Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent MPO - Sciences

Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent MPO - Sciences
Fisheries
and Oceans
Pêches
et Océans
Région de gestion des pêches du Golfe
MPO - Sciences
Rapport sur l'état des stocks B3-01(2001)
Hareng du sud du golfe du
Saint-Laurent
Renseignements de base
Le hareng est un poisson pélagique qui se déplace en bancs pour
se nourrir et frayer. Dans le sud du golfe du Saint-Laurent, sa
population se compose de deux composantes : les géniteurs de
printemps et les géniteurs d’automne. La fraye de printemps a lieu
surtout en mai, quoiqu’elle se prolonge jusqu’en juin à des
profondeurs <10 m. La fraye d’automne se déroule entre la miaoût et la mi-octobre, à des profondeurs de 5 à 20 m. Les oeufs,
qui sont attachés au fond, sont produits en plus grand nombre par
les grandes femelles que par les petites. La plupart des harengs
frayent pour la première fois à quatre ans. Les plus grandes
populations de géniteurs de printemps se trouvent dans les régions
d’Escuminac, du sud-est du Nouveau-Brunswick et des Îles-de-laMadeleine, tandis que la plus grande population de géniteurs
d’automne se trouve dans la baie des Chaleurs.
La zone de stock du hareng du sud du golfe du Saint-Laurent se
situe entre la côte nord de la péninsule de Gaspé et l’extrémité
nord de l’île du Cap-Breton; elle englobe les Îles-de-la-Madeleine.
Les adultes passent l’hiver au large de la côte est du Cap-Breton,
dans la division 4Vn de l’OPANO.
Le hareng du sud du golfe du Saint-Laurent est exploité par une
flottille de pêche côtière, qui le capture au filet maillant sur les
frayères, et par une flottille de pêche à la senne coulissante
(bateaux >65 pi), qui le capture dans des eaux plus profondes. Le
pourcentage de géniteurs de printemps et de géniteurs d'automne
dans les prises varie selon la saison et le type d'engin. Pour
déterminer si le TAC alloué à chaque composante de géniteurs a
été capturé, il faut donc répartir les prises de la pêche d'automne
et celles de la pêche de printemps entre ces deux composantes.
Cette répartition s'effectue à l'aide d'un indice gonado-somatique,
qui permet de déterminer le stade de maturité, et d'une clé
mensuelle qui lie le stade de maturité et le mois à un groupe de
géniteurs. L'imputation au groupe de géniteurs juvéniles s'effectue
d'après le type de forme des otolithes.
La flottille de pêche côtière capture presque uniquement des
géniteurs de printemps au printemps et des géniteurs d’automne en
automne. La flottille de pêche à la senne coulissante capture un
mélange de géniteurs de printemps et de géniteurs d'automne dans
la pêche printanière, qui a lieu dans la zone située entre l’île du
Cap-Breton et les Îles-de-la-Madeleine. L’automne, elle concentre
ses activités dans la baie des Chaleurs et capture un mélange de
géniteurs d’automne et de géniteurs de printemps.
Avril 2001
La gestion par TAC a été adoptée en 1972. On dénombre
actuellement environ 3 500 permis de pêche côtière et six permis
de senneur ( >65 pi) en exploitation. Les prises quotidiennes des
titulaires de ces six permis ne peuvent compter plus de 10 % de
harengs dont la longueur à la fourche est inférieure à 24,5 cm.
Sommaire
Géniteurs d’automne
•
Les débarquements déclarés de géniteurs
d’automne en 2000 se sont chiffrés à
59 086 t, par rapport au TAC de
71 000 t fixé pour ces géniteurs.
•
On n’a pas capturé de hareng de 4T dans
la pêche d’hiver pratiquée dans 4Vn.
Selon les participants à cette pêche, peu
d'effort a été appliqué à la recherche de
hareng dans 4Vn en 2000.
•
En 2000, les taux de prises dans la pêche
côtière ont été égaux à ceux de 1999, qui
étaient les plus élevés depuis 1978.
L'indice de relevé acoustique était
comparable à celui de 1999. Dans le
cadre d’un sondage téléphonique auprès
de la flottille de pêche côtière, les
pêcheurs ont indiqué en général que
l'abondance avait augmenté de 1999 à
2000.
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
•
On estime que les classes d'âge de 1995
et 1996 sont les plus abondantes depuis
1978.
•
Le taux d’exploitation des harengs des
âges 4+ a été supérieur au taux ciblé en
2000.
•
La biomasse de harengs des âges 4+
estimée pour 2001 est proche du niveau
le plus élevé depuis 1978.
•
Les estimations de prises à F0,1 pour
2001
se
chiffrent
à
12 500 t,
comparativement à 17 000 t et 25 000 t
dans l'évaluation précédente.
•
Le taux d’exploitation des harengs des
âges 7+ en 2000 était inférieur au taux
ciblé.
•
À un niveau de prises de 12 500 t en
2001, la probabilité de dépassement de
F0,1 est de 50 %.
•
•
Les prises estimées à F0,1 pour 2001 se
chiffrent à 60 500 t. À ce niveau de
pêche, la probabilité que F0,1 soit
dépassé est de 50 %.
• Selon l'analyse de risque, il faudrait que
les prises soient inférieures à 10 000 t
pour réduire la probabilité de
dépassement de F0,1 à 25 %.
Selon l'analyse de risque, il faudrait que
les prises soient inférieures à 51 000 t
pour réduire à 25 % la probabilité de
dépassement de F0,1. À un niveau de
prises d'environ 70 000 t, la probabilité
de dépassement de F0,1 serait de 75 %.
La pêche
Depuis 1985, il existe des TAC distincts
pour les géniteurs de printemps et pour les
géniteurs d’automne. En 2000, le TAC du
sud du golfe du Saint-Laurent était réparti, à
raison de 77 % pour la flottille de pêche
côtière et de 23 % pour les senneurs
(> 65 pi). Le TAC applicable aux géniteurs
d’automne en 2000 était de 71 000 t,
comparativement à 60 500 t en 1999.
L'allocation de 4Vn est comprise dans celle
des géniteurs d'automne.
Géniteurs de printemps
•
Les débarquements déclarés de géniteurs
de printemps en 2000 se chiffraient à
16 730 t, comparativement à un TAC de
16 500 t.
•
Les taux de prises de la pêche côtière en
2000 arrivaient à l'avant-dernier rang des
plus bas depuis 1990. Quoique
inférieurs, ceux de 1999 étaient
considérés comme une sous-estimation,
la pêche ayant commencé après l’arrivée
du hareng dans les frayères.
•
Les classes d’âge produites après 1991
sont moyennes ou inférieures à la
moyenne.
•
La biomasse de géniteurs des âges 4+
diminue depuis 1995. Pour 2001, elle est
estimée à 49 000 t.
PÊCHE D'AUTOMNE - 2000
(Direction de la statistique)
Zone
PÊCHE CÔTIÈRE
Isle Verte
Baie des Chaleurs
Escuminac-Ouest de
l’Î.-P.-É.
Îles-de-la-Madeleine
Pictou
Banc Fisherman’s
4Vn
2
Allocation
Débarquements
(t)
426
25 673
8 519
18
24 427
10 272
Total, pêche côtière
1 776
8 805
8 805
710
54 714
291
5 037
10 344
0
50 398
SENNEURS (> 65 pi)
Baie des Chaleurs
4Vn
Total, senneurs
12 086
4 200
16 286
8 697
0
8 697
Total général
71 000
59 086
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
Le TAC applicable aux géniteurs de
printemps en 2000 était de 16 500 t,
comparativement à 18 500 t en 1999.
Débarquements
de
géniteurs
de
printemps (000 t)
Année Moyenn
e1987- 1997 1998 1999 2000
96
TAC
18,1 16,5 16,5 18,5 16,5
Débarquements 17,2 16,4 15,7 17,0 16,7
PÊCHE DE PRINTEMPS - 2000
(Direction de la statistique)
Allocation
Zone
Débarquements
(t)
PÊCHE CÔTIÈRE
Baie des Chaleurs
(Janv.-15 juin)
Escuminac (Janv.-mai)
Îles-de-la-Madeleine
(Janv.-15 juin)
S.-E. du N.-B. – Ouest de
l’Î.-P.-É. (Janv.-mai)
Appâts et rogue, tout 4T
(Janv. –30 juin)
800
910
4 100
1 200
2 262
3 855
5 100
7 256
1 508
1 898
Total, pêche côtière
SENNEURS(> 65 pi)
(Tout 4T)
12 708
3 792
16 181
549
Total général
16 500
16 730
Depuis 1987, les débarquements de
géniteurs d’automne sont inférieurs au
TAC. Les débarquements d’automne de la
pêche côtière sont surtout influencés par le
marché de la rogue. En 2000, le prix du
hareng rogué était de 10 cents/livre, soit le
même qu'en 1999. Le TAC n’a pas été
capturé dans certaines zones parce que le
marché s’est saturé.
Débarquements de géniteurs d'automne et
TAC de 4T (000 t)
Pourcentage de géniteurs de printemps et
de géniteurs d’automne, par saison et
type d’engin, en 2000
Saison
Printemps
Automne
Engin
P. côtière
Senneurs
P. côtière
Senneurs
Landings - Débarquements
100
TAC
80
Groupe de géniteurs
(%)
Printemps Automne
96
4
42
58
1
99
15
85
60
40
20
0
1978
1982
1986
1990
1994
1998
La classe d’âge de 1995 (âge 5) dominait
dans les prises de géniteurs d’automne de
2000. On n’a pas capturé de hareng de 4T
dans la pêche d’hiver pratiquée dans 4Vn.
Selon les participants à cette pêche, peu
d'effort a été appliqué à la recherche de
hareng dans 4Vn en 2000.
Débarquements de géniteurs d'automne
(000 t)
Année Moyenn
e1987- 1997 1998 1999 2000
96
TAC
73,6 54,2 58,4 60,5 71,0
Débarquements 52,0 42,7 43,0 53,6 59,1
3
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
Géniteurs d'automne - Prises selon l'âge
(millions de poissons) en 2000
Géniteurs de printemps dans
Débarquements et TAC (000 t)
-
Landings - Débarquements
seiner-senneurs
120
105
90
75
60
45
30
15
0
4T
30
inshore-côtiers
TAC
25
20
15
10
5
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10 11
0
1978
Depuis 1990, le poids moyen selon l'âge
parmi les géniteurs d’automne est inférieur
au poids observé dans les années 1980,
comme on le constate chez les harengs
d'âge 5.
1986
1990
1994
1998
En 2000, les prises selon l'âge parmi les
géniteurs de printemps se composaient de
plusieurs groupes d'âge. La forte classe d'âge
de 1991 (âge 9) était encore apparente dans
les débarquements.
Poids selon l'âge (kg) parmi les géniteurs
d'automne d'âge 5
Prises selon l'âge (millions de poissons)
parmi les géniteurs de printemps en 2000
seiner-senneurs
0.50
60
50
40
30
20
10
0
inshore-côtiers
0.45
0.40
0.35
0.30
0.25
0.20
0.15
1980
1982
1984
1988
1992
1996
2000
seiner-senneurs
inshore-côtiers
1
Les débarquements de géniteurs de
printemps étaient légèrement supérieurs au
TAC en 2000. Le marché de la pêche de
printemps diffère de celui de la pêche
d’automne. Le hareng de printemps capturé
par la flottille de pêche côtière est vendu
surtout comme appât et comme bouffi
(hareng fumé). En 2000, le prix du hareng
de printemps était de 8 cents/livre, ce qui
représentait une diminution de 5 cents/livre
par rapport à 1999.
2
3
4
5
6
7
8
9 10 11
Les poids moyens selon l’âge parmi les
géniteurs de printemps d’âge 5 capturés
depuis 1990 ont été inférieurs à ceux qui ont
été observés dans les années 1980. Cette
diminution des poids moyens a cessé pour la
plupart des âges ces dernières années.
Poids à l'âge 5 (kg) des géniteurs de
printemps
0.45
seiner-senneurs
0.40
inshore-côtiers
0.35
0.30
0.25
0.20
0.15
0.10
1980
4
1984
1988
1992
1996
2000
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
1999. L’estimation est proche de la
moyenne à long terme de la série
chronologique.
GÉNITEURS D’AUTOMNE
État de la ressource
Indice du relevé acoustique parmi les
géniteurs d'automne (nombre de harengs
des âges 4+ millions de poissons)
En ce qui concerne les géniteurs d’automne
dans 4T, on a déterminé l’état de la
ressource au moyen d’une analyse
séquentielle de population (ASP) qui faisait
appel à deux sources de renseignements : les
prises selon l’âge, d’une part, et un indice
d’abondance établi d’après les taux de prises
de la pêche côtière, d’autre part.
800
600
400
200
L’indice d’abondance utilisé pour estimer
l’état du stock est fondé sur les taux de
prises des pêcheurs côtiers, calculés d’après
les bordereaux d’achat, et sur les
renseignements concernant l'effort obtenus
dans un sondage téléphonique réalisé auprès
de 25 % des pêcheurs côtiers en activité.
Cet indice porte sur la totalité de la flottille
côtière et va de 1978 à 2000. Les taux de
prises de 2000 et de 1999 étaient
comparables, et ils représentaient les taux
les plus élevés de la série chronologique.
0
1994
1000
800
600
400
200
0
1987
1990
1993
1996
1998
1999
2000
Les estimations chiffrent la biomasse de la
population des géniteurs d’automne des
âges 4+ au début de 2001 à environ
415 000 t, ce qui est proche du niveau le
plus haut depuis 1978. L’accroissement de
la biomasse ces dernières années est dû aux
classes d’âge de 1995 et de 1996, qu’on
estime être les plus abondantes depuis 1978.
La classe d’âge de 1997 n’a pas été estimée,
mais on la situe à la valeur moyenne de la
série chronologique.
1200
1984
1997
L'importance des classes d’âge de 1995 et
1996 dans la pêche commerciale et dans le
relevé acoustique donne à penser que
l’abondance de ces classes d’âge est bien
supérieure à la moyenne.
1400
1981
1996
Les opinions sur l’abondance exprimées
durant le sondage téléphonique annuel
auprès des pêcheurs côtiers dénotaient une
augmentation de 1999 à 2000.
Taux de prises des géniteurs d'automne
(kg/filet/sortie)
1978
1995
1999
Aux fins d’analyse de la population, on a
divisé l’indice d’abondance selon deux
périodes (délimitées par une ligne dans le
graphique), soit de 1978 à 1991, période où
une plus grande proportion de la flottille
utilisait un maillage de 2 5/8 po, et de 1992
à 2000, période où un nombre croissant de
pêcheurs au filet maillant utilisait un plus
gros maillage.
L’indice du relevé acoustique de 2000 révèle
que l’abondance était comparable à celle de
5
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
Effectif des géniteurs d'automne
1200
Age 4 Numbers / Nombre à l'âge 4
1000
4+ Biomass / Biomasse 4+
importante source d’incertitude dans la
présente évaluation.
500
400
350
800
300
600
250
200
400
150
Biomass ( x 1000) /
Biomasse ( x 1 000)
Numbers ( millions) /
Nombre (millions)
450
On a essayé d'effectuer une autre analyse
intégrant les indices de taux de prises et de
relevé acoustique. Bien que ce modèle n'ait
pas été jugé aussi efficace que celui qui ne
tenait compte que des PUE, il a abouti à une
interprétation plus prudente de l'état de la
population.
100
200
50
1978 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000
Le taux d’exploitation cible des géniteurs
d’automne est de 25 % parmi les groupes
d’âges pleinement recrutés (7+). Le taux
d’exploitation a diminué ces dernières
années et il est maintenant inférieur à la
cible.
Perspectives
L'estimation ponctuelle des prises de
géniteurs d’automne à F0,1 pour 2001 est de
60 500 t. L’estimation préliminaire du taux
de prises à F0,1 pour 2002 est aussi de
60 500 t. Ces chiffres tiennent compte de la
tendance à surestimer les géniteurs
d’automne d’âge 4. On a, en effet, appliqué
une réduction de 15 % à l’effectif de la
population dans ce groupe d’âge pour 2001.
Comme les poids selon l'âge ont diminué ces
dernières années, on a utilisé les poids de
2000 plutôt que la moyenne des dernières
années dans les projections. On estime que
la classe d’âge de 1995 représenterait 39 %
du poids des prises en 2001. Des
changements dans les estimations de cette
classe d’âge lors des
évaluations
subséquentes auront un effet important sur
les futurs niveaux d’exploitation à F0,1.
Taux d'exploitation des géniteurs d'automne
des âges 7+
0,8
0,7
0,6
Target / Cible
0,5
0,4
0,3
0,2
0,1
0
1978
1983
1988
1993
1998
Sources d'incertitude
Même avec l’amélioration des estimations
obtenue par la division de l’indice des taux
de prises en deux séries chronologiques pour
tenir compte du changement dans le
maillage, il semble toujours y avoir une
tendance à la surestimation des harengs de
4 ans dans l’année la plus récente. L’analyse
de l’an dernier révélait que la classe d’âge
de 1995 était la plus forte de la série
chronologique. L’analyse actuelle continue
de révéler que la classe d’âge de 1995 est
grande, mais on l’estime maintenant
inférieure à la valeur établie dans
l’évaluation de 2000. On estime que
l'abondance de la classe d'âge de 1996 est
comparable. La tendance à surestimer les
nouvelles classes d’âge à l'âge 4 est une
Une analyse de risque révélait que, pour des
prises de 60 500 t à F0,1, la probabilité que le
niveau cible soit dépassé en 2001 était de
50 %. Pour réduire la probabilité de
dépassement de F0,1 à 25 %, il faudrait que
les prises soient inférieures à 51 000 t. Si les
prises se chiffraient à environ 70 000 t la
probabilité de dépassement de F0,1 serait de
75 %.
6
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
Probabilité de dépassement de F0,1 en ce qui
concerne les géniteurs d'automne
Taux de prises des géniteurs de printemps
(kg/filet/sortie)
450
100%
400
350
75%
300
250
200
50%
150
100
25%
50
0
1990
0%
0
20000
40000
60000
80000
100000
1993
1996
1999
120000
Catch in 2001 (t) / Prises en 2001 (t)
D’après les opinions sur l’abondance
exprimées lors du sondage téléphonique
dans les trois principales zones de pêche
(Escuminac, sud-est du Nouveau-Brunswick
et Îles-de-la-Madeleine), l’abondance était
plus faible en 2000 qu’en 1999. Ces zones
fournissent
au
moins
70 %
des
débarquements de la pêche côtière de
printemps.
En résumé, l'abondance des géniteurs
d'automne continue d'être élevée. On estime
que les nouvelles classes d'âge de 1995 et
1996 sont abondantes et qu'elles devraient
alimenter la pêche des quelques prochaines
années.
GÉNITEURS DE PRINTEMPS
L'abondance des géniteurs de printemps en
2000 d'après le relevé acoustique était la
plus basse de la série.
État de la ressource
On a utilisé une approche comparable à celle
qui a été appliquée aux géniteurs d’automne
pour déterminer l’état du stock de géniteurs
de printemps dans 4T.
Géniteurs de printemps - Indice du relevé
acoustique (millions de poissons)
600
Âge 4+
500
L’analyse du taux de prises des géniteurs de
printemps intégrait des données de
surveillance à quai provenant d'Escuminac,
du sud-est du Nouveau-Brunswick et des
Îles-de-la-Madeleine.
Les
données
concernant les Îles-de-la-Madeleine y ont
été incorporées, car les débarquement
provenant de cette zone ont augmenté ces
dernières années. L'effort a été calculé
d'après les renseignements obtenus dans le
sondage téléphonique au sujet du nombre
moyen de filets utilisés dans chaque zone.
Le taux de prises a été défini comme les
kg/filet/sortie. On a considéré que le taux de
prises de 1999 était anormalement bas (voir
ci-dessous). Si on exclut l'année 1999, les
taux de prises de 2000 étaient les plus bas
depuis 1990.
Âges 2-8
400
300
200
100
0
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
L'ASP tenait compte de l'indice des taux de
prises au filet maillant et de l'indice du
relevé acoustique. En 1999, les taux de
prises ont été les plus élevés de la saison au
début de la pêche, ce qui donne à penser
qu'on a peut-être manqué le plus gros de la
vague de géniteurs. De ce fait, les taux de
prises de la pêche de printemps de 1999
étaient vraisemblablement biaisés à la baisse
et on les a donc exclus de l'analyse, comme
on l'a fait pour l'évaluation de 2000.
L'analyse
présente
une
tendance
rétrospective de surestimation de l'effectif
7
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
récent de la population. Il y a une incertitude
considérable au sujet des estimations de la
population selon l'âge
Sources d'incertitude
Les estimations de population concernant les
géniteurs de printemps sont moins précises
(c.v. de 40 %-60 %) que celles qui visent les
géniteurs d'automne. De plus, l'ASP a
tendance à surestimer l'effectif de la
population de l'année en cours.
L’analyse révèle que la biomasse de la
population des géniteurs de printemps des
âges 4+ a culminé en 1995, année où la forte
classe d’âge de 1991 a intégré la pêche, à
l'âge 4. Elle diminue depuis. L’an dernier, la
biomasse de la population est tombée sous le
niveau de 1990. La biomasse de harengs des
âges 4+ est estimée à environ 49 000 t pour
2001.
Perspectives
Les indices d'abondance dénotent un déclin
de l'effectif du stock depuis le milieu des
années 1990. De plus, la proportion de
géniteurs de printemps capturée dans la
pêche d'automne à la senne est la plus basse
jamais observée. Enfin, l'industrie s'est
montrée préoccupée au sujet de l'abondance
des géniteurs de printemps dans certaines
zones lors de la pêche de printemps au filet
maillant.
Effectif des géniteurs de printemps
Numbers (millions) /
Nombre (millions)
140
Age 4 Numbers / Nombre à l'âge 4
400
120
4+ Biomass / Biomasse 4+
350
100
300
250
80
200
60
150
40
Biomass ( x 1000) /
Biomasse ( x 1 000)
450
100
20
50
L'estimation ponctuelle des prises à F0,1
parmi les géniteurs de printemps pour 2001
est de 12 500 t, alors qu'elle se situait entre
17 000 t et 25 000 t dans l'évaluation
précédente. La présente évaluation donne
donc une image plus pessimiste de la
ressource par rapport à 2000. L'estimation
préliminaire correspondante pour 2002 est
de 11 600 t.
1978 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000
Les estimations de recrutement selon
l’analyse révèlent que les classes d’âge des
années postérieures à 1991 sont moyennes
ou inférieures à la moyenne.
Le taux d'exploitation cible à F0,1 utilisé
pour les géniteurs de printemps est d'environ
25 % parmi les poissons des âges 7 +. Le
taux d'exploitation estimé était supérieur au
taux cible en 2000.
Il ressort d'une analyse de risque qu'à un
niveau de prises de 12 500 t la probabilité
que le niveau cible soit dépassé est d'environ
50 %. Pour réduire à 25 % la probabilité de
dépassement de F0,1, il faudrait que les prises
soient inférieures à 10 000 t.
Taux d'exploitation (âges 7+)
0.8
0.6
Target / C ible
0.4
0.2
0
1978
1981
1984
1987
1990
1993
1996
1999
8
Région de gestion des pêches du Golfe
Hareng du sud du golfe du Saint-Laurent
Probabilité de dépassement de F0,1 en ce qui
concerne les géniteurs de printemps
Distribué par le :
100%
80%
60%
40%
20%
0%
0
5000
10000 15000 20000 25000 30000
Adresse Internet : www.dfo-mpo.gc.ca/csas
ISSN : 1480-4921
Catch in 2001 (t) / Prises en 2001 (t)
An English version is available on request at the above
address.
En résumé, les indications sur la ressource
révèlent que le stock de harengs géniteurs de
printemps a diminué depuis 1995.
Pour obtenir de plus amples
renseignements,
communiquer
avec :
Bureau du processus consultatif régional des provinces
Maritimes
Ministère des Pêches et des Océans
C.P. 1006, Succ. B203
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)
Canada B2Y 4A2
Téléphone : 902-426-7070
Courriel : myrav@mar.dfo-mpo.gc.ca
Claude LeBlanc / G. Chouinard
Centre des pêches du Golfe
C. P. 5030
Moncton (N.-B.)
E1C 9B6
Tél. : 506-851-3870 / 6220
Fax : 506-851-2620
Courriel : Leblancch@ dfompo.gc.ca
Références
LeBlanc, C.H., G. A. Chouinard and G. A.
Poirier. 2001. Assessment of the 4T
southern Gulf of St. Lawrence
herring stocks in 2000/ Évaluation
des stocks de hareng de la zone 4T
de l’OPANO dans le sud du Golfe du
St. Laurent en 2000. DFO CSAS
Res. Doc 2001/045/ MPO SCES Doc
de rech. 2001/045.
9
La présente publication doit être citée
comme suit :
MPO, 2001. Hareng du sud du golfe du
Saint-Laurent. MPO - Sciences,
Rapport sur l'état des stocks
B3-01(2001).
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising