Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 148, no 4
Vol. 148, No. 4
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, Saturday, January 25, 2014
OTTAWA, LE samedi 25 janvier 2014
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 1, 2014, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgcpwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 1er janvier 2014 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet
au http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format
de document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML)
comme média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de
la Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et
est publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Bilingual texts received as late as six working days before
the desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2014
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2014
DEMANDES D’INSERTION
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
ISSN 1464-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2014
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2014
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I87
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 148, No. 4 — January 25, 2014
Vol. 148, no 4 — Le 25 janvier 2014
Government House..............................................................88
(orders, decorations and medals)
Résidence du Gouverneur général ......................................88
(ordres, décorations et médailles)
Government notices ............................................................92
Notice of vacancy ............................................................107
Avis du gouvernement ........................................................92
Avis de poste vacant ........................................................107
Parliament
House of Commons .........................................................110
Parlement
Chambre des communes .................................................110
Commissions .......................................................................111
(agencies, boards and commissions)
Commissions .......................................................................111
(organismes, conseils et commissions)
Miscellaneous notices .........................................................116
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
Avis divers ...........................................................................116
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
Proposed regulations ...........................................................120
(including amendments to existing regulations)
Règlements projetés ............................................................120
(y compris les modifications aux règlements existants)
Index ...................................................................................157
Index ...................................................................................158
88
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
THE ORDER OF CANADA
L’ORDRE DU CANADA
His Excellency the Right Honourable David Johnston, Governor
General of Canada, in his capacity as Chancellor and Principal
Companion of the Order of Canada, has appointed the following
persons, who have been recommended for such appointment by the
Advisory Council of the Order of Canada.
Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur
général du Canada, en sa qualité de chancelier et de compagnon
principal de l’Ordre du Canada, a nommé les personnes dont les
noms suivent selon les recommandations du Conseil consultatif de
l’Ordre du Canada.
Companions of the Order of Canada
The Honourable Marie Deschamps, C.C.
1*The Right Honourable Donald Mazankowski, P.C., C.C., A.O.E.
*The Honourable Margaret Norrie McCain, C.C., O.N.B.
R. Murray Schafer, C.C.
Compagnons de l’Ordre du Canada
L’honorable Marie Deschamps, C.C.
1*Le très honorable Donald Mazankowski, c.p, C.C., A.O.E.
*L’honorable Margaret Norrie McCain, C.C., O.N.B.
R. Murray Schafer, C.C.
Officers of the Order of Canada
*Michael Bliss, O.C.
Gilles Brassard, O.C.
Douglas Coupland, O.C.
James Gordon Cuddy, O.C.
John Daniel, O.C.
Colm Feore, O.C.
Sherrill E. Grace, O.C.
Nancy Jane Hermiston, O.C.
Daniel Ish, O.C.
David Jenkins, O.C.
James Gregory Keelor, O.C.
Patrick Delamere Lafferty, O.C.
Steve Paikin, O.C.
Eliot A. Phillipson, O.C.
Sarah Polley, O.C.
Glenn Pushelberg, O.C.
Keren Rice, O.C.
*Hartley T. Richardson, O.C., O.M.
The Honourable J. J. Michel Robert, P.C., O.C.
Michael Rudnicki, O.C.
Daniel Walter Smith, O.C.
John M. Thompson, O.C.
Peter Tugwell, O.C.
The Most Reverend V. James Weisgerber, O.C., S.O.M.
George Yabu, O.C.
Officiers de l’Ordre du Canada
*Michael Bliss, O.C.
Gilles Brassard, O.C.
Douglas Coupland, O.C.
James Gordon Cuddy, O.C.
John Daniel, O.C.
Colm Feore, O.C.
Sherrill E. Grace, O.C.
Nancy Jane Hermiston, O.C.
Daniel Ish, O.C.
David Jenkins, O.C.
James Gregory Keelor, O.C.
Patrick Delamere Lafferty, O.C.
Steve Paikin, O.C.
Eliot A. Phillipson, O.C.
Sarah Polley, O.C.
Glenn Pushelberg, O.C.
Keren Rice, O.C.
*Hartley T. Richardson, O.C., O.M.
L’honorable J. J. Michel Robert, c.p., O.C.
Michael Rudnicki, O.C.
Daniel Walter Smith, O.C.
John M. Thompson, O.C.
Peter Tugwell, O.C.
Monseigneur V. James Weisgerber, O.C., S.O.M.
George Yabu, O.C.
Members of the Order of Canada
Baha Abu-Laban, C.M.
Ewan Affleck, C.M.
Rina Arseneault, C.M.
Louis Audet, C.M.
Jeanne Beker, C.M.
David F. Blair, C.M.
Shirley Blumberg, C.M.
Walter Boudreau, C.M., C.Q.
Ron Burnett, C.M.
Carmen Campagne, C.M.
Paul G. S. Cantor, C.M.
Stephen Carpenter, C.M.
Denise Clarke, C.M.
Dennis Cochrane, C.M.
Marie-Éva de Villers, C.M., C.Q.
Morton Doran, C.M.
W. Yvon Dumont, C.M., O.M.
Marc Dutil, C.M.
Phil Dwyer, C.M.
Membres de l’Ordre du Canada
Baha Abu-Laban, C.M.
Ewan Affleck, C.M.
Rina Arseneault, C.M.
Louis Audet, C.M.
Jeanne Beker, C.M.
David F. Blair, C.M.
Shirley Blumberg, C.M.
Walter Boudreau, C.M., C.Q.
Ron Burnett, C.M.
Carmen Campagne, C.M.
Paul G. S. Cantor, C.M.
Stephen Carpenter, C.M.
Denise Clarke, C.M.
Dennis Cochrane, C.M.
Marie-Éva de Villers, C.M., C.Q.
Morton Doran, C.M.
W. Yvon Dumont, C.M., O.M.
Marc Dutil, C.M.
Phil Dwyer, C.M.
* This is a promotion within the Order.
* Il s’agit d’une promotion au sein de l’Ordre.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I89
Membres de l’Ordre du Canada (suite)
Louise Forestier, C.M.
Madeleine Gagnon, C.M.
Peter E. Gilgan, C.M., O.Ont.
Michael Goldbloom, C.M.
Philip R. Gosling, C.M.
Bernard Grandmaître, C.M.
Roger Greenberg, C.M.
Catherine Anita Hankins, C.M.
Morley Hanson, C.M.
Robert Harding, C.M.
Mary E. Hofstetter, C.M.
James Dickinson Irvin, C.M.
Elisapee Ishulutaq, C.M.
George Jonas, C.M.
Danielle Juteau, C.M.
James Peter (Hamish) Kimmins, C.M.
Lucia Kowaluk, C.M.
Francine Lelièvre, C.M., C.Q.
Douglas Letson, C.M.
K. Barry Marsden, C.M.
Murray D. McEwen, C.M.
W. R. (Bob) McPhee, C.M.
Djavad Mowafaghian, C.M., O.B.C.
Wesley Nicol, C.M.
Constance V. Pathy, C.M., C.Q.
Juri Peepre, C.M.
Louise Penny, C.M.
John Derek Riley, C.M.
Sandra Rotman, C.M., O.Ont.
Aurel Schofield, C.M.
Albert Schultz, C.M.
Mamdouh Shoukri, C.M., O.Ont.
Joan C. Snyder, C.M.
Donald Creighton Rae Sobey, C.M.
Eric S. Sprott, C.M.
Jacques Tanguay, C.M.
Ian Tannock, C.M.
Tom Traves, C.M.
Marie-José Turcotte, C.M.
Sara Vered, C.M.
William Robert Waters, C.M.
Robin Williams, C.M.
Members of the Order of Canada — Continued
Louise Forestier, C.M.
Madeleine Gagnon, C.M.
Peter E. Gilgan, C.M., O.Ont.
Michael Goldbloom, C.M.
Philip R. Gosling, C.M.
Bernard Grandmaître, C.M.
Roger Greenberg, C.M.
Catherine Anita Hankins, C.M.
Morley Hanson, C.M.
Robert Harding, C.M.
Mary E. Hofstetter, C.M.
James Dickinson Irvin, C.M.
Elisapee Ishulutaq, C.M.
George Jonas, C.M.
Danielle Juteau, C.M.
James Peter (Hamish) Kimmins, C.M.
Lucia Kowaluk, C.M.
Francine Lelièvre, C.M., C.Q.
Douglas Letson, C.M.
K. Barry Marsden, C.M.
Murray D. McEwen, C.M.
W. R. (Bob) McPhee, C.M.
Djavad Mowafaghian, C.M., O.B.C.
Wesley Nicol, C.M.
Constance V. Pathy, C.M., C.Q.
Juri Peepre, C.M.
Louise Penny, C.M.
John Derek Riley, C.M.
Sandra Rotman, C.M., O.Ont.
Aurel Schofield, C.M.
Albert Schultz, C.M.
Mamdouh Shoukri, C.M., O.Ont.
Joan C. Snyder, C.M.
Donald Creighton Rae Sobey, C.M.
Eric S. Sprott, C.M.
Jacques Tanguay, C.M.
Ian Tannock, C.M.
Tom Traves, C.M.
Marie-José Turcotte, C.M.
Sara Vered, C.M.
William Robert Waters, C.M.
Robin Williams, C.M.
Témoin le Sceau de l’Ordre
du Canada, en vigueur le
vingt et unième jour de novembre
de l’an deux mille treize
Witness the Seal of the Order
of Canada as of the twenty-first day
of November, of the year
two thousand and thirteen
STEPHEN WALLACE
Secretary General
of the Order of Canada
Le secrétaire général
de l’Ordre du Canada
STEPHEN WALLACE
[4-1-o]
[4-1-o]
90
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
(Erratum)
(Erratum)
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The notice published on page 2212 of the September 28, 2013,
issue of the Canada Gazette, Part I, is hereby amended as
follows:
From the Government of the Republic of France
National Defence Medal, Bronze Echelon with “Génie and
Missions d’opérations extérieures” clasps
to Major Michaël R. G. Godard
The notice published on page 2422 of the October 26, 2013,
issue of the Canada Gazette, Part I, is hereby amended as
follows:
From the Government of the Republic of France
Knight of the National Order of the Legion of Honour
to Sister Dorothée Dubé
The notice published on page 3004 of the December 28, 2013,
issue of the Canada Gazette, Part I, is hereby amended as
follows:
From the Government of the Republic of France
National Defence Medal, Bronze Echelon
to Captain Marc-André La Haye
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
L’avis publié à la page 2212 du numéro du 28 septembre 2013
de la Partie I de la Gazette du Canada est modifié comme suit :
[4-1-o]
[4-1-o]
Du gouvernement de la République française
Médaille de la Défense nationale, Échelon Bronze avec
agrafe Génie et Missions d’opérations extérieures
au Major Michaël R. G. Godard
L’avis publié à la page 2422 du numéro du 26 octobre 2013
de la Partie I de la Gazette du Canada est modifié comme suit :
Du gouvernement de la République française
Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur
à
Sœur Dorothée Dubé
L’avis publié à la page 3004 du numéro du 28 décembre 2013
de la Partie I de la Gazette du Canada est modifié comme suit :
Du gouvernement de la République française
Médaille de la Défense nationale, Échelon Bronze
au Capitaine Marc-André La Haye
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du commonwealth de l’Australie
Médaille d’Australie pour service actif avec agrafe Coalition
internationale contre le terrorisme
au Capitaine Carson Choy
Capitaine Bradley Hardiman
Du gouvernement de la République française
Officier de l’Ordre des Palmes académiques
à M. Réjean Boivin
Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques
à M. Robert Boily
M. Luc Bureau
Mme Linda Cardinal
Mme Christine Piette
Du gouvernement de la République fédérale d’Allemagne
Croix de l’Ordre du Mérite de la République fédérale
d’Allemagne
àMme Annemarie Heinze
Du gouvernement de la Hongrie
Croix de commandeur de l’Ordre du Mérite de la Hongrie
(division civile)
au Professeur József Tóth
M. Gábor Finta
Du gouvernement de la République de Pologne
Croix d’or du Mérite de la République de Pologne
àMme Jane Skoryna
Croix d’argent du Mérite de la République de Pologne
àMme Natalia Kusendova
M. Marcin Gradka
From the Commonwealth of Australia
Australian Active Service Medal with International Coalition
Against Terrorism Clasp
to Captain Carson Choy
Captain Bradley Hardiman
From the Government of the Republic of France
Officer of the Order of the Academic Palms
to Mr. Réjean Boivin
Knight of the Order of the Academic Palms
to Mr. Robert Boily
Mr. Luc Bureau
Ms. Linda Cardinal
Ms. Christine Piette
From the Government of the Federal Republic of Germany
Cross of the Order of Merit of the Federal Republic of
Germany
to Ms. Annemarie Heinze
From the Government of Hungary
Commander’s Cross of the Order of Merit of Hungary (civil
division)
to Professor József Tóth
Mr. Gábor Finta
From the Government of the Republic of Poland
Gold Cross of Merit of the Republic of Poland
to Ms. Jane Skoryna
Silver Cross of Merit of the Republic of Poland
to Ms. Natalia Kusendova
Mr. Marcin Gradka
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I91
From the Government of the United States of America
Legion of Merit (Degree of Legionnaire)
to Captain(N) Haydn C. Edmundson
Meritorious Service Medal
to Major Denis G. Gagnon
Lieutenant-Colonel Lynn S. Stoddart
Air Medal
to Warrant Officer Lisa F. Powers
Du gouvernement des États-Unis d’Amérique
Légion du Mérite (degré de Légionnaire)
au Capitaine de vaisseau Haydn C. Edmundson
Médaille du service méritoire
au Major Denis G. Gagnon
Lieutenant-colonel Lynn S. Stoddart
Médaille de l’air
à L’adjudant Lisa F. Powers
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[4-1-o]
[4-1-o]
92
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
MIGRATORY BIRDS CONVENTION ACT, 1994
LOI DE 1994 SUR LA CONVENTION CONCERNANT LES
OISEAUX MIGRATEURS
Notice of intent
Avis d’intention
Notice is hereby given that the Department of the Environment
intends to recommend to the Governor in Council that amendments
be made to the Migratory Birds Regulations, pursuant to section 12
of the Migratory Birds Convention Act, 1994.
Avis est par les présentes donné que le ministère de l’Environnement a l’intention de recommander au gouverneur en conseil que
des modifications soient apportées au Règlement sur les oiseaux
migrateurs, en vertu de l’article 12 de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs.
Ces modifications à l’annexe I du Règlement sur les oiseaux
migrateurs ont pour but d’ajuster les dates de la saison de chasse
et le nombre d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier qu’il
est permis de prendre ou de posséder, ainsi que d’apporter d’autres
modifications connexes pour certaines espèces d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier pour les saisons de chasse 20142015 et 2015-2016. Ces modifications réglementaires sont proposées en réponse aux changements dans la situation de populations
d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier et elles ont pour but
d’assurer leur récolte durable au Canada.
À partir de la saison de chasse 2014-2015, Environnement
Canada passera d’un cycle annuel à un cycle biennal de modification des règlements de chasse. Les processus de modification et de
consultation officielle connexes seront les mêmes que par les
années précédentes, le seul changement étant que les modifications
seront maintenant apportées tous les deux ans. Environnement
Canada continuera cependant d’évaluer la situation des oiseaux
migrateurs considérés comme gibier tous les ans afin qu’il soit possible d’apporter des modifications urgentes au besoin.
Les règlements de chasse aux oiseaux migrateurs considérés
comme gibier au Canada sont révisés par Environnement Canada,
avec l’apport des provinces et des territoires ainsi que de diverses
autres parties. Environnement Canada produit trois rapports dans
le cadre de son processus de consultation officielle. Le premier
rapport, publié en janvier et intitulé Situation des populations d’oiseaux migrateurs considérés comme gibier au Canada, contient
des renseignements sur les populations et sur d’autres aspects biologiques relatifs aux oiseaux migrateurs considérés comme gibier,
fournissant ainsi une base scientifique pour la gestion. Le
deuxième rapport, publié aussi au même moment et intitulé Propositions de modification du Règlement sur les oiseaux migrateurs du
Canada, décrit les modifications proposées aux règlements de
chasse, les propositions de modification des mesures de conservation spéciales pour les espèces surabondantes, ainsi que d’autres
modifications proposées au Règlement sur les oiseaux migrateurs.
Ces deux rapports sont distribués aux organisations et aux individus qui témoignent un intérêt envers la conservation des oiseaux
migrateurs considérés comme gibier, leur fournissant ainsi une
occasion de faire des commentaires au sujet des modifications
réglementaires proposées. Le troisième rapport, le Règlement sur
les oiseaux migrateurs au Canada, publié en juillet, résume les
règlements de chasse pour les deux saisons de chasse à venir. Il est
également distribué aux organisations et aux individus qui
témoignent un intérêt envers la conservation des oiseaux migrateurs considérés comme gibier.
Les versions électroniques des documents susmentionnés
peuvent être consultées à l’adresse suivante : http://ec.gc.ca/rcommbhr/default.asp?lang=Fr&n=0EA37FB2-1.
Les parties intéressées qui désirent faire connaître leur point de
vue sur les modifications proposées sont invitées à présenter leurs
commentaires dans les 30 jours suivant l’affichage, sur le site Web
d’Environnement Canada, du rapport Propositions de modification
The purpose of these amendments to Schedule I of the Migratory Birds Regulations is to change hunting season dates, set daily
bag limits and possession limits, as well as make other related
modifications for certain species of migratory game birds for the
2014–15 and 2015–16 hunting seasons. The proposed regulatory
amendments are in response to changes in the status of migratory
game bird populations and will ensure the sustainable harvest of
migratory game bird populations in Canada.
Commencing with the 2014–15 hunting season, Environment
Canada will be moving from an annual to a biennial regulatory
amendment cycle for the hunting regulations. The amendment and
corresponding formalized consultation processes will remain consistent with what was done in previous years, with the only change
being that the amendments will now occur every two years. However, Environment Canada will continue to evaluate the status of
migratory game birds on an annual basis to ensure that urgent
amendments can be made if necessary.
Canadian hunting regulations for migratory game birds are
reviewed by Environment Canada, with input from the provinces
and territories and a range of other interested stakeholders. Environment Canada produces three reports as part of its formalized consultation process. The first report, issued in January and titled
Population Status of Migratory Game Birds in Canada, contains
population and other biological information on migratory game
birds, thus providing the scientific basis for management. The
second report, also issued in January and titled Proposals to Amend
the Canadian Migratory Birds Regulations, outlines the proposed
changes to the hunting regulations, as well as proposals to amend
the special conservation measures for overabundant species and
other proposed amendments to the Migratory Birds Regulations.
These two reports are distributed to organizations and individuals
with an interest in migratory game bird conservation and provide
the opportunity for input regarding the proposed regulatory amendments. The third report, Migratory Birds Regulations in Canada,
issued in July, summarizes the hunting regulations for the upcoming two hunting seasons, and is also provided to organizations and
individuals with an interest in migratory game bird conservation.
Electronic copies of the above-mentioned documents may be
viewed at the following address: http://ec.gc.ca/rcom-mbhr/default.
asp?lang=En&n=0EA37FB2-1.
Interested parties who wish to comment on the proposed amendments are invited to submit their comments within a 30-day period
after the second report, Proposals to Amend the Canadian Migratory Birds Regulations, has been posted on the Environment
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I93
Canada Web site. The closing date for consultations will also be on
the Web site.
du Règlement sur les oiseaux migrateurs du Canada. La date de
clôture des consultations y sera également indiquée.
Comments can be submitted to the Director General, Canadian
Wildlife Service, Ottawa, Ontario K1A 0H3 or to MBRegs.
Reports@ec.gc.ca.
January 16, 2014
SUE MILBURN-HOPWOOD
Director General
Canadian Wildlife Service
Les commentaires peuvent être présentés à la Directrice générale, Service canadien de la faune, Ottawa (Ontario) K1A 0H3 ou à
Rapports.Omregs@ec.gc.ca.
Le 16 janvier 2014
La directrice générale
Service canadien de la faune
SUE MILBURN-HOPWOOD
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication after screening assessment of a substance — Phenol,
2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-bis(1,1-dimethylpropyl)- (BDTP),
CAS1 RN 25973-55-1 — specified on the Domestic Substances
List (subsection 77(1) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999)
Publication après évaluation préalable d’une substance — le
2-(2H-Benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tert-pentylphénol (BDTP),
numéro d’enregistrement CAS11 25973-55-1 — inscrite sur la
Liste intérieure [paragraphe 77(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999)]
Whereas
Phenol,
2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-bis(1,1dimethylpropyl)- (BDTP) is a substance on the Domestic Substances List identified under subsection 73(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999;
Whereas a summary of the draft Screening Assessment conducted on BDTP pursuant to section 74 of the Act is annexed
hereby;
Whereas it is proposed to conclude that BDTP meets one or
more of the criteria set out in section 64 of the Act;
And whereas the Minister of the Environment and the Minister
of Health (the ministers) are satisfied that the criteria set out under
subsection 77(4) of the Act are met,
Notice therefore is hereby given that the ministers propose to
recommend to His Excellency the Governor in Council that BDTP
be added to Schedule 1 to the Act.
Notice is further given that the ministers propose risk management measures to achieve the objective of virtual elimination of
releases of the substance.
Notice is furthermore given that the ministers have released a
risk management scope document for BDTP to initiate discussions
with stakeholders on the development of a risk management
approach.
Attendu
que
le
2-(2H-Benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tertpentylphénol (BDTP) est inscrit sur la Liste intérieure et satisfait
aux critères du paragraphe 73(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’un résumé de l’ébauche d’évaluation préalable sur
le BDTP réalisée en application de l’article 74 de la Loi est
ci-annexé;
Attendu qu’il est proposé de conclure que le BDTP satisfait à un
ou plusieurs critères prévus à l’article 64 de la Loi;
Attendu que les ministres de l’Environnement et de la Santé (les
ministres) sont convaincues que les critères prévus au paragraphe 77(4) de la Loi sont remplis,
Avis est donné par les présentes que les ministres ont l’intention
de recommander à Son Excellence le Gouverneur en conseil que le
BDTP soit ajouté à l’annexe 1 de la Loi.
Avis est de plus donné que les ministres proposent des mesures
de gestion des risques afin d’atteindre l’objectif de quasiélimination des rejets de cette substance.
Avis est de plus donné par les présentes que les ministres ont
publié le cadre de gestion des risques sur le BDTP afin d’amorcer
les discussions avec les parties intéressées au sujet de l’élaboration
d’une approche de gestion des risques.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
As specified under subsection 77(5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, any person may, within 60 days after
publication of this notice, file with the Minister of the Environment
written comments on the measure the ministers propose to take and
on the scientific considerations on the basis of which the measure
is proposed. More information regarding the scientific considerations may be obtained from the Government of Canada’s Chemical
Substances Web site (www.chemicalsubstances.gc.ca). All comments must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be sent to the Executive Director, Program
Comme le précise le paragraphe 77(5) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999), dans les 60 jours suivant
la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut soumettre par écrit, à la ministre de l’Environnement, ses commentaires sur la mesure qui y est énoncée et les considérations scientifiques la justifiant. Des précisions sur les considérations
scientifiques peuvent être obtenues à partir du site Web du gouvernement du Canada portant sur les substances chimiques
(www.substanceschimiques.gc.ca). Tous les commentaires doivent
mentionner la Partie I de la Gazette du Canada et la date de
1
1
The Chemical Abstracts Service (CAS) Registry Number is the property of the
American Chemical Society and any use or redistribution, except as required in
supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is not
permitted without the prior, written permission of the American Chemical Society.
Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (CAS) est la propriété
de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution est interdite sans
l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society, sauf en réponse à
des besoins législatifs et/ou aux fins des rapports destinés au gouvernement en vertu
d’une loi ou d’une politique administrative.
94
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
Development and Engagement Division, Gatineau, Quebec K1A
0H3, 819-953-7155 (fax), substances@ec.gc.ca (email).
publication du présent avis, et être envoyés au Directeur exécutif,
Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes, Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819-953-7155 (télécopieur),
substances@ec.gc.ca (courriel).
In accordance with section 313 of the Act, any person who provides information in response to this notice may submit with the
information a request that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
VIRGINIA POTER
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
AMANDA JANE PREECE
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
Conformément à l’article 313 de ladite loi, quiconque fournit
des renseignements en réponse au présent avis peut en même temps
demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
VIRGINIA POTER
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
AMANDA JANE PREECE
Au nom de la ministre de la Santé
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Draft Screening Assessment of BDTP
Résumé de l’ébauche d’évaluation préalable du BDTP
Pursuant to section 74 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Minister of the Environment and
the Minister of Health have conducted a screening assessment of
Phenol, 2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-bis(1,1-dimethylpropyl)-,
hereinafter referred to as BDTP, Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) 25973-55-1. This substance was identified
as a priority for screening assessment because it met the criteria for
persistence and inherent toxicity to non-human organisms during
the categorization of the Domestic Substances List (DSL).
BDTP does not occur naturally in the environment. The substance is not manufactured in Canada, but the results from a survey
conducted under the authority of section 71 of CEPA 1999 indicate
that in the year 2000, between 100 000 and 1 000 000 kg of the
substance were imported into Canada for use as an ultraviolet light
absorber in automotive and industrial coatings, paints and plastics.
Based on more recent information provided by stakeholders, the
use of BDTP in Canada remains the same, but the quantity imported
has decreased: an estimated total of 10 000 to 100 000 kg of BDTP
was imported into Canada in 2010.
Conformément à l’article 74 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les ministres de
l’Environnement et de la Santé ont procédé à une évaluation préalable du 2-(2H-Benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tert-pentylphénol, ciaprès appelé BDTP, dont le numéro d’enregistrement du Chemical
Abstracts Service est 25973-55-1. Une priorité a été accordée à
l’évaluation préalable de cette substance, car elle répondait aux critères de persistance et de toxicité intrinsèque pour les organismes
non humains lors de la catégorisation visant la Liste intérieure.
Le BDTP est une substance qui ne se trouve pas naturellement
dans l’environnement. La substance n’est pas fabriquée au Canada,
mais les résultats d’une enquête menée en application de l’article 71 de la LCPE (1999) indiquent qu’en 2000, entre 100 000 et
1 000 000 kg de cette substance y ont été importés aux fins d’utilisation en tant qu’absorbeur UV dans les plastiques, les peintures et
les revêtements automobiles et industriels. D’après des renseignements plus récents fournis par des intervenants, l’utilisation du
BDTP au Canada demeure la même, mais la quantité importée a
diminué : une quantité totale estimée entre 10 000 et 100 000 kg de
BDTP a été importée au pays en 2010.
Le BDTP a une faible hydrosolubilité, un coefficient de partage
octanol-eau élevé et une faible pression de vapeur. Cette substance
ne devrait pas être présente en quantité importante dans l’air ni être
transportée dans l’atmosphère sur de grandes distances. Si elle est
rejetée dans l’eau, la substance devrait se répartir en grande partie
dans les matières particulaires et les matières organiques en raison
de sa nature hydrophobe, et devrait donc se retrouver dans les sédiments. Si la substance est rejetée dans le sol, elle demeurera dans
ce milieu.
Des données expérimentales indiquent que le BDTP ne devrait
pas se dégrader rapidement dans l’eau, le sol ou les sédiments. Des
données expérimentales et des prévisions modélisées ont permis de
conclure que la substance a un potentiel de bioconcentration et de
bioaccumulation dans les organismes aquatiques et peut être
bioamplifiée dans les réseaux trophiques. Par conséquent, on propose de conclure que le BDTP satisfait aux critères de persistance
et de bioaccumulation énoncés dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation.
BDTP has a low solubility in water, a high octanol-water partition coefficient and a low vapour pressure. It is not expected to be
significantly present in air, and is not subject to long-range atmospheric transport. If released to water, the substance is likely to
largely partition to particles and organic matter because of its
hydrophobic nature, consequently ending up in sediments. If released to soil, it remains in that medium.
Experimental data indicate that BDTP is not expected to degrade
rapidly in water, soil, or sediment. Based on experimental data and
model predictions, the substance has the potential to bioconcentrate and bioaccumulate in aquatic organisms and may biomagnify
in trophic food webs. Therefore it is proposed to conclude that
BDTP meets the criteria for persistence and bioaccumulation as set
out in the Persistence and Bioaccumulation Regulations.
Le 25 janvier 2014
In Canada, BDTP is expected to be primarily released to surface
water and ultimately end up in sediment; however, no monitoring
data in any environmental medium in Canada has been identified.
The substance has been found in the environment (water, soil, sediment, and biota) in other countries.
To evaluate potential exposure to BDTP in the Canadian aquatic
environment, predicted environmental concentrations (PECs) were
estimated for two representative industrial sites, aiming to characterize the industrial releases of this substance to surface waters
from the manufacture of plastics and from the manufacture of
paints and coatings. The aquatic PECs were in turn used to estimate tissue residues of BDTP in mid-trophic-level fish, which
were further applied to calculate the total daily intakes (TDIs) for
fish-consuming terrestrial organisms (minks and river otters) to be
used as indicators of exposure.
The only empirical aquatic toxicity data available for BDTP are
acute toxicity data, indicating no significant effect on different taxa
at or above saturation in water. However, no reported value of any
ecotoxicity endpoint is considered acceptable to calculate the predicted no-effect concentration (PNEC) for the aquatic compartment. No toxicity data were found for soil- or sediment-dwelling
organisms; therefore, no PNECs were calculated for these two
compartments.
Considering that aquatic PECs for both industrial sites fall below
the water solubility of BDTP, the estimated releases of this substance to surface water are not expected to pose harm to aquatic
organisms following short-term exposure. However, experimental
data from acute toxicity studies may underestimate the long-term
aquatic toxicity of this substance, given the poor bioavailability of
the test substance in water. During short-term exposure, the uptake
rate of BDTP from water alone may not be adequate to reach the
internal effect concentration in test organisms.
To assess the long-term effect and the dietary factor associated
with exposure to BDTP, a critical body burden (CBB) approach
was used, in which the chronic external effect concentration was
estimated for fish, based on the bioaccumulation factor (BAF) of
this substance and the internal effect threshold for this class of
chemicals. The estimated chronic external effect concentration was
slightly below the aquatic PECs, suggesting that there could be a
risk to aquatic organisms associated with long-term exposure (via
combined water and food) at the concentration of this substance
predicted to be in the Canadian environment.
The risk to terrestrial wildlife exposed through diet was also
assessed by developing the chronic toxicity thresholds for mink
and river otter based on data from a repeated-dose toxicity study in
rats, and comparing these thresholds to the total daily intakes
(TDIs) for these terrestrial organisms that were calculated from the
residue concentrations of BDTP in mid-trophic-level fish that mink
and river otter would consume. Since the TDIs were above the corresponding chronic toxicity thresholds of this substance, results
indicate a risk to terrestrial wildlife associated with a long-term
consumption of BDTP-contaminated fish in Canada.
Gazette du Canada Partie I95
Au Canada, le BDTP devrait principalement être rejeté dans
l’eau de surface pour ensuite se retrouver dans les sédiments; toutefois, aucune donnée de surveillance de cette substance dans les
milieux naturels n’a été relevée. La substance a été trouvée dans
l’environnement (eau, sol, sédiments et biote) d’autres pays.
Afin d’évaluer l’exposition potentielle au BDTP dans les milieux
aquatiques au Canada, on a calculé les concentrations environnementales estimées (CEE) pour deux sites industriels représentatifs,
et ce, en vue de caractériser les rejets industriels (provenant de la
fabrication de plastiques et de celle de peintures et d’enduits) de
cette substance dans les eaux de surface. Les CEE en milieu aquatique ont ensuite servi à estimer les résidus de BDTP dans les tissus
de poissons de niveau trophique intermédiaire; par la suite, ces
données ont été utilisées pour calculer l’absorption quotidienne
totale pour les organismes terrestres qui consomment du poisson
(visons et loutres de rivière), lesquels serviront d’indicateurs
d’exposition.
Les seules données empiriques disponibles sur la toxicité du
BDTP en milieu aquatique sont des données sur la toxicité aiguë,
qui ne révèlent aucun effet significatif sur différents taxons à la
concentration de saturation dans l’eau ou à une concentration supérieure. Par contre, aucune valeur rapportée pour un paramètre
d’écotoxicité n’est jugée acceptable au calcul de la concentration
estimée sans effet (CESE) pour le milieu aquatique. Comme
aucune donnée sur la toxicité n’a été relevée pour les organismes
vivant dans le sol ou les sédiments, aucune CESE n’a été calculée
pour ces deux milieux.
Compte tenu du fait que les CEE en milieu aquatique pour les
deux sites industriels sont inférieures à l’hydrosolubilité du BDTP,
les rejets estimés de cette substance dans les eaux de surface ne
devraient pas présenter de risque d’effets nocifs pour les organismes aquatiques à la suite d’une exposition de courte durée. Toutefois, il est possible que la toxicité en milieu aquatique à long
terme de la substance soit sous-estimée par les données expérimentales issues d’études de toxicité aiguë, compte tenu de la faible
biodisponibilité de la substance d’essai dans l’eau. Pendant une
exposition de courte durée, le taux d’absorption du BDTP à partir
de l’eau seulement pourrait ne pas être suffisant pour atteindre la
concentration interne avec effet dans les organismes d’essai.
Une approche de la charge corporelle critique a été utilisée afin
d’évaluer l’effet à long terme et le facteur alimentaire liés à l’exposition au BDTP. Dans le cadre de cette approche, la concentration
externe avec effet chronique a été estimée pour le poisson, en utilisant le facteur de bioaccumulation de cette substance et la concentration dans l’organisme (soit la concentration seuil produisant un
effet) de cette classe de produits chimiques. La concentration externe avec effet chronique estimée était légèrement inférieure aux
CEE en milieu aquatique, ce qui laisse supposer qu’il pourrait y
avoir un risque pour les organismes aquatiques associé à une exposition de longue durée (exposition combinée par l’eau et l’alimentation) à la concentration de cette substance qui devrait être présente dans l’environnement au Canada.
Le risque pour la faune terrestre exposée par voie alimentaire a
également été évalué en élaborant des seuils de toxicité chronique
pour le vison et la loutre de rivière. Pour ce faire, on a utilisé des
données d’une étude de toxicité à doses répétées chez le rat, puis
comparé ces seuils avec les données sur l’absorption quotidienne
totale pour ces organismes terrestres qui ont été calculées à partir
des concentrations de résidus de BDTP dans les poissons de niveau
trophique intermédiaire que les visons et les loutres de rivière
consommeraient. Comme les données sur l’absorption quotidienne
totale étaient supérieures aux seuils de toxicité chronique correspondants, les résultats indiquent un risque pour la faune terrestre
associé à la consommation à long terme de poissons contaminés
par le BDTP au Canada.
96
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
Based on the overall results of the ecological assessment, it is
proposed to conclude that BDTP meets the criteria under paragraph 64(a) of CEPA 1999 as it is entering or may enter the
environment in a quantity or concentration or under conditions that
have or may have an immediate or long-term harmful effect on the
environment or its biological diversity. Based on the information
available, there is low risk of harm to the broader integrity of the
environment from this substance. It is therefore proposed to conclude that BDTP does not meet the criteria under paragraph 64(b)
of CEPA 1999 as it is not entering the environment in a quantity or
concentration or under conditions that constitute or may constitute
a danger to the environment on which life depends.
The health effects database for BDTP is limited, but chronic toxicity studies for selected analogues indicated no evidence of carcinogenicity in experimental animals, and the available data do not
indicate genotoxic potential. Based on the collective information
on BDTP and selected analogues, the primary health effect associated with exposure to BDTP is liver toxicity. However, exposure of
the general population of Canada to BDTP through environmental
media is expected to be minimal, and exposure from use of consumer products is not expected. Based on the foregoing, the risk to
human health is considered to be low. It is proposed to conclude
that BDTP does not meet the criteria under paragraph 64(c) of
CEPA 1999 as it is not entering the environment in a quantity or
concentration or under conditions that constitute or may constitute
a danger in Canada to human life or health.
D’après l’ensemble des résultats de l’évaluation écologique, il
est proposé de conclure que le BDTP répond aux critères énoncés
à l’alinéa 64a) de la LCPE (1999), car il pénètre ou peut pénétrer
dans l’environnement en une quantité ou une concentration ou
dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long
terme, un effet nocif sur l’environnement ou sur la diversité biologique. D’après les données disponibles, cette substance présente
un faible risque d’effets nocifs sur l’intégrité globale de l’environnement. Il est donc proposé de conclure que le BDTP ne répond
pas aux critères énoncés à l’alinéa 64b) de la LCPE (1999), car il
ne pénètre pas dans l’environnement en une quantité ou une
concentration ou dans des conditions de nature à mettre en danger
l’environnement essentiel pour la vie.
La base de données relative aux effets du BDTP sur la santé est
limitée, mais des études de toxicité chronique concernant des analogues sélectionnés ont indiqué que les animaux de laboratoire ne
présentaient aucun signe de cancérogénicité; de plus, les données
disponibles ne révèlent pas de potentiel génotoxique. Selon l’ensemble des renseignements sur le BDTP et les analogues sélectionnés, le principal effet sur la santé associé à l’exposition à cette
substance est la toxicité pour le foie. Toutefois, l’exposition de la
population générale du Canada au BDTP par les milieux naturels
devrait être minime, et il ne devrait pas y avoir d’exposition découlant de l’utilisation de produits de consommation. D’après ces renseignements, le risque pour la santé humaine est considéré comme
faible. Il est donc proposé de conclure que le BDTP ne répond pas
aux critères de l’alinéa 64c) de la LCPE (1999), car il ne pénètre
pas dans l’environnement en une quantité ou une concentration ou
dans des conditions de nature à constituer un danger au Canada
pour la vie ou la santé humaines.
Proposed conclusion
Conclusion proposée
Based on the information available, it is proposed to conclude
that Phenol, 2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-bis(1,1- dimethylpropyl)(CAS RN 25973-55-1) meets one or more of the criteria set out in
section 64 of CEPA 1999.
The draft Screening Assessment, as well as the risk management
scope document for the substance, is available on the Government of Canada’s Chemical Substances Web site (www.
chemicalsubstances.gc.ca).
D’après les renseignements disponibles, il est proposé de
conclure que le 2-(2H-Benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tert-pentylphénol
(NE CAS 25973-55-1) satisfait à un ou plusieurs critères énoncés
à l’article 64 de la LCPE (1999).
L’ébauche d’évaluation préalable et le cadre de gestion des
risques proposés à l’égard de cette substance sont accessibles sur le
site Web du gouvernement du Canada portant sur les substances
chimiques à l’adresse www.substanceschimiques.gc.ca.
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of results of investigations and recommendations for
a substance — Ethene, CAS21 RN 74-85-1 — specified on the
Domestic Substances List (paragraphs 68(b) and 68(c) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)
Publication des résultats des enquêtes et des recommandations
sur une substance — l’Éthylène, numéro d’enregistrement CAS21 74-85-1 — inscrite sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et
68c) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999)]
Whereas a summary of the draft Screening Assessment conducted on ethene pursuant to paragraphs 68(b) and (c) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 is annexed hereby;
Attendu qu’un résumé de l’ébauche d’évaluation préalable de
l’éthylène réalisée en application des alinéas 68b) et c) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999) est
ci-annexé;
1
1
The Chemical Abstracts Service (CAS) Registry Number is the property of the
American Chemical Society and any use or redistribution, except as required in
supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is not
permitted without the prior, written permission of the American Chemical Society.
Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (CAS) est la propriété
de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution est interdite
sans l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society, sauf s’il s’agit
de répondre à des besoins législatifs et/ou de produire des rapports destinés au gouvernement en vertu d’une loi ou d’une politique administrative.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I97
And whereas it is proposed to conclude that ethene does not
meet any of the criteria set out in section 64 of the Act,
Notice therefore is hereby given that the Minister of the Environment and the Minister of Health (the ministers) propose to take no
further action on the substance at this time.
Attendu qu’il est proposé de conclure que l’éthylène ne satisfait
à aucun des critères de l’article 64 de la Loi,
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de ne rien faire pour le moment à
l’égard de cette substance.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
Any person may, within 60 days after publication of this notice,
file with the Minister of the Environment written comments on the
measure the ministers propose to take and on the scientific considerations on the basis of which the measure is proposed. More
information regarding the scientific considerations may be obtained
from the Government of Canada’s Chemical Substances Web site
(www.chemicalsubstances.gc.ca). All comments must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice
and be sent to the Executive Director, Program Development and
Engagement Division, Gatineau, Quebec K1A 0H3, 819-953-7155
(fax), substances@ec.gc.ca (email).
Dans les 60 jours suivant la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut soumettre par écrit à la ministre de l’Environnement ses commentaires sur la mesure que les ministres se
proposent de prendre et sur les considérations scientifiques la justifiant. Des précisions sur les considérations scientifiques peuvent
être obtenues à partir du site Web du gouvernement du Canada
portant sur les substances chimiques (www.substanceschimiques.
gc.ca). Tous les commentaires doivent mentionner la Partie I de la
Gazette du Canada et la date de publication du présent avis, et être
envoyés au Directeur exécutif, Division de la mobilisation et de
l’élaboration de programmes, Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819953-7155 (télécopieur), substances@ec.gc.ca (courriel).
Conformément à l’article 313 de ladite loi, quiconque fournit
des renseignements en réponse au présent avis peut en même temps
demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
AMANDA JANE PREECE
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
AMANDA JANE PREECE
Au nom de la ministre de la Santé
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Draft Screening Assessment of Ethene
Résumé de l’ébauche d’évaluation préalable de l’Éthylène
Pursuant to section 68 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Minister of the Environment and
the Minister of Health have conducted a screening assessment of
ethene (commonly referred to as “ethylene”), Chemical Abstracts
Service Registry No. 74-85-1.
En application de l’article 68 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les ministres de
l’Environnement et de la Santé ont procédé à une évaluation
préalable de l’éthylène (communément appelé « éthène »), dont
le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service
est 74-85-1.
Gaz omniprésent dans l’environnement, l’éthylène est un hydrocarbure simple à double liaison qui pénètre dans l’environnement à
partir de sources à la fois naturelles et anthropiques. Figurent parmi
ces sources les émissions de la végétation de tout type et des microorganismes, en tant que produit de la combustion incomplète de
matières organiques (notamment les déchets du bois et de l’agriculture) et de combustibles fossiles, ainsi qu’au cours de sa production et de son utilisation industrielles. L’éthylène est également
produit de façon endogène par les humains et les mammifères.
L’éthylène a été défini comme une substance chimique à haut
volume de production à l’échelle internationale. Il s’agit du produit
pétrochimique fabriqué dans la plus grande quantité dans le monde
entier; en 2011, on a estimé que la capacité de production mondiale
était de 138 millions de tonnes par année. Au cours de la même
année, le Canada occupait la sixième position dans le classement
de la capacité de production d’éthylène à l’échelle mondiale, celleci se chiffrant à près de 5,5 millions de tonnes par année, ce qui
représente 4,0 % de la capacité mondiale. En 2000, la production
d’éthylène au Canada était légèrement inférieure, soit de 4,3 millions de tonnes par année, d’après les résultats tirés d’une enquête
Ethene is a simple double-bonded hydrocarbon, and is a ubiquitous gas in the environment. It is introduced into the environment
from both natural and anthropogenic sources, including emissions
from vegetation of all types and micro-organisms, as a product of
incomplete combustion of organic material (such as wood and agricultural wastes) and of fossil fuels, and during its industrial production and use. Ethene is also produced endogenously by humans
and mammals.
Ethene has been internationally identified as a high production
volume (HPV) chemical. Worldwide, ethene is the petrochemical
product manufactured in the largest quantity, with global production capacity in 2011 estimated to be 138 million tonnes per year.
In 2011, Canada ranked sixth in worldwide ethene production capacity at nearly 5.5 million tonnes per year, representing 4.0% of
worldwide capacity. In 2000, ethene production in Canada was
slightly lower, with production of 4.3 million tonnes per year,
based on results from a survey conducted under section 71 of
CEPA 1999. In this same survey, imported quantities of ethene
were comparatively negligible.
98
Canada Gazette Part I
In Canada and worldwide, ethene is predominantly used as a
monomer for the manufacture of polyethylene plastics, as an intermediate for other organic chemicals, and as fuel gas in industrial
facilities. Relatively small amounts are also used in commercial
settings worldwide for the controlled growth or ripening of vegetation such as fruits, vegetables and flowers. In Canada, ethene is
used commercially to inhibit the sprouting of potatoes during longterm storage, and for the ripening of bananas and possibly other
produce.
In Canada, anthropogenic ethene concentrations in air are mostly
attributed to the combustion of fossil fuels and to the use of ethene
in various industrial processes. Canadian automotive releases to air
were estimated at 3 449 tonnes in 2005. The majority of this (70 %)
was estimated to be released from cars manufactured before 1992.
Vehicles newer than 1992 models emit considerably less ethene
due to advances in automotive engine technology and emissions
controls and requirements for cleaner burning fuels in the United
States and Canada.
Ethene is included in the National Pollutant Release Inventory
(NPRI), to which facilities manufacturing, importing, or otherwise
using more than 10 tonnes of the substance per year must report
their releases. In 2009, facilities across Canada reported to the
NPRI on-site environmental releases totalling approximately
1 320 tonnes. Industrial releases have dropped by over 50% since
2000, due largely to the amount of ethene being recycled. The
majority of reported ethene releases are to air.
In Canada, ethene has been measured in outdoor, indoor and personal air (i.e. air near a person’s breathing zone collected using
mobile air sampling equipment carried by participants), as well as
in vegetation, soil and surface seawater. As a combustion byproduct, ethene has been measured in vehicular exhaust and in
cigarette smoke. Ethene has not been reported in drinking water or
consumer products in Canada.
Experimental and modelled data show that ethene is neither persistent nor bioaccumulative in the environment, based on criteria in
the Persistence and Bioaccumulation Regulations.
Terrestrial plants are highly sensitive to ethene in air; critical
toxicity values in air were determined for long-term and short-term
exposure.
Air monitoring data were used to determine if ambient concentrations of ethene in urban and rural air or near industrial sites
could be harmful to terrestrial plants. Based on a comparison of
levels expected to cause harm to organisms with estimated exposure levels and on other information, ethene has a low risk of harm
to terrestrial plants due to industrial emissions or ambient concentrations. The estimated frequency of occurrences of sufficient concentration from industrial emissions to be of concern is one occurrence per year.
Based on the information presented in this screening assessment, there is a low risk of harm to organisms or the broader integrity of the environment from this substance. It is therefore proposed to conclude that ethene does not meet criteria under
January 25, 2014
effectuée en vertu de l’article 71 de la LCPE (1999). Dans cette
même enquête, les quantités importées d’éthylène étaient négligeables, en comparaison.
Au Canada et à l’échelle mondiale, l’éthylène est principalement
utilisé comme monomère pour la fabrication de matières plastiques
de polyéthylène, comme intermédiaire pour d’autres substances
chimiques organiques et comme gaz combustible dans les installations industrielles. Des quantités relativement faibles de cette substance sont également utilisées dans les établissements commerciaux, dans le monde entier, pour la croissance ou le mûrissement
contrôlé de la végétation (les fruits, les légumes et les fleurs, par
exemple). Au Canada, on l’utilise commercialement pour empêcher la germination des pommes de terre pendant l’entreposage à
long terme et pour faire mûrir les bananes et peut-être d’autres
fruits et légumes.
Au Canada, on attribue essentiellement les concentrations
anthropiques d’éthylène dans l’air à la combustion de combustibles
fossiles et à l’utilisation d’éthylène dans différents procédés industriels. Selon les estimations, les rejets automobiles dans l’air au
Canada s’élevaient à 3 449 tonnes en 2005, et la majorité de ces
rejets (70 %) provenait de véhicules fabriqués avant 1992. Les
véhicules fabriqués après 1992 émettent sensiblement moins
d’éthylène grâce aux progrès technologiques réalisés dans la
conception des moteurs automobiles ainsi qu’aux exigences et
contrôles relatifs aux émissions instaurés pour l’utilisation de combustibles fossiles moins polluants aux États-Unis et au Canada.
L’éthylène figure dans l’Inventaire national des rejets de polluants (INRP). Les installations qui fabriquent, importent ou utilisent plus de 10 tonnes de cette substance par année doivent faire
état de leurs rejets à l’Inventaire. En 2009, les installations à
l’échelle du Canada ont déclaré à l’INRP des rejets environnementaux sur place totalisant environ 1 320 tonnes. Les rejets industriels
ont chuté de plus de 50 % depuis 2000, principalement grâce à la
quantité d’éthylène recyclée. La majorité des rejets d’éthylène
déclarés sont émis dans l’air.
Au Canada, l’éthylène a été mesuré dans l’air extérieur, intérieur
et personnel (soit l’air se trouvant à proximité de la zone respiratoire d’une personne et prélevé par les participants à l’aide d’un
échantillonneur portatif), ainsi que dans la végétation, le sol et
l’eau de mer en surface. En tant que sous-produit de combustion,
l’éthylène a été mesuré dans les gaz d’échappement des véhicules
et la fumée de cigarette. La présence d’éthylène n’a pas été signalée dans l’eau potable ou les produits de consommation au Canada.
Selon les données expérimentales et modélisées, l’éthylène n’est
ni persistant, ni bioaccumulable dans l’environnement d’après les
critères du Règlement sur la persistance et la bioaccumulation.
Les plantes terrestres sont extrêmement sensibles à l’éthylène
présent dans l’air; des valeurs critiques de toxicité dans l’air ont été
déterminées pour les expositions tant à long terme qu’à court
terme.
Des données de surveillance de la qualité de l’air ont été utilisées
afin de déterminer si les concentrations ambiantes d’éthylène dans
l’air urbain et rural ou à proximité de sites industriels pouvaient
être nocives pour les plantes terrestres. D’après une comparaison
des concentrations susceptibles d’entraîner des effets nocifs sur les
organismes avec des niveaux d’exposition estimés et d’après
d’autres renseignements, l’éthylène présente un faible risque d’effets nocifs pour les plantes terrestres en raison des émissions industrielles ou des concentrations ambiantes. On estime à une
occurrence par année la fréquence des occurrences ayant une
concentration suffisante pour être préoccupante.
D’après les renseignements contenus dans la présente évaluation
préalable, il existe un faible risque d’effets nocifs de l’éthylène
pour les organismes ou l’intégrité de l’environnement dans son
ensemble. Il est donc proposé de conclure que l’éthylène ne répond
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I99
paragraph 64(a) or (b) of CEPA 1999, as it is not entering the
environment in a quantity or concentration or under conditions that
have or may have immediate or long-term harmful effects on the
environment or its biological diversity, or that constitute or may
constitute a danger to the environment on which life depends.
Based principally on weight-of-evidence-based assessments of
international agencies, ethene was “not classifiable as to its carcinogenicity to humans (Group 3),” and the Organization for Economic Co-operation and Development (OECD) has concluded that
relevant studies on ethene have indicated low toxicity.
The animal database for ethene, as well as the available epidemiology studies, did not demonstrate a cancer concern and the overall
genotoxicity test results were negative. The critical human health
effects associated with exposure to ethene are nasal effects, based
on observations in experimental animals. The critical effect level
was compared to the highest concentration of ethene measured in
air in Canada, which resulted in wide margins of exposure that
were considered adequate to address uncertainties in the health
effects and exposure databases. On the basis of the adequacy of the
margins between upper-bounding estimates of exposure to ethene
and critical effect levels, it is proposed to conclude that ethene does
not meet the criteria under paragraph 64(c) of CEPA 1999, as it is
not entering the environment in a quantity or concentration or
under conditions that constitute or may constitute a danger in Canada to human life or health.
pas aux critères énoncés aux alinéas 64a) ou b) de la LCPE (1999),
car la substance ne pénètre pas dans l’environnement en une quantité ou une concentration ou dans des conditions de nature à avoir,
immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement
ou sur la diversité biologique, ou à mettre en danger l’environnement essentiel pour la vie.
À la lumière principalement des évaluations réalisées par des
organismes internationaux selon la méthode du poids de la preuve,
l’éthylène a été jugé comme étant « inclassable quant à sa cancérogénicité pour l’homme (groupe 3) », et l’Organisation de coopération et de développement économiques a conclu que les études
pertinentes relatives à cette substance indiquaient une faible
toxicité.
La base de données sur les animaux concernant l’éthylène, de
même que les études épidémiologiques disponibles, n’ont démontré aucun risque de cancer, et les résultats globaux des essais de
génotoxicité étaient négatifs. Selon des observations faites sur des
animaux de laboratoire, l’effet critique sur la santé humaine associé à l’exposition à l’éthylène est celui des effets sur les voix
nasales. On a comparé cette concentration associée à un effet critique à la plus forte concentration d’éthylène mesurée dans l’air au
Canada. Cette comparaison a donné de larges marges d’exposition
jugées adéquates pour tenir compte des incertitudes relevées dans
les bases de données concernant les effets sur la santé et l’exposition. Compte tenu de l’adéquation des marges entre la tranche
supérieure des estimations de l’exposition à l’éthylène et les
concentrations associées à un effet critique, il est proposé de
conclure que l’éthylène ne répond pas aux critères énoncés à l’alinéa 64c) de la LCPE (1999), car la substance ne pénètre pas dans
l’environnement en une quantité ou une concentration ou dans des
conditions de nature à constituer un danger au Canada pour la vie
ou la santé humaines.
Proposed conclusion
Conclusion proposée
Based on the information available, it is proposed to conclude
that ethene (CAS RN 74-85-1) does not meet any of the criteria set
out in section 64 of CEPA 1999.
The draft Screening Assessment for this substance is available
on the Government of Canada’s Chemical Substances Web site
(www.chemicalsubstances.gc.ca).
D’après les renseignements disponibles, il est proposé de
conclure que l’éthylène (NE CAS 74-85-1) ne satisfait à aucun des
critères énoncés à l’article 64 de la LCPE (1999).
L’ébauche d’évaluation préalable de cette substance est accessible sur le site Web du gouvernement du Canada portant sur les
substances chimiques (www.substanceschimiques.gc.ca).
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
HAZARDOUS MATERIALS INFORMATION REVIEW ACT
LOI SUR LE CONTRÔLE DES RENSEIGNEMENTS
RELATIFS AUX MATIÈRES DANGEREUSES
Filing of claims for exemption
Dépôt des demandes de dérogation
Pursuant to paragraph 12(1)(a) of the Hazardous Materials
Information Review Act, the Chief Screening Officer of the Workplace Hazardous Materials Directorate hereby gives notice of the
filing of the claims for exemption listed below.
Conformément à l’alinéa 12(1)a) de la Loi sur le contrôle des
renseignements relatifs aux matières dangereuses, l’agente de
contrôle en chef de la Direction des matières dangereuses utilisées
au travail donne, par les présentes, avis de la réception des
demandes de dérogation énumérées ci-dessous.
Conformément au paragraphe 12(2) de la Loi sur le contrôle des
renseignements relatifs aux matières dangereuses, toute partie touchée peut faire des représentations par écrit auprès de l’agent de
contrôle sur la demande de dérogation et la fiche signalétique en
cause. « Partie touchée » s’entend de la personne qui n’est pas un
concurrent du demandeur et qui utilise ou fournit le produit
contrôlé dans un lieu de travail ou qui participe d’une façon ou
d’une autre à l’utilisation ou à la fourniture du produit contrôlé
dans ce lieu. Sont inclus dans la présente définition :
a) le fournisseur du produit contrôlé;
b) l’employé au lieu de travail;
In accordance with subsection 12(2) of the Hazardous Materials
Information Review Act, affected parties may make written representations to the screening officer with respect to the claim for
exemption and the material safety data sheet to which it relates.
Affected parties means a person who is not a competitor of the
claimant and who uses, supplies or is otherwise involved in the use
or supply of the controlled product at a work place, and includes
(a) a supplier of the controlled product;
(b) an employee at the work place;
(c) an employer at the work place;
100
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
(d) a safety and health professional for the work place;
(e) a safety and health representative or a member of a safety and
health committee for the work place; and
(f) a person who is authorized in writing to represent
(i) a supplier referred to in paragraph (a) or an employer
referred to in paragraph (c), or
(ii) an employee referred to in paragraph (b), except where
that person is an official or a representative of a trade union
that is not certified or recognized in respect of the work place.
Written representations respecting a claim for exemption cited
in the present notice, or respecting the material safety data sheet or
label to which the claim relates, must cite the appropriate registry
number, state the reasons and evidence upon which the representations are based and be delivered within 30 days of the date of the
publication of this notice in the Canada Gazette, Part I, to the
screening officer at the following address: Workplace Hazardous
Materials Directorate, 427 Laurier Avenue West, 7th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0K9.
STEPHANIE REID
Chief Screening Officer
The claims listed below seek a business exemption from the disclosure of employer confidential information in respect of a controlled product. The confidential information would otherwise be
required to be disclosed by the provisions of the applicable provincial legislation relating to occupational health and safety.
Claimant/
Demandeur
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
c) l’employeur au lieu de travail;
d) le professionnel de l’hygiène et de la sécurité du travail pour
le lieu de travail;
e) le représentant à l’hygiène et à la sécurité ou un membre du
comité d’hygiène et de sécurité pour le lieu de travail;
f) la personne autorisée par écrit à représenter :
(i) soit le fournisseur ou l’employeur visé à l’alinéa a) ou c),
(ii) soit l’employé visé à l’alinéa b), sauf si cette personne est
l’agent ou le représentant d’un syndicat qui n’est pas accrédité
ou reconnu pour le lieu de travail.
Les observations écrites concernant une demande de dérogation
visée par le présent avis, ou concernant la fiche signalétique ou
l’étiquette faisant l’objet de la demande de dérogation, doivent
faire mention du numéro d’enregistrement pertinent et comprendre
les raisons et les faits sur lesquels elles se fondent. Elles doivent
être envoyées, dans les 30 jours suivant la date de publication du
présent avis dans la Partie I de la Gazette du Canada, à l’agent de
contrôle à l’adresse suivante : Direction des matières dangereuses
utilisées au travail, 427, avenue Laurier Ouest, 7e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0K9.
L’agente de contrôle en chef
STEPHANIE REID
Les demandes ci-dessous portent sur la dérogation à l’égard de
la divulgation de renseignements confidentiels d’un employeur
concernant un produit contrôlé. Les renseignements confidentiels
devraient autrement être divulgués en vertu des dispositions de la
loi de la province applicable en matière de santé et sécurité.
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Greensolv Inc.,
Baie D’Urfé, Quebec
GREENSOLV 294WL
Chemical identity and
concentration of four
ingredients.
Dénomination chimique
et concentration de quatre
ingrédients.
9016
Schlumberger Canada Limited,
Calgary, Alberta
External CT Corrosion
Inhibitor A265
Chemical identity of three
ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9041
Schlumberger Canada Limited,
Calgary, Alberta
EZEFLO F108 Surfactant
Chemical identity of one
ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9042
The claims listed below seek an exemption from the disclosure
of supplier confidential business information in respect of a controlled product; such disclosure would otherwise be required under
the provisions of the Hazardous Products Act.
Claimant/
Demandeur
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Les demandes ci-dessous portent sur la dérogation à l’égard de
la divulgation de renseignements confidentiels du fournisseur
concernant un produit contrôlé, qui devraient autrement être divulgués en vertu des dispositions de la Loi sur les produits
dangereux.
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Weatherford,
Calgary, Alberta
PChem™ BS 648
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9004
Weatherford,
Calgary, Alberta
PChem™ IS 48
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9005
Stepan Company,
Northfield, Illinois
AGENT 4902-018A
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9006
Engenium Chemicals Corporation,
Calgary, Alberta
HydroCOR
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9007
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
RESOLV® VX10853
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9008
3M Canada Company,
London, Ontario
3M ™ Liquid Pavement
Making 5050 Part B
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9009
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I101
Claimant/
Demandeur
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
3M Canada Company,
London, Ontario
3M™ ADHESION
PROMOTER
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9010
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
HiTEC 335 Performance
Additive
Chemical identity of
seven ingredients.
Dénomination chimique de
sept ingrédients.
9011
Momentive Performance Materials, SAG* 770 foam control
Markham, Ontario
agent
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9012
Momentive Performance Materials, Niax* catalyst EF-350
Markham, Ontario
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9013
Baker Hughes Oilfield Operations,
Calgary, Alberta
MaxPerm-20A
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9014
Dow Chemical Canada ULC,
Calgary, Alberta
XUR201300673-10
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9015
Hydro Technologies (Canada) Inc.,
Québec, Quebec
HY BRITE®RBC-8000
Chemical identity and
concentration of two
ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9017
Cleansorb Ltd.,
Guildford, Surrey
ACIDGEN FG2
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9018
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
NALCO® ASP560
Chemical identity of
four ingredients.
Dénomination chimique de
quatre ingrédients.
9019
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
POLARTECH®
6000 P BASE
Chemical identity of
five ingredients.
Dénomination chimique de
cinq ingrédients.
9020
Calfrac Well Services Ltd.,
Calgary, Alberta
DWP-222
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9021
Calfrac Well Services Ltd.,
Calgary, Alberta
DWP-232
Chemical identity and
concentration of two
ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9022
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
HiTEC® 6606 Fuel
Additive
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9023
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
NEMO 1126
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9024
Bio-Lab Canada Inc.,
West Hill, Ontario
GUARDEX®
SHIMMER®
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9025
Univar Canada Ltd.,
Richmond, British Columbia
TOLONATE X FLO 100
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9026
DuPont Electronic
Technologies-MCM,
Raleigh, North Carolina
5029
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9027
DuPont Electronic
Technologies-MCM,
Raleigh, North Carolina
PE825
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9028
Baker Petrolite Corp.,
Sugarland, Texas
SULFIX™ 9617
SCAVENGER
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9029
Baker Petrolite Corp.,
Sugarland, Texas
EnviroSweet™
WCW7745
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9030
Baker Petrolite Corp.,
Sugarland, Texas
TOLAD™
9704 ADDITIVE
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9031
Chevron Oronite Company LLC,
Bellaire, Texas
LUBAD 1761
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9032
Calfrac Well Services Ltd.,
Calgary, Alberta
DWP-126
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9033
Dow Corning Corporation,
Midland, Michigan
DOW CORNING®
WG-9010 OPTICAL
ADHESIVE
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9034
Win Chemicals Ltd.,
Burlington, Ontario
JK-50
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9035
102
Canada Gazette Part I
Claimant/
Demandeur
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
January 25, 2014
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Win Manuco Ltd,
Burlington, Ontario
LFQ
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9036
Win Manuco Ltd,
Burlington, Ontario
eQi
Chemical identity and
concentration of
five ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de cinq
ingrédients.
9037
Cansolv Technologies Inc.,
Montréal, Quebec
Cansolv ™ Absorbent
DC-103 Concentrate
Chemical identity of
three ingredients.
Dénomination chimique de
trois ingrédients.
9038
DuPont Electronic
Technologies-MCM,
Raleigh, North Carolina
BQ311
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9039
Advanced Refining
Technologies LLC,
Columbia, Maryland
ICR 512
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9040
Baker Petrolite Corp.,
Sugarland, Texas
Hi-M-PACT ™ 5557 KHI
Hydrate Inhibitor
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9043
Champion Technologies Ltd.
Calgary, Alberta
Flotron® M-300
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9044
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q7501ULS
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9045
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q5373ULS
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9046
Hydro Technologies (Canada) Inc.,
Québec, Quebec
HY BRITE® CBR-1308
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9047
Trican Well Service Ltd.,
Calgary, Alberta
WXB-16
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9048
Baker Petrolite Corp.,
Sugarland, Texas
CRO2032X CORROSION
INHIBITOR
Chemical identity of
five ingredients.
Dénomination chimique de
cinq ingrédients.
9049
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Pluracoat® Performa CF 20 Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9050
Akzo Nobel Surface
Chemistry LLC,
Chicago, Illinois
Redicote® AP-1
Chemical identity and
concentration of
five ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de cinq
ingrédients.
9051
Akzo Nobel Surface
Chemistry LLC,
Chicago, Illinois
Armohib C1-31
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9052
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
POLARTECH AMIDE
MA 550 DT
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9053
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
Cutsol
Chemical identity of
four ingredients.
Dénomination chimique de
quatre ingrédients.
9054
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
PETROMIX FC-M
Chemical identity of
five ingredients.
Dénomination chimique de
cinq ingrédients.
9055
Afton Chemical Corporation,
Richmond, Virginia
CUTSOL HD
Chemical identity of
four ingredients.
Dénomination chimique de
quatre ingrédients.
9056
Bio-Lab Canada Inc.,
West Hill, Ontario
OMNI® SHIMMER®
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9057
E.I. DuPont Canada Company,
Mississauga, Ontario
Capstone® FS-35
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9058
Allnex Canada Inc.,
(c/o Goodmans, LLP),
Toronto, Ontario
DESMOLUX® VPLS 2265 Chemical identity of
radiation curing resins
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9059
Allnex Canada Inc.,
(c/o Goodmans, LLP),
Toronto, Ontario
DESMOLUX® U 200
radiation curing resins
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9060
Chemical identity of
one ingredient.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I103
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Allnex Canada Inc.,
(c/o Goodmans, LLP),
Toronto, Ontario
DESMOLUX® U 100
radiation curing resins
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9061
Allnex Canada Inc.,
(c/o Goodmans, LLP),
Toronto, Ontario
DESMOLUX® D 100
radiation curing resins
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9062
Multi-Chem Production
Chemicals Co.,
Calgary, Alberta
MC MX 5-3504
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9063
Stepan Company,
Northfield, Illinois
AGENT 150-S24
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9064
Stepan Company,
Northfield, Illinois
PETROSTEP S-1 HA
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9065
Stepan Company,
Northfield, Illinois
AGENT 150-S23
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9066
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
Nalco® EC6790A
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9067
Halliburton Energy Services, Inc.,
Houston, Texas
FR-66
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9068
Halliburton Energy Services, Inc.,
Houston, Texas
CL-23 Crosslinker
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9069
Calfrac Well Services Ltd.,
Calgary, Alberta
DWP-134
Chemical identity and
concentration of three
ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de trois
ingrédients.
9070
Trican Well Service Ltd.,
Calgary, Alberta
Mudwash
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9071
Trican Well Service Ltd.,
Calgary, Alberta
MWC-2
Chemical identity and
concentration of
two ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9072
Construction DJL Inc.,
Carignan, Quebec
Polytech ET1
Chemical identity and
concentration of
three ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de trois
ingrédients.
9073
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
PROSWEET S1790
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9074
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q206ULS
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9075
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q213C
Chemical identity and
concentration of
three ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de trois
ingrédients.
9076
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q206S ULS
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9077
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q107ULS
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9078
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
SPEC-AID 8Q5151ULS
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9079
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
PROSWEET S-1791
Chemical identity and
concentration of two
ingredients.
Dénomination chimique et
concentration de deux
ingrédients.
9080
Quadra Chemicals Ltd.,
Vaudreuil-Dorion, Quebec
JEFFTREAT® M510D
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9081
Quadra Chemicals Ltd.,
Vaudreuil-Dorion, Quebec
JEFFTREAT® MS-300
50/50
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9082
Claimant/
Demandeur
104
Canada Gazette Part I
Claimant/
Demandeur
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
January 25, 2014
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Quadra Chemicals Ltd.,
Vaudreuil-Dorion, Quebec
JEFFTREAT® MS-300
Chemical identity and
concentration of
one ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9083
Quadra Chemicals Ltd.,
Vaudreuil-Dorion, Quebec
JEFFTREAT® M510E
Chemical identity and
concentration of one
ingredient.
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient.
9084
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
TINUVIN XT 850
GRANULES
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9085
3M Canada Company,
London, Ontario
3M™Scotch-Weld™
Low Odour Acrylic
Adhesive DP8810NS,
Off-white, Part A
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9086
3M Canada Company,
London, Ontario
3M™Scotch-Weld™
Low Odour Acrylic
Adhesive DP8810NS,
Green, Part A
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9087
3M Canada Company,
London, Ontario
3M™Scotch-Weld™
Low Odour Acrylic
Adhesive DP8805NS,
Green, Part A
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9088
3M Canada Company,
London, Ontario
3M™Scotch-Weld™
Low Odour Acrylic
Adhesive DP8405NS,
Green, Part A
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9089
Weatherford,
Calgary, Alberta
PE 810
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9090
Weatherford,
Calgary, Alberta
HGA-70
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9091
ECO-TEC Inc.,
Pickering, Ontario
ECO BRINE-XLH
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9092
Hach Company,
Ames, Iowa
Amino Acid F Reagent
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9093
Hach Company,
Ames, Iowa
Amino Acid F Reagent
Powder for Analyzers
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9094
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
NALCO® 73801WR
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9095
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
NALCO® DVS3C005
Chemical identity of
one ingredient.
Dénomination chimique
d’un ingrédient.
9096
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
EC1447WR CORROSION
Chemical identity of
four ingredients.
Dénomination chimique de
quatre ingrédients.
9097
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
3D TRASAR® 3DT197
Chemical identity of
two ingredients.
Dénomination chimique de
deux ingrédients.
9098
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
BOARDS OF TRADE ACT
LOI SUR LES CHAMBRES DE COMMERCE
La Chambre de commerce de Ville-Marie
La Chambre de commerce de Ville-Marie
Notice is hereby given that His Excellency the Governor General in Council, by Order in Council dated October 24, 2013, has
been pleased to change the name of La Chambre de commerce de
Ville-Marie to the Chambre de commerce Témis-Accord and to
change its boundaries to Angliers, Béarn, Duhamel-Ouest, Fugèreville, Laforce, Latulipe, Gaboury, Laverlochère, Lorrainville,
Moffet, Saint-Bruno-de-Guigues, Saint-Édouard-de-Fabre, the
unorganized territory of Laniel and the cities of Belleterre and
Avis est par les présentes donné qu’il a plu à Son Excellence le
Gouverneur général en conseil d’autoriser, en vertu des articles 4 et
39 de la Loi sur les chambres de commerce, le changement de nom
de La Chambre de commerce de Ville-Marie en celui de la Chambre
de commerce Témis-Accord et que les limites de son district soient
changées de façon à correspondre aux municipalités d’Angliers,
Béarn, Duhamel-Ouest, Fugèreville, Laforce, Latulipe, Gaboury,
Laverlochère, Lorrainville, Moffet, Saint-Bruno-de-Guigues,
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I105
Ville-Marie upon petition made therefor under sections 4 and 39 of
the Boards of Trade Act.
January 6, 2014
Saint-Édouard-de-Fabre, le territoire non organisé de Laniel et les
villes de Belleterre et Ville-Marie tel qu’il a été constaté dans un
arrêté en conseil en date du 24 octobre 2013.
Le 6 janvier 2014
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre d’Industrie
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
021724-7
THE CANADIAN SOCIETY OF BIOENGINEERING/
LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DE GÉNIE AGROALIMENTAIRE ET DE BIOINGÉNIERIE
THREE TO BE
29/11/2013
777686-1
January 16, 2014
16/12/2013
Le 16 janvier 2014
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
438106-8
Abilities Arts Festival: A Celebration of Disability Arts
and Culture
CANADIAN KODOKAN BLACK BELT ASSOCIATION
Juridiction canadienne du Droit Humain/
Droit Humain Canadian Jurisdiction
Social Investment Organization
Association pour l’Investissement Responsable
Tangled Art + Disability
09/12/2013
JUDO CANADA
Fédération canadienne du Droit Humain
10/12/2013
20/12/2013
RESPONSIBLE INVESTMENT ASSOCIATION
ASSOCIATION POUR L’INVESTISSEMENT
RESPONSABLE
VALERO ENERGY FOUNDATION OF CANADA /
FONDATION ÉNERGIE VALERO DU CANADA
03/12/2013
034796-5
443306-8
264774-5
429783-1
THE ULTRAMAR FOUNDATION/
LA FONDATION ULTRAMAR
January 16, 2014
01/01/2014
Le 16 janvier 2014
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[4-1-o]
[4-1-o]
106
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
COMPETITION ACT
LOI SUR LA CONCURRENCE
Revised Competition Act pre-merger notification transaction-size
threshold for 2014
Seuil révisé visant la taille des transactions devant faire l’objet
d’un préavis de fusion en vertu de la Loi sur la concurrence pour
2014
Pursuant to subsection 110(8) of the Competition Act, I hereby
determine that the amount for the year 2014, for the purposes of
any of subsections 110(2) to (6) of the Competition Act, is 82 million dollars.
JAMES MOORE
Minister of Industry
En vertu du paragraphe 110(8) de la Loi sur la concurrence, je
détermine par la présente que la somme pour l’année 2014, pour
l’application de l’un ou l’autre des paragraphes 110(2) à (6) de la
Loi sur la concurrence, est de 82 millions de dollars.
Le ministre de l’Industrie
JAMES MOORE
[4-1-o]
[4-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SLPB-001-14 — Licensing Framework for Broadband
Radio Service (BRS) — 2500 MHz Band
Avis no SLPB-001-14 — Cadre de délivrance de licences pour
services radio à large bande (SRLB) — bande de 2 500 MHz
The intent of this notice is to announce the release of the document entitled Licensing Framework for Broadband Radio Service
(BRS) — 2500 MHz Band, which sets out decisions with respect to
the auction process for spectrum licences in the 2500 MHz band. In
particular, the document announces the decisions related to the
licensing process, the auction format and the auction rules, as well
as the conditions of licence applicable to the 2500 MHz band.
Le présent avis a pour objet d’annoncer la publication du document intitulé Cadre de délivrance de licences pour services radio à
large bande (SRLB) — bande de 2 500 MHz, dans lequel sont présentées les décisions concernant la mise aux enchères des licences
du spectre dans la bande de 2 500 MHz. En particulier, le document
fait connaître les décisions liées au processus de délivrance des
licences, à la structure et aux règles des enchères, ainsi qu’aux
conditions de licence applicables à la bande de 2 500 MHz.
Ce document (ci-après appelé le Cadre) résulte du processus de
consultation amorcé par l’avis DGSO-004-12, Consultation sur
un cadre de délivrance des licences pour services radio à large
bande (SRLB) — bande de 2 500 MHz publié dans la Gazette du
Canada, et des décisions d’Industrie Canada annoncées dans le
document intitulé Cadre politique et technique : Service mobile à
large bande (SMLB) — bande de 700 MHz, Service radio à large
bande (SRLB) — bande de 2 500 MHz (SMSE-002-12), publié en
mars 2012.
This document (hereinafter referred to as the Framework) is the
result of the consultation process initiated through Notice DGSO004-12, Consultation on a Licensing Framework for Broadband
Radio Service (BRS) — 2500 MHz Band published in the Canada
Gazette, and of the policy decisions announced in March 2012 in
Industry Canada’s Policy and Technical Framework: Mobile Broadband Services (MBS) — 700 MHz Band, Broadband Radio Service
(BRS) — 2500 MHz Band (SMSE-002-12).
Clarification questions
Demandes de clarification
Industry Canada will accept written questions seeking clarification of the rules and policies set out in the Framework. Written
questions will be accepted until April 28, 2014. Every effort will be
made to post the questions received, along with Industry Canada’s
responses, by August 18, 2014, depending on the volume of questions received. Any answers provided to these questions will be
considered as clarification of the policies set out in the abovementioned SMSE-002-12 document, and as amendments or supplements to the rules set out in the Framework.
Questions should be submitted in electronic format (Microsoft
Word or Adobe PDF) to the following email address: spectrum.
auctions@ic.gc.ca.
Written questions should be addressed to the Manager, Auction
Operations, Spectrum Licensing Policy Branch, Industry Canada,
235 Queen Street, Ottawa, Ontario K1A 0H5.
Industrie Canada acceptera les demandes de clarification, par
écrit, relativement aux règles et aux politiques établies dans le
Cadre. Les questions écrites seront acceptées jusqu’au 28 avril
2014. Tout sera mis en œuvre pour publier les questions reçues, de
même que les réponses d’Industrie Canada, au plus tard le 18 août
2014, tout dépendant du volume de questions reçues. Les réponses
aux questions serviront à clarifier les politiques établies dans le
document susmentionné (SMSE-002-12) et à modifier ou à parfaire les règles énoncées dans le Cadre.
Les questions doivent être envoyées sous forme électronique
(Microsoft Word ou Adobe PDF), à l’adresse courriel suivante :
encheres.spectre@ic.gc.ca.
Les questions présentées par écrit doivent être envoyées au Gestionnaire des opérations des enchères, Direction générale de la
politique de délivrance des licences du spectre, Industrie Canada,
235, rue Queen, Ottawa (Ontario) K1A 0H5.
Toute demande de clarification doit citer la Partie I de la Gazette
du Canada, la date de publication, le titre et le numéro de référence
de l’avis (SLPB-001-14). Les questions et les réponses seront affichées à la date susmentionnée sur le site Web de Gestion du spectre
et télécommunications d’Industrie Canada, à l’adresse suivante :
www.ic.gc.ca/spectre.
All questions should cite the Canada Gazette, Part I, the publication date, the title and the notice reference number (SLPB-00114). Questions and responses will be posted on Industry Canada’s
Spectrum Management and Telecommunications Web site at www.
ic.gc.ca/spectrum by the date specified above.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I107
Obtaining copies
Pour obtenir des copies
Copies of this notice and of documents referred to herein
are available electronically on Industry Canada’s Spectrum Management and Telecommunications Web site at www.ic.gc.ca/
spectrum.
Official versions of Canada Gazette notices can be viewed at
www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/index-eng.html. Printed copies of the
Canada Gazette can be ordered by telephoning the sales counter of
Publishing and Depository Services at 613-941-5995 or 1-800635-7943.
Le présent avis ainsi que les documents cités sont affichés sur le
site Web de Gestion du spectre et télécommunications d’Industrie
Canada à l’adresse suivante : www.ic.gc.ca/spectre.
January 10, 2014
FIONA GILFILLAN
Director General
Spectrum Licensing Policy Branch
On peut obtenir la version officielle des avis de la Gazette du
Canada à l’adresse suivante : www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/indexfra.html. On peut également se procurer un exemplaire de la Gazette du Canada en communiquant avec le comptoir des ventes des
Éditions et Services de dépôt au 613-941-5995 ou au 1-800635-7943.
Le 10 janvier 2014
La directrice générale
Direction générale de la politique
de délivrance des licences du spectre
FIONA GILFILLAN
[4-1-o]
[4-1-o]
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
CANADIAN POLAR COMMISSION
COMMISSION CANADIENNE DES AFFAIRES POLAIRES
Chairperson and Chief Executive Officer (part-time)
Président et premier dirigeant (temps partiel)
The Arctic is emerging as a new focus for intense economic,
political, and scientific engagement among both Arctic and nonArctic nations. As early as 2015, the Arctic Ocean could be seasonally ice-free, opening a whole new frontier for natural resource
development and transportation, but potentially accelerating global
climate change. The opportunities — and challenges — for Canada
and the world are enormous.
De plus en plus, l’Arctique fait l’objet d’un engagement économique, politique et scientifique intense, autant chez les nations arctiques que les pays non arctiques. Dès 2015, l’océan Arctique pourrait être libre de glaces une partie de l’année, ce qui ouvrirait de
nouvelles frontières en matière d’exploitation des ressources naturelles et de transports, mais pourrait aussi accélérer le changement
climatique à l’échelle planétaire. Les possibilités — et les défis —
sont énormes tant pour le Canada que pour le reste du monde.
Le gouvernement a présenté une stratégie intégrée pour le Nord,
qui repose sur quatre piliers : renforcer la souveraineté du Canada
dans le Nord, y protéger notre patrimoine environnemental, favoriser le développement social et économique et améliorer et décentraliser la gouvernance. Affaires autochtones et Développement du
Nord Canada (AADNC) dirige l’élaboration et la mise en œuvre de
cette Stratégie pour le Nord au nom du gouvernement fédéral.
La Commission canadienne des affaires polaires a été établie
en 1991 à titre d’établissement public relevant du portefeuille
d’AADNC dans le but de promouvoir l’acquisition et la diffusion
des connaissances sur les régions polaires. À ce titre, l’organisme
est bien placé pour offrir des conseils au ministre relativement à la
Stratégie pour le Nord.
La Commission est donc chargée de fournir au ministre des
recherches et des avis sur des sujets clés liés à la Stratégie pour le
Nord du gouvernement.
À titre de premier dirigeant, le président est chargé de planifier,
d’administrer, de surveiller et d’évaluer les principales activités de
la Commission canadienne des affaires polaires. Le président
dirige et gère les activités et les réunions de la Commission, assure
un leadership d’entreprise en ce qui concerne la formulation, l’interprétation et la communication d’un large éventail de principes,
de politiques et d’objectifs généraux à long terme, et veille à la
gestion économique et efficace des ressources humaines, financières et matérielles.
Le candidat idéal doit posséder un diplôme d’une université
reconnue ou une combinaison équivalente d’études, de formation
liée à l’emploi et/ou d’expérience. Le candidat retenu devrait posséder une expérience au niveau de la haute direction, y compris la
The Government has brought forward an integrated Northern
Strategy focused on four pillars: strengthening Canada’s sovereignty in the North, protecting our environmental heritage, promoting economic and social development, and improving and devolving governance. Aboriginal Affairs and Northern Development
Canada (AANDC) leads the development and implementation of
this Northern Strategy on behalf of the federal government.
Established in 1991 as a departmental corporation within
AANDC’s portfolio and mandated to promote the development
and dissemination of knowledge in respect of the polar regions, the
Canadian Polar Commission is well placed to provide advice to the
Minister related to the Northern Strategy.
The Canadian Polar Commission is tasked, therefore, with providing research and advice to the Minister on key topics related to
the Government’s Northern Strategy.
The Chairperson, as Chief Executive Officer, is responsible for
planning, administering, monitoring, and evaluating the main
activities of the Canadian Polar Commission. The Chairperson directs and manages the Commission’s activities and meetings; provides corporate leadership in the formulation, interpretation, and
communication of broad corporate long-range principles, policies,
and objectives; and ensures the effective and economic management of human, financial, and material resources.
The ideal candidate will have a degree from a recognized university or a combination of equivalent education, job-related training
and/or experience. He/she will have executive level experience,
including the management of financial and human resources, as
108
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
well as experience in strategic planning and managing organizational change to promote improved organizational governance and
performance. The ideal candidate would have experience in building and maintaining productive and effective relationships with
diverse stakeholders, in addition to working with government officials and working on Northern issues. Experience working in the
North as well as working with, or for, international organizations
would be considered assets.
gestion des ressources financières et humaines, ainsi que l’expérience de la planification stratégique et de la gestion du changement organisationnel pour être en mesure d’améliorer la gouvernance et le rendement de l’organisation. Le candidat idéal serait en
mesure d’établir et de maintenir des relations productives et efficaces avec divers intervenants et aurait une expérience de travail
avec des fonctionnaires du gouvernement. Une expérience de travail liée aux enjeux nordiques est demandée. Le fait d’avoir travaillé dans le Nord et d’avoir travaillé avec ou pour des organisations internationales serait considéré comme un atout.
The preferred candidate would have knowledge of the mandate,
operations, and public policy role of the Commission as well as the
legislative framework in which it operates. He/she will have knowledge of the federal government’s Northern Strategy and how the
Commission can assist in meeting the objectives and priorities of
that Strategy. In addition, knowledge of the key players, organizations, issues and events in the Arctic, both domestically and internationally, is desired. Knowledge of the operations of the federal
government, including those related to sound governance and management principles, accountability and transparency is desired.
Le candidat idéal aurait une connaissance du mandat et des activités de la Commission canadienne des affaires polaires et de son
rôle en matière de politique publique, de même que le cadre législatif qui régit ses activités. Il posséderait une connaissance de la
Stratégie pour le Nord du gouvernement fédéral ainsi que de la
manière dont la Commission contribue à la réalisation des objectifs
et des priorités de cette stratégie. Il aura aussi une connaissance des
principaux acteurs, des organismes, des enjeux et des événements
dans l’Arctique, tant sur le plan national qu’international. Une
connaissance du fonctionnement du gouvernement fédéral, notamment des activités liées aux principes d’une saine gestion et d’une
bonne gouvernance, à la responsabilisation et à la transparence, est
souhaitable.
Le candidat retenu aurait la capacité d’assurer une excellente
gestion et un solide leadership et de fournir la vision nécessaire à la
réalisation de l’orientation stratégique de la Commission. Il posséderait la capacité d’analyser des situations complexes en vue d’élaborer des stratégies, de fournir des avis éclairés et professionnels et
de prendre des décisions adéquates en prévoyant leur incidence à
court et à long terme. Il aurait la capacité d’interagir et de travailler
de manière efficace et constructive avec des personnes œuvrant
dans divers secteurs et ayant des antécédents culturels variés ainsi
que la capacité d’établir sa crédibilité et d’exercer son influence
auprès d’organisations internationales et autochtones, des gouvernements fédéraux et territoriaux, de la communauté polaire internationale et des principaux intervenants afin de favoriser la réalisation des objectifs de la Commission et l’enrichissement des
connaissances polaires au Canada. Le candidat idéal posséderait
d’excellentes aptitudes en matière de communication, à l’oral et à
l’écrit, et la capacité d’agir à titre de porte-parole de la Commission auprès des intervenants, des médias, des gouvernements et
d’autres organisations au Canada et à l’étranger.
En plus d’avoir des compétences supérieures en relations interpersonnelles, le candidat idéal posséderait un jugement sûr, des
normes d’éthique élevées et de l’intégrité. C’est un leader diplomatique, souple, stratégique et innovateur.
La maîtrise des deux langues officielles serait préférable. Une
connaissance des langues autochtones du Nord constituerait un
atout.
Les personnes employées à temps plein dans l’administration
publique fédérale ne peuvent pas être nommées administrateurs.
Les administrateurs doivent posséder les connaissances ou l’expérience propres à aider la Commission à remplir sa mission en ce
qui a trait à la diversité ethnique, linguistique et régionale des
régions polaires du Canada.
En plus d’être disponible environ 50 jours par année pour participer aux activités du conseil d’administration et des comités et
effectuer les déplacements nécessaires, au pays et à l’étranger, la
personne choisie devra voyager pour participer aux réunions
annuelles de la Commission. Ces réunions auront lieu à différents
endroits au Canada, la moitié du temps au nord du 60e parallèle de
latitude nord.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses langues
The ideal candidate would have the ability to provide excellent
management, leadership and the vision necessary to ensure the
realization of the strategic direction of the Commission. He/she
would possess the ability to analyze complex situations in order to
develop strategies, provide professional and sound advice, and
make suitable decisions, while anticipating their short- and longterm impact. He/she will be able to interact and work effectively
and constructively with individuals from diverse sectors and cultural backgrounds, as well as establish credibility and influence
with international and Aboriginal organizations, territorial and federal governments, the international polar community, and key
stakeholders, in order to advance the goals of the Commission and
polar knowledge in Canada. The ideal candidate will possess
superior communication skills both orally and in writing, and the
ability to act as the Commission’s spokesperson in dealing with
stakeholders, media, governments, and other organizations on a
national and international level.
Along with superior interpersonal skills, the ideal candidate
would possess sound judgement, strong ethical standards and
integrity, be diplomatic and flexible, and be a strategic and innovative leader.
Proficiency in both official languages would be preferred. Familiarity with Aboriginal languages of the North would be considered an asset.
Full-time employees in the federal public administration are not
eligible to be appointed as members of the Board.
Persons appointed to the Board must have knowledge or experience that will assist the Commission in the furtherance of its purpose having regard to the ethnic, linguistic and regional diversity of
Canada’s polar regions.
In addition to being available for approximately 50 days per year
for Board and Committee activities and related travel both nationally and internationally, the chosen candidate will also be required
to travel to the Commission’s annual meetings which will be held
across Canada — half of these north of 60° north latitude.
The Government is committed to ensuring that its appointments
are representative of Canada’s regions and official languages, as
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I109
well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible
minorities.
officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes
handicapées et des minorités visibles.
The selected candidate must comply with the Ethical and Political Activity Guidelines for Public Officer Holders. The Guidelines
are available on the Governor in Council Appointments Web site,
under “Reference Material,” at www.appointments-nominations.
gc.ca/index.asp?lang=eng.
La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention
des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces lignes
directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en
conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse suivante :
www.appointments-nominations.gc.ca/index.asp?lang=fra.
La personne sélectionnée sera assujettie à la Loi sur les conflits
d’intérêts. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web
du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse
suivante : http://ciec-ccie.gc.ca/Default.aspx?pid=1&lang=fr.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur la Commission canadienne des affaires polaires et ses activités sur son site
Web à l’adresse suivante : www.polarcom.gc.ca/fra.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum
vitæ au plus tard le 10 février 2014 à la Secrétaire adjointe du
Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, 59, rue
Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-957-5006 (télécopieur), GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca (courriel).
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut. Pour obtenir de
plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les Éditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613-941-5995 ou
1-800-635-7943.
The selected candidate will be subject to the Conflict of Interest
Act. For more information, please visit the Office of the Conflict of
Interest and Ethics Commissioner’s Web site at http://ciec-ccie.
gc.ca/Default.aspx?pid=1&lang=en.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.polarcom.gc.ca/eng.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
February 10, 2014, to the Assistant Secretary to the Cabinet
(Senior Personnel), Privy Council Office, 59 Sparks Street,
1st Floor, Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-957-5006 (fax), GICANGEC@pco-bcp.gc.ca (email).
English and French notices of vacancy will be produced in an
alternative format upon request. For further information, please
contact Publishing and Depository Services Canada, Public Works
and Government Services Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613941-5995 or 1-800-635-7943.
[4-1-o]
[4-1-o]
110
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Forty-First Parliament
Deuxième session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 19, 2013.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 19 octobre 2013.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I111
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(b) and to
subsections 168(2) and 248(1) of the Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the organization listed below
and that the revocation of the registration is effective on the date
of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respecté
les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est indiqué
ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)b) et aux paragraphes 168(2) et 248(1) de la Loi de
l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement de l’organisme mentionné ci-dessous et que la révocation
de l’enregistrement entre en vigueur à la publication du présent
avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
870826047RR0001
G.P. VANIER ELEMENTARY PARENT FUNDRAISING SOCIETY, MORINVILLE, ALTA.
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[4-1-o]
[4-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEAL
APPEL
Notice No. HA-2013-023
Avis no HA-2013-023
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold a public hearing to consider the appeal referenced hereunder.
This hearing will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s
Hearing Room No. 2, 18th Floor, 333 Laurier Avenue West,
Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should contact the Tribunal at 613-998-9908 to obtain further information and
to confirm that the hearing will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) tiendra une audience publique afin d’entendre l’appel mentionné cidessous. L’audience débutera à 9 h 30 et aura lieu dans la salle
d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, 333, avenue Laurier Ouest,
Ottawa (Ontario). Les personnes intéressées qui ont l’intention
d’assister à l’audience doivent s’adresser au Tribunal en composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de renseignements ou si
elles veulent confirmer la date de l’audience.
Customs Act
Loi sur les douanes
Volpak Inc. v. President of the Canada Border Services Agency
Volpak Inc. c. Président de l’Agence des services frontaliers du Canada
Date of Hearing:
Appeal No.:
February 18, 2014
AP-2012-009
Goods in Issue:
Issue:
Bone-in chicken breasts
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 0207.13.92 as over access commitment, bone-in cuts
and offal, fresh or chilled, as determined by the President of the
Canada Border Services Agency, or should be classified under
tariff item No. 0207.13.91 as within access commitment, cuts
and offal, fresh or chilled, as claimed by Volpak Inc.
Tariff Items at
Issue:
Volpak Inc.—0207.13.91
President of the Canada Border Services Agency—0207.13.92
January 15, 2014
Date de l’audience :
Appel no :
Marchandises en
cause :
Question en litige :
18 février 2014
AP-2012-009
Poitrines de poulet non désossées
Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 0207.13.92 à titre de
morceaux et abats non désossés, frais ou réfrigérés, au-dessus
de l’engagement d’accès, comme l’a déterminé le président
de l’Agence des services frontaliers du Canada, ou si elles
doivent être classées dans le numéro tarifaire 0207.13.91 à titre
de morceaux et abats, frais ou réfrigérés, dans les limites de
l’engagement d’accès, comme le soutient Volpak Inc.
Numéros tarifaires
Volpak Inc. — 0207.13.91
en cause :
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
0207.13.92
Le 15 janvier 2014
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[4-1-o]
[4-1-o]
112
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEAL
APPEL
Notice No. HA-2013-024
Avis no HA-2013-024
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold a public hearing to consider the appeal referenced hereunder.
This hearing will be held beginning at 9:30 a.m. in the Tribunal’s
Hearing Room No. 2, 18th Floor, 333 Laurier Avenue West,
Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should contact the Tribunal at 613-998-9908 to obtain further information and
to confirm that the hearing will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) tiendra une audience publique afin d’entendre l’appel mentionné cidessous. L’audience débutera à 9 h 30 et aura lieu dans la salle
d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, 333, avenue Laurier Ouest,
Ottawa (Ontario). Les personnes intéressées qui ont l’intention
d’assister à l’audience doivent s’adresser au Tribunal en composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de renseignements ou si
elles veulent confirmer la date de l’audience.
Customs Act
Loi sur les douanes
Cross Country Parts Distribution Ltd. v. President of the Canada Border Services
Agency
Date of Hearing:
Appeal No.:
February 20, 2014
AP-2012-052
Goods in Issue:
Issue:
Decon Cabin 150 inflatable decontamination shower cabin
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 6307.90.99 as other made-up articles of other textile
materials, or, in the alternative, under tariff item No. 9406.00.20
as pre-fabricated air-supported buildings, or, in the further
alternative, under tariff item No. 3922.10.00 as shower-baths
made of plastics, as determined by the President of the Canada
Border Services Agency, or should be classified under tariff
item No. 8424.89.00 as other mechanical appliances (whether
or not hand-operated) for projecting, dispersing or spraying
liquids or powders, as claimed by Cross Country Parts
Distribution Ltd.
Tariff Items at
Issue:
Cross Country Parts Distribution Ltd.—8424.89.00
President of the Canada Border Services Agency—6307.90.99,
9406.00.20 and 3922.10.00
January 17, 2014
Cross Country Parts Distribution Ltd. c. Président de l’Agence des services
frontaliers du Canada
Date de l’audience :
Appel no :
Marchandises en
cause :
Question en litige :
20 février 2014
AP-2012-052
Douche de décontamination gonflable Decon Cabin 150
Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 6307.90.99 à titre d’autres
articles confectionnés d’autres matières textiles, ou,
subsidiairement, dans le numéro tarifaire 9406.00.20 à titre
de structures gonflables préfabriquées, ou, subsidiairement
encore, dans le numéro tarifaire 3922.10.00 à titre de douches
en matières plastiques, comme l’a déterminé le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada, ou si elles doivent
être classées dans le numéro tarifaire 8424.89.00 à titre d’autres
appareils mécaniques (même à main) à projeter, disperser
ou pulvériser des matières liquides ou en poudre, comme le
soutient Cross Country Parts Distribution Ltd.
Numéros tarifaires
Cross Country Parts Distribution Ltd. — 8424.89.00
en cause :
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
6307.90.99, 9406.00.20 et 3922.10.00
Le 17 janvier 2014
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[4-1-o]
[4-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Educational and training services
Services pédagogiques et formation
Notice is hereby given that, after completing its inquiry, the Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) made a determination (File No. PR-2013-014) on January 13, 2014, with respect to
a complaint filed by Knowledge Circle Learning Services Inc.
(KCLS), of Ottawa, Ontario, pursuant to subsection 30.11(1) of the
Canadian International Trade Tribunal Act, R.S.C. 1985, c. 47
(4th Supp.), concerning a Request for Standing Offer (Reference
No. 123728) by the Department of Health (Health Canada). The
solicitation was for the provision of French language training services for Health Canada branch and agency employees.
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal), à la suite de son enquête, a rendu une
décision (dossier no PR-2013-014) le 13 janvier 2014 concernant
une plainte déposée par Knowledge Circle Learning Services Inc.
(KCLS), d’Ottawa (Ontario), aux termes du paragraphe 30.11(1)
de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur,
L.R.C. 1985, ch. 47 (4e suppl.), au sujet d’une demande d’offre à
commandes (no de référence 123728) passée par le ministère de la
Santé (Santé Canada). L’invitation portait sur la prestation de cours
de français à l’intention des employés des directions générales et
des agences de Santé Canada.
KCLS a allégué que Santé Canada avait incorrectement prolongé six marchés à commandes pour la prestation de cours de
français au-delà de la durée maximale indiquée dans l’invitation et
les marchés à commandes originaux, ce qui, selon KCLS, constituait de nouveaux marchés.
KCLS alleged that Health Canada improperly extended six
Standing Offer Agreements (SOAs) for the provision of French
language training services beyond the maximum duration specified
in the solicitation and the original SOAs, which, according to
KCLS, constituted new procurements.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I113
Having examined the evidence presented by the parties and considered the provisions of the Agreement on Internal Trade, the
North American Free Trade Agreement, the Canada-Chile Free
Trade Agreement, the Canada-Peru Free Trade Agreement, the
Canada-Colombia Free Trade Agreement and the Canada-Panama
Free Trade Agreement, the Tribunal determined that the complaint
was valid.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue West,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Après avoir examiné les éléments de preuve présentés par les
parties et tenu compte des dispositions de l’Accord sur le commerce intérieur, de l’Accord de libre-échange nord-américain, de
l’Accord de libre-échange entre le Canada et le Chili, de l’Accord
de libre-échange Canada-Pérou, de l’Accord de libre-échange
Canada-Colombie et de l’Accord de libre-échange CanadaPanama, le Tribunal a jugé que la plainte était fondée.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, avenue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 13 janvier 2014
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[4-1-o]
[4-1-o]
Ottawa, January 13, 2014
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Industrial equipment
Équipement industriel
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2013-031) from Legacy Products Corporation (Legacy), of Lachine, Quebec, concerning a procurement (Solicitation No. W0100-145012/A) by the Department
of Public Works and Government Services (PWGSC) on behalf of
the Department of National Defence. The solicitation is for the
supply, delivery and installation of 23 high-speed precision engine
lathes. Pursuant to subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian
International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations,
notice is hereby given that the Tribunal has decided to conduct an
inquiry into the complaint.
Legacy alleges that PWGSC improperly evaluated its proposal.
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu
une plainte (dossier no PR-2013-031) déposée par Legacy Products
Corporation (Legacy), de Lachine (Québec), concernant un marché
(invitation no W0100-145012/A) passé par le ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux (TPSGC) au nom
du ministère de la Défense nationale. L’invitation porte sur la fourniture, la livraison et l’installation de 23 tours parallèles de précision à haute vitesse. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la
Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragraphe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien
du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par
la présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur la plainte.
Legacy allègue que TPSGC a incorrectement évalué sa
proposition.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, avenue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 10 janvier 2014
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[4-1-o]
[4-1-o]
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue West,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
Ottawa, January 10, 2014
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011, les
Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion
et des télécommunications canadiennes sont entrées en vigueur.
Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le Conseil affiche
directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca, certaines demandes
de radiodiffusion sous la rubrique « Demandes de la Partie 1 ».
114
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est important
de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour » du site
Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne des avis
de consultation publiés et des instances en cours, ainsi qu’un lien
aux demandes de la partie 1.
The following documents are abridged versions of the Commission’s original documents. The original documents contain a more
detailed outline of the applications, including the locations and
addresses where the complete files for the proceeding may be
examined. These documents are posted on the Commission’s Web
site and may also be examined at the Commission’s offices and
public examination rooms. Furthermore, all documents relating to
a proceeding, including the notices and applications, are posted on
the Commission’s Web site under “Public Proceedings.”
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des documents originaux du Conseil. Les documents originaux contiennent
une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris
les lieux et les adresses où l’on peut consulter les dossiers complets
de l’instance. Ces documents sont affichés sur le site Web du
Conseil et peuvent également être consultés aux bureaux et aux
salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs, tous les documents
qui se rapportent à une instance, y compris les avis et les demandes,
sont affichés sur le site Web du Conseil sous « Instances publiques ».
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between 10 January 2014 and 16 January 2014:
McCarthy Tétrault LLP
Across Canada
2014-0010-1
Addition of The Satellite Channel of Southern Television
Guangdong to the list of non-Canadian programming services
authorized for distribution
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: 23 January 2014
1395047 Ontario Inc.
Across Canada
2014-0008-5
Complaint regarding the service TVI
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: 13 February 2014
1395047 Ontario Inc.
Across Canada
2014-0009-3
Complaint regarding the service RBTI
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: 13 February 2014
Les Communications Matane inc.
Matane, Quebec
2013-1783-4
Amendment to the contours for CHOE-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: 17 February 2014
Videotron G.P.
Montréal, Montréal-Ouest and Terrebonne, Quebec
2014-0020-0
Request for an exemption for the distribution of the service ICI
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: 17 February 2014
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 10 janvier 2014 et le 16 janvier 2014 :
McCarthy Tétrault LLP
L’ensemble du Canada
2014-0010-1
Ajout de The Satellite Channel of Southern Television
Guangdong à la liste de services de programmation
non canadiens approuvés pour distribution
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 23 janvier 2014
1395047 Ontario Inc.
L’ensemble du Canada
2014-0008-5
Plainte concernant le service TVI
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 13 février 2014
1395047 Ontario Inc.
L’ensemble du Canada
2014-0009-3
Plainte concernant le service RBTI
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 13 février 2014
Les Communications Matane inc.
Matane (Québec)
2013-1783-4
Modification du périmètre de rayonnement pour CHOE-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 février 2014
Videotron G.P.
Montréal, Montréal-Ouest et Terrebonne (Québec)
2014-0020-0
Demande d’exemption pour la distribution du service ICI
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 février 2014
[4-1-o]
[4-1-o]
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I115
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
ADMINISTRATIVE DECISION
DÉCISION ADMINISTRATIVE
14 January 2014
Le 14 janvier 2014
Radio communautaire Intergénération Jardin du Québec
Napierville and Saint-Jacques-le-Mineur, Quebec
Approved — Extension of the time limit to 12 January 2015 to
implement the relocation of the Saint-Rémi transmitter and to commence the operation of the rebroadcasting transmitters at Napierville and Saint-Jacques-le-Mineur, Quebec, approved in CHOCFM Saint-Rémi — Licence amendment and new transmitters in
Napierville and Saint-Jacques-le-Mineur, Broadcasting Decision
CRTC 2012-12, 12 January 2012.
Radio communautaire Intergénération Jardin du Québec
Napierville et Saint-Jacques-le-Mineur (Québec)
Approuvé — Prorogation au 12 janvier 2015 de la date butoir de
mise en œuvre du déplacement de l’émetteur de Saint-Rémi et du
lancement des émetteurs de rediffusion à Napierville et à SaintJacques-le-Mineur (Québec) approuvés dans CHOC-FM SaintRémi — modification de licence et nouveaux émetteurs à Napierville et à Saint-Jacques-le-Mineur, décision de radiodiffusion
CRTC 2012-12, le 12 janvier 2012.
[4-1-o]
[4-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
2014-10
14 January 2014
2014-10
Le 14 janvier 2014
591989 B.C. Ltd.
Collingwood, Ontario
Bayshore Broadcasting Corporation
Wasaga Beach, Ontario
Denied — Applications to change the technical parameters of the
English-language radio stations CKCB-FM Collingwood and
CHGB-FM Wasaga Beach.
591989 B.C. Ltd.
Collingwood (Ontario)
Bayshore Broadcasting Corporation
Wasaga Beach (Ontario)
Refusé — Demandes en vue de modifier les paramètres techniques
des stations de radio de langue anglaise CKCB-FM Collingwood et
CHGB-FM Wasaga Beach.
2014-11
2014-11
15 January 2014
Le 15 janvier 2014
Bell Media Inc.
Barrie, Ontario
Approved — Application for technical changes to the digital television station CKVR-DT Barrie, which is branded as a CTV Two
station.
Bell Média inc.
Barrie (Ontario)
Approuvé — Demande de modifications techniques pour la station
de télévision numérique CKVR-DT Barrie, une station sous la
marque CTV Two.
2014-12
2014-12
15 January 2014
Le 15 janvier 2014
Canadian Broadcasting Corporation
Edmonton and Fox Creek, Alberta
Approved — Application to change the authorized contours of
CBXV-FM Fox Creek, a transmitter for the English-language radio
station CBX Edmonton.
Société Radio-Canada
Edmonton et Fox Creek (Alberta)
Approuvé — Demande en vue de modifier le périmètre de rayonnement autorisé de CBXV-FM Fox Creek, un émetteur de la station
de radio de langue anglaise CBX Edmonton.
[4-1-o]
[4-1-o]
116
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ADR CHAMBERS OMBUDS INC.
ADR CHAMBERS OMBUDS INC.
APPLICATION FOR APPROVAL AS AN EXTERNAL
COMPLAINTS BODY
DEMANDE D’APPROBATION EN TANT QU’ORGANISME
EXTERNE DE TRAITEMENT DES PLAINTES
Notice is hereby given, that ADR CHAMBERS OMBUDS INC.,
a corporation governed by the laws of Canada, intends to apply
to the Minister of Finance to obtain approval as an external complaints body pursuant to subsection 455.01(1) of the Bank Act, its
purpose being to deal with complaints made by persons having
requested or received products or services from banks that have not
been resolved to the satisfaction of those persons.
Le présent avis a pour but d’annoncer qu’ADR CHAMBERS
OMBUDS INC., une société régie par les lois du Canada, a l’intention de soumettre au ministre des Finances une demande d’approbation en tant qu’organisme externe de traitement des plaintes aux
termes du paragraphe 455.01(1) de la Loi sur les banques, son but
étant d’examiner les réclamations de personnes qui ont demandé
ou obtenu des produits ou services de banques qui n’ont pas été
résolues à la satisfaction de ces personnes.
L’organisme externe de traitement des plaintes exercera des
activités au Canada sous le nom ADR CHAMBERS BANKING
OMBUDS OFFICE en anglais et ADR CHAMBERS BUREAU
DE L’OMBUDSMAN DES SERVICES BANCAIRES en français,
et son siège social sera situé à Toronto, en Ontario.
Toute personne peut soumettre des commentaires sur la réputation d’ADR CHAMBERS OMBUDS INC. par écrit à l’Agence de
la consommation en matière financière du Canada, Direction de la
conformité et de l’application, 427, avenue Laurier Ouest, 6e étage,
Ottawa (Ontario) K1R 1B9 ou par courriel à oetp@acfc.gc.ca
au plus tard le 26 février 2014.
Le 4 janvier 2014
ADR CHAMBERS OMBUDS INC.
Remarque : La publication de l’avis ne doit pas être interprétée
comme une preuve de l’approbation du demandeur. L’approbation
dépend du processus normal d’examen des demandes (Canada)
prévu par la Loi sur les banques et est à la discrétion du ministre
des Finances.
The external complaints body will carry on business in Canada under the name of ADR CHAMBERS BANKING OMBUDS
OFFICE in English and ADR CHAMBERS BUREAU DE L’OMBUDSMAN DES SERVICES BANCAIRES in French, and its
head office will be located in Toronto, Ontario.
Any person may submit comments regarding the reputation
of ADR CHAMBERS OMBUDS INC. in writing to the Financial Consumer Agency of Canada, Compliance and Enforcement Branch, 427 Laurier Avenue West, 6th Floor, Ottawa, Ontario
K1R 1B9, or at ecb@fcac.gc.ca (email) on or before February 26,
2014.
January 4, 2014
ADR CHAMBERS OMBUDS INC.
Note: The publication of this Notice should not be construed as
evidence that an applicant has obtained approval. The approval will
be dependent upon the normal Bank Act (Canada) application
review process and the discretion of the Minister of Finance.
[1-4-o]
[1-4-o]
B2B BANK
B2B BANQUE
B2B TRUSTCO
B2B TRUSTCO
RELOCATION OF DESIGNATED OFFICE FOR THE
SERVICE OF ENFORCEMENT NOTICES
DÉMÉNAGEMENT DES BUREAUX DÉSIGNÉS AUX FINS
DE SIGNIFICATION DES AVIS D’EXÉCUTION
In compliance with the Support Orders and Support Provisions
(Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations and the Support Orders and Support Provisions (Trust and Loan Companies)
Regulations, B2B Bank and B2B Trustco have changed their designated office for all provinces and territories for the purpose of
service of enforcement notices to 199 Bay Street, Suite 600,
P.O. Box 279 STN Commerce Court, Toronto, Ontario M5L 0A2.
B2B BANK
B2B TRUSTCO
Conformément au Règlement sur les ordonnances alimentaires
et les dispositions alimentaires (banques et banques étrangères
autorisées) et au Règlement sur les ordonnances alimentaires et les
dispositions alimentaires (sociétés de fiducie et de prêt), B2B
Banque et B2B Trustco ont changé l’adresse de leur bureau désigné, aux fins de signification des avis d’exécution pour toutes les
provinces et tous les territoires, au 199, rue Bay, bureau 600, case
postale 279 STN Commerce Court, Toronto (Ontario) M5L 0A2.
Le 9 janvier 2014
B2B BANQUE
B2B TRUSTCO
[4-1-o]
[4-1-o]
January 9, 2014
CANADIAN BRANDOWNER RESIDUAL STEWARDSHIP
CORPORATION
CANADIAN BRANDOWNER RESIDUAL STEWARDSHIP
CORPORATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that CANADIAN BRANDOWNER
RESIDUAL STEWARDSHIP CORPORATION intends to apply
Avis est par les présentes donné que CANADIAN
BRANDOWNER RESIDUAL STEWARDSHIP CORPORATION
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I117
to the Minister of Industry for leave to surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner
sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 25 janvier 2014
January 25, 2014
WARREN HERTLE
Director and Chair
L’administrateur et président
WARREN HERTLE
[4-1-o]
[4-1-o]
DEADHEAD DEVELOPMENTS INC.
DEADHEAD DEVELOPMENTS INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Deadhead Developments Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the
work described herein. Under section 9 of the said Act, Deadhead
Developments Inc. has deposited with the Minister of Transport
and in the Land Registry Office for the Registry Division of Kenora
(No. 23), at Kenora, Ontario, under deposit No. R33420, a description of the site and plans for the approval of a marina in Cameron
Bay, at parcel 12858, in the city of Kenora.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S, Sarnia,
Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if
they are in writing and are received not later than 30 days after the
date of publication of the last notice. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response
will be sent.
Kenora, January 7, 2014
DEADHEAD DEVELOPMENTS INC.
La société Deadhead Developments Inc. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès de la ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. La Deadhead Developments Inc. a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès de la ministre des Transports et au bureau d’enregistrement de la circonscription foncière de Kenora (no 23), à Kenora (Ontario), sous le numéro de
dépôt R33420, une description de l’emplacement et les plans pour
l’approbation d’une marina à la baie Cameron, à la parcelle 12858,
dans la ville de Kenora.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 100, rue
Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter que seuls les
commentaires faits par écrit et reçus au plus tard 30 jours suivant la
date de publication du dernier avis seront considérés. Même si tous
les commentaires respectant les conditions précitées seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera transmise.
Kenora, le 7 janvier 2014
DEADHEAD DEVELOPMENTS INC.
[4-1-o]
[4-1]
THE JAMES L. ATKINSON FAMILY CHARITABLE
FOUNDATION
THE JAMES L. ATKINSON FAMILY CHARITABLE
FOUNDATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that The James L. Atkinson Family Charitable Foundation intends to apply to the Minister of Industry for
leave to surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the
Canada Corporations Act.
January 10, 2014
JAMES L. ATKINSON
President
Avis est par les présentes donné que The James L. Atkinson
Family Charitable Foundation demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 10 janvier 2014
Le président
JAMES L. ATKINSON
[4-1-o]
[4-1-o]
JAMESON BANK
BANQUE JAMESON
CERTIFICATE OF CONTINUANCE
CERTIFICAT DE PROROGATION
Notice is hereby given, in accordance with subsection 39.1(2) of
the Bank Act (Canada) [the “Act”], that subject to approval by special resolution of its shareholders, Jameson Bank (the “Bank”)
intends to apply to the Minister of Finance, on or after February 8,
2014, for approval to apply under the Canada Business Corporations Act (the “CBCA”) for a certificate of continuance as a corporation under the CBCA. The board of directors of the Bank may,
however, without further approval of the shareholders, withdraw
Avis est donné par les présentes, conformément au paragraphe 39.1(2) de la Loi sur les banques (Canada) [la « Loi »], que
sous réserve de l’approbation de ses actionnaires par résolution
spéciale, la Banque Jameson (la « Banque ») entend présenter, le
8 février 2014 ou après cette date, une demande d’approbation
auprès du ministre des Finances pour soumettre une demande
d’obtention d’un certificat de prorogation en société en vertu de la
Loi canadienne sur les sociétés par actions. Conformément au
118
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
the application for continuance before it is acted on, in accordance
with subsection 39.1(3) of the Act.
Toronto, January 18, 2014
paragraphe 39.1(3) de la Loi, le conseil d’administration de la
Banque peut toutefois retirer sa demande de prorogation sans autre
approbation de ses actionnaires, tant qu’il n’aura pas été donné
effet à cette demande.
Toronto, le 18 janvier 2014
JAMESON BANK
BANQUE JAMESON
[3-4-o]
[3-4-o]
KENNETH DOUGLAS LEWIS AND WAYNE BRICE
LEWIS
KENNETH DOUGLAS LEWIS ET WAYNE BRICE LEWIS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Kenneth Douglas Lewis and Wayne Brice Lewis hereby give
notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Kenneth Douglas Lewis and Wayne Brice Lewis have
deposited with the Minister of Transport and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Prince County, in
the office of Access PEI in Summerside, Prince Edward Island,
under deposit No. 37820, a description of the site and plans for
off-bottom aquaculture in the Foxley River, at Prince County,
Prince Edward Island, on lease OB 7122-L, in front of lot bearing
PID 56002.
Cascumpec, January 10, 2014
KENNETH DOUGLAS LEWIS AND
WAYNE BRICE LEWIS
Kenneth Douglas Lewis et Wayne Brice Lewis donnent avis, par
les présentes, qu’une demande a été déposée auprès de la ministre
des Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Kenneth Douglas Lewis et Wayne Brice
Lewis ont, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès de la
ministre des Transports et au bureau de la publicité des droits du
district d’enregistrement du comté de Prince, au bureau d’Accès
Î.-P.-É. à Summerside (Île-du-Prince-Édouard), sous le numéro de
dépôt 37820, une description de l’emplacement et les plans de
l’aquaculture en suspension dans la rivière Foxley, dans le comté
de Prince, à l’Île-du-Prince-Édouard, sur le bail OB 7122-L, en
face de la parcelle qui porte le NIP 56002.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis seront considérés. Même si tous les commentaires respectant les conditions
précitées seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
transmise.
Cascumpec, le 10 janvier 2014
KENNETH DOUGLAS LEWIS ET
WAYNE BRICE LEWIS
[4-1-o]
[4-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection
Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they
are in writing and are received not later than 30 days after the date
of publication of the last notice. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response
will be sent.
LAMA YESHE LING TIBETAN BUDDHIST GROUP
LAMA YESHE LING TIBETAN BUDDHIST GROUP
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Lama Yeshe Ling Tibetan Buddhist
Group has changed the location of its head office to the city of
Burlington, province of Ontario.
January 5, 2014
LAURIE DOLAN
President
Avis est par les présentes donné que Lama Yeshe Ling Tibetan
Buddhist Group a changé le lieu de son siège social, qui est maintenant situé à Burlington, province d’Ontario.
Le 5 janvier 2014
La présidente
LAURIE DOLAN
[4-1-o]
[4-1-o]
LBC TRUST
BLC TRUST
LAURENTIAN TRUST OF CANADA INC.
TRUST LA LAURENTIENNE DU CANADA INC.
DESIGNATED OFFICE FOR THE SERVICE OF
ENFORCEMENT NOTICES
BUREAUX DÉSIGNÉS AUX FINS DE SIGNIFICATION DES
AVIS D’EXÉCUTION
In compliance with the Support Orders and Support Provisions
(Trust and Loan Companies) Regulations, LBC Trust and
Conformément au Règlement sur les ordonnances alimentaires
et les dispositions alimentaires (sociétés de fiducie et de prêt), BLC
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I119
Laurentian Trust of Canada Inc. have designated the following
office, for all provinces and territories for the purpose of service of
enforcement notices: 1981 McGill College Avenue, Montréal,
Quebec H3A 3K3.
Trust et Trust La Laurentienne du Canada Inc. ont désigné le
bureau suivant, aux fins de signification des avis d’exécution pour
toutes les provinces et tous les territoires, au 1981, avenue McGill
College, Montréal (Québec) H3A 3K3.
Le 9 janvier 2014
January 9, 2014
LBC TRUST
LAURENTIAN TRUST OF CANADA INC.
BLC TRUST
TRUST LA LAURENTIENNE DU CANADA INC.
[4-1-o]
[4-1-o]
THE MOUNTED POLICE MEMBERS’ LEGAL FUND /
FONDS DE RECOURS JURIDIQUE DES MEMBRES DE
LA GENDARMERIE
THE MOUNTED POLICE MEMBERS’ LEGAL FUND /
FONDS DE RECOURS JURIDIQUE DES MEMBRES DE
LA GENDARMERIE
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that THE MOUNTED POLICE MEMBERS’ LEGAL FUND / FONDS DE RECOURS JURIDIQUE
DES MEMBRES DE LA GENDARMERIE has changed the location of its head office to the city of Fall River, province of Nova
Scotia.
December 18, 2013
PAUL JOYAL
Chairperson
A. GORDON CLARKE
Secretary-Treasurer
Avis est par les présentes donné que THE MOUNTED POLICE MEMBERS’ LEGAL FUND / FONDS DE RECOURS
JURIDIQUE DES MEMBRES DE LA GENDARMERIE a changé
le lieu de son siège social, qui est maintenant situé à Fall River,
province de la Nouvelle-Écosse.
Le 18 décembre 2013
Le président
PAUL JOYAL
Le secrétaire-trésorier
A. GORDAN CLARKE
[4-1-o]
[4-1]
120
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Page
Federal Court of Appeal and Federal Court
Rules Amending the Federal Courts Rules............... 121
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales......... 121
Pacific Pilotage Authority
Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff
Regulations........................................................... 143
Administration de pilotage du Pacifique
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique................ 143
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I121
Rules Amending the Federal Courts Rules
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
Statutory authority
Fondement législatif
Federal Courts Act
Sponsoring agencies
Federal Court of Appeal and Federal Court
Loi sur les Cours fédérales
Organismes responsables
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issues and objectives
Enjeux et objectifs
The Federal Courts Rules Committee has determined that the
administration of the Courts and access to justice would be better
served by modernizing the Federal Courts Rules to facilitate the
use of information technologies. The proposed amendments to the
Rules seek to remove obstacles to the use of information technologies without substantially altering the effect of the Rules. Furthermore, they establish a clear foundation for an official Court record
that could include both paper and electronic documents. The
Courts also foresee savings by giving the parties the option of
using electronic means of communication with the Registry.
Le Comité des règles des Cours fédérales a conclu que l’administration des tribunaux judiciaires et l’accès à la justice seraient
mieux servis par la modernisation des Règles des Cours fédérales
en vue de faciliter le recours aux technologies de l’information.
Les modifications proposées aux Règles visent à éliminer les obstacles à l’utilisation des technologies de l’information sans modifier sur le fond l’effet des Règles. De plus, ces modifications forment une assise solide pour qu’un dossier officiel de la Cour puisse
comprendre des documents en formats papier et électronique. Les
Cours prévoient réaliser des économies en donnant aux parties la
possibilité de communiquer avec le greffe par voie électronique.
Background
Contexte
Sections 45.1 through 46 of the Federal Courts Act provide that
the rules concerning the practice and procedure before the Federal
Court of Appeal and the Federal Court are established by the Rules
Committee of the Federal Court of Appeal and the Federal Court
(the “Federal Courts Rules Committee”), subject to the approval of
the Governor in Council.
The Federal Courts Rules Committee is a statutory body composed of several judges of both the Federal Court of Appeal and the
Federal Court, five members of the bar of provinces across Canada,
a representative of the Attorney General of Canada, and the Chief
Administrator of the Courts Administration Service. The five bar
members are representative of the different regions of Canada and
have experience in fields of law in respect of which the Federal
Courts have jurisdiction.
Selon les articles 45.1 à 46 de la Loi sur les Cours fédérales, le
Comité des règles de la Cour d’appel fédérale et de la Cour fédérale (le Comité des règles des Cours fédérales) établit les règles
concernant la pratique et la procédure à la Cour d’appel fédérale et
à la Cour fédérale, sous réserve de l’approbation du gouverneur en
conseil.
Le Comité des règles des Cours fédérales est un organisme créé
par la loi composé de plusieurs juges de la Cour d’appel fédérale et
de la Cour fédérale, de cinq avocats membres du barreau d’une
province, du représentant du procureur général du Canada et de
l’administrateur en chef du Service administratif des tribunaux
judiciaires. Les cinq avocats membres du barreau assurent la représentation des diverses régions du Canada et des divers champs de
spécialisation du droit pour lesquels les Cours fédérales ont
compétence.
En mai 2011, le sous-comité sur la technologie, chapeauté par le
Comité des règles des Cours fédérales, a rédigé un document de
travail intitulé Les technologies de l’information et les Règles des
Cours fédérales, qu’il a, à titre de consultation initiale, affiché sur
les sites Web de la Cour d’appel fédérale et de la Cour fédérale et
diffusé parmi les membres du barreau intéressés. Ce document de
travail soulignait un certain nombre de révisions possibles des
Règles des Cours fédérales pour faciliter le recours aux technologies de l’information. Des commentaires ont été obtenus de
diverses sources, dont l’Institut de la propriété intellectuelle du
Canada et des membres du barreau. Ces commentaires ont été examinés par le sous-comité sur la technologie.
Les modifications proposées ont été ensuite rédigées et ont fait
l’objet d’autres discussions au sein du sous-comité ainsi qu’aux
réunions du Comité des règles des Cours fédérales.
In May 2011, the Sub-Committee on Technology, a subcommittee of the Federal Courts Rules Committee, issued a discussion paper entitled Information Technology and the Federal Courts
Rules, and by way of initial consultation posted it on the Web sites
of both the Federal Court of Appeal and the Federal Court and
circulated it to interested members of the bar. The discussion paper
outlined a number of possible revisions to the Federal Courts Rules
to facilitate the use of information technologies. Comments were
received from various sources, including the Intellectual Property
Institute of Canada and members of the bar. Those comments were
considered and discussed by the Sub-Committee on Technology.
Proposed amendments were subsequently drafted, and further
discussions were had within the sub-committee, as well as at meetings of the Federal Courts Rules Committee.
122
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
The Federal Courts Rules Committee approved the proposed
Rules Amending the Federal Courts Rules on December 13, 2013.
Le Comité des règles des Cours fédérales a approuvé le projet
des Règles modifiant les Règles des Cours fédérales le 13 décembre
2013.
Description and rationale
Description et justification
To meet the above-mentioned objectives, the Federal Courts
Rules Committee proposes various amendments to the Rules, as
described below.
Pour répondre aux objectifs susmentionnés, le Comité des règles
des Cours fédérales propose que les modifications suivantes soient
apportées aux Règles :
1. Repeal of references limiting certain documents to paper
documents only
1. Abroger les dispositions visant à limiter certains documents au
format papier
The proposed amendment to Rule 21 would repeal the reference
to “books” and the physical location of “National Capital Region”
because the records and other documents may be kept in electronic
format.
The reference to documents being “bound permanently” in
Rule 23 would be repealed.
The proposed amendment to Rule 24(2) would replace the word
“placed” with “added.” The French version of Rule 24(1) would be
amended so as to correct a discrepancy between the French and
English versions.
The proposed amendments to Rule 26(2) would add the word
“deleted” to the provision.
The proposed amendments to Rules 353(1), 354, 355, 364(1),
and 365(1) would provide that a party may file either an electronic
copy or three paper copies of the documents listed in those
provisions.
The proposed amendments to Rules 309, 310, 345(2), and
348(1) would provide that a party may file either an electronic
copy or the required number of paper copies of the documents
listed in the provision.
La modification proposée à l’article 21 aurait pour effet d’abroger le renvoi aux « livres » et à la « région de la capitale nationale »
parce que les dossiers et les autres documents peuvent être conservés en format électronique.
Le renvoi aux documents « reliés de façon permanente » à l’article 23 serait abrogé.
La modification proposée au paragraphe 24(2) remplacerait le
mot « versé » par le mot « ajouté ». La version française du paragraphe 24(1) serait modifiée de manière à corriger un écart entre
les versions française et anglaise.
La modification proposée au paragraphe 26(2) ajouterait le mot
« supprimé » au libellé de la disposition.
Les modifications proposées aux articles 353(1), 354, 355,
364(1) et 365(1) prévoiraient qu’une partie peut déposer une copie
électronique ou trois copies papier des documents énumérés dans
ces dispositions.
Les modifications proposées aux articles 309, 310, 345(2) et
348(1) prévoiraient qu’une partie peut déposer une copie électronique ou le nombre requis de copies papier des documents énumérés dans ces dispositions.
2. Electronic service
2. Signification électronique
Under the proposed amendments to Rule 141, a party may consent to the electronic service of documents by serving and filing a
notice of consent, which can be found in the new Form 141A. The
party may also withdraw such consent by completing a notice of
withdrawal of consent, i.e. the new Form 141B.
The proposed amendments to Rule 145 would provide that the
Rule also applies in instances where a party has not served and
filed a notice of consent to electronic service and would also
improve the clarity of the provision.
Suivant les modifications proposées à l’article 141, une partie
peut consentir à la signification électronique des documents en
signifiant et en déposant un avis de consentement, qui se trouve à
la nouvelle formule 141A. La partie en question peut aussi retirer
son consentement en remplissant l’avis de retrait de consentement,
soit la nouvelle formule 141B.
Des modifications ont été également proposées à la formule 146
(Affidavit de signification), pour permettre la signification électronique et pour rendre plus clair le libellé de cette formule.
La modification proposée à l’article 66 prévoirait que les documents établis en vue d’être utilisés dans une instance doivent comprendre l’adresse électronique de la partie qui a donné son consentement à la signification électronique.
Suivant les modifications proposées, les articles 139 et 140
seraient réunis en une seule disposition, soit l’article 139, qui permettrait la signification électronique lorsque le destinataire donne
son consentement à cet égard en remplissant la nouvelle formule 141A.
Selon les modifications proposées à l’article 145, cette disposition s’appliquerait également dans les cas où une partie n’a pas
signifié et déposé un avis de consentement à la signification électronique et rendrait plus clair le libellé de cette disposition.
3. Electronic filing
3. Dépôt électronique
Under the proposed amendments to Rule 71, a document may be
submitted by electronic transmission and shall be in PDF format or
any other format approved by the Court. In case of an originating
document, the person is to provide the Registry with paper copies
for issuance or arrange for the Registry to prepare those copies.
Other amendments are also proposed to Rule 71 to improve the
organizational clarity.
Selon les modifications proposées à l’article 71, un document
peut être présenté par voie électronique en format PDF ou dans tout
autre format approuvé par la Cour. Dans le cas d’un acte introductif
d’instance, la personne en question est tenue de fournir au greffe
des copies papier pour la délivrance ou prendre des mesures permettant au greffe de préparer ces copies. D’autres modifications
sont également proposées à l’article 71 pour améliorer la clarté
organisationnelle.
Amendments are also proposed to Form 146 (Affidavit of service), so as to contemplate electronic service and so as to improve
the clarity of the Form.
The proposed amendment to Rule 66 would provide that documents prepared for use in a proceeding must contain the electronic
address of the party if that party has consented to electronic
service.
Under the proposed amendments, Rules 139 and 140 would be
consolidated into Rule 139, which would allow for electronic service in cases where the recipient has formally consented to such
service by completing new Form 141A.
Le 25 janvier 2014
The proposed amendments would not change the current rules
with respect to the filing of documents in paper format or the manner in which documents are considered to be filed.
Gazette du Canada Partie I123
Under a new proposed Rule 72.2, the Court may require a person
who filed a document by electronic transmission or fax to provide
to the Registry the same number of paper copies of the document
as would have been required had the document been filed in paper
copy.
Under proposed Rule 72.3, a person is to retain the paper copy
of a document that has been filed by electronic transmission for
30 days after the expiry of all appeal periods if the original paper
copy bore a signature.
Les modifications proposées n’auraient pas pour effet de modifier les règles actuelles concernant le dépôt des documents en format papier ou la façon dont ces documents sont considérés comme
ayant été déposés.
Suivant le nouvel article 71.1, les documents qui seraient envoyés pour dépôt par voie électronique seraient réputés avoir été
reçus dans le fuseau horaire de l’Est, étant donné que le bureau
principal du greffe se trouve dans la région de la capitale nationale.
De plus, aux fins de transmission électronique, qui ne se rapporte
pas à un emplacement particulier, le fuseau horaire de l’Est constitue une position de compromis raisonnable au regard des différents
fuseaux horaires au Canada. L’article 71.1 comprendrait aussi les
renseignements figurant actuellement au paragraphe 71(4) et indiquerait que les documents visés sont datés par le greffe pour envisager la possibilité d’un marquage électronique automatique de la
date.
Suivant le nouvel article 72.2 proposé, la Cour peut exiger que la
personne qui a déposé un document par transmission électronique
ou par télécopieur fournisse au greffe le même nombre de copies
papier de ce document comme elle aurait été tenue de le faire dans
le cas d’un dépôt en format papier.
Selon l’article 72.3 proposé, une personne doit conserver la
copie papier du document déposé par transmission électronique
pendant 30 jours suivant l’expiration de tout délai d’appel si
l’exemplaire papier d’origine porte une signature.
4. Tariff A
4. Tarif A
The proposed amendment to subsection 1(3) of Tariff A would
clarify that the fees are those applicable to paper copies and that a
person, not only a party, may request paper copies.
La modification proposée au paragraphe 1(3) du tarif A préciserait que les frais visés sont applicables aux copies papier et qu’une
personne, non seulement une partie, peut demander des copies
papier.
Le nouveau paragraphe 1(4) prévoirait qu’une personne peut
demander au greffe un enregistrement numérique d’une journée
d’audience dans une instance, ou d’une partie de celle-ci, en payant
15 $ la copie.
Under the new proposed Rule 71.1, documents that would be
sent for filing by electronic transmission would be deemed to have
been received in the Eastern time zone, as the principal office of the
Registry is in the National Capital Region. Furthermore, for the
purpose of electronic transmission, which is not location specific,
the Eastern time zone constitutes a reasonable middle ground of
the various time zones in Canada. Rule 71.1 would also include the
information currently found in Rule 71(4) and it would indicate
that the document is dated by the Registry so as to contemplate the
possibility of automatic electronic time-stamping.
A new subsection 1(4) would provide that a person may request,
from the Registry, a digital recording of any day of a proceeding, or
part thereof, by paying $15 per copy.
5. Other amendments
5. Autres modifications
Business day
Jour ouvrable
The proposed amendments would repeal the definition of “business day” in Rule 2, as the expression is only used once in the
Rules and once in the Forms. The Rules and Forms are amended to
incorporate the definition.
Les modifications proposées auraient pour effet d’abroger la
définition de « jour ouvrable » à l’article 2, étant donné que ce
terme est seulement employé une fois dans les Règles et une fois
dans une formule. Les modifications apportées aux Règles et à la
formule en question visent à incorporer cette définition.
Retention schedule
Calendrier de conservation
The proposed modifications also provide for a retention schedule, to be established by each court, which would set out the retention time of various Court documents, under proposed Rule 23.1.
Les modifications proposées prévoient également un calendrier
de conservation, établi par chacune des cours, qui indiquerait la
période de conservation pour divers documents de la Cour, aux
termes de l’article 23.1 proposé.
Paper documents
Documents en format papier
The proposed amendment to Rule 25 would clarify that it applies
only in cases where a document is filed in paper copy, as both the
local office and principal office can electronically access documents that have been filed by electronic transmission.
La modification proposée à l’article 25 aurait pour effet de préciser que la disposition en question s’applique seulement dans le
cas d’un document déposé en format papier, étant donné que le
bureau local et le bureau principal peuvent accéder par voie électronique aux documents produits par transmission électronique.
La modification proposée au paragraphe 26.1(2) aurait pour
objet de préciser que les pièces doivent continuer de faire partie des
annexes des dossiers de la Cour, conformément aux pratiques de
celle-ci.
Les modifications proposées au paragraphe 70(3), à l’alinéa 149(1)b), à l’article 344 et aux paragraphes 346(4) et 348(4)
préciseraient que ces dispositions ne s’appliquent qu’aux copies
papier.
The proposed amendment to Rule 26.1(2) would clarify that the
exhibits are to remain part of the annex to the Court file, consistent
with the Court’s practices.
The proposed amendments to Rules 70(3), 149(1)(b), 344,
346(4), and 348(4) would clarify that they apply only to paper
copies.
124
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
The proposed amendment to Rule 133 clarifies the language for
personal service of an originating document on the Crown, the
Attorney General, or any other minister of the Crown. Personal
service for these originating documents continues to be effected by
filing paper copies of the documents at the Registry.
La modification proposée à l’article 133 vise à préciser la terminologie relative à la signification à personne d’un acte introductif
d’instance à la Couronne, au procureur général ou à tout autre
ministre de la Couronne. La signification à personne de ces actes
introductifs d’instance continue d’être effectuée par dépôt au greffe
de copies papier des documents.
Filing and service
Dépôt et signification
Rule 71(3) would be amended to set out the information that is
found in Form 71 which will be repealed.
Rule 71.1(3) clarifies that a document submitted for filing on a
holiday is deemed to have been submitted for filing on the next day
that is not a holiday.
New Rule 72.1 would restate existing Rule 72(3).
The proposed amendment to Rule 138 would improve the clarity
of the provision.
Under the proposed amendments, Rules 141 and 144(2) would
be consolidated into Rule 143 so as to improve organizational clarity. Rule 143 would also clarify that with respect to documents
served by registered mail or courier, the service is effective at the
date of delivery, not at the date on which the document was received
by the post office or courier company.
Rule 144(1) would be renumbered as Rule 142 so as to improve
organizational clarity.
The amendments to Rule 146 are proposed to improve the clarity
of the provision and to correct the discrepancies between the
French and English versions. In the French version of the Rule, a
change is also proposed to reflect the proper title of the Code of
Civil Procedure of the Province of Quebec.
The proposed amendment to Rule 147 would improve the clarity
of the provision.
Le paragraphe 71(3) serait modifié de manière à énoncer les renseignements figurant à la formule 71 qui sera abrogée.
Le paragraphe 71.1(3) précise que les documents présentés pour
dépôt un jour férié sont réputés avoir été présentés pour dépôt le
jour ouvrable suivant.
Le nouvel article 72.1 reformulerait le paragraphe 72(3) actuel.
La modification proposée à l’article 138 permettrait d’améliorer
la clarté du libellé de cette disposition.
Suivant les modifications proposées, l’article 141 et le paragraphe 144(2) seraient réunis en une seule disposition, soit l’article 143, pour améliorer la clarté organisationnelle. L’article 143
préciserait également que pour un document signifié par courrier
recommandé ou par service de messagerie, la signification prend
effet à la date de livraison, et non à la date à laquelle le document
est reçu par le bureau de poste ou le service de messagerie.
Selon les modifications proposées, l’article 142 serait renuméroté et deviendrait l’article 144 pour améliorer la clarté
organisationnelle.
L’article 140 renuméroté regroupe le paragraphe 140(4) et l’article 143 actuels concernant la signification de documents par télécopieur. Cette disposition comprend les renseignements figurant à
l’article 143, qui porte sur le consentement à la signification par
télécopieur, ainsi que les renseignements figurant au paragraphe 140(4) et à la formule 140, lesquels énoncent les renseignements à inclure dans la page couverture. La formule 140 serait
abrogée.
Le paragraphe 144(1) serait renuméroté et deviendrait l’article 142 pour améliorer la clarté organisationnelle.
Les modifications proposées à l’article 146 visent à améliorer la
clarté du libellé de cette disposition et à corriger les écarts entre les
versions française et anglaise. Dans la version française de cette
disposition, une modification est également proposée pour indiquer le titre exact du Code de procédure civile du Québec.
La modification proposée à l’article 147 permettrait d’améliorer
la clarté du libellé de cette disposition.
Inspection of documents
Examen de documents
Rule 26 has been redrafted to improve sentence structure and
clarity.
L’article 26 a été révisé pour améliorer la syntaxe et la clarté de
son libellé.
Definition of “document”
Définition de « document »
The proposed amendment to Rule 222 would eliminate the reference to “computer diskette,” a device no longer used in practice
before the Court, and would focus on the type of documents,
instead of the type of device on which information is stored.
La modification proposée à l’article 222 permettrait d’éliminer
le renvoi au terme « disquette », support qui n’est plus utilisé dans
la pratique suivie devant les tribunaux, et mettrait l’accent sur le
type de documents plutôt que sur le type de support utilisé pour
stocker l’information.
Appeal book
Dossier d’appel
The proposed amendment to Rule 343 would correct the discrepancy between the English and French versions by providing
that a copy of the agreement needs to be filed.
The proposed amendments to Rule 345(1) would also improve
the clarity of the provision with respect to the described time period by aligning it with Rule 6 and the wording of the Interpretation
Act.
La modification proposée à l’article 343 permettrait de corriger
l’écart entre les versions française et anglaise en prévoyant le dépôt
d’une copie de l’entente entre les parties.
Les modifications proposées au paragraphe 345(1) permettraient
également d’améliorer la clarté du libellé de cette disposition relativement au délai prescrit qui y est indiqué en l’harmonisant avec le
libellé de l’article 6 et avec le libellé de la Loi d’interprétation.
Under the proposed amendments, Rule 142 would be renumbered as Rule 144 to improve organizational clarity.
The renumbered Rule 140 consolidates the current Rules 140(4)
and 143 regarding the service of documents by fax. It includes the
information found in Rule 143, which deals with consent to service
by fax, and Rule 140(4) and Form 140, which set out the information to be included in the fax cover page. Form 140 would be
repealed.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I125
Form 171I — Third Party Claim
Formule 171I — Mise en cause
The proposed amendment to Form 171I would rectify the
incorrect cross-reference to Form 171I, and would replace it with a
reference to Form 171J.
La modification proposée à la formule 171I permettrait de corriger le renvoi inexact à la formule 171I en le remplaçant par un
renvoi à la formule 171J.
Form 316.2 — Notice of Summary Application
Formule 316.2 — Avis de demande sommaire
The proposed amendment to Form 316.2 would correct the time
period for the service and filing of the respondent’s record so that
it is consistent with the time period set out in Rule 365.
La modification proposée à la formule 316.2 permettrait de corriger le délai prévu pour la signification et le dépôt du dossier de
l’intimé conformément au délai prévu à l’article 365.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The amended Rules will be incorporated into the Federal Courts
Rules and will be implemented and enforced in the same manner as
the other rules.
Les règles modifiées seront incorporées dans les Règles des
Cours fédérales et seront mises en œuvre et appliquées de la même
manière que les autres règles.
Contact
Personne-ressource
Chantelle Bowers
Secretary of the Rules Committee of the Federal Court of Appeal
and the Federal Court
Ottawa, Ontario
K1A 0H9
Telephone: 613-995-5063
Fax: 613-941-9454
Email: chantelle.bowers@fca-caf.gc.ca
Chantelle Bowers
Secrétaire du Comité des règles de la Cour d’appel fédérale et de
la Cour fédérale
Ottawa (Ontario)
K1A 0H9
Téléphone : 613-995-5063
Télécopieur : 613-941-9454
Courriel : chantelle.bowers@fca-caf.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to paragraph 46(4)(a)1a of the Federal
Courts Act2b and subject to the approval of the Governor in Council,
that the rules committee of the Federal Court of Appeal and the
Federal Court, pursuant to section 463c of that Act, proposes to
make the annexed Rules Amending the Federal Courts Rules.
Avis est donné, conformément à l’alinéa 46(4)a)1a de la Loi sur
les Cours fédérales2b, que le comité des règles de la Cour d’appel
fédérale et de la Cour fédérale, en vertu de l’article 463c de cette loi,
se propose d’établir, sous réserve de l’approbation du gouverneur
en conseil, les Règles modifiant les Règles des Cours fédérales,
ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations écrites au
sujet du projet de règles dans les soixante jours suivant la date de
publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Chantelle Bowers, secrétaire du comité des règles, Cour
d’appel fédérale, 90, rue Sparks, 10e étage, Ottawa (Ontario)
K1A 0H9 (tél. : 613-995-5063; téléc. : 613-941-9454; courriel :
chantelle.bowers@fca-caf.gc.ca).
Ottawa, le 7 janvier 2014
L’administrateur en chef
Service administratif des tribunaux judiciaires
DANIEL GOSSELIN
Interested persons may make representations in writing concerning the proposed Rules within 60 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Chantelle Bowers, Secretary to the Rules Committee,
Federal Court of Appeal, 90 Sparks Street, 10th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0H9 (tel.: 613-995-5063; fax: 613-941-9454; email:
chantelle.bowers@fca-caf.gc.ca).
Ottawa, January 7, 2014
DANIEL GOSSELIN
Chief Administrator
Courts Administration Service
RULES AMENDING THE FEDERAL
COURTS RULES
RÈGLES MODIFIANT LES RÈGLES DES
COURS FÉDÉRALES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “business day” in rule 2 of the
Federal Courts Rules41 is repealed.
1. La définition de « jour ouvrable », à la règle 2 des Règles des Cours fédérales41, est abrogée.
a
a
b
b
S.C. 1990, c. 8, s. 14(4)
R.S., c. F-7; S.C. 2002, c. 8, s. 14
c
S.C. 2002, c. 8, s. 44
1
SOR/98-106; SOR/2004-283
L.C. 1990, ch. 8, par. 14(4)
L.R., ch. F-7; L.C. 2002, ch. 8, art. 14
L.C. 2002, ch. 8, art. 44
1
DORS/98-106; DORS/2004-283
c
126
Canada Gazette Part I
Records
Court file
Annexes
Retention
period
Dossiers sur les
avis de requête
Copies on file
or annex
Transmitting
paper copies
filed at local
office
2. Rule 21 of the Rules is replaced by the
following:
21. The Administrator shall keep all records
necessary for documenting the proceedings of the
Court and enter in them all orders, directions, foreign judgments ordered to be registered, pleadings
and other documents filed in a proceeding.
3. (1) The portion of subsection 23(1) of the
Rules before paragraph (a) is replaced by the
following:
23. (1) For each proceeding of the Court, the
Administrator shall keep a file that is composed of
the following documents, each marked with its date
and time of filing, and that is organized by order of
filing:
(2) Subsection 23(2) of the Rules is replaced by
the following:
(2) The Administrator shall keep an annex to each
Court file that is comprised of
(a) all affidavits;
(b) all exhibits; and
(c) all other documents and material in the possession of the Court or the Registry that are not
required by these Rules to be kept in the Court
file.
4. The Rules are amended by adding the following after rule 23:
23.1 The Administrator shall retain all files,
annexes — other than the exhibits — and records
that are required by these Rules to be kept for the
period of time specified in the retention schedule
established by the Court.
5. (1) Subsection 24(1) of the French version of
the Rules is replaced by the following:
24. (1) Lorsqu’est déposé, relativement à une
action, une demande ou un appel envisagé, un avis
de requête visant la prorogation d’un délai, l’autorisation d’interjeter appel ou l’obtention de toute autre
ordonnance aux termes d’une loi, d’une règle ou
d’un autre texte législatif, l’avis de requête, tout affidavit déposé relativement à celui-ci et toute ordonnance en résultant sont conservés dans les dossiers
de la Cour réservés aux avis de requête de ce genre.
(2) Subsection 24(2) of the Rules is replaced by
the following:
(2) If the proceeding is subsequently commenced,
a copy of the order and of the other documents
related to the motion shall be added to the Court file
or annex for the proceeding, as applicable.
6. Rule 25 of the Rules is replaced by the
following:
25. When a document is filed in paper copy at a
local office, the Administrator shall
(a) transmit that paper copy, without delay, to the
principal office;
(b) keep a certified copy of the document at the
local office; and
January 25, 2014
2. La règle 21 des mêmes règles est remplacée
par ce qui suit :
21. L’administrateur tient tous les registres nécessaires pour documenter les procédures de la Cour et
y inscrit les ordonnances, les directives, les actes de
procédure, les jugements étrangers dont la Cour a
ordonné l’enregistrement et les autres documents
déposés dans une instance.
3. (1) Le passage du paragraphe 23(1) des
mêmes règles précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
23. (1) Pour chaque instance devant la Cour, l’administrateur tient un dossier dans lequel sont classés,
selon la date et l’heure du dépôt qu’ils portent, les
documents suivants :
(2) Le paragraphe 23(2) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
(2) L’administrateur tient une annexe à chaque
dossier de la Cour dans laquelle sont versés les éléments suivants :
a) tous les affidavits;
b) toutes les pièces;
c) tous les autres documents et éléments matériels
en la possession de la Cour ou du greffe dont les
présentes règles n’exigent pas la conservation au
dossier de la Cour.
4. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après la règle 23, de ce qui suit :
23.1 L’administrateur conserve pendant la période prévue dans le calendrier de conservation de la
Cour les registres, les dossiers et les annexes, sauf
les pièces, dont les présentes règles exigent la
conservation.
5. (1) Le paragraphe 24(1) de la version française des mêmes règles est remplacé par ce qui
suit :
24. (1) Lorsqu’est déposé, relativement à une
action, une demande ou un appel envisagé, un avis
de requête visant la prorogation d’un délai, l’autorisation d’interjeter appel ou l’obtention de toute autre
ordonnance aux termes d’une loi, d’une règle ou
d’un autre texte législatif, l’avis de requête, tout affidavit déposé relativement à celui-ci et toute ordonnance en résultant sont conservés dans les dossiers
de la Cour réservés aux avis de requête de ce genre.
(2) Le paragraphe 24(2) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
(2) Dans le cas où l’instance est introduite, une
copie de l’ordonnance et des autres documents se
rapportant à la requête est versée au dossier de la
Cour ou à l’annexe, selon le cas, relatif à l’instance.
6. La règle 25 des mêmes règles est remplacée
par ce qui suit :
25. Dans le cas où un document est déposé en format papier à un bureau local, l’administrateur :
a) le transmet sans délai au bureau principal;
b) en conserve une copie certifiée conforme au
bureau local;
Registres
Dossier de la
Cour
Annexe
Période de
conservation
Dossiers sur les
avis de requête
Copie versée au
dossier ou à
l’annexe
Transmission
des copies
papier déposées
aux bureaux
locaux
Le 25 janvier 2014
Inspection of
files
Removal or
deletion of
documents
Removal of
exhibits from
file
Appendices
Sending
documents for
filing
Sending by
fax — prior
consent
required
Fax cover page
(c) transmit a copy of the document to any other
local office where a copy is required for the business of the Court.
7. (1) Subsection 26(1) of the Rules is replaced
by the following:
26. (1) If the necessary facilities are available, a
person may, with supervision and without interfering with the business of the Court, inspect a Court
file or annex that is available to the public.
(2) The portion of subsection 26(2) of the
Rules before paragraph (a) is replaced by the
following:
(2) Nothing shall be removed or deleted from a
Court file or annex except
8. The portion of subsection 26.1(2) of the
Rules before paragraph (a) is replaced by the
following:
(2) Subject to subsection (4), exhibits put into evidence shall remain part of the annex to the Court file
either
9. Subsection 66(2) of the Rules is amended by
striking out “and” at the end of paragraph (b), by
adding “and” at the end of paragraph (c) and by
adding the following after paragraph (c):
(d) if there is consent to the electronic service
of documents, the electronic address set out in
Form 141A.
10. Subsection 70(3) of the Rules is replaced by
the following:
(3) If a memorandum of fact and law is filed in
paper copy, the appendices may be bound separately
from the memorandum.
11. Section 71 of the Rules is replaced by the
following:
71. (1) A document may be sent to the Registry
for the purpose of filing by delivery, mail, fax or
electronic transmission.
(2) The Administrator’s consent is required before
any of the following documents may be sent by fax:
(a) a motion record, application record, trial record, appeal book or book of authorities; and
(b) any other document that is longer than
20 pages.
(3) A document that is sent by fax shall include a
cover page that sets out the following information:
(a) the name, address and telephone number of
the sender;
(b) the date and time of the transmission;
(c) the total number of pages being transmitted,
including the cover page;
(d) a fax number at which the sender may receive
documents; and
(e) the name and telephone number of the person
that is to be contacted in the event of a transmission problem.
Gazette du Canada Partie I127
c) en transmet une copie à tout autre bureau local
si les travaux de la Cour l’exigent.
7. (1) Le paragraphe 26(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
26. (1) Lorsque les installations de la Cour le permettent, toute personne peut, sous surveillance et
d’une manière qui ne nuit pas aux travaux de la
Cour, examiner les dossiers de la Cour et leurs
annexes qui sont disponibles au public.
(2) Le passage du paragraphe 26(2) des mêmes
règles précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
(2) Rien ne peut être retiré ou supprimé d’un dossier de la Cour ou de ses annexes sauf :
8. Le passage du paragraphe 26.1(2) des mêmes
règles précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
(2) Sous réserve du paragraphe (4), les pièces
mises en preuve demeurent à l’annexe du dossier de
la Cour, selon le cas :
9. Le paragraphe 66(2) des mêmes règles est
modifié par adjonction, après l’alinéa c), de ce
qui suit :
d) s’il y a consentement à la signification électronique de documents, l’adresse électronique mentionnée sur la formule 141A.
10. Le paragraphe 70(3) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
(3) Les annexes d’un mémoire déposé en copie
papier peuvent être reliées séparément de celui-ci.
11. La règle 71 des mêmes règles est remplacée
par ce qui suit :
71. (1) Un document peut être envoyé au greffe
pour dépôt par livraison, envoi par la poste, télécopieur ou transmission électronique.
(2) Le consentement de l’administrateur est requis
avant que les documents ci-après ne soient envoyés
par télécopieur :
a) les dossiers de requête, de demande, d’instruction ou d’appel et les cahiers de la jurisprudence
et de la doctrine;
b) tout autre document de plus de 20 pages.
(3) Tout document envoyé par télécopieur est
accompagné d’une page couverture sur laquelle
figurent les renseignements suivants :
a) les nom, adresse et numéro de téléphone de
l’expéditeur;
b) la date et l’heure de la transmission;
c) le nombre total de pages transmises, y compris
la page couverture;
d) le numéro du télécopieur où l’expéditeur peut
recevoir des documents;
e) les nom et numéro de téléphone de la personne
avec qui communiquer en cas de problème de
transmission.
Examen de
dossiers
Retrait ou
suppression de
documents
Retrait des
pièces
Annexes
Présentation de
documents pour
dépôt
Envoi par
télécopieur —
consentement
préalable requis
Page couverture
de la télécopie
128
Canada Gazette Part I
Sending by
electronic
transmission —
document
format
(4) A document that is sent by electronic transmission shall be in PDF (Portable Document Format) or
any other format that is approved by the Court.
Originating
documents sent
by electronic
transmission
(5) A person who sends an originating document
by electronic transmission shall provide the Registry
with paper copies for issuance or arrange for the
Registry to prepare those copies.
Document
submitted for
filing
71.1 (1) A document that was sent to the Registry
in accordance with rule 71 is submitted for filing
when
(a) it is received and dated by the Registry; and
(b) if a fee for its issuance or filing is payable
under Tariff A, the fee is paid.
(2) In the case of a document that was sent by
electronic transmission to the Registry for filing, the
time of its receipt by the Registry is that time in the
Eastern time zone.
(3) A document that is submitted for filing on a
holiday is deemed to have been submitted for filing
on the next day that is not a holiday.
12. Subsection 72(3) of the Rules is repealed.
Time of
receipt —
electronic
transmission
Submission on
holiday
Time of filing
Paper
copies — fax
or electronic
transmission
Retention and
provision of
paper copy
Personal
service of
originating
document on
Crown
Personal
service of
originating
documents
13. The Rules are amended by adding the following after rule 72:
72.1 Unless the Court directs otherwise, a document that is accepted for filing is deemed to have
been filed at the time the document was submitted
for filing.
72.2 A person who files a document by fax or
electronic transmission shall, if required by the
Court, provide the Registry with the same number of
paper copies of the document as would have been
required had the document been filed in paper copy.
72.3 A person who, by electronic transmission,
files a document that is originally in paper copy and
that bears a signature shall retain the paper copy of
the document for 30 days after the expiry of all
appeal periods and, if required by the Court, provide
that paper copy to the Registry.
14. Subsection 133(1) of the Rules is replaced
by the following:
133. (1) Personal service of an originating document on the Crown, the Attorney General of Canada
or any other Minister of the Crown is effected by
filing the original and two paper copies of it at the
Registry.
15. (1) The heading before rule 138 of the
English version of the Rules is replaced by the
following:
Other Forms of Service
(2) Rules 138 to 147 of the Rules are replaced
by the following:
138. Unless otherwise provided in these Rules,
personal service is required only for originating
documents.
January 25, 2014
(4) Tout document envoyé par transmission électronique est en format PDF (format de document
portable) ou dans tout autre format approuvé par la
Cour.
(5) La personne qui envoie un acte introductif
d’instance par transmission électronique fournit au
greffe les copies papier requises pour délivrance ou
prend les dispositions nécessaires pour que ces
copies soient préparées par le greffe.
71.1 (1) Un document qui a été envoyé au greffe
en conformité avec la règle 71 est présenté pour
dépôt lorsque les conditions ci-après sont réunies :
a) il a été reçu et daté par le greffe;
b) tout droit payable pour sa délivrance ou son
dépôt aux termes du tarif A a été acquitté.
(2) Dans le cas où un document a été envoyé au
greffe pour dépôt par transmission électronique, le
moment où il est reçu par le greffe est le moment
correspondant dans le fuseau horaire de l’Est.
(3) Le document qui est présenté pour dépôt un
jour férié est réputé avoir été présenté pour dépôt le
jour suivant qui n’est pas un jour férié.
12. Le paragraphe 72(3) des mêmes règles est
abrogé.
13. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après la règle 72, de ce qui suit :
72.1 Sauf directive contraire de la Cour, le document qui est accepté pour dépôt est réputé avoir été
déposé au moment où il a été présenté pour dépôt.
Envoi par
transmission
électronique —
format des
documents
72.2 La personne qui dépose un document par
télécopieur ou par transmission électronique fournit
au greffe, si la Cour l’exige, le même nombre de
copies papier que celui qui aurait été requis si le
document avait été déposé en copie papier.
72.3 La personne qui dépose par transmission
électronique un document dont l’original est en
copie papier et porte une signature conserve la copie
papier pendant trente jours suivant la date d’expiration de tous les délais d’appel et, à la demande de la
Cour, la remet au greffe.
14. Le paragraphe 133(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
133. (1) La signification à personne d’un acte
introductif d’instance à la Couronne, au procureur
général du Canada ou à tout autre ministre de la
Couronne s’effectue par dépôt au greffe de l’original
et de deux copies papier.
15. (1) L’intertitre précédant la règle 138 de la
version anglaise des mêmes règles est remplacé
par ce qui suit :
Other Forms of Service
Copies
papier —
transmission
par télécopieur
ou transmission
électronique
(2) Les règles 138 à 147 des mêmes règles sont
remplacées par ce qui suit :
138. Sauf disposition contraire des présentes
règles, seul l’acte introductif d’instance est signifié à
personne.
Acte introductif
d’instance
envoyé
électroniquement
Présentation de
documents pour
dépôt
Moment de
réception —
transmission
électronique
Présentation un
jour férié
Moment du
dépôt
Conservation et
production de
la copie papier
Signification
d’un acte
introductif
d’instance à la
Couronne
Signification à
personne —
acte introductif
d’instance
Le 25 janvier 2014
Manner of
service — other
documents
139. (1) If a document is not required to be served
personally, service on a party is to be effected by
(a) personal service;
(b) leaving it at the party’s address for service;
(c) mailing it or delivering it by courier to the
party’s address for service;
(d) transmitting it by fax to the party’s solicitor of
record, or, if the party has no solicitor of record, to
the party;
(e) transmitting it to the electronic address set out
by the party in Form 141A; or
(f) any other means that the Court may direct.
Service on
other parties
(2) Subject to subsection 36(3) and rule 145, the
document shall be served on all other parties.
If no address
for service
(3) If a party has no address for service at the time
of service, the document may be served by leaving it
at, or by sending it by registered mail or courier to,
(a) if the party is an individual, the party’s usual or
last known address; and
(b) if the party is an unincorporated body, a group
of persons or a corporation, the principal or last
known address of the body, group or corporation.
If no known
address
(4) If a party has no known address at the time of
service, the document may be served by depositing it
at the office of the Registry where the proceeding
was commenced.
140. (1) The recipient’s consent is required before
any of the following documents may be served by
fax:
(a) a motion record, application record, trial record, appeal book or book of authorities; and
(b) any other document that is longer than
20 pages.
(2) A document that is served by fax shall include a cover page that sets out the following
information:
(a) the name, address and telephone number of
the sender;
(b) the name of the person on whom the document
is being served;
(c) the date and time of the transmission;
(d) the total number of pages being transmitted,
including the cover page;
(e) a fax number at which the sender may receive
documents; and
(f) the name and telephone number of the person
that is to be contacted in the event of a transmission problem.
141. (1) A party consents to the electronic service
of documents by serving and filing a notice of consent in Form 141A.
Service by fax
Fax cover page
Consent to
electronic
service
When consent
is effective
(2) The consent is effective on the day on which
the notice is served.
Gazette du Canada Partie I129
139. (1) La signification à une partie d’un document dont la signification à personne n’est pas obligatoire s’effectue par l’un des modes suivants :
a) signification à personne;
b) livraison du document à son adresse aux fins de
signification;
c) envoi du document par la poste ou par service de messagerie à son adresse aux fins de
signification;
d) transmission du document par télécopieur à
l’avocat inscrit au dossier de la partie ou, si celleci n’est pas représentée, à la partie;
e) transmission du document à l’adresse électronique indiquée par la partie sur la formule 141A;
f) tout autre mode que la Cour ordonne.
(2) Sous réserve du paragraphe 36(3) et de la
règle 145, le document est signifié aux autres
parties.
(3) Si la partie n’a pas d’adresse aux fins de signification au moment de la signification, celle-ci peut
s’effectuer par livraison du document ou par son
envoi par courrier recommandé ou service de
messagerie :
a) s’il s’agit d’une personne physique, à son
adresse habituelle ou à sa dernière adresse connue;
b) s’il s’agit d’une association sans personnalité
morale, d’un groupe de personnes ou d’une personne morale, à son adresse principale ou à sa dernière adresse connue.
(4) Si la partie n’a pas d’adresse connue au
moment de la signification, celle-ci peut s’effectuer
par remise du document au bureau du greffe où l’instance a été introduite.
140. (1) Le consentement du destinataire est
requis avant que les documents ci-après ne soient
signifiés par télécopieur :
a) les dossiers de requête, de demande, d’instruction ou d’appel et les cahiers de la jurisprudence
et de la doctrine;
b) tout autre document de plus de 20 pages.
(2) Tout document signifié par télécopieur est
accompagné d’une page couverture sur laquelle
figurent les renseignements suivants :
a) les nom, adresse et numéro de téléphone de
l’expéditeur;
b) le nom de la personne à qui le document est
signifié;
c) la date et l’heure de la transmission;
d) le nombre total de pages transmises, y compris
la page couverture;
e) le numéro du télécopieur où l’expéditeur peut
recevoir des documents;
f) les nom et numéro de téléphone de la personne
avec qui communiquer en cas de problème de
transmission.
141. (1) Une partie consent à la signification
électronique de documents en signifiant et en déposant un avis de consentement établi selon la formule 141A.
(2) Le consentement prend effet à la date où l’avis
est signifié.
Modes de
signification —
autres
documents
Signification à
toutes les
parties
Aucune adresse
aux fins de
signification
Aucune adresse
connue
Signification
par télécopieur
Page couverture
Consentement à
la signification
électronique
Prise d’effet du
consentement
130
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
(3) A party withdraws their consent by serving
and filing a notice of withdrawal of consent in
Form 141B.
(4) The withdrawal of consent is effective on the
day on which the notice is served.
(3) Une partie retire son consentement en signifiant et en déposant un avis de retrait du consentement établi selon la formule 141B.
Retrait du
consentement
(4) Le retrait de consentement prend effet à la date
où l’avis est signifié.
Prise d’effet du
retrait
Prohibition
(5) A party shall not serve a document by electronic service prior to being served with the recipient’s notice of consent or after the withdrawal of that
consent.
General
(5) Une partie ne peut signifier un document électroniquement avant d’avoir reçu signification de
l’avis de consentement ou après avoir reçu signification de l’avis de retrait du consentement.
Dispositions générales
Interdiction
When service
may be effected
142. Service of a document under these Rules
may be effected at any time.
Moment de la
signification
Effective
date — evening
or holiday
service
143. (1) Service of a document, other than an originating document or a warrant, on a holiday or after
5:00 p.m. at the recipient’s local time is effective on
the next day that is not a holiday.
Effective
date —
ordinary mail
(2) Service of a document by ordinary mail is
effective on the 10th day after the day on which it is
mailed.
(3) Service of a document by registered mail or
courier is effective on the day of delivery that is indicated on the post office or courier delivery receipt, as
the case may be.
142. La signification d’un document aux termes
des présentes règles peut être effectuée à tout
moment.
143. (1) La signification d’un document, autre
qu’un acte introductif d’instance ou un mandat, qui
est effectuée après 17 heures, heure du destinataire,
ou un jour férié prend effet le jour suivant qui n’est
pas un jour férié.
(2) La signification d’un document par la poste
ordinaire prend effet le dixième jour suivant la date
de la mise à la poste du document.
(3) La signification d’un document par courrier
recommandé ou par service de messagerie prend
effet à la date indiquée sur le récépissé de livraison
du bureau de poste ou du service de messagerie
comme étant la date de la livraison.
144. Le document signifié par la poste ordinaire
peut être déposé avant la date où la signification
prend effet.
145. Sous réserve du paragraphe 207(2) et sauf
ordonnance contraire de la Cour, si la partie qui a
reçu signification d’un acte introductif d’instance se
trouve dans l’une des situations ci-après, il n’est pas
nécessaire de lui signifier d’autres documents dans
le cadre de l’instance avant le jugement final :
a) elle n’a pas déposé d’avis de comparution ni
déposé de défense dans le délai prévu par les présentes règles;
b) elle n’a pas d’adresse aux fins de signification
et n’a pas signifié et déposé d’avis de consentement à la signification électronique établi selon la
formule 141A.
146. (1) La preuve de la signification d’un document est établie :
a) par un affidavit de signification établi selon la
formule 146A ou, si la signification est faite au
Québec, par un procès-verbal de signification
d’un shérif, d’un huissier ou autre personne autorisée par le Code de procédure civile du Québec;
b) s’il s’agit d’un document autre qu’un acte
introductif d’instance, par une attestation de signification de l’avocat établie selon la formule 146B;
c) si le document a été signifié par livraison au
bureau de l’avocat, par un accusé de signification
daté et signé par celui-ci ou une autre personne
pour son compte;
d) si le document a été signifié aux termes de la
règle 134, par une acceptation de signification
datée et signée par l’avocat.
Withdrawal of
consent
When
withdrawal is
effective
Effective
date —
registered mail
or courier
Filing before
service effective
When no
further service
required
Proof of service
144. A document that is served by ordinary mail
may be filed before the day on which its service is
effective.
145. Subject to subsection 207(2) or unless the
Court orders otherwise, a party who has been served
with an originating document is not required to be
served with any further documents in the proceeding
prior to final judgment if
(a) the party has not filed a notice of appearance
or a defence within the time set out in these Rules;
or
(b) the party has no address for service and has not
served and filed a notice of consent to electronic
service in Form 141A.
146. (1) Service of a document is proven by
(a) an affidavit of service in Form 146A or, if the
service is effected in the Province of Quebec, a
certificate of service of a sheriff, bailiff or other
authorized person in accordance with the Code of
Civil Procedure of that Province;
(b) if the document is not an originating document, a solicitor’s certificate of service in
Form 146B;
(c) if the service is effected by leaving a copy of
the document at a solicitor’s office, by an acknowledgement of service that is signed and dated by
the solicitor or another person on behalf of the
solicitor; or
(d) if the service is effected under rule 134, an
acceptance of service that is signed and dated by
the party’s solicitor.
Prise d’effet —
signification le
soir ou un jour
férié
Prise d’effet —
poste
Prise d’effet —
courrier
recommandé ou
service de
messagerie
Dépôt avant la
prise d’effet de
la signification
Cas où la
signification
n’est pas
nécessaire
Preuve de
signification
Le 25 janvier 2014
Acknowledgement of
service —
signature
(2) If an acknowledgement of service under paragraph (1)(c) is signed by a person on behalf of a
solicitor, the person shall sign his or her own name.
Validating
service
147. If a document has been served in a manner
that is not authorized by these Rules or by an order
of the Court, the Court may validate the service if it
is satisfied that the document came to the notice of
the person to be served or that it would have come to
that person’s notice except for the person’s avoidance of service.
16. Paragraph 149(1)(b) of the Rules is replaced
by the following:
(b) three paper copies of a tender of payment into
court in Form 149.
17. Subsection 222(1) of the Rules is replaced
by the following:
222. (1) In rules 223 to 232 and 295, “document”
includes an audio recording, video recording, film,
photograph, chart, graph, map, plan, survey and
book of account.
Definition of
“document”
Applicant’s
record
Number of
copies
Respondent’s
record
Number of
copies
Agreement re
appeal book
18. Subsection 309(1) of the Rules is replaced
by the following:
309. (1) An applicant shall serve and file the
applicant’s record within the earlier of 20 days after
the completion of all parties’ cross-examinations and
the expiration of time for those cross-examinations.
(1.1) The applicant shall file
(a) if the application is brought in the Federal
Court, an electronic copy of or three paper copies
of the record; and
(b) if the application is brought in the Federal
Court of Appeal, an electronic copy of or five
paper copies of the record.
19. Subsection 310(1) of the Rules is replaced
by the following:
310. (1) A respondent to an application shall,
within 20 days after service of the applicant’s record, serve and file the respondent’s record.
(1.1) The respondent shall file
(a) if the application is brought in the Federal
Court, an electronic copy of or three paper copies
of the record; and
(b) if the application is brought in the Federal
Court of Appeal, an electronic copy of or five
paper copies of the record.
20. Subsection 343(1) of the Rules is replaced
by the following:
343. (1) Within 30 days after the filing of a notice
of appeal, the parties shall agree in writing as to the
documents, exhibits and transcripts to be included
in the appeal book and shall file a copy of that
agreement.
21. (1) The portion of subsection 344(1) of the
Rules before paragraph (a) is replaced by the
following:
Gazette du Canada Partie I131
(2) La personne qui signe l’accusé de signification
visé à l’alinéa (1)c) pour le compte d’un avocat signe
son propre nom.
147. Si un document a été signifié d’une manière
non autorisée par les présentes règles ou une ordonnance de la Cour, celle-ci peut valider la signification si elle est convaincue que le destinataire a pris
connaissance du document ou qu’il en aurait pris
connaissance s’il ne s’était pas soustrait à la
signification.
16. L’alinéa 149(1)b) des mêmes règles est remplacé par ce qui suit :
b) trois copies papier d’une offre de consignation
à la Cour, établie selon la formule 149.
17. Le paragraphe 222(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
222. (1) Pour l’application des règles 223 à 232 et
295, « document » s’entend notamment d’un enregistrement sonore, d’un enregistrement vidéo, d’un
film, d’une photographie, d’un diagramme, d’un
graphique, d’une carte, d’un plan, d’un relevé et
d’un registre comptable.
18. Le paragraphe 309(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
309. (1) Le demandeur signifie et dépose son dossier dans les 20 jours suivant le contre-interrogatoire
des auteurs des affidavits déposés par les parties ou
dans les 20 jours suivant l’expiration du délai prévu
pour sa tenue, selon celui de ces délais qui est antérieur à l’autre.
(1.1) Le demandeur dépose :
a) une copie électronique ou trois copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’une demande présentée à
la Cour fédérale;
b) une copie électronique ou cinq copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’une demande présentée à
la Cour d’appel fédérale.
19. Le paragraphe 310(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
310. (1) Le défendeur signifie et dépose son dossier dans les 20 jours après avoir reçu signification
du dossier du demandeur.
(1.1) Le défendeur dépose :
a) une copie électronique ou trois copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’une demande présentée à
la Cour fédérale,
b) une copie électronique ou cinq copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’une demande présentée à
la Cour d’appel fédérale.
20. Le paragraphe 343(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
343. (1) Dans les 30 jours suivant le dépôt de
l’avis d’appel, les parties conviennent par écrit des
documents, pièces et transcriptions qui constitueront
le dossier d’appel et déposent une copie de leur
entente.
21. (1) Le passage du paragraphe 344(1) des
mêmes règles précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
Accusé de
signification —
signature
Validation de la
signification
Définition de
« document »
Dossier du
demandeur
Nombre de
copies
Dossier du
défendeur
Nombre de
copies
Entente entre
les parties
132
Canada Gazette Part I
Content of
appeal book
344. (1) An appeal book shall contain, on consecutively numbered pages and in the following
order,
(2) Rule 344 of the Rules is amended by adding
the following after subsection (1):
Colour of cover
(1.1) An appeal book that is filed in paper copy
shall have a grey cover.
22. Rule 345 of the Rules is replaced by the
following:
345. (1) An appellant shall serve and file the
appeal book within 30 days after the day on which a
copy of an agreement under subsection 343(1) is
filed or an order under subsection 343(3) is obtained.
(2) The appellant shall file
(a) if the appeal is brought in the Federal Court,
an electronic copy of or three paper copies of the
book; and
(b) if the appeal is brought in the Federal Court of
Appeal, an electronic copy of or five paper copies
of the book.
23. Subsection 346(4) of the Rules is replaced
by the following:
(4) A memorandum of fact and law that is in paper
copy shall have
(a) in the case of the appellant’s memorandum, a
beige cover;
(b) in the case of the respondent’s memorandum,
a green cover; and
(c) in the case of an intervener’s memorandum, a
blue cover.
24. (1) Paragraphs 348(1)(a) and (b) of the
Rules are replaced by the following:
(a) if the appeal is brought in the Federal Court,
an electronic copy of or three paper copies of a
joint book of statutes, regulations and authorities;
and
(b) if the appeal is brought in the Federal Court
of Appeal, an electronic copy of or five paper
copies of a joint book of statutes, regulations and
authorities.
(2) The portion of subsection 348(4) of the
Rules before paragraph (a) is replaced by the
following:
(4) A book of statutes, regulations and authorities
that is in paper copy shall have
(3) Paragraphs 348(4)(a) and (b) of the English
version of the Rules are replaced by the
following:
(a) if the book is filed jointly, a burgundy cover;
and
(b) if the book is filed separately, a cover that is
the same colour as the filing party’s memorandum
of fact and law.
25. Subsection 353(1) of the Rules is replaced
by the following:
353. (1) Unless the Court orders otherwise, a
party bringing a motion for leave to appeal shall
serve the motion record and file an electronic copy
of or three paper copies of that record.
Appeal book
Number of
copies
Colour of
memorandum
Colour of cover
Motion record
January 25, 2014
344. (1) Le dossier d’appel contient, sur des pages
numérotées consécutivement, les documents ciaprès dans l’ordre suivant :
(2) La règle 344 des mêmes règles est modifiée
par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui
suit :
(1.1) Le dossier d’appel qui est fourni en copie
papier porte une couverture grise.
22. La règle 345 des mêmes règles est remplacée par ce qui suit :
345. (1) L’appelant signifie et dépose son dossier
dans les 30 jours suivant la date du dépôt de la copie
de l’entente visée au paragraphe 343(1) ou l’obtention de l’ordonnance visée au paragraphe 343(3).
(2) L’appelant dépose :
a) une copie électronique ou trois copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’un appel devant la Cour
fédérale,
b) une copie électronique ou cinq copies papier de
son dossier, s’il s’agit d’un appel devant la Cour
d’appel fédérale.
23. Le paragraphe 346(4) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
(4) La couverture du mémoire qui est en copie
papier :
a) est de couleur beige, s’il s’agit du mémoire de
l’appelant;
b) est de couleur verte, s’il s’agit du mémoire de
l’intimé;
c) est de couleur bleue, s’il s’agit du mémoire de
l’intervenant.
24. (1) Les alinéas 348(1)a) et b) des mêmes
règles sont remplacés par ce qui suit :
a) une copie électronique ou trois copies papier du
cahier conjoint des lois, règlements, jurisprudence
et doctrine, s’il s’agit d’un appel devant la Cour
fédérale;
b) une copie électronique ou cinq copies papier du
cahier conjoint des lois, règlements, jurisprudence
et doctrine, s’il s’agit d’un appel devant la Cour
d’appel fédérale.
(2) Le passage du paragraphe 348(4) des
mêmes règles précédant l’alinéa a) est remplacé
par ce qui suit :
(4) La couverture du cahier des lois, règlements,
jurisprudence et doctrine qui est en copie papier est :
(3) Les alinéas 348(4)a) et b) de la version
anglaise des mêmes règles sont remplacés par ce
qui suit :
(a) if the book is filed jointly, a burgundy cover;
and
(b) if the book is filed separately, a cover that is
the same colour as the filing party’s memorandum
of fact and law.
25. Le paragraphe 353(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
353. (1) Sauf ordonnance contraire de la Cour, la
partie qui présente une requête en autorisation d’appeler signifie son dossier de requête et en dépose une
copie électronique ou trois copies papier.
Contenu du
dossier d’appel
Couleur de la
couverture
Dossier d’appel
Nombre de
copies
Couleur de la
couverture
Couleur de la
couverture
Dossier de
requête
Le 25 janvier 2014
Respondent’s
memorandum
of fact and law
Reply
Motion record
Respondent’s
motion record
Gazette du Canada Partie I133
26. Rules 354 and 355 of the Rules are replaced
by the following:
354. Unless the Court orders otherwise, a respondent to a motion for leave to appeal shall serve a
memorandum of fact and law and any supporting
affidavits and file an electronic copy of or three
paper copies of each of them no later than 20 days
after the day on which the motion record is served.
355. Unless the Court orders otherwise, a party
bringing a motion for leave to appeal shall serve any
reply to the respondent’s memorandum of fact and
law and file an electronic copy of or three paper copies of the reply no later than 10 days after the day on
which it is served.
27. Subsection 364(1) of the Rules is replaced
by the following:
364. (1) Unless the Court orders otherwise, a person bringing a motion shall serve a motion record
and file an electronic copy of or three paper copies
of that record.
28. Subsection 365(1) of the Rules is replaced
by the following:
365. (1) Subject to subsections 213(4) and 369(2),
a respondent to a motion shall serve a respondent’s
motion record and file an electronic copy of or three
paper copies of the record no later than 2:00 p.m. on
the day that is two days before the day fixed for the
hearing of the motion.
29. Form 71 of the Rules is repealed.
30. Form 140 of the Rules is repealed.
Fees payable
for paper copies
Fees payable
for digital
recording
31. The Rules are amended by adding, in numerical order, the Forms 141A and 141B set out in
the schedule.
32. Form 146A of the Rules is replaced by the
Form 146A set out in the schedule.
33. Form 171I of the Rules is replaced by the
Form 171I set out in the schedule.
34. Form 316.2 of the Rules is replaced by the
Form 316.2 set out in the schedule.
35. Subsection 1(3) of Tariff A to the Rules is
replaced by the following:
(3) A person requesting paper copies of documents from the Registry shall pay $0.40 per page.
(4) A person requesting a digital recording of all
or part of any day of a proceeding from the Registry
shall pay $15 per recording.
26. Les règles 354 et 355 des mêmes règles sont
remplacées par ce qui suit :
354. Sauf ordonnance contraire de la Cour, l’intimé à la requête en autorisation d’appeler signifie
son mémoire des faits et du droit et les affidavits
nécessaires et en dépose une copie électronique ou
trois copies papier dans les 20 jours suivant la date
de la signification du dossier de requête.
355. Sauf ordonnance contraire de la Cour, le
requérant signifie sa réponse au mémoire des faits et
du droit de l’intimé et en dépose une copie électronique ou trois copies papier dans les 10 jours suivant
la date où il en a reçu signification.
27. Le paragraphe 364(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
364. (1) Sauf ordonnance contraire de la Cour, le
requérant signifie un dossier de requête et en dépose
une copie électronique ou trois copies papier.
28. Le paragraphe 365(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
365. (1) Sous réserve des paragraphes 213(4) et
369(2), l’intimé signifie un dossier de réponse et en
dépose une copie électronique ou trois copies papier
au plus tard à 14 heures deux jours avant la date prévue pour l’audition de la requête.
29. La formule 71 des mêmes règles est
abrogée.
30. La formule 140 des mêmes règles est
abrogée.
31. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, selon l’ordre numérique, des formules 141A
et 141B figurant à l’annexe.
32. La formule 146A est remplacée par la formule 146A figurant à l’annexe.
33. La formule 171I des mêmes règles est remplacée par la formule 171I figurant à l’annexe.
34. La formule 316.2 des mêmes règles est remplacée par la formule 316.2 figurant à l’annexe.
35. Le paragraphe 1(3) du tarif A des mêmes
règles est remplacé par ce qui suit :
(3) Toute personne qui demande au greffe des
copies papier d’un document est tenue de payer
0,40 $ la page.
(4) Toute personne qui demande au greffe une
copie de l’enregistrement numérique de tout ou partie d’une journée d’une instance est tenue de payer
15 $ par copie.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
36. These Rules come into force on the day on
which they are registered.
36. Les présentes règles entrent en vigueur à la
date de leur enregistrement.
Dossier de
l’intimé
Réponse du
requérant
Dossier de
requête
Dossier de
l’intimé
Droits
payables —
copie papier
Droits
payables —
copie d’un
enregistrement
134
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
SCHEDULE
(Sections 31 to 34)
ANNEXE
(articles 31 à 34)
FORM 141A
Rule 141
NOTICE OF CONSENT TO ELECTRONIC SERVICE
(General Heading — Use Form 66)
NOTICE OF CONSENT TO ELECTRONIC SERVICE
The plaintiff (or as the case may be) consents to the electronic service of all documents in this action (or as the case may be) that are
not required to be served personally.
Electronic service of the documents may be made to the following electronic address: (Set out the electronic address to which documents may be served.)
(Date)
_________________________________
(Signature of solicitor or party
filing notice)
(Name, address, telephone and fax
number and electronic address of
solicitor or party filing notice)
FORMULE 141A
Règle 141
AVIS DE CONSENTEMENT À LA SIGNIFICATION ÉLECTRONIQUE
(titre — formule 66)
AVIS DE CONSENTEMENT À LA SIGNIFICATION ÉLECTRONIQUE
Le demandeur (ou la mention appropriée) consent à la signification électronique de tous les documents relatifs à la présente action (ou
la mention appropriée) dont la signification à personne n’est pas requise.
La signification électronique des documents peut être effectuée à l’adresse électronique suivante : (indiquer l’adresse électronique à
laquelle les documents peuvent être signifiés)
(Date)
_________________________________
(Signature de l’avocat ou de la partie qui
dépose l’avis)
(Nom, adresse, numéros de téléphone et
de télécopieur et adresse électronique de
l’avocat ou de la partie qui dépose
l’avis)
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I135
FORM 141B
Rule 141
WITHDRAWAL OF CONSENT TO ELECTRONIC SERVICE
(General Heading — Use Form 66)
WITHDRAWAL OF CONSENT TO ELECTRONIC SERVICE
The plaintiff (or as the case may be) withdraws the consent to the electronic service of documents in this action (or as the case may
be) given in the Notice of Consent to Electronic Service, dated (date of Notice).
(Date)
_________________________________
(Signature of solicitor or party filing
notice)
(Name, address, telephone and fax
number and electronic address of
solicitor or party filing notice)
FORMULE 141B
Règle 141
AVIS DE RETRAIT DU CONSENTEMENT À LA SIGNIFICATION ÉLECTRONIQUE
(titre — formule 66)
AVIS DE RETRAIT DU CONSENTEMENT À LA SIGNIFICATION ÉLECTRONIQUE
Le demandeur (ou la mention appropriée) retire son consentement à la signification électronique de tous les documents relatifs à la
présente action (ou la mention appropriée) fourni par l’avis de consentement à la signification électronique, daté du (date).
(Date)
_________________________________
(Signature de l’avocat ou de la partie qui
dépose l’avis)
(Nom, adresse, numéros de téléphone et
de télécopieur et adresse électronique de
l’avocat ou de la partie qui dépose
l’avis)
136
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
FORM 146A
Rule 146
AFFIDAVIT OF SERVICE
(General Heading — Use Form 66)
AFFIDAVIT OF SERVICE
I, (full name and occupation of deponent), of the (City, Town, etc.) of (name) in the (County, Regional Municipality, etc.) of (name),
SWEAR (or AFFIRM) THAT:
(for personal service on an individual, corporation, etc.)
1. On (date), at (time), I served (identify person served) with (identify document served) by leaving a copy with that person at (address
where service was made).
(Where the Federal Courts Rules provide for personal service on a corporation, etc.,
by leaving a copy of the document with another person, substitute:)
by leaving a copy with (identify and give the position or function of the person served) at (address where service was made).
2. I was able to identify the person by means of (state the means by which the person’s identity was ascertained).
(for personal service by leaving a copy with an adult person in the same household)
1. I served (identify person served) with (identify document served) by leaving a copy on (date), at (time) with a person (insert name if
known) who appeared to be an adult member of the same household in which (identify person served) is residing at (address where
service was made), and by sending a copy by regular mail (or registered mail) on (date) to (identify person served) at the same address.
2. I ascertained that the person was an adult member of the same household by means of (state how it was ascertained that the person
was an adult member of the same household).
(for personal service by mail)
1.On (date), at (time), I sent to (identify person served) by registered/ordinary mail a copy of (identify document served).
2.On (date), I received the attached acknowledgement of receipt card/post office receipt bearing a signature that purports to be the signature of (identify person).
(for service by mail on solicitor)
1. I served (identify party served) with (identify document served) by sending a copy by registered/ordinary mail on (date) to (name of
solicitor), solicitor for the (identify party).
2. (If service is by registered mail) The day of delivery indicated on the post office delivery receipt is (date).
(for service by fax on solicitor)
I served (identify party served) with (identify document served) by sending a copy by fax on (date) to (name of solicitor), solicitor for
the (identify party), at (fax number).
(for electronic service on solicitor)
1. I served (identify party served) with (identify document served) by sending a copy by electronic service on (date) to (name of solicitor), solicitor for the (identify party), at (electronic address).
2. I confirm that (identify party served) has acknowledged that the document was received.
(for service by courier on solicitor)
1. I served (identify party served) with (identify document served) by sending a copy by (name of courier), a courier, to (name of solicitor), solicitor for the (identify party), at (full address of place for delivery).
2. The day of delivery indicated on the courier delivery receipt is (date).
(for service on party acting in person)
1. I served (identify party served) with (identify document served) by sending a copy by (identify method of service) on (date) to (full
mailing address, fax number or electronic address); (or if there is no known address for service, fax number or electronic address) the
last known address of (identify party).
2. (If service is by courier) The day of delivery indicated on the courier delivery receipt is (date).
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I137
3. (If service is by electronic service) I confirm that (identify party served) has acknowledged that the document was received.
Sworn (or Affirmed)
before me at the (City,
Town, etc.) of (name)
in the (County, Regional
Municipality, etc.) of
(name) on (date).
______________________________________
Commissioner for (Signature of Deponent)
Taking Affidavits
(or as the case
may be)
FORMULE 146A
Règle 146
AFFIDAVIT DE SIGNIFICATION
(titre — formule 66)
AFFIDAVIT DE SIGNIFICATION
Je soussigné(e), (nom, prénoms et occupation du déclarant), de la (ville, municipalité, etc.) de (nom), dans le(la) (comté, municipalité
régionale, etc.) de (nom), DÉCLARE SOUS SERMENT (ou AFFIRME SOLENNELLEMENT) QUE :
[Signification à personne faite à un particulier, une personne morale, etc.]
1.Le (date), à (heure), j’ai signifié à (nom du destinataire) les (préciser les documents signifiés) en lui en remettant une copie à(au)
(adresse où la signification a été effectuée).
(Lorsque les Règles des Cours fédérales prévoient que la signification à personne d’un document à une personne morale, etc.,
peut être effectuée par la remise d’une copie du document à une autre personne, inscrire plutôt :)
en en remettant une copie à (désigner la personne par son nom et son poste ou ses fonctions) à(au) (adresse où la signification a
été effectuée).
2. J’ai pu identifier la personne au moyen de (indiquer le moyen par lequel la personne a été identifiée.)
[Signification à personne effectuée par la remise d’une copie à un adulte habitant sous le même toit]
1. J’ai signifié à (nom du destinataire) les (préciser les documents signifiés) en en remettant une copie le (date), à (heure), à une personne
(indiquer son nom s’il est connu) qui m’a paru être un adulte habitant sous le même toit que (nom du destinataire) à(au) (adresse où
la signification a été effectuée) et en en envoyant une copie le (date) à (nom du destinataire) à la même adresse par courrier ordinaire
(ou courrier recommandé).
2. J’ai vérifié que la personne était un adulte habitant sous le même toit au moyen de (indiquer le moyen de vérification utilisé).
[Signification à personne par la poste]
1.Le (date), à (heure), j’ai envoyé à (nom du destinataire) par courrier recommandé/ordinaire une copie des (préciser les documents
signifiés).
2.Le (date), j’ai reçu la carte d’accusé de réception/le récépissé du bureau de poste ci-joint(e) portant une signature qui paraît être celle
de (désigner la personne).
[Signification par la poste à un avocat]
1. J’ai signifié à (nom de la partie) les (préciser les documents signifiés) en en envoyant une copie par courrier recommandé/ordinaire le
(date) à (nom de l’avocat), qui représente (désigner la partie).
2. (Dans le cas d’une signification par courrier recommandé) La date indiquée sur le récépissé de livraison du bureau de poste comme
étant la date de la livraison est le (date).
[Signification par télécopieur à un avocat]
J’ai signifié à (nom de la partie) les (préciser les documents signifiés) en en envoyant une copie par télécopieur le (date) à (nom de
l’avocat), qui représente (désigner la partie), au (numéro de télécopieur).
[Signification électronique à un avocat]
1. J’ai signifié à (nom de la partie) les (préciser les documents signifiés) en en envoyant une copie électronique le (date) à (nom de l’avocat), qui représente (désigner la partie), à (adresse électronique).
2. J’atteste que (nom de la partie) a confirmé avoir reçu les documents.
138
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
[Signification par service de messagerie à un avocat]
1. J’ai signifié à (nom de la partie) les (préciser les documents signifiés) en en envoyant une copie par le service de messagerie (nom du
service de messagerie), à (nom de l’avocat), qui représente (désigner la partie), à (adresse complète du lieu de livraison).
2. La date indiquée sur le récépissé de livraison du service de messagerie comme étant la date de la livraison est le (date).
[Signification à une partie qui agit en son propre nom]
1. J’ai signifié à (nom de la partie) les (préciser les documents signifiés) en en envoyant une copie par (indiquer le mode de signification)
le (date) à(au) (indiquer l’adresse postale complète, le numéro de télécopieur ou l’adresse électronique) (ou, en l’absence d’une telle
adresse ou d’un tel numéro) la dernière adresse connue de (désigner la partie).
2. (Dans le cas d’une signification par service de messagerie) La date indiquée sur le récépissé de livraison du service de messagerie
comme étant la date de la livraison est le (date).
3. (Dans le cas d’une signification électronique) J’atteste que (nom de la partie) a confirmé avoir reçu les documents.
Déclaré sous serment
(ou affirmé solennellement)
devant moi dans la
(ville, municipalité, etc.)
de (nom), dans le(la)
(comté, municipalité
régionale, etc.) de (nom),
le (date).
____________________________________________
Commissaire aux affidavits
(Signature du déclarant)
(ou la mention appropriée)
FORM 171I
Rule 171
THIRD PARTY CLAIM
AGAINST PERSON NOT ALREADY PARTY TO THE ACTION
(Court File No.)
FEDERAL COURT
BETWEEN:
(Name)
Plaintiff
and
(Court seal)
(Name)
Defendant
and
(Name)
Third Party
(Refer to the requirements of Rules 193 and 194 of the Federal Courts Rules to determine whether third party claim may be issued without
first obtaining leave of the Court.)
THIRD PARTY CLAIM
TO THE THIRD PARTY:
A LEGAL PROCEEDING HAS BEEN COMMENCED AGAINST YOU by way of a third party claim in an action in this Court.
The action was commenced by the plaintiff against the defendant for the relief claimed in the statement of claim served with this third
party claim. The defendant has defended the action on the grounds set out in the statement of defence served with this third party claim.
The defendant’s claim against you is set out in the following pages.
IF YOU WISH TO DEFEND THIS THIRD PARTY CLAIM, you or a solicitor acting for you are required to prepare a statement of
defence in Form 171J prescribed by the Federal Courts Rules, serve it on the solicitors for the other parties, or, where a party does not
have a solicitor, serve it on the party, and file it, with proof of service, at a local office of this Court, WITHIN 30 DAYS after the day on
which this third party claim is served on you, if you are served within Canada.
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I139
If you are served in the United States of America, the period for serving and filing your statement of defence is 40 days. If you are
served outside Canada and the United States of America, the period for serving and filing your statement of defence is 60 days.
YOU MAY ALSO DEFEND the action by the plaintiff against the defendant by serving and filing a statement of defence in Form 171B
prescribed by the Federal Courts Rules within the time for serving and filing your third party defence.
Copies of the Federal Courts Rules, information concerning the local offices of the Court and other necessary information may be
obtained on request to the Administrator of this Court at Ottawa (telephone 613-992-4238) or at any local office.
IF YOU FAIL TO DEFEND THIS PROCEEDING, JUDGMENT MAY BE GIVEN AGAINST YOU IN YOUR ABSENCE AND
WITHOUT FURTHER NOTICE TO YOU.
(Date)
Issued by: ________________________
(Registry Officer)
Address of local office: ________________________
TO: (Name and address of third party)
(Separate page)
CLAIM
1. The defendant claims against the third party: (State here precise relief claimed.)
(Then set out in consecutively numbered paragraphs each allegation of material fact relied on to substantiate the third party claim.)
(Date)
_________________________________
(Signature of solicitor or defendant)
(Name, address, telephone and fax
numbers and electronic address of
solicitor or defendant)
FORMULE 171I
Règle 171
MISE EN CAUSE
CONTRE UNE PERSONNE QUI N’EST PAS DÉJÀ PARTIE À L’ACTION
(No du dossier de la Cour)
COUR FÉDÉRALE
ENTRE :
(nom)
demandeur
(Sceau de la Cour)
et
(nom)
défendeur
et
(nom)
tierce partie
(Voir les exigences des règles 193 et 194 pour déterminer si la mise en cause peut être délivrée sans l’autorisation préalable de la Cour.)
140
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
MISE EN CAUSE
À LA TIERCE PARTIE :
UNE INSTANCE A ÉTÉ INTRODUITE CONTRE VOUS par voie de mise en cause dans une action devant la Cour.
L’action a été introduite par le demandeur contre le défendeur relativement à la réparation demandée dans la déclaration signifiée avec
la présente mise en cause. Le défendeur a contesté l’action pour les motifs énoncés dans la défense signifiée avec cette mise en cause. Les
prétentions du défendeur contre vous sont exposées dans les pages suivantes.
SI VOUS DÉSIREZ CONTESTER LA MISE EN CAUSE, vous-même ou un avocat vous représentant devez préparer une défense à
la mise en cause selon la formule 171J des Règles des Cours fédérales, la signifier aux avocats des autres parties ou, si une partie n’a pas
retenu les services d’un avocat, à la partie elle-même, et la déposer, accompagnée de la preuve de sa signification, à un bureau local de la
Cour, DANS LES TRENTE JOURS suivant la date à laquelle la mise en cause vous a été signifiée, si cette signification est faite au
Canada.
Si la signification est faite aux États-Unis d’Amérique, vous avez quarante jours pour signifier et déposer votre défense à la mise en
cause. Si la signification est faite en dehors du Canada et des États-Unis d’Amérique, le délai est de soixante jours.
VOUS POUVEZ AUSSI CONTESTER l’action du demandeur contre le défendeur en signifiant et en déposant une défense selon la
formule 171B des Règles des Cours fédérales, dans le délai prévu pour la signification et le dépôt de la défense de la tierce partie.
Des exemplaires des Règles des Cours fédérales ainsi que les renseignements concernant les bureaux locaux de la Cour et autres renseignements utiles peuvent être obtenus, sur demande, de l’administrateur de la Cour, à Ottawa (no de téléphone 613-992-4238), ou à tout
bureau local.
SI VOUS NE CONTESTEZ PAS L’INSTANCE, UN JUGEMENT PEUT ÊTRE RENDU CONTRE VOUS EN VOTRE ABSENCE
SANS QUE VOUS RECEVIEZ D’AUTRE AVIS.
(Date)
Délivré par : __________________________
(Fonctionnaire du greffe)
Adresse du bureau local : ________________
DESTINATAIRE : (Nom et adresse de la tierce partie)
(page suivante)
PRÉTENTIONS DU DÉFENDEUR
1. Les prétentions du défendeur contre la tierce partie sont les suivantes : (Indiquer ici la réparation précise demandée.)
(Énoncer ensuite les allégations de fait pertinentes à l’appui de la mise en cause dans des paragraphes distincts numérotés
consécutivement.)
(Date)
_________________________________
(Signature de l’avocat ou du défendeur)
(Nom, adresse, numéros de téléphone et
de télécopieur et adresse électronique de
l’avocat ou du défendeur)
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I141
FORM 316.2
Rule 316.2
NOTICE OF SUMMARY APPLICATION
(General Heading — Use Form 66)
(Court seal)
NOTICE OF SUMMARY APPLICATION
TO THE RESPONDENT:
A SUMMARY APPLICATION HAS BEEN COMMENCED by the applicant under section 231.7 of the Income Tax Act. The relief
claimed by the applicant appears on the following page.
THIS APPLICATION will be heard by the Court on (day), (date), at (time) or as soon after that time as the application can be heard,
at (place).
IF YOU WISH TO OPPOSE THIS APPLICATION, you or a solicitor acting for you must serve a respondent’s record and file three
copies of it not later than 2 p.m. on the day that is two days before the day on which the application will be heard.
Copies of the Federal Courts Rules, information concerning the local offices of the Court and other necessary information may be
obtained on request to the Administrator of this Court at Ottawa (telephone 613-992-4238) or at any local office.
IF YOU FAIL TO OPPOSE THIS APPLICATION, JUDGMENT MAY BE GIVEN IN YOUR ABSENCE AND WITHOUT FURTHER NOTICE TO YOU.
(Date)
Issued by: ________________________
(Registry Officer)
Address of local office: ________________________
TO: (Name and address of each respondent)
(Name and address of every other person required to be served)
(Separate page)
SUMMARY APPLICATION
The applicant makes application for: (State the precise relief sought.)
The grounds for the application are: (State the grounds to be argued, including any statutory provision or rule relied on.)
This application will be supported by the following material: (List the supporting affidavits, including documentary exhibits, and the
portions of transcripts to be used.)
(Date)
_________________________________
(Signature of solicitor or applicant)
(Name, address, telephone and fax
numbers and electronic address of
solicitor or applicant)
[4-1-o]
142
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
FORMULE 316.2
Règle 316.2
AVIS DE DEMANDE SOMMAIRE
(titre — formule 66)
(Sceau de la Cour)
AVIS DE DEMANDE SOMMAIRE
AU DÉFENDEUR :
UNE DEMANDE SOMMAIRE A ÉTÉ INTRODUITE CONTRE VOUS par le demandeur en vertu de l’article 231.7 de la Loi de
l’impôt sur le revenu. La réparation demandée par celui-ci est exposée à la page suivante.
LA PRÉSENTE DEMANDE sera entendue par la Cour le (jour et date), à (heure), ou dès que la demande pourra être entendue par la
suite, à (adresse).
SI VOUS DÉSIREZ CONTESTER LA DEMANDE, vous-même ou un avocat vous représentant devez signifier le dossier du défendeur et en déposer trois copies au plus tard à 14 h deux jours avant l’audition de la demande.
Des exemplaires des Règles des Cours fédérales ainsi que les renseignements concernant les bureaux locaux de la Cour et autres renseignements utiles peuvent être obtenus, sur demande, de l’administrateur de la Cour, à Ottawa (no de téléphone 613-992-4238), ou à tout
bureau local.
SI VOUS NE CONTESTEZ PAS LA DEMANDE, UN JUGEMENT PEUT ÊTRE RENDU EN VOTRE ABSENCE SANS QUE
VOUS RECEVIEZ D’AUTRE AVIS.
(Date)
Délivré par : ________________________
(Fonctionnaire du greffe)
Adresse du bureau local : ________________________
DESTINATAIRE : (Nom et adresse de chaque défendeur)
(Nom et adresse de toute autre personne qui reçoit la signification)
(page suivante)
DEMANDE SOMMAIRE
L’objet de la demande est le suivant : (Indiquer la réparation précise demandée.)
Les motifs de la demande sont les suivants : (Indiquer les motifs invoqués, avec mention de toute disposition législative ou règle
applicable.)
Les documents suivants sont présentés à l’appui de la demande : (Indiquer les affidavits à l’appui accompagnés des pièces documentaires
et des extraits de toute transcription.)
(Date)
_________________________________
(Signature de l’avocat ou du demandeur)
(Nom, adresse, numéros de téléphone et
de télécopieur et adresse électronique de
l’avocat ou du demandeur)
[4-1-o]
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I143
Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique
Statutory authority
Fondement législatif
Pacific Act
Loi sur le pilotage
Sponsoring agency
Organisme responsable
Pacific Pilotage Authority
Administration de pilotage du Pacifique
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Issues: Due to increased costs in 2014, 2015 and 2016 resulting
from long-term contracts, collective agreements and general
inflationary pressures, the Pacific Pilotage Authority (the
Authority) needs to amend the Pacific Pilotage Tariff Regulations (the Regulations) to ensure the revenue it receives from
pilotage tariffs is sufficient to cover its costs of providing the
pilotage services for its clients.
Description: The following amendments to the Regulations are
proposed:
•• Increase by 2.25% its general tariff for pilotage units and
hours on April 1, 2014; by 2.5% on January 1, 2015; and by
2.75% on January 1, 2016;
•• Increase by 2.5% its general tariff for pilot boat and helicopter charges on April 1, 2014; by 2.75% on January 1, 2015;
and by 3.0% on January 1, 2016;
•• Change the fuel adjustment date to the 20th of the preceding
month;
•• Modify the wording of delay charge in the tariff to account
for current practice;
•• Modify the wording of the hampered ship definition in the
tariff to account for current practice; and
•• Modify Schedule 7 to include Prince Rupert Anchorages 8,
9 and 10 to 31.
Cost-benefit statement: The cost-benefit analysis shows that
the net present value of the cost to the shipping industry would
be $26.8 million over 10 years. This is equivalent to the net
present value of the revenue that the Authority would receive.
The main benefit of the proposed amendments is that the
Authority would be enabled to continue to provide sustainable
service to port users as a result of the increased revenues these
fees will bring. Without the fee increases, the Authority would
begin to operate in deficit, and thus would need to reduce service levels in response. These services are beneficial in that they
provide stakeholders with a safe, efficient and timely pilotage
service that ensures protection of the public and its health, and
Résumé
Enjeux : En raison de l’augmentation des coûts en 2014, 2015
et 2016 découlant de la conclusion de contrats de longue durée,
de conventions collectives et de la montée des tensions inflationnistes en général, l’Administration de pilotage du Pacifique
(l’Administration) doit modifier le Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique (le Règlement) pour
s’assurer que les revenus qu’elle touche des tarifs de pilotage
suffisent à couvrir les coûts qu’elle engage pour fournir des services de pilotage à ses clients.
Description : Voici les modifications que l’on propose d’apporter au Règlement :
•• une hausse de 2,25 % du tarif général des unités et des
heures de pilotage le 1er avril 2014, de 2,5 % le 1er janvier
2015 et de 2,75 % le 1er janvier 2016;
•• une hausse de 2,5 % du tarif général des droits pour bateaupilote et hélicoptère le 1er avril 2014, de 2,75 % le 1er janvier
2015 et de 3,0 % le 1er janvier 2016;
•• la modification de la date d’ajustement du coût du carburant
au 20 du mois précédant;
•• la modification de la formulation du droit pour retard dans
les tarifs afin de tenir compte des pratiques actuelles;
•• la modification de la formulation de la définition de « navire
difficile à manœuvrer » dans les tarifs afin de tenir compte
des pratiques actuelles;
•• la modification de l’annexe 7 pour inclure les postes de
mouillage 8, 9 et 10 à 31 de Prince Rupert.
Énoncé des coûts et avantages : Les résultats de l’analyse
coûts-avantages indiquent que la valeur actualisée nette des
coûts de l’industrie du transport maritime serait de 26,8 millions de dollars sur 10 ans. Cela équivaut à la valeur actualisée
nette des revenus qui seraient versés à l’Administration.
L’avantage principal des modifications proposées est de permettre à l’Administration de continuer à offrir un service
durable aux utilisateurs des ports grâce à l’augmentation des
revenus provenant de cette hausse des tarifs. Sans les augmentations tarifaires, l’Administration commencerait à fonctionner
en situation de déficit et aurait besoin de réduire les niveaux de
ses services. Ces services sont utiles, car ils permettent d’offrir
aux intervenants un service de pilotage sécuritaire, efficace et
144
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
environmental and social concerns while taking into account
weather conditions, currents, traffic conditions, protection of
recreational boating and fishing, and tourism interests. As it is
assumed that the tariff increases would not cause traffic to divert
to other ports, the value of pilotage services is worth, at a minimum, the increased rates.
rapide qui assure la protection du public et de sa santé. Ces services répondent également aux préoccupations environnementales et sociales, tout en tenant compte des conditions météorologiques, des courants, des conditions de trafic maritime, de la
protection des activités liées à la navigation de plaisance et à la
pêche, et des intérêts touristiques. On présume que les augmentations tarifaires ne causeront pas un détournement de trafic
vers d’autres ports, la valeur des services de pilotage étant au
moins équivalente à l’augmentation des tarifs.
“One-for-One” Rule and small business lens: The “One-forOne” Rule does not apply to this proposal, as there is no change
in administrative costs to business. The small business lens does
not apply to this proposal.
Règle du « un pour un » et lentille des petites entreprises :
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à la présente proposition, car il n’y a aucune modification relative aux coûts
administratifs des entreprises. La lentille des petites entreprises
ne s’applique pas à la présente proposition.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : Les modifications proposées ne vont pas à l’encontre
des mesures prévues par d’autres ministères et organismes ou
d’autres ordres de gouvernement, pas plus qu’elles n’y font
obstacle.
Domestic and international coordination and cooperation:
These proposed amendments are not inconsistent, nor do they
interfere with the action(s) planned by other government
departments/agencies or another level of government.
Background
Contexte
The Authority is responsible for maintaining and administering,
in the interests of safety, an efficient pilotage service within all
Canadian waters in and around the province of British Columbia.
This area covers all waters between Washington State in the south
to Alaska in the north, including Vancouver Island and the Fraser
River.
L’Administration est responsable de l’entretien et de la gestion,
dans l’intérêt de la sécurité, d’un service de pilotage efficace à
l’intérieur de toutes les eaux canadiennes le long de la province de
la Colombie-Britannique. Cette région couvre toutes les eaux
s’étendant de l’État de Washington, au sud, jusqu’en Alaska, au
nord, y compris les régions de l’île de Vancouver et du fleuve
Fraser.
Issues
Enjeux
Due to increased costs in 2014, 2015 and 2016 resulting from
long-term contracts, collective agreements and general inflationary
pressures, the Authority is seeking to match the anticipated cost
pressures, thus preventing bank borrowing to fund these costs,
which would result in interest charges.
En raison de l’augmentation des coûts en 2014, 2015 et 2016
découlant de la conclusion de contrats de longue durée, de conventions collectives et de la montée des tensions inflationnistes en
général, l’Administration cherche à faire correspondre les tarifs
avec les coûts prévus afin d’éviter de contracter des emprunts bancaires pour financer ces coûts, ce qui entraînerait des frais supplémentaires en intérêts.
Objectives
Objectifs
The objective of the proposed amendments to the Regulations is
to allow the Authority, a Crown corporation listed in Schedule III
to the Financial Administration Act, to operate on a self-sustaining
financial basis as required by section 33 of the Pilotage Act. The
proposed amendments are intended to ensure the Authority remains
in a positive cash flow basis for the years 2014, 2015 and 2016. The
proposed amendments would allow the Authority to cover the costs
of its pilotage services to clients while continuing to provide a safe
and efficient pilotage service in accordance with the Pilotage Act.
L’objectif des modifications proposées au Règlement est de permettre à l’Administration, une société d’État inscrite à l’annexe III
de la Loi sur la gestion des finances publiques, d’assurer son autonomie financière comme le prévoit l’article 33 de la Loi sur le pilotage. Les modifications proposées visent à assurer que l’Administration dispose d’un flux net de trésorerie positif pour les années
2014, 2015 et 2016. Les modifications proposées permettront à
l’Administration de couvrir les coûts des services de pilotage aux
clients et de continuer à fournir des services de pilotage efficaces et
conformes à la Loi sur le pilotage.
Description
Description
The Authority proposes to increase its general tariff by 2.25% on
April 1, 2014; by 2.5% on January 1, 2015; and by 2.75% on January 1, 2016, for the following pilotage charges:
•• pilotage assignments;
•• time charges for bridge watches and minimum charges; and
•• cancellation charges, out-of-region charges, delay charges,
short order charges and hampered ship charges to ensure financial self-sufficiency in each individual area.
L’Administration propose d’apporter une hausse de 2,25 % de
son tarif général le 1er avril 2014, de 2,5 % le 1er janvier 2015 et de
2,75 % le 1er janvier 2016 pour les droits de pilotage suivants :
•• affectations de pilotage;
•• droits horaires pour un quart à la passerelle et droits
minimums;
•• droits d’annulation, droits à l’extérieur de la région, droits de
retard, droits pour l’exécution d’un ordre donné à bref avis et
droits pour les navires difficiles à manœuvrer afin d’assurer une
autonomie financière dans chaque région.
Le 25 janvier 2014
These increases will fund expense increases that are currently
committed to under labour and service agreements for the years
2014, 2015, and 2016. These agreements cover contract pilots and
employee pilots.
The Authority proposes to increase its general tariff by 2.5% on
April 1, 2014; by 2.75% on January 1, 2015; and by 3.0% on January 1, 2016, for the following pilotage charges:
•• pilot boat and helicopter charges.
These increases will match the labour cost increases negotiated
for 2014, 2015 and 2016 covering pilot launch, dispatch and billing
staff employees.
The Authority is also proposing four minor housekeeping changes to its tariff:
•• The fuel adjustment date will be changed from the 25th of the
preceding month to the 20th of the preceding month. This date
change will ensure the new fuel rates are available on the 1st of
every month.
•• The wording of the delay charge in the tariff is to be modified
to account for current practice.
•• The wording of the hampered ship definition in the tariff is to
be modified to account for current practice.
•• In Prince Rupert, current practice is to offer a reduced rate to
industry when pilot boats are used to go to or from anchorages.
This started informally to reflect the shorter distance travelled.
In the inner harbour, Anchorages 8 and 9, the current charge
is $514. For the others, all outside the harbour limits,
i.e. Anchorages 10 to 31, the charge is $871. This is compared
to the Triple Island launch charge of $2,020 which is a longer
run. The Authority proposes to list these charges in Schedule 7.
Gazette du Canada Partie I145
Ces hausses permettront de financer les dépenses accrues qui
sont actuellement engagées aux termes des conventions collectives
et des ententes touchant la prestation des services pour les années
2014, 2015 et 2016. Ces ententes couvrent les pilotes salariés et
contractuels.
L’Administration propose d’apporter une hausse de son tarif
général de 2,5 % le 1er avril 2014, de 2,75 % le 1er janvier 2015 et
de 3,0 % le 1er janvier 2016 pour les droits de pilotage suivants :
•• les droits pour bateau-pilote et hélicoptère.
Cette hausse correspondra aux augmentations des coûts de la
main-d’œuvre négociées pour 2014, 2015 et 2016 pour les
employés des bateaux-pilotes, de la répartition et de la
facturation.
Voici les quatre légères modifications d’ordre administratif que
l’Administration propose d’apporter à ses tarifs :
•• la date d’ajustement du coût du carburant qui était le 25 du
mois précédant sera désormais le 20 du mois précédent. Ce
changement de date est apporté pour veiller à ce que les nouveaux taux de carburant soient disponibles le premier jour de
chaque mois;
•• la formulation du droit de retard dans les tarifs est modifiée afin
de tenir compte des pratiques actuelles;
•• la formulation de la définition de « navire difficile à manœuvrer » dans les tarifs est modifiée afin de tenir compte des pratiques actuelles;
•• À Prince Rupert, la pratique actuelle consiste à offrir un taux
réduit à l’industrie lorsqu’un bateau-pilote est utilisé pour se
rendre aux postes de mouillage ou en revenir. Cette pratique a
permis de refléter, de façon officieuse, la courte distance parcourue. Dans l’arrière-port, un droit de 514 $ est actuellement
imposé aux postes de mouillage 8 et 9. En ce qui concerne les
postes de mouillage 10 à 31, tous situés au-delà des limites des
eaux portuaires, un droit de 871 $ est imposé. À titre comparatif, le droit imposé pour la mise à l’eau à Triple Island (parcours
plus long) est de 2 020 $. L’Administration propose de dresser
la liste de ces droits à l’annexe 7.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
The retention of the existing tariff rates was considered as a possible option. However, the Authority rejected this status quo
alternative since the increase of tariff rates is necessary to reflect
the actual costs for the various pilotage services provided to the
industry. These proposed amendments would ensure that the
Authority maintains its financial self-sufficiency.
Further reductions in operating costs are not deemed to be an
alternative since such reductions could reduce the quality of service provided. Approximately 78% of the Authority’s annual revenues are used to pay for pilot contracts, travel and dispatching
expenses. Pilot boat operations, including employee salaries,
repairs, fuel and contractor costs represent 12%. The remaining
margin covers pilot training and administrative overhead expenses.
The Authority has maintained its administrative expenses at the
lowest possible level, in the range of 8% of annual revenues.
Le maintien des tarifs actuels a également été étudié. Toutefois,
l’Administration a rejeté le statu quo puisque les hausses tarifaires
sont nécessaires pour tenir compte des coûts réels des divers services de pilotage offerts à l’industrie. Ces modifications proposées
permettront de garantir le maintien de l’autonomie financière de
l’Administration.
De nouvelles réductions des coûts d’exploitation ne sont pas
envisagées, car la qualité des services fournis pourrait en souffrir.
Environ 78 % des revenus annuels de l’Administration sont utilisés
pour payer les contrats et les frais de déplacement et de répartition
des pilotes. L’exploitation des bateaux-pilotes, y compris les
salaires des employés, les réparations, le carburant et les coûts des
entrepreneurs représente 12 %. La marge restante couvre la formation des pilotes et les frais généraux administratifs. L’Administration a maintenu ses dépenses administratives au niveau le plus bas
possible, de l’ordre de 8 % du chiffre d’affaires annuel.
Benefits and costs
Benefits
Costs
Net benefits
Base Year: 2014
2015
2016
A. Quantified impacts (in Can$, 2013 price level / constant dollars)
By stakeholder
987,000
2,811,000
4,495,000
By stakeholder
(987,000)
(2,811,000)
(4,495,000)
Final Year: 2023
4,495,000
(4,495,000)
Annualized
Average
Total (PV)
26,821,624
(26,821,624)
3,818,796
(3,818,796)
-
-
146
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
Benefits and costs — Continued
Positive impacts
Negative impacts
B. Quantified impacts in non-$ (e.g. from a risk assessment)
By stakeholder
By stakeholder
C. Qualitative impacts
Short list of qualitative impacts (positive and negative) by stakeholder
Shipping industry — Efficient and timely pilotage services in navigable waters within the jurisdiction of the Pacific Pilotage Authority.
Pacific Pilotage Authority — Sustainability of the Pacific Pilotage Authority.
Canadians — Safe shipping on the west coast of Canada. Sustainability of the Authority will avoid layoffs and the associated consequences for
unemployment.
Canadian importers and exporters — There is potential for the shipping industry to pass on the cost of the increased tariff to importers and exporters
in the Pacific pilotage area. However, the increased costs represent an insignificant part of the industry’s total costs and the pass-through cost would be
negligible.
Avantages et coûts
Avantages
Coûts
Avantages nets
Année de
Dernière
référence : 2014
2015
2016
année : 2023
A. Incidences quantifiées en dollars (en dollars canadiens, niveau des prix de 2013/en dollars constants)
Par intervenant
987 000
2 811 000
4 495 000
4 495 000
Par intervenant
(987 000)
(2 811 000)
(4 495 000)
(4 495 000)
Moyenne
annualisée
Total (VA)
26 821 624
(26 821 624)
3 818 796
(3 818 796)
B. Incidences quantifiées autrement qu’en dollars (par exemple évaluation des risques)
Incidences positives Par intervenant
Incidences négatives Par intervenant
C. Incidences qualitatives
Brève liste des incidences qualitatives (positives et négatives) par intervenant
Industrie du transport maritime — Services de pilotage efficaces et rapides dans les eaux navigables qui relèvent de la compétence de l’Administration
de pilotage du Pacifique.
Administration de pilotage du Pacifique — Durabilité de l’Administration de pilotage du Pacifique.
Canadiens — Navigation sécuritaire sur la côte ouest du Canada. La durabilité de l’Administration permettra d’éviter des mises à pied et leurs
conséquences sur le taux de chômage.
Importateurs et exportateurs canadiens — Il est possible que l’industrie du transport maritime transfère le coût de la hausse des tarifs aux importateurs
et aux exportateurs de la zone de pilotage du Pacifique. Toutefois, les coûts accrus représentent qu’une partie infime de l’ensemble des coûts de
l’industrie du transport maritime et le coût transféré serait négligeable.
The Authority benefited from sustained traffic levels in 2011 and
2012 mainly due to continuing Asian demand for commodities.
The 2013 traffic is forecast to be close to the previous year’s traffic
levels and will result in a small deficit for the year of 2013. This
has allowed the Authority to delay implementation of a 2014 tariff
adjustment to April 1, 2014. This offers three months of cost relief
to customers, as the adjustment would only be in effect for nine
months of the year. Additionally, the Authority is adjusting its tariff
for 2014, 2015 and 2016 by rates that are substantially lower than
the cost pressures of a 4% contract increase for its entrepreneur
pilots, which was negotiated with the assistance of an arbitrator.
The cost assumptions shown in the table below are based on the
Authority’s corporate plan traffic level projections for the years of
2014, 2015 and 2016.
Incremental impact on annual gross revenues by date
Pilotage assignments
2014
2015
April to
December
2.25%
$888,000
(including
2014
increase)
2.5%
$2,530,000
2016
(including
2014 and
2015
increases)
2.75%
$4,047,000
L’Administration a tiré profit du maintien des niveaux de trafic
en 2011 et en 2012, principalement en raison de la demande en
produits de base de l’Asie. On prévoit que le trafic de 2013 correspondra à peu près aux niveaux de trafic de l’année précédente et
entraînera un léger déficit pour l’année 2013. Cela a permis à l’Administration de repousser la mise en œuvre d’un ajustement de tarif
de 2014 jusqu’au 1er avril 2014. Cela offre aux clients un allègement de coûts de trois mois étant donné que l’ajustement sera seulement en vigueur pendant neuf mois au cours de l’année. De plus,
l’Administration ajustera ses tarifs pour 2014, 2015 et 2016 en
fonction de taux considérablement moins élevés que les pressions
financières d’une hausse de contrat de 4 % pour ses pilotes indépendants, qui a été négociée avec l’aide d’un arbitre.
Les hypothèses en matière de coûts présentées dans le tableau
ci-dessous sont fondées sur les projections du niveau de trafic du
plan d’entreprise de l’Administration pour les années 2014, 2015
et 2016.
Effet cumulatif sur les revenus annuels bruts par date
Total Increase
in Revenue
2014–2016
2014
$7,465,000
Avril à
décembre
2,25 %
888 000 $
Affectations de
pilotage
2015
2016
(y compris
(y compris les hausses de
la hausse de
2014 et
2014)
de 2015)
2,5 %
2,75 %
2 530 000 $ 4 047 000 $
Augmentation
totale des
revenus
2014-2016
7 465 000 $
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I147
Incremental impact on annual gross revenues by
date — Continued
Effet cumulatif sur les revenus annuels bruts par date (suite)
Total Increase
in Revenue
2014–2016
2014
2015
April to
December
(including
2014
increase)
2016
(including
2014 and
2015
increases)
2.25%
Included
above
2.5%
Included
above
2.75%
Included
above
2.25%
Included
above
2.5%
$99,000
2.5%
Included
above
2.75%
$281,000
2.75%
Included
above
3.0%
$448,000
$828,000
$987,000
$2,811,000
$4,495,000
$8,293,000
Time charges for
bridge watches
and minimum
charges
Cancellation charges,
out-of-region
charges, delay
charges, short order
charges, hampered
ship and remote
port charges to
ensure financial
self-sufficiency in
each individual area
Pilot launch
operating charges
Total impact on
annual gross
revenues in the year
noted
Average cost increase
per trip based on
2014 corporate plan
traffic budget
Total trips per
annum
$107
$229
$366
12 280
12 280
12 280
2014
Avril à
décembre
$702
2015
2016
(y compris
(y compris les hausses de
la hausse de
2014 et
2014)
de 2015)
Droits horaires
pour un quart à la
passerelle et droits
2,25 %
2,5 %
2,75 %
minimums
susmentionné susmentionné susmentionné
Droits d’annulation,
droits à l’extérieur
de la région, droits
de retard, droits pour
l’exécution d’un
ordre donné à bref
avis, droits pour les
navires difficiles à
manœuvrer et droits
de ports éloignés,
afin de garantir
une autonomie
financière dans
2,25 %
2,5 %
2,75 %
chaque région
susmentionné susmentionné susmentionné
Droits pour
2,5 %
2,75 %
3,0 %
bateau-pilote
99 000 $
281 000 $
448 000 $
Incidence totale des
revenus annuels
bruts sur l’année
indiquée
987 000 $
2 811 000 $ 4 495 000 $
Moyenne de
l’augmentation des
coûts par voyage en
fonction du budget
de trafic du plan
d’entreprise de 2014
Nombre total de
voyages par année
107 $
229 $
366 $
12 280
12 280
12 280
Augmentation
totale des
revenus
2014-2016
828 000 $
8 293 000 $
702 $
The Authority is forecasting an increase in revenues for 2014,
2015 and 2016 of $987,000, $2,811,000 and $4,495,000, respectively. The total cost to industry of the revenue increases will be
$8,293,000 over three years.
On an average invoice total of $5,367 per vessel, the 2014
increases will add $107 per trip from April 1, 2014, until December 31, 2014, an average of $229 per trip for 2015 and an average
of $366 per trip for 2016.
L’Administration prévoit une hausse de revenus en 2014, en
2015 et en 2016 de 987 000 $, de 2 811 000 $ et de 4 495 000 $,
respectivement. Pour l’industrie, le coût total de cette hausse de
revenus sera de 8 293 000 $ sur trois ans.
Sur une facture moyenne totale de 5 367 $ par bâtiment, la
hausse prévue en 2014 ajoutera 107 $ par voyage du 1er avril 2014
au 31 décembre 2014, environ 229 $ par voyage en 2015 et environ
366 $ par voyage en 2016.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to this proposal, as
there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à la présente proposition puisqu’aucun changement n’est apporté aux coûts administratifs imposés aux entreprises
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this proposal.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à la présente
proposition.
Consultation
Consultation
The Authority has committed to regular consultation with the
Chamber of Shipping (CS) and the Shipping Federation of Canada,
which represent the shipping community on the West Coast of British Columbia, along with other shipping community members
including the North West and Canada Cruise Association, agents,
terminal operators and shipowners. This consultation covers all
aspects of the Authority’s operation, including financial, operational and regulatory matters.
L’Administration s’est engagée à consulter périodiquement la
Chamber of Shipping (CS) et la Fédération maritime du Canada,
qui représentent le milieu du transport maritime de la côte ouest de
la Colombie-Britannique, ainsi que d’autres membres de la communauté maritime, notamment la North West and Canada Cruise
Association, des agents, des exploitants de terminal maritime et
des armateurs. Les consultations portent sur tous les aspects des
activités de l’Administration, y compris les aspects financiers, opérationnels et réglementaires.
148
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
The Authority consulted the CS on these proposed tariff
increases on June 12, July 16 and August 13, 2013. The Shipping
Federation was consulted via email on June 12, 2013, and in person
on August 19, 2013.
L’Administration a consulté la CS le 12 juin, le 16 juillet et le
13 août 2013 au sujet des augmentations tarifaires proposées.
L’Administration a consulté la Fédération maritime du Canada par
courriel le 12 juin 2013 et en personne le 19 août 2013.
Rationale
Justification
The Authority is forecasting increased costs for the coming
years mainly due to a long-term service agreement with contract
pilots and collective agreements covering employee pilots and
launch and office employees. The benefit of these long-term contracts is the stability and certainty provided to industry.
Au cours des prochaines années, l’Administration s’attend à une
hausse des coûts attribuable en grande partie à la conclusion d’une
entente de service à long terme avec les pilotes contractuels et de
conventions collectives visant les pilotes salariés, les employés responsables des bateaux-pilotes et les employés de bureau. L’avantage de ces contrats de longue durée est la stabilité et la certitude
qu’ils offrent à l’industrie.
Le statu quo, une réduction supplémentaire des coûts d’exploitation et la vente d’actifs ne sont pas des options réalisables, car elles
réduiraient les niveaux des services offerts à l’industrie. De plus,
elles compromettraient l’autonomie financière de l’Administration
et sa capacité à assurer des services de pilotage sécuritaires et
efficients.
Au cours des trois prochaines années, ces hausses serviront à
financer l’augmentation des dépenses qui sont actuellement engagées aux termes des conventions collectives et des ententes touchant la prestation des services pour les années 2014, 2015 et 2016.
The status quo, a further reduction in operating costs and the
selling of assets are not feasible options as they would result in
reduced service levels to industry. Additionally, they would compromise the Authority’s financial self-sufficiency and/or its ability
to provide safe and efficient pilotage services.
These increases over the next three years will be used to fund
expense increases that are currently committed to under labour and
service agreements for the years of 2014, 2015 and 2016.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Section 45 of the Act provides an enforcement mechanism for
the Pacific Pilotage Tariff Regulations in that a pilotage authority
can inform a customs officer at any port in Canada to withhold
clearance from any ship for which pilotage charges are outstanding
and unpaid. Section 48 of the Act stipulates that every person who
fails to comply with Part I of the Act (other than section 15.3) and
some of its regulations is guilty of an offence and liable on summary conviction to a fine not exceeding $5,000. These existing
mechanisms are expected to be sufficient for the implementation
and enforcement of the amendments.
L’article 45 de la Loi prévoit un mécanisme d’application du
Règlement en ce sens qu’une administration de pilotage peut donner l’ordre à un agent des douanes dans un port quelconque du
Canada de ne pas donner l’autorisation d’appareiller à un navire
dont les droits de pilotage sont exigibles et impayés. L’article 48 de
la Loi stipule que quiconque contrevient à la partie I de la Loi
(autre que l’article 15.3) et à certains de ses règlements commet
une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire, une amende maximale de 5 000 $. Ces mécanismes
existants devraient être suffisants pour la mise en œuvre et l’application des modifications.
Contact
Personne-ressource
Kevin Obermeyer
President and Chief Executive Officer
Pacific Pilotage Authority
1130 West Pender Street, Suite 1000
Vancouver, British Columbia
V6E 4A4
Telephone: 604-666-6771
Fax: 604-666-1647
Email: oberkev@ppa.gc.ca
Kevin Obermeyer
Premier dirigeant
Administration de pilotage du Pacifique
1130, rue West Pender, bureau 1000
Vancouver (Colombie-Britannique)
V6E 4A4
Téléphone : 604-666-6771
Télécopieur : 604-666-1647
Courriel : oberkev@ppa.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 34(1)1a of the Pilotage
Act2b, that the Pacific Pilotage Authority, pursuant to subsection 33(1) of that Act, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Pacific Pilotage Tariff Regulations.
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(1)1a de la Loi
sur le pilotage2b, que l’Administration de pilotage du Pacifique, en
vertu du paragraphe 33(1) de cette loi, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de l’Administration de pilotage du Pacifique, ci-après.
a
a
b
b
S.C. 1998, c. 10, s. 150
R.S., c. P-14
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
L.R., ch. P-14
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I149
Interested persons who have reason to believe that any charge in
the proposed Regulations is prejudicial to the public interest,
including the public interest that is consistent with the national
transportation policy set out in section 53c of the Canada Transportation Act4d, may file a notice of objection setting out the grounds
for the objection with the Canadian Transportation Agency within
30 days after the date of publication of this notice. The notice of
objection must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of
publication of this notice, and be sent to the Canadian Transportation Agency, Ottawa, Ontario K1A 0N9. The notice of objection
must also be filed with the Minister of Transport and the Pacific
Pilotage Authority in accordance with subsection 34(3)5e of the
Pilotage Actb.
Vancouver, January 16, 2014
KEVIN OBERMEYER
President and Chief Executive Officer
Pacific Pilotage Authority
Les intéressés qui ont des raisons de croire qu’un droit figurant
dans le projet de règlement nuit à l’intérêt public, notamment l’intérêt public qui est compatible avec la politique nationale des transports énoncée à l’article 53c de la Loi sur les transports au Canada4d,
peuvent déposer un avis d’opposition motivé auprès de l’Office des
transports du Canada dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la
Gazette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à l’Office des transports du Canada, Ottawa (Ontario) K1A
0N9. L’avis d’opposition doit également être fourni à la ministre
des Transports et à l’Administration de pilotage du Pacifique
conformément au paragraphe 34(3)5e de la Loi sur le pilotageb.
REGULATIONS AMENDING THE PACIFIC
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES TARIFS DE L’ADMINISTRATION
DE PILOTAGE DU PACIFIQUE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “hampered ship” in section 2 of the Pacific
Pilotage Tariff Regulations61 is replaced by the following:
“hampered ship” means a ship that cannot operate at full manœuvring speed, or a ship that requires additional time to work up to full
manœuvring speed because of routine maintenance carried out
on its engines while the ship was in port; (navire difficile à
manœuvrer)
(5) Subsection 6(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Subject to subsection (4), for an assignment to a tethered
tanker ship with a deadweight tonnage (summer) that exceeds
1. La définition de « navire difficile à manœuvrer », à l’article 2 du Règlement sur les tarifs de l’Administration de pilotage
du Pacifique61, est remplacée par ce qui suit :
« navire difficile à manœuvrer » Navire qui ne peut fonctionner à
la vitesse de manœuvre maximale ou navire qui requiert plus de
temps pour atteindre celle-ci en raison d’opérations d’entretien de
routine effectuées sur ses machines alors qu’il se trouvait dans un
port. (hampered ship).
2. (1) Les alinéas 6(2)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 3,4458 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,01007 $ multiplié par la jauge brute du navire.
(2) Les alinéas 6(2)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 3,5319 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,01032 $ multiplié par la jauge brute du navire.
(3) Les alinéas 6(2)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 3,6290 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,01060 $ multiplié par la jauge brute du navire.
(4) Le paragraphe 6(3) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(3) Sous réserve du paragraphe (4), pour toute affectation à un
navire-citerne d’un port en lourd (été) de plus de 39 999 tonnes
métriques, assisté d’un remorqueur, dans des eaux, quelles qu’elles
soient, le droit de pilotage à payer correspond au produit de
5,9233 $ par l’unité de pilotage.
(5) Le paragraphe 6(3) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(3) Sous réserve du paragraphe (4), pour toute affectation à un
navire-citerne d’un port en lourd (été) de plus de 39 999 tonnes
c
c
d
d
2. (1) Paragraphs 6(2)(a) and (b) of the Regulations are
replaced by the following:
(a) $3.4458 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.01007 multiplied by the gross tonnage of the ship.
(2) Paragraphs 6(2)(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) $3.5319 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.01032 multiplied by the gross tonnage of the ship.
(3) Paragraphs 6(2)(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) $3.6290 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.01060 multiplied by the gross tonnage of the ship.
(4) Subsection 6(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Subject to subsection (4), for an assignment to a tethered
tanker ship with a deadweight tonnage (summer) that exceeds
39 999 metric tons, in any waters, the pilotage charge payable is
$5.9233 multiplied by the pilotage unit.
S.C. 2007, c. 19, s. 2
S.C. 1996, c. 10
e
S.C. 1996, c. 10, s. 251(2)
1
SOR/85-583
Vancouver, le 16 janvier 2014
Le premier dirigeant de l’Administration
de pilotage du Pacifique
KEVIN OBERMEYER
L.C. 2007, ch. 19, art. 2
L.C. 1996, ch. 10
L.C. 1996, ch. 10, par. 251(2)
1
DORS/85-583
e
150
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
39 999 metric tons, in any waters, the pilotage charge payable is
$6.0714 multiplied by the pilotage unit.
métriques, assisté d’un remorqueur, dans des eaux, quelles qu’elles
soient, le droit de pilotage à payer correspond au produit de
6,0714 $ par l’unité de pilotage.
(6) Subsection 6(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Subject to subsection (4), for an assignment to a tethered
tanker ship with a deadweight tonnage (summer) that exceeds
39 999 metric tons, in any waters, the pilotage charge payable is
$6.2384 multiplied by the pilotage unit.
(6) Le paragraphe 6(3) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(3) Sous réserve du paragraphe (4), pour toute affectation à un
navire-citerne d’un port en lourd (été) de plus de 39 999 tonnes
métriques, assisté d’un remorqueur, dans des eaux, quelles qu’elles
soient, le droit de pilotage à payer correspond au produit de
6,2384 $ par l’unité de pilotage.
(7) Les alinéas 6(4)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 5,1687 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,0151 $ multiplié par la jauge brute du navire.
(8) Les alinéas 6(4)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 5,2979 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,0155 $ multiplié par la jauge brute du navire.
(9) Les alinéas 6(4)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) 5,4436 $ multipliés par l’unité de pilotage;
b) 0,0159 $ multiplié par la jauge brute du navire.
3. (1) L’article 8 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
8. Malgré les articles 6 et 7, le total des droits à payer à l’égard
d’un navire en application de ces articles ne peut être inférieur à
917,79 $.
(2) L’article 8 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
8. Malgré les articles 6 et 7, le total des droits à payer à l’égard
d’un navire en application de ces articles ne peut être inférieur à
940,73 $.
(3) L’article 8 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
8. Malgré les articles 6 et 7, le total des droits à payer à l’égard
d’un navire en application de ces articles ne peut être inférieur à
966,60 $.
4. (1) Les paragraphes 10(2) et (3) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(2) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à Anacortes, à Bellingham, à Cherry Point ou à Ferndale, dans
l’État de Washington, un droit de 1 771 $ est à payer pour chaque
pilote, en plus de tout autre droit.
(3) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à un endroit qui se trouve à l’extérieur de la région et qui n’est pas
énuméré au paragraphe (2), un droit de 2 361 $ est à payer pour
chaque pilote, en plus de tout autre droit.
(2) Les paragraphes 10(2) et (3) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(2) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à Anacortes, à Bellingham, à Cherry Point ou à Ferndale, dans
l’État de Washington, un droit de 1 815 $ est à payer pour chaque
pilote, en plus de tout autre droit.
(3) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à un endroit qui se trouve à l’extérieur de la région et qui n’est pas
énuméré au paragraphe (2), un droit de 2 420 $ est à payer pour
chaque pilote, en plus de tout autre droit.
(7) Paragraphs 6(4)(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) $5.1687 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.0151 multiplied by the gross tonnage of the ship.
(8) Paragraphs 6(4)(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) $5.2979 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.0155 multiplied by the gross tonnage of the ship.
(9) Paragraphs 6(4)(a) and (b) of the Regulations are replaced
by the following:
(a) $5.4436 multiplied by the pilotage unit, and
(b) $0.0159 multiplied by the gross tonnage of the ship.
3. (1) Section 8 of the Regulations is replaced by the
following:
8. Despite sections 6 and 7, the total charges payable under those
sections in respect of a ship shall not be less than $917.79.
(2) Section 8 of the Regulations is replaced by the following:
8. Despite sections 6 and 7, the total charges payable under those
sections in respect of a ship shall not be less than $940.73.
(3) Section 8 of the Regulations is replaced by the following:
8. Despite sections 6 and 7, the total charges payable under those
sections in respect of a ship shall not be less than $966.60.
4. (1) Subsections 10(2) and (3) of the Regulations are replaced by the following:
(2) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at Anacortes,
Bellingham, Cherry Point or Ferndale, in the State of Washington,
a charge of $1,771 per pilot is payable in addition to any other
charges.
(3) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at an out-ofRegion location that is not listed in subsection (2), a charge of
$2,361 per pilot is payable in addition to any other charges.
(2) Subsections 10(2) and (3) of the Regulations are replaced
by the following:
(2) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at Anacortes,
Bellingham, Cherry Point or Ferndale, in the State of Washington,
a charge of $1,815 per pilot is payable in addition to any other
charges.
(3) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at an out-ofRegion location that is not listed in subsection (2), a charge of
$2,420 per pilot is payable in addition to any other charges.
Le 25 janvier 2014
(3) Subsections 10(2) and (3) of the Regulations are replaced
by the following:
(2) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at Anacortes,
Bellingham, Cherry Point or Ferndale, in the State of Washington,
a charge of $1,865 per pilot is payable in addition to any other
charges.
(3) If a pilot embarks on or disembarks from a ship at an out-ofRegion location that is not listed in subsection (2), a charge of
$2,487 per pilot is payable in addition to any other charges.
5. Section 13.2 of the Regulations is replaced by the
following:
13.2 (1) On each occasion that a pilot boat is used to embark or
disembark a pilot at a location set out in Schedule 8, the charge set
out in the corresponding column for that location is payable. Subject to subsection (2), the reference price that is to be used to establish the price range set out in column 1 is the daily average wholesale (rack) price per litre for diesel in Vancouver, British Columbia,
for the 20th day of the preceding month, as posted on the following
Department of Natural Resources (Natural Resources Canada) website:
http://www2.nrcan.gc.ca/eneene/sources/pripri/wholesale_
bycity_e.cfm?PriceYear=2001&ProductID=13&LocationID=2.
(2) If a daily average wholesale (rack) price per litre for diesel in
Vancouver, British Columbia, is not posted on the website for the
20th day of the preceding month, the reference price that is to be
used is the daily average (rack) price per litre for diesel in Vancouver, British Columbia, for the last day before the 20th day of the
preceding month that is posted on that website.
6. Section 14 of the Regulations is replaced by the
following:
14. If a pilot reports to a ship for an assignment and, for reasons
unrelated to any act or omission of the owner, master or agent of
the ship, does not commence the assignment at the time for which
the pilot was ordered, a charge of double the time charge set out in
item 1, column 2, of Schedule 3 is payable for each hour or part of
an hour during the period that begins 30 minutes after the time for
which the pilot was ordered and ends when the ship sails.
7. (1) Section 15 of the Regulations is replaced by the
following:
15. (1) On each occasion that a pilotage order is initiated during
the period that begins at 06:00 and ends at 17:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $792.80 is payable in
addition to any other charges.
(2) On each occasion that a pilotage order is initiated during the
period that begins at 18:00 and ends at 05:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $1,585.60 is payable in
addition to any other charges.
(2) Section 15 of the Regulations is replaced by the
following:
15. (1) On each occasion that a pilotage order is initiated during
the period that begins at 06:00 and ends at 17:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $812.64 is payable in
addition to any other charges.
Gazette du Canada Partie I151
(3) Les paragraphes 10(2) et (3) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(2) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à Anacortes, à Bellingham, à Cherry Point ou à Ferndale, dans
l’État de Washington, un droit de 1 865 $ est à payer pour chaque
pilote, en plus de tout autre droit.
(3) Lorsqu’un pilote embarque à bord d’un navire ou en débarque
à un endroit qui se trouve à l’extérieur de la région et qui n’est pas
énuméré au paragraphe (2), un droit de 2 487 $ est à payer pour
chaque pilote, en plus de tout autre droit.
5. L’article 13.2 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
13.2 (1) Chaque fois qu’un bateau-pilote est utilisé pour embarquer ou débarquer un pilote à un endroit indiqué à l’annexe 8, le
droit à payer est celui qui figure à la colonne qui correspond à cet
endroit. Sous réserve du paragraphe (2), le prix de référence à utiliser pour déterminer la fourchette de prix indiqués à la colonne 1
correspond à la moyenne quotidienne du prix de gros (à la rampe)
au litre du diesel à Vancouver (Colombie-Britannique), pour le
20e jour du mois précédent, qui est affichée sur le site Web du ministère des Ressources naturelles (Ressources naturelles Canada) suivant : http://www2.nrcan.gc.ca/eneene/sources/pripri/wholesale_
bycity_f.cfm?PriceYear=2001&ProductID=13&LocationID=2.
(2) Si la moyenne quotidienne du prix de gros (à la rampe)
au litre du diesel à Vancouver (Colombie-Britannique) pour le
20e jour du mois précédent n’est pas affichée sur le site Web, le prix
de référence à utiliser correspond à la moyenne quotidienne du prix
de gros (à la rampe) au litre du diesel à Vancouver (ColombieBritannique), pour le dernier jour précédant le 20e jour du mois
précédent, qui est affichée sur ce site Web.
6. L’article 14 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
14. Si le pilote se présente à un navire pour une affectation et,
pour des raisons étrangères à tout acte ou omission du propriétaire,
du capitaine ou de l’agent du navire, ne commence pas l’affectation à l’heure pour laquelle ses services ont été demandés, un droit
égal au double du droit horaire figurant à la colonne 2 de l’annexe 3, en regard de l’article 1, est à payer pour chaque heure ou
fraction d’heure durant la période commençant trente minutes
après l’heure pour laquelle les services du pilote ont été demandés
et se terminant à l’appareillage du navire.
7. (1) L’article 15 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
15. (1) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 6 h et se terminant à 17 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 792,80 $ est à
payer, en plus de tout autre droit.
(2) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 18 h et se terminant à 5 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 1 585,60 $ est
à payer, en plus de tout autre droit.
(2) L’article 15 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
15. (1) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 6 h et se terminant à 17 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 812,64 $ est à
payer, en plus de tout autre droit.
152
Canada Gazette Part I
(2) On each occasion that a pilotage order is initiated during the
period that begins at 18:00 and ends at 05:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $1,625.28 is payable in
addition to any other charges.
(3) Section 15 of the Regulations is replaced by the
following:
15. (1) On each occasion that a pilotage order is initiated during
the period that begins at 06:00 and ends at 17:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $835.00 is payable in
addition to any other charges.
(2) On each occasion that a pilotage order is initiated during the
period that begins at 18:00 and ends at 05:59 with less than
10 hours’ notice for local assignments and less than 12 hours’
notice for all other assignments, a charge of $1,670.00 is payable in
addition to any other charges.
8. (1) Section 16 of the Regulations is replaced by the
following:
16. On each occasion that the master or agent of a ship who initiates a pilotage order fails to inform the Authority that the ship is a
hampered ship that may require a bridge watch exceeding eight
consecutive hours, a charge of $1,490.29 is payable in addition to
any other charges.
(2) Section 16 of the Regulations is replaced by the
following:
16. On each occasion that the master or agent of a ship who initiates a pilotage order fails to inform the Authority that the ship is a
hampered ship that may require a bridge watch exceeding eight
consecutive hours, a charge of $1,527.55 is payable in addition to
any other charges.
(3) Section 16 of the Regulations is replaced by the
following:
16. On each occasion that the master or agent of a ship who initiates a pilotage order fails to inform the Authority that the ship is a
hampered ship that may require a bridge watch exceeding eight
consecutive hours, a charge of $1,569.56 is payable in addition to
any other charges.
9. (1) The portion of items 1 to 3 of Schedule 2 to the Regulations in column 3 is replaced by the following:
January 25, 2014
(2) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 18 h et se terminant à 5 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 1 625,28 $ est
à payer, en plus de tout autre droit.
(3) L’article 15 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
15. (1) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 6 h et se terminant à 17 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 835,00 $ est à
payer, en plus de tout autre droit.
(2) Chaque fois qu’un ordre de pilotage est donné durant la
période commençant à 18 h et se terminant à 5 h 59 et que l’avis
donné est plus court que dix heures pour les affectations locales ou
douze heures pour les autres affectations, un droit de 1 670,00 $ est
à payer, en plus de tout autre droit.
8. (1) L’article 16 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
16. Un droit de 1 490,29 $ est à payer, en plus de tout autre droit,
chaque fois que le capitaine ou l’agent d’un navire qui donne un
ordre de pilotage omet d’informer l’Administration que le navire
est un navire difficile à manœuvrer qui peut nécessiter un quart à la
passerelle de plus de huit heures consécutives.
(2) L’article 16 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
16. Un droit de 1 527,55 $ est à payer, en plus de tout autre droit,
chaque fois que le capitaine ou l’agent d’un navire qui donne un
ordre de pilotage omet d’informer l’Administration que le navire
est un navire difficile à manœuvrer qui peut nécessiter un quart à la
passerelle de plus de huit heures consécutives.
(3) L’article 16 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
16. Un droit de 1 569,56 $ est à payer, en plus de tout autre droit,
chaque fois que le capitaine ou l’agent d’un navire qui donne un
ordre de pilotage omet d’informer l’Administration que le navire
est un navire difficile à manœuvrer qui peut nécessiter un quart à la
passerelle de plus de huit heures consécutives.
9. (1) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 2 du même
règlement figurant dans la colonne 3 est remplacé par ce qui
suit :
Column 3
Colonne 3
Item
Amount ($)
Article
Montant ($)
1.
2.
3.
3.9487
7.8974
3.9487
1.
2.
3.
3,9487
7,8974
3,9487
(2) The portion of items 1 to 3 of Schedule 2 to the Regulations in column 3 is replaced by the following:
(2) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans la colonne 3 est remplacé par ce qui suit :
Column 3
Colonne 3
Item
Amount ($)
Article
Montant ($)
1.
2.
3.
4.0474
8.0948
4.0474
1.
2.
3.
4,0474
8,0948
4,0474
Le 25 janvier 2014
(3) The portion of items 1 to 3 of Schedule 2 to the Regulations in column 3 is replaced by the following:
Gazette du Canada Partie I153
(3) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans la colonne 3 est remplacé par ce qui suit :
Column 3
Colonne 3
Item
Amount ($)
Article
Montant ($)
1.
2.
3.
4.1587
8.3174
4.1587
1.
2.
3.
4,1587
8,3174
4,1587
10. (1) The portion of item 1 of Schedule 3 to the Regulations
in column 2 is replaced by the following:
10. (1) Le passage de l’article 1 de l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Time Charge ($)
Article
Droit horaire ($)
1.
198.20
1.
198,20
(2) The portion of item 1 of Schedule 3 to the Regulations in
column 2 is replaced by the following:
(2) Le passage de l’article 1 de l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Time Charge ($)
Article
Droit horaire ($)
1.
203.16
1.
203,16
(3) The portion of item 1 of Schedule 3 to the Regulations in
column 2 is replaced by the following:
(3) Le passage de l’article 1 de l’annexe 3 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Time Charge ($)
Article
Droit horaire ($)
1.
208.75
1.
208,75
11. (1) The portion of items 1 and 2 of Schedule 4 to the
Regulations in column 2 is replaced by the following:
11. (1) Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 4 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Cancellation Charge ($)
Article
Droit d’annulation ($)
1.
2.
792.80
198.20
1.
2.
792,80
198,20
(2) The portion of items 1 and 2 of Schedule 4 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(2) Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 4 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Cancellation Charge ($)
Article
Droit d’annulation ($)
1.
2.
812.64
203.16
1.
2.
812,64
203,16
(3) The portion of items 1 and 2 of Schedule 4 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(3) Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 4 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Cancellation Charge ($)
Article
Droit d’annulation ($)
1.
2.
835.00
208.75
1.
2.
835,00
208,75
154
Canada Gazette Part I
12. (1) The portion of items 1 to 3 of Schedule 5 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
January 25, 2014
12. (1) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 5 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($) (per hour or part of
an hour)
Article
Droit ($) (par heure ou fraction
d’heure)
1.
2
3.
198.20
198.20
198.20
1.
2
3.
198,20
198,20
198,20
(2) The portion of items 1 to 3 of Schedule 5 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(2) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($) (per hour or part of
an hour)
Article
Droit ($) (par heure ou fraction
d’heure)
1.
2.
3.
203.16
203.16
203.16
1.
2.
3.
203,16
203,16
203,16
(3) The portion of items 1 to 3 of Schedule 5 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(3) Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($) (per hour or part of
an hour)
Article
Droit ($) (par heure ou fraction
d’heure)
1.
2.
3.
208.75
208.75
208.75
1.
2.
3.
208,75
208,75
208,75
13. Schedule 7 to the Regulations is replaced by the Schedule 7 set out in the schedule to these Regulations.
14. (1) The portion of items 1 and 2 of Schedule 7 to the
Regulations in column 2 is replaced by the following:
13. L’annexe 7 du même règlement est remplacée par l’annexe 7 figurant à l’annexe du présent règlement.
14. (1) Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 7 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($)
Article
Droit ($)
1.
2.
378
1,512
1.
2.
378
1 512
(2) The portion of items 1 and 2 of Schedule 7 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(2) Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 7 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($)
Article
Droit ($)
1.
2.
389
1,557
1.
2.
389
1 557
15. (1) The portion of items 4 to 8 of Schedule 7 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
15. (1) Le passage des articles 4 à 8 de l’annexe 7 du même
règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($)
Article
Droit ($)
4.
5.
6.
7.
8.
5,911
3,892
761
528
895
4.
5.
6.
7.
8.
5 911
3 892
761
528
895
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I155
(2) The portion of items 4 to 8 of Schedule 7 to the Regulations in column 2 is replaced by the following:
(2) Le passage des articles 4 à 8 de l’annexe 7 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Charge ($)
Article
Droit ($)
4.
5.
6.
7.
8.
6,088
4,009
784
544
922
4.
5.
6.
7.
8.
6 088
4 009
784
544
922
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
16. (1) Subject to subsections (2) and (3), these Regulations
come into force on April 1, 2014, but if they are registered after
that day, they come into force on the day on which they are
registered.
(2) Subsections 2(2), (5) and (8), 3(2), 4(2), 7(2), 8(2), 9(2),
10(2), 11(2), 12(2), 14(1) and 15(1) come into force on January 1, 2015.
(3) Subsections 2(3), (6) and (9), 3(3), 4(3), 7(3), 8(3), 9(3),
10(3), 11(3), 12(3), 14(2) and 15(2) come into force on January 1, 2016.
16. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le présent
règlement entre en vigueur le 1er avril 2014 ou, si elle est postérieure, à la date de son enregistrement.
SCHEDULE
(Section 13)
ANNEXE
(article 13)
SCHEDULE 7
(Section 12)
ANNEXE 7
(article 12)
PILOT BOAT AND HELICOPTER CHARGES
DROIT POUR BATEAU-PILOTE ET HÉLICOPTÈRE
Column 1
(2) Les paragraphes 2(2), (5) et (8), 3(2), 4(2), 7(2), 8(2), 9(2),
10(2), 11(2), 12(2), 14(1) et 15(1) entrent en vigueur le 1er janvier 2015.
(3) Les paragraphes 2(3), (6) et (9), 3(3), 4(3), 7(3), 8(3), 9(3),
10(3), 11(3), 12(3), 14(2) et 15(2) entrent en vigueur le 1er janvier 2016.
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Location
Charge ($)
Article
Endroit
Droit ($)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Brotchie Ledge
Sand Heads
Triple Islands
Cape Beale
Pine Island
The entrance to Nanaimo Harbour
Prince Rupert Anchorages 8 and 9
Prince Rupert Anchorages 10 to 31
368
1,472
2,020
5,753
3,788
741
514
871
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
Haut-fond Brotchie
Sand Heads
Îles Triple
Cap Beale
Île Pine
Entrée du port de Nanaimo
Prince Rupert — postes de mouillage 8 et 9
Prince Rupert — postes de mouillage 10 à 31
368
1 472
2 020
5 753
3 788
741
514
871
[4-1-o]
[4-1-o]
Le 25 janvier 2014
Gazette du Canada Partie I157
INDEX
Vol. 148, No. 4 — January 25, 2014
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of a charity..................................
Canadian International Trade Tribunal
Educational and training services — Determination............
Industrial equipment — Inquiry............................................
Notice No. HA-2013-023 — Appeal....................................
Notice No. HA-2013-024 — Appeal....................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Administrative decision............................................................
Decisions
2014-10 to 2014-12...............................................................
* Notice to interested parties.....................................................
Part 1 applications.....................................................................
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians.............................................................
Awards to Canadians (Erratum)............................................
Order of Canada (The)..........................................................
111
112
113
111
112
115
115
113
114
90
90
88
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Migratory Birds Convention Act, 1994
Notice of intent..................................................................... 92
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication after screening assessment of a substance —
Phenol, 2-(2H-benzotriazol-2-yl)-4,6-bis(1,1dimethylpropyl)- (BDTP), CAS RN 25973-55-1 —
specified on the Domestic Substances List
(subsection 77(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)........................................................ 93
Publication of results of investigations and
recommendations for a substance — Ethene, CAS
RN 74-85-1 — specified on the Domestic Substances
List (paragraphs 68(b) and 68(c) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999) ............................... 96
Health, Dept. of
Hazardous Materials Information Review Act
Filing of claims for exemption.............................................. 99
Industry, Dept. of
Boards of Trade Act
Chambre de commerce de Ville-Marie (La)......................... 104
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Industry, Dept. of — Continued
Canada Corporations Act
Supplementary letters patent.................................................
Supplementary letters patent — Name change.....................
Competition Act
Revised Competition Act pre-merger notification
transaction-size threshold for 2014...................................
Radiocommunication Act
SLPB-001-14 — Licensing Framework for Broadband
Radio Service (BRS) — 2500 MHz Band........................
Notice of Vacancy
Canadian Polar Commission.................................................
MISCELLANEOUS NOTICES
* ADR CHAMBERS OMBUDS INC., application for
approval as an external complaints body..............................
B2B Bank and B2B Trustco, relocation of designated office
for the service of enforcement notices..................................
CANADIAN BRANDOWNER RESIDUAL
STEWARDSHIP CORPORATION, surrender of charter....
Deadhead Developments Inc., marina in Cameron
Bay, Ont. ..............................................................................
James L. Atkinson Family Charitable Foundation (The),
surrender of charter...............................................................
* Jameson Bank, certificate of continuance..............................
Lama Yeshe Ling Tibetan Buddhist Group, relocation of
head office.............................................................................
LBC Trust and Laurentian Trust of Canada Inc., designated
office for the service of enforcement notices........................
Lewis, Kenneth Douglas, and Wayne Brice Lewis,
off-bottom aquaculture in the Foxley River, P.E.I. ..............
MOUNTED POLICE MEMBERS’ LEGAL FUND (The),
relocation of head office.......................................................
105
105
106
106
107
116
116
116
117
117
117
118
118
118
119
PARLIAMENT
House of Commons
* Filing applications for private bills (Second Session,
Forty-First Parliament)...................................................... 110
PROPOSED REGULATIONS
Federal Court of Appeal and Federal Court
Federal Courts Act
Rules Amending the Federal Courts Rules........................... 121
Pacific Pilotage Authority
Pilotage Act
Regulations Amending the Pacific Pilotage Tariff
Regulations....................................................................... 143
158
Canada Gazette Part I
January 25, 2014
INDEX
o
Vol. 148, n 4 — Le 25 janvier 2014
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
* ADR CHAMBERS OMBUDS INC., demande
d’approbation en tant qu’organisme externe de traitement
des plaintes............................................................................
* Banque Jameson, certificat de prorogation............................
BLC Trust et Trust La Laurentienne du Canada Inc., bureaux
désignés aux fins de signification des avis d’exécution........
B2B Banque et B2B Trustco, déménagement des bureaux
désignés aux fins de signification des avis d’exécution .......
CANADIAN BRANDOWNER RESIDUAL
STEWARDSHIP CORPORATION, abandon de charte.......
Deadhead Developments Inc., marina à la baie
Cameron (Ont.).....................................................................
FONDS DE RECOURS JURIDIQUE DES MEMBRES
DE LA GENDARMERIE, changement de lieu du siège
social.....................................................................................
James L. Atkinson Family Charitable Foundation (The),
abandon de charte.................................................................
Lama Yeshe Ling Tibetan Buddhist Group, changement de
lieu du siège social................................................................
Lewis, Kenneth Douglas, et Wayne Brice Lewis, aquaculture
en suspension dans la rivière Foxley (Î.-P.-É.)......................
116
117
118
116
116
117
119
117
118
118
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de poste vacant
Commission canadienne des affaires polaires...................... 107
Environnement, min. de l’
Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux
migrateurs
Avis d’intention..................................................................... 92
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Publication après évaluation préalable d’une substance —
le 2-(2H-Benzotriazol-2-yl)-4,6-di-tert-pentylphénol
(BDTP), numéro d’enregistrement CAS 25973-55-1 —
inscrite sur la Liste intérieure [paragraphe 77(1)
de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)]................................................... 93
Publication des résultats des enquêtes et des
recommandations sur une substance — l’Éthylène,
numéro d’enregistrement CAS 74-85-1 — inscrite
sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et 68c) de la
Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)]................................................... 96
Industrie, min. de l’
Loi sur la concurrence
Seuil révisé visant la taille des transactions devant faire
l’objet d’un préavis de fusion en vertu de la Loi sur la
concurrence pour 2014...................................................... 106
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Industrie, min. de l’ (suite)
Loi sur la radiocommunication
SLPB-001-14 — Cadre de délivrance de licences pour
services radio à large bande (SRLB) — bande de
2 500 MHz........................................................................
Loi sur les chambres de commerce
Chambre de commerce de Ville-Marie (La).........................
Loi sur les corporations canadiennes
Lettres patentes supplémentaires..........................................
Lettres patentes supplémentaires — Changement de
nom...................................................................................
Santé, min. de la
Loi sur le contrôle des renseignements relatifs aux matières
dangereuses
Dépôt des demandes de dérogation.......................................
COMMISSIONS
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de
bienfaisance.......................................................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés.................................................................
Décision administrative.............................................................
Décisions
2014-10 à 2014-12................................................................
Demandes de la partie 1............................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2013-023 — Appel............................................
Avis no HA-2013-024 — Appel............................................
Équipement industriel — Enquête........................................
Services pédagogiques et formation — Décision.................
106
104
105
105
99
111
113
115
115
114
111
112
113
112
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Deuxième session, quarante et unième législature)......... 110
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Administration de pilotage du Pacifique
Loi sur le pilotage
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
l’Administration de pilotage du Pacifique........................ 143
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
Loi sur les Cours fédérales
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales................. 121
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens................................................
Décorations à des Canadiens (Erratum)...............................
Ordre du Canada (L’)............................................................
90
90
88
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising