Ballon solaire EDG ESS-EBS-UPK

Ballons solaires EDG : S, EBS-PU, ESS-PU, UPK
pour le réchauffement solaire d'eau sanitaire et de chauffage
Instructions de montage
I - Réservoir d'eau chaude sanitaire : pour ECS seule
ballons de 150, 200, 300 et 400litres modèles ESS et/ou EBS
II - Réservoir UPK 800 : pour ECS et chauffage
ballons de 800litres modèle UPK et UP
edg
EnergieDirekt GmbH
edg
EnergieDirekt GmbH
I - Réservoir d'eau chaude sanitaire : pour ECS seule
ballons à simple ou double échangeur 150, 200, 300, 400 litres_________pages 3 à 14
II - Réservoir UPK 800 : pour ECS et chauffage
avec 2 échangeurs de chaleurs à tuyaux lisses 800 litres________________pages 15 à 30
Ballon solaire EDG gamme GANZ
edg
EnergieDirekt GmbH
I -Réservoir d'eau chaude sanitaire
ballons à simple ou double échangeur 150, 200, 300, 400 litres
Sommaire
Ballons solaires
1.
Ballon d'eau chaude sanitaire simple échangeur_______________4
2.
Ballon d'eau chaude sanitaire double échangeur_______________5
3.
Montage du ballon de stockage____________________________6
4.
Montage du mélangeur d'eau sanitaire______________________6
5.
Ballon solaire__________________________________________7
6.
Raccordement du ballon solaire___________________________7
7.
Raccordement de la circulation d'eau chaude________________9
8.
Montage d'un corps de chauffe à vis électrique______________11
9.
Protection anti-corrosion du ballon de stockage______________11
10.
Entretien____________________________________________12
11.
Conditions de garantie_________________________________13
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 3
edg
EnergieDirekt GmbH
1. Ballon pour eau sanitaire EBS-PU : SIMPLE ECHANGEUR
Descriptif du produit
ü ballon d’appoint en acier S235JRG2 avec grand échangeur de chaleur à tuyaux lisses
ü émaillage intérieur selon norme DIN 4753, point 3, extérieur laqué
ü anode de protection en magnésium 1 1/4" selon DIN 4753 point 6
ü doigt de gant pour sonde inclus : F1 (sonde solaire)
ü thermomètre livré (à part)
ü NOUVEAU : manchon 11/2’’ de série pour rajout d’un appoint électrique à toutes les tailles de
ballons
ü trappe de visite 180 x 110 x LK 150
ü filetages extérieurs pour joints plats
ü mousse rigide pol yuréthane de 50 mm sans HCFC, en plastique coloré selon DIN 4753 point 8,
couleurs RAL 9006 ; 2002 ; 5015
ü pression de service autorisée 10 bar
Ballon
Contenance
Diamètre sans isolation
Diamètre avec isolation
Isolation
Hauteur avec isolation
Dimensions position horizontale
Surface de chauffe
Contenance en eau de l’échangeur
Débit volumique échangeur
Perte de pression échangeur
Puissance nominale
Puissance continue selon DIN 4708
(10°/80°/45°)
Température et pression max. de
service (ballon)
Température et pression max. de
service (serpentin)
Eau froide / Eau chaude
Filetage circulation
Tous filetages extérieurs
(aller/retour)
Appoint électrique
Largeur nominale bride de révision
Raccords sondes/régulateur (F1)
Raccord thermomètre
Dimensions
Eau froide : KW
Circuit retour solaire (froid) : RL1
Circuit aller solaire (chaud) : VL1
Circulation : Z
Echangeur de chaleur
Appoint électrique : E-HZG
Poids
[litres]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[m²]
[litres]
[m³/h]
[mbar]
[l/h]
EBS-PU
150
150
500*
600
EBS-PU
200
200
500*
600
969
1140
0,7
4,4
1,0
50
2,1
580
1232
1370
0,9
5,7
1,2
70
3,6
710
EBS-PU
300
300
500*
600
EBS-PU
400
400
600
700
1697
1800
1,2
7,5
1,6
60
8
970
1660
1750
1,5
9,4
2,0
120
11
1180
50*
[°C/bar]
95/10
[°C/bar]
160/25
[pouce]
[pouce]
[pouce]
[pouce]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[kg]
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1 1/2 ’’
G1 1/2 ’’
G1 1/2 ’’
DN 110
DN 110
DN 110
Doigts de gant, diamètre intérieur 9mm
M8 option thermomètre
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1 1/2 ’’
DN 110
110
180
520
660
110
180
630
780
110
180
580
1045
127
205
635
1065
600
66
800
73
770
94
770
151
* isolation non amovible
** pour atteindre la valeur nominale indiquée, la puissance de la chaudière doit être supérieure à la
puissance continue.
*** le fluide dans l’échangeur de chaleur doit être exclusivement de l’eau sous forme liquide.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 4
edg
EnergieDirekt GmbH
2. Ballon pour eau sanitaire ES S -PU : DOUBLE ECHANGEUR
Descriptif du produit
ü ballon d’appoint en acier S235JRG2 avec 2 grands échangeurs de chaleur à tuyaux lisses
ü émaillage intérieur selon norme DIN 4753, point 3, extérieur laqué
ü anode de protection en magnésium 1 1/4" selon DIN 4753 point 6
ü doigt de gant pour sonde inclus : F1 (sonde solaire) et F2 (sonde appoint)
ü thermomètre livré (à part)
ü manchon 11/2’’ de série pour rajout d’un appoint électrique : E-HZG
ü trappe de visite 180 x 110 x LK 150
ü filetages extérieurs pour joints plats
ü mousse rigide polyuréthane de 50 mm sans HCFC, en plastique coloré selon DIN 4753 point 8,
couleurs RAL 9006 ; 9010 ; 2002 ; 5015
ü pression de service autorisée 10 bar
Ballon
Contenance
Diamètre sans isolation
Diamètre avec isolation
Isolation
Hauteur avec isolation
Dimensions position horizontale
Surface de chauffe (haut/bas)
Contenance en eau de l’échangeur
(haut/bas)
Débit volumique échangeur
(haut/bas)
Perte de pression échangeur
(haut/bas)
Puissance nominale (haut/bas)
selon DIN 4708
Puissance continue haut/bas selon
DIN 4708 (10°/80°/45°)
Température et pression max. de
service (ballon) P TW
Température et pression max. de
service (serpentin) P HZG
Eau froide eau chaude (KW/WW)
Filetage circulation (Z)
Tous filetages extérieurs
échangeur de chaleur
(aller/retour) (VL/RL)
Appoint électrique (E-HZG)
Largeur nominale bride de révision
(RFL)
Raccords sondes/régulateur (F1,
F2)
Raccord thermomètre
Hauteurs - Dimensions
Eau froide : KW
Circuit retour 1 solaire (froid) : RL1
Circuit aller 1 solaire (chaud) : VL1
Circuit retour 2 appoint (froid) : RL2
Circulation : Z
Circuit aller 2 appoint (chaud) : VL2
Echangeur de chaleur
Appoint électrique : E-HZG
Poids
[litres]
[mm]
[mm]
ESS-PU
200
200
500*
600
ESS-PU
300
300
500*
600
ESS-PU
400
400
600
700
[mm]
[mm]
[m²]
[litres]
1232
1370
0,9
5,7
1697
1800
1,2
7,5
1660
1750
1,5
9,4
[m³/h]
1,2
1,6
2,0
[mbar]
70
60
120
3,6
8
11
710
970
1180
50
[l/h]
[°C/bar]
95/10
[°C/bar]
160/25
[pouce]
[pouce]
[pouce]
[pouce]
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1 1/2 ’’
DN 110
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1 1/2 ’’
DN 110
G1
G ¾’’
G ¾’’
G1 1/2 ’’
DN 110
Doigts de gant, diamètre intérieur 9mm
M8 option thermomètre
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[mm]
[kg]
110
180
630
780
880
990
110
180
580
945
1045
1215
127
205
635
965
1065
1261
705
85
770
114
770
166
* isolation non amovible
** pour atteindre la valeur nominale indiquée, la puissance de la chaudière doit être supérieure à la
puissance continue.
*** le fluide dans l’échangeur de chaleur doit être exclusivement de l’eau sous forme liquide.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 5
edg
Ballon solaire
EnergieDirekt GmbH
edg
EnergieDirekt GmbH
33. Montage du ballon de stockage
Transport du ballon de stockage
Trois à quatre personnes sont nécessaires
pour le transport du ballon de stockage.
Munissez-vous également d'une courroie de
transport et éventuellement d'un diable.
Evitez les chocs violents car ils peuvent écailler l'émaillage du ballon de stockage ou endommager les tubulures de raccordement.
Lors de la pose, tenez compte des dimensions des portes et des dimensions du ballon
basculé à l'horizontale. Enlevez éventuelle-
ment l'isolation pour le transport. Pour cela,
ôtez le couvercle du ballon et ouvrir l'isolation
au niveau des baguettes à pince latérales. L'isolation peut ensuite être réinstallée sur le ballon après le transport ou après le montage des
tuyaux.
Il est recommandé de transporter le ballon de
stockage à la verticale en fixant le ballon (à la
palette par exemple) avec deux courroies.
Pose du ballon de stockage
Placez impérativement le ballon de
stockage dans une pièce à l'abri du
gel. Choisissez le lieu de pose du
ballon en veillant à ce que les voies
d'acheminement jusqu'aux prises d'eau chaude soient les plus courtes possibles. Tournez
la barrette de raccordement du ballon afin de
pouvoir raccorder au mieux les tuyaux du circuit solaire et des autres raccords. Si vous
montez le ballon de stockage sous le toit,
vérifiez la résistance du plafond (tenez compte du poids du ballon rempli). La charge doit
éventuellement être répartie sur une plus
grande surface à l'aide de blocs de bois équarris. Le cas échéant, adressez-vous à un spécialiste de l'analyse des contraintes.
Avant de procéder au remplissage ou
à la mise en service du ballon, contrôlez l'étanchéité de tous les raccords et
du bouchon de fermeture. Resserrezles si nécessaire. Le contrôle du bouchon de
fermeture pour le manchon du corps de chauffe à vis électrique (déplacé à 180° des autres
raccords) est inclus et ne doit pas être oublié !
Ce bouchon peut ne pas être pré-monté et être
fixé séparément au ballon ou à la palette de livraison.
44. Montage du mélangeur d'eau sanitaire (non compris dans les kits EDG)
Le mélangeur d'eau sanitaire constitue un
élément de sécurité important dans le circuit
d'eau chaude. Pour éviter tout échaudage
excessif, montez à la sortie du ballon le robinet mélangeur thermostatique à trois voies
fourni avec le matériel. Réglez le robinet de
sorte que la température de l'eau aux prises
d'eau soit de 45°C approximativement. Pour
régler le robinet, manipulez la vis de réglage
de température située sur le capuchon du
robinet.
Autres indications :
Pour éviter les pertes de chaleur dues à la circulation gravitaire, amenez les raccords directement au ballon, d'abord vers le bas. Un clapet anti-retour doit par ailleurs être installé
dans la conduite d'eau froide menant au
mélangeur d'eau sanitaire.
Le raccordement d'eau froide doit
posséder un groupe de sécurité conforme à la norme DIN 1988.
Purgeur manuel
Handentlüfter
M
Mélangeur d'eau sanitaire
thermostatischer
thermostatique
Brauchwassermischer
Eau chaude
WW
Anschluß
Raccord
Nachheizung
circuit d'appoint
Clapet anti-retour
Rückschlagklappe
Soupape
de sécurité
Sicherheitsventil
Amener
les raccords
vers
le
Anschlüsse
nach unten
führen
bas
Raccord
Anschluß
circuit
Solar
solaire
+
Vidange
Entleerung
Tubulures de
Réducteur de
raccordement
Manometeranschlußpression
du manomètre
Druckminderer
stutzen
+
+
d'aspiration
Clapet
d'arrêt avec Clapet
Absperrventil
Rückflußverhinderer
avec
vidange
mit Entleerung
mit Entleerung
vidange
eau froide
KW
Purgeur
manuel
Handentlüfter
GroupeSicherheitsgruppe
de sécurité conformenach
à la norme
DIN 1988
DIN 1988
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 6
Ballon solaire
edg
EnergieDirekt GmbH
5. Ballon solaire
Le ballon solaire est constitué d'un ballon
d'eau chaude sanitaire en acier de grande
qualité. L'intérieur du ballon est émaillé
(conformément à la norme DIN 4753),
et l'extérieur est laqué. Le ballon
se compose de deux grands échangeurs
de chaleur à tuyaux lisses qui transmettent
la chaleur des capteurs ou de la chaudière
à l'eau sanitaire.
A l'extérieur du ballon se trouve un ou deux
doigts de gants (repères F1 et F2) afin d'
insérer la (les) sonde (s) thermique (s).
Tout le ballon est isolé avec une mousse
rigide en polyuréthane de 50 mm (sans HCFC)
afin de limiter les pertes de chaleur.
Pour éviter d'endommager la
stratification dans le ballon lors du déchargement du ballon, l'entrée d'eau froide est
réalisée vers le bas (notée KW) et la sortie d'eau
chaude vers le haut (notée WW).
6.. Raccordement du ballon solaire
Le ballon doit être équipé de raccords à
joints plats au niveau des sorties de manière à pouvoir réaliser un raccordement à
joint plat avec un insert et un écrou raccord
(disponibles dans la liste des accessoires).
Les raccords peuvent aussi être rendus
étanches avec du chanvre, du Neofermit
ou du ruban téflon.
ne pas utiliser de ruban téflon
dans le circuit solaire en raison
des températures élevées.
Tous les raccordements d'eau
potable (eau chaude, eau froide et
circulation) doivent être raccordés
au réseau d'eau potable avec des
raccords à joints plats. Les raccords réalisés avec du chanvre peuvent provoquer
l'écaillement de l'émail dans la zone des
raccords et de ce fait entraîner la corrosion
des tubulures de raccordement. Ce type de
dommage sur le ballon n'est pas inclus
dans la garantie.
Pour le remplissage et la vidange, prévoy-
ez, selon le groupe de sécurité de votre
raccordement d'eau, un robinet CRV (robinet de remplissage et de vidange à boisseau sphérique - non livré) sur le raccordement d'eau froide du ballon, au point le
plus bas.
Toutes les tuyauteries de raccordement du
ballon doivent impérativement être isolées
pour éviter les pertes thermiques. Les conduites du circuit d'appoint, du raccordement d'eau chaude et éventuellement la
circulation doivent être entièrement isolées
(conformément à l'ordonnance sur les
installations de chauffage).
Pour le raccordement d'eau chaude et d'eau froide, veillez à ne pas
placer des conduites en acier à la suite de
conduites en cuivre dans le sens de l'écoulement. Autrement, cela risque de provoquer une forte corrosion des conduites en
acier. Par conséquent, si les conduites
d'eau chaude sont en acier, il ne faut pas
utiliser de cuivre pour les conduites d'eau
froide.
Ballon solaire - Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 7
Ballon de
stockage
300 Litres
Installation
Paratonnerre
actualisé
04.02.2004
Installation :
N° de plan :
PO-01
Installation solaire pour la préparation d'eau chaude
BM : mélangeur d'eau sanitaire
TF : sonde thermique
RK : clapet anti-retour
DM : débitmètre
TH : thermomètre
AG : vase d'expansion
MA : manomètre
P : pompe
SR : régulateur solaire
R : régulateur
exemple de raccordement de la chaudière
Chaudière
Circuit calorifique
Ballon solaire
dessiné
Projet :
eau chaude sanitaire
Exemple de raccordement de la chaudière à l'eau
chaude et au circuit de chauffage. Ce schéma peut
ne pas être complet.
Réglage de la chaudière et équipement de sécurité
conformes aux indications du fabricant
edg
Vase d'expansion en option
Régulateur
solaire, Type :
DeltaSol BS
18 Litres
vase d’expansion
Circuit solaire
2 capteurs solaires
Type edg SFK 21
EnergieDirekt GmbH
EnergieDirekt GmbH
edg
Ballon solaire - Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 8
3x1,5mm
2
VE
VE
Delta Sol
BS
Circuit solaire
S1
B
Vi
S2
S3
Ballon solaire
type S
2x0,75mm 2
Parafoudre
CA
ECS
Ballon solaire - Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 8
Système chauffe eau solaire
Schéma hydraulique électrique
par TW
par FA
le 04.12.2007
2 sur 4
numéro de dessin :
edg
le 04.02.2004
appoint électrique
EF
EnergieDirekt GmbH
établi
Vi
SS
Soupape de sécurité
Eau chaude
Eau froide
Vanne
Relais du régulateur
Boite de protection surtension
Sonde température d’ambiance
Sonde température extérieur
Régulation chaudière
Sonde de température
Ballon solaire
mis à jour
Vase d’expansion
optionnel
SS :
EC :
EF :
V:
R:
B:
ta :
te :
KR :
ST :
edg
R1 (P1)
MA
TH
SS
Capteurs
SFK 21
Purgeurs manuels
Légende
BM : Mitigeur d’eau sanitaire
DM : Débitmètre
RK : Clapet anti-retour
TH : Thermomètre
AG : Vas d’expansion
MA : Manomètre
P:
Pompe
S:
Sonde de température
Vi : Vanne de vidange
EnergieDirekt GmbH
edg
Ballon solaire
EnergieDirekt GmbH
7 Raccordement de la circulation d'eau chaude
Une boucle de recirculation est particulièrement utile car elle offre un confort supérieur pour l'alimentation en eau chaude.
Cependant, une boucle de recirculation
provoque une importante perte de chaleur,
nécessite de l'énergie électrique et endommage dans certains circonstances la stratification dans le ballon solaire. Il faut donc,
autant que possible, ne pas monter une
installation solaire avec une boucle de
recirculation.
Lorsqu'il est impossible de renoncer à
cette boucle de recirculation, il est absolument nécessaire de régler convenable-
ment la pompe de circulation (la commande pour la circulation est disponible parmi
les accessoires). L'objectif du contrôle de
la circulation est de réduire considérablement le temps de marche de la pompe et
ainsi de réduire d'une part la consommation d'énergie de la pompe et la perte de
chaleur dans les tuyaux d'autre part. Des
temps de marche courts permettent par ailleurs de diminuer le reflux d'eau dans le
ballon et éliminent donc efficacement la
formation de tourbillons.
Les ballons solaires sont équipés d'un
manchon (fermé à la livraison) pour le raccordement de la boucle de recirculation.
Variante de raccordement A (sans mélangeur d'eau sanitaire)
L'illustration suivante présente le raccordement d'une boucle de recirculation au ballon
solaire lorsque le mélangeur d'eau sanitaire livré avec le matériel n'est pas utilisé. Réglez
au niveau du régulateur solaire la température maximale du ballon sur 60°C. Si le mélangeur d'eau sanitaire est installé (recommandé et obligatoire dans plusieurs pays), réalisez
le raccordement de la circulation selon la variante B.
Prises d'eau
eau chaude sanitaire
Mélangeur d'eau sanitaire
Ballon d’eau chaude
sanitaire
Clapet anti-retour
Clapet d'arrêt
Recirculations
éventuelles par la
boucle recirculation
eau sanitaire
Pompe de circulation
(commande de circulation disponible parmi les accessoires)
Groupe de sécurité
eau froide, conf. DIN 1988
Conduite de circulation
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire seule - 9
edg
Ballon solaire
EnergieDirekt GmbH
edg
EnergieDirekt GmbH
Variante de raccordement B (avec mélangeur d'eau sanitaire)
L'illustration suivante présente le raccordement d'une boucle de recirculation à un ballon
solaire avec un mélangeur d'eau sanitaire monté. La voie de la recirculation doit, comme
indiqué sur le schéma, être remplie aussi bien au niveau de l'arrivée d'eau froide du
mélangeur d'eau sanitaire qu'au niveau du raccordement de la circulation du ballon.
Prises
d'eau
eau chaude
Mélangeur d'eau sanitaire
Ballon d'eau chaude
sanitaire
Clapet anti-retour
Clapet d'arrêt
eau froide
Pompe de recirculation
(commande de recirculation disponible parmi les accessoires)
Groupe de sécurité
eau froide, conf. DIN 1988
Conduite de circulation
Un réglage de la circulation incorrect ou
défectueux peut provoquer une forte diminution de la production solaire. Il est donc
recommandé, dans la mesure du possible,
de renoncer complètement à une boucle
de recirculation dans le cas des ballons
combinés.
Adressez-vous à votre conseiller spécialiste en énergie solaire ou à l'installateur de
l'équipement pour choisir l'appareil de contrôle adapté pour la boucle de recirculation
forcée.
10
edg
Ballon solaire
EnergieDirekt GmbH
8. Montage d'un corps de chauffe à vis électrique
S'il est impossible d'installer une chaudière
au fioul ou au gaz pour le chauffage d'appoint de l'eau sanitaire, vous pouvez monter dans les ballons solaires un corps de
chauffe à vis électrique (disponible parmi
les accessoires) sur un manchon latéral
(filetage intérieur 1 ½'').
vis. Pour cela, le ballon ne doit pas être
rempli d'eau. Selon les besoins en eau
chaude, il est possible d'installer un corps
de chauffe à vis avec diverses puissances.
Le corps de chauffe à vis doit contenir un
régulateur thermique et un limiteur thermique de sécurité.
Le bouchon du manchon doit être enlevé
avant le montage du corps de chauffe à
9. Protection anti-corrosion du ballon de stockage
Une protection anti-corrosion correctement
installée est impérative en cas d'éventuelle
réclamation de garantie.
EBS / ESS - 150, 200, 300, 400, 500
Les ballons solaires sont parfaitement protégés contre la corrosion grâce à leur intérieur émaillé conforme aux
normes DIN. Les défauts dans l'émail
résultant de la fabrication (la norme DIN
4753 T3 autorise max. 7 cm²/m² de surface) au niveau desquels l'émail ne recouvre
pas la paroi d'acier, subiront une corrosion
si des mesures supplémentaires de protection anti-corrosion ne sont pas appliquées.
Pour empêcher cette corrosion, chaque
ballon solaire d'eau potable est équipé
d’une anode sacrificielle en magnésium qui
se dissout et ainsi protège efficacement le
ballon de la corrosion.
Une légère couche protectrice recouvre
également la surface extérieure. La température élevée atteinte lors de l'émaillage
peut provoquer l'apparition de calamine à
la surface. Elle ne constitue néanmoins
aucun danger pour la durée de vie du ballon. L'apparition d'une pellicule oxydée sur
la surface est également sans danger.
teur, lors du transport dans la cave, etc).
Toute réclamation à ce sujet (en cas de
demande de droits de garantie valable)
doit être établie avant la mise en service
du ballon.
Contrôlez l'anode une fois par an. Vous
trouverez davantage d'informations à ce
sujet dans le chapitre 13 Entretien.
Une anode à courant contraire électrique
peut également être utilisée. Pour cela,
démontez l'anode de magnésium du ballon
de stockage (videz auparavant le ballon) et
remplacez-la par l'anode à courant contraire (disponible parmi les accessoires).
Respectez bien les instructions de montage et d'utilisation du fabricant.
Pour démonter facilement l'anode de magnésium, il est nécessaire de respecter un
écart minimum d'un mètre entre le bord
supérieur du ballon et la hauteur du plafond de la pièce de montage.
Par-contre, l'endommagement de l'émail à
l'intérieur peut rapidement provoquer l'apparition de corrosion. Ces éclats ne peuvent être produits qu'en cas de mauvaises
conditions de transport du ballon (par ex.
en cas de collision avec le chariot éléva-
Ballon solaire - 11
edg
EnergieDirekt GmbH
Ballon solaire
10. Entretien
Tous les ans, un contrôle complet de l'anode de protection en magnésium doit être
effectué sur les ballons émaillés. Elle sera
remplacée si nécessaire.
Dans les ballons solaires edg, l'anode de
magnésium est montée totalement isolée
ce qui permet d'effectuer les contrôles de
fonctionnement suivants :
- Mesure du courant protecteur circulant
entre l'anode et le réservoir du ballon.
Pour cela, il suffit d'enlever la cosse de la
tête de l'anode et de brancher un ampèremètre. Si le courant mesuré entre l'anode
et la paroi du réservoir est supérieur à 0,3
mA, cela signifie que le courant protecteur
est suffisamment élevé et que l'anode n'est
pas encore dissoute. Si le courant protecteur est inférieur à 0,3 mA, il est nécessaire de procéder à un contrôle visuel et
éventuellement au remplacement de l'anode. Procédez alors comme pour le contrôle
visuel (expliqué ci-après).
- Contrôle visuel de la dissolution de l'anode en enlevant l'anode
Avant de démonter l'anode, le ballon ne
doit plus être sous pression et, si de l'eau
potable est évacuée, aucune sortie d'eau
prolongée ne doit se produire lorsque vous
dévissez l'anode. Si le diamètre de l'anode
a diminué d'1/3 (= 33 mm) de son diamètre
d'origine, celle-ci doit obligatoirement être
remplacée par une anode neuve. Si vous
ne remplacez pas l'anode, il faut la revisser uniquement avec le joint d'origine.
L'utilisation de chanvre n'est pas autorisée
car le raccordement électrique entre la tête
du filetage de l'anode et le corps du ballon
en serait affecté et l'anode n'assurerait
plus la protection anti-corrosion. Les dommages qui en résulteraient sur le ballon
entraînent l'annulation de la garantie.
Une anode à courant contraire possède
une durée de vie presque illimitée. Une
diode de contrôle indique le bon fonctionnement de l'anode. Si la diode est verte,
cela signifie que l'anode à courant contraire assure efficacement la protection anticorrosion. Si la diode est rouge, cela signifie que l'anode à courant contraire n'assure pas la protection anti-corrosion et qu'il
existe une défaillance qui doit être immédiatement contrôlée. Pour cela, reportezvous à la notice de l'anode à courant contraire ! Le bon fonctionnement de l'anode
de magnésium et à courant contraire n'est
assuré que lorsque le ballon est rempli.
Pour que la garantie reste valable, il est
nécessaire de s'assurer que l’autocollant
fourni avec le ballon est bien rempli.
Il est nécessaire de nettoyer l'intérieur du
ballon et d'éffectuer un contrôle tous les 2
ans. Utilisez uniquement un chiffon humide pour nettoyer l'extérieur de l'isolation
du ballon. Nous vous déconseillons l'utilisation de détergents solvants.
En cas de risque de gel dans la pièce de
montage, il est nécessaire de faire fonctionner le ballon à un niveau protégé du
gel ou de le vidanger entièrement. Le bon
fonctionnement de la soupape de sécurité
doit être régulièrement contrôlé 1 à 2 fois
par mois conformément à la norme DIN
4753 en réalisant une aération.
Nous vous recommandons de faire un entretien annuel par un partenaire spécialisé
edg.
Pour des raisons de sécurité, de l'eau doit
pouvoir sortir de la conduite de purge lors
du chauffage du ballon d'eau chaude. La
bouche de purge ne doit jamais être fermée ou bloquée.
Si le courant protecteur est inférieur à 0,3
mA ou si le diamètre a diminuè inférieur de
33 mm la protection anti-corrosion est
insuffisante et cela doit être corrigé par le
remplacement par une anode neuve.
Les dommages sur le ballon résultant du
non respect de ces prescriptions entraînent l'annulation de la garantie.
Ballon solaire - 12
Ballon solaire
edg
EnergieDirekt GmbH
11. Conditions de garantie
Les ballons que nous livrons sont garantis
5 ans.
La garantie couvre l'étanchéité et le bon
fonctionnement des ballons. Aucune
garantie n'est accordée pour les autres
pièces.
La garantie couvre la qualité fonctionnelle
du matériel installé. Si les composants
solaires edg venaient à perdre cette qualité fonctionnelle au cours de la période de
garantie, ils seront réparés ou remplacés
gratuitement, à notre convenance. Les
dommages résultant d'une tempête ou
d'un coup de foudre et les défauts résultant d'influences externes (par ex. rayure,
détérioration en cas d'opérations de nettoyage ou d'entretien) ne sont pas inclus
dans la garantie. La société edg n'assurera
aucune garantie si le défaut résulte d'une
protection anti-corrosion défectueuse ou
insuffisante, si des antigels différents sont
mélangés ou si des antigels non conformes aux normes DIN sont utilisés.
La garantie sera appliquée uniquement si
le montage, l'installation et la mise en service de l'installation sont réalisés correctement par une entreprise spécialisée et
qualifiée. La garantie ne couvre pas les
dommages résultant d'une usure naturelle,
d'une manipulation ou d'une installation
incorrectes ou négligentes, d'une sollicitation excessive, de matériel inadapté, de
mauvais travaux de construction, de rapports de construction inadaptés ou d'influences chimiques ou électriques. Nous
n'assumons aucune responsabilité pour
les pièces d'usure, les pièces en verre, le
plastique et d'autres pièces fragiles ni pour
les dégâts sur le vernis. La garantie est
également annulée si le procès-verbal de
réception ne démontre pas clairement la
bonne exécution de l'installation et de la
mise en service de l'installation, ou s'il
n'est pas possible de prouver que l'entretien de l'installation (au moins une fois
tous les deux ans) a bien été effectué par
un artisan certifié edg. Pour faire valoir les
droits de garantie, il est nécessaire de
remplir soigneusement le formulaire
"Réclamation" fourni à la livraison. Ce formulaire contient les informations nécessaires au traitement de la réclamation et doit
être signé par l'acheteur. Par ailleurs, le
procès-verbal de réception fourni à la livraison doit être soigneusement rempli par
une société spécialisée et renvoyé à la
société edg au plus tard 2 semaines après
la fin de l'installation. La garantie est valable à compter du jour de la livraison.
Si une disposition de ces conditions générales venait à être nulle, le reste des
dispositions resterait néanmoins valide.
Une disposition est nulle si le but recherché par cette disposition n'est pas atteint.
Cette disposition sera alors remplacée par
une nouvelle disposition se rapprochant
au maximum du but recherché.
Ballon solaire - 13
aude
edg
EnergieDirekt GmbH
II -Réservoir universel de chauffage UPK 800
avec 2 échangeurs de chaleurs à tuyaux lisses
Sommaire
Réservoir de chauffage universel UPK avec intérieur inox (ballon combiné)
1.
Réservoir de chauffage universel UPK 800/200________________15
2.
Montage et transport du ballon de stockage_________________17
3.
Montage du mélangeur d'eau sanitaire________________________17
4.
Raccordement du réservoir de chauffage______________________18
5.
Raccordement de la circulation d’eau chaude__________________20
6.
Réservoir de chauffage universel type UPK 800L_______________21
7.
Instructions de sécurité____________________________________24
8.
Variante de raccordement standard
(raccordement du réservoir tampon)________________________26
9.
Variante de raccordement relevage du retour___________________28
10.
Protection anti-corrosion du réservoir de
chauffage universel_______________________________________29
11.
Entretien________________________________________________30
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 14
Réservoir de chauffage universel
edg
EnergieDirekt GmbH
1.Réservoir de chauffage universel UPK 800/200 (ballon combiné)
Type :
Volume du ballon de stockage :
Matériau réservoir de chauffage :
Matériau ballon intégré
d'eau potable :
Pression maximale de service
Réservoir :
Eau potable :
Surface du ballon d'eau potable :
Coefficient de rendement NL:
Echangeur de chaleur :
Protection anti-corrosion :
Raccords :
Circulation forcée :
Isolation :
Dimensions hors tout avec isol. :
Diamètre sans isolation:
Dimension du ballon
basculé à l´horizontale :
Masse totale (avec/sans
intéreiur inox) :
Garantie:
UPK 800/200 V4A
800 litres, dont 600 litres pour l'accumulateur de chauffage et
200 litres pour l'eau potable
Acier, extérieur laqué
Inox (V4A extra)
3 bar
10 bar
2,5 m2
Jusqu´à 2,3, suivant position de la sonde dans le bornier. Si
l´installation sert à la préparation d’eau chaude pour plus de 5
personnes, un calcul préalable du coefficient de puissance N
doit être effectué.
2 échangeurs de chaleur à tuyaux lisses. Circuit solaire : 2,4m²
Dans certaines régions de France, une anode anti-corrosion est
obligatoire pour la protection anti-corrosion du réservoir en inox.
Adressez-vous à votre société de distribution d'eau ou à votre
installateur spécialisé.
Circuit de chauffage: filetage extérieur 1'' et 5/4’’, joint plat; circuits d´eau froide et d´eau chaude et circulation: filetage extérieur ¾'', joint plat; circuit solaire (aller et retour): filetage extérieur 1’’, joint plat, purge filetage extérieur 3/8’’
Raccord possible avec filetage extérieur 3/4'', joint plat (seule
ment avec une pompe régulée en temps et par thermostat)
Mousse souple polyuréthane amovible de 100 mm, couvercle
supérieur amovible de 130 mm, trappe de révision sur couvercle
supérieur à bride, I = 0,037 W / mK
2,03 x 0,99 m
0,79 m
2,0 m
280/230 kg
5 ans (selon les conditions générales de
PHOENIX SonnenWärme AG)
(sous réserve de modifications techniques)
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 15
200 L
10 bars
13 bars
eau
0 - 95 °C
600 L
3 bar
3,9 bar
eau
0 - 95 °C
Données de service réservoir interne
Contenance
Pression de service admissible
Pression d'essai
Fluide de service
Température de service
Données de service accumulateur
Contenance
Pression de service admissible
Pression d'essai
Fluide de service
Température de service
Données de service échangeur de chaleur
Surface de chauffe supérieure
2,4 m²
Surface de chauffe inférieure
2,4 m²
Pression de service admissible
16 bars
Pression d'essai
21 bars
Fluide de service
eau
Température de service
0 - 110 °C
Ballon d'eau sanitaire
Revêtement de
l'accumulateur
Réservoir de chauffage
Raccords
Autres données
manchons
Filetage (ISO 228/1)
tôle de robe, sol
ISO 228/1
RSt 37-2
inox 1.4571
- intérieur non traité
- extérieur laqué
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
edg
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 16
Réservoir de chauffage universel
2.
edg
EnergieDirekt GmbH
Montage et transport du ballon de stockage
Ne pas transporter le ballon combiné à l'horizontale.
Trois à quatre personnes sont nécessaires
pour le transport du ballon de stockage.
Munissez-vous également d'une courroie de
transport et éventuellement d'un diable.
Evitez les chocs violents car ils peuvent écailler l'émaillage du ballon de stockage ou endommager les tubulures de raccordement.
Lors de la pose, tenez compte des dimensions des portes et des dimensions du ballon
basculé à l'horizontale. Enlevez éventuelle-
Lors du remplissage du ballon, remplissez d'abord la partie eau potable, puis la
partie réservoir tampon. Le réservoir
tampon ne doit pas dépasser 3 bars.
ment l'isolation pour le transport. Pour cela, ôtez
le couvercle du ballon et ouvrez l'isolation au
niveau des baguettes à pince latérales. L'isolation peut ensuite être réinstallée sur le ballon
après le transport ou après le montage des tuyaux. Il est recommandé de transporter le ballon
de stockage à la verticale en fixant le ballon (à la
palette par exemple) avec deux courroies.
Pose du ballon de stockage
Placez impérativement le ballon de
stockage dans une pièce à l'abri du
gel. Choisissez le lieu de pose du
ballon en veillant à ce que les voies d'acheminement jusqu'aux prises d'eau chaude
soient les plus courtes possibles. Tournez la
barrette de raccordement du ballon afin de
pouvoir raccorder au mieux les tuyaux du cir-
3.
cuit solaire et des autres raccords. Si vous montez le ballon de stockage sous le toit, vérifiez la
résistance du plafond (tenez compte du poids du
ballon rempli). La charge doit éventuellement être
répartie sur une plus grande surface à l'aide de
blocs de bois équarris. Le cas échéant, adressez-vous à un spécialiste de l'analyse des contraintes.
Montage du mélangeur d'eau sanitaire
Le mélangeur d'eau sanitaire offre un élément de sécurité important dans le circuit
d'eau chaude. Pour éviter tout échaudage
excessif, montez à la sortie du ballon le robinet mélangeur thermostatique à trois voies
fourni avec le matériel. Réglez le robinet de
sorte que la température de l'eau aux prises
d'eau soit de 45°C approximativement. Pour
régler le robinet, tournez la vis de réglage de
température située sur le capuchon du robi-
net. Autres indications:
Pour éviter les pertes de chaleur dues à la circulation gravitaire, amenez les raccords directement au ballon, d'abord vers le bas. Un clapet
anti-retour doit par ailleurs être installé dans la
conduite d'eau froide menant au mélangeur d'eau
sanitaire.
Le raccordement d'eau froide doit posséder un groupe de sécurité conforme
à la norme DIN 1988.
Purgeur manuel
Mélangeur d'eau sanitaire
thermostatique
Eau chaude
Clapet anti-retour
Soupape de sécurité
Purgeur manuel
Raccord
circuit solaire
Tubulures de raccordement
Reducteur de pression
du manomètre
Eau froide
Vidange
Clapet d'arrêt
avec
vidange
Clapet d'aspiration
avec vidange
Groupe de sécurité conforme à la norme DIN 1988
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 17
edg
Réservoir de chauffage universel
4.
EnergieDirekt GmbH
Raccordement réservoir de chauffage universel
Le réservoir doit être équipé de raccords à
joints plats au niveau des sorties de manière
à pouvoir réaliser un raccordement à joint
plat avec un insert et un écrou raccord
(disponibles dans la liste des accessoires).
Les raccords peuvent aussi être rendus étanches avec du chanvre, du Neofermit ou du
ruban téflon. Attention: ne pas utiliser de
ruban téflon dans le circuit solaire en raison
des températures élevées. Les raccordements d'eau chaude et d'eau froide sont réalisés de la même manière que dans le cas
d'un ballon d'eau chaude classique.
Pour le remplissage et la vidange, prévoyez,
selon le groupe de sécurité de votre raccordement d'eau, un robinet CRV (robinet de
remplissage et de vidange à boisseau sphérique - non livré) sur le raccordement d'eau
froide du ballon, au point le plus bas.
Toutes les tuyauteries de raccordement du
ballon doivent impérativement être isolées
pour éviter les pertes thermiques. Les conduites du circuit d'appoint, du raccordement
d'eau chaude et éventuellement la circulation
doivent être entièrement isolées (conformément à l'ordonnance sur les installations de
chauffage).
Pour le raccordement d'eau chaude et d'eau
froide, veillez à ne pas placer des conduites
en acier à la suite de conduites en cuivre
dans le sens de l'écoulement. Autrement,
cela risque de provoquer une forte corrosion
des conduites en acier. Par conséquent, si
les conduites d'eau chaude sont en acier, il
ne faut pas utiliser de cuivre pour les conduites d'eau froide.
Toutes les tuyauteries de raccordement du
ballon doivent impérativement être isolées
pour éviter les pertes thermiques. Les conduites du circuit d'appoint, du raccordement
d'eau chaude et éventuellement la circulation
doivent être entièrement isolées (conformément à l'ordonnance sur les installations de
chauffage).
Pour le raccordement d'eau chaude et d'eau froide, veillez à ne pas
placer des conduites en acier à la
suite de conduites en cuivre dans
le sens de l'écoulement. Autrement, cela risque de provoquer une forte corrosion des
conduites en acier. Par conséquent, si les
conduites d'eau chaude sont en acier, il ne
faut pas utiliser de cuivre pour les conduites
d'eaufroide.
Lors du remplissage du ballon,
remplissez d'abord la partie eau
potable, puis la partie réservoir
tampon. Le réservoir tampon ne
doit pas dépasser 3 bar.
Lorsque vous intervenez sur la partie eau
potable du ballon, et en raison d'une baisse
de pression au niveau de l'eau potable (par
ex. travaux d'entretien), la pression dans la
partie chauffage du ballon doit d'abord être
réduite avant que la pression dans le réservoir interne (intérieur inox) puisse être diminuée. Tout dommage résultant du non
respect de cette instruction est exclu de la
garantie.
Avant le remplissage ou la mise en
route et après le premier chauffage, il est nécessaire de contrôler
les raccords sur le couvercle à
bride et éventuellement de les resserrer. Le couple de serrage doit être de 20
à 30 Nm. Si vous ne respectez pas ces
valeurs, les vis à collerette risquent de subir
une corrosion en raison du manque d'étanchéité du joint et le joint risque de s'abîmer
rapidement. Tout dommage résultant du non
respect de cette instruction est exclu de la
garantie.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 18
Réservoir de chauffage universel
edg
EnergieDirekt GmbH
Légende
KV
N°
KV
KR1
HV
SV1
KR1/ HV
SV1
KR2
KR2
HR
SR1
SV2
Res
SR2
FBR
HR
SR1
SV2
Res
SR
FBR
Désignation
Aller chaudière (filetage extérieur 5/4'')
Retour chaudière variante relevage du retour
(filetage extérieur 1'')
Aller circuit de chauffage (filetage extérieur 1'')
Aller circuit solaire (filetage extérieur 1'')
échangeur de chaleur supérieur
Retour chaudière variante standard
(raccordement du réservoir) (filetage extérieur 1'')
Retour circuit de chauffage (filetage extérieur 1'')
Retour circuit solaire (filetage extérieur ¾'')
échangeur de chaleur supérieur
Aller circuit solaire (filetage extérieur 1'')
échangeur de chaleur inférieur
Réserve (filetage extérieur 1'')
Retour circuit solaire (filetage extérieur 1'')
échangeur de chaleur inférieur
Retour chaudière combustible solide
(filetage extérieur 5/4'')
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 19
edg
Réservoir de chauffage universel
5.
EnergieDirekt GmbH
Raccordement de la circulation d'eau chaude
La circulation forcée est particulièrement
utile car elle offre un confort supérieur pour
l'alimentation en eau chaude. Cependant,
une circulation forcée provoque une importante perte de chaleur, nécessite de l'énergie
électrique et endommage dans certains circonstances la stratification dans le réservoir
de chauffage universel. Il faut donc, autant
que possible, ne pas monter une installation
solaire avec une circulation forcée. Il faut
dans ce cas fermer le raccordement de la
circulation sortant du couvercle.
Lorsqu'il est impossible de renoncer à cette
circulation forcée, il est absolument nécessaire de régler convenablement la pompe de
circulation (la commande pour la circulation
est disponible dans la liste des accessoires).
L'objectif du contrôle de la circulation est de
réduire considérablement le temps de marche de la pompe et ainsi de limiter d'une part
la consommation d'énergie de la pompe et la
perte de chaleur dans les tuyaux d'autre part.
Des temps de marche courts permettent par
ailleurs de diminuer le reflux d'eau dans le
ballon et éliminent donc efficacement la formation de tourbillons.
Pour le bon fonctionnement du
contrôle de circulation, aucune
prise d'eau ne doit être raccordée
entre le groupe de sécurité d'eau
froide et le ballon d'eau chaude
sanitaire.
Dans les réservoirs de chauffage universels,
3 conduites d'eau potable sortent de côté,
au niveau du point le plus haut, et sont prévues, de gauche à droite, pour le raccordement de KW (eau froide), WW (eau chaude)
et Z (circulation).
Un réglage de la circulation incorrect ou
défectueux peut provoquer une forte diminution de la production solaire. Il est donc
recommandé, dans la mesure du possible,
de ne pas installer de circulation forcée dans
les réservoirs de chauffage universel. Dans
ce cas, comme nous l'avons déjà évoqué
précédemment, le raccordement de la circulation doit être fermé et étanche sous pression. Votre conseiller solaire peut vous aider
à choisir la commande la mieux adaptée à la
circulation forcée.
L'illustration suivante présente le raccordement d'une circulation forcée à un ballon combiné de type UPK
avec un mélangeur d'eau sanitaire monté.
Prise d’eau
Purgeur manuel
Mélangeur d'eau sanitaire
Eau chaude potable
Clapet anti-retour
Clapet d'arrêt
Purgeur manuel
Raccord
circuit solaire
Eau potable
Commande de circulation
(disponible dans la liste
des accessoires)
Groupe de sécurité
eau froide, conf. DIN 1988
Conduite de circulation
Ballon solaire pour la préparation d'ECS et de chauffage - 20
edg
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
6. Réservoir de chauffage universel type UPK (ballon combiné)
Le réservoir de chauffage universel est
constitué du réservoir de stockage externe
(réservoir tampon) et interne (ballon d'eau
potable en inox). Le réservoir tampon externe contient l'eau de chauffage qui est
chauffée dans la partie inférieure du réservoir avec la technique solaire et dans la
partie supérieure de manière conventionnelle (chauffage au mazout, au gaz et/ou
au combustible solide). Le réservoir tampon diffuse à travers l'enveloppe du réservoir intérieur une partie de cette chaleur à
l'eau potable se trouvant dans ce réservoir.
L'autre partie de la chaleur est acheminée
si besoin est vers le système de chauffage.
L'alimentation d'énergie solaire peut être
réalisée avec 2 échangeurs de chaleur à
tuyaux lisses dans la partie inférieure du
ballon. Si la température est très élevée
dans le circuit aller solaire, il est possible
d'amener la partie supérieure du ballon à
une température élevée plus rapidement à
l'aide de l'échangeur de chaleur du haut et
ainsi mieux empêcher une mise en route
inutile du chauffage d'appoint. Lors du raccordement des deux échangeurs de chaleur, il existe plusieurs possibilités de raccordement adaptées aux besoins de l'utilisateur:
- utilisation de l'échangeur de chaleur solaire du bas uniquement
(variante standard)
- échangeurs de chaleur solaire du
bas et du haut raccordés en
série (possible même avec la
variante standard). Avantage:
surface d'échange de chaleur
doublée
- commande séparée de l'échangeur de chaleur solaire du haut
et de l'échangeur de chaleur
solaire du bas (pas de variante
standard ; remplacement du
régulateur solaire par un régulateur solaire à 2 circuits possible
en option avec majoration de
prix, vanne à 3 voies supplémentaire également disponible sur
demande)
La forme longue et étroite du ballon d'eau
potable permet d'obtenir une stratification
thermique idéale dans le ballon qui est
conservée même en cas de grandes quantités distribuées. Le bornier de la sonde
thermique permet d'effectuer un réglage
sur mesure de la quantité d'eau souhaitée
pour la partie disponibilité du ballon d'eau
potable et du réservoir tampon.
Pour réduire les pertes de chaleur, les
côtés du ballon sont isolés avec une isolation en mousse souple polyuréthane de
100 mm ; l'isolation atteint même une
épaisseur de 180 mm sur le couvercle.
Raccordement de chauffage du réservoir de chauffage universel
Lors de la mise en service du
réservoir de chauffage universel, il
est impératif de remplir le ballon
d'eau potable intérieur et de réaliser la mise sous pression avant de régler la
pression de service maximale 3 bar dans le
réservoir tampon. Dans le cas contraire, le
ballon en inox intérieur pourrait être endommagé et ce type de détérioration n'est pas
couvert par la garantie.
Le manchon pour le corps de chauffe à vis
électrique (filetage intérieur 1 1/2'') est un
modèle spécial et doit être demandé lors
de la commande. Il est impossible de monter un corps de chauffe à vis électrique
dans le réservoir de chauffage universel
standart. Il faut prévoir des délais de livraison plus longs pour le modèle spécial.
Lors du remplissage du ballon,
remplissez d'abord la partie eau
potable, puis la partie réservoir
tampon. Le réservoir tampon ne
doit pas dépasser 3 bar.
Il existe un grand nombre de systèmes de
chauffage différents qui nécessitent différentes variantes de raccordement du réservoir de chauffage universel. Le réservoir de
chauffage universel a donc été conçu pour
s'adapter à différentes variantes de raccordement.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 21
Réservoir de chauffage universel
edg
EnergieDirekt GmbH
Variantes de raccordement
Il existe un grand nombre de systèmes de
chauffage différents qui nécessitent différentes variantes de raccordement du ballon
combiné. Le réservoir de chauffage universel
de type UPK a donc été conçu pour s'adapter à différentes variantes de raccordement.
Les variantes proposées avec le réservoir de
chauffage universel de type UPK sont les suivantes :
Variante raccordement du réservoir standard (par ex. chaudière ancienne):
Cette variante est adaptée aux chaudières
anciennes et aux chaudières neuves de grande taille dans lesquelles les températures
retour sont limitées et la chaudière fonctionne à une température minimale. Il existe également de vieilles chaudières fonctionnant à
Ballon
Chauffage
La variante de raccordement standard (raccordement du réservoir) est également conseillée pour les appareils de chauffage avec
pompe intégrée qui possèdent au retour de
la chaudière une vanne de distribution pour
Ballon
________________
une température constante qui correspond à
la température aller maximale. Dans certains
cas, une augmentation de la température
retour de la chaudière se produit à l'aide d'un
robinet mélangeur à trois voies afin d'éviter la
formation de condensats dans la chaudière.
La variante standard (raccordement du réservoir) est recommandée pour tous ces cas.
le fonctionnement du chauffage et de l'eau
sanitaire (par ex. source de chaleur murale).
La variante relevage du retour n'est pas
conseillée dans ce cas
Chauffage
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 22
edg
Réservoir de chauffage universel
Variante relevage du retour
Cette variante est recommandée pour les
chaudières modernes à la pointe de la
technologie. Dans ces chaudières, la température aller de la chaudière est adaptée
aux besoins en chauffage en fonction de la
température extérieure (température de la
chaudière variable, chaudière basse température, appareils à gaz de condensation).
Remarque sur les appareils à gaz de condensation :
La variante relevage du retour est également recommandée pour les appareils à
Ballon
EnergieDirekt GmbH
gaz de condensation. Les pertes minimales
de rendement dues à la température retour
élevée de la chaudière sont plus que compensées par l'intégration hydraulique.
Remarque sur les chaudières avec pompe
intégrée (source chaude murale) :
La variante relevage du retour est recommandée pour les appareils de chauffage
avec pompe intégrée qui contiennent à l'aller de la chaudière une vanne de distribution pour le fonctionnement du chauffage
et de l'eau sanitaire, une température de la
chaudière variable et un circuit calorifique
homogène.
Chauffage
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 23
Réservoir de chauffage universel
edg
EnergieDirekt GmbH
7. Instructions de sécurité:
Le réglage de la chaudière et l'équipement
de sécurité de l'installation de chauffage doivent respecter les instructions du fabricant
et les normes DIN.
La partie réservoir tampon chauffée par l'énergie solaire dans le
réservoir de chauffage universel
est considérée comme la seconde unité de production de chaleur
après la chaudière et rend nécessaire l'installation d'une propre soupape de sécurité
qui n'est pas fermée au volume du réservoir
tampon. L'équipement de sécurité du circuit
calorifique doit respecter les dispositions de
la norme DIN 4751.
Le volume d'eau de chauffage augmente
grâce à la part de réservoir tampon supplémentaire dans le réservoir de chauffage universel, ce qui exige un vase d'expansion plus
grand ou un vase d'expansion supplémentaire pour l'installation de chauffage utilisée. Ce
vase d'expansion doit être installé sans être
fermé au volume du réservoir tampon. Une
installation de chauffage ne doit en principe
contenir qu'un vase d'expansion. Si dans
certains cas, plusieurs vases d'expansion
sont absolument nécessaires, ceux-ci doivent
toujours être raccordés à un point de l'installation de chauffage et posséder la même pression amont et la même pression autorisée. Si
ce n'est pas le cas, des pannes et des dysfonctionnements pourraient se produire.
L'installation d'un mélangeur à trois voies pour
le réglage de la température aller dans le circuit calorifique est recommandé (s'il n'est pas
déjà intégré). Ce mélangeur (ou un limiteur
thermique de sécurité) est absolument nécessaire en cas de chauffage par le sol ou de
chauffage mural pour limiter la température
aller.
Les raccords sur le réservoir de chauffage universel sont des filetages extérieurs ¾'' circuit
d'appoint et circuit solaire), 5/4'' (en haut et en
bas dans le réservoir de chauffage) et pour la
purge de la partie réservoir tampon 3/8'' (pour
le type UPK) ou ½'' (pour le type UP), avec
des joints plats. Les raccords qui ne sont pas
nécessaires au raccordement du réservoir de
chauffage universel doivent être obturés !
Placer un robinet CRV sur le raccord inférieur
du réservoir tampon afin de pouvoir effectuer
en cas de besoin une vidange complète.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 24
Réservoir de chauffage universel
8.
edg
EnergieDirekt GmbH
Variante de raccordement standard (racordement du réservoir tampon)
(pour une chaudière ancienne par ex.)
Dans le cas de cette variante, les circuits
aller et retour de chauffage sont en principe amenés en passant par le réservoir tampon. Si la chaudière est éteinte et qu'il y a
suffisamment d'énergie solaire, un chauffage solaire exclusif est possible avec le
régulateur séparé (R) sans être obligé de
faire passer l'eau de chauffage par la chaudière. Avec cette variante de raccordement, une plus grande surface de la zone
tampon est chauffée.
Si le système de contrôle de la chaudière
est équipé d'une sonde thermique, celle-ci
peut être placée au niveau du bornier à la
hauteur souhaitée, sous la sortie du circuit
aller de chauffage. Dans le cas de chaudières dans lesquelles, pour éviter la formation
de condensats, il existe un robinet mélangeur à trois voies pour le relevage de la
température retour de la chaudière, ce robinet doit également être mis en place.
Si un tel robinet n'est pas présent, le relevage de la température de retour n'est pas
absolument nécessaire ; respectez les indications du fabricant de la chaudière. L'illustration suivante présente le schéma de
raccordement de la variante standard (raccordement du réservoir). En cas de raccordement d'une troisième source de chaleur
(chaudière à combustible solide), il faut
veiller à disposer de la zone tampon maximale pour la diffusion de la chaleur depuis
la chaudière à combustible solide. Pour
cela, utilisez la tubulure de raccordement
supérieure (KV) pour l'aller de la chaudière
et la tubulure de raccordement inférieure
(FBR) pour le retour de la chaudière à
combustible solide. Il faut également veiller
à assurer au moins 50 litres de volume du
réservoir tampon par kilowatt de puissance
de la chaudière.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 25
Station solaire
Flow Con F
Vase d'expansion
en option
6 capteurs solaires
Type SFK21
vase d'expansion
supplémentaire
pour le circuit
calorifique
actualisé :
dessiné :
Projet :
Ballon combiné
Contenance : 800 litres
eau chaude potable
D - 12435 Berlin (Allemagne)
DeltaSol B
35 Litres
Circuit solaire
Installation
Paratonnerre
R : régulateur
KV : aller de la chaudière
KR : retour de la chaudière
HR : retour de chauffage
RA : relevage du retour
Circuit calorifique
modulaire avec
moteur de mélange
Circuit calorifique
avec radiateurs
Régulation du mélangeur
SiV : Soupape de sécurité
AG : vase d'expansion
MA : manomètre
P : pompe
SR : régulateur solaire
ou
Régulation du combustible
solide conformément aux
indications du fabricant
Installation :
N° de plan :
Exemple: Duo 6/800 Variante réservoir de chauffage (standard)
Installation solaire pour le chauffage d'appoint
BM : mélangeur d'eau sanitaire
TF : sonde thermique
RK : clapet anti-retour
DM : débitmètre
TH : thermomètre
Chaudière
Exemple de raccordement de la chaudière à
l'eau chaude et au circuit de chauffage. Non
exhaustif. Réglage de la chaudière et équipement de sécurité conformément aux indications
du fabricant.
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
edg
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 26
edg
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
9 Variante de raccordement relevage du retour (avec relevage du
retour de chauffage)
Dans le cas de cette variante avec température variable de la chaudière, l'aller de la
chaudière se divise et alimente directement
le ballon combiné et le circuit calorifique.
Le retour du circuit de chauffage est ramené directement à la chaudière par le biais
d'une soupape à trois voies ou alors un
relèvement du retour vers le ballon combiné est réalisé (cf. illustration). La soupape à
trois voies peut être réglée à l'aide d'un
régulateur solaire à deux circuits (disponible parmi les accessoire en remplacement
du régulateur mono-circuit) qui ajuste la
température dans le retour de chauffage et
le ballon combiné et agit en conséquence
sur la position de la soupape. Si la température dans la zone tampon chauffée à l'énergie solaire (S3) est supérieure d'une
valeur déterminée à la température dans le
retour de chauffage (S4), celui-ci est dirigé
vers le réservoir tampon (HR). Autrement,
le retour de chauffage est ramené directement dans la chaudière. Avec le relèvement
solaire du retour, seule une puissance de
chaudière réduite voire aucune puissance
n'est nécessaire et un appoint de chauffage est obtenu.
La pompe de chargement entre l'aller de la
chaudière et le raccord du réservoir tampon (KV) permet de réchauffer uniquement,
si besoin est, la zone tampon supérieure
nécessaire au réchauffement de l'eau sanitaire. Le volume du réservoir tampon sous
le raccord du retour de la chaudière (KR1)
est donc réchauffé par l'énergie solaire
exclusivement. Le réglage du circuit calorifique se fait soit avec la commande de contrôle de la chaudière soit avec un régulateur (R) par température ambiante ou extérieure séparé. L'avantage du système de
régulation séparé (R) est qu'il est possible
lors des périodes de transition de chauffer
avec l'énergie solaire uniquement, de sorte
que la chaudière peut rester éteinte.
Le schéma suivant présente la variante de
raccordement relevage du retour avec le
raccordement supplémentaire d'une troisième source de chaleur (chaudière à combustible solide). Attention, il est impératif de
disposer de la zone tampon maximale pour
la diffusion de la chaleur depuis la chaudière à combustible solide. Pour cela, utilisez
la tubulure de raccordement supérieure
(KV) pour l'aller de la chaudière et la tubulure de raccordement inférieure (FBR) pour
le retour de la chaudière à combustible
solide. Les composants nécessaires au
relevage du retour de chauffage (régulateur
à deux circuits en remplacement, soupape
à trois voies, sonde de contact tubulaire)
sont disponibles dans la liste des accessoires.
HR vers le ballon
combiné
KR vers la
chaudière
Légende
N°
Désignation
1
Soupape à 3 vois avec moteur
de commande
2
Joint plat 1’’
3
Ecrou raccord 1’’
4
Insert 1’’ x 22i
5
Raccord de réduction 3/4’’ x 22i
6
Insert 1’’ x filetage extérieur 3/4’’
7
Clapet anti-retour 3/4’’
HR depuis le
circuit calorifique
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire ________________
et de chauffage - 27
Vase d'expansion
en option
Station solaire
Flow Con F
6 capteurs
Type SFK 21
Delta Plus
35 Litres
Circuit solaire
D - 12435 Berlin (Allemagne)
Ballon combiné
Contenance : 800 litres
Vase d'expansion supplémentaire pour le circuit calorifique
eau chaude potable
Installation
Paratonnerre
actualisé :
dessiné :
Projet :
ou
SiV : Soupape de sécurité
AG : vase d'expansion
MA : manomètre
P : pompe
SR : régulateur solaire
R : régulateur
KV : aller de la chaudière
KR : retour de la chaudière
HR : retour de chauffage
RA : relevage du retour
Installation :
N° de plan :
Exemple : Duo 6/800 avec relevage du retour
Circuit
calorif.
avec chaudière à
combustible solide
Régulation du mélangeur
Circuit calorifique
modulaire avec
moteur de mélange
Circuit calorifique avec
radiateurs
Régulation du mélangeur
Installation solaire pour le chauffage d'appoint
BM : mélangeur d'eau sanitaire
TF : sonde thermique
RK : clapet anti-retour
DM : débitmètre
TH : thermomètre
Chaudière
ou
Exemple de raccordement de la chaudière à l'eau chaude
et au circuit de chauffage. Non exhaustif. Réglage de la
chaudière et équipement de sécurité conformément aux
indications du fabricant.
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
edg
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 28
edg
Réservoir de chauffage universel
EnergieDirekt GmbH
10. Protection anti-corrosion du réservoir de chauffage universel
t
Une protection anti-corrosion correctement installée est impérative en cas d'éventuelle réclamation de garantie.
Réservoir de chauffage universel UPK 800/200, UPK
Dans la plupart des régions de France,
aucune protection anti-corrosion supplémentaire n'est exigée pour les réservoirs de
chauffage universe. Tout comme sur les
ballons d'eau potable, la surface des réservoirs de chauffage universel est recouverte
d'une couche protectrice. L'intérieur de la
partie tampon ne nécessite elle non plus
aucune protection anti-corrosion supplémentaire car il s'agit d'un circuit de chauffage fermé.
Pour le ballon d'eau potable en inox intérieur, aucune protection anti-corrosion supplémentaire n'est en règle générale nécessaire, sauf dans les régions présentant une
concentration élevée de chlorure et/ou de
bromure. Il est dans ce cas impératif d'installer une anode à courant contraire car
une corrosion de l'inox peut se produire.
Veuillez vous adresser à votre société de
distribution d'eau pour savoir si dans votre
région une protection anti-corrosion au
La garantie exclue toute réclamation liée à une concentration
élevée de chlorure et/ou de bromure.
moyen d'une anode à courant contraire est
nécessaire pour l'inox.
Si l'anode à courant contraire est commandée avec l'installation, le couvercle du
réservoir d'eau potable en inox est préparé
à cet effet et équipé d'un trou pour l'anode
(se reporter au manuel d'utilisation de l'anode à courant contraire). Pour monter l'anode à courant contraire, il est nécessaire
d'ouvrir le couvercle à bride du ballon. Une
fois l'anode montée dans le couvercle à
bride, celui-ci doit à nouveau être revissé.
Pour cela, serrez d'abord les vis à la main
en diagonale, puis serrez chaque vis (également en diagonale) avec un couple de
serrage de 20 Nm maximum. Après le premier chauffage du ballon, contrôlez de nouveau les vis et reserrez-les si c'est nécessaire.
Avant de vidanger le ballon
d'eau potable intérieur, enlevez
d'abord la pression dans la partie tampon.
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 29
Réser voir de chauffage universel
11. Entretien
L'installation solaire doit être régulièrement
entretenue afin d'assurer le bon fonctionnement de votre installation pour toute la
durée de vie. Pour cette raison, l'entretien
régulier de l'installation est une condition
essentielle à la validité de la garantie !
Nous vous recommandons de vous adresser à un partenaire spécialisé de EDG
pour réaliser un entretien annuel.
Pour que la garantie reste valable, il est
nécessaire de s'assurer que le col fourni
avec le ballon est bien rempli.
Il est important de procéder à un contrôle
visuel du ballon une fois par an. Nettoyez
l'extérieur de l'isolation du ballon avec un
chiffon humide. Nous vous déconseillons
l'utilisation de détergents solvantés.
Lors des opérations d'entretien sur la partie
eau potable du ballon (par ex. le nettoyage
de l'intérieur), il faut d'abord enlever la surpression de la partie réservoir tampon et
ensuite seulement enlever la pression dans
la partie eau potable. Une fois l'entretien
terminé, injectez la pression d'abord dans
la partie eau potable, puis dans la partie
réservoir tampon (reportez-vous aussi aux
instructions du chapitre 5 et 7 de cette
notice). Si vous ne respectez pas cet ordre
lorsque vous enlevez et remettez la pression, le réservoir interne du ballon risque
d'être endommagé. Les dommages résultant du non respect de cette instruction ne
sont pas pris en charge par la garantie.
Une anode à courant contraire possède
une durée de vie presque illimitée. Une
diode de contrôle indique le bon fonctionnement de l'anode. Si la diode est verte,
cela signifie que l'anode à courant contraire assure efficacement la protection anticorrosion. Si la diode est rouge, cela signifie que l'anode à courant contraire n'assure
pas la protection anti-corrosion et qu'il existe une défaillance qui doit être immédiatement contrôlée. Pour cela, reportez-vous à
la notice de l'anode à courant contraire ! Le
bon fonctionnement de l'anode à courant
contraire n'est assuré que lorsque le ballon
est rempli.
En cas de risque de gel dans la pièce de
montage, il est nécessaire de faire fonctionner le ballon à un niveau protégé du gel
ou de le vidanger entièrement. Le bon
fonctionnement de la soupape de sécurité
doit être régulièrement contrôlé 1 à 2 fois
par mois conformément à la norme DIN
4753 en réalisant une aération
Pour des raisons de sécurité, de l'eau doit
pouvoir sortir de la conduite de purge lors
du chauffage du ballon d'eau chaude. La
bouche de purge ne doit jamais être fermée ou bloquée
Ballon solaire pour la préparation d'eau sanitaire et de chauffage - 30
Download PDF

advertising