Manual 18143224

Manual 18143224
Vol. 147, no 13
Vol. 147, No. 13
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, MARCH 30, 2013
OTTAWA, LE SAMEDI 30 MARS 2013
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2013, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgc­
pwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 2 janvier 2013 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2013
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2013
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2013
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 147, No. 13 — March 30, 2013
Vol. 147, no 13 — Le 30 mars 2013 605
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
606
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles) 606
Government notices .........................................................
Notice of vacancies ......................................................
607
640
Avis du gouvernement .....................................................
Avis de postes vacants .................................................
607
640
Parliament
House of Commons .....................................................
645
Parlement
Chambre des communes ..............................................
645
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
646
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
646
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
650
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
650
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
656
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants) 656
Index ...............................................................................
681
Index ...............................................................................
682
606
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
From the Government of the Kingdom of Denmark
Knight 1st Degree of the Dannebrog
to Mr. Peter Erik Lawrence Teed
From the Government of the Republic of France
National Defence Medal, Gold Echelon with Gendarmerie
Nationale Clasp
to Inspector Nadine Carmel-Tremblay
National Defence Medal, Silver Echelon with Armée de
Terre Clasp
to Captain Tom Foulds
Knight of the Order of Agricultural Merit
to Professor Paul Paquin
From the Government of the Federal Republic of Germany
Knight’s Cross of the Order of Merit of the Federal Republic
of Germany
to Mr. George Jiři Brady
From the Government of the Republic of Poland
Knight’s Cross of the Order of Merit of the Republic of
Poland to Mrs. Urszula Sulinska Cross of Freedom and Solidarity
to Mr. Kazimierz Pater
Mr. Grzegorz Staszewski
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du gouvernement du Royaume du Danemark
Chevalier 1er degré du Dannebrog
à M. Peter Erik Lawrence Teed
Du gouvernement de la République française
Médaille de la Défense nationale, échelon or avec agrafe
Gendarmerie Nationale
à l’Inspectrice Nadine Carmel-Tremblay
Médaille de la Défense nationale, échelon argent avec agrafe
Armée de Terre
au Capitaine Tom Foulds
Chevalier de l’Ordre du Mérite agricole
au Professeur Paul Paquin
Du gouvernement de la République fédérale d’Allemagne
Croix de chevalier de l’Ordre du Mérite de la République
fédérale d’Allemagne
à M. George Jiři Brady
Du gouvernement de la République de Pologne
Croix de chevalier de l’Ordre du Mérite de la République de
Pologne
à Mme Urszula Sulinska
Croix de liberté et de solidarité
à M. Kazimierz Pater
M. Grzegorz Staszewski
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[13-1-o]
[13-1-o]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
607
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF CITIZENSHIP AND IMMIGRATION
MINISTÈRE DE LA CITOYENNETÉ ET DE
L’IMMIGRATION
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION DES
RÉFUGIÉS
Ministerial Instructions Respecting the Start-up Business Class
Instructions ministérielles concernant la catégorie « démarrage
d’entreprise »
The Minister of Citizenship and Immigration, pursuant to sec­
tion 14.1a of the Immigration and Refugee Protection Actb, gives
the annexed Ministerial Instructions Respecting the Start-up Busi­
ness Class.
Ottawa, March 15, 2013
JASON KENNEY
Minister of Citizenship and Immigration
En vertu de l’article 14.1a de la Loi sur l’immigration et la pro­
tection des réfugiésb, le ministre de la Citoyenneté et de
l’Immigration donne les Instructions ministérielles concernant la
catégorie « démarrage d’entreprise », ci-après.
Ottawa, le 15 mars 2013
Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration
JASON KENNEY
Definitions
“Act”
« Loi »
“applicant”
« demandeur »
“Canadian
Language
Benchmarks”
« Canadian
Language
Benchmarks »
“commitment”
« engagement »
“designated”
« désigné »
“investing”
« investir »
“language skill
area”
« habileté
langagière »
MINISTERIAL INSTRUCTIONS
RESPECTING THE START-UP
BUSINESS CLASS
INSTRUCTIONS MINISTÉRIELLES
CONCERNANT LA CATÉGORIE
« DÉMARRAGE D’ENTREPRISE »
1. The following definitions apply in these
Instructions.
“Act” means the Immigration and Refugee Protec­
tion Act.
“applicant” means a foreign national who makes an
application for a permanent resident visa as a mem­
ber of the start-up business class.
“Canadian Language Benchmarks” has the same
meaning as in section 2 of the Regulations.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux
présentes instructions.
« Canadian Language Benchmarks » S’entend au
sens de l’article 2 du Règlement.
Définitions
« demandeur » Étranger qui présente une demande
de visa de résident permanent au titre de la catégo­
rie « démarrage d’entreprise ».
« désigné » S’agissant d’un groupe d’investisseurs
providentiels ou d’un fonds de capital-risque, qui
est visé à l’article 4.
« engagement » Engagement visé à l’alinéa 2(2)a)
qui satisfait aux exigences de l’article 6.
« entreprise admissible » Entreprise qui satisfait
aux exigences de l’article 7.
« demandeur »
“applicant”
« habileté langagière » S’entend de l’expression
orale, de la compréhension de l’oral, de la compré­
hension de l’écrit et de l’expression écrite.
« habileté
langagière »
“language skill
area”
« investir »
“investing”
« participant
admissible »
“qualified
participant”
“commitment” means a commitment referred to in
paragraph 2(2)(a) that meets the requirements of
section 6.
“designated”, in respect of an angel investor group
or a venture capital fund, means designated under
section 4.
“investing” means buying shares or other forms of
equity in a qualifying business.
“language skill area” means speaking, oral compre­
hension, reading or writing.
“Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens”
« Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens »
“Niveaux de compétence linguistique canadiens”
has the same meaning as in section 2 of the
Regulations.
« investir » Acheter des actions ou autres titres de
participation d’une entreprise admissible.
« Loi » La Loi sur l’immigration et la protection
des réfugiés.
« Niveaux de compétence linguistique canadiens »
S’entend au sens de l’article 2 du Règlement.
“qualified
participant”
« participant
admissible »
“qualified participant” means, in respect of a
business,
(a) an applicant in respect of the business;
(b) a foreign national who has been issued a per­
manent resident visa as a member of the start-up
business class in respect of the business;
(c) a designated angel investor group; or
« participant admissible » S’entend, relativement à
une entreprise :
a) d’un demandeur;
———
———
a
a
b
S.C. 2012, c. 19, s. 703
S.C. 2001, c. 27
b
L.C. 2012, ch. 19, art. 703
L.C. 2001, ch. 27
« Canadian
Language
Benchmarks »
“Canadian
Language
Benchmarks”
« désigné »
“designated”
« engagement »
“commitment”
« entreprise
admissible »
“qualifying
business”
« Loi »
“Act”
« Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens »
“Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens”
608
Canada Gazette Part I
“qualifying
business”
« entreprise
admissible »
“Regulations”
« Règlement »
Establishment
of start-up
business class
Member of
class
Syndication
(d) a designated venture capital fund.
“qualifying business” means a business that meets
the requirements of section 7.
“Regulations” means the Immigration and Refugee
Protection Regulations.
2. (1) The start-up business class is established as
part of the economic class referred to in subsec­
tion 12(2) of the Act and consists of foreign nation­
als who have the ability to become economically
established in Canada and meet the requirements of
this section.
(2) A foreign national is a member of the start-up
business class if they
(a) have obtained a commitment from
(i) a designated angel investor group confirm­
ing that it is investing at least $75,000 in a
qualifying business or two or more designated
angel investor groups confirming that they are
together investing a total of at least $75,000 in
such a business, or
(ii) a designated venture capital fund confirm­
ing that it is investing at least $200,000 in a
qualifying business or two or more designated
venture capital funds confirming that they are
together investing a total of at least $200,000
in such a business;
(b) have attained a level of proficiency of at least
benchmark level 5 in either official language
for the four language skill areas, as set out in
the Canadian Language Benchmarks and the
Niveaux de compétence linguistique canadiens,
as demonstrated by the results of an evaluation
conducted by an organization or institution
designated by the Minister for the purpose of
evaluating language proficiency under subsec­
tion 74(3) of the Regulations;
(c) have completed at least one year of post­
secondary education during which the applicant
was in good standing at the educational institu­
tion, whether or not the applicant obtained an
educational credential; and
(d) have in the form of transferable and available
funds, unencumbered by debts or other obliga­
tions, an amount that is equal to one half of the
amount identified, in the most recent edition of
the publication concerning low income cut-offs
published annually by Statistics Canada under
the Statistics Act, for urban areas of residence of
500 000 persons or more as the minimum
amount of before-tax annual income necessary to
support a group of persons equal in number to
the total number of the applicant and their family
members.
(3) A foreign national who obtains a commit­
ment involving more than one entity is still consid­
ered eligible to be a member of the start-up busi­
ness class if
(a) the total amount invested in the qualifying
business is at least $75,000, in the case of a
March 30, 2013
b) d’un étranger qui a obtenu un visa de résident
permanent à titre de personne appartenant à la
catégorie « démarrage d’entreprise »;
c) d’un groupe d’investisseurs providentiels
désigné;
d) d’un fonds de capital-risque désigné.
« Règlement » Le Règlement sur l’immigration et
la protection des réfugiés.
2. (1) Est établie au sein de la catégorie « immi­
gration économique » visée au paragraphe 12(2) de
la Loi la catégorie « démarrage d’entreprise » com­
posée d’étrangers qui ont la capacité de réussir leur
établissement économique au Canada et satisfont
aux exigences prévues au présent article.
(2) Fait partie de la catégorie « démarrage
d’entreprise » l’étranger qui satisfait aux exigences
suivantes :
a) il a obtenu un engagement, selon le cas :
(i) d’un groupe d’investisseurs providentiels
désigné, confirmant que celui-ci investit au
moins 75 000 $ dans une entreprise admissi­
ble, ou de plusieurs groupes d’investisseurs
providentiels désignés, confirmant que ceux-ci
investissent ensemble une somme totale
d’au moins 75 000 $ dans une entreprise
admissible,
(ii) d’un fonds de capital-risque désigné,
confirmant que celui-ci investit au moins
200 000 $ dans une entreprise admissible, ou
de plusieurs fonds de capital-risque désignés,
confirmant que ceux-ci investissent ensemble
une somme totale d’au moins 200 000 $ dans
une entreprise admissible;
b) son niveau de compétence linguistique, selon
les Niveaux de compétence linguistique cana­
diens et les Canadian Language Benchmarks est
d’au moins 5 dans l’une ou l’autre des langues
officielles pour chacune des quatre habiletés lan­
gagières, d’après les résultats d’une évaluation
effectuée par une organisation ou une institution
désignée par le ministre en vertu du paragra­
phe 74(3) du Règlement aux fins d’évaluation de
la compétence linguistique;
c) il a terminé au moins une année d’études post­
secondaires au cours de laquelle il était en règle
avec l’établissement d’enseignement, qu’il ait
obtenu ou non un diplôme;
d) il dispose de fonds transférables, non grevés
de dettes ou d’autres obligations financières,
d’un montant égal à la moitié du revenu mini­
mal nécessaire, dans les régions urbaines de
500 000 habitants et plus, selon la version la plus
récente de la grille des seuils de faible revenu
avant impôt, publiée annuellement par Statistique
Canada au titre de la Loi sur la statistique, pour
subvenir pendant un an aux besoins d’un groupe
constitué dont le nombre correspond à celui de
l’ensemble du demandeur et des membres de sa
famille.
(3) L’étranger qui obtient un engagement auquel
plus d’une entité est partie est quand même consi­
déré comme admissible à la catégorie « démarrage
d’entreprise » si :
a) dans le cas d’un engagement pris par un
groupe d’investisseurs providentiels désigné, et
« Règlement »
“Regulations”
Constitution de
la catégorie
« démarrage
d’entreprise »
Qualité
Syndication
Le 30 mars 2013
commitment from or involving a designated
angel investor group but not a designated venture
capital fund; and
(b) the total amount invested in the qualifying
business is at least $200,000, in the case of a
commitment from or involving a designated ven­
ture capital fund.
Limit
(4) No more than five foreign nationals are to be
considered members of the start-up business class
in respect of the same business.
Improper
purpose
(5) A foreign national is not to be considered a
member of the start-up business class if the foreign
national intends to participate, or has participated,
in an agreement or arrangement in respect of the
commitment primarily for the purpose of acquiring
a status or privilege under the Act and not for the
purpose of engaging in the business activity for
which the commitment was intended.
3. (1) The Minister may enter into an agreement
with an industry association representing angel
investor groups or venture capital funds to pro­
vide for any matter related to these Instructions,
including
(a) the making of recommendations and the
provision of advice to the Minister on the desig­
nation of entities of the type represented by
the association and on the revocation of such
designations;
(b) the establishment of criteria, standards of
conduct and best practices for the making of
commitments or the performance of other activ­
ities under these Instructions by entities of the
type represented by the association;
(c) the making of recommendations and the pro­
vision of advice to the Minister on the operation
of these Instructions;
(d) the establishment of peer review panels to in­
dependently assess commitments;
(e) the submission of reports to the Minister on
the activities of its members under these Instruc­
tions; and
(f) any other function or matter considered by the
parties to be relevant to these Instructions.
(2) The Minister may terminate an agreement if
the industry association breaches the agreement or
for any other reason specified in the agreement.
4. For the purposes of these Instructions,
(a) the entities set out in Schedule 1 are desig­
nated as angel investor groups; and
(b) the entities set out in Schedule 2 are desig­
nated as venture capital funds.
Agreements
with industry
associations
Termination of
agreements
Designation
Status of
entities
Form of
commitment
5. For greater certainty, an angel investor group
or a venture capital fund designated under section 4
is considered not to be under the control of the
Minister in respect of any matter relating to these
Instructions.
6. (1) A commitment must be in a written or
electronic form that is acceptable to the Minister
Gazette du Canada Partie I
non par un fond de capital de risque désigné, ou
d’un engagement auquel un tel groupe est partie,
la somme totale investie dans l’entreprise admis­
sible est d’au moins 75 000 $;
b) dans le cas d’un engagement pris par un fonds
de capital-risque désigné ou d’un engagement
auquel un tel fonds est partie, la somme totale
investie dans l’entreprise admissible est d’au
moins 200 000 $.
(4) Le nombre d’étrangers qui peuvent être con­
sidérés comme appartenant à la catégorie « démar­
rage d’entreprise » relativement à la même entre­
prise ne peut excéder cinq.
(5) Ne peut être considéré comme appartenant à
la catégorie « démarrage d’entreprise » l’étranger
qui compte participer, ou qui a participé, à un ac­
cord ou une entente à l’égard de l’engagement prin­
cipalement dans le but d’acquérir un statut ou un
privilège au titre de la Loi et non d’exploiter l’en­
treprise visée par l’engagement.
3. (1) Le ministre peut conclure un accord avec
une association industrielle représentant des grou­
pes d’investisseurs providentiels ou des fonds de
capital-risque en ce qui a trait à toute question liée
aux présentes instructions, notamment :
a) la formulation de recommandations et de con­
seils à l’intention du ministre quant à la désigna­
tion d’entités du type représenté par l’association
et la révocation d’une telle désignation;
b) l’établissement de critères, de règles de con­
duite et de pratiques exemplaires quant à la prise
d’engagements ou à l’exercice d’autres activités,
dans le cadre des présentes instructions, par des
entités du type représenté par l’association;
c) la formulation de recommandations et de con­
seils à l’intention du ministre et le conseiller
quant à l’application des présentes instructions;
d) l’établissement de comités d’examen par les
pairs pour évaluer les engagements de manière
indépendante;
e) la présentation de rapports au ministre sur les
activités exercées par les membres de l’associa­
tion dans le cadre des présentes instructions;
f) toute autre fonction ou question qui, de l’avis
des parties, est liée aux présentes instructions.
(2) Le ministre peut résilier un accord pour motif
de violation de la part de l’association industrielle
ou pour tout autre motif prévu dans l’accord.
4. Pour l’application des présentes instructions,
sont désignés :
a) les groupes d’investisseurs providentiels énu­
mérés à l’annexe 1;
b) les fonds de capital-risque énumérés à l’an­
nexe 2.
5. Il est entendu que les groupes d’investisseurs
providentiels et les fonds de capital-risque désignés
en vertu de l’article 4 sont considérés ne pas être
sous le contrôle du ministre en ce qui a trait à toute
question liée aux présentes instructions.
6. (1) L’engagement est présenté sous une forme
écrite ou électronique que le ministre juge acceptable
609
Limite
But irrégulier
Accords
avec des
associations
industrielles
Résiliation
d’accords
Désignation
Statut des
entités
Forme de
l’engagement
610
Canada Gazette Part I
Conditional
commitment
Contents of
commitment —
investments
and be signed by a person with the authority to bind
the designated angel investor group or designated
venture capital fund, as the case may be.
(2) If two or more applicants make an application
that is based on the same commitment, that com­
mitment may be conditional on the issuance of a
permanent resident visa to one or more of those
applicants.
(3) A commitment made by a designated angel
investor group or a designated venture capital fund
must
(a) identify the applicant;
(b) describe the nature of the business operations
to be carried out by the applicant;
(c) describe the applicant’s role in the business;
(d) confirm that the applicant has control over
the intellectual property or other assets that the
applicant is bringing to the business;
(e) describe the legal and financial structure of
the business;
(f) identify the role of any other person who
holds or is expected to hold an interest in the
business and describe their role in the business;
(g) confirm that the designated angel investor
group or the designated venture capital fund has
performed a due diligence assessment of the ap­
plicant, the business and the investment;
(h) confirm that the designated angel invest­
or group or the designated venture capital fund
is investing in a business that is a qualifying
business;
(i) specify the amount of the investment; and
(j) specify any terms and conditions applicable to
the investment or to the commitment.
Multiple
applicants
(4) If there is more than one applicant in respect
of the same business, the commitment must
(a) include information on all the applicants; and
(b) identify those applicants that the entity mak­
ing the commitment considers essential to the
business.
Qualifying
business 7. (1) For the purposes of these Instructions, a
corporation that is incorporated in and carrying on
business in Canada is a qualifying business if, at the
time the commitment is made,
(a) the applicant holds 10% or more of the voting
rights attached to all shares of the corporation
outstanding at that time; and
(b) no persons or entities, other than qualified
participants, hold 50% or more of the total
amount of the voting rights attached to all shares
of the corporation outstanding at that time.
Conditional
incorporation
of business
(2) A business that is not incorporated at the time
the commitment is made is still considered to be a
qualifying business if its incorporation is condi­
tional on the issuance of a permanent resident visa
March 30, 2013
et est signé par une personne autorisée à lier le
groupe d’investisseurs providentiels désigné ou le
fonds de capital-risque désigné, selon le cas.
(2) Si plusieurs demandeurs présentent une Engagement
demande fondée sur le même engagement, celui­ conditionnel
ci peut-être subordonné à la délivrance d’un visa
de résident permanent à un ou plusieurs de ces
demandeurs.
(3) L’engagement pris par un groupe d’investis­ Teneur
l’engage­
seurs providentiels désigné ou un fonds de capital- de
ment —
risque désigné doit :
investissements
a) identifier le demandeur; b) décrire la nature des activités commerciales
qui seront exercées par le demandeur; c) décrire le rôle joué par le demandeur dans
l’entreprise; d) confirmer que le demandeur a le contrôle de la
propriété intellectuelle ou des autres biens qu’il
apporte dans l’entreprise;
e) décrire la structure juridique et financière de
l’entreprise; f) identifier toute autre personne qui détient ou
détiendra un intérêt dans l’entreprise et décrire
son rôle dans l’entreprise;
g) confirmer qu’une évaluation du demandeur,
de l’entreprise et de l’investissement a été effec­
tuée avec toute la diligence voulue par le groupe d’investisseurs providentiels désigné ou le fonds
de capital-risque désigné;
h) confirmer que le groupe d’investisseurs provi­
dentiels désigné ou le fonds de capital-risque dé­
signé, selon le cas, investit dans une entreprise admissible; i) préciser le montant de l’investissement;
j) préciser les modalités applicables à l’investis­
sement ou à l’engagement.
(4) Dans les cas où il y a plus d’un demandeur Demandeurs
relativement à la même entreprise, l’engagement multiples
doit :
a) comprendre des renseignements sur tous les
demandeurs;
b) préciser quels sont parmi les demandeurs ceux
que l’entité qui prend l’engagement juge indis­
pensables à l’entreprise. 7. (1) Pour l’application des présentes instruc­ Entreprise
tions, une personne morale qui est constituée au admissible
Canada et y exerce des activités est une entreprise
admissible si, au moment où l’engagement est pris :
a) d’une part, le demandeur détient 10 % ou plus
des droits de vote rattachés à l’ensemble des ac­
tions de la personne morale en circulation à ce
moment;
b) d’autre part, aucune personne ou entité, autre
que les participants admissibles, ne détient 50 %
ou plus du nombre total des droits de vote ratta­
chés à l’ensemble des actions de la personne mo­
rale en circulation à ce moment.
(2) L’entreprise qui n’est pas constituée en per­ Constitution
sonne morale au moment où l’engagement est pris conditionnelle
de l’entreprise
est quand même considérée comme étant une en­
treprise admissible si sa constitution en personne
Le 30 mars 2013
to one or more of the applicants in respect of that
business.
Documentation
Conclusive
evidence Minimal
requirements
Multiple
applicants
Application
for visa
Production
of other
documents
Peer review
8. (1) An applicant must provide documentation
to establish that the applicant is a member of the
start-up business class, including
(a) evidence of payment of the applicable fees
set out in these Instructions;
(b) a signed copy of the commitment;
(c) written evidence that the applicant has at­
tained the level of language proficiency required
by paragraph 2(2)(b);
(d) written evidence that the applicant has the
education required by paragraph 2(2)(c); and
(e) written evidence that the applicant has the
funds required by paragraph 2(2)(d).
(2) For the purposes of these Instructions, the results of an evaluation of an applicant’s language
proficiency by a designated organization or institu­
tion and the correlation of those results with the
benchmarks in accordance with the Regulations are
conclusive evidence of the applicant’s proficiency
in the official languages of Canada.
9. (1) Subject to section 12, an application by a
foreign national for a permanent resident visa as a
member of the start-up business class must be re­
fused and no further assessment is required if the
applicant does not meet the requirements of subsec­
tion 2(2).
(2) If there is more than one applicant in respect
of the same business and one of the applicants, who
was identified in the commitment as being essential
to the business, is refused a permanent resident visa
for any reason, the other applicants must be con­
sidered not to have met the requirements of sub­
section 2(2) and their applications must also be
refused.
(3) If a foreign national makes an application referred to in subsection (1), an officer must issue the
visa to the foreign national and their accompanying
family members if the foreign national and their
family members, whether accompanying or not, are
not inadmissible and meet the requirements of the
Act, the provisions of the Regulations applicable to
the start-up business class and these Instructions.
10. For the purposes of evaluating an application
referred to in subsection 9(1), an officer may, in
addition to the documentation listed in subsec­
tion 8(1), require the production of documentation
relating to the applicant, the commitment and the
program or business that is in the possession or
control of the applicant or the entity making the
commitment.
11. (1) An officer may request that a commit­
ment in respect of a qualifying business in an appli­
cation referred to in subsection 9(1) be independ­
ently assessed by a peer review panel established
under an agreement referred to in section 3 by an
industry association representing the type of entity
making the commitment.
Gazette du Canada Partie I
morale est subordonnée à la délivrance d’un visa de
résident permanent à un ou plusieurs des deman­
deurs relativement à cette entreprise.
8. (1) Pour établir qu’il appartient à la catégorie
« démarrage d’entreprise », le demandeur fournit
notamment les documents suivants :
a) un récépissé de paiement des frais applicables
prévus par les présentes instructions;
b) une copie signée de l’engagement;
c) une preuve écrite qu’il possède le niveau de
compétence linguistique exigé à l’alinéa 2(2)b);
d) une preuve écrite qu’il satisfait aux exigences
de scolarité prévues à l’alinéa 2(2)c);
e) une preuve écrite qu’il dispose des fonds exi­
gés à l’alinéa 2(2)d).
611
Documents
(2) Les résultats de l’évaluation de la com­
pétence linguistique d’un demandeur par une
organisation ou une institution désignée et les
équivalences établies entre ces résultats et les
standards, conformément au Règlement, constituent
une preuve concluante de la compétence du de­
mandeur dans les langues officielles du Canada
pour l’application des présentes instructions.
9. (1) Sous réserve de l’article 12, si le deman­
deur au titre de la catégorie « démarrage d’entre­
prise » ne satisfait pas aux exigences prévues au
paragraphe 2(2), l’agent met fin à l’examen de la
demande et la rejette.
Preuve
concluante
(2) Dans les cas où il y a plus d’un demandeur
relativement à la même entreprise et que l’un
d’entre eux — qui est indispensable à l’entreprise
selon l’engagement — se voit refuser sa demande
de visa de résident permanent, pour quelque raison
que ce soit, les autres demandeurs sont considérés
comme ne satisfaisant pas aux exigences prévues
au paragraphe 2(2) et leurs demandes sont égale­
ment rejetées.
(3) Si un étranger présente une demande visée au
paragraphe (1), l’agent délivre le visa à l’étranger et
aux membres de sa famille qui l’accompagnent si
celui-ci et les membres de sa famille, qui l’accom­
pagnent ou non, ne sont pas interdits de territoire et
satisfont aux exigences de la Loi, aux dispositions
du Règlement applicables à la catégorie « démar­
rage d’entreprise » et aux présentes instructions.
10. Pour évaluer une demande visée au paragra­
phe 9(1), l’agent peut, en plus des documents visés
au paragraphe 8(1), exiger la production de docu­
ments concernant le demandeur, l’engagement et le
programme ou l’entreprise qui sont en la possession
ou sous la garde du demandeur ou de l’entité qui
prend l’engagement.
Demandeurs
multiples
11. (1) L’agent peut demander qu’un engage­
ment relatif à une entreprise admissible dans une
demande visée au paragraphe 9(1) soit évalué de
façon indépendante par un comité d’examen par les
pairs établi en vertu d’un accord visé à l’article 3
par une association industrielle qui représente le
type d’entité qui prend l’engagement.
Examen par les
pairs
Exigences
minimales
Demande
de visa
Production
d’autres
documents
612
Canada Gazette Part I
Grounds
for review
Independent
assessment
Final
decision
Status
of peer
review panel
Substituted
evaluation
Exception
Concurrence
(2) A request referred to in subsection (1) may be
made if the officer is of the opinion that such an
assessment would assist in the application process.
It may also be made on a random basis.
(3) The peer review panel must provide the
officer with its assessment of whether due dili­
gence was performed by the entity that made the
commitment.
(4) The officer must consider the assessment
provided by the peer review panel, but is not
bound by it when making a decision as to whether
the applicant meets the requirements of these
Instructions.
(5) For greater certainty, a peer review panel is
considered not to be under the control of the Min­
ister in respect of any matter relating to these
Instructions.
12. (1) Whether or not an applicant meets the
requirements set out in subsection 2(2), an officer
may substitute their evaluation of the applicant’s
ability to become economically established in Can­
ada if those requirements are not a sufficient indica­
tor of whether the applicant will become economic­
ally established in Canada.
(2) Despite subsection (1), if an applicant
does not meet the requirement set out in para­
graph 2(2)(a), an officer is not authorized under
that subsection to substitute a positive evaluation
of the applicant’s ability to become economically
established in Canada.
(3) An evaluation made under subsection (1) re­
quires the written concurrence of a second officer.
Processing fees
13. The following fees are payable for processing
an application for a permanent resident visa in re­
spect of the start-up business class:
(a) in respect of a principal applicant, $1,050;
(b) in respect of a family member of the principal
applicant who is 22 years of age or older or is
less than 22 years of age and is a spouse or
common-law partner, $550; and
(c) in respect of a family member of the principal
applicant who is less than 22 years of age and is
not a spouse or common-law partner, $150.
Nonapplication
14. (1) The following provisions of the Regula­
tions do not apply to the start-up business class:
(a) sections 108 and 109; and
(b) paragraph 295(1)(c).
Application
of section 107
of Regulations
(2) Section 107 of the Regulations applies to the
start-up business class, with such modifications as
the circumstances require.
15. These Instructions have effect during the per­
iod beginning on April 1, 2013, and ending on
March 31, 2018.
Effective
period
March 30, 2013
(2) La demande visée au paragraphe (1) peut être
présentée si l’agent est d’avis qu’une évaluation
indépendante serait utile au processus de demande,
ou peut être présentée de façon aléatoire.
(3) Le comité d’examen par les pairs remet à
l’agent son évaluation de la diligence raisonnable
de l’entité qui a pris l’engagement.
Motifs
d’examen
(4) L’agent tient compte de l’évaluation fournie
par le comité d’examen par les pairs mais n’est pas
lié par celle-ci lorsqu’il décide si le demandeur
satisfait aux exigences des présentes instructions.
Décision
finale
(5) Il est entendu que le comité d’examen par les
pairs est considéré ne pas être sous le contrôle du
ministre en ce qui a trait à toute question liée aux
présentes instructions.
12. (1) Si le fait de satisfaire ou non aux exigen­
ces prévues au paragraphe 2(2) n’est pas, de l’avis
de l’agent, un indicateur suffisant de l’aptitude de
l’étranger à réussir son établissement économique
au Canada, il peut y substituer son appréciation.
Statut
du comité
d’examen
par les pairs
(2) Malgré le paragraphe (1), l’agent ne peut
substituer son appréciation au fait que le deman­
deur ne satisfait pas à l’exigence prévue à l’ali­
néa 2(2)a) pour rendre une décision positive quant
à son aptitude à réussir son établissement économi­
que au Canada.
(3) Toute décision de l’agent au titre du paragra­
phe (1) doit être confirmée par écrit par un autre
agent.
13. Les frais ci-après doivent être acquittés pour
l’examen de la demande de visa de résident perma­
nent présentée au titre de la catégorie « démarrage
d’entreprise » :
a) dans le cas du demandeur principal, 1 050 $;
b) dans le cas du membre de la famille du de­
mandeur principal qui est âgé de 22 ans ou plus,
ou qui est âgé de moins de 22 ans et qui est
l’époux ou le conjoint de fait, 550 $;
c) dans le cas d’un membre de la famille du de­
mandeur principal qui est âgé de moins de 22 ans
et qui n’est pas l’époux ou le conjoint de fait,
150 $.
14. (1) Les dispositions ci-après du Règlement
ne s’appliquent pas à la catégorie « démarrage
d’entreprise » :
a) les articles 108 et 109; b) l’alinéa 295(1)c).
(2) L’article 107 du Règlement s’applique à la
catégorie « démarrage d’entreprise », avec les adap­
tations nécessaires.
15. Les présentes instructions sont valides pour
la période commençant le 1er avril 2013 et se termi­
nant le 31 mars 2018.
Exception
Évaluation
indépendante
Substitution de
l’évaluation
Confirmation
Frais d’examen
Nonapplication
Application
de l’article 107
du Règlement
Période
de validité
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
613
SCHEDULE 1 / ANNEXE 1
(Paragraph 4(a)) / (alinéa 4a))
DESIGNATED ANGEL INVESTOR GROUPS / GROUPES D’INVESTISSEURS
PROVIDENTIELS DÉSIGNÉS
Angel One Network Inc.
First Angel Network Association
Golden Triangle Angel Network
SCHEDULE 2 / ANNEXE 2
(Paragraph 4(b)) / (alinéa 4b))
DESIGNATED VENTURE CAPITAL FUNDS / FONDS DE
CAPITAL-RISQUE DÉSIGNÉS
Advantage Growth (No.2) L.P.
BDC Venture Capital
Blackberry Partners Fund II LP (d.b.a. Relay Ventures Fund II)
Celtic House Venture Partners Fund III L.P.
Celtic House Venture Partners Fund IV LP
DRI Capital Inc.
Golden Opportunities Fund Inc.
INOVIA CAPITAL INC.
New Brunswick Innovation Foundation Inc. / Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick Inc.
Northwater Intellectual Property Fund
OMERS Ventures Management Inc.
Ontario SME Capital Corporation
Panagea Ventures Fund III, LP
PRIVEQ III Limited Partnership
PRIVEQ IV Limited Partnership
Quorum Investment Pool Limited Partnership
Quorum Secured Equity Trust
Rho Canada Ventures
Summerhill Venture Partners Management Inc.
Tandem Expansion Management Inc.
Vanedge Capital Limited Partnership
Version One Ventures
Wellington Financial LP
Westcap Mgt. Ltd.
Yaletown Venture Partners Inc.
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with respect to certain organic flame retardant substances
Avis concernant certaines substances ignifuges organiques
Pursuant to paragraph 71(1)(b) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, notice is hereby given that the Minister of
the Environment requires, for the purpose of assessing whether
the substances listed in Schedule 1 to this notice are toxic or are
capable of becoming toxic, or for the purpose of assessing
whether to control, or the manner in which to control the listed
Avis est par les présentes donné, conformément à l’alinéa 71(1)b) de la Loi canadienne sur la protection de l’environ­
nement (1999), que le ministre de l’Environnement oblige, afin de
déterminer si les substances inscrites à l’annexe 1 du présent avis
sont effectivement ou potentiellement toxiques ou d’apprécier s’il
y a lieu de prendre des mesures de contrôle et, dans l’affirmative,
614
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
substances, any person described in Schedule 2 to this notice who
possesses or who may reasonably be expected to have access to
the information required in Schedule 3 to this notice, to provide
that information no later than July 30, 2013, 5 p.m. Eastern Day­
light Saving Time.
Responses to this notice shall be submitted to the Minister of
the Environment, to the attention of the Substances Management
Coordinator, Chemicals Management Plan, 200 Sacré-Cœur
Boulevard, Gatineau, Quebec K1A 0H3. Inquiries concerning the
notice may be directed to the Substances Management Coordin­
ator at the above address, at 1-800-567-1999 (toll free in Canada)
or 819-953-7156 (outside of Canada) [telephone], 819-953-7155
(fax), or substances@ec.gc.ca (email).
Pursuant to section 313 of the Act, any person who provides in­
formation in response to this notice may submit, with the infor­
mation, a written request that the information or part of it be
treated as confidential.
Pursuant to subsection 71(4) of the Act, the Minister of the En­
vironment may, on request in writing from any person to whom
this notice applies, extend the time or times within which the per­
son shall comply with this notice. The person seeking such exten­
sion shall submit a request to the Minister of the Environment, to
the attention of the Substances Management Coordinator, Chem­
icals Management Plan, 200 Sacré-Cœur Boulevard, Gatineau,
Quebec K1A 0H3.
VINCENZA GALATONE
Acting Director General
Chemicals Sector Directorate
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
de déterminer la nature de celles-ci, toute personne désignée à
l’annexe 2 du présent avis à lui communiquer les renseignements
requis à l’annexe 3 du présent avis, dont elle dispose ou qui lui
sont normalement accessibles, au plus tard le 30 juillet 2013, à
17 h, heure avancée de l’Est.
Les réponses au présent avis doivent être envoyées au Ministre
de l’Environnement, à l’attention du coordonnateur de la gestion
des substances, Plan de gestion des produits chimiques, 200, bou­
levard Sacré-Cœur, Gatineau (Québec) K1A 0H3. Pour toute
demande concernant l’avis, veuillez communiquer avec le coor­
donnateur de la gestion des substances à l’adresse susmentionnée,
1-800-567-1999 (sans frais au Canada) ou 819-953-7156 (à
l’extérieur du Canada) [téléphone], 819-953-7155 (télécopieur),
substances@ec.gc.ca (courriel).
En vertu de l’article 313 de la Loi, quiconque fournit des ren­
seignements en réponse au présent avis peut en même temps de­
mander par écrit qu’une partie ou la totalité des renseignements
fournis soient considérés comme confidentiels.
En vertu du paragraphe 71(4) de la Loi, le ministre de l’Envi­
ronnement peut, sur demande écrite du destinataire de l’avis, proroger le délai. La personne qui demande une telle prolongation
doit présenter sa demande par écrit au Ministre de l’Environne­
ment, à l’attention du coordonnateur de la gestion des substances,
Plan de gestion des produits chimiques, 200, boulevard SacréCœur, Gatineau (Québec) K1A 0H3.
La directrice générale par intérim
Direction du secteur des produits chimiques
VINCENZA GALATONE
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom du ministre de l’Environnement
SCHEDULE 1
ANNEXE 1
Substances
Substances
Part 1 Substances
Substances de la partie 1
CAS RN*
Name of the Substance
Common Name
NE CAS*
Nom de la substance
108-78-1
1,3,5-Triazine-2,4,6-triamine
Melamine
108-78-1
Mélamine
Nom commun
Mélamine
3278-89-5
Benzene, 1,3,5-tribromo-2-(2-propenyloxy)­ ATE
3278-89-5
2-(Allyloxy)-1,3,5-tribromobenzène
ATE
13560-89-9
1,4:7,10­
Dimethanodibenzo[a,e]cyclooctene,
1,2,3,4,7,8,9,10,13,13,14,14-dodecachloro­
1,4,4a,5,6,6a,7,10,10a,11,12,12a­
dodecahydro-
Dechlorane Plus
13560-89-9
1,6,7,8,9,14,15,16,17,17,18,18­
Dodécachloropentacyclo[12.2.1.16,9.02,13.
05,10]octadéca-7,15-diène
Déchlorane Plus
13674-87-8
2-Propanol, 1,3-dichloro-, phosphate (3:1)
TDCPP
13674-87-8
Phosphate de tris[2-chloro-1­
(chlorométhyl)éthyle]
TDCPP
26040-51-7
1,2-Benzenedicarboxylic acid, 3,4,5,6­
tetrabromo-, bis(2-ethylhexyl) ester
TBPH
26040-51-7
Tétrabromophtalate de bis(2-éthylhexyle)
TBPH
32588-76-4
1H-Isoindole-1,3(2H)-dione, 2,2′-(1,2­
ethanediyl)bis[4,5,6,7-tetrabromo-
EBTBP
32588-76-4
N,N′-Éthylène bis(3,4,5,6­
tétrabromophtalimide)
EBTBP
84852-53-9
Benzene, 1,1′-(1,2-ethanediyl)bis[2,3,4,5,6­
pentabromo-
DBDPE
84852-53-9
1,1′-(Éthane-1,2­
diyl)bis[pentabromobenzène]
DBDPE
183658-27-7
Benzoic acid, 2,3,4,5-tetrabromo-, 2­
ethylhexyl ester
TBB
183658-27-7
Acide 2,3,4,5-tétrabromo-benzoïque de 2­
éthylhexyle
TBB
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE 1 — Continued
ANNEXE 1 (suite)
Substances — Continued
Substances (suite)
Part 2 Substances
Substances de la partie 2
615
CAS RN*
Name of the Substance
Common Name
NE CAS*
Nom de la substance
Nom commun
1330-78-5
Phosphoric acid, tris(methylphenyl) ester
TCP
1330-78-5
Phosphate de tris(méthylphényle)
TCP
13674-84-5
2-Propanol, 1-chloro-, phosphate (3:1)
TCPP
13674-84-5
Phosphate de tris(2-chloro-1-méthyléthyle)
TCPP
* CAS RN: Chemical Abstracts Service Registry Number. The Chemical Abstracts
Service information is the property of the American Chemical Society and any
use or redistribution, except as required in supporting regulatory requirements
and/or for reports to the Government of Canada when the information and the
reports are required by law or administrative policy, is not permitted without the
prior, written permission of the American Chemical Society.
* NE CAS représente le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service.
Les informations du Chemical Abstracts Service sont la propriété de l’American
Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution, sauf si elle sert à répondre
aux besoins législatifs et/ou est nécessaire pour les rapports au gouvernement du
Canada lorsque des informations ou des rapports sont exigés par la loi ou une
politique administrative, est interdite sans l’autorisation écrite préalable de
l’American Chemical Society.
SCHEDULE 2
ANNEXE 2
Persons Required to Provide Information
Personnes tenues de communiquer les renseignements
1. This notice applies to any person who, during the 2011 cal­
endar year, manufactured a total quantity greater than 100 kg of a
substance listed in Schedule 1 to this notice, at any concentration.
1. Le présent avis s’applique à toute personne qui, au cours de
l’année civile 2011, a fabriqué une quantité totale supérieure à
100 kg d’une substance inscrite à l’annexe 1 du présent avis, à
n’importe quelle concentration.
2. Le présent avis s’applique à toute personne qui, au cours de
l’année civile 2011, a importé une quantité totale supérieure à
100 kg d’une substance inscrite à l’annexe 1 du présent avis, à
n’importe quelle concentration :
a) soit seule, dans un mélange ou dans un produit; b) dans un article manufacturé qui est :
(i) destiné à être utilisé par ou pour des enfants âgés de
moins de six ans,
(ii) un élément d’une batterie de cuisine, ou un ustensile de
cuisson ou de service destiné à entrer en contact direct avec
de la nourriture chauffée dans une résidence, à moins que la
partie qui entre en contact direct avec la nourriture chauffée
soit faite de verre, d’acier inoxydable ou de porcelaine,
(iii) un vêtement, une chaussure ou un sac de couchage,
(iv) un article de literie destiné à être utilisé dans une
résidence,
(v) un meuble destiné à être utilisé dans une résidence,
(vi) un article d’ameublement destiné à être utilisé dans une
résidence, si la substance est contenue dans une mousse ou
un textile,
(vii) un tapis, un couvre-plancher de vinyle ou stratifié, ou
un sous-tapis de mousse pour le recouvrement de plancher,
destiné à être utilisé dans une résidence,
(viii) un équipement ou un appareil électrique ou électroni­
que destiné à être utilisé dans une résidence.
3. Le présent avis s’applique à toute personne qui, au cours de
l’année civile 2011, a importé une quantité totale supérieure à
100 kg de mélamine (NE CAS 108-78-1), à n’importe quelle
concentration, dans un emballage alimentaire destiné à entrer en
contact direct avec la nourriture.
2. This notice applies to any person who, during the 2011 cal­
endar year, imported a total quantity greater than 100 kg of a sub­
stance listed in Schedule 1 to this notice, at any concentration
(a) whether alone, in a mixture or in a product; or
(b) in a manufactured item that is
(i) intended to be used by or for children under the age of six
years,
(ii) cookware, or a cooking or serving utensil that is intended
to come into direct contact with heated food in a residence,
unless the component that comes into direct contact with
heated food is made of glass, stainless steel or porcelain,
(iii) a clothing, a footwear or a sleeping bag,
(iv) a bedding intended to be used in a residence,
(v) a furniture intended to be used in a residence,
(vi) a furnishing intended to be used in a residence, if the
substance is contained in a foam or a textile,
(vii) a carpet, a vinyl or laminate flooring, or a foam under­
lay for flooring, intended to be used in a residence,
(viii) an electronic, or electrical appliance or equipment, in­
tended to be used in a residence.
3. This notice applies to any person who, during the 2011
calendar year, imported a total quantity greater than 100 kg of
1,3,5-Triazine-2,4,6-triamine (CAS RN 108-78-1), at any concen­
tration, in a food packaging intended to come into direct contact
with food.
616
Canada Gazette Part I
4. This notice applies to any person who, during the 2011 cal­
endar year, used a total quantity greater than 1 000 kg of a sub­
stance listed in Schedule 1 to this notice, whether the substance is
(a) used alone in the manufacture of a mixture, a product, or a
manufactured item; or
(b) used in a mixture, at any concentration, in the manufacture
of a mixture, a product, or a manufactured item.
5. This notice does not apply to a substance listed in Sched­
ule 1, whether alone, in a mixture, in a product or in a manufac­
tured item that is
(a) in transit through Canada; or
(b) contained in a pest control product within the meaning of
subsection 2(1) of the Pest Control Products Act where that
pest control product is registered under the Pest Control Prod­
ucts Act.
6. Respondents to this notice who
(a) manufactured a substance listed in Part 1 of Schedule 1
shall complete sections 5, 6, 7, 9, 10, 12 and 13 in Schedule 3;
(b) manufactured a substance listed in Part 2 of Schedule 1
shall complete sections 5, 6, 7, 9, 10, 11, 12 and 13 in Sched­
ule 3;
(c) imported a substance listed in Part 1 of Schedule 1 shall
complete sections 5, 6, 7, 9, 10 and 12 in Schedule 3;
(d) imported a substance listed in Part 2 of Schedule 1 shall
complete sections 5, 6, 7, 9, 10, 11 and 12 in Schedule 3;
(e) used a substance listed in Part 1 of Schedule 1 shall com­
plete sections 5, 6, 8, 9, 10, 12 and 13 in Schedule 3; or
(f) used a substance listed in Part 2 of Schedule 1 shall com­
plete sections 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12 and 13 in Schedule 3.
March 30, 2013
4. Le présent avis s’applique à toute personne qui, au cours de
l’année civile 2011, a utilisé une quantité totale supérieure à
1 000 kg d’une substance inscrite à l’annexe 1 du présent avis,
que la substance ait été :
a) utilisée seule dans la fabrication d’un mélange, d’un produit
ou d’un article manufacturé;
b) utilisée dans un mélange, à n’importe quelle concentration,
dans la fabrication d’un mélange, d’un produit ou d’un article
manufacturé.
5. (1) Le présent avis ne s’applique pas à une substance inscrite
à l’annexe 1 du présent avis, soit seule, dans un mélange, dans un
produit ou dans un article manufacturé qui est :
a) en transit au Canada; b) contenue dans un produit antiparasitaire aux termes du para­
graphe 2(1) de la Loi sur les produits antiparasitaires dans le
cas où le produit antiparasitaire est enregistré en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires. 6. Les répondants au présent avis qui :
a) ont fabriqué une substance inscrite à la partie 1 de l’an­
nexe 1 doivent compléter les articles 5, 6, 7, 9, 10, 12 et 13 de
l’annexe 3;
b) ont fabriqué une substance inscrite à la partie 2 de l’an­
nexe 1 doivent compléter les articles 5, 6, 7, 9, 10, 11, 12 et 13
de l’annexe 3;
c) ont importé une substance inscrite à la partie 1 de l’annexe 1
doivent compléter les articles 5, 6, 7, 9, 10 et 12 de l’annexe 3;
d) ont importé une substance inscrite à la partie 2 de l’annexe 1 doivent compléter les articles 5, 6, 7, 9, 10, 11 et 12 de
l’annexe 3;
e) ont utilisé une substance inscrite à la partie 1 de l’annexe 1
doivent compléter les articles 5, 6, 8, 9, 10, 12 et 13 de
l’annexe 3;
f) ont utilisé une substance inscrite à la partie 2 de l’annexe 1
doivent compléter les articles 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12 et 13 de
l’annexe 3.
SCHEDULE 3
ANNEXE 3
Information Required
Renseignements requis
1. The definitions in this section apply in this notice.
“calendar year” means a period of 12 consecutive months com­
mencing on January 1st.
“manufacture” includes to produce or to prepare a substance, and
also the incidental production of a substance.
“manufactured item” means an item that is formed into a specific
physical shape or design during manufacture and has, for its final
use, a function or functions dependent in whole or in part on its
shape or design.
“mixture” means a combination of substances that does not pro­
duce a substance that is different from the substances that were
combined, including a prepared formulation, hydrate, and reac­
tion mixture that are characterized in terms of their constituents.
“product” excludes mixture and manufactured item.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent avis :
« année civile » Période de 12 mois consécutifs, débutant le
1er janvier.
« article manufacturé » Article doté d’une forme ou de caractéris­
tiques matérielles précises pendant sa fabrication et qui a, pour
son utilisation finale, une ou plusieurs fonctions en dépendant en
tout ou en partie. « fabriquer » Produire ou préparer une substance y compris la
production fortuite d’une substance.
« mélange » Combinaison de substances ne produisant pas elles­
mêmes une substance différente de celles qui ont été combinées, notamment les formulations préparées, les hydrates et les mélan­
ges de réaction qui sont entièrement caractérisés en termes de
leurs constituants. « produit » Ce terme exclut mélange et article manufacturé.
Le 30 mars 2013
2. If the person subject to the notice is a company who owns
more than one facility, a single response to the notice shall be
submitted. The single response shall amalgamate the information
from all facilities owned by the company for each applicable
question in the notice, unless otherwise indicated.
3. Where information required under Schedule 3 to this notice
was submitted to the Minister of the Environment, after Janu­
ary 1, 2001, it may be relied on as a response to any question in
Schedule 3 to this notice if
(a) the information previously submitted is applicable to the
2011 calendar year;
(b) the information meets the requirements of the specific
question;
(c) the person agrees that the previously submitted information
referred to is their response to the specified provision of
Schedule 3 to this notice; and
(d) the person provides the following information:
(i) the CAS RN of the substance(s) to which the submitted
information relates,
(ii) the specific section, subsection, or paragraph to this no­
tice to which the submitted information relates,
(iii) for each CAS RN, the title or description of the submit­
ted information,
(iv) the date on which the information was submitted,
(v) the name of the person who submitted the information,
and
(vi) the program and individuals at Environment Canada to
which the information was submitted.
4. Where information required under Schedule 3 to this notice
was submitted for 1,3,5-Triazine-2,4,6-triamine (CAS RN 108­
78-1) to Health Canada, it may be relied on as a response to any
question in Schedule 3 to this notice if
(a) the information previously submitted is applicable to the
2011 calendar year;
(b) the information meets the requirements of the specific
question;
(c) the person agrees that the previously submitted information
referred to is their response to the specified provision of
Schedule 3 to this notice; and
(d) the person provides the following information:
(i) the specific section, subsection, or paragraph to this no­
tice to which the submitted information relates,
(ii) the title or description of the submitted information
(iii) the date on which the information was submitted,
(iv) the name of the person who submitted the information,
and
(v) the program and individuals at Health Canada to which
the information was submitted.
Gazette du Canada Partie I
617
2. Si la personne assujettie au présent avis est une entreprise
propriétaire de plus d’une installation, une réponse unique au
présent avis devra être soumise. La réponse unique doit combiner
les renseignements provenant de toutes les installations qui appar­
tiennent à l’entreprise pour chaque question pertinente dans
l’avis, sauf indication contraire.
3. Si les renseignements requis à l’annexe 3 du présent avis ont
été soumis au ministre de l’Environnement, après le 1er janvier
2001, ils peuvent servir de réponse à toute question de l’annexe 3
du présent avis si :
a) les renseignements soumis s’appliquent à l’année civile
2011;
b) les renseignements répondent aux exigences de la question spécifique; c) la personne accepte que les renseignements soumis antérieu­
rement constituent sa réponse à la disposition spécifiée à
l’annexe 3 du présent avis;
d) la personne fournit les renseignements suivants :
(i) le NE CAS de la substance à laquelle les renseignements
soumis se rattachent;
(ii) l’article, le paragraphe ou l’alinéa spécifiques au présent
avis auxquelles les renseignements soumis se rattachent;
(iii) pour chaque NE CAS, le titre ou la description des ren­
seignements soumis;
(iv) la date à laquelle les renseignements ont été soumis;
(v) le nom de la personne qui a soumis les renseignements;
(vi) le programme et la personne à Environnement Canada
auxquels les renseignements ont été soumis.
4. Si les renseignements requis à l’annexe 3 du présent avis ont
été soumis pour la mélamine (NE CAS 108-78-1) à Santé Canada,
ils peuvent servir de réponse à toute question de l’annexe 3 du
présent avis si :
a) les renseignements soumis s’appliquent à l’année civile
2011;
b) les renseignements répondent aux exigences de la question spécifique; c) la personne accepte que les renseignements soumis antérieu­
rement constituent sa réponse à la disposition spécifiée à
l’annexe 3 du présent avis;
d) la personne fournit les renseignements suivants :
(i) l’article, le paragraphe ou l’alinéa spécifique au présent
avis auxquelles les renseignements soumis se rattachent;
(ii) le titre ou la description des renseignements soumis;
(iii) la date à laquelle les renseignements ont été soumis;
(iv) le nom de la personne qui a soumis les renseignements,
(v) le programme et la personne à Santé Canada auxquels les
renseignements ont été soumis.
618
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
5. Persons to whom this notice applies shall provide the following information:
Identification and Declaration Form
Identification
Name of the person (e.g. company): ___________________________________________________________________________ Canadian head office street address (and mailing address, if different from the street address): ______________________________
_________________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
Federal Business Number∗∗: _________________________________________________________________________________
Contact name for CEPA 1999 section 71 notices: _________________________________________________________________
Title of the contact: _________________________________________________________________________________________
Contact’s mailing address (if different from above): ______________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
Telephone number: ______________________________________ Fax number (if any): ________________________________
Email (if any): _____________________________________________________________________________________________
Request for Confidentiality
‰
Pursuant to section 313 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, I request that the following parts of the
information that I am submitting be treated as confidential. (Specify the parts [e.g. sections, tables, attachments, previously
submitted unpublished studies or data] of the information that you request be treated as confidential.)
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
•
I do not request that the information that I am submitting be treated as confidential and I consent to it being released
without restriction.
I declare that the information that I am submitting is accurate and complete.
__________________________________________
Name (print)
__________________________________________
Signature
__________________________________________
Title
__________________________________________
Date of signature
Provide the information no later than July 30, 2013, 5 p.m. Eastern Daylight Saving Time, to
the Minister of the Environment, to the attention of the Substances Management Coordinator
Chemicals Management Plan
200 Sacré-Cœur Boulevard, Gatineau, Quebec K1A 0H3
Email: Substances@ec.gc.ca Telephone: 1-800-567-1999 (toll free in Canada) or 1-819-953-7156 (outside of Canada)
Fax: 819-953-7155 www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca ** The federal business number is a nine-digit registration number issued by the Canada Revenue Agency (CRA) to Canadian businesses that register for one or more
of the following: corporate income tax; importer/exporter account number; payroll (source) deductions (trust accounts); or goods and services tax. This number can
be found on all forms issued to a business by the CRA. The first nine digits that appear on these forms is the federal business number.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
619
5. Les personnes visées par le présent avis doivent fournir les renseignements suivants :
Formulaire d’identification et de déclaration
Identification
Nom de la personne (par exemple le nom de l’entreprise) : __________________________________________________________ Adresse municipale du siège social de l’entreprise au Canada (et l’adresse postale si elle diffère de l’adresse municipale) : _________________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
Numéro d’entreprise fédéral∗∗ : ______________________________________________________________________________
Nom du répondant pour les avis en vertu de l’article 71 de la LCPE (1999) : ____________________________________________
Titre du répondant : _________________________________________________________________________________________
Adresse postale du répondant (si différente de celle(s) ci-dessus) : ____________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________________________
Numéro de téléphone : ________________________ Numéro de télécopieur (s’il existe) : ________________________________
Courriel (s’il existe) : _______________________________________________________________________________________
Demande de confidentialité
•
En vertu de l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), je demande que les parties
suivantes des renseignements fournis soient considérées comme confidentielles. (Précisez les parties [par exemple les
articles, les tableaux, les pièces jointes, les études ou les données non publiées soumises antérieurement] des
renseignements.)
__________________________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________________________
•
Je ne demande pas que les renseignements fournis soient considérés comme confidentiels et je consens à ce qu’ils soient
communiqués sans restriction.
Je déclare que les renseignements que je présente sont exacts et complets.
__________________________________________
Nom (en lettres moulées)
__________________________________________
Signature
__________________________________________
Titre
__________________________________________
Date de la signature
Fournir les renseignements au plus tard le 30 juillet 2013, à 17 h, heure avancée de l’Est au : Ministre de l’Environnement, à l’attention du Coordonnateur de la gestion des substances
Plan de gestion des produits chimiques 200, boulevard Sacré-Cœur, Gatineau (Québec) K1A 0H3 Courriel : Substances@ec.gc.ca Téléphone : 1-800-567-1999 (sans frais au Canada) ou 1-819-953-7156 (à l’extérieur du Canada)
Télécopieur : 819-953-7155 www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca ∗∗
Le numéro d’entreprise fédéral est le numéro d’inscription à neuf chiffres attribué par l’Agence du revenu du Canada (ARC) à toute entreprise canadienne qui s’inscrit
à au moins un des comptes suivants : impôt sur le revenu des sociétés; importations-exportations; retenues (comptes en fiducie) salariales (à la source); taxe sur les
produits et services. Ce numéro paraît sur tous les formulaires émis à une entreprise par l’ARC. Les neuf premiers chiffres de la série apparaissant sur les formulaires
constituent le numéro d’entreprise fédéral.
Canada Gazette Part I
620
March 30, 2013
6. For each substance listed in Schedule 1 that a person manu­
factured, imported or used during the 2011 calendar year, for
which the criteria set out in Schedule 2 have been met, the person
shall provide the following information:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) the name of the substance;
(c) each applicable six-digit North American Industry Classifi­
cation System (NAICS1) code; and
(d) the quantity of the substance manufactured, imported, used,
or exported, reported in kilograms (rounded to two significant
digits).
(a)
CAS RN
(b)
Name of
substance
6. Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une per­
sonne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de l’année civile
2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont été
atteints, cette personne doit fournir les renseignements suivants :
a) le NE CAS de la substance;
b) le nom de la substance;
c) le ou les code(s) approprié(s) du Système de classification
des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN1);
d) la quantité de la substance fabriquée, importée, utilisée
ou exportée, en kilogrammes (arrondie à deux chiffres
significatifs).
(d)
Quantity of the substance in kg
(rounded to two significant digits)
(c)
NAICS1
code(s)
Manufactured
in 2011
Imported
in 2011
Used
in 2011
Exported
in 2011
Attach supplementary sheets, if necessary.
a)
NE CAS
b)
Nom
de la substance
d)
Quantité de la substance en kilogrammes
(arrondie à deux chiffres significatifs)
c)
Code(s) du SCIAN1
Fabriquée
en 2011
Importée
en 2011
Utilisée
en 2011
Exportée
en 2011
Au besoin, utiliser une autre feuille.
7. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
7. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une per­
manufactured or imported, but did not use, during the 2011 cal­ sonne a fabriquée ou importée, mais n’a pas utilisée, au cours de
endar year, for which the criteria set out in Schedule 2 have been l’année civile 2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’an­
met, the person shall provide the following information:
nexe 2 ont été atteints, cette personne doit fournir les renseigne­
ments suivants :
(a) the CAS RN of the substance; and
a) le NE CAS de la substance; (b) the applicable substance function code(s) set out in sec­
b) le ou les code(s) de fonction de la substance applicable(s)
tion 14.
mentionné(s) à l’article 14. 7. (2) Where code U999 is applicable for paragraph (1)(b), a
7. (2) Une description écrite de la fonction de la substance doit
written description of the substance function must be provided.
être fournie lorsque le code U999 s’applique à l’alinéa (1)b).
(a)
CAS RN
(b)
Applicable substance function code(s)
[set out in section 14]
Attach supplementary sheets, if necessary.
8. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
used during the 2011 calendar year, for which the criteria set out
in Schedule 2 have been met, the person shall provide the follow­
ing information:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) the applicable substance function code(s) set out in sec­
tion 14;
(c) for each applicable substance function code, the total quan­
tity of the substance reported in kilograms (rounded to two sig­
nificant digits);
———
1
A list of six-digit North American Industry Classification System (NAICS) codes
is available at the following Statistics Canada Web site: www23.
statcan.gc.ca/imdb/p3VD.pl?Function=getVDPage1&db=imdb&dis=2&adm=8&
TVD=118464. Note that the NAICS code(s) Internet address is case sensitive.
a)
NE CAS
b)
Code(s) de fonction de la substance approprié(s)
[mentionné(s) à l’article 14]
Au besoin, utiliser une autre feuille.
8. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une per­
sonne a utilisée au cours de l’année civile 2011, pour laquelle les
critères mentionnés à l’annexe 2 ont été atteints, cette personne
doit fournir les renseignements suivants :
a) le NE CAS de la substance; b) le ou les code(s) de fonction de la substance applicable(s)
mentionné(s) à l’article 14;
c) pour chaque code de fonction de la substance, la quantité to-
tale de la substance, en kilogrammes (arrondie à deux chiffres
significatifs);
———
1
Une liste de codes à six chiffres du Système de classification des industries de
l’Amérique du Nord (SCIAN) est disponible sur le site Web de Statistique
Canada : www23.statcan.gc.ca/imdb/p3VD_f.pl?Function=getVDPage1&db=
imdb&dis=2&adm=8&TVD=118464. Noter que l’adresse Internet exige de dis­
tinguer les majuscules des minuscules.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
(d) for a substance used as per the substance function
code U011 (flame retardant), whether the substance is incor­
porated in the material physically (additive flame retardant), by
indicating “yes” or “no;” and
(e) for a substance used as per the substance function
code U011 (flame retardant), whether the substance is incor­
porated in the material chemically (reactive flame retardant),
by indicating “yes” or “no.”
8. (2) Where code U999 is applicable for paragraph (1)(b), a
written description of the substance function must be provided.
(a)
CAS RN
(b)
Applicable substance function
code(s) [set out in section 14]
621
d) pour une substance utilisée conformément au code de fonc­
tion de la substance U011 (substance ignifuge), indiquer par
« oui » ou « non » si la substance est liée au matériau physi­
quement (substance ignifuge additive);
e) pour une substance utilisée conformément au code de fonc­
tion de la substance U011 (substance ignifuge), indiquer par
« oui » ou « non » si la substance est liée au matériau chimi­
quement (substance ignifuge réactive).
8. (2) Une description écrite de la fonction de la substance doit
être fournie lorsque le code U999 s’applique à l’alinéa (1)b).
(c)
Total quantity of the
substance reported in
kilograms (rounded to
two significant digits)
(d)
Whether the substance is
incorporated in the material
physically (additive flame
retardant) [Indicate
“yes” or “no”]
(e)
Whether the substance is
incorporated in the material
chemically (reactive flame
retardant) [Indicate
“yes” or “no”]
Attach supplementary sheets, if necessary.
a)
NE CAS
b)
Code(s) de fonction de la
substance approprié(s)
[mentionné(s) à l’article 14]
c)
Quantité totale de la
substance, en kilogrammes
(arrondie à deux chiffres
significatifs)
d)
Indiquer par « oui » ou
« non » si la substance est liée
au matériau physiquement
(substance ignifuge additive)
e)
Indiquer par « oui » ou
« non » si la substance est liée
au matériau chimiquement
(substance ignifuge réactive)
Au besoin, utiliser une autre feuille.
9. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une per­
9. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
manufactured, imported or used during the 2011 calendar year, sonne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de l’année civile
for which the criteria set out in Schedule 2 have been met, the 2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont été
atteints, cette personne doit fournir les renseignements suivants :
person shall provide the following information:
a) le NE CAS de la substance;
(a) the CAS RN of the substance;
b) le ou les code(s) de produits à usage domestique et commer­
(b) the applicable consumer and commercial code(s) set out in
cial approprié(s), mentionné(s) à l’article 15;
section 15;
c) pour chaque code de produits à usage domestique et com­
(c) for each applicable consumer and commercial code, the to­
mercial approprié, la quantité totale de la substance, en kilo­
tal quantity of the substance reported in kilograms (rounded to
grammes (arrondie à deux chiffres significatifs);
two significant digits);
d) pour chaque code de produits à usage domestique et com­
(d) for each applicable consumer and commercial code, the de­
mercial approprié, une description et le nom commun ou géné­
scription and the common or generic name of the known or an­
rique de l’usage final connu ou prévu de la substance, du
ticipated final substance, mixture, product or manufactured
mélange, du produit ou de l’article manufacturé contenant la
item containing the substance;
substance;
(e) for each applicable consumer and commercial code,
e) pour chaque code de produits à usage domestique et com­
the concentration, or range of concentrations, of the substance
mercial approprié, la concentration ou la plage de concentra­
by weight (w/w%) in the known or anticipated final substance,
tions de la substance, exprimée en pourcentage massique
mixture, product or manufactured item containing the
(% p/p) de l’usage final connu ou prévu de la substance, du
substance;
mélange, du produit ou de l’article manufacturé contenant la
(f) for each applicable consumer and commercial code, whether
substance;
any known or anticipated final substance, mixture, product or
f) indiquer par « oui » ou « non », pour chaque code de produits
manufactured item containing the substance is intended for use
à usage domestique et commercial approprié, si l’usage final
in commercial activities, by indicating “yes” or “no;”
connu ou prévu de la substance, du mélange, du produit ou de
(g) for each applicable consumer and commercial code,
l’article manufacturé contenant la substance est destiné à une
whether any known or anticipated final substance, mixture,
utilisation commerciale;
product or manufactured item containing the substance is in­
g) indiquer par « oui » ou « non », pour chaque code de pro­
tended for use in consumer activities, by indicating “yes” or
duits à usage domestique et commercial approprié, si l’usage
“no;” and
final connu ou prévu de la substance, du mélange, du produit
(h) for each applicable consumer and commercial code,
ou de l’article manufacturé contenant la substance est destiné à
whether any known or anticipated final substance, mixture,
une utilisation domestique;
product or manufactured item containing the substance is in­
h) indiquer par « oui » ou « non », pour chaque code de pro­
tended for use by or for children, by indicating “yes” or “no.”
duits à usage domestique et commercial approprié, si l’usage
final connu ou prévu de la substance, du mélange, du produit
ou de l’article manufacturé contenant la substance est destiné à
être utilisé pour ou par les enfants.
622
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
9. (2) Where code C999 is applicable for paragraph (1)(b), a
written description of the mixture, product, or manufactured item
must be provided.
(a)
CAS RN
(b)
Consumer and
commercial code(s)
(set out in
section 15)
(c)
Total quantity
of the substance
reported in kg
(rounded to two
significant digits)
9. (2) Une description écrite du mélange, du produit ou de
l’article manufacturé doit être fournie lorsque le code C999 s’ap­
plique à l’alinéa (1)b).
(h)
(g)
(f)
(e)
Whether any
Whether any
Whether any known
Concentration,
known or
known or
or anticipated
or range of
anticipated final
anticipated final
final substance,
concentrations, of
(d)
mixture, product or substance, mixture, substance, mixture,
Description and the
the substance by
product or
product or
manufactured
weight (w/w%)
common or generic
manufactured
manufactured
item containing
in the known or
name of the known
item containing the
item containing
the substance is
anticipated final
or anticipated final
substance is
the substance is
intended for use
substance, mixture, substance, mixture,
intended for use
intended for use in
in commercial
product or
product or
consumer activities by or for children
activities
manufactured item manufactured item
(Indicate “yes”
(Indicate “yes”
(Indicate “yes”
containing the
containing the
or “no”)
or “no”)
or “no”)
substance
substance
Attach supplementary sheets, if necessary.
a)
NE CAS
b)
Code(s) de produits
à usage domestique
ou commercial
(mentionné(s) à
l’article 15)
c)
Quantité totale
de la substance
en kilogrammes
(arrondie à
deux chiffres
significatifs)
d)
Description et le
nom commun ou
générique de
l’usage final connu
ou prévu de la
substance, du
mélange, du
produit ou de
l’article
manufacturé
contenant la
substance
e)
Concentration
ou plage de
concentrations de
la substance en
pourcentage
massique (% p/p)
de l’usage final
connu ou prévu
de la substance,
du mélange,
du produit ou
de l’article
manufacturé
contenant la
substance
h)
g)
f)
Indiquer par « oui » Indiquer par « oui » Indiquer par « oui »
ou « non » si
ou « non » si
ou « non » si
l’usage final
l’usage final connu l’usage final connu
connu ou prévu
ou prévu de la
ou prévu de la
de la substance,
substance,
substance, du
du mélange,
du mélange, du
mélange, du
du produit ou de
produit ou de
produit ou de
l’article
l’article
l’article
manufacturé
manufacturé
manufacturé
contenant la
contenant la
contenant la
substance est
substance est
substance est
destiné à être utilisé
destiné à une
destiné à une
pour ou par les
utilisation
utilisation
enfants
domestique
commerciale
Au besoin, utiliser une autre feuille.
10. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
manufactured, imported or used during the 2011 calendar year,
for which the criteria set out in Schedule 2 have been met, the
person shall provide the following information from any calendar
year:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) any unpublished data or studies on the substance with re­
gard to any of the following:
(i) ecological study endpoints:
(A) acid disassociation constant,
(B) melting point,
(C) boiling point,
(D) vapour pressure,
(E) water solubility,
(F) octanol-water partition coefficient,
(G) organic carbon-water partition coefficient,
(H) biodegradation,
(I) bioaccumulation factor, bioconcentration factor and
biomagnification factor,
(J) ecotoxicity (experimental acute and chronic studies for
pelagic, benthic and terrestrial organisms),
(K) environmental monitoring and presence,
(L) chemical transformation, and
(M) leaching potential, and
10. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une
personne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de l’année
civile 2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont
été atteints, cette personne doit fournir pour toute année civile les
renseignements suivants :
a) le NE CAS de la substance; b) toute donnée ou étude non publiée concernant la substance
relative à l’un ou l’autre des sujets suivants : (i) les paramètres de l’étude écologique :
(A) constante de dissociation acide,
(B) point de fusion,
(C) point d’ébullition,
(D) pression de vapeur,
(E) hydrosolubilité,
(F) coefficient de partage octanol-eau,
(G) coefficient de partage carbone organique-eau,
(H) biodégradation,
(I) facteur de bioaccumulation, facteur de bioconcentra­
tion et facteur de bioamplification,
(J) écotoxicité (études expérimentales et chroniques aiguës
pour les organismes pélagiques, benthiques et terrestres),
(K) surveillance et présence environnementale,
(L) transformation chimique,
(M) potentiel de lessivage,
NE CAS
3278-89-5
183658-27-7
1330-78-5
13674-84-5
x
x
x
x
x
x
26040-51-7
84852-53-9
x
x
x
x
x
x
13674-84-5
108-78-1
Substances de la partie 1
x
x
32588-76-4
x
x
x
x
x
x
13674-87-8
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
13560-89-9
x
x
x
Subchronic (dermal)
Subchronic (oral)
Short-term (inhalation)
Short-term (dermal)
Short-term (oral)
Acute toxicity (inhalation)
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
Genotoxicity in vivo
Irritation and sensitization
Absorption, distribution, metabolism
and excretion
Biomonitoring
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
Tableau des paramètres de l’étude sur la santé humaine
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
Substances de la partie 2
x
x
x
x
x
x
x
x
x
Second Generation development and
reproductivity
Developmental/reproductivity
Genotoxicity in vitro
Subchronic (inhalation)
x
Surveillance biologique
x
Absorption, distribution, métabolisme
et élimination
x
x
x
x
x
x
x
x
Irritation et sensibilisation
x
x
x
x
Développement et reproduction
de la deuxième génération
Part 2 Substances
x
x
x
x
x
Développement et reproduction
x
x
Génotoxicité (in vivo)
13560-89-9
Carcinogenicity
Part 1 Substances
x
Génotoxicité (in vitro)
13674-87-8
x
Cancérogénicité
1330-78-5
Acute toxicity (dermal)
(ii) human health study endpoints indicated by an x in the
Endpoints Table below:
Toxicité subchronique (inhalation)
x
x
x
Toxicité subchronique (cutanée)
32588-76-4
x
x
Toxicité subchronique (orale)
84852-53-9
x
Toxicité à court terme (inhalation)
108-78-1
Toxicité à court terme (cutanée)
26040-51-7
x
Toxicité à court terme (orale)
x
x
Toxicité aiguë (inhalation)
183658-27-7
x
Toxicité aiguë (cutanée)
3278-89-5
Acute toxicity (oral)
CAS RN
Toxicité aiguë (orale)
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
x
x
623
(ii) les paramètres identifiés par un « x » du Tableau des paramètres de l’étude sur la santé humaine, ci-dessous :
Human Health Study Endpoints Table
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
x
Canada Gazette Part I
624
March 30, 2013
(c) the study title(s) for the data or studies submitted in paragraph (b).
(a)
CAS RN
(b)
Unpublished data or
studies submitted in
paragraph (b)
(Indicate corresponding
data types of the
submitted data or studies
for each CAS RN)
(c)
Study title(s) for the data
or studies submitted
in paragraph (b)
c) le(s) titre(s) des données ou études soumises à l’alinéa b).
b)
Donnée ou étude
non publiée soumise à
l’alinéa b)
(Indiquez le type de
données correspondant
pour toute donnée ou
étude soumise pour
chaque NE CAS)
a)
NE CAS
c)
Titres des données
ou études soumises
à l’alinéa b)
Attach supplementary sheets, if necessary.
Au besoin, utiliser une autre feuille.
10. (2) For each substance listed in Schedule 1 that a person
manufactured, imported or used during the 2011 calendar year,
for which the criteria set out in Schedule 2 have been met, the
person shall provide the following information from any calendar
year:
(a) the CAS RN of the substance; and
(b) the study title(s) of any additional unpublished data or stud­
ies not listed in paragraph (1)(b), on the substance with regard
to physical-chemical properties, bioaccumulation, persistence,
toxicity, metabolism, degradation, release or disposal of the
substance from the final mixture, product or manufactured
item.
10. (2) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une
personne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de l’année
civile 2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont
été atteints, cette personne doit fournir, pour toute année civile,
les renseignements suivants :
a) le NE CAS de la substance;
b) le(s) titre(s) de toute donnée ou étude non publiée addition­
nelle sur la substance, non inscrite à l’alinéa (1)b), concernant
les propriétés physico-chimiques, la bioaccumulation, la persis­
tance, la toxicité, le métabolisme, la dégradation, le rejet ou
l’élimination de la substance à partir du mélange, du produit ou
de l’article manufacturé final.
(a)
CAS RN
(b)
Study title(s) for additional unpublished data or
studies not listed in paragraph (1)(b)
a)
NE CAS
b)
Titre(s) de toute donnée ou étude non publiée
additionnelle, non inscrite à l’alinéa (1)b)
Attach supplementary sheets, if necessary.
Au besoin, utiliser une autre feuille.
11. For each substance listed in Part 2 of Schedule 1 that a per­
son manufactured, imported or used during the 2011 calendar
year, for which the criteria set out in Schedule 2 have been met,
the person shall provide the following information:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) the chemical identity or CAS RN of the components of the
substance;
(c) the concentration, or range of concentrations, of each com­
ponent listed in paragraph (b) as a weight percentage expressed
as w/w%; and
(d) the supporting analytical data and method used to identify
the components listed in paragraph (b).
11. Pour chaque substance inscrite à la partie 2 de l’annexe 1,
qu’une personne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de
l’année civile 2011, pour laquelle les critères mentionnés à
l’annexe 2 ont été atteints, cette personne doit fournir les rensei­
gnements suivants :
a) le NE CAS de la substance;
b) l’identité chimique ou le NE CAS des composants de la
substance;
c) la concentration ou la plage de concentrations de chaque
composant inscrit à l’alinéa b) en pourcentage massique, ex­
primée en % p/p;
d) les données analytiques de soutien et les méthodes utilisées
pour identifier les composants énumérés à l’alinéa b).
(a)
CAS RN
(b)
Chemical identity
or CAS RN of the
components of the
substance
(c)
Concentration
or range of
concentrations
of each component
listed in
paragraph (b)
(w/w%)
(d)
Supporting
analytical data and
method used to
identify the
components listed
in paragraph (b)
a)
NE CAS
b)
Identité chimique
ou NE CAS des
composants de la
substance
c)
Concentration
ou plage de
concentrations de
chaque composant
inscrit à l’alinéa b)
(% p/p)
d)
Données analytiques
de soutien et
méthodes utilisées
pour identifier
les composants
énumérés à
l’alinéa b)
Attach supplementary sheets, if necessary.
Au besoin, utiliser une autre feuille.
12. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
manufactured, imported or used during the 2011 calendar year,
12. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une
personne a fabriquée, importée ou utilisée au cours de l’année
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
for which the criteria set out in Schedule 2 have been met, the
person shall provide the following information:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) the names, and street addresses of the facility or facilities
where the substance was manufactured, used, or imported to;
(c) for each facility, a description of environmental monitoring
activities for the substance, including monitoring frequency
and methodology;
(d) for each facility, whether used storage or transportation
containers containing the substance, either alone or in a mix­
ture, were cleaned on site by indicating “yes” or “no;”
(e) for each facility, a description of the waste-management
practices, policies or technological solutions in place to prevent
or minimize releases of the substance to the environment,
including unintended releases, or to prevent or minimize the
potential exposure of individuals in Canada to the substance;
(f) for each facility, the total quantity of the substance manufac­
tured or acquired, reported in kilograms (rounded to two sig­
nificant digits);
(g) for each facility, the total quantity of the substance that was
released from the facility to air, water or land, reported in kilo­
grams (rounded to two significant digits);
(h) for each facility, the source of releases to air, water or land;
(i) for each facility, the total quantity of the substance that was
treated on-site, or was transferred to an off-site hazardous or
non-hazardous waste-management facility, reported in kilo­
grams (rounded to two significant digits); and
(j) the name, street address, contact name and phone number
for the off-site hazardous or non-hazardous waste-management
facility to which the substance or used containers containing
the substance were transferred.
12. (2) For the purpose of paragraphs (1)(g) and (1)(h), releases
to water include direct discharges to surface water or wastewater
collection or treatment systems, and releases to land include
underground injection.
(a)
CAS
RN
(b)
Names,
and street
addresses
of the
facility or
facilities
625
civile 2011, pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont
été atteints, cette personne doit fournir les renseignements
suivants :
a) le NE CAS de la substance;
b) le nom et l’adresse municipale de l’installation ou des instal­
lations où la substance a été fabriquée, utilisée ou importée;
c) pour chaque installation, une description des activités de
surveillance environnementale pour la substance, incluant la
fréquence de la surveillance et la méthodologie;
d) pour chaque installation, indiquer par « oui » ou « non » si
les contenants usagés d’entreposage ou de transport renfermant
la substance, soit seule ou dans un mélange, étaient nettoyés
sur place;
e) pour chaque installation, une description des pratiques de
gestion des déchets, des politiques ou des solutions technologi­
ques en place afin de prévenir ou de minimiser les rejets de la
substance à l’environnement, incluant les rejets involontaires,
ou pour prévenir ou minimiser l’exposition potentielle de la
population canadienne à la substance;
f) pour chaque installation, la quantité totale de la substance fa­
briquée ou acquise, en kilogrammes (arrondie à deux chiffres
significatifs);
g) pour chaque installation, la quantité totale de la substance re­
jetée par l’installation dans l’air, l’eau ou le sol, en kilogram­
mes (arrondie à deux chiffres significatifs);
h) pour chaque installation, la source du rejet dans l’air, l’eau
ou le sol;
i) pour chaque installation, la quantité totale en kilogrammes
(arrondie à deux chiffres significatifs) de la substance traitée
sur place ou transférée à une installation extérieure de gestion
des déchets dangereux ou des déchets non dangereux;
j) le nom, l’adresse municipale, le nom d’une personne­
ressource et le numéro de téléphone de l’installation extérieure
de gestion des déchets dangereux ou des déchets non dange­
reux à laquelle la substance ou les contenants usagés renfer­
mant la substance ont été transférés.
12. (2) Aux fins des alinéas (1)g) et h), les rejets à l’eau com­
prennent les déversements directs dans les plans d’eau, les systè­
mes de collecte des eaux usées et les installations de traitement
des eaux usées; les rejets au sol comprennent les injections
souterraines.
(e)
Description of
the waste
management
practices,
policies or
technological
(g)
solutions in
(d)
Total quantity
(i)
place to
Whether
released to air, water
Total quantity treated on-site or
prevent or
used storage
or land, reported in
transferred to an off-site waste
minimize
or
kilograms (rounded
management facility, reported
releases of
transportation the substance
to two significant
in kilograms (rounded to
(f)
containers
digits)
two significant digits)
to the
Total
containing
environment,
quantity
of
(c)
the
including
Description of
substance,
unintended the substance
environmental either alone releases, or to manufactured
or acquired,
monitoring
or in a
prevent or
reported in
(h)
activities for
mixture,
minimize the
kilograms
Source of
the substance, were cleaned
potential
(rounded
releases
including
on-site
Off-site
exposure of
to two
to air,
monitoring
(indicate
On-site
Off-site
non­
individuals in
water or
frequency and
“yes” or
Canada to the significant
waste
hazardous hazardous
digits)
land
methodology
“no”)
substance
Air Water Land
treatment
waste
waste
Attach supplementary sheets, if necessary.
(j)
Name, street
address,
contact name
and phone
number for
off-site
hazardous
or non­
hazardous
waste
management
facility to
which the
substance or
used
containers
were
transferred
626
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
e)
Description
des pratiques
de gestion des
déchets, des
politiques ou
des solutions
d)
technologiques
Indiquer
en place afin
par « oui » de prévenir ou
ou « non »,
de minimiser
si les
les rejets de la
c)
contenants
substance à
Description des
usagés
l’environneactivités de
d’entreposage ment, incluant
les rejets
surveillance
ou de
involontaires,
environnemen­
transport
ou pour
b)
tales pour la renfermant la
prévenir ou
Nom et
substance,
substance,
minimiser
adresse
incluant
soit seule
l’exposition
municipale
la fréquence
ou dans un
potentielle de
de
de la
mélange,
la population
a)
l’installation surveillance
étaient
canadienne à
NE
ou des
et la
nettoyés
la substance
CAS installations méthodologie
sur place
f)
Quantité
totale de la
substance
fabriquée, ou
acquise, en
kilogrammes
(arrondie à
deux chiffres
significatifs)
g)
Quantité totale
rejetée dans l’air,
l’eau ou le sol,
en kilogrammes
(arrondie à
deux chiffres
significatifs)
Air
Eau
Sol
j)
Nom,
adresse
municipale,
nom de la
personne­
ressource et
numéro de
téléphone de
l’installation
extérieure de
gestion des
déchets
dangereux
i)
ou des
Quantité totale traitée sur place
déchets non
ou transférée à une installation
extérieure de gestion des déchets, dangereux
en kilogrammes (arrondie à
à laquelle
h)
deux chiffres significatifs)
la substance
Source
ou les
Déchets
du rejet
contenants
Traitement Déchets
non
dans
usagés
des
dange­
dange­ renfermant la
l’air,
reux à
reux à substance ont
l’eau ou déchets
sur place l’extérieur l’extérieur été transférés
le sol
Au besoin, utiliser une autre feuille.
13. (1) For each substance listed in Schedule 1 that a person
manufactured or used during the 2011 calendar year, for which
the criteria set out in Schedule 2 have been met, the person shall
provide the following information:
(a) the CAS RN of the substance;
(b) the names and street addresses of the facility or facilities
where the substance was manufactured or used; and
(c) for each facility, a summary of the manufacturing or the use
process including the nature of the process, identifying major
steps in the operation and chemical conversions.
13. (2) In responding to paragraph (1)(c), one summary per
manufacturing or use process can be used for all of the substances
related to that process.
(b)
Names and street addresses
of the facility or facilities
where the substance was
manufactured or used
(a)
CAS RN
(c)
Summary of the manufacturing
or the use process including
the nature of the process,
identifying major steps in the
operation and chemical
conversions
13. (1) Pour chaque substance inscrite à l’annexe 1, qu’une
personne a fabriquée ou utilisée au cours de l’année civile 2011,
pour laquelle les critères mentionnés à l’annexe 2 ont été atteints,
cette personne doit fournir les renseignements suivants :
a) le NE CAS de la substance;
b) les nom et adresse municipale de toute installation où la
substance a été fabriquée ou utilisée;
c) pour chaque installation, un résumé du procédé de fabrica­
tion ou d’utilisation, incluant la nature du procédé et l’identifi­
cation des principales étapes d’opération et de conversions
chimiques.
13. (2) Dans votre réponse à l’alinéa (1)c), un sommaire par
procédé de fabrication ou d’utilisation peut être utilisé pour toutes
les substances liées à ce procédé.
a)
NE CAS
b)
Nom et adresse municipale
de l’installation ou des
installations où la substance
a été fabriquée ou utilisée
c)
Sommaire du procédé de
fabrication ou d’utilisation,
incluant la nature du procédé
et l’identification des étapes
principales d’opération et de
conversions chimiques
Attach supplementary sheets, if necessary.
Au besoin, utiliser une autre feuille.
14. For the purposes of sections 7 and 8, the following are the
substance function codes and their corresponding descriptions.
14. Aux fins des articles 7 et 8, les codes de fonction de la sub­
stance et leurs descriptions correspondantes sont les suivants.
Substance Function Codes and Corresponding Descriptions Codes de fonction de la substance et
leurs descriptions correspondantes
Substance
function codes
Title
Description
U001
Abrasives
Substances used to wear down or polish
surfaces by rubbing against the surface.
Codes de fonction
de la substance
Titre
U001
Abrasifs
Description
Substances utilisées pour frotter des
surfaces en vue de les abraser ou les
polir.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
Substance Function Codes and
Corresponding Descriptions — Continued
Substance
function codes
627
Codes de fonction de la substance et
leurs descriptions correspondantes (suite)
Codes de fonction
de la substance
Titre
Title
Description
U002
Adhesives and
sealant
substances
Substances used to promote bonding
between other substances, promote
adhesion of surfaces, or prevent seepage
of moisture or air.
U002
Adhésifs, liants
et scellants
Substances utilisées pour favoriser la
liaison entre d’autres substances,
favoriser l’adhésion des surfaces ou
empêcher l’infiltration de l’humidité
ou de l’air.
U003
Adsorbents and
absorbents
Substances used to retain other
substances by accumulation on their
surface or by assimilation.
U003
Adsorbants et
absorbants
Substances utilisées pour maintenir
d’autres substances par accumulation
sur leur surface ou par assimilation.
U004
Agricultural
substances
(non-pesticidal)
Substances used to increase the
productivity and quality of farm crops.
U004
Substances
agricoles
(autres que les
pesticides)
Substances utilisées pour augmenter la
productivité et la qualité des cultures
agricoles.
U005
Anti-adhesive
agents
Substances used to prevent bonding
between other substances by
discouraging surface attachment.
U005
Agents
antiadhésifs
Substances utilisées pour inhiber la
liaison entre d’autres substances en
empêchant l’attachement à la surface.
U006
Bleaching agents
Substances used to lighten or whiten a
substrate through chemical reaction,
usually an oxidative process which
degrades the colour system.
U006
Agents de
blanchiment
Substances utilisées pour éclaircir ou
blanchir un substrat par réaction
chimique, habituellement un processus
oxydant qui dégrade le système de
couleurs.
U007
Corrosion
inhibitors and
antiscaling
agents
Substances used to prevent or retard
corrosion or the formation of scale.
U007
Inhibiteurs
de corrosion
et agents
anti-incrustants
Substances utilisées pour empêcher ou
retarder la corrosion ou l’entartrage.
U008
Dyes
Substances used to impart colour to other
materials or mixtures by penetrating into
the surface of the substrate.
U008
Teintures
Substances utilisées pour colorer d’autres
matériaux ou mélanges en pénétrant la
surface du substrat.
U009
Fillers
Substances used to provide bulk, increase
strength, increase hardness, or improve
resistance to impact.
U009
Agents de
remplissage
Substances utilisées pour donner du
volume, augmenter la résistance,
accroître la dureté ou améliorer la
résistance au choc.
U010
Finishing agents
Substances used to impart such functions
as softening, static-proofing, wrinkle
resistance, and water repellence.
U010
Agents de
finition
Substances ayant plusieurs fonctions,
telles que celles d’agent d’adoucissage,
d’agent antistatique, d’agent de
résistance à la froissure et d’agent
hydrofuge.
U011
Flame retardants
Substances used on the surface of or
incorporated into combustible materials
to reduce or eliminate their tendency to
ignite when exposed to heat or a flame.
U011
Ignifugeants
Substances appliquées à la surface des
matériaux combustibles ou qui y sont
incorporées afin de réduire ou d’éliminer
leur tendance à s’enflammer lorsqu’ils
sont exposés à la chaleur ou à une
flamme.
U012
Fuels and fuel
additives
Substances used to create mechanical
or thermal energy through chemical
reactions, or which are added to a fuel
for the purpose of controlling the rate of
reaction or limiting the production of
undesirable combustion products, or
which provide other benefits such as
corrosion inhibition, lubrication, or
detergency.
U012
Carburants et
additifs pour
carburants
Substances utilisées pour produire une
énergie mécanique ou thermique par
réactions chimiques ou ajoutées à un
carburant dans le but de contrôler le
rythme de la réaction ou de limiter la
production de produits de combustion
indésirables, ou qui présentent d’autres
avantages tels que l’inhibition de la
corrosion, la lubrification ou la
détergence.
U013
Functional fluids
(closed systems)
Liquid or gaseous substances used for
one or more operational properties in a
closed system. This code does not
include fluids used as lubricants.
U013
Fluides
fonctionnels
(systèmes
fermés)
Substances liquides ou gazeuses utilisées
pour une ou plusieurs propriétés
fonctionnelles dans un système fermé.
Ce code ne comprend pas les fluides
utilisés comme lubrifiants.
U014
Functional fluids
(open systems)
Liquid or gaseous substances used for
one or more operational properties in an
open system.
U014
Fluides
fonctionnels
(systèmes
ouverts)
Substances liquides ou gazeuses utilisées
pour une ou plusieurs propriétés
fonctionnelles dans un système ouvert.
U015
Intermediates
Substances consumed in a reaction to
produce other substances for commercial
advantage.
U015
Intermédiaires
Substances consommées lors d’une
réaction chimique afin de produire
d’autres substances pour un avantage
commercial.
U016
Ion exchange
agents
Substances that are used to selectively
remove targeted ions from a solution.
This code also includes aluminosilicate
zeolites.
U016
Agents
d’échange d’ions
Substances utilisées pour retirer de façon
sélective les ions ciblés d’une solution.
Ce code comprend aussi les zéolites
aluminosilicate.
Description
628
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Substance Function Codes and
Corresponding Descriptions — Continued
Substance
function codes
Codes de fonction de la substance et
leurs descriptions correspondantes (suite)
Codes de fonction
de la substance
Titre
Title
Description
U017
Lubricants and
lubricant
additives
Substances used to reduce friction, heat,
or wear between moving parts or
adjacent solid surfaces, or that enhance
the lubricity of other substances.
U017
Lubrifiants et
additifs pour
lubrifiants
Substances utilisées pour réduire la
friction, la chaleur ou l’usure entre des
pièces mobiles ou des surfaces solides
adjacentes, ainsi que pour augmenter la
lubrifiance d’autres substances.
U018
Odour agents
Substances used to control odours,
remove odours, mask odours, or impart
odours.
U018
Agents de
contrôle des
odeurs
Substances utilisées pour contrôler,
éliminer, masquer ou produire des
odeurs.
U019
Oxidizing or
reducing agents
Substances used to alter the valence state
of another substance by donating or
accepting electrons or by the addition or
removal of hydrogen to a substance.
U019
Agents oxydants
ou réducteurs
Substances utilisées pour modifier
l’énergie du niveau de valence d’une
autre substance en libérant ou en
acceptant des électrons ou en ajoutant
ou en enlevant de l’hydrogène à une
substance.
U020
Photosensitive
substances
Substances used for their ability to alter
their physical or chemical structure
through absorption of light, resulting in
the emission of light, dissociation,
discoloration, or other chemical reaction.
U020
Substances
photosensibles
Substances utilisées pour leur capacité
à modifier leur structure physique ou
chimique par l’absorption de la lumière
dont le résultat est l’émission de la
lumière, la dissociation, la décoloration
ou la provocation d’autres réactions
chimiques.
U021
Pigments
Substances used to impart colour to
other materials or mixtures by attaching
themselves to the surface of the substrate
through binding or adhesion.
U021
Pigments
Substances utilisées pour colorer
d’autres matériaux ou mélanges en se
rattachant à la surface du substrat par la
liaison ou l’adhésion.
U022
Plasticizers
Substances used in plastics, cement,
concrete, wallboard, clay bodies, or
other materials to increase their
plasticity or fluidity.
U022
Plastifiants
Substances ajoutées aux plastiques,
au ciment, au béton, aux panneaux
muraux, aux corps d’argile ou à d’autres
matériaux afin d’accroître leur plasticité
ou fluidité.
U023
Plating agents
and surface
treating agents
Substances applied to metal, plastic, or
other surfaces to alter physical or
chemical properties of the surface.
U023
Agents de
placage et agents
de traitement de
surface
Substances déposées sur le métal, le
plastique ou d’autres surfaces afin de
modifier les propriétés physiques ou
chimiques de la surface.
U024
Process
regulators
Substances used to change the rate of a
reaction, start or stop the reaction, or
otherwise influence the course of the
reaction.
U024
Régulateurs de
procédés
Substances utilisées pour changer la
vitesse d’une réaction chimique, pour la
déclencher ou l’arrêter, ou pour exercer
toute autre forme d’influence sur le cours
de la réaction.
U025
Processing aids,
specific to
petroleum
production
Substances added to water, oil, or
synthetic drilling muds or other
petroleum production fluids to control
foaming, corrosion, alkalinity and pH,
microbiological growth or hydrate
formation, or to improve the operation of
processing equipment during the
production of oil, gas, and other products
or mixtures from beneath the earth’s
surface.
U025
Additifs propres
à la production
de pétrole
Substances ajoutées à l’eau, au pétrole ou
aux boues de forage à base synthétique
ou à d’autres fluides utilisés dans la
production de pétrole afin de contrôler la
mousse, la corrosion, l’alcalinité et le pH,
la croissance microbiologique ou la
formation des hydrates, ou dans le but
d’améliorer le fonctionnement de
l’équipement de transformation lors de la
production de pétrole, de gaz et d’autres
produits du sous-sol terrestre.
U026
Processing aids,
not otherwise
covered in this
table
Substances used in applications other
than the production of oil, gas, or
geothermal energy to control foaming,
corrosion, or alkalinity and pH, or to
improve the operation of processing
equipment.
U026
Additifs qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau
Substances utilisées dans des
applications autres que la production de
pétrole, de gaz ou d’énergie thermale afin
de contrôler la mousse, la corrosion ou
l’alcalinité et le pH, ou dans le but
d’améliorer le fonctionnement de
l’équipement de transformation.
U027
Propellants and
blowing agents
Substances used to dissolve or suspend
other substances and either to expel those
substances from a container in the form
of an aerosol or to impart a cellular
structure to plastics, rubber, or thermo
set resins.
U027
Agents
propulseurs et
agents de
gonflement
Substances utilisées pour dissoudre ou
suspendre d’autres substances, que ce
soit pour expulser ces dernières d’un
contenant sous forme d’un aérosol ou
pour donner une structure cellulaire aux
plastiques, au caoutchouc ou aux résines
thermocollantes.
U028
Solids separation
agents
Substances used to promote the
separation of suspended solids from a
liquid.
U028
Agents de
séparation des
solides
Substances ajoutées à un liquide afin
d’en favoriser la séparation de solides
suspendus.
U029
Solvents (for
cleaning or
degreasing)
Substances used to dissolve oils, greases
and similar materials from textiles,
glassware, metal surfaces, and other
articles.
U029
Solvants (pour le
nettoyage ou le
dégraissage)
Substances utilisées pour dissoudre les
huiles, les graisses et des matières
semblables des textiles, de la verrerie,
des surfaces de métal et d’autres articles.
Description
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
Substance Function Codes and
Corresponding Descriptions — Continued
Substance
function codes
629
Codes de fonction de la substance et
leurs descriptions correspondantes (suite)
Codes de fonction
de la substance
Titre
Title
Description
U030
Solvents (which
become part of
formulation or
mixture)
Substances used to dissolve another
substance to form a uniformly dispersed
solution at the molecular level.
U030
Solvants (qui
font partie d’une
formulation ou
d’un mélange)
Substances utilisées pour dissoudre une
autre substance afin de former un
mélange dont la répartition des
composants est uniforme à l’échelle
moléculaire.
U031
Surface active
agents
Substances used to modify surface
tension when dissolved in water or water
solutions, or reduce interfacial tension
between two liquids or between a liquid
and a solid or between liquid and air.
U031
Agents de
surface
Substances utilisées pour modifier la
tension de la surface lorsqu’elles sont
dissoutes dans l’eau ou dans des
solutions aqueuses ou pour réduire la
tension interfaciale entre les liquides,
entre un liquide et un solide ou entre un
liquide et l’air.
U032
Viscosity
adjustors
Substances used to alter the viscosity of
another substance.
U032
Régulateurs de
viscosité
Substances utilisées pour modifier la
viscosité d’une autre substance.
U033
Laboratory
substances
Substances used in a laboratory for
chemical analysis, chemical synthesis,
extracting and purifying other chemicals,
dissolving other substances, and similar
activities.
U033
Substances de
laboratoire
Substances utilisées dans les laboratoires,
pour procéder à des analyses ou à des
synthèses chimiques, pour extraire,
purifier ou dissoudre d’autres substances,
ainsi que pour d’autres activités
semblables.
U034
Paint additives
and coating
additives not
otherwise
covered in this
table
Substances used in a paint or coating
formulation to enhance properties such
as water repellence, increased gloss,
improved fade resistance, ease of
application or foam prevention.
U034
Additifs de
peinture et de
revêtement qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau
Substances ajoutées à la peinture ou à
une formulation de revêtement pour en
améliorer les propriétés, telles que le
caractère hydrofuge, l’éclat, la résistance
à la décoloration, la facilité d’application
ou la capacité de prévenir la formation
de mousse.
U061
Pest control
substances
Substances used as active ingredients
or formulants in products, mixtures or
manufactured items used for directly
or indirectly controlling, destroying,
attracting or repelling a pest or for
mitigating or preventing its injurious,
noxious or troublesome effects.
U061
Substances
antiparasitaires
Substances utilisées comme ingrédients
ou produits de formulation actifs entrant
dans la composition de produits, de
mélanges ou d’articles manufacturés
utilisés comme moyen direct ou indirect
soit pour contrôler, supprimer, attirer
ou repousser un parasite, soit pour en
atténuer ou en prévenir les effets
préjudiciables, nuisibles ou gênants.
U999
Other (specify)
Substances with a substance function
not otherwise described in this table.
A written description of the substance
function must be provided when using
this code.
U999
Autre (préciser)
Substances dont la fonction n’est pas
décrite dans ce tableau. Une description
écrite doit être fournie lorsque ce code
est utilisé.
Description
15. For the purpose of section 9, the following tables set out
the consumer and commercial codes and their corresponding
descriptions:
15. Aux fins de l’article 9, les codes des produits à usage domestique et commercial et leurs descriptions correspondantes sont
les suivants :
Table 1: Furnishings, cleaning, treatment or care Tableau 1 : L’entretien des meubles, le nettoyage, le
traitement ou les soins
Consumer and
commercial
codes
Title
Description
Codes à usage
domestique et
commercial
C101
Floor coverings
Substances contained in floor coverings.
C102
Titre
Description
C101
Revêtements de
sol
Substances contenues dans les
revêtements de sol.
Foam seating and Substances contained in foam mattresses,
bedding
pillows, cushions, and any seating,
furniture and furnishings containing
foam.
C102
Mousse utilisée
dans les sièges et
les produits de
literie
Substances contenues dans les mousses
de matelas, d’oreillers, de coussins, ainsi
que dans d’autres mousses semblables
utilisées dans la fabrication de sièges, de
meubles et d’ameublement.
C103
Furniture and
furnishings not
otherwise
covered in this
table
Substances contained in furniture and
furnishings made from metal, wood,
leather, plastic or other materials.
C103
Mobilier et
Substances contenues dans les meubles et
ameublement
l’ameublement faits de métal, de bois, de
(qui autrement ne cuir, de plastique ou d’autres matières.
figurent pas dans
ce tableau)
C104
Fabric, textile
and leather
articles not
otherwise covered
in this table
Substances contained in fabric, textile
and leather products to impart color and
other desirable properties such as water,
soil and stain repellence, wrinkle
resistance, or flame resistance.
C104
Articles faits de
tissu, de textiles
et de cuir (qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau)
Substances contenues dans les produits
faits de tissu, d’autres textiles et de cuir
pour les colorer ou leur donner d’autres
propriétés, telles que l’imperméabilité, la
résistance à la salissure, aux taches, à la
froissure ou l’étanchéité aux flammes.
630
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Table 1: Furnishings, cleaning, treatment
or care — Continued
Tableau 1 : L’entretien des meubles, le nettoyage, le
traitement ou les soins (suite)
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
Title
Description
Titre
Description
C105
Cleaning and
furnishing care
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items that are
used to remove dirt, grease, stains, and
foreign matter from furniture and
furnishings, or to cleanse, sanitize,
bleach, scour, polish, protect, or improve
the appearance of surfaces.
C105
Nettoyage et
entretien de
mobilier
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
utilisés pour éliminer la saleté, les
graisses, les taches et les matières
étrangères des meubles et du mobilier,
ainsi que celles destinées à nettoyer, à
désinfecter, à blanchir, à décaper, à polir,
à protéger ou à améliorer l’apparence des
surfaces.
C106
Laundry and
dishwashing
Substances contained in laundry and
dishwashing products, mixtures or
manufactured items.
C106
Lavage du linge
et de la vaisselle
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
utilisés pour le lavage du linge et de la
vaisselle.
C107
Water treatment
Substances contained in water treatment
products, mixtures or manufactured
items that are designed to disinfect,
reduce contaminants or other undesirable
constituents, and condition or improve
the aesthetics of water.
C107
Traitement de
l’eau
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés de
traitement de l’eau et qui ont pour
objectif de désinfecter, de réduire la
teneur des contaminants ou d’autres
composants indésirables, ainsi que pour
conditionner ou améliorer l’aspect
esthétique de l’eau.
C108
Personal care
Substances contained in personal care
products, mixtures or manufactured items
that are used for cleansing, grooming,
improving or altering skin, hair, or teeth.
C108
Soins personnels
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés de
soins personnels utilisés pour l’hygiène,
la toilette et l’amélioration de la peau,
des cheveux ou des dents.
C109
Air care
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items that are
used to odorize or deodorize indoor air in
homes, offices, motor vehicles, and other
enclosed spaces.
C109
Hygiène de l’air
ambiant
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
utilisés pour parfumer ou désodoriser
l’air à l’intérieur de la maison, des
bureaux, des véhicules motorisés, ainsi
que d’autres espaces fermés.
C110
Apparel and
footwear care
Substances contained in apparel and
footwear care products, mixtures or
manufactured items that are applied
post-market.
C110
Entretien des
vêtements et des
chaussures
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
destinés à l’entretien des vêtements et
des chaussures et qui sont appliqués
après la mise en marché.
C160
Pet care
Substances contained in pet care
products, mixtures or manufactured items
that are used for cleansing, grooming,
improving or altering skin, hair or teeth.
C160
Soins des
animaux de
compagnie
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés de
soins des animaux de compagnie utilisés
pour l’hygiène, la toilette et
l’amélioration de la peau, des poils ou
des dents.
Table 2: Construction, paint, electrical or metal
Tableau 2 : La construction, la peinture, l’électricité ou le
métal
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
Title
Description
Titre
Description
C201
Adhesives and
sealants
Substances contained in adhesive or
sealant products or mixtures used to
fasten other materials together or prevent
the passage of liquid or gas.
C201
Adhésifs et
scellants
Substances contenues dans les produits
adhésifs ou scellants utilisés pour fixer
d’autres matériaux ensemble ou
empêcher l’infiltration ou la fuite des
liquides ou des gaz.
C202
Paints and
coatings
Substances contained in paints or
coatings.
C202
Peintures et
revêtements
Substances contenues dans les peintures
et les revêtements.
C203
Building or
construction
materials —
Wood and
engineered
wood
Substances contained in building and
construction materials made of wood and
pressed or engineered wood products,
mixtures or manufactured items.
C203
Matériaux de
construction —
Bois et produits
ligneux
d’ingénierie
Substances contenues dans les matériaux
de construction faits de bois et de
produits, mélanges ou articles
manufacturés ligneux d’ingénierie ou
pressés.
C204
Building or
construction
materials not
otherwise
covered in this
table
Substances contained in building and
construction materials not otherwise
covered in this table.
C204
Matériaux de
construction (qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau)
Substances contenues dans les matériaux
de construction qui autrement ne figurent
pas dans ce tableau.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
Table 2: Construction, paint, electrical or metal — Continued
Tableau 2 : La construction, la peinture, l’électricité ou le
métal (suite)
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
631
Title
Description
Titre
Description
C205
Electrical and
electronics
Substances contained in electrical and
electronic products, mixtures or
manufactured items.
C205
Articles
électriques et
électroniques
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
électriques et électroniques.
C206
Metal materials
not otherwise
covered in this
table
Substances contained in metal products,
mixtures or manufactured items not
otherwise covered in this table.
C206
Produits
métalliques (qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau)
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
métalliques qui autrement ne figurent pas
dans ce tableau.
C207
Batteries
Substances contained in
non-rechargeable and rechargeable
batteries including dry and wet cell
units that store energy.
C207
Piles
Substances contenues dans les piles
rechargeables et non rechargeables,
notamment les piles sèches ou liquides
qui emmagasinent de l’énergie.
Table 3: Packaging, paper, plastic or hobby
Tableau 3 : Les emballages, les papiers, les plastiques ou les
articles récréatifs
Consumer and
commercial
codes
Title
Description
Codes à usage
domestique et
commercial
Titre
Description
C301
Food packaging
Substances contained in single or
multi-layered packaging consisting
of paper, plastic, metal, foil or other
materials which have or may have
direct contact with food.
C301
Emballage
alimentaire
Substances contenues dans les
emballages à couche unique ou multiple,
en papier, en plastique, en métal, en
feuilles d’aluminium, ou en une autre
matière, qui sont ou qui pourraient être
en contact direct avec les aliments.
C302
Paper products,
mixtures or
manufactured
items
Substances contained in paper products,
mixtures or manufactured items.
C302
Produits,
mélanges ou
articles
manufacturés en
papier
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés en
papier.
C303
Plastic and
rubber materials
not otherwise
covered in this
table
Substances contained in rubber and
plastic products, mixtures or
manufactured items not otherwise
covered in this table.
C303
Produits en
plastique ou en
caoutchouc (qui
autrement ne
figurent pas dans
ce tableau)
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés en
plastique ou en caoutchouc qui autrement
ne figurent pas dans ce tableau.
C304
Toys, playground Substances contained in toys,
and sporting
playground, and sporting equipment
equipment
made of wood, metal, plastic or fabric.
C304
Jouets et
équipements de
terrains de jeux
et de sports
Substances contenues dans les jouets et
les équipements de terrains de jeux et de
sports faits de bois, de métal, de plastique
ou de tissu.
C305
Arts, crafts and
hobby materials
Substances contained in arts, crafts, and
hobby materials.
C305
Matériel
d’activités
artistiques,
artisanales ou
récréatives
Substances contenues dans le matériel
d’activités artistiques, artisanales ou
récréatives.
C306
Ink, toner and
colourants
Substances contained in ink, toners and
colourants used for writing, printing,
creating an image on paper; and
substances contained in other substrates,
or applied to substrates to change their
colour or hide images.
C306
Encres liquides
ou en poudre et
colorants
Substances contenues dans l’encre
liquide ou en poudre et dans les colorants
utilisés pour la rédaction, l’impression et
la création d’images sur du papier et
substances contenues dans d’autres
substrats ou appliquées sur des substrats
pour en changer la couleur ou pour
dissimuler une image.
C307
Photographic
Substances contained in photographic
supplies, film and supplies, film, photo-processing
photo-chemicals substances, and photographic paper.
C307
Matériel, films et
produits
photochimiques
pour la
photographie
Substances contenues dans le matériel,
les films, les substances chimiques de
traitement photographique et le papier
photographique.
Table 4: Automotive, fuel, agriculture or outdoor use
Tableau 4 : Le transport, les carburants, les activités agricoles
ou de plein air
Consumer and
commercial
codes
Title
Description
Codes à usage
domestique et
commercial
C401
Automotive care
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items used
in automotive cleaning and care of
exterior and interior vehicle surfaces.
C401
Titre
Description
Entretien des
voitures
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés de
nettoyage et d’entretien de l’intérieur et
de la carrosserie des voitures.
632
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Table 4: Automotive, fuel, agriculture or outdoor
use — Continued
Tableau 4 : Le transport, les carburants, les activités agricoles
ou de plein air (suite)
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
Title
Description
Titre
Description
C402
Lubricants and
greases
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items to
reduce friction, heat generation and
wear between solid surfaces.
C402
Lubrifiants et
graisses
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
visant à réduire les frottements, le
réchauffement et l’usure des surfaces
solides.
C403
Anti-freeze and
de-icing
Substances added to fluids to reduce
the freezing point of the mixture, or
substances applied to surfaces to melt
or prevent buildup of ice.
C403
Déglaçage et
antigel
Substances ajoutées aux fluides afin de
réduire le point de gel du mélange, ou
celles appliquées aux surfaces pour faire
fondre la glace qui les recouvre ou pour
empêcher la formation de cette dernière.
C404
Fuels and related
products,
mixtures or
manufactured
items
Substances burned to produce heat, light
or power, or added to inhibit corrosion,
provide lubrication, increase efficiency
of use, or decrease production of
undesirable by-products.
C404
Carburants et
produits,
mélanges ou
articles
manufacturés
connexes
Substances que l’on brûle pour produire
de la chaleur, de la lumière ou de
l’énergie et ajoutées à d’autres produits
pour inhiber la corrosion, assurer la
lubrification, augmenter l’efficacité de
l’utilisation ou diminuer la génération de
produits dérivés indésirables.
C405
Explosive
materials
Substances capable of producing a
sudden expansion, usually accompanied
by the production of heat and large
changes in pressure upon ignition.
C405
Matières
explosives
Substances qui sont susceptibles de se
dilater subitement en produisant de la
chaleur et une variation importante de la
pression dès l’allumage.
C406
Agricultural
products,
mixtures or
manufactured
items
(non-pesticidal)
Substances used to increase the
productivity and quality of plants,
animals or forestry crops, produced on
a commercial scale.
C406
Produits
chimiques,
mélanges ou
articles
manufacturés
agricoles
(autres que les
pesticides)
Substances utilisées pour améliorer le
rendement et la qualité des plantes, des
animaux ou des cultures forestières
produits à une échelle commerciale.
C407
Lawn and garden
care
Substances contained in lawn, garden,
outdoor or potted plant, and tree care
products, mixtures or manufactured
items.
C407
Entretien de la
pelouse et du
jardin
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés pour
l’entretien des pelouses, des plantes
extérieures ou en pot ainsi que des
arbres.
C461
Pest control
Substances contained in any product,
mixture or manufactured item for
directly or indirectly controlling,
preventing, destroying, mitigating,
attracting, or repelling any pest.
C461
Produits
antiparasitaires
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
utilisés comme moyen direct ou indirect
soit pour contrôler, prévenir, supprimer,
atténuer, attirer ou repousser un parasite.
C462
Automotive,
aircraft and
transportation
Substances contained in automobiles,
aircraft and other types of transportation,
or used in their manufacture.
C462
Voiture, aéronef
et transport
Substances contenues dans les voitures,
les aéronefs et les autres types de
transport ou utilisées dans leur
fabrication.
Table 5: Items for food, health or tobacco
Tableau 5 : Articles alimentaires, de santé ou de tabac
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
Title
Description
Titre
Description
C562
Food and
beverage
Substances contained in food and
beverage products, mixtures or
manufactured items.
C562
Aliments et
boissons
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
d’alimentation et les boissons.
C563
Drugs
Substances contained in prescription and
non-prescription drugs intended for
humans or animals.
C563
Médicaments
Substances contenues dans les
médicaments délivrés sur ordonnance ou
en vente libre, à usage humain ou animal.
C564
Natural health
Substances contained in natural health
products, mixtures or manufactured items
intended for humans or animals.
C564
Santé naturelle
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés de
santé naturels à usage humain ou animal.
C565
Medical devices
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items used for
either the diagnosis, treatment, mitigation
or prevention of a disease, disorder, or an
abnormal physical state; or those used in
restoring, correcting or modifying
organic functions in humans or animals.
C565
Matériel médical
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés à
usage humain ou animal utilisés pour le
diagnostic, le traitement, l’atténuation ou
la prévention d’une maladie, d’un
trouble, d’un état physique anormal, ainsi
que pour rétablir les fonctions
physiologiques, les corriger ou les
modifier.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
633
Table 5: Items for food, health or tobacco — Continued
Tableau 5 : Articles alimentaires, de santé ou de tabac (suite)
Consumer and
commercial
codes
Codes à usage
domestique et
commercial
C566
Title
Description
Tobacco
products,
mixtures or
manufactured
items
Substances contained in a product,
mixtures or manufactured items
composed in whole or in part of tobacco,
including tobacco leaves and any extract
of tobacco leaves.
C566
Titre
Description
Produits,
mélanges ou
articles
manufacturés
du tabac
Substances contenues dans les produits,
mélanges ou articles manufacturés
composés entièrement ou en partie de
tabac, y compris les feuilles de tabac,
ainsi que tout extrait de tabac.
Table 6: Products, mixtures or manufactured items not
described by other codes
Tableau 6 : Produits, mélanges ou articles manufacturés non
décrits par d’autres codes
Consumer and
commercial
codes
Title
Description
Codes à usage
domestique et
commercial
Titre
Description
C999
Other (specify)
Substances contained in products,
mixtures or manufactured items that are
not described within any other consumer
and commercial code. A written
description of the product, mixture or
manufactured item must be provided
when using this code.
C999
Autre (préciser)
Les substances contenues dans les
produits, mélanges ou articles
manufacturés non visés par d’autres
codes. Une description écrite du produit,
du mélange ou de l’article manufacturé
doit être fournie lorsque ce code est
utilisé.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the notice.)
(La présente note ne fait pas partie de l’avis.)
On October 8, 2011, the Minister of the Environment and the
Minister of Health announced, as part of the second phase of the
Chemicals Management Plan (CMP 2), in the Canada Gazette,
Part I, Vol. 145, No. 41, that nine groupings of substances includ­
ing approximately 500 substances have been selected as priorities
for action, and planned to be assessed and managed, where ap­
propriate, over the next five years. These substances have been
selected for further action based on the categorization exercise
completed in 2006, and new information received as part of the
first phase of the Chemicals Management Plan.
Dans le cadre de la seconde phase du Plan de gestion des pro­
duits chimiques (PGPC 2), le ministre de l’Environnement et la
ministre de la Santé ont annoncé, le 8 octobre 2011, dans la Partie I de la Gazette du Canada, vol. 145, no 41, qu’approximative­
ment 500 substances réparties dans neuf groupes avaient été sé­
lectionnées comme priorité pour un suivi et qu’il est planifié de
les évaluer et de les gérer, si nécessaire, au cours des cinq pro­
chaines années. Ces groupes de substances ont été sélectionnés
pour faire l’objet d’une prise en charge supplémentaire en se fon­
dant sur l’exercice de catégorisation achevé en 2006 et en tenant
compte des nouveaux renseignements reçus dans le cadre de la
première phase du Plan de gestion des produits chimiques.
Un groupe de certaines substances ignifuges organiques sera
évalué et fait partie de cet avis. Ce groupe de substances est basé
sur une fonction similaire — une application aux matériaux pour
prévenir l’allumage et la propagation du feu. De plus, certaines de
ces substances sont des alternatives potentielles pour les substan­
ces actuellement assujetties aux contrôles ou sont considérées
pour des contrôles au Canada. Par conséquent, les gains d’effi­
cacité de la gestion du risque potentiel pourraient être atteints à
l’aide d’une évaluation des substances ignifuges en tant que
groupe menant à une substitution éclairée et à une réduction du
chevauchement des activités. Certaines de ces substances pour­
raient avoir des fonctions autres que la prévention de l’allumage
et de la propagation du feu.
L’Avis concernant certaines substances ignifuges organi­
ques s’applique à ce groupe, pour lequel de l’information est
demandée. Les renseignements recueillis à la suite de cet avis
serviront à l’évaluation du risque et, si nécessaire, à la gestion du
risque pour ce groupe de substance.
En vertu du paragraphe 71(3) de la Loi canadienne sur la pro­
tection de l’environnement (1999) [ci-après appelée la « Loi »],
les personnes assujetties à cet avis sont tenues de s’y conformer
dans le délai qui leur est imparti. Le délai imparti dans le présent
avis se termine le 30 juillet 2013, à 17 h, heure avancée de l’Est.
A grouping of certain organic flame retardant substances will
be assessed and is part of this notice. This grouping of substances
is based on similar function — application to materials to prevent
the ignition and spread of fire. Additionally, some of these sub­
stances are potential alternatives for substances currently subject
to controls or considered for controls in Canada. Therefore, po­
tential risk management efficiencies could be achieved through
the assessment of flame retardants as a grouping leading to
informed substitution and less duplication of effort. Some of
these substances may also serve functions other than flame
retardancy.
The Notice with respect to certain organic flame retardant
substances applies to this grouping, for which information is
required. The information collected from this notice will inform
the risk assessment and, if necessary, risk management for this
grouping of substances.
Pursuant to subsection 71(3) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 (hereinafter referred to as the “Act”), every
person to whom this notice applies is required to comply with this
notice within the time specified in the notice. The time specified
in this notice is July 30, 2013, 5 p.m. Eastern Daylight Saving
Time.
634
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Persons not subject to this notice, who have a current or future
interest in a substance listed in Schedule 1 to this notice, may
identify themselves as “stakeholders” for the substance by com­
pleting the voluntary Stakeholder Interest form. The form allows
the person to provide information that would be beneficial to in­
form the risk assessment and management of the substances. The
person will be included in future mailings regarding these sub­
stances and may be contacted for further information regarding
their interest in these substances. This form is available via En­
vironment Canada’s Single Window on the Chemical Substances
Web site at www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
Provide your information no later than July 30, 2013, 5 p.m.
Eastern Daylight Saving Time to the Minister of the En­
vironment, to the attention of the Substances Management
Coordinator, Chemicals Management Plan, 200 Sacré-Cœur
Boulevard, Gatineau, Quebec K1A 0H3, substances@ec.gc.
ca (email), 819-953-7155 (fax). An electronic copy of this
notice is available at the following Internet address: www.
chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
Les personnes qui ne sont pas assujetties à l’avis, mais qui ont
un intérêt actuel ou futur avec une substance inscrite à l’annexe 1
du présent avis, peuvent s’identifier comme « intervenants » pour
la substance en remplissant le formulaire de déclaration des par­
ties intéressées. Le formulaire permet à la personne de fournir des
renseignements qui pourraient servir à l’évaluation et la gestion
des risques des substances. La personne sera ajoutée à la liste de
distribution relative à ces substances et pourrait être sollicitée de
fournir des renseignements additionnels sur ses liens avec ces
substances. On peut accéder au formulaire par l’intermédiaire du
Guichet unique d’Environnement Canada sur le site Web des
substances chimiques au www.chemicalsubstanceschimiques.
gc.ca.
Les personnes qui ne sont pas tenues de se conformer au pré­
sent avis et qui n’ont pas d’intérêt commercial dans les substances
inscrites dans cet avis peuvent remplir un formulaire de déclara­
tion de non-implication pour l’avis en utilisant le système de dé­
claration en ligne, Guichet unique d’Environnement Canada. Le
système de déclaration en ligne est disponible sur le site Web
des substances chimiques au www.chemicalsubstanceschimiques.
gc.ca.
Le ministre de l’Environnement et la ministre de la Santé en­
couragent également les intervenants à fournir des renseigne­
ments supplémentaires qu’ils jugent utiles. Les organisations qui
pourraient souhaiter fournir des renseignements supplémentaires
en réponse à cette invitation sont celles qui ont fabriqué, importé,
exporté ou utilisé la substance, seule, dans un mélange, dans un
produit ou dans un article manufacturé.
La conformité à la Loi est obligatoire en vertu des paragra­
phes 272(1) et 272.1(1) de la Loi. Des modifications au régime
d’amendes de la Loi sont entrées en vigueur le 22 juin 2012. Les
paragraphes 272(2), (3) et (4), et 272.1(2), (3) et (4) de la Loi
déterminent les peines applicables aux contrevenants. Les infrac­
tions incluent le défaut de se conformer à toute obligation décou­
lant de la Loi ainsi que le fait de fournir des renseignements faux
ou trompeurs. L’auteur de l’infraction encourt sur déclaration de
culpabilité (soit par procédure sommaire ou mise en accusation)
une amende maximale de 12 millions de dollars et un emprison­
nement maximal de trois ans, ou l’une de ces peines.
La version à jour de la Loi, y compris les dernières modifica­
tions, est disponible sur le site Internet du ministère de la Justice
du Canada à l’adresse suivante : http://laws-lois.justice.gc.ca/
fra/lois/C-15.31.
L’application de la Loi est régie selon la Politique d’observa­
tion et d’application de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999), disponible à l’adresse www.ec.gc.ca/
lcpe-cepa/default.asp?lang=Fr&n=5082BFBE-1. Veuillez com­
muniquer avec la Direction générale de l’application de la loi par
courriel à environmental.enforcement@ec.gc.ca pour signaler une
infraction présumée à la Loi.
Fournir les renseignements au plus tard le 30 juillet 2013, à
17 h, heure avancée de l’Est à l’adresse suivante : Ministre de
l’Environnement, à l’attention du coordonnateur de la gestion des
substances, Plan de gestion des produits chimiques, 200, boule­
vard Sacré-Cœur, Gatineau (Québec) K1A 0H3, substances@
ec.gc.ca (courriel), 819-953-7155 (télécopieur). Une copie élec­
tronique du présent avis est disponible à l’adresse Internet sui­
vante : www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
[13-1-o]
[13-1-o]
Persons who do not meet the requirements to respond and
have no commercial interest in the substances covered by this
notice may complete a Declaration of Non-Engagement
form. The form is available via Environment Canada’s Single
Window on the Chemical Substances Web site at www.
chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
The Minister of the Environment and the Minister of Health are
also inviting the submission of additional information that is
deemed beneficial by interested stakeholders. Organizations that
may be interested in submitting additional information in re­
sponse to this invitation include those that manufacture, import,
export or use this substance whether alone, in a mixture, in a
product or in a manufactured item.
Compliance with the Act is mandatory pursuant to subsec­
tions 272(1) and 272.1(1) of the Act. Amendments to the fine
scheme of the Act came into force on June 22, 2012. Subsec­
tions 272(2), (3) and (4) and 272.1(2), (3) and (4) of the Act set
the penalties for persons who commit an offence under the Act.
Offences include the offence of failing to comply with an obliga­
tion arising from the Act and the offence of providing false or
misleading information. Penalties for offences can be, upon con­
viction (either summary conviction or indictment) fines of not
more than $12 million, imprisonment for a term of not more than
three years, or both.
The current text of the Act, including the most recent amend­
ments, is available on Justice Canada’s Web site: http://laws­
lois.justice.gc.ca/eng/acts/C-15.31.
The Act is enforced in accordance with the Compliance and
Enforcement Policy for the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 available at www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=
En&n=5082BFBE-1. Suspected violations under the Act can be
reported to the Enforcement Branch by email at environmental.
enforcement@ec.gc.ca.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
635
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of subsection 32(2) of the Canada Corporations Act, an application for
surrender of charter was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispo­
sitions du paragraphe 32(2) de la Loi sur les corporations cana­
diennes, une demande d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Received
Reçu
759764-9
COMPTOIR INTERNATIONAL DE COMMERCE ÉTHIQUE DE MONTRÉAL INTERNATIONAL
SUSTAINABLE TRADING POST
FORTUNE CAT GAMES STUDIO
INITIATIVES SUD
INTERNATIONAL ENDOVASCULAR AND LAPAROSCOPIC SOCIETY/
SOCIÉTÉ INTERNATIONALE ENDOVASCULAIRE ET LAPAROSCOPIQUE
Signal Import Export
Société pour la Moléculture - Society for Moleculture
THE TORONTO URBAN FINE ART & SCULPTURE MUSEUM
VONETTA’S ORGANIZATION PURPOSE HELPING MANKIND
24/01/2013
435352-8
432453-6
443268-1
387991-7
386568-1
436774-0
092743-1
March 21, 2013
12/02/2013
06/03/2013
11/02/2013
05/02/2013
19/02/2013
09/01/2013
07/02/2013
Le 21 mars 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
035100-8
797551-1
775119-2
450788-6
CANADIAN SUNDAY SCHOOL MISSION
The Heller/Smith Family Foundation
Unison Festival - Festival Unisson
WEST END ISLAMIC CENTER
01/03/2013
20/02/2013
23/01/2013
31/01/2013
March 21, 2013
Le 21 mars 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
438292-7
Afghan-Canadian Senior Centre (ACSC)
ONTARIO AFGHAN FAMILY AND SENIORS
SERVICES ASSOCIATION (OAFSSA)
26/11/2012
636
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
329816-7
CANADIAN STROKE CONSORTIUM
12/02/2013
225306-2 La Fondation de recherche en Sciences Infirmières du Québec
(FRESIQ)
THE BEAVERBROOK CANADIAN FOUNDATION
Canadian Stroke Consortium
Consortium Neurovasculaire Canadien
Fondation de l’Ordre des infirmières et infirmiers du
Québec
THE BEAVERBROOK CANADIAN FOUNDATION LA FONDATION CANADIENNE BEAVERBROOK
Drowning Prevention Research Centre Canada/
Centre canadien de recherche sur la prévention de la
noyade
WORLD BREAST CANCER ORGANIZATION INC.
032300-4
390663-9
375297-6
WATER INCIDENT RESEARCH ALLIANCE
L’ALLIANCE DE RECHERCHE SUR LES INCIDENTS LIÉS À
L’EAU
WORLD CONFERENCE ON BREAST CANCER FOUNDATION
March 21, 2013
07/02/2013
08/02/2013
25/01/2013
05/02/2013
Le 21 mars 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SMSE-002-13 — Release of new issue of ICES-002
Avis no SMSE-002-13 — Publication de la nouvelle édition de
la NMB-002
Notice is hereby given that Industry Canada is releasing the
following revised document:
• Interference-Causing Equipment Standard ICES-002, Issue 6,
Vehicles, Boats and Other Devices Propelled by an Internal
Combustion Engine, Electrical Means or Both, which sets out
the limits and method of measurement for the radio noise pro­
duced by (i) vehicles propelled by an internal combustion en­
gine, electrical means or both; (ii) boats, which are no greater
than 15 m in length, propelled by an internal combustion en­
gine, electrical means or both; and (iii) devices equipped with
internal combustion engines or traction batteries.
Avis est donné par la présente qu’Industrie Canada publie la
nouvelle édition suivante :
• La 6e édition de la Norme sur le matériel brouilleur NMB-002 :
Véhicules, bateaux et autres engins propulsés par un moteur
à combustion interne, par des moyens électriques, ou par les
deux, qui établit les limites et la méthode de mesure relative
au bruit radioélectrique produit par : (i) des véhicules propul­
sés par un moteur à combustion interne, par des moyens élec­
triques, ou par les deux; (ii) des bateaux, dont la longueur est
inférieure à 15 m, propulsés par un moteur à combustion in­
terne, par des moyens électriques, ou par les deux; (iii) des
engins équipés de moteurs à combustion interne ou de batte­
ries de traction.
General information
Renseignements généraux
ICES-002, Issue 6, will come into force as of the date of pub­
lication of this notice.
This document has been coordinated with industry through the
Radio Advisory Board of Canada (RABC). The Radio Equipment
Technical Standards Lists will be amended accordingly.
La 6e édition de la NMB-002 entrera en vigueur à la date de
publication du présent avis.
Ce document a fait l’objet d’une coordination auprès de l’in­
dustrie par l’entremise du Conseil consultatif canadien de la radio
(CCCR). Les Listes des normes applicables au matériel radio
seront modifiées en conséquence.
Submitting comments
Présentation des commentaires
Interested parties are requested to provide their comments
within 120 days of the date of publication of this notice in elec­
tronic format (Microsoft Word or Adobe PDF) to the Manager,
Radio Equipment Standards (res.nmr@ic.gc.ca), Industry Canada,
300 Slater Street, 19th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0C8.
Les intéressés sont invités à envoyer leurs commentaires sous
forme électronique (Microsoft Word ou Adobe PDF) dans un
délai de 120 jours à compter de la date de publication du présent
avis au Gestionnaire, Normes du matériel radio (res.nmr@ic.gc.
ca), Industrie Canada, 300, rue Slater, 19e étage, Ottawa (Ontario)
K1A 0C8.
Toutes les observations reçues d’ici la clôture de la période de
commentaires seront affichées sur le site Web de Gestion du
spectre et télécommunications d’Industrie Canada à l’adresse sui­
vante : www.ic.gc.ca/spectre.
All submissions received by the close of the comment period
will be posted on Industry Canada’s Spectrum Management and
Telecommunications Web site at www.ic.gc.ca/spectrum.
Obtaining copies
Pour obtenir des copies
Copies of this notice and of documents referred to herein are
available electronically on Industry Canada’s Spectrum Manage­
ment and Telecommunications Web site at www.ic.gc.ca/spectrum.
Le présent avis ainsi que les documents cités sont affichés sur le
site Web de Gestion du spectre et télécommunications d’Industrie
Canada à l’adresse suivante : www.ic.gc.ca/spectre.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
Official versions of Canada Gazette notices can be viewed at
www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/index-eng.html. Printed copies of the
Canada Gazette can be ordered by telephoning the sales counter
of Publishing and Depository Services at 613-941-5995 or 1-800­
635-7943.
March 30, 2013
MARC DUPUIS
Director General
Engineering, Planning and Standards Branch
637
On peut obtenir la version officielle des avis de la Gazette du
Canada à l’adresse suivante : www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/index­
fra.html. On peut également se procurer un exemplaire de la
Gazette du Canada en communiquant avec le comptoir des ventes
des Éditions et Services de dépôt au 613-941-5995 ou au 1-800­
635-7943.
Le 30 mars 2013
Le directeur général
Direction générale du génie,
de la planification et des normes
MARC DUPUIS
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF TRANSPORT
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
CANADA MARINE ACT
LOI MARITIME DU CANADA
Vancouver Fraser Port Authority — Supplementary letters patent
Administration portuaire de Vancouver Fraser — Lettres patentes
supplémentaires
BY THE MINISTER OF TRANSPORT
PAR LE MINISTRE DES TRANSPORTS
WHEREAS pursuant to Part 5.1 of the Port Authorities Man­
agement Regulations, the Governor in Council issued a Certifi­
cate to Amalgamate containing letters patent to amalgamate the
port authorities of Vancouver, Fraser River and North Fraser to
continue as the Vancouver Fraser Port Authority (“Authority”),
effective January 1, 2008;
ATTENDU QU’en vertu de la Partie 5.1 du Règlement sur la
gestion des administrations portuaires, le gouverneur en conseil a
délivré un certificat de fusion contenant des lettres patentes afin
de fusionner les administrations portuaires de Vancouver, du
fleuve Fraser et du North-Fraser en une seule et même Adminis­
tration portuaire, sous le nom de l’Administration portuaire de
Vancouver Fraser (« l’Administration »), prenant effet le 1er jan­
vier 2008;
ATTENDU QUE l’annexe « C » des lettres patentes précise les
biens réels, autres que les biens réels fédéraux, que l’Administra­
tion occupe ou détient;
ATTENDU QU’en vertu du paragraphe 46(2.1) de la Loi mari­
time du Canada (Loi), l’Administration souhaite acquérir les bien
réels portant les numéros IDP 003-464-890, 003-637-379, 003­
637-387, 013-063-111 (“Biens Réels”) de Fraser Wharves Ltd.;
ATTENDU QUE le conseil d’administration de l’Administration
a demandé au ministre d’autoriser l’acquisition des Biens Réels et
de délivrer des lettres patentes supplémentaires qui précisent les
Bien Réels à l’annexe « C » des lettres patentes;
ATTENDU QUE le ministre est convaincu que la modification
aux lettres patentes est compatible avec la Loi;
À CES CAUSES, en vertu des paragraphes 9(1) et 46(2.1) de la
Loi, l’Administration est autorisée à acquérir les Bien Réels et les
lettres patentes sont modifiées comme suit :
1. L’annexe « C » des lettres patentes est modifiée par ad­
jonction de ce qui suit après le numéro IDP 008-077-789:
WHEREAS Schedule C of the letters patent sets out the real
property, other than federal real property, held or occupied by the
Authority;
WHEREAS pursuant to subsection 46(2.1) of the Canada Mar­
ine Act (Act), the Authority wishes to acquire the real property
bearing PID numbers 003-464-890, 003-637-379, 003-637-387,
013-063-111 (“Real Property”) from Fraser Wharves Ltd.;
WHEREAS the board of directors of the Authority has requested
that the Minister authorize the acquisition of the Real Property
and issue supplementary letters patent to set out the Real Property
in Schedule C of the letters patent;
AND WHEREAS the Minister is satisfied that the amendment to
the letters patent is consistent with the Act;
NOW THEREFORE, pursuant to subsections 9(1) and 46(2.1)
of the Act, the Authority is authorized to acquire the Real Prop­
erty and the letters patent are amended as follows:
1. Schedule C of the letters patent is amended by adding the
following after PID number 008-077-789:
PID number
Description
Numéro IDP
Description
003-464-890
Lot 2, Section 5, Block 3 North, Range 5 West,
New Westminster District, Plan 49250
003-464-890
Lot 2, section 5, bloc 3 nord, rang 5 ouest, district de
New Westminster, plan 49250
003-637-379
Lot 1, Section 4, Block 3 North, Range 5 West,
New Westminster District, Plan 71350
003-637-379
Lot 1, section 4, bloc 3 nord, rang 5 ouest, district de
New Westminster, plan 71350
003-637-387
Lot 2, Section 4, Block 3 North, Range 5 West,
New Westminster District, Plan 71350
003-637-387
Lot 2, section 4, bloc 3 nord, rang 5 ouest, district de
New Westminster, plan 71350
013-063-111
Parcel “B” (Reference Plan 1625) of Fractional Section 4,
Block 3 North, Range 5 West, Except: Parcel “2” (Statutory
Right-of-Way Plan 3772), New Westminster District
013-063-111
Parcelle « B » (plan de référence 1625) de la section
fractionnelle 4, bloc 3 nord, rang 5 ouest, sauf : parcelle « 2 »
(plan des droits de passage statutaires 3772) district de
New Westminster
2. These supplementary letters patent take effect on the
date of registration in the New Westminster Land Title
2. Ces lettres patentes supplémentaires prennent effet
à la date de publication au bureau d’enregistrement des
638
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Office of the documents evidencing the transfer of the Real
Property from Fraser Wharves Ltd. to the Authority.
ISSUED this 13th day of March, 2013.
_____________________________
Denis Lebel, P.C., M.P.
Minister of Transport
titres fonciers de New Westminster des documents attestant
le transfert des Bien Réels de Fraser Wharves Ltd. à
l’Administration.
DÉLIVRÉES le 13e jour de mars 2013.
_____________________________
Denis Lebel, C.P., député
Ministre des Transports
[13-1-o]
[13-1-o]
DEPARTMENT OF TRANSPORT
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
CANADA SHIPPING ACT, 2001
LOI DE 2001 SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Eastern Canada Response Corporation Ltd.
Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée
Notice of an amendment to the bulk oil cargo fees applicable to
the Quebec/Maritimes Region charged by Eastern Canada Re­
sponse Corporation Ltd. pursuant to an arrangement required
by paragraphs 167(1)(a) and 168(1)(a) of the Canada Shipping
Act, 2001
Avis d’une modification aux droits sur les produits pétroliers
en vrac applicables à la région des Maritimes/du Québec préle­
vés par la Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée
en vertu d’une entente prescrite aux alinéas 167(1)a) et
168(1)a) de la Loi de 2001 sur la marine marchande du
Canada
Description
Description
Eastern Canada Response Corporation Ltd. (ECRC) is currently a certified response organization pursuant to subsection 169(1)
of the Act in respect of a rated capability of 10 000 tonnes and
a geographic area covering the Canadian waters south of
60° north latitude in the provinces of Newfoundland and Labra­
dor, Prince Edward Island, Nova Scotia, New Brunswick, Que­
bec, Ontario, Manitoba, Saskatchewan and Alberta, excluding the
waters in the primary areas of response associated with the desig­
nated ports of Saint John, New Brunswick, and Point Tupper,
Nova Scotia. It includes but is not limited to the waters of the
Atlantic Provinces, the waters of James Bay, Hudson Bay and
Ungava Bay and the waters in the province of Quebec including
the St. Lawrence River, the waters of the Canadian Great Lakes
system and connecting channels within the province of Ontario
including Lake Superior, the St. Mary’s River, Lake Huron, the
St. Clair River, Lake St. Clair, the Detroit River, Lake Erie, Lake
Ontario, the St. Lawrence River, the waters of Lake Winnipeg,
the waters of the Athabasca River from Fort McMurray to Lake
Athabasca and the waters of Lake Athabasca.
La Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée
(SIMEC) est un organisme d’intervention agréé en vertu du
paragraphe 169(1) de la Loi pour une capacité nominale de
10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les eaux ca­
nadiennes au sud du 60e parallèle de latitude nord des provinces
de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la
Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de Québec, d’Ontario,
du Manitoba, de la Saskatchewan et d’Alberta, à l’exception des
eaux situées dans les secteurs primaires d’intervention associés
aux ports désignés de Saint John (Nouveau-Brunswick) et de
Point Tupper (Nouvelle-Écosse). Ce secteur comprend, sans y
être limité, les eaux des provinces de l’Atlantique, les eaux de la
baie James, de la baie d’Hudson et de la baie d’Ungava et les
eaux de la province de Québec, y compris le fleuve Saint-Laurent,
et le réseau canadien des Grands Lacs et ses chenaux de liaison
dans la province d’Ontario, y compris le lac Supérieur, la rivière
St. Mary’s, le lac Huron, la rivière Sainte-Claire, le lac SainteClaire, la rivière Détroit, le lac Érié, le lac Ontario, le fleuve
Saint-Laurent, les eaux du lac Winnipeg et la rivière Athabasca à
partir de Fort McMurray jusqu’au lac Athabasca inclusivement.
Definitions
Définitions
1. In this notice of fees,
“Act” means the Canada Shipping Act, 2001. (Loi)
“asphalt” means a derivate of oil that is commercially described
as road or paving asphalt or unblended roofers flux, that has a
specific gravity equal to or greater than one, that is solid at 15°C
and that sinks to the bottom as a solid when immersed in water.
(asphalte)
“Atlantic Provinces” means Nova Scotia, New Brunswick, Prince
Edward Island and Newfoundland and Labrador. (provinces de
l’Atlantique)
“BOCF” means bulk oil cargo fee. (DCPV)
“ECRC” means Eastern Canada Response Corporation Ltd., a
company formed as a result of the amalgamation of Eastern Can­
ada Response Corporation Ltd., Great Lakes Response Corpor­
ation of Canada and Canadian Marine Response Management
Corporation, effective January 1, 1999. (SIMEC)
1. Les définitions suivantes sont retenues dans le présent avis
des droits. « asphalte » Dérivé d’hydrocarbure, commercialement appelé bitume routier, bitume de pavage ou asphalte non mélangé pour
étanchéité des toits, qui a une densité égale ou supérieure à un,
qui est solide à 15 °C et qui coule à l’état solide vers le fond lors­
qu’il est immergé dans l’eau. (asphalt) « DCPV » Droits sur les produits pétroliers en vrac. (BOCF) « installation de manutention d’hydrocarbures » Installation de
manutention d’hydrocarbures située dans la zone géographique de
la SIMEC. (oil handling facility) « Loi » Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada. (Act) « navire » Un navire au sens de l’alinéa 167(1)a) de la Loi. (ship) « navire (avec produits pétroliers en vrac) » Navire construit ou
adapté principalement en vue du transport de produits pétroliers
en vrac dans ses cales. [ship (bulk oil)]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
“oil handling facility” means an oil handling facility that is
located in ECRC’s geographic area. (installation de manutention
d’hydrocarbures)
“Quebec/Maritimes Region” means the area covered by the
waters of James Bay, Hudson Bay and Ungava Bay and the
waters in the province of Quebec and that portion of the St. Law­
rence River in the province of Ontario to a line drawn between
Butternut Bay (latitude 44°31.12′ N and longitude 75°46.54′ W)
on the Canadian side to Oak Point (latitude 44°30.48′ N and
longitude 75°45.20′ W) on the U.S. side of the St. Lawrence
River and in the Atlantic Provinces, excluding the waters north of
the 60th parallel of latitude and the primary areas of response
associated with the designated ports of Saint John, New Bruns­
wick, and Point Tupper, Nova Scotia, excluding Newfoundland
and Labrador. (région des Maritimes/du Québec)
“ship” means a ship within the meaning of paragraph 167(1)(a) of
the Act. (navire) “ship (bulk oil)” means a ship that is constructed or adapted pri­
marily to carry bulk oil in its cargo spaces. [navire (avec produits pétroliers en vrac)] 639
« provinces de l’Atlantique » Nouvelle-Écosse, NouveauBrunswick, Île-du-Prince-Édouard ainsi que Terre-Neuve-etLabrador. (Atlantic Provinces)
« région des Maritimes/du Québec » Zone regroupant les eaux de
la baie James, de la baie d’Hudson et de la baie d’Ungava et les
eaux de la province de Québec et la partie du fleuve Saint-Laurent
située dans la province d’Ontario jusqu’à une ligne tracée entre la
baie Butternut (44°31,12′ de latitude nord et 75°46,54′ de longi­
tude ouest) du côté canadien et Oak Point (44°30,48′ de latitude
nord et 75°45,20′ de longitude ouest) du côté américain du fleuve
Saint-Laurent, ainsi que les eaux dans les provinces de l’Atlanti­
que, à l’exception des eaux situées au nord du 60e parallèle de
latitude et des secteurs primaires d’intervention associés aux ports
désignés de Saint John (Nouveau-Brunswick) et de Point Tupper
(Nouvelle-Écosse), à l’exception de Terre-Neuve-et-Labrador.
(Quebec/Maritimes Region)
« SIMEC » Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée,
société constituée à la suite de la fusion de la Société d’inter­
vention maritime, Est du Canada Ltée, de la Great Lakes Re­
sponse Corporation of Canada et de la Corporation canadienne de
gestion pour les interventions maritimes, qui a pris effet le
1er janvier 1999. (ECRC)
Bulk Oil Cargo Fees
Droits sur les produits pétroliers en vrac
2. This part applies to the loading and unloading of oil at oil
handling facilities located in the following Region.
2. Cette partie s’applique au chargement et au déchargement de
produits pétroliers aux installations de manutention d’hydro­
carbures situées dans la région suivante.
Quebec/Maritimes Region
Région des Maritimes/du Québec
3. The total BOCF payable by an oil handling facility that has
an arrangement with ECRC shall be determined by multiplying
the total number of tonnes of bulk oil unloaded and (in the case of
bulk oil intended for international destinations and destinations
north of 60° north latitude) loaded at the oil handling facility, by
the BOCF per tonne for each type of oil set out in sections 5 and 6
of this part.
3. Le total des DCPV prélevés auprès d’une installation de
manutention d’hydrocarbures qui a conclu une entente avec la
SIMEC est déterminé en multipliant le nombre total de tonnes de
produits pétroliers en vrac déchargés et (dans le cas de produits
pétroliers en vrac destinés à l’étranger ou à des destinations au
nord du 60e parallèle de latitude nord) chargés à l’installation de
manutention d’hydrocarbures, par les DCPV la tonne, pour cha­
que type de produits pétroliers prévu aux articles 5 et 6 des
présentes.
4. Le total des DCPV prélevés auprès d’un navire (avec pro­
duits pétroliers en vrac) est déterminé comme suit :
a) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur le na­
vire (avec produits pétroliers en vrac) et destinés à l’étranger
ou à des destinations au nord du 60e parallèle de latitude nord,
en multipliant le nombre total de tonnes de produits pétroliers
en vrac chargés à une installation de manutention d’hydro­
carbures qui n’a pas conclu d’entente avec la SIMEC, par les
DCPV la tonne, pour chaque type de produits pétroliers prévu
aux articles 5 et 6 des présentes;
b) dans le cas de produits pétroliers en vrac déchargés du na­
vire (avec produits pétroliers en vrac), en multipliant le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac déchargés à une
installation de manutention d’hydrocarbures qui n’a pas conclu
d’entente avec la SIMEC, par les DCPV la tonne, pour chaque
type de produits pétroliers prévu aux articles 5 et 6 des
présentes.
5. Les DCPV applicables aux produits pétroliers autres que
l’asphalte sont les suivants :
a) dix-neuf cents la tonne (19,0 ¢) du 1er janvier 2013 au 31 dé­
cembre 2013, taxes applicables en sus;
b) vingt-cinq cents la tonne (25,0 ¢) à compter du 1er janvier
2014, taxes applicables en sus.
4. The total BOCF payable by a ship (bulk oil) shall be
determined,
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and in­
tended for international destinations and destinations north of
60° north latitude, by multiplying the total number of tonnes of
bulk oil loaded at an oil handling facility that does not have an
arrangement with ECRC, by the BOCF per tonne for each type
of oil set out in sections 5 and 6 of this part; and
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), by
multiplying the total number of tonnes of bulk oil unloaded at
an oil handling facility that does not have an arrangement with
ECRC, by the BOCF per tonne for each type of oil set out in
sections 5 and 6 of this part.
5. The BOCF applicable in respect of oil other than asphalt is
(a) an amended fee of nineteen cents (19.0¢) per tonne, plus all
applicable taxes from January 1, 2013, to December 31, 2013;
and
(b) an amended fee of twenty-five cents (25.0¢) per tonne, plus
all applicable taxes from January 1, 2014.
640
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
6. The BOCF applicable in respect of asphalt is
(a) an amended fee of nine and five tenths cents (9.5¢) per
tonne, plus all applicable taxes from January 1, 2013, to De­
cember 31, 2013; and
(b) an amended fee of twelve and five tenths cents (12.5¢) per
tonne, plus all applicable taxes from January 1, 2014.
Interested persons may, within 30 days after the date of publi­
cation of this notice, send comments to Paul Pouliotte, Eastern
Canada Response Corporation Ltd., 275 Slater Street, Suite 1201,
Ottawa, Ontario K1P 5H9, 613-230-7369 (telephone), 613-230­
7344 (fax), ppouliotte@ecrc.ca (email), or file a notice of objec­
tion that contain the reasons for the objection with the Manager of
Environmental Response, Marine Safety, Operations and
Environmental Programs, Transport Canada, Place de Ville,
Tower C, 10th Floor, 330 Sparks Street, Ottawa, Ontario K1A
0N8, 613-990-5913 (telephone), 613-993-8196 (fax), josee.
lamoureux@tc.gc.ca (email). All such representations must cite
the Canada Gazette, Part I, the name of the response organization
submitting the list of proposed fees, and the date of publication of
the notice of proposed fees.
6. Les DCPV applicables relativement à l’asphalte sont les
suivants :
a) neuf cents et cinq dixièmes la tonne (9,5 ¢) du 1er janvier
2013 au 31 décembre 2013, taxes applicables en sus;
b) douze cents et cinq dixièmes la tonne (12,5 ¢) à compter du
1er janvier 2014, taxes applicables en sus.
Toute personne intéressée peut, dans les 30 jours suivant la pu­
blication de cet avis, déposer un commentaire auprès de Paul
Pouliotte, Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée,
275, rue Slater, bureau 1201, Ottawa (Ontario) K1P 5H9, 613­
230-7369 (téléphone), 613-230-7344 (télécopieur), ppouliotte@
ecrc.ca (courriel) ou déposer un avis d’opposition motivé auprès
du Responsable de l’Intervention environnementale, Sécurité
maritime, Direction de l’exploitation et des programmes environ­
nementaux, Transports Canada, Place de Ville, tour C, 10e étage,
330, rue Sparks, Ottawa (Ontario) K1A 0N8, 613-990-5913 (télé­
phone), 613-993-8196 (télécopieur), josee.lamoureux@tc.gc.ca
(courriel). Les observations doivent signaler la Partie I de la Ga­
zette du Canada, le nom de l’organisme d’intervention qui pro­
pose les droits modifiés et la date de la publication de l’avis.
[13-1-o]
[13-1-o]
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
PUBLIC SERVICE LABOUR RELATIONS BOARD
COMMISSION DES RELATIONS DE TRAVAIL DANS LA
FONCTION PUBLIQUE
Chairperson (full-time position)
Président (poste à temps plein)
Salary range: $196,800–$231,500
Location: National Capital Region
Échelle de salaire : Entre 196 800 $ et 231 500 $
Lieu : Région de la capitale nationale
The Public Service Labour Relations Board (the Board) is an
independent adjudicative statutory tribunal, established under the
Public Service Labour Relations Act, responsible for administer­
ing the collective bargaining and grievance adjudication systems
in the federal public service, the Parliament of Canada and the
Government of Yukon. Through its role in adjudicating griev­
ances and complaints, mediating disputes, supporting the collec­
tive bargaining process, and performing compensation analysis
and research, the Board helps foster harmonious labour relations
and good human resource management in the federal public ser­
vice. The Board is accountable to Parliament and reports on its
activities through the Minister of Canadian Heritage.
La Commission des relations de travail dans la fonction publi­
que (la Commission) est un tribunal indépendant d’arbitrage,
établi par la Loi sur les relations de travail dans la fonction pu­
blique, chargé de l’administration des régimes de négociation
collective et d’arbitrage des griefs dans la fonction publique fédé­
rale, au Parlement du Canada et au gouvernement du Yukon. La
Commission favorise des relations de travail harmonieuses et une
bonne gestion des ressources humaines dans la fonction publique
fédérale en assurant l’arbitrage de griefs et de plaintes de même
que la médiation de différends, en appuyant la négociation collec­
tive et en effectuant des analyses et des recherches en matière de
rémunération. La Commission rend compte de ses activités au
Parlement par l’intermédiaire du ministre du Patrimoine canadien.
À titre de premier dirigeant de la Commission, le président en
assure le leadership stratégique, la direction, la supervision et la
conduite des services d’arbitrage, de médiation, et d’analyse et de
recherche sur la rémunération, de façon à promouvoir l’objecti­
vité et l’intégrité de la Commission.
La personne retenue doit détenir un diplôme d’une université
reconnue ou une combinaison acceptable d’études pertinentes, de
formation liée au poste et/ou d’expérience. Un diplôme en droit
serait considéré un atout. La personne idéale possède de l’expé­
rience importante au niveau de la haute direction dans le secteur
privé ou le secteur public. La personne qualifiée possède de
l’expérience dans le domaine du droit du travail, ainsi que du
fonctionnement d’un tribunal d’arbitrage. De l’expérience dans
l’interprétation et dans l’application des lois dans un contexte
d’une audition administrative est nécessaire, ainsi que de l’expé­
rience à rendre des décisions ou à présenter des dossiers devant
un tribunal d’arbitrage.
La personne sélectionnée doit posséder une connaissance des
procédures et des pratiques applicables à la tenue d’une audition
As Chief Executive Officer of the Board, the Chairperson pro­
vides strategic leadership, direction, supervision, and oversees the
conduct of arbitration, mediation, and compensation analysis and
research services in order to promote the Board’s objectivity and
integrity.
The successful candidate must possess a degree from a recog­
nized university, or an acceptable combination of relevant educa­
tion, job related training and/or experience. A degree in law
would be considered an asset. The ideal candidate should possess
significant leadership experience at a senior executive level
within the private or public sector. The qualified candidate pos­
sesses experience in labour law, as well as in the operation of an
adjudicative tribunal. Experience in the interpretation and appli­
cation of legislation within the context of an administrative pro­
ceeding is necessary, as is experience in rendering decisions or in
presenting cases before an adjudicative tribunal.
The selected candidate possesses knowledge of the procedures
and practices involved in conducting an administrative hearing
Le 30 mars 2013
and the legal principles involved, particularly as they relate to
evidence, legal interpretation and natural justice. The ideal candi­
date possesses knowledge of the mandate of the Public Service
Labour Relations Board, as well as knowledge of the Public Ser­
vice Labour Relations Act and other related federal legislation
governing labour relations in the federal public service and in
Parliament. Knowledge of employment matters, generally or spe­
cific to the public sector, is necessary, as is knowledge of the
practices and principles underlying collective bargaining, media­
tion and conflict resolution. The successful candidate should be
financially literate and possess knowledge of sound governance
and management principles and practices.
The suitable candidate must be able to lead and manage a pub­
lic sector tribunal and to define its strategies and objectives. The
preferred candidate should also be able to guide the Board in car­
rying out its mandate in accordance with the Public Service
Labour Relations Act. The ability to effectively conduct hearings
of an adjudicative tribunal and to write clear decisions on com­
plex legal issues is required. The chosen candidate’s strong ana­
lytical skills will allow them to interpret the provisions of various
statutes, regulations, policies and other documents in an adjudica­
tive context, and to assess the relevance of precedents in order to
render decisions that are fair and equitable. The ability to analyze
differing opinions and complex situations with a view to making
appropriate recommendations is necessary. The selected candi­
date possesses the ability to perform their duties under tight dead­
lines and is able to communicate effectively, both orally and in
writing. The chosen candidate must be a person of sound judg­
ment, integrity and impartiality, and must possess and adhere to
high ethical standards, have superior interpersonal skills, tact and
discretion.
Proficiency in both official languages would be preferred.
The successful candidate must be a Canadian citizen within the
meaning of the Citizenship Act or a permanent resident within the
meaning of subsection 2(1) of the Immigration and Refugee Pro­
tection Act. The successful candidate must not hold any other
office or employment under the employer; must not be a member
of or hold an office or employment under an employee organiza­
tion certified as a bargaining agent; must not carry on any activity
inconsistent with the person’s functions; and must have know­
ledge of or experience in labour relations.
The successful candidate must reside in or be prepared to re­
locate to the National Capital Region or to a location within rea­
sonable commuting distance and be prepared to travel regularly
across Canada.
The Government is committed to ensuring that its appoint­
ments are representative of Canada’s regions and official lan­
guages, as well as of women, Aboriginal peoples, disabled per­
sons and visible minorities.
The preferred candidate must comply with the Ethical and Pol­
itical Activity Guidelines for Public Office Holders. The Guide­
lines are available on the Governor in Council Appointments Web
site, under “Reference Material,” at www.appointments­
nominations.gc.ca.
The selected candidate will be subject to the Conflict of Interest
Act. Public office holders appointed on a full-time basis must
Gazette du Canada Partie I
641
administrative et des principes juridiques en cause, particulière­
ment ceux qui portent sur la preuve, l’interprétation des lois et la
justice naturelle. La personne idéale possède une connaissance du
mandat de la Commission des relations de travail dans la fonction
publique, ainsi qu’une connaissance de la Loi sur les relations de
travail dans la fonction publique et d’autres textes législatifs fé­
déraux connexes régissant les relations de travail dans la fonction
publique fédérale et au Parlement. Une connaissance des enjeux
en matière d’emploi, dans un contexte général ou spécifique au
secteur public, est nécessaire, ainsi qu’une connaissance des pra­
tiques et des principes sous-jacents à la négociation collective, à
la médiation et au règlement des conflits. La personne retenue
devrait avoir une connaissance du domaine financier ainsi que des
principes et des pratiques de saine gouvernance et de saine
gestion.
La personne recherchée doit être capable de diriger et de gérer
un tribunal du secteur public et de définir ses stratégies et ses
objectifs. Le candidat choisi doit aussi être capable de guider le
conseil d’administration pour qu’il exerce son mandat conformé­
ment à la Loi sur les relations de travail dans la fonction publi­
que. La capacité de tenir efficacement les audiences d’un tribunal
d’arbitrage et de rédiger des décisions claires sur des questions de
droit complexes est requise. Les aptitudes supérieures en analyse
de la personne choisie lui permettront d’interpréter les disposi­
tions de diverses lois, règlements, politiques et autres documents
dans un contexte d’arbitrage et d’évaluer la pertinence de la juris­
prudence afin de rendre des décisions justes et équitables. La ca­
pacité d’analyser des opinions divergentes et des situations com­
plexes afin de formuler des recommandations appropriées est
nécessaire. La personne retenue possède la capacité de s’acquitter
de sa tâche dans des délais serrés et de communiquer de façon
efficace, tant de vive voix que par écrit. La personne retenue fait
preuve d’un jugement sûr, d’intégrité, et d’impartialité. Elle pos­
sède et souscrit à des normes d’éthiques élevées, possède des
compétences supérieures en relations interpersonnelles et fait
preuve de tact et de discrétion.
La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.
La personne retenue doit être un citoyen canadien au sens de la
Loi sur la citoyenneté ou un résident permanent au sens du para­
graphe 2(1) de la Loi sur l’immigration et la protection des réfu­
giés. La personne retenue ne doit pas occuper une autre charge ou
un autre emploi relevant de l’employeur; ne doit pas adhérer à
une organisation syndicale accréditée à titre d’agent négociateur,
ni occuper une charge ou un emploi relevant d’une telle organisa­
tion; ne doit pas accepter de charge ou d’emploi, ni exercer d’ac­
tivités incompatibles avec ses fonctions; et doit avoir de l’expé­
rience ou des connaissances en matière de relations de travail.
La personne choisie doit demeurer ou être disposée à déména­
ger dans la région de la capitale nationale ou à proximité du lieu
de travail et consentir à voyager dans l’ensemble du Canada.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nomi­
nations soient représentatives des régions du Canada et de ses
langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des
personnes handicapées et des minorités visibles.
La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes direc­
trices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention
des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces li­
gnes directrices sur le site Web des Nominations par le gouver­
neur en conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse
suivante : www.appointments-nominations.gc.ca/index.asp?lang=
fra.
La personne sélectionnée sera assujettie à la Loi sur les conflits
d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps
642
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Com­
missioner, within 60 days of appointment, a confidential report
in which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. For more information, please visit the Office of the
Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at
http://ciec-ccie.gc.ca.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.pslrb-crtfp.gc.ca.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
April 19, 2013, to the Assistant Secretary to the Cabinet (Senior
Personnel), Privy Council Office, 59 Sparks Street, 1st Floor,
Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-957-5006 (fax), GICA-NGEC@
bnet.pco-bcp.gc.ca (email).
English and French notices of vacancies will be produced in an
alternative format (audio cassette, diskette, Braille, large print,
etc.) upon request. For further information, please contact Pub­
lishing and Depository Services, Public Works and Government
Services Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613-941-5995 or
1-800-635-7943.
[13-1-o]
plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et
à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomina­
tion, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens
et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’in­
formation, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux
conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse suivante : http://ciec­
ccie.gc.ca.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de per­
mettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes quali­
fiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur cet orga­
nisme et ses activités sur son site Web à l’adresse suivante :
www.pslrb-crtfp.gc.ca.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curricu­
lum vitæ au plus tard le 19 avril 2013 à la Secrétaire adjointe du
Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, 59, rue
Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-957-5006 (té­
lécopieur), GICA-NGEC@bnet.pco-bcp.gc.ca (courriel).
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette,
disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.). Pour obtenir de
plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les Édi­
tions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouver­
nementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613-941-5995 ou
1-800-635-7943.
[13-1-o]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
643
BANK OF CANADA
Statement of financial position as at February 28, 2013
(Millions of dollars)
Unaudited
ASSETS
LIABILITIES AND EQUITY
Cash and foreign deposits ..................
5.0 Bank notes in circulation ....................
Loans and receivables
Securities purchased under resale
agreements .....................................
Advances to members of the
Canadian Payments Association.....
Advances to governments ..............
Other receivables............................
Deposits
Government of Canada...................
Members of the Canadian
Payments Association.....................
Other deposits.................................
Investments
Treasury bills of Canada.................
Government of Canada bonds ........
Other investments ..........................
334.3
—
—
6.9
16,802.1
24.6
1,279.3
18,106.0
341.2 Liabilities in foreign currencies
Government of Canada...................
Other ..............................................
18,884.9
59,515.0
343.8
60,288.5
—
—
—
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements....................
Other liabilities...............................
191.2
78,743.7
Property and equipment .....................
—
542.4
542.4
Intangible assets .................................
56.0
Other assets ........................................
40.1
78,936.9
Equity
Share capital ...................................
Statutory and special reserves.........
Available-for-sale reserve...............
Actuarial gains reserve ...................
Retained earnings ...........................
5.0
125.0
310.3
—
—
440.3
79,377.2
79,377.2
Effective January 1, 2011, the Bank of Canada adopted International Financial Reporting Standards (IFRS).
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct,
and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by
section 29 of the Bank of Canada Act.
Ottawa, March 18, 2013
Ottawa, March 18, 2013
S. VOKEY Chief Accountant and Chief Financial Officer
T. MACKLEM
Senior Deputy Governor
[13-1-o]
644
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
BANQUE DU CANADA
État de la situation financière au 28 février 2013
(En millions de dollars)
Non audité
ACTIF
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Encaisse et dépôts en devises..............
5,0 Billets de banque en circulation..........
Prêts et créances
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente ...................
Avances aux membres de
l’Association canadienne des
paiements........................................
Avances aux gouvernements ..........
Autres créances...............................
Dépôts
Gouvernement du Canada ..............
Membres de l’Association
canadienne des paiements ..............
Autres dépôts .................................
334,3
—
—
6,9
16 802,1
24,6
1 279,3
18 106,0
341,2
Placements
Bons du Trésor du Canada..............
Obligations du gouvernement
du Canada.......................................
Autres placements ..........................
60 288,5
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada ..............
Autre ..............................................
—
—
—
18 884,9
59 515,0
343,8
Autres éléments de passif
Titres vendus dans le cadre de
conventions de rachat .....................
78 743,7
Autres éléments de passif...............
—
542,4
542,4
Immobilisations corporelles................
191,2
Actifs incorporels ...............................
56,0
Autres éléments d’actif.......................
40,1
78 936,9
Capitaux propres
Capital-actions ...............................
Réserve légale et réserve spéciale.....
Réserve d’actifs disponibles
à la vente ........................................
Réserve pour gains actuariels .........
Bénéfices non répartis ....................
5,0
125,0
310,3
—
—
440,3
79 377,2
79 377,2
La Banque du Canada a adopté les normes internationales d’information financière (les normes IFRS) le 1er janvier 2011.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre
fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de
l’article 29 de la Loi sur la Banque du Canada.
Ottawa, le 18 mars 2013
Ottawa, le 18 mars 2013
Le comptable en chef et chef des Finances
S. VOKEY
Le premier sous-gouverneur
T. MACKLEM
[13-1-o]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
645
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Forty-First Parliament
Première session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
May 28, 2011.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 28 mai 2011.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
646
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(b) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
organization listed below and that the revocation of registration
is effective on the date of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’orga­
nisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respec­
té les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est
indiqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’ali­
néa 168(1)b) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement de l’organisme de bienfaisance
mentionné ci-dessous et que la révocation de l’enregistrement
entrera en vigueur à la date de publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
892723776RR0001
CROSSROADS CHRISTIAN FELLOWSHIP, SARNIA, ONT.
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[13-1-o]
[13-1-o]
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of charities
Révocation de l’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The following notice of intention to revoke was sent to the
charities listed below because they have not met the filing re­
quirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(c) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(b)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé aux orga­
nismes de bienfaisance indiqués ci-après parce qu’ils n’ont pas
présenté leurs déclarations tel qu’il est requis en vertu de la Loi de
l’impôt sur le revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’ali­
néa 168(1)c) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)b) de cette loi
et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la
publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
119250629RR0001
129186029RR0001
140749425RR0001
814932422RR0001
815263314RR0001
816417620RR0001
817938517RR0001
818131054RR0001
822777868RR0001
823246913RR0001
827609066RR0001
834237018RR0001
840909675RR0001
851830513RR0001
879387728RR0001
884358003RR0001
884364167RR0001
886663996RR0002
THE PENDER ISLANDS SENIORS HOUSING SOCIETY, PENDER ISLAND, B.C.
LOWLAND SENIOR CITIZENS’ HOUSING SOCIETY, NORTH VANCOUVER, B.C.
CROSSING THE DIVIDE EXPERIENCE LTD., CALGARY, ALTA.
CHAPELLENIE SAINT-ZÉPHIRIN, QUÉBEC (QC)
AGGREGATION HOUSE FOUNDATION, TORONTO, ONT.
CANADIAN CENTRE FOR INVESTIGATIVE REPORTING (C.C.I.R.), HAMILTON, ONT.
MISSION CHRIST THE KING CHURCH, MISSION, B.C.
JOJO DÉPANNAGE, MONTRÉAL (QC)
PROJECT POINT SEVEN INTERNATIONAL AID ORGANIZATION, HALIFAX, N.S.
SOUS LE TOIT DE P.A.L., MONTRÉAL (QC)
HELP BE THE CHANGE FOUNDATION INC., MISSISSAUGA, ONT.
CANADIAN-AFGHAN CENTRE FOR WAR-AFFECTED CHILDREN (C.A.C.W.A.C.), TORONTO, ONT.
VANCOUVER ISLAND CHILD SEAT SAFETY COALITION, VICTORIA, B.C.
READ ON LITERACY LIMITED, LEDUC, ALTA.
WHITE BUFFALO ELDERS SOCIETY, KELOWNA, B.C.
SECOND CHANCE ANIMAL SHELTER SOCIETY, NELSON, B.C.
MAPLE RIDGE PRESBYTERIAN CHURCH IN CANADA, MAPLE RIDGE, B.C.
ZION ANGLICAN CHURCH (ONEIDA), SOUTHWOLD, ONT.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
886797992RR0001
886901594RR0001
887277671RR0001
887723955RR0001
FRAM CANADA INC EMPLOYEES CHARITY TRUST, STRATFORD, ONT.
THE COMMUNITY OF ST. FRANCIS HOUSE SOCIETY, VICTORIA, B.C.
THE CANADIAN ASSOCIATION FOR MINE AND EXPLOSIVE ORDNANCE SECURITY, CORNWALL, ONT.
METROPOLITAN CHRISTIAN CHURCH OF MONTRÉAL/ÉGLISE MÉTROPOLITAINE CHRÉTIENNE DE MONTRÉAL,
SAINT-LÉONARD, QUE.
NEW WATERFORD AND AREA SOCIETY FOR SOCIAL ACTION, NEW WATERFORD, N.S.
POSITIVE PRODUCTIONS SOCIETY, CRESTON, B.C.
DEER RIDGE CHARITABLE FOUNDATION, KITCHENER, ONT.
TRUST UNDER THE WILL OF BERTA KRASINS, THORNHILL, ONT.
SELKIRK MENTAL HEALTH CENTRE ARCHIVAL COLLECTION, INC., SELKIRK, MAN.
THE SPIRITUAL CENTRE FOR DYNAMIC LIVING, NORTH VANCOUVER, B.C.
SEARS EMPLOYEES CHARITABLE FUND, TORONTO, ONT.
18 (THUNDER BAY) MEDICAL COMPANY UNIT FUND, THUNDER BAY, ONT.
SIKH DHARMA OF ONTARIO, OAKVILLE, ONT.
FRIENDS OF WHALE WATCH CAPE BRETON, PLEASANT BAY, N.S.
ADDIS* HOPE FOUNDATION, THORNHILL, ONT.
FRASERVILLE UNION CHURCH, FRASERVILLE, N.S.
CHURCH OF SAINT PATRICK, PITT MEADOWS, PITT MEADOWS, B.C.
VIRDEN AREA WILDLIFE ASSOCIATION INC., VIRDEN, MAN.
MAXWELL UNITED CHURCH, MAXWELL, ONT.
GLENBARD CEMETERY COMPANY, ANTIGONISH, N.S.
THE ALDERBUDS CHILD CARE CENTRE OF ETOBICOKE, ETOBICOKE, ONT.
PRINCE GEORGE LOCAL CHURCH, PRINCE GEORGE, B.C.
BREAD OF LIFE INTERNATIONAL OF LETHBRIDGE, INC., ROCHESTER, ALTA.
FIESTA ASSISTANCE & SERVICES, MISSISSAUGA, ONT.
THE LANDMARK BAPTIST CHURCH OF TORONTO, ONTARIO, CANADA, NORTH YORK, ONT.
EAST END FOUNDATION, HAMILTON, ONT.
SUKHWAN LEE MEMORIAL MISSION, NORTH YORK, ONT.
FLIN FLON PENTECOSTAL ASSEMBLY, FLIN FLON, MAN.
GOSPEL TRUTH TABERNACLE, HAGERVILLE, ONT.
BIRTHRIGHT OF MILTON, MILTON, ONT.
FONDATION DENTAIRE EN ONCOLOGIE DE QUÉBEC, QUÉBEC (QC)
RIMBEY UNITED CHURCH, RIMBEY, ALTA.
GUELPH HISTORICAL SOCIETY, GUELPH, ONT.
IGLESIA EVANGELICA “AMISADAI”, TORONTO, ONT.
CANADIAN AFRICAN MISSIONS FOUNDATION, HUMBOLDT, SASK.
THE TORONTO YOUNG AHM SUNGKYUL CHURCH, TORONTO, ONT.
MADAWASKA VALLEY COMMUNITY ARTS COUNCIL, BARRY’S BAY, ONT.
NI-GIK-KEAM DROP IN CENTRE, ARMSTRONG, ONT.
ST PAUL’S CHURCH, BRANTFORD, ONT.
CANADIAN FOUNDATION FOR THE AMERICAS / FONDATION CANADIENNE POUR LES AMÉRIQUES, OTTAWA, ONT.
ST. PHILIP’S CHURCH, KEGASKA, QUE.
JAMIE AND LAURIE SMITH MINISTRIES – SUPERBUS, COURTICE, ONT.
THE KOREAN MAN-YU PRESBYTERIAN CHURCH, BURNABY, B.C.
COMMUNITY POLICING ADVISORY COUNCIL, LONDON, ONT.
FONDATION EDMOND TRUDEAU (MACHINISTES) INC., SOREL-TRACY (QC)
AMAN HOUSE INC., REGINA, SASK.
FONDATION BUHRLE INC., MANIWAKI (QC)
CEDARS CHARITABLE ORGANIZATION, MISSISSAUGA, ONT.
CITIZENS FOR CRIME AWARENESS DISTRICT #5, WINNIPEG, MAN.
NOAH’S ARK WETLANDS FOUNDATION, CAMBRIDGE, ONT.
ALBERNI CHRISTIAN FELLOWSHIP, PORT ALBERNI, B.C.
DOMINION CITY CENTENNIAL PARK & POOL INC., DOMINION CITY, MAN.
HABITAT FOR HUMANITY BRANDON INC., BRANDON, MAN.
ALGOMA MUSIC CAMP, ST. JOSEPH TOWNSHIP, ONT.
887918688RR0001
887922466RR0001
887939288RR0001
887954097RR0001
888076320RR0001
888401205RR0001
888957842RR0001
888965043RR0001
889107645RR0001
889293346RR0001
889368015RR0001
889575577RR0001
889786323RR0001
889911723RR0001
889912390RR0001
889928024RR0001
890016132RR0001
890040777RR0001
890177553RR0001
890222797RR0001
890479371RR0001
890622392RR0001
890637846RR0001
890799562RR0001
890846348RR0001
890862998RR0001
890866841RR0001
891048845RR0001
891320368RR0001
891393340RR0001
891497372RR0001
891512188RR0001
891577140RR0001
891765489RR0001
892145442RR0002
892285099RR0001
892561648RR0001
892805367RR0001
892848565RR0001
893026559RR0001
893823104RR0001
894191162RR0001
894234061RR0001
894789684RR0001
895114148RR0001
895162113RR0001
896223641RR0001
896852969RR0001
898833553RR0001
899192736RR0001
647
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[13-1-o]
[13-1-o]
648
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Com­
mission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relat­
ing to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodif­
fusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Deman­
des de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est impor­
tant de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des do­
cuments originaux du Conseil. Les documents originaux contien­
nent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur
le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux
bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs,
tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les
avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil
sous « Instances publiques ».
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
DÉCISIONS
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en d’adressant au CRTC.
2013-130
2013-130
March 18, 2013
Le 18 mars 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Winnipeg, Manitoba
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
French-language FM radio station in Winnipeg to replace its AM
station CKSB St. Boniface (La Première Chaîne) and its nested
FM rebroadcasting transmitter CKSB-10-FM Winnipeg.
Société Radio-Canada
Winnipeg (Manitoba)
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter une station de radio FM de langue fran­
çaise à Winnipeg en remplacement de la station AM CKSB
St. Boniface (La Première Chaîne) et de son émetteur FM imbri­
qué de rediffusion CKSB-10-FM Winnipeg.
2013-131
2013-131
March 18, 2013
Le 18 mars 2013
2329785 Ontario Inc.
Across Canada
Approved — Application for a broadcasting licence to operate
Varietas Media Group — Tamil, an English- and Tamil-language
specialty Category B service.
Approved — Request to broadcast up to six minutes per hour of
local and regional advertising.
2329785 Ontario Inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter Varietas Media Group — Tamil, un ser­
vice de catégorie B spécialisé de langues anglaise et tamoule.
Approuvé — Requête en vue de diffuser jusqu’à six minutes de
publicité locale et régionale au cours de chaque heure d’horloge.
2013-132
2013-132
March 18, 2013
Ethnic Channels Group Limited
Across Canada
Approved — Application for a broadcasting licence to operate
Hindi News, a niche, third-language specialty Category B service.
Le 18 mars 2013
Ethnic Channels Group Limited
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter Hindi News, un service de catégorie B
spécialisé à caractère ethnique en langue tierce.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
649
Approved — Request to broadcast up to six minutes per hour of
local and regional advertising.
Approuvé — Requête en vue de diffuser jusqu’à six minutes de
publicité locale et régionale au cours de chaque heure d’horloge.
2013-137
2013-137
March 19, 2013
Le 19 mars 2013
Radio Lillooet Society
Lillooet, British Columbia
Renewed — Broadcasting licence for the English-language, lowpower community radio programming undertaking CHLS-FM
Lillooet, from April 1, 2013, to August 31, 2014.
Radio Lillooet Society
Lillooet (Colombie-Britannique)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de
programmation de radio communautaire de faible puissance
de langue anglaise CHLS-FM Lillooet, du 1er avril 2013 au
31 août 2014.
2013-139
2013-139
March 20, 2013
Le 20 mars 2013
CityWest Cable & Telephone Corp.
Across Canada
Approved — Application to add Esperanza TV, a non-Canadian
service originating in the United States, to the List of nonCanadian programming services authorized for distribution.
CityWest Cable & Telephone Corp.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’ajouter Esperanza TV, un
service non canadien en provenance des États-Unis, à la Liste
de services de programmation non canadiens approuvés pour
distribution.
2013-143
2013-143
March 21, 2013
Le 21 mars 2013
Ottawa Media Inc.
Ottawa, Ontario
Approved — Application to renew the broadcasting licence
for the English-language commercial radio station CJWL-FM
Ottawa.
Denied — Request for an exception to the policy on the broadcast
of hits by English-language FM radio stations in the bilingual
markets of Montréal and Ottawa-Gatineau.
Ottawa Media Inc.
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue anglaise
CJWL-FM Ottawa.
Refusé — Demande visant une exemption à la politique de
diffusion de grands succès par des stations de radio FM de
langue anglaise desservant les marchés bilingues de Montréal et
d’Ottawa-Gatineau.
2013-144
2013-144
March 21, 2013
Le 21 mars 2013
HFX Broadcasting Inc.
Halifax, Nova Scotia
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the English-language commercial radio station CKHZ-FM Hali­
fax, from April 1, 2013, to August 31, 2019.
Denied — Request to decrease the level of Canadian popular
music selections it is required to broadcast between 6 a.m. and
6 p.m., Monday to Friday, from 40% to 35%.
HFX Broadcasting Inc.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue anglaise
CKHZ-FM Halifax, du 1er avril 2013 au 31 août 2019.
Refusé — Demande en vue de diminuer de 40 % à 35 % le pour­
centage de pièces musicales canadiennes de catégorie populaire
devant être diffusées entre 6 h et 18 h du lundi au vendredi.
2013-145
2013-145
March 21, 2013
Le 21 mars 2013
Bell Aliant Regional Communications, Limited Partnership
Greater Sudbury and Sault Ste. Marie, Ontario
Approved — Application to amend the regional broadcasting
licence of its terrestrial broadcasting distribution undertaking
serving Greater Sudbury in order to add a new terrestrial BDU to
serve subscribers in Sault Ste. Marie.
Bell Aliant Communications régionales, société en commandite
Grand Sudbury et Sault Ste. Marie (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de modifier la licence régionale de
radiodiffusion de son entreprise de distribution de radiodiffusion
terrestre desservant le Grand Sudbury afin d’ajouter une nouvelle
EDR terrestre pour desservir les abonnés à Sault Ste. Marie.
2013-146
2013-146
March 21, 2013
Ethnic Channels Group Limited
Across Canada
Approved — Application for a broadcasting licence to operate
Bollywood Movies TV, a national, niche third-language ethnic
specialty Category B service.
Le 21 mars 2013
Approved — Request to broadcast up to six minutes per hour of
local and regional advertising.
Ethnic Channels Group Limited
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter Bollywood Movies TV, un service national
de catégorie B spécialisé de créneau à caractère ethnique en lan­
gue tierce.
Approuvé — Requête en vue de diffuser jusqu’à six minutes de
publicité locale et régionale au cours de chaque heure d’horloge.
[13-1-o]
[13-1-o]
650
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS CONVERIUM REINSURANCE (NORTH AMERICA) INC.
(N.K.A. FINIAL REINSURANCE COMPANY)
CONVERIUM REINSURANCE (NORTH AMERICA) INC.
(N.K.A. FINIAL REINSURANCE COMPANY)
NATIONAL LIABILITY & FIRE INSURANCE COMPANY
NATIONAL LIABILITY & FIRE INSURANCE COMPANY
ASSUMPTION REINSURANCE AGREEMENT
CONVENTION DE RÉASSURANCE AUX FINS DE PRISE
EN CHARGE
Notice is hereby given that the Canadian branch of Converium
Reinsurance (North America) Inc. (n.k.a. Finial Reinsurance
Company) [“Converium”], pursuant to section 587.1 of the Insur­
ance Companies Act (Canada), intends to make an application to
the Superintendent of Financial Institutions (Canada) [the “Super­
intendent”] on or after April 30, 2013, for the Superintendent’s
approval to enter into an assumption reinsurance agreement (the
“Assumption Reinsurance Agreement”) with the Canadian branch
of National Liability & Fire Insurance Company (“National Li­
ability”), under which Converium shall cede to National Liability,
and National Liability shall reinsure, on an assumption basis, all
of the insurance liabilities undertaken by Converium, including
all present and future obligations under such risks.
A copy of the proposed Assumption Reinsurance Agreement
relating to this transaction will be available for inspection by the
policyholders of Converium during regular business hours at the
office of the Chief Agent of the Canadian branch of Converium,
c/o Donald G. Smith, Chief Agent, 133 Richmond Street W,
Suite 401, Toronto, Ontario M5H 2L3, for a period of 30 days
following publication of this notice. Any policyholder who
wishes to obtain a copy of the Assumption Reinsurance Agree­
ment may do so by writing to the Chief Agent at the above-noted
address.
Toronto, March 30, 2013
CONVERIUM REINSURANCE
(NORTH AMERICA) INC.
NATIONAL LIABILITY & FIRE
INSURANCE COMPANY
By their solicitors
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Avis est donné par les présentes que, conformément à l’arti­
cle 587.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), le
30 avril 2013 ou après cette date, la succursale canadienne de
Converium Reinsurance (North America) Inc. (n.k.a. Finial Rein­
surance Company) [« Converium »] a l’intention de déposer une
demande auprès du surintendant des institutions financières du
Canada (« surintendant ») pour que celui-ci approuve une conven­
tion de réassurance aux fins de prise en charge (la « convention »)
signée avec la succursale canadienne de National Liability & Fire
Insurance Company (« National Liability ») aux termes de la­
quelle Converium convient de céder à National Liability, et Na­
tional Liability convient de réassurer aux fins de prise en charge,
toutes les polices souscrites par Converium, y compris toutes les
obligations présentes et futures à l’égard de telles polices.
Une copie de la convention de réassurance aux fins de prise en
charge liée à cette transaction pourra être consultée par les titulai­
res de polices de Converium durant les heures normales d’ouver­
ture au bureau de l’agent principal de la succursale canadienne de
Converium, situé à l’adresse suivante : a/s de Donald G. Smith,
agent principal, 133, rue Richmond Ouest, bureau 401, Toronto
(Ontario) M5H 2L3, pour une période de 30 jours suivant la pu­
blication du présent avis. Tout titulaire de police qui désire obte­
nir une copie de la convention peut le faire en écrivant à l’agent
principal de Converium à l’adresse précitée.
Toronto, le 30 mars 2013
CONVERIUM REINSURANCE
(NORTH AMERICA) INC.
NATIONAL LIABILITY & FIRE
INSURANCE COMPANY
Agissant par l’entremise de leurs procureurs
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
[13-1-o]
[13-1-o]
THE EQUITABLE TRUST COMPANY
L’ÉQUITABLE, COMPAGNIE DE FIDUCIE
LETTERS PATENT OF CONTINUANCE
LETTRES PATENTES DE PROROGATION
Notice is hereby given that The Equitable Trust Company, in­
corporated under the Trust and Loan Companies Act (Canada)
with its head office in Toronto, Ontario, intends to make an appli­
cation pursuant to section 35 of the Bank Act (Canada) for the
approval of the Minister of Finance (Canada) for letters patent
continuing The Equitable Trust Company as a bank under the
Bank Act (Canada), with the legal names “Equitable Bank” in the
English form and “Banque Équitable” in the French form. Subject
to the approval of the Minister of Finance (Canada), the Trust and
Loan Companies Act (Canada) shall cease to apply to The Equit­
able Trust Company as of the date the letters patent of continu­
ance take effect.
Avis est par les présentes donné que L’Équitable, Compagnie
de fiducie, société constituée en vertu de la Loi sur les sociétés de
fiducie et de prêt (Canada) et ayant son siège social à Toronto, en
Ontario, a l’intention de demander, en vertu de l’article 35 de la
Loi sur les banques (Canada), l’approbation par le ministre des
Finances du Canada des lettres patentes prorogeant L’Équitable,
Compagnie de fiducie en banque selon la Loi sur les banques
(Canada), sous le nom de « Equitable Bank » en anglais et « Banque Équitable » en français. Sous réserve de l’agrément du minis­
tre des Finances du Canada, au moment de l’entrée en vigueur des
lettres patentes de prorogation, la Loi sur les sociétés de fiducie et
de prêt (Canada) cessera de s’appliquer à L’Équitable, Compa­
gnie de fiducie.
Nota : La publication du présent avis ne doit pas être interpré­
tée comme une preuve que des lettres patentes seront délivrées
pour proroger L’Équitable, Compagnie de fiducie en banque.
Note: The publication of this Notice should not be construed as
evidence that letters patent will be issued to The Equitable Trust
Company to continue as a bank. The granting of letters patent will
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
be dependent upon the application review process under the Bank
Act (Canada) and the discretion of the Minister of Finance.
651
Toronto, March 16, 2013
THE EQUITABLE TRUST COMPANY
L’octroi des lettres patentes sera assujetti au processus normal
d’examen des demandes en vertu de la Loi sur les banques (Ca­
nada) et à la discrétion du ministre des Finances.
Toronto, le 16 mars 2013
L’ÉQUITABLE, COMPAGNIE DE FIDUCIE
[11-4-o]
[11-4-o]
FIDELITY NATIONAL TITLE INSURANCE COMPANY
COMPAGNIE D’ASSURANCE TITRES FIDELITY
NATIONAL
ASSUMPTION REINSURANCE AGREEMENT
CONVENTION DE RÉASSURANCE AUX FINS DE PRISE
EN CHARGE
Notice is hereby given that the Canadian Branch of Fidelity
National Title Insurance Company intends to apply to the Super­
intendent of Financial Institutions on or after April 30, 2013, for
approval to cause itself to be reinsured, on an assumption reinsur­
ance basis, against all of the risks undertaken by it in respect of its
policies in Canada by Chicago Title Insurance Company, pursu­
ant to section 587.1 of the Insurance Companies Act (Canada).
ROBIN B. CUMINE
Canadian Chief Agent
Avis est par les présentes donné que la succursale canadienne
de la Compagnie d’assurance titres Fidelity National prévoit pré­
senter une demande au surintendant des institutions financières, le
30 avril 2013 ou après cette date, pour obtenir l’approbation de se
réassurer aux fins de prise en charge contre tous les risques
qu’elle accepte à l’égard de ses polices au Canada, auprès de Chi­
cago Title Insurance Company, en vertu de l’article 587.1 de la
Loi sur les sociétés d’assurances (Canada).
Les titulaires de polices pourront consulter une copie de
la convention de réassurance de prise en charge projetée au
siège social canadien de la Compagnie d’assurance titres Fidelity
National, situé au 55, boulevard Superior, Mississauga (Ontario)
L5T 2X9, pendant les heures normales d’ouverture, au cours de la
période de 30 jours suivant la date de publication du présent avis.
La publication du présent avis ne doit pas être interprétée
comme une preuve qu’une approbation sera rendue pour la con­
vention de réassurance. La décision d’approuver l’accord de réas­
surance dépendra du processus habituel d’examen des deman­
des aux termes de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada)
et du pouvoir discrétionnaire du surintendant des institutions
financières.
Toronto, le 18 mars 2013
L’agent principal au Canada
ROBIN B. CUMINE
[13-1-o]
[13-1-o]
A copy of the proposed Assumption Reinsurance Agreement is
available to policyholders at the Canadian head office of Fidelity
National Title Insurance Company, located at 55 Superior Boule­
vard, Mississauga, Ontario L5T 2X9, during regular business
hours for a 30-day period after the date of publication of this
notice.
The publication of this notice should not be construed as evi­
dence that approval will be issued for the Assumption Reinsur­
ance Agreement. The granting of the approval will be depend­
ent upon the normal Insurance Companies Act (Canada) review
process and the discretion of the Superintendent of Financial
Institutions.
Toronto, March 18, 2013
LA FONDATION GUADELOUPE INC.
LA FONDATION GUADELOUPE INC.
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that LA FONDATION GUADELOUPE
INC. intends to apply to the Minister of Industry for leave to sur­
render its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada
Corporations Act.
March 20, 2013
MARIE-CÉLINE BEAUCAGE
President
Avis est par les présentes donné que LA FONDATION GUA­
DELOUPE INC. demandera au ministre de l’Industrie la permis­
sion d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la
Loi sur les corporations canadiennes.
Le 20 mars 2013
La présidente
MARIE-CÉLINE BEAUCAGE
[13-1-o]
[13-1-o]
ICICI BANK CANADA
BANQUE ICICI DU CANADA
REDUCTION OF STATED CAPITAL
RÉDUCTION DE CAPITAL DÉCLARÉ
As required under subsection 75(5) of the Bank Act, notice is
hereby given that ICICI Bank Canada (the Bank) intends to apply
to the Superintendent of Financial Institutions for approval to
reduce the stated capital of the common shares of the Bank in
Conformément au paragraphe 75(5) de la Loi sur les banques,
avis est par les présentes donné que la Banque ICICI du Canada
(la « Banque ») entend présenter une demande d’agrément au
surintendant des institutions financières visant la réduction du
652
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
accordance with the special resolution passed by the sole share­
holder of the Bank on March 13, 2013, a copy of which is set
out below.
“RESOLVED AS A SPECIAL RESOLUTION that
1. Subject to the approval of the Superintendent of Financial
Institutions (Canada), and in accordance with section 75 of
the Bank Act (Canada), the stated capital of the Bank be re­
duced by an amount of up to $75 million (the “Authorized
Limit”) by reducing the stated capital account maintained for
its common shares, such amount to be distributed to the sole
shareholder of the Bank;
2. The directors and officers of the Bank are hereby author­
ized and directed to apply under section 75 of the Bank Act
(Canada) for approval of this resolution and such reduction
of stated capital;
3. The Bank’s Chief Executive Officer shall determine the
amount of any such reduction of stated capital within the
Authorized Limit; and
4. Any two officers or directors of the Bank are authorized
and directed, for and on behalf of the Bank, to execute and
deliver all such documents and to do such other acts or
things as may be determined to be necessary or advisable to
give effect to this resolution, the execution of any such
document or the doing of any such other act or thing being
conclusive evidence of such determination.”
ICICI BANK CANADA
capital déclaré des actions ordinaires de la Banque, conformé­
ment à la résolution extraordinaire qui a été adoptée par l’unique
actionnaire de la Banque le 13 mars 2013, laquelle figure
ci-dessous.
« IL EST RÉSOLU À TITRE DE RÉSOLUTION EXTRA­
ORDINAIRE que :
1. Sous réserve de l’approbation du surintendant des institu­
tions financières (Canada), et conformément à l’article 75 de
la Loi sur les Banques (Canada), le capital déclaré de la
Banque sera réduit d’un montant maximal de 75 millions de
dollars (la « limite autorisée ») par la réduction du compte de
capital déclaré tenu pour ses actions ordinaires, et ce mon­
tant sera distribué à l’unique actionnaire de la Banque;
2. Les administrateurs et les dirigeants de la Banque sont par
les présentes autorisés à présenter une demande en vertu de
l’article 75 de la Loi sur les Banques (Canada) afin de faire
approuver la présente résolution et la réduction du capital
déclaré, et il leur est donné instruction de le faire;
3. Le chef de la direction de la Banque déterminera le mon­
tant de la réduction du capital déclaré tout en respectant la
limite autorisée;
4. Deux dirigeants ou administrateurs de la Banque sont au­
torisés, au nom de la Banque et pour le compte de celle-ci, à
signer et à remettre tous les documents et à prendre toutes les
mesures qui peuvent être jugés nécessaires ou souhaitables
pour donner effet à la présente résolution, et il leur est donné
instruction de le faire, une telle signature de ces documents
ou la prise de telles mesures constituant la preuve irréfutable
de cette décision. »
Toronto, le 30 mars 2013
BANQUE ICICI DU CANADA
[13-1-o]
[13-1-o]
Toronto, March 30, 2013
IRONSHORE INSURANCE LTD.
IRONSHORE INSURANCE LTD.
APPLICATION TO ESTABLISH A CANADIAN BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE
CANADIENNE
Notice is hereby given that Ironshore Insurance Ltd., an entity
incorporated and formed under the laws of Bermuda, intends to
file with the Superintendent of Financial Institutions, on or after
April 22, 2013, an application under section 574 of the Insurance
Companies Act (Canada) for an order to allow it to conduct in
Canada property and casualty insurance business under the Eng­
lish name Ironshore Insurance Ltd. and the French name Les As­
surances Ironshore. In particular, Ironshore Insurance Ltd. intends
to provide in Canada specialty, commercial property and cas­
ualty coverage, including all risks property insurance, energy
insurance, commercial general liability insurance, management
liability insurance, professional liability insurance, fidelity, en­
vironmental liability insurance, surety, political risk and credit
insurance. The head office of the Company is located in Hamil­
ton, Bermuda, and its Canadian chief agency will be located in
Toronto, Ontario.
IRONSHORE INSURANCE LTD.
By its solicitors
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Avis est donné par les présentes que Ironshore Insurance Ltd.,
une société constituée et organisée en vertu des lois des Bermu­
des, a l’intention de déposer auprès du surintendant des institu­
tions financières, le 22 avril 2013 ou subséquemment, une de­
mande d’ordonnance en vertu de l’article 574 de la Loi sur les
sociétés d’assurances (Canada) pour la délivrance d’un agrément
l’autorisant à faire commerce d’assurance de dommages au Cana­
da sous la dénomination sociale anglaise Ironshore Insurance Ltd.
et sous la dénomination sociale française Les Assurances Ironshore. Ironshore Insurance Ltd. a notamment l’intention de garan­
tir au Canada des risques spéciaux et d’offrir de l’assurance de
dommages commerciale, y compris de l’assurance de biens multi­
risques, de l’énergie, de responsabilité commerciale générale, de
responsabilité de gestion, de responsabilité professionnelle, contre
les détournements, de responsabilité environnementale, de cau­
tion, et contre les risques politiques ainsi que de l’assurance cré­
dit. Le bureau principal de la société est situé à Hamilton, aux
Bermudes, et l’agence principale au Canada sera située à Toronto
(Ontario).
Toronto, le 23 mars 2013
IRONSHORE INSURANCE LTD.
Agissant par ses procureurs
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
[12-4-o]
[12-4-o]
Toronto, March 23, 2013
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
653
LUZ A LAS NACIONES MINISTRIES INC.
LUZ A LAS NACIONES MINISTRIES INC.
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Luz a las Naciones Ministries Inc.
(Light To The Nations) has changed the location of its head office
to 145 Langtry Street, Essex, province of Ontario. The mailing
address remains P.O. Box 225, Essex, Ontario N8M 2Y3.
REJEAN BROCHU
Chairman of the Board
NORMA DYCK
Office Administrator
Avis est par les présentes donné que Luz a las Naciones Minis­
tries Inc. (Lumière pour les nations) a changé le lieu de son siège
social, qui est maintenant situé au 145, rue Langtry, Essex, pro­
vince d’Ontario. L’adresse postale demeure la suivante : Case
postale 225, Essex (Ontario) N8M 2Y3.
Le 1er février 2013
Le président du conseil d’administration
REJEAN BROCHU
L’administratrice de bureau
NORMA DYCK
[13-1-o]
[13-1-o]
February 1, 2013
MASSACHUSETTS MUTUAL LIFE INSURANCE
COMPANY
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE MUTUELLE
MASSACHUSETTS
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Pursuant to section 651 of the Insurance Companies Act (Can­
ada) [the “Act”], notice is hereby given that Massachusetts
Mutual Life Insurance Company intends to apply to the Super­
intendent of Financial Institutions (Canada), on or after April 29,
2013, for an order authorizing the release of the assets that it
maintains in Canada in accordance with the Act.
MASSACHUSETTS MUTUAL LIFE
INSURANCE COMPANY
Conformément à l’article 651 de la Loi sur les sociétés
d’assurances (Canada) [la « Loi »], avis est par les présentes
donné que La compagnie d’assurance mutuelle Massachusetts a
l’intention de faire une demande auprès du surintendant des insti­
tutions financières (Canada), le 29 avril 2013 ou après cette date,
afin de libérer l’actif qu’elle maintient au Canada conformément à
la Loi.
Tout créancier ou souscripteur de La compagnie d’assurance
mutuelle Massachusetts concernant les opérations au Canada
de cette dernière qui s’oppose à cette libération est invité à
faire acte d’opposition auprès de la Division de la législation
et des approbations du Bureau du surintendant des insti­
tutions financières (Canada), soit par la poste à l’adresse
255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, soit par courriel à
l’adresse approbationsetprecedents@osfi-bsif.gc.ca, au plus tard
le 29 avril 2013.
Le 16 mars 2013
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE MUTUELLE
MASSACHUSETTS
[11-4-o]
[11-4-o]
Any policy holder or creditor in respect of Massachusetts Mu­
tual Life Insurance Company’s insurance business in Canada
opposing that release is invited to file an opposition by mail to the
Office of the Superintendent of Financial Institutions (Canada),
Legislation and Approvals Division, 255 Albert Street, Ottawa,
Ontario K1A 0H2, or by email at approvalsandprecedents@
osfi-bsif.gc.ca, on or before April 29, 2013.
March 16, 2013
MUSLIMSERV INC.
MUSLIMSERV INC.
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that MUSLIMSERV INC. intends to
apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter
pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
SHAH NAWAZ HUSAIN
Director
Avis est par les présentes donné que MUSLIMSERV INC. de­
mandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa
charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 19 mars 2013
Le directeur
SHAH NAWAZ HUSAIN
[13-1-o]
[13-1-o]
March 19, 2013
654
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
NRG VICTORY REINSURANCE LIMITED
NRG VICTORY REINSURANCE LIMITED
NATIONAL LIABILITY & FIRE INSURANCE COMPANY
NATIONAL LIABILITY & FIRE INSURANCE COMPANY
ASSUMPTION REINSURANCE AGREEMENT
CONVENTION DE RÉASSURANCE AUX FINS DE PRISE
EN CHARGE
Notice is hereby given that the Canadian branch of NRG
Victory Reinsurance Limited (“NRG”), pursuant to section 587.1
of the Insurance Companies Act (Canada), intends to make an ap­
plication to the Superintendent of Financial Institutions (Canada)
[the “Superintendent”] on or after April 30, 2013, for the Super­
intendent’s approval to enter into an assumption reinsurance
agreement (the “Assumption Reinsurance Agreement”) with the
Canadian branch of National Liability & Fire Insurance Company
(“National Liability”), under which NRG shall cede to National
Liability, and National Liability shall reinsure, on an assumption
basis, all of the insurance liabilities undertaken by NRG, includ­
ing all present and future obligations under such risks.
A copy of the proposed Assumption Reinsurance Agreement
relating to this transaction will be available for inspection by the
policyholders of NRG during regular business hours at the office
of the Chief Agent of the Canadian branch of NRG, c/o
D.M. Williams & Associates Ltd., 3650 Victoria Park Avenue,
Suite 201, Toronto, Ontario M2H 3P7, for a period of 30 days
following publication of this notice. Any policyholder who
wishes to obtain a copy of the Assumption Reinsurance Agree­
ment may do so by writing to the Chief Agent at the above-noted
address.
Toronto, March 30, 2013
NRG VICTORY REINSURANCE LIMITED
NATIONAL LIABILITY & FIRE
INSURANCE COMPANY
By their solicitors
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Avis est donné par les présentes que, conformément à l’arti­
cle 587.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), le
30 avril 2013 ou après cette date, la succursale canadienne de
NRG Victory Reinsurance Limited (« NRG ») a l’intention de
déposer une demande auprès du surintendant des institutions fi­
nancières du Canada (« surintendant ») pour que celui-ci ap­
prouve une convention de réassurance aux fins de prise en charge
(la « convention ») signée avec la succursale canadienne de Na­
tional Liability & Fire Insurance Company (« National Liabil­
ity ») aux termes de laquelle NRG convient de céder à Nation­
al Liability, et National Liability convient de réassurer aux fins de
prise en charge, toutes les polices souscrites par NRG, y compris
toutes les obligations présentes et futures à l’égard de telles
polices.
Une copie de la convention de réassurance aux fins de prise en
charge liée à cette transaction pourra être consultée par les titulai­
res de polices de NRG durant les heures normales d’ouverture
au bureau de l’agent principal de la succursale canadienne de
NRG, situé à l’adresse suivante : a/s de D.M. Williams & Asso­
ciates Ltd., 3650, avenue Victoria Park, bureau 201, Toronto (On­
tario) M2H 3P7, pour une période de 30 jours suivant la publica­
tion du présent avis. Tout titulaire de police qui désire obtenir une
copie de la convention peut le faire en écrivant à l’agent principal
de NRG à l’adresse précitée.
Toronto, le 30 mars 2013
NRG VICTORY REINSURANCE LIMITED
NATIONAL LIABILITY & FIRE
INSURANCE COMPANY
Agissant par l’entremise de leurs procureurs
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
[13-1-o]
[13-1-o]
6657427 CANADA INC.
6657427 CANADA INC.
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that 6657427 Canada Inc. intends to ap­
ply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter
pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
CHANDRA SHEKAR KODATI
President
Avis est par les présentes donné que 6657427 Canada Inc. de­
mandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa
charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 18 mars 2013
Le président
CHANDRA SHEKAR KODATI
[13-1-o]
[13-1-o]
March 18, 2013
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Canadian Grain Commission
Regulations Amending the Canada Grain
Regulations .............................................................
656
655
Page
Commission canadienne des grains
Règlement modifiant le Règlement sur les grains du
Canada ....................................................................
656
656
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Regulations Amending the Canada Grain
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les grains du
Canada
Statutory authority
Canada Grain Act
Fondement législatif
Loi sur les grains du Canada
Sponsoring agency
Canadian Grain Commission
Organisme responsable
Commission canadienne des grains
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Background
Contexte
The Government introduced amendments to the Canada Grain
Act (CGA) through the Jobs and Growth Act, 2012. The changes
to the CGA streamline the operations of the Canadian Grain
Commission (CGC) and remove services that are mandated by the
CGA but are no longer needed in today’s grain sector. For exam­
ple, mandatory official inward inspection and official weighing
services conducted by the CGC, along with complementary re­
quirements, are eliminated. Amendments to the CGA are antici­
pated to come into force on August 1, 2013. As a consequence of
changes to the CGA, amendments are required to the Canada
Grain Regulations (CGR) and their accompanying schedules.
Le gouvernement a apporté des modifications à la Loi sur les
grains du Canada (LGC) dans le cadre de la Loi de 2012 sur
l’emploi et la croissance. Les modifications à la LGC ont pour
effet de rationaliser les opérations de la Commission canadienne
des grains (CCG) et d’éliminer les services qui sont exigés par la
LGC mais qui ne sont plus nécessaires dans le secteur céréalier
d’aujourd’hui. Par exemple, les services obligatoires d’inspection
et de pesée officielles à l’arrivage assurés par la CCG, ainsi que
les exigences complémentaires, sont éliminés. Il est prévu que les
modifications à la LGC entreront en vigueur le 1er août 2013. En
raison des modifications à la LGC, il faut également apporter des
modifications au Règlement sur les grains du Canada (RGC) et
aux annexes jointes.
Issues and objectives
Enjeux et objectifs
The proposed regulatory amendments are consequential to
amendments to the CGA contained within the Jobs and Growth
Act, 2012. The objectives of this regulatory package are to align
the CGR with the amendments to the CGA, and to make house­
keeping changes to improve consistency, clarity and ease of use.
Les modifications réglementaires proposées sont corrélatives
aux modifications à la LGC prévues dans la Loi de 2012 sur
l’emploi et la croissance. Cet ensemble de mesures réglementai­
res a pour objet d’harmoniser le RGC avec les modifications à la
LGC et d’apporter des modifications en matière de régie interne
en vue d’améliorer la cohérence, la clarté et la facilité
d’utilisation.
Description
Description
The following are descriptions of the proposed regulatory
changes.
Les descriptions des modifications réglementaires proposées
figurent ci-après.
1. Proposed regulatory changes related to CGA amendments that
eliminate the requirement for official CGC inward inspection and
weighing
1. Modifications réglementaires proposées liées aux modifications
à la LGC visant à éliminer l’obligation imposée à la CCG
d’effectuer des inspections et des pesées officielles à l’arrivage
The Jobs and Growth Act, 2012 removes the requirement for
CGC staff to officially inspect and officially weigh all grain upon
inward receipt into licensed terminal elevators. Under the
amended CGA, inspection and weighing upon receipt of grain
must now be conducted by the elevator operator or a third-party
service provider, unless there is an exemption by regulation or
order of the Commission. A third-party service provider can be
requested by the party delivering the grain — shipper, producer
car shipper, prairie elevator — if so desired. As these legislative
amendments move the responsibility for conducting inward ser­
vices to the private sector, there are several sections of the CGR
that need to be amended, repealed or drafted to bring the CGR
into line with the amended CGA.
La Loi de 2012 sur l’emploi et la croissance élimine l’obliga­
tion, pour le personnel de la CCG, d’effectuer des inspections et
des pesées officielles de tous les grains à l’arrivage dans les silos
terminaux agréés. Aux termes de la nouvelle version de la LGC,
ces services doivent maintenant être assurés par les exploitants de
silos ou par un tiers fournisseur de services, à moins qu’ils en
soient exemptés par règlement ou par arrêté de la Commission.
Les services d’un tiers fournisseur de services peuvent être de­
mandés par la personne qui livre le grain — expéditeur ou expédi­
teur utilisant les wagons de producteurs, exploitant d’un silo des
Prairies — si désiré. Comme ces modifications législatives ont
pour effet de transférer au secteur privé la responsabilité des
services à l’arrivage, plusieurs articles du RGC doivent être
Le 30 mars 2013
New regulatory provisions are required to prescribe the manner
in which terminal elevator operators or third-party service provid­
ers will take a sample upon receipt at a terminal elevator, and the
sample retention time frame. The proposed Regulations would
require that the sample be taken in accordance with the Commis­
sion’s Sampling Systems Handbook and Approval Guide, and that
the sample be retained for a time frame of not less than seven
days after the grading of the sample. In addition, regulatory
amendments are proposed to introduce, and amend, exemptions
from mandatory terminal elevator inward inspection and weigh­
ing requirements.
The amended CGA establishes a process in the event of a dis­
agreement following an inward inspection. Elevator operators and
shippers, including producer car shippers, have the right to re­
quest binding determination of grade and dockage by the CGC.
Final determination would rest with the office of the Chief Grain
Inspector for Canada. A regulatory provision is proposed pre­
scribing the manner in which a sample must be taken by the ter­
minal elevator operator, a reinspection request time frame, the
portion of the sample to be forwarded, and the time frame in
which the sample must be forwarded to the Chief Grain Inspector
for Canada.
The amended CGA also establishes a process for inspection
and weighing of grain at discharge from a terminal elevator when
grain is destined for another licensed elevator. As a consequence,
a new section to the CGR is proposed, which sets out that a sam­
ple must be taken in accordance with the Commission’s Sampling
Systems Handbook and Approval Guide, and retained for a time
frame of not less than seven days.
In addition, the amended CGA establishes two recourse
mechanisms related to failure to inspect and weigh grain at re­
ceipt into, or discharge from, a licensed terminal elevator.
(i) Under the first recourse mechanism, if a licensed terminal
elevator operator fails to have the grain inspected and/or
weighed, a shipper would have the right to apply to the CGC
and request an order declaring the grain to be the highest grade
and class of the kind that was delivered, or require the operator
to deliver to the shipper the same volume of grain shipped of
the highest grade and class of the kind that was delivered. As
part of the application, the CGA requires the shipper to sample
the grain in the prescribed manner and include all samples with
his or her application. As a consequence, new regulatory provi­
sions are proposed to prescribe the manner in which a sample
would be taken by the shipper in order that it be available if a
terminal elevator operator fails to inspect grain on receipt or
have it inspected by a third party.
(ii) Under the second recourse mechanism, if a terminal eleva­
tor fails to inspect or weigh grain destined for another licensed
elevator, an operator of a licensed elevator that is to receive the
grain has the right not to accept the grain; or to agree to receive
the grain, take a sample in the prescribed manner, and forward
all samples to the Commission for a final determination of
grade and dockage. Consequently, new regulatory provisions
are proposed to prescribe the manner in which samples must be
taken by the licensed elevator operator who agrees to receive
uninspected or unweighed grain.
Gazette du Canada Partie I
657
modifiés, abrogés ou rédigés de manière à harmoniser le Règle­
ment avec la nouvelle LGC.
De nouvelles dispositions réglementaires sont requises pour
prescrire la façon dont les exploitants de silos terminaux ou les
tiers fournisseurs de services prélèveront un échantillon lors de la
réception à un silo terminal, ainsi que le délai de conservation de
l’échantillon. Le projet de règlement exigerait que l’échantillon
soit prélevé conformément au document intitulé Manuel des sys­
tèmes d’échantillonnage et du Guide d’approbation de la Com­
mission, et qu’il soit conservé pour une période d’au moins sept
jours après le classement de l’échantillon. De plus, des modifica­
tions réglementaires sont proposées en vue d’établir et de modi­
fier les exemptions des exigences obligatoires d’inspection et de
pesée à l’arrivage prévues pour les exploitants de silos terminaux.
La nouvelle version de la LGC établit un processus dans
l’éventualité où un différend surviendrait à la suite d’une inspec­
tion à l’arrivage. Les exploitants de silos et les expéditeurs, y
compris les expéditeurs qui utilisent des wagons des producteurs,
ont le droit de demander une décision exécutoire concernant le
grade et le taux d’impuretés attribués par la CCG. La décision
finale relèverait du bureau de l’inspecteur en chef des grains du
Canada. Une disposition réglementaire est proposée pour pres­
crire ce qui suit : la manière dont un échantillon doit être prélevé
par l’exploitant d’un silo terminal, le délai de demande de réins­
pection, la portion de l’échantillon à acheminer, ainsi que le délai
dans lequel l’échantillon doit être acheminé à l’inspecteur en chef
des grains du Canada.
La nouvelle version de la LGC établit également un processus
d’inspection et de pesée du grain lors du déchargement d’un silo
terminal lorsque le grain est destiné à un autre silo agréé. Par
conséquent, il est proposé d’ajouter au RGC un nouvel article
précisant qu’un échantillon doit être prélevé conformément au
document intitulé Manuel des systèmes d’échantillonnage et du
Guide d’approbation de la Commission, et conservé pendant au
moins sept jours.
De plus, la version modifiée de la LGC prévoit deux mécanis­
mes de recours en cas d’omission d’inspecter et de peser le grain
lors de la réception à un silo terminal agréé, ou du déchargement
d’un silo terminal agréé.
(i) Sous le régime du premier mécanisme de recours, si l’ex­
ploitant d’un silo terminal agréé omet de faire inspecter et/ou
peser le grain, un expéditeur aurait le droit de demander à la
CCG de prendre un arrêté déclarant que le grain fait partie de la
classe et du grade les plus élevés du type qui a été livré, ou
d’exiger de l’exploitant qu’il livre à l’expéditeur le même vo­
lume de grain expédié de la classe et du grade les plus élevés
du type qui a été livré. Aux fins de la demande, la CCG exige
que l’expéditeur prélève un échantillon du grain de la manière
prescrite et joigne tous les échantillons à sa demande. Par
conséquent, de nouvelles dispositions réglementaires sont pro­
posées pour prescrire la manière dont un échantillon serait pré­
levé par l’expéditeur de sorte qu’il soit disponible si l’exploi­
tant d’un silo terminal omet d’inspecter le grain à la réception
ou de faire en sorte qu’il soit inspecté par une tierce partie.
(ii) Sous le régime du second mécanisme de recours, si l’ex­
ploitant d’un silo terminal omet d’inspecter ou de peser le grain
destiné à un autre silo agréé, l’exploitant d’un silo agréé qui est
supposé recevoir le grain a le droit de ne pas accepter le grain,
ou d’accepter de recevoir le grain, de prélever un échantillon de
la manière prescrite et d’acheminer tous les échantillons à la
Commission en vue d’une décision finale concernant le grade
et le taux d’impuretés. Par conséquent, de nouvelles disposi­
tions réglementaires sont proposées pour prescrire la façon
dont les échantillons doivent être prélevés par l’exploitant d’un
silo agréé qui accepte de recevoir du grain non inspecté ou non
pesé.
658
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
2. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
the grain appeal tribunals
2. Modifications réglementaires proposées liées à l’abolition
législative des tribunaux d’appel des grains
As the Jobs and Growth Act, 2012 repeals mandatory CGC
inward official inspection, and since the grain appeal tribunals
were established only to examine appeals on official CGC inward
inspections, all references to the tribunals have been removed
from the Act. The amendments establish that there is only one
level of appeal on official inspection, to the Chief Grain Inspector
for Canada.
Comme la Loi de 2012 sur l’emploi et la croissance a pour
effet d’annuler l’exigence d’une inspection officielle obligatoire à
l’arrivage par la CCG et comme les tribunaux d’appel pour les
grains ont été établis uniquement pour instruire les appels à
l’encontre des inspections officielles effectuées à l’arrivage par la
CCG, toutes les références aux tribunaux ont été supprimées dans
la Loi. Les nouvelles dispositions établissent qu’il n’existe qu’un
seul niveau d’appel à l’encontre des inspections officielles, soit
auprès de l’inspecteur en chef des grains du Canada.
Par conséquent, il est proposé que toutes les références aux tri­
bunaux d’appel pour les grains du RGC soient abrogées. L’arti­
cle 4.1 et la formule 3 de l’annexe 2 du RGC intitulée Serment ou
affirmation solennelle professionnels du membre d’un tribunal
d’appel pour les grains seraient abrogés. De plus, les articles 11 à
14 du RGC (procédures d’appel pour les grains) seraient modifiés
de manière à supprimer les références aux tribunaux d’appel pour
les grains, tout en maintenant un niveau d’appel à l’encontre des
inspections officielles auprès de l’inspecteur en chef des grains du
Canada.
As a consequence, it is proposed that all references to the grain
appeal tribunals in the CGR be repealed. Section 4.1 and
Form 3 of Schedule 2 of the CGR regarding the Oath or Solemn
Affirmation of Office of Member of Grain Appeal Tribunal would
be repealed. Also, sections 11 through 14 of the CGR (the proced­
ures for grain appeals) would be amended to remove references to
the grain appeal tribunals while maintaining one level of appeal
on official inspection, to the Chief Grain Inspector for Canada.
3. Proposed regulatory changes related to legislative amendments
that combine terminal and transfer elevator classes
3. Modifications réglementaires proposées liées aux modifications
législatives visant à combiner les catégories de silos terminaux et
de silos de transbordement
The Jobs and Growth Act, 2012 amends the CGA definition of
“terminal” elevator to combine terminal and transfer elevators
into a single class of elevators called “terminal” elevators. The
amended definition adds the principle use of receiving grain from
other elevators and removes the reference to official inspection
and official weighing. As a consequence of these legislative
changes, all references to “transfer” elevator in sections 9, 47, 51,
53, 57, subsection 58(1), and section 59 would be amended to
bring the CGR in line with the legislation. In addition, Form 9 of
Schedule 4 (Terminal Elevator Receipt) would be amended for
use by the new “terminal” elevator class, and Form 10 (Transfer
Elevator Receipt) would be repealed.
La Loi de 2012 sur l’emploi et la croissance modifie la défini­
tion d’installation ou de silo « terminal » énoncée dans la LGC,
afin de combiner les silos terminaux et les silos de transborde­
ment dans une seule catégorie de silos appelés des installations ou
des silos « terminaux ». La nouvelle définition ajoute l’utilisation
principale consistant à recevoir du grain d’autres silos et supprime
la référence à l’inspection et à la pesée officielles. À la suite
de ces modifications législatives, toutes les références aux silos
« de transbordement » figurant aux articles 9, 47, 51, 53, 57, au
paragraphe 58(1) et à l’article 59 seraient modifiées pour harmo­
niser le RGC avec la Loi. En outre, la formule 9 de l’annexe 4
(Récépissé de silo terminal) serait modifiée en vue de son utilisa­
tion aux fins de la nouvelle catégorie de silos « terminaux », et la
formule 10 (Récépissé de silo de transbordement) serait abrogée.
4. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
registration and cancellation
4. Modifications réglementaires proposées liées à l’abrogation
législative des dispositions relatives à l’enregistrement et à
l’annulation
Currently, during official inward inspection and weighing, the
CGC records the official grade and weight of grain (registration)
as it is unloaded from railcars or trucks into licensed terminal
elevators or transfer elevators that receive western grain by rail.
Subsequently, the CGC records the official grade and weight
of grain upon discharge from licensed terminal or transfer eleva­
tors onto vessels for export (cancellation). Cancellation of grain
receipts upon discharge is dependent on registration of grain
receipts upon receipt into licensed terminal or transfer elevators.
As a direct consequence of the Jobs and Growth Act, 2012 repeal­
ing the requirements for CGC provision of official inward inspec­
tion and weighing, the CGA requirements related to registration
and cancellation of terminal and transfer elevator receipts are
repealed. Consequently, the regulatory provisions related to regis­
tration and cancellation of terminal and transfer elevator receipts
in section 58 of the CGR are no longer relevant and would be
repealed.
Actuellement, au cours de l’inspection et de la pesée officielles
à l’arrivage, la CCG consigne le grade et le poids officiels du
grain (enregistrement) lorsqu’il est déchargé des wagons ou des
camions dans les silos terminaux ou les silos de transbordement
agréés qui reçoivent le grain de l’Ouest par chemin de fer. Par la
suite, la CCG consigne le grade et le poids officiels du grain lors
du déchargement des silos terminaux ou des silos de transborde­
ment agréés dans des navires à des fins d’exportation (annula­
tion). L’annulation des récépissés délivrés lors du déchargement
dépend de l’enregistrement des récépissés délivrés lors de la ré­
ception de grain dans des silos terminaux ou des silos de trans­
bordement agréés. En conséquence directe des dispositions de la
Loi de 2012 sur l’emploi et la croissance qui abrogent l’exigence
que la CCG procède à l’inspection et à la pesée officielles à
l’arrivage, les dispositions de la LGC ayant trait à l’enregis­
trement et à l’annulation des récépissés des silos terminaux et des
silos de transbordement sont abrogées. Par conséquent, les dispo­
sitions réglementaires corrélatives énoncées à l’article 58 du RGC
ne sont plus pertinentes et seraient abrogées.
Toutefois, au cours des consultations publiques, les interve­
nants ont demandé que la CCG poursuive ses activités pour ce qui
est de la collecte des données fournies actuellement par les
However, during public consultations, stakeholders requested
that the CGC continue activities related to the collection of data
currently provided by terminal and transfer elevator operators
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
659
through the registration and cancellation processes. As a result,
the current transfer elevator reporting requirements will be
amended (section 27) to require all terminal elevators to continue
to report this type of data to the CGC.
exploitants de silos terminaux ou de transbordement dans le cadre
des processus d’enregistrement et d’annulation. Par conséquent,
les exigences en matière de rapports qui sont imposées actuelle­
ment aux exploitants de silos de transbordement seront modifiées
(article 27) de manière à exiger que les exploitants de tous les
silos terminaux continuent de déclarer ce genre de données à la
CCG.
5. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
weigh-overs
5. Modifications réglementaires proposées liées à l’abrogation
législative des exigences en matière de pesées de contrôle
Given the legislative repeal of registration and cancellation, the
related weigh-over requirements for operators of licensed pri­
mary, terminal, and transfer elevators are also removed, including
the definitions of, and provisions related to, overages and short­
ages. As a consequence of these legislative amendments, sec­
tion 60 (Weigh-overs) of the CGR would need to be repealed
along with the definitions of “gross handling variance” and “gross
handling variance percentage” in section 1.
Compte tenu de l’abrogation législative des exigences liées à
l’enregistrement et à l’annulation, les exigences corrélatives en
matière de pesées de contrôle imposées aux exploitants de silos
primaires, de silos terminaux et de silos de transbordement sont
également supprimées, y compris les définitions d’« excédent » et
de « déficit » et les dispositions connexes. Compte tenu de ces
modifications législatives, l’article 60 (pesées de contrôle) du
RGC devra être abrogé, tout comme les définitions d’« écart brut
de manutention » et de « pourcentage de l’écart brut de manuten­
tion » énoncées à l’article 1.
6. Housekeeping amendments
6. Modifications relatives à la régie interne
Four housekeeping changes unrelated to the CGA amendments
are being included in this regulatory proposal. These amendments
improve consistency of language, align the Regulations with
operational practices, and improve clarity and ease of use of the
CGR.
(i) The prescribed sample size for samples submitted to the
CGC for “grading of unofficial samples” and for assessment as
per the “subject to Inspector’s Grade and Dockage” provisions
will be amended from 750 g to 1 kg to be consistent with
the sample sizes prescribed for the new recourse and disagree­
ment mechanisms described above. Consequently, para­
graphs 7(2)(a) and 35(1)(a) and subsection 36(1) of the CGR
would be amended by replacing 750 g with 1 kg.
(ii) Currently, paragraph 70(1)(c) of the CGR allows any per­
son to transport or cause to be transported grain for export by
container on the condition that the Commission be notified in
writing before the grain is transported. To maintain the CGC’s
oversight role in collecting, monitoring, warehousing, and re­
porting data related to grain exports by container, and to reduce
the reporting burden for container exporters, an amendment is
proposed to require container exporters to report to the Com­
mission on a weekly basis instead of prior to each individual
shipment.
(iii) In order to improve consistency of language, an amend­
ment would be made to the French version of the Special Bin
Form (Form 15 of Schedule 4) to align the terminology re­
specting “tonne” with the English version of the form. On the
French form, “tonne” would be replaced with “tonne
métrique.”
(iv) An amendment is proposed to remove “solin” from subsec­
tion 5(1) of the CGR and eliminate its corresponding grade
schedule and quality standards (Table 13 of Schedule 3) in or­
der to align the CGR with current operational decisions and
practices (pursuant to section 16 of the CGA).
Quatre modifications relatives à la régie interne qui ne sont pas
liées aux modifications apportées à la LGC sont incluses dans le
présent projet de règlement. Ces modifications améliorent l’uni­
formité du libellé, harmonisent le Règlement avec les pratiques
opérationnelles, et améliorent la clarté et la facilité d’application
du RGC.
(i) Le poids prescrit pour les échantillons à soumettre à la CCG
en vue du « classement des échantillons non officiels » et de
l’évaluation aux termes des dispositions précisant « sous ré­
serve du classement et de la détermination des impuretés par
l’inspecteur » sera modifié de manière à remplacer 750 g par
1 kg, afin d’assurer la conformité avec les poids des échantil­
lons prescrits pour les nouveaux mécanismes de recours et mé­
canismes de règlement des différends décrits ci-dessus. Par
conséquent, les alinéas 7(2)a) et 35(1)a) et le paragraphe 36(1)
du RGC seraient modifiés pour remplacer 750 g par 1 kg.
(ii) Actuellement, l’alinéa 70(1)c) du RGC permet à quiconque
de transporter ou de faire transporter du grain à des fins d’ex­
portation par conteneur, pourvu que la Commission soit avisée
par écrit au préalable. Afin de maintenir le rôle de supervision
de la CCG en matière de collecte, de suivi, de stockage et de
déclaration de données sur les exportations de grain par conte­
neur, et de réduire le fardeau de production de rapports pour les
exportateurs qui utilisent ce mode de transport, une modifica­
tion est proposée en vue d’obliger ces derniers à rendre compte
à la Commission chaque semaine, plutôt qu’avant chaque ex­
pédition individuelle.
(iii) Afin d’améliorer la cohérence du libellé, une modification
serait apportée à la version française de la formule Contrat de
stockage en cellule (formule 15 de l’annexe 4) afin d’harmo­
niser le terme « tonne » avec la version anglaise de la formule.
Sur la formule française, le terme « tonne » serait remplacé par
« tonne métrique ».
(iv) Une modification est proposée en vue de supprimer le
« solin » du paragraphe 5(1) du RGC ainsi que les normes de
qualité et le grade correspondants figurant dans l’annexe (ta­
bleau 13 de l’annexe 3) afin d’harmoniser le RGC avec les dé­
cisions et les pratiques opérationnelles actuelles (aux termes de
l’article 16 de la LGC).
Consultation
Consultation
Introduction of the Jobs and Growth Act, 2012 has generated
extensive stakeholder discussions throughout the agricultural
La mise en application de la Loi de 2012 sur l’emploi et
la croissance a donné lieu à des discussions exhaustives parmi les
660
Canada Gazette Part I
community and received wide coverage in the media. Stake­
holders, including CGC licensees, producer groups, and grain
handling industry and associations have expressed their positions
on CGC inward inspection and weighing services through numer­
ous public consultation forums over the last few years.
Most recently, in February 2012, the CGC sent out an engage­
ment letter to grain sector stakeholders requesting feedback on the
key areas of the CGA where change was being considered. Feed­
back from this process was used in the development of legislative
reforms.
Prior to this, in 2010–11, the CGC consulted with producers,
producer organizations, CGC licensees, industry organizations
and other relevant organizations, in accordance with the require­
ments of the User Fees Act, regarding its sustainable funding
model and changes to its user fees. The user fee consultation
process was completed in February 2012, with 48 formal written
submissions received from external stakeholders. One of the ma­
jor feedback themes was that the CGA should be modernized and
CGC services streamlined with unnecessary services eliminated
prior to updating user fees. The amendments to the CGA identi­
fied in the Jobs and Growth Act, 2012 eliminate mandatory CGC
inward inspection and weighing services.
The proposed amendments in this regulatory package are con­
sequential to the CGA inward inspection and inward weighing
amendments contained within the Jobs and Growth Act, 2012.
These regulatory changes have had a minimal level of consulta­
tion as changes to the CGA, and the impacts of these, have been
communicated widely and received extensive media coverage. As
stakeholder concerns were raised during the CGA amendment
process and comments were considered, very little additional
change will result as a consequence of the proposed CGR
amendments.
In December 2012, the CGC held focus group meetings with
terminal elevator operators, shippers and marketers, producers
and producer groups, as well as other stakeholders to explain the
legislative amendments and the consequential regulatory changes
included in this proposal. The consequential amendments to the
CGR are expected to be uncontroversial and will be appreciated
by most interested stakeholders as they add clarity to the CGA
changes and reduce unnecessary costs and CGC services. Given
this situation, public interest, stakeholder opposition and potential
controversy on the regulatory proposal itself is expected to be
low.
March 30, 2013
intervenants partout au sein de la communauté agricole et a fait
l’objet d’une vaste couverture dans les médias. Les intervenants,
dont les titulaires de licences de la CCG, les groupes de produc­
teurs, l’industrie et les associations de manutention du grain ont
exposé leurs positions au sujet des services d’inspection et de
pesée à l’arrivage fournis par la CCG, dans le cadre de nombreux
forums de consultation publique, au cours des dernières années.
Plus récemment, en février 2012, la CCG a envoyé une lettre
d’engagement aux intervenants du secteur céréalier, demandant
leurs commentaires sur les principaux aspects de la LGC à l’égard
desquels des modifications sont envisagées. Les commentaires
issus de ce processus ont été utilisés aux fins de l’élaboration de
réformes.
Auparavant, en 2010-2011, la CCG avait tenu des consultations
auprès des producteurs, des organisations de producteurs, des
titulaires de licences de la CCG, des organisations industrielles et
d’autres organisations intéressées, conformément aux exigences
de la Loi sur les frais d’utilisation, ayant trait à son modèle de
financement durable et à des modifications des frais d’utilisation.
Le processus de consultation concernant les frais d’utilisation a
été mené à terme en février 2012, et 48 observations écrites for­
melles ont été reçues des intervenants externes. L’un des princi­
paux thèmes ressortant des commentaires est la nécessité de mo­
derniser la LGC, de rationaliser les services de la CCG et
d’éliminer les services superflus avant la mise à jour des frais
d’utilisation. Les modifications à la LGC mentionnées dans la Loi
de 2012 sur l’emploi et la croissance éliminent les services
d’inspection et de pesée à l’arrivage obligatoires fournis par la
CCG.
Les modifications proposées dans cet ensemble de mesures
réglementaires sont corrélatives aux modifications concernant
l’inspection et la pesée à l’arrivage effectuées par la CCG, énon­
cées dans la Loi de 2012 sur l’emploi et la croissance. Ces modi­
fications réglementaires ont fait l’objet d’un niveau minimal de
consultation en tant que modifications à la LGC, et leurs inciden­
ces ont été communiquées largement et ont fait l’objet d’une cou­
verture exhaustive dans les médias. Comme les préoccupations
des intervenants ont été soulevées au cours du processus de modi­
fication de la LGC et que les commentaires ont été pris en consi­
dération, très peu d’autres modifications s’ajouteront aux modifi­
cations proposées au RGC.
En décembre 2012, la CCG a tenu des réunions de groupes de
réflexion avec les exploitants de silos terminaux, les expéditeurs
et les commerçants, les producteurs et les groupes de producteurs,
ainsi qu’avec d’autres intervenants, en vue d’expliquer les modi­
fications législatives et les modifications réglementaires corrélati­
ves faisant partie de cette proposition. On s’attend à ce que les
modifications corrélatives au RGC ne prêtent pas à controverse et
soient appréciées par la plupart des intervenants, puisqu’elles
clarifient les modifications à la LGC et réduisent les services de la
CCG et les coûts inutiles. Compte tenu de cette situation, on
s’attend à ce que l’intérêt du public, l’opposition des intervenants
et la controverse éventuelle concernant le projet de règlement
même soient faibles.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule refers to the Government initiative to
reduce regulatory red tape and control administrative burden to
Canadian businesses. The “One-for-One” Rule applies to this
regulatory package as the proposed regulatory provisions add
minimal administrative burden in some areas and decrease admin­
istrative burden in other areas.
La règle du « un pour un » s’entend de l’initiative du gouver­
nement visant à réduire le fardeau administratif réglementaire lié
aux formalités et au contrôle pour les entreprises canadiennes. La
règle s’applique au présent ensemble de mesures réglementaires
puisque les dispositions réglementaires proposées ajoutent un
fardeau administratif minimal à certains égards, et le réduisent à
d’autres égards.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
661
1. Sample retention by the private sector
1. Conservation des échantillons par le secteur privé
Amendments to the CGA repeal CGC official inward inspec­
tion and weighing services and move performance of inward ser­
vices to the private sector. Amended section 70.5 of the CGA
states: “An operator of a licensed terminal elevator shall retain for
the prescribed period any sample of grain taken as part of an in­
spection under subsection 70(1) or (2) or section 70.2 or 70.3.”
Consequently, the proposed paragraph 6.2(b) of the CGR would
prescribe the sample retention time frame for the private sector
providers as not less than seven days after the date of the grading
of the sample in order that the sample is available given a poten­
tial grade dispute.
The “One-for-One” Rule applies in this situation because the
seven-day prescribed sample retention time will result in a small
increase in administrative burden for the affected stakeholder
group overall.
Les modifications à la LGC ont pour effet d’annuler les servi­
ces d’inspection et de pesée officielles à l’arrivage fournis par la
CCG et de transférer au secteur privé la responsabilité de l’exé­
cution de ces services. Le nouvel article 70.5 de la LGC se lit
ainsi : « L’exploitant de l’installation terminale agréée doit retenir
les échantillons de grains prélevés dans le cadre d’une inspection
en application des paragraphes 70(1) ou (2) ou des articles 70.2
ou 70.3 pour la période réglementaire ». En conséquence, l’ali­
néa 6.2b) du projet de règlement établirait le délai de conservation
des échantillons imposé aux fournisseurs du secteur privé à au
moins sept jours suivant la date du classement de l’échantillon, de
sorte que ce dernier soit disponible en cas de différend éventuel
quant au grade.
Actuellement, les échantillons officiels correspondant aux ré­
cépissés à l’arrivage sont obtenus et conservés par la CCG durant
une période d’au moins 15 jours, tel qu’il est prévu à l’ali­
néa 30(1)b) de la LGC. En fait, dans la pratique, la CCG conserve
ces types d’échantillons pendant au moins 20 jours. Comme les
services d’inspection à l’arrivage exécutés par la CCG sont sup­
posés être fournis moyennant le recouvrement des coûts et que
ces services ne sont plus obligatoires, il est prévu que le transfert
de la responsabilité de la conservation des échantillons, de la
CCG au secteur privé, entraînera une augmentation des coûts
administratifs pour les exploitants de silos terminaux.
La règle du « un pour un » s’applique dans ce cas parce que la
période de conservation des échantillons établie à sept jours en­
traînera une légère augmentation du fardeau administratif pour
l’ensemble du groupe des intervenants touchés.
Estimated increase in administrative burden
Augmentation estimée du fardeau administratif
The CGC estimates that the annualized average increase in ad­
ministrative burden for all stakeholders for the sample retention
regulatory provision is $533,503. This represents $18,397 annu­
ally per stakeholder.
La CCG estime que l’augmentation moyenne annualisée du
fardeau administratif pour l’ensemble des intervenants en ce qui a
trait à la disposition réglementaire régissant la conservation des
échantillons se chiffre à 533 503 $, ce qui représente 18 397 $ par
année par intervenant.
Assumptions used in the calculation of administrative burden
Hypothèses utilisées aux fins du calcul du fardeau administratif
The stakeholder group affected by the proposed sample reten­
tion regulatory provision is licensed terminal elevators. This
group represents 16 terminal elevators and 13 transfer elevators
(to be reclassified as terminals) for a total of 29 facilities.
Le groupe d’intervenants touché par la disposition réglemen­
taire proposée en matière de conservation des échantillons est
composé d’exploitants de silos terminaux agréés. Ce groupe re­
présente 16 silos terminaux et 13 silos de transbordement (qui
seront reclassés en tant qu’installations/silos terminaux), soit un
total de 29 silos.
Au cours de la campagne agricole de 2010-2011, des échantil­
lons ont été prélevés sur 311 911 wagons et inspectés lors de la
réception aux silos terminaux et aux silos de transbordement
agréés, ce qui représente une moyenne de 10 756 déchargements
de wagons (échantillons) par silo terminal (de transbordement)
agréé, par année. Ce calcul est utilisé en tant qu’estimation du
nombre d’échantillons que chaque exploitant de silo devra con­
server chaque année; il est reconnu que, dans la pratique, ce nom­
bre variera d’un silo à un autre en fonction des calendriers des
quarts de travail, des charges de travail saisonnier, de la produc­
tion végétale annuelle, des contrats commerciaux, et de la capaci­
té de déchargement de l’installation.
Compte tenu du nombre moyen d’échantillons prélevés lors des
déchargements de wagons à conserver chaque année, on estime
que chacun des exploitants de silos devra affecter 0,3 année­
personne par année par 10 000 échantillons (soit une moyenne
de 10 756 déchargements de wagons par année), ce qui représente
les coûts nécessaires pour gérer les tâches administratives liées au
transfert, au suivi, au stockage et à la destruction des échantillons.
Ces estimations du temps affecté à des tâches administratives sont
Currently, official samples representing inward receipts are
obtained and retained by the CGC for a period of no less than
15 days as described in paragraph 30(1)(b) of the CGA. In prac­
tice, the CGC actually retains these types of samples for a min­
imum of 20 days. As CGC inward inspection services are in­
tended to be provided on a cost-recovery basis and these services
are no longer mandated, the shift in responsibility for sample
retention from the CGC to the private sector is anticipated to
result in an administrative cost increase to terminal elevator
operators.
In the 2010–2011 crop year, 311 911 railcars were sampled and
inspected upon receipt at licensed terminal and transfer elevators.
This represents an average of 10 756 railcar unloads (samples)
per licensed terminal (transfer) facility annually. This calculation
is used as an estimate of the number of samples that each facility
will need to retain per year, recognizing that in practice, this
number will vary by facility given — shift scheduling, seasonal
work loads, yearly crop production, commercial contracts, and
physical facility unload capacity.
Given the average number of railcar unloads/samples for
retention per year, it is estimated that each elevator will need to
allocate 0.3 person-years per annum per 10 000 samples (or
10 756 average annual railcar unloads). This represents the cost
required to manage the administrative tasks of sample transfer,
tracking, storage and disposal. These administrative time esti­
mates are based on accepted calculations contained in a 2003
independent economic study commissioned by the CGC. The
662
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Statistics Canada average annual wage rate including overhead is
also assumed.
fondées sur des calculs acceptés figurant dans une étude écono­
mique indépendante de 2003 commandée par la CCG. Le taux
salarial annuel moyen établi par Statistique Canada, coûts indi­
rects inclus, est également supposé.
Consultations with stakeholders on estimates
Consultations auprès des intervenants au sujet des estimations
Assumptions and costing estimates regarding the increase in
administrative burden placed on stakeholders by the proposed
Regulations are based on both face-to-face consultations with
licensed terminal (transfer) elevator operators and existing inter­
nal data sources. The CGC formed a working group with licensed
elevator representatives to discuss the regulatory change and
work out an understanding of terminal elevator operational real­
ities and potential administrative costs resulting from moving
samples within a facility, storing and tracking the samples, and
disposal of the samples after seven days. Additional sample stor­
age space or sample packaging needs were not identified as being
an issue for the elevator operators. The CGC will attempt to
validate its costing assumptions during the 30-day comment per­
iod following prepublication in the Canada Gazette, Part I.
Les hypothèses et les estimations des coûts liés à l’augmen­
tation du fardeau administratif imposé aux intervenants par le
projet de règlement sont fondées à la fois sur des consultations en
face-à-face avec les exploitants de silos terminaux (de transbor­
dement) agréés et sur les sources de données internes existantes.
La CCG a mis sur pied un groupe de travail composé de représen­
tants des silos agréés en vue de discuter des modifications régle­
mentaires et d’établir une vision des réalités opérationnelles des
exploitants de silos terminaux ainsi que des coûts administratifs
éventuels découlant du déplacement des échantillons à l’intérieur
d’une installation, du stockage et du suivi des échantillons et de
leur destruction après sept jours. Les besoins ayant trait à l’espace
de stockage additionnel des échantillons ou à leur emballage
n’ont pas été définis comme posant un problème pour les exploi­
tants de silos. La CCG tentera de valider ses hypothèses en ma­
tière de coûts au cours de la période de commentaires de 30 jours
suivant la publication préalable dans la Partie I de la Gazette du
Canada.
2. Terminal elevator reporting of grain handling data to the CGC
2. Déclarations à la CCG de données sur la manutention du grain
par les exploitants de silos terminaux
As a direct consequence of repealing CGC provision of official
inward inspection and weighing, subsections 58(2), 58(3), and
58(4) of the CGR related to CGC registration and cancellation of
terminal and transfer elevator receipts are no longer relevant and
are being repealed. However, given feedback from stakeholder
consultations, collection of this type of grain handling data from
terminal and transfer elevators remains important to many indus­
try stakeholders including shippers, railways, and the Canadian
Transportation Agency for purposes of marketing and monitoring
programs.
En conséquence directe de l’abrogation de la disposition ayant
trait aux inspections et aux pesées officielles à l’arrivage effec­
tuées par la CCG, les paragraphes 58(2), 58(3) et 58(4) du RGC
concernant l’enregistrement et l’annulation de récépissés des silos
terminaux et des silos de transbordement par la CCG ne sont plus
pertinents et sont abrogés. Toutefois, compte tenu des commen­
taires formulés au cours des consultations auprès des intervenants,
la collecte de ce genre de données sur la manutention du grain
provenant des silos terminaux et de transbordement demeure im­
portante pour de nombreux intervenants de l’industrie, dont les
expéditeurs, les entreprises ferroviaires et l’Office des transports
du Canada, aux fins de programmes de marketing et de suivi.
Par conséquent, en même temps que les catégories de licences
pour les silos terminaux et de transbordement sont combinées en
une seule catégorie d’installations « terminales », l’article 27 du
RGC (Rapports sur les installations de transbordement) est modi­
fié pour remplacer les références aux installations « de transbor­
dement » par des références aux installations « terminales ». Les
exploitants de silos faisant partie de la nouvelle catégorie conti­
nueront ainsi de faire rapport à la CCG des données sur les ré­
ceptions et les expéditions de grain, chaque jour, ce qui permettra
à la Commission de continuer de compiler ce genre de données
d’inventaire des grains, comme les intervenants de l’industrie le
demandent.
Actuellement, la responsabilité de l’enregistrement des données
sur les expéditions de grain à l’arrivage au fil des réceptions aux
silos terminaux et à certains silos de transbordement incombe aux
inspecteurs et peseurs de la CCG. Le projet de règlement exigerait
que, dorénavant, les exploitants de silos fournissent à la CCG des
données similaires sur les réceptions de grain à l’arrivage, ce qui
entraînerait une légère augmentation du fardeau administratif.
Lorsque du grain est expédié à partir d’un silo terminal ou de
transbordement, le personnel de la CCG doit annuler les récépis­
sés. Actuellement, les exploitants de silos sont tenus d’aviser la
CCG lorsque les expéditions ont lieu, pour que la Commission
puisse annuler l’accusé de réception du grain. Aux termes du
projet de règlement, les exploitants de silos continueront de
Consequently, along with combining the terminal and transfer
elevator licence class into one “terminal” class, section 27 of the
CGR (Transfer Elevator Reports) is being amended to replace
“transfer” elevator references with “terminal” elevator references
in order to require the new class to continue to report daily receipt
and shipment data to the CGC. This will allow the CGC to con­
tinue to compile this type of grain inventory data as requested by
industry stakeholders.
Currently, CGC inspectors and weighers are responsible for
registering inward grain shipment data as it is received into
terminal and some transfer elevators. The proposed Regulations
would now require elevator operators to provide similar inward
grain receipt data to the CGC and would result in a slight increase
in administrative burden.
When grain is shipped out of a terminal or transfer elevator,
CGC staff is responsible for cancelling the grain receipts. Eleva­
tor operators are currently required to provide notification to the
CGC when grain shipments take place in order that the CGC can
cancel the grain receipt. Under the proposed Regulations, elevator
operators will still provide this type of shipment data to the CGC.
Le 30 mars 2013
This would not result in an increase or decrease in administrative
burden.
The “One-for-One” Rule applies in this situation as the intro­
duction of daily reporting for the 16 elevators licensed under the
current terminal elevator class will result in a small increase in
administrative burden for this stakeholder group.
Gazette du Canada Partie I
663
fournir à la CCG ce genre de données sur les expéditions, ce qui
n’entraînera pas d’augmentation ou de réduction du fardeau
administratif.
La règle du « un pour un » s’applique dans ce cas puisque la
mise en application de l’obligation de produire des rapports quo­
tidiens qui est imposée aux 16 exploitants de silos agréés actuel­
lement au titre de la catégorie des silos terminaux entraînera une
légère augmentation du fardeau administratif pour ce groupe
d’intervenants.
Estimated increase in administrative burden
Estimation de l’augmentation du fardeau administratif
The CGC estimates that the annualized average increase in ad­
ministrative burden for all stakeholders resulting from the regula­
tory change in the reporting requirement is $84,570. This repre­
sents $5,286 annually per stakeholder.
La CCG estime que l’augmentation moyenne annualisée du
fardeau administratif découlant de la modification réglementaire
en matière de rapports se chiffre à 84 570 $ pour l’ensemble des
intervenants, ce qui représente 5 286 $ par année par intervenant.
Assumptions used in the calculation of administrative burden
Hypothèses utilisées aux fins du calcul du fardeau administratif
The repeal of the provisions in subsections 58(3) and 58(4) that
require terminal and transfer elevators to submit receipts for ship­
ments of grain does not result in a decrease in administrative
burden. This type of information will continue to be required by
the terminal elevator reporting requirements in the proposed
Regulations.
L’abrogation des dispositions des paragraphes 58(3) et 58(4)
du Règlement qui exigent que les exploitants de silos terminaux
et de transbordement soumettent des récépissés pour les expédi­
tions de grain n’entraîne pas de réduction du fardeau administra­
tif. Ce genre de données continuera d’être requis par les dispo­
sitions du projet de règlement ayant trait aux obligations des
exploitants de silos terminaux en matière de rapports.
Les 16 silos classés actuellement comme étant des silos « ter­
minaux » seront directement touchés par l’abrogation des disposi­
tions relatives à l’enregistrement. Actuellement, le type de don­
nées d’inventaire du grain qui est requis par les dispositions du
nouveau règlement régissant les rapports est déjà généré par les
exploitants de silos terminaux pour leur propre comptabilité rela­
tive au grain. Par conséquent, l’accroissement du fardeau admi­
nistratif est restreint au temps nécessaire pour que les exploitants
de silos rendent compte de ces renseignements existants à la
CCG. Ce groupe d’intervenants ne représente pas les 13 silos de
transbordement qui seront reclassés en tant qu’installations « ter­
minales »; ces installations enregistrent et fournissent déjà des
données d’inventaire des grains à la CCG par l’intermédiaire d’un
système électronique d’inventaire des grains, et ne verront pas
d’accroissement du fardeau administratif, étant donné les nouvel­
les exigences comparables en matière de présentation de rapports.
Selon les données statistiques existantes pour la campagne
agricole de 2010-2011, les exploitants de silos terminaux inspec­
tent et pèsent environ 10 756 chargements de wagons par année.
Ce nombre est utilisé pour estimer le nombre de wagons — ou de
blocs de données sur les grains — dont chacun des exploitants de
silos devra rendre compte chaque année à la CCG, étant reconnu
que, dans la pratique, ce nombre variera par installation donnée
selon les calendriers des quarts, les charges de travail saisonnier,
la production agricole annuelle et la capacité de déchargement
effective des installations.
Pour chacun des 10 756 déchargements de wagons, la CCG
estime qu’environ 20 champs de données seront remplis à raison
d’une minute par wagon, ce qui se traduit par des exigences ad­
ministratives additionnelles en matière de rapports se chiffrant à
179 heures par année pour chacun des silos terminaux. Ce calcul
est fondé sur les données opérationnelles recueillies dans le cadre
d’un essai de la CCG effectué en 2012 exemptant tous les silos
terminaux de Thunder Bay (Ontario) de l’inspection à l’arri­
vage. Les commentaires obtenus lors des discussions avec les ex­
ploitants de silos de transbordement qui rendent actuellement des
comptes par l’intermédiaire du système électronique de rapports
corroborent également les estimations de la CCG puisque le far­
deau des rapports est comparable à celui des opérations exemp­
tées des services à l’arrivage de la CCG au cours des essais menés
The 16 elevators currently classified as “terminal” elevators
will be directly affected by the repeal of the registration require­
ments. Currently, the type of grain inventory information required
with the new reporting provisions is already generated by termin­
al elevators for their own grain accounting purposes. Given this,
the increase in administrative burden is limited to the time re­
quired for elevator operators to report this existing information to
the CGC. This stakeholder group does not represent the 13 trans­
fer elevators scheduled to be reclassified as “terminal” elevators;
these facilities already input and provide grain inventory data to
the CGC through an electronic grain inventory system and will
not experience any increase in administrative burden given the
new, comparable reporting format requirement.
Based on existing statistical data for the 2010–11 crop year,
terminal elevators inspect and weigh an estimated 10 756 railcar
unloads annually. This number is used to estimate the number of
railcars — or grain data information blocks — that each elevator
will need to report to the CGC each year, recognizing that in prac­
tice this number will vary by facility, given shift scheduling, sea­
sonal work loads, yearly crop production, and physical facility
unload capacity.
For each of the 10 756 railcar unloads the CGC estimates that
approximately 20 data fields will be populated at one minute per
railcar, which translates into an additional administrative report­
ing requirement of approximately 179 hours per year for each
terminal elevator. This is based on operational information gath­
ered from a 2012 CGC trial exempting inward inspection at
terminal elevators in Thunder Bay, Ontario. Feedback from dis­
cussions with transfer elevators currently reporting through the
existing electronic reporting system also supports CGC estimates
as this reporting burden is comparable to that of the operations
exempted from CGC inward services in the Thunder Bay trials.
The Statistics Canada average annual wage rate including over­
head is also assumed.
664
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
à Thunder Bay. Le taux salarial annuel moyen établi par Statisti­
que Canada, frais indirects inclus, est également supposé.
Consultations with stakeholders on estimates
Consultations auprès des intervenants au sujet des estimations
Assumptions and costing estimates regarding the increase in
administrative burden placed on stakeholders by the proposed
reporting regulation are based on consultations with licensed ter­
minal (transfer) elevator operators, instances where exemptions
from inward requirements have been in place, and existing inter­
nal data sources and published statistics. The CGC will attempt to
validate its costing assumptions during the 30-day comment
period following prepublication in the Canada Gazette, Part I.
Les hypothèses et les estimations des coûts liés à l’augmenta­
tion du fardeau administratif imposé aux intervenants par les dis­
positions réglementaires proposées en matière de rapports sont
fondées sur les consultations tenues auprès des exploitants de
silos terminaux (de transbordement) agréés, sur les données issues
des cas où des exemptions des exigences à l’arrivage étaient en
place, ainsi que sur les sources de données internes existantes et
les statistiques publiées. La CCG tentera de valider ses hypothè­
ses en matière de coûts au cours de la période de commentaires de
30 jours suivant la publication préalable dans la Partie I de la
Gazette du Canada.
3. Elimination of weigh-over reporting for primary elevators
3. Élimination des rapports sur les pesées de contrôle pour les
silos primaires
As a consequence of the legislative repeal of all sections of the
CGA related to operators of licensed primary elevators regularly
conducting weigh-overs and submitting reports to the CGC, sec­
tion 60 of the CGR would be repealed. Currently, primary eleva­
tors must conduct weigh-overs and submit a report to the CGC
not less than once every three years. The “One-for-One” Rule
applies in this situation because the repeal of the requirement for
primary elevators to submit weigh-over reports to the CGC will
result in a decrease in administrative burden for the affected
stakeholder group.
À la suite de l’abrogation législative de toutes les dispositions
de la LGC ayant trait à l’obligation des exploitants de silos pri­
maires agréés d’effectuer régulièrement des pesées de contrôle et
de soumettre des rapports à la CCG, l’article 60 du RGC serait
abrogé. Actuellement, les exploitants de silos primaires doivent
effectuer des pesées de contrôle et soumettre un rapport à la CCG
au moins une fois aux trois ans. La règle du « un pour un »
s’applique dans ce cas parce que l’abrogation de l’obligation pour
les exploitants de silos primaires de soumettre à la CCG des rap­
ports sur les pesées de contrôle entraînera une réduction du far­
deau administratif pour le groupe d’intervenants touchés.
Estimated decrease in administrative burden
Estimation de la réduction du fardeau administratif
The CGC estimates that the annualized average decrease in
administrative burden for all stakeholders resulting from the re­
moval of the primary elevator weigh-over reporting requirement
is $1,217. This represents $4 per stakeholder.
La CCG estime que la réduction moyenne annualisée du far­
deau administratif pour les intervenants faisant suite à l’élimi­
nation des obligations de reddition de comptes des exploitants de
silos primaires en matière de pesées de contrôle se chiffrera à
1 217 $, ce qui représente 4 $ par intervenant.
Assumptions used in the calculation of administrative burden
Hypothèses utilisées aux fins du calcul du fardeau administratif
The stakeholder group affected by the proposed regulatory re­
duction is licensed primary elevators in Canada. As of August 1,
2012, there were 344 primary elevators.
Le groupe d’intervenants touchés par la réduction prévue dans
les mesures réglementaires proposées est celui des exploitants de
silos primaires agréés du Canada. Au 1er août 2012, il y avait
344 silos primaires.
Selon les consultations tenues auprès d’un groupe représentatif
des exploitants de silos primaires agréés de taille moyenne et
de grande taille, ainsi que les connaissances internes, un exploi­
tant de silo prend en moyenne 20 minutes pour remplir les
champs de données et soumettre à la CCG, par voie électronique,
un rapport sur les pesées de contrôle effectuées au silo primaire.
Comme ces rapports ne doivent être produits qu’une fois aux trois
ans, cela représente un fardeau de production de rapports d’envi­
ron sept minutes par année par silo primaire. Le taux salarial an­
nuel moyen établi par Statistique Canada, coûts indirects inclus,
est également supposé.
Based on consultation with a representative group of both
medium and large licensed primary elevators and internal know­
ledge, an average of 20 minutes is required for an elevator oper­
ator to populate the data fields and submit the online CGC pri­
mary weigh-over report to the CGC. As these reports are required
only once every three years, this accounts for approximately
seven minutes of reporting burden per year per primary elevator.
The Statistics Canada average annual wage rate including over­
head is also assumed.
Consultations with stakeholders on estimates
Consultations auprès des intervenants au sujet des estimations
Consultations with a representative group of licensed primary
elevators, CGC weigh staff, and CGC statistical staff formed the
basis of the estimates used to calculate the decrease in administra­
tive weigh-over reporting burden. The CGC will attempt to valid­
ate its costing assumptions during the 30-day comment period
following prepublication in the Canada Gazette, Part I.
Les données issues des discussions tenues avec un groupe re­
présentatif d’exploitants de silos primaires agréés, des employés
de la CCG responsables de la pesée et des employés de la CCG
chargés des statistiques ont servi de base pour les estimations
utilisées aux fins du calcul de la réduction du fardeau administra­
tif de reddition de comptes sur les pesées de contrôle. La CCG
tentera de valider ses hypothèses en matière de coûts au cours de
la période de commentaires de 30 jours faisant suite à la publica­
tion préalable dans la Partie I de la Gazette du Canada.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
665
4. Data reporting by container exporters
4. Déclarations de données par les exportateurs qui exportent le
grain dans des conteneurs
To maintain the CGC’s oversight role in collecting, monitor­
ing, warehousing, and reporting data related to grain exports by
container, an amendment to paragraph 70(1)(c) of the CGR is
proposed to require container exporters to report to the Commis­
sion on a weekly basis. Historically, operations exporting grain
in containers were required to report details of each shipment to
the CGC prior to export, regardless of shipment frequency. The
“One-for-One” Rule applies in this situation as the regulatory
amendment would reduce the administrative reporting cost to
persons who export grain by container by allowing them to pro­
vide a summary of weekly exports instead of notifying the Com­
mission prior to each export shipment.
Afin de maintenir le rôle de supervision de la CCG en matière
de collecte, de surveillance, de stockage et de déclaration de don­
nées sur les exportations de grain dans des conteneurs, une modi­
fication à l’alinéa 70(1)c) du RGC est proposée en vue d’exiger
des exportateurs qui exportent le grain dans des conteneurs de
faire rapport à la Commission chaque semaine. Par le passé, les
entreprises qui exportent du grain dans des conteneurs étaient
tenues de rendre compte à la CCG des détails de toutes les expé­
ditions avant l’exportation, peu importe leur fréquence. La règle
du « un pour un » s’applique dans ce cas puisque la modification
réglementaire aurait pour effet de réduire le coût administratif de
la reddition de comptes pour les personnes qui exportent du grain
dans des conteneurs, en leur permettant de fournir un sommaire
des exportations hebdomadaires plutôt que d’aviser la Commis­
sion avant chaque expédition destinée à l’exportation.
Estimated decrease in administrative burden
Estimation de la réduction du fardeau administratif
The CGC estimates that the annualized average decrease in
administrative burden for all stakeholders resulting from the
change in the reporting requirement regulation is $59,789. This
represents $4,599 annually per stakeholder.
La CCG estime que la réduction moyenne annualisée du
fardeau administratif de tous les intervenants faisant suite à la
modification réglementaire des exigences en matière de rapports
se chiffre à 59 789 $, ce qui représente 4 599 $ par année par
intervenant.
Assumptions used in the calculation of administrative burden
Hypothèses utilisées aux fins du calcul du fardeau administratif
The stakeholder group affected by the proposed Regulations is
container exporters. At present, this group represents only the
13 container export facilities located at port position from Van­
couver, British Columbia, to Halifax, Nova Scotia.
Le groupe d’intervenants touchés par le projet de règlement est
celui des exportateurs qui expédient le grain dans des conteneurs.
Actuellement, ce groupe représente 13 installations d’exportation
par conteneur situées partout au pays à des emplacements portu­
aires allant de Vancouver, en Colombie-Britannique, à Halifax, en
Nouvelle-Écosse.
La CCG estime que, selon les renseignements internes, les ex­
ploitants d’installations d’exportation par conteneur pouvaient
devoir consacrer 5 heures par semaine, en moyenne, à la produc­
tion et à la présentation de rapports faisant état des détails de cha­
que expédition avant l’exportation, ce qui représente un fardeau
administratif de 260 heures par année par installation, pour satis­
faire aux exigences actuelles de la CCG en matière de rapports.
Compte tenu de la nature similaire des renseignements et du
nombre de cellules de données à enregistrer et à inclure dans les
rapports hebdomadaires proposés en ce qui a trait aux exporta­
tions par conteneur, la CCG a utilisé les rapports hebdomadaires
qui sont générés actuellement par les exploitants de silos primai­
res et de silos de transformation agréés pour calculer par ap­
proximation ce qu’entraîne l’obligation imposée aux exportateurs
qui exportent du grain dans des conteneurs de rendre compte cha­
que semaine. Selon les renseignements obtenus dans le cadre de
consultations directes auprès d’un groupe représentatif d’exploi­
tants de silos primaires et de silos de transformation agréés,
de taille moyenne et de taille importante, il est estimé qu’il faut
2 heures par semaine, en moyenne, pour générer un rapport som­
maire à l’intention de la CCG, ce qui représente un engagement
administratif de 104 heures par année par installation, pour
satisfaire aux exigences de la CCG en matière de rapports
hebdomadaires.
Compte tenu de ces estimations et des modifications appor­
tées à la fréquence des rapports, les installations d’exportation
par conteneur économiseront environ 3 heures par semaine ou
156 heures par année en frais d’administration. Le taux salarial
annuel moyen établi par Statistique Canada, coûts indirects in­
clus, est également supposé.
Based on internal information, the CGC estimates that con­
tainer export facilities could spend an average of 5 hours per
week generating and submitting reports detailing each ship­
ment prior to export. This represents 260 hours of administrative
reporting burden per year per facility to satisfy current CGC re­
porting requirements.
Given the similar nature of the information and number of data
cells to be populated and included in the proposed weekly con­
tainer export reports, the CGC used the weekly reports currently
generated by licensed primary and process elevators as a proxy to
calculate the weekly reporting obligation for container exporters.
Based on feedback from consulting directly with a representative
group of both medium and large licensed primary and process
elevators, it is estimated that it takes an average of 2 hours
per week to generate a CGC summary report. This represents
104 hours of administrative commitment per year per facility to
satisfy weekly CGC reporting requirements.
Given these estimates and the amendments to reporting fre­
quency, container export facilities will each save approximately
3 hours per week or 156 hours per year in administrative costs.
The Statistics Canada average annual wage rate including over­
head is also assumed.
666
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
Consultations with stakeholders on estimates
Consultations tenues auprès des intervenants au sujet des
estimations
Estimates regarding the decrease in administrative reporting
cost for container export facilities are based on consultations with
licensed primary and process elevator operators, container ex­
porters, and the CGC Statistics Unit. The CGC will attempt to
validate its costing assumptions during the 30-day comment per­
iod following prepublication in the Canada Gazette, Part I.
Les estimations de la réduction des coûts administratifs liés à la
production de rapports pour les installations d’exportation par
conteneur sont fondées sur les consultations tenues avec les ex­
ploitants de silos primaires et de silos de transformation agréés,
les exportateurs qui exportent du grain dans des conteneurs et
l’unité des Statistiques de la CCG. La CCG tentera de valider ses
hypothèses en matière de coûts au cours de la période de com­
mentaires de 30 jours suivant la publication préalable dans la
Partie I de la Gazette du Canada.
“One-for-One” Rule summary
Sommaire relatif à la règle du « un pour un »
The regulatory package has both “IN” and “OUT” portions,
but results in an overall net “IN” of $557,067 for the affected
stakeholder group — licensed terminal elevators. The proposed
regulatory amendments will trigger the need to remove further
regulatory provisions within 24 months in order to offset any
incremental administrative cost associated with this package.
L’ensemble de mesures réglementaires contient des parties ayant
trait à l’« INTRANT » ainsi que des parties sur l’« EXTRANT »,
mais se solde par un « INTRANT » global net de 557 067 $ pour
le groupe d’intervenants touchés — les exploitants de silos ter­
minaux agréés. Les modifications réglementaires proposées dé­
clencheront la nécessité d’éliminer d’autres dispositions régle­
mentaires dans un délai de 24 mois afin de compenser tout
coût administratif différentiel lié à cet ensemble de mesures
réglementaires.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The amendments to the CGA contained in the Jobs and Growth
Act, 2012 streamline the CGC’s operations by removing CGC
services that are mandated by the CGA, but are no longer needed
in today’s grain sector. These legislative changes will reduce
overall regulatory burden and costs on producers and the grain
industry. The CGA amendments are estimated to result in a cost
savings to industry of approximately $20 million. However, these
types of direct legislative cost benefit impacts are excluded from
this analysis.
Les modifications à la LGC prévues dans la Loi de 2012 sur
l’emploi et la croissance ont pour effet de rationaliser les opéra­
tions de la CCG en éliminant les services dont la CCG est chargée
par la LGC, mais qui ne sont plus nécessaires dans le secteur
céréalier d’aujourd’hui. Ces modifications législatives réduiront
le fardeau réglementaire global ainsi que les coûts pour les pro­
ducteurs et l’industrie céréalière. Il est estimé que les modifica­
tions à la LGC se traduiront par des économies de coûts pour
l’industrie d’une valeur d’environ 20 millions de dollars. Toute­
fois, ces types d’incidences législatives directes en matière de
coûts-avantages sont exclus de la présente analyse.
Les avantages qualitatifs des modifications réglementaires
permettraient à la CCG de continuer d’assurer que le grain du
Canada est salubre, fiable et négociable et que les producteurs de
grains du Canada sont protégés. Le secteur céréalier canadien
continuera de bénéficier de l’assurance de la qualité, de la quanti­
té et de la salubrité du grain, des recherches, de l’accès aux mar­
chés, de la protection des producteurs ainsi que de la supervision
réglementaire — tous des éléments qui font la réputation du grain
canadien.
Outre les avantages qualitatifs pour l’ensemble de l’industrie,
l’ensemble de mesures réglementaires a des incidences indénia­
bles sur des groupes d’intervenants particuliers — les exploitants
de silos terminaux, de silos de transbordement et de silos primai­
res, et les exploitants d’installations de chargement de conte­
neurs — dans les domaines suivants : responsabilité en matière de
conservation des échantillons; pesées de contrôle; mise en œuvre
de la production de rapports quotidiens pour les silos terminaux;
rapports sur les expéditions de conteneurs de grain à des fins
d’exportation.
The qualitative benefits of the regulatory changes would allow
the CGC to continue to ensure that Canada’s grain is safe, reli­
able, and marketable and that Canadian grain producers are pro­
tected. The Canadian grain sector will continue to benefit from
grain quality, quantity and safety assurance, research, market
access, and producer protection, as well as regulatory over­
sight — all the elements of Canada’s brand reputation.
Besides industry-wide qualitative benefits, the regulatory pack­
age has definite impacts on specific stakeholder groups — li­
censed terminal, transfer and primary elevators, and container
loading facilities — in the following areas: responsibility for
sample retention; weigh-overs; implementation of daily reporting
for terminal elevators; and reporting of container export
shipments.
Sample retention by the private sector
Conservation des échantillons par le secteur privé
As a result of the legislative repeal of mandatory CGC official
inward inspection and weighing services and moving inward ser­
vice responsibility to the private sector, terminal elevator oper­
ators will now be responsible for retaining samples from inward
inspections. As a consequence, the proposed Regulations pre­
scribe the sample retention time frame for the private sector pro­
viders as not less than seven days after the date of the grading of
the sample which allows for the sample to be forwarded to the
CGC if there is a disagreement.
En raison de l’abolition législative des services d’inspection et
de pesée officielles à l’arrivage fournis par la CCG et du transfert
de cette responsabilité au secteur privé, les exploitants de silos
terminaux seront maintenant chargés de conserver les échantillons
provenant des inspections à l’arrivage. Par conséquent, le projet
de règlement fixe le délai de conservation des échantillons pour
les fournisseurs du secteur privé à au moins sept jours suivant la
date du classement de l’échantillon afin que celui-ci puisse être
acheminé à la CCG dans l’éventualité d’un différend.
Le 30 mars 2013
Currently, the CGC is mandated to obtain and retain samples
representing inward receipts for a period of no less than 15 days.
As CGC sample storage space is currently located within terminal
elevator premises, it is assumed that additional capital investment
by terminals will not be necessary to comply with the 7-day stor­
age requirement. During stakeholder consultations, building space
or additional packaging needs were not identified as being a crit­
ical capital cost component or regulatory compliance issue. How­
ever, elevators will incur an administrative cost increase as they
will be responsible for managing sample transfer, tracking, stor­
age and disposal. Based on existing information and data, the
CGC estimates that the average increase in administrative burden
for all stakeholders for the sample retention regulation is ap­
proximately $533,503.
Sample retention is currently considered part of the CGC’s
inward inspection service, which is intended to be provided on a
cost recovery basis through CGC user fees. Shifting the respon­
sibility for sample retention to the private sector will benefit li­
censed terminal elevators as annual CGC inward inspection ser­
vice fees of approximately $20 million would be eliminated, and
elevators would only be responsible for their own sample admin­
istration costs.
Gazette du Canada Partie I
667
Actuellement, la CCG est chargée d’obtenir et de conserver les
échantillons représentant les récépissés à l’arrivage pour une pé­
riode d’au moins 15 jours. Comme l’espace de stockage des
échantillons de la CCG est actuellement situé sur les lieux des
silos terminaux, il est présumé qu’il ne sera pas nécessaire que les
exploitants de terminaux investissent du capital supplémentaire
pour se conformer à l’exigence de stockage de 7 jours. Au cours
des consultations tenues avec les intervenants, les besoins d’es­
pace dans des bâtiments ou les besoins additionnels en matière
d’emballage n’ont pas été définis comme étant une composante
critique des coûts en capital, ni comme posant problème sur le
plan de la conformité au Règlement. Toutefois, les exploitants de
silos connaîtront une augmentation des coûts administratifs puis­
qu’ils seront responsables de la gestion du transfert, du suivi, du
stockage et de la destruction des échantillons. Selon l’infor­
mation et les données existantes, la CCG estime que l’augmen­
tation moyenne du fardeau administratif pour tous les interve­
nants ayant trait à la conservation réglementaire des échantillons
se chiffre à environ 533 503 $.
Actuellement, la conservation des échantillons est considérée
comme faisant partie du service d’inspection à l’arrivage de la
CCG, qui doit être fourni sur la base du recouvrement des coûts
par le truchement des frais d’utilisation de la CCG. Le transfert de
la responsabilité de la conservation des échantillons au secteur
privé bénéficiera aux exploitants de silos terminaux agréés puisque les frais annuels de la CCG à l’arrivage, établis à environ
20 millions de dollars, seraient éliminés, et que les exploitants de
silos ne seraient responsables que de leurs propres coûts adminis­
tratifs liés aux échantillons.
Elimination of weigh-overs
Élimination des pesées de contrôle
As a consequence of legislative amendments to the CGA, sec­
tion 60 of the CGR dealing with weigh-over requirements would
be repealed, resulting in reduced costs for both industry and the
CGC.
Currently, Western Canada’s 344 licensed primary elevators
must conduct weigh-overs and submit a report to the CGC not
less than once every three years. Although primary elevators will
continue to perform weigh-overs for internal stock reconciliation
purposes, and report data related to handling operations to the
CGC in compliance with regulated reporting requirements,
removing the weigh-over requirement will save elevator operators
the additional administrative cost of reporting weigh-over results
to the CGC. Based on existing information, this is estimated at
$1,217 annually. In addition, the CGC will also save on adminis­
trative dollars as it will no longer be required to collect and main­
tain the incoming data.
À la suite des modifications législatives apportées à la LGC,
l’article 60 du RGC régissant les pesées de contrôle serait abrogé,
ce qui entraînerait une réduction des coûts à la fois pour l’in­
dustrie et pour la CCG.
Actuellement, les 344 exploitants de silos primaires agréés de
l’Ouest canadien doivent effectuer des pesées de contrôle et sou­
mettre un rapport à la CCG au moins une fois aux trois ans.
Même si les exploitants de silos primaires continueront d’effec­
tuer des pesées de contrôle à des fins de rapprochement interne
des stocks, et de rendre compte à la CCG des données liées aux
activités de manutention conformément aux exigences réglemen­
taires en matière de rapports, l’élimination de l’exigence de pe­
sées de contrôle permettra aux exploitants de silos d’économiser
le coût administratif additionnel des rapports à la CCG sur les
résultats des pesées de contrôle. Selon l’information existante, il
s’agit d’un coût estimé à 1 217 $ par année. De plus, la CCG fera
des économies en matière de coûts administratifs puisqu’elle ne
sera plus tenue de recueillir et de conserver les données
d’arrivage.
Pour ce qui est des silos terminaux et des silos de transborde­
ment agréés, le règlement actuel exige que la CCG effectue une
pesée de contrôle pour tous les grains, les produits céréaliers et
les criblures de grain au moins une fois aux 30 mois dans le cas
des 16 silos terminaux existants, et au moins une fois aux 60 mois
pour les 13 silos de transbordement existants. Pour que l’on
puisse effectuer une pesée de contrôle complète, on ferme ces
installations pour une période moyenne d’environ 10 jours, selon
la capacité du silo et les stocks de grains en entrepôt au moment
de la pesée de contrôle. En conséquence de ces pesées de contrôle
obligatoires, les intervenants de l’industrie engagent plusieurs
coûts directs et coûts d’opportunité, notamment les suivants :
coûts d’élévation et de déplacement du grain en magasin; salaires
et heures supplémentaires du personnel; pertes de revenus attri­
buables à l’arrêt des réceptions de grain d’arrivage; frais de
In terms of licensed terminal and transfer elevators, the current
Regulations require that the CGC weigh-over any grain, grain
products or screenings at least once every 30 months for the exist­
ing 16 terminal elevators and at least once every 60 months for
the 13 existing transfer elevators. In order to complete a weighover, these facilities are shut down for an average of 10 days,
depending on the capacity of the elevator and the grain stocks in
store at the time of the weigh-over. As a result of these mandated
weigh-overs, industry stakeholders incur several direct costs and
additional opportunity costs, including elevation and grain move­
ment in-store costs; staff salaries and overtime; revenue loss due
to halt of incoming grain receipts; rail rerouting fees; logistical
down stream costs in the primary elevator network; and potential
loss of marketing opportunities or sales. All of these cost categor­
ies vary widely depending on elevator capacity, operation hours
668
Canada Gazette Part I
and schedule, and timing of the weigh-over. Based on industry
knowledge and existing CGC weigh-over reports, average termin­
al or transfer elevator weigh-over costs are between $100,000
and $300,000 per weigh-over. Given the 29 existing terminal
and transfer elevators, the regulatory elimination of weighovers represents an average overall compliance cost savings of
$1.8 million annually, assuming each weigh-over results in costs
of about $200,000.
The CGC would also capture benefits as human resources
would no longer be required for mandatory weigh-over activities.
Approximately 80 CGC labour hours are required per weigh-over
to ensure the process is conducted in the prescribed manner. As­
suming the Statistics Canada average annual salary rate and the
historical weigh-over average of six completed per year, the re­
peal of mandatory weigh-overs at terminal and transfer elevators
results in annual savings of approximately $15,000 in CGC salary
dollars.
Overall, the elimination of the regulatory requirements associ­
ated with primary, terminal and transfer elevator weigh-overs
would result in a total net benefit of approximately $1.816 million
annually to both industry and government.
March 30, 2013
réacheminement ferroviaire; coûts logistiques en aval dans le
réseau de silos primaires; perte éventuelle de possibilités de mar­
keting ou de ventes. Toutes ces catégories de coûts varient large­
ment en fonction de la capacité des silos, des heures et du calen­
drier d’opération, et du moment de la pesée de contrôle. Selon les
connaissances de l’industrie et les rapports existants de la CCG
sur les pesées de contrôle, les coûts moyens des pesées de con­
trôle des exploitants de silos terminaux ou de silos de transbor­
dement se situent entre 100 000 $ et 300 000 $ par pesée de
contrôle. Étant donné que l’on compte actuellement 29 silos ter­
minaux et silos de transbordement, l’élimination réglementaire
des pesées de contrôle représente une économie de coût global
moyenne liée à la conformité de 1,8 million de dollars par année,
étant tenu pour acquis que chaque pesée de contrôle entraîne des
coûts d’environ 200 000 $.
La CCG saisirait par ailleurs des avantages puisqu’elle n’aurait
plus besoin d’affecter des ressources humaines aux activités de
pesées de contrôle obligatoires. Environ 80 heures de travail de la
CCG sont requises par pesée de contrôle afin que le processus soit
mené de la façon prescrite. En prenant pour hypothèse le taux
salarial annuel moyen établi par Statistique Canada, ainsi que la
moyenne historique de six pesées de contrôle effectuées chaque
année, l’élimination des pesées de contrôle obligatoires aux silos
terminaux et de transbordement entraînerait une économie an­
nuelle d’environ 15 000 $ en coûts salariaux pour la CCG.
Dans l’ensemble, l’élimination des exigences réglementaires
liées aux pesées de contrôle aux silos primaires, terminaux et de
transbordement se traduirait par un avantage net total d’environ
1,816 million de dollars pour l’industrie et le gouvernement.
Repeal of registration and cancellation requirements and
implementation of reporting requirements for terminal elevators
Abrogation des exigences en matière d’enregistrement et
d’annulation et mise en œuvre des exigences de rapports pour
les silos terminaux
As a direct consequence of repealing the CGC provision of of­
ficial inward inspection and weighing services, the CGR require­
ments related to CGC registration and cancellation of terminal
and some transfer elevator receipts would be repealed. As a result
of these changes, terminal and transfer elevators will no longer be
required to pay the current total CGC registration and cancellation
fee of $0.16 per tonne.
En conséquence directe de l’élimination des services d’inspec­
tion et de pesée officielles à l’arrivage par la CCG, les exigences
du RGC ayant trait à l’enregistrement et à l’annulation des récé­
pissés des silos terminaux et de certains silos de transbordement
par la CCG seraient abrogées. À la suite de ces changements, les
exploitants de silos terminaux et de silos de transbordement ne
seront plus tenus de payer les frais actuels totaux de 0,16 $ la
tonne à la CCG pour les enregistrements et les annulations.
Toutefois, selon les commentaires des intervenants, la collecte
de ce genre de données sur la manutention des grains provenant
des silos terminaux et des silos de transbordement demeure im­
portante pour de nombreux intervenants de l’industrie. Par consé­
quent, une modification réglementaire est proposée en vue
d’exiger que les exploitants de terminaux de la nouvelle catégorie
d’installations « terminales » continuent de rendre compte chaque
jour à la CCG des données sur la réception et l’expédition.
Comme il a été demandé par l’industrie, la CCG continuerait de
regrouper ce genre de données d’inventaire sur les grains, pour les
intervenants du secteur céréalier et à des fins statistiques. La CCG
estime que, selon les projections, le nouveau système de rapports
coûtera aux intervenants touchés un total d’environ 0,015 $ la
tonne. Compte tenu du volume d’exportation moyen sur 15 ans
établi à 23,3 millions de tonnes, les économies de coût pour
l’industrie se chiffreraient à 3,4 millions de dollars par année. La
modification en matière de rapports entraînerait également une
augmentation minimale des coûts strictement administratifs, esti­
mée à 84 570 $ pour le groupe d’intervenants touché.
Dans l’ensemble, l’élimination des exigences d’enregistrement
et d’annulation et le passage à des rapports quotidiens fournis par
les exploitants de silos terminaux entraîneraient un avantage net
de plus de 3 millions de dollars.
However, stakeholder feedback indicates that collection of this
type of grain handling data from terminal and transfer elevators
remains important to many industry stakeholders. Consequently, a
regulatory amendment is proposed to require the new “terminal”
elevator class to continue to report daily receipt and shipment
data to the CGC. As requested by industry, the CGC would con­
tinue to compile grain inventory data for both grain sector stake­
holder use and for statistical purposes. Based on projections, the
CGC estimates that the new reporting system will cost affected
stakeholders a total of approximately $0.015 a tonne. Given the
15-year average export volume of 23.3 million tonnes, industry
cost savings would be $3.4 million dollars annually. The report­
ing change would also result in a minimal increase in strictly ad­
ministrative costs estimated at $84,570 for the affected stake­
holder group.
Overall, the repeal of the registration and cancellation require­
ments and the move to daily reporting by terminal elevators
would result in a net benefit of over $3 million.
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
669
Data reporting by container exporters
Déclaration de données par les exportateurs qui exportent du
grain dans des conteneurs
To maintain the CGC’s oversight role in collecting, mon­
itoring, warehousing, and reporting data related to grain exports
by container, a regulatory amendment is proposed to require con­
tainer exporters to report to the Commission on a weekly basis.
This amendment would reduce administrative reporting costs for
container exporters by allowing them to provide a summary of
weekly exports instead of notifying the CGC in advance of each
export shipment, regardless of shipment frequency. Based on
internal information, the CGC estimates that the annualized aver­
age decrease in administrative costs resulting from the change in
the reporting requirement regulation is $59,789 over all affected
stakeholders.
Afin de maintenir le rôle de supervision de la CCG en matière
de collecte, de suivi, de stockage et de déclaration de données sur
les exportations de grain par conteneur, une modification régle­
mentaire est proposée en vue d’exiger que les exportateurs qui
exportent du grain dans des conteneurs rendent compte à la
Commission chaque semaine. Cette modification aurait pour effet
de réduire les coûts administratifs des rapports pour les exporta­
teurs qui exportent du grain dans des conteneurs, en leur permet­
tant de fournir un sommaire de rapports hebdomadaires, plutôt
que de prévenir la CCG de chaque expédition destinée à l’expor­
tation, peu importe la fréquence des expéditions. La CCG estime,
selon les renseignements internes, que la réduction moyenne an­
nualisée des coûts administratifs découlant de la modification de
l’exigence réglementaire en matière de rapports se chiffre à
59 789 $ pour tous les intervenants touchés.
Cost-benefit summary
Sommaire des coûts-avantages
The amendments to the CGA contained in the Jobs and Growth
Act, 2012 reduce the overall regulatory burden and are estimated
to result in cost savings to industry of approximately $20 million.
The qualitative benefits of the regulatory package would allow
the Canadian grain sector to continue to benefit from grain qual­
ity, quantity and safety assurance, research, market access, and
producer protection. Besides these industry-wide qualitative bene­
fits, the regulatory package is estimated to result in a net benefit
of $4.5 million annually.
Les modifications à la LGC prévues dans la Loi de 2012 sur
l’emploi et la croissance ont pour effet de réduire le fardeau ré­
glementaire global et il est estimé qu’elles se traduiront par des
économies de coûts d’environ 20 millions de dollars pour
l’industrie. Les avantages qualitatifs de l’ensemble des mesures
réglementaires permettraient au secteur céréalier canadien de
continuer de bénéficier de l’assurance de la qualité, de la quantité
et de la salubrité des grains, de la recherche, de l’accès aux mar­
chés et de la protection des producteurs. Outre ces avantages qua­
litatifs à l’échelle de l’industrie, il est estimé que l’ensemble des
mesures réglementaires entraînera un avantage net de 4,5 millions
de dollars par année.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this proposal as there
are insignificant costs to small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à cette
proposition puisque les coûts pour les petites entreprises sont
négligeables.
Rationale
Justification
This regulatory proposal is expected to have minimal impact as
the proposed changes are consequential to the CGA amendments
contained in the Jobs and Growth Act, 2012.
Il est prévu que ce projet de règlement aura des incidences mi­
nimales, car les modifications proposées sont corrélatives aux
modifications à la LGC prévues dans la Loi de 2012 sur l’emploi
et la croissance.
1. Proposed regulatory changes related to CGA amendments that
eliminate the requirement for official CGC inward inspection and
weighing
1. Modifications réglementaires proposées ayant trait aux
modifications à la LGC qui ont pour objet d’éliminer l’exigence
d’inspections et de pesées officielles à l’arrivage par la CCG
The original purpose of official inward inspection and inward
weighing was to ensure that grades and weights were recorded
accurately and fairly. The service was established when primary
elevators in Western Canada and terminal and transfer elevators
were owned by different companies. Shippers wanted a system of
checks and balances and wanted the CGC to act as a third party.
L’objet original des inspections et des pesées officielles à l’ar­
rivage était d’assurer que les grades et les poids étaient enregis­
trés de façon exacte et équitable. Le service a été établi lorsque
les silos primaires de l’Ouest du Canada et les silos terminaux et
de transbordement appartenaient à différentes compagnies. Les
expéditeurs voulaient un système de vérifications et de bilans et
voulaient que la CCG agisse à titre de tierce partie.
Avec le temps, de nombreux changements sont survenus dans
le système de manutention des grains, qui ont mené à l’examen de
la nécessité que, lors de chacune des expéditions, la CCG inspecte
et pèse le grain qui est déchargé dans un silo terminal ou dans un
silo de transbordement. La CCG a consulté les intervenants et a
obtenu des commentaires au cours des dernières années indiquant
que les services d’inspection et de pesée officielles à l’arrivage
fournis par la CCG ne sont plus nécessaires au sein du secteur
céréalier d’aujourd’hui. Les modifications à la LGC tiennent
compte du fait que les services à l’arrivage offrent de la valeur au
secteur céréalier, mais ceux qui participent à la transaction sont
Over time, there have been many changes in the grain handling
system that led to a review of the need for the CGC to inspect and
weigh every shipment of grain that is unloaded at a terminal or
transfer elevator. The CGC has consulted stakeholders and re­
ceived feedback over the last several years indicating that CGC
official inward inspection and weighing services are no longer
needed in today’s grain sector. The amendments to the CGA rec­
ognize that inward services provide value to the grain sector, but
who provides these services is best determined by those involved
in the transaction. These legislative changes reduce costs paid by
the industry and producers, support an unbiased determination of
670
Canada Gazette Part I
grain grade and weight on inward terminal elevator shipments,
and support an unbiased determination of grain grades and weight
on shipments from one terminal elevator to another. The CGA
amendments reflect a continued commitment to the integrity of
grain quality and transactions in the handling system.
Consequential amendments are required to align the Regula­
tions with the amended CGA. The proposed Regulations will
require that terminal elevator operators or third-party samplers
take a sample upon receipt at a terminal elevator in accordance
with the Commission’s Sampling Systems Handbook and Ap­
proval Guide, as per current industry practice. In addition, the
proposed Regulations will require that the sample be retained for
not less than 7 days after the date of the grading of the sample.
Currently, section 6 of the CGR requires that the CGC retain offi­
cial inward samples for a minimum of 20 days after the date of
the grading of the sample. Given that CGC inward services, of
which sample retention is a part, are intended to be provided on a
cost-recovery basis, the reduction in the sample retention time
frame will actually decrease overall cost to the industry. How­
ever, the shift in responsibility for sample retention to the industry
will result in a slight increase in administrative costs.
The regulatory amendments will also set out exemptions to
terminal elevator inward inspection and inward weighing re­
quirements, and to terminal elevator official outward inspection
and outward weighing requirements. These proposed regulatory
amendments (sections 48 and 49) are aligned with current regula­
tory exemptions detailed in sections 48 and 50 of the CGR.
Legislative amendments to the CGA also establish a process if
there is a disagreement following an inward inspection by a ter­
minal elevator operator or private third-party service provider.
The consequential regulatory requirements are closely aligned
with the current regulatory requirements for “grading of unoffi­
cial samples” and “grain appeal procedures” as detailed in sec­
tions 7 and 11 of the current CGR. Through consultations with
industry stakeholders, it was determined that an appropriate time
frame for submitting an application for reinspection to the Chief
Grain Inspector for Canada was within five days after the date of
the original inspection. In the current environment, shippers are
aware of the grade and dockage assigned to their grain almost
immediately upon unloading at a terminal elevator. A five-day
time frame provides sufficient opportunity for the shipper and
terminal operator to review grading and/or dockage disagree­
ments prior to asking for CGC binding determination of grade
and dockage.
In addition, the amended CGA establishes two recourse mech­
anisms related to failure to inspect and weigh grain at receipt into,
or discharge from, a licensed terminal elevator. As a consequence
of the first recourse mechanism, a new regulation is proposed to
set out the manner in which a sample must be taken by the person
who caused the grain to be shipped to the terminal elevator. As a
consequence of the second recourse mechanism, a new regulation
is required to set out the manner in which samples must be taken
by a licensed elevator operator who agrees to receive uninspected
grain. These proposed regulatory requirements are closely aligned
with the current regulatory requirements for “grading of unoffi­
cial samples” as detailed in section 7 of the current CGR. This
March 30, 2013
les mieux placés pour déterminer qui offre ces services. Ces mo­
difications législatives réduisent les coûts payés par l’industrie et
les producteurs, appuient une détermination impartiale du grade et
du poids du grain lors des expéditions d’arrivage aux silos termi­
naux, ainsi qu’une détermination impartiale des grades et du
poids du grain lors des expéditions d’un silo terminal à un autre.
Les modifications à la LGC reflètent un engagement continu à
l’égard de l’intégrité de la qualité du grain et des transactions au
sein du système de manutention.
Des modifications corrélatives sont nécessaires pour harmoni­
ser le Règlement avec la nouvelle LGC. Le projet de règlement
exigera que les exploitants de silos terminaux ou des échantillon­
neurs tiers prélèvent un échantillon lors de la réception à un silo
terminal, conformément au document intitulé Manuel des systè­
mes d’échantillonnage et du Guide d’approbation de la Commis­
sion, selon la pratique industrielle actuelle. De plus, le projet de
règlement exigera que l’échantillon soit conservé pendant au
moins 7 jours suivant la date de son classement. Actuellement,
l’article 6 du RGC exige que la CCG conserve les échantillons
officiels à l’arrivage pendant au moins 20 jours suivant la date de
leur classement. Comme les services à l’arrivage assurés par la
CCG, notamment la conservation des échantillons, doivent être
fournis sur la base du recouvrement des coûts, la réduction de la
période de conservation des échantillons permettra, en fait, de
réduire le coût global pour l’industrie. Toutefois, le transfert de la
responsabilité de la conservation des échantillons à l’industrie
entraînera une légère augmentation des coûts administratifs.
Les modifications réglementaires établiront également des
exemptions quant aux exigences en matière d’inspection et de
pesée à l’arrivage dans les silos terminaux, et pour ce qui est de
l’inspection et de la pesée officielles à la sortie. Ces modifications
réglementaires proposées (articles 48 et 49) sont harmonisées
avec les exemptions réglementaires actuelles énoncées aux arti­
cles 48 et 50 du RGC.
Les modifications législatives apportées à la LGC établissent
en outre un processus dans l’éventualité d’un différend à la suite
d’une inspection à l’arrivage effectuée par un exploitant de silo
terminal ou un fournisseur de services privé tiers. Les exigences
réglementaires corrélatives sont harmonisées de près avec les
exigences réglementaires actuelles en matière de « classement des
échantillons non officiels » et de « procédure devant les tribunaux
d’appel pour les grains », énoncées aux articles 7 et 11 du RGC
actuel. Dans le cadre de consultations auprès des intervenants de
l’industrie, il a été déterminé que le délai approprié pour soumet­
tre une demande de réinspection à l’inspecteur en chef des grains
du Canada était de cinq jours suivant la date de l’inspection ini­
tiale. Dans l’environnement actuel, les expéditeurs connaissent le
grade et le taux d’impuretés attribués à leur grain presque im­
médiatement lors du déchargement au silo terminal. Un délai de
cinq jours donne amplement le temps à l’expéditeur et à l’ex­
ploitant du silo d’examiner les différends quant au grade et/ou au
taux d’impuretés avant de demander à la CCG une décision exé­
cutoire à cet égard.
En outre, la version modifiée de la LGC établit deux mécanis­
mes de recours concernant l’omission d’inspecter et de peser le
grain lors de la réception à un silo terminal agréé, ou du déchar­
gement de celui-ci. En conséquence du premier mécanisme de
recours, une nouvelle disposition réglementaire est proposée pour
établir la façon dont chacun des échantillons doit être prélevé par
la personne qui a fait en sorte que le grain soit expédié au silo
terminal. En conséquence du second mécanisme de recours, une
nouvelle disposition réglementaire est requise pour établir la ma­
nière dont les échantillons doivent être prélevés par un exploitant
de silos agréés qui accepte de recevoir du grain non inspecté. Ces
exigences réglementaires proposées sont harmonisées étroitement
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
671
existing procedure is well understood and accepted by industry
stakeholders.
avec les exigences réglementaires actuelles en matière de « clas­
sement des échantillons non officiels » énoncées à l’article 7 du
RGC. Cette procédure en vigueur est bien comprise et acceptée
par les intervenants de l’industrie.
2. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
the grain appeal tribunals
2. Modifications réglementaires proposées ayant trait à l’abolition
législative des tribunaux d’appel pour les grains
Currently, appeals to the grain appeal tribunals relate to CGC
official inward inspection services. Under the amended CGA,
industry or private sector inspectors would assign initial inward
grades as grain is received by licensed terminal elevators instead
of the CGC. Consequently, all references to the grain appeal tri­
bunals are repealed from the CGA, and are no longer required,
and would be repealed from the CGR.
Actuellement, tous les appels aux tribunaux d’appel pour les
grains ont trait aux services d’inspection officielle à l’arrivage
assurés par la CCG. Aux termes de la nouvelle version de la
LGC, les inspecteurs de l’industrie ou du secteur privé attribue­
raient des grades initiaux à l’arrivage lorsque le grain est reçu par
les exploitants de silos terminaux agréés, à la place de la CCG.
Par conséquent, toutes les références aux tribunaux d’appel pour
les grains sont abrogées de la LGC, ne sont plus nécessaires, et
seraient abrogées du RGC.
However, amendments to the CGA do retain a process for ap­
peal to the Chief Grain Inspector for Canada on official inward
CGC grain grades in the off chance that the CGC actually per­
forms an inward inspection. Consequently, the proposed CGR
amendments would outline the procedure to appeal to the Chief
Grain Inspector for Canada. The regulatory proposal for this ap­
peal process mirrors what is currently in place.
Toutefois, les modifications apportées à la LGC maintiennent
un processus d’appel auprès de l’inspecteur en chef des grains du
Canada au sujet des grades de grain officiels attribués par la CCG
à l’arrivage au cas où la CCG effectuerait réellement une inspec­
tion à l’arrivage. Par conséquent, les modifications au RGC pro­
posées dresseraient les grandes lignes de la procédure d’appel
auprès de l’inspecteur en chef des grains du Canada. Le projet de
règlement concernant ce processus d’appel reflète ce qui est ac­
tuellement en place.
3. Proposed regulatory changes related to legislative amendments
combining terminal and transfer elevator classes
3. Modifications réglementaires proposées ayant trait aux
modifications législatives combinant les catégories de silos
terminaux et de silos de transbordement
Legislative amendments remove all references to transfer ele­
vator in the CGA and where appropriate, replace “transfer” with
“terminal.” As a consequence, all related references to transfer
elevators would be removed from the CGR.
Les modifications législatives ont pour effet de supprimer de la
LGC toutes les références aux silos de transbordement et,
lorsqu’il y a lieu, de remplacer « transbordement » par « termi­
nal ». Par conséquent, toutes les références aux silos de transbor­
dement seront supprimées du RGC.
4. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
registration and cancellation requirements
4. Modifications réglementaires proposées ayant trait à
l’abrogation législative des exigences en matière d’enregistrement
et d’annulation
Given the legislative repeal of CGC registration and cancella­
tion requirements, the related regulatory provisions will need to
be repealed. As a result, the CGC would no longer collect termin­
al elevator grain handling data facilitated through the terminal
elevator registration/cancellation process.
Étant donné l’abrogation législative des exigences en matière
d’enregistrement et d’annulation par la CCG, les dispositions ré­
glementaires connexes devront être abrogées. Par la suite, la CCG
ne recueillerait plus de données sur la manutention du grain dans
les silos terminaux dans le cadre du processus d’enregistrement/
d’annulation aux silos terminaux.
During stakeholder consultations, it was made clear that ter­
minal elevator grain handling data and information remains im­
portant and is used by many different stakeholders in the grain
sector. Stakeholders requested that the CGC continue activities
related to the collection and publication of data that is currently
provided by terminal and transfer elevator operators through the
registration and cancellation processes. To address this issue,
regulatory amendments are proposed to require the new “termin­
al” elevator class to continue to report this type of information to
the CGC. Currently, the CGC and licensed terminal and transfer
elevators are in operational discussions on how to transition the
reporting systems most easily and with minimal cost.
Au cours des consultations tenues avec les intervenants, ces
derniers ont expliqué clairement que les données et les rensei­
gnements ayant trait à la manutention des grains dans les silos
terminaux demeurent importants et sont utilisés par de nombreux
intervenants différents du secteur céréalier. Les intervenants ont
demandé que la CCG poursuive ses activités ayant trait à la col­
lecte et à la publication des données qui sont fournies actuelle­
ment par les exploitants de silos terminaux et de silos de trans­
bordement par l’intermédiaire des processus d’enregistrement et
d’annulation. Pour régler cette question, des modifications régle­
mentaires sont proposées en vue d’exiger que les exploitants de
silos « terminaux » inscrits dans la nouvelle catégorie continuent
de faire rapport de ce genre d’information à la CCG. Actuelle­
ment, la CCG et les exploitants de silos terminaux et de silos de
transbordement agréés tiennent des discussions opérationnelles au
sujet de la façon la plus facile et économique de transférer les
systèmes de rapports.
672
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
5. Proposed regulatory changes related to the legislative repeal of
weigh-overs
5. Modifications réglementaires proposées faisant suite à
l’annulation par voie législative des pesées de contrôle
The original purpose of weigh-overs was to ensure accurate
weighing at primary elevators and accurate weighing and recon­
ciliation of stocks stored in terminal and transfer elevators. In
today’s grain handling environment and operational reality, regu­
lar and random weigh scale inspections, along with the weighing
requirements that licensees must meet, are better tools for ensur­
ing accurate weighing at all elevators. Therefore, the amended
legislation repeals weigh-over requirements for operators of
licensed primary, terminal and transfer elevators. This includes
the definitions related to weigh-over overages and shortages. As a
consequence, the definitions of “gross handling variance” and
“gross handling variance percentage” and section 60 of the CGR
are obsolete and would need to be repealed to bring the CGR in
line with the amended CGA.
À l’origine, les pesées de contrôle avaient pour but d’assurer
une pesée exacte aux silos primaires, ainsi qu’une pesée exacte et
le rapprochement des stocks emmagasinés dans les silos termi­
naux et de transbordement. Dans l’environnement de la manuten­
tion du grain d’aujourd’hui et compte tenu de la réalité opération­
nelle, l’inspection régulière et aléatoire des balances, ainsi que les
exigences liées à la pesée auxquelles les titulaires de licences
doivent satisfaire, constituent de meilleurs outils pour assurer
l’exactitude de la pesée aux silos. Par conséquent, la réglementa­
tion modifiée abroge les exigences en matière de pesées de
contrôle pour les exploitants de silos primaires, de silos terminaux
et de silos de transbordement agréés. Ces modifications compren­
nent les définitions ayant trait aux excédents et aux déficits. Par
conséquent, les définitions d’« écart brut de manutention » et de
« pourcentage de l’écart brut de manutention » et l’article 60 du
RGC sont périmés et devront être abrogés pour harmoniser le
RGC avec la nouvelle version de la LGC.
6. Housekeeping amendments
(i) Increasing the prescribed sample size from 750 g to 1 kg is
for consistency purposes. It is already industry practice to take
samples larger than 1 kg in order to have sufficient product for
other grading and testing needs.
(ii) The proposed regulatory amendment to simplify reporting
requirements for container exporters will reduce the adminis­
trative and reporting burden, while allowing the CGC to main­
tain its oversight role in collecting, monitoring, warehousing,
and reporting data related to grain exports by container.
(iii) The Special Bin Agreement Form (Form 15 of Schedule 4
of the CGR) was amended in a previous CGC regulatory pack­
age effective August 1, 2012. The proposed amendment to the
French version of the form is to align the terminology respect­
ing “tonne” with the English version of the form and address
consistency of language. It is also consistent with language
used in relation to weights in Schedule 1 of the CGR.
(iv) Solin is currently listed in subsection 5(1) of the CGR as
one of the 21 seeds designated as grain for purposes of the
CGA. Solin is a yellow-coated oilseed with high linolenic
properties that was developed from flaxseed to produce light
oil suitable for cooking. In April 2012, the Western Standards
Committee (WSC) recommended that the association between
yellow-seeded flax and solin be eliminated and, as a conse­
quence, that solin be removed as one of the official 21 grains. It
is important to note that the WSC is constituted pursuant to the
CGA and represents the business interests of all segments of
the grain value chain. Membership includes Government, pro­
ducers, processors, breeders, exporters and any others the CGC
deems advisable.
At its November 2012 meeting, the WSC passed a unanimous
motion to remove solin as one of the 21 official grains. As a re­
sult, as of August 1, 2013, there will no longer be a grade
schedule or quality standards for solin. This decision was based
on the fact that solin is no longer being marketed to Canadian
producers as a seed for planting and has not been in production
for approximately five years. Only one Canadian grain com­
pany has marketed solin in the past and has shipped or cleared
all stocks in the grain handling system with no intention to re­
establish a solin market. Solin breeders have already contacted
the Canadian Food Inspection Agency (CFIA) to implement
the variety deregistration process.
Removing solin from the list of 21 grains will align the Regula­
tions with the unanimous decision of the WSC. As well, the
registration process for new flax varieties will be much simpler
6. Modifications relatives à la régie interne
(i) L’augmentation du poids des échantillons prescrits, de 750 g
à 1 kg, vise des fins de cohérence. L’industrie a déjà pour pra­
tique de prélever des échantillons de plus de 1 kg afin de dispo­
ser d’une quantité suffisante du produit pour répondre à
d’autres besoins en matière de classement et d’analyse.
(ii) La modification réglementaire proposée en vue de simpli­
fier les exigences en matière de rapports pour les exportateurs
qui exportent du grain dans des conteneurs réduira le fardeau
administratif et de production de rapports, tout en permettant à
la CCG de maintenir son rôle de supervision en matière de col­
lecte, de suivi, de stockage et de déclaration de données sur les
exportations de grain par conteneur.
(iii) La formule « Contrat de stockage en cellule » (formule 15
de l’annexe 4 du RGC) a été modifiée dans un ensemble de
mesures réglementaires antérieur de la CCG, qui est entré en
vigueur le 1er août 2012. La modification proposée de la ver­
sion française de la formule a pour but d’harmoniser la termi­
nologie relative au terme « tonne » avec la version anglaise de
la formule, afin de corriger cette incohérence entre les libellés.
Elle est également conforme à la terminologie utilisée relati­
vement aux poids dans l’annexe 1 du RGC.
(iv) Actuellement, le solin est mentionné au paragraphe 5(1) du
RGC comme étant l’une des 21 graines désignées en tant que
grain aux fins de la LGC. Le solin est une plante oléagineuse à
graines jaunes ayant des propriétés linoléniques importantes
qui a été développée à partir de graines de lin pour produire
une huile légère se prêtant à la cuisson. À la réunion tenue en
avril 2012, le Comité de normalisation de l’Ouest (CNO) a re­
commandé que l’association entre le lin à graines jaunes et le
solin soit éliminée et, en conséquence, que le solin soit suppri­
mé en tant que l’une des 21 graines officielles. Il importe de
noter que le CNO est constitué aux termes de la LGC et repré­
sente les intérêts commerciaux de tous les segments de la
chaîne de valeur du grain. Les membres du comité compren­
nent des représentants du gouvernement, des producteurs, des
transformateurs, des sélectionneurs, des exportateurs et tout au­
tre représentant que la CCG estime utile d’ajouter.
À la réunion du CNO de novembre 2012, une motion unanime
a été adoptée en vue de supprimer le solin en tant que l’une des
21 graines officielles et, par conséquent, à compter du 1er août
2013, il n’y aura plus d’annexe faisant état des grades ou des
normes de qualité pour le solin. Cette décision était fondée sur
le fait que le solin n’est plus vendu aux producteurs canadiens
en tant que grain destiné à l’ensemencement et n’est plus en
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
and more cost effective for breeders. Both the CGC and the
CFIA have notified the oilseed industry and producers that all
solin varieties will be cancelled as of August 1, 2013.
673
production depuis environ cinq ans. Une seule compagnie cé­
réalière canadienne a vendu du solin par le passé et a expédié
tous les stocks qui se trouvaient dans le réseau de manutention
du grain, ou s’en est défait et n’a pas l’intention de rétablir un
marché du solin. Les sélectionneurs de variétés de solin ont dé­
jà communiqué avec l’Agence canadienne d’inspection des
aliments (ACIA) en vue de mettre en œuvre le processus de retrait d’enregistrement.
La suppression du solin de la liste des 21 graines permettra
d’harmoniser le Règlement avec la décision unanime du CNO.
De plus, le processus d’enregistrement des nouvelles variétés
de lin sera beaucoup plus simple et beaucoup plus rentable
pour les sélectionneurs. La CCG ainsi que l’ACIA ont avisé
l’industrie et les producteurs d’oléagineux que toutes les varié­
tés de solin seront annulées à compter du 1er août 2013.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
These regulatory changes are consequential to CGA amend­
ments that were widely communicated after introduction of the
Jobs and Growth Act, 2012. The regulatory amendments are tar­
geted to come into force on August 1, 2013, to coincide with the
expected coming into force of the CGA amendments.
Ces modifications réglementaires sont corrélatives aux modifi­
cations apportées à la LGC qui ont été communiquées largement
à la suite de la mise en application de la Loi de 2012 sur l’emploi
et la croissance. La mise en vigueur des modifications réglemen­
taires est prévue pour le 1er août 2013, afin de coïncider avec
l’entrée en vigueur des modifications à la LGC.
La CCG a rencontré plusieurs groupes d’intervenants tout au
long des mois suivant la mise en application de la Loi de 2012 sur
l’emploi et la croissance. Elle continue de se réunir avec les in­
tervenants et fournira des communications au sujet de tous les
aspects des modifications à la LGC et des modifications corrélati­
ves au RGC. Afin d’assurer une transition opérationnelle et admi­
nistrative sans heurts, la CCG informera les producteurs de grain,
les organisations de producteurs de grain, les associations indus­
trielles de grain ainsi que les titulaires de licences de la CCG des
modifications apportées à la LGC et des modifications corrélati­
ves au RGC, au moyen de communiqués de presse, de lettres ou
d’avis aux publics cibles.
Les modifications réglementaires proposées n’ont pas d’inci­
dence sur le rôle ou le mandat de la CCG et n’exigent pas de nou­
veaux mécanismes pour assurer la conformité et l’application de
la loi. La CCG continuera d’assurer la conformité aux nouvelles
exigences au moyen de ses outils actuels en matière d’application
de la loi et de conformité.
The CGC met with several stakeholder groups throughout the
months following introduction of the Jobs and Growth Act, 2012.
The CGC will continue to meet with stakeholders and will be
providing communication regarding all aspects of the CGA
amendments and the corresponding CGR amendments. In order to
ensure a smooth operational and administrative transition, the
CGC will be informing grain producers, grain producer organiz­
ations, grain industry associations, and CGC licensees of the
changes to the CGA and the corresponding changes to the CGR
through news releases and letters or notices to target audiences.
The proposed regulatory amendments do not impact the CGC’s
mandate and do not require any new mechanisms to ensure com­
pliance and enforcement. The CGC will continue to ensure com­
pliance with the new requirements using its existing enforcement
and compliance tools.
Contact
Personne-ressource
Melanie Gustafson
Policy, Planning and Producer Cars
Canadian Grain Commission
303 Main Street
Winnipeg, Manitoba
R3C 3G8
Telephone: 204-983-1894
Email: melanie.gustafson@grainscanada.gc.ca
Melanie Gustafson
Politiques, planification et wagons de producteurs
Commission canadienne des grains
303, rue Main
Winnipeg (Manitoba)
R3C 3G8
Téléphone : 204-983-1894
Courriel : melanie.gustafson@grainscanada.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given that the Canadian Grain Commission, pursuant
to subsection 116(1)a and paragraph 117(a)b of the Canada Grain
Avis est donné que la Commission canadienne des grains, en
vertu du paragraphe 116(1)a et de l’alinéa 117a)b de la Loi sur les
———
———
a
a
b
S.C. 2001, c. 4, s. 89
S.C. 1994, c. 45, s. 34
b
L.C. 2001, ch. 4, art. 89
L.C. 1994, ch. 45, art. 34
674
Canada Gazette Part I
Actc, proposes, with the approval by the Governor in Council,
to make the annexed Regulations Amending the Canada Grain
Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publica­
tion of this notice. All such representations should cite the Can­
ada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and
be addressed to Melanie Gustafson, Policy Analyst, Canadian
Grain Commission, 601-303 Main Street, Winnipeg, Manitoba
R3C 3G8 (tel.: 204-983-1894; fax: 204-983-4654).
Ottawa, March 21, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
REGULATIONS AMENDING THE CANADA GRAIN REGULATIONS March 30, 2013
grains du Canadac, se propose de prendre, sous réserve de l’ap­
probation du Gouverneur en conseil, le Règlement modifiant le
Règlement sur les grains du Canada, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Cana­
da Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Melanie Gustafson, Analyste des politiques, Commission cana­
dienne des grains, 303, rue Main, bureau 601, Winnipeg (Mani­
toba) R3C 3G8 (tél. : 204-983-1894; téléc. : 204-983-4654).
Ottawa, le 21 mars 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES GRAINS DU CANADA AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “gross handling variance” and “gross
handling variance percentage” in section 1 of the Canada
Grain Regulations1 are repealed.
2. Section 4.1 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
3. Subsection 5(1) of the Regulations is replaced by the
following:
5. (1) The following seeds are designated as grain for the pur­
poses of the Act: barley, beans, buckwheat, canola, chick peas,
corn, fababeans, flaxseed, lentils, mixed grain, mustard seed, oats,
peas, rapeseed, rye, safflower seed, soybeans, sunflower seed,
triticale and wheat.
4. Subsection 6(1) of the Regulations is replaced by the
following:
6. (1) An official sample taken under section 30 of the Act shall
be taken in accordance with the Commission’s Sampling Systems
Handbook and Approval Guide dated August 16, 2012.
1. Les définitions de « écart brut de manutention » et
« pourcentage de l’écart brut de manutention », à l’article 1
du Règlement sur les grains du Canada1, sont abrogées.
2. L’article 4.1 du même règlement et l’intertitre le précé­
dant sont abrogés.
3. Le paragraphe 5(1) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
5. (1) Les graines suivantes sont désignées comme grain pour
l’application de la Loi : avoine, blé, canola, colza, féveroles,
graine de carthame, graine de moutarde, graine de tournesol,
grain mélangé, haricots, lentilles, lin, maïs, orge, pois, pois chi­
ches, sarrasin, seigle, soja et triticale.
4. Le paragraphe 6(1) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
6. (1) L’échantillon officiel prélevé au titre de l’article 30 de la
Loi l’est conformément au document de la Commission intitulé
Manuel des systèmes d’échantillonnage et du Guide d’approba­
tion, daté du 16 août 2012.
5. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 6.1, de ce qui suit :
ÉCHANTILLONS D’INSTALLATIONS TERMINALES
5. The Regulations are amended by adding the following
after section 6.1:
TERMINAL ELEVATOR AND THIRD PARTY SAMPLES
ET DE TIERCES PARTIES
6.2 A sample taken as part of an inspection under subsec­
tion 70(1), (2) or 70.2(1) or section 70.3 of the Act shall
(a) be taken in accordance with the Commission’s Sampling
Systems Handbook and Approval Guide dated August 16,
2012; and
(b) be retained for not less than seven days after the date of the
grading of the sample.
6. Paragraph 7(2)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) consist of at least 1 kg;
7. Paragraph 9(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) in the case of Canadian grain inspected on discharge from
terminal elevators, in Form 13 of Schedule 4.
———
c
R.S., c. G-10
1
C.R.C., c. 889; SOR/2000-213
6.2 L’échantillon de grain prélevé dans le cadre d’une inspec­
tion prévue aux paragraphes 70(1) ou (2) ou 70.2(1) ou à l’arti­
cle 70.3 de la Loi est :
a) d’une part, pris conformément au document de la Com­
mission intitulé Manuel des systèmes d’échantillonnage et du
Guide d’approbation, daté du 16 août 2012;
b) d’autre part, conservé pendant au moins sept jours après sa
date de classement.
6. L’alinéa 7(2)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) d’au moins 1 kg;
7. L’alinéa 9b) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
b) la formule 13 de l’annexe 4, dans le cas du grain canadien
inspecté au moment de son déchargement d’une installation
terminale.
———
c
L.R., ch. G-10
1
C.R.C., ch. 889; DORS/2000-213
Le 30 mars 2013
8. Sections 11 to 14 of the Regulations are replaced by the
following:
11. An application for the reinspection of grain under sec­
tion 39 of the Act shall be made in writing and include the follow­
ing information:
(a) the identification of the parcel of grain from which the offi­
cial sample was taken;
(b) the name and location of the elevator or other place where
the official sample was taken;
(c) the date of the official inspection; and
(d) the grade and dockage assigned to the grain by the official
inspection.
12. For the purpose of section 40 of the Act, an appeal lies
under section 39 of the Act in respect of grain that has been offi­
cially inspected on discharge from a primary elevator to a termin­
al elevator.
13. The result of an appeal to the chief grain inspector for Can­
ada shall be given without delay in writing by the chief grain
inspector for Canada to the appellant and to the operator of the
elevator where the grain was officially inspected.
14. If, as a result of an appeal taken under section 39 of the Act
to the chief grain inspector for Canada, a grade is assigned to the
grain that is different from the grade previously assigned to it, the
inspection certificate revised in accordance with section 41 of the
Act shall bear the date on which the appeal was decided.
9. Section 27 of the Regulations and the heading before it
are replaced by the following:
TERMINAL ELEVATOR REPORTS
27. Every day, the operator of a terminal elevator shall submit
to the Commission, in an electronic format acceptable to the
Commission, a report respecting the elevator’s operations during
the preceding day.
10. Paragraph 35(1)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) taking a representative portion of at least 1 kg from the
sample referred to in section 34;
11. The portion of subsection 36(1) of the Regulations be­
fore paragraph (a) is replaced by the following:
36. (1) If the operator of a licensed primary elevator and a per­
son delivering grain to the elevator do not agree on the grade of
the grain or the dockage in the grain, and an interim primary ele­
vator receipt is issued, the operator, in the presence of the person
delivering the grain, shall take a representative portion of at least
1 kg from the sample referred to in section 34 and shall
12. Sections 47 to 51 of the Regulations and the heading
“Dockage” after section 51 are replaced by the following:
47. The operator of a licensed terminal elevator may receive
grain without causing it to be inspected and weighed and without
issuing an elevator receipt for it if the grain is transferred directly
from a railway car or other conveyance to a ship and is officially
inspected and weighed on transfer to the ship.
Gazette du Canada Partie I
675
8. Les articles 11 à 14 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
11. La demande de réinspection présentée au titre de l’arti­
cle 39 de la Loi est faite par écrit et comporte les renseignements
suivants :
a) la désignation du lot de grain d’où provient l’échantillon
officiel;
b) le nom et l’emplacement de l’installation ou du lieu où
l’échantillon officiel a été prélevé;
c) la date de l’inspection officielle; d) le grade attribué au grain à la suite de l’inspection officielle
ainsi que les impuretés que le grain contient. 12. Pour l’application de l’article 40 de la Loi, est recevable en
vertu de l’article 39 de la Loi l’appel portant sur du grain ayant
fait l’objet d’une inspection officielle lors de son déchargement
d’une installation primaire en vue de son chargement dans une
installation terminale.
13. L’inspecteur en chef des grains pour le Canada qui a été
saisi de l’appel en communique sans délai le résultat par écrit à
l’appelant et à l’exploitant de l’installation où le grain a fait
l’objet d’une inspection officielle.
14. En cas de changement de grade par suite d’un appel interje­
té en application de l’article 39 de la Loi devant l’inspecteur en
chef des grains pour le Canada, le certificat d’inspection corrigé
au titre de l’article 41 de la Loi porte la date de la décision de
l’appel.
9. L’article 27 du même règlement et l’intertitre le précé­
dant sont remplacés par ce qui suit :
RAPPORT SUR LES INSTALLATIONS TERMINALES
27. L’exploitant d’une installation terminale présente chaque
jour à la Commission un rapport sur les opérations du jour précé­
dent, sur tout support électronique accepté par celle-ci.
10. L’alinéa 35(1)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) en prélevant sur l’échantillon visé à l’article 34 une portion
représentative pesant au moins 1 kg;
11. Le passage du paragraphe 36(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
36. (1) Si l’exploitant d’une installation primaire agréée et la
personne y livrant du grain ne s’entendent pas sur le classement
ou les impuretés du grain livré et qu’un récépissé provisoire
d’installation primaire est délivré, l’exploitant, en présence de la
personne livrant le grain, doit prélever une portion représentative
pesant au moins 1 kg sur l’échantillon visé à l’article 34 et doit :
12. Les articles 47 à 51 et l’intertitre « Impureté » sui­
vant l’article 51 du même règlement sont remplacés par ce
qui suit :
47. L’exploitant d’une installation terminale agréée peut rece­
voir du grain sans le soumettre à l’inspection ou à la pesée et sans
délivrer un récépissé pour le grain, si le grain est transbordé direc­
tement d’un wagon ou d’un autre véhicule à un navire et fait
l’objet d’une inspection et d’une pesée officielles au moment de
son transbordement.
RECEIPT AND DISCHARGE OF GRAIN FROM
LICENSED TERMINAL ELEVATORS
RÉCEPTION ET DÉCHARGEMENT DU GRAIN
D’UNE INSTALLATION TERMINALE AGRÉÉE
48. The operator of a licensed terminal elevator may receive
grain without causing it to be inspected or weighed if
(a) it is eastern grain;
(b) it is foreign grain; or
48. L’exploitant d’une installation terminale agréée peut rece­
voir du grain sans le soumettre à l’inspection ou à la pesée dans
les cas suivants :
a) il s’agit de grain de l’Est; b) il s’agit de grain étranger; 676
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
(c) it is western grain that has been previously inspected and
weighed at a licensed terminal elevator.
49. The operator of a licensed terminal elevator may discharge
grain without causing it to be officially inspected and officially
weighed if
(a) it is for export to the United States; or
(b) it is not for export.
c) il s’agit de grain de l’Ouest qui a déjà été soumis à l’inspec­
tion et à la pesée à une installation terminale agréée.
49. Il peut décharger du grain sans le soumettre à l’inspection
et à la pesée officielles dans les cas suivants :
a) le grain est destiné à être exporté aux États-Unis; b) le grain n’est pas destiné à l’exportation. DOCKAGE DETERMINATION AT LICENSED
TERMINAL ELEVATOR
50. The operator of a licensed terminal elevator shall make an
accurate determination of dockage of grain delivered at the eleva­
tor, computing the dockage to the nearest 0.1%.
DÉTERMINATION DES IMPURETÉS À UNE REINSPECTION BY THE CHIEF GRAIN
INSPECTOR FOR CANADA
51. (1) An application and a sample referred to in subsec­
tion 70(5) of the Act, for reinspection by the chief grain inspector
for Canada, shall be forwarded to the chief grain inspector for
Canada within five days after the date of the original inspection.
(2) An application referred to in subsection (1) shall include
(a) the identification of the parcel of grain from which the
sample was taken;
(b) the name and location of the licensed terminal elevator
where the sample was taken;
(c) the date of the original inspection; and
(d) the grade and dockage assigned to the parcel of grain.
(3) A sample of grain referred to in subsection (1) shall
(a) consist of at least 1 kg;
(b) be taken in such a manner as to ensure that it is an average
and representative sample of the parcel of grain from which it
is taken;
(c) be forwarded, with all shipping charges prepaid, in a con­
tainer that will maintain the integrity of the sample;
(d) be accompanied by a form acceptable to the Commission
that states the name and post office address of each person to
whom the report respecting the grade and dockage of the sam­
ple is to be sent; and
(e) be identified on the form by a distinguishing number or
mark that the shipper has not previously used in respect of any
other sample during that crop year.
SAMPLING OF GRAIN IF NOT INSPECTED ON RECEIPT AT A LICENSED
TERMINAL ELEVATOR
52. A sample referred to in subsection 70.1(2) of the Act shall
(a) be taken on loading of the grain into a railcar;
(b) consist of at least 1 kg;
(c) be taken in such a manner as to ensure that it is an average
and representative sample of the parcel of grain from which it
is taken; and
(d) be forwarded to the Commission, with all shipping charges
prepaid, in a container that will maintain the integrity of the
sample.
SAMPLING OF GRAIN ON RECEIPT FROM A LICENSED
TERMINAL ELEVATOR WHERE GRAIN
IS NOT INSPECTED
52.1 A sample referred to in subsection 70.4(2) of the Act shall
(a) consist of at least 1 kg;
INSTALLATION TERMINALE AGRÉÉE
50. L’exploitant d’une installation terminale agréée déter­
mine avec précision les impuretés contenues dans le grain livré
à l’installation, et ce, en arrondissant la quantité d’impuretés à
0,1 % près.
RÉINSPECTION PAR L’INSPECTEUR EN CHEF
DES GRAINS POUR LE CANADA
51. (1) La demande de réinspection ainsi que l’échantillon vi­
sés au paragraphe 70(5) de la Loi sont transmis à l’inspecteur en
chef des grains pour le Canada dans les cinq jours suivant la date
de l’inspection initiale.
(2) La demande comporte les renseignements suivants :
a) la désignation du lot de grain d’où provient l’échantillon;
b) le nom et l’emplacement de l’installation terminale agréée
où l’échantillon a été prélevé; c) la date de l’inspection initiale; d) le grade attribué au lot de grain ainsi que les impuretés que
le grain contient. (3) L’échantillon est, à la fois : a) d’au moins 1 kg;
b) prélevé de façon à représenter un échantillon moyen et ca­
ractéristique du lot de grain dont il provient;
c) expédié en port payé, dans un contenant qui en préservera
l’intégrité;
d) accompagné d’un formulaire accepté par la Commission sur
lequel sont indiqués le nom et l’adresse postale de chacun des
destinataires du rapport sur le grade et les impuretés;
e) identifié par un numéro ou un autre élément que l’expéditeur
n’a utilisé pour aucun autre échantillon au cours de la même
campagne agricole.
ÉCHANTILLONNAGE DU GRAIN QUI N’A PAS ÉTÉ INSPECTÉ AU MOMENT DE SA RÉCEPTION À UNE INSTALLATION TERMINALE AGRÉÉE
52. L’échantillonnage visé au paragraphe 70.1(2) de la Loi
s’effectue de la façon suivante :
a) chaque échantillon est prélevé au moment du chargement du
grain sur le wagon;
b) il est d’au moins 1 kg;
c) il est prélevé de façon à représenter un échantillon moyen et
caractéristique du lot de grain dont il provient;
d) il est expédié en port payé à la Commission, dans un conte­
nant qui en préservera l’intégrité.
ÉCHANTILLONNAGE DU GRAIN À SA RÉCEPTION D’UNE INSTALLATION TERMINALE AGRÉÉE OÙ IL N’A PAS FAIT L’OBJET D’UNE INSPECTION
52.1 L’échantillonnage visé au paragraphe 70.4(2) de la Loi
s’effectue de la façon suivante :
a) chaque échantillon est d’au moins 1 kg;
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
677
(b) be taken in such a manner as to ensure that it is an average
and representative sample of the parcel of grain from which it
is taken; and
(c) be forwarded to the Commission, with all shipping charges
prepaid, in a container that will maintain the integrity of the
sample.
13. The portion of section 53 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
53. If the operator of a licensed terminal elevator wishes to
obtain the permission of the Commission under paragraph 75(b)
of the Act to discharge from the elevator grain containing dock­
age, the operator shall make a written request to the Commission
stating
14. The portion of section 57 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
57. The operator of a licensed terminal elevator may specially
bin any grain if either
15. The heading before section 58 and sections 58 to 60 of
the Regulations are replaced by the following:
14. Le passage de l’article 57 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
57. L’exploitant d’une installation terminale agréée peut stoc­
ker du grain en cellule si :
15. L’intertitre précédant l’article 58 et les articles 58 à 60
du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
TERMINAL ELEVATOR RECEIPTS
RÉCÉPISSÉS D’INSTALLATION TERMINALE
58. A terminal elevator receipt shall be in Form 9 of Sched­
ule 4.
58. Le récépissé d’installation terminale doit être conforme à la
formule 9 de l’annexe 4.
COMPULSORY REMOVAL OF GRAIN FROM
LICENSED TERMINAL ELEVATORS
ENLÈVEMENT OBLIGATOIRE DU GRAIN DES
59. (1) A notice in writing given by the operator of a licensed
terminal elevator to the last known holder of a terminal elevator
receipt under section 77 of the Act shall
(a) be delivered to the holder of the receipt in person or sent by
registered mail to the holder’s latest known address;
(b) show the numbers of the elevator receipts issued in respect
of the grain to be removed from the elevator;
(c) make the demand that the grain be removed from the eleva­
tor; and
(d) show the final date by which the holder is required to take
delivery of the grain.
59. (1) L’avis écrit donné par l’exploitant d’une installation
terminale au dernier détenteur connu d’un récépissé d’installation
terminale, en application de l’article 77 de la Loi, satisfait aux
exigences suivantes :
a) il est remis en mains propres ou expédié par courrier re­
commandé à sa dernière adresse connue;
b) il porte les numéros des récépissés établis pour le grain à en-
lever de l’installation; c) il comporte une mention exigeant l’enlèvement du grain de
l’installation; d) il indique la date limite à laquelle le détenteur est tenu de
prendre livraison du grain. (2) L’exploitant de l’installation terminale agréée qui donne
l’avis en transmet en même temps copie à la Commission.
(2) If the operator of a licensed terminal elevator gives the no­
tice in accordance with subsection (1), the operator shall at the
same time forward a copy of the notice to the Commission.
16. Paragraph 70(1)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) any grain for export by container on the condition that the
Commission is presented, in an electronic format acceptable to
the Commission, with a report respecting any grain exports that
took place during the preceding week.
17. Form 3 of Schedule 2 to the Regulations is repealed.
b) il est prélevé de façon à représenter un échantillon moyen et
caractéristique du lot de grain dont il provient;
c) il est expédié en port payé à la Commission, dans un conte­
nant qui en préservera l’intégrité. 13. Le passage de l’article 53 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
53. L’exploitant d’une installation terminale agréée qui désire
obtenir l’autorisation de la Commission prévue à l’alinéa 75b) de
la Loi pour décharger du grain contenant des impuretés en fait la
demande par écrit à la Commission en indiquant :
INSTALLATIONS TERMINALES AGRÉÉES
20. Form 15 of Schedule 4 to the French version of the
Regulations is amended by replacing “tonne” with “tonne
métrique”.
16. L’alinéa 70(1)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) tout grain destiné à l’exportation par conteneur, à condition
de présenter à la Commission un rapport sur les exportations de
la semaine précédente, sur tout support électronique accepté
par celle-ci.
17. La formule 3 de l’annexe 2 du même règlement est
abrogée.
18. La formule 9 de l’annexe 4 du même règlement est
remplacée par la formule 9 de l’annexe du présent règlement.
19. La formule 10 de l’annexe 4 du même règlement est
abrogée.
20. À la formule 15 de l’annexe 4 de la version française
du même règlement, « tonne » est remplacé par « tonne
métrique ».
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
21. These Regulations come into force on August 1, 2013.
21. Le présent règlement entre en vigueur le 1er août 2013.
18. Form 9 of Schedule 4 to the Regulations is replaced by
the Form 9 set out in the schedule to these Regulations.
19. Form 10 of Schedule 4 to the Regulations is repealed.
678
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
SCHEDULE
(Section 18)
SCHEDULE 4
(Section 58)
FORM 9
TERMINAL ELEVATOR RECEIPT
Receipt number:
Date of issue:
Name of elevator company:
This acknowledges receipt of grain of the kind, grade and quantity referred to in this form, in store in our elevator located at ____________________________________
for the account of ___________________________________________________.
Grain
Protein (%)
Grade
Net tonnes
Dockage (%)
Delivered via rail (ID)
Delivered via truck (ID)
Vessel name
Date grain received
Accrued storage paid to date
WARNING: If the charges accruing under this receipt have been unpaid for more
than one year, the grain may be sold and after that the holder is entitled to receive,
on surrender of this receipt, only the money received from the grain less those
charges and the costs of sale.
WARNING: The right of a holder of this receipt to obtain delivery of grain referred
to in the receipt may be altered by the issuer by notice to the last holder known to
them. Every holder must notify the issuer of their name and address without delay.
NOTE: If this receipt is issued for grain referred to in subsection 71(2) of the Canada Grain Act, the following statement is required to be printed on the form: “This
receipt is subject to recall and adjustment”.
[13-1-o]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
679
ANNEXE
(article 18)
ANNEXE 4
(article 58)
FORMULE 9
RÉCÉPISSÉ D’INSTALLATION TERMINALE Numéro du récépissé :
Date d’émission :
Société exploitant l’installation :
Nous accusons réception du grain mentionné ci-dessous (type, grade et quantité), stocké dans notre installation située à ________________________________________
pour le compte de _____________________________________.
Grain
Teneur en protéines (%)
Grade
Tonnes métriques nettes
Taux d’impuretés (%)
Livré par wagon (ID)
Livré par camion (ID)
Nom du navire
Date de réception du grain
Frais de stockage accumulés payés à ce jour
AVERTISSEMENT : Lorsque les frais dus aux termes de ce récépissé le sont
depuis plus d’un an, le grain peut être vendu, auquel cas le détenteur n’a, par la
suite, que le droit de recevoir, sur remise du présent récépissé, le produit de la
vente du grain, défalcation faite de ces frais et des frais de vente.
AVERTISSEMENT : Le droit du détenteur du présent récépissé d’obtenir livraison
du grain qui y est mentionné peut être modifié par l’émetteur du récépissé sur avis
au dernier détenteur connu de lui. Tout détenteur doit immédiatement notifier à
l’émetteur du récépissé son nom et son adresse.
REMARQUE : Si le récépissé est émis pour du grain visé au paragraphe 71(2) de la Loi sur les grains du Canada, la présente doit comporter la mention suivante :
« Le présent récépissé est établi sous réserve de retrait et de rectification ».
[13-1-o]
Le 30 mars 2013
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 147, No. 13 — March 30, 2013
(An asterisk indicates a notice previously published.)
681
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Transport, Dept. of
Canada Marine Act
Vancouver Fraser Port Authority — Supplementary
letters patent .................................................................... 637 Canada Shipping Act, 2001 Eastern Canada Response Corporation Ltd. ....................... 638 COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
MISCELLANEOUS NOTICES
Income Tax Act
Converium Reinsurance (North America) Inc. (n.k.a. Finial Revocation of registration of charities ................................ 646 Reinsurance Company) and National Liability & Fire Canadian Radio-television and Telecommunications
Insurance Company, assumption reinsurance agreement....
Commission
* Equitable Trust Company (The), letters patent of
Decisions
continuance.........................................................................
2013-130 to 2013-132, 2013-137, 2013-139 and Fidelity National Title Insurance Company, assumption
2013-143 to 2013-146..................................................... 648 reinsurance agreement ........................................................
* Notice to interested parties .................................................. 648 FONDATION GUADELOUPE INC. (LA), surrender of
charter .................................................................................
GOVERNMENT HOUSE
ICICI Bank Canada, reduction of stated capital .....................
Awards to Canadians .......................................................... 606 * Ironshore Insurance Ltd., application to establish a
Canadian branch .................................................................
GOVERNMENT NOTICES
Luz a las Naciones Ministries Inc., relocation of
Bank of Canada
head office ..........................................................................
Statement of financial position as at February 28, 2013 ..... 643 * Massachusetts Mutual Life Insurance Company, release
Citizenship and Immigration, Dept. of
of assets...............................................................................
Immigration and Refugee Protection Act
MUSLIMSERV INC., surrender of charter............................
Ministerial Instructions Respecting the Start-up Business NRG Victory Reinsurance Limited and National Liability &
Class................................................................................ 607 Fire Insurance Company, assumption reinsurance Environment, Dept. of the
agreement............................................................................
Canadian Environmental Protection Act, 1999 6657427 Canada Inc., surrender of charter.............................
Notice with respect to certain organic flame retardant substances ....................................................................... 613 PARLIAMENT
Industry, Dept. of
House of Commons
Canada Corporations Act
* Filing applications for private bills (First Session,
Application for surrender of charter.................................... 634 Forty-First Parliament)....................................................
Supplementary letters patent............................................... 635 Supplementary letters patent — Name change ................... 635 PROPOSED REGULATIONS
Radiocommunication Act
Canadian Grain Commission
SMSE-002-13 — Release of new issue of ICES-002 ......... 636 Canada Grain Act
Notice of Vacancy
Regulations Amending the Canada Grain Regulations.......
Public Service Labour Relations Board .............................. 640 650 650 651 651 651 652 653 653 653 654 654 645 656 682
Canada Gazette Part I
March 30, 2013
INDEX
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Industrie,
min. de l’
Vol. 147, no 13 — Le 30 mars 2013 Loi sur la radiocommunication
SMSE-002-13 — Publication de la nouvelle édition de la
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
NMB-002 ........................................................................
Loi sur les corporations canadiennes Demande d’abandon de charte............................................
AVIS DIVERS
Lettres patentes supplémentaires ........................................
Banque ICICI du Canada, réduction de capital déclaré .......... 651 Lettres patentes supplémentaires — Changement * Compagnie d’assurance mutuelle Massachusetts (La), de nom.............................................................................
libération d’actif.................................................................. 653 Transports, min. des
Compagnie d’assurance titres Fidelity National, convention
Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada
de réassurance aux fins de prise en charge.......................... 651 Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée.........
Converium Reinsurance (North America) Inc. (n.k.a. Finial Loi maritime du Canada
Reinsurance Company) et National Liability & Fire Administration portuaire de Vancouver Fraser — Lettres
Insurance Company, convention de réassurance patentes supplémentaires.................................................
aux fins de prise en charge.................................................. 650 * Équitable, Compagnie de fiducie (L’), lettres patentes de
COMMISSIONS
prorogation.......................................................................... 650 Agence du revenu du Canada
FONDATION GUADELOUPE INC. (LA), abandon de Loi de l’impôt sur le revenu
charte .................................................................................. 651 Révocation de l’enregistrement d’organismes de
* Ironshore Insurance Ltd., demande d’établissement d’une
bienfaisance ....................................................................
succursale canadienne......................................................... 652 Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
Luz a las Naciones Ministries Inc., changement de lieu du
canadiennes
siège social.......................................................................... 653 * Avis aux intéressés ..............................................................
MUSLIMSERV INC., abandon de charte .............................. 653 Décisions
NRG Victory Reinsurance Limited et National Liability &
2013-130 à 2013-132, 2013-137, 2013-139 et 2013-143 à
Fire Insurance Company, convention de réassurance aux
2013-146 .........................................................................
fins de prise en charge ........................................................ 654 6657427 Canada Inc., abandon de charte ............................... 654 PARLEMENT
Chambre des communes
AVIS DU GOUVERNEMENT
* Demandes introductives de projets de loi privés
Avis de poste vacant
(Première session, quarante et unième législature) .........
Commission des relations de travail dans la fonction publique .......................................................................... 640 RÈGLEMENTS PROJETÉS
Banque du Canada
Commission canadienne des grains
État de la situation financière au 28 février 2013................ 644 Loi sur les grains du Canada
Citoyenneté et de l’Immigration, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les grains du
Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
Canada ............................................................................
Instructions ministérielles concernant la catégorie
« démarrage d’entreprise ».............................................. 607 RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Environnement, min. de l’
Décorations à des Canadiens ..............................................
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Avis concernant certaines substances ignifuges organiques....................................................................... 613 636 634 635 635 638 637 646 648 648 645 656 606 If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising