Guide d'installation de SafeGuard Enterprise

Guide d'installation de SafeGuard Enterprise
SafeGuard Enterprise
Guide d'installation
Version du produit : 7
Date du document : décembre 2014
Table des matières
1 À propos de SafeGuard Enterprise....................................................................................5
1.1 Composants de SafeGuard Enterprise.................................................................5
2 Démarrage.........................................................................................................................8
2.1 Quelles sont les étapes clés ?..............................................................................8
2.2 Vérification de la configuration système requise...................................................9
2.3 Téléchargement des programmes d'installation....................................................9
2.4 Paramètres de langue..........................................................................................9
2.5 Compatibilité avec les autres produits Sophos...................................................10
2.6 Restrictions générales........................................................................................11
3 Configuration du serveur SafeGuard Enterprise..............................................................13
3.1 Conditions préalables.........................................................................................13
3.2 Installation et configuration des services Internet (IIS) de Microsoft..................14
3.3 Installation du serveur SafeGuard Enterprise.....................................................16
4 Configuration de la base de données SafeGuard Enterprise...........................................17
4.1 Authentification de la base de données..............................................................17
4.2 Génération de la base de données SafeGuard Enterprise.................................21
4.3 Modification des droits d'accès à la base de données SafeGuard Enterprise
.............................................................................................................................2 3
4.4 Vérification des services SQL, des canaux nommés et des paramètres
TCP/IP..................................................................................................................23
4.5 Création d'une règle de pare-feu Windows sur Windows Server 2008 (R2).......24
4.6 Configuration de l'authentification Windows pour la connexion au serveur
SQL......................................................................................................................24
5 Installation de SafeGuard Management Center...............................................................26
5.1 Conditions préalables.........................................................................................26
5.2 Installation de SafeGuard Management Center.................................................26
5.3 Affichage du système d'aide de SafeGuard Management Center......................27
5.4 Configuration de SafeGuard Management Center.............................................27
5.5 Création de configurations de base de données supplémentaires
(Mutualisées)........................................................................................................32
5.6 Configuration des instances supplémentaires de SafeGuard Management
Center...................................................................................................................33
5.7 Connexion à SafeGuard Management Center...................................................34
5.8 Installation de la structure organisationnelle dans SafeGuard Management
Center...................................................................................................................34
5.9 Importation du fichier de licence.........................................................................35
2
5.10 Restauration de l'installation corrompue de SafeGuard Management
Center...................................................................................................................35
5.11 Restauration d'une configuration de base de données corrompue..................36
6 Test de la communication.................................................................................................38
6.1 Conditions préalables.........................................................................................38
6.2 Test de connexion (IIS 7 sous Windows Server 2008)........................................39
7 Sécurisation des connexions de transport avec SSL.......................................................40
7.1 Configuration de SSL.........................................................................................40
7.2 Activation du chiffrement SSL dans SafeGuard Enterprise................................41
7.3 Sécurisation de la communication entre le serveur et l'ordinateur d'extrémité
avec SSL..............................................................................................................41
8 Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard Enterprise..................................45
8.1 Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard Enterprise pour
l'ordinateur en cours d'utilisation..........................................................................45
8.2 Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard Enterprise pour un
ordinateur différent...............................................................................................46
8.3 Modification des propriétés du serveur SafeGuard Enterprise ..........................47
8.4 Enregistrement du serveur SafeGuard Enterprise avec le pare-feu Sophos
activé....................................................................................................................48
9 Configuration de SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité..........................49
9.1 À propos des ordinateurs d'extrémité administrés et non administrés...............49
9.2 Restrictions.........................................................................................................49
9.3 Préparation des ordinateurs d'extrémité au chiffrement.....................................50
9.4 Création des packages de configuration............................................................53
9.5 Installation du logiciel de chiffrement..................................................................55
9.6 Installation du logiciel de chiffrement pour Mac..................................................65
9.7 Installations conformes à la norme FIPS............................................................65
9.8 Installations sur les disques durs à chiffrement automatique compatibles Opal
.............................................................................................................................6 6
10 Réplication de la base de données SafeGuard Enterprise............................................68
10.1 Réplication de fusion........................................................................................68
10.2 Configuration de la réplication des bases de données.....................................68
10.3 Installation et enregistrement des serveurs SafeGuard Enterprise..................70
10.4 Création des packages de configuration de la base de données Graz............70
10.5 Création des packages de configuration de la base de données Linz.............71
10.6 Installation des packages de configuration du serveur SafeGuard
Enterprise.............................................................................................................71
10.7 Configuration de l'ordinateur d'extrémité..........................................................72
11 À propos de la désinstallation........................................................................................73
11.1 Bon usage en matière de désinstallation..........................................................73
3
11.2 Désinstallation du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise......................73
12 Support technique..........................................................................................................76
13 Mentions légales............................................................................................................77
4
Guide d'installation
1 À propos de SafeGuard Enterprise
SafeGuard Enterprise est une solution de sécurité des données complète et modulaire, qui
utilise une stratégie de chiffrement basée sur une règle pour protéger les informations et les
partager sur les serveurs, les ordinateurs et les appareils mobiles.
L'administration centralisée est effectuée avec SafeGuard Management Center. Les stratégies
de sécurité, les clés, les certificats, les cartes à puce et les tokens peuvent être gérés à l'aide
d'une stratégie d'administration basée sur des rôles clairement définis. Les journaux détaillés
et les rapports garantissent aux utilisateurs et aux administrateurs de toujours être informés
de l'ensemble des événements.
Du côté des utilisateurs, le chiffrement des données et leur protection contre tout accès non
autorisé constituent les principales fonctions de sécurité de SafeGuard Enterprise. SafeGuard
Enterprise peut être intégré de façon transparente à l'environnement normal de l'utilisateur,
et son utilisation est facile et intuitive. Le système d'authentification SafeGuard, l'authentification
au démarrage (POA, Power-On Authentication), assure une protection nécessaire des accès
et une prise en charge conviviale lors de la récupération des codes d'accès.
Remarque : certaines fonctions ne sont pas incluses dans toutes les licences. Veuillez
contacter votre Partenaire commercial pour obtenir plus de renseignements sur ce qui est
inclus dans votre licence.
1.1 Composants de SafeGuard Enterprise
Cette section constitue un aperçu des composants SafeGuard Enterprise et explique comment
ils interagissent.
Une ou plusieurs bases de données Microsoft SQL stockent les informations sur les ordinateurs
d'extrémité sur le réseau d'entreprise. L'administrateur, appelé dans SafeGuard Enterprise
responsable principal de la sécurité (MSO, Master Security Officer), utilise SafeGuard
Management Center pour gérer le contenu de la base de données et créer des instructions
de sécurité (stratégies).
Les ordinateurs d'extrémité lisent les stratégies dans la base de données et signalent à celle-ci
qu'ils fonctionnent correctement. La communication entre la base de données et les ordinateurs
d'extrémité est établie par le serveur Web IIS (Internet Information Services) sur lequel le
serveur SafeGuard Enterprise est installé.
5
SafeGuard Enterprise
Le tableau suivant décrit les composants individuels :
Composant
Description
Bases de données SafeGuard
Enterprise basées sur la base
de données Microsoft SQL
Server
Les bases de données SafeGuard Enterprise contiennent toutes les
données nécessaires, telles que les clés/certificats, les informations
sur les utilisateurs et les ordinateurs, les événements et les paramètres
de stratégie. Les bases de données sont accessibles via le serveur
SafeGuard Enterprise et uniquement par un seul responsable de la
sécurité via SafeGuard Management Center, généralement le
responsable principal de la sécurité. Les bases de données SafeGuard
Enterprise peuvent être générées et configurées à l'aide d'un assistant
ou de scripts.
Serveur SafeGuard Enterprise Services Internet (ISS) de Microsoft. .NET Framework 4 et ASP.NET
sur serveur Web IIS
4 sont requis. Le serveur Web utilisé pour SafeGuard Enterprise doit
être basé sur IIS. Nous vous conseillons d'utiliser un serveur IIS dédié
pour le serveur SafeGuard Enterprise.
6
Guide d'installation
Composant
Description
Le serveur SafeGuard Enterprise sert d'interface entre la base de
données SafeGuard Enterprise et l'ordinateur d'extrémité SafeGuard
Enterprise. Sur demande, le serveur SafeGuard Enterprise envoie les
paramètres de stratégie aux ordinateurs d'extrémité. Il doit pouvoir
accéder à la base de données. Il s'exécute en tant qu'application sur
un serveur Web IIS.
Authentification de base et ASP .NET 4.5
Lorsque vous choisissez SSL en tant que méthode de chiffrement du
transport pour la communication du serveur client, veuillez installer le
rôle Authentification de base en plus d'ASP.NET 4.5.
SafeGuard Management
Center sur l'ordinateur de
l'administrateur
Outil d'administration centralisée pour les ordinateurs d'extrémité
protégés par SafeGuard Enterprise, la gestion des clés et des
certificats, les utilisateurs et les ordinateurs et la création des stratégies
SafeGuard Enterprise. SafeGuard Management Center communique
avec la base de données SafeGuard Enterprise. .NET Framework 4
est requis.
Services d'annuaire (facultatif) Importation d'Active Directory. qui contient la structure organisationnelle
de l'entreprise avec les utilisateurs et les ordinateurs.
Logiciel de chiffrement
SafeGuard Enterprise sur les
ordinateurs d'extrémité
Logiciel de chiffrement pour une authentification et un chiffrement des
données sécurisés sur les ordinateurs d'extrémité. Les ordinateurs
d'extrémité protégés par SafeGuard Enterprise peuvent soit être
connectés au serveur SafeGuard Enterprise (administré), soit pas
connectés du tout à un serveur SafeGuard Enterprise (non administré).
Les ordinateurs d'extrémité reçoivent leurs stratégies directement du
serveur SafeGuard Enterprise. Les ordinateurs d'extrémité non
administrés reçoivent leurs stratégies à l'intérieur des packages de
configuration pouvant être déployés à l'aide de mécanismes de
distribution tiers.
7
SafeGuard Enterprise
2 Démarrage
Cette section vous explique comment préparer avec succès l'installation de SafeGuard
Enterprise.
■
Première installation : le Conseiller d'installation SGN simplifie la première installation des
composants d'administration, notamment les stratégies par défaut. Pour lancer le Conseiller
d'installation SGN pour les nouvelles installations de SafeGuard Enterprise, démarrez
SGNInstallAdvisor.bat fourni avec le produit. Un assistant vous guide tout au long
de l'installation.
■
Installation de mise à jour : suivez les étapes décrites dans ce guide.
Remarque : nos vidéos de démonstration sont idéales pour découvrir SafeGuard Enterprise.
Elles décrivent l'installation de SafeGuard Enterprise et l'utilisation de SafeGuard Management
Center. Retrouvez plus d'informations sur notre site Web : http://www.sophos.com/fr-fr/.
2.1 Quelles sont les étapes clés ?
Pour installer SafeGuard Enterprise, suivez les étapes d'installation mentionnées ci-dessous.
Remarque : SafeGuard Enterprise pour Windows ne prend pas en charge le matériel d'Apple
et ne peut pas être installé dans un environnement Boot Camp.
Tous les composants SafeGuard Enterprise (packages .msi) sont disponibles dans le produit.
Étape Description
1
Téléchargement des programmes d'installation.
2
Installation de .NET Framework 4 avec ASP.NET 4.
Package/Outil
Si vous utilisez .NET 4.5 et souhaitez choisir SSL en tant
que méthode de chiffrement du transport pour la
communication du serveur client, veuillez installer le rôle
Authentification de base en plus d'ASP.NET 4.5.
8
3
Configuration des services Internet (IIS) pour SafeGuard
Enterprise.
4
Installation du serveur SafeGuard Enterprise.
5
Configuration de l'authentification de la base de données
Microsoft SQL Server pour le responsable principal de la
sécurité de SafeGuard Enterprise.
6
Génération des bases de données SafeGuard Enterprise Scripts fournis avec le produit dans
à l'aide d'un script.
le répertoire Tools\Database scripts
SGNServer.msi
Guide d'installation
Étape Description
Package/Outil
7
Installation de la console d'administration de SafeGuard
Management Center pour la gestion centralisée des
utilisateurs, ordinateurs, stratégies, clés et rapports.
SGNManagementCenter.msi
8
Configuration de SafeGuard Management Center :
connexion base de données et serveur de base de
données, certificats, informations d'identification du
responsable principal de la sécurité.
Assistant de configuration de
SafeGuard Management Center
9
Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard
Outil de package de configuration de
Enterprise : création du package de configuration du
SafeGuard Management Center
serveur et déploiement de ce dernier sur le serveur Web.
10
Création de la structure organisationnelle depuis Active
Directory ou manuellement.
SafeGuard Management Center
11
Préparation des ordinateurs d'extrémité au chiffrement.
SGxClientPreinstall.msi
12
Création du package de configuration initiale pour la
configuration des ordinateurs d'extrémité.
Outil de package de configuration de
SafeGuard Management Center
13
Installation du logiciel de chiffrement et du package de
configuration initiale sur les ordinateurs d'extrémité
Retrouvez plus d'informations sur les
packages disponibles à la section À
propos des ordinateurs d'extrémité
administrés et non administrés à la
page 49.
2.2 Vérification de la configuration système requise
Avant de déployer SafeGuard Enterprise, vérifiez la configuration système requise.
Retrouvez plus d'informations sur la configuration matérielle et logicielle, sur les service packs
et sur l'espace disque requis pour effectuer l'installation ainsi que pour bénéficier d'un
fonctionnement optimal de votre produit dans les Notes de publication de SafeGuard sur :
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/112776.aspx.
2.3 Téléchargement des programmes d'installation
1. À l'aide de l'adresse Web et des codes d'accès de téléchargement fournis par votre
administrateur système, allez sur le site Web Sophos et téléchargez les programmes
d'installation.
2. Placez-les à un emplacement auquel vous pouvez accéder pour effectuer l'installation.
2.4 Paramètres de langue
Les paramètres de langue pour les assistants de configuration et les composants SafeGuard
Enterprise sont décrits ci-dessous.
9
SafeGuard Enterprise
Assistants
Les assistants d'installation et de configuration des packages d'installation différents utilisent
le paramètre de langue du système d'exploitation. Si la langue du système d'exploitation n'est
pas disponible pour ces assistants, la langue par défaut est automatiquement l'anglais.
SafeGuard Management Center
Vous pouvez définir la langue de SafeGuard Management Center comme suit :
■
Dans SafeGuard Management Center, cliquez sur Outils > Options > Général.
Sélectionnez Utiliser la langue définie par l'utilisateur et sélectionnez une langue
disponible. Les langues prises en charge sont l'anglais, l'allemand, le français et le japonais.
■
Redémarrez SafeGuard Management Center. Il apparaît dans la langue sélectionnée.
SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité
Vous définissez la langue de SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité dans une
stratégie de type Paramètres généraux dans SafeGuard Management Center en utilisant le
paramètre Personnalisation > Langue utilisée sur le client :
■
Si la langue du système d'exploitation est sélectionnée, SafeGuard Enterprise utilise le
paramètre de langue du système d'exploitation. Si la langue du système d'exploitation
n'est pas disponible dans SafeGuard Enterprise, la langue de SafeGuard Enterprise est
définie par défaut sur l'anglais.
■
Si l'une des langues disponibles est sélectionnée, les fonctions de SafeGuard Enterprise
apparaissent dans la langue sélectionnée sur l'ordinateur d'extrémité.
2.5 Compatibilité avec les autres produits Sophos
Cette section décrit la compatibilité de SafeGuard Enterprise 7.0 avec les autres produits
Sophos.
2.5.1 Compatibilité avec SafeGuard LAN Crypt
La version 3.7x de SafeGuard LAN Crypt et la version 7.0 de SafeGuard Enterprise peuvent
cohabiter sur un ordinateur. Si vous voulez utiliser la fonction SafeGuard Data Exchange,
veuillez installer un composant de compatibilité supplémentaire pour assurer le bon
fonctionnement des versions du produit sur un ordinateur d'extrémité.
Remarque : le composant de compatibilité est fourni avec votre produit : Installez
SGFileEncCompLayer.msi sur les systèmes 32 bits et SGFileEncCompLayer_x64.msi
sur les systèmes 64 bits.
Si SafeGuard LAN Crypt 3.7x est déjà installé :
1.
2.
3.
4.
5.
10
Installez le composant de compatibilité sur l'ordinateur d'extrémité.
Installez le package de préinstallation SafeGuard sur l'ordinateur d'extrémité.
Installez SafeGuard Data Exchange sur l'ordinateur d'extrémité.
Installez le package de configuration du client SafeGuard sur l'ordinateur d'extrémité.
Redémarrez l'ordinateur d'extrémité.
Guide d'installation
Remarque : au cours de l'installation, vous allez voir apparaître un message vous informant
que le composant SGLC Profile Loader est déjà en cours d'installation. Vous pouvez ignorer
ce message. Il apparaît car SafeGuard LAN Crypt et SafeGuard Enterprise ont des composants
communs. Les composants affectés seront mis à jour au redémarrage.
Si SafeGuard Enterprise 7.0 est déjà installé :
1. Installez SafeGuard LAN Crypt 3.7x sur l'ordinateur d'extrémité.
2. Installez le composant de compatibilité sur l'ordinateur d'extrémité.
3. Redémarrez l'ordinateur d'extrémité.
Remarque : les versions précédentes des deux produits ne peuvent pas cohabiter sur un
seul ordinateur. Par exemple, si vous essayez d'installer la version 3.6x de SafeGuard LAN
Crypt sur un ordinateur sur lequel la version 7.0 de SafeGuard Enterprise est déjà installée,
l'installation est annulée et un message d'erreur apparaît.
2.5.2 Compatibilité avec SafeGuard PrivateCrypto et SafeGuard PrivateDisk
SafeGuard Enterprise 7.0 et les produits autonomes SafeGuard PrivateCrypto (à partir de la
version 2.30 ou supérieure) et SafeGuard PrivateDisk (à partir de la version 2.30 et supérieure)
peuvent cohabiter sur le même ordinateur.
SafeGuard PrivateCrypto et SafeGuard PrivateDisk peuvent alors partager la gestion des
clés de SafeGuard Enterprise.
2.5.3 Compatibilité avec SafeGuard RemovableMedia
Le composant SafeGuard Data Exchange et SafeGuard RemovableMedia ne peuvent pas
cohabiter sur le même ordinateur. Avant d'installer SafeGuard Data Exchange sur un ordinateur
d'extrémité, vérifiez si SafeGuard RemovableMedia est déjà installé. Dans ce cas, assurez-vous
d'avoir désinstallé SafeGuard RemovableMedia avant d'installer SafeGuard Data Exchange.
Les clés locales créées avec une version de SafeGuard RemovableMedia antérieure à la
version 1.20 avant de passer à SafeGuard Data Exchange peuvent être utilisées sur l'ordinateur
protégé par SafeGuard Enterprise. En revanche, elles ne sont pas transférées
automatiquement dans la base de données SafeGuard Enterprise.
2.5.4 Compatibilité avec Sophos Enterprise Console
Si vous utilisez Sophos Enterprise Console (SEC) pour administrer le chiffrement, n'installez
pas le serveur SafeGuard Enterprise ou SafeGuard Management Center sur le serveur sur
lequel le serveur d'administration SEC est installé.
2.6 Restrictions générales
Notez les restrictions générales suivantes pour SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs
d'extrémité :
■
SafeGuard Enterprise pour Windows ne prend pas en charge le matériel d'Apple et ne
peut pas être installé dans un environnement Boot Camp.
■
Si vous utilisez le mécanisme Intel Advanced Host Controller Interface (AHCI) sur
l'ordinateur d'extrémité, le disque dur d'initialisation doit être installé dans le connecteur 0
ou le connecteur 1. Vous pouvez insérer jusqu'à 32 disques durs. SafeGuard Enterprise
ne s'exécute que sur les deux premiers connecteurs.
11
SafeGuard Enterprise
12
■
Le chiffrement basé sur volume de SafeGuard pour les volumes se trouvant sur les disques
dynamiques et sur les disques de table de partition GUID (GPT) n'est pas pris en charge.
Dans ces cas-là, l'installation est interrompue. Si de tels disques sont trouvés sur l'ordinateur
d'extrémité, ils ne sont pas pris en charge.
■
Les modules de chiffrement intégral du disque SafeGuard (chiffrement de volumes
SafeGuard et prise en charge de BitLocker) ne sont pas compatibles avec les systèmes
équipés de disques durs reliés par un bus SCSI.
■
La fonction de Changement rapide d'utilisateur n'est pas prise en charge.
■
L'utilisation de SafeGuard Enterprise dans un environnement Terminal Server n'est pas
prise en charge.
Guide d'installation
3 Configuration du serveur SafeGuard
Enterprise
Le serveur SafeGuard Enterprise sert d'interface avec les clients SafeGuard Enterprise.
Comme SafeGuard Management Center, il permet d'accéder à la base de données. Il s'exécute
en tant qu'application sur un serveur Web basé sur les services Internet (IIS) de Microsoft.
Le serveur SafeGuard Enterprise inclut le Planificateur de tâches pour créer et planifier des
tâches périodiques basées sur des scripts. Les tâches sont automatiquement exécutées sur
le serveur SafeGuard Enterprise. Les scripts sont fournis avec le produit SafeGuard Enterprise.
Retrouvez plus d'informations dans le Manuel d'administration de SafeGuard Enterprise.
Nous vous conseillons d'installer le serveur SafeGuard Enterprise sur un IIS dédié. Les
performances s'en trouvent ainsi améliorées. En outre, il garantit l'absence de conflits entre
d'autres applications et SafeGuard Enterprise comme, par exemple, avec la version d'ASP.NET
à utiliser.
Ce chapitre décrit comment installer le serveur SafeGuard Enterprise, avec le Planificateur
de tâches sous IIS. Commencez par installer et configurer les services Internet (IIS) de
Microsoft.
3.1 Conditions préalables
Les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
■
Vous devez disposer de droits d'administrateur Windows.
■
Les services Internet (IIS) de Microsoft doivent être disponibles.
IIS est gratuit. Ce programme se trouve, par exemple, sur votre DVD Windows ou sur le
site Web de Microsoft.
■
Si vous utilisez le chiffrement de transport SSL entre le serveur SafeGuard Enterprise et
le client SafeGuard Enterprise, veuillez configurer IIS à l'avance. Retrouvez plus
d'informations à la section Sécurisation des connexions de transport avec SSL à la page
40.
Un certificat doit être généré et le serveur des services Internet (IIS) configuré pour
utiliser SSL et sélectionner le certificat.
Le nom du serveur spécifié lors de la configuration du serveur SafeGuard Enterprise
doit être identique à celui spécifié dans le certificat SSL. Faute de quoi, la communication
entre le client et le serveur est impossible. Un certificat distinct est nécessaire pour
chaque serveur SafeGuard Enterprise.
Si vous utilisez un équilibreur de charge réseau, vérifiez que la plage de ports inclut le
port SSL.
■
.NET Framework 4 et ASP.NET 4 doivent être installés. Il sont fournis avec le produit
SafeGuard Enterprise.
13
SafeGuard Enterprise
3.2 Installation et configuration des services Internet (IIS)
de Microsoft
Cette section vous explique comment préparer l'exécution des services Internet (IIS) de
Microsoft avec le serveur SafeGuard Enterprise.
3.2.1 Installation et configuration des services Internet (IIS) 7/7.5 sur
Microsoft Windows Server 2008/2008 R2
IIS est gratuit. Ce programme se trouve, par exemple, sur votre DVD Windows ou sur le site
Web de Microsoft.
1. Dans le menu Démarrer, cliquez sur Tous les programmes, Outils d'administration,
puis sur Gestionnaire de serveur.
2. Dans le Gestionnaire de serveur, cliquez sur Rôles, puis cliquez sur Ajouter des rôles.
3. Dans l'Assistant d'ajout de rôles, sur la page Avant de commencer, vérifiez les éléments
suivants :
■
Le compte administrateur a un mot de passe fort.
■
Les paramètres réseau, par exemple les adresses IP, sont configurés.
■
Les dernières mises à jour de sécurité de Windows Update sont installées.
4. Sélectionnez Sélectionner les rôles à droite, puis Serveur Web (IIS). Sur la page qui
suit, cliquez sur Ajouter les fonctionnalités requises. Le Serveur Web (IIS) apparaît
dans la zone de navigation de l'Assistant d'ajout de rôles.
5. Cliquez sur Serveur Web (IIS), puis sur Services de rôles. Conservez les services de
rôles par défaut.
6. À droite, sélectionnez ASP.NET, ce qui sélectionne également tous les services des
sous-rôles.
7. Sélectionnez les Scripts et outils de gestion IIS nécessaire à une configuration correcte
de IIS 7.
8. Cliquez sur Suivant, puis sur Installer et enfin sur Fermer,
IIS est installé avec une configuration par défaut pour l'hébergement de ASP.NET.
9. Vérifiez que la page Web apparaît correctement à l'aide de http://<nom serveur>. Retrouvez
plus d'informations sur : http://support.microsoft.com.
3.2.1.1 Vérification de l'enregistrement de .NET Framework sous IIS 7
.NET Framework 4 est requis. Ce programme est fourni avec le produit SafeGuard Enterprise.
Pour vérifier s'il est installé correctement sur IIS 6 ou IIS 7 :
1. À partir du menu Démarrer, sélectionnez Exécuter....
2. Saisissez la commande suivante : Appwiz.cpl. Tous les programmes installés sur
l'ordinateur apparaissent à l'écran.
3. Vérifiez si .NET Framework Version 4 apparaît. Si elle n'apparaît pas, installez cette
version. Suivez les étapes de l'assistant d'installation et confirmez tous les paramètres
par défaut.
14
Guide d'installation
4. Pour vérifier si l'installation est correctement enregistrée, allez dans
C:\Windows\Microsoft.NET\Framework. Chaque version installée doit être visible sous la
forme d'un dossier distinct montrant la version comme nom de dossier, par exemple "v
4.0".
3.2.1.2 Vérification de l'enregistrement d'ASP.NET sous IIS 7
La version 4.0 de ASP.NET est requise.
1. Pour vérifier qu'ASP.NET est installé et enregistré sous la bonne version, saisissez la
commande aspnet_regiis.exe -lv à l'invite de commande.
La version 4.0 doit apparaître pour ASP.NET.
3.2.2 Installation et configuration des services Internet (IIS) 8 sur Microsoft
Windows Server 2012/2012 R2
IIS est gratuit. Ce programme se trouve, par exemple, sur votre DVD Windows ou sur le site
Web de Microsoft.
1. Sur Gestionnaire de serveursTableau de bord, cliquez sur Gérer et sélectionnez Ajouter
des rôles et des fonctionnalités.
2. Dans l'Assistant Ajout de rôles et de fonctionnalités, sur la page Avant de commencer,
vérifiez les éléments suivants :
■
Le compte administrateur a un mot de passe fort.
■
Les paramètres réseau, par exemple les adresses IP, sont configurés.
■
Les dernières mises à jour de sécurité de Windows Update sont installées.
3. Sélectionnez Rôles du serveur sur le volet de gauche, puis Serveur Web (IIS). Cliquez
sur Ajouter des fonctionnalités dans la fenêtre qui s'affiche. Le Rôle Serveur Web (IIS)
apparaît dans la zone de navigation de l'Assistant Ajout de rôles et de fonctionnalités.
4. Dans le volet de gauche, sélectionnez Services de rôle sous Rôle Serveur Web (IIS).
Conservez les services de rôles par défaut.
5. Défilez jusqu'au nœud Développement d'applications et vérifiez :
■
■
■
ASP.NET 4.5
Extensions ISAPI
Filtres ISAPI
Les services de sous-rôles nécessaires sont sélectionnés automatiquement.
6. Sous le nœud Sécurité, vérifiez :
■
■
Authentification de base
Authentification Windows
7. Cliquez sur Suivant, puis sur Installer et enfin sur Fermer.
Votre service de serveur IIS est installé avec une configuration par défaut pour
l'hébergement d'ASP.NET.
15
SafeGuard Enterprise
3.3 Installation du serveur SafeGuard Enterprise
Après avoir configuré IIS, vous pouvez installer le serveur SafeGuard Enterprise sur le serveur
IIS. Le package d'installation SGNServer.msi est livré avec le produit.
1. Sur le serveur sur lequel vous voulez installer le serveur SafeGuard Enterprise, cliquez
deux fois sur SGNServer.msi. Un assistant vous guide tout au long des étapes
nécessaires.
2. Validez les valeurs par défaut dans toutes les boîtes de dialogue qui suivent. Le
Planificateur de tâches est automatiquement installé avec une installation de type
Complète.
Le serveur SafeGuard Enterprise est installé avec le Planificateur de tâches.
Remarque : afin d'améliorer les performances, une fois le serveur SafeGuard Enterprise
installé, la connexion des événements consignés dans le journal est désactivée par défaut
pour la base de données SafeGuard Enterprise. Toutefois, la connexion des événements
journalisés est nécessaire pour la protection de l'intégrité des événements journalisés. La
concaténation de toutes les entrées du tableau des événements permet de voir clairement
lorsqu'une entrée a été supprimée et de lancer une vérification de l'intégrité. Pour utiliser la
protection d'intégrité, vous devez définir manuellement la connexion des événements consignés
dans le journal. Retrouvez plus d'informations à la section Rapports du Manuel d'administration
de SafeGuard Enterprise.
16
Guide d'installation
4 Configuration de la base de données
SafeGuard Enterprise
SafeGuard Enterprise archive toutes les données nécessaires, telles que les clés/certificats,
les informations sur les utilisateurs et sur les ordinateurs, les événements et les paramètres
de stratégie dans une base de données. La base de données SafeGuard Enterprise se trouve
sur Microsoft SQL Server
Vérifiez la liste des types de serveurs SQL actuellement pris en charge dans la section des
configurations système requises de la version actuelle des notes de publication sur :
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/112776.aspx.
Vous pouvez configurer la base de données soit automatiquement à la première configuration
dans SafeGuard Management Center soit manuellement à l'aide de scripts SQL fournis avec
votre produit. Selon l'environnement de votre entreprise, vérifiez la méthode à choisir.
Retrouvez plus d'informations à la section Droits d'accès à la base de données à la page 18.
Afin d'améliorer les performances, la base de données SafeGuard Enterprise peut être
répliquée sur plusieurs serveurs SQL. Retrouvez plus d'informations sur le paramétrage de
la réplication de la base de données à la section Réplication de la base de données SafeGuard
Enterprise à la page 68.
Plusieurs bases de données SafeGuard Enterprise peuvent être créées et maintenues à jour
pour différents locataires tels que les différents locaux d'une entreprise, les différentes unités
organisationnelles ou les différents domaines (architecture mutualisée). Retrouvez plus
d'informations sur la configuration d'une architecture mutualisée à la section Configurations
d'architecture mutualisée à la page 28.
Remarque : nous vous conseillons d'effectuer une sauvegarde en ligne permanente de la
base de données. Sauvegardez régulièrement votre base de données pour protéger les clés,
les certificats d'entreprise et les attributions utilisateur/machine. Les cycles de sauvegarde
conseillés sont à effectuer, par exemple, suite à la première importation des données, suite
à des modifications importantes ou à intervalles réguliers, par exemple toutes les semaines
ou tous les jours.
4.1 Authentification de la base de données
Pour pouvoir accéder à la base de données SafeGuard Enterprise, le responsable principal
de la sécurité du SafeGuard Management Center doit être authentifié au niveau du serveur
SQL. Cette authentification peut être effectuée comme suit :
■
Authentification Windows : promouvoir un utilisateur Windows actuel à un poste d'utilisateur
SQL
■
Authentification SQL : créer un compte utilisateur SQL
Vous pouvez vous renseigner auprès de votre administrateur SQL pour connaître la méthode
d'authentification la mieux adaptée en tant que responsable de la sécurité. Vous devez
disposer de cette information avant de pouvoir générer la base de données et avant de
procéder à la configuration initiale dans l'Assistant de configuration du SafeGuard Management
Center.
17
SafeGuard Enterprise
Utilisez l'authentification SQL pour des ordinateurs ne faisant pas partie d'un domaine, sinon
utilisez l'authentification Windows. Si vous utilisez l'authentification SQL, nous conseillons
vivement de protéger la connexion de et vers le serveur de base de données avec SSL.
Retrouvez plus d'informations à la section Configuration de SSL à la page 40.
4.1.1 Droits d'accès à la base de données
SafeGuard Enterprise est configuré d'une telle façon que pour utiliser la base de données
SQL, vous n'avez besoin que d'un seul compte utilisateur avec des droits d'accès minimaux
pour la base de données. Ce compte utilisateur est utilisé par SafeGuard Management Center
et délivré uniquement au premier responsable de la sécurité de SafeGuard Management
Center. Il garantit la connexion à la base de données SafeGuard Enterprise. Lorsque
SafeGuard Enterprise est en cours d'exécution, un seul responsable de la sécurité de
SafeGuard Management Center nécessite uniquement les droits en lecture/écriture sur la
base de données de SafeGuard Management Center.
La base de données SafeGuard Enterprise peut soit être créée manuellement soit
automatiquement lors de la configuration initiale dans SafeGuard Management Center. Si
elle est créée automatiquement, les droits d'accès étendus pour la base de données SQL
(db_creator) sont nécessaires pour le premier responsable de la sécurité de SafeGuard
Management Center. Néanmoins, l'administrateur SQL peut ensuite révoquer ces droits
jusqu'à l'installation ou la mise à jour suivante.
Si l'extension des autorisations pendant la configuration de SafeGuard Management Center
n'est pas souhaitée, l'administrateur SQL peut générer la base de données SafeGuard
Enterprise à l'aide d'un script. Les deux scripts fournis avec le produit, CreateDatabase.sql
et CreateTables.sql peuvent être exécutés à cet effet.
Le tableau suivant affiche les autorisations SQL nécessaires pour Microsoft SQL Server.
SQL Server 2012, SQL Server 2012 Express
Droit d'accès
Création de la base de données
Serveur
db_creator
Base de données maître
Aucune
Base de données SafeGuard Enterprise
db_ownerpublic (par défaut)
Utilisation de la base de données
Serveur
Aucune
Base de données maître
Aucune
Base de données SafeGuard Enterprise
db_datareader
db_datawriter
publique (par défaut)
18
Guide d'installation
4.1.2 Configuration d'un compte Windows pour la connexion au serveur
SQL
La description des étapes de configuration individuelle ci-dessous est destinée aux
administrateurs SQL et concerne Microsoft Windows Server 2008 et Microsoft SQL Server
2014 Standard ou Express Edition.
En tant qu'administrateur SQL, vous avez besoin du droit de création de comptes utilisateur.
1. Ouvrez SQL Server Management Studio. Connectez-vous à SQL Server à l'aide de vos
codes d'accès.
2. Ouvrez l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Sécurité,
choisissez Nouveau, puis cliquez sur Connexions.
3. Dans Connexion - Nouveau sur la page Général, sélectionnez Authentification Windows.
4. Cliquez sur Rechercher. Recherchez le nom utilisateur Windows respectif et cliquez sur
OK. Le nom utilisateur apparaît comme Nom de connexion.
5. Dans Base de données par défaut, si aucun script n'a été utilisé pour créer une base de
données SafeGuard Enterprise, sélectionnez Maître.
6. Cliquez sur OK.
7. Pour créer automatiquement la base de données lors de la première configuration de
SafeGuard Management Center, vous devez changer les droits d'accès. Dans Connexion
- Nouveau, attribuez les droits d'accès/rôles en cliquant à gauche sur Rôles du serveur :
Sélectionnez dbcreator. Dès que SafeGuard Enterprise est installé, vous pouvez réinitialiser
le rôle de la base de données sur dbowner.
4.1.3 Création d'un compte SQL pour la connexion au serveur SQL
La description des étapes de configuration individuelles ci-dessous est destinée aux
administrateurs SQL. Elle concerne toutes les éditions de Microsoft Windows Server 2008
avec Microsoft SQL Server 2008 Standard Edition.
19
SafeGuard Enterprise
En tant qu'administrateur SQL, vous avez besoin du droit de création d'un compte utilisateur
SQL.
1. Ouvrez SQL Server Management Studio. Connectez-vous à SQL Server à l'aide de vos
codes d'accès.
2. Ouvrez l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Sécurité,
choisissez Nouveau, puis cliquez sur Connexions.
3. Dans Connexion - Nouveau sur la page Général, sélectionnez Authentification SQL
Server.
4. Sur la page Général, dans Nom de connexion, procédez de la manière suivante :
a) Saisissez le nom du nouvel utilisateur, par exemple SGN SQLSERVICE.
b) Saisissez et confirmez le mot de passe du compte.
c) Dessélectionnez Appliquer la stratégie des mots de passe.
d) Dans Base de données par défaut, si aucun script n'a été utilisé pour créer une base
de données SafeGuard Enterprise, sélectionnez Maître. Cliquez sur OK.
Notez la méthode d'authentification et les codes d'accès. Fournissez ces informations au
responsable de la sécurité de SafeGuard Management Center.
20
Guide d'installation
5. Pour créer la base de données automatiquement lors de la première configuration de
SafeGuard Management Center, vous devez changer les droits d'accès ainsi : dans
Connexion - Nouveau sur la page Général, attribuez les droits d'accès/rôles en cliquant
sur Rôles du serveur à gauche. Sélectionnez dbcreator. Dès que SafeGuard Enterprise
est installé, vous pouvez réinitialiser le rôle de la base de données sur dbowner.
Le compte utilisateur SQL et les droits d'accès sont maintenant configurés pour le responsable
de la sécurité de SafeGuard Enterprise.
4.2 Génération de la base de données SafeGuard
Enterprise
Une fois le compte utilisateur configuré pour la connexion au serveur SQL, générez la base
de données SafeGuard Enterprise. Pour ce faire, vous pouvez procéder de deux façons :
■
À l'aide de l'Assistant de configuration de SafeGuard Management Center
Au titre de responsable de la sécurité, vous pouvez facilement créer la base de données
SafeGuard Enterprise suite à l'installation de SafeGuard Management Center. L'assistant
de configuration de SafeGuard Management Center vous guide tout au long de la
configuration de base qui inclut également la création de la base de données. Pour ce
faire, poursuivez l'installation et la configuration de SafeGuard Management Center.
Retrouvez plus d'informations à la section Installation de SafeGuard Management Center
à la page 26. Puis, continuez à changer les droits d'accès adéquats. Retrouvez plus
21
SafeGuard Enterprise
d'informations à la section Modification des droits d'accès à la base de données SafeGuard
Enterprise à la page 23.
■
À l'aide de scripts SQL fournis avec le produit
Cette procédure est généralement favorisée si l'extension des autorisations SQL pendant
la configuration de SafeGuard Management Center n'est pas souhaitée.
La méthode à appliquer dépend de votre environnement. Contactez votre administrateur
SQL et votre responsable de la sécurité SafeGuard Enterprise pour convenir de la méthode
à utiliser.
4.2.1 Conditions préalables
Les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
■
Microsoft SQL Server doit déjà être installé et configuré. Microsoft SQL Express Edition
convient bien aux petites entreprises, car il est exempt de frais de licence.
■
Pour des raisons de performances, Microsoft SQL Server et le serveur SafeGuard
Enterprise ne doivent pas être installés sur le même ordinateur.
■
Les méthodes d'authentification de la base de données et les droits d'accès de la base
de données doivent être clarifiés.
4.2.2 Génération de la base de données SafeGuard Enterprise à l'aide d'un
script
Si vous souhaitez créer automatiquement la base de données SafeGuard Enterprise au cours
de la configuration de SafeGuard Management Center, vous pouvez ignorer cette étape. Si
vous ne souhaitez pas disposer des autorisations SQL étendues au cours de la configuration
de SafeGuard Management Center, veuillez effectuer cette étape. Deux scripts de base de
données sont fournis à cet effet avec le produit (dossier Tools) :
■
CreateDatabase.sql
■
CreateTables.sql
La description des étapes ci-dessous est destinée aux administrateurs SQL et concerne
Microsoft SQL Server 2008 Standard Edition.
En tant qu'administrateur SQL, vous avez besoin du droit de création d'une base de données.
1. Copiez les scripts CreateDatabase.sql et CreateTables.sql inclus dans le produit SafeGuard
Enterprise sur le serveur SQL.
2. Cliquez deux fois sur le script CreateDatabase.sql. Microsoft SQL Server Management
Studio démarre.
3. Connectez-vous à SQL Server à l'aide de vos codes d'accès.
4. Assurez-vous que les deux chemins cible se trouvant au début du script, sous FILENAME
(MDF, LDF), sont bien présents sur le lecteur de disque dur local. Corrigez-les si nécessaire.
5. Cliquez sur le bouton Exécuter depuis la barre d'outils pour générer la base de données.
Vous avez créé la base de données SafeGuard. Utilisez maintenant le script
CreateTables.sql fourni avec le produit pour générer les tables.
6. Cliquez deux fois sur CreateTables.sql . Un autre volet s'ouvre dans Microsoft SQL
Server Management Studio.
22
Guide d'installation
7. Dans la partie supérieure du script, saisissez use SafeGuard pour sélectionner la base
de données SafeGuard Enterprise dans laquelle les tables doivent être créées.
8. Cliquez sur le bouton Exécuter depuis la barre d'outils pour générer les tables.
La base de données SafeGuard Enterprise et les tables associées ont été créées.
4.3 Modification des droits d'accès à la base de données
SafeGuard Enterprise
Dès que la base de données SafeGuard Enterprise a été créée, les autorisations d'accès
peuvent être modifiées soit à l'aide d'un script, soit dans SafeGuard Management Center. Il
est possible d'affecter différents rôles et autorisations à un utilisateur sur une base de données,
par conséquent, seuls les droits minimaux sont requis pour la connexion à la base de données
SafeGuard Enterprise.
1. Ouvrez SQL Server Management Studio. Connectez-vous à SQL Server à l'aide de vos
codes d'accès.
2. Ouvrez l'Explorateur d'objets, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Sécurité, puis
cliquez deux fois sur Connexions.
3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nom d'utilisateur respectif et cliquez sur
Propriétés.
4. Sélectionnez Mappage des utilisateurs sur la gauche. Sous Utilisateurs mappés à
cette connexion , sélectionnez la base de données SafeGuard.
5. Sous Appartenance au rôle de base de données définissez les droits d'accès minimaux
pour utiliser la base de données SafeGuard Enterprise : sélectionnez db_datareader,
db_datawriter et public.
6. Cliquez sur OK.
4.4 Vérification des services SQL, des canaux nommés et
des paramètres TCP/IP
La description concerne Microsoft Windows Server 2008 (R2) et Microsoft SQL Server 2012
Standard ou Express Edition.
1. Ouvrez le Gestionnaire de configuration SQL Server.
2. À partir de l'arborescence de navigation sur la gauche, sélectionnez Services SQL Server.
3. Assurez-vous que l'État de SQL Server et de Explorateur SQL Server est En cours
d'exécution et que le Mode de démarrage est défini sur Automatique.
4. À partir de l'arborescence de navigation sur la gauche, sélectionnez Configuration du
réseau SQL Server et sélectionnez l'instance en cours.
5. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le protocole Canaux nommés et cliquez sur
Activé.
6. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le protocole TCP/IP et cliquez sur Activé.
7. Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le protocole TCP/IP et cliquez sur
Propriétés. Dans l'onglet Adresses IP, sous IPAll, laissez le champ Ports TCP
dynamiques vide. Définissez le Port TCP sur 1433.
8. Redémarrez les services SQL.
23
SafeGuard Enterprise
4.5 Création d'une règle de pare-feu Windows sur
Windows Server 2008 (R2)
La description concerne Microsoft Windows Server 2008 (R2) avec Microsoft SQL Server
2012 Standard ou Express Edition. Lorsque vous utilisez cette configuration, effectuez les
étapes ci-dessous afin de vous assurer que la connexion peut être établie entre la base de
données SafeGuard Enterprise et SafeGuard Management Center.
1. Sur l'ordinateur hébergeant l'instance de SQL Server, cliquez sur Démarrer, sélectionnez
Outils d'administration, puis cliquez sur Pare-feu Windows avec fonctions avancées
de sécurité.
2. À partir de l'arborescence de navigation sur la gauche, sélectionnez Règles de trafic
entrant.
3. Cliquez sur Action dans la barre de menus, puis sur Nouvelle règle. L'Assistant Nouvelle
règle de trafic entrant démarre.
4. Sur la page Type de règle , sélectionnez Personnaliser et cliquez sur Suivant.
5. Sur la page Programme, sélectionnez le programme et les services auxquels cette règle
doit s'appliquer et cliquez sur Suivant.
6. Sur la page Protocole et ports, sélectionnez TCP en tant que Type de protocole. Pour
le Port local, sélectionnez Ports spécifiques et saisissez 1433. Pour le Port distant ,
sélectionnez Tous les ports. Cliquez sur Suivant.
7. Sur la page Étendue, vous pouvez spécifier que la règle s'applique uniquement au trafic
réseau allant vers ou provenant d'adresses IP saisies sur cette page. Configurez de
manière adéquate et cliquez sur Suivant.
8. Sur la page Action, sélectionnez Autoriser la connexion et cliquez sur Suivant.
9. Sur la page Profil, sélectionnez l'emplacement sur lequel la règle s'applique et cliquez
sur Suivant.
10. Sur la page Nom, saisissez un nom et une description pour votre règle et cliquez sur
Terminer.
4.6 Configuration de l'authentification Windows pour la
connexion au serveur SQL
La description concerne Microsoft Windows Server 2008 avec Microsoft SQL Server 2012
Standard Edition et IIS 7.
Pour activer la communication entre le serveur SafeGuard Enterprise et la base de données
SafeGuard Enterprise lors de l'utilisation de l'authentification Windows, l'utilisateur doit devenir
membre des groupes Active Directory. Les autorisations des fichiers locaux doivent être
ajustées et le compte utilisateur SQL doit être renseigné dans le pool d'applications de l'IIS.
1. Sélectionnez Démarrer, puis Exécuter. Saisissez dsa.msc. Ouvrez le composant logiciel
enfichable Utilisateurs et ordinateurs Active Directory.
2. Dans l'arborescence de navigation sur la gauche, développez l'arborescence du domaine
et sélectionnez Builtin.
3. Ajoutez l'utilisateur Windows respectif dans les groupes suivants : IIS_IUSRS, Utilisateurs
du journal de performance, Utilisateurs de l'Analyseur de performances.
4. Quittez le composant logiciel enfichable.
24
Guide d'installation
5. Dans le système de fichiers local, dans l'Explorateur Windows, cliquez avec le bouton
droit de la souris sur le dossier C:\Windows\Temp et sélectionnez Propriétés. Dans
Propriétés, sélectionnez l'onglet Sécurité.
6. Dans Sécurité, cliquez sur Ajouter et saisissez le nom d'utilisateur Windows respectif
dans le champ Entrez les noms d'objets à sélectionner. Cliquez sur OK.
7. Dans l'onglet Sécurité, sous Autorisations, cliquez sur Avancé. Dans la boîte de dialogue
Paramètres de sécurité avancés pour Temp, sous l'onglet Autorisations, cliquez sur
Modifier les autorisations. Puis, modifiez les autorisations dans la boîte de dialogue
Objet sur Autoriser : Liste du dossier / lecture des données, Création de fichier /
écriture de données, Suppression.
8. Cliquez sur OK, puis fermez la boîte de dialogue Propriétés de : Temp et l'Explorateur
Windows.
9. Ouvrez le Gestionnaire des services IIS.
10. Dans le volet Connexions à gauche, sélectionnez Pools d'applications du nœud serveur
correspondant.
11. Dans la liste Pools d'applications à droite, sélectionnez SGNSRV-Pool.
12. Dans le volet Actions à gauche, sélectionnez Paramètres avancés.
13. Dans Paramètres avancés, sous Modèle de processus, pour la propriété Identité,
cliquez sur le bouton ...
14. Dans Identité du pool d'applications, sélectionnez Compte personnalisé et cliquez sur
Définir.
15. Dans Définir les codes d'accès, saisissez le nom d'utilisateur Windows correspondant
sous la forme suivante : Domaine\<nom utilisateur Windows>. Saisissez et
confirmez le mot de passe Windows respectif, puis cliquez sur OK.
16. Dans le volet Connexions à gauche, sélectionnez le nœud serveur correspondant et
cliquez sur Redémarrer dans le volet Actions.
17. Dans le volet Connexions à gauche, sous le nœud serveur correspondant, sous Sites,
Sites Web par défaut, sélectionnez SGNSRV.
18. Sur la page d'accueil /SGNSRV, cliquez deux fois sur Authentification.
19. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Authentification anonyme et sélectionnez
Modifier.
20. Pour Identité utilisateur anonyme, sélectionnez Utilisateur spécifique et vérifiez que
le nom utilisateur est IUSR. Corrigez-le si nécessaire.
21. Cliquez sur OK.
La configuration supplémentaire lors de l'utilisation d'un compte Windows pour la connexion
au serveur SQL est désormais terminée.
25
SafeGuard Enterprise
5 Installation de SafeGuard Management
Center
Cette section décrit l'installation et la configuration de SafeGuard Management Center.
SafeGuard Management Center est l'outil d'administration central de SafeGuard Enterprise.
Il s'installe sur les ordinateurs administrateurs que vous avez l'intention d'utiliser pour la gestion
de SafeGuard Enterprise. Il peut être installé sur tout ordinateur du réseau à partir duquel il
est possible d'accéder les bases de données SafeGuard Enterprise.
SafeGuard Management Center permet de prendre en charge plusieurs bases de données
via les configurations mutualisées de base de données (Multi Tenancy).Vous pouvez configurer
et conserver différentes bases de données SafeGuard Enterprise pour différents titulaires,
dans le cas par exemple de plusieurs locaux d'entreprise, unités organisationnelles ou
domaines. Pour faciliter la gestion, les configurations de ces bases de données peuvent
également être exportées vers des fichiers et importées à partir de fichiers.
5.1 Conditions préalables
Les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
■
Assurez-vous de disposer des droits d'administrateur Windows.
■
.NET Framework 4 doit être installé. Il est fourni avec le produit SafeGuard Enterprise.
■
Si vous voulez créer une nouvelle base de données SafeGuard Enterprise lors de la
configuration de SafeGuard Management Center, vous avez besoin des droits d'accès et
des informations d'identification SQL nécessaires. Retrouvez plus d'informations à la
section Droits d'accès à la base de données à la page 18.
■
Si la base de données SafeGuard Enterprise et SafeGuard Management Center sont
installés sur des ordinateurs différents, assurez-vous que SQL Server 2012 Native Client
et Utilitaires ligne de comm. SQL Server 2014 sont installés sur l'ordinateur sur lequel
SafeGuard Management Center est installé. Ils sont fournis avec le produit SafeGuard
Enterprise dans le dossier tiers.
5.2 Installation de SafeGuard Management Center
1. Démarrez SGNManagementCenter.msi à partir du dossier d'installation du produit livré.
Un assistant vous guide tout au long des étapes nécessaires.
2. Acceptez les valeurs par défaut des boîtes de dialogue qui suivent exception faite de la
suivante : Sur la page de sélection du Type d'installation, procédez de l'une des manières
suivantes :
26
■
Pour que SafeGuard Management Center prenne en charge une seule base de données,
sélectionnez Standard.
■
Pour que SafeGuard Management Center prenne en charge plusieurs bases de données
en mode (Mutualisé), sélectionnez Complète. Retrouvez plus d'informations à la
section Configurations mutualisées à la page 28.
Guide d'installation
SafeGuard Management Center est installé. Si nécessaire, redémarrez votre ordinateur.
Effectuez ensuite la configuration initiale dans SafeGuard Management Center.
5.3 Affichage du système d'aide de SafeGuard
Management Center
Le système d'aide de SafeGuard Management Center s'affiche dans votre navigateur. Il fournit
des fonctions complètes telle que l'aide spécifique au contexte ainsi que la recherche sur le
texte intégral. Il est configuré pour offrir les fonctionnalités complètes des pages de contenu
du système d'aide suite à l'activation de JavaScript dans votre navigateur.
Avec Microsoft Internet Explorer, le comportement est le suivant :
■
Windows 7 - Internet Explorer 8 - sécurité par défaut :
■
Vous ne voyez pas de barre de sécurité pour vous informer qu'Internet Explorer a
bloqué l'exécution des scripts.
■
JavaScript est en cours d'exécution.
Remarque : la désactivation de JavaScript ne vous empêche pas de pouvoir toujours afficher
et naviguer dans le système d'aide de SafeGuard Management Center. Toutefois, certaines
fonctionnalités, telle que Rechercher, ne pourront pas être utilisées.
5.4 Configuration de SafeGuard Management Center
Après l'installation, vous devez configurer SafeGuard Management Center. L'assistant de
configuration de SafeGuard Management Center vous aide, lors de la configuration initiale,
à spécifier les paramètres de base de SafeGuard Management Center et la connexion à la
base de données. Il s'ouvre automatiquement lorsque vous démarrez SafeGuard Management
Center pour la première fois après l'installation.
Vous pouvez configurer SafeGuard Management Center pour l'utiliser avec une base de
données ou avec plusieurs (Architecture mutualisée).
Remarque : vous devez exécuter la configuration initiale à l'aide de l'assistant de configuration
pour les configurations indépendantes (Single Tenancy) et mutualisées (Multi Tenancy).
5.4.1 Conditions préalables
Les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
■
Assurez-vous de disposer des droits d'administrateur Windows.
■
Munissez-vous des informations suivantes : si nécessaire, vous pouvez les obtenir auprès
de votre administrateur SQL.
Codes d'accès SQL
Le nom du serveur SQL sur lequel la base de données SafeGuard Enterprise doit être
exécutée.
Le nom de la base de données SafeGuard Enterprise si elle a déjà été créée.
27
SafeGuard Enterprise
5.4.2 Configurations mutualisées
Vous pouvez configurer différentes bases de données SafeGuard Enterprise et les maintenir
à jour pour une instance de SafeGuard Management Center. Cela s'avère particulièrement
utile pour disposer de configurations de base de données différentes pour différents domaines,
unités organisationnelles ou locaux d'entreprise.
Remarque : configurez une instance séparée du serveur SafeGuard Enterprise pour chaque
base de données.
Pour faciliter la configuration, les configurations créées précédemment peuvent aussi être
importées à partir de fichiers ou de nouvelles configurations de base de données peuvent
être exportées, en vue d'une réutilisation ultérieure.
Pour une configuration mutualisée de SafeGuard Management Center, effectuez d'abord la
configuration initiale, puis procédez aux étapes plus spécifiques de la configuration partagée.
5.4.3 Configuration initiale de SafeGuard Management Center
Après l'installation de SafeGuard Management Center, veuillez effectuer la configuration
initiale. Vous devez exécuter cette opération en mode indépendant et en mode mutualisé.
Pour lancer l'assistant de configuration de SafeGuard Management Center :
1. Sélectionnez SafeGuard Management Center depuis le menu Démarrer. L'assistant de
configuration démarre et vous guide tout au long des étapes nécessaires.
2. Dans la page Bienvenue, cliquez sur Suivant.
5.4.4 Configuration de la connexion au serveur de base de données
Une base de données sert à stocker toutes les stratégies et tous les paramètres de chiffrement
SafeGuard Enterprise. Pour que SafeGuard Management Center et le serveur SafeGuard
Enterprise puissent communiquer avec cette base de données, vous devez spécifier une
méthode d'authentification pour l'accès à la base de données, soit l'authentification Windows
NT, soit l'authentification SQL. Si vous voulez vous connecter au serveur de base de données
avec l'authentification SQL, assurez-vous d'avoir à portée de main les codes d'accès SQL
respectives. Si nécessaire, vous pouvez les obtenir auprès de votre administrateur SQL.
1. Sur la page Connexion au serveur de base de données, effectuez les opérations
suivantes :
28
■
Sous Paramètres de connexion, sélectionnez le serveur de base de données SQL
dans la liste Serveur de base de données. La liste de tous les ordinateurs d'un réseau
sur lequel Microsoft SQL Server est installé est affichée. Si vous ne pouvez pas
sélectionner le serveur, saisissez son nom ou son adresse IP avec le nom de l'instance
SQL.
■
Sélectionnez Utiliser SSL pour protéger la connexion entre le SafeGuard Management
Center et le serveur de base de données SQL. Nous vous conseillons fortement
d'effectuer cette opération lorsque vous avez sélectionné Utiliser l'authentification
SQL Server avec les codes d'accès suivants sous Authentification car ce paramètre
chiffrera le transport des codes d'accès SQL. Le chiffrement SSL requiert un
environnement SSL actif sur le serveur de base de données SQL que vous avez
préalablement configuré. Retrouvez plus d'informations à la section Sécurisation des
connexions de transport avec SSL à la page 40.
Guide d'installation
2. Sous Authentification, activez le type d'authentification à utiliser pour accéder à cette
instance du serveur de base de données. Ceci est nécessaire afin que SafeGuard
Management Center puisse communiquer avec la base de données :
■
Sélectionnez Utiliser l'authentification Windows NT pour utiliser vos codes d'accès
Windows.
Remarque : utilisez ce type d'authentification si votre ordinateur appartient à un
domaine. Une configuration supplémentaire est obligatoire car l'utilisateur doit être
autorisé à se connecter à la base de données. Retrouvez plus d'informations aux
sections Configuration d'un compte Windows pour la connexion au serveur SQL à la
page 19 et Configuration de l'authentification Windows pour la connexion au serveur
SQL à la page 24.
■
Sélectionnez Utiliser l'authentification SQL Server avec les codes d'accès suivants
pour accéder à la base de données avec vos codes d'accès SQL respectifs. Saisissez
les codes d'accès correspondant au compte utilisateur SQL que votre administrateur
SQL a créé. Si nécessaire, vous pouvez les obtenir auprès de votre administrateur
SQL.
Remarque : utilisez ce type d'authentification si votre ordinateur n'appartient à aucun
domaine. Assurez-vous d'avoir sélectionné Utiliser SSL pour sécuriser la connexion
au/du serveur de base de données.
3. Cliquez sur Suivant.
La connexion au serveur de base de données a été établie.
5.4.5 Création ou sélection d'une base de données
Sur la page Paramètres de base de données, déterminez si une base de données existante
ou nouvelle est utilisée pour stocker les données d'administration.
1. Procédez de l'une des manières suivantes :
■
Si aucune base de données n'existe encore, sélectionnez Créer une base de données
nommée. Saisissez le nom de la nouvelle base de données. Pour ce faire, vous devez
disposer des droits d'accès SQL adéquats. Retrouvez plus d'informations à la section
Droits d'accès à la base de données à la page 18. Pour empêcher les problèmes de
localisation, les noms de la base de données SafeGuard Enterprise doivent seulement
contenir les caractères suivants : caractères (A-Z, a-z), nombres (0-9), traits de
soulignement (_).
■
Si une base de données a déjà été créée ou si vous avez déjà installé SafeGuard
Management Center sur un ordinateur différent, sélectionnez Sélectionner une base
de données disponible, puis sélectionnez la base de données appropriée dans la
liste.
2. Cliquez sur Suivant.
5.4.6 Création du responsable principal de la sécurité
En tant que responsable de la sécurité, vous pouvez accéder à SafeGuard Management
Center pour créer des stratégies SafeGuard Enterprise et configurer le logiciel de chiffrement
pour l'utilisateur final.
29
SafeGuard Enterprise
Le responsable principal de la sécurité (MSO, Master Security Officer) est l'administrateur au
plus haut niveau avec tous les droits et un certificat qui n'expire pas.
1. Sur la page Données du responsable de la sécurité sous Identifiant du responsable
principal de la sécurité, saisissez un nom de responsable principal de la sécurité.
2. Dans Certificat du responsable principal de la sécurité, procédez d'une des manières
suivantes :
■
Cliquez sur Créer pour créer un nouveau certificat pour le responsable principal de la
sécurité.Vous êtes invité à saisir et à confirmer un mot de passe chacun pour le magasin
de certificats et pour le fichier dans lequel les certificats doivent être exportés (fichier
de clé privée P12). Le certificat est créé et affiché sous Certificat du responsable
principal de la sécurité.
■
Cliquez sur Importer pour utiliser un certificat du responsable principal de la sécurité
déjà disponible sur le réseau. Dans Importer le certificat d'authentification, recherchez
le fichier de clé sauvegardé. Sous Mot de passe du fichier de clé, saisissez le mot
de passe de ce fichier. Saisissez le mot de passe du magasin de certificats sous Mot
de passe du magasin de certificats et confirmez-le. Cliquez sur OK. Le certificat est
importé et affiché sous Certificat du responsable principal de la sécurité.
Le responsable principal de la sécurité a besoin du magasin de certificats pour se connecter
à SafeGuard Management Center. Notez ce mot de passe et conservez-le en lieu sûr ! Si
vous le perdez, le responsable principal de la sécurité ne pourra pas se connecter à
SafeGuard Management Center.
Le responsable principal de la sécurité a besoin du fichier de clés privées pour restaurer
une installation interrompue de SafeGuard Management Center.
3. Cliquez sur Suivant.
Le responsable principal de la sécurité est créé.
5.4.6.1 Création du certificat du responsable principal de la sécurité (MSO)
Dans la boîte de dialogue Création d'un certificat MSO, procédez comme suit :
1. Sous Identifiant du responsable principal de la sécurité, saisissez un nom de
responsable principal de la sécurité.
2. Saisissez deux fois le mot de passe du magasin de certificats et cliquez sur OK.
Le certificat MSO est créé et enregistré en local sous la forme d'une sauvegarde
(<nom_mso>.cer).
Remarque : notez ce mot de passe et conservez-le en lieu sûr ! Vous en avez besoin pour
vous authentifier à SafeGuard Management Center.
5.4.6.2 Exportation du certificat du responsable principal de la sécurité (MSO)
Le certificat MSO est exporté dans un fichier, communément appelé le fichier de clé privées
(P12) qui est sécurisé par un mot de passe. Le certificat MSO dispose ainsi d'une protection
supplémentaire. Le fichier de clés privées est nécessaire pour restaurer une installation
interrompue de SafeGuard Management Center.
Pour exporter un certificat MSO :
1. Dans Exportation du certificat, saisissez et confirmez le mot de passe de la clé privée
(fichier P12). Le mot de passe doit être composé de 8 caractères alphanumériques.
2. Cliquez sur OK.
3. Saisissez un emplacement de stockage du fichier de clé privée.
30
Guide d'installation
La clé privée est créée et le fichier est stocké dans l'emplacement défini (nom_mso.p12).
Remarque : créez une sauvegarde de la clé privée (fichier p12) et stockez-la dans un
emplacement sûr après la configuration initiale. Si la clé est perdue en cas de panne du PC,
vous devrez alors réinstaller SafeGuard Enterprise. Ceci est valable pour tous les certificats
des responsables de sécurité générés par SafeGuard. Retrouvez plus d'informations à la
section Exportation du certificat d'entreprise et du responsable principal de la sécurité du
Manuel d'administration de SafeGuard Enterprise.
5.4.6.3 Importation du certificat du responsable principal de la sécurité (MSO)
Si un certificat MSO est déjà disponible, vous devez l'importer dans le magasin de certificats.
Remarque : il est impossible d'importer un certificat à partir d'une infrastructure de clé publique
(PKI) de Microsoft. Un certificat importé doit avoir 1024 bits au minimum et 4096 bits au
maximum.
1. Dans Importation du fichier de clé pour l'authentification, cliquez sur [...] et sélectionnez
le fichier de clé.
2. Veuillez saisir le mot de passe du fichier de clé.
3. Saisissez le mot de passe du magasin de certificats.
4. Confirmez le mot de passe du magasin de certificats.
5. Cliquez sur OK.
Les certificats et les clés privées sont à présent dans le magasin de certificats. La connexion
à SafeGuard Management Center nécessite ensuite le mot de passe du magasin de certificats.
5.4.7 Création du certificat d'entreprise
Le certificat d'entreprise permet de différencier des installations de SafeGuard Management.
En combinaison avec le certificat du MSO, il permet de restaurer une configuration de base
de données SafeGuard Enterprise endommagée.
1. Sur la page Certificat d'entreprise, sélectionnez Créer un nouveau certificat
d'entreprise.
2. Saisissez un nom de votre choix.
Remarque : par défaut, les certificats générés par SafeGuard Enterprise (entreprise,
machine, responsable de la sécurité et utilisateur) sont signés par l'algorithme SHA-256
à la première installation pour une sécurité optimale.
Si vous avez toujours besoin de gérer SafeGuard Enterprise 6,0 ou une version antérieure
avec SafeGuard Management Center 7.0, veuillez sélectionner SHA-1 sous Algorithme
de hachage pour les certificats générés. Retrouvez plus d'informations à la section
Modification de l'algorithme pour les certificats autosignés du Manuel d'administration de
SafeGuard Enterprise.
L'algorithme sélectionné est utilisé pour signer tous les certificats générés par SafeGuard
Enterprise. Il s'agit de certificats d'entreprise et de la machine et des certificats du
responsable de la sécurité et de l'utilisateur.
3. Cliquez sur Suivant.
Le nouveau certificat d'entreprise est stocké dans la base de données.
Créez une sauvegarde du certificat d'entreprise et stockez-le dans un emplacement sûr après
la configuration initiale.
31
SafeGuard Enterprise
Retrouvez plus d'informations sur la restauration de la configuration d'une base de données
endommagée à la section Restauration de la configuration d'une base de données corrompue
à la page 36.
5.4.8 Configuration initiale complète de SafeGuard Management Center
1. Cliquez sur Terminer pour terminer la configuration initiale de SafeGuard Management
Center.
Un fichier de configuration est créé.
Vous avez créé :
■
Une connexion au serveur SafeGuard Enterprise.
■
Une base de données SafeGuard Enterprise.
■
■
Un compte de responsable principal de la sécurité pour se connecter au SafeGuard
Management Center.
Tous les certificats nécessaires pour restaurer une configuration de base de données
corrompue ou une installation de SafeGuard Management Center.
SafeGuard Management Center démarre une fois que l'assistant de configuration a fermé.
5.5 Création de configurations de base de données
supplémentaires (Mutualisées)
Condition préalable : la fonction de configuration mutualisée doit avoir été installée avec
une installation de type Complète. La configuration initiale de SafeGuard Management doit
avoir été effectuée. Retrouvez plus d'informations à la section Démarrage de la configuration
initiale de SafeGuard Management Center à la page 28.
Remarque : vous devez configurer une instance distincte par base de données du serveur
SafeGuard Enterprise.
Pour créer une configuration de base de données supplémentaire SafeGuard Enterprise à la
suite de la configuration initiale :
1. Démarrez SafeGuard Management Center. La boîte de dialogue Sélection d'une
configuration s'affiche.
2. Cliquez sur Nouveau. L'assistant de configuration de SafeGuard Management Center
démarre automatiquement
3. L'assistant vous guide tout au long des étapes nécessaires de création d'une nouvelle
configuration de base de données. Définissez les paramètres tels que requis. La nouvelle
configuration de base de données est générée.
4. Pour vous authentifier dans SafeGuard Management Center, vous êtes invité à sélectionner
le nom du responsable de la sécurité de cette configuration et à saisir son mot de passe
de magasin de certificats. Cliquez sur OK.
SafeGuard Management Center démarre et se connecte à la nouvelle configuration de base
de données. Au prochain lancement de SafeGuard Management Center, la nouvelle
configuration de base de données peut être sélectionnée dans la liste.
32
Guide d'installation
Remarque : retrouvez plus d'informations sur les autres tâches concernant la configuration
mutualisée à la section Utilisation de plusieurs configurations de base de données du Manuel
d'administration de SafeGuard Enterprise.
5.6 Configuration des instances supplémentaires de
SafeGuard Management Center
Vous pouvez configurer des instances supplémentaires de SafeGuard Management Center
pour donner l'accès aux responsables de la sécurité pour l'exécution des tâches administratives
sur différents ordinateurs. Il peut être installé sur tout ordinateur du réseau à partir duquel il
est possible d'accéder les bases de données.
SafeGuard Enterprise gère les droits d'accès au SafeGuard Management Center dans son
propre répertoire de certificats. Ce répertoire doit contenir tous les certificats de tous les
responsables de sécurité autorisés à se connecter au SafeGuard Management Center. La
connexion au SafeGuard Management Center nécessite uniquement le mot de passe du
magasin de certificats.
1. Installez SGNManagementCenter.msi sur un autre ordinateur avec les fonctionnalités
requises.
2. Démarrez SafeGuard Management Center nouvellement installé sur l'ordinateur approprié.
L'assistant de configuration démarre et vous guide tout au long des étapes nécessaires.
3. Dans la page Bienvenue, cliquez sur Suivant.
4. Dans la boîte de dialogue Connexion au serveur de base de données, sous Serveur
de base de données, sélectionnez, dans la liste, l'instance de base de données SQL
souhaitée. Tous les serveurs de base de données disponibles sur votre ordinateur ou sur
votre réseau s'affichent. Sous Authentification, activez le type d'authentification à utiliser
pour accéder à cette instance du serveur de base de données. Si vous sélectionnez Utiliser
l'authentification SQL avec les codes d'accès suivants, saisissez les codes d'accès
du compte utilisateur SQL que votre administrateur SQL a créé. Cliquez sur Suivant.
5. Sur la page Paramètres de base de données, cliquez sur Sélectionner une base de
données disponible et sélectionnez dans la liste la base de données correspondante.
Cliquez sur Suivant.
6. Dans Authentification au SafeGuard Management Center, sélectionnez une personne
autorisée dans la liste. Si le mode Multi Tenancy est activé, la boîte de dialogue s'affiche
pour la configuration à laquelle l'utilisateur est sur le point de se connecter. Saisissez et
confirmez le mot de passe du magasin de certificats.
Un magasin de certificats est créé pour le compte utilisateur actuel et il est protégé par ce
mot de passe. Pour toute connexion future, vous n'avez besoin que de ce mot de passe.
7. Cliquez sur OK.
Un message s'affiche indiquant que le certificat et la clé privée n'ont pas été trouvés ou
sont inaccessibles.
8. Pour importer les données, cliquez sur Oui, puis sur OK. Cette opération démarre le
processus d'importation.
9. Dans Importation du fichier de clé pour l'authentification, cliquez sur [...] et sélectionnez
le fichier de clé. Saisissez maintenant le mot de passe du fichier de clés. Saisissez le
mot de passe du magasin de certificats précédemment défini dans Mot de passe du
magasin de certificat ou code confidentiel du token. Sélectionnez Importer dans le
magasin de certificats ou sélectionnez Copier sur le token pour stocker le certificat sur
un token.
10. Saisissez le mot de passe une nouvelle fois pour initialiser le magasin de certificats.
33
SafeGuard Enterprise
Les certificats et les clés privées sont à présent contenus dans le magasin de certificats. La
connexion au SafeGuard Management Center nécessite ensuite le mot de passe du magasin
de certificats.
5.7 Connexion à SafeGuard Management Center
La connexion à SafeGuard Management Center dépend du mode d'exécution : indépendant
(Single Tenancy) ou mutualisé (Multi Tenancy).
Retrouvez plus d'informations sur les premiers pas dans SafeGuard Management Center
dans le Manuel d'administration de SafeGuard Enterprise.
5.7.1 Connexion en mode indépendant
1. Démarrez SafeGuard Management Center depuis le menu Démarrer. Une boîte de
dialogue de connexion apparaît.
2. Connectez-vous en tant que responsable principal de la sécurité et saisissez le mot de
passe du magasin de certificats spécifié pendant la configuration initiale. Cliquez sur OK.
SafeGuard Management Center démarre.
Remarque : si vous saisissez un mot de passe incorrect, un message d'erreur s'affiche et
un délai est imposé avant la tentative de connexion suivante. Le délai augmente à chaque
échec de tentative de connexion. Les échecs sont consignés dans un journal.
5.7.2 Connexion en mode mutualisé
Le processus de connexion au SafeGuard Management Center est plus long lorsque plusieurs
bases de données ont été configurées (Multi Tenancy).
1. Démarrez SafeGuard Management Center à partir du dossier des produits du menu
Démarrer. La boîte de dialogue Sélection d'une configuration s'affiche.
2. Sélectionnez la configuration de base de données que vous souhaitez utiliser et cliquez
sur OK. La configuration de base de données sélectionnée est reliée à SafeGuard
Management Center et devient active.
3. Vous êtes invité à sélectionner le nom du responsable de la sécurité de cette configuration
et à saisir son mot de passe de magasin de certificats. Cliquez sur OK.
SafeGuard Management Center démarre et se connecte à la configuration de base de données
sélectionnée.
Remarque : si vous saisissez un mot de passe incorrect, un message d'erreur s'affiche et
un délai est imposé avant la tentative de connexion suivante. Le délai augmente à chaque
échec de tentative de connexion. Les échecs sont consignés dans un journal.
5.8 Installation de la structure organisationnelle dans
SafeGuard Management Center
Deux méthodes vous permettent de rediriger votre organisation dans SafeGuard Enterprise :
■
34
Importation d'un service d'annuaire, par exemple, Active Directory.
Guide d'installation
Lors de la synchronisation avec les objets Active Directory comme des ordinateurs, les
utilisateurs et les groupes sont importés dans le SafeGuard Management Center et stockés
dans la base de données SafeGuard Enterprise.
■
Création manuelle d'une structure organisationnelle.
Si aucun service d'annuaire n'est disponible ou s'il y a seulement quelques unités
organisationnelles afin qu'aucun service d'annuaire ne soit nécessaire, vous pouvez créer
de nouveaux domaines/groupes de travail auxquels l'utilisateur ou l'ordinateur peut se
connecter.
Vous pouvez utiliser l'une de ces deux options ou les combiner. Par exemple, vous pouvez
importer un service Active Directory (AD) partiellement ou intégralement, et créer manuellement
d'autres unités organisationnelles. L'attribution des stratégies est assurée que la structure
organisationnelle soit importée ou créée manuellement.
Remarque : en associant deux méthodes, les unités organisationnelles créées manuellement
ne sont pas redirigées vers le service AD. Si les unités organisationnelles créées dans
SafeGuard Enterprise doivent être redirigées vers AD, vous devez les ajouter séparément à
AD.
Retrouvez plus d'informations sur l'importation ou la création d'une structure organisationnelle
au chapitre Création de la structure organisationnelle du Manuel d'administration de SafeGuard
Enterprise.
5.9 Importation du fichier de licence
SafeGuard Enterprise dispose d'un compteur de licences intégré. Par défaut, un nombre fixe
de 5 licences pour chaque composant SafeGuard Enterprise disponible fait partie de
l'installation. Ceci doit permettre une évaluation facile des autres composants SafeGuard
Enterprise sans aucun effet secondaire. Lors de l'achat de SafeGuard Enterprise, chaque
client reçoit un fichier de licence personnalisé qui doit être importé dans SafeGuard
Management Center.
Retrouvez plus d'informations au chapitre Licences du Manuel d'administration de SafeGuard
Enterprise.
5.10 Restauration de l'installation corrompue de SafeGuard
Management Center
Si l'installation de SafeGuard Management Center est corrompue mais la base de données
est toujours intacte, l'installation peut être facilement restaurée en installant SafeGuard
Management Center et en utilisant la base de données existante ainsi que le certificat
sauvegardé du responsable de la sécurité.
■
Le certificat du responsable principal de la sécurité de la configuration de la base de
données correspondante doit avoir été exporté sous la forme d'un fichier .p12, ainsi qu'être
disponible et valide.
■
Vous devez connaître les mots de passe du fichier .p12 et du magasin de certificats.
Pour restaurer l'installation corrompue de SafeGuard Management Center :
1. Réinstallez le package d'installation de SafeGuard Management Center. Ouvrez SafeGuard
Management Center. L'assistant de configuration démarre automatiquement.
35
SafeGuard Enterprise
2. Sur la page Connexion à la base de données, sélectionnez le serveur de base de données
correspondant et configurez la connexion à la base de données, le cas échéant. Cliquez
sur Suivant.
3. Sur la page Paramètres de base de données, cliquez sur Sélectionner une base de
données disponible et sélectionnez dans la liste la base de données correspondante.
4. Sur la page Données du responsable de la sécurité, exécutez l'une des actions
suivantes :
■
Si le fichier de certificat sauvegardé se trouve sur l'ordinateur, il s'affiche. Saisissez le
mot de passe que vous utilisez pour vous authentifier dans SafeGuard Management
Center.
■
Si le fichier de certificat sauvegardé est introuvable sur l'ordinateur, cliquez sur Importer.
Recherchez le fichier de certificat sauvegardé et cliquez sur Ouvrir. Saisissez le mot
de passe du fichier de certificat sélectionné. Cliquez sur Oui. Saisissez et confirmez
le mot de passe d'authentification dans SafeGuard Management Center.
5. Cliquez sur Suivant, puis sur Terminer pour achever la configuration de SafeGuard
Management Center.
L'installation corrompue de SafeGuard Management Center est restaurée.
5.11 Restauration d'une configuration de base de données
corrompue
La configuration corrompue d'une base de données peut être restaurée en réinstallant
SafeGuard Management Center pour créer une nouvelle instance de la base de données,
d'après les fichiers de certificat sauvegardés. Vous garantissez ainsi que tous les ordinateurs
d'extrémité SafeGuard Enterprise existants acceptent les stratégies de la nouvelle installation.
■
Les certificats d'entreprise et du responsable principal de la sécurité pour la configuration
de la base de données correspondante doivent avoir été exportés sous la forme de fichiers
.p12, ainsi qu'être disponibles et valides. Vous sauvegardez les certificats dans SafeGuard
Management Center.
■
Vous devez également connaître les mots de passe de ces deux fichiers .p12, ainsi que
du magasin de certificats.
Remarque : nous conseillons seulement ce type de restauration si aucune sauvegarde de
base de données valide n'est disponible. Tous les ordinateurs connectés à un client qui a été
restauré de cette façon perdront leurs attributions utilisateur/machine, conduisant à une
authentification au démarrage provisoirement désactivée. Les mécanismes de
challenge/réponse ne seront pas disponibles tant que l'ordinateur d'extrémité correspondant
n'aura pas renvoyé avec succès les informations sur sa clé.
Pour restaurer une base de données corrompue :
1. Réinstallez le package d'installation de SafeGuard Management Center. Ouvrez SafeGuard
Management Center. L'assistant de configuration démarre automatiquement.
2. Sur la page Connexion à la base de données, sélectionnez Créer une base de données.
Sous Paramètres de base de données, configurez la connexion à la base de données.
Cliquez sur Suivant.
3. Sur la page Données du responsable de la sécurité, sélectionnez le responsable principal
de la sécurité correspondant, puis cliquez sur Importer.
36
Guide d'installation
4. Dans Importation du certificat d'authentification, recherchez le fichier de clé sauvegardé.
Sous Mot de passe du fichier de clé, saisissez et confirmez le mot de passe spécifié
pour ce fichier. Sélectionnez Stocker le fichier de clé dans le magasin de certificats
et saisissez le mot de passe pour le magasin. Cliquez sur OK.
5. Le certificat du responsable principal de la sécurité est alors importé. Cliquez sur Suivant.
6. Sur la page Certificat d'entreprise, sélectionnez Restaurer à l'aide d'un certificat
d'entreprise existant. Cliquez sur Importer pour rechercher le fichier de certificat
sauvegardé qui contient le certificat d'entreprise valide. Vous êtes invité à saisir le mot de
passe défini pour le magasin de certificats. Saisissez votre mot de passe et cliquez sur
OK. Cliquez sur Oui pour confirmer le message. Le certificat d'entreprise est alors importé.
7. Cliquez sur Suivant, puis sur Terminer.
La configuration de la base de données est restaurée.
37
SafeGuard Enterprise
6 Test de la communication
Une fois le serveur SafeGuard Enterprise, la base de données et SafeGuard Management
Center configurés, veuillez tester la connexion. Cette section décrit les étapes à suivre.
6.1 Conditions préalables
Définissez ou vérifiez les paramètres suivants avant de tester la connexion :
6.1.1 Ports/connexions
Les ordinateurs d'extrémité doivent créer les connexions suivantes :
Connexion de l'ordinateur Port
d'extrémité SafeGuard à
Serveur SafeGuard
Enterprise
Port 80/TCP
Port 443 lors de l'utilisation de la connexion de transport SSL
SafeGuard Management Center doit créer les connexions suivantes :
Connexion de SafeGuard
Management Center à
Base de données SQL
Port
Port dynamique SQL Server 2012 : Port 1433/TCP et port 1434/TCP
Active Directory
Port 389/TCP
SLDAP
Port 636 pour l'importation du service Active Directory
Le serveur SafeGuard Enterprise doit créer les connexions suivantes :
Connexion du serveur
SafeGuard Enterprise à
Base de données SQL
Active Directory
38
Port
Port 1433/TCP et port 1434/TCP pour le port dynamique SQL 2012
(Express)
Port 389/TCP
Guide d'installation
6.1.2 Méthode d'authentification
1. Sur l'ordinateur sur lequel est installé le serveur SafeGuard Enterprise, ouvrez le
Gestionnaire des services Internet (IIS).
2. Dans l'arborescence, cliquez sur Services Internet (IIS). Cliquez sur « Nomserveur »,
Sites Web, Site Web par défaut.
3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur SGNSRV, puis cliquez sur Propriétés.
4. Cliquez sur l'onglet Sécurité de répertoire.
5. Sous Authentification et contrôle d'accès, cliquez sur Modifier. Dans Méthodes
d'authentification, sélectionnez Activer la connexion anonyme. Sous Accès authentifié,
dessélectionnez la case Authentification Windows intégrée.
6.1.3 Paramètres du serveur proxy pour le serveur Web et l'ordinateur
Déterminez les paramètres du serveur proxy comme suit :
1. Dans Internet Explorer, dans le menu Outils, cliquez sur Options Internet. Puis cliquez
sur Connexions et ensuite sur Paramètres du réseau local.
2. Dans Paramètres du réseau local, sous Serveurs proxy, dessélectionnez Utiliser un
serveur proxy pour votre réseau local.
Si un serveur proxy est nécessaire, cliquez sur Ne pas utiliser de serveur proxy pour
les adresses locales.
6.2 Test de connexion (IIS 7 sous Windows Server 2008)
1. Sur l'ordinateur sur lequel est installé le serveur SafeGuard Enterprise, ouvrez le
Gestionnaire des services Internet (IIS).
2. Dans l'arborescence, cliquez sur « Nom du serveur », Sites, Site Web par défaut. Vérifiez
que la page Web SGNSRV est disponible dans le dossier Site Web par défaut.
3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur SGNSRV, sélectionnez Gérer une application
et cliquez sur Parcourir pour ouvrir la page Accueil de SGNSRV Sophos SafeGuard
Web Service.
4. Sur la page Sophos SafeGuard Web Service, une liste des actions possibles apparaît.
Dans cette liste, cliquez sur CheckConnection.
5. Sur la page CheckConnection, cliquez sur Appeler.
Le test de connexion a réussi lorsque les résultats suivants apparaissent :
39
SafeGuard Enterprise
7 Sécurisation des connexions de
transport avec SSL
Pour renforcer la sécurité, SafeGuard Enterprise prend en charge le chiffrement des connexions
de transport avec SSL entre ses composants :
■
La connexion entre le serveur de base de données et le serveur Web ainsi que la connexion
entre le serveur de base de données et l'ordinateur sur lequel se trouve SafeGuard
Management Center peuvent être chiffrées avec SSL.
■
La connexion entre le serveur SafeGuard Enterprise et l'ordinateur administré par
SafeGuard Enterprise peut être protégée via SSL ou par un chiffrement exclusif SafeGuard.
Le protocole SSL présente l'avantage d'être standard et de permettre d'établir une
connexion plus rapidement qu'en utilisant le chiffrement de transport SafeGuard.
Mac : SSL doit être utilisé pour sécuriser la connexion entre le serveur SafeGuard Enterprise
Server et les ordinateurs d'extrémité Mac.
Remarque : nous vous conseillons vivement d'utiliser la communication chiffrée SSL,
sauf pour des configurations de démonstration ou de test. Si, pour quelque raison que ce
soit, vous ne pouvez pas le faire et que le chiffrement SafeGuard est utilisé, la connexion
à une instance unique du serveur est limité à 1000 clients maximum.
Avant d'activer SSL dans SafeGuard Enterprise, il est nécessaire de configurer un
environnement SSL.
7.1 Configuration de SSL
Les tâches générales suivantes sont nécessaires pour configurer le serveur Web avec SSL :
■
Une autorité de certification doit être installée pour générer des certificats utilisés pour le
chiffrement SSL.
■
Un certificat doit être généré et le serveur des services Internet (IIS) configuré pour utiliser
SSL et sélectionner le certificat.
■
Le nom du serveur spécifié lors de la configuration du serveur SafeGuard Enterprise doit
être identique à celui spécifié dans le certificat SSL. Faute de quoi, la communication entre
le client et le serveur est impossible. Un certificat distinct est nécessaire pour chaque
serveur SafeGuard Enterprise.
■
Si vous utilisez un équilibreur de charge réseau, vérifiez que la plage de ports inclut le
port SSL.
Retrouvez plus d'informations auprès de notre support technique ou consultez :
40
■
http://msdn2.microsoft.com/fr-fr/library/ms998300.aspx
■
http://support.microsoft.com/default.aspx?scid=kb;fr-fr;316898
■
https://blogs.msdn.com/sql_protocols/archive/2005/11/10/491563.aspx
Guide d'installation
7.2 Activation du chiffrement SSL dans SafeGuard
Enterprise
Vous pouvez activer le chiffrement SSL dans SafeGuard Enterprise comme suit :
■
Connexion entre le serveur web et le serveur de base de données :
Activez le chiffrement SSL en enregistrant le serveur SafeGuard Enterprise à l'aide de
l'outil de package de configuration de SafeGuard Management Center. Retrouvez plus
d'informations à la section Configuration de la connexion au serveur de base de données
à la page 28 ou sur : http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/109012.aspx.
■
Connexion entre le serveur de base de données et SafeGuard Management Center
Activez le chiffrement SSL dans l'Assistant de configuration initiale de SafeGuard
Management Center. Retrouvez plus d'informations à la section Configuration de la
connexion au serveur de base de données à la page 28.
■
Connexion entre le serveur SafeGuard Enterprise et l'ordinateur d'extrémité protégé par
SafeGuard Enterprise :
Activez le chiffrement SSL lors de la création du package de configuration pour les
ordinateurs d'extrémité administrés SafeGuard Enterprise dans l'outil de package de
configuration de SafeGuard Management Center. Retrouvez plus d'informations à la section
Création d'un package de configuration pour les ordinateurs administrés à la page 53.
Retrouvez plus d'informations sur la configuration du serveur SafeGuard Enterprise et de
l'ordinateur protégé par SafeGuard Enterprise pour qu'ils utilisent SSL pour sécuriser la
communication à la section Sécurisation de la communication entre le serveur et l'ordinateur
d'extrémité avec SSL à la page 41.
Vous pouvez définir le chiffrement SSL pour SafeGuard Enterprise lors de la première
configuration des composants SafeGuard Enterprise ou ultérieurement à tout moment. Créez
ensuite un nouveau package de configuration et déployez-le sur le serveur ou sur l'ordinateur
administré correspondant.
7.3 Sécurisation de la communication entre le serveur et
l'ordinateur d'extrémité avec SSL
7.3.1 Conditions préalables
La sécurisation de la communication entre le serveur SafeGuard Enterprise et l'ordinateur
protégé par SafeGuard Enterprise avec SSL nécessite un certificat valide. Vous pouvez utiliser
les types de certificat suivants :
■
Un certificat autosigné. Retrouvez plus d'informations à la section Utilisation d'un certificat
autosigné à la page 42.
■
Un certificat émis par une infrastructure de clés publiques (PKI) avec un certificat privé ou
un certificat racine public. Retrouvez plus d'informations à la section Utilisation d'un certificat
généré par une infrastructure de clés publiques à la page 43.
D'un point de vue technique, le fait que vous utilisiez un certificat racine public ou privé
ne fait aucune différence.
41
SafeGuard Enterprise
Remarque : si un certificat créé par une infrastructure de clés publique est disponible mais
qu'aucune infrastructure de clés publiques ne l'est, vous n'allez pas pouvoir utiliser ce certificat
pour sécuriser la communication avec SSL. Dans ce cas, veuillez installer une infrastructure
de clés publiques ou créer un certificat autosigné.
7.3.2 Paramétrage du serveur SafeGuard Enterprise
Pour configurer l'utilisation du serveur SafeGuard Enterprise avec SSL dans le but de sécuriser
la communication entre le serveur et l'ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise,
veuillez procéder aux tâches générales suivantes :
1. Installez SafeGuard Management Center. Retrouvez plus d'informations à la section
Installation de SafeGuard Management Center à la page 26.
2. Installez le serveur SafeGuard Enterprise. Retrouvez plus d'informations à la section
Installation du serveur SafeGuard Enterprise à la page 16.
3. Vérifiez la communication entre le serveur SafeGuard Enterprise et la base de données
SQL à l'aide d'un test d'appel.
Après avoir terminé toutes les étapes de configuration, importez le certificat à utiliser pour la
communication SSL. Vous pouvez soit utiliser un certificat autosigné, soit un certificat existant.
Si vous avez déjà une infrastructure de clés publiques, vous pouvez utiliser un certificat généré
par une infrastructure de clés publiques.
7.3.3 Utilisation d'un certificat autosigné
Pour créer un certificat autosigné avec SafeGuard Enterprise :
1. Ouvrez le Gestionnaire des services Internet (IIS) sur la machine qui héberge le serveur
SafeGuard Enterprise.
2. Vérifiez le nom du serveur affiché sur le nœud supérieur.
3. Sur la machine sur laquelle SafeGuard Management Center est installé, sélectionnez
Programmes, Sophos, SafeGuard et SafeGuard Certificate Manager.
SafeGuard Certificate Manager s'affiche.
4. Saisissez le mot de passe pour ouvrir le magasin de certificats SafeGuard.
5. Cliquez sur le bouton Créer un certificat.
La boîte de dialogue Création d'un nouveau certificat s'affiche.
6. Pour créer un certificat :
a) Saisissez le nom du certificat correspondant à celui de la machine qui apparaît sur le
nœud supérieur dans le Gestionnaire des services Internet (IIS).
b) Conservez la valeur par défaut pour la longueur de la clé.
c) Saisissez un mot de passe.
d) Cliquez sur OK.
7. Enregistrez les fichiers cert et p12 à un emplacement joignable par la machine qui héberge
les services Internet IIS.
42
Guide d'installation
7.3.4 Utilisation d'un certificat généré par une infrastructure de clés
publiques
Si vous voulez utiliser un certificat généré par une infrastructure de clés publiques pour la
communication SSL, veuillez créer un certificat pour la machine exécutant le serveur SafeGuard
Enterprise. Les conditions suivantes sont requises :
■
Le nom du certificat doit correspondre à celui de la machine qui apparaît sur le nœud
supérieur dans le gestionnaire d'Internet Information Services (IIS).
■
Le certificat doit être émis sur la machine à l'aide du nom FQDN.
Remarque : si, seul un certificat créé par une infrastructure de clés publique est disponible
mais qu'aucune infrastructure de clés publiques ne l'est, vous n'allez pas pouvoir utiliser ce
certificat pour sécuriser la communication avec SSL. Dans ce cas, veuillez installer une
infrastructure de clés publiques ou créer un certificat autosigné.
7.3.5 Configuration de la page Web SGNSRV pour accepter un certificat
Condition préalable : un certificat valide d'utilisation de SSL doit être disponible.
Remarque : la description suivante fait référence à Microsoft Windows Server 2012.
1.
2.
3.
4.
5.
Ouvrez le Gestionnaire des services Internet (IIS).
Dans le volet de navigation, sélectionnez le serveur qui héberge la page Web SGNSRV.
Dans le volet de droite, sélectionnez Certificats de serveur dans la section IIS.
Sur la page Certificats de serveur, cliquez sur Importer dans le volet Actions.
Sélectionnez le certificat à utiliser pour sécuriser la connexion SSL. Saisissez votre mot
de passe et cliquez sur OK.
6. Dans le volet de navigation, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Site Web par
défaut, puis cliquez sur Modifier les liaisons.
7. Cliquez sur Ajouter dans la boîte de dialogue Liaisons de sites.
8. Sous Type :, sélectionnez https et sous Certificat SSL :, sélectionnez le certificat à utiliser
pour sécuriser la connexion SSL.
9. Cliquez sur OK et fermez la boîte de dialogue Liaisons de sites.
10. Dans le volet de navigation, sélectionnez le serveur et cliquez sur Redémarrer dans le
volet Actions.
7.3.6 Configuration de l'utilisation de l'ordinateur d'extrémité avec SSL
Pour utiliser SSL sur un ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise, procédez
aux étapes suivantes :
1. Attribuez le certificat au client.
2. Créez un package de configuration client qui inclut SSL. Retrouvez plus d'informations à
la section Création d'un package de configuration pour les ordinateurs administrés à la
page 53.
7.3.6.1 Attribution de certificats
Il existe plusieurs façons d'attribuer un certificat à un ordinateur d'extrémité. L'une d'entre
elles consiste à l'attribuer à l'aide d'une stratégie de groupe Microsoft, décrite dans cette
43
SafeGuard Enterprise
section. Si vous voulez utiliser une méthode différente, assurez-vous que le certificat est
enregistré dans le magasin de certificats de l'ordinateur local.
Pour attribuer un certificat à l'aide d'une stratégie de groupe :
1. Ouvrez la console Gestion de la stratégie de groupe.
2. Recherchez un Objet de stratégie de groupe ou créez-en un nouveau qui contient les
paramètres du certificat. Assurez-vous que l'Objet de stratégie de groupe est associé au
domaine, au site ou à une unité organisationnelle auquel appartiennent les utilisateurs
que vous souhaitez gérer avec la stratégie.
3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'Objet de stratégie de groupe et sélectionnez
Modifier.
L'Éditeur de gestion des stratégies de groupe s'ouvre et affiche le contenu de l'objet
de stratégie.
4. Dans le volet de navigation, ouvrez Configuration ordinateur > Paramètres Windows
> Paramètres de sécurité > Stratégies de clé publique > Éditeurs approuvés.
5. Cliquez sur le menu Action, puis cliquez sur Importer.
6. Suivez les instructions de l'Assistant Importation de certificat pour rechercher et importer
le certificat.
7. Si le certificat est autosigné mais qu'aucun historique ne permet de remonter jusqu'à un
certificat se trouvant dans le magasin de certificats Autorités de certification racines de
confiance, veuillez également copier le certificat dans ce magasin. Dans le volet de
navigation, cliquez sur Autorités de certification racines de confiance, puis, répétez
les étapes 5 et 6 pour installer une copie du certificat dans ce magasin.
44
Guide d'installation
8 Enregistrement et configuration du
serveur SafeGuard Enterprise
Le serveur SafeGuard Enterprise doit être enregistré et configuré pour mettre en place les
informations de communication entre le serveur IIS, la base de données et l'ordinateur
d'extrémité protégé par SafeGuard. Les informations sont stockées dans un package de
configuration de serveur.
Effectuez cette tâche dans SafeGuard Management Center. Le flux de travail est différent si
le serveur SafeGuard Enterprise est installé sur le même ordinateur que SafeGuard
Management Center ou sur un ordinateur différent.
Vous pouvez définir d'autres propriétés comme l'ajout de responsables de sécurité
supplémentaires pour le serveur sélectionné ou la configuration de la connexion à la base de
données.
8.1 Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard
Enterprise pour l'ordinateur en cours d'utilisation
Au moment de l'installation de SafeGuard Management Center et du serveur SafeGuard
Enterprise sur l'ordinateur sur lequel vous travaillez actuellement, enregistrez et configurez
le serveur SafeGuard Enterprise.
Remarque : cette option n'est pas disponible si le mode mutualisé est activé.
1. Démarrez SafeGuard Management Center.
2. Dans le menu Outils, cliquez sur Outil de package de configuration.
3. Sélectionnez l'onglet Serveurs, puis Faire de cet ordinateur un serveur SGN.
La configuration du serveur SafeGuard Enterprise démarre automatiquement.
4. Acceptez les valeurs par défaut dans toutes les boîtes de dialogue suivantes.
Le serveur SafeGuard Enterprise est enregistré. Un package de configuration serveur (MSI)
appelé <Serveur>.msi est créé et directement installé sur l'ordinateur en cours. Les
informations du serveur sont affichées dans l'onglet Serveurs. Vous pouvez exécuter une
configuration supplémentaire.
Remarque : si vous voulez installer un nouveau package de configuration du serveur (MSI)
sur le serveur SafeGuard Enterprise, veillez à désinstaller d'abord l'ancien package de
configuration du serveur. Par ailleurs, supprimez manuellement la mémoire cache locale de
manière à ce qu'il puisse être mis à jour correctement avec les nouvelles données de
configuration, telles que les paramètres SSL. Puis installez le nouveau package de
configuration sur le serveur.
45
SafeGuard Enterprise
8.2 Enregistrement et configuration du serveur SafeGuard
Enterprise pour un ordinateur différent
Lorsque le serveur SafeGuard Enterprise est installé sur un ordinateur différent de celui sur
lequel se trouve SafeGuard Management Center, enregistrez et configurez le serveur
SafeGuard Enterprise :
1.
2.
3.
4.
Démarrez SafeGuard Management Center.
Dans le menu Outils, cliquez sur Outil de package de configuration.
Sélectionnez l'onglet Serveurs, puis cliquez sur Ajouter....
Dans Enregistrement du serveur, cliquez sur [...] pour sélectionner le certificat machine
du serveur. Ce dernier est généré lors de l'installation du serveur SafeGuard Enterprise.
Par défaut, il se trouve dans le répertoire MachCert du répertoire d'installation du serveur
SafeGuard Enterprise. Son nom de fichier est <Nomordinateur>.cer. Si le serveur
SafeGuard Enterprise est installé sur un autre ordinateur que SafeGuard Management
Center, ce fichier .cer doit être accessible sous la forme d'une copie ou en utilisant une
autorisation réseau.
Ne sélectionnez pas le certificat MSO.
Le nom complet (FQDN), par exemple serveur.monentreprise.com et les informations
de certificat apparaissent.
Remarque : si vous utilisez le chiffrement de transport SSL entre l'ordinateur d'extrémité
et le serveur, le nom du serveur spécifié ici doit être identique à celui qui est spécifié dans
le certificat SSL, Faute de quoi, ils ne peuvent pas communiquer.
5. Cliquez sur OK.
Les informations du serveur sont affichées dans l'onglet Serveurs.
6. Cliquez sur l'onglet Packages du serveur. Les serveurs disponibles sont affichés.
Sélectionnez le serveur requis. Indiquez le chemin de sortie pour le package de
configuration du serveur. Cliquez sur Créer un package de configuration.
Un package de configuration (MSI) appelé <Serveur>.msi est créé à l'emplacement
spécifié.
7. Confirmez le message de réussite en cliquant sur OK.
8. Dans l'onglet Serveurs, cliquez sur Fermer.
Vous avez terminé l'enregistrement et la configuration du serveur SafeGuard Enterprise.
Installez le package de configuration du serveur (MSI) sur l'ordinateur exécutant le serveur
SafeGuard Enterprise. À tout moment, vous pouvez changer la configuration du serveur dans
l'onglet Serveurs.
Remarque : si vous voulez installer un nouveau package de configuration du serveur (MSI)
sur le serveur SafeGuard Enterprise, veillez à désinstaller d'abord l'ancien package de
configuration du serveur. Par ailleurs, supprimez manuellement la mémoire cache locale de
manière à ce qu'il puisse être mis à jour correctement avec les nouvelles données de
configuration, telles que les paramètres SSL. Puis installez le nouveau package de
configuration sur le serveur.
46
Guide d'installation
8.3 Modification des propriétés du serveur SafeGuard
Enterprise
À tout moment, vous pouvez modifier les propriétés et paramètres de tout serveur enregistré
et de sa connexion à la base de données.
1. Dans le menu Outils, cliquez sur Outil de package de configuration.
2. Cliquez sur l'onglet Serveurs et sélectionnez le serveur requis.
3. Effectuez l'une des opérations suivantes :
Élément
Description
Scripts autorisés
Cliquez pour activer l'utilisation de l'API de SafeGuard Enterprise
Management. Ceci autorise les tâches administratives de création
de scripts.
Win. Auth. WHD
Rôles du serveur
Cliquez pour activer l'authentification Windows pour Web Helpdesk.
Par défaut, cette option est désactivée.
Cliquez pour sélectionner/dessélectionner un rôle de responsable
de la sécurité responsable du serveur sélectionné.
Ajouter un rôle de serveur... Cliquez pour ajouter d'autres rôles spécifiques de responsable de
la sécurité du serveur sélectionné si besoin est. Vous êtes invité à
sélectionner le certificat du serveur. Le rôle de responsable de la
sécurité est ajouté et peut être affiché sous Rôles de serveur.
Connexion à la base de
données
Cliquez sur [...] pour configurer une connexion à une base de
données spécifique pour un serveur Web enregistré, notamment
les codes d'accès de base de données et le chiffrement de transport
entre le serveur Web et le serveur de base de données. Retrouvez
plus d'informations à la section Configuration de la connexion au
serveur de base de données à la page 28. Même si la vérification
de la connexion à la base de données n'a pas réussi, un nouveau
package de configuration du serveur peut être créé.
Remarque :
Il n'est pas nécessaire de relancer l'assistant de configuration de
Management Center pour mettre à jour la configuration de la base
de données. Veillez simplement à créer un nouveau package de
configuration du serveur et à le distribuer ensuite au serveur
concerné. La nouvelle connexion à la base de données peut être
utilisée lorsque le package du serveur mis à jour est installé sur le
serveur.
4. Créez un nouveau package de configuration du serveur dans l'onglet Packages du serveur.
5. Désinstallez l'ancien package de configuration du serveur, puis installez le nouveau sur
le serveur respectif.
La nouvelle configuration de serveur devient active.
47
SafeGuard Enterprise
8.4 Enregistrement du serveur SafeGuard Enterprise avec
le pare-feu Sophos activé
un ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise ne parvient pas à se connecter
au serveur SafeGuard Enterprise lorsqu'un pare-feu Sophos avec des paramètres par défaut
est installé sur l'ordinateur d'extrémité. Par défaut, le pare-feu Sophos bloque les connexions
NetBIOS nécessaire pour la résolution du nom de réseau du serveur SafeGuard Enterprise.
1. Pour contourner le problème, effectuez l'une des opérations suivantes :
48
■
Débloquez les connexions NetBIOS dans le pare-feu.
■
Incluez le nom pleinement qualifié du serveur SafeGuard Enterprise dans le package
de configuration du serveur. Retrouvez plus d'informations à la section Enregistrement
et configuration du serveur SafeGuard Enterprise sur un ordinateur différent à la page
46.
Guide d'installation
9 Configuration de SafeGuard Enterprise
sur les ordinateurs d'extrémité
Le logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise peut être intégré de façon transparente à
l'environnement normal de l'utilisateur, et son utilisation est facile et intuitive. En fonction de
votre stratégie de déploiement, les ordinateurs d'extrémité peuvent être équipés de différents
modules SafeGuard Enterprise et configurés selon vos besoins.
Les responsables de la sécurité peuvent effectuer l'installation et la configuration en local sur
les ordinateurs d'extrémité ou dans le cadre d'une distribution logicielle centralisée. Grâce à
l'installation centralisée, une installation standardisée est garantie sur plusieurs ordinateurs
d'extrémité.
9.1 À propos des ordinateurs d'extrémité administrés et
non administrés
Vous pouvez configurer les ordinateurs d'extrémité comme suit :
■
Administré - Client SafeGuard Enterprise (administré)
Administration centralisée basée sur serveur dans SafeGuard Management Center.
Il existe une connexion au serveur SafeGuard Enterprise pour les ordinateurs d'extrémité
administrés. Ils reçoivent leurs stratégies par le biais du serveur SafeGuard Enterprise.
La connexion peut être désactivée provisoirement, par exemple lors d'un déplacement
professionnel, même si l'ordinateur d'extrémité est défini comme administré.
■
Non administré - Client Sophos SafeGuard (autonome)
Administration locale via des packages de configuration créés dans SafeGuard Management
Center.
Les ordinateurs d'extrémité non administrés ne sont jamais connectés au serveur SafeGuard
Enterprise et ne sont pas connectés à l'administration centralisée de SafeGuard Enterprise.
Ils fonctionnent en mode autonome.
Les ordinateurs d'extrémité non administrés reçoivent les stratégies SafeGuard Enterprise
au moyen de packages de configuration. Ils ne reçoivent jamais de stratégies via une
connexion établie avec le serveur SafeGuard Enterprise.
Les stratégies SafeGuard Enterprise sont créées dans SafeGuard Management Center
et exportées dans des packages de configuration. Les packages de configuration doivent
ensuite être déployés par les mécanismes de distribution de logiciels de l'entreprise ou
installés manuellement sur les ordinateurs d'extrémité.
Différents packages d'installation et modules sont fournis pour chaque type d'ordinateur
d'extrémité.
9.2 Restrictions
Notez les restrictions pour SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité dans les
sections suivantes.
49
SafeGuard Enterprise
9.2.1 Restrictions pour les ordinateurs d'extrémité administrés
Notez les restrictions suivantes pour les ordinateurs d'extrémité administrés.
■
Restrictions pour le chiffrement initial :
La configuration initiale des ordinateurs d'extrémité administrés peut impliquer la création
de stratégies de chiffrement pouvant être distribuées aux ordinateurs d'extrémité protégés
par SafeGuard Enterprise sous forme de package de configuration.
Toutefois, lorsque l'ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise n'est pas
connecté à un serveur SafeGuard Enterprise juste après l'installation du package de
configuration, mais est temporairement hors ligne, seules les stratégies de chiffrement
présentant les paramètres spécifiques suivants sont immédiatement actives :
Protection des périphériques basés sur le volume avec la Clé machine définie comme
clé de chiffrement.
Pour que toutes les autres stratégies impliquant le chiffrement à l'aide de clés définies par
l'utilisateur soient activées sur l'ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise,
le package de configuration correspondant doit également être réaffecté à l'unité
organisationnelle de l'ordinateur d'extrémité. Les clés définies par l'utilisateur sont alors
créées uniquement lorsque la connexion entre l'ordinateur d'extrémité et le serveur
SafeGuard Enterprise est rétablie.
En effet, la Clé machine définie est directement créée sur l'ordinateur d'extrémité protégé
par SafeGuard Enterprise lors du premier redémarrage après installation, alors que les
clés définies par l'utilisateur ne peuvent être créées qu'une fois que l'ordinateur d'extrémité
a été enregistré sur le serveur SafeGuard Enterprise.
■
Restrictions pour la prise en charge du Chiffrement de lecteur BitLocker :
Le chiffrement de volumes SafeGuard Enterprise ou le Chiffrement de lecteur BitLocker
peuvent être utilisés séparément mais pas en même temps. Pour changer de type de
chiffrement, déchiffrez d'abord tous les lecteurs chiffrés, désinstallez le logiciel de
chiffrement SafeGuard Enterprise, puis réinstallez-le avec les fonctions souhaitées. Le
programme d'installation empêche le déploiement des deux fonctions en même temps.
La désinstallation et la réinstallation sont nécessaires même lorsqu'aucun package de
configuration prévu pour déclencher le chiffrement n'a été installé.
9.2.2 Restrictions pour les ordinateurs d'extrémité non administrés
Le chiffrement de fichiers n'est pas pris en charge pour les ordinateurs d'extrémité non
administrés (clients Sophos SafeGuard autonomes).
9.3 Préparation des ordinateurs d'extrémité au
chiffrement
Avant de déployer SafeGuard Enterprise, nous vous conseillons de vous préparer comme
suit :
50
■
Un compte d'utilisateur doit être configuré et actif sur les ordinateurs d'extrémité.
■
Assurez-vous de disposer des droits d'administrateur Windows.
■
Créez une sauvegarde complète des données sur l'ordinateur d'extrémité.
Guide d'installation
■
Les lecteurs à chiffrer doivent être complètement formatés et disposer d'une lettre de
lecteur.
■
Sophos fournit un fichier de configuration matérielle pour réduire le risque de conflits entre
l'authentification au démarrage et le matériel de votre ordinateur d'extrémité. Le fichier est
contenu dans le package du logiciel de chiffrement. Nous vous conseillons d'installer une
version mise à jour de ce fichier avant de procéder au déploiement de SafeGuard
Enterprise. Ce fichier bénéficie d'une mise à jour mensuelle et peut être téléchargé depuis
l'emplacement suivant : http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/65700.aspx
Vous pouvez nous aider à améliorer la compatibilité en exécutant un outil que nous vous
fournissons pour recueillir seulement les informations matérielles correspondantes. L'outil
est très simple à utiliser. Les informations recueillies sont ajoutées au fichier de configuration
matérielle. Retrouvez plus d'informations sur
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/110285.aspx.
■
Recherchez les erreurs sur le(s) disque(s) dur(s) à l'aide de la commande suivante :
chkdsk %lecteur% /F /V /X
Dans certains cas, vous pouvez être invité à redémarrer votre ordinateur d'extrémité et à
exécuter de nouveau la commande chkdsk. Retrouvez plus d'informations sur :
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/107799.aspx.
Pour vérifier les résultats (fichier journal) dans l'Observateur d'événements Windows :
Windows 7 : Sélectionnez Journaux Windows, Application, Wininit.
■
Utilisez l'outil de défragmentation de Windows appelé « defrag » pour localiser et consolider
les éléments fragmentés, notamment les fichiers de démarrage, les fichiers de données
et les dossiers sur les volumes locaux. Retrouvez plus d'informations sur :
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/109226.aspx.
■
Désinstallez les gestionnaires de démarrage tiers, tels que PROnetworks Boot Pro et
Boot-US.
■
Nous vous conseillons d'installer une version mise à jour du fichier de
configuration matérielle avant de procéder au déploiement de SafeGuard Enterprise. Ce
fichier bénéficie d'une mise à jour mensuelle et peut être téléchargé depuis l'emplacement
suivant : http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/65700.aspx.
■
Si la partition de démarrage de l'ordinateur d'extrémité a été convertie du format FAT au
format NTFS et si l'ordinateur n'a pas été redémarré depuis, redémarrez l'ordinateur une
fois. Sinon, il se peut que l'installation ne se soit pas terminée avec succès.
■
Pour les clients SafeGuard Enterprise (administrés) seulement : vérifiez s'il existe une
connexion au serveur SafeGuard Enterprise. Sélectionnez cette adresse Web dans Internet
Explorer sur les ordinateurs d'extrémité : http://<AdresseIPServeur>/sgnsrv. Si la page
Trans affiche Vérifier la connexion, la connexion avec le serveur SafeGuard Enterprise
a été établie avec succès.
9.3.1 Préparation pour Cloud Storage
Le module Cloud Storage de SafeGuard Enterprise offre un chiffrement basé sur fichier des
données stockées dans le Cloud.
Cloud Storage s'assure que les copies locales des données du Cloud sont chiffrées de manière
transparente et restent chiffrées une fois stockées dans le Cloud.
51
SafeGuard Enterprise
La façon dont l'utilisateur exploite les données stockées dans le Cloud reste inchangée. Le
logiciel de stockage dans le Cloud recommandé par le fournisseur n'est pas affecté et peut
être utilisé de la même façon qu'avant pour envoyer des données vers le Cloud ou recevoir
des données de celui-ci.
Pour préparer les ordinateurs d'extrémité à utiliser Cloud Storage :
■
Le logiciel du fournisseur de stockage dans le Cloud doit être installé sur les ordinateurs
d'extrémité sur lesquels vous voulez installer Cloud Storage.
■
Ce logiciel doit avoir une application (ou un service système) stockée dans le système de
fichiers local et synchroniser les données entre le Cloud et le système local.
■
Il doit aussi stocker les données synchronisées dans le système de fichiers local.
Remarque : Cloud Storage chiffre uniquement les nouvelles données stockées dans le
Cloud. Si des données étaient déjà stockées dans le Cloud avant l'installation de Cloud
Storage, elles ne seront pas automatiquement chiffrées. Si elles doivent être chiffrées,
l'utilisateur doit tout d'abord les supprimer du Cloud, puis les saisir de nouveau une fois que
Cloud Storage a été installé.
9.3.2 Préparation pour la prise en charge du Chiffrement de lecteur
BitLocker
Remarque : avant de commencer l'installation, veuillez décider si vous souhaitez utiliser
SafeGuard Enterprise en association avec le Chiffrement de lecteur BitLocker ou avec le
chiffrement intégral du disque de SafeGuard Enterprise. L'installation est interrompue si vous
essayez d'installer les deux en même temps.
Si vous souhaitez utiliser SafeGuard Enterprise pour administrer les ordinateurs d'extrémité
BitLocker, effectuez les préparations spécifiques suivantes sur l'ordinateur d'extrémité :
■
Windows 7 ou Windows 8 doit être installé sur l'ordinateur d'extrémité.
■
Le Chiffrement de lecteur BitLocker doit être installé et activé.
■
Si TPM doit être utilisé pour l'authentification, TPM doit être initialisé, assigné à un
propriétaire et activé.
■
Si vous souhaitez installer le chiffrement basé sur volume de SafeGuard Enterprise,
assurez-vous qu'aucun volume n'a encore été chiffré avec le Chiffrement de lecteur
BitLocker. Dans le cas contraire, le système risque d'être endommagé.
■
Pour installer la prise en charge du Chiffrement de lecteur BitLocker, désactivez le contrôle
d’accès d’utilisateur ou ouvrez une session à l'aide du compte administrateur intégré.
9.3.3 Préparation d'une installation « Modifier »
Si une installation SafeGuard Enterprise existante est modifiée ou si des fonctions sont
installées ultérieurement, le programme d'installation peut générer une message
d'avertissement vous informant que certains composants (par exemple, SafeGuard Removable
Media Manager) sont actuellement en cours d'utilisation. Ce message est généré lorsque les
fonctions sélectionnées, partageant des composants en cours d'utilisation, ne peuvent pas
être mises à jour immédiatement. Vous pouvez ignorer ce message car les composants
affectés seront automatiquement mis à jour au redémarrage.
52
Guide d'installation
Ce comportement s'applique à une installation en mode surveillé et sans surveillance.
9.4 Création des packages de configuration
En fonction de la configuration requise, créez les packages de configuration appropriés pour
les ordinateurs d'extrémité dans SafeGuard Management Center :
■
Pour les ordinateurs d'extrémité Windows administrés - Packages client administrés
■
Pour les ordinateurs d'extrémité Windows non administrés - Packages client autonomes
■
Pour les Macs - Packages client administrés
■
Lors de l'utilisation de comptes de service pour les tâches d'après installation
Le package de configuration initiale doit être installé sur les ordinateurs d'extrémité avec le
logiciel de chiffrement.
9.4.1 Création d'un package de configuration pour ordinateurs administrés
1. Dans le menu Outils de SafeGuard Management Center, cliquez sur Outil de package
de configuration.
2. Sélectionnez Packages du client administré.
3. Cliquez sur Ajouter un package de configuration.
4. Donnez un nom au package de configuration.
5. Attribuez un serveur SafeGuard Enterprise principal (le serveur secondaire n'est pas
nécessaire).
6. Si besoin est, spécifiez un groupe de stratégies, préalablement créé dans SafeGuard
Management Center et que vous souhaitez appliquer aux ordinateurs. Si vous voulez
utiliser des comptes de service utilisateur pour les tâches postérieures à l'installation sur
l'ordinateur, assurez-vous d'inclure le paramètre de stratégie respectif dans ce premier
groupe de stratégie. Retrouvez plus d'informations à la section Comptes de service pour
les tâches postérieures à l'installation à la page 55.
7. Sélectionnez le mode Chiffrement du transport définissant la manière de chiffrer la
connexion entre le client et le serveur SafeGuard Enterprise : chiffrement du transport
SafeGuard ou chiffrement SSL.
Le protocole SSL présente l'avantage d'être standard et de permettre d'établir une
connexion plus rapidement qu'en utilisant le chiffrement du transport SafeGuard. Le
chiffrement SSL est sélectionné par défaut. Retrouvez plus d'informations à la section
Sécurisation des connexions de transport avec SSL à la page 40.
8. Indiquez un chemin de sortie pour le package de configuration (MSI).
9. Cliquez sur Créer un package de configuration.
Si vous avez sélectionnez le chiffrement SSL en tant que mode de Chiffrement du
transport, la connexion au serveur est validée. En cas d'échec de la connexion, un
message d'avertissement s'affiche.
Le package de configuration (MSI) a été créé dans le répertoire spécifié. Vous devez
maintenant distribuer et déployer ce package sur les ordinateurs d'extrémité.
53
SafeGuard Enterprise
9.4.2 Création d'un package de configuration pour les ordinateurs non
administrés
1. Dans le menu Outils de SafeGuard Management Center, cliquez sur Outil de package
de configuration.
2. Sélectionnez Packages du client autonome.
3. Cliquez sur Ajouter un package de configuration.
4. Donnez un nom au package de configuration.
5. Spécifiez un Groupe de stratégies préalablement créé dans SafeGuard Management
Center et que vous souhaitez appliquer aux ordinateurs.
6. Sous Emplacement de la sauvegarde de la clé, indiquez ou sélectionnez un chemin
réseau partagé pour le stockage du fichier de récupération de clé. Saisissez le chemin de
partage sous la forme suivante : \\ordinateur réseau\, par exemple
\\monentreprise.edu\. Si vous n'indiquez pas de chemin ici, l'utilisateur final sera
invité à indiquer l'emplacement de stockage de ce fichier lors de sa première connexion
à l'ordinateur d'extrémité, suite à l'installation.
Le fichier de récupération de clé (XML) est requis pour activer la récupération des
ordinateurs protégés par SafeGuard Enterprise. Il est généré sur chaque ordinateur protégé
par SafeGuard Enterprise.
Remarque : assurez-vous d'enregistrer ce fichier de récupération de clé à un emplacement
de fichier accessible pour le support. Les fichiers peuvent également être fournis au support
à l'aide de différents mécanismes. Ce fichier est chiffré par le certificat d'entreprise. Il peut
donc être enregistré sur un support externe ou sur le réseau pour être fourni au support
technique à des fins de récupération. Il peut également être envoyé par courriel.
7. Sous Groupe d'authentification au démarrage, vous pouvez sélectionner le groupe
d'utilisateurs de l'authentification au démarrage à attribuer à l'ordinateur d'extrémité. Les
utilisateurs de l'authentification au démarrage peuvent accéder à l'ordinateur d'extrémité
pour des tâches administratives après activation de l'authentification au démarrage. Pour
attribuer des utilisateurs de l'authentification au démarrage, le groupe d'authentification
au démarrage doit avoir été préalablement créé dans la zone Utilisateurs et ordinateurs
de SafeGuard Management Center.
8. Indiquez un chemin de sortie pour le package de configuration (MSI).
9. Cliquez sur Créer un package de configuration.
Le package de configuration (MSI) a été créé dans le répertoire spécifié. Vous devez
maintenant distribuer et déployer ce package sur les ordinateurs d'extrémité.
9.4.3 Création d'un package de configuration pour les Macs
Un package de configuration pour un Mac contient les informations sur le serveur et le certificat
d'entreprise. Le Mac utilise ces informations pour signaler les informations d'état
(authentification au démarrage active/inactive, état de chiffrement,...). Les informations d'état
sont affichées dans SafeGuard Management Center.
1. Dans le menu Outils de SafeGuard Management Center, cliquez sur Outil de package
de configuration.
2. Sélectionnez Packages du client administré.
3. Cliquez sur Ajouter un package de configuration.
4. Donnez un nom au package de configuration.
54
Guide d'installation
5. Attribuez un serveur SafeGuard Enterprise principal (le serveur secondaire n'est pas
nécessaire).
6. Sélectionnez SSL comme Chiffrement du transport pour la connexion entre l'ordinateur
d'extrémité et le serveur SafeGuard Enterprise. Sophos en tant que Chiffrement de
transport n'est pas pris en charge pour Mac.
7. Indiquez un chemin de sortie pour le package de configuration (ZIP).
8. Cliquez sur Créer un package de configuration.
La connexion au serveur pour le mode Chiffrement du transport SSL est validé. En cas
d'échec de la connexion, un message d'avertissement s'affiche.
Le package de configuration (ZIP) a été créé dans le répertoire spécifié.Vous devez maintenant
distribuer et déployer ce package sur vos Macs.
9.4.4 Comptes de service pour les tâches postérieures à l'installation
Si vous souhaitez installer SafeGuard Enterprise via un déploiement centralisé, nous vous
conseillons de configurer une liste de comptes de service. Une fois qu'un administrateur
informatique a été ajouté à la liste de comptes de service, il peut se connecter aux ordinateurs
d'extrémité sur lesquels SafeGuard Enterprise est installé, et ce, sans activer l'authentification
au démarrage. Cette opération est fortement recommandée car, par défaut, le premier
utilisateur qui se connecte à un ordinateur d'extrémité après l'installation est ajouté à
l'authentification au démarrage en tant que compte principal. Les utilisateurs inclus dans ces
listes sont, en revanche, traités comme des utilisateurs invités SafeGuard Enterprise.
Avec les comptes de service, les étapes à suivre sont :
■
SafeGuard Enterprise est installé sur un ordinateur d'extrémité.
■
Après le redémarrage de l'ordinateur d'extrémité, un opérateur en charge du déploiement
et figurant sur une liste de comptes de service se connecte à l'ordinateur d'extrémité à
l'aide de l'invite de connexion Windows.
■
D'après la liste de comptes de service appliquée au ordinateur d'extrémité, l'utilisateur est
identifié comme un compte de service et traité comme utilisateur invité.
■
Le technicien en charge du déploiement n'est pas ajouté à l'authentification au démarrage
et l'authentification au démarrage ne sera pas active. L'utilisateur final peut se connecter
et activer l'authentification au démarrage.
Remarque : vous devez créer des listes de comptes de service dans une stratégie et l'attribuer
au premier groupe de stratégies du premier package de configuration que vous installez sur
l'ordinateur d'extrémité après avoir installé le logiciel de chiffrement. Retrouvez plus
d'informations dans le Manuel d'administration de SafeGuard Enterprise.
9.5 Installation du logiciel de chiffrement
La configuration du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité
peut être effectuée de deux manières :
■
Installation locale du logiciel de chiffrement. Ce type d'installation est conseillée, par
exemple, lors d'une installation de test.
■
Installation centralisée du logiciel de chiffrement. L'installation standard sur plusieurs
ordinateurs d'extrémité est ainsi garantie.
55
SafeGuard Enterprise
Avant de commencer, vérifiez les packages et les fonctions d'installation disponibles pour les
ordinateurs d'extrémité administrés et non administrés. Les étapes d'installation pour les deux
variantes sont identiques sauf que vous attribuez un package de configuration différent pour
chacun.
Le comportement des ordinateurs d'extrémité lors de la première connexion suite à l'installation
de SafeGuard Enterprise et à l'activation de l'authentification au démarrage est décrit dans
le Manuel d'utilisation de SafeGuard Enterprise.
9.5.1 Packages d'installation et fonctions
Le tableau suivant montre les packages d'installation et les fonctions du logiciel de chiffrement
SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité. Les packages d'installation se trouvent
dans le dossier « Installers » de votre produit.
Remarque : si l'ordinateur d'extrémité fonctionne sous un système d'exploitation Windows
64 bits, installez la variante 64 bits des packages d'installation (<nom du package>_x64.msi).
Même s'il est possible d'installer seulement un sous-ensemble de fonctions lors d'une première
installation, nous vous conseillons de commencer par installer le package de chiffrement
intégral SafeGuard Enterprise.
Package
Contenu
Disponible pour
les ordinateurs
d'extrémité
administrés
Disponible pour
les ordinateurs
d'extrémité non
administrés
SGxClientPreinstall.msi Package de préinstallation
Le package doit être installé avant
d'installer tout package d'installation de
obligatoire
chiffrement. Fournit aux ordinateurs
d'extrémité les configurations requises
pour une installation réussie du logiciel
de chiffrement actuel.
SGNClient.msi
SGNClient_x64.msi
Package d'installation du client
SafeGuard
Fournit aux ordinateurs d'extrémité les
configurations requises pour une
installation réussie du logiciel de
chiffrement actuel. Pour le chiffrement
intégral des disques durs internes et
externes, SafeGuard Enterprise offre
les alternatives Chiffrement basé sur
volume SafeGuard ou BitLocker.
Chiffrement basé sur volume
SafeGuard (uniquement sur Windows
7 BIOS)
Chiffrement intégral du disque
SafeGuard. Inclut l'authentification au
démarrage SafeGuard.
56
obligatoire
Guide d'installation
Package
Contenu
Disponible pour
les ordinateurs
d'extrémité
administrés
Disponible pour
les ordinateurs
d'extrémité non
administrés
Sélectionnez le type d'installation
Complète, Standard , ou
Personnalisée.
BitLocker ou C/R BitLocker
SafeGuard Enterprise gère le moteur de
chiffrement Microsoft BitLocker. Sur les
plates-formes UEFI, l'authentification
préalable au démarrage BitLocker
s'effectue à l'aide d'un mécanisme de
Challenge / Réponse SafeGuard tandis
que la version BIOS permet d'obtenir la
clé de récupération à partir de
SafeGuard Management Center.
Sélectionnez le type d'installation
Personnalisée.
Échange de données
SafeGuard Data Exchange : chiffrement
basé sur fichier des données présentes
sur les supports amovibles sur toutes
les plates-formes sans nouveau
chiffrement nécessaire.
Sélectionnez le type d'installation
Complète ou Personnalisée.
Chiffrement de fichiers
Chiffrement basé sur fichier des
données présentes sur les disques durs
locaux et sur les partages réseau,
surtout pour les groupes de travail.
Sélectionnez le type d'installation
Complète ou Personnalisée.
Cloud Storage
Chiffrement basé sur fichier des
données stockées dans le Cloud. Les
copies locales des données stockées
dans le Cloud sont toujours chiffrées de
manière transparente. Pour envoyer ou
recevoir des données depuis le Cloud,
le logiciel recommandé par le
fournisseur doit être utilisé.
Sélectionnez le type d'installation
Complète ou Personnalisée.
57
SafeGuard Enterprise
9.5.2 Installation locale du logiciel de chiffrement
Conditions préalables :
■
Les ordinateurs d'extrémité doivent avoir été préparés pour le chiffrement. Retrouvez plus
d'informations à la section Préparation des ordinateurs d'extrémité au chiffrement à la
page 50.
■
Décidez du package de chiffrement et des fonctions à installer.
Pour installer localement le logiciel de chiffrement :
1. Ouvrez une session sur l'ordinateur d'extrémité en tant qu'administrateur.
2. Si SafeGuard LAN Crypt 3.7 x est installé sur l'ordinateur d'extrémité et que vous souhaitez
installer SafeGuard Data Exchange, commencez par installer le composant de compatibilité
SGFileEncCompLayer.msi ou SGFileEncCompLayer_x64.msi. Ils sont livrés avec
votre produit. Retrouvez plus d'informations à la section Compatibilité avec SafeGuard
LAN Crypt à la page 10.
3. Installez le package de préinstallation SGxClientPreinstall.msi le plus récent. Il va
fournir à l'ordinateur d'extrémité la configuration requise pour une installation réussie du
logiciel de chiffrement courant.
Remarque : vous pouvez également installer vcredist_x86.exe en le téléchargeant
sur :
http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=766a6af7-ec73-40ff-b072-9112bab119c2
ou vérifiez que le fichier MSVCR100.dll est présent dans le dossier Windows\WinSxS
sur l'ordinateur.
4. Cliquez deux fois sur le package logiciel de chiffrement (MSI). Un assistant vous guide
tout au long des étapes nécessaires.
5. Dans l'assistant, validez les valeurs par défaut dans toutes les boîtes de dialogue qui
suivent.
Remarque : dans une première installation, nous vous conseillons de sélectionner une
installation Complète dès le départ. Pour installer seulement un sous-ensemble de
fonctions, choisissez une installation Personnalisée et activez/désactivez les fonctions
désirées.
SafeGuard Enterprise est installé sur l'ordinateur d'extrémité.
6. Accédez à l'emplacement d'enregistrement du package de configuration correspondant
(MSI) créé auparavant dans SafeGuard Management Center. Des packages de
configuration spécifiques doivent être installés pour les ordinateurs d'extrémité administrés
et non administrés. Retrouvez plus d'informations à la section Création de packages de
configuration à la page 53.
7. Installez le package de configuration (MSI) correspondant sur l'ordinateur.
8. Après l'installation, assurez-vous que les ordinateurs d'extrémité ont été redémarrés deux
fois pour activer l'authentification au démarrage. L'ordinateur doit être redémarré une
troisième fois pour effectuer une sauvegarde des données de noyau à chaque initialisation
Windows.
Assurez-vous que l'ordinateur n'est pas en veille prolongée, en mode de veille ou en mode
de veille hybride avant le troisième redémarrage pour exécuter avec succès la sauvegarde
du noyau.
SafeGuard Enterprise est installé sur l'ordinateur d'extrémité. Retrouvez plus d'informations
sur le comportement de connexion de l'ordinateur après l'installation de SafeGuard Enterprise
dans le Manuel d'utilisation de SafeGuard Enterprise.
58
Guide d'installation
9.5.3 Installation centralisée du logiciel de chiffrement
Grâce à l'installation centralisée du logiciel de chiffrement, une installation standardisée est
garantie sur plusieurs ordinateurs d'extrémité.
Remarque : dans le cadre de la distribution centralisée des logiciels, les packages
d'installation et de configuration peuvent uniquement être attribués à un ordinateur d'extrémité
et non à un utilisateur.
Pour une installation centrale, effectuez les opérations suivantes :
■
Vérifiez les packages de chiffrement disponibles pour les ordinateurs d'extrémité administrés
et non administrés. Retrouvez plus d'informations à la section Packages d'installation et
fonctions à la page 56.
■
Vérifiez les options de ligne de commande.
■
Vérifiez la liste des paramètres des fonctions pour l'option de ligne de commande
ADDLOCAL.
■
Vérifiez les exemples de commandes.
■
Préparez le script d'installation.
9.5.3.1 Installation centralisée du logiciel de chiffrement avec Active Directory
Veuillez effectuer les étapes suivantes lors de l'installation centralisée du logiciel de chiffrement
à l'aide des objets de stratégie de groupe (GPO) dans Active Directory :
Remarque : dans le cadre de la distribution centralisée des logiciels, les packages
d'installation et de configuration peuvent uniquement être attribués à un ordinateur d'extrémité
et non à un utilisateur.
■
Utilisez un objet de stratégie de groupe (GPO) différent pour chaque package d'installation
et mettez-les dans l'ordre suivant :
composant de compatibilité
package de préinstallation
package du logiciel de chiffrement
package de configuration de l'ordinateur d'extrémité
Retrouvez plus d'informations sur les packages à la section Préparation du script
d'installation à la page 59.
■
Si la langue de l'ordinateur d'extrémité n'est pas définie sur vos paramètres régionaux,
procédez aux modifications supplémentaires suivantes : dans l'Éditeur de stratégies de
groupe, sélectionnez l'objet de groupe respectif et Configuration de l'ordinateur >
Paramètres logiciels> Avancés. Dans la boîte de dialogue Options de déploiement
avancées, sélectionnez Ignorer la langue lors du déploiement de ce package et cliquez
sur OK.
9.5.3.2 Préparation du script d'installation
Conditions préalables :
■
Les ordinateurs d'extrémité doivent avoir été préparés pour le chiffrement.
■
Décidez du package de chiffrement et des fonctions à installer.
59
SafeGuard Enterprise
Pour installer le logiciel de chiffrement de manière centralisée :
1. Créez un dossier appelé Logiciels à utiliser pour centraliser le stockage de toutes les
applications.
2. Utilisez vos propres outils pour créer un package à installer sur les ordinateurs d'extrémité.
Le package doit inclure les éléments suivants dans l'ordre mentionné :
Package
Package de préinstallation
SGxClientPreinstall.msi
Description
Le package obligatoire fournit aux ordinateurs d'extrémité
la configuration requise pour une installation réussie du
logiciel de chiffrement actuel, par exemple la DLL requise
MSVCR100.dll.
Remarque : si ce package n'est pas installé, l'installation
du logiciel de chiffrement échoue.
Package du logiciel de chiffrement Retrouvez une liste des packages disponibles à la section
Installation des packages et des fonctions à la page 56.
Package de configuration pour les
ordinateurs d'extrémité
Utilisez les packages de configuration créés auparavant
dans SafeGuard Management Center. Des packages de
configuration différents doivent être installés pour les
ordinateurs d'extrémité administrés et non administrés.
Retrouvez plus d'informations à la section Création de
packages de configuration à la page 53. Veillez à d'abord
supprimer toutes les anciennes versions.
3. Créez un script avec les commandes de l'installation préconfigurée. Le script doit indiquer
quelles fonctions du logiciel de chiffrement vous voulez installer. Retrouvez plus
d'informations à la section Paramètres des fonctions de l'option ADDLOCAL à la page 62.
Ouvrez une invite de commande et saisissez les commandes de script. Retrouvez plus
d'informations sur la syntaxe de ligne de commande à la section Options de ligne de
commande pour l'installation centralisée à la page 61.
4. Distribuez ce package sur les ordinateurs d'extrémité à l'aide des mécanismes de
distribution de logiciels de l'entreprise.
L'installation est effectuée sur les ordinateurs d'extrémité. Les ordinateurs d'extrémité sont
ensuite prêts à utiliser SafeGuard Enterprise.
5. Après l'installation, assurez-vous que les ordinateurs d'extrémité ont été redémarrés deux
fois pour activer l'authentification au démarrage SafeGuard. Ils doivent être redémarrés
une troisième fois pour effectuer une sauvegarde des données de noyau à chaque
initialisation Windows.
Assurez-vous que les ordinateurs ne sont pas suspendus ou en veille prolongée avant le
troisième redémarrage pour exécuter avec succès la sauvegarde du noyau.
Une configuration supplémentaire peut être requise pour garantir que l'authentification au
démarrage fonctionne correctement sur chaque plate-forme matérielle. La plupart des conflits
matériels peuvent être résolus à l'aide de la fonctionnalité Raccourcis clavier intégrée à
l'authentification au démarrage. Les raccourcis clavier peuvent être configurés dans
l'authentification au démarrage après l'installation ou via un paramètre de configuration
supplémentaire passé à la commande msiexec de Windows Installer. Retrouvez plus
d'informations sur :
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/107781.aspx
60
Guide d'installation
http://www.sophos.com/fr-fr/support/knowledgebase/107785.aspx
9.5.3.3 Options de ligne de commande pour l'installation centralisée
Pour une installation centralisée, nous vous conseillons de préparer un script à l'aide du
composant d'installation Windows msiexec. Msiexec effectue automatiquement une
installation préconfigurée de SafeGuard Enterprise. Msiexec est inclus dans Windows.
Retrouvez plus d'informations sur :
http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/aa367988(VS.85).aspx.
Syntaxe de la ligne de commande
msiexec /i <chemin+nom du package msi> /qn ADDLOCAL=ALL | <Fonctions
SGN> <paramètre SGN>
La syntaxe de la ligne de commande est constituée des éléments suivants :
■
Les paramètres de Windows Installer, par exemple, les avertissements des journaux et
les messages d'erreur envoyés dans un fichier lors de l'installation.
■
Les fonctions de SafeGuard Enterprise à installer, par exemple, le chiffrement intégral du
disque.
■
Les paramètres de SafeGuard Enterprise , par exemple pour indiquer le répertoire
d'installation.
Options de ligne de commande
Vous pouvez sélectionner toutes les options disponibles en utilisant msiexec.exe à l'invite.
Les principales options sont décrites ci-dessous.
Option
Description
/i
Indique qu'il s'agit d'une installation.
/qn
Exécute une installation sans interaction de l'utilisateur et n'affiche pas
d'interface utilisateur.
ADDLOCAL=
Répertorie les fonctions SafeGuard Enterprise à installer. Si l'option n'est
pas spécifiée, toutes les fonctions d'une installation standard sont
installées.
Retrouvez une liste des fonctions SafeGuard Enterprise dans chaque
package d'installation et leur disponibilité en fonction de la configuration
des ordinateurs d'extrémité à la section Packages d'installation et
fonctions à la page 56. Retrouvez une liste des paramètres des fonctions
pour l'option ADDLOCAL à la section Paramètres des fonctions pour
l'option ADDLOCAL à la page 62.
ADDLOCAL=ALL
Sous Windows 7 (BIOS), ADDLOCAL=ALL installe le chiffrement
SafeGuard à base de volumes et toutes les autres fonctions disponibles.
61
SafeGuard Enterprise
Option
Description
Sous Windows 8, ADDLOCAL=ALL installe le chiffrement BitLocker et
toutes les autres fonctions disponibles.
REBOOT=Force |
NoRestart
Force ou supprime un redémarrage après l'installation. Si rien n'est
spécifié, le redémarrage est forcé après l'installation.
/L* <chemin + nom de
fichier>
Consigne tous les avertissements et messages d'erreur dans le fichier
journal spécifié. Le paramètre /Le <chemin + nom de fichier>
ne journalise que les messages d'erreur.
Installdir= <répertoire> Spécifie le répertoire dans lequel installer le logiciel de chiffrement
SafeGuard Enterprise. Si aucune valeur n'est spécifiée, le répertoire
d'installation par défaut est <SYSTEM>:\PROGRAM FILES\SOPHOS.
9.5.3.4 Paramètres des fonctions pour l'option ADDLOCAL
Vous devez définir à l'avance les fonctions à installer sur les ordinateurs d'extrémité. Les
noms des fonctions sont ajoutées en tant que paramètres à l'option de commande ADDLOCAL.
Veuillez établir une liste des fonctions après avoir saisi l'option ADDLOCAL dans la commande :
■
Séparez les fonctions à l'aide d'une virgule et non d'un espace.
■
Respectez la casse.
■
Si vous sélectionnez une fonction, vous devez également ajouter toutes les fonctions
parentes à la ligne de commande.
■
Veuillez noter que les noms des fonctions peuvent être différents des noms de modules
correspondants. Vous les retrouverez dans le tableau ci-dessous entre parenthèses.
■
Veuillez indiquer les fonctions Client et CredentialProvider par défaut.
Le tableau ci-dessous dresse la liste des fonctions qui peuvent être installées sur les
ordinateurs d'extrémité. Retrouvez plus d'informations sur : Packages d'installation et fonctions
à la page 56.
Fonctions parentes
Client
Fonction
CredentialProvider
Obligatoire. La fonction active la connexion avec le
fournisseur de codes d'accès.
Client, BaseEncryption
SectorBasedEncryption (chiffrement de volumes
SafeGuard)
Remarque : SectorBasedEncryption OU
BitLockerSupport peuvent être spécifiés.
62
Guide d'installation
Fonctions parentes
Fonction
Client,BaseEncryption
BitLockerSupport (BitLocker)
Client,BaseEncryption,BitLockerSupport BitLockerSupportCR (C/R BitLocker)
Client
SecureDataExchange (Data Exchange)
Client
FileShare (chiffrement de fichiers)
Client
CloudStorage (Cloud Storage)
9.5.3.5 Exemple de commande : chiffrement de volumes SafeGuard avec Chiffrement
de fichiers
La commande installe les éléments suivants :
■
Les ordinateurs d'extrémité sont fournis avec la configuration requise pour garantir la
réussite de l'installation du logiciel de chiffrement.
■
Connexion aux ordinateurs d'extrémité à l'aide du fournisseur de codes d'accès Windows.
■
Authentification au démarrage (POA) de SafeGuard Enterprise.
■
Chiffrement de volumes SafeGuard Enterprise.
■
SafeGuard File Encryption avec le chiffrement des données basé sur fichier sur le disque
dur local et les partages réseau.
■
Le package de configuration qui configure l'ordinateur d'extrémité en tant qu'ordinateur
d'extrémité administré et permet la connexion au serveur SafeGuard Enterprise.
■
Des fichiers journaux sont créés.
Exemple de commande :
msiexec /i F:\Software\SGxClientPreinstall.msi /qn /log
I:\Temp\SGxClientPreinstall.log
msiexec /i F:\Software\SGNClient.msi /qn /log I:\Temp\SGNClient.log
ADDLOCAL=Client,CredentialProvider,BaseEncryption,SectorBasedEncryption,FileShare
Installdir=C:\Program Files\Sophos\SafeGuard Enterprise
msiexec /i F:\Software\SGNConfig_managed.msi /qn /log
I:\Temp\SGNConfig_managed.log
63
SafeGuard Enterprise
9.5.3.6 Exemple de commande : prise en charge de SafeGuard BitLocker avec
Challenge/Réponse.
La commande installe les éléments suivants :
■
Les ordinateurs d'extrémité sont fournis avec la configuration requise pour garantir la
réussite de l'installation du logiciel de chiffrement.
■
Connexion aux ordinateurs d'extrémité à l'aide du fournisseur de codes d'accès Windows.
■
Prise en charge de SafeGuard BitLocker.
■
Challenge/Réponse SafeGuard pour la récupération de BitLocker
■
Le package de configuration qui configure l'ordinateur d'extrémité en tant qu'ordinateur
d'extrémité administré et permet la connexion au serveur SafeGuard Enterprise.
■
Des fichiers journaux sont créés.
Exemple de commande :
msiexec /i F:\Software\SGxClientPreinstall.msi /qn /log
I:\Temp\SGxClientPreinstall.log
msiexec /i F:\Software\SGNClient.msi /qn /log I:\Temp\SGNClient.log
ADDLOCAL=Client,BaseEncryption,CredentialProvider,BitLockerSupport,BitLockerSupportCR
Installdir=C:\Program Files\Sophos\SafeGuard Enterprise
msiexec /i F:\Software\SGNConfig_managed.msi /qn /log
I:\Temp\SGNConfig_managed.log
9.5.3.7 Exemple de commande : prise en charge de SafeGuard BitLocker avec
Challenge/Réponse et Chiffrement de fichiers
La commande installe les éléments suivants :
64
■
Les ordinateurs d'extrémité sont fournis avec la configuration requise pour garantir la
réussite de l'installation du logiciel de chiffrement.
■
Connexion aux ordinateurs d'extrémité à l'aide du fournisseur de codes d'accès Windows.
■
Prise en charge de SafeGuard BitLocker.
■
Challenge/Réponse SafeGuard pour la récupération de BitLocker
■
SafeGuard File Encryption avec le chiffrement des données basé sur fichier sur le disque
dur local et les partages réseau.
■
Le package de configuration qui configure l'ordinateur d'extrémité en tant qu'ordinateur
d'extrémité administré et permet la connexion au serveur SafeGuard Enterprise.
Guide d'installation
■
Des fichiers journaux sont créés.
Exemple de commande :
msiexec /i F:\Software\SGxClientPreinstall.msi /qn /log
I:\Temp\SGxClientPreinstall.log
msiexec /i F:\Software\SGNClient.msi /qn /log I:\Temp\SGNClient.log
ADDLOCAL=Client,BaseEncryption,CredentialProvider,BitLockerSupport,BitLockerSupportCR,FileShare
Installdir=C:\Program Files\Sophos\SafeGuard Enterprise
msiexec /i F:\Software\SGNConfig_managed.msi /qn /log
I:\Temp\SGNConfig_managed.log
9.6 Installation du logiciel de chiffrement pour Mac
Retrouvez plus d'informations sur l'installation du logiciel de chiffrement sur les clients Mac
OS X dans le Manuel d'administration de Sophos SafeGuard File Encryption pour Mac et
dans le Manuel d'administration de Sophos SafeGuard Native Device Encryption pour Mac.
9.7 Installations conformes à la norme FIPS
La certification FIPS décrit les conditions de sécurité requises des modules de chiffrement.
Par exemple, les organismes publics aux États-Unis et au Canada exigent des logiciels
certifiés FIPS 140-2 pour des informations particulièrement sensibles en matière de sécurité.
SafeGuard Enterprise utilise les algorithmes AES certifiés par FIPS. Toutefois, une nouvelle
mise en place plus rapide des algorithmes AES est installée par défaut mais n'est pas encore
certifiée FIPS.
Pour utiliser la variante certifiée FIPS de l'algorithme AES, paramétrez la propriété FIPS sur
1 (un) lors de l'installation du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise.
Ajoutez la propriété au script de ligne de commande suivant :
msiexec /i F:\Software\SGNClient.msi FIPS=1
Remarque : ceci s'applique uniquement à SafeGuard Enterprise Device Encryption et à
Windows 7.
Remarque : si vous voulez procédez à la mise à niveau d'une installation conforme à la
norme FIPS, sachez que les nouvelles versions seront installées en mode FIPS
indépendamment du paramètre que vous avez choisi.
65
SafeGuard Enterprise
9.8 Installations sur les disques durs à chiffrement
automatique compatibles Opal
SafeGuard Enterprise prend en charge la norme de l'éditeur indépendant Opal concernant
les disques durs à chiffrement automatique et offre la gestion des ordinateurs d'extrémité
disposant de tels disques durs.
Pour s'assurer que la prise en charge des disques durs à chiffrement automatique conformes
à la norme Opal respectent strictement la norme, vous pouvez effectuer deux types de
vérification lors de l'installation de SafeGuard Enterprise sur l'ordinateur d'extrémité :
■
Vérifications fonctionnelles
Elles incluent, entre autres, de vérifier que le lecteur s'identifie en tant que lecteur de
disque dur « OPAL », que les propriétés de communications sont correctes et que les
fonctions Opal requises pour SafeGuard Enterprise sont prises en charge par le lecteur.
■
Vérifications de sécurité
Les vérifications de sécurité garantissent que seuls les utilisateurs SafeGuard Enterprise
qui sont enregistrés sur le lecteur sont les propriétaires des clés utilisées pour le chiffrement
logiciel de lecteurs ne se chiffrant pas automatiquement. Si d'autres utilisateurs se sont
enregistrés lors de l'installation, SafeGuard Enterprise tente automatiquement de les
désactiver. Cette fonctionnalité est requise par la norme Opal à l'exception de quelques
autres « responsabilités » par défaut qui sont requises pour exécuter un système Opal.
Remarque : les vérifications de sécurité sont répétées lorsqu'une stratégie de chiffrement
pour le lecteur est appliquée suite à l'installation réussie du mode Opal. En cas d'échec,
ceci signifie que la gestion des lecteurs a été modifiée simultanément en dehors de
SafeGuard Enterprise depuis la première vérification lors de l'installation. Dans ce cas,
SafeGuard Enterprise ne verrouille pas le disque dur Opal. Un message va s'afficher.
Si l'une de ces vérifications échoue de manière irrécupérable, l'installation ne repasse pas
dans le chiffrement basé sur logiciel. À la place, tous les volumes présents sur le lecteur Opal
restent non chiffrés.
À partir de la version 7 de SafeGuard Enterprise, les vérifications Opal ne sont plus effectuées
par défaut. Ceci signifie que même en présence d'un lecteur Opal, SafeGuard Enterprise
chiffrera les volumes présents sur ce lecteur à l'aide du chiffrement de logiciels.
Si vous voulez forcer les vérifications Opal, utilisez la syntaxe de ligne de commande suivante :
MSIEXEC /i <nom_du_client_sélectionné_msi>.msi OPALMODE=0
Remarque : la mise à niveau de SafeGuard Enterprise 6.x vers SafeGuard Enterprise 7.0
sur un système équipé d'un disque dur Opal utilisé en mode de chiffrement HW Opal
conservera le mode de chiffrement HW.
Certains disques durs Opal peuvent avoir des problèmes de sécurité. Il n'est pas possible de
savoir automatiquement quels privilèges ont été affectés à un utilisateur/responsable qui a
déjà été enregistré sur le lecteur lors de l'installation ou du chiffrement de SafeGuard
Enterprise. Si le lecteur refuse la commande de désactivation de ces utilisateurs, SafeGuard
Enterprise restaure le chiffrement logiciel afin de garantir une sécurité maximale de l'utilisateur
SafeGuard Enterprise. Nous ne sommes pas en position de garantir la sécurité des disques
durs, aussi nous avons mis en place un commutateur d'installation qui vous permet d'utiliser
à votre propre discrétion les lecteurs affichant des problèmes potentiels de sécurité. Retrouvez
66
Guide d'installation
une liste des lecteurs de disque dur nécessitant l'utilisation d'un commutateur d'installation
ainsi que plus d'informations sur les lecteurs de disque dur pris en charge dans les Notes de
publication de SafeGuard Enterprise.
Pour appliquer le commutateur d'installation, utilisez la syntaxe de ligne de commande
suivante :
MSIEXEC /i <nom_du_client_sélectionné_msi.msi>.msi
IGNORE_OPAL_AUTHORITYCHECK_RESULTS=1
La propriété interne du .msi a le même nom, si vous voulez le modifier à l'aide d'une
transformation.
Retrouvez plus d'informations sur l'utilisation de SafeGuard Enterprise avec des lecteurs de
disque dur conformes à la norme Opal dans le Manuel d'administration et dans le Manuel
d'utilisation de SafeGuard Enterprise.
67
SafeGuard Enterprise
10 Réplication de la base de données
SafeGuard Enterprise
Afin d'améliorer ses performances, la base de données SafeGuard Enterprise peut être
répliquée sur plusieurs serveurs SQL.
Ce chapitre décrit comment configurer la réplication pour la base de données SafeGuard
Enterprise dans un environnement distribué. Nous considérons que vous avez déjà une
certaine expérience concernant l'utilisation du mécanisme de réplication dans Microsoft SQL
Server.
Remarque : l'administration doit avoir lieu uniquement sur la base de données principale,
et pas sur les bases de données dupliquées.
Important :
La solution proposée ne décrit pas la procédure de réplication de la base de données dans
le but d'effectuer des basculements redondants mais dans le but d'améliorer les performances
dans des cas de figure de distribution de la base de données sur plusieurs emplacements.
10.1 Réplication de fusion
La réplication de fusion correspond au processus de distribution des données d'un éditeur
vers des abonnés. Il permet à l'éditeur et aux abonnés d'effectuer des mises à jour de manière
indépendante, puis de les fusionner d'un site à l'autre.
La réplication de fusion permet à plusieurs sites de travailler de façon autonome, puis de
fusionner les mises à jour de manière à obtenir un résultat unique et homogène. La capture
instantanée initiale est appliquée aux abonnés, puis Microsoft SQL Server effectue un suivi
des modifications sur les données publiées par l'éditeur et par les abonnés. Les données
sont synchronisées continuellement entre les serveurs, à intervalles réguliers ou sur demande.
Puisque les mises à jour sont effectuées sur plusieurs serveurs, les mêmes données peuvent
avoir été mises à jour par l'éditeur ou par plusieurs abonnés. Des conflits peuvent donc
apparaître lors de la fusion.
La réplication de fusion comprend des choix par défaut et personnalisés de résolution des
conflits, que vous pouvez modifier au moment de la configuration d'une publication de fusion.
Lorsqu'un conflit survient, un programme de résolution est appelé par l'agent de fusion. Il
détermine les données à accepter et à propager vers les autres sites.
10.2 Configuration de la réplication des bases de données
La configuration d'une réplication d'une base de données SafeGuard Enterprise est expliquée
à l'aide d'un exemple basé sur Microsoft SQL Server.
Dans l'exemple, SafeGuard Enterprise est administré de manière exclusive depuis la base
de données Vienna. Toute modification est transmise par SafeGuard Management Center
aux bases de données Graz et Linz par réplication dans Microsoft SQL Server. Les
modifications signalées par les ordinateurs client par l'intermédiaire des serveurs Web sont
également transmises à Microsoft SQL Server par réplication.
68
Guide d'installation
10.2.1 Génération de la base de données principale
Commencez par configurer la base de données SafeGuard Enterprise principale. Dans notre
exemple, il s'agit de la base de données VIENNA.
La procédure de génération de la base de données principale est la même que pour une
installation de SafeGuard Enterprise sans réplication.
■
Générez la base de données principale dans l'assistant de configuration de SafeGuard
Management Center.
Cette procédure exige que SafeGuard Management Center soit déjà installé. Retrouvez
plus d'informations à la section Démarrage de la configuration initiale de SafeGuard
Management Center à la page 28.
■
Générez la base de données principale avec un script SQL. Ils figurent avec le produit
livré.
Cette procédure est généralement préférée si l'extension des autorisations SQL lors de
la configuration de SafeGuard Management n'est pas souhaitée. Retrouvez plus
d'informations à la section Génération de la base de données SafeGuard Enterprise à
l'aide d'un script à la page 22.
10.2.2 Génération des bases de données de réplication Graz et Linz
Une fois la base de données principale configurée, générez les bases de données dupliquées.
Dans notre exemple, il s'agit des bases de données Graz et Linz.
Remarque : les tables de données et les tableaux EVENT se trouvent dans des bases de
données distinctes. Par défaut, les entrées d'événement ne sont pas connectées, de manière
à ce que la base de données des événements puisse être dupliquée sur plusieurs serveurs
SQL afin d'améliorer les performances. Si les tableaux EVENT sont connectés, des problèmes
peuvent survenir lors de la réplication de ses enregistrements de données.
69
SafeGuard Enterprise
Pour générer les bases de données de réplication :
1. Créez une publication de la base de données principale dans la console de gestion du
serveur SQL.
Une publication définit la série de données à répliquer.
2. Sélectionnez les tables, les vues et les procédures stockées à synchroniser dans cette
publication.
3. Créez les bases de données dupliquées en générant un abonnement pour Graz et un
autre pour Linz. Les nouvelles bases de données Graz et Linz apparaissent ensuite
également dans l'assistant de configuration des abonnements SQL.
4. Fermez l'assistant de configuration SQL. Le moniteur de réplication indique si la réplication
s'exécute correctement ou non.
5. Assurez-vous de saisir le nom de base de données approprié dans la première ligne du
script SQL. Par exemple, utilisez Graz ou Linz.
6. Réalisez à nouveau les captures instantanées à l'aide de l'agent de capture instantanée.
Les bases de données dupliquées Graz et Linz ont été créées.
10.3 Installation et enregistrement des serveurs SafeGuard
Enterprise
Pour installer le serveur SafeGuard Enterprise sur les serveurs Web, veuillez procéder comme
suit.
1. Installez le serveur SafeGuard Enterprise sur le serveur WS_1.
2. Installez le serveur SafeGuard Enterprise sur le serveur WS_2.
3. Enregistrez les deux serveurs dans SafeGuard Management Center : Dans le menu Outils,
cliquez sur Outil de package de configuration, puis cliquez sur Serveurs. Dans l'onglet
Serveurs, cliquez sur Ajouter.
4. Vous êtes invité à ajouter les certificats de serveur ws_1.cer et ws_2.cer. Ils se trouvent
dans le dossier \Program Files\Sophos\Sophos SafeGuard\MachCert\. Ces
certificats sont nécessaires à la création des packages de configuration appropriés.
Les serveurs SafeGuard Enterprise sont installés et enregistrés.
10.4 Création des packages de configuration de la base de
données Graz
Veuillez créer les packages de configuration de la base de données Graz : un pour le serveur
WS_1 pour communiquer avec la base de données Graz et un pour les clients SafeGuard
Enterprise Graz se connectant au service Web WS_1.
1. Dans le menu Outils de SafeGuard Management Center, cliquez sur Options, puis sur
Base de données.
2. Sous Paramètres de connexion, sélectionnez WS_1 en tant que Serveur de base de
données et Graz en tant que Base de données sur serveur. Cliquez sur OK.
3. Dans le menu Outils, cliquez sur Outil de package de configuration, puis cliquez sur
Packages du serveur. Sélectionnez le serveur WS_1, puis, sélectionnez le chemin de
sortie et cliquez sur Créer un package de configuration.
70
Guide d'installation
4. Ouvrez l'onglet Packages du client administré. Cliquez sur Ajouter un package de
configuration et saisissez un nom de package. Sous Serveur principal, sélectionnez le
serveur auquel les clients SafeGuard Enterprise Graz doivent être connectés : WS_1.
Sélectionnez le chemin de sortie et cliquez sur Créer un package de configuration.
Les packages de configuration du serveur et du client SafeGuard Enterprise pour la base de
données Graz ont été créés dans l'emplacement défini.
10.5 Création des packages de configuration de la base de
données Linz
Veuillez créer les packages de configuration de la base de données Linz : un pour le serveur
WS_2 pour communiquer avec la base de données Linz et un pour les clients SafeGuard
Enterprise Linz se connectant au service Web WS_2.
1. Dans le menu Outils de SafeGuard Management Center, cliquez sur Options, puis sur
Base de données.
2. Sous Paramètres de connexion, sélectionnez WS_2 en tant que Serveur de base de
données et Linz en tant que Base de données sur serveur. Cliquez sur OK.
3. Dans le menu Outils, cliquez sur Outil de package de configuration, puis cliquez sur
Packages du serveur. Sélectionnez le serveur WS_2, sélectionnez le chemin de sortie et
cliquez sur Créer un package de configuration.
4. Ouvrez l'onglet Packages du client administré. Cliquez sur Ajouter un package de
configuration et saisissez un nom de package. Sous Serveur principal, sélectionnez le
serveur auquel les clients SafeGuard Enterprise Linz doivent être connectés : WS_2.
Sélectionnez le chemin de sortie et cliquez sur Créer un package de configuration.
Cliquez sur Fermer.
5. Connectez de nouveau SafeGuard Management Center à la base de données Vienna :
dans le menu Outils, cliquez sur Options, puis cliquez sur Base de données.
Les packages de configuration du serveur et du client SafeGuard Enterprise pour la base de
données Linz ont été créés dans l'emplacement défini.
10.6 Installation des packages de configuration du serveur
SafeGuard Enterprise
1. Installez le package de configuration du serveur ws_1.msi sur le service Web WS_1
destiné à communiquer avec la base de données Graz.
2. Installez le package de configuration du serveur ws_2.msi sur le service Web WS_2,
destiné à communiquer avec la base de données Linz.
71
SafeGuard Enterprise
3. Testez la communication entre les serveurs SafeGuard Enterprise et ces bases de
données :
a) Sur l'ordinateur sur lequel est installé le serveur SafeGuard Enterprise, ouvrez le
Gestionnaire des services Internet (IIS).
b) Dans l'arborescence, cliquez sur Services Internet (IIS). Cliquez sur « Nomserveur »,
Sites Web, Site Web par défaut. Vérifiez que la page Web SGNSRV est disponible
dans le dossier Site Web par défaut.
c) Cliquez avec le bouton droit de la souris sur SGNSRV, puis cliquez sur Parcourir. Une
liste d'actions possibles apparaît à droite de la fenêtre.
d) Dans cette liste, sélectionnez CheckConnection. L'action possible apparaît à droite
de la fenêtre.
e) Pour tester la connexion, cliquez sur Appeler.
Le test de connexion est un succès lorsque les résultats suivants apparaissent :
10.7 Configuration de l'ordinateur d'extrémité
Retrouvez plus d'informations sur l'installation du logiciel de chiffrement sur les ordinateurs
d'extrémité à la section Installation centralisée du logiciel de chiffrement à la page 59.
Remarque : pour la configuration des ordinateurs d'extrémité, assurez-vous d'installer le
package de configuration correct après l'installation :
1. Installez le package de configuration Graz sur les ordinateurs d'extrémité qui doivent être
connectés au serveur Graz WS_1.
2. Installez le package de configuration Linz sur les ordinateurs d'extrémité qui doivent être
connectés au serveur Linz WS_2.
Retrouvez plus d'informations sur la mise à jour des bases de données SafeGuard Enterprise
répliquées dans le Guide de mise à niveau de SafeGuard Enterprise.
72
Guide d'installation
11 À propos de la désinstallation
Cette section couvre les rubriques suivantes :
■
Bon usage en matière de désinstallation
■
Désinstallation du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise
■
Interdiction de désinstallation du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise sur les
ordinateurs d'extrémité
11.1 Bon usage en matière de désinstallation
Lorsque le logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise est installé sur le même ordinateur
que SafeGuard Management Center, assurez-vous de bien suivre cette procédure de
désinstallation afin de pouvoir continuer à les utiliser :
1.
2.
3.
4.
Désinstallez SafeGuard Management Center.
Désinstallez le package de configuration.
Désinstallez le logiciel de chiffrement.
Installez à nouveau le package que vous souhaitez continuer à utiliser.
11.2 Désinstallation du logiciel de chiffrement SafeGuard
Enterprise
La désinstallation du logiciel de chiffrement SafeGuard Enterprise des ordinateurs d'extrémité
implique les étapes suivantes :
■
Déchiffrement des données chiffrées.
■
Désinstallation du logiciel de chiffrement.
Les stratégies appropriées doivent être effectives sur les ordinateurs d'extrémité pour
permettre le déchiffrement et la désinstallation.
11.2.1 Interdiction de la désinstallation sur les ordinateurs d'extrémité
Pour assurer une protection supplémentaire des ordinateurs d'extrémité, nous vous conseillons
d'interdire la désinstallation locale de SafeGuard Enterprise sur les ordinateurs d'extrémité.
Définissez l'option Désinstallation autorisée de la stratégie Paramètres de machine
spécifiques sur Non et déployez cette stratégie sur les ordinateurs d'extrémité. Les tentatives
de désinstallation sont alors annulées et les tentatives non autorisées sont consignées dans
le journal.
11.2.2 Déchiffrement des données chiffrées
La condition préalable suivante doit être remplie :
73
SafeGuard Enterprise
Pour déchiffrer les volumes chiffrés, tous les volumes chiffrés basé sur volume doivent disposer
d'une lettre de lecteur qui leur est attribuée.
1. Dans SafeGuard Management Center, modifiez la stratégie en cours du type Protection
des périphériques qui est attribuée aux ordinateurs que vous voulez déchiffrer.
Sélectionnez les cibles et paramétrez L'utilisateur peut déchiffrer le volume sur Oui.
Attribuez la stratégie aux ordinateurs d'extrémité concernés.
2. Créez une stratégie de déchiffrement du type Protection des périphériques, sélectionnez
les cibles qui doivent être déchiffrées et paramétrez le Mode de chiffrement du support
sur Aucun chiffrement.
3. Dans Utilisateurs et ordinateurs, créez un groupe pour les ordinateurs que vous voulez
déchiffrer : Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nœud du domaine sur lequel
vous voulez créer le groupe. Puis, sélectionnez Nouveau > Créer un groupe.
4. Sélectionnez le nœud de domaine de ce groupe et attribuez-lui la stratégie de déchiffrement
en faisant glisser la stratégie de la liste des Stratégies disponibles dans l'onglet
Stratégies. Activez la stratégie en faisant glisser le groupe de la liste des Groupes
disponibles jusqu'à la zone Activation. Dans l'onglet Stratégies du nœud du domaine,
vérifiez que la Priorité est définie sur 1 et que l'option Ne pas remplacer est activée.
Dans la zone Activation du nœud du domaine, assurez-vous que la stratégie s'applique
uniquement aux membres du groupe.
5. Dans la zone de navigation Utilisateurs et ordinateurs, sélectionnez le groupe, cliquez
avec le bouton droit de la souris sur l'onglet Membres qui s'affiche dans la zone d'action
et cliquez sur Ajouter pour ajouter au groupe les ordinateurs que vous voulez déchiffrer.
6. Sur l'ordinateur d'extrémité devant être déchiffré, procédez à la synchronisation avec le
serveur SafeGuard Enterprise pour vous assurer que la mise à jour des stratégies a été
reçue et qu'elle est active.
7. Ouvrez l'Explorateur Windows. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le volume
devant être déchiffré et cliquez sur Chiffrement > Déchiffrement.
Assurez-vous que le déchiffrement se termine avec succès.
Remarque : les ordinateurs d'extrémité peuvent être éteints et redémarrés lors du
chiffrement/déchiffrement. Si le déchiffrement est suivi d'une désinstallation, nous
conseillons de ne pas suspendre, ni de mettre en veille l'ordinateur d'extrémité lors du
déchiffrement.
11.2.3 Désinstallation
Les conditions préalables suivantes doivent être remplies :
■
Les données chiffrées doivent être déchiffrées correctement pour qu'elles deviennent
accessibles par la suite. Le processus de déchiffrement doit être terminé. Un véritable
déchiffrement est particulièrement important lorsque la désinstallation est déclenchée par
Active Directory.
Par ailleurs, tous les supports amovibles chiffrés doivent être déchiffrés avant la
désinstallation du dernier ordinateur d'extrémité protégé par SafeGuard Enterprise
accessible. Sinon, les utilisateurs pourraient ne plus pouvoir accéder à leurs données.
Tant que la base de données SafeGuard Enterprise est disponible, les données
présentes sur les supports amovibles peuvent être récupérées.
■
74
Pour désinstaller le chiffrement intégral du disque SafeGuard, tous les volumes chiffrés
basé sur volume doivent disposer d'une lettre de lecteur qui leur est attribuée.
Guide d'installation
■
Assurez-vous de toujours désinstaller l'intégralité du package avec toutes les fonctions
installées.
1. Dans SafeGuard Management Center, modifiez la stratégie du type Paramètres de
machine spécifiques. Paramétrez Désinstallation autorisée sur Oui.
2. Dans Utilisateurs et ordinateurs, créez un groupe pour les ordinateurs que vous voulez
déchiffrer : Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le nœud du domaine sur lequel
vous voulez créer le groupe. Puis, sélectionnez Nouveau > Créer un groupe.
3. Sélectionnez le nœud de domaine de ce groupe et attribuez-lui la stratégie de désinstallation
en faisant glisser la stratégie de la liste des Stratégies disponibles dans l'onglet
Stratégies. Activez la stratégie en faisant glisser le groupe de la liste des Groupes
disponibles jusqu'à la zone Activation. Dans l'onglet Stratégies du nœud du domaine,
vérifiez que la Priorité est définie sur 1 et que l'option Ne pas remplacer est activée.
Dans la zone Activation du nœud du domaine, assurez-vous que la stratégie s'applique
uniquement aux membres du groupe.
4. Ajoutez les ordinateurs d'extrémité que vous voulez désinstaller au groupe.
5. Pour démarrer la désinstallation, utilisez l'une des méthodes suivantes :
■
■
Pour désinstaller localement sur l'ordinateur d'extrémité, synchronisez avec le serveur
SafeGuard Enterprise pour vous assurer que la mise à jour des stratégies a été reçue
et est active. Puis sélectionnez Démarrer > Panneau de configuration >
Ajout/Suppression de programmes > Client Sophos SafeGuard > Supprimer.
Pour désinstaller de manière centralisée, utilisez le mécanisme de distribution de
logiciels de votre choix. Assurez-vous que toutes les données requises ont été
déchiffrées correctement avant que la désinstallation démarre.
75
SafeGuard Enterprise
12 Support technique
Vous bénéficiez du support technique des produits Sophos de l'une des manières suivantes :
76
■
Rendez-vous sur le forum de la communauté SophosTalk en anglais sur
community.sophos.com/ et recherchez d'autres utilisateurs rencontrant le même problème
que le vôtre.
■
Rendez-vous sur la base de connaissances du support de Sophos sur
www.sophos.com/fr-fr/support.aspx.
■
Téléchargez la documentation des produits sur
www.sophos.com/fr-fr/support/documentation/.
■
Ouvrez un incident support sur
https://secure2.sophos.com/fr-fr/support/contact-support/support-query.aspx.
Guide d'installation
13 Mentions légales
Copyright © 1996 - 2014 Sophos Limited. Tous droits réservés. SafeGuard est une marque
déposée de Sophos Limited et de Sophos Group.
Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, stockée dans un système de
recherche documentaire ou transmise, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce
soit, électronique, mécanique, photocopie, enregistrement ou autre sauf si vous possédez
une licence valide, auquel cas vous pouvez reproduire la documentation conformément aux
termes de cette licence ou si vous avez le consentement préalable écrit du propriétaire du
copyright.
Sophos, Sophos Anti-Virus et SafeGuard sont des marques déposées de Sophos Limited,
Sophos Group et de Utimaco Safeware AG, partout ou ceci est applicable. Tous les autres
noms de produits et d'entreprises cités dans ce document sont des marques ou des marques
déposées de leurs propriétaires respectifs.
Les informations de copyright des fournisseurs tiers sont disponibles dans le document
Disclaimer and Copyright for 3rd Party Software dans le répertoire de votre produit.
77
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising