Science and Sciences et Technology Teclinologie

Science and Sciences et Technology Teclinologie
88-207-XPB
1994/95
C.3
Science and
Technology
Sciences et
Teclinologie
Estimation des dépenses au titre de la
recherche et du d é v e l o p p e m e n t dans
le secteur de r e n s e i g n e m e n t supérieur,
1994 - 1995
Estimation of Research and
D e v e l o p m e n t E x p e n d i t u r e s in
the H i g h e r E d u c a t i o n S e c t o r
1994 - 1 9 9 5
ST-96-07
ST-96-07
5>*'
n.,.,
1.;»
•»;
.-'
V
'''t'.-.ù^.
li.»' •
AN INFORMATION SYSTEM FOR
SCIENCE AND TECHNOLOGY
1^1
Statistics
Canada
Statistique
Canada
%,
•^"'"^;V-^
•>•;
SYSTEME D'INFORMATION SUR LES
SCIENCES ET LA TECHNOLOGIE
Canada
STATISTICS
CANADA
STATISTIQUE 1
CANADA
I
m} 24 1996
LIBRARY
BigLIOTHÊQUE
ESTIMATION OF
RESEARCH AND DEVELOPMENT EXPENDITURES
IN THE HIGHER EDUCATION SECTOR, 1994-95
ESTIMATION DES DÉPENSES
AU TITRE DE LA RECHERCHE ET DU DÉVELOPPEMENT
DANS LE SECTEUR DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, 1994-1995
Prepared by:
Janet Thompson
Science and Technology
Redesign Project
Statistics Canada
October 1996
ST-96-07
Préparée par:
Janet Thompson
Projet de remaniement
des sciences et de la technologie
Statistique Canada
Octobre 1996
ST-96-07
Price: $75.00
Price: $75.00
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Page
Page
Introduction
5
Introduction
5
1. Estimation of the Total R&D Expenditures in
Higher Education
7
1. Estimation des dépenses totales en R-D
dans le secteur de l'enseignement supérieur . . .
7
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
Sélection of Institutions
Distribution of Total Expenditures
Estimation of R&D Costs
R&D Ratios
Classification by Size
2. Sources of Funds
2.1 Distribution of Sponsored Research by
Sources of Funds
7
7
10
12
13
.
15
16
Text Tables
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
Sélection des institutions
Répartition des dépenses totales
Estimation des coûts de la R-D
Ratios de R-D
Classification selon la taille
7
7
10
12
13
2. Sources de financement
15
2.1 Répartition de la recherche subventionnée
selon les sources de financement
16
Tableaux du texte
1. Distribution of Full-time Teachers, by
Teaching Field
8
1. Répartition des professeurs à temps plein,
selon le domaine d'enseignement
8
2. Weighted Number of Full-time Teachers, by
Teaching Field
9
2. Nombre pondéré de professeur à temps plein,
selon le domaine d'enseignement
9
3. R&D Ratios Based on Teaching Field and
Size of R&D Performers
12
3. Ratios de R-D, selon le domaine d'enseignement
et la taille des exécutants de R-D
12
4. Criterla Used in the Classification of
Institutions by Size
14
4. Critères utilisés dans la classification
des institutions selon la taille
14
5. Distribution of Sponsored Research, by
Source of Funds and Field of Science
17
5. Répartition de la recherche subventionnée,
selon la source de financement et les
domaines scientifiques
17
Appendix Tables
1. Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Source of Funds and by Major
Teaching Field, 1994-95
2. Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Source of Funds, 1979-80 to
1994-95
3. Estimated Costs of R&D in the Higher
Education Sector, by Source of Funds
and by Province, 1994-95
Tableaux de l'annexe
21
21
22
1. Coûts estimatifs des dépenses de R-D effectuées
dans le secteur de l'enseignement supérieur,
selon la source de financement et le principal
domaine d'enseignement, 1994-1995
21
2. Coûts estimatifs des dépenses de R-D effectuées
dans le secteur de l'enseignement supérieur,
selon la source de financement, 1979-1980 à
1994-1995
21
3. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de
l'enseignement supérieur, selon la source
de financement et la province, 1994-1995
22
...
TABLE OF CONTENTS - Concluded
TABLE DES MATIÈRES - fin
Page
Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Province, 1979-80 to 1994-95
Estimated Costs of R&D in the Social Sciences
and Humanities in the Higher Education
Sector, by Source of Funds and by Province,
1994-95
Estimated Costs of R&D in the Social Sciences
and Humanities in the Higher Education
Sector, by Province, 1979-80 to 1994-95 . . .
7. Estimated Costs of R&D in the Health Sciences
in the Higher Education Sector, by Source of
Funds and by Province, 1994-95
8. Estimated Costs of R&D in the Health Sciences
in the Higher Education Sector, by Province,
1979-80 to 1994-95
Estimated Costs of R&D in the Natural
Sciences and Engineenng in the Higher Education Sector, by Source of Funds and by
Province, 1994-95
10. Estimated Costs of R&D in the Natural
Sciences and Engineering In the Higher
Education Sector, by Province, 1979-80 to
1994-95
Symbols
nil or zéro
revised numbers
5. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences sociales et humaines,
selon la source de financement et la
province, 1994-1995
23
6. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences sociales et humaines,
selon la province, 1979-1980 à 1994-1995 .
23
7. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences de la santé, selon la
source de financement et la province,
1994-1995
24
8. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences de la santé, selon
la province, 1979-1980 à 1994-1995
24
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences naturelles et génie,
selon la source de financement et la
province, 1994-1995
25
10. Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences naturelles et génie,
selon la province, 1979-1980 à 1994-1995 .
25
Appendix List
1. Classification of Universities, by Size 1994-95 . .
4. Coûts estimatifs des dépenses de R-D effectuées
dans le secteur de l'enseignement supérieur,
selon la province, 1979-1980 à 1994-1995 . . .
22
25
25
Liste de l'annexe
26
1. Classification des universités, selon la taille
1994-1995
Signes conventionnels
'
néant ou zéro
nombres rectifiés
Note
Nota
Due to rounding of data, the tables may not add to the
sum of their components.
En raison de l'arrondissement des données, les totaux ne
correspondent pas toujours à l'addition de leurs
composantes.
26
Introduction
Introduction
The Higher Education sector is composed of "ail
universities, collèges of technology and other
institutes of post-secondary éducation, whatever
their source of finance or légal status. It aiso
includes ail research institutes, expérimental stations
and cllnics operating under the direct control of, or
administered by, or associated with, the higher
éducation establishments."^
Le secteur de l'enseignement supérieur englobe "toutes les
universités, ainsi que tous les instituts de technologie et autres
établissements postsecondaires, quels que soient l'origine de
leurs ressources financières et leur statut juridique. Il
comprend aussi tous les instituts de recherche, les stations
d'essais et les cliniques qui travaillent sous le contrôle direct
des établissements d'enseignement supérieur, ou qui sont
administrés par ces derniers, ou rattachés à eux."^
It is one of the sectors which make up the national
research and development (R&D) System. For most
policy analyses, the R&D System is sub-divided Info
five performing sectors: fédéral government,
provincial governments, business enterprise, higher
éducation and private non-profit. It is aIso subdivided into six funding sectors: the five above plus
ail foreign sources.
Le secteur de l'enseignement supérieur fait partie du système
national de recherche et de développement (R-D). Pour la
plupart des analyses politiques, le système R-D est subdivisé
en cinq secteurs d'activités: l'administration fédérale, les
administrations provinciales, les entreprises commerciales,
l'enseignement supérieur et les organismes privés sans but
lucratif. Le système est également divisé en six secteurs de
financement: les cinq mentionnés ci-dessus, auxquels
s'ajoutent les fonds provenant de l'étranger.
So far as possible, R&D expenditure and personnel
data are secured by surveying the performing
Institutions. There are, however, particularly serious
problems in surveying R&D activities in the Higher
Education sector. One is that R&D is not necessarily
an organized institutional activity but more of a
Personal activity of members of the institutions.
Institutions in the sector usually hâve records of
funds received by the institution specifically for R&D
and some can provide lists of research projects
carried out by staff. However, faculty members are
expected to perform research as part of their normal
duties and neither they, nor their institutions, hâve
any cause to identify the resources devoted to this
activity (largely their own time).
Dans la mesure du possible, les données concernant le
personnel et les dépenses au titre de la R-D sont obtenues au
moyen d'une enquête effectuée auprès des institutions qui
font de la R-D. Cependant, la collecte de données sur les
activités de R-D dans le secteur de l'enseignement supérieur
pose des problèmes particulièrement sérieux. D'abord, la
R-D n'est pas normalement une activité institutionnelle
organisée, mais plutôt une activité personnelle des membres
des institutions. Les institutions de ce secteur tiennent
généralement des dossiers des fonds qu'ils ont reçus
précisément pour la R-D, et certains peuvent fournir des listes
des projets de recherche réalisés par leur personnel.
Cependant, la recherche fait partie des fonctions normales des
professeurs, et ni ceux-ci, ni l'institution n'ont à tenir compte
des ressources consacrées à cette activité (principalement leur
propre temps).
Surveys of R&D in the sector hâve not been deemed
feasible in most OECD countries because of the lack
of records and the large number of members
performing R&D more-or-less autonomously.
Consequently, it is necessary to estlmate R&D
expenditures by incorporating any relevant data
avallable to us. The following sections describe the
method used to prépare thèse estimâtes.
Dans la plupart des pays de l'OCDE, on n'a pas jugé possible
de réaliser des enquêtes sur la R-D dans le secteur de
l'enseignement supérieur, en raison du manque de dossiers et
du grande nombre d'intervenants qui font de la R-D de façon
plus ou moins autonome. Par conséquent, il est nécessaire
d'estimer les dépenses au titre de la R-D au moyen de modèles
intégrant toutes les données pertinentes dont nous disposons.
Les sections suivantes décrivent la méthode utilisée pour
préparer ces estimations.
This working paper présents the estimation
procédures used to calculate the R&D expenditures
in the Higher Education sector for the year 1979-80
to 1994-95. The classification of universities into
catégories (small, médium and large) is used to
weight the estimation of the R&D cost of each
institution. The classification of university used for
the 1994-95 estimâtes is presented in the Appendix
List 1. An explanation of the criterla used for the
classification is found in section 1.3 of this
document.
Ce document de travail présente les procédures d'estimation
utilisées pour calculer les dépenses en R-D dans le secteur de
l'enseignement supérieur pour les années 1979-1980 à 19941995. La classification des universités selon la taille (petite,
moyenne et grande) permet de pondérer l'estimation des coûts
de R-D de chaque institution. La classification des universités
utilisée pour fins d'estimation en 1994-1995 est présentée
dans la liste 1 de l'annexe. Une explication des critères utilisés
lors de la classification est fournie dans la section 1.3 du
présent document.
Frascati Manuel, 1993
^Manuel de frascati, 1993
Introduction - conclusion
Introduction - fin
In previous years, sources of funds for the Higher
Education sector received from the Business
enterprise and Private non profit sectors were derived
from "the matching fund policy" data provided by the
three research councils. Thèse data are no longer
avallable; however, the Canadien Association of
University Business Officers' ( CAUBO) survey is now
able to provide us with total sponsored research
dollars for each of the two sectors, by university.
Thèse actuel dollars were assigned a science type
using ratios derived from the most récent matching
funds data.
Antérieurement, les sources de financement du secteur de
l'enseignement supérieur des entreprises commerciales et des
organismes privés sans but lucratif étaient dérivées des
données sur la proportion des fonds de "politique des fonds de
contre-partie" fournies par les trois conseils de recherche. Ces
données ne sont plus disponibles; cependant, l'enquête de
l'Association canadienne du personnel administratif
universitaire (ACPAU) peut maintenant nous fournir le total
des données sur la recherche subventionnée par chaque
institution pour ces deux secteurs. Ces dépenses actuelles
étaient attribuées à un domaine scientifique en utilisant des
ratios calculés à partir des données le plus courantes des
fonds de contre-partie.
-7-
1.
Estimation of the Total R&D Expenditures in
Higher Education.
1.
Estimation des dépenses totales en R-D dans le secteur
de l'enseignement supérieur.
The estimation of the total R&D expenditures in the
Higher Education sector is based on the "relevant"
total costs of universities with R&D activities. The
"relevant" total costs are defined as the total
expenditures of the universities as provided by the
Canadien Association of University Business Officers
survey but excluding costs of "ancillary" enterprises.
A first step in the estimation procédure is therefore to
identify the institution with R&D activities.
L'estimation des dépenses totales au titre de la R-D dans le
secteur de l'enseignement supérieur est basée sur les coût
totaux "pertinents" des universités ayant des activités de R-D.
Les coûts totaux "pertinents" sont définis comme étant les
dépenses totales des universités telles que rapportées dans
l'enquête de l'Association canadienne du personnel
administratif universitaire (ACPAU), mais excluant les coûts
relatifs aux entreprises "auxilliaires". Par conséquent, une
première étape dans la procédure d'estimation est d'identifier
les institutions ayant des activités de R-D.
1.1
1.1 Sélection des institutions
Sélection of Institutions
This sélection is based on reports of payments (grants
or contracts) awarded to institutions, or members of
thèse institutions themselves, mainly through the
annuel survey of the CAUBO. A list of the
institutions retained for the estimation of the R&D
expenditures for 1994-95 is presented in Appendix
List 1 ^
Cette sélection est basée sur des données relatives aux
paiements (subventions ou contrats) versés aux institutions,
ou à leurs membres, aux fins de la R-D. Ces données peuvent
être fournies par leurs institutions, principalement dans le
cadre de l'enquête annuelle effectuée par l'ACPAU. La liste
des institutions retenues aux fins d'estimation des dépenses
en R-D pour 1994-1995 est présentée dans la liste 1 de
l'annexe^.
Since the R&D expenditures are required by major
fields of science (social science and humanities,
heaith sciences and other natural sciences and
engineering), the next step is to distribute the
"relevant" total expenditures of the institution
identified previousiy into thèse fields.
Étant donné que nous avons besoin des dépenses de R-D
selon les principaux domaines scientifiques (sciences sociales
et humaines, sciences de la santé et autres sciences naturelles
et génie), l'étape suivante est donc de distribuer pour chacun
de ces domaines, les dépenses totales pertinentes des
Institutions identifiées précédemment.
1.2
1.2 Répartition des dépenses totales
Distribution of Total Expenditures
The distribution Is based on the number of full-time
teachers^ in eight teaching fields: éducation, fine and
applied arts, humanities, social sciences, agricultural
and biological sciences, engineering and applied
sciences, heaith sciences, and mathematics and
physical sciences. Thèse data are provided by the
Post Secondary Section of the Education, Culture and
Tourism Division of Statistics Canada.
La répartition est fondée sur le nombre de professeurs à temps
plein^ dans huit secteurs d'enseignement: l'éducation, les
beaux-arts et les arts appliqués, les sciences humaines, les
sciences sociales, l'agriculture et la biologie, le génie et les
sciences appliquées, les professions de la santé, les
mathématiques et les sciences physiques. Ces données
proviennent de la section de l'enseignement postsecondaire de
la Division de l'éducation, de la culture et de tourisme de
Statistique Canada.
Since the number of teachers in each field is used
only to distribute total costs, thèse field sub-totals are
weighted to reflect the characteristics of the data
such as, lack of information on part-time teachers,
différent consumptions of university resources and
différent requirements for capital equipment.
Étant donné que le nombre de professeurs dans chaque
domaine ne sert qu'à ventiler les coûts totaux, ces totaux
partiels sont pondérés afin de refléter les caractéristiques des
données soit, le manque d'information sur les professeurs à
temps partiel, les différences relatives à l'utilisation des
ressources et des besoins en immobilisations.
Spécial calculations are made for the Institut
national de la recherche scientifique.
No information Is avallable on part-time
teachers.
Dans le cas de l'Institut national de la recherche
scientifique, des calculs spéciaux sont effectués.
Aucune information est disponible sur les professeurs à
temps partiel.
-8
Therefore, teachers in éducation, fine and applied
arts, the humanities and the social sciences are given
a weight of one. To allow for the higher costs per
teacher due to the need for more equipment and
spécial facilities, as well as a slightly différent rank
and âge structure, teachers in the agricultural and
biological sciences, engineering and applied sciences,
and mathematics and physical sciences are given a
weight of two. Because of the extensive use of parttime teachers, as well as the costs of equipment and
facilities required for instruction and research in the
heaith sciences, full-time teachers in the heaith
professions are given a weight of 2.5.
Par conséquent, on attribue un poids de 1 aux professeurs en
éducation, en beaux-arts et arts appliqués, en sciences
humaines et en sciences sociales. Les professeurs
d'agriculture et de biologie, de génie et des sciences
appliquées, de mathématiques et des sciences physiques se
voient attribuer un poids de 2, étant donné les coûts plus
élevés par professeur résultant de besoins accrus en matériel
et en installations spéciales, ainsi que d'une légère différence
dans la structure des niveaux et de l'âge. Les professeurs à
temps plein en sciences de la santé reçoivent un poids de 2.5,
en raison du coût considérable du matériel et des installations
nécessaires à l'enseignement et à la recherche et de
l'utilisation répondue des professeurs à temps partiel.
For example, let us assume that the full-time teachers
in one of the above institutions are distributed as
follows:
Par exemple, supposons que les professeurs à temps plein
d'une des institutions mentionnés précédemment sont répartis
comme suit:
Table 1.
Distribution of Full-time Teachers, by Teaching
Field
Tableau 1. Répartition des professeurs à temps plein,
selon le domaine d'enseignement
Teaching Field
Number of Full-time teachers
Domaine d'enseignement
Nombre de professeurs à temps plein
Education - Éducation
Fine and applied arts - Beaux-arts et les arts appliqués
Humanities - Les sciences humaines
Social sciences - Les sciences sociales
Agricultural and biological sciences - L'agriculture et la biologie
Engineering and applied sciences - Le génie et les sciences appliquées
Health professions - Les professions de la santé
Mathematics and physical sciences - Les mathématiques et les sciences physiques
75
50
100
250
75
75
125
150
Total
900
Applying the weights mentioned previously (1.0, 2.0,
2.5) to this example provides a weighted number of
full-time teachers by teaching field for that institution,
(see column 1 of Table 2)
Table 2. Weighted Number of Full-time Teachers, by
Teaching Field
Si on applique, à cet exemple, les poids mentionnés
précédemment (1.0, 2.0, et 2.5) nous obtenons le
nombre pondéré de professeurs à temps plein par
domaine d'enseignement pour cette institution (voir
la colonne 1 du tableau 2).
Tableau 2.
Nombre pondéré de professeur à temps plein,
selon le domaine d'enseignement
Teaching field
Weighted number
of full-time teachers
Percent of total
full-time teachers
Domaine d'enseignement
Nombre pondéré de
professeurs à temps plein
Pourcentage du total
des professeurs à
temps plein
Education - Éducation
Fine and applied arts - Beaux-arts et les arts appliqués
Humanities - Les sciences humaines
Social sciences - Les sciences sociales
Agricultural and biological sciences - L'agriculture et la biologie
Engineering and applied sciences - Le génie et les sciences appliquées
Health professions - Les professions de la santé
Mathematics and physical sciences - Les mathématiques et les sciences physiques
Total
The resulting distribution of the weighted number of fulltime teachers by teaching field (column 2 of Table 2) is
then applied to the "relevant" total costs of each
institution which provides us with the total cost of each
institution by teaching field. This procédure is repeated
for each institution.
75
50
100
250
150
150
312
300
1,387
5
4
7
18
11
11
22
22
100
On applique ensuite aux coûts totaux "pertinents" de
chaque institution, la répartition en pourcentage du
nombre pondéré de professeurs à temps plein par domaine
d'enseignement (colonne 2 du tableau 2), ce qui nous
donne le coût total de chaque institution selon le domaine
d'enseignement. Cet exercise peut être répété pour
chacune des institutions.
10
1.3 Estimation of R&D Costs
1.3 Estimation des coûts de la R-D
Once the total cost of each institution by teaching
field is establlshed, the R&D cost is then estimated.
This is the most difficult step. One method of
estimating thèse costs is based on the assumption
that the relative amount of time spent on R&D by the
university staff is représentative of the proportion of
costs that should be attributed to the activity. An
alternative is to run a "time budgets" survey of
faculty members.
Une fois que l'on a établi le coût total de chaque institution
selon le domaine d'enseignement, on peut estimer le coût de
la R-D. Cette étape est la plus difficile. L'une des méthodes
d'estimation de ces dépenses est basée sur l'hypothèse
voulant que la proportion de temps consacrée à la R-D par le
personnel de l'université corresponde à la proportion des coûts
qui devrait être attribuée à cette activité. Une alternative
serait d'effectuer une enquête sur "l'emploi du temps" auprès
des membres de la faculté.
Surveys to détermine the "time budgets" of faculty
members are expensive, difficult and rare. In the
absence of such a survey we hâve been compelled to
postulate ratios which seem plausible. The situation
is complicated by the fact that différent teaching
fields would hâve différent ratios and that institutions
hâve différent degrees of involvement in R&D. For
example, analysis of a survey by the National Science
Foundation indicates that, for the surveyed U.S.
institutions, R&D accounts for 22% of the total time
of faculty in engineering, 23% for physical scientists,
33% for agricultural and biological scientists, 26% for
médical scientists, 8% for psychologists, 8% for
social scientists and 6% for mathematicians*.
Les enquêtes qui visent à établir "l'emploi du temps" des
professeurs sont coûteuses, difficiles et rares. En l'absence de
telles enquêtes, nous avons été forcés d'établir des
proportions sur la seule base de la vraisemblance. La situation
est rendue plus compliquée par le fait que les divers domaines
d'enseignement montrent des ratios différents, et que le
niveau de R-D effectuée varie selon l'institution. Par exemple,
l'analyse d'une enquête de la National Science Foundation
révèle que, pour les institutions américaines touchées par
l'enquête, la R-D compte pour 22% du temps des professeurs
en génie, 23% en sciences physiques, 33% dans les secteurs
de l'agriculture et de la biologie, 26% en sciences de la santé,
8% en psychologie, 8% pour les chercheurs en sciences
sociales et 6% pour les mathématiciens^.
A récent study was completed by the "Task Force on
Resource Allocation", for the Ontario Council on
University Affairs. A technical paper entitled "An
Analysis of the Costs of Teaching, Research and
Community Service", was published in August 1994.
The purpose of this paper was to set out a model to
attribute existing financial information on expenses
and revenues in the Ontario University System to the
university functions of teaching, research and
community service. The model's results indicated a
balance among the three functions in the proportions
of 53%, 36% and 11 % respectively.
Une étude récente a été complétée par le "Task Force on
Resource Allocation", pour le bénéfice de"rOntario Council on
University Affairs". Un document technique Intitulé "An
Analysis of the Costs of Teaching, Research and Community
Services" a paru au mois d'août 1994. Le but de cette étude
était d'établir un modèle à pondérer les renseignements
financiers actuels des dépenses et des revenus du système
universitaire de l'Ontario aux fonctions universitaire
d'enseignement, de recherche et de service communitaire.
Les résultats du modèle indiquent un certain équilibre entre les
trois fonctions dans les proportions de 53 %, 36 % et 11 %
respectivement.
A paper has aIso been published by Les Presses de
l'Université du Québec, 1994 entitled "Le travail
professoral remesuré, unité et diversité", by D.
Bertrand, R. Foucher, R. Jacob, B. Fabi and P.
Beaulieu. Chapter three of this document présents
the various tasks to which professors dévote more or
less hours, and the proportion of their time of work.
Un autre document a aussi été publié en 1994 par Les presses
de l'Université du Québec, intitulé "Le travail professoral
remesuré, unité et diversité" par D. Bertrand, R. Foucher, R.
Jacob, B. Fabi et P. Beaulieu. Le chapitre 3, de ce document
présente les différentes tâches auxquelles les professeurs
consacrent plus ou moins d'heures ainsi que la proportion plus
ou moins grande de leur temps de travail.
Académie Science/Engineering: Scientists and
Engineers, January 1983, National Science
Foundation, Washington, D.C., 1984, page 16
(Table B-18 divided by Table B-17). Another
example of the différent field ratios is given In
"University S/E Faculty Spend One-Third of
Professional Time in Research", Science
Resources Studies Hlohliahts. NSF 81-317,
National Science Foundation, Washington, D.C.,
31 August 1981.
Académie Science Engineering: Scientists and Engineers,
janvier 1983, National Science Foundation, Washington,
D.C., 1984, page 16 (le tableau B-18 divisé par le tableau
B-17). Un autre exemple de l'écart des proportions entre
les domaines se trouve dans "University S/E Faculty Spend
One-Third of Professional Time in Research", Science
Resources Studies Hiqhliahts. NSF 81-317, National
Science Foundation, Washington, D.C., 31 août 1981.
11
The Australien Bureau of Statistics, Catalogue No. 8111.0
présents estimâtes of expenditures in Higher Education
Organizations (HERD). HERD in Australie is estimated to
be $1,351 million Australien in 1990. This represents
32.6% of the $ 4,143 million of total higher éducation
expenditures compared with 25% in Canada.
Une publication de bureau de statistiques d'Australie, le
numéro catalogue 8111.0 fournit les estimations des
dépenses en R-D dans le secteur de l'enseignement
supérieur (DIRDES). DIRDES en Australie est estime à
1,351 million de dollars australiens en 1990. Ceci
représente 32,6 % des dépenses totales d'enseignement
supérieur, qui se chiffre à 4,143 millions de dollars, qu'est
de 25% en comparaison avec le Canada.
Higher éducation research and development expenditures
and manpower data are made avallable in Ireland by the
Irish Science and Technology Agency (EOLAS).
Expenditures by types of cost and sources of funds as
well as personnel data by occupation are avallable for
1981 through 1992. Information on thèse data can be
found in the OECD publication titled Sources and Methods
volume for Higher Education R&D.
Les dépenses et les années-personnes dans le secteur de
l'enseignement supérieur en Idande sont disponible au
"Irish Science and Technology Agency (EOLAS)". Les
dépenses par type des coût et les sources de financement
et aussi les années-personnes par occupation sont
disponibles de 1981 à 1992. Un rapport de l'OCDE
entitulé "Sources and Methods', volume for Higher
Education R-D, explique les données HERD d'IHande.
The Fédéral Statistical Office of Germany has agreed with
their Fédéral Ministry of Education, Science, Research and
Technology and the Scientific Advisory Council on a
computatlon method for R&D coefficients for higher
éducation. They are based on the distribution of the
working time of the scientific staff to the individuel
university functions. The following are their R&D
coefficients for basic resources by field of study:
Le bureau fédéral de statistiques d'Allemagne a un accord,
avec le ministère fédéral de l'Education, des Sciences, la
Recherche et de la Technologie ainsi que le Conseil
consultatif scientifique, sur une méthode de calculer les
coefficients de R-D du secteur de l'enseignement
supérieur. Cette méthode est basée selon la distribution du
temps de travail du personnel scientifique versus les
différentes fonctions universitaires. Les données suiventes
sont les coefficients de R-D selon les ressources de base,
par champ d'étude:
- Linguistics, humanities, sciences of art, sports Linguistique, humanités, sciences des arts et sports
31.9%
- Law, économies and social sciences - Loi, économique
politique et sciences sociales
34.9%
- Mathematics, natural sciences - Mathématiques,
et sciences naturelles
- Human medicine - Médecine humaine
- Veterinary medicine - Médecine vétérinaire
- Agricultural, forest and nutritional sciences - Agriculture,
forêt et sciences de nutrition
40.6%
28.7%
36.7%
36.7%
42.1%
- Engineering - Génie
13.5%
- University cllnics - Cliniques universitaires
15.0%
- Collèges of arts - Collèges des arts
- Higher technical collèges - Collèges de niveau technique
supérieur
5.0%
12
Table 3.
R&D Ratios Based on Teaching Reld and Size of
R&D Performers
Tableau 3.
Ratios de R-D, selon le domaine
d'enseignement et la tailla des exécutants
de R-D
Teaching field
Small R&D performers
Médium R&D performers
Large R&D performers
Domaine d'enseignement
Exécutants de R-D
(petits)
Exécutants de R-D
(moyens)
Exécutants de R-D
(grands)
Education - Éducation
Fine and applied arts - Beaux-arts et les arts
appliqués
Humanities - Les sciences humaines
Social sciences - Les sciences sociales
Agricultural and biological sciences L'agriculture et la biologie
Engineering and applied sciences Le génie et les sciences appliquées
Health professions - Les professions de la santé
Mathematics and physical sciences Les mathématiques et les sciences physiques
.2
.1
.2
.2
.2
.3
.3
.25
.35
.25
.25
.35
.35
.25
.35
1.4 R&D Ratios
1.4 Ratios de R-D
Drawing on this information, R&D ratios are
suggested in Table 3, based on teaching field and
the relative institutional effort devoted to R&D.
À partir de ces informations, des ratios de R-D sont suggérés
au tableau 3, fondés sur les domaines d'enseignement et
l'effort institutionnel relatif alloué à la R-D.
Two points should be made in repiy to potentiel
criticisms. Although the table appears to be far too
detailed for the amount of "hard" information
avallable, it is almost as easy to apply a variety of
ratios in an estimation program as one or two. The
table reflects the fact that relatively more time is
spent on R&D by the feculty in some universities
than in others, and R&D is a more important activity
in some teaching fields than In others. The exact
ratios are open to discussion. However, this paper
provides ail the necessary information for a
reworking of the estimâtes with différent ratios,
should the reader wish. In reviewing the ratios, it
should be kept in mind that R&D, as used hère, is
rather narrower than "research" or "development" in
normal usage.
En réponse aux critiques possibles, nous désirons souligner
deux aspects. Premièrement, bien que le tableau semble
beaucoup trop détaillé en considération de la quantité de
renseignements "fermes" disponibles, il est presqu'aussi facile
d'utiliser dans un programme d'estimation une série de ratios
que d'en utiliser qu'un ou deux.Ce tableau reflète que
relativement plus de temps est consacré à la R-D dans les
facultés de certaines universités comparativement à d'autres,
et que la R-D est une activité plus ou moins importante selon
le domaine d'enseignement. L'exactitude des ratios est un
sujet ouvert pour discussion. Cependant, ce document de
travail fournit l'information nécessaire à la reconstitution de
l'estimation des différents ratios, si le lecteur le désire. En
vérifiant les ratios n'oublions pas que, l'activité en question,
définie comme de la R-D, est un concept moins vaste que ce
que l'on entend généralement par "recherche" et
"développement".
13
Much scholarly activity, from teaching to improving
one's own knowledge of a field, outside of a research
Project, is excluded.^
Par conséquent, un large éventail d'activités intellectuelles,
depuis l'enseignement jusqu'à l'amélioration de ses
connaissances dans un secteur ne faisant pas l'objet d'un
projet de recherche, est exclu^.
In a previous step, the "relevant" total costs of each
institution were distributed among the eight teaching
fields. In the présent step the ratios presented in
Table 3 are applied to thèse costs for each teaching
field in order to obtain the total R&D expenditures
performed in the Higher Education sector. For
example, the ratios in the first column would be
applied to institutions et which R&D is a relatively
minor activity (typically, universities without a
doctoral program), those in the second column to
universities at which R&D is a more important
function, and those in the third column to the
universities with large R&D and doctoral programs.
Dans une étape précédente, les dépenses totales
"pertinentes" des institutions ont été réperties parmi les huit
domaines d'enseignement. Dans la présente étape, les ratios
du tableau 3 sont appliqués aux dépenses relatives à ces
domaines d'enseignement afin d'obtenir les dépenses totales
en R-D exécutées dans le secteur de l'enseignement supérieur.
Par exemple, on utilise les ratios de la première colonne pour
les institutions où la R-D tient une place relativement petite
(notamment les universités qui n'offrent pas de programme de
doctorat). On applique les poids de la seconde colonne aux
universités où la R-D occupe une place plus importante, et
ceux de la troisième colonne aux universités qui offrent des
programmes de R-D et de doctorat importants.
1.5 Classification by Size
1.5 Classification selon la taille
The classification of institutions (universities) into the
three catégories (small, médium and large) is based
on the following criterla: 1 ) the amount of
expenditures on sponsored research (reported by
CAUBO), 2) the proportion of sponsored R&D
expenditures as a percentage of gênerai operating
expenditures and 3) the number of doctoral programs.
La classification des institutions universitaires à l'intérieur de
trois catégories est fondée sur les critères suivants: 1 ) le
montant des dépenses de la recherche subventionnée (tel que
rapporté par l'ACPAU), 2) la proportion des dépenses en R-D
subventionnée par rapport aux dépenses générales de
fonctionnement et 3) le nombre de programme de doctorat.
Based on thèse criterla, universities can be classifled,
using the boundaries presented in Table 4. It is
important at this point to remember that the final
objective is not to croate an individuel ranking of a
university but to group them in three similiar size
groups to allow a reasonable estimation of total R&D
expenditures at the aggregate level. Therefore, the
boundaries suggested in Table 4 are used strictiy for
that purpose and will be modified based on a three
year running average, in subséquent reviews of this
estimation procédure. AIso, additional criterla could
be added in fine tuning the procédure.
À partir de ces critères, les universités peuvent être classifiés
en utilisant les marges présentées au tableau 4. Il ne faut pas
perdre de vue que l'objectif visé n'est pas la classification
individuelle les universités mais plutôt leur regroupement dans
des groupes similaires, afin d'effectuer une estimation
acceptable des dépenses totales au niveau agrégé. Les marges
suggérées au tableau 4 sont donc utilisées à ces seules fins et
elles seront d'ailleurs modifiées, sur une moyenne des trois
dernières années consécutives, lors des prochaines révisions
de cette procédure d'estimation. On pourrait aussi raffiner la
procédure ou y ajouter des critères additionnels.
® See, for example, Chapter 1 of the first référence or
Manual for Statistics on Scientific and Technological
Activities, ST-84/WS/12, UNESCO, Paris, June 1984
pages 26-33.
' Voir, par example, le chapitre 1 du premier document donné
en référence ou le Manuel pour les statistiques relatives aux
activités scientifiques et techniques, ST-84/WS/12, UNESCO,
Paris, juin 1984 pages 26-33.
14
Table 4.
Criteria Used in the Classification of Institutions
by Size
Tableau 4. Critères utilisés dans la classification des
institutions selon la taille
Criteria
Small
Médium
Large
Critères
petit
moyen
grand
1. Expenditures on
sponsored R&D
less than
$10 million
greater and equal to
$10 million but less
and equal to $30 million
greater than
$30 million
moins de 10 million
de $
plus grand ou égal à 10
millions de $ mais moins
grand ou égal à 30
millions de $
plus de 30
millions de $
less than
10%
greater and equal to
10% but less and equal
to 20%
greater than
20%
moins de 10%
plus grand ou égal à 10%
mais moins grand ou égal
à 20%
plus de 20%
less than
10 programs
greater and equal to
10 programs but less
and equal to 30 programs
greater than
30 programs
moins de 10
programmes
plus grand ou égal à 10
programmes mais moins grand
ou égal à 30 programmes
plus de 30
programmes
Dépenses en R-D
subventionnée
2. Sponsored R&D
as a % of generel
operating expenditures
R-D subventionnée en
% des dépenses générales de
fonctionnement
3. Number of doctorate
programs
Nombre de programme
de doctorat
15
In the cases where ail criteria are met, there are no
problems in allocating the university to the correct
cluster. However, in some cases only 2 criteria out
of 3 or 1 out of 3 are met. In thèse cases there is no
other choice than imposing a rank for the various
criteria. Since we ère mainly interested in the
classification of size of university, it seems
appropriate to give the highest rank to criterion 1 and
then to criterion 2 and finally to criterion 3.
Lorsque toutes les conditions imposées sont rempiises,
l'attribution des universités à leur groupe respectif se fait sans
problème. Toutefois, il existe des cas où seulement 2
conditions sur 3, ou encore 1 condition sur 3 sont rempiises.
Dans ces cas-là il n'y a pas d'autre choix que d'imposer un
ordre d'importance aux critères utilisées. Étant donné que l'on
s'intéresse principalement à classlfler les universités selon leur
taille, il semble donc justifier d'accorder plus d'importance au
critère 1 et ensuite eu critère 2 et enfin au critère 3.
2. Sources of Funds
2. Sources de financement
Once the total R&D expenditures performed in the
Higher Educetion sector hâve been calculated, the
sources of funds for académie R&D must be
estimated.
Une fois que l'on a calculé les dépenses totales de R-D
exécutées dans le secteur de l'enseignement supérieur, il reste
à estimer les sources de fonds de la R-D universitaire.
Unfortunately, data exist only for sponsored research.
Much R&D Is carried out without external funding and
hence has no accounting record. Furthermore,
university administrators hâve frequently stated that
funds received as R&D grants do not cover the full
cost to the university of the R&D carried out.
Contracts normally come doser to covering full costs.
Malheureusement, il n'existe des données que sur les
recherches subventionnées. De nombreux travaux de R-D
sont réalisés sans aide extérieure, d'où l'absence de
documents comptables. De plus, les administrateurs des
universités ont fréquemment affirmé que les subventions à la
recherche et au développement n'absorbent pas le total des
dépenses engagées à ce chapitre. Cependant, les contrats
permettent habituellement de payer la presque totalité des
frais.
Because of the leck of information on R&D funding in
Canada, the eight major teaching fields are
consolideted into three:
Étant donné le manque d'information sur le financement de le
R-D au Canada, les huit grands domaines d'enseignement sont
ramenés à trois:
Social sciences and humanities (éducation, fine and
applied arts, humanities, and social sciences).
les sciences sociales et humaines (l'éducation, les beaux- arts
et les arts appliqués, les arts et lettres et les sciences
sociales),
Health sciences (heaith professions), and
les sciences de la santé (les professions de la santé), et
Other natural sciences and engineering (engineering
and applied sciences, agricultural and biological
sciences, mathematics and physical sciences).
les autres sciences naturelles et génie (le génie et les sciences
appliqués, l'agriculture, la biologie, les methématiques et les
sciences physiques).
AIso, the classification of sources of funds must
correspond to the standard sectors listed in the
Introduction in order to permit international
comparisons of R&D statistics.
Par ailleurs la répartition des sources de financement doit
correspondre aux secteurs normalisés identifiés dans
l'introduction afin que les comparaisons internationales des
statistiques de R-D soient possibles.
In accordance with the recommendations of A
Framework for Measuring Research and Development
Expenditures in Canada (Statistics Canada Catalogue
No. 88-506E), the reports of R&D performing
institutions are preferred to those of funders, so we
turn initially to the annuel CAUBO survey.
Conformément aux recommandations que l'on peut trouver
dans Critères servant à mesurer les dépenses consacrées à la
recherche et au développement au Canada (n° 88-506F au
catalogue de Statistique Canada), les rapports concernant la
R-D fournie par les institutions doivent être préférés à ceux qui
proviennent des organismes qui versent des subventions, de
sorte que nous examinerons d'abord les résultats de l'enquête
annuelle de l'ACPAU.
16-
2.1 Distribution of Sponsored Research by Sources of
Funds
2.1 Répartition de la recherche subventionnée
selon les sources de financement
The CAUBO survey provides data on sponsored
research for participating institutions. Thèse data are
classifled es follows:
Cette enquête fournit des données sur le recherche
subventionnée réalisée dens les institutions participantes, Ces
données sont réparties entre les secteurs suivants:
Fédéral government:
Social Sciences and Humanities Research Council
Health and Welfare Canada
Natural Sciences and Engineering Research
Council
Médical Research Council
Other
Provincial governments
Municipal governments
Foreign governments
Bequests, donations and non-government grants
Sale of services and products
Investment Income
Miscellaneous
.
.
.
.
.
.
.
.
Administration fédérale:
Conseil de recherches en sciences humaines
Santé et Bien-être social Canada
Conseil de recherches en sciences naturelles et en
génie
Conseil de recherches médicales
Autres
Administrations provinciales
Administretions municipales
Gouvernements étrangers
Legs, dons et subventions non-gouvernementales
Vente de produits et de services
Revenus de placements
Divers
The CAUBO sources can be essigned to four of the
six standard sectors:
Les sources de l'ACPAU peuvent être réparties dans quatre
des six secteurs habituels:
Fédéral government
Fédéral government
Administration fédérale
Administretion fédérale
Provincial governments
Provinciel governments
Municipel governments
Administrations provinciales
Administrations provinciales
Administrations municipales
Foreign
Foreign
Étranger
Étranger
Higher éducation
Miscellaneous
Enseignement supérieur
Divers
The problem is to allocate the remaining sponsored
research funds. It is assumed thet thèse sponsored
research funds are derived from the two remaining
external sources: the business enterprise and private
non-profit sectors. Sources of funds for thèse two
sectors which were provided by CAUBO do not
include sale of services and products or investment
income. The distribution of sponsored research funds
("bequests, donations and non government grants,
plus miscellaneous") in the heaith sciences, social
sciences and humanities, and other natural sciences
for both the business enterprises and private nonprofit sectors was done by using a ratio calculated
from data supplied to us by MRC, SSHRC end
NSERC. The ratios are besed on the 1989-90
proportion of the 'matching funds' assigned to thèse
two sectors.
La difficulté réside dans la répartition des autres subventions
de recherche. On présume que toutes les autres subventions
de recherche proviennent des deux autres sources extérieures:
les entreprises commerciales et les organismes privés sans but
lucratif. Les sources de financement reçues de ces deux
secteurs relevant de l'enquête de l'ACPAU ne comprennent
pas les ventes des produits, de services et les revenues de
placements. La répartition des fonds de recherche
subventionnée ("legs, dons et subventions nongouvernementales, plus divers") dans les domaines des
sciences de la santé, sciences socieles et humaines et autre
sciences naturelles, a été effectuée en utilisant des ratios
calculés à partir des données fournies par le CRM, le CRSH et
le CRSNG et ce, pour les secteurs des entreprises
commerciales et des organismes privés sans but lucratif. Ces
ratios sont basées sur la proportion 1989-1990 des fonds de
contre-partie affectés à ces deux secteurs.
17
For each institution, the model described in Table 5 is
epplied:
Table 5.
Distribution of Sponsored Research, by Source
of Funds and Reld of Science
On epplique à chaque institution le modèle décrit
au tableau 5:
Tableau 5. Répartition de la recherche subventionnée,
selon la source de financement et les
domaines scientifiques
Social sciences
end humanities
Health
sciences
Other natural sciences
and engineering
Sciences socieles
et humaines
Sciences de
la santé
Autres sciences
naturelles et génie
SSHRC, H- 30%
of remainder
CRSH, -f 30%
du reste
H&WC, MRC, -1- 10%
of remainder
SBSC, CRM, + 10%
du reste
NSERC, -H 60%
of remainder
CRSNG, -H 60%
du reste
Source
Totel
Sponsored research Recherches subventionnées
Federel government Administration fédérale(l)
Provincial governments Administrations provinciales(2)
CAUBO
ACPAU
20%
30%
50%
CAUBO
ACPAU
Business enterprise Entreprises commerciales
13)
(3)
(3)
CAUBO
ACPAU
Private non-profit Organismes privés sans
but lucratif
(3)
(3)
(3)
CAUBO
ACPAU
Foreign Étranger
(4)
(4)
(4)
CAUBO
ACPAU
Sub-total Total partiel
sum - somme
sum - somme
sum - somme
CAUBO
ACPAU
résiduel
résiduel
résiduel résiduel
résiduel
résiduel
résiduel résiduel
(5)
(5)
Other costs Autres dépenses
Higher éducation Enseignement supérieur
Total
(5)
(5)
18
Notes
Nota
(1) The "remainder" is the différence between the
Fédéral government total for university and the
emounts ettributed to SSHRC, H&WC, MRC and
NSERC. Distribution of "remainder" is based on
the survey of fédéral expenditures.
(1 )
Le résidu est la différence entre le total de
l'administration fédéral au secteur universiteire et les
montents attribués CRSH, SBSC, CRSNG et CRM. La
répartition du "résidu" est fondée sur l'enquête sur les
dépenses de l'administration fédérale.
(2) Distribution of the provincial government funds
for each university is based on that reported by
provincial governments.
(2)
Répartition fondée sur les déclarations de gouvernements
provinciaux.
(3) The sponsored reseerch funds ("bequests,
donations and non-government grants plus
miscellaneous") are assigned to business
enterprises and private non-profit using CAUBO
data.
(3)
Les fonds de recherche subventionnée ("legs, dons et
sub-ventions non gouvernementales, plus divers") sont
attribués entre le secteur des entreprises commerciales et
le secteur des organismes sans but lucretif, utilisant
l'enquête de l'ACPAU.
(4) Sixty percent of the Foreign funding is allocated
to heaith science and 4 0 % to other natural
sciences. Distribution based on fédéral
obligations for basic research to Canadien
performers, as reported in Fédéral Funds for
Research and Development, Rscal Years 1992,
1993 and 1994, NSF 94-328, National Science
Foundation, Washington, D.C. 1995.
(4)
Soixente pourcent de la source de financement étranger a
été alloué aux sciences de la santé et 4 0 % aux autres
sciences naturelles. La distribution est basée sur les
engegements fédéraux en recherches fondamentales visà-vis des organismes canadiens, selon la publication
Fédéral Funds for Research and Development, Fiscal
years 1992, 1993 and 1994, NSF 94-328, National
Science Foundation, Washington, D.C, 1995.
(5) As estimeted eeriier. (see section 2)
(5)
Conformément aux estimations antérieures,
(voir section 2)
Looking at the model, it is epparent that the erea of
uncertainty is basically in the "Other costs" section.
The totals of the sponsored research ère known from
the CAUBO survey and an alternative but still
reasonable distribution pattern between fields of
science would not make much différence. "Other
costs", on the other hend, are the différence between
the known funding of sponsored research and the
estimated total costs of ail R&D in the sector. As this
total would change with différent assumptions, so
would thèse "other cost".
À l'examen du modèle, on voit que la zone d'incertitude se
situe fondamentelement dans la section "Autres dépenses".
L'enquête ACPAU a permis d'éteblir les totaux relatifs à la
recherche subventionnée. Une distribution différente, mais
raisonnable de ces toteux entre les domeines scientifiques ne
créerait pas une grende différence. Par ailleurs, les "autres
dépenses" sont définis comme étant la différence entre le
finencement connu de la recherche subventionnée et les coûts
toteux estimés de toute la R-D du secteur. Étant donné que
ce total peut verier dépendant des diverses hypothèses, ces
"autres dépenses" varieraient également.
Aggregating ail institutions provides an estlmate of
total R&D expenditures in the higher éducation sector
which mey be integrated into the netional totals Gross Expenditures on Research and Development
(GERD).
L'aggrégation des données de toutes les institutions produit
une estimation des dépenses de R-D toteles effectuées dens le
secteur de l'enseignement supérieur, qui peut être intégrée
aux totaux nationaux - Les dépenses intérieures au titre de le
recherche et du développement (DIRD).
In the following tables, thèse estimated higher
educetion R&D data are distributed by province. The
use of a décimal place does not indicate a greater
degree of accuracy - it is merely e mathematical
convenience beceuse of the number of smell amounts
which would otherwise disappear with rounding.
Dans les tebleaux qui suivent, les estimations des dépenses en
R&D dans le secteur de l'enseignement supérieur sont
réparties selon la province. Le décimele n'indique pas une
précision plus gronde, il s'agit simplement d'une commodité
mathématique utilisée pour éviter qu'un grand nombre de
petits montants disparaissent dens l'errondissement.
Appendix - Tables
Tableaux de l'annexe
21
TABLE 1.
Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Source of Funds and by Major
Teaching Field, 1994-95
TABLEAU 1 .
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur, selon la source de financement et le
principal domaine d'enseignement, 1994-1995
Source of funds
Social sciences and
humanities
Health
Sciences
Other natural sciences
and engineering
Source de financement
Sciences sociales et
humaines
Sciences de la
santé
Autres sciences
naturelles et génie
Total
millions of dollars - millions de dollars
Fédéral government Administration fédérale
Provincial governments Administrations provinciales
Business enterprise Entreprises commerciales
Higher éducation Enseignement superleur
Private non-profit Organismes privés sans but lucratif
Foreign Étranger
Total
TABLE 2.
Year
108.2
287.1
487.7
883.0
68.0
95.8
175.1
338.9
12.3
110.5
173.9
296.7
532.5
258.7
266.7
1,057.9
42.1
169.9
51.5
263.5
0.0
10.6
7.1
17.7
763.1
932.6
1,162.0
2,857.7
Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Source of Funds, 1979-80 to 1994-95
TABLEAU 2.
Coûts estimatifs des dépenses de R-O
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur, selon la source de financement,
1979-1980 à 1994-1995
Fédéral
government
Provincial
governments
Business
enterprise
Higher
éducation
Private
non-profit
Administration
fédérale
Administrations
provinciales
Entreprises
commerciales
Enseignement
supérieur
Organismes
privés sans
but lucratif
Étranger
60.0
63.7
78.2
75.0
89.9
96.0
110.1
112.9
141.5
172.8
165.2
196.9
225.7
202.5
249.5
263.5
7.4
8.0
8.9
10.5
11.1
11.0
8.3
11.1
11.6
13.2
11.8
12.6
14.6
20.4
19.7
17.7
Foreign
Total
Année
millions of dollars - millions de dollars
1979-80
1980-81
1981-82
1982-83
1983-84
1984-85
1985-86
1986-87
1987-88
1988-89
1989-90
1990-91
1991-92
1992-93
1993-94
1994-95
233.8
287.2
353.5
393.1
457.3
517.3
515.0
522.9
560.3
624.9
669.4
815.0
829.4
865.2
872.2
883.0
75.9
96.3
114.7
141.8
153.1
168.4
178.1
206.2
217.8
261.2
285.5
309.7
309.3
322.7
339.0
338.9
36.4
41.3
47.5
45.4
55.7
60.4
69.9
72.5
93.8
115.1
139.7
155.3
241.6
304.9
306.9
296.7
506.9
557.8
573.6
706.8
685.1
684.0
759.5
827.9
823.7
810.9
941.1
964.1
1,039.0
1,034.6
1,032.5
1,057.9
920.4
1,054.3
1,176.3
1,372.7
1,452.2
1,537.1
1,640.8
1,753.5
1,848.7
1,998.2
2,212.8
2,453.5
2,659.5
2,750.3
2,819.7
2,857.7
22
TABLE 3.
Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Source of Funds and by Province,
1994-95
TABLEAU 3 .
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur, selon la source de financement et
la province, 1994-1995
Fédéral
government
Provincial
governments
Business
enterprise
Higher
éducation
Private
non-profit
Administration
fédérale
Administrations
provinciales
Entreprises
commerciales
Enseignement
supérieur
Organismes
privés sans
but lucratif
Étranger
Foreign
Province
millions of dollars - millions de dollars
Newfoundiand Terre-Neuve
Prince Edward Island île-du-Prince-Édouard
Nova Scotia Nouvelle-Ecosse
New Brunswick Nouveau-Brunswick
Québec
Ontario
Manltoba
Saskatchewan
Alberta
British Columbia Colombie-Britannique
Canada
16.6
1.8
4.2
27.0
1.1
0.5
0.8
0.2
Ô.2
2.0
0.2
0.0
33.7
2.9
7.6
40.0
4.2
0.9
8
13.3
234.0
329.1
29.3
27.4
80.6
3.3
135.3
130.4
4.8
11.1
31.6
4.5
97.1
121.9
3.9
7.3
22.0
17.2
348.7
365.6
54.2
36.0
97.9
3.3
60.4
126.6
12.6
6.1
24.3
0.2
7.8
2.1
2.0
0.4
0.8
4
88
1,07
10
8
25
118.2
17.5
28.0
69.3
24.7
3.0
26
883.0
338.9
296.7
1,057.9
263.5
17.7
2,85
TABLE 4. Estimated Costs of R&D in the Higher Education
Sector, by Province, 1979-80 to 1994-95
TABLEAU 4.
5
Coûts estimatifs des dépenses de R-D effectuées
dans le secteur de l'enseignement supérieur, seloi
la province, 1979-1980 à 1994-1995
Province
Year
Nfid.
P.E.I.
N.B.
N.B.
Année
T.-N.
Î.-P.É.
Que.
Ont.
Man.
Alta.
B.C.
Alb.
C.-B.
100.1
118.1
144.7
187.8
185.6
194.0
207.7
239.3
226.3
225.8
236.7
249.8
258.1
261.4
267.9
257.2
77.9
97.2
109.3
118.8
120.7
124.9
126.3
126.4
136.4
155.5
166.7
197.3
224.3
235.1
250.9
260.7
Sask.
N.-É.
Canad
millions of dollars - millions de dollars
1979-80
1980-81
1981-82
1982-83
1983-84
1984-85
1985-86
1986-87
1987-88
1988-89
1989-90
1990-91
1991-92
1992-93
1993-94
1994-95
16.8
19.5
21.1
23.9
25.1
25.3
28.3
30.6
35.2
39.2
40.7
43.9
45.9
51.1
49.5
51.2
0.8
0.8
0.9
1.3
1.1
1.2
1.5
5.1
2.7
2.7
3.4
3.4
3.5
3.8
3.5
3.4
25.8
30.8
35.6
35.7
40.2
45.1
49.1
50.7
53.4
59.9
66.3
93.4
99.8
94.7
90.4
89.3
13.6
16.1
12.1
19.4
21.8
22.8
24.6
25.6
28.8
29.2
30.8
33.1
35.4
38.4
37.6
41.8
274.8
304.9
331.7
372.2
384.8
416.2
451.5
466.6
511.4
559.0
629.2
690.5
779.7
844.5
860.8
883.3
330.7
373.7
426.5
497.3
546.5
572.4
610.4
659.5
702.2
766.6
857.7
957.8
1,022.4
1,031.3
1,070.5
1,075.7
41.3
44.5
52.0
61.7
68.9
72.3
73.9
78.4
80.8
84.6
89.8
97.3
104.8
105.2
103.0
106.8
38.8
48.7
42.6
54.6
57.5
62.7
67.6
71.2
71.4
75.7
91.5
87.1
85.6
84.9
85.7
88.3
920.
1,054.
1,176.
1i372.
1,452.
1,537.
1,640;
1,753.
1,848.
1,998.
2,212.
2,453.
2,659.
2,750.
2,819.
2,857.
23
TABLE 5.
Estimated Costs of R&D in the Social Sciences
and Humanities in the Higher Education Sector
by Source of Funds and by Province, 1994-95
TABLEAU 5.
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur, en sciences sociales et humaines,
selon la source de financement et la province,
1994-1995
Fédéral
government
Provincial
governments
Business
enterprise
Higher
éducation
Private
non-profit
Administratio
n fédérale
Administrations
provinciales
Entreprises
commerciales
Enseignement
supérieur
Organismes
privés sans
but lucratif
Étranger
Foreign
Province
Total
millions of dollars - millions de dollars
Newfoundiand Terre-Neuve
Prince Edward Island Île-du-Prince-Édouard
Nova Scotia Nouvelle-Ecosse
New Brunswick Nouveau-Brunswick
Québec
Ontario
Manltoba
Saskatchewan
Alberta
British Columbia Colombie-Britannique
Canada
TABLE 6.
3.2
0.4
0.0
8.9
0.7
0.0
13.2
0.2
0.0
0.0
0.2
0.1
0.0
0.5
4.9
0.5
0.5
11.1
0.2
0.0
17.2
2.6
31.9
39.7
2.8
3.2
6.6
0.7
27.3
26.1
1.0
2.2
6.3
0.0
5.3
5.7
0.1
0.1
0.2
9.7
167.0
214.8
17.3
14.5
50.2
0.3
11.8
17.3
2.0
0.2
4.3
0.0
0.0
0.0
0.0
0.0
0.0
13.3
243.3
303.6
23.2
20.2
67.6
13.1
3.5
0.4
38.8
5.2
0.0
61.0
108.2
68.0
12.3
532.5
42.1
0.0
763.1
Estimated Costs of R&D in the
Social Sciences and Humanities in
the Higher Education Sector, by
Province 1979-80 to 1994-95
TABLEAU 6.
Coûts estimatifs des dépenses: de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences sociales et humaines,
selon la province, 1979-1980 à 1994-1995
Province
Year
NfId.
P.E.I.
N.S.
N.B.
Année
T.-N.
Î.-P.É.
Que.
Ont.
Man.
Alta.
B.C.
Alb.
C.-B.
27.8
32.7
39.9
51.7
51.3
53.8
57.7
66.5
62.7
62.9
66.3
68.6
69.8
70.7
71.5
67.6
21.4
26.4
29.8
32.5
32.4
33.0
34.1
33.9
36.5
40.7
42.6
50.6
56.3
58.5
60.3
61.0
Sask.
N.-É.
Canada
millions of dollars - millions de dollars
1979-80
1980-81
1981-82
1982-83
1983-84
1984-85
1985-86
1986-87
1987-88
1988-89
1989-90
1990-91
1991-92
1992-93
1993-94
1994-95
4.7
5.4
5.9
6.6
7.0
7.0
7.9
8.5
9.8
10.8
11.1
11.8
12.4
13.6
12.8
13.2
0.2
0.2
0.2
0.4
0.3
0.3
0.3
1.2
0.6
0.6
0.7
0.7
0.8
0.7
0.6
0.5
5.4
6.2
7.3
7.5
8.4
9.1
10.1
10.7
10.9
12.0
12.1
16.6
17.9
17.7
17.9
17.2
4.3
5.0
2.4
6.1
6.9
7.2
7.7
8.1
9.1
9.3
9.8
10.7
11.5
12.0
12.0
13.3
83.7
90.8
92.2
110.8
113.7
122.0
133.2
135.8
149.5
165.5
179.3
203.1
218.5
225.3
230.9
243.3
99.6
112.9
127.5
148.7
163.9
170.5
183.6
198.1
212.1
233.1
253.0
280.9
301.7
301.0
302.2
303.6
9.7
10.5
12.2
14.5
16.3
17.2
17.4
18.5
19.1
19.9
21.4
22.5
24.6
24.2
23.2
23.2
9.2
11.5
10.1
13.0
13.7
14.9
16.0
17.0
17.0
18.4
21.9
20.6
19.9
19.9
20.3
20.2
265.9
301.6
327.6
392.0
413.9
435.0
468.1
498.2
527.3
573.3
618.1
686.2
733.2
743.5
751.7
763.1
-24
TABLE 7.
Estimated Costs of R&D in the Health Sciences
in the Higher Education Sector, by Source of
Funds and by Province, 1994-95
TABLEAU 7.
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences de la santé, selon la
source de financement et la province,
1994-1995
Fédéral
government
Provincial
governments
Business
enterprise
Higher
éducation
Private
non-profit
Administration
fédérale
Administrations
provinciales
Entreprises
commerciales
Enseignement
supérieur
Organismes
privés sans
but lucratif
Étranger
Foreign
Province
millions of dollars - millions de dollars
Newfoundiand . Terre-Neuve
Prince Edward Island Île-du-Prince-Édouard
Nova Scotia Nouvelle-Ecosse
New Brunswick Nouveau-Brunswick
Québec
Ontario
Manltoba
Saskatchewan
Alberta
British Columbia Colombie-Britannique
Canada
TABLE 8 .
3.4
0.5
2.7
9.3
0.3
0.3
0.1
0.1
0.0
0.1
0.0
0.0
7.7
0.9
4.7
22.4
3.7
0.5
3
0.8
86.6
103.6
12.4
5.5
30.5
1.0
34.7
39.1
1.4
3.3
9.5
0.0
34.4
49.6
0.9
0.0
10.9
1.6
53.8
74.1
21.4
20.8
31.5
0.0
38.0
87.8
7.9
3.8
14.9
0.1
4.7
1.2
1.2
0.3
0.5
25
35
4
3
9
36.5
5.3
7.3
23.8
13.5
1.8
8
287.1
95.8
110.5
258.7
169.9
10.6
93
Estimated Costs of R&D in the Health Sciences
in the Higher Education Sector, by Province,
1979-8010 1994-95
TABLEAU 8.
1
Coûts estimatifs des dépenses de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences de la santé, selon la
province, 1979-1980 à 1994-1995
Province
Year
NfId.
P.E.I.
N.S.
N.B.
Année
T.-N.
Î.-P.É.
Que.
Ont.
Man.
Alta.
B.C.
Alb.
C.-B.
34.0
40.4
49.7
64.6
63.7
67.4
72.3
83.8
78.7
80.3
83.0
89.0
92.9
95.5
99.6
97.8
26.0
32.5
36.5
39.7
39.8
40.6
41.3
41.2
44.2
51.7
55.3
63.2
72.7
76.5
85.7
88.2
Sask.
N.-É.
Canada
millions of dollars •' millions de dollars
1979-80
1980-81
1981-82
1982-83
1983-84
1984-85
1985-86
1986-87
1987-88
1988-89
1989-90
1990-91
1991-92
1992-93
1993-94
1994-95
4.9
5.7
6.2
7.0
7.4
7.4
8.3
9.0
10.3
11.3
12.4
13.5
14.4
16.0
15.7
16.5
0.1
0.1
0.1
0.1
0.1
0.1
0.2
0.6
0.3
0.5
0.5
0.5
0.5
0.6
0.9
0.3
11.3
13.2
14.6
14.2
15.9
17.4
18.8
19.4
20.7
20.8
24.5
35.7
38.5
37.4
37.9
39.9
1.0
1.2
0.8
1.4
1.6
1.6
1.8
1.8
2.1
2.2
2.5
2.8
2.9
3.2
3.4
3.5
73.7
83.0
97.6
100.9
105.4
114.7
123.1
128.8
139.7
154.2
174.8
186.3
227.3
235.0
248.7
252.2
104.9
118.6
136.1
157.8
172.5
178.9
192.2
205.4
220.3
237.9
282.5
314.0
339.4
348.6
369.0
355.4
16.2
17.4
20.4
24.2
26.9
28.2
28.9
30.7
31.5
33.5
34.7
39.1
40.7
42.8
42.2
45.2
14.5
18.5
16.1
20.5
21.5
23.7
25.6
26.8
26.8
27.8
34.2
32.0
32.9
32.5
32.5
33.7
286.5
330.5
378.1
430.3
454.8
480.1
512.4
547.6
574.6
620.1
704.5
776.0
862.3
888.1
935.6
932.6
-25-
TABLE 9.
Estimated Costs of R&D in the Natural Sciences
and Engineering "' in the Higher Education Sector,
by Source of Funds and by Province, 1994-95
Province
TABLEAU 9.
Coûts estimatifs des dépensas de R-D
effectuées dans le secteur de l'enseignement
supérieur en sciences naturelles et génie "',
selon la source de financement et la province,
1994-1995
Fédéral
government
Provincial
governments
Business
enterprise
Higher
éducation
Private
non-profit
AdminIstratI
on fédérale
Administrations
provinciales
Entreprises
commerciales
Enseignement
supérieur
Organismes
privés sans
but lucratif
Étranger
Foreign
Total
millions of dollars - millions de dollars
Newfoundiand Terre-Neuve
Prince Edward Island Île-du-Prince-Édouard
Nova Scotia Nouvelle-Ecosse
New Brunswick Nouveau-Brunswick
Québec
Ontario
Manltoba
Saskatchewan .
Alberta
British Columbia Colombie-Britannique
Canada
13.4
1.4
4.2
18.0
0.4
0.5
37.9
0.6
0.2
0.2
1.8
0.1
0.0
2.9
28.8
2.3
7.1
29.0
4.1
0.8
72.1
10.7
202.0
289.5
26.6
24.1
74.0
2.6
4.5
7.5
108.1
104.3
3.8
8.9
181.7
150.8
25.3
91.8
116.2
3.8
7.2
21.8
21.5
47.7
3.1
48.6
109.3
10.4
5.9
20.0
0.2
7.8
2.1
2.0
0.5
0.8
28.6
640.0
772.2
83.5
68.1
189.6
105.1
14.0
27.6
30.5
19.5
3.0
199.7
774.8
270.9
284.4
525.4
221.4
17.7
2,094.6
Includes "heaith" and "other natural sciences and
engineering".
TABLE 10.
36.9
Comprend "les sciences de la santé" et "les autres sciences
naturelles et génie".
Estimated Costs of R&D in the Natural Sciences
and Engineering "' in the Higher Education
Sector, by Province, 1979-80 to 1994-95
TABLEAU 10.
Coûts estimatifs des dépenses de R-D effectuées
dans le secteur de l'enseignement supérieur en
sciences naturelles et génie '", selon la province,
1979-1980 à 1994-1995
Province
Year
NfId.
P.E.I.
N.S.
N.B.
Année
T.-N.
Î.-P.É.
Que.
Ont.
Man.
Alta.
B.C.
Alb.
C.-B.
72.3
85.4
104.7
136.2
134.3
140.1
149.9
172.8
163.6
163.0
170.4
181.2
188.3
190.7
196.4
189.6
56.5
Sask.
N.-É.
Canada
millions of dollars - millions de dollars
1979-80
1980-81
1981-82
1982-83
1983-84
1984-85
1985-86
1986-87
1987-88
1988-89
1989-90
1990-91
1991-92
1992-93
1993-94
1994-95
12.1
14.1
15.2
17.2
18.1
18.3
20.4
22.1
25.4
28.3
29.6
32.1
33.5
37.6
36.6
37.9
0.6
0.6
0.7
0.8
0.9
1.0
1.2
3.9
2.1
2.1
2.7
2.6
2.7
3.0
2.9
2.9
20.3
24.6
28.2
28.1
31.8
36.1
38.9
40.0
42.5
47.9
54.2
76.8
82.0
77.0
72.5
72.1
9.3
11.1
9.6
13.3
15.0
15.7
16.8
17.5
19.7
19.9
21.0
22.4
24.0
26.4
25.5
28.6
Includes "heaith" and "other natural sciences and
engineering".
191.1
214.0
239.5
261.4
271.1
294.2
318.3
330.8
361.9
393.5
449.9
487.4
561.2
619.2
629.9
640.0
231.1
260.8
298.9
348.6
382.6
401.9
426.9
461.5
490.1
533.5
604.7
676.9
720.7
730.4
768.3
772.2
31.6
34.0
39.7
47.1
52.6
55.2
56.5
59.9
61.6
64.7
68.4
74.8
80.2
81.0
79.8
83.5
29.6
37.2
32.5
41.6
43.7
47.8
51.6
54.3
54.4
57.3
69.5
66.4
65.8
65.0
65.4
68.1
70.8
79.5
86.
88.
91.
92.
92.
99.
114.7
124.1
146.6
168.0
176.6
190.6
199.7
654.5
752.7
848.7
980.7
1,038.3
1,102.1
1,172.7
1,255.3
1,321.4
1,424.9
1,594.7
1,767.3
1,926.4
2,006.8
2,068.0
2,094.6
Comprend "les sciences de la santé" et "les autres sciences
naturelles et génie".
(^Q-^
STATISTICS CANADA LIBRARY
BIBLIOTHEQUE STATISTIQUE CANADA
-26-
1010224062
List 1 .
Classification of Universities, by Size, 1994-95
Liste 1 .
Classification des universités, selon la taille,
1995
Province
Institution
Newfoundiand - Terre-Neuve
Mémorial University of Newfoundiand
Médium
Prince Edward Island - he-du-Prince-Édouard
University of Prince Edward Island
Small
Nova Scotia - Nouvelle-Ecosse
Acadia University
University Collège of Cape Breton
Dalhousie University
Mount Saint Vincent University
Nova Scotia Agricultural Collège
St. Francis Xavier University
Saint Mary's University
Technical University of Nova Scotia
Small
Small
Large
Small
Médium
Small
Small
Médium
New Bmnswick • Nouvaau-Bmnswick
Université de Moncton
Mount Alllson University
University of New Brunswick
Small
Small
Médium
Québec
Bishop's University
Concordia University
Université Laval
McGill University
Université de Montréal
Université du Québec
I.N.R.S. '
Université de Sherbrooke
Small
Médium
Large
Large
Large
Médium
Large
Ontario
Brock University
Carleton University
University of Guelph
Lakehead University
Laurentian University of Sudbury
McMaster University
University of Ottawa
Queen's University at Kingston
Ryerson Polytechnical Instituts
University of Toronto
Trent University
University of Waterloo
The University of Western Ontario
Wilfrid Laurier University
University of Windsor
York University
Small
Médium
Large
Small
Small
Large
Large
Large
Small
Large
Small
Large
Large
Small
Small
Médium
Manltoba
Brandon University
The University of Manltoba
The University of Winnipeg
Small
Large
Small
Saskatchewan
The University of Regina
University of Saskatchewan
Small
Large
Alberta
The University of Alberta
The University of Calgary
The University of Lethbridge
Large
Large
Small
British Columbia - Colombie-Britannique
The University of British Columbia
Simon Fraser University
University of Victoria
Large
Médium
Médium
Spécial calculations are made for the Institut national de la
recherche scientifique.
Size
1
Tail
Dans le cas de l'Institut national de larecherche scientifique,
calculs spéciaux sont effectués.
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising