auroTHERM 700-auroSTOR_Notice d'emploi et d'installation

auroTHERM 700-auroSTOR_Notice d'emploi et d'installation
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 1
Pour l’installateur/pour l’utilisateur
Notice de mise en fonctionnement, d’entretien et de dépannage ; consignes pour l’utilisateur
Système auroSTOR
Chauffage d’appoint et chauffe-eau solaires
FR; CHFR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 2
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 3
Table des matières
Table des matières
Remarques relatives à la documentation . . . . . . . . .4
Symboles utilisés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .4
Documents d’accompagnement applicables . . . . . . . . . .4
1 Vue d’ensemble des normes, consignes
de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
1.1 Normes applicables dans l’Union européenne . . . . .5
1.2 Normes applicables en Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . .6
1.3 Consignes générales de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . 6
2 Descriptions des systèmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1 Systèmes de chauffage d’appoint et d’eau potable —
Systèmes avec accumulateur combiné auroSTOR
(France) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7
2.1.1 Accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat . . . . . . . . . . . . . .7
2.2 Systèmes de chauffage d’appoint et d’eau potable —
Systèmes avec accumulateur combiné auroSTOR
(Suisse) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9
2.2.1Accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat . . . . . . . . . . . . . .9
2.2.2Accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat
(bloc hydraulique) et chaudière à
combustible solide (Suisse) . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12
2.3 Systèmes de chauffage d’appoint, de piscine et
d’eau potable — Systèmes avec accumulateur combiné auroSTOR (Suisse) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14
3 Accumulateur combiné auroSTOR . . . . . . . . . . . .16
3.1 Utilisation conforme de l’appareil . . . . . . . . . . . . . .16
3.2 Consignes de sécurité/règlements . . . . . . . . . . . . .16
3.3 Schéma fonctionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
3.4 Equipement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
3.5 Fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
3.6 Utilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
3.7 Installation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
3.8 Mise en fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22
3.9 Recyclage et élimination des déchets . . . . . . . . . .24
3.10 Service après-vente France . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
3.11 Service après-vente Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
3.12 Garantie constructeur pour la France . . . . . . . . . .24
3.13 Garantie constructeur pour la Suisse . . . . . . . . . . .24
3.14 Caractéristiques techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . .25
4 Raccordement hydraulique . . . . . . . . . . . . . . . . .26
4.1 Bloc hydraulique pour chauffage d’appoint . . . . . .26
4.2 Raccordement du chauffage sans bloc
hydraulique Vaillant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26
6 Poste solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
6.1 Montage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
6.2 Groupe de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
6.3 Vase d’expansion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30
6.4 Vase d’appoint . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30
6.5 Pompe du circuit solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
6.6 Limiteur de débit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
7 Capteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
7.1 Documents d’accompagnement applicables . . . . .32
7.2 Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
7.3 Capteur à tubes auroTHERM exclusiv . . . . . . . . . . 32
7.4 Capteur plan auroTHERM classic . . . . . . . . . . . . . .34
7.5 Elimination des déchets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .35
8 Fluide caloporteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
8.1 Caractéristiques du fluide caloporteur . . . . . . . . . 36
8.2 Protection antigel et anticorrosion du
circuit solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
8.3 Protection antigel de l’accumulateur
combiné auroSTOR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37
8.4 Fiche technique de sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
9 Régulateur solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
9.1 Documents d’accompagnement applicables . . . . .39
9.2 Fonctions du régulateur auroMATIC 620 . . . . . . . .39
10 Mise en fonctionnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
10.1 Contrôle de l’étanchéité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
10.2 Rinçage du circuit solaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
10.3 Remplissage du circuit solaire . . . . . . . . . . . . . . . . 41
10.4 Réglage du débit volumique . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
10.5 Réglage de la pompe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
10.6 Contrôle du régulateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
10.7 Réglage du mitigeur thermostatique d’eau
chaude . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
10.8 Compte-rendu de mise en fonctionnement . . . . . 44
11 Entretien et dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.1 Entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.2 Liste de contrôle de l’entretien . . . . . . . . . . . . . . . 46
11.3 Dépannage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47
12 service après-vente et garantie . . . . . . . . . . . . . 51
12.1 Service après-vente France . . . . . . . . . . . . . . . . . . .51
12.2 Service après-vente Suisse . . . . . . . . . . . . . . . . . . .51
12.3 Garantie constructeur pour la France . . . . . . . . . . .51
12.4 Garantie constructeur pour la Suisse . . . . . . . . . . .51
13 Documentation spécifique au client . . . . . . . . . 52
5 Tuyauterie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
5.1 Consignes générales d’exécution . . . . . . . . . . . . . . 27
5.2 Matériel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
5.3 Diamètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
5.4 Purge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
5.5 Mitigeur thermostatique d’eau chaude . . . . . . . . 29
Système Vaillant auroSTOR
14 Consignes utilisateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
14.1 Consignes générales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
14.2 Que faire, quand ... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
14.3 Capteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
14.4 Accumulateur combiné . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .54
14.5 Entretien et réparation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
3
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 4
Remarques relatives à la documentation
Remarques relatives à la documentation
Avec une installation solaire Vaillant, vous avez fait le
choix d’un produit de qualité.
Cette notice décrit le système dans son intégralité et
vous fournit toutes les informations concernant la mise
en service, l’entretien et le dépannage. Elle complète les
dernières notices d’emploi, d’installation et de montage.
Aussi, veuillez respecter les instructions relatives
aux composants contenues dans cette notice.
Afin de pouvoir profiter pleinement de tous les avantages de ce système, prenez quelques minutes pour lire
attentivement cette notice. Elle contient tout ce que
vous devez savoir sur le système et vous donne des indications supplémentaires sur les accessoires Vaillant qui
peuvent simplifier leur mise en oeuvre.
Conservez bien ces instructions et remettez-les au propriétaire ultérieur en cas de vente.
Documents d’accompagnement applicables
Lors de l’installation de l’installation solaire, veuillez respecter les consignes de sécurité contenues dans toutes
les notices d’installation des éléments et composants de
l’installation. Ces notices d’installation sont jointes aux
éléments respectifs de l’installation ainsi que des composants les complétant.
Attention !
Les chapitres « Mise en fonctionnement » et
« Entretien et dépannage » sont à l’attention
exclusive des installateurs professionnels.
Vaillant décline toute responsabilité pour les dommages imputables au non-respect des instructions contenues dans cette notice.
Symboles utilisés
Veuillez respecter les consignes de sécurité contenues
dans ces instructions lors de l’utilisation et de l’installation de l’appareil.
Vous trouverez ci-après la signification des symboles utilisés dans le texte :
Danger !
Danger de mort et risque d’accident corporel.
Attention !
Situation potentiellement dangereuse pour le
produit et l’environnement.
Remarque :
Recommandation d’utilisation.
• Ce symbole signale une activité nécessaire.
4
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 5
Vue d’ensemble des normes, consignes de sécurité 1
1 Vue d’ensemble des normes, consignes
de sécurité
1.1 Normes applicables dans l’Union européenne
Capteurs et montages des capteurs
ENV 1991-2-4
Eurocode 1 - Bases du calcul et actions sur les structures,
partie 2-4 : actions sur les structures, actions du vent
Généralités sur les installations solaires
Ballon et montage du ballon
DIN EN ISO 9488
Terminologie installations solaires thermiques et composants (ISO/DIS 9488, 1995)
EN 12975-1
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les capteurs, 1ère partie : Exigences générales
EN 12975-2
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les capteurs, 2e partie : Méthodes d’essais
ENV 1991-2-3
Eurocode 1 - Bases du calcul et actions sur les structures, partie 2-3 : Actions sur les structures, charges de
neige
EN 12976-1
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les installations préfabriquées, 1ère partie :
Exigences générales
EN 12976-2
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les installations préfabriquées, 2e partie :
Méthodes d’essais
ENV 12977-1
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les installations préfabriquées spécifiques aux clients, 1ère partie : Exigences générales
ENV 12977-2
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les installations préfabriquées spécifiques aux clients, 2e partie : Méthodes d’essais
ISO 9459-1 : 1993
Solar heating – Domestic water heating systems – Part 1 :
procédure d’évaluation des performances au moyen de
tests en intérieur
ISO/TR 10217
Energie solaire / systèmes de préparation d’eau chaude /
guide de sélection des matériaux selon le critère de corrosion interne
Système Vaillant auroSTOR
Directive relative aux équipements sous pression
97/23/CEE
Directive du Parlement et du Conseil européens du
29 mai 1997 relative à l’harmonisation des réglementations des Etats membres sur les équipements sous pression
PrEN 12977-3
Les installations solaires thermiques et leurs composants ; les installations préfabriquées spécifiques aux clients, 3e partie : analyse de performance des ballons
d’eau chaude.
PrEN 12897
Prescriptions d’approvisionnement en eau pour installations avec ballons d’eau chaude, indirectement chauffées et non ventilées (fermées)
PrEN 806-1
Règles techniques concernant les installations d’eau
potable dans des bâtiments fournissant de l’eau pour la
consommation humaine, 1ère partie : Généralités
PrEN 1717
Prévention de la présence d’impuretés dans les installations d’eau potable et exigences générales relatives aux
dispositifs de sécurité prévenant de la présence d’impuretés due au reflux, dans l’eau potable
Régulateur et montage du régulateur
EN 60335-2-21
Appareils électriques de sécurité pour usages ménagers
et similaires, 2e partie : Exigences particulières concernant les chauffe-eaux (ballons d’eau chaude et chauffeeaux) ; (IEC 335-2-21 : 1989 et compléments 1 ; 1990 et
2 ; 1990, mise à jour)
Protection contre la foudre
ENV 61024-1
Protection des structures contre la foudre, partie 1 :
règles générales (IEC 1024-1 : 1990 ; modifiée)
5
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 6
1 Vue d’ensemble des normes, consignes de sécurité
1.2 Normes applicables en Suisse
Normes et consignes générales en vigueur
Les directives de la Société suisse du gaz et des eaux
(SSIGE) contiennent de nombreux renvois vers d’autres
textes réglementaires.
– Principes relatifs au gaz et à l’eau de la SSIGE
– Prescriptions de la police relatives aux incendies
– Prescriptions des fournisseurs de gaz et d’eau
– Ordonnances cantonales relatives à la construction
– Directives de la SSIGE relatives aux chaufferies
Généralités sur les installations solaires
Capteurs et montages des capteurs
La Suisse ne dispose pas de normes spécifiques relatives aux installations solaires, aux capteurs et au montage de capteurs. Celle-ci se réfère dans sa normalisation
aux normes européennes en vigueur.
Ballon et montage du ballon
Règlement fédéral de la Confédération helvétique
Réglementation relative aux méthodes d’inspection des
chauffe-eau, de l’eau chaude et des accumulateurs de
chaleur.
Directive SSIGE W-TPW* 131
Construction et contrôle des échangeurs thermiques
Directive SSIGE W-TPW* 151
Directives d’inspection relatives au chauffage de l’eau
Directive SSIGE W-TPW* 101
Règlement de gestion des contrats
auprès de l’organisme d’inspection de l’eau compétent
1.3 Consignes générales de sécurité
Danger de brûlures
Montez/remplacez les capteurs ou des éléments de capteurs quand le temps est fortement couvert afin d’éviter
de vous blesser en manipulant des éléments brûlants. Il
existe une alternative par temps ensoleillé, celle-ci consistant à effectuer ces travaux de préférence tôt le
matin ou en fin de journée, ou à couvrir les capteurs.
En cas de mise hors service de l’installation, il est possible que de la vapeur s’échappe de la soupape de sécurité du poste solaire. Afin de prévenir les accidents, la
soupape de sécurité doit être raccordée par un tuyau à
un récipient récepteur.
Lorsque l’installation est à l’arrêt, il est aussi possible
que de la vapeur s’échappe d’un purgeur automatique
non fermé. Bloquez pour cela les purgeurs automatiques
pendant le fonctionnement de l’installation.
Risque de surtension
Raccordez le circuit solaire à la terre afin d’éviter les différences de potentiel et de prévenir les surtensions !
Fixez à cet effet des colliers de mise à la terre sur les
conduites du circuit solaire et raccordez ces premiers à
l’aide d’un câble en cuivre de 16 mm2 à un rail de liaison
équipotentielle.
Généralités
D’une manière générale, l’installation solaire doit être
montée dans son intégralité et utilisée selon les règles de
l’art reconnues.
Veillez au respect des consignes de sécurité professionnelles, notamment pour les travaux sur le toit. En cas de
risque de chute, vous devez absolument porter un dispositif de protection anti-chutes. (nous conseillons le
harnais de sécurité Vaillant n° réf. 302 066).
Régulateur et montage du régulateur
Parafoudre
La Suisse se réfère dans ce domaine aux normes
européennes et allemandes en vigueur.
6
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 7
Descriptions des systèmes 2
2 Descriptions des systèmes
2.1 Systèmes de chauffage d’appoint et d’eau potable
— Systèmes avec accumulateur combiné
auroSTOR (France)
Principe de fonctionnement de l’installation solaire
L’installation solaire Vaillant sert à la production solaire
d’eau chaude potable et au chauffage solaire d’eau
chaude sanitaire. (Veuillez tenir compte des indications
suivantes fig. 2.1.)
Le système solaire se compose de quatre éléments principaux :
– les tuyaux/capteurs plans qui absorbent et permettent
d’utiliser le rayonnement solaire (60) ;
– le régulateur solaire auroMATIC 620 qui contrôle, affiche et commande toutes les fonctions de l’installation
(13) ;
– le poste solaire qui transporte la chaleur (25) ;
– l’accumulateur combiné (9) qui accumule la chaleur
nécessaire à la préparation d’eau chaude potable et au
chauffage.
Le capteur à tubes auroTHERM exclusiv, respectivement
le capteur plan auroTHERM classic, transforme l’énergie
solaire en chaleur qu’il transmet à un fluide caloporteur
antigel. La pompe de circulation du poste solaire (25)
transmet la chaleur par un système de tuyauterie, du
capteur vers l’accumulateur combiné auroSTOR (9). Le
régulateur solaire auroMATIC 620 (13) met active/désactive la pompe de circulation dès que la différence de
température entre capteur et accumulateur combiné est
supérieure/inférieure à la valeur préréglée. Lorsque l’énergie solaire est insuffisante, la régulation active la
chaudière ou le chauffage mural à gaz (1) de manière à
réchauffer le ballon d’eau chaude potable à une
température conforme à la valeur préréglée.
Le vase d’expansion (42b) régule les variations de pression au niveau du circuit solaire.
La protection contre les brûlures est assurée par le mitigeur thermostatique d’eau chaude (39).
L’installation solaire est un système fermé. La purge de
l’air s’effectue lors de la mise en fonctionnement, respectivement lors de l’entretien annuel, à l’aide du purgeur (59) installé sur le haut de l’installation.
Système Vaillant auroSTOR
En fonction du rendement solaire, l’accumulateur combiné est chauffé partiellement ou intégralement par l’installation solaire. Lorsque la température de la partie
médiane du ballon est supérieure à celle du trajet retour
du chauffage et que l’installation a besoin d’être chauffée, le chauffage solaire d’appoint se met en marche.
Lorsque le rendement solaire ne suffit pas pour réchauffer le ballon d’eau chaude potable et que le régulateur le
permet (programme horaire), le réchauffage de l’eau
chaude est effectué par l’appareil de chauffage.
Vous avez également la possibilité de connecter un deuxième consommateur d’énergie sur l’installation solaire
tel qu’une piscine ou un deuxième ballon, etc.
Lorsque votre lave-linge ou votre lave-vaisselle est raccordé sur la conduite d’eau sanitaire, assurez-vous de sa
conformité.
2.1.1 Accumulateur combiné auroSTOR avec chauffage
encastré à thermostat
Le chauffage solaire d’appoint est effectué au moyen
d’un raccordement régulé du trajet retour du chauffage
sur l’accumulateur combiné auroSTOR (9).
En fonction du programme horaire, le régulateur
auroMATIC 620 (13) vérifie d’abord si la température du
ballon tampon de l’accumulateur combiné est plus élevée que celle du retour du chauffage.
Lorsque la température du ballon tampon de l’accumulateur combiné est supérieure à celle du retour du chauffage, la vanne à trois voies (HKa) refoule le retour par le
ballon tampon de l’accumulateur combiné et le fluide
revient chauffé à l’appareil de chauffage.
Lorsque la température du ballon tampon de l’accumulateur combiné est inférieure à celle du retour du chauffage,
la vanne à trois voies (HKa) redirige le retour directement
vers l’appareil de chauffage.
Danger !
La température dans l’accumulateur combiné
peut atteindre 85 °C. Avant de procéder au renforcement du retour comme décrit sur le schéma, vous êtes priés de bien vouloir considérer
l’impact de la chaleur du départ du circuit de
chauffage sur l’ensemble du circuit de chauffage.
Les circuits de chauffage qui ne sont pas conçus pour les
hautes températures doivent être raccordés à un mélangeur de chauffage. La commande est assurée par
l’auroMATIC.
7
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 8
2 Descriptions des systèmes
?
Rendement
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt indispen-sables pour un montage réglementaire.
Les normes et directives en vigueur doivent être respectées.
Fig. 2.1 Installation solaire pour le chauffage d’appoint et d’eau potable en liaison avec l’accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat
Légende de la fig. 2.1
1
9
10
13
13 a
16a
19
21 a
21 b
25
30
31
39
42a
42b
42c
42d
43
45
50
52
58
8
atmoVIT
Accumulateur combiné auroSTOR
Robinet thermostatique radiateur
Régulateur système auroMATIC620
Module du mélangeur VR 60
Sonde extérieure VRC-DCF
Thermostat maximal VRC 9642
pour la pompe de circulation et le chauffage au sol
Télécommande VR 90
Télécommande VR 90
Poste solaire
Freinage à commande par gravité
Vanne de régulation avec indicateur
Mitigeur thermostatique d’eau chaude potable
Soupape de sécurité
Vase d’expansion
Vase d’appoint
Vase d’appoint
Groupe de sécurité
Compensateur hydraulique
Bloc hydraulique
Vanne pour la régulation pièce par pièce
Robinet de remplissage et de vidange
59 Purgeur solaire avec robinet d’arrêt
60 Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
65 Cuve de rétention de fluide caloporteur
Rendement Capteur température retour pour mesure rendement
HK a-P Pompe de chauffage circuit de chauffage a
HK a
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage a
HK 2
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage 2
HK 2-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 2
KOL 1
Sonde température capteur
KOL 1-P Pompe circuit capteur
LP/UV 1 Réchauffage ballon/circuit de chauffage
LP/UV 2 Vanne motorisée à trois voies
renforcement du retour du circuit de chauffage
RF
Capteur température retour circuit de chauffage
SP 1
Capteur supérieur température ballon
SP 2
Capteur inférieur température ballon
SP 4
Capteur médian température ballon
VF 1
Capteur température départ circuit de chauffage 1
VF a
Capteur température départ circuit de chauffage a
VF 2
Capteur température départ circuit de chauffage 2
ZP
Pompe de circulation
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 9
Descriptions des systèmes 2
2.2 Systèmes de chauffage d’appoint et d’eau potable
— Systèmes avec accumulateur combiné auroSTOR
(Suisse)
Lorsque votre lave-linge ou votre lave-vaisselle est raccordé sur la conduite d’eau sanitaire, assurez-vous de sa
conformité.
Principe de fonctionnement de l’installation solaire
L’installation solaire Vaillant sert à la production solaire
d’eau chaude potable et au chauffage solaire d’eau
chaude sanitaire. (Veuillez tenir compte des indications
suivantes fig. 2.2 et. 2.3.)
2.2.1 Accumulateur combiné auroSTOR avec chauffage encastré à thermostat
Le chauffage solaire d’appoint est effectué au moyen
d’un raccordement régulé du trajet retour du chauffage
sur l’accumulateur combiné auroSTOR (9).
Le système solaire se compose de quatre éléments principaux :
– les capteurs qui absorbent et permettent d’utiliser le
rayonnement solaire (60) ;
– le régulateur solaire auroMATIC 620 qui contrôle, affiche et commande toutes les fonctions de l’installation
(62) ;
– le poste solaire qui transporte la chaleur (25) ;
– l’accumulateur combiné (9) qui accumule la chaleur
nécessaire à la préparation d’eau chaude potable et au
chauffage.
En fonction du programme horaire, le régulateur
auroMATIC 620 (62) vérifie d’abord si la température du
ballon tampon de l’accumulateur combiné est plus élevée que celle du retour du chauffage.
Lorsque la température du ballon tampon de l’accumulateur combiné est supérieure à celle du retour du chauffage, la vanne à trois voies (38) refoule le retour par le
ballon tampon de l’accumulateur combiné et le fluide
revient chauffé à l’appareil de chauffage.
Lorsque la température du ballon tampon de l’accumulateur combiné est inférieure à celle du retour du chauffage,
la vanne à trois voies (38) redirige le retour directement
vers l’appareil de chauffage.
Le capteur à tubes auroTHERM exclusiv Vaillant transforme l’énergie solaire en chaleur qu’il transmet à un
fluide caloporteur antigel. La pompe de circulation du
poste solaire (25) transmet la chaleur par un système de
tuyauterie, du capteur vers l’accumulateur combiné
auroSTOR (9). Le régulateur solaire auroMATIC 620 (62)
active/désactive la pompe de circulation dès que la différence de température entre capteur et accumulateur
combiné est supérieure/inférieure à la valeur préréglée.
Lorsque l’énergie solaire est insuffisante, la régulation
active la chaudière ou le chauffage mural à gaz (1) de
manière à réchauffer le ballon d’eau chaude potable à
une température conforme à la valeur préréglée.
Le vase d’expansion (42b) régule les variations de pression au niveau du circuit solaire.
La protection contre les brûlures est assurée par le mitigeur thermostatique d’eau chaude (39).
L’installation solaire est un système fermé. La purge de
l’air s’effectue lors de la mise en fonctionnement, respectivement lors de l’entretien annuel, à l’aide du purgeur (59) installé sur le haut de l’installation.
Danger !
La température dans l’accumulateur combiné
peut atteindre 85 °C. Avant de procéder au renforcement du retour comme décrit sur le schéma, vous êtes prié de bien vouloir considérer
l’impact de la chaleur du départ du circuit de
chauffage sur l’ensemble du circuit de chauffage.
Les circuits de chauffage qui ne sont pas conçus pour les
hautes températures doivent être raccordés à un mélangeur de chauffage. La commande est assurée par
l’auroMATIC.
En fonction du rendement solaire, l’accumulateur combiné est chauffé partiellement ou intégralement par l’installation solaire. Lorsque la température de la partie
médiane du ballon est supérieure à celle du trajet retour
du chauffage et que l’installation a besoin d’être chauffée, le chauffage solaire d’appoint se met en marche.
Lorsque le rendement solaire ne suffit pas pour réchauffer le ballon d’eau chaude potable et que le régulateur le
permet (programme horaire), le réchauffage de l’eau
chaude est effectué par l’appareil de chauffage.
Vous avez également la possibilité de connecter un deuxième consommateur d’énergie sur l’installation solaire
tel qu’une piscine ou un deuxième ballon, etc.
Système Vaillant auroSTOR
9
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 10
2 Descriptions des systèmes
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt indispen-sables pour un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
*) Veuillez tenir compte des températures du système !
Fig. 2.2 Installation solaire pour le chauffage d’appoint et d’eau potable en liaison avec l’accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat
Légende de la fig. 2.2
1
2
9
10
16a
25
30
34
38a
39
42a
42b
42c
43
48
58
59
10
ecoVIT VKK
Pompe de chauffage
Accumulateur combiné auroSTOR
Robinet thermostatique radiateur
Sonde extérieure VRC-DCF
Poste solaire
Freinage à commande par gravité
Robinet de régulation pour courant de dérivation
Robinet du mitigeur
Mitigeur thermostatique d’eau chaude potable
Soupape de sécurité
Vase d’expansion
Vase d’appoint
Groupe de sécurité
Compensateur hydraulique
Robinet de remplissage et de vidange
Purgeur solaire avec robinet d’arrêt
60 Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
62 Régulateur solaire auroMATIC 620
65 Cuve de rétention de fluide caloporteur
Rendement Capteur température retour pour mesure rendement
HK 1-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 1
HK 2
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage 2
HK 2-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 2
KOL 1
Sonde température capteur
KOL 1-P Pompe circuit capteur
LP/UV 1 Réchauffage ballon/circuit de chauffage
LP/UV 2 Vanne motorisée à trois voies
renforcement du retour du circuit de chauffage
RF
Capteur température retour circuit de chauffage
SP 1
Capteur supérieur température ballon
SP 2
Capteur inférieur température ballon
SP 4
Capteur médian température ballon
VF 1
Capteur température départ circuit de chauffage 1
VF 2
Capteur température départ circuit de chauffage 2
ZP
Pompe de circulation
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 11
Descriptions des systèmes 2
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt indispen-sables pour un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
*) Veuillez tenir compte des températures du système !
Fig. 2.3 Installation solaire pour le chauffage d’appoint et d’eau potable en liaison avec l’accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat (bloc hydraulique) et chauffage mural à gaz
Légende de la fig. 2.3
1
9
10
16a
25
30
34
38a
39
42a
42b
42c
43
48
50
58
59
60
62
ecoTEC exclusiv
Accumulateur combiné auroSTOR
Robinet thermostatique radiateur
Sonde extérieure VRC-DCF
Poste solaire
Freinage à commande par gravité
Robinet de régulation pour courant de dérivation
Robinet du mitigeur
Mitigeur thermostatique d’eau chaude potable
Soupape de sécurité
Vase d’expansion
Vase d’appoint
Groupe de sécurité
Compensateur hydraulique
Bloc hydraulique
Robinet de remplissage et de vidange
Purgeur solaire avec robinet d’arrêt
Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
Régulateur solaire auroMATIC 620
Système Vaillant auroSTOR
65 Cuve de rétention de fluide caloporteur
Rendement Capteur température retour pour mesure rendement
HK 1-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 1
HK 2
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage 2
HK 2-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 2
KOL 1
Sonde température capteur
KOL 1-P Pompe circuit capteur
LP/UV 1 Vanne motorisée à trois voies
réchauffage du ballon/circuit de chauffage
LP/UV 2 Vanne motorisée à trois voies
renforcement du retour du circuit de chauffage
RF
Capteur température retour circuit de chauffage
SP 1
Capteur supérieur température ballon
SP 2
Capteur inférieur température ballon
SP 4
Capteur médian température ballon
VF 1
Capteur température départ circuit de chauffage 1
VF 2
Capteur température départ circuit de chauffage 2
ZP
Pompe de circulation
11
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 12
2 Descriptions des systèmes
2.2.2 Accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat (bloc
hydraulique) et chaudière à combustible solide
(Suisse)
Le chauffage solaire d’appoint est effectué par un raccordement régulé du trajet retour du chauffage avec
l’accumulateur combiné auroSTOR (9) en conjonction
avec le bloc hydraulique Vaillant (50). En outre, l’accumulateur combiné peut être réchauffé par une chaudière
à combustible solide. Concernant cette dernière, il peut
s’agir dans la pratique d’un chauffage au bois, d’un poêle
à bois ou d’une cheminée.
Le régulateur auroMATIC 620 (62) vérifie en fonction du
programme horaire si la température du ballon tampon
de l’accumulateur combiné est plus élevée que le retour
du chauffage.
Si la température du ballon tampon de l’accumulateur
combiné est plus élevée que celle du retour du chauffage,
la soupape à trois voies (38) refoule le retour par le ballon tampon de l’accumulateur combiné et le fluide
revient chauffé à l’appareil de chauffage.
Si la température du ballon tampon de l’accumulateur
combiné est plus faible que celle du retour du chauffage,
la soupape à trois voies (38) refoule le retour directement à l’appareil de chauffage.
Danger !
La température dans l’accumulateur combiné et par conséquent, la température du départ du
chauffage peut atteindre les 85 °C. Avant de
procéder au renforcement du retour tel que
décrit dans le schéma, vous êtes prié de bien
vouloir considérer l’impact de la chaleur du
départ du circuit de chauffage sur l’ensemble du
circuit de chauffage.
Les circuits de chauffage non compatibles avec les hautes températures doivent être raccordés à un mélangeur
de chauffage. La commande est assurée par l’auroMATIC.
Le chauffage solaire d’appoint sert au raccordement du
chauffage avec l’accumulateur combiné auroSTOR ainsi
qu’à l’interrupteur de priorité de l’appareil de chauffage (1). Il contient tous les composants nécessaires à
cela.
12
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 13
Descriptions des systèmes 2
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt indispen-sables pour un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
*) Veuillez tenir compte des températures du système !
Fig. 2.4 Installation solaire pour le chauffage d’appoint et d’eau potable en liaison avec l’accumulateur combiné auroSTOR avec
chauffage encastré à thermostat (bloc hydraulique) et chaudière à combustion solide
Légende de la fig. 2.4
1
1a
1b
9
10
16a
25
30
34
38a
39
42a
42b
42c
43
48
50
58
59
60
ecoTEC exclusiv
Chaudière à combustible solide
Soutènement retour chaudière à combustible solide
Accumulateur combiné auroSTOR
Robinet thermostatique radiateur
Sonde extérieure VRC-DCF
Poste solaire
Freinage à commande par gravité
Robinet de régulation pour courant de dérivation
Robinet du mitigeur
Mitigeur thermostatique d’eau chaude potable
Soupape de sécurité
Vase d’expansion
Vase d’appoint
Groupe de sécurité
Compensateur hydraulique
Bloc hydraulique
Robinet de remplissage et de vidange
Purgeur solaire avec robinet d’arrêt
Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
Système Vaillant auroSTOR
62 Régulateur solaire auroMATIC 620
65 Collecteur de fluide caloporteur
Rendement Capteur température retour pour mesure rendement
HK 1-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 1
HK 2
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage 2
HK 2-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 2
KOL 1
Sonde température capteur
KOL 1-P Pompe circuit capteur
KOL 2
Sonde température chaudière à combustible solide
KOL 2-P Pompe d’accumulation chaudière à combustible solide
LP/UV 1 Vanne motorisée à trois voies
réchauffage du ballon/circuit de chauffage
LP/UV 2 Vanne motorisée à trois voies
renforcement du retour du circuit de chauffage
RF
Capteur température retour circuit de chauffage
SP 1
Capteur supérieur température ballon
SP 2
Capteur inférieur température ballon
SP 4
Capteur médian température ballon
VF 1
Capteur température départ circuit de chauffage 1
VF 2
Capteur température départ circuit de chauffage 2
ZP
Pompe de circulation
13
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 14
2 Descriptions des systèmes
2.3 Systèmes de chauffage d’appoint, de piscine et
d’eau potable — Systèmes avec accumulateur
combiné auroSTOR (Suisse)
Principe de fonctionnement de l’installation solaire
Le capteur à tubes auroTHERM exclusiv transforme l’énergie solaire en chaleur qu’il transmet à un fluide caloporteur antigel. La pompe de circulation du poste solaire
(25) transmet la chaleur par un système de tuyauterie,
du capteur vers l’accumulateur combiné auroSTOR (9)
et/ou vers l’échangeur thermique (41) de la piscine.
Le régulateur solaire auroMATIC 620 (62) active/désactive
la pompe du circuit des capteurs dès que la différence de
température entre le capteur et l’accumulateur combiné
est supérieure/inférieure à la valeur préréglée.
Le régulateur solaire auroMATIC 620 (62) active/désactive la pompe du circuit des capteurs, la vanne (38) ainsi
que la pompe (8) dès que la différence de température
entre le capteur et l’accumulateur combiné est supérieure/inférieure à la valeur préréglée.
Lorsque l’énergie solaire est insuffisante, la régulation
active l’appareil de chauffage (1) pour chauffer l’accumulateur combiné et/ou l’eau de la piscine à la température
réglée.
Le vase d’expansion (42b) régule les variations de pression au niveau du circuit solaire. La protection contre les
brûlures de votre installation est assurée par un mitigeur thermostatique d’eau chaude central (39).
L’installation solaire est un système fermé. La purge de
l’air s’effectue lors de la mise en fonctionnement, respectivement lors de l’entretien annuel, à l’aide du purgeur (59) installé sur le haut de l’installation.
Danger !
Afin de prévenir efficacement les brûlures pour
une conduite de circulation existante, montez le
mitigeur thermostatique d’eau chaude dans le
système de la manière décrite dans le chapitre
5.5, « Mitigeur thermostatique d’eau chaude » !
Commande des consommateurs d’énergie
Le régulateur solaire auroMATIC 620 commande les circuits d’installation suivants :
– deux capteurs solaires ou un champ de capteurs solaires et une chaudière à combustible solide,
– un circuit de chauffage direct,
– un circuit de mitigeurs pour le chauffage au sol, etc.,
– un accumulateur solaire combiné,
– une pompe de circulation d’eau chaude,
– une pompe de charge pour chauffage de la piscine (le
régulateur pour la piscine n’est pas compris dans l’installation Vaillant).
14
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 15
Descriptions des systèmes 2
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt indispen-sables pour un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
*) Veuillez tenir compte des températures du système !
Fig. 2.5 Installation solaire de chauffage d’appoint, de piscine et d’eau potable avec accumulateur combiné auroSTOR avec chauffage encastré à thermostat (bloc hydraulique). Un régulateur de piscine (non fourni) commande la piscine au moyen d’une
sonde, indépendamment de la charge par énergie solaire.
Légende de la fig. 2.5
1
8
9
10
16a
25
30
34
38a
39
40
41
42a
42b
42c
43
48
50
58
59
60
ecoTEC exclusiv
Pompe circulation piscine
Accumulateur combiné auroSTOR
Robinet thermostatique radiateur
Sonde extérieure VRC-DCF
Poste solaire
Freinage à commande par gravité
Robinet de régulation pour courant de dérivation
Robinet du mitigeur
Mitigeur thermostatique d’eau chaude potable
Echangeur externe de chauffage de la piscine
Echangeur externe de chauffage de la piscine
Soupape de sécurité
Vase d’expansion
Vase d’appoint
Groupe de sécurité
Compensateur hydraulique
Bloc hydraulique
Robinet de remplissage et de vidange
Purgeur solaire avec robinet d’arrêt
Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
Système Vaillant auroSTOR
62 Régulateur solaire auroMATIC 620
64 Piscine
65 Cuve de rétention de fluide caloporteur
Rendement Capteur température retour pour mesure rendement
HK 1-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 1
HK 2
Vanne motorisée à trois voies circuit de chauffage 2
HK 2-P Pompe de chauffage circuit de chauffage 2
KOL 1
Sonde température capteur
KOL 1-P Pompe circuit capteur
LP/UV 1 Vanne motorisée à trois voies
réchauffage du ballon/circuit de chauffage
LP/UV 2 Vanne motorisée à trois voies
renforcement du retour du circuit de chauffage
LP/UV 3 Pompe de chargement réchauffage piscine
RF
Capteur température retour circuit de chauffage
SP 1
Capteur supérieur température ballon
SP 2
Capteur inférieur température ballon
SP 3
Capteur température ballon piscine
SP 4
Capteur médian température ballon
VF 4
Vanne motorisée à trois voies du circuit capteur
VF 1
Capteur température départ circuit de chauffage 1
VF 2
Capteur température départ circuit de chauffage 2
ZP
Pompe de circulation
15
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 16
3 Accumulateur combiné auroSTOR
3 Accumulateur combiné auroSTOR
3.1 Utilisation conforme de l’appareil
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR sert exclusivement à l’alimentation en eau potable chauffée jusqu’à
85 °C des bâtiments privés et professionnels, conformément à l’ordonnance concernant l’eau potable ainsi
qu’au chauffage solaire d’appoint. Il doit être utilisé uniquement dans ce but. Toute utilisation abusive est interdite.
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR doit être utilisé en conjonction avec une chaudière Vaillant, un
chauffe-eau instantané et l’installation solaire Vaillant. Il
s’intègre facilement dans toute installation Vaillant ou
autre installation de chauffage central de l’eau. Tenez
compte de la présente notice.
Il peut également être alimenté par une source de chaleur à distance située en aval d’un poste de transfert.
Toutefois, tenez compte des autres données de puissance. Toute autre utilisation est considérée comme non
conforme. Le fabricant ou le fournisseur ne peut en
aucun cas être tenu pour responsable de dommages en
résultant. C’est l’utilisateur qui en assume l’entière responsabilité. Fait également partie d’un usage conforme
le respect des notices d’emploi et d’installation, ainsi
que des conditions d’entretien et d’inspection.
3.2 Consignes de sécurité/règlements
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR est construit
selon les techniques et les règles de sécurité en vigueur.
Toutefois, une utilisation incorrecte ou non conforme
peut être à l’origine d’un risque corporel et/ou avoir des
répercussions négatives sur le fonctionnement d’autres
appareils et matériaux.
Attention !
Les appareils doivent être utilisés exclusivement pour la préparation d’eau chaude potable
et d’eau de chauffage. Si l’eau ne correspond
pas aux données de l’ordonnance concernant
l’eau potable, l’appareil peut être éventuellement endommagé par la corrosion.
Seul un installateur sanitaire agréé est autorisé à installer l’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR. Sa responsabilité est engagée quant au respect des prescriptions, règles et directives en vigueur.
Pour bénéficier de la garantie constructeur, l’appareil
doit impérativement avoir été installé par un installateur
qualifié et agréé. Celui-ci est également responsable de
l’inspection/de l’entretien, des réparations et modifications effectuées sur l’accumulateur combiné.
16
Soupapes de sécurité et conduites de décharge
Lors du chauffage de l’eau chaude dans l’accumulateur
combiné, le volume de l’eau augmente. Le ballon d’eau
chaude potable situé à l’intérieur de l’accumulateur
combiné, ainsi que le ballon tampon de l’accumulateur
combiné doivent donc être équipés d’une soupape de
sécurité. Installez obligatoirement et en outre un vase
d’expansion à membrane dans le circuit tampon. Son
contenu est évalué d’après le contenu du volume tampon. Vaillant préconise également pour le circuit d’eau
potable le montage d’un vase d’expansion. Si vous n’installez pas de vase d’expansion dans le circuit d’eau potable, de l’eau s’échappera de la conduite de décharge de
la soupape de sécurité pendant le chauffage du ballon
d’eau chaude potable. Les dimensions du vase d’expansion d’eau potable peuvent être déterminées d’après le
contenu du ballon d’eau chaude potable.
Les conduites de décharge des soupapes de sécurité
doivent aboutir à un endroit d’écoulement adapté, où
elles ne présentent pas de danger pour les personnes.
Par conséquent, ne fermez pas la soupape de sécurité ni
la conduite de décharge.
Risque de brûlures !
Dans le cas de l’accumulateur combiné
auroSTOR, la température de l’eau sortant des
puisages peut atteindre 85 °C.
Attention !
Si vous laissez l’accumulateur combiné dans
une pièce non chauffée sans l’utiliser pendant
une longue période (p. ex. pendant les vacances
d’hiver, etc. ), vous devez vidanger complètement l’accumulateur combiné. S’il reste de l’eau
à l’intérieur, l’accumulateur peut être endommagé par le gel.
3.3 Schéma fonctionnel
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR est un ballon
tampon chauffé directement et intervient dans le cadre
du chauffage solaire et dans la préparation d’eau chaude
potable.
Afin de leur garantir une grande longévité, le ballon
d’eau chaude situé à l’intérieur est émaillé côté eau
potable. Le ballon d’eau chaude potable est également
protégé de la corrosion par une anode de protection en
magnésium. Une anode à courant vagabond facilitant
l’entretien est disponible en tant qu’accessoire (n’est pas
disponible dans tous les pays).
Eau chaude potable
L’accumulateur combiné auroSTOR fonctionne en circuit
fermé, c’est-à-dire que l’eau qu’il contient n’est pas en
contact avec l’air. Lorsque vous ouvrez la soupape de
distribution d’eau chaude, l’eau chaude est évacuée de
l’accumulateur sous la pression de l’eau froide entrant
dans celui-ci. Le chauffage se déroule dans deux circuits
distincts.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 17
Accumulateur combiné auroSTOR 3
L’échangeur thermique de réchauffage est intégré directement dans le ballon d’eau chaude potable situé à
l’intérieur, tandis que l’échangeur thermique solaire se
trouve dans la partie inférieure du ballon tampon, celleci étant froide. Les températures relativement basses de
l’eau dans la partie inférieure garantissent une transmission optimale de la chaleur du circuit solaire à l’eau du
ballon, même en cas de faible rayonnement solaire.
Contrairement au chauffage solaire, le réchauffage de
l’eau chaude potable par la chaudière a lieu dans la partie supérieure, du ballon, celle-ci étant chaude. La capacité du réchauffage représente environ un tiers du volume total du ballon.
Chauffage solaire d’appoint
La transmission de la chaleur solaire emmagasinée dans
l’accumulateur combiné au système de chauffage est
effectuée par un raccordement régulé du retour du
chauffage avec l’accumulateur combiné auroSTOR (voir
chapitre 2). Aussi, selon le niveau de température, le
retour du chauffage est placé le long de l’appareil de
chauffage ou au travers de l’accumulateur combiné.
Dans le dernier cas, le retour est réchauffé par énergie
solaire.
3.4 Equipement
L’accumulateur combiné auroSTOR est composé d’un
ballon tampon contenant un ballon d’Eau Chaude
Sanitaire potable émaillé d’une capacité de 180 l.
Le réchaLe réchauffage de l’eau potable ainsi que la
connexion de l’installation solaire se déroulent par un
échangeur thermique intégré à tubes plats. Le ballon
d’Eau Chaude Sanitaire potable comporte une ouverture
de nettoyage ainsi qu’une anode en magnésium.
3.5 Fonctions
Le système auroSTOR VPS SC 700 consiste en une combinaison d’un ballon tampon / ballon d’Eau Chaude
Sanitaire potable (accumulateur combiné) et a été conçu
pour le chauffage central d’appoint et le réchauffage
d’eau potable pour les pavillons monofamiliaux et bifamiliaux. Le ballon tampon permet le chauffage solaire
d’appoint par le biais d’un raccordement régulé du
retour du chauffage.
Le ballon d’Eau Chaude Sanitaire potable offre un grand
confort grâce à son raccordement hydraulique associant
économie d’espace et simplicité.
Les prises destinées au raccordement d’un autre générateur de chaleur permettent par ex. la connexion d’une
chaudière à combustible solide à l’appareil de réchauffage.
3.6 Utilisation
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR est régulé
par le régulateur à bus modulaire Vaillant auroMATIC
620. Réglez la température maximale du ballon, la
température minimale pour réchauffage par l’appareil de
chauffage, etc, sur le régulateur auroMATIC 620.
Système Vaillant auroSTOR
17
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 18
3 Accumulateur combiné auroSTOR
3.7 Installation
Attention !
Seul un professionnel agréé est habilité à
installer et à effectuer la première mise en service du ballon. Ce professionnel est également
responsable de l’installation conforme et de la
première mise en service.
Lieu d’installation
Installez l’accumulateur combiné auroSTOR à proximité
immédiate de l’appareil de chauffage. Ceci permet d’éviter toute perte inutile de chaleur. Lors du choix du lieu
d’installation, veuillez tenir compte du poids de l’accumulateur combiné rempli. Lors du choix du lieu de montage de l’accumulateur combiné, veillez à ce que les conduites puissent être posées correctement, que ce soit
côté eau potable, côté chauffage et côté solaire.
Installez l’accumulateur combiné auroSTOR dans une
pièce à l’abri du gel. Afin d’éviter les pertes d’énergie,
toutes les conduites hydrauliques doivent être pourvues
d’une isolation thermique.
Le lieu de montage doit être agencé ou construit de
manière à ce que les grandes quantités d’eau pouvant
s’échapper en cas de dégâts puissent s’écouler en toute
sécurité (grille de sol).
Transport vers le lieu d’installation
L’accumulateur combiné auroSTOR est livré complètement monté.
Avant de transporter l’accumulateur combiné sur son
lieu d’installation, retirez l’emballage de transport et
l’habillage et l’isolant en mousse de polyuréthane.
Procédez de la manière suivante :
• Ne retirez les caches de protection de tubage que sur
le lieu d’installation. Utilisez des gants lors du retrait
de l’habillage en mousse de polyuréthane pour ne pas
le salir.
• Retirez avec précaution les caches noirs et le couvercle et mettez-les de côté.
• Soulevez le couvercle.
• Ouvrez la fermeture éclair et retirez l’habillage en
mousse de polyuréthane.
Avant de monter une anode à courant vagabond (accessoire, n’est pas disponible dans tous les pays), retirez l’anode de protection en magnésium avant l’installation du
ballon, car il se peut que vous manquiez de place pour la
démonter sur le lieu d’installation.
18
Raccordement de l’accumulateur combiné
Pour le montage du ballon, procédez de la manière suivante :
• Retirez les caches de protection de tubage.
• Etaler l’isolant en mousse de polyuréthane de manière
étanche et refermer la fermeture éclair.
• Placez les rosaces de recouvrement grises sur les raccords du ballon en effectuant une pression sur cellesci pour garantir une parfaite étanchéité.
• Installer l’entrée du dispositif d’augmentation de la
température (6) ainsi que sa sortie (2) sur l’accumulateur combiné. Un raccord en T avec robinet à boisseau
servant au remplissage et à la purge du ballon doit
être installé au niveau de l’entrée du dispositif d’augmentation de la température (6).
• Installer le départ solaire (4) et le retour solaire (5)
sur l’accumulateur combiné.
• Installer les dispositifs de sécurité obligatoires sur la
conduite d’eau froide (13) :
Si la pression d’eau disponible sur le lieu d’installation
est inférieure à 10 bars, vous pouvez utiliser un groupe
de sécurité contrôlé DN 20 (n° réf. 302 827).
• Installez la conduite d’eau chaude sanitaire potable
(11), et la conduite de circulation (12) le cas échéant.
• Fermez les raccords non utilisés avec des caches
antirouilles résistant à la pression.
• Installer la sonde de ballon
• Posez le couvercle en mousse de polyuréthane.
Remarque :
Les conduites de circulation entraÎnant des pertes en attente, elles ne doivent être installées
que sur des réseaux d’eau chaude largement
ramifiés.
Remarque :
Raccordez tous les câbles de raccordement
avec des vis pour faciliter le démontage du ballon en cas de réparation ou d’entretien.
Risque de brûlures !
Lors de l’installation d’un mitigeur thermostatique d’eau chaude, veillez à ce que la conduite
de retour de circulation du circuit de circulation
soit raccordée hydrauliquement, sans quoi une
protection efficace contre les brûlures ne peut
être garantie lors de la circulation (sans puisage simultané). Pour ce faire, veuillez vous reporter aux schémas et indications du chapitre 5.5
« Mitigeur thermostatique d’eau chaude ».
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 19
Accumulateur combiné auroSTOR 3
Légende des fig. 3.1 et 3.2
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
2
3
4
Sans fonction
Sortie dispositif d’augmentation de la température1
Départ chaudière à combustible solide1
Départ solaire1
Retour solaire1
Entrée dispositif d’augmentation de la température1 et retour
chaudière à combustible solide
Orifice de nettoyage
Anode de magnésium4
Purge du ballon tampon de l’accumulateur combiné4
Départ réchauffage eau potable1
Eau chaude sanitaire2
Circulation3
Eau froide2
G
1” AG, fd
R 3/4” AG
R
1/2” AG
RP 1/2” IG
Fig. 3.1 dimensions de raccordement de l’accumulateur
combiné auroSTOR 3
Fig. 3.3 installation des groupes de sécurité
Légende de la fig. 3.3
Fig. 3.2 dimension diagonale de l’accumulateur combiné
auroSTOR 3
Système Vaillant auroSTOR
1
2
3
4
5
6
7
Poignée d’aération
Conduite de décharge
Vanne d’arrêt avec volant
Bouchon de contrôle
Vanne d’arrêt
Raccords du manomètre
Clapet de non retour
19
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 20
3 Accumulateur combiné auroSTOR
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt nécessaires à un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
Fig. 3.4 plan de raccordement de l’accumulateur combiné auroSTOR 3
Légende de la fig. 3.4
1
2
3
4
5
6
Sans fonction
Sortie dispositif d’augmentation de la température1
Départ chaudière à combustible solide1
Départ solaire1
Retour solaire1
Entrée dispositif d’augmentation de la température1 et retour
chaudière à combustible solide
Orifice de nettoyage
Anode de magnésium4
Purge du ballon tampon de l’accumulateur combiné4
Départ réchauffage eau potable1
Eau chaude sanitaire2
Circulation3
Eau froide2
7
8
9
10
11
12
13
1
2
3
4
G
1” AG, fd
R 3/4” AG
R
1/2” AG
RP 1/2” IG
Remarque :
Afin de procéder au raccordement d’une chaudière à combustible solide, procédez sur place
au montage d’une pièce en T.
20
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 21
Accumulateur combiné auroSTOR 3
Attention : Schéma de principe !
Ce schéma ne contient pas les éléments de sécurité et d’arrêt nécessaires à un montage réglementaire.
Les normes et directives correspondantes doivent être respectées.
Fig. 3.5 plan de raccordement de l’accumulateur combiné auroSTOR 3 avec bloc hydraulique
Légende de la fig. 3.5
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
1
2
3
4
Sans fonction
Sortie dispositif d’augmentation de la température1
Départ chaudière à combustible solide1
Départ solaire1
Retour solaire1
Entrée dispositif d’augmentation de la température1 et retour
chaudière à combustible solide
Orifice de nettoyage
Anode de magnésium4
Purge du ballon tampon de l’accumulateur combiné4
Départ réchauffage eau potable1
Eau chaude sanitaire2
Circulation3
Eau froide2
G
1” AG, fd
R 3/4” AG
R
1/2” AG
RP 1/2” IG
Remarque :
Afin de procéder au raccordement d’une chaudière à combustible solide, procédez sur place
au montage d’une pièce en T.
Système Vaillant auroSTOR
21
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 22
3 Accumulateur combiné auroSTOR
3.8 Mise en fonctionnement
Remplissage de l’accumulateur combiné auroSTOR
Important !
Lors du remplissage de l’accumulateur combiné
auroSTOR, procédez absolument dans l’ordre
suivant : Tout d’abord, le ballon d’eau chaude
sanitaire situé à l’intérieur doit être rempli, et
ensuite le ballon tampon. Dans le cas contraire,
la destruction du ballon d’eau chaude sanitaire
pourrait s’ensuivre. La pression du ballon tampon ne doit en aucun cas être supérieure à celle
du ballon d’eau chaude, situé à l’intérieur du
premier !
Lorsque l’installation est terminée, vous devez remplir le
système auroSTOR côté eau sanitaire, côté chauffage et
côté solaire. Procédez de la manière suivante :
• Remplissez le ballon d’eau chaude sanitaire par le biais
de l’arrivée d’eau froide et purgez par le biais du point
de puisage d’eau chaude.
• Remplissez le ballon tampon par le raccordement de
remplissage et le raccord de vidange de la chaudière
et purgez par le manchon de vidange dans le couvercle du ballon.
• Remplissez le circuit solaire (voir chapitre 10 « Mise en
fonctionnement »).
Mettre en fonctionnement l’accumulateur combiné
auroSTOR
Lors de la mise en fonctionnement de votre accumulateur combiné Vaillant auroSTOR (p. exemple après l’avoir
éteint et vidangé avant une absence prolongée), veuillez
procéder de la façon suivante :
• Avant le premier chauffage, ouvrez un robinet d’eau
chaude afin de vérifier que le conteneur est rempli
d’eau et que le dispositif de coupure de la conduite
d’eau froide n’est pas fermé.
• Si le ballon tampon ou le ballon situé à l’intérieur est
vide, remplissez d’abord le ballon d’eau chaude et
ensuite le ballon tampon.
Ce faisant, veuillez respecter les pressions maximales de
service respectivement de 10 bars pour le ballon d’eau
sanitaire et de 3 bars pour le ballon de chauffage / tampon (conformez-vous aux indications relatives aux caractéristiques techniques au chapitre 3.14).
• Vérifiez que le générateur de chaleur (parex. l’installation solaire) est prêt à fonctionner.
• Réglez la température de consigne du ballon pour l’accumulateur combiné auroSTOR sur le régulateur solaire.
• Contrôlez l’étanchéité de l’ensemble des raccordements.
• Contrôlez le fonctionnement et le réglage de tous les
dispositifs de régulation et de contrôle. Si un appareil
de régulation auroMATIC 620 est raccordé, il existe la
possibilité d’entrer un programme horaire destiné à la
recharge du ballon par l’appareil de chauffage.
22
• Mettez l’appareil de chauffage en service.
• Mettez l’installation solaire en service
(voir chapitre 10).
Remarque :
Lors de sa première utilisation ou après l’avoir
éteint pendant une longue période, la capacité
d’eau chaude sanitaire n’est pleinement atteinte
qu’après quelques minutes.
Remarque :
Pour des raisons hygiéniques et économiques,
nous vous recommandons de régler la température de chauffage complémentaire du ballon à
60 °C. Cela permet de réaliser des économies
conformément à l’ordonnance relative aux économies d’énergie, de retarder le refroidissement
du ballon (sur-tout lorsque la teneur en calcaire
de l’eau est élevée) et d’augmenter le rendement de l’installation solaire.
Danger !
Ne fermez jamais la soupape de sécurité ou la
conduite de décharge, il y aurait alors un risque
de surpression dans l’accumulateur combiné.
Vérifiez de temps en temps le bon fonctionnement de la soupape de sécurité en l’ouvrant
pour faire sortir l’air.
Vidange de l’accumulateur combiné auroSTOR
Pour mettre l’accumulateur combiné auroSTOR hors service ou le vidanger, procédez dans l’ordre inverse et
videz (p. ex. si risque de gel)en premier lieu le ballon
tampon et ensuite le ballon d’eau sanitaire.
Attention !
Veuillez tenir compte du fait que le ballon d’eau
chaude sanitaire se trouvant à l’intérieur de
l’accumulateur combiné auroSTOR ne peut fonctionner à vide, puisque l’ensemble des raccordements se trouve au-dessus du volume d’eau
chaude dans le couvercle du ballon ou la bride
de celui-ci. S’il reste de l’eau à l’intérieur, l’accumulateur peut être endommagé par le gel.
Pour vidanger convenablement le ballon d’eau chaude
sanitaire, procédez comme suit :
• Ouvrez le couvercle de la bride.
• Insérez-y un tuyau assez long pour en atteindre le
fond.
• Montez l’autre bout du tuyau sur un point d’évacuation à proximité du ballon.
• Aspirez l’eau jusqu’à ce que le ballon fonctionne de
manière autonome à vide.
Remarque :
Vérifiez bien que le ballon d’eau sanitaire ne
contient plus aucun fluide.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 23
Accumulateur combiné auroSTOR 3
Nettoyage du ballon d’eau chaude sanitaire
Etant donné que les travaux de nettoyage de l’intérieur de
l’accumulateur combiné sont effectués dans le contenant
d’eau potable, veillez à ce que l’hygiène des appareils et
des produits de nettoyage soit respectée. Pour nettoyer
l’intérieur du ballon, veuillez procéder de la façon suivante :
• Eliminez toute la pression du ballon tampon.
• Retirez le couvercle de la bride.
• Vidangez l’accumulateur combiné (voir ci-dessus).
• Nettoyez à l’aide d’un jet d’eau. Si cela s’avère nécessaire, enlevez les dépôts à l’aide d’un outil adéquat p. ex. un racloir en bois ou en plastique et rincez pour
éliminer les dépôts.
Contrôle visuel
Pour procéder à l’entretien de l’anode, ôtez l’isolation du
couvercle lors du contrôle visuel. Retirez si possible une
fois par an l’anode de protection en magnésium (1) (voir
figure 3.6) et vérifiez son degré de corrosion. Si cela s’avère nécessaire, remplacez l’anode de magnésium par
une anode de rechange originale de Vaillant. Vissez toutes les vis à fond après le contrôle et vérifiez
l’étanchéité de l’accumulateur combiné.
Lors des travaux de nettoyage, veillez à ce que l’émail
de l’intérieur du ballon ne soit pas endommagé.
• Reposez le couvercle du collet avec ses joints sur l’orifice de nettoyage de l’accumulateur combiné. Changez
les joints usagés ou endommagés.
• Bien serrer les boulons.
• Remplissez le ballon d’eau chaude sanitaire et contrôlez son étanchéité.
• Remplir / mettre sous pression le circuit de chauffage.
Danger !
Ne fermez jamais la soupape de sécurité ou la
conduite de décharge, il y aurait alors un risque
de surpression dans l’accumulateur combiné.
Vérifiez de temps en temps le bon fonctionnement de la soupape de sécurité en l’ouvrant
pour faire sortir l’air.
Entretien de l’anode de magnésium
Le ballon d’eau sanitaire potable est équipé d’une anode
de magnésium dont la durée de vie est d’environ 5 ans
en moyenne.
Remarque :
Vaillant recommande l’utilisation d’une anode à
courant vagabond universelle et sans entretien
(n° réf. 302 042, n’est pas disponible dans tous
les pays), qui peut constituer une alternative à
l’entretien régulier.
L’entretien de l’anode de magnésium intégrée doit être
effectué régulièrement par un professionnel. Il est possible de procéder de deux manières distinctes pour l’entretien de l’anode :
• Contrôle visuel
• Mesure du courant de protection
Système Vaillant auroSTOR
Fig. 3.6 contrôle visuel de l’anode de magnésium
Légende de la fig. 3.6
1
2
3
Anode de magnésium
Ecrou de la bride
Câble de masse
Mesure du courant de protection
Pour procéder à l’entretien de l’anode, il est en outre
possible de mesurer le courant de protection grâce à un
ampèremètre (p. ex. un appareil de mesure multifonctions). Pour ce faire, ne dévissez pas l’anode, desserrez
seulement le câble de masse. Procédez de la manière
suivante :
• Desserrez le câble de masse (3) entre l’anode (1) et la
vis de la bride (2) en desserrant l’écrou et en dégageant l’autre extrémité du câble.
• Mesurez à l’aide d’un ampèremètre le courant entre
l’extrémité dégagée du câble de masse de l’anode et
une partie métallique non encombrée de l’accumulateur combiné.
• Si le courant de protection est inférieur à 0,5 mA, on
peut supposer que l’anode est usée. Procédez comme
lors du contrôle visuel et changez l’anode si nécessaire.
23
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 24
3 Accumulateur combiné auroSTOR
Pièces de rechange
Les catalogues en vigueur des pièces de rechange contiennent les pièces éventuellement requises. Nos bureaux
de distribution et le service après-vente vous fourniront
les renseignements nécessaires.
3.9 Recyclage et élimination des déchets
Appareil
Pour les produits Vaillant, le recyclage ultérieur ou l’élimination des déchets fait partie intégrante du développement des produits. Les normes d’usine de Vaillant
imposent des exigences rigoureuses. Lors de la sélection
des matières premières, la capacité de récupération des
matériaux, de démontage et de séparation des
matériaux et des groupes d’assemblage sont pris en
considération ainsi que les risques pour la santé et l’environnement lors du recyclage et de l’élimination des
déchets non recyclables.
Votre accumulateur Vaillant auroSTOR est composé à
90 % de matériaux métalliques, qui peuvent être refondus dans les aciéries et les fonderies et qui sont ainsi
réutilisables de manière presque illimitée.
Emballage
Vaillant a réduit les emballages de transport des
appareils à l ’essentiel. Lors de la sélection des matériaux d’emballage, nous portons toute notre attention
sur la possibilité de revalorisation des matériaux. Les
cartonnages de haute qualité sont depuis longtemps
déjà une matière secondaire recherchée de l’industrie
de la cellulose. Les films sont en matière plastique recyclable. Le revêtement est en bois non traité.
24
3.10 Service après-vente France
Assistance réparation à l’attention des installateurs
cf. adresse au verso de la présente notice.
3.11 Service après-vente Suisse
Vaillant GmbH
Riedstr. 10
CH-8953 Dietikon 1
Téléphone (044) 744 29 39
Fax (044) 744 29 38
3.12 Garantie constructeur pour la France
Nous octroyons au propriétaire de l’appareil une garantie constructeur dont les termes peuvent être consultés
en contactant l’adresse au verso de la présente notice.
Les travaux couverts par la garantie nécessitent l’accord
préalable de l’entreprise Vaillant. Nous ne pourrons donc
vous rembourser les frais engagés lors de travaux sur
l’appareil couverts par la garantie uniquement lorsque
nous vous avons expressément confirmé le remboursement par ordre stipulant qu’il s’agit bien d’un cas couvert par la garantie.
3.13 Garantie constructeur pour la Suisse
Nous accordons uniquement la garantie constructeur lorsque l’appareil a été installé par un installateur qualifié et
agréé.
Nous accordons une garantie constructeur au propriétaire de l’appareil conformément aux conditions générales
de vente Vaillant locales. Les travaux dans le cadre de la
garantie doivent exclusivement être effectués par notre
service après-vente (Allemagne, Autriche) ou par un professionnel agréé (Suisse).
Nous ne pourrons donc vous rembourser les frais
engagés lors des travaux sur l’appareil couverts par la
garantie uniquement lorsque nous vous avons transmis
un ordre corres-pondant et qu’il s’agit bien d’un cas couvert par la garantie.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 25
Accumulateur combiné auroSTOR 3
3.14 Caractéristiques techniques
Description des
unités
auroSTOR VPS SC 700
Ballon (ensemble/ECS/tampon) nette
l
670/180/490
Puissance en continu eau chaude (80/10/45 °C / 24 kW)
l/h
610
Caractéristiques de puissance
NL
4,0
Pression service max.
bar
3
Pression service max. eau potable
bar
10
Pression service max. Solar
bar
6
Surface de chauffe
m2
2,7
Capacité d’eau de chauffage de la spirale de chauffage
l
17,5
chauffage max.
mbar
20
max. Température de départ d’eau de chauffage
°C
95
max. Température d’eau du ballon
°C
95
êchangeur solaire :
Perte de pression dans la spirale de chauffage pour consommation d’eau de
êchangeur d’eau chaude :
Surface de chauffe
m2
0,82
Consommation d’eau de chauffage
l/h
2000
Capacité d’eau de chauffage de la spirale de chauffage
l
4,8
Perte de pression dans la spirale de chauffage pour consommation d’eau de
chauffage max.
mbar
45
Température de départ d’eau de chauffage max.
°C
95
Consommation max. d’énergie en veille pour ∆T = 40 K
kWh/24h
3,6
Diamètre extérieur du cylindre du ballon avec isolation
mm
950
Diamètre sans isolation
mm
750
Hauteur avec isolation
mm
1895
Hauteur sans isolation
mm
1655
Diagonale
mm
1765
Raccordement eau froide et eau chaude sanitaire
Filetage
R 3/4” AG
Raccord de circulation
Filetage
R 1/2” AG
Départ et retour réchauffage eau potable
Filetage
R 1” AG, fd
Départ et retour Solar
Filetage
G 1” AG, fd
Entrée dispositif d’augmentation de la température/Départ circuit de chauffage
Filetage
G 1” AG, fd
Départ et retour chaudière à combustible solide
Filetage
G 1” AG, fd
kg
190
Poids :
Accumulateur combiné sans isolation et emballage
Accumulateur combiné avec isolation et emballage
kg
208
Accumulateur combiné rempli prêt à l’emploi
kg
860
Tabl. 3.1 Caractéristiques techniques de l’accumulateur combiné auroSTOR VPS SC 700
Système Vaillant auroSTOR
25
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 26
4 Raccordement hydraulique
4 Raccordement hydraulique
4.1 Bloc hydraulique pour chauffage d’appoint
Fonction
Le bloc hydraulique Vaillant pour chauffage d’appoint
est une station hydraulique combinée et sert au raccordement régulé du trajet retour du chauffage dans l’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR ainsi qu’à l’interrupteur de priorité de l’appareil de chauffage entre fonction eau chaude sanitaire et fonction chauffage.
Lisez en complément la notice de montage du bloc
hydraulique Vaillant (n° réf. 302 445).
Fig. 4.2 raccordement du bloc hydraulique
Fig. 4.3 perte de pression bloc hydraulique
Fig. 4.1 structure schématique du bloc hydraulique
Légende de la fig. 4.1
1
2
3a
3b
4
5
6
7
8
9
26
Retour du circuit de chauffage
Départ du circuit de chauffage
Vanne de dérivation à trois voies
Vanne de dérivation à trois voies
Départ appareil de chauffage
Départ réchauffage eau potable
Retour appareil de chauffage
Retour réchauffage eau potable
Entrée dispositif d’augmentation de la température
Robinet d’arrêt avec affichage de la température
4.2 Raccordement du chauffage sans bloc
hydraulique Vaillant
Si des installations avec raccordement régulé au retour
sont montées sans bloc hydraulique pour régulation du
chauffage, veuillez vous conformer aux consignes suivantes :
Le bloc hydraulique Vaillant dispose d’une soupape à
trois voies respectivement pour le renforcement régulé
du retour ainsi que pour la commutation entre la fonction eau chaude et la fonction chauffage (cf. chapitre 2.1.1
« Accumulateur combiné auroSTOR... »).
• Veuillez utiliser exclusivement des soupapes à trois
voies avec commande bipolaire, une tension de 230 V
et une puissance maximale absorbée de 10 W.
• Veuillez utiliser des clapets de retenue pour garantir
une bonne circulation.
• Utilisez des organes de blocage manuels (robinets) au
niveau de l’entrée et de l’évacuation du retour de
chauffage de l’accumulateur combiné, afin de pouvoir
bloquer le circuit de chauffage lors de réparations ou
d’une révision.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 27
Tuyauterie 5
5 Tuyauterie
5.1 Consignes générales d’exécution
L’installation solaire Vaillant est un système hydraulique
fermé dans lequel la transmission de chaleur vers les
consommateurs d’énergie ne peut s’effectuer que par le
biais des échangeurs, et cela en raison de la spécificité
du liquide caloporteur. Veillez à ce que les conditions
suivantes soient réunies pour obtenir un fonctionnement irréprochable tout en optimisant la consommation
d’énergie :
• Purgez entièrement l’air de l’installation avant tout
entretien ou mise en fonctionnement car la présence
d’air dans le système influence sensiblement le rendement.
• Veillez impérativement à ce que le diamètre des
tuyaux ne soit pas excessif, ce qui ralentit le fonctionnement de l’installation et donc diminue le rendement du système.
• L’installation doit être rincée avant d’être mise en service.
• Concevez votre installation de sorte qu’un débit volumique régulier en conformité avec le débit nominal
requis soit garanti.
• Veillez à ce que l’isolation thermique de la tuyauterie
soit satisfaisante afin d’éviter une déperdition excessive d’énergie calorifique avant que celle-ci n’ait atteint
les consommateurs. Les conduites à l’air libre sont
particulièrement vulnérables aux intempéries, au
rayonnement ultraviolet et aux « coups de bec » des
oiseaux ; choisissez une protection efficace contre ces
nuisances.
• Brasez toute la tuyauterie.
• N’employez pas de tuyaux en plastique.
• Effectuez des emmanchements à force si la température autorisée par le fabricant ne dépasse pas 200 °C.
5.2 Matériel
Attention !
Les tuyaux en PE ou matériaux similaires sont
interdits en raison des températures temporairement très élevées du fluide solaire.
Employez de préférence des tuyaux de cuivre pour le
circuit solaire.
5.3 Diamètre
Le choix d’un diamètre de tuyau adéquat joue un rôle
important en ce qui concerne le rendement de l’installation solaire.
Pour réduire autant que possible la perte de pression
dans le circuit solaire, il est impératif que la vitesse d’écoulement dans le tuyau de cuivre ne dépasse pas
1,5 m/s.
La condition d’une transmission optimale de la chaleur
est que le débit nominal soit de 0,66 l/min par m2 de
surface de capteur.
La juste configuration de la pompe est un autre critère
décisif du fonctionnement optimal de votre installation.
La pompe doit pouvoir fournir un débit supérieur au
débit nominal lorsque la pression de service a été définie. Le choix de la bonne vitesse de pompe dépend de
l’installation. Vous obtiendrez une valeur indicative pour
le choix de votre pompe au chap. 10.5, « Réglage de la
pompe ».
Attention - Raccordez le circuit solaire à la
terre !
Reliez impérativement le circuit solaire à la
terre au niveau du capteur afin d’éviter des différences de potentiel.
Montez par exemple à cet effet des colliers de
mise à la terre sur les conduites du circuit
solaire et raccordez ces premiers à l’aide d’un
câble de 16 mm2 à un rail de liaison équipotentielle. Vous encourez dans le cas contraire le
risque d’une destruction par la foudre des composants électroniques de l’installation solaire,
du système de chauffage ou de la maison.
• Si votre maison est déjà équipée d’un paratonnerre,
raccordez les capteurs à ce dernier.
Système Vaillant auroSTOR
27
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 28
5 Tuyauterie
5.4 Purge
Fig. 5.1 purgeur
Comme nous l’avions déjà mentionné, la présence d’air
dans le système influence considérablement le rendement de l’installation. Installez pour cela un dispositif de
purge de l’air sur les parties les plus hautes de l’installation solaire (au sommet des colonnes montantes), par
ex. les purgeurs automatiques Vaillant (n° réf. 302 019).
Montez l’ensemble des conduites de départ et de retour
sur le purgeur en veillant à ce qu’elles observent une
inclinaison vers le haut.
Vous pouvez employer des purgeurs automatiques ou
manuels (nous recommandons ces derniers). Ceux-ci doivent pouvoir résister à des températures allant jusqu’à
150 °C. Lorsque l’installation est à l’arrêt, il est possible
que de la vapeur s’échappe d’un purgeur automatique
non fermé. Les purgeurs automatiques doivent donc
être fermés lorsque l’installation est en service.
Une alternative consiste à installer un système séparateur d’air automatique Vaillant (n° réf. 302 418). Il fonctionne de manière entièrement automatique et ne
nécessite aucune fermeture ultérieure. Installez-le à un
endroit où il n’y a pas d’émission de vapeur, de préférence entre la station solaire et l’accumulateur combiné.
28
Fig. 5.2 position de montage du système séparateur d’air automatique
Attention !
Refermez impérativement tous les purgeurs
automatiques après avoir terminé la purge.
Sinon, en cas de mise hors service de l’installation, il est possible que du fluide caloporteur
s’échappe par les purgeurs sous forme de
vapeur.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 29
Tuyauterie 5
Attention !
Les seuls purgeurs automatiques autorisés
sont ceux disposant d’une homologation du
fabricant pour une résistance à des températures d’au moins 150 °C. D’autres purgeurs automatiques pourraient être détruits lors du fonctionnement en mode solaire.
Intégrez la purge de l’air dans la procédure de remplissage et d’entretien de l’installation. Veuillez procéder de
la manière suivante :
• ouvrez le robinet du purgeur automatique/manuel ;
• procédez au remplissage / au rinçage ;
• fermez le robinet à ou le purgeur manuel.
Tant que la pompe solaire est en service, la purge de l’air
par le système séparateur d’air automatique s’effectue
en permanence.
Le mitigeur thermostatique dans les conduites de
circulation
Risque de brûlures !
Montez le mitigeur thermostatique sur le
modèle de la fig. 5.3 pour vous protéger efficacement contre les brûlure si une conduite de
circulation est présente.
Evitez autant que possible le montage d’une telle conduite en raison de sa consommation excessive d’énergie.
Au cas où le montage d’une conduite de circulation s’impose, réduisez à un minimum la circulation en fonction
de la température et des besoins.
5.5 Mitigeur thermostatique d’eau chaude
La protection contre les brûlures est assurée par le mitigeur thermostatique d’eau chaude. L’eau chaude de l’accumulateur combiné est mélangée dans le mitigeur avec
de l’eau froide à la température maximale souhaitée,
entre 30 et 60 °C.
Lors de la mise en fonctionnement de l’installation solaire, réglez le mitigeur thermostatique d’eau chaude sur la
température maximale souhaitée ; celle-ci restera ainsi
constante aux points de puisage de l’eau chaude.
Fig. 5.4 mitigeur thermostatique d’eau chaude potable dans
une conduite de circulation
Légende de la fig. 5.4
Fig. 5.3 mitigeur thermostatique d’eau chaude
Système Vaillant auroSTOR
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Conduite eau chaude
Régulateur système
Pompe de circulation
Freinage à commande par gravité
Conduite eau froide
Mitigeur thermostatique d’eau chaude
Soupape de sécurité
Conduite circulation
Accumulateur combiné
Thermostat d’applique
29
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 30
6 Poste solaire
6 Poste solaire
4 un robinet pour remplir et vidanger le circuit solaire ;
5 une pompe à trois vitesses ;
6 un limiteur de débit avec robinet remplissage/vidange
pour rinçage de l’installation et une adaptation optimale au débit volumique requis ;
7 un vase d’expansion (accessoire séparé) ;
8 un vase d’appoint (accessoire séparé, en option).
6.2 Groupe de sécurité
Le poste solaire comprend à la livraison un groupe de
sécurité composé d’une soupape de sécurité (3a) et d’un
manomètre (3b) de contrôle visuel.
Le vase d’expansion nécessaire (7) est disponible en tant
qu’accessoire. Le vase d’appoint (8), en option, peut
également être commandé parmi les accessoires.
6.3 Vase d’expansion
Le vase d’expansion a une fonction d’équilibrage de la
pression pendant que la soupape de sécurité évacue par
la conduite de décharge le fluide caloporteur vers le
collecteur quand la pression de service dépasse les
5,5 bars.
Remarque :
La capacité du collecteur de fluide caloporteur
est suffisante ; il a été conçu comme récipient
récepteur. Raccordez la soupape de sécurité au
collecteur avec la conduite de purge.
Fig. 6.1 structure de la station solaire
Légende de la fig. 6.1
1
2
3a
3b
4
5
6
7
8
9
Groupe tuyaux avec isolation
Robinets d’arrêt avec freinage à commande par gravité
Soupape de sécurité
Manomètre
Robinet remplissage/vidange (pour le remplissage du circuit
solaire)
Pompe de circulation (à trois vitesses)
Limiteur débit avec robinet remplissage/vidange
Vase d’expansion
Vase d’appoint 5 l (accessoire séparé, en option).
Conduite de purge avec collecteur
6.1 Montage
Le poste solaire transporte la chaleur du capteur de manière sûre et efficace vers le consommateur d’énergie.
La station solaire se compose principalement des éléments suivants :
1 le groupe de tuyaux de poste solaire avec isolation ;
2 deux robinets d’arrêt avec freinage à commande par
gravité pour éviter la déviation de la chaleur.
(les freins à commande par gravité ne fonctionnent
plus si les robinets d’arrêt sont à 45° !) ;
3 le groupe de sécurité avec soupape de sécurité (3a)
d’une pression de purge de 6 bar et un manomètre
(3b) de contrôle visuel ;
30
La taille du vase d’expansion est la somme du vase d’expansion et du volume d’expansion de l’installation solaire.
Le vase d’expansion ne reçoit pas seulement le volume
d’expansion du fluide caloporteur mais aussi le volume
total des capteurs lorsque le système est hors service.
Le volume total de l’installation solaire comprend les
valeurs du capteur, le contenu des échangeurs et de la
tuyauterie.
La pression d’entrée du vase d’expansion se règle entre
0,5 et 4,0 bars.
6.4 Vase d’appoint (n° réf. 302 405)
Si la configuration de l’installation est défavorable (par
ex. : surface de collecteurs trop importante, installation
du poste solaire sous le toit), il se peut que, quand l’installation n’est pas en service, le vase d’expansion soit
exposé par le fluide solaire à des températures non
autorisées. Cela peut conduire, dans des circonstances
défavorables, à une surcharge de la membrane du vase
d’expansion.
Nous conseillons dans ce cas de figure d’installer un
vase d’appoint (8). 5 l de fluide caloporteur permettent
de protéger le vase d’expansion de températures excessives. Vaillant préconise pour toutes les installations
solaires le montage d’un vase d’expansion (n° réf. 302
405).
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 31
Poste solaire 6
6.5 Pompe du circuit solaire
Le poste solaire dispose d’une pompe à trois vitesses qui
permet une adaptation optimale à la quantité de pompage requise ainsi qu’à la puissance de la pompe.
Sélectionnez la puissance de pompe en fonction de l’installation (par ex. : surface de capteur, diamètre des
tuyaux, longueur du circuit solaire) de sorte que le débit
effectif, indiqué par la courbe caractéristique de la
pompe, soit légèrement supérieur au débit nominal. Le
limiteur de débit permettra une régulation plus précise
du débit nominal.
Observez à ce sujet les indications fournies dans les chapitres 10.4, « Réglage du débit volumique », et 10.5,
« Réglage de la pompe »
6.6 Limiteur de débit
Remarque :
Assurez-vous que le débit ne soit jamais
inférieur au débit nominal. Cela diminue considérablement le rendement des capteurs.
C’est pour cette raison qu’un limiteur de débit a
été installé en série sur l’installation solaire
Vaillant. Le limiteur de débit monté sur le
retour vous aide à régler précisément le débit
nominal.
Procédez au réglage précis au moyen de la vanne de
régulation (1) du limiteur de débit, après avoir effectué
un premier réglage approximatif avec la pompe de circulation. Vous pouvez lire la valeur de réglage sur l’affichage (2) du limiteur de débit.
Afin de procéder au réglage du limiteur de débit et pour
garantir l’efficacité du montage des capteurs sur le
débit, veuillez vous conformer aux remarques fournies
dans le chapitre 10.5, « Réglage de la pompe ».
Fig. 6.2 limiteur de débit
Le limiteur de débit (voir fig. 6.2) est un élément essentiel de l’installation solaire.
Pour garantir une transmission satisfaisante de la chaleur, vous devrez tenir compte de la température, du
diamètre des tuyaux, du nombre de capteurs ou d’autres
facteurs similaires ; vous devrez aussi tenir compte du
débit nominal. Des déviations vers le haut ont des
conséquences moins graves que des déviations vers le
bas.
Système Vaillant auroSTOR
31
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 32
7 Capteurs
7 Capteurs
7.1 Documents d’accompagnement applicables
Veuillez vous reporter aux documents suivants pour le
montage des capteurs :
– Notice de montage capteur à tube auroTHERM exclusiv
– Notice de montage capteur plan auroTHERM classic
7.2 Sécurité
Danger de brûlures !
Afin d’éviter de vous blesser, effectuez toutes
manipulations sur les éléments brûlants des
capteurs lorsque le temps est couvert. Il existe
une alternative par temps ensoleillé, celle-ci
consistant à effectuer ces travaux de préférence tôt le matin ou en fin de journée, ou à couvrir les capteurs.
Equipement
Le capteur à tubes Vaillant auroTHERM exclusiv est
composé de 8 (VTK 275) ou 16 (VTK 550) tubes Schott
ICR. Ses tubes à miroir argenté circulaire intérieur et
son raccord verre-verre par tube de gaine et d’absorption, garantissent une étanchéité au vide durable pour
des hautes performances tout au long de la durée de vie
des capteurs. Son absorbeur haute performance dispose
d’une couche Cermet-Aluxid®. Des déperditions calorifiques extrêmement basses de k1 = 1,48 W/(m2K) grâce au
vide poussé à < 10-6 bars permettent son utilisation quelle
que soit la saison.
Par l’interruption structurale de la conduction thermique
en aval de l’installation, l’auroTHERM exclusiv garantit
un système de protection efficace contre les températures excessives > 180 °C lorsque l’installation est mise à
l’arrêt.
7.3 Capteur à tubes auroTHERM exclusiv
Fig. 7.1 capteur à tubes auroTHERM exclusiv VTK 550
Fig. 7.3 coupe de quatre tuyaux avec parcours d’écoulement
Légende de la fig. 7.3
1
2
3
4
5
6
Fig. 7.2 capteur à tubes auroTHERM exclusiv VTK 275
32
Tuyau extérieur collecteur
Tuyau intérieur collecteur
Tube-guide
Tube d’absorption
Sortie
Admission
Fonctions
En raison de ses déperditions calorifiques extrêmement
basses, le capteur à tubes Vaillant auroTHERM exclusiv
VTK 275 ou 550 est particulièrement indiqué, en marge
du réchauffage solaire d’eau sanitaire pour le chauffage
solaire d’appoint à haute compensation.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 33
Capteurs 7
Caractéristiques techniques
Désignation de l’appareil
Unités
auroTHERM exclusiv
VTK 275
auroTHERM exclusiv
VTK 550
Surface (brute, ouverture/nette)
m2
0,68 / 0,41
1,28 / 0,82
Hauteur
mm
1695
1695
Largeur
mm
440
790
Profondeur
mm
100
100
Poids
kg
10,3
20
Capacité du capteur
l
1,6
3,56
Raccord Cu, joint plat
filetage
3/4”
3/4”
-6
10-6
Isolation : Vide poussé
bar
10
Pression de service max.
bar
6
6
Miroir en argent massif, rendement optique ρ
%
_1
94 +
_1
94 +
Emission absorbeur ε
%
_2
5+
_2
5+
Absorption absorbeur α
%
_ 1,0
95 +
_ 1,0
95 +
Douille sonde solaire
Ø mm
6
6
0036
0036
°C
250
250
(selon EN 12975-2, c <1 m/s)
°C
180
180
Rendement η0 (selon EN 12975)
%
_3%
78 +
_3%
78 +
Coefficient rendement k1
W/(m2 •K)
_ 0,2
1,09 +
_ 0,2
1,09 +
Coefficient rendement k2
W/(m2 •K2)
_ 0,002
0,01 +
_ 0,002
0,01 +
Certification CE
Température à l’arrêt dans le tube en verre
(selon EN 12975-2, c <1 m/s)
Température à l’arrêt au raccord du capteur
Tabl. 7.1 Caractéristiques techniques des capteurs à tubes auroTHERM exclusiv VTK 275 et 550
Fig. 7.4 rendement selon DIN 4757/4 auroTHERM exclusiv
Système Vaillant auroSTOR
Fig. 7.5 perte de pression du capteur auroTHERM exclusiv
33
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 34
7 Capteurs
7.4 Capteur plan auroTHERMclassic (France)
Equipement
Fig. 7.7 coupe capteur plan Vaillant auroTHERM classic
Fig. 7.6 vue deux modules auroTHERM classic
Tous les raccordements ont été effectués avec des joints
plats pour faciliter le montage. La douille de la sonde
étant intégrée dans une position centrale et la structure
interne étant symétrique, vous pouvez raccorder de
manière variable le champ de capteurs.
Le capteur plan Vaillant auroTHERM classic est équipé
d’un cadre aluminium résistant à l’eau de mer et d’un
absorbeur à surface de cuivre avec revêtement sous
vide sélectif Cermet. Sa protection en verre solaire de
sécurité Sunarc® avec revêtement antireflet 4 mm permet une transmission de la lumière optimale et un rendement maximum.
L’isolation thermique du capteur est excellente et durable ; elle ne contient pas de CFC et l’isolation de laine
minérale résiste aux températures de l’installation hors
fonctionnement.
Fonctions
Le capteur plan Vaillant auroTHERM classic est indiqué
aussi bien pour le chauffage solaire d’appoint que pour
le réchauffage d’eau sanitaire et d’eau chaude.
Caractéristiques techniques
Désignation de l’appareil
Unités
auroTHERM classic
VFK 990/1
Surface (brute, ouverture/nette)
m2
2,24 / 2,02
Hauteur
mm
1930
Largeur
mm
1160
Profondeur
mm
110
Poids
kg
41
Contenu absorbeur
l
1,1
Raccord cuivre, joint plat
Ø mm
G 1/2”
Epaisseur isolation
mm
60
Pression de service max.
bar
10
Transmission verre de sécurité τ (tau)
%
_2
90 +
Emission absorbeur ε (epsilon)
%
_2
5+
Absorption absorbeur α (alpha)
%
_2
95 +
Douille sonde solaire
Ø mm
6
Certification homologation type construction
06-328-022 WA
Label DIN de contrôle et de supervision
6S025/97F
Température arrêt (selon prEN 12975-2, c <1 m/s)
°C
Rendement η0
%
Coefficient résultat k1
W/(m •K)
Coefficient résultat k2
232
85,4
2
W/(m2•K2)
Tabl. 7.2 Caractéristiques techniques du capteur plan auroTHERM classic VFK 990/1
34
3,37
0,0104
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 35
Capteurs 7
Fig. 7.8 rendement selon DIN 4757/4
Fig. 7.9 perte de pression du capteur
7.5 Elimination des déchets
Tous les capteurs solaires de Vaillant GmbH répondent
aux exigences du label écologique « Blauer Engel »
(Ange Bleu).
Dans ces conditions et en notre qualité de fabricant,
nous nous sommes assigné le devoir de reprendre les
pièces et de les recycler après des années de bon fonctionnement.
Système Vaillant auroSTOR
35
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 36
8 Fluide caloporteur
8 Fluide caloporteur
8.1 Caractéristiques du fluide caloporteur
Les références ci-dessous se rapportent au fluide
caloporteur Vaillant :
- Réf. 302 498 Fluide caloporteur Vaillant, mélange prêt
à l’emploi, bidon de 20 l
- Réf. 302 363 Fluide caloporteur Vaillant, mélange prêt
à l’emploi, bidon de 10 l
Le fluide caloporteur Vaillant est un produit antigel et
anticorrosion prêt à l’emploi ; composé d’environ 50 %
de propylène glycol avec inhibiteurs anticorrosion et de
50 % d’eau. Il résiste à de très hautes températures et
peut servir au fonctionnement des capteurs à tubes
comme des capteurs plans Vaillant.
Sa capacité thermique est supérieure.
Les inhibiteurs garantissent une protection anticorrosion
efficace sur tous les métaux employés (installations mixtes).
Attention !
Le fluide caloporteur Vaillant est un produit fini,
un mélange prêt à l’emploi. Ne le mélangez en
aucun cas avec de l’eau ou d’autres liquides.
Dans le cas contraire, les propriétés antigel et
anticorrosion du produit disparaÎtraient. La
destruction des capteurs ou d’autres éléments
de l’installation pourrait en être la conséquence.
Vous pouvez conserver indéfiniment le fluide caloporteur Vaillant dans un récipient fermé et étanche à l’air.
Pour contrôler le fluide caloporteur, veuillez procéder de
la façon suivante :
• Aspirez autant de fluide que possible avec la balle d’aspiration du dispositif de vérification du fluide caloporteur (n° réf. 302 064), de sorte que le flotteur flotte à
la surface et qu’il ne percute pas le haut.
• Relevez la densité avec l’échelle. Celle-ci devra être
> 1,05 g/cm3. Dans le cas contraire, remplacez le fluide
caloporteur.
• Mesurez le pH avec une bande de mesure de la valeur
pH. Remplacez le fluide caloporteur si la valeur du pH
est < 7,5.
Fig. 8.1 instrument de vérification du fluide solaire
Attention !
Utilisez exclusivement l’instrument original de
vérification du fluide solaire de Vaillant (n° réf.
302 064). Dans le cas contraire, la valeur
affichée pourrait être incorrecte.
Composants
L’entrée en contact du produit avec la peau est en principe sans danger ; en cas de contact avec les yeux, une
légère irritation est à craindre ; rincez-vous immédiatement les yeux avec de l’eau. Veuillez observer la fiche
technique de sécurité dans le chapitre 8.4.
8.2 Protection antigel et anticorrosion du circuit
solaire
Afin de protéger efficacement l’installation contre le gel
en hiver, remplissez celle-ci avec 100 % de fluide
caloporteur (n° réf. 302 498, 20l ; 302 363, 10l).
Capacité (l)
Echangeur de l’accumulateur combiné
auroSTOR VPS SC 700
17,5
poste solaire
0,9
auroTHERM exclusiv VTK 550
3,1
auroTHERM exclusiv VTK 275
1,6
auroTHERM classic VTK 990/1 (France)
1,3
vase d’appoint
5,0
Tabl. 8.1 volume des composants
Remarque :
Une installation remplie de fluide caloporteur
Vaillant peut résister à des températures de
-35 °C.
Si la température descend en dessous de
-35 °C, les risques de gel n’apparaissent pas
immédiatement car l’effet d’éclatement par
l’eau est réduit. Contrôlez l’effet de la protection antigel d’abord après remplissage de l’installation, puis une fois par an.
36
Diamètre tuyau
Capacité tuyauterie
15 mm
0,18 l/m
18 mm
0,20 l/m
22 mm
0,31 l/m
28 mm
0,50 l/m
Tabl. 8.2 capacité tuyauterie
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 37
Fluide caloporteur 8
8.3 Protection antigel de l’accumulateur combiné
auroSTOR
Vidangez complètement l’accumulateur combiné si vous
le mettez hors service dans une pièce non protégée contre le gel.
8.4 Fiche technique de sécurité
1.
1.1
Désignation produit/préparation et marque
Indications produit :
nom commercial fluide caloporteur Vaillant
1.2 Indications fournisseur : Cf. adresse au verso de la
présente notice.
2. Composition/indications sur les composants
2.1 Composition chimique solution propylène
glycol/polyéthylèneglycol inhibée
n° CAS : 57-55-6/25322-68-3
3. Dangers potentiels
3.1 Consignes de sécurité particulières concernant
l’homme ou l’environnement : pas nécessaire.
4. Premiers soins
4.1 Consignes générales
Retirez les vêtements souillés.
4.2 En cas de contact avec la peau
Nettoyez à l’eau et au savon.
4.3 En cas de contact avec les yeux
Rincez minutieusement les yeux à l’eau courante
pendant 15 min en maintenant les paupières ouvertes.
4.4 En cas d’ingestion
Rincez-vous la bouche et buvez ensuite beaucoup
d’eau.
4.5 Remarque pour le médecin
Traitement symptomatique (décontamination, fonctions vitales) ; pas d’antidote spécifique connu.
5. Lutte contre les incendies
5.1 Agents d’extinction appropriés
Eau pulvérisée, agent d’extinction sec, mousse résistante à l’alcool, gaz carbonique (CO2)
5.2 Dégagements en cas d’incendie
Gaz/vapeurs. Le degré de danger s’évalue en fonction des matières inflammables et des conditions de
l’incendie. Une fois l’eau évaporée, il existe un risque
de formation d’un mélange inflammable propylène
glycol/polyéthylèneglycol/air.
5.3 Equipement particulier lors de la lutte contre les
incendies :
portez un appareil de protection respiratoire isolant
autonome.
Système Vaillant auroSTOR
5.4 Autres indications :
faites recycler/éliminer l’eau d’extinction contaminée en respectant la législation locale.
6. Mesures à prendre en cas de dégagements
involontaires
Endiguez le matériau en train de s’échapper puis recouvrez-le avec beaucoup de sable, de terre ou de matière
absorbante ; regroupez-le vigoureusement par balayage
pour accélérer le processus d’absorption. Transférez le
mélange dans des récipients ou dans des sacs en plastique puis faites-le recycler/éliminer. Petites quantités
échappées/projections : continuez de rincer avec beaucoup d’eau ; s’il s’agit de quantités plus importantes qui
pourraient faire irruption dans le drainage ou les égouts,
informez les autorités responsables de la distribution
des eaux. Un déversement du produit dans les égouts
sans traitement préalable (dans une station d’épuration
biologique) est formellement interdit.
7. Manipulation et stockage
Manipulez le produit avec précaution pour éviter tout
contact avec la peau ou les yeux. Fermez hermétiquement le récipient et entreposez-le dans un endroit sec.
8. Limite d’exposition professionnelle et équipement
de protection individuelle
8.1 Equipement de protection individuelle
Protection des yeux : lunettes de protection
Protection des mains : gants caoutchouc ou PVC
8.2 Mesures générales d’hygiène et de protection :
Prenez les mesures usuelles de protection relatives
à la manipulation de produits chimiques.
9. Propriétés chimiques et physiques
Forme : liquide
Couleur : bleu-vert
Odeur : faible
Poids spécifique : 1,0525-1,0555 g/cm3
Point de congélation : < -35 °C
Point d’ébullition : 107 °C
Pression de vapeur : 0.03 bar (20 °C)
Valeur pH : 7.5–8.5
Viscosité : env. 7.0 mPas (20 °C)
Solubilité dans l’eau : complète
Point d’éclair : néant
Température d’inflammation : néant
Limite inférieure et supérieure d’explosibilité : néant
10. Stabilité et réactivité
10.1 Stabilité chimique
Stable dans des conditions normales de manipulation et de stockage.
10.2 Substances à éviter :
agents oxydants puissants
37
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 38
8 Fluide caloporteur
11. Toxicologie
Les positions ont été prises en fonction des propriétés
des composants.
11.1 Forte toxicité
LD50, oral/rat : > 2000 mg/kg
Tolérance peau/muqueuses (test OCDE) :
pas d’irritation de la peau et des yeux des lapins.
Risque d’inhalation (chez le rat) : pas de résultat.
Résorption par la peau de quantités dangereuses :
improbable.
11.2 Remarques complémentaires :
L’état de nos connaissances nous permet d’affirmer
que notre produit n’a pas de conséquences nocives
sur la santé s’il est employé de manière appropriée
et manipulé de façon réglementaire.
12. Ecologie
Les positions ont été prises en fonction des propriétés
des composants.
12.1 Elimination :
Méthode d’essai OCDE 301A/ISO 7827
Méthode d’analyse : Contrôle DOC
Degré d’élimination > 70 % (28 d)
Evaluation : légèrement biodégradable.
12.2 Comportement dans les milieux environnementaux :
la présence de quantités minimes de produit dans
des stations d’épuration biologique n’aura pas de
conséquences sur les capacités de biodégradation
de la boue activée.
12.3 Effets écotoxiques :
Toxicité pour les poissons LC50/(96 h) : > 500 mg/l,
leuciscus idus.
16. Autres indications
La fiche technique de sécurité est destinée à communiquer les données physiques, relatives aux techniques de
sécurité, toxicologiques et écologiques essentielles lors
de la manipulation de substances et de préparations chimiques, ainsi qu’à dispenser des conseils pour assurer
une manipulation, un stockage et un transport en toute
sécurité. Nous déclinons toute responsabilité pour des
dommages survenus lors de la mise en pratique de ces
informations ou bien lors de l’utilisation, l’adaptation ou
le traitement des produits que nous venons de décrire.
Cela n’est pas valable dans la mesure où nous, nos
représentants légaux ou auxiliaires d’exécution devons
obligatoirement porter la responsabilité d’intention malveillante ou de négligence. Nous déclinons toute responsabilité pour des dégâts indirects.
Ces indications ont été rédigées sur l’honneur et la conscience et correspondent à l’état de nos connaissances.
Elles n’impliquent aucune garantie des caractéristiques
des produits.
17. Etat : Edité le 07. 02. 2005
par Vaillant SARL
13. Consignes de recyclage/d’élimination
13.1 Recyclage/élimination
Déposez le fluide parex. dans une décharge ou usine
d’incinération spécialisée en observant les réglementations locales. Contactez les services de propreté municipaux s’il s’agit d’une quantité ne dépassant pas les 100 l.
13.2 Emballages non nettoyés
Vous pouvez réutiliser les emballages non contaminés. Faites recycler/éliminer les emballages non
nettoyables au même titre que la substance.
14. Transport :
Pour de plus amples informations à propos du transport,
reportez-vous aux coordonnées au verso de la présente
notice.
15. Règlements
15.1 Marquage CE :
pas d’obligation.
15.2 Règlements nationaux :
Pour de plus amples informations à propos de la
classe de danger pour l’eau, reportez-vous aux coordonnées au verso de la présente notice.
38
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 39
Régulateur solaire 9
9 Régulateur solaire
Pour une commande plus confortable, vous pouvez raccorder 8 télécommandes qui peuvent chacune commander un circuit chauffage/circuit mitigeur.
Il est possible de raccorder jusqu’à 6 autres modules de
circuit de mélangeur (accessoires) avec deux circuits mitigeurs chacun : l’appareil peut donc commander jusqu’à
14 circuits de chauffage.
Chaque circuit mitigeur peut au besoin être commuté
d’un élément à un autre : circuit de chauffage (circuit
radiateur, circuit sol et circuits similaires), régulation de
maintien, renforcement du retour, circuit eau chaude (en
supplément du circuit eau chaude intégré).
A l’aide d’un coupleur de bus modulaire (accessoires), il
est possible de raccorder au maximum 6 appareils de
chauffage modulables Vaillant.
Lorsqu’un contact à distance par téléphone (entrée
contact sans potentiel) est raccordé, il est possible de
commuter par téléphone le mode de fonctionnement de
l’auroMATIC 620 via le commutateur téléphonique à
distance teleSWITCH et ce, où que l’on se trouve.
Fig. 9.1 représentation schématique du régulateur
auroMATIC 620
9.1 Documents d’accompagnement applicables
Vous trouverez une description détaillée de
l’auroMATIC 620, de ses possibilités et de son utilisation
dans les notices d’emploi et d’installation n° réf. 838 275.
9.2 Fonctions du régulateur auroMATIC 620
Le kit de régulation auroMATIC 620 comprend des
appareils et des sondes pour le montage d’une régulation de la température départ avec un programme à
réglage chronométrique pour installation de chauffage
central d’ECS avec chauffage solaire d’appoint et
réchauffage d’eau chaude sanitaire par énergie solaire.
L’auroMATIC 620 est un gestionnaire d’énergie permettant de commander les circuits d’installation suivants :
deux champs de capteurs solaires ou bien un seul ainsi
qu’une chaudière à combustibles solides, un circuit de
chauffage direct, un circuit mitigeur, p. ex. pour chauffage au sol, un ballon tampon et un ballon d’Eau Chaude
Sanitaire potable indirectement chauffé ou un accumulateur solaire combiné, une pompe de circulation d’eau
chaude ainsi qu’une pompe de chargement pour le
réchauffage d’une piscine. L’affichage graphique peut
vous indiquer le rendement solaire.
Système Vaillant auroSTOR
39
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 40
10 Mise en fonctionnement
10 Mise en fonctionnement
Effectuez dans l’ordre les opérations suivantes lors de la
mise en fonctionnement de tout le système :
• contrôlez l’étanchéité (voir 10.1) ;
• remplissez le circuit solaire de fluide caloporteur
(voir 10.2) ;
• remplissez le circuit solaire de fluide caloporteur
(voir 10.3) ;
• réglez le débit volumique (voir 10.4) ;
• réglez la pompe (voir 10.5) ;
• contrôlez les régulateurs (voir 10.6) ;
• réglez le mitigeur thermostatique d’eau chaude potable (voir 10.7).
Utilisez exclusivement du fluide caloporteur Vaillant
(n° réf. 302 498, 20l ; 302 363, 10l) pour l’épreuve de
pression comme pour le rinçage et le remplissage.
Nous recommandons d’employer le dispositif de remplissage Vaillant pour l’épreuve de pression comme pour le
rinçage et le remplissage du circuit solaire (n° 302 063).
Lors de l’utilisation du dispositif de remplissage Vaillant,
veuillez respecter le mode d’emploi correspondant.
Fig. 10.1 mise en fonctionnement du système/
épreuve hydraulique, rinçage et remplissage du circuit
solaire
Légende de la fig. 10.1
1 + 11
2
3
4
5
6a
6b
7
8
9
10
12
13
14
15
19
20
21
40
Robinet remplissage/vidange
Soupape de sécurité 6 bars
Vase d’expansion à membrane
Purgeur
Vase d’appoint
Thermomètre départ
Thermomètre retour
Manomètre
Robinet à boisseau sphérique départ avec freinage à
commande par gravité
Filtre
Conteneur fluide caloporteur
Limiteur de débit
Pompe circulation circuit solaire
Freinage à commande par gravité retour
Soupape à trois voies avec clapet anti-retour
Pompe remplissage
Collecteur
Système séparateur d’air automatique Vaillant
10.1 Contrôle de l’étanchéité
Remplissez d’abord de fluide caloporteur le circuit solaire pour l’épreuve de pression.
Utilisez pour cela une pompe autoaspirante avec une
pression de 2 à 3 bars. Procédez de la manière
suivante : (voir fig. 10.1)
• Ouvrez le robinet de remplissage/vidange (1 + 11) et le
robinet retour (8) ; raccordez le robinet de remplissage/vidange (11) au conteneur (10) de manière à pouvoir
l’observer.
• Fermez la soupape à trois voies (15) et ouvrez le purgeur (4).
• Pompez le fluide caloporteur (mélange prêt à l’emploi)
par le robinet remplissage/vidange jusqu’à ce que ce
premier ressorte de ce dernier (11).
Purgez le circuit solaire (échangeur inclus).
• Fermez le robinet remplissage/vidange (11).
Faites monter la pression jusqu’à 4,5 bars.
Fermez aussi le robinet de remplissage/vidange (1).
• Procédez ensuite à un contrôle visuel de la tuyauterie
et des raccords.
• Remédiez aux fuites éventuelles puis effectuez un
nouveau contrôle.
Rincez le circuit solaire après que l’épreuve de pression
ait réussi.
10.2 Rinçage du circuit solaire
Le rinçage commence par le poste solaire en passant
par le capteur jusqu’au ballon. Procédez de la manière
suivante :
• Ouvrez le robinet de remplissage/vidange (1) et raccordez la pompe de remplissage à ce premier (1).
• Fermez la soupape à trois voies (15) et ouvrez le purgeur (4).
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:22 Uhr
Seite 41
Mise en fonctionnement 10
• Raccordez le tuyau de vidange du dispositif de remplissage Vaillant (n° réf. 302 063) ou un autre tuyau
avec filtre (9) au robinet de remplissage/vidange (11)
et le raccorder au conteneur de fluide solaire (10).
• Pompez avec la pompe de remplissage le fluide
caloporteur du conteneur par le robinet de remplissage/vidange (1) de sorte que le fluide repasse filtré par
le robinet de remplissage/vidange (11) dans le conteneur.
• Pompez en boucle pendant 10 minutes pour rincer et
filtrer le circuit solaire. Observez le filtre et nettoyezle.
10.3 Remplissage du circuit solaire
Utilisez pour cela une pompe autoaspirante avec une
pression de 2 à 3 bars. Nous recommandons d’employer
le dispositif de remplissage Vaillant (n° réf. 302 063).
Procédez de la manière suivante (voir fig. 10.1) :
• Après une épreuve de pression réussie suivie d’un
rinçage fermez le robinet de remplissage/vidange (11)
et gonflez-le à la pression.
• Après avoir atteint 1,7 bars, fermez aussi le robinet de
remplissage/vidange (1) et ouvrez la soupape à trois
voies (15). Arrêtez la pompe de remplissage et mettez
en marche la pompe de circulation (13) pour que
s’échappent les bulles d’air par les purgeurs.
• Bloquez les freins (8 et 14) à commande par gravité
(à 45° du robinet d’arrêt) pour expulser l’air résiduel.
• Fermez les purgeurs (4) une fois que l’air s’est
échappé. En cas d’emploi de purgeurs automatiques,
fermez les robinets d’arrêt sous les purgeurs. Le manomètre du poste solaire (7) devra impérativement afficher une pression de 1,5 à 2 bars.
La pompe de circulation dispose d’un régulateur de puissance à plusieurs vitesses qui lui permet d’adapter le
débit volumique du circuit solaire à la puissance des capteurs.
Remarque :
Nous conseillons une valeur de 0,66 l/min
par m2 de surface de capteur.
Procédez, après un premier réglage approximatif au
moyen de la pompe de circulation, à un réglage plus
précis avec la vanne de régulation (1) du limiteur de
débit (voir fig. 10.2). Vous pouvez lire sur l’affichage (2)
la valeur de réglage.
Le débit volumique de réglage est utilisé pour calculer le
rendement par le biais d’un régulateur auroMATIC 620.
Le débit volumique de réglage doit être saisi dans le
régulateur pour éviter les erreurs de calcul. Veuillez consulter la notice d’emploi et d’installation de l’appareil de
régulation pour de plus amples informations.
10.4 Réglage du débit volumique
Fig. 10.2 réglage du débit volumique
Système Vaillant auroSTOR
41
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 42
10 Mise en fonctionnement
10.5 Réglage de la pompe
Capteurs à tubes
auroTHERM exclusiv
Nombre en série
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Vitesse pompe :
Débit
l/min
0,66
1,31
1,97
2,62
328
3,94
4,59
5,25
5,90
6,56
7,22
7,87
Section minimale du tube de cuivre dans des
capteurs avec une longueur totale de tuyaux de :
20 m
50 m
15
15
15
15
15
15
15
18
15
15
15
15
15
15
15
18
18
18
18
18
18
18
18
18
minimum (vitesse 1)
maximum (vitesse 3)
l/h
40
80
120
160
200
240
280
320
360
400
440
480
Tabl. 10.1 Configuration de section tuyaux et vitesse de pompe en fonction du montage des capteurs dans
le cas de capteurs à tube
Capteurs plan
auroTHERM classic
Nombre
en série
Débit
l/min
l/h
Section minimale du tube de cuivre dans
circuit de capteurs pour longueur totale de
tuyaux de : 20 m
50 m
1
1
1,33
80
15
15
2
2
2,66
160
15
15
3
3
4,00
240
15
15
4
4
5,33
320
15
18
4
2•2
5,33
320
15
15
6
2•3
8,00
480
18
18
8
2•4
10,67
640
22
28
9
3•3
12,00
720
18
22
minimum (vitesse 1)
maximum (vitesse 3)
Vitesse pompe :
Tabl. 10.2 réglage vitesse pompe en fonction du nombre de collecteurs, de la section et de la longueur des tuyaux
Le réglage de la pompe a pour objectif d’atteindre un
certain débit de circulation dans le champ de capteurs.
Ce débit qui se réglera dans la pratique ne devra pas
être clairement au dessus de la valeur réglée et
calculée ; il ne devra pas non plus se situer en dessous.
Dans le cas contraire, il faudra prévoir un rendement
solaire réduit de 10 % ou une consommation inutilement
élevée de courant par la pompe.
Exemple :
La surface (nette) de collecteurs est de 6 m2.
En la multipliant avec la valeur de débit volumique spécifique de 0,66 l/m2•min, on obtient un débit de circulation de 4 l/min. Celui-di doit s’afficher sur le limiteur de
débit (voir fig. 10.2).
Concernant la structure et le fonctionnement du limiteur
de débit, voir le chap. 6.6, « Limiteur de débit ».
Procédez au réglage de la pompe de la manière
suivante :
Laissez d’abord marcher la pompe à sa vitesse la moins
élevée (puissance absorbée minimale). Calculez le débit
volumique à régler en multipliant la surface de capteurs
installés avec la valeur 0,66 l/m2•min. Vérifiez avec le
limiteur de débit que cette valeur est atteinte.
42
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 43
Mise en fonctionnement 10
Fig. 10.3 schéma de raccordement des capteurs plans auroTHERM classic (max. : série de 4)
Fig. 10.4 : schéma de raccordement pour plus de 12 capteurs solaires à tubes auroTHERM exclusiv en combinaison avec
raccordements en série et parallèles
Si le débit reste en dessous de la valeur de calcul au
niveau du limiteur de débit, sélectionnez la vitesse de
pompe supérieure suivante. Si celui-ci reste au dessus,
sélectionnez la vitesse inférieure suivante. Si vous n’arrivez pas à atteindre le débit de circulation avec la vitesse
supérieure de pompe, essayez de relier moins de capteurs en série ou bien de combiner installation en série
et installation parallèle. Essayez également de réduire la
perte de pression par d’autres moyens.
Le tableau 10.1 fournit, à titre indicatif, des valeurs concernant des vitesses de pompe possibles en fonction du
montage de capteurs. Ces valeurs sont aussi bien valables pour les capteurs à tubes Vaillant que pour les longueurs et coupes transversales de tuyau.
Le tableau 10.2 fournit, à titre indicatif, des valeurs concernant des vitesses de pompe possibles en fonction du
montage de capteurs. Ces valeurs sont aussi bien valables pour les capteurs plan Vaillant que pour les longueurs et coupes transversales de tuyau.
Système Vaillant auroSTOR
10.6 Contrôle du régulateur
Nous réglons en usine le régulateur sur une différence
de température à la mise en marche de 7 K et sur fonctionnement automatique. La notice d’emploi du régulateur vous fournira de plus amples informations.
10.7 Réglage du mitigeur thermostatique d’eau
chaude
Vous pouvez régler l’eau chaude, provenant de l’accumulateur combiné et issue d’un mélange d’eau chaude et
froide, sur une température maximale située entre 30 °C
et 70 °C.
Réglez le mitigeur thermostatique en ayant recours au
bouton de réglage de sorte que la température souhaitée demeure constante au niveau des robinets d’eau
chaude.
43
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 44
10 Mise en fonctionnement
10.8 Compte-rendu de mise en fonctionnement
L’installation solaire de :
a été mise en service compte tenu des points suivants :
1. MONTAGE
O.K.
Remarques
Etrier réglementairement fixé
Conduite solaire câblée avec liaison équipotentielle
Couverture du toit remise en place après fixation des étriers conformément aux instructions
Toiture non endommagée
Toutes brides de fixation enfoncées
Feuille de recouvrement des capteurs retirée
Conduite de purge installée sur la soupape de sécurité du circuit solaire
Récipient (bidon vide) placé sous conduite de purge
Conduite de purge installée sur soupape sécurité côté eau potable et raccordée aux égouts
Anode magnésium dans ballon contrôlée : Câblages o. K.
Mitigeur thermostatique installé
2. MISE EN SERVICE
Installation remplie avec fluide caloporteur réglementaire
Circuit rincé avec fluide caloporteur
Installation purgée plusieurs fois
Circuit solaire mis sous pression avec détection des fuites des boulonnages/vissages et des joints brasés
Etanchéité des joints contrôlée au niveau des robinets d’arrêt et du robinet de remplissage/vidange
(resserrez éventuellement écrou-raccord)
Pression d’entrée du vase d’expansion (contrôlez avant remplissage) :
bar
Pression installation (à froid) :
bar
Débit réglé selon notice système
Pompe, échangeur ballon et capteurs purgés (bloquez freinage à commande par gravité pour purger)
Freinage à commande par gravité déverrouillé
Calottes robinet de remplissage/vidange vissées
Ballon d’eau chaude sanitaire purgé
Circuit chauffage et accumulateur combiné purgés
3. SYSTEMES DE REGULATION
Capteurs de température affichent valeurs réalistes
Pompe solaire fonctionne et fait circuler (instrument de mesure du débit volumique)
Circuit solaire et accumulateur combiné chauffent
En plein soleil, la différence de température entre départ et retour va de 10 à 14 °C max.
Schéma hydraulique correct réglé
Réchauffage chaudière commence à : °C (température ballon 1 min. cf. notice installation auroMATIC 620)
Temps de marche pompe circulation de
44
hà
h (voir notice installation auroMATIC 620)
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 45
Mise en fonctionnement 10
4. INITIATION
O.K.
Remarques
L’exploitant de l’installation a été initié aux activités suivantes :
– fonctions de base et commande du régulateur solaire, pompe circulation incluse
– fonctions et commandes du réchauffage
– fonction de l’anode de magnésium
– résistance de l’installation au gel
– intervalles d’entretien
– remise des documents, éventuellement avec plan d’installation spécial
– suivi des instructions de fonctionnement
Date/signature de l’utilisateur
Système Vaillant auroSTOR
Date/signature du fabricant/tampon de la société
45
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 46
11 Entretien et dépannage
11 Entretien et dépannage
11.1 Entretien
Une inspection/un entretien régulier(ère) de l’installation
solaire, effectué(e) par un professionnel constitue une condition indispensable aux facteurs suivants : fonctionnement et sécurité durables, fiabilité et longévité véritables.
N’essayez jamais de procéder vous-même à des travaux
d’entretien sur votre appareil. Confiez ces tâches à un
technicien agréé. Nous vous recommandons pour cela
de conclure un contrat d’entretien avec votre spécialiste
agréé.
Si les inspections/entretiens ne sont pas effectué(e)s, vous
risquez de compromettre la sécurité de fonctionnement
de l’installation solaire comme la sécurité des personnes ; vous risquez enfin d’endommager le matériel.
Le tableau suivant indique les travaux d’entretien essentiels et leurs intervalles.
11.2 Liste de contrôle de l’entretien
Travaux d’entretien sur
Intervalle d’entretien
Circuit solaire
contrôle protection antigel du fluide caloporteur (utilisez instrument de vérification du fluide
solaire Vaillant)
annuel
contrôle pression installation
annuel
contrôle du pH du fluide caloporteur (avec papier tournesol : pH > 7,5)
annuel
contrôle fonctionnement pompe circulation
annuel
purge installation
annuel
contrôle quantité pompage dans circuit solaire
annuel
contrôle fonctionnement mitigeur thermostatique eau chaude
annuel
remplissage éventuel en fluide caloporteur
annuel
contrôle liquide purge
annuel
déverrouillage clapet non-retour
annuel
contrôle pression d’entrée vase d’expansion
annuel
Capteur
contrôle visuel capteur, fixations capteurs et raccordements
annuel
contrôle encrassement et installation des supports et éléments capteur
annuel
contrôle des détériorations de l’isolation des tuyaux
annuel
Régulateur solaire
contrôle fonctionnement pompe (marche/arrêt, automatique)
annuel
contrôle affichage température sondes
annuel
Conduites circulation/réchauffage
contrôle pompe circulation
annuel
contrôle du réglage de la minuterie
annuel
réchauffage : fournit-il la température de mise hors service souhaitée ?
annuel
Accumulateur combiné
nettoyage ballon eau chaude sanitaire
annuel
contrôle et remplacement éventuel anode magnésium
annuel
contrôle éventuel anode de courant vagabond
annuel
purge éventuelle échangeur
annuel
contrôle étanchéité raccords
annuel
Tabl. 11.1 Liste de contrôle de l’entretien
46
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 47
Entretien et dépannage 11
11.3 Dépannage
Les tableaux suivants vous renseigneront sur les pannes
éventuelles pendant le service de l’installation solaire,
les causes et les solutions.
Danger !
N’essayez jamais de réparer vous-même votre
installation solaire. Pensez que des travaux effectués par une personne non qualifiée mettent
en danger la vie et la sécurité des personnes.
Faites appel à un professionnel agréé en cas de
panne.
Seuls des professionnels sont habilités à effectuer des
travaux (montage, entretien, réparation etc.) sur l’installation solaire Vaillant.
Nous préconisons de conclure un contrat d’entretien.
Panne
Cause
Solution
La pompe ne marche pas alors que le
1. Pas de courant.
Contrôlez conduites et fusibles.
capteur est plus chaud que l’accumulateur
2. La différence de température est
• Contrôlez régulateur
combiné.
réglée trop largement ou bien le régula-
• Contrôlez capteur température
(aucun bruit de moteur n’est audible et
teur ne commute pas.
• Réduisez différence température
aucune vibration n’est ressentie)
3. La température maximale est atteinte.
4. L’arbre de pompe se bloque dans les
paliers à cause de dépôts.
5. La pompe est encrassée.
Réglez-la pour un instant sur vitesse
maximum ou débloquez rotor.
Démontez et nettoyez la pompe. Fermez
limiteur débit et robinet à boisseau
sphérique pompe.
La pompe marche, mais il n’y a pas (plus)
6. La pompe est défectueuse.
Remplacez pompe.
De l’air circule dans les conduites.
Contrôlez pression installation. Faites
d’eau qui arrive du capteur (la pompe
marcher par à-coups la pompe à plein
chauffe excessivement) ;
régime. Ouvrez et purgez les purgeurs du
les températures départ et retour sont
capteur, de la pompe et de l’accumulateur
équivalentes ou bien la température du
combiné. Purgez les clapets non-retour.
capteur n’augmente pas du tout/
Si aucune amélioration n’est à constater :
augmente lentement.
Vérifiez que le parcours des conduites
n’est pas trop « sinueux » (par ex. pour
détourner un balcon ou des conduites
d’eau). Rectifiez le parcours ou installez
des purgeurs supplémentaires.
Si l’installation était déjà en service et
vient d’être remplie, contrôlez le purgeur
automatique. Dévissez le bouchon
protecteur et vérifiez avec une aiguille
émoussée que le flotteur circule
librement. Si le flotteur coince, remplacez
le purgeur.
Tabl. 11.2 panne, cause et solution (1ère partie)
Système Vaillant auroSTOR
47
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 48
11 Entretien et dépannage
Panne
Cause
Solution
La pompe démarre trop tard et s’arrête
Réglage trop large de la différence de
Réduisez différence température.
trop tôt.
température entre capteur et
accumulateur combiné.
La pompe démarre et s’arrête peu de
La différence de température du régula-
Vérifiez que le réseau de tuyaux est
temps après. Cela se reproduit jusqu’à ce
teur est trop étroite ou bien l’étage de
complètement isolé. Augmentez la
que l’installation fonctionne en continu.
commutation de la pompe est réglé trop
différence de température du régulateur.
Le même phénomène est observable le
haut.
soir.
Le rayonnement du soleil ne suffit pas
encore à chauffer tout le réseau de
tuyaux.
Cadences de l’installation
Position sonde capteur incorrecte.
Mettez sonde capteur en position départ.
Isolez sonde capteur
La manomètre affiche une chute de la
Une perte de pression peu de temps
Contrôlez d’abord tous les boulonnages/
pression.
après le remplissage de l’installation est
vissages, les joints d’étanchéité des
normale car de l’air s’échappe encore. Si
vannes d’arrêt et les raccords filetés ;
une baisse de pression se reproduit, cela
contrôlez enfin les joints brasés.
peut provenir d’une bulle d’air qui a éclaté
Contrôlez le champ de capteurs,
ultérieurement. De plus, la pression fluctue
remplacez le cas échéant des tuyaux ou le
en mode de fonctionnement normal et en
capteur.
fonction de la température, de 0,2 à
0,3 bar. La pression baisse continuellement s’il y a une fuite dans le circuit solaire et particulièrement dans le champ de
capteurs.
La pompe émet des sons inhabituels.
L’installation émet des sons inhabituels.
Ce qui est normal dans les premiers jours
qui suivent le remplissage de l’installation.
1. Présence d’air dans la pompe.
Purgez la pompe.
2. Pression d’installation insuffisante.
Augmentez la pression d’installation.
1. Pression d’installation trop basse. La
Augmentez la pression d’installation.
pompe aspire de l’air par les purgeurs.
2. Le régime de la pompe est trop haut.
Faites passer à une vitesse inférieure.
Si le phénomène se reproduit, deux
causes possibles :
Tabl. 11.2 panne, cause et solution (2e partie)
48
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 49
Entretien et dépannage 11
Panne
Cause
Solution
Affichage, par ex. : « Panne capteur VF1
Capteur défectueux.
1. Vérifiez câblage.
(ou VF2, ou similaires) VRS 620 ».
(court-circuit ou coupure)
2. Mesurez les valeurs de résistance de la
sonde bloquée avec des températures
connues puis comparez celles-ci avec
les données du fabricant.
3. Vérifiez que les conduites ne sont pas
endommagées.
Le ballon refroidit pendant la nuit.
1. Frein à commande par gravité bloqué.
Après l’arrêt de la pompe, le départ et le
1. Contrôlez position poignée bleue.
2. Contrôlez étanchéité du frein à
retour ont des températures différentes ;
commande par gravité (copeau coincé,
la température du capteur est supérieure
particules crasse dans surface
à celle de l’air pendant la nuit.
d’étanchéité).
3. Ne raccordez pas directement
l’échangeur solaire mais tirez d’abord
les conduites vers le bas puis vers le
haut en direction du capteur (le siphon
assiste le frein à commande par gravité)
ou bien montez une vanne à deux voies
qui est mise en marche simultanément
avec la pompe.
2. Circulation monotubulaire avec court
Le réchauffage ne fonctionne pas.
La chaudière marche pendant un instant,
s’éteint puis se remet en marche. Cela se
Montage d’un frein à commande par
réseau de tubes avec baisse minime de
gravité (si possible près de l’accumulateur
pression.
combiné).
1. Présence d’air dans échangeur
Purgez échangeur réchauffage.
réchauffage.
2. Surface échangeur trop petite.
Comparez les données du fabricant de la
reproduit jusqu’à ce que l’accumulateur
chaudière et du fabricant du ballon. Une
combiné atteigne sa température
solution éventuelle serait un réglage plus
nominale.
élevé de la température de départ de la
chaudière.
Après une longue période de service, la
Encrassement ou entartrage de l’échan-
différence de température augmente dans
geur.
Nettoyez échangeur avec acide acétique.
le circuit solaire de plus de 18 K.
Tabl. 11.2 panne, cause et solution (3ème partie)
Système Vaillant auroSTOR
49
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 50
11 Entretien et dépannage
Panne
Cause
Solution
L’eau qui arrive est froide ou tiède.
1. L’eau chaude et froide ont été
Couper l’arrivée d’eau froide, puis couper
échangées au niveau de l’accumulateur
l’eau par le raccord eau chaude. Si le
combiné.
raccord est correct, seuls quelques litres
s’écoulent. L’admission du tuyau de prise
d’eau chaude est ensuite à l’air libre, plus
aucune vidange n’est possible. Si le ballon
se vidange complètement par
l’accumulateur combiné, c’est que les
raccordements sont incorrects. Changez
les raccords !
2. Mitigeur thermostatique d’eau chaude
Augmentez le réglage.
réglé trop bas.
Le rendement solaire est inhabituellement
Isolation tuyaux trop mince ou incorrecte.
Contrôlez isolation.
bas.
Planification de l’installation probable-
Contrôlez configuration installation (taille
ment incorrecte.
capteurs, ombrage, longueur tuyaux),
modifiez éventuellement installation.
Tabl. 11.2 panne, cause et solution (4ème partie)
50
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 51
Service après-vente et garantie 12
12 Service après-vente et garantie
12.1 Service après-vente France
Assistance réparation à l’attention des installateurs
cf. adresse au verso de la présente notice.
12.2 Service après-vente Suisse
Vaillant GmbH
Riedstr. 10
CH-8953 Dietikon 1
Téléphone (044) 744 29 39
Fax (044) 744 29 38
12.3 Garantie constructeur pour la France
Nous octroyons au propriétaire de l’appareil une garantie constructeur dont les termes peuvent être consultés
en contactant l’adresse au verso de la présente notice.
Les travaux couverts par la garantie nécessitent l’accord
préalable de l’entreprise Vaillant. Nous ne pourrons donc
vous rembourser les frais engagés lors de travaux sur
l’appareil couverts par la garantie uniquement lorsque
nous vous avons expressément confirmé le remboursement par ordre stipulant qu’il s’agit bien d’un cas couvert par la garantie.
12.4 Garantie constructeur pour la Suisse
Nous accordons uniquement la garantie constructeur lorsque l’appareil a été installé par un installateur qualifié et
agréé.
Nous accordons une garantie constructeur au propriétaire de l’appareil conformément aux conditions générales
de vente Vaillant locales. Les travaux dans le cadre de la
garantie doivent exclusivement être effectués par notre
service après-vente (Allemagne, Autriche) ou par un professionnel agréé (Suisse).
Nous ne pourrons donc vous rembourser les frais
engagés lors des travaux sur l’appareil couverts par la
garantie uniquement lorsque nous vous avons transmis
un ordre corres-pondant et qu’il s’agit bien d’un cas couvert par la garantie.
Système Vaillant auroSTOR
51
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 52
13 Documentation spécifique au client
13 Documentation spécifique au client
Questionnaire aperçu installation
Conditions de base
Nombre de personnes :
Consommateurs énergie suppl. :
lave-linge ❍
lave-vaisselle ❍
Circulation
disponible ❍
non disponible ❍
durée :
h/d
(Cochez mention exacte)
Consommation quotidienne eau chaude :
l/d selon température ballon
Revenu marginal prévu pour consommation eau potable totale :
de :
°C
%
Puissance du champ de capteurs
Surface capteur effective installée :
m2
Puissance max. avec rayonnement solaire intégral :
kW (capteur 500–600 W/m2)
Réglages de l’installation
Réglage débit volumique :
l/min
Différence température entre départ et retour avec rayonnement solaire intégral :
Volume vase d’expansion à membrane :
l
Pression d’entrée vase d’expansion à membrane :
bars
Pression de service état froid au manomètre poste solaire :
Protection antigel réglée sur
Kelvin
bars
densité fluide caloporteur > 1,05 g/cm3
Réglages du régulateur
Différence de température à la mise en marche :
Kelvin
Différence de température à la mise à l’arrêt :
Kelvin
Température maximale ballon :
°C
Autres réglages
Fonctions activées importantes
52
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 53
Consignes utilisateur 14
14 Consignes utilisateur
14.1 Consignes générales
Assurance
Il est conseillé de déclarer à l’assurance l’installation
solaire comme objet de grande valeur et de l’assurer
explicitement contre les dommages causés par la chute
de la foudre. Une assurance contre les dommages
causés par la grêle est de plus judicieuse si vous habitez
dans une région particulièrement exposée.
Installation
Danger !
Soyez très prudent lors de manipulation des
capteurs et des conduites qui peuvent être
brûlants !
Danger !
Ne procédez à aucune modification au niveau du
ballon ou du régulateur, des conduites d’eau et
de courant (le cas échéant), de la conduite de
décharge ou de la soupape de sécurité pour l’eau
du ballon. Vous encourriez dans le cas contraire
un risque de fuites de vapeur, d’explosion ou de
détérioration de l’installation.
L’installation fonctionne de manière autonome après le
réglage. La notice d’emploi du régulateur de l’installation comprend toutes les possibilités de réglage.
Vous n’avez aucune mesure particulières à prendre en
cas de vacances.
Veuillez suivre les consignes suivantes pour un fonctionnement irréprochable de votre installation solaire
Vaillant :
• Ne fermez et n’ouvrez aucun(e) robinet/soupape/
vanne.
• Ne mettez jamais l’installation hors service, même
avant de partir en vacances ou si vous soupçonnez
une panne. Unique exception : endommagement des
tubes d’un capteur à tubes Vaillant entraÎnant une
chute de pression ou une fuite de fluide caloporteur.
Suivez à ce sujet les consignes du chap. 14.2 « Que
faire, quand ... ».
• Ne retirez pas le fusible.
• Ne remplissez sous aucun prétexte le circuit de capteurs vous-même.
Système Vaillant auroSTOR
53
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 54
14 Consignes utilisateur
14.2 Que faire, quand ...
Panne
Solution
. . . du liquide s’échappe de l’installation ?
Récupérez-le autant que faire se peut (avec un seau) et appelez
un professionnel.
. . . l’indicateur du niveau de liquide dans le collecteur se situe
Appelez un professionnel
en dessous du poste solaire ?
. . . du liquide/de la vapeur s’échappe de la soupape de sécurité ?
Appelez un professionnel
. . . le régulateur affiche « sonde défectueuse » ou « câble brisé » ? Appelez un professionnel
. . . la pression au manomètre tombe en dessous du niveau
Appelez un professionnel
minimum de service ?
. . . Si la pompe solaire est en marche et qu’aucune différence de
Attendre cinq à dix minutes. Si l’installation fonctionne toujours,
température n’est constatée, attendez de et le thermomètre
il peut s’agir d’un défaut d’installation.
retour n’est visible au niveau du poste solaire alors que la
Appelez un professionnel.
pompe solaire marche ?
. . . la vitre d’un capteur plan est brisée ?
Ne touchez pas à l’intérieur du capteur. Protégez-le de la pluie
avec une bâche. Appelez un professionnel.
. . . les tuyaux d’un capteur à tubes ont été détruits ?
Mettez l’installation solaire hors service. Pour cela, modifier le
réglage dans le régulateur auroMATIC 620 : « Circuit solaire » :
« Auto » en « Circuit solaire » : « Arrêt ». Vous trouverez les
explications relatives aux étapes nécessaires dans la « Notice
d’emploi et d’utilisation » du régulateur auroMATIC 620.
Appelez immédiatement un professionnel.
... l’accumulateur combiné ne fournit pas suffisamment d’eau
chaude sanitaire ?
Vérifiez que le réglage de la température d’attente du ballon est
correct (nous conseillons env. 60 °C). Contrôlez le réglage du mitigeur thermostatique d’eau chaude (nous conseillons env. 60 °C).
Si les réglages sont corrects, c’est que le ballon est probablement
entartré. Ensuite : Appelez un professionnel.
Tabl. 14.1 pannes et leurs solutions
14.3 Capteurs
Nettoyage des capteurs
Le nettoyage des capteurs n’est pas nécessaire. Les capteurs solaires se salissent au même titre que les lucarnes.
Cependant, la pluie s’avère être à elle seule un agent
nettoyant efficace et naturel.
14.4 Accumulateur combiné
Commande de l’accumulateur combiné
L’accumulateur combiné Vaillant auroSTOR est régulé
par le régulateur à bus modulaire Vaillant auroMATIC 620.
Vous pouvez donc, au moyen de l’appareil de régulation
auroMATIC 620, procéder aux opérations suivantes :
réglage de la température d’attente du ballon, réglage
54
de la température minimale de réchauffage par
l’appareil de chauffage.
Remarque :
En cas de fuites au niveau des conduites d’eau
situées entre l’accumulateur combiné et le robinet, veuillez fermer le robinet d’arrêt d’eau froide du ballon. Dans le cas contraire, des dégâts
des eaux pourraient s’ensuivre. Faites colmater
la fuite par votre spécialiste agréé.
Le robinet d’arrêt d’eau froide se trouve au niveau du
raccordement tuyaux entre l’arrivée domestique d’eau et
l’accumulateur combiné (raccordement eau froide), à
proximité du ballon.
Système Vaillant auroSTOR
838320_01FRCHfr_042005.qxd
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 55
Consignes utilisateur 14
Risque de brûlures !
Dans le cas de l’accumulateur combiné
auroSTOR, la température de l’eau sortant des
puisages peut atteindre 85 °C.
Attention !
Risque de gel !
Si vous laissez l’accumulateur combiné dans
une pièce non chauffée sans l’utiliser pendant
une longue période (p. ex. pendant les vacances
d’hiver, etc. ), vous devez vidanger complètement l’accumulateur combiné. La partie eau
potable située à l’intérieur de l’accumulateur
combiné ne se vide pas de manière autonome.
Chargez un professionnel de la vidange du ballon.
Entretien de l’accumulateur combiné
Pour nettoyer les éléments extérieurs de l’accumulateur
combiné, un tissu humide éventuellement imbibé d’eau
savonneuse suffit.
Afin de ne pas endommager l’habillage de votre
appareil, veuillez ne jamais utiliser de détergents ou de
solvants (entre autres, les détergents de toutes sortes,
l’essence, etc. ).
Entretien de l’accumulateur combiné
Comme pour l’ensemble du système, une inspection/un
entretien annuel(le) de l’accumulateur combiné Vaillant,
effectué(e) par un professionnel est la condition garantissant un fonctionnement et une sécurité durables, une
fiabilité et une longévité véritables.
Un professionnel devra impérativement contrôler le
degré de corrosion de l’anode de magnésium dans le
cadre de l’entretien/l’inspection annuel(le) de
l’auroSTOR. L’installateur devra au besoin remplacer l’anode de magnésium, et cela exclusivement avec une
pièce de rechange originale.
Lorsque l’eau est très calcaire, il est recommandé de
procéder régulièrement à une élimination des dépôts de
calcaire. Si votre accumulateur combiné ne fournit pas
assez d’eau chaude, cela peut indiquer qu’il est entartré.
Confiez le détartrage du ballon à un professionnel. Il
déterminera les intervalles de détartrage.
Protection antigel de l’installation solaire
Faites contrôler annuellement la protection antigel de
l’installation solaire par une société spécialisée. Cette
activité fait usuellement partie du contrat d’entretien
conclu avec votre installateur.
14.5 Entretien et réparation
Entretien de l’installation solaire
Une inspection/un entretien annuel(le) de votre installation solaire Vaillant, effectué(e) par un professionnel est
la condition des facteurs suivants : fonctionnement et
sécurité durables, fiabilité et longévité véritables. Ne
tentez jamais d’effectuer vous-même des réparations ou
des travaux d’entretien. Confiez ces tâches à un installateur agréé. Nous préconisons de conclure un contrat
d’entretien. Vous trouverez le contenu du contrat d’entretien en consultant la liste de contrôle de l’entretien,
au chap. 11.2.
Ne versez aucun liquide dans le circuit capteurs. Ne
mélangez pas le fluide caloporteur avec d’autres liquides.
Nous vous souhaitons beaucoup de satisfaction à
l’utilisation de votre installation solaire Vaillant.
Danger !
Si les inspections/les entretiens ne sont pas
effectués, la sécurité d’exploitation de l’appareil
peut être altérée et entraÎner des dommages du
matériel et des personnes.
Le rendement de l’installation risque de plus de ne pas
répondre aux attentes.
Danger !
N’essayez jamais de réparer vous-même votre
installation solaire. Pensez au fait que des travaux effectués par une personne non qualifiée
mettent en danger la vie et la sécurité des personnes. Faites appel à un professionnel agréé en
cas de panne.
Système Vaillant auroSTOR
55
14.04.2005 13:23 Uhr
Seite 56
838320_01 FR; CHFR 04 2005
838320_01FRCHfr_042005.qxd
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising