xi4sp7 aa admin fr

xi4sp7 aa admin fr
Suite SAP BusinessObjects BI
Document Version: 4.0 Support Package 7 - 2013-10-02
Guide d'administration de SAP
BusinessObjects Analysis, édition pour
OLAP
Table des matières
1
Historique du document. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5
2
Présentation de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.1
Composants d'Analysis, édition pour OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
2.2
2.1.1
Client Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7
2.1.2
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service) d'Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
A propos de ce guide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.2.1
Documentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
2.2.2
Public concerné par ce guide. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3
Architecture. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.1
Schéma de l'architecture d'Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
3.2
Modèle de déploiement de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence. . . . . . . . . . . . . . .12
3.3
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
3.3.1
Basculement de serveur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
4
Installation et configuration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.1
Outils d'administration. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.1.1
Central Management Console (CMC). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15
4.1.2
Central Configuration Manager (CCM). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.2
Notes d'installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
4.3
Sources de données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
4.4
Configuration du serveur d'applications Web. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
4.5
Configuration des polices après l'installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
4.6
Utilisation du port de pare-feu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4.7
Clonage de déploiements de serveur Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19
4.8
Limite d'exportation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
4.9
Paramètres de délai d'expiration de la session. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
4.10
Installation et configuration des connexions aux sources de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.11
2
4.10.1
Présentation du fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.10.2
Logiciels requis pour le fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
4.10.3
Package d'installation du fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
4.10.4
Configuration du fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
4.10.5
Exécution du serveur Web et du service XMLA. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
4.10.6
Tests de l'installation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33
4.10.7
Utilisation de la JConsole pour monitorer le fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . 33
4.10.8
Activation du fournisseur de données Oracle OLAP pour Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
4.10.9
Désinstallation du fournisseur de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
4.10.10
Utilisation de la journalisation pour résoudre les problèmes SQL et MDX. . . . . . . . . . . . . . . . 38
Accessibilité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Table des matières
4.12
SAP Notes requises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
5
Sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
5.1
Configuration de SSL (Secure Sockets Layer) sur le serveur MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
6
Gestion des droits. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
6.1
Présentation des droits et des niveaux d'accès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42
6.2
Droit de création d'un espace de travail Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
6.3
Droits relatifs aux objets Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
6.4
Niveaux d'accès pour les objets Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45
6.5
Accès aux données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
6.6
Modification de l'accès aux espaces de travail Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
7
Maintenance du service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
7.1
Démarrage et arrêt du SIA (Server Intelligence Agent). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
7.2
Démarrage et arrêt du service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
7.3
Redémarrage du service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
7.4
Activation et désactivation de l'instance de service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
7.5
Ajout et suppression d'instances MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .50
7.6
Fichiers de configuration du serveur MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
7.7
7.6.1
Fichier de configuration MDAS—mdas.properties. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
7.6.2
Fichier de configuration du client MDAS—mdaclient.properties. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
Propriétés et métriques du service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53
7.7.1
Page Propriétés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .53
7.7.2
Page Métriques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
8
Connexion aux sources de données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
8.1
Création de connexions aux sources de données OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
8.1.3
Recherche d'un cube ou d'une requête. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
8.1.5
Authentification. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .59
8.2
Modification des paramètres de connexion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .61
8.3
Suppression d'une connexion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
8.4
Déplacement d'une connexion dans un autre dossier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62
8.5
Paramètres de connexion à des sources de données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
8.5.1
Paramètres de connexion pour les sources de données SAP NetWeaver Business
Warehouse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63
8.5.2
Paramètres de connexion pour les sources de données Microsoft Analysis Services. . . . . . . . 64
8.5.3
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Profitability and
Cost Management . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 65
8.5.4
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Extended
Analytics . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
8.5.5
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Planning and
Consolidation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
8.5.6
Paramètres de connexion des sources de données SAP HANA. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Table des matières
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
3
8.6
8.5.7
Paramètres de connexion pour les sources de données Teradata. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .67
8.5.8
Paramètres de connexion pour les sources de données Oracle OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68
Gestion des connexions aux sources de données Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .69
8.6.1
Modification du titre et de la description d'une connexion à une source de données Analysis
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69
8.6.2
Affichage d'une liste des espaces de travail utilisant une connexion à une source de
données. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70
8.6.3
Modification de l'accès aux connexions à des sources de données Analysis. . . . . . . . . . . . . . 70
8.6.4
Remplacement d'une connexion à une source de données Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
9
Gestion des espaces de travail. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
9.1
Présentation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73
9.2
Modification du titre, de la description et des mots clés d'un espace de travail Analysis. . . . . . . . . . . . . 73
9.3
Affichage d'une liste des connexions associées à l'espace de travail. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
10
Mise à l'échelle et performance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
10.1
Mise en cluster des instances de service MDAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
10.2
Equilibrage de charge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .75
10.3
Optimisation des performances. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75
11
Surveillance et journalisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
11.1
Auditing. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
11.2
Journalisation des événements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
11.3
Activation des statistiques pour Analysis sur un serveur SAP BW. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77
12
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
12.1
Configuration du serveur IIS pour la connectivité du serveur MSAS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
12.2
12.1.1
Copie des fichiers requis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78
12.1.2
Création d'un groupe d'applications. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
12.1.3
Créer un répertoire virtuel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
12.1.4
Configuration de la sécurité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
12.1.5
Configuration d'une extension du service Web. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
Analysis, édition pour OLAP et la sécurité d'Analysis Services. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
12.2.1
Sécurité des rôles Analysis Services. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80
12.2.2
Informations supplémentaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81
13
Conversion des espaces de travail vers Analysis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
13.1
Conversion d'espaces de travail, de Voyager vers Analysis, édition pour OLAP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
4
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Table des matières
1
Historique du document
Le tableau suivant fournit une présentation des principales modifications du document.
Version
Date
Description
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0
Novembre 2010
Version initiale.
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0 Feature Pack 3
Mars 2012
Ajout de la prise en charge de SAP
HANA et d'autres sources de données.
Paramètres de connexion à des sources
de données [page 63]
Ajout du paramètre de configuration
des liens ancrés. Fichier de configuration
du client MDAS—mdaclient.properties
[page 52]
Ajout de la prise en charge de la
connexion unique pour PCM 7.5.
Création de connexions aux sources de
données OLAP [page 55]
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0 Support Package 4
Juin 2012
Mise à jour de la section sur la
configuration des polices. Notes
d'installation [page 15]
Suppression de la section Configuration
des sources de données SAP HANA.
Cette configuration s'effectue
automatiquement dans SP4. Notes
d'installation [page 15]
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0 Support Package 5
Novembre 2012
Ajout de la prise en charge des sources
de données Teradata. Paramètres de
connexion pour les sources de données
Teradata [page 67]
Ajout des étapes d'activation des
statistiques pour Analysis sur un
serveur SAP BW. Activation des
statistiques pour Analysis sur un serveur
SAP BW [page 77]
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0 Support Package 6
Avril 2013
Ajout de la prise en charge du
fournisseur de données Oracle OLAP
pour SAP BusinessObjects Business
Intelligence.
Présentation du fournisseur de données
Oracle OLAP [page 21]
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Historique du document
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
5
Version
Date
Description
Paramètres de connexion pour les
sources de données Oracle OLAP [page
68]
SAP BusinessObjects Analysis, édition
pour OLAP 4.0 Support Package 7
Août 2013
Révision des étapes d'installation et de
configuration pour le fournisseur de
données Oracle OLAP pour SAP
BusinessObjects Business Intelligence.
Présentation du fournisseur de données
Oracle OLAP [page 21]
6
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Historique du document
2
Présentation de SAP BusinessObjects
Analysis, édition pour OLAP
2.1
Composants d'Analysis, édition pour OLAP
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP désigne un outil de requête et d'analyse dont peuvent se servir
les analystes de la gestion de votre entreprise pour analyser les données multidimensionnelles de cette dernière.
Les utilisateurs accèdent à Analysis depuis la zone de lancement BI de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence (la plateforme de BI), puis créent, enregistrent et partagent leurs espaces de travail
d'analyse dans le référentiel de la plateforme de BI. Une fois les espaces de travail enregistrés dans le référentiel,
d'autres analystes ou utilisateurs peuvent se servir de ces analyses par le biais de n'importe quelle connexion
Web.
Les administrateurs d'Analysis configurent et gèrent le service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service),
gèrent les droits d'accès, configurent les connexions aux sources de données OLAP, gèrent les objets de source
de données et d'espace de travail dans le référentiel de la plateforme de BI et effectuent de nombreuses autres
tâches d'administration.
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP comprend les composants suivants :
●
Client Analysis [page 7]
●
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service) d'Analysis [page 8]
Remarque
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour Microsoft Office, bien que très étroitement lié à
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP, dispose de sa propre documentation, notamment de son
propre guide d'administration.
2.1.1
Client Analysis
L'application client Analysis désigne le composant de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP destiné
aux utilisateurs finaux. Elle s'installe en même temps que la plateforme SAP BusinessObjects Business
Intelligence et est accessible depuis la zone de lancement BI.
Les analystes de données utilisent l'application client Analysis pour faire leur travail et enregistrer leurs analyses
dans la plateforme de BI.
Il suffit aux utilisateurs de disposer d'une connexion à Internet, d'un navigateur Web et de droits suffisants pour
accéder au système de la plateforme de BI et créer ou afficher des espaces de travail Analysis.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Présentation de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
7
2.1.2
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service)
d'Analysis
Analysis comprend un service de plateforme de BI Java appelé MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service). Le
MDAS est installé en même temps que la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence et est administré
depuis la CMC (Central Management Console) de la plateforme de BI.
Le service MDAS traite les requêtes d'analyse du client Analysis, extrait des données OLAP du serveur OLAP, y
ajoute des informations de mise en forme, de filtrage et de mise en surbrillance, puis renvoie les données traitées
au client en vue de leur affichage.
Le service MDAS est un service hébergé par un serveur APS (Adaptive Processing Server, Serveur de traitement
adaptatif). La CMC (Central Management Console) permet de configurer et de gérer les serveurs APS. Pour en
savoir plus sur les serveurs APS et la CMC, voir le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
2.2
A propos de ce guide
2.2.1
Documentation
La documentation se compose des informations de l'aide en ligne et des guides suivants :
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Ce guide contient des informations détaillées utiles à l'administrateur système pour installer, configurer et gérer
Analysis.
Guide de l'utilisateur de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Ce guide contient les informations conceptuelles, procédures et références requises pour utiliser Analysis.
Aide en ligne de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Cette aide en ligne a été optimisée pour apporter des réponses rapides aux questions qui peuvent se poser lors de
la réalisation de tâches quotidiennes dans Analysis.
Ce Guide d'administration vient compléter le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence et le Guide d'installation et de configuration de la plateforme SAP BusinessObjects Business
Intelligence. Il contient des informations destinées à vous aider à gérer l'installation d'Analysis. Les informations
8
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Présentation de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
fournies par les guides de la plateforme de BI s'appliquent à tous les serveurs et services SAP BusinessObjects, y
compris au service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service). Consultez les guides de la plateforme de BI si
vous ne parvenez pas à trouver les informations recherchées dans ce guide.
Pour obtenir une description des composants de la plateforme de BI et des instructions relatives à leur
installation, ainsi que des instructions d'installation pour Analysis, voir le Guide d'installation de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence et le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business
Intelligence.
Pour en savoir plus sur l'optimisation des performances, voir le SAP BusinessObjects BI Sizing Companion Guide
(Guide d'accompagnement au dimensionnement de SAP BusinessObjects BI).
Remarque
Dans ce guide, le terme "UNIX" fait référence à toutes les plateformes UNIX de façon globale.
Remarque
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour Microsoft Office, bien que très étroitement lié à
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP, dispose de sa propre documentation, notamment de son
propre guide d'administration.
2.2.2
Public concerné par ce guide
Ce guide s'adresse aux administrateurs système. Pour administrer SAP BusinessObjects Analysis, édition pour
OLAP et la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence, vous devez disposer de droits
d'administrateur.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Présentation de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
9
3
Architecture
3.1
Schéma de l'architecture d'Analysis
10
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Architecture
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Architecture
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
11
3.2 Modèle de déploiement de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence
SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP fait partie de l'architecture générale de la plateforme de BI en
tant que configuration client-serveur dotée de connexions aux autres serveurs de la plateforme de BI, au niveau
serveur et base de données.
12
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Architecture
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Architecture
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
13
3.3
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service)
Le service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service) est entièrement intégré à la plateforme de BI. Comme les
autres services et serveurs de la plateforme de BI, il s'enregistre lui-même auprès du CMS (Central Management
Server). Une fois enregistré, il peut être utilisé par le client Web Analysis.
Le service MDAS offre aux applications client de la plateforme de BI, telles qu'Analysis, édition pour OLAP, une
infrastructure extensible et efficace pour l'accès aux données multidimensionnelles (OLAP). Il permet non
seulement d'accéder à des données multidimensionnelles, mais convertit aussi les données brutes en différents
packages XML que l'application client qui effectue la requête est alors en mesure d'afficher dans un format de
présentation donné : feuille de calcul Excel, PDF ou diagrammes et tableaux croisés Analysis.
3.3.1
Basculement de serveur
Il est possible d'exécuter plusieurs instances de service MDAS afin de satisfaire les besoins d'un grand nombre
d'utilisateurs ou pour assurer la redondance en prévision d'une éventuelle panne d'un service MDAS pour une
raison ou pour une autre. Dans ce cas, si un service MDAS cesse de fonctionner correctement, les utilisateurs qui
s'en servent sont automatiquement renvoyés vers un autre service MDAS disponible. Lorsque cela est possible,
les sessions utilisateur déjà ouvertes lorsque la panne se produit sont récupérées et restaurées sur l'autre
service MDAS. Toutefois, si la panne du serveur survient alors qu'une action est en cours et avant qu'elle ne
puisse se terminer, il se peut que l'utilisateur soit dans l'obligation de refaire sa dernière action après le transfert
de sa session sur le nouveau service MDAS.
Si les sessions utilisateur ouvertes sur un service MDAS tombé en panne ne peuvent pas être prises en charge par
les autres services MDAS faute de capacité disponible suffisante, les espaces de travail ouverts lors de la panne
sont enregistrés automatiquement dans le dossier Boîte de réception de la plateforme de BI et les utilisateurs
concernés reçoivent une notification. Ces utilisateurs peuvent recharger leurs espaces de travail ultérieurement
pour poursuivre leurs analyses.
14
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Architecture
4
Installation et configuration
4.1
Outils d'administration
4.1.1
Central Management Console (CMC)
La CMC (Central Management Console) désigne un outil d'administration Web qui permet de gérer les comptes
utilisateur, les droits, les dossiers, les paramètres de serveur, les espaces de travail et les sources de données
Analysis. La CMC permet aussi d'effectuer toutes les tâches d'administration relatives au service MDAS. Il est
nécessaire d'être administrateur de la plateforme de BI pour pouvoir accéder à la CMC.
4.1.2
Central Configuration Manager (CCM)
Le CCM (Central Configuration Manager) est un outil de gestion de serveurs qui permet de configurer les serveurs
pour les produits SAP BusinessObjects sous Windows. Dans le cas d'Analysis, servez-vous du CCM pour
démarrer et arrêter le SIA (Server Intelligence Agent). Pour toutes les autres tâches administratives, utilisez la
CMC (Central Management Console).
Liens associés
Démarrage et arrêt du SIA (Server Intelligence Agent) [page 49]
Central Management Console (CMC) [page 15]
4.2
Notes d'installation
L'installation d'Analysis, édition pour OLAP a lieu en même temps que celle des autres produits de la suite
plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence. Pour en savoir plus sur l'installation des produits de cette
suite, notamment Analysis, édition pour OLAP, voir le Guide d'installation de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
Pour en savoir plus sur les plateformes prises en charge par Analysis, voir http://www.sdn.sap.com/irj/boc/
articles.
L'installation entraîne la création automatique d'une instance d'Adaptive Processing Server. En cas de
déploiement dans l'environnement de production, la méthode de déploiement recommandée implique la création
d'une autre instance d'Adaptive Processing Server contenant uniquement le service MDAS et les services d'audit
et de surveillance. Pour en savoir plus, voir le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
Le client SAP HANA est automatiquement installé lors de l'installation de la plateforme de BI, vous permettant de
créer des connexions aux sources de données SAP HANA.
Pour en savoir plus sur la configuration des services IIS pour se connecter aux sources de données Microsoft
Analysis Services, voir Configuration du serveur IIS pour la connectivité du serveur MSAS [page 78].
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
15
Remarque
Pour que les utilisateurs puissent commencer à utiliser Analysis, vous devez créer au moins un objet de source
de données. Pour en savoir plus sur la création d'objets de source de données Analysis, voir Création de
connexions aux sources de données OLAP [page 55].
Remarque
Une fois Analysis installé, il se peut que vous deviez configurer le fichier fonts.xml pour que les diagrammes
s'affichent correctement. Pour en savoir plus sur la manière de procéder, voir Notes d'installation [page 15].
Remarque
Vous devrez peut-être également configurer votre serveur d'applications Web. Pour en savoir plus, voir
Configuration du serveur d'applications Web [page 16].
4.3
Sources de données
Analysis requiert une connexion à une source de données OLAP prise en charge, telle que SAP BW ou
Microsoft Analysis Services. Par conséquent, vous devez créer au moins un objet de source de données avant que
les analystes puissent commencer à se servir d'Analysis pour analyser des données.
4.4
Configuration du serveur d'applications Web
Les serveurs d'applications Web pris en charge ne requièrent aucune configuration particulière pour fonctionner
correctement avec Analysis, sauf les suivants :
●
Sun Java System Application Server 9.1
Ajoutez -Xmx1024m -XX:MaxPermSize=256m comme options supplémentaires à la JVM.
●
JBoss Application Server 4.2.3 et 5.0 GA
Dans le fichier run.conf, ajoutez la ligne suivante :
JAVA_OPTS=“-server -Xmx1024m -XX:MaxPermSize=512m Dsun.rmi.dgc.client.gcInterval=3600000 -Dsun.rmi.dgc.server.gcInterval=3600000”
4.5
Configuration des polices après l'installation
Si vous devez utiliser une police Unicode, telle que le japonais, ou si vous exécutez une plateforme UNIX, vous
devez procéder à une modification manuelle pour pouvoir visualiser correctement les diagrammes et les fichiers
PDF exportés. La police utilisée peut être modifiée dans le fichier fonts.xml.
16
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
Sous Windows, le fichier fonts.xml se trouve dans le dossier suivant : C:\Program Files
(x86)\SAP BusinessObjects\SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0\java\pjs\services\MDAS
\resources\com\businessobjects\multidimensional\services
Sous UNIX, le fichier fonts.xml se trouve dans le répertoire suivant : <Répertoire d'installation de la
plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence>/sap_bobj/enterprise_xi40/
java/pjs/services/MDAS/resources/com/businessobjects/multidimensional/services
Ajoutez la nouvelle définition de police à fonts.xml. Dans la définition de police, spécifiez les propriétés
suivantes :
Propriété
Description
nom
Nom de la police. Ce nom doit correspondre au nom d'une
police disponible à l'emplacement des polices du système
d'exploitation sur lequel est exécuté le MDAS.
légende
Légende de la police. Saisissez le nom que vous souhaitez
afficher dans la liste Police sur le panneau Propriétés du
diagramme.
ressourceURL
URL de la police.
Pour les polices n'appartenant pas à la collection TrueType,
l'URL a le format suivant :
file:///<nom du chemin de la police sur le
système de fichiers>
Les fichiers de police de la collection TrueType contiennent
plusieurs polices, chacune identifiée par un numéro d'index
basé sur des zéros. Pour les polices appartenant à la
collection TrueType, vous devez ajouter le numéro d'index
approprié à ressourceURL. L'URL a le format suivant :
file:///<nom du chemin de la police sur le
système de fichiers>,<numéro d'index>
Voici des exemples de ressourceURL pour les polices de la
collection TrueType :
●
MingLiU sous Windows : WINDOWS/Fonts/
mingliu.ttc,0
●
PMingLiU sous Windows : WINDOWS/Fonts/
mingliu.ttc,1
type
Type de la police. Par exemple, TrueType ou
TrueTypeCollection.
paramètresrégionaux
Paramètres régionaux auxquels est affectée la police.
Pour définir la nouvelle police comme police par défaut pour tous les paramètres régionaux pour lesquels aucune
police n'est spécifiée dans le fichier fonts.xml, donnez à l'attribut universalFontName le nom de la police.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
17
Voici un exemple de liste de fichiers Windows.
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<!-MDAS Font Configuration
Replace paths to font with the correct path for the installed system
example of some locale mapping
==============================
English - "en"
French
- "fr"
German
- "de"
Italian - "it"
Japanese - "ja"
Korean
- "ko"
Chinese - "zh"
-->
<fon:ServerFonts
universalFontName="Arial"
xmlns:fon="http://www.businessobjects.com/xml/schema/analysis/multidimensional/
services/fonts/server">
<fon:Font
name="Arial"
caption="Arial"
resourceUrl="file://C:/WINDOWS/Fonts/ARIAL.TTF"
type="TrueType"
locale="en" />
<fon:Font
name="MS Mincho"
caption="MS Mincho"
resourceUrl="file://C:/WINDOWS/Fonts/MSMINCHO.TTC,0"
type="TrueTypeCollection"
locale="ja" />
<fon:Font
name="MingLiU"
caption="MingLiU"
resourceUrl="file://C:/WINDOWS/Fonts/mingliu.ttc,0"
type="TrueTypeCollection"
locale="zh" />
<fon:Font
name="Batang"
caption="Batang"
resourceUrl="file://C:/WINDOWS/Fonts/batang.ttc,0"
type="TrueTypeCollection"
locale="ko" />
</fon:ServerFonts>
Astuce
Si la police utilisée pour afficher les diagrammes ne correspond pas à la police prévue, assurez-vous que la
propriété nom du fichier fonts.xml est correcte. Si elle ne correspond pas à une police disponible à
l'emplacement des polices du système d'exploitation sur lequel est exécuté le MDAS, une police par défaut
interne est utilisée pour afficher les diagrammes.
Astuce
Si la police utilisée pour générer les documents PDF ne correspond pas à la police prévue, assurez-vous que la
propriété ressourceURL du fichier fonts.xml est correcte. Si l'URL n'est pas valide, une police par défaut
interne est utilisée pour générer les documents PDF. Pour confirmer que l'URL est non valide, vous pouvez
rechercher une exception MalformedURLException ou FileNotFoundException dans les journaux MDAS.
18
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.6
Utilisation du port de pare-feu
Ce tableau répertorie les serveurs et les numéros de port utilisés par Analysis :
Serveurs
Port requis
Valeur par défaut
CMS
Port du serveur de noms du CMS
6400
Service MDAS (Multi-Dimensional Analysis
Service)
Port de requête du MDAS
Affectation
automatique
Input FRS
Port de requêtes de l'Input FRS
Affectation
automatique
Pour en savoir plus, voir la section “Sécurisation de la plateforme Business Intelligence”du Guide d'administration
de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
4.7
Clonage de déploiements de serveur Analysis
Le service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service). est hébergé par un serveur APS (Adaptive Processing
Server). Vous pouvez cloner un serveur APS existant ou en créer un contenant un service MDAS et d'autres
services. Vous pouvez aussi cloner tout un déploiement MDAS distribué. Cette opération peut s'avérer utile
lorsque, par exemple, vous avez configuré un environnement de test et que vous souhaitez transférer celui-ci à un
environnement de production.
Pour savoir comment cloner les serveurs et déploiements d'Analysis, voir la section “Administration des
serveurs” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
4.8
Limite d'exportation
Pour éviter les exportations trop volumineuses vers Excel, CSV et PDF, la limite d'exportation par défaut est fixée
à 100 000 valeurs de données.
Selon la quantité de mémoire utilisée par le service MDAS, il est possible d'augmenter cette valeur sans problème
si la limite par défaut s'avère insuffisante. Vous pouvez modifier cette valeur en modifiant la propriété suivante
dans le fichier mds.properties :
multidimensional.services.export.cells.limit=100000
●
Sous Windows, mds.properties est situé à l'emplacement suivant :
C:\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\SAP BusinessObjects
Enterprise XI 4.0\java\pjs\services\MDAS\resources\com\businessobjects
\multidimensional\services
●
Sous UNIX, mds.properties est situé à l'emplacement suivant :
sap_bobj/enterprise_xi40/java/pjs/services/MDAS/resources/com/businessobjects/
multidimensional/services
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
19
4.9
Paramètres de délai d'expiration de la session
Paramètres de délai d'expiration côté client
Etant donné que le client Analysis s'exécute dans la zone de lancement BI et que celle-ci s'exécute elle-même à
l'intérieur du conteneur de serveur Web, veillez toujours à ce que le délai d'expiration du serveur Web soit
supérieur ou égal à celui de la zone de lancement BI.
Dans le fichier web.xml, trouvez le bloc XML suivant, puis modifiez les valeurs de délai d'expiration (exprimées en
minutes) comme bon vous semble :
<session-config>
<session-timeout>20</session-timeout>
</session-config>
Les modifications apportées sont effectives dès que vous supprimez l'ancien répertoire de travail du serveur Web
et redémarrez ce dernier.
●
Sous Windows (si le déploiement s'appuie sur le serveur Web Tomcat), les paramètres de délai d'expiration
côté client sont stockés dans les fichiers suivants :
○
Serveur Web : C:\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\Tomcat6\conf\web.xml
Le paramètre relatif au délai d'expiration des sessions est stocké dans la section Configuration de
session par défaut.
○
●
Zone de lancement BI : C:\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\Tomcat6\webapps\BOE
\WEB-INF\web.xml
Sous UNIX (si votre déploiement utilise le serveur Web Tomcat), les paramètres de délai d'expiration côté
client sont stockés dans les fichiers suivants :
○
Serveur Web : <Répertoire d'installation de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence>/sap_bobj/tomcat/conf/web.xml
Le paramètre relatif au délai d'expiration des sessions est stocké dans la section Configuration de
session par défaut.
○
Zone de lancement BI : <Répertoire d'installation de la plateforme Business
Intelligence SAP BusinessObjects>/sap_bobj/tomcat/webapps/BOE/WEB-INF/web.xml
Paramètre de délai d'expiration côté serveur
Assurez-vous que la valeur de délai d'expiration côté serveur est supérieure à celle côté client.
●
Sous Windows, le paramètre de délai d'expiration côté serveur est stocké dans le fichier suivant : C:
\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0\java
\pjs\services\MDAS\resources\com\businessobjects\multidimensional\services
\mdas.properties
●
Sous UNIX, le paramètre de délai d'expiration côté serveur est stocké dans le fichier suivant : <Répertoire
d'installation de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence>/
sap_bobj/enterprise_xi40/java/pjs/services/MDAS/resources/com/businessobjects/
multidimensional/services/mdas.properties
20
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10 Installation et configuration des connexions aux sources
de données Oracle OLAP
4.10.1 Présentation du fournisseur de données Oracle OLAP
Le Fournisseur de données Oracle OLAP connecte directement Analysis à votre base de données Oracle OLAP, ce
qui permet d'effectuer des requêtes et des analyses poussées sur les données multi-dimensionnelles. Ce
fournisseur de données de niveau intermédiaire traite les requêtes XMLA d'Analysis et extrait les données de la
base de données Oracle OLAP.
La section suivante décrit la procédure d'installation et de configuration du Fournisseur de données Oracle OLAP
sur les ordinateurs exécutant les systèmes d'exploitation Windows ou Linux et un des serveurs d'applications Web
pris en charge : JBoss ou Apache Tomcat.
Après installation du fournisseur et activation des sources de données Oracle OLAP pour la plateforme de BI, vous
pouvez créer des connexions à la source de données Oracle OLAP dans la CMC (Central Management Console).
Liens associés
Paramètres de connexion pour les sources de données Oracle OLAP [page 68]
4.10.2 Logiciels requis pour le fournisseur de données Oracle
OLAP
Les logiciels suivants sont requis pour installer le Fournisseur de données Oracle OLAP :
●
Windows Server 2008 R2Service Pack 1 ou SUSE Linux Enterprise Server 11(x86_64) Service Pack 2
●
Pilote ODBC Oracle Instant ClientVersion 11.2 (64 bits)
●
Java SE Development Kit(JDK) 6 Update 35 ou version ultérieure (64 bits)
●
JBoss Application Server 7.1.1 ou bien Apache Tomcat 7.0.37 ou version ultérieure
Remarque
JBoss et Tomcat requièrent tous deux l'installation d'un JDK à la place d'un JRE (Java Runtime Environment).
4.10.2.1 Installation du pilote ODBC
Le Fournisseur de données Oracle OLAP communique avec la base à l'aide d'une interface ODBC (Open Database
Connectivity). Le pilote recommandé est la version 11.2 64 bits d'Oracle Instant Client.
Remarque
Le Fournisseur de données Oracle OLAP utilise l'architecture 64 bits, il en est donc de même pour le pilote
ODBC.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
21
1.
Dans un navigateur Web, accédez à l'URL suivante :
○
Pour Windows : http://www.oracle.com/technetwork/topics/winx64soft-089540.html
○
Pour Linux : http://www.oracle.com/technetwork/topics/linuxx86-64soft-092277.html
2.
Téléchargez les dernières versions de Instant Client Package - Basic et de Instant Client Package - ODBC.
3.
Ouvrez le fichier readme du package Instant Client Package - ODBC et suivez les instructions pour installer
Oracle ODBC Instant Client.
Dans le package Windows, le fichier readme est ODBC_IC_Readme_Win.html. Dans le package Linux, le fichier
readme est ODBC_IC_Readme_Unix.html.
Après installation d'Oracle ODBC Instant Client, vous devez ajouter un DSN pour la base de données Oracle à
laquelle vous désirez vous connecter dans Analysis et configurer les variables d'environnement.
Pour en savoir plus sur l'utilisation d'unixODBC, voir http://www.unixodbc.org/.
4.10.2.2 Création d'un DSN (nom de source de données) de
pilote Oracle ODBC
Pour Windows, suivez cette procédure afin de créer un DSN pour la base de données Oracle. Pour Linux, vous
devez utiliser le fichier odbc_update_ini.sh pour créer un DSN. Pour en savoir plus, voir la documentation
incluse dans le package d'installation Oracle ODBC Instant Client.
1.
Ouvrez la boîte de dialogue Administrateur de la source de données ODBC. Par exemple, cliquez sur
Démarrer
Paneau de configuration
Outils d'administration
Sources de données (ODBC) .
2.
Cliquez sur l'onglet DSN système.
3.
Cliquez sur Ajouter.
4.
Dans la boîte de dialogue Créer une nouvelle source de données, cliquez sur Oracle dans instantclient_11_2,
puis sur Terminer.
5.
Dans la boîte de dialogue Configuration du pilote Oracle ODBC, saisissez les informations suivantes :
○
Nom de la source de données : Saisissez un nom pour la source de données.
○
Description : Saisissez une description pour la source de données (facultatif).
○
Nom du service TNS : Saisissez <host>:<port>/<SID>, où <host> est le nom du service ou l'adresse IP
à laquelle se connecte la base de données, <port> est le port d'écoute de la base de données et <SID>
est le nom unique de l'instance de base de données. Par exemple, 192.168.100.101:1521/ORCL ou
dbhost:1521/ORCL. Sinon, vous pouvez cliquer sur la flèche à droite du champ et sélectionner le nom
de service de la base de données pour le serveur Oracle approprié.
○
ID utilisateur : Vous pouvez également saisir le nom d'utilisateur que vous utilisez pour vous connecter à
la base de données Oracle.
6.
Cliquez sur Tester la connexion.
7.
Dans la boîte de dialogue Connexion du pilote Oracle ODBC, saisissez les informations que vous utilisez pour
vous connecter à la base de données Oracle. Cliquez sur OK.
8.
Si la connexion fonctionne, dans la boîte de dialogue Configuration du pilote Oracle ODBC, cliquez sur OK.
Remarque
Si la connexion échoue, vérifiez les paramètres fournis pour le DSN.
22
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.3 Package d'installation du fournisseur de données
Oracle OLAP
Le Fournisseur de données Oracle OLAP est fourni dans le fichier zip suivant, où <Version> est le numéro de
version du fournisseur :
●
Pour Windows : M4OXmlaWebService_<Version>_windows.zip
●
Pour Linux : M4OXmlaWebService_<Version>_linux.zip
L'archive contient les fichiers suivants :
●
M4OXmlaWebService.war
Ce fichier est un fichier archive Web : archive comprimée utilisée pour distribuer les applications Web.
●
M4OXmlaWebService.war.dodeploy
Ce fichier est un fichier texte vide qui indique à JBoss de déployer l'application Web
M4OXmlaWebService.war. Il n'est pas utilisé lors de l'installation du service Web sous Tomcat.
●
sxo\DatasetSchema.xml
●
sxo\DataSources.xml
●
sxo\tracesettings.conf
●
Utils\Logging\Windows_Logging_Off.reg
●
Utils\Logging\Windows_Logging_On.reg
4.10.3.1 Installation du fournisseur de données Oracle OLAP à
l'aide de JBoss
1.
Sur l'ordinateur où vous désirez installer le Fournisseur de données Oracle OLAP, accédez au dossier
deployments de votre installation de JBoss et vérifiez qu'un dossier webapps est présent à cet
emplacement. Par exemple, C:\Program Files (x86)\jboss-as-7.1.1.Final\standalone
\deployments\webapps. Le cas échéant, créez un dossier webapps.
2.
Dans le dossier webapps, créez un dossier nommé M4OXmlaWebService.war.
3.
Ouvrez le package d'installation et extrayez l'archive M4OXmlaWebService.war.
4.
Renommez le fichier archive M4OXmlaWebService.war en M4OXmlaWebService.zip, puis extrayez le
contenu de l'archive M4OXmlaWebService.zip dans le dossier standalone\deployments\webapps
\M4OXmlaWebService.war.
5.
Ouvrez le package d'installation et extrayez le fichier M4OXmlaWebService.war.dodeploy dans le dossier
\standalone\deployments\webapps de votre installation de JBoss.
6.
Ouvrez le package d'installation et extrayez le dossier sxo et son contenu.
○
Pour Windows, extrayez le dossier sxo dans le répertoire racine du lecteur à partir duquel l'ordinateur
démarre Windows (habituellement C:\).
○
Pour Linux, dans le dossier /etc, créez un dossier du nom de mdxprovider et extrayez le dossier sxo
dans /etc/mdxprovider. Ensuite, dans le dossier /etc/mdxprovider/sxo, créez un dossier nommé
logs.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
23
4.10.3.2 Installation du fournisseur de données Oracle OLAP à
l'aide d'Apache Tomcat
1.
Sur l'ordinateur où vous souhaitez installer le Fournisseur de données Oracle OLAP, ouvrez le package
d'installation et extrayez le fichier archive M4OXmlaWebService.war dans le dossier webapps de votre
installation de Tomcat. Par exemple, C:\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\tomcat
\webapps.
2.
Ouvrez le package d'installation et extrayez le dossier sxo et son contenu.
○
Pour Windows, extrayez le dossier sxo dans le répertoire racine du lecteur à partir duquel l'ordinateur
démarre Windows (habituellement C:\).
○
Pour Linux, dans le dossier /etc, créez un dossier du nom de mdxprovider et extrayez le dossier sxo
dans /etc/mdxprovider.
4.10.3.3 Montée en version d'une installation existante du
fournisseur de données Oracle OLAP
Suivez cette procédure pour passer de la version 2.0.0.1 ou supérieure à la dernière version du Fournisseur de
données Oracle OLAP.
1.
Arrêtez votre serveur Web.
2.
Dans le dossier webapps où est installé le Fournisseur de données Oracle OLAP, supprimez les fichiers ou
dossiers existants suivants :
3.
○
M4OXmlaWebService.war
○
M4OXmlaWebService.war.deployed
○
M4OXmlaWebService
Renommez le dossier sxo en lui attribuant le nom sxo_old.
Pour Windows, ce dossier se trouve habituellement à l'emplacement C:\sxo. Pour Linux, son emplacement
est etc\mdxprovider\sxo.
4.
Suivez la procédure appropriée pour installer la dernière version du Fournisseur de données Oracle OLAP.
5.
Mettez à jour le fichier DataSources.xml dans le dossier sxo d'après le sparamètres du fichier
DataSources.xml dans le dossier sxo_old.
Vous pouvez supprimer le dossier sxo_old après cette étape.
6.
Si vous n'avez pas extrait le dossier sxo à l'emplacement par défaut, vous devez reconfigurer le dossier
xmla.properties.
7.
Démarrez votre serveur Web.
Liens associés
Exécution du serveur Web et du service XMLA [page 30]
Installation du fournisseur de données Oracle OLAP à l'aide de JBoss [page 23]
Installation du fournisseur de données Oracle OLAP à l'aide d'Apache Tomcat [page 24]
Configuration du fichier DataSources.xml [page 25]
Configuration du fichier xmla.properties [page 26]
24
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.4 Configuration du fournisseur de données Oracle OLAP
Pour configurer le fournisseur de données Oracle OLAP pour SAP BusinessObjects Business Intelligence, vous
devez spécifier plusieurs paramètres :
●
Paramètres de source de données
●
Propriétés de service XMLA
●
Variables d'environnement
●
Options d'allocation mémoire
4.10.4.1 Configuration du fichier DataSources.xml
Le fichier DataSources.xml indique le DSN (nom de source de données) utilisé par le fournisseur de données
Oracle OLAP.
1.
Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier DataSources.xml qui se trouve dans le dossier sxo.
2.
Dans l'élément <DataSourceName>, saisissez un nom pour la source de données.
3.
Dans l'élément <DataSourceDescription>, saisissez les détails pertinents pour la source de données.
4.
Dans l'élément <DataSourceInfo>, fournissez la chaîne de connexion de la source de données à l'aide de la
syntaxe suivante :
<DataSourceInfo>Data Source=<DataSourceName>;User
ID=<UserID>;Password=<Password></DataSourceInfo>
Dans cet exemple, <DataSourceName> est le nom de la source de données du pilote OracleODBC créée pour
le fournisseur de données, <UserID> est le nom d'utilisateur utilisé pour se connecter à la base de données et
<Password> est le mot de passe qui correspond au nom d'utilisateur.
Remarque
Il n'est pas nécessaire de fournir l'ID utilisateur et le mot de passe, parce que ces informations seront
fournies lors de la création de la connexion d'Analysis à la base de données.
5.
Dans l'élément <URL>, saisissez l'URL du dossier virtuel du Fournisseur de données Oracle OLAP afin
d'indiquer comment le serveur Web accédera aux fichiers déployés par le service. Par exemple, si votre
installation de serveur Web utilise le port par défaut et que vous le liez à l'adresse IP par défaut 127.0.0.1,
saisissez l'URL suivante : <URL>http://localhost:8080/M4OXmlaWebService/</URL>
Remarque
L'adresse IP dépend des paramètres de votre serveur Web.
6.
Enregistrez le fichier DataSources.xml, puis fermez-le.
Si vous configurez le Fournisseur de données Oracle OLAP pendant l'exécution du service XMLA, vous devez
arrêter et redémarrer ce dernier pour appliquer les modifications.
Liens associés
Exécution du serveur Web et du service XMLA [page 30]
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
25
4.10.4.2 Configuration du fichier xmla.properties
Si vous n'installez pas le Fournisseur de données Oracle OLAP à l'emplacement par défaut, vous devez configurer
le fichier xmla.properties.
1.
Accédez au dossier où vous avez extrait le fichier archive M4OXmlaWebService.war pour installer le
Fournisseur de données Oracle OLAP.
2.
Depuis ce dossier, ouvrez le fichier \M4OXmlaWebService.war\WEBINF\classes\com\customer
\xmla.properties dans un éditeur de texte.
3.
4.
5.
Définissez la propriété DatasourcesURI sur le chemin absolu du fichier DataSources.xml.
○
Par exemple, sous Linux : DatasourcesURI=/etc/mdxprovider/sxo/DataSources.xml
○
Pour Windows, utilisez la syntaxe URI (Uniform Resource Identifier). Par exemple :
DatasourcesURI=file:///C:/sxo/DataSources.xml
Définissez la propriété DatasetSchemaURI sur le chemin absolu du fichier DatasetSchema.xml.
○
Par exemple, sous Linux : DatasetSchemaURI=/etc/mdxprovider/sxo/DatasetSchema.xml
○
Pour Windows, utilisez la syntaxe URI. Par exemple : DatasetSchemaURI=file:///C:/sxo/
DatasetSchema.xml
Enregistrez le fichier xmla.properties et fermez-le.
4.10.4.3 Configuration des variables environnement
Vous devez définir les variables d'environnement afin de spécifier le dossier où sont installés le Java Development
Kit ainsi que JBoss ou Tomcat.
À retenir
Vous devez vous déconnecter du système d'exploitation et vous reconnecter pour que les modifications des
variables d'environnement s'appliquent.
4.10.4.3.1 Configuration des variables d'environnement pour
Windows
Définition de la variable d'environnement JAVA_HOME pour Windows
1.
Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés système. Par exemple, cliquez sur
configuration
Système et sécurité
Démarrer
Panneau de
Système , puis cliquez sur Paramètres système avancés.
2.
Dans la boîte de dialogue Propriétés système, cliquez sur l'onglet Avancé, puis sur Variables d'environnement.
3.
Dans la zone Variables système, configurez la variable JAVA_HOME.
○
Si la variable JAVA_HOME n'existe pas, cliquez sur Nouveau. Dans la boîte de dialogue Nouvelle variable
système, saisissez JAVA_HOME dans le champ Nom de la variable. Dans le champ Valeur de la variable,
26
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
saisissez le chemin du dossier racine de l'installation du Java Development Kit sur l'ordinateur. Par
exemple, le chemin peut être C:\Program Files\Java\jdk1.6.0_37. Cliquez sur OK.
Remarque
Ne définissez pas la valeur de la variable d'environnement JAVA_HOME sur le chemin du sous-dossier /
bin.
○
Si la variable JAVA_HOME existe, vérifiez que sa valeur est correctement définie sur le dossier racine de
l'installation du JDK sur l'ordinateur.
Définition de la variable d'environnement JBOSS_HOME pour Windows
Si vous utilisez le serveur d'applications JBoss avec un système d'exploitation Windows, suivez cette procédure
pour définir la variable d'environnement JBOSS_HOME afin de spécifier le dossier d'installation de JBoss.
1.
Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés système. Par exemple, cliquez sur
configuration
Système et sécurité
Démarrer
Panneau de
Système , puis cliquez sur Paramètres système avancés.
2.
Dans la boîte de dialogue Propriétés système, cliquez sur l'onglet Avancé, puis sur Variables d'environnement.
3.
Dans la zone Variables système, configurez la variable JBOSS_HOME.
○
Si la variable JBOSS_HOME n'existe pas, cliquez sur Nouveau. Dans la boîte de dialogue Nouvelle variable
système, saisissez JBOSS_HOME dans le champ Nom de la variable. Dans le champ Valeur de la variable,
saisissez le chemin du dossier racine de l'installation du serveur d''applications JBoss sur l'ordinateur.
Cliquez sur OK.
○
Si la variable JBOSS_HOME existe, vérifiez que sa valeur est correctement définie sur le dossier racine de
l'installation de JBoss sur l'ordinateur.
Définition de la variable d'environnement CATALINA_HOME pour Windows
Si vous utilisez Tomcat avec un système d'exploitation Windows, suivez cette procédure pour définir la variable
d'environnement CATALINA_HOME afin de spécifier le dossier d'installation de Tomcat.
1.
Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés système. Par exemple, cliquez sur
configuration
Système et sécurité
Démarrer
Panneau de
Système , puis cliquez sur Paramètres système avancés.
2.
Dans la boîte de dialogue Propriétés système, cliquez sur l'onglet Avancé, puis sur Variables d'environnement.
3.
Dans la zone Variables système, configurez la variable CATALINA_HOME.
○
Si la variable CATALINA_HOME n'existe pas, cliquez sur Nouveau. Dans la boîte de dialogue Nouvelle
variable système, saisissez CATALINA_HOME dans le champ Nom de la variable. Dans le champ Valeur de
la variable, saisissez le chemin du dossier racine de l'installation de Tomcat sur l'ordinateur. Cliquez sur
OK.
○
Si la variable CATALINA_HOME existe, vérifiez que sa valeur est correctement définie sur le dossier racine
de l'installation de Tomcat sur l'ordinateur.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
27
4.10.4.3.2 Configuration des variables d'environnement pour
Linux
Définition de la variable d'environnement JAVA_HOME pour Linux
1.
Ouvrez le fichier suivant dans un éditeur de texte : /etc/profile.local
Remarque
Si le fichier /etc/profile.local n'existe pas, créez-le.
2.
Dans le fichier profile.local, ajoutez la ligne suivante :
export JAVA_HOME=”<JDKRootFolder>”
<JDKRootFolder> représente le chemin du dossier racine de l'installation du Java Development Kit sur
l'ordinateur. Par exemple, le chemin peut être /usr/java/jdk1.7.0_17.
Remarque
Ne définissez pas la valeur de la variable d'environnement JAVA_HOME sur le chemin du sous-dossier /bin.
3.
Enregistrez puis fermez le fichier profile.local.
Définition de la variable d'environnement JBOSS_HOME pour Linux
Si vous utilisez le serveur d'applications JBoss avec un système d'exploitation Linux, suivez cette procédure pour
définir la variable d'environnement JBOSS_HOME afin de spécifier le dossier d'installation de JBoss.
1.
Ouvrez le fichier suivant dans un éditeur de texte : /etc/profile.local
2.
Dans le fichier profile.local, ajoutez la ligne suivante :
export JBOSS_HOME=”<JBossRootFolder>”
<JBossRootFolder> représente le chemin du dossier racine de l'installation de JBoss sur l'ordinateur.
3.
Enregistrez puis fermez le fichier profile.local.
Définition de la variable d'environnement CATALINA_HOME pour Linux
Si vous utilisez Tomcat avec un système d'exploitation Linux, suivez cette procédure pour définir la variable
d'environnement CATALINA_HOME afin de spécifier le dossier d'installation de Tomcat.
1.
Ouvrez le fichier suivant dans un éditeur de texte : /etc/profile.local
2.
Dans le fichier profile.local, ajoutez la ligne suivante :
export CATALINA_HOME=”<TomcatRootFolder>”
28
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
<TomcatRootFolder> représente le chemin du dossier racine de l'installation de Tomcat sur l'ordinateur.
3.
Enregistrez puis fermez le fichier profile.local.
4.10.4.4 Configuration de l'allocation mémoire de la JVM
Vous devez définir les paramètres suivants pour allouer de la mémoire à la JVM (Java Virtual Machine) de votre
serveur Web.
Paramètre
Description
-Xms64M
Définit la configuration minimale de mémoire requise sur
64 Mo d'espace.
-Xmx4096M
Définit la taille maximale des segments de mémoire sur 4 Go.
-XX:MaxPermSize=512M
Définit la mémoire maximale de génération permanente sur
512 Mo.
-Xss256k
Définit la taille maximale du bloc d'activation sur 256 Ko.
La procédure de définition de ces paramètres dépend de votre serveur Web.
4.10.4.4.1 Définition de l'allocation de mémoire de la JVM
pour JBoss
1.
Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier standalone.conf.bat dans le dossier bin de votre installation
de JBoss. Sous Linux, le fichier s'appelle standalone.conf.
2.
Ajoutez ou mettez à jour la ligne de code définissant la variable JAVA_OPTS afin de définir les paramètres
d'allocation de mémoire appropriés.
Par exemple, ajoutez la ligne suivante :
set "JAVA_OPTS=-Xms64M -Xmx4096M -XX:MaxPermSize=512M -Xss256k"
3.
Enregistrez et fermez le fichier standalone.conf.bat.
4.10.4.4.2 Définition de l'allocation de mémoire de la JVM
pour Tomcat
1.
Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier startup.bat dans le dossier bin de votre installation de Tomcat.
Sous Linux, le fichier s'appelle startup.sh.
2.
Ajoutez ou mettez à jour la ligne de code définissant la variable CATALINA_OPTS afin de définir les paramètres
d'allocation de mémoire appropriés.
Par exemple, ajoutez la ligne suivante :
set "CATALINA_OPTS=-Xms64M -Xmx4096M -XX:MaxPermSize=512M -Xss256k"
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
29
3.
Enregistrez et fermez le fichier startup.bat.
4.10.5 Exécution du serveur Web et du service XMLA
Pendant les tests, vous pouvez démarrer et arrêter le Fournisseur de données Oracle OLAP en démarrant et
arrêtant le serveur Web à l'aide de la ligne de commandes. Dans un système de production, l'administration du
serveur Web à l'aide des outils qu'il fournit permet d'administrer le Fournisseur de données Oracle OLAP sans
arrêter le serveur Web.
Pour en savoir plus, voir la documentation de votre serveur Web.
●
Pour en savoir plus sur l'administration du Serveur d'applications JBoss 7.1.1, voir la documentation JBoss à
l'adresse https://docs.jboss.org/author/display/AS71/Documentation
●
Pour en savoir plus sur l'administration de Tomcat, voir http://tomcat.apache.org/tomcat-7.0-doc/
4.10.5.1 Démarrage et arrêt de JBoss pour Windows
4.10.5.1.1
1.
Démarrage de JBoss pour Windows
Ouvrez une nouvelle fenêtre d'invite de commandes. Par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les
programmes Accessoires , cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter
en tant qu'administrateur.
Remarque
Vous devez ouvrir une nouvelle fenêtre d'invite de commandes pour reconnaître les modifications des
variables d'environnement effectuées lors de la configuration du Fournisseur de données Oracle OLAP.
2.
Dans la fenêtre d'invite de commandes, accédez au dossier racine d'installation de JBoss.
3.
Saisissez cd bin et appuyez sur la touche Entrée.
4.
Saisissez standalone.bat et appuyez sur la touche Entrée.
Remarque
L'exécution de standalone.bat sans aucun paramètre relie JBoss à l'adresse IP localhost 127.0.0.1. En
conséquence, le service XMLA n'est pas accessible depuis les ordinateurs distants. A des fins de tests,
vous pouvez démarrer JBoss en saisissant standalone.bat –b 0.0.0.0 afin de le lier à toutes les
adresses IP, ce qui rend le service XMLA accessible depuis tous les ordinateurs distants. La liaison de
JBoss à toutes les adresses IP n'est pas conseillée pour les systèmes de production en raison d'un manque
de sécurité. Pour en savoir plus, voir la documentation de JBoss.
Habituellement, JBoss démarre dans les 30 secondes.
30
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.5.1.2
Arrêt de JBoss pour Windows
1.
Sélectionnez la fenêtre d'invite de commandes où vous avez démarré JBoss et appuyez sur Ctrl + C.
2.
Lorsque vous êtes invité à mettre fin au job d'arrière-plan, saisissez y, puis appuyez sur la touche Entrée.
4.10.5.2 Démarrage et arrêt de JBoss pour Linux
4.10.5.2.1
Démarrage de JBoss pour Linux
Exécutez la commande suivante :
$JBOSS_HOME/bin/standalone.sh
Remarque
L'exécution de standalone.sh sans aucun paramètre relie JBoss à l'adresse IP localhost 127.0.0.1. En
conséquence, le service XMLA n'est pas accessible depuis les ordinateurs distants. A des fins de tests,
vous pouvez démarrer JBoss en saisissant standalone.sh –b 0.0.0.0 afin de le lier à toutes les
adresses IP, ce qui rend le service XMLA accessible depuis tous les ordinateurs distants. La liaison de
JBoss à toutes les adresses IP n'est pas conseillée pour les systèmes de production en raison d'un manque
de sécurité. Pour en savoir plus, voir la documentation de JBoss.
Habituellement, JBoss démarre dans les 30 secondes.
4.10.5.2.2 Arrêt de JBoss pour Linux
Dans la fenêtre de terminal où vous avez démarré JBoss, appuyez sur Ctrl + C.
Pour arrêter JBoss, vous pouvez également exécuter la commande suivante :
$JBOSS_HOME/bin/jboss-cli.sh --connect --command=:shutdown
4.10.5.3 Démarrage et arrêt de Tomcat pour Windows
4.10.5.3.1
Démarrage de Tomcat pour Windows
Cette procédure suppose que vous n'avez pas utilisé Windows Service Installer pour installer Tomcat. Si vous
avez installé Tomcat à l'aide de Windows Service Installer, utilisez l'interface utilisateur graphique (GUI) pour
démarrer Tomcat.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
31
1.
Ouvrez une nouvelle fenêtre d'invite de commandes. Par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les
programmes Accessoires , cliquez avec le bouton droit sur Invite de commandes, puis cliquez sur Exécuter
en tant qu'administrateur.
Remarque
Vous devez ouvrir une nouvelle fenêtre d'invite de commandes pour reconnaître les modifications des
variables d'environnement effectuées lors de la configuration du Fournisseur de données Oracle OLAP.
2.
Dans la fenêtre d'invite de commandes, accédez au dossier racine d'installation de JBoss.
3.
Saisissez cd bin et appuyez sur la touche Entrée.
4.
Saisissez startup.bat et appuyez sur la touche Entrée.
Remarque
Par défaut, Tomcat est relié à toutes les adresses IP. La liaison de Tomcat à toutes les adresses IP n'est
pas conseillée pour les systèmes de production en raison du manque de sécurité. Voir http://
tomcat.apache.org/tomcat-7.0-doc/config/index.html pour en savoir plus sur la configuration du serveur
Apache Tomcat.
4.10.5.3.2 Arrêt de Tomcat pour Windows
Cette procédure suppose que vous n'avez pas utilisé Windows Service Installer pour installer Tomcat. Si vous
avez installé Tomcat à l'aide de Windows Service Installer, utilisez l'interface utilisateur graphique (GUI) pour
arrêter Tomcat.
Dans la fenêtre d'invite de commandes où vous avez démarré Tomcat, saisissez shutdown.bat, puis
appuyez sur Entrée.
4.10.5.4 Démarrage et arrêt de Tomcat pour Linux
4.10.5.4.1 Démarrage de Tomcat pour Linux
Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :
$CATALINA_HOME/bin/startup.sh
Remarque
Par défaut, Tomcat est relié à toutes les adresses IP. La liaison de Tomcat à toutes les adresses IP n'est
pas conseillée pour les systèmes de production en raison du manque de sécurité. Voir http://
tomcat.apache.org/tomcat-7.0-doc/config/index.html pour en savoir plus sur la configuration du serveur
Apache Tomcat.
32
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.5.4.2 Arrêt de Tomcat pour Linux
Exécutez la commande suivante en tant qu'utilisateur root :
$CATALINA_HOME/bin/shutdown.sh
4.10.6 Tests de l'installation
Vous pouvez tester votre installation pour confirmer la bonne exécution du serveur Web et du service XMLA.
Test du serveur Web
Après démarrage du serveur Web, vous pouvez confirmer qu'il s'exécute en utilisant un navigateur Web pour
accéder à une URL ayant la structure suivante : http://<<Adresse IP>>:<<port>>, où <<Adresse IP>> est
l'adresse IP à laquelle est lié le serveur Web et <<port>> est le port d'écoute du serveur Web.
Par exemple, si le serveur Web utilise le port par défaut et que vous le liez à l'adresse IP 127.0.0.1, saisissez
http://localhost:8080/
Si le serveur Web est bien installé, le navigateur affiche une page vous informant de l'exécution du serveur Web.
Test du service XMLA
Si le serveur Web est en cours d'exécution, vous pouvez confirmer que le service XMLA s'exécute en accédant à
une URL ayant la structure suivante : http://<<Adresse IP>>:<<port>>/M4OXmlaWebService/, où
<<Adresse IP>> et <<port>> ont des valeurs identiques à celles ayant servi à tester le serveur Web.
Le caractère final barre oblique (/) est requis.
Si le serveur Web a correctement déployé le service XMLA , le navigateur affiche la page de démarrage du service
XMLA qui répertorie les méthodes Execute et Discover sous l'en-tête XmlaWebService.
4.10.7 Utilisation de la JConsole pour monitorer le fournisseur
de données Oracle OLAP
L'outil de monitorage JConsole fournit des informations sur les performances et la consommation de ressources
des applications s'exécutant sur la plate-forme Java.
Pour en savoir plus, voir la documentation de votre serveur Web ou du JDK.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
33
4.10.7.1
Monitorage des attributs sous JBoss
JBoss fournit unr version de JConsole utilisable par les clients pour monitorer le service XMLA. Pour monitorer le
service XMLA sous JBoss, vous devez utiliser cette version de JConsole. N'utilisez pas l'outil JConsole fourni avec
le JDK.
JBoss doit être installé sur l'ordinateur local de chaque client monitorant le service XMLA. Démarrez également la
JConsole en exécutant jconsole.bat ou jconsole.sh afin que les chemins de classe corrects soient établis.
1.
A l'aide d'une fenêtre de terminal pour Linux ou d'une fenêtre d'invite de commandes pour Windows, accédez
au dossier binde votre installation JBoss.
2.
Saisissez la commande suivante et appuyez sur Entrée.
○
Pour Windows : jconsole.bat
○
Pour Linux : sh jconsole.sh
3.
Dans la boîte de dialogue JConsole : nouvelle connexion, sélectionnez Processus distant.
4.
Dans le champ situé sous la case d'option Processus distant, saisissez une URL ayant la structure suivante :
service:jmx:remotingjmx://<Hôte>:<Port>, où <Hôte> est l'adresse IP de l'ordinateur exécutant
JBoss et <Port> est le port d'écoute de l'interface de gestion native de JBoss. Par défaut, le port est 9999.
5.
Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur de connexion à l'agent JMX.
6.
Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe correspondant au nom d'utilisateur.
7.
Cliquez sur Connexion.
8.
Dans la fenêtre Console de monitorage et gestion Java, cliquez sur MBeans.
9.
Dans le volet gauche, cliquez sur
Fournisseur MDX pour Oracle XMLA
XMLA
Attributs .
10. Sélectionnez un attribut pour en afficher les détails.
4.10.7.2 Monitorage des attributs sous Tomcat
Les clients peuvent utiliser l'outil JConsole fourni avec le JDK pour monitorer le service XMLA sous Tomcat.
Le JDK doit être installé sur l'ordinateur local de chaque client monitorant le service XMLA.
1.
A l'aide d'une fenêtre de terminal pour Linux ou d'une fenêtre d'invite de commandes pour Windows, accédez
au dossier binde votre installation du JDK.
2.
Saisissez la commande suivante et appuyez sur Entrée.
○
Pour Windows : jconsole.exe
○
Pour Linux : jconsole
3.
Dans la boîte de dialogue JConsole : nouvelle connexion, sélectionnez Processus distant.
4.
Dans le champ situé sous la case d'option Processus distant, saisissez une URL ayant la structure suivante :
<Hôte>:<Port>, où <Hôte> est l'adresse IP de l'ordinateur exécutant Tomcat et <Port> est le port
configuré pour le monitorage.
5.
Dans le champ Nom d'utilisateur, saisissez le nom d'utilisateur de connexion à l'agent JMX.
6.
Dans le champ Mot de passe, saisissez le mot de passe correspondant au nom d'utilisateur.
34
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
7.
Cliquez sur Connexion.
8.
Dans la fenêtre Console de monitorage et gestion Java, cliquez sur MBeans.
9.
Dans le volet gauche, cliquez sur
Fournisseur MDX pour Oracle XMLA
XMLA
Attributs .
10. Sélectionnez un attribut pour en afficher les détails.
4.10.7.3 Référence des attributs JConsole
Le tableau suivant répertorie les attributs monitorés par la JConsole pour le fournisseur de données Oracle OLAP
Attribut
Description
CurrentSessionCount
Nombre total de sessions actuellement ouvertes
TotalSessionCreated
Nombre total de sessions créées depuis que les utilisateurs
sont connectés à la source de données.
CellDataQueryCount
Nombre total de requêtes accédant aux données
d'entreprise.
CellDataQueryAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution d'une requête sur
les données d'une cellule.
CellDataQueryMaxSecond
Durée maximale, en secondes, d'exécution d'une requête sur
les données d'une cellule.
ConnectionQueryCount
Nombre total de requêtes liées à la sécurité, aux comptes
utilisateur et au processus de connexion.
ConnectionQueryAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution d'une requête de
connexion.
ConnectionQueryMaxSecond
Durée maximale, en secondes, d'exécution d'une requête de
connexion.
DrillThroughQueryCount
Nombre total de requêtes accédant aux données agrégées
d'un indicateur.
DrillThroughQueryAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution d'une requête
d'exploration.
DrillThroughQueryMaxSecond
Durée maximale, en secondes, d'exécution d'une requête
d'exploration.
MetaDataQueryCount
Nombre total de requêtes sur les données du référentiel
Business Intelligence.
MetaDataQueryAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution d'une requête sur
les métadonnées.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
35
Attribut
Description
MetaDataQueryMaxSecond
Durée maximale, en secondes, d'exécution d'une requête sur
les métadonnées.
TotalQueryCount
Nombre total de requêtes traitées depuis l'installation du
Fournisseur de données Oracle OLAP.
TotalQueryAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution d'une requête.
TotalQueryMaxSecond
Durée maximale, en secondes, d'exécution d'une requête.
XmlaExecuteCount
Nombre total de fois où la fonction XMLA Execute a été
appelée.
XmlaExecuteAvgSecond
Durée moyenne, en secondes, d'exécution de la fonction
XMLA Execute.
4.10.8 Activation du fournisseur de données Oracle OLAP
pour Analysis
Vous devez définir une propriété dans le fichier mdas_oda.properties de votre installation de la plateforme de
BI afin de créer des connexions de source de données à des bases de données Oracle OLAP.
1.
Ouvrez le fichier suivant où <<rép_install>> représente le dossier d'installation racine de la plateforme BI :
<<rép_install>>\SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0\java\pjs\services\MDAS
\resources\com\businessobjects\multidimensional\services\mdas_oda.properties
2.
Assurez-vous que le paramètre de propriété pour Oracle OLAP est défini sur true :
ENABLE_ORACLE_OLAP = true
3.
Enregistrez le fichier et fermez-le.
4.
Ouvrez la CMC (Central Management Console) et redémarrez chaque serveur de traitement adaptatif qui
héberge une instance du MDAS.
Oracle OLAP apparaît en tant qu'option dans la liste Fournisseur lorsque vous utilisez des connexions aux sources
de données OLAP dans la CMC. Vous pouvez maintenant créer des connexions aux sources de données OLAP
pour votre serveur Oracle OLAP.
Liens associés
Creating OLAP data source connections [page 55]
Connection settings for Oracle OLAP data sources [page 68]
36
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.9 Désinstallation du fournisseur de données Oracle OLAP
4.10.9.1 Désinstallation du fournisseur de données Oracle
OLAP pour Windows
1.
Si aucun service Web ne s'exécute en dehors du fournisseur de données Oracle OLAP, arrêtez le serveur Web.
2.
Ouvrez la boîte de dialogue Administrateur de la source de données ODBC. Par exemple, cliquez sur
Démarrer
Panneau de configuration
Outils d'administration
Sources de données (ODBC) .
3.
Cliquez sur l'onglet DSN système.
4.
Sélectionnez le DSN créé pour la connexion du fournisseur de données Oracle OLAP à la base de données,
puis cliquez sur Supprimer.
5.
Cliquez sur OK.
6.
Dans le répertoire racine du lecteur à partir duquel l'ordinateur démarre Windows (habituellement C:\),
supprimez le dossier sxo.
7.
Supprimez les fichiers et dossiers suivants :
○
Pour JBoss, supprimez M4OXmlaWebService.war et M4OXmlaWebService.war.deployed du dossier
\standalone\deployments\webapps\ de votre installation de JBoss.
○
Pour Tomcat, supprimez M4OXmlaWebService.war et le dossier M4OXmlaWebService du dossier
\webapps\ de votre installation de Tomcat.
Liens associés
Running the web server and XMLA service [page 30]
4.10.9.2 Désinstallation du fournisseur de données Oracle
OLAP pour Linux
1.
Si aucun service Web ne s'exécute en dehors du fournisseur de données Oracle OLAP, arrêtez le serveur Web.
2.
Supprimez le DSN créé pour la connexion du fournisseur de données Oracle OLAP à la base de données.
3.
Supprimez le dossier /etc/mdxprovider.
4.
Supprimez les fichiers et dossiers suivants :
○
Pour JBoss, supprimez M4OXmlaWebService.war et M4OXmlaWebService.war.deployed du
dossier /standalone/deployments/webapps de votre installation de JBoss.
○
Pour Tomcat, supprimez M4OXmlaWebService.war et le dossier M4OXmlaWebService du dossier /
webapps de votre installation de Tomcat.
Liens associés
Running the web server and XMLA service [page 30]
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
37
4.10.10 Utilisation de la journalisation pour résoudre les
problèmes SQL et MDX
Lorsque les messages d'erreur ne fournissent pas suffisamment d'informations pour dépanner un problème, il
peut être nécessaire d'activer la journalisation dans le Fournisseur de données Oracle OLAP. Une fois la
journalisation activée, répétez les étapes à l'origine de l'erreur.
Remarque
N'activez la journalisation que le temps d'identifier le problème. La journalisation ralentit le fournisseur de
données et peut consommer une quantité importante d'espace disque.
4.10.10.1 Activation de la journalisation sous Windows
Avant d'effectuer cette procédure, arrêtez le MDAS et le Fournisseur de données Oracle OLAP.
1.
Dans le package d'installation du Fournisseur de données Oracle OLAP, accédez au sous-dossier \Utils
\Logging et double-cliquez sur le fichier de registre nommé Windows_Logging_On.reg.
Le fichier Windows_Logging_On.reg contient le chemin d'accès à l'emplacement où seront enregistrés les
fichiers journaux. Par défaut, ce chemin est C:\Logs. Pour modifier le chemin, ouvrez le fichier dans un
éditeur de texte et changez la valeur de “Path”=.
Les caractères barre oblique inverse (\) doivent être échappés par une deuxième barre oblique inverse.
Par exemple :
"PATH"="C:\\Users\\Administrator"
2.
Redémarrez le Fournisseur de données Oracle OLAP.
3.
Redémarrez le MDAS
Les fichiers journaux sont enregistrés avec des noms comme OracleMdxProvider.<<horodatage>>.log. Les
fichiers journaux sont automatiquement divisés en fichiers de 5 Mo, il peut donc y avoir un certain nombre de
fichiers consécutifs.
4.10.10.2 Désactivation de la journalisation sous Windows
Avant d'effectuer cette procédure, arrêtez le MDAS et le Fournisseur de données Oracle OLAP.
1.
Dans le package d'installation du Fournisseur de données Oracle OLAP, accédez au sous-dossier \Utils
\Logging et double-cliquez sur le fichier de registre nommé Windows_Logging_Off.reg.
2.
Redémarrez le Fournisseur de données Oracle OLAP.
3.
Redémarrez le MDAS
38
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
4.10.10.3 Activation de la journalisation sous Linux
Avant d'effectuer cette procédure, arrêtez le MDAS et le Fournisseur de données Oracle OLAP.
1.
Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier de configuration /etc/mdxprovider/sxo/
tracesettings.conf
Il définit le chemin d'accès à l'emplacement où sont enregistrés les fichiers journaux. Le chemin par défaut
est /etc/mdxprovider/sxo/logs. Pour modifier le chemin, mettez à jour la valeur de la ligne du fichier de
configuration qui commence par LogEx.LogWriter.LogFile.Path=
2.
Changez la ligne LogEx.Enabled=false en LogEx.Enabled=true et enregistrez le fichier.
3.
Redémarrez le Fournisseur de données Oracle OLAP.
4.
Redémarrez le MDAS
Les fichiers journaux sont enregistrés avec des noms comme OracleMdxProvider.<<horodatage>>.log. Les
fichiers journaux sont automatiquement divisés en fichiers de 5 Mo, il peut donc y avoir un certain nombre de
fichiers consécutifs.
4.10.10.4 Désactivation de la journalisation sous Linux
Avant d'effectuer cette procédure, arrêtez le MDAS et le Fournisseur de données Oracle OLAP.
1.
Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier de configuration /etc/mdxprovider/sxo/
tracesettings.conf
2.
Changez la ligne LogEx.Enabled=true en LogEx.Enabled=false et enregistrez le fichier.
3.
Redémarrez le Fournisseur de données Oracle OLAP.
4.
Redémarrez le MDAS
4.11 Accessibilité
Analysis propose un mode d'accessibilité destiné aux utilisateurs souffrant de déficiences visuelles ou motrices.
Pour savoir comment activer le mode d'accessibilité, voir le Guide de l'utilisateur d'Analysis.
4.12 SAP Notes requises
Mise à jour lors de l'utilisation des sources de données SAP BW
Pour obtenir des performances optimales lors de l'utilisation des sources de données SAP BW, voir la note SAP
1498007 qui présente en détail les mises à jour requises pour votre système. Ces mises à jour permettent de
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
39
résoudre plusieurs problèmes connus et d'ajouter de nouvelles fonctionnalités, telles que la recherche ne tenant
pas compte de la casse dans le client Analysis.
"Afficher les niveaux" et "Créer le filtre favori"
Les fonctions “Afficher les niveaux” et “Créer le filtre favori” sont uniquement disponibles sur le serveur BW 7.0.1
(ou version supérieure) pour des raisons de performances.
Pour SAP BW 7.0.1 SP3 ou SP4, la note SAP 1436426 est requise.
40
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Installation et configuration
5
Sécurité
5.1 Configuration de SSL (Secure Sockets Layer) sur le
serveur MDAS
MDAS communique avec d'autres serveurs de la plateforme de BI et serveurs Web à l'aide d'un mécanisme de
communication appelé CORBA (Common Object Request Broker Architecture). Vous pouvez configurer CORBA à
l'aide du protocole SSL qui permet de réaliser une connexion cryptée pour l'envoi de données sensibles.
Pour en savoir plus sur la configuration du protocole SSL pour les services et serveurs de la plateforme de BI, y
compris MDAS, voir la section “Configuration des serveurs pour SSL” du Guide d'administration de la plateforme
SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Sécurité
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
41
6
Gestion des droits
6.1
Présentation des droits et des niveaux d'accès
Les utilisateurs doivent disposer de certains droits pour la réalisation de tâches affectées dans Analysis. Par
exemple, si un utilisateur souhaite modifier un espace de travail, il est nécessaire que le droit de modification lui
soit accordé. Lorsqu'un utilisateur doit enregistrer des espaces de travail dans certains dossiers en local ou en
réseau, il doit disposer de droits d'accès suffisants sur les dossiers dans lesquels les espaces de travail doivent
être enregistrés.
Pour que les utilisateurs puissent créer des espaces de travail, le droit “Créer un espace de travail Analysis” doit
leur être accordé pour l'application Analysis dans la CMC (Central Management Console). S'ils ne disposent pas
de ce droit, ils ont quand même la possibilité de visualiser et de modifier des espaces de travail existants si vous
leur accordez les droits de visualisation et de modification.
En plus de pouvoir accorder ou refuser des droits spécifiques, vous pouvez assigner des niveaux d'accès aux
utilisateurs ou aux groupes. Les niveaux d'accès vous permettent de définir rapidement et uniformément des
niveaux de sécurité communs au lieu de définir les droits de façon individuelle.
Vous pouvez vous servir de la CMC pour ajouter des utilisateurs et des groupes, et pour définir des droits et des
niveaux d'accès pour différents composants de la suite de produits, notamment pour les connexions et les
espaces de travail Analysis.
6.2
Droit de création d'un espace de travail Analysis
Pour pouvoir créer des espaces de travail, les utilisateurs doivent disposer du droit “Créer l'espace de travail
Analysis”.
6.2.1 Octroi du droit de création d'un espace de travail
Analysis
1.
Ouvrez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la CMC
3.
Dans la zone Gestion de la CMC, sélectionnez Applications.
4.
Sélectionnez Analysis, édition pour OLAP, puis cliquez sur
La boîte de dialogue Sécurité de l'utilisateur s'affiche.
5.
Sélectionnez un utilisateur ou un groupe, puis cliquez sur Affecter la sécurité.
42
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Gérer
Sécurité de l'utilisateur .
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
6.
Dans l'onglet Avancé, cliquez sur Ajouter/Supprimer des droits.
7.
Développez Application, puis cliquez sur Application Analysis.
8.
Accordez le droit “Créer un espace de travail Analysis”.
6.3
Droits relatifs aux objets Analysis
Les objets de source de données et les espace de travail Analysis prennent en charge les droits d'objet généraux
de la CMC (Central Management Console). Toutefois, ces droits généraux ne s'appliquent pas tous aux objets
Analysis. Les droits de planification, par exemple, n'ont aucun rapport avec les objets Analysis étant donné qu'il
n'y a aucune planification de ces derniers dans la plateforme de BI.
Droits de dossier Connexions OLAP
●
Le droit Visualiser permet d'exercer un contrôle sur la possibilité ou non pour un utilisateur de voir la source
de données dans la CMC ou dans la liste des sources de données disponibles lorsqu'il crée un espace de
travail Analysis.
●
Le droit Modifier permet d'exercer un contrôle sur la possibilité ou non pour un utilisateur de modifier l'objet
de source de données dans la CMC.
●
Si vous refusez à un utilisateur le droit de Visualiser le dossier Connexions OLAP, il ne peut voir ni utiliser les
connexions OLAP dans Analysis.
●
Si vous refusez à un utilisateur le droit de Visualiser un objet de source de données OLAP particulier, il ne peut
afficher aucun espace de travail Analysis reposant sur cette source de données.
Droit de création d'un espace de travail Analysis
●
Pour que les utilisateurs soient en mesure de créer des espaces de travail, il faut leur accorder ce droit dans la
CMC (Central Management Console).
Droit de visualisation sur un espace de travail
●
Si un utilisateur s'est vu refuser le droit Visualiser pour un espace de travail particulier, il ne peut pas ouvrir ce
dernier. En outre, s'il ne dispose d'aucun droit sur la source de données OLAP utilisée dans cet espace de
travail, le chargement de ce dernier n'a pas lieu.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
43
Droits relatifs à l'envoi d'espaces de travail à des boîtes de réception
Si des utilisateurs souhaitent envoyer des espaces de travail Analysis aux boîtes de réception d'autres utilisateurs
de la plateforme de BI, ils doivent disposer des droits “Visualiser” et “Ajouter les objets au dossier” sur ces boîtes
de réception.
Outre l'attribution de droits, vous pouvez utiliser l'un des niveaux d'accès prédéfinis pour accorder des ensembles
de droits aux utilisateurs ou définir des niveaux d'accès appropriés pour les utilisateurs de votre entreprise. Pour
en savoir plus sur les niveaux d'accès, voir Niveaux d'accès pour les objets Analysis [page 45]. Si vous préférez
accorder et refuser des droits de façon individuelle, sélectionnez le niveau d'accès Avancé.
Remarque
Pour en savoir plus sur la définition de droits et de niveaux d'accès à l'aide de la CMC (Central Management
Console) pour différents composants de la suite de produits, y compris les objets Analysis, voir la section
“Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
6.3.1
1.
Définition des droits pour un objet Analysis
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Si vous y êtes invité, saisissez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.
3.
Cliquez sur le type d'objet pour lequel vous souhaitez attribuer des droits (par exemple, Dossiers ou
Serveurs).
4.
Dans la liste d'objets qui s'affiche, cliquez sur un seul objet pour lequel vous souhaitez attribuer des droits.
5.
Cliquez sur Gérer la sécurité de l'utilisateur.
6.
Si vous souhaitez ajouter un utilisateur ou un groupe à la liste des utilisateurs disposant de droits sur l'objet,
cliquez sur Ajouter des utilisateurs/groupes principaux.
7.
Sélectionnez l'utilisateur ou le groupe dont vous souhaitez définir les droits, puis cliquez sur Affecter la
sécurité.
8.
Cliquez sur l'onglet Avancé.
9.
Cliquez sur Ajouter/Supprimer des droits.
10. Sélectionnez les droits, puis cliquez sur Appliquer ou sur OK pour enregistrer les modifications.
Remarque
Pour en savoir plus sur la définition de droits et de niveaux d'accès à l'aide de la CMC (Central Management
Console) pour différents composants de la suite de produits, y compris les objets Analysis, voir la section
“Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business
Intelligence.
44
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
6.4
Niveaux d'accès pour les objets Analysis
Les niveaux d'accès permettent d'accorder des ensembles de droits sur les objets. La plupart des conditions
d'accès requises pour les utilisateurs peuvent être remplies par la sélection adéquate du niveau d'accès.
Exemple
Par exemple, le niveau d'accès Visualiser permet d'accorder aux utilisateurs un ensemble de droits appropriés
pour visualiser et modifier les espaces de travail Analysis et enregistrer ces derniers dans des dossiers sur
lesquels ils possèdent des droits de modification (le dossier Favoris, par exemple), mais pas dans le dossier
d'origine. Le niveau d'accès Visualiser empêche ainsi de remplacer les espaces de travail originaux.
Si vous souhaitez accorder aux utilisateurs les droits de visualisation sur les espaces de travail et
d'enregistrement dans les fichiers d'origine, vous pouvez attribuer le niveau d'accès Contrôle total au lieu
d'accorder de façon explicite les deux droits "Visualiser les objets" et "Modifier les objets".
Les objets Analysis prennent en charge les niveaux d'accès standard de la CMC (Central Management Console) ;
toutefois, les niveaux d'accès ne s'appliquent pas tous aux objets Analysis :
●
Pas d'accès : Les utilisateurs ne peuvent pas accéder à l'objet.
●
Visualiser : Les utilisateurs peuvent visualiser l'objet, le modifier et l'enregistrer dans un dossier sur lequel ils
possèdent des droits de modification, mais ils ne peuvent pas l'enregistrer dans le dossier d'origine.
●
Planifier : Ce niveau d'accès n'a aucun effet sur les objets Analysis parce qu'il n'existe aucune planification de
ces derniers dans la plateforme de BI.
●
Visualiser à la demande : Similaire au niveau d'accès Visualiser. Pour certaines applications
SAP BusinessObjects, les droits fournis par le niveau d'accès Visualiser à la demande sont différents de ceux
octroyés par le niveau d'accès Visualiser, mais pour Analysis, les niveaux d'accès Visualiser et Visualiser à la
demande sont équivalents.
Remarque
Les objets provenant d'autres applications SAP BusinessObjects, telles que Crystal Reports, peuvent être
"actualisés" ou "visualisés à la demande" à l'aide d'une source de données mise à jour. Aucune
actualisation des objets Analysis n'est nécessaire parce que les données affichées dans Analysis sont
toujours les plus récentes.
●
Contrôle total : Les utilisateurs possèdent un contrôle administratif total sur l'objet.
Remarque
Vous souhaiterez peut-être ne pas accorder de niveau d'accès Contrôle total à trop d'utilisateurs car ces
derniers pourraient involontairement remplacer les versions originales des espaces de travail enregistrées
par les analystes. A la place, utilisez le niveau d'accès Visualiser.
6.4.1
1.
Pour définir le niveau d'accès pour un objet Analysis
Lancez la CMC (Central Management Console).
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
45
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Si vous y êtes invité, saisissez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.
3.
Cliquez sur le type d'objet dont vous souhaitez définir les niveaux d'accès (par exemple, Dossiers ou
Serveurs).
4.
Dans la liste d'objets qui s'affiche, cliquez sur l'objet dont vous souhaitez définir les niveaux d'accès.
5.
Cliquez sur Gérer la sécurité de l'utilisateur.
6.
Si vous souhaitez ajouter un utilisateur ou un groupe à la liste des utilisateurs disposant de droits sur l'objet,
cliquez sur Ajouter des utilisateurs/groupes principaux.
7.
Sélectionnez l'utilisateur ou le groupe pour lequel vous souhaitez définir un niveau d'accès, puis cliquez sur
Affecter la sécurité.
8.
Dans la liste, Niveaux d'accès disponibles, sélectionnez un niveau d'accès pour cet utilisateur ou ce groupe et
déplacez-le dans la liste Niveaux d'accès affectés.
Si vous souhaitez définir des droits d'accès (détaillés) avancés pour un utilisateur, cliquez sur l'onglet Avancé.
9.
Cliquez sur Appliquer ou sur OK pour enregistrer les modifications.
Remarque
Pour en savoir plus sur la définition de droits et de niveaux d'accès à l'aide de la CMC (Central Management
Console) pour différents composants de la suite de produits, y compris les objets Analysis, voir la section
“Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business
Intelligence.
6.5
Accès aux données
Analysis dispose d'une fonctionnalité de contrôle permettant de définir les utilisateurs qui peuvent afficher ou
créer des espaces de travail et les données qu'ils sont autorisés à voir. Cette faculté de contrôle vient s'ajouter aux
paramètres de sécurité des données inhérents au serveur OLAP. Pour activer l'accès aux données, vous devez
accorder aux utilisateurs des droits appropriés d'accès au dossier Connexions OLAP et à ses sous-dossiers, ou à
des objets de source de données particuliers.
Par défaut, le niveau d'accès du groupe “Tout le monde” est défini à “Pas d'accès” pour le dossier Connexions
OLAP. Ce paramètre a les effets suivants pour les utilisateurs finaux (autres que les administrateurs) d'Analysis :
●
Aucun espace de travail Analysis ne peut être créé.
●
Les utilisateurs finaux ne peuvent pas utiliser les sources de données Analysis, quelles qu'elles soient. Par
conséquent, il est impossible d'ouvrir un quelconque espace de travail Analysis.
●
Il est impossible d'accéder à la page Connexions OLAP de la CMC (Central Management Console).
Pour permettre à des utilisateurs finaux d'accéder à des sources de données Analysis particulières, accordez-leur
le niveau d'accès“Visualiser” pour ces seules sources de données.
Etant donné que les droits attribués à un objet enfant remplacent les droits hérités, les utilisateurs finaux sont en
mesure d'accéder à des sources de données Analysis si le niveau d'accès “Visualiser” leur a été accordé pour
46
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
certaines sources de données, et ce, même si leur accès au dossier contenant la source de données en question
est défini sur “Pas d'accès”.
Si vous accordez le niveau d'accès “Visualiser” pour le dossier Connexions OLAP à des utilisateurs finaux, ceux-ci
héritent du niveau d'accès “Visualiser” pour les objets de source de données Analysis qui se trouvent à l'intérieur
du dossier. Pour empêcher les utilisateurs finaux d'accéder à une source de données particulière, vous pouvez
attribuer le niveau d'accès “Pas d'accès” à cet objet de source de données.
Grâce à ces différentes combinaisons, il est possible d'exercer un contrôle en spécifiant qui peut ou non créer des
espaces de travail Analysis et des objets de source de données Analysis, et enfin qui peut voir telles ou telles
données liées à Analysis.
Remarque
La page Connexions OLAP et la page Connexions de la CMC (Central Management Console) permettent toutes
deux de gérer les dossiers et la sécurité sur les connexions OLAP. Ainsi, la sécurité attribuée à un dossier
particulier a un impact sur tous les enfants de ce dossier même dans le cas de connexions à des données
relationnelles et non à des données OLAP. Si une restriction des droits est appliquée au niveau racine, par
exemple, celle-ci couvre tous les sous-dossiers et toutes les connexions à l'intérieur du dossier racine, et pas
uniquement les connexions OLAP.
Pour en savoir plus sur l'utilisation de la CMC dans le cadre de la définition des niveaux d'accès pour différents
composants de la suite de produits, y compris pour les éléments Analysis tels que les espaces de travail et les
objets de source de données, voir la section “Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence.
6.5.1
OLAP
1.
Définition de droits d'accès au dossier Connexions
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
4.
Cliquez sur
Gérer
Sécurité de niveau supérieur
Toutes les connexions .
5.
Sélectionnez un utilisateur ou un groupe dans la liste, puis cliquez sur Affecter la sécurité.
6.
Attribuez les niveaux d'accès appropriés ou cliquez sur l'onglet Avancé pour attribuer des droits particuliers.
(Les niveaux d'accès sont des groupes de droits.)
Pour pouvoir créer un espace de travail Analysis, les utilisateurs doivent au minimum disposer de droits de
visualisation sur le dossier Connexions OLAP.
7.
Cliquez sur Appliquer ou sur OK pour enregistrer vos modifications.
Liens associés
Présentation des droits et des niveaux d'accès [page 42]
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
47
6.6
Modification de l'accès aux espaces de travail Analysis
Après l'avoir publié, vous pouvez utiliser la CMC pour modifier les droits d'accès à l'espace de travail.
6.6.1
1.
Pour modifier l'accès aux espaces de travail
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Dossiers ou Dossiers personnels.
4.
Développez la liste des dossiers afin de localiser l'espace de travail dont vous souhaitez modifier les
propriétés.
5.
Sélectionnez l'espace de travail, puis cliquez sur
6.
Cliquez sur le nom d'utilisateur ou de groupe pour lequel vous souhaitez modifier l'accès, puis cliquez sur
Affecter la sécurité.
7.
Attribuez les droits ou les niveaux d'accès appropriés, puis cliquez sur OK.
Gestion
Sécurité de l'utilisateur .
Remarque
Si l'une des cases relatives à l'héritage est cochée, il se peut que les droits ou les niveaux d'accès attribués
soient remplacés par l'accès hérité. Pour en savoir plus sur l'attribution des droits et des niveaux d'accès,
voir la section “Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
48
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des droits
7
Maintenance du service MDAS
7.1
Démarrage et arrêt du SIA (Server Intelligence Agent)
Le SIA (Server Intelligence Agent) gère tous les services et serveurs de la plateforme de BI, y compris le
service MDAS. Comme tout serveur de la plateforme de BI est configuré pour démarrer en même temps que le
SIA, celui-ci est démarré automatiquement lorsque vous démarrez la plateforme de BI.
De même, les propriétés du SIA, par exemple le compte de connexion ou le type de démarrage, sont propagées à
tous les serveurs exécutés sous le SIA.
Sous Windows, vous utilisez le CCM (Central Configuration Manager) pour démarrer et arrêter le SIA. Sur toutes
les plateformes UNIX prises en charge, vous exécutez les scripts startservers.sh et stopservers.sh à partir
d'une invite de commande pour démarrer et arrêter le SIA.
Pour en savoir plus sur le SIA (Server Intelligence Agent), voir le Guide d'administration de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence.
7.2
Démarrage et arrêt du service MDAS
Dans certains cas, il peut s'avérer nécessaire d'arrêter ou de démarrer le service MDAS (Multi-Dimensional
Analysis Service) manuellement.
Si, par exemple, vous avez configuré un cluster d'instances de service MDAS, il se peut que vous deviez démarrer
ou arrêter certaines de ces instances en fonction de la charge à laquelle elles sont soumises.
Pour en savoir plus sur le démarrage et l'arrêt de services et serveurs de la plateforme de BI, y compris MDAS,
voir le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
7.3
Redémarrage du service MDAS
Dans certains cas, il peut s'avérer nécessaire de redémarrer le service MDAS (Multi-Dimensional Analysis
Service).
Par exemple :
●
Les fichiers de configuration ont été modifiés et doivent être rechargés.
●
Un administrateur modifie le nom de l'interface et du port, et un redémarrage est nécessaire pour que les
modifications prennent effet.
●
Le service MDAS a rencontré une erreur qu'il ne parvient pas à résoudre.
Pour en savoir plus sur le redémarrage des services et serveurs de la plateforme de BI, y compris MDAS, voir le
Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
49
7.4
Activation et désactivation de l'instance de service MDAS
Lorsque vous désactivez un serveur de la plateforme de BI, vous l'empêchez de recevoir de nouvelles requêtes et
d'y répondre, mais vous n'arrêtez pas réellement le processus du serveur. Cela s'avère très utile lorsque vous
souhaitez laisser un serveur terminer le traitement des requêtes en cours avant de l'arrêter complètement.
Lorsque vous désactivez une instance de service MDAS, le service continue de s'exécuter en tant que tel, mais il
n'accepte plus aucune nouvelle requête de l'application Analysis, ni de la CMC (Central Management Console).
Lorsque vous activez une instance de service MDAS qui s'exécute, celle-ci accepte les nouvelles requêtes
d'Analysis ou de la CMC, par exemple, une demande de création de connexion.
Pour en savoir plus sur l'activation et la désactivation de services et serveurs de la plateforme de BI, y compris
MDAS, voir le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
7.5
Ajout et suppression d'instances MDAS
Il est possible de créer plusieurs instances de service MDAS s'exécutant simultanément. Vous pouvez créer un
service MDAS en spécifiant ses paramètres ou sur la base d'un service MDAS existant. Une fois que vous avez
ajouté une nouvelle instance de service MDAS, vous devez la démarrer et l'activer.
Pour en savoir plus sur l'ajout et la suppression de services et de serveurs de la plateforme de BI,
SAP BusinessObjects Enterprise, y compris MDAS, voir le Guide d'administration de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence.
Liens associés
Clonage de déploiements de serveur Analysis [page 19]
Démarrage et arrêt du service MDAS [page 49]
Redémarrage du service MDAS [page 49]
Activation et désactivation de l'instance de service MDAS [page 50]
7.6
Fichiers de configuration du serveur MDAS
Il est possible de modifier les fichiers de configuration MDAS suivants pour personnaliser le déploiement
d'Analysis :
●
Fichiers de configuration du serveur MDAS [page 50].
●
Fichiers de configuration du serveur MDAS [page 50]
Les fichiers de configuration se trouvent aux emplacements suivants :
●
Sous Windows :
C:\Program Files (x86)\SAP BusinessObjects\Tomcat6\webapps\BOE\WEB-INF\config
\default
●
Sur UNIX :
50
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
<Répertoire d'installation de la plateforme de BI>/tomcat/webapps/BOE/WEB-INF/
config/default
7.6.1
Fichier de configuration MDAS—mdas.properties
Vous pouvez configurer le comportement d'une instance particulière du service MDAS en modifiant certains
paramètres à l'intérieur du fichier mdas.properties qui lui est associé. Les paramètres comprennent le délai
d'expiration du serveur, le nombre maximal de cellules à exporter dans Excel, ainsi que les divers paramètres
utilisés à des fins de développement et de test qui ne doivent pas être modifiés ou référencés dans un
environnement de production.
Ne modifiez le fichier mdas.properties que si vous comprenez parfaitement l'effet de chaque paramètre sur le
fonctionnement du service MDAS.
Aucune modification apportée à ce fichier de configuration ne prendra effet tant que le serveur MDAS n'aura pas
été redémarré.
7.6.1.1
Liste du fichier mdas.properties
# Turn this value to false in deployed
environments to ensure the
# server is not using xml validation. This value should be true in
# development environments.
multidimensional.services.server.xml.use_validation=false
# Flag indicating whether or not xml data returned by
# MDAS should be pretty printed. This helps debugging
# but slows performance
multidimensional.services.server.xml.prettyprint=false
# none, info, verbose.
multidimensional.services.transport.trace.level=none
# The number of milliseconds before idle session is closed by the session
# monitor.
# Default time is set to 30 minutes
multidimensional.services.server.session.monitor.idle.timeout=1800000
# The upper bound on the number of cells that may be exported to csv,
# excel, etc. As exporting large data sets requires large amounts of
# memory the size of the export is limited. Increasing this
# threshold may cause the server to run out of memory. Please
# coordinate changes to this value with your memory settings and
# expected user load.
multidimensional.services.export.cells.limit=100000
# Boolean flag indicating whether or not query chunking is enabled
multidimensional.services.query.chunking.enabled=true
# For logging BICS profile data purpose, set it to true.
multidimensional.services.bics.profiling.enabled=false
# Leave an empty line at the end of the file for unix.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
51
7.6.2 Fichier de configuration du client MDAS—
mdaclient.properties
Le fichier mdaclient.properties contient les paramètres suivants :
●
Nombre de lignes renvoyées avant une autre requête de serveur.
●
Nombre de colonnes renvoyées avant une autre requête de serveur.
●
Visibilité des informations relatives au nombre de cellules, de colonnes et de lignes,
●
Paramètre permettant de spécifier si la boîte de dialogue Lien ancré doit toujours utiliser des clés de
membres ou se servir du paramètre "Afficher en tant que" du panneau de disposition.
7.6.2.1
Liste du fichier mdas.properties
# Turn this value to false in deployed
environments to ensure the
# server is not using xml validation. This value should be true in
# development environments.
multidimensional.services.server.xml.use_validation=false
# Flag indicating whether or not xml data returned by
# MDAS should be pretty printed. This helps debugging
# but slows performance
multidimensional.services.server.xml.prettyprint=false
# none, info, verbose.
multidimensional.services.transport.trace.level=none
# The number of milliseconds before idle session is closed by the session
# monitor.
# Default time is set to 30 minutes
multidimensional.services.server.session.monitor.idle.timeout=1800000
# The upper bound on the number of cells that may be exported to csv,
# excel, etc. As exporting large data sets requires large amounts of
# memory the size of the export is limited. Increasing this
# threshold may cause the server to run out of memory. Please
# coordinate changes to this value with your memory settings and
# expected user load.
multidimensional.services.export.cells.limit=100000
# Boolean flag indicating whether or not query chunking is enabled
multidimensional.services.query.chunking.enabled=true
# For logging BICS profile data purpose, set it to true.
multidimensional.services.bics.profiling.enabled=false
# Leave an empty line at the end of the file for unix.
52
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
7.7
Propriétés et métriques du service MDAS
La CMC (Central Management Console) permet d'accéder aux métriques du service MDAS et de configurer les
propriétés de ce service. Pour accéder aux métriques et aux propriétés, suivez la procédure ci-dessous :
1.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Serveurs.
2.
Sélectionnez
Catégories de service
Analysis Services .
3.
Cliquez deux fois sur l'instance d'Adaptive Processing Server.
Vous pouvez à présent configurer les propriétés du service MDAS ou accéder à la page Métriques depuis le volet
de navigation.
7.7.1
Page Propriétés
La page Propriétés contient des paramètres relatifs à l'Adaptive Processing Server et à ses services en cours
d'exécution, notamment le service MDAS.
Pour en savoir plus sur les propriétés des serveurs, voir l'“Annexe Propriétés des serveurs” du Guide
d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Propriétés du service MDAS (Multi Dimensional Analysis Service)
●
Nombre maximal de sessions client : ce paramètre définit le nombre maximal de sessions qui peuvent être
ouvertes simultanément sur un service MDAS donné. Lorsque le nombre de sessions ouvertes atteint cette
limite, toute nouvelle tentative d'ouverture de session Analysis fait apparaître un message d'erreur avec la
mention “serveur non disponible”. Selon vos besoins et le matériel dont vous disposez, vous pouvez modifier
cette valeur pour optimiser les performances du service MDAS. Toutefois, plus la valeur est élevée, plus le
risque de problèmes relatifs aux performances, aussi bien au niveau du service MDAS que du serveur de base
de données, est élevé.
●
Nombre maximal de cellules renvoyées par une requête : ce paramètre permet à l'administrateur de contrôler
le nombre maximal de cellules renvoyées à l'utilisateur pour chaque requête. L'utilisateur ne peut pas
exécuter de requête qui renvoie un très grand nombre de cellules consommant beaucoup de mémoire. Si la
requête dépasse cette limite de cellules, l'utilisateur reçoit un message d'erreur.
●
Nombre maximal de membres renvoyés lors du filtrage : ce paramètre permet à l'administrateur de contrôler
le nombre de membres extraits lors d'un filtrage par membre. Un nombre important de membres extraits
peut consommer beaucoup de mémoire.
Certaines situations peuvent entraîner l'extraction d'un grand nombre de membres :
○
Ouverture du panneau “Filtrer par membre” avec une longue liste ordinaire.
○
Ouverture du panneau “Filtrer par membre” avec une hiérarchie de grande taille dont l'arborescence est
entièrement développée.
○
Développement d'un membre parent ayant de nombreux enfants.
○
Affichage du niveau des membres feuille.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
53
○
Recherche de membres à l'aide du caractère générique astérisque “*”.
7.7.2
Page Métriques
La page Métriques contient des informations relatives à l'Adaptive Processing Server et à ses services en cours
d'exécution, notamment le service MDAS.
Pour en savoir plus sur les métriques des serveurs, voir l'“Annexe relative aux métriques des serveurs” du Guide
d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Métriques du service MDAS (Multi Dimensional Analysis Service)
●
Nombre de sessions : ce paramètre indique le nombre actuel de connexions des clients Analysis au
service MDAS. Notez que lorsqu'un client dispose de plusieurs espaces de travail ouverts, chacun d'entre eux
représente une connexion n'ayant pas expiré.
●
Nombre de requêtes : nombre de requêtes de données ouvertes entre le client Analysis et le(s) serveur(s) de
base de données. Notez qu'une requête active peut être générée entre n'importe quelles sessions actives et
n'importe quelles sources de données.
●
Nombre de cubes : ce paramètre indique le nombre de sources utilisées pour fournir des données aux
connexions (comme l'indique le paramètre Nombre de sessions actives précédent) n'ayant pas expiré.
54
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Maintenance du service MDAS
8
Connexion aux sources de données
8.1
Création de connexions aux sources de données OLAP
Pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les données professionnelles dans Analysis, édition pour OLAP, vous
devez créer des connexions à des sources de données OLAP qu'ils ajouteront à leur espace de travail Analysis.
Une connexion à une source de données OLAP désigne un objet du référentiel de la plateforme de BI qui contient
toutes les informations requises pour qu'Analysis se connecte à une source de données OLAP. Cet objet de
connexion est alors lié à un espace de travail Analysis.
Vous pouvez créer des connexions à des cubes OLAP donnés ou à des requêtes SAP BW particulières, ou bien à
des systèmes de source de données contenant de nombreux cubes et requêtes. Si un utilisateur ajoute une
connexion à un système de source de données à un espace de travail, il doit alors choisir une requête ou un cube
particulier de ce système.
Pour créer des objets de connexion à une source de données Analysis et gérer les objets de connexion existants,
vous devez vous servir de la CMC (Central Management Console). Vous pouvez enregistrer toutes les connexions
dans un même dossier ou créer des sous-dossiers pour vous aider à grouper les objets de connexion en fonction
de leur type et à gérer les droits d'accès. Vous pouvez, par exemple, créer un dossier pour les connexions aux
sources de données SAP BW et un autre pour les connexions aux sources de données Microsoft Analysis
Services, puis n'autoriser l'accès qu'à un seul de ces dossiers pour les utilisateurs.
Une fois créées, les connexions aux sources de données apparaissent dans la liste des sources de données de la
boîte de dialogue Ouvrir la source des données du client Web Analysis, et les utilisateurs peuvent les ajouter à leur
espace de travail.
Remarque
Toutes les sources de données s'affichent sous la forme d'une liste horizontale dans l'application client
Analysis, même si vous les organisez par dossiers dans la CMC.
Remarque
Les connexions OLAP sont partagées avec d'autres applications telles que SAP Crystal Reports, SAP
BusinessObjects Web Intelligence et l'Outil de conception d'information.
Liens associés
Configuration du serveur IIS pour la connectivité du serveur MSAS [page 78]
Gestion des connexions aux sources de données Analysis [page 69]
8.1.1
Création d'un objet de connexion pour un système de
source de données
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
55
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
4.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
Sélectionnez le dossier dans lequel vous souhaitez placer la nouvelle connexion.
Vous pouvez sélectionner le dossier Connexions ou n'importe quel sous-dossier existant. Vous pouvez aussi
créer un autre sous-dossier.
5.
Cliquez sur Nouvelle connexion.
6.
Saisissez le nom et la description éventuelle de votre connexion.
7.
Sélectionnez un fournisseur OLAP dans la liste.
8.
Saisissez les informations de serveur propres au fournisseur, telles que le nom du serveur.
9.
Sélectionnez un type d'authentification.
10. Cliquez sur Enregistrer pour créer la connexion.
La connexion se trouve désormais à la disposition des utilisateurs qui peuvent l'ajouter à un espace de travail.
Liens associés
Paramètres de connexion à des sources de données [page 63]
Recherche d'un cube ou d'une requête [page 57]
Création de connexions aux sources de données OLAP [page 55]
8.1.2
Création d'un objet de connexion pour un cube ou une
requête
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
4.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
Sélectionnez le dossier dans lequel vous souhaitez placer la nouvelle connexion.
Vous pouvez sélectionner le dossier Connexions ou n'importe quel sous-dossier existant. Vous pouvez aussi
créer un autre sous-dossier.
5.
Cliquez sur Nouvelle connexion.
6.
Saisissez le nom et la description éventuelle de votre connexion.
7.
Sélectionnez un fournisseur OLAP dans la liste.
8.
Saisissez les informations de serveur propres au fournisseur, telles que le nom du serveur.
9.
Cliquez sur Connexion.
56
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
10. Si nécessaire, saisissez vos références de connexion et cliquez sur OK.
11. Dans le Navigateur de cubes, sélectionnez le cube ou la requête à utiliser pour cette connexion, puis cliquez
sur Sélectionner.
Vous pouvez parcourir manuellement les dossiers du Navigateur de cubes pour trouver le cube ou la requête
souhaité ou effectuer une recherche automatique.
12. Sélectionnez un type d'authentification.
13. Cliquez sur Enregistrer pour créer la connexion.
La connexion se trouve désormais à la disposition des utilisateurs qui peuvent l'ajouter à un espace de travail.
Liens associés
Paramètres de connexion à des sources de données [page 63]
Recherche d'un cube ou d'une requête [page 57]
Création de connexions aux sources de données OLAP [page 55]
8.1.3
Recherche d'un cube ou d'une requête
Le Navigateur de cubes est doté de fonctionnalités de recherche de sorte qu'il soit plus facile de trouver un cube
ou une requête SAP BW dans un système de source de données.
Recherche dans le Navigateur de cubes
Pour trouver un cube ou une requête SAP BW, il est possible de saisir une chaîne de recherche dans le champ de
texte situé en haut du Navigateur de cubes.
Remarque
Dans le cas des sources de données SAP BW, vous pouvez afficher celles-ci par Légende ou par Nom. Ce choix
n'a aucune incidence sur la recherche elle-même. Si les résultats obtenus semblent n'avoir aucun rapport avec
les termes saisis pour la recherche, basculez entre Nom et Légende pour voir ceux qui correspondent aux
termes de recherche.
Si aucun cube ou requête ne correspond à la chaîne de recherche, le message “Aucun cube trouvé.” s'affiche.
Servez-vous du bouton Revenir à la liste des cubes pour effacer les résultats de la recherche et revenir à la liste
de toutes les sources de données.
Analysis utilise les mêmes techniques de recherche que les moteurs de recherche Internet courants :
Chaîne de
recherche
Résultat de la recherche
vente
Trouve tous les cubes et requêtes dont le nom contient le mot vente, tels que rapports
de vente et ventes magasin.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
57
Chaîne de
recherche
Résultat de la recherche
Remarque
Si vous recherchez vente, votre recherche ne trouvera pas le cube nommé
ventes2008. Pour trouver ventes2008, vous devez rechercher vente*. Voir la
section Utilisation des caractères génériques dans votre recherche.
"rapports de
vente"
Trouve uniquement les cubes et requêtes dont le nom contient le texte exact indiqué
entre guillemets.
Dans cet exemple, la recherche trouverait rapports de vente mais pas rapports de
vente et d'achats.
Si plusieurs termes sont saisis, un opérateur ET implicite est automatiquement inclus.
Par conséquent, dans cet exemple, la recherche permettrait de trouver tous les cubes et
requêtes qui contiennent à la fois le mot vente et le mot rapports :
rapports de
vente
vente OR
rapports
●
rapports de vente
●
rapports de vente et d'achats
Trouve les cubes et requêtes dont le nom contient soit le mot vente, soit le mot
rapports.
L'opérateur OR doit être indiqué en majuscules.
Dans cet exemple, la recherche permettrait de trouver les cubes et requêtes comportant
les noms suivants :
●
rapports de vente
●
rapports d'achats
●
rapports
●
vente magasin
Remarque
Les recherches ne respectent pas la casse. La recherche de vente est identique à la recherche de Vente,
VENTE ou venTE.
Utilisation des caractères génériques dans votre recherche
Vous pouvez utiliser des caractères génériques dans votre chaîne de recherche.
Caractère
générique
Représente
*
Représente une chaîne de zéro caractère ou plus. Par exemple, la recherche de vente* trouve
à la fois vente et ventes2008.
58
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
8.1.4
1.
Pour copier un objet connexion
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
3.
4.
Sélectionnez la connexion à copier.
5.
6.
Cliquez sur Copier la connexion.
Saisissez le nom et la description éventuelle de votre connexion.
Vous pouvez choisir d'enregistrer la connexion copiée maintenant ou apporter des modifications aux
paramètres de connexion.
7.
Cliquez sur Enregistrer pour créer la connexion.
La connexion se trouve désormais à la disposition des utilisateurs qui peuvent l'ajouter à un espace de travail.
Liens associés
Paramètres de connexion à des sources de données [page 63]
8.1.5
Authentification
Vous pouvez indiquer le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces de travail ou
se connectent à des espaces de travail existants.
Lors de la création d'une connexion Analysis dans la CMC, vous pouvez choisir entre les types d'authentification
suivants :
Invite
Si vous sélectionnez ce type de connexion, une boîte de dialogue invite l'utilisateur final à saisir son nom
d'utilisateur et son mot de passe lorsque l'application Analysis établit la connexion.
Remarque
Analysis ne crypte pas le nom d'utilisateur, ni le mot de passe. Pour protéger les noms d'utilisateurs et les mots
de passe, vous devez activer SSL sur le serveur d'applications Web.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
59
Connexion unique
Si vous sélectionnez l'option Connexion unique, l'utilisateur se connecte une fois à la zone de lancement BI et peut
ensuite se connecter aux serveurs principaux par l'intermédiaire d'Analysis sans avoir à saisir à nouveau son nom
d'utilisateur et son mot de passe. Analysis (par le biais du service MDAS) extrait automatiquement les références
de connexion utilisées pour l'ouverture de la session Zone de lancement BI en cours et les transmet au serveur.
Les fournisseurs OLAP suivants prennent en charge la connexion unique :
Fournisseur
Authentification
SAP BW
Authentification SAP comprenant les communications réseau sécurisées (SNC,
Secure Network Communications)
Microsoft Analysis Services
Windows Active Directory
SAP BusinessObjects
Planning and Consolidation
Enterprise
SAP BusinessObjects
Extended Analytics
(version 10 uniquement)
Windows Active Directory, LDAP ou Enterprise
SAP BusinessObjects
Profitability and Cost
Management
Enterprise
Pour Microsoft Analysis Services, la connexion unique ne fonctionne que lorsque les conditions suivantes sont
respectées :
1.
La plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence est correctement configurée pour l'authentification
Active Directory dans un environnement Java. Pour en savoir plus, voir le Guide d'administration de la
plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence et la note technique relative à la Configuration de
l'authentification Active Directory sur les serveurs d'applications Java.
2.
Il faut lancer toutes les instances de CMS (Central Management Server) et de service MDAS (MultiDimensional Analysis Service) avec le même compte de domaine. Le compte de service doit pouvoir être
délégué dans Active Directory.
3.
L'utilisateur se connecte à la zone de lancement BI à l'aide du plug-in d'authentification Active Directory.
Prédéfini
Lorsque cette option est sélectionnée, l'administrateur saisit un nom d'utilisateur et un mot de passe spécifiques
qui sont stockés dans l'objet de connexion. Ces nom d'utilisateur et mot de passe stockés sont toujours utilisés
pour l'authentification auprès du serveur principal lorsque l'utilisateur accède à cet objet de connexion à partir
d'Analysis. Comme pour la connexion unique, avec ce type d'authentification, il n'est pas nécessaire que
l'utilisateur saisisse un nom d'utilisateur et un mot de passe dans Analysis. Toutefois, les références étant
utilisées pour tous les utilisateurs accédant au cube via cette connexion, cette option n'est pas toujours adaptée.
60
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
8.2
Modification des paramètres de connexion
S'il existe déjà une connexion à une source de données OLAP mais que les informations relatives à cette
connexion ont changé, vous pouvez modifier les paramètres de connexion. Notez que vous devez disposer des
droits nécessaires d'accès aux dossiers pour modifier une connexion.
8.2.1
1.
Pour modifier les paramètres de connexion
Démarrez la CMC.
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Business Intelligence 4
Démarrer
Programmes
Plateforme SAP BusinessObjects
Plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence
Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la Central Management Console.
3.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
La liste des connexions existantes s'affiche.
Remarque
Si aucune connexion n'est répertoriée, vous devez créer une connexion OLAP pour que les analystes de
données puissent commencer à utiliser les espaces de travail Analysis.
4.
Sélectionnez la connexion à modifier, puis cliquez sur Modifier la connexion.
Remarque
Si vous ne disposez pas de l'autorisation "Ajouter les objets au dossier" dans le système de la plateforme
de BI, vous ne pouvez pas modifier de connexion et le bouton Modifier la connexion n'est donc pas
disponible.
A présent, vous pouvez modifier le contenu des champs afin de reconfigurer votre connexion OLAP.
5.
Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer les nouveaux paramètres de connexion.
Liens associés
Pour modifier les paramètres de connexion [page 61]
Paramètres de connexion à des sources de données [page 63]
8.3
Suppression d'une connexion
Il est possible de supprimer toute connexion à une source de données qui n'est plus utilisée.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
61
Remarque
Si vous supprimez une connexion toujours utilisée par des espaces de travail, ces derniers deviennent
inexploitables. Vous devez donc vérifier au niveau de la CMC qu'aucun espace de travail n'utilise la connexion
avant de la supprimer.
Liens associés
Gestion des connexions aux sources de données Analysis [page 69]
8.3.1
1.
Pour supprimer une connexion
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
3.
La liste des connexions existantes s'affiche.
4.
Sélectionnez la connexion à supprimer.
5.
Dans le menu, sélectionnez
8.4
Gérer
Supprimer .
Déplacement d'une connexion dans un autre dossier
La CMC (Central Management Console) permet de déplacer des connexions à des sources de données d'un
dossier à un autre.
8.4.1
1.
Pour déplacer un objet de connexion
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
4.
62
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
Sélectionnez la connexion à déplacer.
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
5.
Cliquez sur
6.
Sélectionnez un dossier de destination, puis cliquez sur Déplacer.
8.5
Organiser
Déplacer vers .
Paramètres de connexion à des sources de données
Cette section décrit les paramètres de connexion spécifiques au fournisseur pour toutes les sources de
données OLAP prises en charge :
●
Paramètres de connexion pour les sources de données SAP NetWeaver Business Warehouse [page 63]
●
Paramètres de connexion pour les sources de données Microsoft Analysis Services [page 64]
●
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Profitability and Cost Management
[page 65]
●
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Extended Analytics [page 66]
●
Paramètres de connexion des sources de données SAP BusinessObjects Planning and Consolidation [page
66]
●
Paramètres de connexion des sources de données SAP HANA [page 67]
●
Paramètres de connexion pour les sources de données Teradata [page 67]
●
Paramètres de connexion pour les sources de données Oracle OLAP [page 68]
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à chacun de ces produits.
8.5.1
Paramètres de connexion pour les sources de données
SAP NetWeaver Business Warehouse
Connexion à un serveur d'applications
Pour vous connecter directement à un serveur d'applications SAP BW, sélectionnez Serveur comme Type de
serveur. Les informations suivantes sont nécessaires pour établir une connexion à un serveur d'applications :
●
Système : ID système SAP à trois caractères
●
Serveur : nom ou adresse IP du serveur d'applications
●
Numéro du système
●
Client : numéro client à trois chiffres
Connexion à un groupe de connexion
Vous pouvez optimiser l'équilibre de la charge SAP en vous connectant à un groupe de connexion. Pour vous
connecter à un groupe de connexion, sélectionnez Groupe comme Type de serveur. Les informations suivantes
sont nécessaires pour établir une connexion à un groupe de connexion :
●
Système : ID système SAP à trois caractères
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
63
●
Nom du groupe : nom du groupe de connexion
●
Serveur de messagerie : nom ou adresse IP du serveur de messagerie
●
Client : numéro client à trois chiffres
Définition d'une langue
Le champ Langue accepte un code de langue ISO à deux caractères. Par exemple, saisissez EN pour l'anglais, DE
pour l'allemand ou FR pour le français. Le code de langue saisi sera utilisé lors de la connexion au serveur pour
choisir une source de données.
Vous pouvez aussi indiquer si vous souhaitez ou non enregistrer le code de langue en tant que partie intégrante de
l'objet de connexion à une source de données. Si vous choisissez d'enregistrer la langue, tous les espaces de
travail Analysis faisant référence à cette source de données se connecteront avec la langue spécifiée.
Si vous choisissez de ne pas enregistrer la langue, les espaces de travail Analysis faisant référence à la source de
données se connecteront avec la langue de la session de plateforme de BI active de l'utilisateur.
Types d'authentification
Les types d'authentification suivants sont pris en charge pour les sources de données SAP BW :
●
Invite
Demande à l'utilisateur d'indiquer un nom d'utilisateur et un mot de passe SAP pour s'authentifier sur la
source de données.
●
SSO
Lorsque l'utilisateur ouvre un espace de travail Analysis, l'application extrait les informations de
connexion SAP de la session de plateforme de BI en cours de l'utilisateur. L'utilisateur n'est pas invité à saisir
un nom d'utilisateur ou un mot de passe.
Pour que cette option fonctionne, vous devez configurer correctement la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence pour l'authentification SAP. Pour en savoir plus, voir la section “Authentification SAP”
du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
●
Prédéfini
Etablit la connexion à la source de données à l'aide du nom d'utilisateur et du mot de passe SAP enregistrés
avec la connexion.
8.5.2 Paramètres de connexion pour les sources de données
Microsoft Analysis Services
Ces paramètres de connexion sont configurables avec les sources de données Microsoft OLAP telles que
Microsoft SQL Server 2012 Analysis Services :
64
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
Paramètre
Description
Informations serveur
Connectez-vous à un cube sur un serveur MDAS (Multi-Dimensional Analysis Services)
en indiquant son URL à l'instance IIS qui traite des requêtes XMLA pour le serveur.
Exemple : http://<nom de serveur IIS>/olap/msmdpump.dll, où <nom de
serveur IIS> est le nom du serveur IIS. Vous pouvez utiliser localhost comme
nom du serveur IIS si tout est installé sur un seul serveur.
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Connexion unique
Cette option utilise les références saisies par les utilisateurs lors de leurs
connexions à leurs sessions de la zone de lancement BI
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation Microsoft sur Analysis Services. Cette documentation est disponible
soit dans le cadre de votre installation de Microsoft SQL Server Analysis Services, soit sur le site Web MSDN à
l'adresse http://msdn.microsoft.com/library/..
Pour en savoir plus sur la configuration de l'accès HTTP à SQL Server Analysis Services, voir cet article de
Microsoft : http://technet.microsoft.com/en-us/library/cc917711.aspx
8.5.3 Paramètres de connexion des sources de données SAP
BusinessObjects Profitability and Cost Management
Il est possible de configurer les paramètres de connexion suivants pour les sources de données
Profitability and Cost Management :
Paramètre
Description
Informations serveur
Connectez-vous à un cube sur un serveur Profitability and Cost Management en
indiquant son URL au serveur Web qui traite des requêtes XMLA pour le serveur.
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Connexion unique
Cette option utilise les références saisies par les utilisateurs lors de leurs
connexions à leurs sessions de la zone de lancement BI
●
Prédéfini
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
65
Paramètre
Description
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à Profitability and Cost Management.
8.5.4 Paramètres de connexion des sources de données SAP
BusinessObjects Extended Analytics
Il est possible de configurer les paramètres de connexion suivants pour les sources de données Extended
Analytics :
Paramètre
Description
Informations serveur
Connectez-vous à un cube sur un serveur Extended Analytics en indiquant son URL au
serveur Web qui traite des requêtes XMLA pour le serveur.
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Connexion unique (disponible avec Extended Analytics, version 10 uniquement)
Cette option utilise les références saisies par les utilisateurs lors de leurs
connexions à leurs sessions de la zone de lancement BI
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à Extended Analytics.
8.5.5 Paramètres de connexion des sources de données SAP
BusinessObjects Planning and Consolidation
Il est possible de configurer les paramètres de connexion suivants pour les sources de données Planning and
Consolidation :
Paramètre
Description
Informations serveur
Connectez-vous à un cube sur un serveur Planning and Consolidation en indiquant son
URL au serveur Web qui traite des requêtes XMLA pour le serveur.
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
66
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
Paramètre
Description
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Connexion unique
Cette option utilise les références saisies par les utilisateurs lors de leurs
connexions à leurs sessions de la zone de lancement BI
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à Planning and Consolidation.
8.5.6 Paramètres de connexion des sources de données
SAP HANA
Il est possible de configurer les paramètres de connexion suivants pour les sources de données SAP HANA :
Paramètre
Description
Serveur
Saisissez le nom du serveur.
Port
Saisissez le numéro de port JDBC pour la connexion.
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à SAP HANA disponible sur le SAP Help Portal : http://
help.sap.com.
8.5.7 Paramètres de connexion pour les sources de données
Teradata
Ces paramètres de connexion sont configurables avec les sources de données OLAP Teradata :
Paramètre
Description
Informations serveur
Tapez l'URL sur un serveur Teradata traitant les requêtes XMLA.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
67
Paramètre
Description
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à Teradata.
8.5.8 Paramètres de connexion pour les sources de données
Oracle OLAP
Les paramètres de connexion suivants peuvent être configurés avec des sources de données qui se connectent
au fournisseur de données Oracle OLAP pour SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Remarque
Vous devez installer et configurer le fournisseur de données Oracle OLAP avant de créer ce type de connexion
à une source de données.
Paramètre
Description
Informations serveur
Connectez-vous à un cube sur un serveur Oracle OLAP en indiquant l'URL au serveur
Web qui traite les requêtes XMLA pour le serveur, par exemple, http://
<<serveur>>:<<port>>/M4OXmlaWebService/services/XmlaWebService/
Type d'authentification Indiquez le type d'authentification à utiliser lorsque les utilisateurs créent des espaces
de travail ou se connectent à des espaces de travail existants. Les options suivantes
sont disponibles :
●
●
Invite
Cette option invite toujours les utilisateurs à fournir les références de connexion.
●
Prédéfini
Cette option utilise toujours le nom d'utilisateur et le mot de passe spécifiés par
l'administrateur lors de la création de la connexion.
Si un message dont le titre est Impossible d'obtenir les connexions de la connexion...
s'affiche, il est possible que le serveur Web ne soit pas configuré pour accepter les connexions des serveurs
distants.
●
Si un message dont le titre est Impossible de consulter les connexions à l'aide de la
ressource [{0}] : une exception d'exécution s'est produite… s'affiche, vérifiez que vous avez
saisi les bonnes références de connexion.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à Oracle OLAP.
Liens associés
68
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
Présentation du fournisseur de données Oracle OLAP [page 21]
Activation du fournisseur de données Oracle OLAP pour Analysis [page 36]
8.6
Gestion des connexions aux sources de données Analysis
La CMC (Central Management Console) désigne un outil d'administration Web qui permet de gérer les comptes
utilisateur, les droits, les dossiers, les paramètres de serveur, les clés de licence, les espaces de travail et les
connexions aux sources de données Analysis. Il est nécessaire d'être administrateur de la plateforme de BI pour
pouvoir accéder à la CMC.
Pour en savoir plus sur la connexion à la CMC, voir le Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
La CMC permet de modifier les propriétés des objets de connexion à une source de données Analysis enregistrés.
Elle permet aussi de voir la liste des espaces de travail qui utilisent la source de données en question.
8.6.1 Modification du titre et de la description d'une
connexion à une source de données Analysis
La CMC permet de modifier les propriétés des objets de connexion à une source de données Analysis enregistrés,
afférentes au titre et à la description.
8.6.1.1
Modification des propriétés d'objets de connexion à
une source de données existants
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
Une liste de toutes les connexions à des sources de données s'affiche.
4.
Cliquez deux fois sur une connexion pour ouvrir la page Propriétés correspondante.
5.
Procédez aux modifications souhaitées, puis cliquez sur Enregistrer.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
69
8.6.2 Affichage d'une liste des espaces de travail utilisant
une connexion à une source de données
Plusieurs espaces de travail peuvent utiliser une même connexion à une source de données Analysis. Avant de
supprimer une connexion, vérifiez que la liste des espaces de travail qui utilisent cette connexion est vide.
8.6.2.1
Pour voir la liste des espaces de travail qui utilisent
une connexion à une source de données
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la Central Management Console.
3.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
4.
Sélectionnez une connexion à une source de données, puis cliquez sur
Actions
Espaces de travail .
Vous pouvez aussi cliquer sur la connexion avec le bouton droit de la souris, puis sélectionner Espaces de
travail.
La liste des espaces de travail qui utilisent actuellement la connexion à la source de données s'affiche.
8.6.3 Modification de l'accès aux connexions à des sources
de données Analysis
Une fois que la connexion à une source de données a été enregistrée sur la plateforme de BI, il est possible de
modifier les droits d'accès afférents à l'aide de la CMC.
8.6.3.1
Pour modifier l'accès aux connexions à des sources
de données
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
70
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Connexions OLAP.
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
4.
Sélectionnez une connexion à une source de données, puis cliquez sur
Gestion
Sécurité de l'utilisateur .
Vous pouvez aussi cliquer sur la connexion à la source de données avec le bouton droit de la souris, puis
sélectionner Sécurité de l'utilisateur.
5.
Cliquez sur le nom d'utilisateur ou de groupe pour lequel vous souhaitez modifier l'accès, puis cliquez sur
Affecter la sécurité.
6.
Attribuez les droits ou les niveaux d'accès appropriés, puis cliquez sur OK.
Remarque
Si l'une des cases relatives à l'héritage est cochée, il se peut que les droits ou les niveaux d'accès attribués
soient remplacés par l'accès hérité. Pour en savoir plus sur l'attribution des droits et des niveaux d'accès,
voir la section “Définition des droits” du Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
8.6.4 Remplacement d'une connexion à une source de
données Analysis
Dans certaines situations, il peut que vous souhaitiez remplacer la source de données utilisée par un espace de
travail par une autre. Parmi les raisons qui peuvent vous inciter à remplacer une source de données, on peut citer
les suivantes :
●
La source de données utilisée par l'espace de travail a été supprimée, et les utilisateurs ne peuvent plus ouvrir
ce dernier.
●
Vous souhaitez modifier certains détails d'une connexion à une source de données (en vue d'une connexion à
un autre serveur, par exemple), mais vous ne voulez pas modifier l'objet de connexion à la source de données
existant. Vous souhaitez en fait créer une connexion à une source de données et mettre à jour l'espace de
travail de sorte qu'il utilise cette nouvelle connexion.
8.6.4.1 Remplacement d'une connexion à une source de
données
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Dossiers ou Dossiers personnels.
4.
Développez la liste des dossiers afin de localiser l'espace de travail dont vous souhaitez remplacer la
connexion.
5.
Sélectionnez l'espace de travail, puis cliquez surConnexions dans le menu Actions.
6.
Cliquez sur Remplacer la connexion en haut de la page répertoriant les connexions.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
71
7.
Dans la colonne Connexion actuelle, localisez la connexion que vous souhaitez remplacer, puis dans la
colonneRemplacer par, cliquez sur la flèche à droite du nom de connexion pour ouvrir une liste des
connexions disponibles.
8.
Sélectionnez une connexion dans la liste.
9.
Si vous souhaitez appliquer les modifications à tous les espaces de travail utilisant la même connexion,
sélectionnez l'optionAppliquer les modifications à tous les espaces de travail.
10. Cliquez sur Enregistrer, puis sur Fermer
Une fois la connexion remplacée, ouvrez l'espace de travail dans la zone de lancement BI afin de vérifier qu'il
est bien relié à la nouvelle connexion.
Remarque
La structure des données doit être identique pour la connexion en cours et la nouvelle connexion.
Remarque
Toutes les connexions d'un espace de travail Analysis doivent être différentes. Si vous remplacez plusieurs
connexions par une seule et même nouvelle connexion, vous devez vous assurer que toutes les connexions
sont différentes. Si ce n'est pas le cas, l'espace de travail ne s'ouvrira pas.
Remarque
Lorsque vous sélectionnez l'option Appliquer les modifications à tous les espaces de travail, les espaces de
travail utilisant déjà la nouvelle connexion ne seront pas modifiés.
72
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Connexion aux sources de données
9
Gestion des espaces de travail
9.1
Présentation
La CMC (Central Management Console) désigne un outil d'administration Web qui permet de gérer les comptes
utilisateur, les droits, les dossiers, les paramètres de serveur, les clés de licence, les espaces de travail et les
connexions aux sources de données Analysis. Il est nécessaire d'être administrateur de la plateforme de BI pour
pouvoir accéder à la CMC.
La CMC permet de modifier les propriétés d'un espace de travail Analysis enregistré.
9.2 Modification du titre, de la description et des mots clés
d'un espace de travail Analysis
Vous pouvez utiliser la CMC (Central Management Console) ou la zone de lancement BI pour modifier le titre, la
description et les mots clés d'un espace de travail Analysis publié dans la plateforme SAP BusinessObjects
Business Intelligence.
9.2.1 Pour modifier le titre, la description et les mots clés
d'un espace de travail Analysis dans la CMC
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
3.
Connectez-vous à la Central Management Console.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Dossiers ou Dossiers personnels.
4.
Développez la liste des dossiers afin de localiser l'espace de travail dont vous souhaitez modifier les
propriétés, puis cliquez deux fois sur le titre de l'espace de travail pour ouvrir la page Propriétés.
5.
Procédez aux modifications souhaitées, puis cliquez sur Enregistrer.
9.2.2 Pour modifier le titre, la description et les mots clés
d'un espace de travail Analysis dans lazone de lancement BI
1.
Démarrez la zone de lancement BI et connectez-vous.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des espaces de travail
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
73
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Cliquez sur l'onglet Documents.
3.
Développez la liste des dossiers afin de localiser l'espace de travail dont vous souhaitez modifier les
propriétés, puis sélectionnez le titre de l'espace de travail.
4.
Cliquez sur
5.
Procédez aux modifications souhaitées, puis cliquez sur OK.
Afficher
Propriétés
pour ouvrir la page Propriétés.
9.3 Affichage d'une liste des connexions associées à l'espace
de travail
Il est possible d'établir un lien entre un espace de travail Analysis et plusieurs objets de connexion à une source de
données.
9.3.1 Pour afficher la liste des connexions associées à
l'espace de travail
1.
Lancez la CMC (Central Management Console).
Sous Windows, par exemple, cliquez sur
Démarrer
Tous les programmes
SAP Business Intelligence
Plateforme SAP BusinessObjects 4 de BI
Plateforme SAP BusinessObjects de BI Central Management
Console .
2.
Connectez-vous à la Central Management Console.
3.
Dans la zone Organiser de la CMC, sélectionnez Dossiers ou Dossiers personnels.
4.
Développez la liste des dossiers afin de localiser l'espace de travail dont vous souhaitez afficher les
connexions.
5.
Sélectionnez l'espace de travail et cliquez sur
Actions
Connexions .
Tous les objets de connexion associés à l'espace de travail sont répertoriés.
74
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Gestion des espaces de travail
10 Mise à l'échelle et performance
10.1 Mise en cluster des instances de service MDAS
De par sa nature, le service MDAS (Multi-Dimensional Analysis Service) est limité par la mémoire. Plus il y a
d'utilisateurs, plus le nombre de requêtes à traiter est élevé et, donc, plus les besoins en mémoire du
service MDAS sont importants.
C'est pourquoi, il peut être intéressant de mettre plusieurs instances de service MDAS en cluster. Analysis
identifie et utilise automatiquement les instances de service MDAS mises en cluster sans qu'aucune configuration
supplémentaire ne soit nécessaire.
Pour en savoir plus sur la mise en cluster des services et serveurs de la plateforme de BI, y compris MDAS, voir le
Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Pour en savoir plus sur l'optimisation de la mémoire, voir le SAP BusinessObjects BI Sizing Companion Guide
(Guide d'accompagnement au dimensionnement de SAP BusinessObjects BI).
10.2 Equilibrage de charge
Comme pour les autres services de la plateforme de BI, il est possible d'installer plusieurs instances de
service MDAS. Une fois le service MDAS installé sur un ordinateur, vous pouvez en créer plusieurs instances sur
ce même ordinateur à l'aide de la CMC (Central Management Console).
Si vous le préférez, vous pouvez aussi installer le service MDAS sur différents ordinateurs afin de répartir la
charge.
Pour en savoir plus sur la mise en cluster des services et serveurs de la plateforme de BI, y compris MDAS, voir le
Guide d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Liens associés
Basculement de serveur [page 14]
Mise en cluster des instances de service MDAS [page 75]
10.3 Optimisation des performances
Il est possible d'optimiser les performances d'Analysis en suivant les recommandations décrites dans le
SAP BusinessObjects BI Sizing Companion Guide (Guide d'accompagnement au dimensionnement de
SAP BusinessObjects BI).
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Mise à l'échelle et performance
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
75
11
Surveillance et journalisation
11.1
Auditing
Auditing est une fonctionnalité de la plateforme de BI qui permet aux administrateurs de noter les événements
importants survenant au niveau des applications et des serveurs de la plateforme de BI, tels que l'ouverture de
connexions aux sources de données et la modification des espaces de travail. L'enregistrement de ces
renseignements permet de déterminer quelles informations font l'objet d'un accès, de comprendre la méthode
d'accès à ces informations et la façon dont elles sont modifiées et de savoir qui effectue ces opérations.
Analysis enregistre un événement d'audit chaque fois que l'une des opérations suivantes a lieu :
●
Création d'un espace de travail ou d'une vue d'analyse.
●
Enregistrement d'un espace de travail ou d'une vue d'analyse.
●
Suppression d'un espace de travail ou d'une vue d'analyse.
●
Affichage d'un espace de travail ou d'une vue d'analyse.
●
Exportation d'un espace de travail ou d'une vue d'analyse dans un format différent.
●
Etablissement d'une connexion à un service MDAS.
●
Fermeture d'une connexion à un service MDAS.
●
Etablissement d'une connexion à une source de données.
●
Fermeture d'une connexion à une source de données.
Pour en savoir plus sur l'audit, voir la section “Auditing” du Guide d'administration de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence.
11.2
Journalisation des événements
Le suivi des événements permet aux administrateurs système et au personnel chargé du support technique de
surveiller les performances des composants de la plateforme de BI (serveurs et applications Web) et l'activité au
sein des composants surveillés.
Les traces sont des enregistrements d'événements survenant durant le fonctionnement d'un composant
surveillé. Les messages de niveau système générés par les serveurs de la plateforme de BI sont suivis et écrits
dans des fichiers journaux. Ces fichiers journaux sont utilisés par les administrateurs système pour surveiller les
performances ou déboguer les problèmes.
Pour en savoir plus sur le suivi, voir la section “Suivi des composants de la plateforme de BI” du Guide
d'administration de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
76
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Surveillance et journalisation
11.3 Activation des statistiques pour Analysis sur un serveur
SAP BW
Pour activer les statistiques sur un serveur SAP BW pour Analysis, édition pour OLAP, vous devez réaliser la
procédure suivante :
1.
Activez les statistiques sur le serveur SAP BW pour BEx Query ou InfoProvider dont vous souhaitez
journaliser les statistiques.
2.
Sur le serveur de la plateforme de BI, ouvrez le fichier mdas.properties.
Sur les systèmes sous Windows, le fichier mdas.properties se trouve dans ce répertoire :
<<REP_INSTALL_BOE>>\SAP BusinessObjects\SAP BusinessObjects Enterprise XI 4.0\java
\pjs\services\MDAS\resources\com\businessobjects\multidimensional\services\
où <<REP_INSTALL_BOE>> est le chemin de fichier du répertoire d'installation(par défaut, C:\Program
Files (x86)\).
Sur les systèmes sous Unix, le fichier mdas.properties se trouve dans ce répertoire :
<<REP_INSTALL_BOE>>/sap_bobj/enterprise_xi40/java/ pjs/services/MDAS/resources/com/
businessobjects/multidimensional/services/
3.
Remplacez la valeur de la propriété multidimensional.services.bics.profiling.enabled false par
true. Enregistrez le fichier et fermez-le.
4.
Ouvrez la CMC (Central Management Console) et redémarrez l'Adaptive Processing Server qui héberge MultiDimensional Analysis Service (MDAS).
5.
A l'aide de Connexion SAP, activez le commutateur des statistiques à l'aide de la transaction RSDDSTAT et
paramétrez la connexion à BEx Query ou à InfoProvider.
6.
Après avoir exécuté le workflow souhaité dans Analysis, édition pour OLAP à l'aide de la requête pour laquelle
les statistiques ont été activées, vous pouvez accéder aux données statistiques à l'aide de la transaction SE16
et en examinant le tableau RSDDSTAT_OLAP.
Pour en savoir plus, voir la documentation relative à SAP NetWeaver disponible sur le SAP Help Portal à
l'adresse http://help.sap.com/. Par exemple, pour SAP NetWeaver 7.3, ouvrez SAP NetWeaver Library :
Function-Oriented View, puis cliquez sur
Business Warehouse
Outils et services génériques
Statistiques
BW .
Si vous ne souhaitez plus journaliser les statistiques d'Analysis sur le serveur SAP BW, vous devez inverser les
modifications. Désactivez les statistiques pour BEx Query ou InfoProvider, redéfinissez la propriété
multidimensional.services.bics.profiling.enabled sur false, puis redémarrez le serveur de
traitement adaptatif qui héberge le MDAS. A l'aide de Connexion SAP, désactivez le commutateur des statistiques
à l'aide de la transaction RSDDSTAT.
Liens associés
Fichiers de configuration du serveur MDAS [page 50]
Redémarrage du service MDAS [page 49]
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Surveillance et journalisation
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
77
12 Considérations relatives à
Microsoft Analysis Services
12.1 Configuration du serveur IIS pour la connectivité du
serveur MSAS
Pour configurer le serveur IIS pour la connectivité du serveur MSAS, exécutez les étapes suivantes :
Remarque
Ces étapes sont basées sur Microsoft Windows Server 2008 R2. Pour configurer le serveur IIS dans Microsoft
Windows Server 2003, consultez cet article Microsoft TechNet : http://technet.microsoft.com/en-us/library/
cc917711.aspx.
1.
Copie des fichiers requis [page 78]
2.
Création d'un groupe d'applications [page 79]
3.
Créer un répertoire virtuel [page 79]
4.
Configuration de la sécurité [page 79]
5.
Configuration d'une extension du service Web [page 80]
Une fois ces étapes terminées, vous pouvez créer des connexions aux sources de données MSAS.
Liens associés
Création de connexions aux sources de données OLAP [page 55]
Paramètres de connexion à des sources de données [page 63]
12.1.1
Copie des fichiers requis
On suppose ici que le serveur Windows a déjà été configuré pour le rôle de serveur Web (IIS) Vous pouvez
confirmer ou ajouter ce rôle à l'aide du Gestionnaire du serveur. Cliquez sur
ServerManager.msc.
Démarrer
Exécuter
et saisissez
1.
Créez un dossier sous c:\inetpub\wwwroot nommé olap.
2.
Copiez le dossier et les fichiers se trouvant dans le dossier isapi du SSAS dans le dossier olap du serveur
IIS.
Par exemple, si SQL Server 2008 R2 est installé, copiez tous les éléments se trouvant sous c:\program
files\microsoft sql server\msas10.mssqlserver\olap\bin\isapi dans c:\inetpub\wwwroot
\olap. Le dossier olap devrait à présent contenir le dossier Resources et deux fichiers : msmdpump.dll et
msmdpump.ini.
Démarrer
Exécuter
et tapez inetmgr.
3.
Démarrez le Gestionnaire IIS : cliquez sur
4.
Dans le volet Connexions, développez “Sites” puis “Site Web par défaut”, et vérifiez qu'un dossier nommé
olap a bien été ajouté.
78
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services
12.1.2
Création d'un groupe d'applications
1.
Dans le volet Connexions, cliquez avec le bouton droit de la souris sur “Groupes d'applications”, puis
sélectionnez “Ajouter un groupe d'applications”.
2.
Dans la boîte de dialogue “Ajouter un groupe d'applications”, saisissez les informations suivantes, puis cliquez
sur OK.
Nom
olap
Version .NET Framework
.NET Framework v2.0.50727
Mode de pipeline géré
Classique
Démarrer un groupe d'applications immédiatement
sélectionnez cette option
3.
Dans le volet Connexions, cliquez sur “Groupes d'applications”, puis vérifiez que le groupe
d'applications“olap” apparaît à présent dans le volet “Groupes d'applications”.
4.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le groupe d'applications “olap”, puis sélectionnez “Paramètres
avancés”.
5.
Dans la catégorie “Général”, définissez “Activer des applications 32 bits” sur “False”.
6.
Dans la catégorie “Modèle de processus”, définissez l'“Identité” sur “NetworkService”, puis cliquez sur OK.
12.1.3
1.
Créer un répertoire virtuel
Si le gestionnaire IIS n'est pas déjà en cours d'exécution, démarrez-le en cliquant sur
Démarrer
Exécuter , puis saisissez inetmgr.
2.
Dans le volet Connexions, développez “Sites” puis “Site Web par défaut”.
3.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier olap, puis sélectionnez “Ajouter un répertoire virtuel”.
4.
Dans la boîte de dialogue “Ajouter un répertoire virtuel”, saisissez les informations suivantes, puis cliquez sur
OK.
Alias
olap
Chemin physique
c:\inetpub\wwwroot\olap
5.
Dans le volet Connexions, cliquez avec le bouton droit de la souris sur “olap”, puis sélectionnez “Convertir en
application”.
6.
Dans la boîte de dialogue Ajouter une application, sélectionnez “olap” pour le “groupe d'applications”, puis
cliquez sur OK.
12.1.4
Configuration de la sécurité
Plusieurs options d'authentification sont disponibles.
●
La méthode d'authentification anonyme, activée par défaut, doit être désactivée, à moins que vous n'ayez pas
l'intention d'utiliser les fonctions de sécurité SSAS. Si la fonction d'authentification anonyme est activée,
SSAS n'a aucun moyen de différencier les utilisateurs. Cette fonction est cependant utile lors du dépannage
des problèmes de connexion.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
79
●
L'authentification de base implique la saisie d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe. Celle-ci doit être
impérativement activée lors de la définition des connexions OLAP dans la CMC. Une fois les connexions
définies, l'authentification de base peut être désactivée.
●
L'authentification Windows est la méthode d'authentification la plus sécurisée et donc vivement
recommandée. Elle doit être activée pour configurer la connexion unique (SSO).
1.
Dans le volet Connexions, sélectionnez l'application “olap”.
Il s'agit du dossier que vous avez converti en application à l'étape “Créer un répertoire virtuel”.
2.
Sélectionnez la vue de fonctionnalités, puis ouvrez “Authentification” dans la catégorie des fonctionnalités
“IIS”.
3.
Désactivez la fonction “Authentification anonyme”, puis activez les fonctions “Authentification de base” et
“Authentification Windows”.
12.1.5
Configuration d'une extension du service Web
1.
Dans le volet Connexions, sélectionnez l'application “olap”.
2.
Sélectionnez la vue de fonctionnalités, puis ouvrez “Mappages de gestionnaire” dans la catégorie des
fonctionnalités “IIS”.
3.
Cliquez avec le bouton droit de la souris dans une zone vide sans rien sélectionner, puis sélectionnez “Ajouter
un mappage de script”.
4.
Dans la boîte de dialogue “Ajouter un mappage de script”, saisissez les informations suivantes, puis cliquez
sur OK.
Chemin de la requête
*.dll
Exécutable
c:\inetpub\wwwroot\olap\msmdpump.dll
Nom
olap
5.
Cliquez sur “Restrictions de requête”, puis sélectionnez “Tous les verbes” dans l'onglet Verbes.
6.
A l'invite, cliquez sur Oui pour autoriser l'extension ISAPI.
12.2 Analysis, édition pour OLAP et la sécurité d'Analysis
Services
Cette section explique comment configurer les services SAP BusinessObjects de façon à activer l'authentification
pour Microsoft Analysis Services.
12.2.1
Sécurité des rôles Analysis Services
L'architecture de sécurité SQL Server Analysis Services repose sur l'authentification Microsoft Windows. Pour
accéder à des données dans Analysis Services, les utilisateurs doivent se connecter via un compte authentifiable
par Microsoft Windows. Analysis Services ne reconnaît pas les comptes utilisateur créés dans le système de
80
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services
sécurité natif SQL Server Database Engine (relationnel), tel que le compte d'administration intégré "sa". Une fois
l'utilisateur authentifié, Analysis Services vérifie les rôles de sécurité auxquels appartient l'utilisateur pour
identifier les cubes, les dimensions, les membres et les valeurs de cellule à extraire.
Pour permettre aux utilisateurs d'afficher des données d'un cube Analysis Services depuis l'application Analysis,
vous devez au préalable définir les rôles de sécurité appropriés sur le cube cible.
12.2.1.1 Pour définir un rôle de sécurité dans
Analysis Services 2005 ou 2008
1.
Ouvrez Microsoft SQL Server Management Studio et connectez-vous à l'instance Analysis Services.
2.
Développez la structure de dossier pour localiser la base de données.
3.
Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le dossier Rôles et sélectionnez Nouveau rôle.
4.
Saisissez le nom du rôle dans le champ Nom du rôle et cochez la case Définition de lecture pour accorder des
droits de lecture aux utilisateurs.
5.
Cliquez sur Appartenance dans le volet gauche, puis sur Ajouter pour ajouter la liste des utilisateurs du
domaine qui pourront accéder en lecture à la base de données.
Remarque
Si les utilisateurs sont nombreux, il peut s'avérer utile de créer un groupe d'accès OLAP dans
Active Directory, d'ajouter tous les utilisateurs au groupe et d'ajouter le groupe à la liste.
6.
Sélectionnez les autorisations d'utilisateur qui conviennent en cliquant sur Sources de données, Cubes,
Données de cellule, Dimensions, Données de dimension et Structures d'extraction pour choisir les zones
auxquelles les utilisateurs pourront accéder en lecture.
Remarque
Le degré d'accessibilité aux données accordé aux utilisateurs dépend des rapports créés et de la sécurité
de l'entreprise qui doit être planifiée en tenant compte de ce paramètre.
12.2.2 Informations supplémentaires
Sécurité et authentification Analysis Services
●
Pour en savoir plus sur Kerberos, voir la page : http://technet.microsoft.com/en-us/library/
cc753173%28WS.10%29.aspx
●
Guide d'activation de la journalisation des événements Kerberos dans le cadre du dépannage : http://
support.microsoft.com/kb/q262177/
●
Informations relations à l'utilisation de SQL Profiler pour le traçage des données : http://
msdn2.microsoft.com/en-us/library/ms187929
●
Téléchargements de SQL Server 2005/Analysis Services Service Pack : http://technet.microsoft.com/enus/sqlserver/bb331754
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
81
●
Téléchargements de SQL Server 2008/Analysis Services Service Pack : http://support.microsoft.com/kb/
968382
●
Téléchargements de SQL Server 2008 R2/Analysis Services Service Pack : http://
support.microsoft.com/kb/2527041
Ordre de résolution de calculs
●
82
Explications de Microsoft relatives à l'ordre de résolution pour Analysis Services : http://
msdn2.microsoft.com/en-us/library/ms145539
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Considérations relatives à Microsoft Analysis Services
13 Conversion des espaces de travail vers
Analysis
13.1 Conversion d'espaces de travail, de Voyager vers
Analysis, édition pour OLAP
Si vous passez de Voyager à Analysis, édition pour OLAP, servez-vous de l'outil de gestion de mise à niveau pour
convertir les espaces de travail Voyager au format Analysis. L'outil de gestion de mise à niveau est fourni en
même temps que la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence.
Remarque
Si vous utilisez Voyager XI Release 2 ou XI 3.0, vous devez d'abord effectuer une mise à niveau vers la
version XI 3.1 avant de procéder à la conversion vers la version actuelle d'Analysis.
L'outil de gestion de mise à niveau propose deux options de mise à niveau, à savoir, une mise à niveau complète et
une mise à niveau incrémentielle :
●
Mise à niveau complète
Le processus de mise à niveau complète permet de convertir tous les objets, quel que soit leur type. Ce
processus ne requiert qu'un minimum d'efforts et d'interaction, mais il peut prendre plusieurs heures.
●
Mise à niveau incrémentielle
Le processus de mise à niveau incrémentielle permet de choisir les objets à convertir. Les objets sont groupés
par type, de sorte que vous puissiez, par exemple, sélectionner tous les espaces de travail Voyager.
Etant donné que la mise en forme des connexions à une source de données Analysis est différente de celle des
connexions Voyager, la conversion des objets Voyager sera impossible en cas de mise à niveau complète. Avant
de convertir les espaces de travail Voyager, vous devez donc recréer manuellement vos connexions aux sources
de données Voyager dans la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence 4.0.
Pour effectuer la mise à niveau, utilisez l'une des deux méthodes suivantes :
●
Effectuez tout d'abord une mise à niveau complète. Aucun objet Voyager ne sera converti, mais vous
parviendrez à faire migrer tous les autres objets. Une fois la mise à niveau complète terminée, recréez
manuellement les connexions aux sources de données Voyager dans la CMC (Central Management Console)
de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence 4.0. Ensuite, effectuez une mise à niveau
incrémentielle des espaces de travail Voyager.
●
Recréez manuellement vos connexions aux sources de données Voyager dans la CMC de la plateforme SAP
BusinessObjects Business Intelligence 4.0. Ensuite, effectuez une mise à niveau complète.
Remarque
Si vous recréez manuellement les connexions à une source de données, les noms des connexions Analysis
dans la version 4.0 doivent être les mêmes que ceux utilisés pour les connexions Voyager dans la version XI 3.1.
Pour en savoir plus, voir le Guide de mise à niveau de la plateforme SAP BusinessObjects Business Intelligence et le
livre blanc sur la conversion des espaces de travail Voyager vers Analysis, édition pour OLAP.
Guide d'administration de SAP BusinessObjects Analysis, édition pour OLAP
Conversion des espaces de travail vers Analysis
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
83
www.sap.com/contactsap
© 2013 SAP AG ou société affiliée SAP. Tous droits réservés.
Toute reproduction ou communication de la présente publication,
même partielle, par quelque procédé et à quelque fin que ce soit, est
interdite sans l'autorisation expresse et préalable de SAP AG. Les
informations contenues dans ce document peuvent être modifiées
par SAP AG sans préavis.
Certains logiciels commercialisés par SAP AG et ses distributeurs
contiennent des composants logiciels qui sont la propriété
d'éditeurs tiers. Les spécifications des produits peuvent varier d’un
pays à l’autre.
Elles sont fournies par SAP AG et ses filiales (« Groupe SAP »)
uniquement à titre informatif, sans engagement ni garantie
d'aucune sorte. Le Groupe SAP ne pourra en aucun cas être tenu
responsable des erreurs ou omissions relatives à ces informations.
Les seules garanties fournies pour les produits et les services du
Groupe SAP sont celles énoncées expressément à titre de garantie
accompagnant, le cas échéant, lesdits produits et services. Aucune
des informations contenues dans ce document ne saurait constituer
une garantie supplémentaire.
SAP et tous les autres produits et services SAP mentionnés dans ce
document, ainsi que leurs logos respectifs, sont des marques
commerciales ou des marques déposées de SAP AG en Allemagne
ainsi que dans d'autres pays.
Pour plus d'informations sur les marques déposées, voir http://
www.sap.com/corporate-en/legal/copyright/index.epx.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertisement