Secrétariat canadien de consultation scientifique (SCCS) Compte rendu 2016/007 Région du Golfe

Secrétariat canadien de consultation scientifique (SCCS) Compte rendu 2016/007 Région du Golfe
Secrétariat canadien de consultation scientifique (SCCS)
Compte rendu 2016/007
Région du Golfe
Compte rendu de la réunion d'examen par les pairs régionale sur l'évaluation de l'état du
stock de crabe des neiges (Chionoecetes opilio) du sud du golfe du Saint-Laurent
Les 27 et 28 janvier 2015
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Président : Marc Lanteigne
Éditrice : Venitia Joseph
Pêches et Océans Canada
Direction des sciences
C. P. 5030
Moncton (N.-B.) E1C 9B6
Mars 2016
Avant-propos
Le présent compte rendu a pour but de consigner les principales activités et discussions qui ont
eu lieu au cours de la réunion. Il peut contenir des recommandations sur les recherches à
effectuer, des incertitudes et les justifications des décisions prises pendant la réunion. Le
compte rendu peut aussi faire l’état de données, d’analyses ou d’interprétations passées en
revue et rejetées pour des raisons scientifiques, en donnant la raison du rejet. Bien que les
interprétations et les opinions contenues dans le présent rapport puissent être inexactes ou
propres à induire en erreur, elles sont quand même reproduites aussi fidèlement que possible
afin de refléter les échanges tenus au cours de la réunion. Ainsi, aucune partie de ce rapport ne
doit être considérée en tant que reflet des conclusions de la réunion, à moins d’une indication
précise en ce sens. De plus, un examen ultérieur de la question pourrait entraîner des
changements aux conclusions, notamment si des renseignements supplémentaires pertinents,
non disponibles au moment de la réunion, sont fournis par la suite. Finalement, dans les rares
cas où des opinions divergentes sont exprimées officiellement, celles-ci sont également
consignées dans les annexes du compte rendu.
Publié par :
Pêches et Océans Canada
Secrétariat canadien de consultation scientifique
200, rue Kent
Ottawa (Ontario) K1A 0E6
http://www.dfo-mpo.gc.ca/csas-sccs/
csas-sccs@dfo-mpo.gc.ca
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2016
ISSN 2292-4264
La présente publication doit être citée comme suit :
MPO. 2016. Compte rendu de l'examen par des pairs régional sur l'évaluation de l'état du stock
de crabe des neiges (Chionoecetes opilio) du sud du golfe du Saint-Laurent; les 27 et
28 janvier 2015. Secr. can. de consult. sci. du MPO, Compte rendu 2016/007.
Also available in English:
DFO. 2016. Proceedings of the regional peer review meeting of the assessment of the status of
the southern Gulf of St. Lawrence snow crab (Chionoecetes opilio) stock; January 27 and
28, 2015. DFO Can. Sci. Advis. Sec. Proceed. Ser. 2016/007.
TABLE DES MATIÈRES
SOMMAIRE ............................................................................................................................... iv
SUMMARY .................................................................................................................................v
1
INTRODUCTION................................................................................................................ 1
2
PRÉSENTATIONS DES DOCUMENTS DE TRAVAIL ....................................................... 2
2.1 Review of the 2014 snow crab (Chionoecetes opilio) fishery in the southern Gulf of St.
Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F) .................................................................................. 2
2.2 Summary of the 2014 multi-species trawl survey activities in the southern Gulf of St.
Lawrence ............................................................................................................................... 2
Discussion .......................................................................................................................... 3
2.3 The 2014 assessment of the snow crab (Chionoecetes opilio) stock in the southern Gulf
of St. Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F) ......................................................................... 3
Discussion .......................................................................................................................... 3
2.4 Update on trends in the biomass, distribution, size composition and model-based
estimates of commercial abundance of snow crab (Chionoecetes opilio) using data from the
September multi-species bottom trawl survey of the southern Gulf of St. Lawrence, 19802014 ....................................................................................................................................... 4
Discussion .......................................................................................................................... 5
2.5 The 2014 assessment of the snow crab (Chionoecetes opilio) stock in the southern Gulf
of St. Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F): Risk Analysis and catch options for 2015 ....... 5
Discussion .......................................................................................................................... 6
3
EXAMEN DE L'AVIS SCIENTIFIQUE................................................................................. 6
4
AUTRES POINTS DE DISCUSSION ................................................................................. 6
4.1 Sommaire des CPUE du crabe des neiges pour diverses zones ...................................... 6
4.2 Examen de l'équipement de chaluts installé en 2014 ....................................................... 6
Discussion .......................................................................................................................... 7
4.3 Marquage des déplacements du crabe des neiges........................................................... 7
5
PRODUITS DE LA RÉUNION ET CLÔTURE DE CELLE-CI .............................................. 7
6
ANNEXES .......................................................................................................................... 8
iii
SOMMAIRE
Une réunion régionale scientifique a été tenue les 27 et 28 janvier 2015 à Moncton (NB) afin
d’entreprendre un examen scientifique par les pairs sur l'état de la population de crabe des
neiges (Chionocetes opilio) dans l'unité biologique du sud du golfe du Saint-Laurent (sGSL).
L'examen des sciences a été mené en réponse à une demande de la Gestion des pêches et de
l'aquaculture (GPA) du MPO pour obtenir des avis sur l'état du stock en 2014 et des avis de
capture pour la pêche 2015. L'évaluation de l'état de la ressource du crabe des neiges du sud
du Golfe (zones 12, 19, 12E et 12F) est basé sur des relevés au chalut indépendants de la
pêcherie, qui fournissent des indicateurs d'abondance (biomasse commerciale), le potentiel de
reproduction (abondance des femelles matures) et le recrutement. Les participants à l'examen
scientifique inclus le personnel scientifique du MPO de la Région du Golfe, du personnel de la
GPA des régions du Golfe et du Québec, des universités, des communautés autochtones, de
l'industrie de la pêche, des gouvernements provinciaux et des experts externes invités. Un
examen de l'état du stock et les avis sur les captures pour 2015 et 2016 sont présentés dans un
rapport d’avis scientifique. Quatre documents de recherche sont attendus à l'appui du rapport
d’avis.
iv
SUMMARY
A regional advisory process meeting was held January 27 and 28, 2015 in Moncton (NB) to
conduct a science peer review of the status of the snow crab (Chionoecetes opilio) biological
unit of the southern Gulf of St. Lawrence (sGSL). The science review was conducted in
response to a request from DFO Fisheries and Aquaculture Management (FAM) for advice on
the status of stock in 2014 and catch advice for the 2015 fishery. The assessment on the status
of the southern Gulf snow crab resource (Areas 12, 19, 12E and 12F) is based on fishery
independent trawl surveys that provide indicators of abundance (commercial biomass),
reproductive potential (abundance of mature females) and recruitment. Participants at the
science review included science staff from the DFO Gulf Region, personnel from DFO FAM Gulf
and Quebec regions, from universities, from aboriginal communities, from the fishing industry,
from provincial governments, and invited external experts. A review of the stock status and the
catch advice for the 2015 fishery is presented in a Science Advisory Report. Four research
documents are expected in support of the advisory report.
v
1
INTRODUCTION
Une réunion d'examen par les pairs relative au processus d'avis scientifique régional, qui porte
sur la pêche et l'état du stock de 2014 et sur des avis relatifs à la pêche de l'unité biologique du
crabe des neiges (Chionocetes opilio) en 2015 dans le sud du golfe du Saint-Laurent, s'est tenu
à Moncton (Nouveau-Brunswick) les 27 et 28 janvier 2015.
Le cadre de référence pour l'examen scientifique a été mis au point par Gestion des pêches et
de l'aquaculture, MPO, conjointement avec la Direction des sciences du MPO, région du Golfe
(annexe 1).
La réunion débute à 9 h 30, le mardi 27 janvier 2015. Le président (M. Lanteigne, Secteur des
Sciences du MPO, Moncton, Nouveau-Brunswick) examine les dispositions de la salle de
réunion et indique qu'une traduction simultanée, effectuée par des interprètes sous contrat avec
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, est offerte aux participants.
Le président examine les règles concernant les échanges durant la réunion, en rappelant aux
participants que la réunion sert d'examen scientifique et non de consultation. De plus, les
participants sont égaux entre eux; il n'y a aucun statut d'observateur. Des microphones de table
sont fournis pour assurer la communication efficace pendant la réunion et pour permettre la
traduction simultanée des présentations et des discussions. Ainsi, les échanges doivent se
dérouler au fur et à mesure et, le cas échéant, à la demande du président. Enfin, l'objectif est
d'atteindre un consensus sur la pertinence des documents d'évaluation. Dans le cadre de
l'examen scientifique, le consensus est considéré comme une absence d'opposition.
Le président invite ensuite les participants à se présenter. La liste des participants est fournie à
l'annexe 2.
Le président examine le cadre de référence de la réunion. L'ordre du jour provisoire est
examiné et accepté (annexe 3).
Quatre documents de travail (DT) devant être examinés par les participants à la réunion sont
mis à la disposition des participants confirmés et de toutes les organisations autochtones et de
l'industrie avant l'examen scientifique. Voici les documents de travail en question :
Premier document de travail : Review of the 2014 snow crab (Chionoecetes opilio) fishery in the
southern Gulf of St. Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F) par M. Hébert, E. Wade, P.
DeGrâce et M. Moriyasu.
Deuxième document de travail : Summary of the 2014 multispecies trawl survey activities in the
southern Gulf of St. Lawrence par M. Moriyasu, E. Wade, J.F. Landry, P. DeGrâce, T. Surette et
M. Hébert.
Troisième document de travail : The 2014 assessment of the snow crab (Chionoecetes opilio)
stock in the southern Gulf of St. Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F) par M. Hébert, E. Wade,
P. DeGrâce, et M. Moriyasu.
Quatrième document de travail : Update on trends in the biomass, distribution, size composition
and model-based estimates of commercial abundance of snow crab (Chionoecetes opilio) using
data from the September multi-species bottom trawl survey of the southern Gulf of St.
Lawrence, 1980-2014 par H.P. Benoît, N. Cadigan et S. Wang.
Les fonctions de rapporteur sont confiées à Venitia Joseph (Direction des sciences du MPO).
1
2
PRÉSENTATIONS DES DOCUMENTS DE TRAVAIL
2.1 REVIEW OF THE 2014 SNOW CRAB (CHIONOECETES OPILIO) FISHERY IN
THE SOUTHERN GULF OF ST. LAWRENCE (AREAS 12, 19, 12E AND 12F)
L’information est présenté par Marcel Hébert (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
Le document Review of the 2014 snow crab (Chionoecetes opilio) fishery in the southern Gulf of
St. Lawrence (Areas 12, 19, 12E and 12F) a été présenté. En 2014, le total des débarquements
du sud du golfe du Saint-Laurent s'élevait à 24 439 t sur un quota de 24 230 t. Dans la zone 12,
les débarquements s'élevaient à 19 633 t (sur un quota de 19 409 t). La moyenne des captures
par unité d'effort (CPUE) des journaux de bord a diminué en 2014 (61,8 kg par casier levé
[kg/casier levé]) comparativement à celle de 2013 (76,4 kg/casier levé). La taille moyenne des
mâles adultes de taille commerciale a augmenté en 2014 (113,2 mm de largeur de carapace)
par rapport à 2013 (111,3 mm). L'incidence de crabes à carapace molle est demeurée faible
(4,4 %). Dans la zone 19, les débarquements ont atteint 3 745 t (quota de 3 745 t). La moyenne
des captures par unité d'effort est restée élevée (147,4 kg/casier levé) par rapport à 2013
(148,5 kg/casier levé). La taille moyenne des crabes de taille commerciale est restée élevée en
2014 (116,8 mm de largeur de carapace). L'incidence des crabes blancs est passée de 3 % en
2013 à 1 % en 2014. Dans les zones 12E et 12F, les débarquements s'élevaient
respectivement à 178 t (quota de 170 t) et à 882 t (quota de 906 t). Dans la zone 12E, la
moyenne des CPUE a augmenté en 2014 (47,3 kg/casier levé) par rapport à 2013
(40,1 kg/casier levé). L'incidence des crabes à carapace molle est passée de 15,9 % en 2013 à
7,8 % en 2014. Dans la zone 12F, la moyenne des CPUE a diminué, passant de 49 kg/casier
levé en 2013 à 38,1 kg/casier levé en 2014, tandis que la proportion de crabes à carapace
molle est demeurée faible à 1,7 % en 2014.
2.2 SUMMARY OF THE 2014 MULTI-SPECIES TRAWL SURVEY ACTIVITIES IN THE
SOUTHERN GULF OF ST. LAWRENCE
L’information est présenté par Mikio Moriyasu (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
Les détails du relevé au chalut de fond plurispécifique de 2014 (relevé sur le crabe des neiges)
entrepris dans le sud du golfe du Saint-Laurent ont été présentés. L'objectif principal du relevé
est de fournir des données sur l'abondance et la répartition du crabe des neiges et d'autres
espèces pêchées de façon accessoire. Le relevé a été réalisé du 9 au 12 octobre à bord d'un
bateau de pêche commerciale affrété. Un total de 409 stations ont été chalutées et 353 stations
l'ont été avec succès. Cette année, de nouvelles sondes de profondeur/température (Star
Oddi®) ont été ajoutées au filet pour obtenir des données plus précises sur l'arrivée au fond du
filet pour le relevé 2015 et les relevés ultérieurs. De plus, une série de modifications ont été
apportées aux paramètres par défaut des capteurs existants du filet. La plage de mesure de la
portée du filet et des capteurs servant à mesurer la profondeur et la hauteur a été modifiée pour
passer de 150 m à 30 m, de 2 000 m à 500 m, et de 0 m à 1,5 m (valeur minimale),
respectivement, dans le but de réduire le bruit lors de la réception des renseignements et
d'améliorer la précision des estimations sur la surface balayée. Des détails sur les protocoles de
relevés, les périodes de relevés, les caractéristiques de chaque trait de chalut et un sommaire
sur le crabe des neiges et les espèces pêchées de façon accessoire sont fournis.
2
Discussion
L'industrie aborde la question de l'utilité de la détermination des données sur les prises
accessoires dans le relevé au chalut du crabe des neiges. L'industrie fait part de sa
préoccupation quant à l'utilisation des fonds alloués aux relevés sur le crabe des neiges pour
financer la recherche sur d'autres espèces. Il est précisé que les données relatives aux prises
accessoires ne sont pas analysées et que les fonds de la recherche sur le crabe des neiges ne
sont pas détournés. Les prises accessoires sont recueillies parce qu'elles pourraient avoir des
liens avec d'autres espèces benthiques, comme le crabe des neiges. Il est avancé que le crabe
des neiges n'est pas la seule espèce liée au changement de l'écosystème, d'où l'importance de
recueillir des renseignements sur d'autres espèces benthiques (prises accessoires) qui
pourraient indiquer des tendances observées dans l'abondance du crabe des neiges.
Une question est posée sur la raison pour laquelle ce sont les mêmes stations qui sont
entretenues chaque année et pas des stations choisies chaque année au hasard. La raison
principale est expliquée : l'objectif était d'obtenir 355 stations le plus rapidement possible. Il a
été décidé, lors de la dernière réunion de consultation scientifique, de garder les mêmes
stations.
Le représentant scientifique de l'industrie recommande l'installation de capteurs d'inclinaison
supplémentaires sur le bourrelet (sur le côté de filet) du chalut, et pas uniquement au milieu,
pour obtenir une estimation plus précise de la superficie balayée.
2.3 THE 2014 ASSESSMENT OF THE SNOW CRAB (CHIONOECETES OPILIO)
STOCK IN THE SOUTHERN GULF OF ST. LAWRENCE (AREAS 12, 19, 12E AND
12F)
L’information est présenté par Marcel Hébert (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
L'évaluation 2014 du stock de crabe des neiges, Chionoecetes opilio, du sud du golfe du SaintLaurent (zones 12, 19, 12E et 12F) est présentée pour les zones de pêche du crabe des neiges
12, 19, 12E et 12F. Dans les zones de pêche 12, 19, 12E et 12F, le crabe des neiges est
constitué d'une seule population biologique, et l'on considère le stock du sud du golfe du SaintLaurent comme étant une seule unité pour les évaluations. L'évaluation de 2014 a été menée
conformément aux recommandations de l'examen cadre des méthodes d'évaluation du stock de
crabes des neiges de novembre 2011. Le taux d'exploitation de la pêche de 2014 dans le sud
du golfe du Saint-Laurent était de 37,1 %. Selon le relevé effectué après la pêche de 2014, la
biomasse de crabes adultes de taille commerciale a été estimée à 67 354 t (intervalles de
confiance de 95 %, 60 994 t à 74 579 t), une augmentation de 2,5 % par rapport à 2013. Le
niveau de la biomasse pour la saison de pêche de 2015, provenant du relevé de 2014, se situe
dans la zone saine du cadre de l'approche de précaution. La biomasse résiduelle (23 897 t)
estimée à partir du relevé de 2014 a augmenté de 11,1 % par rapport à 2013. Soixante-cinq
pour cent (65 %) de la biomasse du relevé de 2014 exploitable pour la pêche de 2015 se
compose de nouvelles recrues (43 630 t). Le recrutement à la biomasse commerciale du relevé
de 2014 a augmenté de 11,9 % par rapport à l'année précédente. Le recrutement prévu du
recrutement des crabes mâles adultes de taille commerciale pour la pêche de 2016 a été
estimé à 42 300 t (de 32 760 t à 51 840 t). Une analyse de risque sur les niveaux de prise pour
la pêche de 2015 est fournie.
Discussion
Une discussion porte sur la méthode utilisée par le MPO pour obtenir des estimations de la
biomasse, car les calculs effectués par l'industrie donnent des valeurs plus élevées que les
3
estimations de la biomasse du MPO. Il est souligné que les estimations de la biomasse du MPO
sont vérifiées dans le cadre d'une analyse indépendante des données de 2014 par M. Nicolas
Bez (Geo fish, Saint-Jean-de-Védas, France). Cette analyse indépendante a démontré que les
estimations de la biomasse du MPO ne divergeaient pas significativement. L'examen
indépendant des données et des méthodes de krigeage du crabe des neiges a été effectué
pendant les trois dernières années. Une question est posée pour savoir si les données brutes
sont utilisées dans l'analyse indépendante, et il est indiqué que ce n'était pas le cas, car les
surfaces balayées font déjà l'objet d'un calcul par les stations lorsque les données sont fournies
à M. Bez. Les scientifiques de l'industrie indiquent que les surfaces balayées sont plus
importantes étant donné qu'en cas de variation, cela a une incidence sur le calcul de la
biomasse du crabe des neiges. Il est aussi mentionné que la discussion sur la précision de la
surface balayée ne tient pas compte du fait que la plus grande incertitude est associée à la
variabilité de l'abondance entre les stations plutôt qu'à la variation associée à l'incertitude
entourant les estimations de la surface balayée. Les unités de dimensionnement des filets
utilisées sur le chalut du crabe des neiges sont complètes, et une comparaison des heures
d'arrivée au fond du filet avec les nouveaux capteurs d'inclinaison aux profils de profondeur de
l'enregistreur de données indique une très légère différence neutre entre les heures d'arrivée au
fond. Un travail d'amélioration des estimations de la surface balayée pour le relevé au chalut est
en cours.
2.4 UPDATE ON TRENDS IN THE BIOMASS, DISTRIBUTION, SIZE COMPOSITION
AND MODEL-BASED ESTIMATES OF COMMERCIAL ABUNDANCE OF SNOW
CRAB (CHIONOECETES OPILIO) USING DATA FROM THE SEPTEMBER MULTISPECIES BOTTOM TRAWL SURVEY OF THE SOUTHERN GULF OF ST.
LAWRENCE, 1980-2014
L’information est présenté par Hugues Benoît (secteur des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
Il est prouvé que le relevé au chalut de fond à bord d'un navire de recherche dans le sud du
golfe du Saint-Laurent, effectué chaque mois de septembre (relevé par navire de recherche)
fournissait des indices normalisés fiables sur la biomasse, la répartition spatiale et l'utilisation de
l'habitat des crabes des neiges (Chionoecetes opilio) mâles de taille commerciale de 2001 à
aujourd'hui, et pour tous les crabes des neiges (indice agrégé) de 1980 à aujourd'hui. De plus,
les résultats de ce relevé ont été combinés avec les données d'un relevé étudiant
exclusivement le crabe des neiges, dans le cadre d'une estimation fondée sur un modèle de
l'abondance des crabes des neiges mâles ciblés par la pêche commerciale. Ce document
fournit une mise à jour des indices de la biomasse, la répartition spatiale et la composition par
taille en fonction des résultats du relevé par navire de recherche de 2014. De plus, le document
fournit une mise à jour des estimations fondées sur un modèle de l'abondance du crabe ciblé
par la pêche commerciale, ainsi qu'une présentation et une discussion relatives à certains
changements apportés à cette estimation depuis 2014. Il convient de noter que le relevé par
navire de recherche confirme une biomasse élevée continue de crabes des neiges mâles
adultes de taille commerciale depuis 2011, qui a également été observée dans le relevé sur le
crabe des neiges. Les estimations fondées un modèle de l'abondance de crabe de taille
commerciale étaient supérieures à la moyenne à long terme en 2013 et en 2014. Le relevé par
navire de recherche de 2014 a capturé un nombre inhabituellement élevé de petits crabes
(≤ 15 mm) dans plusieurs zones du sud du golfe du Saint-Laurent. Cela cadre avec une
augmentation générale de l'abondance des petits crabes depuis le début des années 2000.
4
Discussion
On cherche à savoir pourquoi il existait une différence de capturabilité entre les bateaux. Il est
indiqué que la raison exacte est inconnue, mais que les différences entre les navires peuvent
provenir de la vitesse à laquelle le chalut touche le fond, de la façon dont le filet et les portes
interviennent pendant le trait en fonction de l'inertie du navire (poids de remorquage,
puissance). Les variations de la capturabilité entre navires sont communes et généralement
acceptées. Cette analyse a été effectuée pour déterminer la capturabilité avant 1997, lorsqu'un
bateau différent était utilisé pour le relevé par navire de recherche.
Certaines questions sont posées par l'industrie sur la conception des strates du relevé par
navire de recherche en raison de changements dans les concentrations du crabe des neiges
d'une année à l'autre. On explique que le relevé a été conçu en 1971 et n'a pas changé, à
l'exception de l'ajout de certaines espèces. Le relevé par navire de recherche est optimisé pour
les espèces de poissons de fond, mais il fonctionne également pour d'autres espèces
benthiques comme le crabe des neiges. La précision des données peut varier, puisque le relevé
n'est pas précisément conçu pour le crabe des neiges; cependant, ce facteur est pris en compte
dans l'intégration des données des relevés sur le crabe des neiges. On cherche à savoir
pourquoi la capturabilité du navire devrait augmenter au cours de la deuxième année. Les
différences entre les navires sont généralement minimes.
Une discussion articulée autour de la question suivante s'engage : en cas de génération d'une
biomasse en n'utilisant que le relevé par navire de recherche, en quoi cette estimation de la
biomasse serait différente de l'inclusion du relevé sur le crabe des neiges de 2014. Il est précisé
qu'il est possible d'effectuer ce calcul, mais que la plupart des renseignements proviennent du
relevé sur le crabe des neiges. Un revêtement de 19 mm est utilisé pour le relevé par navire de
recherche, ce qui permet de capturer de petits crabes, tandis qu'un revêtement de 40 mm est
utilisé pour le relevé sur le crabe des neiges qui laisse passer les petits crabes.
2.5 THE 2014 ASSESSMENT OF THE SNOW CRAB (CHIONOECETES OPILIO)
STOCK IN THE SOUTHERN GULF OF ST. LAWRENCE (AREAS 12, 19, 12E AND
12F): RISK ANALYSIS AND CATCH OPTIONS FOR 2015
L’information est présenté par Marcel Hébert (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
Une analyse de risque sur les niveaux de prise par rapport aux points de référence pour la
pêche de 2015 est fournie. Dans le cadre de l'approche de précaution (MPO 2009), le point de
référence limite de la biomasse (Blim) définit les zones critiques/de prudence et un point de
référence supérieur du stock (BNRS) délimitant les zones de prudence et les zones saines sur
l'axe de l'état du stock. Un point de référence limite du taux d'exploitation (Flim) définit le taux
d'exploitation maximum dans la zone saine. Une analyse des risques a été élaborée pour la
règle de décision relative au TAC et à d'autres niveaux de prise en 2015. L'analyse des risques
révèle que le TAC tiré de la règle de décision en matière de prises entraînera une probabilité
presque nulle que la biomasse résiduelle après la pêche soit inférieure à Blim et une probabilité
de pratiquement totale que la biomasse soit supérieure à la valeur du BNSR et se trouve dans la
zone saine du cadre de l'approche de précaution. L'analyse des risques fournit également des
prévisions de la biomasse commerciale dans le relevé de 2015, en supposant que le niveau de
prise correspondant s'applique en 2015. Pour la valeur du TAC de la règle de décision de
26 036 t pour la pêche en 2015, la biomasse commerciale prévue par le relevé après la pêche
de 2015 et pour la pêche de 2016 s'élève à 65 680 t, avec une plage d'intervalle de confiance
de 95 % allant de 54 800 t à 76 410 t, une valeur similaire à celle du relevé de 2014.
5
Discussion
Une discussion porte sur les déplacements du crabe et sur l'obtention de plus amples
renseignements par l'intermédiaire d'une collecte de données systématique (par exemple, une
étude de marquage) afin de surveiller les déplacements des crabes dans toutes les zones.
Cette question est examinée de façon plus approfondie dans la section « Autres points de
discussion » (voir ci-dessous).
3
EXAMEN DE L'AVIS SCIENTIFIQUE
L'ébauche de l'avis scientifique sur les caractéristiques de la pêche de 2014, les estimations de
la biomasse et l'analyse des risques pour les options de captures en 2015 a été examinée le
28 janvier 2015.
L'avis scientifique a inclus des prévisions pour deux années de pêche depuis 2013. La question
de l'inclusion de prévisions liées à la pêche pour plusieurs années est également abordée. À la
suite d'une discussion, un consensus se dégage sur le fait de maintenir ces renseignements
dans le rapport en raison des bons niveaux de certitude autour des prévisions pour 2016 et de
la transparence de la composante de l'analyse des risques associés à la biomasse de l'année
suivante par rapport au point de référence supérieur du stock. Gestion des pêches du MPO a
demandé un avis scientifique pour une période de deux ans.
4
AUTRES POINTS DE DISCUSSION
4.1 SOMMAIRE DES CPUE DU CRABE DES NEIGES POUR DIVERSES ZONES
Une présentation est donnée par Elmer Wade (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick) au sujet des progrès réalisés jusqu'à présent dans le cadre des travaux
associés à l'analyse de la série chronologique complète des données relatives aux CPUE de la
pêche commerciale.
On explique pourquoi les taux de prise pour les différentes zones de pêche (12, 19, 12E et 12F)
varient d'une année à l'autre dans les journaux de bord, et pourquoi les CPUE ne sont pas
directement liées à la biomasse. Les CPUE sont élevées au début de la saison et diminuent à
l'approche la fin de la saison. Cela est dû en partie à un début précoce ou tardif de la saison de
pêche, à une saison de pêche courte (5 semaines), au nombre moyen de casiers et aux durées
d'immersion (pêcheurs traditionnels et non traditionnels).
Les CPUE sont élevées dans le couloir du Cap-Breton (zone 19 par rapport à d'autres zones).
Dans cette zone, les CPUE élevées ne sont pas liées à la durée d'immersion puisque, même
lorsque les données sont normalisées (à un jour d'immersion), les résultats de CPUE ne
changent pas.
Le travail se poursuivra au cours de l'année prochaine afin de fournir des descriptions des
changements apportés aux engins de pêche et aux pratiques de pêche, et de définir d'autres
variables susceptibles d'influencer la capacité de pêche relative de l'engin de pêche au crabe
dans cette pêche. Il est nécessaire de consulter les pêcheurs pour déterminer les facteurs
importants et pour préparer des questions précises qui aideraient à interpréter les données des
CPUE pour la pêche commerciale.
4.2 EXAMEN DE L'ÉQUIPEMENT DE CHALUTS INSTALLÉ EN 2014
L’information est présenté par Elmer Wade (Direction des sciences du MPO, Moncton,
Nouveau-Brunswick).
6
Trois capteurs Star Oddi® ont été installés en 2014 pour mesurer l'arrivée au fond du filet, en
vue de trouver la meilleure option pour le remplacement du capteur température-profondeur du
Minilog qui ne sera plus produit par le fabricant. Un capteur de pression Star Oddi® (mesurant la
profondeur) a été installé sur la ralingue supérieure en tandem avec le capteur de pression du
Minilog. Les deux autres capteurs Star Oddi®, un capteur de pression et un capteur d'inclinaison
(pour mesurer l'angle d'inclinaison) ont été mis en place au milieu du bourrelet dans un boîtier
en acier pour les protéger. Les résultats révèlent une différence de 1,8 seconde entre les
mesures du capteur de pression Star Oddi® sur la ralingue inférieure et celles du capteur de
pression Minilog sur la ralingue supérieure. C'est probablement parce que la ralingue
supérieure touche le sol avant la mesure du Minilog sur la ralingue supérieure. Dans la ralingue
supérieure, il n'y a aucune différence d'interprétation entre les capteurs de pression du Minilog
et Star Oddi®. Le capteur d'inclinaison Star Oddi® sur le bourrelet est déterminé comme la
meilleure option pour remplacer le capteur de pression du Minilog, puisqu'il y avait une
indication claire du moment où le filet arrivait au fond.
Discussion
L'industrie suggère d'installation de trois capteurs d'inclinaison, un sur chacun des bourrelets
(aile) et un au milieu, afin d'estimer avec plus de précision le moment d'arrivée au fond de
l'engin et d'estimer avec plus de précision la superficie balayée par le chalut. La suggestion
sera prise en considération, mais il a été constaté que la fixation et le déchargement des
capteurs prenaient du temps pour le relevé. En outre, la raison d'utiliser plusieurs données
d'inclinaison pour estimer le moment d'arrivée au fond n'est pas claire, car rien ne permet de
supposer que toutes les pièces du filet touchent le fond exactement au même moment. Ce qui
importe, c'est que la méthode utilisée soit uniforme entre les traits, les emplacements et les
années.
4.3 MARQUAGE DES DÉPLACEMENTS DU CRABE DES NEIGES
Une étude de marquage pour étudier le déplacement du crabe dans les zones de pêche et du
sud du golfe a été suggérée plus tôt au cours de la réunion. Certains participants suggèrent que
les valeurs des CPUE élevées dans la zone de pêche 19 (cap Breton) peuvent être attribuées
aux déplacements du crabe dans cette zone en provenance de l'extérieur du sud du golfe ou
même d'autres zones du sud du golfe. Les pêcheurs souhaitent connaître les déplacements des
crabes et mieux comprendre les déplacements du crabe des neiges. La discussion est axée sur
les questions qui pourraient être résolues par l'étude de marquage, sur le type de méthodes de
marquage appropriées pour cette étude, et sur le moment où le programme pourrait
commencer. Il est décidé d'aller de l'avant avec le projet de marquage, mais les détails de
l'étude seront discutés à l'occasion d'une autre réunion.
5
PRODUITS DE LA RÉUNION ET CLÔTURE DE CELLE-CI
Une ébauche de l'avis scientifique a été rédigée à la fin de la réunion et publiée en mars 2015
(Évaluation du crabe des neiges du sud du golfe du Saint-Laurent (zones 12, 19, 12E et 12F) et
avis pour la pêche de 2015).
Les quatre documents de travail présentés à la réunion ont été publiés dans la série de
documents de recherche afin d'appuyer l'avis scientifique.
La réunion devait s'étendre sur trois jours, du 27 au 29 janvier 2015. Toutefois, tous les points à
l'ordre du jour ont été abordés en deux jours et la séance est levée le 28 janvier 2015 à 16 h.
7
6
ANNEXES
ANNEXE 1. CADRE DE RÉFÉRENCE
Évaluation de l’état du stock de crabe des neiges du sud du golfe du SaintLaurent
Examen par des pairs régional – région du Golfe
Du 27 au 28 janvier 2015
Moncton, Nouveau-Brunswick
Président : Marc Lanteigne (MPO Golfe)
Contexte
Pour soutenir la demande d'avis de Gestion des écosystèmes et des pêches du MPO, la
Direction des sciences du MPO de la région du Golfe effectue un examen par les pairs de l'état
du stock de l'unité biologique du crabe des neiges (Chionoecetes opilio) dans le sud du golfe du
Saint-Laurent (zones de gestion 12, 12E, 12F et 19).
Objectifs
Formuler un avis scientifique pour la gestion de la pêche du crabe des neiges pour l'unité
biologique du sud du golfe du Saint-Laurent pour la saison de pêche 2015. Les considérations
et points suivants sont à l'ordre du jour de cet examen par des pairs.
•
•
•
•
Présenter pour chacune des zones de gestion dans le sud du golfe (12, 12E, 12F et 19) :
o les statistiques de la pêche commerciale pour la saison 2014 (captures,
débarquements et effort, échantillonnage en mer);
o indicateurs du rendement de la pêche : prises par unité d'effort, condition de
carapace, taille et condition de la carapace des crabes de taille marchande.
Présenter les estimations suivantes fondées sur le relevé au chalut sur le crabe des
neiges réalisé après la pêche pour le polygone élargi de 20 à 200 brasses pour 2014 et
pour les années antérieures :
o la biomasse commerciale exploitable (crabes mâles adultes dont la largeur de
carapace est supérieure ou égale à 95 mm) pour l'unité biologique du sud du
golfe et pour chacune des quatre zones de gestion (12, 12E, 12F et 19) au sein
de l'unité biologique du sud du golfe;
o l'abondance du recrutement des crabes mâles dans un futur proche;
o l'abondance actuelle et future du stock reproducteur;
o la structure de taille des crabes mâles et femelles par stade de maturité;
o les taux d'exploitation concrétisés et les taux de perte de la biomasse exploitable
sur le plan commercial.
Présenter des analyses des indicateurs de l'abondance et de la répartition du crabe des
neiges en fonction du relevé par navire de recherche plurispécifique du mois de
septembre dans le sud du golfe du Saint-Laurent.
Effectuer une analyse des risques pour les différents niveaux de capture pour la pêche en
2015, y compris les prévisions avec incertitude des composantes de la biomasse
commerciale des mâles adultes (biomasse résiduelle, biomasse de recrutement) pour
l'année de pêche 2016. L'analyse des risques sera préparée pour l'unité biologique du
sud du golfe du Saint-Laurent, par rapport aux points de référence (limite, référence
8
supérieure), et conformément à la règle de décision convenue et développée pour cette
unité biologique et pour la pêche.
Présenter les renseignements sur les facteurs environnementaux qui pourraient influer sur
l'abondance et la dynamique de la population de crabes des neiges du sud du golfe du
Saint-Laurent.
•
Publications prévues
•
Avis scientifique du SCCS sur l'état de la pêche et les avis pour la pêche pour l'unité
biologique du crabe des neiges du sud du golfe du Saint-Laurent (zones de gestion 12,
12E, 12F et 19)
Compte rendu du SCCS
Documents de recherche du SCCS
•
•
Participation
•
•
•
•
•
•
La direction des Sciences du MPO
Autres secteurs du MPO
Provinces
Experts externes (au MPO)
L’industrie de la pêche
Peuples autochtones
9
ANNEXE 2 : LISTE DES PARTICIPANTS À LA RÉUNION D'EXAMEN SCIENTIFIQUE PAR LES PAIRS DU CRABE
DES NEIGES DANS LE SUD DU GOLFE DU SAINT-LAURENT, LES 27 ET 28 JANVIER 2015.
Nom
Organisme d'appartenance
27 janvier
28 janvier
Albert, Gilles
Association des pêcheurs de la MRC de Pabok
X
X
Aylward, Joey
PEI Snow Crab Fishermen Association
X
X
Benoit, Hugues
MPO, Sciences, région du Golfe
X
-
Boudreau, Paul
Regroupement des pêcheurs professionnels des Îles-de-la-Madeleine
X
X
Brêthes, Jean-Claude
Université du Québec à Rimouski
X
X
Campbell, Tommy
Area 19 Snow Crab Fishermen's Association
X
X
Chaput, Gérald
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Chassé, Joel
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Conan, Gerard
Conseiller scientifique, Association de crabier Québec et du Golfe
X
X
Cormier, Rita
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
DeGrâce, Pierre
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Desbois, Daniel
Association des Crabiers Gaspésiens (ACG)
X
X
Diotte, Marc
Association des morutiers traditionnels de la Gaspésie
X
X
Fraser, Doug
PEI Fishermen's Association
X
X
Gaudet, Mario
Agriculture, Aquaculture et Pêches (Nouveau-Brunswick)
X
-
Gionet, Joel
Association des crabiers acadiens (ACA)
X
X
Haché, Robert
Association des crabiers acadiens (ACA)
X
X
Hébert, Marcel
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Joseph, Venitia
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
10
Nom
Organisme d'appartenance
27 janvier
28 janvier
Landry, Jean-François
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Fédération régionale acadienne des pêcheurs professionnels (FRAPP),
Shippagan (NB)
X
X
Lanteigne, Jean
Lanteigne, Marc
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Léger, Sylvie
MPO, Gestion des ressources, région du Golfe
-
X
MacLean, Basil
Area 19 Snow Crab Fishermen's Association
X
X
Mallet, Victorin
Atlantic Policy Congress of First Nations Chiefs Secretariat
-
X
Moriyasu, Mikio
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
Noel, Hubert
Crabiers du Nord-Est (CNE)
X
X
Noël, Martin
Association des pêcheurs professionnels crabiers acadiens Inc.
X
X
Quinn, Frank
MPO, Gestion des ressources, région du Golfe
X
-
Parisé, Francis
Association des crabiers de la Baie (ACB)
X
X
Petitpas, Blair
Groupe de pêcheurs zone 12F Inc.
X
X
Richard, Michel
Union des pêcheurs des Maritimes
X
X
X
X
Sandt-Duguay, Emmanuel
Association de gestion halieutique autochtone Mi'kmaq et Malécite
(AGHAMM)
Surette, Tobie
MPO, Sciences, région du Golfe
X
-
Sylvestre, Renaud
La Nation Micmac de Gespeg
X
X
Wade, Elmer
MPO, Sciences, région du Golfe
X
X
11
ANNEXE 3 : ORDRE DU JOUR DE LA RÉUNION.
Ordre du jour
Heure
Mardi 27 janvier
Ouverture de la salle de réunion
Présentations et examen de l'ordre du jour
Description de la pêche du crabe des neiges dans le sud du golfe du Saint-Laurent en
2014 (Hebert et al., Fishery En.pdf).
Pause
Compte rendu du relevé au chalut sur le crabe des neiges du sud du golfe du SaintLaurent de 2014 (Moriyasu et al., Survey activities En.pdf).
Évaluation du stock de crabe des neiges de 2014 (sud du golfe, zones 12, 19, 12E et
12F) (Hebert et al., Assessment En.pdf).
Dîner
Évaluation du stock de crabe des neiges de 2014 (sud du golfe, zones 12, 19, 12E et
12F) (Hebert et al., Assessment En.pdf) [suite].
Indice du relevé plurispécifique de septembre (DT__snow crab RV survey
update.pdf).
Conditions environnementales
Analyse des risques et niveaux de captures en 2015 (Hebert et al., Assessment
En.pdf)
Pause
Mercredi 28 janvier
Ouverture de la salle de réunion
Reprise des problèmes en suspens du premier jour (le cas échéant)
• Évaluation du stock de crabe des neiges
• Indices et modèles
• Analyse des risques
Correction de l'ébauche de l'avis scientifique sur l'état du crabe des neiges dans le
sud du golfe (tous les participants).
Pause
Dîner
Correction de l'ébauche de l'avis scientifique sur l'état du crabe des neiges dans le
sud du golfe (tous les participants).
Mise à jour relative à tous les travaux associés aux sujets suivants :
- Documentation des changements apportés aux méthodes de pêche pour étudier la
série chronologique des données relatives aux CPUE
- Examen du nouvel équipement de mesure du chalut utilisé en 2014 pour mesurer le
rendement du chalut
Jeudi 29 janvier
Ouverture de la salle de réunion
Mise à jour relative à tous les travaux associés aux sujets suivants :
- Documentation des changements apportés aux méthodes de pêche pour étudier la
série chronologique des données relatives aux CPUE
- Examen du nouvel équipement de mesure du chalut utilisé en 2014 pour mesurer le
rendement du chalut
Pause
Fin de la réunion
12
De 9 h à 9 h 30
De 9 h 30 à
9 h 45
De 9 h 45 à
10 h 30
De 10 h 30 à
10 h 40
De 10 h 45 à
12 h
De 12 h à 13 h
De 13 h à 17 h
De 15 h à
15 h 15
De 8 h à 8 h 30
De 8 h 30 à
12 h
De 10 h à
10 h 15
De 12 h à 13 h
De 13 h à 17 h
De 8 h à 8 h 30
De 8 h 30 à
12 h 30
De 10 h à
10 h 15
13 h
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising