Manual 18143230

Manual 18143230
Vol. 147, no 51
Vol. 147, No. 51
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, DECEMBER 21, 2013
OTTAWA, LE SAMEDI 21 DÉCEMBRE 2013
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2013, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgc­
pwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 2 janvier 2013 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2013
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2013
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2013
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 147, No. 51 — December 21, 2013
Vol. 147, no 51 — Le 21 décembre 2013
2943
Government notices .........................................................
2944
Avis du gouvernement .....................................................
2944
Parliament
House of Commons .....................................................
Bills assented to ...........................................................
Chief Electoral Officer ................................................
2947
2947
2947
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Projets de loi sanctionnés ............................................
Directeur général des élections ....................................
2947
2947
2947
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2948
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2948
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2957
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2957
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2960
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2960
Index ...............................................................................
3001
Index ...............................................................................
3002
2944
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Ministerial Condition No. 15543a (Variation to Ministerial
Condition No. 15543)
Condition ministérielle no 15543a (Modification de la Condition
ministérielle no 15543)
Ministerial Condition
Condition ministérielle
(Subsection 84(3) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
[Paragraphe 84(3) de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999)]
Whereas the Minister of the Environment and the Minister of
Health have assessed information pertaining to the substance
poly[oxy(methyl-1,2-ethanediyl)], α-sulfo-ω-hydroxy-, branched
alkyl ethers, sodium salts;
Whereas the ministers suspect that the substance is toxic or ca­
pable of becoming toxic within the meaning of section 64 of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999;
And whereas the Minister of the Environment had imposed
Ministerial Condition No. 15543 pertaining to the substance
poly[oxy(methyl-1,2-ethanediyl)], α-sulfo-ω-hydroxy-, branched
alkyl ethers, sodium salts on July 2, 2009,
The Minister of the Environment, pursuant to subsection 84(3)
of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, hereby
varies Ministerial Condition No. 15543 in accordance with the
conditions of the following annex.
LEONA AGLUKKAQ
Minister of the Environment
Attendu que la ministre de l’Environnement et la ministre de la
Santé ont évalué les renseignements dont elles disposent con­
cernant la substance α-sulfo-ω-hydroxypoly[oxy(méthyléthane­
1,2-diyl)], éthers-alkyliques ramifiés, sels de sodium;
Attendu que les ministres soupçonnent que la substance est ef­
fectivement ou potentiellement toxique au sens de l’article 64 de
la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu que le ministre de l’Environnement a imposé la Con­
dition ministérielle no 15543 concernant la substance α-sulfo­
ω-hydroxypoly[oxy(méthyléthane-1,2-diyl)], éthers-alkyliques rami­
fiés, sels de sodium le 2 juillet 2009,
Par les présentes, la ministre de l’Environnement, en vertu du
paragraphe 84(3) de la Loi canadienne sur la protection de l’envi­
ronnement (1999), modifie la Condition ministérielle no 15543
conformément à l’annexe ci-après.
La ministre de l’Environnement
LEONA AGLUKKAQ
ANNEX
ANNEXE
(Subsection 84(3) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
[Paragraphe 84(3) de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999)]
1. The Annex of Ministerial Condition No. 15543 is re­
placed by the following:
ANNEX
1. L’annexe de la Condition ministérielle no 15543 est rem­
placée par ce qui suit :
ANNEXE
Conditions
Conditions
1. The following definitions apply in these ministerial
1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux présentes condi­
conditions:
tions ministérielles :
“notifier” means the person who has, on March 4, 2009, provided « déchets » s’entend notamment des effluents générés par le rin­
to the Minister of the Environment the prescribed information çage des contenants utilisés pour la substance, des effluents des
concerning the substance, in accordance with subsection 81(1) of procédés contenant la substance ainsi que de toute quantité rési­
the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
duelle de la substance.
“substance” means poly[oxy(methyl-1,2-ethanediyl)], α-sulfo-ω­ « déclarant » s’entend de la personne qui, le 4 mars 2009, a fourni
hydroxy-, branched alkyl ethers, sodium salts. au ministre de l’Environnement les renseignements réglementai­
“waste” includes effluents resulting from rinsing vessels that con­ res concernant la substance conformément au paragraphe 81(1) de
tained the substance, process effluents that contain the substance la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
and any residual amounts of the substance.
« substance » s’entend d’α-sulfo-ω-hydroxypoly[oxy(méthyléthane­
1,2-diyl)], éthers-alkyliques ramifiés, sels de sodium.
2. Le déclarant peut importer ou fabriquer la substance confor­
2. The notifier may import or manufacture the substance in ac­
mément aux présentes conditions ministérielles.
cordance with the present ministerial conditions.
Restriction
Restriction
3. The notifier may import or manufacture the substance to use
it only in oil production operations or to transfer its physical
3. Le déclarant peut importer ou fabriquer la substance afin de
l’utiliser dans des opérations de production de pétrole ou d’en
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2945
possession or control to a person who will use it only in these
operations.
4. At least 60 days prior to beginning manufacturing the sub­
stance in Canada, the notifier shall inform the Minister of the
Environment, in writing, and provide the following information:
(a) the information specified in item 5 of Schedule 10 to
the New Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(b) the information specified in paragraph 11(c) of Schedule 11
to those Regulations;
(c) a brief description of the manufacturing process that details
the reactants and monomers used, reaction stoichiometry, batch
or continuous nature of the process and scale of the process;
(d) a flow diagram of the manufacturing process that includes
features such as process tanks, holding tanks and distillation
towers; and
(e) a brief description of the major steps in manufacturing
operations, the chemical conversions, the points of entry of all
reactants, the points of release of the substance and the pro­
cesses to eliminate environmental releases.
transférer la possession matérielle ou le contrôle à une personne
qui l’utilisera de la sorte.
4. Au moins 60 jours avant le début de la fabrication de la
substance au Canada, le déclarant informe par écrit la ministre de
l’Environnement et lui fournit les renseignements suivants :
a) les renseignements prévus à l’article 5 de l’annexe 10 du
Règlement sur les renseignements concernant les substances
nouvelles (substances chimiques et polymères);
b) les renseignements prévus à l’alinéa 11c) de l’annexe 11 de
ce règlement;
c) une courte description du processus de fabrication, des mo­
nomères et des réactifs utilisés, de la stœchiométrie de la réac­
tion ainsi que de la nature (par lots ou en continu) et de
l’échelle du procédé;
d) un organigramme du processus de fabrication indiquant
entre autres les réservoirs de traitement, les réservoirs de réten­
tion et les tours de distillation;
e) une courte description des principales étapes des opérations
de fabrication, des conversions chimiques, des points d’entrée
de tous les réactifs, des points de rejet de la substance et des
processus d’élimination des rejets environnementaux.
Handling and Disposal of the Substance
Restrictions visant la manipulation et
la disposition de la substance
5. The notifier or the person to whom the substance has been
transferred must collect any waste in their physical possession or
under their control and destroy or dispose of it in the following
manner:
(a) on-shore deep-well injection in accordance with the laws of
the jurisdiction where the well is located;
(b) incineration in accordance with the laws of the jurisdiction
where the disposal facility is located; or
(c) deposition in a secure landfill, in accordance with the laws of
the jurisdiction where the landfill is located, if it cannot be de­
stroyed or disposed of in accordance with paragraph (a) or (b).
5. Le déclarant ou la personne à qui la substance a été transfé­
rée doit recueillir tous les déchets en sa possession ou sous son
contrôle et les détruire ou les éliminer de la manière suivante :
a) en les injectant dans un puits terrestre profond conformé­
ment aux lois applicables au lieu où est situé le puits; b) en les incinérant conformément aux lois applicables au lieu
où est située l’installation d’incinération; c) en les enfouissant dans un lieu d’enfouissement sécuritaire,
conformément aux lois applicables dans ce lieu, lorsqu’il n’est
pas possible de les détruire ou de les éliminer conformément
aux alinéas a) ou b).
Environmental Release
Rejet environnemental
6. Where any release of the substance to the environment
occurs other than an injection into a petroleum reservoir for the
purposes of oil production, the person who has the physical pos­
session or control of the substance shall immediately take all
measures necessary to prevent any further release and to limit the
dispersion of any release. Furthermore, the person shall inform
the Minister of the Environment immediately by contacting an en­
forcement officer, designated under the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, of the Environment Canada Regional Office
that is closest to where the release occurred.
6. Si un rejet de la substance dans l’environnement se produit
autre qu’une injection dans un réservoir de pétrole lors d’opéra­
tions de production de pétrole, la personne qui a la possession
matérielle ou le contrôle de la substance prend immédiatement
toutes les mesures appropriées pour prévenir tout rejet additionnel
et pour en limiter la dispersion. De plus, la personne doit en avi­
ser la ministre de l’Environnement immédiatement en communi­
quant avec un agent de l’autorité désigné en vertu de la Loi cana­
dienne sur la protection de l’environnement (1999) au bureau
régional d’Environnement Canada le plus près du lieu du rejet.
Record-keeping Requirements
Exigences en matière de tenue de registres
7. (1) The notifier shall maintain electronic or paper records,
with any documentation supporting the validity of the information
contained in these records, indicating
(a) the quantity of the substance that the notifier manufactures,
imports, purchases, sells and uses;
(b) the name and address of each person to whom the notifier
transfers the physical possession or control of the substance;
and
(c) the name and address of the person in Canada who has dis­
posed of the substance or of waste for the notifier, the method
used to do so, and the quantities of the substance or waste
shipped to that person.
7. (1) Le déclarant tient des registres papier ou électroniques,
accompagnés de toute documentation validant l’information qu’ils
contiennent, indiquant :
a) les quantités de la substance que le déclarant fabrique, im­
porte, achète, vend et utilise; b) le nom et l’adresse de chaque personne à qui il transfère la
possession matérielle ou le contrôle de la substance;
c) le nom et l’adresse de la personne, au Canada, qui a éliminé la
substance ou les déchets pour le déclarant, la méthode utilisée
pour ce faire et les quantités de substance ou de déchets qui ont
été expédiées à cette personne.
2946
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
(2) The notifier shall maintain electronic or paper records men­
tioned in subitem (1) at the notifier’s principal place of business in
Canada for a period of at least five years after they are made.
(2) Le déclarant conserve les registres tenus conformément au
paragraphe (1) à son établissement principal au Canada pour une
période d’au moins cinq ans après leur création.
Other Requirements
Autres exigences
8. The notifier shall inform any person to whom they transfer
the physical possession or control of the substance or of waste, in
writing, of the terms of the present ministerial conditions. The
notifier shall obtain, prior to any transfer of the substance, written
confirmation from this person that they were informed of the
terms of the present ministerial conditions. This written confirma­
tion shall be maintained at the notifier’s principal place of busi­
ness in Canada for a period of at least five years from the day it
was received.
8. Le déclarant informe par écrit toute personne à qui il trans­
fère la possession matérielle ou le contrôle de la substance ou des
déchets de l’existence des présentes conditions ministérielles et
exige de cette personne, avant le transfert, une déclaration écrite
indiquant qu’elle a été informée de l’existence des présentes con­
ditions ministérielles. Le déclarant conserve cette déclaration à
son établissement principal au Canada pour une période d’au
moins cinq ans après sa réception.
Coming into Force
Entrée en vigueur
2. The present variation to Ministerial Condition No. 15543
comes into force on December 2, 2013.
2. Les présentes modifications à la Condition ministérielle
no 15543 entrent en vigueur le 2 décembre 2013.
[51-1-o]
[51-1-o]
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2947
ParlIament
Parlement
HOUSe OF COmmOnS
CHamBre DeS COmmUneS
Second Session, Forty-First Parliament
Deuxième session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 19, 2013.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 19 octobre 2013.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
rOYal aSSent
SanCtIOn rOYale
Thursday, December 12, 2013
Le jeudi 12 décembre 2013
This day at five thirty-four in the afternoon, His Excellency the
Governor General proceeded to the Chamber of the Senate, in the
Parliament Buildings, and took his seat at the foot of the Throne.
The Members of the Senate being assembled, His Excellency the
Governor General was pleased to command the attendance of the
House of Commons, and that House being present, the following
Bills were assented to in Her Majesty’s name by His Excellency
the Governor General:
An Act to amend the Museums Act in order to establish the Can­
adian Museum of History and to make consequential amend­
ments to other Acts
(Bill C-7, chapter 38, 2013)
An Act for granting to Her Majesty certain sums of money for
the federal public administration for the financial year ending
March 31, 2014
(Bill C-19, chapter 39, 2013)
A second act to implement certain provisions of the budget
tabled in Parliament on March 21, 2013 and other measures
(Bill C-4, chapter 40, 2013)
Aujourd’hui à dix-sept heures trente-quatre, Son Excellence le
Gouverneur général est venu à la Chambre du Sénat, en l’Hôtel du
Parlement, et a pris place au pied du Trône. Les membres du Sénat
étant assemblés, il a plu à Son Excellence le Gouverneur général
d’ordonner à la Chambre des communes d’être présente, et, cette
Chambre étant présente, Son Excellence le Gouverneur général, au
nom de Sa Majesté, a sanctionné les projets de loi suivants :
GARY W. O’BRIEN
Clerk of the Senate and
Clerk of the Parliaments
Loi modifiant la Loi sur les musées afin de constituer le Musée
canadien de l’histoire et apportant des modifications corréla­
tives à d’autres lois
(Projet de loi C-7, chapitre 38, 2013)
Loi portant octroi à Sa Majesté de crédits pour l’administration
publique fédérale pendant l’exercice se terminant le 31 mars
2014
(Projet de loi C-19, chapitre 39, 2013)
Loi no 2 portant exécution de certaines dispositions du budget
déposé au Parlement le 21 mars 2013 et mettant en œuvre
d’autres mesures
(Projet de loi C-4, chapitre 40, 2013)
Le greffier du Sénat et
greffier des Parlements
GARY W. O’BRIEN
[51-1-o]
[51-1-o]
CHIeF eleCtOral OFFICer
DIreCteUr GÉnÉral DeS ÉleCtIOnS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Return of members elected at the November 25, 2013, by-elections
Rapport de députés élus aux élections partielles du 25 novembre
2013
Notice is hereby given that the above-mentioned notice was
published as Extra Vol. 147, No. 8, on Wednesday, December 11,
2013.
Avis est par les présentes donné que l’avis susmentionné a été
publié dans l’édition spéciale vol. 147, no 8, le mercredi 11 décem­
bre 2013.
[51-1-o]
[51-1-o]
2948
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEAL
APPEL
Notice No. HA-2013-021
Avis no HA-2013-021
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold a public hearing to consider the appeal referenced hereunder.
This hearing will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s
Hearing Room No. 2, 18th Floor, 333 Laurier Avenue West,
Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should
contact the Tribunal at 613-998-9908 to obtain further informa­
tion and to confirm that the hearing will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
tiendra une audience publique afin d’entendre l’appel mentionné
ci-dessous. L’audience débutera à 9 h 30 et aura lieu dans la salle
d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, 333, avenue Laurier
Ouest, Ottawa (Ontario). Les personnes intéressées qui ont
l’intention d’assister à l’audience doivent s’adresser au Tribunal
en composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de rensei­
gnements ou si elles veulent confirmer la date de l’audience.
Customs Act
Loi sur les douanes
Home Depot of Canada Inc. v. President of the Canada Border Services Agency
Date of Hearing:
Appeal No.:
January 14, 2014
AP-2013-032
Goods in Issue:
Issue:
Martha Stewart Folding Fabric Drawers
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 6307.90.99 as other made-up articles, including dress
patterns, of other textile materials, as determined by the
President of the Canada Border Services Agency, or should be
classified under tariff item No. 4819.20.00 as folding cartons,
boxes and cases, of non-corrugated paper or paperboard, as
claimed by Home Depot of Canada Inc.
Tariff Items at
Issue:
Home Depot of Canada Inc.—4819.20.00
President of the Canada Border Services Agency—6307.90.99
December 11, 2013
Home Depot du Canada Inc. c. Président de l’Agence des services frontaliers du
Canada
Date de l’audience : 14 janvier 2014
Appel no :
AP-2013-032
Marchandises en
cause :
Tiroirs pliables en tissu Martha Stewart
Question en litige : Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 6307.90.99 à titre d’autres
articles confectionnés, y compris les patrons de vêtements,
d’autres matières textiles, comme l’a déterminé le président
de l’Agence des services frontaliers du Canada, ou si elles
doivent être classées dans le numéro tarifaire 4819.20.00 à
titre de boîtes et cartonnages, pliants, en papier ou carton non
ondulé, comme le soutient Home Depot du Canada Inc.
Numéros tarifaires
en cause :
Home Depot du Canada Inc. — 4819.20.00
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
6307.90.99
Le 11 décembre 2013
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[51-1-o]
[51-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Textiles and apparel
Textiles et vêtements
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2013-026) from Flag Connec­
tion Inc. (Flag), of Lion’s Head, Ontario, concerning a pro­
curement (Solicitation No. B8817-120110/A) by the Department
of Public Works and Government Services (PWGSC) on behalf
of the Department of Citizenship and Immigration. The solicita­
tion is for the provision of Canadian flags for promotional use.
Pursuant to subsection 30.13(2) of the Canadian International
Trade Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian Inter­
national Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice
is hereby given that the Tribunal has decided to conduct an in­
quiry into the complaint.
Flag alleges that PWGSC improperly evaluated its proposal.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a re­
çu une plainte (dossier no PR-2013-026) déposée par Flag
Connection Inc. (Flag), de Lion’s Head (Ontario), concernant un
marché (invitation no B8817-120110/A) passé par le ministère des
Travaux publics et des Services gouvernementaux (TPSGC) au
nom du ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration. L’invita­
tion porte sur la fourniture de drapeaux du Canada à des fins
promotionnelles. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi
sur le Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragra­
phe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien du
commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la
présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur la plainte.
Flag allègue que TPSGC a incorrectement évalué sa
proposition.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2949
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, ave­
nue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613­
993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Le 11 décembre 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[51-1-o]
[51-1-o]
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue West,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
December 11, 2013
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
ORDER
ORDONNANCE
Thermoelectric containers
Conteneurs thermoélectriques
Notice is hereby given that, on December 9, 2013, pursuant to
paragraph 76.03(12)(b) of the Special Import Measures Act, the
Canadian International Trade Tribunal continued its finding (Ex­
piry Review No. RR-2012-004) in respect of thermoelectric con­
tainers that provide cooling and/or warming with the use of a
passive heat sink and a thermoelectric module, excluding liquid
dispensers, originating in or exported from the People’s Republic
of China.
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Avis est donné par la présente que, le 9 décembre 2013,
conformément à l’alinéa 76.03(12)b) de la Loi sur les mesures
spéciales d’importation, le Tribunal canadien du commerce exté­
rieur a prorogé ses conclusions (réexamen relatif à l’expiration
no RR-2012-004) concernant les conteneurs thermoélectriques qui
permettent le refroidissement et/ou le réchauffement au moyen
d’un dissipateur thermique statique et d’un module thermoélectri­
que, à l’exception de distributeurs de liquide, originaires ou ex­
portés de la République populaire de Chine.
Ottawa, le 9 décembre 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[51-1-o]
[51-1-o]
Ottawa, December 9, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodif­
fusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Deman­
des de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est impor­
tant de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des do­
cuments originaux du Conseil. Les documents originaux contien­
nent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur
le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux
bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs,
tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les
avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil
sous « Instances publiques ».
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Com­
mission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relat­
ing to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
2950
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between December 6, 2013, and December 12, 2013:
Dufferin Communications Inc.
Brampton, Ontario
2013-1704-0
Technical amendment for CIAO-AM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: January 28, 2014
Erin Community Radio
Orangeville, Ontario
2013-1714-9
Addition of a transmitter for CHES-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: January 28, 2014
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 6 décembre 2013 et le 12 décembre 2013 :
Dufferin Communications Inc.
Brampton (Ontario)
2013-1704-0
Modification technique pour CIAO-AM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 28 janvier 2014
Erin Community Radio
Orangeville (Ontario)
2013-1714-9
Ajout d’un émetteur pour CHES-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 28 janvier 2014
[51-1-o]
[51-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION
AVIS DE CONSULTATION
2013-663
December9, 2013
2013-663
Le 9 décembre 2013
Notice of hearing
Avis d’audience
February 26, 2014
Gatineau, Quebec
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: January 27, 2014
The Commission will hold a hearing on February 26, 2014, at
9:00 a.m., at the Commission headquarters, 1 Promenade du Port­
age, Gatineau, Quebec. The Commission intends to consider the
following applications, subject to interventions, without the ap­
pearance of the parties:
1. Andrew Kowalchuk, on behalf of a corporation to be
incorporated
Across Canada
Application for a broadcasting licence to operate a national
English-language specialty Category B service to be known as
Cycle TV.
2. Cobequid Radio Society
Lower Sackville, Nova Scotia
Application for a broadcasting licence to operate an Englishlanguage community FM radio station in Lower Sackville.
Le 26 février 2014
Gatineau (Québec)
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 27 janvier 2014
Le Conseil tiendra une audience le 26 février 2014, à 9 h,
à l’administration centrale, 1, promenade du Portage, Gatineau
(Québec). Le Conseil entend étudier les demandes suivantes, sous
réserve d’interventions, sans la comparution des parties :
3. Hubbards Radio Society
Hubbards, Nova Scotia
Application for a broadcasting licence to operate an Englishlanguage community FM radio station in Hubbards.
4. James Nelson, on behalf of a corporation to be incorporated
Kanesatake, Quebec
Application for a broadcasting licence to operate a low-power
Type B Native FM radio station in Kanesatake, which would
operate in the English and Mohawk languages.
1. Andrew Kowalchuk, au nom d’une société devant être
constituée
L’ensemble du Canada
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter un service national de catégorie B spécialisé de
langue anglaise devant s’appeler Cycle TV.
2. Cobequid Radio Society
Lower Sackville (Nouvelle-Écosse)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM communautaire de langue
anglaise à Lower Sackville.
3. Hubbards Radio Society
Hubbards (Nouvelle-Écosse)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM communautaire de langue
anglaise à Hubbards.
4. James Nelson, au nom d’une société devant être constituée
Kanesatake (Québec)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM autochtone de type B de
faible puissance à Kanesatake, laquelle serait exploitée en lan­
gues anglaise et mohawk.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
5. My Broadcasting Corporation
Orangeville, Ontario
Application for a broadcasting licence to operate an Englishlanguage commercial FM radio station in Orangeville.
6. R.B. Communications Ltd.
Welland, Ontario
Application for a broadcasting licence to operate an Englishlanguage commercial FM radio station in Welland.
7. Justin Godin, on behalf of a corporation to be incorporated
French River, Ontario
Application for a broadcasting licence to operate an Englishlanguage low-power commercial FM radio station in French
River.
8. South Fraser Broadcasting Inc.
Edmonton, Alberta
Application for a broadcasting licence to operate an ethnic
commercial AM radio station in Edmonton.
5. My Broadcasting Corporation
Orangeville (Ontario)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM commerciale de langue
anglaise à Orangeville.
6. R.B. Communications Ltd.
Welland (Ontario)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM commerciale de langue
anglaise à Welland.
7. Justin Godin, au nom d’une société devant être constituée
French River (Ontario)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio FM commerciale de langue
anglaise de faible puissance à French River.
8. South Fraser Broadcasting Inc.
Edmonton (Alberta)
Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une station de radio AM commerciale à caractère
ethnique à Edmonton.
[51-1-o]
[51-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
2013-664
December 10, 2013
2951
2013-664
Le 10 décembre 2013
King’s Kids Promotions Outreach Ministries Inc.
Fort McMurray, Alberta
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the religious specialty radio station CKOS-FM Fort McMurray.
King’s Kids Promotions Outreach Ministries Inc.
Fort McMurray (Alberta)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio spécialisée à caractère religieux
CKOS-FM Fort McMurray.
2013-665
2013-665
December 10, 2013
Le 10 décembre 2013
Various campus and community radio licensees
Various locations across Canada
Approved — Applications to renew the broadcasting licences for
the campus and community radio stations listed in appendices 1
and 2 to the decision.
Divers titulaires de radio de campus et de radio communautaire
Diverses localités au Canada
Approuvé — Demandes en vue de renouveler les licences de
radiodiffusion des stations de radio de campus et de radio com­
munautaire énoncées aux annexes 1 et 2 de la décision.
2013-667
2013-667
December 10, 2013
Le 10 décembre 2013
Stephen Guay
Barriere, British Columbia
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
low-power, English-language commercial FM radio station in
Barriere.
Stephen Guay
Barriere (Colombie-Britannique)
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter une station de radio FM commerciale de
faible puissance de langue anglaise à Barriere.
2013-669
2013-669
December 10, 2013
591989 B.C. Ltd.
Various locations in Ontario
Corus Premium Television Ltd.
Various locations in Ontario
Approved — Applications to renew the broadcasting licences
for the commercial radio stations set out in Appendix 1 to the
decision.
Le 10 décembre 2013
591989 B.C. Ltd.
Diverses localités en Ontario
Corus Premium Television Ltd.
Diverses localités en Ontario
Approuvé — Demandes en vue de renouveler les licences de
radiodiffusion des stations de radio commerciale énoncées à l’an­
nexe 1 de la décision.
2952
2013-670
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
December 11, 2013
2013-670
Le 11 décembre 2013
Bayshore Broadcasting Corporation
Wasaga Beach, Ontario
Approved — Application to renew the broadcasting licence
for the English-language commercial radio station CHGB-FM
Wasaga Beach.
Bayshore Broadcasting Corporation
Wasaga Beach (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue anglaise
CHGB-FM Wasaga Beach.
2013-671
2013-671
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
My Broadcasting Corporation
Peterborough, Ontario
Approved — Application for authority to acquire from
4352416 Canada Inc. the assets of the English-language specialty
radio station CJMB-FM Peterborough, and for a broadcasting
licence to continue the operation of the station.
My Broadcasting Corporation
Peterborough (Ontario)
Approuvé — Demande en vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir
de 4352416 Canada Inc. l’actif de la station de radio spécialisée
de langue anglaise CJMB-FM Peterborough, et d’obtenir une
licence de radiodiffusion pour poursuivre l’exploitation de la
station.
2013-672
2013-672
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Kamloops and Williams Lake, British Columbia
Approved — Application to amend the broadcasting licence for
the English-language radio station CBYK-FM Kamloops.
Société Radio-Canada
Kamloops et Williams Lake (Colombie-Britannique)
Approuvé — Demande en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio de langue
anglaise CBYK-FM Kamloops.
2013-673
2013-673
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
Radio du Golfe inc.
Sainte-Anne-des-Monts, Quebec
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the French-language commercial radio station CJMC-FM Sainte­
Anne-des-Monts and its transmitters CJMC-FM-1 La Martre,
CJMC-FM-2 Mont-Louis, CJMC-FM-3 Les Méchins, CJMC­
FM-4 Grande-Vallée, CJMC-FM-5 Gros-Morne, CJMC­
FM-6 Cloridorme and CJMC-FM-8 Murdochville.
Radio du Golfe inc.
Sainte-Anne-des-Monts (Québec)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue française
CJMC-FM Sainte-Anne-des-Monts et ses émetteurs CJMC-FM-1
La Martre, CJMC-FM-2 Mont-Louis, CJMC-FM-3 Les Méchins,
CJMC-FM-4 Grande-Vallée, CJMC-FM-5 Gros-Morne, CJMC­
FM-6 Cloridorme et CJMC-FM-8 Murdochville.
2013-674
2013-674
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
3885275 Canada Inc.
Toronto, Ontario
Renewed — Renewal of the broadcasting licence for the ethnic
radio station CJSA-FM Toronto.
3885275 Canada Inc.
Toronto (Ontario)
Renouvelé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
la station de radio à caractère ethnique CJSA-FM Toronto.
2013-675
2013-675
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Kamloops, Kelowna and Revelstoke, British Columbia
Approved — Application to amend the broadcasting licences for
the English-language radio stations CBYK-FM Kamloops and
CBTK-FM Kelowna.
Société Radio-Canada
Kamloops, Kelowna et Revelstoke (Colombie-Britannique)
Approuvé — Demande en vue de modifier les licences de radiodiffusion des stations de radio de langue anglaise CBYK-FM
Kamloops et CBTK-FM Kelowna.
2013-676
2013-676
December 11, 2013
Le 11 décembre 2013
Corus Radio Company
St. Thomas, Ontario
Approved — Application to change the authorized contours of the
radio station CFHK-FM St. Thomas.
Corus Radio Company
St. Thomas (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de modifier le périmètre de rayon­
nement autorisé de la station de radio CFHK-FM St. Thomas.
2013-681
2013-681
December 11, 2013
Radio Matagami
Matagami, Quebec
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the community radio station CHEF-FM Matagami.
Le 11 décembre 2013
Radio Matagami
Matagami (Québec)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio communautaire CHEF-FM
Matagami.
Le 21 décembre 2013
2013-682
Gazette du Canada Partie I
December 12, 2013
2013-682
2953
Le 12 décembre 2013
Radio MirAcadie inc.
Miramichi, New Brunswick
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the community radio station CKMA-FM Miramichi and its
transmitter CKMA-FM-1 Neguac.
Radio MirAcadie inc.
Miramichi (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio communautaire CKMA-FM
Miramichi et son émetteur CKMA-FM-1 Neguac.
2013-683
2013-683
December 12, 2013
Société Radio Taïga
Yellowknife, Northwest Territories
Le 12 décembre 2013
Société Radio Taïga
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the community radio station CIVR-FM Yellowknife.
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio communautaire CIVR-FM
Yellowknife.
2013-684
2013-684
December 12, 2013
7590474 Canada Inc.
Laval, Quebec
Le 12 décembre 2013
7590474 Canada Inc.
Laval (Québec)
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the commercial radio station CJLV Laval.
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale CJLV Laval.
2013-686
2013-686
December 12, 2013
Harvard Broadcasting Inc.
Various locations in Saskatchewan and Alberta
Le 12 décembre 2013
Harvard Broadcasting Inc.
Diverses localités en Saskatchewan et en Alberta
Approved — Applications to renew the broadcasting licences
for the commercial radio stations set out in Appendix 1 to the
decision.
Approuvé — Demandes en vue de renouveler les licences de
radiodiffusion des stations de radio commerciale énoncées à l’an­
nexe 1 de la décision.
2013-687
2013-687
December 12, 2013
Blackburn Radio Inc.
Leamington and Chatham, Ontario
Le 12 décembre 2013
Blackburn Radio Inc.
Leamington et Chatham (Ontario)
Approved — Applications to renew the broadcasting licences
for the commercial radio stations CJSP-FM Leamington and
CKSY-FM Chatham.
Approuvé — Demandes en vue de renouveler les licences de
radiodiffusion des stations de radio commerciale CJSP-FM
Leamington et CKSY-FM Chatham.
2013-688
2013-688
December 13, 2013
Riding Mountain Broadcasting Ltd.
Brandon, Manitoba
Le 13 décembre 2013
Riding Mountain Broadcasting Ltd.
Brandon (Manitoba)
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the commercial radio station CKLF-FM Brandon.
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale CKLF-FM Brandon.
2013-689
2013-689
December 13, 2013
New Song Communications Ministries Ltd.
Saint John, New Brunswick
Le 13 décembre 2013
New Song Communications Ministries Ltd.
Saint John (Nouveau-Brunswick)
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the specialty (Christian music) radio station CINB-FM Saint
John.
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio spécialisée (musique chrétienne)
CINB-FM Saint John.
2013-690
2013-690
December 13, 2013
Les Communications Matane inc.
Matane, Quebec
Approved — Application to renew the broadcasting licence
for the French-language commercial radio station CHRM-FM
Matane and its transmitter CHRM-FM-1 Les Méchins.
Le 13 décembre 2013
Les Communications Matane inc.
Matane (Québec)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue française
CHRM-FM Matane et son émetteur CHRM-FM-1 Les Méchins.
2954
Canada Gazette Part I
2013-691
December 21, 2013
December 13, 2013
2013-691
Le 13 décembre 2013
Canadian Hellenic Cable Radio Ltd.
Montréal, Quebec
Approved — Application to renew the broadcasting licences for
the commercial ethnic radio stations CKDG-FM Montréal and
CKIN-FM Montréal.
Hellenic canadien câble radio ltée
Montréal (Québec)
Approuvé — Demande de renouvellement des licences de radiodiffusion des stations de radio commerciale à caractère ethnique
CKDG-FM Montréal et CKIN-FM Montréal.
2013-692
2013-692
December 13, 2013
Le 13 décembre 2013
Radio Témiscamingue incorporée
Ville-Marie, Quebec
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the French-language commercial radio station CKVM-FM VilleMarie and its transmitter CKVM-1-FM Témiscamingue.
Radio Témiscamingue incorporée
Ville-Marie (Québec)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de
radiodiffusion de la station de radio commerciale de langue fran­
çaise CKVM-FM Ville-Marie et son émetteur CKVM-1-FM
Témiscamingue.
2013-693
2013-693
December 13, 2013
Le 13 décembre 2013
Walsh Investments Inc. and Yorkton Broadcasting Company
Limited, partners in a general partnership carrying on
business as GX Radio Partnership
Yorkton, Saskatchewan
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the commercial radio station CFGW-FM Yorkton and its trans­
mitters CFGW-FM-1 Swan River and CKGW-FM-2 Wapella.
Walsh Investments Inc. et Yorkton Broadcasting Company
Limited, associés dans une société en nom collectif
faisant affaires sous le nom de GX Radio Partnership
Yorkton (Saskatchewan)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio commerciale CFGW-FM Yorkton
et ses émetteurs CFGW-FM-1 Swan River et CKGW-FM-2
Wapella.
[51-1-o]
[51-1-o]
(Erratum)
(Erratum)
NATIONAL ENERGY BOARD
OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
APPLICATION TO EXPORT ELECTRICITY TO THE
UNITED STATES
DEMANDE VISANT L’EXPORTATION D’ÉLECTRICITÉ
AUX ÉTATS-UNIS
Teck Metals Ltd.
Teck Metals Ltd.
Notice is hereby given that, in the above-titled notice published
on page 2772 of the Canada Gazette, Part I, Vol. 147, No. 49, on
December 7, 2013, an incomplete list of generation and transmis­
sion facilities in Canada in which the applicant, or its affiliates,
has an interest appeared. That list should read as follows:
Generation facilities:
• Waneta Generating Station (493 MW), Trail, British
Columbia
• Wintering Hills Wind Farm (88 MW), Dalum, Alberta Transmission facilities: • Waneta Substation, Trail, British Columbia
• Emerald Substation, Trail, British Columbia
• Four 60 kV transmission lines (Lines 14–17) that run
from Waneta Generating Station to the Trail Industrial
Operations
• Line 71, 230 kV transmission line that runs between
Waneta and the Bonneville Power Administration’s Bound­
ary Station in the United States, also interconnected to BC
Hydro substation at Nelway
• Wheatland 609S Substation, Wintering Hills Wind Farm,
Dalum, Alberta
Avis est par les présentes donné que dans l’avis susmentionné,
publié à la page 2772 de la Partie I de la Gazette du Canada,
vol. 147, no 49, le 7 décembre 2013, une liste incomplète des ins­
tallations de production ou de transport au Canada dans lesquelles
le demandeur, directement ou par l’entremise de ses sociétés affi­
liées, détient une participation a été publiée. La liste aurait dû se
lire comme suit :
Installations de production :
• Waneta Generating Station (493 MW), Trail (ColombieBritannique)
• Wintering Hills Wind Farm (88 MW), Dalum (Alberta)
Installations de transport :
• Waneta Substation, Trail (Colombie-Britannique)
• Emerald Substation, Trail (Colombie-Britannique)
• Quatre lignes de transmission de 60 kV (lignes 14 à 17) entre
Waneta Generating Station et Trail Industrial Operations
• Ligne 71, ligne de transmission de 230 kV entre Waneta et
Boundary Station de la Bonneville Power Administration
aux États-Unis, aussi interconnectée à la sous-station
BC Hydro à Nelway
• Wheatland 609S Substation, Wintering Hills Wind Farm,
Dalum (Alberta)
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2955
4. Any answer to submissions that the Applicant wishes to pre­
sent in response to items 2 and 3 of this notice of application
and directions on procedure shall be filed with the Secretary of
the Board and served on the party that filed the submission by
January 21, 2014.
SHERI YOUNG
Secretary
De plus, le même avis contenait des dates erronées aux para­
graphes 2 et 4. Ces paragraphes auraient dû se lire comme suit :
2. Les parties qui désirent déposer un mémoire doivent le faire
auprès de la Secrétaire, Office national de l’énergie, 444 Sev­
enth Avenue SW, Calgary (Alberta) T2P 0X8, 403-292-5503
(télécopieur), et le signifier au demandeur, au plus tard le 6 jan­
vier 2014.
4. Si le demandeur souhaite répondre aux mémoires visés aux
points 2 et 3 du présent avis de la demande et des présentes ins­
tructions relatives à la procédure, il doit déposer sa réponse
auprès de la secrétaire de l’Office et en signifier une copie à la
partie qui a déposé le mémoire, au plus tard le 21 janvier 2014.
La secrétaire
SHERI YOUNG
[51-1-o]
[51-1-o]
In addition, in the same notice, erroneous dates appeared in
paragraphs 2 and 4. Those paragraphs should read as follows:
2. Submissions that any party wishes to present shall be filed
with the Secretary, National Energy Board, 444 Seventh Av­
enue SW, Calgary, Alberta T2P 0X8, 403-292-5503 (fax), and
served on the Applicant by January 6, 2014.
PARKS CANADA AGENCY
AGENCE PARCS CANADA
SPECIES AT RISK ACT
LOI SUR LES ESPÈCES EN PÉRIL
Description of critical habitat of the Common Hoptree in Point
Pelee National Park of Canada
Description de l’habitat essentiel du ptéléa trifolié au parc
national de la Pointe-Pelée du Canada
The Common Hoptree (Ptelea trifoliata) is a deciduous tree
listed on Schedule 1 of the Species at Risk Act as threatened. In
Canada, the species has always likely been rare, and it is found
mainly in sandy shoreline habitats in southern Ontario. The re­
covery strategy for the Common Hoptree (Ptelea trifoliata) in
Canada (www.registrelep-sararegistry.gc.ca/document/default_e.
cfm?documentID=2316) identifies critical habitat for the species
in a number of areas, including federally protected areas.
GEOFFREY HANCOCK
Field Unit Superintendent
Southwest Ontario Field Unit
Le ptéléa trifolié (Ptelea trifoliata) est un arbre à feuilles cadu­
ques inscrit à l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril en tant
qu’espèce menacée. Au Canada, il a toujours été plutôt rare et
pousse principalement dans les milieux riverains sablonneux du
Sud de l’Ontario. Le programme de rétablissement du ptéléa trifo­
lié (Ptelea trifoliata) au Canada (www.registrelep-sararegistry.
gc.ca/document/default_f.cfm?documentID=2316) décrit l’habitat
essentiel de l’espèce dans plusieurs régions, y compris dans les
aires protégées par le gouvernement fédéral.
Avis est donné par la présente, en vertu du paragraphe 58(2) de
la Loi sur les espèces en péril, qu’à la fin de la période de
90 jours suivant la publication du présent avis, le paragra­
phe 58(1) de la Loi s’appliquera à l’habitat essentiel du ptéléa
trifolié décrit dans le programme de rétablissement de cette es­
pèce inscrite au Registre public des espèces en péril. L’habitat
essentiel du ptéléa trifolié se situe à l’intérieur du parc national de
la Pointe-Pelée du Canada, dont les limites sont définies à l’an­
nexe 1 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.
Le 17 avril 2013
Le directeur d’unité de gestion
Unité de gestion du Sud-Ouest de l’Ontario
GEOFFREY HANCOCK
[51-1-o]
[51-1-o]
Notice is hereby given, pursuant to subsection 58(2) of the Spe­
cies at Risk Act, that, 90 days after the date of publication of this
notice, subsection 58(1) of the Act will apply to the critical habitat
of the Common Hoptree identified in the recovery strategy on the
Species at Risk Public Registry. This critical habitat is located
within Point Pelee National Park of Canada, the boundaries of
which are described in Schedule 1 of the Canada National Parks
Act.
April 17, 2013
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission and leave granted
Permission et congé accordés
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 114(4)
of the said Act, to Lisa Lynn Harris, Acting Payment Service
Officer (PM-1), whose substantive position is Program Service
and Delivery Clerk (CR-4), Service Canada, Department of Hu­
man Resources and Skills Development, Miramichi, New Bruns­
wick, to allow her to seek nomination as a candidate before and
during the election period and to be a candidate before the elec­
tion period in the provincial election for the electoral district of
Miramichi Bay-Neguac, New Brunswick, to be held on Septem­
ber 22, 2014.
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Lisa Lynn Harris,
agente des services de paiement intérimaire (PM-1), dont le poste
d’attache est commis de prestation des programmes et services
(CR-4), Service Canada, ministère des Ressources humaines
et du Développement des compétences, Miramichi (NouveauBrunswick), la permission, aux termes du paragraphe 114(4) de
ladite loi, de tenter d’être choisie comme candidate avant et pen­
dant la période électorale et d’être candidate avant la période
électorale pour la circonscription électorale de Baie-de­
Miramichi-Neguac (Nouveau-Brunswick), à l’élection provinciale
prévue pour le 22 septembre 2014.
2956
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
The Public Service Commission of Canada, pursuant to subsec­
tion 114(5) of the said Act, has also granted a leave of absence
without pay during the election period, effective at close of busi­
ness on the first day of the election period, to allow her to be a
candidate during the election.
December 10, 2013
HÉLÈNE LAURENDEAU
Senior Vice-President
Policy Branch
En vertu du paragraphe 114(5) de ladite loi, la Commission de
la fonction publique du Canada lui a aussi accordé, pour la pé­
riode électorale, un congé sans solde devant commencer à la fer­
meture des bureaux le premier jour de cette période électorale
pour lui permettre d’être candidate à cette élection.
Le 10 décembre 2013
La vice-présidente principale
Direction générale des politiques
HÉLÈNE LAURENDEAU
[51-1-o]
[51-1-o]
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2957
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
EQUITABLE BANK
BANQUE ÉQUITABLE
DESIGNATED OFFICE FOR THE SERVICE OF
ENFORCEMENT NOTICES
BUREAU DÉSIGNÉ POUR LA SIGNIFICATION DES AVIS
D’EXÉCUTION
Notice is hereby given, in compliance with the Support Orders
and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks)
Regulations made under the Bank Act (Canada), that the follow­
ing additional office has been designated by Equitable Bank for
the purposes of service of enforcement notices in the province of
Quebec: 3333 Graham Boulevard, Suite 604, Mont-Royal, Que­
bec H3R 3L5.
November 30, 2013
EQUITABLE BANK
Avis est par les présentes donné, conformément au Règlement
sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires
(banques et banques étrangères autorisées), adopté en vertu de la
Loi sur les banques (Canada), que le bureau sis au 3333, boule­
vard Graham, bureau 604, Mont-Royal (Québec) H3R 3L5, a été
désigné comme autre bureau aux fins de la signification des avis
d’exécution dans la province de Québec.
Le 30 novembre 2013
BANQUE ÉQUITABLE
[48-4-o]
[48-4-o]
FOUNDATION OF FAITH FELLOWSHIP
FOUNDATION OF FAITH FELLOWSHIP
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that FOUNDATION OF FAITH
FELLOWSHIP intends to apply to the Minister of Industry for
leave to surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the
Canada Corporations Act.
December 21, 2013
THE REV. TOYIN OKUTINYANG
Secretary and Administrator
Avis est par les présentes donné que FOUNDATION OF
FAITH FELLOWSHIP demandera au ministre de l’Industrie la
permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1)
de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 21 décembre 2013
Le secrétaire et administrateur
RÉVÉREND TOYIN OKUTINYANG
[51-1-o]
[51-1-o]
NAMEWAMINIKAN HYDRO INC.
NAMEWAMINIKAN HYDRO INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Namewaminikan Hydro Inc. hereby gives notice that an appli­
cation has been made to the Minister of Transport under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Namewaminikan Hydro Inc. has deposited with the Minister of
Transport and in the Land Registry Office for the Registry Div­
ision of Thunder Bay (No. 55), at 189 Red River Road, Suite 201,
Thunder Bay, Ontario P7B 1A2, under deposit No. TBR440180, a
description of the site and plans for the proposed dam, intakes,
sluices, spillway, penstocks, powerhouses, access roads, electrical
transmission line, abutment modifications of the Camp 72 bridge
and the general layouts of the proposed development of the
10-MW Namewaminikan hydroelectric project on the Namewa­
minikan River. The two hydroelectric facilities are located in the
Greenstone Municipality, 13 km and 21 km from the mouth of the
river, where it meets Lake Nipigon.
La société Namewaminikan Hydro Inc. donne avis, par les pré­
sentes, qu’une demande a été déposée auprès de la ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux naviga­
bles, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ou­
vrage décrit ci-après. La Namewaminikan Hydro Inc. a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès de la ministre des Trans­
ports et au bureau d’enregistrement de la circonscription foncière
de Thunder Bay (no 55), situé au 189, chemin Red River, bu­
reau 201, Thunder Bay (Ontario) P7B 1A2, sous le numéro de
dépôt TBR440180, une description de l’emplacement et les plans
du barrage, des prises d’eau, des évacuateurs, du déversoir, des
conduites forcées, des centrales électriques, des routes d’accès,
des lignes de transmission électrique, des modifications aux fon­
dations du pont Camp 72 et des dispositions générales d’aména­
gement du projet hydroélectrique Namewaminikan de 10 MW sur
la rivière Namewaminikan. Les deux centrales hydroélectriques
sont situées dans la municipalité de Greenstone, à 13 km et
à 21 km de l’embouchure de la rivière, là où elle rejoint le lac
Nipigon.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Surintendant, Pro­
gramme de protection des eaux navigables, Transports Canada,
100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis seront
Comments regarding the effect of this work on marine navi­
gation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S, Sarnia,
Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if
they are in writing and are received not later than 30 days after
the date of publication of the last notice. Although all comments
2958
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
conforming to the above will be considered, no individual re­
sponse will be sent.
BERTRAND LASTÈRE
Vice-President
considérés. Même si tous les commentaires respectant les condi­
tions précitées seront considérés, aucune réponse individuelle ne
sera transmise.
Montréal, le 21 décembre 2013
Le vice-président
BERTRAND LASTÈRE
[51-1-o]
[51-1-o]
Montréal, December 21, 2013
OMBUDSMAN FOR BANKING SERVICES AND
INVESTMENTS
OMBUDSMAN DES SERVICES BANCAIRES ET
D’INVESTISSEMENT
APPLICATION FOR APPROVAL AS AN EXTERNAL
COMPLAINTS BODY
DEMANDE D’APPROBATION EN TANT QU’ORGANISME
EXTERNE DE TRAITEMENT DES PLAINTES
Notice is hereby given that the Ombudsman for Banking Ser­
vices and Investments (OBSI) intends to apply to the Minister of
Finance to obtain approval as an external complaints body pursu­
ant to subsection 455.01(1) of the Bank Act, its purpose being to
deal with complaints made by persons having requested or re­
ceived products or services from banks that have not been re­
solved to the satisfaction of those persons.
Le présent avis a pour but d’annoncer que l’Ombudsman des
services bancaires et d’investissement (OSBI) a l’intention de
soumettre au ministre des Finances une demande d’approbation
en tant qu’organisme externe de traitement des plaintes aux ter­
mes du paragraphe 455.01(1) de la Loi sur les banques, son but
étant d’examiner les réclamations de personnes qui ont demandé
ou obtenu des produits ou services de banques qui n’ont pas été
résolues à la satisfaction de ces personnes.
L’organisme externe de traitement des plaintes exercera des ac­
tivités au Canada sous le nom de Ombudsman for Banking Servi­
ces and Investments en anglais et de Ombudsman des services
bancaires et d’investissement en français, et son siège social sera
situé à Toronto, en Ontario.
Toute personne peut soumettre des commentaires sur la réputa­
tion de Ombudsman des services bancaires et d’investissement
par écrit à l’Agence de la consommation en matière financière du
Canada, Direction de la conformité et de l’application, 427, ave­
nue Laurier Ouest, 6e étage, Ottawa (Ontario) K1R 1B9, ou par
courriel à oetp@acfc.gc.ca au plus tard le 27 janvier 2014.
Le 20 novembre 2013
OMBUDSMAN DES SERVICES
BANCAIRES ET D’INVESTISSEMENT
Remarque : La publication de l’avis ne doit pas être interprétée
comme une preuve de l’approbation du demandeur. L’approba­
tion dépend du processus normal d’examen des demandes prévu
par la Loi sur les banques (Canada) et est à la discrétion du minis­
tre des Finances.
The external complaints body will carry on business in Canada
under the name of Ombudsman for Banking Services and Invest­
ments in English and Ombudsman des services bancaires et
d’investissement in French, and its head office will be located in
Toronto, Ontario.
Any person may submit comments regarding the reputation of
the Ombudsman for Banking Services and Investments in writing
to the Financial Consumer Agency of Canada, Compliance and
Enforcement Branch, 427 Laurier Avenue West, 6th Floor, Ot­
tawa, Ontario K1R 1B9, or by email at ecb@fcac.gc.ca on or
before January 27, 2014.
November 20, 2013
OMBUDSMAN FOR BANKING
SERVICES AND INVESTMENTS
Note: The publication of this Notice should not be construed as
evidence that an applicant has obtained approval. The approval
will be dependent upon the normal Bank Act (Canada) application
review process and the discretion of the Minister of Finance.
[48-4-o]
[48-4-o]
THE ONE GOAL ASSOCIATION
L’ASSOCIATION UN BUT
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that The One Goal Association intends
to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its char­
ter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
GEOFF SADOWY
President
Avis est par les présentes donné que L’Association Un But
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner
sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corpora­
tions canadiennes.
Le 6 décembre 2013
Le président
GEOFF SADOWY
[51-1-o]
[51-1-o]
December 6, 2013
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2959
THE ORDER OF ITALO-CANADIANS
L’ORDRE DES ITALO-CANADIENS
CERTIFICATE OF CONTINUANCE
CERTIFICAT DE PROROGATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 39(3) of the
Insurance Companies Act (Canada), that The Order of ItaloCanadians (“OIC”) intends to apply to the Minister of Finance, on
or after January 1, 2014, for approval in writing to apply under
the Canada Not-for-profit Corporations Act for a certificate of
continuance under that Act.
Any person who objects to OIC’s discontinuance under the In­
surance Companies Act (Canada) may submit the objection in
writing to the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert
Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before December 31,
2013.
Montréal, November 18, 2013
NELLO BORTOLOTTI
President
Avis est donné par les présentes que l’Ordre des ItaloCanadiens (« OIC ») a l’intention de demander, le 1er janvier 2014
ou après cette date, conformément au paragraphe 39(3) de la Loi
sur les sociétés d’assurances (Canada), l’agrément écrit du minis­
tre des Finances de demander un certificat de prorogation en vertu
de la Loi canadienne sur les organisations à but non lucratif.
Quiconque s’oppose à la cessation des activités de l’OIC en
vertu de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada) peut sou­
mettre une objection par écrit au Surintendant des institutions
financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus
tard le 31 décembre 2013.
Montréal, le 18 novembre 2013
Le président
NELLO BORTOLOTTI
[48-4-o]
[48-4-o]
PREGMEDIC
PREGMEDIC
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that PREGMEDIC intends to apply to
the Minister of Industry for leave to surrender its charter pursuant
to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
CAROLE BOYER
Secretary
Avis est par les présentes donné que PREGMEDIC demandera
au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte
en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 10 décembre 2013
La secrétaire
CAROLE BOYER
[51-1-o]
[51-1-o]
December 10, 2013
2960
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Canada Post Corporation
Regulations Amending the Letter Mail Regulations....
Regulations Amending the International Letter-post
Items Regulations ...................................................
Regulations Amending the Special Services and Fees
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Mail Receptacles
Regulations .............................................................
Regulations Amending Certain Regulations Made
Under the Canada Post Corporation Act ................
Finance, Dept. of
Canada Post Corporation Pension Plan Funding
Regulations .............................................................
Justice, Dept. of
Regulations Amending the Garnishment and
Attachment Regulations .........................................
Page
2982
Société canadienne des postes
Règlement modifiant le Règlement sur les envois
poste-lettres ............................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les envois de la
poste aux lettres du régime postal international .........
Règlement modifiant le Règlement sur les droits
postaux de services spéciaux ..................................
Règlement modifiant le Règlement sur les boîtes aux
lettres ......................................................................
Règlement modifiant certains règlements pris en vertu
de la Loi sur la Société canadienne des postes .......
2985
Finances, min. des
Règlement sur la capitalisation du régime de retraite
de la Société canadienne des postes........................
2985
2990
Justice, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur la
saisie-arrêt...............................................................
2990
2961
2972
2974
2975
2961
2972
2974
2975
2982
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Letter Mail Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les envois
poste-lettres
Statutory authority
Canada Post Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société canadienne des postes
Sponsoring agency
Canada Post Corporation
Organisme responsable
Société canadienne des postes
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie des règlements.)
Executive summary
Issues: Canada Post is proposing to introduce a new tiered
pricing structure for letters mailed within Canada. The new
pricing structure would benefit those who use the mail most
and would better reflect the cost of serving various customer
segments.
Beginning on March 31, 2014, consumers and small busi­
nesses that buy stamps in booklets and coils, which represents
98% of sales in this category, will benefit from reduced rates.
The price (per stamp) would be $0.85 for letters weighing up
to 30 g mailed within Canada. Small and medium-sized busi­
nesses that use postage meters would pay a new discounted
postal commercial rate of $0.75 (per letter weighing up to
30 g).
Under the new structure, single stamps for letters weighing up
to 30 g mailed within Canada would cost $1.00 each. This
price reflects the high cost of selling stamps one at a time.
Canada Post estimates that only 2% of all stamps are pur­
chased individually. The vast majority of stamp purchases
would qualify for the reduced rate of $0.85 if purchased in a
booklet or coil. For most customers, this tiered-pricing ap­
proach would represent approximately 15 to 30% off the price
of a single stamp.
The pricing for U.S., international and oversized letter mail
and mail weighing more than 30 g would also increase, and
would typically fall in line with the newly established price
levels. However, unlike letter mail weighing less than 30 g
mailed within Canada, the pricing for these products would
not include a uniquely differentiated single stamp price.
The Canada Post Corporation Act requires the Canada Post
Corporation to provide universal postal service while estab­
lishing rates of postage that are fair, reasonable and sufficient
to defray the costs of conducting its operations. The costs as­
sociated with providing postal service increase every year.
Canada Post must therefore raise the rates charged for postal
2961
Résumé
Enjeux : Postes Canada propose de mettre en place une nou­
velle structure de tarification progressive pour les lettres pos­
tées à l’intérieur du Canada. La nouvelle structure tarifaire
serait à l’avantage de ceux qui utilisent le plus le courrier
et serait mieux adaptée au coût réel du service fourni à diver­
ses clientèles.
À compter du 31 mars 2014, les consommateurs et les petites
entreprises qui achètent des timbres en carnets ou en rouleaux,
ce qui représente 98 % des ventes réalisées dans cette caté­
gorie, bénéficieront de tarifs réduits. Le prix d’un timbre serait
de 0,85 $ pour les lettres pesant jusqu’à 30 g postées à l’in­
térieur du Canada. Les petites et moyennes entreprises qui uti­
lisent les machines à affranchir bénéficieraient d’un nouveau
tarif commercial réduit de 0,75 $ (par lettre pesant jusqu’à
30 g).
Selon la nouvelle structure, le tarif d’un timbre individuel pour
les lettres pesant jusqu’à 30 g postées à l’intérieur du Canada
serait de 1,00 $ chacun. Le tarif reflète le coût élevé des
timbres qui sont vendus à l’unité. Postes Canada estime qu’à
peine 2 % des volumes de timbres sont vendus à l’unité. La
grande majorité des achats de timbres seraient admissibles au
tarif réduit de 0,85 $ qui serait offert à l’achat minimal d’un
carnet ou d’un rouleau. Pour la plupart des clients, l’approche
de tarification progressive représenterait une réduction qui
variera entre 15 et 30 %, environ, par rapport au tarif d’un
timbre individuel.
Les tarifs du courrier poste-lettres surdimensionné, à destina­
tion des États-Unis et du régime international ainsi que ceux
du courrier pesant plus de 30 g seraient également majorés et
correspondraient généralement aux niveaux tarifaires nouvel­
lement établis. Cependant, contrairement à ce qui serait en vi­
gueur pour les envois poste-lettres pesant moins de 30 g postés
à l’intérieur du Canada, il n’y aurait pas de tarif différencié
pour les timbres vendus à l’unité pour ces produits.
La Loi sur la Société canadienne des postes exige que la
Société canadienne des postes offre un service postal universel
tout en établissant des tarifs de port qui soient justes et réalis­
tes et suffisent à équilibrer les dépenses engagées pour l’exé­
cution de sa mission. Les coûts associés à la prestation de
services postaux augmentent chaque année. Postes Canada doit
2962
Canada Gazette Part I
services in order to cover the costs of its operations and badly
needed capital investments.
These proposed structural changes to the pricing of its regu­
lated products are part of a multipronged effort to return to
profitability. These changes would help ensure that the costs
of maintaining postal service for Canadians continue to be
borne by those using postal services, rather than through
taxpayer-funded government support.
Description: The proposed amendments would establish the
rates of postage for domestic letter mail items, U.S. and inter­
national letter-post, and domestic registered mail, effective
March 31, 2014.
The Regulations Amending the Letter Mail Regulations would
also remove the “medium” letter mail category from the
Letter Mail Regulations, as the product is rarely used, and
make a number of technical amendments, such as relaxing cer­
tain restrictions on the placement of addresses and other mark­
ings on an envelope and removing references to “postage­
paid-in-cash” impressions, which have been discontinued.
Cost-benefit statement
Costs: The price of a single stamp for letter mail weighing
30 g or less would increase to $1.00 on March 31, 2014, while
the price for a stamp purchased in a booklet or coil would
be $0.85. The rate for domestic registered mail would also
increase.
Benefits: The differentiated pricing structure for domestic
letter mail weighing up to 30 g would allow those buying
stamps in booklets or coils to pay less per item than those buy­
ing one stamp at a time. In 2012, over 98% of stamps at retail
outlets were sold in the form of booklets or coils.
The proposed rate changes would help Canada Post to con­
tinue to fund its operations from its revenues, without needing
to rely on taxpayer funding. The Canada Post Corporation is
committed to remaining financially self-sustaining and meet­
ing its obligations to Canadians under the Canada Post Cor­
poration Act.
The relaxation of restrictions on the placement of certain
markings on envelopes could help businesses market their
services by allowing them extra space for artwork such as
advertising.
Business and consumer impacts: Canada Post estimates that
the impact of the proposed rate increases on the average Can­
adian household would be less than $5 annually. The impact
on the average small business that uses stamps to pay postage
would be approximately $55 annually, based on the average
annual spending of $155.
December 21, 2013
donc majorer les tarifs exigés pour les services postaux afin de
couvrir les coûts de ses activités et des investissements gran­
dement nécessaires.
Ces changements structurels proposés à la tarification de ses
produits réglementés s’inscrivent dans le cadre d’un effort à
plusieurs volets en vue de redevenir une entreprise rentable.
Ils permettraient de faire en sorte que les coûts relatifs au
maintien du service postal pour les Canadiens continuent
d’être financés par les utilisateurs des services postaux plutôt
que par le soutien public financé par les contribuables.
Description : Les modifications proposées permettraient
d’établir les tarifs de port pour les envois poste-lettres du
régime intérieur, les envois de la poste aux lettres à destination
des États-Unis et du régime international et les envois par
courrier recommandé du régime intérieur, et ce, à compter du
31 mars 2014.
Le Règlement modifiant le Règlement sur les envois poste­
lettres prévoit aussi retirer la catégorie des « lettres de format
moyen », puisque le produit est rarement utilisé. Un certain
nombre de modifications d’ordre technique seront aussi appor­
tées, notamment l’assouplissement de certaines restrictions
concernant le placement d’adresses et d’autres marques sur
une enveloppe ainsi que la suppression de la mention d’em­
preintes d’affranchissement en numéraire, car elles ont été
abandonnées.
Énoncé des coûts et avantages
Coûts : Le tarif d’un timbre individuel pour un envoi poste­
lettres pesant jusqu’à 30 g augmenterait à 1,00 $ le 31 mars
2014, tandis que celui pour un timbre acheté sous forme de
carnet ou de rouleau serait de 0,85 $. Le tarif des envois par
courrier recommandé du régime intérieur augmenterait
également.
Avantages : La structure tarifaire différenciée pour les envois
poste-lettres du régime intérieur pesant jusqu’à 30 g permet­
trait aux acheteurs de timbres offerts en carnets ou en rouleaux
de payer moins par unité par rapport aux acheteurs d’un seul
timbre à la fois. En 2012, plus de 98 % des timbres vendus
aux comptoirs postaux étaient sous forme de carnets et de
rouleaux.
Les majorations tarifaires proposées aideraient Postes Canada
à continuer de financer ses activités à même ses revenus, sans
avoir à compter sur le financement par les contribuables. La
Société canadienne des postes a pris l’engagement de demeu­
rer financièrement autonome et de respecter ses obligations
envers les Canadiens en vertu de la Loi sur la Société cana­
dienne des postes.
L’assouplissement des restrictions concernant le placement de
certaines marques sur les enveloppes pourrait aider les entre­
prises à promouvoir leurs services, car elles disposeraient de
plus d’espace pour des illustrations, notamment aux fins de
publicité.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Selon
les estimations de Postes Canada, l’incidence des majorations
tarifaires proposées sur le ménage canadien moyen serait infé­
rieure à 5 $ par année. L’incidence sur la petite entreprise
moyenne qui paie les frais de port au moyen de timbres serait
d’environ 55 $ par année, selon les dépenses annuelles
moyennes de 155 $.
Le 21 décembre 2013
The introduction of a differentiated pricing structure for basic
domestic letters would allow consumers and small businesses
to save on postage costs by purchasing stamps in booklets
and coils. Currently, a reduction in letter mail rates is only
possible for customers mailing under the terms of a contract
with the Corporation.
Small businesses paying postage by way of postage meters
would, for the first time, pay lower commercial postage rates.
Commercial rates are outside the scope of the regulations.
“One-for-One” Rule and small business lens: As the pro­
posed amendments prescribe fees for services and do not im­
pose an administrative burden on any business, the small
business lens is not applicable. Neither does the “One-forOne” Rule apply, as the amendments do not add regulatory
requirements. However, it is worthwhile noting that small
businesses that pay postage by way of a postage meter would
benefit from new commercial rates that are lower than the
regulated rates.
Domestic and international coordination and cooperation:
This proposal is not expected to have any significant im­
pact on trade, or domestic or international coordination and
cooperation.
Gazette du Canada Partie I
2963
La mise en œuvre d’une structure tarifaire différenciée pour
les lettres de base du régime intérieur permettrait aux consom­
mateurs et aux petites entreprises d’économiser sur les frais
de port en achetant leurs timbres sous forme de carnets et de
rouleaux. À l’heure actuelle, une réduction des tarifs sur les
envois poste-lettres n’est possible que dans le cas des envois
effectués en vertu d’un contrat conclu avec la Société.
Les petites entreprises qui utilisent les machines à affranchir
pour payer leurs frais de port bénéficieraient, pour la première
fois, de tarifs de port commerciaux inférieurs. Les tarifs com­
merciaux dépassent le cadre des règlements.
Règle du « un pour un » et lentille des petites entreprises :
Puisque les modifications proposées imposent des frais pour
les services sans engendrer un fardeau administratif pour les
entreprises, la lentille des petites entreprises ne s’applique pas.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas non plus, car les
modifications n’ajoutent pas d’exigences réglementaires. Ce­
pendant, il convient de souligner que les petites entreprises qui
utilisent les machines à affranchir pour payer leurs frais de
port bénéficieraient de nouveaux tarifs commerciaux qui sont
inférieurs aux tarifs réglementés.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et inter­
nationale : Le projet ne devrait pas avoir d’incidence majeure
sur le commerce ni sur la coordination et la coopération à
l’échelle nationale et internationale.
Background
Contexte
Canada Post’s mandate
Mission de Postes Canada
The Canada Post Corporation Act requires Canada Post to
provide postal service to all Canadians. Rates of postage must be
fair, reasonable and, together with other revenues, sufficient to
defray the costs the company incurs in its operations. As a Crown
corporation listed in Schedule III, Part II of the Financial Admin­
istration Act, Canada Post is expected to be profitable and not be
dependent on appropriations from its shareholder, the Govern­
ment of Canada, for its operations.
La Loi sur la Société canadienne des postes exige que Postes
Canada fournisse un service postal à tous les Canadiens. Les tarifs
de port doivent être justes et réalistes et, joints aux revenus
d’autres sources, suffire à équilibrer les dépenses engagées par la
Société dans l’exercice de ses activités. En sa qualité de société
d’État qui figure dans la partie II de l’annexe III de la Loi sur la
gestion des finances publiques, Postes Canada doit être rentable et
ne doit pas dépendre de crédits de son actionnaire, le gouverne­
ment du Canada, pour ses activités.
The postal industry is changing
Le secteur postal est en voie de changer
Technological advances in the field of communications have
had a profound effect on the postal industry in recent years. There
has been a dramatic shift away from paper-based communica­
tions, both in Canada and abroad. As more consumers are pursu­
ing online options for the sake of speed and convenience, gov­
ernments and businesses are responding by sending mail digitally,
primarily to reduce costs. This widespread movement to digital
communications, coupled with low economic growth, is causing a
material decline in Canada Post’s core business.
Les progrès technologiques réalisés dans le domaine des com­
munications ont eu une incidence profonde sur le secteur postal
au cours des dernières années. Le délaissement des communica­
tions sur papier s’opère de manière draconienne tant au Canada
qu’ailleurs dans le monde. À mesure que de plus en plus de con­
sommateurs poursuivent des options en ligne au nom de la rapidi­
té et de la commodité, les gouvernements et les entreprises réagis­
sent en envoyant du courrier par voie numérique, principalement
afin de réduire les coûts. Ce vaste passage aux communications
numériques, jumelé à une faible croissance économique, cause
une baisse significative du secteur de base de Postes Canada.
Le déclin des volumes d’envois poste-lettres n’est pas unique
au Canada. Dans son rapport publié en 2012, l’International Post
Corporation a indiqué que parmi les 32 administrations postales
qui représentent 90 % des volumes de courrier mondiaux, les
volumes ont chuté de 15 % pour la période allant de 2006 à 2011,
tandis que le nombre de points de livraison n’a pas cessé
d’augmenter. Les administrations postales ont réagi de diverses
façons. Cependant, la plupart d’entre elles constatent la nécessité
d’apporter d’importantes majorations tarifaires. Par exemple, en
2012, la Royal Mail, soit l’administration postale de la GrandeBretagne, a augmenté de 30 % le prix d’un timbre de première
classe pour une lettre standard et de 39 % celui d’un timbre de
deuxième classe.
The decline of letter mail volumes is not unique to Canada. The
International Post Corporation reported in 2012 that among the
32 postal administrations that account for 90% of global mail,
volumes declined by 15% from 2006 to 2011 while delivery
points continued to grow. Postal administrations have responded
to this situation in a variety of ways. However, many are seeing
the need for a significant increase in postage rates. For example,
in 2012, Britain’s Royal Mail increased the price of a first-class
stamp for a standard letter by 30% and the price of a second-class
stamp by 39%.
2964
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
The exclusive privilege is losing its value
Le privilège exclusif perd sa valeur
Under the Canada Post Corporation Act, Canada Post has an
exclusive privilege on the collection, transmission and delivery of
letters within Canada to help it meet its service obligations, and
letter mail is Canada Post’s most profitable product. Nevertheless,
with the growing popularity of emails and other digital technolo­
gies for communication, this exclusive privilege is rapidly losing
its value. Since 2006, domestic letter mail volumes have declined
by some one billion pieces, and about 30% of that decline was in
2012 alone. This decline is having a significant impact on the
company’s profitability.
Since the end of 2007, the number of addresses to which Can­
ada Post must deliver mail has increased by 845 000, but the total
number of pieces of mail being delivered to each address has de­
clined by 23.6%. Transportation and energy costs have risen
above the rate of inflation. The result is that every year it costs
more to deliver less mail.
En vertu de la Loi sur la Société canadienne des postes, Postes
Canada bénéficie d’un privilège exclusif sur le relevage, la trans­
mission et la distribution des lettres au Canada pour lui permettre
de satisfaire à ses obligations en matière de service. De plus, le
service poste-lettres est son produit le plus rentable. Néanmoins,
en raison de la popularité croissante des courriels et d’autres
technologies numériques pour la communication, ce privilège
exclusif perd rapidement sa valeur. Depuis 2006, les volumes du
service poste-lettres du régime intérieur ont chuté d’environ un
milliard d’articles, et près de 30 % de cette baisse s’est produite
en 2012. Cette chute a une incidence importante sur la rentabilité
de la Société.
Par le passé, le tarif d’un envoi poste-lettres standard de Postes
Canada était parmi les plus bas des pays développés comparables,
et ce, malgré le climat rigoureux du Canada, sa vaste superficie et
sa faible densité de population. Cependant, les prix des timbres
n’ont pas suivi les coûts opérationnels de la Société. Pendant de
nombreuses années, les majorations du tarif de base d’un timbre
ont été maintenues à un taux bien inférieur à celui de l’inflation
grâce à une formule de plafonnement tarifaire, qui limitait toute
augmentation du prix d’un timbre aux deux tiers du taux d’infla­
tion calculé selon l’indice des prix à la consommation. Le plafon­
nement tarifaire a été abrogé en 2009.
Depuis la fin de 2007, le nombre d’adresses que doit desservir
Postes Canada a augmenté de 845 000, mais le nombre total d’arti­
cles de courrier livrés à chaque adresse a diminué de 23,6 %. Les
frais de transport et d’énergie ont dépassé le taux d’inflation. Par
conséquent, les coûts augmentent chaque année pour livrer moins
de courrier.
Ongoing financial pressures
Les pressions financières persistent
The enormity of the challenges facing Canada Post is evident
in the company’s overall financial performance. In 2011, despite
its efforts to generate revenue and reduce costs, the Canada Post
Group of Companies reported its first financial loss after 16 con­
secutive years of profitability. In 2012, the Group recorded a
before-tax profit of $127 million, while the Canada Post segment
recorded a before-tax profit of $98 million on revenues of
$5.9 billion. The profit is largely attributable to cost control ef­
forts and to one-time non-cash accounting adjustments in the
Canada Post segment related to changes in employee benefits
contained in the new collective agreements signed with the Can­
adian Union of Postal Workers (CUPW) in December 2012.
Without these adjustments, the Group of Companies would have
incurred a loss before tax of $25 million and the Canada Post
segment would have incurred a loss before tax of $54 million. For
the first nine months of 2013, the Canada Post segment reported a
loss from operations of $272 million. Moreover, there is no indi­
cation that under the current circumstances these losses will be
minimized. Indeed, according to The Conference Board of Can­
ada, in a report published in April 2013 entitled The Future of
Postal Service in Canada, given current trends, Canada Post will
incur annual operating losses of close to $1 billion by 2020.
L’ampleur des défis auxquels Postes Canada est confrontée se
reflète dans le rendement financier global de la Société. En 2011,
malgré les efforts qu’il a déployés afin de générer des revenus et
de réduire les coûts, le Groupe d’entreprises de Postes Canada a
enregistré sa première perte financière après 16 années consécuti­
ves de rentabilité. En 2012, le Groupe a affiché un résultat avant
impôt de 127 millions de dollars, tandis que le secteur Postes
Canada a signalé un résultat avant impôt de 98 millions de dollars
sur des revenus de 5,9 milliards de dollars. Les profits sont attri­
buables en grande partie aux efforts de contrôle des coûts et aux
ajustements comptables hors caisse ponctuels pour le secteur Pos­
tes Canada liés aux changements apportés aux avantages sociaux
dans les nouvelles conventions collectives conclues avec le Syn­
dicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) en dé­
cembre 2012. Sans ces ajustements, le Groupe d’entreprises et le
secteur Postes Canada auraient affiché respectivement une perte
avant impôt de 25 millions de dollars et de 54 millions de dollars.
Pour les neuf premiers mois de 2013, le secteur Postes Canada a
enregistré un résultat opérationnel de –272 millions de dollars.
Rien n’indique non plus que dans le contexte actuel, ces pertes
diminueront. En effet, selon le rapport du Conference Board du
Canada intitulé L’avenir du service postal au Canada, publié en
avril 2013, et si les tendances actuelles se maintiennent, Postes
Canada pourrait subir des pertes opérationnelles annuelles de près
de 1 milliard de dollars d’ici 2020.
Postes Canada a pris de nombreuses mesures au cours des der­
nières années visant à réduire ses coûts d’ensemble. En plus des
économies négociées avec le STTP, notamment des salaires de
départ inférieurs pour les nouveaux employés, un nouveau pro­
gramme d’assurance-invalidité de courte durée et des modifica­
tions relatives à l’admissibilité à une pension non réduite, les
Canada Post’s standard letter mail rate has historically been
amongst the lowest of comparable developed countries, despite
Canada’s harsh climate, vast geography, and low population den­
sity. However, stamp prices have not kept up with the company’s
operating costs. For many years, price increases for the basic
stamp were kept well below inflation through a price cap, which
limited increases in the price of the stamp to two-thirds the rate of
inflation as measured by the Consumer Price Index. The price cap
was repealed in 2009.
Canada Post has taken many steps in recent years to reduce its
overall costs. In addition to the savings negotiated with the
CUPW, which included lower starting wages for new employees,
a new sick leave program, and changes to eligibility for an unre­
duced pension, new management and exempt employees now
contribute to a defined contribution pension plan. Those under the
Le 21 décembre 2013
legacy defined benefit pension plan will contribute to their pen­
sion at a higher rate, i.e. 50% beginning in 2014. In addition,
since 2008, direct and indirect head counts have been reduced by
11% and 15%, respectively.
In terms of savings from operations, Canada Post is continuing
to implement Postal Transformation (PT), a multi-year, $2 billion
infrastructure renewal program that is expected to generate more
than $250 million in annual long-run savings once fully imple­
mented by 2017. Under PT, letter-processing equipment is being
modernized, manual-sorting processes are being automated, a
portion of the delivery workforce is being equipped with vehicles
and mail-processing plants are being replaced or improved.
A number of other initiatives designed to increase efficiency
and decrease operating costs are also underway. These include
consolidating mail-processing facilities to capitalize on the use of
the high-speed processing equipment available in larger plants
and aligning postal retail facilities with the demand for service in
each area. Savings in information technology are being generated
through a new IT delivery model, with Innovapost as the shared
services provider for the Canada Post Group of Companies.
Gazette du Canada Partie I
2965
nouveaux employés cadres et exempts cotisent maintenant à un
régime de retraite à cotisations déterminées. Les employés parti­
cipant au régime de retraite à prestations déterminées, établi de­
puis de nombreuses années, cotiseront à un taux plus élevé, soit
50 % à compter de 2014. De plus, depuis 2008, les effectifs di­
rects et indirects ont diminué respectivement de 11 % et de 15 %.
En ce qui concerne les économies provenant des opérations,
Postes Canada poursuit la mise en œuvre du programme intitulé
Transformation postale (TP), un programme pluriannuel de re­
nouvellement de son infrastructure se chiffrant à 2 milliards de
dollars et qui devrait générer plus de 250 millions de dollars en
économies annuelles à long terme une fois la mise en œuvre ter­
minée d’ici 2017. Dans le cadre de la TP, l’équipement de traite­
ment du courrier sera modernisé, les procédés de tri manuel se­
ront automatisés, une partie des employés de livraison seront
équipés de véhicules et les établissements de traitement du cour­
rier seront remplacés ou améliorés.
D’autres initiatives visant à accroître l’efficacité et à diminuer
les coûts opérationnels sont également en cours. Elles portent
entre autres sur la consolidation des installations de traitement du
courrier, en vue de tirer le meilleur parti possible du nouveau
matériel ultrarapide de traitement dont disposent les grands éta­
blissements, ainsi que sur le fait d’assurer une meilleure corres­
pondance entre les installations postales de vente au détail et la
demande de services dans chaque région. Des économies sont en
train d’être réalisées au chapitre des services de TI (technologie
de l’information) grâce à un nouveau modèle de prestation de
services de TI, Innovaposte étant le fournisseur de services parta­
gés pour le Groupe d’entreprises de Postes Canada.
Changes are needed
Des changements s’imposent
The realignment of stamp prices is just one component of Can­
ada Post’s plan to reposition its business model to better serve the
needs of Canadians in the 21st century. The company’s plan,
which also involves standardizing household delivery with greater
reliance on community mailboxes, realigning the postal retail
network to optimize coverage, and optimizing the operating net­
work and the speed of mail to match market need, is designed to
help Canada Post return to profitability without becoming a bur­
den on taxpayers.
Le réalignement des tarifs des timbres n’est qu’un élément du
plan de Postes Canada en vue de repositionner son modèle
d’entreprise de manière à mieux répondre aux besoins de la popu­
lation canadienne au XXIe siècle. Le plan de la Société, qui com­
porte aussi la normalisation de la livraison à domicile grâce à une
plus grande utilisation de boîtes postales communautaires, la res­
tructuration du réseau des bureaux de poste de vente au détail de
manière à en optimiser la couverture, et l’optimisation du réseau
des opérations et de la rapidité de la livraison du courrier afin de
correspondre au besoin du marché, vise à aider Postes Canada à
redevenir une entreprise rentable sans toutefois être un fardeau
pour les contribuables.
Issues
Enjeux
While transaction mail continues to be the largest source of
revenue for Canada Post, this area of the business is in rapid de­
cline. Between 2008 and 2012, the volume of letter mail sent by
Canadians dropped by nearly 20%.
Bien que le secteur d’activité du courrier transactionnel conti­
nue de représenter la plus importante source de revenus pour
Postes Canada, il connaît un déclin rapide. Entre 2008 et 2012, le
volume de courrier du service poste-lettres envoyé par les Cana­
diens a chuté de près de 20 %.
Postes Canada propose des changements structurels à la tarifi­
cation de ses produits réglementés dans le cadre de son effort à
plusieurs volets en vue de redevenir une entreprise rentable. Ces
changements permettraient de faire en sorte que les coûts relatifs
au maintien du service postal pour les Canadiens continuent
d’être supportés par les utilisateurs des services postaux plutôt
que d’être financés par les contribuables au moyen du soutien
public.
Canada Post is proposing structural changes to the pricing of its
regulated products as part of its multi-pronged effort to return to
profitability. These changes would help ensure that the costs of
maintaining postal service for Canadians continue to be borne by
those using postal services, rather than met through taxpayerfunded government support.
Objectives
Objectifs
Implementation of the proposed amendments would help Can­
ada Post continue to meet its universal service commitment of
offering an accessible, affordable and cost-effective postal service
for all Canadians, and to meet its statutory mandate to operate on
a self-sustaining financial basis.
La mise en œuvre des modifications proposées aiderait Postes
Canada à continuer de respecter son engagement à l’égard du ser­
vice universel, soit de fournir un service postal accessible, abor­
dable et efficace pour tous les Canadiens, et de remplir sa mission
imposée par la loi relativement à l’autofinancement de son
exploitation.
2966
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Description
Description
Through these regulatory amendments, Canada Post is propos­
ing to increase regulated postal rates and to introduce a differenti­
ated pricing structure for basic letter mail that would allow more
frequent users of the mail to benefit from a lower rate. The new
“tiered” structure recognizes Canada Post’s costs for processing
various forms of transactions through its retail and processing
networks.
Au moyen de ces modifications réglementaires, Postes Canada
propose d’augmenter les tarifs de port réglementés et de mettre en
œuvre une structure tarifaire différenciée pour les envois poste­
lettres de base qui permettrait aux utilisateurs postaux plus fré­
quents de bénéficier d’un tarif plus bas. La nouvelle structure à
tarification progressive reconnaît les coûts engagés par Postes
Canada pour le traitement de diverses formes de transactions par
son réseau de la vente au détail et de celui lié au traitement.
En vertu de la réglementation proposée, le prix d’un timbre in­
dividuel pour une lettre du régime intérieur pesant jusqu’à 30 g
augmenterait à 1,00 $. Le tarif pour un timbre acheté sous forme
de carnet ou de rouleau serait de 0,85 $. Des majorations tarifaires
sont également proposées pour d’autres échelons de poids
d’envois du régime intérieur et d’envois poste aux lettres à desti­
nation des États-Unis et du régime international. Le tarif des
envois par courrier recommandé du régime intérieur augmenterait
également.
Le tableau suivant présente le résumé des tarifs proposés pour
les envois poste-lettres (autres que les envois poste-lettres pesant
jusqu’à 30 g) visés par le projet de règlement actuel et qui entre­
raient en vigueur le 31 mars 2014.
Under the proposal, the price of an individual stamp for a do­
mestic letter weighing 30 g or less would increase to $1.00. The
rate for a stamp purchased in a booklet or in coil form would be
$0.85. Rate increases are also being proposed for other domestic
weight increments and letter-post items being mailed to the
United States and internationally. The rate for domestic registered
mail would also increase.
The following chart summarizes the rate changes for letter mail
(other than letter mail weighing 30 g or less) contained in the
current regulatory proposals, effective March 31, 2014.
Letter Mail
Weight
2013
Rate
$1.10
2014
Proposed Rate
Envois
poste-lettres
$1.20
1. Envois standard
plus de 30 g, jusqu’à 50 g
2. Autres envois
poste-lettres
jusqu’à 100 g
1,34 $
1,80 $
plus de 100 g, jusqu’à 200 g
2,20 $
2,95 $
4,10 $
Poids
Tarif
de 2013
Tarif proposé
pour 2014
1. Standard letter mail
Over 30 g up to 50 g
2. Other letter mail
Up to 100 g
$1.34
$1.80
Over 100 g up to 200 g
$2.20
$2.95
Over 200 g up to 300 g
$3.05
$4.10
plus de 200 g, jusqu’à 300 g
3,05 $
Over 300 g up to 400 g
$3.50
$4.70
plus de 300 g, jusqu’à 400 g
3,50 $
4,70 $
Over 400 g up to 500 g
$3.75
$5.05
plus de 400 g, jusqu’à 500 g
3,75 $
5,05 $
The following chart summarizes the rate changes being proposed for letter-post items to be delivered outside Canada, effective March 31, 2014.
Letter-post
Weight
2013
Rate
2014
Proposed Rate
U.S.A. Letter-post
1. Standard mail
2. Other letter-post
4. Other letter-post
1,20 $
Le tableau suivant présente le résumé des tarifs proposés pour
les envois poste aux lettres livrés à l’extérieur du Canada qui en­
treraient en vigueur le 31 mars 2014.
Envois poste
aux lettres
Poids
Tarif de
2013
Tarif proposé
pour 2014
Envois poste aux lettres à destination des États-Unis
Up to 30 g
$1.10
$1.20
Over 30 g up to 50 g
$1.34
$1.80
Up to 100 g
$2.20
$2.95
Over 100 g up to 200 g
$3.80
$5.15
Over 200 g up to 500 g
$7.60
$10.30
Up to 30 g
$1.85
$2.50
Over 30 g up to 50 g
$2.68
$3.60
Up to 100 g
$4.36
$5.90
Over 100 g up to 200 g
$7.60
$10.30
Over 200 g up to 500 g
$15.20
$20.60
International Letter-post
3. Standard mail
1,10 $
1. Envois standard
2. Autres envois
poste aux lettres
jusqu’à 30 g
1,10 $
plus de 30 g, jusqu’à 50 g
1,34 $
1,20 $
1,80 $
jusqu’à 100 g
2,20 $
2,95 $
plus de 100 g, jusqu’à 200 g
3,80 $
5,15 $
plus de 200 g, jusqu’à 500 g
7,60 $
10,30 $
Envois poste aux lettres du régime international
The rate charged for domestic registered mail would increase to
$9.00 (an increase of $0.50).
The proposed amendments would also remove the specifica­
tions and rate for the “medium” letter product from the Letter
Mail Regulations. This product, which was introduced in 2009 to
benefit consumers who chose to use alternative-size envelopes to
mail items in Canada, is being discontinued because of a lack of
consumer demand.
3. Envois standard
4. Autres envois
poste aux lettres
jusqu’à 30 g
1,85 $
2,50 $
plus de 30 g, jusqu’à 50 g
2,68 $
3,60 $
jusqu’à 100 g
4,36 $
5,90 $
plus de 100 g, jusqu’à 200 g
7,60 $
10,30 $
plus de 200 g, jusqu’à 500 g
15,20 $
20,60 $
Le tarif applicable aux envois par courrier recommandé du ré­
gime intérieur augmenterait à 9,00 $ (une augmentation de 0,50 $).
Les modifications proposées retireraient également les exigen­
ces et les tarifs pour le produit « lettre de format moyen » du
Règlement sur les envois poste-lettres. Ce produit, lancé en 2009
pour les consommateurs qui choisissent d’utiliser des enveloppes
de dimensions différentes pour expédier des envois au Canada,
sera abandonné en raison du manque de demande de la part des
consommateurs.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2967
Other minor amendments are being made for the purposes of
clarification. For example, the definition “domestic basic letter
rate” is being repealed as the term is no longer used in the Letter
Mail Regulations, and references to “postage-paid-in-cash im­
pressions” are being removed as these impressions are no longer
an acceptable method of payment. In addition, there are a number
of technical amendments such as relaxing certain restrictions on
the placement of addresses and other markings on an envelope
given the enhanced capabilities of the new mail processing
equipment installed under the PT program.
D’autres modifications mineures seront apportées par souci de
clarté. Par exemple, la définition de « tarif de base des lettres du
régime intérieur » sera abrogée puisque le terme n’est plus utilisé
dans le Règlement sur les envois poste-lettres. De plus, toute men­
tion des empreintes d’affranchissement en numéraire sera suppri­
mée, car elles ne constituent plus un mode de paiement accepta­
ble. En outre, il y a un certain nombre de modifications d’ordre
technique, dont l’assouplissement de certaines restrictions quant
au placement d’adresses et d’autres marques sur une enveloppe,
grâce aux capacités améliorées du nouvel équipement de traite­
ment du courrier installé dans le cadre du programme de la TP.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Canada Post has a multi-pronged plan to help it return to prof­
itability. The realignment of stamp prices is just one component
of that plan. Given that letter mail, international letter-post and
domestic registered mail are regulated, any change to the rates
must be made through a regulatory amendment.
Postes Canada a établi un plan à plusieurs volets pour l’aider à
redevenir une entreprise rentable. Le réalignement des tarifs des
timbres n’est qu’un élément de ce plan. Étant donné que les en­
vois poste-lettres, les envois poste aux lettres du régime interna­
tional et les envois par courrier recommandé du régime intérieur
sont des produits réglementés, tout changement apporté aux tarifs
doit être effectué par l’entremise d’une modification réglementaire.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The revenue generated from the proposed rates would contrib­
ute significantly towards the financial viability of Canada Post.
This revenue would help reduce the Corporation’s operating
losses and contribute to the company’s return to profitability.
Les revenus générés par les tarifs proposés contribueraient
considérablement à assurer la viabilité financière de Postes Cana­
da. Ces revenus aideraient à réduire les pertes opérationnelles de
la Société et contribueraient à ce que la Société redevienne une
entreprise rentable.
Conjointement avec les majorations proposées, une structure
tarifaire différenciée pour les envois poste-lettres de base procure­
ra un tarif réduit aux utilisateurs postaux plus fréquents. Plus
de 98 % des timbres vendus aux comptoirs postaux en 2012
étaient sous forme de carnets et de rouleaux. Cependant, à l’heure
actuelle, afin d’obtenir une réduction du tarif prescrit, il faut con­
clure une convention avec Postes Canada dans le but de faire des
envois en vrac, de préparer le courrier de manière à faciliter le
traitement ou de recevoir des services additionnels. À la suite de
l’approbation du Règlement sur les envois poste-lettres proposé,
une réduction sera offerte pour la première fois à toute personne
qui achète un petit nombre de timbres offerts dans un carnet ou un
rouleau.
Pour l’ensemble des produits, l’incidence des majorations tari­
faires proposées sur le ménage canadien moyen est estimée à
moins de 5 $ par année. L’augmentation totale des frais d’envoi
des petites entreprises qui paient leurs frais de port au moyen de
timbres est estimée à 55 $ par année, selon les dépenses annuelles
moyennes de 155 $.
Les petites entreprises qui utilisent les machines à affranchir
pour payer leurs frais de port bénéficieraient, pour la première
fois, de tarifs de port commerciaux inférieurs. Les tarifs commer­
ciaux dépassent le cadre des règlements.
L’assouplissement des restrictions concernant le placement de
certaines marques sur les enveloppes pourrait aider les entreprises
à promouvoir leurs services, car elles disposeraient de plus d’es­
pace pour des illustrations, notamment aux fins de publicité.
Along with the proposed increases is a differentiated pricing
structure for basic letter mail that provides a reduced rate to more
frequent users of the mail. Over 98% of stamps sold at retail out­
lets in 2012 were in the form of booklets or coils. However, cur­
rently one has to enter into an agreement with Canada Post for the
purpose of mailing in bulk, preparing the mail in a way that facili­
tates processing or receiving additional services in order to obtain
any discount off the prescribed rate. With the approval of the
proposed Letter Mail Regulations, a discount will be available for
the first time to anyone who purchases a small number of stamps
in a booklet or coil.
The impact of these proposed rate increases across all products
for the average Canadian household is estimated at less than
$5 per year. The total increase in mailing costs for small busi­
nesses that use stamps to pay postage is estimated at $55 per year,
based on the average annual spending of $155.
Small businesses and consumers paying postage by way of
postage meters would receive lower, commercial postage rates for
the first time. Commercial rates are outside the scope of the
regulations.
The relaxation of restrictions on the placement of certain mark­
ings on envelopes could help businesses market their services by
allowing them extra space for artwork such as advertising.
Small business lens and “One-for-One” Rule
Lentille des petites entreprises et règle du « un pour un »
As the proposed amendments prescribe fees for service and do
not impose an administrative burden on any business, the small
business lens is not applicable. The “One-for-One” Rule also does
not apply, as the amendments do not add regulatory requirements.
However, it is worthwhile noting that small businesses that pay
postage by way of a postage meter would benefit from new com­
mercial rates that are lower than the regulated rates.
Puisque les modifications proposées imposent des frais pour les
services sans engendrer un fardeau administratif pour les entre­
prises, la lentille des petites entreprises ne s’applique pas. La rè­
gle du « un pour un » ne s’applique pas non plus, car les modifi­
cations n’ajoutent pas d’exigences réglementaires. Cependant, il
convient de souligner que les petites entreprises qui utilisent les
machines à affranchir pour payer leurs frais de port bénéficie­
raient de nouveaux tarifs commerciaux qui sont inférieurs aux
tarifs réglementés.
2968
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Rationale
Justification
Given the current rate at which letter mail volumes are declin­
ing and the other financial pressures facing the company, Canada
Post may no longer generate sufficient revenue to meet its service
obligations in the future without major changes in its rate struc­
ture, productivity and networks. The proposed rate increases
would help ensure that the costs of running the postal service
are paid by those who use it and not the Canadian taxpayer. The
new rates would directly contribute to Canada Post’s financial
integrity and, consequently, its ability to make investments to
maintain an accessible, affordable and efficient postal service for
Canadians.
Étant donné le taux actuel de déclin des volumes d’envois
poste-lettres et les autres pressions financières auxquelles la So­
ciété est confrontée, il se peut que Postes Canada ne puisse plus
générer des revenus suffisants pour respecter ses obligations futu­
res en matière de service sans apporter des changements majeurs
à la productivité, à la structure de ses tarifs et à ses réseaux. Les
augmentations tarifaires proposées aideraient à faire en sorte que
les coûts relatifs à la prestation du service postal soient payés par
ses utilisateurs plutôt que par les contribuables canadiens. Les
nouveaux tarifs influeraient directement sur l’intégrité financière
de Postes Canada et, par conséquent, sur sa capacité à investir en
vue de maintenir un service postal accessible, abordable et effi­
cace pour tous les Canadiens.
Consultation
Consultation
In the fall of 2012, Canada Post engaged The Conference
Board of Canada to conduct an independent assessment of the
future of postal service in Canada, and to consider potential paths
forward. The research explored the attitudes and behaviour of
Canada Post’s residential and business customers through a com­
bination of interviews, focus groups and polling.
À l’automne 2012, Postes Canada a eu recours aux services du
Conference Board du Canada pour exécuter une évaluation indé­
pendante sur l’avenir du service postal au Canada et pour exami­
ner les solutions possibles futures. L’étude, fondée sur des entre­
vues, des groupes de discussion et des sondages, a analysé les
attitudes et les comportements des clients résidentiels et commer­
ciaux de Postes Canada.
À la suite de la publication du rapport du Conference Board en
avril 2013, Postes Canada a lancé une initiative de consultation
intitulée « L’avenir de Postes Canada », afin de déterminer le type
de service postal dont les Canadiens auront besoin à l’avenir. Elle
a invité ceux-ci à partager leurs suggestions en ligne via le portail
de la Société à l’adresse www.postescanada.ca. Les représentants
de Postes Canada ont également rendu visite à 46 collectivités
partout au pays, afin de connaître leurs points de vue sur tous les
aspects du service postal au Canada, y compris les tarifs. Des dis­
cussions ont également eu lieu avec les dirigeants des collectivités
et les représentants élus. Au cours de ces consultations, les Cana­
diens ont dit qu’ils accepteraient, dans les limites du raisonnable,
des prix de timbres plus élevés, étant donné que la plupart des
ménages postent des lettres peu fréquemment. Les résultats de ces
efforts de consultation seront pris en compte afin de décider des
changements requis pour veiller à ce que le service postal au Ca­
nada réponde aux besoins des Canadiens, et ce, sans devenir un
fardeau pour les contribuables.
En plus de ces consultations, Postes Canada s’engage à faire en
sorte qu’un procédé de consultation ouvert et transparent ait lieu
pour toutes les majorations tarifaires réglementaires. Les groupes
d’intérêt sont consultés périodiquement tout au long de l’année et
leurs commentaires sont pris en considération dans l’établisse­
ment des tarifs pour l’année suivante. Des discussions se poursui­
vent pendant le processus réglementaire et, pendant ce temps, des
réunions sont tenues avec les clients et les parties intéressées de
l’industrie pour recueillir des commentaires et des rétroactions sur
les modifications proposées et futures.
La Loi sur la Société canadienne des postes prévoit une pé­
riode de consultation à la suite de la publication de chaque projet
de règlement dans la Gazette du Canada. Toutes les observations
doivent être envoyées à la ministre des Transports dans les
30 jours suivant la publication préalable des projets de règlement.
Les observations sont prises en considération au moment de la
préparation de la version finale des projets de règlement.
Following the release of the Conference Board’s report in
April 2013, Canada Post launched a consultative initiative called
“The Future of Canada Post” to help determine the kind of postal
service Canadians feel they will need in the future. People were
encouraged to post suggestions online through a portal on the
Corporation’s Web site, www.canadapost.ca. Representatives
from Canada Post also visited 46 communities across Canada to
obtain their views on all aspects of postal service in Canada, in­
cluding rates, and discussions also took place with community
leaders and elected representatives. During these consultations,
Canadians said they would accept, within reason, higher stamp
prices, given that most households mail letters infrequently. The
results of these consultative efforts are being taken into account in
determining the changes needed to ensure that Canada’s postal
service meets the needs of Canadians without becoming a burden
on taxpayers.
In addition to these consultations, Canada Post is committed to
ensuring that an open and transparent consultation process takes
place for all regulatory price increases. Stakeholders are consulted
on an ongoing basis throughout the year and their input is taken
into consideration when setting rates for the following year. Con­
sultation continues during the regulatory process and, during this
time, meetings are held with customers and industry stakeholders
to gather feedback and input for proposed and future changes.
The Canada Post Corporation Act requires a consultation per­
iod through publication of each regulatory proposal in the Canada
Gazette. All representations must be sent to the Minister of
Transport within 30 days after the prepublication of the proposed
regulations. The representations are taken into consideration in
the preparation of the final regulatory proposals.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The regulations are enforced by Canada Post under the Canada
Post Corporation Act. No increase in the cost of enforcement is
expected as a result of the proposed changes.
Les règlements sont appliqués par Postes Canada en vertu de la
Loi sur la Société canadienne des postes. On ne prévoit pas d’aug­
mentation du coût de son application à la suite de l’adoption des
modifications proposées.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Contact
Personne-ressource
Georgette Mueller
Director
Regulatory Affairs
Canada Post Corporation
2701 Riverside Drive, Suite N0980C
Ottawa, Ontario
K1A 0B1
Telephone: 613-734-7576
Email: georgette.mueller@canadapost.ca
Georgette Mueller
Directrice
Affaires réglementaires
Société canadienne des postes
2701, promenade Riverside, bureau N0980C
Ottawa (Ontario)
K1A 0B1
Téléphone : 613-734-7576
Courriel : georgette.mueller@postescanada.ca
2969
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 20(1) of the Canada
Post Corporation Acta, that the Canada Post Corporation, pursu­
ant to subsection 19(1)b of that Act, proposes to make the an­
nexed Regulations Amending the Letter Mail Regulations.
Avis est donné, conformément au paragraphe 20(1) de la Loi
sur la Société canadienne des postesa, que la Société canadienne
des postes, en vertu du paragraphe 19(1)b de cette loi, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les envois
poste-lettres, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Ga­
zette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à la ministre des Transports, Chambre des communes, Otta­
wa (Ontario) K1A 0A6.
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publica­
tion of this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to the Minister of Transport, House of Commons,
Ottawa, Ontario K1A 0A6.
CANADA POST CORPORATION
REGULATIONS AMENDING THE LETTER MAIL REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES ENVOIS POSTE-LETTRES AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “domestic basic letter rate” in section 2 of
the Letter Mail Regulations1 is repealed.
1. La définition de « tarif de base des lettres du régime inté­
rieur », à l’article 2 du Règlement sur les envois poste-lettres1,
est abrogée.
2. (1) Le paragraphe 3(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
3. (1) Les tarifs prévus à l’article 1 de l’annexe s’appliquent
aux envois poste-lettres qui sont conformes aux exigences appli­
cables aux envois standard.
(2) Le paragraphe 3(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Les tarifs prévus à l’article 2 de l’annexe s’appliquent aux
envois poste-lettres autres que ceux visés au paragraphe (1).
(3) Le paragraphe 3(8) du même règlement est abrogé.
3. L’article 7 du même règlement est abrogé.
4. L’alinéa 8(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) petite monnaie;
5. (1) Le paragraphe 11(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
11. (1) L’envoi standard portant une empreinte de machine à
affranchir doit porter l’adresse du destinataire, y compris le code
postal.
2. (1) Subsection 3(1) of the Regulations is replaced by the
following:
3. (1) The rates set out in item 1 of the schedule apply to an
item of letter mail that meets the applicable requirements for
standard mail.
(2) Subsection 3(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) The rates set out in item 2 of the schedule apply to an item
of letter mail other than an item referred to in subsection (1).
(3) Subsection 3(8) of the Regulations is repealed.
3. Section 7 of the Regulations is repealed.
4. Paragraph 8(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) loose coins;
5. (1) Subsection 11(1) of the Regulations is replaced by the
following:
11. (1) Every item of standard mail bearing a postage meter
impression shall bear the address of the addressee, including the
applicable postal code for that address.
———
———
a
a
b
1
R.S., c. C-10
S.C. 2013, c. 10, s. 2
SOR/88-430; SOR/90-801; SOR/2003-382
b
1
L.R., ch. C-10
L.C. 2013, ch. 10, art. 2
DORS/88-430; DORS/90-801; DORS/2003-382
2970
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
(2) Paragraph 11(2)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) 35 mm from the top edge;
(3) Subsections 11(3) and (4) of the Regulations are re­
placed by the following:
(3) Paragraph (2)(b) shall not apply in respect of an item of
standard mail that bears a postage stamp other than a postage
meter impression.
(4) The postal code on an item referred to in subsection (1)
shall be located on the last line of the address, or shall follow all
other address particulars on the last line of the address if the
postal code is separated from those address particulars by at least
two character spaces.
6. (1) Paragraph 12(1)(d) of the Regulations is replaced by
the following:
(d) located not less than 15 mm from the top edge, 19 mm from
the bottom edge, 12 mm from the left edge and 15 mm from
the right edge of the item.
(2) Paragraph 12(3)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) where it is located on the front of the envelope, shall be lo­
cated not less than 19 mm from the bottom edge, 12 mm from
the left edge and 15 mm from the right edge and shall be out­
side the area prescribed in section 13 for the postage meter im­
pression; and
(3) Subsection 12(4) of the Regulations is replaced by the
following:
(4) No more than one auxiliary window may be located on the
front, and no more than one auxiliary window may be located on
the back, of an envelope referred to in subsection (1).
7. Subsection 13(1) of the Regulations is replaced by the
following:
13. (1) The postage meter impression on an item of standard
mail shall be located on the front of the item in the upper right
corner not more than 40 mm from the top edge and 100 mm from
the right edge.
8. (1) Subsection 14(1) of the Regulations is replaced by the
following:
14. (1) If a return address, service indications or delivery in­
structions are marked on an item of standard mail that bears a
postage meter impression, they shall be located on the front of the
item in the upper left corner not less than 19 mm from the bottom
edge. However, a return address may also be located on the back
of the item near the top edge, centred between the left and right
edges.
(2) Paragraph 14(3)(a) of the Regulations is repealed.
9. Subsection 32(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) No item of standard mail shall exceed 245 mm in length,
156 mm in width or 5 mm in thickness.
10. The schedule to the Regulations is replaced by the
schedule set out in the schedule to these Regulations.
(2) L’alinéa 11(2)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) 35 mm du bord supérieur;
(3) Les paragraphes 11(3) et (4) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(3) Est exclu de l’application de l’alinéa (2)b) l’envoi standard
qui porte un timbre-poste autre qu’une empreinte de machine à
affranchir.
(4) Sur l’envoi visé au paragraphe (1), le code postal doit figu­
rer à la dernière ligne de l’adresse, soit seul ou séparé par au
moins deux espaces du caractère précédent.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
11. These Regulations come into force on March 31, 2014.
11. Le présent règlement entre en vigueur le 31 mars 2014.
6. (1) L’alinéa 12(1)d) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
d) placée à au moins 15 mm du bord supérieur, 19 mm du bord
inférieur, 12 mm du bord gauche et 15 mm du bord droit.
(2) L’alinéa 12(3)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) si elle se trouve au recto de l’enveloppe, elle est à au moins
19 mm du bord inférieur, 12 mm du bord gauche et 15 mm du
bord droit et n’empiète pas sur l’espace réservé à l’empreinte
de machine à affranchir visée à l’article 13;
(3) Le paragraphe 12(4) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(4) L’enveloppe visée au paragraphe (1) ne comporte pas plus
d’une fenêtre supplémentaire ni au recto ni au verso.
7. Le paragraphe 13(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
13. (1) L’empreinte de machine à affranchir doit être apposée
au recto de l’envoi standard, dans le coin supérieur droit, à au
plus 40 mm du bord supérieur et 100 mm du bord droit.
8. (1) Le paragraphe 14(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
14. (1) Le cas échéant, l’adresse de retour, les indications de
service et les instructions de livraison sur l’envoi standard portant
l’empreinte d’une machine à affranchir doivent figurer au recto,
dans le coin supérieur gauche, à au moins 19 mm du bord infé­
rieur. Néanmoins, l’adresse de retour peut figurer au verso, près
du bord supérieur, au centre.
(2) L’alinéa 14(3)a) du même règlement est abrogé.
9. Le paragraphe 32(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) L’envoi standard ne peut mesurer plus de 245 mm de lon­
gueur, 156 mm de largeur et 5 mm d’épaisseur.
10. L’annexe du même règlement est remplacée par
l’annexe figurant à l’annexe du présent règlement.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE
(Section 10)
ANNEXE
(article 10)
SCHEDULE
(Section 3, subsection 5(2) and paragraph 33(a))
ANNEXE
(article 3, paragraphe 5(2) et alinéa 33a))
RATES OF POSTAGE — LETTER MAIL
TARIFS DE PORT — ENVOIS POSTE-LETTRES
Column 1
Column 2
Item
Description
Rate
1.
Letter mail not more than 245 mm in length, 156 mm
in width or 5 mm in thickness
(1) 30 g or less
(a) letter mail item
(b) letter mail item by booklet or coil
(2) more than 30 g but not more than 50 g
Letter mail other than letter mail referred to in item 1
(1) 100 g or less
(2) more than 100 g but not more than 200 g
(3) more than 200 g but not more than 300 g
(4) more than 300 g but not more than 400 g
(5) more than 400 g but not more than 500 g
2.
2971
Colonne 1
Colonne 2
Article
Description
Tarif
1.
Envois poste-lettres d’au plus 245 mm de longueur,
156 mm de largeur et 5 mm d’épaisseur
(1) jusqu’à 30 g
a) envoi poste-lettre
b) envoi poste-lettre : carnet ou rouleau
(2) plus de 30 g, jusqu’à 50 g
Envois poste-lettres autres que ceux visés à l’article 1
(1) jusqu’à 100 g
(2) plus de 100 g, jusqu’à 200 g
(3) plus de 200 g, jusqu’à 300 g
(4) plus de 300 g, jusqu’à 400 g
(5) plus de 400 g, jusqu’à 500 g
$1.00
$0.85
$1.20
2.
$1.80
$2.95
$4.10
$4.70
$5.05
[51-1-o]
1,00 $
0,85 $
1,20 $
1,80 $
2,95 $
4,10 $
4,70 $
5,05 $
[51-1-o]
2972
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Regulations Amending the International Letter-post
Items Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les envois de
la poste aux lettres du régime postal international
Statutory authority
Canada Post Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société canadienne des postes
Sponsoring agency
Canada Post Corporation
Organisme responsable
Société canadienne des postes
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
For the Regulatory Impact Analysis Statement, see page 2961.
Pour le résumé de l’étude d’impact de la réglementation, voir la
page 2961.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 20(1) of the Canada
Post Corporation Acta, that the Canada Post Corporation, pursu­
ant to subsection 19(1)b of that Act, proposes to make the an­
nexed Regulations Amending the International Letter-post Items
Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publica­
tion of this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to the Minister of Transport, House of Commons,
Ottawa, Ontario K1A 0A6.
CANADA POST CORPORATION
Avis est donné, conformément au paragraphe 20(1) de la Loi
sur la Société canadienne des postesa, que la Société canadienne
des postes, en vertu du paragraphe 19(1)b de cette loi, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les envois de
la poste aux lettres du régime postal international, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Ga­
zette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à la ministre des Transports, Chambre des communes, Otta­
wa (Ontario) K1A 0A6.
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
REGULATIONS AMENDING THE INTERNATIONAL LETTER-POST ITEMS REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES ENVOIS DE LA POSTE AUX LETTRES DU RÉGIME POSTAL INTERNATIONAL
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of item 1 of Schedule IV to the International
Letter-post Items Regulations1 in column II is replaced by the
following:
1. Le passage de l’article 1 de l’annexe IV du Règlement sur
les envois de la poste aux lettres du régime postal international1
figurant dans la colonne II est remplacé par ce qui suit :
Column II Item
Rate per item ($) 1. (a)(i)
30 g or less ..............................................................................
more than 30 g but not more than 50 g ...................................
100 g or less ...........................................................................
more than 100 g but not more than 200 g ...............................
more than 200 g but not more than 500 g ...............................
(ii) Colonne II
1.20
1.80
2.95
5.15
10.30 Article
Tarif par envoi ($)
1. a)(i)
jusqu’à 30 g .............................................................................
plus de 30 g, jusqu’à 50 g .......................................................
jusqu’à
100 g ..........................................................................
plus de 100 g, jusqu’à 200 g ...................................................
plus de 200 g, jusqu’à 500 g ...................................................
(ii)
———
———
a
a
b
1
R.S., c. C-10
S.C. 2013, c. 10, s. 2
SOR/83-807
b
1
L.R., ch. C-10
L.C. 2013, ch. 10, art. 2
DORS/83-807
1,20
1,80
2,95
5,15
10,30
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Column II Item
(b)(i)
(ii) 2973
Colonne II
Article
Rate per item ($)
30 g or less .............................................................................
more than 30 g but not more than 50 g ...................................
100 g or less ...........................................................................
more than 100 g but not more than 200 g ...............................
more than 200 g but not more than 500 g ...............................
2.50
3.60
5.90
10.30
20.60
COMING INTO FORCE b)(i)
(ii)
Tarif par envoi ($)
jusqu’à 30 g ............................................................................
plus de 30 g, jusqu’à 50 g .......................................................
jusqu’à 100 g ..........................................................................
plus de 100 g, jusqu’à 200 g ...................................................
plus de 200 g, jusqu’à 500 g ...................................................
2,50
3,60
5,90
10,30
20,60
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on March 31, 2014.
[51-1-o]
2. Le présent règlement entre en vigueur le 31 mars 2014.
[51-1-o]
2974
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Regulations Amending the Special Services and Fees
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les droits
postaux de services spéciaux
Statutory authority
Canada Post Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société canadienne des postes
Sponsoring agency
Canada Post Corporation
Organisme responsable
Société canadienne des postes
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
For the Regulatory Impact Analysis Statement, see page 2961.
Pour le résumé de l’étude d’impact de la réglementation, voir la
page 2961.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 20(1) of the Canada
Post Corporation Acta, that the Canada Post Corporation, pursu­
ant to subsection 19(1)b of that Act, proposes to make the
annexed Regulations Amending the Special Services and Fees
Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publica­
tion of this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to the Minister of Transport, House of Commons,
Ottawa, Ontario K1A 0A6.
CANADA POST CORPORATION
Avis est donné, conformément au paragraphe 20(1) de la Loi
sur la Société canadienne des postesa, que la Société canadienne
des postes, en vertu du paragraphe 19(1)b de cette loi, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les droits
postaux de services spéciaux, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Ga­
zette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à la ministre des Transports, Chambre des communes, Otta­
wa (Ontario) K1A 0A6.
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
REGULATIONS AMENDING THE SPECIAL SERVICES AND FEES REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES DROITS POSTAUX DE SERVICES SPÉCIAUX
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of paragraph 1(1)(a) of Schedule VII to the
Special Services and Fees Regulations1 in column II is replaced
by the following:
1. Le passage de l’alinéa 1(1)a) de l’annexe VII du Règle­
ment sur les droits postaux de services spéciaux1 figurant dans
la colonne II est remplacé par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Rate
1. (1)(a) $9.00
Article Tarif
1. (1)a) 9,00 $
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on March 31, 2014.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 31 mars 2014.
[51-1-o]
[51-1-o]
———
———
a
a
b
1
R.S., c. C-10
S.C. 2013, c. 10, s. 2
C.R.C., c. 1296
b
1
L.R., ch. C-10
L.C. 2013, ch. 10, art. 2
C.R.C., ch. 1296
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2975
Regulations Amending the Mail Receptacles
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les boîtes aux
lettres
Statutory authority
Canada Post Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société canadienne des postes
Sponsoring agency
Canada Post Corporation
Organisme responsable
Société canadienne des postes
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issues
Enjeux
Rural mail boxes that are not securely attached to a fixed post
and whose bottoms are less than 105 cm above the ground can
impede safe and efficient access by postal employees. In order to
ensure the safe and efficient delivery of mail to rural mail boxes,
minor changes are needed to the rural mail box specifications
contained in the Mail Receptacles Regulations (the Regulations).
Les boîtes aux lettres rurales qui ne sont pas installées de ma­
nière à être assujetties solidement à un poteau fixe et dont la partie inférieure se trouve à moins de 105 cm du sol peuvent nuire à
l’accès sécuritaire et efficace par les employés des postes. En vue
d’assurer la livraison sécuritaire et efficace du courrier aux boîtes
aux lettres rurales, il est nécessaire que des modifications mineu­
res relatives aux spécifications des boîtes aux lettres rurales soient
apportées au Règlement sur les boîtes aux lettres (le Règlement).
The Regulations also provide specifications for mail box as­
semblies as well as conditions and specifications for parcel com­
partment units in apartment buildings and office complexes.
There is a limited number of mail box assemblies on the market
that meet the current specifications. Most of these assemblies
provide very little room for small parcels; thus, if a parcel cannot
be delivered, the customer will need to pick it up at a post office.
Currently, the installation of parcel compartment units is not
mandatory, but if such units are installed, they must be located
adjacent to the mail box assembly inside the building. Not all
buildings have sufficient space in their lobbies for parcel units.
Le Règlement fournit aussi des exigences relatives aux batte­
ries de boîtes aux lettres ainsi que des conditions et des exigences
relatives aux casiers à colis dans les immeubles d’habitation et les
ensembles de bureaux. Il y a un nombre limité de batteries de
boîtes aux lettres sur le marché qui répondent aux exigences ac­
tuelles. Les récipients de la plupart de ces batteries de boîtes aux
lettres sont à peine assez grands pour que l’on puisse y insérer des
petits colis; par conséquent, s’il est impossible de livrer un colis à
un client, celui-ci devra le récupérer au bureau de poste. À l’heure
actuelle, l’installation de casiers à colis n’est pas obligatoire, mais
le Règlement précise que si de tels casiers sont installés, il faut
qu’ils soient installés juste à côté de la batterie de boîtes aux let­
tres à l’intérieur de l’immeuble. Ce ne sont pas tous les immeu­
bles qui ont des halls d’entrée assez grands pour accueillir des
casiers à colis.
Background
Contexte
Rural mail boxes
Boîtes aux lettres rurales
The Canada Post Corporation provides mail delivery service to
approximately 740 000 rural mail boxes across the country. De­
livery to rural route mail boxes has been an integral part of rural
mail delivery for decades. Today, rural addresses represent ap­
proximately 5% of the 15 million Canadian addresses.
La Société canadienne des postes fournit un service de livrai­
son du courrier à environ 740 000 boîtes aux lettres rurales à
l’échelle du pays. Depuis des décennies, la livraison aux boîtes
aux lettres des routes rurales fait partie intégrante de la livraison
du courrier dans les régions rurales. Les adresses rurales repré­
sentent actuellement environ 5 % des 15 millions d’adresses
canadiennes.
Canada Post has 4 500 rural and suburban mail carriers
(RSMCs) who deliver mail to rural mail boxes. In some cases the
vehicles they use are supplied by the Corporation, while in other
instances they are supplied by the delivery employee. There can
be a significant difference between the window clearance/height
of a small sedan and that of a crossover vehicle, although both are
built on an automobile frame. The difference can be even greater
with sport utility vehicles (SUVs) that are built on truck chassis.
Postes Canada compte 4 500 factrices et facteurs ruraux et su­
burbains (FFRS) qui livrent le courrier aux boîtes aux lettres rura­
les. Dans certains cas, les véhicules qu’ils utilisent sont fournis
par la Société alors que, dans d’autres cas, ils sont fournis par les
employés chargés de la livraison. Il peut y avoir une différence
importante entre la hauteur de la fenêtre et son dégagement
au-dessus du sol d’une petite berline et ceux d’un véhicule
multisegment, bien que les deux soient bâtis sur un châssis
2976
Canada Gazette Part I
Currently, more than 80% of existing vehicles in use by RSMCs
have a window clearance of over one metre.
The Regulations now stipulate that the bottom of a rural mail
box must be approximately 100 cm above the roadway. This re­
quirement is difficult to standardize as the measurement is only
approximate and road surfaces can be of varying heights and
grades depending on location, surface quality, age, condition and
other factors.
The Canada Post Corporation has both a moral and a legal obli­
gation to ensure the safety of its employees while also providing
mail delivery service to all Canadians in a financially sustainable
manner. Unique employee body types, varying vehicle designs
and heights, as well as the varying height and type of rural mail
boxes can make the delivery of mail in a safe manner challenging
for Canada Post delivery employees. Over time, as vehicle
dimensions and designs have changed, some delivery employees
have raised ergonomic concerns related to having to reach or
reposition themselves within their vehicles to serve rural mail
boxes through the passenger-side window. In particular, these
factors may cause delivery employees to make awkward move­
ments and may increase the risk of repetitive strain injuries.
Currently, the Regulations require the boxes to be securely at­
tached to either a fixed post or a cantilever arm. In many in­
stances, the cantilever arms are intentionally not fixed, so that the
mail boxes can withstand or survive the work of snowplows.
However, a box that has been dislodged from its fixed location is
physically difficult, and in some cases dangerous, to service. In
some cases, the cantilever arm positions the mail box too close to
the road, which makes it difficult for the delivery agent to deliver
the mail without obstructing traffic. Preventing the use of mail
boxes with cantilever arms would allow more efficient access to
the mail box by delivery employees and reduce the risk of per­
sonal injury.
In conjunction with the regulatory amendments, Canada Post is
working to address the ergonomic concerns through two import­
ant initiatives. First, a reaching device has been developed to help
reduce the risk of injury. The device is a job aid for employees to
use when delivering mail through the passenger-side window of a
vehicle into a rural mail box. This ergonomic tool has been de­
signed to allow RSMCs to use the tool while remaining seated in
the driver’s seat with their seatbelt on. The device serves to ex­
tend the employees’ reach, allowing them to both deposit and
retrieve mail from rural mail boxes without needing to either re­
position themselves or perform extended stretches and awkward
movements. Second, right-hand drive vehicles are being intro­
duced where it is feasible to do so. These vehicles provide easier
access to rural mail boxes by delivery employees. When fully
deployed, over 1 000 right-hand drive vehicles will be in use to
provide mail service in suburban and rural Canada.
December 21, 2013
d’automobile. Si l’on considère les véhicules utilitaires sport
(VUS), qui sont bâtis sur des châssis de camion, la variation peut
être encore plus importante. À l’heure actuelle, dans le cas de plus
de 80 % des véhicules existants qu’utilisent les FFRS, le dégage­
ment de la fenêtre au-dessus du sol est de plus d’un mètre.
Le règlement actuel exige que la partie inférieure de la boîte
aux lettres rurale se trouve à environ 100 cm du sol. Cette exi­
gence est difficile à normaliser, étant donné que la distance n’est
qu’approximative et que la hauteur et la pente des surfaces de
route peuvent varier en fonction de l’emplacement, de la qualité
de surface, de l’âge, de l’état et d’autres facteurs.
La Société canadienne des postes a l’obligation morale et lé­
gale d’assurer la sécurité de ses employés tout en offrant le ser­
vice de livraison du courrier à tous les Canadiens, et ce, de façon
viable sur le plan financier. Pour les employés chargés de la li­
vraison de Postes Canada, les carrures différentes, la variété des
conceptions et des hauteurs de véhicules, ainsi que les différents
types et hauteurs de boîtes aux lettres rurales peuvent présenter
des défis à la livraison du courrier de manière sécuritaire. Au fil
du temps, à mesure que les dimensions et les conceptions des
véhicules ont changé, certains employés chargés de la livraison
ont soulevé des préoccupations en matière d’ergonomie relatives
au fait d’avoir à s’étendre ou à se repositionner dans leurs véhicu­
les pour desservir les boîtes aux lettres rurales par la fenêtre du
côté passager. Plus particulièrement, en raison de ces facteurs, il
se peut que les employés chargés de la livraison soient forcés à
effectuer des mouvements maladroits, ce qui peut augmenter le
risque de microtraumatismes répétés.
À l’heure actuelle, le Règlement exige que les boîtes soient ins­
tallées de manière à être assujetties solidement à un poteau fixe
ou à une potence. Dans bien des cas, les potences ne sont pas
installées de manière fixe, et ce, délibérément, afin que les boîtes
aux lettres puissent résister ou survivre au passage des chasse­
neige. Cependant, lorsqu’une boîte s’est délogée de son empla­
cement fixe, il est difficile, voire dangereux, du point de vue phy­
sique, d’y assurer la livraison. Dans certains cas, en raison de la
position de la potence, la boîte aux lettres se trouve trop rappro­
chée de la chaussée, de sorte qu’il est difficile pour l’agent de
livraison de livrer le courrier sans entraver la circulation. Empê­
cher l’utilisation des boîtes aux lettres fixées à une potence
permettrait d’améliorer l’accès aux boîtes aux lettres par les em­
ployés chargés de la livraison et de réduire les risques de blessu­
res corporelles.
En même temps qu’elle présente ce projet de modification du
Règlement, Postes Canada s’emploie à résoudre les problèmes
ergonomiques grâce à deux initiatives importantes. La première
initiative porte sur l’élaboration d’un outil de préhension visant à
réduire les risques de blessures. L’appareil est un outil de travail
destiné aux employés pour qu’ils l’utilisent au moment de la li­
vraison du courrier aux boîtes aux lettres rurales par la fenêtre du
côté passager du véhicule. Cet outil ergonomique est conçu de
sorte que les FFRS, tout en s’en servant, peuvent demeurer assis
dans le siège du conducteur avec la ceinture de sécurité attachée.
L’appareil sert à augmenter l’étendue du bras de l’employé, ce
qui lui permet de déposer et de prendre le courrier dans les boîtes
aux lettres rurales sans avoir à se repositionner ou à effectuer des
étirements prolongés et des mouvements maladroits. La seconde
initiative correspond à la mise en place de véhicules à conduite à
droite, lorsque cela est faisable. Ces véhicules permettent aux
employés chargés de la livraison d’accéder plus facilement aux
boîtes aux lettres rurales. Une fois la mise en œuvre terminée, il y
aura plus de 1 000 véhicules à conduite à droite utilisés pour assu­
rer le service dans les régions suburbaines et rurales au Canada.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2977
Objectives
Objectifs
Canada Post is proposing minor modifications to the Mail
Receptacles Regulations in order to reduce variation in mail box
heights, optimize the introduction and use of the reaching device
and right-hand drive vehicles and compensate for differences in
vehicle heights, thereby encouraging safer conditions for delivery
employees. The proposal would require boxes to be securely fas­
tened to a fixed post and specify the required height. Conse­
quently, some rural mail boxes may have to be raised by 5 to
15 cm, measured from the ground immediately below the box.
Postes Canada propose d’apporter des modifications mineures
au Règlement sur les boîtes aux lettres afin de réduire la variation
de la hauteur des boîtes aux lettres, d’optimiser l’introduction et
l’utilisation de l’outil de préhension et des véhicules à conduite à
droite, ainsi que pour contrer les différences de hauteurs des véhi­
cules, et encourager ainsi des conditions plus sécuritaires pour ses
employés chargés de la livraison. Le projet de règlement exigerait
que les boîtes aux lettres rurales soient installées de manière à être
assujetties solidement à un poteau fixe et préciserait la hauteur
requise. Par conséquent, il se peut que la hauteur de certaines
boîtes aux lettres doive être augmentée de 5 à 15 cm, la partie
inférieure de la boîte étant mesurée à partir du sol immédiatement
sous la boîte.
Regarding the proposed changes to the mail box assemblies, it
is anticipated that the new specifications would facilitate delivery
and provide addressees with more convenient and secure access
to their parcels.
En ce qui concerne les modifications proposées aux batteries de
boîtes aux lettres, il est prévu que les nouvelles exigences facilite­
ront la livraison et donneront aux destinataires un accès plus pra­
tique et sécuritaire à leurs colis.
Description
Description
The proposed Regulations would
(a) require rural mail boxes to be securely fastened to a fixed
post only;
(b) stipulate that the distance between the bottom of a rural
mail box and the ground immediately below it must be at least
105 but not more than 115 cm;
(c) update the dimensional specifications for mail and parcel
boxes utilized for apartment buildings and office complexes;
and
(d) permit the installation of parcel boxes either inside or out­
side apartment buildings and office complexes.
Le projet de règlement :
a) exigerait que les boîtes aux lettres rurales soient installées de
manière à être assujetties solidement à poteau fixe uniquement;
b) stipulerait que la partie inférieure de la boîte aux lettres ru­
rale se trouve à une distance d’au moins 105 cm et d’au plus
115 cm du sol;
c) mettrait à jour les exigences relatives aux dimensions des
boîtes à lettres et à colis utilisées dans les immeubles d’habita­
tion et les ensembles de bureaux;
d) autoriserait l’installation de boîtes à colis à l’intérieur
comme à l’extérieur des immeubles d’habitation et des ensem­
bles de bureaux.
Benefits and costs
Avantages et coûts
Canada Post estimates that approximately 15 000 to 20 000 rural
mail boxes may require modifications as a result of the proposed
amendments. Of these, approximately 90% will require modifica­
tions to their height. These modifications are expected to be min­
or and could be made at no cost or with very minimal cost to the
customer.
Postes Canada estime qu’à la suite de l’adoption des modifica­
tions proposées, de 15 000 à 20 000 boîtes aux lettres rurales peu­
vent nécessiter des modifications. De ce nombre, environ 90 %
devront être modifiées en ce qui concerne la hauteur. La Société
s’attend à ce que ces modifications soient mineures et à ce que
l’on puisse les apporter à peu ou pas de frais pour le client.
The use of mail boxes on cantilever arms is not widespread,
most of the few remaining boxes of this type having been re­
moved already as a result of the rural safety review conducted
over the past five years.
L’utilisation de boîtes aux lettres fixées à une potence n’est pas
très répandue, la plupart des quelques rares boîtes de ce type qui
restaient ayant été enlevées à la suite de l’évaluation de la sécurité
de la livraison en milieu rural effectuée au cours des cinq derniè­
res années.
If measures are not taken to facilitate rural mail box delivery, it
can be expected that employees will continue to raise concerns
about strains and related injuries. Canada Post has both a moral
and a legal obligation to ensure the health and safety of its em­
ployees. These injuries not only have a human toll but are also
creating additional expense for the Corporation for the costs asso­
ciated with injury on duty, replacement workers, or the addition
of a second person in the delivery vehicle to assist the delivery
agent. It is expected that the adoption of the proposed changes
would enable Canada Post to save in the range of $10 million to
$15 million annually.
Si des mesures pour faciliter la livraison aux boîtes aux lettres
rurales ne sont pas mises en place, on peut s’attendre à ce que
les employés continuent à soulever leurs inquiétudes au sujet de
microtraumatismes et de blessures connexes. Postes Canada a
l’obligation morale et légale de veiller à la santé et à la sécurité de
ses employés. Ces blessures ne comportent pas seulement des
méfaits humains, elles occasionnent également des dépenses sup­
plémentaires pour la Société, qui sont liées aux accidents du tra­
vail, aux remplaçants ou à l’ajout d’une deuxième personne dans
le véhicule de livraison pour aider l’agent de livraison. Postes
Canada s’attend à ce que l’adoption des changements proposés lui
permette d’économiser de 10 à 15 millions de dollars par année.
The changes to the dimensional specifications for mail box as­
semblies would provide building owners with greater choice and
flexibility when purchasing and installing mail box assembly
units. The installation of secure parcel units, either outside or
inside apartment buildings or office complexes, would benefit
Les modifications apportées aux exigences liées aux dimen­
sions des batteries de boîtes aux lettres offriraient aux propriétai­
res d’immeubles un plus grand choix et une plus grande flexibilité
au moment de l’achat et de l’installation de ces batteries. Grâce à
un accès plus pratique à leurs colis et à une diminution du risque
2978
Canada Gazette Part I
consumers and businesses by providing them with more conven­
ient access to their parcels and reducing the risk of theft. Central­
ized delivery would also enable delivery agents to deliver parcels
in a more cost-effective and secure manner.
The amendments would not require building owners to incur
any additional costs. The installation of parcel-only compartments
would remain non-mandatory, and the units could be installed at
the option of either the property owner or Canada Post. It is an­
ticipated that most parcel units would be installed by Canada Post
at its own expense. Permitting the installation of boxes of a dif­
ferent configuration than is allowed at present would enable
building owners or Canada Post to take advantage of the other
sizes available in the marketplace at competitive prices. Such
units would need to meet rigorous security standards. Canada
Post would continue to provide the required locks and keys.
December 21, 2013
de vol, l’installation de casiers à colis sécuritaires à l’intérieur ou
à l’extérieur des immeubles d’habitation ou des ensembles de
bureaux présenterait des avantages pour les consommateurs et les
entreprises. La livraison centralisée permettrait également aux
agents de livraison de livrer les colis de manière plus économique
et sécuritaire.
Les modifications n’occasionneraient pas de frais supplémen­
taires pour les propriétaires d’immeubles. L’installation des ca­
siers réservés aux colis serait toujours non obligatoire et pourrait
être effectuée sur l’initiative du propriétaire ou de Postes Canada.
Il est prévu que la plupart des nouveaux casiers à colis seront
installés par Postes Canada aux frais de l’entreprise. Autoriser
l’installation de boîtes dont les configurations diffèrent de celles
autorisées en ce moment permettrait aux propriétaires d’immeu­
bles et à Postes Canada de tirer profit, à des prix concurrentiels,
d’autres tailles offertes sur le marché. De tels casiers devraient
répondre à des normes de sécurité très strictes. Postes Canada
continuerait d’offrir les serrures et les clés nécessaires.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to these proposals, as
there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à ces propositions,
puisqu’elles n’entraînent aucune modification des frais adminis­
tratifs pour les entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to these proposals, as
there are no costs to small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas à ces propo­
sitions, puisqu’elles ne comportent aucun coût pour les petites
entreprises.
Consultation
Consultation
Research and experience have shown that the height of a mail
box plays an important role in the safe and efficient delivery of
mail. During the development and testing of the reaching device,
independent ergonomic specialists were consulted. Canada Post
has also entered into extensive consultations with the Canadian
Union of Postal Workers, the bargaining agent representing em­
ployees who deliver and pick up mail from rural mail boxes.
Les études menées et l’expérience acquise ont révélé que la
hauteur d’une boîte aux lettres est un facteur important pour la
livraison sécuritaire et efficace du courrier. Au cours de l’élabo­
ration et de la mise à l’essai de l’outil de préhension, des spécia­
listes indépendants en ergonomie ont été consultés. Postes Canada
a également entrepris des consultations approfondies avec le Syn­
dicat des travailleurs et travailleuses des postes, soit l’agent négo­
ciateur représentant les employés qui prennent et déposent le
courrier dans les boîtes aux lettres rurales.
Aucune consultation précise n’a eu lieu au sujet des modifica­
tions des exigences relatives aux batteries de boîtes aux lettres ou
de l’ajout d’exigences relatives aux batteries de casiers à colis,
étant donné que la plupart des nouveaux casiers à colis seraient
installés par Postes Canada aux frais de l’entreprise et que les
modifications n’exigeraient pas le remplacement des boîtes aux
lettres ni des casiers à colis existants par le propriétaire de
l’immeuble.
La Loi sur la Société canadienne des postes prévoit une pé­
riode de consultation à la suite de la publication de chaque projet
de règlement dans la Gazette du Canada. Toutes les observations
doivent être envoyées à la ministre des Transports. Elles seront
prises en considération au moment de la préparation de la version
définitive du projet de règlement.
No specific consultations have taken place on the amended
specifications for mail box assemblies or the addition of the
specifications for parcel unit assemblies, given that most new
parcel units would be installed by Canada Post at the company’s
expense and the amendments would not require building owners
to replace existing mail box or parcel units.
The Canada Post Corporation Act requires a consultation per­
iod through publication of each regulatory proposal in the Canada
Gazette. All representations must be sent to the Minister of
Transport. The representations are taken into consideration in the
preparation of the final regulatory proposal.
Rationale
Justification
The height of the vehicles used in the delivery of mail in rural
Canada varies greatly. Testing has shown that adoption of the
proposed changes to rural mail box specifications would compen­
sate for the differences in the window height of the various
vehicles that are being used for delivery and allow for the safe
delivery of mail to rural customers. Adoption of the proposed
amendments would also lessen the risk of personal injury due to
over-stretching or repetitive, awkward positioning by facilitating
the use of the reaching device.
La hauteur des véhicules utilisés pour assurer la livraison du
courrier dans les régions rurales du Canada peut grandement va­
rier. Les mises à l’essai ont démontré que l’adoption des modifi­
cations proposées aux exigences relatives aux boîtes aux lettres
rurales pourrait contrer la variation de la hauteur des fenêtres des
divers véhicules utilisés pour assurer la livraison et permettrait
ainsi la livraison sécuritaire du courrier aux clients des régions
rurales. L’adoption des modifications proposées, en encourageant
également l’utilisation de l’outil de préhension, permettrait de
réduire les risques de blessures corporelles liées à des extensions
excessives ou à des positions répétitives ou incommodes.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2979
Currently, not all mail box assemblies in apartment buildings
or office complexes have secure parcel compartment units. There
is a growing need for such units, given the increasing popularity
of e-commerce. The amendments would allow parcel compart­
ment units to be installed either inside or outside the building,
which would give residents and businesses secure and convenient
access to their parcels and make delivery more cost-effective.
À l’heure actuelle, ce ne sont pas toutes les batteries de boîtes
aux lettres des immeubles d’habitation ou des ensembles de bu­
reaux qui sont dotées de casiers à colis sécurisés. Étant donné la
popularité croissante du commerce en ligne, il y a un besoin accru
pour de tels casiers. Les modifications permettraient l’installation
des casiers à colis à l’intérieur comme à l’extérieur des immeu­
bles; ainsi, les particuliers et les entreprises qui les occupent au­
raient un accès sécuritaire et pratique à leurs colis et la livraison
serait effectuée de façon plus rentable.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Canada Post has a long and proud history of serving rural Can­
ada. These proposed changes will help facilitate the delivery of
mail in an efficient manner while ensuring the health and safety
of delivery employees.
Postes Canada a une riche et longue tradition de servir les rési­
dents des régions rurales du Canada. Grâce aux changements
proposés, Postes Canada pourra faciliter la livraison efficace du
courrier, tout en veillant à la santé et à la sécurité des employés
chargés de la livraison.
Si elles sont approuvées, les modifications concernant les
boîtes aux lettres rurales s’appliqueraient à tous les clients actuels
et futurs qui reçoivent leur courrier au moyen d’une boîte aux
lettres rurale. Postes Canada aviserait les clients dont les boîtes
aux lettres rurales ne sont pas conformes aux exigences et leur
fournirait la liste des modifications requises. Ce faisant, Postes
Canada fournirait aux clients les coordonnées d’une personne­
ressource en mesure de leur donner d’autres renseignements. Les
clients actuels seraient avisés dans les 12 mois suivant l’adoption
de ces modifications et disposeraient d’un délai de 30 jours pour
apporter les modifications requises. Aucun avis ne serait émis
pendant les mois d’hiver.
Le projet de règlement lié aux boîtes aux lettres rurales ainsi
qu’aux boîtes à colis entrerait en vigueur à la date de son enregis­
trement par le greffier du Conseil privé.
Le Règlement est appliqué par Postes Canada en vertu de la Loi
sur la Société canadienne des postes. On ne prévoit pas d’aug­
mentation du coût de son application à la suite de l’adoption des
modifications proposées.
The amendments pertaining to rural mail boxes, if approved,
would apply to all existing and future customers who receive mail
delivery via a rural mail box. Canada Post would notify those
customers whose rural mail boxes are non-compliant and provide
them with a list of required modifications. When doing so, Can­
ada Post would inform the customers of a contact person from
whom they could obtain additional information. Existing custom­
ers would be notified within 12 months following adoption of the
amendments, and would have 30 days to make the required modi­
fications. No notifications would be provided during winter
months.
The amendments pertaining to both rural mail boxes and parcel
boxes would come into force on registration by the Clerk of the
Privy Council.
The Regulations are enforced by Canada Post under the Can­
ada Post Corporation Act. No increase in the cost of enforcement
is expected as a result of the proposed changes.
Contact
Personne-ressource
Georgette Mueller
Director
Regulatory Affairs
Canada Post Corporation
2701 Riverside Drive, Suite N0980C
Ottawa, Ontario
K1A 0B1
Telephone: 613-734-7576
Email: georgette.mueller@canadapost.ca
Georgette Mueller
Directrice
Affaires réglementaires
Société canadienne des postes
2701, promenade Riverside, bureau N0980C
Ottawa (Ontario)
K1A 0B1
Téléphone : 613-734-7576
Courriel : georgette.mueller@postescanada.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 20(1) of the Canada
Post Corporation Acta, that the Canada Post Corporation, pursu­
ant to subsection 19(1)b of that Act, proposes to make the an­
nexed Regulations Amending the Mail Receptacles Regulations.
Avis est donné, conformément au paragraphe 20(1) de la Loi
sur la Société canadienne des postesa, que la Société canadienne
des postes, en vertu du paragraphe 19(1)b de cette loi, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les boîtes aux
lettres, ci-après.
———
———
a
a
b
R.S., c. C-10
S.C. 2013, c. 10, s. 2
b
L.R., ch. C-10
L.C. 2013, ch. 10, art. 2
2980
Canada Gazette Part I
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to the Minister of Transport, House of Commons, Ottawa,
Ontario K1A 0A6.
CANADA POST CORPORATION
December 21, 2013
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Ga­
zette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à la ministre des Transports, Chambre des communes, Otta­
wa (Ontario) K1A 0A6.
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES BOÎTES AUX LETTRES REGULATIONS AMENDING THE MAIL RECEPTACLES REGULATIONS AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “parcel compartment assembly” in sec­
tion 2 of the Mail Receptacles Regulations1 is replaced by the
following:
“parcel compartment assembly” means all parcel compartment
units installed inside or outside an apartment building or office
complex; (batterie de casiers à colis)
2. Subparagraphs 16(b)(i) and (ii) of the Regulations are
replaced by the following:
(i) the box is securely attached to a fixed post,
(ii) the bottom of the box is not less than 105 cm and not
more than 115 cm from the ground immediately below,
3. Section 3 of Schedule III to the Regulations is replaced
by the following:
3. The interior of each mail box in a mail box assembly shall
measure
(a) at least 35 cm in length; and
(b) at least 7.5 cm each in height and width and
(i) in the case where one of those dimensions measures less
than 12.5 cm, the other dimension shall measure at least
25 cm, and
(ii) in the case where one of those dimensions measures
12.5 cm or more, the other dimension shall measure at least
13.5 cm.
4. Subsection 8(2) of Schedule III to the Regulations is re­
placed by the following:
(2) The lock shall be fitted so that, when it is locked, the bolt is
engaged in metal to a depth of at least 6 mm.
1. La définition de « batterie de casiers à colis », à l’article 2
du Règlement sur les boîtes aux lettres1, est remplacée par ce
qui suit :
« batterie de casiers à colis » Ensemble de casiers à colis installé
dans un immeuble d’habitation ou un ensemble de bureaux, ou à
l’extérieur de ceux-ci. (parcel compartment assembly)
2. Les sous-alinéas 16b)(i) et (ii) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(i) à être assujettie solidement à un poteau fixe,
(ii) que sa partie inférieure se trouve à une distance d’au
moins 105 cm et d’au plus 115 cm du sol,
3. L’article 3 de l’annexe III du même règlement est rem­
placé par ce qui suit :
3. L’intérieur de chaque boîte aux lettres de la batterie de boîte
aux lettres est :
a) d’une longueur d’au moins 35 cm;
b) d’une largeur et d’une hauteur d’au moins 7,5 cm et :
(i) si l’une de ces dimensions est inférieure à 12,5 cm, l’autre
dimension est d’au moins 25 cm;
(ii) si l’une de ces dimensions est égale ou supérieure à
12,5 cm, l’autre dimension est d’au moins 13,5 cm.
5. The heading of Schedule IV to the Regulations is re­
placed by the following:
CONDITIONS AND SPECIFICATIONS FOR PARCEL COMPARTMENT ASSEMBLIES
6. (1) The portion of section 1 of Schedule IV to the Regula­
tions before paragraph (a) is replaced by the following:
1. Mail shall be delivered to a parcel compartment assembly if
4. Le paragraphe 8(2) de l’annexe III du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
(2) La serrure doit être montée de façon que le pêne s’engage
dans la gâche à une profondeur d’au moins 6 mm lorsque la porte
est fermée à clé.
5. Le titre de l’annexe IV du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
EXIGENCES RELATIVES AUX BATTERIES DE CASIERS À COLIS (2) Paragraphs 1(b) and (c) of Schedule IV to the Regula­
tions are replaced by the following:
(b) the local postmaster has approved the delivery of mail to
the assembly;
(c) the assembly is readily accessible to the occupants of the
building and to post office representatives;
6. (1) Le passage de l’article 1 de l’annexe IV du même rè­
glement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
1. Le courrier est distribué dans une batterie de casiers à colis
si :
(2) Les alinéas 1b) et c) de l’annexe IV du même règlement
sont remplacés par ce qui suit :
b) le maître de poste local a approuvé la livraison du courrier
dans la batterie de casiers à colis;
c) la batterie de casiers à colis est facilement accessible aux oc­
cupants de l’immeuble et aux représentants des postes;
———
———
1
1
SOR/83-743
DORS/83-743
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
(3) Paragraph 1(f) of Schedule IV to the Regulations is re­
placed by the following:
(f) the interior dimensions of each individual storage compart­
ment are not less than 7.5 cm by 25 cm by 35 cm;
(4) Section 1 of Schedule IV to the Regulations is amended
by adding the following after paragraph (g):
(h) the bottom row of individual storage compartments is not
less than 38 cm from the finished floor level; and
(i) the assembly has a return slot that permits keys to be depos­
ited securely after a parcel has been retrieved from an individ­
ual storage compartment.
7. Subsection 3(1) of Schedule IV to the Regulations is re­
placed by the following:
3. (1) The Corporation shall provide a lock mechanism and a
key for each individual storage compartment.
2981
(3) L’alinéa 1f) de l’annexe IV du même règlement est rem­
placé par ce qui suit :
f) les dimensions intérieures de chaque compartiment du casier
à colis sont d’au moins 7,5 cm sur 25 cm sur 35 cm;
(4) L’article 1 de l’annexe IV du même règlement est modi­
fié par adjonction, après l’alinéa g), de ce qui suit :
h) le rang inférieur de compartiments de la batterie de casiers à
colis est situé à au moins 38 cm du plancher; i) la batterie de casiers à colis comporte une fente à clés afin de
remettre la clé en lieu sûr une fois le colis recueilli d’un des
compartiments distincts.
7. Le paragraphe 3(1) de l’annexe IV du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
3. (1) La Société fournit un verrou de sûreté et une clé pour
chaque compartiment.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
8. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
8. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[51-1-o]
[51-1-o]
2982
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Regulations Amending Certain Regulations Made
Under the Canada Post Corporation Act
Règlement modifiant certains règlements pris en
vertu de la Loi sur la Société canadienne des postes
Statutory authority
Canada Post Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société canadienne des postes
Sponsoring agency
Canada Post Corporation
Organisme responsable
Société canadienne des postes
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issues and objectives
Enjeux et objectifs
The proposed amendments to the Special Services and Fees
Regulations, the Non-mailable Matter Regulations and the Inter­
national Letter-post Items Regulations, made under the Canada
Post Corporation Act, are technical in nature. The amendments
would ensure that the regulations contain the appropriate refer­
ences to the latest Congress of the Universal Postal Union (UPU)
and prescribe allowable dimensions for certain items being posted
in Canada for delivery abroad.
Les modifications proposées au Règlement sur les droits pos­
taux de services spéciaux, au Règlement sur les objets inadmissi­
bles et au Règlement sur les envois de la poste aux lettres du ré­
gime postal international, pris en vertu de la Loi sur la Société
canadienne des postes, sont de nature technique. Les modifica­
tions visent à mettre à jour ces règlements de manière à ce qu’ils
contiennent les mentions pertinentes du plus récent Congrès de
l’Union postale universelle (UPU) et qu’ils prescrivent les limites
de dimensions permises relativement à certains envois expédiés
au Canada aux fins de livraison à l’étranger.
Description and rationale
Description et justification
The Universal Postal Convention, an international treaty to
which Canada is a signatory, was amended at the 25th Congress
of the Universal Postal Union in 2012. The proposed amendments
seek to update the appropriate reference to the Convention.
La Convention postale universelle, qui est un traité internatio­
nal dont le Canada est un État signataire, a été modifiée lors du
25e Congrès de l’Union postale universelle en 2012. Les modifi­
cations proposées ont pour objet de mettre à jour les mentions de
la Convention.
Le projet de modification du Règlement sur les envois de la
poste aux lettres du régime postal international vise à prescrire
les limites de dimensions permises relativement aux envois de la
poste aux lettres, autres que les cartes et les cartes postales, qui
sont expédiés vers l’étranger.
The proposed amendment to the International Letter-post Items
Regulations prescribes the allowable dimensions of letter-post
items, other than cards and postcards, that are being sent abroad.
Consultation
Consultation
The Canada Post Corporation Act requires a consultation per­
iod through publication of the regulatory proposal in the Canada
Gazette. All representations must be sent to the Minister of Trans­
port. They will be taken into consideration in the preparation of
the final regulatory proposal.
La Loi sur la Société canadienne des postes prévoit une pé­
riode de consultation à la suite de la publication du projet de rè­
glement dans la Gazette du Canada. Toutes les observations doi­
vent être envoyées à la ministre des Transports. Les observations
seront prises en considération au moment de la préparation de la
version finale du projet de règlement.
Contact
Personne-ressource
Georgette Mueller
Director
Regulatory Affairs
Canada Post Corporation
2701 Riverside Drive, Suite N0980C
Ottawa, Ontario
K1A 0B1
Telephone: 613-734-7576
Email: georgette.mueller@canadapost.ca
Georgette Mueller
Directrice
Affaires réglementaires
Société canadienne des postes
2701, promenade Riverside, bureau N0980C
Ottawa (Ontario)
K1A 0B1
Téléphone : 613-734-7576
Courriel : georgette.mueller@postescanada.ca
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2983
PROPOSED REGULATORY TEXT PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 20(1) of the Canada
Post Corporation Acta, that the Canada Post Corporation, pursu­
ant to subsection 19(1)b of that Act, proposes to make the an­
nexed Regulations Amending Certain Regulations Made Under
the Canada Post Corporation Act.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to the Minister of Transport, House of Commons, Ottawa,
Ontario K1A 0A6.
CANADA POST CORPORATION
Avis est donné, conformément au paragraphe 20(1) de la Loi
sur la Société canadienne des postesa, que la Société canadienne
des postes, en vertu du paragraphe 19(1)b de cette loi, se propose
de prendre le Règlement modifiant certains règlements pris en
vertu de la Loi sur la Société canadienne des postes, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Ga­
zette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à la ministre des Transports, Chambre des communes, Otta­
wa (Ontario) K1A 0A6.
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
REGULATIONS AMENDING CERTAIN REGULATIONS MADE UNDER THE CANADA POST CORPORATION ACT RÈGLEMENT MODIFIANT CERTAINS RÈGLEMENTS
PRIS EN VERTU DE LA LOI SUR LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES SPECIAL SERVICES AND FEES REGULATIONS RÈGLEMENT SUR LES DROITS POSTAUX DE SERVICES SPÉCIAUX
1. The definition “Universal Postal Convention” in section 2
of the Special Services and Fees Regulations1 is amended by
replacing “24th Congress, 2008” with “ 25th Congress, 2012”.
1. Dans la définition de « Convention postale universelle »,
à l’article 2 du Règlement sur les droits postaux de ser­
vices spéciaux1, « 24e Congrès en 2008 » est remplacé par
« 25e Congrès en 2012 ».
RÈGLEMENT SUR LES ENVOIS DE LA POSTE AUX
LETTRES DU RÉGIME POSTAL INTERNATIONAL
INTERNATIONAL LETTER-POST ITEMS REGULATIONS 2. Section 5 of the International Letter-post Items Regula­
tions2 is replaced by the following:
5. (1) A letter-post item shall not exceed
(a) in the case of a card or postcard, 235 mm in length and
120 mm in width; and
(b) in any other case, 380 mm in length, 270 mm in width and
20 mm in thickness.
(2) A card or postcard shall be made of cardboard or any other
material that is commonly used in printing and that is of sufficient
grammage to provide the stiffness necessary for the card or post­
card to withstand processing without difficulty.
2. L’article 5 du Règlement sur les envois de la poste aux let­
tres du régime postal international2 est remplacé par ce qui
suit :
5. (1) Un envoi de la poste aux lettres ne peut mesurer :
a) dans le cas d’une carte ou d’une carte postale, plus de
235 mm de longueur et 120 mm de largeur;
b) dans les autres cas, plus de 380 mm de longueur, 270 mm de
largeur et 20 mm d’épaisseur.
(2) La carte ou la carte postale doit être faite de carton ou de
toute autre matière couramment utilisée en imprimerie dont le
grammage offre une rigidité suffisante pour permettre un traite­
ment sans difficulté.
NON-MAILABLE MATTER REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LES OBJETS INADMISSIBLES
3. Subitem 1(3) of the schedule to the Non-mailable Matter
Regulations3 is replaced by the following:
3. Le paragraphe 1(3) de l’annexe du Règlement sur les ob­
jets inadmissibles3 est remplacé par ce qui suit :
Item
Non-mailable Matter
Article
Objets inadmissibles
1. (3) Letter-post items or parcels that contain dangerous or perishable
items prohibited by article 18 of the Universal Postal Convention
(25th Congress, 2012) and by articles VII and VIII of the Final Protocol
of that Convention.
1.
(3) Les envois de la poste aux lettres ou les colis postaux qui contiennent
des objets dangereux ou périssables interdits par l’article 18 de la
Convention postale universelle (25e Congrès, 2012) et les articles VII et
VIII du Protocole final de cette convention.
———
———
a
a
b
1
2
3
R.S., c. C-10
S.C. 2013, c. 10, s. 2
C.R.C., c. 1296
SOR/83-807
SOR/90-10
b
1
2
3
L.R., ch. C-10
L.C. 2013, ch. 10, art. 2
C.R.C., ch. 1296
DORS/83-807
DORS/90-10
2984
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
4. Subitem 2(2) of the schedule to the Regulations is re­
placed by the following:
4. Le paragraphe 2(2) de l’annexe du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
Item
Non-mailable Matter
Article
Objets inadmissibles
2. (2) Letter-post items or parcels that contain live animals prohibited by
article 18 of the Universal Postal Convention (25th Congress, 2012) and
by articles VII and VIII of the Final Protocol of that Convention.
2.
(2) Les envois de la poste aux lettres ou les colis postaux qui contiennent
des animaux vivants interdits par l’article 18 de la Convention postale
universelle (25e Congrès, 2012) et les articles VII et VIII du Protocole
final de cette convention.
5. Subitem 3(4) of the schedule to the Regulations is re­
placed by the following:
5. Le paragraphe 3(4) de l’annexe du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
Item
Non-mailable Matter
Article
Objets inadmissibles
3. (4) Letter-post items or parcels, other than those referred to in
subitems 1(3) and 2(2), that contain matter prohibited by article 18 of the
Universal Postal Convention (25th Congress, 2012) and by articles VII
and VIII of the Final Protocol of that Convention.
3.
(4) Les envois de la poste aux lettres et les colis postaux, sauf ceux visés
aux paragraphes 1(3) et 2(2), qui contiennent des objets interdits par
l’article 18 de la Convention postale universelle (25e Congrès, 2012) et
les articles VII et VIII du Protocole final de cette convention.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. (1) These Regulations, except section 2, come into force
on the latest of
(a) January 1, 2014,
(b) the day on which the Universal Postal Convention of the
25th Congress, 2012, is ratified by Canada, and
(c) the day on which these Regulations are registered.
6. (1) Le présent règlement, à l’exception de l’article 2, en­
tre en vigueur à celle des dates ci-après qui est postérieure
aux autres :
a) le 1er janvier 2014;
b) la date de ratification par le Canada de la Convention
postale universelle du 25e Congrès tenu en 2012;
c) la date d’enregistrement du présent règlement. (2) L’article 2 entre en vigueur à la date d’enregistrement
du présent règlement.
(2) Section 2 comes into force on the day on which these
Regulations are registered.
[51-1-o]
[51-1-o]
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2985
Canada Post Corporation Pension Plan Funding
Regulations
Règlement sur la capitalisation du régime de retraite
de la Société canadienne des postes
Statutory authority
Pension Benefits Standards Act, 1985
Fondement législatif
Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension
Sponsoring department
Department of Finance
Ministère responsable
Ministère des Finances
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issues
Enjeux
Canada Post is responsible for making current service contribu­
tions to its pension plan as well as special payments to cover any
funding shortfalls. As of December 31, 2012, Canada Post’s pen­
sion plan had a solvency deficit of $6.5 billion.
Il incombe à Postes Canada de verser dans son régime de pen­
sion des cotisations pour le service courant ainsi que des paie­
ments spéciaux pour couvrir toute insuffisance de fonds. Au
31 décembre 2012, le régime de pension de Postes Canada affi­
chait un déficit de solvabilité de 6,5 milliards de dollars.
En vertu de modifications apportées à la Loi de 1985 sur les
normes de prestation de pension (LNPP) et au Règlement de 1985
sur les normes de prestation de pension (RNPP) qui sont entrées
en vigueur en avril 2011, les sociétés d’État mandataires, comme
Postes Canada, sont autorisées à réduire leurs paiements de sol­
vabilité dans des proportions pouvant aller jusqu’à 15 % de l’actif
du régime, à condition d’avoir le consentement du gouvernement,
car en fin de compte, c’est le gouvernement qui est responsable
des obligations financières des sociétés d’État mandataires.
En conformité avec la LNPP, Postes Canada avait réduit ses
paiements spéciaux de solvabilité d’un montant de 1,3 milliard de
dollars au 31 décembre 2012. Postes Canada s’attend à atteindre
la limite de 15 % autorisée par la LNPP au chapitre de la réduc­
tion des paiements de solvabilité d’ici le début de 2014. Par con­
séquent, en vertu de la LNPP, Postes Canada devrait faire un
paiement supplémentaire de solvabilité d’environ 1 milliard de
dollars en 2014 et des paiements totalisant plus de 2,5 milliards
de dollars d’ici la fin de 2017.
Postes Canada fait face à des défis financiers, car les Canadiens
et les Canadiennes privilégient désormais les communications
numériques, au détriment des transactions par courrier. La baisse
des volumes de courrier est plus rapide que les réductions que la
société est en mesure d’opérer dans ses coûts, compte tenu de ses
obligations actuelles concernant le service poste-lettres. Selon ses
projections financières du troisième trimestre de 2013, Postes
Canada aura besoin de liquidités supplémentaires d’ici le milieu
de 2014 pour soutenir ses activités, car elle s’attend à atteindre la
limite maximale permise de réduction des paiements de solvabi­
lité au début de 2014. Le modèle d’affaires actuel de Postes Ca­
nada ne lui permet pas d’atteindre une rentabilité suffisante pour
soutenir ses activités, ce qui contribue à cette insuffisance de
fonds.
Amendments made to the Pension Benefits Standards Act,
1985 (PBSA) and Pension Benefits Standards Regulations, 1985
(PBSR) effective in April 2011 permit agent Crown corporations,
such as Canada Post, to reduce solvency payments by up to
15% of plan assets with the consent of the Government, as the
Government is ultimately responsible for the financial obligations
of agent Crown corporations.
Canada Post had reduced its solvency special payments in ac­
cordance with the PBSA by $1.3 billion as at December 31, 2012.
Canada Post expects to reach the 15% solvency reduction limit
permitted under the PBSA by early 2014. Therefore, under the
PBSA, Canada Post would need to make an additional cash sol­
vency payment of approximately $1 billion in 2014 and an aggre­
gate of over $2.5 billion by the end of 2017.
Canada Post is facing financial challenges due to Canadians’
decreasing use of transaction mail in favour of digital communi­
cations. Mail volumes are declining faster than Canada Post’s
ability to reduce costs, given its current letter mail service obliga­
tions. According to Canada Post’s third quarter of 2013 financial
projections, Canada Post will require additional liquidity by mid­
2014 to support its operations, based on the expectation that it
will reach the maximum permitted solvency reduction limit in
early 2014. Canada Post’s current business model does not allow
it to achieve sufficient profitability to support its operations, con­
tributing to this cash shortfall.
Background
Contexte
Under the Office of the Superintendent of Financial Institutions
Act, the PBSA and the PBSR, the Office of the Superintendent of
Financial Institutions (OSFI) regulates and supervises private
Conformément à la Loi sur le Bureau du surintendant des insti­
tutions financières ainsi qu’à la LNPP et au RNPP, le Bureau du
surintendant des institutions financières (BSIF) réglemente et
2986
Canada Gazette Part I
pension plans in federally regulated businesses such as banking,
telecommunications and interprovincial transportation. OSFI is
also the regulator for pension plans established in respect of em­
ployment in the Yukon, the Northwest Territories and Nunavut.
Canada Post’s defined benefit pension plan is subject to the
PBSA and the PBSR.
The PBSA requires that federally regulated pension plans fund
promised benefits in accordance with the prescribed tests and
standards for solvency that are set out in the PBSR. Defined bene­
fit pension plans must file actuarial valuations; where these valua­
tions show a pension plan’s assets to be less than its liabilities,
special payments must be made into the plan to eliminate the
deficiency over a prescribed period of time.
Actuarial valuations are conducted using two different sets of
actuarial assumptions: “solvency valuations” use assumptions
consistent with a plan being terminated on the valuation date,
while “going concern valuations” are based on the plan continu­
ing in operation. If a valuation reveals a solvency deficiency, the
PBSR requires the plan sponsor to make special payments into
the plan sufficient to eliminate the deficiency. In general, the
payments that a plan sponsor must remit to a plan in a given year
include the amount necessary to cover the ongoing normal costs
associated with the plan, plus any “special payments” required in
that year to pay down a funding deficiency over the prescribed
period.
One of the main objectives of federal pension regulation is to
set out standards for the funding and investments of pension plans
so that pension plan assets are sufficient to meet pension plan
obligations, which serves to protect the rights and interests of
pension plan members, retirees and other beneficiaries. At the
same time, the PBSA takes into consideration that pension plans
may, at times, be in deficit positions as a result of a variety of
factors such as changes in actuarial assumptions, resulting in ac­
tuarial losses to the fund, and downturns in the financial markets.
These deficits may be too large for employers to absorb at once.
The PBSA allows a plan to carry a deficit with the provision that
the plan sponsor (the employer) make payments aimed at making
up the shortfall within a period of 5 years for a solvency defi­
ciency and 15 years for a going concern deficiency.
December 21, 2013
supervise les régimes de pension privés des entreprises sous ré­
glementation fédérale, notamment les banques, les entreprises de
télécommunication et les entreprises de transport interprovincial.
Le BSIF est également l’organe de réglementation des régimes de
pension établis pour les employés au Yukon, dans les Territoires
du Nord-Ouest et au Nunavut. Le régime de pension à prestations
déterminées de Postes Canada est assujetti à la LNPP et au RNPP.
Aux termes de la LNPP, les régimes de pension sous réglemen­
tation fédérale doivent capitaliser les prestations promises en
fonction des normes et des critères de solvabilité prévus dans le
RNPP. Les régimes à prestations déterminées doivent déposer des
évaluations actuarielles; si ces évaluations montrent que l’actif
d’un régime est inférieur à son passif, des paiements spéciaux
doivent être versés pour éliminer ce déficit dans un délai prescrit.
Les évaluations actuarielles se font selon deux séries d’hypo­
thèses différentes : les « évaluations de la solvabilité » sont fon­
dées sur l’hypothèse selon laquelle le régime cessera ses activités
à la date de l’évaluation, tandis que les « évaluations en continui­
té » sont fondées sur l’hypothèse selon laquelle le régime pour­
suivra ses activités. Si une évaluation révèle un déficit de solvabi­
lité, le RNPP exige que le répondant du régime verse dans le
régime des paiements spéciaux suffisants pour éliminer ce déficit.
De façon générale, les paiements que doit effectuer le répondant
au cours d’une année comprennent le montant nécessaire pour
couvrir les coûts normaux du régime et tous les « paiements spé­
ciaux » nécessaires dans l’année pour combler un déficit de capi­
talisation dans le délai prescrit.
L’un des principaux objectifs de la réglementation fédérale sur
les pensions est d’établir des normes relatives à la capitalisation et
aux placements des régimes de pension afin que les actifs soient
suffisants pour permettre aux régimes de respecter leurs obliga­
tions. De cette façon, les droits et les intérêts des participants, des
pensionnés et des autres bénéficiaires du régime sont protégés.
Parallèlement, la LNPP tient compte du fait que les régimes de
retraite peuvent parfois être en situation déficitaire à cause de
divers facteurs, comme des changements dans les hypothèses
d’évaluation actuarielle qui se traduisent par des pertes actuariel­
les, ou encore un ralentissement sur les marchés financiers. Ces
déficits peuvent être trop importants pour que les employeurs
puissent les absorber d’un coup. Aux termes de la LNPP, un ré­
gime peut reporter un déficit à condition que le répondant
(l’employeur) fasse des paiements en vue de combler l’insuf­
fisance de fonds sur une période de 5 ans s’il s’agit d’un déficit de
solvabilité et de 15 ans s’il s’agit d’un déficit évalué sur une base
de continuité.
Objectives
Objectifs
The objective of the proposed Canada Post Pension Plan Fund­
ing Regulations (proposed Regulations) is to provide Canada Post
with temporary relief from making special payments to its pen­
sion plan.
L’objectif du Règlement sur la capitalisation du régime de pen­
sion de la Société canadienne des postes qui est proposé (le projet
de règlement) est d’accorder un allègement temporaire des
paiements spéciaux que Postes Canada verse dans son régime de
pension.
Description
Description
The proposed Regulations would provide Canada Post with
temporary relief from making special payments to its defined
benefit pension plan. The relief would commence when the pro­
posed Regulations come into force and cease to apply on Decem­
ber 31, 2017. While the relief is in place Canada Post would con­
tinue to be responsible for paying its normal costs.
Le projet de règlement accorderait un allègement temporaire en
vertu duquel Postes Canada cesserait de verser des paiements
spéciaux dans son régime de pension à prestations déterminées.
L’allègement commencerait au moment où le projet de règlement
entrerait en vigueur et prendrait fin le 31 décembre 2017. Pendant
la durée de l’allègement du moratoire, Postes Canada continuerait
d’être responsable d’assumer les coûts normaux du régime.
En cas de cessation du régime, le plein montant des paiements
deviendrait immédiatement payable pour l’exercice en cours aux
termes du projet de règlement, après quoi s’appliqueraient les
règles de paiement en cas de cessation prévues dans la LNPP et
dans le RNPP.
In the event that the plan is terminated, the full amount of pay­
ments under the proposed Regulations for that year would be
owed immediately, after which the payment rules in case of ter­
mination under the PBSA and PBSR apply.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2987
The proposed Regulations would prescribe a solvency ratio of
one for the purposes of provisions of the PBSA that prohibit plan
amendments in certain circumstances. These prohibition provi­
sions apply to amendments that would have the effect of granting
a benefit improvement unless the plan’s solvency ratio is above
the prescribed level (set at one) and the amendment in question
would not reduce the ratio below that level.
Le projet de règlement imposerait un coefficient de solvabilité
de un aux fins des dispositions de la LNPP qui interdisent la
modification du régime dans certaines circonstances. Cette inter­
diction s’applique aux modifications qui auraient pour effet
d’accorder une bonification des prestations, sauf dans le cas où le
coefficient de solvabilité du régime est supérieur au seuil prescrit
(qui est de un) et si la modification en question n’a pas pour effet
d’abaisser le coefficient sous ce seuil.
In addition to the usual disclosure requirements under the
PBSR (e.g. a statement to plan members including contributions
made to the plan, benefits accrued), Canada Post would be re­
quired, under the proposed Regulations, to provide information to
members and retirees annually on the plan’s solvency deficit, the
fact that Canada Post is not required to make special payments in
respect of plan years 2014 to 2017, and the payments that would
have been required under the normal funding rules.
Outre les obligations d’usage en matière de divulgation prévues
par le RNPP (par exemple un relevé aux participants du régime
faisant notamment état des cotisations versées au régime, des
prestations accumulées), Postes Canada devrait fournir annuelle­
ment aux participants et aux pensionnés des renseignements, pré­
vus dans le projet de règlement, sur les questions suivantes : le
déficit de solvabilité du régime, le fait que Postes Canada n’est
pas tenue de verser de paiements spéciaux pour les années de
régime 2014 à 2017, et les paiements qui auraient dû être versés
en vertu des règles habituelles.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply, as the proposed Regu­
lations do not affect administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas, puisque le
projet de règlement n’impose pas de coûts administratifs aux
entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply, as the proposed Regu­
lations do not impose costs on small business.
Ce facteur n’entre pas en ligne de compte, puisque le projet de
règlement n’engendre pas de coûts pour les petites entreprises.
Consultation
Consultation
Canada Post is supportive of the proposed Regulations. Unions
representing Canada Post employees (Public Service Alliance of
Canada, Association of Postal Officials of Canada, Canadian
Postmasters and Assistants Association, and Canadian Union of
Postal Workers) and retirees will be consulted on the proposed
Regulations.
Postes Canada est en faveur du projet de règlement. Les syndi­
cats représentant les employés de Postes Canada (l’Alliance de la
Fonction publique du Canada, l’Association des officiers des
postes du Canada, l’Association canadienne des maîtres de poste
et adjoints et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des
postes) ainsi que les pensionnés seront consultés sur le projet de
règlement.
Rationale
Justification
Canada Post has a mandate to provide a standard of postal ser­
vice that meets the needs of Canadians by providing quality
postal services to all Canadians in a secure and financially selfsustainable manner. A financially viable Canada Post is in the
interests of Canada Post employees, pension plan beneficiaries,
businesses that depend on mail service for their operations and all
Canadians. However, Canada Post continues to face serious chal­
lenges due to declining revenues from the fundamental changes in
the long-term viability of the postal business. At the same time,
large pension liabilities are putting significant pressure on the
Corporation’s financial resources. As a result, Canada Post is
projecting that it will run out of cash in mid-2014 without sol­
vency payment funding relief.
Postes Canada a pour mandat d’assurer un niveau de service
postal qui répond aux besoins de la population canadienne en
fournissant des services postaux de qualité à l’ensemble des Ca­
nadiens et des Canadiennes de manière sûre et financièrement
autosuffisante. Il est dans l’intérêt des employés de Postes Cana­
da, des bénéficiaires de son régime de pension, des entreprises qui
dépendent du courrier et de l’ensemble de la population que la
Société soit financièrement viable. Toutefois, Postes Canada
continue de faire face à des défis de taille en raison d’une baisse
de ses recettes qui s’explique par une transformation fondamen­
tale de la viabilité à long terme du secteur postal. En même
temps, le passif important du régime de pension exerce des pres­
sions significatives sur les ressources financières de la Société.
Dans ces circonstances, Postes Canada prévoit être à court de
liquidités au milieu de 2014 si un répit ne lui est pas accordé au
chapitre des paiements de solvabilité.
The proposed short-term relief on special payments would re­
duce the pressure the pension plan is placing on Canada Post’s
short-term cash flow in order for the Corporation to focus on
transforming its business to deliver on its mandate within the
context of the decreasing demand for traditional letter mail.
L’allègement à court terme proposé sur les paiements spéciaux
réduirait les pressions que le régime de pension exerce sur les
mouvements de trésorerie à court terme de Postes Canada, ce qui
permettrait à la Société de se concentrer sur la transformation de
ses activités pour respecter son mandat dans le contexte de la
diminution de la demande de services traditionnels de la poste
aux lettres.
2988
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The Superintendent of Financial Institutions is responsible for
the control and supervision of the administration of the Act. As a
result, the Superintendent would be responsible for enforcing the
proposed Regulations.
Le surintendant des institutions financières est chargé des acti­
vités de contrôle et de surveillance de l’application de la Loi. À ce
titre, le surintendant serait responsable de l’exécution du projet de
règlement.
Contact
Personne-ressource
David Murchison
Director
Financial Sector Division
Finance Canada
L’Esplanade Laurier, East Tower, 20th Floor
140 O’Connor Street
Ottawa, Ontario
K1A 0G5
Email: David.Murchison@fin.gc.ca
David Murchison
Directeur
Division du secteur financier
Finances Canada
L’Esplanade Laurier, tour Est, 20e étage
140, rue O’Connor
Ottawa (Ontario)
K1A 0G5
Courriel : David.Murchison@fin.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given that the Governor in Council, pursuant to sec­
tion 39a of the Pension Benefits Standards Act, 1985b, proposes to
make the annexed Canada Post Corporation Pension Plan Fund­
ing Regulations.
Avis est donné que le gouverneur en conseil, en vertu de
l’article 39a de la Loi de 1985 sur les normes de prestation de
pensionb, se propose de prendre le Règlement sur la capitalisation
du régime de retraite de la Société canadienne des postes,
ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les quinze jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la
Gazette du Canada, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à David Murchison, directeur, Division du secteur finan­
cier, Finances Canada, L’Esplanade Laurier, Tour Est, 20e étage,
140, rue O’Connor, Ottawa (Ontario) K1A 0G5 (courriel : David.
Murchison@fin.gc.ca).
Ottawa, le 12 décembre 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
Interested persons may make representations concerning the pro­
posed Regulations within 15 days after the date of publication of
this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to David Murchison, Director, Financial Sector Division,
Finance Canada, L’Esplanade Laurier, East Tower, 20th Floor,
140 O’Connor Street, Ottawa, Ontario K1A 0G5 (email:
David.Murchison@fin.gc.ca).
Ottawa, December 12, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
Words and
expressions
Application
Exemption
Funding
CANADA POST CORPORATION PENSION
PLAN FUNDING REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA CAPITALISATION DU RÉGIME DE RETRAITE DE LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES 1. Except as otherwise provided, words and expressions used in these Regulations have the same
meaning as in the Pension Benefits Standards Regu­
lations, 1985 (the “PBSR”).
2. These Regulations apply to Canada Post Cor­
poration’s defined benefit plan (the “plan”) in re­
spect of which certificate of registration num­
ber 57136 has been issued by the Superintendent
under the Act.
3. Subsections 9(1) to (13), paragraph 9(14)(b)
and subsections 9.3(1) and (3) of the PBSR do not
apply to the plan.
4. The funding of the plan is considered to meet
the standards for solvency if the funding is in ac­
cordance with the provisions of these Regulations.
1. Sauf disposition contraire, les termes utilisés
dans le présent règlement s’entendent au sens du
Règlement de 1985 sur les normes de prestation de
pension (le « RNPP »).
2. Le présent règlement s’applique au régime à
prestations déterminées de la Société canadienne
des postes (le « régime ») dont l’agrément est cons­
taté par le certificat numéro 57136 délivré par le
surintendant au titre de la Loi.
3. Les paragraphes 9(1) à (13), l’alinéa 9(14)b) et
les paragraphes 9.3(1) et (3) du RNPP ne s’appli­
quent pas au régime.
4. La capitalisation du régime est considérée
comme conforme aux normes de solvabilité si elle
respecte les dispositions du présent règlement.
———
———
a
a
b
S.C. 2012, c. 16, s. 89 R.S., c. 32 (2nd Supp.)
b
L.C. 2012, ch. 16, art. 89
L.R., ch. 32 (2e suppl.)
Interprétation
Application
Exclusion
Capitalisation
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Annual
contribution
5. The plan must be funded in each plan year by
contributions equal to the normal cost of the plan
and by the amounts required to be paid by the em­
ployer under a defined contribution provision.
Special
payments
6. Subject to section 8, no special payment is re­
quired to be made in respect of plan years 2014 to
2017 after the day on which these Regulations come
into force.
7. For the purposes of paragraphs 10.1(2)(c) and
(d) of the Act, the prescribed solvency ratio level is
1.0.
8. If the whole of the plan is terminated, these
Regulations cease to apply, and the plan must be
funded in accordance with the Act and the PBSR.
9. (1) In addition to the information referred to in
subsection 23(1) of the PBSR, the following infor­
mation is prescribed for the purposes of subpara­
graph 28(1)(b)(iv) of the Act:
(a) the amount of the plan’s going concern defi­
cit as shown in the last actuarial report filed with
the Superintendent;
(b) the amount of the plan’s solvency deficiency
as shown in the last actuarial report filed with the
Superintendent;
(c) the fact that no special payment is required to
be made in respect of plan years 2014 to 2017
after the day on which these Regulations come
into force; and
(d) the amount of special payments that would
have been paid to the plan for the plan year cov­
ered by the statement if the plan had been funded
in accordance with section 9 of the PBSR during
that plan year.
(2) The information referred to in para­
graphs (1)(a) to (d) is prescribed for the purposes of
subparagraph 28(1)(b.1)(ii) of the Act.
Prescribed
solvency ratio
Plan
termination
Prescribed
information for
subparagraph
28(1)(b)(iv) of
Act
Prescribed
information for
subparagraph
28(1)(b.1)(ii) of
Act
Recipients
Repeal
Registration
5. Le régime est capitalisé au cours de chaque
exercice par des cotisations correspondant à ses coûts
normaux et par la somme que l’employeur doit y
verser au titre d’une disposition à cotisations
déterminées.
6. Sous réserve de l’article 8, aucun paiement
spécial n’est requis après la date d’entrée en vigueur
du présent règlement à l’égard des exercices 2014 à
2017.
7. Pour l’application des alinéas 10.1(2)c) et
d) de la Loi, le seuil de solvabilité est de 1,0.
2989
Cotisations
annuelles
Paiements
spéciaux
Seuil de
solvabilité
8. Si le régime fait l’objet d’une cessation totale, Cessation du
le présent règlement cesse de s’y appliquer et il est régime
capitalisé conformément à la Loi et au RNPP.
9. (1) Pour l’application du sous-alinéa 28(1)b)(iv) Droit à
—
de la Loi, les renseignements sont, outre ceux visés l’information
sous-alinéa
au paragraphe 23(1) du RNPP, les suivants :
28(1)b)(iv) de
a) le montant du déficit évalué en continuité du la Loi
régime qui figure dans le dernier rapport actua­
riel déposé auprès du surintendant;
b) le montant du déficit de solvabilité du régime
qui figure dans ce rapport;
c) le fait qu’aucun paiement spécial n’est requis après la date d’entrée en vigueur du présent rè­
glement à l’égard des exercices 2014 à 2017; d) le montant des paiements spéciaux qui auraient
été versés au régime pour l’exercice auquel le re­
levé s’applique si le régime avait été capitalisé
conformément à l’article 9 du RNPP au cours de
cet exercice.
(2) Pour l’application du sous-alinéa 28(1)b.1)(ii)
de la Loi, les renseignements sont ceux visés aux
alinéas (1)a) à d).
Droit à
l’information —
sous-alinéa
28(1)b.1)(ii) de
la Loi
(3) The prescribed information must be ad­
dressed to the member or former member of the
plan and that person’s spouse — or, if that person is
cohabiting with a common-law partner, to that
common-law partner — as shown on the records of
the plan administrator and must be
(a) given to the member of the plan at the place
of employment; or
(b) mailed to the residence of the member or
former member of the plan and that person’s
spouse or common-law partner, as the case may
be.
(3) Les renseignements sont adressés au partici­
pant ou à l’ancien participant et à son époux ou, s’il
vit avec un conjoint de fait, à celui-ci, d’après les
noms et adresses figurant aux registres de l’adminis­
trateur; ils sont :
a) soit remis au participant au lieu de travail;
b) soit envoyés par la poste à la résidence du par­
ticipant ou de l’ancien participant et à celle de
son époux ou conjoint de fait, selon le cas.
Destinataires
REPEAL
ABROGATION
10. These Regulations are repealed on Janu­
ary 1, 2018.
10. Le présent règlement est abrogé le 1 jan­
vier 2018.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
11. These Regulations come into force on the
day on which they are registered.
11. Le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[51-1-o]
er
Abrogation
Enregistrement
[51-1-o]
2990
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Regulations Amending the Garnishment and
Attachment Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la saisie-arrêt
Statutory authority
Garnishment, Attachment and Pension Diversion Act
Fondement législatif
Loi sur la saisie-arrêt et la distraction de pensions
Sponsoring department
Department of Justice
Ministère responsable
Ministère de la Justice
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Background
Contexte
Enforcement of judgment debts, including support obligations,
is primarily a provincial and territorial responsibility. However,
the federal government provides tools to assist creditors in their
enforcement activities. In addition to provincial and territorial
legislation, creditors have access to federal legislation such as
Part I of the Garnishment, Attachment and Pension Diversion Act
(GAPDA).
Part I of the GAPDA permits the garnishment of public ser­
vants’ salaries and payments to federal contractors where an ap­
plicant serves on Her Majesty or on a parliamentary institution an
application, a copy of the judgment or order against the debtor
and a garnishee summons.
Fourteen garnishment registries are specified in the Garnish­
ment and Attachment Regulations (Regulations) to receive and
review all garnishment documents pertaining to Crown employ­
ees and contractors. They then forward the documents and in­
structions to departmental compensation offices. The registries
are all part of the Department of Justice except for two that are
part of the Canada Revenue Agency (CRA). Four other registries
are specified in the Regulations for garnishments relating to par­
liamentary institutions. The prescribed Crown corporations, ex­
cept Canada Post, receive garnishment documents at their head
office.
L’exécution des créances judiciaires, notamment les obliga­
tions alimentaires, relève principalement de la compétence des
provinces et des territoires. Toutefois, le gouvernement fédéral
fournit des outils pour aider les créanciers dans leurs activités
d’exécution. Outre la législation provinciale et territoriale, les
créanciers ont accès à la législation fédérale, comme la partie I de
la Loi sur la saisie-arrêt et la distraction de pensions (LSADP).
La partie I de la LSADP permet de saisir le traitement des
fonctionnaires et les paiements effectués à des fournisseurs fédé­
raux lorsqu’un demandeur signifie à Sa Majesté ou à une institu­
tion parlementaire une demande, une copie du jugement ou de
l’ordonnance contre le débiteur et un bref de saisie-arrêt.
Quatorze greffes de saisie-arrêt sont désignés dans le Règle­
ment sur la saisie-arrêt (Règlement) pour recevoir et examiner
tous les documents de saisie-arrêt relatifs à des employés et des
fournisseurs du gouvernement. Les greffes acheminent ensuite les
documents et les instructions aux bureaux de rémunération des
ministères. Les greffes font tous partie du ministère de la Justice,
à l’exception de deux qui font partie de l’Agence du revenu du
Canada (ARC). Quatre autres greffes sont précisés dans le Rè­
glement pour les saisies-arrêts qui touchent les institutions parle­
mentaires. Les sociétés d’État désignées, à l’exception de Postes
Canada, reçoivent les documents de saisie-arrêt à leur siège
social.
Issues and objectives
Enjeux et objectifs
As a result of changes in federal, provincial and territorial
(FPT) legislation and practices, the Regulations are now outdated
and inaccurate. Amendments are needed to harmonize the Regu­
lations with provincial and territorial laws, to correct addresses
for service of documents, to correct references to federal legisla­
tion, to reflect the fact that garnishee summonses are not always
issued by courts, to take into consideration changes to the gov­
ernment structure and the creation of the Public Prosecution Ser­
vice of Canada (PPSC), to repeal references to abolished Crown
corporations, and to add an exclusion to the definition of “salary.”
À la suite de changements apportés aux lois et aux pratiques
fédérales, provinciales et territoriales (FPT), le Règlement est
maintenant désuet et inexact. Des modifications sont nécessaires
pour uniformiser le Règlement avec les lois provinciales et terri­
toriales, pour corriger les adresses pour la signification des docu­
ments, pour corriger les renvois à la législation fédérale, pour
refléter le fait que les brefs de saisie-arrêt ne sont pas toujours
délivrés par les tribunaux, pour tenir compte des changements
apportés à la structure du gouvernement et de la création du Ser­
vice des poursuites pénales du Canada (SPPC), pour supprimer
les renvois aux sociétés d’État abolies et pour ajouter une exemp­
tion à la définition de « traitement ».
À l’heure actuelle, les réponses aux brefs de saisie-arrêt varient
en fonction du droit provincial en matière de saisie-arrêt. À la
lumière d’une proposition de modernisation du système de rému­
nération fédérale, les modifications proposées permettraient l’uti­
lisation de réponses uniformes.
At present, responses to garnishee summonses vary according
to provincial garnishment law. In view of a proposed moderniza­
tion of the federal pay system, the proposed amendment would
allow the use of uniform responses.
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2991
The proposed amendments would
• ensure information in the Regulations is accurate;
• improve the garnishment process and take advantage of
technological capacity; and
• provide better assistance to provinces and territories in their
enforcement activities and support FPT cooperation.
Les modifications proposées :
• garantiraient que les renseignements contenus dans le Règle­
ment sont exacts;
• amélioreraient les procédures de saisie-arrêt et tireraient parti
de la capacité technologique;
• permettraient de fournir une aide accrue aux provinces et aux
territoires pour leurs activités d’exécution et appuieraient la
coopération FPT.
Description
Description
The Regulations would be amended as follows.
Le Règlement serait modifié de la manière suivante.
Service of documents (section 4)
Signification de documents (article 4)
The Regulations specify the location where the service of gar­
nishment documents is to be done. The proposed amendments
would update the names and addresses of the registries where
documents are to be served on Her Majesty and parliamentary
institutions.
Under the GAPDA, a garnishee summons includes a notice of
garnishment issued by a provincial enforcement service (PES) or
any other document of a similar nature to a garnishee summons.
The current Regulations and application form only refer to a
court-issued garnishee summons. The proposed amendment re­
flects the fact that entities other than courts, such as a PES, can
issue the documents.
Under the current scheme, a garnishee summons issued by the
court or the PES of a province or territory is served on the registry
specified in the Regulations that is located in that province or
territory. The provinces of Quebec and Ontario each have a re­
gional registry (respectively in Montréal and Toronto) and share
the National Capital Region (NCR) registry (in Ottawa). The cur­
rent Regulations require garnishee summonses to be served on
one of those three registries according to designated regions.
Courts throughout Quebec and Ontario issue garnishee sum­
monses. Because the province of Quebec has a centralized PES in
the City of Québec and the province of Ontario has a centralized
one in Toronto, the current rule does not allow for an efficient
administration of the applications served on the registries of
Montréal, Toronto and the NCR. The proposed amendment would
improve the process by having the place of service determined by
the location where the support judgment was rendered in cases
where garnishee summonses are issued by the Quebec and On­
tario PES.
Currently, the service of documents in Ontario is according to
counties, districts and judicial districts. Since the enactment of
Ontario’s Territorial Division Act, 2002, those divisions are no
longer accurate. As garnishment is linked to court activity, re­
gions under Ontario’s Courts of Justice Act should be specified.
As a result, courts located in Hastings County would serve docu­
ments on the NCR registry instead of the Toronto registry.
Le Règlement précise l’endroit où les documents de saisie-arrêt
doivent être signifiés. Les modifications proposées permettront de
mettre à jour les noms et les adresses des greffes où les docu­
ments doivent être signifiés à Sa Majesté et aux institutions
parlementaires.
Sous la LSADP, un bref de saisie-arrêt comprend un avis de
saisie-arrêt délivré par une autorité provinciale (AP) ou tout autre
document de nature comparable à un bref de saisie-arrêt. Le Rè­
glement et le formulaire de demande actuels font uniquement
mention d’un bref de saisie-arrêt délivré par un tribunal. La modi­
fication proposée tient compte du fait que des entités autres que
les tribunaux, comme les AP, peuvent délivrer les documents.
Dans le régime actuel, un bref de saisie-arrêt délivré par un tri­
bunal ou par une AP d’une province ou d’un territoire est signifié
au greffe de cette province ou de ce territoire désigné dans le Rè­
glement. Les provinces de Québec et de l’Ontario ont chacune un
greffe régional (à Montréal et à Toronto, respectivement) et se
partagent le greffe de la région de la capitale nationale (RCN),
situé à Ottawa. Sous le règlement actuel, les brefs de saisie-arrêt
doivent être signifiés à l’un de ces trois registres, selon les régions
désignées. Les tribunaux du Québec et de l’Ontario délivrent des
brefs de saisie-arrêt. Puisque la province de Québec a une AP
centralisée à Québec et que celle de l’Ontario en a une à Toronto,
la règle actuelle ne permet pas une administration efficace des
demandes signifiées aux greffes de Montréal, de Toronto et de la
RCN. La modification proposée permettrait d’améliorer la procé­
dure en utilisant le lieu où le jugement relatif à la pension alimen­
taire a été rendu pour déterminer l’endroit où les documents doi­
vent être signifiés dans le cas où les brefs de saisie-arrêt sont
décernés par les AP du Québec et de l’Ontario.
À l’heure actuelle, en Ontario, la signification des documents
se fait en fonction des comtés, des districts et des districts judi­
ciaires. Depuis l’adoption de la Loi de 2002 sur la division terri­
toriale de l’Ontario, ces divisions ne sont plus exactes. Comme la
saisie-arrêt est liée aux activités judiciaires, les régions établies
sous la Loi sur les tribunaux judiciaires de l’Ontario devraient
être précisées. En conséquence, les tribunaux situés dans le comté
de Hastings signifieraient les documents au greffe de la RCN
plutôt qu’à celui de Toronto.
Les modifications prévoient le transfert des responsabilités des
greffes du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador de
l’ARC au ministère de la Justice. Le greffe de la RCN recevrait
les documents délivrés dans ces deux provinces.
Les modifications proposées prévoient l’ajout d’un renvoi au
SPPC afin que le traitement et la rémunération des débiteurs em­
ployés du SPPC puissent faire l’objet d’une saisie-arrêt sous la
LSADP.
La nouvelle Loi sur l’emploi dans la fonction publique est en­
trée en vigueur en 2005. La disposition qui avait trait au person­
nel d’un ministre, à l’article 39, a été déplacée à l’article 128 de
la nouvelle loi. Les modifications tiendraient compte de ce
changement.
Amendments would transfer the registry responsibilities in
New Brunswick and in Newfoundland and Labrador from the
CRA to the Department of Justice. The NCR registry would re­
ceive documents issued in these two provinces.
The proposed amendments would add a reference to the PPSC
to ensure that the salary and remuneration of debtors working for
the PPSC may be garnisheed under the GAPDA.
In 2005, the new Public Service Employment Act came into
force. The provision relating to a Minister’s staff in section 39
was relocated in section 128 of the new Act. Amendments would
reflect this change.
2992
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Canada Post (section 4)
Postes Canada (article 4)
The place of service of documents for a debtor who receives
remuneration from Canada Post would change from registries at
the Department of Justice to Canada Post’s head office. Canada
Post would then be in the same position as other Crown corpora­
tions that currently receive service of documents.
L’endroit où doivent être signifiés les documents pour un débi­
teur recevant une rémunération de Postes Canada, actuellement
les greffes du ministère de la Justice, changerait pour le siège
social de Postes Canada. Postes Canada serait alors dans la même
position que les autres sociétés d’État qui reçoivent actuellement
signification des documents.
E-communication (new sections 4.2 and 4.4)
Communication électronique (nouveaux articles 4.2 et 4.4)
Under the GAPDA, service of documents and responses to
garnishee summonses may be effected by any method permitted
by provincial garnishment law, by registered mail or any other
prescribed method.
This proposal would allow the PES to serve the documents and
would allow garnishees to send responses by electronic means. It
would ensure that the electronic format used is compatible with
the computer systems of the parties involved and provide flexibil­
ity for the use of new technologies as they become available.
Making the processing of garnishee summonses more efficient
would also eventually lead to reduced use of paper and ink and
decrease the risk attributable to human error.
Sous la LSADP, la signification des documents et les réponses
aux brefs de saisie-arrêt peuvent être effectuées par toute méthode
permise par le droit provincial en matière de saisie-arrêt, par cour­
rier recommandé ou toute autre manière prescrite.
Cette proposition permettrait aux AP de signifier les documents
et autoriserait les tiers-saisis d’envoyer leurs réponses par un
moyen électronique. La proposition garantirait que le format élec­
tronique utilisé est compatible avec les systèmes informatiques
des parties en cause et offrirait de la flexibilité quant à l’utilisa­
tion de nouvelles technologies à mesure qu’elles font leur appari­
tion. Rendre le traitement des brefs de saisie-arrêt plus efficace
permettra aussi, au fil du temps, de réduire l’utilisation de papier
et d’encre et de diminuer les risques d’erreur humaine.
La signification électronique des documents de saisie-arrêt par
les AP sous le régime de la Loi d’aide à l’exécution des ordon­
nances et des ententes familiales fiable et aisée constitue une uti­
lisation optimale des ressources disponibles. À l’exception de
quelques provinces, la législation provinciale et territoriale
n’autorise pas la signification des documents relatifs à la saisie­
arrêt et la présentation des réponses par communication électroni­
que autre que par télécopieur. Grâce à la modification du règle­
ment fédéral, chaque province et territoire n’aura pas à modifier
sa loi respective.
The electronic service of garnishment documents by the PES
under the Family Orders and Agreements Enforcement Assistance
Act has proven to be reliable, easy to operate and a better use of
available resources. Except for in a few provinces, provincial and
territorial legislation does not permit service of garnishment
documents and submission of responses by electronic communi­
cation other than by fax. Amending the federal Regulations would
eliminate the need for provinces and territories to amend their
legislation.
Uniform response (new section 4.3)
Réponse uniforme (nouvel article 4.3)
Presently, responses to garnishment documents are sent accord­
ing to provincial garnishment law, which varies from one juris­
diction to another. The proposed modernization of the federal pay
system could include the option to automate the response process.
As it would be inefficient to program 13 variations of such re­
sponses, the proposed amendment would allow one uniform re­
sponse to all garnishee summonses.
À l’heure actuelle, les réponses aux documents relatifs à une
saisie-arrêt sont envoyées conformément au droit provincial en
matière de saisie-arrêt, qui varie selon la province ou le territoire.
La modernisation du système de paie fédéral proposée pourrait
comprendre une option en vue d’automatiser le processus de
réponse. Comme il serait inefficace de programmer 13 variations
pour ces réponses, la modification proposée permettrait d’avoir
une réponse uniforme à tous les brefs de saisie-arrêt.
Exclusions from salary (section 5)
Montants exclus du traitement (article 5)
The Regulations provide a list of the amounts that are deemed
to be or to have been excluded from a person’s salary; thus, they
cannot be garnisheed. The proposed amendments would replace
the reference to “unemployment insurance contributions” with a
reference to “employment insurance contributions” to correspond
with current federal legislation, and would specify the cost of
court clothing required to be worn by court officials, as it is simi­
lar to other exclusions currently listed.
Le Règlement prévoit une liste des montants réputés être ou
avoir été exclus du traitement d’une personne et qui ne peuvent
donc pas être saisis. La modification proposée remplacerait la
référence aux « cotisations d’assurance-chômage » par une réfé­
rence aux « cotisations d’assurance-emploi », pour correspondre à
la législation fédérale actuelle, et préciserait le coût des vêtements
de cour que les fonctionnaires judiciaires doivent porter, puis­
qu’il est similaire à d’autres types de coûts exclus qui figurent
actuellement à la liste.
Crown corporations (sections 6 and 7)
Sociétés d’État (articles 6 et 7)
The proposed amendments would delete the reference to
Crown corporations that no longer exist. The Canadian Livestock
Feed Board was abolished in 1991, the Canadian Corporation for
the 1967 World Exhibition was abolished in 1984, the Canadian
Saltfish Corporation was abolished in 1995 when the Saltfish Act
was repealed, and Petro-Canada Limited was dissolved in 2001.
Les modifications proposées supprimeraient la référence aux
sociétés d’État qui n’existent plus. L’Office canadien des proven­
des a été aboli en 1991, la Compagnie canadienne de l’Exposition
universelle de 1967 a été abolie en 1984, l’Office canadien du
poisson salé a été aboli en 1995 lorsque la Loi sur le poisson salé
a été abrogée et la société Petro-Canada Limitée a été dissoute en
2001.
Les modifications proposées changeraient aussi le renvoi à
l’annexe A de la Loi sur la pension de la fonction publique pour
un renvoi à l’annexe I.
The proposed amendments would also change the reference to
“Schedule A” of the Public Service Superannuation Act to
“Schedule I.”
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2993
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to this proposal as it
does not impose any administrative burden on business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas aux modifications
proposées, car elles n’imposent aucun fardeau administratif aux
entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to this proposal as it
does not impose any burden on small business.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas aux modifi­
cations proposées, car elles n’imposent aucun fardeau aux petites
entreprises.
Consultation
Consultation
Consultations were held with the relevant federal government
departments, Crown corporations and parliamentary institutions
and the PES. All were supportive of the proposed amendments.
Les ministères fédéraux, les sociétés d’État et les institutions
parlementaires appropriés ainsi que les AP ont été consultés. Tous
appuient les modifications proposées.
Rationale
Justification
A regulatory amendment is the only means to correct inaccur­
acies and ensure the Regulations are reflective of changes to FPT
legislation and practices.
Effecting service of documents at Canada Post’s head office
would have a limited impact on the operations of the corporation
while creating savings for the Department of Justice. The time
and effort expended by the registries to process Canada Post gar­
nishment actions, which represent over 25% of the registries’
active files, would be saved. Canada Post would receive the docu­
ments directly from creditors, rather than from registries, and
would have a slight increase in workload to process the
documents.
The impact of transferring registry responsibilities for New
Brunswick and for Newfoundland and Labrador applications, and
of transferring service of documents for Hastings County, to the
NCR registry would be minimal, with any costs absorbed through
existing resources, given the low volume of applications from
these sites.
Allowing electronic means for service of documents and for re­
sponses would improve the efficiency of the garnishment process.
The proposal relating to service would only affect the exchange
of documents between the garnishee and the PES. Amending the
federal Regulations would eliminate the need for provinces and
territories to amend their legislation.
Une modification réglementaire est le seul moyen de corriger
les inexactitudes et de garantir que le Règlement tiendra compte
des changements apportés à la législation et aux pratiques FPT.
La signification des documents au siège social de Postes Cana­
da aurait une incidence limitée sur ses activités et permettrait au
ministère de la Justice de réaliser des économies. Cela permettrait
d’épargner le temps et les efforts que consacrent les greffes à
traiter les mesures de saisie-arrêt pour Postes Canada, qui repré­
sentent plus de 25 % des dossiers actifs des greffes. Postes Cana­
da recevrait les documents directement des créanciers plutôt que
des greffes, et le traitement des documents augmenterait légère­
ment la charge de travail.
Les répercussions liées au transfert des responsabilités des
greffes du Nouveau-Brunswick et de Terre-Neuve-et-Labrador, et
du transfert de la signification des documents pour le comté de
Hastings, au greffe de la RCN seraient minimales, et les coûts
seraient absorbés par les ressources actuelles, étant donné le fai­
ble nombre de demandes provenant de ces sites.
Autoriser la signification des documents et la transmission des
réponses par un moyen électronique permettrait d’améliorer
l’efficacité du processus de saisie-arrêt. La proposition sur la si­
gnification ne toucherait que la transmission de documents entre
le tiers-saisi et les AP. La modification du règlement fédéral
éliminerait la nécessité pour les provinces et les territoires de
modifier leur propre législation.
Les documents électroniques, par opposition aux copies im­
primées, permettent aussi une gestion rentable des dossiers. La
modification permettrait au personnel de gagner du temps pour ce
qui est de la réception, du traitement et du classement de chaque
document signifié en format papier et permettrait l’utilisation de
moyens technologiques pour transmettre des renseignements de
façon plus sécuritaire que le mode de transmission manuelle utili­
sé actuellement. La proposition, de même que la modernisation
du système de paie fédéral, améliorerait le processus en simpli­
fiant les obligations du tiers-saisi du début à la fin. Le fait d’exi­
ger que les documents soient soumis par voie électronique d’une
manière qui permet au destinataire de recevoir les documents
dans un format utilisable permettrait la latitude nécessaire pour
englober de nouvelles technologies et leurs améliorations à mesu­
res qu’elles apparaîtront et pour garantir que le format électroni­
que utilisé est compatible avec l’infrastructure technologique et
les politiques en matière de sécurité.
Le gouvernement fédéral pourrait réaliser des économies s’il
autorisait l’uniformisation des réponses par voie électronique des
tiers-saisis, car la programmation des réponses dans le nouveau
système de rémunération fédérale nécessiterait moins de ressour­
ces. Chaque variation serait une exception à programmer dans le
système, ce qui serait onéreux et peu pratique.
Electronic documents, as opposed to hard copies, also allow for
the cost-effective management of records. The amendment would
save staff time in receiving, processing and filing each document
served in paper format and would allow the use of technology to
transfer information in a manner that is more secure than the pre­
sent manual exchange of documents. The proposal, along with the
proposed modernization of the federal pay system, would im­
prove the process by simplifying a garnishee’s obligations from
beginning to end. Requiring that documents be submitted elec­
tronically in a manner through which the recipient is capable of
receiving the documents in a usable format would ensure the
flexibility to encompass new technologies for upgrades as they
become available and ensure the electronic format used is com­
patible with technological infrastructure and security policies.
Savings are expected for the federal government if uniform
electronic responses from garnishees are allowed, as fewer re­
sources would be needed to program responses in the modernized
federal pay system. Each variation would be an exception to be
programmed in the system, which would be costly and
impractical.
2994
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Implementation of the amendments will be carried out by the
registries and the compensation offices that are responsible for
administering the garnishment process within the federal govern­
ment departments, the prescribed Crown corporations, the parlia­
mentary institutions and the PES. Compliance with the GAPDA,
Part I, and its Regulations will continue to be assured by those
parties.
La mise en œuvre des modifications sera effectuée par les gref­
fes et les bureaux de rémunération qui sont responsables de
l’administration des procédures relatives à la saisie-arrêt au sein
des ministères fédéraux, des sociétés d’État désignées et des insti­
tutions parlementaires et par les AP. La conformité à la partie I de
la LSADP et à son règlement continuera d’être assurée par ces
parties.
Contact
Personne-ressource
Sylviane Deslauriers
Counsel
Support Enforcement Policy and Implementation Unit
Family, Children and Youth Section
Department of Justice
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario
K1A 0H8
Telephone: 613-954-4723
Fax: 613-952-9600
Sylviane Deslauriers
Avocate
Unité de mise en œuvre de la politique d’appui à l’exécution des
obligations alimentaires
Section de la famille, des enfants et des adolescents
Ministère de la Justice
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario)
K1A 0H8
Téléphone : 613-954-4723
Télécopieur : 613-952-9600
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given that the Governor in Council, pursuant to sec­
tion 12, subsection 14(3) and sections 24a and 29 of the Garnish­
ment, Attachment and Pension Diversion Actb, proposes to make
the annexed Regulations Amending the Garnishment and Attach­
ment Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to Sylviane Deslauriers, Counsel, Support Enforcement
Policy and Implementation Unit, Family, Children and Youth
Section, Department of Justice, 284 Wellington Street, Ottawa,
Ontario K1A 0H8 (tel.: 613-954-4723; fax: 613-952-9600).
Avis est donné que le gouverneur en conseil, en vertu de
l’article 12, du paragraphe 14(3) et des articles 24a et 29 de la Loi
sur la saisie-arrêt et la distraction de pensionsb, se propose de
prendre le Règlement modifiant le Règlement sur la saisie-arrêt,
ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Cana­
da Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Sylviane Deslauriers, avocate, Unité de mise en œuvre de la poli­
tique d’appui à l’exécution des obligations alimentaires, Section
de la famille, des enfants et des adolescents, ministère de la Jus­
tice, 284, rue Wellington, Ottawa (Ontario) K1A 0H8 (tél. : 613­
954-4723; téléc. : 613-952-9600).
Ottawa, le 12 décembre 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
Ottawa, December 12, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
REGULATIONS AMENDING THE GARNISHMENT AND ATTACHMENT REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA SAISIE-ARRÊT AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 2 of the Garnishment and Attachment Regula­
tions1 is amended by adding the following in alphabetical
order:
“provincial enforcement service” has the same meaning as in
section 2 of the Family Orders and Agreements Enforcement
Assistance Act. (autorité provinciale)
1. L’article 2 du Règlement sur la saisie-arrêt1 est modifié
par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« autorité provinciale » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi
d’aide à l’exécution des ordonnances et des ententes familiales.
(provincial enforcement service)
———
———
a
a
b
1
S.C. 2006, c. 9, s. 16
R.S., c. G-2
SOR/83-212
b
1
L.C. 2006, ch. 9, art. 16
L.R., ch. G-2
DORS/83-212
Le 21 décembre 2013
2. Sections 4 and 4.1 of the Regulations are replaced by the
following:
4. (1) Subject to subsections (2) and (3), service of documents
on Her Majesty in connection with garnishment proceedings per­
mitted by Division I of Part I of the Act must be effected at the
following places:
(a) if the garnishee summons is issued in Newfoundland and
Labrador, Department of Justice
284 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0H8
Attention: Garnishment Registry;
(b) if the garnishee summons is issued in Prince Edward Island,
Department of Justice
Legal Services Unit
161 Grafton Street
Internal Box 014 Charlottetown, Prince Edward Island C1A 8M9
Attention: Garnishment Registry;
(c) if the garnishee summons is issued in Nova Scotia, Department of Justice
Atlantic Regional Office Suite 1400, Duke Tower
5251 Duke Street
Halifax, Nova Scotia B3J 1P3
Attention: Garnishment Registry;
(d) if the garnishee summons is issued in New Brunswick, Department of Justice
284 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0H8
Attention: Garnishment Registry;
(e) subject to paragraph (f), if the garnishee summons is issued
in Quebec, Department of Justice
Quebec Regional Office — Montréal East Tower, 9th Floor
200 René-Lévesque Boulevard West
Montréal, Quebec H2Z 1X4
Attention: Garnishment Registry;
(f) if the garnishee summons is issued in Quebec, either in
the National Capital Region described in the schedule to the
National Capital Act or by the provincial enforcement service
in relation to an order or judgment made in the National Capital
Region or outside Quebec for the payment of maintenance,
alimony or support,
Department of Justice
284 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0H8
Attention: Garnishment Registry;
(g) subject to paragraph (h), if the garnishee summons is issued
in Ontario,
Department of Justice
Ontario Regional Office
2 First Canadian Place P.O. Box 36
Toronto, Ontario M5X 1K6 Attention: Garnishment Registry;
(h) if the garnishee summons is issued in Ontario, either in
the Northwest Region, Northeast Region, East Region or Cen­
tral East Region prescribed under the Courts of Justice Act,
R.S.O. 1990, c. C.43, or by the provincial enforcement service
in relation to an order or judgment made in one of those
Gazette du Canada Partie I
2995
2. Les articles 4 et 4.1 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
4. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), la signification à
Sa Majesté de documents relatifs à une saisie-arrêt prévue par la
section I de la partie I de la Loi se fait aux adresses suivantes :
a) si le bref de saisie-arrêt est délivré à Terre-Neuve-etLabrador :
Ministère de la Justice 284, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0H8 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; b) s’il est délivré à l’Île-du-Prince-Édouard :
Ministère de la Justice Services juridiques 161, rue Grafton, casier interne 014 Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) C1A 8M9 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; c) s’il est délivré en Nouvelle-Écosse : Ministère de la Justice Bureau régional de l’Atlantique
Tour Duke
5251, rue Duke, bureau 1400
Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 1P3 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; d) s’il est délivré au Nouveau-Brunswick : Ministère de la Justice 284, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0H8 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; e) sous réserve de l’alinéa f), s’il est délivré au Québec : Ministère de la Justice Bureau régional du Québec — Montréal Tour Est, 9e étage 200, boulevard René-Lévesque Ouest
Montréal (Québec) H2Z 1X4 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; f) s’il est délivré au Québec soit dans la région de la capitale
nationale délimitée à l’annexe de la Loi sur la capitale natio­
nale, soit par l’autorité provinciale relativement à un jugement
ou à une ordonnance alimentaires rendus dans cette région ou à
l’extérieur du Québec :
Ministère de la Justice 284, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0H8 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; g) sous réserve de l’alinéa h), s’il est délivré en Ontario : Ministère de la Justice Bureau régional de l’Ontario 2, First Canadian Place C.P. 36
Toronto (Ontario) M5X 1K6 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
h) s’il est délivré en Ontario soit dans les régions du NordOuest, du Nord-Est, de l’Est ou du Centre-Est, établies sous le
régime de la Loi sur les tribunaux judiciaires, L.R.O. 1990,
ch. C.43, soit par l’autorité provinciale relativement à un juge­
ment ou à une ordonnance alimentaires rendus dans l’une de
ces régions ou à l’extérieur de l’Ontario :
Ministère de la Justice 284, rue Wellington Ottawa (Ontario) K1A 0H8 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
2996
Canada Gazette Part I
regions or outside Ontario for the payment of maintenance, ali­
mony or support,
Department of Justice
284 Wellington Street Ottawa, Ontario K1A 0H8
Attention: Garnishment Registry;
(i) if the garnishee summons is issued in Manitoba, Department of Justice
Prairie Region — Winnipeg Office
Suite 301, Centennial House
310 Broadway Avenue
Winnipeg, Manitoba R3C 0S6 Attention: Garnishment Registry;
(j) if the garnishee summons is issued in Saskatchewan, Department of Justice
Prairie Region — Saskatoon Office
Scotia Centre, 10th Floor
123 2nd Avenue South Saskatoon, Saskatchewan S7K 7E6 Attention: Garnishment Registry;
(k) if the garnishee summons is issued in Alberta, Department of Justice
Prairie Region — Edmonton Office
Suite 300, EPCOR Tower
10423-101 Street
Edmonton, Alberta T5H 0E7 Attention: Garnishment Registry;
(l) if the garnishee summons is issued in British Columbia, Department of Justice
British Columbia Regional Office Suite 900 840 Howe Street
Vancouver, British Columbia V6Z 2S9
Attention: Garnishment Registry;
(m) if the garnishee summons is issued in the Northwest
Territories,
Department of Justice
Northern Region — Northwest Territories Office Nova Plaza, 2nd Floor
5019 52nd Street
P.O. Box 2052
Yellowknife, Northwest Territories X1A 2P5
Attention: Garnishment Registry;
(n) if the garnishee summons is issued in Yukon,
Department of Justice
Northern Region — Yukon Office
Suite 310, Elijah Smith Building
300 Main Street
Whitehorse, Yukon Y1A 2B5 Attention: Garnishment Registry; and
(o) if the garnishee summons is issued in Nunavut,
Department of Justice
Northern Region — Nunavut Office
P.O. Box 1030
Iqaluit, Nunavut X0A 0H0 Attention: Garnishment Registry. (2) If the garnishment proceedings are in respect of a debtor
who receives salary or remuneration from the Department of Jus­
tice, the Public Prosecution Service of Canada or a court, is a
judge to whom the Judges Act applies or is a person appointed by
December 21, 2013
i) s’il est délivré au Manitoba :
Ministère de la Justice
Région des Prairies — Bureau de Winnipeg
Centennial House
310, avenue Broadway, bureau 301 Winnipeg (Manitoba) R3C 0S6
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; j) s’il est délivré en Saskatchewan :
Ministère de la Justice
Région des Prairies — Bureau de Saskatoon
Centre Scotia
123, 2e Avenue Sud, 10e étage Saskatoon (Saskatchewan) S7K 7E6 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; k) s’il est délivré en Alberta :
Ministère de la Justice
Région des Prairies — Bureau d’Edmonton
Tour EPCOR
10423, 101e Rue, bureau 300 Edmonton (Alberta) T5H 0E7 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; l) s’il est délivré en Colombie-Britannique :
Ministère de la Justice
Bureau régional de la Colombie-Britannique
840, rue Howe, bureau 900 Vancouver (Colombie-Britannique) V6Z 2S9 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; m) s’il est délivré dans les Territoires du Nord-Ouest :
Ministère de la Justice
Région du Nord — Bureau des Territoires du Nord-Ouest
Nova Plaza
5019, 52e Rue, 2e étage
C.P. 2052 Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) X1A 2P5 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt; n) s’il est délivré au Yukon :
Ministère de la Justice
Région du Nord — Bureau du Yukon
Édifice Elijah Smith
300, rue Main, bureau 310
Whitehorse (Yukon) Y1A 2B5
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
o) s’il est délivré au Nunavut :
Ministère de la Justice
Région du Nord — Bureau du Nunavut
C.P. 1030
Iqaluit (Nunavut) X0A 0H0 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt. (2) Si la saisie-arrêt vise un débiteur qui soit reçoit un traite­
ment ou une rémunération du ministère de la Justice, du Service
des poursuites pénales du Canada ou d’un tribunal, soit est un
juge visé par la Loi sur les juges, soit encore est une personne
Le 21 décembre 2013
a Minister under section 128 of the Public Service Employment
Act, service of documents must be effected at the following place:
Department of Justice
284 Wellington Street
Ottawa, Ontario K1A 0H8
Attention: Garnishment Registry.
(3) If the garnishment proceedings are in respect of a debtor
who receives salary or remuneration from a Crown corporation
listed in section 6, service of documents must be effected at the
head office of the corporation.
4.1 Service of documents on the Senate, House of Commons,
Library of Parliament, office of the Senate Ethics Officer or office
of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner in connection
with garnishment proceedings permitted by Division IV of Part I
of the Act must be effected at the following places:
(a) in the case of the Senate, Senate Office of the Law Clerk and Parliamentary Counsel
Parliament Buildings
Ottawa, Ontario K1A 0A4
Attention: Garnishment Registry;
(b) in the case of the House of Commons, House of Commons Office of the Law Clerk and Parliamentary Counsel
Room 7-02
131 Queen Street
Ottawa, Ontario K1A 0A6
Attention: Garnishment Registry;
(c) in the case of the Library of Parliament, the address set out
in paragraph (a) or (b);
(d) in the case of the office of the Senate Ethics Officer, Office of the Senate Ethics Officer Room 526 90 Sparks Street Ottawa, Ontario K1P 5B4 Attention: Garnishment Registry; and
(e) in the case of the office of the Conflict of Interest and
Ethics Commissioner,
Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner
Parliament of Canada
Centre Block
P.O. Box 16
Ottawa, Ontario K1A 0A6
Attention: Garnishment Registry. 4.2 Service in accordance with sections 4 and 4.1 by a provin­
cial enforcement service may be effected by any electronic means
by which the recipient is capable of receiving the documents in a
usable format.
Gazette du Canada Partie I
2997
nommée par un ministre conformément à l’article 128 de la Loi
sur l’emploi dans la fonction publique, la signification se fait à
l’adresse suivante :
Ministère de la Justice
284, rue Wellington
Ottawa (Ontario) K1A 0H8
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt.
(3) Si elle vise un débiteur qui reçoit un traitement ou une ré­
munération d’une société d’État figurant à l’article 6, la significa­
tion se fait au siège social de la société.
4.1 La signification au Sénat, à la Chambre des communes, à la
Bibliothèque du Parlement, au Bureau du conseiller sénatorial en
éthique ou au Bureau du commissaire aux conflits d’intérêts et à
l’éthique de documents relatifs à une saisie-arrêt prévue par la
section IV de la partie I de la Loi se fait aux adresses suivantes :
a) au Sénat :
Sénat
Bureau du légiste et conseiller parlementaire
Édifices du Parlement
Ottawa (Ontario) K1A 0A4
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
b) à la Chambre des communes :
Chambre des communes
Bureau du légiste et conseiller parlementaire
131, rue Queen, bureau 7-02
Ottawa (Ontario) K1A 0A6
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
c) à la Bibliothèque du Parlement : à l’une ou l’autre des
adresses figurant aux alinéas a) et b);
d) au Bureau du conseiller sénatorial en éthique :
Bureau du conseiller sénatorial en éthique
90, rue Sparks, bureau 526
Ottawa (Ontario) K1P 5B4
À l’attention du greffe de la saisie-arrêt;
e) au Bureau du commissaire aux conflits d’intérêts et à
l’éthique :
Bureau du commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique
Parlement du Canada, Édifice du centre
C.P. 16
Ottawa (Ontario) K1A 0A6 À l’attention du greffe de la saisie-arrêt. 4.2 La signification, visée aux articles 4 et 4.1, par une autorité
provinciale peut se faire par tout moyen électronique par lequel le
destinataire peut recevoir les documents dans un format utilisable.
METHOD OF RESPONSE
MODES DE COMPARUTION
4.3 Her Majesty, the Senate, the House of Commons, the Li­
brary of Parliament, the office of the Senate Ethics Officer and
the office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner
may respond to a garnishee summons by notice indicating
(a) the debtor’s name;
(b) the file reference number assigned by the issuer of the gar­
nishee summons;
(c) the amount being garnished, if any; and
(d) if applicable, the date on which garnishment was or will be
interrupted or terminated and the reason for the interruption or
termination.
4.3 Sa Majesté, le Sénat, la Chambre des communes, la Biblio­
thèque du Parlement, le Bureau du conseiller sénatorial en éthique
et le Bureau du commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique
peuvent comparaître par avis mentionnant :
a) le nom du débiteur;
b) le numéro de dossier attribué par l’entité qui a délivré le
bref;
c) le cas échéant, les sommes perçues;
d) le cas échéant, la date à laquelle la saisie-arrêt a été ou sera
interrompue ou celle à laquelle il y a été ou y sera mis fin, et la
raison de l’interruption ou de la cessation.
2998
Canada Gazette Part I
December 21, 2013
4.4 The garnishee summons may be responded to by any elec­
tronic means by which its issuer is capable of receiving the re­
sponse in a usable format.
3. (1) Subparagraph 5(a)(iii) of the Regulations is replaced
by the following:
(iii) employment insurance contributions,
(2) Paragraph 5(f) of the Regulations is amended by strik­
ing out “and” at the end of subparagraph (ix), by adding
“and’’ at the end of subparagraph (x) and by adding the fol­
lowing after subparagraph (x):
(xi) a reimbursement for the cost of court clothing that the
person is required to wear to carry out their duties.
4. Paragraph 6(c) of the Regulations is repealed.
5. (1) Paragraph 7(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the corporations listed in Schedule I to the Public Service
Superannuation Act;
(2) Paragraphs 7(d) and (e) of the Regulations are repealed.
(3) Paragraph 7(i) of the Regulations is repealed.
6. Item 10 of the schedule to the Regulations is amended by
adding
(a) “or the Public Prosecution Service of Canada” after
“Department of Justice”; and
(b) “ou du Service des poursuites pénales du Canada” after
“ministère de la Justice”.
7. Item 11 of the schedule to the Regulations is amended by
replacing
(a) “pursuant to section 39” with “under section 128”; and
(b) “conformément à l’article 39” with “en vertu de l’arti­
cle 128”.
8. Paragraph 16(a) of the schedule to the Regulations is re­
placed by the following:
(a) Name of contracting entity (department/Crown corporation/
Senate/House of Commons/Library of Parliament/office of the
Senate Ethics Officer/office of the Conflict of Interest and
Ethics Commissioner)
Nom de l’entité qui détient le contrat (ministère, société d’État,
Sénat, Chambre des communes, Bibliothèque du Parlement,
Bureau du conseiller sénatorial en éthique, Bureau du com­
missaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique)
_________________________________________________
4.4 La comparution peut se faire par tout moyen électronique
par lequel l’entité qui a délivré le bref peut recevoir le document
du comparant dans un format utilisable.
3. (1) Le sous-alinéa 5a)(iii) du même règlement est rempla­
cé par ce qui suit :
(iii) les cotisations d’assurance-emploi,
(2) L’alinéa 5f) du même règlement est modifié par adjonc­
tion, après le sous-alinéa (x), de ce qui suit :
(xi) les sommes versées pour payer les vêtements de
cour que doit porter une personne pour s’acquitter de ses
fonctions.
4. L’alinéa 6c) du même règlement est abrogé.
5. (1) L’alinéa 7a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) les sociétés figurant à l’annexe I de la Loi sur la pension de
la fonction publique;
(2) Les alinéas 7d) et e) du même règlement sont abrogés.
(3) L’alinéa 7i) du même règlement est abrogé.
6. L’article 10 de l’annexe du même règlement est modifié
par adjonction après :
a) « Department of Justice », de « or the Public Prosecution
Service of Canada »;
b) « ministère de la Justice », de « ou du Service des poursuites pénales du Canada ».
7. L’article 11 de l’annexe du même règlement est modifié
par remplacement de :
a) « pursuant to section 39 » par « under section 128 »;
b) « conformément à l’article 39 » par « en vertu de l’arti­
cle 128 ».
8. L’alinéa 16a) de l’annexe du même règlement est rem­
placé par ce qui suit :
(a) Name of contracting entity (department/Crown corporation/
Senate/House of Commons/Library of Parliament/office of the
Senate Ethics Officer/office of the Conflict of Interest and
Ethics Commissioner)
Nom de l’entité qui détient le contrat (ministère, société d’État,
Sénat, Chambre des communes, Bibliothèque du Parlement,
Bureau du conseiller sénatorial en éthique, Bureau du com­
missaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique)
_________________________________________________
9. Item 18 of the schedule to the Regulations is replaced by
the following:
18. Name of issuer of garnishee summons
Nom de l’entité qui a délivré le bref de saisie-arrêt
10. Item 19 of the schedule to the Regulations is amended
by replacing
(a) “court” with “issuer”; and
(b) “du tribunal” with “de l’entité”.
11. Item 20 of the schedule to the Regulations is amended
by replacing
9. L’article 18 de l’annexe du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
18. Name of issuer of garnishee summons
Nom de l’entité qui a délivré le bref de saisie-arrêt
10. L’article 19 de l’annexe du même règlement est modifié
par remplacement de :
a) « court » par « issuer »;
b) « du tribunal » par « de l’entité ».
11. À l’article 20 de l’annexe du même règlement :


Bi-weekly
Aux quinze jours
with the following:
 Every two weeks
Aux deux semaines

Semi-monthly
Bimensuel
Bi-weekly
Aux quinze jours
est remplacé par ce qui suit :
 Every two weeks
Aux deux semaines

Semi-monthly
Bimensuel
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2999
12. The French version of the Regulations is amended by
replacing “de la Couronne” with “d’État” in the following
provisions:
(a) subparagraph 5(f)(viii);
(b) the heading before section 6;
(c) the portion of section 6 before paragraph (a);
(d) the heading before section 7;
(e) the portion of section 7 before paragraph (a); and
(f) paragraph 7(k).
12. Dans les passages ci-après de la version française
du même règlement, « de la Couronne » est remplacé par
« d’État » :
a) le sous-alinéa 5f)(viii); b) l’intertitre précédant l’article 6;
c) le passage de l’article 6 précédant l’alinéa a); d) l’intertitre précédant l’article 7;
e) le passage de l’article 7 précédant l’alinéa a); f) l’alinéa 7k).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
13. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
13. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[51-1-o]
[51-1-o]
Le 21 décembre 2013
Gazette du Canada Partie I
INDEX
3001
PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Vol. 147, No. 51 — December 21, 2013
Canada Elections Act
Return of members elected at the November 25, 2013,
(An asterisk indicates a notice previously published.)
by-elections (Published as Extra Vol. 147, No. 8, on
Wednesday, December 11, 2013).................................. 2947
House of Commons
COMMISSIONS
* Filing applications for private bills (Second Session,
Canadian International Trade Tribunal
Forty-First Parliament).................................................. 2947
Notice No. HA-2013-021 — Appeal ................................ 2948 Senate
Textiles and apparel — Inquiry ........................................ 2948 Royal Assent
Thermoelectric containers — Order ................................. 2949 Bills assented to ................................................................ 2947
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
PROPOSED REGULATIONS
Decisions
Canada Post Corporation
2013-664, 2013-665, 2013-667, 2013-669 to 2013-676,
Canada Post Corporation Act
2013-681 to 2013-684 and 2013-686 to 2013-693........ 2951
Regulations Amending Certain Regulations Made
Notice of consultation
Under the Canada Post Corporation Act ....................... 2982
2013-663........................................................................... 2950
Regulations Amending the International Letter-post
* Notice to interested parties ................................................ 2949 Items Regulations.......................................................... 2972
Part 1 applications ................................................................ 2950 Regulations Amending the Letter Mail Regulations......... 2961
National Energy Board
Regulations Amending the Mail Receptacles
Teck Metals Ltd. — Application to export electricity to
Regulations ................................................................... 2975
the United States (Erratum) .......................................... 2954
Regulations Amending the Special Services and Fees
Parks Canada Agency
Regulations ................................................................... 2974
Species at Risk Act
Finance, Dept. of
Description of critical habitat of the Common Hoptree
Pension Benefits Standards Act, 1985
in Point Pelee National Park of Canada ........................ 2955
Canada Post Corporation Pension Plan Funding
Public Service Commission
Regulations ................................................................... 2985
Public Service Employment Act
Justice, Dept. of
Permission and leave granted (Harris, Lisa Lynn)............ 2955 Garnishment, Attachment and Pension Diversion Act
Regulations Amending the Garnishment and
GOVERNMENT NOTICES
Attachment Regulations................................................ 2990
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Ministerial Condition No. 15543a (Variation to
Ministerial Condition No. 15543) ................................. 2944
MISCELLANEOUS NOTICES
* Equitable Bank, designated office for the service of
enforcement notices ..........................................................
FOUNDATION OF FAITH FELLOWSHIP, surrender
of charter...........................................................................
Namewaminikan Hydro Inc., various works at two
hydroelectric facilities in the Greenstone
Municipality, Ont. ............................................................
* Ombudsman for Banking Services and Investments,
application for approval as an external complaints body ....
One Goal Association (The), surrender of charter................
* Order of Italo-Canadians (The), certificate of
continuance.......................................................................
PREGMEDIC, surrender of charter......................................
2957
2957
2957
2958
2958
2959 2959 3002
Canada Gazette Part I
INDEX
Vol. 147, no 51 — Le 21 décembre 2013
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Association Un But (L’), abandon de charte.........................
* Banque Équitable, bureau désigné pour la signification des avis d’exécution..........................................................
FOUNDATION OF FAITH FELLOWSHIP, abandon de charte............................................................................
Namewaminikan Hydro Inc., divers travaux à deux
centrales hydroélectriques dans la municipalité de
Greenstone (Ont.) .............................................................
* Ombudsman des services bancaires et d’investissement, demande d’approbation en tant qu’organisme externe
de traitement des plaintes..................................................
* Ordre des Italo-Canadiens (L’), certificat de prorogation ....
PREGMEDIC, abandon de charte ........................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Condition ministérielle no 15543a (Modification de la
Condition ministérielle no 15543) .................................
COMMISSIONS
Agence Parcs Canada
Loi sur les espèces en péril Description de l’habitat essentiel du ptéléa trifolié au
parc national de la Pointe-Pelée du Canada ..................
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
Permission et congé accordés (Harris, Lisa Lynn)............
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés ............................................................
Avis de consultation 2013-663...........................................................................
Décisions
2013-664, 2013-665, 2013-667, 2013-669 à 2013-676, 2013-681 à 2013-684 et 2013-686 à 2013-693 .............
Demandes de la partie 1........................................................
Office national de l’énergie
Teck Metals Ltd. — Demande visant l’exportation d’électricité aux États-Unis (Erratum)..........................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2013-021 — Appel........................................
Conteneurs thermoélectriques — Ordonnance .................
Textiles et vêtements — Enquête .....................................
December 21, 2013
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Deuxième session, quarante et unième législature) ..... 2947 Directeur général des élections
Loi électorale du Canada
Rapport de députés élus aux élections partielles du 25 novembre 2013 (Publié dans l’édition spéciale
2958 vol. 147, no 8, le mercredi 11 décembre 2013).............. 2947 Sénat
2957 Sanction royale
Projets de loi sanctionnés.................................................. 2947 2957 RÈGLEMENTS PROJETÉS
Finances, min. des
2957 Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension Règlement sur la capitalisation du régime de retraite de
la Société canadienne des postes................................... 2985 2958 Justice, min. de la
2959 Loi sur la saisie-arrêt et la distraction de pensions
2959 Règlement modifiant le Règlement sur la saisie-arrêt ...... 2990 Société canadienne des postes
Loi sur la Société canadienne des postes Règlement modifiant certains règlements pris en vertu
de la Loi sur la Société canadienne des postes .............. 2982 Règlement modifiant le Règlement sur les boîtes aux
2944 lettres............................................................................. 2975 Règlement modifiant le Règlement sur les droits postaux
de services spéciaux ...................................................... 2974 Règlement modifiant le Règlement sur les envois de la poste aux lettres du régime postal international ............ 2972 Règlement modifiant le Règlement sur les envois
2955 poste-lettres ................................................................... 2961 2955
2949 2950 2951 2950 2954 2948 2949 2948 If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising