A320 RS 3118
Type de régulateur DH10A ..................................................... RE30
Type de régulateur THD102 .................................................... PA 649
Sens de rotation de la pompe d’injection ................................ Sens d’horloge
Ordre d’injection ..................................................................... 1-5-3-6-2-4
Calage de base de la pompe d’injection sur le moteur:
DH10A245, 285, 360 .............................................................. 7 ± 0,5° avant le P.M.H.
THD102KB ............................................................................. 14 ± 0,5° avant le P.M.H.
THD102KD ............................................................................. 20 ± 0,5° avant le P.M.H.
Contrôle des performances DH10A
Véhicule immobile
•
•
Moteur arrêté
Clé de contact en position de conduite
Pédale d’accélérateur en position de ralenti:
Tension de référence (Uref) .................................................... 4,5–5 V
Déplacement de commande ................................................... 0,27–0,6 V (6–12% de Uref)
Pédale d’accélérateur en position d’accélération maximale
(pas kick-down):
Capteur de pédale d’accélérateur ........................................... 62–70% de Uref
Pression de suralimentation (tension) ..................................... 1,3–1,5 V
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
17
Caractéristiques techniques
Groupe 20
1200 r/min
2000 r/min
surpression
surpression
déplacement
surpression
com
surpression
déplacement
com
[kPa] [psi]
[volt]
[volt]
[kPa] [psi]
[volt]
[volt]
DH245
125
18.1
3,6
2,4
135
19.5
3,76
2,74
DH285
135
19.5
3,76
2,55
150
21.7
3,99
3,05
DH360
115
16.6
3,44
2,87
195
28.2
4,71
3,18
Mesure pendant la conduite
•
•
Véhicule chargé au maximum
Pédale d’accélérateur en position d’accélération maximale
Régleur d’injection, seulement pour DH10A360
Entraînement .........................................................................................Par engrenage
Nombre de palier ....................................................................................2
Diamètre de palier ..................................................................................67,05–67,08 mm (2.639758–2.640939")
Le régleur d’injection modifie le calage de la pompe d’injection (a) lorsque le moteur est à sa température de fonctionnement (plus de 55°C), voir au titre «Système d’alimentation, régleur d’injection».
Pompe d’alimentation
Désignation DH10A ................................................................................FP/KG 24 P 307
Désignation THD102 ..............................................................................FP/KG 24 P 200
Pression d’alimentation DH10A (suivant le régime et la charge) .............100–400 kPa (15–58.0 psi)
Pression d’alimentation THD102 ............................................................ 100–150 kPa (15–21.7 psi)
Injecteur DH10A
Porte-injecteur ........................................................................................KBEL 117 P 73
Buse DH10A (N° de réf. Volvo) .............................................................. DLLA 152 P571 (8194095)
Chiffre de repérage DH10A (injecteur complet) .......................................571
Pression d’ouverture ..............................................................................25 +0,8 MPa (3626–116 psi)
Pression de calage (ressort neuf) ...........................................................26 +0,8 MPa (3770–116 psi)
Nombre x diamètre de trou .....................................................................6 x 0,236 mm (6 x 0.00929")
Injecteur THD102
Porte-injecteur ........................................................................................KBEL 117 P 74
Buse (N° de réf. Volvo) .......................................................................... DLLA 150 P178 (422951)
Chiffre de repérage (injecteur complet) ...................................................770
Pression d’ouverture ..............................................................................25,5 MPa (3698.4 psi)
Pression de calage (ressort neuf) ...........................................................26 +0,8 MPa (3770–116 psi)
Nombre x diamètre de trou .....................................................................5 x 0,31 mm (5 x 0.012204")
Filtre à carburant
Nombre ..................................................................................................2
N° de réf. Volvo ..................................................................................... 466 987
18
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Systèmes d’admission et
d’échappement
Turbocompresseur
Elément de démarrage
Pour moteur DH10A
Puissance ...................................... 3500 W
Désignation .................................. GT4288 N
Système de lubrification ............... Sous pression
Régime maximal (tous) ................ env. 1400–1800 r/s
(81 000–108 000 tr/min)
Mesure sur un moteur arrêté
Pédale d’accélération en position de ralenti:
Tension de référence ................... 4,5–5 V
Déplacement de commande ......... 0,3–0,6 V
Pression de suralimentation
(tension) ....................................... 1,3–1,5 V
Pédale d’accélérateur en position
d’accélération maximale:
Indicateur de chute de pression
Rouge à ......................................... 580–720 mm
(22.8–28.3") wp
Régulateur de pression sur
échappement DH10A
Pression de fonctionnement au
réchauffage et
au freinage sur échappement ......... 750 kPa
(108.7 psi)
Système de refroidissement
Valeur de référence ...................... 62–70% de Uref
Type .............................................. Fermé,
sous pression
Mesure pendant la conduite
Le clapet de surpression s’ouvre à . env. 50 kPa
(7.2 psi)
Pédale d’accélérateur en position d’accélération maximale et moteur chargé au maximum: Voir le contrôle
des performances.
Liquide de refroidissement
Liquide antigel
Turbocompresseur
Type .............................................. C
Pour moteur TDH 102 KB
Désignation .................................. Holset H2D 9361
P/P 22U3
Refroidissement ........................... Par liquide
Système de lubrification ............... Sous pression
Pression de suralimentation maxi. 140 kPa (20.3 psi)
à 2200 tr/min
Se compose de .............................. Glycol avec
protection
antirouille
Couleur .......................................... Bleu-vert
N° de réf. Volvo (1 kg (2.2 lb) ) ....... 1128700-9
(5 kg (11.0 lb) ) ..... 1129701-7
(235 kg (518.0 lb) ) 1129702-5
Pour moteur TDH102KD
Désignation .................................. Holset H2D 9341
P/P 25T11
Refroidissement ........................... Par liquide
Système de lubrification ............... Sous pression
Pression de suralimentation maxi. 130 kPa (18.8 psi)
à 2200 tr/min
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
19
Caractéristiques techniques
Thermostats DH10A
Groupe 20
Pompe à liquide de refroidissement
Circuit moteur (1)
Type ............................................................ A piston
Nombre ................................................................... 2
Repère .................................................................. 82
Température d’ouverture .......... 82 ± 2°C (179.5±1°F)
Ouverture complète à ............... 95 ± 2°C (203.0±1°F)
Thermostat de conduit de chauffage (2)
Repère .................................................................. 60
Température d’ouverture .... 58–62°C (136.4–143.5°F)
Ouverture complète à .................. env. 77°C (170.5°F)
Thermostats THD102
Pompe à deux roues
Ventilateur de refroidissement à
commande hydraulique
Pompe, type/désignation ............... Vickers PVE 19 R
Moteur de ventilateur,
type/désignation ............................... Volvo Flygmotor
F11-19
Régime de ventilateur à un régime moteur de 1000 tr/
min et une température de liquide de refroidissement
inférieure à 90°C (194.0°F) ................. env. 700 tr/min
supérieure à 94°C (201.1°F) ............. env. 2000 tr/min
Filtre, N° de réf. ........................................... 4823936
Courroies d’entraînement ............. HC 50 1150 Lw x 2
N° de réf. 966846
REGIME DE VENTILATEUR (TR/MIN)
Type ................................................................ A cire
Repère, thermostat principal ................................. 82
Température d’ouverture .......... 82 ± 2°C (179.5±1°F)
Ouverture complète à ............... 95 ± 2°C (203.0±1°F)
Régime moteur
Repère, thermostat trois voies, système principal . 80
Température d’ouverture .... 78–82°C (172.4–179.5°F)
Ouverture complète à .................. env. 95°C (203.0°F)
Repère, thermostat de conduit de chauffage ......... 60
TEMPERATURE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT °C
Température d’ouverture .... 58–62°C (136.4–143.5°F)
Ouverture complète à .................. env. 77°C (170.5°F)
20
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Caractéristiques techniques
Tolérances d’usure
Culasse
Arbre à cames
Hauteur, mini. ....................... 114,65 mm (4.513770")
Jeu axial maximal ..................... 0,18 mm (0.007086")
Pression maximale pour le contrôle
d’étanchéité .................................. 150 kPa (21.7 psi)
Jeu radial maximal .................... 0,08 mm (0.003149")
Chemises de cylindre
Les chemises de cylindres (pistons et segments) doivent être remplacées à une usure de 0,40–0,45 mm
(0.015747–0.01771”) ou si la consommation d’huile est
anormalement élevée.
Ovalisation maximale permise
(avec des paliers neufs) ............ 0,05 mm (0.001968")
Palier, usure maximale permise 0,05 mm (0.001968")
Poussoir de soupape, jeu radial
maximal permis ........................ 0,08 mm (0.003149")
Vilebrequin
Ovalisation maximale permise
sur les tourillons et les manetons . 0,08 mm (0.003149")
Conicité maximale permise
sur les tourillons et les manetons .. 0,05 mm (0.001968")
Jeu axial maximal sur le vilebrequin .............. 0,4 mm
(0.015748")
Jeu radial maximal .................... 0,14 mm (0.005511")
Bielles
Rectitude, écart maximal
sur une longueur de mesure de 100 mm .......0,05 mm
(0.001968")
Torsion, écart maximal
sur une longueur de mesure de 100 mm ........ 0,1 mm
(0.003937")
Jeu axial, maxi. ........................ 0,35 mm (0.013779")
Jeu radial, maxi. ....................... 0,12 mm (0.004724")
Soupapes
Jeu maximal permis entre la queue
et le guide de soupape
Admission ............................ 0,15 mm (0.005905")
Echappement ....................... 0,25 mm (0.009842")
Le bord de la tête de soupape doit être
au minimum de
Admission .............................. 1,9 mm (0.074803")
Echappement ......................... 1,4 mm (0.055118")
Le siège de soupape peut être rectifié jusqu’à ce que
la distance entre la tête de soupape (soupape neuve)
et la surface de la culasse soit au maximum de
Admission
(également échappement pour THD102) . 2,5 mm*
(0.098425")
Echappement (seulement pour DH10A) .... 1,5 mm
(0.059055")
* à une valeur supérieure, les sièges doivent être remplacés.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
21
Caractéristiques techniques
Groupe 20
Couples de serrage
Groupe 22 ...........................................................Nm
Groupe 20-21 ....................................................Nm
Support, pompe à huile .................. 40±4 (30±3 lbf-ft)
Culasse (voir note 1)
Pignon intermédiaire, pompe à huile, DH10A ..... 17±2
(13±2 lbf-ft)
Paliers de vilebrequin ............ 340±25 (340±18 lbf-ft)
Paliers de bielle .................................... (voir note 2)
Palier de pignon intermédiaire .. 60+1,0
(44 +7–4 lbf-ft)
–5
+5
Volant moteur, DH10A ......... 185 –10
(135 +4–7 lbf-ft)
(125 +1.5–4 lbf-ft)
Volant moteur, THD102 ..... 170+2,0
–5
Poulie de vilebrequin .................... 60±6 (44±4 lbf-ft)
Carter de volant moteur ......... 140±15 (103±11 lbf-ft)
Pignon, pompe d’injection
entraînement avec 6 vis .......... 33±4 (23±4 lbf-ft)
Pignon, arbre à cames ................. 60±5 (44±4 lbf-ft)
Pastilles de nettoyage, bloc-cylindres ........... 60±10
(44±7 lbf-ft)
Pastilles de nettoyage, culasse ... 20±5 (15±4 lbf-ft)
Pignon intermédiaire, pompe à huile, THD102 ... 22±3
(16±2 lbf-ft)
Carter d’huile .................................. 18±2 (13±2 lbf-ft)
Couvercle de carter d’huile ............. 24±2 (18±2 lbf-ft)
Bouchon de vidange, carter d’huile ... 60±15 (44±11 lbf-ft)
Groupe 23-25
Porte-soupape de refoulement
pompe d’injection ...................... 85±5 (59±4 lbf-ft)
Ecrou pour étrier de fixation
injecteur DH10A ........................ 45±5 (33±4 lbf-ft)
injecteur THD102 ...................... 50±5 (37±4 lbf-ft)
Vis de serrage, pompe d’injection
Vis centrale
vilebrequin DH10A ........... 560±30 (413±22 lbf-ft)
M11 .......................................... 90±5 (66±4 lbf-ft)
vilebrequin THD102 .............. 550±30 (4022 lbf-ft)
M12 ....................................... 114±10 (68±7 lbf-ft)
+5,0
avec convertisseur de couple ................... 140 –2,0
(103 +5–1.5 lbf-ft)
Vis de disque
pompe d’injection M10 .............. 62±5 (46±4 lbf-ft)
Bride d’amortisseur d’oscillations 60±6 (44 ± 4 lbf-ft)
Vis de fixation, pompe d’injection ... 40±4 (30±3 lbf-ft)
Bague d’étanchéité avant ........... 60±6 (44 ± 4 lbf-ft)
Carter de distribution .................. 40±4 (30 ± 5 lbf-ft)
Pignon d’entraînement, régleur d’injection ......... 33±4
(24±3 lbf-ft)
Couvercle de distribution ............ 50±5 (37 ± 4 lbf-ft)
Turbocompresseur, butée .................... 4,5 (3.3 lbf-ft)
Pastilles de nettoyage
Turbocompresseur, roue ...................17,0 (12.5 lbf-ft)
bloc-cylindres ........................ 60±10 (44±7 lbf-ft)
Turbocompresseur, carter de turbine . 13,6 (10.0 lbf-ft)
culasse, DH10A ...................... 20±2 (15±2 lbf-ft)
Carter de turbocompresseur ................. 5,7 (4.2 lbf-ft)
culasse, THD102 ...................... 60±2 (44± lbf-ft)
Régulateur de pression sur échappement ......... 10–11
(7.3–8.1 lbf-ft)
Fixation de moteur ............................ 80 (59.0 lbf-ft)
Porte-palier, axe de culbuteurs ..... 40±4 (30±3 lbf-ft)
Cols de support du refroidisseur d’air
de suralimentation .......................... 20±2 (15±2 lbf-ft)
Rondelle de butée, arbre à cames 40±4 (30±3 lbf-ft)
Butée axiale, arbre à cames ........ 40±4 (30±3 lbf-ft)
22
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Note 1
Caractéristiques techniques
Serrage de culasse
Nettoyer la surface de contact pour les vis de culasse
avant la pose. Les vis devront être plongées entièrement (même la tête) dans du produit antirouille de référence 1161346-0. Pour la pose, les vis doivent être
égouttées. Le serrage des vis devra s’effectuer conformément à ci-dessous, d’un mouvement régulier jusqu’au couple indiqué.
Serrer les vis de culasse en quatre étapes.
Premier serrage 50 Nm (36.8 lbf-ft).
Deuxième serrage 200 Nm (147.5 lbf-ft).
Troisième serrage 370 Nm (272.8 lbf-ft).
Serrage final (serrage angulaire) 90°.
Note 2
Serrage de bielle
Serrer les vis de bielle en trois étapes.
Premier serrage 40 Nm (29.5 lbf-ft).
Deuxième serrage 75 Nm (55.3 lbf-ft).
Serrage final (serrage angulaire) 90°.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
23
Caractéristiques techniques
Groupe 20
Type de pompe
Bosch PE6P 110A 320
RS3108-1
N° de réf. Volvo
424826
(0 401 846 883)
Normes d’essai Diesel
Type de régulateur
RQV 250–1100 PA649
Type de moteur
THD102KB
DONNEES
153624
Ordre d’injection
Ordre d’essai
sens d’horloge
Sens de rotation
A, B, F1-F14, C, D, E, F15, G
Côté d’accouplement
gauche
Température du fluide d’essai °C (°F)
14 ±0,5°
Calage de pompe sur le moteur _________________
avant le P.M.H.
Fluide d’essai
selon ISO 4113
Prescriptions spéciales: La pompe fonctionne avec une membrane de compensation de pression
(P68/4A) et une vanne de dérivation (1 457 413 010, 150 kPa) placées l’une en face de l’autre
dans les raccords les plus près du régulateur. (Vanne de dérivation du côté pompe d’alimentation.)
N° de réf. Volvo
1161160-5
A. SYNCHRONISATION
Levage à partir du cercle de base au début de l’alimentation
commande de 10 mm
Tolérance entre les cylindres
±0,5
degré
3,0–3,1
pour un déplacement de
---
Jeu en bout
mm
B. REGLAGE AVEC INJECTEUR DE TYPE S
B. REGLAGE AVEC INJECTEUR DE TYPE ISO 7440/1
600 mm intérieur ø ___
3 mm
Longueur du tuyau de refoulement ____
Longueur du tuyau de refoulement ____ mm intérieur ø ___ mm
17,2 (2490) MPa (psi)
Injecteur étalon, pression d’ouverture ______________
Injecteur étalon, pression d’ouverture ______________ MPa (psi)
Porteinjecteur
Porteinjecteur
{
{
EF8511/9A
0 681343 009
buse
buse
{
{
EFEP182
0 681443 014
Porteinjecteur
Pression d’alimentation ____________ kPa (psi)
N°
Déplacement de
d’essai
commande
mm
1
2
3
4
5
6
Régime
r/s
Débit fourni
cm 3
Nombre
total de
course
Porteinjecteur
{
{
buse
buse
{
{
Pression d’alimentation ____________ kPa (psi)
Différence
maxi.
cm 3
13,8+0,1 11,7 (700) 100 18,3–18,5 0,4
ca. 5,5
4,2 (500) 1000 30–34**
4,5*
N°
d’essai
Déplacement de
commande
mm
Régime
r/s
Nombre
total de
course
Débit fourni
cm 3
Différence
maxi.
cm 3
1
2
3
4
5
6
2,2 )
2,5±0,1 mm (max. _____
2,9 min. ____
* Tension de ressort clapet de surpression ________
En augmentant la tension le débit augmente.
** Correspond au débit au ralenti
* Tension de ressort clapet de surpression ________ mm (max. _____ min. ____ )
En augmentant la tension le débit augmente.
** Correspond au débit au ralenti
C. REGLAGE DU DEBIT MAXIMAL
C. REGLAGE DU DEBIT MAXIMAL
Type
d’essai
Régime
r/s (r/min)
Débit fourni
en cm3 / 1000
courses
Pression dans le
limiteur de fumées
kPa (psi)
Différence
maxi. cm3
Type
d’essai
Réglage
débit faible
11,7 (700)
113±1,5
0
Réglage
débit faible
Réglage
débit élevé
11,7 (700)
184±1 10
0 (15)
Réglage
débit élevé
Débit faible
au contrôle
11,7 (700)
113±2,5
0
7,0
Débit faible
au contrôle
Débit élevé
au contrôle
11,7 (700)
184±2 10
0 (15)
6,0
Débit élevé
au contrôle
Débit élevé à
hautes
altitudes
Régime
r/s (r/min)
Débit fourni
en cm3 / 1000
courses
Pression dans le
limiteur de fumées
kPa (psi)
Différence
maxi. cm 3
Débit élevé à
hautes
altitudes
Pour une conduite continue à plus de 2000 m (6000’), la valeur de réglage pour hautes altitudes devra être utilisée. La pompe sera marquée avec un H ou le numéro de type.
24
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
D.
Caractéristiques techniques
LIMITEUR DE FUMEES
Régime
r/s (r/min)
Point de rupture. Vérifié avec le bras d’accélérateur contre la butée maxi.
Réglage
8,3 (500)
Point de rupture inférieur: la butée doit s’être déplacée de 0,2
mm lorsque la pression a augmenté à ______________
22,0–24,7
165–185
3,2–3,6
Contrôle
8,3 (500)
Point de rupture inférieur: la butée doit s’être déplacée de 0,2
mm lorsque la pression a augmenté à ______________
20,7–26,0
155–195
3,0–3,8
Contrôle
8,3 (500)
Point de rupture supérieur: la butée doit avoir atteint 0,2 mm
de la butée maxi. lorsque la pression a baissé à ______
80,0–93,0
600–700
11,6–13,5
Type d’essai
E.
Pression dans le limiteur de fumées
mm Hg
kPa
psi
CONTROLE DU DEBIT AU DEMARRAGE
Régime
r/s (r/min)
Débit cm3/100
courses
Remarque
1,7 (100) 12,0–15,0
Avec le bras d’accélérateur contre la butée de régime maxi.
Pression dans le limiteur de fumées 0 kPa (0 psi)
1,7 (100) 15,0–20,0
Comme ci-dessus mais avec le démarrage à froid retiré.
F.
CONTROLE ET REGLAGE DU REGULATEUR
La distance entre la surface du joint du carter de régulateur (sans joint) et le centre de la bague de butée doit être de 35,0±0,2 mm.
La distance entre la surface du joint du carter de régulateur (avec joint) et le centre du guide du bras d’articulation doit être de 24,0±0,2
mm avec la vis de ralenti haut enlevée et le bras d’accélérateur contre sa butée de régime maxi.
N°
Déplacement de
d’essai manchon mm
Angle
d’accélération *
Déplacement de
commande mm
Régime
r/s
Régime
r/min
1
1,2–1,4
4,2
250
2
3,0
6,0–7,0
360–420
3
6,0
9,6–10,7
575–640
4
6,3–6,7
11,5–17,2 690–1030
5
8,0–8,6
20,0
6
11,0
22,3–23,3 1340–1400
1200
Remarque
Réglage de base
de la coupelle
extérieure de
ressort
}
Lorsque le régime augmente à
9,6 r/s (575 tr/min), vérifier
que le déplacement du
manchon est bien régulier
Contrôle de palier. Entre 11,5 r/s (690 tr/min) et
17,2 r/s (1030 tr/min) le déplacement du
manchon doit être dans les limites indiquées.
}
Contrôle de la plage de réglage supérieure
7
11±3
6,0
4,2
250
Réglage
8
11±3
7,5–9,5
1,7
100
Contrôle
9
11±3
1,5
6,2–7,5
370–450
Contrôle
10
42±3
6,0
14,0
840
Réglage
11
42±3
5,0
17,5–18,8 1050–1130
Contrôle de la limite de palier supérieure
12
42±3
7,0
9,7–11,5
580–690
Contrôle de la limite de palier inférieure
13
65±3
10,0
20,0
1200
14
65±3
1,0
21,3–22,1 1275–1325
15
Contre la
butée de
régime
maxi.
Voir texte
18,8–19,0 1130–1140
16
17
G.
Réglage
Contrôle
}
}
Régime nominal inférieur
}
Palier
Régime nominal supérieur
Fonctionnement avec 100 kPa (15 psi) au limiteur de
fumées. Au régime indiqué, la butée de régime maxi.
sera ajustée pour que le déplacement de commande soit
de 1,0 mm inférieur à la valeur indiquée pour le débit
élevé.
PLOMBAGE
Les trappes latérales du limiteur de fumées ainsi que le couvercle supérieur sont plombés ensemble.
La vis de rupture pour la butée de débit est cassée et un plomb est mis.
La vis de rupture pour le carter du limiteur de fumée est cassée.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
25
Caractéristiques techniques
Groupe 20
Normes d’essai Diesel
Type de pompe
Bosch PE6P 120A 320
RS3118
N° de réf. Volvo
424 776
(0 401 846 869)
Type de régulateur
RQV 250–1100 PA649-1
Type de moteur
THD102KD
DONNEES
153624
Ordre d’injection ___________________
Sens de rotation __________________ Côté d’accouplement ___________
A, B, F1-F14, C, D, E, F15, G
40 ±2 (104 ±4)
Ordre d’essai ___________________________________
Température du fluide d’essai °C (°F) __________________
20 ±0,5°
Calage de pompe sur le moteur _________________
avant le P.M.H.
Fluide d’essai
selon ISO 4113
Prescriptions spéciales: La pompe fonctionne avec une membrane de compensation de pression
(P68/4A) et une vanne de dérivation (1 457 413 010, 150 kPa) placées l’une en face de l’autre dans les
raccords les plus près du régulateur. (Vanne de dérivation du côté pompe d’alimentation.)
A. SYNCHRONISATION
Levage à partir du cercle de base au début de l’alimentation
8
commande de
2,6–2,7
N° de réf. Volvo
1161160-5
pour un déplacement de
mm
Tolérance entre les cylindres
±0,5
degré
---
Jeu en bout
mm
B. REGLAGE AVEC INJECTEUR DE TYPE S
B. REGLAGE AVEC INJECTEUR DE TYPE ISO 7440/1
Longueur du tuyau de refoulement ____ mm intérieur ø ___ mm
3 mm
Longueur du tuyau de refoulement 1000
____ mm intérieur ø ___
Injecteur étalon, pression d’ouverture ______________ MPa (psi)
(3000–3060) MPa (psi)
Injecteur étalon, pression d’ouverture ______________
20,7–21,1
Porteinjecteur
Porteinjecteur
{
{
buse
buse
{
{
Porteinjecteur
Porteinjecteur
Régime
r/s
Débit fourni
cm 3
Nombre
total de
course
buse
buse
{ V-8
878
{ HF
V-8
150 (21)
Pression d’alimentation ____________ kPa (psi)
N°
Déplacement de
d’essai
commande
mm
{1 688 901 019
{ HF 868
Pression d’alimentation ____________ kPa (psi)
Différence
maxi.
cm 3
1
2
3
4
5
6
N°
d’essai
1
2
3
4
5
6
Déplacement de
commande
mm
Régime
r/s
Nombre
total de
course
Débit fourni
cm 3
Différence
maxi.
cm 3
12,9+0,1
11,7 (700) 100
22,1–22,4
0,5
ca. 4,5
4,2 (500)
30–34**
5,0*
1000
* Tension de ressort clapet de surpression ________ mm (max. _____ min. ____ )
En augmentant la tension le débit augmente.
** Correspond au débit au ralenti
* Tension de ressort clapet de surpression ________ mm (max. _____ min. ____ )
En augmentant la tension le débit augmente.
** Correspond au débit au ralenti
C. REGLAGE DU DEBIT MAXIMAL
C. REGLAGE DU DEBIT MAXIMAL
Type
d’essai
Régime
r/s (r/min)
Débit fourni
en cm3 / 1000
courses
Pression dans le
limiteur de fumées
kPa (psi)
Différence
maxi. cm3
Type
d’essai
Régime
r/s (r/min)
Débit fourni
en cm3 / 1000
courses
Pression dans le
limiteur de fumées
kPa (psi)
Différence
maxi. cm 3
Réglage
débit faible
Réglage
débit faible
11,7 (700) 134 ±2
0
Réglage
débit élevé
Réglage
débit élevé
11,7 (700) 223 ±1,5
100 (15)
Débit faible
au contrôle
Débit faible
au contrôle
11,7 (700) 134 ±3
0
7,0
Débit élevé
au contrôle
Débit élevé
au contrôle
11,7 (700) 223 ±2,5
100 (15)
6,0
Débit élevé à
hautes
altitudes
Débit élevé à
hautes
altitudes
Pour une conduite continue à plus de 2000 m (6000’), la valeur de réglage pour hautes altitudes devra être utilisée. La pompe sera marquée avec un H ou le numéro de type.
26
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
D.
Caractéristiques techniques
LIMITEUR DE FUMEES
Réglage
Contrôle
Contrôle
E.
Pression dans le limiteur de fumées
Régime
r/s (r/min)
Point de rupture. Vérifié avec le bras d’accélérateur contre la butée maxi.
8,3 (500)
Point de rupture inférieur: la butée doit s’être déplacée de 0,2
mm lorsque la pression a augmenté à ______________
14,7–16,0
110–120
2,1–2,3
8,3 (500)
Point de rupture inférieur: la butée doit s’être déplacée de 0,2
mm lorsque la pression a augmenté à ______________
13,3–17,3
100–1305
1,9–2,5
8,3 (500)
Point de rupture supérieur: la butée doit avoir atteint 0,2 mm
de la butée maxi. lorsque la pression a baissé à ______
81,3–92,0
610–690
Type d’essai
mm Hg
kPa
psi
11,8–13,3
CONTROLE DU DEBIT AU DEMARRAGE
Régime
r/s (r/min)
Débit cm3/100
courses
Remarque
1,7 (100) 11,0–13,0
Avec le bras d’accélérateur contre la butée de régime maxi.
Pression dans le limiteur de fumées 0 kPa (0 psi)
1,7 (100) 24,0–29,0
Comme ci-dessus mais avec le démarrage à froid retiré.
F.
CONTROLE ET REGLAGE DU REGULATEUR
La distance entre la surface du joint du carter de régulateur (sans joint) et le centre de la bague de butée doit être de 35,0±0,2 mm.
La distance entre la surface du joint du carter de régulateur (avec joint) et le centre du guide du bras d’articulation doit être de 24,0±0,2
mm avec la vis de ralenti haut enlevée et le bras d’accélérateur contre sa butée de régime maxi.
N°
Déplacement de
d’essai manchon mm
Régime
r/s
Régime
r/min
1 1,2–1,4
4,2
250
2 3,0
3 6,0
6,0–7,0
360–420
9,6–10,7
575–640
4 6,3–6,7
11,5–17,2
690–1030
Contrôle de palier. Entre 11,5 r/s (690 tr/min) et
17,2 r/s (1030 tr/min) le déplacement du
manchon doit être dans les limites indiquées.
5 8,0–8,6
20,0
1200
6 11,0
7
22,3–23,3 1340–1400
}
11±3
6,0
4,2
250
Réglage
8
11±3
7,5–9,5
1,7
100
Contrôle
9
11±3
1,5
6,2–7,5
370–450
Contrôle
10
42±3
6,0
14,0
840
Réglage
11
42±3
5,0
17,5–18,8 1050–1130
Contrôle de la limite de palier supérieure
12
42±3
7,0
9,7–11,5
580–690
Contrôle de la limite de palier inférieure
13
65±3
10,0
20,0
1200
Réglage
14
65±3
1,0
21,3–22,1 1275–1325
Contrôle
15
Contre la
Voir texte
butée de
régime maxi.
18,8–19,0 1130–1140
Fonctionnement avec 100 kPa (15 psi) au limiteur de
fumées. Au régime indiqué, la butée de régime maxi. sera
ajustée pour que le déplacement de commande soit de
1,0 mm inférieur à la valeur indiquée pour le débit élevé.
16
Angle
d’accélération °
17
G.
Déplacement de
commande mm
Remarque
Réglage de base
de la coupelle
extérieure de
ressort
}
Lorsque le régime augmente à
9,6 r/s (575 tr/min), vérifier que le
déplacement du manchon est
bien régulier
Contrôle de la plage de réglage supérieure
}
}
Régime nominal inférieur
}
Palier
Régime nominal supérieur
PLOMBAGE
Les trappes latérales du limiteur de fumées ainsi que le couvercle supérieur sont plombés ensemble.
La vis de rupture pour la butée de débit est cassée et un plomb est mis.
La vis de rupture pour le carter du limiteur de fumée est cassée.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
27
Outils spéciaux
Groupe 20
Outils spéciaux
Les outils spéciaux suivants sont utilisés pour les travaux sur le moteur. Ils peuvent être commandés à AB Volvo
Penta sous le numéro de référence indiqué.
999 1084
999 2089
999 2013
999 2269
Outil
999 1084
999 1801
999 1819
999 1866
999 2000
999 2013
999 2089
999 2267
28
999 1819
999 1801
999 2337
999 1866
999 2267
999 2479
Désignation – utilisation
Mandrin, dépose de guide de soupape
Poignée de base, outils
Extracteur, butée de volant moteur
Mandrin, Dépose de bague, frein sur
échappement
Poignée de base, outils
Mandrin, dépose/pose d’axe de piston
Plaque d’extraction, chemise de cylindre
Mandrin, pose de palier, entraînement
de pompe d’injection
999 2529
Outil
999 2268
999 2269
999 2337
999 2479
999 2654
999 2000
999 2268
999 2654
Désignation – utilisation
Mandrin, dépose et pose de palier, pompe à liquide de refroidissement
Retenue, pose de palier, pompe à liquide
de refroidissement et moteur de ventilateur
Levier
Mandrin, dépose et pose de bague de
bielle
Extracteur, pignon d’entraînement de
pompe à huile
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Outils spéciaux
999 2658
999 2679
999 6049
Outil
999 2658
999 2659
999 2665
999 2666
999 2671
999 2677
999 2679
999 2800
999 2807
999 2659
999 2665
999 2666
999 2800
999 6065
Désignation – utilisation
Extracteur, pignon de vilebrequin
Outil de presse, pose de pignon de vilebrequin
Outil de presse, butée de volant moteur
Outil de presse, (support), mesure du
dépassement de chemise de cylindre
Vérin hydraulique, 18 tonnes
Mandrin, dépose et pose de bague, culbuteur
Extracteur, pignon pour arbre à cames et
pompe d’injection
Banc d’essai, (manomètre d’air)
Outil de centrage, pompe à liquide de
refroidissement
999 2671
999 2807
999 6066
Outil
999 4706
999 6049
999 6065
999 6066
999 6068
999 6088
999 6068
999 2677
999 4706
999 6088
Désignation – utilisation
Outil d’arrêt, volant moteur
Flexible, vidange du liquide de refroidissement, essai sous pression du système
de refroidissement
Manomètre 2,5 bars, pression d’alimentation, pression de suralimentation
Tête d’accouplement (utilisée avec 6065)
Mandrin, régulateur de pression sur
échappement
Mandrin, pose d’étanchéité arrière de
vilebrequin
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
29
Outils spéciaux
Groupe 20
999 6222
999 6413
999 6600
Outil
999 6222
999 6239
999 6394
999 6395
999 6398
999 6413
999 6419
999 6441
30
999 6239
999 6419
999 6603
999 6394
999 6441
999 6625
Désignation – utilisation
Pompe hydraulique, à commande
pneumatique pour vérin hydraulique
Chaîne de levage
Entretoise, dépose de chemise de cylindre
Entretoise, dépose de chemise de cylindre
Manomètre 16 bars, contrôle de la pression d’huile
Rallonge, extracteur pour moyeu polygonal
Extracteur, bague en acier, injecteur
Couvercle de raccordement, avec raccord, essai sous pression du système de
refroidissement
999 6395
999 6579
999 6626
Outil
999 6579
999 6591
999 6600
999 6603
999 6625
999 6626
999 6640
999 6643
999 6640
999 6398
999 6591
999 6643
Désignation – utilisation
Levier
Tête d’accouplement, contrôle de la
pression de suralimentation
Vérin hydraulique 10 tonnes
Embout, utilisé avec 6600
Broche, pose de moyeu polygonal
Manchon, pose de moyeu polygonal
Mandrin, pour 8011, DH10A
Extracteur, injecteur
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Outils spéciaux
999 6645
999 6668
999 6778
Outil
999 6645
999 6647
999 6656
999 6662
885126
999 6666
999 6668
999 6669
999 6670
999 6779
999 6647
999 6656
999 6669
999 6685
999 6670
999 6671
999 6815
999 6796
Désignation – utilisation
Extracteur joug, chemise de cylindre
Outil d’évasement, douille d’injecteur
Outil de centrage, pompe à huile
Manomètre, culasse, système de refroidissement
Compresseur de segment, pose de piston
Raccord, contrôle de pression d’huile
Mandrin, pose de guide de soupape
d’échappement, THD102
Mandrin, Pose de guide de soupape
d’admission
Clé de 80 mm, filtre à carburant
885126
999 6662
Outil
999 6671
999 6672
999 6778
999 6779
999 6885
999 6796
999 6815
999 6816
999 6666
999 6672
999 6816
Désignation – utilisation
Clé, filtre à huile
Clé 108 mm, filtre à huile
Outil de presse, pose d’étanchéité,
pompe d’injection THD102
Extracteur, étanchéité de boîtier de thermostat THD102
Serre-joint, essai sous pression de culasse
Manchon, extraction du moyeu polygonal
Plaque de raccordement, essai sous
pression du refroidisseur d’air de suralimentation
Plaque d’étanchéité, essai sous pression
du refroidisseur d’air de suralimentation
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
31
Outils spéciaux
Groupe 20
999 6848
999 6831
999 6859
999 8011
Outil
999 6831
999 6848
999 6849
999 6850
999 6858
999 6859
999 6863
999 6864
999 8009
999 6863
999 8012
999 6849
999 6864
999 8014
Désignation – utilisation
Manomètre, indicateur de chute de pression
Outil de mesure, réglage de l’angle d’injection
Mandrin, pose et dépose de bague,
pompe à huile
Broche, pompe à huile
Mandrin, dépose d’arbre, pompe à liquide de refroidissement
Retenue, palier pour pompe à liquide de
refroidissement
Manchon, pose d’étanchéité, boîtier de
thermostat
Clé 120 mm, filtre à huile
Adaptateur, essai de compression
32
999 8009
999 8039
999 8068*
Outil
999 8010
999 8011
999 8012
999 8014
999 8039
999 8068*
999 8074
*
999 6850
999 6858
999 8010
999 8074
Désignation – utilisation
Extracteur, pour étanchéité arrière de vilebrequin
Extracteur, étanchéité dispositif d’entraînement de pompe d’injection, DH10A
Outil de presse, pose d’étanchéité,
pompe d’injection DH10A
Manchon, pose d’étanchéité, moyeu polygonal
Mandrin, étanchéité, pompe à liquide de
refroidissement
Outil pour faire tourner le volant moteur
(autrefois 6220)
Raccord, essai sous pression du refroidisseur d’huile
Pour le montage, utiliser deux vis de référence 955514.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Outils spéciaux
999 8075
999 8077
999 8078
999 8076
999 8140
999 9511
Outil
999 8075
999 8076
999 8077
999 8078
999 8079
884680
999 8134
999 8140
999 8419
999 9551
Désignation – utilisation
Plaque de recouvrement, essai sous
pression du refroidisseur d’huile, utilisée
avec 2800
Raccord, essai sous pression du refroidisseur d’air de suralimentation
Plaque de recouvrement, essai sous
pression du refroidisseur d’air de suralimentation
Plaque de recouvrement, essai sous
pression du refroidisseur d’air de suralimentation
Extracteur, pour arbre à cames
Mandrin, palier pour pompe à liquide de
refroidissement
Outil de taraudage, douille en cuivre
d’injecteur
Extracteur, douille en cuivre d’injecteur
999 8079
999 8449
999 9696
Outil
999 8419
999 8449
999 8487
999 9314
999 9511
999 9551
999 9696
999 9708
999 9711
884680
999 8134
999 8487
999 9708
999 9314
999 9711
Désignation – utilisation
Embout de clé, pour pastille de nettoyage
Mandrin, pose de guide de soupape
DH10A
Clé, pour filtre à huile
Raccord, contrôle de la vanne de dérivation Wastegate
Outil d’expansion, pour tourner la chemise de cylindre lors du fraisage du logement
Outil de fraisage, logement de chemise
de cylindre
Support magnétique, pour comparateur
à cadran
Clé dynamométrique
Multiplicateur de couple, 4x
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
33
Outils spéciaux
Groupe 20
Autre équipement spécial
Les outils ci-dessous, tout comme les outils spéciaux, peuvent être commandés à AB Volvo Penta en indiquant
le numéro de référence correspondant.
998 5423
998 5468
998 7057
998 6187
998 7600
998 8460
981 2546
Outil
998 5423
998 5468
998 6187
998 7057
998 7600
998 8460
998 8539
981 2546
951 0060
Désignation – utilisation
Pince à segment
Compresseur de ressort de soupape
Extracteur, moteur de ventilateur pour
ventilateur à commande électrique
Outil, pour calage de base de pompe
d’injection
Adaptateur, assemblage du turbocompresseur
Indicateur de régime, pour la mesure du
régime de ventilateur
Indicateur de compression
Embout brosse, pour le nettoyage du
siège de douille en cuivre
Multimètre
998 8539
951 0060
Outil pour disques
d’entraînement
Douille
coupée
Clé 15 mm
Brasage
dur
40 mm
L’accouplement est fabriqué à l’atelier.
Outil spécial, EDC, essai de pompe d’injection au
banc, voir Essai, pompe d’injection.
34
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 20
Outils spéciaux
998 5654
998 8993
998 8994
999 9954
Outil
998 5654
998 8993
Désignation – utilisation
Cric de levage moteur
Table de levage
Outil
998 8994
999 9954
Désignation – utilisation
Fixation moteur
Cric roulant, pour bloc de refroidissement
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
35
Construction et fonctionnement
Groupe 21
Moteur
Construction et fonctionnement
Moteur DH10A
La série DH10A est construite en grande partie sur
l’ancien moteur THD104 et se reconnaît à sa construction horizontale. Elle a une cylindrée totale de 9,6
litres, est équipée d’un turbocompresseur, d’un refroidisseur d’air de suralimentation à eau, à un circuit, séparé du système de refroidissement ordinaire, d’un
système de lubrification avec deux filtres à passage
total et un refroidissement des pistons qui injecte de
l’huile sous les pistons. Les têtes de piston ont été
modifiées mais sont toujours construites sur le modèle «re-entry», c’est-à-dire procurent une rotation d’air
plus efficace pour avoir une combustion plus complète. Le système d’injection est à commande électronique (EDC). La pression d’injection a été augmentée
grâce à des modifications de la pompe d’injection. De
nouveaux injecteurs contribuent également à une
meilleure injection avec moins d’émissions et une réduction de la consommation. La pompe d’injection est
équipée d’un régleur d’injection à commande électronique qui permet d’économiser du carburant lorsque la
puissance développée est élevée.
Performances
Modèle
Puissance nette* (kW/ch)
Remarque
245*
180 kW
245 ch
Conforme aux normes d’émission Euro 1
285
210 kW
285 ch
Conforme aux normes d’émission Euro 2
360
265 kW
360 ch
Conforme aux normes d’émission Euro 2
* Puissance nette mesurée conformément à ISO 1585 et SAE J 1349. Exigences de fumées conforme à ECE/CEE et aux lois
suédoises. Le DH10A répond aux exigences de fumées selon 91/542/CEE, niveau B (Euro 2) (EC96).
36
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Construction et fonctionnement
Moteur THD102
La série THD102 se reconnaît à sa construction horizontale. Elle a une cylindrée de 9,6 litres, est équipée
d’un turbocompresseur et d’un refroidisseur d’air de
suralimentation à deux circuits. La pompe à liquide de
refroidissement est donc munie de deux roues à
aubes sur le même arbre, une pour le système ordinaire et l’autre pour le circuit d’air de suralimentation.
Les variantes de la série 102 ont souvent des pompes
d’injection différentes. L’huile moteur est filtrée par un
filtre à passage total et un filtre by-pass.
Performances
Moteur de base
Modèle
Puissance nette* (kW/ch)
Signes distinctifs et plages d’utilisation
THD102
KB
Moteur faible puissance
210
THD102
285
KD
250
Moteur puissance élevée
340
* Puissance nette mesurée en conformité avec ISO 1585 et SAE J 1349. Exigences de fumées conformes à ECE/CEE et aux lois
suédoises.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
37
Construction et fonctionnement
Groupe 21
Performances
38
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Construction et fonctionnement
Culasse
Les cylindres ont des culasses individuelles. Celles-ci
sont interchangeables entre elles et vissées dans le
bloc-cylindres avec quatre vis de ¾» par culasse.
Les culasses individuelles ne donnent pas seulement
des avantages techniques concernant l’étanchéité entre la culasse et le bloc-cylindres mais facilitent également les travaux de service.
L’étanchéité contre le bloc-cylindres est assurée par
une gorge spéciale dans la surface de la culasse, un
joint en acier ainsi qu’un rebord en gradin sur la collerette de la chemise. Des joints toriques sont utilisés
côté liquide de refroidissement.
Le canal d’admission dans la culasse a une forme
bien déterminée et minutieusement calculée qui donne
à l’air un mouvement rotatif en spirale dans la chambre de combustion du piston. Vers la soupape d’admission, la culasse comporte une découpe qui abaisse la vitesse de rotation au début du déplacement
d’ouverture de la soupape.
L’embiellage pour chaque culasse se compose de:
•
une soupape d’admission et une soupape
d’échappement (1)
•
•
des guides de soupape (2)
•
•
des culbuteurs avec vis de réglage (4)
3
4
5
des ressorts de soupape doubles avec rondelles
et coupelles (3)
un axe de culbuteurs avec porte-paliers (5)
2
Les soupapes d’échappement sont en nimonic. Les
soupapes d’admission ne comportent ni nickel ni chrome. Les guides de soupape et les sièges de soupape
sont amovibles.
3
1
Sur les DH10A, la culasse est légèrement différente:
•
Les sièges de soupape et les soupapes sont abaissés d’un millimètre (0.03937")côté admission (1).
•
Les soupapes d’admission ont une tête avec un
rebord arrondi et une tige de diamètre plus petit,
en dessous du guide de soupape (2).
•
La surface de ressort de la soupape d’admission
a été abaissée d’un millimètre (0.03937")(3).
•
Le siège de la soupape d’échappement est chanfreiné sur la face intérieure pour un meilleur passage des gaz d’échappement (4).
•
Nouveau type de pastille de coulée, fabriquée en
fonte. Pour le montage de ces pastilles, du liquide
de blocage sera utilisé (5). (Outil 999 8419.)
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
39
Construction et fonctionnement
Groupe 21
Chemise de cylindre, piston et bielle
G
C
A
D
Les moteurs sont équipés de chemises de cylindre
humides et amovibles. Des chemises de cylindre humides se caractérisent par leur contact direct avec le
liquide de refroidissement qui procure un bon refroidissement.
Les têtes de bielles ont une découpe oblique pour permettre la dépose du piston par la chemise de cylindre.
H
F
Les chemises de cylindre, tout comme les pistons,
sont appariés, les pistons doivent être montés dans
des chemises de même classe. En pièces de rechange, les pistons et les chemises sont seulement fournis comme un ensemble complet.
Le THD102 comporte six pistons de type pendulaire.
Le piston se compose alors de deux parties: une partie supérieure en acier coulé et une partie inférieure en
alliage métallique léger. Ces deux parties sont montées sur l’axe de piston. Ce type de piston résiste à
des pressions de combustion élevées.
E
I
B
A
B
Joint torique supérieur, montage à sec
Joints toriques inférieurs, du lubrifiant fait partie
du kit de joint
C Chemise de cylindre
D Axe de piston et circlips
E Bielle
F Repère FRONT
G Kit de segments
H Piston pendulaire
I Vis pour chapeau de bielle
Le DH10A a des pistons avec une chambre de combustion de type «re-entry». Ces pistons ont une surface plus grande entre le bord extérieur du piston et la
chambre de combustion.
Juste à la fin du temps de compression, l’air se trouvant dans la zone de cette surface sera rapidement
comprimé et refoulé dans la partie coupée de la chambre de combustion. La largeur de la surface contribue
à augmenter la rotation de l’air. L’épaulement conique
au centre du piston garde l’air éloigné du centre du
piston et le repousse du centre pour avoir une rotation
d’air plus efficace. Non seulement la rotation de l’air
est ainsi améliorée mais également la répartition du
carburant.
La différence entre un piston de type «re-entry» et un
piston d’ancien modèle est indiqué par la ligne en
pointillés.
40
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Bloc-cylindres
Construction et fonctionnement
Guide supérieur de chemise de cylindre
Le bloc-cylindres est coulé en une seule pièce dans
une fonte en alliage spécial. Les contraintes de traction provoquées par la pression de combustion dans
les vis de culasse sont amenées par les parties renforcées dans les parois du bloc directement à la partie
des paliers de vilebrequin.
Le bloc-cylindres des moteurs DH10A et THD102KD
comporte un canal ainsi que des gicleurs pour le refroidissement des pistons.
Arbre à cames
L’arbre à cames tourne dans six paliers et est entraîné par un pignon intermédiaire à partir du vilebrequin
du moteur. Il agit sur les soupapes par des tiges
poussoirs et des culbuteurs.
Le palier avant d’arbre à cames a un plus grand diamètre, ensuite les diamètres diminuent progressivement pour les autres paliers, ce qui facilite le montage
des coussinets dans le bloc-cylindres.
Guide inférieur de chemise de cylindre
Pignons de distribution
La distribution du moteur comporte les pignons pour:
1. Pompe à huile pour direction assistée
2. Pompe d’injection
3. Pignon intermédiaire
4. Vilebrequin
5. Pignon intermédiaire pour pompe à huile
6. Pompe à huile
7. Arbre à cames
8. Emplacement pour pignon de compresseur d’air
La pompe à liquide de refroidissement est entraînée
par un flasque à partir du pignon de la pompe à huile
(8). Comme le traitement thermique est différent pour
les pignons, il est important, lors de l’échange des pignons, de bien combiner les pignons les uns avec les
autres, suivant leur méthode de trempe.
Un entraînement par pignon pour les composants accouplés au moteur donne une très grande fiabilité.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
41
Construction et fonctionnement
Groupe 21
Vilebrequin
Le vilebrequin peut être *nitrocarburé ou **trempé par
induction (les deux solutions se présentent). Le vilebrequin comporte une bride arrière côté volant moteur,
avec 14 vis (ou 10 vis).
Le vilebrequin est forgé en une seule pièce, en acier
spécial. Dans certains cas, les portées de palier sont
nitrocarburées pour augmenter la résistance et diminuer les risques de fissures.
Le vilebrequin est monté dans sept paliers. Chaque
palier de bielle est placé entre deux paliers de vilebrequin. Le vilebrequin comporte des contrepoids qui
équilibrent les impulsions de travail pour avoir un couple réparti uniformément.
A l’avant du vilebrequin, se trouve un moyeu polygonal pour la fixation du moyeu d’amortisseur d’oscillations. Les paliers de vilebrequin et de bielle sont recouverts d’indium au plomb et les coussinets de bronze au plomb.
*Nitrocarburé: la même couleur sur toute la surface.
**Trempé par induction: marques de couleurs différentes sur la surface (marques de brûlure).
Amortisseur d’oscillations
Un nouvel amortisseur d’oscillations plus robuste a
été introduit sur le moteur DH10A pour améliorer les
propriétés d’amortissement. Le couvercle de distribution a également être modifié pour s’adapter au nouvel
amortisseur d’oscillations.
L’amortisseur d’oscillations se compose d’un carter
qui contient une bague d’amortissement rectangulaire.
Celle-ci est entourée d’une huile silicone de forte viscosité qui ralentit la vitesse entre la bague d’amortissement et le carter. Comme le carter est solidaire du
vilebrequin, cette réduction de vitesse amortit les oscillations du vilebrequin. L’amortisseur d’oscillations
est situé derrière le couvercle de distribution sur l’illustration.
42
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Plaques d’isolation phonique
Pour amortir les ondes sonores venant du moteur, le
carter de distribution du moteur et le carter d’huile ont
été équipés de plaques d’isolation phonique. Celles-ci
sont constituées de deux plaques séparées par une
couche amortissante en plastique/caoutchouc.
Construction et fonctionnement
Plaque d’isolation phonique
pour le carter de distribution
Plaque d’isolation phonique
pour le carter d’huile
Couvercle sur la plaque
d’isolation phonique
Joint d’étanchéité
Embiellage
Les différences sur le DH10A par rapport au THD102
sont les suivantes:
•
•
•
Le volant moteur comporte 14 trous.
Les pieds de bielle ont une forme trapézoïdale.
Les pistons sont adaptés à la forme trapézoïdale
des bielles. La chambre de combustion a été modifiée avec un taux de compression différent et
d’autres propriétés de joint torique.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
43
Construction et fonctionnement
Test d’état général
Un essai de compression est la seule méthode simple et fiable pour déterminer l’état général du moteur.
L’essai montre l’étanchéité des cylindres et des soupapes.
Une pression basse en fin de compression sur tous
les cylindres indique que les chemises de cylindre et/
ou les segments sont usés. Si un seul cylindre donne
une faible compression, l’étanchéité des soupapes,
des segments cassés ou un joint de culasse endommagé peuvent en être la cause.
Une pression de suralimentation faible et des perturbations dans le système d’alimentation peuvent
provoquer, comme symptômes de défaut, un faible
couple au démarrage, une puissance faible au régime
maximal et des fumées d’échappement.
Une pression d’huile basse peut indiquer une usure
des paliers de vilebrequin. Commencer cependant par
vérifier les vannes du système de lubrification.
L’étanchéité du système de refroidissement est vérifiée par un essai sous pression en gardant le liquide
de refroidissement dans le système, ce qui signifie un
contrôle de l’étanchéité de tous les composants du
système: radiateur, raccords, flexibles, pompe à liquide de refroidissement, système de chauffage, etc.
Voir «Système de refroidissement».
L’usure d’arbre à cames peut être vérifiée en mesurant la levée de l’arbre à cames (levée de soupape)
sans avoir à déposer l’arbre à cames du moteur.
Les pignons de distribution et l’arbre à cames peuvent être vérifiés en mesurant les temps de soupape.
Si le déplacement des soupapes n’est pas conforme
aux valeurs indiquées, la soupape d’échappement risque de venir toucher le piston.
Groupe 21
Contrôle du fonctionnement
avec le programme de
diagnostic DH10A
Programme de diagnostic DH10dia2
Sur les DH10A, il est possible d’effectuer un contrôle
du fonctionnement à l’aide d’un programme de diagnostic sur PC.
Le programme est installé à partir d’une disquette sur
l’ordinateur qui est ensuite branché par un câble de
données à la prise de diagnostic à deux bornes sur le
tableau de bord.
Le programme permet de vérifier les paramètres suivants:
–
La température du carburant
–
La température du liquide de refroidissement
–
La température d’air de suralimentation
–
Le facteur de charge
–
Le régime
–
La valeur de référence du régime
–
La valeur de référence de la puissance
–
L’accélération (1–4 V)
–
Le déplacement de la tige de commande (mm)
–
Le déplacement de la tige de commande (%)
–
La pression de suralimentation
–
La pression absolue
–
PWM sortie
–
PWM entrée
–
L’état de l’entrée
–
L’état de la sortie
–
La tension de batterie
–
La consommation de carburant
–
La durée de fonctionnement
–
L’historique du moteur
–
Les données de base du moteur
Pour une description détaillée sur le fonctionnement
du programme de diagnostic, voir le «Manuel d’atelier
DH10A, système d’alimentation EDC».
44
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Conseils pratiques de réparation
Essai de compression
Dépose et pose du moteur
Outils spéciaux: 999 8009, 999 9691
Outils spéciaux: 998 8993, 999 8994
1
Le moteur avec la boîte de vitesses pèsent environ
1300 kg (2866.0 lb).
Faire chauffer le moteur.
AVERTISSEMENT! La manipulation des composants lourds demande une certaine expérience. Ces
travaux ne doivent jamais être effectués par un personnel qui ne possède pas l’expérience nécessaire.
Toujours s’assurer que les outils de levage sont bien
adaptés au travail et qu’ils ne sont pas défectueux.
S’assurer que la fixation de levage s’adapte parfaitement aux points de levage du moteur et que
les bords de guidage sont bien fixés contre les
fourches de levage ou la table de levage.
Couper toujours le courant avec l’interrupteur
principal, débrancher les câbles de batterie
avant d’enlever des raccords électriques.
2
Arrêter le moteur, laisser la commande d’arrêt mécanique en position retirée.
3
Déposer tous les injecteurs.
4
1
4
Monter l’adaptateur 999 8009. Utiliser l’étrier de fixation de l’injecteur pour maintenir l’adaptateur en place.
Brancher l’indicateur de compression 999 9691 à
l’adaptateur.
Vider l’huile et le liquide de refroidissement. Couper le
courant avec le coupe-batteries. Dégager l’arbre de
transmission du ventilateur.
2
5
Relever la pression de compression au régime de démarreur normal (3,7 r/s). Elle doit être de:
DH101 ....................................... 3,2 MPa (464.1 psi)
THD102 ..................................... 2,7 MPa (391.6 psi)
Dégager l’arbre de transmission.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
45
Conseils pratiques de réparation – moteur
3
Groupe 21
5
Dégager/libérer les câbles, flexibles et tuyaux concernés. Desserrer les éventuelles fixations de la boîte de
vitesses.
4
Mettre en place le cric de levage moteur et les fixations.
Dégager les fixations du moteur du longeron et déposer le moteur avec la boîte de vitesses.
Faire attention aux tuyaux de carburant!
Les tuyaux de refoulement entre la pompe d’injection
et les injecteurs font que le moteur doit être légèrement tourné pour les dégager du longeron.
46
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Pour la pose du moteur, ne pas oublier
Couple de serrage pour les assemblages à vis suivants:
Arbre de transmission
du ventilateur
48 ± 5 Nm (35.4±3.5 lbf-ft)
Arbre de transmission
54 Nm (39.8 lbf-ft)
Fixation du moteur
80 Nm (59.0 lbf-ft)
Pour le contrôle général du
moteur
Pour que la garantie VOLVO s’appliquant aux moteurs
d’échange standard (neuf d’usine ou rénové) puisse
être appliquée, les conditions suivantes doivent être
respectées:
N.B. Ne pas oublier que les pièces en caoutchouc
vieillissent et qu’elles sont sensibles aux conditions climatiques, les remplacer suivant les besoins. Vérifier
les fixations de moteur et les remplacer si nécessaire.
1.
Faire le plein d’huile et de liquide de refroidissement.
2.
Filtre à carburant, filtre à huile
Remplacer les deux filtres à carburant du moteur
ainsi que les deux filtres à huile.
Système de refroidissement
Toute la capacité du système de refroidissement
doit pouvoir être exploitée. Le radiateur doit être
bien nettoyé, intérieurement et extérieurement, ou
remplacé par un neuf. Remplacer le filtre à liquide
de refroidissement s’il existe.
3.
Flexibles
Utiliser des flexibles neufs pour le système de refroidissement et pour le système de chauffage
ainsi que des flexibles neufs pour les tuyaux
d’huile.
4.
Courroies d’entraînement
Utiliser des courroies d’entraînement neuves pour
l’alternateur, etc.
5.
Epurateur d’air
Nettoyer soigneusement le boîtier de l’épurateur
d’air ainsi que les raccords. Monter un filtre neuf
et vérifier le boîtier de l’épurateur ainsi que les
raccords de flexible au point de vue fuites.
6.
Instruments et raccords
Vérifier que les indicateurs de pression d’huile et
de température de liquide de refroidissement indiquent des valeurs exactes.
Divers
Les organes comme l’alternateur, le démarreur, le
compresseur d’air et la pompe de direction doivent
être en parfait état et avoir été récemment vérifiés.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
47
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
Culasse, dépose/nettoyage
Culasse, essai sous pression
Outils spéciaux: 998 5468, 999 6239, 999 6643
Outils spéciaux: 999 6579, 999 6662, 999 6685, 999 8077
Dépose
Avant l’essai sous pression:
1
•
Brancher le manomètre 999 6662 au réseau pneumatique. Ajuster la pression sur 100 kPa
(14.5 psi) avec le robinet du détendeur.
•
Déposer cache-culbuteurs, tuyau de refoulement, injecteur, support de culbuteur et tiges poussoirs. Si nécessaire, utiliser l’extracteur 999 6643 pour injecteur.
Fermer le robinet de fermeture. Relever la valeur
du manomètre pendant deux minutes. Aucune
chute de pression n’est autorisée pendant deux
minutes.
•
Dévisser le robinet du détendeur.
Nettoyage
Essai sous pression
Vidanger le liquide de refroidissement.
2
Désassembler la culasse. Nettoyer toutes les pièces
et la surface de contact du bloc-cylindres.
N.B. Enlever tous les restes de joint d’étanchéité!
La corrosion et les dépôts de calamine, etc. doivent
être enlevés des taraudages et des filets dans le blocmoteur et la culasse.
1
Brancher l’équipement. Plonger la culasse dans un
bain d’eau à une température d’environ
70°C (158.0°F).
2
Brancher l’air comprimé au testeur de pression. Ouvrir
le robinet de fermeture.
3
Retirer le circlips pour le robinet du détendeur. Visser le
robinet pour que la pression atteigne 50 kPa
(7.2 psi). Maintenir cette pression pendant une minute.
4
Augmenter la pression à 150 kPa (21.7 psi). Enfoncer
le circlips pour verrouiller le robinet. Fermer le robinet.
5
Après 1 à 2 minutes vérifier si la pression a baissé
ou si des bulles d’air se dégagent dans l’eau. Remplacer toute culasse endommagée ou qui fuit.
48
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Guides de soupape, échange
2
Huiler la surface extérieure des guides de soupape neufs.
Outils spéciaux: 999 1084, 999 8449, 999 6668,
999 6669, 999 9696, 998 9876
3
A = Echappement, outil 999 6669
Admission DH10A, outil 999 8449
Admission THD102, outil 999 6668
L’outil de montage donne automatiquement le dépassement exact au-dessus de la surface de ressort.
Vérifier le jeu entre la tige et le guide de soupape.
4
Jeu maximal permis entre la tige et le guide de soupape, DH10A:
Si nécessaire, aléser les guides de soupape avec
l’alésoir standard.
soupape d’admission
0,15 mm (0.005905")
soupape d’échappement
0,25 mm (0.009842")
Jeu maximal permis entre la tige et le guide de soupape, THD102:
soupape d’admission
0,20 mm (0.007874")
soupape d’échappement
0,30 mm (0.011811")
1
Presser avec l’outil 999 1084 pour enlever les guides.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
49
Conseils pratiques de réparation – moteur
Soupapes, rectification
N.B. Avant la rectification, vérifier que les guides de
soupape ne sont pas usés, voir «Guides de soupape,
échange».
N.B. Si la tige de soupape est voilée, remplacer la
soupape.
Groupe 21
Sièges de soupape,
rectification
Usiner le siège de soupape dans une rectifieuse. Utiliser le guide auto-centreur qui sera monté dans le guide de soupape. Ne pas enlever trop de matière. Il est
important d’avoir un angle de contact exact et une
surface régulière.
Les sièges de soupape existent en cote standard et
en cote supérieure de réparation. Le diamètre extérieur pour la cote supérieure de réparation est de 0,2
mm plus grand que le diamètre standard. Il est utilisé
lorsque les logements des sièges de soupape doivent
être rectifiés.
Soupape d’admission
Soupape d’échappement
1
Enlever aussi peu de matière que possible, cependant
suffisamment pour éliminer les dégâts. Les soupapes
d’admission et d’échappement doivent avoir une surface de contact de ½° plus petite que la surface de contact sur le siège pour une meilleure étanchéité lorsque
les soupapes viennent d’être rectifiées. Après un certain temps, cette différence a disparu et une plus grande surface est obtenue pour le transfert thermique.
Les dégâts sur les sièges de soupape ne sont pas en
général très importants. Ceci signifie que la largeur du
siège n’a normalement pas besoin d’être réduite lors
de la rectification. Par ailleurs, la rectification est limitée par les tolérances des cotes qui concernent la distance maximale entre la surface supérieure de la tête
de soupape et la surface de contact de la culasse.
2
Vérifier le bord de la tête de soupape. Remplacer la
soupape si le bord de la tête de soupape est inférieur à:
Soupape d’admission DH10A ................... 2,4 mm
(0.094488")
Soupape d’échappement DH10A .............. 1,7 mm
(0.066929")
Soupape d’admission THD102 ................. 1,9 mm
(0.074803")
Soupape d’échappement THD102 ............ 1,4 mm
(0.055118")
Le siège de soupape doit être remplacé lorsque la distance (A), mesurée avec une soupape neuve, dépasse:
Echappement DH10A ............. 2,5 mm (0.098425")
Admission DH10A .................. 1,5 mm (0.059055")
Admission et échappement THD102 ........ 2,5 mm
(0.098425")
Pour la dépose, meuler la tête d’une vielle soupape
pour pouvoir l’enfoncer dans le siège. Souder ensuite
sur le siège de soupape comme le montre le croquis.
Chasser le siège de soupape. Utiliser de la neige carbonique et refroidir le siège entre –70°C (–94.0°F) et –
80°C (–112.0°F) pour la pose. Utiliser ensuite un outil
adéquat et enfoncer le siège en place.
50
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Sièges de soupape neufs
Conseils pratiques de réparation – moteur
Ressorts de soupape, essai
Outil spécial: 999 9802
La distance entre la tête de soupape et la culasse est
ajustée en rectifiant les sièges de soupape. Rectifier
les sièges pour que la distance soit identique à celle
sur des moteurs neufs. Ne rectifier pas les sièges
pour que la distance dépasse la cote maximale, voir
les caractéristiques techniques. Sinon les sièges de
soupape devront être remplacés.
Distance entre la tête de soupape et la culasse (soupape neuve):
Admission DH101 .......................... 0,05–0,50 mm
(0.0019685–0.019685")
Echappement DH10A ......................... 1,2–1,7 mm
(0.047244–0.066929")
Admission THD102 ............................ 0,2–1,2 mm
(0.00787–0.047244")
Echappement THD102 ....................... 0,2–1,2 mm
(0.00787–0.047244")
Contrôle après l’usinage
Ressort de soupape extérieur
Longueur à vide ........................... 61 mm (2.40157")
avec une charge
de 300–390 N (67.44268–87.67549 lbf)
..................................... 49,6 mm (1.952752")
Ressort de soupape intérieur
Longueur à vide ........................... 53 mm (2.08661")
avec une charge
de 80–170 N (17.98472–38.21752 lbf)
..................................... 42,6 mm (1.677162")
Placer la soupape, sans ressorts, dans la culasse. Vider du liquide sur la tête de soupape. Enfoncer la soupape contre le siège et faire passer de l’air comprimé
par dessous. Ne pas utiliser une pression trop grande,
la soupape ne doit pas se soulever de son siège. Si la
soupape n’est pas étanche, des bulles d’air sont se
former tout autour de la tête. Dans ce cas, rectifier de
nouveau, nettoyer le siège et refaire un contrôle.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
51
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
Embiellage, échange de bague
Contrôle:
Outils spéciaux: 999 2267, 999 2677
Vérifier:
1
–
l’usure de l’axe de culbuteur/des bagues.
–
que les têtes de vis ne sont pas déformées ni usées
sur la surface située contre les tiges poussoirs.
–
les filets sur les vis de réglage et l’écrou de verrouillage.
–
que l’écrou de verrouillage n’est pas endommagé.
–
que la surface de contact sur la tige de soupape
n’est pas usée ou endommagée d’une façon quelconque. La moindre usure doit être éliminée par
ponçage.
Noter les trous d’huile!
A la presse, enlever la bague à l’aide de l’outil
999 2677 et de la retenue 999 2267.
Huiler et monter une bague neuve. S’assurer que le
trou d’huile arrive en face du canal d’huile dans le culbuteur.
2
Aléser après le montage à 25,02–25,04 mm
(0.985037–0.985824").
52
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Culasse, surfaçage
Si des fuites ont été constatées ou si le joint de culasse semble défectueux, il n’est pas nécessaire de
vérifier la planéité. La culasse doit être usinée ou remplacée.
Conseils pratiques de réparation – moteur
Douille en cuivre pour
injecteur, échange
Outils spéciaux: 999 6419, 999 6647, 999 8134, 998 8140
1
Un contrôle grossier peut être effectué avec une règle
droite en acier. Si la lumière passe entre la règle en
acier et la culasse, cette dernière doit être surfacée.
Le défaut de planéité de la culasse ne doit pas dépasser
0,01 (0.000393") mm sur une longueur de 100 (3.937")
mm et 0,02 (0.000787") mm sur toute la largeur.
Une méthode très précise doit être utilisée pour le
contrôle de la planéité de la culasse, les tolérances
étant très petites.
Usinage
Le plus important est d’avoir une surface de contact régulière pour la chemise de cylindre. Le fini de surface
(grosseur de grain) est de maxi. 0,006 mm (0.000236").
La hauteur totale de la culasse après l’usinage doit
être au moins de 114,65 mm (4.513770").
La profondeur de la gorge pour l’étanchéité de la culasse n’a pas besoin d’être usinée à condition que la culasse ne soit pas usinée au-delà de ce qui est indiqué.
Si l’usinage de la culasse fait que la cote minimale
pour la distance entre la tête de soupape et la culasse
(voir «Sièges de soupape neufs») est plus petite, les
sièges de soupape devront être fraisés de façon à
abaisser les soupapes.
Faire des filets dans l’embout de la douille en cuivre.
N.B. Si le taraudage s’effectue avec la culasse en
place dans le moteur, lubrifier le taraud avec de la
graisse pour éviter que les copeaux ne tombent dans
le cylindre.
2
Après l’usinage, la distance A entre la surface supérieure de la tête de soupape et la surface de la culasse doit être de:
Admission DH10A .......................... 0,05–0,50 mm
(0.0019685–0.019685")
Echappement DH10A ......................... 1,2–1,7 mm
(0.04724–0.066929")
Admission THD102 ............................ 0,2–1,2 mm
(0.00787–0.047244")
Echappement THD102 ....................... 0,2–1,2 mm
(0.00787–0.047244")
1. Bague en acier
2. Bague d’étanchéité
Retirer la bague en acier.
Si un usinage supplémentaire de la culasse est nécessaire, les sièges de soupape devront être fraisés
pour abaisser les soupapes.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
53
Conseils pratiques de réparation – moteur
3
Groupe 21
5
1. Bague en acier
2. Jeu mini. 0,5 mm (0.019685")
3. Douille en cuivre
4. Outil d’expansion
Retirer la douille en cuivre.
4
Faire passer une bague en acier sur l’injecteur et une
douille en cuivre neuve sur l’outil 999 6647. Visser
l’outil d’expansion. Vérifier que le jeu entre la douille en
cuivre et la bague en acier est au moins de 0,5 mm
(0.019685").
Bague d’étanchéité
6
Broche
Ecrou
Lubrifier une bague d’étanchéité en caoutchouc neuve
avec une solution savonneuse et la mettre dans la culasse.
Enduire la douille en cuivre de solution savonneuse et
la positionner dans la culasse. Maintenir la broche sur
l’outil 999 6647 immobile pendant le serrage du gros
écrou. Continuer jusqu’à ce que la broche se détache
et que l’outil d’expansion puisse être tiré par la douille
en cuivre.
54
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Culasse, pose
Conseils pratiques de réparation – moteur
5
Outils spéciaux: 998 9876, 999 2479, 999 2666,
999 6239
2
4
3
1
Nettoyer la surface du bloc-cylindres si cette opération n’a pas été effectuée précédemment. Pour la
pose de la culasse, le bloc-cylindres doit avoir une
surface de contact plane pour le joint.
1
Vérifier le dépassement de chemise de cylindre, voir
«Chemise de cylindre, contrôle».
2
90˚
Serrer les vis de culasse par étapes et dans l’ordre indiqué sur le schéma de serrage. Le serrage doit être
régulier. S’il se fait par à-coups, la force de serrage et
l’étanchéité ne sont pas satisfaisantes. Pour le couple
de serrage, voir les «Caractéristiques techniques».
6
Serrer les vis pour la tubulure d’admission et le collecteur d’échappement. Utiliser des arrêtoirs et bloquer
les vis pour le collecteur d’échappement.
7
Monter les tuyaux de refoulement et les tuyaux de fuite avec les attaches, les rondelles et les supports.
Avant de mettre les vis, les plonger dans de l’huile antirouille (N° de réf. 1161346-0) puis les placer sur un
filet pour les laisser égoutter. Les vis ne doivent plus
goutter lorsqu’elles sont mises en place.
3
Mettre un joint neuf, des bagues d’étanchéité neuves
pour la culasse ainsi que des joints toriques pour le
canal d’admission.
8
Monter les tiges poussoirs, le mécanisme de culbuterie et les injecteurs. Couple de serrage pour le portepalier de l’axe de culbuteurs 40±4 Nm (29.5 lbf-ft).
9
Ajuster les soupapes, voir les instructions spécifiques.
4
Positionner la culasse. Si nécessaire, utiliser la chaîne de levage 999 6239 pour guider la culasse en place. Mettre les vis de culasse.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
55
Conseils pratiques de réparation – moteur
Levée de soupape, temps de
soupape
Outil spécial: 999 8068
1
Groupe 21
4
Mesurer la levée de soupape de la façon suivante:
Lorsque les soupapes
Mesurer la levée
«culbutent» (s’ouvrent/se ferment)
de la soupape
sur le cylindre N°
sur le cylindre N°
1 ........................................ 6
5 ........................................ 2
2 ........................................ 4
6 ........................................ 1
3 ........................................ 5
4 ........................................ 3
5
Vérifier le temps de soupape pour le cylindre N° 1
(voir le tableau ci-dessous).
6
Ajuster les soupapes pour avoir un jeu exact, voir cidessous.
Levée d’arbre
à cames A
Monter l’outil 999 8068.
Levée d’arbre
Levée de
à cames en mm A
soupape mini.
(arbre à cames neuf) en mm, jeu aux
soupapes 0 mm (B)
2
Demander à un collègue de tourner le volant moteur.
admission échappement
admission échappement
8,4
9,0
13,0
14,0
THD102 8,6
9,2
13,0
14,0
3
DH10A
Ajuster un jeu aux soupapes de 0 mm avant la mesure plus un demi-tour sur la vis de réglage. Mettre le
comparateur à cadran à 15 mm (0.59055").
Levée de
soupape B
Calage de l’arbre à cames, contrôle
Pour pouvoir vérifier le calage de l’arbre à cames, la levée
de soupape doit se trouver dans les tolérances indiquées.
Contrôle du calage d’arbre à cames (moteur froid et
jeu aux soupapes = 0)
Lorsque le volant moteur est en position de 10° après le
P.M.H., la soupape d’admission pour le cylindre N°1 doit
s’être ouverte de 4,2–4,8 mm (0.165354–0.188976").
56
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Réglage des soupapes
5
Ajuster les soupapes 3, 6, 7, 10, 11, 12.
Outil spécial: 999 8068
Le jeu aux soupapes doit être réglé sur un moteur froid.
Retirer la commande d’arrêt manuelle.
6
Remplacer les joints de cache-culbuteurs si nécessaire.
1
Monter l’outil 999 8068
2
Tourner le volant moteur dans le sens de rotation pour
que le piston du 1er cylindre soit au point mort haut
après compression (0 ° sur le volant moteur).
3
ADMISSION
0,40 mm (0.015748")
ECHAPPEMENT
0,70 mm (0.027559")
Ajuster les soupapes 1, 2, 4, 5, 8, 9.
4
Tourner le volant moteur toujours dans le sens de rotation (d’un tour) pour que le piston du 6ème cylindre
soit au point mort haut après compression (0 ° sur le
volant moteur).
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
57
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
Piston/segments, contrôle
Axe de piston/bielle, contrôle
Outil spécial: 998 5423
Outils spéciaux: 999 1801, 999 2013, 999 2529
N.B. Avant la dépose de piston et de bielle, les gicleurs de refroidissement des pistons doivent être enlevée pour ne pas être endommagés (concerne les
moteurs avec refroidissement des pistons).
Désassemblage
Contrôle des segments:
1
Enlever les circlips pour l’axe de piston.
2
Vérifier l’usure sur toutes les surfaces. Des parties
sombres sur les surfaces indiquent un mauvais contact et entraînent le remplacement des segments.
Remplacer les segments en cas d’usure visible ou
d’ovalisation, les segments ne pouvant généralement
pas être remontés à leur position d’origine. Une consommation d’huile élevée peut également être une raison de remplacer les segments.
Contrôle des pistons:
Vérifier l’absence de fissures, de parties cassées entre les gorges des segments ainsi que l’usure dans
les gorges. Jeter les pistons portant des marques de
grippage sur les jupes. Le piston sera également remplacé si une ou plusieurs fissures se trouvent dans le
logement d’axe de piston ou au fond de la chambre de
combustion. L’échange de piston implique également
l’échange de l’axe de piston, des segments et de la
chemise de cylindre.
1
Retirer l’axe de piston du piston à l’aide de l’outil
999 2013 et de la poignée de base 999 1801.
3
Retirer le piston et la bielle.
2
Jeu
Mesurer le jeu de segment.
Coupe
1. 0,13 mm
0,50 mm
2. 0,09 mm
0,40 mm
3. 0,05 mm
0,50 mm
3
Presser pour enlever la bague (si elle doit être remplacée) de la bielle, utiliser l’outil 999 2529 et la poignée
de base 999 1801.
Enlever les segments. Nettoyer le piston et les gorges
de segment.
Contrôle
4
Mesurer la coupe de segment, voir l’illustration ci-dessus.
5
Utiliser une pince à segment pour la pose des segments.
58
Rechercher des amorces de rupture. Vérifier la rectitude et la torsion. L’écart maximal permis dans les deux
cas est de 0,01 (0.000393") mm sur une longueur
de mesure de 100 mm (3.937"). Utiliser une fixation
spéciale pour la mesure. Remplacer les bielles si elles
portent des fissures, si elles sont voilées ou tordues. A
froid, l’ajustement serré de l’axe de piston dans le piston doit être au maximum de 0,004 mm (0.000157").
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Assemblage
Conseils pratiques de réparation – moteur
Chemise de cylindre
La mesure de l’alésage s’effectue avec un indicateur
d’alésage. Usure maximale 0,40–0,45 mm
(0.015748–0.017716").
Mesure l’usure de la chemise de cylindre avec un indicateur d’alésage. Pour avoir une valeur de l’usure aussi exacte que possible, l’indicateur d’alésage sera
d’abord ajusté avec un calibre ou un micromètre.
Utiliser le diamètre d’origine de la chemise de cylindre
comme valeur de base.
Le trou de graissage doit être placé en face du canal
d’huile dans la bielle. Pour que la bague soit correctement positionnée, repérer l’emplacement avec un feutre, voir l’illustration, avant de l’enfoncer en place.
4
Pour enfoncer une bague neuve utiliser les mêmes
outils que pour la dépose. S’assurer que la bague est
correctement positionnée.
N.B. Les chemises de cylindre et les pistons sont appariés. Ceci signifie que les pistons doivent être montés avec des chemises de cylindre de la même classe.
En pièces de rechange, piston et chemise de cylindre
sont seulement fourni comme kit complet.
Dépose
Outils spéciaux: 999 2089, 999 2479, 999 6394
(2 pcs), 999 6395 (2 pcs), 999 6645
1
5
Aléser la bague pour avoir un ajustement exact. Une
piston huilé doit descendre lentement de son propre
poids dans la bague à une température de 17–20°C
(62.6–68.0°F).
Si la chemise doit être remise en place, repérer sa position contre le bloc-cylindres avec un feutre.
2
6
Monter l’un des circlips d’axe de piston. Huiler l’axe
de piston et la bague.
N.B. Enfoncer l’axe de piston, ne pas taper!
7
Retirer la chemise du bloc-cylindres.
3
Enlever les bagues d’étanchéité du bloc-cylindres.
Monter l’autre circlips d’axe de piston.
4
N.B. Le repère FRONT devra être tourné vers le boîtier de thermostat du moteur lors de la pose dans le
moteur.
Nettoyer soigneusement les surfaces d’étanchéité de
la chemise de cylindre dans le bloc-cylindres. Les surfaces d’étanchéité doivent être parfaitement débarrassées de toute trace de rouille et de dépôts.
N.B. Ne pas utiliser de racleur.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
59
Conseils pratiques de réparation – moteur
Contrôle du dépassement de chemise de
cylindre avant la pose
1
Groupe 21
Chemise de cylindre et piston, pose
Outils spéciaux: 885126, 999 2000, 999 2666,
999 6599, 999 8068
Monter la chemise de cylindre sans bagues d’étanchéité dans le bloc-cylindres.
1
2
N.B. Lubrifier les deux bagues inférieures avec le produit fourni dans l’emballage des bagues.
Mettre des bagues d’étanchéité neuves dans le bloccylindres.
Pour l’emplacement des bagues, voir la notice de
montage sur l’emballage.
2
Nettoyer soigneusement la collerette de la chemise.
Monter un joint torique neuf sur la chemise de cylindre.
N.B. Le joint torique doit être sec.
A = outil 999 2666
3
Monter l’outil 999 2666 (2 pcs) pour maintenir la chemise en place dans le bloc-cylindres.
Monter un comparateur à cadran dans l’outil 999 2479.
Placer la touche du comparateur à cadran contre le
bord en gradin de la chemise.
3
DH10A: 0,14-0,20 mm (00.005511–00.007874")
THD102: 0,15-0,20 mm (00.005905–00.007874")
Appliquer un cordon régulier de 0,8 mm (0.031496")
maximum de produit d’étanchéité (numéro de référence 1161277) sur le logement de la chemise.
IMPORTANT! Après l’application du produit
d’étanchéité, la chemise de cylindre doit être
montée et maintenue dans le bloc-cylindres
dans les 20 minutes qui suivent.
Le dépassement exact de la chemise de cylindre audessus de la surface du bloc-cylindres doit être de
0,14–0,20 mm (0.005511–0.007874") (DH10A) ou de
0,15–0,20 mm (0.005905–0.007874") (THD102). La mesure sera effectuée à différents endroits de la chemise.
4
Monter la chemise de cylindre conformément au repère effectué précédemment.
Pour le réglage du dépassement de chemise, voir
«Logement de chemise de cylindre, usinage».
60
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
5
Conseils pratiques de réparation – moteur
7
Avec précautions, taper pour enfoncer la chemise de
cylindre, utiliser l’outil 999 6599 et la poignée 999 2000.
La chemise de cylindre doit être maintenue avec les
outils 999 2666. Les outils seront seulement enlevés
au moment de positionner la culasse.
6
8
Vérifier que les paliers de bielle sont correctement
montés dans la bielle et le chapeau. Huiler le maneton
et les coussinets avec de l’huile moteur. Positionner
le chapeau de bielle conformément au repère.
9
Monter le gicleur de refroidissement de piston suivant
les cas. Pour le couple de serrage des vis de bielle, voir
«Caractéristiques techniques, Couples de serrage».
Placer l’outil 885126 sur la chemise de cylindre. Huiler
le piston. Monter le piston et la bielle dans la chemise
de cylindre avec le repère (flèche et repère «FRONT»)
tournés vers l’avant.
10
Faire tourner le moteur avec l’outil 999 8068 et mettre
les autres pistons en place.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
61
Conseils pratiques de réparation – moteur
Logement de chemise de
cylindre, usinage
Outils spéciaux: 999 2479, 999 2666, 999 9511, 999 9551
Groupe 21
Utilisation de la fraise spéciale 999 9551
Avant d’usiner le logement de chemise de cylindre, le
dépassement de la chemise devra être mesuré afin de
calculer l’entretoise de compensation pour la matière
enlevée.
N.B. De la corrosion sur les logements de chemise de
cylindre et/ou sur la face inférieure de la collerette de
chemise peut provoquer des fuites de liquide de refroidissement. La chemise de cylindre doit être étanche
pour éviter toute fuite. En cas de doute concernant
l’ampleur des dégâts, utiliser de la couleur de marquage pour vérifier la surface de contact contre le logement de chemise dans le bloc-cylindres.
1
Enlever les bagues d’étanchéité de la chemise de cylindre.
2
Fraise spéciale 999 9551 utilisée pour des dégâts importants
5
Utiliser le comparateur à cadran et noter la valeur mesurée. Par exemple, on peut supposer que le logement s’est légèrement affaissé et que la valeur est de
0,12 mm (0.004724").
6
Enlever la chemise de cylindre. Déterminer la profondeur des dégâts. Dans notre exemple, le fraisage adéquat est de 0,20 mm (0.007874").
7
Poncer le logement de chemise avant du papier abrasif avant de mettre la fraise en place.
A = Outil spécial 999 9511
Passer une légère couche de couleur de marquage
sur la surface inférieure du joint, sur la collerette de
chemise. Remettre la chemise en place et la tourner
d’avant en arrière à l’aide de l’outil 999 9511 tout en
l’enfonçant.
8
Monter le joint torique déjà utilisé à l’étanchéité inférieure de la chemise de cylindre pour assurer le centrage de la fraise.
9
3
Retirer la chemise de cylindre et vérifier l’empreinte.
Enlever le petit rayon de congé au fond du logement de
chemise si cette opération n’a pas déjà été effectuée.
10
4
De petits dégâts peuvent être éliminés avec de la
pâte abrasive. La pâte abrasive sera passée sur la
surface inférieure de la collerette de chemise. Utiliser
l’outil d’expansion 999 9511 et appuyer. Positionner la
chemise de cylindre et la tourner d’avant en arrière.
Nettoyer soigneusement, vérifier de nouveau et, si nécessaire, répéter la procédure.
Monter la fraise 999 9551 dans le bloc-cylindres. Placer des rondelles adéquates sous les têtes de vis.
S’assurer que la vis d’avance ne vient pas presser
contre l’outil et que la rondelle sous la vis d’avance
est propre et bien graissée.
11
Monter le comparateur à cadran comme le montre l’illustration. Visser la douille d’avance pour avoir une légère pression sur la tête de fraisage. Mettre le comparateur à zéro.
62
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
12
Bloc-cylindres, surfaçage
Calculer la profondeur d’usinage, voir l’exemple de
calcul ci-dessous.
13
Utiliser la poignée en T et une accouplement flexible
pour tourner l’outil de fraisage 999 9551. Faire tourner
la fraise d’un mouvement régulier tout en tournant la
vis d’avance.
Des dégâts autour des joints d’huile et de liquide de refroidissement sur le bloc-cylindres nécessitent le surfaçage du bloc. Le bloc-cylindres peut être usiné à condition que le dépassement de piston au-dessus de la surface du bloc ne dépasse pas 0,70 mm (0.027559").
14
Lorsque la cote calculée est obtenue, arrêter l’avance
et tourner l’outil de quelques tours sans avance.
15.
Vérifier la surface de contact sur le logement de chemise.
N.B. Placer l’entretoise sur la chemise de cylindre,
pas dans le bloc-cylindres.
La cote pour le dépassement maximal de piston doit
être respectée. Si la cote maximale est dépassée, le
piston vient toucher la culasse ou les soupapes.
L’entretoise sera maintenue en place sur la face inférieure de la collerette de chemise à l’aide du joint torique supérieur.
Exemple de calcul pour entretoise et profondeur
d’usinage, DH10A
A. Relever le dépassement de chemise (valeur indiquée sur le comparateur à cadran, supposée de
0,12 mm (0.004724") ). La chemise de cylindre
est donc trop basse de 0,05 (0.001968") mm par
rapport à la valeur recommandée qui est de 0,14 à
0,20 mm (0.003937–0.007874").
B. La profondeur des dégâts est calculée à 0,20 mm
(0.007874").
C. La somme de ces deux valeurs donne 0,25 mm
(0.009842").
D. Une entretoise de 0,30 (0.011811") mm va donner
un dépassement final de 0,17 mm (0.006692") en
enlevant 0,25 mm(0.009842") avec la fraise.
Douille d’avance
Tête de fraisage
Calcul, THD102
A. Relever le dépassement de chemise (valeur indiquée sur le comparateur à cadran, supposée de
0,12 mm (0.004724") ). La chemise de cylindre
est donc trop basse de 0,05 mm (0.001968") par
rapport à la valeur recommandée qui est de 0,14 à
0,20 mm (0.005511–0.007874").
B. La profondeur des dégâts est calculée à 0,20 mm
(0.007874").
C. La somme de ces deux valeurs donne 0,25 mm
(0.009842").
D. Une entretoise de 0,30 mm (0.011811") va donner
un dépassement final de 0,17 (0.006692") mm en
enlevant 0,25 mm (0.009842") avec la fraise.
Les entretoises existent dans les épaisseurs suivantes: 0,20–0,30 (0.007874"–0.011811") et 0,50 mm
(0.019685"). Une seule entretoise doit être montée
sous la collerette de chemise.
Fraisage du logement de chemise de cylindre
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
63
Conseils pratiques de réparation – moteur
Bague d’étanchéité avant,
échange
Groupe 21
2
Outils spéciaux: 999 2000, 999 2337, 999 2679, 999 8014
1
La bague d’étanchéité est placée sur l’outil de presse
avant la pose. Couple de serrage pour les vis dans la
bague de butée: 60±6 Nm (44-4.4 lbf-ft).
3
Lubrifier les lèvres d’étanchéité avec de la graisse.
4
Monter le pare-poussière.
Enlever la bague de butée. Si nécessaire utiliser l’extracteur 999 2679.
64
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Pignons de distribution,
échange
Outils spéciaux: 999 2337, 999 2658, 999 2659,
999 8068, 999 4706, 999 6600, 999 6222, 999 6796,
999 6603, 999 6413
1. Pompe à huile pour direction assistée
2. Pompe d’injection
3. Pignon intermédiaire
4. Vilebrequin
5. Pignon intermédiaire pour pompe à huile
6. Pompe à huile
7. Arbre à cames
8. Emplacement pour pignon de compresseur d’air
Dépose
2
1
Monter l’outil 999 8068 pour faire tourner le volant moteur et tourner pour que le piston du 1er cylindre soit
au point mort haut après compression (0° sur le volant
moteur). Bloquer le vilebrequin provisoirement avec la
butée 999 4706.
Déposer le moyeu polygonal.
Avant la dépose, vérifier les repères sur les pignons.
Déposer:
•
•
•
•
le cache-culbuteurs pour le 1er cylindre
le carter d’huile
la poulie avant, amortisseur d’oscillations
le couvercle de distribution
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
65
Conseils pratiques de réparation – moteur
3
Groupe 21
6
Dégager le pignon intermédiaire, utiliser le levier
999 2337.
4
Déposer le pignon de pompe d’injection. Eventuellement, utiliser l’extracteur standard 999 2679 avec le
bouchon hexagonal 952076-8.
7
Extraire le pignon de vilebrequin, utiliser l’extracteur
999 2658.
5
Déposer le pignon intermédiaire pour la pompe à huile.
Extraire le pignon d’arbre à cames, éventuellement
utiliser le levier 999 72337.
66
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Contrôle
Maxi.
Lorsque le compresseur et/ou la pompe de direction
est remplacée ou doit être remontée sur un moteur rénové d’usine, il est important de vérifier la plaque pour
s’assurer du type de pignon de distribution installé lors
de la rénovation.
Un pignon nitrocarburé («N») ne doit pas s’engrener
avec un pignon trempé par induction («HT»), par contre un pignon cémenté («CH») peut être combiné avec
un pignon nitrocarburé («N»).
Pour l’échange des pignons de distribution sur les anciens moteurs, la combinaison «N»/»NT» ne doit pas
se produire.
Jeu radial pour tous les pignons intermédiaires:
maxi. 0,082 mm (0.003228").
Les pignons nitrocarburés se reconnaissent facilement par leur couleur allant du gris mat au jaune gris.
De plus ils sont marqués soit avec un repère de couleur blanche, soit avec un «N» ou «Nitro» estampé
dans le pignon.
A la pose des pignons de distribution, tous les jeux
doivent être vérifiés.
Maxi.
Vérifier les pignons. Remplacer les pignons usés ou
endommagés. Le jeu en flanc de denture (A) ne doit
pas dépasser 0,17 mm (0.006692").
Jeu axial pour tous les pignons intermédiaires: maxi.
0,15 mm (0.005905").
Vérifier que la gorge de clavette dans le vilebrequin
n’est pas endommagée et que la clavette est correctement positionnée dans sa gorge.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
67
Conseils pratiques de réparation – moteur
Pose
Groupe 21
5
1
S’assurer que la clavette cruciforme du vilebrequin est
bien en place. Utiliser l’outil de presse 999 2659 et
monter le pignon de vilebrequin.
Lubrifier l’extrémité du vilebrequin avec de la graisse
au bisulfite de molybdène avant d’enfoncer le moyeu
du vilebrequin.
2
S’assurer que la goupille de guidage pour le pignon d’arbre à cames est bien en place. Monter le pignon d’arbre
à cames. Monter le pignon intermédiaire. S’assurer que
le repère du pignon intermédiaire coïncide avec le pignon de vilebrequin et le pignon d’arbre à cames.
6
3
Bloquer provisoirement le vilebrequin avec la butée
999 4706.
Monter le pignon de la pompe d’injection.
4
Pour le couple de serrage des vis pour les pignons, voir
«Caractéristiques techniques, Couples de serrage».
68
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
7
Conseils pratiques de réparation – moteur
Dispositif d’entraînement/
pompe d’injection
Echange de joint d’étanchéité, arbre de
sortie
Outils spéciaux: 999 6640, 999 8011, 999 8012
Pour remplacer la bague d’étanchéité sur l’arbre de
sortie du régleur d’injection/dispositif d’entraînement,
la pompe d’injection ainsi que le dispositif d’entraînement doivent être déposés, concerne seulement les
DH10A 360.
Pour les DH10A245 et 285 ainsi que les THD102, il
suffit de déposer l’accouplement de pompe.
Mettre la vis centrale et la rondelle pour le moyeu de
vilebrequin. Serrer la vis centrale au couple de
560±30 Nm (413-22.1 lbf-ft). Si le multiplicateur de
couple 9711 est utilisé, le couple de serrage devra
être de 140 Nm (103.2 lbf-ft).
AVERTISSEMENT! Aucun tuyau de refoulement et de carburant ne doit être cintré ou déformé, des fissures risquent de se former et de
provoquer des cassures.
1
Etanchéité du couvercle de distribution
DH10A: Monter l’outil 999 6640 dans l’extracteur
999 8011. Tourner l’outil avec le trou le moins profond
vers la vis de l’extracteur.
TH102: Utiliser l’extracteur 999 6779.
Le produit d’étanchéité Volvo, N° de référence
1161231-4 sera utilisé comme joint.
Les surfaces d’étanchéité doivent être soigneusement
nettoyées avant d’appliquer le produit d’étanchéité.
Laisser les surfaces d’étanchéité sécher. Appliquer un
cordon régulier de produit d’étanchéité, d’environ
1,5 mm (0.059055") de diamètre. Le trou de l’embout
doit être d’environ 1 mm pour avoir le résultat désiré.
Positionner le couvercle, serrer les vis au couple de
50 Nm (36.8 lbf-ft) et monter la plaque d’isolation phonique.
N.B. Le contrôle/réglage de l’angle d’injection devra
toujours être effectué après toute intervention sur les
pignons de distribution.
2
DH10A: Visser l’extracteur dans le joint d’étanchéité à
l’aide d’un outil. En même temps, appuyer sur l’extracteur pour que les filets pénètrent dans la bague en
acier du joint.
THD102: Extraire l’ancienne bague d’étanchéité avec
l’extracteur 999 6779. Appuyer sur l’extracteur pour
que les filets de l’extracteur pénètrent dans la bague
en acier du joint.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
69
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
3
A
B
Extraire l’ancien joint en vissant l’extracteur tout en le
maintenant avec l’outil (DH10A), avec la clé
(THD102).
4
Huiler le joint neuf et l’arbre du régleur.
N.B. Comme le dispositif d’entraînement ne comporte
aucune clavette au flasque d’entraînement avant, il
est très important de serrer les vis de serrage au couple exact, voir «Caractéristiques techniques, Couples
de serrage».
5
L’illustration montre un DH10A
DH10A: Monter le joint sur l’arbre et l’enfoncer pour
qu’il soit à la hauteur du boîtier de palier. Utiliser l’outil
999 8012.
THD102: Enfoncer la bague d’étanchéité avec l’outil
999 6778 jusqu’à ce qu’elle soit à la hauteur du boîtier
de palier. Placer deux douilles (28-29 mm (1.102359–
1.141729") ) comme retenue sur le flasque d’entraînement d’injection.
6
Positionner le flasque d’entraînement, l’accouplement
de pompe et la pompe d’injection. Voir page suivante,
point 3.
7
Effectuer le calage de la position de base et vérifier le
calage de la pompe d’injection.
70
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Autre méthode pour l’échange
de joint, DH10A 360
Conseils pratiques de réparation – moteur
3
1
Positionner une bague d’étanchéité neuve. Monter l’arbre et les disques arrière.
Desserrer la vis de serrage. Enlever les vis et les rondelles. Déposer les disques avant en premier. Déposer l’arbre.
4
2
Chasser la bague d’étanchéité avec un tournevis.
Positionner les disques avant.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
71
Conseils pratiques de réparation – moteur
5
Groupe 21
Régleur d’injection, échange
DH10A 360
Outils spéciaux: 999 8068, 999 2679
1
Mettre les vis et les rondelles comme le montre l’illustration.
6
Faire tourner le volant moteur dans le sens de rotation
jusqu’à ce que le piston du 1er cylindre soit au point
mort haut après compression (0° sur le volant moteur
et les deux soupapes fermées pour le 1er cylindre).
1. Clé de 15 mm
2. Douille découpée
2
40 mm
Pour pouvoir serrer les vis au couple, un outil spécial
doit être fabriqué comme le montre l’illsutration.
7
Couple de serrage:
Nm (lbf-ft)
Vis de serrage ................................ 114±10
(84-7.3 lbf-ft)
Vis de flasque d’entraînement ........ 62±5
(46-3.6 lbf-ft)
N.B. En utilisant l’outil spécial décrit ci-dessus, le
couple de serrage sera de 4% supérieur.
Couple de serrage
avec l’outil spécial:
Nm (lbf-ft)
Vis de serrage ................................ 110 (81.1 lbf-ft)
Vis de flasque d’entraînement ........ 59,7 (44.0 lbf-ft)
8
Vérifier la position de base. Voir «Système d’alimentation».
72
Déposer la pièce intermédiaire et les disques d’entraînement. Desserrer la vis de serrage sur le flasque
d’entraînement avant le plus près du régleur d’injection et le déposer. Ne pas tourner la pompe d’injection
ni le moteur.
3
Déposer les courroies, la poulie, l’amortisseur d’oscillations et le couvercle de distribution.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
4
Conseils pratiques de réparation – moteur
Pose
Nettoyer la surface d’étanchéité entre le régleur d’injection et le carter de distribution et utiliser une bague
d’étanchéité neuve sur le régleur.
Le pignon d’entraînement du régleur d’injection est
monté avec six vis qui seront serrées au couple de
33±4 Nm (24±2.9 lbf-ft).
Les disques d’entraînement seront serrés au couple
de 62±5 Nm (46±3.6 lbf-ft).
Avant de serrer l’assemblage de serrage sur le flasque
d’entraînement au couple de 114±10 Nm (84±7.3 lbf-ft),
Enlever les vis pour le pignon d’entraînement du régleur d’injection et déposer le pignon (si le pignon est
difficile à enlever, il est recommandé d’utiliser un extracteur standard (999 2679) avec le bouchon hexagonal 952076-8 pour extraire le pignon).
5
Desserrer le tuyau de refoulement d’huile entre le régleur et le bloc-cylindres. (Pour le montage, utiliser un
joint en cuivre neuf.)
6
la position de base de la pompe d’injection devra être
vérifiée, voir «Calage de base de la pompe d’injection
(EDC)».
Enlever les vis de fixation et déposer le régleur d’injection.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
73
Conseils pratiques de réparation – moteur
Arbre à cames, échange
Groupe 21
3
Outils spéciaux: 999 2337, 999 8068, 999 8079
1
Repérer la position du pignon d’arbre à cames avec un
feutre.
Déposer le mécanisme de culbuterie pour toutes les culasses, le carter d’huile et le couvercle de distribution.
4
Goupille de guidage sur l’arbre à cames contre la culasse = piston du 1er cylindre au point mort haut.
2
5
Tourner le volant moteur pour que le piston du 1er cylindre soit au point mort haut, après compression.
74
Déposer le pignon.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
6
Conseils pratiques de réparation – moteur
9
Déposer la rondelle de butée.
Déposer les poussoirs de soupape. Les poussoirs doivent toujours être vérifiés.
7
Monter l’extracteur 999 8079. Faire tourner l’arbre à
cames d’un tour pour que les poussoirs de soupape
soient de côté.
8
Contrôle
Vérifier l’usure des cames et des portées de palier.
Les cames peuvent être usées irrégulièrement et de
petites traces d’usure irrégulière peuvent être enlevées par ponçage.
Des dégâts plus importants entraînent le remplacement
de l’arbre à cames. Utiliser un micromètre et mesurer
l’usure sur les portées de palier. L’usure maximale permis ainsi que l’ovalisation est de 0,05 mm (0.001968").
Vérifier la rectitude de l’arbre à cames à l’aide d’un
comparateur à cadran. Le voile maximal permis est de
0,04 mm (0.001574"). Par ailleurs pour les cotes de
l’arbre à cames et des paliers, voir «Caractéristiques
techniques».
Les paliers de l’arbre à cames seront enfoncés dans
les logements puis alésés. Aucun outil spécial n’est
nécessaire et l’échange des paliers d’arbre à cames
peut seulement s’effectuer si un dispositif d’usinage
de palier est disponible.
Déposer l’arbre à cames.
Vérifier lors du montage des paliers que les trous
d’huile coïncident avec les canaux d’huile dans le
bloc-cylindres.
Pour les cotes d’usinage, voir «Caractéristiques techniques».
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
75
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
Vilebrequin
Avant un éventuel usinage, le vilebrequin doit être vérifié au point de vue formation de fissures. Un grippage peut provoquer des fissures thermiques qui peuvent seulement être découvertes avec un équipement
spécial. Des essais avec de la poudre magnétique,
Magnaglo, sont recommandés. Pour l’essai, de la
poudre sensible à la lumière est utilisée qui est ensuite éclairée aux ultraviolets. Suivre les recommandations du fabricant pour le type de poudre, la quantité,
l’intensité et la magnétisation. Voir également les estimations de fissures ci-dessous.
Remplacer le vilebrequin si...
...des fissures de ce type sont situées aux rayons de
congé
...ou si la fissure arrive à plus de 5 mm (0.19685") du canal de lubrification. Si la fissure est plus proche du canal
de lubrification, elle peut être éliminée par ponçage.
...ou si des fissures longitudinales sont situées dans
la zone indiquée.
...ou si la fissure arrive à moins de 10 mm (0.3937")
de la zone indiquée. Quelques fissures simples dans
les 10 mm (0.3937") peuvent être acceptées.
76
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Redressement du vilebrequin
Pour mesurer la rectitude du vilebrequin, celui-ci devra
être soutenu sous les paliers de vilebrequin 1 et 7 et
la mesure sera effectuée sur le palier de vilebrequin 4.
En-dessous de
0,2 mm (0.007874")
Aucune intervention
Entre 0,2 et 0,7 mm
(0.007874–0.027559") Redressement avec précautions, ne pas redresser au-delà
de ce qui est strictement nécessaire.
Au-dessus de
0,7 mm (0.027559")
Des restes de ponçage et des bords tranchants peuvent provoquer des amorces de rupture et ne sont pas
tolérés. La largeur «A» pour le palier pilote est particulièrement importante. Voir les «Caractéristiques techniques».
Nettoyer soigneusement le vilebrequin après l’usinage. Répéter le test de fissures et démagnétiser. Nettoyer et rincer tous les canaux d’huile.
N.B. Il est très important d’avoir des rayons de congé
de forme et de dimension exactes. Les rayons doivent
être compris entre 3,75 et 4 mm (0.14764–0.15748").
Utiliser un gabarit pour la mesure.
Remplacer le vilebrequin
Le redressement réduit la résistance aux fissures et
doit donc être évité. Les paliers nitrocarburés ont tendance à se fissurer aux rayons de congé vers les contrepoids du vilebrequin. Voir les valeurs au titre «Contrôle», page 79.
Rectification
Des dégâts sur les portées de palier peuvent être supprimés par toilage. Si cette méthode n’est pas suffisante, le vilebrequin devra être remplacé ou rectifié.
Un vilebrequin nitrocarburé ne doit pas être rectifié audelà de la seconde cote de réparation inférieure sinon il devra subir un nouveau traitement aux nitrocarbures. Après l’usinage, les portées de palier et les
rayons de congé devront être toilés pour avoir un fini
de surface de 0,002 mm (0.000078").
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
77
Conseils pratiques de réparation – moteur
Groupe 21
Volant moteur, contrôle
Couronne dentée, échange
Outils spéciaux: 999 9876, 999 9696
1
1
Au burin, faire un trou entre deux dents de la couronne. Faire sauter la couronne là où le trou est percé.
Brosser la surface de contact.
2
Monter le comparateur à cadran dans un support magnétique et le mettre à zéro avec la touche contre le
volant moteur.
Poncer la couronne pour qu’elle soit brillante à quelques endroits sur le pourtour. Chauffer régulièrement
jusqu’à ce que les surfaces brillantes deviennent
bleues.
2
Faire tourner le volant moteur pour obtenir le voile
maximal. Celui-ci ne doit pas dépasser 0,15 mm
(0.005905") sur un rayon de mesure de 150 mm
(5.9055"). Si le voile est supérieur, déposer le volant
moteur et vérifier si des impuretés ou des irrégularités
se trouvent sur les surfaces de contact.
3
Monter rapidement la couronne chaude sur le volant moteur et l’enfoncer en place avec une massette douce.
78
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 21
Conseils pratiques de réparation – moteur
Carter de volant moteur,
contrôle
Butée de volant moteur,
échange
Outils spéciaux: 999 9876, 999 9696
Outils spéciaux: 999 1801, 999 1819, 999 2665
1
1
Déposer la butée à l’aide de l’extracteur 999 1819.
La surface de contact du carter de volant moteur contre
le carter d’embrayage doit être perpendiculaire au vilebrequin avec une tolérance de 0,15 mm (0.005905").
2
2
Enfoncer une butée neuve en place dans le volant
moteur.
Son bord intérieur doit être concentrique au volant moteur avec une tolérance de 0,25 mm (0.009842").
Si la déviation du comparateur à cadran est trop grande, vérifier la surface de contact du carter de volant
moteur contre le bloc-cylindres.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
79
Conseils pratiques de réparation – moteur
Etanchéité arrière de
vilebrequin, échange
N.B. Embrayage déposé
Groupe 21
5
Positionner le volant moteur. Serrer le volant moteur
ou les vis du flasque d’entraînement au couple de:
DH10A:
THD102:
Outils spéciaux: 885341, 999 2000, 999 6088,
999 6400
+5
185 –10 Nm
(136.4488 lbf-ft)
+20
–5
(125.3854 lbf-ft)
170
Nm
1
Déposer le volant moteur.
2
Chasser l’étanchéité à l’aide de l’extracteur 999 8010
avec l’extracteur à inertie 999 6400.
3
Nettoyer le logement du joint dans le carter de volant
moteur.
4
Passer du produit d’étanchéité (N° de référence
1161277) sur la circonférence du joint et positionner le
joint avec l’outil 999 6088 et la poignée 999 2000.
80
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
Système de lubrification
Système de lubrification
Construction et fonctionnement
2
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
81
Système de lubrification
Groupe 22
1
3
2
1
2
3
La vanne de refroidissement des pistons (seulement sur les DH10A et THD102KD) s’ouvre lorsque le régime moteur passe juste au-dessus du
régime de ralenti et que la pression d’huile augmente. L’huile est alors amenée par un perçage
au canal de refroidissement des pistons dans le
bloc moteur. Six gicleurs sont reliés à ce canal,
un pour chaque piston et injectent de l’huile sur le
dessous des pistons.
La vanne de dérivation pour le filtre à huile
s’ouvre si les filtres sont colmatés et assure ainsi
la lubrification.
La vanne by-pass s’ouvre lorsque la chute de
pression par le refroidisseur d’huile est trop élevée, par exemple au démarrage à froid. Lorsque la
vanne s’ouvre, l’huile ne passe pas par le refroidisseur d’huile et arrive plus rapidement aux
points à graisser du moteur.
DH10A
4
Le réducteur s’ouvre lorsque la pression d’huile
de lubrification est trop élevée et ramène l’excédent d’huile au carter d’huile.
La lubrification du moteur s’effectue par un système
sous pression. Comme le moteur est horizontal, le carter
d’huile est de type sec avec un réservoir d’huile séparé.
La pompe de refoulement du système d’huile aspire
l’huile du réservoir par une crépine. L’huile est ensuite
refoulée par la pompe à huile dans le système de lubrification.
L’huile de retour est pompée pour être ramenée au réservoir d’huile par deux pompes de vidange.
Schéma de principe, système
d’huile et de refroidissement des
pistons du moteur
TDH102KD
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
Réservoir d’huile
Pompe de refoulement
Réducteur
Filtre à huile (filtre direct)
Vanne de dérivation
Filtre à huile (filtre direct)
Vanne de refroidissement des pistons
Crépines d’huile
Carter d’huile
Pompe de vidange
Pompe de vidange
Refroidisseur d’huile
Vanne by-pass, refroidisseur d’huile
A. Conduit d’huile sous pression
B. Refroidissement des pistons
82
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
Système de lubrification
Pompe à huile
La pompe à huile est de type à engrenage avec trois
blocs de pompe. Le premier fonctionne comme pompe
de refoulement d’huile alors que les deux autres fonctionnent comme pompes de vidange. Elles ramènent
l’huile au réservoir en passant par le refroidisseur
d’huile. Les pompes à huile sont entraînées à partir du
vilebrequin par un pignon intermédiaire.
Les DH10A ont des pignons de pompe plus larges. Le
débit de la pompe est plus élevé.
1.
2.
3.
4.
Pignon intermédiaire
Entraîneur
Pompes de vidange d’huile
Pompe de refoulement d’huile
Les filtres à huile ont des cartouches amovibles de
type à visser «spin-on».
DH10A
Le débit plus élevé nécessite un meilleur filtrage de
l’huile de lubrification. Les moteurs sont donc équipés
de deux filtres à huile à passage total (filtres à huile
direct et aucun filtre by-pass). Les filtres à passage
total sont branchés en parallèle pour une capacité de
filtrage optimale.
THD102
Le filtre le plus petit des deux fonctionne comme filtre
à passage total. Le plus gros filtre est un filtre bypass ce qui signifie qu’une petite quantité d’huile seulement passe par ce filtre pour être ramenée directement au carter moteur. Comme la résistance par ce
filtre est moins importante, il comporte une cartouche
en papier fin qui donne un filtrage plus efficace qu’un
filtre à passage total. La quantité d’huile qui passe par
le filtre by-pass est déterminée par un étranglement
dans le support de filtre. Dans des conditions normales de fonctionnement, pas plus de 3 à 4 minutes sont
nécessaires pour que toute l’huile ait passé par le filtre by-pass.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
83
Système de lubrification
Groupe 22
Vanne de refroidissement des
pistons, DH10A et THD102KD
La vanne de refroidissement des pistons est normalement fermée aux régimes moteur bas pour que la
pression d’huile ne puisse pas baisser au ralenti. Lorsque le régime moteur augmente, la vanne de refroidissement des pistons s’ouvre et amène l’huile à six gicleurs calibrés, un sous chaque piston.
Gicleur de refroidissement de
piston
Si le refroidissement des pistons ne se fait pas, s’il
est réduit ou incorrectement dirigé, le piston grippe
après un temps relativement court. L’huile pour le refroidissement des pistons ne passe pas par les filtres
à huile lorsqu’elle est amenée du réservoir d’huile par
la pompe de refoulement aux gicleurs de refroidissement des pistons.
Une propreté absolue doit donc être observée pour
tous les travaux qui touchent le réservoir d’huile, les
conduits d’aspiration et la crépine d’aspiration tout
comme pour la vanne de refroidissement des pistons,
les gicleurs et les canaux qui vont aux gicleurs.
Les gicleurs de refroidissement des pistons ne doivent jamais être redressés ni réparés d’une façon
quelconque, ils doivent obligatoirement être remplacés
s’ils sont endommagés ou déformés. Faire toujours
très attention pour les travaux touchant les pistons,
les bielles et les chemises de cylindres sur les moteurs avec refroidissement des pistons de façon à ne
pas endommager les gicleurs.
Des gicleurs bouchés ne doivent pas être nettoyés et être
réutilisés, des particules d’impuretés risquent de rester.
Pour la rénovation après un grippage de piston, les canaux de refroidissement devront être nettoyés à l’air comprimé et tous les gicleurs devront être remplacés.
Les gicleurs projettent le jet d’huile sur une zone minutieusement déterminée dans le piston, voir la flèche.
84
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
Conseils pratiques de réparation
Vidange d’huile
Remplissage d’huile
Le remplissage d’huile se fait par le tuyau de remplissage du réservoir d’huile.
Le niveau d’huile est vérifié par le tube de niveau du
réservoir d’huile. Le contrôle doit s’effectuer lorsque le
moteur tourne au ralenti ou immédiatement après
l’avoir arrêté.
Le niveau doit venir entre les repères MAX et MIN sur
le tube de niveau du réservoir d’huile.
N.B. En aucune circonstance, le niveau d’huile ne doit
venir en dessous du repère MIN!
Qualité d’huile
Conforme à VOLVO DRAIN SPECIFICATION (VDS,
VDS2) ou API CE ou ACEA E1, E2, E3.
Trois bouchons permettent la vidange d’huile. Un au
bord inférieur du carter d’huile, un à une poche d’huile
sur la porte de visite et un sous le réservoir d’huile.
Pour le couple de serrage des bouchons de vidange, voir
«Caractéristiques techniques, Couples de serrage».
Viscosité conformément au croquis ci-dessus.
Les valeurs de température s’appliquent à une température d’air
stable. Concerne l’huile moteur semi ou entièrement synthétique.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
85
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
Filtre à huile, échange
Groupe 22
Outil spécial: 999 6672
Filtre à huile by-pass, THD102,
échange
Autre outil: 999 8487
Outil spécial: 999 6864
1
1
Déposer la plaque de moteur inférieure.
Déposer la plaque de moteur inférieure.
2
2
Dévisser le filtre avec l’outil 999 6864. Nettoyer le
support de filtre pour éviter la pénétration d’impuretés
dans le filtre neuf lors du montage.
N.B. Les filtres ne peuvent pas être nettoyés. La seule
intervention de service autorisée est le remplacement.
3
Monter les filtres à huile conformément aux instructions sur le support de filtre.
N.B. Seule de l’huile SAE 5W/30 doit être utilisée.
Dévisser les filtres avec l’outil 999 6672.
N.B. Les deux filtres à huile du moteur sont remplacés en même temps que la vidange d’huile.
N.B. Les filtres ne peuvent pas être nettoyés. La seule
intervention de service autorisée est le remplacement.
3
Monter les filtres à huile conformément aux instructions
sur le support de filtre. (La clé de filtre peut également
être utilisée dans les endroits difficiles d’accès.)
86
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
Pompe à huile, échange
Dépose
1
Déposer le démarreur, le filtre à huile, la pompe à liquide de refroidissement ainsi que le carter d’huile.
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
2
Introduire l’outil de centrage 999 2807 par le trou du
carter moteur pour l’entraînement de la pompe à liquide de refroidissement. Monter l’outil de centrage
999 6656 par le trou du carter moteur pour l’huile de
retour.
2
Enlever les tuyaux d’aspiration et de refoulement de la
pompe à huile, le support arrière de la pompe à huile
et le boîtier pour la vanne de dérivation.
3
3
Serrer le carter d’huile, voir «Caractéristiques techniques, Couples de serrage».
Déposer le chapeau de palier de vilebrequin avant (1)
avec la pompe à huile (2).
4
4
Appliquer du produit d’étanchéité, numéro de référence 1161277, en un cordon régulier et serrer le couvercle du carter d’huile.
Ne pas séparer la pompe à huile du chapeau de palier
de vilebrequin.
Si la pompe à huile a quand même été séparée du chapeau de palier de vilebrequin, elle devra être ajustée
conformément aux instructions de la page suivante.
Pose
Outils spéciaux: 999 2807, 999 6656
1
Brancher les tuyaux. Positionner le carter d’huile.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
87
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
Réglage
Groupe 22
Pompe à huile, rénovation
Outils spéciaux: 999 2654, 999 6849, 999 6850
1
1
Utiliser l’extracteur 999 2654 pour déposer le pignon
d’entraînement de la pompe à huile de l’arbre.
Serrer le chapeau de palier dans un étau avec des
mordaches en aluminium. S’assurer que la pompe ne
vient pas toucher l’étau. Monter le comparateur à cadran avec un support magnétique sur le chapeau de
palier et placer la touche de mesure perpendiculairement à la pompe.
2
Désassembler la pompe à huile.
N.B. Vérifier le corps de pompe au point de vue rayures et usure ainsi que l’étanchéité entre le support et
le corps de pompe. En cas de fuites, les surfaces de
contact sont noires.
2
2
3
1
• Pousser la pompe à gauche (1). Mettre le comparateur à zéro.
• Pousser la pompe à droite (2). Relever la valeur.
• Ramener la pompe de moitié de la valeur relevée.
Serrer le support de pompe avec les quatre vis, voir
«Caractéristiques techniques, Couples de serrage».
88
Enlever les bagues à l’aide de l’outil 999 6849.
N.B. Les bagues doivent être enlevées en les pressant à partir du «coté extérieur» comme le montre l’illustration.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
4
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
6
Enfoncer des bagues neuves à l’aide de l’outil 999 6849.
N.B. Les bagues dans les corps de pompe intermédiaires sont légèrement plus petites et doivent être
centrées pour ne pas bloquer les canaux d’huile.
Vérifier le jeu axial pour les pignons de pompe, voir
«Caractéristiques techniques, Spécifications».
7
5
Pour la pose du pignon d’entraînement de la pompe à
huile, on distingue deux méthodes:
Aléser toutes les bagues.
a)
Chauffer le pignon à environ 180°C (356.0°F) et
l’enfoncer en place.
b)
Placer le pignon sur le support et presser pour
enfoncer l’arbre.
Dans les deux cas, placer une jauge d’épaisseur de
1,0–1,5 mm (0.040–0.060") entre le pignon de pompe
et le support.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
89
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
8
Groupe 22
Assembler la pompe.
Refroidisseur d’huile, essai
sous pression
9
Outils spéciaux: 999 2800, 999 8074, 999 8075
1
Vidanger l’huile et le liquide de refroidissement. Déposer le refroidisseur d’huile du moteur. Remplacer les
joints toriques par des neufs avant de monter les
outils d’essai sous pression.
2
Serrer le corps de pompe avec les deux vis. Vérifier
que les pignons tournent facilement.
N.B. Avant l’assemblage final, les vis de palier de vilebrequin devront être mises en place.
Pour le couple de serrage du pignon intermédiaire de
la pompe à huile, voir «Caractéristiques techniques,
Couples de serrage».
Monter le raccord 999 8074 et la plaque de recouvrement 999 8075. Brancher le banc d’essai 999 2800.
3
Régler la pression à 30 kPa (4.3 psi). Laisser la pression pendant une minute. Aucune chute de pression
n’est tolérée.
4
Régler la pression à 400 kPa (58.0 psi). Laisser la
pression pendant une minute. Aucune chute de pression n’est permise.
Si la pression baisse, le refroidisseur d’huile devra
être remplacée, aucune réparation n’est permise sur le
refroidisseur d’huile.
90
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 22
Conseils pratiques de réparation – système de lubrification
Pression d’huile, refroidissement des pistons
Outils spéciaux: 999 6398, 999 6666
La pression d’huile pour le refroidissement des pistons
doit être de 0,8–1,2 kp/cm2 (1.6-17.4 psi) à 1200–
1500 tr/min.
Si la vanne de refroidissement des pistons ne comporte pas de prise de mesure, elle devra être déposée
du moteur pour percer un trou de M10x1 mm. Monter
ensuite un bouchon adéquat dans la prise de mesure
lorsque le contrôle de la pression d’huile est terminé.
Pression d’huile
Outils spéciaux: 999 6398, 999 6666
A un régime et une température de travail normal, la
pression d’huile doit être de 275–500 kPa (40-72.5 psi).
Si la pression d’huile descend en dessous de 60 kPa
(8.7 psi) (0,6 bar) lorsque le moteur est chaud et au
ralenti ceci ne signifie pas grand chose tant que la
pression ne descend pas au dessous d’environ 300
kPa (43.5 psi) au régime de service.
Si la pression d’huile est trop basse et que l’on soupçonne le réducteur, celui-ci pourra être déposé et vérifié.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
91
Système d’alimentation
Groupe 23
Système d’alimentation
Construction et fonctionnement
3
4
5
1
2
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Injecteur
Limiteur de fumées (THD102 seulement)
Pompe d’injection
Carburant de retour
Pompe d’alimentation
Régulateur électromagnétique (seuls les DH10A, THD102
ont un régulateur de type centrifuge)
7. Dispositif d’arrêt
7
6
Les valeurs de réglage de la pompe d’injection,
avant tout le débit de carburant et l’angle d’avance à
l’injection, sont différentes suivant les modèles de
moteur. Ces valeurs sont adaptées aux propriétés du
moteur au point de vue émissions d’échappement et
puissance développée.
92
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Système d’alimentation
La pompe d’alimentation amène le carburant sous
pression à la pompe d’injection. Le carburant passe
par les filtres avant d’arriver à la pompe d’injection.
La chambre de pompe dans la pompe d’alimentation
se remplit de carburant lorsque le piston est enfoncé
par l’arbre à cames. Le carburant est refoulé de la
pompe lorsque la came a passé son point le plus haut
et que le ressort repousse le piston. La pression du
carburant est déterminée par la force du ressort.
La pompe d’amorçage est utilisée pour faire arriver le
carburant lorsque le système d’alimentation est vide.
1. Chambre de travail
2. Chambre d’aspiration
Les filtres à carburant sont de type à visser «spinon» et montés en parallèle.
L’élément filtrant des filtres à carburant se compose
d’une cartouche en papier spiralé d’une très grande
surface de filtrage. Les couches de papier sont pliées
de façon à former des poches avec des ouvertures en
haut. Le carburant passe par ces poches où sont arrêtées les particules d’impuretés, l’eau, etc.
1
Les injecteurs pulvérisent et répartissent le carburant
dans la chambre de combustion du moteur. L’injection
se fait sous une très haute pression pour avoir une
pulvérisation du carburant aussi efficace que possible.
3
L’aiguille est repoussée contre la buse par la tige
poussoir et le ressort de pression. Le carburant de la
pompe d’injection est refoulé dans le canal de carburant et la pression élevée dépasse la force qui agit sur
l’aiguille, laquelle se soulève. Lorsque la pression de
carburant diminue, l’aiguille revient immédiatement.
La force qui agit sur l’aiguille de l’injecteur est déterminée par le ressort de pression. Le ressort de pression,
et par là même la pression d’ouverture, sont ajustés
avec des cales entretoises.
2
4
1.
2.
3.
4.
Entrée
Canal de carburant
Carburant de retour
Tige poussoir et rondelle
de butée
5. Aiguille d’injecteur
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
5
93
Système d’alimentation
Groupe 23
Le régulateur sur les TH102 est de type centrifuge
avec masselottes. Si le régime a tendance à augmenter au-delà de la valeur réglée, les masselottes sont
repoussées vers l’extérieur. Les leviers coudés du régulateur ainsi que le bras d’articulation amènent alors
la tige de commande de la pompe d’injection vers une
réduction d’injection faisant que le régime moteur diminue. Après cette baisse, le régulateur revient vers
l’augmentation d’injection.
Les ressorts du régulateur donnent une régulation
automatique du régime moteur jusqu’à 1200 tr/min et
à partir de 2100 tr/min. Entre 1200 et 2100 tr/min il
n’existe aucune régulation automatique du régime.
Le limiteur de fumées (THD102) a pour but de réduire les fumées d’échappement à un régime moteur bas
lorsque le turbocompresseur ne reçoit pas suffisamment de gaz d’échappement pour avoir une pression
de suralimentation maximale. Une faible pression de
suralimentation n’est pas suffisante pour enfoncer la
membrane. Le bras d’articulation dans le limiteur de
fumées empêche alors la tige de commande dans la
pompe d’injection de se déplacer vers l’augmentation
de débit de carburant.
Lorsque le régime augmente, la pression de suralimentation augmente. A environ 1200 tr/min, la pression de suralimentation est suffisamment grande pour
que le bras d’articulation du limiteur de fumée touche
la vis de réglage de débit élevé.
1.
2.
3.
4.
5.
Axe du régulateur avec mécanisme de multiplication
Accélérateur
Tige de commande de la pompe d’injection
Ressorts de régulateur
Régulateur centrifuge et boulon de réglage
1.
2.
3.
4.
5.
6.
Réglage du point de rupture du limiteur de fumées
Entrée de charge
Membrane
Tige de commande
Réglage du débit maximal faible
Aimant de démarrage à froid
Un dispositif de démarrage à froid est intégré au limiteur de fumées. Lorsque celui-ci est activé, l’axe
central est tiré vers l’extérieur sous l’action d’un aimant
et la tige de commande dans la pompe d’injection peut
passer à côté de la vis de réglage pour le débit maximal faible. La tige de commande dans la pompe d’injection se déplace donc au-delà de la butée pour un
fonctionnement normal et un débit de carburant plus
élevé nécessaire au démarrage à froid est obtenu.
La tige de commande peut seulement atteindre le débit au démarrage si le bras d’accélérateur du régulateur (pédale d’accélérateur) est en position pleine
charge. Si l’axe central est retiré lorsque la tige du régulateur n’est pas en position pleine charge, un ressort à lame sur le bras d’articulation va bloquer le déplacement de la tige de commande avant qu’elle atteigne la position de pleine charge.
94
1. Aimant de démarrage à froid
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Système d’alimentation
Pompe d’injection
Différences DH10A – THD102
Pour avoir une pression plus élevée aux injecteurs
sans augmenter la pression de la pompe d’injection,
les soupapes de refoulement ont été supprimées et
remplacées par des soupapes d’amortissement
(DH10A).
Les porte-soupapes de refoulement (raccords de
tuyau de refoulement) sont maintenant plus longs et
comportent une seule soupape d’amortissement.
Cette modification entraîne un changement dans la
procédure de purge du système d’alimentation.
Après une purge normale au support de filtre, une purge doit également être effectuée en débrancher les
tuyaux de refoulement aux injecteurs.
D10A
Soupape d’amortissement
THD102
Soupape de refoulement
Pompe d’injection et régulateur DH10A
Le moteur DH10A comporte un système d’injection à
commande électronique (EDC). Le système EDC se
caractérise par le régulateur électromagnétique monté
sur une pompe d’injection normale.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
95
Système d’alimentation
Le dispositif de réglage du régulateur (1) est placé
dans le flasque du carter de régulateur et se compose
d’un électroaimant qui agit directement sur la tige de
commande de la pompe d’injection. Les capteurs de
position (2A et 2B) pour la tige de commande donnent
à l’unité de commande la possibilité, à chaque instant,
de savoir comment le courant allant au dispositif de
réglage doit être augmenté ou diminué. Le capteur de
régime principal (3) dans le système travaille avec
une couronne d’impulsions sur l’arbre à cames de la
pompe. Outre la pression de suralimentation, il est
également important pour l’unité de commande de
connaître le régime du moteur sinon le débit de carburant ne peut pas être calculé.
Groupe 23
2B
1
2A
3
Régleur d’injection
Les moteurs DH10A360 comportent un régleur d’injection avec commande électrique.
Les vannes de réglage activées par la force centrifuge
dans le flasque d’entraînement arrière ont été supprimées et le régleur progressif a été remplacé par un régleur à deux position, l’angle de réglage maximal a été
réduit et passe de 6° à 5°.
Le débit d’huile de refoulement du moteur est régulé à
la place par une électrovanne (683) montée sur le boîtier de palier du régleur.
Le réglage d’angle du régleur d’injection dépend de
trois facteurs: le régime (tr/min), la température (°C) et
la charge (Q).
Les informations sur le régime moteur et la charge du
moteur sont prises à partir de l’unité de commande
EDC (9058) et la température du moteur est donnée
par le capteur de température (756B).
Une unité de commande spéciale (3104) est placé sur
la centrale électrique et gère les informations tout en
commandant la mise en et hors service de l’électrovanne (638) sur le régleur d’injection.
96
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Système d’alimentation
Fonctionnement
Le régleur d’injection modifie l’angle a dans différentes
conditions de fonctionnement conformément aux diagrammes ci-dessous. Lorsque le courant ne passe
pas par l’électrovanne, l’angle a du moteur est identique à la valeur de calage de base (a). Lorsque les
conditions de fonctionnement sont telles que le courant passe, l’électrovanne s’ouvre, l’huile de lubrification du moteur repousse le piston rotatif intérieur qui
comprime le ressort de rappel jusqu’à ce que le piston
vienne contre la douille de réglage intérieure. Pendant
ce déplacement, le piston tourne pour augmenter l’angle a de 5° à la valeur maximale (b).
Les valeurs de a et b sont données ci-après:
DH10A 360: a .................. 7°
b ................. 12°
T = Température du moteur
Q = Charge sur le moteur
Les diagrammes ci-dessus montrent le réglage de
l’angle a (°) par rapport au régime moteur.
Les diagrammes supérieurs s’appliquent à un moteur
à sa température normale de fonctionnement (T>55°C
(131.0°F) ) avec une charge sur le moteur (Q) inférieure à 55%. Ils montrent qu’à faible charge, aucun réglage n’est effectué à partir du ralenti jusqu’à 800 tr/min
ainsi qu’entre 1080 et 1290 tr/min quelle que soit la
charge. Le réglage de l’angle a s’effectue aux autres
régimes.
Les diagrammes inférieurs s’appliquent à un moteur
froid (T<55°C (131.0°F) ) avec une charge sur le moteur
(Q) inférieure à 55%, respectivement supérieure à 55%.
Ils montrent qu’à faible charge, le réglage de l’angle
s’effectue sur tous les régimes. Lorsque la charge est
plus élevée, aucune réglage n’est effectué entre 1080
et 1290 tr/min, mais par contre aux autres régimes, le
réglage est actif.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
97
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Conseils pratiques de réparation
Injecteur, échange
Outil spécial: 999 6643
1
Nettoyer soigneusement autour de l’injecteur avant la
dépose et la pose. S’assurer qu’aucune écaille de
peinture n’est collée aux extrémités des surfaces
d’étanchéité.
Contrôle
Aucune périodicité n’est fixée pour le contrôle des injecteurs. Ceux-ci seront déposés et vérifiés lorsque la
puissance du moteur diminue ou les fumées d’échappement augmentent.
Pour le contrôle des injecteurs dans un testeur d’injecteur, suivre les valeurs indiquées dans les caractéristiques techniques.
Pour les réparations et la vérification générale des injecteurs, voir les instructions du fabricant Bosch.
2
Essai
Pour pouvoir estimer l’état des injecteurs, il faut savoir
qu’il existe des différences entre les divers modèles
d’injecteur en ce qui concerne la forme du jet et les grésillements. Les points les plus importants lors du contrôle sont la pression d’ouverture/de calage ainsi que
l’étanchéité. Le forme du jet et les grésillements sont
plus difficiles à estimer et ne donnent aucune indication
fiable sur l’état général de l’injecteur. Pour le contrôle
tout l’air doit être éliminé de l’injecteur.
Pomper le carburant avec de grandes courses pour
avoir un débit maximal de carburant.
Déposer l’injecteur. Si nécessaire utiliser l’extracteur
999 6643.
3
Nettoyer la douille en cuivre, voir page suivante.
AVERTISSEMENT! Faire très attention pour le
contrôle des injecteurs. Les jets des injecteurs
ne doivent pas rencontrer des parties du corps
non protégées. Le jet a une grande force de pénétration et peut provoquer un empoisonnement
du sang s’il pénètre dans la peau.
Contrôle/réglage de la pression d’ouverture
4
Enfoncer l’injecteur en place. Monter une bague
d’étanchéité extérieure neuve avec la lèvre d’étanchéité tournée contre la culasse.
5
Positionner l’étrier de fixation et serrer l’écrou de fixation, voir «Caractéristiques techniques, Couples de
serrage».
Avec le manomètre branché, appuyer lentement sur le
levier du testeur jusqu’à ce que l’injecteur s’ouvre et
laisse passer le carburant. Relever la pression
d’ouverture.
98
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Nettoyage de la douille en cuivre avant la pose d’injecteur
Outil spécial: 981 2546
Pour avoir une étanchéité satisfaisante entre l’injecteur et la douille en cuivre, le siège de la douille en
cuivre doit être nettoyé.
1. Cales de réglage pour la pression
1
Dans les caractéristiques techniques, la pression
d’ouverture ainsi que la pression de calage sont indiquées. La pression de calage s’applique à des injecteurs neufs ou à des injecteurs rodés avec des ressorts de pression neufs. Elle est plus élevée que la
pression d’ouverture et donne une certaine marge pour
le tassement du ressort.
Forme du jet
Si la pression d’ouverture ne correspond pas à la valeur indiquée, le réglage peut être modifié en plaçant
des cales de réglage jusqu’à ce que la pression
d’ouverture exacte soit obtenue. A une vitesse de
pompage élevée, de 4 à 6 courses par seconde, le jet
doit être régulier et le carburant finement pulsvérisé.
Faire passer la douille de montage sur la brosse avant
de la monter dans un perceuse. Déplacer la douille de
montage vers l’avant pour comprimer la brosse.
2
Etanchéité (fuites)
L’essai d’étanchéité permet de vérifier une éventuelle
présence de fuites entre la pointe de l’aiguille de l’injecteur et la surface d’étanchéité conique de la douille d’injecteur. Essuyer la pointe de l’injecteur pour qu’elle soit
sèche. Pomper avec le manomètre branché pour que la
pression soit d’environ 200 kPa (29.0 psi) en-dessous
de la pression d’ouverture de l’injecteur. Maintenir cette
pression constante pendant 10 secondes. Le carburant
ne doit pas goutter de la pointe d’injecteur.
Essai de grésillement
Le grésillement d’un injecteur s’entend normalement
seulement avec des injecteurs neufs. La surface de
contact entre l’aiguille de l’injecteur et la glace de l’injecteur est très petite, les pièces étant fabriquées
avec une petite différence d’angle. Après le rodage,
cette différence s’estompe et les surfaces de contact
augmentent. Les grésillements diminuent et disparaissent après une courte période de fonctionnement.
Ceci n’agit aucunement sur l’injecteur lorsqu’il est installé sur le moteur.
Placer la douille de montage sur la douille en cuivre.
3
Essai d’injecteur, service
Si des salissures ou des impuretés ont pénétrés dans le
fluide d’essai, ce dernier doit être remplacé. Même la
cartouche filtrante du testeur d’injecteur doit être remplacée ou déposée et nettoyée dans du carburant. Lorsque
du fluide neuf est mis, le testeur d’injecteur doit être rincé en pompant avec le levier sans mettre d’injecteur.
Enfoncer la brosse et nettoyer la douille en cuivre.
Vérifier le manomètre avec un manomètre étalon. Si
le manomètre indique des valeurs inexactes, il devra
être remplacé. En cas d’écarts mineurs, un tableau de
correction peut être utilisé.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
99
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Pompe d’injection THD102
Les chiffres indiquent l’ordre de dépose adéquat.
N.B. Tous les tuyaux de carburant et d’huile ainsi que
les raccords devront être bouchés avec des capuchons de protection lorsque les raccords sont débranchés.
Pose
Dépose
Outil spécial: 999 8068
1
Déposer le cache-culbuteurs pour le 1er cylindre.
2
1
Avant la pose, mettre environ un litre d’huile moteur
dans la partie inférieure de la pompe d’injection et du
régulateur si cette opération n’a pas été déjà effectuée
pour un essai sur banc.
2
Déposer la porte de visite sur la face inférieure du carter de volant moteur et monter l’outil 999 8068.
3
Tourner le volant moteur dans le sens de rotation jusqu’à ce que le 1er cylindre soit en position de compression (0° sur le volant moteur et les deux soupapes du 1er cylindre fermées).
Attendre le branchement des tuyaux pour enlever les
capuchons de protection sur la pompe d’injection. Ne
pas brancher les tuyaux avant d’avoir réglé la pompe
d’injection (voir «Réglages»).
3
Positionner la pompe d’injection avec le support.
4
4
Nettoyer la pompe d’injection, les raccords de tuyau
et le moteur à proximité de la pompe.
Monter l’accouplement de pompe avec le flasque
d’entraînement avant et serrer les vis au couple suivant:
M8 20±3 Nm (22-2.2 lbf-ft)
M10 62±5 Nm (46-3.6 lbf-ft)
5
Desserrer la vis de serrage sur l’accouplement de
pompe.
6
Déposer les tuyaux de carburant et d’huile, le tuyau
du turbocompresseur, la commande d’accélérateur et
les vis pour le support de pompe. Déposer la pompe.
100
5
Monter le tuyau de turbocompresseur, les tuyaux de
carburant et d’huile, la commande d’accélérateur et le
câble d’arrêt.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Calage de la pompe d’injection
sur le moteur THD102
Outils spéciaux: 999 6848, 999 8068
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
5
Tourner l’accouplement de pompe dans le sens contraire au sens de rotation de la pompe (du moteur) jusqu’à ce que le poussoir soit à sa position basse.
1
Déposer le cache-culbuteurs sur le 1er cylindre et la
porte de visite sur la face inférieure du carter de volant moteur, monter l’outil 999 8068.
6
Mettre le comparateur à zéro.
7
2
Tourner le volant moteur dans le sens de rotation jusqu’à ce que le 1er cylindre soit en position de compression (0° sur le volant moteur et les deux soupapes du 1er cylindre fermées).
3
Ramener le volant moteur dans le sens contraire au
sens de rotation du moteur, dépasser la graduation
puis tourner dans le sens de rotation jusqu’à ce que la
graduation exacte donnée dans les «Caractéristiques
techniques, Normes d’essai diesel», arrive en face de
l’indicateur sur le carter de volant moteur.
Vérifier que la touche de mesure vient bien sur le
poussoir.
8
Tourner l’accouplement de pompe dans le sens de rotation de la pompe jusqu’à la valeur indiquée dans les
«Caractéristiques techniques, Normes d’essai diesel»
plus 1 mm environ. Tourner ensuite dans le sens contraire jusqu’à la valeur exacte, par exemple 2,8–2,9
mm (0.110236–0.114173").
9
Serrer la vis de serrage.
4
Monter l’outil de mesure 999 6848 comme le montre
l’illustration.
10
Pour le contrôle, tourner légèrement le volant moteur
dans le sens de rotation puis lentement dans l’autre
sens jusqu’à la valeur exacte sur le volant moteur, par
exemple 19°.
11
Relever la valeur sur le comparateur à cadran, par
exemple 2,8–2,9 mm (0.110236–0.114173"). Ajuster si
nécessaire.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
101
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Régime de ralenti THD102
1. Vis de butée pour ralenti haut
2. Vis de butée pour ralenti bas
Pour le réglage, le moteur doit être à sa température
normale de fonctionnement. S’assurer que la pédale
d’accélérateur ramène le bras d’accélération de la
pompe d’injection à la position de butée pour le ralenti
bas. Enfoncer entièrement la pédale d’accélérateur et
vérifier que le bras d’accélération atteint la vis de butée pour le ralenti haut. Ajuster si nécessaire.
Régime de ralenti haut
Régime de ralenti bas
N.B. La vis de butée pour le régime de ralenti haut est
plombée. Seul un personnel agréé a le droit de casser
les plombs.
1
1
2
Avant de démarrer le moteur, vérifier que le bras d’accélération vient bien contre la vis de butée pour le ralenti haut.
Vérifier le régime au ralenti bas.
2
Faire chauffer le moteur à sa température normale de
fonctionnement.
3
Si nécessaire, ajuster le régime sur 550 tr/min en vissant ou dévissant la vis de butée pour le ralenti bas.
Faire chauffer le moteur à sa température normale de
fonctionnement.
3
Enfoncer la pédale d’accélérateur et vérifier le régime
de ralenti haut.
4
Si nécessaire, ajuster le régime sur 2100 tr/min.
Plomber conformément à l’illustration.
102
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Essai de pompe d’injection
THD102
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
5
Avant l’essai, mettre 0,5–1 litre d’huile moteur dans la
pompe d’injection et le régulateur.
Les renseignements nécessaires pour le réglage sont
donnés dans les «Caractéristiques techniques, Normes d’essai diesel».
A. Synchronisation
Outil spécial: 999 6848
1
Si la position de course indiquée n’est pas obtenue,
ajuster en remplacer les cales de réglage sous la bride. Si la position du piston de pompe est trop tôt, augmenter l’épaisseur de cale de réglage, diminuer si la
course commence trop tard.
Vérifier/ajuster la position de course pour les autres
éléments de la pompe.
La graduation ±0,5° s’applique à l’écart d’angle pour le
début d’injection pour les différents éléments de la
pompe. Le contrôle s’effectue avec le rapporteur du
banc d’essai.
Mettre le comparateur à zéro pour la course de la tige
de commande.
2
Ajuster la course de la tige de commande conformément à la valeur donnée dans les normes d’essai diesel. Laisser passer une pression d’environ 20 kp/cm2
(290 psi) pour que le clapet de surpression s’ouvre.
Ouvrir le robinet de purge sur le porte-injecteur du
banc d’essai.
3
Tourner l’arbre à cames de la pompe jusqu’à ce que le
fluide commence à couler par gouttes au robinet de
purge.
4
Vérifier que la levée de came (position de course)
exacte est obtenue.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
103
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
B. Réglage
1
Débrancher le régulateur. Faire fonctionner la pompe
d’injection pour avoir une température normale de
fonctionnement.
Groupe 23
C. Tension de ressort pour soupape de
refoulement
Mesure
1
2
Régler le limiteur de fumées en position «débit élevé».
3
Faire l’essai et vérifier que la différence de débit entre
les éléments de pompe à chaque essai reste pratiquement identique. La différence ne doit pas dépasser
«Différence maxi. cm3.»
Tenir la soupape de refoulement et le pied à coulisse
comme le montre l’illustration.
2
Relever l’indication du pied à coulisse sans comprimer
la soupape de refoulement.
4
3
Comprimer ensuite le ressort de façon à ce que le porte-soupape soit en contact avec la soupape à travers
le joint haute pression. La différence entre les deux
valeurs de mesure correspond à la tension du ressort.
Ajuster avec des cales de réglage si nécessaire. La
cale la plus épaisse doit toujours venir le plus près du
ressort.
Le débit de carburant et les différences sont ajuster
en tournant la bride de l’élément de pompe dans l’espace des trous allongés. Desserrer les écrous de fixation et tourner avec l’outil Bosch de référence
1 687 950 525.
104
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
D. Contrôle et réglage du régulateur
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Réglage de base 2
Noter que le réglage du régulateur F1–F14 sur la norme d’essai diesel s’effectue avant «E. Réglage du débit maxi.».
Avant le contrôle/réglage du régulateur, deux réglages
de base sont réalisés.
Réglage de base 1
La distance entre la surface de contact du couvercle,
joint inclus, au centre de la goupille de guidage du
bras d’articulation doit être de 24,5±0,2 mm (0.96456–
0.007874") en position d’accélération maximale et la
vis de ralenti haut enlevée. Le réglage s’effectue en
modifiant les entretoises sous la plaque curviligne.
La distance entre le centre de la bague de butée à la
surface de contact du carter (sans joint) doit être de
35±0,2 mm (1.37795–0.007874"). Tirer la douille du
régulateur vers l’extérieur pour que les masselottes
viennent à la position intérieure sans tendre le ressort
de protection dans le boulon de réglage.
Si nécessaire, ajuster avec la vis à l’intérieur du boulon de réglage.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
105
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Essais 1 à 15
Pour les essais N° 7–14, vérifier la transmission du
régulateur à la tige de commande. L’essai 15 s’effectue après le contrôle du débit de démarrage.
Course de la douille
Ajuster avec des cales entretoises sous le ressort 2 ou
remplacer la coupelle de ressort. Différentes épaisseurs
sont disponibles.
Course de commande
Ajuster avec des entretoises
sous les ressorts 3 et 4.
Angle d’accélération
106
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
E. Réglage du débit maxi.
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Réglage du débit élevé
100 kPa (14.5 psi)
La température du fluide d’essai doit être de 40°C
(104.0°F).
–
Des températures d’huile plus élevées donnent un
débit d’injection plus faible.
–
Des températures d’huiles plus basses donnent
un débit d’injection plus élevé.
Dans le tableau, les valeurs pour le réglage du débit faible et du débit élevé sont différentes des valeurs de
contrôle pour les mêmes débits. Pour le réglage, des
tolérances plus petites sont acceptées qui sont cependant suffisantes pour les différents bancs d’essais.
Ajuster la vis suivant les besoins.
Faire fonctionner la pompe au régime indiqué avec le
bras d’accélération contre la butée pleine charge.
D. Limiteur de fumées
Remarque: En conduite continue à des altitudes de 2000–4000
mètres (6,500–13,000’), le débit de carburant devra être diminué
de 10%. A 4000 mètres (13,000’) ou davantage de 20%.
Réglage du débit faible
Pour le réglage du point de rupture, tourner la bague
filetée. En la tournant vers le haut, le point de rupture
est plus haut et inversement. Ajuster le point de rupture suffisamment bas pour avoir de faibles quantités de
fumées.
Ajuster la vis pour le débit maximal prescrit, sans
pression sur la membrane.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
107
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
E. Contrôle du débit au démarrage
F. Plombages
1
Le plombage doit être réalisé avec du fil de plombage,
des plombs et une pince à plombage.
Maintenir le bras d’accélération contre la butée pleine
charge. Relever le débit et la position sur la tige de
commande.
2
Seule une personne agréée est autorisée à casser les
plombs qui garantissent des réglages exacts de la
pompe. S’assurer de la présence d’un seul plombage
de vérification et d’un seul fil de plombage sur chaque
pompe.
1
2
Enclencher le démarrage à froid. Exécuter l’essai au
banc conformément aux normes d’essai diesel. Comparer avec les valeurs indiquées.
3
1
La vis de rupture pour le débit maximal est serrée
jusqu’à rupture et plombée.
2
Le couvercle latéral du limiteur de fumées et le
couvercle supérieur sont plombés ensemble.
3
La vis de rupture pour le carter du limiteur de fumées est serrée jusqu’à rupture.
3
Ramener le bras d’accélérateur. Le démarrage à froid
doit revenir à sa position d’origine en faisant un déclic.
4
Ramener le bras d’accélérateur contre la butée pleine
charge. Vérifier que la position pleine charge de la tige
de commande est la même que celle obtenue au début.
5
Vérifier le fonctionnement de l’aimant.
Contrôle
Effectuer un contrôle supplémentaire de «Réglage», essai B3 pour le débit au ralenti à un régime donné et une
course de tige de commande spécifiée.
La vis de régime maximal est plombé avec un plomb
de garantie.
Les réglages peuvent avoir été modifiés avec les
ajustements précédents.
108
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Pompe d’injection DH10A,
dépose/pose
A noter lors de la pose de la pompe
d’injection
Outil spécial: 999 8068
Serrage des raccords de câble
1
Déposer la porte de visite sur la face inférieure du carter de volant moteur et monter l’outil 999 8068.
2
Tourner le volant moteur jusqu’à ce que le piston du 1er
cylindre vienne de passer la position de compression
(0° sur le volant moteur, le trait de repérage sur le flasque d’entraînement de la pompe en haut).
Partie pompe
Partie câblage
Connecteur à 7 bornes
1. Gorge de guidage
2. Gorge de guidage
3
Débrancher le tuyau de refoulement d’huile du bloc
moteur.
4
Débrancher les tuyaux de carburant et les câbles.
Boucher tous les raccords avec des capuchons en
plastique.
5
Dégager la pompe du support.
La pose s’effectue dans l’ordre inverse.
Couple de serrage pour la pompe d’injection:
Vis de fixation ...................... 40±4 Nm (29±2.9 lbf-ft)
Vis du flasque d’entraînement .. 62±5 Nm (45±3.6 lbf-ft)
Le raccord à 7 bornes pour le régulateur comporte
trois gorges de guidage. La gorge la plus large dans la
partie câblage est amenée en bas avant le branchement au régulateur. L’ajustement exact est vérifié par
l’écrou de raccord de la partie câblage qui doit venir
contre les filets du raccord de pompe.
Flasque
arrière de
pompe
Tirer le câblage dans le
sens axial pour déceler
un jeu éventuel
Tirer le câblage dans
le sens axial pour déceler un jeu éventuel
Capteur de pression turbo (connecteur à 3 bornes)
Pour vérifier que le raccord de câble est correctement
serré, tirer le câblage dans le sens axial comme le
montre l’illustration. En cas de jeu, serrer l’assemblage pour éliminer le jeu puis d’un pan supplémentaire
(environ 60°).
IMPORTANT! Il est important que tous les raccords de câble du système EDC ainsi que toutes les jonctions sont correctement enfoncés et
que les gaines de protection soient correctement mises sur les isolateurs et les capteurs.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
109
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Vérifier la présence d’huile moteur dans la partie inférieure de la pompe d’injection. Aucune huile n’a besoin
d’être mise dans le régulateur.
Calage de base de la pompe
d’injection (EDC)
Tuyau de refoulement pour les moteurs
EDC
Outils spéciaux: 998 7057, 998 8068
Tous les moteurs EDC sont équipés de tuyaux de refoulement précontraints qui supportent des pressions d’injection élevées. Cette précontrainte est obtenu dans le processus de fabrication où, après le cintrage, une pression
d’environ 3000 bars (43500 psi) est injectée dans les
tuyaux pour éliminer les microfissures dans le matériau.
Déposer la porte de visite sur la face inférieure du carter de volant moteur et monter l’outil 999 8068.
AVERTISSEMENT! Les tuyaux précontraints ne
doivent pas être cintrés! Toute déformation risque de provoquer des fissures.
1
2
Tourner le moteur pour que le piston du 1er cylindre
vienne juste de passer la position de compression (0°
sur le volant moteur et les deux soupapes pour le 1er
cylindre fermées). Tourner le volant moteur dans le
sens contraire au delà de la graduation pour le réglage.
3
Enlever le bouchon du carter de régulateur de la pompe.
4
Positionner le capteur de position pour l’outil de réglage 998 7057 dans le trou du bouchon du carter de régulateur et mettre l’outil à la masse.
110
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
5
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Système d’alimentation, purge
Tourner le volant moteur dans le sens de rotation du
moteur. Lorsque les deux diodes luminescentes de
l’outil s’allument, relever la graduation du volant moteur. Comparer la graduation relevée avec celle indiquée dans les normes d’essai diesel au titre «Caractéristiques techniques» dans ce manuel.
1
6
Ouvrir la vis de purge (A) sur le boîtier de filtre à carburant.
2
Si le réglage doit être modifié, desserrer la vis de serrage pour l’accouplement de pompe et taper sur le flasque d’entraînement de la pompe jusqu’à ce que le réglage coïncide avec la graduation indiquée.
7
Serrer la vis de serrage au couple indiqué dans les
«Caractéristiques techniques, Couples de serrage»
8
Vérifier de nouveau le réglage et ajuster si nécessaire.
Remplir le système d’alimentation avec la pompe
d’amorçage jusqu’à ce que le carburant n’ait plus de
bulles d’air et fermer la vis de purge.
3
De la même façon, desserrer chaque tuyau de refoulement et utiliser la pompe d’amorçage pour avoir du
carburant sans bulles d’air, serrer chaque tuyau de refoulement pendant que le carburant s’écoule.
4
Vérifier l’étanchéité et le fonctionnement.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
111
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Essai de la pompe d’injection,
DH10A
Groupe 23
Mesure du capteur de position
La recherche de pannes électriques peut être effectuée sur les composants suivants dans la pompe d’injection: aimant de commande, capteur de régime et
capteur de position de la pompe d’injection. Toutes
les mesures sont réalisées avec un multimètre qui
doit être réglé sur la position de mesure de résistance.
A. Mesure des composants dans la
pompe d’injection
Débrancher le connecteur pour l’actionneur de la pompe d’injection.
Mesure de l’aimant de commande
A l’aide du multimètre, mesurer la résistance entre les
broches de contact 1 et 6 ou 5 et 6. Le multimètre doit
indiquer 18–22 Ω.
A l’aide du multimètre, mesurer la résistance entre les
broches de contact 2 et 7. Le multimètre doit indiquer
0,6–1,1 Ω.
112
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Mesure du capteur de régime
A l’aide du multimètre, mesurer la résistance entre les
broches de contact 3 et 4. Le multimètre doit indiquer
0,8–1,2 kΩ.
B. Contrôle avec le programme
de diagnostic
Sur les DH10A, certaines fonctions de contrôle peuvent être réalisées avec un programme de diagnostic
sur PC intitulé DH10dia2. Voir «Contrôle du fonctionnement avec le programme de diagnostic DH10A»
dans ce manuel.
C. Contrôle de la dépression de la
pompe à huile
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
2
Brancher un dépressiomètre dans le trou sur le carter du
régulateur. Enlever le bouchon au bord avant de la pompe (là où est mesurée la course de la tige de commande). Démarrer le banc d’essai et faire fonctionner la pompe conformément aux normes d’essai diesel. Comparer
la dépression mesurée avec la valeur minimale donnée
sur le tableau ci-après.
Régime
Exigence (après 10 s)
1000 tr/min Dépression <40 mbars
(0.58015 psi)
1000 tr/min Dépression <30 mbars
(0.43511 psi)
Intervention
Réglage
Contrôle
D. Plombage
La pompe à huile est vérifiée si l’on soupçonne un
fonctionnement incorrect, par exemple trop d’huile
dans le carter du régulateur ou si la pompe à huile a
été déposée. Le contrôle est également recommandé
après le désassemblage de la pompe d’injection. La
pompe à huile est vérifiée en mesurant la dépression
créée par la pompe dans le carter du régulateur.
Le but de la pompe à huile est de ramener l’huile de fuite
éventuelle dans le carter du régulateur. Une petite quantité d’huile est toujours présente dans le carter du régulateur pour assurer la lubrification de la pompe à huile.
1
Plomber la pompe et le régulateur avec les deux vis
supérieures sur le carter de régulateur.
Monter la pompe dans un banc d’essai. Mettre de
l’huile moteur pour que le carter du régulateur soit
plein jusqu’au trou (voir la flèche).
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
113
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
Pression d’alimentation
Outils spéciaux: 999 6065, 999 6066, 978197
N.B. Avant l’utilisation de la vis creuse vérifier que
celle-ci est coupée à une longueur de 26 mm
(1.02362") sinon elle va casser l’extrémité de l’insert
fileté dans le raccord de pompe.
Avant la mesure, faire tourner le moteur à un régime de
ralenti accéléré et, pour la lecture, abaisser le régime
au régime de ralenti. Relever la pression en 1 minute.
La pression d’alimentation doit être:
DH10A ....................... mini. 100 kPa (14.5 psi)
THD102...................... 100-150 kPa (14.5–21.7 psi)
Une faible pression d’alimentation agit sur la puissance de pointe du moteur. En cas de réclamations concernant la puissance, il est donc recommandé de vérifier la pression d’alimentation en charge (même procédure que pour le contrôle de la pression de suralimentation). Une faible pression d’alimentation peut
provenir de filtre à carburant colmaté, d’une vanne de
dérivation défectueuse ou d’une pompe d’alimentation
défectueuse.
114
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 23
Filtre à carburant, échange
Outil spécial: 999 6670
La pression d’alimentation détermine l’échange des filtres, voir également «Service et entretien». Remplacer les deux filtres en même temps.
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Soupape d’amortissement,
échange du porte-soupape,
pompe d’injection
Outil spécial: 425973
N.B. Observer une propreté absolue pour toute intervention sur le système d’injection.
1
Nettoyer la surface extérieure du support de filtre pour
éviter la pénétration d’impuretés lors de la pose d’un
filtre neuf.
2
1
Nettoyer soigneusement la pompe d’injection et la partie tout autour. Sécher à l’air comprimé.
2
Desserrer les écrous de raccord des tuyaux de refoulement aux deux extrémités. Ne pas les enlever.
3
Nettoyer soigneusement autour des écrous et des
tuyaux. Les enlever.
4
Dévisser, enlever et jeter le filtre. Utiliser l’outil 999 6670
si les filtres ne peuvent pas être dévissés à la main.
Outil spécial 425973 pour la dépose et la pose de porte-soupape.
3
Visser les filtres à carburant neufs. Commencer par
serrer à la main jusqu’à ce que le joint vienne en contact avec le support puis serrer, toujours à la main,
d’un demi-tour supplémentaire.
Desserrer légèrement les six porte-soupapes avec
l’outil spécial. Ne pas déposer les porte-soupapes.
IMPORTANT! S’assurer que la bride (étrier) ne
bouge pas sous les deux écrous. Si la bride
tourne, la pompe d’injection doit être déposée et
le débit d’injection devra être ajusté au banc.
4
Comme la vanne de dérivation est placée sur la pompe d’injection, il n’est normalement pas besoin de purger le système d’alimentation. Dans ces cas, actionner la pompe d’amorçage une quinzaine de fois puis
démarrer le moteur.
5
Nettoyer soigneusement autour des anciens portesoupapes.
6
Plonger les porte-soupapes neufs avec des joints toriques neufs en place dans de l’huile de transmission
propre SAE 80W/90.
7
Remplacer les porte-soupapes, un après l’autre.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
115
Conseils pratiques de réparation – système d’alimentation
Groupe 23
8
14
Vérifier que le fond du porte-soupape déposé semble
complet, c’est-à-dire que la rondelle ne s’est pas détachée (comparer avec un neuf).
Serrer les écrous des injecteurs au couple de 25 Nm
(18.4 lbf-ft). Faire attention à pas déformer les tuyaux
lors du serrage.
9
15
Vérifier également que la partie supérieure dégagée de
la pompe ne semble pas endommagée.
Marquer que les porte-injecteurs ont été remplacés
avec deux marques au pointeau sur la plaque d’identification de la pompe d’injection.
IMPORTANT! Si la rondelle est tombée, la pompe d’injection est probablement endommagée et
doit être rénovée. Même les tuyaux de refoulement et les injecteurs doivent être remplacés si
la pompe est endommagée.
16
Détériorer les porte-injecteurs remplacés par exemple
en déformant les filets avec un gros marteau.
1
2
3
1. Porte-soupape
2. Joint torique
3. Rondelle sertie
10
Serrer les porte-soupapes neufs en deux étapes avec
l’outil spécial. Commencer à 50 Nm (36.8 lbf-ft) puis à
110±5 Nm (73–3.6 lbf-ft).
11
Remettre les tuyaux d’injection et serrer les écrous de
raccord à la main.
12
Serrer les écrous de la pompe au couple de 25 Nm
(18.4 lbf-ft). Faire attention à ne pas déformer les
tuyaux lors du serrage.
13
Purger le système d’alimentation en pompant avec la
pompe d’amorçage. Le système est plein lorsque le
carburant goutte par les tuyaux de refoulement à l’extrémité des injecteurs.
116
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Systèmes d’admission et d’échappement
Systèmes d’admission et d’échappement
Construction et fonctionnement
1.
2.
3.
4.
Régulateur ATR
Turbocompresseur
Epurateur d’air
Tuyau d’admission avec refroidisseur d’air
de suralimentation
Le système d’admission d’air est entièrement séparé
du système d’alimentation. Il se compose de quatre
parties principales:
–
prise d’air avec tuyau d’admission
–
épurateur d’air
–
turbocompresseur
–
tubulure d’admission avec, suivant les cas, élément
de démarrage (refroidisseur d’air de suralimentation
inclus sur les moteurs qui en sont équipés).
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
117
Systèmes d’admission et d’échappement
Groupe 25
Epurateur d’air
Serrer fortement l’écrou pour que
tout l’air qui pénètre dans le moteur
passe par la cartouche filtrante.
L’épurateur d’air est de type filtre sec. L’air passe par
le filtre de l’extérieur à l’intérieur.
Il existe des modèles avec une ou deux cartouches
filtrantes (1). Pour le modèle à deux cartouches filtrantes, la cartouche intérieure n’a pas besoin d’être remplacée aussi souvent que la cartouche extérieure.
Un filtre cyclone est généralement monté avec un épurateur à deux cartouches filtrantes. Il est situé à l’entrée de l’épurateur d’air et crée un tourbillon avec l’air
d’entrée pour que les plus grosses particules de poussière et de salissure se déposent. Lorsque le moteur
démarre, ces particules sont rejetées par une valve en
caoutchouc au fond de l’enveloppe du filtre cyclone.
Il est recommandé de presser la valve en caoutchouc
de temps en temps pour éviter que les salissures se
collent à l’intérieur.
1
Au
moteur
2
Epurateur d’air de type à une cartouche
La cartouche filtrante sera remplacée lorsque l’indicateur de chute de pression (2) passe au rouge ou si le
filtre n’a pas été remplacé dans les 18 mois.
Refroidisseur d’air de
suralimentation
Le refroidisseur d’air de suralimentation est de type à
circuit simple avec un circuit de refroidissement séparé, un refroidisseur et une pompe.
Le refroidisseur d’air de suralimentation abaisse la
température d’air d’admission et améliore ainsi la puissance du moteur. Le système refroidit l’air d’admission à environ 60°C (140.0°F). Pour l’essai sous pression et la description des circuits de refroidissement,
voir au titre «Système de refroidissement».
Régulateur ATR
Le régulateur ATR (régulateur de pression sur échappement) permet d’avoir des gaz d’échappement plus
propres pendant le réchauffage du moteur. Le régulateur ATR est mis en service en dessous d’un régime
de 1000 tr/min à faible charge et lorsque la température du liquide de refroidissement est inférieure à 75°C
(167.0°F). Le régulateur ferme un volet pour les gaz
d’échappement afin de que le moteur travaille avec
une certaine contrepression, ce qui réduit les émissions d’hydrocarbures et de fumées blanches. Le régulateur ATR est commandé par l’air comprimé, par
l’intermédiaire d’une électrovanne et d’un réducteur.
118
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Systèmes d’admission et d’échappement
Turbocompresseur
Le turbocompresseur se compose d’une turbine et
d’une partie compresseur. Une partie de l’énergie des
gaz d’échappement est récupérée par la turbine et
transformée en travail mécanique pour entraîner le
compresseur. Lorsque la roue du compresseur tourne,
l’air est aspiré de l’épurateur d’air, comprimé par le turbocompresseur et refoulé dans le moteur en passant
par le refroidisseur d’air de suralimentation. Pour la
pression de suralimentation, voir «Test d’état général».
Le turbocompresseur est lubrifié et refroidi par l’huile
moteur. L’arrivée d’huile est donc primordiale pour le
fonctionnement du turbocompresseur. Il est donc très
important de rincer soigneusement le système de lubrification du moteur.
Venant du collecteur
d’échappement
Venant de l’épurateur d’air
Vers le système
d’échappement
Vers le refroidisseur d’air
de suralimentation
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
119
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Groupe 25
Conseils pratiques de réparation
Pression de suralimentation
Si la pression de suralimentation
est basse:
Essai mécanique (manomètre)
Vérifier:
Outils spéciaux: 999 6065, 999 6591
–
les éventuels dégâts sur la roue de compresseur
–
que la roue de compresseur tourne facilement
–
que le jeu axial/radial semble normal
–
que la roue de compresseur ne touche pas le carter
de compresseur en la poussant dans le sens axial
–
les filtres à carburant, la pression d’alimentation
–
le capteur EDC, la pression de suralimentation
–
la course de la tige de commande, la pompe d’injection, voir «Système d’alimentation, essai de la
pompe d’injection».
Le manomètre doit avoir un flexible suffisamment long
pour pouvoir relever la pression de suralimentation à
partir du poste de conduite. La prise de mesure pour
la pression de suralimentation est située sur le refroidisseur d’air de suralimentation.
La mesure s’effectue pendant la conduite, en accélérant au maximum (charge maximale), de préférence
dans une montée, lorsque le régime moteur passe lentement 2200 tr/min. Répéter la mesure plusieurs fois
et comparer avec les valeurs indiquées pour la pression de suralimentation.
Il est important de garder l’accélération maximale suffisamment longtemps pour que la pression ait le
temps de se stabiliser afin d’avoir un résultat fiable.
Un filtre à air colmaté ou une prise d’air bouchée donnent une chute de pression à l’entrée du compresseur.
La pression de suralimentation baisse ainsi que la
puissance du moteur. Avant le contrôle de la pression
de suralimentation, vérifier l’indicateur de chute de
pression à l’épurateur d’air. Si l’indicateur de chute de
pression a tourné au rouge, la cartouche filtrante doit
être remplacée.
Après l’essai, visser le bouchon de la prise de mesure. Un bouchon pas suffisamment vissé risque toujours de se dévisser et de se perdre pendant la conduite. Si le bouchon tombe, la pression de suralimentation va baisser de façon notable ainsi que la puissance du moteur. De plus des impuretés risquent de
pénétrer dans le moteur surtout au ralenti et au freinage moteur.
120
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Elément de démarrage, recherche
de pannes
Indicateur de chute de
pression, contrôle
Outil spécial: 999 6831
L’indicateur de chute de pression devra viré au rouge
lorsque la dépression dépasse une certaine valeur,
voir «Caractéristiques techniques».
Une lampe témoin s’allume lorsque l’élément de démarrage est en service. Si le témoin s’allume lors de
l’essai mais par lors de la mise en service de l’élément de démarrage, le défaut est situé sur le circuit
d’alimentation électrique ou sur le circuit de commande. Commencer par vérifier les fusibles.
En cas de soupçon de coupure ou de court-circuit sur le
fil électrique lui-même, effectuer les contrôles suivants:
1
Mettre l’élément de démarrage en service et mettre la
main sur la face intérieure de la tubulure là où se trouvent les vis de fixation et le raccord de câble. Après
50 secondes environ, une faible chaleur doit se faire
sentir.
2
Si la dépression est comprise dans les limites indiquées
et que l’indicateur ne tourne pas au rouge, appuyer sur le
bouton de déclenchement pour le réarmement.
Remplacer tout indicateur de chute de pression défectueux.
Mise à l’air libre
Mesurer la résistance par le serpentin de chauffage,
entre la vis de borne où se trouve le câble et la vis de
fixation la plus éloignée à l’autre extrémité. La résistance doit être d’environ 3,0 Ω . Une résistance plus
élevée indique une coupure. Une résistance faible indique un court-circuit, le fusible de l’élément de démarrage se déclenche un moment après la mise en
service de l’élément de démarrage.
1. Raccord d’indicateur de chute de pression
2. Venant du réseau pneumatique
3. Le robinet doit être fermé pour le branchement au réseau pneumatique. Ouvrir lentement le robinet pour le
contrôle de la chute de pression.
Pour le montage, l’indicateur de chute de pression doit être bien vissé. Aucune fuite d’air ne
doit se produire par le côté «propre» du filtre à air.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
121
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
3
Groupe 25
Elément de démarrage,
échange
N.B. Couper les circuits électriques pour l’échange de
l’élément de démarrage.
A
B
C
Mesurer la consommation électrique avec un ampèremètre à pinces sur le câble branché à l’élément de démarrage. La consommation électrique doit être d’environ 160 ampères à 24 volts.
Aucune consommation indique une coupure.
D
Une consommation électrique élevée ou le déclenchement du fusible de l’élément de démarrage indique un
court-circuit.
A.
B.
C.
D.
122
Carter du refroidisseur d’air de suralimentation
Joint
Serpentin de chauffage
Carter de l’élément de démarrage
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Serpentin de chauffage,
échange
Turbocompresseur, échange
Déposer le carter du refroidisseur d’air de suralimentation et le carter de l’élément de démarrage comme un
ensemble complet. Séparer les carters sur un établi
pour accéder au serpentin de chauffage.
Cette procédure permet de mieux adapter l’ensemble
de refroidissement d’air de suralimentation avec le
joint du carter de l’élément de démarrage.
Pour la pose d’un serpentin de chauffage neuf, il est
important de bien isoler toutes les vis de fixation.
Après le montage, brancher le serpentin pour que la
température de fonctionnement puisse être atteinte.
Laisser ensuite le serpentin refroidir et resserrer les
vis de fixation.
Les chiffres dans le texte suivant renvoient à l’illustration ci-dessus
(1a) Déposer le tuyau d’air comprimé pour le régulateur ATR
Les vis ne doivent pas être resserrées après le montage du carter de refroidisseur d’air de suralimentation. Le serpentin de
chauffage risque de tourner et de provoquer des court-circuits.
(1b) Enlever l’attache entre le boîtier de volet et le
tuyau d’échappement
(1c) Enlever les écrous pour le diffuseur.
(2) Déposer le boîtier de volet.
(3) Déposer le flexible d’admission.
(4) Déposer les tuyaux de refoulement et de retour
d’huile du turbocompresseur.
(5) Déposer le turbocompresseur du collecteur
d’échappement.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
123
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Groupe 25
Pose
Outils spéciaux: 998 7600, 999 9708
Monter des joints neufs sur:
Marquer toujours toutes les positions pour le carter de
turbine (1), respectivement le carter de compresseur
(2) avant de commencer le désassemblage. Vérifier
qu’il existe un repère d’équilibrage sur l’arbre de turbine et la roue de compresseur.
–
le collecteur d’échappement
–
le tuyau de refoulement d’huile
–
le tuyau d’huile de retour.
Déposer les composants dans l’ordre suivant:
7
3
10
8
2
6
5
1
9
11
Produit d’étanchéité 591 247-2 entre le carter de turbine et le diffuseur
Turbocompresseur,
vérification, rénovation,
DH10A, THD102
En général, le turbocompresseur est seulement
vérifié en cas de symptômes qui peuvent s’appliquer au turbocompresseur, par exemple des fumées, une réduction de la puissance liée à une faible pression de suralimentation ou en cas de
bruits anormaux. Lorsque des dégâts ont été
constatés sur le turbocompresseur (fissures dans
le carter de turbine, pales de roues de compresseur et de turbines déformées, etc.) le turbocompresseur sera remplacé par un échange standard.
4
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
Carter de turbine
Carter de compresseur
Roue de compresseur*
Boîtier de palier et bouclier de protection thermique*
Circlips et flasque*
Joint torique et déflecteur
Palier butée et bague de butée* (butée axiale)
Circlips et bagues
Circlips et bagues
Déflecteur d’huile et joint de piston (côté compresseur)
Joint de piston (côté turbine)
· Les étapes sont décrites avec les illustrations suivantes
La rénovation demande la dépose du turbocompresseur et l’échange des pièces usées. Le besoin
de rénovation est indiqué par un jeu radial et/ou
axial trop important.
Des turbocompresseurs rénovés peuvent être
commandés à AB Volvo Penta.
Le nettoyage de la roue de compresseur ainsi que
du carter améliore les performances du turbocompresseur et le nettoyage peut être effectué sans déposer le turbo du moteur. Sur les moteurs équipés
d’une aération de carter fermée, le nettoyage du
compresseur doit être effectué plus souvent.
N.B. La dépose de la roue de compresseur demande de grandes précautions pour ne pas endommager les pales de la roue.
124
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
3
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Nettoyage
Un produit de nettoyage corrosif risque d’endommager
certaines pièces et ne doit donc pas être utilisé. S’assurer que toutes les surfaces adjacentes aux roues et
aux carters ne comportent aucun dépôt, sont parfaitement propres et régulières.
Laisser les pièces tremper dans du liquide de nettoyage
jusqu’à ce que les dépôts soient entièrement dissous.
Utiliser un racloir en plastique ou une brosse douce
sur les pièces en aluminium.
N.B. L’écrou est fileté à gauche
4
5
N.B. Une brosse ou un racloir métalliques ne doivent
jamais être utilisés. Un nettoyage à la vapeur peut
également être utilisé à condition de protéger les arbres et les autres surfaces de palier.
Nettoyer toutes les pièces à l’air comprimé, vérifier
spécialement que les canaux et les surfaces de glissement sont parfaitement propres.
Pour un nettoyage d’entretien lorsque le turbocompresseur n’est pas déposé du moteur, seul le carter
de compresseur sera démonté. Pour pouvoir effectuer
ce travail sans risque d’endommager les pales de
compresseur, le tuyau de raccordement entre le compresseur et le refroidisseur d’air de suralimentation devra également être déposé. Enlever le flexible d’entrée, desserrer les dix vis du tuyau de raccordement,
enlever les vis et la lame de serrage qui maintient le
carter de compresseur en place. A l’aide d’une massette en caoutchouc, taper avec précautions tout
autour du bord du carter de compresseur pour dégager
le carter régulièrement dans le sens axial. La roue de
compresseur, le carter et la plaque de retour seront
nettoyés avec un chiffon, une brosse douce et un produit diluant adéquat.
Pour le montage du carter de compresseur, être aussi
prudent que pour le démontage.
7
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
125
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Groupe 25
Contrôle du jeu radial H2D et HX50
Monter l’équipement de mesure 998 7600 et 999 9708.
Le jeu radial est vérifié en inclinant au maximum l’ensemble de rotor. L’extrémité compresseur de l’arbre
de rotor est repoussée vers le bas tout en soulevant
l’extrémité turbine de l’arbre de rotor vers le haut,
l’équipement de mesure est mis à zéro à l’extrémité
compresseur (écrou) à cette position. Soulever ensuite l’extrémité compresseur de l’arbre de rotor vers le
haut tout en repoussant l’extrémité turbine de l’arbre
de rotor vers le bas. Relever le jeu axial de l’arbre de
rotor sur le comparateur à cadran, comparer avec le
tableau ci-dessous.
H2D
Jeu radial:
Jeu axial:
Jeu radial, contrôle (H2D, HX50)
HX50
Jeu radial:
Jeu axial:
0,356-0,559 mm
(0.01402–0.022007")
0,051-0,127 mm
(0.00201–0.004999")
0,381-0,610 mm
(0.01500–0.024015")
0,025-0,127 mm
(0.00098–0.004999")
Contrôle général du jeu radial GT42
Incliner l’arbre de rotor au maximum en diagonale tout
en le faisant tourner et vérifier qu’il ne touche nulle part.
GT42
Jeu axial:
0.119-0.079 mm
(0.00469–0.003110")
Contrôle du jeu axial
Monter l’équipement de mesure 998 7600 et 999 9708
comme le montre l’illustration. Pousser l’arbre de rotor
vers le côté turbine et mettre le comparateur à zéro.
Pousser l’arbre de rotor vers la partie compresseur et
relever le jeu axial, comparer avec le jeu axial du turbocompresseur indiqué précédemment.
Jeu axial, contrôle
126
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
A ne pas oublier lors de l’assemblage
–
L’huile dans les bagues de palier et les segments
de piston doit être de l’huile moteur propre.
–
Les circlips doivent toujours être montés avec le
côté chanfreiné contre les bagues.
–
Le couple de serrage pour les trois vis de la butée
axiale est de 3,4–4,0 Nm (2.5–2.9 lbf-ft) pour
GT42, clé dynamométrique 999 9708 et adaptateur 998 7600. H2D et HX50 n’ont pas de vis.
–
Le couple de serrage pour l’écrou de verrouillage
de la roue de compresseur est de 17 Nm (12.5
lbf-ft) pour HX50 et de 18,1 Nm (13.3 lbf-ft) pour
H2D. N.B. Filetage à gauche. GT42 n’a pas
d’écrou mais un filetage est situé dans la roue de
compresseur. Filetage à gauche! Serrage de 15,3
à 20,9 Nm (11.2–15.4 lbf-ft).
–
Le couple de serrage pour les vis du carter de turbine est de 20,3 Nm (14.9 lbf-ft). GT42 a une attache en V qui sera serrée au couple de 12,4–
14,7 Nm (9.1–10.8 lbf-ft).
–
Le couple de serrage pour les vis du carter de compresseur HX50 et H2D est de 8,5 Nm (6.2 lbf-ft).
Pour GT42, de 9,0–13,6 Nm (6.6–10.0 lbf-ft).
–
Le couple de serrage pour les vis de l’assemblage
entre le boîtier de palier et l’arrière du compresseur sur GT42 est de 20,9–24,3 Nm (15.4–17.9
lbf-ft). Sur H2D et HX50, l’arrière du compresseur
est une partie intégrée du boîtier de palier.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
127
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Régulateur ATR, rénovation
Groupe 25
Désassemblage
1
Outil spécial: 999 6068
Déposer le couvercle, le piston et le ressort.
N.B. La même pression de commande est utilisée
pour le régulateur ATR lors du préchauffage et lors du
freinage sur échappement, maxi. 750 kPa (108.7 psi).
2
Déposer le cylindre, le boîtier de palier et l’entretoise.
3
Déposer la tige de piston et le volet.
Couple de serrage:
10–11 Nm (7.3–8.1 lbf-ft)
4
Remplacer les pièces endommagées et usées. Pour
un échange éventuel des bagues dans le boîtier de
palier, utiliser l’outil 6068.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
128
Couvercle
Joint torique
Piston
Bague d’étanchéité
Cylindre
Ressort
(Trou d’évacuation)
Boîtier de palier
9.
10.
11.
12.
13.
Entretoise
Bagues
Racleur
Bague d’arrêt
Couvercle de boîtier
de volet
14. Tige de piston
15. Volet
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 25
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
Assemblage
1
Placer le volet dans un étau.
Refroidisseur d’air de
suralimentation, essai sous
pression
2
Pour un système à un seul circuit
Positionner le couvercle du boîtier de volet.
Outils spéciaux: 999 6662, 999 6815, 999 6816
Pour un système à deux circuits
3
Monter le boîtier de palier et la tige de piston.
Outils spéciaux: 999 6662, 999 8076, 999 8077,
999 8078
1
4
Monter le cylindre. S’assurer que le trou d’évacuation
arrive en bas.
Brancher le manomètre au système pneumatique. Régler la pression sur 50 kPa (7.2 psi).
2
5
Monter l’entretoise, le ressort et le piston.
6
Positionner le couvercle.
Système à un seul circuit
Système à deux circuits
Monter la ou les plaques de recouvrement.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
129
Conseils pratiques de réparation – systèmes d’admission et d’échappement
3
Groupe 25
Désassemblage
Les cols tubulaires du refroidisseur d’air de suralimentation seront retirés avec un extracteur standard.
Système à un seul circuit
Assemblage
Serrer les vis en deux étapes dans l’ordre indiqué ciaprès.
1ère étape: Serrer les vis pour que les têtes de vis touchent le matériau.
2ème étape: Serrer les vis au couple de 20±2 Nm
(14-1.4 lbf-ft).
Système à deux circuits
Brancher le manomètre au raccord et faire un essai
sous pression. La pression ne doit pas descendre
pendant une minute. Remplacer le refroidisseur d’air
de suralimentation si la pression baisse.
4
Augmenter la pression à 150 kPa (21.7 psi). La pression ne doit pas descendre pendant une minute. Remplacer le refroidisseur d’air de suralimentation si la
pression baisse.
130
Pour resserrer les vis du refroidisseur d’air de suralimentation qui sont difficiles d’accès, un tournevis à
rotule coupé de ¼» est nécessaire, N° de référence
1158239.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Système de refroidissement
Système de refroidissement
Construction et fonctionnement
Système de refroidissement –
description
Ce système a pour but de refroidir le moteur et, en
cas d’installation d’un ralentisseur hydraulique séparé
ou d’un ralentisseur intégré à la boîte de vitesses, de
refroidir également l’huile pour le ralentisseur, respectivement la boîte de vitesses.
Le moteur est refroidi d’une part par le liquide de refroidissement qui circule dans les canaux de refroidissement du moteur et d’autre part par le liquide de refroidissement qui passe dans le refroidisseur d’huile et permet
ainsi de contrôler la température d’huile du moteur.
(le texte ci-après renvoie à l’illustration de la page suivante)
Deux thermostats principaux de type à piston régulent
la température du liquide de refroidissement du moteur. Deux autres thermostats peuvent être montés
dans le système: un thermostat pour le système de
chauffage et un thermostat pour le refroidisseur d’huile
du ralentisseur (ou de la boîte de vitesses).
Le circuit de refroidissement pour le ralentisseur hydraulique et pour la boîte de vitesses automatique est
branché en série avec le circuit de refroidissement du
moteur. En l’absence de ralentisseur hydraulique ou
de boîte de vitesses automatique avec refroidisseur
d’huile (18), ces raccords sur le boîtier de thermostat
sont reliés avec un coude et le boîtier de thermostat
comporte uniquement un flexible de purge.
La vanne thermostatique (7) commande la pompe hydraulique et le régime de ventilateur (ventilateur à
commande hydraulique).
La vanne de pression, située dans le tuyau entre le
boîtier de thermostat et la pompe à liquide de refroidissement, augmente la pression dans le circuit intérieur lorsque le thermostat principal est fermé, spécialement à bas régime. La circulation est ainsi améliorée dans les circuits du système de chauffage.
Passage dans le boîtier de thermostat:
1. Venant du moteur
2. Vers le refroidisseur d’huile dans la boîte de vitesses/ralentisseur
3. Venant du refroidisseur d’huile dans la boîte de
vitesses/ralentisseur
4. Vers le dégivreur et, éventuellement, le chauffage
d’un réservoir d’huile de lubrification
5. Vers le circuit de chauffage de la cabine
6. Vers le radiateur
7. Vers la pompe à liquide de refroidissement
L’illustration montre l’ouverture de la vanne en charge.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
131
Système de refroidissement
Groupe 26
Schéma de principe, système de
refroidissement avec exemple de
chauffage de moteur et de chauffage de
cabine
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
Capteur, niveau de liquide de refroidissement
Vase d’expansion, eau
Vase d’expansion, air
Poste de purge (placé au bord inférieur du radiateur)
Vannes de remplissage (une pour chaque radiateur)
Raccord pour conduit d’eau de retour (22 mm) (0.86614")
Thermostat pour la régulation du régime de ventilateur
Thermostat, réchauffeur de cabine (raccord 35 mm)
(1.37795")
Thermostats, moteur
Vanne de maintien de pression
Pompe à liquide de refroidissement, circuit moteur
Pompe à liquide de refroidissement, circuit d’air de suralimentation
132
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
A.
B.
C.
D.
E.
Refroidisseur d’huile, moteur
Moteur
Refroidisseur d’air de suralimentation
Refroidisseur d’huile dans la boîte de vitesses/ralentisseur
Refroidisseur pour le circuit d’air de suralimentation 2
Radiateur pour le circuit moteur et le circuit d’air de suralimentation 1
Réservoir d’huile externe avec serpentin de refroidissement/
chauffage non compris:
Source de chaleur externe
Echangeur de température respectivement radiateur
Tuyau/flexible chauffage de cabine
Tuyau/flexible eau de retour
Tuyau/flexible, raccord sur réservoir d’huile (22 mm)
(0.86614")
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Système de refroidissement
Liquide de refroidissement
IMPORTANT! Pour éviter le colmatage et/ou
des dégâts de gel et de corrosion sur le moteur
et le système de refroidissement, les recommandations ci-après devront être suivies:
Qualité de l’eau
Utiliser toujours de l’eau propre conforme à la norme
ASTM D4985. Si cette qualité ne peut pas être respectée, le système de refroidissement risque de se
colmater avec une réduction de la capacité de refroidissement. Si l’eau ne peut pas être épurée pour être
conforme à ces exigences, de l’eau distillée doit être
utilisée, ou un mélange de liquide de refroidissement
prêt à l’emploi.
VALEURS LIMITES SELON ASTM D4985.
Teneur ou état
Valeurs limites
Particules fixes totales
<340 ppm
Dureté totale
<9,5° dH
Chlorite
<40 ppm
Sulfate
<100 ppm
Valeur pH
5,5–9
Silicium
<20 mg SiO2/l
Fer
<0,10 ppm
Manganèse
<0,05 ppm
Conductibilité
<500 µS/cm
Teneur organique, CODMn
<15 mg KMnO4/l
Liquide de refroidissement
Utiliser un mélange de 50% d’antigel Volvo Penta (glycol) et 50% d’eau (selon ASTM D4985). Ce mélange protège contre le gel jusqu’à –40°C (–40°F) et doit être utilisé toute l’année. Il protège également de la corrosion.
Si aucun risque de gel n’est à craindre, le produit antirouille Volvo Penta est recommandé.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
133
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation
Vidange du liquide de
refroidissement
Remplissage de liquide de
refroidissement
Outil spécial: 999 6049
Outil spécial: 999 6049
N.B. Arrêter le moteur avant la vidange.
Remplissage d’un système entièrement vide
AVERTISSEMENT! Ne pas ouvrir un des bouchons de vase d’expansion lorsque le moteur
est chaud. De la vapeur ou du liquide chaud risquent d’être projeté.
Brancher l’outil 999 6049 sur l’un des raccords de purge/remplissage (1). Il existe deux raccords, un pour le
système de refroidissement du moteur et un pour le
système de refroidissement d’air de suralimentation.
Ouvrir ensuite le raccord et laisser le liquide de refroidissement s’écouler. Ouvrir également les purgeurs
(2). Répéter la procédure pour les deux systèmes.
IMPORTANT! Des dépôts peuvent se trouver
derrière le robinet/bouchon et doivent être évacués. Vérifier toujours que le liquide de refroidissement coule comme il se doit.
Filtre à liquide de
refroidissement, échange
Outil spécial: 999 6671
1
1
1
Déposer la plaque de moteur inférieure.
Dévisser le filtre avec l’outil 999 6671.
2
2
3
Monter le filtre conformément aux instructions sur le
support de filtre.
Ouvrir les purgeurs (2). Les purgeurs seront ouverts
pour le remplissage et pour la vidange ainsi que pour
le rinçage en branchant l’outil spécial 999 6049 (7).
Afin d’éviter des poches d’air pendant le remplissage,
respectivement le rinçage, deux outils spéciaux seront branchés ensemble avec un raccord en T pour
remplir les deux circuits de refroidissement.
IMPORTANT! Remplir/rincer toujours les deux
circuits de refroidissement en même temps.
3
Positionner la plaque de moteur.
134
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Pour le remplissage, respectivement le rinçage, la
pompe (3) devra être branchée à l’outil spécial. La pompe doit donner une pression de 1,5 bar (21.7 psi) (maxi.
1,7 bar (24.6 psi) ) et un débit maximal de 15 l/min
(15.8 US quart).
Thermostat principal, échange
de bague d’étanchéité
Outil spécial: 999 6863
IMPORTANT! Remplir/rincer toujours les deux
circuits du système de refroidissement en
même temps.
Pour que la bague d’étanchéité puisse être correctement positionnée par rapport à la surface de contact
du thermostat, un outil spécial est utilisé.
IMPORTANT! Le moteur ne doit pas démarrer
avant d’avoir purgé le système et de l’avoir entièrement rempli.
1
Démarrer le moteur et le laisser tourner pour qu’il atteigne sa température normale de fonctionnement (82°C
(179.5°F) ), vérifier ensuite le niveau de liquide de refroidissement.
AVERTISSEMENT! Le liquide chaud et les surfaces brûlantes peuvent provoquer de graves
brûlures.
Thermostat principal, contrôle
1
Placer la bague d’étanchéité neuve sur l’outil 6863.
Vérifier que le thermostat est entièrement fermé. Ce
contrôle peut être réalisé en plaçant le thermostat à
contre jour. Aucune lumière ne doit passer à l’endroit
2
de la division. Si le thermostat ne ferme pas, le remplacer.
2
Chauffer l’eau à 75°C (167.0°F) et y plonger le thermostat.
Avec précautions, taper pour enfoncer la bague
d’étanchéité à fond dans le boîtier de thermostat.
3
Vérifier après au moins ½ minute que le thermostat
est toujours fermé.
4
Amener l’eau à ébullition (100°C (212.0°F) ). Vérifier
après au moins ½ minute d’ébullition que le thermostat s’est ouvert d’au moins 7 mm (0.27559"). Si le
thermostat ne s’est pas ouvert, le remplacer.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
135
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Pompe à liquide de
refroidissement, rénovation
Groupe 26
3
Outils spéciaux: 999 2268, 999 2269, 999 6858,
999 8039, 999 6859, 884680
1
Chasser les joints d’étanchéité.
4
Déposer le couvercle de pompe et le flasque d’entraînement. Repousser l’arbre à la presse jusqu’à ce que
la roue à aubes extérieure soit dégagée.
2
Enlever le circlips. Presser pour enlever le roulement
extérieur et la bague déflectrice.
5
Presser pour enlever l’arbre.
Presser pour enlever l’arbre du support de roulement.
136
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
6
9
Presser pour enfoncer un roulement neuf sur le support.
Taper pour enfoncer le roulement intérieur dans le boîtier de roulement.
7
10
Positionner le circlips. Taper pour enfoncer la bague
déflectrice.
8
Presser pour enfoncer l’arbre, le roulement et le support de roulement. Utiliser d’abord l’outil 999 2269
comme retenue. Continuer ensuite avec l’outil 884680,
utiliser la poignée comme retenue.
Marquer l’arbre à 37 mm (1.45669") de l’extrémité.
Enfoncer l’arbre jusqu’au repère.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
137
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Groupe 26
11
14
Enfoncer avec précautions le joint d’étanchéité, au
delà du canal de drainage.
Placer la retenue 999 6859 sous la roue à aubes et
enfoncer la roue à aubes.
12
15
Vérifier la distance.
Taper pour enfoncer le joint «Unit-Seal».
16
13
Enfoncer le joint dans le couvercle intermédiaire.
N.B. Le bord d’étanchéité doit être en bas.
Enfoncer la roue à aubes sur l’arbre, environ 10 mm
(0.3937").
138
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
17
A
Monter le joint torique et le couvercle intermédiaire.
Enfoncer le couvercle intermédiaire et la roue à aubes
en même temps. Arrêter de presser lorsque le jeu (A)
entre le corps de pompe et le couvercle est de 0,5–
1,0 mm (0.019685 –0.03937").
18
Monter le joint torique et le couvercle extérieur.
N.B. Le repère sur le couvercle intermédiaire doit
coïncider avec celui du couvercle extérieur.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
139
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Système de refroidissement,
essai sous pression
Groupe 26
2ème étape
Outils spéciaux: 999 6662, 999 6049, 999 6441
IMPORTANT! Vérifier les flexibles de liquide de refroidissement au point de vue
vieillissement (dureté), fissures, etc. Remplacer tout flexible endommagé ou en mauvais état avant de commencer le contrôle
de l’étanchéité! Si nécessaire, faire l’appoint en liquide de refroidissement avant
l’essai sous pression.
1ère étape
Brancher provisoirement l’équipement d’essai avec le
couvercle de test à la place du couvercle de surpression.
Faire un essai à une pression de 70 kPa (10.1 psi).
Lorsque la pression est stabilisée, vérifier l’étanchéité de
tous les composants du système – radiateur, raccords,
flexibles, pompe à liquide de refroidissement, système
de chauffage, etc. Une chute de pression sur le manomètre indique une fuite. En cas de fuite, réparer.
Liquide de refroidissement
Venant du réseau pneumatique
Placer ou suspendre le manomètre de l’équipement
d’essai au-dessus du radiateur pour éviter la pénétration du liquide de refroidissement.
Augmenter lentement la pression au dessus de
40 kPa (5.8 psi) pour faire monter la pression dans le
système de refroidissement. A environ 50 kPa
(7.2 psi), la fonction de dérivation du couvercle de
surpression doit laisser passer la pression. Remplacer
le couvercle de surpression par un neuf s’il ne fonctionne pas correctement.
Abaisser la pression dans le système et débrancher
l’équipement d’essai du raccord de vidange du moteur.
140
Le mélange de liquide de refroidissement Volvo doit
être de 40 à 60%. Moins de 40% ne donne pas une
protection suffisante contre la corrosion, dans certains
cas la corrosion peut même augmenter. Ne mélanger
jamais d’autres marques de liquide de refroidissement.
Si aucun risque de gel n’est à craindre, le liquide antirouille Volvo Penta est recommandé.
AVERTISSEMENT! Le liquide de refroidissement est toxique.
Pourcentage de
mélange
40 %
45 %
50 %
60 %
pour une protection
contre le gel
–25°C –30°C
–40°C –56°C
jusqu’à
–13°F –23°F
–40°F –69°F
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Radiateur, échange
Outil spécial: 999 9954
Dépose
1
Pose
1
Placer le bloc de refroidissement sur le cric 999 9954.
Soulever le véhicule pour pouvoir faire passer le bloc
en dessous.
Fermer les robinets pour le système de chauffage. Vidanger le liquide de refroidissement.
2
2
Abaisser le véhicule et soulever le cric pour que les
supports du bloc puissent être positionnés. Serrer toutes les vis du bloc et abaisser le cric.
Dégager les courroies d’entraînement du ventilateur et
déposer le ventilateur.
3
Débrancher les flexibles pour le liquide de refroidissement et l’air de suralimentation, déposer la plaque de
moteur arrière devant l’épurateur d’air et les deux plaques de coin devant le bloc de refroidissement.
4
Placer le cric 999 9954 sous le bloc de refroidissement.
3
Brancher les flexibles pour l’air de suralimentation et
le liquide de refroidissement. Monter le ventilateur et
les courroies d’entraînement. Ajuster les courroies
d’entraînement.
4
Faire le plein de liquide de refroidissement et ouvrir
les robinets pour le système de chauffage. Démarrer
le moteur et vérifier qu’il n’y a pas de fuites. Si nécessaire, faire l’appoint en liquide de refroidissement.
5
Déposer les fers de fixation supérieurs, le support inférieur extérieur avec les coussinets en caoutchouc et
le support inférieur intérieur sans coussinets en caoutchouc.
5
Monter les plaques de coin et la plaque de moteur arrière.
6
Abaisser au maximum le bloc de refroidissement avec
le cric. Soulever le véhicule et retirer le bloc de refroidissement.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
141
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Température de liquide de
refroidissement élevée
Radiateur
Groupe 26
Capteur de température de
liquide de refroidissement
1
2
Joint supérieur vu du côté gauche
Vérifier que le radiateur n’est pas colmaté par des impuretés et que les ailettes du radiateur ne sont pas
déformées ni que leur soudure aux tuyaux de refroidissement n’est pas sur le point de casser. Nettoyer le
radiateur si nécessaire. Un radiateur avec des ailettes
endommagées ou désoudées doit être remplacé.
N.B. Faire très attention pour le nettoyage afin de ne
pas endommager les ailettes. Ne pas utiliser de nettoyeur haute pression. Eventuellement nettoyer à
l’air comprimé à partir de l’arrière du radiateur.
1. Capteur pour la température de liquide de refroidissement,
instrument
2. Capteur pour la température de liquide de refroidissement, EDC
Mesure de capteur pour la température de liquide
de refroidissement, instrument
Débrancher le connecteur du capteur de température
de liquide de refroidissement.
Etanchéité autour du radiateur
Joints d’étanchéité latéraux vus de dessus
Vérifier que l’espace entre le radiateur et la carrosserie est correctement étanché. Les joints latéraux doivent descendre jusqu’au bord inférieur de l’aile du
châssis. Une étanchéité insuffisante sera améliorée
avec une toile en caoutchouc ou autre similaire.
A l’aide du multimètre, mesurer la résistance entre les
deux broches de contact du capteur. Le multimètre
doit donner les valeurs suivantes:
60°C (140.0°F) ............ » 127,8 ± 19,6 Ω
90°C (194.0°F) ............ » 49,1 ± 6,1 Ω
120°C (248.0°F) ............ » 22,0 ± 2,3 Ω
Vérifier également que la bague d’étanchéité entre le
carter de ventilateur et la bague de ventilateur est intacte et parfaitement étanche contre le carter de ventilateur. Si nécessaire, ajuster la position de la bague
d’étanchéité.
142
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 26
Conseils pratiques de réparation – système de refroidissement
Mesure de capteur de température de liquide de
refroidissement, EDC
Débrancher le connecteur du capteur de température
de liquide de refroidissement.
A l’aide du multimètre, mesurer la résistance entre les
deux broches de contact du capteur. Le multimètre
doit donner les valeurs suivantes:
60°C (140.0°F) ....... » 319,0 ± 37,0 Ω
90C° (194.0°F) ....... » 128,0 ± 9,0 Ω
100C° (212.0°F) ....... » 97,0 ± 6,0 Ω
120C° (248.0°F) ....... » 57,0 ± 3,0 Ω
N.B. Les capteurs sont très sensibles aux modifications de température. Il suffit que le capteur soit tenu
dans la main pour avoir une valeur de mesure incorrecte.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
143
Commande moteur
Groupe 23
Commande moteur
Construction et fonctionnement
EDC – Commande diesel
électronique
Le DH10A est équipé du système EDC (Electronic
Diesel Control). Il s’agit d’un système de régulation et
de contrôle d’injection du moteur.
Ce système se caractérise par son fonctionnement
avec un régulateur électromagnétique monté sur une
pompe d’injection normale. Sur le moteur, plusieurs
capteurs envoient différents signaux à une unité de
commande électronique. L’unité de commande traite
les signaux d’entrée et les transforme en signaux qui
sont envoyés au régulateur électromagnétique sur la
pompe d’injection.
144
L’avantage du système EDC, par rapport à un système d’alimentation traditionnel, est qu’il offre de grandes possibilités de commande du débit d’injection. Le
régulateur électromagnétique fonctionne plus rapidement et donne une régulation plus précise du carburant par rapport à un régulateur mécanique.
Pour une description complète ainsi que pour les conseils pratiques de réparation touchant le système
EDC, voir le «Manuel d’atelier, système d’alimentation
EDC DH10A».
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Boîte de vitesses
Boîte de vitesses
Construction et fonctionnement
Boîte de vitesses, généralités
La boîte de vitesses est une boîte Volvo Powertronic
à cinq rapports, entièrement automatique, désignée
VT1605PT.
Pour la construction et le fonctionnement, voir le «Manuel de service, Camions, Groupe 43, Powertronic
Génération II, VT1605PT, VT1706PT, VT1906PT,
Construction et fonctionnement, FL7, FL10, FL12,
FH12», TSP24539/1.
Pour le diagnostic et la recherche de pannes, voir le
«Manuel d’installation, RailPac». Pour le contrôle de
la pression d’huile et d’autres informations, voir le
«Manuel d’atelier Camions, groupe 43, Powertronic
Génération II, VT1605PT, VT1706PT, VT1906PT,
Diagnostic et recherche de pannes», TSP24526/1.
Pour les conseils pratiques de réparation et les caractéristiques techniques, voir le «Manuel d’atelier Camions, groupe 43, Boîte de vitesses automatique,
Powertronic Génération II, VT1706PT, VT1906PT,
FL7, FL10, FH12", TSP24560/1 et les descriptions
suivantes pour l’adaptation Volvo Penta.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
145
Boîte de vitesses
Groupe 43
Adaptation aux véhicules sur rail
Le système de lubrification a été adapté pour que la
boîte de vitesses puisse être remorquée, pendant un
temps limité, avec le moteur arrêté.
Cette adaptation a été réalisée avec les points suivants:
• Pompe à huile de lubrification
La boîte de vitesses a deux pompes de lubrification. Outre la pompe de lubrification normale qui
tourne avec le moteur, une autre pompe tourne
avec l’arbre de sortie de la boîte de vitesses. Cette pompe amène de l’huile quel que soit le sens
de rotation de l’arbre.
• Bloc de vannes supplémentaire sur la face extérieure de la boîte de vitesses
Le bloc de vannes sur la face extérieure de la boîte de vitesses relie la pompe à huile à la crépine
d’aspiration et au système de lubrification quel
que soit le sens de rotation de la pompe. Des
vannes pour la mise en service du frein B2 lorsque la pression principale disparaît sont également présentes. Le verrouillage de B2 donne un
régime déterminé dans la boîte de vitesses et empêche d’avoir des régimes dangereux pour les pièces en rotation. Si le moteur s’arrête et l’arbre de
sortie continue à tourner, le courant allant aux
électrovannes est coupé.
• L’électrovanne S5 est remplacée par un raccord de flexible
L’électrovanne S5 a été supprimée et remplacée
par un raccord de flexible qui alimente RV5 et qui
est branché au bloc de vannes externe.
• NRV1 supprimé
La vanne antiretour NRV1 est supprimée pour empêcher l’huile de lubrification d’entrer dans le circuit principal et d’activer K2.
• Modification de la fonction RV5
Le fonctionnement de la vanne relais RV5 a été
modifié pour pouvoir activer le frein B2.
De petites cotes d’encombrement entre la boîte de vitesses et le rail ont été modifiées.
Cette adaptation touche:
• Le carter d’huile et la crépine d’huile
Le carter d’huile est moins profond pour augmenter la garde au sol de la boîte de vitesses. La crépine a été intégrée au système de régulation.
• Les capteurs pour la pression, la température et
le niveau d’huile ont été déplacés. Le capteur de
pression a été placé sur le côté du système de
commande. Le capteur de température/niveau
d’huile a été raccourci et placé devant le système
de commande pour tenir dans le carter d’huile.
146
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Conseils pratiques de réparation
43701-3
Système de commande,
nettoyage
Désassemblage
N.B. L’illustration pour le point 3 dans cette méthode
est différente du Manuel de service puisque le capteur
de pression et le capteur de température/niveau ont
été déplacés de leur emplacement d’origine.
Vanne de montée en pression,
assemblage
N.B. L’illustration et le texte du point 1 dans cette méthode sont différents du Manuel de service puisque
RV5 a un trou axial et deux trous radiaux dans le tiroir de vanne.
1
3
Enlever les attaches pour les câbles sur le boîtier de
commande. Déposer la protection du capteur de pression et enlever le capteur de pression (1). Déposer le
support avec le capteur de température/niveau (2).
4
Voir le Manuel de service.
Lubrifier tous les tiroirs avec de l’huile ATF. Positionner
les tiroirs avec des ressorts neufs. Tester les déplacements des tiroirs. Ils doivent glisser sans gripper.
N.B. Vérifier soigneusement que le tiroir de la vanne
RV5 vient bien dans le même trou qu’avant le désassemblage.
2
Voir le Manuel de service.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
147
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Système de commande,
assemblage
Groupe 43
17
N.B. L’illustration et le texte du point 15 ainsi que l’illustration du point 17 dans cette méthode sont différents du Manuel de service puisque S5 a été supprimée et remplacée par un raccord de flexible, cette
construction existant en deux modèles, un ancien et
un nouveau. Les illustrations des points 22, 24 et 25
dans cette méthode sont différents du Manuel de service puisque le capteur de pression et le capteur de
température/niveau ont été déplacés.
N.B. Si la partie supérieure du carter d’huile a été déposée, elle devra être remise en place avant de monter le système de commande.
La partie supérieure du carter se monte de la façon
suivante:
Mettre un joint neuf pour la partie supérieure du carter.
Positionner la partie supérieure du carter. Vérifier
qu’aucun câble n’est pincé.
Utiliser la clé dynamométrique 115 9794 et serrer les vis
de la partie supérieure du carter au couple de 20±3 Nm
(14.7-2.2 lbf-ft). Noter que certaines vis traversent.
Dans ce cas utiliser de l’adhésif pour filets afin d’éviter
les fuites d’huile.
S11
Monter l’attache avec la vis dans la vanne de pression principale pour les câbles venant du modulateur
S11 et des électrovannes. Serrer les vis au couple de
6,5±0,5 Nm(4.8–0.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 999 9708.
18-21
Voir le Manuel de service.
22
15
Appliquer du frein-filet 116 1056 sur le capteur de pression (1) et positionner ce dernier. Serrer le capteur au
couple de 45±5 Nm (33-3.6 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794. Monter le support sur le capteur de
pression.
Monter le raccord de flexible A. Monter les électrovannes S2, S4 et S3 de la même façon puis l’électrovanne S1 avec des étriers de fixation neufs pour éviter
les fuites aux électrovannes. Tous les étriers de fixation doivent être remplacés s’ils ont été déposés. Serrer les vis au couple de 9±1 Nm(6.6–0.7 lbf-ft) avec la
clé dynamométrique 999 9708.
N.B. S’assurer que le câble ne vient pas frotter contre
le support.
Serrer les vis du support au couple de 9±1 Nm (6.6–
0.7 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 999 9708.
Brancher les câbles aux connecteurs A et B. Monter
le support avec le capteur de température/niveau (2).
Serrer les vis du support au couple de 9 ±1 Nm (6.6–
0.7 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 999 9708.
16
22b
Brancher les câbles aux connecteurs A et B conformément au schéma de câblage pour l’ancien ou le
nouveau modèle.
Monter la crépine d’aspiration avec un joint neuf. Serrer les vis de la crépine au couple de 8±2 Nm (5.9–1.4
lbf-ft) avec la clé dynamométrique 999 9708.
148
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
23
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
24
Ancien modèle
Monter les câbles pour S13, le capteur de pression et
le capteur de température/niveau dans les connecteurs
A et B conformément au schéma de câblage pour les
anciens modèles de boîte de vitesses avec câbles de
masse séparés pour toutes les électrovannes.
Nouveau modèle
Monter les attaches sur le système de commande
pour les câbles venant du modulateur S13 et du capteur de pression. Serrer les vis des attaches au couple de 9±1 Nm (6.6-0.7 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 999 9708.
25
Voir le Manuel de service.
Monter les câbles pour S13, le capteur de pression et
le capteur de température/niveau dans les connecteurs A et B conformément au schéma de câblage
pour les nouveaux modèles de boîte de vitesses avec
câbles de masse pour S1-S9 branchés en boucle aux
broches 4 et 5. Ce dernier modèle a également une
double alimentation positive pour S8.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
149
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Groupe 43
Bloc de vannes, nettoyage
Bloc de vannes Génération I, pose
Outil spécial: 999 9708
Autre équipement spécial: 115 9794, 115 9795
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
1
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
Monter le bloc de vannes sur la boîte de vitesses.
Serrer les vis du bloc de vannes au couple de 48±8
Nm (35.4-5.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115
9794. Serrer les vis du support au couple de 140±25
Nm (103.5-18.4 lbf-ft) avec la clé dynamométrique
115 9795.
1
2
Bloc de vannes Génération I, dépose
N.B. Laver soigneusement le bloc de vannes et les
flexibles avant la dépose.
2
Monter tous les flexibles sur le bloc de vannes et les
serrer.
3
Desserrer les attaches des flexibles pour dégager plus
facilement les flexibles du bloc de vannes. Noter l’emplacement des flexibles et enlever tous les flexibles
du bloc de vannes.
Serrer les attaches des flexibles sur la boîte de vitesses au couple de 10±1,5 Nm (7.3-1.1 lbf-ft) avec la
clé dynamométrique 999 9708.
4
N.B. Si des impuretés semblent avoir pénétré dans le
système, débrancher entièrement les flexibles de la
boîte de vitesses, les laver, les rincer et les sécher à
l’air comprimé.
3
Déposer le bloc de vannes de la boîte de vitesses.
Attacher le flexible d’huile de fuite branché à la pompe
avec un raccord banjo (B) avec le flexible branché à la
pompe avec l’écrou (C), utiliser deux liens.
150
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Bloc de vannes Génération I,
désassemblage
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains. Un outil spécial est nécessaire qui sera fabriqué conformément au plan cidessous.
Bloc de vannes Génération I, assemblage
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
1
Avec de l’huile, lubrifier le bloc de vannes et toutes
les pièces faisant partie du bloc de vannes, avant
l’assemblage. Dans le bloc de vannes, monter les
vannes de retour NRV5-NRV8 et la vanne de pression
de changement de vitesse GPV avec des joints toriques neufs.
Serrer la vanne de pression de changement de vitesse GPV au couple de 90±10 Nm (66.4-7.3 lbf-ft) avec
la clé dynamométrique 115 9795.
Serrer les vannes antiretour NRV5 et 6 au couple de
90±10 Nm (66.4-7.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9795.
Outil spécial pour la dépose/pose des vannes antiretour NRV7 et 8.
1
NRV7 et 8 au couple de 200±20 Nm (147.5-14.7 lbf-ft)
avec la clé dynamométrique 115 9795.
2
Enlever les raccords de flexibles, les vannes, les vannes antiretour et les bouchons du bloc de vannes. Noter l’emplacement des vannes et des vannes antiretour. Les vannes cartouches ne peuvent pas être désassemblées.
2
Laver toutes les pièces du bloc de vannes. Nettoyer
tous les orifices, les gorges, les taraudages et les canaux à l’air comprimé. Pour nettoyer les vannes cartouches, appuyer avec un outil souple sur le côté de
la vanne, plusieurs fois, dans le bain de lavage. Vérifier que le tiroir se déplace facilement.
Monter la vanne de commande de changement de vitesse GCV avec un joint torique neuf dans le bloc de
vannes. Serrer la vanne GCV au couple de 50±0,5 Nm
(36.8-0.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794.
3
Positionner la vanne by-pass SBV avec des joints toriques neufs dans le bloc de vannes. Serrer la vanne
SBV au couple de 115±10 Nm (84.8-7.3 lbf-ft) avec la
clé dynamométrique 115 9794.
4
Positionner l’étranglement, les bouchons et les raccords avec des joints toriques neufs et des rondelles
d’étanchéité neuves. Serrer au couple indiqué dans le
tableau «Couples de serrage pour les bouchons et les
raccords».
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
151
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Groupe 43
Bloc de vannes Génération II, dépose
Bloc de vannes Génération II, pose
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
1
1
N.B. Laver soigneusement le bloc de vannes et les
flexibles avant la dépose.
Positionner le bloc de vannes sur la boîte de vitesses.
Serrer les vis de fixation du bloc de vannes au couple
de 48±8 Nm (35.4-5.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794. Serrer les vis du support au couple de
140±25 Nm (103.3-18.4 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9795.
2
2
Desserrer l’attache des flexibles pour pouvoir dégager
plus facilement les flexibles du bloc de vannes. Noter
l’emplacement des flexibles et enlever tous les flexibles du bloc de vannes.
N.B. Si des impuretés semblent avoir pénétré dans le
système, enlever entièrement les flexibles de la boîte
de vitesses, les laver, les rincer et les sécher à l’air
comprimé.
Brancher tous les flexibles sur le bloc de vannes et
les serrer.
3
Serrer les attaches des flexibles sur la boîte de vitesses au couple de 10±1,5 Nm (7.4–1.1 lbf-ft) avec la
clé dynamométrique 999 9708.
3
Déposer le bloc de vannes de la boîte de vitesses.
4
Attacher le flexible d’huile de retour branché à la pompe avec un raccord banjo (B) avec le flexible branché
à la pompe avec l’écrou (C), utiliser deux liens.
152
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Bloc de vannes, Génération II,
désassemblage
Bloc de vannes, Génération II,
assemblage
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains. Un outil spécial est nécessaire qui sera fabriqué conformément au plan cidessous.
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
1
Avec de l’huile, lubrifier le bloc de vannes et toutes
les pièces qui en font partie avant l’assemblage. Dans
le bloc de vannes, monter les vannes antiretour
NRV5-NRV8 et la vanne de pression de changement
de vitesse GPV avec des joints toriques neufs.
Outil spécial pour la dépose/pose des vannes
antiretour NRV7 et 8.
Serrer la vanne GPV au couple de 90±10 Nm
(66.3±7.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique
115 9795. Serrer les vannes antiretour NRV5 et 6 au
couple de 90±10 Nm (66.3±7.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9795. Serrer les vannes antiretour
NRV7 et 8 au couple de 200±20 Nm (147.5±14.7 lbf-ft)
avec la clé dynamométrique 115 9795.
2
1
Enlever les raccords de flexibles, les vannes, les vannes antiretour et les bouchons du bloc de vannes. Noter l’emplacement des vannes et des vannes antiretour. Les vannes cartouches ne peuvent pas être démontées.
2
Positionner la vanne de commande de changement de
vitesse GCV avec un joint torique neuf, dans le bloc de
vannes. Serrer la vanne GCV au couple de 50±0,5 Nm
(30±0.3 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794.
3
Mettre les bouchons et les raccords avec des joints
toriques neufs et des rondelles d’étanchéité neuves.
Serrer au couple indiqué dans le tableau «Couples de
serrage pour les bouchons et les raccords».
Laver toutes les pièces du bloc de vannes. Faire passer de l’air comprimé dans tous les orifices, les gorges et les canaux. Pour nettoyer les vannes cartouches, appuyer avec un outil souple sur le côté de la
vanne, plusieurs fois, dans le bain de lavage. Vérifier
que le tiroir se déplace facilement sans gripper.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
153
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Pompe à huile externe, nettoyage
Groupe 43
3
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
N.B. Laver soigneusement la pompe et les flexibles
avant la dépose.
Dépose
1
Tourner la pompe, desserrer et enlever les vis de fixation. Déposer la pompe et la plaque de fixation.
Noter l’emplacement des flexibles sur la pompe. Enlever
les flexibles et les raccords de flexible de la pompe.
2
Desserrer les vis de la pompe sur la plaque de fixation.
154
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Assemblage
Assemblage
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
1
1
Avant de désassembler la pompe, repérer au pointeau
la position du corps de pompe entre les flasques, voir
l’illustration.
2
Dévisser la pompe et repérer les porte-paliers avant et
arrière, le sens du pignon fou et la position des dents
les unes par rapport aux autres.
3
Vérifier l’état des pièces. Vérifier toutes les pièces au
point de vue usure, rayures, décolorations (par suite
d’une température élevée), fonte de métal, rouille et
autres dégâts.
Utiliser des joints neufs (joint intérieur, joint torique et
joint d’arbre). Lubrifier tous les joints avec de l’huile ATF.
Huiler toutes les pièces mécaniques avant le montage.
Monter le joint d’arbre à la main pour bien le guider
dans le trou, enfoncer ensuite le joint avec un outil jusqu’à ce que la gorge du circlips soit visible en entier.
Positionner le circlips dans la gorge, utiliser une pince
à circlips.
Assembler la pompe et vérifier les marques sur les
flasques, les porte-paliers, le sens du pignon fou, et la
position des dents les unes par rapport aux autres.
Monter la rondelle élastique et l’écrou, serrer l’écrou
au couple de 45±8 Nm (33.2-5.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794. Monter l’écrou de verrouillage contre l’écrou et serrer l’écrou de verrouillage d’un
quart de tour supplémentaire.
2
4
Laver toutes les pièces de la pompe. Faire passer de
l’air comprimé dans tous les orifices, les gorges et les
canaux.
Avec les marques au pointeau, vérifier que le corps de
pompe et les flasques sont correctement positionnés.
3
Serre les vis du corps de pompe en diagonale au couple de 49±5 Nm (36.1–3.6 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
155
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Pose
Groupe 43
3
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel de
service puisque le graissage secondaire est uniquement
adapté aux trains.
1
Monter la plaque de fixation et la pompe dans la prise
de force. Tourner légèrement la pompe pour que le taraudage extérieur de la plaque de fixation soit visible.
Monter les trois vis de la plaque de fixation dans la
prise de force. Les vis ont un élément de verrouillage
sur les filets et doivent être remplacées par des vis
neuves ou bloquées avec du liquide de blocage. Serrer la plaque de fixation au couple de 24±4 Nm (17.7–
2.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794.
Monter les raccords de flexible (A) avec des joints toriques neufs. Serrer les raccords de flexible au couple
de 24±4 Nm (17.7–2.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794. Monter le raccord banjo (B) avec des
rondelles neuves.
Serrer le raccord banjo au couple de 48±8 Nm (35.4–
5.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794. Serrer l’écrou du flexible (C). Attacher le flexible d’huile de
retour branché à la pompe avec un raccord banjo (B)
avec le flexible branché à la pompe avec l’écrou (C),
utiliser deux liens.
2
Tourner la pompe correctement et mettre les vis de la
pompe dans la plaque de fixation. Serrer la pompe au
couple de 24±4 Nm (17.7–2.9 lbf-ft) avec la clé dynamométrique 115 9794.
156
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Mesures à prendre pour le
démarrage d’une boîte de
vitesses ou d’une pompe
neuves ou rénovées
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
4
Outil spécial: 968608
Purge du graissage secondaire
Génération I
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
Si le bloc de vannes et la pompe ont été désassemblés pour le nettoyage, le graissage secondaire devra
être purgé conformément à ci-après.
Débrancher le flexible du bloc de vannes et le suspendre au remplissage d’huile. Boucher le trou dans le bloc
de vannes avec le bouchon 926370 (bouchon R ¼)
1
5
Remplir la boîte de vitesses avec 33 litres d’huile
(34.8 US quart).
Démarrer le moteur et le faire tourner au ralenti élevé,
position neutre, à environ 1000 tr/min pendant 5 minutes.
2
Déposer l’arbre de transmission de la boîte de vitesses.
6
3
Passer en marche avant et accélérer en 2ème. Rester
en 2ème à 1000 tr/min jusqu’à ce que la boîte de vitesses soit à sa température de fonctionnement (au
moins 5 minutes).
7
Vérifier le niveau d’huile en position neutre et à 1000
tr/min. Faire l’appoint ou vider de l’huile pour avoir un
niveau exact. Voir le point 5 «Purge du graissage secondaire, Génération II».
8
Rebrancher les flexibles.
9
Vérifier que tous les raccords sont étanches.
Débrancher le flexible du support de filtre P1. Suspendre le flexible au remplissage d’huile et boucher le
trou dans le support de filtre avec le bouchon 968608.
10
Monter l’arbre de transmission.
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
157
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Purge du graissage secondaire,
Génération II
N.B. Cette méthode n’est pas donnée dans le Manuel
de service puisque le graissage secondaire est uniquement adapté aux trains.
Si le bloc de vannes et la pompe ont été désassemblés pour le nettoyage, le graissage secondaire devra
être purgé conformément à ci-après.
Groupe 43
Pression d’huile, contrôle
N.B. Ces caractéristiques complètent celles données
dans le manuel «Diagnostic et recherche de pannes».
A la différence des autres caractéristiques, ce contrôle
sera effectué lorsque le train roule avec le moteur arrêté.
Allumage ....................................................... Coupé
Régime moteur ............................................ 0 tr/min
Régime d’arbre de transmission ............. 1500 tr/min
1
Remplir la boîte de vitesses avec 33 litres d’huile
(34.8 US quart).
Pression dans frein 2 (BR2) ................ 0,4±0,1 MPa
(58±14.5 psi)
Pression de lubrification (PS) .......... 0,15±0,04 MPa
(22±5.8 psi)
Température d’huile .......... 70–90°C (158.0–194.0°F)
2
Déposer l’arbre de transmission de la boîte de vitesses.
3
Démarrer le moteur et le faire tourner, position neutre, au
ralenti élevé, à environ 1000 tr/min pendant 5 minutes.
Couples de serrage pour les
bouchons et les raccords
4
Passer en marche avant et accélérer en 2ème. Rester
en 2ème à 1000 tr/min jusqu’à ce que la boîte de vitesses soit à sa température de fonctionnement (au
moins 5 minutes).
5
Vérifier le niveau d’huile en position neutre et à 1000
tr/min. Faire l’appoint si nécessaire ou enlever de
l’huile pour avoir le niveau exact. Lorsque le niveau
d’huile est trop élevé, de l’huile doit être vidée sinon la
boîte de vitesses risque d’être endommagée par suite
d’une température trop élevée.
Dim.
Couple [Nm]
lbf-ft
1/8"R
10±1
7±0.7
1/4"R
30±3
22±2.2
3/8"R
35±3
25±2.2
1/2"R
60±5
44±3.6
3/4"R
90±10
66±7
1"R
140±15
103±11
1 1/4"R
240±25
177±18
Pour vider de l’huile, la méthode suivante peut être
utilisée:
• Arrêter le moteur.
• Brancher un flexible avec un raccord rapide et un
robinet à la prise de pression de lubrification, sous
la vanne de ralentisseur.
• Démarrer le moteur avec la boîte de vitesses en
position neutre et laisser tourner le moteur au ralenti.
• Avec précautions, ouvrir le robinet et vider de
l’huile pour avoir un niveau exact. L’huile ne doit
pas être réutilisée.
6
Monter l’arbre de transmission
158
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Groupe 43
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Schéma de câblage,
ancien modèle
Connecteurs sur le faisceau de câbles
Contact Cannon
Connecteur A: câbles noirs
Connecteur B: câbles blancs
Connecteur A
(faisceau de
câbles noir)
Broche
Connecteur à
24 bornes
(contact Cannon)
Electrovanne S11
1
A
Electrovanne S1
2
R
Electrovanne S2
3
R
Electrovanne S3
4
R
Electrovanne S9
5
R
Electrovanne S13
6
T
Connecteur à
24 bornes
(contact Cannon)
Electrovanne S11
1
B
Electrovanne S1
2
C
Electrovanne S2
3
D
Electrovanne S3
4
E
Electrovanne S9
5
K
Electrovanne S13
6
M
7
W
Capteur, température
d’huile (762),
niveau d’huile (763)
7
X
Electrovanne S4
8
R
Capteur température
d’huile (762)
Electrovanne S5
9
R
Electrovanne S4
8
F
Non utilisée
10
Electrovanne S5
9
G
Electrovanne S8
11
R
Non utilisée
10
Electrovanne S7
12
R
Electrovanne S8
11
H
Electrovanne S7
12
J
Niveau d’huile (763)
13
S
Capteur, pression
d’huile (761)
14
Y
Capteur, pression d’huile
(761)
N.B. fil jaune
13
Non utilisée
14
Z
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
159
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
Groupe 43
Schéma de câblage,
nouveau modèle
Connecteurs sur le faisceau de câbles
Contact Cannon
Connecteur A: câbles marrons
Connecteur B: câbles jaunes
Connecteur A
(faisceau de
câbles marron)
Broche
Electrovanne S11
1
Connecteur à
24 bornes
(contact Cannon)
R
Connecteur B
(câbles jaunes)
Broche
Connecteur à
24 bornes
(contact Cannon)
Non utilisée
2,3
Electrovanne S11
1
B
Electrovanne S1
4,5
R
Electrovanne S1
2
C
Electrovanne S2
4,5
R
Electrovanne S2
3
D
Electrovanne S3
4,5
R
Electrovanne S3
4
E
Electrovanne S4
4,5
R
Electrovanne S9
5
K
Electrovanne S5
4,5
R
Electrovanne S13
6
M
Electrovanne S7
4,5
R
Electrovanne S8
4,5
R
Capteur température
d’huile (762)
7
W
Electrovanne S9
4,5
R
Electrovanne S4
8
F
Electrovanne S13
6
T
Electrovanne S5
9
G
Electrovanne S8
10
H
Electrovanne S8
11
H
Electrovanne S7
12
J
Capteur,
niveau d’huile (763)
13
S
Capteur, pression
d’huile (761)
14
Y
Capteur,
température d’huile (762),
niveau d’huile (763)
Non utilisée
7
X
8–12
Capteur, pression d’huile (761)
N.B. faisceau de câbles
13
Non utilisée
14
160
Z
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Nouveaux composants
LP
= Pompe à huile de lubrification
LCB = Bloc de vannes
GCV = Vanne de commande de changement de vitesse
GPV = Vanne de pression de changement de vitesse
NRV5 = Vanne antiretour
NRV6 = Vanne antiretour
NRV7 = Vanne antiretour
NRV8 = Vanne antiretour
SLF = Filtre de graissage secondaire
SBV = Vanne by-pass
Groupe 43
Schéma hydraulique, ancien modèle
(Pour de plus amples informations, voir le
«Manuel de service Volvo Camions, Groupe 43, Boîte de vitesses automatique
Powertronic Génération II», TSP24560/1)
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
161
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Nouveaux composants
LP
LCB
GCV
GPV
NRV5
NRV6
NRV7
NRV8
= Pompe à huile de
lubrification
= Bloc de vannes
= Vanne de commande de changement
de vitesse
= Vanne de pression
de changement de
vitesse
= Vanne antiretour
= Vanne antiretour
= Vanne antiretour
= Vanne antiretour
(Pour de plus amples informations, voir le «Manuel de service Volvo Camions, Groupe
43, Boîte de vitesses automatique Powertronic Génération
II», TSP24560/1)
Conseils pratiques de réparation – boîte de vitesses
162
Schéma hydraulique, nouveau modèle
Groupe 43
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Notes
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Notes
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Formulaire de rapport
Si vous avez des questions ou d’autres suggestions concernant ce manuel, faites une photocopie de cette page,
inscrivez vos commentaires et renvoyez-la nous. L’adresse est indiquée tout en bas.
Nous préférerions que vous écriviez en anglais ou en suédois.
De la part de: ................................................................
......................................................................................
......................................................................................
......................................................................................
Concerne la publication: .........................................................................................................................................
Publication N°: ........................................................... Date d’édition: ....................................................................
Suggestion/commentaire: ......................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
..............................................................................................................................................................................
Date: ............................................................
Signature: ....................................................
AB Volvo Penta
Information technique
Dept. 42200
SE-405 08 Göteborg
Suède
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
7742164-2 French 03-2002
Plus d'informations sur : www.dbmoteurs.fr
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement