Vaillant - auroSTEP plus 350 EP-c - Notice utilisateur - 0020081835_01

Vaillant - auroSTEP plus 350 EP-c - Notice utilisateur - 0020081835_01
Pour l'utilisateur
Description de l'installation et notice d'emploi
auroSTEP plus
Installation solaire de production d'eau chaude
FR
2.350 EP-c
3.350 EP-c
Pour l'utilisateur
Description de l'installation
auroSTEP plus
Table des matières
1
1.1
1.2
1.3
Remarques relatives à la documentation ........ 2
Conservation des documents ...................................2
Symboles utilisés..........................................................2
Validité de la notice .....................................................2
2
2.1
2.2
2.3
Description de l'installation .............................. 2
Installation solaire .......................................................2
Ballon ..............................................................................2
Principe de fonctionnement ......................................3
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
2.4
2.5
2.6
2.7
2.8
2.9
Fonction du régulateur solaire .................................4
Structure et fonctionnement ....................................6
Canalisations solaires .................................................8
Caractéristiques du fluide caloporteur...................8
Protection antigel et anticorrosion du
circuit solaire.................................................................9
Capteurs plans auroTHERM classic VFK 135 D
et 135 VD ........................................................................9
1
1 Remarques relatives à la documentation
2 Description de l'installation
1
Remarques relatives à la documentation
Les consignes suivantes vous permettront de vous
orienter dans l'ensemble de la documentation.
D'autres documents doivent être observés en liaison
avec la présente description de l'installation et notice
d'emploi.
Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages liés au non respect des présentes notices.
Documents applicables
Lors de l’utilisation de l'installation solaire
auroSTEP plus, respectez toutes les notices d’emploi
des éléments et composants de l'installation. Ces notices d'emploi sont fournies avec les différents éléments
et équipements complémentaires de l'installation.
1.1
Conservation des documents
Veuillez conserver cette description de l'installation et
la notice d‘emploi ainsi que tous les documents d‘accompagnement applicables afin qu’ils soient à disposition en cas de besoin.
Transmettez-les au nouvel utilisateur en cas de déménagement ou de vente de l‘appareil.
1.2
Symboles utilisés
Veuillez respecter les consignes de sécurité de cette
description de l'installation lors de l'utilisation de l'appareil !
Danger !
d Danger
de mort et risque de blessures !
Danger !
e Danger
de mort par électrocution !
Danger !
H Risque
de brûlures et d'ébouillantement !
Attention !
a Situation
potentiellement dangereuse pour le
produit et l'environnement !
!
h Remarque
Ce symbole signale des informations importantes.
1.3
Validité de la notice
La présente description de l'installation s'applique uniquement pour les références d'appareils suivantes :
Type d'appareil
Référence
auroSTEP plus VEH SN 350/3 iP c
0010008819
Tab. 1.1 Validité de la notice
La référence de votre appareil apparaît sur la plaque signalétique.
2
Description de l'installation
Cette description de l'installation est destinée à l'utilisateur de l'installation auroSTEP plus.
Elle contient des informations relatives à l'installation et
a pour vocation de compléter la notice d'installation. La
description de l'installation figure au début de cette notice afin que vous la lisiez avant toutes les autres notices.
2.1
Installation solaire
L'installation solaire auroSTEP plus est un dispositif permettant la préparation d'eau chaude sanitaire par énergie solaire.
Elle se compose d'un ballon, d'un champ de capteurs
comprenant 2 - 3 capteurs et d'une conduite de
connexion qui relie le ballon au champ de capteurs.
2.2
Ballon
La plupart des composants de l'installation solaire compacte sont intégrés dans le ballon d’eau chaude sanitaire. L'installation comporte un régulateur intégré permettant la commande de l'installation solaire et le réchauffage, en fonction des besoins, par les appareils de
chauffage Vaillant.
Les ballon Vaillant VEH SN 250/3 i-c et 350/3 iP-c sont
des ballons solaires à chauffage indirect, pour l'approvisionnement en eau chaude à appoint solaire. La seule
différence entre ces modèles est le volume du ballon.
Afin de leur garantir une grande longévité, les ballons et
les serpentins de chauffage sont émaillés côté eau sanitaire. Chaque ballon est protégé contre la corrosion par
une anode de protection en magnésium. Pour assurer
une protection durable contre la corrosion, procédez à
un entretien annuel de cette anode de protection.
• Ce symbole indique une activité nécessaire.
Les ballons solaires à apport indirect fonctionnent en
circuit fermé, c’est-à-dire que l’eau contenue dans le
ballon n’est pas en contact avec l'air. Lorsque vous
ouvrez le robinet de distribution d’eau chaude, l’eau
chaude est évacuée du ballon sous la pression de l’eau
froide entrant dans le ballon.
2
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Description de l'installation 2
L'échangeur solaire se trouve dans la partie inférieure,
celle-ci étant froide. Les températures relativement basses de l’eau dans la partie inférieure garantissent une
transmission optimale de la chaleur du circuit solaire à
l’eau du ballon, même en cas de faible rayonnement solaire.
Sur les modèles VEH SN 250/3 i-c et 350/3 iP-c il est
possible, si nécessaire, de fournir un chauffage complémentaire à l’aide d’une résistance chauffante.
2.3
Principe de fonctionnement
Le principe de fonctionnement de l'installation solaire
auroSTEP plus se distingue des nombreuses autres
installations solaires.
L'installation solaire auroSTEP plus n'est pas remplie de
fluide caloporteur et n'est pas sous pression. C'est pourquoi les pièces habituellement intégrées aux installations solaires, telles que le vase d'expansion, le manomètre et le purgeur ne se trouvent pas sur celle-ci.
À la différence du chauffage solaire, le réchauffage de
l’eau chaude par la résistance chauffante a lieu dans la
partie supérieure plus chaude du ballon. Le volume de
réserve du réchauffage est d'environ 140 l pour le
VEH SN 250/3 i-c et 155 l pour le VEH SN 350/3 iP-c.
Le ballon solaire dispose d'une ou de deux pompe(s) de
circulation permettant une adaptation optimale de la
quantité de pompage requise ainsi que de la puissance
de la pompe.
La régulation du débit nominal est effectuée par le régulateur ; il n'est pas nécessaire de procéder manuellement à son réglage. Le seul réglage devant être effectué sur l'installation est d'indiquer s'il s'agit d'un système à 2 ou 3 capteurs.
1
2
6
5
3
4
Fig. 2.1 Répartition du fluide caloporteur en cas d'arrêt
de la/des pompe(s) du capteur
Légende
1 Champ de capteurs
2 Conduite de départ solaire
3 Partie supérieure du serpentin
4 Pompe du circuit solaire 1
5 Pompe du circuit solaire 2 (version P uniquement)
6 Conduite de retour solaire
Lors de l'arrêt de la/des pompe(s) du capteur (4, 5) le
fluide caloporteur se répartit dans le serpentin de chauffage (3), dans la/les pompe(s) du capteur et dans la
tuyauterie solaire au niveau du ballon. C'est pourquoi il
est important d'installer le champ de capteurs (1) et toutes les conduites solaires (2) et (6) de manière à ce que
le fluide caloporteur puisse s'écouler dans le ballon par
l'inclinaison en place. Les conduites solaires et le champ
des capteurs sont alors remplis d'air.
Une préparation spéciale à base d'eau et de glycol
constitue le fluide caloporteur. Le ballon est déjà rempli
de ce mélange lors de la livraison.
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
3
2 Description de l'installation
1
2
7
3
6
5
4
Fig. 2.2 Répartition du fluide caloporteur en cas de fonctionnement de la/des pompe(s) du capteur
Légende
1 Champ de capteurs
2 Conduite de départ solaire
3 Partie supérieure du serpentin
4 Partie inférieure du serpentin
5 Pompe du circuit solaire 1
6 Pompe du circuit solaire 2 (version P uniquement)
7 Conduite de retour solaire
Lorsque le régulateur solaire met en marche la/les
pompe(s) du capteur (5, 6), celle(s)-ci envoie(nt) le fluide caloporteur du serpentin de chauffage (4) par la
conduite de retour (7) dans le champ de capteurs (1).
C'est à cet endroit que le fluide est réchauffé et reconduit au ballon par la conduite de départ solaire (2).
Le volume du fluide contenu dans les conduites solaires
et dans le champ de capteurs est minime comparé à
celui contenu dans le serpentin de chauffage du ballon,
étant donné la minceur des conduites et l'épaisseur du
serpentin. Ainsi, le niveau du fluide caloporteur ne diminue que très peu lors du fonctionnement de la/des
pompe(s) du capteur. La partie supérieure (3) du serpentin de chauffage recueille l'air refoulé par les conduites solaires et le champ de capteurs.
En cas de réchauffage du système, le fluide caloporteur
et l'air se dilatent quelque peu. La pression de l'air
contenu dans l'installation solaire augmente alors légèrement. La bulle d'air contenue dans l'installation accomplit la tâche d'un vase d'expansion. Cette pression
est indispensable et ne doit en aucun cas s'évacuer.
C'est pourquoi aucun purgeur ne peut être monté sur
l'installation solaire.
Lorsque la/les pompe(s) du capteur est/sont en marche,
le fluide caloporteur contenu dans la partie supérieure
(3) du serpentin de chauffage est en contact permanent
avec l'air.
4
Les conditions suivantes découlent du principe de fonctionnement précité :
- Étant donné que l'installation solaire est en arrêt pendant les saisons fraîches et que le capteur et les
conduites solaires ne contiennent que de l'air, il est
nécessaire de prendre des mesures de protection
contre le gel, uniquement pour le lieu où le ballon est
entreposé.
- L'installation prescrite du champ de capteurs ainsi que
des conduites solaires et plus particulièrement l'inclinaison des conduites constituent une condition indispensable afin de garantir un fonctionnement parfait
de l'installation solaire.
- Le volume de liquide du champ de capteurs ainsi que
des conduites solaires doit être parfaitement adapté à
l'installation solaire. C'est pour cette raison que les
conduites solaires ne peuvent pas avoir une longueur
supérieure ou inférieure aux valeurs limites prescrites,
leur diamètre intérieur ne peut être divergent et la
construction ainsi que le nombre de capteurs ne peuvent être modifiés.
– Les propriétés physiques du fluide caloporteur comptent également parmi les conditions indispensables au
bon fonctionnement de l'installation. Aussi, si le fluide
doit être renouvelé, il convient d'utiliser exclusivement le fluide caloporteur original Vaillant, sans aucun
additif.
2.4
Fonction du régulateur solaire
La gestion des installations solaires auroSTEP plus est
effectuée par un régulateur solaire à micro-processeur.
Le régulateur solaire intégré est un système totalement
équipé pour le réglage d'un champ de capteurs muni de
2 à 3 capteurs et d'un ballon.
Le régulateur offre à l'installation une zone de raccordement suffisante et dispose d'un écran de taille conséquente ainsi que d'éléments de commande pour l'affichage des données et la saisie de tous les paramètres
nécessaires.
Régulation à température différentielle
La régulation solaire fonctionne selon le principe de régulation à température différentielle. Le régulateur active la/les pompe(s) du capteur dès que la différence de
température (température capteur - température ballon) est supérieure à la différence de mise en marche.
Le régulateur arrête la/les pompe(s) du capteur dès que
la différence de température (température capteur température ballon) est inférieure à la différence de
mise hors tension. La différence de température à la
mise en marche est calculée en fonction des courbes
mémorisées dans le régulateur ; il existe différentes
courbes pour les systèmes, selon qu'ils aient deux ou
trois capteurs.
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Description de l'installation 2
Fonction de recharge
La fonction de recharge sert à réchauffer le ballon pendant un laps de temps défini ou indéfini à la température de consigne déterminée par Vaillant (55°C le jour ou
60° la nuit), même lorsque la production solaire est insuffisante. Ceci signifie qu'une recharge via la résistance chauffante s'avère possible. Pour la recharge du ballon solaire, vous pouvez procéder au réglage d'un programme horaire (pour plus de détails, voir la notice
d'emploi, section 4.3.6) ou bien activer la Fonction Recharge occasionnelle (pour plus de détails, voir la notice
d'emploi, section 4.3.7).
Temporisa tion de la recharge
Pour éviter une recharge inutile avec la résistance
chauffante, le régulateur est équipé d'une temporisation
de recharge. La recharge est retardée si la/les pompe(s)
du capteur fonctionne(nt) et qu'une production solaire
est donc assurée. Si la ou les pompes des capteurs
s'arrête(nt) et que la température souhaitée du ballon
n'est pas atteinte, la recharge du ballon se fait via la résistance chauffante.
Protect. anti-légionelles
Pour la protection anti-légionelles, le client doit installer
la pompe à légionelles, proposée par Vaillant comme accessoire.
La fonction anti-légionelles sert à détruire les germes
dans le réservoir et dans les conduites.
Lorsque la fonction est activée, le ballon et les conduites correspondantes d’eau chaude sont portés une fois
par semaine (mercredi) à une température de 70 °C.
Ensuite, la fonction tente d‘atteindre, grâce à la seule
production solaire, la température de consigne pendant
90 min. Si cette opération s'avère infructueuse, la protection anti-légionnelles s'effectue pendant la nuit par la
résistance électrique. La fonction Protection anti-légionelles est désactivée lorsqu'une température d'au moins
68 °C est mesurée pendant 30 min.
L'installateur spécialisé active la fonction de protection
anti-légionelles dans le niveau réservé à l'installateur.
Protection anti-blocage des pompes
Une activation de pompe d‘environ trois secondes a lieu
pour toutes les pompes raccordées au bout d‘une immobilisation de 23 heures afin d‘éviter un blocage de celles-ci.
Éphéméride
Le régulateur est équipé d'une éphéméride permettant
un passage automatique en heure d'été/d'hiver. Pour
l‘activer, il suffit de saisir une seule fois la date actuelle
dans le menu réservé à l‘installateur.
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
!
h Remarque
Veuillez noter qu‘en cas de panne de courant, le
régulateur ne dispose que d‘une autonomie de
30 min. L‘horloge interne s‘arrête au bout de
30 min. et le calendrier ne redémarre pas après
la reprise de l‘alimentation. Dans ce cas, il faut
procéder à un nouveau réglage de l'heure et à
une vérification de la date actuelle.
Mode de remplissage/de service
Pour garantir un remplissage rapide de l'installation
après le démarrage de la/des pompe(s) du capteur, le
régulateur est équipé d'une fonction « Mode de remplissage ». À chaque démarrage, la/les pompe(s)
fonctionne(nt) en mode de remplissage avec puissance
réglée. La régulation différentielle n'est pas active pendant cette durée, ce qui évite l'arrêt de la/des pompe(s),
même en cas de passage sous le seuil de mise à l'arrêt.
Pendant les premières 20 sec., la pompe de circuit solaire 1 accélère jusqu'à 50% de sa puissance, puis le cas
échéant (version « P » uniquement), la pompe de circuit
solaire 2 est mise en marche à 50 % de sa puissance.
Pendant les 20 sec. suivantes, la pompe de circuit solaire 1 accélère à 100% de sa puissance. La pompe de circuit solaire 2 (version « P » uniquement) atteint ensuite
également 100% de sa puissance. En conséquence, la
pompe ou les deux pompes fonctionnent à 100% de leur
puissance afin de garantir un remplissage pendant la
durée restante du mode remplissage.
Le mode de service succède au mode de remplissage,
une fois ce dernier terminé.
Afin d'éviter une mise à l'arrêt prématurée de la/des
pompe(s) du capteur en cas de faible production solaire,
la/les pompe(s) fonctionne(nt) tout d'abord pendant
12 minutes, pendant que la régulation différentielle détermine la/les puissance(s) optimale(s) des pompes.
Après écoulement de ce délai, la régulation différentielle
définit la durée du fonctionnement ultérieure et la puissance de la (des) pompe(s) du circuit solaire. Ce faisant,
la puissance s'accélère lorsque la différence de température augmente entre la sonde du capteur et la sonde
inférieure du ballon pendant la durée de fonctionnement
ou la puissance est jugulée si la différence de température diminue.
Fonction Recharge occasionnelle
L'activation de la Fonction Recharge occasionnelle libère la fonction de recharge, de façon à ce que le ballon
soit réchauffé une fois uniquement via la résistance
chauffante à 55°C (température de consigne diurne).
Cette fonction est utile lorsqu'il convient de réchauffer
le ballon et que la production solaire ne suffit pas. Dès
que la température de consigne est atteinte la Fonction
Recharge occasionnelle est désactivée.
5
2 Description de l'installation
Fonction Vacances
L'activation de cette fonction met, pour la durée programmée des vacances (1...99 jours), le mode de fonctionnement sur
. La production solaire, mais aussi
la fonction de recharge sont ainsi désactivées.
2.5
Structure et fonctionnement
L'installation solaire auroSTEP plus est une installation
solaire thermique permettant la production d'eau chaude. Lorsque l'installation solaire est à l'arrêt, le fluide
caloporteur s'écoule du champ de capteurs, composé
d'un ou de deux capteurs, et des conduites des ballons
solaires. Ce principe de vidange permet d’éviter des dégâts sur l’installation solaire dus au gel et à un excès de
chaleur. Pour une protection antigel supplémentaire, le
fluide caloporteur est composé d’un mélange d’eau et
de glycol.
17
16
3
16
1
6
Tubage B
La tuyauterie du système se compose de la conduite de
départ (1) et de la conduite de retour (15). Dans la maison, les conduites sont installées l'une à côté de l'autre
dans une isolation couvrant également le câble de la
sonde de capteur (17). Ce module porte également le
nom de « tube solaire en cuivre 2 en 1 ». Afin d'établir
une connexion avec le toit, les conduites en cuivre sont
dégagées de leur isolation, rallongées en conséquence,
isolées individuellement, et fixées sur le capteur au
moyen de raccord à visser.
7
!
h Remarque
Étant donné le dimensionnement de la tuyaute-
2
15
B
3
4
5
14
13
12
11
10
9
Le système se compose de trois éléments principaux :
A : 2 ou 3 capteurs,
B : le tubage isolé et
C : un ballon solaire avec pompe(s) intégrée(s) et commande.
Capteurs A
Il s'agit de capteurs plans auroTHERM VFK 135 D (16) ou
auroTHERM VFK 135 VD (n'est pas disponible dans tous
les pays) avec absorbeurs à serpentins. Une sonde de
capteur (17) fixée dans le capteur mesure la température du capteur.
A
2
Légende
1 Conduite de départ solaire
2 Conduite d'eau froide
3 Régulation
4 Conduite d'eau chaude
5 Sonde supérieure de température du ballon
6 Résistance chauffante
7 Echangeur thermique solaire
8 Sonde inférieure du ballon
9 Tubage solaire intégré
10 Soupape de sécurité
11 Robinet de remplissage/vidange inférieur
12 Pompe du capteur 1
13 Robinet de remplissage/vidange supérieur
14 Pompe du capteur 2 (version P uniquement)
15 Conduite de retour solaire
16 Champ de capteurs
17 Sonde de température du capteur
C
8
Fig. 2.3 Composants principaux de l'installation auroSTEP avec
ballon VEH SN 250/3 i-c et 350/3 iP-c (schéma de
principe, accessoires de raccordement non compris)
rie, veillez à utiliser exclusivement un tube en
cuivre au diamètre intérieur de 8,4 mm pour
l'installation.
Vaillant recommande le « tube solaire en cuivre 2 en 1 », disponible comme accessoire, en
longueur 10 m (n° réf. 302359) ou 20 m.
(n° réf. 302360). Il est facile à monter et permet à l'installation de fonctionner de manière
optimale et sécurisée
Ballon solaire C
Les ballons électriques VEH SN 250/3 i-c et 350/3 iP-c
possèdent respectivement un volume de remplissage
d'env. 250 l et 350 l. Ils sont équipés d'un échangeur
thermique solaire et d'une résistance chauffante.
6
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Description de l'installation 2
L'échangeur solaire (7) se situe dans la partie inférieure
du ballon. Cet échangeur est connecté au circuit de capteurs. La résistance chauffante située (6)
dans la partie supérieure sert au réchauffage du ballon
lorsque le rayonnement solaire est insuffisant.
Les deux sondes ballon (5) et (8) indiquent les températures relevées sur le régulateur (3), intégré au ballon.
Les autres pièces intégrées au ballon de stockage sont
les pompe(s) du capteur (12, 14), qui assurent la circulation du fluide caloporteur dans le circuit solaire, une
soupape de sécurité (10) et deux robinets de remplissage et de vidange (11) et (13). Le ballon sert à l'approvisionnement en eau sanitaire qui entre par la conduite
d'eau froide (2) et s'écoule par la conduite d'eau chaude (4).
Circuit solaire
Le circuit solaire contient 2-3 capteurs (16) dans lesquels l'extrémité du tube supérieur est raccordée à la
conduite de départ solaire en cuivre (1). L'autre extrémité de cette conduite est connectée au raccordement supérieur de l'échangeur solaire (7). Le raccord inférieur
de l'échangeur thermique solaire passe par une partie
du tubage solaire (9) intégré au ballon pour déboucher
sur le côté admission de la pompe(s) du capteur (12,
14). La/les pompe(s) aspire(nt) le liquide caloporteur
dans le tube en cuivre solaire (15) relié au raccord situé
le plus bas du champ de capteurs (16).
La tuyauterie solaire (9) intégrée au ballon contient
également les robinets de remplissage et de vidange (11)
et (13) ainsi que la soupape de sécurité (10).
Le circuit solaire renferme un mélange de fluide caloporteur et d'air. Le fluide caloporteur se compose d'une
préparation à base de mélange eau-glycol contenant
également des inhibiteurs. La quantité de fluide caloporteur ajoutée doit être calculée afin que seul l'échangeur
solaire (7) contienne du fluide caloporteur lorsque l'installation est à l'arrêt. En revanche, les capteurs (16) et
les tubes de départ solaire en cuivre (1) et (15) ne
contiennent que de l'air.
Il n'est pas indispensable d'intégrer un vase d'expansion
au circuit solaire puisque le circuit solaire n'est pas entièrement rempli de fluide caloporteur. Il faut plutôt que
l'air du circuit soit en quantité suffisante afin de compenser l'expansion du volume du fluide caloporteur
chauffé. L'air contenu dans le circuit revêt donc une importance fonctionnelle. Le montage d'un conduit d'évacuation sur l'installation est hors de question puisque
l'air doit impérativement rester dans l'installation.
Fonctionnement de l'installation solaire
Lorsque la différence de température entre la sonde de
capteur (17) et la sonde de capteur inférieure (8) dépasse une valeur limite déterminée, la/les pompe(s) du capteur (12, 14) se met(tent) en marche. Elle(s) aspire(nt) le
fluide caloporteur de l'échangeur thermique solaire (7)
via la conduite de retour du tube en cuivre solaire (15),
par les capteurs (16) et par le retour du tube en cuivre
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
solaire (1) pour injecter le fluide dans l'échangeur solaire
du ballon.
L'air contenu jusqu'à présent dans les capteurs (16) est
éjecté des capteurs et passe par la conduite de refoulement du tube en cuivre solaire (1) dans l'échangeur solaire (7). La plupart de l'air est ensuite recueillie dans
les spires supérieures du serpentin de chauffage de
l'échangeur thermique solaire. Le fluide caloporteur est
maintenu dans la partie restante de l'échangeur solaire,
puisque les contenus des capteurs (16) et des tubes solaires en cuivre (1) et (15) sont inférieurs en volume à
celui de l'échangeur solaire (7) dans le ballon.
Dès que les capteurs (16) et les tubes solaires en cuivre
(1) et (15) sont remplis de fluide caloporteur, le régime
de la/des pompe(s) diminue, puisque les colonnes de
fluide ascendant et descendant se compensent en raison du très petit diamètre des tubes solaires en cuivre.
Par conséquent, la/les pompe(s) doit/doivent plus que
compenser la résistance hydraulique de l'installation.
Si, après une certaine période de service, la différence
de température entre la sonde du capteur (17) et la
sonde inférieure du ballon (8) passe en-dessous d'une
température déterminée sur la base des courbes mémorisées, la régulation (3) arrête la/les pompe(s) du capteur. Le fluide caloporteur regagne alors l'échangeur
thermique solaire (7) via la conduite de retour solaire
(15) et la/les pompe(s). L'air auparavant contenu par
la partie supérieure de l'échangeur solaire est réinjecté
simultanément dans la conduite de refoulement du tube solaire en cuivre (1), par les capteurs (16) et dans
la conduite de trajet de retour du tube solaire en cuivre (15).
Équipement
Le ballon solaire est livré complètement monté et est
déjà rempli de fluide caloporteur lors de la livraison. Il
n'est donc pas nécessaire de le remplir lors de la mise
en fonctionnement.
Afin de leur garantir une grande longévité, les réceptacles et les serpentins de chauffage sont émaillés côté
eau sanitaire. Une anode de magnésium effectuant la
tâche d'une anode active a été installée en série pour
protéger l'installation de la corrosion. Pour assurer une
protection durable contre la corrosion, procédez à un
entretien annuel de cette anode active.
Protection antigel
Si le ballon reste pendant une longue période hors service dans une pièce non chauffée (par ex. pendant les vacances d'hiver), vidangez-le entièrement pour éviter des
dommages causés par le gel. N'oubliez pas de vidanger
aussi l'échangeur de réchauffage car celui-ci ne contient
pas de fluide caloporteur antigel.
7
2 Description de l'installation
Prévention des brûlures
L'eau contenue par le ballon peut, indépendamment de
la production solaire, atteindre 80°C.
H
Danger !
Risque de brûlure
Si la température de l'eau qui sort des points
de puisage est supérieure à 60 °C, il existe un
risque de brûlure.
Installez un mélangeur thermostatique dans la
conduite d'eau chaude, tel que décrit dans la
section 6.7 de la notice d'installation et de
maintenance. Réglez le mélangeur thermostatique sur < 60°C puis contrôlez la température
au point de puisage de l'eau chaude.
Résistance chauffante électrique
La résistance chauffante d'une puissance de 2,7 kW
(VEH SN 250/3 i-c) ou de 3,6 kW (VEH SN 350/3 iP-c)
(230 V, 50 Hz) dispose d'un limiteur de température de
sécurité (STB 1). Le thermostat de sécurité du limiteur
de température de sécurité (STB 1) coupe la résistance
chauffante électrique, afin d'empêcher tout fonctionnement à sec en cas d'omission du remplissage du ballon.
Un deuxième limiteur de température de sécurité STB 2
limite la température de sortie maximale du ballon à une
valeur inférieure à 100°C. Cet arrêt de sécurité, déclenché par un ou les deux limiteurs de température de sécurité (STB 1 ou STB 2), ne peut être réinitialisé que par
un installateur spécialisé.
2.6
Canalisations solaires
L'installation solaire Vaillant est un système hydraulique
fermé. La transmission de chaleur vers les consommateurs d'énergie ne peut s'effectuer que par le biais des
échangeurs à cause de la spécificité du liquide caloporteur. Veillez à ce que les conditions suivantes soient
réunies afin de garantir un fonctionnement irréprochable tout en optimisant la consommation d'énergie :
- Pour le tubage solaire, vous ne pouvez utiliser qu'un
tube en cuivre d'un diamètre intérieur de 8,4 mm.
En raison de son montage facile et rapide, nous
conseillons le « tube solaire en cuivre 2 en 1 », disponible en accessoire, en longueur de 10 m
(n° réf. 302359) pour installation en toiture ou en longueur de 20 m (n° réf. 302360) pour installation dans
la cave. Les deux tubes en cuivre composant la
conduite de refoulement et la conduite de retour du
"tube solaire en cuivre 2 en 1" sont déjà isolés et
contiennent en plus la conduite pour la sonde de capteur.
- Seuls des raccords bicônes dont la température autorisée par le fabricant s'élève à 200 °C peuvent être
utilisés.
Nous recommandons d'utiliser les raccords bicômes
compris dans dans les accessoires « tube solaire en
cuivre 2 en 1 », longueur 10 m (n° réf. 302359) et
8
« tube solaire en cuivre 2 en 1 », longueur 20 m
(n° réf. 302360) !
!
a Attention
Risque d'endommagement.
La foudre peut entraîner la destruction du système électronique de l'installation solaire, du
système de chauffage ou dans la maison.
Raccordez le circuit solaire à la terre au niveau
du capteur.
Montez par exemple à cet effet des colliers de
mise à la terre sur les conduites du circuit solaire et raccordez ces premiers à l’aide d’un
câble de 16 mm2 à un rail de liaison équipotentielle.
Lorsque votre maison est déjà équipée d’un paratonnerre, raccordez les capteurs à ce dernier.
2.7
Caractéristiques du fluide caloporteur
Les données ci-dessous se rapportent au fluide caloporteur Vaillant.
Le fluide caloporteur Vaillant est un produit antigel et
anticorrosion prêt à l'emploi. Il présente une résistance
aux chocs thermiques très élevée et peut être utilisé en
association avec des capteurs plans Vaillant.
Le fluide caloporteur présente en outre une thermique
élevée.
Les inhibiteurs garantissent une protection anticorrosion efficace sur tous les métaux employés (installations
mixtes).
Attention !
a Risque
d'endommagement.
Le remplacement du fluide caloporteur Vaillant
par de l'eau ou d'autres liquides, peut entraîner
la destruction des capteurs ou d'autres pièces
de l'installation par le gel ou la corrosion.
Ne remplissez l'installation que par le fluide caloporteur Vaillant.
Vous pouvez conserver indéfiniment le fluide caloporteur Vaillant dans un récipient fermé et étanche à l'air.
Le contact du produit avec la peau est en principe sans
danger ; en cas de contact avec les yeux, une légère irritation est à craindre ; rincez-vous immédiatement les
yeux avec de l'eau. Veuillez observer les prescriptions
de la fiche technique de sécurité, voir paragraphe 3.1.2
de la notice d'installation et de maintenance.
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Description de l'installation 2
2.8
Protection antigel et anticorrosion du circuit
solaire
Afin de protéger l'installation solaire de manière fiable
contre le gel et la corrosion, lorsqu'un remplissage ou
une recharge s'avère nécessaire, utilisez exclusivement
le fluide caloporteur Vaillant non dilué.
!
h Remarque
Une installation remplie de fluide caloporteur
Vaillant peut résister à des températures allant
jusqu'à environ -28 °C. Même en cas de températures extérieures plus basses, le gel ne cause
pas de dommages immédiats car l'effet d'éclatement de l'eau est réduit. Contrôlez l'effet de
la protection antigel une première fois après
remplissage de l'installation, puis une fois par
an.
Pour un contrôle rapide et simple, nous vous recommandons le réfractomètre Vaillant.
Il est en outre possible d'utiliser un contrôleur de protection contre le gel classique.
Suivez les notices d'emploi associées.
2.9
Fig. 2.4 Champ de 2 capteurs auroTHERM classic VFK 135 D
en montage sur toiture
Capteurs plans
auroTHERM classic VFK 135 D et 135 VD
Sécurité
Danger !
H Danger
de brûlure !
L'intérieur des capteurs peut atteindre une
température de 200 °C en cas de rayonnement
solaire. Une fois la mise en fonctionnement du
système solaire effectuée, retirez le film de
protection solaire installé en usine.
Danger !
Danger de brûlure !
L'intérieur des capteurs peut atteindre une
température de 200 °C en cas de rayonnement
solaire.
Évitez d'effectuer des travaux de maintenance
en plein soleil.
!
h Remarque
Pour l'installation solaire auroSTEP plus, les
capteurs VFK 135 D ne peuvent être montés
qu'horizontalement et les capteurs VFK 135 VD
(non disponibles dans tous les pays) que verticalement.
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Fig. 2.5 Champ de 2 capteurs auroTHERM classic VFK 135 VD
(non disponibles dans tous les pays) en montage sur
toiture
9
2 Description de l'installation
1
2
3
4
5
Fig. 2.6 Coupe d'un capteur plan Vaillant auroTHERM classic
VFK 135 D
Légende
1 Verre solaire de sécurité
2 Absorbeur
3 Isolation en laine minérale
4 Paroi arrière
5 Cadre aluminium
Les capteurs plans Vaillant auroTHERM classic
VFK 135 D et VFK 135 VD (non disponibles dans tous les
pays) disposent d'un cadre en aluminium résistant aux
embruns et un absorbeur de surface également en aluminium avec dépôt sous vide sélectif et vitre solaire de
sécurité. L'isolation thermique des deux capteurs est excellente et durable ; elle ne contient pas de CFC et l'isolation de laine minérale résiste aux températures de
l'installation hors fonctionnement.
Tous les raccordements du capteur VFK 135 D ont été
prévus afin de pouvoir procéder à un montage flexible
des jonctions par brasage ou des raccords bicônes de
serrage recommandés par Vaillant. Tous les raccords du
capteur VFK 135 VD (non disponibles dans tous les pays)
ont été prévus pour le montage avec des raccords bicônes de serrage livrés par Vaillant.
La douille de la sonde étant intégrée dans une position
centrale et la structure interne symétrique, vous pouvez
varier l'agencement du champ de capteurs.
10
Description de l’installation auroSTEP plus 0020081835_01
Pour l'utilisateur
Notice d'emploi
auroSTEP plus
Table des matières
1
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
Remarques relatives à la documentation ........ 2
Conservation des documents ...................................2
Symboles utilisés..........................................................2
Validité de la notice .....................................................2
Plaque signalétique .....................................................2
Marquage CE .................................................................2
2
Sécurité ................................................................ 2
3
3.1
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
3.6.1
3.6.2
3.6.3
3.7
3.8
Remarques relatives au fonctionnement ........ 3
Conditions de garantie ...............................................3
Consignes générales ...................................................4
Utilisation conforme de l'appareil............................5
Choix de l'emplacement .............................................5
Nettoyage ......................................................................5
Recyclage et mise au rebut .......................................5
Appareil ..........................................................................5
Capteurs solaires .........................................................5
Emballage.......................................................................5
Conseils en matière d'économie d'énergie ...........6
Caractéristiques techniques de la résistance
chauffante ......................................................................6
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
4
4.1
4.2
4.3
4.3.1
4.3.2
4.3.3
4.3.4
4.3.5
4.3.6
4.3.7
4.4
4.5
4.6
4.7
4.8
4.9
Utilisation ............................................................ 6
Vue d'ensemble des éléments de commande ......6
Mesures à prendre avant la mise en
fonctionnement ............................................................6
Mise en fonctionnement .............................................7
Aide à l'utilisation ........................................................7
Vue d'ensemble de l'écran ........................................7
Types d'écran ................................................................8
Niveau de commande principal ................................9
Niveau d'information................................................. 10
Niveau de programmation ....................................... 10
Fonctions spéciales .....................................................11
Messages d‘erreur ......................................................12
Dépannage ....................................................................12
Mise hors fonctionnement ........................................12
Protection antigel .......................................................13
Maintenance et service après-vente ......................13
Contrôle de la soupape de sécurité .......................13
1
1 Remarques relatives à la documentation
2 Sécurité
1
Remarques relatives à la documentation
Les consignes suivantes vous permettront de vous
orienter dans l‘ensemble de la documentation.
D’autres documents sont également disponibles en complément de la présente notice d'emploi.
Nous déclinons toute responsabilité pour les dommages liés au non respect des présentes notices.
Documents applicables
Lors de l’utilisation de l'installation solaire
auroSTEP plus, veuillez respecter toutes les notices
d’emploi des éléments et composants de l'installation.
Ces notices d'emploi sont fournies avec les différents
éléments et équipements complémentaires de l'installation.
1.1
Conservation des documents
Conservez la présente notice d'emploi ainsi que tous les
documents applicables à portée de main afin qu'ils
soient disponibles en cas de besoin.
Transmettez-les au nouvel utilisateur en cas de déménagement ou de vente de l‘appareil.
1.2
Symboles utilisés
Veuillez respecter les consignes de sécurité de cette notice d'emploi lors de l'utilisation de l'appareil !
d
Danger !
Danger de mort et risque de blessures !
Danger !
e Danger
de mort par électrocution !
Danger !
H Risque
de brûlures et d'ébouillantement !
Attention !
a Situation
potentiellement dangereuse pour le
produit et l'environnement !
!
h Remarque
Ce symbole signale des informations importantes.
• Ce symbole indique une activité nécessaire.
La référence de votre appareil apparaît sur la plaque signalétique.
1.4
Plaque signalétique
Les plaques signalétiques de l'installation solaire
auroSTEP plus sont apposées au capteur et au ballon
de stockage.
1.5
Marquage CE
Le marquage CE atteste que l'installation solaire
auroSTEP plus satisfait aux exigences élémentaires
des directives européennes.
2
Sécurité
Les installations solaires Vaillant auroSTEP plus ont été
conçues selon les techniques et les règles de sécurité en
vigueur. Une utilisation non conforme peut néanmoins
avoir les conséquences suivantes : constituer une source de danger pour la vie et la santé de l'utilisateur ou
d'un tiers ; occasionner des dommages à l'appareil
comme à d'autres biens matériels.
!
a Attention
Les appareils doivent être utilisés exclusivement pour le chauffage de l'eau sanitaire.
Montage
Seul un installateur qualifié, se portant garant du respect des prescriptions, règles et directives en vigueur,
est autorisé à installer l'installation solaire
auroSTEP plus.
Si vous souhaitez bénéficier de la garantie constructeur,
l‘appareil doit impérativement avoir été installé par un
installateur qualifié et agréé.
Celui-ci est également responsable de l’inspection/de la
maintenance, des réparations et des modifications effectuées sur les ballons.
Soupape de sécurité et conduite de purge
Lors du chauffage de l’eau chaude dans le ballon, le volume de l’eau augmente. Chaque ballon doit donc être
équipé d’une soupape de sécurité et d’une conduite de
purge.
Pendant l’opération de chauffage, de l’eau sort de la
conduite de purge.
1.3
Validité de la notice
La présente notice d'utilisation est valable exclusivement pour les appareils présentant les références suivantes :
Type d'appareil
Référence
auroSTEP plus VEH SN 350/3 i c
0010008819
Tab. 1.1 Validité de la notice
2
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Sécurité 2
Remarques relatives au fonctionnement 3
!
h Remarque
En présence d’un vase d’expansion d'eau
3
chaude, il ne sort pas d’eau de la conduite de
purge pendant l’opération de chauffage.
3.1
a
Attention !
Risque d'endommagement.
Si la soupape de sécurité est fermée ou si la
conduite de purge est fermée, il peut se créer
une surpression dans le ballon solaire qui peut
entraîner l'endommagement du ballon.
Ne fermez jamais la soupape de sécurité ni la
conduite de purge.
Danger !
H Risque
de brûlures.
La température de l’eau sortant de la soupape
de sécurité ou de la conduite de purge peut atteindre 80 °C.
Évitez tout contact avec ces composants ou
avec l'eau qui sort de ces composants.
Risque de gel
Si vous laissez le ballon dans une pièce non chauffée
sans l’utiliser pendant une longue période (p. ex.
pendant les vacances d’hiver, etc.), vous devez
auparavant vidanger le ballon complètement.
Modifications
Il est strictement interdit de modifier les composants de
l'installation (à l'exception des modifications décrites
dans la présente notice).
Attention !
a Risques
de dommages en cas de modifications
non conformes !
Ne procédez jamais vous-même à des interventions ou des manipulations sur le ballon ou la
régulation, sur les conduites d’eau et de courant, sur la conduite de purge, sur la soupape
de sécurité pour l'eau du ballon ou sur d’autres
parties de l’installation.
Fuites
En cas de fuites dans la zone de conduite d'eau chaude
entre le ballon et le point de puisage, il est nécessaire
de fermer le robinet d’arrêt d'eau froide du ballon, et de
faire réparer les défauts d’étanchéité par votre
installateur agréé.
Remarques relatives au fonctionnement
Conditions de garantie
Conditions de garantie de la garantie constructeur
Vaillant pour les ballons solaires auroSTEP plus VIH
et VEH.
Vaillant atteste que le produit de haute qualité dont
vous avez fait l'acquisition est libre de tout défaut de fabrication.
Nous vous accordons donc une garantie constructeur
de
• 5 ans sur le ballon d'accumulation,
• 2 ans sur les autres composants (électronique,
pompes, hydraulique, boîtier etc.).
Cette garantie - qui ne substitue ni limite vos droits prévus par la loi - s'applique en sus. Vous avez également
la possibilité de la faire valoir en lieu et place des demandes pour défaut prévus par la loi que vous pouvez
faire valoir auprès du vendeur (en règle générale, l'installateur).
La garantie n'est valable que pour les ballons solaires
auroSTEP plus VIH et VEH (appelé par la suite « ballons
solaires ») achetés en France, installés et mis en service
par une entreprise spécialisée qualifiée. Elle n'est en
outre uniquement valide que s'il est possible de prouver
qu'une maintenance annuelle correcte du ballon solaire
et de l'ensemble de l'installation de chauffage a été
effectuée, selon les indications de maintenance. La
garantie ne s'applique pas aux accessoires.
Les conditions suivantes sont en outre valables.
Le délai de garantie commence le jour de l'installation ;
il est toutefois limité à 5 ans ou 2 ans (voir ci-dessus) à
partir de l'achat du ballon solaire.
Si pendant le délai de garantie, contre toute attente, des
défauts de matériaux ou de fabrication se produisent,
ceux-ci seront résolus gratuitement par notre service
clientèle en atelier. Celui-ci détermine seul si un ballon
solaire doit être réparé ou échangé. Si le ballon solaire
n'est plus fabriqué au moment de l'indication du défaut,
nous nous réservons la possibilité de l'échanger contre
un produit similaire. Les prestations de garantie effectuées n'entraînent en aucun cas une prolongation du
délai de garantie.
Les prérequis pour une exécution sans entrave des travaux par le service clientèle relèvent de votre responsabilité. Vous devez en particulier veiller à ce que le ballon
solaire soit facilement accessible. Les coûts éventuels
ainsi générés seront couverts par vous-même.
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
3
3 Remarques relatives au fonctionnement
La garantie n'est applicable qu'aux défauts de matériaux et de fabrication. Elle ne s'applique aucunement
aux défauts causés :
- par la mise en place du ballon solaire sur un site non
adapté ;
- par l'intégration ou le raccordement de pièces non
agréées par Vaillant ;
- par une mise en place, une configuration et un type de
montage du système insuffisants ;
- par l'exécution de travaux de câblage/installation
défectueux ou par une manipulation incorrecte pendant ces travaux ;
- par une vidange/un remplissage incorrect du circuit
solaire ;
- par le non-respect de la notice de montage et d'emploi ;
- par la non-observation des indications de maintenance
de Vaillant pour le ballon solaire et les systèmes solaires, tout spécialement par l'anode de protection en
magnésium ;
- par un fonctionnement dans des conditions ambiantes
non adaptées ou par le recours à des méthodes différentes des spécifications du produit, modes d'emploi
ou indications de la plaque signalétique ;
- par des cas de force majeure (par exemple tremblement de terre, ouragans, tornades, éruptions volcaniques, inondations, foudre, foudre indirecte, dommages
par la neige, avalanches, froid, glissement de terrain,
invasions d'insectes) ou autres événements imprévisibles.
Si des interventions sont réalisées par d'autres personnes que notre service clientèle ou par un spécialiste
qualifié, la garantie prend fin. Ceci est également valable si le ballon solaire est relié à des pièces non agréées
par Vaillant.
La garantie constructeur ne donne lieu à aucun droit
autre que la réparation à titre gracieux des pannes, tels
que par exemple les droits aux dommages et intérêts.
Important !
Comme preuve de vos droits de garantie auprès de
notre service clientèle, vous devrez fournir la quittance
de paiement ou la facture de l'établissement spécialisé.
Veuillez donc conserver ce document avec soin !
3.2
Consignes générales
Assurance
Il est conseillé de déclarer à l'assurance l'installation solaire comme objet de grande valeur et de l'assurer explicitement contre les dommages causés par la foudre.
Une assurance contre les dommages causés par la grêle
est de plus judicieuse si vous habitez dans une région
particulièrement exposée.
Ballon de stockage et installation solaire
Danger !
H Risque
de brûlures.
Les composants conducteurs de fluide caloporteur tels que les capteurs et les conduites solaires, ainsi que les conduites d'eau chaude
sont brûlants en mode solaire.
Vérifiez la température avant de toucher à ces
composants.
Attention !
a Risque
de blessures en cas de modification
inappropriée.
Toute modification inappropriée sur l'installation solaire peut entraîner une sortie de vapeur,
un risque d'explosion ou un endommagement de
l'installation.
Ne procédez à aucune modification sur le ballon
ou le régulateur, les conduites d’eau et de courant (le cas échéant), la conduite de purge et la
soupape de sécurité.
L'installation fonctionne de manière autonome après le
réglage. Les possibilités de réglage sont décrites au chapitre 4.
Veuillez suivre les consignes suivantes pour un fonctionnement irréprochable de votre installation solaire
Vaillant :
• N'éteignez jamais l'installation, même avant de partir
en vacances ou si vous soupçonnez une panne.
Dans ce cas, observez les remarques figurant au chapitre 4.5.
• Ne retirez pas le fusible.
• Ne remplissez sous aucun prétexte le circuit de capteurs vous-même.
!
h Remarque
N'interrompez pas l'alimentation en électricité
du ballon solaire !
Les dispositifs de commande et de réglage de la
résistance chauffante doivent être raccordés en
permanence au réseau électrique.
4
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Remarques relatives au fonctionnement 3
3.3
Utilisation conforme de l'appareil
L'installation solaire Vaillant auroSTEP plus a été
conçue selon les techniques et les règles de sécurité en
vigueur.
Toutefois, une utilisation incorrecte ou non conforme
peut être à l'origine d'un risque corporel ou mettre en
danger la vie de l'utilisateur comme d'un tiers ; des répercussions négatives sur l'appareil ou d'autres matériaux pourraient aussi s'ensuivre.
La conception des composants de l'installation solaire
auroSTEP plus ne permet pas que des personnes
(y compris des enfants) dont la mobilité et les capacités
sensorielles ou mentales sont réduites puissent l'utiliser ; cette restriction concerne également celles qui ne
disposent pas de l'expérience ou des connaissances requises, à moins qu'elles ne reçoivent l'assistance de personnes qui se porteront garantes de leur sécurité et les
instruiront sur le maniement des composants de l'installation solaire auroSTEP plus.
Les enfants doivent être surveillés pour s'assurer qu'ils
ne jouent pas avec les composants de l'installation solaire auroSTEP plus.
Les installations solaires Vaillant auroSTEP plus servent
exclusivement à l’alimentation en eau sanitaire chauffée
jusqu’à 80°C des bâtiments privés et professionnels.
Toute autre utilisation est considérée comme non
conforme à l'usage. Le constructeur/fournisseur décline
toute responsabilité pour les dommages en résultant.
L'utilisateur en assume alors l'entière responsabilité.
L'utilisation conforme de l'appareil comprend : le respect de la notice d'emploi et d'installation ; le respect de
tous les documents associés ; le respect des conditions
d'inspection et d'entretien.
Attention !
a Toute
utilisation abusive est interdite !
Danger !
H Risque
de brûlures.
Dans le cas du ballon de stockage
auroSTEP plus, la température de l'eau sortant des puisages peut atteindre 80 °C.
Vérifiez la température de l'eau qui s'écoule
avant d'y toucher.
3.4
Choix de l'emplacement
Le lieu de montage doit être complètement protégé
contre le gel. Si vous ne pouvez garantir cette protection, observez les mesures de protection contre le gel
(voir section 4.7).
!
h Remarque
De plus, un espace séparant l'appareil de matières combustibles ou d'éléments composés de
matières combustibles n'est pas nécessaire,
puisque, la température de la surface de l'appareil ne peut dépasser la température autorisée
de 80 °C.
Un espace d'au moins 35 centimètres doit être libéré
au-dessus du ballon de stockage afin de pouvoir procéder au changement de l'anode de protection en magnésium lors de l'entretien annuel de l'appareil.
3.5
Nettoyage
Nettoyez les éléments extérieurs de votre ballon de
stockage à l’aide d’un chiffon humide (éventuellement
trempé dans de l’eau savonneuse).
!
h Remarque
Afin de ne pas endommager l’habillage de votre
appareil, n’utilisez jamais des produits de nettoyage agressifs ou des solvants (produits
abrasifs de tout type, essence, etc.).
Le nettoyage des capteurs n'est pas nécessaire. Les
capteurs solaires se salissent au même titre que les lucarnes. Cependant, la pluie s'avère être à elle seule un
agent nettoyant efficace et naturel.
3.6
Recyclage et mise au rebut
Votre installation solaire est composée pour la plus
grande partie de matières premières recyclables.
3.6.1 Appareil
Votre ballon de stockage auroSTEP plus, comme tous
les accessoires, ne peut être mis au rebut avec les ordures ménagères. Veillez à ce que l'appareil usagé et ses
éventuels accessoires soient mis au rebut conformément aux prescriptions en vigueur.
3.6.2 Capteurs solaires
Tous les capteurs solaires de Vaillant GmbH sont recyclables après des années de bon fonctionnement.
3.6.3 Emballage
Veuillez confier le recyclage de l’emballage de transport
au spécialiste qui a installé l’appareil.
!
h Remarque
Veuillez respecter les prescriptions légales en
vigueur dans votre pays.
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
5
3 Remarques relatives au fonctionnement
4 Utilisation
3.7
Conseils en matière d'économie d'énergie
Comportement responsable vis-à-vis de la consommation d’eau
Une consommation modérée de l'eau peut contribuer à
une réduction considérable des coûts de consommation.
Par exemple : douchez-vous au lieu de prendre des
bains. Avec une douche moderne, équipée d'une robinetterie économisant l'eau, vous ne consommerez
qu'un tiers des 150 litres d’eau nécessaires au remplissage d'une baignoire.
En outre, un robinet qui goutte se traduit par un gaspillage annuel pouvant atteindre 2 000 litres d’eau, une
chasse d’eau qui fuit, 4 000 litres. en revanche, un nouveau joint ne coûte que quelques centimes.
3.8
4
Utilisation
4.1
Vue d'ensemble des éléments de commande
1
2
Caractéristiques techniques de la résistance
chauffante
Fig. 4.1 Panneau de commande
Données de référence de la résistance chauffante
Température de consigne nocturne
60
°C
Température de consigne diurne
55
°C
Mode de fonctionnement de la résistance chauffante
du ballon
Puissance de la résistance chauffante (nuit)
3600
W
Puissance de la résistance chauffante (jour)
3600
W
VES40*
500
Litres
VES40n**
275
Litres
VES40d***
225
Litres
Quantité d'eau chaude à 40°C
* Quantité d'eau réchauffée par la résistance chauffante (litres)
** Quantité d'eau réchauffée par la résistance chauffante, la nuit
Légende :
1 Écran
2 Bouton de réglage (tourner et cliquer)
I Touche Info
F Touche fonctions spéciales
P Touche de programmation
4.2
Mesures à prendre avant la mise en fonctionnement
Lors de la mise en fonctionnement de votre ballon de
stockage (p. ex. après sa coupure et sa vidange en raison d'une absence prolongée), procédez comme suit :
• Avant le premier chauffage, ouvrez un point de puisage d’eau chaude afin de vérifier que le ballon est rempli d’eau et que le dispositif de coupure de la conduite
d’eau froide n’est pas fermé.
(litres)
*** Quantité d'eau réchauffée par la résistance chauffante, le jour
(litres)
Tab. 3.1 Caractéristiques techniques de la résistance
chauffante
1
Fig. 4.2 Soupape de vidange pour ballon d'eau sanitaire
6
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Utilisation 4
• S'il ne coule pas d’eau au niveau du point de puisage
d’eau chaude, vérifiez que la soupape de vidange (1)
du ballon est fermée et ouvrez ensuite le dispositif de
coupure de la conduite d’eau froide.
• Ouvrez un point de puisage d’eau chaude et laissez
sortir l’air de la conduite jusqu’à ce que l’eau sortant
du point de puisage ne présente plus de bulles d’air.
h
Remarque !
En cas de fuite éventuelle sur les conduites
d’eau chaude situées entre l’appareil et l’endroit de puisage, veuillez fermer aussitôt le dispositif de coupure d’eau froide devant être
monté par le client sur la conduite d’eau froide.
Faites réparer les fuites par votre artisan spécialisé.
4.3
Mise en fonctionnement
• Mettez l'installation solaire auroSTEP plus en marche
en activant l'alimentation électrique de l'installation
sur le dispositif de séparation (par ex. fusible ou commutateur de puissance) devant être monté sur place
par votre installateur et sélectionnez le type de fonctionnement (voir section 4.3.2).
• Au cas où l'alimentation électrique aurait été coupée
pendant plus de 30 min., vous devriez alors entrer la
date actuelle et l'heure.
4.3.1 Aide à l'utilisation
Le régulateur dispose d‘un écran composé de symboles
et est conçu selon le concept de commande spécifique à
Vaillant « Tourner et cliquer ». Vous pouvez cliquer sur
le dispositif de réglage et les différentes valeurs s'afficheront. Tournez le dispositif de réglage pour modifier
la valeur affichée. Trois touches de sélection vous permettent d'accéder à d'autres niveaux de commande et
d'affichage.
h
Remarque !
N'interrompez pas l'alimentation en électricité
du ballon solaire !
Les dispositifs de commande et de réglage de la
résistance chauffante doivent être raccordés en
permanence au réseau électrique.
4.3.2
Vue d'ensemble de l'écran
1
2
13
3
12
4
5
11
6
10
9
8
7
Fig. 4.3 Écran
Légende
1 Niveau de programmation
2 Niveau de service/de diagnostic
3 Recharge
4 Programmation horaire
5 Niveau d'information
6 Production solaire (clignote lorsqu'il y en a un)
7 Unités
8 Curseur
9 Affichage multifonctions
10 Jours de la semaine
11 Valeur de consigne/valeur réelle
12 Modes de fonctionnement
13 Fonctions spéciales
Signification des symboles figurant sur l'écran
Programmation horaire :
Programmation de la fonction de recharge du
programme horaire
Modes de fonctionnement :
Appareil en service
Pompe solaire désactivée,
Régénération désactivée
Remarque !
h En
journée, l'écran affiche en permanence
le
type de fonctionnement. On affiche ici si la recharge est opérationnelle ou pas pendant le
programme horaire.
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
7
4 Utilisation
Fonctions spéciales :
Affichage niveau d'info
L'accès au niveau d'info s'effectue en appuyant sur le
bouton d'info. L'écran représenté ci-dessous s'affiche
tout d'abord. L'accès à d'autres informations s'effectue
en appuyant à plusieurs reprises sur la touche Info (voir
section 4.3.5). Les informations auxquelles l'accès a été
requis s'affichent à l'écran pendant cinq secondes environ, suite à quoi le niveau de commande principal s'affiche à nouveau.
Recharge occasionnelle
Fonction Vacances
4.3.3 Types d'écran
Il existe 4 niveaux différents au total :
- Niveau de commande principale
- Niveau d‘information
- Fonctions spéciales
- Niveau de programmation
Il existe également le niveau de diagnostic/service et le
niveau réservé à l'installateur. Ces niveaux sont réservés à l'installateur spécialisé. Si vous accédez à l'un de
ces deux niveaux à la suite d'une fausse manipulation
des touches de sélection, ne modifiez en aucun cas les
valeurs existantes ! Quittez immédiatement ces niveaux
en appuyant sur la touche de programmation P.
L'affichage revient sur le niveau de commande principale.
Affichage niveau de commande principal
Le niveau de commande principal s'affiche lorsque vous
allumez l'appareil.
6
5
4
3
1
2
Fig. 4.4 Écran du niveau de commande principal
Légende
1 Affichage production solaire (pompe capteur en marche)
2 Température réelle du capteur
3 Heure actuelle
4 Jour de la semaine en cours
5 Température réelle du ballon
6 Mode de fonctionnement en cours
1
3
2
Fig. 4.5 Écran du niveau d'information
Légende
1 Niveau d'information
2 Affichage production solaire (pompe capteur en marche)
3 Température de consigne du ballon
Affichage des fonctions spéciales
L'accès au niveau des fonctions spéciales Arrêt occasionnel et Vacances s'effectue en appuyant sur la touche F. Au bout de 10 sec. env., la fonction sélectionnée
est activée et le niveau de commande principal s'affiche
à nouveau.
La section 4.3.7 détaille la manière dont vous pouvez
activer les fonctions spéciales.
3
2
1
Fig. 4.6 Écran fonctions spéciales
Légende
1 Fonction spéciale activée
2 Curseur (indique la fonction spéciale sélectionnée)
3 Symbole représentant la fonction spéciale sélectionnée
8
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Utilisation 4
Affichage niveau de programmation
L‘accès au niveau de programmation des temps de commutation du régulateur s‘effectue en appuyant sur la
touche de programmation P. Vous pouvez ici procéder
au réglage du programme horaire de recharge du ballon
solaire (section 4.3.6).
L'accès au niveau de commande principal s'effectue en
appuyant une nouvelle fois sur la touche de programmation P.
7
6
5
4
1
2
4.3.4 Niveau de commande principal
Le niveau de commande principal vous permet de procéder aux réglages suivants :
– Mode de fonctionnement
– Jour de la semaine en cours
– Heure actuelle
Le réglage auquel l‘accès a été requis s‘affiche à l‘écran
et peut être modifié pendant cinq secondes environ,
suite à quoi le niveau de commande principal apparaît à
nouveau dans l‘affichage de base. Cliquez sur le dispositif de réglage dans l'intervalle de ces cinq sec. afin d'accéder à la valeur de réglage suivante.
Écran d'affichage
3
Étapes
Cliquez sur le dispositif de réglage ; le
curseur met en évidence les modes de
fonctionnement. Le mode de fonctionnement sélectionné clignote.
Fig. 4.7 Écran niveau de programmation
Légende
1 Niveau de programmation
2 Programme horaire pour la recharge du ballon solaire
3 Heure d‘arrêt
4 Heure de départ
5 Jour ou bloc de semaine
6 Curseur (indique la valeur à modifier)
7 Fenêtre de temps
Sélectionnez un mode de fonctionnement en tournant le dispositif de réglage.
Cliquez sur le dispositif de réglage ; le
curseur met en évidence les jours de la
semaine. Le jour de la semaine sélectionné clignote.
Sélectionnez le jour de la semaine en
cours en tournant le dispositif de réglage.
Cliquez sur le dispositif de réglage ; le
curseur met en évidence l'affichage des
heures ou des minutes.
Sélectionnez l'heure actuelle en tournant
le dispositif de réglage.
Tab. 4.1 Réglages du niveau de commande principal
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
9
4 Utilisation
4.3.5 Niveau d'information
Vous pouvez accéder aux valeurs sélectionnées en
appuyant à plusieurs reprises sur la touche d'info.
Les informations auxquelles l‘accès a été requis s‘affichent à l‘écran pendant cinq secondes environ, suite à
quoi le menu de commande principal s‘affiche à nouveau.
Écran d'affichage
Paramétrage
Température sonde du ballon 1
(sonde supérieure du ballon)
Température sonde du ballon 2
(sonde inférieure du ballon)
4.3.6 Niveau de programmation
Si le ballon à besoin d'être réchauffé lorsque la production solaire est insuffisante, le système active la résistance chauffante.
Il est possible de déterminer un programme horaire qui
activera le réchauffage en fonction des périodes fixées
par le fabricant et suivant les exigences Bleu Ciel d’EDF :
- la nuit entre 22 et 6 heures, au plus 8 heures
- en journée entre 6 et 19 heures, au plus 2 heures
Plage horaire
22 -6
heures
Durée de recharge autorisée par la
résistance
chauffante
maximum
8 heures
Température
de consigne
Température
de consigne
nocturne :
60°C
Température sonde du capteur 1
maximum
2 heures
19 -22 heures
Pas de fonctionnement de
la résistance
chauffante.
La recharge
du ballon doit
se terminer
avant 19:00.
Température de
consigne diurne : 55°C
Possibilité de
démarrer la
résistance
chauffante* via
les « fonctions
spéciales Fonction Arrêt
occasionnel ».
(Détails : voir
section 4.3.7),
température de
consigne
diurne = 55°C
Programme horaire Plage de chauffage :
Période de mise en route de la recharge,
p. ex. lundi de 6:00 à 8:00
Tab. 4.2 Valeurs de réglage et de service
6 -19 heures
Possibilité de
démarrer la
résistance
chauffante*
via les « fonctions spéciales
- Fonction
Arrêt occasionnel ».
(Détails : voir
section 4.3.7),
température
de consigne
diurne = 55°C
* il est possible de déclencher un fonctionnement de la résistance chauffante manuellement, si vous devez réchauffer le ballon en dehors des
plages horaires fixées par le fabricant en fonction des conditions de la
société d'approvisionnement énergétique (EDF).
Tab. 4.3 Vue d'ensemble des plages horaires fixées
Vous pouvez en outre, par jour et pendant la période
s'étalant entre 22:00 heures et 06:00 heures régler un
programme horaire d'au plus 8 heures. Entre 6:00 heures et 19:00 heures un programme horaire d'au plus
2 heures.
Le régulateur est équipé d'un programme de base qui
peut être personnalisé selon vos besoins.
Jour
LU
MA
ME
JE
FR
SA
DI
H1
Heure de démarrage
17:00
17:00
17:00
17:00
17:00
17:00
17:00
Heure d'arrêt
19:00
19:00
19:00
19:00
19:00
19:00
19:00
Tab. 4.4 Programme de base Recharge
10
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Utilisation 4
Le réglage des horaires souhaités s'effectue en quatre
étapes :
1. Sélection du jour ou du bloc de semaine
2 Fixer l'heure de démarrage
3. Fixer l'heure de fin
Vous pouvez supprimer une plage de temps en réglant
à la même heure le début et la fin de la période. Si vous
ne modifiez une plage de temps que pour un bloc
hebdomadaire, les périodes réglées le cas échéant pour
les autres jours ne sont pas affectées. Vous devrez les
modifier ou les supprimer ultérieurement de manière
séparée.
Exemple : si vous modifiez le programme de base H1 de
Lu-Ve de 12:00 à 14:00, la plage H1 pour SA et SU reste
réglée sur 17:00 à 19:00.
Les différentes étapes sont énumérées à nouveau dans
le tableau ci-dessous à titre de clarification :
Écran d'affichage
Étapes
Appuyez sur la touche P.
Tournez le bouton de réglage jusqu'à ce
que le symbole représentant le robinet
s'affiche.
4.3.7
Fonctions spéciales
Écran d'affichage
Étapes
Fonction Recharge occasionnelle
Appuyez une fois sur la touche Fonction
spéciale : le symbole de la fonction
Recharge occasionnelle clignote durant
10 secondes, la fonction est ensuite activée.
Pour désactiver la fonction au préalable,
vous devez la resélectionner.
Fonction Vacances
Appuyez à deux reprises sur la touche
Fonction spéciale ; le symbole représentant la fonction Vacances clignote pendant environ 10 secondes à l'écran ; vous
pouvez alors indiquer vos jours de
vacances avec le dispositif de réglage.
La fonction est ensuite activée pour la
période programmée.
Pour désactiver la fonction au préalable,
vous devez la resélectionner.
Si la fonction Protection anti-légionelles
est activée, la protection anti-légionelles
est exécutée le dernier jour des vacances.
Tab. 4.6 Activation des fonctions spéciales
Cliquez sur le dispositif de réglage ;
le curseur met en évidence la bloc de
semaine, qui en outre clignote.
Sélectionnez un bloc ou un jour de la
semaine en tournant le dispositif de
réglage.
Valeurs de réglage : (Lu-Di) ; (Lu-Ve) ;
(SA SU) ; (Lu) ; (Ma) ; (Me) ; (Je) ; (Ve) ;
(Sa) ; (Di)
Cliquez sur le dispositif de réglage ; le
curseur met en évidence l'heure de
départ, l'affichage de l'heure clignote.
Sélectionnez une heure de démarrage en
tournant le bouton de réglage. Pour
régler les minutes, cliquez à nouveau sur
le dispositif de réglage.
Cliquez sur le dispositif de réglage ; le
curseur met en évidence l'heure d'arrêt,
l'affichage de l'heure clignote.
Sélectionnez une heure d'arrêt en tournant le bouton de réglage. Pour régler
les minutes, cliquez à nouveau sur le dispositif de réglage.
Tab. 4.5 Réglage des plages horaires
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
11
4 Utilisation
4.4
Messages d‘erreur
En cas de pannes dans l'installation, le régulateur solaire affiche des messages d'erreur dans le niveau de commande principal.
Lors de la mise en fonctionnement de l'appareil, p. ex.
suite à une interruption et une remise en marche de
l'alimentation, la configuration de la sonde est systématiquement déterminée à nouveau.
Attention !
a Risque
d'endommagement en cas de mainte-
nance incorrecte.
Une réparation ou une maintenance effectuée
de manière inappropriée peut endommager
votre appareil.
N’essayez jamais d‘entreprendre vous-même
des réparations ou des travaux d’entretien sur
votre appareil. Confiez ces tâches à un installateur agréé. Nous vous recommandons pour cela
de conclure un contrat d‘entretien pour votre
installation solaire avec votre spécialiste agréé.
Le tableau suivant détaille la signification des messages.
Écran d'affichage
Message/signification du message
Erreur sur la sonde du capteur 1
Cette erreur advient lorsque la sonde
raccordée est défectueuse ou manquante.
4.5
Dépannage
!
h Remarque
Remarque : en cas de fuites au niveau des
conduites d'eau situées entre le ballon et le robinet, veuillez fermer le robinet d'arrêt d'eau
froide du ballon. Dans le cas contraire, des dégâts des eaux pourraient s'ensuivre. Faites colmater la fuite par votre spécialiste agréé.
Le robinet d'arrêt d'eau froide se trouve au niveau du
raccordement tuyaux entre l'arrivée domestique d'eau
et le ballon (raccordement eau froide), à proximité du
ballon.
Que faire quand ...
des gouttes de liquide s'écoulent de l'installation ?
Solution
Récupérez-les autant que faire se
peut (avec un seau) et appelez
un installateur spécialisé.
du liquide / de la vapeur
s'échappe de la soupape de sécurité dans la conduite d'eau
sanitaire ?
le régulateur affiche « sonde
défectueuse » ou « câble
brisé » ?
la vitre d'un capteur plan est
brisée ?
Appelez un installateur spécialisé
le ballon ne fournit pas assez
d'eau chaude ?
Erreur sur la sonde du ballon 1
Cette erreur advient lorsque la sonde
raccordée est défectueuse.
Erreur sur la sonde du ballon 2
Cette erreur advient lorsque la sonde
raccordée est défectueuse ou manquante.
Blocage des erreurs
Fonction de protection : La pompe du
capteur s'éteint lorsque la température
de la sonde du ballon 2 est trop élevée.
Tab. 4.7 Messages d'erreur
12
Appelez un installateur spécialisé
Ne touchez pas à l'intérieur du
capteur. Appelez un professionnel.
Contrôlez le réglage du mélangeur thermostatique d'eau chaude (nous conseillons env. 60°C).
Si les réglages sont corrects,
c'est que le ballon est probablement entartré. Ensuite : Appelez
un installateur spécialisé
Tab. 4.8 Dépannage
Danger !
d Danger
de mort en cas d'interventions inappropriées.
Tous travaux effectués de manière incorrecte
sur l'installation solaire peut entraîner un danger de mort.
N'essayez jamais de réparer vous-même votre
installation solaire. Faites appel à un professionnel agréé en cas de panne.
4.6
Mise hors fonctionnement
dans le
• Sélectionnez le mode de fonctionnement
niveau de commande principal (voir section 4.3.4). Si
vous éteignez l'installation pendant les saisons les
plus froides de l'année, veuillez consulter les informations relatives à la protection contre le gel, voir section 4.7.
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Utilisation 4
4.7
Protection antigel
Si votre ballon solaire est monté dans une pièce qui n’est
pas protégée contre le gel et n’est pas chauffée, celui-ci
risque de geler en hiver. Dans ce cas, vidangez votre ballon
solaire en hiver.
• Mettez le ballon hors service comme décrit dans la section 4.6.
• Fermez le dispositif de coupure de la conduite d’arrivée
d'eau froide du ballon.
4.8
Maintenance et service après-vente
Une inspection/un entretien réguliers de l'installation solaire auroSTEP plus par un technicien sont nécessaires pour
garantir un fonctionnement et une fiabilité durables, ainsi
qu'une grande longévité.
Attention !
a Risque
d'endommagement en cas de maintenance
incorrecte.
Une réparation ou une maintenance effectuée de
manière inappropriée peut endommager votre
appareil.
N’essayez jamais d‘entreprendre vous-même des
réparations ou des travaux d’entretien sur votre
appareil. Confiez ces tâches à un installateur
agréé. Nous vous recommandons pour cela de
conclure un contrat d‘entretien pour votre
installation solaire avec votre spécialiste agréé.
!
d SiDanger
les inspections/les entretiens ne sont pas effectués, la sécurité d’exploitation de l’appareil
peut être altérée et entraîner des dommages du
matériel et des personnes.
La production de l'installation risque de plus de ne pas répondre aux attentes.
Remarque !
h Lorsque
la teneur en calcaire de l'eau est très éle-
vée, il est recommandé de détartrer régulièrement
le ballon.
Fig. 4.8 Vidange du ballon
• Fixez un tuyau adéquat à la soupape de vidange du ballon.
• Amenez l’extrémité libre du tuyau à un endroit adéquat
pour l’écoulement.
• Ouvrez la soupape de vidange.
• Ouvrez le point de puisage d’eau chaude le plus élevé
pour purger et vider complètement les conduites d’eau.
Danger !
H Risque
de brûlures.
Dans le cas du ballon de stockage auroSTEP plus,
la température de l’eau sortant de la soupape de
vidange peut atteindre 80 °C.
Évitez tout contact avec l'eau qui s'écoule.
• Lorsque l’eau est entièrement évacuée, refermez la soupape de vidange et le point de puisage d’eau chaude.
• Débranchez le tuyau de la soupape de vidange.
Notice d'emploi auroSTEP plus 0020081835_01
Entretien du ballon
Comme pour l'ensemble du système, une inspection / un
entretien annuel(le) de votre ballon Vaillant, effectué(e)
par un professionnel est la condition garantissant un fonctionnement et une sécurité durables, une fiabilité et une
longévité véritables.
Le colisage du ballon Vaillant comporte une anode de magnésium. Un professionnel devra impérativement contrôler
son degré de corrosion dans le cadre de l'entretien/l'inspection annuel(le). L'installateur devra au besoin remplacer
l'anode de magnésium usée, et cela exclusivement avec
une pièce de rechange originale.
Lorsque la teneur en calcaire de l'eau est très élevée, il est
recommandé de détartrer régulièrement le ballon. Si votre
ballon ne fournit pas assez d'eau chaude, cela peut indiquer qu'il est entartré. Confiez le détartrage du ballon à un
professionnel. Il déterminera les intervalles de détartrage.
Entretien de l'installation solaire
Procédez annuellement à un contrôle du fluide caloporteur.
Cette activité fait normalement partie du contrat d'entretien conclu avec votre entreprise spécialisée.
4.9
Contrôle de la soupape de sécurité
Une soupape de sécurité est montée à proximité du ballon,
sur la conduite d’alimentation en eau froide.
• Vérifiez le bon fonctionnement de la soupape de sécurité
à intervalles réguliers, en l’ouvrant une fois.
13
0020081835_01 FR 092010 - Sous réserve de modifications
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement