Manual 18143237

Manual 18143237
Vol. 147, no 44
Vol. 147, No. 44
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, NOVEMBER 2, 2013
OTTAWA, LE SAMEDI 2 NOVEMBRE 2013
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2013, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgc­
pwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 2 janvier 2013 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2013
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2013
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2013
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 147, No. 44 — November 2, 2013
Vol. 147, no 44 — Le 2 novembre 2013
2471
Government notices .........................................................
2472
Avis du gouvernement .....................................................
2472
Parliament
House of Commons .....................................................
Chief Electoral Officer ................................................
2505
2505
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Directeur général des élections ....................................
2505
2505
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2506
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2506
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2512
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2512
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2514
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2514
Index ...............................................................................
2553
Index ...............................................................................
2554
2472
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with respect to reporting of greenhouse gases (GHGs) for
2013
Avis concernant la déclaration des gaz à effet de serre (GES)
pour 2013
Notice is hereby given, pursuant to subsection 46(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999 (the Act), that,
with respect to emissions of GHGs identified in Schedule 1 to this
notice and for the purpose of conducting research, creating an
inventory of data, formulating objectives and codes of practice,
issuing guidelines or assessing or reporting on the state of the
environment, any person who operates a facility described in
Schedule 3 to this notice during the 2013 calendar year, and who
possesses or who may reasonably be expected to have access to
information described in Schedule 4 to this notice, shall provide
the Minister of the Environment with this information no later
than June 1, 2014.
Information on GHG emissions requested under this notice
shall be submitted to
Minister of the Environment
Pollutant Inventories and Reporting Division
Environment Canada
Fontaine Building, 8th Floor
200 Sacré-Cœur Boulevard
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Enquiries concerning this notice shall be addressed to
Pollutant Inventories and Reporting Division
Environment Canada
Fontaine Building, 8th Floor
200 Sacré-Cœur Boulevard
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Telephone: 819-994-0684
Fax: 819-953-2347
Email: ges-ghg@ec.gc.ca
Avis est par les présentes donné, conformément au paragra­
phe 46(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’envi­
ronnement (1999) [la Loi], en ce qui a trait aux émissions de GES
mentionnées à l’annexe 1 du présent avis et afin d’effectuer des
recherches, d’établir un inventaire de données, des objectifs et des
codes de pratiques, de formuler des directives, d’évaluer l’état de
l’environnement ou de faire rapport à ce sujet, que toute personne
exploitant une installation décrite à l’annexe 3 du présent avis
pendant l’année civile 2013 et détenant, ou pouvant normalement
y avoir accès, l’information décrite à l’annexe 4 du présent avis,
doit communiquer cette information à la ministre de l’Environne­
ment au plus tard le 1er juin 2014.
Les renseignements sur les émissions de GES demandés par le
présent avis doivent être envoyés à l’adresse suivante :
Ministre de l’Environnement
Division des inventaires et rapports sur les polluants
Environnement Canada
Édifice Fontaine, 8e étage
200, boulevard Sacré-Cœur
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Les demandes de renseignements concernant le présent avis
doivent être envoyées à l’adresse suivante :
Division des inventaires et rapports sur les polluants
Environnement Canada
Édifice Fontaine, 8e étage
200, boulevard Sacré-Cœur
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Téléphone : 819-994-0684
Télécopieur : 819-953-2347
Courriel : ges-ghg@ec.gc.ca
Cet avis s’applique à l’année civile 2013. Conformément au
paragraphe 46(8) de la Loi, toute personne visée par l’avis doit
conserver une copie de l’information exigée, de même que des
calculs, des mesures et d’autres données sur lesquels sont fondés
les renseignements, à l’installation à laquelle ces calculs, mesures
et autres données se rapportent ou à la société mère de l’instal­
lation située au Canada, pour une période de trois ans, à partir de
la date à laquelle l’information doit être communiquée. Dans le
cas où une personne choisit de conserver les renseignements exi­
gés par le présent avis, ainsi que les calculs, mesures et autres
données, à la société mère de l’installation située au Canada, cette
personne doit informer la ministre de l’adresse municipale de
cette société mère.
Si une personne qui est exploitant d’une installation à l’égard
de laquelle des renseignements ont été fournis en réponse à l’Avis
concernant la déclaration des gaz à effet de serre (GES) pour
2012 détermine que l’installation n’a pas à fournir les renseigne­
ments indiqués à l’annexe 4 du présent avis, cette personne doit
aviser la ministre de l’Environnement que l’installation ne répond
pas aux critères énoncés à l’annexe 3 du présent avis au plus tard
le 1er juin 2014.
La ministre de l’Environnement se propose de publier les émis­
sions totales de gaz à effet de serre par gaz pour chacune des ins­
tallations. En vertu de l’article 51 de la Loi, toute personne visée
par l’avis fournissant de l’information en réponse au présent avis
This notice applies to the calendar year 2013. Pursuant to sub­
section 46(8) of the Act, persons subject to this notice shall keep
copies of the required information, together with any calculations,
measurements and other data on which the information is based,
at the facility to which the calculations, measurements and other
data relate, or at the facility’s parent company, located in Canada,
for a period of three years from the date the information is re­
quired to be submitted. Where the person chooses to keep the
information required under the notice, together with any calcula­
tions, measurements and other data, at the facility’s parent com­
pany in Canada, that person shall inform the Minister of the civic
address of that parent company.
If a person who operates a facility, with respect to which in­
formation was submitted in response to the Notice with respect to
reporting of greenhouse gases (GHGs) for 2012, determines that
the facility is not required to provide the information set out in
Schedule 4 of this notice, the person shall notify the Minister of
the Environment that the facility does not meet the criteria set out
in Schedule 3 of this Notice no later than June 1, 2014.
The Minister of the Environment intends to publish greenhouse
gas emission totals by gas by facility. Pursuant to section 51 of
the Act, any person subject to this notice who provides informa­
tion in response to this notice may submit, with their information
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
and no later than their deadline for submission, a written request
that it be treated as confidential based on the reasons set out in
section 52 of the Act. The person requesting confidential treat­
ment of the information shall indicate which of the reasons in
section 52 of the Act applies to their request. Nevertheless, the
Minister may disclose, in accordance with subsection 53(3) of the
Act, information submitted in response to this notice. Every per­
son to whom a notice is directed shall comply with the notice. A
person who fails to comply with the Act is subject to the offense
provision.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
1.
2.
3.
4.
ANNEXE 1
Greenhouse Gases
Gaz à effet de serre
14.
CO2
CH4
N2O
SF6
124-38-9
74-82-8
10024-97-2
2551-62-4
1
25
298
22 800
75-46-7
75-10-5
593-53-3
138495-42-8
354-33-6
359-35-3
14 800
675
92
1 640
3 500
1 100
811-97-2
1 430
430-66-0
353
420-46-2
4 470
75-37-6
124
431-89-0
690-39-1
679-86-7
3 220
9 810
693
75-73-0
76-16-4
76-19-7
355-25-9
115-25-3
678-26-2
355-42-0
7 390
12 200
8 830
8 860
10 300
9 160
9 300
Formula
CO2
CH4
N2O
SF6
124-38-9
74-82-8
10024-97-2
2551-62-4
1
25
298
22 800
1.
2.
3.
4.
75-46-7
75-10-5
593-53-3
138495-42-8
354-33-6
359-35-3
14 800
675
92
1 640
3 500
1 100
5.
6.
7.
8.
9.
10.
811-97-2
1 430
11.
430-66-0
353
12.
420-46-2
4 470
13.
75-37-6
124
14.
431-89-0
690-39-1
679-86-7
3 220
9 810
693
15.
16.
17.
Hydrofluorocarbures (HFC)
HFC-23
CHF3
HFC-32
CH2F2
HFC-41
CH3F
HFC-43-10mee
C5H2F10
HFC-125
C2HF5
HFC-134
C2H2F4
(structure :
CHF2CHF2)
HFC-134a
C2H2F4
(structure :
CH2FCF3)
HFC-143
C2H3F3
(structure :
CHF2CH2F)
HFC-143a
C2H3F3
(structure :
CF3CH3)
HFC-152a
C2H4F2
(structure :
CH3CHF2)
HFC-227ea
C3HF7
HFC-236fa
C3H2F6
HFC-245ca
C3H3F5
75-73-0
76-16-4
76-19-7
355-25-9
115-25-3
678-26-2
355-42-0
7 390
12 200
8 830
8 860
10 300
9 160
9 300
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
Perfluorocarbures (PFC)
Perfluorométhane
CF4
Perfluoroéthane
C2F6
Perfluoropropane
C3F8
Perfluorobutane
C4F10
Perfluorocyclobutane
c-C4F8
Perfluoropentane
C5F12
Perfluorohexane
C6F14
Perfluorocarbons (PFCs)
Perfluoromethane
CF4
Perfluoroethane
C2F6
Perfluoropropane
C3F8
Perfluorobutane
C4F10
Perfluorocyclobutane
c-C4F8
Perfluoropentane
C5F12
Perfluorohexane
C6F14
13.
Formule
Dioxyde de carbone
Méthane
Oxyde nitreux
Hexafluorure de soufre
Greenhouse Gas
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
12.
Gaz à effet de serre
Potentiel de
réchauffement
Numéro
d’enregistre- planétaire (PRP)
†
sur 100 ans
ment CAS
Carbon dioxide
Methane
Nitrous oxide
Sulphur hexafluoride
15.
16.
17.
11.
100-year Global
Warming
Potential (GWP)
Tableau 1 : Gaz à effet de serre à déclarer obligatoirement
CAS
Registry
Number†
Hydrofluorocarbons (HFCs)
HFC-23
CHF3
HFC-32
CH2F2
HFC-41
CH3F
HFC-43-10mee
C5H2F10
HFC-125
C2HF5
HFC-134
C2H2F4
(Structure:
CHF2CHF2)
HFC-134a
C2H2F4
(Structure:
CH2FCF3)
HFC-143
C2H3F3
(Structure:
CHF2CH2F)
HFC-143a
C2H3F3
(Structure:
CF3CH3)
H
FC-152a
C2H4F2
(Structure:
CH3CHF2)
HFC-227ea
C3HF7
HFC-236fa
C3H2F6
HFC-245ca
C3H3F5
5.
6.
7.
8.
9.
10.
peut présenter, avec ses renseignements et en respectant la date
limite de soumission, une demande écrite de traitement confiden­
tiel de ces données pour les motifs établis à l’article 52 de
la Loi. Les personnes qui demandent un traitement confidentiel
de leurs renseignements doivent indiquer sur quels motifs de
l’article 52 de la Loi se fonde leur demande. Néanmoins, la minis­
tre peut divulguer, conformément au paragraphe 53(3) de la Loi,
les renseignements communiqués en réponse au présent avis. Le
destinataire de l’avis est tenu de s’y conformer. Quiconque omet
de se conformer à la Loi est assujetti aux dispositions relatives
aux infractions.
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
SCHEDULE 1
Table 1: Greenhouse gases subject to mandatory reporting
2473
† The Chemical Abstracts Service (CAS) Registry Number is the property of the † Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (CAS) est la
American Chemical Society and any use or redistribution, except as required in
propriété de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution,
supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
sauf si elle sert à répondre aux besoins législatifs ou est nécessaire afin de
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
déclarer au gouvernement les informations ou les rapports exigés par la loi ou
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
une politique administrative, est interdite sans l’autorisation écrite préalable de
Society.
l’American Chemical Society.
2474
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
SCHEDULE 2
ANNEXE 2
Definitions
Définitions
1. The following definitions apply to this notice and its
schedules:
“biomass” means plants or plant materials, animal waste or any
product made of either of these. Biomass includes wood and
wood products, charcoal, and agricultural residues and wastes
(including organic matter such as trees, crops, grasses, tree litter, or roots); that portion of biologically derived organic matter in
municipal and industrial wastes; landfill gas; bio-alcohols; black liquor; sludge gas; and animal- or plant-derived oils. (biomasse) “carbon dioxide equivalent (CO2 eq.)” means a unit of measure
used to allow the addition of or the comparison between gases
that have different global warming potentials (GWPs).1 [équiva­
lent en dioxyde de carbone (équivalent CO2)] “CAS Registry Number” means the Chemical Abstracts Service Registry Number.2 (numéro d’enregistrement CAS) “CO2 emissions from biomass decomposition” means releases of
CO2 resulting from aerobic decomposition of biomass. (émissions
de CO2 provenant de la décomposition de la biomasse) “contiguous facility” means all buildings, equipment, structures and stationary items that are located on a single site or on con­
tiguous or adjacent sites and that are owned or operated by the same person and that function as a single integrated site and in­
cludes wastewater collection systems that discharge treated or
untreated wastewater into surface waters. (installation contiguë) “direct emissions” means releases from sources that are located at the facility. (émissions directes) “facility” means a contiguous facility, a pipeline transportation
system, or an offshore installation. (installation) “flaring emissions” means controlled releases of gases from in­
dustrial activities, from the combustion of a gas and/or liquid
stream produced at the facility not for the purpose of producing
energy, including releases from waste petroleum incineration,
hazardous emission prevention systems (whether in pilot or active
mode), well testing, natural gas gathering systems, natural gas processing plant operations, crude oil production, pipeline oper­
ations, petroleum refining and chemical fertilizer and steel pro­
duction. (émissions de torchage) “fugitive emissions” means uncontrolled releases of gases from
industrial activities, other than releases that are venting or flaring
emissions, including those releases resulting from the production,
processing, transmission, storage and use of solid, liquid or gas­
eous fuels. (émissions fugitives) “GHGs” means greenhouse gases. (GES) “GWP” means global warming potential. (PRP) “HFCs” means hydrofluorocarbons. (HFC) “industrial process emissions” means releases from an industrial
process that involves chemical or physical reactions other than
combustion, and the purpose of which is not to supply energy.
(émissions liées aux procédés industriels)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent avis et à
ses annexes :
« biomasse » Plantes ou matières végétales, déchets animaux, ou
tout produit dérivé de l’un ou l’autre de ces derniers. La biomasse
comprend le bois et les produits du bois, le charbon de bois ainsi
que les résidus et les déchets agricoles (y compris la matière or­
ganique comme les arbres, les cultures, les herbages, la litière
organique et les racines), la matière organique d’origine biologi­
que dans les déchets urbains et industriels, les gaz d’enfouisse­
ment, les bioalcools, la liqueur noire, les gaz de digestion ainsi
que les huiles d’origine animale ou végétale. (biomass)
« émissions de combustion stationnaire de combustible » Rejets
provenant de sources de combustion autres qu’un véhicule, où la
combustion de combustibles sert à produire de l’énergie. (station­
ary fuel combustion emissions)
« émissions de CO2 provenant de la décomposition de la bio­
masse » Émissions de CO2 résultant de la décomposition aérobie
de la biomasse. (CO2 emissions from biomass decomposition)
« émissions des déchets » Rejets provenant de sources d’élimina­
tion des déchets à l’installation, comprenant celles provenant de
l’enfouissement des déchets solides, du torchage des gaz d’en­
fouissement et de l’incinération des déchets. (waste emissions)
« émissions des eaux usées » Rejets provenant des eaux usées et du
traitement des eaux usées à l’installation. (wastewater emissions)
« émissions de torchage » Rejets contrôlés de gaz au cours d’acti­
vités industrielles résultant de la combustion d’un flux gazeux ou
liquide produit sur le site à des fins autres que la production
d’énergie. De tels rejets peuvent provenir de l’incinération de
déchets du pétrole, des systèmes de prévention des émissions
dangereuses (soit en mode pilote ou actif), des essais de puits, du
réseau collecteur du gaz naturel, des opérations de l’installation
de traitement du gaz naturel, de la production de pétrole brut, des
opérations de pipeline, du raffinage du pétrole, ainsi que de la
production d’engrais chimique et d’acier. (flaring emissions)
« émissions d’évacuation » Rejets contrôlés dans l’atmosphère
d’un gaz résiduaire, comprenant les émissions de gaz de cuvelage,
de gaz associé à un liquide (ou gaz en solution), de gaz de traite­
ment, de stabilisation ou d’échappement des déshydrateurs, de
gaz de couverture ainsi que les émissions des dispositifs pneuma­
tiques utilisant le gaz naturel comme agent moteur, de démarrage
des compresseurs, des pipelines et d’autres systèmes de purge
sous pression, et des boucles de contrôle des stations de mesure et
de régulation. (venting emissions)
« émissions directes » Émissions provenant de sources situées sur
les lieux de l’installation. (direct emissions)
« émissions fugitives» Rejets incontrôlés de gaz au cours d’acti­
vités industrielles autres que les émissions d’évacuation ou de
torchage. De tels rejets peuvent être causés en particulier par la
production, le traitement, le transport, le stockage et l’utilisation
de combustibles solides, liquides ou gazeux. (fugitive emissions)
———
———
1
2
Since many greenhouse gases (GHGs) exist and their GWPs vary, the emissions
are added in a common unit, CO2 equivalent. To express GHG emissions in units
of CO2 equivalent, the quantity of a given GHG (expressed in units of mass) is
multiplied by its GWP.
The Chemical Abstracts Service (CAS) Registry Number is the property of the
American Chemical Society and any use or redistribution, except as required in
supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
“offshore installation” means an offshore drilling unit, production
platform or ship, or sub-sea installation and that is attached or
anchored to the continental shelf of Canada in connection with
the exploitation of oil or gas. (installation extracôtière)
“on-site transportation emissions” means any direct releases from
machinery used for the on-site transportation of substances, ma­
terials or products used in the production process. (émissions liées
au transport sur le site)
“PFCs” means perfluorocarbons. (PFC)
“pipeline transportation system” means all pipelines that are
owned or operated by the same person within a province or terri­
tory and that transport processed natural gas and their associated
installations including storage installations but excluding straddle
plants or other processing installations. (gazoducs)
“reporting company” means a person who operates one or more
facilities that meet the reporting threshold as set out in Schedule 3
of this notice. (société déclarante)
“stationary fuel combustion emissions” means releases from nonvehicular combustion sources, in which fuel is burned for the
purpose of producing energy. (émissions de combustion station­
naire de combustible)
“venting emissions” means controlled releases to the atmosphere
of a waste gas, including releases of casing gas, a gas associated
with a liquid (or solution gas), treater, stabilizer or dehydrator offgas, blanket gas, and releases from pneumatic devices which use
natural gas as a driver, and from compressor start-ups, pipelines
and other blowdowns, and metering and regulation station control
loops. (émissions d’évacuation)
“waste emissions” means releases that result from waste disposal
sources at a facility that include landfilling of solid waste, flaring
of landfill gas and waste incineration. (émissions des déchets)
“wastewater emissions” means releases that result from waste­
water and wastewater treatment at a facility. (émissions des
eaux usées)
2475
« émissions liées au transport sur le site » Toutes les émissions
directes provenant de la machinerie utilisée pour le transport sur
le site de substances, de matières ou de produits entrant dans le
processus de production. (on-site transportation emissions) « émissions liées aux procédés industriels » Émissions provenant
d’un procédé industriel comportant des réactions chimiques ou
physiques autres que la combustion, et dont le but n’est pas de
produire de l’énergie. (industrial process emissions) « équivalent en dioxyde de carbone (équivalent CO2) » Unité de
mesure utilisée pour faire la somme ou la comparaison des gaz dont le potentiel de réchauffement planétaire (PRP) est différent1. [carbon dioxide equivalent (CO2 eq.)] « gazoducs » Tous les gazoducs appartenant à un propriétaire ou à
un exploitant unique dans une province ou un territoire qui trans-
portent du gaz naturel épuré, ainsi que toutes les installations
connexes, y compris les installations de stockage, mais à l’ex­
ception des installations de chevauchement ou autres installations
de transformation. (pipeline transportation system) « GES » Gaz à effet de serre. (GHGs) « HFC » Hydrofluorocarbures. (HFCs) « installation » Installation contiguë, gazoducs ou installation
extracôtière. (facility) « installation contiguë » Tous les bâtiments, équipements, structu­
res et articles fixes, situés sur un site unique ou sur des sites contigus ou adjacents, ayant le même propriétaire ou exploitant,
qui fonctionnent comme un site intégré unique et comprennent un
réseau collecteur d’eaux usées qui évacue les eaux usées traitées ou non dans les eaux de surface. (contiguous facility) « installation extracôtière » Plate-forme de forage, plate-forme ou
navire de production, ou installation sous-marine qui est rattaché
ou fixé au plateau continental du Canada servant à l’exploitation
pétrolière ou gazière. (offshore installation) « numéro d’enregistrement CAS » Numéro d’enregistrement du
Chemical Abstracts Service2. (CAS Registry Number) « PFC » Perfluorocarbures. (PFCs) « PRP » Potentiel de réchauffement planétaire. (GWP) « société déclarante » Personne physique ou morale exploitant
une ou plusieurs installations atteignant le seuil de déclaration
défini à l’annexe 3 du présent avis. (reporting company) SCHEDULE 3
ANNEXE 3
Criteria for Reporting
Critères de déclaration
Persons subject to this notice
Personnes visées par l’avis
1. (1) All persons who operate a facility that emits 50 000 tonnes
of carbon dioxide equivalent (50 kt CO2 eq.) or more (the “report­
ing threshold”) of the GHGs listed in Table 1 of Schedule 1 in the
2013 calendar year shall be subject to the reporting requirements
set out in this notice.
1. (1) Quiconque exploite une installation qui rejette, pendant
l’année civile 2013, 50 000 tonnes d’équivalent en dioxyde de
carbone (50 kt d’équivalent CO2) ou plus (« seuil de déclara­
tion ») de gaz à effet de serre énumérés au tableau 1 de l’annexe 1
est assujetti aux exigences de déclaration énoncées dans le présent
avis.
————
————
1
Puisqu’il existe de nombreux gaz à effet de serre et que leur PRP varie, les émis­
sions sont additionnées selon une unité commune, soit en équivalent CO2. Pour
exprimer les émissions de GES en unités d’équivalent CO2, la quantité d’un GES
donné (en unités de masse) est multipliée par le PRP lui correspondant.
2
Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (CAS) est la proprié­
té de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution, sauf si elle
sert à répondre aux besoins législatifs ou est nécessaire afin de déclarer au gou­
vernement les informations ou les rapports exigés par la loi ou une politique
administrative, est interdite sans l’autorisation écrite préalable de l’American
Chemical Society.
2476
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
(2) If the person who operates a facility as described in this
Schedule changes during the 2013 calendar year, the person who
operates the facility, as of December 31, 2013, shall report for the
entire 2013 calendar year by June 1, 2014. If operations at a facil­
ity are terminated during the 2013 calendar year, the last operator
of that facility is required to report for the portion of the 2013
calendar year during which the facility was in operation by
June 1, 2014.
2. (1) A person subject to this notice shall determine whether a
facility meets or exceeds the reporting threshold described in sec­
tion 1, using the following equation and the criteria set out in
subsections (2) to (4) of this section:
i
i
Total Emissions =  (ECO 2 × GWPCO 2 )i +  (ECH 4 × GWPCH 4 )i +
1
1
i
i
1
i
1
i
1
1
(2) Si la personne qui exploite une installation visée par la pré­
sente annexe est remplacée pendant l’année civile 2013, celle qui
exploitera l’installation le 31 décembre 2013 devra présenter un
rapport portant sur la totalité de l’année civile 2013 au plus tard
le 1er juin 2014. Si les opérations d’une installation prennent fin
au cours de l’année civile 2013, le dernier exploitant de cette
installation est tenu de présenter, au plus tard le 1er juin 2014, un
rapport portant sur la partie de l’année civile 2013 durant laquelle
l’installation a été exploitée.
2. (1) Afin de déterminer si une installation atteint ou dépasse
le seuil de déclaration susmentionné à l’article 1, l’équation sui­
vante et les critères présentés dans les paragraphes (2) à (4) du
présent article doivent être utilisés :
i
i
Émissions totales =  (ECO 2 × PRPCO 2 )i +  (ECH 4 × PRPCH 4 )i +
1
1
i
i
1
i
1
i
1
1
 (EN 2 O × GWPN 2 O )i +  (EPFC × GWPPFC )i +
 (EN 2 O × PRPN 2 O )i +  (EPFC × PRPPFC )i +
 (EHFC × GWPHFC )i +  (ESF 6 × GWPSF 6 )i
 (EHFC × PRPHFC )i +  (ESF 6 × PRPSF 6 )i
where
E = total emissions of a particular gas or gas species from the
facility in the calendar year 2013, expressed in tonnes
GWP = global warming potential of the same gas or gas species
i = each emission source
où :
E = émissions totales d’un gaz ou d’une espèce de gaz donné
provenant de l’installation pendant l’année civile 2013, exprimées
en tonnes PRP = potentiel de réchauffement planétaire de ce gaz ou de cette espèce de gaz i = chaque source d’émission
(2) Les émissions de chacun des types de HFC et de PFC à
l’annexe 1 doivent être quantifiées séparément, puis multipliées
par leur potentiel de réchauffement planétaire indiqué au ta­
bleau 1 de l’annexe 1.
(2) A person subject to this notice shall quantify emissions of
each HFC and PFC substance on Schedule 1 separately and then
multiply the result for each of these substances by the global
warming potential set out in Table 1 of Schedule 1 for that
substance.
(3) For the purposes of subsection (1), a person subject to this
notice shall not include CO2 emissions from combustion of bio­
mass in the determination of total emissions. The person shall
quantify and report CO2 emissions from the combustion of bio­
mass as part of the greenhouse gas emissions information that is
required in paragraph 2(e) of Schedule 4 of this notice.
(4) For the purposes of subsection (1), a person subject to this
notice shall not include CO2 emissions from biomass decompos­
ition in the determination of total emissions.
3. A person submitting a report in respect of a facility that
meets the emission criteria above shall use the applicable quanti­
fication methods for estimating emissions set out in Section E of
the Updated UNFCCC [United Nations Framework Convention
on Climate Change] reporting guidelines on annual inventories
following incorporation of the provision of decision 14/CP.11
contained in FCCC/SBSTA/2006/9.
(3) Aux fins du paragraphe (1), les émissions de CO2 provenant
de la combustion de la biomasse ne doivent pas être prises en
compte dans le calcul des émissions totales. Les émissions de
CO2 provenant de la combustion de la biomasse doivent être
quantifiées et déclarées dans le cadre de l’information sur les
émissions de gaz à effet de serre à déclarer conformément aux
exigences spécifiées à l’alinéa 2e) de l’annexe 4 du présent avis.
(4) Aux fins du paragraphe (1), les émissions de CO2 provenant
de la décomposition de la biomasse ne doivent pas être prises en
compte dans le calcul des émissions totales.
3. Les installations déclarantes qui satisfont aux critères sus­
mentionnés sur les émissions doivent utiliser, pour l’estimation
des émissions, des méthodes de quantification énoncées dans
la section E des Directives FCCC [Convention-cadre sur les
changements climatiques des Nations Unies] actualisées pour
la notification des inventaires annuels suite à l’incorporation
des dispositions de la décision 14/CP.11 contenues dans le docu­
ment FCCC/SBSTA/2006/9.
SCHEDULE 4
ANNEXE 4
Reportable Information
Information à déclarer
1. A person subject to this notice shall report the following in­
formation for each facility that meets the reporting threshold set
out in Schedule 3 of this notice:
(a) the reporting company’s legal and trade name (if any), and
federal business number (assigned by the Canada Revenue
Agency) and their Dun and Bradstreet (D-U-N-S) number (if
any);
1. Quiconque est visé par le présent avis doit déclarer l’infor­
mation suivante pour chaque installation qui atteint le seuil de
déclaration spécifié à l’annexe 3 :
a) la dénomination sociale et le nom commercial (s’il y a lieu)
de la société déclarante, et le numéro d’entreprise fédéral
(attribué par l’Agence du revenu du Canada) ainsi que leur
numéro Dun and Bradstreet (D-U-N-S) [s’il y a lieu];
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
(b) the facility name (if any) and the address of its physical
location;
(c) the latitude and longitude coordinates of the facility, other
than a pipeline transportation system;
(d) the six-digit North American Industry Classification System
(NAICS) Canada code;
(e) the National Pollutant Release Inventory identification
number (if any);
(f) the name, position, mailing and civic address, email address
and telephone number of the person submitting the information
that is required under this notice;
(g) the name, position, mailing address, email address and tele­
phone number of the public contact (if any);
(h) the name, position, mailing and civic address, email address
and telephone number of the authorized signing officer signing
the Statement of Certification pursuant to section 4; and
(i) the legal names of the Canadian parent companies (if any),
their civic addresses, their percentage of ownership of the re­
porting company (where available), their federal business num­
ber and their Dun and Bradstreet (D-U-N-S) number (if any).
2. For each of the GHGs listed in Table 1 of Schedule 1, a per­
son subject to this notice shall report the following information
for each facility that meets the reporting threshold set out in
Schedule 3 of this notice:
(a) the total quantity in tonnes of direct emissions of carbon di­
oxide, in each of the following source categories: stationary
fuel combustion emissions, industrial process emissions, vent­
ing emissions, flaring emissions, fugitive emissions, on-site
transportation emissions, waste emissions, and wastewater
emissions. The person subject to this notice shall not include
CO2 emissions from biomass combustion in the above source
categories, but shall report these emissions separately;
(b) the total quantity in tonnes of direct emissions of methane
and nitrous oxide, in each of the following source categories:
stationary fuel combustion emissions, industrial process emis­
sions, venting emissions, flaring emissions, fugitive emissions,
on-site transportation emissions, waste emissions, and waste­
water emissions. The person subject to this notice shall include
CH4 and N2O emissions from biomass combustion in the above
source categories;
Note: Table 2, below, provides a table for the reporting of these
gases.
2477
b) le nom de l’installation (s’il y a lieu) et l’adresse de son em­
placement réel; c) les coordonnées de latitude et de longitude de l’installation,
autre qu’un gazoduc; d) le code canadien à six chiffres du Système de classification
des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN);
e) le numéro d’identification de l’Inventaire national des rejets
de polluants (s’il y a lieu); f) les nom, poste, adresse postale et municipale, adresse élec­
tronique et numéro de téléphone de la personne qui présente
l’information à déclarer en vertu du présent avis;
g) les nom, poste, adresse postale, adresse électronique et nu­
méro de téléphone de la personne responsable des renseigne­
ments au public (s’il y a lieu);
h) les nom, poste, adresses postale et municipale, adresse élec­
tronique et numéro de téléphone du cadre autorisé signant
l’attestation prévue à l’article 4;
i) la dénomination sociale des sociétés mères canadiennes (s’il
y a lieu), leur adresse municipale, leur pourcentage de partici­
pation à la société déclarante (dans la mesure du possible), leur
numéro d’entreprise fédéral ainsi que leur numéro Dun and
Bradstreet (D-U-N-S) [s’il y a lieu].
2. Pour chacun des GES énumérés au tableau 1 de l’annexe 1,
les renseignements suivants doivent être fournis pour chacune des
installations atteignant le seuil de déclaration spécifié à l’annexe 3
du présent avis :
a) la quantité totale en tonnes métriques des émissions directes
de dioxyde de carbone, dans chacune des catégories de sources
suivantes : émissions de combustion stationnaire de combusti­
ble, émissions liées aux procédés industriels, émissions d’éva­
cuation, émissions de torchage, émissions fugitives, émissions
liées au transport sur le site, émissions des déchets et émissions
des eaux usées. Les émissions de CO2 provenant de la combus­
tion de la biomasse ne doivent pas être incluses dans les caté­
gories de sources susmentionnées, mais doivent être déclarées
séparément;
b) la quantité totale en tonnes métriques des émissions directes
de méthane et d’oxyde nitreux, dans chacune des catégories de
sources suivantes : émissions de combustion stationnaire de
combustible, émissions liées aux procédés industriels, émis­
sions d’évacuation, émissions de torchage, émissions fugitives,
émissions liées au transport sur le site, émissions des déchets et
émissions des eaux usées. Les émissions de CH4 et de N2O
provenant de la combustion de la biomasse doivent être inclu­
ses dans les catégories de sources susmentionnées;
Remarque : Le tableau 2 ci-dessous présente un tableau pour la
déclaration de ces gaz.
Table 2: Table for reporting certain GHGs by source category
Source Categories
Stationary Fuel
Combustion
Gas
Carbon dioxide
(excluding that from
biomass combustion,
which is to be reported
further to subsection (e))
Methane
Nitrous oxide
Total
Industrial
Process
Venting
Flaring
Fugitive
On-site
Transportation
Waste
Wastewater
2478
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Tableau 2 : Tableau pour la déclaration de certains GES par catégorie de sources
Catégories de sources
Combustion
stationnaire de
combustible
Gaz
Procédés
industriels
Évacuation
Torchage
Émissions
fugitives
Transport sur
le site
Déchets
Eaux usées
Dioxyde de carbone, sauf
les émissions provenant
de la combustion de la
biomasse, à déclarer
séparément, à l’alinéa e)
Méthane
Oxyde nitreux
Total
(c) in instances where industrial process emissions are pro­
duced in combination with emissions from fuel combusted for
energy purposes, the person subject to this notice shall report
the emissions according to the purpose of the activity : if the
purpose of the activity is energy production, the emissions shall
be reported as stationary fuel combustion emissions; however,
if the purpose of the activity is an industrial process rather than
energy production, the emissions shall be reported as industrial
process emissions;3
(d) the total quantity in tonnes of direct emissions of sulphur
hexafluoride and each hydrofluorocarbon and perfluorocarbon
listed on Schedule 1, from industrial processes and industrial
product use;
(e) the total quantity in tonnes of CO2 from biomass combus­
tion; and
(f) the method of estimation used to determine the quantities
reported pursuant to paragraphs (a), (b), (d) and (e) chosen
from monitoring or direct measurement, mass balance, emis­
sion factors, or engineering estimates.
3. CO2 emissions from biomass decomposition are not to be
reported.
4. The reported information is to include a Statement of Cer­
tification, signed by an authorized signing officer, indicating that
the information submitted is true, accurate and complete.
5. If the reported information is subject to a request for confi­
dentiality pursuant to section 51 of the Act, the person subject to
this notice shall identify which information is subject to the re­
quest and the reasons for the request in accordance with sec­
tion 52 of the Act.
c) lorsque les émissions liées aux procédés industriels sont pro­
duites conjointement avec les émissions provenant de la com­
bustion de combustibles pour produire de l’énergie, il faut les
déclarer dans la catégorie qui correspond au but principal de
l’activité. Si le but principal de l’activité est de produire de
l’énergie, les émissions doivent être déclarées dans la catégorie
des émissions de combustion stationnaire de combustible; ce­
pendant, si le but principal de l’activité est le procédé industriel
en soi et non la production de l’énergie, alors les émissions
doivent être déclarées dans la catégorie des émissions liées aux
procédés industriels3;
d) la quantité totale en tonnes métriques des émissions directes
d’hexafluorure de soufre, d’hydrofluorocarbures et de perfluo­
rocarbures énumérés à l’annexe 1 qui proviennent des procédés
industriels ainsi que des produits industriels utilisés;
e) la quantité totale, en tonnes, de CO2 provenant de la combus­
tion de la biomasse;
f) la méthode d’estimation ayant servi à déterminer les quan­
tités déclarées conformément aux alinéas (a), (b), (d) et (e) choisie parmi les suivantes : surveillance continue ou mesure directe, bilan massique, coefficients d’émission ou calculs
techniques.
3. Les émissions de CO2 provenant de la décomposition de la
biomasse ne doivent pas être déclarées.
4. L’information à déclarer doit être accompagnée d’une attes­
tation, signée par un cadre autorisé de la société déclarante, indi­
quant que l’information présentée est vraie, exacte et complète.
5. Si l’information déclarée fait l’objet d’une demande de
confidentialité conformément à l’article 51 de la Loi, la personne
visée par le présent avis doit indiquer quelle information fait
l’objet de la demande ainsi que les motifs de cette demande
conformément à l’article 52 de la Loi.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the notice.)
(La présente note ne fait pas partie de l’avis.)
In March of 2004, the Government of Canada initiated a
phased approach to the collection of greenhouse gas emissions
and related information. The program was launched through the
publication of the first Canada Gazette notice in March 2004,
which set out basic reporting requirements. This notice is the
tenth in a series of notices requiring the reporting of greenhouse
gas emissions. This notice is part of Canada’s effort to develop,
En mars 2004, le gouvernement du Canada a mis sur pied une
démarche progressive concernant la déclaration des émissions de
gaz à effet de serre et de l’information connexe. Le programme a
été lancé lors de la publication dans la Gazette du Canada, en
mars 2004, d’un premier avis qui établissait les exigences de base
en matière de déclaration. Le présent avis est le dixième d’une
série qui exige la déclaration des émissions de gaz à effet de serre.
———
———
3
3
This distinction is in accordance with that provided by the Intergovernmental
Panel on Climate Change (IPCC). Source: IPCC 2006, 2006 IPCC Guidelines
for National Greenhouse Gas Inventories, prepared by the National Greenhouse
Gas Inventories Programme, Eggleston H. S., Buendia L., Miwa K., Ngara T.
and Tanabe K. (eds). Published: IGES, Japan, Volumes 2 and 3.
Cette distinction correspond à celle donnée par le Groupe d’experts intergouver­
nemental sur l’évolution du climat (GIEC). Source : GIEC 2006, Lignes direc­
trices 2006 du GIEC pour les inventaires nationaux de gaz à effet de serre,
préparé par le Programme des inventaires nationaux des gaz à effet de serre,
Eggleston, H. S., L. Buendia, K. Miwa, T. Ngara et K. Tanabe (éd.). Publica­
tion : IGES, Japon, volumes 2 et 3.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
through a collaborative process with provinces and territories, a
harmonized reporting system that will meet the information needs
of all levels of government, provide Canadians with reliable and
timely information on GHG emissions and support the develop­
ment of regulations.
2479
An electronic copy of this notice is available at the following
Internet addresses: www.ec.gc.ca/CEPAregistry/notices or www.
ec.gc.ca/ges-ghg.
Il s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le Canada pour
créer, par un processus de collaboration avec les provinces et les
territoires, un système harmonisé de déclaration qui répondra aux
besoins en information de tous les ordres de gouvernement, pré­
sentera aux Canadiens une information fiable et rapide sur les
émissions de GES et appuiera l’élaboration de la réglementation.
Les exigences en matière de déclaration des émissions de gaz à
effet de serre, énoncées dans le présent avis, sont désormais satis­
faites au moyen du système à guichet unique d’Environnement
Canada lancé en mars 2010. Ce système recueille actuellement les
données pour le Programme de déclaration des émissions de gaz à
effet de serre d’Environnement Canada, la déclaration des émis­
sions de GES pour la Colombie-Britannique, l’Alberta et
l’Ontario, l’Inventaire national des rejets de polluants et ses par­
tenaires, ainsi que divers autres programmes partenaires. D’autres
provinces envisagent actuellement l’utilisation du système à gui­
chet unique d’Environnement Canada pour la déclaration des
GES. L’utilisation d’un seul système pour déclarer les émissions
de GES contribue à réduire le fardeau de l’industrie en matière de
déclaration et le coût général pour le gouvernement. Le système
fait en sorte que l’industrie devra soumettre une fois des rensei­
gnements qui s’appliquent à de multiples autorités compétentes,
mais il est élargi afin de s’adapter aux exigences et aux seuils de
déclaration qui sont propres aux autorités compétentes.
La conformité à la Loi canadienne sur la protection de l’envi­
ronnement (1999) [ci-après appelée la « Loi »] est obligatoire en
vertu des paragraphes 272(1) et 272.1(1) de la Loi. Des modifica­
tions au régime d’amendes de la Loi sont entrées en vigueur le
22 juin 2012. Les paragraphes 272(2), (3) et (4), et 272.1(2), (3)
et (4) de la Loi déterminent les peines applicables aux contreve­
nants. Les infractions incluent le défaut de se conformer à toute
obligation découlant de la Loi ainsi que le fait de fournir des ren­
seignements faux ou trompeurs. L’auteur de l’infraction encourt
sur déclaration de culpabilité (soit par procédure sommaire ou
mise en accusation) une amende maximale de 12 millions de
dollars ou un emprisonnement maximal de trois ans, ou les deux.
La version à jour de la Loi, y compris les dernières modifica­
tions, est accessible sur le site Internet du ministère de la Justice à
l’adresse suivante : http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/C-15.31/.
L’application de la Loi est régie selon la Politique d’obser­
vation et d’application de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999) accessible à l’adresse www.ec.gc.
ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=Fr&n=5082BFBE-1.Veuillez com­
muniquer avec la Direction générale de l’application de la loi par
courriel à environmental.enforcement@ec.gc.ca pour signaler une
infraction présumée à la Loi.
Une copie électronique du présent avis est disponible aux
adresses Internet suivantes : www.ec.gc.ca/RegistreLCPE/notices
ou www.ec.gc.ca/ges-ghg.
[44-1-o]
[44-1-o]
Reporting requirements on greenhouse gas emissions outlined
in this notice are now collected via Environment Canada’s Single
Window (EC SW) system that was launched in March 2010. The
EC SW system currently collects data for Environment Canada’s
Greenhouse Gas Emissions Reporting Program, and GHG report­
ing for British Columbia, Alberta, and Ontario, the National Pol­
lutant Release Inventory and its partners and various other partner
programs. The EC SW system is currently being considered for
GHG reporting by other provinces. The use of a single system for
reporting on GHG emissions helps to reduce the reporting burden
on industry, and the overall cost to Government. The system re­
quires industry to submit information that is common to multiple
jurisdictions once, but also accommodates reporting requirements
and thresholds that are jurisdiction specific.
Compliance with the Canadian Environmental Protection Act,
1999 (hereinafter referred to as the “Act”) is mandatory pursuant
to subsections 272(1) and 272.1(1) of the Act. Amendments to the
fine scheme of the Act came into force on June 22, 2012. Subsec­
tions 272(2), (3) and (4) and 272.1(2), (3) and (4) of the Act set
the penalties for persons who commit an offence under the Act.
Offences include the offence of failing to comply with an obliga­
tion arising from the Act and the offence of providing false or
misleading information. Penalties for offences can result, upon
conviction (either summary conviction or indictment) of fines of
not more than $12 million, imprisonment for a term of not more
than three years, or both.
The current text of the Act, including the most recent amend­
ments, is available on Justice Canada’s Web site: laws-lois.
justice.gc.ca/eng/acts/C-15.31/.
The Act is enforced in accordance with the Compliance and
Enforcement Policy for the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 available at www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=
En&n=5082BFBE-1. Suspected violations under the Act can be
reported to the Enforcement Branch by email at environmental.
enforcement@ec.gc.ca.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication after screening assessment of azo disperse dyes
specified on the Domestic Substances List (paragraphs 68(b)
and (c) and subsection 77(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
Publication après évaluation préalable de colorants azoïques
dispersés inscrits sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et c) et
paragraphe 77(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)]
Whereas 72 of the 73 azo disperse dyes identified in the annex
below are substances on the Domestic Substances List identified
Attendu que 72 des 73 colorants azoïques dispersés figurant à
l’annexe du présent avis sont des substances inscrites sur la Liste
2480
Canada Gazette Part I
under subsection 73(1) of the Canadian Environmental Protec­
tion Act, 1999;
Whereas a summary of the draft Screening Assessment con­
ducted on certain azo disperse dyes pursuant to paragraphs 68(b)
and (c) or section 74 of the Act is annexed hereby;
And whereas it is proposed to conclude that azo disperse dyes
meet one or more of the criteria set out in section 64 of the Act,
November 2, 2013
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the En­
vironment and of Health (the ministers) propose to recommend to
His Excellency the Governor in Council that azo disperse dyes be
added to Schedule 1 to the Act;
And notice is furthermore given that the ministers have re­
leased a risk management scope document for the azo disperse
dyes to initiate discussions with stakeholders on the development
of a risk management approach.
intérieure qui satisfont aux critères du paragraphe 73(1) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’un résumé de l’ébauche d’évaluation préalable sur
certains colorants azoïques dispersés réalisée en application des
alinéas 68b) et c) ou de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Attendu qu’il est proposé de conclure que les colorants
azoïques dispersés satisfont à un ou à plusieurs des critères de
l’article 64 de la Loi,
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Envi­
ronnement et de la Santé (les ministres) ont l’intention de recom­
mander à Son Excellence le gouverneur en conseil que les colo­
rants azoïques dispersés soient ajoutés à l’annexe 1 de la Loi.
Avis est de plus donné que les ministres ont publié le cadre de
gestion des risques sur les colorants azoïques dispersés afin
d’amorcer les discussions avec les parties intéressées au sujet de
l’élaboration d’une approche de gestion des risques.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
As specified under subsection 77(5) of the Canadian Environ­
mental Protection Act, 1999, any person may, within 60 days
after publication of this notice, file with the Minister of the En­
vironment written comments on the measure the ministers pro­
pose to take and on the scientific considerations on the basis of
which the measure is proposed. More information regarding
the scientific considerations may be obtained from the Gov­
ernment of Canada’s Chemical Substances Web site (www.
chemicalsubstances.gc.ca). All comments must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be
sent to the Executive Director, Program Development and En­
gagement Division, Gatineau, Quebec K1A 0H3, 819-953-7155
(fax), substances@ec.gc.ca (email).
Comme le précise le paragraphe 77(5) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999), dans les 60 jours suivant
la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut soumet­
tre par écrit, au ministre de l’Environnement, ses commentaires
sur la mesure qui y est énoncée et les considérations scientifi­
ques la justifiant. Des précisions sur les considérations scientifi­
ques peuvent être obtenues à partir du site Web du gouverne­
ment du Canada portant sur les substances chimiques (www.
substanceschimiques.gc.ca). Tous les commentaires doivent
mentionner la Partie I de la Gazette du Canada et la date de
publication du présent avis, et être envoyés au Directeur exécutif,
Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes,
Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819-953-7155 (télécopieur),
substances@ec.gc.ca (courriel).
Conformément à l’article 313 de ladite loi, quiconque fournit des
renseignements en réponse au présent avis peut en même temps
demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
VIRGINIA POTER
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
AMANDA JANE PREECE
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
VIRGINIA POTER
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
AMANDA JANE PREECE
Au nom de la ministre de la Santé
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Draft Screening Assessment
of Certain Azo Disperse Dyes
Résumé de l’ébauche d’évaluation préalable
des colorants azoïques dispersés
Pursuant to section 68 or 74 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Minister of the Environ­
ment and the Minister of Health have conducted a screening
assessment on 73 azo disperse dyes. These substances constitute a
subgroup of the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance
Grouping being assessed as part of the Substance Groupings
Conformément aux articles 68 et 74 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les minis­
tres de l’Environnement et de la Santé ont procédé à une évalua­
tion préalable de 73 colorants azoïques dispersés. Ces substances
constituent un sous-groupe du groupe des substances aromatiques
azoïques et à base de benzidine évaluées en fonction de structures
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2481
The identities of the 73 azo disperse dyes, including those sub­
stances for which previous assessments are being updated, are
presented in the following table.
chimiques et d’applications semblables dans le cadre de l’Initia­
tive des groupes de substances du Plan de gestion des produits
chimiques (PGPC). Ces substances figurent parmi celles qui ont
été désignées comme étant d’intérêt prioritaire pour la prise de
mesures, car elles répondaient aux critères de catégorisation en
vertu du paragraphe 73(1) de la LCPE (1999) et/ou étaient consi­
dérées comme prioritaires pour une évaluation dans le cadre du
PGPC, en raison d’autres préoccupations relatives à la santé
humaine.
Des évaluations visant à déterminer si 24 de ces substances
respectaient un ou plusieurs des critères énoncés à l’article 64 de
la LCPE (1999) ont déjà été menées dans le cadre du Défi du
PGPC. Comme il est indiqué dans l’Avis d’intention concernant
le Groupe de substances azoïques aromatiques et à base de benzi­
dine1, le gouvernement du Canada a reconnu que des évaluations
et des conclusions relatives à certaines des substances du groupe
pouvaient être mises à jour ultérieurement dans le cadre de
l’évaluation du sous-groupe actuel. En particulier, il existe de
nouvelles données importantes qui éclairent l’évaluation écologi­
que du sous-groupe des colorants azoïques dispersés, et les éva­
luations des 24 substances mentionnées ci-dessus ont été
mises à jour dans le cadre de l’évaluation du sous-groupe actuel.
En outre, en s’appuyant sur de nouvelles données importantes sur
la santé humaine, les évaluations de 13 des 24 substances ont été
mises à jour dans le cadre de l’évaluation du sous-groupe.
L’identité des 73 colorants azoïques dispersés, notamment les
substances pour lesquelles des évaluations déjà menées sont
mises à jour, est présentée dans le tableau ci-dessous.
Identity of 73 azo disperse dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping
Identité des 73 colorants azoïques dispersés du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine
Initiative of Canada’s Chemicals Management Plan (CMP) based
on similar chemical structures and application. Substances in this
grouping were identified as priorities for action as they met cat­
egorization criteria under subsection 73(1) of CEPA 1999 and/or
were considered as priority substances under the CMP based on
other human health concerns.
Assessments to determine whether 24 of these substances met
one or more criteria under section 64 of CEPA 1999 were
previously conducted under the Challenge Initiative of the CMP.
As outlined in the Notice of Intent for the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping,1 it was recognized by the
Government of Canada that assessments and conclusions pertain­
ing to some of the substances in the Substance Grouping may be
subsequently updated as part of the current subgroup assessment.
Specifically, significant new information has been identified that
informs the ecological assessment of the Azo Disperse Dyes sub­
group, and assessments for the above-noted 24 substances were
updated in the context of the current subgroup assessment. Addi­
tionally, based on significant new information pertaining to
human health, assessments for 13 of the 24 substances were up­
dated in the context of the subgroup assessment.
Colour Index
name or
acronym
Nom ou
acronyme dans
le Colour Index
CAS RN*
Domestic Substances List name
NE CAS*
Nom dans la Liste intérieure
2537-62-4
N/A
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-6-cyano­
4-nitrophenyl)azo]-5-(diethylamino)phenyl]­
2537-62-4
N-[2-(2-Bromo-6-cyano-4-nitrophénylazo)5-(diéthylamino)phényl]acétamide
n.d.
3618-72-2
Acetamide, N-[5-[bis[2­
(acetyloxy)ethyl]amino]-2-[(2-bromo-4,
6-dinitrophenyl)azo]-4-methoxyphenyl]­
3618-72-2
Diacétate de 2,2′-{[5-acétamido-4(2-bromo-4,6-dinitrophénylazo)-2­
méthoxyphényl]imino}diéthyle
Disperse
Blue 79:1
5261-31-4a
Propanenitrile, 3-[[2-(acetyloxy)ethyl][4-[(2, Disperse
6-dichloro-4-nitrophenyl)azo]
Orange 30
phenyl]amino]­
5261-31-4a
Acétate de 2-{N-(2-cyanoéthyl)-4-[(2,6­
dichloro-4-nitrophényl)azo]anilino}éthyle
Disperse
Orange 30
6232-56-0a
Ethanol, 2-[[4-[(2,6-dichloro-4­
nitrophenyl)azo]phenyl]methylamino]­
Disperse
Orange 5
6232-56-0a
2-[[4-[(2,6-Dichloro-4­
nitrophényl)azo]phényl]méthylamino]
éthanol
Disperse
Orange 5
6250-23-3a
Phenol, 4-[[4-(phenylazo)phenyl]azo]­
Disperse
Yellow 23
6250-23-3a
p-[[p-(Phénylazo)phényl]azo]phénol
Disperse
Yellow 23
6253-10-7a
Phenol, 4-[[4-(phenylazo)-1­
naphthalenyl]azo]­
Disperse
Orange 13
6253-10-7a
p-[[4-(Phénylazo)-1-naphtyl]azo]phénol
Disperse
Orange 13
6300-37-4a
Phenol, 2-methyl-4-[[4­
(phenylazo)phenyl]azo]­
Disperse
Yellow 7
6300-37-4a
4-[[p-(Phénylazo)phényl]azo]-o-crésol
Disperse
Yellow 7
6465-02-7
Carbamic acid, [4-[[4-[(4­
hydroxyphenyl)azo]-2­
methylphenyl]azo]phenyl]-, methyl ester
N/A
6465-02-7
[4-[[4-[(4-Hydroxyphényl)azo]-2­
méthylphényl]azo]phényl]-carbamate
de méthyle
n.d.
6657-00-7
Phenol, 4-[[2-methoxy-5-methyl-4­
(phenylazo) phenyl]azo]­
N/A
6657-00-7
4-[[2-Méthoxy-5-méthyl-4­
(phénylazo)phényl]azo]phénol
n.d.
12239-34-8a
Acetamide, N-[5-[bis[2­
(acetyloxy)ethyl]amino]-2-[(2-bromo-4,
6-dinitrophenyl)azo]-4-ethoxyphenyl]­
Disperse
Blue 79
12239-34-8a
Diacétate de 2,2′-[[5-acétamido-4-(2-bromo­
4,6-dinitrophényl)azo]-2­
éthoxyphényl]imino]diéthyle
Disperse
Blue 79
Disperse
Blue 79:1
———
1
Canada. Department of the Environment, Department of Health. 2010. Canadian
Environmental Protection Act, 1999: Notice of intent to assess and manage the
risks to the health of Canadians and their environment posed by aromatic azo
substances which may break down to certain aromatic amines, substances which
may break down to certain benzidines, and the corresponding aromatic amines
or benzidines. Canada Gazette, Part I, Vol. 144, No. 23. Available from http://
canadagazette.gc.ca/rp-pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis-eng.html#d101.
———
1
Canada. Ministère de l’Environnement, ministère de la Santé. 2010. Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) : Avis d’intention pour
l’évaluation et la gestion des risques pour la santé des Canadiens et leur environ­
nement liés aux substances azoïques aromatiques qui peuvent se transformer
en certaines amines aromatiques, en certaines benzidines et en amines aromati­
ques ou benzidines dérivées. Gazette du Canada, Partie I : vol. 144, no 23.
Accès : http://canadagazette.gc.ca/rp-pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis-fra.
html#d101.
2482
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Identity of 73 azo disperse dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
Colour Index
name or
acronym
Identité des 73 colorants azoïques dispersés du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
Nom ou
acronyme dans
le Colour Index
CAS RN*
Domestic Substances List name
NE CAS*
Nom dans la Liste intérieure
15958-27-7
Propanenitrile, 3-[[4-[(4­
nitrophenyl)azo]phenyl][2­
[[(phenylamino)carbonyl]oxy]ethyl]amino]­
N/A
15958-27-7
Carbanilate de 2-[(2-cyanoéthyl)[p-[(p­
nitrophényl)azo]phényl]amino]éthyle
n.d.
16421-40-2a
Acetamide, N-[5-[[2­
(acetyloxy)ethyl](phenylmethyl)amino]-2­
[(2-chloro-4,6-dinitrophenyl)azo]-4­
methoxyphenyl]-
ANAMb
16421-40-2a
Acétate de 2-[[5-acétamide-4-[(2-chloro-4,
6-dinitrophényl)azo]-2­
méthoxyphényl]benzylamino]éthyle
ANAMb
16421-41-3a
Acetamide, N-[5-[[2­
(acetyloxy)ethyl](phenylmethyl)amino]­
2-[(2,4-dinitrophenyl)azo]-4­
methoxyphenyl]­
N/A
16421-41-3a
Acétate de 2-[[5-acétamido­
4-[(2,4-dinitrophényl)azo]-2­
méthoxyphényl]benzylamino]éthyle
n.d.
16586-42-8a
Propanenitrile, 3-[ethyl[3-methyl-4-[(6-nitro­ NBATPb
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]amino]-
16586-42-8a
3-[Éthyl[3-méthyl-4-[(6-nitrobenzothiazol­
2-yl)azo]phényl]amino]propiononitrile
NBATPb
17464-91-4a
Ethanol, 2,2′-[[4-[(2-bromo-6-chloro-4­
nitrophenyl)azo]-3-chlorophenyl]imino]bis-
Disperse
Brown 1:1
17464-91-4a
2,2′-[[4-[(2-Bromo-6-chloro4-nitrophényl)azo]-3­
chlorophényl]imino]biséthanol
Disperse
Brown 1:1
19745-44-9
Propanenitrile, 3-[4-[(5-nitro-2­
thiazolyl)azo](2-phenylethyl)amino]­
N/A
19745-44-9
3-[4-[(5-Nitrothiazol-2-yl)azo]
(2-phényléthyl)amino]propiononitrile
n.d.
19800-42-1a
Phenol, 4-[[2-methoxy-4-[(4­
nitrophenyl)azo]phenyl]azo]­
Disperse
Orange 29
19800-42-1a
4-[[2-Méthoxy-4­
[(4-nitrophényl)azo]phényl]azo)]phénol
Disperse
Orange 29
21811-64-3a
Phenol, 4,4′-[1,4-phenylenebis(azo)]bis-
Disperse
Yellow 68
21811-64-3a
p,p′-[p-Phénylènebis(azo)]bisphénol
Disperse
Yellow 68
23355-64-8a
Ethanol, 2,2′-[[3-chloro-4-[(2,6-dichloro­
4-nitrophenyl)azo]phenyl]imino]bis-
Disperse
Brown 1
23355-64-8a
2,2′-[[3-Chloro-4-[(2,6-dichloro­
4-nitrophényl)azo]phényl]imino]biséthanol
Disperse
Brown 1
24610-00-2
Benzonitrile, 2-[[4-[(2-cyanoethyl)(2­
phenylethyl)amino]phenyl]azo]-5-nitro-
N/A
24610-00-2
2-[[4-[(2-Cyanoéthyl)(2­
phényléthyl)amino]phényl]azo]­
5-nitrobenzonitrile
n.d.
25150-28-1
Propanenitrile, 3-[[4-[(6,7-dichloro­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]ethylamino]­
N/A
25150-28-1
3-[[4-[(6,7-Dichlorobenzothiazol­
2-yl)azo]phényl]éthylamino]propiononitrile
n.d.
25176-89-0a
Propanenitrile, 3-[[4-[(5,6-dichloro­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]ethylamino]-
DAPEPb
25176-89-0a
3-[[4-[(5,6-Dichlorobenzothiazol­
2-yl)azo]phényl]éthylamino]propiononitrile
DAPEPb
26021-20-5
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-4,6­
dinitrophenyl)azo]-5-[(2-cyanoethyl)
(2-hydroxyethyl)amino]-4-methoxyphenyl]­
Disperse
Blue 94
26021-20-5
N-[2-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]­
5-[(2-cyanoéthyl)(2-hydroxyéthyl)amino]­
4-méthoxyphényl]acétamide
Disperse
Blue 94
26850-12-4a
Propanamide, N-[5-[bis[2­
(acetyloxy)ethyl]amino]-2-[(2-chloro­
4-nitrophenyl)azo]phenyl]­
Disperse
Red 167
26850-12-4a
Acétate de 2-[N-(2-acétoxyéthyl)-4-chloro­
2-nitro-5-[2­
(propionamido)anilino]anilino]éthyle
Disperse
Red 167
27184-69-6
Phenol, 4,4′-[1,4-phenylenebis(azo)]
bis[3-methyl-
N/A
27184-69-6
4,4′-[p-Phénylènebis(azo)]di-m-crésol
n.d.
28824-41-1
Propanenitrile, 3-[[4-[(4,6-dibromo­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]ethylamino]­
N/A
28824-41-1
3-{[p-(4,6-Dibromobenzothiazol-2-ylazo)­
N-éthylanilino]}propiononitrile
n.d.
29765-00-2a
Benzamide, N-[5[bis[2-(acetyloxy)ethyl]amino]­
2-[(4-nitrophenyl)azo]phenyl]-
BANAPb
29765-00-2a
Diacétate de 3-benzamido­
4-[(p-nitrophényl)azo]phényliminodiéthyle
BANAPb
31030-27-0
Benzenamine, 4-[(2-chloro-4­
nitrophenyl)azo]-N-ethyl-N-(2­
phenoxyethyl)­
N/A
31030-27-0
4-[(2-Chloro-4-nitrophényl)azo]-N-éthylN-(2-phénoxyéthyl)aniline
n.d.
33979-43-0
Propanenitrile, 3-[[2-(acetyloxy)ethyl]
[4-[(5,6-dichloro­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]amino]­
N/A
33979-43-0
3-{N-(2-Acétoxyéthyl)-[4-(5,
6-dichlorobenzothiazol­
2-ylazo)aniline}propionitrile
n.d.
41362-82-7
Propanenitrile, 3-[[4-[(5,6-dichloro­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]methylamino]­
N/A
41362-82-7
3-[[4-[(5,6-Dichlorobenzothiazol-2­
yl)azo]phényl]méthylamino]propiononitrile
n.d.
42357-98-2
1H-Benz[de]isoquinoline-1,3(2H)-dione,
6-hydroxy-5-[(2-methoxy-4­
nitrophenyl)azo]-2-methyl-
N/A
42357-98-2
6-Hydroxy-5-[(2-méthoxy-4­
nitrophényl)azo]-2-méthyl-1H­
benzo[de]isoquinoléine-1,3(2H)-dione
n.d.
42358-36-1
1H-Benz[de]isoquinoline-1,3(2H)-dione,
2-ethyl-6-hydroxy-5-[(2-methoxy-4­
nitrophenyl)azo]­
N/A
42358-36-1
2-Éthyl-6-hydroxy-5-[(2-méthoxy­
4-nitrophényl)azo]-1H-benzo[de]
isoquinoléine-1,3(2H)-dione
n.d.
42852-92-6
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-4,6­
dinitrophenyl)azo]-4-methoxy-5­
[(phenylmethyl)-2-propenylamino]phenyl]­
N/A
42852-92-6
N-[2-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]­
n.d.
4-méthoxy-5­
[(phénylméthyl)allylamino]phényl]acétamide
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Identity of 73 azo disperse dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
Colour Index
name or
acronym
2483
Identité des 73 colorants azoïques dispersés du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
Nom ou
acronyme dans
le Colour Index
CAS RN*
Domestic Substances List name
NE CAS*
Nom dans la Liste intérieure
51249-07-1
3-Pyridinecarbonitrile, 1-(2-ethylhexyl)-1,
2-dihydro-6-hydroxy-4-methyl-5-[(2­
nitrophenyl)azo]-2-oxo-
N/A
51249-07-1
1-(2-Éthylhexyl)-1,2-dihydro-6-hydroxy­
4-méthyl-5-(2-nitrophénylazo)-2­
oxonicotinonitrile
n.d.
52697-38-8a
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-4,6­
dinitrophenyl)azo]-5-(diethylamino)phenyl]­
N/A
52697-38-8a
N-[2-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]­
5-(diéthylamino)phényl]acétamide
n.d.
53950-33-7†
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-4,6­
N/A
dinitrophenyl)azo]-5-[(2-cyanoethyl)amino]­
4-methoxyphenyl]­
53950-33-7†
N-[2-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]­
5-[(2-cyanoéthyl)amino]-4­
méthoxyphényl]acétamide
n.d.
55252-53-4
Acetamide, N-[2-[(2-cyano-6-iodo-4­
nitrophenyl)azo]-5-(diethylamino)phenyl]­
N/A
55252-53-4
N-[2-[2-Cyano-6-iodo-4-nitrophénylazo]5-(diéthylamino)phényl]acétamide
n.d.
55281-26-0a
Propanenitrile, 3-[[4-[(2,6-dibromo-4­
nitrophenyl)azo]phenyl]ethylamino]­
Disperse
Orange 61
55281-26-0a
3-[[4-(2,6-Dibromo-4­
nitrophénylazo)phényl]éthylamino]
propiononitrile
Disperse
Orange 61
55290-62-5
Benzenesulfonamide, 4-[(1-butyl-5-cyano-1,
6-dihydro-2-hydroxy-4-methyl-6-oxo-3­
pyridinyl)azo]-N-(2-ethylhexyl)­
N/A
55290-62-5
4-[(1-Butyl-5-cyano-1,6-dihydro-2-hydroxy­ n.d.
4-méthyl-6-oxo-3-pyridyl)azo]-N-(2­
éthylhexyl)benzènesulfonamide
55619-18-6a
Ethanol, 2,2′-[[4-[(2,6-dibromo-4­
N/A
nitrophenyl)azo]phenyl]imino]bis-, diacetate
(ester)
55619-18-6a
Diacétate de 2,2′-[[4-[2,6-dibromo-4­
nitrophénylazo]phényl]imino]diéthyle
n.d.
56532-53-7
Acetamide, N-[2-[(2,6-dicyano-4­
nitrophenyl)azo]-5-(dipropylamino)phenyl]­
N/A
56532-53-7
N-[2-[(2,6-Dicyano-4-nitrophényl)azo]­
5-(dipropylamino)phényl]acétamide
n.d.
58104-55-5
2-Naphthalenesulfonamide, 6-hydroxy-N(2-hydroxyethyl)-N-methyl-5-[[4­
(phenylazo)phenyl]azo]­
N/A
58104-55-5
6-Hydroxy-N-(2-hydroxyéthyl)-N-méthyl5-[[4-(phénylazo)phényl]azo]naphtalène­
2-sulfonamide
n.d.
59709-38-5a
β-Alanine, N-[4-[(2-bromo-6-chloro4-nitrophenyl)azo]phenyl]-N-(3-methoxy­
3-oxopropyl)-, methyl ester
ANMOMb
59709-38-5a
N-[4-[(2-Bromo-6-chloro4-nitrophényl)azo]phényl]-N-(3-méthoxy­
3-oxopropyl)-β-alaninate de méthyle
ANMOMb
61799-13-1
N/A
3-Pyridinecarbonitrile, 5-[(2-cyano-4­
nitrophenyl)azo]-2-[(2-hydroxyethyl)amino]­
4-methyl-6-[[3-(2­
phenoxyethoxy)propyl]amino]­
61799-13-1
5-[(2-Cyano-4-nitrophényl)azo]­
2-[(2-hydroxyéthyl)amino]-4-méthyl­
6-{[3-(2-phénoxyéthoxy)propyl]amino}­
3-pyridinecarbonitrile
n.d.
63133-84-6
1(2H)-Quinolineethanol, 6-[(2-chloro-4,
6-dinitrophenyl)azo]-3,4-dihydro-2,2,4,7­
tetramethyl-
N/A
63133-84-6
6-(2-Chloro-4,6-dinitrophénylazo)-3,
4-dihydro-2,2,4,7-tétraméthyl-2H­
quinoléine-1-éthanol
n.d.
63134-15-6
Acetamide, N-[5-(dipropylamino)2-[[5-(ethylthio)-1,3,4-thiadiazol­
2-yl]azo]phenyl]­
Disperse
Red 338
63134-15-6
N-[5-(Dipropylamino)-2-[[5-(éthylthio)-1,3,
4-thiadiazol-2-yl]azo]phényl]acétamide
Disperse
Red 338
63833-78-3
3-Pyridinecarbonitrile, 5-[(2-cyano-4­
N/A
nitrophenyl)azo]-6-[(2-hydroxyethyl)amino]­
4-methyl-2-[[3-(2­
phenoxyethoxy)propyl]amino]­
63833-78-3
5-[(2-Cyano-4-nitrophényl)azo]­
6-[(2-hydroxyéthyl)amino]-4-méthyl­
2-[[3-(2-phénoxyéthoxy)propyl]
amino]nicotinonitrile
n.d.
65122-05-6
Diazene, [(1,3-dihydro-1,1,3-trimethyl­
2H-inden-2-ylidene)methyl]
(2-methoxyphenyl)­
N/A
65122-05-6
[(1,3-Dihydro-1,1,3-triméthyl-2H-indén­
2-ylidène)méthane]azo(2-méthoxybenzène)
n.d.
66693-26-3
Propanamide, N-[5-[bis[2-(2­
cyanoethoxy)ethyl]amino]-2-[(2-chloro-4,
6-dinitrophenyl)azo]-4-methoxyphenyl]­
Disperse
Blue 125
66693-26-3
N-[5-[Bis[2-(2-cyanoéthoxy)éthyl]amino]­
2-[(2-chloro-4,6-dinitrophényl)azo]-4­
méthoxyphényl]propionamide
Disperse
Blue 125
67905-67-3
Propanenitrile, 3-[butyl[4-[(6-nitro­
2-benzothiazolyl)azo]phenyl]amino]­
N/A
67905-67-3
3-[Butyl[4-[(6-nitro-2­
benzothiazolyl)azo]phényl]amino]
propiononitrile
n.d.
68214-63-1
3-Pyridinecarbonitrile,
N/A
5-[(3,4-dichlorophenyl)azo]-1,2-dihydro­
6-hydroxy-4-methyl-2-oxo-1-(phenylamino)­
68214-63-1
5-[(3,4-Dichlorophényl)azo]-1,2-dihydro­
6-hydroxy-4-méthyl-2-oxo-1­
anilinonicotinonitrile
n.d.
68214-66-4
Carbamic acid, [2-[(2-chloro-4­
nitrophenyl)azo]-5-(diethylamino)phenyl]-,
2-ethoxyethyl ester
N/A
68214-66-4
[2-[(2-Chloro-4-nitrophényl)azo]­
5-(diéthylamino)phényl]carbamate de
2-éthoxyéthyle
n.d.
68516-64-3
Propanenitrile, 3-[[2-(acetyloxy)ethyl]
[4-[(2-chloro-4-nitrophenyl)azo]­
3-methylphenyl]amino]­
N/A
68516-64-3
Acétate de 2-[4-[(2-chloro-4­
nitrophényl)azo]-N-(2-cyanoéthyl)-3­
méthylanilino]éthyle
n.d.
68877-63-4
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-4,
6-dinitrophenyl)azo]-5-[(2-cyanoethyl)­
2-propenylamino]-4-methoxyphenyl]­
N/A
68877-63-4
N-[2-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]­
5-[(2-cyanoéthyl)allylamino]-4­
méthoxyphényl]acétamide
n.d.
2484
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Identity of 73 azo disperse dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
Colour Index
name or
acronym
Identité des 73 colorants azoïques dispersés du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
Nom ou
acronyme dans
le Colour Index
CAS RN*
Domestic Substances List name
NE CAS*
Nom dans la Liste intérieure
68992-01-8
3-Pyridinecarbonitrile, 1-(2-ethylhexyl)-1,
2-dihydro-6-hydroxy-5-[(4-methoxy­
2-nitrophenyl)azo]-4-methyl-2-oxo-
N/A
68992-01-8
n.d.
1-(2-Éthylhexyl)-1,2-dihydro-6-hydroxy5-[(4-méthoxy-2-nitrophényl)azo]-4-méthyl­
2-oxonicotinonitrile
69472-19-1
Propanenitrile, 3-[butyl[4-[(4­
nitrophenyl)azo]phenyl]amino]­
N/A
69472-19-1
3-[Butyl[4-[(4-nitrophényl)azo]phényl]
amino]propiononitrile
n.d.
70210-08-1
2-Naphthalenesulfonamide, N-[2­
(acetyloxy)ethyl]-6-hydroxy-N-methyl­
5-[[4-(phenylazo)phenyl]azo]­
Disperse
Red 151
70210-08-1
N-(2-Acétoxyéthyl)-6-hydroxy-N-méthyl5-[[4-(phénylazo)phényl]azo]naphtalène-2­
sulfonamide
Disperse
Red 151
70660-55-8
1-Naphthalenamine, 4-[(2-bromo-4,
6-dinitrophenyl)azo]-N-(3-methoxypropyl)­
N/A
70660-55-8
4-[(2-Bromo-4,6-dinitrophényl)azo]-N(3-méthoxypropyl)naphtalén-1-amine
n.d.
72828-63-8
Benzonitrile, 2-[[4-[[2­
(acetyloxy)ethyl]butylamino]-2­
methylphenyl]azo]-3-bromo-5-nitro-
N/A
72828-63-8
Acétate de 2-[[4-[(5-bromo-2-cyano-3­
nitrophényl)azo]-3­
méthylphényl]butylamino]éthyle
n.d.
72828-64-9
1,3-Benzenedicarbonitrile, 2-[[4-[[2­
(acetyloxy)ethyl]butylamino]-2­
methylphenyl]azo]-5-nitro-
Disperse
Blue 287
72828-64-9
Acétate de [[4-[(2,6-dicyano­
4-nitrophényl)azo]-3-méthylphényl]
amino]hexyle
Disperse
Blue 287
72927-94-7a
Benzenamine, 4-[(2,6-dichloro-4­
nitrophenyl)azo]-N-(4-nitrophenyl)­
N/A
72927-94-7a
4-[(2,6-Dichloro-4-nitrophényl)azo]­
N-(4-nitrophényl)aniline
n.d.
72968-82-2a
Methanesulfonamide, N-[2-[(2,6-dicyano­
4-methylphenyl)azo]­
5-(dipropylamino)phenyl]-
DADMb
72968-82-2a
N-[2-[(2,6-Dicyano-p-tolyl)azo]­
5-(dipropylamino)phényl]
méthanesulfonamide
DADMb
73003-64-2
2,4,10-Trioxa-7-azaundecan-11-oic acid,
7-[4-[(2,6-dichloro-4-nitrophenyl)azo]-3­
methylphenyl]-3-oxo-, methyl ester
N/A
73003-64-2
7-[4-[(2,6-Dichloro-4-nitrophényl)azo]3-oxo-m-tolyl-2,4,10-trioxa-7-azaundécan­
11-oate de méthyle
n.d.
73398-96-6
3-Pyridinecarbonitrile, 5-[(9,10-dihydro-9,
10-dioxo-1-anthracenyl)azo]-2,6-bis[(2­
methoxyethyl)amino]-4-methyl-
Disperse
Brown 21
73398-96-6
5-[(9,10-Dihydro-9,10-dioxo-1-anthryl)azo]­ Disperse
2,6-bis[(2-méthoxyéthyl)amino]-4­
Brown 21
méthylnicotinonitrile
79542-46-4
Acetamide, N-[4-chloro-2-[2-(2-chloro­
4-nitrophenyl)azo]-5-[(2-hydroxy-3­
phenoxypropyl)amino]phenyl]­
Disperse
Red 349
79542-46-4
N-[4-Chloro-2-[2-(2-chloro-4­
nitrophényl)azo]-5-[(2-hydroxy-3­
phénoxypropyl)amino]phényl]acétamide
83249-47-2
Acetamide, N-[2-[(2-bromo-6-cyano-4­
nitrophenyl)azo]-5-(dipropylamino)phenyl]­
N/A
83249-47-2
N-[2-[(2-Bromo-6-cyano-4-nitrophényl)azo]- n.d.
5-(dipropylamino)phényl]acétamide
83249-49-4
Benzonitrile, 3-bromo-2-[[4-(diethylamino)­
2-methylphenyl]azo]-5-methyl-
N/A
83249-49-4
3-Bromo-2-[[4-(diéthylamino)-o-tolyl]azo]­
5-méthylbenzonitrile
83249-53-0
Methanesulfonamide, N-[2-[(2-bromo6-cyano-4-methylphenyl)azo]-5­
(diethylamino)phenyl]­
N/A
83249-53-0
n.d.
N-[2-[(2-Bromo-6-cyano-p-tolyl)azo]5-(diéthylamino)phényl]méthanesulfonamide
83249-54-1
Methanesulfonamide, N-[2-[(2-bromo6-cyano-4-methylphenyl)azo]-5­
(dipropylamino)phenyl]­
N/A
83249-54-1
N-[2-[(2-Bromo-6-cyano-p-tolyl)azo]5-(dipropylamino)phényl]
méthanesulfonamide
n.d.
90729-40-1
3-Pyridinecarbonitrile, 1-butyl­
5-[[4-(4-chlorobenzoyl)-2-nitrophenyl]azo]­
1,2-dihydro-6-hydroxy-4-methyl-2-oxo-
N/A
90729-40-1
1-Butyl-5-[[4-(4-chlorobenzoyl)­
2-nitrophényl]azo]-1,2-dihydro-6-hydroxy­
4-méthyl-2-oxonicotinonitrile
n.d.
93805-00-6a
Phenol, 4-[[2-methoxy-4-[(2­
methoxyphenyl)azo]-5-methylphenyl]azo]­
N/A
93805-00-6a
p-[[2-Méthoxy-4-[(2-méthoxyphényl)azo]­
5-méthylphényl]azo]phénol
n.d.
106276-78-2a
Benzoic acid, 2,3,4,5-tetrachloro-6-cyano-,
methyl ester, reaction products with
4-[(4-aminophenyl)azo]-3­
methylbenzenamine and sodium methoxide
MATCBb
106276-78-2a
MATCBb
2,3,4,5-Tétrachloro-6-cyanobenzoate de
méthyle, produits de réaction avec la
4-[(p-aminophényl)azo]-3-méthylaniline et le
méthylate de sodium
127126-02-7
Propanenitrile, 3-[[2-(acetyloxy)ethyl][4-[(6, N/A
7-dichloro-2-benzothiazolyl)azo]phenyl]
amino]­
127126-02-7
3-[N-(2-Acétoxyéthyl)-p(6,7-dichlorobenzothiazol-2­
ylazo)anilino]propionitrile
Abbreviation: N/A, not available
* The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
† This substance was not identified under subsection 73(1) of CEPA 1999 but was
included in this assessment as it was considered a priority based on other human
health concerns.
a
Previously concluded as not meeting section 64 of CEPA 1999.
b
The acronym that the substance was previously referred to under the Challenge
initiative.
Disperse
Red 349
n.d.
n.d.
Abréviation : n.d., non disponible
* Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (NE CAS) est la
propriété de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution,
sauf si elle sert à répondre aux besoins législatifs ou si elle est nécessaire pour les
rapports destinés au gouvernement lorsque des renseignements ou des rapports
sont exigés par la loi ou une politique administrative, est interdite sans
l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society.
† Cette substance n’a pas été déterminée en vertu du paragraphe 73(1) de la
LCPE (1999), mais elle a été incluse dans la présente évaluation, car elle a été
désignée comme étant prioritaire, d’après d’autres préoccupations relatives à la
santé humaine.
a
Il a déjà été conclu que cette substance ne satisfait pas aux critères de l’article 64
de la LCPE (1999).
b
L’acronyme a été utilisé précédemment pour la substance dans le cadre du Défi.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2485
Azo disperse dyes are anthropogenically produced and are not
expected to occur naturally in the environment. No manufacture
of any substance above the 100 kg/year reporting threshold has
been reported in response to any recent surveys under section 71
of CEPA 1999. Thirteen substances have been reported as having
an import quantity above the 100 kg/year survey reporting thresh­
old, with total quantities between 10 000 and 100 000 kg/year. No
measured concentrations in the Canadian environment have been
identified for any of these substances since 1987.
Les colorants azoïques dispersés étant d’origine anthropique,
ils ne devraient donc pas être produits de façon naturelle dans
l’environnement. Aucune fabrication de substance en quantité
supérieure au seuil de déclaration de 100 kg/an n’a été déclarée
dans les réponses aux enquêtes menées récemment en application
de l’article 71 de la LCPE (1999). Treize substances ont été dé­
clarées comme ayant été importées en quantité supérieure à ce
seuil de déclaration de 100 kg/an, les quantités totales variant
entre 10 000 et 100 000 kg/an. Aucune concentration mesurée
dans l’environnement au Canada n’a été relevée pour l’une de ces
substances depuis 1987.
Environment
Environnement
Due to similar physical and chemical properties, structural
similarities and the expectation that azo disperse dyes will act in
similar ways in the environment and will exert similar toxicities
to organisms, they are considered in a general manner with re­
spect to their environmental fate and potential to cause ecological
harm; these considerations are not limited to the 73 Chemical
Abstracts Service Registry Numbers (CAS RNs) identified in the
table above. As specified in the Notice of Intent, assessment con­
clusions may also be relevant or apply to other related substances
in the same class.
En raison de leurs propriétés physiques et chimiques sembla­
bles, de leurs similarités structurelles et du fait que les colorants
azoïques dispersés devraient se comporter de façon semblable
dans l’environnement et provoquer des effets toxiques similaires
sur les organismes, ils sont pris en compte de façon générale en ce
qui a trait à leur devenir dans l’environnement et à leur potentiel
d’effets nocifs sur l’environnement; ces considérations ne se limi­
tent cependant pas aux colorants dont les numéros d’enregistre­
ment CAS figurent dans le tableau ci-dessus. Comme il est préci­
sé dans l’avis d’intention, les conclusions de l’évaluation peuvent
également être liées ou s’appliquer à d’autres substances con­
nexes appartenant à la même classe.
D’après les données expérimentales disponibles, les colorants
azoïques dispersés ont une faible solubilité dans l’eau (< 1 mg/L)
et une solubilité modérée à élevée dans le n-octanol (10 à
1 000 mg/L). En outre, ils présentent une pression de vapeur
faible (< 4,53 × 10−7 Pa), une densité supérieure à celle de l’eau
(1,19 × 103 – 1,55 × 103 kg/m3) et un coefficient de partage
octanol-eau modéré à élevé (log Koe de 3,4 à 5,5).
Par ailleurs, des données empiriques indiquent que dans des
conditions aérobies, les colorants azoïques dispersés ne devraient
pas se dégrader rapidement dans l’eau, le sol et les sédiments.
S’ils sont rejetés dans les eaux usées, ces colorants devraient être
emprisonnés dans les filtres à boues ou adsorbés pendant le pro­
cessus de traitement des eaux usées au lieu de rester dans l’eau. Si
elles sont rejetées dans l’eau, un pourcentage accru de ces sub­
stances devrait se retrouver dans les sédiments et subir une dégra­
dation réductrice dans des sédiments anaérobies. La biodisponibi­
lité de ces substances devrait être faible étant donné leur faible
taux de solubilité dans l’eau et leur absorption devrait être lente
en raison de leur grand diamètre transversal. Les résultats des
études expérimentales semblent indiquer qu’il est peu probable
que ces substances s’accumulent dans les organismes pélagiques.
Les colorants azoïques dispersés devraient présenter le même
mode d’action en ce qui concerne l’écotoxicité en raison de leurs
propriétés physiques et chimiques et de leurs composants structu­
rels semblables. Étant donné la rupture potentielle des liaisons
azoïques, des produits de dégradation contenant des groupes fonc­
tionnels amine, aniline ou phénolique découlant de la biotrans­
formation des structures d’origine peuvent être rejetés. On con­
sidère donc que les données sur la toxicité concernant les
organismes vivant dans l’eau, dans les sédiments et dans le sol
s’appliqueraient à tous les colorants azoïques dispersés.
Selon les données disponibles sur l’écotoxicité des colorants
azoïques dispersés, les effets observés sont très variables sur dif­
férents taxons et entre les essais de toxicité aiguë et chronique.
Des essais de toxicité aiguë sur des poissons n’ont démontré
aucun effet proche des limites de solubilité dans l’eau connues;
cependant, des essais disponibles ont montré que les poissons aux
stades précoces et les invertébrés aquatiques étaient sensibles aux
colorants azoïques dispersés. Une concentration estimée sans
Based on the available experimental data, azo disperse dyes
have low solubility in water (<1 mg/L) and moderate to high
solubility in n-octanol (10–1 000 mg/L). They also possess low
vapour pressures (<4.53 × 10−7 Pa), densities higher than that
of water (1.19 × 103 – 1.55 × 103 kg/m3) and moderate to high
octanol-water partition coefficients (log Kow ranging from 3.4
to 5.5).
Empirical data indicate that under aerobic conditions, azo dis­
perse dyes are not expected to degrade rapidly in water, soil and
sediment. If released to wastewater, these dyes are expected to be
either caught by sludge filters or adsorbed during wastewater
treatment, rather than staying in the water compartment. If
released to water, it is anticipated that a greater percentage of
these substances will find their way into sediment and undergo
reductive degradation in anaerobic sediments. The bioavailability
of these substances is expected to be low based on their low solu­
bility in water and slow uptake due to their large cross-sectional
diameters. Results from experimental studies suggest that the
potential for these substances to bioaccumulate in pelagic organ­
isms is low.
Azo disperse dyes are expected to have a common mode of
action with respect to ecotoxicity, based on their physical and
chemical properties and similar structural components. Due to the
potential cleavage of the azo bonds, degradation products can be
released containing the amine, aniline or phenolic functional
groups resulting from biotransformation of the parent structure. It
is thus considered that toxicity information for aquatic, sedimentdwelling and soil-dwelling organisms would apply to all azo dis­
perse dyes.
The available ecotoxicity data for azo disperse dyes indicated
highly variable effects on different taxa and between acute and
chronic tests. Acute toxicity tests on fish demonstrated no effects
near the known water solubility limits; however, available tests
showed that early life stage fish and aquatic invertebrates were
sensitive to azo disperse dyes. A predicted no-effect concentra­
tion (PNEC) in the aquatic environment was calculated to be
0.0025 mg/L, based on the lowest toxicity value from a chronic
2486
Canada Gazette Part I
study on fish (fathead minnow) exposed to Disperse Yellow 7
(CAS RN 6300-37-4).
In preliminary soil toxicity studies on other azo substances, no
effects were found at the concentration of 1 000 mg/kg soil (dry
weight). Applying this value across the substances in this group­
ing, it is expected that azo disperse dyes are not harmful to soildwelling organisms.
To evaluate potential exposures to these substances in the
aquatic environment, predicted environmental concentrations
(PECs) were estimated, based on the available information.
Thirty-eight mills at 21 sites that are likely to use these substances
for textile dyeing have been identified. The wastewater treatment
system effluent flow rate and the receiving river flow rate at each
city were considered to calculate the PEC at each mill. PECs for
19 of 38 mills and 16 cities were found to be above the aquatic
PNEC, indicating that estimated releases of azo disperse dyes to
the environment may pose harm to aquatic organisms in some
areas.
Based on the overall results of the ecological assessment, it is
proposed to conclude that azo disperse dyes are entering or may
enter the environment in a quantity or concentration or under
conditions that have or may have an immediate or long-term
harmful effect on the environment or its biological diversity.
Based on the lines of evidence in the ecological assessment, in­
cluding aerobic persistence, high hazard in the aquatic environ­
ment at low concentrations and PECs exceeding the PNEC, it is
therefore proposed to conclude that azo disperse dyes meet the
criteria set out in paragraph 64(a) of CEPA 1999. This class deci­
sion is not limited to the 73 Chemical Abstracts Service Registry
Numbers (CAS RNs) in this assessment and applies to other re­
lated substances with similar chemical structures and properties.
However, it is proposed to conclude that the 73 azo disperse dyes
do not meet the criteria under paragraph 64(b) of CEPA 1999, as
they are not entering the environment in a quantity or concentra­
tion or under conditions that constitute or may constitute a danger
to the environment on which life depends.
November 2, 2013
effet (CESE) en milieu aquatique a été établie à 0,0025 mg/L en
se fondant sur la valeur de toxicité la plus faible obtenue dans le
cadre d’une étude sur la toxicité chronique chez des poissons (tête­
de-boule) exposés au Disperse Yellow 7 (NE CAS 6300-37-4).
Dans des études préliminaires de toxicité chronique dans le sol
menées à l’aide d’autres substances azoïques, aucun effet n’a été
observé à la concentration de 1 000 mg/kg de sol (poids sec). Si
l’on applique cette valeur aux substances de ce groupe, on cons­
tate que les colorants azoïques dispersés ne devraient pas nuire
aux organismes vivant dans le sol.
Afin d’évaluer l’exposition potentielle à ces substances en mi­
lieu aquatique, les concentrations environnementales estimées
(CEE) ont été calculées en fonction des données disponibles. On a
recensé 38 usines dans 21 sites qui sont susceptibles d’utiliser ces
substances pour la coloration de textiles. Le débit d’effluent du
système de traitement des eaux usées et le débit des eaux réceptri­
ces dans chaque ville ont été pris en compte pour calculer les
CEE de chaque usine. Dans 19 des 38 usines et dans 16 villes, les
CEE étaient supérieures à la CESE en milieu aquatique, ce qui
indiquait que les estimations des rejets de colorants azoïques dis­
persés dans l’environnement pourraient nuire aux organismes
aquatiques dans certaines régions.
D’après les résultats globaux de l’évaluation écologique, il est
proposé de conclure que les colorants azoïques dispersés pénè­
trent ou peuvent pénétrer dans l’environnement dans une quantité
ou à une concentration ou dans des conditions de nature à avoir,
immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environne­
ment ou sur la diversité biologique.
En se fondant sur les éléments d’information de l’évaluation
écologique, notamment la persistance en conditions aérobies, les
risques élevés pour le milieu aquatique à de faibles concentrations
et les CEE dépassant la CESE, il est proposé de conclure que les
colorants azoïques dispersés répondent aux critères définis à
l’alinéa 64a) de la LCPE (1999). Cette décision de classe ne se
limite pas aux 73 substances portant les NE CAS visés par la pré­
sente évaluation, mais elle s’applique à d’autres substances
connexes ayant une structure chimique et des propriétés sembla­
bles. On propose cependant de conclure que les 73 colorants
azoïques dispersés ne répondent pas aux critères énoncés à
l’alinéa 64b) de la LCPE (1999) étant donné qu’ils ne pénètrent
pas dans l’environnement en une quantité, à une concentration ou
dans des conditions de nature à mettre en danger l’environnement
essentiel pour la vie.
Human health
Santé humaine
With respect to human health risk assessment, the current
screening assessment encompasses 62 azo disperse dyes, includ­
ing 13 substances previously assessed for which significant new
information has become available.
Carcinogenicity and genotoxicity are considered critical health
effects of potential concern for aromatic azo and benzidine-based
substances, due to potential azo bond cleavage and the release of
aromatic amines. Therefore, the health effects of the azo disperse
dyes were evaluated by examining their hazard potential (includ­
ing their ability to undergo reductive cleavage and the hazard
potential of the aromatic amines released), together with their
potential for direct and prolonged exposure of the general
population.
En ce qui concerne l’évaluation des risques pour la santé hu­
maine, l’évaluation préalable actuelle vise 62 colorants azoïques
dispersés, y compris 13 substances déjà évaluées et pour lesquel­
les de nouvelles données importantes sont désormais disponibles.
La cancérogénicité et la génotoxicité sont considérées comme
représentant des effets critiques sur la santé potentiellement pré­
occupants en ce qui a trait aux substances azoïques aromatiques et
à base de benzidine, en raison de la rupture potentielle des liai­
sons azoïques et du rejet d’amines aromatiques. Par conséquent,
les effets sur la santé des colorants azoïques dispersés ont été
évalués grâce à un examen de leur potentiel de risque (y compris
leur capacité de subir une rupture réductrice et le potentiel de
risque lié aux amines aromatiques rejetées) et du potentiel
d’exposition directe et prolongée de l’ensemble de la population à
ces substances.
Le potentiel d’exposition directe et prolongée de l’ensemble
de la population a été déterminé pour 11 colorants azoïques
dispersés (Disperse Blue 79:1, Disperse Orange 30, Disperse
Blue 79, ANAM, Disperse Brown 1:1, Disperse Brown 1,
The potential for direct and prolonged general population
exposure was identified for 11 azo disperse dyes (Disperse
Blue 79:1, Disperse Orange 30, Disperse Blue 79, ANAM, Dis­
perse Brown 1:1, Disperse Brown 1, Disperse Red 167, BANAP,
Le 2 novembre 2013
CAS RN 52697-38-8, Disperse Orange 61 and CAS RN 63833­
78-3). For these 11 azo disperse dyes, carcinogenicity was not
identified as a critical health effect. For non-cancer effects, a
critical effect level from a developmental toxicity study in rabbits
administered Disperse Blue 79:1 based on decreased maternal
body weight gain was identified. This critical effect level was
used to characterize risk related to the 11 azo disperse dyes for
which exposure of the general population of Canada is expected.
Margins between upper-bounding estimates of exposure from
direct and prolonged contact to textiles containing these dyes and
the critical effect level were considered to be adequate to address
uncertainties in the health effects and exposure databases.
For the remaining azo disperse dyes, available information did
not identify the potential for direct and prolonged exposure of the
general population of Canada. Therefore, the risk for the general
population of Canada from exposure to these substances is ex­
pected to be low.
On the basis of the available data, it is proposed to conclude
that 62 azo disperse dyes, including 13 substances previously
assessed for which significant new information was available, are
not entering the environment in a quantity or concentration or
under conditions that constitute or may constitute a danger in
Canada to human life or health. It is therefore proposed to con­
clude that 62 azo disperse dyes do not meet the criteria set out in
paragraph 64(c) of CEPA 1999. In addition, there are no updates
to the assessments and conclusions made with respect to para­
graph 64(c) for 11 substances previously considered by the Gov­
ernment of Canada under the Challenge Initiative of the CMP.
Gazette du Canada Partie I
2487
Disperse Red 167, BANAP, NE CAS 52697-38-8, Disperse
Orange 61 et NE CAS 63833-78-3). Pour ces 11 colorants azoï­
ques dispersés, la cancérogénicité n’a pas été déterminée comme
un effet critique sur la santé. En ce qui concerne les effets non
cancérogènes, on a déterminé une concentration associée à un
effet critique dans une étude de la toxicité sur le plan du dévelop­
pement chez le lapin ayant reçu du Disperse Blue 79:1, et ce, en
se fondant sur une baisse du gain de poids corporel des mères.
Cette concentration associée à un effet critique a été utilisée pour
caractériser le risque lié aux 11 colorants azoïques auxquels
l’ensemble de la population canadienne pourrait être exposée. Les
marges entre la tranche supérieure des estimations de l’exposition
liée au contact direct et prolongé avec des textiles contenant ces
colorants et la concentration associée à un effet critique ont été
jugées adéquates pour tenir compte des incertitudes liées aux ba­
ses de données concernant les effets sur la santé et l’exposition.
En ce qui concerne les autres colorants azoïques dispersés, les
données disponibles n’ont pas permis de déterminer de potentiel
d’exposition directe et prolongée pour l’ensemble de la popula­
tion canadienne. Par conséquent, le risque d’exposition à ces
substances pour l’ensemble de la population canadienne devrait
être faible.
D’après les données disponibles, il est proposé de conclure
que 62 colorants azoïques dispersés (y compris 13 substances déjà
évaluées et pour lesquelles de nouvelles données importantes
étaient disponibles) ne pénètrent pas dans l’environnement en une
quantité, à une concentration ou dans des conditions de nature à
constituer un danger au Canada pour la vie ou la santé humaines.
Il est donc proposé de conclure que 62 colorants azoïques disper­
sés ne satisfont pas aux critères énoncés à l’alinéa 64c) de la
LCPE (1999). En outre, aucune mise à jour n’a été apportée aux
évaluations effectuées et aux conclusions formulées relativement
à l’alinéa 64c) pour 11 substances étudiées dans le passé par le
gouvernement du Canada dans le cadre du Défi du PGPC.
Overall proposed conclusion
Conclusion générale proposée
Based on the information available, it is proposed to conclude
that azo disperse dyes meet one or more of the criteria set out in
section 64 of CEPA 1999.
The draft Screening Assessment, as well as the risk man­
agement scope document, for these substances is available on
the Government of Canada’s Chemical Substances Web site
(www.chemicalsubstances.gc.ca).
D’après les renseignements disponibles, il est proposé de
conclure que les colorants azoïques dispersés satisfont à un ou
plusieurs des critères énoncés à l’article 64 de la LCPE (1999).
L’ébauche d’évaluation préalable de ces substances et le cadre
de gestion des risques proposé à leur égard sont accessibles sur le
site Web du gouvernement du Canada portant sur les substances
chimiques à l’adresse www.substanceschimiques.gc.ca.
Considerations for follow-up
Considérations dans le cadre d’un suivi
Six azo disperse dyes are considered to have high human health
hazard potential based on the potential genotoxicity and/or car­
cinogenicity of two aromatic amines, o-anisidine (CAS RN 90­
04-0) and p-aminoazobenzene (CAS RN 60-09-3), that may be
released following azo bond cleavage. o-Anisidine may be re­
leased from CAS RN 93805-00-6 and CAS RN 65122-05-6, and
p-aminoazobenzene may be released from Disperse Yellow 23,
Disperse Yellow 7, CAS RN 58104-55-5 and Disperse Red 151.
Exposure of the general population of Canada is not currently
expected for any of these six substances. However, there may be
concerns if uses resulting in exposure were to increase in Canada,
as these substances are recognized for their high human health
hazard. To ensure consistency across this grouping, options on
how best to monitor changes in the use profile of these sub­
stances, such as the monitoring of international activities or the
surveillance of the Canadian marketplace, will be investigated as
the assessments for all of the substances in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping are completed.
Six colorants azoïques dispersés sont considérés comme pré­
sentant un potentiel de risque élevé pour la santé humaine en
raison des effets génotoxiques et cancérogènes potentiels de
deux amines aromatiques, soit l’o-anisidine (NE CAS 90-04-0) et
le p-aminoazobenzène (NE CAS 60-09-3), qui peuvent être reje­
tées après une rupture des liaisons azoïques. L’o-anisidine peut
être rejetée des substances portant les NE CAS 93805-00-6 et
65122-05-6, tandis que le p-aminoazobenzène peut être rejeté des
substances suivantes : Disperse Yellow 23, Disperse Yellow 7,
NE CAS 58104-55-5 et Disperse Red 151. L’exposition de
l’ensemble de la population du Canada à ces six substances ne
devrait pas avoir lieu à l’heure actuelle. Cependant, il y aurait lieu
de s’inquiéter si les utilisations entraînant une exposition devaient
augmenter au Canada, puisque ces substances sont reconnues
pour le risque élevé qu’elles présentent pour la santé humaine.
Pour assurer l’uniformité au sein de ce groupe, les options sur la
meilleure façon de surveiller les changements apportés au profil
d’utilisation de ces substances, comme la surveillance des
2488
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
activités internationales ou la surveillance du marché canadien,
seront étudiées au fur et à mesure que seront achevées les évalua­
tions du groupe des substances azoïques aromatiques et à base de
benzidine.
[44-1-o]
[44-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication after screening assessment of 22 azo solvent dyes
specified on the Domestic Substances List (paragraphs 68(b)
and (c) and subsection 77(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
Publication après évaluation préalable de 22 colorants avec
solvant azoïques inscrits sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et c)
et paragraphe 77(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)]
Whereas 17 of the 22 azo solvent dyes identified in the annex
below are substances on the Domestic Substances List identified
under subsection 73(1) of the Canadian Environmental Protec­
tion Act, 1999;
Whereas a summary of the draft Screening Assessment con­
ducted on certain azo solvent dyes pursuant to paragraphs 68(b)
and (c) or section 74 of the Act is annexed hereby;
Whereas it is proposed to conclude that 20 of the 22 azo sol­
vent dyes do not meet any of the criteria set out in section 64 of
the Act;
Whereas the Publication of final decision after screening
assessment of a substance — 2-Naphthalenol, 1-[[4­
(phenylazo)phenyl]azo]-(Solvent Red 23), CAS No. 85-86-9 —
specified on the Domestic Substances List (subsection 77(6) of
the Canadian Environmental Protection Act, 1999) was published
in the Canada Gazette, Part I, on September 10, 2011;
Notice therefore is hereby given that the ministers propose to
take no further action on 20 azo solvent dyes at this time.
And notice is also hereby given that the ministers have released
a risk management scope document for Solvent Yellow 77 to
initiate discussions with stakeholders on the development of a risk
management approach.
Attendu que 17 des 22 colorants avec solvant azoïques figurant
à l’annexe du présent avis sont des substances inscrites sur la
Liste intérieure qui satisfont aux critères du paragraphe 73(1) de
la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’un résumé de l’ébauche d’évaluation préalable sur
certains colorants avec solvant azoïques réalisée en application
des alinéas 68b) et c) ou de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Attendu qu’il est proposé de conclure que 20 des 22 colorants
avec solvant azoïques ne satisfont à aucun des critères de l’arti­
cle 64 de la Loi;
Attendu que la Publication de la décision finale après évalua­
tion préalable d’une substance — le 1-(4-(Phénylazo)phénylazo)­
2-naphtol (ci-après appelé Solvent Red 23), numéro de CAS 85­
86-9 — inscrite sur la Liste intérieure [paragraphe 77(6) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)] est
parue dans la Partie I de la Gazette du Canada le 10 septembre
2011;
Attendu que la décision finale indiquant que le Solvent Red 23
satisfait à un ou à plusieurs des critères de l’article 64 de la Loi
demeure inchangée;
Attendu que les ministre de l’Environnement et de la Santé (les
ministres) ont recommandé le 15 octobre 2011 à Son Excellence
le gouverneur en conseil que le Solvent Red 23 soit ajouté à
l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l’environne­
ment (1999);
Attendu qu’il est proposé de conclure que le Solvent Yellow 77
(NE CAS 2832-40-8) satisfait à un ou à plusieurs des critères de
l’article 64 de la Loi,
Avis est par les présentes donné que les ministres ont
l’intention de recommander à Son Excellence le gouverneur en
conseil que le Solvent Yellow 77 soit ajouté à l’annexe 1 de la
Loi.
Avis est de plus donné que les ministres entendent ne rien faire
pour le moment à l’égard de 20 colorants avec solvant azoïques.
Avis est enfin donné que les ministres ont publié le cadre de
gestion des risques pour le Solvent Yellow 77 afin d’amorcer les
discussions avec les parties intéressées au sujet de l’élaboration
d’une approche de gestion des risques.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
As specified under subsection 77(5) of the Canadian Environ­
mental Protection Act, 1999, any person may, within 60 days
after publication of this notice, file with the Minister of the
Environment written comments on the measure the ministers
propose to take and on the scientific considerations on the basis of
which the measure is proposed. More information regarding
Comme le précise le paragraphe 77(5) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999), dans les 60 jours suivant
la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut soumet­
tre par écrit, au ministre de l’Environnement, ses commentaires
sur la mesure qui y est énoncée et les considérations scientifiques
la justifiant. Des précisions sur les considérations scientifiques
Whereas the final decision that Solvent Red 23 meets one or
more of the criteria set out in section 64 of the Act remains
unchanged;
Whereas the Minister of the Environment and the Minister of
Health (the ministers) recommended to His Excellency the Gov­
ernor in Council on October 15, 2011, that Solvent Red 23 be
added to Schedule 1 to the Act;
And whereas it is proposed to conclude that Solvent Yellow 77
(CAS RN 2832-40-8) meets one or more of the criteria set out in
section 64 of the Act,
Notice therefore is hereby given that the ministers intend to
recommend to His Excellency the Governor in Council that
Solvent Yellow 77 be added to Schedule 1 to the Act.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
the scientific considerations may be obtained from the Govern­
ment of Canada’s Chemical Substances Web site (www.
chemicalsubstances.gc.ca). All comments must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be
sent to the Executive Director, Program Development and En­
gagement Division, Gatineau, Quebec K1A 0H3, 819-953-7155
(fax), substances@ec.gc.ca (email).
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
2489
peuvent être obtenues à partir du site Web du gouvernement
du Canada portant sur les substances chimiques (www.
substanceschimiques.gc.ca). Tous les commentaires doivent men­
tionner la Partie I de la Gazette du Canada et la date de publica­
tion du présent avis, et être envoyés au Directeur exécutif,
Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes,
Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819-953-7155 (télécopieur),
substances@ec.gc.ca (courriel).
Conformément à l’article 313 de ladite loi, quiconque fournit des
renseignements en réponse au présent avis peut en même temps
demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
VIRGINIA POTER
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
AMANDA JANE PREECE
Au nom de la ministre de la Santé
VIRGINIA POTER
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
AMANDA JANE PREECE
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Draft Screening Assessment
of Certain Azo Solvent Dyes
Résumé de l’ébauche d’évaluation préalable de
certains colorants avec solvant azoïques
Pursuant to sections 68 or 74 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Ministers of the En­
vironment and of Health have conducted a screening assessment
on 22 azo solvent dyes. These substances constitute a subgroup of
the 358 Aromatic Azo and Benzidine-based Substance Grouping
being assessed as part of the Substance Groupings Initiative of
Canada’s Chemicals Management Plan (CMP). Substances in this
grouping were identified as priorities for action as they met cat­
egorization criteria under subsection 73(1) of CEPA 1999 and/or
were considered as priority substances under the CMP based on
other human health concerns.
Conformément aux articles 68 et 74 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les minis­
tres de l’Environnement et de la Santé ont procédé à une évalua­
tion préalable de 22 colorants avec solvant azoïques. Ces substan­
ces constituent un sous-groupe du groupe des 358 substances
aromatiques azoïques et à base de benzidine évaluées dans le
cadre de l’Initiative des groupes de substances du Plan de gestion
des produits chimiques (PGPC). Ces substances figurent parmi
celles qui ont été désignées comme étant d’intérêt prioritaire pour
la prise de mesures, car elles répondaient aux critères de catégori­
sation en vertu du paragraphe 73(1) de la LCPE (1999) ou étaient
considérées comme prioritaires pour l’évaluation du PGPC, en
raison d’autres préoccupations relatives à la santé humaine.
Des évaluations visant à déterminer si cinq des colorants avec
solvant azoïques (Solvent Red 1, Solvent Red 3, Solvent Red 23,
Solvent Yellow 18 et Solvent Orange 7) respectaient un ou plu­
sieurs des critères énoncés à l’article 64 de la LCPE (1999) ont
déjà été menées dans le cadre du Défi du PGPC. On a conclu
qu’une substance (le Solvent Red 23) répond à au moins un des
critères établis à l’article 64 de la LCPE (1999). Comme il est
indiqué dans l’Avis d’intention concernant le groupe de substan­
ces azoïques aromatiques et à base de benzidine1, le gouverne­
ment du Canada a reconnu que des évaluations et des conclusions
Assessments to determine whether five of the azo solvent dyes
(Solvent Red 1, Solvent Red 3, Solvent Red 23, Solvent Yel­
low 18 and Solvent Orange 7) met one or more criteria under
section 64 of CEPA 1999 were previously conducted under the
Challenge Initiative of the CMP. Among them, one substance
(Solvent Red 23) was concluded to meet one or more criteria as
set out in section 64 of CEPA 1999. As outlined in the Notice of
Intent for the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance
Grouping,1 it was recognized by the Government of Canada that
assessments and conclusions pertaining to some of the substances
———
———
1
1
Canada, Dept. of the Environment, Dept. of Health. 2010. Canadian Environ­
mental Protection Act, 1999: Notice of intent to assess and manage the risks to
the health of Canadians and their environment posed by aromatic azo substances
which may break down to certain aromatic amines, substances which may
break down to certain benzidines, and the corresponding aromatic amines or
benzidines. Canada Gazette, Part I, Vol. 144, No. 23. Available from http://
canadagazette.gc.ca/rp/pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis-eng.html#d101.
Canada. Ministère de l’Environnement, ministère de la Santé. 2010. Loi cana­
dienne sur la protection de l’environnement (1999) : Avis d’intention pour
l’évaluation et la gestion des risques pour la santé des Canadiens et leur environ­
nement liés aux substances azoïques aromatiques qui peuvent se transformer
en certaines amines aromatiques, en certaines benzidines et en amines aromati­
ques ou benzidines dérivées. Gazette du Canada, Partie I : vol. 144, no 23.
Accès : http://canadagazette.gc.ca/rp-pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis-fra.
html#d101.
Canada Gazette Part I
2490
November 2, 2013
in the grouping may be subsequently updated as part of the cur­
rent subgroup assessment. Specifically, significant new informa­
tion has been identified to inform the ecological assessment of the
azo solvent dyes subgroup, and the assessments for the five sub­
stances have been updated accordingly. Similarly, significant new
information pertaining to human health has been identified for
three of the five substances (Solvent Red 1, Solvent Red 3 and
Solvent Yellow 18), and the human health risk assessments for
these three substances have been updated.
The identities of the 22 substances are presented in the follow­
ing table.
Twenty-two azo solvent dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping
a
Colour Index name
or common name
relatives à certaines des substances du groupe pouvaient être mi­
ses à jour ultérieurement dans le cadre de l’évaluation du sous­
groupe actuel. En particulier, il existe de nouvelles données
importantes qui documentent l’évaluation écologique du sous­
groupe des colorants avec solvant azoïques, et les évaluations des
cinq substances ont été mises à jour en conséquence. De la même
façon, de nouvelles données importantes sur la santé humaine
pour trois des cinq substances (Solvent Red 1, Solvent Red 3 et
Solvent Yellow 18) ont été relevées, et les évaluations des risques
pour la santé humaine liées à ces trois substances ont été mises à
jour.
Les 22 substances sont identifiées dans le tableau suivant.
Vingt-deux colorants avec solvant azoïques du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine
a
Nom commun ou
nom dans le Colour
Index
CAS RN
Domestic Substances List name
NE CAS
Nom dans la Liste intérieure
60-09-3b
Benzenamine, 4-(phenylazo)­
Solvent Yellow 1 or
p-Aminoazobenzene
60-09-3b
4-Aminoazobenzène
Solvent Yellow 1 ou
p-aminoazobenzène
60-11-7b
Benzenamine, N,N-dimethyl­
4-(phenylazo)­
Solvent Yellow 2
60-11-7b
4-Diméthylaminoazobenzène
Solvent Yellow 2
85-83-6b
2-Naphthalenol, 1-[[2-methyl­
4-[(2-methylphenyl)azo]phenyl]azo]­
Solvent Red 24
or Sudan IV
85-83-6b
1-(2-Méthyl-4-(2­
méthylphénylazo)phénylazo)-2-naphtol
Solvent Red 24
ou Sudan IV
85-86-9c
2-Naphthalenol,
1-[[4-(phenylazo)phenyl]azo]­
Solvent Red 23 or
Sudan III
85-86-9c
1-[4-(Phénylazo)phénylazo]-2-naphtol
Solvent Red 23 ou
Sudan III
97-56-3b
Benzenamine, 2-methyl­
4-[(2-methylphenyl)azo]­
Solvent Yellow 3
97-56-3b
4-o-Tolylazo-o-toluidine
Solvent Yellow 3
101-75-7
Benzenamine, N-phenyl-4-(phenylazo)­
4-Anilinoazobenzene
101-75-7
N-Phényl-4-(phénylazo)aniline
4-Anilinoazobenzène
103-33-3b
Diazene, diphenyl-
Azobenzene
103-33-3b
Azobenzène
Azobenzène
495-54-5
1,3-Benzenediamine, 4-(phenylazo)­
Solvent Orange 3
495-54-5
4-(Phénylazo)benzène-1,3-diamine
Solvent Orange 3
842-07-9
2-Naphthalenol, 1-(phenylazo)­
Solvent Yellow 14
or Sudan I
842-07-9
1-Phénylazo-2-naphtol
Solvent Yellow 14
ou Sudan I
1229-55-6c
2-Naphthalenol,
1-[(2-methoxyphenyl)azo]­
Solvent Red 1
1229-55-6c
1-[(2-Méthoxyphényl)azo]-2-naphtol
Solvent Red 1
2646-17-5
2-Naphthalenol, 1-[(2-methylphenyl)azo]­
Solvent Orange 2
or Oil Orange SS
2646-17-5
1-(o-Tolylazo)napht-2-ol
Solvent Orange 2
ou Oil Orange SS
2653-64-7
2-Naphthalenol, 1-(1-naphthalenylazo)­
Solvent Red 4
2653-64-7
1-(1-Naphtylazo)napht-2-ol
Solvent Red 4
2832-40-8
Acetamide, N-[4-[(2-hydroxy­
5-methylphenyl)azo]phenyl]­
Solvent Yellow 77
2832-40-8
N-[4-(2-Hydroxy5-tolylazo)phényl]acétamide
Solvent Yellow 77
3118-97-6c
2-Naphthalenol,
1-[(2,4-dimethylphenyl)azo]­
Solvent Orange 7 or
Sudan II
3118-97-6c
1-(2,4-Diméthylphénylazo)napht-2-ol
Solvent Orange 7 ou
Sudan II
5290-62-0
1-Naphthalenol, 4-[(4-nitrophenyl)azo]-
Magneson II
5290-62-0
4-(4-Nitrophénylazo)-1-naphtol
Magneson II
6368-72-5
2-Naphthalenamine, N-ethyl1-[[4-(phenylazo)phenyl]azo]­
Solvent Red 19
6368-72-5
N-Éthyl-1-(4-(phénylazo)phénylazo)­
2-naphtylamine
Solvent Red 19
6407-78-9c
3H-Pyrazol-3-one,
4-[(2,4-dimethylphenyl)azo]­
2,4-dihydro-5-methyl-2-phenyl-
Solvent Yellow 18
6407-78-9c
4-[(2,4-Diméthylphényl)azo]-2,4-dihydro­ Solvent Yellow 18
5-méthyl-2-phényl-3H-pyrazol-3-one
6535-42-8c
1-Naphthalenol, 4-[(4-ethoxyphenyl)azo]­
Solvent Red 3
6535-42-8c
4-[(4-Éthoxyphényl)azo]naphtol
Solvent Red 3
21519-06-2
3H-Pyrazol-3-one, 2,4-dihydro­
2-(3-hydroxyphenyl)-5-methyl­
4-[[4-(phenylazo)phenyl]azo]­
N/A
21519-06-2
2,4-Dihydro-2-(3-hydroxyphényl)­
5-méthyl-4-[[4-(phénylazo)phényl]azo]­
3H-pyrazol-3-one
n.d.
N/A
73507-36-5d Acide 7-benzamido-4-hydroxy-3-[p-(p­
sulfophénylazo)phénylazo]naphtalène­
2-sulfonique, composés avec un
monochlorhydrate de la N,N′-di(phényl,
tolyl et xylyl)guanidine (mixte)
n.d.
73528-78-6
n.d.
73507-36-5d 2-Naphthalenesulfonic acid,
7-(benzoylamino)-4-hydroxy3-[[4-[(4-sulfophenyl)azo]phenyl]azo]-,
compounds with N,N′-bis (mixed Ph
and tolyl and xylyl)guanidine
monohydrochloride73528-78-6
3-Pyridinecarbonitrile,
N/A
5-[[4-[(2,6-dichloro-4-nitrophenyl)azo]2,5-dimethoxyphenyl]azo]­
2,6-bis[(2-methoxyethyl)amino]-4-methyl-
5-[[4-[(2,6-Dichloro-4-nitrophényl)azo]­
2,5-diméthoxyphényl]azo]­
2,6-bis[(2-méthoxyéthyl)amino]­
4-méthylnicotinonitrile
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Twenty-two azo solvent dyes in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
CAS RNa
Domestic Substances List name
85392-21-8
3-Pyridinecarbonitrile, 5-[[2-chloro­
4-(phenylazo)phenyl]azo]­
2,6-bis[(3-methoxypropyl)amino]­
4-methyl-
Vingt-deux colorants avec solvant azoïques du groupe des
substances aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
Colour Index name
or common name
NE CASa
Nom dans la Liste intérieure
N/A
85392-21-8
5-[[2-Chloro-4-(phénylazo)phényl]azo]­
2,6-bis[(3-méthoxypropyl)amino]­
4-méthylnicotinonitrile
Abbreviation: N/A, not available
a
The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
b
This substance was not identified under subsection 73(1) of CEPA 1999 but was
included in this assessment as it was considered as a priority based on other hu­
man health concerns.
c
This substance was previously assessed under the Challenge Initiative of the
CMP and conclusions were drawn about it.
d
This CAS RN is an UVCB (unknown or variable composition, complex reaction
products, or biological materials).
2491
Nom commun ou
nom dans le Colour
Index
n.d.
Abréviation : n.d., non disponible
Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (NE CAS) est la
propriété de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution,
sauf si elle sert à répondre aux besoins législatifs ou si elle est nécessaire pour les
rapports destinés au gouvernement lorsque des renseignements ou des rapports
sont exigés par la loi ou une politique administrative, est interdite sans
l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society.
b
Cette substance n’a pas été déterminée en vertu du paragraphe 73(1) de la
LCPE (1999), mais elle a été incluse dans la présente évaluation, car elle a été
désignée comme étant prioritaire, d’après d’autres préoccupations relatives à la
santé humaine.
c
Cette substance a été évaluée antérieurement dans le cadre du Défi du PGPC, et
des conclusions ont alors été formulées à son sujet.
d
Ce NE CAS est une UVCB (substances de composition inconnue ou variable,
produits de réactions complexes ou matières biologiques).
a
Azo solvent dyes are anthropogenically produced and are not
expected to occur naturally in the environment. Eight of the
22 substances have been found to be in commerce in Canada,
which includes the import of consumer products containing these
substances. Five of these substances have been reported to be
imported into Canada above reporting thresholds. No measured
concentrations in the Canadian environment have been identified
for any of these substances.
Les colorants avec solvant azoïques étant d’origine anthro­
pique, ils ne devraient pas être produits de façon naturelle dans
l’environnement. On a recensé la présence de 8 des 22 substances
dans le commerce au Canada, y compris l’importation de produits
de consommation contenant ces substances. L’importation au
Canada en une quantité supérieure aux seuils de déclaration a été
déclarée pour 5 de ces substances. Aucune concentration mesurée
dans l’environnement au Canada n’a été relevée pour l’une de ces
substances.
Environment
Environnement
Azo solvent dyes are generally hydrophobic substances that are
sparingly soluble in water, with some monoazo substances in this
subgroup having experimental water solubility slightly above
1 mg/L. Given the import and use of five azo solvent dyes in
Canada above reporting thresholds, potential releases to the
aquatic environment and to the terrestrial environment (via mu­
nicipal wastewater sludge) have been estimated. When consider­
ing potential releases to water, sediment, and soil, and the physi­
cal and chemical properties of these substances, it is expected that
the azo solvent dyes may remain in the water column up to their
apparent water solubility limit, and may also ultimately partition
to suspended solids, sediments or soil particles. Available ex­
perimental and modelled data regarding the abiotic and biotic
degradation of the azo solvent dyes indicate that these substances
are persistent in water, sediment and soil. In anaerobic environ­
ments (i.e. anoxic layers of sediments), there is the potential for
these substances to degrade to aromatic amines as a result of
cleavage of the azo bond under anaerobic or reducing conditions.
Les colorants avec solvant azoïques sont généralement des
substances hydrophobes très peu solubles dans l’eau. Certaines
substances monoazoïques de ce sous-groupe présentent une solu­
bilité expérimentale dans l’eau légèrement supérieure à 1 mg/L.
Étant donné que cinq colorants avec solvant azoïques sont impor­
tés et utilisés au Canada en une quantité supérieure aux seuils de
déclaration, les rejets potentiels dans les milieux aquatiques et
terrestres (par l’intermédiaire de l’épandage de boues des eaux
usées municipales) ont été estimés. Lorsqu’on examine les rejets
potentiels dans l’eau, les sédiments et le sol ainsi que les proprié­
tés physiques et chimiques de ces substances, on s’attend à ce que
les colorants avec solvant azoïques demeurent dans la colonne
d’eau, et ce, à des concentrations allant jusqu’à leurs limites de
solubilité dans ce milieu. Ils peuvent également, à terme, se re­
trouver dans les solides en suspension, les sédiments ou les parti­
cules du sol. Selon les données expérimentales et modélisées dis­
ponibles sur la dégradation abiotique et biotique des colorants
avec solvant azoïques, ces substances sont persistantes dans l’eau,
les sédiments et le sol. Dans les milieux anaérobies (c’est-à-dire
les couches de sédiments anoxiques), il est possible que ces sub­
stances se dégradent en amines aromatiques par suite de la rup­
ture des liaisons azoïques en conditions anaérobies ou réductrices.
Il existe peu de données expérimentales; toutefois, l’informa­
tion (notamment les données modélisées) sur les coefficients de
partage octanol-eau et les facteurs de bioconcentration chez les
poissons indique que ces substances ne devraient vraisemblable­
ment pas présenter de potentiel de bioconcentration ou de bioac­
cumulation dans les organismes aquatiques. Ces résultats ont été
corroborés par des données modélisées qui tenaient compte du
métabolisme.
Although there are limited experimental data available, infor­
mation (including modelled data) on the log octanol–water parti­
tion coefficients (Kow) and fish bioconcentration factors (BCFs)
indicates that these substances are not likely to bioconcentrate or
bioaccumulate in aquatic organisms. These results were substan­
tiated with modelled data that considered metabolism.
2492
Canada Gazette Part I
All of the structurally related azo solvent dyes (with the excep­
tion of CAS RN 73507-36-5) are expected to have a common
mode of action with respect to ecotoxicity, based on the reactivity
of the amine, aniline, or phenolic functional groups. It was thus
proposed to conclude that toxicity information for aquatic and
sediment- and soil-dwelling organisms would apply to all of these
21 structurally related substances. Toxicity information for these
substances indicates that they are hazardous to aquatic organisms
at low concentrations. Sediment-dwelling organisms may also be
adversely affected, although the available toxicological data are
preliminary. Toxicity information for CAS RN 73507-36-5 indi­
cates that it would not be expected to be harmful to aquatic organ­
isms at low concentrations.
Aquatic exposure analyses were focused on scenarios repre­
senting potential major environmental releases due to industrial
activities involving azo solvent dyes that may result in high levels
of exposure to aquatic organisms. Predicted environmental con­
centrations (PECs) were calculated for the aquatic environment
for those substances identified in industrial formulation activities.
The PECs were found to exceed the predicted no-effect concen­
tration (PNEC) for water at one site where Solvent Yellow 77 is
used.
Considering all available lines of evidence presented in this
draft screening assessment, there is a risk of harm to organisms
from Solvent Yellow 77 (CAS RN 2832-40-8). It is therefore
proposed to conclude that Solvent Yellow 77 meets the criteria
under paragraph 64(a) of CEPA 1999, as it is entering or may
enter the environment in a quantity or concentration or under
conditions that have or may have an immediate or long-term
harmful effect on the environment or its biological diversity.
However, there is a low risk of harm to the broader integrity of
the environment from Solvent Yellow 77. It is therefore proposed
to conclude that Solvent Yellow 77 does not meet the criteria
under paragraph 64(b) of CEPA 1999, as it is not entering the
environment in a quantity or concentration or under conditions
that constitute or may constitute a danger to the environment on
which life depends.
Considering all available lines of evidence presented in this
draft screening assessment, there is low risk of harm to organisms
and the broader integrity of the environment from the remaining
21 azo solvent dyes. It is therefore proposed to conclude that
these 21 substances in this screening assessment do not meet the
criteria under paragraph 64(a) or (b) of CEPA 1999, as they are
not entering the environment in a quantity or concentration or
under conditions that have or may have an immediate or longterm harmful effect on the environment or its biological diversity
or that constitute or may constitute a danger to the environment
on which life depends.
As part of a separate ongoing screening assessment of azo
disperse dyes also conducted under the Substance Groupings
Initiative, it has been proposed to conclude that azo disperse dyes
meet the criteria under paragraph 64(a) of CEPA 1999. Due to
similarity in chemical structures and properties, some azo solvent
dyes may fall within the scope of the azo disperse dyes class of
substances for which it has been proposed to conclude that they
have the potential to cause ecological harm in Canada.
November 2, 2013
Tous les colorants avec solvant azoïques similaires sur le
plan structural (à l’exception de la substance portant le NE
CAS 73507-36-5) devraient comporter un mode d’action commun
en ce qui concerne l’écotoxicité, selon la réactivité des groupes
fonctionnels amine, aniline ou phénolique. Par conséquent, il a
été proposé de conclure que les données sur la toxicité concernant
les organismes vivant dans l’eau, dans les sédiments et dans le sol
s’appliqueraient à ces 21 substances similaires sur le plan structu­
ral. Les données sur la toxicité relatives à ces substances indi­
quent qu’elles sont dangereuses pour les organismes aquatiques à
des concentrations faibles. Les organismes vivant dans les sédi­
ments peuvent également subir des répercussions négatives, bien
que les données toxicologiques disponibles soient préliminaires.
Les données sur la toxicité pour le NE CAS 73507-36-5 indiquent
que cette substance ne devrait pas nuire aux organismes aquati­
ques à de faibles concentrations.
Les analyses d’exposition en milieu aquatique étaient axées sur
des scénarios représentant des rejets dans l’environnement poten­
tiellement importants liés aux activités industrielles comportant
l’utilisation de colorants avec solvant azoïques et pouvant entraî­
ner des niveaux élevés d’exposition des organismes aquatiques.
Les concentrations environnementales estimées (CEE) ont été
calculées pour le milieu aquatique pour les substances identifiées
dans les activités industrielles de formulation. Les CEE se sont
révélées supérieures à la concentration estimée sans effet pour
l’eau à un site où le Solvent Yellow 77 est utilisé.
Compte tenu de tous les éléments de preuve contenus dans
la présente évaluation préalable, le Solvent Yellow 77 (NE
CAS 2832-40-8) présente un risque d’effets nocifs sur les orga­
nismes. Il est donc proposé de conclure que le Solvent Yellow 77
satisfait aux critères de l’alinéa 64a) de la LCPE (1999), car il
pénètre ou peut pénétrer dans l’environnement en une quantité, à
une concentration ou dans des conditions de nature à avoir, im­
médiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement
ou sur la diversité biologique. Toutefois, le Solvent Red 77 pré­
sente un faible risque d’effets nocifs sur l’intégrité globale de
l’environnement. Il est donc proposé de conclure que le Solvent
Yellow 77 ne satisfait pas aux critères de l’alinéa 64b) de la
LCPE (1999), car il ne pénètre pas dans l’environnement en une
quantité, à une concentration ou dans des conditions de nature à
mettre en danger l’environnement essentiel pour la vie.
Compte tenu de tous les éléments de preuve contenus dans la
présente évaluation préalable, les 21 autres colorants avec solvant
azoïques présentent un faible risque d’effets nocifs sur les orga­
nismes ou sur l’intégrité globale de l’environnement. Il est donc
proposé de conclure que les 21 autres substances présentes dans
cette évaluation préalable ne satisfont pas aux critères des ali­
néas 64a) et b) de la LCPE (1999), car ils ne pénètrent pas dans
l’environnement en une quantité, à une concentration ou dans des
conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long terme, un
effet nocif sur l’environnement ou sur la diversité biologique, ou
à mettre en danger l’environnement essentiel pour la vie.
Dans le cadre d’une évaluation préalable distincte des colorants
azoïques dispersés qui est également menée dans le cadre de
l’Initiative des groupes de substances, il a été proposé de conclure
que les colorants azoïques dispersés répondent aux critères énon­
cés à l’alinéa 64a) de la LCPE (1999). En raison de leurs proprié­
tés et de leurs structures chimiques semblables, certains colorants
avec solvant azoïques peuvent se classer dans la catégorie des
colorants azoïques dispersés pour lesquels il a été proposé de
conclure qu’ils étaient susceptibles d’avoir des effets nocifs sur
l’environnement au Canada.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2493
Human health
Santé humaine
With respect to human health risk assessment, the current
screening assessment encompasses 20 azo solvent dyes, including
three (Solvent Red 1, Solvent Red 3 and Solvent Yellow 18) that
were previously assessed under the Challenge Initiative and about
which conclusions were drawn. These three substances must now
be reassessed, as significant new information relevant to the
effects on human health from exposure to the substances has
become available. The 20 azo solvent dyes were evaluated in
three health subsets: “Azobenzene and Its Derivatives,” “Sudan
Dyes” and “Miscellaneous Substances.” Solvent Orange 7 and
Solvent Red 23, which were also previously assessed under the
Challenge Initiative and conclusions were drawn about them,
were not evaluated in this report, as no significant new informa­
tion was identified. Structurally, Solvent Orange 7 and Solvent
Red 23 belong to the Sudan Dyes health subset. Information on
the two substances is considered only to support the data readacross approach among the Sudan Dyes.
En ce qui concerne l’évaluation des risques pour la santé hu­
maine, l’évaluation préalable actuelle regroupe 20 colorants avec
solvant azoïques. Trois d’entre eux (Solvent Red 1, Solvent Red 3
et Solvent Yellow 18) ont déjà été évalués et ont fait l’objet d’une
conclusion dans le cadre du Défi; ils doivent toutefois être rééva­
lués, car de nouvelles données importantes sur l’effet de l’expo­
sition aux substances sur la santé humaine sont devenues dispo­
nibles. Les 20 colorants avec solvant azoïques ont été évalués
dans le cadre de trois sous-ensembles portant sur la santé :
« l’azobenzène et ses dérivés », « les colorants de type Sudan »
et « diverses substances ». Le Solvent Orange 7 et le Solvent
Red 23, qui ont également déjà été évalués et pour lesquels des
conclusions ont été formulées dans le cadre du Défi, n’ont pas été
évalués dans le présent rapport étant donné qu’aucune nouvelle
donnée n’a été recensée. Sur le plan structurel, le Solvent Or­
ange 7 et le Solvent Red 23 font partie du sous-ensemble « colo­
rants de type Sudan ». Les données sur ces deux substances ne sont
prises en compte que pour appuyer l’application de la méthode par
analogie aux données concernant les « colorants de type Sudan ».
À la lumière des données empiriques recensées, on estime que
la cancérogénicité et la génotoxicité constituent les effets criti­
ques sur la santé associés à l’exposition à l’azobenzène et à ses
dérivés (c’est-à-dire azobenzène, p-aminoazobenzène, Solvent
Yellow 2, Solvent Orange 3, Solvent Yellow 3 et Solvent
Yellow 77). On estime également que l’azobenzène, le
p-aminoazobenzène, le Solvent Yellow 2 et le Solvent Yellow 77
causent des effets hématologiques. Quant aux colorants de type
Sudan (c’est-à-dire Sudan I, Sudan IV, Oil Orange SS et Solvent
Red 1), on considère que ces substances ont un potentiel cancéro­
gène et génotoxique et qu’elles peuvent également entraîner des
effets hématologiques selon les données empiriques recensées et
les résultats de la méthode par analogie. En ce qui concerne le
sous-ensemble des diverses substances (c’est-à-dire Solvent
Red 3, Solvent Red 4, Solvent Red 19, Solvent Yellow 18,
4-anilinoazobenzène, Magneson II et les substances portant les
NE CAS 21519-06-2, 73507-36-5, 73528-78-6 et 85392-21-8),
seules des données empiriques limitées ont été recensées; il est
donc impossible de tirer des conclusions sur leurs effets critiques
sur la santé.
L’exposition de la population générale du Canada aux 20 colo­
rants avec solvant azoïques dans les milieux naturels ne devrait
pas avoir lieu ou est jugée négligeable. On a déterminé que sept
colorants avec solvant (Solvent Orange 3, Solvent Yellow 77,
Solvent Red 1, Solvent Red 3, Solvent Yellow 18, Sudan I et
Sudan IV) étaient présents dans certains produits de consomma­
tion (textiles, cuirs, encre à écrire, produits de papier, cosmétiques
et matériaux d’emballage des aliments) sur le marché canadien.
Les marges entre la tranche supérieure des estimations de l’ex­
position au Solvent Orange 3, au Solvent Yellow 77, au Sudan I,
Solvent Red 1 et au Solvent Red 3 liée à l’utilisation de produits
de consommation contenant ces substances et les concentrations
associées à un effet critique sur la santé ont été jugées adéquates
pour tenir compte des incertitudes relatives aux bases de données
concernant les effets sur la santé et l’exposition. D’après les don­
nées limitées sur le Solvent Yellow 18 et ses analogues structu­
raux, il n’a pas été déterminé que le Solvent Yellow 18 présente
un potentiel de risque élevé; par conséquent, le risque d’expo­
sition à cette substance pour l’ensemble de la population cana­
dienne est jugé faible. En outre, on ne prévoit aucun risque pour
la santé humaine lié à l’exposition au Sudan IV, qui peut être
présent dans les matériaux d’emballage des aliments.
En ce qui concerne les 13 autres colorants avec solvant azoï­
ques, les données disponibles n’ont pas permis de déterminer de
Based on the empirical data identified, the critical health
effects associated with exposure to Azobenzene and Its Deriva­
tives (i.e. Azobenzene, p-Aminoazobenzene, Solvent Yellow 2,
Solvent Orange 3, Solvent Yellow 3 and Solvent Yellow 77) are
considered to be carcinogenicity and genotoxicity. In addition,
Azobenzene, p-Aminoazobenzene, Solvent Yellow 2 and Solvent
Yellow 77 are considered to have haematological effects. For the
Sudan Dyes (i.e. Sudan I, Oil Orange SS, Solvent Red 1 and
Sudan IV), based on the empirical data identified and data readacross, these substances are considered to have carcinogenic and
genotoxic potential as well as potential to cause haematological
effects. For the Miscellaneous Substances (i.e. Solvent Red 3,
Solvent Yellow 18, Solvent Red 19, 4-Anilinoazobenzene,
Solvent Red 4, Magneson II, and CAS RN 21519-06-2, CAS
RN 73507-36-5, CAS RN 73528-78-6 and CAS RN 85392-21-8),
only limited empirical data were identified; hence, their critical
health effects cannot be conclusively determined.
Exposure of the general population in Canada to the 20 azo
solvent dyes from environmental media is either not expected or
considered negligible. Seven solvent dyes (Solvent Orange 3,
Solvent Yellow 77, Sudan I, Solvent Red 1, Sudan IV, Solvent
Red 3 and Solvent Yellow 18) were indicated to be present in
certain consumer products (textiles, leathers, writing ink, paper
products, cosmetics and food packaging material) in the Canadian
marketplace. Margins between the upper-bounding estimates of
exposure to Solvent Orange 3, Solvent Yellow 77, Sudan I, Sol­
vent Red 1 and Solvent Red 3 from use of consumer products
containing these substances and the critical health effect levels
were considered adequate to address uncertainties in the health
effects and exposure databases. Based on limited data for Solvent
Yellow 18 and for its structural analogue, Solvent Yellow 18 was
not identified as having high hazard potential and, accordingly,
risk to the general population of Canada from exposure to Solvent
Yellow 18 is considered low. Additionally, human health risk
from exposure to Sudan IV, which may be present in food pack­
aging material, is not expected.
For the rest of the 13 azo solvent dyes, available information
did not identify potential for exposure for the general population
2494
Canada Gazette Part I
of Canada. Therefore, risk for the general population of Canada
of exposure to these substances is not expected.
On the basis of the available data, it is proposed to conclude
that the 20 azo solvent dyes are not entering the environment in a
quantity or concentration or under conditions that constitute or
may constitute a danger in Canada to human life or health. It is
proposed that the 20 azo solvent dyes do not meet the criteria set
out in paragraph 64(c) of CEPA 1999. Accordingly, there are no
changes to the conclusions previously made on Solvent Red 1,
Solvent Red 3 and Solvent Yellow 18 with respect to the criteria
set out in paragraph 64(c) of CEPA 1999.
November 2, 2013
potentiel d’exposition pour la population générale du Canada. Par
conséquent, il ne devrait pas y avoir de risque d’exposition à ces
substances pour l’ensemble de la population canadienne.
D’après les données disponibles, il est proposé de conclure que
les 20 colorants avec solvant azoïques ne pénètrent pas dans
l’environnement en une quantité, à une concentration ou dans des
conditions de nature à constituer un danger au Canada pour la vie
ou la santé humaines. Ces 20 colorants ne satisferaient pas aux
critères énoncés à l’alinéa 64c) de la LCPE (1999). Par consé­
quent, aucun changement n’est apporté aux conclusions déjà
formulées concernant les substances Solvent Red 1, Solvent
Red 3 et Solvent Yellow 18 en ce qui a trait aux critères énoncés
à l’alinéa 64c) de la LCPE (1999).
Overall proposed conclusion
Conclusion générale proposée
Based on the information available, it is proposed to conclude
that Solvent Yellow 77 (CAS RN 2832-40-8) meets one or more
criteria set out under section 64 of CEPA 1999.
It is also proposed to conclude that the substances listed in the
table below do not meet any of the criteria set out in section 64 of
CEPA 1999.
Compte tenu des données disponibles, il est proposé de
conclure que le Solvent Yellow 77 (NE CAS 2832-40-8) satisfait
à un ou à plusieurs des critères de l’article 64 de la LCPE (1999).
Il est également proposé de conclure que les substances réper­
toriées dans le tableau suivant ne répondent à aucun des critères
énoncés à l’article 64 de la LCPE (1999).
Substances that do not meet criteria set out under
paragraphs 64(a), 64(b) and 64(c) of CEPA 1999
Substances qui ne satisfont pas aux critères précisés aux
alinéas 64a), b) et c) de la LCPE (1999)
CAS RN
Colour Index name or common name
NE CAS
Nom commun ou nom dans le Colour Index
60-09-3
Solvent Yellow 1 or p-Aminoazobenzene
60-09-3
Solvent Yellow 1 ou p-Aminoazobenzène
60-11-7
Solvent Yellow 2
60-11-7
Solvent Yellow 2
85-83-6
Solvent Red 24 or Sudan IV
85-83-6
Solvent Red 24 ou Sudan IV
97-56-3
Solvent Yellow 3
97-56-3
Solvent Yellow 3
101-75-7
4-Anilinoazobenzene
101-75-7
4-Anilinoazobenzène
103-33-3
Azobenzene
103-33-3
Azobenzène
495-54-5
Solvent Orange 3
495-54-5
Solvent Orange 3
842-07-9
Solvent Yellow 14 or Sudan I
842-07-9
Solvent Yellow 14 ou Sudan I
1229-55-6
Solvent Red 1
1229-55-6
Solvent Red 1
2646-17-5
Solvent Orange 2 or Oil Orange SS
2646-17-5
Solvent Orange 2 ou Oil Orange SS
2653-64-7
Solvent Red 4
2653-64-7
Solvent Red 4
3118-97-6
Solvent Orange 7 or Sudan II
3118-97-6
Solvent Orange 7 ou Sudan II
5290-62-0
Magneson II
5290-62-0
Magneson II
6368-72-5
Solvent Red 19
6368-72-5
Solvent Red 19
6407-78-9
Solvent Yellow 18
6407-78-9
Solvent Yellow 18
6535-42-8
Solvent Red 3
6535-42-8
Solvent Red 3
21519-06-2
N/A
21519-06-2
n.d.
73507-36-5
N/A
73507-36-5
n.d.
73528-78-6
N/A
73528-78-6
n.d.
85392-21-8
N/A
85392-21-8
n.d.
Abbreviations: CAS RN, Chemical Abstracts Service Registry Number; N/A, not
available
Abréviations : NE CAS, numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service;
n.d., non disponible
The draft Screening Assessment for the 22 azo solvent dyes,
as well as the risk management scope document for Solvent
Yellow 77, is available on the Government of Canada’s Chem­
ical Substances Web site (www.chemicalsubstances.gc.ca).
L’ébauche d’évaluation préalable des 22 colorants avec solvant
azoïques et le cadre de gestion des risques proposé pour le
Solvent Yellow 77 sont accessibles sur le site Web du gouverne­
ment du Canada portant sur les substances chimiques à l’adresse
www.substanceschimiques.gc.ca.
Considerations for follow-up
Considérations dans le cadre d’un suivi
Although currently no or limited risk to the environment has
been identified for the 21 azo solvent dyes addressed in this as­
sessment (not including CAS RN 73507-36-5), toxicity data for
these substances indicate hazards to aquatic organisms at low
concentrations. Similarly, although there is currently no or limited
Bien qu’à l’heure actuelle on n’ait recensé que des risques limi­
tés, voire aucun risque, pour l’environnement concernant les
21 colorants avec solvant azoïques visés par la présente éva­
luation (à l’exclusion de la substance portant le NE CAS 73507­
36-5), de faibles concentrations de ces colorants présentent des
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2495
risk to the general population of Canada, 5 azo solvent dyes,
p-aminoazobenzene, Solvent Yellow 2, Solvent Yellow 3, Oil
Orange SS and Solvent Red 1, are recognized for their high hu­
man health hazard. There may be concerns for these substances if
uses resulting in exposure were to increase in Canada. To ensure
consistency across this grouping, options on how best to monitor
changes in the use profile of these substances, such as monitoring
of international activities or surveillance of the Canadian market­
place, will be investigated as the assessments for all of the sub­
stances in the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance
Grouping are completed.
dangers pour les organismes aquatiques comme l’indique les
données sur la toxicité relatives à ces substances. De la même
manière, même s’il n’existe actuellement aucun risque ou un ris­
que limité pour la population générale du Canada, 5 colorants
avec solvant azoïques (p-aminoazobenzène, Solvent Yellow 2,
Solvent Yellow 3, Oil Orange SS et Solvent Red 1) sont reconnus
pour leur risque élevé pour la santé humaine. Il y aurait donc lieu
de s’inquiéter concernant ces substances si les utilisations entraî­
nant une exposition devaient augmenter au Canada. Pour assurer
l’uniformité au sein de ce groupe, les options sur la meilleure
façon de surveiller les changements apportés au profil d’utilisa­
tion de ces substances, comme la surveillance des activités inter­
nationales ou la surveillance du marché canadien, seront étudiées
au fur et à mesure que seront achevées les évaluations du groupe
des substances azoïques aromatiques et à base de benzidine.
[44-1-o]
[44-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication after screening assessment of 33 monoazo pigments
specified on the Domestic Substances List (paragraphs 68(b) and
(c) and subsection 77(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
Publication après évaluation préalable de 33 pigments
monoazoïques inscrits sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et c) et
paragraphe 77(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)]
Whereas 25 of the 33 monoazo pigments identified in the
annex below are substances on the Domestic Substances List
identified under subsection 73(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999;
Whereas a summary of the draft Screening Assessment con­
ducted on certain monoazo pigments pursuant to paragraphs 68(b)
and (c) or section 74 of the Act is annexed hereby;
Whereas it is proposed to conclude that 31 of the 33 monoazo
pigments do not meet any of the criteria set out in section 64 of
the Act;
Whereas the Publication of final decision on the screening as­
sessment of a substance — 2-Naphthalenol, 1-[(4-methyl-2­
nitrophenyl)azo]- (Pigment Red 3), CAS No. 2425-85-6 — speci­
fied on the Domestic Substances List (subsection 77(6) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999) appeared in the
Canada Gazette, Part I, on March 7, 2009;
Whereas the final decision that Pigment Red 3 meets one or
more of the criteria set out in section 64 of the Act remains
unchanged;
Whereas Pigment Red 3 was added to Schedule 1 to the Can­
adian Environmental Protection Act, 1999 on February 16, 2011,
by His Excellency the Governor in Council on the recommenda­
tion of the Minister of the Environment and the Minister of
Health (the ministers);
And whereas it is proposed to conclude that Pigment Red 4
(CAS RN 2814-77-9) meets one or more of the criteria set out in
section 64 of the Act,
Notice therefore is hereby given that the ministers intend to
recommend to His Excellency the Governor in Council that Pig­
ment Red 4 be added to Schedule 1 to the Act.
Notice therefore is hereby given that the ministers propose to
take no further action on 31 monoazo pigments at this time.
Attendu que 25 des 33 pigments monoazoïques figurant à
l’annexe du présent avis sont des substances inscrites sur la Liste
intérieure qui satisfont aux critères du paragraphe 73(1) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’un résumé de l’ébauche d’évaluation préalable sur
certains pigments monoazoïques réalisée en application des ali­
néas 68b) et c) ou de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Attendu qu’il est proposé de conclure que 31 des 33 pigments
monoazoïques ne satisfont à aucun des critères de l’article 64 de
la Loi;
Attendu que la Publication de la décision finale après évalua­
tion préalable d’une substance — le 1-(4-Méthyl-2-nitrophénylazo)­
2-naphtol (Pigment Red 3), numéro de CAS 2425-85-6 — inscrite
sur la Liste intérieure [paragraphe 77(6) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999)] est parue dans la Partie I
de la Gazette du Canada le 7 mars 2009;
Attendu que la décision finale indiquant que le Pigment Red 3
satisfait à un ou à plusieurs des critères de l’article 64 de la Loi
demeure inchangée;
Attendu que le Pigment Red 3 a été ajouté à l’annexe 1 de
la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) le
16 février 2011 par Son Excellence le gouverneur en conseil sur
recommandation des ministres de l’Environnement et de la Santé
(les ministres);
Attendu qu’il est proposé de conclure que le Pigment Red 4
(NE CAS 2814-77-9) satisfait à un ou à plusieurs des critères de
l’article 64 de la Loi,
Avis est par les présentes donné que les ministres ont l’inten­
tion de recommander à Son Excellence le gouverneur en conseil
que le Pigment Red 4 soit ajouté à l’annexe 1 de la Loi.
Avis est de plus donné que les ministres entendent ne rien faire
pour le moment à l’égard de 31 pigments monoazoïques.
2496
Canada Gazette Part I
And notice is also hereby given that the ministers have released
a risk management scope document for Pigment Red 4 to initiate
discussions with stakeholders on the development of a risk man­
agement approach.
Public comment period
As specified under subsection 77(5) of the Canadian Environ­
mental Protection Act, 1999, any person may, within 60 days
after publication of this notice, file with the Minister of the En­
vironment written comments on the measure the ministers pro­
pose to take and on the scientific considerations on the basis of
which the measure is proposed. More information regarding the
scientific considerations may be obtained from the Govern­
ment of Canada’s Chemical Substances Web site (www.
chemicalsubstances.gc.ca). All comments must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be
sent to the Executive Director, Program Development and En­
gagement Division, Gatineau, Quebec K1A 0H3, 819-953-7155
(fax), substances@ec.gc.ca (email).
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
VIRGINIA POTER
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
AMANDA JANE PREECE
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
November 2, 2013
Avis est enfin donné que les ministres ont publié le cadre de
gestion des risques pour le Pigment Red 4 afin d’amorcer les dis­
cussions avec les parties intéressées au sujet de l’élaboration
d’une approche de gestion des risques.
Délai pour recevoir les commentaires du public
Comme le précise le paragraphe 77(5) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999), dans les 60 jours suivant
la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut soumet­
tre par écrit, au ministre de l’Environnement, ses commentaires
sur la mesure qui y est énoncée et les considérations scientifiques
la justifiant. Des précisions sur les considérations scientifiques
peuvent être obtenues à partir du site Web du gouvernement
du Canada portant sur les substances chimiques (www.
substanceschimiques.gc.ca). Tous les commentaires doivent men­
tionner la Partie I de la Gazette du Canada et la date de publica­
tion du présent avis, et être envoyés au Directeur exécutif, Divi­
sion de la mobilisation et de l’élaboration de programmes,
Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819-953-7155 (télécopieur),
substances@ec.gc.ca (courriel).
Conformément à l’article 313 de ladite loi, quiconque fournit des
renseignements en réponse au présent avis peut en même temps
demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
Le directeur général
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
VIRGINIA POTER
Au nom de la ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
AMANDA JANE PREECE
Au nom de la ministre de la Santé
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Draft Screening Assessment of
Certain Monoazo Pigments Résumé de l’ébauche d’évaluation préalable de
certains pigments monoazoïques
Pursuant to section 68 or 74 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the ministers of the Environ­
ment and of Health have conducted a screening assessment of
33 monoazo pigments. These substances constitute a subgroup of
the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance Grouping be­
ing assessed as part of the Substance Groupings Initiative of Can­
ada’s Chemicals Management Plan (CMP) based on similar
chemical structures and application. Substances in this Grouping
were identified as priorities for action as they met categorization
criteria under subsection 73(1) of CEPA 1999 and/or were con­
sidered as priority substances under the CMP based on other hu­
man health concerns.
Conformément aux articles 68 et 74 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les minis­
tres de l’Environnement et de la Santé ont procédé à une évalua­
tion préalable de 33 pigments monoazoïques. Ces substances
constituent un sous-groupe du groupe des substances aromatiques
azoïques et à base de benzidine évaluées en fonction de structures
chimiques et d’applications semblables dans le cadre de l’Initia­
tive des groupes de substances du Plan de gestion des produits
chimiques (PGPC). Ces substances figurent parmi celles qui ont
été désignées comme étant d’intérêt prioritaire pour la prise de
mesures, car elles répondaient aux critères de catégorisation en
vertu du paragraphe 73(1) de la LCPE (1999) ou étaient considé­
rées comme prioritaires pour l’évaluation dans le cadre du PGPC,
en raison d’autres préoccupations relatives à la santé humaine.
Des évaluations visant à déterminer si 11 des pigments
monoazoïques (identifiables dans le tableau grâce à la lettre « c »)
respectaient un ou plusieurs des critères énoncés à l’article 64 de
la LCPE (1999) ont déjà été menées dans le cadre du Défi du
Assessments to determine whether 11 of the monoazo pigments
(indicated with the letter “c” in the table) met one or more criteria
under section 64 of CEPA 1999 were previously conducted under
the Challenge Initiative of the CMP. Among them, one substance
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2497
(Pigment Red 3) was concluded to meet one or more of the criter­
ia set out in section 64 of CEPA 1999. As outlined in the Notice
of Intent for the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance
Grouping,1 it was recognized by the Government of Canada that
assessments and conclusions pertaining to some of the substances
in the grouping may be subsequently updated as part of the cur­
rent subgroup assessment. Specifically, significant new informa­
tion pertaining to human health has been identified for 10 of the
11 substances (except Pigment Red 3) and the human health risk
assessments for these 3 substances have been updated. The identi­
ties of the 33 substances are presented in the following table.
PGPC. On a conclu qu’une substance (le Pigment Red 3) répond
à au moins un des critères établis à l’article 64 de la LCPE
(1999). Comme il est indiqué dans l’Avis d’intention concernant
le groupe de substances azoïques aromatiques et à base de benzi­
dine1, le gouvernement du Canada a reconnu que des évaluations
et des conclusions relatives à certaines des substances du groupe
pouvaient être mises à jour ultérieurement dans le cadre de
l’évaluation du sous-groupe actuel. Plus particulièrement, de nou­
velles données importantes sur la santé humaine pour 10 des
11 substances (à l’exception du Pigment Red 3) ont été relevées
et les évaluations des risques pour la santé humaine liées à ces
3 substances ont été mises à jour. Les 33 substances sont identi­
fiées dans le tableau suivant.
Thirty-three monoazo pigments in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping
Trente-trois pigments monoazoïques du groupe des substances
aromatiques azoïques et à base de benzidine
Colour Index
name (Colour
Index
Chemical
number)
acronym
Nom (et
numéro) dans Acronyme
le Colour
de la
Index
substance
CAS RNa
Domestic Substances List name
NE CASa
Nom dans la Liste intérieure
1103-38-4
1-Naphthalenesulfonic acid,
Pigment
PR49:1
2-[(2-hydroxy-1-naphthalenyl)azo]-, Red 49:1
barium salt (2:1)
(C.I. 15630:1)
1103-38-4
Bis{2-[(2-hydroxynaphtyl)azo]
naphtalènesulfonate} de baryum
Pigment
PR49:1
Red 49:1
(C.I. 15630:1)
2425-85-6c
2-Naphthalenol, 1-[(4-methyl­
2-nitrophenyl)azo]­
Pigment
Red 3
(C.I. 12120)
PR3
2425-85-6c
1-(4-Méthyl-2-nitrophénylazo)­
2-naphtol
Pigment
Red 3
(C.I. 12120)
PR3
2512-29-0b
Butanamide, 2-[(4-methyl­
2-nitrophenyl)azo]-3-oxo-N-phenyl-
Pigment
Yellow 1
(C.I. 11680)
PY1
2512-29-0b
2-(4-Méthyl-2-nitrophénylazo)­
3-oxo-N-phénylbutyramide
Pigment
Yellow 1
(C.I. 11680)
PY1
2786-76-7
2-Naphthalenecarboxamide,
4-[[4-(aminocarbonyl)phenyl]azo]­
N-(2-ethoxyphenyl)-3-hydroxy-
Pigment
Red 170
(C.I. 12475)
PR170
2786-76-7
4-{[4-(Aminocarbonyl)phényl]azo}­ Pigment
N-(2-éthoxyphényl)-3­
Red 170
hydroxynaphtalène-2-carboxamide
(C.I. 12475)
PR170
2814-77-9c
2-Naphthalenol, 1-[(2-chloro­
4-nitrophenyl)azo]­
Pigment
Red 4
(C.I. 12085)
PR4
2814-77-9c
1-(2-Chloro-4-nitrophénylazo)napht­ Pigment
2-ol
Red 4
(C.I. 12085)
PR4
3468-63-1c
2-Naphthalenol,
1-[(2,4-dinitrophenyl)azo]­
Pigment
Orange 5
(C.I. 12075)
PO5
3468-63-1c
1-(2,4-dinitrophénylazo)napht-2-ol
Pigment
Orange 5
(C.I. 12075)
PO5
5160-02-1
Benzenesulfonic acid, 5-chloro­
2-[(2-hydroxy-1-naphthalenyl)azo]­
4-methyl-, barium salt (2:1)
Pigment
PR53:1
Red 53:1
(C.I. 15585:1)
5160-02-1
Bis{2-chloro-5-[(2-hydroxy­
1-naphtyl)azo]toluène-4-sulfonate}
de baryum
Pigment
PR53:1
Red 53:1
(C.I. 15585:1)
6372-81-2
Benzoic acid, 2-[(2-hydroxy­
1-naphthalenyl)azo]-,
barium salt (2:1)
Pigment
PR50:1
Red 50:1
(C.I. 15500:1)
6372-81-2
Bis[2-[(2-hydroxy­
1-naphtyl)azo]benzoate] de baryum
Pigment
PR50:1
Red 50:1
(C.I. 15500:1)
6407-74-5c
3H-Pyrazol-3-one,
4-[(2-chlorophenyl)azo]­
2,4-dihydro-5-methyl-2-phenyl-
Pigment
Yellow 60
(C.I. 12705)
PY60
6407-74-5c
4-[(2-Chlorophényl)azo]­
2,4-dihydro-5-méthyl-2-phényl­
3H-pyrazol-3-one
Pigment
Yellow 60
(C.I. 12705)
PY60
6410-09-9c
2-Naphthalenol,
1-[(2-nitrophenyl)azo]­
Pigment
Orange 2
(C.I. 12060)
PO2
6410-09-9c
1-[(2-Nitrophényl)azo]-2-naphtol
Pigment
Orange 2
(C.I. 12060)
PO2
6410-13-5c
2-Naphthalenol, 1-[(4-chloro­
2-nitrophenyl)azo]­
Pigment
Red 6
(C.I. 12090)
PR6
6410-13-5c
1-[(4-Chloro-2-nitrophényl)azo]­
2-naphtol
Pigment
Red 6
(C.I. 12090)
PR6
6410-41-9c
2-Naphthalenecarboxamide,
N-(5-chloro-2,4-dimethoxyphenyl)­
4-[[5-[(diethylamino)sulfonyl]­
2-methoxyphenyl]azo]-3-hydroxy-
Pigment
Red 5
(C.I. 12490)
PR5
6410-41-9c
N-(5-Chloro-2,4-diméthoxyphényl)­
4-[[5-[(diéthylamino)sulfonyl]-2
méthoxyphényl]azo]-3
hydroxynaphtalène-2-carboxamide
Pigment
Red 5
(C.I. 12490)
PR5
6417-83-0b
2-Naphthalenecarboxylic acid,
3-hydroxy-4-[(1-sulfo­
2-naphthalenyl)azo]-,
calcium salt (1:1)
Pigment
PR63:1
Red 63:1
(C.I. 15880:1)
6417-83-0b
3-Hydroxy-4-[(1-sulfonato­
2-naphtyl)azo]-2-naphtoate de
calcium
Pigment
PR63:1
Red 63:1
(C.I. 15880:1)
———
———
1
1
Canada. Department of the Environment, Department of Health. 2010. Canadian
Environmental Protection Act, 1999: Notice of intent to assess and manage the
risks to the health of Canadians and their environment posed by aromatic azo
substances which may break down to certain aromatic amines, substances which
may break down to certain benzidines, and the corresponding aromatic amines or
benzidines. Canada Gazette, Part I, Vol. 144, No. 23. Available from http://
canadagazette.gc.ca/rp-pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis-eng.html#d101.
Canada. Ministère de l’Environnement, ministère de la Santé. 2010. Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) : Avis d’intention pour
l’évaluation et la gestion des risques pour la santé des Canadiens et leur envi­
ronnement liés aux substances azoïques aromatiques qui peuvent se transformer
en certaines amines aromatiques, en certaines benzidines et en amines aro­
matiques ou benzidines dérivées. Gazette du Canada, Partie I, vol. 144, no 23.
Accès : http://canadagazette.gc.ca/rp-pr/p1/2010/2010-06-05/html/notice-avis­
fra.html#d101.
2498
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Thirty-three monoazo pigments in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
Trente-trois pigments monoazoïques du groupe des substances
aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
CAS RNa
Domestic Substances List name
Colour Index
name (Colour
Index
Chemical
number)
acronym
Nom (et
numéro) dans Acronyme
le Colour
de la
Index
substance
NE CASa
Nom dans la Liste intérieure
6486-23-3b
Butanamide, 2-[(4-chloro2-nitrophenyl)azo]-N(2-chlorophenyl)-3-oxo-
Pigment
Yellow 3
(C.I. 11710)
PY3
6486-23-3b
2-[(4-Chloro-2-nitrophényl)azo]-N­
(2-chlorophényl)-3-oxobutyramide
Pigment
Yellow 3
(C.I. 11710)
PY3
6535-46-2b
2-Naphthalenecarboxamide,
3-hydroxy-N-(2-methylphenyl)­
4-[(2,4,5-trichlorophenyl)azo]­
Pigment
Red 112
(C.I. 12370)
PR112
6535-46-2b
3-Hydroxy-N-(o-tolyl)-4-[(2,4,5­
trichlorophényl)azo]naphtalène­
2-carboxamide
Pigment
Red 112
(C.I. 12370)
PR112
7023-61-2b
2-Naphthalenecarboxylic acid,
4-[(5-chloro-4-methyl-2­
sulfophenyl)azo]-3-hydroxy-,
calcium salt (1:1)
Pigment
PR48:2
Red 48:2
(C.I. 15865:2)
7023-61-2b
4-[(5-Chloro-4-méthyl­
2-sulfonatophényl)azo]-3-hydroxy­
2-naphtoate de calcium
Pigment
PR48:2
Red 48:2
(C.I. 15865:2)
12236-62-3b Butanamide, 2-[(4-chloro­
Pigment
2-nitrophenyl)azo]-N-(2,3-dihydro­ Orange 36
2-oxo-1H-benzimidazol-5-yl)-3-oxo- (C.I. 11780)
PO36
12236-62-3b 2-[(4-Chloro-2-nitrophényl)azo]-N­ Pigment
(2,3-dihydro-2-oxo-1H­
Orange 36
benzimidazol-5-yl)-3-oxobutyramide (C.I. 11780)
PO36
12236-64-5c
2-Naphthalenecarboxamide,
N-[4-(acetylamino)phenyl]­
4-[[5-(aminocarbonyl)­
2-chlorophenyl]azo]-3-hydroxy-
Pigment
Orange 38
(C.I. 12367)
PO38
12236-64-5c
Pigment
N-[4-(Acétylamino)phényl]­
Orange 38
4-[[5-(aminocarbonyl)-2­
(C.I. 12367)
chlorophényl]azo]­
3-hydroxynaphtalène-2-carboxamide
PO38
12238-31-2
Pigment Red 52:2
Pigment
PR52:2
Red 52:2
(C.I. 15860:2)
12238-31-2
Pigment Red 52:2
13515-40-7b Butanamide, 2-[(4-chloro­
2-nitrophenyl)azo]­
N-(2-methoxyphenyl)-3-oxo-
Pigment
Yellow 73
(C.I. 11738)
PY73
13515-40-7b 2-[(4-Chloro-2-nitrophényl)azo]-N­ Pigment
(2-méthoxyphényl)-3-oxobutyramide Yellow 73
(C.I. 11738)
PY73
13824-00-5
2-Naphthalenecarboxamide,
3-hydroxy-N-(4-methoxyphenyl)­
4-[(4-methylphenyl)azo]­
Not available
NAPMPA
13824-00-5
N-(p-Anisyl)-3-hydroxy-N-4­
[(4-méthylphényl)azo]naphtalène­
2-carboxamide
Non
disponible
NAPMPA
16403-84-2
2-Naphthalenecarboxamide,
4-[[5-(aminocarbonyl)­
2-methylphenyl]azo]­
3-hydroxy-N-phenyl-
Pigment
Red 268
(C.I. 12316)
PR268
16403-84-2
4-[(5-Carbamoyl-o-tolyl)azo]­
3-hydroxynapht-2-anilide
Pigment
Red 268
(C.I. 12316)
PR268
Pigment
PR52:2
Red 52:2
(C.I. 15860:2)
17852-99-2b 2-Naphthalenecarboxylic acid,
4-[(4-chloro-5-methyl­
2-sulfophenyl)azo]-3-hydroxy-,
calcium salt (1:1)
Pigment
PR52:1
Red 52:1
(C.I. 15860:1)
17852-99-2b 4-[(4-Chloro-5-méthyl­
2-sulfonatophényl)azo]-3-hydroxy­
2-naphtoate de calcium
Pigment
PR52:1
Red 52:1
(C.I. 15860:1)
17947-32-9
2-Naphthalenecarboxamide,
3-hydroxy-N-(4-methoxyphenyl)­
4-(phenylazo)­
Not available
NAPPA
17947-32-9
N-(p-Anisyl)-3-hydroxy4-(phénylazo)naphtalène­
2-carboxamide
Non
disponible
36968-27-1
2-Naphthalenecarboxamide,
4-[[4-(aminocarbonyl)phenyl]azo]­
3-hydroxy-N-(2-methoxyphenyl)­
Pigment
Red 266
(C.I. 12474)
PR266
36968-27-1
4-{[4-(Aminocarbonyl)phényl]azo}­ Pigment
Red 266
3-hydroxy-N(C.I. 12474)
(2-méthoxyphényl)naphtalène­
2-carboxamide
PR266
43035-18-3c
Benzenesulfonic acid,
4-[[3-[[2-hydroxy-3-[[(4­
methoxyphenyl)amino]carbonyl]­
1-naphthalenyl]azo]­
4-methylbenzoyl]amino]-,
calcium salt (2:1)
Pigment
Red 247
(C.I. 15915)
PR247
43035-18-3c
Bis[4-[[3-[[2-hydroxy-3-[[(4­
méthoxyphényl)amino]carbonyl]­
1-naphtyl]azo]-4­
méthylbenzoyl]amino]
benzènesulfonate] de calcium
Pigment
Red 247
(C.I. 15915)
PR247
49744-28-7
2-Naphthalenol, 1-[(4-methoxy­
2-nitrophenyl)azo]­
Not available
NONPA
49744-28-7
1-(4-Méthoxy­
2-nitrophénylazo)napht-2-ol
Non
disponible
NONPA
59487-23-9c
2-Naphthalenecarboxamide,
4-[[5-[[[4­
(aminocarbonyl)phenyl]amino]
carbonyl]-2-methoxyphenyl]azo]­
N-(5-chloro-2,4-dimethoxyphenyl)­
3-hydroxy-
Pigment
Red 187
(C.I. 12486)
PR187
59487-23-9c
4-[[5-[[[4­
Pigment
(Aminocarbonyl)phényl]amino]
Red 187
carbonyl]-2-méthoxyphényl]azo]­
(C.I. 12486)
N-(5-chloro-2,4-diméthoxyphényl)­
3-hydroxynaphtalène-2-carboxamide
71832-83-2
2-Naphthalenecarboxylic acid,
4-[(5-chloro-4-methyl-2­
sulfophenyl)azo]-3-hydroxy-,
magnesium salt (1:1)
Pigment
PR 48:5
Red 48:5
(C.I. 15865:5)
71832-83-2
4-[(5-Chloro-4-méthyl­
2-sulfonatophényl)azo]-3-hydroxy­
2-naphtoate de magnésium
Pigment
PR 48:5
Red 48:5
(C.I. 15865:5)
74336-60-0c
9,10-Anthracenedione, 1-[(5,7­
dichloro-1,9-dihydro-2-methyl­
9-oxopyrazolo[5,1-b]quinazolin­
3-yl)azo]­
Pigment
Red 251
(C.I. 12925)
74336-60-0c
1-[(5,7-dichloro-1,9-dihydro-2­
méthyl-9-oxopyrazolo[5,1-b]
quinazolin-3-yl)azo]anthraquinone
Pigment
Red 251
(C.I. 12925)
PR251
NAPPA
PR187
PR251
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Thirty-three monoazo pigments in the Aromatic Azo and
Benzidine-based Substance Grouping — Continued
Colour Index
name (Colour
Index
Chemical
number)
acronym
2499
Trente-trois pigments monoazoïques du groupe des substances
aromatiques azoïques et à base de benzidine (suite)
Nom (et
numéro) dans Acronyme
le Colour
de la
Index
substance
CAS RNa
Domestic Substances List name
NE CASa
Nom dans la Liste intérieure
83249-60-9
1-Naphthalenesulfonic acid,
2-[(2-hydroxy-6-sulfo1-naphthalenyl)azo]-,
calcium salt (1:1)
Not available
NSNAC
83249-60-9
2-[(2-Hydroxy-6-sulfonato­
1-naphtyl)azo]naphtalènesulfonate
de calcium
Non
disponible
NSNAC
85005-63-6
2-Naphthalenecarboxamide,
4-[(2,4-dinitrophenyl)azo]­
3-hydroxy-N-phenyl-
Not available
NANPAP
85005-63-6
4-[(2,4-Dinitrophényl)azo]­
3-hydroxy-N-phénylnaphtalène­
2-carboxamide
Non
disponible
NANPAP
94199-57-2
2-Naphthalenecarboxamide,
N-(2-ethoxyphenyl)-3-hydroxy­
4-[(2-nitrophenyl)azo]­
Not available
NAPNPA
94199-57-2
N-(2-Éthoxyphényl)-3-hydroxy­
4-[(2-nitrophényl)azo]naphtalène­
2-carboxamide
Non
disponible
NAPNPA
a
b
c
The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the Government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
This substance was not identified under subsection 73(1) of CEPA 1999 but was
included in this assessment as it was considered a priority based on other human
health concerns.
This substance was previously assessed under the Challenge Initiative of the
CMP, and conclusions were drawn about it.
a
b
c
Le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service (NE CAS) est la
propriété de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution,
sauf si elle sert à répondre aux besoins législatifs ou si elle est nécessaire pour les
rapports destinés au gouvernement lorsque des renseignements ou des rapports
sont exigés par la loi ou une politique administrative, est interdite sans l’auto­
risation écrite préalable de l’American Chemical Society.
Cette substance n’a pas été déterminée en vertu du paragraphe 73(1) de la
LCPE (1999), mais elle a été incluse dans la présente évaluation, car elle a été
désignée comme étant prioritaire, d’après d’autres préoccupations relatives à la
santé humaine.
Cette substance a été évaluée antérieurement dans le cadre du Défi du PGPC, et
des conclusions ont alors été formulées à son sujet.
Monoazo pigments are anthropogenically produced, and are
not expected to be naturally occurring in the environment.
Twenty-two of the thirty-three substances have been found to be
in commerce in Canada, through either manufacturing of the sub­
stances or industrial activities requiring import of the substances
above the reporting threshold of 100 kg/year. Some of the sub­
stances are also present in consumer products. No measured con­
centrations in the Canadian environment have been identified for
any of these substances.
Les pigments monoazoïques, étant d’origine anthropique, ne
devraient pas être produits de façon naturelle dans l’environne­
ment. On estime que 22 des 33 substances étaient commerciali­
sées au Canada, soit dans la fabrication de substances ou dans des
activités industrielles exigeant l’importation de ces substances en
une quantité supérieure au seuil de déclaration de 100 kg par année. Certaines de ces substances sont également présentes dans
des produits de consommation. Aucune concentration mesurée
dans l’environnement au Canada n’a été relevée pour l’une de ces
substances.
Environment
Environnement
Monoazo pigments exist principally as particles in the sub- or
low-micron range, and the pigment powder is typically composed
of primary particles (i.e. the crystal lattice of a pigment), aggre­
gates, and agglomerates. These 33 monoazo pigments have very
low solubility in water (sub- to low-microgram per litre) and low
solubility in octanol (below 20 mg/L); because of this, it is pro­
posed that a quotient logarithm of the molar solute concentrations
in octanol and water would reasonably represent the octanol–
water partition coefficient for these pigments. Physical-chemical
properties and the particulate nature of these substances suggest
that soil and sediments are expected to be the two major environ­
mental media of concern for monoazo pigments.
Les pigments monoazoïques se présentent principalement sous
forme de particules à l’échelle submicrométrique ou micrométri­
que faible, et la poudre pigmentaire est habituellement composée
de particules primaires (c’est-à-dire le réseau cristallin d’un pig­
ment), d’agrégats et d’agglomérats. La solubilité de ces 33 pig­
ments monoazoïques est très faible dans l’eau (de l’ordre de quel­
ques microgrammes ou du nanogramme ou moins par litre) et
faible dans l’octanol (moins de 20 mg/L). De ce fait, un loga­
rithme du quotient des concentrations molaires d’un soluté dans
l’octanol et dans l’eau représenterait raisonnablement le loga­
rithme du coefficient de partage octanol-eau de ces pigments. Les
propriétés physico-chimiques et la nature particulaire de ces sub­
stances laissent entendre que le sol et les sédiments devraient
être les deux principaux milieux naturels où les pigments
monoazoïques peuvent être préoccupants.
Par ailleurs, des données expérimentales indiquent que dans
des conditions aérobies, les pigments monoazoïques devraient
être persistants dans l’eau, le sol et les sédiments. La biodisponi­
bilité de ces pigments devrait être faible étant donné leur nature
particulaire et leur faible taux de solubilité dans l’eau. Ainsi, le
potentiel de bioaccumulation dans les organismes pélagiques
devrait être faible, ce qui confirme les résultats d’études sur la
bioconcentration.
Étant donné la biodisponibilité limitée des pigments mono­
azoïques, aucun effet n’a été observé à la concentration de
1 000 mg/kg de sol (poids sec) dans les études de toxicité chroni­
que dans le sol. « Aucun effet à la concentration de saturation »
Experimental data indicate that under aerobic conditions,
monoazo pigments are expected to be persistent in water, soil,
and sediments. Bioavailability of monoazo pigments is expected
to be low based on particulate character of these substances and
low solubility in water. As a result, a potential to bioaccumulate
in pelagic organisms is expected to be low, which is confirmed by
the results of bioconcentration studies.
Due to limited bioavailability of monoazo pigments, in chronic
soil toxicity studies, no effects were found at the concentration of
1 000 mg/kg soil (dry weight). These pigments also showed “no
effect at saturation” in acute and chronic aquatic ecotoxicological
2500
Canada Gazette Part I
studies where solvents were not used. The results of these studies
allowed for making a proposed conclusion that monoazo pig­
ments are not expected to be harmful to aquatic and soil-dwelling
organisms at low (environmentally relevant) concentrations.
November 2, 2013
Based on the overall results of ecological assessment, it is pro­
posed to conclude that none of the 33 monoazo pigments consid­
ered in this assessment are entering the environment in a quantity
or concentration or under conditions that have or may have an
immediate or long-term harmful effect on the environment or its
biological diversity or that constitute or may constitute a danger
to the environment on which life depends. It is therefore proposed
to conclude that all 33 monoazo pigments do not meet the criteria
under paragraph 64(a) or (b) of CEPA 1999.
n’a été mis en évidence avec ces pigments dans les études
d’écotoxicologie aiguë et chronique en milieu aquatique au cours
desquelles aucun solvant n’a été utilisé. Les résultats de ces
études ont permis de formuler une conclusion proposée selon
laquelle les pigments monoazoïques ne devraient pas être nocifs
pour les organismes vivant dans l’eau, le sol ou les sédiments à
de faibles concentrations (dans des conditions observées dans
l’environnement).
Afin d’évaluer l’exposition potentielle aux pigments mono­
azoïques dans l’environnement, les concentrations environnemen­
tales (CEE) ont été estimées; le scénario de rejets industriels a été
choisi pour évaluer l’exposition potentielle à ces substances. Les
concentrations estimées sans effet (CESE) pour l’eau et le sol ont
été calculées d’après les données expérimentales sur des valeurs
critiques de toxicité. Les quotients de risque calculés (CEE/
CESE) étaient inférieurs à un, ce qui indique que les organismes
vivant dans l’eau et le sol ne devraient subir aucun effet nocif.
Compte tenu des résultats globaux de l’évaluation écologique,
il est proposé de conclure qu’aucune des 33 substances étudiées
dans l’évaluation écologique ne pénètre dans l’environnement en
une quantité, à une concentration ou dans des conditions de nature
à avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’en­
vironnement ou sur la diversité biologique, ou à mettre en danger
l’environnement essentiel pour la vie. Il est donc proposé de
conclure que les 33 pigments monoazoïques ne satisfont à aucun
des critères précisés aux alinéas 64a) et b) de la LCPE (1999).
Human health
Santé humaine
With respect to human health, the current screening assessment
encompasses 32 substances in the monoazo pigments subgroup,
including those substances previously assessed for which signifi­
cant new information has become available except Pigment
Red 3. Pigment Red 3 (a β- pigment) is considered only for readacross purposes to inform the human health effects assessment. In
addition, the current assessment focuses on substances with iden­
tified sources of exposure for the general population.
En ce qui concerne la santé humaine, l’évaluation préalable ac­
tuelle vise 32 substances du sous-groupe des pigments monoazoï­
ques, y compris les substances déjà évaluées et pour lesquelles de
nouvelles données importantes sont désormais disponibles, à
l’exception du Pigment Red 3. Celui-ci (un pigment β-) n’est
étudié qu’aux fins de l’application de méthodes par analogie
(axées sur la déduction de données à partir d’analogues) afin de
renseigner l’évaluation des effets sur la santé humaine. En outre,
l’évaluation actuelle se concentre sur les substances pour les­
quelles les sources d’exposition de la population générale sont
identifiées.
Les substances de ce sous-groupe ont été évaluées en sous­
ensembles de substances dont la structure similaire était recon­
nue : les pigments de bêta-naphtol (PO2, PO5, PR4, PR6 et
NONPA), les pigments de bêta-naphtol laqués (PR49:1, PR50:1
et PR53:1), les pigments laqués BONA (PR48:2, PR48:5,
PR52:1, PR52:2 et PR63:1), les pigments jaunes monoazoïques
(PY1, PY3 et PY73), les pigments de naphtol-AS (NANPAP,
NAPMPA, NAPNPA, NAPPA, PO38, PR5, PR112, PR170,
PR187, PR266 et PR268). Les cinq autres substances
(NSNAC, PO36, PR247:1, PR251 et PY60) ont été évaluées
individuellement.
Un éventail de données disponibles a été relevé pour les divers
sous-ensembles. En effet, plusieurs études relatives aux effets sur
la santé ont été recensées pour le sous-ensemble des pigments de
bêta-naphtol, des pigments de bêta-naphtol laqués et des pigments
laqués BONA. De plus, on a trouvé quelques études des effets sur
la santé pour le sous-ensemble des pigments jaunes monoazoï­
ques et des pigments de naphtol-AS. Aucune étude n’a cependant
été recensée pour les autres pigments monoazoïques indivi­
duels visés par la présente évaluation. Par conséquent, des métho­
des par analogie ont été appliquées au besoin afin de caractériser
les effets sur la santé des pigments monoazoïques dont il est ici
question.
Les pigments de bêta-naphtol et les pigments de bêta-naphtol
laqués ont présenté une toxicité semblable dans les études à doses
To evaluate potential exposures to monoazo pigments in the
environment, environmental concentrations (PECs) were esti­
mated; the industrial release scenario was chosen to evaluate the
potential exposure to these substances. Predicted no-effect con­
centrations (PNECs) for water and soil were calculated based on
the experimental critical toxicity values. Calculated risk quotients
(PEC/PNEC) were lower than one, indicating that harm to organ­
isms in water and soil is not expected.
The substances in this subgroup were evaluated in each of the
subsets where structural similarity was recognized; β-naphthol
pigments (PO2, PO5, PR4, PR6 and NONPA), β-naphthol pig­
ment lakes (PR49:1, PR50:1 and PR53:1), BONA pigment lakes
(PR48:2, PR48:5, PR52:1, PR52:2 and PR63:1), monoazo yel­
low pigments (PY1, PY3 and PY73), naphthol AS pigments
(NANPAP, NAPMPA, NAPNPA, NAPPA, PO38, PR5, PR112,
PR170, PR187, PR266 and PR268). The remaining five sub­
stances (NSNAC, PO36, PR247:1, PR251 and PY60) were evalu­
ated as individual substances.
A range of data availability was identified across subsets.
While a number of health effects studies were identified for the
β-naphthol pigment subset, β-naphthol pigment lake subset and
BONA pigment lake subset, limited health effects studies were
identified for monoazo yellow pigment subset and naphthol AS
pigment subset. No studies were identified for the other individ­
ual monoazo pigments in this assessment. Accordingly, readacross approaches were applied to characterize health effects of
the monoazo pigments in this assessment as appropriate.
The β-naphthol pigments and β-naphthol pigment lakes exhib­
ited similar toxicity in repeated-dose animal studies with target
Le 2 novembre 2013
organs and systems including the hematopoetic system, liver and
kidneys. While the β-naphthol pigments demonstrated mutagenic
potential, the β-naphthol pigment lakes were predominantly nega­
tive in genotoxicity assays. Evidence for carcinogenicity was
observed for both the β-naphthol pigment (liver tumours) and the
β-naphthol pigment lake (liver and spleen tumours) subsets. In
repeated-dose animal studies, the kidney was identified as the
primary target organ for the BONA pigment lakes while these
substances did not generally show the same hemolysis and liver
toxicity observed for the β-naphthol pigments and β-naphthol
pigment lakes. The BONA pigment lakes were generally negative
in genotoxicity assays and, based on results from studies with the
analogue PR57:1 did not exhibit carcinogenic potential. The
available short-term toxicity data indicate a low hazard potential
for the monoazo yellow pigment and naphthol AS pigment
subsets.
Exposure to the 32 monoazo pigments via environmental
media for the general population of Canada is not expected. The
presence of the following 19 monoazo pigments in certain con­
sumer products (e.g. face paint, finger paint, face mask, lipstick,
and certain licensed natural health products) was identified in the
Canadian market and the exposure to these substances for the
general population of Canada has been characterized: NONPA,
PO5, PO36, PO38, PR4, PR5, PR48:2, PR49:1, PR52:1, PR52:2,
PR53:1, PR63:1, PR112, PR170, PR187, PR266, PY1, PY3 and
PY73. While limited use was identified for 2 additional monoazo
pigments (PR247:1 and PR268), exposure for the general popula­
tion of Canada is considered negligible for these uses. The re­
maining 11 monoazo pigments (NANPAP, NAPMPA, NAPNPA,
NAPPA, NSNAC, PO2, PR6, PR48:5, PR50:1, PR251 and PY60)
were not identified in consumer products in the Canadian market­
place; therefore, exposure to these substances is not expected.
On the basis of the potential inadequacy of the margins be­
tween estimated oral exposures to PR4 in licensed natural health
products and lipstick and the critical effect level for carcinogen­
icity (liver tumours), it is proposed to conclude that PR4 is poten­
tially entering the environment in a quantity or concentration or
under conditions that constitute or may constitute a danger in
Canada to human life or health. It is therefore proposed to con­
clude that PR4 meets the criteria set out in paragraph 64(c) of
CEPA 1999.
Based upon comparison between the upper-bounding estimates
of short-term and chronic exposures from specifically identified
consumer products and critical effect levels from animal studies,
it is proposed to conclude that the following 18 monoazo
pigments are not entering the environment in a quantity or con­
centration or under conditions that constitute or may constitute a
danger in Canada to human life or health: NONPA, PO5, PO36,
PO38, PR5, PR48:2, PR49:1, PR52:1, PR52:2, PR53:1, PR63:1,
PR112, PR170, PR187, PR266, PY1, PY3 and PY73. For the
remaining 13 substances (NANPAP, NAPMPA, NAPNPA,
NAPPA, NSNAC, PO2, PR6, PR48:5, PR50:1, PR247:1, PR251,
PR268 and PY60), available information did not identify potential
for exposure of the general population of Canada. It is therefore
proposed to conclude that the above-mentioned 31 substances do
not meet the criteria set out in paragraph 64(c) of CEPA 1999.
Gazette du Canada Partie I
2501
répétées menées sur des animaux et axées sur des organes et des
systèmes cibles, notamment le système hématopoïétique, le foie
et les reins. Les pigments de bêta-naphtol ont mis en évidence un
pouvoir mutagène, alors que les pigments de bêta-naphtol laqués
présentaient majoritairement des résultats de génotoxicité néga­
tifs. Des signes de cancérogénicité ont été observés pour les sous­
ensembles des pigments de bêta-naphtol (tumeurs du foie) et des
pigments de bêta-naphtol laqués (tumeurs du foie et de la rate).
Dans des études à doses répétées menées sur des animaux, le rein
a été identifié comme le principal organe cible des pigments la­
qués BONA, alors que ces substances ne présentaient générale­
ment pas la même toxicité hémolytique et hépatique observée
pour les pigments de bêta-naphtol et les pigments de bêta-naphtol
laqués. Les pigments laqués BONA présentaient en général des
résultats négatifs dans les essais de génotoxicité et, d’après les
résultats des études obtenus pour l’analogue PR57:1, ils ne pré­
sentaient pas de potentiel cancérogène. Les données disponibles
sur la toxicité à court terme indiquent un faible potentiel de risque
pour les sous-ensembles des pigments jaunes monoazoïques et
des pigments de naphtol-AS.
La population générale n’est pas susceptible d’être exposée aux
32 pigments monoazoïques dans les milieux naturels au Canada.
La présence des 19 pigments monoazoïques ci-dessous dans cer­
tains produits de consommation (par exemple le maquillage, la
peinture au doigt, les masques faciaux, les rouges à lèvres et cer­
tains produits de santé naturelle sous licence) a été recensée sur le
marché canadien, et l’exposition de la population générale du
Canada à ces substances a été caractérisée : NONPA, PO5, PO36,
PO38, PR4, PR5, PR48:2, PR49:1, PR52:1, PR52:2, PR53:1,
PR63:1, PR112, PR170, PR187, PR266, PY1, PY3 et PY73. Bien
que des utilisations limitées aient été identifiées pour 2 pigments
monoazoïques additionnels (PR247:1 et PR268), l’exposition de
la population générale est considérée comme étant négligeable
pour ces utilisations. Les autres 11 pigments monoazoïques
(NANPAP, NAPMPA, NAPNPA, NAPPA, NSNAC, PO2, PR6,
PR48:5, PR50:1, PR251 et PY60) n’ont pas été recensés dans des
produits de consommation présents sur le marché canadien; il ne
devrait donc pas y avoir d’exposition à ces substances.
Les marges entre la tranche supérieure des estimations de l’ex­
position par voie orale au PR4 dans des produits de santé naturels
sous licence et dans des rouges à lèvres et la concentration asso­
ciée à un effet critique en matière de cancérogénicité (tumeurs du
foie) ne sont pas adéquates. Par conséquent, on propose de con­
clure que le PR4 pénètre dans l’environnement en une quantité, à
une concentration ou dans des conditions de nature à constituer
un danger au Canada pour la vie ou la santé humaines. Il est donc
proposé de conclure que le PR4 satisfait aux critères énoncés à
l’alinéa 64c) de la LCPE (1999).
D’après une comparaison entre la tranche supérieure des esti­
mations de l’exposition chronique et à court terme provenant de
l’utilisation de certains produits de consommation et les concen­
trations associées à un effet critique issues d’études sur les ani­
maux, on propose de conclure que les 18 pigments monoazoïques
suivants ne pénètrent pas dans l’environnement en une quantité, à
une concentration ou dans des conditions de nature à constituer
un danger au Canada pour la vie ou la santé humaines : NONPA,
PO5, PO36, PO38, PR5, PR48:2, PR49:1, PR52:1, PR52:2,
PR53:1, PR63:1, PR112, PR170, PR187, PR266, PY1, PY3 et
PY73. Pour les 13 substances restantes (NANPAP, NAPMPA,
NAPNPA, NAPPA, NSNAC, PO2, PR6, PR48:5, PR50:1,
PR247:1, PR251, PR268 et PY60), les données disponibles n’ont
révélé aucun potentiel d’exposition pour la population générale au
Canada. Il est donc proposé de conclure que ces 31 substances
ne satisfont pas aux critères énoncés à l’alinéa 64c) de la
LCPE (1999).
2502
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Overall proposed conclusion
Conclusion générale proposée
Based on the information available, it proposed to conclude
that Pigment Red 4 (CAS RN 2814-77-9) meets one or more of
the criteria set out in section 64 of CEPA 1999. However, it is
also proposed to conclude that the substances listed in the follow­
ing table do not meet any of the criteria set out in section 64 of
CEPA 1999.
Compte tenu des données disponibles, il est proposé de
conclure que le Pigment Red 4 (NE CAS 2814-77-9) satisfait à un
ou plusieurs des critères de l’article 64 de la LCPE (1999). Toute­
fois, il est aussi proposé de conclure que les substances réperto­
riées dans le tableau suivant ne répondent à aucun des critères
énoncés à l’article 64 de la Loi.
Substances that do not meet the criteria set out under
paragraphs 64(a), 64(b) and 64(c) of CEPA 1999
Substances qui ne satisfont pas aux critères précisés aux
alinéas 64a), b) et c) de la LCPE (1999)
CAS RN
Chemical acronym
NE CAS
Acronyme de la substance
1103-38-4
PR49:1
1103-38-4
PR49:1
2512-29-0
PY1
2512-29-0
PY1
2786-76-7
PR170
2786-76-7
PR170
3468-63-1
PO5
3468-63-1
PO5
5160-02-1
PR53:1
5160-02-1
PR53:1
6372-81-2
PR50:1
6372-81-2
PR50:1
6407-74-5
PY60
6407-74-5
PY60
6410-09-9
PO2
6410-09-9
PO2
6410-13-5
PR6
6410-13-5
PR6
6410-41-9
PR5
6410-41-9
PR5
6417-83-0
PR63:1
6417-83-0
PR63:1
6486-23-3
PY3
6486-23-3
PY3
6535-46-2
PY112
6535-46-2
PY112
7023-61-2
PR48:2
7023-61-2
PR48:2
12236-62-3
PO36
12236-62-3
PO36
12236-64-5
PO38
12236-64-5
PO38
12238-31-2
PR52:2
12238-31-2
PR52:2
13515-40-7
PY73
13515-40-7
PY73
13824-00-5
NAPMPA
13824-00-5
NAPMPA
16403-84-2
PR268
16403-84-2
PR268
17852-99-2
PR52:1
17852-99-2
PR52:1
17947-32-9
NAPPA
17947-32-9
NAPPA
36968-27-1
PR266
36968-27-1
PR266
43035-18-3
PR247:1
43035-18-3
PR247:1
49744-28-7
NONPA
49744-28-7
NONPA
59487-23-9
PR187
59487-23-9
PR187
71832-83-2
PR48:5
71832-83-2
PR48:5
74336-60-0
PR251
74336-60-0
PR251
83249-60-9
NSNAC
83249-60-9
NSNAC
85005-63-6
NANPAP
85005-63-6
NANPAP
94199-57-2
NAPNPA
94199-57-2
NAPNPA
Abbreviation: CAS RN, Chemical Abstracts Service Registry Number
Abréviation : NE CAS, numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service
The draft Screening Assessment for the 33 monoazo pigments,
as well as the risk management scope document for Pigment
Red 4 are available on the Government of Canada’s Chemical
Substances Web site (www.chemicalsubstances.gc.ca).
L’ébauche d’évaluation préalable des 33 pigments mono­
azoïques et le cadre de gestion des risques proposé pour le Pig­
ment Red 4 sont accessibles sur le site Web du gouvernement
du Canada portant sur les substances chimiques à l’adresse
www.substanceschimiques.gc.ca.
Considerations for follow-up
Considérations dans le cadre d’un suivi
Four β-naphthol pigments (NONPA, PO2, PO5 and PR6) are
considered to have high human health hazard potential. Exposure
of the general population of Canada is not currently expected for
any of these four substances. However, there may be concerns if
uses resulting in exposure were to increase in Canada. To ensure
consistency across this grouping, options on how best to monitor
On ne s’attend pas à ce que la population générale canadienne
soit exposée aux quatre pigments de bêta-naphtol (NONPA, PO2,
PO5 et PR6), bien que ces pigments soient reconnus pour le
potentiel de risque élevé pour la santé humaine. Cependant, il y
aurait lieu de s’inquiéter concernant ces substances si les utilisa­
tions entraînant une exposition devaient augmenter au Canada.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2503
changes in the use profile of these substances, such as monitoring
of international activities or surveillance of the Canadian market­
place, will be investigated as the assessments for all of the sub­
stances in the Aromatic Azo and Benzidine-based Substance
Grouping are completed.
Pour assurer l’uniformité au sein de ce groupe, les options sur la
meilleure façon de surveiller les changements apportés au profil
d’utilisation de ces substances, comme la surveillance des activi­
tés internationales ou la surveillance du marché canadien, seront
étudiées au fur et à mesure que seront achevées les évaluations
du groupe des substances azoïques aromatiques et à base de
benzidine.
[44-1-o]
[44-1-o]
DEPARTMENT OF HUMAN RESOURCES AND SKILLS
DEVELOPMENT
MINISTÈRE DES RESSOURCES HUMAINES ET DU
DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES
EMPLOYMENT INSURANCE ACT
LOI SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
Resolution
Résolution
Pursuant to section 66.5 of the Employment Insurance Act, no­
tice is hereby given that the employment insurance premium rate
for the year 2014 is $1.88 per $100 of insurable earnings.
THE HON. JASON KENNEY, P.C., M.P.
Minister of Human Resources and
Skills Development styled Minister of
Employment and Social Development
Conformément à l’article 66.5 de la Loi sur l’assurance­
emploi, avis est par les présentes donné que le taux de cotisation à
l’assurance-emploi pour l’année 2014 est de 1,88 $ par tranche de
100 $ de gains assurables.
Conformément aux paragraphes 76.07(2) et 76.35(2) du Règle­
ment sur l’assurance-emploi, avis est par les présentes donné que
le taux de réduction des cotisations pour l’année 2014 pour les
résidents du Québec couverts par le Régime québécois d’assu­
rance parentale est de 0,35 $. Ainsi, le taux de cotisation à
l’assurance-emploi pour les habitants du Québec est de 1,53 $ par
tranche de 100 $ de gains assurables.
Le ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences portant le titre de
ministre de l’Emploi et du Développement social
L’HON. JASON KENNEY, C.P., député
[44-1-o]
[44-1-o]
Pursuant to subsections 76.07(2) and 76.35(2) of the Employ­
ment Insurance Regulations, notice is hereby given that the em­
ployment insurance premium reduction rate for the year 2014 for
residents of Quebec covered under the Quebec Parental Insurance
Plan is $0.35. Therefore, the employment insurance premium rate
for residents of Quebec is $1.53 per $100 of insurable earnings.
DEPARTMENT OF PUBLIC SAFETY AND
EMERGENCY PREPAREDNESS
MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ET
DE LA PROTECTION CIVILE
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Designation as fingerprint examiner
Désignation à titre de préposé aux empreintes digitales
Pursuant to subsection 667(5) of the Criminal Code, I hereby
designate the following person of the Saanich Police as a finger­
print examiner:
William John Dodds
Ottawa, October 16, 2013
KATHY THOMPSON
Assistant Deputy Minister
Law Enforcement and Policing Branch
En vertu du paragraphe 667(5) du Code criminel, je nomme par
la présente la personne suivante du service de police de Saanich à
titre de préposé aux empreintes digitales :
William John Dodds
Ottawa, le 16 octobre 2013
La sous-ministre adjointe
Secteur de la police et de l’application de la loi
KATHY THOMPSON
[44-1-o]
[44-1-o]
DEPARTMENT OF TRANSPORT
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
CANADA MARINE ACT
LOI MARITIME DU CANADA
Thunder Bay Port Authority — Supplementary letters patent
Administration portuaire de Thunder Bay — Lettres patentes
supplémentaires
BY THE MINISTER OF TRANSPORT
PAR LA MINISTRE DES TRANSPORTS
WHEREAS letters patent were issued by the Minister of Trans­
port (“Minister”) for the Thunder Bay Port Authority (“Author­
ity”), under the authority of the Canada Marine Act (“Act”), ef­
fective July 1, 1999;
ATTENDU QUE des lettres patentes ont été délivrées par la
ministre des Transports (« ministre ») à l’Administration por­
tuaire de Thunder Bay (« l’Administration »), en vertu des pou­
voirs prévus dans la Loi maritime du Canada (« Loi »), prenant
effet le 1er juillet 1999;
2504
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
WHEREAS Schedule C of the letters patent sets out the real
property, other than federal real property, held or occupied by the
Authority;
WHEREAS, pursuant to and subject to the terms and conditions
of a Lease Agreement and Option Agreement between the
Authority and Reimer Express Lines Ltd., both dated July 8,
2001, and assigned to Noma Brokerage Ltd. pursuant to a Con­
sent Assignment for Agreement dated May 25, 2010, Noma
Brokerage Ltd. has the option to purchase a three-acre parcel of
land, forming part of the real property set out in item 2 of Sched­
ule C of the letters patent, and now bearing the property identifi­
cation number 62264-0447 (LT) (“Real Property”), subject to the
issuance of supplementary letters patent;
WHEREAS Noma Brokerage Ltd. wishes to exercise their option
to purchase the Real Property;
WHEREAS, pursuant to subsection 46(2) of the Act, the Author­
ity wishes to dispose of the Real Property in favour of Noma
Brokerage Ltd.;
WHEREAS the board of directors of the Authority has requested
that the Minister issue supplementary letters patent to remove
reference to the Real Property from Schedule C of the letters
patent;
AND WHEREAS the Minister is satisfied that the amendment to
the letters patent of the Authority is consistent with the Act,
ISSUED under my hand this 17th day of October, 2013.
___________________________________
Lisa Raitt, P.C., M.P.
Minister of Transport
ATTENDU QUE l’annexe « C » des lettres patentes précise les
biens réels, autres que les biens réels fédéraux, que l’Administra­
tion occupe ou détient;
ATTENDU QU’en vertu des modalités d’un bail et d’une con­
vention d’option entre l’Administration et Reimer Express Lines
Ltd., en date du 8 juillet 2001 et cédés à Noma Brokerage Ltd. par
un accord de cession en date du 25 mai 2010, Noma Broker­
age Ltd. a une option d’acheter une parcelle de terrain de trois
acres, faisant une partie des biens réels précisés à l’article 2 de
l’annexe « C » des lettres patentes et portant actuellement le
numéro d’identification de la parcelle 62264-0447 (LT) (« Bien
Réel »), sous réserve de la délivrance des lettres patentes
supplémentaires;
ATTENDU QUE Noma Brokerage Ltd. souhaite exercer son
option d’acheter le Bien Réel;
ATTENDU QUE, en vertu du paragraphe 46(2) de la Loi,
l’Administration souhaite disposer du Bien Réel en faveur de
Noma Brokerage Ltd.;
ATTENDU QUE le conseil d’administration de l’Administration
a demandé à la ministre de délivrer des lettres patentes supplé­
mentaires afin de supprimer de l’annexe « C » des lettres patentes
la référence au Bien Réel;
ATTENDU QUE la ministre est convaincue que la modification
aux lettres patentes de l’Administration est compatible avec la
Loi;
À CES CAUSES, en vertu du paragraphe 9(1) de la Loi, les let­
tres patentes sont modifiées comme suit :
1. L’article 2 de l’annexe « C » des lettres patentes est rem­
placé par ce qui suit :
2. Partie de la parcelle 16184 du registre de pleine propriété
de Thunder Bay, soit une partie du quart sud-est de la sec­
tion 52 et une partie de la réserve routière originale devant le
quart nord-est de la section 52, anciennement dans le canton
de McIntyre, maintenant dans la ville de Thunder Bay, dis­
trict de Thunder Bay, province d’Ontario, parties des lots 7,
8, 9 et 10 et partie de l’avenue Bay fermée par l’arrêté PR-39
de la ville de Port Arthur, plan enregistré 1499 et la partie de
la moitié sud du quart nord-est de la section 52 indiquée sur
ledit plan 1499 comme étant quatre lots non numérotés situés
à l’est du lot 10 sur ledit plan désigné parties 2, 3, 5 et 6 sur
le plan de référence 55R-9336.
À L’EXCEPTION DE : a) Lot 5, Plan 55M-607, fait l’objet d’une servitude en fa­
veur de Thunder Bay Hydro Electricity Distribution Inc. sur
la partie 5m 55R-12184, Thunder Bay étant PN 62264-0448.
b) Lot 4, Plan 55M-607, fait l’objet d’une servitude en fa­
veur de la Corporation de la Ville de Thunder Bay sur la
partie 4, 55R12184 comme F139546; fait l’objet d’une servi­
tude en faveur de Thunder Bay Hydro Electricity Distribu­
tion Inc. sur la partie 4, 55R12184 comme F139547; Thun­
der Bay (IDP 62264-0447 (LT)).
2. Ces lettres patentes supplémentaires prennent effet à la
date de publication au bureau d’enregistrement des titres
fonciers de Thunder Bay des documents attestant le
transfert du Bien Réel de l’Administration à Noma
Brokerage Ltd.
DÉLIVRÉES sous mon seing le 17e jour d’octobre 2013.
___________________________________
Lisa Raitt, C.P., députée
Ministre des Transports
[44-1-o]
[44-1-o]
NOW THEREFORE, pursuant to subsection 9(1) of the Act, the
letters patent are amended as follows:
1. Item 2 of Schedule C of the letters patent is replaced by
the following:
2. Parts of Parcel 16184 Thunder Bay Freehold being part of
the Southeast Quarter of Section 52 and part of the Original
Road Allowance in front of the Northeast Quarter of Sec­
tion 52, formerly in the Township of McIntyre, now in the
City of Thunder Bay, District of Thunder Bay, Province of
Ontario, Parts of Lots 7, 8, 9 and 10 and part of Bay Avenue
as stopped up and closed by Bill PR-39 of the City of Port
Arthur, Registered Plan 1499 and that part of the South Half
of the Northeast Quarter of Section 52 shown on said
plan 1499 as 4 unnumbered lots lying east of Lot 10 on said
plan designated as Parts 2, 3, 5 and 6 on Reference
Plan 55R-9336.
EXCEPTING THEREFROM:
(a) Lot 5, Plan 55M-607, subject to an easement in favour of
the Thunder Bay Hydro Electricity Distribution Inc. over
part 5m 55R-12184, Thunder Bay being PN 62264-0448.
(b) Lot 4, Plan 55M-607, subject to easement in favour of
the Corporation of the City of Thunder Bay over Part 4,
55R12184 as in F139546; subject to easement in favour of
the Thunder Bay Hydro Electricity Distribution Inc. over
Part 4, 55R12184 as in F139547; Thunder Bay (PIN 62264­
0447 (LT)).
2. These supplementary letters patent take effect on the
date of registration in the Thunder Bay Land Title Office of
the documents evidencing the transfer of the Real Property
from the Authority to Noma Brokerage Ltd.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2505
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Forty-First Parliament
Deuxième session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 19, 2013.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 19 octobre 2013.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Determination of number of electors
Établissement du nombre d’électeurs
Notice is hereby given that the above-mentioned notice was
published as Extra Vol. 147, No. 5, on Friday, October 25, 2013.
Avis est par les présentes donné que l’avis susmentionné a été
publié dans l’édition spéciale vol. 147, no 5, le vendredi 25 octo­
bre 2013.
[44-1-o]
[44-1-o]
2506
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
AGENCE DES SERVICES FRONTALIERS DU CANADA
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Certain silicon metal — Decisions
Certaines concentrations de silicium-métal — Décisions
On October 21, 2013, the President of the Canada Border Ser­
vices Agency (CBSA) made a final determination of dumping
and a final determination of subsidizing, pursuant to para­
graph 41(1)(a) of the Special Import Measures Act (SIMA), in
respect of silicon metal containing at least 96.00% but less than
99.99% silicon by weight, and silicon metal containing between
89.00% and 96.00% silicon by weight that contains aluminum
greater than 0.20% by weight, of all forms and sizes, originating
in or exported from the People’s Republic of China.
Le 21 octobre 2013, conformément à l’alinéa 41(1)a) de la Loi
sur les mesures spéciales d’importation (LMSI), le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a rendu une
décision définitive de dumping et une décision définitive de sub­
ventionnement à l’égard du silicium-métal contenant au moins
96,00 % mais moins de 99,99 % de silicium en poids, et du
silicium-métal contenant entre 89,00 % et 96,00 % de silicium en
poids contenant de l’aluminium à plus de 0,20 % en poids, de
toutes les formes et grandeurs, originaire ou exporté de la Répu­
blique populaire de Chine.
Les marchandises en cause sont habituellement classées sous le
numéro de classement du Système harmonisé suivant :
2804.69.00.00.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (Tribunal) poursuit son enquête sur la question de dommage causé à la branche
de production nationale et rendra une ordonnance ou des conclu­
sions d’ici le 19 novembre 2013. Des droits provisoires continue­
ront d’être perçus jusqu’à cette date.
Si le Tribunal détermine que le dumping et/ou le subvention­
nement ont causé un dommage ou menacent de causer un dom­
mage, les importations futures des marchandises en cause seront
assujetties à des droits antidumping d’un montant égal à la marge
de dumping et/ou assujetties à des droits compensateurs d’un
montant égal au montant de subvention des marchandises. Dans
ce cas, l’importateur au Canada doit payer tous les droits imposés.
La Loi sur les douanes s’applique, incluant toute modification
que les circonstances exigent, à l’égard de la déclaration en détail
et du paiement des droits antidumping et compensateurs.
The goods in question are usually classified under the follow­
ing Harmonized System classification number: 2804.69.00.00.
The Canadian International Trade Tribunal (Tribunal) is con­
tinuing its inquiry into the question of injury to the domestic in­
dustry and will make an order or finding by November 19, 2013.
Provisional duties will continue to apply until this date.
If the Tribunal finds that the dumping and/or subsidizing have
caused injury or are threatening to cause injury, future imports of
subject goods will be subject to anti-dumping duty equal to the
margin of dumping and/or countervailing duty equal to the
amount of subsidy on the goods. In that event, the importer in
Canada shall pay all such duties. The Customs Act applies, with
any modifications that the circumstances require, with respect to
the accounting and payment of anti-dumping and countervailing
duty.
Information
Renseignements
The Statement of Reasons regarding these decisions will be
issued within 15 days following the decisions and will be avail­
able on the CBSA Web site at www.cbsa-asfc.gc.ca/sima-lmsi or
by contacting either Manshun Tong at 613-954-1666 or Matthew
Lerette at 613-954-7398, or by fax at 613-948-4844.
CATERINA ARDITO-TOFFOLO
Acting Director General
Anti-dumping and Countervailing Directorate
L’Énoncé des motifs portant sur ces décisions sera émis dans
les 15 jours suivant les décisions et il sera affiché sur le site Web
de l’ASFC à l’adresse suivante : www.cbsa-asfc.gc.ca/sima-lmsi.
On peut aussi en obtenir une copie en communiquant avec Vera
Hutzuliak par téléphone au 613-954-0689, ou par télécopieur au
613-948-4844.
Ottawa, le 21 octobre 2013
La directrice générale intérimaire
Direction des droits antidumping et compensateurs
CATERINA ARDITO-TOFFOLO
[44-1-o]
[44-1-o]
Ottawa, October 21, 2013
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEAL
APPEL
Notice No. HA-2013-016
Avis no HA-2013-016
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold a public hearing to consider the appeal referenced hereunder.
This hearing will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s
Hearing Room No. 2, 18th Floor, 333 Laurier Avenue West,
Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should
contact the Tribunal at 613-998-9908 to obtain further informa­
tion and to confirm that the hearing will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
tiendra une audience publique afin d’entendre l’appel mentionné
ci-dessous. L’audience débutera à 9 h 30 et aura lieu dans la salle
d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, 333, avenue Laurier
Ouest, Ottawa (Ontario). Les personnes intéressées qui ont l’in­
tention d’assister à l’audience doivent s’adresser au Tribunal en
composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de renseigne­
ments ou si elles veulent confirmer la date de l’audience.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Customs Act
Loi sur les douanes
Hudson’s Bay Company v. President of the Canada Border Services Agency
Date of Hearing:
Appeal No.:
Goods in
Issue:
Issue:
2507
November 25, 2013
AP-2012-067
Various goods
For the purpose of determining the value for duty applicable to
the goods purchased and imported by Hudson’s Bay Company,
whether the discounts applied in relation to the purchased
goods should be taken into consideration in determining the
“price paid or payable”, or whether the discounts should be
disregarded in determining the “price paid or payable” on the
basis that they are rebates, or other decreases, effected after
importation of the goods.
October 23, 2013
Compagnie de la Baie d’Hudson c. Président de l’Agence des services
frontaliers du Canada
Date de l’audience : Le 25 novembre 2013
Appel no :
AP-2012-067
Marchandises en
cause :
Diverses marchandises
Question en litige : Afin d’établir la valeur en douane applicable aux marchandises
achetées et importées par la Compagnie de la Baie d’Hudson,
déterminer s’il faut tenir compte des rabais appliqués aux
marchandises achetées pour établir le « prix payé ou à payer »
ou s’il ne faut pas tenir compte des rabais pour établir le « prix
payé ou à payer », étant donné qu’il s’agit de rabais et d’autres
réductions effectuées après l’importation des marchandises.
Le 23 octobre 2013
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[44-1-o]
[44-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Professional, administrative and management support services
Services de soutien professionnel et administratif et services de
soutien à la gestion
Notice is hereby given that, after completing its inquiry, the
Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) made a
determination (File Nos. PR-2013-005 and PR-2013-008) on
October 23, 2013, with respect to complaints filed by Raymond
Chabot Grant Thornton Consulting Inc. (RCGT) and Pricewater­
houseCoopers LLP (PwC), of Ottawa, Ontario, pursuant to sub­
section 30.11(1) of the Canadian International Trade Tribunal
Act, R.S.C. 1985 (4th Supp.), c. 47, concerning a procurement
(Solicitation No. A0015-12-0040/A) by the Department of Public
Works and Government Services (PWGSC) on behalf of the De­
partment of Aboriginal Affairs and Northern Development. The
solicitation was for forensic audit and investigation services.
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal), à la suite de son enquête, a
rendu une décision (dossiers nos PR-2013-005 et PR-2013-008)
le 23 octobre 2013 concernant des plaintes déposées par
Raymond Chabot Grant Thornton Consulting Inc. (RCGT) et
PricewaterhouseCoopers LLP (PwC), d’Ottawa (Ontario), aux
termes du paragraphe 30.11(1) de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur, L.R.C. 1985 (4e supp.), c. 47, au sujet
d’un marché (invitation no A0015-12-0040/A) passé par le minis­
tère des Travaux publics et des Services gouvernementaux
(TPSGC) au nom du ministère des Affaires autochtones et Déve­
loppement du Nord. L’invitation portait sur la prestation de servi­
ces d’enquête et de vérification judiciaire.
RCGT and PwC alleged that PWGSC improperly evaluated
their proposals.
RCGT et PwC ont allégué que TPSGC avait incorrectement
évalué leur proposition.
Having examined the evidence presented by the parties, the
Tribunal determined that the complaints were not valid.
Après avoir examiné les éléments de preuve présentés par les
parties, le Tribunal a jugé que les plaintes n’étaient pas fondées.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue West,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, ave­
nue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613­
993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 25 octobre 2013
Ottawa, October 25, 2013
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[44-1-o]
[44-1-o]
2508
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Special studies and analysis (not R&D)
Études spéciales et analyses (pas R et D)
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2013-018) from Tiree Facility
Solutions Inc. (Tiree), of Ottawa, Ontario, concerning a procure­
ment (Solicitation No. NCR1007) by Defence Construction Can­
ada (DCC). The solicitation is for the provision of professional
services specific to the Canadian Forces Housing Agency project,
located in Edmonton, Cold Lake and Wainwright, Alberta. Pursu­
ant to subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade
Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian International
Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is
hereby given that the Tribunal has decided to conduct an inquiry
into the complaint.
Tiree alleges that DCC did not evaluate its bid in accordance
with the evaluation criteria contained in the Request for Abbrevi­
ated Proposals.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, 333 Laurier Avenue West,
15th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0G7, 613-993-3595 (telephone),
613-990-2439 (fax), secretary@citt-tcce.gc.ca (email).
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a
reçu une plainte (dossier no PR-2013-018) déposée par Tiree
Facility Solutions Inc. (Tiree), d’Ottawa (Ontario), concernant un
marché (invitation no NCR1007) passé par Construction de
Défense Canada (CDC). L’invitation porte sur la prestation de
services professionnels spécifiques pour l’Agence de logement
des Forces canadiennes, située à Edmonton, Cold Lake et Wain­
wright (Alberta). Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi
sur le Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragra­
phe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien du
commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la
présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur la plainte.
Tiree allègue que CDC n’a pas évalué sa soumission confor­
mément aux critères énoncés dans la demande de propositions
abrégées.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, 333, ave­
nue Laurier Ouest, 15e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613­
993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@
tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 18 octobre 2013
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[44-1-o]
[44-1-o]
Ottawa, October 18, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodif­
fusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Deman­
des de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est impor­
tant de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des do­
cuments originaux du Conseil. Les documents originaux contien­
nent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur
le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux
bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs,
tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les
avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil
sous « Instances publiques ».
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Com­
mission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relat­
ing to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2509
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between October 18, 2013, and October 24, 2013:
Shaw Television Limited Partnership
Mulgrave, Nova Scotia
2013-1366-8
Addition of a transmitter for CIHF-TV-16
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Newcap Inc.
High Prairie, Alberta
2013-1359-3
Technical amendment — contours for CKVH-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Bell Media Inc.
Across Canada
2013-1357-7
Application to be relieved from an audit requirement relating to
CTV-CHUM benefits reports for various conventional
television stations and other services
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 18 octobre 2013 et le 24 octobre 2013 :
Shaw Television Limited Partnership
Mulgrave (Nouvelle-Écosse)
2013-1366-8
Ajout d’un émetteur pour CIHF-TV-16
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Newcap Inc.
High Prairie (Alberta)
2013-1359-3
Modification technique — contours pour CKVH-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Bell Média inc.
L’ensemble du Canada
2013-1357-7
Demande en vue d’être relevé de l’obligation de déposer des
rapports vérifiés relativement aux avantages de CTV-CHUM
pour diverses stations de télévision traditionnelle et autres
services
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Société Radio-Canada
Tillsonburg (Ontario)
2013-1394-9
Ajout d’un émetteur pour CBCL-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 22 novembre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Tillsonburg, Ontario
2013-1394-9
Addition of a transmitter for CBCL-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 22, 2013
[44-1-o]
[44-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
2013-559
October 21, 2013
2013-559
Le 21 octobre 2013
Bathurst Radio Inc.
Bathurst, New Brunswick
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
low-power, English-language community FM radio station in
Bathurst.
Bathurst Radio Inc.
Bathurst (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodif­
fusion afin d’exploiter une station de radio FM communautaire de
faible puissance de langue anglaise à Bathurst.
2013-564
2013-564
October 25, 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Sudbury and Wawa, Ontario; Québec and Gaspé, Quebec; and
Moncton and Sackville, New Brunswick
Approved — Applications for technical changes relating to
CBCS-FM Sudbury and its transmitter CBLJ-FM Wawa; CBVE­
FM Québec and its transmitter CBVG-FM Gaspé; and CBAM­
FM Moncton and its transmitter CBAM-FM-1 Sackville.
Le 25 octobre 2013
Société Radio-Canada
Sudbury et Wawa (Ontario); Québec et Gaspé (Québec) et
Moncton et Sackville (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Demandes de modifications techniques concernant
CBCS-FM Sudbury et son émetteur CBLJ-FM Wawa; CBVE-FM
Québec et son émetteur CBVG-FM Gaspé et CBAM-FM Monc­
ton et son émetteur CBAM-FM-1 Sackville.
2510
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
2013-565
October 25, 2013
2013-565
Le 25 octobre 2013
MTS Inc.
Province of Manitoba
Denied — Application to amend the broadcasting licence for
its regional video-on-demand programming undertaking serving
Manitoba.
MTS Inc.
Province du Manitoba
Refusé — Demande en vue de modifier la condition de licence de
son entreprise régionale de programmation de vidéo sur demande
desservant Manitoba.
2013-566
2013-566
October 25, 2013
Le 25 octobre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Various localities across Canada
Approved — Application requesting the deletion of various radio
stations’ rebroadcasting transmitters listed in the appendix to the
decision.
Société Radio-Canada
Diverses localités au Canada
Approuvé — Demande en vue de supprimer des émetteurs de
rediffusion de diverses stations de radio énumérés à l’annexe de
la décision.
2013-567
2013-567
October 25, 2013
Le 25 octobre 2013
Northern Native Broadcasting (Terrace, B.C.)
Terrace and Quesnel, British Columbia
Approved — Application to change the authorized contours of
VF2073 Quesnel, a transmitter for the Type B native radio station
CFNR-FM Terrace.
Northern Native Broadcasting (Terrace, B.C.)
Terrace et Quesnel (Colombie-Britannique)
Approuvé — Demande afin de modifier le périmètre de rayonne­
ment autorisé de VF2073 Quesnel, un émetteur de la station de
radio autochtone de type B CFNR-FM Terrace.
[44-1-o]
[44-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Dwight McMillan, Realty Officer (PM-3), Rid­
ing Mountain National Park, Parks Canada Agency, Wasagaming,
Manitoba, to be a candidate, before and during the election per­
iod, for the position of Councillor, Ward 6, for the Rural Munici­
pality of Park, Manitoba, in a municipal by-election to be held on
December 11, 2013.
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Dwight McMillan,
agent des services immobiliers (PM-3), Parc national du MontRiding, Agence Parcs Canada, Wasagaming (Manitoba), la per­
mission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se por­
ter candidat, avant et pendant la période électorale, au poste de
conseiller, quartier 6, de la Municipalité rurale de Park (Manito­
ba), à l’élection municipale partielle prévue pour le 11 décem­
bre 2013.
Le 22 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[44-1-o]
[44-1-o]
October 22, 2013
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Mohamed Salih, Targeting Officer (FB-3),
National Targeting Centre, Canada Border Services Agency,
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Mohamed Salih,
agent de ciblage (FB-3), Centre national de ciblage, Agence des
services frontaliers du Canada, Ottawa (Ontario), la permission,
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Ottawa, Ontario, to be a candidate, before and during the election
period, for the position of Councillor for the City of London,
Ontario, in a municipal election to be held on October 27, 2014.
2511
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candi­
dat, avant et pendant la période électorale, au poste de conseiller
de la Ville de London (Ontario), à l’élection municipale prévue
pour le 27 octobre 2014.
Le 22 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[44-1-o]
[44-1-o]
October 22, 2013
2512
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANCER SURVIVORS’ FUND OF CANADA
CANCER SURVIVORS’ FUND OF CANADA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Cancer Survivors’ Fund of Canada
intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender
its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corpora­
tions Act.
October 28, 2013
MICHAEL YONTER
President
Avis est par les présentes donné que Cancer Survivors’ Fund
of Canada demandera au ministre de l’Industrie la permission
d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur
les corporations canadiennes.
Le 28 octobre 2013
Le président
MICHAEL YONTER
[44-1-o]
[44-1-o]
INTACT INSURANCE COMPANY
INTACT COMPAGNIE D’ASSURANCE
AXA INSURANCE (CANADA)
AXA ASSURANCES (CANADA)
AXA PACIFIC INSURANCE COMPANY
AXA PACIFIQUE COMPAGNIE D’ASSURANCE
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, in accordance with section 250 of
the Insurance Companies Act (Canada), that an application is
intended to be made to the Minister of Finance, on or after Nov­
ember 11, 2013, for the issuance of letters patent of amalgamation
to effect an amalgamation of Intact Insurance Company, AXA
Insurance (Canada) and AXA Pacific Insurance Company, each
having its head office at 700 University Avenue, Suite 1500-A,
Toronto, Ontario M5G 0A1, subject to the approval of the amal­
gamation by the board of directors of each company. The amal­
gamated company shall carry on business as Intact Insurance
Company.
October 2, 2013
FRANÇOISE GUÉNETTE
Corporate Secretary
Avis est par les présentes donné, en vertu de l’article 250 de la
Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), qu’une demande sera
soumise au ministre des Finances le 11 novembre 2013 ou après
cette date pour l’émission des lettres patentes de fusion entre In­
tact Compagnie d’assurance, AXA Assurances (Canada) et AXA
Pacifique Compagnie d’assurance, sous réserve de l’approba­
tion par chacun des conseils d’administration de ces compagnies.
Les trois entités ont leur siège social au 700, avenue University,
bureau 1500-A, Toronto (Ontario) M5G 0A1. L’entité issue de la
fusion poursuivra ses affaires sous le nom de Intact Compagnie
d’assurance.
Le 2 octobre 2013
La secrétaire
FRANÇOISE GUÉNETTE
[41-4-o]
[41-4-o]
JUDITH TELLER FOUNDATION
JUDITH TELLER FOUNDATION
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Judith Teller Foundation has
changed the location of its head office to the city of Toronto,
province of Ontario.
October 16, 2013
HOWARD CARR
President
Avis est par les présentes donné que Judith Teller Foundation
a changé le lieu de son siège social, qui est maintenant situé à
Toronto, province d’Ontario.
Le 16 octobre 2013
Le président
HOWARD CARR
[44-1-o]
[44-1-o]
TECHNOLOGY INSURANCE COMPANY, INC.
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE TECHNOLOGIE
APPLICATION TO ESTABLISH A CANADIAN BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE
CANADIENNE
Notice is hereby given that TECHNOLOGY INSURANCE
COMPANY, INC., an entity incorporated and formed under the
laws of New Hampshire, United States of America, intends to file
with the Superintendent of Financial Institutions, on or after De­
cember 2, 2013, an application under section 574 of the Insurance
Avis est donné par les présentes que SOCIÉTÉ D’ASSU­
RANCE TECHNOLOGIE, une société constituée et organisée en
vertu des lois du New Hampshire, aux États-Unis d’Amérique, a
l’intention de déposer auprès du surintendant des institutions fi­
nancières, le 2 décembre 2013 ou après cette date, une demande
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Companies Act (Canada) for an order allowing the insuring in
Canada of risks under the English name TECHNOLOGY IN­
SURANCE COMPANY, INC., and the French name SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE TECHNOLOGIE. In particular, TECHNOL­
OGY INSURANCE COMPANY, INC. intends to conduct in
Canada commercial insurance business, including the provision
of property insurance, marine insurance, specialty lines insurance,
general liability insurance, products liability insurance and com­
mercial automobile insurance. The head office of the company is
located in Cleveland, Ohio, and its Canadian chief agency will be
located in Toronto, Ontario.
2513
Toronto, November 2, 2013
TECHNOLOGY INSURANCE COMPANY, INC.
By its Solicitors
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
en vertu de l’article 574 de la Loi sur les sociétés d’assurances
(Canada), pour un agrément l’autorisant à garantir au Canada des
risques sous la dénomination sociale française SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE TECHNOLOGIE et la dénomination sociale
anglaise TECHNOLOGY INSURANCE COMPANY, INC. En
particulier, SOCIÉTÉ D’ASSURANCE TECHNOLOGIE a l’in­
tention d’offrir de l’assurance commerciale incluant l’assurance de
biens d’entreprises, l’assurance maritime, l’assurance spécialisée,
l’assurance responsabilité civile générale, l’assurance responsabilité
civile relative aux produits et l’assurance de véhicules commer­
ciaux. Le bureau principal de la société est situé à Cleveland, en
Ohio, et l’agence principale au Canada sera située à Toronto, en
Ontario.
Toronto, le 2 novembre 2013
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE TECHNOLOGIE
Agissant par l’entremise de ses procureurs
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
[44-4-o]
[44-4-o]
2514
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Industry, Dept. of
Regulations Amending the Weights and Measures
Regulations .............................................................
2515
Page
Industrie, min. de l’
Règlement modifiant le Règlement sur les poids et
mesures ...................................................................
2515
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2515
Regulations Amending the Weights and Measures
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les poids et
mesures
Statutory authority
Weights and Measures Act
Fondement législatif
Loi sur les poids et mesures
Sponsoring department
Department of Industry
Ministère responsable
Ministère de l’Industrie
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Résumé
Enjeux : Les taux de conformité de la mesure ont fléchi de­
puis le début des années 1980. Les consommateurs et les par­
ties vulnérables croient que le gouvernement devrait protéger
et défendre leurs intérêts. Les consommateurs et les petites en­
treprises s’attendent à être protégés contre les pratiques de
commerce peu scrupuleuses. La confiance des entreprises et
des consommateurs à l’égard de l’exactitude de la quantité de
biens et de services achetés sur la base de la mesure est cru­
ciale pour assurer un marché équitable, efficace et concurren­
tiel au Canada. Les intervenants ont recommandé à maintes
reprises que des fréquences d’examen (inspection) obligatoires
soient rétablies en vertu de la Loi sur les poids et mesures.
Lors des consultations exhaustives menées dans le cadre des
examens de secteurs commerciaux, la grande majorité des in­
tervenants consultés se sont également prononcés en ce sens.
Description : Les modifications réglementaires proposées visent à inverser la tendance à la baisse de l’exactitude de la mesure sur le marché canadien en obligeant les commerçants à
faire examiner leurs instruments à intervalles réguliers. Des
fréquences d’examen obligatoires sont proposées dans les sec­
teurs (catégories de commerce) suivants : pétrolier aval et au
détail, produits miniers, grains, grandes cultures et services
connexes, produits laitiers, produits forestiers, commerce au
détail des aliments et produits de la pêche.
Énoncé des coûts et avantages : Les coûts totaux associés à
l’examen des instruments dans les huit catégories de com­
merce pour la période d’analyse (2013 à 2023) sont estimés
à 56 millions de dollars1. Les avantages totaux découlant de
la réglementation proposée sont estimés à 629 millions de
dollars2. Cela représente des avantages nets estimés à 573 mil­
lions de dollars3, et des avantages nets actualisés de 81 mil­
lions de dollars par année. De plus, la proposition réglemen­
taire aurait d’importants avantages qualitatifs, notamment la
réduction des contestations et des coûts de transaction, une
meilleure protection des consommateurs, des règles du jeu
équitables dans le commerce, les avantages nationaux d’un
mesurage plus précis pour l’exportation des produits de base,
la facilitation du commerce international et l’amélioration de
l’environnement.
Issue: Measurement compliance rates in the Canadian
marketplace have declined since the early 1980s. Consumers
and vulnerable parties believe the Government should protect
and advocate their interests. There is an expectation that con­
sumers and small businesses will be protected from un­
scrupulous trade practices. Business and consumer confidence
in the accuracy of the quantity of goods and services bought
and sold on the basis of measurement is key to a fair, efficient
and competitive Canadian marketplace. Stakeholders have re­
peatedly recommended mandatory examination (inspection)
frequencies be reinstituted under the Weights and Measures
Act. During the extensive consultations conducted as part of
the trade sector reviews, the vast majority of consulted stake­
holders made the same recommendation.
Description: The proposed regulatory amendments are de­
signed to reverse the decline in measurement accuracy in the
Canadian marketplace by making it mandatory for retailers to
have their devices examined at regular intervals. Mandatory
examination frequencies are proposed in the following sectors
(categories of trade): retail and downstream petroleum, mining
products, grain and field crop products and services, dairy
products, forestry products, retail food, and fishing products.
Cost-benefit statement: The total estimated costs associated
with the examination of the devices in the eight categories of
trade for the analysis period (2013 to 2023) are estimated to be
$56 million.1 The total estimated benefits resulting from the
proposed Regulations are estimated to be $629 million.2 This
equates to an estimated net benefit of $573 million3 and an an­
nualized net benefit of $81 million per year. There are also
significant qualitative benefits that accrue as a result of the
regulatory proposal, including reduced dispute and transaction
costs, consumer protection, levelled playing field for com­
merce, national benefit of more accurate measurement for
commodity exports, facilitation of international trade and im­
provement in the natural environment.
———
———
1
1
2
3
Sum of present value costs from accounting summary Table 1, policy case. Sum of present value benefits from accounting summary Table 1, policy case.
Net present value in 2011 dollars, 2013 base year. 2
3
Somme des coûts pour le tableau 1, résumé comptable, scénario proposé.
Somme des avantages pour le tableau 1, résumé comptable, scénario proposé.
Valeur nette en dollars de 2011, l’année de base étant 2013.
2516
Canada Gazette Part I
“One-for-One” Rule and small business lens: The “Onefor-One” Rule does not apply, as the proposed Regulations
would not increase administrative burden on business.
The proposed regulatory amendments reflect the interests of
small businesses. The examination frequencies, which were
established in consultation with stakeholders, were almost al­
ways reduced from the vulnerable parties’ starting point.
Some vulnerable stakeholders could therefore expect exam­
inations to occur more frequently than what is proposed in the
Regulations. The proposal maintains annual examination fre­
quencies for categories of trade where small businesses are
particularly vulnerable to short measure because of the very
large number of transactions between companies and meas­
urement errors penalizing customers (small businesses).
This is reflected in the results of the cost-benefit analysis,
which shows the largest portion of benefits going to small
businesses.
November 2, 2013
Règle du « un pour un » et lentille des petites entreprises :
La règle du « un pour un » ne s’applique pas, puisque la ré­
glementation proposée n’augmenterait pas la charge adminis­
trative imposée aux entreprises.
Les modifications réglementaires proposées reflètent les inté­
rêts des petites entreprises. Les fréquences d’examen, qui ont
été établies en consultation avec les intervenants, ont presque
toujours été réduites par rapport aux demandes initiales des
parties vulnérables. Certains intervenants vulnérables pour­
raient donc s’attendre à ce que les examens aient lieu plus
souvent que ce qui est proposé dans la réglementation. La
proposition maintient une fréquence d’examen annuelle pour
les catégories de commerce où les petites entreprises sont par­
ticulièrement vulnérables aux erreurs de mesure en raison du
très grand nombre de transactions entre les entreprises et
d’erreurs de mesure pénalisant les clients (petites entreprises).
Cette situation se reflète dans les résultats de l’analyse coûts­
avantages, qui montre que la majeure partie des avantages pro­
fiteront aux petites entreprises.
Background
Contexte
The Fairness at the Pumps Act was introduced by the Govern­
ment of Canada in the House of Commons in April 2010 and it
received Royal Assent on March 23, 2011. The new legislation
marked the most fundamental step in a longer-term process of
evolution and innovation in assuring measurement accuracy for
Canadians.
Many of the benefits of ensuring accuracy are “public” in
nature — setting standards of accuracy and enforcing them are
core functions of Government that cannot easily be delegated to
the private sector. Measurement Canada is the agency responsible
for ensuring the integrity and accuracy of measurement in the
Canadian marketplace.
Until the mid-1970s, Measurement Canada carried out annual
periodic examinations of all devices used in trade. This approach
was resource intensive and, over time, budget realities forced the
Government of Canada and Measurement Canada to reduce fre­
quencies in some areas.
At the same time, the need for accurate measurement continued
to grow with Canada’s economy and population. Measurement
Canada estimates that the number of devices used for trade meas­
urement purposes has doubled since 1970. This increase in device
population combined with much greater device complexity has
lead to
• a reduction in measurement compliance rates, which have
trended down between 4% and 7% since the 1980s; and
• the marginalization of Measurement Canada and its inability
to ensure a fair and competitive marketplace.
A progressive plan was needed to address Measurement Can­
ada’s sustainability issues.
La Loi sur l’équité à la pompe a été présentée par le gouver­
nement du Canada à la Chambre des communes en avril 2010 et a
reçu la sanction royale le 23 mars 2011. La nouvelle loi était
l’étape la plus importante dans un processus d’évolution et d’in­
novation à long terme visant à assurer l’exactitude de la mesure
pour les Canadiennes et les Canadiens.
Bon nombre des avantages découlant de l’exactitude de la mesure sont de nature « publique ». En effet, l’établissement de
normes d’exactitude et leur application sont des fonctions essen­
tielles du gouvernement qui ne peuvent pas être déléguées au
secteur privé. Mesures Canada est l’organisme chargé de garantir
l’intégrité et l’exactitude de la mesure sur le marché canadien.
Jusqu’au milieu des années 1970, Mesures Canada réalisait des
examens périodiques annuels de tous les instruments utilisés dans
le commerce. Cette approche nécessitait beaucoup de ressources
et, au fil du temps, les réalités budgétaires ont obligé le gouver­
nement du Canada et Mesures Canada à réduire la fréquence dans
certains domaines.
Au milieu des années 1980, des modifications réglementaires
ont été introduites pour modifier les examens périodiques confor­
mément à la Loi sur les poids et mesures (la Loi), afin que la fré­
quence passe d’une base annuelle à une base bisannuelle. À partir
de 1994, les examens périodiques obligatoires n’étaient plus
requis.
D’autre part, la nécessité de disposer d’une mesure exacte
continuait de croître, suivant en cela l’économie et la population
du Canada. Mesures Canada estime que le nombre d’instruments
utilisés pour la mesure dans le commerce a doublé depuis 1970.
Cette augmentation du nombre d’instruments, jumelée à une plus
grande complexité de ceux-ci, a abouti à la situation suivante :
• une réduction des taux de conformité de la mesure, qui ont
fléchi de 4 % à 7 % depuis les années 1980;
• la marginalisation de Mesures Canada, de moins en moins
capable d’assurer un marché équitable et concurrentiel.
Un plan progressif s’imposait donc pour répondre aux problè­
mes de viabilité de Mesures Canada.
Measurement accuracy
Exactitude de la mesure
In introducing the Fairness at the Pumps Act, the Minister of
Industry emphasized the importance of measurement and con­
sumer protection, referring to “measures to protect Canadian con­
sumers from inaccurate measurement when purchasing gasoline
En présentant la Loi sur l’équité à la pompe, le ministre de
l’Industrie avait souligné l’importance de la mesure et de la pro­
tection des consommateurs, disant que « le gouvernement du Ca­
nada intervenait afin de protéger les consommateurs canadiens
In the mid-1980s, regulatory changes were introduced to
change periodic examinations pursuant to the Weights and Meas­
ures Act (the Act) from an annual to a biennial basis. Mandatory
periodic examinations were no longer required as of 1994.
Le 2 novembre 2013
or other measured goods.” The Minister noted that the measures
would “make retailers more accountable for the accuracy of their
pumps and other measuring devices.”
The annual aggregate value of trade measurement transactions
represents a large portion of an industrialized country’s gross
national product. Legal metrology provides the following benefits
to society:
• reduced dispute and transaction costs;
• consumer protection;
• a level playing field;
• limited measurement-based fraud; and
• full national benefit for commodity exports.4
Gazette du Canada Partie I
2517
contre l’inexactitude de la mesure lorsque ces derniers achètent de
l’essence ou effectuent d’autres transactions fondées sur une mesure ». Le ministre ajoutait que les mesures « rendraient les dé­
taillants plus responsables de la précision de leurs pompes à es­
sence et autres instruments de mesure ».
La valeur annuelle totale des transactions commerciales basées
sur la mesure représente une partie importante du produit national
brut d’un pays industrialisé. La métrologie légale offre plusieurs
avantages à la société, à savoir :
• la réduction des contestations et des coûts de transaction;
• la protection des consommateurs;
• des règles du jeu équitables;
• la réduction de la fraude basée sur la mesure;
• la pleine valeur pour le Canada de l’exportation des produits
de base4.
A new act and a new business model for Measurement Canada
Une nouvelle loi et un nouveau modèle d’affaires pour Mesures
Canada
At the time of the tabling of the Fairness at the Pumps Act in
April 2010, it was clear that
• legislation governing measurement accuracy needed updating
after 30 years;
• adjustment to resource constraints had contributed to the mar­
ginalization of the role of Measurement Canada;
• the level of measurement accuracy was declining, affecting
consumers and businesses; and
• measurement accuracy and fairness in the marketplace were
becoming a public policy issue among businesses and
consumers.
Au moment de la présentation de la Loi sur l’équité à la pompe
en avril 2010, il était clair que :
• la législation régissant l’exactitude de la mesure devait être
mise à jour après 30 ans;
• les ajustements apportés au fil du temps en raison d’un man­
que de ressources avaient contribué à marginaliser le rôle de
Mesures Canada;
• le degré d’exactitude de la mesure était à la baisse, ce qui
touchait autant les consommateurs que les entreprises;
• l’exactitude de la mesure et l’équité sur le marché étaient en
train de devenir un enjeu de politique publique chez les entre­
prises et les consommateurs.
Issue
Enjeux
Measurement Canada examination data indicates that meas­
urement compliance rates have trended down as the Agency’s
presence has declined in the marketplace since the early 1980s.
Of particular public concern has been the role of short measure at
the gas pumps in exacerbating the impact of rising fuel prices.
Consumers and vulnerable parties believe that the Government
should protect and advocate their interests. The decline in meas­
urement accuracy affects consumers and small businesses.
Les données d’examen de Mesures Canada révèlent que les
taux de conformité de la mesure ont fléchi depuis le début des
années 1980 au moment où la présence de l’organisme sur le mar­
ché a diminué. Depuis, le public se préoccupe particulièrement du
rôle de la mesure en moins à la pompe dans l’exacerbation des
répercussions de la hausse du prix du pétrole. Les consommateurs
et les parties vulnérables croient que le gouvernement devrait
protéger et défendre leurs intérêts. La baisse de l’exactitude de la
mesure touche les consommateurs et les petites entreprises.
Objectives
Objectifs
The objective of the proposed Regulations is to reduce meas­
urement errors and increase fairness in the Canadian marketplace
in an efficient and innovative way. The proposed regulatory
amendments introduce mandatory examination frequencies in the
retail and downstream petroleum, mining products, grain and
field crop products and services, dairy products, forestry products,
retail food and fishing products categories of trade.
L’objectif du Règlement est de réduire les erreurs de mesure et
d’accroître l’équité sur le marché canadien, de manière efficace et
innovante. Les modifications réglementaires proposées introdui­
sent des fréquences d’examen obligatoires dans le commerce
pétrolier aval, le commerce pétrolier au détail, le commerce au
détail des aliments, le commerce des produits laitiers, le com­
merce des produits de la pêche, le commerce des produits fores­
tiers, le commerce des grains, des grandes cultures et des services
connexes et le commerce des produits miniers.
Parmi les modifications de la Loi sur les poids et mesures figu­
rait celle d’accorder au gouvernement le pouvoir de désigner des
inspecteurs non gouvernementaux (fournisseurs de services auto­
risés) pour effectuer ces examens.
Amendments to the Weights and Measures Act included au­
thorizing the Government to appoint non-government inspectors
(authorized service providers) to perform these examinations.
Description
Description
The Regulations would strengthen consumer protection against
unfair retailer practices and improve consumer confidence in the
Le Règlement renforcerait la protection des consommateurs
contre les pratiques déloyales des détaillants et améliorerait la
———
———
4
4
Benefit of Legal Metrology for the Economy and Society, John Birch, AM,
CIML Honorary Member, 2003, OIML (www.oiml.org/publications/birch_
study.html).
Benefit of Legal Metrology for the Economy and Society (en anglais seulement),
John Birch, AM, membre honoraire du CIML, 2003, OIML (www.oiml.org/
publications/birch_study.html?langue=fr).
2518
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
accuracy of commercial transactions involving measurement by
placing responsibility for device accuracy on retailers through
mandatory examinations at regular intervals. Mandatory exam­
ination frequencies are proposed in the following categories of
trade: retail and downstream petroleum, mining products, grain
and field crop products and services, dairy products, forestry
products, retail food, and fishing products.
confiance des consommateurs envers l’exactitude des transactions
commerciales basées sur la mesure en confiant la responsabilité
de l’exactitude des instruments aux détaillants au moyen
d’examens à intervalles réguliers obligatoires. Des fréquences
d’examen obligatoires sont proposées dans les catégories de
commerce suivantes : produits pétroliers au détail et en aval, pro­
duits miniers, grains, grandes cultures et services connexes, pro­
duits laitiers, produits forestiers, commerce au détail des aliments
et produits de la pêche.
Periods between device examinations
Délais entre les examens des instruments
The periods between examinations would be set out in sec­
tion 29 of the proposed Regulations. These periods were estab­
lished following extensive consultations with stakeholders from
the categories of trade concerned. These consultations were held
as part of the trade sector reviews conducted by Measurement
Canada between 2001 and 2011.
For example, a meter used in the trade of dairy products would
need to be examined within a period of not more than one year
from the last examination, at which time it was certified as being
compliant. This examination may be the most recent of the fol­
lowing three types of examination:
• the initial examination performed pursuant to paragraph 8(b)
of the Act;
• a periodic examination performed pursuant to new subsec­
tion 15(1) of the Act; or
• a subsequent examination performed at the request of the
owner or person in possession of the device pursuant to the
new section 15.1 of the Act.
The introduction of periodic examinations would not preclude
the possibility of the devices undergoing other examinations
to monitor compliance with the Act and Regulations. Such
examples include examinations following a complaint and as part
of marketplace monitoring or performance monitoring of an au­
thorized service provider. It is not the responsibility of the owner
or the person in possession of the device in question to have it
undergo such examinations or to cover any related costs. These
other examinations, however, would not be taken into account in
determining the date of the next periodic examination of the de­
vice in question.
Devices that do not meet the legal requirements at the time of
the examination must be repaired or adjusted. The necessary re­
pairs or adjustments must be performed immediately or within a
reasonable time period so that a certificate of examination can be
issued to certify the device’s compliance. Measurement Canada
will continue to ensure that the monitoring of devices whose re­
pair or adjustment was postponed will be carried out.
Les délais entre les examens seraient établis à l’article 29 de la
réglementation proposée. Ces délais ont été établis à la suite des
consultations exhaustives tenues avec les intervenants des catégo­
ries de commerces concernées. Ces consultations se sont tenues
dans le cadre des examens de secteurs commerciaux effectués par
Mesures Canada entre 2001 et 2011.
Par exemple, un compteur utilisé dans le commerce des pro­
duits laitiers devrait être soumis à un examen dans un délai
maximal d’un an à compter du dernier examen effectué à la suite
duquel l’instrument est certifié conforme. Cet examen pourrait
correspondre au plus récent des trois types d’examen suivants :
• l’examen initial, effectué en vertu de l’alinéa 8b) de la Loi;
• un examen périodique, effectué en vertu du nouveau paragra­
phe 15(1) de la Loi;
• un examen ultérieur, effectué à la demande du propriétaire de
l’instrument ou de la personne qui l’a en sa possession en
vertu du nouvel article 15.1 de la Loi.
Introduction of examination cycles
Introduction des cycles d’examens
Subparagraph 29(1)(a)(i) of the proposed Regulations would
provide for the implementation of periodic examinations in five
phases to avoid all the devices having to be examined at the same
time. This would create pressure on the availability of examina­
tion services and, in turn, would affect the prices charged for per­
forming the examinations.
The implementation periods would be established based on the
location of the devices, determined by the first three characters of
their postal code, and would apply to all devices that are located
in the geographic area. The table listing those periods can be
found in Part II of Schedule I of the proposed Regulations.5
Le sous-alinéa 29(1)a)(i) de la réglementation proposée prévoi­
rait la mise en application d’examens périodiques en cinq phases
afin d’éviter que tous les instruments soient examinés au même
moment. Cela aurait créé de la pression sur les disponibilités des
services d’examen et, par ricochet, influerait sur les frais deman­
dés pour effectuer ces examens.
Les délais de mise en application seraient établis à partir de la
localisation des instruments et s’appliqueraient à l’ensemble des
instruments qui sont situés dans la zone géographique. Les zones
géographiques seraient définies à partir des trois premiers caractè­
res des codes postaux. Le tableau dans lequel figurent ces délais
est disponible à la partie II de l’annexe I de la réglementation
proposée5.
L’introduction des examens périodiques n’empêcherait pas que
l’on soumette les instruments à d’autres examens pour vérifier le
respect de la Loi ou du Règlement. Les examens effectués à la
suite d’une plainte ainsi que dans le cadre de la surveillance du
marché ou du suivi de la performance d’un fournisseur de servi­
ces autorisé en sont quelques exemples. Il n’appartient pas au
propriétaire de l’instrument ou à la personne qui les a en sa pos­
session de leur faire subir de tels examens et des frais ne lui se­
ront pas facturés. Ces derniers examens ne seraient pas pris en
compte dans l’établissement de la date du prochain examen pé­
riodique des instruments concernés.
Les instruments qui ne satisfont pas aux exigences légales lors
d’un examen doivent être réparés ou réglés. Les réparations ou les
réglages nécessaires doivent être effectués sur-le-champ ou dans
un délai raisonnable afin qu’un certificat d’examen attestant la
conformité de l’instrument puisse être émis. Mesures Canada
continuera de veiller à ce que le suivi des instruments dont la
réparation ou le réglage a été remis à plus tard soit effectué.
———
———
5
5
© This data includes information copied with permission from the Canada Post
Corporation.
© Ces données comprennent des informations copiées avec la permission de
Postes Canada.
Le 2 novembre 2013
The examination cycles of the devices would be introduced
over a period of 24 months following the implementation of the
regulatory amendments. The five phases are as follows:
• 6 months after the proposed regulatory amendments come into
force;
• 5 months later;
• 4 months later;
• 3 months later; and
• 6 months later, that is, 24 months after the proposed regula­
tory amendments come into force.
Gazette du Canada Partie I
2519
An extension mechanism for the time periods would be estab­
lished under section 29.1 of the proposed Regulations. This
mechanism would prevent traders from being penalized if, for
reasons beyond their control, they are unable to meet the deadline
for the next examination of their device. Measurement Canada,
on behalf of the Minister, may allow traders to delay the next
periodic examination if they meet the requirements set out in that
section.
Les cycles d’examens périodiques des instruments seraient
introduits sur une période de 24 mois à partir de l’entrée en vi­
gueur de la modification réglementaire. Les cinq phases sont les
suivantes :
• 6 mois après l’entrée en vigueur de la modification réglemen­
taire proposée;
• 5 mois plus tard;
• 4 mois plus tard;
• 3 mois plus tard;
• 6 mois plus tard, soit 24 mois après l’entrée en vigueur de la
modification réglementaire proposée.
Un mécanisme de prorogation du délai serait établi à l’arti­
cle 29.1 de la réglementation proposée. Ce mécanisme permettrait
de ne pas pénaliser un commerçant qui, pour des raisons indé­
pendantes de sa volonté, ne serait pas en mesure de respecter
l’échéance prévue pour le prochain examen. Ainsi, Mesures Ca­
nada, au nom du ministre, pourrait permettre à un tel commerçant
de retarder la tenue du prochain examen périodique de ses ins­
truments si celui-ci remplit les conditions prévues à cet article.
Examination follow-up stickers
Étiquettes de suivi des examens
To assist in the implementation of the examination cycles, the
proposed Regulations would change the requirements respecting
stickers placed on devices that are found to comply with the pro­
posed regulatory requirements, following an examination by an
inspector. The new examination stickers would indicate the
month and year in which the examination was conducted and the
month and year in which the next examination must be con­
ducted. The stickers would be an important part of the examina­
tion process, as they would serve as a reminder to the trader about
when the next periodic examination must take place. Further,
users, whether they are the device operators or clients, would be
able to see the status of the device. Such an indication would in­
crease the confidence of the parties in the fairness of trade-related
measurement. It is a key element to ensure accurate measurement
for all and the fair trade of products and services.
Pour aider à la mise en vigueur des cycles d’examens, la ré­
glementation proposée modifierait les exigences relatives aux
étiquettes apposées sur les instruments répondant aux exigences
réglementaires proposées, à la suite d’un examen effectué par un
inspecteur. Les nouvelles étiquettes d’examen indiqueraient le
mois et l’année où l’examen a été effectué ainsi que le mois et
l’année où l’examen suivant devra être effectué. Les étiquettes
constitueront un élément important du processus d’examens, car
elles serviraient d’aide-mémoire au commerçant quant à la tenue
du prochain examen périodique. De plus, l’usager, que ce soit
l’utilisateur de l’instrument ou le client, serait en mesure de cons­
tater l’état de l’instrument. Une telle indication augmenterait la
confiance des parties dans l’équité des mesures commerciales. Il
s’agit d’un élément majeur pour assurer des mesures précises
pour tous et un commerce équitable des produits et services.
Exclusions
Exclusions
The responsibility of traders to have the devices used in the
eight categories of trade periodically examined would not apply
to all device types. A list of devices excluded from examination
cycles is therefore included in the proposed Regulations.
La responsabilité des commerçants de faire examiner les ins­
truments utilisés dans les huit catégories de commerce ne s’appli­
querait pas à tous les types d’instruments. Une liste d’instruments
ne devant pas être soumis aux cycles d’examens figure donc dans
la réglementation proposée.
a. Exclusions from the application of the Act
a. Exclusions de l’application de la Loi
When devices such as electricity meters, which must be veri­
fied under the Electricity and Gas Inspection Act, are excluded
from the application of the Weights and Measures Act, none of
the provisions relating to approval and examinations apply to
them. The exclusion also applies to tolerances and regulatory
standards of design and operation. In addition, when a trade cat­
egory is excluded from the provisions of the Act, Measurement
Canada does not conduct examinations in cases of dispute be­
tween the parties. Stakeholders affected by the exclusions are not
vulnerable parties and have accepted that users of these devices
are not subject to the provisions of the Act.
Lorsque des instruments tels que les compteurs d’électricité qui
doivent faire l’objet d’une vérification en vertu de la Loi sur
l’inspection de l’électricité et du gaz sont exclus de l’application
de la Loi sur les poids et mesures, aucune des dispositions relati­
ves à l’approbation et aux examens ne s’applique à eux. L’ex­
clusion s’applique aussi aux tolérances et aux normes réglemen­
taires de conception et de fonctionnement. De plus, lorsqu’une
catégorie de commerce est exclue des dispositions de la Loi, Me­
sures Canada n’effectue pas d’examens en cas de différend entre
les parties. Les intervenants concernés par les exclusions ne sont
pas des parties vulnérables et ont accepté que les utilisateurs de
ces instruments ne soient pas soumis aux dispositions de la Loi.
a.1 Devices used exclusively for gauging tanker ship holds and
large petroleum tanks
a.1 Instruments utilisés exclusivement pour jauger les cales des
navires-citernes et les gros réservoirs pétroliers
Devices used exclusively for measurement of tanker ship holds
and large tanks used in the downstream petroleum trade (e.g.
trade of refined petroleum) would be excluded from the applica­
tion of the Act under paragraph 3(2)(a) of the proposed Regula­
tions. The proposed exclusion follows the downstream petroleum
trade sector review.
Les instruments utilisés uniquement pour mesurer les cales des
navires-citernes et les gros réservoirs utilisés dans le commerce
pétrolier aval (par exemple commerce du pétrole raffiné) seraient
exclus de l’application de la Loi en vertu de l’alinéa 3(2)a) de la
réglementation proposée. La proposition d’exclusion fait suite à
l’examen du secteur pétrolier aval.
2520
Canada Gazette Part I
Trade transactions in that category of trade involve the trans­
portation of large quantities of products by tanker ships to and
from marine terminals. Products may also be measured in station­
ary tanks and transported by other means. These trading activities
are conducted under contracts of sale and through the purchase
and exchange of large quantities of products among petroleum
companies and refiners, and, to a limited extent, they include
sales to large industrial clients. Measurement is performed before
and after loading by specialized companies using American Pet­
roleum Institute (API) guidelines. The exclusion would not apply
to measurement by means of meters on the dock when loading or
unloading ships.
Trading activities based on these measurements are conducted
for companies with the expertise and means to confirm measure­
ment results when necessary. Stakeholders are confident, based
on past experience, that they can adequately ensure accuracy and
fairness of measurement, and that they can satisfactorily resolve
any complaints that may arise. Stakeholders declared that they are
fully satisfied with the services rendered by companies special­
ized in assessing measurement and quality, and the standards they
use. This type of measurement, and consequently the exclusion
described above, does not apply to the retail petroleum trade.
November 2, 2013
Les échanges commerciaux dans cette catégorie de commerce
concernent le transport de grandes quantités de produits par
navires-citernes qui font la navette entre les terminaux maritimes.
Les produits peuvent également être mesurés dans des réservoirs
stationnaires et transportés par d’autres moyens. Ces activités
commerciales sont effectuées en vertu de contrats de vente,
d’achat et d’échange de grandes quantités de produits entre les
entreprises pétrolières et les raffineurs et, dans une mesure limi­
tée, elles comprennent les ventes à de grands clients industriels.
Le mesurage est effectué avant et après le chargement par des
entreprises spécialisées qui respectent les lignes directrices de
l’American Petroleum Institute (API). L’exclusion ne compren­
drait pas les mesures effectuées à l’aide de compteurs sur le quai
lors du chargement et du déchargement des navires.
Les activités commerciales basées sur ces mesures sont effec­
tuées pour des entreprises ayant l’expertise et les moyens pour
confirmer les résultats des mesures lorsque cela est nécessaire.
Les intervenants ont confiance, à la lumière d’expériences anté­
rieures, qu’ils peuvent assurer de façon adéquate l’exactitude et
l’équité des mesures et qu’ils peuvent régler de façon satisfaisante
toutes les plaintes pouvant survenir. Les intervenants ont déclaré
être entièrement satisfaits des services offerts par les entreprises
spécialisées dans l’évaluation de la mesure et de la qualité ainsi
que des étalons qu’elles utilisent. Ce type de mesure, et par con­
séquent l’exclusion décrite ci-dessus, ne s’applique pas au com­
merce pétrolier au détail.
a.2 Devices used exclusively for gauging the holds of ships in the
wholesale trade of mining products
a.2 Instruments utilisés exclusivement pour jauger les cales des
navires utilisés dans le commerce en gros des produits miniers
The introduction of paragraph 3(2)(b) of the proposed Regula­
tions follows the review of the mining trade sector. The exemp­
tion relates to devices used exclusively for gauging the holds of
ships in the wholesale trade of mining products. The context of
these transactions is similar to that of the petroleum category of
trade.
The gauging of ship holds is used primarily for exporting min­
ing products, but it is used domestically as well. Marine custody
transfers are certified by third-party testing and certification ser­
vices companies. These companies determine and certify the vol­
ume loaded to and/or unloaded from ships.
L’introduction de l’alinéa 3(2)b) de la réglementation proposée
fait suite à l’examen du secteur commercial des mines. L’exemp­
tion concerne les instruments utilisés uniquement pour jauger les
cales des navires dans le commerce en gros des produits miniers.
Le contexte de ces transactions est similaire à celui du domaine
pétrolier.
Le mesurage par jaugeage des cales des navires est surtout uti­
lisé pour l’exportation des produits miniers, mais sert également
au commerce intérieur. Les transferts fiduciaires maritimes sont
certifiés par des entreprises de services d’essai et de certification
distinctes. Ces entreprises déterminent et certifient le volume du
chargement des navires.
b. Exemptions from approval and mandatory examination
requirements
b. Exclusions des exigences d’approbation et d’examens
obligatoires
The following devices would be exempted from approval, in­
itial examination and periodic examination requirements.
Les instruments suivants seraient exclus des exigences d’appro­
bation, d’examen initial et d’examens périodiques.
b.1 Linear static measures
b.1 Mesures matérialisées linéaires
It is becoming increasingly difficult for individuals to purchase
static linear measures for trade applications. Very few static linear
measures are approved for trade, and many device manufacturing
companies have stopped manufacturing them. Measuring sticks
and tape measures are included in this static measurement
category.
Il devient de plus en plus difficile pour les particuliers d’ache­
ter des mesures matérialisées linéaires pour des applications
commerciales. Très peu de mesures matérialisées linéaires sont
approuvées pour le commerce et beaucoup d’entreprises spéciali­
sées dans la fabrication d’instruments ont cessé de les fabriquer.
Les règles jaugées et les rubans à mesurer sont inclus dans la ca­
tégorie de ces mesures matérialisées.
Étant donné qu’il est facile pour toutes les parties engagées
dans des transactions commerciales de vérifier l’exactitude des
mesures de longueur, l’alinéa 4(1)o) du Règlement exempterait
les mesures matérialisées linéaires des exigences d’approbation,
d’examen initial et d’examens périodiques exigés en vertu de
la Loi. Cette exemption maintiendrait la pratique existante,
puisque Mesures Canada n’effectue pas d’évaluations en vue
d’approbations de type ni d’examens de mesures linéaires maté­
rialisées depuis plusieurs années. En raison des changements à la
Loi, l’exemption réglementaire proposée est importante afin
Since it is easy for all parties involved in commercial transac­
tions to verify the accuracy of measurements of length, para­
graph 4(1)(o) of the Regulations would exempt linear static
measures from the approval, initial examination and periodic
examination requirements of the Act. This exemption would
maintain existing practices, since Measurement Canada has not
been conducting type approval evaluations or examinations of
static linear measures for several years. Because of the modifica­
tions made to the Act, the proposed regulatory exemption is im­
portant to prevent traders from being required by law to have their
Le 2 novembre 2013
static linear measures regularly examined by authorized service
providers.
However, products and services traded on the basis of linear
measurement will continue to be required to comply with the
tolerances prescribed by the Regulations.
This exemption would involve the repeal of sections 107 to 119
of the Regulations, sections which regulate linear static measures.
Gazette du Canada Partie I
2521
d’éviter que les commerçants soient tenus par la loi de faire régu­
lièrement examiner leurs mesures linéaires matérialisées par des
fournisseurs de services autorisés.
Les produits et services échangés sur la base d’une mesure li­
néaire devront toutefois continuer de respecter les tolérances
prescrites dans le Règlement.
Cette exemption entraînerait l’abrogation des articles 107 à 119
du Règlement qui réglementent les mesures linéaires matériali­
sées (statiques).
b.2 Pipeline meters
b.2 Compteurs de pipeline
This proposed exemption follows the downstream petroleum
trade sector review. Pipeline meters and auxiliary measuring
devices (e.g. temperature, pressure and density measuring equip­
ment) used in the downstream petroleum trade would be ex­
cluded from the approval and examination requirements under
paragraph 4(1)(p) of the Regulations. These pipeline meters
measure refined petroleum products.
The parties involved in the transactions have the means and
expertise to ensure accurate measurement and to protect their
interests. There would be no vulnerable parties in the category of
trade, except in cases where the client is the end user of the pet­
roleum product (i.e. when the client uses the delivered product to
change its nature). For example, if a meter is installed on a pipe­
line supplying a chemical fertilizer plant, or a generator is used by
a public utility company to produce electricity, the device will
need to be approved and examined under the requirements of the
Act and the Regulations, because these clients do not necessarily
have the technical expertise to protect themselves from measure­
ment errors.
The proposed exemption would therefore only apply to clients
whose activities are based on the sale, transportation or storage of
petroleum products.
Cette proposition d’exemption fait suite à l’examen du secteur
pétrolier aval. Les compteurs de pipeline et les instruments de
mesure auxiliaires (par exemple les dispositifs de mesure de la
température, de la pression et de la densité) utilisés dans le com­
merce pétrolier aval seraient exclus des exigences d’approbation
et d’examens en vertu de l’alinéa 4(1)p) du Règlement. Ces
compteurs de pipeline mesurent des produits pétroliers raffinés.
Les parties engagées dans ces transactions ont l’expertise et les
moyens nécessaires pour assurer l’exactitude de la mesure et pro­
téger leurs intérêts. Il n’y aurait pas de parties vulnérables dans
cette catégorie de commerce, sauf dans les cas où le client est
l’utilisateur final du produit pétrolier (c’est-à-dire lorsque ce der­
nier utilise le produit livré pour en changer la nature). Par exem­
ple, un compteur installé sur un pipeline approvisionnant une
usine d’engrais chimique, ou un générateur utilisé par une entre­
prise de service public pour produire de l’électricité, devra être
approuvé et examiné en vertu des exigences de la Loi et du Rè­
glement, puisque ces clients n’ont pas nécessairement l’expertise
technique pour se protéger des erreurs de mesure.
L’exemption proposée s’appliquerait donc seulement aux
clients dont les activités sont fondées sur la vente, le transport ou
l’entreposage des produits pétroliers.
b.3 Devices used exclusively for weighing or measuring crude
petroleum products
b.3 Instruments utilisés exclusivement pour peser et mesurer les
produits pétroliers bruts
Crude petroleum products are found where crude petroleum is
bought and sold: between the borehole (or the extraction site) and
the refinery (or refining plant).
This proposed exemption follows a review of the upstream
petroleum sector. It would apply to all devices used exclusively in
the trade of crude petroleum products. The parties involved in
these transactions have the means and expertise to ensure accurate
measurement and to protect their interests. There would be no
vulnerable parties in this category of trade.
Under new paragraph 4(2)(b) of the Regulations, if a device is
used for commercial purposes to measure crude petroleum enter­
ing the refinery and refined petroleum products, it is no longer
used exclusively for the measurement of crude petroleum prod­
ucts. Consequently, it would not be excluded from the approval
and examination requirements, unless it were a pipeline meter
under paragraph 4(1)(p).
Les produits pétroliers bruts se trouvent là où se négocie le pé­
trole brut : entre le puits (ou le site d’extraction) et la raffinerie
(ou l’usine de raffinage).
Cette proposition d’exemption fait suite à l’examen du secteur
pétrolier en amont. Elle s’appliquerait à tous les instruments utili­
sés exclusivement dans le commerce des produits pétroliers bruts.
Les parties engagées dans ces transactions ont l’expertise et les
moyens nécessaires pour assurer l’exactitude de la mesure et pro­
téger leurs intérêts. Il n’y aurait pas de parties vulnérables dans la
catégorie de commerce.
En vertu du nouvel alinéa 4(2)b) du Règlement, si un instru­
ment est utilisé pour des fins commerciales afin de mesurer le
pétrole brut entrant dans la raffinerie et les produits pétroliers
raffinés, il n’est plus utilisé exclusivement pour mesurer les pro­
duits pétroliers bruts. Par conséquent, il ne serait pas exclu des
exigences d’approbation et d’examen, à moins qu’il s’agisse d’un
compteur de pipeline exempté en vertu de l’alinéa 4(1)p).
c. Exemption from mandatory examinations
c. Exemption d’examens obligatoires
Devices used exclusively in the wholesale trade of gold, silver
or diamonds would be exempt from mandatory examinations
through the addition of section 6 of the proposed Regulations,
which follows the mining trade sector review. The exemption
would not apply to retail transactions; it would only apply to
wholesale transactions. The parties involved in these transactions
have the means and expertise to ensure accurate measurement and
to protect their interests. Considering the value of gold, silver and
Les instruments utilisés exclusivement pour le commerce en
gros d’or, d’argent ou de diamants seraient exemptés des examens
obligatoires par l’ajout de l’article 6 de la réglementation propo­
sée qui fait suite à l’examen du secteur commercial des mines.
L’exemption concernée ne s’appliquerait pas aux transactions au
détail; elle ne concernerait que les transactions en gros. Les par­
ties engagées dans ces transactions ont l’expertise et les moyens
nécessaires pour assurer l’exactitude de la mesure et protéger
2522
Canada Gazette Part I
diamonds, stakeholders ensure that calibration and monitoring of
devices is carried out frequently.
There would be no vulnerable parties in these commercial
transactions. Considering the nature of this type of trade, and the
fact that measurement is frequently used for exporting, device
calibration is often required to follow international standards.
These standards are not necessarily traceable to the reference
standards prescribed by the Act.
However, stakeholders have requested that measurements be
made with devices approved under the Act, so these devices
would not be exempted from paragraph 8(a) of the Act.
November 2, 2013
leurs intérêts. Tenant compte de la valeur de l’or, de l’argent et
des diamants, les intervenants veillent à ce que l’étalonnage des
instruments et leur surveillance se fassent fréquemment.
Il n’y aurait pas de parties vulnérables engagées dans ces tran­
sactions commerciales. Étant donné la nature de ce type de com­
merce et le fait que le mesurage est fréquemment utilisé pour
l’exportation, il est commun que l’étalonnage des instruments
doive se faire à partir d’étalons internationaux. Ces étalons ne
sont pas nécessairement traçables aux étalons de référence pres­
crits par la Loi.
Par contre, les intervenants ont demandé que le mesurage soit
effectué avec des instruments approuvés en vertu de la Loi, donc
ces instruments ne seraient pas exemptés de l’application de
l’alinéa 8a) de la Loi.
Applicable fees
Frais applicables
Section 59 of the Regulations sets out the charges and fees for
the services provided by an inspector. Proposed section 58.1
would confirm the current practice whereby only charges and fees
for the services provided by inspectors employed by the federal
government are governed by the fees set out in the Regulations.
Authorized service providers will continue to be responsible for
setting fees they require for conducting regulatory examinations
of devices.
L’article 59 du Règlement énonce les droits et frais afférents
aux services fournis par un inspecteur. L’article 58.1 proposé
confirmerait la pratique actuelle selon laquelle seuls les droits et
frais afférents aux services fournis par les inspecteurs employés
dans l’administration publique fédérale sont régis par les règles
relatives aux frais établis au Règlement. Les fournisseurs de ser­
vices autorisés continueront d’être responsables de fixer les frais
qu’ils exigent pour effectuer les examens réglementaires des
instruments.
Changes to terminology and other amendments
Changements à la terminologie et autres modifications
The terminology used in the Regulations would be amended to
reflect changes made to the Act in 2011 and to achieve consist­
ency between the French and English versions of the Regulations.
In particular, in the English version, the term “inspection” and
variants thereof would generally be replaced by the term
“examination” or one of its equivalent variants. In the French
version of the Regulations, the term “vérification” and variants
thereof would generally be replaced by the term “examen” or one
of its variants, although sometimes by “mis à l’essai,” “essai” or
one of their variants, as appropriate in the context.
La terminologie utilisée dans le Règlement serait modifiée afin
de refléter les changements apportés en 2011 à la Loi sur les
poids et mesures, afin de remplacer certains termes et d’assurer la
concordance des versions française et anglaise du Règlement.
Notamment, dans la version anglaise, le terme « inspection » et
ses variantes seraient remplacés, dans la plupart des dispositions
où ils sont utilisés, par le terme « examination » ou l’une de ses
variantes. Dans la version française, le terme « vérification » et
ses variantes seraient remplacés, dans la plupart des dispositions
où ils sont utilisés, par le terme « examen » ou l’une de ses va­
riantes ou dans certains cas par « mis à l’essai », « essai », ou
l’une de leurs variantes, selon le contexte.
Certaines des modifications à la Loi visent à assurer la prise en
considération de la terminologie propre à la common law et au
droit civil. La Loi d’harmonisation nº 3 du droit fédéral avec le
droit civil (L.C. 2011, ch. 21) a déjà modifié certaines disposi­
tions de la Loi dans le même but. Le Règlement serait modifié
afin de refléter ces modifications et de rendre compte avec exacti­
tude des concepts propres à la common law et au droit civil. Par
exemple, la locution « être vendu, loué ou aliéné de quelque autre
façon » est plus justement rendue par « faire l’objet d’une vente
ou d’une autre forme de disposition, ou d’une location »; elle
serait donc modifiée en conséquence. Ces modifications facilite­
raient notamment l’administration du Règlement au Québec, en
permettant à ceux qui doivent l’appliquer de mieux le comprendre
et l’interpréter.
Des modifications rédactionnelles seraient apportées à plu­
sieurs articles afin d’en améliorer la lisibilité et d’assurer une
meilleure concordance avec les modifications apportées à la Loi
et entre les versions anglaise et française du Règlement. De
même, certains articles seraient renumérotés afin d’améliorer la
logique du document.
Some of the amendments to the Act were designed to ensure
that it takes into account the terminology of both common and
civil law. The Federal Law–Civil Law Harmonization Act, No. 3
(S.C. 2011, c. 21) has already amended certain provisions of the
Act with the same intent. The Regulations would be amended to
reflect these changes and to accurately reflect the concepts of
common and civil law. For example, the phrase “before being
sold, leased or otherwise disposed of” is more accurately rendered
by “before being sold or otherwise disposed of, or leased”; that
phrase would therefore be amended accordingly in the Regula­
tions. In particular, these amendments would facilitate the ad­
ministration of the Regulations in Quebec by allowing those who
enforce the Regulations to better understand and interpret them.
Editorial changes would be made to several sections to improve
readability and ensure a higher level of agreement with the
amendments to the Act and between the English and French ver­
sions of the Regulations. Also, some sections would be renum­
bered to improve the logical flow of the document.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Four options were considered:
• Preserving the status quo, with Measurement Canada’s exist­
ing role and limited resources. This would lead to a continued
Quatre options ont été considérées :
• maintenir le statu quo, c’est-à-dire maintenir les ressources
limitées et le rôle actuels de Mesures Canada. Cette option
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2523
erosion of measurement accuracy and fairness in the Canadian
marketplace.
• Adopting an entirely voluntary approach, which was not sup­
ported by business groups or consumers that preferred the
greater certainty of a regulated approach.
• Taking on a Government-centred role in which more gov­
ernment inspectors would be hired to carry out the increased
examinations required to achieve measurement accuracy and
ensure fairness. This would be costly and involve hiring ap­
proximately 350 new inspectors.
• Adopting a new approach that focuses on using the resources
of private sector authorized service providers (ASPs), with
Measurement Canada exercising an oversight and auditing
role. This is a cost-efficient way of achieving an increase in
measurement accuracy and fairness.
mènerait à l’érosion continue de l’exactitude de la mesure et
de l’équité sur le marché canadien;
• adopter une approche entièrement volontaire, laquelle n’a pas
reçu l’appui des groupes d’entreprises ni des consommateurs
qui préfèrent la plus grande certitude qu’offre une approche
réglementaire;
• assumer un rôle centré sur le gouvernement : davantage
d’inspecteurs gouvernementaux seraient embauchés pour réa­
liser à une fréquence accrue les examens requis afin d’assu­
rer l’exactitude de la mesure et d’assurer l’équité. Cette op­
tion serait coûteuse et nécessiterait l’embauche d’environ
350 nouveaux inspecteurs;
• adopter une nouvelle approche qui privilégie l’utilisation des
ressources des fournisseurs de services autorisés (FSA) du
secteur privé tandis que Mesures Canada exercerait un rôle de
supervision et de vérification. Il s’agit d’une méthode rentable
pour accroître l’exactitude de la mesure et l’équité.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The following tables provide an overview of the results of the
cost-benefit analysis. The analysis demonstrates the difference
between the incremental costs and benefits of the base case (i.e.
the status quo with existing levels of measurement accuracy) and
the policy case (i.e. renewed periodic examinations with exten­
sive use of ASPs). The analysis involved assessing the total costs
(government and private) against total benefits (assumed to be the
value of the improvement in measurement accuracy to businesses
and consumers). To calculate benefits, the analysis uses estimates
by Measurement Canada on the improvement in measurement
accuracy which will result for each scenario. Standard costbenefit analysis methodology was used as per the Treasury
Board’s Cost-Benefit Analysis Guide.6
Les tableaux suivants donnent un aperçu des résultats de
l’analyse coûts-avantages. L’analyse démontre la différence entre
les coûts marginaux et les avantages du scénario de base (c’est-à­
dire celui du statu quo, avec les degrés actuels d’exactitude de la
mesure) et ceux du scénario proposé (c’est-à-dire renouer avec les
examens périodiques et utiliser davantage les FSA). L’analyse a
consisté à évaluer les coûts totaux (gouvernementaux et privés)
par rapport aux avantages totaux (représentés par la valeur de
l’amélioration de l’exactitude de la mesure pour les entreprises et
les consommateurs). Pour calculer les avantages, l’analyse utilise
les estimations de Mesures Canada au sujet de l’amélioration
de l’exactitude de la mesure qui résulterait de chaque scénario. La
méthode standard d’analyse coûts-avantages a été utilisée con­
formément au Guide de l’analyse avantages-coûts du Conseil du
Trésor6.
La période d’analyse commence à l’automne 2013 et la pre­
mière année complète où les effets du scénario seraient ressentis
est 2014. Le scénario proposé, qui constitue la base de l’analyse,
représente une estimation de l’amélioration de l’exactitude de la
mesure qui découlera du dossier sur la réglementation. Diverses
analyses de sensibilité ont été menées pour tenir compte d’une
augmentation ou d’une diminution possible des coûts, ou d’une
amélioration de l’exactitude de la mesure supérieure ou inférieure
à ce qui est prévu (ces cas sont présentés au tableau 2).
L’évaluation montre des avantages nets positifs importants
pour chaque scénario. Les avantages nets de la réglementation
proposée pour la période d’analyse seraient de 629 millions de
dollars en termes de valeur actualisée (VA). Les coûts totaux ré­
sultant de la réglementation proposée sont estimés à 56 millions
de dollars en termes de VA. On obtient donc des avantages nets
de 573 millions de dollars (VA) pour la période d’étude. Le ta­
bleau 1 présente les résultats quantitatifs pour le scénario proposé
en dollars de 2011. Les données figurant dans le tableau sont non
actualisées, sauf indication contraire.
The analysis period begins in the fall of 2013 and the first full
year of impacts would be 2014. The policy case, which forms the
basis of the analysis, is Measurement Canada’s estimate of the
improvement in measurement accuracy which will result from the
regulatory package. Several sensitivity analyses were performed
to account for the possibility that costs may increase or decrease
or that improvements in measurement accuracy may be greater
than or less than expected (these cases are laid out in Table 2).
The assessment showed significantly positive net benefits for
each scenario. The total benefits of the proposed Regulations for
the period of analysis would be $629 million in present value
(PV) terms. The total costs resulting from the proposed Regula­
tions are estimated to be $56 million in PV terms. This results in a
net benefit of $573 million (PV) over the study period. Table 1
shows quantitative results for the policy case. All numbers are
shown in 2011 dollars. Entries in the table are undiscounted
unless otherwise indicated.
Methodology and assumptions
Méthodologie et hypothèses
The analysis focuses on devices from the eight categories of
trade. The most common device type of each of the five categor­
ies of trade listed below was chosen for the analysis. The devices
with the lowest measurement compliance rates have been marked
with an asterisk.
• Fishing products trade — platform scales*
• Forestry products trade — vehicle scales*
• Mining products trade — platform scales
L’analyse est centrée sur les instruments de huit catégories de
commerce. Les types d’instruments les plus communs de chacune
des cinq catégories de commerce énumérées ci-dessous ont été
retenus pour l’analyse. Les instruments qui présentent les
plus faibles taux de conformité de mesure sont marqués d’un
astérisque.
• Produits de la pêche — balances à plate-forme*
• Produits forestiers — ponts-bascules routiers*
———
———
6
6
www.tbs-sct.gc.ca/rtrap-parfa/analys/analystb-eng.asp
www.tbs-sct.gc.ca/rtrap-parfa/analys/analystb-fra.asp
2524
Canada Gazette Part I
• Downstream petroleum trade — bulk truck meters*
• Retail gasoline trade — retail dispensers
In the grain and field crop products and services trade, hopper
scales were chosen, as they are used to weigh very large volumes
of grain.
Bulk truck meters were chosen in the dairy products trade, as
they are used at dairies to measure most of the milk delivered
from farms. In these transactions, farmers are the vulnerable par­
ties, and, while compliance rates are high, the measurement errors
are weighted heavily in favour of the dairies.
Point-of-sale, computing and platform scales are primarily used
in the retail food trade to weigh fresh fruit, vegetables, meat, and
fish. There is no apparent way to distinguish the volume of prod­
ucts weighed by a given type of scale; therefore, the three types of
scales were chosen.
November 2, 2013
• Produits miniers — balances à plate-forme
• Pétrolier aval — compteurs de vrac sur camion*
• Pétrolier au détail — distributeurs du secteur pétrolier au détail
Dans le commerce des grains, grandes cultures et services
connexes, les trémies de pesage ont été choisies, car elles servent
à peser de très gros volumes de grains.
Dans le commerce des produits laitiers, les compteurs de vrac
sur camion ont été choisis, car ils servent à mesurer la plupart du
lait livré par les fermes. Les fermiers sont les parties vulnérables
dans ces transactions, et, bien que les taux de conformité soient
élevés, les erreurs de mesure favorisent grandement les laiteries.
Les systèmes de pesage aux points de vente, les balances calcu­
latrices et les balances à plate-forme sont utilisés principalement
dans le commerce des aliments au détail pour peser les fruits, les
légumes, la viande et le poisson frais. Il n’y a pas de moyen évi­
dent de distinguer le volume des produits pesés à l’aide d’un type
de balances donné; par conséquent, les trois types de balances ont
été choisis.
Costs
Coûts
The incremental direct costs of increased periodic examinations
are calculated as follows, based on estimates of the number of
measuring devices used in each of the eight categories of trade
and the percentage of device owners who have their devices ser­
viced regularly by ASPs.
• For device owners who have their devices regularly serviced
by ASPs (businesses), the only incremental costs will be the
cost of the certificate of compliance that the ASP will now
issue.
• For businesses without ongoing service contracts, the incre­
mental costs will be the full cost of the mandatory periodic
examinations, including the issuance of the compliance
certificate.
• Examination and certification costs per device, along with the
number of devices and the proportion of device owners with
and without ongoing service contracts, provide the basis for
the estimation of incremental direct costs.
Les coûts directs marginaux des examens périodiques plus fré­
quents sont calculés comme suit, selon les estimations du nombre
d’instruments de mesure utilisés dans chacune des huit catégories
de commerce et le pourcentage des propriétaires d’instruments
qui font entretenir leurs instruments par des FSA.
• Pour les propriétaires d’instruments qui font entretenir leurs
instruments par des FSA (entreprises), les seuls coûts margi­
naux seront les coûts du certificat de conformité que les FSA
délivreront dorénavant;
• Pour les entreprises qui ne disposent pas de contrats d’entre­
tien en cours, les coûts marginaux seront les pleins coûts des
examens périodiques obligatoires, y compris la délivrance
dudit certificat de conformité;
• Les frais d’examen et de certification par instrument, ainsi que
le nombre d’instruments et la proportion des propriétaires
d’instruments avec et sans contrats d’entretien en cours, cons­
tituent la base pour estimer les coûts directs marginaux.
Benefits
Avantages
The benefits analysis is based on the development of a reason­
able proxy for willingness to pay for increased measurement ac­
curacy as follows:
• Measurement errors create transfers of income. When the
measured weight or volume of product is less than the true
weight or volume, and the goods in question are consumer
goods, consumers benefit at the expense of traders (i.e. there
is an income transfer from traders to consumers); whereas,
when the measured weight or volume is higher than the true
weight or volume, income is transferred from consumers to
traders. In cases where one set of businesses (e.g. dairy farm­
ers) sell goods to another set of businesses that own the meas­
uring devices (e.g. dairies), incorrect measurement leads to
income transfers between sets of businesses. If, for example,
the measured volume of milk delivered to dairies is lower than
the true volume, income is transferred from dairy farmers to
dairies.
• From a strictly economic point of view, transfers of income
are not costs to the economy. However, both consumers and
businesses value measurement accuracy and fairness; the sub­
stantial expenditure of resources on measurement in the broad
economy is a clear indication of this. Businesses and indi­
viduals are willing to pay for measurement accuracy and will­
ingness to pay is a clear measure of economic benefit.
L’analyse des avantages est fondée sur le développement d’une
approximation raisonnable de la volonté de payer l’exactitude
accrue de la mesure comme suit :
• Les erreurs de mesure créent des transferts de revenu. Lorsque
le poids ou le volume mesuré d’un produit est inférieur au
poids ou au volume véritable, et que les biens en question sont
des biens de consommation, le consommateur obtient un
avantage au détriment du commerçant (c’est-à-dire qu’il y a
un transfert de revenu du commerçant au consommateur). À
l’inverse, lorsque le poids ou le volume mesuré est supérieur
au poids ou au volume réel, le revenu est transféré du con­
sommateur au commerçant. Lorsqu’un ensemble d’entreprises
(par exemple les fermes laitières) vend des biens à un autre
ensemble d’entreprises qui est propriétaire d’instruments de
mesure (par exemple les laiteries), des mesures incorrectes se
traduisent par des transferts de revenu entre des ensembles
d’entreprises. Par exemple, si le volume mesuré de lait livré
aux laiteries est inférieur au volume réel, un revenu est trans­
féré des fermiers laitiers aux laiteries;
• D’un point de vue strictement économique, les transferts de
revenu ne sont pas des coûts pour l’économie. Toutefois, les
consommateurs et les entreprises jugent importantes l’exacti­
tude et l’équité de la mesure, et les dépenses importantes de
ressources pour la mesure dans l’ensemble de l’économie en
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
• For the purposes of this analysis, it is assumed that in the face
of persistent uncorrected measurement errors, businesses and
individuals would be willing to use economic resources to
improve measurement accuracy to the point where measure­
ment errors are reduced to a generally accepted margin. In this
case, the generally accepted margin is assumed to be +1 MPE,
where MPE is the maximum permissible error by which
measured weights or volumes are allowed to differ from true
weights or volumes under current regulations. The proxy used
for willingness to pay is the size of the transfer created by
measurement errors in excess of +1 MPE.
The estimated reduction in income transfers resulting from the
introduction of mandatory examinations is the proxy for the re­
duction in economic costs associated with the new measurement
regime. That estimated reduction in economic costs is the quanti­
tative estimate of benefits.
2525
sont une indication claire. Les entreprises et les particuliers
sont prêts à payer pour l’exactitude de la mesure, et cette
volonté de payer est une indication claire d’un avantage
économique;
• Aux fins de cette analyse, on présume que devant la persis­
tance des erreurs de mesure non corrigées, les entreprises
et les particuliers seraient disposés à payer pour améliorer
l’exactitude de la mesure au point où l’erreur de mesure serait
réduite à un facteur généralement accepté. Dans ce cas-ci, le
facteur généralement accepté est censé être de + 1 EMP, où
EMP est l’erreur maximale permise, c’est-à-dire l’erreur que
peuvent représenter les poids ou les volumes mesurés par rap­
port aux poids ou aux volumes réels aux termes des règle­
ments en vigueur. L’approximation utilisée pour représenter
cette volonté de payer est la valeur du transfert créé par
l’erreur de mesure dépassant + 1 EMP.
La réduction estimée des transferts de revenu, en raison de
l’introduction des examens obligatoires, est une approximation de
la réduction des coûts économiques associés au nouveau régime
de mesure. Cette réduction estimée des coûts économiques repré­
sente l’estimation quantitative des avantages.
Summary of cost-benefit analysis
A. Table 1 — Policy case in millions of 2011 Canadian dollars
2013
Year 1
Categories of trade
2014
Year 2
2015
Year 3
2017
Year 5
2022
Year 10
Total
(Present
Value)
Annualized
Average
Benefits
Fishing products
0
0.349
0.349
0.349
0.349
2.451
0.349
Grain and field crop products and
services
0
2.101
2.101
2.101
2.101
14.755
2.101
Mining products
0
5.384
5.384
5.384
5.384
37.812
5.384
Downstream petroleum
0
66.205
67.529
71.557
79.121
503.512
71.689
Dairy products
Retail gasoline
Retail food
0
1.418
1.424
1.476
1.551
10.366
1.476
Consumers
0
3.265
3.298
3.406
3.580
23.892
3.402
Businesses
0
2.463
2.488
2.570
2.701
18.024
2.566
Consumers
0
0.326
0.326
0.326
0.326
2.293
0.326
Businesses
0
1.228
1.228
1.228
1.228
8.626
1.228
Forestry products
All categories of trade
Total benefits
0
1.115
1.115
1.115
1.115
7.828
1.115
0
83.854
85.249
89.511
97.455
629.558
89.635
–0.265
–0.237
–0.237
–0.237
–0.237
–1.927
–0.274
Costs
Fishing products
Grain and field crop products and
services
–0.268
–0.261
–0.261
–0.261
–0.261
–2.098
–0.299
Mining products
–0.041
–0.031
–0.031
–0.031
–0.031
–0.260
–0.037
Downstream petroleum
–0.238
–0.225
–0.226
–0.226
–0.226
–1.822
–0.259
Dairy products
–0.055
–0.052
–0.052
–0.052
–0.052
–0.422
–0.060
Retail gasoline
–2.580
–2.338
–2.338
–2.333
–2.333
–18.965
–2.700
Retail food
–1.495
–1.174
–1.174
–1.174
–1.174
–9.739
–1.387
Forestry products
–0.628
–0.611
–0.611
–0.611
–0.611
–4.920
–0.700
Businesses
–5.569
–4.924
–4.924
–4.924
–4.924
–40.153
–5.717
Government
–2.000
–2.000
–2.000
–2.000
–2.000
–16.047
–2.285
Total costs
–7.569
–6.924
–6.924
–6.924
–6.924
–56.200
–8.002
68.412
58.884
46.021
573.358
81.633
All categories of trade
Net Present Value
Total net present value
–7.569
71.897
2526
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Résumé de l’analyse coûts-avantages
A. Tableau 1 — Scénario proposé en millions de dollars canadiens de 2011
2013
Année 1
Catégories de commerce
2014
Année 2
2015
Année 3
2017
Année 5
2022
Année 10
Total
(valeur
actualisée)
Moyenne
annualisée
Avantages
Produits de la pêche
0
0,349
0,349
0,349
0,349
2,451
0,349
Grains, grandes cultures et
services connexes
0
2,101
2,101
2,101
2,101
14,755
2,101
Produits miniers
0
5,384
5,384
5,384
5,384
37,812
5,384
Produits pétroliers en aval
0
66,205
67,529
71,557
79,121
503,512
71,689
Produits laitiers
0
1,418
1,424
1,476
1,551
10,366
1,476
Consommateurs
0
3,265
3,298
3,406
3,580
23,892
3,402
Entreprises
0
2,463
2,488
2,570
2,701
18,024
2,566
Consommateurs
0
0,326
0,326
0,326
0,326
2,293
0,326
Entreprises
0
1,228
1,228
1,228
1,228
8,626
1,228
Produits forestiers
0
1,115
1,115
1,115
1,115
7,828
1,115
Toutes les catégories de commerce Total des
avantages
0
83,854
85,249
89,511
97,455
629,558
89,635
–0,237
–0,237
–0,237
–1,927
–0,274
Produits pétroliers au détail
Commerce au détail des aliments
Coûts
Produits de la pêche
–0,265
–0,237
Grains, grandes cultures et
services connexes
–0,268
–0,261
–0,261
–0,261
–0,261
–2,098
–0,299
Produits miniers
–0,041
–0,031
–0,031
–0,031
–0,031
–0,260
–0,037
Produits pétroliers en aval
–0,238
–0,225
–0,226
–0,226
–0,226
–1,822
–0,259
Produits laitiers
–0,055
–0,052
–0,052
–0,052
–0,052
–0,422
–0,060
Produits pétroliers au détail
–2,580
–2,338
–2,338
–2,333
–2,333
–18,965
–2,700
Commerce au détail des aliments
–1,495
–1,174
–1,174
–1,174
–1,174
–9,739
–1,387
Produits forestiers
–0,628
–0,611
–0,611
–0,611
–0,611
–4,920
–0,700
Toutes les catégories de commerce Entreprises
–5,569
–4,924
–4,924
–4,924
–4,924
–40,153
–5,717
Gouvernement
–2,000
–2,000
–2,000
–2,000
–2,000
–16,047
–2,285
Total des coûts
–7,569
–6,924
–6,924
–6,924
–6,924
–56,200
–8,002
68,412
58,884
46,021
573,358
81,633
Valeur actualisée nette
Valeur actualisée nette totale
–7,569
71,897
B. Quantitative impact in non-dollars
• There were no positive or negative impacts.
B. Incidences chiffrées non monétaires
• Pas d’incidences positives ni négatives.
C. Qualitative impacts
C. Incidences qualitatives
Benefits described
• Reduced disputes — lowers transaction costs, promotes ex­
pansion of economic activities; avoids the creation of multiple
measurement standards — significant benefit.
• Consumer protection against short measure and fraud — en­
sures fairness — significant public policy benefit.
• Level playing field — fair traders are not put at a disadvan­
tage relative to traders who short measure — important public
policy benefit.
• Full value for exports — accurate measurement of high vol­
ume exports for royalty collection, revenue determination —
important in resource-based economy like Canada.
• Help for small business and consumers — small businesses
are disproportionately hurt by short measure — accur­
ate measure redistributes income toward small business and
consumers.
Avantages décrits
• Réduction des contestations — réduction des coûts des tran­
sactions, expansion des activités économiques; moins grand
nombre de normes de mesure — avantage important.
• Protection des consommateurs contre la mesure en moins et la
fraude — garantit l’équité — avantage public important.
• Règles du jeu équitables pour tous — Les commerçants hon­
nêtes ne sont pas désavantagés par rapport aux commerçants
qui utilisent la mesure en moins — avantage public important.
• Pleine valeur des exportations — La mesure exacte des expor­
tations volumineuses favorise la perception des redevances et
la détermination des revenus — grande importance pour les
économies basées sur les ressources, comme celle du Canada.
• Favorise les petites entreprises et les consommateurs — Les
petites entreprises sont touchées de façon disproportionnée
par la mesure en moins — La mesure exacte redistribue les
revenus vers les petites entreprises et les consommateurs.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2527
• Expansion of international trade — expanding global econ­
omy requires measurement accuracy in accordance with inter­
nationally recognized standards.
• Vibrant and expanding private sector providing measurement
services.
• Expansion du commerce international — L’expansion de
l’économie mondiale requiert une mesure exacte, conformé­
ment à des normes internationales reconnues.
• Secteur privé dynamique et en expansion qui fournit des ser­
vices de mesure.
Sensitivity analyses
Analyses de sensibilité
The sensitivity analyses were carried out to reflect a number of
contingencies. For example, measurement accuracy might im­
prove more than expected, hence the doubled improvement scen­
ario, or it might improve less, the one-half improvement scen­
ario. Alternatively, costs may increase or decrease or expected
improvements may occur less quickly than expected (phased-in).
Les analyses de sensibilité ont été menées pour refléter un cer­
tain nombre d’éventualités. Par exemple, une amélioration de
l’exactitude de la mesure supérieure à celle prévue (d’où le scéna­
rio d’amélioration doublée) ou inférieure (scénario d’améliora­
tion de moitié). Par ailleurs, il peut y avoir une augmentation ou
une diminution des coûts, ou les améliorations prévues peuvent
survenir moins rapidement que prévu (approche échelonnée).
L’analyse de sensibilité (tableau 2) démontre que les avantages
nets demeurent positifs dans tous les cas examinés.
The sensitivity analysis in Table 2 shows that net benefits re­
main positive in all the cases examined.
Table 2: Summary of sensitivity analysis — Present values in millions of 2011 dollars
Policy Case
Doubled
Improvement
One-half
Improvement
Increased Costs
Decreased Costs
Phased-in
Businesses
Business costs
40.2
40.2
40.2
50.5
30.2
40.2
Business benefits
603.4
1,206.7
310.4
603.4
603.4
567.6
Net business benefits
563.2
1,166.5
270.2
552.9
573.2
527.2
26.2
52.4
14
26.2
26.2
24.2
591.8
Consumers
Consumer benefits
Summary
Net private benefit
589.4
1,178.8
284.2
579.1
599.4
Cost to Government
16
16
16
16
16
16
Net societal benefits
573.4
1,202.9
268.2
563.1
583.4
535.6
Coûts diminués
Résultats
échelonnés
Tableau 2 : Résumé de l’analyse de sensibilité — Valeurs actualisées en millions de dollars de 2011
Scénario proposé
Amélioration
doublée
Amélioration
de moitié
Coûts accrus
Entreprises
Coûts pour les entreprises
40,2
40,2
40,2
50,5
30,2
40,2
Avantages pour les entreprises
603,4
1 206,7
310,4
603,4
603,4
567,6
Avantages nets pour les
entreprises
563,2
1 166,5
270,2
552,9
573,2
527,2
26,2
52,4
14
26,2
26,2
24,2
Avantage net pour le secteur
privé
589,4
1 178,8
284,2
579,1
599,4
591,8
Coût pour le gouvernement
16
16
16
16
16
16
573,4
1 202,9
268,2
563,1
583,4
535,6
Consommateurs
Avantages pour les
consommateurs
Résumé
Avantages sociétaux nets
Distribution of benefits
Distribution des avantages
The distribution of benefits among stakeholders is also an im­
portant consideration in the analysis. Results show that consumers
do not benefit greatly from the improvements, since so many
transactions occur between businesses. Consumers receive 4% of
net benefits and bear no cost.
La distribution des avantages parmi les intervenants est aussi
un élément important de l’analyse. Les résultats démontrent que
les consommateurs ne bénéficient pas grandement des améliora­
tions, puisque tant de transactions surviennent entre les entre­
prises. Les consommateurs reçoivent 4 % des avantages nets et
n’assument pas de coûts.
Les entreprises sont celles qui profitent le plus d’une meilleure
exactitude de la mesure : dans toutes les catégories de commerce,
Businesses benefit most from improved measurement accuracy: in all categories of trade, nearly 96% of benefits accrue
2528
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
to business. Benefits accrue most to small businesses (43.9%),
followed by large businesses (36.6%) and medium-sized busi­
nesses (15%). If measurement accuracy deteriorates, small busi­
nesses will experience a disproportionate transfer of incomes
when compared with bigger businesses.
près de 96 % des avantages reviennent aux entreprises. Les avan­
tages profitent surtout aux petites entreprises (43,9 %), puis aux
grandes entreprises (36,6 %) et aux entreprises de taille moyenne
(15 %). Si l’exactitude de la mesure se détériore, les petites entre­
prises subiront un transfert disproportionné des revenus par rap­
port aux grandes entreprises.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply, as the proposed Regu­
lations would not increase administrative burden on business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas, puisque la régle­
mentation proposée n’augmenterait pas le fardeau administratif
imposé aux entreprises.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The views and interests of small businesses have been import­
ant influences on the evolution of the regulatory proposals. The
initial option considered was to require annual device examina­
tions in all categories of trade with the exception of retail food
trade, in which biennial examinations would be required. Follow­
ing consultations, it was decided to require biennial examinations
in the mining products, downstream petroleum and retail petrol­
eum trades, and five-year examinations in the retail food trade.
The table below provides estimates of the costs associated with
the initial and flexible options.
Les points de vue et les intérêts des petites entreprises ont eu
une influence marquante sur l’évolution des propositions régle­
mentaires. L’option initiale envisagée consistait à exiger des
examens annuels des instruments dans toutes les catégories de
commerce, sauf le commerce au détail des aliments, où des exa­
mens tous les deux ans auraient été requis. Après les consulta­
tions, il a été décidé d’exiger des examens tous les deux ans dans
le commerce des produits miniers, le commerce pétrolier aval et
le commerce pétrolier au détail, et des examens tous les cinq ans
dans le commerce au détail des aliments.
Comme il avait été proposé initialement, des examens annuels
seraient requis dans le commerce des produits de la pêche, le
commerce des produits forestiers, le commerce des grains, des
grandes cultures et des services connexes et le commerce des
produits laitiers, principalement parce qu’ils sont considérés
comme étant importants par les petites entreprises. Les transac­
tions basées sur les mesures dans ces catégories de commerce se
font en très grande majorité entre de petites entreprises et de
grandes entreprises (par exemple entre les pêcheurs et les usines
de transformation des produits de la mer, entre les entrepreneurs
forestiers et les usines de traitement du bois, entre les producteurs
de grains et les distributeurs de grains en gros, et entre les laiteries
et les producteurs laitiers). On estime que 100 % des producteurs
laitiers et de grains, 95 % des pêcheurs et 85 % des entrepreneurs
forestiers sont de petites entreprises. Celles-ci profiteront gran­
dement d’une réduction des erreurs de mesure, et des examens
annuels leur permettront de s’assurer que ces avantages sont réali­
sés et maintenus. La Liste de vérification de la lentille des petites
entreprises remplie se trouve à l’annexe A.
Le tableau ci-dessous présente des estimations des coûts asso­
ciés à l’option initiale et à l’option souple.
Table 3: Small business lens7
Tableau 3 : Lentille des petites entreprises7
As initially proposed, annual examinations would be required
in the fishing products, forestry products, grain and field crop
products and services, and dairy products categories of trade,
largely because it was seen as important by smaller businesses.
The transactions involving measurement in these categories of
trade occur overwhelmingly between small and large businesses
(e.g. between fishers and seafood processing plants, loggers and
processing mills, grain farmers and grain wholesaler/distributors
and dairy farmers and dairies). An estimated 100% of grain and
dairy farmers, 95% of fishers, and 85% of loggers are small busi­
nesses. These small businesses will benefit significantly from
reductions in measurement errors, and annual examinations will
help ensure these benefits are realized and maintained. The
completed Small Business Lens Checklist can be found in
Appendix A.
Short description
Initial Option
Flexible Option
Annual examinations in
all categories of trade,
except biennial
examinations in the retail
food trade
Annual inspections:
fishing products, forestry
products, grains and field
crop products and
services, dairy products
trades;
biennial inspections:
mining products,
downstream petroleum,
retail gasoline trades;
five-year inspections:
retail food trade
Brève description
———
———
7
7
The base year for the analysis is 2013. The time horizon is 2013–2023. Costs are
expressed in constant 2011 dollars. The estimate of the number of small businesses impacted is derived by subtracting the number of medium and large businesses by sector (category of trade), as per Statistics Canada’s Business Register,
from the total number of establishments affected by the proposal. Costs are allocated to small businesses in the same proportions as the benefits accruing to
small businesses.
Option initiale
Option souple
Examens annuels dans
toutes les catégories de
commerce, sauf examens
tous les deux ans dans le
commerce au détail des
aliments
Examens annuels :
produits de la pêche,
produits forestiers, grains,
grandes cultures et
services connexes,
produits laitiers; examens
tous les deux ans :
produits miniers, pétrole
aval, pétrolier
au détail; examens tous
les cinq ans : aliments au
détail
L’année de base pour l’analyse est 2013. L’horizon de l’analyse est 2013 à 2023.
Les coûts sont exprimés en dollars constants de 2011. Les estimations du nombre
de petites entreprises touchées sont obtenues en soustrayant le nombre
d’entreprises de moyenne et grande taille par secteur (catégorie de commerce),
selon le Registre des entreprises de Statistique Canada, du nombre total
d’établissements touchés par la proposition. Les coûts sont alloués aux petites
entreprises dans la même proportion que les avantages profitant aux petites
entreprises.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
Table 3: Small business lens — Continued
Initial Option
Number of small
businesses impacted
28 750
Annualized
Average
($)
Compliance costs
(costs of device
examinations)
Administrative costs
Total costs (all small
businesses)
Total cost per small
business
Risk considerations
Tableau 3 : Lentille des petites entreprises (suite)
Flexible Option
Annualized
Average
($)
Option initiale
Nombre de petites
entreprises touchées
28 750
Present
Value
($)
Present
Value
($)
4,551,563
31,990,982
2,330,521
16,380,230
69,421
487,932
55,113
387,367
Coûts administratifs
160.73
32,478,914
1,129.70
Estimates should be
treated as being indicative
rather than precise due to
the processes through
which they are derived
(see footnote 6).
2,385,634
82.98
16,767,597
583.22
Estimates should be
treated as being indicative
rather than precise due to
the processes through
which they are derived
(see footnote 6).
28 750
Moyenne
annualisée
($)
Coûts de conformité
(coûts d’examen des
instruments)
4,620,984
2529
Coûts totaux (toutes les
petites entreprises)
Coût total par petite
entreprise
Risques à considérer
Option souple
28 750
Valeur
actualisée
($)
Moyenne
annualisée
($)
Valeur
actualisée
($)
4 551 563
31 990 982
2 330 521
16 380 230
69 421
487 932
55 113
387 367
4 620 984
32 478 914
2 385 634
16 767 597
160,73
1 129,70
82,98
583,22
Les estimations sont
présentées à titre indicatif,
et elles ne sont pas
précises en raison du
processus utilisé pour les
calculer (voir la note 6).
Les estimations sont
présentées à titre indicatif,
et elles ne sont pas
précises en raison du
processus utilisé pour les
calculer (voir la note 6).
Consultation
Consultation
In the period leading up to the development of the new Act and
Regulations, Measurement Canada undertook extensive consulta­
tions and met with over 3 000 stakeholders over a 10-year period
from 2001 to 2011. The main consultations were conducted dur­
ing the extensive trade sector review process over a 10-year per­
iod starting in 2000. A summary of the trade sector reviews can
be found on Measurement Canada’s Web site: www.ic.gc.ca/
eic/site/mc-mc.nsf/eng/h_lm00215.html.
Au cours de la période qui a mené à l’élaboration de la nou­
velle loi et du Règlement, Mesures Canada a entrepris de vastes
consultations et a rencontré plus de 3 000 intervenants sur une
période de 10 ans, allant de 2001 à 2011. Les principales consul­
tations ont été menées au cours du processus d’examen des sec­
teurs commerciaux, qui a couvert une période de 10 ans à partir
de 2000. Un résumé des examens des secteurs commerciaux se
trouve dans le site Web de Mesures Canada : www.ic.gc.ca/eic/
site/mc-mc.nsf/fra/h_lm00215.html.
De plus, d’autres consultations ont eu lieu sur une période de
trois mois en 2008 et en 2009, dans le cadre du processus de révi­
sion de la législation qui a abouti aux modifications législatives.
Les intervenants ont également été consultés sur une période de
trois mois en 2011 dans le cadre du processus de modification du
Règlement.
Les représentants des entreprises ont soutenu les examens pé­
riodiques obligatoires pour instaurer une concurrence plus équita­
ble, afin que les commerçants honnêtes ne soient pas désavanta­
gés par rapport à leurs concurrents moins scrupuleux dont les
instruments font perdre régulièrement de l’argent à leurs clients
ou à leurs fournisseurs à cause d’une mesure en moins.
De plus, avec la mondialisation du commerce, les avantages
d’une mesure exacte ont une portée internationale. Au cours des
consultations, les sociétés minières ont souligné que les examens
périodiques obligatoires leur permettraient d’accroître leurs ex­
portations, car leurs clients à l’international ont confiance dans la
certification accordée aux instruments de mesure par le gouver­
nement du Canada.
Les intervenants, y compris les consommateurs et les parties
réglementées (commerce pétrolier aval, commerce pétrolier au
détail, commerce au détail des aliments, commerce des produits
laitiers, commerce des produits de la pêche, commerce des pro­
duits forestiers, commerce des grains, grandes cultures et services
connexes, commerce des produits miniers), ont recommandé la
réintroduction des exigences relatives aux examens obligatoires.
There were also consultations with the stakeholders over a
three-month period in 2008 and again in 2009 during the legisla­
tive review process leading up to the legislative amendments.
Stakeholders were also consulted over a three-month period in
2011 as part of the regulatory amendment process.
Business representatives supported mandatory periodic exam­
inations to promote a more level playing field so that honest trad­
ers would not be at a disadvantage when compared with less scru­
pulous competitors whose devices regularly short-changed their
customers or suppliers.
In addition, business is increasingly globalized and the benefits
of measurement accuracy are international in scope. During con­
sultations, mining companies noted that mandatory periodic
examinations would help to increase exports because their inter­
national customers had confidence in Canadian government
certification of measuring devices.
Stakeholders, including consumers and regulated parties, in the
retail and downstream petroleum, retail food, dairy products, fish­
ing products, forestry products, grain and field crop products and
services and mining products categories of trade, have recom­
mended the reintroduction of mandatory examination requirements.
Rationale
Justification
The Act and the associated Regulations allow for both updated
legislation and a new business model for Measurement Canada
that seeks to maximize efficiency within the Agency’s limited
La Loi et le règlement connexe permettent la mise à jour de la
législation et un nouveau modèle d’affaires pour Mesures Canada,
qui cherche à maximiser son efficacité dans les limites de son
2530
Canada Gazette Part I
budget. In this model, increased examinations will not be carried
out by government employees at Measurement Canada, but
rather, by ASP technicians trained and licensed by Measurement
Canada. Most ASPs are expected to come from the existing pri­
vate sector measurement industry and will likely integrate examin­
ations with the services they now provide customers, thereby
creating a highly efficient low-cost alternative to government
inspectors.
Measurement Canada will move to an oversight role rather than
directly providing examination services. This represents an op­
portunity for small businesses. Non-government inspectors would
be responsible for certifying the accuracy of thousands of devices
used in commercial transactions involving millions of dollars
annually. Measurement Canada will provide training, technical
guidance and direction to ensure continued consistent and uni­
form application of legislative requirements which directly affect
retailer business costs and the level of consumer protection.
The Act and proposed Regulations will strengthen consumer
protection against unfair retailer practices and improve consumer
confidence in the accuracy of commercial transactions involving
measurement. The Act and associated Regulations will
• Place a greater onus on retailers to be accountable for device
accuracy;
• Improve measurement accuracy by making it mandatory for
retailers to have their devices examined at regular intervals;
• Minimize the costs of improved measurement accuracy and
consumer protection by formalizing the current use of ASPs
(non-government inspectors) to perform examinations; and
• Provide greater deterrence and consumer protection by in­
creasing court-determined fines in the Act (fines have not
been changed in over 30 years).
November 2, 2013
budget comprimé. Dans ce modèle, les examens additionnels ne
seront pas réalisés par les fonctionnaires de Mesures Canada,
mais plutôt par les techniciens des FSA, techniciens qui seront
formés et autorisés par Mesures Canada. On prévoit que la plupart
des FSA proviendront des entreprises privées œuvrant déjà dans
l’industrie de la mesure et qu’ils intégreront les examens aux ser­
vices qu’ils offrent actuellement à leurs clients, ce qui constituera
une solution très efficace et à faible coût pour remplacer les ins­
pecteurs du gouvernement.
Mesures Canada assumera ainsi un rôle de supervision, plutôt
que d’être un fournisseur direct de services d’examen. Ce chan­
gement représente une occasion pour les petites entreprises. Les
inspecteurs non gouvernementaux seraient chargés de certifier
l’exactitude de milliers d’instruments utilisés dans les transactions
commerciales représentant des millions de dollars chaque année.
Mesures Canada assurera la formation, et offrira des directives
techniques et une orientation afin d’assurer l’application uniforme
continue des exigences législatives qui ont une incidence directe
sur les coûts des détaillants et sur le niveau de protection des
consommateurs.
La Loi et le Règlement renforceront la protection des consom­
mateurs contre les pratiques déloyales des détaillants et améliore­
ront la confiance des consommateurs envers l’exactitude des
transactions commerciales comportant des mesures. La Loi et le
Règlement visent à :
• amener les détaillants à être plus responsables de la précision
de leurs instruments de mesure;
• améliorer l’exactitude de la mesure en obligeant les détaillants
à faire examiner leurs instruments à intervalles réguliers;
• réduire au minimum les coûts associés à une exactitude accrue
de la mesure et à la protection des consommateurs en officia­
lisant le recours actuel aux FSA (inspecteurs non gouverne­
mentaux) pour réaliser les examens;
• assurer une plus grande dissuasion et protéger les consomma­
teurs en augmentant les amendes prévues par la Loi et déter­
minées par les tribunaux (le montant de ces amendes est de­
meuré inchangé depuis plus de 30 ans).
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The regulatory amendments will allow for the mandatory
examination frequencies to be implemented using the phased-in
approach explained in the “Description” section.
In order to implement mandatory examination frequencies,
Measurement Canada (MC) has been building capacity by using
quality assurance principles to qualify ASPs that are designated as
inspectors and whose technicians are trained by MC. ASPs
undergo a rigorous qualification process and are required to suc­
cessfully complete mandatory training related to the examination
process.
The programs for designating ASPs have been in place for a
number of years. Currently, there are 115 organizations (with
over 400 recognized technicians) qualified to perform examina­
tions on behalf of Measurement Canada. Further information on
criteria for designating ASPs as well as details on the organiza­
tions that can perform examinations is available on Measurement
Canada’s Web site at www.ic.gc.ca/eic/site/mc-mc.nsf/eng/
h_lm00003.html.
The system that has been set in place through the legislative
amendments and the regulatory amendments will provide device
owners with the flexibility to schedule examinations for periods
that best suit their business model and schedules.
Les modifications réglementaires permettront de mettre en œu­
vre des fréquences d’examen obligatoires, en utilisant l’approche
échelonnée expliquée dans la section « Description ».
Afin de mettre en œuvre les fréquences d’examen obligatoires,
Mesures Canada (MC) a renforcé sa capacité en utilisant des
principes d’assurance de la qualité pour qualifier des FSA qui
sont désignés comme inspecteurs et dont les techniciens sont
formés par MC. Les FSA sont soumis à un processus rigoureux
de qualification et sont tenus de réussir une formation obligatoire
complète sur le processus d’examen.
Des programmes pour désigner des FSA sont en place depuis
plusieurs années. On trouve actuellement 115 organismes (comp­
tant plus de 400 techniciens reconnus) qui sont qualifiés pour
réaliser des examens au nom de Mesures Canada. On trouvera
plus d’information sur les critères servant à désigner les FSA,
ainsi que sur les organismes qui peuvent réaliser des examens, sur
le site Web de Mesures Canada au www.ic.gc.ca/eic/site/mc­
mc.nsf/fra/h_lm00003.html.
Le système instauré par le truchement de modifications législa­
tives et réglementaires offrira aux propriétaires d’instruments la
possibilité de fixer les examens en fonction de leurs modèles
d’affaires et de leurs horaires.
Le 2 novembre 2013
Measurement Canada will continue to monitor the marketplace
through random marketplace monitoring examinations and fo­
cused examinations when issues are identified through investiga­
tions and analysis of compliance data.
It is anticipated that the number of examinations taking place in
the marketplace will increase from the current 42 000 (approxi­
mate) per year to over 250 000 per year. This increases the likeli­
hood that measurement errors will be detected and corrected in a
timely manner.
ASPs will be responsible for conducting the mandatory exam­
inations upon request or as a part of existing service contracts.
Only government inspectors will have the authority to take en­
forcement actions.
As Measurement Canada’s processes for designating nongovernment inspectors have been in place for a number of years,
service standards have been established and are regularly mon­
itored. The programs designating non-government inspectors are
also subject to regular third-party audits as Measurement Canada
has acquired ISO 9001:2008 certification for the delivery of its
accreditation and registration programs. In light of the increased
number of examinations that will be conducted by authorized
service providers, it is important to formalize their status in the
proposed Regulations instead of using an administrative approach
as in the past.
A comprehensive communications strategy will be used to
communicate the implementation of mandatory examination fre­
quencies. This includes products such as fact sheets and consumer
FAQs that will be available on Measurement Canada’s Web site.
Public notice and advertising campaigns have also been de­
veloped to ensure traders understand new legal obligations and
to communicate the Government’s commitment to consumer
protection.
Gazette du Canada Partie I
2531
Mesures Canada continuera de surveiller le marché, en procé­
dant à des examens aléatoires de surveillance et à des examens
ciblés lorsque des problèmes sont constatés au cours des enquêtes
et de l’analyse des données sur la conformité.
On prévoit que le nombre d’examens effectués sur le marché
augmentera de 42 000 par année (nombre actuel approximatif)
à plus de 250 000 par année. On accroîtra ainsi la probabilité
que les erreurs de mesure soient détectées et corrigées en temps
opportun.
Les FSA seront chargés de réaliser les examens obligatoires sur
demande, ou dans le cadre de contrats de réparation et d’entretien
existants. Seuls les inspecteurs du gouvernement auront le pou­
voir de prendre des mesures coercitives.
Comme Mesures Canada a déjà mis en place les processus né­
cessaires pour désigner des inspecteurs non gouvernementaux
depuis un certain nombre d’années, des normes de service ont
déjà été établies et font l’objet d’un suivi régulier. De plus, les
programmes dans le cadre desquels des inspecteurs non gou­
vernementaux sont désignés font régulièrement l’objet d’audits
par des tiers, car Mesures Canada a obtenu la certification
ISO 9001:2008 pour la prestation de ses programmes d’accré­
ditation et d’enregistrement. Compte tenu du nombre accru d’exa­
mens qui seront effectués par les fournisseurs de services autori­
sés, il est important d’officialiser leur statut dans le règlement
proposé plutôt que d’utiliser une approche administrative comme
par le passé.
Une stratégie globale de communication sera lancée pour faire
connaître la mise en œuvre des fréquences d’examen obligatoires.
À cette fin, on rédigera des fiches de renseignements et des foires
aux questions à l’intention des consommateurs qui seront publiées
sur le site Web de Mesures Canada. Des avis publics et des cam­
pagnes publicitaires permettront également de veiller à ce que les
commerçants comprennent les nouvelles obligations légales, et
feront connaître l’engagement du gouvernement envers la protec­
tion des consommateurs.
Performance measurement and evaluation
Mesures de rendement et évaluation
The Minister of Industry will complete a review of the provi­
sions and operations of the Act within five years after it receives
Royal Assent.
Le ministre de l’Industrie procédera à un examen des disposi­
tions et du fonctionnement de la Loi dans les cinq ans suivant la
sanction royale.
Contact
Personne-ressource
Gilles Vinet
Vice-President
Measurement Canada
Telephone: 613-941-8918
Email: gilles.vinet@ic.gc.ca
Gilles Vinet
Vice-président
Mesures Canada
Téléphone : 613-941-8918
Courriel : gilles.vinet@ic.gc.ca
2532
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Appendix A: Small Business Lens Checklist
1. Name of the sponsoring regulatory organization:
Industry Canada (Measurement Canada)
2. Title of the regulatory proposal:
Regulations Amending the Weights and Measurements Regulations
3. Is the checklist submitted with a RIAS for the Canada Gazette, Part I or Part II?
Canada Gazette, Part I
Canada Gazette, Part II
A. Small business regulatory design
I
Communication and transparency
1.
Are the proposed Regulations or requirements easily understandable in everyday language?
Yes
No
N/A
The text in the proposed Regulations has been drafted to be as clear as possible. Plain language was used to ensure the Regulations are easily understood.
2.
Is there a clear connection between the requirements and the purpose (or intent) of the proposed Regulations?
As described in the RIAS, the cost-benefit analysis and other documents used for public consultations, there are clear justifications for the proposed regulatory
change.
3.
Will there be an implementation plan that includes communications and compliance promotion activities, that informs small
businesses of a regulatory change and guides them on how to comply with it (e.g. information sessions, sample assessments, toolkits,
Web sites)?
As part of the implementation plan for the proposed Regulations, a communication plan has been developed. This plan includes information sessions and
presentations at association meetings, public notices and an advertising campaign designed to ensure that stakeholders, including small businesses, are informed of
the regulatory changes and their obligations in order to comply with the new requirements.
4.
If new forms, reports or processes are introduced, are they consistent in appearance and format with other relevant government
forms, reports or processes?
No new forms are being introduced.
II
Simplification and streamlining
1.
Will streamlined processes be put in place (e.g. through BizPaL, Canada Border Services Agency single window) to collect
information from small businesses where possible?
Yes
No
N/A
Small businesses will not be required to complete forms when devices are examined. Inspectors will be responsible for completing the examination certificates.
Inspectors will be able to submit inspection data to Measurement Canada online.
2.
Have opportunities to align with other obligations imposed on businesses by federal, provincial, municipal or international or
multinational regulatory bodies been assessed?
The Government of Canada has regulated trade measurement since 1871, and retains exclusive responsibility for legal metrology (trade measurement) under
authority of section 91, subsection 17, of the Constitution Act. There is no overlap, duplication or shared responsibility with any other provincial or territorial
government.
3.
Has the impact of the proposed Regulations on international or interprovincial trade been assessed?
The proposed Regulations apply to the monitoring of measuring devices used in trade within Canada, which is solely a federal responsibility. There will therefore
be no international or interprovincial impact.
4.
If the data or information, other than personal information, required to comply with the proposed Regulations is already collected by
another department or jurisdiction, will this information be obtained from that department or jurisdiction instead of requesting the
same information from small businesses or other stakeholders? (The collection, retention, use, disclosure and disposal of personal
information are all subject to the requirements of the Privacy Act. Any questions with respect to compliance with the Privacy Act
should be referred to the department’s or agency’s ATIP office or legal services unit.)
No other department or jurisdiction collects the data or information required under the proposed Regulations.
5.
Will forms be pre-populated with information or data already available to the department to reduce the time and cost necessary to
complete them? (Example: When a business completes an online application for a licence, upon entering an identifier or a name, the
system pre-populates the application with the applicant’s personal particulars such as contact information, date, etc. when that
information is already available to the department.)
Small businesses will not be required to complete forms when devices are examined. Inspectors will be responsible for completing the examination certificates.
Inspectors will be able to submit inspection data to Measurement Canada online.
6.
Will electronic reporting and data collection be used, including electronic validation and confirmation of receipt of reports where
appropriate?
Small businesses will not be required to submit data when devices are examined. Inspectors will be responsible for completing the examination certificates.
Inspectors will be able to submit inspection data to Measurement Canada online.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
II
Simplification and streamlining — Continued
7.
Will reporting, if required by the proposed Regulations, be aligned with generally used business processes or international standards
if possible?
2533
Yes
No
N/A
Yes
No
N/A
The proposed Regulations do not require small businesses that use measuring devices to report to Measurement Canada.
8.
If additional forms are required, can they be streamlined with existing forms that must be completed for other government
information requirements?
Examination results (examination certificates) are completed by inspectors.
III
Implementation, compliance and service standards
1.
Has consideration been given to small businesses in remote areas, with special consideration to those that do not have access to
high-speed (broadband) Internet?
Examination frequencies will require an inspector to be on site to conduct a physical examination of devices.
2.
If regulatory authorizations (e.g. licences, permits or certifications) are introduced, will service standards addressing timeliness of
decision making be developed that are inclusive of complaints about poor service?
The model that will be introduced by these Regulations will allow small businesses (device owners) the flexibility to schedule the examination when it best suits
them.
3.
Is there a clearly identified contact point or help desk for small businesses and other stakeholders?
Measurement Canada’s Web site identifies the address, phone number and email address for district offices across the country. This information allows
stakeholders and small businesses to contact Measurement Canada to get information and lodge complaints.
B. Regulatory flexibility analysis and reverse onus
IV
Regulatory flexibility analysis
1.
Does the RIAS identify at least one flexible option that has lower compliance or administrative costs for small businesses in the
small business lens section?
Examples of flexible options to minimize costs are as follows:
• Longer time periods to comply with the requirements, longer transition periods or temporary exemptions;
• Performance-based standards;
• Partial or complete exemptions from compliance, especially for firms that have good track records (legal advice should be sought
when considering such an option);
• Reduced compliance costs;
• Reduced fees or other charges or penalties;
• Use of market incentives;
• A range of options to comply with requirements, including lower-cost options;
• Simplified and less frequent reporting obligations and inspections; and
• Licences granted on a permanent basis or renewed less frequently.
Yes
No
N/A
The RIAS indicates that during consultation with stakeholders the vulnerable parties requested one-year or six-month time periods for mandatory examinations.
The time periods adopted were at least doubled (one year, two years or five years) in order to minimize costs. The RIAS also describes a phased-in implementation
period to comply with the requirements.
2.
Does the RIAS include, as part of the Regulatory Flexibility Analysis Statement, quantified and monetized compliance and
administrative costs for small businesses associated with the initial option assessed, as well as the flexible, lower-cost option?
• Use the Regulatory Cost Calculator to quantify and monetize administrative and compliance costs and include the completed
calculator in your submission to TBS-RAS.
The RIAS contains an analysis of different options, showing quantified and monetized compliance and administrative costs. The flexibility analysis compares the
costs and benefits associated with a base case to those under different conditions.
3.
Does the RIAS include, as part of the Regulatory Flexibility Analysis Statement, a consideration of the risks associated with the
flexible option? (Minimizing administrative or compliance costs for small businesses cannot be at the expense of greater health,
security or safety or create environmental risks for Canadians.)
The RIAS provides an analysis of the potential impacts associated with the flexible option. The conclusion is that there is very little or no impact on health,
security, safety or the environment.
4.
Does the RIAS include a summary of feedback provided by small businesses during consultations?
Mandatory examination frequencies were identified in consultation with stakeholders, including vulnerable parties. Often these vulnerable parties were small
businesses. For more information on these consultations (including the recommendations that came about as a result of the consultations), refer to Measurement
Canada’s Web site at www.ic.gc.ca/eic/site/mc-mc.nsf/eng/h_lm00215.html.
V
Reverse onus
1.
If the recommended option is not the lower-cost option for small businesses in terms of administrative or compliance costs, is a
reasonable justification provided in the RIAS?
The RIAS indicates that the lower-cost option was selected based on analysis and evaluation of the different options.
Yes
No
N/A
2534
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
Annexe A : Liste de vérification de la lentille des petites entreprises
1. Nom de l’organisme de réglementation responsable :
Industrie Canada (Mesures Canada)
2. Titre de la proposition de réglementation :
Règlement modifiant le Règlement sur les poids et mesures
3. La liste de vérification est-elle soumise avec le RÉIR de la Partie I ou de la Partie II de la Gazette du Canada?
Gazette du Canada, Partie I
Gazette du Canada, Partie II
A. Conception de la réglementation pour les petites entreprises
I
Communication et transparence
1.
La réglementation ou les exigences proposées sont-elles faciles à comprendre et rédigées dans un langage simple?
Oui
Non
S.O.
Le texte de la réglementation proposée a été rédigé le plus clairement possible. On a utilisé un langage simple pour veiller à ce que le Règlement soit bien compris.
2.
Y a-t-il un lien clair entre les exigences et l’objet principal (ou l’intention) de la réglementation proposée?
Tel qu’il est décrit dans le RÉIR, l’analyse coûts-avantages et d’autres documents utilisés pour les consultations publiques, il existe des motifs clairs pour justifier
le changement proposé à la réglementation.
3.
A-t-on prévu un plan de mise en œuvre incluant des activités de communications et de promotion de la conformité destinées à
informer les petites entreprises sur les changements intervenus dans la réglementation, d’une part, et à les guider sur la manière de
s’y conformer, d’autre part (par exemple séances d’information, évaluations types, boîtes à outils, sites Web)?
Dans le cadre du plan de mise en œuvre de la réglementation proposée, un plan de communication a été élaboré. Ce plan prévoit des séances d’information et des
présentations lors de réunions d’association, des avis publics et une campagne de publicité conçue pour s’assurer que les intervenants, y compris les petites
entreprises, sont informés des changements apportés à la réglementation et de leur obligation de se conformer aux nouvelles exigences.
4.
Si la proposition implique l’utilisation de nouveaux formulaires, rapports ou processus, la présentation et le format de ces derniers
correspondent-ils aux autres formulaires, rapports ou processus pertinents du gouvernement?
II
Simplification et rationalisation
1.
Des processus simplifiés seront-ils mis en place (en recourant par exemple au service PerLE, au guichet unique de l’Agence des
services frontaliers du Canada) afin d’obtenir les données requises des petites entreprises lorsque c’est possible?
Aucun nouveau formulaire n’a été introduit.
Oui
Non
S.O.
Les petites entreprises ne seront pas tenues de remplir les formulaires lors de l’examen des instruments. Les inspecteurs devront remplir les certificats d’examen.
Ils pourront soumettre en ligne les données d’examen à Mesures Canada.
2.
Est-ce que les possibilités d’harmonisation avec les autres obligations imposées aux entreprises par les organismes de réglementation
fédéraux, provinciaux, municipaux ou multilatéraux ou internationaux ont été évaluées?
Le gouvernement du Canada régit les mesures commerciales depuis 1871 et conserve la responsabilité exclusive de la métrologie légale (mesures commerciales)
en vertu de l’article 91, paragraphe 17, de la Loi constitutionnelle. Il n’y a pas de chevauchement ou de responsabilité partagée avec un autre gouvernement
provincial ou territorial.
3.
Est-ce que l’impact de la réglementation proposée sur le commerce international ou interprovincial a été évalué?
La réglementation proposée s’applique au contrôle des instruments de mesure utilisés dans le commerce au Canada, une responsabilité qui relève uniquement du
gouvernement fédéral. Par conséquent, il n’y aura aucune incidence sur le commerce international ou interprovincial.
4.
Si les données ou les renseignements — autres que les renseignements personnels — nécessaires pour le respect de la réglementation
proposée ont déjà été recueillis par un autre ministère ou une autre administration, obtiendra-t-on ces informations auprès de ces
derniers, plutôt que de demander à nouveau cette même information aux petites entreprises ou aux autres intervenants?
(La collecte, la conservation, l’utilisation, la divulgation et l’élimination des renseignements personnels sont toutes assujetties aux
exigences de la Loi sur la protection des renseignements personnels. Toute question relative au respect de la Loi sur la protection
des renseignements personnels devrait être renvoyée au bureau de l’AIPRP ou aux services juridiques du ministère ou de l’organisme
concerné.)
5.
Les formulaires seront-ils pré-remplis avec les renseignements ou les données déjà disponibles au ministère en vue de réduire les
délais et les coûts? (Par exemple, quand une entreprise remplit une demande en ligne pour un permis, en entrant un identifiant ou
un nom, le système pré-remplit le formulaire avec les données personnelles telles que les coordonnées du demandeur, la date, etc.
lorsque cette information est déjà disponible au ministère.)
Aucun autre ministère ni aucune autre administration ne recueille l’information ou les données nécessaires dans le cadre de la réglementation proposée.
Les petites entreprises ne seront pas tenues de remplir les formulaires lors de l’examen des instruments. Les inspecteurs devront remplir les certificats d’examen.
Ils pourront soumettre en ligne les données d’examen à Mesures Canada.
6.
Est-ce que les rapports et la collecte de données électroniques, notamment la validation et la confirmation électroniques de la
réception de rapports, seront utilisés lorsque cela est approprié?
Les petites entreprises ne seront pas tenues de remplir les formulaires lors de l’examen des instruments. Les inspecteurs devront remplir les certificats d’examen.
Ils pourront soumettre en ligne les données d’examen à Mesures Canada.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
II
Simplification et rationalisation (suite)
7.
Si la réglementation proposée l’exige, est-ce que les rapports seront harmonisés selon les processus opérationnels généralement
utilisés par les entreprises ou les normes internationales lorsque cela est possible?
Oui
2535
Non
S.O.
La réglementation proposée n’oblige pas les petites entreprises qui utilisent des instruments de mesure à produire des rapports à l’intention de Mesures Canada.
8.
Si d’autres formulaires sont requis, peut-on les rationaliser en les combinant à d’autres formulaires de renseignements exigés par le
gouvernement?
Les formulaires établissant les résultats d’examens (certificats d’examen) sont remplis par les inspecteurs.
III
Mise en œuvre, conformité et normes de service
1.
A-t-on pris en compte les petites entreprises dans les régions éloignées, en particulier celles qui n’ont pas accès à Internet haute
vitesse (large bande)?
Oui
Non
S.O.
Dans le cadre des conditions relatives à la fréquence des examens, un inspecteur devra se rendre sur place pour effectuer un examen physique des instruments.
2.
Si des autorisations réglementaires (par exemple licences, permis, certificats) sont instaurées, des normes de service seront-elles
établies concernant la prise de décisions en temps opportun, y compris pour ce qui est des plaintes portant sur le caractère inadéquat
du service?
Le modèle qui sera instauré par cette réglementation accordera aux petites entreprises (propriétaires des instruments) la souplesse nécessaire pour planifier les
examens à leur convenance.
3.
Un point de contact ou un bureau de dépannage a-t-il été clairement identifié pour les petites entreprises et les autres intervenants?
Le site Web de Mesures Canada précise l’adresse, le numéro de téléphone et le courriel des bureaux de district, partout au pays. Ainsi, les intervenants et les petites
entreprises peuvent communiquer avec Mesures Canada pour obtenir de l’information ou porter plainte.
B. Analyse de flexibilité réglementaire et inversion de la charge de la preuve
IV
Analyse de flexibilité réglementaire
1.
Est-ce que le RÉIR comporte, dans la section relative à la lentille des petites entreprises, au moins une option flexible permettant de
réduire les coûts de conformité ou les coûts administratifs assumés par les petites entreprises?
Exemples d’options flexibles pour réduire les coûts :
• prolongement du délai pour se conformer aux exigences, extension des périodes de transition ou attribution d’exemptions
temporaires;
• recours à des normes axées sur le rendement;
• octroi d’exemptions de conformité partielles ou totales, surtout pour les entreprises ayant de bons antécédents (on devrait
demander un avis juridique lorsqu’on envisage une telle option);
• réduction des coûts de conformité;
• réduction des frais ou des autres droits ou pénalités;
• utilisation d’incitatifs du marché;
• recours à un éventail d’options pour se conformer aux exigences, notamment des options de réduction des coûts;
• simplification des obligations de présentation de rapports et des inspections ainsi que la réduction de leur nombre;
• octroi de licences permanentes ou renouvellements moins fréquents des licences.
Oui
Non
S.O.
Le RÉIR précise que pendant les consultations avec les intervenants, les parties vulnérables ont demandé des périodes d’un an ou six mois pour les examens
obligatoires. Les délais adoptés ont été au moins multipliés par deux (un an, deux ans ou cinq ans) afin de réduire les coûts. Le RÉIR décrit également la période de
mise en œuvre par étape adoptée pour se conformer aux exigences.
2.
Le RÉIR renferme-t-il, dans l’Énoncé de l’analyse de flexibilité réglementaire, les coûts administratifs et de conformité quantifiés et
exprimés en valeur monétaire, auxquels feront face les petites entreprises pour l’option initiale évaluée, de même que l’option
flexible (dont les coûts sont moins élevés)?
• Utiliser le Calculateur des coûts réglementaires pour quantifier et exprimer en valeur monétaire les coûts administratifs et les
coûts de conformité et ajouter cette information à votre présentation au SCT-SAR.
Le RÉIR contient une analyse des différentes options et présente les coûts administratifs et de conformité quantifiés et exprimés en valeur monétaire. L’analyse de
flexibilité compare les coûts et les avantages associés à un scénario de référence par rapport à des scénarios dont les conditions sont différentes.
3.
Le RÉIR comprend-il, dans l’Énoncé de l’analyse de flexibilité réglementaire, une étude des risques associés à la mise en œuvre de
l’option flexible? (La minimisation des coûts administratifs et des coûts de conformité pour les petites entreprises ne doit pas se faire
au détriment de la santé des Canadiens, de la sécurité ou de l’environnement du Canada.)
Le RÉIR contient une analyse des répercussions possibles de l’option flexible. Cette analyse conclut que les répercussions sur la santé, la sécurité ou
l’environnement sont minimes, voire inexistantes.
4.
Le RÉIR comprend-il un sommaire de la rétroaction fournie par les petites entreprises pendant les consultations?
Lors des consultations auprès des intervenants, ainsi que des parties vulnérables, la fréquence des examens obligatoires a été abordée. Ces parties vulnérables
étaient souvent de petites entreprises. Pour plus d’information sur ces consultations (et pour prendre connaissance des recommandations formulées), consulter le
site de Mesures Canada à www.ic.gc.ca/eic/site/mc-mc.nsf/fra/h_lm00215.html.
V
Inversion de la charge de la preuve
1.
Si l’option recommandée n’est pas l’option représentant les coûts les plus faibles pour les petites entreprises (par rapport aux coûts
administratifs ou aux coûts de conformité), le RÉIR comprend-il une justification raisonnable?
Oui
Non
S.O.
Le RÉIR précise que l’option représentant les coûts les plus faibles est celle qui a été retenue. Ce choix découle d’une analyse et de l’évaluation des différentes
options.
2536
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given that the Governor in Council, pursuant to para­
graphs 10(1)(d)a, (e.1)b, (g)c, (i)d, (q.1)e, (u) and (v) of the Weights
and Measures Actf, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Weights and Measures Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Gilles Vinet, Vice-President, Program Develop­
ment Directorate, Measurement Canada, Industry Canada, Stan­
dards Building, 151 Tunney’s Pasture Driveway, Ottawa, Ontario
K1A 0C9 (tel.: 613-941-8918; fax: 613-952-1736; email: Gilles.
Vinet@ic.gc.ca).
Ottawa, October 24, 2013
JURICA ČAPKUN
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que le gouverneur en conseil, en vertu des ali­
néas 10(1)d)a, e.1)b, g)c, i)d, q.1)e, u) et v) de la Loi sur les poids et
mesuresf, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règle­
ment sur les poids et mesures, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publi­
cation du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Cana­
da Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Gilles Vinet, vice-président, Direction du développement des
programmes, Mesures Canada, Industrie Canada, Immeuble des
Normes, 151, promenade Tunney’s Pasture, Ottawa (Ontario)
KIA 0C9 (tél. : 613-941-8918; téléc. : 613-952-1736; courriel :
Gilles.Vinet@ic.gc.ca).
Ottawa, le 24 octobre 2013
Le greffier adjoint du Conseil privé
JURICA ČAPKUN
REGULATIONS AMENDING THE WEIGHTS AND MEASURES REGULATIONS RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES POIDS ET MESURES AMENDMENTS
1. (1) The definitions “inspection mark” and “tank” in sec­
tion 2 of the Weights and Measures Regulations1 are repealed.
(2) The definition “acceptance limits of error” in section 2
of the Regulations is replaced by the following:
“acceptance limits of error” means the limits of error that apply to
a device when the performance of the device is tested
(a) at the time the class, type or design of that device is evalu­
ated for approval;
(b) at the time the device is examined before its first use in
trade;
(c) at the time the measuring elements of the device are over­
hauled or repaired following the failure of the device on exam­
ination to measure within the applicable limits of error; or
(d) at any time within 30 days after the time referred to in para­
graph (b) or (c); (marge de tolérance à l’acceptation)
(3) Section 2 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“examination mark” means a mark that indicates the year in
which a device was examined; (marque d’examen)
“examination sticker” means a self-adhesive label that indicates
the month and year in which a device was examined and, if ap­
plicable, the month and year of the next examination required
under section 15 of the Act, as determined in accordance with
section 29; (étiquette d’examen)
“measuring tank” means a tank for use in trade for measuring the
volume of liquid received or delivered, and includes a fixed,
portable or vehicle-mounted tank; (réservoir jaugeur)
MODIFICATIONS
1. (1) Les définitions « marque de vérification » et « réser­
voir », à l’article 2 du Règlement sur les poids et mesures1, sont
abrogées.
(2) La définition de « marge de tolérance à l’acceptation »,
à l’article 2 du même règlement, est remplacée par ce qui
suit :
« marge de tolérance à l’acceptation » Marge de tolérance qui
s’applique à un instrument dont le fonctionnement est mis à
l’essai :
a) au moment où la catégorie, le type ou le modèle de
l’instrument fait l’objet d’une étude préalable à l’approbation;
b) au moment où l’instrument est examiné avant d’être utilisé
dans le commerce pour la première fois;
c) au moment où les éléments de mesure de l’instrument sont
révisés ou réparés après qu’un examen a permis de constater
que l’instrument ne mesure pas dans les limites de la marge de
tolérance applicable;
d) à tout moment dans les trente jours suivant le moment visé
aux alinéas b) ou c). (acceptance limits of error)
(3) L’article 2 du même règlement est modifié par adjonc­
tion, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« étiquette d’examen » Étiquette autocollante sur laquelle figurent
le mois et l’année de l’examen ainsi que, s’il y a lieu, le mois et l’année où, en vertu de l’article 15 de la Loi et selon le délai établi à l’article 29, le prochain examen devra être effectué. (examina­
tion sticker) « marque d’examen » Marque indiquant l’année de l’examen de l’instrument. (examination mark) « réservoir jaugeur » Réservoir destiné à être utilisé dans le commerce pour mesurer le volume de liquide reçu ou livré, notamment les réservoirs jaugeurs fixes ou portatifs et les
réservoirs installés sur un véhicule. (measuring tank) ———
———
a
a
b
c
d
e
f
1
S.C. 2011, c. 3, s. 14(1)
S.C. 2011, c. 3, s. 14(2)
S.C. 2011, c. 3, s. 14(3)
S.C. 1993, c. 34, s. 136 S.C. 2011, c. 3, s. 14(5)
R.S., c. W-6
C.R.C., c. 1605 b
c
d
e
f
1
L.C. 2011, ch. 3, par. 14(1)
L.C. 2011, ch. 3, par. 14(2)
L.C. 2011, ch. 3, par. 14(3)
L.C. 1993, ch. 34, art. 136
L.C. 2011, ch. 3, par. 14(5)
L.R., ch. W-6 C.R.C., ch. 1605
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2537
“vehicle tank” means a measuring tank that is mounted on a
vehicle other than a vehicle for railway use. (réservoir sur
véhicule)
2. The Regulations are amended by adding the following
before the heading “EXEMPTIONS FROM THE ACT” before sec­
tion 3:
INTERPRETATION
« réservoir sur véhicule » Réservoir jaugeur installé sur un
véhicule autre qu’un véhicule sur rails. (vehicle tank)
2.1 The following definitions apply in this Part and in
Schedule I.
“downstream petroleum trade” means the trade of refined petrol­
eum products and liquid alternative fuels between petroleum
refineries, gas processing facilities, wholesalers, retailers and
commercial customers. (commerce pétrolier aval)
“fishing products” means finfish, shellfish, marine vegetation and
marine animals, including seals but no other furry marine ani­
mals, that are obtained from ocean or inland waters or aquaculture
farms, and the products and by-products of their processing. (pro­
duits de la pêche)
“forestry products” means
(a) trees, logs and firewood;
(b) wood by-products other than methyl alcohol and wood
resins; and
(c) paper, other than recycled paper in its untreated form. (pro­
duits forestiers)
“grain and field crop products and services” means
(a) cereal grains, oil seeds, grain corn, wheat, forage, hay, dry
field peas, beans and seeds for those crops;
(b) feed grains and other animal foods processed by feed mills;
and
(c) grain storage services offered in grain elevators. (grains,
grandes cultures et services connexes)
“mining products” means metal and non-metal ores, refined ores
and their transformed products, as well as refined precious metals
and precious stones, but does not include scrap metal, products
produced from the subsequent refining of precious metals and
precious stones and, if used for construction, sand, gravel, stone
and concrete products. (produits miniers)
“retail food trade” means the retail trade of food by retail food
stores, including grocery stores, supermarkets, delicatessens, eth­
nic food stores, natural food stores, butcher shops, farmers’ mar­
kets, fish and seafood retailers, fruit and vegetable retailers, cof­
fee retailers and specialty candy and nuts retailers. (commerce au
détail des aliments)
“retail petroleum trade” means the retail trade of liquid refined
petroleum products and liquid alternative fuels. (commerce
pétrolier au détail)
2.1 Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie
et à l’annexe I.
« commerce au détail des aliments » Le commerce au détail
d’aliments effectué par les marchés d’alimentation, notamment
les épiceries, les supermarchés, les épiceries fines et ethniques,
les magasins d’aliments naturels, les boucheries, les marchés fer­
miers et les poissonneries ainsi que par les détaillants de fruits et
légumes, les détaillants de café et ceux qui sont spécialisés dans
la vente de bonbons et noix. (retail food trade)
« commerce pétrolier au détail » Le commerce au détail de pro­
duits pétroliers raffinés à l’état liquide et de carburants liquides de
remplacement. (retail petroleum trade)
« commerce pétrolier aval » Le commerce des produits pétroliers
raffinés et des carburants liquides de remplacement entre les raf­
fineries de pétrole, les installations de traitement du gaz, les gros­
sistes, les détaillants et les clients commerciaux. (downstream
petroleum trade)
« grains, grandes cultures et services connexes »
a) Les grains de céréales, les graines oléagineuses, le maïs­
grain, le blé tendre, le fourrage, le foin, les pois secs, les hari­
cots et les semences utilisées dans ces cultures;
b) les céréales fourragères et autre nourriture pour animaux
transformée par les provenderies;
c) les services d’entreposage du grain dans les silos à grains.
(grain and field crop products and services)
« produits forestiers »
a) Les arbres, les grumes, les billes et le bois de chauffage;
b) les sous-produits du bois à l’exception de l’alcool méthyli­
que et de la résine de bois;
c) le papier, sauf le papier recyclé brut. (forestry products)
« produits de la pêche » Les poissons, crustacés et mollusques, la
végétation marine et les animaux marins — y compris les pho­
ques mais aucun autre animal marin à fourrure —, provenant de
l’océan, des eaux intérieures ou des fermes d’aquaculture, ainsi
que leurs produits transformés et leurs sous-produits. (fishing
products) « produits miniers » Les minerais métalliques et non-métalliques,
les minerais raffinés et leurs produits transformés ainsi que les
métaux précieux et pierres précieuses raffinés, à l’exception de la
ferraille, des produits du raffinage subséquent des métaux pré­
cieux et pierres précieuses et, s’ils sont utilisés pour la construc­
tion, du sable, du gravier, de la pierre et des produits de béton.
(mining products)
3. L’article 3 du même règlement devient le paragra­
phe 3(1) et est modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) Sont soustraits à l’application de la Loi les instruments uti­
lisés exclusivement :
a) soit pour jauger les cales des navires-citernes ou les réser­
voirs d’une capacité supérieure à 55 000 litres qui sont utilisés
dans le commerce pétrolier aval ou pour en faire le barémage;
b) soit pour jauger les cales des navires utilisés dans le com­
merce en gros des produits miniers.
3. Section 3 of the Regulations is renumbered as subsec­
tion 3(1) and is amended by adding the following:
(2) A device is exempt from the Act if it is used exclusively for
(a) gauging and strapping tanker ship holds or tanks that have a
capacity of more than 55,000 litres and that are used in the
downstream petroleum trade; or
(b) gauging ship holds that are used in the wholesale trade of
mining products.
2. Le même règlement est modifié par adjonction, avant
l’intertitre « EXEMPTIONS DE L’APPLICATION DE LA LOI » pré­
cédant l’article 3, de ce qui suit :
DÉFINITIONS
2538
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
4. The heading before section 4 of the Regulations is re­
placed by the following:
EXEMPTIONS FROM SECTION 8 AND SUBSECTION 15(1) OF THE ACT
4. L’intertitre précédant l’article 4 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
EXEMPTIONS — ARTICLE 8 ET PARAGRAPHE 15(1) DE LA LOI
5. (1) The portion of subsection 4(1) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
4. (1) The following classes or types of devices are exempt
from section 8 and subsection 15(1) of the Act:
6. The heading before section 5 and sections 5 and 6 of the
Regulations are replaced by the following:
EXEMPTIONS FROM PARAGRAPH 8(a)
AND SUBSECTION 15(1) OF THE ACT
5. (1) Le passage du paragraphe 4(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
4. (1) Sont soustraits à l’application de l’article 8 et du pa­
ragraphe 15(1) de la Loi, les catégories ou types d’instruments
ci-après :
(2) L’alinéa 4(1)f) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
f) les distributeurs automatiques payants qui dispensent
une quantité déterminée de liquide, mais qui n’enregistrent
pas cette quantité au moyen d’un indicateur électrique ou
mécanique;
(3) Le paragraphe 4(1) du même règlement est modifié par
suppression du mot « et » à la fin de l’alinéa m) et par adjonc­
tion, après l’alinéa n), de ce qui suit :
o) les mesures matérialisées linéaires;
p) les instruments utilisés dans le commerce pétrolier aval pour
mesurer des liquides transportés dans un réseau de canalisation
permanent fermé, en provenance ou à destination d’un lieu où
ils sont transformés, traités ou stockés, mais non à destination
d’un lieu où le produit est consommé ou transformé et n’est
plus considéré comme un hydrocarbure.
(4) Le paragraphe 4(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Sont soustraits à l’application de l’article 8 et du paragra­
phe 15(1) de la Loi les instruments utilisés exclusivement pour
peser ou mesurer :
a) les marchandises à quantité standard; b) les produits pétroliers bruts. 6. L’intertitre précédant l’article 5 et les articles 5 et 6 du
même règlement sont remplacés par ce qui suit :
EXEMPTIONS — ALINÉA 8a) ET PARAGRAPHE 15(1) DE LA LOI
5. A measuring tank is exempt from paragraph 8(a) and subsec­
tion 15(1) of the Act if it conforms to applicable specifications
relating to design, composition, construction and performance set
out in Divisions I, V, X and XII of Part V and any additional
specifications established under section 13.
5. Est soustrait à l’application de l’alinéa 8a) et du paragra­
phe 15(1) de la Loi le réservoir jaugeur qui satisfait aux normes
applicables de conception, de composition, de construction et de
fonctionnement énoncées aux sections I, V, X et XII de la partie V et à toute autre norme établie en vertu de l’article 13.
EXEMPTIONS FROM PARAGRAPH 8(b)
AND SUBSECTION 15(1) OF THE ACT
EXEMPTIONS — ALINÉA 8b) ET PARAGRAPHE 15(1) DE LA LOI
6. A device is exempt from paragraph 8(b) and subsec­
tion 15(1) of the Act if it is used exclusively in the wholesale
trade of gold, silver or diamonds, after initial refining.
6. Est soustrait à l’application de l’alinéa 8b) et du paragra­
phe 15(1) de la Loi l’instrument qui est utilisé exclusivement
pour le commerce en gros de l’or, de l’argent ou des diamants, à
la suite de l’affinage initial de ces derniers.
EXEMPTIONS FROM PARAGRAPH 8(b), SUBSECTION 15(1)
AND PARAGRAPH 26(1)(c) OF THE ACT
EXEMPTIONS — ALINÉA 8b), PARAGRAPHE 15(1)
ET ALINÉA 26(1)c) DE LA LOI
6.1 (1) Subject to subsection (2), a meter register approved
under section 3 of the Act that has no means, or has means that
are not in use, of automatic temperature, pressure or density com­
pensation is exempt from paragraph 8(b), subsection 15(1) and
paragraph 26(1)(c) of the Act if it is installed as a replacement
register on a volumetric liquid meter that has previously been
examined and certified for the purposes of paragraph 8(b) of the
Act.
6.1 (1) Sous réserve du paragraphe (2), l’enregistreur de comp­
teur approuvé en vertu de l’article 3 de la Loi qui ne comporte
pas de dispositif de compensation automatique de température, de
pression ou de masse volumique, ou qui comporte un tel disposi­
tif, mais qui ne sert pas, est soustrait à l’application de l’ali­
néa 8b), du paragraphe 15(1) et de l’alinéa 26(1)c) de la Loi s’il
est installé comme enregistreur de rechange sur un compteur vo­
lumétrique de liquide qui a préalablement été examiné et certifié
pour l’application de l’alinéa 8b) de la Loi.
(2) Paragraph 4(1)(f) of the Regulations is replaced by the
following:
(f) payment-operated machines that dispense a predetermined
quantity of liquid and that do not register by a mechanical or an
electrical indicator the quantity of liquid dispensed;
(3) Subsection 4(1) of the Regulations is amended by strik­
ing out “and” at the end of paragraph (m) and by adding the
following after paragraph (n):
(o) linear static measures; and
(p) devices used in the downstream petroleum trade to measure
liquids carried in a permanent closed piping system, either to or
from a place where they are processed, treated or stored, other
than to a place where the product is consumed or processed and
is no longer considered a hydrocarbon.
(4) Subsection 4(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) A device is exempt from section 8 and subsection 15(1) of
the Act if it is used exclusively to weigh or measure
(a) standard quantity commodities; or
(b) crude petroleum products.
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2539
(2) Subsection (1) does not apply to a register that is altered
to operate with automatic temperature, pressure or density
compensation.
7. The heading before section 7 of the Regulations is re­
placed by the following:
EXEMPTIONS FROM SECTION 8, SUBSECTION 15(1), SECTION 23,
PARAGRAPH 24(b) AND SECTION 33 OF THE ACT
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à l’enregistreur qui est
modifié de façon à fonctionner avec compensation automatique
de température, de pression ou de masse volumique.
7. L’intertitre précédant l’article 7 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
EXEMPTIONS — ARTICLE 8, PARAGRAPHE 15(1), ARTICLE 23,
ALINÉA 24b) ET ARTICLE 33 DE LA LOI
8. Subsection 7(1) of the Regulations is replaced by the
following:
7. (1) Subject to subsection (2), section 8, subsection 15(1),
section 23, paragraph 24(b) and section 33 of the Act do not apply
in respect of a trade transaction if the parties give written notice
to the Minister that
(a) a device approved for use in trade or approved for use in the
particular manner or for the particular purpose contemplated by
them is not available to them for use in their intended trade
transaction;
(b) they wish to use in their intended trade transaction a device
other than one referred to in paragraph (a); and
(c) it would be impractical or unreasonably expensive to obtain
approval for the class, type or design of device that they wish
to use in their intended trade transaction or to comply with the
examination requirement under paragraph 8(b) or subsec­
tion 15(1) of the Act.
9. The Regulations are amended by adding the following
after section 10.1:
EXEMPTIONS FROM SUBSECTION 19(2) OF THE ACT
8. Le paragraphe 7(1) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
7. (1) Sous réserve du paragraphe (2), l’article 8, le paragra­
phe 15(1), l’article 23, l’alinéa 24b) et l’article 33 de la Loi ne
s’appliquent pas à l’égard des transactions commerciales, si les
parties font parvenir au ministre un avis écrit indiquant :
a) qu’elles ne peuvent obtenir pour utilisation dans la transac­
tion projetée un instrument approuvé pour utilisation dans le
commerce ou approuvé pour utilisation de la façon particulière
ou dans le but particulier qu’elles envisagent;
b) qu’elles veulent utiliser dans la transaction projetée un ins­
trument qui n’est pas un instrument approuvé visé à l’alinéa a);
c) qu’il serait peu pratique ou trop coûteux d’obtenir l’appro­
bation pour la catégorie, le type ou le modèle d’instrument
qu’elles veulent utiliser dans la transaction projetée ou de satis­
faire aux exigences de l’examen prévu à l’alinéa 8b) ou au pa­
ragraphe 15(1) de la Loi.
9. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 10.1, de ce qui suit :
EXEMPTIONS — PARAGRAPHE 19(2) DE LA LOI
10.2 The following devices are exempt from subsection 19(2)
of the Act:
(a) static measures; and
(b) weights that do not have lead plugs that have been marked
in accordance with paragraph 30(3)(d).
10. (1) Paragraphs 15(1)(a) and (b) of the French version of
the Regulations are replaced by the following:
a) le résultat des essais sur le fonctionnement de l’instrument
dans des conditions réelles ou simulées;
b) les principaux dessins et les caractéristiques que doit utiliser
le fabricant pour monter, mettre à l’essai et, s’il y a lieu, instal­
ler les instruments de cette catégorie, de ce type ou de ce
modèle;
(2) Subsection 15(2) of the French version of the Regula­
tions is replaced by the following:
(2) La personne qui présente une demande au titre de l’arti­
cle 14 doit fournir tous les autres renseignements, résultats des
essais, dessins ou caractéristiques que demande le ministre et dont
il a besoin pour traiter la demande.
11. Section 16 of the Regulations is replaced by the
following:
16. On the request of the Minister and under any conditions
that may be specified by him or her, the applicant shall make
available to the Minister one or more devices of the class, type or
design to which the application relates, together with any infor­
mation, equipment, material and services that are required to
evaluate the device for approval.
12. The portion of section 19 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
19. Before being sold or otherwise disposed of, or leased, a
static measure that is of a class, type or design approved for use in
10.2 Sont soustraits à l’application du paragraphe 19(2) de la
Loi les instruments suivants :
a) les mesures matérialisées;
b) les poids sans bouchon de plomb qui ont été marqués
conformément à l’alinéa 30(3)d).
10. (1) Les alinéas 15(1)a) et b) de la version française du
même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) le résultat des essais sur le fonctionnement de l’instrument
dans des conditions réelles ou simulées;
b) les principaux dessins et les caractéristiques que doit utiliser
le fabricant pour monter, mettre à l’essai et, s’il y a lieu, instal­
ler les instruments de cette catégorie, de ce type ou de ce
modèle;
(2) Le paragraphe 15(2) de la version française du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(2) La personne qui présente une demande au titre de l’arti­
cle 14 doit fournir tous les autres renseignements, résultats des
essais, dessins ou caractéristiques que demande le ministre et dont
il a besoin pour traiter la demande.
11. L’article 16 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
16. À la demande du ministre et dans les conditions qu’il peut
préciser, le requérant doit mettre à la disposition du ministre un
ou plusieurs instruments de la catégorie, du type ou du modèle
qui fait l’objet de la demande ainsi que les renseignements, le
matériel, les matières et les services exigés pour l’étude préalable
à l’approbation de l’instrument.
12. Le passage de l’article 19 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
19. La mesure matérialisée d’une catégorie, d’un type ou d’un
modèle approuvé pour utilisation dans le commerce et fabriquée
2540
Canada Gazette Part I
trade and that is manufactured on or after January 1, 1976 shall be
marked with the following information:
13. The portion of subsection 20(1) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
20. (1) Before being sold or otherwise disposed of, or leased, a
weight that is of a class, type or design approved for use in trade
shall be marked with the following information:
14. The portion of section 21 of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
21. Before being sold or otherwise disposed of, or leased, a
weighing machine (other than a weighing device to which
the Specifications Relating to Non-Automatic Weighing Devices
(1998) apply) or measuring machine that is of a class, type or
design approved under section 3 of the Act, and any equipment or
accessory attached to or used in conjunction with the machine
that has or could have an effect on the accuracy of the machine
and that was approved under section 3 of the Act shall be marked
with the following information:
15. Sections 22 and 23 of the Regulations are replaced by
the following:
22. Before being sold or otherwise disposed of, or leased, a
weighing machine or measuring machine that is of a class, type or
design approved under section 3 of the Act and that is referred to
in subsection 28(2) shall be marked “Not for Use in Trade until
Examined” (“Ne pas utiliser dans le commerce avant l’examen”)
or shall be marked with words that convey the same meaning, and
those markings shall be in letters of not less than 12 mm in height
and shall remain on the device until it has been examined and is
found to meet the requirements of the Act and these Regulations.
23. (1) Before being sold or otherwise disposed of, or leased, a
weighing machine or measuring machine that is not of a class,
type or design approved under section 3 of the Act and that is not
exempt from approval under that section shall be marked “Not
Legal for Trade” (“Non légal pour le commerce”) in letters of not
less than 6 mm in height.
(2) A device described in paragraph 4(2)(a) shall be marked
“For Prepackaging Use Only” (“Pour préemballage seulement”)
in letters of not less than 6 mm in height.
16. The portion of subsection 24(1) of the Regulations be­
fore paragraph (a) is replaced by the following:
24. (1) Before being sold or otherwise disposed of, or leased,
a measuring tank that is of a class, type or design approved
under section 3 of the Act shall be marked with the following
information:
17. Section 25 of the Regulations is replaced by the
following:
25. Before being sold or otherwise disposed of, or leased, for a
use other than use in trade, a weighing machine or measuring
machine that is of a class, type or design approved under section 3
of the Act shall be permanently marked “Not for Use in Trade”
(“Ne pas utiliser dans le commerce”) in letters of not less than
12 mm in height.
18. The heading before section 28 and sections 28 to 31 of
the Regulations are replaced by the following:
EXAMINATION OF DEVICES
November 2, 2013
le 1er janvier 1976 ou après cette date doit, avant de faire l’objet
d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ou d’une loca­
tion, porter les renseignements suivants :
13. Le passage du paragraphe 20(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
20. (1) Le poids d’une catégorie, d’un type ou d’un modèle ap­
prouvé pour utilisation dans le commerce doit, avant de faire
l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ou d’une
location, porter les renseignements suivants :
14. Le passage de l’article 21 du même règlement précédant
l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
21. L’appareil de pesage — non visé par les Normes applica­
bles aux appareils de pesage à fonctionnement non automatique
(1998) — ou l’appareil de mesure, d’une catégorie, d’un type ou
d’un modèle approuvé en vertu de l’article 3 de la Loi, ainsi que
le matériel et les accessoires rattachés ou utilisés en conjonction
avec ceux-ci qui ont ou peuvent avoir un effet sur leur exactitude
et qui sont approuvés en vertu de l’article 3 de la Loi, doivent,
avant de faire l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposi­
tion, ou d’une location, porter les renseignements suivants :
15. Les articles 22 et 23 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
22. L’appareil de pesage ou l’appareil de mesure d’une catégo­
rie, d’un type ou d’un modèle approuvé en vertu de l’article 3 de
la Loi et mentionné au paragraphe 28(2) doit, avant de faire
l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ou d’une
location, porter la mention « Ne pas utiliser dans le commerce
avant l’examen » (« Not for Use in Trade until Examined ») ou
des mots ayant la même signification, et ces inscriptions doivent
être faites en lettres d’au moins 12 mm de hauteur et doivent être
laissées sur l’appareil jusqu’à ce qu’il ait été examiné et trouvé
conforme aux prescriptions de la Loi et du présent règlement.
23. (1) L’appareil de pesage ou l’appareil de mesure qui n’est
pas d’une catégorie, d’un type ou d’un modèle approuvé en vertu
de l’article 3 de la Loi et qui n’est pas exempté de l’approba­
tion prévue à cet article doit, avant de faire l’objet d’une vente
ou d’une autre forme de disposition, ou d’une location, porter
la mention « Non légal pour le commerce » (« Not Legal for
Trade ») en lettres d’au moins 6 mm de hauteur.
(2) L’instrument visé par l’alinéa 4(2)a) doit porter la men­
tion « Pour préemballage seulement » (« For Prepackaging Use
Only ») en lettres d’au moins 6 mm de hauteur.
16. Le passage du paragraphe 24(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
24. (1) Le réservoir jaugeur d’une catégorie, d’un type ou d’un
modèle approuvé en vertu de l’article 3 de la Loi doit, avant de
faire l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ou
d’une location, porter les renseignements suivants :
17. L’article 25 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
25. L’appareil de pesage et l’appareil de mesure d’une catégo­
rie, d’un type ou d’un modèle approuvé en vertu de l’article 3 de
la Loi doivent, avant de faire l’objet d’une vente ou d’une autre
forme de disposition, ou d’une location, pour usage non com­
mercial, porter en permanence la mention « Ne pas utiliser dans le
commerce » (« Not for Use in Trade ») en lettres d’au moins
12 mm de hauteur.
18. L’intertitre précédant l’article 28 et les articles 28 à 31
du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
EXAMEN DES INSTRUMENTS
Le 2 novembre 2013
28. (1) For the purposes of paragraph 26(1)(c) of the Act and
subject to subsections (2) and (3), a device that is of a class, type
or design approved under section 3 of the Act or that is described
in section 8, other than a static measure or a device described in
subsection 4(2), shall not be sold or otherwise disposed of, or
leased, unless
(a) the device is manufactured in Canada and the manufacturer
has had it examined by an inspector; or
(b) the device is imported into Canada and the dealer who im­
ported the device has had it examined by an inspector.
(2) Subsection (1) does not apply to any device, the perform­
ance of which cannot be examined until the device is installed for
use in trade, if the dealer
(a) marks the device in the manner set out in section 22;
(b) within five days after shipping the device, sends to the near­
est Measurement Canada office a notice in writing containing
(i) the dealer’s name and address,
(ii) the name of the person to whom the device was shipped,
(iii) a description of the device, and
(iv) the address of the place where the device is to be in­
stalled; and
(c) advises the trader that the device must be examined by an
inspector before it is used in trade.
(3) Subsection (1) does not apply in respect of a device that is
to be sold or otherwise disposed of, or leased, for a use other than
use in trade if the dealer
(a) marks the device in the manner set out in section 25; and
(b) within five days after selling or otherwise disposing of, or
leasing, the device, sends to the nearest Measurement Canada
office a notice in writing containing
(i) the dealer’s name and address,
(ii) the name and address of the person to whom the device
was sold or otherwise disposed of, or leased, and
(iii) a description of the device, including the approval num­
ber, serial number and model number.
29. (1) For the purpose of subsection 15(1) of the Act, a trader
who uses or possesses for use a device set out in column I of
Part I of Schedule I, in the category of trade set out in column II,
shall cause the device to be examined
(a) within whichever of the following periods ends later, if the
device was used in or possessed for use in trade before the
coming into force of this section:
(i) the implementation period set out in column I of Part II of
Schedule I for the geographic area set out in column II in
which the device is located, counting from the day on which
this section comes into force, and
(ii) the period set out for the device in column III of Part I of
Schedule I, counting from the most recent date before the
coming into force of this section on which a certificate certi­
fying compliance with the Act and these Regulations, as they
then read, was issued in respect of the device; and
(b) within the period set out for the device in column III of
Part I of Schedule I, counting from the most recent date after
the coming into force of this section on which a certificate cer­
tifying compliance with the requirements of the Act and these
Regulations was issued following an examination referred to in
paragraph 8(b) or section 15 or 15.1 of the Act.
Gazette du Canada Partie I
2541
28. (1) Pour l’application de l’alinéa 26(1)c) de la Loi et sous
réserve des paragraphes (2) et (3), l’instrument qui est d’une caté­
gorie, d’un type ou d’un modèle approuvé en vertu de l’article 3
de la Loi ou qui est visé à l’article 8, autre qu’une mesure maté­
rialisée ou un instrument visé au paragraphe 4(2), ne peut faire
l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ni d’une
location, sauf si :
a) dans le cas d’un instrument fabriqué au Canada, le fabricant
l’a fait examiner par un inspecteur; b) dans le cas d’un instrument importé au Canada, le fournis­
seur qui l’a importé l’a fait examiner par un inspecteur.
(2) Est soustrait à l’application du paragraphe (1), l’instrument
dont le fonctionnement ne peut être examiné avant qu’il ne soit
installé pour utilisation dans le commerce, si le fournisseur rem­
plit les conditions suivantes :
a) il marque l’instrument conformément à l’article 22;
b) dans les cinq jours suivant l’expédition de l’instrument, il
fait parvenir au bureau de Mesures Canada le plus près, un avis
écrit indiquant :
(i) ses nom et adresse,
(ii) le nom de la personne à qui l’instrument a été expédié,
(iii) une description de l’instrument,
(iv) l’adresse du lieu où l’instrument sera installé;
c) il avise le commerçant que l’instrument doit être examiné
par un inspecteur avant son utilisation dans le commerce.
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à l’instrument destiné à
faire l’objet d’une vente ou d’une autre forme de disposition, ou
d’une location, pour usage non commercial, si le fournisseur rem­
plit les conditions suivantes :
a) il marque l’instrument conformément à l’article 25;
b) dans les cinq jours après en avoir disposé par vente ou au­
trement, ou l’avoir loué, il fait parvenir au bureau de Mesures
Canada le plus près un avis écrit portant les renseignements
suivants :
(i) ses nom et adresse,
(ii) les nom et adresse de la personne qui a reçu l’instrument
dans le cadre d’une vente ou d’une autre forme de disposi­
tion, ou d’une location,
(iii) une description de l’instrument, y compris son numéro
d’approbation, son numéro de série et son numéro de modèle.
29. (1) Pour l’application du paragraphe 15(1) de la Loi, le
commerçant qui utilise un instrument visé à la colonne I de la
partie I de l’annexe I pour la catégorie de commerce visée à
la colonne II, ou qui l’a en sa possession à cette fin, le fait
examiner :
a) si l’instrument était utilisé dans le commerce ou possédé à
cette fin avant l’entrée en vigueur du présent article, dans celui
des délais ci-après qui se termine le plus tard :
(i) le délai de mise en application indiqué à la colonne I de la
partie II de l’annexe I pour la zone géographique visée à la
colonne II dans laquelle se trouve l’instrument, lequel délai
est calculé à compter de la date d’entrée en vigueur du pré­
sent article,
(ii) le délai indiqué à la colonne III de la partie I de l’an­
nexe I, lequel est calculé à compter de la date du dernier cer­
tificat délivré avant l’entrée en vigueur du présent article et
attestant la conformité de l’instrument à la Loi et au présent
règlement dans leur version à cette date;
b) dans le délai indiqué à la colonne III de la partie I de
l’annexe I, lequel est calculé à compter de la date de délivrance
du dernier certificat délivré après l’entrée en vigueur du présent
article et attestant la conformité de l’instrument à la Loi et au
2542
Canada Gazette Part I
(2) If a device falls under more than one item of Part I of
Schedule I, the shortest period set out in column III for those
items applies for the purposes of subparagraph (1)(a)(ii) and
paragraph (1)(b).
(3) For the purpose of subparagraph (1)(a)(i), if a device is
moved from one geographic area to another before the expiry of
the implementation period set out in column I of Part II of Sched­
ule I for the geographic area set out in column II from which the
device is moved, the implementation period in respect of that
device is, counting from the day on which this section comes into
force,
(a) the implementation period set out in column I of Part II of
Schedule I for the geographic area set out in column II to
which the device has been moved; or
(b) 24 months if the period referred to in paragraph (a) has al­
ready expired.
29.1 For the purpose of subsection 15(2) of the Act, the Minis­
ter may grant to a trader an extension of a period established
under paragraph 29(1)(a) or (b) if
(a) the trader sends to the nearest Measurement Canada office a
written request containing
(i) the trader’s name and address,
(ii) the address where the device is located, if different from
that referred to in subparagraph (i),
(iii) the device’s make, model and serial number,
(iv) the range of the flow rate or the maximum load that may
be measured by the device,
(v) the date of the most recent regulatory examination of the
device,
(vi) a description of the purpose for which the device is used,
sufficient to determine the category of trade in which it is
used,
(vii) the reason for the extension request,
(viii) the efforts made to comply with the period, and
(ix) the duration of the extension being requested, not to ex­
ceed one year;
(b) the trader establishes that circumstances beyond their con­
trol make it impossible to have the device examined within the
period; and
(c) the trader has not previously been granted an extension of
the period.
November 2, 2013
présent règlement suivant l’examen visé à l’alinéa 8b) ou aux
articles 15 ou 15.1 de la Loi.
(2) Pour l’application du sous-alinéa (1)a)(ii) et de l’ali­
néa (1)b), dans le cas où un instrument est visé par plus d’un arti­
cle de la partie I de l’annexe I, le plus court des délais indiqués à
la colonne III pour ces articles s’applique.
(3) Pour l’application du sous-alinéa (1)a)(i), si un instrument
est déplacé d’une zone géographique à une autre avant l’expi­
ration du délai indiqué à la colonne I de la partie II de l’annexe I
pour la zone géographique visée à la colonne II de laquelle il a été
déplacé, le délai de mise en application pour cet instrument est, à
compter de la date d’entrée en vigueur du présent article :
a) le délai de mise en application visé à la colonne I de la
partie II de l’annexe I pour la zone géographique visée à la co­
lonne II dans laquelle il est déplacé;
b) vingt-quatre mois, si le délai visé à l’alinéa a) est expiré.
29.1 Pour l’application du paragraphe 15(2) de la Loi, le minis­
tre peut accorder au commerçant une prorogation du délai
visé aux alinéas 29(1)a) ou b) si les conditions suivantes sont
remplies :
a) le commerçant fait parvenir au bureau de Mesures Canada le
plus près une demande écrite comportant les renseignements
suivants :
(i) ses nom et adresse,
(ii) l’adresse du lieu où se trouve l’instrument, si elle est dif­
férente de celle visée au sous-alinéa (i),
(iii) la marque, le modèle et le numéro de série de
l’instrument,
(iv) l’étendue de mesure du débit ou la charge maximale que
l’instrument peut mesurer,
(v) la date du dernier examen réglementaire de l’instrument,
(vi) la description suffisamment détaillée des fins auxquelles
l’instrument est utilisé pour qu’il soit possible de déterminer
la catégorie de commerce visée,
(vii) la raison pour laquelle une prorogation est demandée,
(viii) les efforts faits pour respecter le délai prévu,
(ix) la durée de la prorogation demandée, laquelle ne peut
excéder un an;
b) le commerçant établit que des circonstances indépendantes
de sa volonté rendent impossible l’examen de l’instrument dans
le délai prévu;
c) le commerçant n’a bénéficié d’aucune autre prorogation du
délai prévu.
MARKING OF DEVICES
MARQUAGE DES INSTRUMENTS
30. (1) An inspector who, for the purposes of paragraph 8(b) or
26(1)(c) of the Act, examines a device and determines that it
meets the requirements of the Act and these Regulations shall
mark the device or the container in which the device is stored
when not in use with an examination mark in accordance with
subsections (2), (3) and (4).
(2) A device referred to in subsection (1) shall be marked by
means of a steel die or, if that is not possible, by means of a
sticker.
(3) The examination mark shall be placed,
(a) in the case of a weighing or measuring machine to which a
plate is permanently affixed, on the blank area referred to in
subsection 18(2) or, if that is not possible, close to the plate;
30. (1) L’inspecteur qui, pour l’application des alinéas 8b) ou
26(1)c) de la Loi, examine un instrument et constate qu’il répond
aux exigences de la Loi et du présent règlement, appose sur
l’instrument ou le contenant dans lequel l’instrument est rangé
lorsqu’il ne sert pas une marque d’examen conformément aux
paragraphes (2), (3) et (4).
(2) L’instrument visé au paragraphe (1) doit être marqué au
moyen d’un poinçon d’acier ou, si ce n’est pas possible, d’une
étiquette autocollante.
(3) La marque d’examen doit être apposée :
a) dans le cas d’un appareil de pesage ou de mesure sur lequel
une plaque est fixée en permanence, sur l’espace en blanc visé
au paragraphe 18(2) ou, si ce n’est pas possible, à proximité de
la plaque;
Le 2 novembre 2013
(b) in the case of a weighing or measuring machine to which no
plate is permanently affixed, on a part of the machine where it
will be readily legible to a person using the machine under
normal conditions of use;
(c) in the case of a weight that has a lead plug, on the lead plug;
and
(d) in the case of a weight that does not have a lead plug, on
any appropriate part of the weight.
(4) Despite subsection (3), if a device is so small that it cannot
be marked in accordance with that subsection, the examination
mark shall be placed on the container in which the device is
stored when not in use.
30.1 An inspector who marks a weighing or measuring ma­
chine with an examination mark under section 30 shall also place
an examination sticker on the device.
31. (1) An inspector who, under section 15 of the Act, exam­
ines a weighing or measuring machine set out in column I of
Part I of Schedule I that is or is to be used in the category of trade
set out in column II, or who, under section 15.1 of the Act, exam­
ines a weighing or measuring machine that is or is to be used in
trade and, in either case, determines that the machine meets the
requirements of the Act and these Regulations shall mark the
machine by placing on it an examination sticker.
(2) An inspector who, under paragraph 17(1)(b) or subsec­
tion 21(2) of the Act, examines a weighing or measuring machine
that is or is to be used in trade and determines that it meets the
requirements of the Act and these Regulations shall mark the
machine by placing on it a sticker bearing the examination mark.
(3) An inspector who, under section 15 of the Act, examines a
weight set out in column I of Part I of Schedule I that has a lead
plug and that is or is to be used in the category of trade set out in
column II or who, under section 15.1, paragraph 17(1)(b) or sub­
section 21(2) of the Act, examines a weight that has a lead plug
that is or is to be used in trade and, in either case, determines that
the weight meets the requirements of the Act and these Regula­
tions shall
(a) mark the plug with an examination mark by means of a
steel die; or
(b) if the weight is so small that this is not possible, place an
examination mark on the container in which the weight is
stored when not in use.
19. The heading before section 33 of the Regulations is re­
placed by the following:
ACCESSIBILITY AND ASSISTANCE FOR EXAMINING
AND SEALING DEVICES
20. (1) Paragraph 33(1)(a) is replaced by the following:
(a) to examine the device, including performing a thorough
visual examination of it and its components;
(2) Paragraph 33(1)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) to transport and to manoeuvre by customary means the local
standards and other equipment necessary for performing the
examination.
(3) Subsection 33(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Subsection (1) does not apply if the owner or person in pos­
session of the device agrees
(a) to put at the inspector’s disposal the necessary facilities
and to supply the necessary labour, test products, standards
Gazette du Canada Partie I
2543
b) dans le cas d’un appareil de pesage ou de mesure sur lequel
aucune plaque n’est fixée en permanence, sur une partie de
l’appareil où elle sera facilement lisible pour une personne qui
utilise l’appareil dans des conditions normales;
c) dans le cas d’un poids à bouchon de plomb, sur le bouchon
de plomb;
d) dans le cas d’un poids sans bouchon de plomb, sur une partie
appropriée du poids. (4) Malgré le paragraphe (3), si l’instrument est trop petit pour
être marqué de cette façon, la marque d’examen doit être apposée
sur le contenant dans lequel il est rangé lorsqu’il ne sert pas.
30.1 L’inspecteur qui appose la marque d’examen visée à
l’article 30 sur un appareil de pesage ou de mesure y appose éga­
lement une étiquette d’examen.
31. (1) L’inspecteur qui, en vertu de l’article 15 de la Loi,
examine un appareil de pesage ou de mesure mentionné à la co­
lonne I de la partie I de l’annexe I utilisé ou destiné à être utilisé
dans la catégorie de commerce visée à la colonne II, ou qui, en
vertu de l’article 15.1 de la Loi, examine un appareil de pesage ou
de mesure utilisé ou destiné à être utilisé dans le commerce, et
constate qu’il répond aux exigences de la Loi et du présent règle­
ment, le marque en y apposant une étiquette d’examen.
(2) L’inspecteur qui, en vertu de l’alinéa 17(1)b) ou du para­
graphe 21(2) de la Loi, examine un appareil de pesage ou de mesure utilisé ou destiné à être utilisé dans le commerce et constate
qu’il répond aux exigences de la Loi et du présent règlement, le
marque en y apposant une étiquette autocollante sur laquelle fi­
gure la marque d’examen.
(3) L’inspecteur qui, en vertu de l’article 15 de la Loi, examine
un poids muni d’un bouchon de plomb, mentionné à la colonne I
de la partie I de l’annexe I utilisé ou destiné à être utilisé dans la
catégorie de commerce visée à la colonne II, ou qui, en vertu de
l’article 15.1, de l’alinéa 17(1)b) ou du paragraphe 21(2) de la
Loi, examine un poids muni d’un bouchon de plomb utilisé ou
destiné à être utilisé dans le commerce, et constate qu’il répond
aux exigences de la Loi et du présent règlement appose, selon le
cas :
a) une marque d’examen sur le bouchon à l’aide d’un poinçon
d’acier; b) si le poids est trop petit pour être marqué de cette façon, une marque d’examen sur le contenant dans lequel il est rangé lors­
qu’il ne sert pas. 19. L’intertitre précédant l’article 33 du même règlement
est remplacé par ce qui suit :
ACCÈS ET ASSISTANCE POUR L’EXAMEN ET LE SCELLAGE DES INSTRUMENTS
20. (1) L’alinéa 33(1)a) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
a) d’examiner l’instrument, notamment d’effectuer un examen
visuel complet de celui-ci et de ses éléments;
(2) L’alinéa 33(1)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) de transporter et de manœuvrer par des moyens normaux les
étalons locaux et tout autre matériel nécessaire à l’examen.
(3) Le paragraphe 33(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si le propriétaire de
l’instrument ou la personne qui l’a en sa possession s’engage :
a) soit, à mettre les installations nécessaires à la disposition de
l’inspecteur et à lui fournir la main-d’œuvre, les produits, les
2544
Canada Gazette Part I
calibrated in relation to a relevant local standard and any other
equipment necessary for examining and sealing the device; or
(b) on the request of the inspector, to remove the device to
a suitable location and to supply the necessary equipment,
material and services for examining and sealing the device.
21. Subsection 38(3) of the English version of the Regula­
tions is replaced by the following:
(3) If a device described in subsection (2) has been removed
from its installation and is installed again, the trader who owns
the device or has it in their possession for use in trade shall,
within five days after the date of the installation, make a report in
writing to the nearest Measurement Canada office containing the
information required by subsection (2) and the address and de­
scription of the place where the device was previously installed.
22. (1) Paragraph 39(1)(f) of the Regulations is replaced by
the following:
(f) the new address at which the machine can be examined.
(2) Subsection 39(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If a trader who owns or has in their possession for use in
trade a measuring machine described in subsection (1) changes
the address at which the machine can be examined, they shall,
within five days after the date of changing the address, make a
report in writing to the nearest Measurement Canada office con­
taining the information required by paragraphs (1)(a), (b), (c), (d)
and (f) and the address at which the machine could have been
examined before the change of address.
23. Section 47.1 of the Regulations is replaced by the
following:
47.1 The statement of quantity for a commodity set out in col­
umn I of Schedule II.1 shall consist of at least one statement per
parameter set out in column II.
24. (1) Subsection 52(1) of the English version of the Regu­
lations is replaced by the following:
52. (1) The examination of any quantity of prepackaged com­
modities, referred to as a lot, each unit of which purports to con­
tain the same quantity of commodity, that an inspector undertakes
to determine whether the lot meets the requirements of the Act
and these Regulations respecting the statement of quantity, shall
be made by selecting and examining a sample from the lot.
(2) The portion of subsection 52(4) of the English version of
the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
(4) The lot from which a sample was taken and examined by an
inspector does not meet the requirements of the Act and these
Regulations respecting the statement of quantity if the inspector
determines that
25. Subsection 54(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If the nominal value of a local standard is not set out in col­
umn I of the appropriate Part of Schedule IV, the tolerance for
that standard shall be the amount resulting from linear interpola­
tion between the tolerances set out in column II of that Part in
respect of the nominal values set out in column I that are nearest
to the nominal value of the standard.
November 2, 2013
étalons calibrés selon un étalon local correspondant et tout au­
tre matériel nécessaire pour examiner et sceller l’instrument;
b) soit, à la demande de l’inspecteur, à transporter l’instrument
à un endroit convenable et à fournir le matériel, les matières et
les services nécessaires pour l’examiner et le sceller.
21. Le paragraphe 38(3) de la version anglaise du même rè­
glement est remplacé par ce qui suit :
(3) If a device described in subsection (2) has been removed
from its installation and is installed again, the trader who owns
the device or has it in their possession for use in trade shall,
within five days after the date of the installation, make a report in
writing to the nearest Measurement Canada office containing the
information required by subsection (2) and the address and de­
scription of the place where the device was previously installed.
22. (1) L’alinéa 39(1)f) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
f) la nouvelle adresse à laquelle l’appareil peut être examiné.
(2) Le paragraphe 39(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Lorsqu’un commerçant à qui appartient ou qui a en sa pos­
session, pour utilisation dans le commerce, un appareil de mesure
visé au paragraphe (1) change l’adresse à laquelle l’appareil peut
être examiné, il doit, dans les cinq jours qui suivent la date du
changement d’adresse, déclarer par écrit au bureau de Mesures
Canada le plus proche les renseignements visés aux alinéas (1)a),
b), c), d) et f) ainsi que l’adresse à laquelle l’appareil pouvait être
examiné avant le changement d’adresse.
23. L’article 47.1 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
47.1 La déclaration de quantité de toute marchandise visée à la
colonne I de l’annexe II.1 comporte au moins une déclaration par
paramètre prévue à la colonne II.
24. (1) Le paragraphe 52(1) de la version anglaise du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
52. (1) The examination of any quantity of prepackaged com­
modities, referred to as a lot, each unit of which purports to con­
tain the same quantity of commodity, that an inspector undertakes
to determine whether the lot meets the requirements of the Act
and these Regulations respecting the statement of quantity, shall
be made by selecting and examining a sample from the lot.
(2) Le passage du paragraphe 52(4) de la version anglaise
précédant l’alinéa a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
(4) The lot from which a sample was taken and examined by an
inspector does not meet the requirements of the Act and these
Regulations respecting the statement of quantity if the inspector
determines that
25. Le paragraphe 54(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Si la valeur nominale d’un étalon local n’est pas indiquée à
l’un des articles de la colonne I de la partie applicable de l’an­
nexe IV, la marge de tolérance pour cet étalon est la quantité
obtenue par interpolation linéaire entre les marges de tolérance
indiquées à la colonne II de cette partie en regard des valeurs
nominales indiquées à la colonne I qui se rapprochent le plus de
la valeur nominale de cet étalon.
Le 2 novembre 2013
26. The portion of item 10 of the table to subsection 56(1) of
the Regulations in column I is replaced by the following:
Gazette du Canada Partie I
26. Le passage de l’article 10 du tableau du paragra­
phe 56(1) du même règlement figurant dans la colonne I est
modifié par ce qui suit :
Column I
Colonne I
Item
Local Standard
Article
Étalon local
10.
A linear static measure....................
10.
Mesure matérialisée linéaire...........
27. The Regulations are amended by adding the following
after section 58:
58.1 The fees and charges under this Part do not apply to ser­
vices provided by an inspector who is not employed in the federal
public administration.
28. Paragraphs 59(1)(a) to (e) of the Regulations are re­
placed by the following:
(a) examination of a device in accordance with a request re­
ferred to in section 15.1 or subsection 21(2) of the Act;
(b) examination of a device for the purposes of paragraph 8(b)
of the Act;
(c) calibration of a standard, other than a standard used or in­
tended to be used by an inspector to examine a device, at the
request of the owner or person in possession of the standard;
(d) examination of a commodity at the request of the owner or
person in possession of the commodity;
(e) provision of any service related to an application for the ap­
proval of a device or of a class, type or design of a device re­
ferred to in section 14; and
29. Section 63 of the Regulations is replaced by the
following:
63. If, in order to perform an examination, an inspector requires
any equipment, material or commodity that is not customarily
supplied by a Measurement Canada office and that has not been
supplied by the dealer or trader for whom the examination is to be
performed, the cost of purchasing or renting the necessary equip­
ment, material or commodity and transporting it to and from
the place where the examination is to be performed shall be pay­
able in addition to the fee and charge otherwise payable for the
examination.
30. Section 70 of the Regulations is replaced by the
following:
70. If the use of a device in any manner or for any purpose is
prohibited in either the certificate issued at the time of the most
recent examination performed under the Act or in the notice of
approval of the device issued under section 3 of the Act or under
a previous enactment, the device shall, throughout the period of
its use in trade, have closely associated with it or prominently
displayed on it a readily legible sign or notice setting out the
manner or purpose of use that is prohibited.
31. Section 78 of the Regulations is replaced by the
following:
78. At the time of an examination for the purposes of para­
graph 8(b) or 26(1)(c) of the Act, not more than two adjusting
holes shall be provided in a single weight and at every examina­
tion there shall be lead in each adjusting hole sufficient to accept
an examination mark.
32. Section 90 of the Regulations is replaced by the
following:
90. When not in use, a weight that, due to its small size, is not
individually marked with an examination mark shall be stored in
a container that bears the examination mark.
2545
27. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 58, de ce qui suit :
58.1 Les droits et frais visés par la présente partie ne
s’appliquent pas aux services fournis par l’inspecteur qui n’est
pas employé dans l’administration publique fédérale.
28. Les alinéas 59(1)a) à e) du même règlement sont rem­
placés par ce qui suit :
a) l’examen d’un instrument fait par suite d’une demande visée
à l’article 15.1 ou au paragraphe 21(2) de la Loi;
b) l’examen d’un instrument fait pour l’application de l’ali­
néa 8b) de la Loi; c) le calibrage d’un étalon, autre qu’un étalon qui sert ou doit
servir à l’inspecteur pour examiner un instrument, fait à la
demande du propriétaire de l’étalon ou de la personne qui l’a
en sa possession;
d) l’examen de marchandises fait à la demande du propriétaire
des marchandises ou de la personne qui les a en sa possession;
e) tout service fourni relativement à la demande d’approbation
d’un instrument ou d’une catégorie, d’un type ou d’un modèle
d’instrument visé à l’article 14;
29. L’article 63 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
63. Lorsque l’inspecteur a besoin, pour effectuer un examen, de
matériel, de matières ou de marchandises qui ne sont pas habituel­
lement fournis par un bureau de Mesures Canada, et qui n’ont pas
été fournis non plus par le fournisseur ou le commerçant pour qui
l’examen est fait, le prix d’achat ou de location de l’équipement,
des matières ou de la marchandise nécessaires ainsi que les frais
de transport, aller et retour, à l’endroit de l’examen, s’ajoutent
aux autres droits et frais exigibles pour l’examen.
30. L’article 70 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
70. Si l’utilisation d’un instrument est soumise, par le certificat
délivré lors du plus récent examen effectué conformément à la
Loi ou par l’avis d’approbation délivré en vertu de l’article 3 de la
Loi ou aux termes d’un texte législatif antérieur, à certaines réser­
ves quant à la manière de s’en servir ou à l’utilisation qu’on peut
en faire, l’instrument doit porter pour toute la durée de son usage
dans le commerce une note ou un avis, affiché bien en vue et faci­
lement lisible, faisant état de ces réserves.
31. L’article 78 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
78. Lors d’un examen effectué pour l’application des ali­
néas 8b) ou 26(1)c) de la Loi, il ne doit pas y avoir plus de deux
trous de réglage par poids, et à chaque examen, chacun des trous
de réglage doit contenir suffisamment de plomb pour qu’il soit
possible d’y apposer la marque d’examen.
32. L’article 90 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
90. Lorsqu’il n’est pas utilisé, le poids qui, en raison de sa
petite taille, ne porte pas la marque d’examen doit être rangé dans
le contenant qui porte cette marque.
2546
Canada Gazette Part I
33. The headings before section 107 and sections 107 to 119
of the Regulations are repealed.
34. Subparagraph 282(3)(b)(i) of the English version of the
Regulations is replaced by the following:
(i) so that diversion of flow is readily apparent to the pur­
chaser or the purchaser’s agent or mandatary by automatic
means such as visible valves or lights with explanatory signs
that indicate which outlets are in operation,
35. Section 284 of the Regulations is replaced by the
following:
284. A meter, other than a slow-flow meter, shall be installed
so that it has a convenient means for delivering the measured
product when the meter installation is examined.
36. Sections 292 and 293 of the Regulations are replaced by
the following:
292. A flow transmitter for input to an electronic data process­
ing system may be attached to a liquid meter and the output from
the data processing system used for invoicing purposes if the pur­
chaser of the liquid being measured or their agent or mandatary is
given a printed copy of the data recorded by the data processing
system before they leave the trader’s premises.
293. A flow transmitter may be installed at a key-operated selfservice meter installation to drive the auxiliary accumulative
totalizers for individual customers if the purchaser of the liquid
being measured is able to visually check the advance of their
totalizer against the indication of the primary indicator at the time
of delivery of the liquid.
37. Section 296 of the Regulations and the heading “Inter­
pretation” before it are repealed.
38. Section 310 of the Regulations is replaced by the
following:
310. (1) A portable measuring tank shall be equipped with
permanent level gauges to enable it to be levelled for examination
and use.
(2) A portable measuring tank with a gauge glass shall be
equipped with levelling jacks to enable it to be levelled for exam­
ination and use.
39. Sections 321 to 323 of the Regulations are replaced by
the following:
321. A measuring tank shall be tested and calibrated with a
liquid that has a thermal expansion coefficient, volatility and vis­
cosity not greater than those of domestic furnace fuel oil and that
will not have a corrosive effect on the tank.
322. A measuring tank shall be tested and calibrated when all
necessary supports have been installed and it is resting in the pos­
ition in which it is designed to be used.
323. A measuring tank, other than a vehicle tank, shall be cali­
brated to a valve immediately adjacent to the outlet connection on
the tank.
40. (1) The portion of subsection 325(3) of the Regulations
before the table is replaced by the following:
(3) Subject to subsection (5), the limits of error set out in the
table to this subsection apply to all measuring tanks that are cali­
brated in terms of metric units of volume.
November 2, 2013
33. Les intertitres précédant l’article 107 et les articles 107
à 119 du même règlement sont abrogés.
34. Le sous-alinéa 282(3)b)(i) de la version anglaise du
même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) so that diversion of flow is readily apparent to the pur­
chaser or the purchaser’s agent or mandatary by automatic
means such as visible valves or lights with explanatory signs
that indicate which outlets are in operation,
35. L’article 284 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
284. Tout compteur, à l’exception des compteurs à débit lent,
doit être installé de manière à ce qu’il soit muni de dispositifs
pratiques permettant de délivrer le produit mesuré lors de l’exa­
men de l’installation.
36. Les articles 292 et 293 du même règlement sont rempla­
cés par ce qui suit :
292. Le dispositif de transmission d’information relative au dé­
bit destiné à alimenter un système de traitement électronique des
données peut être fixé à un compteur volumétrique et les données
de sortie du système peuvent servir à des fins de facturation,
pourvu que l’acheteur ou son mandataire reçoive une copie im­
primée des données enregistrées par le système avant de quitter le
local du commerçant.
293. Aux installations comprenant un compteur libre-service à
clé, on peut ajouter un dispositif de transmission pour actionner
les totalisateurs cumulatifs auxiliaires à l’intention des clients,
pourvu que l’acheteur puisse contrôler visuellement l’avance de
son totalisateur au moment de la distribution contre les données
de l’indicateur principal.
37. L’article 296 du même règlement et l’intertitre « Inter­
prétation » le précédant sont abrogés.
38. L’article 310 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
310. (1) Tout réservoir jaugeur portatif doit être muni d’indica­
teurs de niveau permanents afin qu’on puisse le mettre de niveau
à des fins d’examen et d’utilisation.
(2) Tout réservoir jaugeur portatif ayant un tube de niveau doit
être muni de crics ou vérins permettant de le mettre de niveau à
des fins d’examen et d’utilisation.
39. Les articles 321 à 323 du même règlement sont rempla­
cés par ce qui suit :
321. Tout réservoir jaugeur doit être mis à l’essai et calibré
avec un liquide ayant un coefficient d’expansion thermique, une
volatilité et une viscosité qui ne soient pas supérieurs à ceux
du mazout à chaudière et qui n’aura pas un effet corrosif sur le
réservoir.
322. Le réservoir jaugeur doit être mis à l’essai et calibré lors­
que tous ses appuis sont installés et qu’il se trouve dans la posi­
tion d’utilisation prévue.
323. Tout réservoir jaugeur autre qu’un réservoir sur véhicule
doit être calibré à une soupape immédiatement adjacente à
l’orifice de sortie du réservoir.
40. (1) Le passage du paragraphe 325(3) du même règle­
ment précédant le tableau est remplacé par ce qui suit :
(3) Sous réserve du paragraphe (5), les marges de tolérance in­
diquées dans le tableau du présent paragraphe s’appliquent à tous
les réservoirs jaugeurs qui sont calibrés en unités métriques de
volume.
Le 2 novembre 2013
(2) The portion of subsection 325(4) of the Regulations be­
fore the table is replaced by the following:
(4) Subject to subsection (5), the limits of error set out in the
table to this subsection apply to all measuring tanks that are cali­
brated in terms of Canadian units of volume.
41. Section 328 of the Regulations is replaced by the
following:
328. A fixed measuring tank shall be level when filled, as
shown by the levels installed on the tank or by the levelling
ledges, and, when in use, a portable measuring tank or vehicle
tank shall be filled and emptied when it is as close to level condi­
tions as possible.
42. Schedule I to the Regulations is renumbered as Sched­
ule II.1 and is repositioned accordingly.
43. The Regulations are amended by adding, before
Schedule II, the Schedule I set out in the schedule to these
Regulations.
44. The Regulations are amended by replacing “tank” with
“measuring tank” in the following provisions with any neces­
sary modifications:
(a) paragraph 4(1)(j);
(b) paragraphs 24(1)(a) to (g) and subsection 24(5);
(c) item 1, column I, of the table to subsection 67(1);
(d) sections 297 to 309;
(e) section 324;
(f) subsections 325(1), (2), (5) and (6);
(g) section 327; and
(h) sections 329 and 330.
45. The Regulations are amended by replacing “inspected”,
“inspection”, “inspecting” and “inspect” with “examined”,
“examination”, “examining” and “examine”, respectively, in
the following provisions:
(a) paragraph 4(1)(n);
(b) subsection 8(1);
(c) the portion of subsection 9(1) before paragraph (a) and
paragraph 9(1)(b);
(d) section 10;
(e) paragraph 12(2)(f);
(f) subsection 18(2);
(g) paragraph 40(2)(c);
(h) the heading before section 50 and sections 50 and 51;
(i) the heading before section 52;
(j) items 1 and 2, column I, of the table to subsection 56(1);
(k) section 64;
(l) section 163;
(m) section 257;
(n) paragraph 282(3)(a);
(o) section 283;
(p) the titles of Parts I to IV, XIII and XIV of Schedule IV;
and
(q) paragraphs 1(c) to (e) and (g), column I, of Part II of
Schedule V.
Gazette du Canada Partie I
2547
(2) Le passage du paragraphe 325(4) du même règlement
précédant le tableau est remplacé par ce qui suit :
(4) Sous réserve du paragraphe (5), les marges de tolérance in­
diquées dans le tableau du présent paragraphe s’appliquent à tous
les réservoirs jaugeurs qui sont calibrés en unités canadiennes de
volume.
41. L’article 328 du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
328. Lors du remplissage, le réservoir jaugeur fixe doit être de
niveau par rapport aux niveaux installés sur le réservoir ou par
rapport aux rebords de nivellement, et les réservoirs jaugeurs
portatifs ainsi que les réservoirs sur véhicule doivent être remplis
et vidés lorsqu’ils sont aussi près que possible d’être de niveau.
42. L’annexe I du même règlement devient l’annexe II.1 et
est déplacée en conséquence.
43. Le même règlement est modifié par adjonction, avant
l’annexe II, de l’annexe I figurant à l’annexe du présent
règlement.
44. Dans les passages ci-après du même règlement, « réser­
voir » et « réservoir-mesure » sont remplacés par « réservoir
jaugeur », et « réservoirs » et « réservoirs-mesures » sont
remplacés par « réservoirs jaugeurs » :
a) l’alinéa 4(1)j); b) les alinéas 24(1)a) à g) et le paragraphe 24(5);
c) la colonne 1 de l’article 1 du tableau du paragra­
phe 67(1);
d) les articles 297 à 309;
e) l’article 324;
f) les paragraphes 325(1), (2), (5) et (6); g) l’article 327;
h) les articles 329 et 330. 45. Dans les passages ci-après du même règlement, « véri­
fiés », « vérifié », « vérifiées », « vérification », « vérifier »,
« vérifier les », « vérifiée », et « inspection » sont respective­
ment remplacés par « examinés », « examiné », « examinées »,
« examen », « l’examen », « l’examen des », « examinée », et
« examen », avec les adaptations nécessaires :
a) l’alinéa 4(1)n);
b) le paragraphe 8(1);
c) le passage du paragraphe 9(1) précédant l’alinéa a) et
l’alinéa 9(1)b);
d) l’article 10;
e) l’alinéa 12(2)f);
f) le paragraphe 18(2);
g) l’alinéa 40(2)c);
h) l’intertitre précédant l’article 50 et les articles 50 et 51;
i) l’intertitre précédant l’article 52;
j) la colonne I des articles 1 et 2 du tableau du paragra­
phe 56(1);
k) l’article 64;
l) l’article 163;
m) l’article 257;
n) l’alinéa 282(3)a);
o) l’article 283;
p) le titre des parties I à IV, XIII et XIV de l’annexe IV;
q) la colonne I des alinéas 1c) à e) et g) de la partie II de
l’annexe V.
2548
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
46. The French version of the Regulations is amended by
replacing “vérifié”, “vérifications” and “vérification” with
“mis à l’essai”, “essais” and “essai”, respectively, in the fol­
lowing provisions with any necessary modifications:
(a) the definition “marge de tolérance en service” in sec­
tion 2;
(b) paragraph 40(2)(h);
(c) paragraph 41(1)(h); and
(d) section 326.
47. The French version of the Regulations is amended by
replacing “réservoir” and “réservoir-mesure” with “réservoir
jaugeur” and by replacing “réservoirs” and “réservoirs­
mesures” with “réservoirs jaugeurs” in the following
provisions:
(a) paragraphs 4(1)(h) and (i);
(b) the heading before section 24;
(c) paragraph 24(1)(h) and subsections 24(2), (4) and (6);
and
(d) section 32.
48. (1) The portion of subsection 33(1) before paragraph (a)
of the French version of the Regulations is amended by re­
placing “ou le détenteur” with “de l’instrument ou la per­
sonne qui l’a en sa possession”.
(2) Paragraph 59(1)(f) of the French version of the Regula­
tions is amended by replacing “ou du détenteur de celui-ci”
with “de celui-ci ou de la personne qui l’a en sa possession”.
46. Dans les passages ci-après de la version française du
même règlement, « vérifié », « vérifications » et « vérifica­
tion » sont respectivement remplacés par « mis à l’essai »,
« essais » et « essai », avec les adaptations nécessaires :
a) la définition de « marge de tolérance en service » à
l’article 2;
b) l’alinéa 40(2)h); c) l’alinéa 41(1)h); d) l’article 326. 47. Dans les passages ci-après de la version française du
même règlement, « réservoir » et « réservoir-mesure » sont
remplacés par « réservoir jaugeur », et « réservoirs » et
« réservoirs-mesures » sont remplacés par « réservoirs
jaugeurs » :
a) les alinéas 4(1)h) et i); b) l’intertitre précédant l’article 24;
c) l’alinéa 24(1)h) et les paragraphes 24(2), (4) et (6); d) l’article 32. 48. (1) Dans le passage du paragraphe 33(1) précédant
l’alinéa a) de la version française du même règlement, « ou le
détenteur » est remplacé par « de l’instrument ou la personne
qui l’a en sa possession ».
(2) À l’alinéa 59(1)f) de la version française du même rè­
glement, « ou du détenteur de celui-ci » est remplacé par « de
celui-ci ou de la personne qui l’a en sa possession ».
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
49. These Regulations come into force on the day on which
the Fairness at the Pumps Act, chapter 3 of the Statutes of
Canada, 2011, comes into force.
49. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de la Loi sur l’équité à la pompe, chapitre 3 des
Lois du Canada, 2011.
SCHEDULE
(Section 43)
ANNEXE
(article 43)
SCHEDULE I
(Sections 2.1 and 29 and subsections 31(1) and (3))
ANNEXE I
(articles 2.1 et 29 et paragraphes 31(1) et (3))
EXAMINATION PERIODS
DÉLAIS D’EXAMEN
PART I
PARTIE I
Column I
Column II
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Item
Device
Category of trade
Period
Article
Instrument
Catégorie de commerce
Délai
1.
weighing machine
2 years
1.
Appareil de pesage
meter
1 year
2.
Compteur
3.
any device
2 years
3.
Tout instrument
Commerce en gros des
produits laitiers
Commerce en gros des
produits laitiers
Commerce pétrolier aval
2 ans
2.
4.
any device
1 year
4.
Tout instrument
5.
weighing machine
wholesale trade of dairy
products
wholesale trade of dairy
products
downstream petroleum
trade
wholesale trade of fishing
products
trade of forestry products
1 year
5.
6.
device other than a
wholesale trade of grain
weighing machine used in and field crop products
a grain elevator licensed and services
by the Canadian Grain
Commission
2 years
6.
7.
weighing machine used in wholesale trade of grain
a grain elevator licensed and field crop products
by the Canadian Grain
and services
Commission
1 year
7.
1 an
2 ans
Commerce en gros des
1 an
produits de la pêche
Appareil de pesage
Commerce des produits
1 an
forestiers
Commerce en gros des
2 ans
Tout instrument, à
l’exception des appareils grains, grandes cultures et
de pesage utilisés dans un services connexes
silo à grains agréé par la
Commission canadienne
des grains
Appareil de pesage utilisé Commerce en gros des
1 an
dans un silo à grains agréé grains, grandes cultures et
par la Commission
services connexes
canadienne des grains
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE — Continued
ANNEXE(suite)
EXAMINATION PERIODS — Continued
DÉLAIS D’EXAMEN (suite)
PART I — Continued
PARTIE I (suite)
Column I
Column II
Column III
Period
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Catégorie de commerce
Délai
Commerce en gros des
produits miniers
Tout instrument
Commerce au détail des
aliments
Tout instrument, à
Commerce pétrolier au
l’exception d’un compteur détail
de propane
Compteur de propane
Commerce pétrolier au
détail
2 ans
Item
Device
Category of trade
Article
Instrument
8.
any device
8.
Tout instrument
9.
any device
wholesale trade of mining 2 years
products
retail food trade
5 years
10.
device other than a
propane meter
retail petroleum trade
2 years
10.
11. propane meter
retail petroleum trade
1 year
11.
9.
2549
5 ans
2 ans
1 an
PART II
Column I
Column II
Item
Implementation period
Geographic area by first three characters of postal code
1.
6 months
2.
11 months
3.
15 months
A0A, A1A, A1B, A1C, A1E, A1G, A1H, A1K, A1L, A1N, A1S, A1W, A1X, A1Y, B0H, B0M, B2T, B2V, B2W, B2X, B2Y, B2Z,
B3A, B3B, B3E, B3G, B4A, B4B, B4C, B4E, B4G, E1H, E1J, E2V, E4A, E4B, E4C, E4E, E4G, E4H, E4J, E4K, E4L, E4M, E4N,
E4P, E4R, E4T, E4Z, E5J, E5K, E5L, E5M, E5N, E5P, E5R, E5S, E5T, E6C, G0K, G0L, G1B, G1C, G1E, G1G, G1H, G1X, G1Y,
G2B, G2C, G2E, G2G, G2J, G2K, G2L, G5H, G5L, G5M, G5N, G5R, G5T, G7B, G7G, G7H, G7J, G7K, G7N, G7P, G7S, G7T,
G7X, G7Y, G7Z, G8A, H0A, H1A, H1B, H1C, H1E, H1G, H1H, H1J, H1K, H1L, H1M, H1N, H1P, H1R, H1T, H1V, H1X, H1Z,
H7A, J0A, J0B, J0C, J0G, J1A, J1E, J1G, J1H, J1J, J1K, J1L, J1M, J1N, J1S, J1T, J1X, J1Z, J2A, J2B, J2C, J2E, J3P, J3R, J3T,
H7B, H7C, H2A, H2E, H2P, H2R, H3N, H3P, H3R, H3X, H4P, H4W, H4V, H4B, H4X, H4E, H4H, H8N, H8P, H8R, H8S, K1B,
K1C, K1E, K1G, K1H, K1J, K1S, K1W, K1Y, K1Z, K2A, K2B, K2C, K2H, K2K, K4A, L0P, L0R, L3M, L4X, L4Y, L5E, L7G,
L7J, L7M, L7P, L8E, L8J, L8W, L9B, L9G, L9K, L9T, M1E, M1G, M1H, M1J, M1K, M1L, M1M, M1N, M1P, M1R, M3A, M8V,
M8W, M8X, M8Y, M8Z, M9A, M9B, M9C, M9N, M9P, M9R, N0A, N0B, N0E, N0J, N0K, N0L, N0M, N0N, N0P, N0R, N1A,
N1M, N1P, N1T, N2A, N2B, N2E, N2K, N2N, N2P, N2R, N2T, N2V, N3B, N3C, N3E, N3L, N3W, N3Y, N4B, N4G, N4S, N4T,
N4V, N4X, N4Z, N5A, N5C, N5H, N5L, N5P, N5R, N5V, N5X, N6E, N6G, N6H, N6K, N6L, N6M, N6N, N6P, N7G, N7L, N7M,
N8A, N8H, N8M, N8N, N8P, N8R, N8S, N8T, N8V, N8W, N8X, N8Y, N9A, N9B, N9C, N9E, N9G, N9H, N9J, N9K, N9V, N9Y,
P0H, P0J, P0K, P0M, P0N, P0S, P1A, P1B, P1C, P2N, P3A, P3B, P3C, P3E, P3G, P3L, P3N, P3P, P3Y, P4N, P4P, P4R, R2C, R2G,
R2H, R2J, R2K, R2L, R2M, R2N, R2P, R2R, R2V, R2W, R2X, R2Y, R3A, R3B, R3C, R3E, R3G, R3H, R3J, R3K, R3L, R3M,
R3N, R3P, R3R, R3S, R3T, R3V, R3W, R3X, R3Y, R7A, R7B, R7C, S4L, S4N, S4P, S4R, S4S, S4T, S4V, S4W, S4X, S4Y, S4Z,
S7H, S7J, S7K, S7L, S7M, S7N, S7P, S7R, S7S, S7T, S7V, T1H, T1J, T1K, T1Y, T2A, T2B, T2C, T2J, T2W, T2Z, T3B, T3H, T3J,
T5A, T5C, T5E, T5L, T5M, T5N, T5P, T5R, T5W, T6B, T6H, T6J, T6K, T6L, T6N, V1M, V2K, V2L, V2M, V2N, V2Y, V2Z,
V3A, V3C, V3J, V3K, V3L, V3M, V3N, V3R, V3S, V3T, V3V, V3W, V3X, V4C, V4E, V4G, V4N, V4W, V6V, V6W, V6X, V6Y,
V7A, V7C, V7E
A0B, A0H, A0L, A0M, A2A, A2B, A2H, B0R, B0W, B2G, B2H, B4V, E1A, E1B, E1C, E1E, E1G, E2E, E2G, E2H, E2J, E2K,
E2L, E2M, E2N, E2P, E2R, E2S, E3A, E3B, E3C, E3E, G0A, G0R, G0S, G2A, G2M, G2N, G3A, G3E, G3G, G3H, G3J, G3K,
G3L, G3Z, G4A, G5A, G5V, G6C, G6E, G6J, G6K, G6L, G6V, G6W, G6X, G6Z, G7A, G8B, G8C, G8N, H2B, H2C, H2M, H2N,
H3L, H3M, H4J, H4K, H4L, H4M, H4N, H4R, H4S, H4T, H4Y, H7E, H7G, H7H, H7K, H7L, H7M, H7N, H7P, H7R, H7S, H7T,
H7V, H7W, H7X, H7Y, H8T, H8Y, H8Z, H9A, H9B, H9C, H9E, H9G, H9H, H9J, H9K, H9P, H9R, H9S, H9W, H9X, J0E, J0H,
J2G, J2H, J2J, J2K, J2L, J2S, J2T, K1K, K1L, K1P, K1R, K2P, K6H, K6J, K6K, K6T, K6V, L2E, L2G, L2H, L2J, L2M, L2N, L2P,
L2R, L2S, L2T, L2V, L2W, L3B, L3C, L4T, L4V, L4W, L4Z, L5M, L5N, L5P, L5R, L5S, L5T, L5V, L5W, L6H, L6M, L7L, L7N,
L7R, L7S, L7T, L8G, L8K, L8N, L8T, L8V, L9A, L9C, M1B, M1C, M1S, M1T, M1V, M1W, M1X, M2H, M2J, M2K, M2M, M2N,
M2R, M3H, M3J, M3K, M3L, M3M, M3N, M9L, M9M, M9V, M9W, N0G, N1C, N1E, N1G, N1H, N1K, N1L, N1R, N1S, N2C,
N2G, N2H, N2J, N2L, N2M, N2Z, N3H, N3P, N3R, N3S, N3T, N3V, N4N, N4W, N5W, N5Y, N5Z, N6A, N6B, N6C, N6J, N7A,
P0A, P0G, P2A, P5A, P5N, P6A, P6B, P6C, P7A, P7B, P7C, P7E, P7G, P7J, P7K, R0G, R0H, R0K, R1A, R1N, R2E, R4A, R4H,
R4J, R4K, R4L, R5A, R5G, R5H, R6M, R6W, S0A, S0G, S0K, S2V, S4H, S6H, S6J, S6K, S6V, S6W, S6X, S9A, T1M, T1P, T1V,
T1X, T2X, T2Y, T3A, T3G, T3K, T3L, T3M, T3N, T3Z, T4A, T4B, T4C, T4H, T4V, T4X, T5S, T5T, T5V, T5X, T5Y, T5Z, T6M,
T6P, T6R, T6S, T6T, T6V, T6W, T6X, T7N, T7P, T7X, T7Y, T7Z, T8A, T8B, T8C, T8E, T8G, T8H, T8L, T8N, T8R, T9A, T9C,
T9E, T9G, V0R, V2J, V2T, V2X, V3B, V3E, V3H, V3Y, V4K, V4P, V4R, V4X, V5A, V5B, V5C, V5E, V5G, V5H, V5J, V5K,
V5M, V5P, V5R, V5S, V5W, V5X, V6M, V6N, V6P, V7B, V9G, V9K, V9L, V9P, V9R, V9S, V9T, V9V, V9X, V9Y
A0E, A0J, A0N, A2N, B0J, B0T, B2N, B3H, B3J, B3K, B3L, B3M, B3N, B3P, B3R, B3S, B3T, B3V, B3Z, all postal codes
beginning with the letter C, E1N, E1V, E3L, E3Z, E4S, E4V, E4W, E4X, E4Y, E5A, E5C, E5H, E6A, E6B, E6E, E6G, E6H, E6J,
E6K, E6L, E7G, E7H, E7J, E7K, E7L, E7M, E7N, E7P, E9A, E9B, E9C, E9E, E9G, E9H, G0J, G0M, G0N, G0P, G0X, G0Y, G0Z,
G4W, G4Z, G5C, G5J, G5X, G5Y, G5Z, G6A, G6B, G6G, G6H, G6P, G6R, G6S, G6T, G8H, G8J, G8K, G8L, G8M, G8T, G8V,
G8W, G8Y, G8Z, G9A, G9B, G9C, G9H, G9N, G9P, G9R, G9T, G9X, H0M, J0J, J0L, J0N, J0P, J0R, J0S, J0V, J2N, J2W, J2X,
J2Y, J3A, J3B, J3E, J3G, J3H, J3L, J3M, J3N, J3V, J3X, J4B, J4G, J4H, J4J, J4K, J4L, J4M, J4N, J4P, J4R, J4S, J4V, J4W, J4X,
J4Y, J4Z, J5A, J5J, J5R, J5V, J5W, J5X, J5Y, J5Z, J6A, J6E, J6J, J6K, J6N, J6R, J6S, J6T, J6V, J6W, J6X, J6Y, J6Z, J7A, J7B, J7C,
J7E, J7G, J7H, J7J, J7K, J7L, J7M, J7N, J7P, J7R, J7T, J7V, J7X, J7Y, J7Z, J8A, J8B, J8C, J8G, J8H, J8L, J8M, K0C, K0E, K0G,
K1M, K1N, K1T, K1V, K2E, K2G, K2L, K2M, K2R, K2S, K2T, K2V, K4C, K7A, K7G, K7H, L0A, L0B, L0C, L0E, L0G, L0H,
L0J, L0L, L0M, L0N, L0S, L1A, L1B, L1C, L1E, L1G, L1H, L1J, L1K, L1L, L1M, L1N, L1P, L1R, L1S, L1T, L1V, L1W, L1Z,
L2A, L3K, L3P, L3R, L3S, L3T, L3X, L3Y, L3Z, L4B, L4G, L4J, L4K, L4L, L4M, L4N, L4P, L5A, L5B, L5C, L5G, L5H, L5J,
L5K, L5L, L6G, L7B, L7C, L7E, L8H, L8L, L8M, L8P, L8R, L8S, L9H, L9L, L9N, L9P, L9R, L9S, L9V, L9W, L9Y, N0C, N0H,
N4K, N4L, N7S, N7T, N7V, N7W, N7X, P0B, P0C, P0E, P0R, P0W, P0X, P0Y, P1H, P1L, P1P, P5E, P8N, P8T, P9A, P9N, R0A,
R0C, R0E, R0J, R0L, R0M, R7N, S0C, S0E, S0H, S0L, S3N, S4A, S9H, T0L, T0M, T1A, T1B, T1C, T1G, T1R, T1W, T2E, T2H,
T2V, T3E, T4E, T4G, T4J, T4L, T4N, T4P, T4R, T4S, T7A, T7E, T7S, T9N, T9S, T9W, T9X, V0L, V0M, V0N, V0P, V0X, V1B,
V1H, V1K, V1P, V1T, V1V, V1W, V1X, V1Y, V1Z, V2G, V2P, V2R, V2S, V2V, V2W, V4A, V4B, V4L, V4M, V4S, V4T, V4V,
V4Z, V6K, V6L, V6R, V6S, V6T, V7G, V7H, V7J, V7K, V7L, V7M, V7N, V8A, V8C, V8G, V9H, V9J, V9M, V9N, V9W
2550
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
SCHEDULE — Continued
EXAMINATION PERIODS — Continued
PART II — Continued
Column I
Column II
Item
Implementation period
Geographic area by first three characters of postal code
4.
18 months
5.
24 months
A0C, A0G, A1V, A0K (on Newfoundland Island only), B0C, B0E, B0K, B0L, B0N, B0S, B0V, B2C, B2J, B4H, B5A, E2A, E3N,
E3Y, E7C, E7E, E8A, E8B, E8C, E8E, E8G, E8J, E8K, E8L, G0C, G0E, G0H, G0T, G0V, G0W, G4R, G4S, G4X, G5B, J0K, J0T,
J0W, J0X, J0Z, J8N, J8P, J8R, J8T, J8V, J8X, J8Y, J8Z, J9A, J9B, J9E, J9H, J9J, J9L, K0A, K0B, K0H, K0J, K0K, K0L, K0M,
K1X, K2J, K4M, K4P, K4R, K6A, K7C, K7K, K7L, K7M, K7N, K7P, K7R, K7V, K8A, K8B, K8H, K8N, K8P, K8R, K8V, K9A,
K9H, K9J, K9K, K9L, K9V, L0K, L1X, L1Y, L3V, L4A, L4C, L4E, L4H, L4R, L4S, L6A, L6B, L6C, L6E, L6J, L6K, L6L, L9M,
P0P, P0T, R8A, R8N, R9A, S0M, S0N, S0P, S9V, S9X, T0A, T0B, T0C, T0E, T0G, T0J, T0K, T2G, T2K, T2L, T2M, T2N, T2P,
T2R, T2S, T2T, T3C, T5B, T5G, T5H, T5J, T5K, T6A, T6C, T6E, T6G, T7V, T8V, T8W, T8X, T9M, T9V, V0E, V0G, V0H, V0J,
V0K, V0S, V0T, V0V, V1E, V1G, V1J, V1L, V1N, V1R, V1S, V2A, V2B, V2C, V2E, V2H, V3G, V7P, V7R, V7S, V7T, V7V,
V7W, V8J, V8M, V8N, V8P, V8R, V8S, V8T, V8V, V8W, V8X, V8Y, V8Z, V9A, V9B, V9C, V9E
all other postal codes
[44-1-o]
PARTIE II
Colonne I
1.
Délai de mise en
application
6 mois
2.
11 mois
3.
15 mois
Article
Colonne II
Zone géographique selon les trois premiers caractères des codes postaux
A0A, A1A, A1B, A1C, A1E, A1G, A1H, A1K, A1L, A1N, A1S, A1W, A1X, A1Y, B0H, B0M, B2T, B2V, B2W, B2X, B2Y, B2Z,
B3A, B3B, B3E, B3G, B4A, B4B, B4C, B4E, B4G, E1H, E1J, E2V, E4A, E4B, E4C, E4E, E4G, E4H, E4J, E4K, E4L, E4M, E4N,
E4P, E4R, E4T, E4Z, E5J, E5K, E5L, E5M, E5N, E5P, E5R, E5S, E5T, E6C, G0K, G0L, G1B, G1C, G1E, G1G, G1H, G1X, G1Y,
G2B, G2C, G2E, G2G, G2J, G2K, G2L, G5H, G5L, G5M, G5N, G5R, G5T, G7B, G7G, G7H, G7J, G7K, G7N, G7P, G7S, G7T,
G7X, G7Y, G7Z, G8A, H0A, H1A, H1B, H1C, H1E, H1G, H1H, H1J, H1K, H1L, H1M, H1N, H1P, H1R, H1T, H1V, H1X, H1Z,
H7A, J0A, J0B, J0C, J0G, J1A, J1E, J1G, J1H, J1J, J1K, J1L, J1M, J1N, J1S, J1T, J1X, J1Z, J2A, J2B, J2C, J2E, J3P, J3R, J3T,
H7B, H7C, H2A, H2E, H2P, H2R, H3N, H3P, H3R, H3X, H4P, H4W, H4V, H4B, H4X, H4E, H4H, H8N, H8P, H8R, H8S, K1B,
K1C, K1E, K1G, K1H, K1J, K1S, K1W, K1Y, K1Z, K2A, K2B, K2C, K2H, K2K, K4A, L0P, L0R, L3M, L4X, L4Y, L5E, L7G,
L7J, L7M, L7P, L8E, L8J, L8W, L9B, L9G, L9K, L9T, M1E, M1G, M1H, M1J, M1K, M1L, M1M, M1N, M1P, M1R, M3A, M8V,
M8W, M8X, M8Y, M8Z, M9A, M9B, M9C, M9N, M9P, M9R, N0A, N0B, N0E, N0J, N0K, N0L, N0M, N0N, N0P, N0R, N1A,
N1M, N1P, N1T, N2A, N2B, N2E, N2K, N2N, N2P, N2R, N2T, N2V, N3B, N3C, N3E, N3L, N3W, N3Y, N4B, N4G, N4S, N4T,
N4V, N4X, N4Z, N5A, N5C, N5H, N5L, N5P, N5R, N5V, N5X, N6E, N6G, N6H, N6K, N6L, N6M, N6N, N6P, N7G, N7L, N7M,
N8A, N8H, N8M, N8N, N8P, N8R, N8S, N8T, N8V, N8W, N8X, N8Y, N9A, N9B, N9C, N9E, N9G, N9H, N9J, N9K, N9V, N9Y,
P0H, P0J, P0K, P0M, P0N, P0S, P1A, P1B, P1C, P2N, P3A, P3B, P3C, P3E, P3G, P3L, P3N, P3P, P3Y, P4N, P4P, P4R, R2C, R2G,
R2H, R2J, R2K, R2L, R2M, R2N, R2P, R2R, R2V, R2W, R2X, R2Y, R3A, R3B, R3C, R3E, R3G, R3H, R3J, R3K, R3L, R3M,
R3N, R3P, R3R, R3S, R3T, R3V, R3W, R3X, R3Y, R7A, R7B, R7C, S4L, S4N, S4P, S4R, S4S, S4T, S4V, S4W, S4X, S4Y, S4Z,
S7H, S7J, S7K, S7L, S7M, S7N, S7P, S7R, S7S, S7T, S7V, T1H, T1J, T1K, T1Y, T2A, T2B, T2C, T2J, T2W, T2Z, T3B, T3H, T3J,
T5A, T5C, T5E, T5L, T5M, T5N, T5P, T5R, T5W, T6B, T6H, T6J, T6K, T6L, T6N, V1M, V2K, V2L, V2M, V2N, V2Y, V2Z,
V3A, V3C, V3J, V3K, V3L, V3M, V3N, V3R, V3S, V3T, V3V, V3W, V3X, V4C, V4E, V4G, V4N, V4W, V6V, V6W, V6X, V6Y,
V7A, V7C, V7E
A0B, A0H, A0L, A0M, A2A, A2B, A2H, B0R, B0W, B2G, B2H, B4V, E1A, E1B, E1C, E1E, E1G, E2E, E2G, E2H, E2J, E2K,
E2L, E2M, E2N, E2P, E2R, E2S, E3A, E3B, E3C, E3E, G0A, G0R, G0S, G2A, G2M, G2N, G3A, G3E, G3G, G3H, G3J, G3K,
G3L, G3Z, G4A, G5A, G5V, G6C, G6E, G6J, G6K, G6L, G6V, G6W, G6X, G6Z, G7A, G8B, G8C, G8N, H2B, H2C, H2M, H2N,
H3L, H3M, H4J, H4K, H4L, H4M, H4N, H4R, H4S, H4T, H4Y, H7E, H7G, H7H, H7K, H7L, H7M, H7N, H7P, H7R, H7S, H7T,
H7V, H7W, H7X, H7Y, H8T, H8Y, H8Z, H9A, H9B, H9C, H9E, H9G, H9H, H9J, H9K, H9P, H9R, H9S, H9W, H9X, J0E, J0H,
J2G, J2H, J2J, J2K, J2L, J2S, J2T, K1K, K1L, K1P, K1R, K2P, K6H, K6J, K6K, K6T, K6V, L2E, L2G, L2H, L2J, L2M, L2N, L2P,
L2R, L2S, L2T, L2V, L2W, L3B, L3C, L4T, L4V, L4W, L4Z, L5M, L5N, L5P, L5R, L5S, L5T, L5V, L5W, L6H, L6M, L7L, L7N,
L7R, L7S, L7T, L8G, L8K, L8N, L8T, L8V, L9A, L9C, M1B, M1C, M1S, M1T, M1V, M1W, M1X, M2H, M2J, M2K, M2M, M2N,
M2R, M3H, M3J, M3K, M3L, M3M, M3N, M9L, M9M, M9V, M9W, N0G, N1C, N1E, N1G, N1H, N1K, N1L, N1R, N1S, N2C,
N2G, N2H, N2J, N2L, N2M, N2Z, N3H, N3P, N3R, N3S, N3T, N3V, N4N, N4W, N5W, N5Y, N5Z, N6A, N6B, N6C, N6J, N7A,
P0A, P0G, P2A, P5A, P5N, P6A, P6B, P6C, P7A, P7B, P7C, P7E, P7G, P7J, P7K, R0G, R0H, R0K, R1A, R1N, R2E, R4A, R4H,
R4J, R4K, R4L, R5A, R5G, R5H, R6M, R6W, S0A, S0G, S0K, S2V, S4H, S6H, S6J, S6K, S6V, S6W, S6X, S9A, T1M, T1P, T1V,
T1X, T2X, T2Y, T3A, T3G, T3K, T3L, T3M, T3N, T3Z, T4A, T4B, T4C, T4H, T4V, T4X, T5S, T5T, T5V, T5X, T5Y, T5Z, T6M,
T6P, T6R, T6S, T6T, T6V, T6W, T6X, T7N, T7P, T7X, T7Y, T7Z, T8A, T8B, T8C, T8E, T8G, T8H, T8L, T8N, T8R, T9A, T9C,
T9E, T9G, V0R, V2J, V2T, V2X, V3B, V3E, V3H, V3Y, V4K, V4P, V4R, V4X, V5A, V5B, V5C, V5E, V5G, V5H, V5J, V5K,
V5M, V5P, V5R, V5S, V5W, V5X, V6M, V6N, V6P, V7B, V9G, V9K, V9L, V9P, V9R, V9S, V9T, V9V, V9X, V9Y
A0E, A0J, A0N, A2N, B0J, B0T, B2N, B3H, B3J, B3K, B3L, B3M, B3N, B3P, B3R, B3S, B3T, B3V, B3Z, tous les codes postaux
commençant par la lettre C, E1N, E1V, E3L, E3Z, E4S, E4V, E4W, E4X, E4Y, E5A, E5C, E5H, E6A, E6B, E6E, E6G, E6H, E6J,
E6K, E6L, E7G, E7H, E7J, E7K, E7L, E7M, E7N, E7P, E9A, E9B, E9C, E9E, E9G, E9H, G0J, G0M, G0N, G0P, G0X, G0Y, G0Z,
G4W, G4Z, G5C, G5J, G5X, G5Y, G5Z, G6A, G6B, G6G, G6H, G6P, G6R, G6S, G6T, G8H, G8J, G8K, G8L, G8M, G8T, G8V,
G8W, G8Y, G8Z, G9A, G9B, G9C, G9H, G9N, G9P, G9R, G9T, G9X, H0M, J0J, J0L, J0N, J0P, J0R, J0S, J0V, J2N, J2W, J2X,
J2Y, J3A, J3B, J3E, J3G, J3H, J3L, J3M, J3N, J3V, J3X, J4B, J4G, J4H, J4J, J4K, J4L, J4M, J4N, J4P, J4R, J4S, J4V, J4W, J4X,
J4Y, J4Z, J5A, J5J, J5R, J5V, J5W, J5X, J5Y, J5Z, J6A, J6E, J6J, J6K, J6N, J6R, J6S, J6T, J6V, J6W, J6X, J6Y, J6Z, J7A, J7B, J7C,
J7E, J7G, J7H, J7J, J7K, J7L, J7M, J7N, J7P, J7R, J7T, J7V, J7X, J7Y, J7Z, J8A, J8B, J8C, J8G, J8H, J8L, J8M, K0C, K0E, K0G,
K1M, K1N, K1T, K1V, K2E, K2G, K2L, K2M, K2R, K2S, K2T, K2V, K4C, K7A, K7G, K7H, L0A, L0B, L0C, L0E, L0G, L0H,
L0J, L0L, L0M, L0N, L0S, L1A, L1B, L1C, L1E, L1G, L1H, L1J, L1K, L1L, L1M, L1N, L1P, L1R, L1S, L1T, L1V, L1W, L1Z,
L2A, L3K, L3P, L3R, L3S, L3T, L3X, L3Y, L3Z, L4B, L4G, L4J, L4K, L4L, L4M, L4N, L4P, L5A, L5B, L5C, L5G, L5H, L5J,
L5K, L5L, L6G, L7B, L7C, L7E, L8H, L8L, L8M, L8P, L8R, L8S, L9H, L9L, L9N, L9P, L9R, L9S, L9V, L9W, L9Y, N0C, N0H,
N4K, N4L, N7S, N7T, N7V, N7W, N7X, P0B, P0C, P0E, P0R, P0W, P0X, P0Y, P1H, P1L, P1P, P5E, P8N, P8T, P9A, P9N, R0A,
R0C, R0E, R0J, R0L, R0M, R7N, S0C, S0E, S0H, S0L, S3N, S4A, S9H, T0L, T0M, T1A, T1B, T1C, T1G, T1R, T1W, T2E, T2H,
T2V, T3E, T4E, T4G, T4J, T4L, T4N, T4P, T4R, T4S, T7A, T7E, T7S, T9N, T9S, T9W, T9X, V0L, V0M, V0N, V0P, V0X, V1B,
V1H, V1K, V1P, V1T, V1V, V1W, V1X, V1Y, V1Z, V2G, V2P, V2R, V2S, V2V, V2W, V4A, V4B, V4L, V4M, V4S, V4T, V4V,
V4Z, V6K, V6L, V6R, V6S, V6T, V7G, V7H, V7J, V7K, V7L, V7M, V7N, V8A, V8C, V8G, V9H, V9J, V9M, V9N, V9W
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
2551
ANNEXE (suite)
DÉLAIS D’EXAMEN (suite) PARTIE II (suite) Colonne I
Article
Délai de mise en
application
4. 18 mois
5.
24 mois Colonne II
Zone géographique selon les trois premiers caractères des codes postaux
A0C, A0G, A1V, A0K (sur l’île de Terre-Neuve seulement), B0C, B0E, B0K, B0L, B0N, B0S, B0V, B2C, B2J, B4H, B5A, E2A,
E3N, E3Y, E7C, E7E, E8A, E8B, E8C, E8E, E8G, E8J, E8K, E8L, G0C, G0E, G0H, G0T, G0V, G0W, G4R, G4S, G4X, G5B, J0K,
J0T, J0W, J0X, J0Z, J8N, J8P, J8R, J8T, J8V, J8X, J8Y, J8Z, J9A, J9B, J9E, J9H, J9J, J9L, K0A, K0B, K0H, K0J, K0K, K0L, K0M,
K1X, K2J, K4M, K4P, K4R, K6A, K7C, K7K, K7L, K7M, K7N, K7P, K7R, K7V, K8A, K8B, K8H, K8N, K8P, K8R, K8V, K9A,
K9H, K9J, K9K, K9L, K9V, L0K, L1X, L1Y, L3V, L4A, L4C, L4E, L4H, L4R, L4S, L6A, L6B, L6C, L6E, L6J, L6K, L6L, L9M,
P0P, P0T, R8A, R8N, R9A, S0M, S0N, S0P, S9V, S9X, T0A, T0B, T0C, T0E, T0G, T0J, T0K, T2G, T2K, T2L, T2M, T2N, T2P,
T2R, T2S, T2T, T3C, T5B, T5G, T5H, T5J, T5K, T6A, T6C, T6E, T6G, T7V, T8V, T8W, T8X, T9M, T9V, V0E, V0G, V0H, V0J,
V0K, V0S, V0T, V0V, V1E, V1G, V1J, V1L, V1N, V1R, V1S, V2A, V2B, V2C, V2E, V2H, V3G, V7P, V7R, V7S, V7T, V7V,
V7W, V8J, V8M, V8N, V8P, V8R, V8S, V8T, V8V, V8W, V8X, V8Y, V8Z, V9A, V9B, V9C, V9E
Tous les autres codes postaux
[44-1-o]
Le 2 novembre 2013
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 147, No. 44 — November 2, 2013
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Border Services Agency
Special Import Measures Act
Certain silicon metal — Decisions....................................
Canadian International Trade Tribunal
Notice No. HA-2013-016 — Appeal ................................
Professional, administrative and management support
services — Determination.............................................
Special studies and analysis (not R&D) — Inquiry ..........
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decisions
2013-559 and 2013-564 to 2013-567................................
* Notice to interested parties ................................................
Part 1 applications ................................................................
Public Service Commission
Public Service Employment Act
Permission granted (McMillan, Dwight) ..........................
Permission granted (Salih, Mohamed)..............................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Notice with respect to reporting of greenhouse
gases (GHGs) for 2013 .................................................
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication after screening assessment of azo disperse
dyes specified on the Domestic Substances List
(paragraphs 68(b) and (c) and subsection 77(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)............
Publication after screening assessment of 22 azo solvent
dyes specified on the Domestic Substances List
(paragraphs 68(b) and (c) and subsection 77(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)............
Publication after screening assessment of 33 monoazo
pigments specified on the Domestic Substances List
(paragraphs 68(b) and (c) and subsection 77(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)............
2506
2506
2507
2508
2553
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Human Resources and Skills Development, Dept. of
Employment Insurance Act
Resolution......................................................................... 2503
Public Safety and Emergency Preparedness, Dept. of
Criminal Code
Designation as fingerprint examiner ................................. 2503
Transport, Dept. of
Canada Marine Act
Thunder Bay Port Authority — Supplementary letters
patent............................................................................. 2503
MISCELLANEOUS NOTICES
Cancer Survivors’ Fund of Canada, surrender of charter .....
* Intact Insurance Company, AXA Insurance (Canada) and
AXA Pacific Insurance Company, letters patent of
amalgamation....................................................................
Judith Teller Foundation, relocation of head office..............
TECHNOLOGY INSURANCE COMPANY, INC.,
application to establish a Canadian Branch ......................
2512
2512
2512
2509
2512
2508 2509 PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
2510
Determination of number of electors (Published as Extra
2510
Vol. 147, No. 5, on Friday, October 25, 2013).............. 2505
House of Commons
* Filing applications for private bills (Second Session,
Forty-First Parliament).................................................. 2505
2472
2479
2488
2495
PROPOSED REGULATIONS
Industry, Dept. of
Weights and Measures Act
Regulations Amending the Weights and Measures
Regulations ................................................................... 2515
2554
Canada Gazette Part I
November 2, 2013
INDEX
COMMISSIONS
Agence des services frontaliers du Canada
Vol. 147, no 44 — Le 2 novembre 2013
Loi sur les mesures spéciales d’importation
Certaines concentrations de silicium-métal —
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
Décisions.......................................................................
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
AVIS DIVERS
Permission accordée (McMillan, Dwight) ........................
Cancer Survivors’ Fund of Canada, abandon de charte........ 2512 Permission accordée (Salih, Mohamed)............................
* Intact Compagnie d’assurance, AXA Assurances
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
(Canada) et AXA Pacifique Compagnie d’assurance,
canadiennes
lettres patentes de fusion................................................... 2512 * Avis aux intéressés ............................................................
Judith Teller Foundation, changement de lieu du siège
Décisions
social................................................................................. 2512
2013-559 et 2013-564 à 2013-567....................................
SOCIÉTÉ D’ASSURANCE TECHNOLOGIE, demande
Demandes de la partie 1........................................................
d’établissement d’une succursale canadienne................... 2512 Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2013-016 — Appel........................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Études spéciales et analyses (pas R et D) — Enquête.......
Environnement, min. de l’
Services de soutien professionnel et administratif et
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
services de soutien à la gestion — Décision .................
Avis concernant la déclaration des gaz à effet de
serre (GES) pour 2013 .................................................. 2472 PARLEMENT
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Chambre des communes
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
* Demandes introductives de projets de loi privés
Publication après évaluation préalable de colorants
(Deuxième session, quarante et unième législature) .....
azoïques dispersés inscrits sur la Liste intérieure
Directeur général des élections
[alinéas 68b) et c) et paragraphe 77(1) de la Loi
Loi électorale du Canada
canadienne sur la protection de l’environnement
Établissement du nombre d’électeurs (Publié dans
(1999)] .......................................................................... 2479 l’édition spéciale vol. 147, no 5, le vendredi
Publication après évaluation préalable de 22 colorants
25 octobre 2013) ..........................................................
avec solvant azoïques inscrits sur la Liste intérieure
[alinéas 68b) et c) et paragraphe 77(1) de la Loi
RÈGLEMENTS PROJETÉS
canadienne sur la protection de l’environnement
Industrie, min. de l’
(1999)] .......................................................................... 2488 Loi sur les poids et mesures
Publication après évaluation préalable de 33 pigments
Règlement modifiant le Règlement sur les poids et
monoazoïques inscrits sur la Liste intérieure
mesures .........................................................................
[alinéas 68b) et c) et paragraphe 77(1) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement
(1999)] .......................................................................... 2495 Ressources humaines et du Développement des
compétences, min. des
Loi sur l’assurance-emploi
Résolution......................................................................... 2503
Sécurité publique et de la Protection civile, min. de la
Code criminel
Désignation à titre de préposé aux empreintes digitales ... 2503
Transports, min. des
Loi maritime du Canada
Administration portuaire de Thunder Bay — Lettres
patentes supplémentaires............................................... 2503
2506
2510
2510
2508
2509 2509 2506
2508
2507 2505
2505
2515
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising