Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 148, no 52
Vol. 148, No. 52
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, LE samedi 27 décembre 2014
OTTAWA, Saturday, December 27, 2014
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under the authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory instruments (regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 1, 2014, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after royal assent
The two electronic versions of the Canada Gazette are available
free of charge. A Portable Document Format (PDF) version of
Part I, Part II and Part III as an official version since April 1, 2003,
and a HyperText Mark-up Language (HTML) version of Part I and
Part II as an alternate format are available on the Canada Gazette
Web site at http://gazette.gc.ca. The HTML version of the enacted
laws published in Part III is available on the Parliament of Canada
Web site at http://www.parl.gc.ca.
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Bilingual texts received as late as six working days before the
requested Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada by email at
questions@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2014
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2014
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 1er janvier 2014 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
Les deux versions électroniques de la Gazette du Canada sont
offertes gratuitement. Le format de document portable (PDF) de la
Partie I, de la Partie II et de la Partie III à titre de version officielle
depuis le 1er avril 2003 et le format en langage hypertexte (HTML)
de la Partie I et de la Partie II comme média substitut sont
disponibles sur le site Web de la Gazette du Canada à l’adresse
http://gazette.gc.ca. La version HTML des lois sanctionnées
publiées dans la Partie III est disponible sur le site Web du
Parlement du Canada à l’adresse http://www.parl.gc.ca.
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la Direction
de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant
la date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada par courriel à l’adresse questions@
tpsgc-pwgsc.gc.ca.
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2014
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2014
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143055
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 148, No. 52 — December 27, 2014
Vol. 148, no 52 — Le 27 décembre 2014
Government House..............................................................3056
(orders, decorations and medals)
Résidence du Gouverneur général ......................................3056
(ordres, décorations et médailles)
Government notices ............................................................3057
Notices of vacancies ........................................................3059
Avis du gouvernement ........................................................3057
Avis de postes vacants .....................................................3059
Parliament
House of Commons .........................................................3062
Parlement
Chambre des communes .................................................3062
Commissions .......................................................................3063
(agencies, boards and commissions)
Commissions .......................................................................3063
(organismes, conseils et commissions)
Miscellaneous notices .........................................................3066
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
Avis divers ...........................................................................3066
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
Proposed regulations ...........................................................3067
(including amendments to existing regulations)
Règlements projetés ............................................................3067
(y compris les modifications aux règlements existants)
Index ...................................................................................3082
Index ...................................................................................3083
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143056
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
From the Government of Austria
Grand Decoration of Honour for Services to the Republic of
Austria
to Mr. Joel Bell
From the North Atlantic Treaty Organization
NATO Meritorious Service Medal
to Mr. Scott Bruce
Master Warrant Officer Shaun Patrick Prendergast
Lieutenant-Commander Dale Turetski
From the Government of the United States of America
Officer of the Legion of Merit
to Colonel Scott Anthony Howden
Commodore William Truelove
Meritorious Service Medal
to Colonel Blaise Francis Frawley
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du gouvernement de l’Autriche
Grande décoration d’honneur pour services rendus à la
République d’Autriche
à M. Joel Bell
De l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord
Médaille du service méritoire de l’OTAN
à M. Scott Bruce
Adjudant-maître Shaun Patrick Prendergast
Capitaine de corvette Dale Turetski
Du gouvernement des États-Unis d’Amérique
Officier de la Légion du Mérite
au Colonel Scott Anthony Howden
Commodore William Truelove
Médaille du service méritoire
au Colonel Blaise Francis Frawley
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[52-1-o]
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143057
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with respect to the Performance Indicators and National
Targets for the Code of Practice for the Environmental
Management of Road Salts in Canada
Avis concernant les Indicateurs de rendement et cibles nationales
pour le Code de pratique pour la gestion environnementale des
sels de voirie au Canada
Whereas on April 3, 2004, the Minister of the Environment published a notice of the Code of Practice for the Environmental Management of Road Salts in Canada in the Canada Gazette, Part I;
Whereas the Minister of the Environment, under subsection 54(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
has issued the Performance Indicators and National Targets on
December 23, 2014;
Notice is hereby given that the Performance Indicators
and National Targets are available at the following Internet
address: http://www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=Er&n=
E9DBBC31-1.
December 23, 2014
VIRGINIA POTER
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
Attendu que le 3 avril 2004, le ministre de l’Environnement a
publié un avis sur le Code de pratique pour la gestion environnementale des sels de voirie au Canada dans la Partie I de la Gazette
du Canada;
Attendu que la ministre de l’Environnement, en vertu du paragraphe 54(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), a établi les Indicateurs de rendement et cibles nationales le 23 décembre 2014;
Avis est donné par les présentes que les Indicateurs de rendement et cibles nationales sont disponibles à l’adresse Internet
suivante : http://www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=Fr&n=
E9DBBC31-1.
Le 23 décembre 2014
La directrice générale
Secteur des produits chimiques
VIRGINIA POTER
Au nom de la ministre de l’Environnement
[52-1-o]
[52-1-o]
DEPARTMENT OF TRANSPORT
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
CANADA SHIPPING ACT, 2001
LOI DE 2001 SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Western Canada Marine Response Corporation
Notice of changes to the Notice of proposed fees to be charged
by Western Canada Marine Response Corporation published in
the Canada Gazette, Part I, Volume 148, No. 48, November 29,
2014, on pages 2926 and 2927
Western Canada Marine Response Corporation
Avis de modifications à l’avis des droits prélevés par la Western
Canada Marine Response Corporation publié dans la Partie I de
la Gazette du Canada, volume 148, no 48, le 29 novembre 2014,
aux pages 2926 et 2927
Description
Description
Western Canada Marine Response Corporation, a certified response organization pursuant to section 169 of the Canada Shipping
Act, 2001, caused notice of the fees it proposed to charge to be
published in the Canada Gazette, Part I, Volume 148, No. 48, November 29, 2014, on pages 2926–2927 (“November 29, 2014,
Notice of Fees”).
Western Canada Marine Response Corporation has changed the
proposed fees set out in the November 29, 2014, Notice of Fees, in
the manner described below.
La Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC),
un organisme d’intervention agréé en vertu de l’article 169 de la
Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada, a publié un avis
des droits qu’elle se proposait de prélever dans la Partie I de la
Gazette du Canada, volume 148, no 48, le 29 novembre 2014, aux
pages 2926 à 2927 (« avis des droits du 29 novembre 2014 »).
La Western Canada Marine Response Corporation a modifié les
droits proposés et décrits dans l’avis des droits du 29 novembre 2014 comme suit :
Changes to Registration Fees
Modifications aux droits d’inscription
PART I
PARTIE I
1. Sections 5 and 6 of the November 29, 2014, Notice of Fees are
replaced by the following:
5. The registration fee applicable in respect of the annual membership fees is six hundred and twenty dollars and zero cents
($620.00) per prescribed oil handling facility, plus all applicable
taxes, from January 1, 2015.
1. Les articles 5 et 6 de l’avis des droits du 29 novembre 2014
sont remplacés par ce qui suit :
5. Les droits d’inscription applicables à l’égard de la cotisation
annuelle sont de six cent vingt dollars et zéro cent (620,00 $) par
installation de manutention d’hydrocarbures agréée, taxes applicables en sus, à partir du 1er janvier 2015.
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143058
6. The registration fee applicable in respect of the annual membership fees is six hundred and twenty dollars and zero cents
($620.00) per ship, plus all applicable taxes, from January 1,
2015.
6. Les droits d’inscription applicables à l’égard de la cotisation
annuelle sont de six cent vingt dollars et zéro cent (620,00 $) par
navire, taxes applicables en sus, à partir du 1er janvier 2015.
Bulk Oil Cargo Fees (“BOCF”) Payable
Droits sur les produits pétroliers en vrac (« DPPV ») exigibles
PART II
PARTIE II
2. Part II, section 9 and paragraphs 10(a), (b) and (c) are changed
to replace the words “sections 7 and 8 of this Part” with the words
“sections 11 and 12 of this Part,” to read as follows:
9. In relation to an arrangement with WCMRC, the total BOCF
payable by a prescribed oil handling facility shall be determined
by multiplying the total number of tonnes of bulk oil unloaded
(and in the case of bulk oil intended for international destinations and destinations north of 60° north latitude loaded at the
prescribed oil handling facility) by the BOCF per tonne for each
type of oil set out in sections 11 and 12 of this Part.
10. In relation to an arrangement with WCMRC, the total BOCF
payable by a ship (bulk oil) shall be determined,
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations and destinations north
of 60° north latitude, by multiplying the total number of
tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is
within WCMRC’s geographic area, and that does not have an
arrangement with WCMRC, by the BOCF per tonne for each
type of oil set out in sections 11 and 12 of this Part;
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), by
multiplying the total number of tonnes of bulk oil unloaded at
an oil handling facility that is within WCMRC’s geographic
area, and that does not have an arrangement with WCMRC,
by the BOCF per tonne for each type of oil set out in sections 11 and 12 of this Part;
(c) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) outside WCMRC’s geographic area which is transferred within
WCMRC’s geographic area to another ship for use as fuel by
such ship, by multiplying the total number of tonnes of bulk
oil transferred by the BOCF per tonne for each type of oil set
out in sections 11 and 12 of this Part; and
3. The November 29, 2014, Notice of Fees shall in all other
respects remain unchanged.
December 11, 2014
MARK JOHNCOX, CA
2. Dans la partie II, l’article 9 et les paragraphes 10a), b) et c)
sont modifiés pour remplacer les mots « articles 7 et 8 des présentes » par les mots « articles 11 et 12 des présentes », comme
suit :
9. Relativement à une entente avec la WCMRC, le total des
DPPV prélevés auprès d’une installation de manutention d’hydrocarbures agréée est déterminé en multipliant le nombre total
de tonnes de produits pétroliers en vrac déchargés (et dans le cas
de produits pétroliers en vrac destinés à l’étranger ou à des destinations au nord du 60e parallèle de latitude nord chargés à l’installation de manutention d’hydrocarbures agréée) par les DPPV
la tonne pour chaque type de produits pétroliers prévu aux
articles 11 et 12 des présentes.
10. Relativement à une entente avec la WCMRC, le total des
DPPV prélevés auprès d’un navire (avec produits pétroliers en
vrac) est déterminé comme suit :
a) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur le
navire (avec produits pétroliers en vrac) et destinés à l’étranger ou à des destinations au nord du 60e parallèle de latitude
nord, en multipliant le nombre total de tonnes de produits
pétroliers en vrac chargés à une installation de manutention
d’hydrocarbures qui est dans la zone géographique de la
WCMRC et qui n’a pas conclu d’entente avec la WCMRC par
les DPPV la tonne pour chaque type de produits pétroliers
prévu aux articles 11 et 12 des présentes;
b) dans le cas de produits pétroliers en vrac déchargés du
navire (avec produits pétroliers en vrac), en multipliant le
nombre total de tonnes de produits pétroliers en vrac déchargés à une installation de manutention d’hydrocarbures qui est
dans la zone géographique de la WCMRC et qui n’a pas
conclu d’entente avec la WCMRC par les DPPV la tonne pour
chaque type de produits pétroliers prévu aux articles 11 et 12
des présentes;
c) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur un
navire (avec produits pétroliers en vrac), à l’extérieur de la
zone géographique de la WCMRC, qui sont transbordés dans
la zone géographique de la WCMRC sur un autre navire pour
lui servir de carburant, en multipliant le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac transbordés par les
DPPV la tonne pour chaque type de produits pétroliers prévu
aux articles 11 et 12 des présentes;
3. L’avis des droits du 29 novembre 2014 demeurera inchangé à
tous autres égards.
Le 11 décembre 2014
MARK JOHNCOX, CA
[52-1-o]
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143059
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
CANADIAN TRANSPORTATION ACCIDENT
INVESTIGATION AND SAFETY BOARD
BUREAU CANADIEN D’ENQUÊTE SUR LES ACCIDENTS
DE TRANSPORT ET DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS
Member (full-time or part-time position)
Membre (poste à temps plein ou à temps partiel)
Salary range: $123,000–$144,600 (full-time)
Per diem: $615–$720 (part-time)
Échelle salariale : De 123 000 $ à 144 600 $ (à temps plein)
Indemnité quotidienne : De 615 $ à 720 $ (à temps partiel)
The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board (the Board), commonly known as the Transportation Safety
Board of Canada, is an independent federal agency established by
the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board Act that reports to Parliament through the Leader of the
Government in the House of Commons. The Board performs a key
role within the Canadian transportation system by independently
investigating accidents in the air, marine, rail and pipeline modes
of transportation for the sole purpose of advancing transportation
safety. The Board, consisting of not more than five members,
including the Chairperson, makes findings as to causes and contributing factors, identifies safety deficiencies, makes recommendations, and reports publicly on its investigations and findings.
Le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et
de la sécurité des transports (ci-après le « Bureau »), communément appelé le Bureau de la sécurité des transports du Canada, est
un organisme fédéral indépendant qui est régi par la Loi sur le
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la
sécurité des transports et qui rend compte au Parlement par l’entremise du leader du gouvernement à la Chambre des communes. Le
Bureau joue un rôle clé dans le système de transport canadien, en
menant des enquêtes indépendantes sur les accidents dans les
modes de transport aérien, maritime, ferroviaire et par pipeline,
dans le seul objectif d’améliorer la sécurité des transports. Le
Bureau, qui est formé d’au plus cinq membres, dont le président,
formule des constatations quant aux causes et aux facteurs contributifs, relève les lacunes en matière de sécurité, fait des recommandations et publie des rapports sur ses enquêtes et ses conclusions.
Les membres du Bureau s’assurent que les rapports d’enquête
sur les accidents de transport résultent d’une analyse objective et
compétente des défaillances en matière de sécurité dans le réseau
de transport national, et ils formulent des recommandations pour
remédier à ces lacunes.
La personne idéale devrait posséder un grade d’une université
reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison
acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience.
La personne idéale devrait posséder une expérience de travail
dans l’industrie des transports réglementée par le gouvernement
fédéral (c’est-à-dire le transport aérien, maritime, ferroviaire ou
par pipeline), ou dans le domaine des performances humaines et de
la sécurité des systèmes. Cette personne devrait également posséder une expérience manifeste de l’interprétation et de l’application
des lois dans le contexte d’enquêtes ou d’examens indépendants,
en plus d’une expérience de l’élaboration de politiques dans le
contexte d’enquêtes sur les transports. Une expérience de l’établissement, du maintien et de la gestion de relations de travail fructueuses est souhaitée. Elle devrait également posséder une expérience manifeste de la prise de décisions, idéalement dans des
dossiers techniques complexes.
La personne idéale devrait manifester une bonne compréhension
du mandat du Bureau ainsi que des lois et des règlements qui le
régissent, y compris en ce qui concerne son indépendance. La
connaissance et la compréhension d’au moins un des modes de
transport relevant de la compétence fédérale sont recherchées. En
outre, cette personne devrait connaître et comprendre des nouvelles
tendances et des dossiers d’actualité relatifs à la sécurité dans les
domaines du transport aérien, maritime, ferroviaire ou par pipeline.
Elle devrait aussi posséder une connaissance des concepts de la
performance humaine et de la sécurité des systèmes. Elle aurait
également une compréhension générale des méthodes et des processus d’enquête, ainsi qu’une connaissance de la façon dont sont
menées les enquêtes indépendantes et des principes du droit administratif et de la justice naturelle.
La personne idéale devrait avoir la capacité d’interpréter et d’appliquer les lois, les règlements, les politiques et les autres documents pertinents dans le cadre d’un processus décisionnel. De plus,
elle devrait avoir la capacité d’analyser des renseignements techniques complexes et de synthétiser des données clés. La capacité
de démontrer un solide sens du leadership et la capacité d’axer sa
réflexion sur des concepts et des stratégies sont recherchées. La
Board members ensure that investigation reports on transportation accidents reflect objective, competent analysis of safety failures in the national transportation system and make recommendations to address deficiencies.
The ideal candidate would possess a degree from a recognized
university in a relevant field of study, or an acceptable combination
of education, job-related training and/or experience.
The ideal candidate would have experience working in the federally regulated transportation industry (i.e. air, marine, rail or pipeline transportation) or in the area of human performance and system safety. He or she would also have demonstrated experience in
the interpretation and application of legislation in the context of an
independent investigative, inquiry or review role, in addition to
experience in policy development in the context of transportation
investigations. Experience in developing, maintaining, and managing successful working relationships is desired. The candidate
would have proven decision-making experience, ideally with
respect to complex technical issues.
The ideal candidate would have a good understanding of the
mandate, legislation, and regulations governing the Board, including the independence of the Board. Knowledge and understanding
of at least one of the modes of transportation under federal jurisdiction are sought. Furthermore, this candidate would have knowledge
and understanding of emerging trends and current safety issues in
air, marine, rail and pipeline transportation. He or she would also
be knowledgeable of human performance and system safety concepts. Broad understanding of investigative practices and processes
and knowledge of the conduct of independent investigations and
inquiries, as well as the principles of administrative law and natural
justice, are desired.
The ideal candidate would have the ability to interpret and apply
relevant statutes, regulations, policies and other documents in a
decision-making environment. In addition, he or she would be able
to analyze complex technical information and synthesize key information. Strong leadership skills and the ability to think conceptually and strategically are sought. The candidate would have the
ability to work efficiently and effectively with staff and with a
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143060
collegial board (i.e. in a shared authority model). Superior oral and
written communications skills, with the ability to write clear and
concise reports, analyses and recommendations, are also desired.
personne devrait avoir la capacité de travailler avec efficience et
efficacité avec le personnel et avec un bureau collégial (c’est-àdire dans le cadre d’un modèle fondé sur le partage des pouvoirs).
Une capacité supérieure de communiquer de vive voix et par écrit,
ainsi que la capacité de rédiger des analyses, des recommandations
et des rapports clairs et concis, sont également souhaitées.
Along with superior interpersonal skills, the ideal candidate
would adhere to high ethical standards and have sound judgment
and integrity. Moreover, he or she would be flexible, adaptable, and
impartial and demonstrate tact and discretion.
Proficiency in both official languages would be preferred.
If the successful candidate is appointed on a full-time basis, he
or she must reside in or be willing to relocate to the National Capital Region or to a location within a reasonable commuting distance. The chosen candidate must also be willing to travel frequently throughout Canada.
Members shall not, directly or indirectly, as owner, shareholder,
director, officer, partner or otherwise, (a) be engaged in a transportation undertaking or business, or (b) have an interest in a transportation undertaking or business or an interest in the manufacture or
distribution of transportation plant or equipment, except where the
distribution is merely incidental to the general merchandising of
goods. (Transportation in this section means air, marine, rail or
pipeline transportation.)
En plus de posséder un excellent entregent, la personne idéale
devrait adhérer à des normes d’éthique élevées et faire preuve d’un
jugement sûr, d’intégrité, de souplesse, d’impartialité, de la faculté
d’adaptation, de tact et de discrétion.
La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.
Si la personne choisie est nommée à temps plein, elle doit
demeurer ou être disposée à déménager dans la région de la capitale nationale ou à proximité du lieu de travail. Elle doit aussi être
prête à voyager fréquemment dans tout le Canada.
The Government is committed to ensuring that its appointments
are representative of Canada’s regions and official languages, as
well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible
minorities.
The selected candidate must comply with the Ethical and Political Activity Guidelines for Public Office Holders. The Guidelines
are available on the Governor in Council Appointments Web site,
under “Reference Material,” at www.appointments-nominations.
gc.ca/index.asp?lang=eng.
The selected candidate, whether full-time or part-time, will be
subject to the Conflict of Interest Act. Public office holders
appointed on a full-time basis must submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner, within 60 days of
appointment, a confidential report in which they disclose all of
their assets, liabilities and outside activities. For more information,
please visit the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at http://ciec-ccie.gc.ca/Default.aspx?pid=
1&lang=en.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.tsb.gc.ca/eng/index.asp.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
January 26, 2015, to the Assistant Secretary to the Cabinet (Senior
Personnel), Privy Council Office, 59 Sparks Street, 1st Floor,
Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-957-5006 (fax), GICA-NGEC@
pco-bcp.gc.ca (email).
English and French notices of vacancies will be produced in an
alternative format upon request. For further information, please
contact GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca.
[52-1-o]
Les membres ne peuvent, directement ou indirectement, à
quelque titre que ce soit (propriétaire, actionnaire, directeur, agent,
partenaire ou autre) : a) s’occuper d’une entreprise ou d’une
exploitation de transport; b) avoir des intérêts dans une telle entreprise ou exploitation ou dans la fabrication ou la distribution de
matériel de l’un ou l’autre de ces types de transport, sauf si la distribution n’a qu’un caractère secondaire par rapport à l’ensemble
des activités de commercialisation des marchandises. (Dans la présente section, le mot « transport » désigne le transport aérien, maritime, ferroviaire ou par pipeline.)
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses langues
officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes
handicapées et des minorités visibles.
La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention
des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces lignes
directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en
conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse suivante :
www.appointments-nominations.gc.ca/index.asp?lang=fra.
La personne sélectionnée, qu’elle soit embauchée à temps plein
ou partiel, sera assujettie à la Loi sur les conflits d’intérêts. Les
titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans
les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport
confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités
ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts
et à l’éthique à l’adresse suivante : http://ciec-ccie.gc.ca/Default.
aspx?pid=1&lang=fr.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Des renseignements supplémentaires sur l’organisme et ses activités figurent sur le site Web www.tsb.gc.ca/fra/index.asp.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum
vitæ au plus tard le 26 janvier 2015 à la Secrétaire adjointe
du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé,
59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-9575006 (télécopieur), GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca (courriel).
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut. Pour obtenir de
plus amples renseignements, veuillez envoyer votre demande à
GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca.
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143061
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
TRUST AND LOAN COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS DE FIDUCIE ET DE PRÊT
HSBC Trust Company (Canada) and HSBC Loan Corporation
(Canada) — Letters patent of amalgamation and order to
commence and carry on business
Société de fiducie HSBC (Canada) et Société de prêts HSBC
(Canada) — Lettres patentes de fusion et autorisation de
fonctionnement
Notice is hereby given of the issuance,
•• pursuant to subsection 234(1) of the Trust and Loan Companies Act, of letters patent amalgamating and continuing HSBC
Trust Company (Canada) and HSBC Loan Corporation
(Canada) as one company under the name, in English, HSBC
Trust Company (Canada), and, in French, Société de fiducie
HSBC (Canada), effective January 1, 2015; and
•• pursuant to subsection 52(5) of the Trust and Loan Companies
Act, of an order authorizing HSBC Trust Company (Canada),
and, in French, Société de fiducie HSBC (Canada), to commence and carry on business, effective January 1, 2015.
JEREMY RUDIN
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission,
•• sur le fondement du paragraphe 234(1) de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt, de lettres patentes fusionnant et prorogeant la Société de fiducie HSBC (Canada) et la Société de
prêts HSBC (Canada) en une seule société sous la dénomination sociale, en français, Société de fiducie HSBC (Canada), et,
en anglais, HSBC Trust Company (Canada) à compter du
1er janvier 2015;
•• sur le fondement du paragraphe 52(5) de la Loi sur les sociétés
de fiducie et de prêt, d’une autorisation de fonctionnement
autorisant la Société de fiducie HSBC (Canada), et, en anglais,
HSBC Trust Company (Canada), à commencer à fonctionner, à
compter du 1er janvier 2015.
Le 10 décembre 2014
Le surintendant des institutions financières
JEREMY RUDIN
[52-1-o]
[52-1-o]
December 10, 2014
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143062
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Forty-First Parliament
Deuxième session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 19, 2013.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 19 octobre 2013.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143063
COMMISSIONS
COMMISSIONS
(Erratum)
(Erratum)
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of charities
Révocation de l’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The notice of intention to revoke sent to the charity listed below
because it had not met the filing requirements of the Income Tax
Act was published in error in the Canada Gazette, Part I, Vol. 148,
No. 45, Saturday, November 8, 2014, on page 2816:
L’avis d’intention de révocation envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’avait pas présenté sa déclaration tel qu’il est requis en vertu la Loi de l’impôt sur le revenu a
été publié erronément dans la Partie I de la Gazette du Canada,
vol. 148, no 45, le samedi 8 novembre 2014, à la page 2816 :
Business Number
Numéro d’entreprise
827547894RR0001
Name/Nom
Address/Adresse
LE BEAULIEU CULTUREL DU TÉMISCOUATA, TÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC (QC)
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[52-1-o]
[52-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Commission’s original documents. The original documents contain a more
detailed outline of the applications, including the locations and
addresses where the complete files for the proceeding may be
examined. These documents are posted on the Commission’s Web
site and may also be examined at the Commission’s offices and
public examination rooms. Furthermore, all documents relating to
a proceeding, including the notices and applications, are posted on
the Commission’s Web site under “Public Proceedings.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011, les
Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion
et des télécommunications canadiennes sont entrées en vigueur.
Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le Conseil affiche
directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca, certaines demandes
de radiodiffusion sous la rubrique « Demandes de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est important
de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour » du site
Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne des avis
de consultation publiés et des instances en cours, ainsi qu’un lien
aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des documents originaux du Conseil. Les documents originaux contiennent
une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris
les lieux et les adresses où l’on peut consulter les dossiers complets
de l’instance. Ces documents sont affichés sur le site Web du
Conseil et peuvent également être consultés aux bureaux et aux
salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs, tous les documents
qui se rapportent à une instance, y compris les avis et les demandes,
sont affichés sur le site Web du Conseil sous « Instances publiques ».
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
The following applications for renewal or amendment or complaints were posted on the Commission’s Web site between
12 December and 16 December 2014.
Application filed by
MusiquePlus Inc.
Application
number
2014-1281-6
Undertaking
MusiquePlus Inc.
Location
Across Canada
Deadline for submission
of interventions,
comments or replies
29 January 2015
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143064
DEMANDES DE LA PARTIE 1
Les demandes de renouvellement ou de modification ou les plaintes suivantes ont été affichées sur le site Web du Conseil entre le
12 décembre et le 16 décembre 2014.
Demande présentée par
MusiquePlus inc.
Numéro de la
demande
2014-1281-6
Entreprise
MusiquePlus inc.
Endroit
Ensemble du Canada
Date limite pour le
dépôt des interventions,
des observations ou
des réponses
29 janvier 2015
DECISIONS
Decision
number
2014-647
Publication date
15 December 2014
Applicant’s name
Canadian Broadcasting Corporation
2014-648
15 December 2014
Canadian Broadcasting Corporation
2014-653
16 December 2014
Trafalgar Broadcasting Limited
2014-654
16 December 2014
Jim Pattison Broadcast Group Ltd. (the
general partner) and Jim Pattison Industries
Ltd. (the limited partner), carrying on
business as Jim Pattison Broadcast Group
Limited Partnership
Undertaking
CBF-FM-10
Sherbrooke
CBFX-FM-2
Sherbrooke
CJMR Mississauga
and CJYE Oakville
CKNO-FM
Edmonton
and CIUP-FM
Edmonton; and
CKBI Prince Albert
and its transmitters,
CFMM-FM
Prince Albert and
its transmitter,
CHQX-FM
Prince Albert and
its transmitters,
CJCQ-FM North
Battleford and
its transmitter,
CJHD-FM North
Battleford, CJNB
North Battleford and
CJNS-FM Meadow
Lake
Location
Sherbrooke, Quebec
Sherbrooke, Quebec
Mississauga and Oakville,
Ontario
Various locations in
Alberta and Saskatchewan
[52-1-o]
DÉCISIONS
Numéro de
la décision
2014-647
Date de publication
15 décembre 2014
Nom du demandeur
Société Radio-Canada
2014-648
15 décembre 2014
Société Radio-Canada
2014-653
16 décembre 2014
Trafalgar Broadcasting Limited
2014-654
16 décembre 2014
Jim Pattison Broadcast Group Ltd.
(l’associé commandité) et Jim Pattison
Industries Ltd. (l’associé commanditaire),
faisant affaires sous le nom de Jim Pattison
Broadcast Group Limited Partnership
Entreprise
CBF-FM-10
Sherbrooke
CBFX-FM-2
Sherbrooke
CJMR Mississauga
et CJYE Oakville
CKNO-FM
Edmonton
et CIUP-FM
Edmonton; et CKBI
Prince Albert et
ses émetteurs,
CFMM-FM Prince
Albert et son
émetteur, CHQX-FM
Endroit
Sherbrooke (Québec)
Sherbrooke (Québec)
Mississauga et Oakville
(Ontario)
Diverses localités
en Alberta et en
Saskatchewan
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143065
DÉCISIONS (suite)
Numéro de
la décision
Date de publication
Nom du demandeur
Entreprise
Endroit
Prince Albert et ses
émetteurs, CJCQ-FM
North Battleford
et son émetteur,
CJHD-FM North
Battleford, CJNB
North Battleford et
CJNS-FM Meadow
Lake
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143066
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that CANADIAN CRAFT AND HOBBY
ASSOCIATION has changed the location of its head office to the
city of Delson, province of Quebec.
December 16, 2014
NORMAN BAGLEY
President
Avis est par les présentes donné que CANADIAN CRAFT AND
HOBBY ASSOCIATION a changé le lieu de son siège social, qui
est maintenant situé à Delson, province de Québec.
Le 16 décembre 2014
Le président
NORMAN BAGLEY
[52-1-o]
[52-1-o]
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that CANADIAN CRAFT AND HOBBY
ASSOCIATION intends to apply to the Minister of Industry for
leave to surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the
Canada Corporations Act.
December 16, 2014
NORMAN BAGLEY
President
Avis est par les présentes donné que CANADIAN CRAFT AND
HOBBY ASSOCIATION demandera au ministre de l’Industrie la
permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de
la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 16 décembre 2014
Le président
NORMAN BAGLEY
[52-1-o]
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143067
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Page
Great Lakes Pilotage Authority
Regulations Amending the Great Lakes Pilotage
Tariff Regulations.................................................. 3068
Administration de pilotage des Grands Lacs
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Grands Lacs.......................................... 3068
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143068
Regulations Amending the Great Lakes Pilotage
Tariff Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Grands Lacs
Statutory authority
Fondement législatif
Pilotage Act
Loi sur le pilotage
Sponsoring agency
Organisme responsable
Great Lakes Pilotage Authority
Administration de pilotage des Grands Lacs
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issues
Enjeux
In its 2008 Special Examination Report, the Auditor General
required the Great Lakes Pilotage Authority (the Authority) to take
measures to eliminate its accumulated deficit and to be financially
self-sufficient. The Authority has been successfully taking measures to control its costs and to increase revenues as means of
reducing its 2009 accumulated deficit of $5.5 million to $1.7 million at the end of 2013. The Authority is forecasting that it will
further reduce its accumulated deficit to $0.5 million by the end of
fiscal year 2014. However, further annual tariff amendments are
required for the Authority to fully eliminate the deficit by the end
of fiscal year 2015 and be financially self-sufficient for the subsequent years.
Dans son rapport d’examen spécial de 2008, le vérificateur
général enjoignait à l’Administration de pilotage des Grands Lacs
(l’Administration) de prendre des mesures pour éliminer son déficit accumulé et être autonome financièrement. L’Administration a
donc adopté des mesures pour contrôler ses coûts et accroître ses
revenus. Elle est ainsi parvenue à réduire son déficit accumulé,
lequel est passé de 5,5 millions de dollars en 2009 à 1,7 million de
dollars à la fin de 2013. L’Administration prévoit réduire son déficit accumulé encore davantage pour qu’il atteigne 0,5 million de
dollars d’ici la fin de l’exercice 2014. Toutefois, si elle souhaite
éliminer complètement son déficit d’ici la fin de l’exercice 2015 et
être autonome financièrement au cours des années à venir, l’Administration doit une fois de plus modifier ses tarifs annuels.
Par ailleurs, l’Administration a conclu un protocole d’entente
avec la Lakes Pilots Association (LPA) des États-Unis qui établit
que la LPA fournit des services de bateau-pilote au point d’embarquement qui se trouve sur la rivière Détroit et dans le port de
Détroit. Étant donné que le bateau-pilote actuellement en service a
60 ans et que tous les intervenants ont exprimé des préoccupations
en matière de sécurité, on doit faire l’acquisition d’un nouveau
bateau-pilote. D’après la LPA, cet achat pourrait représenter environ 1,7 million de dollars américains. Étant donné que ce bateau
n’appartient pas à l’Administration, le protocole d’entente stipule
que cette dernière sera facturée pour chaque voyage effectué par un
pilote canadien. Selon le protocole d’entente, les tarifs actuels
couvrent uniquement les coûts d’exploitation permanents du
bateau-pilote. Il est donc nécessaire d’instaurer des tarifs relatifs au
nouveau bateau-pilote pour chaque affectation ayant lieu dans la
région de Detroit et de Port Huron, de manière à couvrir les frais
additionnels engendrés par cette nouvelle acquisition. Ces tarifs
seront en vigueur jusqu’à ce que le coût d’achat soit complètement
remboursé, après quoi ils seront abolis.
In addition, the Authority has a Memorandum of Arrangements
with the United States’ Lakes Pilots Association (LPA) according
to which the LPA operates pilot boat services at the change point in
the Detroit River and in Detroit Harbour. Due to the fact that the
current pilot boat is 60 years old, and given the safety concerns
expressed by all stakeholders, a new pilot boat must be purchased.
The LPA has estimated the cost to be approximately US$1.7 million. Although the Authority does not own this vessel, the Memorandum of Arrangement does stipulate that the Authority will be
charged for each trip by a Canadian pilot. The current tariffs only
cover ongoing pilot boat operating costs, as per the Memorandum
of Arrangement. Thus, a new pilot boat charge specific for each
assignment in the Detroit/Port Huron region is required to cover
these incremental fees of the new pilot boat until the financing
costs have been completely paid in full. After such time, this pilot
boat charge will then be rescinded.
Background
Contexte
The Authority, a Crown corporation listed in Part I of Schedule III to the Financial Administration Act, was established in 1972
pursuant to the Pilotage Act (the Act). The Authority is required by
subsection 33(3) of the Act to fix pilotage charges at a level that
permits the Authority to operate on a self-sustaining financial basis
and is fair and reasonable.
L’Administration de pilotage des Grands Lacs a été établie en
1972 en vertu de la Loi sur le pilotage (la Loi) et elle est une société
d’État qui figure à la partie I de l’annexe III de la Loi sur la gestion
des finances publiques. En vertu du paragraphe 33(3) de la Loi, les
tarifs des droits de pilotage fixés par l’Administration doivent lui
permettre le financement autonome de ses opérations et être équitables et raisonnables.
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143069
Objectives
Objectifs
The first objective of the proposed amendments to the Great
Lakes Tariff Regulations (the Regulations) is to ensure that the
Authority’s revenues from pilotage tariffs are sufficient to offset
the anticipated increases in the 2015 to 2017 operating costs, eliminate the accumulated deficit by the end of fiscal year 2015, and
generate a small surplus in 2016 and 2017 so that the Authority
may be financially self-sufficient. The proposed amendments also
factor in the objective of reducing the tariff surcharge and leading
to its eventual complete elimination in future years. While being
financially self-sufficient is a priority, the Authority needs to continue to invest in its resources to ensure it operates, maintains and
administers its pilotage services within the Great Lakes region in
an efficient and safe manner.
Les modifications proposées au Règlement sur les tarifs de pilotage des Grands Lacs (le Règlement) visent principalement à faire
en sorte que les revenus de l’Administration tirés des droits de pilotage soient suffisants pour compenser la hausse des coûts de fonctionnement prévue pour la période de 2015 à 2017, à éliminer le
déficit accumulé d’ici la fin de l’exercice 2015, et à générer un
léger excédent en 2016 et 2017 pour permettre à l’Administration
d’être financièrement autonome. Par ailleurs, les modifications
tiendraient compte de l’objectif de réduire les droits supplémentaires jusqu’à ce qu’ils soient éliminés complètement dans les prochaines années. L’autonomie financière est une priorité pour l’Administration, mais cette dernière doit également continuer d’investir
dans ses ressources pour pouvoir exploiter, maintenir et administrer, de manière efficiente et sécuritaire, un service de pilotage dans
la région des Grands Lacs.
Les modifications proposées au Règlement ont également pour
but de modifier les tarifs afin qu’ils tiennent compte des droits relatifs au nouveau bateau-pilote qui seront perçus pour chaque voyage
de ce dernier dans le secteur de Detroit et de Port Huron. Ces droits
serviront à recouvrer les coûts d’achat du nouveau bateau-pilote
par la LPA.
The second objective of the proposed amendments to the Regulations is to adjust the tariffs to include a new pilot boat charge for
each pilot boat trip in the Detroit/Port Huron region as a cost recovery measure for the financing of the new pilot boat being acquired
by the LPA.
Description
Description
The Authority is proposing the following tariff increases to its
general tariff for all of the pilotage charges on its pilotage assignments in all of its seven districts:
•• 2015 — 1.5% increase
•• 2016 — 1.5% increase
•• 2017 — 2.0% increase
In addition, the Authority is proposing the following replacements to its current 12% tariff surcharges:
•• 11.0% for 2015
•• 11.0% for 2016
•• 10.0% for 2017
Voici les hausses que l’Administration propose pour tous les
tarifs généraux de droits de pilotage touchant les affectations dans
ses sept circonscriptions :
•• 2015 — augmentation de 1,5 %
•• 2016 — augmentation de 1,5 %
•• 2017 — augmentation de 2 %
L’Administration propose également de remplacer de la façon
suivante les droits supplémentaires de 12 % qu’elle perçoit
actuellement :
•• 11 % en 2015
•• 11 % en 2016
•• 10 % en 2017
Les droits supplémentaires seront en vigueur jusqu’en 2017. Par
la suite, l’Administration tiendra des discussions avec ses usagers
quant à la nécessité de maintenir les droits supplémentaires.
Si l’on compare les modifications avec les taux tarifaires que les
usagers assument actuellement en 2014, voici les effets nets
annuels qui seront engendrés : 0,5 % pour 2015, 1,5 % pour 2016
et 1,0 % pour 2017. Ces effets sont perçus par les usagers de l’Administration comme étant raisonnables.
L’Administration propose par ailleurs de prélever un droit relatif
au nouveau bateau-pilote pour toutes les affectations ayant lieu
dans la région de Detroit, droit qui s’élèverait à 250 $ pour chaque
voyage. Ce droit supplémentaire sera en vigueur jusqu’au recouvrement complet de la portion des coûts imputée au Canada.
Lorsque le montant sera remboursé en totalité, le Règlement sera
alors modifié de manière à abolir le droit supplémentaire. Si l’on se
fie aux niveaux d’affectation actuels, la portion que le Canada doit
assumer pourrait être repayée d’ici sept ans.
The tariff surcharge will be in effect until 2017, at which time
the Authority will have discussions with its users about the necessity of maintaining the tariff surcharges.
These tariff amendments result in the following annual net
impacts on the tariff structure, when compared to the current 2014
tariff rates: 0.5% for 2015, 1.5% for 2016 and 1.0% for 2017.
These net impacts are viewed as reasonable and fair by the Authority’s customer base.
The Authority also proposes to introduce a new pilot boat charge
in the amount of $250 per trip for all assignments in the Detroit
region. This incremental charge is to remain in effect until the Canadian allocated shared cost is fully recovered. Once this cost is
fully repaid, the Regulations will be amended to remove the charge.
Based on current assignment levels, the Canadian portion of the
recovery could be repaid within seven years.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to this proposal, as
there is no change in administrative costs for business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à la présente proposition, car elle n’entraîne aucun changement aux coûts administratifs pour les entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this proposal, as there
are no costs for small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à la présente
proposition, car elle n’entraînera aucun coût pour les petites
entreprises.
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143070
Consultation
Consultation
The Authority’s major stakeholder is the Shipping Federation of
Canada (the Federation), which represents the owners/operators of
foreign-flag ships that operate within the Great Lakes system and
are required to use the services of Authority pilots while transiting
these waters. These foreign-flag ships represent 85% of the Authority’s business. The Authority met twice with the Federation, on
May 7 and August 13, 2014, to discuss traffic, pilot numbers, service levels and tariff adjustments for the coming years.
La Fédération maritime du Canada (la Fédération) est le
principal intervenant de l’Administration. Elle représente les
propriétaires-exploitants de navires immatriculés à l’étranger qui
naviguent dans le réseau des Grands Lacs et qui sont tenus de
recourir aux services des pilotes de l’Administration lorsqu’ils
pénètrent dans ces eaux. Ces navires représentent 85 % de la clientèle de l’Administration. Les représentants de l’Administration et
de la Fédération se sont réunis deux fois, soit le 7 mai et le 13 août
2014, pour discuter du trafic, des niveaux de service, du nombre de
pilotes et des rajustements tarifaires pour les années à venir.
Le reste de la clientèle, soit 15 %, se compose de navires de la
flotte intérieure canadienne représentés par l’Association des
armateurs canadiens. Cette dernière représente environ 70 navires
battant pavillon canadien dont la plupart n’utilisent pas les services
des pilotes de l’Administration, puisqu’au moins un des membres
d’équipage est titulaire d’un certificat de pilotage dans les Grands
Lacs. Néanmoins, environ 10 navires faisant partie de la flotte intérieure sont des navires-citernes canadiens qui ont recours aux
services d’un pilote de l’Administration lorsqu’ils franchissent
certaines circonscriptions relevant de la compétence de l’Administration ou lorsque les affréteurs du navire ou de sa cargaison
obligent le navire à se prévaloir des services d’un pilote. L’Administration s’est réunie en octobre 2014 avec deux principaux armateurs canadiens qui utilisent ces services afin de discuter entre
autres des tarifs proposés.
Le 26 septembre 2014, l’Administration a rencontré la Chambre
de commerce maritime (la Chambre) pour discuter entre autres des
tarifs proposés. La Chambre constitue la voix de l’industrie du
transport maritime commercial dans les Grands Lacs.
Lors des discussions, les intervenants ont indiqué qu’ils ne s’opposeraient pas aux rajustements tarifaires proposés.
En ce qui concerne les droits relatifs au nouveau bateau-pilote
dans la région de Detroit, la garde côtière américaine et la LPA ont
rencontré les usagers le 23 juillet 2014. Ensemble, ils ont pu dégager un consensus quant à la nécessité de faire l’acquisition d’un
nouveau bateau-pilote, ainsi qu’aux stratégies de remboursement
des coûts de financement au moyen de droits supplémentaires relatifs au bateau-pilote.
The remaining 15% of the Authority’s business pertains to Canadian domestic fleets represented by the Canadian Shipowners
Association (the Association). The Association represents approximately 70 Canadian-flag ships, most of which do not use the services of the Authority’s pilots as at least one of their crew members
is a holder of a Great Lakes pilotage certificate. However, approximately 10 ships within the domestic fleet are Canadian tankers that
request the services of an Authority pilot when transiting certain
districts under the Authority’s jurisdiction or that have ship/cargo
charterers requiring them to use the services of a pilot. In October
2014, the Authority met with two major Canadian shipowners that
use these services to discuss the tariff proposal and other matters.
The Authority met with the Chamber of Marine Commerce (the
Chamber) on September 26, 2014, to discuss this tariff proposal
and other matters. The Chamber is the voice of the commercial
marine industry in the Great Lakes.
During discussions, stakeholders have indicated that they would
not object to the proposed tariff adjustments.
For the new pilot boat charges in the Detroit region, the U.S.
Coast Guard and the LPA met with users on July 23, 2014, and
have obtained consensus on the need for a new pilot boat as well as
strategies to repay the financing costs with the incremental pilot
boat charges.
Rationale
Justification
The Authority determined the necessary tariff adjustments following an analysis of the forecasted financial results. These tariff
rate increases allow the Authority not only to offset the forecasted
operating and administrative cost increase but also to generate reasonable levels of financial surpluses while effectively servicing the
traffic projections.
Les rajustements tarifaires nécessaires ont été déterminés par
l’Administration après une analyse des résultats financiers prévus.
En augmentant ses tarifs, l’Administration pourra non seulement
contrebalancer la hausse prévue des coûts d’administration et de
fonctionnement, mais aussi engendrer des niveaux raisonnables
d’excédents financiers tout en fournissant des services efficaces en
fonction des prévisions du trafic.
En outre, les conventions collectives conclues avec les groupes
de pilotes viennent à échéance le 31 mars 2017. Elles prévoient une
augmentation salariale moyenne de 2,75 % pour 2015 et de 2,75 %
pour 2016. Les salaires des pilotes représentent environ 75 % de la
structure de coûts globale de l’Administration.
Les propositions de l’Administration en ce qui concerne l’augmentation des tarifs généraux et les taux proposés pour les droits
supplémentaires pour 2015, 2016 et 2017 vont de pair avec les
objectifs du plan d’entreprise de 2015-2019, soit d’éliminer le déficit accumulé d’ici la fin de l’exercice 2015 et de dégager un excédent raisonnable d’ici la fin de la période de planification.
Les revenus qui découleront des modifications proposées
seraient bénéfiques dans la mesure où ils permettraient à l’Administration d’être mieux à même de poursuivre ses activités tout
en assurant son autonomie financière. Grâce aux modifications
The current collective agreements with the pilot groups expire
on March 31, 2017. A 2.75% annual wage increase for 2015 and
another 2.75% annual wage increase for 2016 are stipulated in
these agreements. Pilot compensation accounts for approximately
75% of the Authority’s total cost structure.
The Authority’s proposed overall increase in its general tariff
and its proposed tariff surcharge rates for the years 2015, 2016, and
2017 are in line with its 2015–2019 corporate plan objectives to
eliminate the current accumulated deficit by the end of fiscal
year 2015 and to produce and maintain a reasonable surplus at the
end of the planning period.
The revenue generated from the proposed amendments would be
beneficial as it would enhance the Authority’s ability to comply
with its mandate to operate on a self-sustaining financial basis. The
proposed amendments would also allow the Authority to continue
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143071
to provide a safe and efficient pilotage service in accordance with
the requirements of the Act.
proposées, l’Administration pourrait par ailleurs continuer de fournir des services de pilotage efficaces et sécuritaires, en conformité
avec les exigences de la Loi.
Compared with the 2014 general tariff rates and based on traffic
projections, the proposed increases will generate additional revenues of approximately $295,000 in 2015, $290,000 in 2016 and
$399,000 in 2017. The proposed tariff surcharge rates should generate approximately $2.2 million, $2.2 million and $2.0 million for
the each three years respectively. Overall, when compared to the
current 2014 tariffs, these tariff adjustments represent a slight
increase of $104,000, $173,000, and $89,000, respectively, for the
Authority’s customers.
Par comparaison avec les taux tarifaires généraux de 2014 et en
fonction des prévisions de trafic, les augmentations proposées
pourraient donner lieu à des revenus additionnels d’environ
295 000 $ en 2015, 290 000 $ en 2016 et 399 000 $ en 2017. De
plus, les taux proposés pour les droits supplémentaires devraient
procurer à l’Administration des revenus respectifs d’environ
2,2 millions de dollars, 2,2 millions de dollars et 2,0 millions de
dollars pour ces trois années. Dans l’ensemble, si l’on compare ces
tarifs à ceux de 2014, les modifications représentent pour les usagers de l’Administration une légère augmentation de 104 000 $, de
173 000 $ et de 89 000 $.
Pour mettre les choses en perspective, il faut rappeler que, pour
un navire de taille moyenne qui emprunte la Voie maritime du
Saint-Laurent entre Montréal et Thunder Bay, il en coûte, en 2014,
environ 37 000 $ pour un aller simple. Si les modifications proposées sont adoptées, ce montant s’élèvera à 37 400 $ (augmentation
nette de 0,5 %) en 2015, à 37 900 $ (augmentation additionnelle de
1,5 %) en 2016 et à 38 300 $ (augmentation additionnelle de 1,0 %)
en 2017.
To put these increases in perspective, for an average-sized ship
transiting the St. Lawrence Seaway between Montréal and Thunder
Bay, the cost is approximately $37,000 for a one-way trip in 2014.
Should these proposed amendments be approved, the cost would
be $37,400 (a 0.5% net increase) in 2015, $37,900 (an
additional 1.5% increase) in 2016 and $38,300 (an additional
1.0% increase) in 2017.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Section 45 of the Act provides an enforcement mechanism for
these Regulations in that a pilotage authority can inform a customs
officer at any port in Canada to withhold clearance from any ship
for which pilotage charges are outstanding and unpaid. Section 48
of the Act stipulates that every person who fails to comply with
Part 1 of the Act, other than section 15.3, or with the Regulations is
guilty of an offence and liable on summary conviction to a fine not
exceeding $5,000.
L’article 45 de la Loi prévoit un mécanisme pour l’application
du Règlement. En effet, une administration de pilotage peut aviser
un agent des douanes qui est en service dans un port canadien de ne
pas donner congé à un navire lorsque des droits de pilotage sont
exigibles et impayés. L’article 48 de la Loi prévoit que quiconque
contrevient à la partie 1 de la Loi, autre que l’article 15.3, ou au
Règlement, commet une infraction et est passible d’une amende
maximale de 5 000 $ sur déclaration de culpabilité par procédure
sommaire.
Contact
Personne-ressource
Mr. Robert F. Lemire
Chief Executive Officer
Great Lakes Pilotage Authority
P.O. Box 95
Cornwall, Ontario
K6H 5R9
Telephone: 613-933-2991
Fax: 613-932-3793
M. Robert F. Lemire
Directeur général
Administration de pilotage des Grands Lacs
Case postale 95
Cornwall (Ontario)
K6H 5R9
Téléphone : 613-933-2991
Télécopieur : 613-932-3793
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 34(1)1a of the Pilotage
Act2b, that the Great Lakes Pilotage Authority, pursuant to subsection 33(1) of that Act, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Great Lakes Pilotage Tariff Regulations.
Interested persons who have reason to believe that any charge in
the proposed Regulations is prejudicial to the public interest,
including the public interest that is consistent with the national
transportation policy set out in section 53c of the Canada Transportation Act4d, may file a notice of objection setting out the grounds
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(1)1a de la Loi
sur le pilotage2b, que l’Administration de pilotage des Grands Lacs,
en vertu du paragraphe 33(1) de cette loi, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de pilotage des
Grands Lacs, ci-après.
Les intéressés qui ont des raisons de croire qu’un droit figurant
dans le projet de règlement nuit à l’intérêt public, notamment l’intérêt public qui est compatible avec la politique nationale des transports énoncée à l’article 53c de la Loi sur les transports au Canada4d,
peuvent déposer un avis d’opposition motivé auprès de l’Office des
a
a
b
b
S.C. 1998, c. 10, s. 150
R.S., c. P-14
c
S.C. 2007, c. 19, s. 2
d
S.C. 1996, c. 10
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
L.R., ch. P-14
L.C. 2007, ch. 19, art. 2
d
L.C. 1996, ch. 10
c
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143072
for the objection with the Canadian Transportation Agency within
30 days after the date of publication of this notice. The notice of
objection must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of
publication of this notice, and be sent to the Canadian Transportation Agency, Ottawa, Ontario K1A 0N9. The notice of objection
must also be filed with the Minister of Transport and the Great
Lakes Pilotage Authority in accordance with subsection 34(3)5e of
the Pilotage Act6b.
transports du Canada dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la
Gazette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à l’Office des transports du Canada, Ottawa (Ontario) K1A
0N9. L’avis d’opposition doit également être fourni à la ministre
des Transports et à l’Administration de pilotage des Grands Lacs
conformément au paragraphe 34(3)5e de la Loi sur le pilotage6b.
Cornwall, le 16 décembre 2014
Le premier dirigeant de l’Administration de
pilotage des Grands Lacs
ROBERT F. LEMIRE
Cornwall, December 16, 2014
ROBERT F. LEMIRE
Chief Executive Officer
Great Lakes Pilotage Authority
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
TARIFS DE PILOTAGE DES GRANDS LACS
REGULATIONS AMENDING THE GREAT LAKES
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS
MODIFICATIONS
AMENDMENTS
1
1. (1) Section 4 of the Great Lakes Pilotage Tariff Regulations7
is replaced by the following:
4. A surcharge of 11% is payable until December 31, 2016 on
each pilotage charge payable under section 3 for a pilotage service
provided in accordance with any of Schedules 1 to 3.
(2) The minimum and maximum basic charges for a through trip
through International District No. 1 and its contiguous waters are
$888 and $3,901, respectively.
1. (1) L’article 4 du Règlement sur les tarifs de pilotage des
Grands Lacs71 est remplacé par ce qui suit :
4. Un droit supplémentaire de 11 % est à payer jusqu’au
31 décembre 2016 sur chaque droit de pilotage à payer en application de l’article 3 pour un service de pilotage fourni conformément
à l’une ou l’autre des annexes 1 à 3.
(2) L’article 4 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
4. Un droit supplémentaire de 10 % est à payer jusqu’au
31 décembre 2017 sur chaque droit de pilotage à payer en application de l’article 3 pour un service de pilotage fourni conformément
à l’une ou l’autre des annexes 1 à 3.
2. (1) Les paragraphes 1(1) à (4) de l’annexe 1 du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
1. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le droit de base à payer
pour une traversée, à l’exception d’un déplacement, via la circonscription internationale no 1 ou une partie de celle-ci, et ses eaux
limitrophes, est de 18,01 $ le kilomètre (29,97 $ le mille terrestre),
plus 400 $ pour chaque écluse franchie.
(2) Le droit de base à payer pour un voyage direct via la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est d’au moins
875 $ et d’au plus 3 843 $.
(3) Le droit de base à payer pour un déplacement dans la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est de
1 320 $.
(4) Si, au cours de sa traversée dans le canal Welland, un navire
accoste ou appareille pour toute autre raison que des instructions
données par la Corporation de Gestion de la Voie maritime du
Saint-Laurent, le droit de base à payer est de 56 $ le kilomètre
(91,91 $ le mille terrestre), plus 342 $ pour chaque écluse franchie,
le droit minimal étant de 1 143 $.
(2) Les paragraphes 1(1) à (4) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
1. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le droit de base à payer
pour une traversée, à l’exception d’un déplacement, via la circonscription internationale no 1 ou une partie de celle-ci, et ses eaux
limitrophes, est de 18,28 $ le kilomètre (30,42 $ le mille terrestre),
plus 406 $ pour chaque écluse franchie.
(2) Le droit de base à payer pour un voyage direct via la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est d’au moins
888 $ et d’au plus 3 901 $.
b
b
e
e
(2) Section 4 of the Regulations is replaced by the following:
4. A surcharge of 10% is payable until December 31, 2017 on
each pilotage charge payable under section 3 for a pilotage service
provided in accordance with any of Schedules 1 to 3.
2. (1) Subsections 1(1) to (4) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
1. (1) Subject to subsection (2), the basic charge for a passage,
other than a movage, through International District No. 1 or any
part of it, and its contiguous waters, is $18.01 for each kilometre
($29.97 for each statute mile), plus $400 for each lock transited.
(2) The minimum and maximum basic charges for a through trip
through International District No. 1 and its contiguous waters are
$875 and $3,843, respectively.
(3) The basic charge for a movage in International District No. 1
and its contiguous waters is $1,320.
(4) If a ship, during its passage through the Welland Canal,
docks or undocks for any reason other than instructions given by
The St. Lawrence Seaway Management Corporation, the basic
charge is $56 for each kilometre ($91.91 for each statute mile),
plus $342 for each lock transited, with a minimum charge of
$1,143.
(2) Subsections 1(1) to (4) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
1. (1) Subject to subsection (2), the basic charge for a passage,
other than a movage, through International District No. 1 or any
part of it, and its contiguous waters, is $18.28 for each kilometre
($30.42 for each statute mile), plus $406 for each lock transited.
R.S., c. P-14
S.C. 1996, c. 10, s. 251(2)
1
SOR/84-253; SOR/96-409
L.R., ch. P-14
L.C. 1996, ch. 10, par. 251(2)
DORS/84-253; DORS/96-409
1
Canada Gazette Part I December 27, 2014
(3) The basic charge for a movage in International District No. 1
and its contiguous waters is $1,340.
(4) If a ship, during its passage through the Welland Canal,
docks or undocks for any reason other than instructions given by
The St. Lawrence Seaway Management Corporation, the basic
charge is $57 for each kilometre ($93.29 for each statute mile),
plus $347 for each lock transited, with a minimum charge of
$1,160.
(3) Subsections 1(1) to (4) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
1. (1) Subject to subsection (2), the basic charge for a passage,
other than a movage, through International District No. 1 or any
part of it, and its contiguous waters, is $18.65 for each kilometre
($31.03 for each statute mile), plus $414 for each lock transited.
(2) The minimum and maximum basic charges for a through trip
through International District No. 1 and its contiguous waters are
$906 and $3,979, respectively.
(3) The basic charge for a movage in International District No. 1
and its contiguous waters is $1,367.
(4) If a ship, during its passage through the Welland Canal,
docks or undocks for any reason other than instructions given by
The St. Lawrence Seaway Management Corporation, the basic
charge is $58 for each kilometre ($95.16 for each statute mile),
plus $354 for each lock transited, with a minimum charge of
$1,183.
(4) The portion of items 1 to 15 of the table to subsection 1(5)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143073
(3) Le droit de base à payer pour un déplacement dans la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est de
1 340 $.
(4) Si, au cours de sa traversée dans le canal Welland, un navire
accoste ou appareille pour toute autre raison que des instructions
données par la Corporation de Gestion de la Voie maritime du
Saint-Laurent, le droit de base à payer est de 57 $ le kilomètre
(93,29 $ le mille terrestre), plus 347 $ pour chaque écluse franchie,
le droit minimal étant de 1 160 $.
(3) Les paragraphes 1(1) à (4) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
1. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le droit de base à payer
pour une traversée, à l’exception d’un déplacement, via la circonscription internationale no 1 ou une partie de celle-ci, et ses eaux
limitrophes, est de 18,65 $ le kilomètre (31,03 $ le mille terrestre),
plus 414 $ pour chaque écluse franchie.
(2) Le droit de base à payer pour un voyage direct via la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est d’au moins
906 $ et d’au plus 3 979 $.
(3) Le droit de base à payer pour un déplacement dans la circonscription internationale no 1 et ses eaux limitrophes est de
1 367 $.
(4) Si, au cours de sa traversée dans le canal Welland, un navire
accoste ou appareille pour toute autre raison que des instructions
données par la Corporation de Gestion de la Voie maritime du
Saint-Laurent, le droit de base à payer est de 58 $ le kilomètre
(95,16 $ le mille terrestre), plus 354 $ pour chaque écluse franchie,
le droit minimal étant de 1 183 $.
(4) Le passage des articles 1 à 15 du tableau du paragraphe 1(5) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 2,108
(b) 2,108
2,253
1,330
3,919
2,253
1,631
4,543
2,925
2,253
1,330
2,949
2,949
2,289
1,330
1,631
(5) The portion of items 1 to 15 of the table to subsection 1(5)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
a)
b)
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
(5) Le passage des articles 1 à 15 du tableau du paragraphe 1(5) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
2.
2 108
2 108
2 253
1 330
3 919
2 253
1 631
4 543
2 925
2 253
1 330
2 949
2 949
2 289
1 330
1 631
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 2,140
(b) 2,140
2,287
a)
b)
2.
2 140
2 140
2 287
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143074
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
1,350
3,978
2,287
1,655
4,611
2,969
2,287
1,350
2,993
2,993
2,323
1,350
1,655
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
1 350
3 978
2 287
1 655
4 611
2 969
2 287
1 350
2 993
2 993
2 323
1 350
1 655
(6) The portion of items 1 to 15 of the table to subsection 1(5)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(6) Le passage des articles 1 à 15 du tableau du paragraphe 1(5) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 2,183
(b) 2,183
2,333
1,377
4,058
2,333
1,688
4,703
3,028
2,333
1,377
3,053
3,053
2,369
1,377
1,688
(7) The portion of items 1 to 4 of the table to subsection 1(6)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
a)
b)
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
2 183
2 183
2 333
1 377
4 058
2 333
1 688
4 703
3 028
2 333
1 377
3 053
3 053
2 369
1 377
1 688
(7) Le passage des articles 1 à 4 du tableau du paragraphe 1(6) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
3.
4.
2,980
2,496
1,122
1,122
1.
2.
3.
4.
2 980
2 496
1 122
1 122
(8) The portion of items 1 to 4 of the table to subsection 1(6)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(8) Le passage des articles 1 à 4 du tableau du paragraphe 1(6) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
3.
4.
3,025
2,533
1,139
1,139
1.
2.
3.
4.
3 025
2 533
1 139
1 139
Canada Gazette Part I December 27, 2014
(9) The portion of items 1 to 4 of the table to subsection 1(6)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143075
(9) Le passage des articles 1 à 4 du tableau du paragraphe 1(6) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
3.
4.
3,086
2,584
1,162
1,162
1.
2.
3.
4.
3 086
2 584
1 162
1 162
(10) Section 1 of Schedule 1 to the Regulations is amended by
adding the following after subsection (6):
(7) An additional charge of $250 is payable for each embarkation or disembarkation of a Canadian pilot at the Detroit pilot boat.
3. (1) The portion of items 1 and 2 of the table to subsection 2(1) of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(10) L’article 1 de l’annexe 1 du même règlement est modifié
par adjonction, après le paragraphe (6), de ce qui suit :
(7) Un droit supplémentaire de 250 $ est à payer pour chaque
embarquement ou débarquement d’un pilote canadien au bateaupilote de Detroit.
3. (1) Le passage des articles 1 et 2 du tableau du paragraphe 2(1) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 986
(b) 867
(c) 599
2.
a)
b)
c)
986
867
599
a)
b)
c)
939
668
573
2.
(a) 939
(b) 668
(c) 573
(2) The portion of items 1 and 2 of the table to subsection 2(1)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(2) Le passage des articles 1 et 2 du tableau du paragraphe 2(1) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 1,001
(b) 880
(c) 608
2.
a)
b)
c)
1 001
880
608
a)
b)
c)
953
678
582
2.
(a) 953
(b) 678
(c) 582
(3) The portion of items 1 and 2 of the table to subsection 2(1)
of Schedule 1 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(3) Le passage des articles 1 et 2 du tableau du paragraphe 2(1) de l’annexe 1 du même règlement figurant dans la
colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Item
Basic Charge ($)
1.
Colonne 2
Article
Droit de base ($)
1.
(a) 1,021
(b) 898
(c) 620
2.
a)
b)
c)
1 021
898
620
a)
b)
c)
972
692
594
2.
(a) 972
(b) 692
(c) 594
Canada Gazette Part I December 27, 2014
(4) Subsection 2(3) of Schedule 1 to the Regulations is replaced by the following:
(3) The basic charge for pilotage services consisting of a lockage
and a movage between Buffalo and any point on the Niagara River
below the Black Rock Lock is $1,704.
(5) Subsection 2(3) of Schedule 1 to the Regulations is replaced by the following:
(3) The basic charge for pilotage services consisting of a lockage
and a movage between Buffalo and any point on the Niagara River
below the Black Rock Lock is $1,730.
(6) Subsection 2(3) of Schedule 1 to the Regulations is replaced by the following:
(3) The basic charge for pilotage services consisting of a lockage
and a movage between Buffalo and any point on the Niagara River
below the Black Rock Lock is $1,765.
4. (1) Subsections 3(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations are replaced by the following:
3. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through designated waters or contiguous waters, an additional basic charge of
$79 is payable for each hour or part of an hour that the pilot is
detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,896.
(2) Subsections 3(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
3. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through designated waters or contiguous waters, an additional basic charge of
$80 is payable for each hour or part of an hour that the pilot is
detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,920.
(3) Subsections 3(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
3. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through designated waters or contiguous waters, an additional basic charge of
$82 is payable for each hour or part of an hour that the pilot is
detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,968.
5. (1) Section 4 of Schedule 1 to the Regulations is replaced
by the following:
4. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage of a
ship to which a pilot has been assigned is delayed for the convenience of the ship for more than one hour after the pilot reports for
duty at the designated boarding point, a basic charge of $79 is payable for each hour or part of an hour of that delay, including the
first hour.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,896.
(2) Section 4 of Schedule 1 to the Regulations is replaced by
the following:
4. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage
of a ship to which a pilot has been assigned is delayed for the
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143076
(4) Le paragraphe 2(3) de l’annexe 1 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
(3) Le droit de base à payer pour les services de pilotage comportant un éclusage et un déplacement entre Buffalo et tout point
sur la rivière Niagara en aval de l’écluse Black Rock est de 1 704 $.
(5) Le paragraphe 2(3) de l’annexe 1 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
(3) Le droit de base à payer pour les services de pilotage comportant un éclusage et un déplacement entre Buffalo et tout point
sur la rivière Niagara en aval de l’écluse Black Rock est de 1 730 $.
(6) Le paragraphe 2(3) de l’annexe 1 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
(3) Le droit de base à payer pour les services de pilotage comportant un éclusage et un déplacement entre Buffalo et tout point
sur la rivière Niagara en aval de l’écluse Black Rock est de 1 765 $.
4. (1) Les paragraphes 3(1) et (2) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu à la fin de son affectation ou durant
une interruption de la traversée du navire dans des eaux désignées
ou limitrophes, le droit de base supplémentaire à payer est de 79 $
pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le pilote est
retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 896 $ par période de 24 heures.
(2) Les paragraphes 3(1) et (2) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu à la fin de son affectation ou durant
une interruption de la traversée du navire dans des eaux désignées
ou limitrophes, le droit de base supplémentaire à payer est de 80 $
pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le pilote est
retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 920 $ par période de 24 heures.
(3) Les paragraphes 3(1) et (2) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu à la fin de son affectation ou durant
une interruption de la traversée du navire dans des eaux désignées
ou limitrophes, le droit de base supplémentaire à payer est de 82 $
pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le pilote est
retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 968 $ par période de 24 heures.
5. (1) L’article 4 de l’annexe 1 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
4. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 79 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 896 $ par période de 24 heures.
(2) L’article 4 de l’annexe 1 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
4. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143077
convenience of the ship for more than one hour after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$80 is payable for each hour or part of an hour of that delay, including the first hour.
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 80 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,920.
(3) Section 4 of Schedule 1 to the Regulations is replaced by
the following:
4. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage of a
ship to which a pilot has been assigned is delayed for the convenience of the ship for more than one hour after the pilot reports for
duty at the designated boarding point, a basic charge of $82 is payable for each hour or part of an hour of that delay, including the
first hour.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $1,968.
6. (1) Subsections 5(1) to (3) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
5. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,648 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $79 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of cancellation.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 920 $ par période de 24 heures.
(3) L’article 4 de l’annexe 1 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
4. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 82 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 1 968 $ par période de 24 heures.
6. (1) Les paragraphes 5(1) à (3) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
5. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 648 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 79 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote s’est présenté à son poste
et celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 1 896 $ par période de 24 heures.
(2) Les paragraphes 5(1) à (3) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
5. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 673 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 80 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote s’est présenté à son poste
et celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 1 920 $ par période de 24 heures.
(3) Les paragraphes 5(1) à (3) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
5. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 706 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 82 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote s’est présenté à son poste
et celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 1 968 $ par période de 24 heures.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $1,896.
(2) Subsections 5(1) to (3) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
5. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,673 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $80 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of cancellation.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $1,920.
(3) Subsections 5(1) to (3) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
5. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,706 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $82 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of cancellation.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $1,968.
Canada Gazette Part I December 27, 2014
7. (1) Subsections 8(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations are replaced by the following:
8. (1) If a pilot is unable to board a ship at the normal boarding
point and must, in order to board it, travel beyond the area for
which the pilot’s services are requested, a basic charge of $474 is
payable for each 24-hour period or part of a 24-hour period during
which the pilot is away from the normal boarding point.
(2) If a pilot is carried on a ship beyond the area for which the
pilot’s services are requested, a basic charge of $474 is payable for
each 24-hour period or part of a 24-hour period before the pilot’s
return to the place where the pilot normally would have
disembarked.
(2) Subsections 8(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
8. (1) If a pilot is unable to board a ship at the normal boarding
point and must, in order to board it, travel beyond the area for
which the pilot’s services are requested, a basic charge of $481 is
payable for each 24-hour period or part of a 24-hour period during
which the pilot is away from the normal boarding point.
(2) If a pilot is carried on a ship beyond the area for which the
pilot’s services are requested, a basic charge of $481 is payable for
each 24-hour period or part of a 24-hour period before the pilot’s
return to the place where the pilot normally would have
disembarked.
(3) Subsections 8(1) and (2) of Schedule 1 to the Regulations
are replaced by the following:
8. (1) If a pilot is unable to board a ship at the normal boarding
point and must, in order to board it, travel beyond the area for
which the pilot’s services are requested, a basic charge of $491 is
payable for each 24-hour period or part of a 24-hour period during
which the pilot is away from the normal boarding point.
(2) If a pilot is carried on a ship beyond the area for which the
pilot’s services are requested, a basic charge of $491 is payable for
each 24-hour period or part of a 24-hour period before the pilot’s
return to the place where the pilot normally would have
disembarked.
8. (1) The portion of items 1 to 4 of the table to section 1 of
Schedule 2 to the Regulations in columns 2 and 3 is replaced by
the following:
Column 2
Column 3
Item
Basic Charge ($)
Minimum Basic Charge ($)
1.
2.
4,510
20.71 for each kilometre (34.46 for each
statute mile), plus 576 for each lock
transited
808
1,737
N/A
1,160
N/A
N/A
3.
4.
(2) The portion of items 1 to 4 of the table to section 1 of
Schedule 2 to the Regulations in columns 2 and 3 is replaced by
the following:
Column 2
Column 3
Item
Basic Charge ($)
Minimum Basic Charge ($)
1.
2.
4,578
21.02 for each kilometre (34.98 for each
statute mile), plus 585 for each lock
transited
N/A
1,177
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143078
7. (1) Les paragraphes 8(1) et (2) de l’annexe 1 du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
8. (1) Si un pilote ne peut monter à bord d’un navire à son point
d’embarquement habituel et s’il doit, pour ce faire, voyager audelà de la zone pour laquelle ses services sont demandés, le droit
de base à payer est de 474 $ pour chaque période de 24 heures ou
moins durant laquelle le pilote est absent de son point d’embarquement habituel.
(2) Si un pilote est transporté par un navire au-delà de la zone
pour laquelle ses services sont demandés, le droit de base à payer
est de 474 $ pour chaque période de 24 heures ou moins qui précède son retour à l’endroit où il aurait normalement débarqué.
(2) Les paragraphes 8(1) et (2) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
8. (1) Si un pilote ne peut monter à bord d’un navire à son point
d’embarquement habituel et s’il doit, pour ce faire, voyager audelà de la zone pour laquelle ses services sont demandés, le droit
de base à payer est de 481 $ pour chaque période de 24 heures ou
moins durant laquelle le pilote est absent de son point d’embarquement habituel.
(2) Si un pilote est transporté par un navire au-delà de la zone
pour laquelle ses services sont demandés, le droit de base à payer
est de 481 $ pour chaque période de 24 heures ou moins qui précède son retour à l’endroit où il aurait normalement débarqué.
(3) Les paragraphes 8(1) et (2) de l’annexe 1 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
8. (1) Si un pilote ne peut monter à bord d’un navire à son point
d’embarquement habituel et s’il doit, pour ce faire, voyager audelà de la zone pour laquelle ses services sont demandés, le droit
de base à payer est de 491 $ pour chaque période de 24 heures ou
moins durant laquelle le pilote est absent de son point d’embarquement habituel.
(2) Si un pilote est transporté par un navire au-delà de la zone
pour laquelle ses services sont demandés, le droit de base à payer
est de 491 $ pour chaque période de 24 heures ou moins qui précède son retour à l’endroit où il aurait normalement débarqué.
8. (1) Le passage des articles 1 à 4 du tableau de l’article 1 de
l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 2 et 3
est remplacé par ce qui suit :
Colonne 2
Colonne 3
Article
Droit de base ($)
Droit de base minimal ($)
1.
2.
4 510
S/O
20,71 le kilomètre (34,46 le mille terrestre), 1 160
plus 576 pour chaque écluse franchie
3.
4.
808
1 737
S/O
S/O
(2) Le passage des articles 1 à 4 du tableau de l’article 1 de
l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 2 et 3
est remplacé par ce qui suit :
Colonne 2
Colonne 3
Article
Droit de base ($)
Droit de base minimal ($)
1.
2.
4 578
S/O
21,02 le kilomètre (34,98 le mille terrestre), 1 177
plus 585 pour chaque écluse franchie
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Column 2
Column 3
Item
Basic Charge ($)
Minimum Basic Charge ($)
3.
4.
820
1,763
N/A
N/A
(3) The portion of items 1 to 4 of the table to section 1 of
Schedule 2 to the Regulations in columns 2 and 3 is replaced by
the following:
Column 2
Column 3
Item
Basic Charge ($)
Minimum Basic Charge ($)
1.
2.
4,670
21.44 for each kilometre (35.68 for each
statute mile), plus 597 for each lock
transited
836
1,798
N/A
1,201
N/A
N/A
3.
4.
9. (1) Subsections 2(1) and (2) of Schedule 2 to the Regulations are replaced by the following:
2. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through the Cornwall District, an additional basic charge of $151 is payable for each
hour or part of an hour that the pilot is detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,624.
(2) Subsections 2(1) and (2) of Schedule 2 to the Regulations
are replaced by the following:
2. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through the Cornwall District, an additional basic charge of $153 is payable for each
hour or part of an hour that the pilot is detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,672.
(3) Subsections 2(1) and (2) of Schedule 2 to the Regulations
are replaced by the following:
2. (1) Subject to subsections (2) and (3), if a pilot is detained for
the convenience of a ship after the end of the pilot’s assignment or
during an interruption of the passage of the ship through the Cornwall District, an additional basic charge of $156 is payable for each
hour or part of an hour that the pilot is detained.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,744.
10. (1) Section 3 of Schedule 2 to the Regulations is replaced
by the following:
3. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage of a
ship to which a pilot has been assigned is delayed for the convenience of the ship for more than one hour after the pilot reports for
duty at the designated boarding point, a basic charge of $151 is
payable for each hour or part of an hour of that delay, including the
first hour.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,624.
(2) Section 3 of Schedule 2 to the Regulations is replaced by
the following:
3. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage
of a ship to which a pilot has been assigned is delayed for the
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143079
Colonne 2
Colonne 3
Article
Droit de base ($)
Droit de base minimal ($)
3.
4.
820
1 763
S/O
S/O
(3) Le passage des articles 1 à 4 du tableau de l’article 1 de
l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 2 et 3
est remplacé par ce qui suit :
Colonne 2
Colonne 3
Article
Droit de base ($)
Droit de base minimal ($)
1.
2.
4 670
S/O
21,44 le kilomètre (35,68 le mille terrestre), 1 201
plus 597 pour chaque écluse franchie
3.
4.
836
1 798
S/O
S/O
9. (1) Les paragraphes 2(1) et (2) de l’annexe 2 du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
2. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu après la fin de son affectation ou
durant une interruption de la traversée du navire dans la circonscription de Cornwall, le droit de base supplémentaire à payer est
de 151 $ pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le
pilote est retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 624 $ par période de 24 heures.
(2) Les paragraphes 2(1) et (2) de l’annexe 2 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
2. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu après la fin de son affectation ou
durant une interruption de la traversée du navire dans la circonscription de Cornwall, le droit de base supplémentaire à payer est
de 153 $ pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le
pilote est retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 672 $ par période de 24 heures.
(3) Les paragraphes 2(1) et (2) de l’annexe 2 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
2. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), si, pour les besoins
du navire, un pilote est retenu après la fin de son affectation ou
durant une interruption de la traversée du navire dans la circonscription de Cornwall, le droit de base supplémentaire à payer est
de 156 $ pour chaque heure ou fraction d’heure pendant laquelle le
pilote est retenu.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 744 $ par période de 24 heures.
10. (1) L’article 3 de l’annexe 2 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 151 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 624 $ par période de 24 heures.
(2) L’article 3 de l’annexe 2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143080
convenience of the ship for more than one hour after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$153 is payable for each hour or part of an hour of that delay,
including the first hour.
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 153 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,672.
(3) Section 3 of Schedule 2 to the Regulations is replaced by
the following:
3. (1) Subject to subsection (2), if the departure or movage of a
ship to which a pilot has been assigned is delayed for the convenience of the ship for more than one hour after the pilot reports for
duty at the designated boarding point, a basic charge of $156 is
payable for each hour or part of an hour of that delay, including the
first hour.
(2) The maximum basic charge payable under subsection (1) for
any 24-hour period is $3,744.
11. (1) Subsections 4(1) to (3) of Schedule 2 to the Regulations are replaced by the following:
4. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,719 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $151 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of the cancellation.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 672 $ par période de 24 heures.
(3) L’article 3 de l’annexe 2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve du paragraphe (2), si le départ ou le déplacement d’un navire auquel a été affecté un pilote est, pour les besoins
du navire, retardé de plus d’une heure après que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement désigné, le droit de
base à payer est de 156 $ pour chaque heure ou fraction d’heure de
retard, y compris la première heure.
(2) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (1) est de 3 744 $ par période de 24 heures.
11. (1) Les paragraphes 4(1) à (3) de l’annexe 2 du même
règlement sont remplacés par ce qui suit :
4. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 719 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 151 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote se présente à son poste et
celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 3 624 $ par période de 24 heures.
(2) Les paragraphes 4(1) à (3) de l’annexe 2 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
4. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 745 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 153 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote se présente à son poste et
celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 3 672 $ par période de 24 heures.
(3) Les paragraphes 4(1) à (3) de l’annexe 2 du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
4. (1) Si une demande de services de pilotage est annulée après
que le pilote s’est présenté à son poste au point d’embarquement
désigné, le droit de base à payer est de 1 780 $.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), si une demande de services
de pilotage est annulée plus d’une heure après que le pilote s’est
présenté à son poste au point d’embarquement désigné, est à payer,
en plus du droit de base prévu au paragraphe (1), un droit de base
de 156 $ pour chaque heure ou fraction d’heure, y compris la première heure, entre le moment où le pilote se présente à son poste et
celui où la demande est annulée.
(3) Le droit de base maximal à payer en application du paragraphe (2) est de 3 744 $ par période de 24 heures.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $3,624.
(2) Subsections 4(1) to (3) of Schedule 2 to the Regulations
are replaced by the following:
4. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,745 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $153 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of the cancellation.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $3,672.
(3) Subsections 4(1) to (3) of Schedule 2 to the Regulations
are replaced by the following:
4. (1) If a request for pilotage services is cancelled after the pilot
reports for duty at the designated boarding point, a basic charge of
$1,780 is payable.
(2) Subject to subsection (3), if a request for pilotage services is
cancelled more than one hour after the pilot reports for duty at the
designated boarding point, in addition to the basic charge set out in
subsection (1), a basic charge of $156 is payable for each hour or
part of an hour, including the first hour, between the time that the
pilot reports for duty and the time of the cancellation.
(3) The maximum basic charge payable under subsection (2) for
any 24-hour period is $3,744.
Canada Gazette Part I December 27, 2014
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143081
12. (1) The portion of items 1 and 2 of the table to section 1
of Schedule 3 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
12. (1) Le passage des articles 1 et 2 du tableau de l’article 1
de l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est
remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
1,568
1,095
1.
2.
1 568
1 095
(2) The portion of items 1 and 2 of the table to section 1 of
Schedule 3 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(2) Le passage des articles 1 et 2 du tableau de l’article 1 de
l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est
remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
1,592
1,111
1.
2.
1 592
1 111
(3) The portion of items 1 and 2 of the table to section 1 of
Schedule 3 to the Regulations in column 2 is replaced by the
following:
(3) Le passage des articles 1 et 2 du tableau de l’article 1 de
l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est
remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Basic Charge ($)
Article
Droit de base ($)
1.
2.
1,624
1,133
1.
2.
1 624
1 133
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
13. (1) Subject to subsections (2) and (3), these Regulations
come into force on the day on which they are registered.
(2) Subsections 2(2), (5) and (8), 3(2) and (5), 4(2), 5(2), 6(2),
7(2), 8(2), 9(2), 10(2), 11(2) and 12(2) come into force on January 1, 2016.
(3) Subsections 1(2), 2(3), (6) and (9), 3(3) and (6), 4(3), 5(3),
6(3), 7(3), 8(3), 9(3), 10(3), 11(3) and 12(3) come into force on
January 1, 2017.
13. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le présent
règlement entre en vigueur à la date de son enregistrement.
(2) Les paragraphes 2(2), (5) et (8), 3(2) et (5), 4(2), 5(2), 6(2),
7(2), 8(2), 9(2), 10(2), 11(2) et 12(2) entrent en vigueur le
1er janvier 2016.
(3) Les paragraphes 1(2), 2(3), (6) et (9), 3(3) et (6), 4(3), 5(3),
6(3), 7(3), 8(3), 9(3), 10(3), 11(3) et 12(3) entrent en vigueur le
1er janvier 2017.
[52-1-o]
[52-1-o]
Canada Gazette Part I December 27, 2014
INDEX
Vol. 148, No. 52 — December 27, 2014
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of a charity (Erratum)................ 3063
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decisions.................................................................................. 3064
* Notice to interested parties.................................................... 3063
Part 1 applications.................................................................... 3063
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians............................................................ 3056
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Notice with respect to the Performance Indicators and
National Targets for the Code of Practice for the
Environmental Management of Road Salts in Canada.... 3057
Notice of Vacancy
Canadian Transportation Accident Investigation and
Safety Board..................................................................... 3059
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143082
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Trust and Loan Companies Act
HSBC Trust Company (Canada) and HSBC Loan
Corporation (Canada) — Letters patent of
amalgamation and order to commence and carry on
business............................................................................ 3061
Transport, Dept. of
Canada Shipping Act, 2001
Western Canada Marine Response Corporation.................. 3057
MISCELLANEOUS NOTICES
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
Relocation of head office..................................................... 3066
Surrender of charter............................................................. 3066
PARLIAMENT
House of Commons
* Filing applications for private bills (Second Session,
Forty-First Parliament)..................................................... 3062
PROPOSED REGULATIONS
Great Lakes Pilotage Authority
Pilotage Act
Regulations Amending the Great Lakes Pilotage Tariff
Regulations...................................................................... 3068
Canada Gazette Part I December 27, 2014
INDEX
o
Vol. 148, n 52 — Le 27 décembre 2014
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
CANADIAN CRAFT AND HOBBY ASSOCIATION
Abandon de charte............................................................... 3066
Changement de lieu du siège social..................................... 3066
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de poste vacant
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport
et de la sécurité des transports......................................... 3059
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Avis concernant les Indicateurs de rendement et cibles
nationales pour le Code de pratique pour la gestion
environnementale des sels de voirie au Canada............... 3057
Surintendant des institutions financières, Bureau du
Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt
Société de fiducie HSBC (Canada) et Société de prêts
HSBC (Canada) — Lettres patentes de fusion et
autorisation de fonctionnement........................................ 3061
Transports, min. des
Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada
Western Canada Marine Response Corporation.................. 3057
Gazette du Canada Partie I Le 27 décembre 20143083
COMMISSIONS
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de
bienfaisance (Erratum).................................................... 3063
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés................................................................ 3063
Décisions.................................................................................. 3064
Demandes de la partie 1........................................................... 3064
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de lois privés
(Deuxième session, quarante et unième législature)........ 3062
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Administration de pilotage des Grands Lacs
Loi sur le pilotage
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Grands Lacs................................................. 3068
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens............................................... 3056
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising