CanadW •FIN rirAL e.3

CanadW •FIN rirAL e.3
e.3
•FIN
rirAL
Statistique sur requite
en matiere d'emploi
STATISTIC3 STATIST IOUE:
CANADA
CANADA
,ft=7,1
PROFIL DES MINORITE'S VISIBLES :
DOCUMENT DE REFERENCE
11141,
Statistique Statistics
Canada
Canada
80 1995
LIBRARY
BIBLIOTHEQUE
CanadW
ana asvo
Statistique Canada
Division des statistiques sociales, du logement et des families
NMI
:IT AZ
PROFIL DES MINORITES VISIBLES :
DOCUMENT DE REFERENCE
Rapport prepare par Statistique Canada a ('intention du
Groupe de travail interministeriel sur
requite en matilre d'emploi
Publication autorisee par le ministre responsable de Statistique Canada
C Ministre de l'Industrie, 1995
Tous droits reserves. II est interdit de reproduire ou de transmettre le contenu de la
presence publication, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce wit,
enregistrement stir support magnetique, reproduction electronique, mecanique,
photographique, ou autre, ou de l'emmagasiner dans un systeme de recouvrement, sans
l'autorisation dente prealable des Services de concession des droits de licence, Division
du marketing, Statistique Canada, Ottawa, Ontario, Canada KIA OT6.
Milt 1995
Prix : Canada
Papier 89F00323CPB - Atlantique - $150
Papier 89F0033XPB - Quebec - $150
Papier 89F00343CPB - Ontario - $150
Papier 89F00353CPB - Prairies - $150
Papier 89F0036XPB - Colombie-Britannique et territoires - $150
Disquette 89F0037XDB - Canada, provinces et territoires - $250
Prix : Etats-Unis et autres pays
Tel que ci-dessus mais en dollars americains.
Ottawa
English on reverse
9OL9610101.
11111E1111111
1111
WNW] 3110 IV S 390 H 011919
A MI VGVNVD SD ISIIVIS
TABLE DES MATIERES
Page
Introduction
5
Definition des membres de minorites visibles
5
Comparaison des methodes utilisees en 1986 et en 1991 pour calculer la population
des membres de minorites visibles
17
Variables specifiques a requite en matiere d'emploi
18
Definitions des variables du recensement
21
Echantillonnage et ponderation
36
Qualite des donnees
36
Confidentialite et arrondissement aleatoire
42
Notes speciales
Chiffres de population bases stir la residence habituelle
Residents non permanents
Reserves indiennes et etablissements indiens partiellement denombres
Langue pail& a la maison et langue matemelle
Calcul de la mediane
Donnees stir le revenu
Nombre de semaines travaillees
Activite
Limites des donnees sur le lieu de travail
Sans lieu habituel de travail
43
43
44
44
45
47
47
47
48
48
50
Centres regionaux de consultation
51
Autres produits et publications connexes aux groupes designes de 1'6:lune
en matiere d'emploi
54
Renvois
55
Abreviations
56
Annexe 1 - Residents non permanents selon la province, le ten -itoire et la region
metropolitaine de recensement, recensement de 1991 - donneesechantillon (20%)
57
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 3
INTRODUCTION
Le 13 aout 1986 la Loi sur requite en matiere d'emploi fut proclamee, avec comme objectif
d'atteindre egalite sur le marche du travail en assurant que seules l'habilite et les qualifications
soient les criteres d'opportunites d'emploi, de benefices et d' avancement. Plus specifiquement
son but &ail de corriger les desavantages subis par quatre groupes design& : les femmes, les
personnes faisant partie d'une minorite visible au Canada (minorites visibles), les Autochtones
et les personnes handicapees. Le present profil a ete elabore afin d'aider a repondre au besoin
croissant de donnees sur les groupes design& et foumit des renseignements sur les minorites
visibles.
Toutes les caracteristiques ont ete calculees a partir de la base de donnees-echantillon (20 %) du
recensement de 1991. Des renseignements demographiques de base comme l'Age, le sexe et
retat matrimonial, de meme que des renseignements socio-econorniques plus &tallies incluant
la scolarite, la population active, la profession, les caracteritiques de l'industrie et du revenu sont
aussi compris dans le profil.
Le present profil a ete produit pour le Canada, les provinces, les territoires et les 25 regions
motropolitaines de recensement (RMR). Les renseignements sont present& pour le total de la
population canadienne, le total des minorites visibles, et pour chaque sous-groupe de minorites
visibles ainsi que pour la population comprenant les minorites non visibles et la population non
autochtone.
DEFINITION DES MEMBRFS DE MINORITES VISIBLES
Renseignements generaux
Le Reglement sur requite en matiere d'emploi qui accompagne la Loi sur requite en matiere
d'emploi definit les membres de minorites visibles comme les personnes, autres que les
Autochtones, «qui ne sont pas de race blanche ou qui n'ont pas la peau blanche».
Le Recensement de la population constitue la principale source de donnees sur requite en matiere
d'emploi pour les membres de minorites visibles. Comme les recensements de 1981 et de 1986,
le recensement de 1991 ne comportait pas de questions permettant d'identifier directement les
membres de minorites visibles (c.-A-d. qu'aucune question ne portait sur la race ou la couleur ou
demandait explicitement aux repondants s'ils appartenaient a une minorite visible). Par
consequent, it a fallu proceder de facon oblique pour determiner la probabilite que des personnes
fassent partie d'une minorite visible au Canada.
Mithode utilisie en 1991
La mothode utilisee en 1991 pour calculer la population des membres de minorites visibles
comportait plusieurs &apes. La strategie de base consistait a identifier les membres de minorites
visibles par &apes, en se fondant d'abord sur les reponses a la question sur l'origine ou
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 5
l'ascendance ethnique, puis sur la variable du lieu de naissance et sur celle de la langue
matemelle. Une fois qu'une personne etait consider& comme appartenant a un groupe de
minorites visibles, on n' appliquait pas les &apes suivantes du processus de calcul (c.-a-d. que ces
personnes n'etaient comptees qu'une seule fois).
Des sous-groupes t qui forment la population des membres de minorites visibles ont joue un role
important dans le processus de calcul en ce sens que les criteres d'inclusion dans la population
etaient precis& au niveau des sous-groupes. Les repondants etaient dons classes dans un sousgroupe minoritaire visible précis au moment du calcul. La population totale des membres de
minorites visibles etait ensuite determine en additionnant les chiffres des sous-groupes. Les
sous-groupes2 vises etaient les suivants :
Noirs
Personnes originaires de l'Asie du Sud•
Chinois
Coreens
Japonais
Personnes originaires de l'Asie du Sud-Est
Philippins
Autres personnes originaires des lies du Pacifique
Personnes originaires d'Asie occidentale et Arabes
Latino-Americaias
* Les personnes formant ce sous-groupe etaient anciennement
appelees des «Indo-Paldstanais».
Etape 1
L'etape 1 du processus consistait a classer les repondants et repondantes dans la population des
membres de minorites visibles uniquement a partir de leur reponse a la question sur l'origine
ethnique. Dans le cadre du recensement de 1991, cette question 3 etait la suivante :
Il convient de noter que ni la Loi sur requite en matiere d'emploi ni le Reglement sur requite en
matiere d'emploi n'exige la collecte de renseignements sur les sous-grouper.
2
3
Les sous-groupes minoritaires visibles ont ete mentionnes pour la premiere fois dans le document
intitule Equite en matiere d'emploi : Documents techniques de reference, Emploi et Immigration, 1987.
La question sur l'origine ethnique figurait dans la version du questionnaire complete par un menage
sur cinq (c.-à-d. donnees-echantillon - 20%).
6 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de reference
ORIGINE ETHNIGUE
•
15. A quells) groupe(s) ethnique(s) ou culturel(S) les enCalres
• de Gene personne appartenaient-ils?
Cochez ou precisoz plus thin groups, 511 y a lieu.
Note:
Bien qua la plupart des habitants du Canada so consIderent
comma Canadians. on recuellte des renseIgnements sur
leurs anginas anon:tales °cools le recensement de 1901
afin de retracer revolution de Is composition de is
population canadlenno. Ces renselgnemenb sent
necessidres pour garentir qua chacun, gaol qua soh son
milieu ethnique ou cultural, sit uno chance agate do
parthdper A part antlers a to via Aconomlque, sedate,
cultured& at eolith:pm do pays. Cello question ports done
sur lea engines ancestrales.
Consultaz Is Guide.
08
0
Francais
09 0 Anglais
10 0 Allemand
11 0 Ecossais
12 0 Italian
13 0 Irlandais
14 0 Ukrainian
15 Q Chino's
16 0 Hollandais (Neerlandais)
17 0 Juif
18 Q Polonais
19 0 Noir
20 0 Indlen de l'Amenque du Nord
21 0 Mikis
Examples d'autros groupos othniquoe ou cultured:
Portugals, Crop Indian de rinds, Pakistanis.
Phi!lapin, Vietnamien, ivories, Libanals, Haitian,
etc.
22 0 Inuit/Esquimau
Autre(s) groupe(s) ethnique(s)
ou Culturel(s) — Prectez
23
24
Les origines ethniques incluses correspondaient soit aux 10 sous-groupes minoritaires visibles
susmentionnes soit a certaines de leurs composantes. (Vous trouverez a la fin de cette section
la liste complete des origines ethniques visees.) A l'etape 1, on se fondait aussi sur la reponse
a la question sur la religion pour placer les repondants dans un sous-groupe minoritaire visible
précis. II convient de signaler que la reponse a la question sur la religion n'a pas servi
determiner l'appartenance a une minorite visible, mais a plutot ate utilisee pour repartir les
repondants dans les sous-groupes appropries. Environ 94 % des membres de minorites visibles
ont ate reperes lors de Petape 1.
Etant donne que les repondants pouvaient declarer plus d'une origin ethnique a la question sur
l'origine ethnique, it a fallu tenir compte des cas de reponses multiples lors du processus de
calcul. Dans les cas on une des reponses figurait parmi les categories representant les membres
de minorites visibles, mais pas l'autre ou les aunts reponses, les repondants etaient inclus dans
le groupe de minorites visibles. Par exemple, une personne ayant indique etre d'origine
japonaise et allemande etait incluse dans la population des membres de minorites visibles et, plus
precisoment dans le sous-groupe japonais. Une categoric de reponses multiples relatives a des
minorites visibles a eta erase pour les cas oil le repondant avait declare faire partie d'au moths
deux sous-groupes minoritaires visibles. Les repondants ayant indique plusieurs origines
ethniques, telles que «Noin> et «Chinois», ont eta classes dans cette categorie.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 7
tape 2
L'experience que l'on a tiree des recensements anterieurs a demontre que l'on peut ne pas obtenir
un denombrement précis de la population totale des membres de minorites visibles du Canada
en se fondant uniquement sur la question portant sur l'origine ethnique. L'analyse des reponses
a la question sur l'origine ethnique selon le lieu de naissance a 1 .61/616 qu'une certain proportion
des personnes nees a P &ranger avaient tendance a declarer une origin ethnique anglaise ou
frangaise. Par exemple, les personnes nees a Haiti declarent souvent etre d'origine frangaise et
elles ne seraient pas comptees dans la population des membres de minorites visibles si l'on ne
tenait compte que de la reponse a cette seule question sur l'origine ethnique.
L'etape 2 consistait tout d'abord a determiner le pays oil sont nees les personnes susceptibles
d'appartenir a une minorite visible, puis de determiner si ces personnes devaient etre incluses
dans la population des membres de minorites visibles a partir de leur reponse a la question sur
l'origine ethnique. Les personnes flees dans un des pays repertories qui ont pu repondre
«Anglais/Britannique», oFrangais» ou «Hollandais» a la question sur l'origine ethnique parce
qu'elles ont émigré au Canada d'une colonie britannique, frangaise ou hollandaise ont ete
incluses. Les personnes non susceptibles d'appartenir a une minorite visible (p. ex., celles ayant
repondu «Polonais», allemarith, «Uicrainien», etc., a la question sur l'origine ethnique), malgre
le fait qu'elles soient nees dans un des pays repertories, n'ont pas ete incluses.
L'etape 2 a permis d'identifier 5 % des membres de minorites visibles.
Au Canada
LIEU DE NAISSANCE
Oil wane personne oat-ene nee?
Coshes ou prods& une mule reponse, suntan les
front/Ares ectuelles.
21 0 Mae.
15
0 T.-N.
16
Q i.•p..E.
22 0 Sask.
17 0 N.-S
23 0 Alb.
18 0 N: B.
24 0 C.-B.
19 Q Quo
25 0
20 0 Ont.
28 0 T.N.-0.
Yukon
En dehors du Canada
27 0 Royeume-UnI
28 0 Italie
29 0 Stats-Unit
30 0 Allemagne de l'Ouest
31 0 Nlemagne de rEst
32 0 Pologne
Padre
-
PrecLeoz
33
8 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de refe'rence
Etape 3
L'etape 3 du processus consistait a examiner les reponses a la question sur la langue maternelle,
le raisonnement etant que les personnes qui declarent certaines langues matemelles (p. ex., le
hindi) font vraisemblablement partie d'une minorite visible, quelle que soit l'origine ethnique ou
le lieu de naissance qu'elles ont declares. Cette etape a permis d'identifier moms de 1 % des
membres de minorites visibles.
EL QuaDS eel It langue One cello personae a apprise en premier lieu a la
rnalson dons son °Wan°, at quollo comprond oncosts?
12 0 OngIsiS
13 0 FrBIlfalS
SI calla parsons no comprond plus It priers tangos apprise,
Mare -PriSCiSez
incliquez la seconds langue queue a apprise.
14
Etape 4
La derniere etape du processus de calcul consistait a identifier un petit nombre de repondants qui
etaient susceptibles d'appartenir a une minorite visible au Canada, mais qui n'avaient pas ate
reperes aux trois premieres stapes, a cause des categories «residuelles» associees a la variable
de l'origine ethnique. Pour les besoins de la publication des donnees, Statistique Canada groupe
les donnees sur les origines ethniques pour lesquelles it n'y a qu'un tres faible nombre de cas
declares dans des categories telles que «Autres Africains n.i.a. (non inclus ailleurs)», «Autres
Antillais n.i.a.». Certaines de ces origines sont vraisemblablement associees a des personnes
appartenant a une minorite visible et la plupart d'entre elles ont ate comptees dans la population
des membres de minorites visibles avant cette etape. L'appartenance aux minorites visibles d'un
petit nombre de personnes n'a toutefois pas encore eta determine a ce stade. Par exemple, les
trois premieres stapes n'auraient pas permis de classer dans la population des membres de
minorites visibles les personnes ayant declare une origin ethnique relevant de la categorie
«Autres Africains n.i.a.», le Canada comme lieu de naissance et l'anglais comme langue
maternelle. L'etape 4 a permis d'inclure ces personnes dans la population des membres des
minorites visibles. Tout comme l'etape 3, cette demiere etape a contribue a l'identification de
moins de 1 % des membres de minorites visibles.
Le graphique de cheminement presents a la page suivante illustre la methode employee en 1991.
Reponses multiples - Les membres de minorites visibles et les Autochtones
A la question sur l'origine ethnique, certaines personnes ont pu declarer appartenir a une minorite
visible et etre d'origine autochtone. Par consequent, it a fallu prendre une decision concernant
le traitement de ces reponses multiples. Pour eviter de favoriser un groupe plus que l'autre, it
a eta convenu d'inclure ces personnes dans les totaux calcules pour les deux groupes designs.
En 1991, 23 575 personnes ont ate comptees a la fois dans l'effectif total des membres de
minorites visibles et dans celui des Autochtones.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 9
Methode Wills& en 1991 pour determiner les membres des minorites visibles
Premiere etape*
Origine ethnique =
minorite visible?
Non
Oui
Inclure dans la
population des
minorites visibles
2e etape*
lieu de
naissance =
pays**
repertoire?
Non
i
Oui
Inclure dans la
population des
minorites visibles
(3e etape
Langue matemelle =
minorite visible?
Oui
Inclure dans la
population des
minorities visibles
Ton,
zie etape
Categories
residuelles =
minorites visibles?
I
Oui
Inclure dans la
population des
minorites visibles
Nota : Une fois qu'une personne etait consideree comme appartenant a tin groupe minoritaire visible, on n'appliquait pas les
drapes suivantes du processus de determination.
Aux deux premieres etapes, on a utilise la variable de la religion pour placer les repondants dans un sous-groupe préCis.
Cette variable n'a pas servi a determiner l'appartenance a une minorite visible, mail a plutot ete utilisee pour repartir
les repondants dans les sous-groupes appropries.
** Les personnel nees dans un des pays repertories qui ont declare tine origine europeenne autre que uAnglais/BritanniqueD,
((Francais» ou (tHollandais), a la question stir l'origine ethnique, n'ont pas ete incluses.
10 Statistique Canada
Profil des minorities visibles - Document de reference
Definitions des sous-groupes des membres de minorites visibles
La section qui suit precise la composition de chacun des sous-groupes des membres de minorites
visibles.
Sous groupe des Noirs
-
Etape I
Sont incluses :
les personnes d'origine ethnique noire, noire africaine, barbadienne, ethiopienne, ghaneenne,
haitienne ou somalienne;
les personnes ayant declare une origine ethnique guyanaise, jamaiquaine ou appartenant au
groupe ethnique de Trinite-et-Tobago et celles dont l'origine relevait des categories «Autres
origines des Caraibes, n.i.a.» ou «Antillais britanniques, n.i.a.» et qui n' etaient pas de
religion hindoue ou islamique.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes ayant declare une origine ethnique anglaise (reponse unique) et celles dont
l'origine ethnique faisait partie des categories «Autres origines de l'Amerique latine,
centrale et du Sud» ou «Autres Africains, n.i.a.» et dont le lieu de naissance otait Anguilla,
Antigua, les Bahamas, la Barbade, le Belize, les Bermudes, les Iles Caimans, la Dominique,
Montserrat, Saint-Christophe-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-Grenadines, les Iles
Turques-et-Caicos ou les Iles Vierges americaines ou britanniques;
-
les personnes flees en Guadeloupe, a Haiti, en Martinique ou en Guyane francaise, d'origine
et hnique francaise (reponse unique) ou appartenant a la categoric «Autres Africains, n.i.a.»;
-
les personnes noes a Aruba ou dans les Antilles neerlandaises, d'origine ethnique
hollandaise ou relevant de la categorie «Autres Africains, n.i.a.»;
les personnes dont le lieu de naissance &ail le Botswana, la Gambie, le Ghana, la
Cote-divoire, le Lesotho, le Malawi, le Nigeria, la Sierra Leone, le Swaziland, la Zambie
ou le Zimbabwe, d'origine ethnique anglaise (reponse unique) ou appartenant a la categorie
«Autres Africains, n.i.a.»;
les personnes dont le lieu de naissance etait le Benin, le Burundi, le Burkina Faso, le
Cameroun, la Republique centrafricaine, le Tchad, le Gabon, la Guinee, la Cote-divoire,
le Mali, le Niger, le Rwanda, le Senegal, les Seychelles ou le Togo, d'origine ethnique
francaise (reponse unique) ou appartenant a la categorie «Autres Africains, n.i.a.»;
les personnes /lees en Guinee-Bissau, au Mozambique ou a Sao Tome-et-Principe, d'origine
ethnique portugaise ou appartenant a la categorie «Autres Africains, n.i.a.»;
Profit des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 11
les personnes dont le lieu de naissance etait 1'Angola, le Cap-Vert, les Comores, le Congo,
la Guinee equatoriale, l'Ethiopie, le Liberia, Madagascar, la Namibie, la Republique de
Djibouti, Sainte-Helene-et-Ascension, la Somalie (rep. dem.), le Soudan ou le Zaire et dont
l'origine ethnique relevait de la categorie «Autres Africains, n.i.a.»;
-
les personnes dont le lieu de naissance etait le Suriname, le Guyana, Trinite-et-Tobago, la
Jamaique, la Grenade, la Tanzanie, l'Ouganda ou le Kenya et qui n'etaient was de religion
hindoue ou islamique;
les personnes nees en Afrique du Suce qui n'etaient as de religion hindoue ou islamique
et dont la langue maternelle n'etait pas une autre langue germanique, le hollandais ou
1 ' anglais.
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue maternelle etait le creole, le swahili, une autre langue bantoue,
une autre langue nigero-congolaise ou une autre langue africaine.
Etape 4
Sont incluses :
les personnes dont l'origine ethnique appartenait a la categoric «Autres Africains, n.i.a.» et
dont le lieu de naissance n'etait as l'Afrique du Sud.
Sous-groupe des personnes originaires de I'Asie du Sud
Etape I
Sont incluses :
les personnes ayant declare les origines ethniques suivantes : Bengali, Pendjabi, Tamoul,
Cingalais, «Indien de l'Inde, n.i.a.», «Bangladeshi, n.i.a.», «Pakistanais, n.i.a.» ou
Sri-Lankais;
-
les personnes ayant declare une origine ethnique guyanaise, jamaiquaine, fidjienne ou
appartenant au groupe ethnique de Trinite-et-Tobago, celles dont l'origine appartenait aux
categories «Autres origines des Caraibes, n.i.a.» ou «Arttillais britanniques, n.i.a.» et qui
etaient de religion hindoue ou islamique.
Les personnes nees en Afrique du Sud peuvent appartenir a la eategorie des Noirs, des Blancs, des
Asiatiques, etc. Pour assurer le classement approprie de ces personnes, les reponses aux questions sur
la religion et la langue maternelle ont ete utilisees. On a suppose que les personnes ayant declare titre
de religion hindoue ou islamique etaient originaires de l'Inde, tandis que celles qui avaient indique une
langue maternelle europeenne (y compris I'afrikaans) etaient de race blanche et, par consequent, exclues
de la population des membres de minorites visibles. Le reste de la population a ete class& dans le
sous-groupe des Noirs.
12 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Etape 2
Sont incluses :
les personnes 'lees au Bangladesh, en Inde, a Vile Maurice, a Mayotte, au Pakistan, dans
la Republique des Maldives ou au Sri Lanka et dont l'origine ethnique relevait de la
categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.»;
-
les personnes dont le lieu de naissance etait le Suriname, le Guyana, Trinite-et-Tobago, la
Jamaique, la Grenade, la Tanzanie, l'Ouganda, le Kenya ou Fidji et qui etaient de religion
hindoue ou islamique;
-
les personnes flees en Afrique du Sud qui etaient de religion hindoue ou islamique.
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle est le bengali, le singhalais, le gujarati, le hindi, une
autre langue dravidienne, le sindhi, le tamoul, l'ourdou, le pendjabi, le marathi, le telougou
ou une autre des «Langues indo-iraniennes, n.i.a.».
Etape 4
Sont incluses :
les personnes dont l'origine ethnique faisait partie de la categorie «Autres Asiatiques,
n.i.a.».
Sous groupe des Chinois
-
Etape 1
Sont incluses :
les personnes qui ont declare une origin ethnique chinoise.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes dont le lieu de naissance etait Macao et dont l'origine ethnique etait
portugaise ou relevait de la categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.»;
les personnes nees au Brunei, en Chine, a Hong Kong, en Mongolie ou a Taiwan dont
l'origine ethnique appartenait a la categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.».
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle etait le chinois ou une langue sino-tibetaine.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 13
Sous-groupe des Coreens
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare une origine ethnique coreenne.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes dont le lieu de naissance &sit la Corte du Nord ou la Corte du Sud et dont
l'origine ethnique relevait de la categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.».
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle &sit le coreen.
Sous-groupe des Japonais
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare une origine ethnique japonaise.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes rites au Japon et dont l'origine ethnique relevait de la categorie «Autres
Asiatiques, n.i.a.».
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle &sit le japonais.
Sous-groupe des personnes originaires de I'Asie du Sud-Est
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant donne les reponses en toutes lettres ci-apres a la question sur l'origine
ethnique : Vietnamien, Birman, Cambodgien (Kampucheen), Laotien, Thailandais, Malaisien
ou Indonesien.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes nees en Indontsie ayant declare l'origine ethnique «hollandaise» (reponse
unique) ou une origine faisant partie de la categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.»;
14 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
-
les personnes dont le lieu de naissance etait l'Union du Myanmar (Birmanie), le Kampuchea
(Cambodge), le Laos, la Malaisie, Singapour, la Thailande ou le Viet Nam et dont l'origine
ethnique appartenait a la categorie «Autres Asiatiques, n.i.a.».
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle etait le khmer, le lao, le malayalam, le malayobahasa, le that, le vietnamien ou relevait de la categoric «Langues austro-asiatiques, n.i.a.».
Sous-groupe des Philippins
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare I'origine ethnique «Philippine».
Etape 2
Sont incluses :
les personnes nees aux Philippines et dont l'origine ethnique relevait de la categoric «Autres
Asiatiques, n.i.a.».
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle etait le tagalog (pilipino).
Sous-groupe des autres personnes originaires des lies du Pacifique
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare I'origine ethnique «Polynesienne»;
-
les personnes ayant declare l'origine ethnique «Fidjien» qui n'etaient pas de religion
hindoue ou islamique.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes nees aux Tonga ou au Vanuatu et ayant declare une origine ethnique anglaise
(reponse unique);
les personnes Flees en Polynesie francaise, en Nouvelle-Caledonie ou a File de la Reunion
et ayant declare une origine ethnique francaise (reponse unique);
les personnes nees a Fidji qui n'etaient pas de religion hindoue ou islamique.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 15
Etape 3
Sont incluses :
les personnes dont la langue matemelle relevait de la categorie «Langues malayopolynesiennes, n.i.a.».
Sous-groupe des personnes originaires de I'Asie occidentale et des Arabes
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare une origine ethnique afghane, «Arabe, n.i.a.», egyptienne, kurde,
armenienne, iranienne, irakienne, libanaise, «Maghrebin, marocaine, palestinienne,
syrienne, turque ou «Asiatique occidental, n.i.a.».
Etape 2
Sont incluses :
les personnes dont le lieu de naissance est l'Afghanistan, l'Algerie, le Bhoutan, l'Egypte,
l'Iraq, la Libye, la Mauritanie, le Maroc, le Nepal, le Bahrein, Phan, la Jordanie, le Koweit,
le Liban, l' Oman, le Qatar, la Republique du Yemen, l'Arabie saoudite, la Syrie, la Tunisie,
la Turquie, les Emirats arabes unis ou le Sahara occidental et dont l'origine ethnique faisait
partie de la categoric «Autres Asiatiques, n.i.a.» ou de la categorie «Autres Africains,
n.i.a.»;
-
les personnes [lees en Israel qui n'etaient pas de religion juive.
Etape 3
Sont incluses:
les personnes dont la langue matemelle etait l'arabe, le pachto, l'annenien, le persan (farsi),
le turc, une des «Langues turques, n.i.a.», le kurde ou le baloutche.
Sous-groupe des Latino-Americains
Etape 1
Sont incluses :
les personnes ayant declare une origine ethnique bresilienne, colombienne, cubaine,
equatorienne, guatemalteque, hispanique, mexicaine, nicaraguayenne, peruvienne ou
salvadorienne.
Etape 2
Sont incluses :
les personnes dont le lieu de naissance est la Bolivie, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, la
Republique dominicaine, l'Equateur, El Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Mexique,
le Nicaragua, le Panama, le Perou, Porto Rico ou le Venezuela et dont l'origine ethnique
etait espagnole ou relevait de la categorie «Autres origines d'Amerique latine, centrale et
du Sud, n.i.a.»;
16 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
les personnes nees au Brosil dont l'origine ethnique etait portugaise ou faisait partie de la
categorie «Autres origines d'Amerique latine, centrale et du Sud, n.i.a.».
Etape 4
Sont incluses :
les personnes dont l'origine ethnique relevait de la categorie «Autres origines d'Amerique
latine, centrale et du Sud, n.i.a.» et dont le lieu de naissance n'etait pas 1'Argentine, le
Chili, le Paraguay ou 1'Uruguay.
COMPARAISON DES METHODES UTILISEES EN 1986 ET EN 1991 POUR CALCULER
LA POPULATION DES MEMBRES DE MINORITES VISIBLES
La methode utilisee en 1991 pour determiner la population des membres de minorites visibles
est semblable a celle employee en 1986. Il convient toutefois de mentionner les differences
suivantes :
1.
La question sur l'origine ethnique posee en 1991 a subi quelques changements par rapport
a celle posee en 1986.
L'ordre des cases a cocher a ete quelque peu modifie. De plus, la question qui demandait
«...appartenez-vous ou vos ancetres appartenaient-ils?», a 6[6 reformulee pour se lire comme
suit : «...les ancetres de cette personne appartenaient-ils?». On a insere une note explicative
enoncant clairement l'objet de la question qui visait a retracer revolution de la composition
de la population canadienne et on a donne Libanais et Haden comme exemples de reponses
&rites que pouvaient declarer les repondants. Par rapport au recensement de 1986, le
nombre d'espaces alloues aux reponses en toutes lettres est passé de trois a deux.
2.
L'inclusion des residents non permanents dans la population cible du recensement de 1991
a eu une incidence sur la taille de la population des membres de minorites visibles. Le
recensement de 1991 a permis de denombrer 223 410 residents non permanents, dont 155
710 etaient membres d'un groupe de minorites visibles.
3.
On a perfectionne la methode servant a determiner l'appartenance a un sous-groupe
minoritaire visible pour tirer parti des connaissances acquises au cours des recensements
anterieurs.
4.
En 1991, la variable de la religion a servi a placer les repondants dans un sous-groupe
précis. En 1986, comme les donnees sur la religion n'etaient pas recueillies, on ne pouvait
appliquer cette variable au processus de calcul.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 17
VARIABLES SPECIFIQUES A L'EQUITE EN MATIERE D'EMPLOI
Groupes de professions aux fans de Pequite en matiere d'emploi (CTP)
Les groupes de professions de base de la Classification type des professions (CTP) (environ 500)
ont ete regroup& sous 12 groupes de professions par le ministere du Developpement des
Ressources humaines. Ces groupes ont eta mis au point de facon a correspondre a la structure
professionnelle des entreprises et dans le but de mesurer la representation et 1' evolution
professionnelles des groupes cibles dans le temps. Le regroupement des groupes de professions
de base en 12 groupes de professions est fon& sur plusieurs criteres : la nature et l'envergure
des fonctions et des responsabilites, les etudes, le genre de travail et la preparation
professionnelle specifique.
Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des 12 groupes de professions, vous pouvez
communiquer avec l'analyste principal des professions de la Direction de l' elaboration de
donnees et analyse de systemes du ministere du Developpement des Ressources humaines au
(819) 953-7515.
Categories professionnelles de requite en matiere d'emploi sous la CNP
La Classification type des professions (CTP) de 1980 est perimee et le ministere du
Developpement des Ressources humaines, en collaboration avec Statistique Canada, a mis au
point une nouvelle classification, la CNP, pour remplacer la CTP. La CNP classe les professions
selon le niveau de competence et le genre de competence. Cette nouvelle methode de
classification est constituee de categories professionnelles homogenes qui rendront la participation
et la mobilite des membres des groupes designs plus faciles a suivre.
Puisque la clarification des categories professionnelles de l'equite en matiere d'emploi se fondait
sur la CTP de 1980, les consequences de la rinse en place de la CNP pour le programme de
equite en matte d'emploi ont der etre considerees. C'est ainsi que 14 categories basees sur
la CNP ont ate etablies pour la presentation des rapports dans le cadre de la Loi sur l'equite en
matiere d'emploi.
Pour obtenir de l'aide ou de plus amples renseignements, vous pouvez communiquer avec
ranalyste principal des professions de la Direction de relaboration de donnees et analyse de
systemes du ministere du Developpement des Ressources humaines au (819) 953-7515.
Population ayant travaille en 1990 ou en 1991
Les donnees sur la profession et l'industrie sont presentees pour la population ayant travaille en
1990 ou en 1991. La periode de reference prolong& a ete utilisee pour que les donnees sur la
profession et l'industrie soient comprises non seulement pour la population active experiment&
mais aussi pour les personnes ayant travaille pendant quelque temps en 1990 ou en 1991 et qui
ne faisaient plus partie de la population active au cours de la semaine de reference. Les
minorites visibles representent les groupes design& dont la participation demontre une plus
IS Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
grande instabilite comparativement aux autres categories de la population active. Une periode
de reference d'une semaine pour obtenir des donnees sur la profession et l'industrie ne nous
permet pas de tenir compte des travailleurs qui sont competents et oventuellement disponibles
pour travailler, mais qui ont quitte la population active. Le graphique a la page suivante montre
la population et les composantes de l'activite.
Donnees sur Pactivite
La majorite des donnees sur l'activite comprises dans le present profil et dans toutes les
publications de Statistique Canada sont fondees sur l'activite sur le marche du travail de la
population en age de travailler (de 15 ans et plus) au cours de la semaine de reference (la
semaine precedant le jour du recensement). Aux fins de l'equite en matiere d'emploi, les
donnees sur l'activite comprennent egalement une composante de la population ayant travaille
en 1990 ou en 1991.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 19
20 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
INEXPERIMENT EE
AL'EXCLUSIONDESPENSIONNA IRESDINSTITUTION
POPULATION AYANT TRAVAILL E EN 1990 OU EN 19 91
EXPERIMENT EE
CH OMEURS (EUS ES)
POPULATION ACTIVETOTALE
POPULATIO N DE 1 5 ANSETPLUS,
POPULATION DE 15 ANSETPLUS
DEFINITIONS DES VARIABLES DU RECENSEMENT
Activite
Activite sur le marche du travail des personnes en age de travailler qui, au cours de la semaine
ayant precede le 4 juin 1991, Otaient occupees ou chomeuses. Les autres personnes en age de
travailler sont classees dans la categorie des inactifs. Les donnees portent sur les personnes
agees de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement institutionnel.
Age
Age au derider anniversaire de naissance (a la date de reference du recensement, soft le
4 juin 1991). Cette variable est etablie d'apres la reponse a la question sur la date de naissance
qui demande le jour, le mois et Vann& de naissance. Les personnes qui ne connaissaient pas la
date exacte de leur naissance devaient donner la meilleure estimation possible.
Age a ('immigration
Age du recense lorsqu'il a obtenu pour la premiere fois le statut d'immigrant regu. Un immigrant
regu est une personne qui n'a pas la citoyennete canadienne par naissance, mais a laquelle les
autorites canadiennes de !Immigration ont accorde le droit de vivre ici en permanence.
Categorie de travailleurs
Variable permettant de classer les personnes qui ont declare un emploi selon (i) qu'elles ont
surtout travaille contre remuneration, a commission ou contre remuneration en nature, (ii) qu'elles
ont travaille sans remuneration pour un parent du meme ménage dans une entreprise ou une
ferme familiale ou (iii) qu'elles ont travaille surtout a leur compte, avec ou sans aide remuneree.
L'emploi declare design l'emploi qu'elles occupaient au cours de la semaine ayant precede le
denombrement ou, si elles n'ont pas travaille au cours de cette semaine, l'emploi qu'elles ont
occupe le plus longtemps depuis le ler janvier 1990. Les personnes ayant occupe deux emplois
ou plus cette semaine-la devaient donner des renseignements sur celui auquel elles avaient
consacre le plus grand nombre d'heures.
Nota : Dans les publications des recensements de 1971 et de 1981, les travailleurs autonomes
dont l'entreprise est constituee en societe sont normalement inclus dans la categorie des
travailleurs remuneres afin de permettre des comparaisons avec les donnees dries des enquetes
aupres des etablissements et celles du Systeme de comptabilite nationale. Dans les publications
des recensements de 1986 et de 1991, les travailleurs autonomes dont la ferme ou l'entreprise
est constituee en societe sont presentes separement lorsque l'espace le permet.
• Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 21
Chomeurs
Personnes qui, pendant la semaine ayant precede le danombrement (4 juin 1991) :
a) etaient sans travail, mais avaient cherche un emploi au cours des quatre semainesprecedentes
et etaient pretes a travailler;
b) avaient ete mises
a pied mais prevoyaient reprendre leur emploi;
c) avaient pris des dispositions precises en vue de se presenter a un nouvel emploi dans le
quatre semaines suivantes et etaient pretes a travailler.
Les donnees portent sur les personnes agees de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires
d'un etablissement institutionnel.
Citoyennete
Statut legal de citoyen du recense. Les personnes ayant plus d'une citoyennete devaient en faire
otat dans leur reponse.
Connaissance des langues officielles
Indique si le recense peut soutenir une conversation en frangais seulement, en anglais seulement,
en francais et en anglais, ou dans aucune des deux langues officielles du Canada.
Les donnees provenant de la question sur la langue officielle se fondent sur une auto-evaluation
par les recenses de leur capacite de parler l'une ou l'autre des deux langues officielles, ou les
deux.
Etat matrimonial (legal)
Situation conjugale d'une personne.
Ugalement marie(e) (et non separe(e)) - Personne dont le conjoint est vivant, a moins que
le couple ne soit separe ou divorce.
Legalement marie(e) et separe(e) - Personne qui a ete abandonnee par son conjoint ou qui Pa
pine parce qu'elle ne voulait plus vivre avec cette personne, mais qui n'a pas obtenu de
divorce.
Divorce(e) - Personne qui a obtenu un divorce et qui ne s'est pas remariee.
Veuf(ve) - Personne dont le conjoint est &cede et qui ne s'est pas remariee.
22 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Celibataire (jamais marie(e)) - Personne qui n'a jamais ete math& (y compris toute personne
de moths de 15 ans), ou personne dont le manage a ete annule et qui ne s'est pas remariee.
Famille de recensement
Couple actuellement mane (avec ou sans fils et/ou Hes jamais manes des deux conjoints ou de
l'un d'eux), couple vivant en union libre (avec ou sans fils et/ou fines jamais manes des deux
partenaires ou de l'un d'eux) ou parent seul (peu importe son etat matrimonial) demeurant avec
au moths un fils ou une fine jamais mane dans le Morrie logement.
Famille economique
Groupe de deux pesonnes ou plus qui vivent dans le m'eme logement et qui sont apparentees par
le sang, par alliance, par union libre ou par adoption.
Fecondite
Nombre d'enfants nes vivants de femmes Agees de 15 ans et plus.
Frequentation scolaire
Frequentation a plein temps ou a temps partiel (le jour ou le soir) d'une ecole, d'un college ou
d'une universite au cours de la *lode de neuf mois allant de septembre 1990 au 4 juin 1991.
La frequentation est comptee seulement pour les cours permettant d'accumuler des credits en vue
de l'obtention d'un certificat, d'un diplome ou d'un grade.
Immigrant recu (voir <<Population inunigrante»)
Personne qui n'a pas la citoyennete canadienne par naissance, mais a laquelle les autorites
canadiennes de l'immigration ont accorde le droit de vivre au Canada en permanence.
La question sur le statut d'immigrant recu, conjointement a la question sur la citoyennete, permet
aux utilisateurs des donnees du recensement de distinguer la population des non-immigrants, la
population des immigrants et les residents non permanents. Pour obtenir plus de renseignements
sur ces populations, reportez-vous aux figures 3A et 3B dans le Dictionnaire du recensement
de 1991, n° 92-301F au catalogue.
Inactifs
Personnes qui, pendant la semaine ayant precede le recensement, ne voulaient pas ou ne
pouvaient pas travailler compte tenu des conditions existant sur le mamba du travail. Les inactifs
comprennent les personnes qui avaient cherche du travail au cours des quatre semaines
precedences, mais qui n'etaient pas pi -61es a travailler pendant la semaine de reference, de meme
que les personnes qui n'avaient pas travaille, n'avaient pas d'emploi auquel elles devaient se
presenter au cours des quatre semaines suivant la semaine de reference et n'avaient pas ate
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 23
temporairement mises a pied ni n'avaient cherche de travail pendant cette periode. Les donnees
portent sur les personnes agees de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires d'un
etablissement institutionnel.
Industrie (selon la Classification type des industries de 1980)
Nature generale de l'activite de l'etablissement oit travaille le recense, determine par le nom de
l'employeur et par le genre d'entreprise, d'industrie ou de service. Les donnees portent sur les
personnes agees de 15 ans et plus (a l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement
institutionnel), qui ont travaille en 1990 ou en 1991.
Les donnees sur l'industrie tirees du recensement sont groupees selon la Classification type des
industries (CTI) de 1980; it s'agit d'une classification a trois niveaux d'agregation. Le present
profil comprend seulement le plus haut niveau d'agregation (18 divisions).
Il est possible de proceder a des comparaisons directes des donnees sur l'industrie tithes des
recensements de 1991 et 1986, en se fondant sur la CTI de 1980.
Il est possible de proceder a des comparaisons directes des donnees de 1991 et 1986 avec les
donnees sur l'industrie tirees des recensements de 1981 et 1971, en se fondant sur la
Classification des activites economiques de 1970. Pour plus de details a ce sujet, voir la
definition de la variable Travail : Industrie (selon la Classification des activites econorniques de
1970) dans le Dictionnaire du recensement de 1991, no 92-301F au catalogue.
Langue maternelle
Premiere langue apprise a la maison dans l'enfance et encore comprise par le recense au moment
du recensement.
Langue part& a la maison
Langue que le recense parlait le plus souvent a la maison au moment du recensement.
Lieu de naissance
Province ou territoire de naissance, pour les personnes nees au Canada, ou pays de naissance,
pour les personnes nees a l'exterieur du Canada. La question demandait au recense d'indiquer
son lieu de naissance base sur les limites en place le jour du recensement, le 4 juin 1991.
Lieu de travail
Lieu de travail habituel des personnes agees de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires
d'un etablissement institutionnel, qui ont travaille depuis le ler janvier 1990. Les variables se
rapportent habituellement a l'emploi occupe par les recenses au cours de la semaine ayant
precede le recensement. Toutefois, dans le cas des personnes qui n'ont pas travaille cette
24 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
semaine-la, mais qui avaient travaille depuis le ler janvier 1990, les donnees portent sur l'emploi
occupe le plus longtemps au cours de cette periode.
Les recenses devaient cocher I'une des trois reponses soit «A domicile», «En dehors du Canada»
ou «A l'adresse precis& ci-dessous». Des explications a ce sujet paraissent ci-dessous.
A domicile - Les personnes dont la residence et le lieu de travail se trouvaient dans le meme
immeuble, de meme que celles qui habitaient la ferme
cette categorie.
ou elles travaillaient, font panic de
En dehors du Canada - Les diplomates, les membres des Forces armees et les autres citoyens
canadiens recenses a l'etranger, de meme que les nouveaux immigrants ne travaillant pas,
mais dont l'emploi de plus longue duree depuis le ler janvier 1990 avait ete exerce en dehors
du Canada et les personnes ayant indique avoir travaille en dehors du Canada sont comptes
dans la categorie «En dehors du Canada».
A
l'adresse precis& ci-dessous - Les personnes qui ne travaillaient pas a domicile ni en
dehors du Canada devaient cocher cette case et ecrire l'adresse complete du lieu de travail.
Les personnes qui ne connaissaient pas l'adresse complete pouvaient donner uniquement le
nom de l'immeuble ou de l'intersection la plus proche. Les personnes qui devaient se
&placer dans le cadre de leur travail, mais qui se presentaient periodiquement a un siege
social ou a un entrepot, devaient fournir cette adresse. Les personnes qui n'avaient pas de
lieu de travail permanent ou habituel devaient declarer «Sans lieu de travail habituel».
Ménage prive
Personne ou groupe de personnes (autres que des residents strangers) occupant un logement prive
et n'ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada.
Mobilite - Lieu de residence 1 an auparavant
La mobilite est determine d'apres le lien entre le domicile habituel d'une personne le jour du
recensement et son domicile habituel un an plus tot. Il s'agit d'une personne n'ayant pas
&menage si son domicile n' a pas change dans l'intervalle; sinon, it s'agit d'une personne ayant
&menage. Cette distinction correspond au sous-univers Mobilite (I an auparavant). Dans la
categorie des personnes ayant &menage, on peut egalement distinguer les migrants
infraprovinciaux, les migrants interprovinciaux et les migrants externes.
Les personnes n'ayant pas &menage sont celles qui, le jour du recensement, demeuraient
la meme adresse que celle ou elles residaient un an plus tot.
Les personnes avant &menage sont celles qui, le jour du recensement, demeuraient a une
autre adresse que celle oa elles residaient un an plus tot.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 25
Les migrants infraprovinciaux sont des personnes ayant demenage qui, le jour du
recensement, demeuraient a une autre adresse mais dans la meme province ou le meme
territoire que celui ou celle oa elles residaient un an plus tot.
Les migrants interprovinciaux sont des personnes ayant demenage qui, le jour du
recensement, demeuraient dans une province ou un territoire autre que celui ou celle on elles
residaient un an plus tot.
Les migrants externes sont des personnes ayant &menage qui demeuraient au Canada le jour
du recensement, mais qui residaient a l'exterieur du Canada un an plus tot.
Mobilite
-
Lieu de residence 5 ans auparavant
La mobilite est determine d'apres le lien entre le domicile habituel d'une personne le jour du
recensement et son domicile habituel cinq ans plus tot. B s'agit d'une personne n'ayant pas
demenage si son domicile n'a pas change dans l'intervalle; sinon, it s'agit d'une personne ayant
&menage. Cette distinction correspond au sous-univers Mobilite (5 ans auparavant). Darts la
categorie des personnes ayant &menage, on peut egalement distinguer les non migrants et les
migrants; cette distinction correspond au «statut migratoire».
-
Les personnes n'avant pas demenage sont celles qui, le jour du recensement, demeuraient
la meme adresse que celle ou elles residaient cinq ans plus tot.
Les personnes avant demenage sont celles qui, le jour du recensement, demeuraient a une
autre adresse que celle ou elles residaient cinq ans plus tot.
Les non-migrants sont des personnes ayant &menage qui, le jour du recensement,
demeuraient a une autre adresse mais dans la meme subdivision de recensement (SDR) que
celle ou elles residaient cinq ans plus tot.
Les migrants sont des personnes ayant &menage qui, le jour du recensement, residaient
toujours au Canada mais dans une subdivision de recensement differente de celle ou elles
residaient cinq ans plus tot (migrants intemes), ou des personnes qui residaient a l'exterieur
du Canada cinq ans auparavant (migrants extemes).
Les migrants intemes sont divises en deux categories :
Les migrants infraprovinciaux qui ont &menage dans une autre SDR dans la meme
province.
Les migrants interprovinciaux qui ont &menage dans une autre province.
Les migrants externes sont des personnes ayant &menage qui demeuraient au Canada le jour
du recensement, mais qui residaient a l'exterieur du Canada cinq ans plus tot.
26 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de reference
Pensionnaire d'un etablissement institutionnel
Resident d'un logement collectif «institutionnel», autre qu' un membre du personnel et sa famille.
Les logements collectifs «institutionnels» comprennent les foyers collectifs pour enfants et les
orphelinats, les maisons de repos, les hopitaux pour personnes souffrant de maladies chroniques,
les foyers pour personnes ages, les hOpitaux, les hopitaux psychiatriques, les centres de
traitement et etablissements pour handicap& physiques, les etablissements penitentiaires et
etablissements de correction, les foyers pour jeunes contrevenants et les prisons.
Periode d'immigration
Tranches d'annees etablies d'apres les reponses a la question sur l'annoe d'immigration.
Personnes occupees
Personnes qui, au cours de la semaine ayant precede le 4 juin 1991 :
a) avaient fait un travail quelconque, a l'exclusion des travaux menagers, des travaux d'entretien
ou des reparations dans leur propre logement et du travail benevole;
b) etaient temporairement absentes de leur travail ou de l'entreprise a cause d'un conflit de
travail, d'une maladie ou d'une incapacite temporaire, de vacances, ou encore pour d'autres
raisons.
Les donnees portent sur les personnes ages de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires
d'un etablissement institutionnel.
Plus haut niveau de scolarite atteint
Derniere arm& d'etudes primaires ou secondaires, terminee ou non, ou derriere annee
universitaire ou non universitaire tenninee. Dans la hierarchic de la scolarite, les etudes
universitaires sont classees au-dessus des autres etudes non universitaires. En outre, la personne
qui a obtenu un grade, certificat ou diplorne se trouve class& a un echelon au-dessus de celle
qui a un nombre d'annees de scolarite plus eleve, terminees ou non, mais qui n'a pas de titre
scolaire.
Population active
Personnes qui etaient soit occupees, soit en ch8mage pendant la semaine ayant precede le
recensement (le 4 juin 1991). Les donnees portent sur les personnes ages de 15 ans et plus, a
l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement institutionnel.
Profit des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 27
Population des immigrants
Personnes ayant le statut d'immigrant regu au Canada, ou l'ayant déjà eu. Un immigrant regu
est une personne qui n'a pas la citoyennete canadienne par naissance, mais a laquelle les autorites
canadiennes de l'immigration ont accorde le droit de vivre au Canada en permanence. Pour
obtenir plus de renseignements sur la population des immigrants, reportez-vous aux figures 3A
et 3B dans le Dictionnaire du recensement de 1991, n° 92-301F au catalogue.
Population des non-immigrants
Personnes qui sont citoyens canadiens par naissance. Pour obtenir plus de renseignements sur
la population des non-immigrants, reportez-vous aux figures 3A et 3B dans le Dictionnaire du
recensement de 1991, n° 92-301F au catalogue.
Presence d'enfants
La variable «Presence d'enfants» classe les femmes de 15 ans et plus dans les ménages prives
dans les categories «Avec enfants a la maison» et «Sans enfants a la maison». Les femmes avec
des enfants a la maison sont classees d'apres les groupes d'age de leurs enfants.
Le terme «enfant» design les fils et fines apparent& par le sang, par alliance ou par adoption
qui ne se sont jamais manes, peu importe leur age, dans les families de recensement (dans les
ménages prives), qui vivent dans le meme logement que leur(s) parent(s). Les fils et filles qui
sont manes ou qui l'ont déjà ete, ou qui vivent en union libre, ne sont pas consider& comme des
membres de la famine de recensement de leur(s) parent(s), meme s'ils vivent dans le meme
logement qu'eux.
Principal domaine d'etudes (PDE)
Principale discipline ou principal domaine dans lequel le recense a fait ses etudes ou regu sa
formation et obtenu son plus haut grade, certificat ou diplome postsecondaire. En ce qui a trait
au principal domaine d'etudes, la classification adopt& comporte 10 grandes categories :
enseignement, loisirs et orientation; beaux-arts et arts appliqués; lenses, sciences humaines et
discipline connexes; sciences sociales et disciplines connexes; commerce, gestion et
administration des affaires; sciences et techniques agricoles et biologiques; genie et sciences
appliquees; techniques et métiers du genie et des sciences appliquees; professions, sciences et
technologies de la sante; mathematiques et sciences physiques.
Profession (selon la Classification type des professions de 1980)
Voir les definitions dans :
VARIABLES SPECIFIQUES A L'EQUITE EN MATIERE
D'EMPLOI.
28 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de reference
Profession (selon la Classification nationale des professions de 1990)
Voir les definitions dans : VARIABLES SPECIFIQUES
A
L'EQUITE EN MATIERE
D'EMPLOI.
Region metropolitaine de recensement (RMR)
Le concept general de region motropolitaine de recensement (RMR) s'applique a un grand noyau
urbain ainsi qu'aux regions urbaines et rurales adjacentes dont le degre d'integration econornique
et sociale avec ce noyau urbain est tres eleve.
Une RMR est delimit& a partir d'un noyau urbanise lorsque ce dernier compte au moins 100 000
habitants, d'apres les resultats du dernier recensement. Lorsqu'une region devient une RMR, elle
continue de faire partie du programme meme si, ulterieurement, elle subit une baisse de
population.
Les regions urbaines de plus petite taille, dont le noyau urbanise compte au moins 10 000
habitants, sont comprises dans le programme des agglomerations de recensement (AR).
Residents non permanents
Personnes qui sont titulaires d'un permis de sejour pour etudiants, d'un permis de travail ou d'un
permis tninisteriel, ou qui revendiquent le statut de refugie. Pour obtenir plus de renseignements
sur cent population, reportez-vous a la section «Notes speciales» et aux figures 3A et 3B dans
le Dictionnaire du recensement de 1991, n° 92-301F au catalogue.
Revenu : Composition du revenu
La composition du revenu total d'un groupe au sein d'une population ou d'une region
geographique correspond a la part relative que represente chaque source de revenu ou groupe de
sources de revenu, exprimee en pourcentage du revenu agrege de ce groupe ou de cette region.
Pour la serie «Profil», trois groupes de sources de revenu ont ete utilises; le revenu d'emploi
incluant les salaires et traitements et le revenu net provenant d'un travail autonome agricole et
non agricole; les transferts gouvernementaux qui incluent tous les transferts provenant des
differents paliers de gouvernement et qui ont ete couverts dans une source de revenu distincte;
les autres revenus incluant les revenus d'investissement, les revenus de pension et les autres
sources de revenu. Voir «Sources de revenu» pour la description de chaque source de revenu.
Revenu : Revenu d'emploi
Revenu total recu en 1990 par les personnel agees de 15 ans et plus sous forme de remuneration,
de revenu net dans une entreprise non agricole non constituee en societe et/ou dans l'exercice
d'une profession et de revenu net provenant d'un travail autonome agricole.
Profit des minoritds visibles - Document de reference
Statistique Canada 29
Revenu : Revenu moyen, revenu median et erreur type
Revenu moyen
Revenu total moyen pondere d'un groupe d'unites (particuliers, families ou ménages) qui est
calcule a partir de donnees non arrondies en divisant le revenu total du groupe (p. ex., les
hommes de 45 a 54 ans, les families monoparentales oii le parent est de sexe feminin, les
ménages comptant une seule personne) par le nombre d'unites dans ce groupe.
Dans le cas des particuliers, le revenu moyen n'est calcule que pour les particuliers ayant touché
un revenu (positif ou negatif). Dans tous les autres cas, toutes les unites, qu'elles aient touché
ou non un revenu, sont incluses dans le calcul.
Ce concept et cette procedure s'appliquent au revenu total, au revenu d'emploi, aux salaires et
traitements et a n'importe quelle autre composante du revenu.
Revenu median
Valeur centrale separant en deux parties egales la reparation par tranches de revenu d'un groupe
donne d'unites, la premiere mothe regroupant les unites ayant un revenu inferieur a la mediane,
et la seconde, les unites ayant un revenu superieur a la mediane. Dans le cas des particuliers,
le revenu median n'est calcule que pour les particuliers ayant touché un revenu (positif ou
negatif). Dans tous les autres cas, toutes les unites, qu'elles aient touché ou non un revenu, sont
incluses dans le calcul.
Ce concept et cette procedure s' appliquent au revenu total, au revenu d'emploi, aux salaires et
traitements et a n'importe quelle autre composante du revenu.
Erreur type de revenu moyen
Estimation de l'erreur type de revenu moyen. 11 s'agit d'une estimation de l'erreur introduite
dans les donnees en raison du fait qu'elles sont recueillies aupres d'un echantillon aleatoire
compose de seulement un ménage sur cinq. Lorsqu'il utilise ces chiffres, I'utilisateur peut etre
raisonnablement certain que la vraie valeur du revenu moyen (c.-a-d. la valeur qu'on aurait
obtenue si l'on n'avait pas procede par achantillonnage) se situe a plus ou moths deux fois
l'erreur type et pratiquement certain qu'elle se situe a plus ou moths trois fois l'erreur type. Ces
estimations de l'erreur type ne tiennent pas compte des effets de certains types d'erreurs de
reponse ni des effets des erreurs systematiques ou des erreurs de couverture.
Revenu Sources de revenu
On a demande a toutes les personnel de 15 ans et plus de declarer leur revenu total en especes
tire des sources suivantes au cours de Faith& civile 1990.
30 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
a)
Salaires et traitements
Salaires et traitements bruts avant les retenues pour Pimp& sur le revenu, les pensions,
assurance-chomage, etc. Sont compris les soldes et les indemnites militaires, les
pourboires, les commissions, les gratifications et les gains provenant de tout genre d'emploi
occasionnel realises durant l'annee civile 1990. Est exclue la valeur des allocations et
avantages imposables fournis gratuitement par l'employeur tels que le logement ou
!'utilisation d'un vehicule automobile.
b)
Revenu net dans une entreprise non agricole non constituee en sociate et/ou dans l'exercice
d'une profession
Revenu net (recettes brutes moths les depenses d'exploitation, telles que les salaires, les
loyers et l'amortissement) provenant de l'exploitation d'une entreprise non agricole non
constituee en societe ou dans l'exercice d'une profession pour son propre compte, durant
l' aim& civile 1990. Dans le cas d'une association, le recense devait declarer seulement sa
propre part du revenu. Sont inclus le revenu net des personnes qui gardent des enfants a
leur propre domicile, celui des exploitants d'entreprises de distribution directe, par exemple
pour la vente et la livraison de produits de beaute, ainsi que le revenu que les artistes, les
ecrivains, les professeurs de musique, les coiffeurs et coiffeuses, les couturiers et couturieres
tirent de leurs activites autonomes.
c)
Revenu net provenant d'un travail autonome agricole
Revenu net (recettes brutes provenant de la vente de produits agricoles, moths
l'amortissement et les frais d'exploitation) tire de l'exploitation d'une ferme, pour son
propre compte ou en association, durant arnee civile 1990. Dans le cas d'une association,
le recense devait declarer seulement sa propre part du revenu. Sont inclus dans le revenu
net les subventions, les paiements supplementaires ou les paiements anticipes verses aux
agriculteurs par les administrations federale et provinciales. Par contre, la valeur du revenu
en nature, comme les produits agricoles cultives et consommés a la ferme, n'est pas incluse.
d)
Pension de securite de la vieillesse et supplement de revenu garanti
Pensions de securite de la vieillesse et supplements de revenu garanti verses, par
!'administration federate seulement, aux personnes Agees de 65 ans et plus et aux conjoints
de 60 a 64 ans des beneficiaires de prestations de securite de la vieillesse, durant Vann&
civile 1990. Sont incluses les allocations au conjoint survivant versees aux veufs et aux
veuves Ages de 60 a 64 ans
e)
Prestations du Regime de rentes du Quebec ou du Regime de pensions du Canada
Prestations revues au cours de Panne& civile 1990 en vertu du Regime de rentes du Quebec
ou du Regime de pensions du Canada, par exemple les pensions de retraite, les prestations
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 31
de survivant et les pensions d'invalidite. Sont exclues les prestations de aces versees sous
forme forfaitaire.
U
Allocations familiales
Allocations versees durant l'armee civile 1990 par les administrations federate et
provinciales pour les enfants a charge de moins de 18 ans. Pour les residents du Quebec,
les «allocations pour les enfants de moths de 6 ans» et les «allocations a la naissance» sont
comprises. Le montant de ces allocations n'a pas ete declare directement par le repondant;
it a ate calcule et inclus dans le revenu d'un des parents.
g)
Credits d'imp6t federal pour enfants
Credits d'imp6t pour enfants accordes par l'administration federale pendant Pannee civile
1990 pour les enfants a charge ages de moths de 18 ans. Le montant de ces credits n'a pas
ete declare directement par le re'pondant; it a ete calcule et inclus dans le revenu d'un des
parents.
h)
Prestations d'assurance-chomage
Total des prestations d'assurance-chomage revues au cours de l'annee civile 1990, avant les
retenues d'impot sur le revenu. Sont incluses les prestations de maladie, de matemite, de
pecheurs, de travail partage, de recyclage et de retraite revues en vertu du programme
federal d'assurance-chomage.
i)
Autre revenu provenant de sources publiques
Tous les transferts, a l'exclusion de ceux qui sont compris dans une source de revenu
distincte (allocations familiales, credits d'impOt federal pour enfants, pensions de securite
de la vieillesse et supplement de revenu garanti, prestations du Regime de rentes du Quebec
ou du Regime de pensions du Canada et prestations d'assurance-chomage), regus des
administrations federate, provinciales et municipales durant arnee civile 1990. Cette
source comprend les paiements d'aide sociale verses aux personnes necessiteuses comme
les meres ayant des enfants a charge, les personnes inaptes au travail de fagon temporaire
ou permanente, les personnes Ogees et les personnes ayant une incapacite. Sont egalement
inclus les supplements de revenu verses par les administrations provinciales aux personnes
Ogees, qui s'ajoutent a la pension de securite de la vieillesse et au supplement de revenu
garanti, ainsi que les subventions versees aux personnes 'Ogees par l'administration
provinciale pour compenser les frais de logement. Sont aussi inclus d'autres paiements de
transfert, par exemple les prestations revues en vertu du Programme de la planification
d'emploi, les pensions et allocations aux anciens combattants, les pensions aux veuves et
aux personnes a charge des anciens combattants et les indemnites d'accidents du travail.
Enfin, sont aussi inclus tous les montants regus en 1990 pour les credits d'imp6t
remboursables par les provinces, le credit pour la taxe federate sur les ventes et le credit
pour la taxe federale sur les produits et services.
32
Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
j)
Dividendes et interets d'obligations, de depots et de certificats d'epargne et autres revenus
de placements
Interats percus durant l'annee civile 1990 au chapitre des depots dans des caisses
populaires, des banques, des societes fiduciaires, des cooperatives, des caisses d'epargne et
de credit, etc., et interets des certificats d'epargne, des obligations garanties et no garanties
ainsi que tous les dividendes de sources canadiennes et etrangeres. Comprend egalement
les autres revenus de placements provenant de sources canadiennes ou etrangeres tels que
les revenus nets provenant d'une propriete, les interets sur peels et hypotheques, le revenu
regulier provenant d'une succession ou d'un fonds de fiducie et les interets sur les polices
d' assurance.
k)
Pensions de retraite et rentes
Tout revenu ordinaire recu durant Farm& civile 1990 a la suite d'une participation a un
regime de retraite d'un ou de plusieurs employeurs. Sont inclus les paiements recus de
toutes les rentes, y compris les paiements recus en vertu d'un regime enregistre d'epargneretraite (REER) venu a &Mance et percus sous forme de rente viagare, de rente a &Mance
fixe, d'un fonds enregistre de revenu de ietraite ou d'un contrat de rente a versements
invariables; les pensions versees aux veuves ou a d'autres parents de pensionnes decedes;
les pensions des fonctionnaires et des membres des Forces arrnees ou d'officiers de la
Gendarmerie royale du Canada (GRC) a la retraite; les rentes du Fonds des rentes du
gouvernement canadien, d'une compagnie d'assurance, etc. Sont exclus les prestations de
aces sous forme forfaitaire, les prestations et les retraits globaux d'un regime de pensions
ou d'un REER ou les remboursements de cotisations payees en trop.
1)
Autre revenu en especes
Revenu ordinaire recu durant Farm& civile 1990 qui n'a pas ate declare dans l'une des neuf
autres sources indiquees sur le questionnaire, par exemple, pension alimentaire, soutien d'un
enfant, soutien periodique recu de personnes non membres du ménage, revenu net provenant
de chambreurs et de pensionnaires, revenu recu de l'etranger (sauf les dividendes et
interets), bourses d'etudes non remboursables, indemnites de cessation d'emploi, redevances
et indemnites de grave.
Recettes non comptees comme revenu
Le concept de revenu exclut les gains et les pertes au jeu, les sommes forfaitaires revues en
heritage au cours de l'annee, les gains et les pertes en capital, le produit de la vente d'une
propriete ou de biens personnels, les remboursements d'imp6t sur le revenu, les paiements de peat
recus ou rembourses, les reglements monetaires forfaitaires d'assurance, les remboursements
d' imp& foncier et autres taxes, les remboursements de cotisations a un regime de pensions ainsi
que les revenus en nature tels que les repas et l'habergement gratuits ou les produits agricoles
cultives et consommés a la ferme.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 33
Revenu : Revenu total
Revenu total en especes, recu par les personnes &gees de 15 ans et plus durant armee civile
1990, provenant des sources suivantes :
Total des salaires et traitements
Revenu net dans une entreprise non agricole non constituee en societe et/ou dans l'exercice
d'une profession
Revenu net provenant d'un travail autonome agricole
Allocations familiales
Credits d'impot federal pour enfants
Pension de securito de la vieillesse et supplement de revenu garanti
Prestations du Regime de rentes du Quebec ou du Regime de pensions du Canada
Prestations d'assurance-chernage
Autre revenu provenant de sources publiques
Dividendes et interets d'obligations, de depots et de certificats d'epargne et autre revenu de
placements
Pensions de retraite et rentes
Autre revenu en especes
Semaines travaillees, a plein temps ou a temps partiel, en 1990
Variable s'appliquant aux personnes qui ont travaille en 1990. Ces derrieres devaient preciser
si elles avaient travaille des semaines completes (30 heures ou plus par semaine) ou non en 1990.
Les personnes qui avaient un emploi a temps partiel pendant une partie de Vann& et un emploi
a plein temps pendant l'autre partie devaient repondre en fonction de l'emploi pour lequel elles
avaient travaille le plus grand nombre de semaines. Les donnees portent sur les personnes ages
de 15 arts et plus qui ont travaille en 1990, a l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement
institutionnel.
Sexe
Qualite d'homme ou de femme.
Situation des particuliers dans la famine de recensement
Classement des personnes selon qu'elles appartiennent ou non
a une famine de recensement.
Membres d'une famine de recensement - Membres d'un ménage qui appartiennent a une famille
de recensement. Ces personnes se repartissent dans les categories suivantes :
Epoux et epouse - Personnes de sexe oppose qui sont legalement mariees l'une a l'autre et
qui habitent le meme logement.
34 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Partenaires en union libre - Personnes de sexe oppose qui sont legalement mariees l'une a
l'autre, mais qui vivent comme man et femme dans le meme logement.
Parent seul - Mere ou pere, sans conjoint ni partenaire en union libre, qui habite un logement
avec au moins un de ses fils ou une de ses fines n'ayant jamais ete mane.
Fils et/ou fines jamais manes - Fils et Hes apparent& par le sang, par alliance ou par
adoption qui ne se sont jamais manes, peu importe leur age, et qui vivent dans le meme
logement que leur(s) parent(s). Les fils et les fines qui sont manes ou qui l'ont déjà
ou
qui vivent en union libre, ne sont pas consider& comme des membres de la famine de
recensement de leur(s) parent(s), meme s'ils vivent dans le meme logement.
ete,
En outre, les fils et les filles jamais manes qui n'habitent pas dans le meme logement que leur(s)
parent(s) ne sont pas consider& comme des membres de la famine de ce(s) demier(s).
Personnes hors famine de recensement - Membres d'un ménage qui ne font pas partie d'une
famille de recensement. Us peuvent etre apparent& a la Personne 1, personne repere du ménage
(par exemple, litre divorce, beau-frere, cousine ou grand-mere de la Personne 1) ou non
apparent& (par exemple, chambreur, compagne d'appartement ou employe). Les personnes qui
vivent seules sont toujours considerees comme des personne hors famille de recensement.
Structure de la famille de recensement
Classement des families de recensement en families comptant un couple actuellement mane (avec
ou sans fils et/ou filles jamais manes des deux conjoints ou de l'un d'eux), en families comptant
un couple en union libre (avec ou sans fils et/ou filles jamais manes des deux partenaires ou de
l'un d'eux) et en families monoparentales selon le sexe du parent.
Taux d'activite
Pourcentage de la population active totale (pendant la semaine de reference) par rapport a la
population Agee de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement
institutionnel. Le taux d'activite d'un groupe donne (age, sexe, etat matrimonial, region
geographique, etc.) correspond au nombre d'actifs dans ce groupe exprime en pourcentage de la
population de ce groupe.
Taux de cheimage
Pourcentage de la population active en chomage par rapport a la population active totale (pendant
la semaine de reference). Le taux de chOmage d'un groupe donne (age, sexe, etat matrimonial,
region geographique, etc.) correspond au nombre de chomeurs dans ce groupe exprime en
pourcentage de la population active dans ce groupe. Les donnees portent sur les personnes agees
de 15 ans et plus, a l'exclusion des pensionnaires d'un etablissement institutionnel.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 35
Travail en 1990
Variable indiquant le nombre de semaines au cours desquelles les personnel ont travaille en 1990,
a plein temps ou a temps partiel. Les particuliers qui ont travaille de 49 a 52 semaines, surtout
a plein temps, sont classes comme etant travailleurs a plein temps toute l'annee.
ECHANTILLONNAGE ET PONDERATION
Les donnees du recensement de 1991 sont soit des donnees integrales
recueillies aupres
de l'ensemble des ménages), soit des donnees-echantillon
recueillies aupres d'un
echantillon aleatoire de ménages) que l'on a ponderees pour obtenir des estimations pour
l'ensemble de la population. Les donnees du present rapport ont oto recueillies aupres d'un
achantillon de 20 % et ponderees pour compenser pour l'echantillonnage. Tous les en-thes de
tableaux sont annotes en consequence. On notera que, dans la plupart des reserves indiennes et
des regions eloignees, toutes les donnees ont eta recueillies aupres de l'ensemble de la
population.
II est possible que, pour une region geographique donee, le total ou le total partiel pondere de
la population, des ménages, des logements ou des famines differe du chiffre correspondant
figurant dans les publications contenant des donnees integrales. Ces variations (en plus de l'effet
de l'arrondissement aleatoire) sont attribuables a l'echantillonnage.
QUALITE DES DONNEES
Genera'Res
Le recensement de 1991 a ete une entreprise complexe et de grande envergure. Bien que l'on
ait deploye des efforts considerables pour assurer le respect des normes elevees tout au cours des
operations de la collecte et du traitement, it est inevitable que les estimations resultantes soient
entachees d'erreurs. Il faut que les utilisateurs des donnees du recensement sachent que ces
erreurs existent et qu'ils aient une idee generale de ses principales composantes afin d'être en
mesure de determiner si les donnees produites peuvent leur etre utiles et d'evaluer les risques
auxquels ils s'exposent en tirant des conclusions ou en prenant des decisions a partir de ces
donnees.
Des erreurs peuvent se produire pratiquement a toutes les etapes du recensement, depuis la
preparation des documents jusqu'au traitement des donnees, en passant par l'etablissement des
listes de logements et la collecte des donnees. Certaines erreurs, qui surviennent plus ou moins
au hasard, ont tendance a s'annuler lorsque les reponses fournies par les divers repondants sont
agregees pour un groupe assez important. Dans le cas des erreurs de cette nature, l'estimation
correspondante sera d'autant plus precise que le groupe vise sera grand. C'est pourquoi on
conseille aux utilisateurs de faire preuve de prudence lorsqu'ils utilisent des estimations relatives
a de petits groupes. Toutefois, certaines erreurs peuvent survenir de facon plus systematique et
36 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de reference
introduire un Aiais» dans les estimations. Comme ce biais persiste quelle que soit la taille du
groupe pour lequel les reponses sont agregees et comme it est particulierement difficile d'en
mesurer l' importance, les erreurs systematiques posent pour la plupart des utilisateurs de donnees
des problemes plus graves que les erreurs aleatoires mentionnees plus haut.
En ce qui concerne les donnees du recensement en general, les principaux types d'erreur sont les
suivants :
-
les erreurs de couverture qui se produisent lorsqu'on oublie des logements et/ou des
personnes, qu'on les englobe a tort ou qu'on les compte deux fois;
les erreurs dues a la non-reponse qui surviennent lorsque l'on n'a pu obtenir de reponses
d'un petit nombre de ménages et/ou de personnes en raison d'une absence prolong& ou pour
toute autre raison;
-
les erreurs de reponse qui surviennent lorsque le repondant, ou parfois le recenseur, a mal
interprets une question du recensement et a inscrit une mauvaise reponse;
-
les erreurs de traitement qui peuvent se produire a diverses stapes, notamment au codage,
lorsque les reponses en lettres sont converties en codes numeriques; a la saisie des donnees,
lorsque les preposes a rent& des donnees transferent sur bandes pour ordinateur les reponses
figurant au questionnaire du recensement; a l'imputation, lorsqu'une reponse ovalide», mais
pas necessairement exacte, est inseree dans un enregistrement par l'ordinateur pour remplacer
une reponse manquante ou «invalide» («valides» et «invalides» renvoient a la coherence de
la reponse, compte tenu des autres renseignements compris dans l'enregistrement);
les erreurs d'echantillonage qui s'appliquent uniquement aux questions supplementaires
figurant dans le questionnaire complet distribue a un achantillon de un cinquieme des
ménages; elles resultent du fait que les reponses a ces questions, une fois ponderees pour
representer l'ensemble de la population, different inevitablement des resultats que l'on aurait
obtenus si l'on avait pose ces questions a tous les ménages.
Les types d'erreurs mentionnes plus haut ont tous une composante aleatoire et une composante
systematique. Toutefois, la composante systematique de l' erreur d' echantillonnage est d' ordinaire
tres petite comparativement a sa composante aleatoire. Dans le cas des autres erreurs non dues
A l'echantillonnage, tans la composante aleatoire que la composante systematique peuvent etre
importantes.
Erreurs de couverture
Les erreurs de couverture ont une incidence directe sur la precision des chiffres du recensement,
c'est-A-dire sur la taille des divers univers du recensement : la population, les families, les
ménages et les logements. Bien que des mesures aient ete prises pour corriger certaines erreurs
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 37
identifiables, les chiffres definitifs sont toujours entaches d'une certaine erreur decoulant du fait
que des personnes ou des logements ont ete oublies, englobes a tort dans le recensement ou
comptes deux fois.
L'oubli de logements ou de personnes se traduit par un sous-denombrement. Des logements
peuvent etre oublies en raison d'une mauvaise interpretation des limites du secteur de
danombrement (SD), ou du fait qu'ils sont caches ou semblent inhabitables. Des personnes
peuvent etre oublides parce que leur logement est oublie ou classe comme inoccupe ou quand
certains membres du ménage sont wins sur le questionnaire parce que le repondant a mal
interprete les instructions concemant les personnes a inclure. Enfin, certaines personnes peuvent
etre oubliees parce qu'elles n'ont pas de domicile habituel et qu'elles n'ont pas passé la nuit du
recensement dans un logement.
Le denombrement a tort ou le double compte de logements ou de personnes se traduit par un
surdenombrement. Il peut y avoir surdenombrement des logements lorsque des constructions
impropres a !'habitation sont classees confine logements ou lorsque des unites d'habitation ne
repondant pas a la definition du logement retenue pour les fins du recensement sont comptees
separement plutot que d'être considerees comme faisant partie d'un logement plus grand. Il peut
y avoir double compte des logements lorsqu'il existe, par exemple, une certaine ambiguIte au
sujet des limites des SD. Les personnes peuvent etre comptees deux fois parce que leur logement
a ete compte deux fois ou parce que les lignes directrices concemant les personnes a inscrire dans
le questionnaire ont ete mal interpretees.
A l'occasion, it arrive qu'une personne ne faisant pas partie de l'univers du recensement, comme
un resident &ranger ou une personne fictive, soit denombree a tort. En moyenne, le
surdenombrement est moths susceptible de se produire que le sous-denombrement; les chiffres
des logements et des personnes sont donc probablement legerement sous-estimes.
En 1991, quatre etudes ont ete entreprises afin d'evaluer les differents aspects de l'erreur de
couverture. Premierement, on a visite de nouveau un echantillon de logements classes comme
inoccupes afin de verifier s'ils etaient reellement inoccupes le jour du recensement. Les chiffres
definitifs du recensement ont ensuite eta corriges pour tenir compte des personnes ou des
ménages oublies parce que leur logement a ete classe par erreur comme inoccupe.
Deuxiernement, on a preleve un achantillon de personnes denombrees comme residents
temporaires afin de verifier si elles avaient ou non eta denombrees a leur domicile habituel. A
partir de cet achantillon, on a etabli des estimations du nombre de personnes oubliees parce
qu'elles etaient temporairement absentes de leur domicile habituel, puis on a rectifie les chiffres
definitifs de population en consequence. Malgre ces rectifications, les chiffres definitifs sont
encore sujets a un certain sous-denombrement. Une troisieme etude, connue sous le nom de
contre-verification des dossiers, est realisee pour determiner l'importance de ce sousdenombrement residue!, pour le Canada dans son ensemble ainsi que pour chaque province et
territoire, a l'occasion du recensement de 1991. Le sous-denombrement tend a etre plus eleve
pour certains segments de la population comme les jeunes adultes de sexe masculin et les
personnes recemment immigrees.
38 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
La quatrieme etude, connue sous le nom d'etude du surdenombrement, a pour objet d'etudier les
erreurs de surdenombrement. Ensemble, les resultats de la contre-verification des dossiers et de
retude du surdenombrement foumissent une estimation du sous-denombrement net.
Autres erreurs non dues a l'echantillonnage
Alors que les erreurs de couverture ont une incidence sur le nombre d'unites comprises dans les
divers univers du recensement, les autres erreurs influent sur les chiffres relatifs aux
caracteristiques de ces unites.
II est parfois impossible d'obtenir une reponse complete d'un ménage, meme si le logement a
eta classe comme etant occupe et si un questionnaire a ete livre. Il se peut que les membres du
ménage aient ete absents pendant toute la periode du recensement ou, en de razes occasions, que
le membre responsable du ménage ait refuse de remplir le questionnaire. II arrive plus souvent
que le questionnaire soit retoume, mais qu'il y manque des donnees a certaines questions ou pour
certaines personnes. Des efforts considerables sont deployes aim d'obtenir une reponse la plus
complete possible. Les recenseurs controlent les questionnaires et assurent un suivi a regard de
l'information manquante. Le travail du recenseur est ensuite verifie tant par un surveillant que
par un technicien du controle qualitatif. Malgre tout, il existe toujours un petit nombre de
reponses manquantes a la fin de l' etape de la collecte. Bien que les entrées manquantes soient
eiminees en cours de traitement en remplacant chaque valeur manquante par la valeur
correspondante figurant dans un enregistrement «similaire», il est possible que certaines erreurs
de non-reponse s'y glissent. Cela est particulierement grave lorsque les personnes non
repondantes different des repondants sous certains aspects; en effet, cette procedure se traduira
par l'introduction d'un biais de non-reponse.
Meme lorsqu'une reponse est obtenue, il se peut qu'elle ne soit pas tout a fait exacte. Il est
possible que le repondant ait mal interprets la question ou ait donne une reponse au jugs, surtout
lorsqu'il repondait pour le compte d'un autre membre du ménage, qui etait peut-etre absent. Ces
erreurs sont designees sous le nom d'erreurs de reponse.
Bien que ces erreurs surviennent d'ordinaire du fait que les repondants aient fourth des
renseignements inexacts, elles peuvent aussi resulter d'erreurs commises par les recenseurs en
remplissant certaines parties du questionnaire, comme le type de construction residentielle, ou au
moment du rappel effectue pour obtenir une reponse manquante.
Certaines questions du questionnaire du recensement necessitent une reponse en lettres. Pendant
le traitement, on attribue un code numerique a ces reponses. II est possible que des erreurs de
codage surviennent, surtout lorsque la liste de codes est longue (comme dans le cas de la langue,
de l'origine ethnique, de l'industrie et de la profession) et que la reponse &rite est ambigue,
incomplete ou difficile a lire. On limite le nombre d'erreurs de codage, sans toutefois reiminer
completement, en verifiant un echantillon des codes et en prenant des mesures correctives au
besoin. Pour la premiere fois en 1991, une grande partie des Caches de codage ont ete
automatisees afin, entre autres, de reduire le nombre d'erreurs de codage.
Profil des minofites visibles - Document de reference
Statistique Canada 39
Les renseignements figurant dans les questionnaires sont introduits sur clavier dans un fichier
informatique. Deux methodes de resolution ordonnee sont utilisees pour limiter le nombre
d'erreurs a la saisie des donnees. Dans un premier temps, certains controles (comme des
verifications d'etendue) sont effectues a mesure que les donnees sont entrées. Dans un second
temps, on introduit de nouveau sur clavier un echantillon tire de chaque lot de documents, puis
on compare les entrées resultantes aux entrées initiales. Si le nombre d'erreurs relevees au sein
des entrées initiales &passe un seuil predetermine, on reprend l'introduction sur clavier des
donnees de tout le lot de documents.
Une fois les donnees saisies, elles sont envoyees a Ottawa ou elles sont soumises a une serie de
controles informatiques visant a relever les reponses manquantes ou incoherentes. Dans le cas
des reponses incoherentes, it faut d'abord definir ce que l'on entend par une reponse invalide.
Les reponses invalides ou manquantes doivent ensuite etre remplacees par des reponses valides,
c'est-A-dire par des reponses qui sont compatibles avec les autres donnees figurant dans
l'enregistrement. Dans un petit nombre de cas, it est possible de &duke la reponse correcte a
partir des autres donnees de l'enregistrement.
Toutefois, dans la majorite des cas, cela est impossible et on obtient une reponse valide a partir
d'un enregistrement «donneun> preleve au hasard parmi un groupe d'enregistrements coherents
qui sont pour un certain nombre de caracteristiques connexes similaires a celles de
l'enregistrement invalide. Bien sur, rien ne garantit que la valeur imputee sera necessairement
identique a la reponse correcte pour la personne concemee. Cependant, pour autant que les
enregistrements manquants ou invalides soient, en moyenne, similaires aux enregistrements
valides, les erreurs a l'imputation s'annqleront plus ou moins une fois que les resultats auront
ate totalises pour une region geographique ou un sous-groupe de population de taille suffisante.
Diverses etudes sont realisees afin d'evaluer la quanta des reponses obtenues dans le cadre du
recensement de 1991. Ainsi, on a calcule les taux de reponse et les taux de rejet au controle
pour chaque question. Ces taux peuvent permettre de determiner le potentiel de non-reponse et
d'autres erreurs. De m'eme, les totalisations etablies a partir des donnees du recensement de 1991
ont ete ou seront comparees avec les estimations correspondantes obtenues a partir des donnees
des recensements precedents, des enquetes-echantillon (comme l'Enquete sur la population active)
et de divers dossiers administratifs (comme les registres des naissances et le cadastre municipal).
Ces comparaisons peuvent permettre de cemer les problemes de qualite eventuels ou, a tout le
moths, de relever les divergences entre les sources.
Outre ces comparaisons entre donnees agregees, certaines etudes de couplage de microdonnees
sont actuellement menees afin de comparer les reponses de certains particuliers obtenues au
recensement a celles d'une autre source de renseignements. Pour un certain nombre de
caracteristiques «stables» (comme Page, le sexe, la langue matemelle, le lieu de naissance), on
compare les reponses obtenues aupres d'un echantillon de personnes a l'occasion du recensement
de 1991 aux reponses obtenues des memes personnes a l'occasion du recensement de 1986. De
meme, a la suite du recensement de 1991, un echantillon de personnes ont ete denombrees de
nouveau surtout pour determiner les taux de surdenombrement. En Moine temps, cela a permis
aux intervieweurs de poser une serie de questions detaillees sur la langue, l'origine ethnique et
40 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
l'etat matrimonial; les reponses donnees a ces questions seront comparees aux reponses
correspondantes du recensement afin de reconnaitre les erreurs de reponse et de tenter de les
comprendre.
Erreurs d'echantillonnage
Les estimations obtenues en ponderant les reponses recueillies aupres d'un echantillon sont
susceptibles d'être entachees d'erreurs en raison de Ia repartition des caracteristiques au sein de
l'echantillon qui n'est generalement pas identique a Ia repartition correspondante au sein de la
population dans laquelle l'echantillon a ete preleve.
L'erreur susceptible d'être introduite par l'echantillonnage variera en fonction de la rarete relative
de la caracteristique etudiee au sein de la population. Lorsque la valeur contenue dans la case
est eel/6e, cette erreur sera relativement faible proportionnellement a cette valeur. Lorsque la
valeur contenue dans la case est faible, cette erreur sera relativement importante
proportionnellement a cette valeur.
L'erreur susceptible d'être introduite par l'echantillonnage est d'ordinaire exprimee sous forme
d'qerreur type». Il s'agit de la racine carthe de la moyenne, calculoe pour l'ensemble des
echantillons de me'me taille preleves selon le meme plan d'achantillonnage, des canes de Pecan
de l'estimation obtenue a partir de l'echantillon par rapport a la valeur pour l'ensemble de la
population.
Le tableau ci-apres fournit des mesures approximatives de l'erreur type due a l'echantillonnage.
Ces mesures sont donnees uniquement a titre indicatif.
Tableau : Erreur type approximative introduite par l'echantillonnage pour les donnees-echantillon
du recensement de 1991
Valeur contenue dans la case
Erreur type approximative
50 ou morns
100
200
500
1 000
2 000
5 000
10 000
20 000
50 000
100 000
500 000
15
20
30
45
65
90
140
200
280
450
630
1 400
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 41
Les utilisateurs souhaitant determiner l'erreur d'echantillonnage approximative pour une case de
donnees dont la valeur a ete obtenue a partir de l'echantillon de 20 % doivent choisir l'erreur
type correspondant a l'entre'e dans la colonne «Valeur contenue dans la case» ci-dessus qui se
rapproche le plus de celle qui figure dans Ia case de donnees de la totalisation en cause. En
utilisant la valeur ainsi obtenue pour l'erreur type, l'utilisateur peut, en general et a juste titre,
etre certain que la valeur 'tile pour la population denombree (ne tenant pas compte des formes
d'erreur autres que l'erreur d'echantillonnage) ne s'ecarte pas de la valeur contenue dans la case
dans une proportion superieure ou inferieure a trois fois l'erreur type (p. ex., si la valeur contenue
dans la case est 1 000, la fourchette a Pinterieur de laquelle se situe la valeur reelle serait de
(1 000 - (3 x 65)) a (1 000 + (3 x 65)).
Les erreurs types dont -tees dans le tableau ci-dessus ne s'appliquent pas aux totaux ou aux totaux
partiels relatifs a la population ou aux univers (personnes, ménages, logements ou families) pour
la region geographique etudiee (voir «Echantillonnage et ponderation»). On peut determiner
l'effet de l' echantillonnage pour ces valeurs en les comparant a celles des publications
correspondantes contenant des donnees integrales.
II est a noter que l'effet du plan d'echantillonnage et de la methode de ponderation utilises dans
le cadre du recensement de 1991 variera d'une caracteristique a l'autre et d'une region
geographique a l'autre. 11 est donc possible que les valeurs de l'erreur type donnees dans le
tableau ci-dessus sous-estiment ou surestiment l'erreur attribuable a l' echantillonnage.
Pour obtenir de plus amples renseignements sur la qualite des donnees du recensement,
communiquez avec la Division des methodes d'enquetes sociales, Statistique Canada, Ottawa,
Canada K1A OT6, (613) 951-6940.
CONFIDENTIALITE ET ARRONDISSEMENT ALEATOIRE
Afin de proteger le caractere confidentiel des renseignements foumis, les chiffres indiquos aux
tableaux ont fait l'objet d'un arrondissement aleatoire qui supprime toute possibilite d'associer
des donnees statistiques a une personne facilement reconnaissable. Selon cette methode, tous les
chiffres, y compris les totaux, sont arrondis de facon aleatoire (vers le haut ou vers le bas)
jusqu'a un multiple de 5 et dans certains cas, de 10. Cette technique assure une protection
efficace contre Ia divulgation sans ajouter d'erreur significative dans les donnees du recensement.
Cependant, elle entrain certaines consequences pour les utilisateurs. Corinne les totaux sont
arrondis separement, ils ne correspondent pas nocessairement a la sornme des chiffres arrondis
separement dans les repartitions. De plus, it faut s'attendre a ce que les totaux et les autres
chiffres correspondants dans diverses totalisations du recensement presentent quelques logeres
differences. De meme, la somme des pourcentages, qui sont calcules a partir de chiffres arrondis,
ne correspond pas forcement a 100. Les repartitions en pourcentage et les taux sont dans la
plupart des cas bases sur des donnees arrondies, alors que les variations en pourcentage et les
moyennes sont basees sur des donnees non arrondies. La distorsion importante pouvant resulter
42 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
de l'arrondissement aleatoire dans le cas des cases de faible valeur merite aussi d'être signalee.
Cette distorsion peut entrainer une perte de precision pour les cases de donnees renfermant des
chiffres peu eleves.
Les utilisateurs devraient, lors de l'agregation des donnees arrondies, etre conscients de cette
distorsion. Les erreurs dues a l'arrondissement ont tendance a s'annuler longue les chiffres
contenus dans les cases sont agreges de nouveau. Cependant, it est possible de rEduire les
distorsions en integrant dans la mesure du possible les totaux partiels appropries dans les
totalisations.
Les utilisateurs desirant obtenir un maximum de precision peuvent aussi choisir de demander des
totalisations personnalisees. Dans le cas de produits personalises, l'agregation se fait a partir
des enregistrements dans la base de donnees du recensement se rapportant aux particuliers.
L'arrondissement aleatoire a lieu uniquement apres que les cases de donn8es ont ete agregees,
ce qui reduit la distorsion au minimum.
Outre l'arrondissement aleatoire, on a adopte d'autres techniques, comme la suppression des
regions, afin d'assurer encore mieux la confidentialite des reponses des particuliers.
Dans le cadre de la suppression des regions, toutes les donnees caracteristiques se rapportant
aux regions geographiques dont la population est inferieure a une taille dorm& sont supprimees.
L'importance de la suppression est fonction des facteurs suivants :
-
toutes les regions ayant une population de minorites visibles (ou sous-groupe) de moths de
40 avant arrondissement aleatoire sont supprimees;
-
toutes les regions ayant une population de minorites visibles (ou sous-groupe) de moths de
250 auront les donnees de revenu correspondantes supprimees.
Dans tous les cas, les donnees supprimees sont incluses dans les totaux ou totaux partiels du
niveau d'agregation superieur approprie.
NOTES SPECIALES
Chiffres de population bases sur la residence habituelle
Les chiffres de population present& ici pour les differentes regions geographiques indiquent le
nombre de Canadiens qui y ont leur lieu habituel de residence, sans egard au lieu oil ils se
trouvaient be jour du recensement. Sont egalement comptes les Canadiens sejoumant dans un
logement de la region en cause le jour du recensement et n'ayant pas de lieu habituel de
residence ailleurs au Canada, de rriOnie que ceux qui sont consider& comme des qresidents non
permanents» (voir be nota au sujet de ce groupe). Dans la plupart des regions, it n'y a guere de
difference entre le nombre de residents habituels et le nombre de personnes sejoumant dans la
region le jour du recensement. Toutefois, dans certains endroits, comme les lieux de villegiature
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 43
et les regions oil sont situ& des camps de chantier importants, le nombre de personnes sejoumant
dans la region peut &passer de beaucoup le nombre de residents habituels.
Residents non permanents
Pour la premiere fois en 1991, le recensement de la population inclut a la fois les residents
permanents et les residents non permanents du Canada. Les residents non permanents
comprennent les titulaires d'un permis de sejour pour etudiants, d'un permis de travail, d'un
permis ministeriel et les revendicateurs du statut de refugia.
Lors des recensements anterieurs, seuls les residents permanents du Canada etaient inclus dans
le recensement (exception faite pour 1941). Les residents non permanents etaient consideres
comme des residents strangers et n'etaient pas denombres.
Presentement au Canada, les residents non permanents forment un segment croissant de la
population. Leur presence peut avoir une influence sur la demande de services gouvemementaux
tels que les coins de sante, l'education et les programmes d'emploi. L'inclusion des residents
non permanents au recensement de 1991 facilitera aussi la comparaison avec les statistiques
provinciales et territoriales (manages, divorces, naissances et deces) qui incluent cette population.
En outre, la definition du recensement permet maintenant de mieux refleter la recommandation
des Nations Unies, a savoir que les residents a long terme (personnes demeurant dans un pays
pour un an ou plus) soient denombres.
Le total des chiffres de population, de mome que ceux de toutes les variables du questionnaire,
seront touches par ce changement a I'univers du recensement de 1991. D'apres les resultats du
recensement de 1991, it y avait 223 410 residents non permanents an Canada, ce qui represente
un peu moms de 1 % de la population totale. Les utilisateurs doivent faire preuve d'une tres
grande prudence lorsqu' ils comparent des donnees de 1991 avec celles de recensements anterieurs
pour des regions geographiques oil la concentration de residents non permanents est importante.
Celles-ci comprennent les principales regions metropolitaines de l'Ontario, de la ColombieBritannique et du Quebec.
M8me si tous les efforts possibles ont ate deployes pour denombrer les residents non permanents,
le denombrement de cette population n'est pas aussi complet que celui des residents permanents.
Des facteurs tels que les problemes linguistiques et la reticence a remplir un formulaire du
gouvemement ou de comprendre utilite de leur participation peuvent avoir influe sur le
denombrement des residents non permanents et s'etre traduits par un sous-denombrement.
Reserves indiennes et etablissements indiens partiellement denombres
Lors du recensement de 1991, le denombrement n' a pas ete autorise sur certaines reserves
indiennes et etablissements indiens ou a ete interrompu avant d'être mene a terme. De plus,
certaines reserves indiennes et etablissements indiens ont ete denombres tardivement ou la qualite
des donnees recueillies a ete jugee insuffisante. Ces regions geographiques (un total de 78) sont
appelees reserves indiennes et etablissements indiens partiellement denombres.
44 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Les donnees de 1991 ne sont pas disponibles pour les reserves indiennes et les etablissements
indiens partiellement denombres et ne sont pas comprises dans les totalisations. Les donnees sur
les regions geographiques ayant une ou plusieurs de ces reserves ou etablissements font dons
l'objet d'un nota approprie. En raison des donnees manquantes, les utilisateurs doivent prendre
note que les comparaisons (p. ex., des variations en pourcentage) entre 1986 et 1991 ne sont pas
exactes pour les regions geographiques en cause. L'effet des donnees manquantes est tres faible
pour les regions geographiques de niveau plus &eve (Canada, provinces, regions metropolitaines
de recensement et agglomerations de recensement) mais peut etre plus important pour les petites
regions on les reserves et etablissements indiens en cause representent une proportion plus grande
de la population.
A l'annexe 1, on a dresse une liste des reserves indiennes et etablissements indiens partiellement
denombres, de meme que les chiffres de population et des logements prives occult, provenant
des deux recensements precedents.
Langue part& a la maison et langue maternelle
La question sur la langue parlee a la maison etait formulee comme suit au recensement de 1991 :
«Quelk langue cette personne parle-t-elle le plus souvent a la maison?» L'expression le plus
souvent a remplace le terme «habituellement» qui avait ate utilise en 1981 et en 1986.
L' instruction qui accompagnait la question («Si vous en parlez plus d'une, laquelle parlez-vous
le plus souvent?») a ate supprimee en 1991.
Quant a la question sur la langue maternelle, elle etait exprimee dans les termes suivants :
«Quelle est la langue que cette personne a apprise en premier lieu a la maison dans son enfance
et qu'elle comprend encore?» Cette formulation est identique a celle du recensement de 1986,
a une difference pits : l'insertion de l'expression «A la maison». De plus, une instruction a ate
ajoutee en 1991 a la suite de la question : «Si cette personne ne comprend plus la premiere
langue apprise, indiquez la seconde langue qu'elle a apprise». En 1986, cette instruction se
trouvait dans le guide accompagnant le questionnaire.
Le questionnaire abroge (2A) du recensement de 1991, rempli par quatre ménages sur cinq, ne
contenait qu'une seule question linguistique, celle sur la langue maternelle. Cette question etait
coffee du titre Premiere langue apprise a la maison dans l'enfance. La question sur la langue
parlee a la maison apparaissait dans le questionnaire complet (2B), remis a un ménage sur cinq.
Ce questionnaire contenait quatre questions linguistiques.
Le titre Langue les precedait. La question sur la langue parlee a la maison figurait a la suite des
deux questions sur la connaissance des langues (officielles et non officielles) et precedait la
question sur la langue maternelle. En 1986, la question sur la langue parlee a la maison
(question 18) precedait celle sur la connaissance des langues officielles (question 19), mais venait
bien apres celle sur la langue maternelle (question 6).
Les modifications apportees a la collecte- et au traitement des donnees touchent tant la langue
maternelle que la langue parlee a la maison. D'abord, en 1991, les cases correspondant aux trois
langues non officielles les plus repandues ont ete supprimees du questionnaire. Sauf pour
Profit des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 45
l'anglais et le frangais qu'il suffisait de cocher, les reponses devaient donc etre &rites dans
l'espace prevu; si le cas se presentait, jusqu'a deux langues pouvaient etre saisies. Pour la
premiere fois en 1991, ces reponses ont ete codees par un procede automatique. Cela a permis,
entre autres chores, de reduire le temps necessaire au codage et de resoudre le probleme de
classement qui affectait certaines categories des langues autochtones et indo-iraniennes (voir a
ce sujet la section Notes speciales de la publication de 1986 intitulee Langue : Partie 1,
n° 93-102 au catalogue).
Le nombre de non-reponses a la question sur Ia langue parlee a la maison est demeure stable
entre les recensements de 1986 et de 1991 (315 000 personnes). Quanta Ia proportion de
non-reponses, elle est pass& de 1,3 % a 1,2 %. Exception faite du Yukon, les taux
provinciaux et territoriaux ont diminue entre 1986 et 1991.
Le tableau suivant presente les principales categories de reponses aux questions sur la langue
maternelle et sur la langue parlee a la maison. Les statistiques sont Mies du questionnaire
complet (distribue a 20 % des ménages).
Langue maternelle
Langue park* a la maison
1981
1986
1991
1981
1986
1991
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
100,0
97,8
96,6
98,8
97,8
95,4
98,2
Anglais
60,4
60,6
59,9
66,9
66,3
67,5
Francais
25,2
24,3
24,1
24,2
23,2
23,0
Langue non
officielle
12,2
11,6
14,8
6,6
5,9
7,7
2,2
3,4
1,2
2,2
4,6
1,8
Population totale
Responses uniques
Responses multiples
On observe une hausse notable de la proportion de reponses uniques de 1986 a 1991, tant
pour la langue maternelle que pour la langue parlee a la maison. 11 s'ensuit, bien entendu,
une baisse marquee du nombre et de la proportion de reponses multiples. 11 est probable que
ces changements soient en grande partie attribuables a l'ordre d'apparition des questions
linguistiques dans le questionnaire complet. Les repondants auraient eu moms tendance a
declarer plus d'une langue aux questions sur la langue parlee le plus souvent a Ia maison et
sur la langue maternelle lorsqu'ils pouvaient d'abord indiquer leurs connaissances langagieres.
En 1991, les statistiques sur la langue maternelle tirees du questionnaire complet presentent
des differences parfois importantes par rapport aux donnees provenant du questionnaire
abrege. Pour de plus amples renseignements a ce sujet, veuillez consulter la section
46 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Considerations relatives an contenu de la publication Langue maternelle : Donatesechantillon (20 %), no 93-333 au catalogue.
Les modifications a certains aspects de la collecte et du traitement des donnees sur la langue
maternelle et sur la langue parlee a la maison rendent delicates les comparaisons dans le
temps. Les utilisateurs sont donc invites a la prudence dans l'analyse des tendances.
Calcul de la mediane
La fawn d'estimer la mediane a change de celle utilisee lors du dernier recensement et lors
de la diffusion initiale des donnees sur le revenu du recensement de 1991 et plus
particulierement, dans la publication Certaines statistiques sur le revenu, n° 93-331 au
catalogue). La nouvelle procedure utilise un plus grand nombre de groupes et donne une
estimation de la mediane beaucoup plus precise. Pour cette raison, la methane calculee
utilisant la nouvelle methode de calcul differe quelque peu de celle calculee avec la
distribution montree dans les publications.
Donnees sur le revenu
Les revenus moyen et median de meme que l'erreur type de revenu moyen de la population
de 15 ans et plus sont calcules seulement pour les personnes ayant un revenu, mais sont
calcules pour toutes les families de recensement et les ménages paves qu'ils aient ou non
declare un revenu. Le revenu agrege calcule a partir de ces donnees doit etre utilise avec
prudence puisque les moyennes ont ete calculees a partir d'un groupe de donnees non
publiees.
Les reparations des [ranches du revenu total et du revenu d'emploi selon certaines
caracteristiques pour la population de 15 ans et plus, les families de recensement, les
personnes hors famille, les famille economiques, les personnes seules et les menages paves,
pour le Canada, les provinces, les territoires et les RMR sont publiees dans d'autres bulletins.
Les statistiques du recensement sur le revenu sont sujettes a la variabilite d'echantillonnage.
Bien qu'une telle variabilite d'achantillonnage puisse etre assez petite pour de grands groupes
de population, ses effets ne peuvent etre ignores dans le cas de tres petits sous-groupes de
population dans une region ou dans une certain categorie. 11 en est ainsi parce que, toutes
choses etant Egales par ailleurs, plus petite est la taille de Pechantillon, plus grande est
l'erreur. C'est pour cette raison que les donnees sur le revenu dans les regions oil la
population des minorites visibles etait de moins de 250 ont ete supprimees.
Nombre de semaines travaillees
Les donnees concernant le nombre de semaines travaillees en 1990 doivent etre utilisees avec
circonspection pour les categories 40 a 48 semaines et 49 a 52 semaines, car certains
repondants ont tendance a exclure leurs cones payes de vacances ou pour autres raisons de
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 47
leurs semaines de travail, alors que ces conges devraient etre inclus. Ainsi, la categorie 49 a
52 semaines peut titre sous-estimee.
Activite
Les concepts de l'activite au recensement n'ont pas change entre 1986 et 1991. Par contre, le
traitement des donnees a ete modifie, ce qui a entrain quelques differences. Au recensement
de 1991, une question sur la frequentation scolaire etait posee. Cette question n'a pas eta
posee au recensement de 1986. Elle etait utilisee pour le controle de la variable de l'activite,
plus specifiquement le ch6mage. Par consequent, ces differences de traitement affectent la
population en chomage et sont en grande partie concentrees dans le groupe d'age des 15 a 19
ans. Le tableau suivant indique l'ampleur de cet effet sur les donnees, au niveau du Canada.
Activite, recensement du Canada de 1991
Canada
Recensement de 1991
(chiffres publies
en 1991)
Population active de 15 ans et plus
Personnes occupees
Chomeur(euse)s
Inactifs
Population active 15 a 19 ans
Personnes occupees
Chomeur(euse)s
Inactifs
Population active de 20 ans et plus
Personnes occupees
Chomeur(euse)s
Inactifs
14
13
1
6
13
12
1
5
474 940
005 505
469 440
829 795
904 370
766 260
138 110
967 865
570 575
239 240
331 330
861 940
Recensement de 1991
(selon ledepouillement
de 1986)
14
13
1
6
13
12
1
5
535
005
530
768
948
766
182
923
587
239
348
844
850
500
350
885
260
260
005
965
590
245
350
925
Limites des donnees sur le lieu de travail
Comparabilite des donnees de 1991 sur le lieu de travail avec celles des recensements
precedents
Merne si la presentation generale de la question sur le lieu de travail a change d'un
recensement a l'autre (l'ordre des cases a cocher et des reponses en toutes lettres a ete
modifie), les donnees de base obtenues restent les themes dans l'ensemble et demeurent
comparables. Toutefois, les utilisateurs qui comparent les donnees historiques doivent etre
prudents en raison des changements apportes a la definition de la population du recensement
de 1991 et des limites que presentent les donnees et qui sont docrites ci-dessous.
48 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Univers et plan d'echantillonnage
En 1971, les donnees a l'echelon de la SDR ont ete tilts d'un echantillon representant
environ 33,3 % des menages, alors qu'en 1981 et en 1991, l'echantillon etait forme de 20 %
des ménages. Les donnees-echantillon (20 %) ont ensuite ete multipliees par un facteur de
ponderation afin d'obtenir des donnees estimatives pour la population totale. Ainsi, pour le
recensement de 1991, l'univers «lieu de travail», qui comptait plus de 3 millions de
personnes, a ete pondere de facon a representer plus de 15 millions de personnes.
Pour les recensements de 1981 et 1991, des instructions ameliorees ont permis de reduire le
nombre de «reponses non codables». Une case pour l'inscription du code postal du lieu de
travail a ete ajoutee au questionnaire du recensement de 1986 et a celui de 1991.
L'annexion, l'incorporation ou la fusion de municipalites peut compliquer la comparaison
dans le temps de ces unites geographiques.
Problemes avant trait aux reponses et au codage
La question sur le lieu de travail a ete legerement modifiee d'un recensement a l'autre afin
d'ameliorer la qualite du codage. Cette mesure visait, en partie, a compenser la
«surrepresentation de la vine principale». En effet, certains repondants donnent le nom de
la principale ville d'une region metropolitaine comme leur lieu de travail, alors que leur
veritable lieu de travail est situe dans une autre municipalite de cette region metropolitaine (p.
ex., des personnes qui travaillent a Scarborough donnent Toronto comme lieu de travail).
II en est resulte une surrepresentation, parfois prononcee, dans la ville principale d'une region
metropolitaine, accompagnee d'une sous-representation pour d'autres municipalites de cette
region.
Methode d'imputation
En 1971, les reponses inexactes, incompletes ou manquantes etaient classees dans la categorie
«on declare» La categorie «non declare» comprenait egalement des reponses partielles,
comme un code de province ou un code de province/de division de recensement.
En 1981 et en 1991, la categorie «non declare» n'a pas ete utilisee au niveau des SDR. Un
code de Classification geographique type (CGT) a sept chiffres Bait attribue aux
enregistrements errones ou incomplets dans la cadre d'un programme de controle et
d'imputation. Les caractEristiques de I'enregistrement appartenant a la categorie «non
declare» etaient ensuite mises en concordance avec celles d'un enregistrement donneur.
Profil des minoritds visibles - Document de reference
Statistique Canada 49
Sans lieu habituel de travail
Les donnees sur la categorie Sans lieu habituel de travail presentees dans la serie «Le pays»
et dans la serie «Profils» ne sont pas exactement comparables en raison des differences dans
le traitement des donnees. Dans la serie «Le pays», on a tenu compte des reponses Sans lieu
habituel de travail seulement si le repondant avait inscrit le nom d'une municipalite et que
celle-ci etait situ& dans la region metropolitaine de recensement dans laquelle it residait.
Pour la serie «Profils», on a tenu compte des reponses Sans lieu habituel de travail si le
repondant avail inscrit Sans lieu habituel de travail dans la case reservee a l'adresse, peu
importe qu'il ait indique ou non un nom de municipalite. En consequence, les chiffres relatifs
aux personnel sans lieu habituel de travail dans la serie «Profils» sont plus eleves que les
chiffres present& dans la serie «Le pays».
50 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
CENTRES REGIONAUX DE CONSULTATION
Les centres regionaux de consultation de Statistique Canada offrent une gamme complete de
produits et services du recensement. On y trouve une bibliotheque et un comptoir de vente
oir les utilisateurs peuvent consulter ou acheter les differents produits, dont les publications,
les disquettes de micro-ordinateurs, les microfiches et les cartes.
Le personnel des centres regionaux de consultation foumit des services de consultation et de
recherche en plus du service apres-vente, y compris des seminaires et des ateliers sur
l'utilisation des donnees de Statistique Canada.
Chaque centre vous offre la possibilite d'extraire de l'information des systernes informatises
d'extraction des donnees CANSIM et E-STAT de Statistique Canada. Un service
telephonique de renseignements est egalement disponible; ce service est gratuit pour les
utilisateurs se trouvant a l'exterieur des secteurs d'appels locaux. Telephonez, ecrivez,
telecopiez ou visitez le centre regional de consultation le plus pies pour de plus amples
renseignements.
Region de l'Atlantique
Services consultatifs
Statistique Canada
Immeuble Viking, 3e &age
Chemin Crosbie
St. John's (Terre-Neuve) A 1B 3P2
Services consultatifs
Statistique Canada
Centre North-American-Life
1770, rue Market
Halifax (Nouvelle-Ecosse) B3J 3M3
Appel local : (902) 426-5331 Sans frais : 1-800-565-7192
Telecopieur : (902) 426-9538
Region du Quebec
Services consultatifs, Statistique Canada, 200, boul. Rene-Levesque Ouest
Complexe Guy-Favreau, Piece 412, tour Est
Montreal (Quebec) H2Z 1X4
Appel local : (514) 283-5725 Sans frais : 1-800-361-2831
Telecopieur : (514) 283-9350
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 51
Region de la capitale nationale
Centre de consultation statistique (RCN), Statistique Canada
Immeuble R.-H.-Coats, hall d'entree, Parc Tunney
Ottawa (Ontario) K1A OT6
Appel local : (613) 951-8116 Si vous devez faire des appels interurbains,
composez le numero sans frais de votre province.
Telecopieur : (613) 951-0581
Region de ('Ontario
Services consultatifs, Statistique Canada
Immeuble Arthur-Meighen, 10e etage, 25, avenue St. CIS est
Toronto (Ontario) M4T 1M4
Appel local : (416) 973-6586 Sans frais : 1-800-263-1136
Telecopieur : (416) 973-7475
Region des Prairies
Services consultatifs, Statistique Canada
Edifice MacDonald, piece 300344, rue Edmonton
Winnipeg (Manitoba) R3B 3L9
Appel local : (204) 983-4020 Sans frais : 1-800-542-3404
Telecopieur : (204) 983-7543
Services consultatifs, Statistique Canada, Tour Avord
9e etage, 2002, avenue Victoria
Regina (Saskatchewan) S4P OR7
Appel local : (306) 780-5405 Sans frais : 1-800-667-7164
Telecopieur : (306) 780-5403
Services consultatifs, Statistique Canada
Park Square, 8e etage, 10001, Bellamy Hill
Edmonton (Alberta) T5J 3B6
Appel local : (403) 495-3027 Sans frais : 1-800-282-3907
T.N.-0. : Appelez a frais vices au 1-403-495-3028
Telecopieur : (403) 495-5318
52 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
Services consultatifs, Statistique Canada
First Street Plaza, piece 401138, 4e Avenue sud-est
Calgary (Alberta) T2G 4Z6
Appel local : (403) 292-6717 Sans frais : 1-800-472-9708
Telecopieur : (403) 292-4958
Region du Pacifique
Services consultatifs, Statistique Canada
Centre Sinclair, piece 440F757, rue Hastings ouest
Vancouver (Colombie-Britannique) V6C 3C9
Appel local : (604) 666-3691
Sans frais : 1-800-663-1551 [sauf Atlin (C.-B.)] Yukon et Atlin (C.-B.) Zenith 08913
Telecopieur : (604) 666-4863
Appareils de telecommunications pour malentendants 1-800-363-7629
Numero sans frais pour commander seulement (Canada et Etats-Unis) : 1-800-267-6677
Profil des minoritis visibles - Document de riftrence
Statistique Canada 53
AUTRES PRODUITS ET PUBLICATIONS CONNEXES AUX GROUPES DESIGNES
DE L'EQUITE EN MATIERE D'EMPLOI
Catalogue 94-325
Profil de la population autochtone au Canada
Numeros de produits :
75F0001XDB
Rapport statistique sur requite en matiere d'emploi de 1991 (CTP)
(format disquette - Logiciel Browser)
75F0004XDE
Rapport statistique sur requite en matte d'emploi de 1991 (CTP)
(format disquette - Logiciel XV)
75F0009XDB
Rapport statistique sur I' equite en matiere d'emploi de 1991 (CNP)
(format disquette - Logiciel XV)
89F0038XPB
Profil des •personnes ayant une incapacite (linfitees au
travail/perceptions) (format papier)
89F0038XDB
Profil des personnes ayant une incapacite (limitees au
travail/perceptions) (format disquette - Logiciel XV)
89F0031MPF
Collecte des donnees du recensement sur les personnes appartenant A
des minorites visibles au Canada : Perspective historique
89F0029XPF
Base de donnees bibliographique sur requite en matiere d'emploi
54 Statistique Canada
Profil des minorites visibles - Document de reference
RENVOIS
(1)
Toutes les caracteristiques excluent les pensionnaires d'un etablissement institutionnel
et sont fondees sur les donnees-echantillon ponderees (20%).
(2)
Comprend les citoyens canadiens de naissance et les citoyens canadiens par
naturalisation.
(3)
Comprend les personnes nees en dehors de la province de residence ainsi que les
personnes nees en dehors du Canada qui sont citoyens canadiens de naissance et qui,
par consequent, n'ont pas a immigrer au Canada.
(4)
Ne comprend pas le Royaume-Uni.
(5)
«Autre Asie» comprend le Moyen-Orient mais ne comprend pas 1'Inde.
(6)
«Autre» comprend les personnes nees au Canada qui ne sont pas citoyens canadiens de
naissance, mais pour qui l'annee d'immigration est valide.
(7)
Personnes qui sont titulaires d'un permis de sejour pour etudiants, d'un permis de
travail ou d'un permis ministEriel, ou qui revendiquent le statut de refugie.
(8)
Ne comprend que les cinq premiers mois de 1991.
(9)
Personnes residant au Canada, a l'exclusion de toutes les personnes dans les logements
collectifs et des Canadiens (militaires et fonctionnaires) qui font partie d'un ménage a
l'exterieur du Canada.
(10)
Comprend «Aucune scolarite ou uniquement l'ecole maternelle».
(11)
Designe les cours terrnines dans un etablissement postsecondaire non universitaire qui
exige habituellement comme condition d'admission un certificat d'etudes secondaires
ou l'equivalent; it peut AUSSI s'agir d'autres cours dans des etablissements similaires
(par exemple, des ecoles de metiers privees ou des centres de formation
professionnelle) qui ne demandent pas necessairement comme condition d'admission
un certificat d'etudes secondaires.
(12)
Comprend oCertificat ou diplenne d'autres etudes non universitaires» et oCertificat ou
diplome d'une ecole de metiers».
(13)
Par «Etudes postsecondaires», on entend tous les titres scolaires sauf le certificat
d'etudes secondaires. Sont compris les certificats d'ecoles de métiers, les diplomes
d'un college communautaire ou d'un cegep et tous les grades, certificats et diplomes
universitaires.
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 55
(14)
Pour les femmes de 15 ans et plus dans les ménages prives seulement.
(15)
Les totaux des grands groupes de professions et des divisions d'industries comprennent
les attributions par ordinateur des categories «non declarees». Ces attributions sont
fondees sur certaines caracteristiques socio-econorniques.
(16)
Ayant travaille 49-52 semaines en 1990, surtout a plein temps.
(17)
Ayant travaille 49-52 semaines en 1990, surtout a temps partiel, ou ayant travaille
moins de 49 semaines.
(18)
Les pourcentages ayant eta arrondis, la somme peut ne pas etre de 100%.
(19)
Comprend les penes.
(20)
S'applique aux personnes ayant un revenu.
ABREVIATIONS
T.-N.
Terre-Neuve
Ile-du-Prince-Edouard
N.-E.
Nouvelle-Ecosse
N.-B.
Nouveau-Brunswick
Qc
Quebec
Ont.
Ontario
Man.
Manitoba
Sask.
Saskatchewan
Mb
Alberta
C.-B.
Colombie-Britannique
Yn
Territoire du Yukon
T.N.-O.
Territoires du Nord-Ouest
n.c.a.
non classe ailleurs
n.i.a.
non inclus ailleurs
56 Statistique Canada
Profit des minorites visibles - Document de reference
Annexe 1.
Residents non permanents selon la province, le territoire et la region
metropolitaine de recensement, recensement de 1991 - donneesechantillon (20 %)
Province, territoire
et region
metropolitaine de recensement
Population
totale
Canadat
Terre-Neuve
Ile-du-Prince-Edouard
Nouvelle-Ecosse
Nouveau-Brunswickt
Quebeet
Ontariot
Manitobat
Saskatchewant
Alberta
Columbie-Britanniquet
Territoire du Yukont
Territorie du Nord-Ouest
26 994 045
Residents
non
permanent
%
de la
population
totale
223 410
0,8
563
128
890
716
810
977
079
976
519
247
27
57
935
100
950
495
300
055
395
040
185
505
660
430
1
1
43
126
4
2
14
28
835
125
705
355
970
160
025
875
085
035
90
150
0,1
0,1
0,2
0,2
0,6
1,3
0,4
0,3
0,6
0,9
0,3
0,3
748
159
832
317
593
353
376
3 091
238
912
637
189
207
136
359
169
123
156
122
3 863
134
1 584
283
259
645
215
600
155
630
800
110
720
115
025
095
755
445
830
710
990
810
605
120
860
110
890
115
630
295
610
5 375
105
5 900
1 055
4 505
2 680
2 215
40 050
875
7 285
1 200
615
1 200
475
1 700
580
155
205
235
98 105
135
'22 340
1 350
2 220
3 225
0,7
0,1
0,7
0,3
0,8
0,8
0,6
1,3
0,4
0,8
0,2
0,3
0,6
0,3
0,5
0,3
0,1
0,1
0,2
2,5
0,1
1,4
0,5
0,9
0,5
6
9
1
2
13
Region metropolitaine de
recensement
Calgary
Chicoutimi-Jonquiere
Edmonton
Halifax
Hamilton
Kitchener
London
Montrealt
Oshawa
Ottawa - Hull
Quebect
Regina
Saskatoon
Sherbrooke
St. Catharines-Niagara
St. John's
Saint John
Sudbury
Thunder Bay
Toronto
Trois-Riviere
Vancouver
Victoriat
Windsor
Winnipeg
t Ne comprend pas les donnees du recensement pour une ou plusieurs reserves indiennes ou
etablissements indiens partiellement denombres. Pour plus de renseignements, voir la section
<Notes speciales».
Profil des minorites visibles - Document de reference
Statistique Canada 57
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising