Aperçu national

Aperçu national
Volume 11, Bulletin 7
1 avril, 2016
ISSN 1918-3321
Info-Carburant
120
100
100
80
80
60
60
40
Cents / Litre
140
120
40
20
Essence au détail
Sans les taxes
Brut léger canadien
Pétrole Brent
20
J-16
M-16
D-15
O-15
A-15
M-15
S-15
0
J-15
0
J-15
Les prix moyens du diesel au détail ont diminué de 1 cents le litre durant
la période de deux semaines se terminant le 29 mars 2016, et ont atteint
0,94$ le litre, soit 22 cents de moins qu’à la même période l’an dernier.
Concurremment, les prix du mazout de chauffage ont augmenté de
moins de 1 cents le litre et atteint 0,94$ le litre, une augmentation de 19
cents le litre par rapport à un an auparavant.
160
140
Cents / Litre
Pour la période de deux semaines se terminant le 29 mars 2016, le
prix moyen de l’essence au détail au Canada a été de 0,98 $ le litre. Les
prix de l’essence au détail au Canada n’ont pas changé comparativement
à la période de deux semaines se terminant le 15 mars, 2016. Les prix
sont de 9 cents le litre plus bas qu’à cette période l’an dernier.
160
F-15
Les prix de l’essence au détail au Canada n’ont pas
changé au cours des deux dernières semaines.
Figure 1: Comparaison des prix du brut et de
l’essence ordinaire (moyenne nationale)
M-15
Aperçu national
Figure 2: Prix hebdomadaires de l’essence ordinaire
2014
2015
2016
150
Faits récents
140
• Les bas prix de l’essence contribuent à réduire l’inflation
Le 18 mars 2016, Statistique Canada a publié l’indice des prix à la
consommation (IPC) pour février 2016, révélant que l’IPC a augmenté de
1,4 % au cours des 12 derniers mois, soit moins que les 2 % notés en
janvier. Les prix de l’essence ont baissé de 13,1 % d’une année à l’autre en
février, tandis que mensuellement, les prix de l’essence ont baissé de 6,9
% en février 2016. Statistique Canada mentionne qu’il s’agit du plus
important facteur contribuant au ralentissement global des prix à la
consommation. L’essence étant exclue, l’IPC a augmenté de 1,9 % d’une
année à l’autre en février.
Source : Statistique Canada
Cents / Litre
130
120
110
100
90
80
J
• Les milles-véhicules parcourus (MVP) aux É.-U. progressent
de 3,5 % en 2015
Un récent article écrit par Peter Tertzakian d’ARC Financial indique que
les MVP aux É.-U. ont augmenté de 3,5 % en 2015, atteignant le nombre
record de 3 150 milliards de miles. Les MVP mesurent la distance
collective parcourue en un an par l’ensemble des automobiles et des
camions, et est par le ministère de transport des États-Unis « U.S.
Department of Transportation ». En plus de la hausse des MVP, l’analyse
dans l’article observe une tendance à acheter des véhicules lourds et des
véhicules utilitaires sport qui sont moins éconergétiques que la plupart
des véhicules légers. L’auteur mentionne que ces deux tendances
confirment une théorie économique voulant que les consommateurs
réagissent à des prix réduits de l’essence en augmentant la
consommation.Source : Tableaux d’ARC Financial Energy
• Raport de Clean Enery Canada au sujet des biocarburants
Le 29 mars 2016, Clean Energy Canada a publié un rapport intitulé
Biofuels in Canada: Tracking progress in tackling greenhouse gas
emissions from transportation fuels. Ce rapport fournit des données sur
le rendement de la réglementation canadienne (p. ex., normes relatives
aux carburants renouvelables et à faible teneur en carbone) et évalue les
réussites d’autres compétences en matière de réduction des émissions de
gaz à effet de serre suite à l’adoption des biocarburants. L’analyse
réalisée par Clean Energy Canada montre que les politiques
gouvernementales ont généralement réussi à améliorer l’adoption des
biocarburants, à réduire la pollution annuelle au carbone en 2014 de 4,3
mégatonnes (MT) d’équivalent CO2, ce qui équivaut au retrait d’un
million de voitures de la circulation.
Source : Clean Energy Canada
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Changement des prix des combustibles
Moyenne des deux
semaines se
terminant:
¢/L
Changement selon:
Deux
semaines
auparavant
2016-03-29
An
dernier
Essence
98.3
0.6
-8.9
Diesel
93.5
-1.3
-22.2
94.1
0.8
-19.0
Mazout à chauffage
Prix du gaz naturel en $CA/GJ
Alberta (AECO)
1.34
0.07
-1.30
Ontario (Dawn)
2.40
0.12
-1.10
Source: RNCan, Bloomberg
Prix du gaz naturel pour véhicules
2016-03-29
¢/kilogram
¢/L gasoline
equivalent
¢/L diesel
equivalent
Vancouver
120,1
79,2
82,1
Edmonton
115,0
75,9
78,7
Toronto
128,4
84,7
87,8
Source: ¢/kg Kent Marketing Services Limited
DANS LE PRESENT BULLETIN
page
Aperçu national
1
Faits récents
Aperçu de l’essence au détail
1
2
Prix de gros de l’essence
3
Marges du raffineur et du négociant pour l’essence
4
Aperçu du pétrole brut
5
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Ressources naturelles, 2015
Also available in English under the title: Fuel Focus
Volume 11, Bulletin 7
Page 2 de 5
ISSN 1918-3321
Aperçu de l’essence au détail
Les prix de l’essence au détail dans les centres de
l’Ouest ont augmenté de 4 cents comparativement au
rapport précédent et ont oscillé entre 0,86$ cents le
litre et 1,14 $ le litre. Les prix moyens dans les villes
de l’Est ont augmenté de 4 cents le litre et ont oscillé
entre 0,86$ et 1,00 $ le litre.
Pour la période se terminant le 29 mars, 2016, la
moyenne sur quatre semaines du prix de
l’essence ordinaire à la pompe dans les villes
sélectionnées au Canada a augmenté de 4 cent le litre
pour atteindre 0,97 $ le litre, comparativement au
dernier rapport du 15 mars, 2016. Par rapport à la
même période en 2015, le prix moyen à la pompe au
Canada est inférieur de 11 cents le litre.
À l’échelle nationale, les coûts et les marges du
raffineur et du négociant ont été de 29 cents le litre,
une aungmentation de 2 cents comparativement au
rapport précédent et sont les mêmes qu’à cette
période l’an dernier.
La moyenne sur quatre semaines du brut
composant l’essence excluant les coûts de transport a
augmenté de 3 cents, atteignant une moyenne de 31
cents le litre au cours de la période. Le prix du pétrole
brut composant l’essence est de 10 cents le litre plus
bas qu’à cette période l’an dernier.
Figure 3: Prix à la pompe de l’essence ordinaire dans certaines villes
Moyenne de 4 semaines (du 8 mars au 29 mars 2016)
160
Pétrole brut (estimatif)
Taxes fédérales (accise,TPS)
Taxes provinciales
Coût et marges du raffineur et du négociant
Taxe de vente harmonisée (TVH)
140
120
114.1
105.2
Cents / Litre
99.9
100
6.2
14.8
10.7
95.4
32.2
88.5
15.0
85.5
86.3
15.0
14.0
15.4
14.2
14.1
14.1
10.0
32.0
40
27.1
28.9
29.3
29.3
20
29.3
29.3
31.3
29.3
89.3
90.9
15.5
15.5
13.1
16.5
10.1
11.7
11.0
10.5
10.0
10.0
10.0
10.0
14.3
50.2
35.3
90.1
23.0
11.0
60
49.6
96.6
88.1
14.7
31.2
13.0
80
99.8
26.4
18.2
16.4
16.7
19.1
17.8
33.3
36.1
36.1
36.1
36.1
36.1
14.3
28.5
30.8
0
Source: RNCan
* Marchés en régie
Une estimation des coûts de transport du pétrole brut est incluse dans l'estimation du pétrole brut pour Vancouver (2 cents par litre),
Toronto, (4 cents le litre), et le Canada atlantique et au Québec (3 cents le litre)
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Ressources naturelles, 2015
Also available in English under the title: Fuel Focus
Volume 11, Bulletin 7
Page 3 de 5
ISSN 1918-3321
Prix de gros de l’essence
Dans les villes de l’ouest les prix ont diminué entre
moins de 1 cent et 2 cents le litre terminant dans la
fourchette de 44 à 58 cents le litre.
Pour la période de deux semaines se terminant le 24
mars 2016, les prix de gros de l’essence dans les villes
nord-américaines sélectionnées ont tendu à la hausse
dans les villes de L’est, mais on diminué dans les villes
de l’ouest.
Les changements de prix de gros de l’essence dans les
marchés de l’Est du Canada et des É.-U. ont augmenté
entre 1 et3 cents le litre, terminant dans la fourchette
de 47 à 54 cents le litre.
Les prix de gros de l’essence pour la période de deux
semaines se sont situés en moyenne entre 47 et 58
cents le litre, ce qui est comparable à la période de deux
semaines précédente durant laquelle les prix se
situaient dans la fourchette de 43 à 58 cents le litre.
Les prix de gros sont inférieurs à ceux de l’an dernier
dans tous ces marchés. Les prix sont sont entre 8 et 20
cents le litre en baisse comparativement à l’an dernier.
Figure 4: Prix du gros de l’essence
Prix à la rampe dans certaines villes canadiennes et américaines
Période se terminant le 10 mars 2016 (¢ CA/L)
Seattle
80
80
80
70
70
70
70
60
60
60
60
50
50
J-15
F-16
N-15
Cents / Litre
M-15
F-16
90
80
Montréal
J-16
90
D-15
90
Buffalo
N-15
90
S-15
30
O-15
30
J-15
30
J-15
30
M-15
40
A-15
50
40
F-15
50
40
M-15
50
40
Cents / Litre
50
J-16
60
D-15
70
60
O-15
70
60
J-15
70
60
S-15
70
J-15
80
A-15
80
M-15
80
J-15
90
80
Rochester
J-16
30
F-16
J-16
D-15
N-15
Sources: RNCan, Bloomberg Oil Buyers Guide
F-16
30
D-15
40
N-15
50
40
S-15
60
50
O-15
60
J-15
70
J-15
70
M-15
80
A-15
80
F-15
90
M-15
O-15
J-16
F-16
D-15
N-15
S-15
O-15
J-15
M-15
A-15
F-15
M-15
J-15
J-15
Braintree
Halifax
90
J-15
S-15
30
J-15
30
J-15
40
30
A-15
40
M-15
40
M-15
40
J-15
50
F-15
50
30
Cents / Litre
Grand Forks
90
Toronto
Cents / Litre
Edmonton
90
F-15
Cents / Litre
Vancouver
90
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Ressources naturelles, 2015
Also available in English under the title: Fuel Focus
Volume 11, Bulletin 7
Page 4 de 5
ISSN 1918-3321
Marges du raffineur et du négociant pour l’essence
À l’échelle nationale, la moyenne mobile sur quatre
semaines de la marge du raffineur pour la période se
terminant le 29 mars, 2016 était de 20 cents le litre, soit le
mem que dans le dernier rapport du 15 mars, 2016.
Comparativement à l’an dernier, les marges au Canada sont
actuellement moins élevées de 2 cents le litre.
Les moyennes mobiles sur quatre semaines sont
utilisées pour calculer les marges du raffineur et du négociant
pour l’essence.
Les marges du raffineur pour l’essence correspondent à la
différence entre le coût du pétrole brut et le prix de gros
auquel le raffineur peut vendre l’essence. La marge comprend
le coût associé au raffinage du produit de même qu’un profit
pour le raffineur.
Dans l’ensemble, la moyenne nationale des marges du
négociant sont de 8 cents le litre.
Les marges du négociant pour l’essence représentent la
différence entre les prix de gros et les prix de détail de
l’essence. Cette marge permet de régler les coûts associés à
l’exploitation d’une station-service.
Figure 5: Marges du raffineur et du négociant pour l’essence
(Moyenne mobile sur 4 semaines se terminant le 1 mars 2016)
_______
Marge du négociant
Vancouver
45
10
5
5
0
0
J-16
15
10
O-15
20
15
J-15
25
20
A-15
30
25
J-15
35
30
O-14
40
35
J-14
40
J-14
Cents / Litre
45
J-16
O-15
J-15
A-15
Calgary
Toronto
25
25
20
20
20
20
15
15
15
15
10
10
10
10
5
5
5
5
0
0
0
0
J-16
O-15
J-15
J-14
45
Halifax
25
20
20
20
20
15
15
15
15
10
10
10
10
5
5
5
5
0
0
0
0
Source: RNCan
J-16
O-15
J-15
45
A-15
J-15
25
O-14
25
J-14
30
25
A-14
30
J-14
30
Cents / Litre
35
30
J-16
35
O-15
35
J-15
40
35
A-15
40
J-15
40
O-14
40
J-14
45
A-14
45
J-14
Cents / Litre
J-16
Montréal
45
A-15
25
J-15
30
25
O-14
30
J-14
30
A-14
35
30
Cents / Litre
35
O-15
35
J-15
40
35
A-15
40
J-15
40
O-14
40
J-14
45
J-14
45
A-14
45
Cents / Litre
J-15
O-14
J-14
A-14
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
J-14
Cents / Litre
Moyenne Nationale
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
A-14
------- Marge du raffineur
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Ressources naturelles, 2015
Also available in English under the title: Fuel Focus
Volume 11, Bulletin 7
Page 5 de 5
ISSN 1918-3321
Aperçu du pétrole brut
Pour la semaine se terminant le 25 mars 2016, les
données de l’Energy Information Administration
(EIA) des É.-U. ont indiqué une augmentation de
2,3 millions de barils dans les stocks américains de
brut commercial d’une semaine à l’autre, les stocks
totaux s’établissant maintenant à 534,8 millions de
barils. Les stocks américains de pétrole brut ont
atteint de hauts niveaux historiques pour cette
période de l’année.
Pour les deux semaines se terminant le 29 mars, 2016,
les prix des trois bruts légers de référence se sont situés
en moyenne entre 298,33 $ CA /m3 et 336,73 $ CA/m3
(36,10$ US et 40,75$ US le baril).
Les prix du pétrole brut léger canadien à Edmonton ont
augmenté de 7,90 $ CA/m3 (1,48 $ US le baril) par
rapport à deux semaines auparavant. Le WTI a
augmenté de 14,85 $ CA/m3 (2,35 $ US le baril) et le
Brent a augmenté de 7,08 $ CA/m3 (1,45 $ US le baril).
Le prix du Western Canada Select a augmenté de 25,301
$ CA/m3 (3,42 $US le baril) par rapport à deux
semaines auparavant.
Les données de l’EIA pour la semaine se terminant
le 25 mars ont également montré une augmentation
dans le taux de l’utilisation des raffineries
américaines de 2 points de pourcentage. Ils on
atteignt un taux d’utilisation de 90,4 pour cent.
L’escompte touchant le pétrole lourd canadien, mesuré
selon la différence de prix entre le Western Canadian
Select et le WTI, s’est situé en moyenne à 101,25 $
CA/m3 (12,25 $ US le baril) pendant la période de deux
semaines se terminant le 29mars, 2016.
$CA/m3
Figure 6: Comparaison des prix du pétrole brut
750
750
650
650
550
550
450
450
350
350
250
250
150
150
50
50
01-15
05-15
09-15
01-16
Mars
(hebd.)
brut léger non sulfuré canadien
WTI à Cushing
Brent
WCS
Changement des prix du pétrole brut
Types de
pétrole brut
Moyenne des
deux semaines
se terminant:
2016-03-29
Source: RNCan
Changement selon:
Deux semaines
auparavant
An dernier
$CA/
m3
$US/
baril
$CA/
m3
$US/
baril
$CA/
m3
$US/
baril
Bruts légers
canadiens
298.33
36.10
+7.90
+1.48
-40.72
-6.90
WTI
323.28
39.12
+14.85
+2.35
-53.37
-8.39
Brent
336.73
40.75
+7.08
+1.45
-107.44
-15.27
WCS
222.02 la26.87
+25.30
+3.42 représentée
-51.01 par
-7.57
© Sa Majesté
Reine du
chef du Canada,
le ministre des Ressources naturelles, 2015
Also available in English under the title: Fuel Focus
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising