null  null
Guide du Service Après - Vente
Les chaudières murales gaz
à condensation INNOVENS
94868828
03/02/2003
L’utilisation de ce guide est
réservée aux professionnels
qualifiés
2
1. PRÉSENTATION - CARACTÉRISTIQUES
1
2. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
2
3. ÉVOLUTION DES PRODUITS
3
4. SYNOPTIQUES DE DÉPANNAGE
4
5. CONTRÔLES ET RÉGLAGES
5
6. SCHÉMAS ÉLECTRIQUES
6
3
4
PRÉSENTATION
CARACTÉRISTIQUES
1
5
SOMMAIRE
Page(s)
1. PRÉSENTATION
7
1.1 Les points forts
1.2 Les différents modèles
7
8
2. CARACTÉRISTIQUES
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6
9
Caractéristiques techniques des chaudières
Caractéristiques des préparateurs d’eau chaude sanitaire
Indice de protection
Caractéristiques des circulateurs électroniques de chauffage
Préparation de l’eau chaude sanitaire
Caractéristiques des vases d’expansion
3. CARACTÉRISTIQUES DE L’EAU DE CHAUFFAGE
1
6
9
9
9
9
10
10
10
1. PRÉSENTATION
Les chaudières murales gaz à condensation Innovens présentent une esthétique particulièrement
moderne et innovante et une finition soignée. Elles sont d’un entretien et d’une accessibilté aisés.
Les chaudières Innovens sont livrées prééquipées pour fonctionner aux gaz naturels. Le fonctionnement au
propane est possible après montage d’un kit de transformation qui est livré en option.
1.1 Les points forts
●
Corps de chauffe en fonte d’aluminium / silicium à haut rendement (rendement d’exploitation de 109%
à 40° / 30°C) et d’une grande résistance à la corrosion :
- à circulation d’eau en colimaçon sans débit minimal pour les versions MC 15... / MC 25...
- avec échangeurs en tube alu à ailettes + tubes lisses pour les versions MC 35 / MC 50.
●
Brûleurs gaz modulant
- inox recouvert de fibres métalliques à prémélange total, plage de modulation de 17 à 100% pour
MC 15... / MC 25...
- surfacique avec tresse inox à prémélange total, plage de modulation de 20 à 100% pour MC 35 / MC 50)
- avec vanne gaz compacte permettant :
● une parfaite adaptation de la puissance de la chaudière aux besoins réels de l’installation.
● une qualité de combustion optimale sur toute la plage de puissance grâce au ratio air / gaz constant
● de très faibles émissions polluantes :
MC 15 : NOx < 20 mg/kWh, CO < 15 mg/kWh
MC 25 : NOx < 20 mg/kWh, CO < 15 mg/kWh
MC 35 : NOx < 20 mg/kWh, CO < 10 mg/kWh
MC 50 : NOx < 15 mg/kWh, CO < 11 mg/kWh
●
Tableau de commande avec la toute nouvelle régulation DIEMATIC 3 ouverte à tous les cas d’installation
y compris les plus complexes (fonctionnement en cascade possible de 2 jusqu’à 10 chaudières) pour un maximum de performances et une grande simplicité d’utilisation.
●
Pompe chauffage (MC 15 / MC 25 / MC 35) ou pompe primaire (MC 50) électronique modulante, pilotée
par la régulation DIEMATIC 3 en fonction de la puissance de chauffe nécessaire, permettant de réduire
sensiblement la consommation d’énergie électrique et contribuant à un fonctionnement silencieux.
●
Kit de raccordement hydraulique comportant les robinets d’arrêt eau et gaz livré d’usine (en option pour
MC 35 / MC 50).
●
De nombreuses possibilités pour la préparation de l’eau chaude sanitaire :
- raccordement d’un ballon eau chaude sanitaire par l’intermédiaire d’une vanne 3 voies directionnelle. La pompe
chauffage sert également de pompe de charge (modèles MC 15 / MC 25 / MC 35).
- raccordement en direct d’un ballon eau chaude sanitaire aux chaudières MC… LP prééquipées de la pompe
de charge.
- préparation d’eau chaude sanitaire instantanée par un échangeur haute performance intégré dans les MC
25 MI.
- chaudière compacte MC 25 BIC : la solution gain de place et grand confort sanitaire par excellence :
un ballon de 55 litres intégré sous l’habillage de la chaudière permet à l’ensemble de tenir dans un espace
réduit : largeur hors tout 600 mm.
- MC…, LP/BC 80 et BS 80 ou 130 : autres combinaisons permettant de disposer d’eau chaude sanitaire en
plus grande quantité en fonction des besoins ou de la place disponible.
●
Raccordement air / fumées : les chaudières MC sont livrées d’origine :
- soit avec une ventouse horizontale (version VH – homologation C13x).
- soit avec une ventouse verticale (version VV – homologation C33x).
Cependant différents accessoires livrables en option permettent de les raccorder également à une cheminée
(homologation B23) ou avec des conduits air et fumées dissociés (homologation C53x).
7
1
1.2 Les différents modèles
Chaudière
MC …
8531Q004
MC 25 BIC
- pour chauffage seul
Modèle avec ventouse
horizontale
verticale
Plage de puissance
utile (kW)
MC 15 VH
MC 25 VH
MC 15 VV
MC 25 VV
3,2 à 14,8
4,5 à 24,9
- pour chauffage seul,
avec pompe de charge
pour raccordement
d’un ballon séparé
MC 15 LP VH
MC 25 LP VH
MC 15 LP VV
MC 25 LP VV
3,2 à 14,8
4,5 à 24,9
- pour chauffage et
préparation d’eau chaude
sanitaire instantanée
MC 25 MI VH
MC 25 MI VV
4,5 à 24,9
- pour chauffage et
préparation d’eau
chaude sanitaire
par ballon intégré
de 55 litres
MC 25 BIC VH
MC 25 BIC VV
4,5 à 24,9
- pour chauffage et
MC 15 LP/BS 80 VH
préparation d’eau
MC 25 LP/BS 80 VH
chaude sanitaire
par ballon de 80 litres au
design adapté, placé
à droite ou à gauche
de la chaudière
MC 15 LP/BS 80 VV
MC 25 LP/BS 80 VV
3,2 à 14,8
4,5 à 24,9
- pour chauffage et
MC 15 LP/BC 80 VH
préparation d’eau
MC 25 LP/BC 80 VH
chaude sanitaire
par ballon de 80 litres au
design adapté, placé
sous la chaudière
avec report de la charge
au sol : version colonne
MC 15 LP/BC 80 VV
MC 25 LP/BC 80 VV
3,2 à 14,8
4,5 à 24,9
MC 15 LP/BS 130 VH MC 15 LP/BS 130 VV
MC 25 LP/BS 130 VH MC 25 LP/BS 130 VV
3,2 à 14,8
4,5 à 24,9
8531Q045
MC .../ BS 80
8531Q005
MC .../ BC 80
1
8531Q008A
MC .../ BS 130
- pour chauffage et
préparation d’eau
chaude sanitaire
par ballon de 130 litres
placé sous la chaudière
et posé au sol
8531Q009
MC 35 / 50
8531Q054
- pour chauffage seul
(possibilité de raccordement d’un préparateur
e.c.s. de type B par
l’intermédiaire
vanne d’inversion
(livrable en option sur
MC 35 ... uniquement
MC 35 VH
MC 50 VH
8
MC 35 VV
MC 50 VV
7,6 à 34,5
11,0 à 49,5
G0296315
2. CARACTÉRISTIQUES
2.1 Caractéristiques techniques des
chaudières
3
Se reporter à la plaquette signalétique collée en bas,
à l’intérieur du panneau latéral droit ou gauche de
l’habillage.
Pour cela, retirer le panneau avant de l’habillage :
● Ouvrir le cache du tableau de commande 1 .
●
Desserrer les vis de fixation 2 .
●
Tirer légèrement le panneau avant de la chaudière 3
vers l’avant puis le soulever.
2
2
1
2.2 Caractéristiques des préparateurs d’eau chaude sanitaire
Se reporter à la plaquette signalétique collée sur l’habillage du préparateur d’eau chaude sanitaire.
2.3 Indice de protection
- MC 15 et MC 25 : IP 42 (IP X 2D) : Autorise l’installation en cuisine.
- MC 35 et MC 50 : IP 40
2.4 Caractéristiques des circulateurs électroniques de chauffage
Perte de charge côté eau en mbar
450
4,5
400
4
350
Pres
sion
ma
325
300
Hauteur manométrique disponible
3
à 0,83 m /h= 325 mbar - 40 mbar
= 285 mbar
250
200
3,5
xi cir
cula
teur
UPE
R 15
-40
3
2,5
2
3
0,83 m /h correspondent à une
charge de 14,5 kW et
à un ∆t de 15 K
150
15
MC
1,5
100
1
50
Hauteur manométrique en m
Hauteur manométrique disponible du circulateur
chauffage de type Grundfos UPER 15-40 équipant
les MC 15, MC 15 LP et MC 15 LP / BC ou BS.
0,5
40
0
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
2,2
0
2,6
2,4
Débit en m3/h
8531F119
6
550
5,5
Pre
ssio
0
nm
axi
c
500
450
402
400
350
Hauteur manométrique disponible
3
à 1,4 m /h= 402 mbar - 137 mbar
= 265 mbar
3
1,4 m /h correspondent à une
charge de 24,5 kW
et à un ∆t de 15 K
300
250
200
5
4,5
ircu
late
ur U
PER
15-6
0
4
3,5
3
2,5
2
150
1,5
137
100
25
MC
5
50
1
Hauteur manométrique en m
Perte de charge côté eau en mbar
Hauteur manométrique disponible du circulateur
chauffage de type Grundfos UPER 15-60 équipant
les MC 25, MC 25 LP, 25 MI, 25 BIC et MC 25
LP / BC ou BS.
600
0,5
0
0
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
2,2
2,4
2,6
2,8
3
Débit en m3/h
8531F120
Attention : la pompe intégrée dans les chaudières
MC 50 ne peut en aucun cas servir de pompe chauffage pour l’installation. Elle ne peut servir que de
pompe primaire; des pompes supplémentaires pour
les circuits chauffage sont à prévoir par l’installateur.
600
6
550
5,5
Press
ion m
axi c
ircula
teur
UPER
15-60
500
450
400
5
4,5
4
345
350
300
3,5
3
300
250
2,5
Hauteur manométrique disponible
à 1,85 m3/h = 345 mbar - 300 mbar
= 45 mbar
1,85 m3/h correspondent à une
charge de 32,6 kW
et à un Dt de 15 K
200
150
100
2
MC
35
1,5
1
50
Hauteur manométrique en m
Perte de charge côté eau en mbar
Hauteur manométrique disponible du circulateur
chauffage de type Grundfos UPER 15-60 équipant
les MC 35.
0,5
1,85
0
0
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
Débit en m3/h
8531F138
9
1
2.5 Préparation de l’eau chaude sanitaire
●
MC 15 / 25
Le raccordement d’un préparateur d’eau chaude sanitaire se fait par l’intermédiaire d’une vanne 3 voies
directionnelle avec moteur d’inversion : colis HC 14 livrable en option. Le circulateur chauffage sert également
de pompe de charge.
●
MC 25 MI
Les chaudières MC 25 MI sont équipées d’un échangeur instantané d’eau chaude sanitaire très performant
avec pompe de charge séparée. La commutation entre le chauffage ou la préparation d’e.c.s. se fait par l’intermédiaire d’une sonde e.c.s.
●
MC 25 BIC
Les chaudières MC 25 BIC sont équipées d’un ballon d’eau chaude sanitaire de 55 l intégré sous l’habillage
de la chaudière. La préparation de l’eau chaude sanitaire (e.c.s.) se fait par l’intermédiaire de la vanne 3 voies
directionnelle avec moteur d’inversion (également intégrée), le circulateur chauffage servant également de
pompe de charge. La régulation de l’e.c.s. est assurée par la sonde e.c.s. précâblée d’usine.
●
MC 15 LP / 25 LP
Ces chaudières sont équipées d’origine d’une pompe de charge. La mise en marche de la pompe de charge
et la régulation de la température e.c.s. sont pilotées par la régulation DIEMATIC 3 sur laquelle on aura
raccordé une sonde e.c.s. : colis FM 45 livrable en option.
6
5,5
Pres
sion
500
450
pom
pe d
e
400
5
cha
rge
4,5
UPS
4
15 - 6
0
350
3,5
300
3
250
2,5
200
2
150
1,5
100
1
LP
C 15
M
50
0,5
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
2,2
2,4
2,6
Débit en
2,8
550
500
6
Pres
sion
pom
pe d
e
450
400
5,5
5
cha
rge
UPS
15-6
0
4,5
4
350
3,5
300
3
250
2,5
200
2
150
1,5
LP
25
MC
100
1
50
0
0
1
600
Perte de charge côté eau en mbar
550
Hauteur manométrique en m
Perte de charge côté eau en mbar
600
Hauteur manométrique disponible de la pompe de
charge Grundfos UPS 15-60 avec les MC 25 LP.
0,5
0
3
Hauteur manométrique en m
Hauteur manométrique disponible de la pompe de
charge Grundfos UPS 15-60 avec les MC 15 LP.
0
0
0,2
0,4
0,6
0,8
1
1,2
1,4
1,6
1,8
2
2,2
2,4
2,6
2,8
Débit en
m3/h
8531F123
3
m3/h
8531F122
●
MC 15 LP / BC ou BS, MC 25 LP / BC ou BS
Les chaudières MC 15 LP/BC ou BS et MC 25 LP/BC ou BS sont des chaudières MC 15 LP ou MC 25 LP équipées
d’un préparateur e.c.s. de 80 ou 130 litres.
Ces chaudières sont livrées d’origine avec la sonde eau chaude sanitaire.
●
MC 35
Le raccordement d’un préparateur d’e.c.s. peut se faire par l’intermédiaire d’une vanne 3 voies directionnelle
avec moteur d’inversion : colis HC 14 plus le câblage d’adaptation : colis AD 190 livrables en option.
2.6 Caractéristiques des vases d’expansion
Les vases d’expansion équipant les chaudières MC ont une contenance de 14 litres, (sauf MC 25 BIC :
contenance 10 litres).
Pression initiale : 1 bar.
Si nécessaire, un deuxième vase d’expansion peut être raccordé sur le retour chaudière.
Pression initale : 1 bar mini
Diamètre de raccordement : 12 mm
3. CARACTÉRISTIQUES DE L’EAU DE CHAUFFAGE
- pH
4,5 à 8,5
- Teneur en chlorure < 20 mg/l
- Conductivité
< 500 µS/cm à 25 °C
Des inhibiteurs et des adjuvants antigel ne peuvent être utilisés qu’après avoir consulté le constructeur.
10
PRINCIPE DE
FONCTIONNEMENT
2
11
SOMMAIRE
Page(s)
1. SCHÉMAS DE PRINCIPE FONCTIONNEL
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
1.6
Chaudières
Chaudières
Chaudières
Chaudières
Chaudières
Chaudières
MC
MC
MC
MC
MC
MC
15
15
25
25
35
50
/ MC 25
LP / MC 25 LP
MI
BIC
13
13
14
15
16
17
18
2. DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT
2
12
19
1. SCHÉMAS DE PRINCIPE FONCTIONNEL
1.1 Chaudières MC 15 / MC 25
3
2
4
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
14
16
18
19
22
24
25
26
27
28
29
30
32
33
34
37
38
39
41
1
5
27
6
26
25
7
24
9
22
19
18
16
14
11
Canal de mélange gaz/air avec clapet anti-retour
Raccordement ventouse ø 60 / 100
Sonde de température des fumées
Purgeur automatique
Vase d’expansion de 14 litres
Ventilateur
Détecteur de pression
Pompe chauffage
Collecteur d’eau de condensation
Sortie de l’eau de condensation
Retour de chaudière
Raccordement gaz
Départ chaudière
Soupape de sécurité 3 bar
Siphon d’eau de condensation
Récupérateur d’eau de condensation
Tube de raccordement de gaz
Silencieux à l’aspiration de l’air frais
Echangeur de chaleur
Orifice de mesure de l’air frais
Orifice de mesure des fumées
Œilleton de visualisation avec miroir
Panneau avant de la chaudière
Electrovanne gaz
Coffret de sécurité auto-contrôlé
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Support d’écartement
Rail d’accrochage
10
28
29
30
41
2
32
33
34
37
39
38
13
1.2 Chaudières MC 15 LP / MC 25 LP
3
4
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
14
15
16
17
18
19
22
23
24
25
26
27
28
29
30
32
33
34
37
38
39
41
2
1
5
27
26
6
25
7
24
23
9
22
19
18
17
16
15
14
41
11 10
28
29
30
2
32
33
34
37
39
38
14
Canal de mélange gaz/air avec clapet anti-retour
Raccordement ventouse ø 60 / 100
Sonde de température des fumées
Purgeur automatique
Vase d’expansion de 14 litres
Ventilateur
Détecteur de pression
Pompe chauffage
Collecteur d’eau de condensation
Sortie de l’eau de condensation
Retour de chaudière
Raccordement arrivée eau froide sanitaire
Raccordement gaz
Raccordement eau chaude sanitaire
Départ chaudière
Soupape de sécurité 3 bar
Siphon d’eau de condensation
Pompe de charge E.C.S.
Récupérateur d’eau de condensation
Tube de raccordement de gaz
Silencieux à l’aspiration de l’air frais
Echangeur de chaleur
Orifice de mesure de l’air frais
Orifice de mesure des fumées
Œilleton de visualisation avec miroir
Panneau avant de la chaudière
Electrovanne gaz
Coffret de sécurité auto-contrôlé
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Support d’écartement
Rail d’accrochage
1.3 Chaudières MC 25 MI
2
3
4
1
2
3
4
5
6
7
9
10
11
14
15
16
17
18
19
22
23
24
25
26
27
28
29
30
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
1
5
27
6
26
7
25
40
24
23
9
22
19
18 17 16 15
14 11
10
28
29
30
41
32
Canal de mélange gaz/air avec clapet anti-retour
Raccordement ventouse ø 60 / 100
Sonde de température des fumées
Purgeur automatique
Vase d’expansion de 14 litres
Ventilateur
Détecteur de pression
Pompe chauffage
Collecteur d’eau de condensation
Sortie de l’eau de condensation
Retour de chaudière
Raccordement arrivée eau froide sanitaire
Raccordement gaz
Raccordement eau chaude sanitaire
Départ chaudière
Soupape de sécurité 3 bar
Siphon d’eau de condensation
Pompe de charge e.c.s. instantanée
Récupérateur d’eau de condensation
Tube de raccordement de gaz
Silencieux à l’aspiration de l’air frais
Echangeur de chaleur
Orifice de mesure de l’air frais
Orifice de mesure des fumées
Œilleton de visualisation avec miroir
Panneau avant de la chaudière
Electrovanne gaz
Coffret de sécurité auto-contrôlé
Echangeur de chaleur pour eau chaude sanitaire
Sonde d’eau chaude sanitaire
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Support d’écartement
Groupe de sécurité pour eau chaude sanitaire
Rail d’accrochage
2
33
34
35
36
37
39
38
15
1.4 Chaudières MC 25 BIC
2
1
2
3
5
6
8
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
24
26
27
28
29
31
32
33
34
37
38
40
3
5
1
27
26
6
33
34
8
24
21
12
20
18
17
16
15
14
13
28
29
31
32
2
19
40
37
22
38
16
Canal de mélange gaz/air avec clapet anti-retour
Raccordement ventouse ø 60 / 100
Sonde de température des fumées
Vase d’expansion e.c.s. de 3 litres (option)
Ventilateur
Vase d’expansion chauffage 10 litres
Ballon d’eau chaude sanitaire 55 litres
Tampon de visite
Retour de chaudière
Raccordement arrivée eau froide sanitaire
Raccordement gaz
Raccordement eau chaude sanitaire
Départ chaudière
Soupape de sécurité 3 bar
Capteur de pression
Pompe de circulation à régulation électronique
Siphon d’eau de condensation
Récupérateur d’eau de condensation
Silencieux à l’aspiration de l’air frais
Echangeur de chaleur
Orifice de mesure de l’air frais
Orifice de mesure des fumées
Purgeur automatique
Panneau avant de la chaudière
Electrovanne gaz
Coffret de sécurité auto-contrôlé
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Groupe de sécurité pour eau chaude sanitaire
1.5 Chaudières MC 35
1
4
6
9
11
14
16
18
22
24
25
27
32
37
38
39
41
42
43
44
45
46
47
48
42
43
4
1
6
44
45
46
24
25
9
22
48
47
18
16
14
Canal de mélange gaz/air
Purgeur automatique
Ventilateur
Pompe chauffage
Sortie de l’eau de condensation
Retour de chaudière
Raccordement gaz
Départ chaudière
Siphon d’eau de condensation
Récupérateur d’eau de condensation
Tube de raccordement de gaz
Echangeur de chaleur
Panneau avant de la chaudière
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Support d’écartement
Rail d’accrochage
Conduite de fumées
Conduite d’air frais
Brûleur
Capteur de pression
Sonde de retour
Sortie vanne de sécurité
Transformateur
11
41
32
2
27
39
37
38
17
1.6 Chaudières MC 50
1
4
6
9
11
14
16
18
22
24
25
27
32
37
38
39
41
42
43
44
45
46
48
42
43
4
1
6
44
45
46
25
24
22
9
48
18
14
11
16
41
32
27
2
37
38
39
18
Canal de mélange gaz/air
Purgeur automatique
Ventilateur
Pompe chauffage
Sortie de l’eau de condensation
Retour de chaudière
Raccordement gaz
Départ chaudière
Siphon d’eau de condensation
Récupérateur d’eau de condensation
Tube de raccordement de gaz
Echangeur de chaleur
Panneau avant de la chaudière
Volet du tableau de commande
Tableau de commande DIEMATIC 3
Support d’écartement
Rail d’accrochage
Conduite de fumées
Conduite d’air frais
Brûleur
Capteur de pression
Sonde de retour
Transformateur
2. DIAGRAMMES DE FONCTIONNEMENT
Demande
chauffage ou
réchauffage
ballon e.c.s.
on
off
t
Fonctionnement normal chauffage seul
Ventilateur
Vitesse
Modulation
brûleur libérée
1 min
P mini
maxi
mini de démarrage
mini
t
Fonctionnement normal avec ballon e.c.s.
Ventilateur
2 sec.
Postventilation
Vitesse
maxi
mini de démarrage
mini
Demande
envoyée
au coffret
t
on
off
t
Flamme
Présence
Absence
t
19
2
Problème de ventilateur
Demande
chauffage ou
réchauffage
ballon e.c.s.
on
off
t
Ventilateur
Vitesse
Problème de ventilateur
maxi
mini de démarrage
mini
t
Demande
envoyée
au coffret
on
off
t
Flamme
Présence
Absence
t
Vitesse du ventilateur en fonction du modèle de chaudière
Se reporter à la rubrique 5, § 15
2
20
EVOLUTION
DES PRODUITS
3
21
SOMMAIRE
Page(s)
1. BALLON D’EAU CHAUDE SANITAIRE DLB 3-80 DE 80 LITRES,
MURAL OU À POSER AU SOL
23
2. MÉMOIRES
23
2.1 Mémoire 0215
2.2 Mémoire 0241
2.3 Mémoire 0301
23
23
24
3
22
Date de commercialisation des chaudières Innovens
sur le marché français : 1er septembre 2002
ÉVOLUTIONS
1. BALLON D’EAU CHAUDE SANITAIRE DLB 3-80 DE 80 LITRES, MURAL
OU À POSER AU SOL REMPLACÉ PAR BALLON :
- BS 80 D de 80 l. mural pour MC.../ BS 80.
- BC 80 D de 80 l. à poser au sol pour MC.../ BC 80 (colonne).
2.MÉMOIRES
2.1 Mémoire 0215 (EPROM)
Lancée par le bureau d’études le 21 mars 2002, elle équipait les chaudières lors de leur lancement commercial en septembre 2002.
2.2 Mémoire 0241 (EPROM)
Lancée par le bureau d’études le 5 novembre 2002, elle est montée en série sur les tableaux Diematic 3 depuis le
07/11/02.
- Numéro de série de la première “carte UC affichage” équipée : 8576. Le numéro de série est inscrit sur
l’étiquette autocollante portant le numéro de référence de la “carte UC affichage” 8806-5144.
Modifications apportées à la mémoire 0241 par rapport à la mémoire 0215
●
Cascade :
- Ajout de la température départ commune de la cascade ainsi que la température calculée départ cascade dans
le menu # PARAMÈTRES.
- Ajout du choix entre 2 modes de fonctionnement de la cascade : “CLASSIC” ou “MAXI” dans le menu
# CONFIGURATION.
- Ajout de l'affichage en alternance sur les chaudières suiveuses de leur numéro et de leur température :
CHAUDIÈRE... / TEMP. CHAUDIÈRE.
- Supprimé de l'affichage des chaudières suiveuses la permutation et le nombre d'allures du brûleur dans
le menu # PARAMÈTRES.
- Une chaudière HS ou en sécurité n'est plus prise en compte dans la cascade.
- Si la chaudière maître de la cascade est une chaudière LP (pompe de charge intégrée), elle chargera
toute seule le ballon connecté sur celle-ci. Le reste de la cascade continuera d'assurer le chauffage. Une
chaudière maître avec vanne d'inversion permettra la charge d'un ballon raccordé au circuit secondaire
avec l'ensemble des chaudieres de la cascade.
●
Solaire :
- Optimisation de l'algorithme solaire : la coupure de la pompe solaire ne se fait plus à la consigne ballon
solaire + 5° mais à la mesure ballon solaire + 10° (+ tempo pompe e.c.s.).
- Arrêt de la production d'e.c.s. solaire lorsque les deux circuits A et B sont en mode antigel.
- La pompe chaudière ne démarre plus lorsque la pompe B configurée en solaire démarre.
- Ajout dans le menu # MESURE du nombre d'heures de fonctionnement de la pompe solaire (FCT. P. SOL.).
- Lorsque la pompe solaire tourne, on affiche en alternance avec les affichages classiques "CHARGE
SOLAIRE".
23
3
●
Test ramoneur :
●
- Impossibilité de rentrer par inadvertance dans le mode ramoneur quand le volet coince les touches
permettant l'accès à ce mode.
- Dans ce mode (ramoneur), en plus de la pompe chaudière, les pompes B et AUX sont également mises
en marche.
- Lors du test, sont affichés en alternance : - La vitesse du ventilateur (tr/min)
- Le courant d'ionisation (µA)
- La température de la chaudiere (°C)
Entrée téléphonique:
- Ajout des menus suivants dans # PARAM.INSTAL :
- CTC. TEL : OUVRE / FERME : état actif de l'entrée, contact ouvert ou fermé (dépend de ce qui est
branché sur l'entrée, évite dans certains cas de brancher un relais
inverseur).
- Différentes utilisations de l'entrée téléphonique E. TEL :
- ANTIGEL : fonction antigel téléphonique (pour cette fonction l'état actif de l'entrée est
FERME, CTC. TEL n’est pas pris en compte).
- BT ECS + CH : dans le cas d'un raccordement d'un ballon tampon, cette fonction permet de
couper le brûleur et la production d'e.c.s. de la chaudière quand l'entrée est
active.
- BTP CHAU : dans le cas d'un raccordement d'un ballon tampon, le chauffage n'est plus
assuré par le brûleur mais par le ballon tampon, l'e.c.s. reste assurée par le
brûleur quand l'entrée est active.
- BT ECS : dans le cas d'un raccordement d'un ballon tampon, l'e.c.s. n'est plus assurée par
la chaudière mais par le ballon tampon, le chauffage reste assuré par la chaudière
quand l'entrée est active.
- THERM A : cette fonction coupe le chauffage du circuit A quand l'entrée est active (thermostat d'ambiance).
●
Divers:
- Mémoire également compatible avec les chaudières 35 KW, 50 KW et les BIC.
- Quand la sortie AUX est configurée en "THERM" (thermostat e.c.s.) et que l'entrée téléphonique est activée,
le réchauffage du ballon raccordé sur le circuit AUX suit le programme horaire AUX.
- Correction du décomptage des nombres de jours antigel programmés.
- Mise en place de la détection du passage heure été/hiver hors tension.
-
3
Volet ouvert : démarrage en allemand en appuyant sur :
+
+
.
Lorsqu'un "DÉFAUT COM. CVI" dure plus de 5 minutes, le ventilateur est coupé.
Correction de la dérive de l'heure lorsqu'une VM est raccordée.
Rajout d'informations supplémentaires pour la télégestion (DC 3000).
Rajouts d'affichages :
- P. MAX ECS dans le menu # TEMP LIMITES. Permet de limiter la puissance de la chaudière en
production e.c.s. (d'usine 100%).
- ATTENDRE 2 MIN dans le menu # HISTORIQUE D. Indique le nombre de fois qu'un message ATTENDRE
2 MIN s'est affiché.
- SÉC. CHAP. A et SÉC. CHAP. B dans le menu # TEMP LIMITES. Permet de régler une température
de départ constante (usine NON) pour le séchage d'une chappe.
2.3 Mémoire 0301 (EPROM)
Lancée par le bureau d’études en semaine 06/2003 (03/02/2003 au 07/02/2003).
Modifications apportées à la mémoire 0301 par rapport à la mémoire 0241
●
Affichage :
- Intégration du russe.
24
●
Fonctionnement :
- Le problème de la modulation bloquée du brûleur est résolu.
- Passage en puissance mini instantanément au démarrage en mode chauffage.
- Lors de la détection du passage en e.c.s., bascule immédiate à la puissance de démarrage.
- Un appui de 5 s. sur
provoque le passage en P1 de tous les circuits comme indiqué dans la
notice.
- Quand le manomètre est HS, possibilté de redémarrage de la chaudière pour 72 h. après OFF/ON
(Arrêt/Marche) en gardant l’affichage du défaut.
- Entrée tél., config. BT e.c.s. ou BT e.c.s. + C : lorsqu’un ballon tampon en température coupe la production e.c.s. par la chaudière, une chaudière avec vanne d’inversion commute quand même sa vanne
en position e.c.s. lors d’une demande e.c.s.
- Quand on est en mode mono circuit, lorsqu’un des circuits est en antigel, la production e.c.s. n’est plus
bloquée.
●
Bus Diematic :
- Les problèmes de décalage horaire avec la Diematic VM sont résolus.
- La 10ème chaudière de la cascade, codée 19, est aussi prise en compte.
- Lorsqu’une Diematic VM est raccordée, elle respecte également la priorité e.c.s. de la chaudière maître.
●
Divers :
- Plus de clignotement aléatoire du voyant alarme rouge.
- Optimisation de la commande du brûleur pour adoucir les variations de niveau sonore du ventilateur changeant de vitesse de rotation.
- En solaire, lorsque la temporisation de la pompe e.c.s. est égale à 0, plus de microcoupures de la pompe
solaire capteur / ballon.
3
25
3
26
SYNOPTIQUES
DE DÉPANNAGE
4
27
28
DÉF. S. FUMEÉ
RÉARMER COF.
Coffret en sécurité
Diematic 3
DÉF. S. ECS
Défaut sonde fumée
Diematic 3
DÉF. S. SOLAIRE
DÉF. S. EXT.
Diematic 3
Diematic 3
DÉF. S. CHAUD
DEF. S. DEP. B
Défauts sondes :
DÉF. S. RETOUR
Diematic 3
Diematic 3
Affichage
Coffret CVI
Coffret CVI
Le brûleur ne démarre plus.
Le circuit concerné passe automatiquement
en mode ”Manuel”, la pompe tourne et la
vanne n’est plus alimentée. Celle-ci peut
être manoeuvrée manuellement si nécessaire.
La chaudière régule sur la température
MAX. CHAUDIÈRE. La régulation de la
vanne 3 voies du circuit B (si présent) n’est
plus assurée. Néanmoins la limitation à la
température maximale est assurée et la
vanne peut être manoeuvrée manuellement
si nécessaire. Le réchauffage de l’e.c.s.
reste assuré.
La modulation de la pompe chaudière ne
fonctionne plus, elle tourne à pleine
puissance. La production d’eau chaude
sanitaire instantanée ne fonctionnera plus
pour les appareils à double service.
Le réchauffage de l’eau chaude sanitaire
par le panneau solaire n’est plus assuré.
Le réchauffage de l’eau chaude sanitaire n’est
plus assuré en automatique. La température
de charge du ballon est égale à la
température de la chaudière.
La sonde de fumée est défectueuse. La
chaudière est mise en sécurité.
Chaudière en sécurité.
Composant concerné par le défaut Etat de la chaudière et / ou
Diematic 3
Coffret CVI des circuits
SOMMAIRE
Défauts
2. LISTE DES DÉFAUTS
1. SYMBOLOGIE UTILISÉE
4
32
31
31
31
31
31
31
31
Pages
30
Page(s)
29
Diematic 3
Diematic 3
DÉF. COM. CVI
FLAM. parasi
DÉF. ALLUMAGE
PAS DE CONF.
Défaut de communication
régulateur - coffret de
sécurité
Défaut flamme parasite
Défaut d’allumage
Défaut pas de
configuration
Alarme surchauffe chaudière
Alarme surchauffe
température fumées
Défaut secteur
Défaut secteur
Défaut coffret de sécurité CVI
Coffret CVI
Coffret CVI
Coffret CVI
Coffret CVI
Coffret CVI
Coffret CVI
Diematic 3
DÉF. VENTILO
Défaut ventilateur
SECT. FAIBLE
SECT. 50 Hz
DÉFAUT CVI xx
Diematic 3
Diematic 3
Diematic 3
ATTENDRE 2 MIN
MANQUE EAU
DÉF. MANOMÈTRE
Coffret CVI
Coffret CVI
Diematic 3
DÉF. S. AMB. A ou B
STB CHAUD
STB FUMÉE
Diematic 3
DÉF. S. AMB. A ou B
Défaut commande à
distance (colis FM 52)
Défaut commande à distance
interactive CDI 2 (colis FM 51)
Message d’attente
Manque d’eau
Défaut manomètre
Brûleur à l’arrêt.
Brûleur à l’arrêt.
Chaudière en sécurité.
Chaudière en sécurité.
Chaudière en sécurité.
Chaudière fonctionne comme une
chaudière MC 15 LP.
Chaudière en sécurité.
Chaudière en sécurité.
Fonctionnement automatique en configuration
sans sonde d’ambiance.
Fonctionnement automatique en configuration
sans sonde d’ambiance.
Brûleur à l’arrêt.
Chaudière à l’arrêt.
Le manomètre est défectueux; la chaudière
est arrêtée.
Le ventilateur du brûleur ne tourne pas. La
chaudière ne satisfera plus aucune demande
de chauffe. Brûleur à l’arrêt.
Brûleur à l’arrêt.
Composant concerné par le défaut Etat de la chaudière et / ou
Diematic 3
Coffret CVI des circuits
Affichage
Défauts
LISTE DES DÉFAUTS (SUITE)
4
38
39
39
37
38
36
36
37
35
35
33
34
34
33
32
Pages
1. SYMBOLOGIE UTILISÉE
Affichage du défaut
DÉFAUT xxx
Contrôle à effectuer (oui/non)
Traitement à effectuer ou commentaire
Fin de traitement
FIN
4
30
31
non
* voir châpitre 6 “Schéma de câblage”
FIN
Changer la carte
d’affichage
oui
Valeur
ohmique conforme?
non
Rebrancher la sonde, débrancher le
faisceau sonde côté platine de raccordement des sondes (*) et vérifier
la valeur ohmique aux bornes du
faisceau
oui
Valeur
ohmique conforme?
Débrancher la sonde et vérifier sa
valeur ohmique (cf. rubrique 5)
DÉF. S. CHAUD
DÉF. S.DEP. B
DÉF. S. EXT
DÉF S. RETOUR
DÉF S. SOLAIRE
DÉF S. ECS
Défauts sondes
2. LISTE DES DÉFAUTS
4
Changer le
faisceau
Changer la sonde
non
FIN
Changer le coffret
de sécurité
oui
Valeur
ohmique conforme?
non
Rebrancher la sonde, débrancher
le faisceau sonde côté platine de
raccordement des sondes (*) et
vérifier la valeur ohmique aux bornes du faisceau
oui
Valeur
ohmique conforme?
Débrancher la sonde et vérifier sa
valeur ohmique (cf. rubrique 5)
DÉF. S.FUMÉE
Changer la sonde
Changer le
faisceau
Défaut sonde fumée
32
FIN
oui
OK ?
Réarmer le coffret de
sécurité
RÉARMER COF.
non
Vérifier la sonde
fumée et le câblage
(voir traitement “défaut
sonde fumée)
Coffret en sécurité
4
oui
FIN
Revoir le câblage
non
Câblage OK
?
oui
Vérifier le câblage entre
chaudière et commande à
distance
non
Led(s)
de la FM 52
allumée(s)?
DÉF. S. AMB. A
ou DÉF. S. AMB. B
oui
Défaut supprimé?
Changer FM52
non
Changer carte
sondes
Défaut commande à distance (colis FM52)
oui
33
FIN
Revoir le câblage
non
Câblage OK
?
oui
Vérifier le câblage entre
chaudière et commande à
distance
non
Affichage sur
CDI 2
DÉF. S. AMB. A
ou DÉF. S. AMB. B
oui
Défaut supprimé?
Changer CDI 2
non
Changer carte
sondes
Défaut commande à distance interactive CDI 2 (colis FM 51)
4
Ce message apparait quand la chaudière monte trop vite en température.
Il disparait automatiquement au bout de deux minutes.
FIN
Vérifier que le débit est suffisant dans la
chaudière :
- pompe de circulation tourne
- robinets départ et retour chauffage ouverts
-Vannes de radiateurs ouvertes
- ...
ATTENDRE 2 MIN
Message d’attente
34
FIN
oui
Suppression
du message?
Rajouter de l’eau dans
l’installation
MANQUE EAU
non
Manque d’eau
4
Changer le
manomètre
non
FIN
Changer la carte
Affichage
oui
Valeur
comprise entre
0,5 et 2V *
Changer le
manomètre
Valeur = 5V
?
Débrancher le
connecteur du
manomètre
Changer le
faisceau
oui
Valeur = 5V
?
Changer carte
sondes
non
Débrancher le faisceau du
connecteur J2 de la carte et
vérifier l’alimentation de 5V
entre le plot 1 du connecteur J2
sur la carte et une vis de masse
(voir chapitre 6)
non
* Voir tableau de mesure du contrôle des sondes en chapitre 5
non
Mesurer le signal entre les
contacts 2 et 3 du connecteur
J2 du faisceau (voir chapitre 6)
branché sur la carte
oui
Valeur = 5V
?
Vérifier l’alimentation de 5V
entre les contacts 1 et 3 du
connecteur J2 du faisceau (voir
chapitre 6) branché sur la carte
DÉF. MANOMÈTRE
Défaut manomètre
35
FIN
Changer le
câblage
non
Câblage
OK?
Vérifier le câblage
Le ventilateur tourne à une vitesse
trop faible
DÉF. VENTILO
oui
Défaut ventilateur
4
Changer le
ventilateur
FIN
Revoir le câblage
non
Câblage OK
?
Vérifier le câblage entre
régulation et coffret
DÉF. COM. CVI
oui
oui
Défaut supprimé?
Changer le coffret
de sécurité
non
Changer carte
sondes
Défaut de communication régulateur - coffret de sécurité
36
FIN
Changer la
vanne gaz
oui
La
flamme estelle présente?
Détection d’un courant
d’ionisation (symbôle
brûleur absent sur
l’afficheur)
FLAM. PARASI
non
Changer la carte
de sécurité
Défaut flamme parasite
4
Vérifier la carte de
sécurité
Vérifier l’électrode
d’ionisation
Vérifier le respect
phase-neutre = 230V
et neutre-terre = 0V
oui
La flamme
apparaît-elle?
Le courant d’ionisation
est insuffisant
DÉF. ALLUMAGE
non
FIN
Vérifier la pression
gaz
oui
Ouverture
de la vanne gaz?
oui
Présence d’un train
d’étincelles?
Défaut d’allumage
non
non
Changer la
vanne gaz
oui
La vanne
gaz est-elle alimentée?
Vérifier les
connexions de
l’allumeur
non
37
FIN
Monter le codeur
non
Le
codeur est-il en
place sur la carte
220V?
PAS DE CONF.
oui
Changer la carte
220V
Défaut pas de configuration
4
non
non
oui
FIN
Changer le coffret
?
Valeur
ohmique = ∞
non
Effectuer une vérification de mise à la
masse entre une des bornes du connecteur du faisceau et une vis de masse et
entre l’autre borne du connecteur du
faisceau et une vis de masse
oui
Valeur = 0 Ω?
Vérifier la continuité des
câbles du faisceau
oui
Valeur = 0 Ω?
Effectuer une mesure
ohmique du thermostat
Attendre quelques
instants
STB CHAUD.
Changer le faisceau
Changer le faisceau
Changer le thermostat
de sécurité
Alarme surchauffe chaudière
38
FIN
Changer le coffret
oui
Continuité
bonne?
Vérifier la continuité des
câbles du faisceau
oui
Valeur
bonne?
non
non
Effectuer une mesure
ohmique de la sonde fumée
(cf. rubrique 5)
Attendre quelques
instants
STB FUMÉE
Changer le faisceau
Changer la sonde
fumée
Alarme surchauffe température fumées
4
FIN
Changer le coffret
de sécurité
non
Tension secteur
< 196V ?
Vérifier la tension du secteur
SECT. FAIBLE
oui
Défaut secteur
voir l’installation
électrique
39
FIN
Changer le coffret
de sécurité
oui
Fréquence =
50 Hz ± 2 Hz
Vérifier la fréquence du
secteur
SECT. 50Hz
non
Défaut secteur
4
voir l’installation
électrique
FIN
oui
Suppression de
l’affichage du défaut
?
Vérifier s’il n’y a
pas d’inversion
phase / neutre
oui
DEFAUT CVI 8?
DÉFAUT CVI XX
non
non
Changer le coffret
de sécurité
XX = Valeur à 1 ou
à 2 chiffres
Défaut coffret de sécurité CVI
4
40
CONTRÔLES
ET RÉGLAGES
5
41
SOMMAIRE
Page(s)
1. REMPLISSAGE EN EAU DE L’INSTALLATION
1.1 Chaudières MC 15 et MC 25
1.2 Chaudières MC 35 et MC 50
45
46
2. TABLEAU DE COMMANDE “DIEMATIC 3”
2.1 Principe de fonctionnement
2.2 Description
47
3.1 Régimes de fonctionnement (Description - Mise en oeuvre)
3.1.1 Régime automatique
3.1.2 Régime été manuel
Températures de consigne chauffage et eau chaude sanitaire (Réglages)
Sélection d’un programme
Mise en service (ou redémarrage après un arrêt prolongé)
Messages d’exploitation
Messages d’alarme
4. DEUXIÈME NIVEAU “UTILISATEUR” :
MESURES, PROGRAMMATION ET RÉGLAGES
4.1 Mesures pouvant être effectuées
4.2 Programmation
50
50
50
52
53
54
55
55
55
56
56
4.2.1 Personnalisation d’un programme (P2, P3, P4, programme ballon ou programme auxiliaire)
4.2.2 Retour aux programmes réglés d’usine
4.3 Réglages divers
57
57
58
59
59
59
59
59
4.3.1 Température été / hiver
4.3.2 Calibration sonde extérieure
4.3.3 Calibration d’ambiance
4.3.4 Antigel ambiance
4.4 Réglage de l’heure et de la date - Heure d’été
4.5 Tableau des réglages “utilisateur”
5. RÉGLAGES “INSTALLATEUR”
5
47
47
3. PREMIER NIVEAU “UTILISATEUR”
3.2
3.3
3.4
3.5
3.6
45
59
60
63
5.1 Accès aux réglages
5.2 Retour aux réglages d’usine “RESET PARAM”
5.3 RESET Total
5.4 Tableau des réglages “installateur”
5.5 Explications des réglages “installateur”
6. CONTRÔLE DES PARAMÈTRES ET
DES ENTRÉES / SORTIES (MODE TESTS)
6.1 Accès aux affichages du “Mode Tests”
6.2 Tableau “Mode Tests”
63
63
63
64
66
68
68
69
42
7. COMMANDES À DISTANCE
70
7.1 Emplacement
7.2 Commande à distance avec sonde d’ambiance (colis FM 52)
7.2.1 Réglage de la température
7.2.2 Sélecteur de programme
7.2.3 Affichage du mode de fonctionnement choisi et des défauts
7.2.4 Ouverture du boîtier
7.3 Commande à distance interactive CDI 2 (colis FM 51)
7.3.1 Touches de réglage
7.3.2 Afficheur
7.3.3 Réglage de l’heure et du jour
7.3.4 Consignes de température chauffage
7.3.5 Choix d’un programme horaire chauffage
7.3.6 Programmation horaire
7.3.7 Application d’une dérogation à un ou plusieurs circuits
7.3.8 Affichage des défauts
7.3.9 Calibration de la sonde d’ambiance de la CDI 2
7.3.10 Ouverture du boîtier
8. CONTRÔLE DES SONDES
70
70
70
70
70
70
71
71
71
72
72
72
72
73
73
73
73
74
8.1 Contrôle et calibration de sondes à partir de la régulation Diematic 3
8.1.1 Circuit sonde coupé ou en court-cicuit
8.1.2 Fiabilité des mesures des sondes
8.1.3 Réglage et calibrage de certaines sondes
8.2 Contrôle de la sonde extérieure
74
74
74
74
75
75
75
8.2.1 Emplacement de la sonde extérieure
8.2.2 Valeurs de la sonde extérieure en Ω
8.3 Contrôle des sondes
76
76
77
77
8.3.1 Localisation des sondes
8.3.2 Affectation des sondes NTC 10 kohm
8.3.3 Valeurs des sondes NTC 10 kohm en Ω
8.4 Contrôle de la sonde solaire
78
78
78
8.4.1 Raccordement
8.4.2 Valeurs de la sonde solaire en Ω
9. CONTRÔLE DU CAPTEUR DE PRESSION
9.1 Localisation du capteur
9.2 Principe de fonctionnement
9.3 Tableau de correspondance pression / tension sortie capteur
10. CONTRÔLE PARTIE ÉLECTRIQUE
10.1 Secteur électrique
10.2 Cartes électroniques
78
78
79
79
80
80
10.2.1 Accès aux cartes toutes chaudières Innovens sauf BIC
10.2.2 Accès aux cartes chaudières Innovens BIC
10.2.3 Positionnement des cartes
10.2.4 Localisation fusibles, EPROM (ou mémoire), pile, codeur
10.2.5 Codeur de configuration
10.2.6 Remplacement EPROM (ou mémoire)
80
80
80
81
81
82
82
11. CONTRÔLE DE LA PRESSION D’ALIMENTATION GAZ
83
12. CONVERSION AU PROPANE
84
12.1 Chaudières MC 15 et MC 25
84
12.2 Chaudières MC 35 et MC 50
85
43
5
13. RÉGLAGE DE LA PUISSANCE CHAUDIÈRE POUR LE CHAUFFAGE
86
14. SÉLECTION MANUELLE DES 3 NIVEAUX DE PUISSANCE
DE LA CHAUDIÈRE AVEC AFFICHAGE EN ALTERNANCE
86
- de la vitesse du ventilateur
- de la température de la chaudière
- du courant d’ionisation
86
86
86
15. MESURE DE LA VITESSE DU VENTILATEUR
87
15.1 Vitesse du ventilateur en fonction du modèle de chaudière
87
15.2 Mesure de la fréquence permettant de calculer la vitesse de rotation du ventilateur 87
16. CONTRÔLE ET RÉGLAGE DU BRÛLEUR
88
17. TEST DU THERMOSTAT DE SÉCURITÉ STB
89
18. CONTRÔLE DE L’ÉLECTRODE D’ALLUMAGE / SONDE D’IONISATION
90
18.1
18.2
18.3
18.4
Démontage et vérification sur chaudières MC 15 et MC 25
Démontage et vérification sur chaudières MC 35 et MC 50
Remontage
Vérification du courant d’ionisation
19. CONTRÔLE DE L’ÉCHANGEUR DE CHALEUR ET DU
RÉCUPÉRATEUR DE CONDENSATS
19.1 Chaudières MC 15 et MC 25 - Echangeur et récupérateur
19.2 Chaudières MC 35 et MC 50 - Echangeur
20. CONTRÔLE DES BALLONS D’EAU CHAUDE SANITAIRE
20.1 Composants à contrôler
20.2 Ouverture des ballons pour maintenance
20.2.1 Ballon DLB 3-80
20.2.2 Ballons BS 80 D et BC 80 D
20.2.3 Ballon MC 25 BIC
20.2.4 Ballon SR 130
20.3 Emplacement soupape ou groupe de sécurité e.c.s.
21. RÉGLAGE DU DÉBIT EAU CHAUDE SANITAIRE
21.1 Chaudière MC 25 MI
21.2 Chaudière MC 25 BIC
90
91
91
91
92
92
95
97
97
97
98
99
100
101
102
103
103
103
5
44
1. REMPLISSAGE EN EAU DE L’INSTALLATION
La mise en service doit être effectuée par
un professionnel qualifié.
Avant la première mise en service, l’installation de chauffage doit être entièrement vidée et
rincée.
Les remplissages ultérieurs doivent être effectués
avec de l’eau potable non traitée.
Un fonctionnement alors que le siphon d’eau de
condensation est vide peut endommager la chaudière.
Si des inhibiteurs sont utilisés, s’assurer auprès
des services techniques De Dietrich qu’ils sont
compatibles avec la chaudière.
0294937
1.1 Chaudières MC 15 et MC 25
●
Remplir l’installation et la purger - laisser la pompe
de circulation hors service.
● Retirer le capuchon 1 de la tubulure de remplissage
du siphon d’eau de condensation.
● Retirer le tuyau d’écoulement 2 de la tubulure
d’évacuation de l’eau de condensation et l’introduire
dans la tubulure de remplissage 3 du siphon
d’eau de condensation.
● Ouvrir la vanne 4 et remplir le siphon d’eau de
condensation.
● Refermer la vanne et replacer le tuyau d’écoulement
sur l’évacuation d’eau de condensation.
● Remettre le capuchon sur la tubulure de remplissage
du siphon d’eau de condensation.
● Vérifier la pression de l’installation sur l’affichage de
Diematic 3.
Pression de service minimale de la chaudière :
0,5 bar (conseillée de 1 à 1,5 bar).
● Faire un appoint d’eau si nécessaire
2
0295040
●
1
Vérifier l’étanchéité côté eau.
4
3
Remplir le siphon d’eau de condensation
5
45
1.2 Chaudières MC 35 et MC 50
●
Remplir l’installation et la purger - laisser la pompe
de circulation hors service.
● Remplir le siphon d’eau de condensation.
Pour cela, avant le raccordement de la conduite de
fumées 1 , verser l’eau dans le conduit intérieur
de fumées jusqu’à ce qu’elle sorte par l’évacuation
d’eau de condensation.
Si la conduite de fumées est déjà installée, le
siphon peut être rempli par l’intermédiare de la
tubulure de mesure de fumées 2 .
● Vérifier la pression de l’installation sur l’affichage
de DIEMATIC 3.
Pression de service minimale de la chaudière :
0,5 bar (conseillée de 1 à 1,5 bar).
● Vérifier l’étanchéité côté eau.
1
2
Remplir le siphon d’eau de condensation
5
46
2. TABLEAU DE COMMANDE “DIEMATIC 3”
2.1 Principe de fonctionnement
Le tableau DIEMATIC 3 permet la programmation et
la régulation de la chaudière en fonction de la température extérieure par action sur le brûleur. Le thermostat de sécurité à réarmement manuel (réglé à 100°C
en état de livraison) assure la sécurité de fonctionnement. La régulation du chauffage est assurée par
l'action du régulateur sur le brûleur, les pompes et
éventuellement la vanne mélangeuse.
Le raccordement d’une commande à distance avec
sonde d’ambiance ou d’une Commande à Distance
Interactive CDI 2 permet en outre l’autoadaptativité
de la pente et le décalage parallèle de la courbe de
chauffe.
La fonction "antigel installation" est active quel que
soit le mode de fonctionnement. Elle est enclenchée
dès que la température extérieure atteint la valeur
limite préréglée à + 3°C.
La régulation de l'eau chaude sanitaire est assurée
par l'action du régulateur sur la pompe de charge ou
grâce à la sonde e.c.s. Le bouclage e.c.s. peut être
assuré grâce au contact auxiliaire "AUXIL" qui comporte sa propre programmation.
Le régulateur comporte la possibilité de protection
"antilégionellose"
2.2 Description
0
2
4
6
8
12
10
14
bar
16
18
20
22
24
A
8531N029A
A
B
A. Interrupteur général Marche
/
Arrêt.
Remarque : nous déconseillons la mise hors
tension de la chaudière en été, notamment afin
de bénéficier de la fonction antigommage des
pompes.
Il est préférable d’utiliser le mode ”été” pour la
période souhaitée de coupure du chauffage (voir
Touche Coupure "Été" manuelle § 3.1.2 ci-après).
De plus, si une commande à distance interactive
(CDI 2) est raccordée, et que l’interrupteur A
est en position arrêt ” ”, la CDI 2 n’aura pas
d’affichage.
C
D
B. Volet d’accès aux touches de réglages et de
programmation.
C. Voyant marche / Alarme
- Le voyant est rouge lorsque le brûleur est en
sécurité.
- Le voyant est vert : fonctionnement normal
- Le voyant est rouge clignotant : signale un
défaut de sonde
D. Bouton de réarmement.
5
47
●
Afficheur
b
a : barre graphique d'affichage du programme du
circuit A ou B (en zone i).
- une zone claire b indique une période de chauffage
"réduit" ou une période de "chargement ballon
non autorisé"
- une zone foncée c indique une période de
chauffage "confort" ou une période de "chargement ballon autorisé"
d : curseur clignotant indiquant l'heure courante
e : affichage texte
f : affichage numérique (heure courante, valeurs
réglées, paramètres, etc...)
g : affichage du programme actif, P1, P2, P3, P4 ou
E : coupure “Eté“ automatique
h : symboles signalant l’état actif des entrées/sorties
suivantes :
: marche brûleur
: marche pompe de charge e.c.s.
: régime "été" forcé
i : symboles de fonctionnement des circuits :
: état de la vanne 3 voies du circuit affiché
(si l'option est raccordée) :
: ouverture
: fermeture
: immobile
c
d
g
f
a
2
0
4
6
8
10
12
14
16
18
20
22
24
j
e
bar
l
A
B
8531N030
h
k
i
j : flèches clignotant lorsqu’il faut utiliser les touches
ou
pour régler le paramètre affiché.
k : repère affiché au dessus de la touche "mode" active.
l : affichage de la pression d’eau dans la chaudière :
Pression insuffisante : ajouter de l’eau
(0 - 0,5 bar)
Ajout d’eau conseillé (0,5 - 1 bar)
Pression correcte (1-2 bar)
Trop de pression (> 2 bar)
: marche circulateur du circuit affiché (A ou B)
A ou B : circuit dont les paramètres sont affichés.
●
Touches accessibles lorsque le volet de la régulation est fermé
1
"
$
&
"
$
&
"
2
bar
A
31
N0
31
85
3
1. Touches de réglage des températures
5
3. Touches de sélection du mode de fonctionnement
température "confort"
: automatique
Les quatre touches suivantes permettent des
dérogations par rapport au mode "AUTO"
température "réduite"
température "eau chaude sanitaire"
(si préparation d’e.c.s. par ballon ou instantanée)
Remarque : quand on appuie sur l'une de ces touches,
le programme horaire actif correspondant au circuit
s'affiche dans la barre graphique.
: marche forcée à température confort
: marche forcée à température réduite
: mode antigel
: mode chargement du ballon autorisé
2. Touches de réglage
ou
48
●
Touches accessibles lorsque le volet de la régulation est ouvert
5
2
0
4
6
8
10
12
14
16
bar
18
20
22
6
24
A
85
31
3
N0
2B
8
9
7
5. Touches d'accès aux réglages et mesures
8.
: touche programme "standard"
permet d’activer P1 pour les circuits A et B et de
remplacer tous les programmes personnalisés par
leur réglage d’usine :
P1 : Lundi au Dimanche : 6h - 22h
P2 : Lundi au Dimanche : 4h - 21h
P3 : Lundi au Vendredi : 5h - 8h, 16h - 22h,
Samedi et Dimanche : 7h - 23h
P4 : Lundi au Vendredi : 6h - 8h, 11h - 13h30,
16h - 22h
Samedi :
6h - 23h
Dimanche :
7h - 23h
Programme ballon : 5h - 22h (réchauffage autorisé)
Programme AUXIL. : 6h - 22h
9.
: touche d'accès aux paramètres réservés
à l’installateur
défilement des titres
défilement des lignes
retour à la ligne précédente
6.
: touche coupure “Eté" manuelle
Le chauffage est coupé, mais la fonction "Eau
Chaude Sanitaire" est assurée. Lorsque cette
fonction est activée les symboles
et E s’affichent.
Remarque : cette fonction est indépendante de la
fonction "coupure automatique du chauffage" en
été lorsque la température extérieure dépasse la
température extérieure de non-chauffage" - voir
"Réglages utilisateurs" (dans ce cas, seul le symbole "E" apparaît dans l'afficheur).
7. Touches de programmation
écriture (par 1/2 heure) de période “confort“
ou chargement ballon autorisé (zone foncée)
écriture (par 1/2 heure) de période réduit ou
chargement ballon non autorisé (zone claire)
retour en arrière dans la barre graphique du
programme
: Touche de sélection du circuit affiché A
ou B, qui s’affichera en zone i de l’afficheur
(cf. page précédente).
: Touche de sélection de programme
chauffage affiché P1, P2, P3 ou P4
Le régulateur possède d’origine 4 programmes
chauffage P1, P2, P3 et P4 préréglés d’usine.
- Les programmes P2, P3 et P4 sont personnalisables.
5
49
3. PREMIER NIVEAU “UTILISATEUR”
3.1 Régimes de fonctionnement (Description - Mise en oeuvre)
3.1.1 Régime automatique
Volet de la régulation fermé
Les modes de fonctionnement décrits ci-après peuvent
être sélectionnés à l’aide des touches de sélection 3.
"
$
&
bar
- Pour modifier le mode de fonctionnement (
,
confort " " ou réduit " ") pour un seul des
circuits chauffage A ou B, utiliser la commande à
distance interactive (CDI 2) ou la commande à
distance avec sonde d’ambiance (colis FM52)
correspondant à ce circuit. Une telle commande à
distance peut être branchée pour chacun des
circuits raccordés.
"
$
&
"
A
8531N033
Remarques
- Les touches
,
,
,
commandent simultanément l'ensemble des circuits raccordés A et B.
3
- Une dérogation activée sur la commande à distance
est prioritaire par rapport à la dérogation sélectionnée sur le régulateur central.
Touche
= Mode "Automatique"
Permet le déroulement automatique des différents
programmes chauffage (P1, P2, P3 ou P4) et eau
chaude sanitaire pour chaque jour de la semaine. Si
une dérogation est active sur une commande à
distance, le message “VOIR CAD” s’affiche signalant
la dérogation.
Dans ce cas, un appui de 5 secondes sur la touche
permet de forcer le mode AUTO sur les deux
circuits de chauffage existants.
- Pour sélectionner le programme pour chaque circuit
(A ou B), se reporter au § 3.3 “Sélection d’un programme” ci-après.
Touche
= Mode forcé température "confort"
Permet le fonctionnement en mode "confort" quel que
soit le programme chauffage.
● Un appui bref provoque une dérogation temporaire
au programme jusqu'à 24h00 du jour courant. Si le
mode "confort temporaire" est actif, une flèche
.
clignote au-dessus de la touche
●
5
●
●
En appuyant sur la touche
pendant plus de
5 secondes, la dérogation "confort" est valable pour
une durée illimitée. Lorsque le mode "confort
permanent" est activé, une flèche fixe apparaît audessus de la touche
.
●
Touche
= Mode forcé température "réduite"
Permet le fonctionnement en mode réduit quel que
soit le programme chauffage :
● Un appui bref provoque une dérogation temporaire
au programme jusqu'à 24h00 du jour courant.
Lorsque la fonction "réduit temporaire" est activée,
une flèche clignote au-dessus de la touche
.
●
Pour annuler cette dérogation, appuyer sur la
touche
.
Si un des circuits est dans un mode de dérogation
différent de celui des autres, le message “VOIR
CAD” s’affiche signalant la dérogation.
Pour annuler ”VOIR CAD”, appuyer 5 secondes
sur la touche
.
Lorsque la fonction "réduit permanent" est activée,
une flèche fixe apparaît au-dessus de la touche
.
En appuyant sur la touche
plus de 5 secondes,
la dérogation est valable pour une durée illimitée.
50
●
Pour annuler cette dérogation, appuyer sur
●
Si un circuit est dans un mode de dérogation différent de celui des autres, le message “VOIR CAD”
s’affiche pour ce circuit, signalant la dérogation.
●
Pour annuler “VOIR CAD”, appuyer 5 secondes
sur la touche
.
.
Touche
= Mode forcé "réchauffage ballon autorisé"
Autorise le réchauffage du ballon quel que soit le
programme e.c.s. de l'horloge. Lorsque le ballon est
en demande, le symbole
apparaît dans l'afficheur :
●
Un appui bref provoque une dérogation temporaire
au programme jusqu'à 24h00 du jour courant. Si ce
mode est actif, une flèche clignote au-dessus de la
touche
.
●
En appuyant sur la touche plus de 5 secondes,
la dérogation est valable pour une durée illimitée.
Lorsque cette fonction est sélectionnée, une flèche
fixe apparaît au-dessus de la touche
.
●
Appuyer sur la touche
pour annuler cette
dérogation.
● Dans le cas où le bouclage sanitaire est réalisé par
la sortie auxiliaire, la pompe de bouclage est relancée
par cette dérogation si le paramètre S. AUX est
réglé sur BOUC. ECS.
Touche
= Mode antigel
Le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire
sont à l'arrêt mais l'installation est surveillée et protégée
contre le gel. La température de l'ambiance en mode
"antigel" est préréglée à + 6°C.
●
Antigel immédiat pour N jours
- Appuyer sur la touche
: l'affichage indique
"N JOUR ANTIGEL".
- Régler le nombre de jours (jour courant = 1) par les
touches
et
(jusqu'à 99 jours).
- Le mode antigel devient actif en appuyant la touche
ou après 2 minutes et une flèche fixe apparaît au-dessus de la touche
.
- Le mode antigel est annulé par la remise à zéro du
nombre de jours antigel ou lorsque la durée spécifiée est écoulée.
●
Antigel permanent
- Appuyer sur la touche
pendant 5 secondes : la
dérogation antigel est valable pour une durée illimitée.
Lorsque cette fonction est activée, une flèche fixe
apparaît au-dessus de la touche
.
- L’antigel sera annulé par le choix d’un autre mode
de fonctionnement par les touches de sélection
).
grises 3 (par exemple
Remarques
- La protection antigel est assurée pour le ballon et
pour chaque circuit chauffage quel que soit le réglage
de la sonde d'ambiance correspondante. La température de l'ambiance en mode "antigel" est préréglée à +6°C. Cette valeur peut être modifiée si une
sonde d'ambiance est raccordée.
- L'antigel du ballon est automatiquement activé
lorsque la température du ballon descend en-dessous
de 4°C; l'eau du ballon est alors réchauffée à 10°C.
- Le mode "antigel" permanent peut également être
sélectionné par le module de télésurveillance vocal
TELCOM 1 livré en option.
- Si un circuit est dans un mode de dérogation différent de celui des autres, le message “VOIR CAD”
s’affiche signalant la dérogation.
●
Antigel avec sélection de la date de démarrage
- Appuyer sur la touche
.
- Régler par
et
le nombre de jours d’antigel
(jusqu’à 99 jours; jour courant = 1).
- Appuyer une deuxième fois la touche sur
et
régler le mois de début du mode antigel à l'aide
des touches
et
.
- Appuyer une troisième fois la touche sur
et
régler la date de début du mode antigel à l'aide des
touches
et
.
- La date de démarrage du mode antigel est enregistrée
en appuyant la touche
ou après 2 minutes et
une flèche clignote au dessus de la touche
jusqu’au jour pour lequel l’antigel a été programmé.
- Lorsque l’antigel est actif, la flèche devient fixe.
- Le mode antigel est annulé par la remise à zéro du
nombre de jours antigel ou lorsque la durée spécifiée est écoulée.
5
51
3.1.2 Régime été manuel - Touche
2
0
4
6
8
10
12
14
bar
16
18
20
A
Le régime ”été” permet la coupure du chauffage en
été tout en permettant le réchauffage de l’eau chaude
sanitaire.
- Pour activer cette fonction, appuyer sur la touche
(située sous le volet) pendant 5 secondes.
- Le symbole
apparaît dans l'afficheur, puis le
symbole ”E” s’affiche lorsque le mode ”été” est pris
en compte par le régulateur.
- Pour désactiver le régime “été“ manuel appuyer à
nouveau sur la touche
pendant 5 secondes.
22
24
8531N034B
Volet de la régulation ouvert
Touche régime
“été” manuel
B
Remarques
- Cette fonction est indépendante de la fonction
"coupure automatique du chauffage" en été lorsque
la température extérieure dépasse la température extérieure de “coupure de chauffage" (TEMP.
ETE/HIVER). Dans ce cas, seul le symbole "E"
apparaît dans l'afficheur.
- Pendant la coupure “été“ les pompes sont remises
en marche une fois par semaine pendant 1 minute,
pour éviter leur gommage.
5
52
3.2 Températures de consigne chauffage et eau chaude sanitaire (Réglages)
Volet de la régulation fermé
Touches vertes
Température confort
Touches
vertes
{
"
$
&
"
$
&
"
Température réduite
bar
Température de
consigne ballon
8531N035
Les températures de consigne chauffage
les températures pour les périodes "confort" (zone
foncée dans la barre graphique) et pour les périodes
"réduites" (zone claire dans la barre graphique) peuvent
être réglées séparément pour chaque circuit A ou B (si
ceux-ci sont raccordés) de la manière suivante :
● Sélectionner la température confort
ou la
température réduite
pour le circuit souhaité
par appuis successifs sur la touche
ou
.
● Régler la température à l'aide des touches
et .
Remarque : la barre graphique affiche le programme
chauffage du jour courant pour le circuit affiché.
● Fin du réglage : après avoir effectué le réglage,
l’affichage normal réapparaît après 2 minutes ou en
appuyant sur la touche
.
Température
Confort
Plage de réglage
5 à 30° C
Réglage par pas de 0,5° C
à l’aide de
et
Réduite
Température
Plage de réglage
Eau chaude
sanitaire
(température
moyenne de
stockage)
10 à 80° C
Eau chaude
sanitaire
solaire
20° C
5 à 30° C
Réglage par pas de 0,5° C
à l’aide de
et
- Température de consigne e.c.s.
- Température de consigne e.c.s. solaire
● Sélectionner la température de l’eau chaude sanitaire
(TEMP BALLON) à l’aide de la touche
, puis
régler la température moyenne de stockage de
l’eau chaude sanitaire à l’aide des touches
et .
● Si un panneau solaire est raccordé : sélectionner
la température eau chaude sanitaire solaire
(T.BALLON SOL) en appuyant une 2ème fois sur la
touche
. Régler la température de consigne
e.c.s. à l’aide des touches
et
. La consigne
eau chaude sanitaire solaire n’est affichée qu’avec
un panneau solaire, elle permet de choisir une
consigne supérieure à la consigne e.c.s. pour une
exploitation maximale de l’énergie solaire (par
exemple 60°C pour l’e.c.s. solaire et 45°C pour
l’eau chaude sanitaire).
● Fin du réglage : après avoir effectué le réglage,
l’affichage normal réapparaît après 2 minutes ou en
appuyant sur la touche
.
Réglage
d’usine
Réglage par pas de 5° C
à l’aide de
16° C
Réglage
d’usine
55° C
et
Remarque :
- la barre graphique affiche le programme de réchauffage de l’eau chaude sanitaire pour le jour courant.
- si aucune sonde d’eau chaude sanitaire n'est
raccordée, l’action sur cette touche n'a aucun effet.
- pendant le chargement du ballon solaire, le message
CHARGE SOLAIRE est affiché en alternance avec la
date et la température chaudière.
5
53
3.3 Sélection d’un programme
2
0
4
6
8
10
12
14
bar
●
18
20
A
22
24
B
Programmes chauffage
Le régulateur DIEMATIC 3 intègre d'origine 4 programmes chauffage P1, P2, P3 et P4.
D'origine, le programme P1 est actif (livraison d'usine).
Les programmes P2, P3 et P4 peuvent être personnalisés comme indiqués au § 4.2 “Programmation”.
Le choix d’un programme P1, P2, P3 ou P4 est particulièrement utile pour adapter le chauffage au mode
de vie des occupants (congés, travail en équipe…).
Pour sélectionner un programme P1, P2, P3 ou P4
pour les circuits A ou B :
- sélectionner le circuit à l'aide de la touche
: le
nom du circuit apparaît dans l'afficheur.
- sélectionner le programme P1, P2, P3 ou P4 à l'aide
de la touche
.
La validation de la sélection effectuée est automatique.
- Le programme sélectionné se déroulera automatiquement si aucune dérogation n’a été sélectionnée
à l’aide des touches
,
,
, ou après avoir
appuyé sur la touche
.
Le client peut inscrire dans sa notice, au dessus des
programmes, comme représenté ci-dessous, pour
quels circuits les programmes sont sélectionnés.
P1 : sélectionné pour circuit : .........................................
P3 (réglage d’usine) : sélectionné pour circuit : ...........
Remarque : à l’aide des touches
ou
, volet
de la régulation fermé, le programme chauffage du
jour courant pour chaque circuit raccordé peut être
visualisé sur la barre graphique.
Jour
“Période confort”
Jour
“Période confort”
Lu. à Di.
6h à 22h
Lu. à Ve.
Sa., Di.
de 5h à 8h, 16h à 22h
7h à 23h
P2 (réglage d’usine) : sélectionné pour circuit : ...........
●
P4 (réglage d’usine) : sélectionné pour circuit : ...........
Jour
“Période confort”
Jour
“Période confort”
Lu. à Di.
4h à 21h
Lu. à Ve.
Sa.
Di.
de 5h à 22h
6h à 23h
7h à 23h
Programme ballon (Eau Chaude Sanitaire)
Programme ballon (réglage d'usine) :
Le régulateur intègre d’origine un programme eau
chaude sanitaire préréglé d’usine.
Le programme peut-être personnalisé comme indiqué
au § 4.2 “Programmation”.
5
16
8531N034B
Volet de la régulation ouvert
●
Chargement autorisé
Lu. à Di.
de 5h à 22h
Remarque : à l’aide de la touche
, le programme
eau chaude sanitaire du jour courant peut être visualisé
sur la barre graphique.
Programme Auxiliaire (AUX)
Programme auxiliaire (réglage d'usine) :
Le régulateur intègre d’origine un programme du
contact auxiliaire préréglé d’usine.
Le programme peut-être personnalisé comme indiqué
au § 4.2 “Programmation”.
●
Jour
Jour
Fonctionnement autorisé
Lu. à Di.
de 6h à 22h
Programme Standard
et de remplacer tous les programmes personnalisés par
leur réglage d’usine.
Le programme standard peut être sélectionné en
appuyant sur la touche
pendant 5
secondes : il permet d’activer P1 pour les circuits A et B
54
3.4 Mise en service (ou redémarrage après arrêt prolongé)
La première mise en service doit être effectuée par un professionnel qualifié.
Avant l'allumage de la chaudière, vérifier que l'installation est bien remplie d'eau.
Effectuer la mise en service dans l'ordre chronologique indiqué ci-après :
0
2
4
6
8
10
12
14
16
bar
18
20
22
24
A
8531N029A
A
C
●
Ouvrir les vannes d’isolement de départ et de
retour.
●
Mettre l'interrupteur marche/arrêt A en position
marche
.
●
Vérifier la pression d’eau de l’installation, indiquée
au niveau de l’afficheur du tableau de commande :
●
Une séquence de démarrage commence :
- le fonctionnement de la chaudière se déroule
ensuite automatiquement.
L’afficheur indique le mode de fonctionnement de
la chaudière.
Après un arrêt prolongé, jusqu’à 5 séquences de
démarrage successives peuvent avoir lieu. Si la
chaudière murale ne démarre pas, le module de
commande du brûleur met la chaudière en sécurité.
Le voyant rouge C est allumé.
Enfoncer le bouton de réarmement D : les séquences
de démarrage se succèdent jusqu’à 5 fois si
nécessaire.
Si la chaudière n’a pas démarré après plusieurs réarmements, se reporter en rubrique 4 au synoptique de
dépannage correspondant à l’affichage du défaut.
La chaudière fonctionne sur la base des réglages et
programmes d’usine, qui peuvent être modifiés et
adaptés individuellement.
: trop de pression : > 2 bar
: pression correcte : 1 - 2 bar
: ajout d’eau conseillé : 0,5 - 1 bar
: pression trop faible : 0 - 0,5 bar
Pression minimale sur une installation froide = 2
segments.
Faire un appoint d’eau si nécessaire.
●
D
Ouvrir le robinet d’arrivée gaz :
- enfoncer le levier, puis le tourner vers la gauche
parallèlement à la tuyauterie.
3.5 Messages d’exploitation
L'affichage peut comporter les messages suivants, lors du fonctionnement normal de la chaudière :
MESSAGE
SIGNIFICATION DE L’AFFICHAGE
CONDUITE À TENIR
VOIR CAD
Avertissement (pas un dysfonctionnement)
S’affiche lorsque l’on appuie sur la touche de sélection
de mode de fonctionnement situé sur le tableau
Diematic 3 de la chaudière lorsqu’un circuit présente un
mode de fonctionnement différents de celui des autres
Si l’on souhaite forcer le mode AUTO
sur toutes les commandes à distance,
ceci peut être obtenu depuis
Diematic 3 par un appui de 5 secondes
sur la touche
RÉVISION
Indication de la nécessité d’un entretien de la chaudière Prendre contact avec le professionnel
assurant la maintenance de la chaudière.
PURGE
(chaudière avec
ballon e.c.s.)
Lors de la mise sous tension, et si la température du Attendre 1 minute.
ballon est inférieure à 25° C, indique que la chaudière
effectue un cycle de purge de l’échangeur sanitaire.
ATTENDRE 2 MN.
Le débit d’eau est insuffisant dans l’installation,
le brûleur est coupé pendant 2 minutes.
Attendre 2 minutes.
3.6 Messages d’alarme
En cas de dysfonctionnement l'affichage peut comporter des messages d’alarme. Se reporter à la rubrique 4
“Synoptiques de dépannage”, à l’intitulé du message.
55
5
4. DEUXIÈME NIVEAU ”UTILISATEUR” :
MESURES, PROGRAMMATION ET RÉGLAGES
Accès aux paragraphes
ou menus
Accès aux lignes
du paragraphe (ou menus)
Retour
2
0
4
6
8
bar
●
la touche
paragraphe
●
la touche
permet le retour à la ligne ou au
paragraphe précédent.
14
16
18
20
22
24
La composition et l'ordre d'apparition des différents paragraphes sont donnés dans le tableau
des réglages “utilisateurs” (§ 4.5 ci-après).
-
Les paramètres se présentent sous la forme de paragraphes possédant un titre précédé du symbole # et
de lignes correspondant aux paramètres à régler :
la touche
permet l'accès aux paragraphes
(texte précédé de #)
12
A
Les touches d'accès aux réglages et mesures
,
et les touches de programmation
,
,
,
, situées sous le volet permettent la modification
des programmes et le réglage de différents paramètres.
●
10
8531N036B
Volet de la régulation ouvert
#
#
#
#
MESURES
PROG.
RÉGLAGES
HEURE. JOUR
Mémorisation des données : les différents réglages
et la programmation restent mémorisés même après
une coupure de courant.
permet de parcourir les lignes du
4.1 Mesures pouvant être effectuées
Le paragraphe "# MESURES" permet en fonction des
sondes raccordées, la lecture des paramètres suivants:
-
Température
Température
Température
Température
Température
Température
Température
Température
Température
Température
d'eau de la chaudière
d'eau du circuit B (sonde de départ)
d'eau du ballon
d'eau du ballon solaire
du panneau solaire
ambiante A
ambiante B
extérieure
des fumées
de retour
-
Pression d’eau dans la chaudière
Vitesse de rotation du ventilateur
Puissance instantanée de la chaudière
Courant d’ionisation
Nombre de démarrages de la chaudière
(NB IMPULS.)
- Nombre d'heures de fonctionnement du brûleur
(FCT. BRUL.)
- Nombre d'heures de fonctionnement de la pompe
solaire (FCP. P. SOL)
- Numéro de l’EPROM Innovens
5
56
4.2 Programmation
Programmation réglée d’usine (pour mémoire : P1 non personnalisable; période confort tous les jours
de 6h à 22h).
Programme
P2
P3
P4
périodes confort
LU - DI : 4 - 21h
LU - VE : 5 - 8h, 16 - 22h
SA, DI : 7h - 23h
LU - VE : 6 - 8h, 11 - 13h30, 16 - 22h
SA. :
6h - 23h
DI. :
7h - 23h
Programme
ballon
périodes
Tous les jours
5h - 22h : chargement autorisé
auxiliaire
Tous les jours
6h - 22h : fonctionnement autorisé de
l'appareil raccordé
4.2.1 Personnalisation d’un programme (P2, P3, P4, programme ballon ou programme auxiliaire).
●
Le client peut inscrire dans les tableaux de sa notice,
représentés ci-après, ses programmes personnalisés.
Ils sont enregistrés de la manière suivante :
●
Volet de la régulation ouvert
●
Appuyer sur la touche
paragraphe :
"# PROG. CIRC. A",
"# PROG. CIRC. B",
"# PROG. BALLON", ou
"# PROG. AUXIL."
●
Ecrire les zones foncées à l’aide de la touche
et les zones claires à l’aide de la touche
(1/2 heure par 1/2 heure).
- les zones foncées
correspondent aux périodes
de chauffage "confort", de chargement ballon
autorisé ou de fonctionnement autorisé.
pour sélectionner le
- les zones claires
correspondent aux périodes
de chauffage "réduit", de chargement ballon
non autorisé ou de fonctionnement non autorisé.
●
Utiliser la touche
cas d'erreur.
●
Procéder de la même façon pour chaque circuit s’il
y a lieu.
●
Fin de la programmation : appuyer sur
. A
défaut, le programme écrit précédemment sera
automatiquement validé au bout de 2 minutes.
Sélectionner les lignes successives à l'aide de
Remarque : la programmation choisie pour la ligne
"PROGTOUS JOURS" est automatiquement recopiée
sur les autres lignes mais reste modifiable individuellement jour par jour.
pour revenir en arrière en
5
57
PROGRAMMES PERSONNALISÉS
# PROG. CIRC. A
P2
Périodes "confort"
P3
P4
P2
Périodes "confort"
P3
P4
Jours
LUNDI
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
SAMEDI
DIMANCHE
# PROG. CIRC. B
Jours
LUNDI
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
SAMEDI
DIMANCHE
# PROG. BALLON : eau chaude sanitaire
Jours
# PROG. AUXIL. : contact auxiliaire
Période de chargement
ballon autorisé
Jours
LUNDI
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
SAMEDI
DIMANCHE
Période de fonctionnement
autorisé
LUNDI
MARDI
MERCREDI
JEUDI
VENDREDI
SAMEDI
DIMANCHE
4.2.2 Retour aux programmes réglés d’usine
- la touche
appuyée pendant 5 s. permet d’activer P1 pour les circuits A et B, et de remplacer tous
les programmes personnalisés par leur réglage d'usine.
5
58
4.3 Réglages divers
Volet de la régulation ouvert
2
0
4
6
8
10
12
14
18
16
bar
20
22
24
A
7B
03
N
31
85
●
Utiliser la touche
pour sélectionner le paragraphe
"# REGLAGES" puis afficher le paramètre voulu à
l'aide de la touche
.
Régler à l'aide des touches
et
les lignes ci-contre
et expliquées pour certaines ci-dessous :
●
●
●
●
4.3.1 TEMP ÉTÉ / HIVER : température été / hiver
permet le réglage de la température extérieure (stabilisée) au-dessus de laquelle la fonction chauffage
sera automatiquement coupée :
- la (ou les) pompe(s) de chauffage sont coupées
CONTRASTE
ECLAIRAGE
PERMUT
TEMP. ETE / HIVER
CALIBR. EXT.
●
●
●
●
CALIBR. AMB. A
ANTIGEL AMB. A
CALIBR. AMB. B
ANTIGEL AMB. B
- le brûleur ne démarre que pour les besoins en eau
chaude sanitaire.
- le symbole E apparaît dans l’afficheur.
Si on règle ce paramètre sur NON, le chauffage ne
sera jamais coupé automatiquement.
4.3.2 CALIBR. EXT : calibration sonde extérieure
permet de corriger la température affichée au tableau
par rapport à la température extérieure réelle (notamment en cas de longueur de câble importante) .
Mesurer la température extérieure à l'aide d'un
thermomètre, puis par
ou
régler la variation
souhaitée de l'affichage.
exemple : t° extérieure réelle mesurée à l'aide d'un
thermomètre = 10°C, t° affichée au tableau 11°C :
régler CALIBRATION sur - 1 par .
Remarque : la calibration ne prend effet qu'après
quelques dizaines de secondes et l'affichage n'est
corrigé qu'au bout de ce laps de temps.
4.3.3 CALIBR. AMB. … : calibration d'ambiance
- avec sonde d'ambiance : permet de corriger la
température affichée au tableau par rapport à la
température réelle de l'ambiance. Mesurer la
température ambiante à l'aide d'un thermomètre,
puis par
ou
régler la variation souhaitée de
l'affichage.
exemple : t° ambiante mesurée = 20°C, t° affichée au
tableau = 19°C : régler CALIBRATION sur + 1.
Remarque : lorsqu'une commande à distance est
raccordée, effectuer ce réglage 2 heures après la
mise sous tension, lorsque la température ambiante
est stabilisée.
DÉCALAGE AMB. … : décalage d'ambiance
- sans sonde d'ambiance : permet de régler un
décalage d’ambiance. N’effectuer ce réglage
qu’après stabilisation des températures.
exemple : t° consigne = 20°C, t° mesurée = 19°C
régler DECAL. AMB. sur + 1.
4.3.4 ANTIGEL AMB. … : Antigel ambiance
permet de régler la température ambiante minimale
maintenue en mode antigel pour chaque circuit. Cette
température n'est contrôlée que si une sonde
d'ambiance est raccordée. Sans sonde d'ambiance,
ce paramètre n'est pas affiché et la température de
consigne est fixée à 6°C (non réglable).
4.4 Réglage de l’heure et de la date - Heure d’été
●
Utiliser la touche
pour sélectionner le
paragraphe # HEURE-JOUR.
●
Sélectionner chaque ligne désirée par la touche
et régler la valeur affichée par les touches
et
●
HEURE
MINUTES
JOUR
●
●
●
●
●
●
MOIS
DATE
ANNÉE
59
HEURE D’ÉTÉ : Réglage possible AUTO ou MANU
(d’usine : AUTO) : le régulateur est programmé à
l’avance pour passer automatiquement à l’heure
d’été le dernier dimanche de mars et à l’heure
d’hiver le dernier dimanche d’octobre. En modifiant
le réglage sur “manuel“ (MANU) le changement
automatique ne s’effectuera pas.
5
4.5 Tableau des réglages “utilisateur”
- Les paragraphes et lignes sont donnés dans leur
ordre d’apparition.
Remarque : en fin d'intervention, les données sont
mémorisées après 2 minutes ou en appuyant sur la
touche
.
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
AFFICHAGE
PARAMÈTRE REGLÉ
RÉGLAGE
USINE
puis
puis
# MESURES
Permet la lecture des valeurs ci-dessous
TEMP.CHAUDIÈRE
- Température d'eau de la chaudière
TEMP. DÉPART B*
- Température d'eau du circuit B
TEMP. CASCADE
- Température d’eau chaudière en cascade
TEMP. BALLON*
- Température d'eau du ballon e.c.s.
TEMP. BALLON. SOL*
- Température d'eau du ballon e.c.s. solaire
TEMP. AMB. A*
- Température ambiante A
TEMP. BALLON A*
- Température du second ballon e.c.s. (raccordé sur le circuit A)
TEMP. AMB. B*
- Température ambiante B
TEMP. EXTÉRIEUR
- Température extérieure
TEMP. FUMÉES*
- Température des fumées
TEMP. SOLAIRE*
- Température des panneaux solaires
TEMP. RETOUR
- Température de retour
PRESSION (BAR)
- Affichage de la pression d’eau
V. VENT. (TR/MN)
- Affichage de la vitesse actuelle du ventilateur
PUISSANCE INST
- Affichage de la puissance actuelle de la chaudière
COURANT (uA)
- Affichage du courant d ’ionisation actuel
NB IMPULS.
- Nombre de démarrages de la chaudière (non réinitialisable)
FCT. BRUL.
- Nombre d'heures de fonctionnement de chaudière (non réinitialisable)
FCP. P. SOL *
- Nombre d'heures de fonctionnement de la pompe solaire
CTRL
- N° de l’EPROM de la Diematic 3
# PROG CIRC. A*
Programme chauffage du circuit chaudière A s'il est raccordé
PROG TOUS JOURS P2
PROG LUNDI
P2
PROG MARDI
P2
cf §. 4.2
ci-avant
PROG MERCREDI P2
PROG JEUDI
P2
PROG VENDREDI
P2
PROG SAMEDI
P2
PROG DIMANCHE P2
PROG TOUS JOURS P3
Programmer pour chaque ligne ci-contre ou les lignes choisies, les périodes
"confort" à l'aide de la touche
de la touche
ou les périodes à temp. réduite à l'aide
. Ces périodes s'inscrivent par 1/2 h sur la barre de pro-
PROG LUNDI
P3
grammation de l'afficheur. La programmation choisie pour la ligne "PROG-
PROG MARDI
P3
TOUS JOURS" est automatiquement recopiée sur les autres lignes du pro-
PROG MERCREDI P3
gramme puis modifiable individuellement jour par jour. En appuyant la tou-
P3
che
PROG VENDREDI
P3
mes BALLON et AUXIL. sont effacés et remplacés par le réglage usine.
PROG SAMEDI
P3
PROG JEUDI
pendant 5 s., les programmes P2, P3, P4, les program-
PROG DIMANCHE P3
PROG TOUS JOURS P4
5
PROG LUNDI
P4
PROG MARDI
P4
PROG MERCREDI P4
PROG JEUDI
P4
PROG VENDREDI
P4
PROG SAMEDI
P4
PROG DIMANCHE P4
# PROG CIRC. B*
puis
Programme chauffage du circuit vanne B s'il est raccordé
cf §. 4.2
Lignes comme A
ci-avant
* La ligne ou le paragraphe n'est affiché que pour les options, circuits ou sondes effectivement raccordés.
60
Tableau des réglages “utilisateur” (suite)
- Les paragraphes et lignes sont donnés dans leur
ordre d’apparition.
Remarque : en fin d'intervention, les données sont
mémorisées après 2 minutes ou en appuyant sur la
touche
.
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
AFFICHAGE
RÉGLAGE
PARAMÈTRE REGLÉ
USINE
puis
puis
# PROG BALLON*
Programmation du ballon (si la sonde e.c.s. est raccordée)
5h - 22h
PROG TOUS JOURS
Programmer pour chaque ligne ci-contre ou les lignes choisies, les périodes
PROG LUNDI
de charge autorisée par
ou les périodes de charge ballon non autorisée
. Ces périodes s'inscrivent par 1/2 h sur la barre de programmation
PROG MARDI
par
PROG MERCREDI
de l'afficheur. La programmation choisie pour la ligne “PROGTOUS JOURS” est
PROG JEUDI
automatiquement recopiée sur les autres lignes du programme puis modifiable
PROG VENDREDI
individuellement jour par jour. En appuyant la touche
PROG SAMEDI
5 s., les programmes P2, P3, P4, les programmes BALLON et AUXIL. sont
PROG DIMANCHE
effacés et remplacés par le réglage usine.
# PROG AUXIL
Programmation du contact auxiliaire (ex : pompe de bouclage e.c.s.)
PROG TOUS JOURS
Programmer pour chaque ligne ci-contre ou les lignes choisies, les périodes
PROG LUNDI
de fonctionnement de l’appareil raccordé à l’aide de la touche
pendant
6h - 22h
et les
PROG MARDI
périodes de non fonctionnement à l’aide de la touche
PROG MERCREDI
s’inscrivent par 1/2 h sur la barre de programmation de l’afficheur. La program-
. Ces périodes
PROG JEUDI
mation choisie pour la ligne ”PROGTOUS JOURS” est automatiquement
PROG VENDREDI
recopiée sur les autres lignes puis modifiable individuellement jour par jour.
PROG SAMEDI
En appuyant la touche
PROG DIMANCHE
les programmes BALLON et AUXIL. sonr effacés et remplacés par le réglage usine.
pendant 5 s., les programmes P2, P3, P4
* La ligne ou le paragraphe n'est affiché que pour les options, circuits ou sondes effectivement raccordés.
Suite du tableau en page suivante
5
61
Tableau des réglages “utilisateur” (suite)
- Les paragraphes et lignes sont donnés dans leur
ordre d’apparition.
Remarque : en fin d'intervention, les données sont
mémorisées après 2 minutes ou en appuyant sur la
touche
.
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
AFFICHAGE
PARAMÈTRE REGLÉ
# RÉGLAGES
PLAGE DE
RÉGLAGE
USINE
RÉGLAGE
CLIENT
OUI
OUI, ECO ou
Les paramètres suivants peuvent être réglés par les
touches
puis
RÉGLAGE
CONTRASTE AFF.
et
- permet le réglage du contraste de l'afficheur par les touches
et
ÉCLAIRAGE : OUI
- L'éclairage est assuré si le programme affiché est en
période confort.
ECO
NON
- L'éclairage est assuré en cas d’appui sur une touche du
clavier pendant 2 minutes.
NON
PERMUT
- L’afficheur n’est jamais éclairé.
- Permet le choix de l’ordre d’enclenchement de la cascade
AUTO
AUTO
- Permute automatiquement l’ordre d’enclenchement des
AUTO 1, 2
...10
chaudières environ 1 fois par semaine
1, 2, ...10
puis
- Impose la chaudière tête de cascade
ÉTÉ / HIVER
- Température extérieure de non-chauffage
22°C
15 à 30°C, NON
CALIBR. EXT
- Calibration de la sonde extérieure
0,0
-5,0 à +5,0 K
CALIBR. AMB. A*
- Calibration de l'ambiance du circuit A
0,0
-5,0 à +5,0 K
DÉCALAGE AMB. A
B
- Décalage de l’ambiance du circuit A
- Décalage de l’ambiance du circuit B
ANTIGEL. AMB. A*
- Température ambiante d'activation de l'antigel
6°C
0,5 à 20°C
CALIBR. AMB. B*
comme pour le circuit A
0,0
-5,0 à 5,0 K
ANTIGEL. AMB. B*
comme pour le circuit A
6°C
0,5 à 20°C
AUTO
AUTO ou
# HEURE.JOUR
Réglages de l'horloge
HEURES
- des heures par
MINUTES
- des minutes par
JOUR
- du jour par
MOIS
- permet si nécessaire de régler le mois
DATE
la date
ANNÉE
et l'année par
HEURE ÉTÉ :
et
et
et
et
- Lorsque ce paramètre est sur AUTO, l'heure est automatiquement avancée d’une heure le dernier dimanche de mars et
MANU
reculée d’une heure le dernier dimanche d’octobre pour tenir
compte de l'heure d'été.
Cette fonction peut être supprimée en réglant sur "MANU" à
l'aide des touches
et
.
* La ligne ou le paragraphe n'est affiché que pour les options, circuits ou sondes effectivement raccordés.
5
62
5. REGLAGES "INSTALLATEUR"
Les réglages ci-après concernent diverses fonctions, ainsi que la configuration de l'installation.
Ils ne peuvent être modifiés que par un professionnel.
Remarque : les différents paramètres et réglages restent
mémorisés même après une coupure de courant.
Accès aux paragraphes
ou menus
Accès aux lignes
du paragraphe (ou menus)
Retour
2
0
4
6
8
10
bar
●
Ouvrir le volet de la régulation.
●
Appuyer durant 5 secondes sur la touche installateur
à l’aide d’un tournevis ou d’une pointe de
crayon.
●
La touche
permet l'accès aux paragraphes
(texte précédé de #)
●
La touche
paragraphe
●
La touche
permet le retour à la ligne ou au
paragraphe précédent.
●
Les touches
et
permettent de modifier le
paramètre de chaque ligne.
12
14
16
18
20
22
24
8531N036B
5.1 Accès aux réglages
A
Les différents paramètres réglables sont donnés
dans leur ordre d’apparition dans le "tableau des
REGLAGES INSTALLATEUR" ci-après.
Mise en mémoire
En fin d'intervention, les données sont mémorisées
après 2 minutes ou en fermant le volet.
permet de parcourir les lignes du
5.2 Retour aux réglages d’usine “RESET PARAM”
Il est possible de rétablir les réglages d'usine des
paramètres (niveau utilisateur et installateur) sans
modifier les programmes horaires en appuyant simultanément les touches
et
; le régulateur
affichera ”RESET PARAM” pendant 10 secondes.
Cette fonction n'affecte ni les compteurs horaires, ni
les compteurs d'impulsions.
5.3 RESET total
Le RESET total s’obtient en appuyant simultanément
sur les 3 touches
et
.
,
Le RESET total réinitialise tous les paramètres, programmes horaires et le compteur horaire de la
pompe solaire aux valeurs usine (compteur remis à
zéro).
N’utiliser ce RESET total qu’après un
“RESET PARAM” et en dernier recours après
avoir testé toutes les autres possibiltés de
dépannage.
5
63
5.4 Tableau des réglages “installateur”
- Les paragraphes et lignes sont données dans leur
ordre d’apparition.
Remarque : en fin d'intervention, les données sont
mémorisées après 2 minutes ou en fermant le volet.
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
5 s.
puis
puis
puis
5
AFFICHAGE
# LANGUE
PARAMÈTRE REGLÉ
Choix de la langue
RÉGLAGE
USINE
PLAGE DE RÉGLAGE
RÉGLAGE CLIENT
FRANÇAIS
DEUTSCH
...**
# TEMP LIMITES Réglage des températures limites
Réglage de la température maximale de fonctionnement
80°C
MAX CHAUD
de la chaudière. Cette valeur correspond également à
la consigne de la chaudière en cas de production d’eau
chaude sanitaire.
MIN CHAUD.
Réglage de la température minimale de fonctionnement
10°C
de la chaudière
TPC J :
Température de pied de courbe de chauffe en mode
NON
jour (circuit A)
TPC N :
Température de pied de courbe de chauffe en mode
NON
nuit (circuit A)
MAX. CIRC. A*
Réglage de la température maximale de départ A
75°C
SÉC. CHAP. A. * Séchage de la chape circuit A
NON
MAX. CIRC. B * Réglage de la température maximale de départ circuit B
50°C
(vanne 3 voies B)
SÉC. CHAP. B. * Séchage de la chape circuit B
NON
MIN. CIRC. B *
Réglage de la température minimale de départ B
20°C
(vanne 3 voies B) activée par l'antigel de l’installation
HORS GEL EXT. Réglage de la température extérieure activant la
+ 3°C
fonction antigel de l’installation
P. MAX CHAUF (%) Puissance maximale chaudière en %
75% (100%
pour chaud.
35-50 kW)
P. MAX ECS (%) Réglage de la puissance maximale en e.c.s.
100%
MIN. VENT. (%)
Puissance minimale chaudière en %
19%
# PARAM. INSTAL. Réglage des paramètres spécifiques à l'installation
INERTIE BATI
Caractérisation de l'inertie du bâtiment
3 (22h)
PENTE CIRC A* Réglage de la pente du circuit direct
1,5
INFL.S.AMB. A* Réglage de l'influence de la sonde d'ambiance A
3
CIRC.A : CHAUF.
Utilisation du circuit direct en circuit chauffage
CHAUF.
ABSENT Aucune donnée relative au circuit A n’est affichée
(consigne, programme horaire, pente ...)
PENTE CIRC B* Réglage de la pente du circuit vanne B
0,7
INFL.S.AMB. B* Réglage de l'influence de la sonde d'ambiance B
3
CIRC.B : CHAUF.
Utilisation du circuit en circuit chauffage avec vanne CHAUF.
SOLAIRE Utilisation du circuit pour la régulation de panneaux solaires
S.AUX : POMPE A Utilisation de la sortie auxiliaire pour la commande de POMPE A
la pompe du circuit A.
SOLAIRE Utilisation de la sortie auxiliaire pour la commande
d’une pompe de panneaux solaires.
THERM
Raccordement d’un thermostat e.c.s. sur l’entrée
télécommande téléphonique entre 1 et 2.
ECS
Uniquement pour la cascadeS AUX = pompe e.c.s.
BOUC. ECS Utilisation de la sortie auxiliaire pour la commande de
la pompe de bouclage sanitaire.
PROGRAM Utilisation de la sortie auxiliaire en sortie programmable
indépendante.
S.TEL : D. SONDES Le contact entre les bornes 3 et 4 du bornier téléphonique de D. SONDES
la Diematic est fermé lorsqu’un défaut apparaît sur une sonde
RÉVISION Le contact entre les bornes 3 et 4 du bornier téléphonique
de la Diematic se ferme lorsque la date programmée
pour l’entretien est atteinte.
D.S. + RÉV Le contact entre les bornes 3 et 4 se ferme pour l’une ou
l’autre raison ci-dessus (D. SONDES ou REVISION).
* Cette ligne ne s'affiche que pour les options, circuits ou sondes effectivement raccordés.
** FRANÇAIS, DEUTSCH, ENGLISH, POLSKI, ITALIANO, ESPAÑOL, NEDERLANDS.
64
50 à 85°C
10 à 50°C
NON, 20 à 85°C
NON, 20 à 85°C
20 à 85°C
NON, 20 à 55°C
20 à 95°C
NON, 20 à 55°C
10 à 30°C
-8 à + 10°C
0 - 100%
19 - 100%
19 - 60%
0 (10h) à 10 (50h)
0à4
0 à 10
CHAUF.
ABSENT
0à4
0 à 10
CHAUF.
SOLAIRE
POMPE A
SOLAIRE
THERM
ECS
BOUC. ECS
PROGRAM
D. SONDES
REVISION
D.S. + REV.
Tableau des réglages installateur (suite)
- Les paragraphes et lignes sont données dans leur
ordre d’apparition.
Remarque : en fin d'intervention, les données sont
mémorisées après 2 minutes ou en fermant le volet.
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
(cf. p.
précédente)
puis
AFFICHAGE
PARAMÈTRE REGLÉ
RÉGLAGE
PLAGE DE RÉGLAGE
USINE
RÉGLAGE CLIENT
CTC. TEL : OUVRE Entrée téléphone active si le contact est ouvert.
FERME
OUVRE
FERME Entrée téléphone active si le contact est fermé.
FERME
Dans les deux cas, uniquement si le mode E. TEL
est différent de ANTIGEL
E. TEL :
Rôle de l’entrée “Relais téléphonique”
ANTIGEL Commande de la mise en antigel de la chaudière
ANTIGEL
ANTIGEL
BT ECS + C Ballon tampon affecté au chauffage et à l’eau chauBT ECS + C
de sanitaire. Quand l’entrée téléphonique est active,
la chaudière n’assure plus les demandes de chauffe
(brûleur et pompe chaudière restent coupés).
BTP CHAUD Ballon tampon affecté au chauffage seul. Quand
BTP CHAUD
l’entrée téléphonique est active, la chaudière n’assure
plus les demandes de chauffe pour les cicuits de
chauffage. Seule l’eau chaude sanitaire sera
réchauffée par la chaudière.
BT ECS
Ballon tampon affecté à l’eau chaude sanitaire seule.
BT ECS
Quand l’entrée téléphonique est active, la chaudière
n’assure plus la production d’eau chaude sanitaire
mais maintient le réchauffage des circuits secondaires.
Remarque : dans ces 3 cas, utilisés lors de l’emploi
de ballons tampons, les circuits chauffage du secondaire continuent à fonctionner normalement.
THERM A A utiliser en cas de raccordement d’un thermostat
THERM A
d’ambiance. Lorsque l’entrée téléphonique est active,
le chauffage du circuit A est coupé.
NUIT : ABAIS
La température de réduit est maintenue
NUIT : ABAIS. NUIT : ABAIS.
ARRET
La température de réduit n’est maintenue qu’en cas
ou
d’activation de l’antigel extérieur, sinon la chaudière est arrêtée
NUIT : ARRET
POMPE V.
Choix du type de modulation pompe/circulateur chauffage
AUTO
AUTO, MINI
50%, MAXI
# DIVERS
AFF : HEURE - JOUR Affichage permanent de l’heure (1)
ALTERNE HEURE / JOUR
TEMP. CHAUD. Affichage permanent de la température chaudière (1)
TEMP. CHAUD.
ALTERNÉ
Affichage alterné des deux affichages précédents (1)
ALTERNÉ
LARGEUR BANDE* Réglage de la largeur de bande pour les vannes 3 voies
12 K
4 à 16 K
DÉC. CHAUD/V3V* Réglage de l'écart de température minimale entre la
4K
0 à 16 K
chaudière et les vannes.
TEMPO. P. CHAUFF Réglage de la temporisation à la coupure des pompes
4 mn
0 à 15 mn
de chauffage.
TEMPO. P. ECS* Réglage de la temporisation à la coupure des pompes e.c.s.
4 mn
0 à 15 mn
ADAPT.* LIBÉRÉE Le réglage automatique des courbes de chauffe est
LIBERÉE LIBERÉE
autorisé pour tout circuit disposant d’une sonde d’ambiance
ou
BLOQUÉE Les courbes de chauffe sont figées, elles ne peuvent
BLOQUEE
être modifiées que manuellement
ECS* TOTALE Priorité totale à la production d’e.c.s.. : interruption du
TOTALE
TOTALE,
chauffage et du réchauffage de la piscine
RELATIVE
RELATIVE Priorité à la production d’e.c.s. , le chauffage des circuits
ou
vanne sera néamoins possible lorsque l’e.c.s. n’utilise
NON PRIOR.
pas toute la puissance de la chaudière.
NON PRIOR. Le chauffage est assuré pendant la production d’e.c.s..
Attention : risque de surchauffe pour le circuit direct.
ANTILEG*
Activation de la fonction antilégionellose
NON
OUI ou NON
FCT. MIN. BRUL. Réglage du temps de fonctionnement minimal du brûleur
1 mn
0 à 4 mn
TEMPO P. CHAUD. Temporisation pompe chaudière en cascade
3 mn
1 à 30 mn
* Cette ligne ne s'affiche que pour les options, circuits ou sondes effectivement raccordés.
(1) Remarque : si un préparateur solaire est raccordé, l’affichage indiquera “CHARGE SOLAIRE” en alternance avec
l’affichage sélectionné.
65
5
5.5 Explications des réglages "installateur"
- # TEMP. LIMITES
●
”MAX CIRC...”
Pour le circuit B, ce réglage limite la température de
départ.
●
TPC
Le paramètre TPC (Température de Pied de Courbe
de chauffe) permet d'imposer au circuit chaudière
une température de fonctionnement minimale (cette
température peut être constante si la pente du circuit
est nulle). Ce réglage est intéressant pour commander
un circuit du type aérotherme ou piscine par exemple :
une valeur différente peut être programmée pour le
jour (TPC J) ou la nuit (TPC N) entre les valeurs
NON, 20 à 85°C.
Dans le cas d’un plancher chauffant, il
est impératif de conserver le réglage
d’usine de la température maximale de
départ après la vanne mélangeuse (ligne
MAX CIRC...) à 50°C (voir tableau des
réglages “installateur”).
●
La réglementation impose également un dispositif
de sécurité indépendant de la régulation, avec
réarmement manuel qui coupe impérativement la
fourniture de chaleur dans le circuit du panneau
lorsque la température maximale du fluide atteint
65°C.
Pour répondre à cette exigence, un thermostat de
sécurité doit être raccordé électriquement sur le
contact TS du connecteur de la pompe.
Par ailleurs, il est conseillé de régler le paramètre
e.c.s. RELATIVE en cas de production d’eau chaude
sanitaire.
HORS GEL EXT.
En dessous de cette température les pompes fonctionnent en permanence et les températures minimales
de chaque circuit sont respectées.
En cas de fonctionnement nuit ARRÊT, le mode nuit
ABAISS devient actif.
- # PARAMETRES INSTAL.
●
Remarque : la modification du réglage d'origine
(3 : 22h) n'est utile que dans des cas exceptionnels
d'installation et que lorsque la fonction “autoadaptativité“ est active (ADAPT. LIBERÉE).
INERTIE BATI
La valeur du facteur d'inertie I du bâtiment ne doit pas
être modifiée de plus de 1 unité à chaque réglage :
I = 0 pour un bâtiment léger (temps de réponse 10 h)
I = 10 pour un bâtiment lourd (temps de réponse 50 h)
●
PENTE CIRC.
Réglage indépendant pour chaque circuit. Ce réglage
est facultatif s'il y a une commande à distance dont
la sonde a une influence non nulle et si l'autoadaptivité est activée (ADAPT. LIBERÉE).
- la pente du circuit chaudière est préréglée d'usine à 1,5
- la pente du circuit vanne est préréglée d'usine à 0,7
CIRCUIT A
CIRCUIT B
8531N027
°C
95
90
Température départ eau
4,0 3,0
5
60
Température minimale 50
de la chaudière en
40
régime confort
Réglage d’usine : 10°C 30
20
+20
°C
2,25 2,0
Température maximale
de la chaudière
80
Réglage d’usine : 75°C
70
0,5
40
Température de départ
minimale après vannes 30
Réglage d’usine : 20°C 20
+20
°C
-20
Température extérieure
66
3,0
2,25 2,0
1,5
Température de départ
maximale après vanne 60
Réglage d’usine : 50°C 50
0,7
-10
4,0
80
70
1,0
0
Température départ vanne
90
1,5
+10
8800N007A
1,0
0,7
0,5
+10
0
°C
-10
-20
Température extérieure
●
INFLUENCE S. AMB.
Permet d'ajuster l'influence de la sonde d'ambiance
sur la température d'eau de la chaudière et de départ
des circuits vanne.
0 : la température d’ambiance n’est pas prise en
compte (commande à distance placée dans
un endroit non représentatif)
1 : faible prise en compte
3 : prise en compte moyenne (conseillé)
10 : fonctionnement type thermostat d’ambiance
●
NUIT
Permet la sélection de l'une des fonctions suivantes
pour le fonctionnement en régime réduit pour les circuits
où la sonde d'ambiance n'est pas raccordée ou non
prise en compte.
L'antigel de l'installation est néanmoins assuré et
provoque le fonctionnement type Abaissement.
- Si une sonde d'ambiance est raccordée, le régime
NUIT ARRET est actif lorsque la température d’ambiance est dépassée, le régime NUIT ABAIS est actif
lorsque la température d’ambiance est inférieure à sa
consigne.
- Abaissement (NUIT ABAIS.)
Le chauffage est assuré pendant les périodes réduites
(la température de départ eau sera fonction de la
pente choisie).
La pompe tourne en permanence.
Remarque : ce paramètre n'est pas affiché si chaque
circuit comporte une sonde d'ambiance.
- Arrêt (NUIT ARRET)
La pompe et le chauffage sont arrêtés, aucune
demande chauffage n'est prise en compte.
- # DIVERS
• LARGEUR BANDE : la valeur réglée peut être
augmentée si les vannes utilisées sont rapides, et
diminuée si elles sont très lentes (exemple : vannes
thermiques).
• TEMPO P. CHAUFF : la temporisation à la coupure
des pompes chauffage permet d'éviter une surchauffe
de la chaudière qui pourrait provoquer le déclenchement intempestif du thermostat de sécurité.
• TEMPO P. ECS : la temporisation à la coupure de la
pompe de charge e.c.s. évite après l'arrêt de la charge
du ballon d'envoyer de l'eau trop chaude dans le circuit
chauffage. Elle évite également une surchauffe dans la
chaudière, ce qui pourrait provoquer le déclenchement
intempestif du thermostat de sécurité.
• ECS TOTALE : permet les sélections suivantes
lorsqu'un ballon est raccordé :
TOTALE :
priorité absolue à la préparation d'eau chaude sanitaire :
arrêt des pompes chauffage, fermeture des vannes.
• ANTILEG : le ballon d’e.c.s. est surchauffé à 70°C
tous les samedis de 4 h à 5 h. La fonction "antilegionellose" permet de prévenir l'apparition de légionelles
dans le ballon - bactéries, responsables de la légionellose.
Remarque : il faut dans ce cas monter le réglage de
la température maximale de la chaudière à 80° C.
Il faut prévoir un dispositif de mélange interdisant
la distribution d'eau à une température supérieure
à 60°C dans le réseau de distribution.
RELATIVE (1) :
"DIEMATIC 3" vérifie si la chaudière est capable à la
fois d'assurer le chauffage de l'installation et du ballon,
le cas échéant, le chauffage des circuits vanne est
assuré, sinon les pompes chauffage sont arrêtées et
les vannes fermées.
NON PRIOR. :
le chauffage n'est pas coupé pendant la charge du
ballon.
Important : si le circuit chaudière existe, la température
dans les radiateurs pourra atteindre la valeur maximale
programmée pour la chaudière pendant la charge du
ballon e.c.s.
5
(1) Dans cette configuration, l’installation chauffage doit être
équipée d’une vanne mélangeuse.
67
6. CONTRÔLE DES PARAMÈTRES ET DES ENTRÉES / SORTIES
(MODE TESTS)
Le régulateur "DIEMATIC 3" intègre une fonction tests qui permet de vérifier l'état des paramètres et des
entrées / sorties.
6.1 Accès aux affichages du “Mode tests”
●
Ouvrir le volet de la régulation.
●
●
Appuyer durant 10 secondes minimum sur la
touche installateur
à l’aide d’un tournevis ou
d’une pointe de crayon jusqu’à apparition du texte
“# PARAMETRES”.
La touche
paragraphe
●
La touche
permet le retour à la ligne ou au
paragraphe précédent.
●
permet de parcourir les lignes du
La touche
permet l'accès aux paragraphes
(texte précédé de #)
- La page # PARAMÈTRES permet de visualiser un
par un l'état de différents paramètres.
- La page # TEST ENTRÉES permet de visualiser
l'état des entrées logiques (c'est à dire autre que les
sondes).
- # CONFIGURATION : voir tableau en page suivante.
- # RÉVISION : voir tableau en page suivante.
- La page # HISTORIQUE D. permet de consulter les
10 derniers défauts affichés par Diematic. Ils sont
suivis de la date de leur détection.
Exemple : DEF. S. EXT 28.05.11 signifie qu’un défaut
de la sonde extérieure s’est produit le 28 mai à 11h.
- La page # TEST SORTIES permet d'alimenter une
par une les sorties d'une manière indépendante afin
de vérifier leur fonctionnement. Il est possible de
couper et de réalimenter une sortie à l'aide des
touches ou .
5
68
6.2 Tableau “Mode Tests”
Volet de la régulation ouvert
APPUYER
10 secondes
puis
puis
puis
puis
puis
AFFICHAGE
# PARAMÈTRES
PERMUT **
ALLURE **
PUISSANCE %
CMD POMPE %
T EXT MOYENNE
T CALC CHAUD.
TEMP CHAUDIÈRE
T. CALC. CASC. **
TEMP. CASCADE **
T CALCULÉE A *
T CALCULÉE B *
TEMP DÉPART B
MOLETTE A
MOLETTE B
DÉCAL ADAP A *
DÉCAL ADAP B *
# HISTORIQUE D.
1 DÉF.JJ-MM.
HH
2 DÉF.JJ-MM.
HH
3 DÉF.JJ-MM.
HH
4 DEF.JJ-MM.
HH
5 DÉF.JJ-MM.
HH
6 DÉF.JJ-MM.
HH
7 DÉF.JJ-MM.
HH
8 DEF.JJ-MM.
HH
9 DÉF.JJ-MM.
HH
10 DÉF.JJ-MM.
HH
NB ATTENTE 2MN
# TEST SORTIES
PUISSANCE BR.%
PUISSANCE P.%
P. CIR. AUX.: OUI
POMPE ECS : OUI
P. CHAUD.: OUI
OUV. V3V B : OUI
FER. V3V B : OUI
P. CIRC. B : OUI
SORTIE TEL. : OUI
# TEST ENTRÉES
COM. TÉLÉPHONE
FLAMME
VANNE
DÉFAUT
VER ROM
VER EEPROM
CHAUD...
CAD A
OUI
NON
CAD B
OUI
NON
# CONFIGURATION
MODE : TT. CIRC. / MONO
CHAUDIÈRE 1...10
CASC : CLASSIC (conseillé)
MAX
# RÉVISION
puis
HEURE RÉVISION
ANNÉE RÉVISION
MOIS RÉVISION
DATE RÉVISION
En fin d'intervention, le régulateur repasse en mode
automatique après avoir fermé le volet ou après
2 minutes si aucune touche n’a été appuyée.
ÉTAT DES PARAMÈTRES, DES SORTIES OU DES ENTRÉES
Chaudière en tête de permutation (1 signifie permutation 1 - 2 - 3 etc...)
Nombre de chaudières incluses dans la cascade
Puissance momentanée en %
Vitesse momentanée de rotation de la pompe en %
Température extérieure moyenne
Température calculée pour la chaudière
Température chaudière mesurée
Température calculée départ cascade
Température mesurée départ cascade
Température calculée pour le circuit A
Température calculée pour le circuit B
Température départ B mesurée
Position de la molette de réglage de la sonde d’ambiance A (colis FM 52)
Position de la molette de réglage de la sonde d’ambiance B (colis FM 52)
Décalage parallèle calculé pour le circuit A
Décalage parallèle calculé pour le circuit B
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
mémoire d’alarme + jour, mois et heure à laquelle elle
Comptable du nombre de défauts “ATTENTE 2MN”
a
a
a
a
a
a
a
a
a
a
eu
eu
eu
eu
eu
eu
eu
eu
eu
eu
lieu (dernier défaut)
lieu
lieu
lieu
lieu
lieu
lieu
lieu
lieu
lieu
Indication de la puissance du brûleur
Indication de la puissance de la pompe
Marche sortie auxiliaire (bouclage sanitaire par exemple)
Marche pompe e.c.s.
Marche pompe chaudière
Ouverture vanne circuit B
Fermeture vanne circuit B
Marche pompe circuit B
Marche alarme externe relais téléphonique
Présence de pont sur l'entrée téléphone - bornes 1.2 - (1 = présence, 0 = absence)
Flamme présente (1) ou absente (0)
Vanne gaz ouverte (1) ou fermée (0)
Affichage d’un défaut : oui (1) ou non (0)
Valeur de contrôle pour le technicien du coffret de contrôle et de sécurité
Valeur de contrôle pour le technicien du coffret de contrôle et de sécurité
Type de chaudière
Commande à distance A présente
Commande à distance A absente
Commande à distance B présente
Commande à distance B absente
Permet de choisir si la dérogation de la commande à distance s’applique à un seul circuit
(MONO) ou si elle doit être transmise à l’ensemble des circuits (TT. CIRC.)
1 : La chaudière est seule ou chaudière maîtresse
2-10 : Adres se des chaudières suiveuses (cascade)
Enclenchement successif des différentes chaudières de la cascade en fonction des besoins
Enclenchement d’un maximum de chaudières pour optimiser le rendement dela combustion
Permet d’activer la fonction générant un affichage lorsque la date programmé
est dépassée (le contact téléphonique se ferme si la fonction est sélectionnée)
Réglage de l’heure à laquelle l’affichage “ révision “ apparaît ou NON
Réglage de l’année de la prochaine révision
Réglage du mois de la révision
Réglage de la date de révision
* La ligne n'est affichée que pour les options, les circuits ou les sondes effectivement raccordés.
** Uniquement afffiché pour les chaudières “maître”.
69
5
7. COMMANDES À DISTANCE
7.1 Emplacement
Les commandes à distance doivent être installées
contre une cloison intérieure, à environ 1,5 m du sol
dans une pièce ”pilote” judicieusement choisie.
1500
200
Emplacements déconseillés dans la pièce :
encaissé, exposé au rayonnement solaire, réchauffé
par un passage de conduit de fumées, exposé à des
courants d’air frais ou chauds de gaines d’aération, à
proximité d’une cheminée à feu ouvert, d’une source
de chaleur (téléviseur), derrière un voilage, une tenture.
8800N036
7.2 Commande à distance avec sonde d’ambiance (colis FM 52)
7.2.1 Réglage de la température 1
Le bouton de réglage permet de faire varier de 0 à ±
2,5° C la température de consigne ”confort” réglée au
régulateur central, et qui correspond au repère ” _ ”
(position médiane).
Pour augmenter la température ambiante tourner le
bouton vers
.
Pour diminuer la température ambiante tourner le
bouton vers
.
3
2
1
7.2.2 Sélecteur de programme 2
Le bouton poussoir permet de choisir entre :
fonctionnement automatique selon programmation de l'horloge du régulateur Diematic 3.
fonctionnement ” Confort” permanent selon la
température affichée sur le régulateur Diematic 3.
fonctionnement ” Réduit” permanent selon la
température affichée sur le régulateur Diematic 3.
8575P018
7.2.3 Affichage du mode de fonctionnement choisi
et des défauts 3
Si la régulation de la chaudière détecte un défaut, les
3 voyants situés au-dessus du bouton poussoir clignotent. L’origine du défaut est précisé en clair sur
l’afficheur du tableau de commande de la chaudière.
7.2.4 Ouverture de boîtier
1
ON
5
1
ON
1
2
G2
G1
1
2
Dégager délicatement les ergots de la
façade avant des nervures du boîtier à
l’aide d’un tournevis.
Le bouton de réglage reste en place sur le socle.
Enlever la façade avant.
70
7.3 Commande à distance interactive - CDI 2 (colis FM 51)
7.3.1 Touches de réglages
Touches de réglage de la température
ambiante
Afficheur
1
: température ”confort”
: température ”réduit”
: température ”antigel”
0
2
2
3
6
4
8
4
10
12
5
14
6
18
16
Touches de réglage + ou -
7
20
22
+
24
Touches de sélection du mode
de fonctionnement *
MODE
Touche de
réglage de l’heure
et du jour
P1..P4
PROG
STANDARD
Touches de programmation
* Touches de sélection du mode de fonctionnement :
- Touche MODE : par appuis successifs sur la touche MODE différents modes de fonctionnement peuvent être sélectionnés :
: automatique
: température ”confort” jusqu’à minuit (1) - un appui prolongé de la touche : ”confort permanent” (2)
: température ”réduit” jusqu’à minuit (1) - un appui prolongé de la touche : ”réduit permanent” (2)
: mode antigel (vacances). Un nombre de jour doit alors être sélectionné par les touches
ou .
Nota : le jour de la programmation compte pour un jour. La commutation s’effectue à 0 h.
un appui prolongé de la touche : ”antigel permanent”
- Touche
: relance de l’e.c.s. jusqu’à minuit (1) - un appui prolongé de la touche : production autorisée en permanence (2)
(1) Clignotement de la flèche
(2) Flèche fixe
7.3.2 Afficheur
b
1
2
c
d
e
3
4
5
6
7
a
0
2
4
6
8
10
12
14
16
18
20
22
24
f
8806N019A
g
j k g
h
a : barre graphique d’affichage du programme (0 à 24h)
- b zone claire : indique une période de chauffage
”réduit” ou une période de ”chargement ballon
non autorisé”
- c zone foncée : indique une période de chauffage
”confort” ou une période de ”chargement ballon
autorisé”
d : curseur clignotant indiquant l’heure courante
e : flèche indiquant le jour courant (1 = lundi)
f : affichage numérique (heure courante en alternance
avec la température extérieure)
g : flèche se plaçant sous le symbole du mode de
fonctionnement actif
h : régime ”été” (ce MODE n’est pas réglable à partir de
la CDI 2. Il est activé à partir du tableau DIEMATIC
3 de la chaudière)
i
i : symboles de fonctionnement des circuits :
: état de la vanne 3 voies du circuit affiché
(si la CDI 2 est raccordée à l’option)
: ouverture
: fermeture
: marche circulateur du circuit
j : entretien de la chaudière à prévoir
k:
- symbole fixe : eau chaude sanitaire disponible ou production en cours.
- symbole clignotant : température eau
chaude sanitaire insuffisante, appuyer sur la
touche
en cas de besoin.
Remarque :
L’affichage normal réapparaît 2 minutes après avoir
effectué un réglage.
71
5
7.3.3 Réglage de l’heure et du jour
Appuyer sur la touche
à l’aide d’une pointe de
stylo puis régler l’heure et le jour à l’aide des touches
ou
.
Le premier appui permet un réglage minute par minute.
Un second appui permet un réglage heure par heure.
Un troisième appui permet un réglage jour par jour en
positionnant la flèche
dans la barre graphique de
1 à 7 (1 = lundi).
Remarque :
Un appui prolongé sur l’une des touches
ou
active l’accélération du défilement. Un appui
court permet un réglage fin.
7.3.4 Consignes de températures chauffage
●
Sélectionner la température ”confort”
ou ”réduit”
ou température ”antigel”
en appuyant sur la
touche, la température de consigne correspondante
apparaît à gauche de l’afficheur.
1
2
0
●
Régler la consigne à l’aide de
ou
2
3
6
4
.
8
4
12
10
5
14
6
18
16
7
20
C
22
24
C
Remarques :
- la barre graphique indique le programme chauffage du jour courant de 0 à 24h.
- la température affichée dans la partie droite correspond à la mesure de la température ambiante.
+
8806N015
7.3.5 Choix d’un programme horaire chauffage
Appuyer une fois sur la touche P1..P4 puis sélectionner par
/
le programme horaire chauffage
souhaité (P1, P2, P3 ou P4).
A ce moment le programme horaire s’affiche dans la
barre graphique.
Programme
d’usine
P1
P2
P3
Périodes confort
LU - DI : de 6h - 22h
LU - DI : de 4h - 21h
LU - VE : 5h - 8h , 16h - 22h
SA, DI : 7h - 23h
LU - VE : 6h - 8h , 11h - 13h30,
16h - 22h
SA : 6h - 23h
DI : 7h - 23h
P4
7.3.6 Programmation horaire
●
Appuyer une fois sur la touche PROG
. Le premier
appui permet une programmation groupée de tous les
jours de la semaine; les 7 flèches ”jours” clignotent.
Choisir le programme horaire à modifier entre P2, P3
et P4 par
/
. P1 est un programme non personnalisable.
● Choisir éventuellement le jour de la semaine (1 à 7) à
modifier par appuis successifs sur la touche PROG
.
● Ecrire, dans la barre graphique, des zones foncées
(mode ”confort”) à l’aide
de ou des zones claires (mode ”réduit”) à l’aide
de , 1/2 h par 1/2 h.
● Utiliser la touche
pour revenir en arrière par pas
d’1/2 h.
1
0
2
2
4
3
6
8
4
10
12
5
14
6
16
18
20
7
22
24
MODE
PROG
P1..P4
STANDARD
8806N017
Remarque :
Les touches
et
appuyées simultanément
pendant 5 secondes (STANDARD) permettent de
remplacer les programmes personnalisés par les
réglages d’usine.
5
72
7.3.7 Application d’une dérogation à un ou plusieurs circuits
La touche MODE permet de sélectionner un mode de
Il faut alors appuyer 5 secondes sur la touche AUTO
fonctionnement pour le circuit (et seulement celui là)
de la Diematic 3, ce qui efface le message et permet
piloté par la commande à distance.
d’effectuer la dérogation souhaitée sur tous les cirIl est néanmoins possible d’appliquer une dérogation
cuits.
à l’ensemble des circuits raccordés à Diematic 3 en
sélectionnant le mode de fonctionnement depuis
Exemple : Départ en vacances et souhait de régler le
Diematic 3. Dans ce cas, lorsqu’une des commandes
mode antigel sur l’ensemble des circuits chauffage et
à distance raccordées est dans un mode de fonctioneau chaude sanitaire de la maison.
nement différent des autres, le message ”voir CAD”
est affiché.
7.3.8 Affichage des défauts
En cas de défaut de fonctionnement, la commande à
distance affiche le message ”Error”.
1
0
2
2
3
6
4
4
8
10
5
12
14
6
18
16
20
7
22
24
L’afficheur du tableau de commande Diematic 3 de la
chaudière indique alors la cause du défaut.
8806N018
8806N018
7.3.9 Calibration de la sonde d’ambiance de la CDI 2
●
Mesurer la température ambiante avec un thermomètre.
1
0
●
Appuyer simultanément sur les touches
pendant 5 secondes.
2
2
3
6
4
4
8
12
10
5
14
6
18
16
7
20
22
C
et
24
+
-
●
Par
ou
régler la correction de manière à
faire coïncider l’affichage avec la mesure du
thermomètre.
Le réglage s’effectue par pas de 0,1°C.
La plage de correction est de + ou - 5°C par rapport
à la température affichée.
MODE
PROG
PROG
STANDARD
7.3.10 Ouverture du boîtier
1. Basculer le portillon.
2. Dévisser de quelques tours.
3. Retirer la partie commande du socle
1
4
3
2
5
6
7
+
-
MOD
P1
1
E
..P4
STAN
DARD
PROG
2
8575N128
73
5
8. CONTRÔLE DES SONDES
8.1 Contrôle et calibration de sondes à partir de la régulation Diematic 3.
Une surveillance continue des sondes est assurée par la régulation Diematic 3.
Cette surveillance, les possibilités de mesure et réglages offertes par Diematic 3 ne sont réalisables que pour
les circuits pour lesquels les sondes sont effectivement raccordées.
8.1.1 Circuit sonde coupé ou en court-cicuit
Lorsque le circuit d’une sonde est coupé ou en court-cicuit, Diematic 3 affiche le message d’alarme correspondant à la sonde concernée (cf. Rubrique 4 - synoptiques de dépannage).
8.1.2 Fiabilité des mesures des sondes
Il est possible de contrôler les sondes en affichant dans le pargraphe “# MESURES” (cf. tableau de réglages
utilisateurs ci-avant) la ligne de la température de la sonde concernée.
En cas de température non affichée ou d’écart trop important entre la température affichée et la température
réelle, vérifier la résistance de la sonde concernée (cf. § ci-après) ainsi que son câble de raccordement.
8.1.3 Réglage et calibrage de certaines sondes
Certaines valeurs de consignes peuvent être réglées et certaines sondes peuvent être calibrées à partir de
Diematic 3.
Pour cela, se reporter § 4.3 “Réglages divers”.
5
74
8.2 Contrôle de la sonde exterieure
8.2.1 Emplacement de la sonde extérieure
La sonde extérieure se monte sur la façade extérieure
correspondant à la zone chauffée. Elle doit être
aisément accessible.
H : hauteur habitée à contrôler par la sonde
: emplacement conseillé sur un angle
: emplacement possible (en cas de difficultés)
Z : zone habitée à contrôler par la sonde
H
1/ 2 H (mini 2,5 m)
Emplacements déconseillés :
H
1/ 2 H (mini 2,5 m)
1/ 2 Z
Z
La sonde doit être placée en pleine façade extérieure
de façon à être sous l'influence directe des variations
météorologiques, sans toutefois être sous l’influence
directe des rayonnements solaires.
8800N001
8800N002A
8.2.2 Valeurs de la sonde extérieure en Ω
Le tableau ci-dessous donne la correspondance température / résistance de la sonde. Si les valeurs
mesurées à l’ohmmètre ne correspondent pas à celles du tableau, remplacer la sonde.
Valeur de la sonde extérieure en Ω
Température
en °C
- 20°C
- 16°C
- 12°C
- 8°C
- 4°C
0°C
Résistance
en ohm
2 392 Ω
2 088 Ω
1 811 Ω
1 562 Ω
1 342 Ω
1 149 Ω
Température
en °C
4°C
8°C
12°C
16°C
20°C
24°C
Résistance
en ohm
984 Ω
842 Ω
720 Ω
616 Ω
528 Ω
454 Ω
5
75
8.3 Contrôle des sondes
8.3.1 Localisation des sondes
●
MC 15..., MC 25..., MC 25 BIC, MC 25 MI
Sonde température
départ
Sonde de fumées
Thermostat de sécurité
(Klixon 100°C)
Sonde retour
Sonde e.c.s.
COM001
Modèle représenté MC 25 MI
5
76
●
MC 35, MC 50
Sonde température départ
Sonde retour
Thermostat de sécurité
(klixon 100°C)
Modèle représenté MC 35
COM002
8.3.2 Affectation des sondes NTC 10 kohm
Les sondes NTC 10 kohm sont affectées à la mesure
des paramètres :
- température eau départ chaudière
- température eau retour chaudière
- température eau chaude sanitaire
- température fumées
8.3.3 Valeurs des sondes NTC 10 kohm en Ω
Le tableau ci-dessous donne la correspondance “température / résistance” de la sonde :
Température
en °C
Résistance
en ohm
Température
en °C
0°C
10°C
20°C
25°C
30°C
40°C
32 014 Ω
19 691 Ω
12 474 Ω
10 000 Ω
8 080 Ω
5 372 Ω
50°C
60°C
70°C
80°C
90°C
Résistance
en ohm
3
2
1
1
5
661 Ω
535 Ω
794 Ω
290 Ω
941 Ω
COM003
Contrôle de la valeur ohmique de la sonde e.c.s. côté
connecteur à la carte sondes.
Permet de vérifier également la continuité du faisceau
électrique.
Si les valeurs mesurées à l’ohmmètre ne correspondent
pas à celles du tableau, remplacer la sonde.
77
8.4 Contrôle de la sonde solaire (si équipement panneau solaire géré par la régulation
Diematic 3)
8.4.1 Raccordement
Si l’installation comporte un panneau solaire géré par
Diematic 3, une sonde solaire est raccordée au bornier
de raccordement des sondes.
La sonde se situe en sortie du capteur solaire.
8.4.2 Valeurs de la sonde solaire en Ω
Le tableau ci-dessous donne la correspondance
“température / résistance” de la sonde :
Temp. °C
0°C
10°C
20°C
30°C
40°C
50°C
60°C
70°C
80°C
90°C
Résistance
en ohm
500
520
539
558
578
597
616
635
654
674
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Temp. °C
100°C
110°C
120°C
130°C
140°C
150°C
160°C
170°C
180°C
190°C
Résistance
en ohm
692
711
730
749
768
787
805
824
842
861
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Ω
Si les valeurs mesurées à l’ohmmètre ne correspondent
pas à celles du tableau, remplacer la sonde.
9. CONTROLE DU CAPTEUR DE PRESSION
9.1 Localisation du capteur
MC 15..., MC 25..., MC 25 BIC, MC 25 MI
MC 35, MC 50
Capteur de pression
Capteur de pression
COM005
COM002
5
78
9.2 Principe de fonctionnement
Le capteur de pression est surveillé par l’UC du
tableau de commande.
Alimenté en 5V continu, il délivre à la carte UC une
tension variant de 0,5V à 2V suivant la pression
mesurée.
Une mesure de pression hors plage provoque une
alarme et l’affichage du message d’alarme
“DEF - MANOMETRE”.
COM006
Côté capteur
Mesure de l’alimentation du capteur de pression par la
Diematic 3 (5VDC) entre les bornes extrêmes du
connecteur. Permet de vérifier également la continuité
du faisceau électrique.
9.3 Tableau de correspondance pression / tension sortie capteur
Pression en bar
0
0,4
1
1,5
2
2,5
3
Tension en V
0,5
0,7
1
1,25
1,5
1,75
2
0
91
7 8
6
5
3 4
1 2
16
15
14
13
2
11 1
COM007
Côté carte sonde
Mesure :
- entre 1 et 3 de l’alimentation du capteur de pression
(5VDC).
- entre 2 et 3 du signal issu du capteur.
Permet de vérifier également la continuité du faisceau
électrique.
Remarque
Lorsque le capteur de pression est Hors Service, il est possible, après avoir vérifié que la chaudière est bien
en eau, d’effectuer le redémarrage de la chaudière pour 72 h. après avoir effectué un Arrêt / Marche (OFF / ON)
tout en gardant l’affichage du défaut.
79
5
10. CONTRÔLE PARTIE ÉLECTRIQUE
10.1 Secteur électrique
Le secteur est surveillé par le coffret de sécurité et
donne lieu à l’émission de deux messages d’alarme
sur l’afficheur de la régulation Diematic 3 :
- “SECT. FAIBLE” si la tension détectée < 175V.
- “SECT. 50Hz” si la fréquence n’est pas stable
(hors de la fourchette 50 Hz ± 1 Hz).
10.2 Cartes électroniques
10.2.1 Accès aux cartes toutes chaudières Innovens
sauf BIC
Couper l'alimentation électrique de la
chaudière.
Dévisser les vis de fixation 1 du tableau de commande et faire pivoter celui-ci vers l’avant 2 .
2
1
1
8531N001
Dévisser les vis 3 et retirer le cache de protection
de la barrette de branchement.
4
3
3
8531N003
Dévisser les vis 4 et retirer le capot 5 .
4
4
4
4
5
4
8531N002
10.2.2 Accès aux cartes chaudières Innovens BIC
5
Dévisser les vis 1 et rabaisser le panneau avant du
tableau de commande 2 .
1
1
1
2
80
10.2.3 Positionnement des cartes
Carte V3V (vannes 3 voies)
pour circuit hydraulique B
(option - colis FM 48)
carte sonde
carte
relais
carte UC
(unité centrale)
d’affichage
COM012
10.2.4 Localisation fusibles, EPROM (ou mémoire), pile, codeur
Fusible 230 V - 4 ampères temporisé
Fusible 24 V
4 ampères
temporisé
Carte
sondes
Carte relais
Codeur
Carte
V3V
5
Pile montée sur support.
Pour la retirer, utiliser un
petit tournevis plat
EPROM
81
COM008
10.2.5 Codeur de configuration
Le tableau ci-contre permet de vérifier que le codeur
mis en place correspond bien au type de la chaudière
installée.
Chaudière
MC 15
MC 25
MC 15 LP
MC 25 LP
MC 25 MI
MC 25 BIC
MC 35
MC 50
Pont 1-5 Pont 2-6 Pont 3-7 Pont 4-8
Fil bleu Fil noir Fil blanc Fil rouge
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
X
10.2.6 Remplacement EPROM (ou mémoire)
Démontage de l’EPROM
- Engager les deux griffes de la pince dans les deux
encoches prévues sous le support de l’EPROM.
- Appuyer sur la pince en serrant les bras de celle-ci
pour retirer l’EPROM.
Ne tirer en aucun cas sur la pince
COM009
Mise en place de l’EPROM
- Faire coïncider le méplat de l’EPROM 1 avec le
méplat du support 2 ainsi que le point de repérage
de l’EPROM 4 avec la flèche en fond de support 3
si elle est présente.
- Enfoncer l’EPROM en butée.
2
1
3
4
COM010
●
5
Disponibilté des mémoires
Les mémoires toujours conformes à la dernière mise à jour sont disponibles à notre Centre de Pièces de Rechange
sous les références :
- 8806-7005 pour une mémoire
- 8806-7004 pour un ensemble de 10 mémoires
82
●
Fermer le robinet d’arrêt de gaz.
MC 15 / MC 25
●
Desserrer de deux tours la vis sur la prise de
pression 1 .
● Connecter le manomètre à la prise de pression 1 .
●
Ouvrir le robinet d’arrêt de gaz.
●
Chaudière à l'arrêt, vérifier la pression gaz.
●
Mettre la chaudière en fonctionnement, vérifier la
pression gaz.
0294433
11. CONTRÔLE DE LA PRESSION D’ALIMENTATION GAZ
Si la pression sort de la plage admise
gaz naturel G20 : 17 - 25 mbar,
gaz naturel G25 : 20 - 30 mbar,
gaz propane : 25 - 45 mbar.
Interrompre la mise en service et informer le distributeur de gaz.
Après contrôle, arrêter la chaudière.
●
Fermer le robinet d’arrêt de gaz.
●
Retirer le manomètre.
●
Serrer la vis sur la prise de pression 1 .
●
Ouvrir le robinet d’arrêt de gaz.
●
Vérifier l’étanchéité de la prise de pression à l’aide
d’un spray détecteur de fuites.
Vérifier la pression d’alimentation gaz.
0302022
●
1
MC 35 / MC 50
1
Vérifier la pression d’alimentation gaz.
5
83
12. CONVERSION AU PROPANE
0287076
12.1 Chaudières MC 15 et MC 25
Kit de conversion au propane MC 15 :
N° réf. 8531-7021, N° de colis HC 31
Kit de conversion au propane MC 25 :
N° réf. 8531-7022, N° de colis HC 32
3
Montage du kit de conversion
Cette opération doit être effectuée par un
professionnel qualifié
●
Mettre la chaudière hors tension électrique.
●
Fermer le robinet d’arrêt de gaz.
●
Retirer le panneau avant de la chaudière.
●
Desserrer la vis de fixation et retirer le coffret de
sécurité 1 .
Desserrer le raccord fileté 2 de la conduite d’amenée de gaz.
Desserrer les 3 vis Torx 3 (clé Torx fournie avec
le jeu de conversion) et retirer la vanne gaz 4 .
Enfoncer le diaphragme 5 dans la garniture d’étanchéité 6 .
Enfoncer le diaphragme avec la garniture d’étanchéité dans la vanne gaz 4 .
Revisser la vanne gaz avec les 3 vis Torx 3 .
●
●
●
●
●
●
●
5
6
4
2
Serrer le raccord fileté 2 de la conduite d’amenée
de gaz - remplacer la garniture d’étanchéité.
Remettre en place le coffret de sécurité 1 et visser
la vis de fixation.
1
Montage du kit de conversion pour GPL
0294433
Vérifier la pression d’alimentation gaz
Cf. § 11.
Coller l’étiquette
● Coller l’étiquette fournie, correspondant au gaz
réglé, sur l’étiquette en place.
5
1
Vérifier la pression du raccordement de gaz.
84
302027
12.2 Chaudières MC 35 et MC 50
Jeu de conversion au GPL MC 35 et 50 :
N° réf. 8531-7035, N° de colis HC 72
4
3
5
Montage du kit de conversion
Cette opération doit être effectuée par un
professionnel qualifié
Mettre la chaudière hors tension électrique.
●
Fermer le robinet d’arrêt de gaz.
●
Retirer le panneau avant de la chaudière.
●
Desserrer la vis de fixation et retirer le coffret de
sécurité 1 .
Desserrer le raccord fileté 2 de la conduite d’amenée de gaz.
Desserrer les 3 vis Torx 3 (clé Torx fournie avec
le jeu de conversion) et retirer la vanne gaz 4 .
Enfoncer le diaphragme 5 dans la garniture d’étanchéité 6 .
Enfoncer le diaphragme avec la garniture d’étanchéité dans la vanne gaz 4 .
Revisser la vanne gaz avec les 3 vis Torx 3 .
●
●
●
●
●
●
●
6
2
Montage du jeu de conversion pour GPL
0302022
●
1
1
Serrer le raccord fileté 2 de la conduite d’amenée
de gaz - remplacer la garniture d’étanchéité.
Remettre en place le coffret de sécurité 1 et visser
la vis de fixation.
Vérifier la pression d’alimentation gaz
Cf. § 11.
Vérifier le raccordement de gaz.
Coller l’étiquette
● Coller l’étiquette fournie, correspondant au gaz
réglé, sur l’étiquette en place.
5
85
13. RÉGLAGE DE LA PUISSANCE CHAUDIÈRE POUR LE CHAUFFAGE
Il est possible d’adapter la puissance haute de la
chaudière (puissance maximale réglée) à la puissance de l’installation chauffage. La valeur réglée (de
consigne) s’affiche en pourcentage de la puissance
maximale de la chaudière.
Pour le mode eau chaude, le brûleur est préréglé en
usine sur la puissance maximale.
Tableau de réglage
de la puissance du brûleur
MC 15...
Puissance
kW
14,5
13,1
11,6
10,8
7,25
5,8
Programmation de la commande puissance de la
chaudière
Chaudière en marche
● Ouvrir le volet de la régulation.
●
Appuyer durant 5 secondes sur la touche installateur
à l’aide d’un tournevis ou d’une pointe de crayon.
●
Utiliser la touche
pour sélectionner le paragraphe “#TEMP LIMITES”.
Vitesse du
ventilateur
t/min.
5800
5400
5000
4200
3800
3400
Valeur de
consigne
%
100
90
80
75
50
40
MC 25...
24,5
22,1
19,6
18,3
12,3
9,8
●
Utiliser la touche
pour sélectionner la ligne P.
MAX CHAUF. (%).
● Modifier le paramètre P. MAX CHAUF. (%) à l’aide
des touches
et
.
● En fin d’intervention, les données sont mémorisées
après 2 minutes ou en fermant le volet.
5900
5400
5200
4400
3800
3400
100
90
80
75
50
40
MC 35
32,6
29,3
26,1
22,8
19,6
16,3
5000
4600
4200
3820
3440
3040
100
90
80
70
60
50
MC 50
47,0
42,3
37,6
32,9
28,2
23,5
5500
5040
4580
4130
3670
3210
Gras = réglage usine
100
90
80
70
60
50
14. SELECTION MANUELLE DES 3 NIVEAUX DE PUISSANCE DE LA CHAUDIERE
●
La possibilté de sélectionner manuellement les 3
niveaux de puissance des chaudières permet d’effectuer différentes mesures, contrôles ou réglages indiqués
ci-dessus et ci-après.
Volet de régulation ouvert
● Appuyer simultanément sur les touches
et
et
pour
passer
, puis utiliser les touches
de
à
ou
:
: puissance maximale chaudière
: puissance maximale réglée de la chaudière
: puissance minimale
5
86
L’affichage indique, en alternance (toutes les 2
secondes):
- EMISSION MES.
: vitesse en tr/min du
ventilateur
- EMISSION MES.
: température chaudière
- EMISSION MES.
: courant d’ionisation
15. MESURE DE LA VITESSE DU VENTILATEUR
15.1 Vitesse du ventilateur en
fonction du modèle de
chaudière
Chaudière
MC
MC
MC
MC
15
25
35
50
...
...
...
...
Vitesse ventilateur en tr/min
mini
mini
nominale
démarrage
imposé
démarrage maximale
brûleur
2000
3248
4060
5800
1800
3304
4130
5900
2010
2144
2680
5000
2000
2208
2760
5460
15.2 Mesure de la fréquence permettant de calculer la vitesse de rotation du ventilateur
- Mettre le multimètre en position mesure de fréquences
- Faire la mesure sur les 2 bornes 4 et 5 du connecteur
J4 (cf. rubrique 6 paragraphe 2 “schéma de câblage”).
- Faire le produit suivant :
fréquence mesurée x 30 = vitesse en tr/min
COM011
5
87
16. CONTRÔLE ET RÉGLAGE DU BRÛLEUR
●
Appuyer sur l’interrupteur 3 pour mettre la chaudière en fonctionnement.
● Amener la chaudière à la puissance maximale.
- Appuyer simultanément sur les touches
et
pendant environ 2 secondes.
- Régler la puissance du brûleur à l’aide des touches
et
:
= puissance maximale.
● Retirer le bouchon en plastique 1 de la prise de
mesure.
● Vérifier la teneur en CO2 des fumées à l’aide de
l’appareil de mesure.
Gaz naturel G20 (type H)
Teneur en CO2 : 9,0%
Gaz naturel G25 (type L)
Teneur en CO2 : 8,8%
Gaz propane (P)
Teneur en CO2 : 9,7%
0
2
4
6
8
10
12
14
16
18
20
22
24
DIMANCHE
A
3
MC 15 / MC 25
0302013
1
MC 35 / MC 50
1
5
88
●
La teneur en CO2 peut varier de ± 0,5% sur
l’ensemble de la page de puissance. Au besoin,
régler le débit de gaz avec la vis de réglage 2
jusqu’à ce que la teneur en CO2 requise soit atteinte.
- Rotation à gauche = augmentation du CO2.
- Rotation à droite = diminution du CO2.
● Contrôler la teneur en CO2 des fumées à la puissance
intermédiare
et à la puissance mini
.
● Lorsque le réglage est correct, appuyer sur la touche
du tableau de commande.
● Retirer l’appareil de mesure et replacer le bouchon en
plastique 1 sur la prise de mesure.
0294433
CONTRÔLE ET RÉGLAGE DU BRÛLEUR (SUITE)
MC 15 / MC 25
2
MC 35 / MC 50
0302022
Réglage du brûleur
2
Réglage du brûleur
17. TEST DU THERMOSTAT DE SECURITE STB
Volet de la régulation ouvert
Pour effectuer le test du thermostat de sécurité,
appuyer simultanément les touches
et
pendant 5 secondes :
- L’affichage indique “TEST-STB”.
- Le brûleur démarre en puissance mini.
- La pompe chaudière tourne.
- La chaudière monte en température et se met en
sécurité.
- Le voyant du tableau de commande passe au rouge
fixe.
Appuyer sur la touche
.
L’affichage indique “STB-CHAUD”.
Une fois que la chaudière a refroidi, réarmer le
thermostat de sécurité en appuyant sur la touche
.
89
5
18. CONTRÔLE DE L’ÉLECTRODE D’ALLUMAGE / SONDE D’IONISATION
Remarque: L’électrode d’allumage remplit également la fonction de sonde d’ionisation
0291823
18.1 Démontage et vérification sur chaudières MC 15 et MC 25
1
2 2
Démonter l’ensemble électrodes
●
Retirer le câble de l’électrode 1 .
●
Déposer les deux vis de fixation 2 .
● Sortir l’ensemble d’électrodes de son emplacement
ainsi que son joint.
Vérifier les électrodes
●
3,5 ± 0,5
Vérifier le bon aspect général (notamment l’absence
d’éclats, de fissures, d’encrassement de la porcelaine)
et l’état d’usure des électrodes
● Vérifier l’écartement des électrodes (remplacer
l’ensemble si nécessaire). Ecartement requis des
électrodes : 3,5 ± 0,5 mm.
5
90
18.2 Démontage et vérification sur chaudières MC 35 et MC 50
Démonter l’ensemble électrodes
● Par la droite du brûleur, débrancher le câble de
l’électrode 1 .
● Déposer les deux vis de fixation 2 .
●
Sortir l’ensemble électrodes 3 et son joint.
2
1
3
2
4±0,5 11±0,5
0279740
Vérifier les électrodes.
● Vérifier le bon aspect général (notamment l’absence
d’éclats, de fissures, d’encrassement de la porcelaine)
et l’état d’usure des électrodes.
● Vérifier l’écartement des électrodes (remplacer
l’ensemble si nécessaire). Ecartement requis des
électrodes : 4,5 ± 0,5 mm.
18.3 Remontage
Remonter l’ensemble électrodes.
● Repositionner l’ensemble électrodes et son joint
●
Visser les deux vis de fixation.
●
Rebrancher le câble de l’électrode.
● Remonter le panneau avant de l’habillage.
●
Remettre la chaudière en fonctionnement.
18.4 Vérification du courant d’ionisation
La lecture de la valeur du courant d’ionisation s’effectue
comme indiqué au § 4.1 (cf. 4.5 tableau des réglages
“utilisateurs” § “MESURES”).
Le fonctionnement sans risque de panne est assuré
lorsque le courant d’ionisation est situé entre 3 µA et
8 µA.
Si le courant d’ionisation est inférieur à 3 µA, vérifier
une nouvelle fois l’électrode d’allumage / ionisation,
ainsi que le câble d’allumage et la connexion à la terre.
Remplacer les pièces défectueuses.
5
91
19. CONTRÔLE DE L’ÉCHANGEUR DE CHALEUR ET DU RÉCUPÉRATEUR
DE CONDENSATS
19.1 Chaudières MC 15 et MC 25 Echangeur et récupérateur
1
Femer la vanne d’alimentation gaz de la
chaudière.
Couper l’alimentation électrique de la
chaudière.
6
3
Démonter le brûleur
7
Le brûleur et l’échangeur de chaleur peuvent
être très chauds - risque de brûlure!
Attendre leur refroidissement.
●
Retirer le câble de l’électrode d’allumage 1 .
●
Retirer le connecteur électrique du ventilateur 2 .
●
Retirer le silencieux 3 .
6
6
5
2
4
●
Desserrer la vis de fixation du coffret de sécurité 4
et retirer ce dernier.
● Libérer les câbles de leur collier de passage.
●
Soulever et retirer le ventilateur avec le canal
gaz/air 7 .
8
Lorsque le brûleur a refroidi :
● Retirer le brûleur cylindrique 8 complet avec le
joint d’étanchéité.
● Vérifier l’encrassement du brûleur.
●
Nettoyer au besoin le brûleur à l’air comprimé.
●
Contrôler l’état du joint d’étanchéité.
9
5
Contrôler l’état d’encrassement de l‘échangeur de
chaleur
● Vérifier l’encrassement de l’échangeur de chaleur à
l’aide d’une lampe de poche et d’un miroir 9 .
92
0295301
●
0294836
Desserrer l’écrou d’accouplement du raccordement
de gaz 5 .
● Desserrer les écrous longs 6 .
0291823c
En cas d‘encrassement important, démonter
l‘échangeur de chaleur
8
Fermer les
chauffage.
vannes
départ
et
retour
●
Retirer les câbles de raccordement 1 + 2 + 3 .
●
Ouvrir le robinet de purge 4 .
6
1
Lorsque l’échangeur de chaleur est complètement vide :
● Retirer le tuyau d’écoulement d’eau de condensation
5.
● Desserrer l’écrou d’accouplement du départ 6 .
●
Retirer le joint d’étanchéité.
●
Desserrer l’écrou d’accouplement du retour 7 .
●
Retirer le joint d’étanchéité.
2
10
9
●
Soulever l’arrêt 8 et pousser le tuyau de fumées 9
vers le haut.
● Soulever légèrement l’échangeur de chaleur 10 pour
le dégager des 4 boutonnières d’accrochage arrière
puis le retirer par l’avant.
3
7
4
5
●
Retirer l’accélérateur de convection supérieur 11 .
Démonter le récupérateur d‘eau de condensation
● Avant démontage, faire un trait de repérage de
position entre récupérateur 13 et échangeur 10 .
● Desserrer les écrous longs 12 .
11
●
Retirer le récupérateur d’eau de condensation 13
avec la garniture d’étanchéité.
● Retirer la bride de fixation 14 .
●
10
Retirer l’accélérateur de convection inférieur 15 .
Nettoyer l‘échangeur de chaleur
● Nettoyer l’intérieur de l’échangeur de chaleur avec
une brosse dure.
● Retirer les résidus de combustion avec un aspirateur
ou un jet d’eau.
5
15
14
13
12
93
Remontage du récupérateur d’eau de condensation
●
Mettre en place l’accélérateur de convection
inférieur 15 et le fixer avec la bride de fixation 14 .
Le remplacer s’il est endommagé.
● Mettre en place le récupérateur d’eau de condensation 13 complet avec le joint d’étanchéité.
● Resserrer les écrous longs 12 .
●
11
Mettre en place l’accélérateur de convection supérieur 11 .
Le remplacer s’il est endommagé.
Remarque
L’accélérateur de convection supérieur 11 est plus
lourd que l’accélérateur inférieur 15 .
Respecter impérativement ce montage.
15
14
13
0291823c
12
Remontage de l‘échangeur de chaleur
● Accrocher l’échangeur de chaleur 10 dans les
boutonnières du carter de la chaudière.
● Introduire le tuyau de fumées 9 dans le récupérateur, le remonter légèrement vers le haut pour qu’il
soit en butée avec l’arrêt 8 qui doit être engagé.
● Serrer l’écrou d’accouplement sur la conduite
retour 7 avec un joint d’étanchéité neuf.
● Serrer l’écrou d’accouplement sur la conduite
départ 6 avec un joint d’étanchéité neuf.
● Mettre en place le tuyau d’écoulement d’eau de
condensation 5 .
● Fermer le robinet de purge 4 .
●
8
6
1
2
Brancher les câbles de raccordement 1 + 2 + 3 .
10
9
3
5
7
4
Remontage du brûleur
● Procéder en sens inverse du démontage traité ciavant.
5
94
0302034
19.2 Chaudières MC 35 et MC 50 Echangeur
2
Fermer la vanne d’alimentation gaz de la
chaudière.
Couper l’alimentation électrique de la
chaudière.
3
4
Démonter le brûleur
● Dévisser la conduite de raccordement de gaz 1 .
1
●
Boucher le raccord ouvert afin d’éviter la pénétration
de saleté en le recouvrant avec un petit sachet en
plastique par exemple.
● Retirer la fiche du câble d’allumage 2 du coffret de
sécurité 3 .
● Desserrer la vis de fixation du coffret de sécurité 3
et retirer ce dernier en déconnectant le fil de masse.
● Retirer le connecteur 4 du ventilateur.
●
Dévisser la fixation du brûleur 5 (4 écrous SW 10).
●
Sortir avec soin par le haut le brûleur ainsi que le
ventilateur.
5
Attention! Ne pas poser le module brûleur
sur la fibre métallique des brûleurs.
Le tissu fibreux risque d’être endommagé.
Il est impossible de réparer le module de brûleur.
5
5
5
5
95
0302035
Nettoyer l’échangeur de chaleur
● Nettoyer la partie avant de l’échangeur de chaleur 1
avec par exemple un pinceau dur et un aspirateur retirer au besoin les dépôts calcaires en les décollant
délicatement avec un fil d’acier rigide par exemple.
● Nettoyer à l’air comprimé ou à l’eau à l’aide d’une
douchette, l’arrière de l’échangeur de chaleur (tubes à
ailettes).
5
1
Ne pas utiliser de produits chimiques de nettoyage.
Ouvrir le collecteur d’eau de condensation 2 dévisser les écrous SW 8.
● Nettoyer le collecteur d’eau de condensation.
●
●
Fermer le collecteur d’eau de condensation après
s’être assuré que le joint n’est pas endommagé. Le
remplacer au besoin.
● Placer un récipient sous le siphon d’eau de
condensation 3 .
● Dévisser le bouchon de fermeture 4 du siphon d’eau
de condensation 3 .
● Laisser l’eau et les résidus s’écouler hors du siphon.
2
3
●
Rincer à l’eau le siphon par l’intermédiaire de
l’échangeur de chaleur 1 .
● Fermer le siphon d’eau de condensation avec le bouchon de fermeture 4 après s’être assuré que le joint
n’est pas endommagé.
● Remplir le siphon d’eau de condensation d’eau par
l’intermédiaire de l’échangeur de chaleur 1 (env. 0,2
litre).
4
Un fonctionnement de la chaudière lorsque
le siphon d’eau de condensation n’est pas
rempli peut provoquer des dommages !
●
Equipement de neutralisation de l’eau de condensation si cet équipement est présent, le vérifier
conformément aux instructions de service correspondantes.
● Vérifier que le verre-regard 5 de la chambre de
combustion n’est pas endommagé et le remplacer si
nécessaire.
Nettoyer le verre-regard uniquement avec un chiffon
humide ou du papier, ne jamais utiliser d’objets durs
comme par exemple un tournevis.
Si le verre-regard est très sale, le remplacer.
5
Remontage du brûleur
Procéder en sens inverse du démontage traité ciavant.
●
96
20. CONTRÔLE DES BALLONS D’EAU CHAUDE SANITAIRE
20.1 Composants à contrôler
●
●
Anode en magnésium
L'anode en magnésium doit être vérifiée au moins
tous les 2 ans. A partir de la première vérification et
compte tenu de l'usure de l'anode, il faut déterminer
la périodicité des contrôles suivants.
L'anode peut être contrôlée selon l'une des deux
méthodes suivantes :
- Contrôle visuel :
Nécessite l’ouverture du ballon
L'anode doit être remplacée si son diamètre est
inférieur à 15 mm (diamètre initial = 33 mm).
- Contrôle par mesure électrique:
Nécessite l’ouverture du ballon
- débrancher le fil de masse de l'anode
- mesurer le courant entre la cuve et l'anode ;
si le courant mesuré est inférieur à 0,1 mA,
l'anode est à remplacer.
Si l'anode doit être remplacée, il faut ouvrir le ballon
en procédant comme indiqué au paragraphe suivant.
Ballon et échangeur
Dans les régions à eau calcaire, il est conseillé de
contrôler l’état d’entartrage de l’échangeur et du
ballon en vue de les détarter au besoin, afin d'en
préserver les performances.
Le premier contrôle s’effectue généralement après
2 ans en même temps que le contrôle visuel de l’anode en magnésium avec ouverture du ballon.
La périodicité des contrôles suivants sera définie
en fonction de l’entartrage constaté.
●
Soupape ou groupe de sécurité e.c.s.
La soupape ou le groupe de sécurité doivent être
manoeuvrés 1 fois par mois, afin de s’assurer de
leur bon fonctionnement et de se prémunir d'éventuelles surpressions qui endommageraient le ballon
(cf. notice chaudière, notice ballon, ou notice jointe
à la soupape ou au groupe de sécurité).
●
Habillage
L’habillage du ballon peut être nettoyé avec un chiffon
doux et à l'eau savonneuse.
Détartrage échangeur
Enlever le tartre afin de garantir les performances de
l’échangeur.
Détartrage ballon
Enlever le tartre déposé sous forme de boues ou de
lamelles dans le fond du ballon (peut nécessiter le
démontage du ballon ou l’utilisation d’un aspirateur à
eau pour les ballons placés au sol sous la chaudière).
Ne pas toucher au tartre adhérant aux parois du ballon,
car il constitue une protection efficace contre la corrosion et renforce l'isolation du ballon.
20.2 Ouverture des ballons pour maintenance
L’ouverture des ballons pour contrôle
et/ou remplacement d’anode et détartrage
éventuel s’effectue toujours chaudière à
l’arrêt et hors tension électrique.
●
Prévoir un joint d’étanchéité du tampon de visite
neuf.
● Couper l’arrivée d’eau froide au ballon.
●
Pour les ballons muraux avec tampon de visite en
partie inférieure en plus
● Vidanger le ballon.
Ouvrir les robinets d’eau chaude pour faire chuter
la pression et vidanger les tuyauteries jusqu’au
ballon.
5
97
20.2.1 Ballon DLB 3-80 (ancienne exécution, remplacée par BS 80D et BC 80D cf. page suivante)
Ballon mural
Démontage de l’anode
● Dévisser les vis 1 du couvercle.
●
Retirer le couvercle 2 .
●
Retirer le disque calorifuge 3 .
●
Retirer le fil de mise à la masse 4 de la borne de
connexion.
● Retirer la sonde d’eau chaude du doigt de gant 5 .
●
Dévisser les vis 6 de la bride 7 et retirer le tampon
avec l’anode.
Contrôler l’état de l´anode
● La remplacer au besoin - cf. paragraphe 20.1 ciavant.
9
5
Contrôler l’état d’entartrage du ballon et de
l’échangeur
● Cf. paragraphe 20.1 ci-avant.
7
4
6
Remontage
● Mettre en place le tampon 7 avec l´anode.
●
8
3
Remplacer le joint d´étanchéité 9 .
2
Serrer les vis 6 du tampon. Couple de
serrage maximal: 15 ±2 Nm.
1
●
Connecter le fil de mise à la masse 4 à la borne de
connexion.
● Glisser la sonde d´eau chaude jusqu´à la butée dans
le doigt de gant 5 .
1
2
Remplissage et contrôle d’étanchéité
● Ouvrir l´arrivée d´eau froide, remplir le réservoir et le
purger par l´intermédiaire des robinets d´eau chaude.
● Fermer tous les robinets d’eau chaude lorsque l’eau
s’écoule normalement sans chasse d’air.
● Remettre la chaudière en marche et chauffer le ballon à la température de service.
● Vérifier l´étanchéité de la bride du ballon.
●
Mettre en place le disque calorifuge 3 .
●
Fixer le couvercle 2 avec les vis.
3
6
4
7
8
5
9
5
Ballon à poser au sol
monté sous la chaudière
98
20.2.2 Ballons BS 80D et BC 80D
Démontage de l’anode
● Retirer la sonde A du doigt de gant.
Déposer le tampon B (clé de 13 mm).
8531N076
●
Contrôler l’état de l´anode
● La remplacer au besoin - cf. paragraphe 20.1 ciavant.
Contrôler l’état d’entartrage du ballon et de
l’échangeur
● Cf. paragraphe 20.1 ci-avant.
E
D
Remontage
● Effectuer le remontage des pièces en procédant en
sens inverse du démontage.
● Remplacer le joint d’étanchéité D du tampon. Le
mettre en place avec le jonc E en veillant à placer la
languette de positionnement du joint à l’extérieur du
ballon et du jonc E.
● La sonde A est à replacer à fond dans le doigt de
gant.
C
A
B
Le serrage des vis du tampon ne doit pas
être exagéré : 8 Nm ± 1 : utiliser pour cela
une clé dynamométrique.
Nota : on obtient approximativement 6 Nm
en tenant la clé à pipe par le petit levier.
Ballon BS 80D
13
Remplissage et contrôle d’étanchéité
● Cf. paragraphe 20.2.1 ci-avant.
13
A
B
C
D
E
85
31
N0
89
A
5
Ballon BC 80D
99
20.2.3 Ballon MC 25 BIC
Démontage de l’anode
● Retirer le couvercle en plastique 1 et l’isolation
thermique 2 .
● Déconnecter le fil de terre de la cosse.
Vidanger le ballon
● Placer le tuyau d’évacuation 3 sur le robinet de
purge 4 et laisser l’eau s’écouler dans un récipient approprié.
Démontage du tampon de visite
● Retirer la sonde d’eau chaude du doigt de gant.
●
Dévisser les écrous du tampon 5 .
●
Retirer le tampon avec l’anode.
3
Contrôler l’état de l´anode
● La remplacer au besoin - cf. paragraphe 20.1 ciavant.
2
Contrôler l’état d’entartrage du ballon et de
l’échangeur
● Cf. paragraphe 20.1 ci-avant.
1
0302450
Remontage
● Effectuer le remontage des pièces en procédant en
sens inverse du démontage.
● Remplacer le joint d’étanchéité du tampon de visite.
Serrer les écrous du tampon 5 avec un
couple compris entre 6 Nm ± 10 .
●
Placer le conducteur de terre sur la cosse.
●
Fermer le robinet de purge 4 et retirer le tuyau d’évacuation 3 .
4
Remplissage et contrôle d’étanchéité
● Cf. paragraphe 20.2.1 ci-avant.
●
5
Remettre en place l’isolation thermique 2 et le
couvercle en plastique 1 .
3
2
5
1
100
20.2.4 Ballon SR 130
Démontage de l’anode
● Retirer le couvercle A à l’aide d’un tournevis large
(voir détail) puis l’isolation.
● Retirer la sonde B de son doigt de gant.
●
Déposer le tampon D (clé de 13mm).
A
Contrôler l’état de l´anode
● La remplacer au besoin - cf. paragraphe 20.1 ciavant.
Contrôler l’état d’entartrage du ballon et de
l’échangeur
● Cf. paragraphe 20.1 ci-avant.
Remontage
● Effectuer le remontage des pièces en procédant en
sens inverse du démontage.
● Remplacer le joint d’étanchéité F du tampon. Le
mettre en place avec le jonc G en veillant à placer la
languette de positionnement du joint à l’extérieur du
ballon et du jonc.
● Engager la sonde eau chaude sanitaire B à fond
dans le doigt de gant.
B
D
E
F
G
Le serrage des vis du tampon ne doit pas
être exagéré : 8 Nm ± 1 : utiliser pour cela
une clé dynamométrique.
Nota : on obtient approximativement 6 Nm en
tenant la clé à pipe par le petit levier.
Remplissage et contrôle d’étanchéité
● Cf. paragraphe 20.2.1 ci-avant.
8953N147a
.
5
101
20.3 Emplacement soupape ou groupe de sécurité e.c.s.
●
MC 25 MI :
se reporter rubrique 2, paragraphe
1.3 repère 40
●
MC 25 BIC :
se reporter rubrique 2, paragraphe
1.4 repère 40
●
MC.../ BS 80 : mis en place par l’installateur
●
MC.../ BS 130 : mis en place par l’installateur
●
MC.../ BC 80 :
1 Soupape de sécurité manoeuvrable. La soupape
de sûreté incorporée dans le groupe est tarée de
façon à commencer à décharger (ouvrir) quand
la pression dépasse 7 bars.
2 Robinet d’arrêt à sphère
1
2
8531N082
5
102
21. RÉGLAGE DU DÉBIT EAU CHAUDE SANITAIRE
21.1 Chaudière MC 25 MI
0294856
Réglage du débit d‘eau chaude sanitaire
Le débit d‘e.c.s. est réglé en usine à 10 l/min. Il peut
être modifié en agissant sur la vanne d’arrêt du groupe de sécurité.
Pour accéder au groupe de sécurité, il faut déposer
le panneau avant de l’habillage et basculer le tableau
de commande.
- Retirer le capuchon 2 .
- Régler le débit d‘e.c.s. souhaité :
Température de sortie
Débit
de l‘e.c.s.*
40 ˚C
11, 3 l/min
45 ˚C
9,7 l/min
50 ˚C
8,5 l/min
*Température entrée eau froide = 10 °C
2
- Replacer le capuchon sur la vanne d‘arrêt une fois
le réglage effectué.
0302442
21.2 Chaudière MC 25 BIC
Réglage du débit d‘eau chaude sanitaire
Le débit d’eau chaude sanitaire est réglé en usine à
environ 10 l/min. Il peut être modifié sur la vanne
d’arrêt 1 du groupe de sécurité.
Pour accéder à cette vanne, il faut déposer le panneau
avant droit de l’habillage.
- Retirer le capuchon de la vanne d’arrêt 1 .
- Régler le débit d’eau chaude sanitaire souhaité.
Température de sortie
Débit
de l‘e.c.s. (1)*
40 ˚C
11, 3 l/min
45 ˚C
9,7 l/min
50 ˚C
8,5 l/min
*Température entrée eau froide = 10 °C
(1) en débit continu, après puisage du volume
d’eau chaude stockée dans le ballon
- Replacer le capuchon sur la vanne d‘arrêt une fois
le réglage effectué.
1
5
103
5
104
SCHÉMAS
ÉLECTRIQUES
6
105
SOMMAIRE
Page(s)
1. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES
1.1 Avertissement
1.2 Bornier de raccordement
1.3 Raccordements d’installation en cascade ou en cas de raccordement
à une Diematic-VM
1.3.1 Chaudière maître - 1
1.3.2 Chaudière(s) ”suiveuse(s) - 2 à 10”
1.3.2.1 Chaudière ”suiveuse” - 2
1.3.2.2 Raccordement chaudière(s) ”suiveuse(s) - 3 à 10”
1.3.3 Principe de fonctionnement
1.4 Gestion de cascades
1.4.1 Raccordement du ballon au circuit secondaire
1.4.2 Raccordement du ballon au circuit primaire (depuis octobre 2002)
1.5 Raccordement d’options
107
107
108
109
109
110
110
111
111
112
112
113
114
2. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 15 / MC 25
115
3. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 15 LP / MC 25 LP
116
4. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 25 MI
117
5. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 25 BIC
118
6. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 35 / MC 50
119
6
106
1. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES
1.1 Avertissement
Les raccordements électriques doivent
être effectués par un professionnel qualifié.
Le câblage électrique ayant été soigneusement contrôlé en usine, les connexions
intérieures du tableau de commande ne
doivent en aucun cas être modifiées.
Les raccordements électriques sont à effectuer en
respectant les indications portées sur les schémas
électriques livrés avec l'appareil et les directives
données dans la notice.
Le raccordement électrique doit être conforme aux
normes en vigueur. L'appareil doit être alimenté par
un circuit comportant un interrupteur omnipolaire à
distance d’ouverture ≥ 3 mm. La mise à la terre doit
être conforme à la norme NF C 15 100.
Tous les raccordements s'effectuent sur les
borniers prévus à cet effet à l’arrière du tableau
de commande de la chaudière.
cache de
protection
La fixation de ces câbles sur la tôle arrière du tableau se
fait à l’aide de serre-câbles (serre-câbles livrés dans un
sachet séparé) qui sont montés sur la tôle.
Sondes
IMPORTANT : Le courant maximal pouvant être
commuté par sortie est 2 A cos. ϕ = 0,7 (= 450 W
courant d'appel inférieur à 16 A).
8531N028
230V
Il faut séparer les câbles des sondes des
câbles des circuits 230V.
- En dehors de la chaudière : utiliser 2 conduits ou
chemins de câbles distants d’au moins 10 cm.
Rappel : pour l’ouverture des tableaux, se reporter au § 10 “Contrôle partie électrique” rubrique 5
6
107
1.2 Bornier de raccordement
Etat à la livraison
Raccordement du module de télésurveillance vocal
TELCOM 1
(voir schéma de raccordement d’options ci-après)
Entrée de la télécommande
téléphonique de la chaudière. Sortie message
Si ce contact est fermé, téléphonique
l’installation passe en mode
antigel permanent.
2 x 0,75 mm2 mini.
Sonde extérieure
3 x 1,5 mm2 mini.
Alimentation 230V
1234
LN
N L
230 V - 50 Hz
vanne gaz
externe
sortie
auxiliaire
S EXT
LN
LLLN
thermostat pompe
de sécurité circuit B
(pour plancher
chauffant)
S ECS
N L
VS
Alim
$)
AUX
alimentation
230VAC/
50Hz
N L
LN
1234 121212121 212
N
Attention !
Couper l’alimentation
avant
intervention!
vanne
3 voies
Circuit B (platine option vanne)
Entrée
Sortie
relais
téléphonique
Sonde Sonde Circuit Circuit Sonde Sonde
extéeau
A
B
solaire départ
rieure chaude sonde d’amou
sonde
sanitaire
biance
ECS
solaire
8531N022
Remarques
1. La chaudière peut fonctionner sans sonde extérieure bien que son utilisation soit préconisée. En cas de fonctionnement sans sonde extérieure, il faut impérativement raccorder une commande à distance interactive CDI 2
(colis FM 51).
2. Sur les chaudières MC 35 et MC 50, le
raccordement de la pompe de charge
du ballon d’eau chaude sanitaire ou de
la vanne d’inversion pour MC 35
(option colis HC 14 + colis câblage AD
190) s’effectue sur le connecteur situé
en partie inférieure arrière du tableau
de commande.
Connecteur livré dans le
tableau de commande
sous le cache de protection (cf. page précédente)
6
8531N128
108
1.3 Raccordements de base en cas d'installation en cascade ou en cas de raccordement
à une Diematic-VM
1.3.1 Chaudière maître - 1
Commande
à distance
circuit A
1
0
2
2
4
3
6
8
4
10
12
5
14
16
6
18
20
7
22
24
+
-
CDI 2
FM 51
ou
FM 52
2 x 0,75 mm2 mini.
Pompe Aux.
(Pompe de
charge ballon
e.c.s. si ballon
raccordé au
secondaire)
2 x 0,75 mm2 mini.
3 x 1,5 mm2 mini.
3 x 0,75 mm2 mini.
Alimentation
230 V
Sonde
extérieure
MODE
(1)
N L
N L
VS
AUX
LN
N L
230 V - 50 Hz
Alim
alimenvanne gaz
tation
externe
230VAC/
50Hz
$)
sortie
auxiliaire
S EXT
LN
LLLN
thermostat pompe
de sécurité circuit B
(pour plancher
chauffant)
1234 121212121 212
N
vanne
3 voies
S ECS
LN
(1)
Attention !
Couper l’alimen- Entrée Sortie Sonde Sonde Circuit Circuit Sonde
tation
eau
extéA
B solaire
relais
avant
rieure chaude
téléphonique
intervention!
sanitaire sonde d’ambiance
Circuit B (platine option vanne)
Sonde
départ
ou
sonde
ECS
solaire
Vers la
régulation
DIEMATIC VM
BUS DIEMATIC
8531N023B
Vers la
chaudière
en cascade
(1) Raccordements du circuit avec vanne B
Vanne mélangeuse et circulateur commandés par l’option platine + sonde vanne mélangeuse (colis FM 48).
Pour le montage et les raccordements électriques, se reporter à la notice livrée avec le colis FM 48.
Commandes en basse tension : Le courant maximal pouvant être commuté par sortie est 2 A cos. ϕ =
0,7 (= 450 W, courant d’appel inférieur à 16 A). Si la charge dépasse l’une de ces valeurs, il faut relayer
la commande à l’aide d’un contacteur qui ne doit en aucun cas être monté dans le tableau Diematic 3.
Il faut séparer les câbles des sondes des
câbles des circuits 230 V.
6
109
1.3.2 Chaudière(s) ”suiveuse(s) - 2 à 10”
Vers les
pompes
Chaudière
Chaudière
Chaudière
1
2
3
Jusqu’à 10
chaudières
S
8531N068
1.3.2.1 Chaudière “suiveuse” - 2
S
LN
N L
230 V - 50 Hz
Alim
alimenvanne gaz
tation
externe
230VAC/
50Hz
$)
sortie
auxiliaire
S EXT
N L
VS
AUX
LN
sur chaudière
suiveuse, il n’est
pas possible d’installer
une carte option vanne.
LLLN
thermostat pompe
de sécurité circuit B
(pour plancher
chauffant)
1234 121212121 212
N
vanne
3 voies
Attention !
Couper l’alimen- Entrée Sortie Sonde Sonde Circuit Circuit Sonde
tation
extéeau
A
B solaire
relais
avant
rieure chaude
téléphonique
intervention!
sanitaire sonde d’ambiance
Circuit B (platine option vanne)
Paramètrer le paramètre CASCADE 1...10 dans le
MODE TESTS # CONFIGURATION sur l’adresse
n° 2 correspondant à la chaudière suiveuse 2.
6
Sonde de départ commune
cascade
(à raccorder uniquement sur
la chaudière n° 2)
S ECS
N L
LN
2 x 0,75 mm2 mini.
3 x 1,5 mm2 mini.
Alimentation
230V
S : sonde de départ commune cascade
110
8531N025B
8531N025C
Sonde
départ
ou
sonde
ECS
solaire
Vers la
chaudière 1
Vers la chaudière
”suivante” 3 à 10
1.3.2.2 Raccordement chaudière(s) ”suiveuse(s)” - 3 à 10
3 x 1,5 mm2 mini.
Alimentation
230V
N L
N L
VS
AUX
LN
N L
230 V - 50 Hz
Alim
alimenvanne gaz
tation
externe
230VAC/
50Hz
$)
sortie
auxiliaire
S EXT
LN
LLLN
thermostat pompe
de sécurité circuit B
(pour plancher
chauffant)
1234 121212121 212
N
vanne
3 voies
S ECS
LN
sur chaudière
suiveuse, il n’est
pas possible d’installer
une carte option vanne.
Attention !
Couper l’alimentation
avant intervention!
Circuit B (platine option vanne)
Parametrer le paramètre CASCADE 1...10 dans
le MODE TESTS # CONFIGURATION sur l’adresse correspondant à la chaudière suiveuse
(ex : 3 pour la chaudière suiveuse 3).
Entrée Sortie Sonde Sonde Circuit Circuit Sonde
extéeau
A
B solaire
relais
rieure chaude
téléphonique
sonde
d’amsanitaire
biance
Sonde
départ
ou
sonde
ECS
solaire
BUS DIEMATIC
8531N056
8531N056A
De/Vers la chaudière ”suiveuse”
S : sonde de départ commune cascade
1.3.3 Principe de fonctionnement
La régulation calcule une consigne de départ globale. Cette consigne sera respectée par toutes les chaudières
mises en route. Une chaudière pourra se mettre en route toutes les 4 minutes selon les besoins.
Lorsque la température de consigne départ est dépassée, une chaudière est coupée malgré l’arrêt de la
modulation toutes les 2 minutes. La mise en route des chaudières en série est permutée tous les 7 jours
(paramêtre PERMUT sur AUTO) ou devra être programmée de façon fixe avec le paramètre PERMUT.
6
111
1.4 Gestion de cascades
1.4.1 Raccordement du ballon au circuit secondaire
Pompe Aux.
25
Chaudière
Chaudière
Chaudière
1
2
3
Jusqu’à 10
chaudières
S
8531N066
Remarques :
- Lors d’une installation avec un préparateur d’eau chaude sanitaire, le circulateur du préparateur doit être raccordé au connecteur AUX. de la chaudière maîtresse 1 .De ce fait, le paramètre S.AUX. (sortie auxiliaire) dans le
mode # PARAM. INSTAL. devra être paramétré sur ECS. La sonde ECS du préparateur d’eau chaude sanitaire
sera raccordée sur le connecteur S ECS (sonde e.c.s.) de la chaudière 1 .
- La sonde départ commune S doit être raccordée sur le connecteur S ECS (sonde e.c.s.) de la chaudière 2 .
- La cascade de chaudière devra être composée uniquement de chaudières un service (aucune chaudière avec
chauffage et E.C.S. instantanée ou avec préparateur d’eau chaude sanitaire).
- Pour une chaudière 50 kW, la pompe de charge doit être raccordée sur le connecteur prévu dans le tableau de
commande de cette chaudière.
6
112
1.4.2 Raccordement du ballon au circuit primaire (fonction disponible de série depuis octobre 2002)
Pompe
Jusqu’à 10
chaudières
Chaudière
Chaudière
Chaudière
1
2
3
S
LP/..
8531N067
Remarques :
- La sonde départ commune S doit être raccordée sur le connecteur S ECS (sonde e.c.s.) de la chaudière 2 .
- La cascade de chaudière est composée d’une chaudière maîtresse avec pompe de charge sanitaire intégrée 1
et de chaudières suiveuses un service (aucune autre chaudière avec pompe de charge).
- Charge du ballon associé à une chaudière maître de la cascade 1 avec pompe de charge intégrée : lorsque le
ballon est en demande, seule cette chaudière assure la charge du ballon.
6
113
1.5 Raccordement d'options
Exemple : sonde capteur solaire, module de télésurveillance vocal TELCOM 1, commandes à distance pour
circuits A. Dans ce cas de figure, règler le paramètre (dans # PARAM.INSTAL.) S.AUX sur
SOLAIRE.
Sonde ecs
Sonde capteur solaire
Sonde ecs solaire
CDI 2 (2)
FM 51
1
0
2
2
4
3
6
8
4
10
12
5
14
16
6
18
20
7
22
24
+
-
MODE
TELCOM 1
sortie
auxiliaire
2 x 0,75 mm2 mini.
2 x 0,75 mm2 mini.
2 x 0,75 mm2 mini.
4 x 0,75 mm2 mini.
3 x 0,75 mm2 mini.
3 x 1,5 mm2 mini.
$)
vanne gaz
externe
alimentation
230VAC/
50Hz
12 13
(1)
S EXT
3 x 0,75 mm2 mini.
10 9
FM
52
thermostat pompe
de sécurité circuit B
(pour plancher
chauffant)
S ECS
Alimentation
230 V
ou
Vanne gaz externe pour
installation au propane
Attention !
Couper l’alimentation
avant
intervention!
vanne
3 voies
Circuit B (platine option vanne)
Entrée
Sortie
relais
téléphonique
Sonde Sonde Circuit Circuit Sonde Sonde
extéeau
A
B
solaire départ
rieure chaude
ou
sonde d’amsonde
sanitaire
biance
ECS
solaire
8531N026B
(1)
Dans ce cas de figure (installation comportant un panneau solaire), l’option platine + sonde vanne mélangeuse
(colis FM 48) pour circuit B ne peut pas être raccordée.
(2) CDI 2 = commande à distance interactive
Commandes en basse tension : Le courant maximal pouvant être commuté par sortie est 2 A cos. ϕ =
0,7 (= 450 W, courant d’appel inférieur à 16 A). Si la charge dépasse l’une de ces valeurs, il faut relayer
la commande à l’aide d’un contacteur qui ne doit en aucun cas être monté dans le tableau Diematic 3.
6
Il faut séparer les câbles des sondes des
câbles des circuits 230 V. cf. § 1
114
115
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
ATF
AUX
B
BUS
DEP
DS
ECS
ET
EXT
F2
F1
FA
FP
G
GMV
HP2
KKP
KR
KV
MA
MP
PE
PP
RP
SE
=
=
=
UV
VS
ZIE
=
=
=
=
=
=
=
AMB
A
B
SOL
T
TB
0294665/05/2001.DE TS
=
=
AA
Alim
Sortie d‘alarme charge : 24 V / 0,5 A
Raccordement au réseau
230 VCA / 50 Hz
Raccordement sonde d‘ambiance
Circuit de chauffage direct
Circuit de chauffage avec vanne
mélangeuse
Sonde de température des fumées
Sortie programmable, par exemple
pompe du circuit de chauffage direct
Interrupteur principal
Bus Diematic
Raccordement sonde départ du
circuit avec vanne mélangeuse ou
sonde ballon solaire
Capteur de pression
Sonde d‘eau chaude
Touche de déverrouillage
Sonde extérieure
Fusible pour courant de réseau, 4AT
Fusible pour courant faible 24 V, 4AT
Boîtier de sécurité
Platine de raccordement des sondes
Ventilateur
Electrovanne gaz
Pompe du circuit de chauffage avec
vanne mélangeuse
Pompe du circuit de chaudière
Sonde de retour de chaudière
Sonde départ de chaudière
Commande électrique de la vanne
mélangeuse
Platine du circuit avec vanne
mélangeuse (option)
Entrée sans potentiel, par exemple
pour verrouillage du brûleur, modem /
relais téléphonique, demande de
chaleur extérieure
Carte électronique du micro-processeur
Carte électronique des relais
Electronique de commande pour
pompe du circuit de chaudière
Sonde solaire / Panneau solaire
Transformateur 230/25 VCA
Limiteur de température
Protection thermique du circuit de
chauffage avec vanne mélangeuse
Vanne d‘inversion
Raccordement d‘une vanne pour
installations au GPL
Electrode d‘allumage et d‘ionisation
2. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 15 / MC 25
6
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
AA
Alim
AMB
A
B
ATF
AUX
B
BUS
DEP
DS
ECS
ET
EXT
F2
F1
FA
FP
G
GMV
HP2
KKP
KR
KV
MA
MP
PE
PP
RP
SE
SOL
T
TB
TS
UV
VS
ZIE
Sortie d‘alarme charge : 24 V / 0,5 A
Raccordement au réseau
230 VCA / 50 Hz
Raccordement sonde d‘ambiance
Circuit de chauffage direct
Circuit de chauffage avec vanne
mélangeuse
Sonde de température des fumées
Sortie programmable, par exemple
pompe du circuit de chauffage direct
Interrupteur principal
Bus Diematic
Raccordement sonde départ du
circuit avec vanne mélangeuse ou
sonde ballon solaire
Capteur de pression
Sonde d‘eau chaude
Touche de déverrouillage
Sonde extérieure
Fusible pour courant de réseau, 4AT
Fusible pour courant faible 24 V, 4AT
Boîtier de sécurité
Platine de raccordement des sondes
Ventilateur
Electrovanne gaz
Pompe du circuit de chauffage avec
vanne mélangeuse
Pompe du circuit de chaudière
Sonde de retour de chaudière
Sonde départ de chaudière
Commande électrique de la vanne
mélangeuse
Platine du circuit avec vanne
mélangeuse (option)
Entrée sans potentiel, par exemple
pour verrouillage du brûleur, modem /
relais téléphonique, demande de
chaleur extérieure
Carte électronique du micro-processeur
Carte électronique des relais
Electronique de commande pour
pompe du circuit de chaudière
Sonde solaire / Panneau solaire
Transformateur 230/25 VCA
Limiteur de température
Protection thermique du circuit de
chauffage avec vanne mélangeuse
Vanne d‘inversion
Raccordement d‘une vanne pour
installations au GPL
Electrode d‘allumage et d‘ionisation
3. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 15 LP/ MC 25 LP
6
116
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
AA
Alim
AMB
A
B
ATF
AUX
B
BUS
DEP
DS
ECS
ET
EXT
F2
F1
FA
FP
G
GMV
HP2
KKP
KR
KV
MA
MP
PE
PP
RP
SE
SOL
T
TB
TS
UV
VS
ZIE
Sortie d‘alarme charge : 24 V / 0,5 A
Raccordement au réseau
230 VCA / 50 Hz
Raccordement sonde d‘ambiance
Circuit de chauffage direct
Circuit de chauffage avec vanne
mélangeuse
Sonde de température des fumées
Sortie programmable, par exemple
pompe du circuit de chauffage direct
Interrupteur principal
Bus Diematic
Raccordement sonde départ du
circuit avec vanne mélangeuse ou
sonde ballon solaire
Capteur de pression
Sonde d‘eau chaude
Touche de déverrouillage
Sonde extérieure
Fusible pour courant de réseau, 4AT
Fusible pour courant faible 24 V, 4AT
Boîtier de sécurité
Platine de raccordement des sondes
Ventilateur
Electrovanne gaz
Pompe du circuit de chauffage avec
vanne mélangeuse
Pompe du circuit de chaudière
Sonde de retour de chaudière
Sonde départ de chaudière
Commande électrique de la vanne
mélangeuse
Platine du circuit avec vanne
mélangeuse (option)
Entrée sans potentiel, par exemple
pour verrouillage du brûleur, modem /
relais téléphonique, demande de
chaleur extérieure
Carte électronique du micro-processeur
Carte électronique des relais
Electronique de commande pour
pompe du circuit de chaudière
Sonde solaire / Panneau solaire
Transformateur 230/25 VCA
Limiteur de température
Protection thermique du circuit de
chauffage avec vanne mélangeuse
Vanne d‘inversion
Raccordement d‘une vanne pour
installations au GPL
Electrode d‘allumage et d‘ionisation
4. SCHEMA DE CÂBLAGE MC 25 MI
6
117
J36
6
118
=
=
PE
ZIE
=
MP
=
=
=
=
=
=
KKP
KR
KV
MA
UV
VS
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
DS
ECS
ET
EXT
F2
F1
FA
FP
G
GMV
HP2
=
=
=
=
=
=
=
B
BUS
DEP
SOL
T
TB
TS
=
=
ATF
AUX
=
=
=
=
=
=
AMB
A
B
PP
RP
SE
=
=
AA
Alim
Sortie d‘alarme charge : 24 V / 0,5 A
Raccordement au réseau
230 VCA / 50 Hz
Raccordement sonde d‘ambiance
Circuit de chauffage direct
Circuit de chauffage avec vanne
mélangeuse
Sonde de température des fumées
Sortie programmable, par exemple
pompe du circuit de chauffage direct
Interrupteur principal
Bus Diematic
Raccordement sonde départ du
circuit avec vanne mélangeuse ou
sonde ballon solaire
Capteur de pression
Sonde d‘eau chaude
Touche de déverrouillage
Sonde extérieure
Fusible pour courant de réseau, 4AT
Fusible pour courant faible 24 V, 4AT
Boîtier de sécurité
Platine de raccordement des sondes
Ventilateur
Electrovanne gaz
Pompe du circuit de chauffage avec
vanne mélangeuse
Pompe du circuit de chaudière
Sonde de retour de chaudière
Sonde départ de chaudière
Commande électrique de la vanne
mélangeuse
Platine du circuit avec vanne
mélangeuse (option)
Entrée sans potentiel, par exemple
pour verrouillage du brûleur, modem /
relais téléphonique, demande de
chaleur extérieure
Carte électronique du micro-processeur
Carte électronique des relais
Electronique de commande pour
pompe du circuit de chaudière
Sonde solaire / Panneau solaire
Transformateur 230/25 VCA
Limiteur de température
Protection thermique du circuit de
chauffage avec vanne mélangeuse
Vanne d‘inversion
Raccordement d‘une vanne pour
installations au GPL
Electrode d‘allumage et d‘ionisation
5. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 25 BIC
119
(1) R10kΩ en lieu et place de la sonde de fumées non montées sur ces chaudières
(1)
=
=
PE
ZIE
=
MP
=
=
=
=
=
=
KKP
KR
KV
MA
UV
VS
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
=
DS
ECS
ET
EXT
F2
F1
FA
FP
G
GMV
HP2
=
=
=
=
=
=
=
B
BUS
DEP
SOL
T
TB
TS
=
AUX
=
=
=
=
=
=
AMB
A
B
PP
RP
SE
=
=
AA
Alim
Sortie d‘alarme charge : 24 V / 0,5 A
Raccordement au réseau
230 VCA / 50 Hz
Raccordement sonde d‘ambiance
Circuit de chauffage direct
Circuit de chauffage avec vanne
mélangeuse
Sortie programmable, par exemple
pompe du circuit de chauffage direct
Interrupteur principal
Bus Diematic
Raccordement sonde départ du
circuit avec vanne mélangeuse ou
sonde ballon solaire
Capteur de pression
Sonde d‘eau chaude
Touche de déverrouillage
Sonde extérieure
Fusible pour courant de réseau, 4AT
Fusible pour courant faible 24 V, 4AT
Boîtier de sécurité
Platine de raccordement des sondes
Ventilateur
Electrovanne gaz
Pompe du circuit de chauffage avec
vanne mélangeuse
Pompe du circuit de chaudière
Sonde de retour de chaudière
Sonde départ de chaudière
Commande électrique de la vanne
mélangeuse
Platine du circuit avec vanne
mélangeuse (option)
Entrée sans potentiel, par exemple
pour verrouillage du brûleur, modem /
relais téléphonique, demande de
chaleur extérieure
Carte électronique du micro-processeur
Carte électronique des relais
Electronique de commande pour
pompe du circuit de chaudière
Sonde solaire / Panneau solaire
Transformateur 230/25 VCA
Limiteur de température
Protection thermique du circuit de
chauffage avec vanne mélangeuse
Vanne d‘inversion
Raccordement d‘une vanne pour
installations au GPL
Electrode d‘allumage et d‘ionisation
6. SCHÉMA DE CÂBLAGE MC 35 / MC 50
6
B
DE DIETRICH • SPINOFF - CENTER Romeinsestraat 10 • B-3001 LEUVEN / LOUVAIN • Tél. : 016 39 56 40
Fax : 016 39 56 49 • www.dedietrich.com
F
DE DIETRICH THERMIQUE S.A.S. au capital de 21 686 370 • BP 30 • 57,rue de la Gare • F-67580 MERTZWILLER
Tél. : (+33) 03 88 80 27 00 • Fax : (+33) 03 88 80 27 99
www.dedietrich.com • N° IRC : 347 555 559 RCS STRASBOURG
Assistance Technique France :
Un seul numéro
La société DE DIETRICH THERMIQUE, ayant le souci de la qualité de ses produits, cherche en permanence à les améliorer.
Elle se réserve donc le droit, à tout moment de modifier les caractéristiques indiquées dans ce document.
AD067A
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement