Pétoncle du banc de Brown Sommaire MPO - Sciences Région des Maritimes

Pétoncle du banc de Brown Sommaire MPO - Sciences Région des Maritimes
Région des Maritimes
MPO - Sciences
Rapport sur l’état des stocks C3-18 (1998)
Pétoncle du banc de Brown
Renseignements de base
Le pétoncle, Placopecten magellanicus, est présent
uniquement dans l’Atlantique nord-ouest, du cap
Hatteras jusqu’au Labrador. Il y vit en
concentrations, appelées gisements lorsqu’elles sont
exploitables. Les principales zones d’activité de
pêche en haute mer sont le banc Georges, le plateau
néo-écossais (hauts-fonds Middle, banc de l’île de
Sable, banc Western, banc de Brown et banc
German) et le banc de Saint-Pierre. Les pétoncles
préfèrent un fond de sable et de gravier et se
tiennent à des profondeurs variant entre 35 et
120 m.
Les pétoncles ont des sexes séparés. Ils atteignent la
maturité à l’âge 2. La gonade de la femelle est
rouge, tandis que celle du mâle est blanc crème. La
principale période de reproduction se situe entre
août et octobre. Les oeufs fécondés passent par
plusieurs stades dans la colonne d’eau avant de
s’établir au fond après 30 à 60 jours.
La croissance est déterminée en fonction de la
disposition des anneaux annuels sur la coquille. Le
rythme de croissance varie d’une région à l’autre et
est influencé par la saison, la profondeur et la
température.
Les bateaux de pêche hauturière du pétoncle
mesurent de 27 à 46 m de longueur hors tout. La
flottille de pêche hauturière utilise la drague à
pétoncle New Bedford, mesurant entre 4 et 4,9 m de
largeur. Les bateaux utilisent deux dragues
simultanément, une de chaque côté.
Mai 1998
Sommaire
•
Les débarquements de 1996 et 1997 sont
retombés à leurs niveaux du début des
années 1990.
•
Les taux de prises de 1997 étaient
comparables à ceux de 1996.
•
La classe d’âge de 1992 alimente la
pêche. Celles de 1993 et 1994 sont
faibles. Celle de 1995 semble forte.
•
La biomasse a légèrement augmenté de
1996 à 1997.
•
Le TAC de 1998 devrait rester le même
qu’en 1997.
Région des Maritimes
Pétoncle du banc de Brown
La pêche
Prises (t)
TAC
2000
Débarquements (tonnes)
89-92
Moy.
1993
1994
1995
1996
1997
1600
TAC
Prises
318
295
600
575
1 400
1 403
2 000
2 002
750
743
500
500
1200
Superficie
exploitée
(km2)
350
560
765
901
1 005
730
Année
800
400
Au cours des années 1970 et au début des
années 1980, la pêche du pétoncle a été
pratiquée dans la partie sud du banc de Brown
et en bordure du banc à des profondeurs de
plus de 100 m. Les débarquements ont
fluctué entre 4 et 270 t, et les taux de prises ont
été modérés. La pêche « récente » a commencé
en 1989 dans la partie nord du banc de Brown,
dans des secteurs qui n’étaient pas exploités
auparavant. La zone d’exploitation a continué
de s’élargir jusqu’en 1996. Les prises ont
augmenté à mesure que s’agrandissait la zone
et que de nouvelles bonnes classes d’âge
étaient recrutées à la pêche. La pêche a cessé
de s’étendre dans le nord du banc. Depuis
1989, la pêche sur le banc de Brown était gérée
au moyen de limites de prises et d’un compte
de chairs de 55 chairs par 500 g. Celui-ci a été
abaissé à 40 en 1994. L’industrie a mis en place
un programme de surveillance pour décourager
la présence de chairs de moins de 10 g dans les
prises en 1995. Cette année-là, les prises ont
atteint leur niveau record depuis la reprise de la
pêche, mais les taux de prises de la pêche
commerciale et du relevé de recherche ont
diminué. Les prises de 1996 et de 1997 sont
retombées à des niveaux comparables à ceux
du début des années 1990. Une proportion
d’environ 70 % du TAC est capturée pendant
le premier trimestre de l’année. En 1997, la
zone exploitée avait diminué de 25 % par
rapport à l’année précédente. L’effort est en
baisse depuis 1995. Il a chuté de 50 % de 1996
à 1997.
0
1989
1991
1993
1995
1997
Le tableau ci-dessous présente le pourcentage
de prises annuelles, par trimestre, pour les
quatre dernières années. La pêche n’était pas
pratiquée à longueur d’année avant 1994.
Année
T1
T2
T3
T4
1994
11
13
53
23
1995
30
28
20
22
1996
69
13
12
6
1997
67
14
10
9
____________________________________
10
Effort (000 heures)
8
6
4
2
0
1989
2
1991
1993
1995
1997
Région des Maritimes
Pétoncle du banc de Brown
État de la ressource
L’indice des PUE de 1997 selon le poids a
augmenté par rapport à 1996 en ce qui
concerne les petits pétoncles, mais est resté
faible chez les gros pétoncles.
Les journaux de bord fournissent des données
sur les prises et l’effort à partir desquelles sont
évalués les taux de prises. Les débarquements
font l’objet d’une vérification à quai. Le
prélèvement d’échantillons de prises permet de
déterminer la distribution selon la taille. Les
relevés de recherche ont été calqués sur la
distribution de la pêche et ont fourni des
renseignements sur les tailles et sur le
recrutement au stock. L’évaluation de l’état du
stock est fondée sur les tendances des taux de
prises de la pêche commerciale, sur la grosseur
des chairs dans les prises et sur les indices des
relevés de recherche.
Indice des PUE selon le poids
Indice des PUE
Nombre selon le poids
4000
2000
0
15
19
23
27
31
Le relevé de recherche de 1997 a révélé
une très grande microdistribution. Il existe
aussi un vaste écart entre la classe d’âge de
1992 à l’âge 5 et celle de 1995 à l’âge 2. Les
classes d’âge de 1993 et 1994 sont
extrêmement faibles. Le relevé de 1997
dénotait la présence d’une classe d’âge de
1995 supérieure à la moyenne. Toutefois,
cette classe d’âge n’est implantée que dans
deux secteurs particuliers. En 1997, l’indice
de biomasse relative des pétoncles d’une
hauteur de coquille supérieure à 100 mm a
augmenté par rapport à 1996 et atteint une
valeur modérée par rapport aux années
précédentes.
1200
1000
800
600
400
200
0
96T1
6000
Poids des chairs (g)
1400
95T1
12000
10000
8000
11
La superficie exploitée, telle que l’indique le
tableau des débarquements, s’est accrue
jusqu’en 1996. Cela complique l’interprétation
des taux de prises de la pêche commerciale.
Depuis 1994, les taux de prises sont assez
comparables car ils portent sur la même zone
de pêche. Un indice des PUE dans la pêche
commerciale, pondéré en fonction des prises,
dénote une tendance à la baisse depuis le
troisième trimestre de 1994. L’indice des PUE
de 1997 est très comparable à celui de 1996;
les secteurs où les PUE étaient élevées ont
reculé de 40 % par rapport à 1996.
94T1
1994
1995
1996
1997
14000
97T1
3
Région des Maritimes
Pétoncle du banc de Brown
de la biomasse recrutée dans le relevé de
1997, dont l’estimation a été établie une fois
que le gros de la pêche était terminé, et de la
forte similitude des indices de rendement de
la pêche (PUE, taille dans les prises) entre
1996 et 1997, le TAC de 1998 pourrait
rester le même qu’en 1997. Malgré tout, il
est possible que la microdistribution des
concentrations de taille commerciale
aboutisse à une surexploitation dans certains
secteurs. Il conviendrait de surveiller la
pêche, en particulier durant la dernière partie
de l’année s’il reste à capturer une forte
proportion du TAC.
Pour obtenir de plus amples
renseignements,
communiquer
avec :
Perspectives
Les prises sont à la baisse depuis les niveaux
records atteints en 1995. Quoique que les
taux de prises nominales de 1997 aient
augmenté par rapport à l’année précédente,
les PUE pondérées selon les prises sont
demeurées les mêmes. La composition des
prises est restée elle aussi assez semblable. Il
ressort des résultats du dernier relevé que les
principales cibles de la pêche de 1997, soit
les classes d’âge de 1990 et de 1991,
présentaient une microdistribution. Une fois
le nouveau recrutement (hauteur de coquille
de 100 - 115 mm) épuisé, les stocks recrutés
connaîtront des baisses. Les classes d’âge de
1993 et 1994 (hauteur de coquille inférieure
à 80 mm) semblent très faibles.
Ginette Robert
Division des invertébrés
Institut océanographique de
Bedford
C. P.1006
Dartmouth (N.-É.) B2Y 4A2
Tél. : (902) 426-2616
Fax : (902) 426-1862
Courriel : RobertG@mar.dfompo.gc.ca
Références
Robert, G. and M.A.E. Butler. 1998. Browns
Bank north scallop stock assessment 1997. MPO, Secrétariat canadien pour
l’évaluation des stocks, doc. de rech.
98/70.
Étant donné l’extrême microdistribution et la
faible abondance globale des nouvelles
recrues à la pêche, il est fort peu
vraisemblable qu’on puisse maintenir le
niveau de TAC actuel au-delà de 1998.
Compte tenu, toutefois, de l’indice modéré
4
Région des Maritimes
Pétoncle du banc de Brown
On peut se procurer des exemplaires du
rapport à l’adresse suivante :
Processus consultatif régional des Maritimes
Ministère des Pêches et des Océans
C.P. 1006, succursale B105
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)
CANADA B2Y 4A2
Téléphone : 902-426-7070
C. élec : myrav@mar.dfo-mpo.gc.ca
Adresse Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca/csas
ISSN : 1480 - 4921
An english version is available on request at the
above address.
La présente publication doit être citée comme
suit :
MPO 1998. Pétoncle du banc de Brown. MPO
- Sciences. Rapp. sur l’état des stocks C3-18
(1998)
5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising