ANNEXE A Virelangues faciles

ANNEXE A Virelangues faciles
ANNEXE A
Virelangues
faciles
Annexe A – Virelangues faciles
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Le ver vert va vers le verre vert.
Tas de riz tenta tas de rats.
Ton thé t’a-t-il oté ta toux?
Trois gros rats gris dans trois grands troux creux.
Fais sécher ses chaussures sous le feu.
Il prend son dessert dans le désert.
Un dragon gradé dégrade un gradé.
Pauvre petit pêcheur, prend patience pour pouvoir prendre plusieurs petits
poissons.
9. Cinq chiens chassent six chats.
10. Trois petites truites non cuites, trois petites truites crues
11. Le poivre fait fièvre à la pauvre pieuvre.
12. Ces six saucissons sont si secs qu’on ne sait si s’en sont.
13. Zazie causait avec sa cousine en cousant.
14. Cinq gros rats grillent dans la grosse graisse grasse.
15. Si ça se passe ainsi, c’est sans souci.
16. As-tu vu le tutu de Lili d’Honolulu?
17. Dans ta tente ta tante t’attend.
18. Six saucisses sèches.
19. La roue sur la rue roule; la rue sous la roue reste.
20. Je veux et j’exige d’exquises excuses.
21. Douze douches douces.
22. Panier, panier, piano.
23. Seize chaises sèchent.
24. La robe rouge de Rosalie est ravissante.
25. Le ver vert va vers le verre vert.
26. Une bête noire se baigne dans une baignoire noire.
27. Un plein plat de blé pilé.
28. Lily lit le livre dans le lit.
29. Qu’a bu l’âne au lac? L’âne au lac a bu l’eau.
30. C’est trop tard pour le tram trente-trois.
ANNEXE B
Virelangues
difficiles
Annexe B – Virelangues difficiles
1. Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien.
2. Si six scies scient six cyprès, 606 scies scient 606 cyprès.
3. Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elle sèches? Archi-sèches!
4. Tu t’entêtes à tout tenter, tu t’uses et tu te tues à tant t’entêter.
5. Suis-je bien chez ce cher Serge?
6. Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit.
7. Son chat chante sa chanson.
8. Un généreux déjeuner régénérerait des généraux dégénérés.
9. Seize jacinthes sèchent dans seize sachets secs.
10. Ces Basques se passent ce casque et ce masque jusqu’à ce que ce masque et ce
casque se cassent.
11. Lulu lit la lettre lue à Lili et Lola alla à Lille ou Lala lie le lilas.
12. Des blancs pains, des bancs peints, des bains pleins.
13. Si six cents couteaux-scies scient, en six, six cent six saucisses, la cuisine est sale.
14. Sachez, mon cher Sasha, que Natasha n’attacha pas son chat!
15. Fruits frais, fruits frits, fruits cuits, fruits crus.
16. Un chasseur sachant chasser chassait sans son chien de chasse.
17. Un chasseur qui chassait fit sécher ses chaussettes sur une souche sèche.
18. Les chemises de l’archiduchesse sont-elles sèches ou archi-sèches?
19. Natacha, n’attacha pas son chat Pacha qui s’échappa. Cela fâcha Sacha qui chassa
Natacha.
20. Si ces six scies-ci scient si bien ce cyprès-ci, ces six scies-ci scieront ces six cents
cyprès-ci.
21. Le vif vert filait vite sur un fil de fer vert. Le vert fil de fer vit filer le vilain vert
de terre.
22. Un pâtissier qui pâtissait chez un tapissier qui tapissait, dit un jour au tapissier qui
tapissait : vaut-il mieux pâtisser chez un tapissier qui tapisse ou tapisser chez un
pâtissier qui pâtisse?
23. Tatie, ton thé t’a-t-il ôté ta toux, disait la tortue au tatou. Mais pas du tout, dit le
tatou, je tousse tant que l’on m’entend de Tahiti à Tombouctou.
24. Tas de riz, tas de rats. Tas de riz tentant, tas de rats tentés. Tas de riz tentant tenta
tas de rats tentés. Tas de rats tentés tâta tas de riz tentant.
25. Ta tante t’attend. J’ai tant de tantes. Quelle tante m’attend? Ta tante Antoinette
t’attend.
26. Combien sont ces six saucissons-ci? Ces six saucissons-ci sont six sous. Si ces six
saucissons-ci sont six sous, ces six saucissons-ci sont trop chers.
27. Trois gros rats gris dans trois gros trous ronds rongent trois gros croûtons ronds.
28. Etant sorti sans parapluie, il m’eût plus plu qu’il plût plus tôt.
29. Ce chasseur sait chasser sans son chien dit le sage garde-chasse, chasseur sachez
chasser sans chien!
30. Madame Coutufon dit à madame foncoutu : Bonjour, madame Foncoutu! Y a-t-il
beaucoup de Foncoutu à Coutufon? Il y a autant de Foncoutu à Coutufon qu’il y a
de Coutufons à Fontucu.
ANNEXE C
Introduction
au théâtre de
lecture
Commençons le théâtre de lecture!
Introduction au théâtre de lecture (Pour trois lecteurs + un chœur)
Chœur : Théâtre de lecture… Théâtre de lecture… Théâtre de lecture
Lecteur 1 :Théâtre de lecture
Lecteur 2 :Qu’est-ce que c’est?
Lecteur 1 :C’est lire.
Lecteur 3 : Lire un scénario…
Lecteur 2 : en tant que personnage…
Lecteur 1 : en tant que conteur ou conteuse.
Lecteur 3 : C’est du théâtre…
Lecteur 2 : que l’on ne mémorise pas…
Lecteur 1 : et pendant lequel on peut lire plus d’une partie…
Lecteur 2 : en changeant nos voix.
Lecteur 1 : Le théâtre de lecture est…
Lecteur 3 : une auditoire qui écoute…
Lecteur 2 : en utilisant son imagination…
Lecteur 3 : pour visualiser les scènes.
Lecteur 1 : C’est du théâtre…
Lecteur 2 : au sujet de gens,
Lecteur 3 : de gens ordinaires,
Lecteur 2 : dont les vies sont excitantes…
Lecteur 1 : tristes…
Lecteur 3 : ennuyantes…
Lecteur 2 : et bizarres.
Lecteur 1 : Le théâtre de lecture est amusant.
Lecteur 3 : C’est jouer un rôle avec sa voix…
Lecteur 2 : sans le décor…
Lecteur 3 : le maquillage ou les accessoires.
Lecteur 1 : Le théâtre de lecture représente un défi.
Lecteur 3 : Le théâtre de lecture est la voix des gens.
Lecteur 2 : C’est le partage de la littérature.
En chœur : Le théâtre de lecture!
Le scénario ci-dessus dégage les caractéristiques principales du théâtre de lecture. C’est
une présentation d’un texte littéraire par deux lecteurs ou plus qui interprètent le texte.
Les lecteurs peuvent jouer les rôles de narrateurs ou de personnages et employer les
techniques d’expression qui rendent le texte vivant pour l’auditoire. Le théâtre de lecture
est :
Des lecteurs
• Utilisant des scénarios.
• Lisant une histoire.
Un auditoire
• Écoutant et regardant une histoire.
• Imaginant.
Des accessoires
• Aucun accessoire n’est nécessaire, mais on peut en utiliser pour enrichir le
scénario.
Rôles
Le directeur/ la directrice
 Motive les lecteurs et les aide à interpréter et à communiquer le sens du scénario.
 Aide à disposer les lecteurs sur la scène (c’est-à-dire le placement d’un lecteur sur
la scène en relation avec un autre lecteur et l’auditoire).
Le narrateur/ la narratrice
 Tisse l’histoire autour des personnages pour montrer les relations entre eux.
 Se concentre parfois sur l’auditoire et d’autres fois sur les personnages.
Les personnages
 Apporte de l’action à l’histoire dans la tête de l’auditoire.
ANNEXE D
Indices
descriptifs
de son propre gré
courageusement de façon excitée
en protestant de son innocence
en rappelant à la personne
tristement
fermement
amèrement de façon coupable
en douleur d’une façon heureuse
en avertissant d’un danger
avec enthousiasme
de façon têtue
en colère
de façon décidée agréablement
égoïstement
en argumentant avec persistance
de façon tranchée et colérique
sévèrement
en se plaignant
en s’exclamant fortement
excité à en perdre le souffle
en se souvenant d’événements passés
ANNEXE E
Phrases
(surpris) Et bien, bonjour! Je ne savais pas que tu venais glisser!
(nostalgique) J’espérais qu’elle me laisserait avoir plus d’un morceau de gâteau.
(en vociférant) Sors d’ici… et ne reviens plus, tu m’entends?
(fâché) Je t’ai dit d’aller dans ta chambre. Vas-tu écouter?
(effrayé) Qui est-ce? Qui est là? Ne vous approchez pas… Non! Non!
(en murmurant) Quelle est la surprise? Tu peux me le dire. Je ne le répéterai pas.
(doucement, d’une voix secrète) Tais-toi. Je ne crois pas qu’il peut nous entendre, mais
mieux vaut nous en assurer.
(avec enthousiasme) Tu veux dire que c’est mon tour?
(hystérique d’inquiétude) Je ne voulais pas la blesser. Elle est ma meilleure amie.
(hystériquement heureux) J’ai gagné! J’ai gagné! Le premier prix… Je l’ai gagné!
(nerveusement) Nous nous ferons attraper. Je te le dis. Viens, partons d’ici. C’est
dangereux, je te le dis. Viens!
(atterré) Il a été frappé. Une voiture a roulé sur ce chevreuil.
ANNEXE F
Cartes de
suggestion
Ces cartes sont comme les cartes du directeur. L’enseignant les distribue soit à un élève
ou à un groupe d’élèves pendant la pratique d’une pièce en particulier. Chaque carte
fournit des directives/suggestions et encourage les élèves à penser plus avant.
Faire l’écho pour au moins deux lignes.
Ajouter deux effets sonores.
Créer au moins trois pauses.
Créez un carrousel humain et tournez lentement pendant que vous jouez.
Marcher parmi l’auditoire pendant la représentation.
S’asseoir dos à dos pendant une partie de la performance.
Se lever bien droit et cesser le squattage.
Diriger toute l’attention « sur la scène » (regarder seulement les autres acteurs) pendant
la performance.
Fredonner une mélodie pendant une partie de la performance.
Lire en chœur certaines lignes.
ANNEXE G
Poèmes
Banana Split
poème de Pierrick
juillet 2005
Sa coupe fine nous rappelle un navire,
Sa couleur, son odeur, que des bons souvenirs…
Sa mousse blanche nous évoque l’écume de l’océan,
Son ondulation nous enlève tous tourments…
Si vous la croisez en un beau jour d’été,
Elle vous sauvera la vie…
Mais ne vous laissez pas emporter,
Sa saveur pourrait vous marquer à vie…
Entre amis ou en famille,
Elle ne vous laissera jamais déprimer,
Le parfum de ces deux jolies petits billes
Est d’ailleurs par les gens très réclamés.
Avec cinq éléments basiques
Et quelques touches personnelles,
Elle vous emporte dans un monde magique
Et vous fait pousser des ailes…
Avec trois parfums,
L’homme a créé un chemin
Banane, vanille et chocolat,
Méfiez vous des diététiciens…
Si vous souhaitez vous évader,
Il ne faut pas allez bien loin,
Vous allez au restaurant du coin,
Et vous commandez :
Deux boules de glaces et du chocolat fondu,
Des rondelles de bananes, chantilly et pépites,
Surtout ne soyez pas trop émue,
Demandez une Banana-Split !
Calendrier
poème de Marjie-Zoé
juillet 2005
Il pleut des pétales de fleurs
La route se couvre d'ombres roses
D'un seul coup, elles sont toutes écloses,
Légères et douces, elles se meurent.
Voilà, c'est mars qui pleure ;
Il a quitté février
Comme il a perdu janvier
Dans les allées délaissées
D'un pauvre hiver oublié.
Mais bientôt avril le ravit,
L'appelle avec ses dentelles.
Il est ému et il sourit
Devant le vol des hirondelles.
Mai, jaloux, arrive et bouscule
Le printemps en effervescence,
Les près couverts de renoncules.
Chaque arbre a sa florescence.
Juin se réchauffe tout doucement
En attendant juillet et août
Qui s'enfuient l'été en vacances
Pour échapper à son courroux.
L'automne les chasse sans attendre
Et part au chevet de septembre,
Qui s'enfuit poursuivant octobre
Et souffle une bise à novembre
Qui lui court, réchauffer décembre.
Encore une nouvelle année !
A quoi ça sert de se presser
Il faut toujours recommencer
Sans une seconde pour s'arrêter !
Mon petit chat
poème de Diane,
juillet 2005
Pour toi, mon petit chat
mon chat noir et blanc
tu es né il y a moins d'un an
tu es à croquer
mon adorable chatounet
tu adore le thon
cela te rend trop mignon
à jouer avec ta souris
c'est si mimi !
Tout ca pour te dire
Que nous t'adorons
Mon petit chaton !
Le caméléon
par Alice, 10 ans
mai 2005
Le caméléon est vert !
Qu'est-ce-qu'il a ?
Il est en colère !
Maintenant, il est bleu !
Qu'est-ce-qu'il a ?
Il est amoureux !
Puis rouge !
Qu'est-ce-qu'il a ?
Il est jaloux !
Et là, il est orange !
Qu'est-ce-qu'il a ?
Il a mangé une orange !
Et quand il est noir,
Qu'est-ce-qu'il a ?
Euh... Je ne sais pas !
L’adolescence
poème de Giovanni C.
Scuola Media C.A.Dalla Chiesa, Reggio Emilia, Italie
mai 2005
L’adolescence c’est un mot avec beaucoup de sens
L’adolescence est une période de changement
L’adolescence est une partie de l’ existence
Qui change d’enfant en enfant
L’adolescence est un moment où je peux faire ce qui me plait
Par exemple tous les jeux
À moitié je peux conduire la mobylette
Et risquer la tête
Mais enfin je suis indépendant
Et je peux sortir sans le dire aux parents
Je commence à sortir tous les samedis
Et rentrer chez-moi à peine après la minuit
Pendant l’adolescence on grandit
Et on est adulte quand elle est finie
L’adolescence est très jolie
Si tu la vis avec tes amis
La plus grande armée se lèvera alors,
et marchera contre le tabac
par Pierrick
mai 2005
Mes amis, ma famille, mes frères,
Voilà déjà des centaines d’années que le tabac ronge notre ère,
Il pourrit notre air
Et détruit notre terre…
Combien d’adultes allez vous laissez mourir ?
Combien d’ados comptez vous regardez périr ?
Bon Dieu, il faut réagir !!
Il n’y a déjà que trop de martyrs…
Fumer, ça fait classe,
Le tabac, ça fait grand…
Ça vous conduit à la casse,
Et vous enterre vivant…
Un beau jour tu te retrouves briquet à la main, entre copains,
La pioche touche à sa fin,
Tire la bonne carte, si tu ne veux pas
Te retrouver avec une mauvaise main
Sur deux cartes l’une a la valeur d’as,
L’autre est pique
Choisi l’as et efface les mauvaise traces,
Tombe sur le pique, et ta santé sera transpercée…
Voilà, après tout, deviens fumeur,
Ça ne fait pas si peur,
À part des poumons affectés,
Et des milliers de décédés…
IL N’Y A PAS DE QUOI ÊTRE EFFRAYÉ !!!
Le silence
de
Clara
mai 2005
Le silence profond
Hormis mes pas sur le sentier de terre
Hormis le bois qui craque sous le vent
Hormis l'oiseau qui chante depuis le levant
Hormis le vent, brise légère.
Alors, quand on y pense,
Nature est-elle synonyme de silence ?
Le bonheur
de
Anaïs
mai 2005
Le bonheur vient après la peine et la souffrance
Il est dans nos songes, c'est une espérance
Le bonheur est un rêve qui ne dure qu'un instant
Une étoile vient nous voir et repart en courant
C'est un puits sans fin de couleurs et de nuances
C'est un endroit pour s'échapper, une délivrance
Le bonheur c'est un pas que l'on fait en avant
Une source de chaleur pour petits et grands
Le bonheur arrive de loin c'est une très grande chance
C'est une immense fête pour célébrer les vacances
Le bonheur tourbillone dans les yeux des enfants
Une vague géante de joie, une tempête, un ouragan
Le bonheur est un trésor de très grande valeur
C'est une chose merveilleuse qui fait battre notre coeur.
ANNEXE H
Questions
guides pour la
création de
personnages
Donner un nom au personnage.
Donner un accent au personnage.
Où le personnage est-il né?
Où le personnage a-t-il grandi?
Qu’est-ce qui passionne le personnage?
Quels sont les passe-temps du personnage?
Est-ce que le personnage recycle?
Le personnage a-t-il une famille?
Quel est le livre ou l’auteur préféré du personnage?
Quel type de musique le personnage écoute-t-il?
Le personnage parle-t-il plus d’une langue?
Le personnage a-t-il contribué de façon significative à la société?
Le personnage conduit-il un véhicule tout terrain?
Le personnage est-il modeste?
Le personnage est-il généreux?
Penser à une expérience qui a transformé la vie du personnage.
ANNEXE I
Partie 1
La Princesse
au petit pois
ANNEXE I
Partie 2
La Princesse
au petit pois
(le scenario)
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising