Manual 18143211

Manual 18143211
Vol. 147, no 26
Vol. 147, No. 26
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, JUNE 29, 2013
OTTAWA, LE SAMEDI 29 JUIN 2013
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2013, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgc­
pwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 2 janvier 2013 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2013
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2013
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2013
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 147, No. 26 — June 29, 2013
Vol. 147, no 26 — Le 29 juin 2013
1603
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
1604
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
1604
Government notices .........................................................
Appointments ...............................................................
1605
1606
Avis du gouvernement .....................................................
Nominations .................................................................
1605
1606
Parliament
House of Commons .....................................................
Bills assented to ...........................................................
1619
1619
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Projets de loi sanctionnés ............................................
1619
1619
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
1621
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1621
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1627
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1627
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
1631
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
1631
Index ...............................................................................
1761
Index ...............................................................................
1762
Supplements
Copyright Board
Department of the Environment and Department of
Health
Suppléments
Commission du droit d’auteur
Ministère de l’Environnement et ministère de la Santé
1604
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
From the Government of the Islamic Republic of Afghanistan
Baryaal Darajaah Yak (Successfulness 1st Grade) Medal
to Major-General Donald M. Day
From the Government of the Republic of France
Knight of the National Order of Merit of the Republic of
France
to Mrs. Julie Snyder
Knight of the Order of the Academic Palms
to Mr. André Delisle
Mrs. Lise Gaboury-Diallo
Mr. Alain Goldschläger
Mr. Denis Monière
From the Government of Japan
Order of the Rising Sun, Silver Rays
to Mr. Shinichiro (James) Matsumoto
From the Government of the Republic of Poland
Commander’s Cross of the Order of Merit of the Republic of
Poland
to General (Retired) Walter J. Natynczyk
From the Government of the United States of America
Meritorious Service Medal
to Major Luc Hamel
Major Adam M. McCabe
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du gouvernement de la République Islamique d’Afghanistan
Médaille Baryaal Darajaah Yak (1er degré du succès)
au Major-général Donald M. Day
Du gouvernement de la République française
Chevalier de l’Ordre national du Mérite de la République
française
à Mme Julie Snyder
Chevalier de l’Ordre des Palmes académiques
à M. André Delisle
Mme Lise Gaboury-Diallo
M. Alain Goldschläger
M. Denis Monière
Du gouvernement du Japon
Ordre du soleil levant, rayons d’argent
à M. Shinichiro (James) Matsumoto
Du gouvernement de la République de Pologne
Croix de commandeur de l’Ordre du Mérite de la République
de Pologne
au Général (retraité) Walter J. Natynczyk
Du gouvernement des États-Unis d’Amérique
Médaille du service méritoire
au Major Luc Hamel
Major Adam H. McCabe
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[26-1-o]
[26-1-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1605
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
HAZARDOUS PRODUCTS ACT
LOI SUR LES PRODUITS DANGEREUX
HAZARDOUS MATERIALS INFORMATION REVIEW ACT
LOI SUR LE CONTRÔLE DES RENSEIGNEMENTS
RELATIFS AUX MATIÈRES DANGEREUSES
Notice requesting comments on a proposal to repeal and replace
the Controlled Products Regulations to implement the Globally
Harmonized System of Classification and Labelling of Chemicals
(GHS) in Canada, and to make consequential amendments to
related regulations
Avis sollicitant des observations sur la proposition d’abroger et
de remplacer le Règlement sur les produits contrôlés en vue de
mettre en œuvre le Système général harmonisé de classification
et d’étiquetage des produits chimiques (SGH) au Canada
et d’apporter les modifications corrélatives aux règlements
connexes
Notice is hereby given that Health Canada is seeking written
comments from all interested parties on a proposal to repeal and
replace the Controlled Products Regulations, and make con­
sequential amendments to related regulations, to implement the
GHS in Canada.
Le présent avis a pour but d’annoncer que Santé Canada invite
toutes les parties intéressées à lui présenter par écrit leurs obser­
vations sur le projet qui vise à abroger et à remplacer le Règle­
ment sur les produits contrôlés et à apporter les modifications
corrélatives aux règlements connexes, en vue de mettre en œuvre
le SGH au Canada.
La mise en œuvre du SGH, se réalisant par l’entremise des mo­
difications réglementaires proposées, vise à concrétiser l’engage­
ment du Conseil de coopération Canada–États-Unis en matière de
réglementation d’harmoniser et de synchroniser la mise en œuvre
d’exigences de classification et d’étiquetage communes pour les
produits chimiques dangereux utilisés au travail qui relèvent du
mandat de Santé Canada et de l’Occupational Safety and Health
Administration des États-Unis.
Les modifications proposées à la réglementation aideraient le
gouvernement du Canada à faciliter le commerce international en
imposant des exigences communes pour l’étiquetage et la com­
munication des renseignements sur les dangers, à diminuer les
coûts pour les entreprises et les consommateurs en réduisant le
nombre de tests et de classifications répétés des produits chimi­
ques provenant de différents marchés ou destinés à différents
marchés, ainsi qu’à accroître les protections offertes aux travail­
leurs grâce à l’adoption d’une norme reconnue à l’échelle mon­
diale pour la communication des dangers associés aux produits
chimiques utilisés au travail.
En outre, il est proposé d’apporter des modifications au Règle­
ment sur le contrôle des renseignements relatifs aux matières
dangereuses et au Règlement sur les procédures des commissions
d’appel constituées en vertu de la Loi sur le contrôle des rensei­
gnements relatifs aux marchandises dangereuses pour tenir
compte des changements apportés à la Loi sur le contrôle des
renseignements relatifs aux matières dangereuses qui sont entrés
en vigueur le 1er avril 2013, suivant la Loi de 2012 sur l’emploi et
la croissance.
The implementation of the GHS through the proposed regula­
tory amendments is intended to achieve the Canada-United States
Regulatory Cooperation Council commitment to align and syn­
chronize implementation of common classification and labelling
requirements for workplace hazardous chemicals within the man­
date of Health Canada and the United States Occupational Safety
and Health Administration.
The proposed regulatory amendments would support the Gov­
ernment of Canada in facilitating international trade through
common labelling and other hazard communication requirements;
lowering costs for businesses and consumers by reducing the need
for re-testing and re-classifying chemicals from, or for, different
markets; and increasing worker protections through the adoption
of a globally recognized standard for communicating the hazards
associated with workplace chemicals.
In addition, amendments are being proposed to the Hazardous
Materials Information Review Regulations and the Hazardous
Materials Information Review Act Appeal Board Procedures
Regulations to reflect amendments to the Hazardous Materials
Information Review Act that came into force on April 1, 2013, as
a result of the Jobs and Growth Act, 2012.
Comments
Commentaires
This Notice is an opportunity for the public to provide early
comments and input into the proposed regulatory amendments
before the regulations are prepublished in the Canada Gazette.
The prepublication process will provide an additional opportun­
ity for public consultation on the proposed regulations.
The proposed regulatory amendments will be made available to
the public through Health Canada’s Web site at www.hc-sc.gc.ca/
ewh-semt/consult/_2013/ghs-sgh/index-eng.php.
Any person may, until September 15, 2013, provide their com­
ments on the proposed regulatory amendments, in writing, to the
address provided below.
Questions and requests for additional information, as well as
comments on this Notice and the proposed regulations, may be
Le présent avis donne l’occasion au public de formuler des
commentaires sur les modifications proposées avant que les rè­
glements ne fassent l’objet d’une publication préalable dans la
Gazette du Canada. Une période de consultation publique sera
également offerte pendant le processus de publication préalable.
Les modifications réglementaires proposées seront affichées
sur le site Web de Santé Canada à l’adresse suivante : www.hc­
sc.gc.ca/ewh-semt/consult/_2013/ghs-sgh/index-fra.php.
Le public a jusqu’au 15 septembre 2013 pour présenter par
écrit ses commentaires sur les modifications proposées aux coor­
données indiquées ci-dessous.
Toute question, demande de renseignements supplémentaires
ou observation sur l’avis et les règlements proposés peut être
1606
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
directed to the Workplace Hazardous Materials Directorate,
Health Canada, 427 Laurier Avenue W, 7th Floor, Ottawa, On­
tario K1A 1M3, 613-993-9167 (telephone), 613-993-5016 (fax),
whmis_simdut@hc-sc.gc.ca (email).
SUZY MCDONALD
Director General
Workplace Hazardous Materials Directorate
soumise à la Direction des matières dangereuses utilisées au tra­
vail, Santé Canada, 427, avenue Laurier Ouest, 7e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 1M3, 613-993-9167 (téléphone), 613-993-5016
(télécopieur), whmis_simdut@hc-sc.gc.ca (courriel).
La directrice générale
Direction des matières dangereuses utilisées au travail
SUZY MCDONALD
[26-1-o]
[26-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and position/Nom et poste
Akearok, Jason
Nunavut Wildlife Management Board/Conseil de gestion des ressources fauniques
du Nunavut
Member/Membre
Asia-Pacific Foundation of Canada/Fondation Asie-Pacifique du Canada
Directors of the Board of Directors/Administrateurs du conseil d’administration
Falcon, Kevin Matthew
Lee, Carol Anne
Order in Council/Décret
2013-774
2013-687
2013-688
Auditor General of Canada/Vérificateur général du Canada
Auditor/Vérificateur
Canada Lands Company Limited/Société immobilière du Canada Limitée
and its subsidiaries/et de ses filiales
Canada Lands Company CLC Limited/Société immobilière du Canada CLC
Limitée
Old Port of Montréal Corporation Inc./Société du Vieux-Port de Montréal inc.
Parc Downsview Park Inc.
2013-674
Bauman, The Hon./L’hon. Robert J.
Court of Appeal for British Columbia/Cour d’appel de la Colombie-Britannique
Chief Justice/Juge en chef
with the style and title/avec le rang de
Chief Justice of British Columbia/Juge en chef de la Colombie-Britannique
2013-783
Biggs, Margaret
Privy Council Office/Bureau du Conseil privé
Senior Advisor/Conseillère supérieure
2013-819
Biguzs, Anita
Associate Deputy Minister of Citizenship and Immigration/Sous-ministre
déléguée de la Citoyenneté et de l’Immigration
2013-818
Bilson, Ruth Elizabeth
Public Service Labour Relations Board/Commission des relations de travail dans
la fonction publique
Part-time member/Commissaire à temps partiel
2013-722
Blacksmith, Kenny
Canadian Race Relations Foundation/Fondation canadienne des relations raciales
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2013-710
Canada Foundation for Innovation/Fondation canadienne pour l’innovation
Chairpersons of the board of directors/Présidents du conseil d’administration
Gaffield, Chad
Smith, Kevin P. D.
2013-736
2013-735
Canada Revenue Agency/Agence du revenu du Canada
Directors of the Board of Management/Administrateurs du conseil de direction
Daw, Richard J.
Lalani, Fauzia
2013-750
2013-749
Le 29 juin 2013
Name and position/Nom et poste
Gazette du Canada Partie I
Order in Council/Décret
Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board/Office
Canada—Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers
Members/Membres
Cicnjak-Chubbs, Lidija
Hickman, Cynthia
2013-729
2013-730
Canadian Centre for Occupational Health and Safety/Centre canadien d’hygiène et
de sécurité au travail
Governors of the Council/Conseillères du Conseil
Miles, Diana Lynn
Rowan, Shelley Anne
2013-746
2013-745
Canadian Commercial Corporation/Corporation commerciale canadienne
President — interim basis/Président — base intérimaire
Whittingham, Marc
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
Lucas, Dwayne
2013-697
Canadian Grain Commission/Commission canadienne des grains
Commissioner/Commissaire
MacKay, Murdoch
Commissioner and assistant chief commissioner/Commissaire et vice-président
Smolik, Jim
2013-747
Canadian Human Rights Tribunal/Tribunal canadien des droits de la personne
Full-time member/Membre à temps plein
Marchildon, Sophie
Part-time members/Membres à temps partiel
Johnston, Ricki Theresa
Thomas, David Leigh
Williams, Ronald Sydney
Vice-chairperson/Vice-président
Susheel, Gupta
Canadian Radio-television and Telecommunications Commission/Conseil de la
radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
Full-time member/Conseiller à temps plein
Shoan, Raj
Full-time member and Vice Chairperson/Conseiller à temps plein et vice-président
Menzies, Peter
Citizenship Act/Loi sur la citoyenneté
Citizenship judge/Juge de la citoyenneté
Paine, Andrea
Senior citizenship judge/Juge principale de la citoyenneté
Brum Bozzi, Renata
Court of Appeal for British Columbia/Cour d’appel de la Colombie-Britannique
Justices of Appeal/Juges d’appel
Court of Appeal of Yukon/Cour d’appel du Yukon
Judges/Juges
Stromberg-Stein, The Hon./L’hon. Sunni
Willcock, The Hon./L’hon. Peter M.
2013-698
2013-748
2013-725
2013-726
2013-727
2013-728
2013-724
2013-809
2013-813
2013-705
2013-704
2013-784
2013-785
Dale, Anthony John
Canadian Museum for Human Rights/Musée canadien des droits de la personne
Trustee of the Board of Trustees/Administrateur du conseil d’administration
2013-716
Décary, The Hon./L’hon. Robert, Q.C./c.r.
Communications Security Establishment/Centre de la sécurité des
télécommunications
Commissioner/Commissaire
2013-823
Defence Construction (1951) Limited/Construction de défense (1951) Limitée
Chairperson of the board of directors/Président du conseil d’administration
Presser, Robert
Directors of the board of directors/Administrateurs du conseil d’administration
Boyd, John
McClellan, Shirley
2013-811
2013-808
2013-810
1607
1608
Canada Gazette Part I
Name and position/Nom et poste
June 29, 2013
Order in Council/Décret
Dowd, Patrick Terrence
Transportation Appeal Tribunal of Canada/Tribunal d’appel des transports du
Canada
Part-time member/Conseiller à temps partiel
2013-712
Elson, Richard W., Q.C./c.r.
Her Majesty’s Court of Queen’s Bench for Saskatchewan/Cour du Banc de la
Reine de la Saskatchewan
Judge/Juge
2013-794
Ernst & Young LLP/Ernst & Young s.r.l.
Auditor/Vérificateur
and/et
Auditor General of Canada/Vérificateur général du Canada
Joint auditor/Covérificateur
Canada Mortgage and Housing Corporation/Société canadienne d’hypothèques
et de logement
2013-701
Export Development Canada/Exportation et développement Canada
Chairperson of the Board of Directors/Président du conseil d’administration
Warn-Schindel, Kevin
President — interim basis/Président — base intérimaire
Gignac, Pierre
Feltham, Glenn D.
Standards Council of Canada/Conseil canadien des normes
Member/Conseiller
First Nations Tax Commission/Commission de la fiscalité des premières nations
Commissioner/Commissaire
Auclair, Céline
Deputy Chief Commissioner/Vice-président
Paul, David
2013-699
2013-700
2013-741
2013-773
2013-772
Foy, Beverley K.
Canada Council for the Arts/Conseil des Arts du Canada
Member/Membre
2013-714
Glover, Paul
Associate Deputy Minister of Health/Sous-ministre délégué de la Santé
2013-821
Great Lakes Fishery Commission/Commission des pêcheries des Grands lacs
Members/Membres
Hecky, Robert E.
Stringer, Kevin
2013-675
2013-676
Government of British Columbia/Gouvernement de la Colombie-Britannique
Administrators/Administrateurs
Bauman, The Hon./L’hon. Robert J.
June 14 to June 21, 2013/Du 14 juin au 21 juin 2013
Bracken, The Hon./L’hon. Keith
June 22 to June 28, 2013/Du 22 juin au 28 juin 2013
2013-815
Hallman, Ronald Lionel
Canadian Environmental Assessment Agency/Agence canadienne d’évaluation
environnementale
President/Président
2013-822
Hannan, Michael M.
Canadian Tourism Commission/Commission canadienne du tourisme
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2013-742
Hatch, Gwen B.
Her Majesty’s Court of Queen’s Bench for Manitoba — Family Division/Cour du
Banc de la Reine du Manitoba — Division de la Famille
Judge/Juge
2013-782
Henley, Stephen J.
Canadian Museum of Nature/Musée canadien de la nature
Chairperson of the Board of Trustees/Président du conseil d’administration
2013-717
Le 29 juin 2013
Name and position/Nom et poste
Gazette du Canada Partie I
Order in Council/Décret
Howald, Robert Alan
Canada Lands Company Limited/Société immobilière du Canada limitée
Act as President and Chief Executive Officer/Président et premier dirigeant par
intérim
2013-673
Hoy, The Hon./L’hon. Alexandra H.
Associate Chief Justice of Ontario/Juge en chef adjointe de l’Ontario
Superior Court of Justice in and for the Province of Ontario/Cour supérieure de
justice de l’Ontario
Member ex officio/Membre d’office
2013-777
Immigration and Refugee Board of Canada/Commission de l’immigration et du
statut de réfugié du Canada
Full-time members/Commissaires à temps plein
Agostinho, Luis Filipe
Cunningham, Lynne Patricia Edith
Lafleur, Annie
Zicherman, Doris
2013-709
2013-706
2013-708
2013-707
International Development Research Centre/Centre de recherches pour le
développement international
Governors of the Board of Governors/Gouverneurs du Conseil des gouverneurs
Fountain Smith, Sarah
Houlden, Gordon
Patel, Nadir
Solberg, The Hon./L’hon. Monte, P.C./c.p.
Termorshuizen, Cindy
2013-693
2013-692
2013-691
2013-689
2013-690
International Joint Commission/Commission mixte internationale
Commissioners/Commissaires
Bouchard, Benoît
Walker, Gordon W.
2013-695
2013-694
KPMG LLP, Chartered Accountants/Comptables agréés
Auditor/Vérificateur
and/et
Auditor General of Canada/Vérificateur général du Canada
Joint auditor/Covérificateur
Canada Post Corporation/Société canadienne des postes
2013-711
Kusugak, Nellie
Deputy Commissioner of Nunavut/Commissaire adjoint du Nunavut
2013-775
Lanchbery, Sheldon W.
Her Majesty’s Court of Queen’s Bench for Manitoba/Cour du Banc de la Reine du
Manitoba
Judge/Juge
2013-781
Lyons, Kathleen T.
Tax Court of Canada/Cour canadienne de l’impôt
Judge/Juge
2013-776
Marrocco, The Hon./L’hon. Frank N.
Superior Court of Justice in and for the Province of Ontario/Cour supérieure de
justice de l’Ontario
Associate Chief Justice/Juge en chef adjoint
Court of Appeal for Ontario/Cour d’appel de l’Ontario
Judge ex officio/Juge d’office
2013-778
McCulloch, Robert G.
Natural Sciences and Engineering Research Council/Conseil de recherches en
sciences naturelles et en génie
Member/Conseiller
2013-737
McPhail, Ian D. C., Q.C./c.r.
Royal Canadian Mounted Police Public Complaints Commission/Commission des
plaintes du public contre la Gendarmerie royale du Canada
Part-time Vice-Chairman/Vice-président à temps partiel
2013-767
1609
1610
Canada Gazette Part I
Name and position/Nom et poste
June 29, 2013
Order in Council/Décret
Middleton Brown, Robin
North Pacific Anadromous Fish Commission/Commission des poissons
anadromes du Pacifique Nord
Canadian representative — Canadian Section/Représentant canadien — section
canadienne
2013-677
Mitchell, The Hon./L’hon. John K.
Prince Edward Island Court of Appeal/Cour d’appel de l’Île-du-Prince-Édouard
Judge/Juge
Supreme Court of Prince Edward Island/Cour suprême de l’Île-du-Prince-Édouard
Judge ex officio/Juge d’office
2013-791
Muise, Deanna
First Nations Financial Management Board/Conseil de gestion financière des
premières nations
Director of the board of directors/Conseillère du conseil d’administration
2013-771
National Aboriginal Economic Development Board/Office national de
développement économique des autochtones
Member and Chairperson/Membre et président
Louie, Clarence
Members/Membres
Crate, David
Ross, James
National Arts Centre Corporation/Société du Centre national des Arts
Member of the Board of Trustees/Membre du conseil d’administration
Faris, Yulanda
Vice-Chairperson of the Board of Trustees/Vice-présidente du conseil
d’administration
Burns, Adrian
National Energy Board/Office national de l’énergie
Member and Vice-Chairperson/Membre et vice-présidente
Leggett, Sheila
Members/Membres
Bateman, Kenneth
Parrish, Shane
Young, Don
2013-768
2013-770
2013-769
2013-719
2013-718
2013-731
2013-732
2013-733
2013-734
National Gallery of Canada/Musée des beaux-arts du Canada
Trustee of the Board of Trustees/Administrateurs du conseil d’administration
Baay, Paul R.
Benoit, Allan D.
2013-720
2013-721
National Seniors Council/Conseil national des aînés
Members/Membres
Beaulieu, Marie
Gionet, Sharron
2013-743
2013-744
Natynczyk, Walter John
Canadian Space Agency/Agence spatiale canadienne
President/Président
2013-816
Oden, Marlie
Canadian Broadcasting Corporation/Société Radio-Canada
Director of the Board of Directors/Administratrice du conseil d’administration
2013-812
Oland, The Hon./L’hon. Linda Lee
Government of Nova Scotia/Gouvernement de la Nouvelle-Écosse
Administrator/Administrateur
June 25 to June 27, 2013/Du 25 juin au 27 juin 2013
2013-657
O’Sullivan, Susan
Special adviser to the Minister of Justice to be known as the Federal Ombudsman
for Victims of Crime/Conseillère spéciale du ministre de la Justice devant porter
le titre d’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels
2013-723
Le 29 juin 2013
Name and position/Nom et poste
Gazette du Canada Partie I
Order in Council/Décret
Paradiso, David
Royal Canadian Mounted Police External Review Committee/Comité externe
d’examen de la Gendarmerie royale du Canada
Interim Chairman/Président intérimaire
2013-766
Parkhouse, Owen J. W.
Veterans Review and Appeal Board/Tribunal des anciens combattants — révision
et appel
Permanent member and interim Deputy Chairperson/Membre titulaire et
vice-président par intérim
2013-696
Parole Board of Canada/Commission des libérations conditionnelles du Canada
Full-time members/Membres à temps plein
Harris, Louise
Johnson, Stephen
Lafrenière, Michel
Oster, Wayne J.
Pitsula, Patricia Lynn
Tielman, Walter
Part-time members/Membres à temps partiel
Dinn, Doreen
Dubreuil, Steven
Hall, Laura
McCormick, Mitchell
McElveny, Derek V.
Mullan, Brian J.
Sweet, Paul
Turmel, Paul
Vice-Chairperson/Vice-président
Jolette, Denis
2013-763
2013-764
2013-765
2013-754
2013-752
2013-753
2013-755
2013-757
2013-762
2013-761
2013-760
2013-759
2013-758
2013-756
2013-751
Pecman, John R.
Commissioner of Competition/Commissaire de la concurrence
2013-738
Richards, The Hon./L’hon. Robert G.
Court of Appeal for Saskatchewan/Cour d’appel de la Saskatchewan
Chief Justice/Juge en chef
with the style and title/avec le rang de
Chief Justice of Saskatchewan/Juge en chef de la Saskatchewan
Her Majesty’s Court of Queen’s Bench for Saskatchewan/Cour du Banc de la
Reine de la Saskatchewan
Judge ex officio/Juge ex officio
2013-792
Rigato, Emilio Frank
Thunder Bay Port Authority/Administration portuaire de Thunder Bay
Director/Administrateur
2013-713
Rochon, Paul
Canadian International Development Agency/Agence canadienne de
développement international
President/Président
2013-820
Simpson, The Hon./L’hon. Eldon J.
Court of Queen’s Bench of Alberta/Cour du Banc de la Reine de l’Alberta
Justice/Juge
Court of Appeal of Alberta/Cour d’appel de l’Alberta
Member ex officio/Membre d’office
2013-795
Smith, The Hon./L’hon. Heather J.
Government of Ontario/Gouvernement de l’Ontario
Administrator/Administrateur
June 12, 2013/Le 12 juin 2013
June 24 to June 30, 2013/Du 24 juin au 30 juin 2013
Snutch, Terrance P.
Canadian Institutes of Health Research/Instituts de recherche en santé du Canada
Member of the Governing Council/Membre du conseil d’administration
2013-796
2013-658
2013-672
1611
1612
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Name and position/Nom et poste
Order in Council/Décret
Social Sciences and Humanities Research Council/Conseil de recherches en sciences
humaines
Members/Conseillers
Dufour, Jean-Marie, O.C./o.c., O.Q./o.q.
Gallini, Nancy T.
2013-739
2013-740
Social Security Tribunal/Tribunal de la sécurité sociale
Appeal Division/Division d’appel
Full-time member/Membre à temps plein
Cheng, Shu-Tai
Income Security Section/Section de la sécurité du revenu
Full-time member/Membre à temps plein
Cardillo, Antoinette
2013-703
Superior Court of Justice in and for the Province of Ontario/Cour supérieure de
justice de l’Ontario
Judges/Juges
Court of Appeal for Ontario/Cour d’appel de l’Ontario
Judges ex officio/Juges d’office
Laliberté, Ronald
Matheson, Wendy
2013-780
2013-779
Supreme Court of British Columbia/Cour suprême de la Colombie-Britannique
Judges/Juges
Donegan, The Hon./L’hon. Sheri Ann
Fleming, Margot L.
Harris, Wendy J., Q.C./c.r.
Skolrood, Ronald A., Q.C./c.r.
Warren, Lisa A.
2013-786
2013-790
2013-787
2013-788
2013-789
2013-702
Sylvester, Peter
Special Advisor to the Deputy Minister of Justice/Conseiller special auprès du
sous-ministre de la Justice
2013-817
Whitmore, The Hon./L’hon. Peter A.
Court of Appeal for Saskatchewan/Cour d’appel de la Saskatchewan
Judge of Appeal/Juge d’appel
Her Majesty’s Court of Queen’s Bench for Saskatchewan/Cour du Banc de la
Reine de la Saskatchewan
Judge ex officio/Juge d’office
2013-793
Wilband, Robert C.
Canadian Museum of Civilization/Musée canadien des civilisations
Trustee of the Board of Trustees/Administrateur du conseil d’administration
2013-715
June 20, 2013
Le 20 juin 2013
DIANE BÉLANGER
Official Documents Registrar
La registraire des documents officiels
DIANE BÉLANGER
[26-1-o]
[26-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
BOARDS OF TRADE ACT
LOI SUR LES CHAMBRES DE COMMERCE
Chambre de commerce d’Amos-Région
Chambre de Commerce d’Amos-Région
Notice is hereby given that His Excellency the Governor General in Council, by Order in Council dated May 23, 2013, has
been pleased to change the name of the Chambre de commerce
d’Amos-Région to the Chambre de commerce et d’industrie du
Centre-Abitibi upon petition made therefor under section 39 of
the Boards of Trade Act.
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Avis est par les présentes donné qu’il a plu à Son Excellence le
Gouverneur général en conseil d’autoriser, en vertu de l’article 39
de la Loi sur les chambres de commerce, le changement de
dénomination de la Chambre de Commerce d’Amos-Région
en celui de la Chambre de commerce et d’industrie du CentreAbitibi tel qu’il a été constaté dans un arrêté en conseil en date du
23 mai 2013.
Le 27 mai 2013
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
May 27, 2013
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1613
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
BOARDS OF TRADE ACT
LOI SUR LES CHAMBRES DE COMMERCE
Chambre de commerce de la région de Mont-Joli
Chambre de commerce de la région de Mont-Joli
Notice is hereby given that His Excellency the Governor Gen­
eral in Council, by Order in Council dated May 23, 2013, has
been pleased to change the name of the Chambre de commerce de
la région de Mont-Joli to La Chambre de commerce et industrie
Mont-Joli-Mitis upon petition made therefor under section 39 of
the Boards of Trade Act.
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Avis est par les présentes donné qu’il a plu à Son Excellence le
Gouverneur général en conseil d’autoriser, en vertu de l’article 39
de la Loi sur les chambres de commerce, le changement de
dénomination de la Chambre de commerce de la région de MontJoli en celui de La Chambre de commerce et industrie Mont-JoliMitis tel qu’il a été constaté dans un arrêté en conseil en date du
23 mai 2013.
Le 10 juin 2013
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
June 10, 2013
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
BOARDS OF TRADE ACT
LOI SUR LES CHAMBRES DE COMMERCE
Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur de Repentigny
Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur de Repentigny
Notice is hereby given that His Excellency the Governor Gen­
eral in Council, by Order in Council dated May 23, 2013, has
been pleased to change the name of Chambre de commerce
Pierre-Le Gardeur de Repentigny to the Chambre de commerce
de la MRC de L’Assomption and to change its boundaries to the
territory of the RCM of L’Assomption, including Repentigny,
Charlemagne, L’Assomption, Saint-Sulpice, the city of L’Épipha­
nie and the parish of L’Épiphanie upon petition made therefor
under sections 4 and 39 of the Boards of Trade Act.
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Avis est par les présentes donné qu’il a plu à Son Excellence le
Gouverneur général en conseil d’autoriser, en vertu des articles 4
et 39 de la Loi sur les chambres de commerce, le changement de
nom de la Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur de Repen­
tigny en celui de la Chambre de commerce de la MRC de
L’Assomption et que les limites de son district soient changées de
façon à correspondre au territoire de la MRC de L’Assomption, y
compris Repentigny, Charlemagne, L’Assomption, Saint-Sulpice,
la ville de L’Épiphanie et la paroisse de L’Épiphanie tel qu’il a
été constaté dans un arrêté en conseil en date du 23 mai 2013.
Le 23 mai 2013
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
May 23, 2013
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
BOARDS OF TRADE ACT
LOI SUR LES CHAMBRES DE COMMERCE
Greater Kamloops Chamber of Commerce
Greater Kamloops Chamber of Commerce
Notice is hereby given that His Excellency the Governor Gen­
eral in Council, by Order in Council dated May 23, 2013, has
been pleased to change the name of the Greater Kamloops Cham­
ber of Commerce to the Kamloops Chamber of Commerce upon
petition made therefor under section 39 of the Boards of Trade
Act.
June 10, 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Avis est par les présentes donné qu’il a plu à Son Excellence le
Gouverneur général en conseil d’autoriser, en vertu de l’article 39
de la Loi sur les chambres de commerce, le changement de dé­
nomination de Greater Kamloops Chamber of Commerce en celui
de Kamloops Chamber of Commerce tel qu’il a été constaté dans
un arrêté en conseil en date du 23 mai 2013.
Le 10 juin 2013
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
1614
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of subsection 32(2) of the Canada Corporations Act, an application for
surrender of charter was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispo­
sitions du paragraphe 32(2) de la Loi sur les corporations cana­
diennes, une demande d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Received
Reçu
415352-9
AGENCE DE DÉVELOPPEMENT DU FJORD DU SAGUENAY /
DEVELOPMENT AGENCY OF THE SAGUENAY FJORD
ARTHÉO
International Skills Development Center
SAFETY SENSE INSTITUTE
INSTITUT SECURITE EN TETE
USED CAR DEALERS ASSOCIATION OF CANADA
31/05/2013
453826-9
439152-7
354925-9
424505-9
June 20, 2013
16/05/2013
09/05/2013
28/05/2013
13/05/2013
Le 20 juin 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
426604-8
098198-2
771328-2
265301-0
HAZON YESHAYA CANADA
INTER-AMERICAN PHOTOCHEMICAL SOCIETY
MICYRN / RRSEM
WESTERN RETAIL LUMBER ASSOCIATION INCORPORATED
22/05/2013
02/05/2013
14/06/2013
17/05/2013
June 20, 2013
Le 20 juin 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
396568-6
345694-3
BRAMPTON AND AREA COMMUNITY FOUNDATION
Canadian Association of Direct Response Insurers
Association canadienne des assureurs de marketing direct
Brampton and Caledon Community Foundation
17/05/2013
02/05/2013
CANADIAN ASSOCIATION OF DIRECT
RELATIONSHIP INSURERS (CADRI) /
ASSOCIATION CANADIENNE DES ASSUREURS
DIRECTS (ACAD)
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
441390-3
CANADIAN ECONOMIC DEVELOPMENT ASSISTANCE
FOR SOUTHERN SUDAN
COMMUNAUTÉ MÉTISSE DE LA GASPÉSIE/
GASPÉ PENINSULA MÉTIS COMMUNITY
Canadian Economic Development Assistance for
South Sudan
COMMUNAUTÉ MÉTISSE AUTOCHTONE DE
LA GASPÉSIE ET DU BAS SAINT-LAURENT /
GASPE PENINSULA AND LOWER
SAINT-LAURENCE METIS ABORIGINAL
COMMUNITY
HOPE HOUSE YOUTH CHARITIES
03/06/2013
436914-9
426604-8
HAZON YESHAYA CANADA
1615
02/11/2012
22/05/2013
Le 20 juin 2013
June 20, 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[26-1-o]
[26-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SMSE-004-13 — Consultation on Proposed Revisions
to the Canadian Table of Frequency Allocations
Avis no SMSE-004-13 — Consultation sur les révisions proposées
au Tableau canadien d’attribution des bandes de fréquences
The purpose of this notice is to announce the release of Indus­
try Canada’s consultation paper entitled Proposed Revisions to
the Canadian Table of Frequency Allocations (the Canadian
Table) and to invite comments on the proposed revisions con­
tained therein.
The International Telecommunication Union (ITU) adopts the
international Table of Frequency Allocations (the International
Table) as part of the international Radio Regulations. The Inter­
national Table allocates radio frequency spectrums to various
combinations of radio services and is revised on a periodic basis,
along with other parts of the Radio Regulations.
Le présent avis a pour but d’annoncer la publication du docu­
ment de consultation d’Industrie Canada intitulé Révisions propo­
sées au Tableau canadien d’attribution des bandes de fréquences
(le Tableau canadien). De plus, il invite les intéressés à présenter
leurs observations sur les révisions qui y sont proposées.
L’Union internationale des télécommunications (UIT) adopte
le Tableau d’attribution des bandes de fréquences (le Tableau
international) dans le cadre de son Règlement des radiocommuni­
cations. Le Tableau international attribue les fréquences radio­
électriques à diverses combinaisons de services radio et est révisé
périodiquement, en même temps que d’autres dispositions du
Règlement des radiocommunications.
Le Tableau canadien s’inspire du Tableau international adopté
par l’UIT. Le Tableau canadien identifie les services radio néces­
saires pour répondre aux besoins canadiens et précise, au moyen
de renvois canadiens, les dispositions additionnelles applicables à
ces services au Canada. Industrie Canada révise périodiquement
le Tableau canadien, normalement après la tenue d’une Confé­
rence mondiale des radiocommunications (CMR) de l’UIT. Lors
de la CMR-12, qui s’est déroulée du 23 janvier au 17 février
2012, plusieurs modifications ont été apportées au Tableau inter­
national. Les travaux de la CMR portaient sur les services sui­
vants : amateur, fixe, mobile, radiodiffusion, radiolocalisation,
navigation, science spatiale, radiodiffusion par satellite, mobile
par satellite et fixe par satellite. En conséquence, certains chan­
gements ont été apportés au Tableau international et ont entraîné
la prise en compte de plusieurs enjeux liés à l’attribution des fré­
quences au Canada. Le document de consultation susmentionné
énonce ces enjeux et propose des révisions à apporter au Tableau
canadien. Cette consultation aborde également d’autres exigences
nationales ayant surgi depuis la dernière mise à jour du Tableau
canadien.
The Canadian Table is derived from the International Table
adopted by the ITU. The Canadian Table identifies the radio ser­
vices required to meet Canadian needs and specifies, by Canadian
footnote, any additional provisions for use of those services in
Canada. Industry Canada revises the Canadian Table on a per­
iodic basis, normally following an ITU World Radiocommunica­
tion Conference (WRC). WRC-12, which took place from Janu­
ary 23 to February 17, 2012, adopted several changes to the
frequency allocations in the International Table. WRC-12 dealt
with issues concerning the amateur, fixed, mobile, broadcasting,
radiolocation, navigation, space science, broadcasting-satellite,
mobile-satellite and fixed-satellite services. The resulting changes
to the International Table require the consideration of several
domestic issues. The above-mentioned consultation paper pre­
sents these issues and proposed revisions to the Canadian Table.
This consultation also addresses other domestic requirements that
have emerged since the Canadian Table was last updated.
Submitting comments
Présentation des commentaires
Interested parties are invited to submit comments on the con­
sultation paper. Comments must be submitted by September 27,
2013. Soon after the close of the comment period, all comments
received will be posted on Industry Canada’s Spectrum Man­
agement and Telecommunications Web site at www.ic.gc.ca/
spectrum.
Industrie Canada invite les parties intéressées à lui faire part de
leurs observations au sujet du document de consultation. Ces ob­
servations doivent être reçues au plus tard le 27 septembre 2013.
Peu après la clôture de la période des commentaires, toutes les
observations reçues seront affichées sur le site Web de Gestion du
spectre et télécommunications d’Industrie Canada à l’adresse
suivante : www.ic.gc.ca/spectre.
1616
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Respondents are requested to provide their comments in
XHTML format to the following email address: spectrum.
engineering@ic.gc.ca. Other electronic formats, such as Microsoft Word or Adobe PDF, will also be accepted, along with a note
specifying the software, version number and operating system
used.
Written submissions should be addressed to the Director Gen­
eral, Engineering, Planning and Standards Branch (JETN,
Room 1943B), Industry Canada, 235 Queen Street, Ottawa, On­
tario K1A 0H5. All submissions should cite the Canada Gazette,
Part I, the publication date, the title and the notice reference num­
ber (SMSE-004-13).
Les intéressés sont invités à envoyer leurs commentaires en
format XHTML à l’adresse courriel spectrum.engineering@ic.
gc.ca. Les autres formats électroniques, tels que Microsoft Word
ou Adobe PDF, sont aussi acceptables et doivent être accompa­
gnés d’une note précisant le logiciel, son numéro de version et le
système d’exploitation utilisé.
Les commentaires sur papier doivent être adressés au Directeur
général, Direction générale du génie, de la planification et des
normes (JETN, bureau 1943B), Industrie Canada, 235, rue Queen,
Ottawa (Ontario) K1A 0H5. Toutes les soumissions doivent citer
la Partie I de la Gazette du Canada, la date de publication, le titre
et le numéro de référence de l’avis (SMSE-004-13).
Obtaining copies
Pour obtenir des copies
Copies of this notice and of documents referred to herein are
available electronically on Industry Canada’s Spectrum Manage­
ment and Telecommunications Web site at www.ic.gc.ca/spectrum.
Official versions of Canada Gazette notices can be viewed at
www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/index-eng.html. Printed copies of the
Canada Gazette can be ordered by telephoning the sales counter
of Publishing and Depository Services at 613-941-5995 or 1-800­
635-7943.
Le présent avis ainsi que les documents cités sont affichés sur le
site Web de Gestion du spectre et télécommunications d’Industrie
Canada à l’adresse suivante : www.ic.gc.ca/spectre.
On peut obtenir la version officielle des avis de la Gazette du
Canada à l’adresse suivante : www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/index­
fra.html. On peut également se procurer un exemplaire de la Ga­
zette du Canada en communiquant avec le comptoir des ventes
des Éditions et Services de dépôt au 613-941-5995 ou au 1-800­
635-7943.
Le 20 juin 2013
Le directeur général
Direction générale du génie,
de la planification et des normes
MARC DUPUIS
June 20, 2013
MARC DUPUIS
Director General
Engineering, Planning and Standards Branch
[26-1-o]
[26-1-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1617
BANK OF CANADA
Statement of financial position as at May 31, 2013
(Millions of dollars)
Unaudited
ASSETS
LIABILITIES AND EQUITY
Cash and foreign deposits ..................
7.3 Bank notes in circulation ....................
Loans and receivables
Securities purchased under resale
agreements .....................................
Advances to members of the
Canadian Payments Association.....
Advances to governments ..............
Other receivables............................
Deposits
Government of Canada...................
Members of the Canadian
Payments Association.....................
Other deposits.................................
Investments
Treasury bills of Canada.................
Government of Canada bonds ........
Other investments ..........................
—
—
—
7.4
23,502.9
225.2
1,176.9
24,905.0
7.4 Liabilities in foreign currencies
Government of Canada...................
Other ..............................................
23,691.9
63,544.7
332.2
61,989.5
—
—
—
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements....................
Other liabilities...............................
198.6
87,568.8
Property and equipment .....................
—
623.6
623.6
Intangible assets .................................
56.9
Other assets ........................................
103.3
87,518.1
Equity
Share capital ...................................
Statutory and special reserves.........
Available-for-sale reserve...............
Actuarial gains reserve ...................
Retained earnings ...........................
5.0
125.0
294.2
—
—
424.2
87,942.3
87,942.3
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct,
and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by
section 29 of the Bank of Canada Act.
Ottawa, June 17, 2013
Ottawa, June 17, 2013
R. WYTENBURG
Deputy Chief — Financial Services
T. MACKLEM
Senior Deputy Minister
[26-1-o]
1618
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
BANQUE DU CANADA
État de la situation financière au 31 mai 2013
(En millions de dollars)
Non audité
ACTIF
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Encaisse et dépôts en devises..............
7,3 Billets de banque en circulation..........
Prêts et créances
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente ...................
Avances aux membres de
l’Association canadienne des
paiements........................................
Avances aux gouvernements ..........
Autres créances...............................
Dépôts
Gouvernement du Canada ..............
Membres de l’Association
canadienne des paiements ..............
Autres dépôts .................................
—
—
—
7,4
23 502,9
225,2
1 176,9
24 905,0
7,4
Placements
Bons du Trésor du Canada..............
Obligations du gouvernement
du Canada.......................................
Autres placements ..........................
61 989,5
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada ..............
Autre ..............................................
—
—
—
23 691,9
63 544,7
332,2
Autres éléments de passif
Titres vendus dans le cadre de
conventions de rachat .....................
87 568,8
Autres éléments de passif...............
—
623,6
623,6
Immobilisations corporelles................
198,6
Actifs incorporels ...............................
56,9
Autres éléments d’actif.......................
103,3
87 518,1
Capitaux propres
Capital-actions ...............................
Réserve légale et réserve spéciale.....
Réserve d’actifs disponibles
à la vente ........................................
Réserve pour gains actuariels .........
Bénéfices non répartis ....................
5,0
125,0
294,2
—
—
424,2
87 942,3
87 942,3
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre
fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de
l’article 29 de la Loi sur la Banque du Canada.
Ottawa, le 17 juin 2013
Ottawa, le 17 juin 2013
Le sous-chef — services financiers
R. WYTENBURG
Le premier sous-gouverneur
T. MACKLEM
[26-1-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1619
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Forty-First Parliament
Première session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
May 28, 2011.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 28 mai 2011.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
ROYAL ASSENT
SANCTION ROYALE
Wednesday, June 19, 2013
Le mercredi 19 juin 2013
This day at four in the afternoon, His Excellency the Governor
General proceeded to the Chamber of the Senate, in the Parlia­
ment Buildings, and took his seat at the foot of the Throne. The
Members of the Senate being assembled, His Excellency the
Governor General was pleased to command the attendance of the
House of Commons, and that House being present, the following
Bills were assented to in Her Majesty’s name by His Excellency
the Governor General:
An Act to amend the Canada Post Corporation Act (library
materials)
(Bill C-321, chapter 10)
An Act to amend the Criminal Code
(Bill C-37, chapter 11)
An Act to amend the International Boundary Waters Treaty Act
and the International River Improvements Act
(Bill C-383, chapter 12)
Aujourd’hui à seize heures, Son Excellence le Gouverneur gé­
néral est venu à la Chambre du Sénat, en l’Hôtel du Parlement et
a pris place au pied du Trône. Les membres du Sénat étant as­
semblés, il a plu à Son Excellence le Gouverneur général
d’ordonner à la Chambre des communes d’être présente, et, cette
Chambre étant présente, Son Excellence le Gouverneur général,
au nom de Sa Majesté, a sanctionné les projets de loi suivants :
An Act to amend the Criminal Code
(Bill S-9, chapter 13)
An Act to enact the Nunavut Planning and Project Assessment
Act and the Northwest Territories Surface Rights Board Act
and to make related and consequential amendments to other
Acts
(Bill C-47, chapter 14)
An Act to amend the Criminal Code (concealment of identity)
(Bill C-309, chapter 15)
An Act to amend the Immigration and Refugee Protection Act
(Bill C-43, chapter 16)
An Act respecting a national day of remembrance to honour
Canadian veterans of the Korean War
(Bill S-213, chapter 17)
An Act to amend the Royal Canadian Mounted Police Act and
to make related and consequential amendments to other Acts
(Bill C-42, chapter 18)
An Act to amend the Criminal Code (prize fights)
(Bill S-209, chapter 19)
Loi modifiant la Loi sur la Société canadienne des postes (do­
cuments de bibliothèque)
(Projet de loi C-321, chapitre 10)
Loi modifiant le Code criminel
(Projet de loi C-37, chapitre 11)
Loi modifiant la Loi du traité des eaux limitrophes interna­
tionales et la Loi sur les ouvrages destinés à l’amélioration
des cours d’eau internationaux
(Projet de loi C-383, chapitre 12)
Loi modifiant le Code criminel
(Projet de loi S-9, chapitre 13)
Loi édictant la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évalua­
tion des projets au Nunavut et la Loi sur l’Office des droits
de surface des Territoires du Nord-Ouest et apportant des
modifications connexes et corrélatives à certaines lois
(Projet de loi C-47, chapitre 14)
Loi modifiant le Code criminel (dissimulation d’identité)
(Projet de loi C-309, chapitre 15)
Loi modifiant la Loi sur l’immigration et la protection des
réfugiés
(Projet de loi C-43, chapitre 16)
Loi instituant une journée nationale de commémoration pour
honorer les anciens combattants de la guerre de Corée
(Projet de loi S-213, chapitre 17)
Loi modifiant la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada et
apportant des modifications connexes et corrélatives à d’au­
tres lois
(Projet de loi C-42, chapitre 18)
Loi modifiant le Code criminel (combats concertés)
(Projet de loi S-209, chapitre 19)
1620
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
An Act respecting family homes situated on First Nation re­
serves and matrimonial interests or rights in or to structures
and lands situated on those reserves
(Bill S-2, chapter 20)
An Act respecting the safety of drinking water on First Nation
lands
(Bill S-8, chapter 21)
An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for
the federal public administration for the financial year end­
ing March 31, 2014
(Bill C-63, chapter 22)
An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for
the federal public administration for the financial year end­
ing March 31, 2014
(Bill C-64, chapter 23)
An Act to amend the National Defence Act and to make conse­
quential amendments to other Acts
(Bill C-15, chapter 24)
An Act to give effect to the Yale First Nation Final Agreement
and to make consequential amendments to other Acts
(Bill C-62, chapter 25)
GARY W. O’BRIEN
Clerk of the Senate and
Clerk of the Parliaments
Loi concernant les foyers familiaux situés dans les réserves des
premières nations et les droits ou intérêts matrimoniaux sur
les constructions et terres situées dans ces réserves
(Projet de loi S-2, chapitre 20)
Loi concernant la salubrité de l’eau potable sur les terres des
Premières Nations
(Projet de loi S-8, chapitre 21)
Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l’administration
publique fédérale pendant l’exercice se terminant le 31 mars
2014
(Projet de loi C-63, chapitre 22)
Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l’administration
publique fédérale pendant l’exercice se terminant le 31 mars
2014
(Projet de loi C-64, chapitre 23)
Loi modifiant la Loi sur la défense nationale et d’autres lois en
conséquence
(Projet de loi C-15, chapitre 24)
Loi portant mise en vigueur de l’accord définitif concernant la
Première Nation de Yale et modifiant certaines lois en
conséquence
(Projet de loi C-62, chapitre 25)
Loi modifiant la Loi sur la corruption d’agents publics
étrangers
(Projet de loi S-14, chapitre 26)
Loi mettant en œuvre des conventions, des protocoles, des ac­
cords, un avenant et une convention complémentaire conclus
entre le Canada et la Namibie, la Serbie, la Pologne, Hong
Kong, le Luxembourg et la Suisse en vue d’éviter les dou­
bles impositions et de prévenir l’évasion fiscale en matière
d’impôts
(Projet de loi S-17, chapitre 27)
Loi modifiant la Loi sur les parcs nationaux du Canada et la
Loi de mise en œuvre de l’Accord Canada — NouvelleÉcosse sur les hydrocarbures extracôtiers et apportant des
modifications corrélatives à la Loi de 2001 sur la marine
marchande du Canada
(Projet de loi S-15, chapitre 28)
Le greffier du Sénat et
greffier des Parlements
GARY W. O’BRIEN
[26-1-o]
[26-1-o]
An Act to amend the Corruption of Foreign Public Officials
Act
(Bill S-14, chapter 26)
An Act to implement conventions, protocols, agreements and a
supplementary convention, concluded between Canada and
Namibia, Serbia, Poland, Hong Kong, Luxembourg and
Switzerland, for the avoidance of double taxation and the
prevention of fiscal evasion with respect to taxes
(Bill S-17, chapter 27)
An Act to amend the Canada National Parks Act and the
Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Resources Accord
Implementation Act and to make consequential amendments
to the Canada Shipping Act, 2001
(Bill S-15, chapter 28)
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1621
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraphs 168(1)(b),
168(1)(d), and 168(1)(e) of the Income Tax Act, that I propose
to revoke the registration of the organization listed below and
that the revocation of registration is effective on the date of
publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’or­
ganisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas res­
pecté les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est in­
diqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément aux ali­
néas 168(1)b), 168(1)d) et 168(1)e) de la Loi de l’impôt sur le
revenu, j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement de l’orga­
nisme de bienfaisance mentionné ci-dessous et que la révoca­
tion de l’enregistrement entrera en vigueur à la date de publica­
tion du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
834484743RR0001
MOORE ON LIFE (CANADA), SURREY, B.C.
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[26-1-o]
[26-1-o]
CANADIAN FOOD INSPECTION AGENCY
AGENCE CANADIENNE D’INSPECTION DES
ALIMENTS
Notice amending the comment period for the Regulations
Amending the Food and Drug Regulations (Halal food)
Avis modifiant la période de commentaires relative au Règlement
modifiant le Règlement sur les aliments et drogues
(produits alimentaires halal)
Notice is hereby given that the comment period is extended
from 30 days to 75 days with regard to the Regulations Amending
the Food and Drug Regulations (Halal food) which were pub­
lished in the Canada Gazette, Part I, on June 1, 2013. The final
date for comments will be August 15, 2013. This extension will
allow Canada to meet its obligation to notify the World Trade
Organization of proposed changes to regulations that have inter­
national trade implications.
Avis est par la présente donné que la période de commentaires
relative au Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (produits alimentaires halal) qui a été publié dans la
Partie I de la Gazette du Canada, le 1er juin 2013, passe de 30 à
75 jours. La dernière date pour les commentaires sera le 15 août
2013. Cette prolongation permettra au Canada de respecter son
engagement d’informer l’Organisation mondiale du commerce
des modifications proposées aux règlements ayant des répercus­
sions sur le commerce international.
[26-1-o]
[26-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Silicon metal from China
Silicium métal provenant de la Chine
Notice is hereby given that, on June 21, 2013, pursuant to sub­
section 37.1(1) of the Special Import Measures Act, the Canadian
International Trade Tribunal determined that there was evidence
that disclosed a reasonable indication that the dumping and sub­
sidizing of silicon metal containing at least 96.00 percent but less
than 99.99 percent silicon by weight, and silicon metal containing
between 89.00 percent and 96.00 percent silicon by weight that
contains aluminum greater than 0.20 percent by weight, of all
Avis est donné par la présente que, le 21 juin 2013, aux termes
du paragraphe 37.1(1) de la Loi sur les mesures spéciales d’im­
portation, le Tribunal canadien du commerce extérieur a détermi­
né que les éléments de preuve indiquaient, de façon raisonnable,
que le dumping et le subventionnement de silicium métal conte­
nant au moins 96,00 p. 100 mais moins de 99,99 p. 100 de sili­
cium en poids, et silicium métal contenant entre 89,00 p. 100 et
96,00 p. 100 de silicium en poids contenant de l’aluminium à plus
1622
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
de 0,20 p. 100 en poids, de toutes les formes et grandeurs, origi­
naire ou exporté de la République populaire de Chine avaient
causé un dommage (enquête préliminaire de dommage no PI­
2013-001) ou menaçaient de causer un dommage à la branche de
production nationale.
Ottawa, le 21 juin 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[26-1-o]
[26-1-o]
forms and sizes, originating in or exported from the People’s
Republic of China, had caused injury (Preliminary Injury Inquiry
No. PI-2013-001) or were threatening to cause injury to the
domestic industry.
Ottawa, June 21, 2013
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Communications, detection and fibre optics
Communication, détection et fibres optiques
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2013-006) from Tyco Inte­
grated Security Canada, Inc. (TycoIS), of Vancouver, British
Columbia, concerning a procurement (Solicitation No. M2989­
105860/C) by the Department of Public Works and Government
Services (PWGSC) on behalf of the Royal Canadian Mounted
Police (RCMP). The solicitation is for the supply and delivery, to
approximately 76 RCMP locations in British Columbia, of
closed-circuit video equipment, and services related to on-site
hardware installation, repair, programming and training. Pursuant
to subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade Tri­
bunal Act and subsection 7(2) of the Canadian International
Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is
hereby given that the Tribunal has decided to conduct an inquiry
into the complaint.
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a
reçu une plainte (dossier no PR-2013-006) déposée par Tyco
Integrated Security Canada, Inc. (TycoIS), de Vancouver
(Colombie-Britannique), concernant un marché (invitation
no M2989-105860/C) passé par le ministère des Travaux publics
et des Services gouvernementaux (TPSGC) au nom de la Gen­
darmerie royale du Canada (GRC). L’invitation porte sur la four­
niture et la livraison d’équipement vidéo en circuit fermé et de
services d’installation sur place ou de réparation du matériel, ainsi
que de programmation de l’équipement et de formation du per­
sonnel, à environ 76 emplacements de la GRC en ColombieBritannique. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur
le Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragra­
phe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien du
commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la
présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur la plainte.
TycoIS allègue que TPSGC a incorrectement évalué sa
proposition.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, ave­
nue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613­
993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 21 juin 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[26-1-o]
[26-1-o]
TycoIS alleges that PWGSC improperly evaluated its proposal.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue W,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
Ottawa, June 21, 2013
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Professional, administrative and management support services
Services de soutien professionnel et administratif et services de
soutien à la gestion
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2013-005) from Raymond
Chabot Grant Thornton Consulting Inc. (RCGT), of Ottawa, On­
tario, concerning a procurement (Solicitation No. A0015-12­
0040/A) by the Department of Public Works and Government
Services (PWGSC) on behalf of the Department of Indian Affairs
and Northern Development (referred to in the Request for Pro­
posal as the Department of Aboriginal Affairs and Northern De­
velopment). The solicitation is for forensic audit and investigation
services. Pursuant to subsection 30.13(2) of the Canadian Inter­
national Trade Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a
reçu une plainte (dossier no PR-2013-005) déposée par Raymond
Chabot Grant Thornton Consulting Inc. (RCGT), d’Ottawa (Onta­
rio), concernant un marché (invitation no A0015-12-0040/A) pas­
sé par le ministère des Travaux publics et des Services gouver­
nementaux (TPSGC) au nom du ministère des Affaires indiennes
et du Nord canadien (nommé dans la demande de propositions
ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord).
L’invitation porte sur la prestation de services d’enquête et de
vérification judiciaire. Conformément au paragraphe 30.13(2) de
la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur et au
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations,
notice is hereby given that the Tribunal has decided to conduct an
inquiry into the complaint.
1623
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
paragraphe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du Tribunal cana­
dien du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est
donné par la présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur la
plainte.
RCGT allègue que TPSGC a incorrectement évalué sa
proposition.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, ave­
nue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613­
993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 17 juin 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[26-1-o]
[26-1-o]
RCGT alleges that PWGSC improperly evaluated its proposal.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue W,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
Ottawa, June 17, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Com­
mission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relat­
ing to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodif­
fusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Deman­
des de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est impor­
tant de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des do­
cuments originaux du Conseil. Les documents originaux contien­
nent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur
le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux
bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs,
tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les
avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil
sous « Instances publiques ».
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATION
DEMANDE DE LA PARTIE 1
The following application was posted on the Commission’s
Web site between June 14, 2013, and June 20, 2013:
Jim Pattison Broadcast Group Limited Partnership
Calgary, Alberta
2013-0850-3
Technical amendment for CHPK-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: July 15, 2013
La demande suivante a été affichée sur le site Web du Conseil
entre le 14 juin 2013 et le 20 juin 2013 :
Jim Pattison Broadcast Group Limited Partnership
Calgary (Alberta)
2013-0850-3
Modification technique pour CHPK-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 15 juillet 2013
[26-1-o]
[26-1-o]
1624
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION
AVIS DE CONSULTATION
2013-298
June 21, 2013
2013-298
Le 21 juin 2013
Call for comments on amendments to the Radio Regulations, 1986
relating to Canadian content development
Appel aux observations sur des modifications au Règlement
de 1986 sur la radio en ce qui a trait au développement du
contenu canadien
The Commission calls for comments on proposed amendments
to subsection 15(2) of the Radio Regulations, 1986 to implement
changes to the administration of the Canadian content develop­
ment policy. The Commission also calls for comments on the
proposed definition for the Community Radio Fund of Canada.
Le Conseil sollicite des observations sur les modifications pro­
posées au paragraphe 15(2) du Règlement de 1986 sur la radio
afin de mettre en œuvre des modifications à l’administration de la
politique sur le développement du contenu canadien. Le Conseil
sollicite également des observations sur la définition proposée à
l’égard du Fonds canadien de la radio communautaire.
La date butoir de réception des observations est le 11 juillet 2013.
The deadline for submission of comments is July 11, 2013.
REGULATIONS AMENDING THE
RADIO REGULATIONS, 1986
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
DE 1986 SUR LA RADIO
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Subsection 15(1) of the Radio Regulations, 1986 is
amended by adding the following in alphabetical order:
“Community Radio Fund of Canada” means the not-for-profit
organization known as the Community Radio Fund of Canada
Inc. (Fonds canadien de la radio communautaire)
1. (1) Le paragraphe 15(1) du Règlement de 1986 sur la ra­
dio est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de
ce qui suit :
« Fonds canadien de la radio communautaire » L’organisme sans
but lucratif appelé Fonds canadien de la radio communautaire inc.
(Community Radio Fund of Canada)
(2) Le paragraphe 15(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Sauf condition contraire de sa licence qui renvoie expres­
sément au présent paragraphe et sous réserve du paragraphe (3),
le titulaire M.A., le titulaire M.F. ou le titulaire radio numérique
autorisé à exploiter une station commerciale ou une station à ca­
ractère ethnique verse à l’égard de projets admissibles, dans le cas
où ses revenus totaux dépassent 1 250 000 $, une contribution
annuelle de 1 000 $ plus 0,5 % de la partie de ses revenus totaux
excédant 1 250 000 $.
(3) Le paragraphe 15(4) du même règlement est abrogé.
(2) Subsection 15(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Except as otherwise provided under a condition of its li­
cence that refers expressly to this subsection and subject to sub­
section (3), an A.M. licensee, F.M. licensee or digital radio licen­
see that is licensed to operate a commercial or ethnic station shall,
if the licensee’s total revenues are more than $1,250,000, contrib­
ute annually to eligible initiatives $1,000 plus one half of one
percent of those revenues that are in excess of $1,250,000.
(3) Subsection 15(4) of the Regulations is repealed.
ENTRÉE EN VIGUEUR
COMING INTO FORCE
2. These Regulations come into force on September 1, 2013.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er septembre
2013.
[26-1-o]
[26-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
REGULATORY POLICIES
POLITIQUES RÉGLEMENTAIRES
2013-292
June 18, 2013
2013-292
Le 18 juin 2013
Amendments to the Broadcasting Distribution Regulations to
implement the exemption order applicable to Category B services
that serve fewer than 200 000 subscribers and that operate under
an approved nature of service
Modifications au Règlement sur la distribution de radiodiffusion
afin de mettre en œuvre l’ordonnance d’exemption applicable aux
services de catégorie B qui desservent au plus 200 000 abonnés et
sont exploités en vertu d’une nature de service approuvée
The Commission has amended the Broadcasting Distribution
Regulations to implement the exemption order applicable to
Le Conseil a modifié le Règlement sur la distribution de radiodiffusion afin de mettre en œuvre l’ordonnance d’exemption
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
Category B services that serve fewer than 200 000 subscribers
and that operate under an approved nature of service.
1625
These amendments will be published in the Canada Gazette,
Part II, and will come into effect on the date of their registration.
The amendments are set out in the appendix to this regulatory
policy.
applicable aux services de catégorie B qui desservent au plus
200 000 abonnés et sont exploités en vertu d’une nature de ser­
vice approuvée.
Ces modifications seront publiées dans la Partie II de la Ga­
zette du Canada et entreront en vigueur à la date de leur enregis­
trement. Ces modifications sont énoncées à l’annexe de la pré­
sente politique réglementaire.
2013-297
2013-297
June 21, 2013
Le 21 juin 2013
Changes to the administration of the Canadian content
development policy for commercial and ethnic radio
Modifications à l’administration de la politique sur le
développement du contenu canadien pour la radio commerciale
et pour la radio à caractère ethnique
The Commission announces changes to the administration of
the Canadian content development (CCD) policy for commercial
and ethnic radio stations. Specifically, the Commission intends to
amend the Radio Regulations, 1986 (the Regulations) to eliminate
the requirement that stations with less than $1,250,000 in rev­
enues make basic CCD contributions. Today, the Commission has
issued a notice of consultation calling for comments on the
amendments. The change will not become effective and all cur­
rent CCD requirements will remain in place until the amended
Regulations come into effect at the end of the process initiated by
that notice.
The Commission also invites radio broadcasters to make
greater use of their ability to seek advance guidance from Com­
mission staff about new CCD initiatives. In addition, the Com­
mission will enhance its Web page containing lists of projects that
have qualified as eligible for CCD support.
Le Conseil annonce des modifications à l’administration de la
politique sur le développement du contenu canadien (DCC) pour
la radio commerciale et pour la radio à caractère ethnique. Plus
précisément, le Conseil a l’intention de modifier le Règlement de
1986 sur la radio (le Règlement) afin de supprimer l’obligation
faite aux stations dont les revenus sont inférieurs à 1 250 000 $ de
verser des contributions de base au titre du DCC. Le Conseil
publie aujourd’hui un avis de consultation sollicitant des observa­
tions sur les modifications. Les modifications n’entreront en vi­
gueur que lorsque le Règlement modifié entrera lui-même en vi­
gueur à l’issue du processus lancé par cet avis, et les exigences
actuelles au titre du DCC demeureront en place d’ici là.
Le Conseil estime que ces modifications réduiront le fardeau
réglementaire des plus petites stations, tout en maintenant le fi­
nancement de projets canadiens en musique et autres par l’inter­
médiaire de contributions au DCC découlant d’avantages lors de
transferts de propriété, de contributions excédentaires de la part
de stations nouvellement autorisées et d’exigences en matière de
DCC imposées aux plus grandes stations.
Le Conseil invite aussi les radiodiffuseurs à se prévaloir davan­
tage de la possibilité de demander des conseils anticipés au per­
sonnel du Conseil sur de nouveaux projets de DCC. De plus, le
Conseil améliorera sa page Web qui présente une liste d’exemples
de projets admissibles à un financement au titre du DCC.
[26-1-o]
[26-1-o]
The Commission considers that this change will reduce the
regulatory burden on the smallest stations, while maintaining
funding for Canadian music and other creative initiatives through
CCD contributions resulting from ownership transfer benefits,
over-and-above contributions by newly licensed stations and
basic CCD requirements for the largest stations.
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
2013-293
June 19, 2013
2013-293
Le 19 juin 2013
7954689 Canada Inc.
Montréal, Quebec
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
French-language commercial AM radio station in Montréal.
7954689 Canada inc.
Montréal (Québec)
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter une station de radio AM commerciale de
langue française à Montréal.
2013-303
2013-303
June 21, 2013
Various radio programming undertakings
Various locations
Renewed — Broadcasting licences for the tourist and religious
radio programming undertakings listed in the appendix to the
decision, from September 1, 2013, to August 31, 2014.
Le 21 juin 2013
Diverses entreprises de programmation de radio
Diverses localités
Renouvelé — Licences de radiodiffusion des entreprises de pro­
grammation de radio touristique et religieuse énoncées à l’annexe
de la décision, du 1er septembre 2013 au 31 août 2014.
1626
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
2013-304
June 21, 2013
2013-304
Le 21 juin 2013
Rogers Broadcasting Limited
Moncton and Saint John, New Brunswick
Renewed — Broadcasting licences for the English-language spe­
cialty commercial radio programming undertakings CKNI-FM
Moncton and CHNI-FM Saint John, from September 1, 2013, to
August 31, 2014.
Rogers Broadcasting Limited
Moncton et Saint John (Nouveau-Brunswick)
Renouvelé — Licences de radiodiffusion des entreprises de pro­
grammation de radio commerciale spécialisée de langue anglaise
CKNI-FM Moncton et CHNI-FM Saint John, du 1er septembre
2013 au 31 août 2014.
2013-305
2013-305
June 21, 2013
Le 21 juin 2013
Chimnissing Communications
Christian Island, Ontario
Renewed — Broadcasting licence for the Native Type B radio
programming undertaking CKUN-FM Christian Island, from Sep­
tember 1, 2013, to August 31, 2014.
Chimnissing Communications
Christian Island (Ontario)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de pro­
grammation de radio autochtone de type B CKUN-FM Christian
Island, du 1er septembre 2013 au 31 août 2014.
[26-1-o]
[26-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Sandra Gravel, District Inspector (TI-5) and
acting District Manager (TI-7), Department of Industry, Québec,
Quebec, to be a candidate, before and during the election period,
for the positions of Councillor for District No. 5 and Deputy
Mayor for the city of Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier,
Quebec, in a municipal election to be held on November 3, 2013.
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Sandra Gravel,
inspectrice de district (TI-5) et gestionnaire de district par intérim
(TI-7), ministère de l’Industrie, Québec (Québec), la permission,
aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candi­
date, avant et pendant la période électorale, aux postes de conseil­
lère du district no 5 et de mairesse suppléante de la ville de Sainte­
Catherine-de-la-Jacques-Cartier (Québec), à l’élection municipale
prévue pour le 3 novembre 2013.
Le 18 juin 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[26-1-o]
[26-1-o]
June 18, 2013
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1627
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANADIAN SOYBEAN COUNCIL
CONSEIL CANADIEN DU SOYA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that CANADIAN SOYBEAN COUN­
CIL intends to apply to the Minister of Industry for leave to sur­
render its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Cor­
porations Act.
June 18, 2013
MARK HUSTON
Chair
Avis est par les présentes donné que CONSEIL CANADIEN
DU SOYA demandera au ministre de l’Industrie la permission
d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur
les corporations canadiennes.
Le 18 juin 2013
Le président
MARK HUSTON
[26-1-o]
[26-1-o]
CENTRE FOR HEALTH, EDUCATION AND ECONOMIC
RELIEF CANADA
CENTRE FOR HEALTH, EDUCATION AND ECONOMIC
RELIEF CANADA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Centre for Health, Education and
Economic Relief Canada intends to apply to the Minister of In­
dustry for leave to surrender its charter pursuant to subsec­
tion 32(1) of the Canada Corporations Act.
June 29, 2013
AHMED NIZAMI
President
Avis est par les présentes donné que Centre for Health, Edu­
cation and Economic Relief Canada demandera au ministre de
l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu du para­
graphe 32(1) de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 29 juin 2013
Le président
AHMED NIZAMI
[26-1-o]
[26-1-o]
CMFG LIFE INSURANCE COMPANY (formerly CUNA
MUTUAL INSURANCE SOCIETY)
CMFG LIFE INSURANCE COMPANY (anciennement LA
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE CUNA MUTUELLE)
CUNA MUTUAL HOLDING COMPANY
CUNA MUTUAL HOLDING COMPANY
CUMIS LIFE INSURANCE COMPANY
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE CUMIS
ASSUMPTION REINSURANCE AGREEMENT
CONVENTION DE RÉASSURANCE AUX FINS DE PRISE
EN CHARGE
Notice is hereby given that, pursuant to section 587.1 of the In­
surance Companies Act (Canada), CMFG Life Insurance Com­
pany (formerly CUNA Mutual Insurance Society) [“CMFG”]
intends to make an application to the Superintendent of Financial
Institutions (Canada), on or after July 29, 2013, being 30 days
after the date of publication of this notice, for approval to cause
itself to be reinsured, on an assumption basis, against all risks
undertaken by CMFG’s Canadian Branch (the “Canadian
Branch”) in respect of its policies in Canada, by CUMIS Life
Insurance Company (“CUMIS Life”). CUMIS Life has been
administering these policies on behalf of the Canadian Branch
since 1977.
Avis est par les présentes donné, aux termes de l’article 587.1
de la Loi sur les société d’assurances (Canada), que CMFG Life
Insurance Company (anciennement La Société d’Assurance
CUNA Mutuelle) [« CMFG »] a l’intention de présenter une
demande au surintendant des institutions financières (Canada), le
29 juillet 2013 ou après cette date, soit 30 jours suivant la date de
publication du présent avis, en vue d’obtenir l’approbation de se
réassurer contre tous les risques que la succursale canadienne de
CMFG (la « succursale canadienne ») accepte à l’égard de ses
polices au Canada, par prise en charge, par La Compagnie
d’Assurance-Vie CUMIS (« CUMIS Life »). CUMIS Life admi­
nistre ces polices pour le compte de la succursale canadienne
depuis 1977.
La convention de réassurance aux fins de prise en charge et le
rapport de l’actuaire indépendant peuvent être consultés au bu­
reau de l’agent principal de la succursale canadienne situé au
151, chemin North Service, Burlington (Ontario) durant les heu­
res normales d’ouverture.
Quiconque souhaite obtenir une copie de la convention de réas­
surance aux fins de prise en charge ou du rapport de l’actuaire
indépendant peut en faire la demande à Craig Marshall, Agent
principal, CMFG Life Insurance Company, 151, chemin North
Service, Burlington (Ontario) L7R 4C2 ou par courriel à l’adresse
craig.marshall@cumis.com.
The assumption reinsurance agreement and the report of the
Independent Actuary are available for inspection at the office of
the Chief Agent of the Canadian Branch located at 151 North
Service Road, Burlington, Ontario, during regular business hours.
Anyone wishing to obtain a copy of the assumption reinsurance
agreement or the report of the Independent Actuary may do so by
writing to Craig Marshall, Chief Agent, CMFG Life Insurance
Company, 15l North Service Road, Burlington, Ontario L7R 4C2
or by email to craig.marshall@cumis.com.
1628
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
In January 2012, CUNA Mutual Insurance Society reorganized
and the membership rights attaching to its policies (including
those of the Canadian Branch) were transferred to CUNA Mutual
Holding Company (“Mutual Holdco”). The assumption reinsur­
ance agreement will not affect the membership rights of the Can­
adian Branch policyholders and these rights will continue with
Mutual Holdco while the policies remain active and in force.
Burlington, June 20, 2013
CMFG LIFE INSURANCE COMPANY (formerly CUNA
MUTUAL INSURANCE SOCIETY)
CUNA MUTUAL HOLDING COMPANY
CUMIS LIFE INSURANCE COMPANY
En janvier 2012, La Société d’Assurance CUNA Mutuelle s’est
restructurée et les droits d’adhésion liés à ses polices (y compris
celles de la succursale canadienne) ont été transférés à CUNA
Mutual Holding Company (« Mutual Holdco »). La convention de
réassurance aux fins de prise en charge n’aura aucune incidence
sur les droits d’adhésion des titulaires de polices de la succursale
canadienne et ces droits seront prorogés auprès de Mutual Holdco
tant que les polices demeurent actives et en vigueur.
Burlington, le 20 juin 2013
CMFG LIFE INSURANCE COMPANY (anciennement
LA SOCIÉTÉ D’ASSURANCE CUNA MUTUELLE)
CUNA MUTUAL HOLDING COMPANY
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE CUMIS
[26-1-o]
[26-1-o]
KEELE-LAWRENCE CARE CENTRE CORPORATION
KEELE-LAWRENCE CARE CENTRE CORPORATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Keele-Lawrence Care Centre Cor­
poration intends to apply to the Minister of Industry for leave to
surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada
Corporations Act.
June 12, 2013
JOHN JENSEN
Chairman
Avis est par les présentes donné que Keele-Lawrence Care
Centre Corporation demandera au ministre de l’Industrie la per­
mission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de
la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 12 juin 2013
Le président
JOHN JENSEN
[26-1-o]
[26-1-o]
NORTHBRIDGE GENERAL INSURANCE
CORPORATION
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE GÉNÉRALE NORTHBRIDGE
NORTHBRIDGE INDEMNITY INSURANCE
CORPORATION
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE D’INDEMNISATION
NORTHBRIDGE
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of sub­
section 250(1) of the Insurance Companies Act (Canada), that
Northbridge General Insurance Corporation and Northbridge In­
demnity Insurance Corporation (collectively the “Applicants”)
intend to make a joint application to the Minister of Finance, on
or after July 6, 2013, for letters patent of amalgamation continu­
ing the Applicants as one company under the name “Northbridge
General Insurance Corporation” in English and “Société d’assu­
rance générale Northbridge” in French.
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispo­
sitions du paragraphe 250(1) de la Loi sur les sociétés d’assu­
rances (Canada), la Société d’assurance générale Northbridge et
la Société d’assurance d’indemnisation Northbridge (collective­
ment désignées les « Requérantes ») entendent faire une demande
conjointe au ministre des Finances, le 6 juillet 2013 ou après cette
date, pour obtenir des lettres patentes de fusion leur permettant de
poursuivre leurs activités en tant que compagnie unique sous le
nom français de « Société d’assurance générale Northbridge » et
le nom anglais de « Northbridge General Insurance Corporation ».
Le 15 juin 2013
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE GÉNÉRALE NORTHBRIDGE
June 15, 2013
NORTHBRIDGE GENERAL INSURANCE
CORPORATION
NORTHBRIDGE INDEMNITY INSURANCE
CORPORATION
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE D’INDEMNISATION
NORTHBRIDGE
[24-4-o]
[24-4-o]
SUNNYSIDE CHILDREN’S FOUNDATION
SUNNYSIDE CHILDREN’S FOUNDATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Sunnyside Children’s Foundation
intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender
Avis est par les présentes donné que Sunnyside Children’s
Foundation demandera au ministre de l’Industrie la permission
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1629
its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corpora­
tions Act.
June 19, 2013
STACEY BURNS
Secretary
d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur
les corporations canadiennes.
Le 19 juin 2013
Le secrétaire
STACEY BURNS
[26-1-o]
[26-1-o]
TEMBEC
TEMBEC
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Tembec hereby gives notice that an application has been made
to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Tembec has deposited with the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Cochrane, at Cochrane,
Ontario, under deposit No. R7, a description of the site and plans
for the proposed construction of a culvert in Wabicock Creek,
township of Swanson, at the 18.7-kilometre marker on Swanson
Road, near Kapuskasing.
ANDRÉ ROBERGE
La société Tembec donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la pro­
tection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Tembec a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de
la publicité des droits du district d’enregistrement de Cochrane, à
Cochrane (Ontario), sous le numéro de dépôt R7, une description
de l’emplacement et les plans du ponceau que l’on propose de
construire dans le ruisseau Wabicock, dans le canton de Swanson,
à la borne kilométrique 18,7 sur le chemin Swanson, près de
Kapuskasing.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Surintendant, Pro­
gramme de protection des eaux navigables, Transports Canada,
100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis seront
considérés. Même si tous les commentaires respectant les condi­
tions précitées seront considérés, aucune réponse individuelle ne
sera transmise.
Kapuskasing, le 17 juin 2013
ANDRÉ ROBERGE
[26-1-o]
[26-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navi­
gation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S, Sarnia,
Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if
they are in writing and are received not later than 30 days after
the date of publication of the last notice. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual re­
sponse will be sent.
Kapuskasing, June 17, 2013
WEALTH ONE BANK OF CANADA
BANQUE WEALTH ONE DU CANADA
APPLICATION TO ESTABLISH A BANK
DEMANDE DE CONSTITUTION D’UNE BANQUE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 25(2) of the
Bank Act (Canada) [the “Act”], that Wealth One Canada Inc. (the
“Applicant”) intends to apply to the Minister of Finance (Canada)
[the “Minister”] for letters patent incorporating a Schedule I bank
(the “Bank”).
Upon the grant by the Minister of letters patent and the issu­
ance by the Superintendent of Financial Institutions (Canada) of
an order to commence and carry on business, the Bank will carry
on business in Canada under the name of Wealth One Bank of
Canada in English and Banque Wealth One du Canada in French.
The head office of the Bank will be located in Toronto, Ontario.
The Bank will provide consumer retail and commercial banking
services to Canadians, including high net worth individuals and
professionals from within the Canadian Chinese community. The
promoters, developers and significant shareholders of the Bank
will be Mr. Mao Hua Chen, Ms. Mingyan Liu, the Xian Family
Trust, Mr. Yuansheng Ouyang and Ms. Guifang Zhu.
Avis est par les présentes donné, aux termes du paragra­
phe 25(2) de la Loi sur les banques (Canada) [la « Loi »], que
Wealth One Canada Inc. (la « requérante ») entend demander au
ministre des Finances du Canada (le « ministre ») des lettres pa­
tentes pour constituer une banque de l’annexe I (la « Banque »).
Dès que le ministre aura accordé à la Banque des lettres paten­
tes et que le surintendant des institutions financières du Canada
aura émis une autorisation de fonctionnement, la Banque exercera
ses activités au Canada sous la dénomination de Wealth One
Bank of Canada en anglais et de Banque Wealth One du Canada
en français. Son siège social sera situé à Toronto, en Ontario. La
Banque offrira des services bancaires aux particuliers et aux en­
treprises du Canada, notamment aux particuliers et aux profes­
sionnels bien nantis de la communauté chinoise canadienne. Les
promoteurs et les actionnaires importants de la Banque seront
M. Mao Hua Chen, Mme Mingyan Liu, la fiducie Xian Family
Trust, M. Yuansheng Ouyang et Mme Guifang Zhu.
1630
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Any person who objects to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A
0H2, on or before August 12, 2013.
June 22, 2013
WEALTH ONE CANADA INC.
BORDEN LADNER GERVAIS, LLP
As counsel to the Applicant
NOTE: The publication of this notice should not be construed as
evidence that letters patent will be issued to incorporate the Bank.
The granting of letters patent will be dependent upon the normal
Bank Act application review process and the discretion of the
Minister of Finance.
Toute personne qui s’oppose à la constitution proposée peut
notifier par écrit son opposition au Bureau du surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A
0H2, au plus tard le 12 août 2013.
Le 22 juin 2013
WEALTH ONE CANADA INC.
Par ses conseillers juridiques
BORDEN LADNER GERVAIS S.E.N.C.R.L./s.r.l.
NOTA : La publication du présent avis ne doit pas être interprétée
comme une attestation de la délivrance de lettres patentes visant à
constituer la Banque. L’octroi de lettres patentes dépendra du
processus habituel d’examen des demandes aux termes de la Loi
sur les banques et du pouvoir discrétionnaire du ministre des
Finances.
[25-4-o]
[25-4-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Northwest Territories Mining Regulations ..................
Nunavut Mining Regulations.......................................
1632
1701
1631
Page
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Règlement sur l’exploitation minière dans les
Territoires du Nord-Ouest.......................................
Règlement sur l’exploitation minière au Nunavut .......
1632
1701
1632
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Northwest Territories Mining Regulations
Règlement sur l’exploitation minière dans les
Territoires du Nord-Ouest
Statutory authority
Territorial Lands Act and Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur les terres territoriales et Loi sur la gestion des finances
publiques
Sponsoring department
Department of Indian Affairs and Northern Development
Ministère responsable
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie des règlements.)
Issue
Enjeux
The Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations
were introduced in 1978 and are based on the former Canada
Mining Regulations. Apart from amendments to the royalties
sections completed in 2007 and a few specific updates thus far,
the Regulations are for the most part out of date.
Le Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut, adopté en 1978, est fondé sur le Rè­
glement sur l’exploitation minière au Canada. Exception faite des
modifications apportées en 2007 aux parties qui traitent des rede­
vances et des mises à jour apportées depuis, le Règlement est
généralement désuet.
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada a en­
trepris un projet visant à moderniser les dispositions relatives au
régime minier du Règlement sur l’exploitation minière dans les
Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut et à diviser celui-ci en
deux règlements distincts, l’un qui s’applique aux terres de la
Couronne dans les Territoires du Nord-Ouest et l’autre qui
s’applique aux terres de la Couronne au Nunavut.
Grâce à la modernisation des dispositions relatives au régime
minier du Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoi­
res du Nord-Ouest et au Nunavut, les nouveaux règlements seront
davantage conformes aux normes administratives et juridiques
ainsi qu’aux normes de l’industrie actuellement en vigueur. Cette
initiative est nécessaire pour appuyer la mise en œuvre d’un sys­
tème de jalonnement sur carte en ligne au Nunavut et pour paver
la voie en vue du transfert des responsabilités liées aux terres et
aux ressources naturelles au gouvernement des Territoires du
Nord-Ouest.
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada éla­
bore actuellement un nouveau système d’acquisition de titres
miniers en ligne qui remplacera, en novembre 2014, le processus
d’acquisition des claims miniers par jalonnement au sol en vi­
gueur au Nunavut. Ce projet constitue une priorité ministérielle.
L’industrie souhaite ardemment voir instaurer ce système, car la
tendance au Canada est de mettre en œuvre des systèmes automa­
tisés et efficients pour l’acquisition et l’administration des titres
miniers. Le Règlement sur l’exploitation minière dans les Terri­
toires du Nord-Ouest et au Nunavut doit être modernisé et divisé
avant d’entamer la prochaine étape de modification réglementaire
permettant d’appuyer le nouveau système.
Le transfert des responsabilités liées à la gestion des terres et
des ressources naturelles au gouvernement des Territoires du
Nord-Ouest, prévu pour le 1er avril 2014, constitue une priorité
pour le gouvernement du Canada, comme le premier ministre l’a
annoncé le 11 mars 2013. La modernisation et la division du
Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada has
undertaken a project to modernize the mineral tenure provisions
of the Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations and
to split this legislation into two distinct regulations, one applying
on Crown lands in the Northwest Territories and the other apply­
ing on Crown lands in Nunavut.
With the modernization of the mineral tenure provisions of the
Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations, the new
regulations will better meet current administrative, industry and
legal standards. This initiative is needed to support the implemen­
tation of a new map selection system in Nunavut and to prepare
for the devolution of the responsibilities over lands and natural
resources to the Government of the Northwest Territories.
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada is cur­
rently developing a new online mineral tenure acquisition system
to replace the current process of acquiring mineral claims by
physical staking on the ground in Nunavut. The system is planned
to be implemented in November 2014. This project is a depart­
mental priority and is strongly desired by industry, as the current
trend in Canada is toward automated and cost-effective systems
of mineral rights acquisition and administration. The moderniza­
tion and splitting of the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations is a prerequisite to the subsequent phase of
regulatory amendments that will support the online system.
The devolution of the responsibilities over lands and natural re­
sources to the Government of the Northwest Territories, to take
effect on April 1, 2014, is a Government of Canada priority, as
announced by the Prime Minister on March 11, 2013. The mod­
ernization and splitting of the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations are part of the response to the Government of
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1633
Canada’s obligation to establish the necessary legislative founda­
tion for the devolution.
Nord-Ouest et au Nunavut visent à donner suite à l’obligation du
gouvernement du Canada d’établir le fondement législatif néces­
saire au transfert des responsabilités.
Background
Contexte
Crown lands in the Northwest Territories and Nunavut are
managed pursuant to the Territorial Lands Act and its related
regulations, including the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations. These regulations govern mineral tenure and
provide a range of mechanisms by which the rights to prospect for
and develop mineral deposits on Crown lands open for mineral
exploration are allocated. Rules governing the collection and
payment of royalties for mining on Crown lands (including rules
for diamond valuation) are also included in the regulations.
Les terres de la Couronne situées dans les Territoires du NordOuest et au Nunavut sont gérées conformément à la Loi sur les
terres territoriales et ses règlements d’application, dont le Règle­
ment sur l’exploitation minière dans les Territoires du NordOuest et au Nunavut. Cette réglementation régit le régime minier.
Elle comporte un éventail de modalités permettant d’accorder des
droits de prospection et d’exploitation des gisements de minéraux
sur les terres de la Couronne ouvertes à l’exploration minérale.
Les règles relatives à la perception et au paiement des redevances
sur l’exploitation minière sur les terres de la Couronne (y compris
les règles relatives à l’évaluation des diamants) sont également
comprises dans cette réglementation.
Le régime réglementaire applicable aux minéraux sur les terres
de la Couronne en vertu du Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut comprend une
autorisation et trois types de titre minier.
The regulatory regime that applies to minerals on Crown lands
under the Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations
includes one authorization and three types of tenure.
(1) Licences to prospect
(1) Licences de prospection
A licence authorizes a physical person or a company to pros­
pect for minerals and acquire mineral tenure.
Cette licence autorise une personne physique ou une entreprise
à faire de la prospection minière et à acquérir un titre minier.
(2) Prospecting permits
(2) Permis de prospection
A prospecting permit allows the licensee the exclusive right to
prospect a designated large area that varies in size from 8 319 to
22 900 hectares. It also gives the holder the exclusive right to
stake mineral claims within this area. An individual or company
may apply for prospecting permits that may be issued by Febru­
ary 1 for a period of three or five years. A prescribed deposit must
accompany the application and is also required annually unless
sufficient work is reported. The portion of the deposit that corres­
ponds to the cost of the work done in respect of the permit that is
reported and approved can be reimbursed to the permittee.
Ce type de permis accorde au titulaire un droit exclusif de
prospection sur une grande zone désignée dont la superficie peut
varier de 8 319 à 22 900 hectares et le droit exclusif de jalonner
des claims miniers dans cette zone. Un particulier ou une entre­
prise peut présenter une demande de permis de prospection qui
sera délivré avant le 1er février et sera en vigueur pour une
période de trois ou cinq ans. Un dépôt doit accompagner la de­
mande et sera exigé annuellement à moins qu’un volume suffisant
de travaux ait été déclaré. Le titulaire du permis peut se faire
rembourser la portion du dépôt correspondant au coût lié aux
travaux effectués conformément au permis qui ont été déclarés et
approuvés.
(3) Mineral claims
(3) Claims miniers
A mineral claim, unlike a prospecting permit, must be staked
on the ground by erecting legal posts to mark its boundaries. It
grants the legal right to develop a mine and extract minerals. A
mineral claim remains active if a prescribed amount of work is
carried out on the claim during specific periods. Payment in lieu
of work may be made. A mineral claim expires after 10 years if
the claim holder does not apply for a mineral lease.
Pour un claim minier, contrairement à un permis de prospec­
tion, on doit établir ses limites en érigeant des bornes légales (ja­
lonnement sur le terrain). Un claim minier donne le droit légal
d’exploiter une mine et d’en extraire les minéraux. Il demeure
actif si la somme de travaux prescrite y est réalisée durant les
périodes convenues. Il est possible d’effectuer un paiement en
remplacement des travaux. Un claim minier est valide pour 10 ans
si le détenteur ne présente pas de demande de bail d’exploitation
minière.
(4) Mineral leases
(4) Baux d’exploitation minière
A licensee can apply for a lease of a mineral claim if a pre­
scribed amount of work has been performed on the claim and if a
legal survey of the claim, performed by a Canada Land Surveyor,
has been recorded with the Mining Recorder’s Office. A mineral
lease is required to sell or otherwise dispose of minerals or ore
with a gross value of more than $100,000 per year. A mineral
lease has a term of 21 years and is renewable. Annual rent must
be paid to the Crown to keep the mineral lease in good standing.
Un détenteur de licence peut présenter une demande de bail
d’exploitation minière si la somme de travaux exigée a été réali­
sée sur le claim et si le plan d’arpentage officiel du claim, effec­
tué par un arpenteur des terres du Canada, a été enregistré auprès
du bureau du registraire minier. Un bail d’exploitation minière est
requis pour vendre ou retirer les minéraux ou le minerai dont la
valeur brute dépasse 100 000 $ par année. Il est valide 21 ans et
est renouvelable. Un loyer annuel doit être versé à la Couronne
pour maintenir en règle le bail d’exploitation minière.
Objectives
Objectifs
The objectives of the modernization and the splitting of the
Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations are
• To establish a more predictable and effective overall process
of mineral rights administration in the two territories;
La modernisation et la division du Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut visent
à:
• établir un processus global d’administration des titres miniers
plus prévisible et plus efficace dans les deux territoires;
1634
•
•
Canada Gazette Part I
To create the necessary foundation to move forward with the
development of a new online mineral tenure acquisition sys­
tem in Nunavut; and
To prepare for the devolution of the responsibilities over min­
eral resources to the Government of the Northwest Territories
by having the two sets of modern federal regulations, one for
the Northwest Territories and one for Nunavut, coming into
effect on the date of devolution.
June 29, 2013
•
•
établir une base solide en vue de l’élaboration d’un nouveau
système d’acquisition de titres miniers en ligne au Nunavut;
paver la voie en vue du transfert des responsabilités liées aux
ressources minières au gouvernement des Territoires du NordOuest en faisant en sorte que les deux règlements fédéraux
modernisés, l’un pour les Territoires du Nord-Ouest et l’autre
pour le Nunavut, entrent en vigueur à la date dudit transfert.
Description
Description
The proposed amendments will create separate mining regula­
tions for each territory. The Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations will be replaced by two sets of federal regula­
tions, each applying to a territory: the Northwest Territories Min­
ing Regulations and the Nunavut Mining Regulations. The split­
ting will not generate additional regulations, but rather create the
administrative separation between the mining jurisdictions.
Les modifications proposées ont pour but de créer un règlement
distinct pour l’exploitation minière dans chaque territoire. Le
Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut sera remplacé par deux règlements
fédéraux distincts : le Règlement sur l’exploitation minière dans
les Territoires du Nord-Ouest et le Règlement sur l’exploitation
minière au Nunavut. Il s’agit non pas d’ajouter de nouveaux rè­
glements, mais bien de créer une distinction administrative entre
les deux juridictions.
En plus de diviser le Règlement sur l’exploitation minière dans
les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, la proposition pré­
voit une mise à jour des processus, entre autres, ceux liés au per­
mis et licences de prospection, au jalonnement et au maintien des
claims miniers ainsi qu’à l’acquisition de baux d’exploitation
minière. Les modifications proposées permettront de procéder à la
modernisation et à la métrisation du régime minier, de l’annexe I
(frais) et de l’annexe II (exigences en matière de rapports sur les
travaux). Aucun changement important n’a été proposé en ce qui
concerne le paiement de redevances sur l’exploitation minière, car
les dispositions en la matière ont été mises à jour en 2007.
Il n’y aura aucune augmentation des frais, des dépôts ou de la
somme de travaux à effectuer pour acquérir ou conserver un titre
minier.
La plupart des modifications proposées sont de nature adminis­
trative. Elles sont les suivantes :
• Procéder à une simplification administrative par la dérégle­
mentation des formulaires, qui sont actuellement tous régis
par le Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoi­
res du Nord-Ouest et au Nunavut, afin d’avoir la flexibilité
nécessaire pour les modifier en cas de besoin.
• Simplifier la terminologie utilisée dans les règlements pour la
rendre plus claire et plus moderne, clarifier les définitions et
le libellé des dispositions, supprimer les processus administra­
tifs internes et abroger les dispositions obsolètes.
• Clarifier les dispositions visant les entreprises en remplaçant
les pouvoirs discrétionnaires des fonctionnaires par des critè­
res précis afin de garantir la prévisibilité des règlements.
• Harmoniser la réglementation avec la législation moderne.
Puisque la Loi sur les terres territoriales ne prévoit aucune
disposition pour rédiger des règlements qui comportent un
mécanisme de paiement et de remboursement afin de garantir
les travaux réalisés pour un claim, on propose un scénario
s’appuyant sur la Loi sur la gestion des finances publiques.
Ainsi, les règlements seraient appuyés par des fondements
législatifs solides.
• Réduire le chevauchement avec d’autres lois :
• en éliminant les mesures ayant trait à la santé et à la sécu­
rité humaine;
• en abrogeant les articles sur le processus de résolution des
conflits lorsque les détenteurs des droits de surface n’au­
torisent pas l’accès aux terres pour la prospection et le ja­
lonnement. En cas de conflit, ces questions seront réglées
conformément à la Loi sur les eaux du Nunavut et le Tri­
bunal des droits de surface du Nunavut et par un tribunal
In addition to splitting the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations, the proposal involves updates to processes,
such as licences to prospect, prospecting permits, staking and
maintenance of mineral claims, and acquisition of mineral leases.
The proposed amendments will also achieve the modernization
and metrification of the mineral tenure system, Schedule I (fees)
and Schedule II (work reporting requirements). No substantive
changes are proposed for the payment of royalties on mining pro­
duction, as these provisions were updated in 2007. There is no
increase of fees, deposits or amounts of work required to acquire
or maintain a mineral right.
The majority of the proposed changes are administrative in na­
ture and are summarized below:
• Achieving administrative simplification by deregulating
forms, which are presently all part of the Northwest Terri­
tories and Nunavut Mining Regulations, to allow for more
flexibility to make adjustments as needed.
• Achieving simplification through use of clear and modern
regulatory language, clarification of the definitions and the
wording of provisions, removal of internal administrative
processes and repeal of obsolete provisions.
• Increasing clarity for business by replacing discretionary pow­
ers of departmental officials with specific criteria to ensure
the predictability of the regulations.
• Bringing the regulations in step with modern legislation.
Since there is no authority under the Territorial Lands Act to
make regulations prescribing a payment and refund scheme to
guarantee work being performed on a claim, a similar scheme
is proposed using the Financial Administration Act as legal
authority. This will ensure sound legal authority to support the
regulations.
• Reducing duplication with other legislation:
• eliminating measures dealing with human security and
safety issues; and
• repealing of sections on the dispute resolution process
where the surface rights holder does not give access for
prospecting and staking. In case of dispute, those issues
will be dealt under the Nunavut Waters and Nunavut Sur­
face Rights Tribunal Act in Nunavut and under a tribunal
competent to deal with surface rights in the Northwest
Territories.
Le 29 juin 2013
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Changing the annual application date for prospecting permits
from December 1 to November 1 to allow more time for noti­
fication and technical review of the work that is planned in the
permit area. The notification is sent by the Mining Recorder
to all affected stakeholders, including Aboriginal groups and
other federal departments and agencies. The comments re­
ceived are communicated to the applicant, who is then better
informed of the subject matters that may affect his work plan.
Repealing of measures that make the administration of the
mining regime more complex without adding significant value
to the regime, including restriction on grouping mineral
claims only once a year, rent reduction for work on mineral
leases, honorary licences to prospect and common anniversary
dates for mineral claims.
Ensuring continuity of the mineral tenure by changing the
deadline to apply for a mineral lease from the 10th to the
9th anniversary of the claim, while the claim is still valid.
Under the current Northwest Territories and Nunavut Mining
Regulations, a gap in the mineral tenure is created by allowing
application after the 10th anniversary.
Clarifying all situations of cancellations for mineral claims
and leases and giving ability for the claim holder to surrender
his mineral claims at any time. As well, the time frames and
conditions for reopening lands for staking and prospecting
after cancellation are defined.
Clarifying the ability of the Minister of Indian Affairs and
Northern Development to delay the reopening of the lands for
staking and prospecting in case of unremediated environ­
mental damages. This measure is exceptional and will give the
Crown the necessary time to remedy or to manage the remedi­
ation of the lands in the rare situations where the owner of a
mining property failed to meet his obligations in regard to en­
vironmental protection.
Providing for the suspension of work requirements and pay­
ment of charges when a company has received a court order
under the Companies’ Creditors Arrangement Act.
Clarifying the Minister of Indian Affairs and Northern De­
velopment’s ability to dispose of lands in respect of a claim or
a leased claim which has been cancelled through insolvency
proceedings or through the realization of security.
Converting administrative fees in Schedule I to reflect the
conversion of all measurements in the regulations to metric
units (no fee increase).
Updating and clarifying work reporting requirements in
Schedule II to ensure predictability and reflect actual cost, in­
cluding report submissions standardization, removal of pre­
scribed flat rates and removal of Aboriginal Affairs and
Northern Development Canada’s officials’ discretion to de­
termine value of work.
Establishing a ceiling of $10,000 in the Northwest Territories
and $20,000 in Nunavut for work to be reported by non­
professionals in a simplified report.
Adding remote sensing and environmental baseline studies as
accepted work.
Gazette du Canada Partie I
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
1635
qui a le pouvoir d’entendre les questions sur les droits de
surface aux Territoires du Nord-Ouest.
Changer la date de présentation annuelle des demandes de
permis de prospection du 1er décembre au 1er novembre afin
d’accorder plus de temps pour préparer un avis et effectuer
l’examen technique des travaux prévus dans la zone visée par
le permis. L’avis est transmis par le registraire minier à tous
les intervenants concernés, y compris aux groupes autoch­
tones et aux autres ministères et organismes fédéraux. Les
commentaires reçus sont communiqués au demandeur; celui­
ci est alors mieux renseigné sur les enjeux ayant un impact sur
les travaux qu’il prévoit effectuer.
Abroger les mesures qui rendent l’administration du régime
minier plus complexe sans pour autant qu’il y ait valeur ajou­
tée, notamment la restriction relative au regroupement des
claims miniers une seule fois par année, la réduction du loyer
des baux d’exploitation minière, les permis honoraires et la
date d’anniversaire commune pour les claims miniers.
Assurer la continuité du régime minier en changeant la date
limite de présentation des demandes de bail d’exploitation
minière du 10e anniversaire au 9e anniversaire du claim, avant
que le claim n’expire. Aux termes du Règlement sur l’exploi­
tation minière dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nuna­
vut, le fait d’autoriser la présentation des demandes après le
10e anniversaire crée une discontinuité dans le régime minier.
Clarifier les situations où un claim minier et un bail d’ex­
ploitation minière peuvent être annulés et autoriser le déten­
teur de claims miniers à céder ses claims en tout temps ainsi
que définir les échéances et les conditions de réouverture des
terres en vue d’un jalonnement et d’une prospection après une
annulation.
Préciser la capacité du ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien à différer la réouverture des terres en vue d’un
jalonnement et d’une prospection en cas de dommages envi­
ronnementaux auxquels on n’a pas remédié. Il s’agit d’une
mesure exceptionnelle qui donnera à la Couronne le temps
nécessaire pour remettre en état ou gérer la remise en état des
terres dans les rares cas où le responsable d’une propriété
minière manquerait à ses obligations en matière de protection
environnementale.
Autoriser un délai pour l’exécution des travaux obligatoires et
le versement du prix à payer lorsqu’une entreprise a reçu une
ordonnance judiciaire conformément à la Loi sur les arran­
gements avec les créanciers des compagnies.
Clarifier la capacité du ministre des Affaires indiennes et du
Nord canadien à céder les terres d’un claim ou d’un claim visé
par un bail qui a été annulé par suite d’une insolvabilité ou de
l’exécution d’une garantie.
Convertir les frais administratifs de l’annexe I pour cadrer
avec toutes les mesures converties au système métrique dans
les règlements (aucune augmentation des frais).
Mettre à jour et clarifier les exigences de rapports sur les tra­
vaux à l’annexe II pour garantir la prévisibilité et indiquer les
coûts réels, y compris la normalisation des rapports à présen­
ter, l’élimination des tarifs fixes prescrits et la suppression des
pouvoirs discrétionnaires des fonctionnaires d’Affaires au­
tochtones et Développement du Nord Canada pour déterminer
la valeur des travaux.
Fixer un plafond de 10 000 $ dans les Territoires du NordOuest et de 20 000 $ au Nunavut en ce qui concerne l’obliga­
tion de présenter des rapports de travaux, par des non profes­
sionnels, dans un rapport simplifié.
Ajouter aux travaux acceptés les études de télédétection et les
études environnementales de base.
1636
Canada Gazette Part I
The proposal will clarify the rules of prospecting permits, as
the current provisions on this type of tenure are ambiguous. Addi­
tional changes to open more lands for prospecting permits acqui­
sition are also introduced.
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada is also
proposing simple measures to encourage the mineral development
of Crown lands. Currently, if the amount of work required to
maintain a mineral claim in good standing cannot be carried out
during a period, the claim holder may request an extension by
making a payment in lieu of work. To ensure that a reasonable
amount of work is done on the claim to find a deposit of eco­
nomic value, it is proposed to limit the number of extensions
granted to three during the 10-year lifetime of the mineral claim.
The claim holder will still have the opportunity to be reimbursed
if work is performed later within the period of validity of the
claim. Repealing the extension for sickness is also proposed.
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada does not
anticipate that there will be any increase in administrative burden
associated with the limitations of extensions.
June 29, 2013
La proposition clarifiera les règles sur les permis de prospec­
tion, car les dispositions en vigueur en la matière sont ambigües.
De plus, on y apportera des modifications additionnelles qui per­
mettront d’ouvrir plus de terres pour lesquelles des permis de
prospection pourront être acquis.
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada pro­
pose également des mesures simples pour encourager l’exploi­
tation minière sur les terres de la Couronne. À l’heure actuelle, si
la somme des travaux requis pour maintenir un claim minier en
règle ne peut être réalisée pour une période donnée, le détenteur
peut demander une prolongation en effectuant un paiement en
remplacement des travaux. Pour garantir qu’une somme raison­
nable de travaux sera réalisée sur le claim afin de trouver un
gisement ayant une valeur économique, on propose de limiter le
nombre de prolongations à trois pendant la période de vie de
10 ans du claim minier. Le titulaire aura droit à un rembourse­
ment si les travaux sont effectués plus tard au cours de la période
de validité du claim. On propose également une abrogation dans
le cas de maladie. Affaires autochtones et Développement du
Nord Canada ne prévoit aucune augmentation du fardeau admi­
nistratif attribuable à l’imposition d’une limite au nombre de
prolongations.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The proposed regulations clarify or update existing rules and
do not result in an increase in the number of rules. In addition,
many requirements with respect to reporting and inspections are
proposed for removal. The “One-for-One” Rule applies to the
proposal and it is considered an “out” (decrease of the administra­
tive costs on business).
Most of the proposed changes having an impact on the admin­
istrative costs are related to the reports on work, which are admin­
istered in Aboriginal Affairs and Northern Development Canada’s
regional offices in Yellowknife and Iqaluit. In order to monetize
the impacts of the new regulations, consultations have been con­
ducted with Aboriginal Affairs and Northern Development Can­
ada’s Northwest Territories and Nunavut District Geologists.
Statistics on the numbers of reports submitted and costs of work
reported to the Mining Recorder’s offices by industry over the
last 10 years have been used as empirical evidence of frequency
and number of transactions. As a result, the financial impacts of
the new regulations have been evaluated as following:
• An increase in burden in the first year, estimated at a cost of
$379,856. It is a one-time cost corresponding to the necessity
for all holders of a licence to prospect to become familiar with
the new regulations. It amounts to a cost of $422 per licensee.
• A decrease in burden of $729,137 per year, as the new regula­
tions will allow reports in electronic format instead of paper
and repeal some notification and inspection processes. Stake­
holders will see a significant decrease in their current recordkeeping tasks and notification tasks. It is calculated that each
of the 900 holders of a licence to prospect will save
$810 per year with the introduction of the new regulations.
Les règlements proposés clarifient et mettent à jour les règles,
sans en ajouter. De plus, puisqu’il est proposé d’éliminer plu­
sieurs exigences de présentation de rapports ainsi que plusieurs
des obligations relatives aux inspections, il s’agit d’une réglemen­
tation compensatoire selon la règle du « un pour un » (diminution
des coûts administratifs pour les entreprises).
La majorité des modifications proposées qui ont une incidence
sur les coûts administratifs sont liées aux rapports sur les travaux,
lesquels sont gérés par les bureaux régionaux d’Affaires autoch­
tones et Développement du Nord Canada, à Yellowknife et à
Iqaluit. Afin d’établir la valeur monétaire des incidences des nou­
veaux règlements, des consultations ont été menées auprès des
géologues de district des bureaux régionaux d’Affaires autoch­
tones et Développement du Nord Canada, dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut. Les statistiques sur le nombre de rap­
ports présentés et les coûts des travaux déclarés au bureau du
registraire minier par l’industrie au cours des 10 dernières années
ont été utilisées comme preuve empirique de la fréquence des
transactions et de leur nombre. On a donc évalué les conséquen­
ces financières des nouveaux règlements comme suit :
• Une augmentation du fardeau la première année, qui est esti­
mée à 379 856 $. Il s’agit d’un montant forfaitaire que tous les
détenteurs de licence (422 $ par détenteur) devront se partager
pour se familiariser avec les nouveaux règlements.
• Une diminution du fardeau de 729 137 $ par année, car les
nouveaux règlements prévoiront la présentation de rapports
électroniques plutôt que sur papier et entraîneront l’abrogation
des contraintes inhérentes aux processus de notification et
d’inspection. Les intervenants verront leurs tâches liées à la
tenue de dossiers et à la notification diminuer considérable­
ment. Selon les calculs, chacun des 900 détenteurs de licence
de prospection économisera 810 $ par année en raison de
l’adoption des nouveaux règlements.
Ces modifications se traduisent, sur une période de 10 ans,
par des économies moyennes annualisées de 618 962 $ au total
sur le plan administratif, exprimées en dollars de 2012 et après
une réduction de 7 %. Ce montant correspond à des économies
moyennes annualisées de 688 $ par intervenant.
Les modifications que l’on propose d’apporter aux coûts admi­
nistratifs, de même que les économies et les hausses connexes,
sont résumées ci-dessous.
Expressed in 2012 dollars and after a discount at a 7% rate,
these changes translate, over 10 years, into total annualized aver­
age administrative savings of $618,962. This is equal to annual­
ized average savings of $688 per stakeholder.
The proposed changes to the administrative costs as well as the
related savings and increases are summarized below.
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
Administrative burden reduction
Allègement du fardeau administratif
1.
The requirement to notify the Engineer of Mines about drill­
ing into post-Precambrian rock, and filing monthly drilling
reports about the progress has been removed; therefore, no
notices or monthly drilling reports will need to be filed. The
anticipated savings have been projected to apply to 10% of
stakeholders. The estimated time saved is 4 hours per year for
notification and 30 hours per year for drilling reports. The
average annualized savings to stakeholders have been pro­
jected to be approximately $207 for removing notification
and $1,553 for removing monthly drilling reports.
1.
2.
The requirement of the stakeholder to provide duplicate cop­
ies of a lease document as part of a transfer of ownership of a
lease has been removed. The estimated time saved is seven
and a half hours per year. The average annualized savings to
stakeholders have been projected to be approximately $324
for removing the requirement to provide a duplicate lease.
3.
The requirement of the stakeholder to provide duplicate paper
copies of a report of work has been changed to allow for elec­
tronic formats and/or paper copies to be accepted, thus re­
ducing the cost and effort of producing paper copies. The es­
timated time saved is seven and a half hours per year. The
average annualized savings to stakeholders have been pro­
jected to be approximately $324 for removing the require­
ment to provide work reports on paper.
4.
The requirement of the stakeholder to provide paper copies of
raw data related to work has been changed to allow for elec­
tronic formats to be accepted, thus reducing the cost and ef­
fort of producing paper copies. The estimated time saved is
seven and a half hours per year. The average annualized sav­
ings to stakeholders have been projected to be approximately
$289 for removing the requirement to provide raw data on
paper.
5.
The requirement of the stakeholder to provide identified,
sample drill core in boxes to a core library, core locator
maps, duplicate drill logs and assays has been changed to
make sending drill core to a core library optional, and only
require one copy of the drill logs and assays, thus reducing
the cost and effort of producing identified core boxes and du­
plicate copies. The estimated time saved is seven and a half
hours per year. The average annualized savings to stake­
holders have been projected to be approximately $324 for
removing the requirement to provide identified core boxes
and duplicate drill logs and assays.
6.
The requirement of the stakeholder to provide duplicate
maps, sections and sketches in a report has been removed,
thus reducing the cost and effort of producing duplicate cop­
ies. The estimated time saved is seven and a half hours per
year. The average annualized savings to stakeholders have
been projected to be approximately $324 for removing
the requirement to provide duplicate maps, sections and
locations.
The requirement of the stakeholder to provide all accounting
records to verify the actual cost of work where it exceeds the
rates published in the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations has been removed, thus reducing the cost
and effort to gather and provide the accounting records. The
estimated time saved is 22.5 hours per year. The average
7.
1637
L’exigence selon laquelle il faut aviser l’ingénieur des mines
de toute activité de forage dans la roche post-précambrienne
et produire des rapports mensuels sur l’avancement des tra­
vaux de forage a été supprimée. Il ne sera donc plus néces­
saire de rédiger d’avis ou de rapports mensuels de forage. Les
économies prévues devraient s’appliquer à 10 % des interve­
nants. L’économie de temps est estimée à 4 heures par année
pour les avis et à 30 heures par année pour les rapports de fo­
rage. On prévoit que les intervenants réaliseront des écono­
mies moyennes annualisées d’environ 207 $ pour le retrait
des avis et 1 553 $ pour le retrait des rapports mensuels de
forage.
2. L’exigence voulant que les intervenants fournissent une copie
du bail dans le cas d’un transfert de bail a été supprimée.
L’économie de temps engendrée par cette mesure est estimée
à sept heures et demie par année. De plus, on prévoit que
l’élimination de cette exigence permettra aux intervenants
de réaliser des économies moyennes annualisées d’environ
324 $.
3. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent fournir une
copie papier des rapports sur les travaux a été modifiée de
manière à permettre la présentation d’une version électroni­
que et/ou d’une copie papier, réduisant ainsi le coût et les
efforts associés à la production de copies papier. L’économie
de temps engendrée par cette mesure est estimée à sept
heures et demie par année. En outre, on prévoit que l’élimi­
nation de cette exigence permettra aux intervenants de réali­
ser des économies moyennes annualisées d’environ 324 $.
4. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent présenter
des copies papier des données brutes sur les travaux a été
modifiée de manière à permettre la présentation de versions
électroniques, réduisant ainsi le coût et les efforts associés à
la production de copies papier. L’économie de temps engen­
drée par cette mesure est estimée à sept heures et demie par
année. En outre, on prévoit que l’élimination de cette exi­
gence permettra aux intervenants de réaliser des économies
moyennes annualisées d’environ 289 $.
5. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent livrer des
boîtes d’échantillons de carottes de forage dûment identifiées
à un dépôt de carottes accompagnées de cartes de localisation
des carottes et de deux exemplaires des journaux de forage et
d’essai, a été modifiée de manière à rendre facultatif l’envoi
de carottes de forage vers un dépôt. De plus, selon les modi­
fications apportées, les intervenants seront seulement tenus
de présenter un exemplaire des documents, ce qui réduit le
coût et les efforts associés à la préparation de boîtes et à la
production d’exemplaires. L’économie de temps engendrée
par cette mesure est estimée à sept heures et demie par année.
En outre, on prévoit que l’élimination de cette exigence per­
mettra aux intervenants de réaliser des économies moyennes
annualisées d’environ 324 $.
6. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent présenter
en deux exemplaires les cartes, les coupes et les croquis dans
un rapport a été supprimée, réduisant ainsi le coût et les ef­
forts associés à la production d’exemplaires. L’économie de
temps engendrée par cette mesure est estimée à sept heures et
demie par année. En outre, on prévoit que l’élimination de
cette exigence permettra aux intervenants de réaliser des éco­
nomies moyennes annualisées d’environ 324 $.
7. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent présenter
tous les documents comptables servant à vérifier le coût réel
des travaux lorsque celui-ci est supérieur à la valeur énoncée
dans le Règlement sur l’exploitation minière dans les Terri­
toires du Nord-Ouest et au Nunavut a été supprimée, rédui­
sant ainsi le coût et les efforts associés à la collecte et à la
1638
Canada Gazette Part I
annualized savings to stakeholders have been projected to be
approximately $971 for removing the requirement to provide
all accounting records.
8.
The requirement of the stakeholder to provide all names and
addresses of all people it employed on the work project has
been removed, thus reducing the cost and effort to gather and
provide these records. The estimated time saved is seven and
a half hours per year. The average annualized savings to
stakeholders have been projected to be approximately $181
for removing the requirement to provide the records.
9.
The requirement of the stakeholder to provide a simplified
report of work if it falls below a certain threshold of value,
has been added to streamline the writing of a report of work.
The estimated time saved is 30 hours per year to produce the
simplified reports of work. The average annualized savings to
stakeholders have been projected to be approximately $1,294
for allowing the production of simplified reports of work.
10. The requirement of the stakeholder to prepare to be inspect­
ed by the Engineer of Mines and produce records as part of
the inspection has been removed. The estimated time saved is
15 hours per year. The average annualized savings to stake­
holders have been projected to be approximately $844 for
removing the preparation of inspection and production of
records.
June 29, 2013
présentation des documents comptables. L’économie de
temps engendrée par cette mesure est estimée à 22,5 heures
par année. En outre, on prévoit que l’élimination de cette exi­
gence permettra aux intervenants de réaliser des économies
moyennes annualisées d’environ 971 $.
8. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent fournir le
nom et l’adresse de toutes les personnes engagées pour les
travaux a été supprimée, réduisant ainsi le coût et les efforts
associés à la collecte et à la présentation de ces documents.
L’économie de temps engendrée par cette mesure est estimée
à sept heures et demie par année. En outre, on prévoit que
l’élimination de cette exigence permettra aux intervenants
de réaliser des économies moyennes annualisées d’environ
181 $.
9. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent présenter
un rapport de travail simplifié si la valeur est inférieure à un
certain seuil a été ajoutée afin de simplifier la rédaction des
rapports. L’économie de temps engendrée par cette mesure
est estimée à 30 heures par année. En outre, on prévoit que
l’introduction de cette mesure permettra aux intervenants
de réaliser des économies moyennes annualisées d’environ
1 294 $.
10. L’exigence selon laquelle les intervenants doivent être dispo­
sés à faire l’objet d’une inspection de l’ingénieur des mines et
à produire des documents aux fins de cette inspection a été
supprimée. L’économie de temps engendrée par cette mesure
est estimée à 15 heures par année. En outre, on prévoit que
l’élimination de cette exigence permettra aux intervenants de
réaliser des économies moyennes annualisées d’environ
844 $.
Administrative burden increase
Augmentation du fardeau administratif
1.
1.
2.
The stakeholder will be required to provide a regional geo­
logical map in digital or paper format that is marked with the
area in which the work was done. The estimated time in­
crease to stakeholders is half an hour per year to provide the
regional geological map. The average annualized cost to
stakeholders has been projected to be approximately $22 for
adding the requirement to provide a regional geological map.
The stakeholder will be required to provide a list of geo­
graphic coordinates to locate samples or data collection sites
in a work report. The estimated time increase to stakeholders
is three hours per year to provide the geographic coordinates.
The average annualized cost to stakeholders has been pro­
jected to be approximately $155 for adding the requirement
to provide geographic coordinates.
2.
Les intervenants seront tenus de fournir une carte géologique
régionale en format numérique ou papier indiquant la zone
dans laquelle les travaux ont été effectués. Cette mesure re­
présente environ une demi-heure de travail de plus par année
pour les intervenants. En outre, on prévoit que l’ajout de cette
exigence représentera un coût moyen annualisé de 22 $ pour
les intervenants.
Les intervenants seront tenus de fournir une liste des coor­
données géographiques pour localiser les échantillons ou les
sites de collecte de données dans un rapport sur les travaux.
Cette mesure représente environ trois heures de travail de
plus par année pour les intervenants. En outre, on prévoit que
l’ajout de cette exigence représentera un coût moyen annuali­
sé de 155 $ pour les intervenants.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this proposal as over­
all costs are less than $1 million. Overall, the proposal does not
incur any cost to businesses.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à cette pro­
position puisque les coûts associés sont inférieurs à un million de
dollars. Dans l’ensemble, la proposition n’a pas pour effet d’en­
gendrer des frais pour les petites entreprises.
Consultation
Consultation
The proposed amendments to the Northwest Territories and
Nunavut Mining Regulations are mainly administrative in nature;
therefore, the Mining Recorders and the Districts Geologists at
the Regional Offices of Aboriginal Affairs and Northern Devel­
opment Canada in Yellowknife and Iqaluit were extensively con­
sulted during the development of the proposal. Specialists from
the Surveyor General Branch of Natural Resources Canada were
consulted on the transboundary staking of mineral claims, the
moving of legal posts and on the survey of the mineral claims
provisions. Finally, representatives of the Government of the
Les modifications proposées au Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut sont
surtout de nature administrative. Par conséquent, de vastes con­
sultations ont été menées auprès des registraires miniers et des géo­
logues de district des bureaux régionaux d’Affaires autochtones et
Développement du Nord Canada à Yellowknife et à Iqaluit durant
l’élaboration de la proposition. Les spécialistes de la Direction de
l’arpenteur général de Ressources naturelles Canada ont été
consultés au sujet du jalonnement de claims miniers transfronta­
liers, du déplacement des bornes légales et des dispositions
Le 29 juin 2013
Northwest Territories as well as of the Devolution and Territorial
Relations Branch of Aboriginal Affairs and Northern Develop­
ment Canada were informed of the initiative.
A summary of the proposed amendments was presented to rep­
resentatives from the Northwest Territories and Nunavut Cham­
ber of Mines in Vancouver, in January 2013, and in Toronto, in
March 2013. The proposed measures supporting mineral de­
velopment of Crown lands and those aimed at decreasing the
administrative costs for businesses were positively received.
Industry representatives offered some valuable comments. For
example, a change to the draft, allowing for environmental base­
line studies to be accepted as work in the Northwest Territories,
was made at the suggestion of a participant at the information
session. The participants also asked about the possibility of hav­
ing the costs of Aboriginal consultation considered as work.
Someone questioned the clarity of the proposed rules allowing for
the granting of a suspension of the payment and work require­
ments where a claim holder is not able to face his obligations
because of circumstances beyond his control. At the end of the
presentation, the participants were invited to provide their de­
tailed comments in writing at the stage of prepublication in the
Canada Gazette and were assured that their comments would
receive consideration.
The proposal is expected to receive support from the mining
industry. The modernization and the splitting of the Northwest
Territories and Nunavut Mining Regulations is a prerequisite
to the development of an online mineral acquisition system in
Nunavut, which is strongly desired by the sector. However, the
proposed changes will impact some timelines in the administra­
tion of claims and/or mining properties, principally at the stage of
the mineral lease application. Because changes to support mineral
development are part of the proposed regulations, Aboriginal
Affairs and Northern Development Canada is seeking comments
from stakeholders through this prepublication in Canada Gazette.
Key representatives from the mining industry, including all hold­
ers of a licence to prospect, affected Aboriginal groups and en­
vironmental groups will receive a letter informing them of the
prepublication of the proposal for a consultation period of 60 days
and inviting them to provide their comments during this period.
Gazette du Canada Partie I
1639
relatives au plan d’arpentage. Enfin, les représentants du gou­
vernement des Territoires du Nord-Ouest ainsi que de la Direction
générale du transfert des responsabilités et des relations territori­
ales d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
ont été informés de l’initiative.
Un résumé des changements proposés a été présenté à des re­
présentants de la Chambre des mines des Territoires du NordOuest et du Nunavut à Vancouver, en janvier 2013, et à Toronto,
en mars 2013. Les mesures proposées pour appuyer l’exploitation
minière sur des terres de la Couronne et la réduction des coûts
administratifs pour les entreprises ont reçu un accueil favorable.
Les représentants de l’industrie ont formulé des commentaires
utiles. Par exemple, une modification a été apportée en raison
d’une suggestion d’un participant à la séance d’information qui a
proposé d’inclure les études de base sur l’environnement à titre de
travaux acceptés dans les Territoires du Nord-Ouest. Des partici­
pants ont également demandé s’il était possible que les coûts as­
sociés à la consultation des Autochtones soient considérés comme
faisant partie des coûts liés aux travaux. Une personne a remis en
question la clarté des règles proposées pour autoriser la suspen­
sion des exigences relatives au versement du prix à payer et aux
travaux exigés dans le cas où un détenteur de claim ne serait pas
en mesure de respecter ses obligations en raison de circonstances
indépendantes de sa volonté. À la fin de l’exposé, les participants
ont été invités à soumettre, par écrit, des commentaires détaillés à
l’étape de la publication préalable dans la Gazette du Canada. On
leur a assuré que leurs commentaires seraient examinés avec
attention.
Pour ce qui est de l’industrie minière, on s’attend à ce qu’elle
appuie la proposition. On doit absolument procéder à la moderni­
sation et à la division du Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut avant d’éla­
borer un système d’acquisition de titres miniers en ligne au
Nunavut, système que souhaite ardemment le secteur minier.
Toutefois, les modifications proposées influeront sur certains
échéanciers relatifs à l’administration des claims ou des proprié­
tés minières, surtout à l’étape des demandes de bail d’exploitation
minière. Puisque le projet de règlement comporte des modifica­
tions visant à soutenir le développement minier, Affaires autoch­
tones et Développement du Nord Canada entreprend de recueillir
des commentaires des intervenants par le processus de publication
préalable dans la Gazette du Canada. Les principaux représen­
tants de l’industrie minière, notamment tous les détenteurs de
permis de prospection, les groupes autochtones touchés et les
groupes environnementalistes recevront une lettre qui les infor­
mera de la publication préalable de la proposition pour une pé­
riode de consultation de 60 jours et les invitera à formuler des
commentaires durant cette période.
Rationale
Justification
With the creation of two sets of modern federal regulations —
the Northwest Territories Mining Regulations and the Nunavut
Mining Regulations — the overall process of mineral rights ad­
ministration in the two territories will be improved by eliminating
unnecessary administrative steps and by streamlining the remain­
ing ones. Changes to support mineral development will be intro­
duced, discretionary powers of the department officials will be
removed to ensure predictability, and undue administrative bur­
dens to industry will be eliminated.
La création de deux règlements fédéraux modernes (le Règle­
ment sur l’exploitation minière dans les Territoires du NordOuest et le Règlement sur l’exploitation minière au Nunavut)
améliorera le processus global d’administration des titres miniers
dans les deux territoires, en raison de l’élimination d’étapes ad­
ministratives superflues et de la simplification des autres étapes.
Des modifications pour soutenir le développement minier seront
apportées, les pouvoirs discrétionnaires conférés aux fonctionnai­
res seront supprimés pour garantir la prévisibilité, et l’industrie
sera soulagée d’un fardeau administratif excessif.
De plus, la proposition facilitera l’élaboration d’un nouveau
système d’acquisition de titres miniers au Nunavut en ligne, étant
donné qu’il faut d’abord avoir franchi la première étape de divi­
sion et de modernisation du Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. La date de
Furthermore, the regulatory proposal will allow for the de­
velopment of a new online mineral tenure acquisition system in
Nunavut, since the regulatory amendments to support the system
cannot be developed without an initial phase of splitting and
modernizing the Northwest Territories and Nunavut Mining
1640
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Regulations. The Nunavut map selection system has an imple­
mentation date of November 2014.
April 1, 2014, is a critical time as it is the date planned for the
promulgation of the proposed Northwest Territories Mining
Regulations and Nunavut Mining Regulations. This coincides
with the effective date for devolution of responsibilities over
lands and natural resources to the Government of the Northwest
Territories. The splitting of the Northwest Territories and Nuna­
vut Mining Regulations will create the necessary legislative separ­
ation between the two jurisdictions. In addition, the territorial
Government will have the opportunity to adopt a modern and
streamlined set of mining regulations by mirroring the new fed­
eral Northwest Territories Mining Regulations. This will contrib­
ute to a post-devolution functional legislative framework, which
will result in economic development opportunities for the two ter­
ritories. The initiative will also establish a consistent federal
legislative and regulatory framework for mineral rights adminis­
tration in the Northwest Territories and Nunavut. The new
Northwest Territories Mining Regulations will apply on lands
where Aboriginal Affairs and Northern Development Canada has
residual responsibilities in the Northwest Territories following
devolution (e.g. Giant Mine) and will also be similar to the new
Nunavut Mining Regulations.
mise en œuvre du système de jalonnement sur carte est novembre
2014.
Le 1er avril 2014 est une date critique, car c’est à cette date
qu’on promulguera le projet de Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest et le projet de Règle­
ment sur l’exploitation minière au Nunavut. D’ailleurs, cette
promulgation coïncidera avec le transfert des responsabilités liées
aux terres et aux ressources naturelles au gouvernement des Terri­
toires du Nord-Ouest. Dans les faits, la division du Règlement sur
l’exploitation minière dans les Territoires du Nord-Ouest et au
Nunavut créera la séparation législative nécessaire entre les deux
territoires. En outre, le gouvernement territorial aura l’occasion
d’adopter un règlement sur l’exploitation minière moderne et
simple en s’inspirant du nouveau Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest. Celui-ci contribuera
à l’élaboration d’un cadre législatif fonctionnel après le transfert
de responsabilités, qui procurera des occasions de développement
économique pour les deux territoires, en plus d’établir un système
fédéral cohérent pour l’administration des titres miniers dans les
territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Le nouveau Règlement
sur l’exploitation minière dans les Territoires du Nord-Ouest
s’appliquera aux terres des Territoires du Nord-Ouest à l’égard
desquelles Affaires autochtones et Développement du Nord Ca­
nada aura des responsabilités résiduelles à la suite du transfert de
responsabilités (par exemple la mine Giant). De plus, ce règle­
ment sera similaire au nouveau Règlement sur l’exploitation
minière au Nunavut.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de services
While there are a few substantive changes to the requirements
of the Northwest Territories and Nunavut Mining Regulations and
service standards vis-à-vis the clients, current established prac­
tices are laid out in more details and discretion is removed wher­
ever possible. The rules state clearly what would happen as a
result of actions or omissions from the holder of a mineral right.
Offenders will be prosecuted under the Territorial Lands Act.
Bien qu’un petit nombre de modifications importantes soient
apportées aux exigences du Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut et aux normes
de service vis-à-vis des clients, les pratiques en vigueur sont dé­
crites plus en détail et les pouvoirs discrétionnaires sont retirés
dans la mesure du possible. Les règles expliquent clairement les
conséquences des actions ou des omissions des détenteurs de titre
minier. Les infractions feront l’objet de poursuites en vertu de la
Loi sur les terres territoriales.
Depuis le début du processus de modification du Règlement sur
l’exploitation minière au Canada, en 2000, les représentants de
l’industrie minière étaient régulièrement informés des améliora­
tions réglementaires et consultés au sujet des changements propo­
sés. Des exposés ont été présentés à l’occasion de divers forums
miniers, et l’information a été diffusée au moyen de lettres et de
publications sur le site Web d’Affaires autochtones et Dévelop­
pement du Nord Canada. La présente série de modifications
n’apporte que très peu de changements de fond aux exigences du
Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut et des normes de service à l’égard des
clients, mais ces derniers seront tout de même informés des
échéances et des délais à respecter pour acquérir et maintenir
leurs titres miniers. Les règlements proposés devraient entrer en
vigueur à la date du transfert de responsabilités, en avril 2014.
Les renseignements concernant cette série de modifications seront
publiés sur le site Web d’Affaires autochtones et Développement
du Nord Canada, et des lettres seront envoyées à tous les déten­
teurs de licence de prospection pour les informer des modifica­
tions proposées. La Chambre des mines des Territoires du
Nord-Ouest et du Nunavut a convenu de publier l’information
connexe sur son site Web et de la communiquer à ses membres.
Après l’entrée en vigueur des nouveaux règlements, Affaires au­
tochtones et Développement du Nord Canada effectuera le suivi
de la rétroaction des intervenants.
Since the beginning of the process of amendments to the Can­
ada Mining Regulations, in 2000, the mining industry representa­
tives were regularly informed of the regulatory improvements and
consulted on the proposed changes. Presentations were made
during various mining forums and information was circu­
lated through letters and posting on the Aboriginal Affairs and
Northern Development Canada Web site. While this round of
amendments includes only a few substantive changes to the re­
quirements of the Northwest Territories and Nunavut Mining
Regulations and service standards vis-à-vis the clients, they will
be informed on the deadlines and time periods that must be re­
spected in order to commence and maintain their mineral tenure.
The proposed regulations are planned to be in force at the devolu­
tion date, in April 2014. Information about this round of amend­
ments will be posted on the Aboriginal Affairs and Northern De­
velopment Canada Web site and letters will be sent to all holders
of a licence to prospect informing them of the proposed amend­
ments. The Northwest Territories and Nunavut Chamber of Mines
has agreed to post related information on its Web site and circu­
late it to members. After the coming into force of the new sets of
federal regulations, Aboriginal Affairs and Northern Develop­
ment Canada will monitor feedback from stakeholders.
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1641
Contact
Personne-ressource
Dominique Quirion
Head
Mining Legislation
Petroleum and Mineral Resources Branch
Aboriginal Affairs and Northern Development Canada
25 Eddy Street
Gatineau, Quebec
K1A 0H4
Telephone: 819-997-0912
Email: Dominique.Quirion@aadnc-aandc.gc.ca
Dominique Quirion
Chef
Législation minière
Direction générale des Ressources pétrolières et minérales du
Nord
Affaires autochtones et Développement du Nord Canada
25, rue Eddy
Gatineau (Québec)
K1A 0H4
Téléphone : 819-997-0912
Courriel : Dominique.Quirion@aadnc-aandc.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to paragraph 24(b) of the Territorial
Lands Acta, that the Governor in Council, pursuant to sections 8,
12 and 23b of that Act and paragraphs 19(1)(a)c and 19.1(a)c
and subsection 23(2.1)d of the Financial Administration Acte,
proposes to make the annexed Northwest Territories Mining
Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 60 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to Dominique Quirion, Head, Mining Legislation, North­
ern Petroleum and Mineral Resources Branch, Department of
Indian Affairs and Northern Development, 25 Eddy Street, Gati­
neau, Quebec K1A 0H4 (tel.: 819-997-0912; fax: 819-953-9066).
Avis est donné, conformément à l’alinéa 24b) de la Loi sur les
terres territorialesa, que le gouverneur en conseil, en vertu des
articles 8, 12 et 23b de cette loi et des alinéas 19(1)a)c et 19.1a)c
et du paragraphe 23(2.1)d de la Loi sur la gestion des finances
publiquese, se propose de prendre le Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les soixante jours suivant la date de
publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Dominique Quirion, chef, législation minière, Direction
générale des ressources pétrolières et minérales du Nord, minis­
tère des Affaires indiennes et du Nord canadien, 25, rue Eddy,
Gatineau (Québec) K1A 0H4 (tél. : 819-997-0912; téléc. : 819­
953-9066).
Ottawa, le 6 juin 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
Ottawa, June 6, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
RÈGLEMENT SUR L’EXPLOITATION
MINIÈRE DANS LES TERRITOIRES
DU NORD-OUEST
NORTHWEST TERRITORIES
MINING REGULATIONS
Definitions
“Act”
« Loi »
“boundary
post”
« borne de
délimitation »
“business day”
« jour
ouvrable »
“Chief”
« chef »
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
1. (1) The following definitions apply in these
Regulations.
“Act” means the Territorial Lands Act.
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent règlement.
« actif amortissable » S’entend des bâtiments, des
usines, de la machinerie et du matériel.
“boundary post” means a legal post, excluding a
corner post and a witness post, marking the bound­
ary of a claim or a plot of land that is being staked
with the purpose of making it a claim.
“business day” means a day other than a Saturday
or a holiday.
“Chief” means the Chief of Financial Analysis and
Royalties Administration Section of the Northern
Petroleum and Mineral Resources Branch of
the Department of Indian Affairs and Northern
Development.
« biens utilisés pour le traitement » Installations
d’évacuation des résidus et actifs amortissables qui
sont situés dans les Territoires du Nord-Ouest et qui
sont utilisés directement et exclusivement pour le
traitement.
« borne d’angle » Borne légale marquant l’angle
nord-est, sud-est, sud-ouest ou nord-ouest d’un
claim ou d’une parcelle de terre qui est jalonnée
afin d’en faire un claim.
———
———
a
a
b
c
d
e
R.S., c. T-7
S.C. 2002, c. 7, s. 246
S.C. 1991, c. 24, s. 6
S.C. 1991, c. 24, s. 7(2)
R.S., c. F-11
b
c
d
e
L.R., ch. T-7
L.C. 2002, ch. 7, art. 246
L.C. 1991, ch. 24, art. 6
L.C. 1991, ch. 24, par. 7(2)
L.R., ch. F-11
Définitions
« actif
amortissable »
“depreciable
assets”
« biens utilisés
pour le
traitement »
“processing
assets”
« borne
d’angle »
“corner post”
1642
Canada Gazette Part I
“contiguous”
« contigus »
“corner post”
« borne
d’angle »
“cost of work”
« coût des
travaux »
“depreciable
assets”
« actif
amortissable »
“environmental
baseline
studies”
« études
environnementales de base »
“exploration
cost”
« frais
d’exploration »
“fiscal year”
« exercice »
“holder of the
surface rights”
« titulaire des
droits de
surface »
“legal post”
« borne
légale »
“licence”
« licence »
“mine”
« mine »
“mineral”
« minéral »
“mining
property”
« propriété
minière »
“contiguous”, with reference to two or more claims,
includes claims that were staked in a manner to be
contiguous.
“corner post” means a legal post marking the north­
east, southeast, southwest or northwest corner of a
claim or a plot of land that is being staked with the
purpose of making it a claim.
“cost of work” means expenses incurred in per­
forming work, but excludes all of the following:
(a) transportation costs outside Canada for per­
sons who performed work or for equipment used
in work;
(b) taxes and fees paid to any level of govern­
ment or any institution of public government;
(c) costs of staking and recording a claim;
(d) legal fees;
(e) administrative costs.
“depreciable assets” means buildings, plant, ma­
chinery and equipment.
“environmental baseline studies” means a descrip­
tion of selected environmental attributes that existed
before mineral exploration or mining develop­
ment and that are used to establish a benchmark
from which to measure changes to the environment.
Selected environmental attributes include meteo­
rologic, hydrologic and hydro-geologic attributes,
surface water and groundwater quality, aquatic
resources, soil profiling, ecosystems, wildlife and
wildlife habitat, cultural heritage and archaeology.
“exploration cost” means an expense incurred for
the purpose of determining the existence, location,
extent, quality or economic potential of a mineral
deposit in the Northwest Territories, but does not
include an expense incurred for the purpose of
bringing a mine into production.
“fiscal year”, in respect of a mine, means the fiscal
period of the mine’s operator as that period is de­
fined in section 249.1 of the Income Tax Act.
“holder of the surface rights” means the lessee or
registered holder of the surface rights to the land.
“legal post” means a post, tree or mound of stones
set up in accordance with section 26 to serve as a
boundary post, corner post or witness post.
“licence” means a licence to prospect referred to in
section 3.
“mine” means an undertaking that produces or has
produced minerals or processed minerals from
lands within the mining district of the Northwest
Territories, and includes the depreciable assets that
are located in the Northwest Territories and used in
connection with the undertaking.
“mineral” means any naturally occurring inorganic
substance found in the mining district, including
frac sand, but excluding material the taking of
which is regulated under the Territorial Quarrying
Regulations.
“mining property” means
(a) a recorded claim or a leased claim within the
boundaries of which a mine or part of a mine is
situated; or
June 29, 2013
« borne de délimitation » Borne légale, autre
qu’une borne d’angle ou une borne témoin, mar­
quant les lignes de délimitation d’un claim ou d’une
parcelle de terre qui est jalonnée afin d’en faire un
claim.
« borne légale » Poteau, arbre ou monticule de pierres préparé et dressé conformément à l’article 26 et
servant de borne d’angle, de borne de délimitation
ou de borne témoin.
« borne témoin » Borne légale dressée conformé­
ment à l’article 29 servant de référence pour l’angle
d’un claim ou d’une parcelle de terre dont les limi­
tes sont marquées afin d’en faire un claim.
« chef » Le chef de la division de l’analyse finan­
cière et de l’administration des redevances de la
Direction générale des ressources pétrolières et
minérales du Nord du ministère des Affaires in­
diennes et du Nord canadien.
« contigus » Se dit d’au moins deux claims, no­
tamment de ceux qui ont été jalonnés de façon à
être contigus.
« coût des travaux » L’ensemble des dépenses dans
l’exécution des travaux à l’exclusion des dépenses
suivantes :
a) les frais de déplacement à l’extérieur du Ca­
nada des personnes qui ont exécuté les travaux et
du matériel utilisé;
b) les droits, taxes et impôts versés à un ordre de
gouvernement ou à un organisme public;
c) le coût du jalonnement ou de l’enregistrement
d’un claim;
d) les frais juridiques;
e) les frais d’administration.
« études environnementales de base » Études décri­
vant diverses caractéristiques de l’environnement
présent avant les activités d’exploration minière ou
d’exploitation minière qui serviront d’indice de
référence pour mesurer les changements sur celui­
ci, notamment les caractéristiques météorologiques,
hydrologiques et hydrogéologiques, la qualité des
eaux de surface et des eaux souterraines, les ressources aquatiques, le profil des sols, l’écosystème,
la faune et l’habitat ainsi que le patrimoine culturel
et archéologique.
« évaluateur des redevances minières » Personne
chargée au nom du ministre de déterminer la valeur
des minéraux ou minéraux traités produits par une
mine.
« exercice » S’agissant d’une mine, l’exercice de
l’exploitant au sens de l’article 249.1 de la Loi de
l’impôt sur le revenu.
« fiducie de restauration minière » Fiducie qui est
établie à l’égard d’une mine et qui, selon le cas, est
créée :
a) pour l’application du paragraphe 17(1) de la
Loi sur les eaux des Territoires du Nord-Ouest;
b) à titre de condition :
(i) soit d’un bail accordé en vertu du Règle­
ment sur les terres territoriales,
(ii) soit d’un contrat conclu avec le ministre
relativement à la restauration ou à la gestion
environnementale d’une propriété minière,
« borne de
délimitation »
“boundary
post”
« borne
légale »
“legal post”
« borne
témoin »
“witness post”
« chef »
“Chief”
« contigus »
“contiguous”
« coût des
travaux »
“cost of work”
« études
environnemen­
tales de base »
“environmental
baseline
studies”
« évaluateur
des redevances
minières »
“mining royalty
valuer”
« exercice »
“fiscal year”
« fiducie de
restauration
minière »
“mining
reclamation
trust”
Le 29 juin 2013
“mining
reclamation
trust”
« fiducie de
restauration
minière »
“Mining
Recorder”
« registraire
minier »
“mining royalty
valuer”
« évaluateur
des redevances
minières »
“owner”
« propriétaire »
“precious
stone”
« pierre
précieuse »
“prescribed
form”
« formule
prescrite »
“processing”
« traitement »
“processing
assets”
« biens utilisés
pour le
traitement »
“related”
« liées »
(b) a group of contiguous recorded or leased
claims within the boundaries of which a mine or
part of a mine is situated and
(i) that belong to the same owner, or
(ii) if the mine is operated as a joint venture,
that are owned exclusively by the members of
the joint venture or parties related to the mem­
bers of the joint venture, regardless of the de­
gree of ownership of each recorded claim or
leased claim.
“mining reclamation trust” means a trust that is
established for a mine and that is created
(a) for the purposes of subsection 17(1) of the
Northwest Territories Waters Act; or
(b) as a condition of
(i) a lease issued under the Territorial Lands
Regulations,
(ii) a contract with the Minister relating to the
reclamation or environmental management of
a mining property, or
(iii) a permit issued under Part 3 or 4 of the
Mackenzie Valley Resource Management Act
or under the Territorial Land Use Regulations.
“Mining Recorder” means the person designated by
the Minister as the Mining Recorder.
“mining royalty valuer” means a person acting on
the Minister’s behalf for the purpose of ascertaining
the value of minerals or processed minerals pro­
duced from a mine.
“owner”, in respect of a recorded claim, leased
claim, mine or mining property, means any person
with a legal or beneficial interest in the recorded
claim, leased claim, mine or mining property.
“precious stone” means a diamond, a sapphire, an
emerald or a ruby.
“prescribed form” means a form prescribed by the
Minister under section 28 of the Act.
“processing” means crushing, grinding, flotation,
beneficiation, concentrating, milling, roasting,
smelting, leaching, recrystallization or refining
performed on minerals, and if the output of a mine
is precious stones, cleaning and sorting that output.
“processing assets” means tailings disposal facili­
ties and depreciable assets that are located in the
Northwest Territories and that are used directly and
exclusively in processing.
“related”, in respect of two or more persons, means
that the persons are
(a) related persons within the meaning of sec­
tion 251 of the Income Tax Act, read without ref­
erence to paragraph 251(5)(b) of that Act;
(b) associated corporations within the meaning of
section 256 of the Income Tax Act, read without
reference to subsection 256(1.4) of that Act;
(c) affiliated persons within the meaning of sec­
tion 251.1 of the Income Tax Act; or
(d) other than for the purpose of subsec­
tion 71(1), owners or operators of the same mine.
Gazette du Canada Partie I
(iii) soit d’un permis délivré en vertu de la
partie 3 ou 4 de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie ou en vertu
du Règlement sur l’utilisation des terres
territoriales.
« formule prescrite » Toute formule prescrite par le
ministre en vertu de l’article 28 de la Loi.
« fraction non amortie »
a) Dans le cas d’une déduction pour amortisse­
ment, le coût d’origine des actifs amortissables à
l’égard desquels la déduction est réclamée, du­
quel est soustrait toute déduction pour amortis­
sement réclamée au préalable à leur égard;
b) dans le cas d’une déduction relative à l’amé­
nagement, la fraction non amortie des frais ad­
missibles à la déduction visés à l’alinéa 67(1)i);
c) dans le cas d’une déduction relative à la con­
tribution effectuée au profit d’une fiducie de res­
tauration minière, le total de toutes les contribu­
tions effectuées au profit de la fiducie duquel est
soustrait toute déduction réclamée au préalable.
« frais d’exploration » Toutes les dépenses enga­
gées en vue de déterminer l’existence, l’emplace­
ment, l’étendue, la qualité ou le potentiel économi­
que d’un gisement de minéraux dans les Territoires
du Nord-Ouest. Sont exclus de la présente défini­
tion les frais de démarrage d’une mine.
« jour ouvrable » Jour qui n’est ni un samedi, ni un
jour férié.
« licence » Licence de prospection visée à l’arti­
cle 3.
« liées » Se dit de plusieurs personnes qui sont,
selon le cas :
a) des personnes liées au sens de l’article 251 de
la Loi de l’impôt sur le revenu, compte non tenu
de l’alinéa 251(5)b) de cette loi;
b) des sociétés associées au sens de l’article 256
de cette loi, compte non tenu du paragra­
phe 256(1.4);
c) des personnes affiliées au sens de l’arti­
cle 251.1;
d) sauf pour l’application du paragraphe 71(1),
des propriétaires ou des exploitants de la même
mine.
« Loi » La Loi sur les terres territoriales.
« mine » Ouvrage produisant ou ayant produit des
minéraux ou des minéraux traités à partir des terres
situées dans le district minier des Territoires du
Nord-Ouest, y compris les actifs amortissables qui
sont situés dans les Territoires du Nord-Ouest et qui
sont utilisés en relation avec cet ouvrage.
« minéral » Toute substance inorganique existant
dans la nature, y compris le sable de fracturation, et
se trouvant dans le district minier des Territoires du
Nord-Ouest à l’exception des matières dont l’ex­
traction est régie par le Règlement sur l’exploitation
de carrières territoriales.
« pierre précieuse » Diamant, saphir, émeraude ou
rubis.
1643
« formule
prescrite »
“prescribed
form”
« fraction non
amortie »
“undeducted
balance”
« frais
d’exploration »
“exploration
cost”
« jour
ouvrable »
“business day”
« licence »
“licence”
« liées »
“related”
« Loi »
“Act”
« mine »
“mine”
« minéral »
“mineral”
« pierre
précieuse »
“precious
stone”
1644
Canada Gazette Part I
“Supervising
Mining
Recorder”
« registraire
minier en
chef »
“undeducted
balance”
« fraction non
amortie »
“witness post”
« borne
témoin »
“work”
« travaux »
“Supervising Mining Recorder” means the person
designated by the Minister as the Supervising Min­
ing Recorder.
“undeducted balance” means
(a) in respect of a depreciation allowance, the
original cost of the depreciable assets in respect
of which the depreciation allowance is claimed,
less any depreciation allowances previously
claimed in respect of those assets;
(b) in respect of a development allowance, the
unamortized balance of costs eligible for a de­
velopment allowance under paragraph 67(1)(i);
and
(c) in respect of a mining reclamation trust con­
tribution allowance, the total of all contributions
made to the mining reclamation trust, less any al­
lowances previously claimed.
“witness post” means a legal post set up in accord­
ance with section 29 to provide reference to the
corner of a claim or a plot of land that is being
staked for the purpose of making it a claim.
“work” means
(a) any of the following undertakings that are
performed in respect of a recorded claim — in­
cluding, for the purposes of subsection 40(2), be­
fore the recorded claim existed — or within the
zone of a prospecting permit, for the purpose of
assessing its mineral potential:
(i) examination of outcrops and surficial
deposits,
(ii) excavation,
(iii) sampling,
(iv) geochemical study or analysis,
(v) drilling,
(vi) geological mapping,
(vii) geophysical study or analysis,
(viii) remote sensing, if one or more undertak­
ings set out in subparagraphs (i) to (vii) have
been performed to evaluate the results of the
remote sensing, and are reported on, together
with the remote sensing, in accordance with
subsections 15(2) or 42(2),
(ix) the placing of grid lines in the field for the
purpose of performing any of the undertakings
referred to in subparagraphs (i) to (vii),
(x) petrography,
(xi) data analysis, map generation and prepara­
tion of reports that are submitted under these
Regulations in respect of work referred to in
subparagraphs (i) to (viii) and (x); and
(b) any of the following undertakings that are
performed with respect to a recorded claim:
(i) the preparation of a plan of survey under
paragraph 54(1)(a);
(ii) the building of roads, airstrips or docks
for the purpose of performing undertakings re­
ferred to in paragraph (a); and
(c) environmental baseline studies that are con­
ducted in conjunction with work referred to in
subparagraphs (a)(i) to (vii) and (ix) or subpara­
graph (b)(ii), as well as analysis of the data
June 29, 2013
« propriétaire » S’agissant d’un claim enregistré,
d’un claim enregistré visé par un bail, d’une mine
ou d’une propriété minière, toute personne y
ayant un intérêt en common law ou un intérêt
bénéficiaire.
« propriété minière » Selon le cas :
a) claim enregistré ou claim enregistré visé par
un bail, dans les limites duquel se trouve tout ou
partie d’une mine;
b) groupe de claims enregistrés contigus — visés
ou non par un bail — dans les limites duquel se
trouve tout ou partie d’une mine et qui :
(i) soit appartient au même propriétaire,
(ii) soit appartient en exclusivité aux membres
d’une coentreprise ou aux personnes qui leur
sont liées, si la mine est exploitée en coentre­
prise, quel que soit le degré de participation
des membres dans les claims ou les baux.
« registraire minier » Le registraire minier désigné
par le ministre.
« registraire minier en chef » Le registraire minier
en chef désigné par le ministre.
« titulaire des droits de surface » Le titulaire des
droits de surface enregistré ou le preneur à bail.
« traitement » Concassage, pulvérisation, flottation,
enrichissement, concentration, broyage, grillage,
fusion, lessivage, recristallisation ou affinage effec­
tué sur des minéraux et, si une mine produit des
pierres précieuses, épuration et tri de celles-ci.
« travaux » Selon le cas :
a) l’un des types de travaux ci-après qui sont
exécutés à l’égard d’une zone visée par un per­
mis de prospection ou d’un claim enregistré —
ou, pour l’application du paragraphe 40(2), d’un
claim qui n’a pas encore été enregistré — en vue
d’en évaluer le potentiel minéral :
(i) l’examen d’affleurements rocheux et de dé­
pôts de surface,
(ii) l’excavation,
(iii) l’échantillonnage,
(iv) les études ou les analyses géochimiques,
(v) le forage,
(vi) la cartographie géologique,
(vii) les études ou les analyses géophysiques,
(viii) la télédétection, si des travaux visés aux
sous-alinéas (i) à (vii) ont été entrepris pour
évaluer les résultats de télédétection et qu’ils
ont fait, avec ceux de télédétection, l’objet
d’un même rapport présenté conformément
aux paragraphes 15(2) ou 42(2),
(ix) l’établissement sur le terrain de lignes de
référence à l’appui des travaux visés aux sous­
alinéas (i) à (vii),
(x) la pétrographie,
(xi) l’analyse de données, la production de car­
tes et la préparation de rapports en application
« propriétaire »
“owner”
« propriété
minière »
“mining
property”
« registraire
minier »
“Mining
Recorder”
« registraire
minier en
chef »
“Supervising
Mining
Recorder”
« titulaire des
droits de
surface »
“holder of the
surface rights”
« traitement »
“processing”
« travaux »
“work”
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
resulting from the studies, map generation and
the preparation of an appendix as required in
paragraph 4(t) of Schedule 2.
Related person
Northwest
Territories
Mining District
Issuance of
licence
Licence not
transferable
Licence valid
for one year
Copy of licence
Licence
authoriza­
tion —
licensee or
agent
Licence
authoriza­
tion —
licensee
1645
(2) For the purposes of these Regulations, a per­
son who is related to another person is considered
to be also related to any person to whom the other
person is related.
du présent règlement à l’égard des travaux vi­
sés aux sous-alinéas (i) à (viii) et (x);
b) l’un des types de travaux ci-après qui sont
exécutés à l’égard d’un claim enregistré :
(i) la préparation du plan d’arpentage visé à
l’alinéa 54(1)a),
(ii) la construction de routes, de quais et de
pistes d’atterrissage effectuée afin de réaliser
l’un des travaux visés à l’alinéa a);
c) les études environnementales de base réalisées
en même temps que des travaux visés à l’un des
sous-alinéas a)(i) à (vii) et (ix) ou b)(ii), l’ana­
lyse des données résultant de ces études, la pro­
duction de cartes et la préparation de l’annexe vi­
sée à l’alinéa 4t) de l’annexe 2.
(2) Pour l’application du présent règlement, une
personne liée à une autre est considérée comme
étant également liée à toute personne liée à cette
autre personne.
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply in respect of the
Northwest Territories Mining District, the area of
which is described in Schedule 1 to the Northwest
Territories Mining District and Nunavut Mining
District Order.
2. Le présent règlement s’applique au district
minier des Territoires du Nord-Ouest dont la super­
ficie est décrite à l’annexe 1 du Décret sur les dis­
tricts miniers des Territoires du Nord-Ouest et du
Nunavut.
LICENCE TO PROSPECT
LICENCE DE PROSPECTION
3. (1) The Mining Recorder must issue a licence
to prospect to a person who has applied for one and
paid the applicable fee set out in Schedule 1 if the
person is
(a) an individual who is 18 years of age or older;
or
(b) a company that is incorporated or regis­
tered under the Business Corporations Act,
S.N.W.T. 1996, c. 19, or that is incorporated
under the Canada Business Corporations Act.
3. (1) Le registraire minier délivre une licence de
prospection aux personnes ci-après qui en font la
demande et qui paient les droits applicables prévus
à l’annexe 1 :
a) les personnes physiques âgées d’au moins dix­
huit ans;
b) les personnes morales constituées ou enregis­
trées sous le régime de la Loi sur les sociétés par
actions, L.T.N.-O. 1996, ch. 19, ou constituées
sous le régime de la Loi canadienne sur les so­
ciétés par actions.
(2) La licence n’est pas transférable.
Délivrance
(3) Elle est valide à compter de la date de sa dé­
livrance jusqu’au 31 mars suivant cette date ou, si
elle est renouvelée avant le 31 mars, pour une pé­
riode d’un an commençant le 1er avril suivant la
date du renouvellement.
(4) Le titulaire de la licence peut, sur demande et
paiement des droits applicables prévus à l’annexe 1,
en obtenir une copie auprès du registraire minier.
4. (1) Seul le titulaire d’une licence ou une per­
sonne autorisée à agir en son nom peut :
a) faire de la prospection dans le but de jalonner
un claim;
b) entreprendre le jalonnement d’un claim.
(2) Seul le titulaire d’une licence peut :
a) présenter une demande d’enregistrement de
claim;
b) présenter une demande de permis de
prospection;
c) obtenir une confirmation écrite au titre du pa­
ragraphe 15(11), un certificat de travaux au titre
Période de
validité
(2) A licence is not transferable.
(3) A licence is valid from the date of its issue
until March 31 following the date of its issue or, if
renewed before March 31, for a period of one year
beginning on April 1 following the date of its
renewal.
(4) A licensee may, on request and payment of
the applicable fee set out in Schedule 1, obtain from
the Mining Recorder a copy of their licence.
4. (1) Only a licensee or a person acting on be­
half of a licensee may
(a) prospect for the purpose of staking a claim;
or
(b) undertake the staking of a claim.
(2) Only a licensee may
(a) make an application to record a claim;
(b) make an application for a prospecting permit;
(c) be issued a written confirmation under sub­
section 15(11), a certificate of work under sub­
section 45(1) or a certificate of extension under
subsection 47(3);
Personne liée
District minier
des Territoires
du Nord-Ouest
Licence non
transférable
Copie
Autorisations
découlant de
la licence —
titulaire ou
personne
autorisée
Autorisations
découlant de
la licence —
titulaire
1646
Canada Gazette Part I
(d) be issued a lease of a recorded claim or a re­
newal of such a lease; and
(e) acquire a prospecting permit, recorded claim
or lease of a recorded claim, or co-ownership of
any of them.
June 29, 2013
du paragraphe 45(1) ou un certificat de prolonga­
tion au titre du paragraphe 47(3);
d) prendre à bail un claim enregistré ou renouve­
ler la prise d’un tel bail;
e) acquérir, seul ou avec un autre titulaire de li­
cence, un permis de prospection, un claim enre­
gistré ou un bail à l’égard d’un tel claim ou toute
part afférente.
PROHIBITIONS RESPECTING PROSPECTING,
STAKING AND MINING
INTERDICTIONS RELATIVES À LA
PROSPECTION, AU JALONNEMENT DE
CLAIMS ET AUX ACTIVITÉS MINIÈRES
Lands not open
for prospecting
or staking
5. It is prohibited to prospect, or stake a claim
on, any of the following lands:
(a) lands used as a cemetery;
(b) lands covered by a prospecting permit, a re­
corded claim or a lease of a recorded claim, ex­
cept for the permittee, claim holder or lessee;
(c) lands for which the minerals have been
granted by the Crown;
(d) lands subject to a prohibition on prospecting
or staking a claim under a land use plan that has
been approved under federal legislation or under
a land claims agreement;
(e) lands that have been withdrawn from disposal
or set apart and appropriated by the Governor in
Council under paragraphs 23(a) to (e) of the Act;
(f) lands that are mentioned in subsections 22(1)
and 49(5), section 53, subsection 64(2) and sec­
tion 82 that are not open for prospecting or
staking.
Surface
rights —
prohibition
respecting
entry
6. If the surface rights to lands have been granted
or leased by the Crown, it is prohibited to go on the
surface of those lands to prospect or stake a claim
unless
(a) the holder of the surface rights has consented
to entry for the prospecting or staking; or
(b) a tribunal competent to deal with surface
rights in the Northwest Territories has made an
order that authorizes entry on those lands and
that sets the compensation, if any, to the surface
holder.
7. (1) It is prohibited to remove minerals or pro­
cessed minerals from, or develop a mine within, the
area of a recorded claim or a leased claim, except
for the holder of the recorded claim or the lessee.
5. Il est interdit de prospecter les terres ci-après
ou d’y jalonner un claim :
a) celles servant de cimetière;
b) celles visées par un permis de prospection, un
claim enregistré ou un bail à l’égard d’un tel
claim, à moins d’être le titulaire du permis de
prospection, le détenteur du claim ou le preneur à
bail;
c) celles dont les minéraux ont été concédés par
la Couronne;
d) celles faisant l’objet d’une interdiction de
prospecter ou de jalonner prévue dans un plan
d’aménagement approuvé sous le régime d’une
loi fédérale ou d’un accord de revendication
territoriale;
e) celles qui sont déclarées inaliénables ou qui
sont réservées par le gouverneur en conseil en
vertu des alinéas 23a) à e) de la Loi;
f) celles qui sont visées aux paragraphes 22(1) ou
49(5), à l’article 53, au paragraphe 64(2) ou à
l’article 82 et qui ne sont pas rouvertes à la pros­
pection ou au jalonnement de claim.
6. Il est interdit d’accéder à la surface de cette
terre afin d’y faire de la prospection ou d’y jalonner
un claim, si les droits de surface d’une terre ont été
concédés ou cédés à bail par la Couronne, à moins
que :
a) le titulaire des droits de surface n’y ait consenti;
b) un tribunal compétent en matière de droits de
surface dans les Territoires du Nord-Ouest n’ait
rendu une ordonnance autorisant l’accès à
cette terre et, le cas échéant, prévoyant une
indemnisation.
7. (1) Il est interdit de déplacer des minéraux ou
minéraux traités à l’extérieur d’un claim enregistré
ou d’un claim enregistré visé par un bail ou aména­
ger des mines dans les limites d’un tel claim à
moins d’en être le détenteur ou le preneur à bail.
(2) Il est interdit de déplacer des minéraux ou
minéraux traités à l’extérieur d’un claim enregistré
qui n’est pas visé par un bail délivré en application
du paragraphe 57(5) ou renouvelé en application du
paragraphe 59(4) si leur valeur brute s’élève à plus
de 100 000 $, sauf pour des essais ou des épreuves
visant à établir l’existence, l’emplacement, l’éten­
due, la qualité ou le potentiel économique d’un
dépôt minéral dans les limites du claim.
Prohibition to
remove
minerals
Limitation
respecting
holder of
recorded claim
(2) It is prohibited to remove minerals or
processed minerals whose gross value exceeds
$100,000 from a recorded claim that is not subject
to a lease issued under subsection 57(5) or a re­
newal issued under subsection 59(4), except if the
removal is for the purposes of assay and testing to
determine the existence, location, extent, quality or
economic potential of a mineral deposit within the
claim.
Terres exclues
de toute
prospection ou
de tout
jalonnement de
claim
Droits de
surface —
interdiction
d’accéder à la
surface
Interdiction de
déplacer des
minéraux
Limites
imposées au
détenteur d’un
claim
enregistré
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1647
(3) Il est interdit de construire un bâtiment de­
vant servir d’habitation, une usine de broyage, un
concentrateur ou tout autre bâtiment minier ou d’y
créer une zone de dépôt de résidus ou de stériles
aux fins de la production initiale d’une mine à
moins que le détenteur du claim n’ait obtenu un
bail des droits de surface de la terre visée par le
claim ou une concession de cette terre.
Interdiction de
construire et de
créer des zones
de résidus
miniers
Prohibition of
construction
and disposal
(3) It is prohibited to erect on a recorded claim
any building to be used as a dwelling or any mill,
concentrator or other mine building, or to create
any tailings or waste disposal area in connection
with the commencement of production from a
mine, unless the claim holder has been issued a
lease of the surface rights to, or a grant of, the land
covered by the claim.
PROSPECTING PERMITS
PERMIS DE PROSPECTION
Prospecting
permit zones
8. (1) The mining district is divided into pros­
pecting permit zones based on the National Topo­
graphic System of Canada. Each zone contains one
quarter of the area shown on a claim staking sheet
and is designated as the northeast, southeast, south­
west or northwest quarter.
Zones de
permis de
prospection
Claim staking
sheet
(2) For the purposes of this section, “claim stak­
ing sheet” means
(a) south of 68° north latitude, a map of zones
bounded on the north and south by 15-minute
intervals of latitude and on the east and west by
30-minute intervals of longitude; and
(b) north of 68° north latitude, a map of zones
bounded on the north and south by 15-minute
intervals of latitude and on the east and west by
one-degree intervals of longitude.
Application for
prospecting
permit
9. (1) A licensee may apply to the Mining Re­
corder for a prospecting permit for the exclusive
right to prospect and stake claims in a prospecting
permit zone specified in the application.
Requirements
for application
(2) An application for a prospecting permit must
(a) be in the prescribed form;
(b) be received by the Mining Recorder between
February 1 and close of business on the last
business day of November before the year in
which it is to commence;
(c) include payment of the applicable fee set out
in Schedule 1; and
(d) include a description of the work proposed to
be carried out.
8. (1) Le district minier est divisé en zones de
permis de prospection déterminées selon le Sys­
tème national de référence cartographique du Ca­
nada. Ces zones sont chacune constituées du quart
de l’étendue indiquée sur une feuille de jalonne­
ment d’un claim et sont désignées : nord-est, sud­
est, sud-ouest et nord-ouest.
(2) Pour l’application du présent article, « feuille
de jalonnement » s’entend :
a) au sud du 68e parallèle de latitude nord, d’une
carte d’une région délimitée au nord et au sud à
des intervalles de 15 minutes de latitude et, à
l’est et à l’ouest, à des intervalles de 30 minutes
de longitude;
b) au nord du 68e parallèle de latitude nord,
d’une carte d’une région délimitée au nord et au
sud à des intervalles de 15 minutes de latitude et,
à l’est et à l’ouest, à des intervalles de 1 degré de
longitude.
9. (1) Le titulaire de licence peut demander au
registraire minier un permis de prospection qui lui
accorde le droit exclusif de prospecter et de jalon­
ner des claims dans la zone de permis de prospec­
tion précisée dans la demande.
(2) La demande de permis de prospection :
a) est faite selon la formule prescrite;
b) doit être reçue par le registraire minier au plus
tôt le 1er février et au plus tard à la fermeture des
bureaux le dernier jour ouvrable de novembre de
l’année qui précède celle au cours de laquelle le
permis doit prendre effet;
c) est accompagnée des droits applicables prévus
à l’annexe 1;
d) est accompagnée d’une description des tra­
vaux que le demandeur entend exécuter.
(3) Le demandeur paye au registraire minier le
prix visé au sous-alinéa 14a)(i) ou b)(i), selon le
cas.
(4) Une remise d’une somme égale au prix payé
en application du paragraphe (3) est accordée si le
permis de prospection n’est pas délivré.
(5) Le prix visé au sous-alinéa 14a)(i) ou b)(i)
qui a été payé au registraire minier et qui fait l’objet
d’une remise en application du présent article est
remboursé par le ministre à qui de droit.
10. Aucun permis de prospection à l’égard d’une
zone n’est délivré si, le dernier jour ouvrable du
mois de janvier de l’année au cours de laquelle le
permis doit être délivré, à la fermeture des bureaux,
l’une des situations ci-après existe :
a) des claims enregistrés, des claims visés
par des baux ou des claims faisant l’objet de
Permis ne
pouvant être
délivré pour
certaines zones
Payment of
charge
Remission
Repayment
Zones excluded
(3) In addition, the licensee must pay to the
Mining Recorder the charge referred to in subpara­
graph 14(a)(i) or (b)(i), as the case may be.
(4) If a charge has been paid under subsection (3)
but no prospecting permit is issued with respect to
the application, the charge is remitted.
(5) Any charge referred to in subpara­
graph 14(a)(i) or (b)(i) that has been paid to the
Mining Recorder and that is remitted under this
section must be repaid by the Minister to the person
entitled to it.
10. A prospecting permit must not be issued in
respect of a prospecting permit zone if, at close of
business on the last business day of January in the
year the permit is to be issued, any of the following
situations exists:
(a) there are recorded claims or leased claims or
applications to record claims in that zone and
Définition de
« feuille de
jalonnement »
Demande de
permis
Exigences
Prix à payer
Remise
Remboursement
1648
Canada Gazette Part I
the total area covered by those claims exceeds
1250 hectares;
(b) there are recorded claims or leased claims in
that zone and the total area covered by those
claims is 1250 hectares or less and, in the five
years preceding that day, either of the following
has happened with respect to any of those re­
corded claims or leased claims:
(i) work has been done with respect to any of
the recorded claims and has been reported on
under section 42 of these Regulations or under
section 41 of the Northwest Territories and
Nunavut Mining Regulations;
(ii) there has been a transfer recorded under
section 63 of a majority of the interest in the
recorded claim or lease to a person who was
not, immediately before the transfer, recorded
as a holder of the claim or lease and who is not
related to anyone who was, immediately be­
fore the transfer, a holder of the claim or lease.
Sequence
11. (1) Subject to section 10, if the conditions set
out in section 9 are met, the Mining Recorder must,
as soon as possible after January 31 in the year
following the receipt of an application, issue a
prospecting permit for a prospecting permit zone to
the applicant whose application is processed first in
accordance with the following sequence:
(a) applications presented in person at the office
of the Mining Recorder on the first business day
of November, in the order of their receipt;
(b) applications — other than those dealt with in
paragraph (a) — received by the Mining Re­
corder before the second business day of No­
vember, in order of their drawing from a lottery
of all such applications;
(c) all other applications received after the first
business day of November, in order of their re­
ceipt by the Mining Recorder, except that if the
order of receipt of applications cannot be deter­
mined, then in order of their drawing from a lot­
tery among those applications.
Identification
number
(2) The Mining Recorder must assign an identifi­
cation number to each prospecting permit.
Exclusion of
claim from
permit area
(3) The area covered by a prospecting permit
zone must be modified by removing the area cov­
ered by a recorded claim within that zone if
(a) the claim was staked within the zone before
the permit was issued; and
(b) the application to record the claim was made
after the permit was issued.
Duration of
prospecting
permits
12. A prospecting permit takes effect on the first
day of February in the year it is issued, and expires
at the end of January
(a) three years later, in the case of a permit in re­
spect of a zone located south of 68° north lati­
tude; or
June 29, 2013
demandes d’enregistrement sont situés dans cette
zone et la superficie totale de ces claims est su­
périeure à 1250 hectares;
b) des claims enregistrés ou des claims visés par
des baux sont situés dans cette zone, la superficie
totale de ces claims est égale ou inférieure à
1250 hectares et, dans les cinq années précédant
ce jour, l’une des situations ci-après s’est
produite :
(i) des travaux ont été exécutés à l’égard d’un
claim enregistré situé dans cette zone et ont
fait l’objet d’un rapport visé à l’article 42 ou
d’un état des travaux obligatoires visé à
l’article 41 du Règlement sur l’exploitation
minière dans les Territoires du Nord-Ouest et
au Nunavut,
(ii) un transfert enregistré en application de
l’article 63 de la majorité des intérêts dans un
claim enregistré ou un bail visant un claim en­
registré situé dans cette zone a eu lieu au profit
d’une personne qui n’était ni enregistrée
comme détenteur du claim ou du bail en cause,
ni liée à aucun des détenteurs du claim ou du
bail en cause avant le transfert.
11. (1) Sous réserve de l’article 10, si les exigen­
ces prévues à l’article 9 sont remplies, le registraire
minier délivre le permis de prospection à l’égard de
la zone précisée, dans les plus brefs délais après le
31 janvier de l’année qui suit celle au cours de la­
quelle la demande a été présentée, au demandeur
dont la demande a été traitée en premier en respec­
tant l’ordre suivant :
a) toute demande présentée en personne au bu­
reau du registraire minier le premier jour ouvra­
ble de novembre, selon l’ordre de réception;
b) toute demande — autre que celle visée à
l’alinéa a) — reçue par le registraire minier avant
le deuxième jour ouvrable de novembre, selon le
rang qui lui est attribué par tirage au sort parmi
les demandes reçues;
c) toute autre demande reçue par le registraire
minier après le premier jour ouvrable de novem­
bre, selon l’ordre de réception ou, si celui-ci ne
peut être établi, selon le rang qui lui est attribué
par tirage au sort parmi les demandes reçues
après ce jour.
(2) Le registraire minier assigne un numéro
d’identification à chaque permis délivré.
(3) La zone visée par le permis de prospection
est amputée de la superficie de tout claim enregistré
situé dans cette zone si les exigences ci-après sont
remplies :
a) le claim a été jalonné dans cette zone avant la
délivrance du permis;
b) la demande d’enregistrement de ce claim a été
présentée après la délivrance du permis.
12. Le permis de prospection prend effet le
1er février de l’année de sa délivrance et expire à la
fin du mois de janvier :
a) de la troisième année suivante, s’il vise une
zone située au sud du 68e parallèle de latitude
nord;
Ordre de
délivrance du
permis
Numéro
d’identification
du permis
Zone visée par
le permis
amputée
Période de
validité
Le 29 juin 2013
(b) five years later, in the case of a permit in re­
spect of zone located north of 68° north latitude.
Notice
respecting
prospecting
permits
Charges for
prospecting
permit
Report on work
to obtain
remission
Preparation of
report
Signature of
report
13. On or before the fifth business day in Febru­
ary, a notice must be posted in the Mining Re­
corder’s office identifying the zones in respect of
which prospecting permits were issued that year in
the mining district.
14. The following charges must be paid for a
prospecting permit:
(a) for a prospecting permit zone south of
68° north latitude,
(i) before the close of business on the last
business day of November of the year in
which the application for the permit is made,
an amount equal to the number of hectares in
the permit area multiplied by $0.25,
(ii) before the start of the second year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $0.50,
and
(iii) before the start of the third year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $1.00;
(b) for a prospecting permit zone north of
68° north latitude,
(i) before the close of business on the last
business day of November of the year in
which the application for the permit is made,
an amount equal to the number of hectares in
the permit area multiplied by $0.25,
(ii) before the start of the third year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $0.50,
and
(iii) before the start of the fifth year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $1.00.
15. (1) A permittee who has done work in respect
of a zone for which they have a prospecting permit
may request remission of the charges the permittee
has paid or is obligated to pay for that permit under
section 14 by submitting a report on the work to the
Mining Recorder no later than 60 days after the
expiry of the permit.
(2) The report must be prepared in accordance
with Part 1 of Schedule 2, except that if the report
deals only with excavation, sampling or the exam­
ination of outcrops and surficial deposits — or any
combination of them — and the cost of the work is
less than $10,000, the report may be a simplified
report prepared in accordance with Part 2 of Sched­
ule 2.
(3) The report must be prepared and signed
(a) in the case of a simplified report, by the indi­
vidual who performed or supervised the work; or
(b) in all other cases, by a professional geoscien­
tist or a professional engineer as defined in sub­
section 1(1) of the Engineering and Geoscience
Professions Act, S.N.W.T. 2006, c. 16.
Gazette du Canada Partie I
b) de la cinquième année suivante, s’il vise une
zone située au nord du 68e parallèle de latitude
nord.
13. Au plus tard le cinquième jour ouvrable de
février, un avis est affiché dans le bureau du regis­
traire minier indiquant les zones pour lesquelles des
permis de prospection ont été délivrés dans l’année
en cause dans le district minier.
14. Doit être payé pour le permis de prospection :
a) si la zone visée par le permis est située au sud
du 68e parallèle de latitude nord :
(i) le prix correspondant au produit du nombre
d’hectares compris dans cette zone par 0,25 $,
à acquitter avant la fermeture des bureaux le
dernier jour ouvrable du mois de novembre de
l’année au cours de laquelle la demande de
permis est présentée,
(ii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
0,50 $, à acquitter avant le début de la
deuxième année de validité de ce permis,
(iii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
1,00 $, à acquitter avant le début de la troi­
sième année de validité de ce permis;
b) si la zone visée par le permis est située au
nord du 68e parallèle de latitude nord :
(i) le prix correspondant au produit du nombre
d’hectares compris dans cette zone par 0,25 $,
à acquitter avant la fermeture des bureaux le
dernier jour ouvrable du mois de novembre de
l’année au cours de laquelle la demande de
permis est présentée,
(ii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
0,50 $, à acquitter avant le début de la troi­
sième année de validité de ce permis,
(iii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone multi­
plié par 1,00 $, à acquitter avant le début de la
cinquième année de ce permis.
15. (1) Le titulaire d’un permis de prospection
qui a exécuté des travaux à l’égard de la zone visée
par son permis peut demander la remise d’une
somme égale au prix payé ou à payer en application
de l’article 14 sur présentation au registraire minier
d’un rapport sur ces travaux au plus tard le soixan­
tième jour suivant l’expiration de son permis.
(2) Le rapport est présenté conformément à la
partie 1 de l’annexe 2 et, dans le cas où il porte
uniquement sur des travaux d’examen d’affleure­
ments rocheux et de dépôts de surface, d’excava­
tion ou d’échantillonnage, ou toute combinaison de
ceux-ci, dont le coût total est inférieur à 10 000 $, il
peut être présenté sous forme de rapport simplifié
conformément à la partie 2 de l’annexe 2.
(3) Le rapport est préparé et signé :
a) dans le cas du rapport simplifié, par la
personne qui a exécuté les travaux ou les a
supervisés;
b) dans les autres cas, par un géoscientifique ou
un ingénieur au sens du paragraphe 1(1) de la Loi
sur les professions d’ingénieur et de géoscienti­
fique, L.N.T.-O. 2006, ch. 16.
1649
Affichage —
permis de
prospection
Prix à payer —
permis de
prospection
Rapport sur les
travaux aux
fins de remise
Présentation du
rapport
Signature
1650
Canada Gazette Part I
Associated
documents
Details of costs
Record keeping
Work reported
once
Evaluation of
report
Supporting
documents
Lack of
justification
Justified cost of
work and
allocation
Request for
deferral of
charge and
extension of
permit
(4) The following must be submitted with the
report:
(a) a statement of work in the prescribed form;
(b) a table setting out the cost of work by type of
work, together with, for each type of work, de­
tails of the costs sufficient to enable evaluation
of the report in accordance with subsection (8);
and
(c) a table setting out the cost of work that is at­
tributable to each permit.
(5) In respect of the details of the costs,
(a) if a permittee uses their own equipment to
perform work, the cost claimed in relation to that
equipment must not be more than the cost of
leasing similar equipment for the period that the
equipment was used in performing the work; and
(b) if a permittee personally performs work, the
cost claimed in relation to that work must not be
more than an amount equal to the cost of engag­
ing another person to do that work.
(6) The permittee must keep all supporting docu­
ments used to justify the cost of work and make
them available on request by the Mining Recorder
until the permittee has received a confirmation
under subsection (11).
(7) Work reported in one report must not be reported in any other report.
(8) The Mining Recorder must evaluate the report to determine its compliance with Schedule 2
and the cost of work to be entered in a written con­
firmation of the cost of work under subsection (11).
(9) If the Mining Recorder requests supporting
documents that justify the cost of work reported,
the Mining Recorder must notify the permittee in
writing and must specify the cost of work for which
such documents are requested.
(10) If the permittee does not, within four
months after the day the notification is sent, pro­
vide the supporting documents requested, the cost
of work to which they relate must be considered to
not be justified.
(11) When evaluation of a report has been com­
pleted, the Mining Recorder must provide to the
permittee a written confirmation of the cost of work
that has been justified in the report and, if a request
for allocation of the cost has been made under sub­
section 17(5), of the amounts allocated in accord­
ance with the request.
16. (1) If a permittee is unable to do work with
respect to a prospecting permit zone because the
permittee is, for reasons beyond the permittee’s
control, waiting for a public authority to give an
authorization or decision without which the work
cannot proceed, the permittee may request an ex­
tension of one year for the payment of the charge
under section 14 and the duration of the permit.
June 29, 2013
(4) Le rapport est accompagné des éléments
suivants :
a) un énoncé des travaux présenté sur la formule
prescrite;
b) un tableau indiquant le coût des travaux selon
le type des travaux exécutés et, pour chaque type,
suffisamment de détails, à l’appui, pour permet­
tre l’examen visé au paragraphe (8);
c) un tableau indiquant le coût des travaux attri­
bué à chacun des permis.
(5) Le coût indiqué dans les détails fournis ne
peut excéder :
a) s’agissant de l’équipement, si le titulaire du
permis utilise son équipement pour exécuter les
travaux, le coût de location d’un équipement
semblable pour la période pendant laquelle
l’équipement a été utilisé pour les exécuter;
b) s’agissant des travaux, si le titulaire du permis
les exécute lui-même, une somme égale à celle
qu’il aurait dû payer à une autre personne pour
exécuter les mêmes travaux.
(6) Le titulaire du permis conserve tous les do­
cuments justificatifs du coût des travaux et veille à
ce qu’ils demeurent disponibles sur demande du re­
gistraire minier jusqu’à ce qu’il reçoive la confir­
mation visée au paragraphe (11).
(7) Les travaux dont fait état le rapport ne peu­
vent faire l’objet d’un autre rapport.
(8) Le registraire minier examine le rapport, véri­
fie qu’il est conforme à l’annexe 2 et établit la
somme attribuable au coût des travaux qui doit être
indiquée dans la confirmation écrite du coût des
travaux visée au paragraphe (11).
(9) Si le registraire minier demande des docu­
ments justificatifs du coût des travaux, il en avise
par écrit le titulaire du permis et indique le coût des
travaux pour lequel ils sont demandés.
Documents
complémen­
taires
(10) Si le titulaire du permis de prospection ne
fournit pas les documents justificatifs demandés
dans les quatre mois suivant la date de l’envoi de
l’avis, le coût des travaux pour lesquels de tels
documents sont demandés est réputé ne pas être
justifié.
(11) Dès que l’examen est terminé, le registraire
minier fournit une confirmation écrite du coût des
travaux qui a été justifié dans le rapport et, dans le
cas où une demande d’attribution du coût des tra­
vaux a été présentée au titre du paragraphe 17(5), le
détail de l’attribution effectuée conformément à
cette demande.
16. (1) Le titulaire d’un permis de prospection
qui est, en raison de circonstances indépendantes de
sa volonté, dans l’attente d’une autorisation ou dé­
cision préalable d’une autorité publique et qui se
trouve ainsi dans l’impossibilité d’exécuter des
travaux à l’égard de la zone visée par son permis
peut demander que le paiement exigé à l’article 14
soit différé pour une période d’un an et que la durée
de validité du permis soit prolongée pour la même
période.
Coût des
travaux non
justifié
Détails du coût
des travaux
Conservation
des documents
justificatifs
Rapport unique
Vérification du
coût des
travaux
Documents
justificatifs
complémen­
taires
Coût des
travaux justifié
Paiement
différé et
prolongation du
permis
Le 29 juin 2013
Requirements
respecting
request
Recording of
extension
Grouping of
prospecting
permits
Requirements
respecting
request
Grouping
certificate
(2) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder before the next
charge under section 14 is payable and must be
accompanied by documentation showing that the
permittee is waiting for the authorization or
decision.
(3) If the requirements of subsection (2) have
been met, the Supervising Mining Recorder must
record the extension.
17. (1) Prospecting permits may be grouped for
the purpose of allocating the cost of work done
with respect to them if
(a) there are no more than four permits in the
group; and
(b) the areas of the grouped permits are wholly
or partly within a circle having a radius of
32 kilometres.
(2) A request to group prospecting permits must
be submitted in writing to the Mining Recorder. It
must be signed by each of the permittees and be
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue a grouping
certificate to each of the permittees.
Duration of
grouping
certificate
(4) A grouping certificate takes effect on the day
on which the fee was submitted under subsec­
tion (2), and ceases to have effect on the earlier of
the following days:
(a) the 120th day after the day that any permit in
the group expires or is cancelled;
(b) the day on which a new grouping certificate
in respect of any permit in the group takes effect.
Allocation of
cost of work
within group
(5) On request by any of the permittees referred
to in a grouping certificate, the Mining Recorder
must allocate, in accordance with the request, the
cost of work that has been justified in a report in
respect of any of the prospecting permits referred to
in the grouping certificate to those permits.
Limit on
reallocation
(6) The cost of work allocated under subsec­
tion (5) must not be reallocated to any prospecting
permit referred to in another grouping certificate.
Allocation not
permitted
(7) The cost of work set out in a confirmation
under subsection 15(11) with respect to a prospect­
ing permit that was not, when the confirmation was
provided, referred to in a grouping certificate must
not be allocated to any other prospecting permit.
Application to
record claim in
prospecting
permit zone
18. (1) A permittee may only apply to record a
claim wholly or partially within the permittee’s
prospecting permit zone if a confirmation under
subsection 15(11) respecting that zone has been
provided setting out a cost of work equal to or
greater than the number of hectares in the permit
area multiplied by $0.25.
Gazette du Canada Partie I
1651
(2) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef avant l’échéance du paiement
subséquent prévu à l’article 14 et est accompagnée
de documents justificatifs démontrant que le titu­
laire du permis est dans l’attente de l’autorisation
ou de la décision.
(3) Si les exigences prévues au paragraphe (2)
sont remplies, le registraire minier en chef ac­
quiesce à la demande et, consigne le paiement dif­
féré et la prolongation dans le registre.
17. (1) Des permis de prospection peuvent être
groupés pour l’attribution du coût des travaux, si
les exigences ci-après sont remplies :
a) le groupement vise au plus quatre permis;
b) les zones visées par ceux-ci sont situées, en
tout ou en partie, dans un rayon de 32 km.
Présentation de
la demande
(2) La demande de groupement de permis de
prospection est présentée par écrit au registraire
minier, signée par tous les titulaires des permis, et
est accompagnée des droits applicables prévus à
l’annexe 1.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre un
certificat de groupement à chacun des titulaires de
permis.
(4) Le certificat de groupement prend effet à la
date du versement des droits visés au paragra­
phe (2) et cesse d’avoir effet à celle des dates ci­
après qui est antérieure à l’autre :
a) le cent vingtième jour suivant la date d’expira­
tion ou d’annulation d’un des permis de prospec­
tion visé par le certificat;
b) la date à laquelle prend effet un nouveau certi­
ficat de groupement à l’égard d’un des permis de
prospection.
(5) Sur demande d’un des titulaires de permis vi­
sés par un certificat de groupement, le registraire
minier attribue, conformément à la demande, le
coût des travaux qui a été justifié dans un rapport à
l’égard de tout permis de prospection visé par le
certificat aux permis de prospection visé par ce
certificat.
(6) Le coût des travaux attribué au titre du
paragraphe (5) ne peut être réattribué à un permis
de prospection visé par un autre certificat de
groupement.
(7) Le coût des travaux indiqué dans la confirma­
tion visée au paragraphe 15(11) fournie à l’égard
d’un permis de prospection qui n’était pas visé par
un certificat de groupement au moment où elle a été
fournie ne peut être attribué à un autre permis de
prospection.
18. (1) Le titulaire d’un permis de prospection ne
peut présenter une demande d’enregistrement d’un
claim situé — en tout ou en partie — dans la zone
visée par son permis que si une confirmation visée
au paragraphe 15(11) lui a été fournie établissant
que le coût des travaux qui y ont été exécutés est
égal ou supérieur au produit du nombre d’hectares
compris dans cette zone par 0,25 $.
Présentation de
la demande
Autorisation de
paiement
différé
Groupement de
permis de
prospection
Certificat de
groupement
Période de
validité
Attribution du
coût des
travaux à un
des permis de
prospection
groupés
Limite de
réattribution
Attribution non
permise
Demande
d’enregistrement d’un
claim dans une
zone de permis
de prospection
1652
Canada Gazette Part I
Exclusion of
claim from
permit area
Excess cost of
work
transferrable
to claim
June 29, 2013
(2) La superficie du claim visé au paragraphe (1)
qui a été enregistré ne fait plus partie de la zone
visée par ce permis.
(3) Lorsque le coût des travaux justifié dans un
rapport à l’égard d’un permis de prospection est
supérieur au prix qui fait l’objet d’une remise en
application du paragraphe 19(2), le titulaire du
permis de prospection peut demander au registraire
minier que cet excédent soit attribué au coût des
travaux à exécuter en application du paragra­
phe 40(1) à l’égard du claim visé au paragraphe (1).
La demande est présentée sur la formule prescrite et
est accompagnée des droits prévus à l’annexe 1
pour la délivrance d’un certificat de travaux.
19. (1) Lorsque la confirmation visée au paragra­
phe 15(11) est fournie à l’égard d’un permis de
prospection, remise est accordée — en tout ou en
partie — d’une somme égale au prix payé ou à
payer en application de l’article 14. Le montant de
la remise ne peut excéder le coût des travaux indi­
qué dans la confirmation.
(2) Le prix visé à l’article 14 qui a été payé au
registraire minier et qui fait l’objet d’une remise en
application du présent article est remboursé par le
ministre à qui de droit.
20. Le titulaire d’un permis de prospection peut
demander par écrit au registraire minier l’annu­
lation de son permis. L’annulation prend effet à la
fin du mois de janvier qui suit la demande.
21. Le permis de prospection est annulé si le prix
visé à l’article 14 n’est pas payé à la date d’échéance.
Superficie
exclue de la
zone de permis
22. (1) The lands that were covered by a pros­
pecting permit that has expired or has been can­
celled are open for prospecting and staking at noon
on the day following the first business day after the
day on which the permit expired or was cancelled.
(2) For one year after a prospecting permit ex­
pires or is cancelled, the former permittee and any
person related to the former permittee are not per­
mitted to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
the area that was covered by the expired or can­
celled permit; or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
22. (1) Les terres visées par un permis de pros­
pection expiré ou annulé sont rouvertes à la pros­
pection et au jalonnement à midi le lendemain du
premier jour ouvrable suivant la date d’expiration
ou d’annulation.
(2) Pendant une période d’un an à compter de la
date d’expiration ou d’annulation d’un permis de
prospection, la personne qui en était titulaire et
toute personne qui lui est liée ne peuvent :
a) présenter une demande de permis de prospec­
tion à l’égard d’une zone ou une demande
d’enregistrement d’un claim, si la zone ou le
claim sont situés, en tout ou en partie, dans la
zone visée par le permis expiré ou annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
Effets de
l’annulation ou
de l’expiration
CLAIMS
CLAIMS
SIZE, BOUNDARIES AND MARKING OF A CLAIM
SUPERFICIE, LIMITES ET MARQUAGE DES CLAIMS
23. (1) The area of a claim must not exceed
1250 hectares, and must not include any lands re­
ferred to in section 5.
(2) Every claim must, as nearly as possible, meet
all of the following specifications:
(a) it is rectangular in shape;
(b) its boundaries run north, south, east and west
astronomically;
(c) the length of each boundary is an integer mul­
tiple of 500 metres;
23. (1) La superficie d’un claim ne peut dépasser
1250 hectares et aucune des terres visées à l’arti­
cle 5 ne peut en faire partie.
(2) Le claim est le plus conforme possible aux
exigences suivantes :
a) il est de forme rectangulaire;
b) les limites sont orientées selon les directions
astronomiques nord, sud, est et ouest;
c) les limites sont chacune d’une longueur égale
à 500 m ou à un de ses multiples;
(2) When a claim referred to in subsection (1)
has been recorded, the area covered by the claim no
longer forms part of the permit area.
(3) If the cost of work that has been justified in a
report with respect to a prospecting permit exceeds
the charges remitted under subsection 19(2), the
permittee may request the Mining Recorder to allo­
cate the excess cost of work to work required under
subsection 40(1) on a claim referred to in subsec­
tion (1). The request must be in the prescribed form
and be accompanied by the fee for a certificate of
work set out in Schedule 1.
Remission of
charge
19. (1) If a confirmation provided under subsec­
tion 15(11) has been issued in respect of a prospect­
ing permit, the portion of the charges paid or pay­
able under section 14 that does not exceed the cost
of work set out in the confirmation is remitted.
To whom
remission is
payable
(2) Any charge payable under section 14 that has
been paid to the Mining Recorder and that is remit­
ted under this section must be repaid by the Minis­
ter to the person entitled to it.
20. A permittee may submit to the Mining Re­
corder a written request for cancellation of their
permit. The cancellation takes effect at the end of
January after it is requested.
21. If any charge payable under section 14 is not
paid when due, the prospecting permit is cancelled.
Cancellation of
permit on
request
Cancellation of
permit for
nonpayment
Effect of
expiration or
cancellation of
permit
Temporary
prohibition
relating to
former
permittee
Area of
claim —
excluded lands
Shape and
boundaries of
claim
Coût
excédentaire
des travaux
transférable
Remise
Remboursement
Demande
d’annulation du
permis de
prospection
Annulation en
l’absence de
paiement
Interdictions
temporaires
visant le
titulaire du
permis annulé
ou expiré
Superficie d’un
claim — terres
exclues
Forme et
limites d’un
claim
Le 29 juin 2013
Identification
tags
Reduced-area
tags
Identification
number
Marking of
boundaries
Marking in
treed area
Requirements
for legal post
Requirements
when mounds
of stones are
used
Boundary post
Obstructions in
boundary line
Gazette du Canada Partie I
(2) On payment of the applicable fee set out in
Schedule 1, the Mining Recorder must issue a set of
four reduced-area tags for use in marking the cor­
ners of a reduced-area claim referred to in sec­
tion 49.
(3) Each identification tag in a set must contain a
unique identification number for the set.
25. (1) The boundaries and corners of a claim
must be marked by legal posts in accordance with
sections 26 to 30.
(2) In a treed area, the boundaries of a claim
must be marked along as much of the length as it is
possible to mark by cutting underbrush and flag­
ging or blazing trees.
d) aucune limite ne peut dépasser cinq fois la
longueur d’une autre limite.
24. (1) Sur paiement des droits applicables pré­
vus à l’annexe 1, le registraire minier remet un
ensemble de quatre plaques d’identification servant
à identifier les angles d’un claim et portant les
inscriptions suivantes : « NE 1 » pour l’angle nord­
est, « SE 2 » pour l’angle sud-est, « SW 3 » pour
l’angle sud-ouest et « NW 4 » pour l’angle
nord-ouest.
(2) Sur paiement des droits applicables prévus à
l’annexe 1, le registraire minier remet un ensemble
de quatre plaques servant à identifier les angles
d’un claim visé à l’article 49 dont la superficie est
réduite.
(3) Tout ensemble de quatre plaques d’identifi­
cation porte un numéro d’identification unique.
25. (1) Les limites et les angles d’un claim sont
marqués de bornes légales conformément aux arti­
cles 26 à 30.
(2) Dans les régions boisées, les limites du claim
sont, sur la plus grande longueur possible, débrous­
saillées et marquées d’une encoche sur les arbres ou
d’un ruban attaché aux arbres.
LEGAL POSTS
BORNES LÉGALES
(d) the length of the longest boundary is not
more than five times the length of the shortest.
24. (1) On payment of the applicable fee set out
in Schedule 1, the Mining Recorder must issue a set
of four identification tags, with the following in­
scriptions, for use in identifying the corners of a
claim — “NE 1” for the northeast corner, “SE 2”
for the southeast corner, “SW 3” for the southwest
corner and “NW 4” for the northwest corner.
26. (1) A legal post must be one of the following:
(a) in a treed area,
(i) a post of sound wood planted firmly in an
upright position and standing not less than one
metre above the ground, with at least the upper
30 centimetres squared off so that each face of
the squared portion is not less than four centi­
metres in width, or
(ii) a tree found in position and cut off not less
than one metre above the ground, with at least
the upper 30 centimetres squared off so that
each face of the squared portion is not less
than four centimetres in width; or
(b) in a treeless area, a post described in sub­
paragraph (a)(i) or a mound of stones that is not
less than one metre in diameter at the base and
not less than 50 centimetres in height.
(2) If a legal post is a mound of stones, then
(a) a reference to a tag being secured to that post
is to be read as a reference to a tag being inserted
in a shatterproof and waterproof container se­
cured in the apex of the mound; and
(b) a reference to information being inscribed on
that post is to be read as a reference to informa­
tion being clearly and indelibly written on paper
or inscribed on durable material and inserted in a
shatterproof and waterproof container secured in
the apex of the mound.
27. (1) Subject to subsection (2), boundary posts
must be erected at intervals of not more than
500 metres along the boundaries of a claim.
(2) If, because of the presence of a body of water
or other natural obstruction or lands on which entry
26. (1) Les bornes légales sont constituées :
a) dans les régions boisées :
(i) d’un poteau de bois sain qui est solidement
planté dans le sol en position verticale, dont la
partie visible mesure au moins 1 m de hauteur
et dont la partie supérieure — mesurant au
moins 30 cm — est équarrie de façon que cha­
que face mesure au moins 4 cm de largeur,
(ii) d’un arbre qui se trouve à l’endroit voulu,
coupé à au moins 1 m au-dessus du sol et dont
la partie supérieure — mesurant au moins
30 cm — est équarrie de façon que chaque
face mesure au moins 4 cm de largeur;
b) dans les régions non boisées, du poteau visé
au sous-alinéa a)(i) ou d’un monticule de pierres
dont le diamètre au sol est d’au moins 1 m et
dont la hauteur est d’au moins 50 cm.
(2) Lorsque la borne légale est constituée d’un
monticule de pierres :
a) la mention selon laquelle la plaque d’identifi­
cation est fixée solidement à cette borne vaut
mention de « la plaque d’identification est insé­
rée dans un récipient incassable et étanche fixé
solidement au sommet du monticule »;
b) la mention selon laquelle les renseignements
sont inscrits vaut mention de « les renseigne­
ments ci-après sont inscrits de manière claire et
indélébile sur du papier ou sur une matière dura­
ble et sont insérés dans un récipient incassable
et étanche fixé solidement au sommet du
monticule ».
27. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les bor­
nes de délimitation sont dressées à intervalles d’au
plus 500 m le long des limites d’un claim.
(2) Lorsqu’une borne de délimitation ne peut être
dressée sur les lignes de délimitation d’un claim en
1653
Plaques
d’identification
Plaques
d’identifica­
tion — claim
de superficie
réduite
Numéro
d’identification
Marquage des
limites d’un
claim
Région boisée
Exigences
Exigences —
monticules de
pierres
Bornes de
délimitation
Obstacle
1654
Canada Gazette Part I
Common
boundary post
for staking has not been authorized by the holder of
the surface rights, it is not practicable to erect a
boundary post on the boundary line of the claim, a
boundary post must be erected on the boundary line
on each side of the body of water or natural ob­
struction or lands.
(3) When two or more claims are staked at the
same time by or on behalf of the same licensee and
have a common boundary, a single boundary post
may be erected to mark any common interval along
the boundary.
Numbering of
boundary posts
(4) Boundary posts must be numbered consecu­
tively in a clockwise direction, commencing at “1”
after the northeast corner post, and recommencing
at “1” after each subsequent corner post.
Information on
boundary posts
(5) The name of the claim, the number referred
to in subsection (4) and the following information
must be inscribed on each boundary post:
(a) on the northern boundary, the letters “NBP”
or “BLN”;
(b) on the eastern boundary, the letters “EBP” or
“BLE”;
(c) on the southern boundary, the letters “SBP”
or “BLS”; and
(d) on the western boundary, the letters “WBP”
or “BLO”.
28. (1) Subject to section 29, corner posts must
be erected at the four corners of a claim, and an
identification tag marked with the required inscrip­
tion must be secured to each corner post.
(2) When two or more claims are staked at the
same time by or on behalf of the same licensee and
have a common corner, a single corner post may be
used to mark the common corner. The identification
tag for each claim, marked with the required in­
scription, must be secured to the common corner
post.
(3) The following information is to be clearly
and indelibly inscribed on the identification tag of
each corner post or, if there is insufficient room on
the tag, on the post itself:
(a) the name of the licensee for whom the claim
is staked;
(b) the name of the person who erected that post,
if that person is not the licensee;
(c) the name of the claim; and
(d) the date and time that the post was erected.
Corner post
Common
corner post
Information on
corner posts
Witness post
29. (1) If, because of the presence of a body of
water or other natural obstruction or lands on which
entry for staking has not been authorized by the
holder of the surface rights, it is not practicable to
erect a corner post, a witness post must be erected
at one of the following locations:
(a) on a boundary or an extension of a boundary
of the claim and as near as practicable to the cor­
ner; or
(b) if it is not practicable to erect it at a location
specified in paragraph (a), at a location as near as
practicable to the corner.
June 29, 2013
raison de la présence de terres dont l’accès pour y
jalonner un claim n’a pas été autorisé par le titulaire
des droits de surface, d’une étendue d’eau ou d’un
autre obstacle naturel, elle est dressée sur la ligne
de délimitation du claim de chaque côté de ces ter­
res, de l’étendue d’eau ou de l’obstacle naturel.
(3) Lorsque deux claims ou plus sont jalonnés en
même temps par un même titulaire de licence ou en
son nom et qu’ils ont une limite commune, une
seule borne de délimitation peut être dressée pour
marquer tout intervalle commun le long de cette
limite.
(4) Les bornes de délimitation sont numérotées
en continu dans le sens des aiguilles d’une montre
en commençant à un après la borne d’angle nord­
est et en recommençant à un après chaque borne
d’angle.
(5) Le nom du claim, le numéro visé au paragra­
phe (4) et les renseignements ci-après sont inscrits
sur toute borne de délimitation :
a) sur la limite nord, les lettres « BLN » ou
« NBP »;
b) sur la limite est, les lettres « BLE » ou
« EBP »;
c) sur la limite sud, les lettres « BLS » ou
« SBP »;
d) sur la limite ouest, les lettres « BLO » ou
« WBP ».
28. (1) Sous réserve de l’article 29, une borne
d’angle est dressée à chacun des quatre angles du
claim et la plaque d’identification portant l’inscrip­
tion requise y est fixée solidement.
(2) Lorsque deux claims ou plus sont jalonnés en
même temps par un même titulaire de licence ou en
son nom et qu’ils ont des angles communs, une
seule borne d’angle peut être dressée pour marquer
l’angle commun mais les plaques d’identification
portant l’inscription requise à l’égard de chacun des
claims doivent y être fixées solidement.
(3) Les renseignements ci-après sont inscrits de
manière claire et indélébile sur chaque plaque
d’identification d’une borne d’angle ou, si l’espace
y est insuffisant, sur la borne d’angle :
a) le nom du titulaire de la licence pour lequel le
claim est jalonné;
b) le nom de la personne qui a dressé la borne, si
elle n’est pas le titulaire de la licence;
c) le nom du claim;
d) la date et l’heure auxquelles a été dressée la
borne.
29. (1) Lorsqu’une borne d’angle ne peut être
dressée en raison de la présence de terres dont
l’accès pour y jalonner un claim n’a pas été autorisé
par le titulaire des droits de surface, d’une étendue
d’eau ou d’un autre obstacle naturel, une borne
témoin est dressée à l’un des endroits suivants :
a) sur la limite du claim — ou sur son prolonge­
ment — à l’endroit le plus près possible de
l’angle de ce claim;
b) s’il est impossible en pratique de la dresser à
l’endroit visé à l’alinéa a), à l’endroit le plus près
possible de l’angle du claim où il est possible de
le faire.
Borne de
délimitation
commune
Numérotation
en continu
Renseignements
inscrits
Borne d’angle
Borne d’angle
commun
Renseignements
inscrits
Borne témoin
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1655
Corner post tag
on witness post
(2) The identification tag for the corner post must
be attached to the witness post.
(2) La plaque d’identification qui devrait être
fixée à la borne d’angle en cause est fixée à la
borne témoin.
Plaque
d’identification
fixée à la borne
témoin
Additional
information on
witness post
(3) In addition to the information referred to in
subsection 28(3), the following information must
be inscribed on the identification tag after the let­
ters “WP”: the cardinal direction and distance in
metres, measured in a straight line, from the wit­
ness post to the location where the corner post
would have been erected had it been practicable to
do so.
(3) En plus des renseignements visés au paragra­
phe 28(3), la distance en mètres, mesurée en ligne
droite selon les points cardinaux, entre la borne
témoin et l’endroit où la borne d’angle aurait été
dressée n’eût été l’obstacle au jalonnement, est
inscrite à la suite des lettres « WP » sur la plaque
d’identification.
Renseignements
complémen­
taires inscrits
STAKED CLAIM
JALONNEMENT DU CLAIM
30. When the boundaries and corners of a claim
have been marked in accordance with sections 23 to
29, the date and time of completion of the require­
ments of those sections and the licence number of
the licensee referred to in paragraph 28(3)(a) must
be inscribed on the identification tag of the north­
east corner post or of the witness post designating
the northeast corner, as the case may be. The claim
is then staked.
31. Compliance with the requirements set out in
sections 23 to 30 may be verified by a person au­
thorized by the Minister to perform any function
related to the administration and enforcement of
these Regulations.
30. Lorsque les limites et les angles du claim
sont marqués conformément aux articles 23 à 29, la
date et l’heure où ces exigences ont été remplies
ainsi que le numéro de licence du titulaire visé à
l’alinéa 28(3)a) sont inscrits sur la plaque d’identi­
fication de la borne d’angle nord-est ou de la borne
témoin marquant le même angle. Le claim est alors
jalonné.
Exigences pour
achever le
jalonnement
31. Toute personne autorisée par le ministre à
accomplir des fonctions liées à l’exécution et au
contrôle d’application du présent règlement peut
veiller au respect des exigences prévues aux arti­
cles 23 à 30.
Vérification
MOVING LEGAL POSTS AND
MODIFYING INFORMATION
DÉPLACEMENT DE BORNES LÉGALES ET
MODIFICATION DES RENSEIGNEMENTS
32. (1) Except as provided in subsections (2) and
(3), it is prohibited
(a) to remove, displace or destroy a legal post;
and
(b) to remove, deface or alter an identification
tag secured to a legal post or an inscription on a
legal post.
(2) The claim holder, the holder of the surface
rights or a public authority may remove a legal post
if the post is interfering with their use of the lands.
(3) If the holder of the surface rights or a public
authority removes a legal post, they must, within
30 days after the removal, notify the claim holder
and the Mining Recorder of the removal.
32. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), il
est interdit :
a) de déplacer, d’enlever ou de détruire une
borne légale;
b) d’enlever, de détériorer ou de modifier une
plaque d’identification qui y est fixée ou toute
inscription qui y figure.
(2) Le détenteur du claim, le titulaire des droits
de surface ou une autorité publique peut enlever
une borne légale si son emplacement interfère avec
leur utilisation des terres sur lesquelles elle se
trouve.
(3) Le titulaire des droits de surface ou l’autorité
publique qui enlève une borne légale en avise le
détenteur du claim et le registraire minier dans les
trente jours suivant l’enlèvement de la borne légale.
RECORDING OF A CLAIM
ENREGISTREMENT DU CLAIM
33. (1) Only the licensee for whom a claim has
been staked may submit an application to the Min­
ing Recorder to record the claim.
(2) The application must be made in the pre­
scribed form within 60 days after the date on which
the staking of the claim was completed.
33. (1) Seul le titulaire de licence pour qui le
claim a été jalonné peut présenter une demande
d’enregistrement de ce claim au registraire minier.
(2) La demande est présentée au plus tard le
soixantième jour suivant la date à laquelle le jalon­
nement du claim est terminé, sur la formule
prescrite.
(3) La demande est accompagnée des droits ap­
plicables prévus à l’annexe 1 et d’une carte ou d’un
croquis, exécuté à une échelle de 1:50 000, qui
indique ce qui suit :
a) l’emplacement du claim selon les caractéristi­
ques topographiques permanentes de la région
avoisinante;
Requirements
to complete
staking
Verification of
staking
Prohibition
Exception
Notification
Application
Prescribed
form and time
limit
Fee and map
(3) The application must be accompanied by the
applicable fee set out in Schedule 1 and a map or
sketch at the scale of 1:50,000 showing all of the
following:
(a) the location of the claim in relation to perma­
nent topographical features in the vicinity of the
claim;
Interdictions
Exception
Avis du
titulaire des
droits de
surface
Demande
Formule et
délai
Droits et cartes
1656
Canada Gazette Part I
(b) any nearby prospecting permit zones, re­
corded claims and leased claims;
(c) the positions of the corner posts;
(d) the positions and numbers of the boundary
posts;
(e) the positions of any witness posts.
Recording of
claim
Duration of
claim
(4) If the requirements of subsections (1) and (2)
have been met, the Mining Recorder must record
the claim as soon as practicable after the 60th day
following the day on which the staking was com­
pleted. The recording date is considered to be the
date that the application was received at the Mining
Recorder’s office.
(5) Unless a recorded claim is leased under subsection 57(5) or its recording is cancelled under
subsections 41(2) or 50(3) or sections 51 or 52, the
duration of a recorded claim is 10 years, beginning
on its recording date, plus any suspensions granted
under section 48 and any prolongation under sub­
section 57(4).
Conflicting
applications
34. If applications have been submitted to record
two or more claims that overlap, the claim that was
staked first in compliance with the staking require­
ments is the one that must be recorded.
Claim recorded
under the law
of another
province
35. (1) If it is determined that lands covered by a
mining claim that is recorded or otherwise recog­
nized under the law regulating the disposition of
mining interests in another province are wholly or
partly in the mining district of the Northwest Terri­
tories, and if the portion in the Northwest Territo­
ries does not contain lands referred to in section 5,
the claim holder may, within 90 days after the de­
termination, apply to the Mining Recorder to have
the portion of the claim within the Northwest Terri­
tories recorded as a separate claim.
Limitation
(2) If an application to record the claim is not
made within the period set out in subsection (1), the
lands that were covered by the claim and that are
within the Northwest Territories are considered to
never have been covered by a claim.
(3) On receipt of an application made under subsection (1) and the applicable fee set out in Sched­
ule 1, the Mining Recorder must record the claim as
soon as practicable, using the date and time when
the claim was recorded or otherwise recognized in
the other province.
Recording date
and time
Claim lying
partly in
another
province
36. If a plan of survey recorded under section 56
and prepared with respect to a recorded claim
shows that part of the claim is in another province,
the Mining Recorder must reduce the boundaries of
the claim in accordance with the plan, and must, as
soon as feasible, advise the claim holder of the
reduction.
June 29, 2013
b) toute zone visée par un permis de prospection,
tout claim enregistré et tout claim enregistré visé
par un bail qui sont situés près du claim;
c) l’emplacement des bornes d’angle;
d) l’emplacement et le numéro des bornes de
délimitation;
e) l’emplacement des bornes témoins, le cas
échéant.
(4) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier enregistre
le claim dans les plus brefs délais après le soixan­
tième jour suivant la date à laquelle le jalonnement
du claim est terminé. La date d’enregistrement du
claim est considérée être celle à laquelle la de­
mande a été reçue au bureau du registraire minier.
(5) À moins qu’un bail ne soit délivré à son
égard en application du paragraphe 57(5) ou qu’il
ne soit annulé en application des paragraphes 41(2)
ou 50(3), des articles 51 ou 52, le claim enregistré
est valide à compter de la date de son enregistre­
ment pour une période de dix ans, à laquelle
s’ajoute toute période de prolongation inscrite dans
le registre en application de l’article 48 ou toute
période de prolongation autorisée en application du
paragraphe 57(4).
34. Si plusieurs demandes d’enregistrement à
l’égard de claims qui se chevauchent sont présen­
tées, seul le claim qui a été jalonné en premier
conformément aux exigences liées au jalonnement
est enregistré.
35. (1) Lorsqu’il est établi que des terres visées
par un claim minier enregistré — ou dont
l’existence est reconnue — en vertu d’une loi régis­
sant la disposition d’intérêts miniers en vigueur
dans une autre province sont situées, en tout ou en
partie, dans le district minier des Territoires du
Nord-Ouest et qu’elles ne sont pas visées à l’arti­
cle 5, le détenteur de ce claim peut, dans les quatre­
vingt-dix jours suivant cette constatation, présenter
au registraire minier une demande d’enregistrement
du claim ou de la partie de celui-ci située dans les
Territoires du Nord-Ouest à titre de claim distinct.
(2) Si aucune demande d’enregistrement n’est
présentée dans le délai prévu au paragraphe (1), les
terres visées par le claim ou la partie de celui-ci et
qui sont situées dans les Territoires du Nord-Ouest
sont réputées n’avoir jamais fait l’objet d’un claim.
(3) Sur réception de la demande présentée au ti­
tre du paragraphe (1) et des droits applicables pré­
vus à l’annexe 1, le registraire minier enregistre le
claim dans les plus brefs délais et indique la date et
l’heure auxquelles il a été enregistré — ou auxquel­
les son existence a été reconnue — en vertu de la
loi régissant la disposition d’intérêts miniers en
vigueur dans l’autre province.
36. Lorsqu’un plan d’arpentage enregistré en
application de l’article 56 et établi à l’égard d’un
claim enregistré indique qu’une partie du claim est
située dans une autre province, le registraire minier
réduit les limites de ce claim en conséquence. Il en
avise le détenteur du claim dans les plus brefs
délais.
Enregistrement
Période de
validité
Demandes
multiples
Claim
enregistré sous
le régime d’une
loi provinciale
Hors délai
Enregistrement
du claim et date
Partie de claim
située dans une
autre province
Le 29 juin 2013
Notice of
protest
Priority based
on time of
staking
Inquiry by
Supervising
Mining
Recorder
Powers related
to the inquiry
Determination
and reasons
Gazette du Canada Partie I
1657
DISPUTE RESPECTING RECORDING OF A CLAIM
CONTESTATION DE L’ENREGISTREMENT D’UN CLAIM
37. (1) If a person wants to dispute the recording
of a claim, they must
(a) within one year after the day the disputed
claim was recorded, file with the Supervising
Mining Recorder a notice of protest in the pre­
scribed form; and
(b) attest that they believe that they have, before
the staking of the disputed claim, staked a claim
on all or part of the area covered by the disputed
claim.
(2) When the recording of a claim is disputed,
the recording of the area of the claim in dispute
must be accorded to the person who first staked the
area of the claim in dispute in accordance with
these Regulations.
38. (1) When a notice of protest is filed, the
Supervising Mining Recorder must
(a) send a copy of the notice by registered mail
to the holder of the disputed claim; and
(b) inquire into the allegations contained in the
notice of protest.
37. (1) La personne qui conteste l’enregistrement
d’un claim :
a) dépose auprès du registraire minier en chef,
dans l’année qui suit l’enregistrement du claim
qu’elle conteste, un avis de contestation établi
sur la formule prescrite;
b) atteste qu’elle estime avoir jalonné en premier,
en tout ou en partie, un claim sur les terres visées
par le claim dont l’enregistrement est contesté.
Avis de
contestation
(2) En cas de contestation de l’enregistrement
d’un claim, l’enregistrement de la superficie du
claim en cause est accordé à la personne dont le
claim a été jalonné en premier conformément au
présent règlement.
38. (1) Lorsqu’un avis de contestation lui est
transmis, le registraire minier en chef :
a) en envoie une copie, par courrier recomman­
dé, au détenteur du claim dont l’enregistrement
est contesté;
b) enquête sur les allégations contenues dans
l’avis de contestation.
(2) Lorsqu’il fait une enquête, le registraire mi­
nier en chef peut :
a) convoquer des témoins et les interroger sous
serment;
b) obliger ces personnes à produire des
documents;
c) prendre toutes les mesures utiles à l’enquête.
Claim jalonné
en premier
(3) L’enquête terminée, le registraire minier en
chef décide quel claim a été jalonné en premier et
fournit aux parties et au registraire minier, par écrit,
les motifs de sa décision.
Décision
motivée
(2) For the purposes of the inquiry, the Supervising Mining Recorder may
(a) summon and examine under oath any person
whose attendance is considered necessary to the
inquiry;
(b) compel the production of documents by wit­
nesses; and
(c) do all things necessary to provide a full and
proper inquiry.
(3) After making the inquiry, the Supervising
Mining Recorder must determine which claim was
staked first and must provide the parties and the
Mining Recorder with written reasons for the
determination.
REQUIREMENTS RESPECTING
RECORDED CLAIMS
EXIGENCES RELATIVES À
TOUT CLAIM ENREGISTRÉ
Charge to be
paid
39. The claim holder must pay the following
charges to the Mining Recorder for the right to hold
the claim and to assess its mineral potential:
(a) $10 per full or partial hectare in the claim for
the first two-year period following the day on
which the claim is recorded, payable at the latest
90 days after the end of the period; and
(b) $5 per full or partial hectare in the claim for
each subsequent one-year period, payable at the
latest 90 days after the end of the period.
Work required
40. (1) The claim holder must do work of the fol­
lowing costs:
(a) $10 per full or partial hectare in the claim
during the two-year period following the day on
which the claim was recorded; and
(b) $5 per full or partial hectare in the claim dur­
ing each subsequent one-year period.
39. Afin d’obtenir le droit de détenir un claim en­
registré et d’en évaluer le potentiel minéral, le dé­
tenteur d’un claim enregistré paie au registraire
minier, le prix suivant :
a) 10 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim,
pour la période de deux ans suivant la date
d’enregistrement de ce claim, à acquitter au plus
tard le quatre-vingt-dixième jour suivant la fin de
cette période;
b) 5 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim pour
toute période subséquente d’un an, à acquitter au
plus tard le quatre-vingt-dixième jour suivant la
fin de cette période.
40. (1) Le détenteur d’un claim enregistré est
tenu, au cours de la période applicable ci-après,
d’exécuter des travaux dont le coût est égal à ce qui
suit :
a) 10 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim au
cours de la période de deux ans suivant la date
d’enregistrement de ce claim;
b) 5 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim au
cours de toute période subséquente d’un an.
Enquête du
registraire
minier en chef
Pouvoirs
Prix à payer
Exécution de
travaux
1658
Canada Gazette Part I
Work before
recording of
claim
(2) Work that was done during the two years before the claim was recorded is considered to be
work done on the claim during the period referred
to in paragraph (1)(a).
Period of
application of
requirements
41. (1) Subject to subsections (2) and 57(4), the
requirements set out in section 39 and subsec­
tion 40(1) apply for the duration of a recorded
claim or until a lease on the claim is issued before
the duration ends.
(2) The recording of a claim is cancelled on one
of the following days, as the case may be:
(a) the day after the last day for filing a report
under subsection 42(1), if a report on work with
respect to that claim has not been submitted in
accordance with section 42 and
(i) the claim holder has not been issued a cer­
tificate of extension with respect to that claim
under section 47, and
(ii) a suspension with respect to that claim has
not been granted under section 48; or
(b) subject to section 81, the day that is 31 days
after the day a certificate of work with respect to
that claim was issued under section 45, if the cost
of work allocated to that claim in the certificate
of work is less than the cost of work required to
be done under subsection 40(1).
Cancellation of
recording
Report on work
in respect of a
claim
42. (1) The claim holder must, no later than
90 days after the end of the period during which
work must be done, submit to the Mining Recorder
a report of the work that has been done in respect of
the claim, accompanied by the fee for a certificate
of work set out in Schedule 1.
Preparation of
report
(2) The report must be prepared in accordance
with Part 1 of Schedule 2, except that if the report
deals only with excavation, sampling or the exam­
ination of outcrops and surficial deposits — or any
combination of them — and the cost of the work is
less than $10,000, the report may be a simplified
report prepared in accordance with Part 2 of Sched­
ule 2.
(3) The report must be prepared and signed
(a) in the case of a simplified report, by the indi­
vidual who performed or supervised the work; or
(b) in all other cases, by a professional geoscien­
tist or a professional engineer as defined in sub­
section 1(1) of the Engineering and Geoscience
Professions Act, S.N.W.T. 2006, c. 16.
(4) The following must be submitted with the
report:
(a) a statement of work in the prescribed form;
(b) a table setting out the cost of work by type of
work, together with, for each type of work, de­
tails of the costs sufficient to enable evaluation
of the report in accordance with subsection (8);
and
(c) a table setting out the cost of work that is at­
tributable to each claim.
Signature of
report
Associated
documents
June 29, 2013
(2) Les travaux qui ont été exécutés au cours de
la période de deux ans précédant l’enregistrement
d’un claim sont considérés comme étant exécutés à
l’égard de ce claim au cours de la période visée à
l’alinéa (1)a).
41. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et 57(4),
les exigences prévues à l’article 39 et au paragra­
phe 40(1) s’appliquent durant la période de validité
du claim enregistré, à moins que celui-ci ne soit
pris à bail avant la fin de cette période.
(2) L’enregistrement d’un claim est annulé à
l’une des dates suivantes :
a) le jour suivant la date limite prévue au para­
graphe 42(1), si un rapport à l’égard de ce claim
n’est pas présenté conformément à l’article 42, à
moins que, selon le cas :
(i) un certificat de prolongation ne soit délivré
au détenteur du claim conformément à l’arti­
cle 47,
(ii) une suspension de paiement et une prolon­
gation de la période d’exécution des travaux
visées à l’article 48 ne soient autorisées con­
formément à cet article;
b) sous réserve de l’article 81, le trente et unième
jour suivant la date de délivrance du certificat de
travaux visé à l’article 45, si le certificat de tra­
vaux délivré à l’égard de ce claim indique que
les sommes attribuables au coût des travaux sont
moins élevées que celles exigées par le paragra­
phe 40(1).
42. (1) Le détenteur du claim présente au regis­
traire minier un rapport sur les travaux qui ont été
exécutés à l’égard du claim, au plus tard le quatre­
vingt-dixième jour suivant la fin de la période au
cours de laquelle ils doivent êtres exécutés, accom­
pagné des droits prévus à l’annexe 1 pour la déli­
vrance d’un certificat de travaux.
(2) Le rapport est présenté conformément à la
partie 1 de l’annexe 2 et, dans le cas où il porte
uniquement sur des travaux d’examen d’affleure­
ments rocheux et de dépôts de surface, d’excava­
tion ou d’échantillonnage, ou toute combinaison de
ceux-ci, dont le coût total est inférieur à 10 000 $, il
peut être présenté sous forme de rapport simplifié
conformément à la partie 2 de l’annexe 2.
(3) Le rapport est préparé et signé :
a) dans le cas du rapport simplifié, par la personne
qui a exécuté les travaux ou les a supervisés;
b) dans les autres cas, par un géoscientifique ou
un ingénieur au sens du paragraphe 1(1) de la Loi
sur les professions d’ingénieur et de géoscienti­
fique, L.N.T.-O. 2006, ch.16.
(4) Le rapport est accompagné des éléments
suivants :
a) un énoncé des travaux présenté sur la formule
prescrite;
b) un tableau indiquant le coût des travaux selon
le type des travaux exécutés et, pour chaque type,
suffisamment de détails, à l’appui, pour permet­
tre l’examen visé au paragraphe (8);
c) un tableau indiquant le coût des travaux attri­
bué à chacun des claims.
Travaux déjà
exécutés
Période
d’application
des exigences
Annulation de
l’enregistrement
Rapport
Présentation du
rapport
Signature
Documents
complémen­
taires
Le 29 juin 2013
Details of costs
(5) In respect of the details of the costs,
(a) if a claim holder uses their own equipment to
perform work, the cost claimed in relation to that
equipment must not be more than the cost of
leasing similar equipment for the period that the
equipment was used in performing the work; and
(b) if a claim holder personally performs work,
the cost claimed in relation to that work must not
be more than an amount equal to the cost of en­
gaging another person to do that work.
Maintenance of
documentation
(6) The claim holder must keep all supporting
documents used to justify the cost of work and
make them available on request by the Mining Re­
corder until the holder has received a certificate of
work under paragraph 45(1)(a).
(7) Work reported in one report must not be reported in any other report.
(8) The Mining Recorder must evaluate the report to determine its compliance with Schedule 2
and the allowable cost of work to be entered in a
certificate of work under subsection 45(2).
Work reported
once
Evaluation of
report
Supporting
documents
Lack of
justification
Allocation of
excess cost of
work
(9) If the Mining Recorder requests supporting
documents that justify the cost of work reported,
the Mining Recorder must notify the claim holder
in writing and must specify the cost of work for
which such documents are requested.
(10) If the claim holder does not, within four
months after the day the notification is sent, pro­
vide the supporting documents requested, the cost
of work to which they relate must be considered to
not be justified.
43. (1) Subject to subsection (2), if a recorded
claim is not grouped under section 44, and if the
cost of work that has been justified in a report in
respect of that claim exceeds the cost of work re­
quired to be done on it under subsection 40(1) at
the time the certificate of work respecting the report
is ready to be issued, the Mining Recorder must
allocate the excess cost of work to the next period
or periods for which work is still required to be
done on the claim under subsection 40(1).
Unallocated
excess cost of
work
(2) At any time before evaluation of the report
has been completed, the claim holder may submit a
written request to the Mining Recorder to not allo­
cate the excess cost of work at all or to allocate it to
fewer periods than would be required under subsec­
tion (1), and the Mining Recorder must comply
with the request.
Request to
allocate
unallocated
excess cost of
work
(3) If unallocated excess cost of work is recorded
with respect to a claim, the claim holder may sub­
mit a request to the Mining Recorder to allocate
that cost as specified in the request. The request
must be in the prescribed form and must be ac­
companied by the fee for a certificate of work set
out in Schedule 1.
Gazette du Canada Partie I
1659
(5) Le coût indiqué dans les détails fournis ne
peut excéder :
a) s’agissant de l’équipement, si le détenteur du
claim enregistré utilise son équipement pour exé­
cuter les travaux, le coût de location d’un
équipement semblable pour la période pendant
laquelle l’équipement a été utilisé pour les
exécuter;
b) s’agissant des travaux, si le détenteur du claim
enregistré les exécute lui-même, une somme
égale à celle qu’il aurait dû payer à une autre
personne pour exécuter les mêmes travaux.
(6) Le détenteur du claim enregistré conserve
tous les documents justificatifs du coût des travaux
et veille à ce qu’ils demeurent disponibles sur de­
mande du registraire minier jusqu’à ce qu’il reçoive
le certificat de travaux visé à l’alinéa 45(1)a).
(7) Les travaux dont fait état le rapport ne peu­
vent faire l’objet d’un autre rapport.
(8) Le registraire minier examine le rapport, véri­
fie qu’il est conforme à l’annexe 2 et établit la
somme attribuable au coût des travaux qui doit être
indiquée dans le certificat de travaux visé au para­
graphe 45(2).
(9) Si le registraire minier demande des docu­
ments justificatifs du coût des travaux, il en avise
par écrit le détenteur du claim enregistré et indique
le coût des travaux pour lequel ils sont demandés.
Détails du coût
des travaux
(10) Si le détenteur du claim ne fournit pas les
documents justificatifs demandés dans les quatre
mois suivant la date de l’envoi de l’avis, le coût des
travaux pour lesquels ces documents sont demandés
est réputé ne pas être justifié.
43. (1) Sous réserve du paragraphe (2), lorsque,
au moment où le certificat de travaux est prêt à être
délivré, le coût des travaux exécutés à l’égard d’un
claim enregistré — qui ne fait pas l’objet d’un
groupement en vertu de l’article 44 — justifié dans
un rapport excède le coût des travaux qui doivent
être exécutés au titre du paragraphe 40(1), le regis­
traire minier attribue cet excédent à toute autre pé­
riode suivant immédiatement cette période à l’égard
de laquelle des travaux doivent être exécutés en
application de ce paragraphe.
(2) Le détenteur du claim peut demander par
écrit au registraire minier, en tout temps mais avant
que l’examen du rapport ne soit terminé, soit de ne
pas attribuer l’excédent, soit de l’attribuer à un
nombre moindre de périodes que celui à l’égard
duquel des travaux doivent être exécutés. Le regis­
traire minier procède selon ce qui est précisé dans
la demande.
(3) Lorsqu’un excédent non attribué à l’égard
d’un claim enregistré est indiqué dans le registre, le
détenteur du claim peut demander au registraire
minier d’attribuer cet excédent selon ce qui est pré­
cisé dans la demande. Celle-ci est présentée sur la
formule prescrite et est accompagnée des droits
prévus à l’annexe 1 pour la délivrance d’un certifi­
cat de travaux.
Coûts non
justifiés
Conservation
des documents
justificatifs
Rapport unique
Vérification du
rapport
Documents
justificatifs
complémen­
taires
Coûts excéden­
taires —
demande
d’attribution
Excédent non
attribué
Demande
d’attribution
d’excédent non
attribué
1660
Canada Gazette Part I
Certificate of
work for
unallocated
excess cost of
work
Grouping of
recorded claims
for allocation
of costs
Request for
grouping
Grouping
certificate
Period of
validity
Request for
allocation of
costs among
grouped claims
Presentation of
request
Limit on
reallocation
Issuance of
certificate of
work
Certificate of
work
respecting
claim
(4) If the unallocated excess cost of work is suf­
ficient to comply with the request, the Mining Re­
corder must allocate the unallocated cost of work
on the claim in accordance with the request.
44. (1) Recorded claims may be grouped for the
purpose of allocating the cost of work done with
respect to them if all of the following conditions are
met:
(a) the claims are contiguous;
(b) the total area of the group does not exceed
5000 hectares;
(c) none of the claims is leased.
(2) A request to group claims must be submitted
in the prescribed form to the Mining Recorder. It
must be signed by each of the claim holders and be
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue a grouping
certificate respecting the claims to each of the claim
holders.
(4) A grouping certificate takes effect on the day
on which the fee under subsection (2) was received,
and ceases to have effect on the earliest of the fol­
lowing days:
(a) the day on which the recording of any claim
in the group is cancelled;
(b) the day on which a lease of any claim in the
group takes effect;
(c) the day on which a new grouping certificate
in respect of any claim in the group takes effect.
(5) On request by a holder of a claim listed in a
grouping certificate, the Mining Recorder must
allocate, in accordance with the request, the cost of
work that has been justified in a report in respect of
any of the claims listed in the grouping certificate
to any of the other claims listed in it, for any of the
periods referred to in subsection 40(1).
(6) A request must be in the prescribed form and,
if it is not submitted with the report referred to in
section 42, it must be accompanied by the fee for a
certificate of work set out in Schedule 1.
(7) The cost of work allocated to a recorded
claim referred to in a grouping certificate cannot be
reallocated to any recorded claim referred to in a
different grouping certificate.
45. (1) The Mining Recorder must issue a certifi­
cate of work in the following circumstances:
(a) when evaluation of a report respecting a
claim has been completed;
(b) when allocation of cost of work under sub­
section 18(3), 43(1), (2) or (4) or 44(5) has been
done.
(2) A certificate of work respecting a claim must
set out
(a) the cost of work that has been determined as
allowable in the report; and
(b) the allocation of the cost of work that has
been made under subsection 18(3), 43(1), (2) or
(4) or 44(5).
June 29, 2013
(4) Si l’excédent non attribué à l’égard du claim
enregistré faisant l’objet de la demande est suffi­
sant, le registraire minier attribue cet excédent con­
formément à la demande.
44. (1) Des claims enregistrés peuvent être grou­
pés pour l’attribution du coût des travaux qui y sont
exécutés, si les exigences ci-après sont remplies :
a) les claims sont contigus;
b) la superficie totale du groupement n’excède
pas 5000 hectares;
c) aucun des claims n’est visé par un bail.
Certificat de
travaux pour
excédent non
attribué
(2) La demande de groupement de claims enre­
gistrés est présentée au registraire minier sur la
formule prescrite. Elle est signée par tous les déten­
teurs de claim et est accompagnée des droits appli­
cables prévus à l’annexe 1.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre un
certificat de groupement de claims enregistrés à
chacun des détenteurs de claim.
(4) Le certificat de groupement prend effet à la
date de réception des droits visés au paragraphe (2)
et cesse d’avoir effet à celle des dates ci-après qui
est antérieure aux autres :
a) la date d’annulation de l’enregistrement de
l’un des claims visés par le certificat;
b) la date d’entrée en vigueur d’un bail pris à
l’égard d’un de ces claims;
c) la date à laquelle prend effet un nouveau certi­
ficat de groupement à l’égard d’un de ces claims.
(5) Sur demande d’un des détenteurs de claim
enregistré visés par un certificat de groupement, le
registraire minier attribue, conformément à la de­
mande, le coût des travaux qui a été justifié dans un
rapport à l’égard de tout claim visé par le certificat
à tout autre claim visé par ce certificat à l’égard de
toute période visée au paragraphe 40(1).
(6) La demande est présentée sur la formule
prescrite. Si elle n’est pas présentée au registraire
minier en même temps que le rapport visé à
l’article 42, elle est accompagnée des droits prévus
à l’annexe 1 pour la délivrance d’un certificat de
travaux.
(7) Le coût des travaux attribué à un claim enre­
gistré visé par un certificat de groupement ne peut
être réattribué à un autre claim enregistré visé par
un autre certificat de groupement.
45. (1) Le registraire minier délivre un certificat
de travaux dans les cas suivants :
a) lorsque l’examen du rapport reçu à l’égard
d’un claim est terminé;
b) lorsque l’attribution du coût des travaux visée
aux paragraphes 18(3), 43(1), (2) ou (4) ou 44(5)
a été effectuée.
(2) Le certificat des travaux établit ce qui suit :
a) la somme attribuable au coût des travaux,
selon ce que précise le rapport;
b) l’attribution effectuée au titre des paragra­
phes 18(3), 43(1), (2) ou (4) ou 44(5).
Présentation de
la demande de
groupement
Groupement de
claims
enregistrés —
attribution des
coûts
Certificat de
groupement de
claims
enregistrés
Période de
validité
Demande
d’attribution
des coûts à un
des claims
visés par le
certificat
Présentation de
la demande
Limite de
réattribution
Délivrance du
certificat de
travaux
Certificat de
travaux
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1661
46. (1) Lorsqu’un certificat de travaux est délivré
à l’égard d’un claim enregistré, remise est accor­
dée — en tout ou en partie — d’une somme égale
au prix payé ou à payer en application de l’arti­
cle 39 à l’égard de toute période qui y est visée et
pour laquelle le coût des travaux a été attribué. Le
montant de la remise ne peut excéder le coût des
travaux qui a été indiqué dans le certificat et qui n’a
pas fait l’objet d’une remise au titre du présent
règlement.
(2) Le prix visé à l’article 39 qui a été payé au
registraire minier et qui fait l’objet d’une remise en
application du présent article est remboursé par le
ministre à qui de droit.
Remise du prix
à payer
Remission of
charge
46. (1) If a certificate of work has been issued in
respect of a recorded claim, remission is granted of
the portion of the charges paid or payable under
section 39 with respect to any period and for which
the cost of work has been allocated to that claim in
the certificate. The remission must not exceed the
cost of work that is indicated on the certificate and
that has not been remitted under these Regulations.
Repayment
(2) Any charge payable under section 39 that has
been paid to the Mining Recorder and that is remit­
ted under this section must be repaid by the Minis­
ter to the person entitled to it.
EXTENSION AND SUSPENSION
PROLONGATION ET SUSPENSION
Extension of
time to meet
work
requirements
47. (1) The holder of a recorded claim who has
not satisfied the obligation to do work under sub­
section 40(1) with respect to a period may make an
application to the Mining Recorder for a one-year
extension of time to do that work.
Demande de
prolongation
Presentation of
application
(2) The application must be made in the pre­
scribed form no later than 90 days after the end of
the period, and must be accompanied by the applic­
able fee set out in Schedule 1 and the charge pay­
able for that period under section 39.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue to the
claim holder a certificate of extension of time to do
the work, except that not more than three certifi­
cates of extension can be issued with respect to a
claim.
48. (1) If a claim holder is unable to do work as
required under subsection 40(1) because the holder
is, for reasons beyond the holder’s control, waiting
for a public authority to give an authorization or
decision without which the work cannot proceed,
the claim holder may request a suspension of one
year — beginning on the anniversary date of
the recording of the claim — of the payment and
work requirements under section 39 and subsec­
tion 40(1).
(2) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder no later than 90 days
after the end of the applicable period under sec­
tion 39 and subsection 40(1) for which the suspen­
sion is requested, and must be accompanied by
documentation showing that the claim holder is
waiting for the authorization or decision.
(3) If an order under section 11.02 of the Com­
panies’ Creditors Arrangement Act has been made
with respect to a claim holder, the claim holder may
request a suspension of the payment and work re­
quirements under section 39 and subsection 40(1)
until the anniversary date of the recording of the
claim that is at least 12 months after the day on
which the order has ceased to have effect with re­
spect to the claim.
(4) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder no later than 90 days
after the day on which the order was made, and
must be accompanied by a certified copy of the
order.
47. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui n’a
pas exécuté les travaux requis par le paragra­
phe 40(1) au cours d’une période prévue à ce para­
graphe peut présenter au registraire minier une
demande visant à la prolonger pour une période
d’un an.
(2) La demande est présentée sur la formule
prescrite au plus tard le quatre-vingt-dixième jour
suivant la fin de la période. Elle est accompagnée
des droits applicables prévus à l’annexe 1 et du prix
à payer pour la période aux termes de l’article 39.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre au
détenteur du claim un certificat de prolongation de
la période; il ne peut toutefois en délivrer plus de
trois à l’égard du même claim.
48. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui, en
raison de circonstances indépendantes de sa volon­
té, est dans l’attente d’une autorisation ou d’une
décision préalable d’une autorité publique et qui se
trouve ainsi dans l’impossibilité d’exécuter les tra­
vaux requis par le paragraphe 40(1), peut demander
la suspension, à son égard, de l’application de
l’article 39 et du paragraphe 40(1) pour une période
d’un an à compter de la date anniversaire de l’enre­
gistrement du claim.
(2) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef au plus tard le quatre-vingt­
dixième jour suivant la fin de la période applicable
visée à l’article 39 ou au paragraphe 40(1) et pour
laquelle la suspension d’application est demandée.
Elle est accompagnée de documents justificatifs.
Demande de
suspension de
paiement et de
prolongation de
période
d’exécution des
travaux
(3) Le détenteur d’un claim enregistré à l’égard
de qui une ordonnance a été rendue en vertu de
l’article 11.02 de la Loi sur les arrangements avec
les créanciers des compagnies peut demander la
suspension, à son égard de l’application de l’arti­
cle 39 et du paragraphe 40(1) jusqu’à la date anni­
versaire de l’enregistrement du claim suivant d’au
moins douze mois la date à laquelle l’ordonnance
cesse d’avoir effet.
(4) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef au plus tard le quatre-vingt­
dixième jour suivant la date à laquelle l’ordonnance
a été rendue et est accompagnée d’une copie certi­
fiée conforme de celle-ci.
Loi sur les
arrangements
avec les
créanciers des
compagnies
Certificate of
extension
Suspension of
payment and
work
requirements
Time limit for
request
Companies’
Creditors
Arrangement
Act
Time limit for
request
Remboursement
Présentation de
la demande
Certificat de
prolongation
Date limite de
la demande
Date limite de
la demande
1662
Canada Gazette Part I
Recording of
suspension
June 29, 2013
(5) If the requirements of subsections (1) and (2)
or (3) and (4) have been met, the Supervising Min­
ing Recorder must record the suspension with re­
spect to the claim.
(6) A suspension prolongs the duration of the
claim by the duration of the suspension.
(5) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) ou (3) et (4) sont remplies, le registraire mi­
nier en chef inscrit la suspension à l’égard du claim
dans le registre.
(6) La période de validité du claim est prolongée
d’une période équivalente à celle de la suspension.
REDUCED AREA
RÉDUCTION DE SUPERFICIE
Application for
reduced-area
claim
49. (1) The holder of a recorded claim (the
“original claim”) may make an application to the
Mining Recorder to record, within the area of the
original claim, a reduced-area claim if
(a) the cost of work set out in a certificate of
work with respect to the original claim is at least
$10 per full or partial hectare; and
(b) the reduced-area claim has been staked in ac­
cordance with sections 23 to 30, using reducedarea tags issued under subsection 24(2).
Presentation of
application
(2) The application must be made in the pre­
scribed form no later than 60 days after the staking
of the reduced-area claim, and must be accompan­
ied by the applicable fee set out in Schedule 1 and
the map or sketch referred to in subsection 33(3).
Recording of
reduced-area
claim
(3) If the requirements set out in this section are
met, the Mining Recorder must record the reducedarea claim, effective on the next anniversary date of
the recording of the original claim.
Effect of
recording
(4) When the recording of a reduced-area claim
takes effect,
(a) the recording date for it is considered to be
the recording date of the original claim;
(b) the information recorded by the Mining Re­
corder, including the requests and the documents
filed with respect to the original claim, are con­
sidered to have been recorded or presented with
respect to the reduced-area claim; and
(c) the recording of the original claim is
cancelled.
(5) The lands in the original claim that are not
within the reduced-area claim are open for pros­
pecting and staking at noon on the day following
the first business day after the day on which the
recording of the claim was cancelled.
49. (1) Le détenteur d’un claim enregistré, appelé
au présent article « claim initial », peut présenter au
registraire minier une demande d’enregistrement
d’un claim de superficie réduite compris dans les
limites du claim initial, si les conditions ci-après
sont remplies :
a) le coût de travaux établi dans un certificat de
travaux à l’égard du claim initial s’éleve à au
moins 10 $ l’hectare ou partie d’hectare;
b) la superficie réduite a été jalonnée conformé­
ment aux articles 23 à 30 au moyen de plaques
remises en vertu du paragaphe 24(2).
(2) La demande est présentée sur la formule pres­
crite au plus tard le soixantième jour suivant le
jalonnement du claim de superficie réduite. Elle est
accompagnée des droits applicables prévus à l’an­
nexe 1 et de la carte ou du croquis visés au para­
graphe 33(3).
(3) Si les conditions prévues au présent article
sont remplies, le registraire minier enregistre le
claim de superficie réduite; l’enregistrement prend
effet à la prochaine date anniversaire de l’enregis­
trement du claim initial.
(4) Lorsque l’enregistrement d’un claim de su­
perficie réduite prend effet :
a) la date d’enregistrement est considérée comme
étant celle du claim initial;
b) les renseignements inscrits dans le registre, y
compris les demandes et les documents présentés
à l’égard du claim initial sont considérés avoir
été inscrits ou présentés à l’égard du claim de
superficie réduite comme s’il s’agissait du claim
initial;
c) l’enregistrement du claim initial est annulé.
(5) Les terres visées par le claim initial qui ne
font plus partie du claim de superficie réduite sont
rouvertes à la prospection et au jalonnement à midi
le lendemain du premier jour ouvrable suivant la
date de l’annulation de l’enregistrement du claim
initial.
(6) Le jour où l’enregistrement du claim de su­
perficie réduite prend effet ou, si ce jour n’est pas
un jour ouvrable, le premier jour ouvrable suivant,
le registraire minier affiche dans son bureau un avis
qui précise le moment de réouverture des terres
visées par le claim initial qui ne font pas partie du
claim de superficie réduite ainsi que les nouvelles
limites de celui-ci.
Effect of
suspension
Reopening of
lands for
prospecting and
staking
Notice
Notice of
cancellation
(6) On the day the recording of the reduced-area
claim takes effect — or if that day is not a business
day, on the first business day that follows — the
Mining Recorder must post a notice in the Mining
Recorder’s office specifying when the lands in the
original claim that are not within the reduced-area
claim are open for prospecting and staking, and
setting out the boundaries of the reduced-area
claim.
CANCELLATION OF RECORDING
OF CLAIMS
ANNULATION DE L’ENREGISTREMENT
DU CLAIM
50. (1) If the Mining Recorder has information
that either of the following circumstances apply in
50. (1) Si le registraire minier détient des rensei­
gnements selon lesquels une des situations ci-après
Prolongation et
paiement
suspendu
inscrits dans le
registre
Effet de la
prolongation
Demande de
réduction de
superficie
Présentation de
la demande
Enregistrement
du claim de
superficie
réduite
Effets de
l’enregistrement
Réouverture
des terres à la
prospection et
au jalonnement
Affichage
Avis
d’annulation
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1663
respect of a recorded claim, the Mining Recorder
must immediately send the claim holder a notice
that the recording of the claim will be cancelled
unless, within 60 days, the holder can show that the
information is not correct:
(a) the claim holder knowingly made a false or
misleading statement on the application to record
the claim;
(b) the claim holder has removed minerals in
contravention of subsection 7(2).
s’applique à l’égard d’un claim enregistré, il avise
immédiatement le détenteur du claim que l’enregis­
trement sera annulé, à moins que le détenteur ne
démontre, au plus tard le soixantième jour suivant
la date de l’avis, que ces renseignements sont
inexacts :
a) le détenteur du claim a fait sciemment une dé­
claration fausse ou trompeuse dans la demande
d’enregistrement de celui-ci;
b) il a contrevenu au paragraphe 7(2);
Notice to claim
holder
(2) The notice must set out the reason for the im­
pending cancellation and a summary of the evi­
dence to support the cancellation.
(2) L’avis comporte les motifs de l’annulation et
un résumé des preuves à l’appui.
Motifs
Default
(3) If, by the end of the 60th day after the notice
was sent, the claim holder has not provided to the
Mining Recorder evidence proving that the reason
for cancellation is not valid, the recording of the
claim is cancelled.
(3) Si, au plus tard le soixantième jour suivant la
date de l’envoi de l’avis, le détenteur du claim ne
démontre pas l’inexactitude des renseignements
visés au paragraphe (1), l’enregistrement du claim
est annulé.
Soixante jours
pour corriger la
situation
Cancellation of
recording or
exclusion of
lands
(4) If it is determined that a recorded claim includes any of the following lands, the Mining Recorder must cancel the recording of the claim or, if
it is possible to exclude those lands from the claim,
must amend the boundaries of the recorded claim to
do so, and must notify the claim holder accordingly:
(a) lands referred to in section 5;
(b) lands that were staked in contravention of
section 6;
(c) lands outside the application of these
Regulations.
(4) S’il est établi qu’un claim enregistré vise
l’une des terres ci-après, le registraire minier annule
l’enregistrement du claim ou, s’il est possible de les
exclure du claim, il modifie les limites de celui-ci et
en avise le détenteur :
a) les terres visées à l’article 5;
b) celles qui ont été jalonnées en contravention
de l’article 6;
c) celles auxquelles le présent règlement ne s’ap­
plique pas.
Annulation ou
modification de
l’enregistrement
d’un claim
Request for
cancellation of
recording
51. The holder of a recorded claim may cancel
the recording of the claim by submitting to the
Mining Recorder a written request for cancellation
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
51. Le détenteur d’un claim enregistré peut de­
mander par écrit au registraire minier l’annulation
de l’enregistrement de son claim. La demande
est accompagnée des droits applicables prévus à
l’annexe 1.
Demande
d’annulation
Date of
cancellation
52. (1) The recording of a claim is cancelled on
the day that
(a) the Mining Recorder receives the request for
its cancellation and payment of the fee under sec­
tion 51;
(b) the time specified in paragraph 57(2)(b) has
ended and no application for a lease on the claim
has been received; or
(c) a lease on the claim issued under these Regu­
lations has terminated without being renewed or
was cancelled under subsection 60(2) or sec­
tion 61.
52. (1) L’enregistrement d’un claim est annulé à
l’une des dates suivantes :
a) la date à laquelle le registraire minier reçoit la
demande d’annulation et les droits visés à
l’article 51;
b) celle qui correspond à la fin de la période vi­
sée à l’alinéa 57(2)b) si aucune demande de prise
à bail n’est présentée aux termes de l’article 57;
c) celle à laquelle le bail dont il fait l’objet a ex­
piré sans être renouvelé ou est annulé en applica­
tion du paragraphe 60(2) ou de l’article 61.
Dates
d’annulation
Temporary
prohibition
relating to
former claim
holder
(2) For one year after the recording of a claim is
cancelled, the former claim holder and any person
related to the former claim holder are not permitted
to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
the area that was covered by the claim the re­
cording of which has been cancelled; or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
(2) Pendant l’année suivant la date d’annulation
de l’enregistrement d’un claim, l’ancien détenteur
de celui-ci et toute personne qui lui est liée ne
peuvent :
a) présenter une demande de permis de prospec­
tion à l’égard d’une zone ou une demande d’en­
registrement d’un claim, si la zone ou le claim
sont situés, en tout ou en partie, dans les limites
du claim dont l’enregistrement a été annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
Limite imposée
au détenteur
d’un claim dont
l’enregistrement
est annulé
1664
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Reopening of
lands
53. (1) The lands that were covered by a claim
the recording of which has been cancelled under
subsection 41(2), section 52 or subsection 59(3) are
open for prospecting and staking at noon on the day
following the first business day after the day on
which the recording of the claim was cancelled.
Reopening of
lands — 30-day
delay
(2) Subject to section 82, the lands that were
covered by a claim the recording of which has
been cancelled under subsection 50(3) or para­
graph 50(4)(b) are open for prospecting and staking
at noon on the day that is 30 days after the day on
which the recording of the claim was cancelled.
(3) If the Minister has reasonable grounds to believe that there is unremedied environmental dam­
age to the lands that were covered by a claim the
recording of which has been cancelled under a pro­
vision set out in subsection (1) or (2), the Minister
may delay the opening of the lands for prospecting
and staking.
53. (1) Les terres visées par un claim dont
l’enregistrement a été annulé en vertu du paragra­
phe 41(2), de l’article 52, des paragraphes 59(3)
ou 60(2) ou de l’article 61 sont rouvertes à la pros­
pection et au jalonnement à midi le lendemain du
premier jour ouvrable suivant la date d’annulation
de l’enregistrement.
(2) Sous réserve de l’article 82, les terres visées
par un claim dont l’enregistrement a été annulé en
vertu du paragraphe 50(3) ou de l’alinéa 50(4)b)
sont rouvertes à la prospection et au jalonnement à
midi le lendemain du trentième jour suivant la date
d’annulation de l’enregistrement.
(3) Si le ministre a des motifs raisonnables de
croire que des dommages non résolus ont été causés
à l’environnement et touchent aux terres visées par
un claim dont l’enregistrement a été annulé en vertu
de l’une des dispositions visées aux paragraphes (1)
ou (2), le ministre peut différer la réouverture de
ces terres à la prospection et au jalonnement.
LEASE OF A RECORDED CLAIM
BAIL VISANT UN CLAIM ENREGISTRÉ
PLAN OF SURVEY
PLAN D’ARPENTAGE
Survey
required for
lease
54. (1) Before a lease of a recorded claim is
issued, the claim holder must
(a) obtain a plan of survey of the claim prepared
in accordance with the Canada Lands Surveys
Act;
(b) provide a report of any overlap with a bound­
ary of any other claim;
(c) send a copy of the plan of survey, the report
and a notice in the prescribed form, by registered
mail or courier, to the holders of adjacent re­
corded claims and leased claims at their ad­
dresses on record with the Mining Recorder; and
(d) send to the Mining Recorder a copy of the
plan of survey, the report, the notice and evi­
dence of receipt of the plan of survey, the report
and the notice by the holders of the adjacent
claims.
Condition
préalable —
arpentage
Perimeter
survey
(2) If two or more contiguous recorded claims
are to be included in one lease and their aggregate
area, as stated in the applications to record them,
does not exceed 1250 hectares, one plan of survey
may be prepared that shows only the perimeter of
the collection of contiguous claims.
(3) On receipt of the documents referred to in
paragraph (1)(d), the Mining Recorder must post a
copy of the notice in the office of the Mining Re­
corder for a period of 21 days.
55. (1) If the surveyed area of one claim exceeds
the area stated in the application to record that
claim, the claim holder must pay to the Mining
Recorder the charge determined by the formula
A×C×D
where
A is the excess area in hectares of the claim;
C is $5; and
D is the number of years from the date of re­
cording of the claim.
54. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui
veut le prendre à bail :
a) obtient un plan d’arpentage établi confor­
mément à la Loi sur l’arpentage des terres du
Canada;
b) fournit un rapport concernant tout chevau­
chement des limites du claim et de celles de tout
autre claim;
c) transmet, par courrier recommandé ou par ser­
vice de messagerie, une copie du plan d’arpen­
tage, du rapport et d’un avis établi sur la formule
prescrite aux détenteurs de claims enregistrés ad­
jacents et preneurs à bail dont les claims visés
par les baux sont adjacents, à leur adresse figu­
rant dans le registre du registraire minier;
d) transmet au registraire minier une copie du
plan d’arpentage, du rapport et de l’avis en plus
d’une preuve attestant que les destinataires de cet
avis ont bien reçu copie de ces documents.
(2) Dans le cas où plusieurs claims enregistrés
contigus doivent faire l’objet d’un seul bail et
où leur superficie totale n’est pas supérieure à
1250 hectares selon les demandes d’enregistrement,
un seul plan d’arpentage du périmètre de l’ensem­
ble des claims peut être établi.
(3) Sur réception des documents visés à l’ali­
néa (1)d), le registraire minier affiche une copie de
l’avis dans son bureau pendant vingt et un jours.
55. (1) Lorsque la superficie arpentée d’un claim
enregistré est supérieure à celle déclarée dans la
demande d’enregistrement du claim, le détenteur de
celui-ci paie au registraire minier le prix calculé
selon la formule suivante :
A×C×D
où :
A représente l’excédent, en hectares, de la super­
ficie arpentée sur celle déclarée;
C 5 $;
Prix à payer
additionnel —
superficie
arpentée
supérieure à
celle déclarée
Delay in
opening lands
Posting of
notice
Extra charge
for additional
area — one
claim
Réouverture à
la prospection
et au
jalonnement —
premier jour
ouvrable
Réouverture à
la prospection
et au
jalonnement —
trentième jour
Réouverture
différée
Plan
d’arpentage du
périmètre de
plusieurs
claims
Affichage de
l’avis de prise à
bail
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
Extra charge
for additional
area —
collection of
claims
(2) If the surveyed area of contiguous claims that
are shown in a plan of survey of their perimeter
prepared in accordance with subsection 54(2) ex­
ceeds their aggregate area as stated in the applica­
tions to record those claims, the claim holder must
pay to the Mining Recorder for each claim the
charge determined by the formula
(A / B) × C × D
where
A is the total excess area in hectares of all of the
claims;
B is the number of claims in the survey;
C is $5; and
D is the number of years from the earliest re­
cording date of any of the claims.
Remission
(3) Remission is granted of the portion of the
charge payable under subsection (1) or (2), as the
case may be, that does not exceed the cost of work
that has been set out in certificates of work issued
with respect to the claim or contiguous claims and
that has not been remitted under these Regulations.
Recording of
plan of survey
56. The Mining Recorder must record the plan of
survey if
(a) 30 days have elapsed after the end of the per­
iod for posting of a notice under subsection 54(3)
and the Mining Recorder has not received any
protest with respect to the survey;
(b) the plan of survey has been confirmed by the
Surveyor General under section 29 of the Can­
ada Lands Surveys Act;
(c) the applicable fee set out in Schedule 1 has
been paid;
(d) the requirements of section 54 have been met;
and
(e) any charge payable under subsection 55(1)
or (2) has been paid.
le nombre d’années qui se sont écoulées depuis
la date de l’enregistrement du claim.
(2) Lorsque la superficie arpentée d’un ensemble
de claims enregistrés contigus présentée dans un
plan d’arpentage établi conformément au paragra­
phe 54(2) est supérieure au total des superficies
déclarées pour chacun de ces claims dans les de­
mandes d’enregistrement de ceux-ci, le détenteur
des claims paie au registraire minier pour chacun
des claims, le prix calculé selon la formule suivante :
(A / B) × C × D
où :
A représente l’excédent, en hectares, de la su­
perficie arpentée sur le total des superficies
déclarées;
B le nombre de claims visés par l’arpentage;
C 5 $;
D le nombre d’années qui se sont écoulées depuis
la date d’enregistrement du claim qui a été en­
registré le premier.
(3) Une remise d’une somme égale au prix à
payer au titre des paragraphes (1) ou (2) est accor­
dée. Le montant de la remise ne peut excéder le
coût des travaux qui sont indiqués dans tout certifi­
cat de travaux délivré à l’égard du claim ou de tout
claim qui lui est contigu et qui n’ont pas fait l’objet
d’une remise au titre du présent règlement.
56. Le registraire minier enregistre le plan d’ar­
pentage si les conditions suivantes sont remplies :
a) il n’a reçu aucune contestation à l’égard du
plan d’arpentage dans les trente jours suivant la
fin de la période d’affichage de l’avis prévue au
paragraphe 54(3);
b) le plan d’arpentage a été ratifié par l’arpenteur
général conformément à l’article 29 de la Loi sur
l’arpentage des terres du Canada;
c) les droits applicables prévus à l’annexe 1 ont
été payés;
d) les exigences prévues à l’article 54 ont été
remplies;
e) le prix à payer au titre des paragraphes 55(1)
ou (2) l’a été.
REQUIREMENTS RESPECTING LEASES
EXIGENCES RELATIVES AU BAIL
57. (1) A claim holder who wants to obtain a
lease of a recorded claim or a collection of contigu­
ous recorded claims must apply for the lease in the
prescribed form.
(2) The application must
(a) be accompanied by the applicable fee set out
in Schedule 1; and
(b) be received by the Mining Recorder at least
one year before the end of the duration of the
claim or of the claim that has the earliest re­
cording date of any of the claims in the collec­
tion of contiguous claims.
(3) Before a lease is issued,
(a) an official plan of survey of the claim, or the
collection of contiguous claims, must have been
recorded under section 56;
57. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui
veut prendre à bail un claim enregistré ou un en­
semble de claims enregistrés contigus en fait la
demande sur la formule prescrite.
(2) La demande remplit les exigences suivantes :
a) elle est accompagnée des droits applicables
prévus à l’annexe 1;
b) elle parvient au registraire minier au plus tard
un an avant la fin de la période de validité du
claim enregistré ou, dans le cas d’un ensemble de
claims enregistrés contigus, de celle du claim qui
a été enregistré le premier.
(3) Un bail ne peut être délivré que si les exigen­
ces ci-après sont remplies :
a) un plan officiel d’arpentage du claim ou de
l’ensemble de claims enregistrés contigus a été
enregistré en vertu de l’article 56;
1665
D
Application for
lease
Application fee
and limitation
period
Other
requirements
for lease
Prix à payer
additionnel —
superficie
arpentée d’un
ensemble de
claims
supérieure aux
superficies
déclarées
Remise
Enregistrement
du plan
d’arpentage
Demande de
prise à bail
Conditions de
la demande
Exigences
additionnelles
1666
Canada Gazette Part I
Extension of
duration of
claim
(b) certificates of work must have been recorded
with respect to the claim, or with respect to each
claim in the collection of contiguous claims, that
allocate to the claim, or to each claim, a cost of
work of at least $25 per hectare, of which the
total of the costs of the official plan of survey
and of the construction of any roads, airstrips or
docks does not exceed $5 per hectare; and
(c) the rent for the first year of the lease must
have been paid to the Mining Recorder.
(4) If a claim holder who has applied for a lease
advises the Mining Recorder in writing that they
cannot, for reasons beyond their control, obtain an
official plan of survey and record it before the end
of the duration of the claim to be leased,
(a) the duration of the claim is prolonged for one
year;
(b) the requirements under section 39 and sub­
section 40(1) do not apply for that year; and
(c) the application for a lease on the claim re­
mains valid for that year.
Issuance of
lease
(5) If, before the end of the duration of the claim
or of the claim that has the earliest recording date
of any of the claims in the collection of contiguous
claims, the requirements of subsections (1) to (3)
have been met, the Minister must issue the lease to
the claim holder for a term of 21 years.
Annual rent
for lease
58. (1) The annual rent for a lease is $2.50 per
hectare during the first term and $5.00 per hectare
during each renewed term.
(2) The rent for the second and subsequent years
of a term must be paid to the Mining Recorder be­
fore the anniversary date of the lease.
59. (1) To obtain renewal of a lease, the lessee
must, at least six months before the end of the
existing lease, submit to the Mining Recorder a
written request for renewal accompanied by the
applicable fee set out in Schedule 1.
(2) At the time of renewal, the Mining Recorder
must reduce the area specified in the lease if, at
least 90 days before the end of the existing lease,
(a) the lessee requests it and
(i) if the lease covers only one recorded claim,
that claim has been reduced in area in accord­
ance with section 49; or
(ii) otherwise, one or more entire recorded
claims have been removed from the lease; and
(b) an official plan of survey of the reduced area
has been prepared in accordance with Canada
Lands Surveys Act and has been submitted to the
Mining Recorder for recording.
When rent is
due
Request for
renewal of
lease
Reduction in
area of leased
claim
Cancellation of
recording of
claim
(3) The recording of a claim that has been re­
moved from a lease under subparagraph (2)(a)(ii) is
cancelled at the time that the renewal of the lease
takes effect.
June 29, 2013
b) un certificat de travaux, inscrit au registre, in­
dique une attribution du coût des travaux exécu­
tés à l’égard du claim — ou de chacun des claims
de l’ensemble de claims enregistrés contigus —
d’au moins 25 $ l’hectare dont au plus 5 $
l’hectare est attribué au coût du plan officiel
d’arpentage et à celui de la construction de rou­
tes, de quais ou de pistes d’atterrissage;
c) le loyer de la première année a été payé au re­
gistraire minier.
(4) Si le demandeur informe le registraire minier
par écrit qu’en raison de circonstances indépendan­
tes de sa volonté il est dans l’impossibilité d’obtenir
le plan officiel d’arpentage et de le faire enregistrer
avant la fin de la période de validité du claim enre­
gistré visé par le bail, les conséquences suivantes
s’appliquent :
a) la période de validité du claim enregistré est
prolongée d’un an;
b) les exigences prévues à l’article 39 et au para­
graphe 40(1) ne s’appliquent pas pendant cette
période;
c) la demande de bail demeure valide jusqu’à
l’expiration de cette période.
(5) Le ministre délivre au détenteur du claim en­
registré un bail de vingt et un ans si, avant la fin de
la période de validité du claim enregistré ou, dans
le cas d’un ensemble de claims enregistrés conti­
gus, de celle du claim qui a été enregistré le pre­
mier, les exigences visées aux paragraphes (1) à (3)
sont remplies.
58. (1) Le loyer annuel est de 2,50 $ l’hectare
pour un premier bail et de 5 $ l’hectare pour tout
bail renouvelé.
(2) Le loyer annuel est payable au registraire mi­
nier avant la date anniversaire du bail.
59. (1) Le preneur à bail qui désire renouveler
son bail présente par écrit, au moins six mois avant
l’échéance du bail en cours, une demande au regis­
traire minier accompagnée des droits applicables
prévus à l’annexe 1.
(2) Au moment du renouvellement, le registraire
minier réduit la superficie indiquée au bail si, au
moins quatre-vingt-dix jours avant la date d’expira­
tion du bail en cours :
a) le preneur à bail le demande et si :
(i) dans le cas d’un bail visant un seul claim,
sa superficie a été réduite conformément à
l’article 49,
(ii) dans le cas d’un bail visant plus d’un claim
enregistré, la superficie a été réduite de celle
de chacun des claims enregistrés qui ne sont
plus visés par le bail;
b) un plan d’arpentage officiel de la superficie
réduite a été établi conformément à la Loi sur
l’arpentage des terres du Canada et transmis au
registraire minier pour enregistrement.
(3) L’enregistrement d’un claim qui n’est plus
visé par un bail à la suite de la réduction de superfi­
cie visée au sous-alinéa (2)a)(ii) est annulée au
moment de la prise d’effet du renouvellement du
bail.
Avis au
registraire
Délivrance du
bail
Loyer annuel
Échéance du
paiement
Demande de
renouvellement
de bail
Réduction de la
superficie du
claim
Annulation de
l’enregistrement
d’un claim
Le 29 juin 2013
Issuance of
renewal
Notice of
overdue rent
Cancellation
of lease for
non-payment
of rent
Cancellation of
lease by lessee
Temporary
prohibition
relating to
former lessee
(4) If, before the existing lease ends, the lessee
pays the rent for the first year of the renewal,
the Minister must issue the renewal for a term of
21 years.
60. (1) If rent is not paid within 30 days after the
day it is due, the Mining Recorder must send the
lessee a notice stating the amount of rent due and
the rate of interest payable on that amount.
(2) If the rent due, together with interest from the
date on which the rent was due, is not paid within
60 days after the day the notice was sent, the lease
is cancelled on the 61st day after the notice was
sent.
61. (1) A lease is cancelled if the lessee submits
to the Mining Recorder a written notice of cancella­
tion. The cancellation takes effect on the day the
notice is received by the Mining Recorder or, if a
later day for cancellation is set out in the notice, on
that day.
(2) For one year after a lease is cancelled, the
former lessee and any person related to the former
lessee are not permitted to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
the area that was covered by the cancelled lease;
or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
Gazette du Canada Partie I
1667
(4) Le ministre renouvelle le bail pour une pé­
riode de vingt et un ans si, avant l’expiration du
bail en cours, le preneur à bail paie le loyer pour la
première année du bail renouvelé.
60. (1) Si le loyer annuel n’est pas payé dans les
trente jours suivant la date à laquelle il devient exi­
gible, le registraire minier envoie au preneur à bail
un avis qui indique la somme due à titre de loyer et
le taux d’intérêt applicable.
(2) Si cette somme et les intérêts courus depuis la
date à laquelle le loyer est devenu exigible ne sont
pas payés dans les soixante jours suivant la date
d’envoi de l’avis, le bail est annulé le soixante et
unième jour.
61. (1) Le bail est annulé sur présentation par le
preneur à bail d’un avis écrit au registraire minier.
L’annulation prend effet à la date à laquelle le re­
gistraire minier reçoit l’avis, ou si elle est posté­
rieure, à la date demandée par le preneur à bail.
Condition de
renouvellement
(2) Pendant l’année suivant la date d’annulation
du bail, l’ancien preneur à bail et toute personne qui
lui est liée ne peuvent :
a) présenter une demande de permis de prospec­
tion à l’égard d’une zone ou une demande d’en­
registrement d’un claim si la zone ou le claim
sont situés, en tout ou en partie, dans les limites
de la superficie faisant l’objet du bail qui a été
annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
Interdictions
temporaires
en cas
d’annulation
de bail
TRANSFER OF A PROSPECTING PERMIT,
CLAIM OR LEASE
TRANSFERT D’UN PERMIS DE
PROSPECTION, D’UN CLAIM OU D’UN BAIL
Transfer of
permit
62. The transfer of a prospecting permit or an interest in it may be recorded only if all of the follow­
ing requirements are met:
(a) the transfer must be made to a licensee;
(b) a request for recording of the transfer must be
made by the permittee in writing to the Mining
Recorder and must be signed by the permittee
and by the transferee;
(c) the applicable fee set out in Schedule 1 must
be paid to the Mining Recorder.
Requirements
for transfer of
recorded claim
or lease
63. (1) The transfer of a recorded claim or a lease
of a recorded claim or an interest in either of them
may be recorded only if all of the following requirements are met:
(a) the transfer must be made to a licensee;
(b) if the transfer is of a recorded claim, a request
for recording of the transfer must be made by the
claim holder in the prescribed form to the Mining
Recorder and must be signed by the claim holder
and the transferee;
(c) if the transfer is of a lease,
(i) a request for recording of the transfer must
be made by the lessee in writing to the Mining
Recorder and must be signed by the lessee and
the transferee, and
62. Le transfert d’un permis de prospection — ou
d’un intérêt à l’égard du permis — ne peut être
enregistré que si les conditions suivantes sont
réunies :
a) la personne à qui le permis en cause est trans­
féré est titulaire d’une licence;
b) le titulaire du permis de prospection présente
une demande par écrit au registraire minier, si­
gnée par lui et la personne à qui le permis est
transféré;
c) les droits applicables prévus à l’annexe 1 sont
payés au registraire minier.
63. (1) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail visant un claim enregistré — ou d’un intérêt à
l’égard de l’un d’eux — ne peut être enregistré que
si les conditions suivantes sont réunies :
a) la personne à qui le claim ou le bail en cause
est transféré est titulaire d’une licence;
b) s’il s’agit du transfert d’un claim enregistré, le
détenteur du claim présente la demande de trans­
fert au registraire minier sur la formule prescrite,
signée par lui et la personne à qui le claim est
transféré;
c) s’il s’agit du transfert d’un bail :
(i) le preneur à bail présente la demande de
transfert par écrit au registraire minier, signée
par lui et la personne à qui le bail est transféré,
Avis
d’exigibilité
du loyer
Bail annulé
Avis
d’annulation
de bail
Conditions de
transfert —
permis de
prospection
Conditions de
transfert —
claim
enregistré ou
bail
1668
Canada Gazette Part I
(ii) the rent and any interest on it must be paid;
(d) the applicable fee set out in Schedule 1 must
be paid to the Mining Recorder.
Transfer of
lease includes
claims
(2) The transfer of a lease includes the transfer of
the recorded claims to which the lease applies.
Condition on
transfer within
mining
property
(3) The transfer of a lease or a recorded claim
either of which is part of a mining property may be
recorded only if security in the amount of any un­
paid royalties in relation to the mining property has
been deposited with the Minister.
64. (1) The recording of a claim is cancelled, or a
lease and the recording of the claims covered by the
lease are cancelled, on the day that any of the fol­
lowing events occur:
(a) the Minister has realized on a charge or se­
curity over the real property of the claim holder
or the lessee for the costs of remedying any
environmental condition or environmental dam­
age under subsection 11.8(8) of the Compan­
ies’ Creditors Arrangement Act or subsec­
tion 14.06(7) of the Bankruptcy and Insolvency
Act;
(b) the interests in territorial lands represented by
the claim or lease have reverted to the Crown as
a result of a court order made under the Com­
panies’ Creditors Arrangement Act or the Bank­
ruptcy and Insolvency Act;
(c) the Minister has accepted the claim or lease
as a security in respect of a debt or other obliga­
tion owed to the Crown and the Minister has
realized on the security under section 156 of the
Financial Administration Act.
(2) The lands that were covered by a claim,
whether leased or not, the recording of which has
been cancelled under subsection (1) are not open
for prospecting and staking until the Minister opens
them.
(3) Subject to subsection (7), at any time after the
recording of a claim (the “original claim”) was
cancelled under subsection (1), the Minister may,
with respect to the lands that were covered by the
original claim, dispose of the interests in those
lands that are represented by a claim covering them
by instructing the Mining Recorder to record, in the
name of a specified person, a new claim that covers
those lands.
(4) When a new claim is recorded under subsec­
tion (3),
(a) the new claim need not be staked;
(b) the recording date for the new claim is con­
sidered to be the recording date of the original
claim;
(c) the information recorded by the Mining Re­
corder, including the requests and the documents
filed with respect to the original claim, are con­
sidered to have been recorded or presented with
respect to the new claim;
(d) despite subsection 33(5), the duration of the
new claim extends for a period beginning on the
Cancellation of
recorded claim
or lease
Delay in
opening lands
Minister may
create new
claim
New claim
considered as
transfer
June 29, 2013
(ii) le loyer et les intérêts sur celui-ci ont été
payés;
d) les droits applicables prévus à l’annexe 1 sont
payés au registraire minier.
(2) Le transfert d’un bail emporte celui de tout
claim enregistré visé par ce bail.
Transfert de
bail et des
claims visés par
le bail
(3) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail qui fait partie d’une propriété minière ne peut
être enregistré que si une garantie équivalant à la
somme des redevances minières impayées à l’égard
de cette propriété a été déposée auprès du ministre.
64. (1) L’enregistrement d’un claim enregistré
ou d’un bail et des claims qu’il vise est annulé à la
date où survient l’un des événements suivants :
a) le ministre a réalisé une sûreté de premier rang
sur un bien réel du détenteur du claim ou du pre­
neur à bail pour couvrir les frais de réparation
d’un fait ou dommage lié à l’environnement en
vertu du paragraphe 11.8(8) de la Loi sur les ar­
rangements avec les créanciers des compagnies
ou du paragraphe 14.06(7) de la Loi sur la faillite
et l’insolvabilité;
b) les intérêts dans les terres territoriales repré­
sentés par le claim ou le bail ont été retournés à
la Couronne en raison d’une ordonnance judi­
ciaire rendue sous le régime de la Loi sur les ar­
rangements avec les créanciers des compagnies
ou de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité;
c) le ministre a accepté le claim ou le bail à titre
de garantie à l’égard d’une créance de la Cou­
ronne et il a réalisé cette garantie en vertu de
l’article 156 de la Loi sur la gestion des finances
publiques.
(2) Les terres visées par un claim dont l’enregis­
trement est annulé aux termes du paragraphe (1) ne
sont rouvertes à la prospection et au jalonnement
que lorsque le ministre les rouvre.
Enregistrement
sous condition
de garantie
(3) Sous réserve du paragraphe (7), à tout mo­
ment après l’annulation de l’enregistrement d’un
claim (ci-après « claim initial ») aux termes du
paragraphe (1), le ministre peut, à l’égard des terres
visées par ce claim, disposer des intérêts dans les
terres représentés par le claim en ordonnant au re­
gistraire minier d’enregistrer un nouveau claim à
l’égard de ces terres au nom de la personne qu’il
désigne.
(4) Lorsqu’un nouveau claim est enregistré en
application du paragraphe (3) :
a) il n’a pas à être jalonné;
b) la date d’enregistrement est considérée comme
étant celle du claim initial;
c) les renseignements inscrits dans le registre, les
demandes et les documents présentés à l’égard
du claim initial sont considérés avoir été inscrits
ou présentés à l’égard du nouveau claim comme
s’il s’agissait du claim initial;
d) Malgré le paragraphe 33(5), la période de va­
lidité du nouveau claim commence à la date à la­
quelle le ministre a ordonné son enregistrement
Cession de
terres visées
par un claim
dont
l’enregistrement
est annulé
Annulation
d’un claim ou
d’un bail
Réouverture
différée
Conditions
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
day on which the Minister instructs that the new
claim be recorded (“start day”) to the next an­
niversary date of the recording of the original
claim that is at least “x” days after the start day,
where “x” is equal to the number of days that
were left in the duration of the original claim
immediately before it was cancelled;
(e) the requirements of paragraphs 39(b) and
40(1)(b) apply with respect to the new claim.
(5) Subject to subsection (7), at any time after a
lease was cancelled under subsection (1), the Min­
ister may issue a new lease that covers the same
lands as were covered by the cancelled lease.
(6) A new lease issued under subsection (5) is
considered to be a transfer of the previous lease on
the same lands, with the same duration as was left
on the previous lease at the time it was cancelled.
(7) The Minister may only act under subsec­
tion (3) or (5) if
(a) the lands covered by the new claim or lease
have not been opened for prospecting and stak­
ing; and
(b) it is in the financial interest of the Crown or
will aid in remedying environmental damage on
territorial lands.
(ci-après « date de commencement ») et se ter­
mine à la prochaine date anniversaire de l’en­
registrement du claim initial qui suit de « x »
jours la date de commencement, « x » représen­
tant le nombre de jours qui restait à la période de
validité du claim initial avant son annulation.
e) les exigences prévues aux alinéas 39b)
et 40(1)b) s’appliquent à l’égard du nouveau
claim.
(5) Sous réserve du paragraphe (7), à tout mo­
ment après qu’un bail est annulé en application du
paragraphe (1), le ministre peut délivrer un nouveau
bail à l’égard des terres visées par le bail.
(6) La délivrance du nouveau bail est considérée
comme le transfert du bail annulé; le premier expire
à la date à laquelle aurait expiré le second.
ROYALTIES
REDEVANCES
Commencement
of production
of mine
65. (1) For the purposes of these Regulations, the
date on which a mine commences production is
(a) if the mine includes a mill or concentrator,
the first day of the first 90-day period during
which the mill or concentrator operates at an
average of at least 60% of its rated capacity; or
(b) otherwise, the day the mine begins to produce
minerals in reasonable commercial quantities.
Presumptions
respecting
mineral or
processed
mineral
(2) For the purposes of these Regulations, a min­
eral or processed mineral is considered
(a) to be produced and to be part of the output of
a mine if the mineral or processed mineral is in a
saleable form or has been removed from the
mine; and
(b) to form part of the output of the mine if it is
produced from the reprocessing of tailings from
a mine.
(3) For the purposes of these Regulations,
(a) if minerals or processed minerals that have
been sold by an operator to a person not related
to the operator are later sold to a person related
to the operator, those minerals or processed min­
erals are considered to have been sold by the
operator to a related person; and
(b) if minerals or processed minerals that have
been sold by an operator to a person related to
the operator are later sold to a person not related
65. (1) Pour l’application du présent règlement,
le jour de mise en production de la mine s’entend,
selon le cas :
a) du premier jour de la première période de
quatre-vingt-dix jours pendant laquelle l’usine
de broyage ou le concentrateur fonctionne en
moyenne à au moins 60 % de sa capacité, si la
mine comprend une usine de broyage ou un
concentrateur;
b) de la date à laquelle des minéraux commen­
cent à y être produits en quantité commerciale
raisonnable, si la mine ne comprend pas d’usine
de broyage ni de concentrateur.
(2) Pour l’application du présent règlement, tout
minéral ou minéral traité est réputé :
a) être produit par une mine et faire partie de sa
production s’il est sous une forme vendable ou
s’il a été retiré de la mine;
b) faire partie de sa production, s’il provient du
recyclage des résidus d’une mine.
Minister may
issue new lease
New lease
considered as
transfer
Conditions
Presumptions
respecting
related persons
(7) Le ministre peut procéder à la disposition des
intérêts dans les terres représentés par un claim
en vertu du paragraphe (3) ou à la délivrance d’un
nouveau bail en vertu du paragraphe (5) si :
a) les terres visées par le nouveau claim ou le
nouveau bail n’ont pas été rouvertes à la prospec­
tion et au jalonnement;
b) il est dans l’intérêt financier de la Couronne
de le faire ou cela contribuera à la réparation des
dommages liés à l’environnement qui ont été
causés à des terres territoriales.
(3) Pour l’application du présent règlement :
a) si des minéraux ou minéraux traités ayant été
vendus par l’exploitant à une personne qui ne lui
est pas liée sont par la suite revendus à une per­
sonne qui lui est liée, ils sont réputés avoir été
vendus par l’exploitant à la personne qui lui est
liée;
b) si des minéraux ou minéraux traités ayant été
vendus par l’exploitant à une personne qui lui est
liée sont par la suite revendus à une personne qui
1669
Délivrance
d’un nouveau
bail dans
certaines
circonstances
Présomption
Conditions
Mise en
production de
la mine
Minéral
ou minéral
traité —
présomption
Présomption —
personne liée
Canada Gazette Part I
1670
Royalties on
value of output
of mine
June 29, 2013
to the operator and proof of that sale is provided,
those minerals or processed minerals are consid­
ered to have been sold by the operator to a per­
son not related to the operator.
66. (1) Each fiscal year, the owner or operator of
a mine must pay to the Crown royalties on the
value of the mine’s output during that fiscal year in
an amount equal to the lesser of
(a) 13% of the value of the output of the mine;
and
(b) the sum of the royalties payable set out in
Column 2 of the following table for the dollar
value of the output set out in Column 1:
TABLE
Column 1
Column 2
Item
Dollar value of the output of the mine
Royalty
payable on
that portion
of the value
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
10,000 or less
greater than 10,000 but not greater than 5 million
greater than 5 million but not greater than 10 million
greater than 10 million but not greater than 15 million
greater than 15 million but not greater than 20 million
greater than 20 million but not greater than 25 million
greater than 25 million but not greater than 30 million
greater than 30 million but not greater than 35 million
greater than 35 million but not greater than 40 million
greater than 40 million but not greater than 45 million
greater than 45 million
Royalties
payable to
Receiver
General
Owners or
operators
jointly and
severally
liable
Calculation
of value of
output
0
5%
6%
7%
8%
9%
10%
11%
12%
13%
14%
(2) The royalties payable to the Receiver General
under subsection (1) in respect of a mine accrue
during a fiscal year as the output of a mine is pro­
duced and must be remitted to the Chief not later
than the last day of the fourth month after the end
of that fiscal year.
(3) Subject to paragraph 71(1)(b), any person
who was an owner or operator of a mine during the
fiscal year in respect of which the royalties were
payable is jointly and severally liable for the entire
amount of the royalties payable in respect of the
period during which that person was an owner or
operator.
(4) For the purposes of this section, the value of
the output of a mine for a fiscal year must be calcu­
lated in accordance with the formula
A+B–C+D+E+F+G+H–I+J
where
A is the total of
(a) the proceeds from sales, during the fiscal
year, of minerals or processed minerals pro­
duced from the mine to persons not related to
the operator, if proof of those sales is
provided,
(b) the market value of any minerals or processed minerals produced from the mine that
were sold or transferred to a person related to
the operator, or to any other person if the
proof of that disposition is not provided, and
ne lui est pas liée et qu’une preuve à cet égard
est fournie, ils sont réputés avoir été vendus par
l’exploitant à la personne qui ne lui est pas liée.
66. (1) Le propriétaire ou l’exploitant d’une mine
verse à la Couronne, pour chaque exercice, des
redevances sur la valeur de la production de la mine
durant l’exercice en cause d’une somme égale à la
moins élevée des sommes suivantes :
a) 13 % de la valeur de la production de la mine;
b) la somme calculée selon le pourcentage de redevance visé à la colonne 2 du tableau ci-après
applicable selon la valeur de la production visée
à la colonne 1.
TABLEAU
Redevances sur
la valeur de la
production de
la mine
Colonne 1
Colonne 2
Article
Valeur en dollars de la production
Pourcentage
de redevance à
payer selon la
valeur de la
production
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
10 000 ou moins
plus de 10 000 jusqu’à 5 millions
plus de 5 millions jusqu’à 10 millions
plus de 10 millions jusqu’à 15 millions
plus de 15 millions jusqu’à 20 millions
plus de 20 millions jusqu’à 25 millions
plus de 25 millions jusqu’à 30 millions
plus de 30 millions jusqu’à 35 millions
plus de 35 millions jusqu’à 40 millions
plus de 40 millions jusqu’à 45 millions
plus de 45 millions
0
5%
6%
7%
8%
9%
10 %
11 %
12 %
13 %
14 %
(2) Les redevances s’accumulent pendant l’exer­
cice à mesure que la production avance. Elles sont
payées à l’ordre du receveur général du Canada et
remises au chef au plus tard le dernier jour du qua­
trième mois suivant la fin de l’exercice en cause.
Redevances
payables à
l’ordre du
receveur
général du
Canada
(3) Sous réserve de l’alinéa 71(1)b), toute per­
sonne qui était le propriétaire ou l’exploitant d’une
mine pendant un exercice au cours duquel des re­
devances étaient dues est solidairement responsable
du montant total des redevances à payer pour la
période pendant laquelle elle était le propriétaire ou
l’exploitant.
(4) Pour l’application du présent article, la valeur
de la production d’une mine au cours d’un exercice
est calculée selon la formule suivante :
A+B–C+D+E+F+G+H–I+J
où :
A représente le total des sommes suivantes :
a) le produit de la vente, pendant l’exercice,
des minéraux ou minéraux traités produits
par la mine à des personnes non liées à
l’exploitant, si la preuve de la vente est
fournie,
b) la valeur marchande des minéraux ou mi­
néraux traités produits par la mine qui ont été
vendus ou transférés à une personne liée à
l’exploitant ou, si la preuve de la disposition
n’est pas fournie, à toute autre personne,
Propriétaire ou
exploitant —
solidairement
responsable du
montant total
Formule de
calcul
Le 29 juin 2013
Joint
venture —
calculation of
element A
(c) if the minerals or processed minerals produced from the mine are precious stones that
have been cut or polished before their sale or
transfer, the market value of those precious
stones before they were cut or polished;
B is the market value of any inventories of min­
erals and processed minerals produced from the
mine, as at the end of the fiscal year, determined under subsection (9);
C is the market value of any inventories of min­
erals and processed minerals produced from the
mine, as at the beginning of the fiscal year, determined under subsection (9);
D is the lesser of
(a) the amount of any payment received during the fiscal year that is related to a cost that
has been claimed as a deduction or allowance
under this section, and
(b) that cost;
E is any excess amount referred to in paragraph 67(5)(b);
F is any amount withdrawn, during the fiscal year,
from a mining reclamation trust established in
respect of lands to which these Regulations
apply, up to the maximum of the total of the
amounts contributed to the trust;
G is the amount of any proceeds received, during
the fiscal year, from insurance on minerals or
processed minerals produced from the mine;
H is the amount of any grants in respect of the
mine that were made to the operator, or of any
loans to the operator in respect of the mine that
were forgiven, by the federal government dur­
ing the fiscal year;
I is the total of the deductions and allowances
claimed under subsection 67(1); and
J is the total of
(a) the amount by which the sum of the
amounts referred to in paragraphs 67(8)(d)
and (9)(e) exceeds the undeducted balance of
the depreciable assets eligible for a deprecia­
tion allowance at the end of the fiscal year,
and
(b) the amount by which the sum of the
amounts referred to in paragraphs 67(9)(c)
and (d) exceeds the undeducted balance of
the development allowance at the end of the
fiscal year.
(5) For the purpose of determining the value of A
in subsection (4), if a mine is operated as a joint
venture whose members deliver separate mining
royalty returns under subsection 71(1),
(a) a diversion of any or all of the production of
the mine from one member of the joint venture to
another does not constitute a sale or transfer for
the purposes of subsection 74(2), even if con­
sideration is paid for the diversion; and
(b) any consideration paid to the member from
whom the production was diverted must be in­
cluded by that member as proceeds of sale of
minerals or processed minerals produced from
the mine.
Gazette du Canada Partie I
B
C
D
E
F
G
H
I
J
1671
c) si les minéraux ou minéraux traités pro­
duits par la mine sont des pierres précieuses
qui ont été taillées ou polies avant leur vente
ou leur transfert, la valeur marchande de ces
pierres précieuses avant leur taille ou leur
polissage;
la valeur marchande, déterminée conformément
au paragraphe (9), des minéraux et minéraux
traités produits par la mine en stock à la fin de
l’exercice;
la valeur marchande, déterminée conformément
au paragraphe (9), des minéraux et minéraux
traités produits par la mine en stock au début de
l’exercice;
le moindre des montants suivants :
a) tout paiement reçu au cours de l’exercice
relativement à des frais pour lesquels une dé­
duction a été réclamée en vertu du présent
article,
b) ces frais;
tout montant excédentaire visé à l’alinéa 67(5)b);
toute somme retirée, pendant l’exercice, d’une
fiducie de restauration minière établie à l’égard
de terres visées par le présent règlement jusqu’à
concurrence du total des sommes versées à la
fiducie;
toute prestation d’assurance reçue, pendant
l’exercice, à l’égard de minéraux et minéraux
traités produits par la mine;
toute subvention ou tout prêt — pour lequel
l’exploitant a été dispensé de remboursement —
accordé à l’exploitant par le gouvernement fé­
déral relativement à la mine pendant l’exercice;
le total des déductions réclamées aux termes du
paragraphe 67(1);
le total des sommes suivantes :
a) l’excédent du total des sommes visées aux
alinéas 67(8)d) et (9)e) sur la fraction non
amortie des actifs amortissables admissibles à
la déduction pour amortissement à la fin de
l’exercice,
b) l’excédent du total des sommes visées aux
alinéas 67(9)c) et d) sur la fraction non amor­
tie de la déduction relative à l’aménagement
à la fin de l’exercice.
(5) Dans le calcul de la valeur de l’élément A de
la formule figurant au paragraphe (4), si la mine est
exploitée en coentreprise dont les membres remettent des déclarations de redevances minières distinctes conformément au paragraphe 71(1) :
a) la réaffectation de la totalité ou d’une partie de
la production de la mine par un membre de la
coentreprise en faveur d’un autre membre ne
constitue pas une vente ni un transfert au titre du
paragraphe 74(2), même si une contrepartie est
versée pour cette réaffectation;
b) toute contrepartie versée au membre dont la
production a été réaffectée est incluse par ce
membre comme produit de la vente des minéraux
ou minéraux traités produits par la mine.
Mine
exploitée en
coentreprise —
calcul de
l’élément A
1672
Canada Gazette Part I
Certain costs
and values
excluded
Last year of
production —
option for
calculation
Election is
irrevocable
Market value
of precious
stones
Timing of
market value
of precious
stones
Market value
of other
minerals
Timing of
market value
of other
minerals
Exclusion
respecting
hedging
transactions
Exchange
rate
(6) Costs related to the production of or value for
minerals or processed minerals from lands other
than lands to which these Regulations apply must
not be taken into account for the purposes of de­
termining the values of A to D, G and I in subsec­
tion (4).
(7) In the case of a mining royalty return for the
last fiscal year of production of a mine, the operator
may, for the purpose of determining the value of B
in subsection (4), elect to use the actual proceeds
from the sale to a party not related to the operator
of minerals or processed minerals in inventory at
the end of the fiscal year, if proof of that sale is
provided, rather than the market value of the inven­
tory of minerals or processed minerals at the end of
that fiscal year as required under subsection (4).
(8) An election made under subsection (7) is
irrevocable.
(9) If the minerals or processed minerals referred
to in paragraphs (b) and (c) of the description of A,
and in the descriptions of B and C, in subsection (4)
are precious stones, the market value of the pre­
cious stones is as follows:
(a) if the mining royalty valuer and the operator
agree on a value for the stones, that value; or
(b) if the mining royalty valuer and the operator
cannot agree on a value for the stones, the max­
imum amount that could be realized from the
sale of the stones on the open market after they
are sorted into market assortments.
(10) For the purpose of subsection (9), the mar­
ket value must be determined
(a) when the value is calculated for inventory
purposes, at the beginning or end of the fiscal
year; and
(b) when the value is calculated for any other
purpose, as of the last time the precious stones
were valued by the mining royalty valuer.
(11) If the minerals or processed minerals re­
ferred to in paragraphs (b) and (c) of the description
of A, and in the descriptions of B and C, in subsec­
tion (4) are not precious stones, their market value
is the price that could be obtained from their sale to
a person who is not related to the operator.
(12) For the purpose of subsection (11), the mar­
ket value must be determined
(a) when the value is calculated for inventory
purposes, at the beginning or end of the fiscal
year; and
(b) when the value is calculated for any other
purpose, at the time the minerals or processed
minerals are shipped from the mine.
(13) Gains and losses from hedging transactions
must not be included in calculating the value of the
mine’s output.
(14) For the purpose of these Regulations, the
Bank of Canada’s noon exchange rate must be used
to convert foreign currencies into Canadian dollars
(a) as of the date of that transaction if a transac­
tion is carried out in a foreign currency; and
June 29, 2013
(6) Il n’est pas tenu compte, dans le calcul de la
valeur des éléments A à D, G et I de la formule
figurant au paragraphe (4), de la valeur des miné­
raux et minéraux traités provenant de terres aux­
quelles le présent règlement ne s’applique pas et de
leur coût de production.
(7) Dans le cas de la déclaration de redevances
minières établie pour le dernier exercice de produc­
tion de la mine, l’exploitant peut, dans le calcul de
la valeur de l’élément B de la formule figurant au
paragraphe (4), choisir d’utiliser le produit réel de
la vente des minéraux ou minéraux traités en stock
à la fin de l’exercice à une personne non liée à
l’exploitant, si la preuve de la vente est fournie, au
lieu de la valeur marchande des minéraux ou miné­
raux traités en stock à la fin de l’exercice comme le
prévoit le paragraphe (4).
(8) Le choix fait en vertu du paragraphe (7) est
irrévocable.
(9) Si les minéraux ou minéraux traités visés aux
alinéas b) et c) de l’élément A et aux éléments B
et C de la formule figurant au paragraphe (4) sont
des pierres précieuses, leur valeur marchande est la
suivante :
a) dans le cas où l’évaluateur des redevances
minières et l’exploitant s’entendent sur la valeur
des pierres, cette valeur;
b) dans le cas où ils ne s’entendent pas, la valeur
maximale qui pourrait être obtenue de la vente
des pierres sur le marché libre une fois celles-ci
triées selon leur classement commercial.
(10) Pour l’application du paragraphe (9), la va­
leur marchande est calculée :
a) au début ou à la fin de l’exercice, dans le cas
où il s’agit de déterminer la valeur des stocks;
b) au moment de la dernière évaluation de l’éva­
luateur des redevances minières, dans les autres
cas.
Valeur des
minéraux
exclue du
calcul
(11) Si les minéraux ou minéraux traités visés
aux alinéas b) et c) de l’élément A et aux élé­
ments B et C de la formule figurant au paragra­
phe (4) ne sont pas des pierres précieuses, leur va­
leur marchande est égale au prix qui pourrait être
obtenu de leur vente à une personne non liée à
l’exploitant.
(12) Pour l’application du paragraphe (11), la va­
leur marchande est calculée :
a) au début ou à la fin de l’exercice, dans le cas
où il s’agit de déterminer la valeur des stocks;
b) au moment où les minéraux ou minéraux trai­
tés sont expédiés de la mine, dans les autres cas.
Valeur
marchande
des autres
minéraux
(13) Les gains et les pertes provenant d’opéra­
tions de couverture n’entrent pas dans le calcul de
la valeur de la production de la mine.
Exclusion —
opérations de
couverture
(14) Pour l’application du présent règlement,
le taux de change utilisé pour convertir en dollars
canadiens les devises étrangères est celui annoncé
par la Banque du Canada à midi :
a) le jour où la transaction en devises étrangères
est effectuée;
Taux de
change
Option de
calcul de
l’élément B —
dernier
exercice de
production
Choix
irrévocable
Valeur
marchande
des pierres
précieuses
Moment du
calcul de
la valeur
marchande
des pierres
précieuses
Moment
du calcul
de la valeur
marchande
des autres
minéraux
Le 29 juin 2013
Operating
costs for
operations
outside Canada
Deductions
(b) as of the last day of the fiscal year if inven­
tories have been valued in a foreign currency.
(15) When operating costs are incurred for oper­
ations outside of Canada, the operator may convert
foreign currency transactions for those costs into
Canadian dollars using the Bank of Canada’s aver­
age noon exchange rate for the month in which
those costs were incurred.
67. (1) In calculating the value of the output of a
mine for a fiscal year, only the following deduc­
tions and allowances may be claimed:
(a) the costs, incurred during the fiscal year, of
sorting, valuing, marketing and selling the min­
erals or processed minerals produced from the
mine;
(b) the costs, incurred during the fiscal year, of
insurance, storage, handling and transportation to
the processing plant or market, in respect of the
minerals or processed minerals produced from
the mine;
(c) the costs, incurred during the fiscal year, of
mining and processing minerals or processed
minerals from the mine;
(d) the costs, incurred during the fiscal year, of
repair, maintenance or reclamation at the mine;
(e) the consideration paid by a member of a joint
venture for minerals or processed minerals di­
verted from another member of the joint venture,
when each member is delivering a separate min­
ing royalty return in accordance with section 71;
(f) general and administrative costs incurred dur­
ing the fiscal year for property, employees or
operations at the mine that are not otherwise
allocated to operating costs;
(g) exploration costs incurred during the fiscal
year by an owner of the mine, other than on the
mining property, if those costs have not been
otherwise claimed as an allowance or deduction
under these Regulations, in an amount not
greater than 10% of the value of the output of the
mine multiplied by the owner’s share of that out­
put, calculated
(i) after deduction of the costs referred to in
paragraphs (a) to (f), and
(ii) before the deduction of any depreciation
allowance, mining reclamation trust contribu­
tion allowance, development allowance or
processing allowance;
(h) subject to subsection (5), paragraphs (8)(d)
and (9)(e) and subsection (10), a depreciation
allowance for the depreciable assets of the mine,
and for the depreciable assets of any facilities lo­
cated outside the Northwest Territories that are
used for the processing of minerals or processed
minerals produced from the mine in an amount
not exceeding the undeducted balance of the cost
of those depreciable assets at the end of the fiscal
year of the mine;
(i) a development allowance, not exceeding the
undeducted balance at the end of the fiscal year
of the mine of
(i) exploration costs incurred, before the date
of commencement of production, on the min­
ing property as constituted on the date of
Gazette du Canada Partie I
b) si les stocks sont évalués en devises étrangè­
res, le jour où prend fin l’exercice.
(15) Lorsque des frais d’exploitation sont enga­
gés pour des opérations ayant lieu à l’extérieur du
Canada, l’exploitant peut convertir en dollars cana­
diens les transactions en devises étrangères relati­
ves à ces frais, selon le taux de change moyen à
midi de la Banque du Canada du mois au cours
duquel les frais ont été engagés.
67. (1) Dans le calcul de la valeur de la produc­
tion d’une mine pour un exercice, seuls les mon­
tants suivants peuvent être déduits :
a) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
du triage, de l’évaluation, de la commercialisa­
tion et de la vente des minéraux ou minéraux
traités produits par la mine;
b) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
de l’assurance, de l’entreposage et de la manu­
tention des minéraux ou minéraux traités pro­
duits par la mine ainsi qu’au titre de leur trans­
port vers une usine de traitement ou vers les
marchés;
c) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
de la production et du traitement des minéraux
ou minéraux traités de la mine;
d) les frais engagés à la mine au cours de l’exer­
cice au titre des réparations, de l’entretien et des
restaurations;
e) la contrepartie versée par un membre d’une
coentreprise pour les minéraux ou minéraux trai­
tés transférés d’un autre membre de la coentre­
prise, si chaque membre remet une déclaration de
redevances minières distincte conformément à
l’article 71;
f) les frais généraux et administratifs engagés au
cours de l’exercice et qui ne sont pas autrement
compris dans les frais d’exploitation, lorsqu’ils
ont trait aux biens, aux employés ou aux opéra­
tions de la mine;
g) les frais d’exploration engagés au cours de
l’exercice par un propriétaire de la mine, ailleurs
que sur la propriété minière, si une déduction n’a
pas déjà été réclamée à leur égard aux termes du
présent règlement, jusqu’à concurrence de 10 %
de la valeur de la production de la mine multi­
pliée par la part du propriétaire de cette produc­
tion, calculée :
(i) après soustraction des montants visés aux
alinéas a) à f),
(ii) avant soustraction de toute déduction pour
amortissement ou de toute déduction relative à
l’aménagement, au traitement ou à la contribu­
tion effectuée au profit d’une fiducie de res­
tauration minière;
h) sous réserve du paragraphe (5), des ali­
néas (8)d) et (9)e) et du paragraphe (10), une dé­
duction pour amortissement des actifs amortissa­
bles de la mine et des actifs amortissables des
installations, situées à l’extérieur des Territoires
du Nord-Ouest et utilisées pour le traitement des
minéraux ou minéraux traités produits par la
mine, dont le montant ne dépasse pas la fraction
non amortie du coût de ces actifs amortissables à
la fin de l’exercice;
1673
Frais d’ex­
ploitation —
opérations
à l’extérieur
du Canada
Déductions
1674
Canada Gazette Part I
commencement of production and not de­
ducted under paragraph (g) in respect of any
other mine,
(ii) all costs incurred before the date of the
commencement of production for the purposes
of bringing the mine into production less the
total of
(A) the value of any minerals or processed
minerals produced from the mining property
that were sold or transferred before the date
of commencement of production, calculated
in accordance with section 66, and
(B) the market value of any minerals or
processed minerals produced from the min­
ing property that are in inventory on the
date of commencement of production, cal­
culated in accordance with section 66,
(iii) exploration costs incurred on the mining
property after the date of commencement of
production,
(iv) costs incurred after the date of commence­
ment of production for workings designed for
continuing use, including the clearing, remov­
ing or stripping of overburden from a new de­
posit at the mine, the sinking, excavation or
extension of a mine shaft, main haulage way
or similar underground workings, the con­
struction of an adit or other underground entry
and the construction of a road or of tailings
disposal structures at the mine, and
(v) if minerals or processed minerals are being
produced in commercial quantities from a re­
corded claim or leased claim that was incor­
porated into the mining property after the date
of the commencement of production of the
mine, or from another mining property that
was incorporated into the mining property on
which the mine is located after the date of the
commencement of production,
(A) if the claim or lease was purchased, the
purchase price of the claim or lease or the
amount referred to in clause (B), whichever
is the lesser, or
(B) in any other case, the costs referred to in
subparagraphs (i) and (ii) that were incurred
on the incorporated claim or lease and
that have not been previously claimed as
a deduction or allowance under these
Regulations;
(j) a mining reclamation trust contribution allow­
ance, determined by the operator, not exceeding
the undeducted balance at the end of the fiscal
year of amounts contributed to the mining rec­
lamation trust with respect to any environmental
impact resulting from the mining of minerals
from lands to which these Regulations apply;
(k) if minerals or processed minerals are pro­
cessed by the operator of the mine before their
sale or transfer, an annual processing allowance
equal to the lesser of
(i) subject to subsection (2), 8% of the original
cost of the processing assets used by the oper­
ator in the processing of the output of the mine
during the fiscal year, and
June 29, 2013
i) une déduction relative à l’aménagement ne dé­
passant pas la fraction non amortie à la fin de
l’exercice du total des sommes suivantes :
(i) les frais d’exploration engagés, avant la
date de mise en production, sur la propriété
minière telle qu’elle était à cette date, et non
déduits aux termes de l’alinéa g) à l’égard de
toute autre mine,
(ii) l’excédent des frais engagés avant la date
de mise en production de la mine en vue d’en
lancer la production sur le total des sommes
suivantes :
(A) la valeur des minéraux ou minéraux
traités provenant de la propriété minière qui
ont été vendus ou transférés avant la date de
mise en production, calculée conformément
à l’article 66,
(B) la valeur marchande des minéraux ou
minéraux traités provenant de la propriété
minière qui sont en stock à la date de mise
en production, calculée conformément à
l’article 66,
(iii) les frais d’exploration engagés sur la
propriété minière après la date de mise en
production,
(iv) les frais engagés après la date de mise en
production pour des ouvrages conçus pour un
usage prolongé, y compris le dégagement ou
l’enlèvement des terrains de recouvrement
d’un nouveau gisement à la mine, la perfora­
tion, le creusage ou l’extension d’un puits de
mine, d’une galerie de roulage principale ou
d’autres aménagements souterrains similaires,
la construction d’une galerie horizontale ou
d’une autre voie d’accès souterraine, et la cons­
truction d’une route ou de structures d’éva­
cuation des résidus à la mine,
(v) si des minéraux ou minéraux traités sont
produits en quantité commerciale soit à partir
d’un claim enregistré ou d’un claim enregistré
faisant l’objet d’un bail qui a été incorporé à la
propriété minière après la date de mise en pro­
duction, soit à partir d’une autre propriété
minière qui a été incorporée à la propriété
minière sur laquelle la mine est située après la
date de mise en production :
(A) dans le cas où le claim ou le bail a été
acheté, le prix d’achat ou, s’ils sont moins
élevés, les frais visés à la division (B),
(B) dans les autres cas, les frais visés aux
sous-alinéas (i) et (ii) engagés à l’égard du
claim ou du bail ainsi incorporé et pour les­
quels une déduction n’a pas déjà été récla­
mée en vertu du présent règlement;
j) une déduction relative à la contribution effec­
tuée au profit d’une fiducie de restauration mi­
nière, déterminée par l’exploitant, ne dépassant
pas la fraction non amortie, à la fin de l’exercice,
des contributions effectuées au profit de la fidu­
cie de restauration minière en raison des réper­
cussions environnementales découlant de l’ex­
ploitation minière des terres visées par le présent
règlement;
Le 29 juin 2013
(ii) 65% of the value of the output of the mine,
after deduction of the amounts referred to in
paragraphs (a) to (j); and
(l) if minerals or processed minerals from the
mine are processed at another mine, or at any fa­
cilities located outside the Northwest Territories
that are used for the processing of minerals or
processed minerals produced from another mine
that is owned by the operator or by a person re­
lated to the operator, the total of
(i) the amount of the costs of the other mine
that are not deductible under paragraph (8)(b),
(ii) the amount by which the processing allow­
ance for the other mine is reduced under para­
graph (8)(c), and
(iii) the amount by which the undeducted bal­
ance of the original cost of the other mine’s
depreciable assets is adjusted under para­
graph (8)(d).
Production or
fiscal year less
than 12 months
Deduction
respecting
related person
(2) When a mine is in production for less than
12 months in a fiscal year or a fiscal year of a mine
is less than 12 months,
(a) the deduction for processing allowance calcu­
lated under subparagraph (1)(k)(i) must be multi­
plied by one-twelfth times the number of months
in the fiscal year that the mine was in production
or the number of months in the shortened fiscal
year, as the case may be; and
(b) each dollar amount in column 1 of the table
to subsection 66(1) must be multiplied by onetwelfth times the number of months in the fiscal
year that the mine was in production or the num­
ber of months in the shortened fiscal year, as the
case may be.
(3) When the operator of a mine claims a deduc­
tion for costs incurred in a transaction with a re­
lated person, the costs allowed as a deduction under
this section must be the amount of the actual costs
incurred by the related person, exclusive of any
profit, gain or commission to the related person or
to any other related person.
Depreciation
allowance
(4) A depreciation allowance may be claimed in
respect of a depreciable asset in the fiscal year in
which it is first used in the operations of the mine.
Reduction in
depreciation
allowance
(5) When an operator disposes of, or receives in­
surance proceeds in respect of, assets for which a
depreciation allowance has been claimed,
(a) the undeducted balance of depreciable assets
must be reduced by the lesser of
(i) the proceeds of disposition or insurance
proceeds, as the case may be, and
(ii) the original cost of the asset; and
Gazette du Canada Partie I
k) si des minéraux ou minéraux traités ont été
traités par l’exploitant de la mine avant leur
vente ou leur transfert, une déduction annuelle
relative au traitement égale à la moins élevée des
sommes suivantes :
(i) sous réserve du paragraphe (2), 8 % du coût
d’origine des biens utilisés pour le traitement
dont l’exploitant fait usage dans le traitement
de la production de la mine pendant l’exercice,
(ii) 65 % de la valeur de la production de la
mine, déduction faite des sommes visées aux
alinéas a) à j);
l) si des minéraux ou minéraux traités de la mine
sont traités dans une autre mine ou dans des ins­
tallations situées à l’extérieur des Territoires du
Nord-Ouest et utilisées pour le traitement des
minéraux ou minéraux traités produits par une
autre mine appartenant à l’exploitant ou à une
personne liée à celui-ci, le total des sommes
suivantes :
(i) les frais engagés à l’égard de l’autre mine
qui ne sont pas déductibles aux termes de
l’alinéa (8)b),
(ii) la réduction aux termes de l’alinéa (8)c) de
la déduction relative au traitement de l’autre
mine,
(iii) le rajustement de la fraction non amortie
du coût d’origine des actifs amortissables de
l’autre mine aux termes de l’alinéa (8)d).
(2) Lorsqu’une mine est en production durant
moins de douze mois au cours d’un exercice ou que
son exercice est de moins de douze mois :
a) la déduction relative au traitement calculée
conformément au sous-alinéa (1)k)(i) est multi­
pliée par un douzième du nombre de mois de
production de la mine pendant l’exercice ou du
nombre de mois que comprend l’exercice de
moins de douze mois;
b) les valeurs indiquées à la colonne 1 du tableau
du paragraphe 66(1) sont multipliées par un dou­
zième du nombre de mois de production de la
mine pendant l’exercice ou du nombre de mois
que comprend l’exercice de moins de douze
mois.
(3) Lorsque l’exploitant d’une mine réclame une
déduction pour les frais engagés relativement à une
opération avec une personne liée, le montant de la
déduction permise par le présent article est le mon­
tant des frais réels engagés par la personne liée, à
l’exclusion de tout bénéfice, gain ou commission
versé à cette personne ou à toute autre personne liée
à l’exploitant.
(4) Une déduction pour amortissement peut être
réclamée à l’égard d’un actif amortissable durant le
premier exercice au cours duquel il est utilisé dans
l’exploitation de la mine.
(5) Lorsqu’un exploitant dispose des actifs à
l’égard desquels une déduction pour amortissement
a été réclamée ou reçoit le produit de l’assurance
pour ceux-ci :
a) la fraction non amortie des actifs amortissables
est réduite du moindre des montants suivants :
(i) le produit de la disposition ou de l’assurance,
(ii) le coût d’origine des actifs;
1675
Production ou
exercice de
moins de douze
mois
Déduction —
opération avec
une personne
liée
Déduction pour
amortissement
Réduction de
déduction pour
amortissement
1676
Canada Gazette Part I
Depreciation
allowance —
proceeds of
disposition
Depreciation
allowance —
purchase cost
Rules
respecting
processing
minerals not
produced at the
mine
(b) when the lesser of the amounts referred to in
subparagraphs (a)(i) and (ii) exceeds the unde­
ducted balance of depreciable assets in the fiscal
year in which the assets were disposed of, the
excess must be included in the value of the out­
put of the mine for that fiscal year.
(6) For the purposes of subsection (5), when the
operator of a mine sells to a related person an asset
for which a depreciation allowance has been
claimed or removes the asset from the mine, the
proceeds of disposition of the asset are the amount
that could be expected to be realized from the sale
of the asset to a person not related to the operator.
(7) When the operator of a mine purchases from
a related person an asset that is eligible for a de­
preciation allowance or transfers to the mine an
asset from another mine owned by the operator, the
cost of the asset for the purposes of calculating a
depreciation allowance is the amount that the oper­
ator could be expected to pay to purchase that asset
from a person not related to the operator.
(8) When, in a particular fiscal year, a mine’s
operator uses the mine’s depreciable assets, or any
facilities located outside the Northwest Territories
that are used for the processing of minerals or pro­
cessed minerals produced from the mine, to process
minerals or processed minerals other than those
produced from the mine,
(a) the revenue earned from the sale or process­
ing of those minerals or processed minerals must
not be included in the value of the output of the
mine;
(b) the deduction for the costs incurred during
the fiscal year under paragraphs (1)(a) to (f) must
be reduced by any costs incurred for the process­
ing of minerals or processed minerals not pro­
duced from the mine;
(c) the original cost of the processing assets used
to calculate the processing allowance amount
under subparagraph (1)(k)(i) must be reduced by
an amount equal to the original cost of the pro­
cessing assets multiplied by the ratio of the costs
incurred during the fiscal year under para­
graphs (1)(a) to (f) for the processing of minerals
or processed minerals not produced from the
mine to the total costs incurred during the fiscal
year, under those paragraphs, for the processing
of all minerals or processed minerals at the mine;
and
(d) the undeducted balance of the original cost of
the mine’s depreciable assets at the end of the
fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the original cost of the deprecia­
ble assets used to process minerals or processed
minerals not produced from the mine multiplied
by the ratio of the costs incurred under para­
graphs (1)(a) to (f) during that fiscal year and all
prior fiscal years for the processing through
those assets of minerals or processed minerals
not produced from the mine to the total costs in­
curred under those paragraphs during that fiscal
year and all prior fiscal years for the processing
through those assets of all minerals and pro­
cessed minerals at the mine.
June 29, 2013
b) lorsque le moindre des montants visés à
l’alinéa a) dépasse la fraction non amortie des
actifs amortissables durant l’exercice au cours
duquel il en a été disposé, l’excédent est inclus
dans la valeur de la production de la mine pour
cet exercice.
(6) Pour l’application du paragraphe (5), lorsque
l’exploitant d’une mine vend à une personne liée un
actif à l’égard duquel une déduction pour amortis­
sement a été réclamée ou lorsqu’il retire l’actif de
la mine, le produit de la disposition correspond au
produit probable de la vente de cet actif à une per­
sonne qui n’est pas liée à l’exploitant.
(7) Lorsque l’exploitant d’une mine achète d’une
personne liée un actif admissible à une déduction
pour amortissement ou transfère à la mine un actif
provenant d’une autre mine lui appartenant, le coût
de l’actif servant au calcul de cette déduction cor­
respond au montant qu’il pourrait devoir payer pour
acheter cet actif d’une personne qui ne lui est pas
liée.
(8) Si, au cours d’un exercice, l’exploitant d’une
mine se sert des actifs amortissables de la mine ou
d’installations, situées à l’extérieur des Territoires
du Nord-Ouest et utilisées pour le traitement des
minéraux ou minéraux traités produits par la mine,
pour traiter des minéraux ou minéraux traités qui ne
proviennent pas de la mine :
a) les revenus tirés de la vente ou du traitement
de ces minéraux ou minéraux traités sont exclus
de la valeur de la production de la mine;
b) la déduction pour les frais engagés pendant
l’exercice aux termes des alinéas (1)a) à f) est
réduite des frais engagés pour le traitement des
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas de la mine;
c) le coût d’origine des biens utilisés pour le
traitement ayant servi au calcul de la déduction
relative au traitement aux termes du sous­
alinéa (1)k)(i) est réduit d’une somme égale au
coût d’origine des biens utilisés pour le traite­
ment multiplié par le rapport entre, d’une part,
les frais engagés pendant l’exercice aux termes
des alinéas (1)a) à f) pour le traitement des miné­
raux ou minéraux traités qui ne proviennent pas
de la mine et, d’autre part, le total des frais enga­
gés pendant l’exercice aux termes de ces alinéas
pour le traitement, à la mine, de tous les miné­
raux ou minéraux traités;
d) la fraction non amortie du coût d’origine des
actifs amortissables de la mine à la fin de l’exer­
cice est rajustée par soustraction d’une somme
égale au coût d’origine des actifs amortissables
ayant servi au traitement des minéraux ou miné­
raux traités qui ne proviennent pas de la mine
multiplié par le rapport entre, d’une part, les frais
engagés pendant l’exercice et tous les exercices
précédents aux termes des alinéas (1)a) à f) pour
le traitement au moyen de ces actifs des miné­
raux ou minéraux traités qui ne proviennent pas
de la mine et, d’autre part, le total des frais enga­
gés pendant l’exercice et tous les exercices pré­
cédents aux termes des mêmes alinéas pour le
traitement, à la mine, au moyen de ces actifs de
tous les minéraux ou minéraux traités.
Déduction de
dépréciation —
produit de la
disposition
Déduction de
dépréciation —
coût de l’actif
Traitement de
minéraux ne
provenant pas
de la mine
Le 29 juin 2013
Rules
respecting
adjustment of
calculations
(9) When a mine produces minerals or processed
minerals from lands to which these Regulations
apply and any other lands,
(a) the deduction for the costs incurred during
the fiscal year under paragraphs (1)(a) to (f) must
be reduced by any costs incurred for the produc­
tion of minerals or processed minerals from
lands other than lands to which these Regulations
apply;
(b) the original cost of the processing assets used
to calculate the processing allowance under
subparagraph (1)(k)(i) must be reduced by an
amount equal to the original cost of the process­
ing assets multiplied by the ratio of the costs
incurred during the fiscal year under para­
graphs (1)(a) to (f) for the processing of minerals
or processed minerals produced from lands other
than lands to which these Regulations apply to
the total costs incurred during the fiscal year,
under those paragraphs, for the processing of all
minerals or processed minerals at the mine;
(c) the undeducted balance of costs eligible for
the mine’s development allowance at the end of
the fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the costs referred to in subpara­
graph (1)(i)(ii) multiplied by the ratio of the costs
incurred under paragraphs (1)(a) to (f) during
that fiscal year and all prior fiscal years for the
production of minerals or processed minerals
from lands other than lands to which these Regu­
lations apply to the total costs incurred under
those paragraphs during that fiscal year and all
prior fiscal years for the production of all min­
erals or processed minerals at the mine;
(d) the undeducted balance of costs eligible for
the mine’s development allowance at the end of
the fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the costs of the workings re­
ferred to in subparagraph (1)(i)(iv) used in the
production of minerals or processed minerals
from lands other than lands to which these Regu­
lations apply multiplied by the ratio of the costs
incurred under paragraphs (1)(c) to (f) during
that fiscal year and all prior fiscal years for the
use of those workings in the production of min­
erals or processed minerals from lands other than
lands to which these Regulations apply to the
total costs incurred under those paragraphs dur­
ing that fiscal year and all prior fiscal years for
the use of those workings in the production of all
minerals or processed minerals at the mine; and
(e) the undeducted balance of the original cost of
the mine’s depreciable assets at the end of the
fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the original cost of the deprecia­
ble assets used in the production or processing of
minerals or processed minerals produced from
lands other than lands to which these Regulations
apply multiplied by the ratio of the costs incurred
under paragraphs (1)(a) to (f) during that fiscal
year and all prior fiscal years for the use of those
assets for the production or processing of min­
erals or processed minerals produced from lands
other than lands to which these Regulations
apply to the total costs incurred under those
paragraphs during that fiscal year and all prior
Gazette du Canada Partie I
1677
(9) Si des minéraux ou minéraux traités sont pro­
duits par une mine et proviennent de terres visées
par le présent règlement et d’autres terres :
a) la déduction pour les frais engagés pendant
l’exercice aux termes des alinéas (1)a) à f) est
réduite des frais engagés pour la production de
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas des terres visées par le présent règlement;
b) le coût d’origine des biens utilisés pour le
traitement ayant servi au calcul de la déduction
relative au traitement aux termes du sous­
alinéa (1)k)(i) est réduit d’une somme égale au
coût d’origine des biens utilisés pour le traite­
ment multiplié par le rapport entre, d’une part,
les frais engagés pendant l’exercice aux termes
des alinéas (1)a) à f) pour le traitement des miné­
raux ou minéraux traités qui ne proviennent pas
des terres visées par le présent règlement et,
d’autre part, le total des frais engagés pendant
l’exercice aux termes des mêmes alinéas pour le
traitement, à la mine, de tous les minéraux ou
minéraux traités;
c) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement de la mine
à la fin de l’exercice est rajustée par soustraction
d’une somme égale aux frais engagés aux termes
du sous-alinéa (1)i)(ii) multipliés par le rap­
port entre, d’une part, les frais engagés pendant
l’exercice et tous les exercices précédents aux
termes des alinéas (1)a) à f) pour la production
de minéraux ou minéraux traités qui ne provien­
nent pas des terres visées par le présent règle­
ment et, d’autre part, le total des frais engagés
pendant l’exercice et tous les exercices précé­
dents aux termes des mêmes alinéas pour la pro­
duction, à la mine, de tous les minéraux ou miné­
raux traités;
d) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement de la mine
à la fin de l’exercice est rajustée par soustraction
d’une somme égale aux frais engagés pour les
ouvrages visés au sous-alinéa (1)i)(iv) servant à
la production de minéraux ou minéraux traités
qui ne proviennent pas des terres visées par le
présent règlement multipliés par le rapport entre,
d’une part, les frais engagés pendant l’exercice et
tous les exercices précédents aux termes des ali­
néas (1)c) à f) pour l’usage de ces ouvrages dans
la production de minéraux ou minéraux traités
qui ne proviennent pas des terres visées par le
présent règlement et, d’autre part, le total des
frais engagés pendant l’exercice et tous les exer­
cices précédents aux termes des mêmes alinéas
pour l’usage de ces ouvrages dans la production,
à la mine, de tous les minéraux ou minéraux
traités;
e) la fraction non amortie du coût d’origine des
actifs amortissables de la mine à la fin de l’exer­
cice est rajustée par soustraction d’une somme
égale au coût d’origine des actifs amortissables
utilisés dans la production ou le traitement des
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas des terres visées par le présent règlement
multiplié par le rapport entre, d’une part, les frais
engagés pendant l’exercice et tous les exercices
précédents aux termes des alinéas (1)a) à f) pour
Règles de
rajustement des
calculs
1678
Canada Gazette Part I
fiscal years for the use of those assets for the
production or processing of all minerals or pro­
cessed minerals produced at the mine.
Timing and
other
requirements
respecting
adjustments
Limitations on
deductions and
allowances
(10) The adjustments referred to in para­
graphs (8)(d) and (9)(c) to (e) must each be calcu­
lated at the end of each fiscal year of the mine with
the difference between the amount calculated for
that fiscal year and the amount calculated for the
previous fiscal year being added to or subtracted
from the undeducted balance of the depreciable
assets or the undeducted balance of the costs eli­
gible for the development allowance, as the case
may be.
(11) Despite any other subsection of this section,
no deduction or allowance can be made in respect
of a mine in relation to
(a) the capital cost of the depreciable assets,
other than those subject to the depreciation al­
lowance under paragraph (1)(h);
(b) depletion in the value of the mine or mining
property by reason of exhaustion of the minerals;
(c) if an owner or the operator of the mine is a
corporation,
(i) remuneration and travel costs of directors,
(ii) stock transfer agents’ fees,
(iii) shareholders’ meetings or the preparation
of shareholders’ reports, and
(iv) legal, accounting and other costs incurred
in connection with incorporations, reorganiza­
tions, financing or security or stock issues;
(d) interest on any debt, including an overdraft,
loan, mortgage, advance, debenture or bond,
that is capitalized or expensed for accounting
purposes;
(e) remuneration of executive officers, adminis­
trative and consulting costs and costs in respect
of offices not located at the mine site, unless that
remuneration or those costs are directly related to
operations of the mine or to the marketing and
selling of minerals or processed minerals pro­
duced from the mine;
(f) the taxes on profits, property or capital, or
payments in lieu of those taxes, paid to any level
of government and the cost of preparing returns
in respect of those taxes, except for customs dut­
ies, sales and excise taxes not otherwise refund­
able to the operator, for any taxes related to the
employment of employees, and for the cost of
preparing a return in respect of those taxes;
(g) the royalties paid for the use of mining prop­
erty or royalties calculated on revenue, produc­
tion or profits of the mine and for the cost of
calculating the royalties, except for the cost of
calculating those royalties that are payable under
these Regulations;
(h) payments made to an organization, commun­
ity or corporation, including an Aboriginal or­
ganization, community or corporation, that are
June 29, 2013
l’utilisation de ces actifs dans la production ou le
traitement des minéraux ou minéraux traités qui
ne proviennent pas des terres visées par le pré­
sent règlement et, d’autre part, le total des frais
engagés pendant l’exercice et tous les exercices
précédents aux termes des mêmes alinéas pour
l’utilisation de ces actifs dans la production ou le
traitement, à la mine, de tous les minéraux ou
minéraux traités.
(10) Les rajustements prévus aux alinéas (8)d)
et (9)c) à e) sont calculés à la fin de chaque exer­
cice de la mine et la différence entre la somme cal­
culée pour l’exercice et la somme calculée pour les
exercices précédents est additionnée à la fraction
non amortie des actifs amortissables ou des frais
admissibles à la déduction relative à l’aménage­
ment, ou en est soustraite, s’il y a lieu.
(11) Malgré les autres dispositions du présent ar­
ticle, aucune déduction n’est accordée relativement
à une mine pour :
a) le coût en capital des actifs amortissables au­
tres que ceux visés par la déduction pour amor­
tissement prévue à l’alinéa (1)h);
b) la baisse de la valeur de la mine ou de la pro­
priété minière en raison de l’épuisement des ré­
serves de minéraux;
c) lorsque le propriétaire ou l’exploitant de la
mine est une société :
(i) la rémunération et les frais de déplacement
des administrateurs,
(ii) les honoraires versés aux agents des
transferts,
(iii) les réunions des actionnaires et l’établisse­
ment des rapports des actionnaires,
(iv) les frais juridiques, de comptabilité et
ceux liés à la constitution en personne morale,
aux réorganisations, au financement et à
l’émission de valeurs mobilières ou d’actions;
d) l’intérêt sur toute dette, y compris les décou­
verts, les emprunts, les avances, les hypothèques,
les débentures et les obligations, capitalisé ou pas­
sé en charges pour les besoins de la comptabilité;
e) la rémunération des dirigeants, les frais d’ad­
ministration et de consultation ainsi que les frais
relatifs aux bureaux qui ne sont pas situés sur le
site de la mine, sauf s’ils sont directement liés à
l’exploitation de la mine ou à la commercialisa­
tion et à la vente des minéraux ou minéraux trai­
tés produits par la mine;
f) les impôts et taxes sur les bénéfices, les biens
ou le capital, et les paiements en tenant lieu, ver­
sés à tous les ordres de gouvernement et les frais
de préparation des déclarations de revenus relati­
ves à ces impôts et taxes, à l’exception des droits
de douane, des taxes de vente et d’accise qui ne
sont pas à rembourser à l’exploitant, des impôts
concernant l’emploi de personnel et des frais de
préparation des déclarations de revenus relatives
à ces impôts ou taxes;
g) les redevances payées pour l’utilisation d’une
propriété minière et les redevances calculées sur
les revenus, la production ou les bénéfices de la
Rajustements
Coûts et frais
ne donnant pas
droit à
déduction
Le 29 juin 2013
not attributable to the provision of goods and
services directly related to the development and
operation of the mine or to prospecting and ex­
ploration on lands to which these Regulations
apply;
(i) payments made for the use or lease of, or ac­
cess to, the surface of the land on which the mine
is located;
(j) discounts on bonds, debentures, shares or
sales of receivables;
(k) increases in reserves or provisions for contin­
gencies, other than in respect of a mining reclam­
ation trust;
(l) dues and memberships for persons, other than
employees, involved in the operation of the
mine;
(m) insurance premiums other than those paid for
minerals or processed minerals produced from
the mine;
(n) costs incurred during the fiscal year to pro­
duce revenue that does not form part of the value
of the output of the mine;
(o) subject to subparagraph (1)(i)(v), the pur­
chase price of a recorded claim, a lease of a re­
corded claim or a mine;
(p) the purchase price of any financial instrument;
(q) charitable donations;
(r) advertising costs not directly identified with
the output of a particular mine;
(s) any cost not evidenced in accordance with
generally accepted auditing standards;
(t) the cost of inventories of fuel, other consum­
ables and spare parts that have not been con­
sumed in the operation of the mine;
(u) the costs of staking or recording a claim, or
the cost of surveying the claim for the purpose of
taking it to lease;
(v) rent paid for the lease of a recorded claim
under these Regulations;
(w) the cost of preparing any financial informa­
tion not required for the calculation of mining
royalties;
(x) any cost incurred after any precious stones
have been last valued by the mining royalty
valuer, if those stones were sold or transferred to
a related party, or to any other person if proof of
the disposition is not provided, or if the stones
were cut and polished before their sale or
transfer;
(y) any costs related to public, community or
government relations unless those costs were in­
curred for environmental assessments or other
regulatory processes; and
(z) any fines, penalties or bribes.
Gazette du Canada Partie I
mine et les frais relatifs au calcul de ces redevan­
ces sauf si ces frais sont des redevances à payer
au titre du présent règlement;
h) les paiements faits à un organisme, à une col­
lectivité ou à une société autochtone ou non­
autochtone, qui ne sont pas attribuables à la
fourniture de biens et à la prestation de services
directement liés à l’aménagement et à l’exploi­
tation de la mine ou à la prospection et à l’explo­
ration sur des terres visées par le présent
règlement;
i) les paiements effectués pour utiliser ou louer la
surface du terrain sur lequel se trouve la mine, ou
pour y avoir accès;
j) les escomptes accordés sur les obligations, les
débentures, les actions et les créances vendues;
k) les augmentations du fonds de réserve ou de la
réserve pour les imprévus, à l’exception de celles
se rapportant à une fiducie de restauration
minière;
l) les droits d’adhésion versés pour des person­
nes, autres que les employés, prenant part à l’ex­
ploitation de la mine;
m) les primes d’assurance, sauf celles payées
pour les minéraux ou minéraux traités produits
par la mine;
n) les frais engagés pendant l’exercice pour gé­
nérer des revenus qui n’entrent pas dans le calcul
de la valeur de la production de la mine;
o) sous réserve du sous-alinéa (1)i)(v), le prix
d’achat d’un claim enregistré, d’un claim enre­
gistré visé par un bail ou d’une mine;
p) le prix d’achat de tout instrument financier;
q) les dons de charité;
r) les frais engagés pour la publicité ne visant pas
la production d’une mine en particulier;
s) les frais qui ne sont pas attestés conformé­
ment aux normes de vérification généralement
reconnues;
t) le coût des stocks de combustible, des biens de
consommation et des pièces de rechange qui
n’ont pas été utilisés dans le cadre de l’exploita­
tion de la mine;
u) le coût du jalonnement et de l’enregistrement
d’un claim et le coût de l’arpentage d’un claim
effectué en vue d’obtenir un bail;
v) le loyer payé pour le bail d’un claim enregistré
en vertu du présent règlement;
w) le coût relatif à l’établissement de données fi­
nancières qui ne sont pas nécessaires au calcul
des redevances minières;
x) les frais engagés après la dernière évaluation
des pierres précieuses faite par l’évaluateur des
redevances minières si celles-ci ont été vendues
ou transférées à une personne liée ou à toute au­
tre personne, si la preuve de leur disposition
n’est pas fournie, ou si elles ont été taillées ou
polies avant leur vente ou leur transfert;
y) les frais engagés pour les relations publiques
et administratives et pour les relations avec les
collectivités, sauf s’ils ont été engagés pour une
évaluation environnementale ou pour tout autre
processus réglementaire;
1679
1680
Canada Gazette Part I
Change of
owner or
operator has no
effect
68. (1) A change in the ownership or of the
operator of a mine does not affect
(a) the undeducted balance of the depreciable
assets eligible for a depreciation allowance;
(b) the undeducted balance of the costs eligible
for a development allowance;
(c) the undeducted balance of contributions to a
mining reclamation trust; or
(d) the original cost of the assets used for calcu­
lating a processing allowance.
Costs not
eligible for
development
allowance
(2) Subject to paragraph 67(1)(i), when a re­
corded claim expires or its recording is cancelled,
or a lease expires or is cancelled, any costs incurred
in respect of that claim or lease that would other­
wise be eligible for a development allowance are no
longer eligible for a development allowance in re­
spect of any mine.
(3) If a mining property is acquired by the oper­
ator of another mine and the operations on the two
mining properties are combined to become a single
operation, the undeducted balance of the costs eli­
gible for the development allowance, the un­
deducted balance of the cost of the depreciable
assets eligible for the depreciation allowance, the
undeducted balance of the contributions to a mining
reclamation trust and the original cost of the pro­
cessing assets eligible for the processing allowance
for each mine must be combined.
Combining
operations on
two mining
properties
Valuations
when mining
property
purchased from
Crown
(4) For the purpose of subsection (3), if an oper­
ator purchases a mining property from the Crown,
the value of the undeducted balance of the costs
eligible for the development allowance, of the un­
deducted balance of the cost of the depreciable
assets eligible for the depreciation allowance and of
the original cost of the processing assets eligible for
the processing allowance of the purchased mine is
the lesser of the value established at the time the
Crown acquired the mining property and the value
established in the agreement of purchase and sale
for that property.
Statement
respecting
minerals whose
gross value
exceeds
$100,000
69. (1) If, in a particular year, minerals or pro­
cessed minerals that are from a leased claim and
whose gross value exceeds $100,000 are processed
at a mine, removed from a mine, sold or otherwise
disposed of, the lessee must, within one month after
the end of that year, deliver to the Chief a statement
setting out
(a) the name and a description of the mine;
(b) the names and addresses of all owners, oper­
ators and other lessees of the mine;
(c) the name and address of a person to whom
notices may be sent;
(d) the weight and value of minerals or processed
minerals processed at the mine, removed from
the mine, sold or otherwise disposed of during
the year and during each month of that year; and
June 29, 2013
z) toute amende, peine et sanction de même que
tout pot-de-vin.
68. (1) Le changement de propriétaire ou d’ex­
ploitant de la mine n’a pas pour effet de modifier :
a) la fraction non amortie des actifs amor­
tissables admissibles à une déduction pour
amortissement;
b) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement;
c) la fraction non amortie des contributions ef­
fectuées au profit d’une fiducie de restauration
minière;
d) le coût d’origine des actifs ayant servi au cal­
cul de la déduction relative au traitement.
(2) Sous réserve de l’alinéa 67(1)i), si un claim
enregistré ou un bail expire ou est annulé, tous les
frais engagés relativement au claim ou au bail qui
seraient autrement admissibles à une déduction
relative à l’aménagement cessent d’être admissibles
à une telle déduction à l’égard de toute mine.
(3) Si une propriété minière est acquise par l’ex­
ploitant d’une autre mine et que les activités des
propriétés minières sont regroupées dans une seule,
la fraction non amortie des coûts admissibles à une
déduction relative à l’aménagement, la fraction non
amortie du coût des actifs amortissables admissible
à une déduction pour amortissement, la fraction non
amortie des contributions effectuées au profit d’une
fiducie de restauration minière et le coût d’origine
des biens utilisés pour le traitement admissible à la
déduction relative au traitement pour chaque mine
sont regroupés.
(4) Pour l’application du paragraphe (3), si l’ex­
ploitant achète une propriété minière de la Cou­
ronne, la valeur de la fraction non amortie des coûts
admissibles à une déduction relative à l’aménage­
ment, de la fraction non amortie du coût des actifs
amortissables admissible à une déduction pour
amortissement et du coût d’origine des biens utili­
sés pour le traitement admissible à la déduction
relative au traitement de la mine achetée corres­
pond à celle établie au moment où la Couronne a
acquis la propriété minière ou à celle établie dans la
convention d’achat-vente de la propriété, si celle-ci
est inférieure.
69. (1) Si, au cours d’une année donnée, des mi­
néraux ou minéraux traités qui proviennent d’un
claim enregistré visé par un bail et dont la valeur
brute dépasse 100 000 $ sont traités à la mine, en
sont retirés ou sont vendus ou qu’il en est autre­
ment disposé, le preneur à bail, dans le mois sui­
vant la fin de cette année donnée, remet au chef
une déclaration qui comporte les renseignements
suivants :
a) le nom et la description de la mine;
b) les nom et adresse de tous les propriétaires,
exploitants et preneurs à bail de la mine;
c) les nom et adresse d’une personne à qui les
avis peuvent être envoyés;
d) le poids et la valeur des minéraux ou minéraux
traités qui ont été traités à la mine, retirés de
Changement de
propriétaire ou
d’exploitant —
sans effet
Frais non
admissibles à
une déduction
Regroupement
des activités
minières
Achat d’une
propriété
minière de la
Couronne
Déclaration —
valeur brute de
minéraux de
plus de
100 000 $
Le 29 juin 2013
(e) the design capacity of any mill, concentrator
or other processing plant at the mine.
Notice of
changes
(2) A lessee who has delivered a statement under
subsection (1) must promptly notify the Chief of
(a) any change in the name and address of the
person to whom notices may be sent; and
(b) any change in the ownership or of the oper­
ator of the mine.
Contents of
royalty return
70. (1) On or before the last day of the fourth
month after the end of each fiscal year of a mine,
including the fiscal year during which the mine
commences production and all subsequent years for
which there are any amounts that qualify for deter­
mining the values of A to H and J in subsec­
tion 66(4), the operator of the mine must deliver to
the Chief a mining royalty return, in the prescribed
form, setting out
(a) the name and a description of the mine;
(b) the name and address of the operator;
(c) the names of processing plants to which min­
erals or processed minerals have been shipped
from the mine for processing;
(d) the weight of the minerals or processed min­
erals produced from the mine during the fiscal
year;
(e) the weight and value of the minerals or pro­
cessed minerals produced from the mine that
were
(i) sold or transferred during the fiscal year of
the mine to persons not related to the operator;
(ii) sold or transferred during the fiscal year of
the mine to persons related to the operator;
(iii) in inventory at the beginning of the fiscal
year of the mine, and
(iv) in inventory at the end of the fiscal year of
the mine;
(f) any costs, deductions and allowances claimed
under subsection 67(1);
(g) if exploration costs are claimed as a deduc­
tion under paragraph 67(1)(g), or if costs are in­
cluded in the costs eligible for a development al­
lowance under paragraph 67(1)(i), the recorded
claims or leases on which those costs were
incurred;
(h) in respect of depreciable assets,
(i) the undeducted balance of depreciable
assets at the beginning of the fiscal year,
(ii) the cost of additions during the fiscal year
to depreciable assets,
(iii) the proceeds from the disposition during
the fiscal year of depreciable assets,
(iv) the undeducted balance of depreciable
assets at the end of the fiscal year before de­
duction of a depreciation allowance,
(v) the undeducted balance of depreciable
assets at the end of the fiscal year after deduc­
tion of a depreciation allowance, and
Gazette du Canada Partie I
celle-ci, vendus ou dont il a été autrement dispo­
sé pendant l’année et au cours de chaque mois de
l’année;
e) la capacité de production nominale de toute
usine de traitement à la mine, notamment toute
usine de broyage ou de concentration.
(2) Le preneur à bail qui a produit la déclaration
avise sans délai le chef :
a) de tout changement apporté aux nom et
adresse de la personne à qui les avis peuvent être
envoyés;
b) de tout changement de propriétaire ou d’ex­
ploitant de la mine.
70. (1) Au plus tard le dernier jour du quatrième
mois suivant la fin de l’exercice d’une mine, y
compris l’exercice au cours duquel la mine est mise
en production et tous les exercices suivants au
cours desquels des sommes sont indiquées pour
calculer la valeur des éléments A à H et J de la
formule figurant au paragraphe 66(4), l’exploitant
de la mine remet au chef une déclaration de
redevances minières, selon la formule prescrite, qui
comporte les renseignements suivants :
a) le nom et la description de la mine;
b) les nom et adresse de l’exploitant;
c) le nom des usines de traitement où les miné­
raux ou minéraux traités ont été expédiés de la
mine pour traitement;
d) le poids des minéraux ou minéraux traités
produits par la mine pendant l’exercice;
e) le poids et la valeur des minéraux ou minéraux
traités produits par la mine :
(i) vendus ou transférés au cours de l’exercice
à des personnes non liées à l’exploitant,
(ii) vendus ou transférés au cours de l’exercice
à des personnes liées à l’exploitant,
(iii) en stock au début de l’exercice,
(iv) en stock à la fin de l’exercice;
f) tous les frais et déductions réclamés aux ter­
mes du paragraphe 67(1);
g) dans le cas d’une déduction réclamée à titre de
frais d’exploration en vertu de l’alinéa 67(1)g),
ou lorsque des frais sont inclus dans les frais ad­
missibles à titre de déduction relative à l’aména­
gement en vertu de l’alinéa 67(1)i), les claims
enregistrés ou les baux pour lesquels ces frais ont
été engagés;
h) en ce qui a trait aux actifs amortissables :
(i) leur fraction non amortie au début de
l’exercice,
(ii) le coût de l’acquisition de tels actifs au
cours de l’exercice,
(iii) le produit de la disposition de tels actifs
au cours de l’exercice,
(iv) leur fraction non amortie à la fin de l’exer­
cice, avant soustraction de toute déduction
pour amortissement,
(v) leur fraction non amortie à la fin de l’exer­
cice, après soustraction de toute déduction
pour amortissement,
(vi) le coût d’origine des actifs amortissables
dont il a été disposé au cours de l’exercice;
1681
Avis de
changement
Déclaration de
redevances
minières
1682
Canada Gazette Part I
(vi) the original cost of depreciable assets dis­
posed of during the fiscal year;
(i) in respect of development allowances,
(i) the undeducted balance at the beginning of
the fiscal year of costs eligible for a develop­
ment allowance,
(ii) if the mining royalty return is delivered
for the first fiscal year of the mine, the amount
of the costs determined under subpara­
graphs 67(1)(i)(i) and (ii),
(iii) the amounts of each of the costs identified
in subparagraphs 67(1)(i)(iii) to (v) incurred
during the fiscal year,
(iv) the undeducted balance of costs eligible
for a development allowance at the end of the
fiscal year before deduction of a development
allowance, and
(v) the undeducted balance of costs eligible for
a development allowance at the end of the
fiscal year after deduction of a development
allowance;
(j) in respect of any mining reclamation trust es­
tablished for lands to which these Regulations
apply,
(i) the total of all amounts contributed to the
mining reclamation trust,
(ii) the undeducted balance of contributions of
the mining reclamation trust at the beginning
of the fiscal year,
(iii) the amounts contributed to the mining rec­
lamation trust during the fiscal year,
(iv) the undeducted balance of contributions to
the mining reclamation trust at the end of the
fiscal year before any deduction of a mining
reclamation trust contribution allowance,
(v) the undeducted balance of contributions to
the mining reclamation trust at the end of the
fiscal year after deduction of a mining reclam­
ation trust contribution allowance, and
(vi) the total of all amounts withdrawn from
the mining reclamation trust during the fiscal
year and in previous fiscal years;
(k) in respect of processing assets,
(i) the original cost of the processing assets at
the beginning of the fiscal year,
(ii) the original cost of any new processing
assets added to the mine during the fiscal year,
(iii) the original cost of any processing assets
that were substituted for other processing
assets of the mine during the fiscal year,
(iv) the original cost of any processing assets
for which other processing assets were substi­
tuted during the fiscal year,
(v) the original cost of any processing assets
not used, sold, discarded or otherwise disposed
of during the fiscal year, and
(vi) the original cost of the processing assets at
the end of the fiscal year;
(l) any payment received during the fiscal year
that is related to a cost that has been claimed as a
deduction or allowance; and
June 29, 2013
i) en ce qui a trait aux déductions relatives à
l’aménagement :
(i) la fraction non amortie au début de
l’exercice des frais admissibles à une telle
déduction,
(ii) si la déclaration de redevances minières est
présentée pour le premier exercice de la mine,
le montant des frais déterminés conformément
aux sous-alinéas 67(1)i)(i) et (ii),
(iii) le montant des frais visés à chacun des
sous-alinéas 67(1)i)(iii) à (v) et engagés au
cours de l’exercice,
(iv) la fraction non amortie des frais admissi­
bles à une telle déduction à la fin de l’exercice,
avant la soustraction d’une telle déduction,
(v) la fraction non amortie des frais admissi­
bles à une telle déduction à la fin de l’exercice,
après soustraction d’une telle déduction;
j) en ce qui a trait à une fiducie de restauration
minière établie à l’égard de terres visées par le
présent règlement :
(i) le total des contributions effectuées à son
profit,
(ii) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit au début de l’exercice,
(iii) les contributions effectuées à son profit au
cours de l’exercice,
(iv) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit à la fin de l’exercice,
avant soustraction de toute déduction relative à
une contribution à une telle fiducie,
(v) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit à la fin de l’exercice,
après soustraction de toute déduction relative à
une contribution à une telle fiducie,
(vi) le total des sommes retirées de la fiducie
au cours de l’exercice et des exercices
antérieurs;
k) en ce qui a trait aux biens utilisés pour le
traitement :
(i) leur coût d’origine au début de l’exercice,
(ii) le coût d’origine des nouveaux biens utili­
sés pour le traitement ajoutés à la mine au
cours de l’exercice,
(iii) le coût d’origine de ceux acquis en remplacement à la mine au cours de l’exercice,
(iv) le coût d’origine de ceux qui ont été rem­
placés au cours de l’exercice,
(v) le coût d’origine de ceux qui n’ont pas été
utilisés ou qui ont été vendus, jetés ou dont il a
été autrement disposé au cours de l’exercice,
(vi) leur coût d’origine à la fin de l’exercice;
l) tout paiement reçu au cours de l’exercice rela­
tivement à des frais pour lesquels une déduction
a été réclamée;
m) l’excédent éventuel du produit de la disposi­
tion d’actifs pour lesquels une déduction pour
amortissement a été réclamée sur la fraction
non amortie des actifs amortissables à la fin de
l’exercice au cours duquel les actifs dont il a été
disposé.
Le 29 juin 2013
Documents to
accompany
royalty return
Royalty
return —
election under
subsec­
tion 66(7)
Royalty returns
for certain joint
ventures
Joint venture
respecting
single mine
(m) any amount by which the proceeds of dispos­
ition of assets for which a depreciation allowance
has been claimed exceed the undeducted balance
of depreciable assets at the end of the fiscal year
in which the assets were disposed of.
(2) Every mining royalty return must be
(a) accompanied by the financial statements for
the mine or, if the mine has no financial state­
ments, the financial statements of the operator of
the mine, and a reconciliation of those financial
statements to the mining royalty return; and
(b) signed by the operator of the mine and in­
clude a statement under oath or solemn affirma­
tion by the operator or, if the operator is a cor­
poration, by an officer of the corporation, that the
financial statements are to that person’s know­
ledge and belief complete and correct.
(3) If a mine’s operator makes an election under
subsection 66(7),
(a) the operator must deliver the initial mining
royalty return for the fiscal year using the market
value of the inventories of minerals or processed
minerals and then deliver an amended mining
royalty return once those inventories have been
sold; and
(b) the operator must deliver a mining royalty
return for the mine’s subsequent fiscal years if
there are any amounts that qualify for determin­
ing the values of D to H in subsection 66(4), or if
the mine recommences production.
71. (1) If a mine is operated as a joint venture
and each member of the joint venture takes its share
of the output of the mine in kind and sells that share
separately and independently from other members
of the joint venture to purchasers who are not re­
lated to any of the members of the joint venture,
(a) each member may deliver to the Chief a sep­
arate mining royalty return for the royalty pay­
able under subsection 66(1) on the value of its
share of the output of the mine, in lieu of includ­
ing that information in a mining royalty return
delivered under subsection 70(1); and
(b) each member, and any person related to that
member, is liable to pay only those royalties at­
tributable to that member’s share of the output of
the mine.
(2) When, under subsection (1), more than one
member of a joint venture delivers a mining royalty
return to the Chief for a single mine,
(a) each member of the joint venture is consid­
ered to be a separate operator for the purposes of
these Regulations;
(b) each member must indicate on the mining
royalty return the percentage of the output of the
mine represented by that mining royalty return;
(c) the value of the output on the mining royalty
return for each member must be calculated in ac­
cordance with section 66 using
(i) in respect of costs eligible for deductions
under paragraphs 67(1)(a) to (f),
(A) a percentage of costs that have been
jointly incurred equal to the percentage of
Gazette du Canada Partie I
(2) Toute déclaration de redevances minières
est :
a) accompagnée des états financiers de la mine
ou, à défaut, de ceux de l’exploitant, et d’un état
de rapprochement de ces états financiers et de la
déclaration;
b) signée par l’exploitant de la mine et accompa­
gnée d’une déclaration sous serment ou d’une af­
firmation solennelle de sa part ou, si l’exploitant
est une société, d’un dirigeant de celle-ci, attes­
tant qu’à sa connaissance les états financiers sont
complets et exacts.
(3) Si l’exploitant fait le choix prévu au paragra­
phe 66(7) :
a) il est tenu de remettre une première déclara­
tion de redevances minières pour l’exercice dans
laquelle il utilise la valeur marchande des stocks
de minéraux ou minéraux traités, puis de remet­
tre une déclaration modifiée une fois les stocks
vendus;
b) il est tenu de remettre une déclaration de rede­
vances minières pour tout exercice ultérieur de la
mine si des sommes sont indiquées pour calculer
la valeur des éléments D à H de la formule figu­
rant au paragraphe 66(4) ou si la mine reprend la
production.
71. (1) Si une mine est exploitée en coentreprise
et que chaque membre de la coentreprise prend sa
part de la production en nature et la vend séparé­
ment et indépendamment des autres membres à des
acheteurs qui ne sont pas liés aux membres de la
coentreprise :
a) chaque membre peut remettre au chef une dé­
claration de redevances minières distincte, pour
les redevances à payer aux termes du paragra­
phe 66(1) sur la valeur de sa part, plutôt que
d’inclure ces renseignements dans la déclara­
tion de redevances minières visée au paragra­
phe 70(1);
b) chaque membre, ou toute personne qui lui est
liée, n’est redevable que des redevances relatives
à sa part.
(2) Lorsque, pour une seule mine, plus d’un
membre de la coentreprise remet au chef une décla­
ration de redevances minières aux termes du para­
graphe (1) :
a) chaque membre est réputé être un exploitant
distinct pour l’application du présent règlement;
b) chaque membre indique sur sa déclaration le
pourcentage de la production de la mine sur le­
quel porte la déclaration;
c) la valeur de la production figurant sur sa dé­
claration est calculée conformément à l’article 66
au moyen des éléments suivants :
(i) à l’égard des frais admissibles aux déduc­
tions visées aux alinéas 67(1)a) à f) :
(A) le pourcentage de ces frais engagés
conjointement par tous les membres qui est
1683
Documents
accompagnant
la déclaration
Déclaration de
redevances —
choix visé
au paragra­
phe 66(7)
exercé
Déclaration de
redevances des
membres d’une
coentreprise
Une mine,
plusieurs
déclarations de
redevances —
coentreprise
1684
Canada Gazette Part I
Notice of
assessment of
royalties
Notice of
reassessment
When royalties
are considered
payable
the output of the mine received by that
member, and
(B) the costs that have been incurred by that
member alone,
(ii) in determining a deduction for exploration
costs under paragraph 67(1)(g), the explora­
tion costs incurred by that member alone,
(iii) a depreciation allowance based on
(A) a percentage of the depreciable assets
of the mine that are jointly held equal to the
percentage of the output of the mine re­
ceived by that member, and
(B) the depreciable assets of the mine that
are held by the member alone,
(iv) a development allowance based on
(A) a percentage of the costs referred to in
subparagraphs 67(1)(i)(i) to (v) that have
been jointly incurred, equal to the percent­
age of the output of the mine received by
that member, and
(B) the costs referred to in subpara­
graphs 67(1)(i)(i) to (v) that have been in­
curred by that member alone,
(v) a mining reclamation trust contribution
allowance equal to the amount contributed to a
mining reclamation trust in respect of lands to
which these Regulations apply by that mem­
ber, and
(vi) a processing allowance based on
(A) a percentage of the processing assets of
the mine that are jointly held equal to the
percentage of the output of the mine re­
ceived by that member, and
(B) the processing assets of the mine that
are held by that member alone;
(d) the amounts in column 1 of the table to sub­
section 66(1) must be adjusted by multiplying
each amount by a percentage equal to the per­
centage of the output of the mine received by
that member; and
(e) each mining royalty return must be based on
the same fiscal year.
72. (1) Within six years after the end of a par­
ticular fiscal year of a mine, the Chief must send to
the operator of the mine a notice of assessment for
the amount of the royalty payable for that fiscal
year.
(2) If, during or after the period referred to in
subsection (1), there are reasonable grounds to be­
lieve that the operator of a mine or any other person
who delivers a mining royalty return has made a
fraudulent or negligent misrepresentation in com­
pleting the mining royalty return or in supplying
any other information under section 70 or 71, the
Chief may send a notice of reassessment for the
amount of the royalty payable for a fiscal year in
respect of the mine.
(3) If the Chief sends an operator a notice of as­
sessment or reassessment for the amount of royalty
payable for a fiscal year, the amount of royalty
assessed or reassessed for the fiscal year is consid­
ered to have been payable on the last day of the
fourth month after the end of that fiscal year.
June 29, 2013
égal au pourcentage de la production de la
mine qu’il a reçu,
(B) les frais qu’il a engagés seul,
(ii) pour le calcul de la déduction à titre de
frais d’exploration visée à l’alinéa 67(1)g), les
frais d’exploration qu’il a engagés seul,
(iii) la déduction pour amortissement fondée
sur :
(A) le pourcentage des actifs amortissables
de la mine détenus conjointement qui est
égal au pourcentage de la production de la
mine qu’il a reçu,
(B) les actifs amortissables de la mine qu’il
détient seul,
(iv) la déduction relative à l’aménagement
fondée sur :
(A) le pourcentage des frais mentionnés
aux sous-alinéas 67(1)i)(i) à (v) engagés
conjointement qui est égal au pourcentage
de la production de la mine qu’il a reçu,
(B) les frais mentionnés aux sous­
alinéas 67(1)i)(i) à (v) qu’il a engagés seul,
(v) la déduction relative à la contribution ef­
fectuée au profit d’une fiducie de restauration
minière égale aux contributions qu’il a effec­
tuées au profit d’une telle fiducie relativement
à des terres visées par le présent règlement,
(vi) la déduction relative au traitement fondée
sur :
(A) le pourcentage des biens utilisés pour le
traitement à la mine détenus conjointement
qui est égal au pourcentage de la production
de la mine qu’il a reçu,
(B) les biens utilisés pour le traitement à la
mine qu’il détient seul;
d) chaque valeur indiquée à la colonne 1 du ta­
bleau du paragraphe 66(1) est rajustée en la mul­
tipliant par un pourcentage égal au pourcentage
de la production de la mine qu’il a reçu;
e) chaque déclaration vise le même exercice.
72. (1) Dans les six ans suivant la fin d’un exer­
cice donné d’une mine, le chef fait parvenir à
l’exploitant un avis de cotisation relatif aux rede­
vances à payer pour cet exercice.
Avis de
cotisation
(2) Le chef peut délivrer un avis de nouvelle
cotisation relatif aux redevances à payer pour un
exercice donné à l’égard d’une mine au cours de la
période visée au paragraphe (1), ou après celle-ci,
s’il a des motifs raisonnables de croire que l’ex­
ploitant ou une autre personne qui a remis une dé­
claration de redevances minières a présenté des
faits erronés, frauduleusement ou par négligence,
dans la déclaration ou dans d’autres renseignements
donnés aux termes des articles 70 ou 71.
(3) Lorsque le chef fait parvenir à l’exploitant un
avis de cotisation ou de nouvelle cotisation relatif
aux redevances à payer pour un exercice donné, les
redevances visées par l’avis sont réputées payables
le dernier jour du quatrième mois suivant la fin de
l’exercice.
Avis de
nouvelle
cotisation
Redevances à
payer
Le 29 juin 2013
Royalty returns
when
ownership of
mine changes
(4) If the ownership of a mine changes, the oper­
ator may file a separate mining royalty return for
the portion of the fiscal year before the change of
ownership and the portion of the fiscal year after
the change of ownership, and each such portion
is considered to be a fiscal year of less than
12 months for the purposes of subsection 67(2).
Record keeping
73. (1) Every operator of a mine must keep at an
office in Canada and make available to the Chief, to
substantiate information required on mining royalty
returns,
(a) records, books of account and other docu­
ments evidencing
(i) the weight of all minerals extracted from
the mine and of all minerals or processed min­
erals processed at the mine, whether or not
they are produced from the mine,
(ii) the weight and value of all minerals or
processed minerals produced from the mine,
sold, transferred or removed from the mine by
the mine’s operator,
(iii) any amounts received from a processing
plant and any other amounts received from the
sale of minerals or processed minerals, and
(iv) the costs, payments, allowances and other
deductions referred to in section 67;
(b) the financial statements of the mine and the
operator;
(c) a reconciliation between the documents re­
ferred to in paragraphs (a) and (b) and the min­
ing royalty return;
(d) if the financial statements of an owner or the
operator of the mine are audited by an external
auditor,
(i) the audited financial statements and the ac­
companying signed audit opinion of the exter­
nal auditor, and
(ii) any working papers and documentation
prepared by the external auditor that are in the
possession of an owner or the operator;
(e) any documents filed by an owner or the
operator with a stock exchange or securities
commission;
(f) any documents related to any internal audits
of a company that is an owner or the operator;
and
(g) any other documents that contain information
necessary for ascertaining the amount of royalty
payable under section 66.
Non-disclosure
of confidential
information
(2) It is prohibited to disclose information of a
confidential nature acquired for the purposes of
sections 66 to 74, except
(a) to the extent necessary to determine the
amount of royalties payable under section 66;
(b) when required under a land claims agreement
referred to in section 35 of the Constitution Act,
1982; or
(c) under an agreement entered into by the Min­
ister for the purpose of the administration of sec­
tion 66 with the government of a country, prov­
ince or state, or with an Aboriginal organization
Gazette du Canada Partie I
1685
(4) Lorsque le propriétaire d’une mine change au
cours d’un exercice donné, l’exploitant peut pro­
duire une déclaration de redevances minières dis­
tincte pour la partie de l’exercice précédant le
changement de propriété et pour celle suivant ce
changement. Chaque partie est, pour l’application
du paragraphe 67(2), réputée être un exercice de
moins de douze mois.
73. (1) Afin de corroborer les renseignements
devant figurer dans les déclarations de redevances
minières, l’exploitant d’une mine conserve dans un
bureau situé au Canada les documents ci-après et
les met à la disposition du chef :
a) les dossiers, les livres comptables et les autres
documents qui établissent :
(i) le poids de tous les minéraux extraits de la
mine et de tous les minéraux ou minéraux trai­
tés qui ont été traités à la mine, qu’ils soient
produits ou non par celle-ci,
(ii) le poids et la valeur des minéraux ou
minéraux traités produits par la mine, vendus,
transférés ou retirés de la mine par
l’exploitant,
(iii) les sommes provenant des usines de trai­
tement et toute autre somme résultant de la
vente des minéraux ou minéraux traités,
(iv) les frais, paiements et déductions visés à
l’article 67;
b) les états financiers de la mine et de
l’exploitant;
c) un état de rapprochement des documents visés
aux alinéas a) et b) et de la déclaration de rede­
vances minières;
d) si les états financiers de l’exploitant ou du
propriétaire de la mine sont vérifiés par un véri­
ficateur externe :
(i) les états financiers vérifiés par le vérifica­
teur externe ainsi que son opinion signée,
(ii) les documents de travail et la documenta­
tion préparés par le vérificateur externe que le
propriétaire ou l’exploitant a en sa possession;
e) les documents déposés par l’exploitant ou le
propriétaire auprès d’une bourse des valeurs
mobilières ou d’une commission des valeurs
mobilières;
f) les documents relatifs aux vérifications
internes de la société qui est propriétaire ou
exploitant;
g) tout autre document contenant des renseigne­
ments nécessaires au calcul des redevances à
payer aux termes de l’article 66.
(2) Il est interdit de divulguer des renseigne­
ments de nature confidentielle obtenus pour l’appli­
cation des articles 66 à 74, sauf :
a) dans la mesure nécessaire au calcul des rede­
vances à payer aux termes de l’article 66;
b) lorsque l’exigent les accords sur les revendica­
tions territoriales des peuples autochtones men­
tionnés à l’article 35 de la Loi constitutionnelle
de 1982;
c) en vertu d’une entente signée par le ministre
pour l’application de l’article 66 avec le gouver­
nement d’un pays, d’une province ou d’un État,
Déclaration de
redevances —
changement de
propriétaire
d’une mine
Conservation
des documents
Divulgation de
renseignements
confidentiels
1686
Canada Gazette Part I
owning mineral rights, under which the officers
of that government or Aboriginal organization
are provided with the information and the Chief
is provided with information from the govern­
ment or aboriginal organization.
Condition on
removal of
minerals
Condition on
removal of
precious stones
74. (1) Subject to subsection (2), it is prohibited
to remove minerals or processed minerals produced
from a mine, other than for the purposes of assay
and testing to determine the existence, location,
extent, quality or economic potential of a mineral
deposit in the lands constituting the mining prop­
erty, until the weight and any other information
necessary to establish the value of those minerals or
processed minerals has been ascertained and en­
tered in the books of account referred to in subsec­
tion 73(1).
(2) Precious stones must not be removed from a
mine — other than in a bulk sample or in a concen­
trate for the purposes of establishing the grade and
the value of the stones in a mineral deposit — or
cut, polished, sold or transferred, until they have
been valued by a mining royalty valuer.
Facilities
required for
valuation
(3) The operator of a mine must provide, in the
Northwest Territories, any facilities and equipment,
other than computer equipment, necessary for a
mining royalty valuer to value any precious stones
produced from the mine.
Facilities
considered part
of mine
(4) For the purposes of these Regulations, facili­
ties referred to in subsection (3) are considered to
be part of the mine and any transfer of the precious
stones from one part of the mine to another does
not constitute removal from the mine.
(5) Precious stones must not be presented to the
mining royalty valuer until the operator of the mine
has cleaned the stones so as to remove all sub­
stances from the stones that are not part of them.
(6) As soon as any precious stones have been
processed into a saleable form, they must be pre­
sented to a mining royalty valuer for valuation.
Cleaning of
precious stones
Presentation of
precious stones
to royalty
valuer
Separate
valuation of
precious stones
(7) An operator who produces precious stones
and sells or transfers them to persons who are re­
lated to the operator must present to a mining roy­
alty valuer
(a) all stones that are to be sold or transferred to
a person related to the operator, for separate
valuation before their sale or transfer; and
(b) all stones that are to be cut or polished by the
operator or any related party, for separate valua­
tion before their being cut or polished.
Presentation of
diamonds to
royalty valuer
(8) For the purposes of subsections (6) and (7),
unless otherwise agreed on by the operator and the
mining royalty valuer, an operator must present to
the mining royalty valuer
(a) diamonds with a weight of 10.8 carats or
more, individually, together with the weight of
each diamond;
(b) diamonds with a weight from 2.8 carats to
10.79 carats, in lots separated according to
June 29, 2013
ou avec une organisation autochtone possédant
des droits miniers, en vertu de laquelle les diri­
geants de ce gouvernement ou de cette organisa­
tion reçoivent ces renseignements et le chef re­
çoit des renseignements du gouvernement ou de
l’organisation.
74. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les miné­
raux ou minéraux traités produits par une mine ne
peuvent pas en être retirés, sauf pour des essais ou
des épreuves afin d’établir l’existence, l’emplace­
ment, l’étendue, la qualité et le potentiel économi­
que d’un gisement minier sur les terres faisant partie de la propriété minière, tant que le poids et
les autres renseignements nécessaires pour en dé­
terminer la valeur n’ont pas été constatés et consi­
gnés dans les livres comptables visés au paragra­
phe 73(1).
(2) Les pierres précieuses ne peuvent pas être re­
tirées d’une mine, sauf dans un échantillon en vrac
ou dans un concentré dans le but de déterminer la
teneur et la valeur des pierres dans un gisement
minier, ni être taillées, polies, vendues ou transfé­
rées, tant que leur valeur n’a pas été établie par un
évaluateur des redevances minières.
(3) L’exploitant d’une mine fournit, dans les Ter­
ritoires du Nord-Ouest, les installations et le maté­
riel, autre que le matériel informatique, permettant
à l’évaluateur des redevances minières de procéder
à l’évaluation des pierres précieuses produites par
la mine.
(4) Pour l’application du présent règlement, les
installations visées au paragraphe (3) sont réputées
faire partie de la mine et les pierres précieuses dé­
placées d’un endroit de la mine à un autre sont ré­
putées ne pas en avoir été retirées.
(5) L’exploitant est tenu de nettoyer les pierres
précieuses afin de les débarrasser de toute sub­
stance étrangère avant de les présenter à l’éva­
luateur des redevances minières.
(6) Dès qu’elles ont été traitées de façon à être
vendables, les pierres précieuses sont présentées
à un évaluateur des redevances minières pour
évaluation.
(7) L’exploitant qui produit des pierres précieu­
ses et qui les vend ou les transfère à des personnes
qui lui sont liées présente à l’évaluateur des rede­
vances minières :
a) les pierres qui doivent être vendues ou transfé­
rées à une personne qui lui est liée afin qu’elles
soient évaluées séparément avant leur vente ou
leur transfert;
b) celles qui doivent être taillées ou polies par
l’exploitant ou une personne qui lui est liée afin
qu’elles soient évaluées séparément avant leur
taille ou leur polissage.
(8) Pour l’application des paragraphes (6) et (7),
l’exploitant, à moins qu’il n’en ait convenu autre­
ment avec l’évaluateur des redevances minières,
présente à celui-ci :
a) les diamants dont le poids est d’au moins
10,8 carats en lui indiquant le poids de chacun;
b) les diamants dont le poids varie de 2,8 carats
à 10,79 carats, en des lots séparés selon leur
Condition
préalable au
déplacement de
minéraux
Condition
préalable au
déplacement de
pierres
précieuses
Fourniture des
installations et
du matériel à
l’évaluateur des
redevances
Installations
réputées faire
partie de la
mine
Nettoyage des
pierres
précieuses
Présentation
des pierres
précieuses à
l’évaluateur des
redevances
Évaluation
séparée —
pierres
précieuses
Présentation
des diamants
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1687
weight in carats, together with the number of
diamonds per lot;
(c) diamonds with a weight from 0.66 carats to
2.79 carats, in lots separated according to weight
in grainers, from which randomly selected sam­
ples, accurately representing the composition of
each lot, have been separated; and
(d) diamonds with a weight of less than
0.66 carats, in lots separated according to indus­
try standard DTC sieve sizes, from which ran­
domly selected samples, accurately representing
the composition of each lot, have been separated.
poids en carats, en lui indiquant le nombre de
diamants par lot;
c) les diamants dont le poids varie de 0,66 carat
à 2,79 carats, en des lots séparés selon leur poids
en grains, desquels ont été prélevés des échantil­
lons, choisis au hasard, représentatifs de chaque
lot;
d) les diamants dont le poids est inférieur à
0,66 carat, en des lots séparés selon la grandeur
déterminée au moyen d’un tamis DTC qui repré­
sente la norme de l’industrie, desquels ont été
prélevés des échantillons, choisis au hasard, re­
présentatifs de chaque lot.
(9) Before diamonds are presented to the mining
royalty valuer under subsection (8), the operator
must provide an estimate of the market value of
each diamond or lot, as the case may be, to the
Chief.
(9) Avant que des diamants ne soient présentés à
l’évaluateur des redevances minières conformément
au paragraphe (8), l’exploitant fournit au chef une
évaluation de la valeur marchande de chaque dia­
mant ou de chaque lot, selon le cas.
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Recorded claim
and lease
subject to
public works
75. Every recorded claim, whether leased or not,
is subject to the right of the Crown and of the
Commissioner of the Northwest Territories to con­
struct and maintain roads or other public works on
or over the lands included in the claim.
75. Tous les claims enregistrés et les claims en­
registrés visés par un bail sont assujettis au droit de
la Couronne et du commissaire des Territoires du
Nord-Ouest de construire et d’entretenir des routes
ou de mener tout autre genre de travaux publics sur
des terres visées par un claim enregistré — visé ou
non par un bail — ou au-dessus de celles-ci.
Bail assujetti à
des travaux
publics
Suspension —
death or
incompetency
of claim holder
76. If the holder of a recorded claim for which no
lease has been issued dies or is declared by a court
of competent jurisdiction to be incapable of manag­
ing their affairs and notice of the death or declara­
tion is filed with the Mining Recorder within
180 days after the date of the death or declaration,
and if the recording of the claim was not cancelled
before the filing of the notice, the running of a time
period within which anything is required to be done
by a claim holder with respect to that claim under
these Regulations is suspended until the anniver­
sary date of the recording of the claim that is at
least 12 months after the day on which the notice
was filed.
76. Lorsque le détenteur d’un claim enregistré
qui n’a pas été pris à bail meurt ou est déclaré inca­
pable d’administrer ses affaires par un tribunal
compétent, qu’un avis à cet égard est fourni au re­
gistraire minier dans les cent quatre-vingts jours
suivant la date du décès ou de la déclaration et que
l’enregistrement du claim n’a pas été annulé avant
le dépôt de cet avis, tout délai imparti au détenteur
de ce claim pour remplir une exigence prévue par le
présent règlement reprend à la date anniversaire de
l’enregistrement du claim suivant d’au moins douze
mois la date à laquelle l’avis est déposé.
Avis de décès
ou de
déclaration
d’incapacité du
détenteur de
claim
enregistré
Extension on
account of
strike
77. If, as a result of a strike within the meaning
of subsection 2(1) of the Public Service Labour
Relations Act, a holder of a prospecting permit,
recorded claim or lease is unable, through no fault
on their part, to do a thing within the time required
by these Regulations, the deadline for doing that
thing is extended for a period ending 15 days after
the last day of the strike.
77. Si, en raison d’une grève au sens du paragra­
phe 2(1) de la Loi sur les relations de travail dans
la fonction publique, le détenteur d’un claim enre­
gistré, le titulaire d’un permis de prospection ou le
preneur à bail est dans l’impossibilité de prendre
toute mesure exigée en vertu du présent règlement
et que cette incapacité ne lui est en aucune façon
imputable, l’échéance pour prendre cette mesure est
prolongée d’une période se terminant quinze jours
après le dernier jour de la grève.
Grève déclarée
When written
notice is
considered to
be received
78. For the purposes of these Regulations, writ­
ten notice is considered to be given to the holder of
a prospecting permit, recorded claim or lease when
the notice is sent by registered mail to the holder at
the holder’s address, or transmitted by fax or email
to the holder at the holder’s fax number or email
address, as shown in the records of the Mining
Recorder.
78. Pour l’application du présent règlement, un
avis écrit est réputé avoir été donné au détenteur du
claim enregistré, au titulaire du permis de prospec­
tion ou au preneur à bail, s’il lui est envoyé par
courrier recommandé à son adresse ou transmis par
télécopieur ou par courriel; l’adresse, le numéro de
télécopieur et l’adresse de courriel étant ceux figu­
rant dans les dossiers du registraire minier.
Avis réputé
reçu
Estimate of
market value of
diamonds
Évaluation de
la valeur
marchande des
diamants
1688
Canada Gazette Part I
Recording of
documents
Recording
considered to
give notice
Transfer
subject to
encumbrances
Consultation of
records
Limit on
consultation
Request for
ministerial
review
Requirements
for request
June 29, 2013
79. (1) Le registraire minier enregistre les docu­
ments suivants :
a) tout jugement ou ordonnance portant sur les
droits de propriété à l’égard d’un claim enregis­
tré — visé ou non par un bail — rendu par un
tribunal compétent, le ministre, le registraire mi­
nier en chef ou le registraire minier;
b) tout avis à l’égard des claims enregistrés —
visés ou non par un bail — qui constituent une
propriété minière ou des intérêts y afférents, por­
tant sur des redevances minières exigibles et im­
payées dans les trente jours suivant :
(i) l’envoi au chef d’une déclaration de rede­
vances minières les concernant,
(ii) la date de l’avis de cotisation ou de nou­
velle cotisation, lorsqu’un tel avis a été envoyé
aux termes des paragraphes 72(1) ou (2), à
moins qu’une demande de révision de l’avis
n’ait été présentée en vertu de l’article 81;
c) tout autre document déposé relativement à un
claim enregistré — visé ou non par un bail —,
sur paiement des droits applicables prévus à
l’annexe 1.
(2) Toute personne est réputée avoir été avisée, à
la date d’enregistrement, de l’enregistrement de
chaque document en application du paragraphe (1).
Documents
versés au
registre
Assujettisse­
ment du
transfert de
claim
enregistré ou
de bail
(2) A person is not permitted to consult or obtain
a copy of a report submitted under subsec­
tions 15(1) or 42(1) until the earlier of
(a) the day the prospecting permit or recorded
claim to which the report relates expires or is
cancelled; or
(b) three years after the day on which the report
was received by the Mining Recorder.
(3) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail visant un claim enregistré, ou de tout intérêt y
afférent, est assujetti à tout jugement, ordonnance,
privilège ou grèvement enregistré à l’égard du
claim, du bail, ou de tout intérêt y afférent, à la date
d’enregistrement du transfert.
80. (1) Sous réserve du paragraphe (2), toute per­
sonne peut :
a) consulter gratuitement les registres concernant
tout permis de prospection, claim enregistré ou
claim enregistré visé par un bail et tout document
connexe déposé auprès du registraire minier;
b) obtenir une copie de ces registres sur paiement
des droits applicables prévus à l’annexe 1.
(2) Nul ne peut consulter les rapports présentés
au titre des paragraphes 15(1) ou 42(1), ni en
obtenir de copie, jusqu’à la première des dates
suivantes :
a) la date d’expiration ou d’annulation du permis
de prospection ou de l’enregistrement du claim;
b) la date qui suit le troisième anniversaire de la
réception du rapport par le registraire minier.
REVIEW BY THE MINISTER
RÉVISION PAR LE MINISTRE
81. (1) Any person with a legal or beneficial interest in the subject-matter of a decision made or an
action taken or omitted to be taken under these
Regulations may request that the Minister review
any issue the person has with respect to the deci­
sion, action or omission.
(2) A request for review must be made in writing
within 30 days after the making of the decision or
the taking of the action or, in the case of an omis­
sion to take action, within 30 days after the action
should have been taken, and must specify
(a) the name of the requester and their contact
information;
81. (1) Quiconque a un intérêt en common law
ou un intérêt bénéficiaire lié à l’objet d’une déci­
sion prise ou d’un fait — acte ou omission — ac­
compli sous le régime du présent règlement peut
demander au ministre de réviser la question en
cause.
(2) La demande de révision est présentée par
écrit dans les trente jours suivant la date où la déci­
sion a été rendue ou suivant celle où le fait est ac­
compli ou aurait dû l’être et comporte les rensei­
gnements suivants :
a) le nom et les coordonnées du demandeur;
b) la question en cause;
79. (1) The Mining Recorder must record
(a) every judgment or order relating to the
ownership of a recorded claim or a lease made
by a court of competent jurisdiction, the Minis­
ter, the Supervising Mining Recorder or the Min­
ing Recorder;
(b) in respect of the recorded claims and leases
that constitute a mining property or an interest in
that property, a notice of any mining royalties
payable that have not been paid within 30 days
after
(i) the delivery to the Chief of a mining roy­
alty return in respect of that property or inter­
est, or
(ii) when a notice of assessment or reassess­
ment has been sent under subsection 72(1)
or (2), the date of the notice of assessment or
reassessment, unless a request for review of
the assessment or reassessment has been made
under section 81; and
(c) on the payment of the applicable fee set out in
Schedule 1, every other document filed in rela­
tion to a recorded claim or a lease.
(2) All persons are considered to have received
notice of every document recorded under subsection (1) as of the date of the recording of the
document.
(3) A transfer of a recorded claim or a lease, or
any interest in either, is subject to all judgments,
orders, liens and other encumbrances that were
recorded against the claim or lease, or any interest
in them, at the time of the recording of the transfer.
80. (1) Subject to subsection (2), a person may
(a) consult the record of a prospecting permit,
recorded claim or leased claim, and any related
documents filed with the Mining Recorder, free
of charge; and
(b) obtain a copy of a record on payment of the
applicable fee set out in Schedule 1.
Avis réputé
avoir été reçu
Consultation
des registres
Consultation —
limites
Demande de
révision
Présentation de
la demande
Le 29 juin 2013
Absence of or
error in
information
Procedure for
review
Additional
information
Decision and
reasons
Final decision
Prohibition
respecting
staking
Gazette du Canada Partie I
(b) the issue the requester wishes the Minister to
review;
(c) the date on which the decision, act or omis­
sion took place; and
(d) the corrective relief requested.
(3) A review may be undertaken despite a failure
to specify, or an error in specifying, any informa­
tion required under subsection (2).
(4) After receipt of a request for review, the Min­
ister must
(a) provide the requester and all persons with an
interest in the issue a reasonable opportunity to
be heard;
(b) review all information received respecting the
issue; and
(c) decide the corrective relief, if any, to be taken
respecting the issue.
(5) The Minister may request the requester or
any other person to provide any document or other
information that may be relevant to the review.
(6) A written statement of the Minister’s decision
and the reasons for it must be sent to the requester
and all persons with an interest in the issue.
(7) The Minister’s decision under this section
cannot be the subject of a request for review.
82. If a request for review is with respect to the
cancellation of the recording of a claim under sub­
section 50(3) or paragraph 50(4)(b) or the amend­
ment of the boundaries of a claim under para­
graph 50(4)(b), it is prohibited to stake a claim on
the lands covered by the claim the recording of
which was cancelled or the boundaries of which
were amended. The prohibition is in effect from the
start of the review until noon on the day following
the first business day after the day on which the
Minister’s decision was sent in accordance with
subsection 81(6).
1689
c) la date à laquelle la décision, le fait — acte ou
omission — est accompli;
d) la mesure corrective demandée.
(3) Une demande de révision est recevable même
si les renseignements visés au paragraphe (2) n’ont
pas été fournis ou comportent des erreurs.
(4) Sur réception de la demande, le ministre :
a) donne au demandeur et à toute personne qui a
un intérêt lié à la question en cause la possibilité
de se faire entendre;
b) révise la question en cause ainsi que les ren­
seignements qui y sont liés;
c) décide de la mesure corrective appropriée.
Demande
recevable
(5) Le ministre peut demander au demandeur ou
à toute personne de fournir tout renseignement ou
tout document utiles à la révision.
(6) La décision du ministre est motivée et trans­
mise par écrit au demandeur et à toute personne qui
a un intérêt lié à la question en cause.
(7) La décision prise au titre du présent article
ne peut faire l’objet d’une nouvelle demande de
révision.
82. Durant la période au cours de laquelle le mi­
nistre procède à la révision et jusqu’à midi le len­
demain du premier jour ouvrable suivant la date où
la décision du ministre a été transmise conformé­
ment au paragraphe 81(6), il est interdit de jalonner
un claim sur les terres visées par le claim qui fait
l’objet de la demande de révision et dont l’enregis­
trement a été annulé en vertu du paragraphe 50(3),
de l’alinéa 50(4)b) ou dont les limites ont été modi­
fiées en application de cet alinéa.
Renseignements
complé­
mentaires
Processus de
révision
Décision
motivée
Décision finale
Interdiction de
jalonner
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
Definition of
“former
Regulations”
83. In sections 84 to 90, “former Regulations”
means the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations.
Définition de
« règlement
antérieur »
Recording of
located claim
84. (1) If, within 59 days before these Regula­
tions come into force, a claim was located in ac­
cordance with subsection 14(14) of the former
Regulations, an application to record the claim
that is made after these Regulations come into
force may be made under section 24 of the for­
mer Regulations or under section 33 of these
Regulations.
Located claim
considered as
staked claim
(2) For greater certainty, a claim that was lo­
cated under the former Regulations is consid­
ered to be a claim that was staked under these
Regulations.
85. A certificate of extension given under sec­
tion 44 of the former Regulations is not counted
as a certificate of extension under subsec­
tion 47(3) of these Regulations.
83. Pour l’application des articles 84 à 90,
« règlement antérieur » s’entend du Règlement
sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut.
84. (1) Si un claim a été localisé conformément
au paragraphe 14(14) du règlement antérieur
dans les cinquante-neuf jours précédant la date
d’entrée en vigueur du présent règlement et
qu’une demande d’enregistrement du claim lo­
calisé est présentée après l’entrée en vigueur du
présent règlement, la demande est présentée soit
conformément à l’article 24 du règlement anté­
rieur, soit conformément à l’article 33 du pré­
sent règlement.
(2) Il est entendu que le claim localisé confor­
mément au règlement antérieur s’entend d’un
claim jalonné au sens du présent règlement.
85. Le certificat de prolongation délivré en
vertu de l’article 44 du règlement antérieur n’est
pas pris en compte pour l’application du para­
graphe 47(3) du présent règlement.
Certificat de
prolongation
Certificates of
extension
Enregistrement
d’un claim
localisé
Claim localisé
et claim jalonné
1690
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
Report on
work — former
Regulations
86. A report respecting representation work
that was done before the coming into force of
these Regulations and that has been prepared in
accordance with the former Regulations is con­
sidered to be in accordance with these Regula­
tions if it is submitted within two years after the
coming into force of these Regulations.
86. Le rapport faisant état de travaux obliga­
toires exécutés avant l’entrée en vigueur du
présent règlement et qui a été préparé con­
formément au règlement antérieur est réputé
conforme au présent règlement s’il est remis
dans les deux ans suivant l’entrée en vigueur du
présent règlement.
Rapport de
travaux
exécutés à
l’égard d’un
claim
Deduction from
lease payment
87. Subsection 60(2) of the former Regulations
applies for one year after these Regulations
come into force.
87. Le paragraphe 60(2) du règlement anté­
rieur continue de s’appliquer au cours de
l’année qui suit l’entrée en vigueur du présent
règlement.
Déduction du
loyer à payer
Application for
common
anniversary
date
88. If an application for a certificate under
subsection 39(1) of the former Regulations —
giving a common anniversary date of recording
for claims — was received by the Mining Re­
corder before the coming into force of these
Regulations but was not dealt with before that
time, it must be dealt with in accordance with
the former Regulations.
88. La demande de certificat de date d’anni­
versaire commune visée au paragraphe 39(1) du
règlement antérieur qui a été reçue par le regis­
traire minier sans être traitée avant l’entrée en
vigueur du présent règlement continue d’être
traitée sous le régime du règlement antérieur.
Date commune
d’anniversaire
d’enregistrement d’un
claim
Honorary
licence
89. A person who, when these Regulations
come into force, holds an honorary licence under
section 77 of the former Regulations is entitled
to renew the honorary licence each year in ac­
cordance with that section.
89. Le titulaire d’un permis honoraire délivré
en vertu de l’article 77 du règlement antérieur
avant l’entrée en vigueur du présent règlement
peut le renouveler chaque année conformément
à cet article.
Renouvellement
de permis
honoraire
Applications
for leases and
renewals
90. (1) If an application for a lease or renewal
of a lease is received before, or within six months
after, these Regulations come into force, the ap­
plication must be dealt with in accordance with
the former Regulations.
90. (1) La demande de prise à bail d’un claim
enregistré ou de renouvellement d’un tel bail qui
a été reçue avant la date d’entrée en vigueur du
présent règlement ou dans les six mois qui suivent cette date est traitée sous le régime du rè­
glement antérieur.
Prise à bail et
renouvelleme­
nent de bail
Continuation of
lease
(2) In the case of a request for renewal under
subsection (1), if the request has not been dealt
with before the lease is due to expire, the lease is
considered to continue in effect until the request
has been dealt with.
(2) Si une demande de renouvellement visé au
paragraphe (1) n’a pas été traitée avant la date
d’échéance du bail, le bail est considéré en vi­
gueur tant que la demande de renouvellement
n’a pas été traitée.
Bail considéré
en vigueur
Timing of
application for
lease
(3) If the duration of a recorded claim would
end within one year after the coming into force
of these Regulations, paragraph 57(2)(b) is to be
read without reference to the words “at least one
year”.
(3) Si la période de validité d’un claim enre­
gistré vient à échéance dans la période d’au plus
une année qui suit la date d’entrée en vigueur du
présent règlement, l’alinéa 57(2)b) s’applique
compte non tenu des termes « au plus tard un
an ».
Demande de
prise à bail —
période
REPEAL
ABROGATION
91. The Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations1 are repealed.
91. Le Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut1
est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
92. These Regulations come into force on the
day on which they are registered.
92. Le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
Repeal
Registration
———
———
1
1
C.R.C., c. 1516
C.R.C., ch. 1516
Abrogation
Enregistrement
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE 1
(Subsections 3(1) and (4), paragraph 9(2)(c),
subsections 17(2), 18(3), 24(1) and (2), 33(3),
35(3), 42(1), 43(3), 44(2) and (6), 47(2) and
49(2), section 51, paragraphs 56(c) and
57(2)(a), subsection 59(1), paragraphs 62(c),
63(1)(d) and 79(1)(c), and paragraph 80(1)(b))
ANNEXE 1
(paragraphes 3(1) et (4), alinéa 9(2)c),
paragraphes 17(2), 18(3), 24(1) et (2), 33(3),
35(3), 42(1), 43(3), 44(2) et (6), 47(2) et
49(2), article 51, alinéas 56c) et 57(2)a),
paragraphe 59(1), alinéas 62c), 63(1)d)
et 79(1)c) et alinéa 80(1)b))
FEES
DROITS
Column 1
Column 2
Fee ($)
No.
Item
1.
2.
3.
4.
5.
Copy of a record, per page
Licence issued to an individual
Licence issued to a corporation
Duplicate licence
Identification tags or reduced-area tags, per set
1.00
5.00
50.00
2.00
2.00
6.
Application to record a claim or a reduced-area claim,
per hectare in the claim
Application for a prospecting permit
Request to group prospecting permits
Request to transfer a prospecting permit
0.25
25.00
10.00
25.00
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
Certificate of work, per hectare in the claim
Request to group recorded claims
Application for extension to do work on a claim, per
hectare in the claim
Recording an official plan of survey of a claim, per
claim in the survey
Application for lease of a recorded claim or renewal of a
lease, per claim in the lease
Recording a transfer of a lease and any other document
affecting a lease
Recording any document affecting a claim, per entry
Definitions
“geographic
coordinates”
« coordonnées
géographi­
ques »
“identifier”
« identifica­
teur »
“map”
« carte »
“preparation”
« préparation »
“projected
coordinates”
« coordonnées
projetées »
Colonne 1
Colonne 2
Article
Élément
Droits ($)
1.
2.
3.
4.
5.
Copie de toute page de document déposé au registre
Licence délivrée à une personne physique
Licence délivrée à une personne morale
Double de toute licence
Ensemble de quatre plaques d’identification ou de
quatre plaques de superficie réduite (par ensemble)
Demande d’enregistrement d’un claim ou d’un claim
de superficie réduite (par hectare)
Demande de permis de prospection
Demande de groupement de permis de prospection
Demande d’enregistrement de transfert d’un permis
de prospection
Certificat de travaux (par hectare du claim)
Demande de groupement de claims enregistrés
Demande de prolongation du délai d’exécution de
travaux (par hectare du claim)
Demande d’enregistrement d’un plan d’arpentage
(par claim faisant l’objet du plan)
Demande visant la prise à bail d’un claim enregistré ou
le renouvellement d’un tel bail (par claim visé par le bail)
Enregistrement du transfert d’un bail ou de tout
document visant ce bail
Enregistrement de tout document visant un claim
(par inscription)
6.
0.25
10.00
7.
8.
9.
10.
11.
12.
0.25
13.
2.00
14.
25.00
15.
25.00
2.00
1691
16.
SCHEDULE 2
(Subsections 15(2) and (8) and 42(2) and (8))
ANNEXE 2
(paragraphes 15(2) et (8), 42(2) et (8))
REPORTS
RAPPORTS
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in this
schedule.
“geographic coordinates” means latitudes and longitudes established with a specified system of geodesic coordinates that complies with the National
Topographic System of Canada.
“identifier” means a set of alphabetic, numeric or
alphanumeric characters used to uniquely identify a
sample, a prospecting permit zone or an electronic
storage medium.
“map” includes a plan, graphical image or threedimensional model in electronic or paper form.
“preparation” includes drying, fractioning, seiving
and panning.
“projected coordinates” means coordinates from a
Universal Transverse Mercator projection defined
according to the North American Datum 1927
(NAD 27) and its system of geodesic coordinates,
or to the North American Datum 1983 (NAD 83)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la
présente annexe.
« carte »Vise notamment un plan, un modèle en
trois dimensions ou une image graphique présentés
sur support papier ou électronique.
« coordonnées géographiques » Latitudes et longitudes établies par un système précisé de coordon­
nées géodésiques qui est conforme au Système
national de référence cartographique du Canada.
« coordonnées projetées » Coordonnées établies
selon la projection transverse universelle de Merca­
tor et définies selon le North American Datum 1927
(NAD 27) ou le North American Datum 1983
(NAD 83) et leur système de coordonnées géodési­
ques, dont le datum, le fuseau et les paramètres de
projection sont précisés.
« coupe » Vise notamment les coupes transversales,
les coupes inclinées et les coupes longitudinales
présentées sur support papier ou électronique.
1,00
5,00
50,00
2,00
2,00
0,25
25,00
10,00
25,00
0,25
10,00
0,25
2,00
25,00
25,00
2,00
Définitions
« carte »
“map”
« coordonnées
géographi­
ques »
“geographic
coordinates”
« coordonnées
projetées »
“projected
coordinates”
« coupe »
“section”
1692
Canada Gazette Part I
“sample”
« échantillon »
“section”
« coupe »
Paper or
electronic
format
Report
submitted in
electronic
format
Identifying
information
June 29, 2013
« échantillon »
“sample”
and its system of geodesic coordinates, where
the datum, zone, and projection parameters are
specified.
“sample” includes a sample fraction, processed
sample, analyzed sample, duplicate sample, blank
sample, quality control sample, and each of mul­
tiple samples from one location.
“section” — except when used to refer to a legisla­
tive provision — includes a cross-section, inclined
section and longitudinal section in electronic or
paper form.
« échantillon » Vise notamment des fractions
d’échantillons, des échantillons traités et analysés,
des doubles d’échantillons, des échantillons té­
moins, des échantillons de contrôle de qualité et de
chacun des échantillons multiples prélevés sur tout
emplacement.
« identificateur » Série unique de lettres ou de chif­
fres, ou toute combinaison de ceux-ci, qui permet
d’identifier un échantillon, une zone de permis de
prospection ou un support de stokage électronique.
« préparation » Vise notamment le fractionnement,
le tamisage, le lavage à la battée et le séchage.
PART 1
PARTIE 1
GENERAL REQUIREMENTS
EXIGENCES GÉNÉRALES
2. (1) A report must be submitted in paper format, in electronic format or in a combination of the
two.
(2) The electronic format in which any part of a
report — other than the data specified in paragraph 4(s) — is submitted must be such that it can
be read using the Mining Recorder’s computer
systems.
3. (1) The following identification information
must be provided as specified in subsection (2):
(a) a statement of the types of work being re­
ported on;
(b) the name of the permittee or of the holder of
the recorded claim, as the case may be;
(c) a list of the permits or recorded claims in re­
spect of which the work was done, and setting
out for each one
(i) if a prospecting permit, its identification
number;
(ii) if a claim, its identification tag number and
the name associated with it (if any);
(d) the number of the National Topographic Sys­
tem of Canada 1:50,000 scale map sheet that
shows the area in which the permit or claim lies;
(e) the four values representing either of the
following:
(i) the maximum and minimum latitude and
longitude of the area covered by the permit or
claim, or
(ii) the maximum and minimum Northings and
Eastings of projected coordinates of the area
covered by the permit or claim;
(f) the name of the individual who prepared and
signed the report;
(g) for each period that work was done in the
field, the first date and last date that work in the
field was done;
(h) the date of the report;
(i) for a report submitted on paper in more than
one volume, the volume number and total num­
ber of volumes in the report; and
(j) for a report submitted on more than one elec­
tronic medium, the number of media submitted
and the identifiers for each.
2. (1) Tout rapport est présenté sur support papier ou électronique ou une combinaison des deux.
Support papier
ou électronique
(2) Le rapport ou la partie de rapport présenté sur
support électronique — autre que celui contenant
les données brutes visées à l’alinéa 4s) — est lisible
pour le système électronique de traitement de l’in­
formation utilisé par le registraire minier.
3. (1) Le rapport comporte les renseignements
identificatoires ci-après qui sont indiqués confor­
mément au paragraphe (2) :
a) la mention des types de travaux exécutés qui
font l’objet du rapport;
b) le nom du titulaire du permis de prospection
ou du détenteur du claim enregistré, selon le cas;
c) la liste des claims enregistrés et des permis de
prospection à l’égard desquels des travaux ont
été exécutés qui indique pour chacun d’entre
eux :
(i) s’il s’agit d’un permis, son numéro
d’identification,
(ii) s’il s’agit d’un claim, le numéro des pla­
ques d’identification de celui-ci et le nom qui
lui est associé, s’il existe;
d) le numéro du feuillet cartographique du Sys­
tème national de référence cartographique du
Canada réalisée à une échelle de 1/50 000 où fi­
gurent les terrains visés par le permis de prospec­
tion ou le claim enregistré;
e) l’un ou l’autre des ensembles de coordonnées
suivants :
(i) les coordonnées maximales et minimales de
latitude et de longitude des terrains visés par le
permis de prospection ou le claim enregistré,
(ii) les coordonnées projetées maximales
et minimales de direction S-N et de direc­
tion O-E des terrains visés par le permis de
prospection ou le claim;
f) le nom de la personne qui a établi et signé le
rapport;
g) pour toute période pendant laquelle des tra­
vaux ont été exécutés sur le terrain, la date de
commencement et de fin de ceux-ci;
h) la date du rapport;
Rapport
présenté sur
support
électronique
« identifica­
teur »
“identifier”
« préparation »
“preparation”
Renseignements
identificatoires
Le 29 juin 2013
Where
information is
provided
Details of
contents
(2) The information referred to in subsection (1)
must appear
(a) for the parts of a report submitted on paper,
on the front cover of each volume of the report;
and
(b) for the parts of a report submitted in elec­
tronic format,
(i) on a label affixed to, or on a sheet of paper
inserted into, each container submitted, or
(ii) in a file named “Readme - Lisez-moi”
stored on each electronic medium submitted.
4. A report must include the following:
(a) a table of contents;
(b) a list of the electronic media submitted and
their identifiers;
(c) a list of the tables, charts, diagrams, maps,
sections and images presented in the report and
where each one is located in the report;
(d) a list of the permits or claims in respect of
which the work was done, and setting out for
each one
(i) if a prospecting permit, its identification
number and date of issue;
(ii) if a claim, its identification tag number, re­
cording date and the name associated with it
(if any);
(iii) its area in hectares;
(iv) the number of the National Topographic
System of Canada 1:50000 map sheet in which
it is located; and
(v) the name of its permittee or holder;
(e) a list of the sources and references used in the
report;
(f) an alphabetized list of definitions for all ab­
breviations used in the report;
(g) a brief description of the regional geology of
the area in which the work was done;
(h) a statement of the purpose of the work being
reported;
(i) a summary of the previous work that was
done in the area of the prospecting permit or
claim and that is relevant to the purpose of the
work being reported;
(j) a summary and a detailed description of the
work being reported;
(k) if sampling was performed, a description of
the sampling methodology and a statement of the
number of samples analyzed;
(l) identification of quality control samples sub­
mitted to laboratories, along with the elemental
concentration of each such sample;
(m) a description of the methods of preparation,
processing and analysis applied to samples, and
Gazette du Canada Partie I
i) dans le cas du rapport présenté sur support papier, le numéro du volume et le nombre total de
volumes;
j) dans le cas du rapport présenté sur plus d’un
type de support électronique, leur nombre et
l’identificateur de chaque support.
(2) Les renseignements visés au paragraphe (1)
figurent :
a) dans le cas des parties du rapport présenté
sur support papier, sur la page titre de chaque
volume;
b) dans le cas des parties du rapport présenté sur
support électronique :
(i) sur une étiquette apposée sur chaque boîtier
de ce support, ou sur une feuille de papier in­
sérée dans chacun de ces boîtiers,
(ii) dans un fichier « Readme - Lisez-moi »
enregistré sur le support électronique.
4. Le rapport comporte les éléments suivants :
a) la table des matières;
b) la liste des supports électroniques et leur
identificateur;
c) la liste des tableaux, graphiques, diagrammes,
cartes, coupes et images figurant dans le rapport,
avec les renvois où ils se trouvent;
d) la liste des claims enregistrés et des permis de
prospection à l’égard desquels des travaux ont
été exécutés qui indique pour chacun d’entre
eux :
(i) s’il s’agit d’un permis, son numéro d’iden­
tification et la date de sa délivrance,
(ii) s’il s’agit d’un claim, le numéro des pla­
ques d’identification de celui-ci, la date de son
enregistrement et le nom qui lui est associé,
s’il existe,
(iii) la superficie en hectares des terrains visés
par le permis de prospection ou le claim
enregistré,
(iv) le numéro du feuillet cartographique du
Système national de référence cartographique
du Canada réalisée à une échelle de 1/50 000
où figurent les terrains visés par le permis de
prospection ou le claim,
(v) le nom du détenteur du claim enregistré ou
du titulaire de permis de prospection, selon le
cas;
e) la liste des sources et des références bibliogra­
phiques dont il est fait mention dans le rapport;
f) la liste alphabétique des abréviations utilisées
dans le rapport et leur signification;
g) la brève description du contexte géologique
régional où les travaux ont été exécutés;
h) l’énoncé de l’objet des travaux;
i) le résumé des travaux exécutés antérieurement
à l’égard du claim ou des terrains visés par le
permis de prospection et qui sont liés à l’objet
des travaux visés par le rapport;
j) le résumé et le détail des travaux;
k) le cas échéant, la description des méthodes
d’échantillonnage utilisées et le nombre d’échan­
tillons analysés;
1693
Présentation
des
renseignements
identificatoires
Contenu
1694
Canada Gazette Part I
the calculations used to arrive at the results of
geochemical analyses;
(n) specification of the cut off grades used for the
results of geochemical analyses shown on maps
and sections;
(o) a description of any geophysical or remote
sensing anomalies and any anomalous results of
geochemical analysis, with an explanation of the
criteria used to define them;
(p) interpretation of the data collected and of ob­
servations made during the work;
(q) conclusions and recommendations resulting
from the interpretation of the data and of obser­
vations made during the work;
(r) if geochemical analyses were performed, cop­
ies of all resulting analytical certificates and
laboratory reports;
(s) an electronic copy of the raw data that was
acquired in electronic format during the work;
and
(t) if environmental baseline studies were con­
ducted, an appendix that sets out the results of
the studies.
Maps or
sections
5. (1) A report must include the following maps
or sections:
(a) a regional geological map that is marked to
indicate the area in which the work was done and
that is published by the Geological Survey of
Canada, the Northwest Territories Geoscience
Office, the Canada-Nunavut Geoscience Office
or other source of geoscientific publications;
(b) a map that shows the area worked, regional
infrastructure (including roads, airfields, ports,
and mine sites) and, if the scale of the map per­
mits, communities and boundaries of the North­
west Territories;
(c) one or more maps on which the following
elements are indicated:
(i) the boundaries of the claim or prospecting
permit where the work was done, the type of
work being reported and the location of the
work with respect to the boundaries;
(ii) the location and type of the previous work
that was done within the area of the prospect­
ing permit or claim and that is relevant to the
work being reported;
(iii) all surface and underground workings that
are not part of the work being reported;
(iv) the boundaries of each prospecting permit
zone and claim on which the work was per­
formed, the identification number of each
prospecting permit, the identification tag num­
ber of each claim and, if available, the name of
each claim or group of claims;
(v) the boundaries of each prospecting permit
zone or claim (whether leased or not) that is
June 29, 2013
l) l’identificateur de chaque échantillon de con­
trôle de qualité qui a été soumis à un laboratoire
et la concentration des éléments chimiques pré­
sents dans celui-ci;
m) la description des méthodes de préparation, de
traitement et d’analyse des échantillons et des
méthodes de calcul utilisées pour arriver aux ré­
sultats des analyses géochimiques;
n) la mention des teneurs de coupure utilisées
pour indiquer les résultats des analyses géochi­
miques sur les coupes ou les cartes;
o) une description de toute anomalie géophysique
ou de télédétection et de tout résultat anormal
d’analyse géochimique, ainsi qu’une explication
des critères utilisés pour définir ces anomalies;
p) l’interprétation des données recueillies et
des observations faites pendant l’exécution des
travaux;
q) les conclusions et les recommandations résul­
tant de l’interprétation de ces données et de ces
observations;
r) si des analyses géochimiques ont été réalisées,
une copie de tout certificat d’analyse et de tout
rapport de laboratoire établis à cet égard;
s) une copie électronique des données brutes ob­
tenues sur support électronique pendant l’exécu­
tion des travaux;
t) si des études environnementales de base ont
été réalisées, leurs résultats présentées en annexe.
5. (1) Le rapport comporte les cartes ou coupes
suivantes :
a) une carte géologique régionale indiquant l’em­
placement des travaux exécutés et qui est publiée
par la Commission géologique du Canada, le
Bureau géoscientifique Canada-Nunavut, le Bu­
reau géoscientifique des Territoires du NordOuest ou par un autre éditeur de publications
géoscientifiques;
b) une carte indiquant l’emplacement des travaux
exécutés, des infrastructures régionales avoisi­
nantes — notamment les routes, aérodromes,
ports et sites miniers — et, si l’échelle de la carte
le permet, des communautés et les limites des
Territoires du Nord-Ouest;
c) au moins une carte où figurent les éléments
suivants :
(i) les limites de la zone visée par le permis ou
celles du claim enregistrés où les travaux ont
été exécutés, les types de travaux visés par le
rapport et leur emplacement relativement à ces
limites,
(ii) l’emplacement et le type des travaux exé­
cutés antérieurement à l’intérieur de la super­
ficie du claim ou des terrains visés par le per­
mis de prospection et qui sont liés aux travaux
visés par le rapport,
(iii) les ouvrages souterrains ou à ciel ouvert
qui ne font pas partie des travaux décrits dans
le rapport,
(iv) les limites de la zone visée par chaque
permis ou celles de chaque claim sur lesquels
des travaux ont été exécutés, le numéro
Cartes ou
coupes
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
adjacent to the area of the prospecting permit
or claim on which the work was done;
(vi) infrastructure, hydrography and natural
landmarks in the prospecting permit zones,
claims and leased claims referred to in sub­
paragraphs (iv) and (v);
(d) one or more maps or sections with a symbol
indicating every site at which a sample or data
was collected, and a sample identifier for each
sample;
(e) one or more maps or sections indicating any
geochemical or geophysical anomalies.
Map of permit
or claim
(2) If the scale of a map referred to in para­
graph (1)(c)(i) does not permit the boundaries of
the area covered by the permit or claim to which it
pertains to be shown, the location of that map
within the area of the permit or claim must be
shown in an insert in that map or in another map.
GEOGRAPHIC LOCATION AND
COORDINATES
Sample sites —
coordinate
systems
Coordinate
system
specified on
map
Method for
determination
of location
Elevation
coordinates
Coordinates for
geographic
locations
d’identification du permis en cause, le numéro
des plaques d’identification du claim en cause
et, s’il existe, le nom du claim ou du groupe de
claims,
(v) les limites de la zone visée par tout permis
de prospection ou tout claim enregistré ou
claim enregistré visé par un bail qui est adja­
cente à la zone visée par le permis ou le claim
où des travaux ont été exécutés,
(vi) les infrastructures, les caractéristiques
hydrographiques et les repères terrestres natu­
rels se trouvant dans les limites visées aux
sous-alinéas iv) et v);
d) au moins une carte ou une coupe qui indique
au moyen de symboles les emplacements où des
échantillons ont été prélevés ou des données re­
cueillies et l’identificateur attribué à chacun des
échantillons;
e) au moins une carte ou une coupe qui indique
les anomalies géochimiques ou géophysiques.
(2) Si la carte visée au sous-alinéa (1)c)(i) ne
permet pas de localiser les limites de la zone visée
par le permis de prospection ou du claim, une carte
permettant de bien localiser ces limites est fournie
ou est ajoutée dans un encart sur la carte initiale.
1695
Carte du claim
ou des terrains
visés par un
permis
EMPLACEMENT ET COORDONNÉES
GÉOGRAPHIQUES
6. (1) All coordinates used in a report to locate
the sites where samples or data were collected —
including those in sections, maps, tables, and
lists — must be geographic coordinates or pro­
jected coordinates.
(2) The coordinate system — and for projected
coordinates, the datum and the zone — must be
indicated for each map, section and table in which
that coordinate system is used.
7. For each location where work was done, a re­
port must specify how the location was determined
for each type of work, using one or more of the
following methods:
(a) a satellite positioning system, indicating the
coordinate system used and, if projected coordin­
ates are used, the datum and the zone;
(b) a map, indicating the scale, the coordinate
system and, if projected coordinates are used, the
datum and the zone;
(c) surveying, together with a description of the
surveying equipment and method used.
8. If elevation coordinates are used with respect
to the work, those coordinates and their zero refer­
ence level must be specified in the report.
6. (1) Seules les coordonnées géographiques et
les coordonnées projetées peuvent être utilisées
dans le rapport, les cartes, les coupes, les tableaux
ou les listes pour localiser l’emplacement des sites
d’échantillonnage ou de collecte de données.
(2) Le système de coordonnées et, dans le cas des
coordonnées projetées, le datum et le fuseau, sont
indiqués sur chaque carte, coupe et tableau pour
lesquels un tel système est utilisé.
7. Le rapport indique la manière dont ont été éta­
blis l’emplacement de chaque type de travaux selon
l’une ou plusieurs des méthodes suivantes :
a) un système de positionnement par satellite
indiquant le système de coordonnées utilisé et,
si des coordonnées projetées sont utilisées, le
datum et le fuseau;
b) une carte indiquant l’échelle et le système de
coordonnées et, si des coordonnées projetées
sont utilisées, le datum et le fuseau;
c) une méthode d’arpentage, y compris l’équipe­
ment et la méthode utilisés.
8. Lorsque des coordonnées d’élévation sont uti­
lisées à l’égard des travaux, ces coordonnées ainsi
que leur niveau de référence zéro sont précisés.
MAPS, SECTIONS AND SAMPLES
CARTES, COUPES ET ÉCHANTILLONS
9. (1) Each map and section submitted with a re­
port must have the location it represents indicated
on it in geographical or projected coordinates that
are shown by means of a grid or by a specification
of those coordinates that is sufficient to allow the
location of any point on the map.
9. (1) Tout emplacement géographique figurant
sur une carte ou une coupe fournie avec le rapport
est indiqué selon ses coordonnées géographiques ou
ses coordonnées projetées, lesquelles sont représen­
tées sur une grille ou indiquées de façon à permet­
tre la localisation de tout autre point.
Sites de
collecte des
données —
coordonnées
exigées
Système de
coordonnées
indiqué sur la
carte
Méthodes de
détermination
des
emplacements
Coordonnées
d’élévation
Coordonnées
des
emplacements
géographiques
1696
Canada Gazette Part I
Requirements
respecting grid
lines
(2) If grid lines were used to perform the work,
at least one map of each grid must be submitted
showing the name of the grid and its geographic
location, and the coordinates established to identify
each of the grid lines.
Requirements
for maps and
sections
(3) Each map and section must
(a) be legible;
(b) have its scale set out on it using a bar scale in
metric units;
(c) have a geographic north indicator;
(d) have a legend; and
(e) indicate the units of measure used on it.
(4) Each map and section must show the relevant
elevation coordinates.
10. Every table or list that contains data with respect to a site (including sample data) must set out
the location of the data collection site specified in
projected or geographic coordinates.
Elevation
coordinates
Location of
data collection
sites
Crossreferencing of
sample
identifiers
Sample
identifiers
Excavation
11. (1) If an identifier used in a report to identify
a sample, such as in an analytical certificate, is not
the same as the corresponding sample identifier
shown on the sample location maps or sections
required under paragraph 5(1)(d), a table or list
making a cross-reference between the two identifi­
ers must be provided.
(2) Data about samples must set out one of the
following identifiers for each sample:
(a) the sample identifier shown on a map or sec­
tion as required under paragraph 5(1)(d); or
(b) the identifier cross-referenced, in accordance
with subsection (1), to the sample identifier men­
tioned in paragraph (a).
June 29, 2013
(2) Dans le cas où des lignes de référence sont
utilisées dans l’exécution des travaux, au moins une
carte de chaque grille représentant ces lignes de
références est fournie où figure le nom de cette
grille représentant ces lignes de référence, son em­
placement géographique et les coordonnées établies
pour désigner chaque ligne de référence.
(3) Toute carte ou coupe :
a) est lisible;
b) comporte une échelle linéaire utilisant les me­
sures métriques qui y est indiquée;
c) indique le nord géographique;
d) comporte une légende;
e) indique les unités de mesures qui y figurent.
(4) Toute carte ou coupe indique les coordonnées
d’élévation pertinentes.
10. Les tableaux ou les listes comportant des
données à l’égard d’un site, notamment celles rela­
tives à des échantillons, indiquent les coordonnées
géographiques ou les coordonnées projetées de
l’emplacement des sites de collecte des données.
11. (1) Si les identificateurs d’échantillon figu­
rant dans le rapport, notamment sur le certifi­
cat d’analyse, sont différents des identificateurs
d’échantillon correspondant figurant sur la carte ou
la coupe visées à l’alinéa 5(1)d), une table de con­
cordance de ces identificateurs est fournie.
Exigences —
lignes de
référence
(2) Les données relatives à un échantillon préci­
sent l’un des identificateurs suivants :
a) celui indiqué sur une carte ou une coupe en
application de l’alinéa 5(1)d);
b) celui indiqué dans la table de concordance vi­
sée au paragraphe (1) qui réfère à l’identificateur
d’échantillon visé à l’alinéa a).
Identificateurs
d’échantillon
INFORMATION ABOUT
TYPES OF WORK
RENSEIGNEMENTS SUR LES
TYPES DE TRAVAUX
12. Reporting on excavation work must include
the following:
(a) maps and sections showing the location, di­
mensions and orientation of each of the work­
ings, including stripped areas, trenches, open
pits, shafts, adits, drifts and ramps;
(b) maps or sections showing any anomalous re­
sults of geochemical analyses;
(c) a description of
(i) the excavation methods and the equipment
used,
(ii) the samples or groups of samples collected
from each of the workings,
(iii) the geological observations and any geo­
technical observations,
(iv) any results of geophysical surveys, and
(v) the results of geoscientific investigations;
(d) a copy of any log made respecting excavation
of overburden or extraction of bedrock.
12. La partie du rapport concernant les travaux
d’excavation comporte les éléments suivants :
a) des coupes ou des cartes qui indiquent l’em­
placement, les dimensions et l’orientation des
ouvrages, notamment les zones décapées, les
tranchées, les mines à ciel ouvert, les puits, les
galeries, y compris les galeries à flanc de coteau,
et les rampes;
b) des coupes ou des cartes qui indiquent tout ré­
sultat anomal des analyses géochimiques;
c) la description des éléments suivants :
(i) les méthodes d’excavation et l’équipement
utilisés,
(ii) les échantillons ou groupes d’échantillons
prélevés dans chaque ouvrage,
(iii) les observations géologiques et toute ob­
servation géotechnique,
(iv) les résultats de tout levé géophysique,
(v) les résultats des recherches géoscientifiques;
d) une copie de chaque journal faisant état de
travaux d’excavation de mort-terrains ou d’ex­
traction de roche du substrat rocheux.
Exigences —
cartes et coupes
Coordonnées
d’élévation
Coordonnées
des sites de
collecte de
données
Concordance
des
identificateurs
d’échantillon
Travaux
d’excavation
Le 29 juin 2013
Drilling
13. Reporting on drilling work must include the
following:
(a) maps showing the locations of drill hole
collars and traces;
(b) sections showing
(i) the overburden thickness,
(ii) the geological units intersected,
(iii) the locations where samples were taken,
and
(iv) all anomalous results of geochemical
analyses;
(c) a description of
(i) the drilling methods and the equipment
used,
(ii) the samples and their down-hole intervals,
(iii) the geological observations and any geo­
technical observations,
(iv) any results of geophysical surveys, and
(v) the results of geoscientific investigations;
and
(d) drill logs setting out the following for each
drill hole:
(i) the hole number,
(ii) the hole or core diameter,
(iii) the date of drilling, the date logged, the
geographic or projected coordinates of the col­
lar, initial azimuth and inclination, final hole
length and the results of any down-hole tests,
and
(iv) the overburden thickness.
Geological
mapping
14. Reporting on geological mapping work must
include the following:
(a) a table setting out the geological formations
of the area mapped, if the information on those
formations is published by the Geological Survey
of Canada, the Northwest Territories Geoscience
Office, the Canada-Nunavut Geoscience Office
or other source of geoscientific publications;
(b) maps or sections showing geological units,
structural data, areas of mineralization, locations
of rock outcrops and mineralized erratic blocks,
anomalous results of geochemical analyses, loca­
tions of any trenches, stripped areas, drill holes
and other workings referred to in the report, and
if applicable, indicators of the direction of ice
movement;
(c) a description of the features of geological in­
terest, such as overburden, rock types, structures,
veins, areas of mineralization, mineralized erratic
blocks, altered zones, anomalous results of geo­
chemical analyses, and if applicable, indicators
of the direction of ice movement; and
(d) the results of geoscientific investigations, in­
cluding the results of any petrographic studies,
and any interpretation that has been made of the
glacial history based on the geological mapping
work.
Gazette du Canada Partie I
13. La partie du rapport concernant les travaux
de forage comporte les éléments suivants :
a) des cartes indiquant l’emplacement de l’ori­
fice des trous de forage et de leurs traces,
b) des coupes indiquant :
(i) l’épaisseur des morts-terrains,
(ii) les unités géologiques intersectées le long
du trou,
(iii) les emplacements où ont été prélevés les
échantillons,
(iv) les résultats anomaux des analyses
géochimiques;
c) la description des éléments suivants :
(i) les méthodes de forage et l’équipement
utilisés,
(ii) les échantillons prélevés et les intervalles
de prélèvement le long du trou,
(iii) les observations géologiques et toute ob­
servation géotechnique,
(iv) les résultats de tout levé géophysique,
(v) les résultats des recherches géoscientifiques;
d) les journaux de forage qui comportent les ren­
seignements suivants :
(i) le numéro de chaque trou de forage,
(ii) le diamètre du trou ou de la carotte de
forage,
(iii) la date du forage, la date consignée, les
coordonnées géographiques ou projetées de
l’orifice du trou de forage, l’azimut et l’incli­
naison initiaux ainsi que la longueur du trou
de forage et les résultats des essais réalisés le
long du trou,
(iv) l’épaisseur des morts-terrains.
14. La partie du rapport concernant les travaux
de cartographie géologique comporte les éléments
suivants :
a) le tableau des formations géologiques de la
région cartographiée si les renseignements
relatifs à ces formations sont publiés par la
Commission géologique du Canada, le Bureau
géoscientifique Canada-Nunavut, le Bureau géo­
scientifique des Territoires du Nord-Ouest ou un
autre éditeur de publications géoscientifiques;
b) des cartes ou des coupes indiquant les unités
géologiques, les données structurales, les aires de
minéralisation, l’emplacement des affleurements
rocheux et des blocs erratiques minéralisés, les
résultats anomaux des analyses géochimiques,
l’emplacement de toute tranchée, de toute zone
décapée, de tout trou de forage et de tout autre
ouvrage mentionné dans le rapport et, le cas
échéant, les éléments indicateurs de la direction
du mouvement des glaces;
c) la description des caractéristiques géologiques
d’importance, notamment les morts-terrains, les
types de roche, les structures, les filons, les aires
de minéralisation, les blocs erratiques minérali­
sés, les zones d’altération, les résultats anomaux
des analyses géochimiques et, le cas échéant, les
éléments indicateurs de la direction du mouve­
ment des glaces;
1697
Travaux de
forage
Cartographie
géologique
1698
Canada Gazette Part I
Sampling and
geochemistry
15. Reporting on sampling and geochemistry
must include the following:
(a) complete results of geochemical analyses;
(b) a geological description of the samples or
group of samples;
(c) a description of the sampling methodologies,
including any pattern of sample collection;
(d) the dates the samples or group of samples
were collected and the dates that any preparation
or processing of it was done in the field or in a
laboratory;
(e) a description of any preparation or processing
of a sample or group of samples that was done in
the field or in a laboratory;
(f) a description of the methods of geochemical
analysis used on each sample or group of sam­
ples, including a list of the elements and com­
pounds for which the analysis was done and the
limits for their detection;
(g) a description of any statistical methods used,
and the results obtained;
(h) the results of the geochemistry survey, repre­
sented on maps or sections; and
(i) if any geoscientific investigation of surficial
deposits was performed, an interpretation of the
sources from which the indicator minerals came,
a description of the methods used to determine
the direction of movement of ice, water or other
transport medium for those minerals and any in­
terpretation of the glacial history revealed by the
investigation.
Geophysics or
remote sensing
work
16. (1) Reporting on geophysics or remote sens­
ing work must be accompanied by the following
information and documents:
(a) the type of survey performed;
(b) the dates that the survey started and ended;
(c) if the work was done using a grid, the dis­
tance between the lines, the azimuth and length
of the lines surveyed and the total distance
surveyed;
(d) a copy of each report made by a geophysical
contractor respecting geophysics or remote sens­
ing, together with all maps and sections produced
and data collected in connection with the report;
(e) a description of the survey methods,
including
(i) the characteristics of the equipment used;
(ii) the characteristics of the instruments and
sensors used, including their precision;
(iii) the positioning system used to record the
location of data collection points; and
(iv) a description of any methods used to make
corrections to the data;
June 29, 2013
d) les résultats des recherches géoscientifiques, y
compris les résultats des tout étude pétrographi­
que et toute interprétation de l’histoire glaciaire
que les travaux de cartographie géologique ont
pu révéler.
15. La partie du rapport concernant les travaux
d’échantillonnage et de géochimie comporte les
éléments suivants :
a) l’ensemble des résultats des analyses
géochimiques;
b) la description géologique des échantillons ou
des groupes d’échantillons;
c) la description des méthodes d’échantillonnage,
y compris toute maille d’échantillonnage;
d) la date de prélèvement des échantillons ou du
groupe d’échantillons et la date de leur prépara­
tion ou de leur traitement sur le terrain ou en
laboratoire;
e) la description de la préparation ou du traite­
ment des échantillons ou du groupe d’échan­
tillons sur le terrain ou en laboratoire;
f) la description des méthodes d’analyses géo­
chimiques utilisées pour chaque échantillon ou
groupe d’échantillons, y compris la liste des élé­
ments chimiques et des composés que ces analy­
ses visaient à révéler et les limites de détection;
g) la description des méthodes statistiques utili­
sées et des résultats obtenus;
h) les résultats des travaux de géochimie figurant
sur des cartes ou des coupes;
i) si des recherches géoscientifiques sont réali­
sées sur les dépôts de surface, l’interprétation des
sources d’où proviennent les minéraux indica­
teurs, la description des méthodes utilisées pour
établir la direction du mouvement des glaces, des
eaux ou de tout autre moyen par lequel ces miné­
raux ont pu être déplacés et toute interprétation
de l’histoire glaciaire que les recherches ont pu
révéler.
16. (1) La partie du rapport concernant les tra­
vaux de géophysique ou de télédétection comporte
les éléments suivants :
a) le type de levé réalisé;
b) les dates de début et de fin du levé;
c) si des lignes de référence ont été utilisées, la
distance entre les lignes, l’azimut, la longueur
des lignes qui ont été levées et la longueur totale
du levé;
d) une copie de chaque rapport de géophysique
ou de télédétection exécuté par l’entrepreneur
accompagnée des cartes ou coupes produites
et des données recueillies et qui sont liées à ce
rapport;
e) la description des méthodes de levé qui com­
prend notamment :
(i) les caractéristiques de l’équipement utilisé,
(ii) les caractéristiques et la précision des ins­
truments et capteurs utilisés,
(iii) le système de positionnement utilisé pour
enregistrer l’emplacement des sites de collecte
de données,
Travaux
d’échantillon­
nage et de
géochimie
Travaux de
géophysique ou
de télédétection
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
(f) a description of the methods of analysis ap­
plied to the data;
(g) a database or spreadsheet containing the geo­
graphic coordinates of each ground data collec­
tion site, the raw measurements, the measure­
ments used to correct the raw measurements, the
corrected measurements and calculated results
used for interpretations; and
(h) results of the geophysical or remote sensing
survey, represented on maps, sections, pseudosections or profiles.
Down-hole
geophysical
survey
(2) If a down-hole geophysical survey was per­
formed, the section required under paragraph (1)(h)
must show
(a) the hole number;
(b) the date the hole was drilled;
(c) the location of the drill hole collar and trace;
(d) the geographic or projected collar coordinates;
(e) the initial azimuth and inclination of the hole;
and
(f) the length of the hole.
Electromagnetic
survey
(3) If an electromagnetic survey was performed,
the map required under paragraph (1)(h) must show
the projection of the surveyed drill hole to the sur­
face and the location and configuration of the
transmitter and receiver.
(4) If a ground-based, waterborne or airborne
geophysical survey was performed, it must be pre­
sented in the report accompanied by a map showing
the surveyed lines.
(5) If an underground geophysical survey was
performed, it must be presented in the report ac­
companied by a map showing the location of the
geophysical survey, the surveyed lines and the loca­
tion, dimensions and orientation of the underground
workings.
Geophysical
survey grids
Underground
geophysical
survey
PART 2
Simplified
report
(iv) la description des méthodes utilisées pour
corriger les données;
f) la description des méthodes d’analyse appli­
quées aux données;
g) une base de données ou une feuille de calcul
électronique qui fait état des coordonnées géo­
graphiques de chaque emplacement au sol où a
eu lieu la collecte des données, des mesures bru­
tes, des mesures utilisées pour corriger les mesu­
res brutes, des mesures corrigées et des résultats
des calculs utilisés pour l’interprétation des
données;
h) les résultats des levés géophysiques ou des
levés obtenus par télédétection figurant sur des
cartes, des coupes, des pseudo-coupes ou profils.
(2) Si des levés géophysiques sont exécutés le
long d’un trou de forage, la coupe visée à l’ali­
néa (1)h) indique aussi :
a) le numéro du trou;
b) la date du forage;
c) l’emplacement de l’orifice du trou et de la
trace du forage;
d) les coordonnées géographiques ou projetées
de l’orifice du trou;
e) l’azimut et l’inclinaison initiaux du trou;
f) la longueur du trou.
(3) Si un levé électromagnétique est réalisé, la
carte visée à l’alinéa (1)h) indique la projection en
surface du trou de forage et l’emplacement du
transmetteur et du récepteur et leur configuration.
1699
Trou de
forage — levé
géophysique
Levé
électromagnéti­
que
(4) Tout levé géophysique terrestre, aérien ou
hydrique comporte une carte qui indique les lignes
de référence faisant l’objet du levé.
Lignes de
référence du
levé
géophysique
(5) Tout levé géophysique souterrain comporte
une carte qui indique l’emplacement de ce levé et
l’emplacement, les dimensions et l’orientation des
ouvrages souterrains.
Levé
géophysique
souterrain
PARTIE 2
SIMPLIFIED REPORT
RAPPORT SIMPLIFIÉ
17. A simplified report provided for under sub­
section 15(2) or 42(2) of these Regulations must be
prepared in accordance with sections 2 to 11 of this
schedule, but without the requirements set out in
paragraphs 4(g), (m), (o), (p) and (q) and 5(1)(a)
and (e), and must contain the following information
and documents:
(a) a description of
(i) each sample or group of samples collected,
(ii) methods of preparation, processing and
analysis applied to samples,
(iii) the excavation methods and the equipment
used for the excavation,
(iv) the field observations, and
17. Le rapport simplifié visé aux paragra­
phes 15(2) et 42(2) du présent règlement est présen­
té conformément aux articles 2 à 11 de cette an­
nexe, à l’exception des alinéas 4g), m), o), p) et q)
et 5(1)a) et e). Il comporte les renseignements et
documents suivants :
a) la description des éléments suivants :
(i) tout échantillon ou groupe d’échantillons,
(ii) les méthodes de préparation, de traitement
et d’analyse des échantillons,
(iii) les méthodes d’excavation et l’équipe­
ment utilisé pour l’excavation,
(iv) les observations de terrain,
(v) les résultats des travaux et des analyses
géochimiques;
Rapport
simplifié
1700
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
(v) the results of the work performed and of
geochemical analyses;
(b) maps or sections showing
(i) the area investigated and the traverses
performed,
(ii) the locations of rock outcrops investigated,
(iii) the locations of the sampling sites, includ­
ing the locations of the erratic blocks that were
sampled,
(iv) the locations of stripped areas and trench­
es, and
(v) features of interest such as significant re­
sults of geochemical analyses; and
(c) comments respecting follow-up work for the
purpose of assessing the mineral potential of the
area investigated.
[26-1-o]
b) des cartes ou des coupes qui indiquent :
(i) la région examinée et les traverses
exécutées,
(ii) l’emplacement des affleurements rocheux
examinés,
(iii) l’emplacement de tous les sites d’échan­
tillonnage, y compris l’emplacement de tout
bloc erratique échantillonné,
(iv) l’emplacement des tranchées et des zones
décapées, le cas échéant,
(v) les caractéristiques d’importance, notam­
ment tout résultat important des analyses
géochimiques;
c) les commentaires sur les travaux de suivi à ef­
fectuer en vue de l’évaluation du potentiel minier
de la région examinée.
[26-1-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1701
Nunavut Mining Regulations
Règlement sur l’exploitation minière au Nunavut
Statutory authority
Territorial Lands Act and Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur les terres territoriales et Loi sur la gestion des finances
publiques
Sponsoring department
Department of Indian Affairs and Northern Development
Ministère responsable
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
For the Regulatory Impact Analysis Statement, see page 1632.
Pour le résumé de l’étude d’impact de la réglementation, voir la
page 1632.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to paragraph 24(b) of the Territorial
Lands Acta, that the Governor in Council, pursuant to sections 8,
12 and 23b of that Act and paragraphs 19(1)(a)c and 19.1(a)c and
subsection 23(2.1)d of the Financial Administration Acte, pro­
poses to make the annexed Nunavut Mining Regulations.
Avis est donné, conformément à l’alinéa 24b) de la Loi sur les
terres territorialesa, que le gouverneur en conseil, en vertu des
articles 8, 12 et 23b de cette loi et des alinéas 19(1)a)c et 19.1a)c et
du paragraphe 23(2.1)d de la Loi sur la gestion des finances pu­
bliquese, se propose de prendre le Règlement sur l’exploitation
minière au Nunavut, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les soixante jours suivant la date de pu­
blication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Dominique Quirion, chef, législation minière, Direction
générale des ressources pétrolières et minérales du Nord, minis­
tère des Affaires indiennes et du Nord canadien, 25, rue Eddy,
Gatineau (Québec) K1A 0H4 (tél. : 819-997-0912; téléc. : 819­
953-9066).
Ottawa, le 6 juin 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 60 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to Dominique Quirion, Head, Mining Legislation, North­
ern Petroleum and Mineral Resources Branch, Department of
Indian Affairs and Northern Development, 25 Eddy Street, Gati­
neau, Quebec K1A 0H4 (tel.: 819-997-0912; fax: 819-953-9066).
Ottawa, June 6, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
Definitions
“Act”
« Loi »
NUNAVUT MINING
REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR L’EXPLOITATION
MINIÈRE AU NUNAVUT
INTERPRETATION
DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION
1. (1) The following definitions apply in these
Regulations.
“Act” means the Territorial Lands Act.
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent règlement.
« actif amortissable » S’entend des bâtiments, des
usines, de la machinerie et du matériel.
———
———
a
a
b
c
d
e
R.S., c. T-7
S.C. 2002, c. 7, s. 246
S.C. 1991, c. 24, s. 6
S.C. 1991, c. 24, s. 7(2)
R.S., c. F-11
b
c
d
e
L.R., ch. T-7
L.C. 2002, ch. 7, art. 246
L.C. 1991, ch. 24, art. 6
L.C. 1991, ch. 24, par. 7(2)
L.R., ch. F-11
Définitions
« actif
amortissable »
“depreciable
assets”
1702
Canada Gazette Part I
“boundary
post”
« borne de
délimitation »
“business day”
« jour
ouvrable »
“Chief”
« chef »
“contiguous”
« contigus »
“corner post”
« borne
d’angle »
“cost of work”
« coût des
travaux »
“depreciable
assets”
« actif
amortissable »
“environmental
baseline
studies”
« études
environnementales de base »
“exploration
cost”
« frais
d’exploration »
“fiscal year”
« exercice »
“holder of the
surface rights”
« titulaire des
droits de
surface »
“legal post”
« borne
légale »
“licence”
« licence »
“mine”
« mine »
“boundary post” means a legal post, excluding a
corner post and a witness post, marking the bound­
ary of a claim or a plot of land that is being staked
with the purpose of making it a claim.
“business day” means a day other than a Saturday
or a holiday.
“Chief” means the Chief of Financial Analysis and
Royalties Administration Section of the Northern
Petroleum and Mineral Resources Branch of the
Department of Indian Affairs and Northern
Development.
“contiguous”, with reference to two or more claims,
includes claims that were staked in a manner to be
contiguous.
“corner post” means a legal post marking the north­
east, southeast, southwest or northwest corner of a
claim or a plot of land that is being staked with the
purpose of making it a claim.
“cost of work” means expenses incurred in per­
forming work, but excludes all of the following:
(a) transportation costs outside Canada for per­
sons who performed work or for equipment used
in work;
(b) taxes and fees paid to any level of govern­
ment or any institution of public government;
(c) costs of staking and recording a claim;
(d) legal fees;
(e) administrative costs.
“depreciable assets” means buildings, plant, ma­
chinery and equipment.
“environmental baseline studies” means a descrip­
tion of selected environmental attributes that ex­
isted before mineral exploration or mining develop­
ment and that are used to establish a benchmark
from which to measure changes to the environment.
Selected environmental attributes include meteor­
ologic, hydrologic and hydro-geologic attributes,
surface water and groundwater quality, aquatic re­
sources, soil profiling, ecosystems, wildlife and
wildlife habitat, cultural heritage and archaeology.
“exploration cost” means an expense incurred for
the purpose of determining the existence, location,
extent, quality or economic potential of a mineral
deposit in Nunavut, but does not include an ex­
pense incurred for the purpose of bringing a mine
into production.
“fiscal year”, in respect of a mine, means the fiscal
period of the mine’s operator as that period is de­
fined in section 249.1 of the Income Tax Act.
“holder of the surface rights” means the lessee or
registered holder of the surface rights to the land.
“legal post” means a post, tree or mound of stones
set up in accordance with section 26 to serve as a
boundary post, corner post or witness post.
“licence” means a licence to prospect referred to in
section 3.
“mine” means an undertaking that produces or
has produced minerals or processed minerals from
lands within the mining district of Nunavut, and
June 29, 2013
« biens utilisés pour le traitement » Installations
d’évacuation des résidus et actifs amortissables qui
sont situés au Nunavut et qui sont utilisés directe­
ment et exclusivement pour le traitement.
« borne d’angle » Borne légale marquant l’angle
nord-est, sud-est, sud-ouest ou nord-ouest d’un
claim ou d’une parcelle de terre qui est jalonnée
afin d’en faire un claim.
« borne de délimitation » Borne légale, autre
qu’une borne d’angle ou une borne témoin, mar­
quant les lignes de délimitation d’un claim ou d’une
parcelle de terre qui est jalonnée afin d’en faire un
claim.
« borne légale » Poteau, arbre ou monticule de pierres préparé et dressé conformément à l’article 26 et
servant de borne d’angle, de borne de délimitation
ou de borne témoin.
« borne témoin » Borne légale dressée conformé­
ment à l’article 29 servant de référence pour l’angle
d’un claim ou d’une parcelle de terre dont les limi­
tes sont marquées afin d’en faire un claim.
« chef » Le chef de la division de l’analyse finan­
cière et de l’administration des redevances de la
Direction générale des ressources pétrolières et mi­
nérales du Nord du ministère des Affaires indiennes
et du Nord canadien.
« contigus » Se dit d’au moins deux claims, no­
tamment de ceux qui ont été jalonnés de façon à
être contigus.
« coût des travaux » L’ensemble des dépenses dans
l’exécution des travaux à l’exclusion des dépenses
suivantes :
a) les frais de déplacement à l’extérieur du Ca­
nada des personnes qui ont exécuté les travaux et
du matériel utilisé;
b) les droits, taxes et impôts versés à un ordre de
gouvernement ou à un organisme public;
c) le coût du jalonnement ou de l’enregistrement
d’un claim;
d) les frais juridiques;
e) les frais d’administration.
« études environnementales de base » Études décri­
vant diverses caractéristiques de l’environnement
présent avant les activités d’exploration minière ou
d’exploitation minière qui serviront d’indice de
référence pour mesurer les changements sur celui­
ci, notamment les caractéristiques météorologiques,
hydrologiques et hydrogéologiques, la qualité des
eaux de surface et des eaux souterraines, les ressources aquatiques, le profil des sols, l’écosystème,
la faune et l’habitat ainsi que le patrimoine culturel
et archéologique.
« évaluateur des redevances minières » Personne
chargée au nom du ministre de déterminer la valeur
des minéraux ou minéraux traités produits par une
mine.
« exercice » S’agissant d’une mine, l’exercice de
l’exploitant au sens de l’article 249.1 de la Loi de
l’impôt sur le revenu.
« fiducie de restauration minière » Fiducie qui est
établie à l’égard d’une mine et qui, selon le cas, est
créée :
a) pour l’application du paragraphe 76(1) de la
Loi sur les eaux du Nunavut et le Tribunal des
droits de surface du Nunavut;
« biens utilisés
pour le
traitement »
“processing
assets”
« borne
d’angle »
“corner post”
« borne de
délimitation »
“boundary
post”
« borne
légale »
“legal post”
« borne
témoin »
“witness post”
« chef »
“Chief”
« contigus »
“contiguous”
« coût des
travaux »
“cost of work”
« études
environnemen­
tales de base »
“environmental
baseline
studies”
« évaluateur
des redevances
minières »
“mining royalty
valuer”
« exercice »
“fiscal year”
« fiducie de
restauration
minière »
“mining
reclamation
trust”
Le 29 juin 2013
“mineral”
« minéral »
“mining
property”
« propriété
minière »
“mining
reclamation
trust”
« fiducie de
restauration
minière »
“Mining
Recorder”
« registraire
minier »
“mining royalty
valuer”
« évaluateur
des redevances
minières »
“owner”
« propriétaire »
“precious
stone”
« pierre
précieuse »
includes the depreciable assets that are located
in Nunavut and used in connection with the
undertaking.
“mineral” means any naturally occurring inorganic
substance found in the mining district, including
frac sand, but excluding material the taking of
which is regulated under the Territorial Quarrying
Regulations.
“mining property” means
(a) a recorded claim or a leased claim within the
boundaries of which a mine or part of a mine is
situated; or
(b) a group of contiguous recorded or leased
claims within the boundaries of which a mine or
part of a mine is situated and
(i) that belong to the same owner, or
(ii) if the mine is operated as a joint venture,
that are owned exclusively by the members of
the joint venture or parties related to the mem­
bers of the joint venture, regardless of the de­
gree of ownership of each recorded claim or
leased claim.
“mining reclamation trust” means a trust that is
established for a mine and that is created
(a) for the purposes of subsection 76(1) of the
Nunavut Waters and Nunavut Surface Rights
Tribunal Act; or
(b) as a condition of
(i) a lease issued under the Territorial Lands
Regulations, or
(ii) a contract with the Minister relating to the
reclamation or environmental management of
a mining property.
“Mining Recorder” means the person designated by
the Minister as the Mining Recorder.
“mining royalty valuer” means a person acting on
the Minister’s behalf for the purpose of ascertaining
the value of minerals or processed minerals pro­
duced from a mine.
“owner”, in respect of a recorded claim, leased
claim, mine or mining property, means any person
with a legal or beneficial interest in the recorded
claim, leased claim, mine or mining property.
“precious stone” means a diamond, a sapphire, an
emerald or a ruby.
“prescribed
form”
« formule
prescrite »
“prescribed form” means a form prescribed by the
Minister under section 28 of the Act.
“processing”
« traitement »
“processing” means crushing, grinding, flotation,
beneficiation, concentrating, milling, roasting,
smelting, leaching, recrystallization or refining
performed on minerals, and if the output of a mine
is precious stones, cleaning and sorting that output.
“processing assets” means tailings disposal facili­
ties and depreciable assets that are located in Nuna­
vut and that are used directly and exclusively in
processing.
“processing
assets”
« biens utilisés
pour le
traitement »
Gazette du Canada Partie I
b) à titre de condition :
(i) soit d’un bail accordé en vertu du Règle­
ment sur les terres territoriales,
(ii) soit d’un contrat conclu avec le ministre
relativement à la restauration ou à la gestion
environnementale d’une propriété minière.
« formule prescrite » Toute formule prescrite par le
ministre en vertu de l’article 28 de la Loi.
« fraction non amortie »
a) Dans le cas d’une déduction pour amortisse­
ment, le coût d’origine des actifs amortissables à
l’égard desquels la déduction est réclamée, du­
quel est soustrait toute déduction pour amortis­
sement réclamée au préalable à leur égard;
b) dans le cas d’une déduction relative à l’amé­
nagement, la fraction non amortie des frais ad­
missibles à la déduction visés à l’alinéa 67(1)i);
c) dans le cas d’une déduction relative à la con­
tribution effectuée au profit d’une fiducie de
restauration minière, le total de toutes les con­
tributions effectuées au profit de la fiducie du­
quel est soustrait toute déduction réclamée au
préalable.
« frais d’exploration » Toutes les dépenses enga­
gées en vue de déterminer l’existence, l’emplace­
ment, l’étendue, la qualité ou le potentiel économi­
que d’un gisement de minéraux au Nunavut. Sont
exclus de la présente définition les frais de démar­
rage d’une mine.
« jour ouvrable » Jour qui n’est ni un samedi, ni un
jour férié.
« licence » Licence de prospection visée à l’arti­
cle 3.
« liées » Se dit de plusieurs personnes qui sont,
selon le cas :
a) des personnes liées au sens de l’article 251 de
la Loi de l’impôt sur le revenu, compte non tenu
de l’alinéa 251(5)b) de cette loi;
b) des sociétés associées au sens de l’arti­
cle 256 de cette loi, compte non tenu du paragra­
phe 256(1.4);
c) des personnes affiliées au sens de l’arti­
cle 251.1;
d) sauf pour l’application du paragraphe 71(1),
des propriétaires ou des exploitants de la même
mine.
« Loi » La Loi sur les terres territoriales.
« mine » Ouvrage produisant ou ayant produit des
minéraux ou des minéraux traités à partir des terres
situées dans le district minier du Nunavut, y com­
pris les actifs amortissables qui sont situés au Nu­
navut et qui sont utilisés en relation avec cet
ouvrage.
« minéral » Toute substance inorganique existant
dans la nature, y compris le sable de fracturation, et
se trouvant dans le district minier du Nunavut à
l’exception des matières dont l’extraction est régie
par le Règlement sur l’exploitation de carrières
territoriales.
1703
« formule
prescrite »
“prescribed
form”
« fraction non
amortie »
“undeducted
balance”
« frais
d’exploration »
“exploration
cost”
« jour
ouvrable »
“business day”
« licence »
“licence”
« liées »
“related”
« Loi »
“Act”
« mine »
“mine”
« minéral »
“mineral”
1704
Canada Gazette Part I
“related”
« liées »
“Supervising
Mining
Recorder”
« registraire
minier en
chef »
“undeducted
balance”
« fraction non
amortie »
“witness post”
« borne
témoin »
“work”
« travaux »
“related”, in respect of two or more persons, means
that the persons are
(a) related persons within the meaning of sec­
tion 251 of the Income Tax Act, read without ref­
erence to paragraph 251(5)(b) of that Act;
(b) associated corporations within the meaning of
section 256 of the Income Tax Act, read without
reference to subsection 256(1.4) of that Act;
(c) affiliated persons within the meaning of sec­
tion 251.1 of the Income Tax Act; or
(d) other than for the purpose of subsec­
tion 71(1), owners or operators of the same mine.
“Supervising Mining Recorder” means the person
designated by the Minister as the Supervising Min­
ing Recorder.
“undeducted balance” means
(a) in respect of a depreciation allowance, the
original cost of the depreciable assets in re­
spect of which the depreciation allowance is
claimed, less any depreciation allowances previ­
ously claimed in respect of those assets;
(b) in respect of a development allowance, the
unamortized balance of costs eligible for a development allowance under paragraph 67(1)(i);
and
(c) in respect of a mining reclamation trust con­
tribution allowance, the total of all contributions
made to the mining reclamation trust, less any al­
lowances previously claimed.
“witness post” means a legal post set up in accord­
ance with section 29 to provide reference to the
corner of a claim or a plot of land that is being
staked for the purpose of making it a claim.
“work” means
(a) any of the following undertakings that are
performed in respect of a recorded claim — in­
cluding, for the purposes of subsection 40(2), be­
fore the recorded claim existed — or within the
zone of a prospecting permit, for the purpose of
assessing its mineral potential:
(i) examination of outcrops and surficial
deposits,
(ii) excavation,
(iii) sampling,
(iv) geochemical study or analysis,
(v) drilling,
(vi) geological mapping,
(vii) geophysical study or analysis,
(viii) remote sensing, if one or more undertak­
ings set out in subparagraphs (i) to (vii) have
been performed to evaluate the results of the
remote sensing, and are reported on, together
with the remote sensing, in accordance with
subsections 15(2) or 42(2),
(ix) the placing of grid lines in the field for the
purpose of performing any of the undertakings
referred to in subparagraphs (i) to (vii),
(x) petrography,
(xi) data analysis, map generation and prepara­
tion of reports that are submitted under these
Regulations in respect of work referred to in
subparagraphs (i) to (viii) and (x); and
June 29, 2013
« pierre précieuse » Diamant, saphir, émeraude ou
rubis.
« pierre
précieuse »
“precious
stone”
« propriétaire » S’agissant d’un claim enregistré,
d’un claim enregistré visé par un bail, d’une
mine ou d’une propriété minière, toute personne
y ayant un intérêt en common law ou un intérêt
bénéficiaire.
« propriété minière » Selon le cas :
a) claim enregistré ou claim enregistré visé par
un bail, dans les limites duquel se trouve tout ou
partie d’une mine;
b) groupe de claims enregistrés contigus — visés
ou non par un bail — dans les limites duquel se
trouve tout ou partie d’une mine et qui :
(i) soit appartient au même propriétaire,
(ii) soit appartient en exclusivité aux membres
d’une coentreprise ou aux personnes qui leur
sont liées, si la mine est exploitée en coentre­
prise, quel que soit le degré de participation
des membres dans les claims ou les baux.
« registraire minier » Le registraire minier désigné
par le ministre.
« propriétaire »
“owner”
« registraire minier en chef » Le registraire minier
en chef désigné par le ministre.
« registraire
minier en
chef »
“Supervising
Mining
Recorder”
« titulaire des droits de surface » Le titulaire des
droits de surface enregistré ou le preneur à bail.
« titulaire des
droits de
surface »
“holder of the
surface rights”
« traitement » Concassage, pulvérisation, flottation,
enrichissement, concentration, broyage, grillage,
fusion, lessivage, recristallisation ou affinage effec­
tué sur des minéraux et, si une mine produit des
pierres précieuses, épuration et tri de celles-ci.
« travaux » Selon le cas :
a) l’un des types de travaux ci-après qui sont
exécutés à l’égard d’une zone visée par un per­
mis de prospection ou d’un claim enregistré —
ou, pour l’application du paragraphe 40(2), d’un
claim qui n’a pas encore été enregistré — en vue
d’en évaluer le potentiel minéral :
(i) l’examen d’affleurements rocheux et de dé­
pôts de surface,
(ii) l’excavation,
(iii) l’échantillonnage,
(iv) les études ou les analyses géochimiques,
(v) le forage,
(vi) la cartographie géologique,
(vii) les études ou les analyses géophysiques,
(viii) la télédétection, si des travaux visés aux
sous-alinéas (i) à (vii) ont été entrepris pour
évaluer les résultats de télédétection et qu’ils
ont fait, avec ceux de télédétection, l’objet
d’un même rapport présenté conformément
aux paragraphes 15(2) ou 42(2),
(ix) l’établissement sur le terrain de lignes de
référence à l’appui des travaux visés aux sous­
alinéas (i) à (vii),
« traitement »
“processing”
« propriété
minière »
“mining
property”
« registraire
minier »
“Mining
Recorder”
« travaux »
“work”
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
(b) any of the following undertakings that are
performed with respect to a recorded claim:
(i) the preparation of a plan of survey under
paragraph 54(1)(a);
(ii) the building of roads, airstrips or docks for
the purpose of performing undertakings re­
ferred to in paragraph (a); and
(c) environmental baseline studies that are con­
ducted in conjunction with work referred to in
subparagraphs (a)(i) to (vii) and (ix) or subpara­
graph (b)(ii), as well as analysis of the data re­
sulting from the studies, map generation and the
preparation of an appendix as required in para­
graph 4(t) of Schedule 2.
Related person
Nunavut
Mining District
Issuance of
licence
Licence not
transferable
Licence valid
for one year
Copy of licence
Licence
authorization —
licensee or
agent
Licence
authorization —
licensee
1705
(2) For the purposes of these Regulations, a per­
son who is related to another person is considered
to be also related to any person to whom the other
person is related.
(x) la pétrographie,
(xi) l’analyse de données, la production de car­
tes et la préparation de rapports en application
du présent règlement à l’égard des travaux vi­
sés aux sous-alinéas (i) à (viii) et (x);
b) l’un des types de travaux ci-après qui sont
exécutés à l’égard d’un claim enregistré :
(i) la préparation du plan d’arpentage visé à
l’alinéa 54(1)a),
(ii) la construction de routes, de quais et de
pistes d’atterrissage effectuée afin de réaliser
l’un des travaux visés à l’alinéa a);
c) les études environnementales de base réalisées
en même temps que des travaux visés à l’un des
sous-alinéas a)(i) à (vii) et (ix) ou b)(ii), l’ana­
lyse des données résultant de ces études, la produc­
tion de cartes et la préparation de l’annexe visée à
l’alinéa 4t) de l’annexe 2.
(2) Pour l’application du présent règlement, une
personne liée à une autre est considérée comme
étant également liée à toute personne liée à cette
autre personne.
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply in respect of the
Nunavut Mining District, the area of which is
described in Schedule 2 to the Northwest Territor­
ies Mining District and Nunavut Mining District
Order.
2. Le présent règlement s’applique au district
minier du Nunavut dont la superficie est décrite à
l’annexe 2 du Décret sur les districts miniers des
Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.
LICENCE TO PROSPECT
LICENCE DE PROSPECTION
3. (1) The Mining Recorder must issue a licence
to prospect to a person who has applied for one and
paid the applicable fee set out in Schedule 1 if the
person is
(a) an individual who is 18 years of age or older;
or
(b) a company that is incorporated or registered
under the Business Corporations Act (Nunavut),
S.N.W.T. 1996, c. 19, or that is incorporated
under the Canada Business Corporations Act.
3. (1) Le registraire minier délivre une licence de
prospection aux personnes ci-après qui en font la
demande et qui paient les droits applicables prévus
à l’annexe 1 :
a) les personnes physiques âgées d’au moins
dix-huit ans;
b) les personnes morales constituées ou enregis­
trées sous le régime de la Loi sur les sociétés
par actions (Nunavut), L.T.N.-O. 1996, ch. 19 ou
constituées sous le régime de la Loi canadienne
sur les sociétés par actions.
(2) La licence n’est pas transférable.
Délivrance
(3) Elle est valide à compter de la date de sa dé­
livrance jusqu’au 31 mars suivant cette date ou, si
elle est renouvelée avant le 31 mars, pour une pé­
riode d’un an commençant le 1er avril suivant la
date du renouvellement.
(4) Le titulaire de la licence peut, sur demande et
paiement des droits applicables prévus à l’annexe 1,
en obtenir une copie auprès du registraire minier.
4. (1) Seul le titulaire d’une licence ou une per­
sonne autorisée à agir en son nom peut :
a) faire de la prospection dans le but de jalonner
un claim;
b) entreprendre le jalonnement d’un claim.
(2) Seul le titulaire d’une licence peut :
a) présenter une demande d’enregistrement de
claim;
Période de
validité
(2) A licence is not transferable.
(3) A licence is valid from the date of its issue
until March 31 following the date of its issue or, if
renewed before March 31, for a period of one year
beginning on April 1 following the date of its
renewal.
(4) A licensee may, on request and payment of
the applicable fee set out in Schedule 1, obtain from
the Mining Recorder a copy of their licence.
4. (1) Only a licensee or a person acting on be­
half of a licensee may
(a) prospect for the purpose of staking a claim;
or
(b) undertake the staking of a claim.
(2) Only a licensee may
(a) make an application to record a claim;
(b) make an application for a prospecting permit;
Personne liée
District minier
du Nunavut
Licence non
transférable
Copie
Autorisations
découlant
de la licence —
titulaire ou
personne
autorisée
Autorisations
découlant
de la licence —
titulaire
1706
Canada Gazette Part I
(c) be issued a written confirmation under sub­
section 15(11), a certificate of work under sub­
section 45(1) or a certificate of extension under
subsection 47(3);
(d) be issued a lease of a recorded claim or a re­
newal of such a lease; and
(e) acquire a prospecting permit, recorded claim
or lease of a recorded claim, or co-ownership of
any of them.
June 29, 2013
b) présenter une demande de permis de
prospection;
c) obtenir une confirmation écrite au titre du pa­
ragraphe 15(11), un certificat de travaux au titre
du paragraphe 45(1) ou un certificat de prolonga­
tion au titre du paragraphe 47(3);
d) prendre à bail un claim enregistré ou renouve­
ler la prise d’un tel bail;
e) acquérir, seul ou avec un autre titulaire de li­
cence, un permis de prospection, un claim enre­
gistré ou un bail à l’égard d’un tel claim ou toute
part afférente.
PROHIBITIONS RESPECTING PROSPECTING,
STAKING AND MINING
INTERDICTIONS RELATIVES À LA
PROSPECTION, AU JALONNEMENT DE
CLAIMS ET AUX ACTIVITÉS MINIÈRES
Lands not open
for prospecting
or staking
5. It is prohibited to prospect, or stake a claim
on, any of the following lands:
(a) lands used as a cemetery;
(b) lands covered by a prospecting permit, a re­
corded claim or a lease of a recorded claim, ex­
cept for the permittee, claim holder or lessee;
(c) lands for which the minerals have been
granted by the Crown;
(d) lands subject to a prohibition on prospecting
or staking a claim under a land use plan that has
been approved under federal legislation or under
a land claims agreement;
(e) lands that have been withdrawn from disposal
or set apart and appropriated by the Governor in
Council under paragraphs 23(a) to (e) of the Act;
(f) lands that are mentioned in subsections 22(1)
and 49(5), section 53, subsection 64(2) and sec­
tion 82 that are not open for prospecting or
staking.
Surface
rights —
prohibition
respecting
entry
6. If the surface rights to lands have been granted
or leased by the Crown, it is prohibited to go on the
surface of those lands to prospect or stake a claim
unless
(a) the holder of the surface rights has consented
to entry for the prospecting or staking; or
(b) the Nunavut Surface Rights Tribunal has
made an order that authorizes entry on those
lands and that sets the compensation, if any, to
the surface holder.
Prohibition to
remove
minerals
7. (1) It is prohibited to remove minerals or pro­
cessed minerals from, or develop a mine within, the
area of a recorded claim or a leased claim, except
for the holder of the recorded claim or the lessee.
Limitation
respecting
holder of
recorded claim
(2) It is prohibited to remove minerals or pro­
cessed minerals whose gross value exceeds
$100,000 from a recorded claim that is not subject
to a lease issued under subsection 57(5) or a re­
newal issued under subsection 59(4), except if the
removal is for the purposes of assay and testing to
determine the existence, location, extent, quality or
economic potential of a mineral deposit within the
claim.
5. Il est interdit de prospecter les terres ci-après
ou d’y jalonner un claim :
a) celles servant de cimetière;
b) celles visées par un permis de prospection, un
claim enregistré ou un bail à l’égard d’un tel
claim, à moins d’être le titulaire du permis de
prospection, le détenteur du claim ou le preneur à
bail;
c) celles dont les minéraux ont été concédés par
la Couronne;
d) celles faisant l’objet d’une interdiction de
prospecter ou de jalonner prévue dans un plan
d’aménagement approuvé sous le régime d’une
loi fédérale ou d’un accord de revendication
territoriale;
e) celles qui sont déclarées inaliénables ou qui
sont réservées par le gouverneur en conseil en
vertu des alinéas 23a) à e) de la Loi;
f) celles qui sont visées aux paragraphes 22(1) ou
49(5), à l’article 53, au paragraphe 64(2) ou à
l’article 82 et qui ne sont pas rouvertes à la pros­
pection ou au jalonnement de claim.
6. Il est interdit d’accéder à la surface de cette
terre afin d’y faire de la prospection ou d’y jalonner
un claim, si les droits de surface d’une terre ont été
concédés ou cédés à bail par la Couronne, à moins
que :
a) le titulaire des droits de surface n’y ait
consenti;
b) le Tribunal des droits de surface du Nunavut
n’ait rendu une ordonnance autorisant l’accès à
cette terre et, le cas échéant, prévoyant une
indemnisation.
7. (1) Il est interdit de déplacer des minéraux ou
minéraux traités à l’extérieur d’un claim enregistré
ou d’un claim enregistré visé par un bail ou aména­
ger des mines dans les limites d’un tel claim à
moins d’en être le détenteur ou le preneur à bail.
(2) Il est interdit de déplacer des minéraux ou
minéraux traités à l’extérieur d’un claim enregistré
qui n’est pas visé par un bail délivré en application
du paragraphe 57(5) ou renouvelé en application du
paragraphe 59(4) si leur valeur brute s’élève à plus
de 100 000 $, sauf pour des essais ou des épreuves
visant à établir l’existence, l’emplacement, l’éten­
due, la qualité ou le potentiel économique d’un
dépôt minéral dans les limites du claim.
Terres exclues
de toute
prospection ou
de tout
jalonnement de
claim
Droits de
surface —
interdiction
d’accéder à la
surface
Interdiction de
déplacer des
minéraux
Limites
imposées au
détenteur d’un
claim
enregistré
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
1707
(3) It is prohibited to erect on a recorded claim
any building to be used as a dwelling or any mill,
concentrator or other mine building, or to create
any tailings or waste disposal area in connection
with the commencement of production from a
mine, unless the claim holder has been issued a
lease of the surface rights to, or a grant of, the land
covered by the claim.
(3) Il est interdit de construire un bâtiment de­
vant servir d’habitation, une usine de broyage, un
concentrateur ou tout autre bâtiment minier ou d’y
créer une zone de dépôt de résidus ou de stériles
aux fins de la production initiale d’une mine à
moins que le détenteur du claim n’ait obtenu un
bail des droits de surface de la terre visée par le
claim ou une concession de cette terre.
Interdiction de
construire et de
créer des zones
de résidus
miniers
PROSPECTING PERMITS
PERMIS DE PROSPECTION
Prospecting
permit zones
8. (1) The mining district is divided into pros­
pecting permit zones based on the National Topo­
graphic System of Canada. Each zone contains one
quarter of the area shown on a claim staking sheet
and is designated as the northeast, southeast,
southwest or northwest quarter.
Zones de
permis de
prospection
Claim staking
sheet
(2) For the purposes of this section, “claim stak­
ing sheet” means
(a) south of 68° north latitude, a map of zones
bounded on the north and south by 15-minute
intervals of latitude and on the east and west by
30-minute intervals of longitude; and
(b) north of 68° north latitude, a map of zones
bounded on the north and south by 15-minute
intervals of latitude and on the east and west by
one-degree intervals of longitude.
Application for
prospecting
permit
9. (1) A licensee may apply to the Mining Re­
corder for a prospecting permit for the exclusive
right to prospect and stake claims in a prospecting
permit zone specified in the application.
Requirements
for application
(2) An application for a prospecting permit must
(a) be in the prescribed form;
(b) be received by the Mining Recorder between
February 1 and close of business on the last
business day of November before the year in
which it is to commence;
(c) include payment of the applicable fee set out
in Schedule 1; and
(d) include a description of the work proposed to
be carried out.
8. (1) Le district minier est divisé en zones de
permis de prospection déterminées selon le Sys­
tème national de référence cartographique du Ca­
nada. Ces zones sont chacune constituées du quart
de l’étendue indiquée sur une feuille de jalonne­
ment d’un claim et sont désignées : nord-est, sud­
est, sud-ouest et nord-ouest.
(2) Pour l’application du présent article, « feuille
de jalonnement » s’entend :
a) au sud du 68e parallèle de latitude nord, d’une
carte d’une région délimitée au nord et au sud à
des intervalles de 15 minutes de latitude et, à
l’est et à l’ouest, à des intervalles de 30 minutes
de longitude;
b) au nord du 68e parallèle de latitude nord,
d’une carte d’une région délimitée au nord et au
sud à des intervalles de 15 minutes de latitude et,
à l’est et à l’ouest, à des intervalles de 1 degré de
longitude.
9. (1) Le titulaire de licence peut demander au
registraire minier un permis de prospection qui lui
accorde le droit exclusif de prospecter et de jalon­
ner des claims dans la zone de permis de prospec­
tion précisée dans la demande.
(2) La demande de permis de prospection :
a) est faite selon la formule prescrite;
b) doit être reçue par le registraire minier au plus
tôt le 1er février et au plus tard à la fermeture des
bureaux le dernier jour ouvrable de novembre de
l’année qui précède celle au cours de laquelle le
permis doit prendre effet;
c) est accompagnée des droits applicables prévus
à l’annexe 1;
d) est accompagnée d’une description des tra­
vaux que le demandeur entend exécuter.
(3) Le demandeur paye au registraire minier le
prix visé au sous-alinéa 14a)(i) ou b)(i), selon le
cas.
(4) Une remise d’une somme égale au prix payé
en application du paragraphe (3) est accordée si le
permis de prospection n’est pas délivré.
(5) Le prix visé au sous-alinéa 14a)(i) ou b)(i)
qui a été payé au registraire minier et qui fait l’objet
d’une remise en application du présent article est
remboursé par le ministre à qui de droit .
10. Aucun permis de prospection à l’égard d’une
zone n’est délivré si, le dernier jour ouvrable du
mois de janvier de l’année au cours de laquelle le
permis doit être délivré, à la fermeture des bureaux,
l’une des situations ci-après existe :
a) des claims enregistrés, des claims visés par des
baux ou des claims faisant l’objet de demandes
Permis ne
pouvant être
délivré pour
certaines zones
Prohibition of
construction
and disposal
Payment of
charge
Remission
Repayment
Zones excluded
(3) In addition, the licensee must pay to the Min­
ing Recorder the charge referred to in subpara­
graph 14(a)(i) or (b)(i), as the case may be.
(4) If a charge has been paid under subsection (3)
but no prospecting permit is issued with respect to
the application, the charge is remitted.
(5) Any charge referred to in subpara­
graph 14(a)(i) or (b)(i) that has been paid to the
Mining Recorder and that is remitted under this
section must be repaid by the Minister to the person
entitled to it.
10. A prospecting permit must not be issued in
respect of a prospecting permit zone if, at close of
business on the last business day of January in the
year the permit is to be issued, any of the following
situations exists:
(a) there are recorded claims or leased claims or
applications to record claims in that zone and
Définition de
« feuille de
jalonnement »
Demande de
permis
Exigences
Prix à payer
Remise
Remboursement
1708
Canada Gazette Part I
the total area covered by those claims exceeds
1250 hectares;
(b) there are recorded claims or leased claims in
that zone and the total area covered by those
claims is 1250 hectares or less and, in the five
years preceding that day, either of the following
has happened with respect to any of those re­
corded claims or leased claims:
(i) work has been done with respect to any of
the recorded claims and has been reported on
under section 42 of these Regulations or under
section 41 of the Northwest Territories and
Nunavut Mining Regulations;
(ii) there has been a transfer recorded under
section 63 of a majority of the interest in the
recorded claim or lease to a person who was
not, immediately before the transfer, recorded
as a holder of the claim or lease and who is not
related to anyone who was, immediately be­
fore the transfer, a holder of the claim or lease.
Sequence
11. (1) Subject to section 10, if the conditions set
out in section 9 are met, the Mining Recorder must,
as soon as possible after January 31 in the year
following the receipt of an application, issue a
prospecting permit for a prospecting permit zone to
the applicant whose application is processed first in
accordance with the following sequence:
(a) applications presented in person at the office
of the Mining Recorder on the first business day
of November, in the order of their receipt;
(b) applications — other than those dealt with in
paragraph (a) — received by the Mining Re­
corder before the second business day of Nov­
ember, in order of their drawing from a lottery of
all such applications;
(c) all other applications received after the first
business day of November, in order of their re­
ceipt by the Mining Recorder, except that if the
order of receipt of applications cannot be deter­
mined, then in order of their drawing from a lot­
tery among those applications.
Identification
number
(2) The Mining Recorder must assign an identifi­
cation number to each prospecting permit.
Exclusion of
claim from
permit area
(3) The area covered by a prospecting permit
zone must be modified by removing the area cov­
ered by a recorded claim within that zone if
(a) the claim was staked within the zone before
the permit was issued; and
(b) the application to record the claim was made
after the permit was issued.
Duration of
prospecting
permits
12. A prospecting permit takes effect on the first
day of February in the year it is issued, and expires
at the end of January
(a) three years later, in the case of a permit in re­
spect of a zone located south of 68° north lati­
tude; or
June 29, 2013
d’enregistrement sont situés dans cette zone et la
superficie totale de ces claims est supérieure à
1250 hectares;
b) des claims enregistrés ou des claims visés par
des baux sont situés dans cette zone, la superficie
totale de ces claims est égale ou inférieure à
1250 hectares et, dans les cinq années précédant
ce jour, l’une des situations ci-après s’est
produite :
(i) des travaux ont été exécutés à l’égard d’un
claim enregistré situé dans cette zone et ont
fait l’objet d’un rapport visé à l’article 42 ou
d’un état des travaux obligatoires visé à l’arti­
cle 41 du Règlement sur l’exploitation minière
dans les Territoires du Nord-Ouest et au
Nunavut,
(ii) un transfert enregistré en application de
l’article 63 de la majorité des intérêts dans un
claim enregistré ou un bail visant un claim en­
registré situé dans cette zone a eu lieu au profit
d’une personne qui n’était ni enregistrée
comme détenteur du claim ou du bail en cause,
ni liée à aucun des détenteurs du claim ou du
bail en cause avant le transfert.
11. (1) Sous réserve de l’article 10, si les exigen­
ces prévues à l’article 9 sont remplies, le registraire
minier délivre le permis de prospection à l’égard de
la zone précisée, dans les plus brefs délais après
le 31 janvier de l’année qui suit celle au cours de
laquelle la demande a été présentée, au demandeur
dont la demande a été traitée en premier en respec­
tant l’ordre suivant :
a) toute demande présentée en personne au bu­
reau du registraire minier le premier jour ouvra­
ble de novembre, selon l’ordre de réception;
b) toute demande — autre que celle visée à
l’alinéa a) — reçue par le registraire minier avant
le deuxième jour ouvrable de novembre, selon le
rang qui lui est attribué par tirage au sort parmi
les demandes reçues;
c) toute autre demande reçue par le registraire
minier après le premier jour ouvrable de novem­
bre, selon l’ordre de réception ou, si celui-ci ne
peut être établi, selon le rang qui lui est attribué
par tirage au sort parmi les demandes reçues
après ce jour.
(2) Le registraire minier assigne un numéro
d’identification à chaque permis délivré.
(3) La zone visée par le permis de prospection
est amputée de la superficie de tout claim enregistré
situé dans cette zone si les exigences ci-après sont
remplies :
a) le claim a été jalonné dans cette zone avant la
délivrance du permis;
b) la demande d’enregistrement de ce claim a été
présentée après la délivrance du permis.
12. Le permis de prospection prend effet le
1er février de l’année de sa délivrance et expire à la
fin du mois de janvier :
a) de la troisième année suivante, s’il vise une
zone située au sud du 68e parallèle de latitude
nord;
Ordre de
délivrance du
permis
Numéro
d’identification
du permis
Zone visée par
le permis
amputée
Période de
validité
Le 29 juin 2013
(b) five years later, in the case of a permit in re­
spect of zone located north of 68° north latitude.
Notice
respecting
prospecting
permits
Charges for
prospecting
permit
Report on work
to obtain
remission
Preparation of
report
Signature of
report
13. On or before the fifth business day in Febru­
ary, a notice must be posted in the Mining Re­
corder’s office identifying the zones in respect of
which prospecting permits were issued that year in
the mining district.
14. The following charges must be paid for a
prospecting permit:
(a) for a prospecting permit zone south of
68° north latitude,
(i) before the close of business on the last
business day of November of the year in
which the application for the permit is made,
an amount equal to the number of hectares in
the permit area multiplied by $0.25,
(ii) before the start of the second year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $0.50,
and
(iii) before the start of the third year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $1.00;
(b) for a prospecting permit zone north of
68° north latitude,
(i) before the close of business on the last
business day of November of the year in
which the application for the permit is made,
an amount equal to the number of hectares in
the permit area multiplied by $0.25,
(ii) before the start of the third year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $0.50,
and
(iii) before the start of the fifth year of the
permit, an amount equal to the number of hec­
tares in the permit area multiplied by $1.00.
15. (1) A permittee who has done work in respect
of a zone for which they have a prospecting permit
may request remission of the charges the permittee
has paid or is obligated to pay for that permit under
section 14 by submitting a report on the work to the
Mining Recorder no later than 60 days after the
expiry of the permit.
(2) The report must be prepared in accordance
with Part 1 of Schedule 2, except that if the report
deals only with excavation, sampling or the exam­
ination of outcrops and surficial deposits — or any
combination of them — and the cost of the work is
less than $20,000, the report may be a simplified
report prepared in accordance with Part 2 of Sched­
ule 2.
(3) The report must be prepared and signed
(a) in the case of a simplified report, by the indi­
vidual who performed or supervised the work; or
(b) in all other cases, by a professional geoscien­
tist or a professional engineer as defined in sub­
section 1(1) of the Engineers and Geoscientists
Act, S.Nu. 2008, c. 2.
Gazette du Canada Partie I
b) de la cinquième année suivante, s’il vise une
zone située au nord du 68e parallèle de latitude
nord.
13. Au plus tard le cinquième jour ouvrable de
février, un avis est affiché dans le bureau du regis­
traire minier indiquant les zones pour lesquelles des
permis de prospection ont été délivrés dans l’année
en cause dans le district minier.
14. Doit être payé pour le permis de
prospection :
a) si la zone visée par le permis est située au sud
du 68e parallèle de latitude nord :
(i) le prix correspondant au produit du nombre
d’hectares compris dans cette zone par 0,25 $,
à acquitter avant la fermeture des bureaux le
dernier jour ouvrable du mois de novembre de
l’année au cours de laquelle la demande de
permis est présentée,
(ii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
0,50 $, à acquitter avant le début de la
deuxième année de validité de ce permis,
(iii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
1,00 $, à acquitter avant le début de la troi­
sième année de validité de ce permis;
b) si la zone visée par le permis est située au
nord du 68e parallèle de latitude nord :
(i) le prix correspondant au produit du nombre
d’hectares compris dans cette zone par 0,25 $,
à acquitter avant la fermeture des bureaux le
dernier jour ouvrable du mois de novembre de
l’année au cours de laquelle la demande de
permis est présentée,
(ii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone par
0,50 $, à acquitter avant le début de la troi­
sième année de validité de ce permis,
(iii) le prix correspondant au produit du nom­
bre d’hectares compris dans cette zone multi­
plié par 1,00 $, à acquitter avant le début de la
cinquième année de ce permis.
15. (1) Le titulaire d’un permis de prospection
qui a exécuté des travaux à l’égard de la zone visée
par son permis peut demander la remise d’une
somme égale au prix payé ou à payer en application
de l’article 14 sur présentation au registraire minier
d’un rapport sur ces travaux au plus tard le soixan­
tième jour suivant l’expiration de son permis.
(2) Le rapport est présenté conformément à la
partie 1 de l’annexe 2 et, dans le cas où il porte
uniquement sur des travaux d’examen d’affleure­
ments rocheux et de dépôts de surface, d’excava­
tion ou d’échantillonnage, ou toute combinaison de
ceux-ci, dont le coût total est inférieur à 20 000 $, il
peut être présenté sous forme de rapport simplifié
conformément à la partie 2 de l’annexe 2.
(3) Le rapport est préparé et signé :
a) dans le cas du rapport simplifié, par la per­
sonne qui a exécuté les travaux ou les a
supervisés;
b) dans les autres cas, par un géoscientifique ou
un ingénieur au sens de l’article 1 de la Loi sur
les ingénieurs et les géoscientifiques, L.N. 2008,
ch. 2.
1709
Affichage —
permis de
prospection
Prix à payer —
permis de
prospection
Rapport sur les
travaux aux
fins de remise
Présentation du
rapport
Signature
1710
Canada Gazette Part I
Associated
documents
Details of costs
Record keeping
Work reported
once
Evaluation of
report
Supporting
documents
Lack of
justification
Justified cost of
work and
allocation
Request for
deferral of
charge and
extension of
permit
(4) The following must be submitted with the
report:
(a) a statement of work in the prescribed form;
(b) a table setting out the cost of work by type of
work, together with, for each type of work, de­
tails of the costs sufficient to enable evaluation
of the report in accordance with subsection (8);
and
(c) a table setting out the cost of work that is at­
tributable to each permit.
(5) In respect of the details of the costs,
(a) if a permittee uses their own equipment to
perform work, the cost claimed in relation to that
equipment must not be more than the cost of
leasing similar equipment for the period that the
equipment was used in performing the work; and
(b) if a permittee personally performs work, the
cost claimed in relation to that work must not be
more than an amount equal to the cost of engag­
ing another person to do that work.
(6) The permittee must keep all supporting
documents used to justify the cost of work and
make them available on request by the Mining Re­
corder until the permittee has received a confirma­
tion under subsection (11).
(7) Work reported in one report must not be reported in any other report.
(8) The Mining Recorder must evaluate the report to determine its compliance with Schedule 2
and the cost of work to be entered in a written con­
firmation of the cost of work under subsection (11).
(9) If the Mining Recorder requests supporting
documents that justify the cost of work reported,
the Mining Recorder must notify the permittee in
writing and must specify the cost of work for which
such documents are requested.
(10) If the permittee does not, within four
months after the day the notification is sent, pro­
vide the supporting documents requested, the cost
of work to which they relate must be considered to
not be justified.
(11) When evaluation of a report has been com­
pleted, the Mining Recorder must provide to the
permittee a written confirmation of the cost of work
that has been justified in the report and, if a request
for allocation of the cost has been made under sub­
section 17(5), of the amounts allocated in accord­
ance with the request.
16. (1) If a permittee is unable to do work with
respect to a prospecting permit zone because the
permittee is, for reasons beyond the permittee’s
control, waiting for a public authority to give an
authorization or decision without which the work
cannot proceed, the permittee may request an ex­
tension of one year for the payment of the charge
under section 14 and the duration of the permit.
June 29, 2013
(4) Le rapport est accompagné des éléments
suivants :
a) un énoncé des travaux présenté sur la formule
prescrite;
b) un tableau indiquant le coût des travaux selon
le type des travaux exécutés et, pour chaque type,
suffisamment de détails, à l’appui, pour permet­
tre l’examen visé au paragraphe (8);
c) un tableau indiquant le coût des travaux attri­
bué à chacun des permis.
(5) Le coût indiqué dans les détails fournis ne
peut excéder :
a) s’agissant de l’équipement, si le titulaire du
permis utilise son équipement pour exécuter les
travaux, le coût de location d’un équipement
semblable pour la période pendant laquelle
l’équipement a été utilisé pour les exécuter;
b) s’agissant des travaux, si le titulaire du permis
les exécute lui-même, une somme égale à celle
qu’il aurait dû payer à une autre personne pour
exécuter les mêmes travaux.
(6) Le titulaire du permis conserve tous les do­
cuments justificatifs du coût des travaux et veille à
ce qu’ils demeurent disponibles sur demande du
registraire minier jusqu’à ce qu’il reçoive la confir­
mation visée au paragraphe (11).
(7) Les travaux dont fait état le rapport ne peu­
vent faire l’objet d’un autre rapport.
(8) Le registraire minier examine le rapport, véri­
fie qu’il est conforme à l’annexe 2 et établit la
somme attribuable au coût des travaux qui doit être
indiquée dans la confirmation écrite du coût des
travaux visée au paragraphe (11).
(9) Si le registraire minier demande des docu­
ments justificatifs du coût des travaux, il en avise
par écrit le titulaire du permis et indique le coût des
travaux pour lequel ils sont demandés.
Documents
complé­
mentaires
(10) Si le titulaire du permis de prospection ne
fournit pas les documents justificatifs demandés
dans les quatre mois suivant la date de l’envoi de
l’avis, le coût des travaux pour lesquels de tels
documents sont demandés est réputé ne pas être
justifié.
(11) Dès que l’examen est terminé, le registraire
minier fournit une confirmation écrite du coût des
travaux qui a été justifié dans le rapport et, dans le
cas où une demande d’attribution du coût des tra­
vaux a été présentée au titre du paragraphe 17(5), le
détail de l’attribution effectuée conformément à
cette demande.
16. (1) Le titulaire d’un permis de prospection
qui est, en raison de circonstances indépendantes de
sa volonté, dans l’attente d’une autorisation ou dé­
cision préalable d’une autorité publique et qui se
trouve ainsi dans l’impossibilité d’exécuter des
travaux à l’égard de la zone visée par son permis
peut demander que le paiement exigé à l’article 14
soit différé pour une période d’un an et que la durée
de validité du permis soit prolongée pour la même
période.
Coût des
travaux non
justifié
Détails du coût
des travaux
Conservation
des documents
justificatifs
Rapport unique
Vérification du
coût des
travaux
Documents
justificatifs
complé­
mentaires
Coût des
travaux justifié
Paiement
différé et
prolongation du
permis
Le 29 juin 2013
Requirements
respecting
request
Recording of
extension
Grouping of
prospecting
permits
Requirements
respecting
request
Grouping
certificate
(2) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder before the next
charge under section 14 is payable and must be
accompanied by documentation showing that the
permittee is waiting for the authorization or
decision.
(3) If the requirements of subsection (2) have
been met, the Supervising Mining Recorder must
record the extension.
17. (1) Prospecting permits may be grouped for
the purpose of allocating the cost of work done
with respect to them if
(a) there are no more than four permits in the
group; and
(b) the areas of the grouped permits are wholly
or partly within a circle having a radius of
32 kilometres.
(2) A request to group prospecting permits must
be submitted in writing to the Mining Recorder. It
must be signed by each of the permittees and be
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue a grouping
certificate to each of the permittees.
Duration of
grouping
certificate
(4) A grouping certificate takes effect on the day
on which the fee was submitted under subsec­
tion (2), and ceases to have effect on the earlier of
the following days:
(a) the 120th day after the day that any permit in
the group expires or is cancelled;
(b) the day on which a new grouping certificate
in respect of any permit in the group takes effect.
Allocation of
cost of work
within group
(5) On request by any of the permittees referred
to in a grouping certificate, the Mining Recorder
must allocate, in accordance with the request, the
cost of work that has been justified in a report in
respect of any of the prospecting permits referred to
in the grouping certificate to those permits.
Limit on
reallocation
(6) The cost of work allocated under subsec­
tion (5) must not be reallocated to any prospecting
permit referred to in another grouping certificate.
Allocation not
permitted
(7) The cost of work set out in a confirmation
under subsection 15(11) with respect to a pros­
pecting permit that was not, when the confirmation
was provided, referred to in a grouping certificate
must not be allocated to any other prospecting
permit.
18. (1) A permittee may only apply to record a
claim wholly or partially within the permittee’s
prospecting permit zone if a confirmation under
subsection 15(11) respecting that zone has been
provided setting out a cost of work equal to or
greater than the number of hectares in the permit
area multiplied by $0.25.
Application to
record claim in
prospecting
permit zone
Gazette du Canada Partie I
1711
(2) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef avant l’échéance du paiement
subséquent prévu à l’article 14 et est accompagnée
de documents justificatifs démontrant que le titu­
laire du permis est dans l’attente de l’autorisation
ou de la décision.
(3) Si les exigences prévues au paragraphe (2)
sont remplies, le registraire minier en chef ac­
quiesce à la demande et, consigne le paiement dif­
féré et la prolongation dans le registre.
17. (1) Des permis de prospection peuvent être
groupés pour l’attribution du coût des travaux, si
les exigences ci-après sont remplies :
a) le groupement vise au plus quatre permis;
b) les zones visées par ceux-ci sont situées, en
tout ou en partie, dans un rayon de 32 km.
Présentation de
la demande
(2) La demande de groupement de permis de
prospection est présentée par écrit au registraire
minier, signée par tous les titulaires des permis, et
est accompagnée des droits applicables prévus à
l’annexe 1.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre un
certificat de groupement à chacun des titulaires de
permis.
(4) Le certificat de groupement prend effet à la
date du versement des droits visés au paragra­
phe (2) et cesse d’avoir effet à celle des dates ci­
après qui est antérieure à l’autre :
a) le cent vingtième jour suivant la date d’expira­
tion ou d’annulation d’un des permis de prospec­
tion visé par le certificat;
b) la date à laquelle prend effet un nouveau certi­
ficat de groupement à l’égard d’un des permis de
prospection.
(5) Sur demande d’un des titulaires de permis vi­
sés par un certificat de groupement, le registraire
minier attribue, conformément à la demande, le
coût des travaux qui a été justifié dans un rapport à
l’égard de tout permis de prospection visé par le
certificat aux permis de prospection visé par ce
certificat.
(6) Le coût des travaux attribué au titre du para­
graphe (5) ne peut être réattribué à un permis
de prospection visé par un autre certificat de
groupement.
(7) Le coût des travaux indiqué dans la confirma­
tion visée au paragraphe 15(11) fournie à l’égard
d’un permis de prospection qui n’était pas visé par
un certificat de groupement au moment où elle a été
fournie ne peut être attribué à un autre permis de
prospection.
18. (1) Le titulaire d’un permis de prospection ne
peut présenter une demande d’enregistrement d’un
claim situé — en tout ou en partie — dans la zone
visée par son permis que si une confirmation visée
au paragraphe 15(11) lui a été fournie établissant
que le coût des travaux qui y ont été exécutés est
égal ou supérieur au produit du nombre d’hectares
compris dans cette zone par 0,25 $.
Présentation de
la demande
Autorisation de
paiement
différé
Groupement de
permis de
prospection
Certificat de
groupement
Période de
validité
Attribution du
coût des
travaux à un
des permis de
prospection
groupés
Limite de
réattribution
Attribution non
permise
Demande d’en­
registrement
d’un claim dans
une zone de
permis de
prospection
1712
Canada Gazette Part I
Exclusion of
claim from
permit area
Excess cost of
work
transferrable to
claim
June 29, 2013
(2) When a claim referred to in subsection (1)
has been recorded, the area covered by the claim no
longer forms part of the permit area.
(3) If the cost of work that has been justified in a
report with respect to a prospecting permit exceeds
the charges remitted under subsection 19(2), the
permittee may request the Mining Recorder to allo­
cate the excess cost of work to work required under
subsection 40(1) on a claim referred to in subsec­
tion (1). The request must be in the prescribed form
and be accompanied by the fee for a certificate of
work set out in Schedule 1.
Remission of
charge
19. (1) If a confirmation provided under subsec­
tion 15(11) has been issued in respect of a pros­
pecting permit, the portion of the charges paid or
payable under section 14 that does not exceed the
cost of work set out in the confirmation is remitted.
To whom
remission is
payable
(2) Any charge payable under section 14 that has
been paid to the Mining Recorder and that is remit­
ted under this section must be repaid by the Minis­
ter to the person entitled to it.
20. A permittee may submit to the Mining Re­
corder a written request for cancellation of their
permit. The cancellation takes effect at the end of
January after it is requested.
21. If any charge payable under section 14 is not
paid when due, the prospecting permit is cancelled.
Cancellation of
permit on
request
Cancellation of
permit for
nonpayment
Effect of
expiration or
cancellation of
permit
Temporary
prohibition
relating to
former
permittee
Area of
claim —
excluded lands
Shape and
boundaries of
claim
22. (1) The lands that were covered by a pros­
pecting permit that has expired or has been can­
celled are open for prospecting and staking at noon
on the day following the first business day after the
day on which the permit expired or was cancelled.
(2) For one year after a prospecting permit ex­
pires or is cancelled, the former permittee and any
person related to the former permittee are not per­
mitted to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
the area that was covered by the expired or can­
celled permit; or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
(2) La superficie du claim visé au paragraphe (1)
qui a été enregistré ne fait plus partie de la zone
visée par ce permis.
(3) Lorsque le coût des travaux justifié dans un
rapport à l’égard d’un permis de prospection est
supérieur au prix qui fait l’objet d’une remise en
application du paragraphe 19(2), le titulaire du
permis de prospection peut demander au registraire
minier que cet excédent soit attribué au coût des
travaux à exécuter en application du paragra­
phe 40(1) à l’égard du claim visé au paragraphe (1).
La demande est présentée sur la formule prescrite et
est accompagnée des droits prévus à l’annexe 1
pour la délivrance d’un certificat de travaux.
19. (1) Lorsque la confirmation visée au paragra­
phe 15(11) est fournie à l’égard d’un permis de
prospection, remise est accordée — en tout ou en
partie — d’une somme égale au prix payé ou à
payer en application de l’article 14. Le montant de
la remise ne peut excéder le coût des travaux indi­
qué dans la confirmation.
(2) Le prix visé à l’article 14 qui a été payé au
registraire minier et qui fait l’objet d’une remise en
application du présent article est remboursé par le
ministre à qui de droit.
20. Le titulaire d’un permis de prospection peut
demander par écrit au registraire minier l’annula­
tion de son permis. L’annulation prend effet à la fin
du mois de janvier qui suit la demande.
21. Le permis de prospection est annulé si le
prix visé à l’article 14 n’est pas payé à la date
d’échéance.
22. (1) Les terres visées par un permis de pros­
pection expiré ou annulé sont rouvertes à la pros­
pection et au jalonnement à midi le lendemain du
premier jour ouvrable suivant la date d’expiration
ou d’annulation.
(2) Pendant une période d’un an à compter de la
date d’expiration ou d’annulation d’un permis de
prospection, la personne qui en était titulaire et
toute personne qui lui est liée ne peuvent :
a) présenter une demande de permis de prospec­
tion à l’égard d’une zone ou une demande d’en­
registrement d’un claim, si la zone ou le claim
sont situés, en tout ou en partie, dans la zone vi­
sée par le permis expiré ou annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
CLAIMS
CLAIMS
SIZE, BOUNDARIES AND MARKING OF A CLAIM
SUPERFICIE, LIMITES ET MARQUAGE DES CLAIMS
23. (1) The area of a claim must not exceed
1250 hectares, and must not include any lands re­
ferred to in section 5.
(2) Every claim must, as nearly as possible, meet
all of the following specifications:
(a) it is rectangular in shape;
(b) its boundaries run north, south, east and west
astronomically;
23. (1) La superficie d’un claim ne peut dépasser
1250 hectares et aucune des terres visées à l’arti­
cle 5 ne peut en faire partie.
(2) Le claim est le plus conforme possible aux
exigences suivantes :
a) il est de forme rectangulaire;
b) les limites sont orientées selon les directions
astronomiques nord, sud, est et ouest;
Superficie
exclue de la
zone de permis
Coût
excédentaire
des travaux
transférable
Remise
Remboursement
Demande
d’annulation du
permis de
prospection
Annulation en
l’absence de
paiement
Effets de
l’annulation ou
de l’expiration
Interdictions
temporaires
visant le
titulaire du
permis annulé
ou expiré
Superficie d’un
claim — terres
exclues
Forme et
limites d’un
claim
Le 29 juin 2013
Identification
tags
Reduced-area
tags
Identification
number
Marking of
boundaries
Marking in
treed area
Requirements
for legal post
Requirements
when mounds
of stones are
used
Boundary post
Gazette du Canada Partie I
(c) the length of each boundary is an integer mul­
tiple of 500 metres;
(d) the length of the longest boundary is not
more than five times the length of the shortest.
24. (1) On payment of the applicable fee set out
in Schedule 1, the Mining Recorder must issue a set
of four identification tags, with the following in­
scriptions, for use in identifying the corners of a
claim — “NE 1” for the northeast corner, “SE 2”
for the southeast corner, “SW 3” for the southwest
corner and “NW 4” for the northwest corner.
(2) On payment of the applicable fee set out in
Schedule 1, the Mining Recorder must issue a set of
four reduced-area tags for use in marking the cor­
ners of a reduced-area claim referred to in sec­
tion 49.
(3) Each identification tag in a set must contain a
unique identification number for the set.
25. (1) The boundaries and corners of a claim
must be marked by legal posts in accordance with
sections 26 to 30.
(2) In a treed area, the boundaries of a claim
must be marked along as much of the length as it is
possible to mark by cutting underbrush and flag­
ging or blazing trees.
c) les limites sont chacune d’une longueur égale
à 500 m ou à un de ses multiples;
d) aucune limite ne peut dépasser cinq fois la
longueur d’une autre limite.
24. (1) Sur paiement des droits applicables pré­
vus à l’annexe 1, le registraire minier remet un en­
semble de quatre plaques d’identification servant
à identifier les angles d’un claim et portant les
inscriptions suivantes : « NE 1 » pour l’angle nord­
est, « SE 2 » pour l’angle sud-est, « SW 3 »
pour l’angle sud-ouest et « NW 4 » pour l’angle
nord-ouest.
(2) Sur paiement des droits applicables prévus à
l’annexe 1, le registraire minier remet un ensemble
de quatre plaques servant à identifier les angles
d’un claim visé à l’article 49 dont la superficie est
réduite.
(3) Tout ensemble de quatre plaques d’identifica­
tion porte un numéro d’identification unique.
25. (1) Les limites et les angles d’un claim sont
marqués de bornes légales conformément aux arti­
cles 26 à 30.
(2) Dans les régions boisées, les limites du claim
sont, sur la plus grande longueur possible, débrous­
saillées et marquées d’une encoche sur les arbres ou
d’un ruban attaché aux arbres.
LEGAL POSTS
BORNES LÉGALES
26. (1) A legal post must be one of the following:
(a) in a treed area,
(i) a post of sound wood planted firmly in an
upright position and standing not less than one
metre above the ground, with at least the upper
30 centimetres squared off so that each face of
the squared portion is not less than four centi­
metres in width, or
(ii) a tree found in position and cut off not less
than one metre above the ground, with at least
the upper 30 centimetres squared off so that
each face of the squared portion is not less
than four centimetres in width; or
(b) in a treeless area, a post described in sub­
paragraph (a)(i) or a mound of stones that is not
less than one metre in diameter at the base and
not less than 50 centimetres in height.
(2) If a legal post is a mound of stones, then
(a) a reference to a tag being secured to that post
is to be read as a reference to a tag being inserted
in a shatterproof and waterproof container se­
cured in the apex of the mound; and
(b) a reference to information being inscribed on
that post is to be read as a reference to informa­
tion being clearly and indelibly written on paper
or inscribed on durable material and inserted in a
shatterproof and waterproof container secured in
the apex of the mound.
27. (1) Subject to subsection (2), boundary posts
must be erected at intervals of not more than
500 metres along the boundaries of a claim.
26. (1) Les bornes légales sont constituées :
a) dans les régions boisées :
(i) d’un poteau de bois sain qui est solidement
planté dans le sol en position verticale, dont la
partie visible mesure au moins 1 m de hauteur
et dont la partie supérieure — mesurant au
moins 30 cm — est équarrie de façon que cha­
que face mesure au moins 4 cm de largeur,
(ii) d’un arbre qui se trouve à l’endroit voulu,
coupé à au moins 1 m au-dessus du sol et dont
la partie supérieure — mesurant au moins
30 cm — est équarrie de façon que chaque
face mesure au moins 4 cm de largeur;
b) dans les régions non boisées, du poteau visé
au sous-alinéa a)(i) ou d’un monticule de pierres
dont le diamètre au sol est d’au moins 1 m et
dont la hauteur est d’au moins 50 cm.
(2) Lorsque la borne légale est constituée d’un
monticule de pierres :
a) la mention selon laquelle la plaque d’identi­
fication est fixée solidement à cette borne vaut
mention de « la plaque d’identification est insé­
rée dans un récipient incassable et étanche fixé
solidement au sommet du monticule »;
b) la mention selon laquelle les renseignements
sont inscrits vaut mention de « les renseigne­
ments ci-après sont inscrits de manière claire et
indélébile sur du papier ou sur une matière dura­
ble et sont insérés dans un récipient incassa­
ble et étanche fixé solidement au sommet du
monticule ».
27. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les bor­
nes de délimitation sont dressées à intervalles d’au
plus 500 m le long des limites d’un claim.
1713
Plaques
d’identification
Plaques
d’identifica­
tion — claim
de superficie
réduite
Numéro
d’identification
Marquage des
limites d’un
claim
Région boisée
Exigences
Exigences —
monticules de
pierres
Bornes de
délimitation
1714
Canada Gazette Part I
Obstructions in
boundary line
Common
boundary post
(2) If, because of the presence of a body of water
or other natural obstruction or lands on which entry
for staking has not been authorized by the holder of
the surface rights, it is not practicable to erect a
boundary post on the boundary line of the claim, a
boundary post must be erected on the boundary line
on each side of the body of water or natural ob­
struction or lands.
(3) When two or more claims are staked at the
same time by or on behalf of the same licensee and
have a common boundary, a single boundary post
may be erected to mark any common interval along
the boundary.
Numbering of
boundary posts
(4) Boundary posts must be numbered consecu­
tively in a clockwise direction, commencing at “1”
after the northeast corner post, and recommencing
at “1” after each subsequent corner post.
Information on
boundary posts
(5) The name of the claim, the number referred
to in subsection (4) and the following information
must be inscribed on each boundary post:
(a) on the northern boundary, the letters “NBP”
or “BLN”;
(b) on the eastern boundary, the letters “EBP” or
“BLE”;
(c) on the southern boundary, the letters “SBP”
or “BLS”; and
(d) on the western boundary, the letters “WBP”
or “BLO”.
28. (1) Subject to section 29, corner posts must
be erected at the four corners of a claim, and an
identification tag marked with the required inscrip­
tion must be secured to each corner post.
(2) When two or more claims are staked at the
same time by or on behalf of the same licensee and
have a common corner, a single corner post may be
used to mark the common corner. The identification
tag for each claim, marked with the required in­
scription, must be secured to the common corner
post.
(3) The following information is to be clearly
and indelibly inscribed on the identification tag of
each corner post or, if there is insufficient room on
the tag, on the post itself:
(a) the name of the licensee for whom the claim
is staked;
(b) the name of the person who erected that post,
if that person is not the licensee;
(c) the name of the claim; and
(d) the date and time that the post was erected.
Corner post
Common
corner post
Information on
corner posts
Witness post
29. (1) If, because of the presence of a body of
water or other natural obstruction or lands on which
entry for staking has not been authorized by the
holder of the surface rights, it is not practicable to
erect a corner post, a witness post must be erected
at one of the following locations:
(a) on a boundary or an extension of a boundary
of the claim and as near as practicable to the cor­
ner; or
June 29, 2013
(2) Lorsqu’une borne de délimitation ne peut être
dressée sur les lignes de délimitation d’un claim en
raison de la présence de terres dont l’accès pour y
jalonner un claim n’a pas été autorisé par le titulaire
des droits de surface, d’une étendue d’eau ou d’un
autre obstacle naturel, elle est dressée sur la ligne
de délimitation du claim de chaque côté de ces ter­
res, de l’étendue d’eau ou de l’obstacle naturel.
(3) Lorsque deux claims ou plus sont jalonnés en
même temps par un même titulaire de licence ou en
son nom et qu’ils ont une limite commune, une
seule borne de délimitation peut être dressée pour
marquer tout intervalle commun le long de cette
limite.
(4) Les bornes de délimitation sont numérotées
en continu dans le sens des aiguilles d’une montre
en commençant à un après la borne d’angle nord­
est et en recommençant à un après chaque borne
d’angle.
(5) Le nom du claim, le numéro visé au paragra­
phe (4) et les renseignements ci-après sont inscrits
sur toute borne de délimitation :
a) sur la limite nord, les lettres « BLN » ou
« NBP »;
b) sur la limite est, les lettres « BLE » ou
« EBP »;
c) sur la limite sud, les lettres « BLS » ou
« SBP »;
d) sur la limite ouest, les lettres « BLO » ou
« WBP ».
28. (1) Sous réserve de l’article 29, une borne
d’angle est dressée à chacun des quatre angles du
claim et la plaque d’identification portant l’inscrip­
tion requise y est fixée solidement.
(2) Lorsque deux claims ou plus sont jalonnés en
même temps par un même titulaire de licence ou en
son nom et qu’ils ont des angles communs, une
seule borne d’angle peut être dressée pour marquer
l’angle commun mais les plaques d’identification
portant l’inscription requise à l’égard de chacun des
claims doivent y être fixées solidement.
(3) Les renseignements ci-après sont inscrits de
manière claire et indélébile sur chaque plaque
d’identification d’une borne d’angle ou, si l’espace
y est insuffisant, sur la borne d’angle :
a) le nom du titulaire de la licence pour lequel le
claim est jalonné;
b) le nom de la personne qui a dressé la borne, si
elle n’est pas le titulaire de la licence;
c) le nom du claim;
d) la date et l’heure auxquelles a été dressée la
borne.
29. (1) Lorsqu’une borne d’angle ne peut être
dressée en raison de la présence de terres dont
l’accès pour y jalonner un claim n’a pas été autorisé
par le titulaire des droits de surface, d’une étendue
d’eau ou d’un autre obstacle naturel, une borne
témoin est dressée à l’un des endroits suivants :
a) sur la limite du claim — ou sur son prolonge­
ment — à l’endroit le plus près possible de
l’angle de ce claim;
Obstacle
Borne de
délimitation
commune
Numérotation
en continu
Renseignements
inscrits
Borne d’angle
Borne d’angle
commun
Renseignements
inscrits
Borne témoin
Le 29 juin 2013
(b) if it is not practicable to erect it at a location
specified in paragraph (a), at a location as near as
practicable to the corner.
Gazette du Canada Partie I
1715
b) s’il est impossible en pratique de la dresser à
l’endroit visé à l’alinéa a), à l’endroit le plus près
possible de l’angle du claim où il est possible de
le faire.
(2) La plaque d’identification qui devrait être
fixée à la borne d’angle en cause est fixée à la
borne témoin.
Plaque
d’identification
fixée à la borne
témoin
Corner post tag
on witness post
(2) The identification tag for the corner post must
be attached to the witness post.
Additional
information on
witness post
(3) In addition to the information referred to in
subsection 28(3), the following information must
be inscribed on the identification tag after the let­
ters “WP”: the cardinal direction and distance in
metres, measured in a straight line, from the wit­
ness post to the location where the corner post
would have been erected had it been practicable to
do so.
(3) En plus des renseignements visés au paragra­
phe 28(3), la distance en mètres, mesurée en ligne
droite selon les points cardinaux, entre la borne
témoin et l’endroit où la borne d’angle aurait été
dressée n’eût été l’obstacle au jalonnement, est
inscrite à la suite des lettres « WP » sur la plaque
d’identification.
STAKED CLAIM
JALONNEMENT DU CLAIM
30. When the boundaries and corners of a claim
have been marked in accordance with sections 23 to
29, the date and time of completion of the require­
ments of those sections and the licence number of
the licensee referred to in paragraph 28(3)(a) must
be inscribed on the identification tag of the north­
east corner post or of the witness post designating
the northeast corner, as the case may be. The claim
is then staked.
31. Compliance with the requirements set out in
sections 23 to 30 may be verified by a person au­
thorized by the Minister to perform any function
related to the administration and enforcement of
these Regulations.
30. Lorsque les limites et les angles du claim
sont marqués conformément aux articles 23 à 29, la
date et l’heure où ces exigences ont été remplies
ainsi que le numéro de licence du titulaire visé à
l’alinéa 28(3)a) sont inscrits sur la plaque d’identi­
fication de la borne d’angle nord-est ou de la borne
témoin marquant le même angle. Le claim est alors
jalonné.
Exigences pour
achever le
jalonnement
31. Toute personne autorisée par le ministre à
accomplir des fonctions liées à l’exécution et au
contrôle d’application du présent règlement peut
veiller au respect des exigences prévues aux arti­
cles 23 à 30.
Vérification
MOVING LEGAL POSTS AND
MODIFYING INFORMATION
DÉPLACEMENT DE BORNES LÉGALES ET
MODIFICATION DES RENSEIGNEMENTS
32. (1) Except as provided in subsections (2) and
(3), it is prohibited
(a) to remove, displace or destroy a legal post;
and
(b) to remove, deface or alter an identification
tag secured to a legal post or an inscription on a
legal post.
(2) The claim holder, the holder of the surface
rights or a public authority may remove a legal post
if the post is interfering with their use of the lands.
(3) If the holder of the surface rights or a public
authority removes a legal post, they must, within
30 days after the removal, notify the claim holder
and the Mining Recorder of the removal.
32. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), il
est interdit :
a) de déplacer, d’enlever ou de détruire une
borne légale;
b) d’enlever, de détériorer ou de modifier une
plaque d’identification qui y est fixée ou toute
inscription qui y figure.
(2) Le détenteur du claim, le titulaire des droits
de surface ou une autorité publique peut enlever
une borne légale si son emplacement interfère avec
leur utilisation des terres sur lesquelles elle se
trouve.
(3) Le titulaire des droits de surface ou l’autorité
publique qui enlève une borne légale en avise le
détenteur du claim et le registraire minier dans les
trente jours suivant l’enlèvement de la borne légale.
RECORDING OF A CLAIM
ENREGISTREMENT DU CLAIM
33. (1) Only the licensee for whom a claim has
been staked may submit an application to the Min­
ing Recorder to record the claim.
(2) The application must be made in the pre­
scribed form within 60 days after the date on which
the staking of the claim was completed.
33. (1) Seul le titulaire de licence pour qui le
claim a été jalonné peut présenter une demande
d’enregistrement de ce claim au registraire minier.
(2) La demande est présentée au plus tard le
soixantième jour suivant la date à laquelle le jalon­
nement du claim est terminé, sur la formule
prescrite.
Requirements
to complete
staking
Verification of
staking
Prohibition
Exception
Notification
Application
Prescribed
form and time
limit
Renseignements
complémen­
taires inscrits
Interdictions
Exception
Avis du
titulaire des
droits de
surface
Demande
Formule et
délai
1716
Canada Gazette Part I
Fee and map
(3) The application must be accompanied by the
applicable fee set out in Schedule 1 and a map or
sketch at the scale of 1:50,000 showing all of the
following:
(a) the location of the claim in relation to perma­
nent topographical features in the vicinity of the
claim;
(b) any nearby prospecting permit zones, re­
corded claims and leased claims;
(c) the positions of the corner posts;
(d) the positions and numbers of the boundary
posts;
(e) the positions of any witness posts.
Recording of
claim
(4) If the requirements of subsections (1) and (2)
have been met, the Mining Recorder must record
the claim as soon as practicable after the 60th day
following the day on which the staking was com­
pleted. The recording date is considered to be the
date that the application was received at the Mining
Recorder’s office.
(5) Unless a recorded claim is leased under subsection 57(5) or its recording is cancelled under
subsections 41(2) or 50(3) or sections 51 or 52, the
duration of a recorded claim is 10 years, beginning
on its recording date, plus any suspensions granted
under section 48 and any prolongation under sub­
section 57(4).
Duration of
claim
Conflicting
applications
34. If applications have been submitted to record
two or more claims that overlap, the claim that was
staked first in compliance with the staking require­
ments is the one that must be recorded.
Claim recorded
under the law
of another
province
35. (1) If it is determined that lands covered by a
mining claim that is recorded or otherwise recog­
nized under the law regulating the disposition of
mining interests in another province are wholly or
partly in the mining district of Nunavut, and if the
portion in Nunavut does not contain lands referred
to in section 5, the claim holder may, within
90 days after the determination, apply to the Min­
ing Recorder to have the portion of the claim within
Nunavut recorded as a separate claim.
Limitation
(2) If an application to record the claim is not
made within the period set out in subsection (1), the
lands that were covered by the claim and that are
within Nunavut are considered to never have been
covered by a claim.
(3) On receipt of an application made under subsection (1) and the applicable fee set out in Sched­
ule 1, the Mining Recorder must record the claim as
soon as practicable, using the date and time when
the claim was recorded or otherwise recognized in
the other province.
Recording date
and time
June 29, 2013
(3) La demande est accompagnée des droits ap­
plicables prévus à l’annexe 1 et d’une carte ou d’un
croquis, exécuté à une échelle de 1:50 000, qui
indique ce qui suit :
a) l’emplacement du claim selon les caractéristi­
ques topographiques permanentes de la région
avoisinante;
b) toute zone visée par un permis de prospection,
tout claim enregistré et tout claim enregistré visé
par un bail qui sont situés près du claim;
c) l’emplacement des bornes d’angle;
d) l’emplacement et le numéro des bornes de
délimitation;
e) l’emplacement des bornes témoins, le cas
échéant.
(4) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier enregistre
le claim dans les plus brefs délais après le soixan­
tième jour suivant la date à laquelle le jalonnement
du claim est terminé. La date d’enregistrement du
claim est considérée être celle à laquelle la de­
mande a été reçue au bureau du registraire minier.
(5) À moins qu’un bail ne soit délivré à son
égard en application du paragraphe 57(5) ou qu’il
ne soit annulé en application des paragraphes 41(2)
ou 50(3), des articles 51 ou 52, le claim enregistré
est valide à compter de la date de son enregistre­
ment pour une période de dix ans, à laquelle
s’ajoute toute période de prolongation inscrite dans
le registre en application de l’article 48 ou toute
période de prolongation autorisée en application du
paragraphe 57(4).
34. Si plusieurs demandes d’enregistrement à
l’égard de claims qui se chevauchent sont présen­
tées, seul le claim qui a été jalonné en premier
conformément aux exigences liées au jalonnement
est enregistré.
35. (1) Lorsqu’il est établi que des terres visées
par un claim minier enregistré — ou dont l’exis­
tence est reconnue — en vertu d’une loi régissant la
disposition d’intérêts miniers en vigueur dans une
autre province sont situées, en tout ou en partie,
dans le district minier du Nunavut et qu’elles ne
sont pas visées à l’article 5, le détenteur de ce claim
peut, dans les quatre-vingt-dix jours suivant cette
constatation, présenter au registraire minier une
demande d’enregistrement du claim ou de la partie
de celui-ci située au Nunavut à titre de claim
distinct.
(2) Si aucune demande d’enregistrement n’est
présentée dans le délai prévu au paragraphe (1), les
terres visées par le claim ou la partie de celui-ci et
qui sont situées au Nunavut sont réputées n’avoir
jamais fait l’objet d’un claim.
(3) Sur réception de la demande présentée au ti­
tre du paragraphe (1) et des droits applicables pré­
vus à l’annexe 1, le registraire minier enregistre le
claim dans les plus brefs délais et indique la date et
l’heure auxquelles il a été enregistré — ou auxquel­
les son existence a été reconnue — en vertu de la
loi régissant la disposition d’intérêts miniers en
vigueur dans l’autre province.
Droits et cartes
Enregistrement
Période de
validité
Demandes
multiples
Claim
enregistré sous
le régime d’une
loi provinciale
Hors délai
Enregistrement
du claim et date
Le 29 juin 2013
Claim lying
partly in
another
province
Notice of
protest
Priority based
on time of
staking
Inquiry by
Supervising
Mining
Recorder
Powers related
to the inquiry
Determination
and reasons
Charge to be
paid
Gazette du Canada Partie I
1717
36. If a plan of survey recorded under section 56
and prepared with respect to a recorded claim
shows that part of the claim is in another province,
the Mining Recorder must reduce the boundaries of
the claim in accordance with the plan, and must, as
soon as feasible, advise the claim holder of the
reduction.
36. Lorsqu’un plan d’arpentage enregistré en ap­
plication de l’article 56 et établi à l’égard d’un
claim enregistré indique qu’une partie du claim est
située dans une autre province, le registraire minier
réduit les limites de ce claim en conséquence. Il en
avise le détenteur du claim dans les plus brefs
délais.
Partie de claim
située dans une
autre province
DISPUTE RESPECTING RECORDING OF A CLAIM
CONTESTATION DE L’ENREGISTREMENT D’UN CLAIM
37. (1) If a person wants to dispute the recording
of a claim, they must
(a) within one year after the day the disputed
claim was recorded, file with the Supervising
Mining Recorder a notice of protest in the pre­
scribed form; and
(b) attest that they believe that they have, before
the staking of the disputed claim, staked a claim
on all or part of the area covered by the disputed
claim.
(2) When the recording of a claim is disputed,
the recording of the area of the claim in dispute
must be accorded to the person who first staked the
area of the claim in dispute in accordance with
these Regulations.
38. (1) When a notice of protest is filed, the
Supervising Mining Recorder must
(a) send a copy of the notice by registered mail
to the holder of the disputed claim; and
(b) inquire into the allegations contained in the
notice of protest.
37. (1) La personne qui conteste l’enregistrement
d’un claim :
a) dépose auprès du registraire minier en chef,
dans l’année qui suit l’enregistrement du claim
qu’elle conteste, un avis de contestation établi
sur la formule prescrite;
b) atteste qu’elle estime avoir jalonné en premier,
en tout ou en partie, un claim sur les terres visées
par le claim dont l’enregistrement est contesté.
Avis de
contestation
(2) En cas de contestation de l’enregistrement
d’un claim, l’enregistrement de la superficie du
claim en cause est accordé à la personne dont le
claim a été jalonné en premier conformément au
présent règlement.
38. (1) Lorsqu’un avis de contestation lui est
transmis, le registraire minier en chef :
a) en envoie une copie, par courrier recomman­
dé, au détenteur du claim dont l’enregistrement
est contesté;
b) enquête sur les allégations contenues dans
l’avis de contestation.
(2) Lorsqu’il fait une enquête, le registraire mi­
nier en chef peut :
a) convoquer des témoins et les interroger sous
serment;
b) obliger ces personnes à produire des
documents;
c) prendre toutes les mesures utiles à l’enquête.
Claim jalonné
en premier
(3) L’enquête terminée, le registraire minier en
chef décide quel claim a été jalonné en premier et
fournit aux parties et au registraire minier, par écrit,
les motifs de sa décision.
Décision
motivée
(2) For the purposes of the inquiry, the Supervising Mining Recorder may
(a) summon and examine under oath any person
whose attendance is considered necessary to the
inquiry;
(b) compel the production of documents by wit­
nesses; and
(c) do all things necessary to provide a full and
proper inquiry.
(3) After making the inquiry, the Supervising
Mining Recorder must determine which claim was
staked first and must provide the parties and
the Mining Recorder with written reasons for the
determination.
REQUIREMENTS RESPECTING
RECORDED CLAIMS
EXIGENCES RELATIVES À TOUT
CLAIM ENREGISTRÉ
39. The claim holder must pay the following
charges to the Mining Recorder for the right to hold
the claim and to assess its mineral potential:
(a) $10 per full or partial hectare in the claim for
the first two-year period following the day on
which the claim is recorded, payable at the latest
90 days after the end of the period; and
(b) $5 per full or partial hectare in the claim for
each subsequent one-year period, payable at the
latest 90 days after the end of the period.
39. Afin d’obtenir le droit de détenir un claim
enregistré et d’en évaluer le potentiel minéral, le
détenteur d’un claim enregistré paie au registraire
minier, le prix suivant :
a) 10 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim,
pour la période de deux ans suivant la date
d’enregistrement de ce claim, à acquitter au plus
tard le quatre-vingt-dixième jour suivant la fin de
cette période;
b) 5 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim pour
toute période subséquente d’un an, à acquitter au
plus tard le quatre-vingt-dixième jour suivant la
fin de cette période.
Enquête du
registraire
minier en chef
Pouvoirs
Prix à payer
1718
Canada Gazette Part I
Work required
40. (1) The claim holder must do work of the fol­
lowing costs:
(a) $10 per full or partial hectare in the claim
during the two-year period following the day on
which the claim was recorded; and
(b) $5 per full or partial hectare in the claim dur­
ing each subsequent one-year period.
Work before
recording of
claim
(2) Work that was done during the two years before the claim was recorded is considered to be
work done on the claim during the period referred
to in paragraph (1)(a).
Period of
application of
requirements
41. (1) Subject to subsections (2) and 57(4), the
requirements set out in section 39 and subsec­
tion 40(1) apply for the duration of a recorded
claim or until a lease on the claim is issued before
the duration ends.
(2) The recording of a claim is cancelled on one
of the following days, as the case may be:
(a) the day after the last day for filing a report
under subsection 42(1), if a report on work with
respect to that claim has not been submitted in
accordance with section 42 and
(i) the claim holder has not been issued a cer­
tificate of extension with respect to that claim
under section 47, and
(ii) a suspension with respect to that claim has
not been granted under section 48; or
(b) subject to section 81, the day that is 31 days
after the day a certificate of work with respect to
that claim was issued under section 45, if the cost
of work allocated to that claim in the certificate
of work is less than the cost of work required to
be done under subsection 40(1).
Cancellation of
recording
Report on work
in respect of a
claim
42. (1) The claim holder must, no later than
90 days after the end of the period during which
work must be done, submit to the Mining Recorder
a report of the work that has been done in respect of
the claim, accompanied by the fee for a certificate
of work set out in Schedule 1.
Preparation of
report
(2) The report must be prepared in accordance
with Part 1 of Schedule 2, except that if the report
deals only with excavation, sampling or the exami­
nation of outcrops and surficial deposits — or any
combination of them — and the cost of the work is
less than $20,000, the report may be a simplified
report prepared in accordance with Part 2 of Sched­
ule 2.
(3) The report must be prepared and signed
(a) in the case of a simplified report, by the indi­
vidual who performed or supervised the work; or
(b) in all other cases, by a professional geoscien­
tist or a professional engineer as defined in sub­
section 1(1) of the Engineers and Geoscientists
Act, S.Nu. 2008, c. 2.
Signature of
report
June 29, 2013
40. (1) Le détenteur d’un claim enregistré est te­
nu, au cours de la période applicable ci-après,
d’exécuter des travaux dont le coût est égal à ce qui
suit :
a) 10 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim au
cours de la période de deux ans suivant la date
d’enregistrement de ce claim;
b) 5 $ l’hectare ou partie d’hectare du claim au
cours de toute période subséquente d’un an.
(2) Les travaux qui ont été exécutés au cours de
la période de deux ans précédant l’enregistrement
d’un claim sont considérés comme étant exécutés à
l’égard de ce claim au cours de la période visée à
l’alinéa (1)a).
41. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et 57(4),
les exigences prévues à l’article 39 et au paragra­
phe 40(1) s’appliquent durant la période de validité
du claim enregistré, à moins que celui-ci ne soit
pris à bail avant la fin de cette période.
(2) L’enregistrement d’un claim est annulé à
l’une des dates suivantes :
a) le jour suivant la date limite prévue au para­
graphe 42(1), si un rapport à l’égard de ce claim
n’est pas présenté conformément à l’article 42, à
moins que, selon le cas :
(i) un certificat de prolongation ne soit délivré
au détenteur du claim conformément à l’arti­
cle 47,
(ii) une suspension de paiement et une prolon­
gation de la période d’exécution des travaux
visées à l’article 48 ne soient autorisées
conformément à cet article;
b) sous réserve de l’article 81, le trente et unième
jour suivant la date de délivrance du certificat de
travaux visé à l’article 45, si le certificat de tra­
vaux délivré à l’égard de ce claim indique que
les sommes attribuables au coût des travaux sont
moins élevées que celles exigées par le para­
graphe 40(1).
42. (1) Le détenteur du claim présente au regis­
traire minier un rapport sur les travaux qui ont été
exécutés à l’égard du claim, au plus tard le quatre­
vingt-dixième jour suivant la fin de la période au
cours de laquelle ils doivent êtres exécutés, accom­
pagné des droits prévus à l’annexe 1 pour la déli­
vrance d’un certificat de travaux.
(2) Le rapport est présenté conformément à la
partie 1 de l’annexe 2 et, dans le cas où il porte
uniquement sur des travaux d’examen d’affleure­
ments rocheux et de dépôts de surface, d’excava­
tion ou d’échantillonnage, ou toute combinaison de
ceux-ci, dont le coût total est inférieur à 20 000 $, il
peut être présenté sous forme de rapport simplifié
conformément à la partie 2 de l’annexe 2.
(3) Le rapport est préparé et signé :
a) dans le cas du rapport simplifié, par la
personne qui a exécuté les travaux ou les a
supervisés;
b) dans les autres cas, par un géoscientifique ou
un ingénieur au sens de l’article 1 de la Loi sur
les ingénieurs et les géoscientifiques, L.N. 2008,
ch. 2.
Exécution de
travaux
Travaux déjà
exécutés
Période
d’application
des exigences
Annulation de
l’enregistrement
Rapport
Présentation du
rapport
Signature
Le 29 juin 2013
Associated
documents
Details of costs
Maintenance of
documentation
Work reported
once
Evaluation of
report
Supporting
documents
Lack of
justification
Allocation of
excess cost of
work
Unallocated
excess cost of
work
(4) The following must be submitted with the
report:
(a) a statement of work in the prescribed form;
(b) a table setting out the cost of work by type of
work, together with, for each type of work, de­
tails of the costs sufficient to enable evaluation
of the report in accordance with subsection (8);
and
(c) a table setting out the cost of work that is at­
tributable to each claim.
(5) In respect of the details of the costs,
(a) if a claim holder uses their own equipment to
perform work, the cost claimed in relation to that
equipment must not be more than the cost of
leasing similar equipment for the period that the
equipment was used in performing the work; and
(b) if a claim holder personally performs work,
the cost claimed in relation to that work must not
be more than an amount equal to the cost of en­
gaging another person to do that work.
(6) The claim holder must keep all supporting
documents used to justify the cost of work and
make them available on request by the Mining Re­
corder until the holder has received a certificate of
work under paragraph 45(1)(a).
(7) Work reported in one report must not be reported in any other report.
(8) The Mining Recorder must evaluate the report to determine its compliance with Schedule 2
and the allowable cost of work to be entered in a
certificate of work under subsection 45(2).
(9) If the Mining Recorder requests supporting
documents that justify the cost of work reported,
the Mining Recorder must notify the claim holder
in writing and must specify the cost of work for
which such documents are requested.
(10) If the claim holder does not, within four
months after the day the notification is sent, pro­
vide the supporting documents requested, the cost
of work to which they relate must be considered to
not be justified.
43. (1) Subject to subsection (2), if a recorded
claim is not grouped under section 44, and if the
cost of work that has been justified in a report in
respect of that claim exceeds the cost of work re­
quired to be done on it under subsection 40(1) at
the time the certificate of work respecting the report
is ready to be issued, the Mining Recorder must
allocate the excess cost of work to the next period
or periods for which work is still required to be
done on the claim under subsection 40(1).
(2) At any time before evaluation of the report
has been completed, the claim holder may submit a
written request to the Mining Recorder to not allo­
cate the excess cost of work at all or to allocate it to
fewer periods than would be required under subsec­
tion (1), and the Mining Recorder must comply
with the request.
Gazette du Canada Partie I
1719
(4) Le rapport est accompagné des éléments
suivants :
a) un énoncé des travaux présenté sur la formule
prescrite;
b) un tableau indiquant le coût des travaux selon
le type des travaux exécutés et, pour chaque type,
suffisamment de détails, à l’appui, pour permet­
tre l’examen visé au paragraphe (8);
c) un tableau indiquant le coût des travaux attri­
bué à chacun des claims.
(5) Le coût indiqué dans les détails fournis ne
peut excéder :
a) s’agissant de l’équipement, si le détenteur du
claim enregistré utilise son équipement pour exé­
cuter les travaux, le coût de location d’un équi­
pement semblable pour la période pendant
laquelle l’équipement a été utilisé pour les
exécuter;
b) s’agissant des travaux, si le détenteur du claim
enregistré les exécute lui-même, une somme
égale à celle qu’il aurait dû payer à une autre
personne pour exécuter les mêmes travaux.
(6) Le détenteur du claim enregistré conserve
tous les documents justificatifs du coût des travaux
et veille à ce qu’ils demeurent disponibles sur de­
mande du registraire minier jusqu’à ce qu’il reçoive
le certificat de travaux visé à l’alinéa 45(1)a).
(7) Les travaux dont fait état le rapport ne peu­
vent faire l’objet d’un autre rapport.
(8) Le registraire minier examine le rapport, véri­
fie qu’il est conforme à l’annexe 2 et établit la
somme attribuable au coût des travaux qui doit être
indiquée dans le certificat de travaux visé au para­
graphe 45(2).
(9) Si le registraire minier demande des docu­
ments justificatifs du coût des travaux, il en avise
par écrit le détenteur du claim enregistré et indique
le coût des travaux pour lequel ils sont demandés.
Documents
complé­
mentaires
(10) Si le détenteur du claim ne fournit pas les
documents justificatifs demandés dans les quatre
mois suivant la date de l’envoi de l’avis, le coût des
travaux pour lesquels ces documents sont demandés
est réputé ne pas être justifié.
43. (1) Sous réserve du paragraphe (2), lorsque,
au moment où le certificat de travaux est prêt à être
délivré, le coût des travaux exécutés à l’égard d’un
claim enregistré — qui ne fait pas l’objet d’un
groupement en vertu de l’article 44 — justifié dans
un rapport excède le coût des travaux qui doivent
être exécutés au titre du paragraphe 40(1), le regis­
traire minier attribue cet excédent à toute autre pé­
riode suivant immédiatement cette période à l’égard
de laquelle des travaux doivent être exécutés en
application de ce paragraphe.
(2) Le détenteur du claim peut demander par
écrit au registraire minier, en tout temps mais avant
que l’examen du rapport ne soit terminé, soit de ne
pas attribuer l’excédent, soit de l’attribuer à un
nombre moindre de périodes que celui à l’égard
duquel des travaux doivent être exécutés. Le regis­
traire minier procède selon ce qui est précisé dans
la demande.
Coûts non
justifiés
Détails du coût
des travaux
Conservation
des documents
justificatifs
Rapport unique
Vérification du
rapport
Documents
justificatifs
complé­
mentaires
Coûts excéden­
taires —
demande
d’attribution
Excédent non
attribué
1720
Canada Gazette Part I
Request to
allocate
unallocated
excess cost of
work
(3) If unallocated excess cost of work is recorded
with respect to a claim, the claim holder may sub­
mit a request to the Mining Recorder to allocate
that cost as specified in the request. The request
must be in the prescribed form and must be accom­
panied by the fee for a certificate of work set out in
Schedule 1.
Certificate of
work for
unallocated
excess cost of
work
(4) If the unallocated excess cost of work is suf­
ficient to comply with the request, the Mining Re­
corder must allocate the unallocated cost of work
on the claim in accordance with the request.
Grouping of
recorded claims
for allocation
of costs
44. (1) Recorded claims may be grouped for the
purpose of allocating the cost of work done with
respect to them if all of the following conditions are
met:
(a) the claims are contiguous;
(b) the total area of the group does not exceed
5000 hectares;
(c) none of the claims is leased.
(2) A request to group claims must be submitted
in the prescribed form to the Mining Recorder. It
must be signed by each of the claim holders and be
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue a grouping
certificate respecting the claims to each of the claim
holders.
(4) A grouping certificate takes effect on the day
on which the fee under subsection (2) was received,
and ceases to have effect on the earliest of the fol­
lowing days:
(a) the day on which the recording of any claim
in the group is cancelled;
(b) the day on which a lease of any claim in the
group takes effect;
(c) the day on which a new grouping certificate
in respect of any claim in the group takes effect.
(5) On request by a holder of a claim listed in a
grouping certificate, the Mining Recorder must
allocate, in accordance with the request, the cost of
work that has been justified in a report in respect of
any of the claims listed in the grouping certificate
to any of the other claims listed in it, for any of the
periods referred to in subsection 40(1).
(6) A request must be in the prescribed form and,
if it is not submitted with the report referred to in
section 42, it must be accompanied by the fee for a
certificate of work set out in Schedule 1.
Request for
grouping
Grouping
certificate
Period of
validity
Request for
allocation of
costs among
grouped claims
Presentation of
request
Limit on
reallocation
Issuance of
certificate of
work
(7) The cost of work allocated to a recorded
claim referred to in a grouping certificate cannot be
reallocated to any recorded claim referred to in a
different grouping certificate.
45. (1) The Mining Recorder must issue a certifi­
cate of work in the following circumstances:
(a) when evaluation of a report respecting a
claim has been completed;
(b) when allocation of cost of work under sub­
section 18(3), 43(1), (2) or (4) or 44(5) has been
done.
June 29, 2013
(3) Lorsqu’un excédent non attribué à l’égard
d’un claim enregistré est indiqué dans le registre, le
détenteur du claim peut demander au registraire
minier d’attribuer cet excédent selon ce qui est pré­
cisé dans la demande. Celle-ci est présentée sur la
formule prescrite et est accompagnée des droits
prévus à l’annexe 1 pour la délivrance d’un certifi­
cat de travaux.
(4) Si l’excédent non attribué à l’égard du claim
enregistré faisant l’objet de la demande est suffi­
sant, le registraire minier attribue cet excédent
conformément à la demande.
Demande
d’attribution
d’excédent non
attribué
44. (1) Des claims enregistrés peuvent être grou­
pés pour l’attribution du coût des travaux qui y sont
exécutés, si les exigences ci-après sont remplies :
a) les claims sont contigus;
b) la superficie totale du groupement n’excède
pas 5000 hectares;
c) aucun des claims n’est visé par un bail.
Groupement de
claims
enregistrés —
attribution des
coûts
(2) La demande de groupement de claims enre­
gistrés est présentée au registraire minier sur la
formule prescrite. Elle est signée par tous les déten­
teurs de claim et est accompagnée des droits appli­
cables prévus à l’annexe 1.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre un
certificat de groupement de claims enregistrés à
chacun des détenteurs de claim.
(4) Le certificat de groupement prend effet à la
date de réception des droits visés au paragraphe (2)
et cesse d’avoir effet à celle des dates ci-après qui
est antérieure aux autres :
a) la date d’annulation de l’enregistrement de
l’un des claims visés par le certificat;
b) la date d’entrée en vigueur d’un bail pris à
l’égard d’un de ces claims;
c) la date à laquelle prend effet un nouveau certi­
ficat de groupement à l’égard d’un de ces claims.
(5) Sur demande d’un des détenteurs de claim
enregistré visés par un certificat de groupement, le
registraire minier attribue, conformément à la de­
mande, le coût des travaux qui a été justifié dans un
rapport à l’égard de tout claim visé par le certificat
à tout autre claim visé par ce certificat à l’égard de
toute période visée au paragraphe 40(1).
(6) La demande est présentée sur la formule
prescrite. Si elle n’est pas présentée au registraire
minier en même temps que le rapport visé à
l’article 42, elle est accompagnée des droits prévus
à l’annexe 1 pour la délivrance d’un certificat de
travaux.
(7) Le coût des travaux attribué à un claim enre­
gistré visé par un certificat de groupement ne peut
être réattribué à un autre claim enregistré visé par
un autre certificat de groupement.
45. (1) Le registraire minier délivre un certificat
de travaux dans les cas suivants :
a) lorsque l’examen du rapport reçu à l’égard
d’un claim est terminé;
b) lorsque l’attribution du coût des travaux visée
aux paragraphes 18(3), 43(1), (2) ou (4) ou 44(5)
a été effectuée.
Présentation de
la demande de
groupement
Certificat de
travaux pour
excédent non
attribué
Certificat de
groupement de
claims
enregistrés
Période de
validité
Demande
d’attribution
des coûts à un
des claims
visés par le
certificat
Présentation de
la demande
Limite de
réattribution
Délivrance du
certificat de
travaux
Le 29 juin 2013
Certificate of
work
respecting
claim
Remission of
charge
Gazette du Canada Partie I
(2) A certificate of work respecting a claim must
set out
(a) the cost of work that has been determined as
allowable in the report; and
(b) the allocation of the cost of work that has
been made under subsection 18(3), 43(1), (2) or
(4) or 44(5).
46. (1) If a certificate of work has been issued in
respect of a recorded claim, remission is granted of
the portion of the charges paid or payable under
section 39 with respect to any period and for which
the cost of work has been allocated to that claim in
the certificate. The remission must not exceed the
cost of work that is indicated on the certificate and
that has not been remitted under these Regulations.
(2) Le certificat des travaux établit ce qui suit :
a) la somme attribuable au coût des travaux, se­
lon ce que précise le rapport;
b) l’attribution effectuée au titre des paragra­
phes 18(3), 43(1), (2) ou (4) ou 44(5).
1721
Certificat de
travaux
Remise du prix
à payer
(2) Any charge payable under section 39 that has
been paid to the Mining Recorder and that is remit­
ted under this section must be repaid by the Minis­
ter to the person entitled to it.
46. (1) Lorsqu’un certificat de travaux est dé­
livré à l’égard d’un claim enregistré, remise est
accordée — en tout ou en partie — d’une somme
égale au prix payé ou à payer en application de
l’article 39 à l’égard de toute période qui y est visée
et pour laquelle le coût des travaux a été attribué.
Le montant de la remise ne peut excéder le coût des
travaux qui a été indiqué dans le certificat et qui n’a
pas fait l’objet d’une remise au titre du présent
règlement.
(2) Le prix visé à l’article 39 qui a été payé au
registraire minier et qui fait l’objet d’une remise en
application du présent article est remboursé par le
ministre à qui de droit.
EXTENSION AND SUSPENSION
PROLONGATION ET SUSPENSION
Extension of
time to meet
work
requirements
47. (1) The holder of a recorded claim who has
not satisfied the obligation to do work under sub­
section 40(1) with respect to a period may make an
application to the Mining Recorder for a one-year
extension of time to do that work.
Demande de
prolongation
Presentation of
application
(2) The application must be made in the pre­
scribed form no later than 90 days after the end of
the period, and must be accompanied by the applic­
able fee set out in Schedule 1 and the charge pay­
able for that period under section 39.
(3) If the requirements of subsections (1) and (2)
are met, the Mining Recorder must issue to the
claim holder a certificate of extension of time to do
the work, except that not more than three certifi­
cates of extension can be issued with respect to a
claim.
48. (1) If a claim holder is unable to do work as
required under subsection 40(1) because the holder
is, for reasons beyond the holder’s control, waiting
for a public authority to give an authorization or
decision without which the work cannot proceed,
the claim holder may request a suspension of one
year — beginning on the anniversary date of the
recording of the claim — of the payment and work
requirements under section 39 and subsec­
tion 40(1).
(2) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder no later than 90 days
after the end of the applicable period under sec­
tion 39 and subsection 40(1) for which the suspen­
sion is requested, and must be accompanied by
documentation showing that the claim holder is
waiting for the authorization or decision.
(3) If an order under section 11.02 of the Com­
panies’ Creditors Arrangement Act has been made
with respect to a claim holder, the claim holder may
request a suspension of the payment and work re­
quirements under section 39 and subsection 40(1)
until the anniversary date of the recording of the
47. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui n’a
pas exécuté les travaux requis par le paragra­
phe 40(1) au cours d’une période prévue à ce para­
graphe peut présenter au registraire minier une
demande visant à la prolonger pour une période
d’un an.
(2) La demande est présentée sur la formule
prescrite au plus tard le quatre-vingt-dixième jour
suivant la fin de la période. Elle est accompagnée
des droits applicables prévus à l’annexe 1 et du prix
à payer pour la période aux termes de l’article 39.
(3) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) sont remplies, le registraire minier délivre au
détenteur du claim un certificat de prolongation de
la période; il ne peut toutefois en délivrer plus de
trois à l’égard du même claim.
48. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui, en
raison de circonstances indépendantes de sa volon­
té, est dans l’attente d’une autorisation ou d’une
décision préalable d’une autorité publique et qui se
trouve ainsi dans l’impossibilité d’exécuter les tra­
vaux requis par le paragraphe 40(1), peut demander
la suspension, à son égard, de l’application de l’ar­
ticle 39 et du paragraphe 40(1) pour une période
d’un an à compter de la date anniversaire de l’enre­
gistrement du claim.
(2) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef au plus tard le quatre-vingt­
dixième jour suivant la fin de la période applicable
visée à l’article 39 ou au paragraphe 40(1) et pour
laquelle la suspension d’application est demandée.
Elle est accompagnée de documents justificatifs.
Demande de
suspension de
paiement et de
prolongation de
période
d’exécution des
travaux
(3) Le détenteur d’un claim enregistré à l’égard
de qui une ordonnance a été rendue en vertu de
l’article 11.02 de la Loi sur les arrangements avec
les créanciers des compagnies peut demander la
suspension, à son égard de l’application de l’arti­
cle 39 et du paragraphe 40(1) jusqu’à la date
Loi sur les
arrangements
avec les
créanciers des
compagnies
Repayment
Certificate of
extension
Suspension of
payment and
work
requirements
Time limit for
request
Companies’
Creditors
Arrangement
Act
Remboursement
Présentation de
la demande
Certificat de
prolongation
Date limite de
la demande
1722
Canada Gazette Part I
Time limit for
request
Recording of
suspension
Effect of
suspension
June 29, 2013
claim that is at least 12 months after the day on
which the order has ceased to have effect with re­
spect to the claim.
(4) The request must be made in writing to the
Supervising Mining Recorder no later than 90 days
after the day on which the order was made, and
must be accompanied by a certified copy of the
order.
(5) If the requirements of subsections (1) and (2)
or (3) and (4) have been met, the Supervising Min­
ing Recorder must record the suspension with re­
spect to the claim.
(6) A suspension prolongs the duration of the
claim by the duration of the suspension.
anniversaire de l’enregistrement du claim suivant
d’au moins douze mois la date à laquelle l’ordon­
nance cesse d’avoir effet.
(4) La demande est présentée par écrit au regis­
traire minier en chef au plus tard le quatre-vingt­
dixième jour suivant la date à laquelle l’ordonnance
a été rendue et est accompagnée d’une copie certi­
fiée conforme de celle-ci.
(5) Si les exigences prévues aux paragraphes (1)
et (2) ou (3) et (4) sont remplies, le registraire mi­
nier en chef inscrit la suspension à l’égard du claim
dans le registre.
(6) La période de validité du claim est prolongée
d’une période équivalente à celle de la suspension.
REDUCED AREA
RÉDUCTION DE SUPERFICIE
Application for
reduced-area
claim
49. (1) The holder of a recorded claim (the
“original claim”) may make an application to the
Mining Recorder to record, within the area of the
original claim, a reduced-area claim if
(a) the cost of work set out in a certificate of
work with respect to the original claim is at least
$10 per full or partial hectare; and
(b) the reduced-area claim has been staked in ac­
cordance with sections 23 to 30, using reducedarea tags issued under subsection 24(2).
Presentation of
application
(2) The application must be made in the pre­
scribed form no later than 60 days after the staking
of the reduced-area claim, and must be accompan­
ied by the applicable fee set out in Schedule 1 and
the map or sketch referred to in subsection 33(3).
Recording of
reduced-area
claim
(3) If the requirements set out in this section are
met, the Mining Recorder must record the reducedarea claim, effective on the next anniversary date of
the recording of the original claim.
Effect of
recording
(4) When the recording of a reduced-area claim
takes effect,
(a) the recording date for it is considered to be
the recording date of the original claim;
(b) the information recorded by the Mining Re­
corder, including the requests and the documents
filed with respect to the original claim, are con­
sidered to have been recorded or presented with
respect to the reduced-area claim; and
(c) the recording of the original claim is
cancelled.
(5) The lands in the original claim that are not
within the reduced-area claim are open for pros­
pecting and staking at noon on the day following
the first business day after the day on which the
recording of the claim was cancelled.
49. (1) Le détenteur d’un claim enregistré, appe­
lé au présent article « claim initial », peut présenter
au registraire minier une demande d’enregistrement
d’un claim de superficie réduite compris dans les
limites du claim initial, si les conditions ci-après
sont remplies :
a) le coût de travaux établi dans un certificat de
travaux à l’égard du claim initial s’éleve à au
moins 10 $ l’hectare ou partie d’hectare;
b) la superficie réduite a été jalonnée conformé­
ment aux articles 23 à 30 au moyen de plaques
remises en vertu du paragaphe 24(2).
(2) La demande est présentée sur la formule pre­
scrite au plus tard le soixantième jour suivant le
jalonnement du claim de superficie réduite. Elle est
accompagnée des droits applicables prévus à l’an­
nexe 1 et de la carte ou du croquis visés au para­
graphe 33(3).
(3) Si les conditions prévues au présent article
sont remplies, le registraire minier enregistre le
claim de superficie réduite; l’enregistrement prend
effet à la prochaine date anniversaire de l’enregis­
trement du claim initial.
(4) Lorsque l’enregistrement d’un claim de su­
perficie réduite prend effet :
a) la date d’enregistrement est considérée comme
étant celle du claim initial;
b) les renseignements inscrits dans le registre, y
compris les demandes et les documents présentés
à l’égard du claim initial sont considérés avoir
été inscrits ou présentés à l’égard du claim de
superficie réduite comme s’il s’agissait du claim
initial;
c) l’enregistrement du claim initial est annulé.
(5) Les terres visées par le claim initial qui ne
font plus partie du claim de superficie réduite sont
rouvertes à la prospection et au jalonnement à midi
le lendemain du premier jour ouvrable suivant la
date de l’annulation de l’enregistrement du claim
initial.
(6) Le jour où l’enregistrement du claim de su­
perficie réduite prend effet ou, si ce jour n’est pas
un jour ouvrable, le premier jour ouvrable suivant,
le registraire minier affiche dans son bureau un avis
qui précise le moment de réouverture des terres
visées par le claim initial qui ne font pas partie du
Reopening of
lands for
prospecting and
staking
Notice
(6) On the day the recording of the reduced-area
claim takes effect — or if that day is not a business
day, on the first business day that follows — the
Mining Recorder must post a notice in the Mining
Recorder’s office specifying when the lands in the
original claim that are not within the reduced-area
Date limite de
la demande
Prolongation
et paiement
suspendu
inscrits dans
le registre
Effet de la
prolongation
Demande de
réduction de
superficie
Présentation de
la demande
Enregistrement
du claim de
superficie
réduite
Effets de
l’enregistrement
Réouverture
des terres à la
prospection et
au jalonnement
Affichage
Le 29 juin 2013
Notice of
cancellation
Notice to claim
holder
Default
Cancellation of
recording or
exclusion of
lands
Request for
cancellation of
recording
Date of
cancellation
Temporary
prohibition
relating to
former claim
holder
Gazette du Canada Partie I
1723
claim are open for prospecting and staking, and
setting out the boundaries of the reduced-area
claim.
claim de superficie réduite ainsi que les nouvelles
limites de celui-ci.
CANCELLATION OF RECORDING
OF CLAIMS
ANNULATION DE L’ENREGISTREMENT
DU CLAIM
50. (1) If the Mining Recorder has information
that either of the following circumstances apply in
respect of a recorded claim, the Mining Recorder
must immediately send the claim holder a notice
that the recording of the claim will be cancelled
unless, within 60 days, the holder can show that the
information is not correct:
(a) the claim holder knowingly made a false or
misleading statement on the application to record
the claim;
(b) the claim holder has removed minerals in
contravention of subsection 7(2).
(2) The notice must set out the reason for the im­
pending cancellation and a summary of the evi­
dence to support the cancellation.
(3) If, by the end of the 60th day after the notice
was sent, the claim holder has not provided to the
Mining Recorder evidence proving that the reason
for cancellation is not valid, the recording of the
claim is cancelled.
(4) If it is determined that a recorded claim includes any of the following lands, the Mining Recorder must cancel the recording of the claim or,
if it is possible to exclude those lands from the
claim, must amend the boundaries of the recorded
claim to do so, and must notify the claim holder
accordingly:
(a) lands referred to in section 5;
(b) lands that were staked in contravention of
section 6;
(c) lands outside the application of these
Regulations.
51. The holder of a recorded claim may cancel
the recording of the claim by submitting to the
Mining Recorder a written request for cancellation
accompanied by the applicable fee set out in
Schedule 1.
52. (1) The recording of a claim is cancelled on
the day that
(a) the Mining Recorder receives the request for
its cancellation and payment of the fee under sec­
tion 51;
(b) the time specified in paragraph 57(2)(b) has
ended and no application for a lease on the claim
has been received; or
(c) a lease on the claim issued under these Regu­
lations has terminated without being renewed
or was cancelled under subsection 60(2) or sec­
tion 61.
(2) For one year after the recording of a claim is
cancelled, the former claim holder and any person
related to the former claim holder are not permitted
to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
50. (1) Si le registraire minier détient des rensei­
gnements selon lesquels une des situations ci-après
s’applique à l’égard d’un claim enregistré, il avise
immédiatement le détenteur du claim que l’enre­
gistrement sera annulé, à moins que le détenteur ne
démontre, au plus tard le soixantième jour suivant
la date de l’avis, que ces renseignements sont
inexacts :
a) le détenteur du claim a fait sciemment une dé­
claration fausse ou trompeuse dans la demande
d’enregistrement de celui-ci;
b) il a contrevenu au paragraphe 7(2);
(2) L’avis comporte les motifs de l’annulation et
un résumé des preuves à l’appui.
Avis
d’annulation
(3) Si, au plus tard le soixantième jour suivant la
date de l’envoi de l’avis, le détenteur du claim ne
démontre pas l’inexactitude des renseignements
visés au paragraphe (1), l’enregistrement du claim
est annulé.
(4) S’il est établi qu’un claim enregistré vise
l’une des terres ci-après, le registraire minier annule
l’enregistrement du claim ou, s’il est possible de les
exclure du claim, il modifie les limites de celui-ci et
en avise le détenteur :
a) les terres visées à l’article 5;
b) celles qui ont été jalonnées en contravention
de l’article 6;
c) celles auxquelles le présent règlement ne
s’applique pas.
Soixante jours
pour corriger la
situation
51. Le détenteur d’un claim enregistré peut de­
mander par écrit au registraire minier l’annulation
de l’enregistrement de son claim. La demande est
accompagnée des droits applicables prévus à l’an­
nexe 1.
52. (1) L’enregistrement d’un claim est annulé à
l’une des dates suivantes :
a) la date à laquelle le registraire minier reçoit la
demande d’annulation et les droits visés à l’ar­
ticle 51;
b) celle qui correspond à la fin de la période vi­
sée à l’alinéa 57(2)b) si aucune demande de prise
à bail n’est présentée aux termes de l’article 57;
c) celle à laquelle le bail dont il fait l’objet a ex­
piré sans être renouvelé ou est annulé en applica­
tion du paragraphe 60(2) ou de l’article 61.
Demande
d’annulation
(2) Pendant l’année suivant la date d’annulation
de l’enregistrement d’un claim, l’ancien détenteur
de celui-ci et toute personne qui lui est liée ne
peuvent :
a) présenter une demande de permis de pros­
pection à l’égard d’une zone ou une demande
Limite imposée
au détenteur
d’un claim dont
l’enregistrement
est annulé
Motifs
Annulation ou
modification de
l’enregistrement
d’un claim
Dates
d’annulation
1724
Canada Gazette Part I
the area that was covered by the claim the re­
cording of which has been cancelled; or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
June 29, 2013
Reopening of
lands
53. (1) The lands that were covered by a claim
the recording of which has been cancelled under
subsection 41(2), section 52 or subsection 59(3) are
open for prospecting and staking at noon on the day
following the first business day after the day on
which the recording of the claim was cancelled.
Reopening
of lands —
30-day delay
(2) Subject to section 82, the lands that were
covered by a claim the recording of which has
been cancelled under subsection 50(3) or para­
graph 50(4)(b) are open for prospecting and staking
at noon on the day that is 30 days after the day on
which the recording of the claim was cancelled.
(3) If the Minister has reasonable grounds to believe that there is unremedied environmental dam­
age to the lands that were covered by a claim the
recording of which has been cancelled under a pro­
vision set out in subsection (1) or (2), the Minister
may delay the opening of the lands for prospecting
and staking.
d’enregistrement d’un claim, si la zone ou le
claim sont situés, en tout ou en partie, dans les
limites du claim dont l’enregistrement a été
annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
53. (1) Les terres visées par un claim dont l’en­
registrement a été annulé en vertu du paragra­
phe 41(2), de l’article 52, des paragraphes 59(3)
ou 60(2) ou de l’article 61 sont rouvertes à la pros­
pection et au jalonnement à midi le lendemain du
premier jour ouvrable suivant la date d’annulation
de l’enregistrement.
(2) Sous réserve de l’article 82, les terres visées
par un claim dont l’enregistrement a été annulé en
vertu du paragraphe 50(3) ou de l’alinéa 50(4)b)
sont rouvertes à la prospection et au jalonnement à
midi le lendemain du trentième jour suivant la date
d’annulation de l’enregistrement.
(3) Si le ministre a des motifs raisonnables de
croire que des dommages non résolus ont été causés
à l’environnement et touchent aux terres visées par
un claim dont l’enregistrement a été annulé en vertu
de l’une des dispositions visées aux paragraphes (1)
ou (2), le ministre peut différer la réouverture de
ces terres à la prospection et au jalonnement.
LEASE OF A RECORDED CLAIM
BAIL VISANT UN CLAIM ENREGISTRÉ
PLAN OF SURVEY
PLAN D’ARPENTAGE
Survey
required for
lease
54. (1) Before a lease of a recorded claim is
issued, the claim holder must
(a) obtain a plan of survey of the claim prepared
in accordance with the Canada Lands Surveys
Act;
(b) provide a report of any overlap with a bound­
ary of any other claim;
(c) send a copy of the plan of survey, the report
and a notice in the prescribed form, by registered
mail or courier, to the holders of adjacent re­
corded claims and leased claims at their ad­
dresses on record with the Mining Recorder; and
(d) send to the Mining Recorder a copy of the
plan of survey, the report, the notice and evi­
dence of receipt of the plan of survey, the report
and the notice by the holders of the adjacent
claims.
Perimeter
survey
(2) If two or more contiguous recorded claims
are to be included in one lease and their aggregate
area, as stated in the applications to record them,
does not exceed 1250 hectares, one plan of survey
may be prepared that shows only the perimeter of
the collection of contiguous claims.
(3) On receipt of the documents referred to in
paragraph (1)(d), the Mining Recorder must post a
copy of the notice in the office of the Mining Re­
corder for a period of 21 days.
54. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui
veut le prendre à bail :
a) obtient un plan d’arpentage établi confor­
mément à la Loi sur l’arpentage des terres du
Canada;
b) fournit un rapport concernant tout chevau­
chement des limites du claim et de celles de tout
autre claim;
c) transmet, par courrier recommandé ou par ser­
vice de messagerie, une copie du plan d’arpen­
tage, du rapport et d’un avis établi sur la formule
prescrite aux détenteurs de claims enregistrés ad­
jacents et preneurs à bail dont les claims visés
par les baux sont adjacents, à leur adresse figu­
rant dans le registre du registraire minier;
d) transmet au registraire minier une copie du
plan d’arpentage, du rapport et de l’avis en plus
d’une preuve attestant que les destinataires de cet
avis ont bien reçu copie de ces documents.
(2) Dans le cas où plusieurs claims enregistrés
contigus doivent faire l’objet d’un seul bail et
où leur superficie totale n’est pas supérieure à
1250 hectares selon les demandes d’enregistrement,
un seul plan d’arpentage du périmètre de l’ensem­
ble des claims peut être établi.
(3) Sur réception des documents visés à l’ali­
néa (1)d), le registraire minier affiche une copie de
l’avis dans son bureau pendant vingt et un jours.
Delay in
opening lands
Posting of
notice
Réouverture à
la prospection
et au
jalonnement —
premier jour
ouvrable
Réouverture à
la prospection
et au
jalonnement —
trentième jour
Réouverture
différée
Condition
préalable —
arpentage
Plan
d’arpentage du
périmètre de
plusieurs
claims
Affichage de
l’avis de prise à
bail
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
Extra charge
for additional
area — one
claim
55. (1) If the surveyed area of one claim exceeds
the area stated in the application to record that
claim, the claim holder must pay to the Mining
Recorder the charge determined by the formula
A×C×D
where
A is the excess area in hectares of the claim;
C is $5; and
D is the number of years from the date of re­
cording of the claim.
Extra charge
for additional
area —
collection
of claims
(2) If the surveyed area of contiguous claims that
are shown in a plan of survey of their perimeter
prepared in accordance with subsection 54(2) ex­
ceeds their aggregate area as stated in the applica­
tions to record those claims, the claim holder must
pay to the Mining Recorder for each claim the
charge determined by the formula
(A / B) × C × D
where
A is the total excess area in hectares of all of the
claims;
B is the number of claims in the survey;
C is $5; and
D is the number of years from the earliest re­
cording date of any of the claims.
Remission
(3) Remission is granted of the portion of the
charge payable under subsection (1) or (2), as the
case may be, that does not exceed the cost of work
that has been set out in certificates of work issued
with respect to the claim or contiguous claims and
that has not been remitted under these Regulations.
Recording of
plan of survey
56. The Mining Recorder must record the plan of
survey if
(a) 30 days have elapsed after the end of the per­
iod for posting of a notice under subsection 54(3)
and the Mining Recorder has not received any
protest with respect to the survey;
(b) the plan of survey has been confirmed by the
Surveyor General under section 29 of the Can­
ada Lands Surveys Act;
(c) the applicable fee set out in Schedule 1 has
been paid;
(d) the requirements of section 54 have been met;
and
(e) any charge payable under subsection 55(1)
or (2) has been paid.
Application
for lease
55. (1) Lorsque la superficie arpentée d’un claim
enregistré est supérieure à celle déclarée dans la
demande d’enregistrement du claim, le détenteur de
celui-ci paie au registraire minier le prix calculé
selon la formule suivante :
A×C×D
où :
A représente l’excédent, en hectares, de la super­
ficie arpentée sur celle déclarée;
C 5 $;
D le nombre d’années qui se sont écoulées depuis
la date de l’enregistrement du claim.
(2) Lorsque la superficie arpentée d’un ensemble
de claims enregistrés contigus présentée dans un
plan d’arpentage établi conformément au paragra­
phe 54(2) est supérieure au total des superficies
déclarées pour chacun de ces claims dans les de­
mandes d’enregistrement de ceux-ci, le détenteur
des claims paie au registraire minier pour cha­
cun des claims, le prix calculé selon la formule
suivante :
(A / B) × C × D
où :
A représente l’excédent, en hectares, de la super­
ficie arpentée sur le total des superficies
déclarées;
B le nombre de claims visés par l’arpentage;
C 5 $;
D le nombre d’années qui se sont écoulées depuis
la date d’enregistrement du claim qui a été en­
registré le premier.
(3) Une remise d’une somme égale au prix à
payer au titre des paragraphes (1) ou (2) est accor­
dée. Le montant de la remise ne peut excéder le
coût des travaux qui sont indiqués dans tout certifi­
cat de travaux délivré à l’égard du claim ou de tout
claim qui lui est contigu et qui n’ont pas fait l’objet
d’une remise au titre du présent règlement.
56. Le registraire minier enregistre le plan
d’arpentage si les conditions suivantes sont
remplies :
a) il n’a reçu aucune contestation à l’égard du
plan d’arpentage dans les trente jours suivant la
fin de la période d’affichage de l’avis prévue au
paragraphe 54(3);
b) le plan d’arpentage a été ratifié par l’arpenteur
général conformément à l’article 29 de la Loi sur
l’arpentage des terres du Canada;
c) les droits applicables prévus à l’annexe 1 ont
été payés;
d) les exigences prévues à l’article 54 ont été
remplies;
e) le prix à payer au titre des paragraphes 55(1)
ou (2) l’a été.
REQUIREMENTS RESPECTING LEASES
EXIGENCES RELATIVES AU BAIL
57. (1) A claim holder who wants to obtain a
lease of a recorded claim or a collection of contigu­
ous recorded claims must apply for the lease in the
prescribed form.
57. (1) Le détenteur d’un claim enregistré qui
veut prendre à bail un claim enregistré ou un en­
semble de claims enregistrés contigus en fait la
demande sur la formule prescrite.
1725
Prix à payer
additionnel —
superficie
arpentée
supérieure à
celle déclarée
Prix à payer
additionnel —
superficie
arpentée d’un
ensemble de
claims
supérieure aux
superficies
déclarées
Remise
Enregistrement
du plan
d’arpentage
Demande de
prise à bail
1726
Canada Gazette Part I
Application fee
and limitation
period
Other
requirements
for lease
(2) The application must
(a) be accompanied by the applicable fee set out
in Schedule 1; and
(b) be received by the Mining Recorder at least
one year before the end of the duration of the
claim or of the claim that has the earliest re­
cording date of any of the claims in the collec­
tion of contiguous claims.
(3) Before a lease is issued,
(a) an official plan of survey of the claim, or the
collection of contiguous claims, must have been
recorded under section 56;
(b) certificates of work must have been recorded
with respect to the claim, or with respect to each
claim in the collection of contiguous claims, that
allocate to the claim, or to each claim, a cost of
work of at least $25 per hectare, of which the
total of the costs of the official plan of survey
and of the construction of any roads, airstrips or
docks does not exceed $5 per hectare; and
(c) the rent for the first year of the lease must
have been paid to the Mining Recorder.
Extension of
duration of
claim
(4) If a claim holder who has applied for a lease
advises the Mining Recorder in writing that they
cannot, for reasons beyond their control, obtain an
official plan of survey and record it before the end
of the duration of the claim to be leased,
(a) the duration of the claim is prolonged for one
year;
(b) the requirements under section 39 and sub­
section 40(1) do not apply for that year; and
(c) the application for a lease on the claim re­
mains valid for that year.
Issuance
of lease
(5) If, before the end of the duration of the claim
or of the claim that has the earliest recording date
of any of the claims in the collection of contiguous
claims, the requirements of subsections (1) to (3)
have been met, the Minister must issue the lease to
the claim holder for a term of 21 years.
Annual rent
for lease
58. (1) The annual rent for a lease is $2.50 per
hectare during the first term and $5.00 per hectare
during each renewed term.
(2) The rent for the second and subsequent years
of a term must be paid to the Mining Recorder be­
fore the anniversary date of the lease.
59. (1) To obtain renewal of a lease, the lessee
must, at least six months before the end of the
existing lease, submit to the Mining Recorder a
written request for renewal accompanied by the
applicable fee set out in Schedule 1.
(2) At the time of renewal, the Mining Recorder
must reduce the area specified in the lease if, at
least 90 days before the end of the existing lease,
(a) the lessee requests it and
(i) if the lease covers only one recorded claim,
that claim has been reduced in area in accord­
ance with section 49; or
When rent
is due
Request for
renewal of
lease
Reduction in
area of leased
claim
June 29, 2013
(2) La demande remplit les exigences suivantes :
a) elle est accompagnée des droits applicables
prévus à l’annexe 1;
b) elle parvient au registraire minier au plus tard
un an avant la fin de la période de validité du
claim enregistré ou, dans le cas d’un ensemble de
claims enregistrés contigus, de celle du claim qui
a été enregistré le premier.
(3) Un bail ne peut être délivré que si les exigen­
ces ci-après sont remplies :
a) un plan officiel d’arpentage du claim ou de
l’ensemble de claims enregistrés contigus a été
enregistré en vertu de l’article 56;
b) un certificat de travaux, inscrit au registre, in­
dique une attribution du coût des travaux exécu­
tés à l’égard du claim — ou de chacun des claims
de l’ensemble de claims enregistrés contigus —
d’au moins 25 $ l’hectare dont au plus 5 $
l’hectare est attribué au coût du plan officiel
d’arpentage et à celui de la construction de rou­
tes, de quais ou de pistes d’atterrissage;
c) le loyer de la première année a été payé au re­
gistraire minier.
(4) Si le demandeur informe le registraire minier
par écrit qu’en raison de circonstances indépendan­
tes de sa volonté il est dans l’impossibilité d’obtenir
le plan officiel d’arpentage et de le faire enregistrer
avant la fin de la période de validité du claim enre­
gistré visé par le bail, les conséquences suivantes
s’appliquent :
a) la période de validité du claim enregistré est
prolongée d’un an;
b) les exigences prévues à l’article 39 et au para­
graphe 40(1) ne s’appliquent pas pendant cette
période;
c) la demande de bail demeure valide jusqu’à
l’expiration de cette période.
(5) Le ministre délivre au détenteur du claim en­
registré un bail de vingt et un ans si, avant la fin de
la période de validité du claim enregistré ou, dans
le cas d’un ensemble de claims enregistrés conti­
gus, de celle du claim qui a été enregistré le pre­
mier, les exigences visées aux paragraphes (1) à (3)
sont remplies.
58. (1) Le loyer annuel est de 2,50 $ l’hectare
pour un premier bail et de 5 $ l’hectare pour tout
bail renouvelé.
(2) Le loyer annuel est payable au registraire mi­
nier avant la date anniversaire du bail.
Conditions de
la demande
59. (1) Le preneur à bail qui désire renouveler
son bail présente par écrit, au moins six mois avant
l’échéance du bail en cours, une demande au regis­
traire minier accompagnée des droits applicables
prévus à l’annexe 1.
(2) Au moment du renouvellement, le registraire
minier réduit la superficie indiquée au bail si, au
moins quatre-vingt-dix jours avant la date d’expira­
tion du bail en cours :
a) le preneur à bail le demande et si :
(i) dans le cas d’un bail visant un seul claim,
sa superficie a été réduite conformément à
l’article 49,
Demande de
renouvellement
de bail
Exigences
additionnelles
Avis au
registraire
Délivrance
du bail
Loyer annuel
Échéance du
paiement
Réduction de la
superficie du
claim
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
(ii) otherwise, one or more entire recorded
claims have been removed from the lease; and
(b) an official plan of survey of the reduced area
has been prepared in accordance with Canada
Lands Surveys Act and has been submitted to the
Mining Recorder for recording.
Cancellation
of recording
of claim
(3) The recording of a claim that has been removed from a lease under subparagraph (2)(a)(ii) is
cancelled at the time that the renewal of the lease
takes effect.
Issuance of
renewal
(4) If, before the existing lease ends, the lessee
pays the rent for the first year of the renewal, the
Minister must issue the renewal for a term of
21 years.
60. (1) If rent is not paid within 30 days after the
day it is due, the Mining Recorder must send the
lessee a notice stating the amount of rent due and
the rate of interest payable on that amount.
Notice of
overdue rent
Cancellation
of lease for
non-payment
of rent
Cancellation
of lease by
lessee
Temporary
prohibition
relating to
former lessee
Transfer of
permit
(2) If the rent due, together with interest from the
date on which the rent was due, is not paid within
60 days after the day the notice was sent, the lease
is cancelled on the 61st day after the notice was
sent.
61. (1) A lease is cancelled if the lessee submits
to the Mining Recorder a written notice of cancella­
tion. The cancellation takes effect on the day the
notice is received by the Mining Recorder or, if a
later day for cancellation is set out in the notice, on
that day.
(2) For one year after a lease is cancelled, the
former lessee and any person related to the former
lessee are not permitted to
(a) apply for a prospecting permit for a zone, or
apply to record a claim, that covers any part of
the area that was covered by the cancelled lease;
or
(b) acquire a legal or beneficial interest in a
prospecting permit or claim referred to in para­
graph (a).
(ii) dans le cas d’un bail visant plus d’un claim
enregistré, la superficie a été réduite de celle
de chacun des claims enregistrés qui ne sont
plus visés par le bail;
b) un plan d’arpentage officiel de la superficie
réduite a été établi conformément à la Loi sur
l’arpentage des terres du Canada et transmis au
registraire minier pour enregistrement.
(3) L’enregistrement d’un claim qui n’est plus
visé par un bail à la suite de la réduction de superfi­
cie visée au sous-alinéa (2)a)(ii) est annulée au
moment de la prise d’effet du renouvellement du
bail.
(4) Le ministre renouvelle le bail pour une pé­
riode de vingt et un ans si, avant l’expiration du
bail en cours, le preneur à bail paie le loyer pour la
première année du bail renouvelé.
60. (1) Si le loyer annuel n’est pas payé dans les
trente jours suivant la date à laquelle il devient exi­
gible, le registraire minier envoie au preneur à bail
un avis qui indique la somme due à titre de loyer et
le taux d’intérêt applicable.
(2) Si cette somme et les intérêts courus depuis la
date à laquelle le loyer est devenu exigible ne sont
pas payés dans les soixante jours suivant la date
d’envoi de l’avis, le bail est annulé le soixante et
unième jour.
61. (1) Le bail est annulé sur présentation par le
preneur à bail d’un avis écrit au registraire minier.
L’annulation prend effet à la date à laquelle le re­
gistraire minier reçoit l’avis, ou si elle est posté­
rieure, à la date demandée par le preneur à bail.
(2) Pendant l’année suivant la date d’annulation
du bail, l’ancien preneur à bail et toute personne qui
lui est liée ne peuvent :
a) présenter une demande de permis de prospec­
tion à l’égard d’une zone ou une demande d’en­
registrement d’un claim si la zone ou le claim
sont situés, en tout ou en partie, dans les limites
de la superficie faisant l’objet du bail qui a été
annulé;
b) acquérir un intérêt en common law ou un inté­
rêt bénéficiaire à l’égard du permis de prospec­
tion ou du claim visés à l’alinéa a).
TRANSFER OF A PROSPECTING
PERMIT, CLAIM OR LEASE
TRANSFERT D’UN PERMIS DE
PROSPECTION, D’UN CLAIM OU D’UN BAIL
62. The transfer of a prospecting permit or an interest in it may be recorded only if all of the follow­
ing requirements are met:
(a) the transfer must be made to a licensee;
(b) a request for recording of the transfer must be
made by the permittee in writing to the Mining
Recorder and must be signed by the permittee
and by the transferee;
(c) the applicable fee set out in Schedule 1 must
be paid to the Mining Recorder.
62. Le transfert d’un permis de prospection — ou
d’un intérêt à l’égard du permis — ne peut être
enregistré que si les conditions suivantes sont
réunies :
a) la personne à qui le permis en cause est trans­
féré est titulaire d’une licence;
b) le titulaire du permis de prospection présente
une demande par écrit au registraire minier,
signée par lui et la personne à qui le permis est
transféré;
c) les droits applicables prévus à l’annexe 1 sont
payés au registraire minier.
1727
Annulation de
l’enregistrement
d’un claim
Condition de
renouvellement
Avis
d’exigibilité du
loyer
Bail annulé
Avis
d’annulation
de bail
Interdictions
temporaires
en cas
d’annulation
de bail
Conditions de
transfert —
permis de
prospection
1728
Canada Gazette Part I
Requirements
for transfer of
recorded claim
or lease
63. (1) The transfer of a recorded claim or a lease
of a recorded claim or an interest in either of them
may be recorded only if all of the following re­
quirements are met:
(a) the transfer must be made to a licensee;
(b) if the transfer is of a recorded claim, a request
for recording of the transfer must be made by the
claim holder in the prescribed form to the Mining
Recorder and must be signed by the claim holder
and the transferee;
(c) if the transfer is of a lease,
(i) a request for recording of the transfer must
be made by the lessee in writing to the Mining
Recorder and must be signed by the lessee and
the transferee, and
(ii) the rent and any interest on it must be paid;
(d) the applicable fee set out in Schedule 1 must
be paid to the Mining Recorder.
Transfer of
lease includes
claims
(2) The transfer of a lease includes the transfer of
the recorded claims to which the lease applies.
Condition on
transfer within
mining
property
(3) The transfer of a lease or a recorded claim
either of which is part of a mining property may be
recorded only if security in the amount of any un­
paid royalties in relation to the mining property has
been deposited with the Minister.
64. (1) The recording of a claim is cancelled, or a
lease and the recording of the claims covered by the
lease are cancelled, on the day that any of the fol­
lowing events occur:
(a) the Minister has realized on a charge or se­
curity over the real property of the claim holder
or the lessee for the costs of remedying any
environmental condition or environmental dam­
age under subsection 11.8(8) of the Compan­
ies’ Creditors Arrangement Act or subsec­
tion 14.06(7) of the Bankruptcy and Insolvency
Act;
(b) the interests in territorial lands represented by
the claim or lease have reverted to the Crown as
a result of a court order made under the Compan­
ies’ Creditors Arrangement Act or the Bank­
ruptcy and Insolvency Act;
(c) the Minister has accepted the claim or lease
as a security in respect of a debt or other obliga­
tion owed to the Crown and the Minister has
realized on the security under section 156 of the
Financial Administration Act.
(2) The lands that were covered by a claim,
whether leased or not, the recording of which has
been cancelled under subsection (1) are not open
for prospecting and staking until the Minister opens
them.
(3) Subject to subsection (7), at any time after the
recording of a claim (the “original claim”) was
cancelled under subsection (1), the Minister may,
with respect to the lands that were covered by the
original claim, dispose of the interests in those
lands that are represented by a claim covering them
by instructing the Mining Recorder to record, in the
name of a specified person, a new claim that covers
those lands.
Cancellation
of recorded
claim or lease
Delay in
opening
lands
Minister may
create new
claim
June 29, 2013
63. (1) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail visant un claim enregistré — ou d’un intérêt à
l’égard de l’un d’eux — ne peut être enregistré que
si les conditions suivantes sont réunies :
a) la personne à qui le claim ou le bail en cause
est transféré est titulaire d’une licence;
b) s’il s’agit du transfert d’un claim enregistré, le
détenteur du claim présente la demande de trans­
fert au registraire minier sur la formule prescrite,
signée par lui et la personne à qui le claim est
transféré;
c) s’il s’agit du transfert d’un bail :
(i) le preneur à bail présente la demande de
transfert par écrit au registraire minier, signée
par lui et la personne à qui le bail est transféré,
(ii) le loyer et les intérêts sur celui-ci ont été
payés;
d) les droits applicables prévus à l’annexe 1 sont
payés au registraire minier.
(2) Le transfert d’un bail emporte celui de tout
claim enregistré visé par ce bail.
Conditions de
transfert —
claim
enregistré ou
bail
(3) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail qui fait partie d’une propriété minière ne peut
être enregistré que si une garantie équivalant à la
somme des redevances minières impayées à l’égard
de cette propriété a été déposée auprès du ministre.
64. (1) L’enregistrement d’un claim enregistré
ou d’un bail et des claims qu’il vise est annulé à la
date où survient l’un des événements suivants :
a) le ministre a réalisé une sûreté de premier rang
sur un bien réel du détenteur du claim ou du pre­
neur à bail pour couvrir les frais de réparation
d’un fait ou dommage lié à l’environnement en
vertu du paragraphe 11.8(8) de la Loi sur les ar­
rangements avec les créanciers des compagnies
ou du paragraphe 14.06(7) de la Loi sur la faillite
et l’insolvabilité;
b) les intérêts dans les terres territoriales repré­
sentés par le claim ou le bail ont été retournés à
la Couronne en raison d’une ordonnance judi­
ciaire rendue sous le régime de la Loi sur les ar­
rangements avec les créanciers des compagnies
ou de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité;
c) le ministre a accepté le claim ou le bail à titre
de garantie à l’égard d’une créance de la Cou­
ronne et il a réalisé cette garantie en vertu de
l’article 156 de la Loi sur la gestion des finances
publiques.
(2) Les terres visées par un claim dont l’enregis­
trement est annulé aux termes du paragraphe (1) ne
sont rouvertes à la prospection et au jalonnement
que lorsque le ministre les rouvre.
Enregistrement
sous condition
de garantie
(3) Sous réserve du paragraphe (7), à tout mo­
ment après l’annulation de l’enregistrement d’un
claim (ci-après « claim initial ») aux termes du
paragraphe (1), le ministre peut, à l’égard des terres
visées par ce claim, disposer des intérêts dans les
terres représentés par le claim en ordonnant au re­
gistraire minier d’enregistrer un nouveau claim à
l’égard de ces terres au nom de la personne qu’il
désigne.
Cession
de terres
visées par un
claim dont
l’enregistrement
est annulé
Transfert
de bail et des
claims visés
par le bail
Annulation
d’un claim
ou d’un bail
Réouverture
différée
Le 29 juin 2013
New claim
considered
as transfer
Gazette du Canada Partie I
1729
(4) When a new claim is recorded under subsec­
tion (3),
(a) the new claim need not be staked;
(b) the recording date for the new claim is con­
sidered to be the recording date of the original
claim;
(c) the information recorded by the Mining Re­
corder, including the requests and the documents
filed with respect to the original claim, are con­
sidered to have been recorded or presented with
respect to the new claim;
(d) despite subsection 33(5), the duration of the
new claim extends for a period beginning on the
day on which the Minister instructs that the new
claim be recorded (“start day”) to the next anni­
versary date of the recording of the original
claim that is at least “x” days after the start day,
where “x” is equal to the number of days that
were left in the duration of the original claim
immediately before it was cancelled;
(e) the requirements of paragraphs 39(b) and
40(1)(b) apply with respect to the new claim.
(5) Subject to subsection (7), at any time after a
lease was cancelled under subsection (1), the Min­
ister may issue a new lease that covers the same
lands as were covered by the cancelled lease.
(6) A new lease issued under subsection (5) is
considered to be a transfer of the previous lease on
the same lands, with the same duration as was left
on the previous lease at the time it was cancelled.
(7) The Minister may only act under subsec­
tion (3) or (5) if
(a) the lands covered by the new claim or lease
have not been opened for prospecting and stak­
ing; and
(b) it is in the financial interest of the Crown or
will aid in remedying environmental damage on
territorial lands.
(4) Lorsqu’un nouveau claim est enregistré en
application du paragraphe (3) :
a) il n’a pas à être jalonné;
b) la date d’enregistrement est considérée comme
étant celle du claim initial;
c) les renseignements inscrits dans le registre, les
demandes et les documents présentés à l’égard
du claim initial sont considérés avoir été inscrits
ou présentés à l’égard du nouveau claim comme
s’il s’agissait du claim initial;
d) Malgré le paragraphe 33(5), la période de
validité du nouveau claim commence à la date à
laquelle le ministre a ordonné son enregistre­
ment (ci-après « date de commencement ») et se
termine à la prochaine date anniversaire de
l’enregistrement du claim initial qui suit de
« x » jours la date de commencement, « x » re­
présentant le nombre de jours qui restait à la
période de validité du claim initial avant son
annulation.
e) les exigences prévues aux alinéas 39b) et
40(1)b) s’appliquent à l’égard du nouveau claim.
(5) Sous réserve du paragraphe (7), à tout mo­
ment après qu’un bail est annulé en application du
paragraphe (1), le ministre peut délivrer un nouveau
bail à l’égard des terres visées par le bail.
(6) La délivrance du nouveau bail est considérée
comme le transfert du bail annulé; le premier expire
à la date à laquelle aurait expiré le second.
Conditions
(7) Le ministre peut procéder à la disposition
des intérêts dans les terres représentés par un claim
en vertu du paragraphe (3) ou à la délivrance d’un
nouveau bail en vertu du paragraphe (5) si :
a) les terres visées par le nouveau claim ou le
nouveau bail n’ont pas été rouvertes à la prospec­
tion et au jalonnement;
b) il est dans l’intérêt financier de la Couronne
de le faire ou cela contribuera à la réparation
des dommages liés à l’environnement qui ont été
causés à des terres territoriales.
Conditions
ROYALTIES
REDEVANCES
Commencement
of production
of mine
65. (1) For the purposes of these Regulations, the
date on which a mine commences production is
(a) if the mine includes a mill or concentrator,
the first day of the first 90-day period during
which the mill or concentrator operates at an
average of at least 60% of its rated capacity; or
(b) otherwise, the day the mine begins to produce
minerals in reasonable commercial quantities.
Presumptions
respecting
mineral or
processed
mineral
(2) For the purposes of these Regulations, a min­
eral or processed mineral is considered
(a) to be produced and to be part of the output of
a mine if the mineral or processed mineral is in a
saleable form or has been removed from the
mine; and
65. (1) Pour l’application du présent règlement,
le jour de mise en production de la mine s’entend,
selon le cas :
a) du premier jour de la première période de
quatre-vingt-dix jours pendant laquelle l’usine
de broyage ou le concentrateur fonctionne en
moyenne à au moins 60 % de sa capacité, si la
mine comprend une usine de broyage ou un
concentrateur;
b) de la date à laquelle des minéraux commen­
cent à y être produits en quantité commerciale
raisonnable, si la mine ne comprend pas d’usine
de broyage ni de concentrateur.
(2) Pour l’application du présent règlement, tout
minéral ou minéral traité est réputé :
a) être produit par une mine et faire partie de sa
production s’il est sous une forme vendable ou
s’il a été retiré de la mine;
Minister
may issue
new lease
New lease
considered
as transfer
Conditions
Délivrance
d’un nouveau
bail dans
certaines
circonstances
Présomption
Mise en
production
de la mine
Minéral
ou minéral
traité —
présomption
Canada Gazette Part I
1730
Presumptions
respecting
related persons
Royalties
on value of
output of mine
June 29, 2013
(b) to form part of the output of the mine if it is
produced from the reprocessing of tailings from
a mine.
(3) For the purposes of these Regulations,
(a) if minerals or processed minerals that have
been sold by an operator to a person not related
to the operator are later sold to a person related
to the operator, those minerals or processed min­
erals are considered to have been sold by the
operator to a related person; and
(b) if minerals or processed minerals that have
been sold by an operator to a person related to
the operator are later sold to a person not related
to the operator and proof of that sale is provided,
those minerals or processed minerals are consid­
ered to have been sold by the operator to a per­
son not related to the operator.
66. (1) Each fiscal year, the owner or operator of
a mine must pay to the Crown royalties on the
value of the mine’s output during that fiscal year in
an amount equal to the lesser of
(a) 13% of the value of the output of the mine;
and
(b) the sum of the royalties payable set out in
Column 2 of the following table for the dollar
value of the output set out in Column 1:
b) faire partie de sa production, s’il provient du
recyclage des résidus d’une mine.
(3) Pour l’application du présent règlement :
a) si des minéraux ou minéraux traités ayant été
vendus par l’exploitant à une personne qui ne lui
est pas liée sont par la suite revendus à une personne qui lui est liée, ils sont réputés avoir été
vendus par l’exploitant à la personne qui lui est
liée;
b) si des minéraux ou minéraux traités ayant été
vendus par l’exploitant à une personne qui lui est
liée sont par la suite revendus à une personne qui
ne lui est pas liée et qu’une preuve à cet égard est
fournie, ils sont réputés avoir été vendus par
l’exploitant à la personne qui ne lui est pas liée.
Présomption —
personne liée
66. (1) Le propriétaire ou l’exploitant d’une mine
verse à la Couronne, pour chaque exercice, des
redevances sur la valeur de la production de la mine
durant l’exercice en cause d’une somme égale à la
moins élevée des sommes suivantes :
a) 13 % de la valeur de la production de la mine;
b) la somme calculée selon le pourcentage de redevance visé à la colonne 2 du tableau ci-après
applicable selon la valeur de la production visée
à la colonne 1.
Redevances sur
la valeur de la
production de
la mine
TABLEAU
TABLE
Column 1
Item
Dollar value of the output of the mine
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
10,000 or less
greater than 10,000 but not greater than 5 million
greater than 5 million but not greater than 10 million
greater than 10 million but not greater than 15 million
greater than 15 million but not greater than 20 million
greater than 20 million but not greater than 25 million
greater than 25 million but not greater than 30 million
greater than 30 million but not greater than 35 million
greater than 35 million but not greater than 40 million
greater than 40 million but not greater than 45 million
greater than 45 million
Royalties
payable to
Receiver
General
Owners or
operators
jointly and
severally
liable
Column 2
Royalty payable
on that portion
of the value
0
5%
6%
7%
8%
9%
10%
11%
12%
13%
14%
(2) The royalties payable to the Receiver General
under subsection (1) in respect of a mine accrue
during a fiscal year as the output of a mine is pro­
duced and must be remitted to the Chief not later
than the last day of the fourth month after the end
of that fiscal year.
(3) Subject to paragraph 71(1)(b), any person
who was an owner or operator of a mine during the
fiscal year in respect of which the royalties were
payable is jointly and severally liable for the entire
amount of the royalties payable in respect of the
period during which that person was an owner or
operator.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Valeur en dollars de la production
Pourcentage de
redevance à
payer selon la
valeur de la
production
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
10 000 ou moins
plus de 10 000 jusqu’à 5 millions
plus de 5 millions jusqu’à 10 millions
plus de 10 millions jusqu’à 15 millions
plus de 15 millions jusqu’à 20 millions
plus de 20 millions jusqu’à 25 millions
plus de 25 millions jusqu’à 30 millions
plus de 30 millions jusqu’à 35 millions
plus de 35 millions jusqu’à 40 millions
plus de 40 millions jusqu’à 45 millions
plus de 45 millions
0
5%
6%
7%
8%
9%
10 %
11 %
12 %
13 %
14 %
(2) Les redevances s’accumulent pendant l’exer­
cice à mesure que la production avance. Elles sont
payées à l’ordre du receveur général du Canada et
remises au chef au plus tard le dernier jour du qua­
trième mois suivant la fin de l’exercice en cause.
Redevances
payables à
l’ordre du
receveur
général du
Canada
(3) Sous réserve de l’alinéa 71(1)b), toute per­
sonne qui était le propriétaire ou l’exploitant d’une
mine pendant un exercice au cours duquel des re­
devances étaient dues est solidairement responsable
du montant total des redevances à payer pour la
période pendant laquelle elle était le propriétaire ou
l’exploitant.
Propriétaire ou
exploitant —
solidairement
responsable du
montant total
Le 29 juin 2013
Calculation of
value of output
(4) For the purposes of this section, the value of
the output of a mine for a fiscal year must be calcu­
lated in accordance with the formula
A+B–C+D+E+F+G+H–I+J
where
A is the total of
(a) the proceeds from sales, during the fiscal
year, of minerals or processed minerals pro­
duced from the mine to persons not related
to the operator, if proof of those sales is
provided,
(b) the market value of any minerals or pro­
cessed minerals produced from the mine that
were sold or transferred to a person related to
the operator, or to any other person if the
proof of that disposition is not provided, and
(c) if the minerals or processed minerals pro­
duced from the mine are precious stones that
have been cut or polished before their sale or
transfer, the market value of those precious
stones before they were cut or polished;
B is the market value of any inventories of min­
erals and processed minerals produced from the
mine, as at the end of the fiscal year, deter­
mined under subsection (9);
C is the market value of any inventories of min­
erals and processed minerals produced from the
mine, as at the beginning of the fiscal year, de­
termined under subsection (9);
D is the lesser of
(a) the amount of any payment received dur­
ing the fiscal year that is related to a cost that
has been claimed as a deduction or allowance
under this section, and
(b) that cost;
E is any excess amount referred to in para­
graph 67(5)(b);
F is any amount withdrawn, during the fiscal year,
from a mining reclamation trust established in
respect of lands to which these Regulations
apply, up to the maximum of the total of the
amounts contributed to the trust;
G is the amount of any proceeds received, during
the fiscal year, from insurance on minerals or
processed minerals produced from the mine;
H is the amount of any grants in respect of the
mine that were made to the operator, or of any
loans to the operator in respect of the mine that
were forgiven, by the federal government dur­
ing the fiscal year;
I is the total of the deductions and allowances
claimed under subsection 67(1); and
J is the total of
(a) the amount by which the sum of the
amounts referred to in paragraphs 67(8)(d)
and (9)(e) exceeds the undeducted balance of
the depreciable assets eligible for a deprecia­
tion allowance at the end of the fiscal year,
and
(b) the amount by which the sum of the
amounts referred to in paragraphs 67(9)(c)
and (d) exceeds the undeducted balance of
the development allowance at the end of the
fiscal year.
Gazette du Canada Partie I
(4) Pour l’application du présent article, la valeur
de la production d’une mine au cours d’un exercice
est calculée selon la formule suivante :
A+B–C+D+E+F+G+H–I+J
où :
A représente le total des sommes suivantes :
a) le produit de la vente, pendant l’exercice,
des minéraux ou minéraux traités produits
par la mine à des personnes non liées à
l’exploitant, si la preuve de la vente est
fournie,
b) la valeur marchande des minéraux ou mi­
néraux traités produits par la mine qui ont été
vendus ou transférés à une personne liée à
l’exploitant ou, si la preuve de la disposition
n’est pas fournie, à toute autre personne,
c) si les minéraux ou minéraux traités pro­
duits par la mine sont des pierres précieuses
qui ont été taillées ou polies avant leur vente
ou leur transfert, la valeur marchande de ces
pierres précieuses avant leur taille ou leur
polissage;
B la valeur marchande, déterminée conformément
au paragraphe (9), des minéraux et minéraux
traités produits par la mine en stock à la fin de
l’exercice;
C la valeur marchande, déterminée conformément
au paragraphe (9), des minéraux et minéraux
traités produits par la mine en stock au début de
l’exercice;
D le moindre des montants suivants :
a) tout paiement reçu au cours de l’exercice
relativement à des frais pour lesquels une
déduction a été réclamée en vertu du présent
article,
b) ces frais;
E tout montant excédentaire visé à l’ali­
néa 67(5)b);
F toute somme retirée, pendant l’exercice, d’une
fiducie de restauration minière établie à l’égard
de terres visées par le présent règlement jusqu’à
concurrence du total des sommes versées à la
fiducie;
G toute prestation d’assurance reçue, pendant
l’exercice, à l’égard de minéraux et minéraux
traités produits par la mine;
H toute subvention ou tout prêt — pour lequel
l’exploitant a été dispensé de remboursement —
accordé à l’exploitant par le gouvernement fé­
déral relativement à la mine pendant l’exercice;
I le total des déductions réclamées aux termes du
paragraphe 67(1);
J le total des sommes suivantes :
a) l’excédent du total des sommes visées aux
alinéas 67(8)d) et (9)e) sur la fraction non
amortie des actifs amortissables admissibles à
la déduction pour amortissement à la fin de
l’exercice,
b) l’excédent du total des sommes visées aux
alinéas 67(9)c) et d) sur la fraction non amor­
tie de la déduction relative à l’aménagement
à la fin de l’exercice.
1731
Formule de
calcul
1732
Canada Gazette Part I
Joint
venture —
calculation of
element A
(5) For the purpose of determining the value of A
in subsection (4), if a mine is operated as a joint
venture whose members deliver separate mining
royalty returns under subsection 71(1),
(a) a diversion of any or all of the production of
the mine from one member of the joint venture to
another does not constitute a sale or transfer for
the purposes of subsection 74(2), even if con­
sideration is paid for the diversion; and
(b) any consideration paid to the member from
whom the production was diverted must be in­
cluded by that member as proceeds of sale of
minerals or processed minerals produced from
the mine.
Certain costs
and values
excluded
(6) Costs related to the production of or value for
minerals or processed minerals from lands other
than lands to which these Regulations apply must
not be taken into account for the purposes of de­
termining the values of A to D, G and I in subsec­
tion (4).
(7) In the case of a mining royalty return for the
last fiscal year of production of a mine, the operator
may, for the purpose of determining the value of B
in subsection (4), elect to use the actual proceeds
from the sale to a party not related to the operator
of minerals or processed minerals in inventory at
the end of the fiscal year, if proof of that sale is
provided, rather than the market value of the inven­
tory of minerals or processed minerals at the end of
that fiscal year as required under subsection (4).
Last year of
production —
option for
calculation
Election is
irrevocable
Market value
of precious
stones
Timing of
market value
of precious
stones
Market value
of other
minerals
(8) An election made under subsection (7) is
irrevocable.
(9) If the minerals or processed minerals referred
to in paragraphs (b) and (c) of the description of A,
and in the descriptions of B and C, in subsection (4)
are precious stones, the market value of the pre­
cious stones is as follows:
(a) if the mining royalty valuer and the operator
agree on a value for the stones, that value; or
(b) if the mining royalty valuer and the operator
cannot agree on a value for the stones, the max­
imum amount that could be realized from the
sale of the stones on the open market after they
are sorted into market assortments.
(10) For the purpose of subsection (9), the mar­
ket value must be determined
(a) when the value is calculated for inventory
purposes, at the beginning or end of the fiscal
year; and
(b) when the value is calculated for any other
purpose, as of the last time the precious stones
were valued by the mining royalty valuer.
(11) If the minerals or processed minerals re­
ferred to in paragraphs (b) and (c) of the description
of A, and in the descriptions of B and C, in subsec­
tion (4) are not precious stones, their market value
is the price that could be obtained from their sale to
a person who is not related to the operator.
June 29, 2013
(5) Dans le calcul de la valeur de l’élément A de
la formule figurant au paragraphe (4), si la mine est
exploitée en coentreprise dont les membres remet­
tent des déclarations de redevances minières dis­
tinctes conformément au paragraphe 71(1) :
a) la réaffectation de la totalité ou d’une partie de
la production de la mine par un membre de la
coentreprise en faveur d’un autre membre ne
constitue pas une vente ni un transfert au titre du
paragraphe 74(2), même si une contrepartie est
versée pour cette réaffectation;
b) toute contrepartie versée au membre dont la
production a été réaffectée est incluse par ce
membre comme produit de la vente des minéraux
ou minéraux traités produits par la mine.
(6) Il n’est pas tenu compte, dans le calcul de la
valeur des éléments A à D, G et I de la formule
figurant au paragraphe (4), de la valeur des miné­
raux et minéraux traités provenant de terres aux­
quelles le présent règlement ne s’applique pas et de
leur coût de production.
(7) Dans le cas de la déclaration de redevances
minières établie pour le dernier exercice de produc­
tion de la mine, l’exploitant peut, dans le calcul de
la valeur de l’élément B de la formule figurant au
paragraphe (4), choisir d’utiliser le produit réel de
la vente des minéraux ou minéraux traités en stock
à la fin de l’exercice à une personne non liée à
l’exploitant, si la preuve de la vente est fournie, au
lieu de la valeur marchande des minéraux ou miné­
raux traités en stock à la fin de l’exercice comme le
prévoit le paragraphe (4).
(8) Le choix fait en vertu du paragraphe (7) est
irrévocable.
(9) Si les minéraux ou minéraux traités visés aux
alinéas b) et c) de l’élément A et aux éléments B
et C de la formule figurant au paragraphe (4) sont
des pierres précieuses, leur valeur marchande est la
suivante :
a) dans le cas où l’évaluateur des redevances
minières et l’exploitant s’entendent sur la valeur
des pierres, cette valeur;
b) dans le cas où ils ne s’entendent pas, la valeur
maximale qui pourrait être obtenue de la vente
des pierres sur le marché libre une fois celles-ci
triées selon leur classement commercial.
(10) Pour l’application du paragraphe (9), la va­
leur marchande est calculée :
a) au début ou à la fin de l’exercice, dans le cas
où il s’agit de déterminer la valeur des stocks;
b) au moment de la dernière évaluation de l’éva­
luateur des redevances minières, dans les autres
cas.
Mine
exploitée en
coentreprise —
calcul de
l’élément A
(11) Si les minéraux ou minéraux traités visés
aux alinéas b) et c) de l’élément A et aux élé­
ments B et C de la formule figurant au paragra­
phe (4) ne sont pas des pierres précieuses, leur va­
leur marchande est égale au prix qui pourrait être
obtenu de leur vente à une personne non liée à
l’exploitant.
Valeur
marchande
des autres
minéraux
Valeur des
minéraux
exclue du
calcul
Option de
calcul de
l’élément B —
dernier
exercice de
production
Choix
irrévocable
Valeur
marchande
des pierres
précieuses
Moment
du calcul
de la valeur
marchande
des pierres
précieuses
Le 29 juin 2013
Timing of
market value
of other
minerals
Gazette du Canada Partie I
1733
(12) For the purpose of subsection (11), the market value must be determined
(a) when the value is calculated for inventory
purposes, at the beginning or end of the fiscal
year; and
(b) when the value is calculated for any other
purpose, at the time the minerals or processed
minerals are shipped from the mine.
(13) Gains and losses from hedging transactions
must not be included in calculating the value of the
mine’s output.
(12) Pour l’application du paragraphe (11), la va­
leur marchande est calculée :
a) au début ou à la fin de l’exercice, dans le cas
où il s’agit de déterminer la valeur des stocks;
b) au moment où les minéraux ou minéraux trai­
tés sont expédiés de la mine, dans les autres cas.
Moment
du calcul
de la valeur
marchande
des autres
minéraux
(13) Les gains et les pertes provenant d’opéra­
tions de couverture n’entrent pas dans le calcul de
la valeur de la production de la mine.
Exclusion —
opérations de
couverture
Exchange
rate
(14) For the purpose of these Regulations, the
Bank of Canada’s noon exchange rate must be used
to convert foreign currencies into Canadian dollars
(a) as of the date of that transaction if a transac­
tion is carried out in a foreign currency; and
(b) as of the last day of the fiscal year if inven­
tories have been valued in a foreign currency.
Taux de
change
Operating
costs for
operations
outside Canada
(15) When operating costs are incurred for oper­
ations outside of Canada, the operator may convert
foreign currency transactions for those costs into
Canadian dollars using the Bank of Canada’s aver­
age noon exchange rate for the month in which
those costs were incurred.
Deductions
67. (1) In calculating the value of the output of a
mine for a fiscal year, only the following deduc­
tions and allowances may be claimed:
(a) the costs, incurred during the fiscal year, of
sorting, valuing, marketing and selling the min­
erals or processed minerals produced from the
mine;
(b) the costs, incurred during the fiscal year, of
insurance, storage, handling and transportation to
the processing plant or market, in respect of the
minerals or processed minerals produced from
the mine;
(c) the costs, incurred during the fiscal year, of
mining and processing minerals or processed
minerals from the mine;
(d) the costs, incurred during the fiscal year, of
repair, maintenance or reclamation at the mine;
(e) the consideration paid by a member of a joint
venture for minerals or processed minerals di­
verted from another member of the joint venture,
when each member is delivering a separate min­
ing royalty return in accordance with section 71;
(f) general and administrative costs incurred dur­
ing the fiscal year for property, employees or
operations at the mine that are not otherwise al­
located to operating costs;
(g) exploration costs incurred during the fiscal
year by an owner of the mine, other than on the
mining property, if those costs have not been
otherwise claimed as an allowance or deduction
under these Regulations, in an amount not
greater than 10% of the value of the output of the
mine multiplied by the owner’s share of that out­
put, calculated
(i) after deduction of the costs referred to in
paragraphs (a) to (f), and
(14) Pour l’application du présent règlement, le
taux de change utilisé pour convertir en dollars
canadiens les devises étrangères est celui annoncé
par la Banque du Canada à midi :
a) le jour où la transaction en devises étrangères
est effectuée;
b) si les stocks sont évalués en devises étrangè­
res, le jour où prend fin l’exercice.
(15) Lorsque des frais d’exploitation sont enga­
gés pour des opérations ayant lieu à l’extérieur du
Canada, l’exploitant peut convertir en dollars cana­
diens les transactions en devises étrangères relati­
ves à ces frais, selon le taux de change moyen à
midi de la Banque du Canada du mois au cours
duquel les frais ont été engagés.
67. (1) Dans le calcul de la valeur de la produc­
tion d’une mine pour un exercice, seuls les mon­
tants suivants peuvent être déduits :
a) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
du triage, de l’évaluation, de la commercialisa­
tion et de la vente des minéraux ou minéraux
traités produits par la mine;
b) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
de l’assurance, de l’entreposage et de la manu­
tention des minéraux ou minéraux traités pro­
duits par la mine ainsi qu’au titre de leur trans­
port vers une usine de traitement ou vers les
marchés;
c) les frais engagés au cours de l’exercice au titre
de la production et du traitement des minéraux
ou minéraux traités de la mine;
d) les frais engagés à la mine au cours de l’exer­
cice au titre des réparations, de l’entretien et des
restaurations;
e) la contrepartie versée par un membre d’une
coentreprise pour les minéraux ou minéraux trai­
tés transférés d’un autre membre de la coentre­
prise, si chaque membre remet une déclaration de
redevances minières distincte conformément à
l’article 71;
f) les frais généraux et administratifs engagés au
cours de l’exercice et qui ne sont pas autrement
compris dans les frais d’exploitation, lorsqu’ils
ont trait aux biens, aux employés ou aux opéra­
tions de la mine;
g) les frais d’exploration engagés au cours de
l’exercice par un propriétaire de la mine, ailleurs
que sur la propriété minière, si une déduction n’a
pas déjà été réclamée à leur égard aux termes
du présent règlement, jusqu’à concurrence de
10 % de la valeur de la production de la mine
Exclusion
respecting
hedging
transactions
Frais d’exploi­
tation —
opérations
à l’extérieur
du Canada
Déductions
1734
Canada Gazette Part I
(ii) before the deduction of any depreciation
allowance, mining reclamation trust contribu­
tion allowance, development allowance or
processing allowance;
(h) subject to subsection (5), paragraphs (8)(d)
and (9)(e) and subsection (10), a depreciation al­
lowance for the depreciable assets of the mine,
and for the depreciable assets of any facilities lo­
cated outside Nunavut that are used for the pro­
cessing of minerals or processed minerals pro­
duced from the mine in an amount not exceeding
the undeducted balance of the cost of those de­
preciable assets at the end of the fiscal year of
the mine;
(i) a development allowance, not exceeding the
undeducted balance at the end of the fiscal year
of the mine of
(i) exploration costs incurred, before the date
of commencement of production, on the min­
ing property as constituted on the date of
commencement of production and not de­
ducted under paragraph (g) in respect of any
other mine,
(ii) all costs incurred before the date of the
commencement of production for the purposes
of bringing the mine into production less the
total of
(A) the value of any minerals or processed
minerals produced from the mining property
that were sold or transferred before the date
of commencement of production, calculated
in accordance with section 66, and
(B) the market value of any minerals or
processed minerals produced from the min­
ing property that are in inventory on the
date of commencement of production, cal­
culated in accordance with section 66,
(iii) exploration costs incurred on the mining
property after the date of commencement of
production,
(iv) costs incurred after the date of com­
mencement of production for workings de­
signed for continuing use, including the clear­
ing, removing or stripping of overburden from
a new deposit at the mine, the sinking, excava­
tion or extension of a mine shaft, main haulage
way or similar underground workings, the
construction of an adit or other underground
entry and the construction of a road or of tail­
ings disposal structures at the mine, and
(v) if minerals or processed minerals are being
produced in commercial quantities from a re­
corded claim or leased claim that was incor­
porated into the mining property after the date
of the commencement of production of the
mine, or from another mining property that
was incorporated into the mining property on
which the mine is located after the date of the
commencement of production,
(A) if the claim or lease was purchased, the
purchase price of the claim or lease or the
amount referred to in clause (B), whichever
is the lesser, or
(B) in any other case, the costs referred
to in subparagraphs (i) and (ii) that were
June 29, 2013
multipliée par la part du propriétaire de cette
production, calculée :
(i) après soustraction des montants visés aux
alinéas a) à f),
(ii) avant soustraction de toute déduction pour
amortissement ou de toute déduction relative à
l’aménagement, au traitement ou à la contribu­
tion effectuée au profit d’une fiducie de res­
tauration minière;
h) sous réserve du paragraphe (5), des ali­
néas (8)d) et (9)e) et du paragraphe (10), une dé­
duction pour amortissement des actifs amortissa­
bles de la mine et des actifs amortissables des
installations, situées à l’extérieur du Nunavut et
utilisées pour le traitement des minéraux ou mi­
néraux traités produits par la mine, dont le mon­
tant ne dépasse pas la fraction non amortie du
coût de ces actifs amortissables à la fin de
l’exercice;
i) une déduction relative à l’aménagement ne dé­
passant pas la fraction non amortie à la fin de
l’exercice du total des sommes suivantes :
(i) les frais d’exploration engagés, avant la
date de mise en production, sur la propriété
minière telle qu’elle était à cette date, et non
déduits aux termes de l’alinéa g) à l’égard de
toute autre mine,
(ii) l’excédent des frais engagés avant la date
de mise en production de la mine en vue d’en
lancer la production sur le total des sommes
suivantes :
(A) la valeur des minéraux ou minéraux
traités provenant de la propriété minière qui
ont été vendus ou transférés avant la date de
mise en production, calculée conformément
à l’article 66,
(B) la valeur marchande des minéraux ou
minéraux traités provenant de la propriété
minière qui sont en stock à la date de mise
en production, calculée conformément à
l’article 66,
(iii) les frais d’exploration engagés sur la
propriété minière après la date de mise en
production,
(iv) les frais engagés après la date de mise en
production pour des ouvrages conçus pour un
usage prolongé, y compris le dégagement ou
l’enlèvement des terrains de recouvrement
d’un nouveau gisement à la mine, la perfora­
tion, le creusage ou l’extension d’un puits de
mine, d’une galerie de roulage principale ou
d’autres aménagements souterrains similaires,
la construction d’une galerie horizontale ou
d’une autre voie d’accès souterraine, et la
construction d’une route ou de structures
d’évacuation des résidus à la mine,
(v) si des minéraux ou minéraux traités sont
produits en quantité commerciale soit à partir
d’un claim enregistré ou d’un claim enregistré
faisant l’objet d’un bail qui a été incorporé à la
propriété minière après la date de mise en pro­
duction, soit à partir d’une autre propriété
minière qui a été incorporée à la propriété
minière sur laquelle la mine est située après la
date de mise en production :
Le 29 juin 2013
incurred on the incorporated claim or lease
and that have not been previously claimed
as a deduction or allowance under these
Regulations;
(j) a mining reclamation trust contribution allow­
ance, determined by the operator, not exceeding
the undeducted balance at the end of the fiscal
year of amounts contributed to the mining rec­
lamation trust with respect to any environmental
impact resulting from the mining of minerals
from lands to which these Regulations apply;
(k) if minerals or processed minerals are pro­
cessed by the operator of the mine before their
sale or transfer, an annual processing allowance
equal to the lesser of
(i) subject to subsection (2), 8% of the original
cost of the processing assets used by the oper­
ator in the processing of the output of the mine
during the fiscal year, and
(ii) 65% of the value of the output of the mine,
after deduction of the amounts referred to in
paragraphs (a) to (j); and
(l) if minerals or processed minerals from the
mine are processed at another mine, or at any fa­
cilities located outside Nunavut that are used for
the processing of minerals or processed minerals
produced from another mine that is owned by the
operator or by a person related to the operator,
the total of
(i) the amount of the costs of the other mine
that are not deductible under paragraph (8)(b),
(ii) the amount by which the processing allow­
ance for the other mine is reduced under para­
graph (8)(c), and
(iii) the amount by which the undeducted bal­
ance of the original cost of the other mine’s
depreciable assets is adjusted under para­
graph (8)(d).
Production or
fiscal year less
than 12 months
Deduction
respecting
related person
(2) When a mine is in production for less than
12 months in a fiscal year or a fiscal year of a mine
is less than 12 months,
(a) the deduction for processing allowance calcu­
lated under subparagraph (1)(k)(i) must be multi­
plied by one-twelfth times the number of months
in the fiscal year that the mine was in production
or the number of months in the shortened fiscal
year, as the case may be; and
(b) each dollar amount in column 1 of the table
to subsection 66(1) must be multiplied by onetwelfth times the number of months in the fiscal
year that the mine was in production or the num­
ber of months in the shortened fiscal year, as the
case may be.
(3) When the operator of a mine claims a deduc­
tion for costs incurred in a transaction with a re­
lated person, the costs allowed as a deduction under
this section must be the amount of the actual costs
Gazette du Canada Partie I
(A) dans le cas où le claim ou le bail a été
acheté, le prix d’achat ou, s’ils sont moins
élevés, les frais visés à la division (B),
(B) dans les autres cas, les frais visés aux
sous-alinéas (i) et (ii) engagés à l’égard du
claim ou du bail ainsi incorporé et pour les­
quels une déduction n’a pas déjà été récla­
mée en vertu du présent règlement;
j) une déduction relative à la contribution effec­
tuée au profit d’une fiducie de restauration mi­
nière, déterminée par l’exploitant, ne dépassant
pas la fraction non amortie, à la fin de l’exercice,
des contributions effectuées au profit de la fidu­
cie de restauration minière en raison des ré­
percussions environnementales découlant de l’ex­
ploitation minière des terres visées par le présent
règlement;
k) si des minéraux ou minéraux traités ont été
traités par l’exploitant de la mine avant leur
vente ou leur transfert, une déduction annuelle
relative au traitement égale à la moins élevée des
sommes suivantes :
(i) sous réserve du paragraphe (2), 8 % du coût
d’origine des biens utilisés pour le traitement
dont l’exploitant fait usage dans le traitement
de la production de la mine pendant l’exercice,
(ii) 65 % de la valeur de la production de la
mine, déduction faite des sommes visées aux
alinéas a) à j);
l) si des minéraux ou minéraux traités de la mine
sont traités dans une autre mine ou dans des ins­
tallations situées à l’extérieur du Nunavut et
utilisées pour le traitement des minéraux ou mi­
néraux traités produits par une autre mine appar­
tenant à l’exploitant ou à une personne liée à
celui-ci, le total des sommes suivantes :
(i) les frais engagés à l’égard de l’autre mine
qui ne sont pas déductibles aux termes de l’ali­
néa (8)b),
(ii) la réduction aux termes de l’alinéa (8)c) de
la déduction relative au traitement de l’autre
mine,
(iii) le rajustement de la fraction non amortie
du coût d’origine des actifs amortissables de
l’autre mine aux termes de l’alinéa (8)d).
(2) Lorsqu’une mine est en production durant
moins de douze mois au cours d’un exercice ou que
son exercice est de moins de douze mois :
a) la déduction relative au traitement calculée
conformément au sous-alinéa (1)k)(i) est multi­
pliée par un douzième du nombre de mois de
production de la mine pendant l’exercice ou du
nombre de mois que comprend l’exercice de
moins de douze mois;
b) les valeurs indiquées à la colonne 1 du tableau
du paragraphe 66(1) sont multipliées par un
douzième du nombre de mois de production
de la mine pendant l’exercice ou du nombre de
mois que comprend l’exercice de moins de
douze mois.
(3) Lorsque l’exploitant d’une mine réclame une
déduction pour les frais engagés relativement à une
opération avec une personne liée, le montant de la
déduction permise par le présent article est le
1735
Production ou
exercice de
moins de douze
mois
Déduction —
opération avec
une personne
liée
1736
Canada Gazette Part I
incurred by the related person, exclusive of any
profit, gain or commission to the related person or
to any other related person.
Depreciation
allowance
(4) A depreciation allowance may be claimed in
respect of a depreciable asset in the fiscal year in
which it is first used in the operations of the mine.
Reduction in
depreciation
allowance
(5) When an operator disposes of, or receives in­
surance proceeds in respect of, assets for which a
depreciation allowance has been claimed,
(a) the undeducted balance of depreciable assets
must be reduced by the lesser of
(i) the proceeds of disposition or insurance
proceeds, as the case may be, and
(ii) the original cost of the asset; and
(b) when the lesser of the amounts referred to in
subparagraphs (a)(i) and (ii) exceeds the un­
deducted balance of depreciable assets in the fis­
cal year in which the assets were disposed of, the
excess must be included in the value of the out­
put of the mine for that fiscal year.
Depreciation
allowance —
proceeds of
disposition
(6) For the purposes of subsection (5), when the
operator of a mine sells to a related person an asset
for which a depreciation allowance has been
claimed or removes the asset from the mine, the
proceeds of disposition of the asset are the amount
that could be expected to be realized from the sale
of the asset to a person not related to the operator.
(7) When the operator of a mine purchases from
a related person an asset that is eligible for a de­
preciation allowance or transfers to the mine an
asset from another mine owned by the operator, the
cost of the asset for the purposes of calculating a
depreciation allowance is the amount that the oper­
ator could be expected to pay to purchase that asset
from a person not related to the operator.
(8) When, in a particular fiscal year, a mine’s
operator uses the mine’s depreciable assets, or any
facilities located outside Nunavut that are used for
the processing of minerals or processed minerals
produced from the mine, to process minerals or
processed minerals other than those produced from
the mine,
(a) the revenue earned from the sale or process­
ing of those minerals or processed minerals must
not be included in the value of the output of the
mine;
(b) the deduction for the costs incurred during
the fiscal year under paragraphs (1)(a) to (f) must
be reduced by any costs incurred for the process­
ing of minerals or processed minerals not pro­
duced from the mine;
(c) the original cost of the processing assets used
to calculate the processing allowance amount
under subparagraph (1)(k)(i) must be reduced by
an amount equal to the original cost of the pro­
cessing assets multiplied by the ratio of the costs
incurred during the fiscal year under para­
graphs (1)(a) to (f) for the processing of minerals
or processed minerals not produced from the
Depreciation
allowance —
purchase cost
Rules
respecting
processing
minerals not
produced at the
mine
June 29, 2013
montant des frais réels engagés par la personne liée,
à l’exclusion de tout bénéfice, gain ou commission
versé à cette personne ou à toute autre personne liée
à l’exploitant.
(4) Une déduction pour amortissement peut être
réclamée à l’égard d’un actif amortissable durant le
premier exercice au cours duquel il est utilisé dans
l’exploitation de la mine.
(5) Lorsqu’un exploitant dispose des actifs à
l’égard desquels une déduction pour amortissement
a été réclamée ou reçoit le produit de l’assurance
pour ceux-ci :
a) la fraction non amortie des actifs amortis­
sables est réduite du moindre des montants
suivants :
(i) le produit de la disposition ou de
l’assurance,
(ii) le coût d’origine des actifs;
b) lorsque le moindre des montants visés à
l’alinéa a) dépasse la fraction non amortie des
actifs amortissables durant l’exercice au cours
duquel il en a été disposé, l’excédent est inclus
dans la valeur de la production de la mine pour
cet exercice.
(6) Pour l’application du paragraphe (5), lorsque
l’exploitant d’une mine vend à une personne liée un
actif à l’égard duquel une déduction pour amortis­
sement a été réclamée ou lorsqu’il retire l’actif de
la mine, le produit de la disposition correspond au
produit probable de la vente de cet actif à une per­
sonne qui n’est pas liée à l’exploitant.
(7) Lorsque l’exploitant d’une mine achète d’une
personne liée un actif admissible à une déduction
pour amortissement ou transfère à la mine un actif
provenant d’une autre mine lui appartenant, le coût
de l’actif servant au calcul de cette déduction cor­
respond au montant qu’il pourrait devoir payer pour
acheter cet actif d’une personne qui ne lui est pas
liée.
(8) Si, au cours d’un exercice, l’exploitant d’une
mine se sert des actifs amortissables de la mine ou
d’installations, situées à l’extérieur du Nunavut et
utilisées pour le traitement des minéraux ou miné­
raux traités produits par la mine, pour traiter des
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas de la mine :
a) les revenus tirés de la vente ou du traitement
de ces minéraux ou minéraux traités sont exclus
de la valeur de la production de la mine;
b) la déduction pour les frais engagés pendant
l’exercice aux termes des alinéas (1)a) à f) est
réduite des frais engagés pour le traitement des
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas de la mine;
c) le coût d’origine des biens utilisés pour le
traitement ayant servi au calcul de la déduction
relative au traitement aux termes du sous­
alinéa (1)k)(i) est réduit d’une somme égale au
coût d’origine des biens utilisés pour le traite­
ment multiplié par le rapport entre, d’une part,
les frais engagés pendant l’exercice aux termes
des alinéas (1)a) à f) pour le traitement des miné­
raux ou minéraux traités qui ne proviennent pas
Déduction pour
amortissement
Réduction de
déduction pour
amortissement
Déduction de
dépréciation —
produit de la
disposition
Déduction de
dépréciation —
coût de l’actif
Traitement de
minéraux ne
provenant pas
de la mine
Le 29 juin 2013
mine to the total costs incurred during the fiscal
year, under those paragraphs, for the processing
of all minerals or processed minerals at the mine;
and
(d) the undeducted balance of the original cost of
the mine’s depreciable assets at the end of the
fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the original cost of the deprecia­
ble assets used to process minerals or processed
minerals not produced from the mine multiplied
by the ratio of the costs incurred under para­
graphs (1)(a) to (f) during that fiscal year and all
prior fiscal years for the processing through
those assets of minerals or processed minerals
not produced from the mine to the total costs in­
curred under those paragraphs during that fiscal
year and all prior fiscal years for the processing
through those assets of all minerals and pro­
cessed minerals at the mine.
Rules
respecting
adjustment of
calculations
(9) When a mine produces minerals or processed
minerals from lands to which these Regulations
apply and any other lands,
(a) the deduction for the costs incurred during
the fiscal year under paragraphs (1)(a) to (f) must
be reduced by any costs incurred for the produc­
tion of minerals or processed minerals from
lands other than lands to which these Regulations
apply;
(b) the original cost of the processing assets used
to calculate the processing allowance under sub­
paragraph (1)(k)(i) must be reduced by an
amount equal to the original cost of the process­
ing assets multiplied by the ratio of the costs
incurred during the fiscal year under para­
graphs (1)(a) to (f) for the processing of minerals
or processed minerals produced from lands other
than lands to which these Regulations apply to
the total costs incurred during the fiscal year,
under those paragraphs, for the processing of all
minerals or processed minerals at the mine;
(c) the undeducted balance of costs eligible for
the mine’s development allowance at the end of
the fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the costs referred to in subpara­
graph (1)(i)(ii) multiplied by the ratio of the costs
incurred under paragraphs (1)(a) to (f) during
that fiscal year and all prior fiscal years for the
production of minerals or processed minerals
from lands other than lands to which these Regu­
lations apply to the total costs incurred under
those paragraphs during that fiscal year and all
prior fiscal years for the production of all min­
erals or processed minerals at the mine;
(d) the undeducted balance of costs eligible for
the mine’s development allowance at the end of
the fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the costs of the workings re­
ferred to in subparagraph (1)(i)(iv) used in the
production of minerals or processed minerals
from lands other than lands to which these Regu­
lations apply multiplied by the ratio of the costs
incurred under paragraphs (1)(c) to (f) during
that fiscal year and all prior fiscal years for the
use of those workings in the production of min­
erals or processed minerals from lands other than
Gazette du Canada Partie I
de la mine et, d’autre part, le total des frais enga­
gés pendant l’exercice aux termes de ces alinéas
pour le traitement, à la mine, de tous les miné­
raux ou minéraux traités;
d) la fraction non amortie du coût d’origine des
actifs amortissables de la mine à la fin de
l’exercice est rajustée par soustraction d’une
somme égale au coût d’origine des actifs amor­
tissables ayant servi au traitement des minéraux
ou minéraux traités qui ne proviennent pas de la
mine multiplié par le rapport entre, d’une part,
les frais engagés pendant l’exercice et tous les
exercices précédents aux termes des alinéas (1)a)
à f) pour le traitement au moyen de ces actifs des
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas de la mine et, d’autre part, le total des frais
engagés pendant l’exercice et tous les exercices
précédents aux termes des mêmes alinéas pour le
traitement, à la mine, au moyen de ces actifs de
tous les minéraux ou minéraux traités.
(9) Si des minéraux ou minéraux traités sont
produits par une mine et proviennent de terres vi­
sées par le présent règlement et d’autres terres :
a) la déduction pour les frais engagés pendant
l’exercice aux termes des alinéas (1)a) à f) est
réduite des frais engagés pour la production de
minéraux ou minéraux traités qui ne proviennent
pas des terres visées par le présent règlement;
b) le coût d’origine des biens utilisés pour le trai­
tement ayant servi au calcul de la déduction
relative au traitement aux termes du sous­
alinéa (1)k)(i) est réduit d’une somme égale au
coût d’origine des biens utilisés pour le traite­
ment multiplié par le rapport entre, d’une part,
les frais engagés pendant l’exercice aux termes
des alinéas (1)a) à f) pour le traitement des miné­
raux ou minéraux traités qui ne proviennent pas
des terres visées par le présent règlement et,
d’autre part, le total des frais engagés pendant
l’exercice aux termes des mêmes alinéas pour le
traitement, à la mine, de tous les minéraux ou
minéraux traités;
c) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement de la mine
à la fin de l’exercice est rajustée par soustraction
d’une somme égale aux frais engagés aux termes
du sous-alinéa (1)i)(ii) multipliés par le rapport
entre, d’une part, les frais engagés pendant
l’exercice et tous les exercices précédents aux
termes des alinéas (1)a) à f) pour la production
de minéraux ou minéraux traités qui ne provien­
nent pas des terres visées par le présent règle­
ment et, d’autre part, le total des frais engagés
pendant l’exercice et tous les exercices précé­
dents aux termes des mêmes alinéas pour la pro­
duction, à la mine, de tous les minéraux ou miné­
raux traités;
d) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement de la mine
à la fin de l’exercice est rajustée par soustraction
d’une somme égale aux frais engagés pour les
ouvrages visés au sous-alinéa (1)i)(iv) servant à
la production de minéraux ou minéraux traités
qui ne proviennent pas des terres visées par le
présent règlement multipliés par le rapport entre,
d’une part, les frais engagés pendant l’exercice et
1737
Règles de
rajustement des
calculs
1738
Canada Gazette Part I
lands to which these Regulations apply to the
total costs incurred under those paragraphs dur­
ing that fiscal year and all prior fiscal years for
the use of those workings in the production of all
minerals or processed minerals at the mine; and
(e) the undeducted balance of the original cost of
the mine’s depreciable assets at the end of the
fiscal year must be adjusted to exclude an
amount equal to the original cost of the deprecia­
ble assets used in the production or processing of
minerals or processed minerals produced from
lands other than lands to which these Regulations
apply multiplied by the ratio of the costs incurred
under paragraphs (1)(a) to (f) during that fiscal
year and all prior fiscal years for the use of those
assets for the production or processing of min­
erals or processed minerals produced from lands
other than lands to which these Regulations
apply to the total costs incurred under those
paragraphs during that fiscal year and all prior
fiscal years for the use of those assets for the
production or processing of all minerals or pro­
cessed minerals produced at the mine.
Timing and
other
requirements
respecting
adjustments
Limitations on
deductions and
allowances
(10) The adjustments referred to in para­
graphs (8)(d) and (9)(c) to (e) must each be calcu­
lated at the end of each fiscal year of the mine with
the difference between the amount calculated for
that fiscal year and the amount calculated for the
previous fiscal year being added to or subtracted
from the undeducted balance of the depreciable
assets or the undeducted balance of the costs eli­
gible for the development allowance, as the case
may be.
(11) Despite any other subsection of this section,
no deduction or allowance can be made in respect
of a mine in relation to
(a) the capital cost of the depreciable assets,
other than those subject to the depreciation al­
lowance under paragraph (1)(h);
(b) depletion in the value of the mine or mining
property by reason of exhaustion of the minerals;
(c) if an owner or the operator of the mine is a
corporation,
(i) remuneration and travel costs of directors,
(ii) stock transfer agents’ fees,
(iii) shareholders’ meetings or the preparation
of shareholders’ reports, and
(iv) legal, accounting and other costs incurred
in connection with incorporations, reorganiza­
tions, financing or security or stock issues;
(d) interest on any debt, including an overdraft,
loan, mortgage, advance, debenture or bond,
that is capitalized or expensed for accounting
purposes;
(e) remuneration of executive officers, adminis­
trative and consulting costs and costs in respect
of offices not located at the mine site, unless that
remuneration or those costs are directly related to
June 29, 2013
tous les exercices précédents aux termes des ali­
néas (1)c) à f) pour l’usage de ces ouvrages dans
la production de minéraux ou minéraux traités
qui ne proviennent pas des terres visées par le
présent règlement et, d’autre part, le total des
frais engagés pendant l’exercice et tous les exer­
cices précédents aux termes des mêmes alinéas
pour l’usage de ces ouvrages dans la production,
à la mine, de tous les minéraux ou minéraux
traités;
e) la fraction non amortie du coût d’origine des
actifs amortissables de la mine à la fin de
l’exercice est rajustée par soustraction d’une
somme égale au coût d’origine des actifs amor­
tissables utilisés dans la production ou le traite­
ment des minéraux ou minéraux traités qui ne
proviennent pas des terres visées par le présent
règlement multiplié par le rapport entre, d’une
part, les frais engagés pendant l’exercice et tous
les exercices précédents aux termes des ali­
néas (1)a) à f) pour l’utilisation de ces actifs dans
la production ou le traitement des minéraux ou
minéraux traités qui ne proviennent pas des ter­
res visées par le présent règlement et, d’autre
part, le total des frais engagés pendant l’exercice
et tous les exercices précédents aux termes des
mêmes alinéas pour l’utilisation de ces actifs
dans la production ou le traitement, à la mine, de
tous les minéraux ou minéraux traités.
(10) Les rajustements prévus aux alinéas (8)d) et
(9)c) à e) sont calculés à la fin de chaque exercice
de la mine et la différence entre la somme calculée
pour l’exercice et la somme calculée pour les exer­
cices précédents est additionnée à la fraction non
amortie des actifs amortissables ou des frais admis­
sibles à la déduction relative à l’aménagement, ou
en est soustraite, s’il y a lieu.
(11) Malgré les autres dispositions du présent ar­
ticle, aucune déduction n’est accordée relativement
à une mine pour :
a) le coût en capital des actifs amortissables au­
tres que ceux visés par la déduction pour amor­
tissement prévue à l’alinéa (1)h);
b) la baisse de la valeur de la mine ou de la pro­
priété minière en raison de l’épuisement des ré­
serves de minéraux;
c) lorsque le propriétaire ou l’exploitant de la
mine est une société :
(i) la rémunération et les frais de déplacement
des administrateurs,
(ii) les honoraires versés aux agents des
transferts,
(iii) les réunions des actionnaires et l’éta­
blissement des rapports des actionnaires,
(iv) les frais juridiques, de comptabilité et
ceux liés à la constitution en personne mo­
rale, aux réorganisations, au financement et à
l’émission de valeurs mobilières ou d’actions;
d) l’intérêt sur toute dette, y compris les décou­
verts, les emprunts, les avances, les hypothèques,
les débentures et les obligations, capitalisé
ou passé en charges pour les besoins de la
comptabilité;
Rajustements
Coûts et frais
ne donnant pas
droit à
déduction
Le 29 juin 2013
operations of the mine or to the marketing and
selling of minerals or processed minerals pro­
duced from the mine;
(f) the taxes on profits, property or capital, or
payments in lieu of those taxes, paid to any level
of government and the cost of preparing returns
in respect of those taxes, except for customs
duties, sales and excise taxes not otherwise re­
fundable to the operator, for any taxes related to
the employment of employees, and for the cost
of preparing a return in respect of those taxes;
(g) the royalties paid for the use of mining prop­
erty or royalties calculated on revenue, produc­
tion or profits of the mine and for the cost of
calculating the royalties, except for the cost of
calculating those royalties that are payable under
these Regulations;
(h) payments made to an organization, com­
munity or corporation, including an Aboriginal
organization, community or corporation, that are
not attributable to the provision of goods and
services directly related to the development and
operation of the mine or to prospecting and ex­
ploration on lands to which these Regulations
apply;
(i) payments made for the use or lease of, or ac­
cess to, the surface of the land on which the mine
is located;
(j) discounts on bonds, debentures, shares or
sales of receivables;
(k) increases in reserves or provisions for contin­
gencies, other than in respect of a mining rec­
lamation trust;
(l) dues and memberships for persons, other than
employees, involved in the operation of the
mine;
(m) insurance premiums other than those paid for
minerals or processed minerals produced from
the mine;
(n) costs incurred during the fiscal year to pro­
duce revenue that does not form part of the value
of the output of the mine;
(o) subject to subparagraph (1)(i)(v), the pur­
chase price of a recorded claim, a lease of a
recorded claim or a mine;
(p) the purchase price of any financial
instrument;
(q) charitable donations;
(r) advertising costs not directly identified with
the output of a particular mine;
(s) any cost not evidenced in accordance with
generally accepted auditing standards;
(t) the cost of inventories of fuel, other consum­
ables and spare parts that have not been con­
sumed in the operation of the mine;
(u) the costs of staking or recording a claim, or
the cost of surveying the claim for the purpose of
taking it to lease;
(v) rent paid for the lease of a recorded claim
under these Regulations;
(w) the cost of preparing any financial informa­
tion not required for the calculation of mining
royalties;
Gazette du Canada Partie I
e) la rémunération des dirigeants, les frais
d’administration et de consultation ainsi que les
frais relatifs aux bureaux qui ne sont pas situés
sur le site de la mine, sauf s’ils sont directement
liés à l’exploitation de la mine ou à la commer­
cialisation et à la vente des minéraux ou miné­
raux traités produits par la mine;
f) les impôts et taxes sur les bénéfices, les biens
ou le capital, et les paiements en tenant lieu, ver­
sés à tous les ordres de gouvernement et les frais
de préparation des déclarations de revenus relati­
ves à ces impôts et taxes, à l’exception des droits
de douane, des taxes de vente et d’accise qui ne
sont pas à rembourser à l’exploitant, des impôts
concernant l’emploi de personnel et des frais de
préparation des déclarations de revenus relatives
à ces impôts ou taxes;
g) les redevances payées pour l’utilisation d’une
propriété minière et les redevances calculées sur
les revenus, la production ou les bénéfices de la
mine et les frais relatifs au calcul de ces redevan­
ces sauf si ces frais sont des redevances à payer
au titre du présent règlement;
h) les paiements faits à un organisme, à une col­
lectivité ou à une société autochtone ou non­
autochtone, qui ne sont pas attribuables à la
fourniture de biens et à la prestation de services
directement liés à l’aménagement et à l’exploi­
tation de la mine ou à la prospection et à
l’exploration sur des terres visées par le présent
règlement;
i) les paiements effectués pour utiliser ou louer la
surface du terrain sur lequel se trouve la mine, ou
pour y avoir accès;
j) les escomptes accordés sur les obligations, les
débentures, les actions et les créances vendues;
k) les augmentations du fonds de réserve ou de la
réserve pour les imprévus, à l’exception de celles
se rapportant à une fiducie de restauration
minière;
l) les droits d’adhésion versés pour des person­
nes, autres que les employés, prenant part à
l’exploitation de la mine;
m) les primes d’assurance, sauf celles payées
pour les minéraux ou minéraux traités produits
par la mine;
n) les frais engagés pendant l’exercice pour gé­
nérer des revenus qui n’entrent pas dans le calcul
de la valeur de la production de la mine;
o) sous réserve du sous-alinéa (1)i)(v), le prix
d’achat d’un claim enregistré, d’un claim enre­
gistré visé par un bail ou d’une mine;
p) le prix d’achat de tout instrument financier;
q) les dons de charité;
r) les frais engagés pour la publicité ne visant pas
la production d’une mine en particulier;
s) les frais qui ne sont pas attestés conformé­
ment aux normes de vérification généralement
reconnues;
t) le coût des stocks de combustible, des biens de
consommation et des pièces de rechange qui
n’ont pas été utilisés dans le cadre de l’exploi­
tation de la mine;
1739
1740
Canada Gazette Part I
(x) any cost incurred after any precious stones
have been last valued by the mining royalty
valuer, if those stones were sold or transferred to
a related party, or to any other person if proof of
the disposition is not provided, or if the stones
were cut and polished before their sale or
transfer;
(y) any costs related to public, community or
government relations unless those costs were in­
curred for environmental assessments or other
regulatory processes; and
(z) any fines, penalties or bribes.
Change of
owner or
operator has no
effect
68. (1) A change in the ownership or of the
operator of a mine does not affect
(a) the undeducted balance of the depreciable as­
sets eligible for a depreciation allowance;
(b) the undeducted balance of the costs eligible
for a development allowance;
(c) the undeducted balance of contributions to a
mining reclamation trust; or
(d) the original cost of the assets used for calcu­
lating a processing allowance.
Costs not
eligible for
development
allowance
(2) Subject to paragraph 67(1)(i), when a re­
corded claim expires or its recording is cancelled,
or a lease expires or is cancelled, any costs incurred
in respect of that claim or lease that would other­
wise be eligible for a development allowance are no
longer eligible for a development allowance in re­
spect of any mine.
(3) If a mining property is acquired by the
operator of another mine and the operations on the
two mining properties are combined to become a
single operation, the undeducted balance of the
costs eligible for the development allowance, the
undeducted balance of the cost of the depreciable
assets eligible for the depreciation allowance, the
undeducted balance of the contributions to a mining
reclamation trust and the original cost of the pro­
cessing assets eligible for the processing allowance
for each mine must be combined.
Combining
operations on
two mining
properties
Valuations
when mining
property
purchased from
Crown
(4) For the purpose of subsection (3), if an
operator purchases a mining property from the
Crown, the value of the undeducted balance of the
costs eligible for the development allowance, of the
undeducted balance of the cost of the depreciable
assets eligible for the depreciation allowance and of
the original cost of the processing assets eligible for
the processing allowance of the purchased mine is
June 29, 2013
u) le coût du jalonnement et de l’enregistre­
ment d’un claim et le coût de l’arpentage d’un
claim effectué en vue d’obtenir un bail;
v) le loyer payé pour le bail d’un claim enregistré
en vertu du présent règlement;
w) le coût relatif à l’établissement de données fi­
nancières qui ne sont pas nécessaires au calcul
des redevances minières;
x) les frais engagés après la dernière évaluation
des pierres précieuses faite par l’évaluateur des
redevances minières si celles-ci ont été vendues
ou transférées à une personne liée ou à toute au­
tre personne, si la preuve de leur disposition
n’est pas fournie, ou si elles ont été taillées ou
polies avant leur vente ou leur transfert;
y) les frais engagés pour les relations publiques
et administratives et pour les relations avec les
collectivités, sauf s’ils ont été engagés pour une
évaluation environnementale ou pour tout autre
processus réglementaire;
z) toute amende, peine et sanction de même que
tout pot-de-vin.
68. (1) Le changement de propriétaire ou
d’exploitant de la mine n’a pas pour effet de
modifier :
a) la fraction non amortie des actifs amortis­
sables admissibles à une déduction pour
amortissement;
b) la fraction non amortie des frais admissibles à
la déduction relative à l’aménagement;
c) la fraction non amortie des contributions ef­
fectuées au profit d’une fiducie de restauration
minière;
d) le coût d’origine des actifs ayant servi au cal­
cul de la déduction relative au traitement.
(2) Sous réserve de l’alinéa 67(1)i), si un claim
enregistré ou un bail expire ou est annulé, tous les
frais engagés relativement au claim ou au bail qui
seraient autrement admissibles à une déduction
relative à l’aménagement cessent d’être admissibles
à une telle déduction à l’égard de toute mine.
(3) Si une propriété minière est acquise par
l’exploitant d’une autre mine et que les activités des
propriétés minières sont regroupées dans une seule,
la fraction non amortie des coûts admissibles à une
déduction relative à l’aménagement, la fraction non
amortie du coût des actifs amortissables admissible
à une déduction pour amortissement, la fraction non
amortie des contributions effectuées au profit d’une
fiducie de restauration minière et le coût d’origine
des biens utilisés pour le traitement admissible à la
déduction relative au traitement pour chaque mine
sont regroupés.
(4) Pour l’application du paragraphe (3), si l’ex­
ploitant achète une propriété minière de la Cou­
ronne, la valeur de la fraction non amortie des coûts
admissibles à une déduction relative à l’aména­
gement, de la fraction non amortie du coût des ac­
tifs amortissables admissible à une déduction pour
amortissement et du coût d’origine des biens utili­
sés pour le traitement admissible à la déduction
Changement de
propriétaire ou
d’exploitant —
sans effet
Frais non
admissibles à
une déduction
Regroupement
des activités
minières
Achat d’une
propriété
minière de la
Couronne
Le 29 juin 2013
the lesser of the value established at the time the
Crown acquired the mining property and the value
established in the agreement of purchase and sale
for that property.
Statement
respecting
minerals whose
gross value
exceeds
$100,000
69. (1) If, in a particular year, minerals or processed minerals that are from a leased claim and
whose gross value exceeds $100,000 are processed
at a mine, removed from a mine, sold or otherwise
disposed of, the lessee must, within one month after
the end of that year, deliver to the Chief a statement
setting out
(a) the name and a description of the mine;
(b) the names and addresses of all owners,
operators and other lessees of the mine;
(c) the name and address of a person to whom
notices may be sent;
(d) the weight and value of minerals or pro­
cessed minerals processed at the mine, removed
from the mine, sold or otherwise disposed of dur­
ing the year and during each month of that year;
and
(e) the design capacity of any mill, concentrator
or other processing plant at the mine.
Notice of
changes
(2) A lessee who has delivered a statement
under subsection (1) must promptly notify the
Chief of
(a) any change in the name and address of the
person to whom notices may be sent; and
(b) any change in the ownership or of the
operator of the mine.
70. (1) On or before the last day of the fourth
month after the end of each fiscal year of a mine,
including the fiscal year during which the mine
commences production and all subsequent years for
which there are any amounts that qualify for
determining the values of A to H and J in subsec­
tion 66(4), the operator of the mine must deliver to
the Chief a mining royalty return, in the prescribed
form, setting out
(a) the name and a description of the mine;
(b) the name and address of the operator;
(c) the names of processing plants to which min­
erals or processed minerals have been shipped
from the mine for processing;
(d) the weight of the minerals or processed min­
erals produced from the mine during the fiscal
year;
(e) the weight and value of the minerals or pro­
cessed minerals produced from the mine that
were
(i) sold or transferred during the fiscal year of
the mine to persons not related to the
operator;
(ii) sold or transferred during the fiscal year of
the mine to persons related to the
operator;
(iii) in inventory at the beginning of the fiscal
year of the mine, and
Contents of
royalty return
Gazette du Canada Partie I
relative au traitement de la mine achetée corres­
pond à celle établie au moment où la Couronne a
acquis la propriété minière ou à celle établie dans la
convention d’achat-vente de la propriété, si celle-ci
est inférieure.
69. (1) Si, au cours d’une année donnée, des mi­
néraux ou minéraux traités qui proviennent d’un
claim enregistré visé par un bail et dont la valeur
brute dépasse 100 000 $ sont traités à la mine, en
sont retirés ou sont vendus ou qu’il en est autre­
ment disposé, le preneur à bail, dans le mois
suivant la fin de cette année donnée, remet au chef
une déclaration qui comporte les renseignements
suivants :
a) le nom et la description de la mine;
b) les nom et adresse de tous les propriétaires,
exploitants et preneurs à bail de la mine;
c) les nom et adresse d’une personne à qui les
avis peuvent être envoyés;
d) le poids et la valeur des minéraux ou minéraux
traités qui ont été traités à la mine, retirés de
celle-ci, vendus ou dont il a été autrement dispo­
sé pendant l’année et au cours de chaque mois de
l’année;
e) la capacité de production nominale de toute
usine de traitement à la mine, notamment toute
usine de broyage ou de concentration.
(2) Le preneur à bail qui a produit la déclaration
avise sans délai le chef :
a) de tout changement apporté aux nom et
adresse de la personne à qui les avis peuvent être
envoyés;
b) de tout changement de propriétaire ou
d’exploitant de la mine.
70. (1) Au plus tard le dernier jour du quatrième
mois suivant la fin de l’exercice d’une mine, y
compris l’exercice au cours duquel la mine est mise
en production et tous les exercices suivants au
cours desquels des sommes sont indiquées pour
calculer la valeur des éléments A à H et J de la
formule figurant au paragraphe 66(4), l’exploitant
de la mine remet au chef une déclaration de rede­
vances minières, selon la formule prescrite, qui
comporte les renseignements suivants :
a) le nom et la description de la mine;
b) les nom et adresse de l’exploitant;
c) le nom des usines de traitement où les miné­
raux ou minéraux traités ont été expédiés de la
mine pour traitement;
d) le poids des minéraux ou minéraux traités
produits par la mine pendant l’exercice;
e) le poids et la valeur des minéraux ou minéraux
traités produits par la mine :
(i) vendus ou transférés au cours de l’exer­
cice à des personnes non liées à l’exploitant,
(ii) vendus ou transférés au cours de l’exer­
cice à des personnes liées à l’exploitant,
(iii) en stock au début de l’exercice,
(iv) en stock à la fin de l’exercice;
f) tous les frais et déductions réclamés aux ter­
mes du paragraphe 67(1);
1741
Déclaration —
valeur brute de
minéraux de
plus de
100 000 $
Avis de
changement
Déclaration de
redevances
minières
1742
Canada Gazette Part I
(iv) in inventory at the end of the fiscal year of
the mine;
(f) any costs, deductions and allowances claimed
under subsection 67(1);
(g) if exploration costs are claimed as a deduc­
tion under paragraph 67(1)(g), or if costs are in­
cluded in the costs eligible for a development
allowance under paragraph 67(1)(i), the recorded
claims or leases on which those costs were
incurred;
(h) in respect of depreciable assets,
(i) the undeducted balance of depreciable as­
sets at the beginning of the fiscal year,
(ii) the cost of additions during the fiscal year
to depreciable assets,
(iii) the proceeds from the disposition during
the fiscal year of depreciable assets,
(iv) the undeducted balance of depreciable as­
sets at the end of the fiscal year before deduc­
tion of a depreciation allowance,
(v) the undeducted balance of depreciable as­
sets at the end of the fiscal year after deduc­
tion of a depreciation allowance, and
(vi) the original cost of depreciable assets dis­
posed of during the fiscal year;
(i) in respect of development allowances,
(i) the undeducted balance at the beginning of
the fiscal year of costs eligible for a develop­
ment allowance,
(ii) if the mining royalty return is delivered
for the first fiscal year of the mine, the amount
of the costs determined under subpara­
graphs 67(1)(i)(i) and (ii),
(iii) the amounts of each of the costs identified
in subparagraphs 67(1)(i)(iii) to (v) incurred
during the fiscal year,
(iv) the undeducted balance of costs eligible
for a development allowance at the end of the
fiscal year before deduction of a development
allowance, and
(v) the undeducted balance of costs eligible for
a development allowance at the end of the
fiscal year after deduction of a development
allowance;
(j) in respect of any mining reclamation trust es­
tablished for lands to which these Regulations
apply,
(i) the total of all amounts contributed to the
mining reclamation trust,
(ii) the undeducted balance of contributions of
the mining reclamation trust at the beginning
of the fiscal year,
(iii) the amounts contributed to the mining rec­
lamation trust during the fiscal year,
(iv) the undeducted balance of contributions to
the mining reclamation trust at the end
of the fiscal year before any deduction of
a mining reclamation trust contribution
allowance,
(v) the undeducted balance of contributions to
the mining reclamation trust at the end of the
June 29, 2013
g) dans le cas d’une déduction réclamée à titre de
frais d’exploration en vertu de l’alinéa 67(1)g),
ou lorsque des frais sont inclus dans les frais ad­
missibles à titre de déduction relative à l’aména­
gement en vertu de l’alinéa 67(1)i), les claims
enregistrés ou les baux pour lesquels ces frais ont
été engagés;
h) en ce qui a trait aux actifs amortissables :
(i) leur fraction non amortie au début de
l’exercice,
(ii) le coût de l’acquisition de tels actifs au
cours de l’exercice,
(iii) le produit de la disposition de tels actifs
au cours de l’exercice,
(iv) leur fraction non amortie à la fin de
l’exercice, avant soustraction de toute déduc­
tion pour amortissement,
(v) leur fraction non amortie à la fin de
l’exercice, après soustraction de toute déduc­
tion pour amortissement,
(vi) le coût d’origine des actifs amortissables
dont il a été disposé au cours de l’exercice;
i) en ce qui a trait aux déductions relatives à
l’aménagement :
(i) la fraction non amortie au début de
l’exercice des frais admissibles à une telle
déduction,
(ii) si la déclaration de redevances minières est
présentée pour le premier exercice de la mine,
le montant des frais déterminés conformément
aux sous-alinéas 67(1)i)(i) et (ii),
(iii) le montant des frais visés à chacun des
sous-alinéas 67(1)i)(iii) à (v) et engagés au
cours de l’exercice,
(iv) la fraction non amortie des frais admissi­
bles à une telle déduction à la fin de l’exercice,
avant la soustraction d’une telle déduction,
(v) la fraction non amortie des frais admissi­
bles à une telle déduction à la fin de l’exercice,
après soustraction d’une telle déduction;
j) en ce qui a trait à une fiducie de restauration
minière établie à l’égard de terres visées par le
présent règlement :
(i) le total des contributions effectuées à son
profit,
(ii) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit au début de l’exercice,
(iii) les contributions effectuées à son profit au
cours de l’exercice,
(iv) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit à la fin de l’exercice,
avant soustraction de toute déduction relative à
une contribution à une telle fiducie,
(v) la fraction non amortie des contributions
effectuées à son profit à la fin de l’exercice,
après soustraction de toute déduction relative à
une contribution à une telle fiducie,
(vi) le total des sommes retirées de la fiducie
au cours de l’exercice et des exercices
antérieurs;
Le 29 juin 2013
Documents to
accompany
royalty return
Royalty
return —
election under
subsec­
tion 66(7)
Royalty returns
for certain joint
ventures
fiscal year after deduction of a mining rec­
lamation trust contribution allowance, and
(vi) the total of all amounts withdrawn from
the mining reclamation trust during the fiscal
year and in previous fiscal years;
(k) in respect of processing assets,
(i) the original cost of the processing assets at
the beginning of the fiscal year,
(ii) the original cost of any new processing as­
sets added to the mine during the fiscal year,
(iii) the original cost of any processing
assets that were substituted for other pro­
cessing assets of the mine during the fiscal
year,
(iv) the original cost of any processing
assets for which other processing assets were
substituted during the fiscal year,
(v) the original cost of any processing assets
not used, sold, discarded or otherwise disposed
of during the fiscal year, and
(vi) the original cost of the processing assets at
the end of the fiscal year;
(l) any payment received during the fiscal year
that is related to a cost that has been claimed as a
deduction or allowance; and
(m) any amount by which the proceeds of dispo­
sition of assets for which a depreciation allow­
ance has been claimed exceed the un­
deducted balance of depreciable assets at the end
of the fiscal year in which the assets were dis­
posed of.
(2) Every mining royalty return must be
(a) accompanied by the financial statements for
the mine or, if the mine has no financial state­
ments, the financial statements of the operator of
the mine, and a reconciliation of those financial
statements to the mining royalty return; and
(b) signed by the operator of the mine and in­
clude a statement under oath or solemn affirma­
tion by the operator or, if the operator is a cor­
poration, by an officer of the corporation, that
the financial statements are to that person’s
knowledge and belief complete and correct.
(3) If a mine’s operator makes an election
under subsection 66(7),
(a) the operator must deliver the initial mining
royalty return for the fiscal year using the market
value of the inventories of minerals or processed
minerals and then deliver an amended mining
royalty return once those inventories have been
sold; and
(b) the operator must deliver a mining royalty re­
turn for the mine’s subsequent fiscal years if
there are any amounts that qualify for determin­
ing the values of D to H in subsection 66(4), or if
the mine recommences production.
71. (1) If a mine is operated as a joint venture
and each member of the joint venture takes its share
of the output of the mine in kind and sells that share
separately and independently from other members
Gazette du Canada Partie I
1743
k) en ce qui a trait aux biens utilisés pour le
traitement :
(i) leur coût d’origine au début de l’exercice,
(ii) le coût d’origine des nouveaux biens utili­
sés pour le traitement ajoutés à la mine au
cours de l’exercice,
(iii) le coût d’origine de ceux acquis en remplacement à la mine au cours de l’exercice,
(iv) le coût d’origine de ceux qui ont été rem­
placés au cours de l’exercice,
(v) le coût d’origine de ceux qui n’ont pas été
utilisés ou qui ont été vendus, jetés ou dont il a
été autrement disposé au cours de l’exercice,
(vi) leur coût d’origine à la fin de l’exercice;
l) tout paiement reçu au cours de l’exercice rela­
tivement à des frais pour lesquels une déduction
a été réclamée;
m) l’excédent éventuel du produit de la disposi­
tion d’actifs pour lesquels une déduction pour
amortissement a été réclamée sur la fraction non
amortie des actifs amortissables à la fin de
l’exercice au cours duquel les actifs dont il a été
disposé.
(2) Toute déclaration de redevances minières
est :
a) accompagnée des états financiers de la mine
ou, à défaut, de ceux de l’exploitant, et d’un état
de rapprochement de ces états financiers et de la
déclaration;
b) signée par l’exploitant de la mine et accompa­
gnée d’une déclaration sous serment ou d’une af­
firmation solennelle de sa part ou, si l’exploitant
est une société, d’un dirigeant de celle-ci, attes­
tant qu’à sa connaissance les états financiers sont
complets et exacts.
(3) Si l’exploitant fait le choix prévu au paragra­
phe 66(7) :
a) il est tenu de remettre une première déclara­
tion de redevances minières pour l’exercice dans
laquelle il utilise la valeur marchande des stocks
de minéraux ou minéraux traités, puis de remet­
tre une déclaration modifiée une fois les stocks
vendus;
b) il est tenu de remettre une déclaration de rede­
vances minières pour tout exercice ultérieur de la
mine si des sommes sont indiquées pour calculer
la valeur des éléments D à H de la formule figu­
rant au paragraphe 66(4) ou si la mine reprend la
production.
71. (1) Si une mine est exploitée en coentreprise
et que chaque membre de la coentreprise prend sa
part de la production en nature et la vend séparé­
ment et indépendamment des autres membres à des
Documents
accompagnant
la déclaration
Déclaration de
redevances —
choix visé au
paragra­
phe 66(7)
exercé
Déclaration de
redevances des
membres d’une
coentreprise
1744
Joint venture
respecting
single mine
Canada Gazette Part I
of the joint venture to purchasers who are not re­
lated to any of the members of the joint venture,
(a) each member may deliver to the Chief a sep­
arate mining royalty return for the royalty payable
under subsection 66(1) on the value of its share
of the output of the mine, in lieu of including that
information in a mining royalty return delivered
under subsection 70(1); and
(b) each member, and any person related to that
member, is liable to pay only those royalties at­
tributable to that member’s share of the output of
the mine.
(2) When, under subsection (1), more than one
member of a joint venture delivers a mining royalty
return to the Chief for a single mine,
(a) each member of the joint venture is consid­
ered to be a separate operator for the purposes of
these Regulations;
(b) each member must indicate on the mining
royalty return the percentage of the output of the
mine represented by that mining royalty
return;
(c) the value of the output on the mining royalty
return for each member must be calculated in ac­
cordance with section 66 using
(i) in respect of costs eligible for deductions
under paragraphs 67(1)(a) to (f),
(A) a percentage of costs that have been
jointly incurred equal to the percentage of
the output of the mine received by that
member, and
(B) the costs that have been incurred by that
member alone,
(ii) in determining a deduction for exploration
costs under paragraph 67(1)(g), the explora­
tion costs incurred by that member alone,
(iii) a depreciation allowance based on
(A) a percentage of the depreciable assets of
the mine that are jointly held equal to the
percentage of the output of the mine re­
ceived by that member, and
(B) the depreciable assets of the mine that
are held by the member alone,
(iv) a development allowance based on
(A) a percentage of the costs referred to in
subparagraphs 67(1)(i)(i) to (v) that have
been jointly incurred, equal to the percent­
age of the output of the mine received by
that member, and
(B) the costs referred to in subpara­
graphs 67(1)(i)(i) to (v) that have been in­
curred by that member alone,
(v) a mining reclamation trust contribution al­
lowance equal to the amount contributed to a
mining reclamation trust in respect of lands to
which these Regulations apply by that mem­
ber, and
(vi) a processing allowance based on
(A) a percentage of the processing assets of
the mine that are jointly held equal to the
percentage of the output of the mine re­
ceived by that member, and
June 29, 2013
acheteurs qui ne sont pas liés aux membres de la
coentreprise :
a) chaque membre peut remettre au chef une dé­
claration de redevances minières distincte, pour
les redevances à payer aux termes du paragraphe
66(1) sur la valeur de sa part, plutôt que d’inclure
ces renseignements dans la déclaration de rede­
vances minières visée au paragraphe 70(1);
b) chaque membre, ou toute personne qui lui est
liée, n’est redevable que des redevances relatives
à sa part.
(2) Lorsque, pour une seule mine, plus d’un
membre de la coentreprise remet au chef une décla­
ration de redevances minières aux termes du para­
graphe (1) :
a) chaque membre est réputé être un exploitant
distinct pour l’application du présent règlement;
b) chaque membre indique sur sa déclaration le
pourcentage de la production de la mine sur le­
quel porte la déclaration;
c) la valeur de la production figurant sur sa dé­
claration est calculée conformément à l’arti­
cle 66 au moyen des éléments suivants :
(i) à l’égard des frais admissibles aux déduc­
tions visées aux alinéas 67(1)a) à f) :
(A) le pourcentage de ces frais engagés
conjointement par tous les membres qui est
égal au pourcentage de la production de la
mine qu’il a reçu,
(B) les frais qu’il a engagés seul,
(ii) pour le calcul de la déduction à titre de
frais d’exploration visée à l’alinéa 67(1)g), les
frais d’exploration qu’il a engagés seul,
(iii) la déduction pour amortissement fondée
sur :
(A) le pourcentage des actifs amortissables
de la mine détenus conjointement qui est
égal au pourcentage de la production de la
mine qu’il a reçu,
(B) les actifs amortissables de la mine qu’il
détient seul,
(iv) la déduction relative à l’aménagement
fondée sur :
(A) le pourcentage des frais mentionnés aux
sous-alinéas 67(1)i)(i) à (v) engagés con­
jointement qui est égal au pourcentage de la
production de la mine qu’il a reçu,
(B) les frais mentionnés aux sous­
alinéas 67(1)i)(i) à (v) qu’il a engagés seul,
(v) la déduction relative à la contribution ef­
fectuée au profit d’une fiducie de restauration
minière égale aux contributions qu’il a effec­
tuées au profit d’une telle fiducie relativement
à des terres visées par le présent règlement,
(vi) la déduction relative au traitement fondée
sur :
(A) le pourcentage des biens utilisés pour le
traitement à la mine détenus conjointement
qui est égal au pourcentage de la production
de la mine qu’il a reçu,
(B) les biens utilisés pour le traitement à la
mine qu’il détient seul;
Une mine,
plusieurs
déclarations de
redevances —
coentreprise
Le 29 juin 2013
Notice of
assessment of
royalties
Notice of
reassessment
When royalties
are considered
payable
Royalty returns
when
ownership of
mine changes
Record keeping
(B) the processing assets of the mine that
are held by that member alone;
(d) the amounts in column 1 of the table to sub­
section 66(1) must be adjusted by multiplying
each amount by a percentage equal to the per­
centage of the output of the mine received by
that member; and
(e) each mining royalty return must be based on
the same fiscal year.
72. (1) Within six years after the end of a particular fiscal year of a mine, the Chief must send to
the operator of the mine a notice of assessment for
the amount of the royalty payable for that fiscal
year.
(2) If, during or after the period referred to in
subsection (1), there are reasonable grounds to be­
lieve that the operator of a mine or any other person
who delivers a mining royalty return has made a
fraudulent or negligent misrepresentation in com­
pleting the mining royalty return or in supplying
any other information under section 70 or 71, the
Chief may send a notice of reassessment for the
amount of the royalty payable for a fiscal year in
respect of the mine.
(3) If the Chief sends an operator a notice of assessment or reassessment for the amount of royalty
payable for a fiscal year, the amount of royalty
assessed or reassessed for the fiscal year is consid­
ered to have been payable on the last day of the
fourth month after the end of that fiscal year.
(4) If the ownership of a mine changes, the oper­
ator may file a separate mining royalty return for
the portion of the fiscal year before the change of
ownership and the portion of the fiscal year after
the change of ownership, and each such portion
is considered to be a fiscal year of less than
12 months for the purposes of subsection 67(2).
73. (1) Every operator of a mine must keep at an
office in Canada and make available to the Chief, to
substantiate information required on mining royalty
returns,
(a) records, books of account and other docu­
ments evidencing
(i) the weight of all minerals extracted from
the mine and of all minerals or processed min­
erals processed at the mine, whether or not
they are produced from the mine,
(ii) the weight and value of all minerals or
processed minerals produced from the mine,
sold, transferred or removed from the mine by
the mine’s operator,
(iii) any amounts received from a processing
plant and any other amounts received from the
sale of minerals or processed minerals, and
(iv) the costs, payments, allowances and other
deductions referred to in section 67;
(b) the financial statements of the mine and the
operator;
(c) a reconciliation between the documents re­
ferred to in paragraphs (a) and (b) and the min­
ing royalty return;
Gazette du Canada Partie I
1745
d) chaque valeur indiquée à la colonne 1 du ta­
bleau du paragraphe 66(1) est rajustée en la mul­
tipliant par un pourcentage égal au pourcentage
de la production de la mine qu’il a reçu;
e) chaque déclaration vise le même exercice.
72. (1) Dans les six ans suivant la fin d’un exer­
cice donné d’une mine, le chef fait parvenir à l’ex­
ploitant un avis de cotisation relatif aux redevances
à payer pour cet exercice.
Avis de
cotisation
(2) Le chef peut délivrer un avis de nouvelle co­
tisation relatif aux redevances à payer pour un
exercice donné à l’égard d’une mine au cours de la
période visée au paragraphe (1), ou après celle-ci,
s’il a des motifs raisonnables de croire que l’exploi­
tant ou une autre personne qui a remis une déclara­
tion de redevances minières a présenté des faits
erronés, frauduleusement ou par négligence, dans la
déclaration ou dans d’autres renseignements donnés
aux termes des articles 70 ou 71.
(3) Lorsque le chef fait parvenir à l’exploitant un
avis de cotisation ou de nouvelle cotisation relatif
aux redevances à payer pour un exercice donné, les
redevances visées par l’avis sont réputées payables
le dernier jour du quatrième mois suivant la fin de
l’exercice.
(4) Lorsque le propriétaire d’une mine change au
cours d’un exercice donné, l’exploitant peut pro­
duire une déclaration de redevances minières dis­
tincte pour la partie de l’exercice précédant le
changement de propriété et pour celle suivant ce
changement. Chaque partie est, pour l’application
du paragraphe 67(2), réputée être un exercice de
moins de douze mois.
73. (1) Afin de corroborer les renseignements
devant figurer dans les déclarations de redevances
minières, l’exploitant d’une mine conserve dans un
bureau situé au Canada les documents ci-après et
les met à la disposition du chef :
a) les dossiers, les livres comptables et les autres
documents qui établissent :
(i) le poids de tous les minéraux extraits de la
mine et de tous les minéraux ou minéraux trai­
tés qui ont été traités à la mine, qu’ils soient
produits ou non par celle-ci,
(ii) le poids et la valeur des minéraux ou miné­
raux traités produits par la mine, vendus,
transférés ou retirés de la mine par
l’exploitant,
(iii) les sommes provenant des usines de trai­
tement et toute autre somme résultant de la
vente des minéraux ou minéraux traités,
(iv) les frais, paiements et déductions visés à
l’article 67;
b) les états financiers de la mine et de
l’exploitant;
c) un état de rapprochement des documents visés
aux alinéas a) et b) et de la déclaration de rede­
vances minières;
Avis de
nouvelle
cotisation
Redevances à
payer
Déclaration de
redevances —
changement de
propriétaire
d’une mine
Conservation
des documents
1746
Canada Gazette Part I
Non-disclosure
of confidential
information
Condition on
removal of
minerals
Condition on
removal of
precious stones
Facilities
required for
valuation
Facilities
considered part
of mine
(d) if the financial statements of an owner or the
operator of the mine are audited by an external
auditor,
(i) the audited financial statements and the ac­
companying signed audit opinion of the exter­
nal auditor, and
(ii) any working papers and documentation
prepared by the external auditor that are in the
possession of an owner or the operator;
(e) any documents filed by an owner or the
operator with a stock exchange or securities
commission;
(f) any documents related to any internal audits
of a company that is an owner or the operator;
and
(g) any other documents that contain information
necessary for ascertaining the amount of royalty
payable under section 66.
(2) It is prohibited to disclose information of a
confidential nature acquired for the purposes of
sections 66 to 74, except
(a) to the extent necessary to determine the
amount of royalties payable under section 66;
(b) when required under a land claims agreement
referred to in section 35 of the Constitution Act,
1982; or
(c) under an agreement entered into by the Min­
ister for the purpose of the administration of sec­
tion 66 with the government of a country, prov­
ince or state, or with an Aboriginal organization
owning mineral rights, under which the officers
of that government or Aboriginal organization
are provided with the information and the Chief
is provided with information from the govern­
ment or aboriginal organization.
74. (1) Subject to subsection (2), it is prohibited
to remove minerals or processed minerals produced
from a mine, other than for the purposes of assay
and testing to determine the existence, location,
extent, quality or economic potential of a mineral
deposit in the lands constituting the mining prop­
erty, until the weight and any other information
necessary to establish the value of those minerals or
processed minerals has been ascertained and en­
tered in the books of account referred to in subsec­
tion 73(1).
(2) Precious stones must not be removed from a
mine — other than in a bulk sample or in a concen­
trate for the purposes of establishing the grade and
the value of the stones in a mineral deposit — or
cut, polished, sold or transferred, until they have
been valued by a mining royalty valuer.
(3) The operator of a mine must provide, in Nun­
avut, any facilities and equipment, other than com­
puter equipment, necessary for a mining royalty
valuer to value any precious stones produced from
the mine.
(4) For the purposes of these Regulations, facili­
ties referred to in subsection (3) are considered to
be part of the mine and any transfer of the precious
stones from one part of the mine to another does
not constitute removal from the mine.
June 29, 2013
d) si les états financiers de l’exploitant ou du
propriétaire de la mine sont vérifiés par un véri­
ficateur externe :
(i) les états financiers vérifiés par le vérifica­
teur externe ainsi que son opinion signée,
(ii) les documents de travail et la documenta­
tion préparés par le vérificateur externe que le
propriétaire ou l’exploitant a en sa possession;
e) les documents déposés par l’exploitant ou le
propriétaire auprès d’une bourse des valeurs
mobilières ou d’une commission des valeurs
mobilières;
f) les documents relatifs aux vérifications
internes de la société qui est propriétaire ou
exploitant;
g) tout autre document contenant des renseigne­
ments nécessaires au calcul des redevances à
payer aux termes de l’article 66.
(2) Il est interdit de divulguer des renseigne­
ments de nature confidentielle obtenus pour l’appli­
cation des articles 66 à 74, sauf :
a) dans la mesure nécessaire au calcul des rede­
vances à payer aux termes de l’article 66;
b) lorsque l’exigent les accords sur les revendica­
tions territoriales des peuples autochtones men­
tionnés à l’article 35 de la Loi constitutionnelle
de 1982;
c) en vertu d’une entente signée par le ministre
pour l’application de l’article 66 avec le gouver­
nement d’un pays, d’une province ou d’un État,
ou avec une organisation autochtone possédant
des droits miniers, en vertu de laquelle les diri­
geants de ce gouvernement ou de cette organisa­
tion reçoivent ces renseignements et le chef re­
çoit des renseignements du gouvernement ou de
l’organisation.
74. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les miné­
raux ou minéraux traités produits par une mine ne
peuvent pas en être retirés, sauf pour des essais ou
des épreuves afin d’établir l’existence, l’emplace­
ment, l’étendue, la qualité et le potentiel économi­
que d’un gisement minier sur les terres faisant partie de la propriété minière, tant que le poids et les
autres renseignements nécessaires pour en détermi­
ner la valeur n’ont pas été constatés et consignés
dans les livres comptables visés au paragra­
phe 73(1).
(2) Les pierres précieuses ne peuvent pas être re­
tirées d’une mine, sauf dans un échantillon en vrac
ou dans un concentré dans le but de déterminer la
teneur et la valeur des pierres dans un gisement
minier, ni être taillées, polies, vendues ou transfé­
rées, tant que leur valeur n’a pas été établie par un
évaluateur des redevances minières.
(3) L’exploitant d’une mine fournit, au Nunavut ,
les installations et le matériel, autre que le matériel
informatique, permettant à l’évaluateur des rede­
vances minières de procéder à l’évaluation des pierres précieuses produites par la mine.
(4) Pour l’application du présent règlement, les
installations visées au paragraphe (3) sont réputées
faire partie de la mine et les pierres précieuses dé­
placées d’un endroit de la mine à un autre sont ré­
putées ne pas en avoir été retirées.
Divulgation de
renseignements
confidentiels
Condition
préalable au
déplacement de
minéraux
Condition
préalable au
déplacement de
pierres
précieuses
Fourniture des
installations et
du matériel à
l’évaluateur des
redevances
Installations
réputées faire
partie de la
mine
Le 29 juin 2013
Cleaning of
precious stones
Gazette du Canada Partie I
(5) Precious stones must not be presented to the
mining royalty valuer until the operator of the mine
has cleaned the stones so as to remove all sub­
stances from the stones that are not part of them.
(6) As soon as any precious stones have been
processed into a saleable form, they must be pre­
sented to a mining royalty valuer for valuation.
Separate
valuation of
precious stones
(7) An operator who produces precious stones
and sells or transfers them to persons who are re­
lated to the operator must present to a mining roy­
alty valuer
(a) all stones that are to be sold or transferred to
a person related to the operator, for separate
valuation before their sale or transfer; and
(b) all stones that are to be cut or polished by the
operator or any related party, for separate valua­
tion before their being cut or polished.
Presentation of
diamonds to
royalty valuer
(8) For the purposes of subsections (6) and (7),
unless otherwise agreed on by the operator and the
mining royalty valuer, an operator must present to
the mining royalty valuer
(a) diamonds with a weight of 10.8 carats or
more, individually, together with the weight of
each diamond;
(b) diamonds with a weight from 2.8 carats to
10.79 carats, in lots separated according to
weight in carats, together with the number of
diamonds per lot;
(c) diamonds with a weight from 0.66 carats to
2.79 carats, in lots separated according to weight
in grainers, from which randomly selected sam­
ples, accurately representing the composition of
each lot, have been separated; and
(d) diamonds with a weight of less than
0.66 carats, in lots separated according to indus­
try standard DTC sieve sizes, from which ran­
domly selected samples, accurately representing
the composition of each lot, have been separated.
(9) Before diamonds are presented to the mining
royalty valuer under subsection (8), the operator
must provide an estimate of the market value of
each diamond or lot, as the case may be, to the
Chief.
(5) L’exploitant est tenu de nettoyer les pierres
précieuses afin de les débarrasser de toute sub­
stance étrangère avant de les présenter à l’éva­
luateur des redevances minières.
(6) Dès qu’elles ont été traitées de façon à être
vendables, les pierres précieuses sont présentées
à un évaluateur des redevances minières pour
évaluation.
(7) L’exploitant qui produit des pierres précieu­
ses et qui les vend ou les transfère à des personnes
qui lui sont liées présente à l’évaluateur des rede­
vances minières :
a) les pierres qui doivent être vendues ou transfé­
rées à une personne qui lui est liée afin qu’elles
soient évaluées séparément avant leur vente ou
leur transfert;
b) celles qui doivent être taillées ou polies par
l’exploitant ou une personne qui lui est liée afin
qu’elles soient évaluées séparément avant leur
taille ou leur polissage.
(8) Pour l’application des paragraphes (6) et (7),
l’exploitant, à moins qu’il n’en ait convenu autre­
ment avec l’évaluateur des redevances minières,
présente à celui-ci :
a) les diamants dont le poids est d’au moins
10,8 carats en lui indiquant le poids de chacun;
b) les diamants dont le poids varie de 2,8 carats à
10,79 carats, en des lots séparés selon leur poids
en carats, en lui indiquant le nombre de diamants
par lot;
c) les diamants dont le poids varie de 0,66 carat à
2,79 carats, en des lots séparés selon leur poids
en grains, desquels ont été prélevés des échantil­
lons, choisis au hasard, représentatifs de chaque
lot;
d) les diamants dont le poids est inférieur à
0,66 carat, en des lots séparés selon la grandeur
déterminée au moyen d’un tamis DTC qui repré­
sente la norme de l’industrie, desquels ont été
prélevés des échantillons, choisis au hasard, re­
présentatifs de chaque lot.
(9) Avant que des diamants ne soient présentés à
l’évaluateur des redevances minières conformément
au paragraphe (8), l’exploitant fournit au chef une
évaluation de la valeur marchande de chaque dia­
mant ou de chaque lot, selon le cas.
Presentation of
precious stones
to royalty
valuer
Estimate of
market value of
diamonds
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
Recorded claim
and lease
subject to
public works
75. Every recorded claim, whether leased or not,
is subject to the right of the Crown and of the
Commissioner of Nunavut to construct and main­
tain roads or other public works on or over the
lands included in the claim.
Suspension —
death or
incompetency
of claim holder
76. If the holder of a recorded claim for which no
lease has been issued dies or is declared by a court
of competent jurisdiction to be incapable of manag­
ing their affairs and notice of the death or declara­
tion is filed with the Mining Recorder within
180 days after the date of the death or declaration,
and if the recording of the claim was not cancelled
before the filing of the notice, the running of a time
75. Tous les claims enregistrés et les claims en­
registrés visés par un bail sont assujettis au droit de
la Couronne et du commissaire du Nunavut de
construire et d’entretenir des routes ou de mener
tout autre genre de travaux publics sur des terres
visées par un claim enregistré — visé ou non par un
bail — ou au-dessus de celles-ci.
76. Lorsque le détenteur d’un claim enregistré
qui n’a pas été pris à bail meurt ou est déclaré inca­
pable d’administrer ses affaires par un tribunal
compétent, qu’un avis à cet égard est fourni au re­
gistraire minier dans les cent quatre-vingts jours
suivant la date du décès ou de la déclaration et que
l’enregistrement du claim n’a pas été annulé avant
le dépôt de cet avis, tout délai imparti au détenteur
1747
Nettoyage des
pierres
précieuses
Présentation
des pierres
précieuses à
l’évaluateur des
redevances
Évaluation
séparée —
pierres
précieuses
Présentation
des diamants
Évaluation de
la valeur
marchande des
diamants
Bail assujetti à
des travaux
publics
Avis de décès
ou de
déclaration
d’incapacité du
détenteur de
claim
enregistré
1748
Canada Gazette Part I
Extension on
account of
strike
When written
notice is
considered to
be received
Recording of
documents
Recording
considered to
give notice
Transfer
subject to
encumbrances
Consultation of
records
period within which anything is required to be done
by a claim holder with respect to that claim under
these Regulations is suspended until the anniver­
sary date of the recording of the claim that is at
least 12 months after the day on which the notice
was filed.
77. If, as a result of a strike within the meaning
of subsection 2(1) of the Public Service Labour
Relations Act, a holder of a prospecting permit,
recorded claim or lease is unable, through no fault
on their part, to do a thing within the time required
by these Regulations, the deadline for doing that
thing is extended for a period ending 15 days after
the last day of the strike.
78. For the purposes of these Regulations, written notice is considered to be given to the holder of
a prospecting permit, recorded claim or lease when
the notice is sent by registered mail to the holder at
the holder’s address, or transmitted by fax or email
to the holder at the holder’s fax number or email
address, as shown in the records of the Mining
Recorder.
79. (1) The Mining Recorder must record
(a) every judgment or order relating to the
ownership of a recorded claim or a lease made by
a court of competent jurisdiction, the Minister,
the Supervising Mining Recorder or the Mining
Recorder;
(b) in respect of the recorded claims and leases
that constitute a mining property or an interest in
that property, a notice of any mining royalties
payable that have not been paid within 30 days
after
(i) the delivery to the Chief of a mining roy­
alty return in respect of that property or inter­
est, or
(ii) when a notice of assessment or reassess­
ment has been sent under subsection 72(1)
or (2), the date of the notice of assessment or
reassessment, unless a request for review of
the assessment or reassessment has been made
under section 81; and
(c) on the payment of the applicable fee set out in
Schedule 1, every other document filed in rela­
tion to a recorded claim or a lease.
(2) All persons are considered to have received
notice of every document recorded under subsection (1) as of the date of the recording of the
document.
(3) A transfer of a recorded claim or a lease, or
any interest in either, is subject to all judgments,
orders, liens and other encumbrances that were
recorded against the claim or lease, or any interest
in them, at the time of the recording of the transfer.
80. (1) Subject to subsection (2), a person may
(a) consult the record of a prospecting permit,
recorded claim or leased claim, and any related
documents filed with the Mining Recorder, free
of charge; and
June 29, 2013
de ce claim pour remplir une exigence prévue par le
présent règlement reprend à la date anniversaire de
l’enregistrement du claim suivant d’au moins douze
mois la date à laquelle l’avis est déposé.
77. Si, en raison d’une grève au sens du paragra­
phe 2(1) de la Loi sur les relations de travail dans
la fonction publique, le détenteur d’un claim enre­
gistré, le titulaire d’un permis de prospection ou le
preneur à bail est dans l’impossibilité de prendre
toute mesure exigée en vertu du présent règlement
et que cette incapacité ne lui est en aucune façon
imputable, l’échéance pour prendre cette mesure est
prolongée d’une période se terminant quinze jours
après le dernier jour de la grève.
78. Pour l’application du présent règlement, un
avis écrit est réputé avoir été donné au détenteur du
claim enregistré, au titulaire du permis de prospec­
tion ou au preneur à bail, s’il lui est envoyé par
courrier recommandé à son adresse ou transmis par
télécopieur ou par courriel; l’adresse, le numéro de
télécopieur et l’adresse de courriel étant ceux figu­
rant dans les dossiers du registraire minier.
79. (1) Le registraire minier enregistre les docu­
ments suivants :
a) tout jugement ou ordonnance portant sur les
droits de propriété à l’égard d’un claim enregis­
tré — visé ou non par un bail — rendu par un
tribunal compétent, le ministre, le registraire mi­
nier en chef ou le registraire minier;
b) tout avis à l’égard des claims enregistrés —
visés ou non par un bail — qui constituent une
propriété minière ou des intérêts y afférents, por­
tant sur des redevances minières exigibles et im­
payées dans les trente jours suivant :
(i) l’envoi au chef d’une déclaration de rede­
vances minières les concernant,
(ii) la date de l’avis de cotisation ou de nou­
velle cotisation, lorsqu’un tel avis a été envoyé
aux termes des paragraphes 72(1) ou (2), à
moins qu’une demande de révision de l’avis
n’ait été présentée en vertu de l’article 81;
c) tout autre document déposé relativement à un
claim enregistré — visé ou non par un bail —,
sur paiement des droits applicables prévus à l’an­
nexe 1.
(2) Toute personne est réputée avoir été avisée, à
la date d’enregistrement, de l’enregistrement de
chaque document en application du paragraphe (1).
Grève déclarée
(3) Le transfert d’un claim enregistré ou d’un
bail visant un claim enregistré, ou de tout intérêt y
afférent, est assujetti à tout jugement, ordonnance,
privilège ou grèvement enregistré à l’égard du
claim, du bail, ou de tout intérêt y afférent, à la date
d’enregistrement du transfert.
80. (1) Sous réserve du paragraphe (2), toute per­
sonne peut :
a) consulter gratuitement les registres concernant
tout permis de prospection, claim enregistré ou
claim enregistré visé par un bail et tout document
connexe déposé auprès du registraire minier;
Assujettisse­
ment du
transfert de
claim
enregistré ou de
bail
Avis réputé
reçu
Documents
versés au
registre
Avis réputé
avoir été reçu
Consultation
des registres
Le 29 juin 2013
Limit on
consultation
Request for
ministerial
review
Requirements
for request
Absence of or
error in
information
Procedure for
review
Additional
information
Decision and
reasons
Final decision
Prohibition
respecting
staking
Gazette du Canada Partie I
1749
(b) obtain a copy of a record on payment of the
applicable fee set out in Schedule 1.
(2) A person is not permitted to consult or obtain
a copy of a report submitted under subsec­
tions 15(1) or 42(1) until the earlier of
(a) the day the prospecting permit or recorded
claim to which the report relates expires or is
cancelled; or
(b) three years after the day on which the report
was received by the Mining Recorder.
b) obtenir une copie de ces registres sur paiement
des droits applicables prévus à l’annexe 1.
(2) Nul ne peut consulter les rapports présentés
au titre des paragraphes 15(1) ou 42(1), ni en
obtenir de copie, jusqu’à la première des dates
suivantes :
a) la date d’expiration ou d’annulation du permis
de prospection ou de l’enregistrement du claim;
b) la date qui suit le troisième anniversaire de la
réception du rapport par le registraire minier.
REVIEW BY THE MINISTER
RÉVISION PAR LE MINISTRE
81. (1) Any person with a legal or beneficial in­
terest in the subject-matter of a decision made or an
action taken or omitted to be taken under these
Regulations may request that the Minister review
any issue the person has with respect to the deci­
sion, action or omission.
(2) A request for review must be made in writing
within 30 days after the making of the decision or
the taking of the action or, in the case of an omis­
sion to take action, within 30 days after the action
should have been taken, and must specify
(a) the name of the requester and their contact
information;
(b) the issue the requester wishes the Minister to
review;
(c) the date on which the decision, act or omis­
sion took place; and
(d) the corrective relief requested.
(3) A review may be undertaken despite a failure
to specify, or an error in specifying, any informa­
tion required under subsection (2).
(4) After receipt of a request for review, the Min­
ister must
(a) provide the requester and all persons with an
interest in the issue a reasonable opportunity to
be heard;
(b) review all information received respecting the
issue; and
(c) decide the corrective relief, if any, to be taken
respecting the issue.
(5) The Minister may request the requester or
any other person to provide any document or other
information that may be relevant to the review.
(6) A written statement of the Minister’s decision
and the reasons for it must be sent to the requester
and all persons with an interest in the issue.
(7) The Minister’s decision under this section
cannot be the subject of a request for review.
81. (1) Quiconque a un intérêt en common law
ou un intérêt bénéficiaire lié à l’objet d’une déci­
sion prise ou d’un fait — acte ou omission —
accompli sous le régime du présent règlement peut
demander au ministre de réviser la question en
cause.
(2) La demande de révision est présentée par
écrit dans les trente jours suivant la date où la déci­
sion a été rendue ou suivant celle où le fait est ac­
compli ou aurait dû l’être et comporte les rensei­
gnements suivants :
a) le nom et les coordonnées du demandeur;
b) la question en cause;
c) la date à laquelle la décision, le fait — acte ou
omission — est accompli;
d) la mesure corrective demandée.
Demande de
révision
(3) Une demande de révision est recevable même
si les renseignements visés au paragraphe (2) n’ont
pas été fournis ou comportent des erreurs.
(4) Sur réception de la demande, le ministre :
a) donne au demandeur et à toute personne qui a
un intérêt lié à la question en cause la possibilité
de se faire entendre;
b) révise la question en cause ainsi que les ren­
seignements qui y sont liés;
c) décide de la mesure corrective appropriée.
Demande
recevable
(5) Le ministre peut demander au demandeur ou
à toute personne de fournir tout renseignement ou
tout document utiles à la révision.
(6) La décision du ministre est motivée et trans­
mise par écrit au demandeur et à toute personne qui
a un intérêt lié à la question en cause.
(7) La décision prise au titre du présent article
ne peut faire l’objet d’une nouvelle demande de
révision.
82. Durant la période au cours de laquelle le mi­
nistre procède à la révision et jusqu’à midi le len­
demain du premier jour ouvrable suivant la date où
la décision du ministre a été transmise conformé­
ment au paragraphe 81(6), il est interdit de jalonner
un claim sur les terres visées par le claim qui fait
l’objet de la demande de révision et dont l’enre­
gistrement a été annulé en vertu du paragra­
phe 50(3), de l’alinéa 50(4)b) ou dont les limites
ont été modifiées en application de cet alinéa.
Renseignements
complé­
mentaires
82. If a request for review is with respect to the
cancellation of the recording of a claim under sub­
section 50(3) or paragraph 50(4)(b) or the amend­
ment of the boundaries of a claim under para­
graph 50(4)(b), it is prohibited to stake a claim on
the lands covered by the claim the recording of
which was cancelled or the boundaries of which
were amended. The prohibition is in effect from the
start of the review until noon on the day following
the first business day after the day on which the
Minister’s decision was sent in accordance with
subsection 81(6).
Consultation —
limites
Présentation de
la demande
Processus de
révision
Décision
motivée
Décision finale
Interdiction de
jalonner
1750
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
TRANSITIONAL PROVISIONS
DISPOSITIONS TRANSITOIRES
Definition of
“former
Regulations”
83. In sections 84 to 90, “former Regulations”
means the Northwest Territories and Nunavut
Mining Regulations.
Définition de
« règlement
antérieur »
Recording of
located claim
84. (1) If, within 59 days before these Regu­
lations come into force, a claim was located in
accordance with subsection 14(14) of the former
Regulations, an application to record the claim
that is made after these Regulations come into
force may be made under section 24 of the for­
mer Regulations or under section 33 of these
Regulations.
Located claim
considered as
staked claim
(2) For greater certainty, a claim that was lo­
cated under the former Regulations is consid­
ered to be a claim that was staked under these
Regulations.
85. A certificate of extension given under sec­
tion 44 of the former Regulations is not counted
as a certificate of extension under subsec­
tion 47(3) of these Regulations.
86. A report respecting representation work
that was done before the coming into force of
these Regulations and that has been prepared in
accordance with the former Regulations is con­
sidered to be in accordance with these Regula­
tions if it is submitted within two years after the
coming into force of these Regulations.
87. Subsection 60(2) of the former Regulations
applies for one year after these Regulations
come into force.
83. Pour l’application des articles 84 à 90,
« règlement antérieur » s’entend du Règlement
sur l’exploitation minière dans les Territoires du
Nord-Ouest et au Nunavut.
84. (1) Si un claim a été localisé conformément
au paragraphe 14(14) du règlement antérieur
dans les cinquante-neuf jours précédant la date
d’entrée en vigueur du présent règlement et
qu’une demande d’enregistrement du claim lo­
calisé est présentée après l’entrée en vigueur du
présent règlement, la demande est présentée soit
conformément à l’article 24 du règlement anté­
rieur, soit conformément à l’article 33 du pré­
sent règlement.
(2) Il est entendu que le claim localisé confor­
mément au règlement antérieur s’entend d’un
claim jalonné au sens du présent règlement.
85. Le certificat de prolongation délivré en
vertu de l’article 44 du règlement antérieur n’est
pas pris en compte pour l’application du para­
graphe 47(3) du présent règlement.
86. Le rapport faisant état de travaux obliga­
toires exécutés avant l’entrée en vigueur du pré­
sent règlement et qui a été préparé confor­
mément au règlement antérieur est réputé
conforme au présent règlement s’il est remis
dans les deux ans suivant l’entrée en vigueur du
présent règlement.
87. Le paragraphe 60(2) du règlement anté­
rieur continue de s’appliquer au cours de l’an­
née qui suit l’entrée en vigueur du présent
règlement.
88. La demande de certificat de date d’anni­
versaire commune visée au paragraphe 39(1) du
règlement antérieur qui a été reçue par le regis­
traire minier sans être traitée avant l’entrée en
vigueur du présent règlement continue d’être
traitée sous le régime du règlement antérieur.
Certificat de
prolongation
89. Le titulaire d’un permis honoraire délivré
en vertu de l’article 77 du règlement antérieur
avant l’entrée en vigueur du présent règlement
peut le renouveler chaque année conformément
à cet article.
90. (1) La demande de prise à bail d’un claim
enregistré ou de renouvellement d’un tel bail qui
a été reçue avant la date d’entrée en vigueur du
présent règlement ou dans les six mois qui suivent cette date est traitée sous le régime du rè­
glement antérieur.
(2) Si une demande de renouvellement visé au
paragraphe (1) n’a pas été traitée avant la date
d’échéance du bail, le bail est considéré en vi­
gueur tant que la demande de renouvellement
n’a pas été traitée.
(3) Si la période de validité d’un claim enregistré vient à échéance dans la période d’au plus
une année qui suit la date d’entrée en vigueur du
Renouvellement
de permis
honoraire
Certificates of
extension
Report on
work — former
Regulations
Deduction from
lease payment
Application for
common
anniversary
date
Honorary
licence
Applications
for leases and
renewals
Continuation of
lease
Timing of
application for
lease
88. If an application for a certificate under
subsection 39(1) of the former Regulations —
giving a common anniversary date of recording
for claims — was received by the Mining Re­
corder before the coming into force of these
Regulations but was not dealt with before that
time, it must be dealt with in accordance with
the former Regulations.
89. A person who, when these Regulations
come into force, holds an honorary licence under
section 77 of the former Regulations is entitled
to renew the honorary licence each year in ac­
cordance with that section.
90. (1) If an application for a lease or renewal
of a lease is received before, or within six months
after, these Regulations come into force, the ap­
plication must be dealt with in accordance with
the former Regulations.
(2) In the case of a request for renewal under
subsection (1), if the request has not been dealt
with before the lease is due to expire, the lease is
considered to continue in effect until the request
has been dealt with.
(3) If the duration of a recorded claim would
end within one year after the coming into force
of these Regulations, paragraph 57(2)(b) is to be
Enregistrement
d’un claim
localisé
Claim localisé
et claim jalonné
Rapport de
travaux
exécutés à
l’égard d’un
claim
Déduction du
loyer à payer
Date commune
d’anniversaire
d’enregistrement d’un
claim
Prise à bail et
renouvelleme­
nent de bail
Bail considéré
en vigueur
Demande de
prise à bail —
période
Le 29 juin 2013
Registration
Gazette du Canada Partie I
read without reference to the words “at least one
year”.
présent règlement, l’alinéa 57(2)b) s’applique
compte non tenu des termes « au plus tard un
an ».
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
91. These Regulations come into force on the
day on which the Northwest Territories Mining
Regulations are registered, but if these Regulations are registered after that day, they come
into force on the day on which they are
registered.
91. Le présent règlement entre en vigueur à la
date d’enregistrement du Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires du Nord­
Ouest ou, si elle est postérieure, à la date de son
enregistrement.
SCHEDULE 1
(Subsections 3(1) and (4), paragraph 9(2)(c),
subsections 17(2), 18(3), 24(1) and (2), 33(3),
35(3), 42(1), 43(3), 44(2) and (6), 47(2) and 49(2),
section 51, paragraphs 56(c) and 57(2)(a),
subsection 59(1), paragraphs 62(c), 63(1)(d) and
79(1)(c), and paragraph 80(1)(b))
ANNEXE 1
(paragraphes 3(1) et (4), alinéa 9(2)c),
paragraphes 17(2), 18(3), 24(1) et (2), 33(3), 35(3),
42(1), 43(3), 44(2) et (6), 47(2) et 49(2), article 51,
alinéas 56c) et 57(2)a), paragraphe 59(1),
alinéas 62c), 63(1)d) et 79(1)c) et alinéa 80(1)b))
FEES
DROITS
Column 1
Column 2
No.
Item
Fee ($)
1.
2.
3.
4.
5.
Copy of a record, per page
Licence issued to an individual
Licence issued to a corporation
Duplicate licence
Identification tags or reduced-area tags, per set
6.
Application to record a claim or a reduced-area claim, per
hectare in the claim
Application for a prospecting permit
Request to group prospecting permits
Request to transfer a prospecting permit
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
Certificate of work, per hectare in the claim
Request to group recorded claims
Application for extension to do work on a claim, per hectare
in the claim
Recording an official plan of survey of a claim, per claim in
the survey
Application for lease of a recorded claim or renewal of a
lease, per claim in the lease
Recording a transfer of a lease and any other document
affecting a lease
Recording any document affecting a claim, per entry
Definitions
“geographic
coordinates”
« coordonnées
géographiques »
1.00
5.00
50.00
2.00
2.00
0.25
10.00
Colonne 2
Article
Élément
Droits ($)
1.
2.
3.
4.
5.
Copie de toute page de document déposé au registre
Licence délivrée à une personne physique
Licence délivrée à une personne morale
Double de toute licence
Ensemble de quatre plaques d’identification ou de quatre
plaques de superficie réduite (par ensemble)
Demande d’enregistrement d’un claim ou d’un claim de
superficie réduite (par hectare)
Demande de permis de prospection
Demande de groupement de permis de prospection
Demande d’enregistrement de transfert d’un permis de
prospection
Certificat de travaux (par hectare du claim)
Demande de groupement de claims enregistrés
Demande de prolongation du délai d’exécution de travaux
(par hectare du claim)
Demande d’enregistrement d’un plan d’arpentage (par claim
faisant l’objet du plan)
Demande visant la prise à bail d’un claim enregistré ou le
renouvellement d’un tel bail (par claim visé par le bail)
Enregistrement du transfert d’un bail ou de tout document
visant ce bail
Enregistrement de tout document visant un claim
(par inscription)
7.
8.
9.
10.
11.
12.
0.25
13.
2.00
14.
25.00
15.
25.00
2.00
Enregistrement
Colonne 1
6.
0.25
25.00
10.00
25.00
1751
16.
SCHEDULE 2
(Subsections 15(2) and (8) and 42(2) and (8))
ANNEXE 2
(paragraphes 15(2) et (8), 42(2) et (8))
REPORTS
RAPPORTS
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in this
schedule.
“geographic coordinates” means latitudes and lon­
gitudes established with a specified system of geo­
desic coordinates that complies with the National
Topographic System of Canada.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la
présente annexe.
Vise notamment un plan, un modèle en trois dimensions ou une image graphique présentés sur
support papier ou électronique.
1,00
5,00
50,00
2,00
2,00
0,25
25,00
10,00
25,00
0,25
10,00
0,25
2,00
25,00
25,00
Définitions
« carte »
“map”
2,00
1752
Canada Gazette Part I
“identifier”
« identifi­
cateur »
“map”
« carte »
“preparation”
« préparation »
“projected
coordinates”
« coordonnées
projetées »
“sample”
« échantillon »
“section”
« coupe »
Paper or
electronic
format
Report
submitted in
electronic
format
Identifying
information
June 29, 2013
“identifier” means a set of alphabetic, numeric or
alphanumeric characters used to uniquely identify a
sample, a prospecting permit zone or an electronic
storage medium.
“map” includes a plan, graphical image or three­
dimensional model in electronic or paper form.
“preparation” includes drying, fractioning, seiving
and panning.
“projected coordinates” means coordinates from a
Universal Transverse Mercator projection defined
according to the North American Datum 1927
(NAD 27) and its system of geodesic coordinates,
or to the North American Datum 1983 (NAD 83)
and its system of geodesic coordinates, where
the datum, zone, and projection parameters are
specified.
“sample” includes a sample fraction, processed
sample, analyzed sample, duplicate sample, blank
sample, quality control sample, and each of multi­
ple samples from one location.
“section” — except when used to refer to a legisla­
tive provision — includes a cross-section, inclined
section and longitudinal section in electronic or
paper form.
« coordonnées géographiques » Latitudes et longi­
tudes établies par un système précisé de coordon­
nées géodésiques qui est conforme au Système
national de référence cartographique du Canada.
« coordonnées projetées » Coordonnées établies
selon la projection transverse universelle de Merca­
tor et définies selon le North American Datum 1927
(NAD 27) ou le North American Datum 1983
(NAD 83) et leur système de coordonnées géodési­
ques, dont le datum, le fuseau et les paramètres de
projection sont précisés.
« coupe » Vise notamment les coupes transversales,
les coupes inclinées et les coupes longitudinales
présentées sur support papier ou électronique.
« échantillon » Vise notamment des fractions
d’échantillons, des échantillons traités et analysés,
des doubles d’échantillons, des échantillons té­
moins, des échantillons de contrôle de qualité et de
chacun des échantillons multiples prélevés sur tout
emplacement.
« identificateur » Série unique de lettres ou de chif­
fres, ou toute combinaison de ceux-ci, qui permet
d’identifier un échantillon, une zone de permis de
prospection ou un support de stokage électronique.
« préparation » Vise notamment le fractionnement,
le tamisage, le lavage à la battée et le séchage.
« coordonnées
géographiques »
“geographic
coordinates”
« coordonnées
projetées »
“projected
coordinates”
« coupe »
“section”
« échantillon »
“sample”
« identificateur »
“identifier”
« préparation »
“preparation”
PART 1
PARTIE 1
GENERAL REQUIREMENTS
EXIGENCES GÉNÉRALES
2. (1) A report must be submitted in paper format, in electronic format or in a combination of the
two.
(2) The electronic format in which any part of a
report — other than the data specified in paragraph 4(s) — is submitted must be such that it can
be read using the Mining Recorder’s computer
systems.
3. (1) The following identification information
must be provided as specified in subsection (2):
(a) a statement of the types of work being re­
ported on;
(b) the name of the permittee or of the holder of
the recorded claim, as the case may be;
(c) a list of the permits or recorded claims in re­
spect of which the work was done, and setting
out for each one
(i) if a prospecting permit, its identification
number;
(ii) if a claim, its identification tag number and
the name associated with it (if any);
(d) the number of the National Topographic Sys­
tem of Canada 1:50,000 scale map sheet that
shows the area in which the permit or claim lies;
(e) the four values representing either of the
following:
(i) the maximum and minimum latitude and
longitude of the area covered by the permit or
claim, or
2. (1) Tout rapport est présenté sur support papier ou électronique ou une combinaison des deux.
Support papier
ou électronique
(2) Le rapport ou la partie de rapport présenté sur
support électronique — autre que celui contenant
les données brutes visées à l’alinéa 4s) — est lisible
pour le système électronique de traitement de l’in­
formation utilisé par le registraire minier.
3. (1) Le rapport comporte les renseignements
identificatoires ci-après qui sont indiqués confor­
mément au paragraphe (2) :
a) la mention des types de travaux exécutés qui
font l’objet du rapport;
b) le nom du titulaire du permis de prospection
ou du détenteur du claim enregistré, selon le cas;
c) la liste des claims enregistrés et des permis de
prospection à l’égard desquels des travaux ont
été exécutés qui indique pour chacun d’entre
eux :
(i) s’il s’agit d’un permis, son numéro
d’identification,
(ii) s’il s’agit d’un claim, le numéro des pla­
ques d’identification de celui-ci et le nom qui
lui est associé, s’il existe;
d) le numéro du feuillet cartographique du Sys­
tème national de référence cartographique du
Canada réalisée à une échelle de 1/50 000 où fi­
gurent les terrains visés par le permis de prospec­
tion ou le claim enregistré;
Rapport
présenté sur
support
électronique
Renseignements
identificatoires
Le 29 juin 2013
(ii) the maximum and minimum Northings and
Eastings of projected coordinates of the area
covered by the permit or claim;
(f) the name of the individual who prepared and
signed the report;
(g) for each period that work was done in the
field, the first date and last date that work in the
field was done;
(h) the date of the report;
(i) for a report submitted on paper in more than
one volume, the volume number and total num­
ber of volumes in the report; and
(j) for a report submitted on more than one elec­
tronic medium, the number of media submitted
and the identifiers for each.
Where
information is
provided
Details of
contents
(2) The information referred to in subsection (1)
must appear
(a) for the parts of a report submitted on paper,
on the front cover of each volume of the report;
and
(b) for the parts of a report submitted in elec­
tronic format,
(i) on a label affixed to, or on a sheet of paper
inserted into, each container submitted, or
(ii) in a file named “Readme - Lisez-moi”
stored on each electronic medium submitted.
4. A report must include the following:
(a) a table of contents;
(b) a list of the electronic media submitted and
their identifiers;
(c) a list of the tables, charts, diagrams, maps,
sections and images presented in the report and
where each one is located in the report;
(d) a list of the permits or claims in respect of
which the work was done, and setting out for
each one
(i) if a prospecting permit, its identification
number and date of issue;
(ii) if a claim, its identification tag number, re­
cording date and the name associated with it
(if any);
(iii) its area in hectares;
(iv) the number of the National Topographic
System of Canada 1:50000 map sheet in which
it is located; and
(v) the name of its permittee or holder;
(e) a list of the sources and references used in the
report;
(f) an alphabetized list of definitions for all ab­
breviations used in the report;
(g) a brief description of the regional geology of
the area in which the work was done;
(h) a statement of the purpose of the work being
reported;
Gazette du Canada Partie I
e) l’un ou l’autre des ensembles de coordonnées
suivants :
(i) les coordonnées maximales et minimales de
latitude et de longitude des terrains visés par le
permis de prospection ou le claim enregistré,
(ii) les coordonnées projetées maximales et
minimales de direction S-N et de direction
O-E des terrains visés par le permis de pros­
pection ou le claim;
f) le nom de la personne qui a établi et signé le
rapport;
g) pour toute période pendant laquelle des tra­
vaux ont été exécutés sur le terrain, la date de
commencement et de fin de ceux-ci;
h) la date du rapport;
i) dans le cas du rapport présenté sur support papier, le numéro du volume et le nombre total de
volumes;
j) dans le cas du rapport présenté sur plus d’un
type de support électronique, leur nombre et
l’identificateur de chaque support.
(2) Les renseignements visés au paragraphe (1)
figurent :
a) dans le cas des parties du rapport présenté sur
support papier, sur la page titre de chaque
volume;
b) dans le cas des parties du rapport présenté sur
support électronique :
(i) sur une étiquette apposée sur chaque boîtier
de ce support, ou sur une feuille de papier in­
sérée dans chacun de ces boîtiers,
(ii) dans un fichier « Readme - Lisez-moi »
enregistré sur le support électronique.
4. Le rapport comporte les éléments suivants :
a) la table des matières;
b) la liste des supports électroniques et leur
identificateur;
c) la liste des tableaux, graphiques, diagrammes,
cartes, coupes et images figurant dans le rapport,
avec les renvois où ils se trouvent;
d) la liste des claims enregistrés et des permis de
prospection à l’égard desquels des travaux ont
été exécutés qui indique pour chacun d’entre
eux :
(i) s’il s’agit d’un permis, son numéro d’iden­
tification et la date de sa délivrance,
(ii) s’il s’agit d’un claim, le numéro des pla­
ques d’identification de celui-ci, la date de son
enregistrement et le nom qui lui est associé,
s’il existe,
(iii) la superficie en hectares des terrains visés
par le permis de prospection ou le claim
enregistré,
(iv) le numéro du feuillet cartographique du
Système national de référence cartographique
du Canada réalisée à une échelle de 1/50 000
où figurent les terrains visés par le permis de
prospection ou le claim,
(v) le nom du détenteur du claim enregistré ou
du titulaire de permis de prospection, selon le
cas;
1753
Présentation
des
renseignements
identificatoires
Contenu
1754
Canada Gazette Part I
(i) a summary of the previous work that was
done in the area of the prospecting permit or
claim and that is relevant to the purpose of the
work being reported;
(j) a summary and a detailed description of the
work being reported;
(k) if sampling was performed, a description of
the sampling methodology and a statement of the
number of samples analyzed;
(l) identification of quality control samples sub­
mitted to laboratories, along with the elemental
concentration of each such sample;
(m) a description of the methods of preparation,
processing and analysis applied to samples, and
the calculations used to arrive at the results of
geochemical analyses;
(n) specification of the cutoff grades used for the
results of geochemical analyses shown on maps
and sections;
(o) a description of any geophysical or remote
sensing anomalies and any anomalous results of
geochemical analysis, with an explanation of the
criteria used to define them;
(p) interpretation of the data collected and of ob­
servations made during the work;
(q) conclusions and recommendations resulting
from the interpretation of the data and of obser­
vations made during the work;
(r) if geochemical analyses were performed, cop­
ies of all resulting analytical certificates and
laboratory reports;
(s) an electronic copy of the raw data that was
acquired in electronic format during the work;
and
(t) if environmental baseline studies were con­
ducted, an appendix that sets out the results of
the studies.
Maps or
sections
5. (1) A report must include the following maps
or sections:
(a) a regional geological map that is marked to
indicate the area in which the work was done and
that is published by the Geological Survey of
Canada, the Northwest Territories Geoscience
Office, the Canada-Nunavut Geoscience Office
or other source of geoscientific publications;
(b) a map that shows the area worked, regional
infrastructure (including roads, airfields, ports,
and mine sites) and, if the scale of the map per­
mits, communities and boundaries of Nunavut;
(c) one or more maps on which the following
elements are indicated:
(i) the boundaries of the claim or prospecting
permit where the work was done, the type of
work being reported and the location of the
work with respect to the boundaries;
June 29, 2013
e) la liste des sources et des références bibliogra­
phiques dont il est fait mention dans le rapport;
f) la liste alphabétique des abréviations utilisées
dans le rapport et leur signification;
g) la brève description du contexte géologique
régional où les travaux ont été exécutés;
h) l’énoncé de l’objet des travaux;
i) le résumé des travaux exécutés antérieurement
à l’égard du claim ou des terrains visés par le
permis de prospection et qui sont liés à l’objet
des travaux visés par le rapport;
j) le résumé et le détail des travaux;
k) le cas échéant, la description des méthodes
d’échantillonnage utilisées et le nombre d’échan­
tillons analysés;
l) l’identificateur de chaque échantillon de con­
trôle de qualité qui a été soumis à un laboratoire
et la concentration des éléments chimiques pré­
sents dans celui-ci;
m) la description des méthodes de préparation, de
traitement et d’analyse des échantillons et des
méthodes de calcul utilisées pour arriver aux ré­
sultats des analyses géochimiques;
n) la mention des teneurs de coupure utilisées
pour indiquer les résultats des analyses géochi­
miques sur les coupes ou les cartes;
o) une description de toute anomalie géophysi­
que ou de télédétection et de tout résultat anor­
mal d’analyse géochimique, ainsi qu’une expli­
cation des critères utilisés pour définir ces
anomalies;
p) l’interprétation des données recueillies et des
observations faites pendant l’exécution des
travaux;
q) les conclusions et les recommandations résul­
tant de l’interprétation de ces données et de ces
observations;
r) si des analyses géochimiques ont été réalisées,
une copie de tout certificat d’analyse et de tout
rapport de laboratoire établis à cet égard;
s) une copie électronique des données brutes ob­
tenues sur support électronique pendant l’exécu­
tion des travaux;
t) si des études environnementales de base ont
été réalisées, leurs résultats présentées en annexe.
5. (1) Le rapport comporte les cartes ou coupes
suivantes :
a) une carte géologique régionale indiquant
l’emplacement des travaux exécutés et qui est
publiée par la Commission géologique du Cana­
da, le Bureau géoscientifique Canada-Nunavut,
le Bureau géoscientifique des Territoires du
Nord-Ouest ou par un autre éditeur de publica­
tions géoscientifiques;
b) une carte indiquant l’emplacement des travaux
exécutés, des infrastructures régionales avoisi­
nantes — notamment les routes, aérodromes,
ports et sites miniers — et, si l’échelle de la carte
le permet, des communautés et les limites du
Nunavut;
c) au moins une carte où figurent les éléments
suivants :
(i) les limites de la zone visée par le permis ou
celles du claim enregistrés où les travaux ont
Cartes ou
coupes
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
(ii) the location and type of the previous work
that was done within the area of the prospect­
ing permit or claim and that is relevant to the
work being reported;
(iii) all surface and underground workings that
are not part of the work being reported;
(iv) the boundaries of each prospecting permit
zone and claim on which the work was per­
formed, the identification number of each
prospecting permit, the identification tag num­
ber of each claim and, if available, the name of
each claim or group of claims;
(v) the boundaries of each prospecting permit
zone or claim (whether leased or not) that is
adjacent to the area of the prospecting permit
or claim on which the work was done;
(vi) infrastructure, hydrography and natural
landmarks in the prospecting permit zones,
claims and leased claims referred to in sub­
paragraphs (iv) and (v);
(d) one or more maps or sections with a symbol
indicating every site at which a sample or data
was collected, and a sample identifier for each
sample;
(e) one or more maps or sections indicating any
geochemical or geophysical anomalies.
Map of permit
or claim
Sample sites —
coordinate
systems
Coordinate
system
specified on
map
Method for
determination
of location
(2) If the scale of a map referred to in para­
graph (1)(c)(i) does not permit the boundaries of
the area covered by the permit or claim to which it
pertains to be shown, the location of that map
within the area of the permit or claim must be
shown in an insert in that map or in another map.
été exécutés, les types de travaux visés par le
rapport et leur emplacement relativement à ces
limites,
(ii) l’emplacement et le type des travaux exé­
cutés antérieurement à l’intérieur de la super­
ficie du claim ou des terrains visés par le per­
mis de prospection et qui sont liés aux travaux
visés par le rapport,
(iii) les ouvrages souterrains ou à ciel ouvert
qui ne font pas partie des travaux décrits dans
le rapport,
(iv) les limites de la zone visée par chaque
permis ou celles de chaque claim sur lesquels
des travaux ont été exécutés, le numéro
d’identification du permis en cause, le numéro
des plaques d’identification du claim en cause
et, s’il existe, le nom du claim ou du groupe de
claims,
(v) les limites de la zone visée par tout permis
de prospection ou tout claim enregistré ou
claim enregistré visé par un bail qui est adja­
cente à la zone visée par le permis ou le claim
où des travaux ont été exécutés,
(vi) les infrastructures, les caractéristiques hy­
drographiques et les repères terrestres naturels
se trouvant dans les limites visées aux sous­
alinéas iv) et v);
d) au moins une carte ou une coupe qui indique
au moyen de symboles les emplacements où des
échantillons ont été prélevés ou des données re­
cueillies et l’identificateur attribué à chacun des
échantillons;
e) au moins une carte ou une coupe qui indique
les anomalies géochimiques ou géophysiques.
(2) Si la carte visée au sous-alinéa (1)c)(i) ne
permet pas de localiser les limites de la zone visée
par le permis de prospection ou du claim, une carte
permettant de bien localiser ces limites est fournie
ou est ajoutée dans un encart sur la carte initiale.
GEOGRAPHIC LOCATION AND
COORDINATES
EMPLACEMENT ET COORDONNÉES
GÉOGRAPHIQUES
6. (1) All coordinates used in a report to locate
the sites where samples or data were collected —
including those in sections, maps, tables, and
lists — must be geographic coordinates or projected
coordinates.
(2) The coordinate system — and for projected
coordinates, the datum and the zone — must be
indicated for each map, section and table in which
that coordinate system is used.
7. For each location where work was done, a re­
port must specify how the location was determined
for each type of work, using one or more of the
following methods:
(a) a satellite positioning system, indicating the
coordinate system used and, if projected coordin­
ates are used, the datum and the zone;
(b) a map, indicating the scale, the coordinate
system and, if projected coordinates are used, the
datum and the zone;
6. (1) Seules les coordonnées géographiques et
les coordonnées projetées peuvent être utilisées
dans le rapport, les cartes, les coupes, les tableaux
ou les listes pour localiser l’emplacement des sites
d’échantillonnage ou de collecte de données.
(2) Le système de coordonnées et, dans le cas des
coordonnées projetées, le datum et le fuseau, sont
indiqués sur chaque carte, coupe et tableau pour
lesquels un tel système est utilisé.
7. Le rapport indique la manière dont ont été éta­
blis l’emplacement de chaque type de travaux selon
l’une ou plusieurs des méthodes suivantes :
a) un système de positionnement par satellite in­
diquant le système de coordonnées utilisé et, si
des coordonnées projetées sont utilisées, le
datum et le fuseau;
b) une carte indiquant l’échelle et le système de
coordonnées et, si des coordonnées projetées
sont utilisées, le datum et le fuseau;
1755
Carte du claim
ou des terrains
visés par un
permis
Sites de
collecte des
données —
coordonnées
exigées
Système de
coordonnées
indiqué sur la
carte
Méthodes de
détermination
des
emplacements
1756
Canada Gazette Part I
Elevation
coordinates
Coordinates for
geographic
locations
Requirements
respecting grid
lines
Requirements
for maps and
sections
Elevation
coordinates
Location of
data collection
sites
Crossreferencing of
sample
identifiers
Sample
identifiers
Excavation
June 29, 2013
(c) surveying, together with a description of the
surveying equipment and method used.
8. If elevation coordinates are used with respect
to the work, those coordinates and their zero refer­
ence level must be specified in the report.
c) une méthode d’arpentage, y compris l’équipe­
ment et la méthode utilisés.
8. Lorsque des coordonnées d’élévation sont uti­
lisées à l’égard des travaux, ces coordonnées ainsi
que leur niveau de référence zéro sont précisés.
MAPS, SECTIONS AND SAMPLES
CARTES, COUPES ET ÉCHANTILLONS
9. (1) Each map and section submitted with a re­
port must have the location it represents indicated
on it in geographical or projected coordinates that
are shown by means of a grid or by a specification
of those coordinates that is sufficient to allow the
location of any point on the map.
(2) If grid lines were used to perform the work,
at least one map of each grid must be submitted
showing the name of the grid and its geographic
location, and the coordinates established to identify
each of the grid lines.
9. (1) Tout emplacement géographique figurant
sur une carte ou une coupe fournie avec le rapport
est indiqué selon ses coordonnées géographiques ou
ses coordonnées projetées, lesquelles sont représen­
tées sur une grille ou indiquées de façon à permet­
tre la localisation de tout autre point.
(2) Dans le cas où des lignes de référence sont
utilisées dans l’exécution des travaux, au moins une
carte de chaque grille représentant ces lignes de
références est fournie où figure le nom de cette
grille représentant ces lignes de référence, son em­
placement géographique et les coordonnées établies
pour désigner chaque ligne de référence.
(3) Toute carte ou coupe :
a) est lisible;
b) comporte une échelle linéaire utilisant les me­
sures métriques qui y est indiquée;
c) indique le nord géographique;
d) comporte une légende;
e) indique les unités de mesures qui y figurent.
(4) Toute carte ou coupe indique les coordonnées
d’élévation pertinentes.
10. Les tableaux ou les listes comportant des
données à l’égard d’un site, notamment celles rela­
tives à des échantillons, indiquent les coordonnées
géographiques ou les coordonnées projetées de
l’emplacement des sites de collecte des données.
11. (1) Si les identificateurs d’échantillon figu­
rant dans le rapport, notamment sur le certificat
d’analyse, sont différents des identificateurs
d’échantillon correspondant figurant sur la carte ou
la coupe visées à l’alinéa 5(1)d), une table de con­
cordance de ces identificateurs est fournie.
Coordonnées
des
emplacements
géographiques
(2) Les données relatives à un échantillon préci­
sent l’un des identificateurs suivants :
a) celui indiqué sur une carte ou une coupe en
application de l’alinéa 5(1)d);
b) celui indiqué dans la table de concordance vi­
sée au paragraphe (1) qui réfère à l’identificateur
d’échantillon visé à l’alinéa a).
Identificateurs
d’échantillon
(3) Each map and section must
(a) be legible;
(b) have its scale set out on it using a bar scale in
metric units;
(c) have a geographic north indicator;
(d) have a legend; and
(e) indicate the units of measure used on it.
(4) Each map and section must show the relevant
elevation coordinates.
10. Every table or list that contains data with re­
spect to a site (including sample data) must set out
the location of the data collection site specified in
projected or geographic coordinates.
11. (1) If an identifier used in a report to identify
a sample, such as in an analytical certificate, is not
the same as the corresponding sample identifier
shown on the sample location maps or sections
required under paragraph 5(1)(d), a table or list
making a cross-reference between the two identifi­
ers must be provided.
(2) Data about samples must set out one of the
following identifiers for each sample:
(a) the sample identifier shown on a map or sec­
tion as required under paragraph 5(1)(d); or
(b) the identifier cross-referenced, in accordance
with subsection (1), to the sample identifier men­
tioned in paragraph (a).
INFORMATION ABOUT TYPES
OF WORK
RENSEIGNEMENTS SUR LES
TYPES DE TRAVAUX
12. Reporting on excavation work must include
the following:
(a) maps and sections showing the location, di­
mensions and orientation of each of the work­
ings, including stripped areas, trenches, open
pits, shafts, adits, drifts and ramps;
(b) maps or sections showing any anomalous re­
sults of geochemical analyses;
12. La partie du rapport concernant les travaux
d’excavation comporte les éléments suivants :
a) des coupes ou des cartes qui indiquent l’em­
placement, les dimensions et l’orientation des
ouvrages, notamment les zones décapées, les
tranchées, les mines à ciel ouvert, les puits, les
galeries, y compris les galeries à flanc de coteau,
et les rampes;
Coordonnées
d’élévation
Exigences —
lignes de
référence
Exigences —
cartes et coupes
Coordonnées
d’élévation
Coordonnées
des sites de
collecte de
données
Concordance
des
identificateurs
d’échantillon
Travaux
d’excavation
Le 29 juin 2013
(c) a description of
(i) the excavation methods and the equipment
used,
(ii) the samples or groups of samples collected
from each of the workings,
(iii) the geological observations and any geo­
technical observations,
(iv) any results of geophysical surveys, and
(v) the results of geoscientific investigations;
(d) a copy of any log made respecting excavation
of overburden or extraction of bedrock.
Drilling
13. Reporting on drilling work must include the
following:
(a) maps showing the locations of drill hole col­
lars and traces;
(b) sections showing
(i) the overburden thickness,
(ii) the geological units intersected,
(iii) the locations where samples were taken,
and
(iv) all anomalous results of geochemical
analyses;
(c) a description of
(i) the drilling methods and the equipment
used,
(ii) the samples and their down-hole intervals,
(iii) the geological observations and any geo­
technical observations,
(iv) any results of geophysical surveys, and
(v) the results of geoscientific investigations;
and
(d) drill logs setting out the following for each
drill hole:
(i) the hole number,
(ii) the hole or core diameter,
(iii) the date of drilling, the date logged, the
geographic or projected coordinates of the col­
lar, initial azimuth and inclination, final hole
length and the results of any down-hole tests,
and
(iv) the overburden thickness.
Geological
mapping
14. Reporting on geological mapping work must
include the following:
(a) a table setting out the geological formations
of the area mapped, if the information on those
formations is published by the Geological Survey
of Canada, the Northwest Territories Geoscience
Office, the Canada-Nunavut Geoscience Office
or other source of geoscientific publications;
(b) maps or sections showing geological units,
structural data, areas of mineralization, locations
of rock outcrops and mineralized erratic blocks,
anomalous results of geochemical analyses,
locations of any trenches, stripped areas, drill
holes and other workings referred to in the
Gazette du Canada Partie I
b) des coupes ou des cartes qui indiquent tout ré­
sultat anomal des analyses géochimiques;
c) la description des éléments suivants :
(i) les méthodes d’excavation et l’équipement
utilisés,
(ii) les échantillons ou groupes d’échantillons
prélevés dans chaque ouvrage,
(iii) les observations géologiques et toute ob­
servation géotechnique,
(iv) les résultats de tout levé géophysique,
(v) les résultats des recherches géoscientifiques;
d) une copie de chaque journal faisant état de
travaux d’excavation de mort-terrains ou d’ex­
traction de roche du substrat rocheux.
13. La partie du rapport concernant les travaux
de forage comporte les éléments suivants :
a) des cartes indiquant l’emplacement de l’ori­
fice des trous de forage et de leurs traces,
b) des coupes indiquant :
(i) l’épaisseur des morts-terrains,
(ii) les unités géologiques intersectées le long
du trou,
(iii) les emplacements où ont été prélevés les
échantillons,
(iv) les résultats anomaux des analyses géo­
chimiques;
c) la description des éléments suivants :
(i) les méthodes de forage et l’équipement
utilisés,
(ii) les échantillons prélevés et les intervalles
de prélèvement le long du trou,
(iii) les observations géologiques et toute ob­
servation géotechnique,
(iv) les résultats de tout levé géophysique,
(v) les résultats des recherches géoscientifiques;
d) les journaux de forage qui comportent les ren­
seignements suivants :
(i) le numéro de chaque trou de forage,
(ii) le diamètre du trou ou de la carotte de
forage,
(iii) la date du forage, la date consignée, les
coordonnées géographiques ou projetées de
l’orifice du trou de forage, l’azimut et l’incli­
naison initiaux ainsi que la longueur du trou de
forage et les résultats des essais réalisés le
long du trou,
(iv) l’épaisseur des morts-terrains.
14. La partie du rapport concernant les travaux
de cartographie géologique comporte les éléments
suivants :
a) le tableau des formations géologiques de la
région cartographiée si les renseignements
relatifs à ces formations sont publiés par la
Commission géologique du Canada, le Bureau
géoscientifique Canada-Nunavut, le Bureau
géoscientifique des Territoires du Nord-Ouest ou
un autre éditeur de publications géoscientifiques;
b) des cartes ou des coupes indiquant les unités
géologiques, les données structurales, les aires de
minéralisation, l’emplacement des affleurements
rocheux et des blocs erratiques minéralisés, les
1757
Travaux de
forage
Cartographie
géologique
1758
Canada Gazette Part I
report, and if applicable, indicators of the direc­
tion of ice movement;
(c) a description of the features of geological in­
terest, such as overburden, rock types, structures,
veins, areas of mineralization, mineralized erratic
blocks, altered zones, anomalous results of geo­
chemical analyses, and if applicable, indicators
of the direction of ice movement; and
(d) the results of geoscientific investigations, in­
cluding the results of any petrographic studies,
and any interpretation that has been made of the
glacial history based on the geological mapping
work.
Sampling and
geochemistry
15. Reporting on sampling and geochemistry
must include the following:
(a) complete results of geochemical analyses;
(b) a geological description of the samples or
group of samples;
(c) a description of the sampling methodologies,
including any pattern of sample collection;
(d) the dates the samples or group of samples
were collected and the dates that any preparation
or processing of it was done in the field or in a
laboratory;
(e) a description of any preparation or processing
of a sample or group of samples that was done in
the field or in a laboratory;
(f) a description of the methods of geochemical
analysis used on each sample or group of sam­
ples, including a list of the elements and com­
pounds for which the analysis was done and the
limits for their detection;
(g) a description of any statistical methods used,
and the results obtained;
(h) the results of the geochemistry survey, repre­
sented on maps or sections; and
(i) if any geoscientific investigation of surficial
deposits was performed, an interpretation of the
sources from which the indicator minerals came,
a description of the methods used to determine
the direction of movement of ice, water or other
transport medium for those minerals and any in­
terpretation of the glacial history revealed by the
investigation.
Geophysics or
remote sensing
work
16. (1) Reporting on geophysics or remote sens­
ing work must be accompanied by the following
information and documents:
(a) the type of survey performed;
(b) the dates that the survey started and ended;
(c) if the work was done using a grid, the dis­
tance between the lines, the azimuth and length
of the lines surveyed and the total distance
surveyed;
June 29, 2013
résultats anomaux des analyses géochimiques,
l’emplacement de toute tranchée, de toute zone
décapée, de tout trou de forage et de tout autre
ouvrage mentionné dans le rapport et, le cas
échéant, les éléments indicateurs de la direction
du mouvement des glaces;
c) la description des caractéristiques géologiques
d’importance, notamment les morts-terrains, les
types de roche, les structures, les filons, les aires
de minéralisation, les blocs erratiques minérali­
sés, les zones d’altération, les résultats anomaux
des analyses géochimiques et, le cas échéant, les
éléments indicateurs de la direction du mouve­
ment des glaces;
d) les résultats des recherches géoscientifiques, y
compris les résultats des tout étude pétrographi­
que et toute interprétation de l’histoire glaciaire
que les travaux de cartographie géologique ont
pu révéler.
15. La partie du rapport concernant les travaux
d’échantillonnage et de géochimie comporte les
éléments suivants :
a) l’ensemble des résultats des analyses
géochimiques;
b) la description géologique des échantillons ou
des groupes d’échantillons;
c) la description des méthodes d’échantillonnage,
y compris toute maille d’échantillonnage;
d) la date de prélèvement des échantillons ou du
groupe d’échantillons et la date de leur prépara­
tion ou de leur traitement sur le terrain ou en
laboratoire;
e) la description de la préparation ou du traite­
ment des échantillons ou du groupe d’échantil­
lons sur le terrain ou en laboratoire;
f) la description des méthodes d’analyses géo­
chimiques utilisées pour chaque échantillon ou
groupe d’échantillons, y compris la liste des élé­
ments chimiques et des composés que ces analy­
ses visaient à révéler et les limites de détection;
g) la description des méthodes statistiques utili­
sées et des résultats obtenus;
h) les résultats des travaux de géochimie figurant
sur des cartes ou des coupes;
i) si des recherches géoscientifiques sont réali­
sées sur les dépôts de surface, l’interprétation des
sources d’où proviennent les minéraux indica­
teurs, la description des méthodes utilisées pour
établir la direction du mouvement des glaces, des
eaux ou de tout autre moyen par lequel ces miné­
raux ont pu être déplacés et toute interprétation
de l’histoire glaciaire que les recherches ont pu
révéler.
16. (1) La partie du rapport concernant les tra­
vaux de géophysique ou de télédétection comporte
les éléments suivants :
a) le type de levé réalisé;
b) les dates de début et de fin du levé;
c) si des lignes de référence ont été utilisées, la
distance entre les lignes, l’azimut, la longueur
des lignes qui ont été levées et la longueur totale
du levé;
Travaux
d’échantillon­
nage et de
géochimie
Travaux de
géophysique ou
de télédétection
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
(d) a copy of each report made by a geophysical
contractor respecting geophysics or remote sens­
ing, together with all maps and sections produced
and data collected in connection with the report;
(e) a description of the survey methods, including
(i) the characteristics of the equipment used;
(ii) the characteristics of the instruments and
sensors used, including their precision;
(iii) the positioning system used to record the
location of data collection points; and
(iv) a description of any methods used to make
corrections to the data;
(f) a description of the methods of analysis ap­
plied to the data;
(g) a database or spreadsheet containing the geo­
graphic coordinates of each ground data collec­
tion site, the raw measurements, the measure­
ments used to correct the raw measurements, the
corrected measurements and calculated results
used for interpretations; and
(h) results of the geophysical or remote sensing
survey, represented on maps, sections, pseudosections or profiles.
Down-hole
geophysical
survey
(2) If a down-hole geophysical survey was per­
formed, the section required under paragraph (1)(h)
must show
(a) the hole number;
(b) the date the hole was drilled;
(c) the location of the drill hole collar and trace;
(d) the geographic or projected collar coordinates;
(e) the initial azimuth and inclination of the hole;
and
(f) the length of the hole.
Electromagnetic
survey
(3) If an electromagnetic survey was performed,
the map required under paragraph (1)(h) must show
the projection of the surveyed drill hole to the sur­
face and the location and configuration of the
transmitter and receiver.
(4) If a ground-based, waterborne or airborne
geophysical survey was performed, it must be pre­
sented in the report accompanied by a map showing
the surveyed lines.
(5) If an underground geophysical survey was
performed, it must be presented in the report ac­
companied by a map showing the location of the
geophysical survey, the surveyed lines and the loca­
tion, dimensions and orientation of the underground
workings.
Geophysical
survey grids
Underground
geophysical
survey
Simplified
report
d) une copie de chaque rapport de géophysique
ou de télédétection exécuté par l’entrepreneur
accompagnée des cartes ou coupes produites et
des données recueillies et qui sont liées à ce
rapport;
e) la description des méthodes de levé qui com­
prend notamment :
(i) les caractéristiques de l’équipement utilisé,
(ii) les caractéristiques et la précision des ins­
truments et capteurs utilisés,
(iii) le système de positionnement utilisé pour
enregistrer l’emplacement des sites de collecte
de données,
(iv) la description des méthodes utilisées pour
corriger les données;
f) la description des méthodes d’analyse appli­
quées aux données;
g) une base de données ou une feuille de calcul
électronique qui fait état des coordonnées géo­
graphiques de chaque emplacement au sol où a
eu lieu la collecte des données, des mesures bru­
tes, des mesures utilisées pour corriger les mesu­
res brutes, des mesures corrigées et des résultats
des calculs utilisés pour l’interprétation des
données;
h) les résultats des levés géophysiques ou des le­
vés obtenus par télédétection figurant sur des
cartes, des coupes, des pseudo-coupes ou profils.
(2) Si des levés géophysiques sont exécutés le
long d’un trou de forage, la coupe visée à l’ali­
néa (1)h) indique aussi :
a) le numéro du trou;
b) la date du forage;
c) l’emplacement de l’orifice du trou et de la
trace du forage;
d) les coordonnées géographiques ou projetées
de l’orifice du trou;
e) l’azimut et l’inclinaison initiaux du trou;
f) la longueur du trou.
(3) Si un levé électromagnétique est réalisé, la
carte visée à l’alinéa (1)h) indique la projection en
surface du trou de forage et l’emplacement du
transmetteur et du récepteur et leur configuration.
1759
Trou de
forage — levé
géophysique
Levé
électromagnéti­
que
(4) Tout levé géophysique terrestre, aérien ou
hydrique comporte une carte qui indique les lignes
de référence faisant l’objet du levé.
Lignes de
référence du
levé
géophysique
(5) Tout levé géophysique souterrain comporte
une carte qui indique l’emplacement de ce levé et
l’emplacement, les dimensions et l’orientation des
ouvrages souterrains.
Levé
géophysique
souterrain
PART 2
PARTIE 2
SIMPLIFIED REPORT
RAPPORT SIMPLIFIÉ
17. A simplified report provided for under subsection 15(2) or 42(2) of these Regulations must be
prepared in accordance with sections 2 to 11 of this
17. Le rapport simplifié visé aux paragraphes 15(2) et 42(2) du présent règlement est présen­
té conformément aux articles 2 à 11 de cette annexe,
Rapport
simplifié
1760
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
schedule, but without the requirements set out in
paragraphs 4(g), (m), (o), (p) and (q) and 5(1)(a)
and (e), and must contain the following information
and documents:
(a) a description of
(i) each sample or group of samples collected,
(ii) methods of preparation, processing and
analysis applied to samples,
(iii) the excavation methods and the equipment
used for the excavation,
(iv) the field observations, and
(v) the results of the work performed and of
geochemical analyses;
(b) maps or sections showing
(i) the area investigated and the traverses
performed,
(ii) the locations of rock outcrops investigated,
(iii) the locations of the sampling sites, includ­
ing the locations of the erratic blocks that were
sampled,
(iv) the locations of stripped areas and
trenches, and
(v) features of interest such as significant re­
sults of geochemical analyses; and
(c) comments respecting follow-up work for the
purpose of assessing the mineral potential of the
area investigated.
[26-1-o]
à l’exception des alinéas 4g), m), o), p) et q)
et 5(1)a) et e). Il comporte les renseignements et
documents suivants :
a) la description des éléments suivants :
(i) tout échantillon ou groupe d’échantillons,
(ii) les méthodes de préparation, de traitement
et d’analyse des échantillons,
(iii) les méthodes d’excavation et l’équipe­
ment utilisé pour l’excavation,
(iv) les observations de terrain,
(v) les résultats des travaux et des analyses
géochimiques;
b) des cartes ou des coupes qui indiquent :
(i) la région examinée et les traverses exécutées,
(ii) l’emplacement des affleurements rocheux
examinés,
(iii) l’emplacement de tous les sites d’échantil­
lonnage, y compris l’emplacement de tout bloc
erratique échantillonné,
(iv) l’emplacement des tranchées et des zones
décapées, le cas échéant,
(v) les caractéristiques d’importance, notam­
ment tout résultat important des analyses
géochimiques;
c) les commentaires sur les travaux de suivi à ef­
fectuer en vue de l’évaluation du potentiel minier
de la région examinée.
[26-1-o]
Le 29 juin 2013
Gazette du Canada Partie I
INDEX
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Industry, Dept. of — Continued
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter..................................
Supplementary letters patent.............................................
Supplementary letters patent — Name change .................
Radiocommunication Act
SMSE-004-13 — Consultation on Proposed Revisions
to the Canadian Table of Frequency Allocations ..........
Vol. 147, No. 26 — June 29, 2013
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of a charity..............................
Canadian Food Inspection Agency
Notice amending the comment period for the
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (Halal food)...............................................
Canadian International Trade Tribunal
Communications, detection and fibre optics — Inquiry ...
Professional, administrative and management support
services — Inquiry........................................................
Silicon metal from China — Determination .....................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decisions
2013-293 and 2013-303 to 2013-305................................
Notice of consultation
2013-298...........................................................................
* Notice to interested parties ................................................
Part 1 application..................................................................
Regulatory policies
2013-292 and 2013-297 ....................................................
Public Service Commission
Public Service Employment Act
Permission granted (Gravel, Sandra) ................................
1621
1621
1622
1622
1621
1625
1624
1623
1623
1624
1626
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians ........................................................ 1604
GOVERNMENT NOTICES
Bank of Canada
Statement
Statement of financial position as at May 31, 2013 ..........
Health, Dept. of
Hazardous Products Act and Hazardous Materials
Information Review Act
Notice requesting comments on a proposal to repeal and
replace the Controlled Products Regulations to
implement the Globally Harmonized System of
Classification and Labelling of Chemicals (GHS) in
Canada, and to make consequential amendments to
related regulations .........................................................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Boards of Trade Act
Chambre de commerce d’Amos-Région...........................
Chambre de commerce de la région de Mont-Joli ............
Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur
de Repentigny ................................................................
Greater Kamloops Chamber of Commerce.......................
1617
1605
1606
1612
1613
1613
1613
MISCELLANEOUS NOTICES
CANADIAN SOYBEAN COUNCIL, surrender
of charter...........................................................................
Centre for Health, Education and Economic Relief
Canada, surrender of charter .............................................
CMFG Life Insurance Company (formerly CUNA Mutual
Insurance Society), CUNA Mutual Holding Company
and CUMIS Life Insurance Company, assumption
reinsurance agreement ......................................................
Keele-Lawrence Care Centre Corporation, surrender of
charter ...............................................................................
* Northbridge General Insurance Corporation and
Northbridge Indemnity Insurance Corporation, letters
patent of amalgamation.....................................................
Sunnyside Children’s Foundation, surrender of charter .......
Tembec, culvert in the Wabicock Creek, Ont. .....................
* Wealth One Bank of Canada, application to establish a
bank ..................................................................................
1761
1614
1614
1614
1615
1627
1627
1627
1628
1628
1628
1629
1629
PARLIAMENT
House of Commons
* Filing applications for private bills (First Session,
Forty-First Parliament).................................................. 1619
Senate
Royal Assent
Bills assented to ................................................................ 1619
PROPOSED REGULATIONS
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Territorial Lands Act and Financial Administration Act
Northwest Territories Mining Regulations ....................... 1632
Nunavut Mining Regulations............................................ 1701
SUPPLEMENTS
Copyright Board
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by
SOCAN for the Public Performance or the
Communication to the Public by Telecommunication,
in Canada, of Musical or Dramatico-Musical Works
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication of final decision after screening assessment
of substances — Batch 12
1762
Canada Gazette Part I
June 29, 2013
INDEX
Vol. 147, no 26 — Le 29 juin 2013
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
* Banque Wealth One du Canada, demande de constitution
d’une banque.....................................................................
Centre for Health, Education and Economic Relief Canada,
abandon de charte .............................................................
CMFG Life Insurance Company (anciennement La Société
d’Assurance CUNA Mutuelle), CUNA Mutual Holding
Company et La Compagnie d’Assurance-Vie CUMIS,
convention de réassurance aux fins de prise en charge ....
CONSEIL CANADIEN DU SOYA, abandon de charte ......
Keele-Lawrence Care Centre Corporation, abandon de
charte ................................................................................
* Société d’assurance générale Northbridge et Société
d’assurance d’indemnisation Northbridge, lettres
patentes de fusion .............................................................
Sunnyside Children’s Foundation, abandon de charte..........
Tembec, ponceau dans le ruisseau Wabicock (Ont.) ............
AVIS DU GOUVERNEMENT
Banque du Canada
Bilan
État de la situation financière au 31 mai 2013 ..................
Industrie, min. de l’
Nominations......................................................................
Loi sur la radiocommunication
SMSE-004-13 — Consultation sur les révisions
proposées au Tableau canadien d’attribution des
bandes de fréquences ....................................................
Loi sur les chambres de commerce
Chambre de Commerce d’Amos-Région ..........................
Chambre de commerce de la région de Mont-Joli ............
Chambre de commerce Pierre-Le Gardeur de
Repentigny ....................................................................
Greater Kamloops Chamber of Commerce.......................
Loi sur les corporations canadiennes
Demande d’abandon de charte..........................................
Lettres patentes supplémentaires ......................................
Lettres patentes supplémentaires — Changement
de nom...........................................................................
Santé, min. de la
Loi sur les produits dangereux et Loi sur le contrôle des
renseignements relatifs aux matières dangereuses
Avis sollicitant des observations sur la proposition
d’abroger et de remplacer le Règlement sur les
produits contrôlés en vue de mettre en œuvre le
Système général harmonisé de classification et
d’étiquetage des produits chimiques (SGH) au
Canada et d’apporter les modifications corrélatives
aux règlements connexes ..............................................
1629
1627
1627
1627
1628
1628
1628
1629
1618
1606
1615
1612
1613
1613
1613
1614
1614
1614
1605
COMMISSIONS
Agence canadienne d’inspection des aliments
Avis modifiant la période de commentaires relative au
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (produits alimentaires halal) ............................
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de
bienfaisance ..................................................................
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
Permission accordée (Gravel, Sandra) ..............................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés ............................................................
Avis de consultation
2013-298...........................................................................
Décisions
2013-293 et 2013-303 à 2013-305....................................
Demande de la partie 1 .........................................................
Politiques réglementaires
2013-292 et 2013-297.......................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Communication, détection et fibres
optiques — Enquête ......................................................
Services de soutien professionnel et administratif et
services de soutien à la gestion — Enquête ..................
Silicium métal provenant de la Chine — Décision ...........
1621
1621
1626
1623
1624
1625
1623
1624
1622
1622
1621
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Première session, quarante et unième législature) ....... 1619
Sénat
Sanction royale
Projets de loi sanctionnés.................................................. 1619
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Loi sur les terres territoriales et Loi sur la gestion des
finances publiques
Règlement sur l’exploitation minière au Nunavut ............ 1701
Règlement sur l’exploitation minière dans les Territoires
du Nord-Ouest............................................................... 1632
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens ............................................ 1604
SUPPLÉMENTS
Commission du droit d’auteur
Projet de tarifs des redevances à percevoir par la SOCAN
pour l’exécution en public ou la communication au
public par télécommunication, au Canada, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Publication de la décision finale après évaluation
préalable de substances — Lot 12
Supplement
Canada Gazette, Part I
June 29, 2013
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 29 juin 2013
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statement of Proposed Royalties to Be
Collected by SOCAN for the Public
Performance or the Communication to the
Public by Telecommunication, in Canada,
of Musical or Dramatico-Musical Works
Projet de tarifs des redevances à percevoir
par la SOCAN pour l’exécution en public
ou la communication au public par
télécommunication, au Canada, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales
Tariffs Nos. 1.A, 1.B, 1.C, 2.A, 2.B, 2.C, 2.D,
3.A, 3.B, 3.C, 4.A, 4.B.1, 4.B.2, 4.B.3, 5.A, 5.B,
6, 7, 8, 9, 10.A, 10.B, 11.A, 11.B, 12.A, 12.B,
13.A, 13.B, 13.C, 14, 15.A, 15.B, 16, 17,
18, 19, 20, 21, 22.A, 22.B-E and G, 23, 24, 25
Pay Audio Services
(2014)
Tarifs nos 1.A, 1.B, 1.C, 2.A, 2.B, 2.C, 2.D,
3.A, 3.B, 3.C, 4.A, 4.B.1, 4.B.2, 4.B.3, 5.A, 5.B,
6, 7, 8, 9, 10.A, 10.B, 11.A, 11.B, 12.A, 12.B,
13.A, 13.B, 13.C, 14, 15.A, 15.B, 16, 17,
18, 19, 20, 21, 22.A, 22.B-E et G, 23, 24, 25
Services sonores payants
(2014)
Le 29 juin 2013
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Public Performance of Musical Works
DOSSIER : Exécution publique d’œuvres musicales
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by SOCAN
for the Public Performance or the Communication to the
Public by Telecommunication, in Canada, of Musical or
Dramatico-Musical Works
Projet de tarif des redevances à percevoir par la SOCAN
pour l’exécution en public ou la communication au public
par télécommunication, au Canada, d’œuvres musicales ou
dramatico-musicales
In accordance with section 67.1(5) of the Copyright Act, the
Copyright Board hereby publishes the statement of proposed roy­
alties filed by the Society of Composers, Authors and Musical
Publishers of Canada (SOCAN) on April 2, 2013, with respect to
royalties it proposes to collect, effective January 1, 2014, for
the public performance or the communication to the public by
telecommunication, in Canada, of musical or dramatico-musical
works.
In accordance with the provisions of the same subsection, the
Board hereby gives notice that prospective users or their represen­
tatives who wish to object to the statement may file written objec­
tions with the Board, at the address indicated below, within
60 days of the publication hereof, that is no later than August 28,
2013.
Ottawa, June 29, 2013
GILLES MCDOUGALL
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
613-952-8624 (telephone)
613-952-8630 (fax)
gilles.mcdougall@cb-cda.gc.ca (email)
Conformément à l’article 67.1(5) de la Loi sur le droit d’au­
teur, la Commission du droit d’auteur publie le projet de tarifs
que la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de
musique (SOCAN) a déposé auprès d’elle le 2 avril 2013, relati­
vement aux redevances qu’elle propose de percevoir à compter du
1er janvier 2014, pour l’exécution en public ou la communication
au public par télécommunication, au Canada, d’œuvres musicales
ou dramatico-musicales.
Conformément aux dispositions du même paragraphe, la Com­
mission donne avis, par les présentes, que tout utilisateur éventuel
intéressé, ou son représentant, désirant s’opposer au projet doit
déposer son opposition auprès de la Commission, par écrit, à
l’adresse apparaissant ci-dessous, dans les 60 jours de la présente
publication, soit au plus tard le 28 août 2013.
Ottawa, le 29 juin 2013
Le secrétaire général
GILLES MCDOUGALL
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
613-952-8624 (téléphone)
613-952-8630 (télécopieur)
gilles.mcdougall@cb-cda.gc.ca (courriel)
Supplement to the Canada Gazette
4
June 29, 2013
TARIFF OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY THE
SOCIETY OF COMPOSERS, AUTHORS AND MUSIC
PUBLISHERS OF CANADA (SOCAN)
TARIFS DES REDEVANCES QUE LA SOCIÉTÉ
CANADIENNE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET
ÉDITEURS DE MUSIQUE (SOCAN) PEUT PERCEVOIR
in compensation for the right to perform in public or to
communicate to the public by telecommunication, in Canada,
musical or dramatico-musical works forming part of its repertoire
including the right to make such works available to the public by
telecommunication in a way that allows a member of the public to
have access to them from a place and at a time individually
chosen by that member of the public.
en compensation pour l’exécution en public, ou la communication
au public par télécommunication, au Canada, d’œuvres musicales
ou dramatico-musicales faisant partie de son répertoire, y compris
le fait de mettre à la disposition du public par télécommunication
une œuvre de manière que chacun puisse y avoir accès de
l’endroit et au moment qu’il choisit individuellement.
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
All amounts payable under these tariffs are exclusive of any
federal, provincial or other governmental taxes or levies of any
kind.
As used in these tariffs, the terms “licence,” “licence to per­
form” and “licence to communicate to the public by telecommu­
nication” mean a licence to perform in public or to communicate
to the public by telecommunication or to authorize the perform­
ance in public or the communication to the public by telecommu­
nication, as the context may require.
Les montants exigibles indiqués dans les présents tarifs ne
comprennent ni les taxes fédérales, provinciales ou autres, ni les
prélèvements d’autre genre qui pourraient s’appliquer.
Dans les présents tarifs, « licence », « licence permettant
l’exécution » et « licence permettant la communication au public
par télécommunication » signifient, selon le contexte, une licence
d’exécution en public ou de communication au public par télé­
communication ou une licence permettant d’autoriser une tierce
partie à exécuter en public ou à communiquer au public par
télécommunication.
Sauf indication contraire, les redevances relatives à toute li­
cence octroyée par la SOCAN sont dues et payables dès l’octroi
de la licence. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt
à compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la
Banque du Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent
(tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas
composé.
Chaque licence reste valable en fonction des conditions qui y
sont énoncées. La SOCAN peut, en tout temps, mettre fin à toute
licence sur préavis écrit de 30 jours pour violation des modalités
de la licence.
Except where otherwise specified, fees payable for any licence
granted by SOCAN shall be due and payable upon grant of the
licence. Any amount not received by the due date shall bear inter­
est from that date until the date the amount is received. Interest
shall be calculated daily, at a rate equal to one per cent above the
Bank of Canada Rate effective on the last day of the previous
month (as published by the Bank of Canada). Interest shall not
compound.
Each licence shall subsist according to the terms set out therein.
SOCAN shall have the right at any time to terminate a licence for
breach of terms or conditions upon 30 days notice in writing.
Tariff No. 1
Tarif no 1
RADIO
RADIO
A. Commercial Radio
A. Radio commerciale
Short Title
Titre abrégé
1. This tariff may be cited as the Commercial Radio Tariff
(SOCAN: 2014; Re:Sound (…); CSI (…); AVLA/SOPROQ (…);
ArtistI (…)).
1. Tarif pour la radio commerciale (SOCAN : 2014;
Ré:Sonne : (…); CSI (…); AVLA/SOPROQ (…); ArtistI : (…)).
Definitions
Définitions
2. In this tariff,
“Act” means the Copyright Act; (« Loi »)
“gross income” means the gross amounts paid by any person for
the use of one or more broadcasting services or facilities provided
by a station’s operator, including the value of any goods or ser­
vices provided by any person in exchange for the use of such
services or facilities, but excluding the following:
(a) income accruing from investments, rents or any other busi­
ness unrelated to the station’s broadcasting activities. However,
income accruing to or from any allied or subsidiary business,
income accruing to or from any business that is a necessary ad­
junct to the station’s broadcasting services or facilities, or in­
come accruing to or from any other business that results in the
2. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif.
« année » Année civile. (“year”)
« diffusion simultanée » Transmission simultanée, non modifiée
et en temps réel du signal de radiodiffusion hertzien de la station
ou d’une autre station faisant partie du même réseau par l’entre­
mise d’Internet ou d’un autre réseau informatique semblable.
(“simulcast”)
« Loi » Loi sur le droit d’auteur. (“Act”)
« mois de référence » Mois antérieur au mois qui précède celui
pour lequel les redevances sont versées. (“reference month”)
« musique de production » Musique incorporée dans la program­
mation interstitielle, tels les messages publicitaires, les messages
d’intérêt public et les ritournelles. (“production music”)
Le 29 juin 2013
Supplément à la Gazette du Canada
5
use of such services or facilities, including the gross amounts
received by a station pursuant to turn-key contracts with adver­
tisers, shall be included in the station’s “gross income”;
(b) amounts received for the production of a program that is
commissioned by someone other than the station and that be­
comes the property of that person;
(c) the recovery of any amount paid to obtain the exclusive na­
tional or provincial broadcast rights to a sporting event, if the
station can establish that it was also paid normal fees for station
time and facilities; and
(d) amounts received by an originating station acting on behalf
of a group of stations, which do not constitute a permanent
network and which broadcast a single event, simultaneously or
on a delayed basis, that the originating station subsequently
pays out to the other stations participating in the broadcast.
These amounts paid to each participating station are part of that
station’s “gross income”;
In the case of CSI, this definition is understood to include any
income from simulcast; (« revenus bruts »)
“low-use station (sound recordings)” means a station that
(a) broadcasts published sound recordings of musical works for
less than 20 per cent of its total broadcast time (excluding pro­
duction music) during the reference month; and
(b) keeps and makes available to Re:Sound, AVLA/SOPROQ
and ArtistI complete recordings of its last 90 broadcast days;
(« station utilisant peu d’enregistrements sonores »)
“low-use station (works)” means a station that
(a) broadcasts works in the repertoire of SOCAN for less than
20 per cent of its total broadcast time (excluding production
music) during the reference month; and
(b) keeps and makes available to SOCAN and CSI complete
recordings of its last 90 broadcast days; (« station utilisant peu
d’œuvres »)
“performer’s performance” means a performer’s performance
that has been fixed with the authorization of the performer;
(« prestation »)
“production music” means music used in interstitial programming
such as commercials, public service announcements and jingles;
(« musique de production »)
“reference month” means the second month before the month for
which royalties are being paid; (« mois de référence »)
“simulcast” means the simultaneous, unaltered, real-time stream­
ing of the over-the-air broadcast signal of the station, or of
another station that is part of the same network as the station,
via the Internet or other similar computer network; (« diffusion
simultanée »)
“year” means a calendar year. (« année »)
« prestation » Prestation fixée avec l’autorisation de l’artiste­
interprète. (“performer’s performance”)
« revenus bruts » Sommes brutes payées par toute personne pour
l’utilisation d’une ou de plusieurs installations ou services de
diffusion offerts par l’exploitant de la station, y compris la valeur
de tout bien ou service fourni par toute personne en échange de
l’utilisation d’une ou plusieurs de ces installations ou services de
diffusion et y compris les revenus de diffusion simultanée, mais à
l’exclusion des sommes suivantes:
a) les revenus provenant d’investissements, de loyers ou d’au­
tres sources non reliées aux activités de diffusion de la station.
Il est entendu que les revenus provenant d’activités reliées ou
associées aux services ou installations de diffusion de la sta­
tion, les revenus provenant d’activités qui sont le complément
nécessaire des services ou installations de diffusion de la sta­
tion ou les revenus provenant de toute autre activité, ayant
comme conséquence l’utilisation des services et installations de
diffusion de la station, y compris les sommes brutes que la sta­
tion reçoit en vertu de contrats de publicité clés en mains, font
partie des « revenus bruts » de la station;
b) les sommes versées pour la réalisation d’une émission pour
le compte d’une personne autre que la station et dont cette autre
personne devient propriétaire;
c) les sommes reçues en recouvrement du coût d’acquisition de
droits exclusifs, nationaux ou provinciaux, de diffusion d’évé­
nements sportifs, dans la mesure où la station établit qu’elle a
aussi perçu des revenus normaux pour l’utilisation du temps
d’antenne et des installations de la station de radio;
d) les sommes reçues par une station de source agissant pour le
compte d’un groupe de stations qui ne constituent pas un ré­
seau permanent et qui diffusent, simultanément ou en différé,
un événement particulier, que la station source remet ensuite
aux autres stations participant à la diffusion. Les sommes ainsi
remises à chaque station participante font partie des « revenus
bruts » de cette dernière;
Pour CSI, il est entendu que la présente définition inclut les reve­
nus de diffusion simultanée. (“gross income”)
« station utilisant peu d’enregistrements sonores » Station ayant
diffusé des enregistrements sonores publiés d’œuvres musicales
pour moins de 20 pour cent de son temps d’antenne total (sans
tenir compte de la musique de production) durant le mois de réfé­
rence et qui conserve et met à la disposition de Ré:Sonne,
d’AVLA/SOPROQ et d’ArtistI l’enregistrement complet de ses
90 dernières journées de radiodiffusion. (“low-use station (sound
recordings)”)
« station utilisant peu d’œuvres » Station ayant diffusé des œu­
vres faisant partie du répertoire de la SOCAN pour moins de
20 pour cent de son temps d’antenne total (sans tenir compte de la
musique de production) durant le mois de référence et qui
conserve et met à la disposition de la SOCAN et de CSI l’enre­
gistrement complet de ses 90 dernières journées de radiodiffusion.
(“low-use station (works)”)
Application
Application
3. (1) This tariff sets the royalties to be paid each month by
commercial radio stations
(a) in connection with the over-the-air broadcasting operations
of a station
(i) to communicate to the public by telecommunication in
Canada, for private or domestic use, musical or dramatico­
musical works in the repertoire of SOCAN and published
sound recordings embodying musical works and performers’
performances of such works in the repertoire of Re:Sound,
and
3. (1) Le présent tarif établit les redevances payables chaque
mois par une station de radio commerciale
a) dans le cadre de ses opérations de radiodiffusion hertzienne
(i) pour la communication au public par télécommunication
au Canada, et à des fins privées ou domestiques, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales faisant partie du réper­
toire de la SOCAN et d’enregistrements sonores publiés
constitués d’œuvres musicales et de prestations de telles œu­
vres faisant partie du répertoire de Ré:Sonne,
Supplement to the Canada Gazette
6
(ii) to reproduce in Canada musical works in the repertoire
of CMRRA or SODRAC, sound recordings in the repertoire
of AVLA or SOPROQ and performers’ performances in the
repertoire of ArtistI; and
(b) in connection with a simulcast to reproduce in Canada
musical works in the repertoire of CMRRA or SODRAC.
June 29, 2013
(ii) pour la reproduction au Canada d’œuvres musicales fai­
sant partie du répertoire de CMRRA ou de la SODRAC,
d’enregistrements sonores faisant partie du répertoire
d’AVLA ou de la SOPROQ et de prestations faisant partie
du répertoire d’ArtistI;
b) dans le cadre d’une diffusion simultanée pour la reproduc­
tion au Canada d’œuvres musicales faisant partie du répertoire
de CMRRA ou de la SODRAC.
(2) Le présent tarif permet également à la station d’autoriser
une personne à communiquer au public par télécommunication
une œuvre musicale, un enregistrement sonore ou une prestation
et à reproduire une œuvre musicale ou une prestation dans le but
de la livrer à la station pour que celle-ci l’utilise de l’une des fa­
çons permises au paragraphe (1).
(3) Le présent tarif n’autorise pas l’utilisation d’une reproduc­
tion faite en vertu du paragraphe (1) en liaison avec un produit, un
service, une cause ou une institution, ni ne vise l’utilisation assu­
jettie à un autre tarif, y compris les tarifs 16, 22 ou 25 de la
SOCAN ou le Tarif SOCAN-SCGDV applicable aux services
sonores payants.
(2) This tariff also entitles a station to authorize a person to
communicate to the public by telecommunication a musical work,
sound recording or performer’s performance and to reproduce a
musical work or performer’s performance for the purpose of de­
livering it to the station, so that the station can use it as permitted
in subsection (1).
(3) This tariff does not authorize
(a) the use of any reproduction made pursuant to subsection (1)
in association with a product, service, cause or institution; or
(b) any use covered by other tariffs, including SOCAN Tar­
iffs 16, 22 or 25 or the SOCAN-NRCC Pay Audio Services
Tariff.
4. This tariff is subject to the special royalty rates set out in
subparagraph 68.1(1)(a)(i) of the Act.
4. Le présent tarif est assujetti au taux spécial prévu au sous­
alinéa 68.1(1)a)(i) de la Loi.
Royalties
Redevances
5. (1) A low-use station (works) shall pay,
(a) to SOCAN, 1.5 per cent of its gross income for the refer­
ence month; and
(b) to CSI, (…).
(2) A low-use station (sound recordings) shall pay,
(a) to Re:Sound, (…);
(b) to AVLA/SOPROQ, (…); and
(c) to ArtistI, (…).
6. Except as provided in section 5, a station shall pay, on its
gross income for the reference month,
(a) to SOCAN, 3.2 per cent on its first $1.25 million gross in­
come in a year and 4.4 per cent on the rest;
(b) to Re:Sound, (…);
(c) to CSI, (…);
(d) to AVLA/SOPROQ, (…); and
(e) to ArtistI, (…).
7. All royalties are exclusive of any federal, provincial or other
governmental taxes or levies of any kind.
5. (1) Une station utilisant peu d’œuvres verse, à l’égard de ses
revenus bruts durant le mois de référence
a) à la SOCAN, 1,5 pour cent;
b) à CSI, (…).
(2) Une station utilisant peu d’enregistrements sonores verse, à
l’égard de ses revenus bruts durant le mois de référence
a) à Ré:Sonne, (…);
b) à AVLA/SOPROQ, (…);
c) à ArtistI, (…).
6. Sous réserve de l’article 5, une station verse, à l’égard de ses
revenus bruts durant le mois de référence,
a) à la SOCAN, 3,2 pour cent sur la première tranche de
1,25 million de dollars de revenus bruts annuels et 4,4 pour
cent sur l’excédent;
b) à Ré:Sonne, (…);
c) à CSI, (…);
d) à AVLA/SOPROQ, (…);
e) à ArtistI, (…).
7. Les redevances ne comprennent ni les taxes fédérales, pro­
vinciales ou autres, ni les prélèvements d’autre genre qui pour­
raient s’appliquer.
Administrative Provisions
Dispositions administratives
8. No later than the first day of each month, a station shall
(a) pay the royalties for that month;
(b) report the station’s gross income for the reference month;
(c) provide to CSI, for the reference month, the gross income
from any simulcast, as well as the number of listeners and lis­
tening hours or, if not available, any other available indication
of the extent of the listeners’ use of simulcast; and
(d) provide the sequential lists of all musical works and pub­
lished sound recordings broadcast during the reference month.
Each entry shall mention the information set out in subsec­
tion 10(1).
9. At any time during the period set out in subsection 11(2), a
collective society may require the production of any contract
8. Au plus tard le premier de chaque mois, la station :
a) verse les redevances payables pour ce mois;
b) fait rapport de ses revenus bruts pour le mois de référence;
c) le cas échéant, fournit à CSI, pour le mois de référence, les
revenus bruts de diffusion simultanée ainsi que le nombre
d’auditeurs et d’heures d’écoute ou, si ces renseignements ne
sont pas disponibles, tout autre état de l’utilisation de la diffu­
sion simultanée par les auditeurs;
d) fournit la liste séquentielle des œuvres musicales et enregis­
trements sonores publiés diffusés durant le mois de référence, y
compris les renseignements énumérés au paragraphe 10(1).
9. À tout moment durant la période visée au paragraphe 11(2),
une société de gestion peut exiger la production d’un contrat
Le 29 juin 2013
Supplément à la Gazette du Canada
7
granting rights referred to in paragraph (c) of the definition of
“gross income”, together with the billing or correspondence relat­
ing to the use of these rights by other parties.
d’acquisition de droits visés à l’alinéa c) de la définition de « re­
venus bruts » ainsi que des factures ou autres documents se ratta­
chant à l’usage de ces droits par des tiers.
Information on Repertoire Use
Renseignements sur l’utilisation du répertoire
10. (1) Subject to subsection (4), upon receipt of a written re­
quest from any collective society, a station shall provide to all
societies, with respect to all musical works and published sound
recordings it broadcast during the days listed in the request:
(a) the date and time of the broadcast, the title of the work, the
title of the album, the record label, the name of its author and
composer, the name of the performers or performing group, the
duration, in minutes and seconds; and
(b) the Universal Product Code (UPC) of the album and the In­
ternational Standard Recording Code (ISRC) of the sound re­
cording from which the musical work is taken.
(2) The information set out in subsection (1) shall be provided
in electronic format, where possible, or in writing, no later than
14 days after the end of the month to which it relates.
(3) A station is not required to provide the information set out
in subsection (1) with respect to more than 28 days in a year.
(4) A station that complies with paragraph 8(d) in any given
month is not required to provide the information set out in subsec­
tion (1) with respect to any day of that month if the list provided
contains all the information set out in paragraph (1)(a).
10. (1) Sous réserve du paragraphe (4) et sur demande écrite
d’une société de gestion, la station fournit à toutes les sociétés les
renseignements suivants à l’égard des œuvres musicales et enre­
gistrements sonores publiés qu’elle a diffusés durant les jours
désignés dans la demande :
a) la date et l’heure de sa diffusion, le titre de l’œuvre, le titre
de l’album, la maison de disques, le nom de l’auteur, celui du
compositeur, celui de l’interprète ou du groupe d’interprètes, la
durée d’exécution, en minutes et secondes;
b) le code-barres (UPC) de l’album et le code international
normalisé des enregistrements (CINE) de l’enregistrement so­
nore duquel vient l’œuvre musicale.
(2) La station fournit les renseignements prévus au paragra­
phe (1) au plus tard 14 jours après la fin du mois auquel ils se
rapportent, si possible sous forme électronique et sinon, par écrit.
(3) Une station n’est pas tenue de fournir les renseignements
prévus au paragraphe (1) à l’égard de plus de 28 jours par année.
(4) La station qui se conforme à l’alinéa 8d) pour un mois don­
né n’est pas tenue de fournir les renseignements prévus au para­
graphe (1) à l’égard des jours de ce mois, si la liste ainsi fournie
contient tous les renseignements prévus à l’alinéa (1)a).
Records and Audits
Registres et vérifications
11. (1) A station shall keep and preserve, for a period of six
months after the end of the month to which they relate, records
from which the information set out in paragraph 8(d) and subsec­
tion 10(1) can be readily ascertained.
(2) A station shall keep and preserve, for a period of six years
after the end of the year to which they relate, records from which
the station’s gross income can be readily ascertained.
(3) A collective society may audit these records at any time
during the period set out in subsection (1) or (2), on reasonable
notice and during normal business hours.
(4) The collective society shall, upon receipt, supply a copy of
the report of the audit to the station that was the object of the au­
dit and to the other societies.
(5) If an audit discloses that royalties due have been under­
stated in any month by more than 10 per cent, the station shall
pay the reasonable costs of the audit within 30 days of the de­
mand for such payment.
11. (1) La station tient et conserve, durant six mois après la fin
du mois auquel ils se rapportent, les registres permettant de dé­
terminer facilement les renseignements visés à l’alinéa 8d) et au
paragraphe 10(1).
(2) La station tient et conserve, durant six années après la fin de
l’année à laquelle ils se rapportent, les registres permettant de
déterminer facilement ses revenus bruts.
(3) Une société de gestion peut vérifier ces registres à tout mo­
ment durant la période visée au paragraphe (1) ou (2), durant les
heures régulières de bureau et moyennant un préavis raisonnable.
(4) Dès qu’elle reçoit un rapport de vérification, la société de
gestion en fait parvenir une copie à la station ayant fait l’objet de
la vérification et aux autres sociétés.
(5) Si la vérification révèle que les redevances ont été sous­
estimées de plus de 10 pour cent pour un mois quelconque, la
station en acquitte les coûts raisonnables dans les 30 jours suivant
la date à laquelle on lui en fait la demande.
Confidentiality
Traitement confidentiel
12. (1) Subject to subsections (2) and (3), a collective society
shall treat in confidence information received pursuant to this
tariff, unless the station consents in writing to the information
being treated otherwise.
12. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), une société de
gestion garde confidentiels les renseignements qui lui sont trans­
mis en application du présent tarif, à moins que la station lui
ayant fourni les renseignements ne consente par écrit à ce qu’il en
soit autrement.
(2) Une société de gestion peut faire part des renseignements
visés au paragraphe (1)
a) à une autre société de gestion;
b) à la Commission du droit d’auteur;
c) dans le cadre d’une affaire portée devant la Commission,
après que la station a eu l’occasion de demander une ordon­
nance de confidentialité;
d) à une personne qui demande le versement de rede­
vances, dans la mesure où cela est nécessaire pour effectuer la
distribution;
e) si la loi l’y oblige.
(2) Information referred to in subsection (1) may be shared
(a) amongst the collective societies;
(b) with the Copyright Board;
(c) in connection with proceedings before the Board, if the sta­
tion had the opportunity to request a confidentiality order;
(d) to the extent required to effect the distribution of royalties,
with royalty claimants; or
(e) if ordered by law.
8
Supplement to the Canada Gazette
June 29, 2013
(3) Subsection (1) does not apply to information that is publicly
available, or to information obtained from someone other than the
station and who is not under an apparent duty of confidentiality to
the station.
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux renseignements
disponibles au public ou obtenus d’un tiers non tenu lui-même de
garder confidentiels ces renseignements.
Adjustments
Ajustements
13. Adjustments in the amount of royalties owed (including ex­
cess payments), as a result of the discovery of an error or other­
wise, shall be made on the date the next royalty payment is due.
13. L’ajustement dans le montant des redevances payables par
une station (y compris le trop-perçu), qu’il résulte ou non de la
découverte d’une erreur, s’effectue à la date à laquelle la station
doit acquitter son prochain versement.
Interest on Late Payments
Intérêts sur paiements tardifs
14. Any amount not received by the due date shall bear interest
from that date until the date the amount is received. Interest shall
be calculated daily, at a rate equal to one per cent above the Bank
Rate effective on the last day of the previous month (as published
by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
14. Tout montant non reçu à son échéance porte intérêt à comp­
ter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la date où
il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un taux de un
pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la Banque du
Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent (tel qu’il est
publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas composé.
Addresses for Notices, etc.
Adresses pour les avis, etc.
15. (1) Anything addressed to SOCAN shall be sent to 41 Val­
leybrook Drive, Toronto, Ontario M3B 2S6, email: customers@
socan.ca, fax number: 416-445-7108, or to any other address,
email address or fax number of which a station has been notified
in writing.
(2) Anything addressed to Re:Sound shall be sent to
900–1235 Bay Street, Toronto, Ontario M5R 3K4, email: radio@
resound.ca, fax number: 416-962-7797, or to any other address,
email address or fax number of which a station has been notified
in writing.
(3) Anything addressed to CSI shall be sent to Tower B,
Suite 1010, 1470 Peel Street, Montréal, Quebec H3A 1T1, email:
csi@cmrrasodrac.ca, fax number: 514-845-3401, or to any other
address, email address or fax number of which a station has been
notified in writing.
(4) Anything addressed to AVLA shall be sent to 85 Mowat
Avenue, Toronto, Ontario M6K 3E3, email: radioreproduction@
avla.ca, fax number: 416-967-9415, or to any other address, email
address or fax number of which a station has been notified in
writing.
(5) Anything addressed to SOPROQ shall be sent to
6420 Saint-Denis Street, Montréal, Quebec H2S 2R7, email:
radioreproduction@soproq.org, fax number: 514-842-7762, or to
any other address, email address or fax number of which a station
has been notified in writing.
(6) Anything addressed to ArtistI shall be sent to 1441 RenéLévesque Boulevard W, Suite 400, Montréal, Quebec H3G 1T7,
email: radiorepro@uda.ca, fax number: 514-288-7875, or to any
other address, email address or fax number of which a station has
been notified in writing.
(7) Anything addressed to a station shall be sent to the last ad­
dress, email address or fax number of which a collective society
has been notified in writing.
15. (1) Toute communication avec la SOCAN est adressée au
41, promenade Valleybrook, Toronto (Ontario) M3B 2S6, cour­
riel : customers@socan.ca, numéro de télécopieur : 416-445­
7108, ou à toute autre adresse ou adresse électronique ou tout
autre numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
(2) Toute communication avec Ré:Sonne est adressée au
1235, rue Bay, Bureau 900, Toronto (Ontario) M5R 3K4, cour­
riel : radio@resonne.ca, numéro de télécopieur : 416-962-7797,
ou à toute autre adresse ou adresse électronique ou tout autre nu­
méro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
(3) Toute communication avec CSI est adressée à Tour B,
Bureau 1010, 1470, rue Peel, Montréal (Québec) H3A 1T1, cour­
riel : csi@cmrrasodrac.ca, numéro de télécopieur : 514-845-3401,
ou à toute autre adresse ou adresse électronique ou tout autre nu­
méro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
(4) Toute communication avec AVLA est adressée au
85, avenue Mowat, Toronto (Ontario) M6K 3E3, courriel :
radioreproduction@avla.ca, numéro de télécopieur : 416-967­
9415, ou à toute autre adresse ou adresse électronique ou tout
autre numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
(5) Toute communication avec la SOPROQ est adressée au
6420, rue Saint-Denis, Montréal (Québec) H2S 2R7, courriel :
radioreproduction@soproq.org, numéro de télécopieur : 514-842­
7762, ou à toute autre adresse ou adresse électronique ou tout
autre numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
(6) Toute communication avec ArtistI est adressée au
1441, boulevard René-Lévesque Ouest, Bureau 400, Montréal
(Québec) H3G 1T7, courriel : radiorepro@uda.ca, numéro de
télécopieur : 514-288-7875, ou à toute autre adresse ou adresse
électronique ou tout autre numéro de télécopieur dont l’expédi­
teur a été avisé par écrit.
(7) Toute communication avec une station est adressée à la
dernière adresse, adresse électronique ou numéro de télécopieur
dont l’expéditeur a été avisé par écrit.
Delivery of Notices and Payments
Expédition des avis et des paiements
16. (1) Royalties payable to AVLA/SOPROQ are paid to
AVLA. All other information to which AVLA/SOPROQ is en­
titled pursuant to this tariff is delivered to AVLA and SOPROQ
separately.
(2) A notice may be delivered by hand, by postage-paid mail,
by email or by fax. A payment must be delivered by hand or by
postage-paid mail.
16. (1) Les redevances payables à AVLA/SOPROQ sont ver­
sées à AVLA. Tout autre renseignement auquel AVLA/SOPROQ
a droit en vertu du présent tarif est expédié tant à AVLA qu’à la
SOPROQ.
(2) Un avis peut être livré par messager, par courrier affranchi,
par courriel ou par télécopieur. Un paiement est livré par messa­
ger ou par courrier affranchi.
Le 29 juin 2013
Supplément à la Gazette du Canada
9
(3) Information set out in paragraphs 8(b) to (d) shall be sent
by email.
(4) Anything mailed in Canada shall be presumed to have been
received four business days after the day it was mailed.
(5) Anything sent by fax or by email shall be presumed to have
been received the day it was transmitted.
(3) Les renseignements prévus aux alinéas 8b) à d) sont trans­
mis par courriel.
(4) Ce qui est posté au Canada est présumé avoir été reçu qua­
tre jours ouvrables après la date de mise à la poste.
(5) Ce qui est envoyé par télécopieur ou par courriel est présu­
mé avoir été reçu le jour de sa transmission.
B. Non-Commercial Radio Other than the Canadian
Broadcasting Corporation
B. Radio non commerciale autre que la Société Radio-Canada
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2014, for private and domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire by a non-commercial AM or FM radio sta­
tion other than a station of the Canadian Broadcasting Corpora­
tion, the fee payable is 1.9 per cent of the station’s gross operat­
ing costs in the year covered by the licence. For greater certainty,
“the station’s gross operating costs” includes its gross Internet
operating costs.
No later than January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall pay the estimated fee owing for that year. The pay­
ment shall be accompanied by a report of the station’s actual
gross operating costs for the previous year. The fee is subject to
adjustment when the actual gross operating costs for the year
covered by the licence have been determined and reported to
SOCAN.
If broadcasting takes place for less than the entire year, an ap­
plication must be made for a licence by the end of the first month
of broadcasting on the form to be supplied by SOCAN and, to­
gether with the application form, the station shall forward its re­
mittance for the estimated fee payable.
For the purpose of this tariff item, “non-commercial AM or FM
radio station” shall include any station which is non-profit or notfor-profit, whether or not any part of its operating expenses is
funded by advertising revenues.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books
and records, on reasonable notice and during normal business
hours, to verify the statements rendered and the fee payable by
the licensee.
Tariff 1.B does not apply to the use of music covered by the
Pay Audio Services Tariff.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2014, aux fins privées ou domestiques, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN, par une station non commerciale de radiodiffusion MA
ou MF autre qu’une station de la Société Radio-Canada, le droit
exigible est de 1,9 pour cent des coûts bruts d’exploitation de la
station durant l’année visée par la licence. Il est entendu que les
« coûts bruts d’exploitation de la station » incluent les coûts bruts
d’exploitation Internet de la station.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le ti­
tulaire de la licence verse la redevance qu’il estime devoir payer
pour l’année en cause. Le paiement est accompagné d’un rapport
des coûts bruts réels d’exploitation de la station pour l’année pré­
cédente. La redevance est sujette à un rajustement lorsque les
coûts bruts réels d’exploitation pour l’année visée par la licence
ont été établis et qu’il en a été fait rapport à la SOCAN.
Si la période de radiodiffusion est moindre que l’année entière,
une demande de licence doit être présentée à la fin du premier
mois de radiodiffusion, sur le formulaire fourni par la SOCAN, et
la station fait parvenir sa demande accompagnée de sa remise
pour le droit estimatif payable.
Aux fins du présent tarif, « station non commerciale de radio
MA ou MF » comprend toute station sans but lucratif ou exploitée
sans but lucratif, qu’une partie de ses coûts d’exploitation pro­
vienne ou non de revenus publicitaires.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures normales de bureau, moyennant un pré­
avis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le titu­
laire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
L’usage de musique assujetti au tarif pour les Services sonores
payants n’est pas assujetti au présent tarif.
C. Canadian Broadcasting Corporation
C. Société Radio-Canada
Short Title
Titre abrégé
1. This tariff may be cited as the SOCAN-Re:Sound CBC Radio
Tariff, 2014.
1. Tarif SOCAN-Ré:Sonne à l’égard de la radio de la SRC,
2014
Application
Application
2. This tariff sets the royalties to be paid by the CBC for the
communication to the public by telecommunication, in Canada,
for private or domestic use, of musical works in the repertoire of
SOCAN and of published sound recordings embodying musical
works and performers’ performances of such works in the reper­
toire of Re:Sound, by over-the-air radio broadcasting and by
simulcasting of an over-the-air radio signal.
2. Le présent tarif établit les redevances payables par la SRC
pour la communication au public par télécommunication, au Ca­
nada, à des fins privées ou domestiques, d’œuvres musicales du
répertoire de la SOCAN et d’enregistrements sonores publiés
constitués d’œuvres musicales et de prestations de telles œuvres
du répertoire de Ré:Sonne, sur les ondes de la radio en direct et
par transmission simultanée d’un signal radio.
Royalties
Redevances
3. (1) CBC shall pay, per month, on the first day of each
month, $144,406.60 to SOCAN and (…) to Re:Sound.
3. (1) La SRC verse, par mois, le premier jour de chaque mois,
144 406,60 $ à la SOCAN et (…) à Ré:Sonne.
10
Supplement to the Canada Gazette
June 29, 2013
(2) The royalties set in paragraph (1) are exclusive of any ap­
plicable federal, provincial or other government taxes or levies of
any kind.
(2) Les redevances exigibles en vertu du paragraphe (1) ne
comprennent ni les taxes fédérales, provinciales ou autres, ni les
prélèvements d’autres genres qui pourraient s’appliquer.
Interest on Late Payments
Intérêts sur paiements tardifs
4. Any amount not received by the due date shall bear interest
from that date until the date the amount is received. Interest shall
be calculated daily at a rate equal to one per cent above the Bank
Rate effective on the last day of the previous month (as published
by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
4. Toute somme non payée à son échéance porte intérêt à
compter de la date à laquelle elle aurait dû être acquittée jusqu’à
la date où elle est reçue. L’intérêt est calculé quotidiennement, à
un taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte en
vigueur le dernier jour du mois précédent (tel qu’il est publié par
la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas composé.
Music Use Information
Renseignements sur l’utilisation de musique
5. (1) Each month, CBC shall provide to both SOCAN and
Re:Sound the following information in respect of each musical
work, or part thereof, and each sound recording embodying a
musical work, or part thereof, broadcast by each of CBC’s con­
ventional radio stations, as may be applicable:
(a) the date, time, duration of the broadcast of the musical work
and sound recording, and the type of broadcast (e.g. local,
regional);
(b) the title of the work and the name of its author, composer
and arranger;
(c) the type of usage (feature, theme, background, etc.);
(d) the title and catalogue number of the album, the name of the
main performer or performing group and the record label, and
whether the track performed is a published sound recording;
(e) the name of the program, station (including call letters) and
location of the station on which the musical work or sound re­
cording was broadcast; and
(f) where possible, the International Standard Musical Work
Code (ISWC) of the work, the Universal Product Code (UPC)
of the album, the International Standard Recording Code
(ISRC) of the sound recording, the names of all of the other
performers (if applicable), the duration of the musical work and
sound recording as listed on the album and the track number on
the album.
5. (1) Chaque mois, la SRC fournit à la SOCAN et à Ré:Sonne
les renseignements suivants à l’égard de chaque œuvre ou partie
d’œuvre musicale et de chaque enregistrement ou partie d’enre­
gistrement sonore constitué d’une œuvre musicale diffusés par
chaque station de radio conventionnelle de la SRC, selon le cas :
a) la date, l’heure et la durée de diffusion de l’œuvre musicale
et de l’enregistrement sonore ainsi que le type de diffusion (par
exemple local ou régional);
b) le titre de l’œuvre et le nom de l’auteur, du compositeur et
de l’arrangeur;
c) le type d’utilisation (par exemple vedette, thème ou fond);
d) le titre et le numéro de catalogue de l’album, le nom du
principal interprète ou du groupe d’interprètes et le nom de la
maison de disque, ainsi qu’une mention portant que la piste dif­
fusée est ou non un enregistrement sonore publié;
e) le nom de l’émission, la station (y compris son indicatif) et
le lieu de la station qui a diffusé l’œuvre musicale ou l’enre­
gistrement sonore;
f) dans la mesure du possible, le Code international normalisé
pour les œuvres musicales (ISWC) de l’œuvre, le code-barres
(UPC) de l’album, le code international normalisé des enregis­
trements (CINE) de l’enregistrement sonore, le nom de tous les
autres interprètes (le cas échéant), la durée de l’œuvre musicale
et de l’enregistrement sonore indiquée sur l’album et le numéro
de piste sur l’album.
(2) Les renseignements prévus au paragraphe (1) sont fournis
sous forme électronique, en format Excel ou en tout autre format
dont conviennent la SOCAN, Ré:Sonne et la SRC, au plus tard
15 jours après la fin du mois auquel ils se rapportent. Chaque
élément d’information énuméré aux alinéas a) à f) fait l’objet
d’un champ distinct.
(2) The information set out in subsection (1) shall be provided
electronically, in Excel format or in any other format agreed upon
by SOCAN, Re:Sound and CBC, with a separate field for each
piece of information required in paragraphs (a) to (f), no later
than 15 days after the end of the month to which it relates.
Tariff No. 2
Tarif no 2
TELEVISION
TÉLÉVISION
A. Commercial Television Stations
A. Stations de télévision commerciales
Definitions
Définitions
1. In this tariff,
“ambient music” means music unavoidably picked up in the
background when an event is videotaped or broadcasted.
(« musique ambiante »)
“cleared music” means any music, other than ambient music or
production music, in respect of which a station does not require a
licence from SOCAN. (« musique affranchie »)
“cleared program” means
(a) if the only cleared music contained in the program is music
that was cleared before 60 days after the publication of this
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif.
« émission affranchie »
a) émission contenant uniquement de la musique ambiante, de
production ou affranchie, si la seule musique affranchie que
contient l’émission l’était au plus tard 60 jours après la publica­
tion du présent tarif;
b) sinon, émission produite par une entreprise de distribution
canadienne contenant uniquement de la musique ambiante, de
production ou affranchie. (“cleared program”)
Le 29 juin 2013
Supplément à la Gazette du Canada
11
tariff, a program containing no music other than cleared music,
ambient music or production music; and
(b) if not, a program produced by a Canadian programming
undertaking and containing no music other than cleared music,
ambient music or production music. (« émission affranchie »)
“gross income” means the gross amounts paid by any person for
the use of one or more broadcasting services or facilities provided
by a station’s operator, whether such amounts are paid to the sta­
tion’s operator, the station’s owner or to other persons, including
the value of any goods or services provided by any person in ex­
change for the use of such services or facilities, but excluding the
following:
(a) any such amounts received by a person other than the op­
erator or owner of the station which form part of the base for
calculation of the SOCAN royalty payable by such other per­
son under this or another tariff;
(b) income accruing from investments, rents or any other busi­
ness unrelated to the station’s broadcasting activities. However,
income accruing to or from any allied or subsidiary business,
income accruing to or from any business that is a necessary ad­
junct to the station’s broadcasting services or facilities, or in­
come accruing to or from any other business that results in the
use of such services or facilities, including the gross amounts
received by a station pursuant to turn-key contracts with adver­
tisers, shall be included in the station’s “gross income”;
(c) amounts received for the production of a program that is
commissioned by someone other than the licensee and that be­
comes the property of that person;
(d) the recovery of any amount paid to obtain the exclusive na­
tional or provincial broadcast rights to a sporting event, if the
licensee can establish that it was also paid normal fees for sta­
tion time and facilities. SOCAN may require the production of
the contract granting these rights together with the billing or
correspondence relating to the use of these rights by other par­
ties; and
(e) amounts received by an originating station acting on behalf
of a group of stations which do not constitute a permanent net­
work and which broadcast a single event, simultaneously or on
a delayed basis, that the originating station pays out to the other
stations participating in the broadcast. These amounts paid to
each participating station are part of that station’s “gross
income.”
For greater certainty, “gross income” includes any revenues or
other value received in exchange for the distribution of the sta­
tion’s broadcast signal, in the context of Broadcasting Regulatory
Policy CRTC 2010-167. (« revenus bruts »)
“production music” means music contained in interstitial pro­
gramming such as commercials, public service announcements
and jingles. (« musique de production »)
“programming undertaking” means a programming undertaking
as defined in the Broadcasting Act, S.C. 1991, c. 11. (« entreprise
de programmation »)
« entreprise de programmation » Entreprise de distribution telle
qu’elle est définie dans la Loi sur la radiodiffusion, L.C. 1991,
ch. 11. (“programming undertaking”)
« musique affranchie » Musique, autre que de la musique am­
biante ou de production, pour laquelle la station n’a pas besoin
d’une licence de la SOCAN. (“cleared music”)
« musique ambiante » Musique captée de façon incidente lors­
qu’un événement est diffusé ou enregistré. (“ambient music”)
« musique de production » Musique incorporée dans la program­
mation interstitielle, tels les messages publicitaires, les messages
d’intérêt public et les ritournelles. (“production music”)
« revenus bruts » Sommes brutes payées pour l’utilisation d’une
ou de plusieurs des installations ou services de diffusion offerts
par l’exploitant de la station, y compris la valeur de tout bien ou
service fourni par toute personne en échange de l’utilisation d’une
ou plusieurs de ces installations ou services de diffusion, et peu
importe si ces montants sont payés au propriétaire ou à l’ex­
ploitant de la station ou à une autre personne, mais à l’exclusion
des sommes suivantes :
a) les montants reçus par une personne autre que le propriétaire
ou l’exploitant de la station et qui font partie de la base de cal­
cul de la redevance payable à la SOCAN par cette autre per­
sonne en vertu du présent tarif ou d’un autre tarif;
b) les revenus provenant d’investissements, de loyers ou
d’autres sources non reliées aux activités de diffusion de la sta­
tion. Il est entendu que les revenus provenant d’activités indi­
rectement reliées ou associées aux services ou installations de
diffusion de la station, les revenus provenant d’activités qui
sont le complément nécessaire des services ou installations de
diffusion de la station ou les revenus provenant de la station, ou
ayant comme conséquence l’utilisation des services et installa­
tions de diffusion, y compris les sommes brutes que la station
reçoit en vertu de contrats de publicité clés en mains, font partie des « revenus bruts » de la station»;
c) les sommes versées pour la réalisation d’une émission pour
le compte d’une personne autre que le titulaire de la licence et
qui en devient le propriétaire;
d) les sommes reçues en recouvrement du coût d’acquisition de
droits exclusifs, nationaux ou provinciaux, de diffusion d’évé­
nements sportifs, dans la mesure où le titulaire de la licence
établit que la station a aussi perçu des revenus normaux pour
l’utilisation du temps d’antenne et des installations de la sta­
tion. La SOCAN aura le droit d’exiger la production du contrat
d’acquisition de ces droits, ainsi que des factures ou autres do­
cuments se rattachant à l’usage de ces droits par des tiers;
e) les sommes reçues par une station source agissant pour le
compte d’un groupe de stations qui ne constituent pas un ré­
seau permanent et qui diffusent, simultanément ou en différé,
un événement particulier, que la station source remet aux autres
stations participant à la diffusion. Les sommes ainsi remises à
chaque station participante font partie des « revenus bruts » de
cette station participante.
Il est entendu que « revenus bruts » inclut tout revenu ou autre
valeur reçu en échange de la distribution du signal de radiodiffu­
sion de la station, dans le contexte de l’Ordonnance de radiodiffu­
sion CRTC 2010-167. (“gross income”)
Application
Application
2. (1) This tariff applies to licences for the communication to
the public by telecommunication by a broadcast television station,
at any time and as often as desired, in 2014, for private or domes­
tic use, of any or all of the works in SOCAN’s repertoire.
2. (1) Le présent tarif vise les licences pour la communication
au public par télécommunication en tout temps et aussi souvent
que désiré en 2014, aux fins privées ou domestiques, de l’une ou
de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN
sur les ondes d’une station de télévision commerciale.
12
Supplement to the Canada Gazette
June 29, 2013
(2) This tariff does not apply to stations owned and operated by
the Canadian Broadcasting Corporation or licensed under a dif­
ferent tariff.
(3) Tariff 2.A does not apply to the use of music covered under
Tariff 17 or Tariff 22.
(2) Les stations de télévision qui appartiennent en propre à la
Société Radio-Canada, de même que celles qui sont expressément
assujetties à un autre tarif, ne sont pas assujetties au présent tarif.
(3) L’usage de musique expressément assujetti au tarif 17 ou au
tarif 22 n’est pas assujetti au présent tarif.
Election of Licence
Option
3. (1) A station can elect for the standard or modified blanket
licence.
(2) A station’s election must be in writing and must be received
by SOCAN at least 30 days before the first day of the month for
which the election is to take effect.
(3) A station’s election remains valid until it makes a further
election.
(4) A station can make no more than two elections in a calen­
dar year.
(5) A station that has never made an election is deemed to have
elected for the standard blanket licence.
3. (1) Une station peut opter pour la licence générale standard
ou modifiée.
(2) L’option s’exerce par écrit. La SOCAN doit la recevoir au
moins 30 jours précédant le premier jour du mois au cours duquel
elle prend effet.
(3) Il est mis fin à une option en exerçant une autre option.
Standard Blanket Licence
La licence générale standard
4. (1) A station that has elected for the standard blanket licence
shall pay 2.1 per cent of the station’s gross income for the second
month before the month for which the licence is issued.
4. (1) La station qui opte pour la licence générale standard
verse 2,1 pour cent des revenus bruts de la station pour le mois
antérieur au mois qui précède le mois pour lequel la licence est
émise.
(2) Au plus tard le jour précédant le premier jour du mois pour
lequel la licence est émise, le titulaire de la licence verse la rede­
vance exigible, accompagnée d’un rapport établissant les revenus
bruts de la station pour le mois antérieur au mois qui précède
celui pour lequel la licence est émise.
(2) No later than the day before the first day of the month for
which the licence is issued, the station shall pay the fee, and re­
port the station’s gross income for the second month before the
month for which the licence is issued.
(4) Une station a droit à deux options par année civile.
(5) La station qui n’a jamais exercé d’option est réputée avoir
opté pour la licence générale standard.
Modified Blanket Licence (MBL)
La licence générale modifiée (LGM)
5. (1) A station that has elected for the modified blanket licence
shall pay the amount calculated in accordance with Form A
(found at the end of this Supplement).
(2) No later than the last day of the month after the month for
which the licence is issued, the station shall
(i) provide to SOCAN, using Form A, a report of the calcula­
tion of its licence fee,
(ii) provide to SOCAN, using Form B (found at the end of
this Supplement), reports identifying, in respect of each
cleared program, the music used in that program,
(iii) provide to SOCAN any document supporting its claim
that the music identified in Form B is cleared music, or a
reference to that document, if the document was provided
previously, and
(iv) pay the amount payable pursuant to s