Manual 18143238

Manual 18143238
Vol. 147, no 43
Vol. 147, No. 43
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, OCTOBER 26, 2013
OTTAWA, LE SAMEDI 26 OCTOBRE 2013
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2013, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgc­
pwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 2 janvier 2013 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2013
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2013
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2013
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 147, No. 43 — October 26, 2013
Vol. 147, no 43 — Le 26 octobre 2013
2421
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
2422
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
2422
Government notices .........................................................
2423
Avis du gouvernement .....................................................
2423
Parliament
House of Commons .....................................................
Chief Electoral Officer ................................................
2432
2432
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Directeur général des élections ....................................
2432
2432
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2433
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2433
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2446
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2446
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2449
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2449
Index ...............................................................................
2469
Index ...............................................................................
2470
2422
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du gouvernement de la République française
Officier de l’Ordre national de la Légion d’honneur
au Vice-amiral Paul Andrew Maddison Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur
à Sœur François Solano
Commandeur de l’Ordre des Arts et des lettres
à M. Jean-Louis Roy
Officier de l’Ordre des Arts et des lettres à M. Wadji Mouawad Chevalier de l’Ordre des Arts et des lettres à Mme Loreena McKennitt Du gouvernement de la Jamaïque
Insigne d’honneur pour long service et loyauté (membre
honoraire)
à M. Hector Delanghe
M. Ken Elgin Forth
Du gouvernement du Royaume des Pays-Bas
Médaille commémorative pour Opérations du maintien de la
paix avec agrafe FIAS
au Capitaine Adam K. Guibat
Du gouvernement des États-Unis d’Amérique
Officier de la Légion du Mérite
au Brigadier-général J. Y. R. André Viens
Médaille de l’Étoile de bronze
au Major William Church
Médaille du service méritoire avec premier insigne de
feuilles de chêne
au Major Michael L. Evans
Médaille du service méritoire
au Major Conrad E. Bourgeois
Capitaine Nasser El-Beltagy
Lieutenant-colonel Kevin B. Ferdinand
Major John K. Vintar
Major Stephen Harvie
Major Daniel R. Hilliker
Lieutenant-colonel Christopher Lawrence Swallow
Médaille de l’air
au Capitaine Karen Baker Sergent Grant T. Krygsveld
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[43-1-o]
[43-1-o]
From the Government of the Republic of France
Officer of the National Order of the Legion of Honour
to Vice-Admiral Paul Andrew Maddison Knight of the National Order of the Legion of Honour
to Sister François Solano
Commander of the Order of Arts and Letters
to Mr. Jean-Louis Roy
Officer of the Order of Arts and Letters
to Mr. Wadji Mouawad Knight of the Order of Arts and Letters to Ms. Loreena McKennitt From the Government of Jamaica
Badge of Honour for Long and Faithful Service (Honorary
Member)
to Mr. Hector Delanghe
Mr. Ken Elgin Forth
From the Government of the Kingdom of Netherlands
Commemorative Medal for Peacekeeping Operations with
ISAF Clasp
to Captain Adam K. Guibat
From the Government of the United States of America
Officer of the Legion of Merit
to Brigadier-General J. Y. R. André Viens
Bronze Star Medal
to Major William Church
Meritorious Service Medal, First Oak Leaf Cluster
to Major Michael L. Evans
Meritorious Service Medal
to Major Conrad E. Bourgeois
Captain Nasser El-Beltagy
Lieutenant-Colonel Kevin B. Ferdinand
Major John K. Vintar
Major Stephen Harvie
Major Daniel R. Hilliker
Lieutenant-Colonel Christopher Lawrence Swallow
Air Medal
to Captain Karen Baker
Sergeant Grant T. Krygsveld
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2423
GOVERNMENT NOTICES AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF CITIZENSHIP AND IMMIGRATION
MINISTÈRE DE LA CITOYENNETÉ ET DE
L’IMMIGRATION
IMMIGRATION AND REFUGEE PROTECTION ACT
LOI SUR L’IMMIGRATION ET LA PROTECTION DES
RÉFUGIÉS
Ministerial Instructions Respecting the Start-up Business Class,
2013-2
Instructions ministérielles concernant la catégorie « démarrage
d’entreprise » (2013-2)
The Minister of Citizenship and Immigration, pursuant to section 14.1a of the Immigration and Refugee Protection Actb, gives
the annexed Ministerial Instructions Respecting the Start-up Business Class, 2013-2.
Ottawa, October 15, 2013 CHRIS ALEXANDER
Minister of Citizenship and Immigration
En vertu de l’article 14.1a de la Loi sur l’immigration et la pro­
tection des réfugiésb, le ministre de la Citoyenneté et de l’Immi­
gration donne les Instructions ministérielles concernant la caté­
gorie « démarrage d’entreprise » (2013-2), ci-après.
Ottawa, le 15 octobre 2013
Le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration
CHRIS ALEXANDER
Definitions
“Act”
« Loi » “applicant”
« demandeur »
“Canadian
Language
Benchmarks”
« Canadian
Language
Benchmarks »
“commitment”
« engagement »
“designated”
« désigné »
“investing”
« investir »
“language
skill area” « habileté
langagière »
MINISTERIAL INSTRUCTIONS
RESPECTING THE START-UP
BUSINESS CLASS, 2013-2
INSTRUCTIONS MINISTÉRIELLES
CONCERNANT LA CATÉGORIE
« DÉMARRAGE D’ENTREPRISE » (2013-2)
1. The following definitions apply in these
Instructions.
“Act” means the Immigration and Refugee Protection Act. “applicant” means a foreign national who makes an
application for a permanent resident visa as a mem-
ber of the start-up business class.
“Canadian Language Benchmarks” has the same
meaning as in section 2 of the Regulations. 1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux
présentes instructions.
« Canadian Language Benchmarks » S’entend au
sens de l’article 2 du Règlement.
“commitment” means a commitment referred to in
paragraph 2(2)(a) that meets the requirements of
section 6.
“designated”, in respect of a business incubator, an
angel investor group or a venture capital fund,
means designated under section 4.
“investing” means buying shares or other forms of
equity in a qualifying business. “language skill area” means speaking, oral compre-
hension, reading or writing.
“Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens”
« Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens »
“Niveaux de compétence linguistique canadiens”
has the same meaning as in section 2 of the
Regulations. “qualified
participant”
« participant
admissible »
“qualified participant” means, in respect of a
business,
(a) an applicant in respect of the business;
(b) a foreign national who has been issued a
permanent resident visa as a member of the startup business class in respect of the business;
(c) a designated business incubator;
« demandeur »
“applicant”
« habileté langagière » S’entend de l’expression
orale, de la compréhension de l’oral, de la compré­
hension de l’écrit et de l’expression écrite.
« habileté
langagière »
“language skill
area”
« investir » Acheter des actions ou autres titres de
participation d’une entreprise admissible.
« Loi » La Loi sur l’immigration et la protection
des réfugiés.
« Niveaux de compétence linguistique canadiens »
S’entend au sens de l’article 2 du Règlement.
« investir »
“investing”
« participant admissible » S’entend, relativement à
une entreprise :
a) d’un demandeur;
———
a
a
S.C. 2012, c. 19, s. 703
S.C. 2001, c. 27
« Canadian
Language
Benchmarks »
“Canadian
Language
Benchmarks”
« demandeur » Étranger qui présente une demande
de visa de résident permanent au titre de la catégorie « démarrage d’entreprise ».
« désigné » S’agissant d’un incubateur d’entreprises, d’un groupe d’investisseurs providentiels ou
d’un fonds de capital-risque, qui est visé à l’arti­
cle 4.
« engagement » Engagement visé à l’alinéa 2(2)a)
qui satisfait aux exigences de l’article 6.
« entreprise admissible » Entreprise qui satisfait
aux exigences de l’article 7.
———
b
Définitions
b
L.C. 2012, ch. 19, art. 703
L.C. 2001, ch. 27
« désigné » “designated”
« engagement »
“commitment”
« entreprise
admissible »
“qualifying
business”
« Loi »
“Act”
« Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens »
“Niveaux de
compétence
linguistique
canadiens”
« participant
admissible »
“qualified
participant”
2424
Canada Gazette Part I
“qualifying
business”
« entreprise
admissible »
“Regulations”
« Règlement »
Establishment
of start-up
business class
Member of
class
(d) a designated angel investor group; or
(e) a designated venture capital fund.
“qualifying business” means a business that meets
the requirements of section 7.
“Regulations” means the Immigration and Refugee
Protection Regulations.
2. (1) The start-up business class is established as
part of the economic class referred to in subsec­
tion 12(2) of the Act and consists of foreign nation­
als who have the ability to become economically
established in Canada and meet the requirements of
this section.
(2) An applicant is a member of the start-up
business class if they
(a) have obtained a commitment from
(i) a designated business incubator confirming
that it is accepting the applicant’s qualifying
business into its business incubator program,
(ii) a designated angel investor group confirm­
ing that it is investing at least $75,000 in the
applicant’s qualifying business or two or more
designated angel investor groups confirming
that they are together investing a total of at
least $75,000 in that business, or
(iii) a designated venture capital fund confirm­
ing that it is investing at least $200,000 in the
applicant’s qualifying business or two or more
designated venture capital funds confirming
that they are together investing a total of at
least $200,000 in that business;
(b) have attained a level of proficiency of at least
benchmark level 5 in either official language for
all the four language skill areas, as set out in the
Canadian Language Benchmarks and the Ni­
veaux de compétence linguistique canadiens, as
demonstrated by the results of an evaluation
conducted by an organization or institution
designated by the Minister for the purpose of
evaluating language proficiency under subsec­
tion 74(3) of the Regulations;
(c) have completed at least one year of post­
secondary education during which the applicant
was in good standing at the educational institu­
tion, whether or not the applicant obtained an
educational credential; and
(d) have in the form of transferable and available
funds, unencumbered by debts or other obliga­
tions, an amount that is equal to one half of the
amount identified, in the most recent edition of
the publication concerning low income cut-offs
published annually by Statistics Canada under
the Statistics Act, for urban areas of residence of
500,000 persons or more as the minimum
amount of before-tax annual income necessary to
support a group of persons equal in number to
the total number of the applicant and their family
members.
October 26, 2013
b) d’un étranger qui a obtenu un visa de résident
permanent à titre de personne appartenant à la
catégorie « démarrage d’entreprise »;
c) d’un incubateur d’entreprises désigné;
d) d’un groupe d’investisseurs providentiels
désigné;
e) d’un fonds de capital-risque désigné.
« Règlement » Le Règlement sur l’immigration et
la protection des réfugiés.
2. (1) Est établie au sein de la catégorie « immi­
gration économique » visée au paragraphe 12(2) de
la Loi la catégorie « démarrage d’entreprise » com­
posée d’étrangers qui ont la capacité de réussir leur
établissement économique au Canada et satisfont
aux exigences prévues au présent article.
(2) Fait partie de la catégorie « démarrage
d’entreprise » le demandeur qui satisfait aux exi­
gences suivantes :
a) il a obtenu un engagement, selon le cas :
(i) d’un incubateur d’entreprises désigné, con­
firmant que son entreprise admissible est ac­
ceptée dans le programme d’incubateur d’en­
treprises de celui-ci,
(ii) d’un groupe d’investisseurs providentiels
désigné, confirmant que celui-ci investit au
moins 75 000 $ dans son entreprise admissi­
ble, ou de plusieurs groupes d’investisseurs
providentiels désignés, confirmant que ceux-ci
investissent ensemble une somme totale d’au
moins 75 000 $ dans cette entreprise,
(iii) d’un fonds de capital-risque désigné,
confirmant que celui-ci investit au moins
200 000 $ dans son entreprise admissible, ou
de plusieurs fonds de capital-risque désignés,
confirmant que ceux-ci investissent ensemble
une somme totale d’au moins 200 000 $ dans
cette entreprise;
b) son niveau de compétence linguistique, selon
les Niveaux de compétence linguistique cana­
diens et les Canadian Language Benchmarks, est
d’au moins 5 dans l’une ou l’autre des langues
officielles pour chacune des quatre habiletés lan­
gagières, d’après les résultats d’une évaluation
effectuée par une organisation ou une institution
désignée par le ministre en vertu du paragra­
phe 74(3) du Règlement aux fins d’évaluation de
la compétence linguistique;
c) il a terminé au moins une année d’études post­
secondaires au cours de laquelle il était en règle
avec l’établissement d’enseignement, qu’il ait
obtenu ou non un diplôme;
d) il dispose de fonds transférables, non grevés
de dettes ou d’autres obligations financières,
d’un montant égal à la moitié du revenu mini­
mal nécessaire, dans les régions urbaines de
500 000 habitants et plus, selon la version la plus
récente de la grille des seuils de faible revenu
avant impôt, publiée annuellement par Statistique
Canada au titre de la Loi sur la statistique, pour
subvenir pendant un an aux besoins d’un groupe
constitué dont le nombre correspond à celui de
l’ensemble du demandeur et des membres de sa
famille.
« Règlement »
“Regulations”
Constitution de
la catégorie
« démarrage
d’entreprise »
Qualité
Le 26 octobre 2013
Syndication
(3) An applicant who obtains a commitment in­
volving more than one entity is still considered
eligible to be a member of the start-up business
class if
(a) the total amount invested in the qualifying
business is at least $75,000, in the case of a
commitment from or involving a designated an­
gel investor group but not a designated venture
capital fund; and
(b) the total amount invested in the qualifying
business is at least $200,000, in the case of a
commitment from or involving a designated ven­
ture capital fund.
Limit
(4) No more than five applicants are to be con­
sidered members of the start-up business class in
respect of the same business.
Improper
purpose
(5) An applicant is not to be considered a mem­
ber of the start-up business class if the applicant
intends to participate, or has participated, in an
agreement or arrangement in respect of the com­
mitment primarily for the purpose of acquiring a
status or privilege under the Act and not for the
purpose of engaging in the business activity for
which the commitment was intended.
3. (1) The Minister may enter into an agreement
with an industry association representing business
incubators, angel investor groups or venture capital
funds to provide for any matter related to these
Instructions, including
(a) the making of recommendations and the pro­
vision of advice to the Minister on the designa­
tion of entities of the type represented by the
association and on the revocation of such
designations;
(b) the establishment of criteria, standards of
conduct and best practices for the making of
commitments or the performance of other activ­
ities under these Instructions by entities of the
type represented by the association;
(c) the making of recommendations and the pro­
vision of advice to the Minister on the operation
of these Instructions;
(d) the establishment of peer review panels to in­
dependently assess commitments;
(e) the submission of reports to the Minister on
the activities of its members under these Instruc­
tions; and
(f) any other function or matter considered by the
parties to be relevant to these Instructions.
Agreements
with industry
associations
Termination of
agreements
Designation
(2) The Minister may terminate an agreement if
the industry association breaches the agreement or
for any other reason specified in the agreement.
4. For the purposes of these Instructions,
(a) the entities set out in Schedule 1 are desig­
nated as business incubators;
(b) the entities set out in Schedule 2 are desig­
nated as angel investor groups; and
(c) the entities set out in Schedule 3 are desig­
nated as venture capital funds.
Gazette du Canada Partie I
2425
(3) Le demandeur qui obtient un engagement au­
quel plus d’une entité est partie est quand même
considéré comme admissible à la catégorie « dé­
marrage d’entreprise » si :
a) dans le cas d’un engagement pris par un
groupe d’investisseurs providentiels désigné, et
non par un fond de capital de risque désigné, ou
d’un engagement auquel un tel groupe est partie,
la somme totale investie dans l’entreprise admis­
sible est d’au moins 75 000 $;
b) dans le cas d’un engagement pris par un fonds
de capital-risque désigné ou d’un engagement
auquel un tel fonds est partie, la somme totale
investie dans l’entreprise admissible est d’au
moins 200 000 $.
(4) Le nombre de demandeurs qui peuvent être
considérés comme appartenant à la catégorie « dé­
marrage d’entreprise » relativement à la même en­
treprise ne peut excéder cinq.
(5) Ne peut être considéré comme appartenant à
la catégorie « démarrage d’entreprise » le deman­
deur qui compte participer, ou qui a participé, à un
accord ou une entente à l’égard de l’engagement
principalement dans le but d’acquérir un statut ou
un privilège au titre de la Loi et non d’exploiter
l’entreprise visée par l’engagement.
Syndication
3. (1) Le ministre peut conclure un accord avec
une association industrielle représentant des incu­
bateurs d’entreprises, des groupes d’investisseurs
providentiels ou des fonds de capital-risque en ce
qui a trait à toute question liée aux présentes ins­
tructions, notamment :
a) la formulation de recommandations et de
conseils à l’intention du ministre quant à la dési­
gnation d’entités du type représenté par l’asso­
ciation et la révocation d’une telle désignation;
b) l’établissement de critères, de règles de con­
duite et de pratiques exemplaires quant à la prise
d’engagements ou à l’exercice d’autres activités,
dans le cadre des présentes instructions, par
des entités du type représenté par l’association;
c) la formulation de recommandations et de
conseils à l’intention du ministre et le conseiller
quant à l’application des présentes instructions;
d) l’établissement de comités d’examen par les
pairs pour évaluer les engagements de manière
indépendante;
e) la présentation de rapports au ministre sur les
activités exercées par les membres de l’associa­
tion dans le cadre des présentes instructions;
f) toute autre fonction ou question qui, de l’avis
des parties, est liée aux présentes instructions.
(2) Le ministre peut résilier un accord pour motif
de violation de la part de l’association industrielle
ou pour tout autre motif prévu dans l’accord.
4. Pour l’application des présentes instructions,
sont désignés :
a) les incubateurs d’entreprises énumérés à l’an­
nexe 1;
b) les groupes d’investisseurs providentiels énu­
mérés à l’annexe 2;
c) les fonds de capital-risque énumérés à l’an­
nexe 3. Accords
avec des
associations
industrielles
Limite
But irrégulier
Résiliation
d’accords
Désignation
2426
Canada Gazette Part I
Status of
entities
5. For greater certainty, a business incubator, an
angel investor group or a venture capital fund
designated under section 4 is considered not to be
under the control of the Minister in respect of any
matter relating to these Instructions.
Form of
commitment
6. (1) A commitment must be in a written or
electronic form that is acceptable to the Minister
and be signed by a person with the authority to bind
the designated business incubator, designated angel
investor group or designated venture capital fund,
as the case may be.
(2) If two or more applicants make an application
that is based on the same commitment, that com­
mitment may be conditional on the issuance of a
permanent resident visa to one or more of those
applicants.
(3) A commitment made by a designated busi­
ness incubator must
(a) identify the applicant; (b) confirm that the applicant’s qualifying busi­
ness has been accepted into its business incuba­
tor program;
(c) specify the period of time for which the ap­
plicant will be in the business incubator program
if such a period has been established;
(d) describe the nature of the business operations
to be carried out by the applicant;
(e) describe the applicant’s role in the business;
(f) confirm that the applicant has control over the
intellectual property or other assets that the ap­
plicant is bringing to the business;
(g) describe the legal and financial structure of
the business;
(h) identify the role of any other person who
holds or is expected to hold an interest in the
business and describe their role in the business;
(i) confirm that it has performed a due diligence
assessment of the applicant and the business;
(j) specify any terms and conditions applicable to
its business incubator program or to the com­
mitment; and
(k) confirm that the business it has accepted into
its business incubator program is a qualifying
business.
Conditional commitment
Contents of
commitment —
business incubator
Contents of
commitment —
angel investor
group or
venture capital
fund (4) A commitment made by a designated angel
investor group or a designated venture capital fund
must
(a) identify the applicant;
(b) describe the nature of the business operations
to be carried out by the applicant;
(c) describe the applicant’s role in the business;
(d) confirm that the applicant has control over
the intellectual property or other assets that the
applicant is bringing to the business;
(e) describe the legal and financial structure of
the business;
October 26, 2013
5. Il est entendu que les incubateurs d’entre­ Statut des
prises, les groupes d’investisseurs providentiels et entités
les fonds de capital-risque désignés en vertu de
l’article 4 sont considérés ne pas être sous le
contrôle du ministre en ce qui a trait à toute ques­
tion liée aux présentes instructions.
6. (1) L’engagement est présenté sous une forme Forme de
écrite ou électronique que le ministre juge accepta­ l’engagement
ble et est signé par une personne autorisée à lier
l’incubateur d’entreprises désigné, le groupe d’in­
vestisseurs providentiels désigné ou le fonds de
capital-risque désigné, selon le cas.
(2) Si plusieurs demandeurs présentent une de­ Engagement
mande fondée sur le même engagement, celui-ci conditionnel
peut être subordonné à la délivrance d’un visa
de résident permanent à un ou plusieurs de ces
demandeurs.
(3) L’engagement pris par un incubateur d’entre­ Teneur de
l’engage­
prises désigné doit :
ment —
a) identifier le demandeur; incubateur
b) confirmer que l’entreprise admissible du de­ d’entreprises
mandeur a été acceptée dans le programme
d’incubateur d’entreprises;
c) préciser la période pendant laquelle le deman­
deur fera partie du programme d’incubateur
d’entreprises si une telle période a été établie; d) décrire la nature des activités commerciales
qui seront exercées par le demandeur; e) décrire le rôle joué par le demandeur dans
l’entreprise; f) confirmer que le demandeur a le contrôle de la
propriété intellectuelle ou des autres biens qu’il
apporte dans l’entreprise;
g) décrire la structure juridique et financière de
l’entreprise; h) identifier toute autre personne qui détient ou
détiendra un intérêt dans l’entreprise et décrire
son rôle dans l’entreprise;
i) confirmer qu’une évaluation du demandeur et
de l’entreprise a été effectuée avec toute la di­
ligence voulue par l’incubateur d’entreprises désigné;
j) préciser les modalités applicables au pro­
gramme d’incubateur d’entreprises ou à
l’engagement; k) confirmer que l’entreprise qu’il a acceptée
dans le cadre de son programme d’incubateur
d’entreprises est une entreprise admissible.
(4) L’engagement pris par un groupe d’inves­ Teneur de
tisseurs providentiels désigné ou un fonds de l’engage­
ment — groupe
capital-risque désigné doit :
d’investisseurs
providentiels
a) identifier le demandeur; ou fonds de
b) décrire la nature des activités commerciales
capital-risque
qui seront exercées par le demandeur; c) décrire le rôle joué par le demandeur dans
l’entreprise; d) confirmer que le demandeur a le contrôle de la
propriété intellectuelle ou des autres biens qu’il
apporte dans l’entreprise;
e) décrire la structure juridique et financière de
l’entreprise;
Le 26 octobre 2013
(f) identify the role of any other person who
holds or is expected to hold an interest in the
business and describe their role in the business;
(g) confirm that the designated angel investor
group or the designated venture capital fund has
performed a due diligence assessment of the ap­
plicant, the business and the investment;
(h) confirm that the designated angel investor
group or the designated venture capital fund is
investing in a business that is a qualifying
business;
(i) specify the amount of the investment; and
(j) specify any terms and conditions applicable to
the investment or to the commitment.
Multiple
applicants
(5) If there is more than one applicant in respect
of the same business, the commitment must
(a) include information on all the applicants; and
(b) identify those applicants that the entity mak­
ing the commitment considers essential to the
business.
Qualifying
business
7. (1) For the purposes of these Instructions, a
corporation that is incorporated in and carrying on
business in Canada is a qualifying business if, at the
time the commitment is made,
(a) the applicant holds 10% or more of the voting
rights attached to all shares of the corporation
outstanding at that time; and
(b) no persons or entities, other than qualified
participants, hold 50% or more of the total
amount of the voting rights attached to all shares
of the corporation outstanding at that time.
Conditional
incorporation
of business
(2) A business that is not incorporated at the time
the commitment is made is still considered to be a
qualifying business if its incorporation is condi­
tional on the issuance of a permanent resident visa
to one or more of the applicants in respect of that
business.
Documentation
8. (1) An applicant must provide documentation
to establish that the applicant is a member of the
start-up business class, including
(a) evidence of payment of the applicable fees
set out in these Instructions;
(b) a signed copy of the commitment;
(c) written evidence that the applicant has at­
tained the level of language proficiency required
by paragraph 2(2)(b);
(d) written evidence that the applicant has the
education required by paragraph 2(2)(c); and
(e) written evidence that the applicant has the
funds required by paragraph 2(2)(d).
(2) For the purposes of these Instructions, the results of an evaluation of an applicant’s language
proficiency by a designated organization or institu­
tion and the correlation of those results with the
benchmarks in accordance with the Regulations are
Conclusive
evidence
Gazette du Canada Partie I
f) identifier toute autre personne qui détient ou
détiendra un intérêt dans l’entreprise et décrire
son rôle dans l’entreprise;
g) confirmer qu’une évaluation du demandeur,
de l’entreprise et de l’investissement a été effec­
tuée avec toute la diligence voulue par le groupe
d’investisseurs providentiels désigné ou le fonds
de capital-risque désigné;
h) confirmer que le groupe d’investisseurs provi­
dentiels désigné ou le fonds de capital-risque dé­
signé, selon le cas, investit dans une entreprise
admissible;
i) préciser le montant de l’investissement;
j) préciser les modalités applicables à l’investis­
sement ou à l’engagement.
(5) Dans les cas où il y a plus d’un demandeur
relativement à la même entreprise, l’engagement
doit :
a) comprendre des renseignements sur tous les
demandeurs;
b) préciser quels sont parmi les demandeurs ceux
que l’entité qui prend l’engagement juge indis­
pensables à l’entreprise. 7. (1) Pour l’application des présentes instruc­
tions, une personne morale qui est constituée au
Canada et y exerce des activités est une entreprise
admissible si, au moment où l’engagement est pris :
a) d’une part, le demandeur détient 10 % ou plus
des droits de vote rattachés à l’ensemble des ac­
tions de la personne morale en circulation à ce
moment;
b) d’autre part, aucune personne ou entité, autre
que les participants admissibles, ne détient 50 %
ou plus du nombre total des droits de vote ratta­
chés à l’ensemble des actions de la personne mo­
rale en circulation à ce moment.
(2) L’entreprise qui n’est pas constituée en per­
sonne morale au moment où l’engagement est pris
est quand même considérée comme étant une en­
treprise admissible si sa constitution en personne
morale est subordonnée à la délivrance d’un visa de
résident permanent à un ou plusieurs des deman­
deurs relativement à cette entreprise.
8. (1) Pour établir qu’il appartient à la catégorie
« démarrage d’entreprise », le demandeur fournit
notamment les documents suivants :
a) un récépissé de paiement des frais applicables
prévus par les présentes instructions;
b) une copie signée de l’engagement;
c) une preuve écrite qu’il possède le niveau de
compétence linguistique exigé à l’alinéa 2(2)b);
d) une preuve écrite qu’il satisfait aux exigences
de scolarité prévues à l’alinéa 2(2)c);
e) une preuve écrite qu’il dispose des fonds exi­
gés à l’alinéa 2(2)d).
(2) Les résultats de l’évaluation de la compé­
tence linguistique d’un demandeur par une organi­
sation ou une institution désignée et les équi­
valences établies entre ces résultats et les standards,
conformément au Règlement, constituent une
2427
Demandeurs
multiples
Entreprise
admissible
Constitution
conditionnelle
de l’entreprise
Documents
Preuve
concluante
2428
Canada Gazette Part I
conclusive evidence of the applicant’s proficiency
in the official languages of Canada.
Minimal
requirements
Multiple
applicants
9. (1) Subject to section 12, an application for a
permanent resident visa as a member of the start-up
business class must be refused and no further as­
sessment is required if the applicant does not meet
the requirements of subsection 2(2).
(2) If there is more than one applicant in respect
of the same business and one of the applicants, who
was identified in the commitment as being essential
to the business, is refused a permanent resident visa
for any reason, the other applicants must be consid­
ered not to have met the requirements of subsec­
tion 2(2) and their applications must also be
refused.
Application for
visa
(3) An officer must issue a permanent resident
visa to the applicant and their accompanying family
members if the applicant and their family members,
whether accompanying or not, are not inadmissible
and meet the requirements of the Act, the provi­
sions of the Regulations applicable to the start-up
business class and these Instructions.
Production of
other
documents
10. For the purposes of evaluating an application
referred to in subsection 9(1), an officer may, in
addition to the documentation listed in subsec­
tion 8(1), require the production of documentation
relating to the applicant, the commitment and the
program or business that is in the possession or
control of the applicant or the entity making the
commitment.
11. (1) An officer may request that a commit­
ment in respect of a qualifying business in an appli­
cation referred to in subsection 9(1) be independ­
ently assessed by a peer review panel established
under an agreement referred to in section 3 by an
industry association representing the type of entity
making the commitment.
(2) A request referred to in subsection (1) may be
made if the officer is of the opinion that such an
assessment would assist in the application process.
It may also be made on a random basis.
(3) The peer review panel must provide the offi­
cer with its assessment of whether due diligence
was performed by the entity that made the
commitment.
(4) The officer must consider the assessment
provided by the peer review panel, but is not bound
by it when making a decision as to whether
the applicant meets the requirements of these
Instructions.
(5) For greater certainty, a peer review panel is
considered not to be under the control of the
Minister in respect of any matter relating to these
Instructions.
12. (1) Whether or not an applicant meets the re­
quirements set out in subsection 2(2), an officer
may substitute their evaluation of the applicant’s
ability to become economically established in Can­
ada if those requirements are not a sufficient indica­
tor of whether the applicant will become econom­
ically established in Canada.
Peer review
Grounds for
review
Independent
assessment
Final decision
Status of peer
review panel
Substituted
evaluation
October 26, 2013
preuve concluante de la compétence du demandeur
dans les langues officielles du Canada pour l’appli­
cation des présentes instructions.
9. (1) Sous réserve de l’article 12, si le deman­
deur au titre de la catégorie « démarrage d’entre­
prise » ne satisfait pas aux exigences prévues au
paragraphe 2(2), l’agent met fin à l’examen de la
demande et la rejette.
(2) Dans les cas où il y a plus d’un demandeur
relativement à la même entreprise et que l’un
d’entre eux — qui est indispensable à l’entreprise
selon l’engagement — se voit refuser sa demande
de visa de résident permanent, pour quelque raison
que ce soit, les autres demandeurs sont considérés
comme ne satisfaisant pas aux exigences prévues
au paragraphe 2(2) et leurs demandes sont égale­
ment rejetées.
(3) L’agent délivre un visa de résident permanent
au demandeur et aux membres de sa famille qui
l’accompagnent si celui-ci et les membres de sa
famille, qui l’accompagnent ou non, ne sont pas
interdits de territoire et satisfont aux exigences de
la Loi, aux dispositions du Règlement applicables à
la catégorie « démarrage d’entreprise » et aux pré­
sentes instructions.
10. Pour évaluer une demande visée au paragra­
phe 9(1), l’agent peut, en plus des documents visés
au paragraphe 8(1), exiger la production de docu­
ments concernant le demandeur, l’engagement et le
programme ou l’entreprise qui sont en la possession
ou sous la garde du demandeur ou de l’entité qui
prend l’engagement.
Exigences
minimales
Demandeurs
multiples
Demande de
visa
Production
d’autres
documents
11. (1) L’agent peut demander qu’un engage­
ment relatif à une entreprise admissible dans une
demande visée au paragraphe 9(1) soit évalué de
façon indépendante par un comité d’examen par les
pairs établi en vertu d’un accord visé à l’article 3
par une association industrielle qui représente le
type d’entité qui prend l’engagement.
(2) La demande visée au paragraphe (1) peut être
présentée si l’agent est d’avis qu’une évaluation
indépendante serait utile au processus de demande,
ou peut être présentée de façon aléatoire.
(3) Le comité d’examen par les pairs remet à
l’agent son évaluation de la diligence raisonnable
de l’entité qui a pris l’engagement.
Examen par les
pairs
(4) L’agent tient compte de l’évaluation fournie
par le comité d’examen par les pairs mais n’est pas
lié par celle-ci lorsqu’il décide si le demandeur
satisfait aux exigences des présentes instructions.
Décision finale
(5) Il est entendu que le comité d’examen par les
pairs est considéré ne pas être sous le contrôle du
ministre en ce qui a trait à toute question liée aux
présentes instructions.
12. (1) Si le fait de satisfaire ou non aux exi­
gences prévues au paragraphe 2(2) n’est pas, de
l’avis de l’agent, un indicateur suffisant de
l’aptitude du demandeur à réussir son établissement
économique au Canada, il peut y substituer son
appréciation.
Statut du
comité
d’examen par
les pairs
Motifs
d’examen
Évaluation
indépendante
Substitution de
l’évaluation
Le 26 octobre 2013
Exception
Concurrence
Gazette du Canada Partie I
(2) Despite subsection (1), if an applicant does
not meet the requirement set out in para­
graph 2(2)(a), an officer is not authorized under
that subsection to substitute a positive evaluation of
the applicant’s ability to become economically es­
tablished in Canada.
(3) An evaluation made under subsection (1) re­
quires the written concurrence of a second officer.
Processing fees
13. The following fees are payable for processing
an application for a permanent resident visa in re­
spect of the start-up business class:
(a) in respect of a principal applicant, $1,050;
(b) in respect of a family member of the principal
applicant who is 22 years of age or older or is
less than 22 years of age and is a spouse or
common-law partner, $550; and
(c) in respect of a family member of the principal
applicant who is less than 22 years of age and is
not a spouse or common-law partner, $150.
Nonapplication
14. (1) The following provisions of the Regula­
tions do not apply to the start-up business class:
(a) sections 108 and 109; and
(b) paragraph 295(1)(c).
Application of
section 107 of
Regulations
(2) Section 107 of the Regulations applies to the
start-up business class, with such modifications as
the circumstances require.
15. The Ministerial Instructions Respecting the
Start-up Business Class, published in the Canada
Gazette, Part I, on March 30, 2013 are repealed.
Repeal
Effective
period
16. These Instructions have effect during the period beginning on October 26, 2013 and ending on
March 31, 2018.
(2) Malgré le paragraphe (1), l’agent ne peut
substituer son appréciation au fait que le deman­
deur ne satisfait pas à l’exigence prévue à l’ali­
néa 2(2)a) pour rendre une décision positive quant
à son aptitude à réussir son établissement économi­
que au Canada.
(3) Toute décision de l’agent au titre du paragra­
phe (1) doit être confirmée par écrit par un autre
agent.
13. Les frais ci-après doivent être acquittés pour
l’examen de la demande de visa de résident perma­
nent présentée au titre de la catégorie « démarrage
d’entreprise » :
a) dans le cas du demandeur principal, 1 050 $;
b) dans le cas du membre de la famille du de­
mandeur principal qui est âgé de 22 ans ou plus,
ou qui est âgé de moins de 22 ans et qui est
l’époux ou le conjoint de fait, 550 $;
c) dans le cas d’un membre de la famille du de­
mandeur principal qui est âgé de moins de 22 ans
et qui n’est pas l’époux ou le conjoint de fait,
150 $.
14. (1) Les dispositions ci-après du Règlement
ne s’appliquent pas à la catégorie « démarrage
d’entreprise » :
a) les articles 108 et 109; b) l’alinéa 295(1)c).
(2) L’article 107 du Règlement s’applique à la
catégorie « démarrage d’entreprise », avec les adap­
tations nécessaires.
15. Les Instructions ministérielles concernant la
catégorie « démarrage d’entreprise », publiées dans
la Gazette du Canada Partie I le 30 mars 2013, sont
abrogées.
16. Les présentes instructions sont valides pour
la période commençant le 26 octobre 2013 et se
terminant le 31 mars 2018.
SCHEDULE 1 / ANNEXE 1
(Paragraph 4(a)) / (alinéa 4a))
DESIGNATED BUSINESS INCUBATORS / INCUBATEURS
D’ENTREPRISES DÉSIGNÉS
Communitech
GrowLab
Innovacorp
Innovate Calgary
Toronto Business Development Centre (TBDC)
SCHEDULE 2 / ANNEXE 2
(Paragraph 4(b)) / (alinéa 4b))
DESIGNATED ANGEL INVESTOR GROUPS / GROUPES D’INVESTISSEURS
PROVIDENTIELS DÉSIGNÉS
Angel One Network Inc.
First Angel Network Association
Golden Triangle Angel Network
2429
Exception
Confirmation
Frais d’examen
Nonapplication
Application de
l’article 107 du
Règlement
Abrogation
Période de
validité
2430
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
SCHEDULE 3 / ANNEXE 3
(Paragraph 4(c)) / (alinéa 4c))
DESIGNATED VENTURE CAPITAL FUNDS / FONDS DE CAPITAL-RISQUE DÉSIGNÉS
Advantage Growth (No.2) L.P.
BDC Venture Capital
Blackberry Partners Fund II LP (d.b.a. Relay Ventures Fund II)
Canadian Accelerator Fund Ltd.
Celtic House Venture Partners Fund III LP
Celtic House Venture Partners Fund IV LP
DRI Capital Inc.
Golden Opportunities Fund Inc.
INOVIA CAPITAL INC.
Lumira Capital
MaRS Cleantech Fund LP
New Brunswick Innovation Foundation Inc. / Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick Inc.
OMERS Ventures Management Inc.
Ontario SME Capital Corporation
Panagea Ventures Fund III, LP
PRIVEQ III Limited Partnership
PRIVEQ IV Limited Partnership
Quorum Investment Pool Limited Partnership
Quorum Secured Equity Trust
Real Ventures
Rho Canada Ventures
Rogers Venture Partners, LLC
Summerhill Venture Partners Management Inc.
Tandem Expansion Management Inc.
Vanedge Capital Limited Partnership
Version One Ventures
Wellington Financial LP
Westcap Mgt. Ltd.
Yaletown Venture Partners Inc.
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of subsection 32(2) of the Canada Corporations Act, an application for
surrender of charter was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispo­
sitions du paragraphe 32(2) de la Loi sur les corporations cana­
diennes, une demande d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Received
Reçu
449582-9
789689-1
Hearts of Peace Everywhere Inc.
Toronto Cristo Rey School
04/09/2013
19/09/2013
October 17, 2013
Le 17 octobre 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2431
DEPARTMENT OF INDUSTRY MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
034883-0 Canadian Nurses Association
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Ottawa Coalition to End Violence Against Women
19/09/2013
792266-3
18/09/2013
October 17, 2013
Le 17 octobre 2013
MARCIE GIROUARD
Director
For the Minister of Industry
Le directeur
MARCIE GIROUARD
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
ELECTRICITY AND GAS INSPECTION ACT
LOI SUR L’INSPECTION DE L’ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ
Delegation of authorities by the President of Measurement
Canada
Délégation de pouvoirs par le président de Mesures Canada
Notice is hereby given, pursuant to subsection 4(2) of the Elec­
tricity and Gas Inspection Regulations, that the President of
Measurement Canada, pursuant to subsection 4(1) of the Regula­
tions, proposes to delegate to the organization set out in col­
umn I of the Schedule the functions under the Electricity and Gas
Inspection Act set out in column II thereof.
Avis est donné, conformément au paragraphe 4(2) du Règle­
ment sur l’inspection de l’électricité et du gaz, que le président de
Mesures Canada, en vertu du paragraphe 4(1) du Règlement, pro­
pose de déléguer à l’organisme indiqué à la colonne I de l’annexe
les fonctions établies selon la Loi sur l’inspection de l’électricité
et du gaz et énoncées dans la colonne II.
SCHEDULE
ANNEXE
Electricity and Gas Inspection Regulations
Règlement sur l’inspection de l’électricité et du gaz
Column I Column II
8(1): For the purposes of section 5 of the
Elster Solutions, LLC
Act, the calibration of a measuring apparatus
208 South Rogers Lane
referred to in section 7 shall be certified by
Raleigh, North Carolina
the director.
27610, USA
Elster Solutions, LLC is being delegated this
At testing facilities in
function for the following types of measuring
Elster Solutions, LLC
apparatus:
201 South Rogers Lane
Electricity meter calibration consoles. Raleigh, North Carolina
27610, USA and
Elster AMCO de Mexico, S de RL
de CV
Circuito Mexico 125 Parque Ind. Tres Naciones
San Luis Potosi
78395, México October 26, 2013
Colonne I Colonne II
Elster Solutions, LLC
208 South Rogers Lane
Raleigh, North Carolina
27610, USA
Installations d’essai à :
Elster Solutions, LLC
201 South Rogers Lane
Raleigh, North Carolina
27610, USA
et
Elster AMCO de Mexico, S de RL
de CV
Circuito Mexico 125
Parque Ind. Tres Naciones
San Luis Potosi
78395, México
8(1) : Aux fins de l’article 5 de la Loi,
l’étalonnage d’un appareil de mesure visé à
l’article 7 est certifié par le directeur.
Cette fonction est déléguée à Elster
Solutions, LLC pour les types d’appareils de
mesures suivants :
Consoles d’étalonnage des compteurs
d’électricité.
Le 26 octobre 2013
ALAN E. JOHNSTON
President
Measurement Canada
Le président
Mesures Canada
ALAN E. JOHNSTON
[43-1-o]
[43-1-o]
2432
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Forty-First Parliament
Deuxième session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 19, 2013.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 19 octobre 2013.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Deregistration of a registered electoral district association
Radiation d’une association de circonscription enregistrée
On application by the Bloc Québécois, in accordance with sub­
section 403.2(2) of the Canada Elections Act, the “Bloc Québé­
cois Rivière des Mille-Îles” association is deregistered, effective
November 30, 2013.
October 16, 2013
SYLVAIN DUBOIS
Deputy Chief Electoral Officer
Political Financing
Sur demande du Bloc Québécois, conformément au paragra­
phe 403.2(2) de la Loi électorale du Canada, l’association « Bloc
Québécois Rivière des Mille-Îles » est radiée. La radiation prend
effet le 30 novembre 2013.
Le 16 octobre 2013
Le sous-directeur général des élections
Financement politique
SYLVAIN DUBOIS
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2433
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
AGENCE DES SERVICES FRONTALIERS DU CANADA
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Certain unitized wall modules — Decisions
Certains modules muraux unitisés — Décisions
On October 10, 2013, the President of the Canada Border Ser­
vices Agency (CBSA) made a final determination of dumping
and a final determination of subsidizing, pursuant to para­
graph 41(1)(a) of the Special Import Measures Act (SIMA), in
respect of unitized wall modules, with or without infill, including
fully assembled frames, with or without fasteners, trims, cover
caps, window operators, gaskets, load transfer bars, sunshades
and anchor assemblies; excluding non-unitized building envelope
systems such as stick systems and point-fixing systems originat­
ing in or exported from the People’s Republic of China.
Le 10 octobre 2013, conformément à l’alinéa 41(1)a) de la Loi
sur les mesures spéciales d’importation (LMSI), le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a rendu une
décision définitive de dumping et une décision définitive de sub­
ventionnement à l’égard de certains modules muraux unitisés,
avec ou sans remplissage, qui comprennent une ossature entière­
ment assemblée, avec ou sans fixations, des garnitures, des cou­
vercles, des mécanismes d’ouverture de fenêtre, des joints
d’étanchéité, des barres de transfert de charge, des pare-soleil et
des assemblages d’ancrage; excluant les systèmes d’enveloppe de
bâtiments non unitisés tels que les systèmes de murs-rideaux
montés sur grille ou les systèmes de murs-rideaux à fixation par
points, originaires ou exportés de la République populaire de
Chine.
Depuis le 1er janvier 2012, les marchandises en cause sont habi­
tuellement classées sous les numéros de classement du Système
harmonisé (SH) suivants :
7610.10.00.20 7610.90.10.90 7610.90.90.90
Certains importateurs pourraient aussi classer les marchandises
en cause sous les numéros suivants du SH :
7008.00.00.00 7308.30.00.21 7610.10.00.10 7610.90.90.30
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (Tribunal) poursuit son enquête sur la question de dommage causé à la branche
de production nationale et rendra une ordonnance ou des conclu­
sions d’ici le 12 novembre 2013. Des droits provisoires continue­
ront d’être perçus jusqu’à cette date.
Si le Tribunal détermine que le dumping et/ou le subvention­
nement ont causé un dommage ou menacent de causer un dom­
mage, les importations futures des marchandises en cause seront
assujetties à des droits antidumping d’un montant égal à la marge
de dumping et/ou assujetties à des droits compensateurs d’un
montant égal au montant de subvention des marchandises. Dans
ce cas, l’importateur au Canada doit payer tous les droits imposés.
La Loi sur les douanes s’applique, incluant toute modification
que les circonstances exigent, à l’égard de la déclaration en détail
et du paiement des droits antidumping et compensateurs.
Since January 1, 2012, the goods in question are usually classi­
fied under the following Harmonized System classification num­
bers (HS codes):
7610.10.00.20 7610.90.10.90 7610.90.90.90
Certain importers may also be classifying the goods subject to
the product definition under the following HS codes:
7008.00.00.00 7308.30.00.21 7610.10.00.10 7610.90.90.30
The Canadian International Trade Tribunal (Tribunal) is con­
tinuing its inquiry into the question of injury to the domestic in­
dustry and will make an order or finding by November 12, 2013.
Provisional duties will continue to apply until this date.
If the Tribunal finds that the dumping and/or subsidizing have
caused injury or are threatening to cause injury, future imports of
subject goods will be subject to anti-dumping duty equal to the
margin of dumping and/or countervailing duty equal to the
amount of subsidy on the goods. In that event, the importer in
Canada shall pay all such duties. The Customs Act applies, with
any modifications that the circumstances require, with respect to
the accounting and payment of anti-dumping and countervailing
duty.
Information
Renseignements
The Statement of Reasons regarding this decision will be issued
within 15 days following the decision and will be available on the
CBSA Web site at www.cbsa-asfc.gc.ca/sima-lmsi or by contact­
ing either Robert Wright at 613-954-1643 or Dean Pollard at 613­
954-7410, or by fax at 613-948-4844.
CATERINA ARDITO-TOFFOLO
Acting Director General
Anti-dumping and Countervailing Directorate
L’Énoncé des motifs portant sur cette décision sera émis dans
les 15 jours suivant la décision et il sera affiché sur le site Internet
de l’ASFC à l’adresse suivante : www.cbsa-asfc.gc.ca/sima-lmsi.
On peut aussi en obtenir une copie en communiquant avec
Denis Chénier par téléphone au 613-952-7547 ou avec Gilles
Bourdon par téléphone au 613-954-7262, ou par télécopieur au
613-948-4844.
Ottawa, le 10 octobre 2013
La directrice générale intérimaire
Direction des droits antidumping et compensateurs
CATERINA ARDITO-TOFFOLO
[43-1-o]
[43-1-o]
Ottawa, October 10, 2013
2434
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the part of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(e) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
organization listed below and that the revocation of registration
is effective on the date of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’orga­
nisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respec­
té la partie de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est indiqué
ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’ali­
néa 168(1)e) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement de l’organisme de bienfaisance
mentionné ci-dessous et que la révocation de l’enregistrement
entrera en vigueur à la date de publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
860359579RR0001
MANITOBA RURAL SEARCH & RESCUE ASSOCIATION INC., WINNIPEG, MAN.
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of charities
Révocation de l’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The following notice of intention to revoke was sent to the
charities listed below because they have not met the filing re­
quirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(c) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(b)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé aux orga­
nismes de bienfaisance indiqués ci-après parce qu’ils n’ont pas
présenté leurs déclarations tel qu’il est requis en vertu de la Loi de
l’impôt sur le revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’ali­
néa 168(1)c) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)b) de cette loi
et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la
publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
106788946RR0001
107789976RR0001
118798032RR0001
118802453RR0001
118887470RR0001
118925924RR0001
119056984RR0001
119207439RR0001
119246635RR0061
131310518RR0001
131928418RR0001
134247824RR0001
140296310RR0001
141700989RR0001
817194699RR0001
826922296RR0001
850172198RR0001
850849928RR0001
851657197RR0001
BETHEL COMMUNITY BAPTIST CHURCH (FELLOWSHIP BAPTIST), SAULT STE. MARIE, ONT.
OAK AVENUE CHILDCARE ASSOCIATION, SURREY, B.C.
FIRST DISCOVERIES PRESCHOOL SOCIETY, EDMONTON, ALTA.
BELFAST CHILDREN’S VACATION - SAINT JOHN INC., SAINT JOHN, N.B.
DORION RECREATION CENTRE, DORION, ONT.
FONDS DE CHARITÉ DU CLUB RICHELIEU DE SAINT-HYACINTHE, SAINT-HYACINTHE (QC)
NEW WESTMINSTER AND DISTRICT BAND SOCIETY, NEW WESTMINSTER, B.C.
THE SWIFT CURRENT BAND PARENTS’ AUXILARY, SWIFT CURRENT, SASK.
THE NAVY LEAGUE OF CANADA CRUSADER (WINNIPEG) BRANCH, WINNIPEG, MAN.
ST. JOHN’S GIRLS DRUM CORPS, BRANTFORD, ONT.
ÉGLISE RÉFORMÉE ST-MATTHIEU, REPENTIGNY (QC)
LUIS PALAU EVANGELISTIC TEAM OF CANADA, WATERLOO, ONT.
BROOKSTONE PERFORMING ARTS, TORONTO, ONT.
GROUPE SCOUT SAINTE-FAMILLE DE BOUCHERVILLE (DISTRICT DE ST-JEAN) INC., BOUCHERVILLE (QC)
YOUTH THEATRE COALITION, LEITH, ONT.
FONDATION MAISON GILLES CARLE, MONTRÉAL (QC)
OR HADASH SYNAGOGUE, NEWMARKET, ONT.
MUSIQUE POUR TOUS - MUSICA PER TUTTI, VERDUN (QC)
BUTTERFLY ANGELS IN AFRICA FOUNDATION, ENDERBY, B.C.
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
855986741RR0001
858181720RR0001
863481529RR0001
866541113RR0001
867043374RR0001
867341687RR0001
868105644RR0001
868706276RR0001
868889148RR0001
869370544RR0001
870584950RR0001
871687745RR0001
874554025RR0001
879068963RR0001
881773295RR0001
882221807RR0001
882304504RR0001
882586175RR0001
885280446RR0001
888781598RR0001
888910577RR0001
888916392RR0001
889096830RR0001
889622544RR0001
889816054RR0001
889837597RR0001
889933370RR0001
890019540RR0001
890051840RR0001
890115595RR0001
890156177RR0001
890467590RR0001
891188062RR0001
892063249RR0001
892073248RR0001
892587643RR0001
892976762RR0001
897146866RR0001
898846217RR0001
899477053RR0001
WORLD CHANGERS MINISTRIES, ABBOTSFORD, B.C.
CARLOS BULOSAN THEATRE, TORONTO, ONT.
LIVING HUMAN TISSUE FOUNDATION, VANCOUVER, B.C.
FONDATION DES AMIS-ES DE L’ÉCOLE SAINT-JOSEPH (1985), MONTRÉAL (QC)
CENTER FOR ESOTERIC STUDIES, TORONTO, ONT.
FRIENDS OF LAMONT ELEMENTARY SCHOOL SOCIETY, LAMONT, ALTA.
C.O.B.A. (COLLECTIVE OF BLACK ARTISTS) INC., TORONTO, ONT.
FRIENDS OF SEBA BEACH SOCIETY, SEBA BEACH, ALTA.
VIA SALZBURG, TORONTO, ONT.
HIGH RIVER & DISTRICT HISTORICAL PRESERVATION SOCIETY, HIGH RIVER, ALTA.
FRIENDS OF MARY WARD CATHOLIC SECONDARY SCHOOL, SCARBOROUGH, ONT.
C’EST À TON TOUR DE JOUER, SEPT-ÎLES (QC)
FONDATION S.R.A., SAINT-LAMBERT (QC)
FOUNDATION OF WEST PICTOU NURSING SERVICES, PICTOU, N.S.
REGROUPEMENT DES ORGANISMES CANADO-HAÏTIEN POUR LE DÉVELOPPEMENT (R.O.C.A.H.D.), MONTRÉAL (QC)
FONDATION GÉRALD S. LORD, SAINT-JÉROME (QC)
MOUNTAIN VIEW CHRISTIAN ACADEMY, TERRACE, B.C.
PRINCE OF WALES COLLEGIATE CHARITABLE FUND, ST. JOHN’S, N.L.
FOUNTAIN OF LIFE SCHOOL OF MINISTRY INC., PRINCE ALBERT, SASK.
PROFESSOR NIJS DEVOS SCHOLARSHIPS IN ACCOUNTANCY, OAKVILLE, ONT.
CAW LOUISBOURG FOOD BANK SOCIETY, LOUISBOURG, N.S.
THE GLACIER VIEW LODGE RESIDENTS’ ASSOCIATION, COURTENAY, B.C.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU CONSEIL FERMONT 6880, FERMONT (QC)
INDIAN CLASSICAL MUSIC AND ARTS SOCIETY OF CANADA, TORONTO, ONT.
FONDATION ÉCOLE CARILLON, SHERBROOKE (QC)
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DE L’ASSEMBLÉE ARCHEVÊQUE ALEXANDRE VACHON 1028, GATINEAU (QC)
MICHAEL POWER/ST. JOSEPH’S HIGH SCHOOL, TORONTO, ONT.
DISTRICT TWO KIN FOUNDATION INC., WINNIPEG, MAN.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU CONSEIL LA PATRIE 7455-35, LA PATRIE (QC)
KAMLOOPS COMMUNITY CRIME PREVENTION SOCIETY, KAMLOOPS, B.C.
BOOSTER CLUB OF R.D.H.S., RIDGETOWN, ONT.
THE GLENFIR SCHOOL PARENTS GUILD SOCIETY, SUMMERLAND, B.C.
THE PORT DALHOUSIE NURSERY SCHOOL INC., ST. CATHARINES, ONT.
ST. STEPHEN EDUCATIONAL SOCIETY, CALGARY, ALTA.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DE L’ASSEMBLÉE CHANOINE F. BLANCHETTE 2155, CABANO (QC)
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DE L’ASSEMBLÉE DOLLARD 1012, MONTRÉAL (QC)
GZOWSKI FOUNDATION, ST. CATHARINES, ONT.
RIVERBEND ELEMENTARY PARENTS’ SOCIETY OF CALGARY, CALGARY, ALTA.
2890 PARENT SUPPORT SOCIETY OF SLAVE LAKE, SLAVE LAKE, ALTA.
BRANTFORD CHRISTIAN COLLEGIATE, BRANTFORD, ONT.
2435
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEAL
APPEL
Notice No. HA-2013-015
Avis no HA-2013-015
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold a public hearing to consider the appeal referenced hereunder.
This hearing will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s
Hearing Room No. 2, 18th Floor, 333 Laurier Avenue West,
Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should
contact the Tribunal at 613-998-9908 to obtain further informa­
tion and to confirm that the hearing will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
tiendra une audience publique afin d’entendre l’appel mentionné
ci-dessous. L’audience débutera à 9 h 30 et aura lieu dans la salle
d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, 333, avenue Laurier
Ouest, Ottawa (Ontario). Les personnes intéressées qui ont l’in­
tention d’assister à l’audience doivent s’adresser au Tribunal en
composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de renseigne­
ments ou si elles veulent confirmer la date de l’audience.
2436
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Customs Act
Loi sur les douanes
KAO Canada Inc. v. President of the Canada Border Services Agency
KAO Canada Inc. c. Président de l’Agence des services frontaliers du Canada
Date of Hearing:
Appeal No.:
November 19, 2013
AP-2013-018
Goods in Issue:
Bioré® deep cleansing pore strips, item numbers 1074902,
1075002, 1075102, 1075202 and 1374100
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 3304.99.90 as other beauty or make-up preparations
and preparations for the care of the skin (other than
medicaments), including sunscreen or sun tan preparations,
as determined by the President of the Canada Border
Services Agency, or should be classified under tariff item
No. 3005.10.00 as adhesive dressings and other articles
having an adhesive layer, as claimed by KAO Canada Inc.
Issue:
Tariff Items at
Issue:
KAO Canada Inc.—3005.10.00
President of the Canada Border Services Agency—3304.99.90
October 17, 2013
Date de l’audience : Le 19 novembre 2013
Appel no :
AP-2013-018
Marchandises en
cause :
Bandes de nettoyage en profondeur BioréMD, numéros
d’articles 1074902, 1075002, 1075102, 1075202 et 1374100
Question en litige : Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 3304.99.90 à titre d’autres
produits de beauté ou de maquillage préparés et préparations
pour l’entretien ou les soins de la peau, autres que les
médicaments, y compris les préparations antisolaires et les
préparations pour bronzer, comme l’a déterminé le président
de l’Agence des services frontaliers du Canada, ou si elles
doivent être classées dans le numéro tarifaire 3005.10.00 à titre
de pansements adhésifs et autres articles ayant une couche
adhésive, comme le soutient KAO Canada Inc.
Numéros tarifaires
en cause :
KAO Canada Inc. — 3005.10.00
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
3304.99.90
Le 17 octobre 2013
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
FINDING
CONCLUSIONS
Galvanized steel wire
Fils d’acier galvanisés
Notice is hereby given that, on August 20, 2013, further to the
issuance by the President of the Canada Border Services Agency
of final determinations dated July 22, 2013, that cold-drawn
carbon or alloy steel wire, of solid cross section with an actual
diameter of 1.082 mm (0.0426 inch) to 12.5 mm (0.492 inch),
plated or coated with zinc or zinc alloy, whether or not coated
with plastic, excluding flat wire, originating in or exported from
the People’s Republic of China, the State of Israel and the King­
dom of Spain, had been dumped and subsidized, and pursuant to
subsection 43(1) of the Special Import Measures Act, the Can­
adian International Trade Tribunal found that the dumping and
subsidizing of the aforementioned goods (Inquiry No. NQ-2013­
001) had not caused injury or retardation and were not threatening
to cause injury.
GILLIAN BURNETT
Acting Secretary
Avis est donné par la présente que, le 20 août 2013, à la suite
de la publication de décisions définitives datées du 22 juillet 2013
rendues par le président de l’Agence des services frontaliers du
Canada, selon lesquelles les fils de carbone ou d’acier allié étirés
à froid ayant une section pleine dont le diamètre est de 1,082 mm
(0,0426 pouce) à 12,5 mm (0,492 pouce), plaqués ou revêtus de
zinc ou de zinc allié, revêtus de plastique ou non, excluant les fils
méplats, originaires ou exportés de la République populaire de
Chine, de l’État d’Israël et du Royaume d’Espagne, avaient fait
l’objet de dumping et de subventionnement, et aux termes du
paragraphe 43(1) de la Loi sur les mesures spéciales d’importa­
tion, le Tribunal canadien du commerce extérieur a conclu que le
dumping et le subventionnement des marchandises susmention­
nées (enquête no NQ-2013-001) n’avaient pas causé un dommage
ou un retard et ne menaçaient pas de causer un dommage.
Ottawa, le 20 août 2013
Le secrétaire intérimaire
GILLIAN BURNETT
[43-1-o]
[43-1-o]
Ottawa, August 20, 2013
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodif­
fusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Le 26 octobre 2013
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Gazette du Canada Partie I
2437
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Com­
mission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relat­
ing to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Deman­
des de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est impor­
tant de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des do­
cuments originaux du Conseil. Les documents originaux contien­
nent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur
le site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux
bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs,
tous les documents qui se rapportent à une instance, y compris les
avis et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil
sous « Instances publiques ».
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between October 10, 2013, and October 17, 2013:
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Peace River, Alberta
2013-1335-3
Technical amendment for the contours of CKKX-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 12, 2013
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Peace River, Alberta
2013-1333-7
Technical amendment for the contours of CKYL-FM-1
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 12, 2013
Shaw Television Limited Partnership
Antigonish, Nova Scotia
2013-1346-0
Addition of a transmitter for CIHF-TV-15
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Shaw Television Limited Partnership
Miramichi City, New Brunswick
2013-1345-2
Addition of a transmitter for CIHF-TV-13
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Shaw Television Limited Partnership
St. Stephen, New Brunswick
2013-1344-4
Addition of a transmitter for CIHF-TV-12
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Shaw Television Limited Partnership
Woodstock, New Brunswick
2013-1341-0
Addition of a transmitter for CIHF-TV-11
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 10 octobre 2013 et le 17 octobre 2013 :
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Peace River (Alberta)
2013-1335-3
Modification des paramètres pour CKKX-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 12 novembre 2013
Peace River Broadcasting Corporation Ltd.
Peace River (Alberta)
2013-1333-7
Modification des paramètres pour CKYL-FM-1
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 12 novembre 2013
Shaw Television Limited Partnership
Antigonish (Nouvelle-Écosse)
2013-1346-0
Ajout d’un émetteur pour CIHF-TV-15
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Shaw Television Limited Partnership
Miramichi City (Nouveau-Brunswick)
2013-1345-2
Ajout d’un émetteur pour CIHF-TV-13
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Shaw Television Limited Partnership
St. Stephen (Nouveau-Brunswick)
2013-1344-4
Ajout d’un émetteur pour CIHF-TV-12
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Shaw Television Limited Partnership
Woodstock (Nouveau-Brunswick)
2013-1341-0
Ajout d’un émetteur pour CIHF-TV-11
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
2438
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Shaw Television Limited Partnership
Wilson Creek, British Columbia
2013-1338-7
Addition of a transmitter for CHAN-TV-6
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Rogers Communications Partnership
Various locations
2013-1334-5
Amendment to conditions of licence related to service area
amalgamation, French-language community TV, and
U.S. 4+1 signals
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: November 18, 2013
Shaw Television Limited Partnership
Wilson Creek (Colombie-Britannique)
2013-1338-7
Ajout d’un émetteur pour CHAN-TV-6
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
Rogers Communications Partnership
Diverses collectivités
2013-1334-5
Modification à des conditions de licence relatives à la fusion de
zones de desserte, à la télévision communautaire de langue
française et aux signaux américains 4+1.
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 novembre 2013
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
2013-550
October 11, 2013
2013-550
Le 11 octobre 2013
Dufferin Communications Inc.
Winnipeg, Manitoba
Approved — Application to renew the broadcasting licence for
the English-language commercial specialty radio station CFJL­
FM Winnipeg.
Approved — Request to delete conditions of licence relating to
the station’s operation within the specialty format.
Dufferin Communications Inc. Winnipeg (Manitoba)
Approuvé — Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion de la station de radio spécialisée commerciale de langue
anglaise CFJL-FM Winnipeg.
Approuvé — Demande en vue de supprimer les conditions de
licence relatives à l’exploitation de la station selon la formule
spécialisée.
2013-552
2013-552
October 16, 2013
Le 16 octobre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Goose Bay and Cartwright, Newfoundland and Labrador
Approved — Application to amend the broadcasting licence for
the English-language radio programming undertaking CFGB-FM
Goose Bay, Newfoundland and Labrador, to operate a low-power
FM transmitter at Cartwright to replace the existing AM transmit­
ter CBNK Cartwright.
Société Radio-Canada
Goose Bay et Cartwright (Terre-Neuve-et-Labrador) Approuvé — Demande en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio de langue
anglaise CFGB-FM Goose Bay (Terre-Neuve-et-Labrador) afin
d’exploiter un émetteur FM de faible puissance à Cartwright en
remplacement de son émetteur AM actuel, CBNK Cartwright.
2013-553
2013-553
October 16, 2013
Le 16 octobre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Yellowknife and Fort Simpson, Northwest Territories
Approved — Application to amend the broadcasting licence for
the English-language radio programming undertaking CFYK
Yellowknife, Northwest Territories, to operate a low-power FM
transmitter at Fort Simpson to replace the existing AM transmitter
CBDO Fort Simpson.
Société Radio-Canada
Yellowknife et Fort Simpson (Territoires du Nord-Ouest) Approuvé — Demande en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio de langue
anglaise CFYK Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest) afin
d’exploiter un émetteur FM de faible puissance à Fort Simpson en
remplacement de son émetteur AM actuel, CBDO Fort Simpson.
2013-554
2013-554
October 17, 2013
Canadian Broadcasting Corporation (the general partner) and
CineNova Productions Inc., Galafilm Inc., National Film Board
of Canada, OmniFilm Entertainment Ltd. and Neil Tabatznik
(the limited partners), carrying on business as The Canadian
Documentary Channel Limited Partnership
Across Canada
Le 17 octobre 2013
Société Radio-Canada (l’associé commandité) et CineNova
Productions Inc., Galafilm Inc., Office national du film du
Canada, OmniFilm Entertainment Ltd. et Neil Tabatznik
(les associés commanditaires), faisant affaires sous le nom de
The Canadian Documentary Channel Limited Partnership
L’ensemble du Canada
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2439
Approved — Application for authority to acquire the assets of the
national, English-language specialty Category A service known
as Documentary, as a result of the acquisition by Neil Tabatznik
of the partnership unit currently held by Entertainment One Tele­
vision BAP Ltd.
Approuvé — Demande en vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir
l’actif du service national de catégorie A spécialisé de langue
anglaise appelé Documentary, résultant de l’acquisition par Neil
Tabatznik de l’unité de la société en commandite actuellement
détenue par Entertainment One Television BAP Ltd.
2013-556
2013-556
October 18, 2013
Le 18 octobre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
St. Boniface, Manitoba, and Fort Frances, Ontario
Approved — Application to change the technical parameters of
CKSB-9-FM Fort Frances, Ontario, a rebroadcasting transmitter
for the French-language AM radio programming undertaking
CKSB St. Boniface, Manitoba.
Société Radio-Canada
St. Boniface (Manitoba) et Fort Frances (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de modifier les paramètres techni­
ques de CKSB-9-FM Fort Frances (Ontario), un émetteur de rediffusion de l’entreprise de programmation de radio AM de lan­
gue française CKSB St. Boniface (Manitoba).
2013-557
2013-557
October 18, 2013
Le 18 octobre 2013
Canadian Broadcasting Corporation
Thunder Bay and Fort Frances, Ontario
Approved — Application to change the technical parameters of
CBQQ-FM Fort Frances, a rebroadcasting transmitter for the
English-language FM radio programming undertaking CBQT-FM
Thunder Bay.
Société Radio-Canada
Thunder Bay et Fort Frances (Ontario)
Approuvé — Demande en vue de modifier les paramètres techni­
ques de CBQQ-FM Fort Frances, un émetteur de rediffusion de
l’entreprise de programmation de radio FM de langue anglaise
CBQT-FM Thunder Bay.
[43-1-o]
[43-1-o]
PARKS CANADA AGENCY
AGENCE PARCS CANADA
CANADA NATIONAL PARKS ACT
LOI SUR LES PARCS NATIONAUX DU CANADA
Notice requesting comments on amending the National Parks of
Canada Wilderness Area Declaration Regulations
Avis de sollicitation d’observations concernant les modifications
au Règlement sur la constitution de réserves intégrales dans les
parcs nationaux du Canada
Notice is hereby given that Parks Canada is proposing to
amend the National Parks of Canada Wilderness Area Declara­
tion Regulations (the Regulations) which are made pursuant to the
Canada National Parks Act (Act). The proposed amendments
would permanently remove the Whistlers Creek bed area and
surrounding up-slopes from the Marmot Basin Ski Area (Ski
Area) leasehold in Jasper National Park of Canada, and add them
to the existing declared wilderness area, thereby enhancing the
protection of this ecologically important area. In exchange, a
smaller area contiguous to the current leasehold below the Rock
Gardens area in Jasper National Park of Canada would be re­
moved from the existing declared wilderness area and would be
made available to the Ski Area operator to develop beginner ski
terrain and cross-country ski trails. Parks Canada is soliciting
written comments from all interested parties on the proposed
amendments.
Avis est par les présentes donné que Parcs Canada propose de
modifier le Règlement sur la constitution de réserves intégrales
dans les parcs nationaux du Canada (le Règlement), établi en
vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada (la Loi). Dans
le cadre des modifications proposées, on retrancherait de façon
permanente le lit du ruisseau Whistlers et les pentes ascendantes
environnantes du domaine à bail de la station de ski Marmot
Basin (la station de ski) dans le parc national Jasper du Canada, et
on les ajouterait à la réserve intégrale constituée existante, ce qui
permettrait d’accroître la protection de cette zone d’importance
écologique. En contrepartie, une zone plus petite avoisinante à
l’actuel domaine à bail située en aval du secteur de Rock Gardens
dans le parc national Jasper du Canada serait retranchée de la
réserve intégrale constituée existante et mise à la disposition de
l’exploitant de la station de ski, afin qu’une aire de ski pour
débutants et des pistes de ski de fond y soient aménagées. Parcs
Canada sollicite des observations écrites de la part de toutes les
parties intéressées sur les modifications proposées.
Summary
Résumé
Parks Canada is proposing to amend the Regulations by adding
the Whistlers Creek bed area and surrounding up-slopes as de­
clared wilderness to the Schedule to the Regulations; and by re­
moving the lands below the Rock Gardens area in Jasper National
Park of Canada as declared wilderness from the Schedule to the
Regulations. This results in a net gain of ecologically sensitive
land that would be protected as a declared wilderness area.
Parcs Canada propose de modifier le Règlement en ajoutant le
lit du ruisseau Whistlers et les pentes ascendantes environnantes à
titre de réserve intégrale désignée à l’annexe du Règlement. De
plus, Parcs Canada retrancherait les terres en aval du secteur de
Rock Gardens dans le parc national Jasper du Canada, qui font
partie de la réserve intégrale constituée dans l’annexe du Règle­
ment. Il en résulterait un gain net de terres écosensibles qui se­
raient protégées dans une réserve intégrale constituée.
Le présent avis d’intention explique, en termes généraux, les
modifications proposées actuellement à l’étude par Parcs Canada
et sollicite des observations à leur sujet.
This Notice of Intent explains, in general terms, the proposed
amendments currently being considered by Parks Canada and
requests input on those amendments.
2440
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Background
Contexte
Public concerns about development and use of ski areas in the
mountain national parks and the related impact on ecological in­
tegrity led to the completion of the Ski Area Management Guide­
lines in 2000, their update in 2006, and corresponding direction
in national park management plans, including the 2010 Jasper
National Park management plan. Parks Canada’s primary goal for
the management of ski areas, as outlined in the Ski Area Man­
agement Guidelines, is to achieve long-term land use certainty
that
• ensures ecological integrity will be maintained or restored;
• contributes to facilitating memorable national park visitor
experiences and learning opportunities; and
• provides ski area operators with clear parameters for business
planning in support of an economically healthy operation.
Les préoccupations du public concernant l’aménagement et
l’utilisation de stations de ski dans les parcs nationaux des mon­
tagnes et l’impact de celles-ci sur l’intégrité écologique ont mené
à l’établissement des Lignes directrices pour la gestion des sta­
tions de ski en 2000, à leur mise à jour en 2006, ainsi qu’à une
orientation correspondante dans les plans directeurs des parcs
nationaux, y compris le plan directeur du parc national Jasper du
Canada de 2010. Le principal objectif de Parcs Canada en ce qui
concerne la gestion des stations de ski, comme il est énoncé dans
les Lignes directrices pour la gestion des stations de ski, est d’ob­
tenir des garanties à long terme en matière d’utilisation des terres
afin :
• d’assurer le maintien ou la restauration de l’intégrité
écologique;
• de contribuer à offrir des expériences mémorables et des acti­
vités éducatives aux visiteurs des parcs nationaux;
• de fournir aux exploitants des stations de ski des paramètres
clairs leur permettant de planifier leurs activités de manière à
ce que leur entreprise demeure rentable.
En 2008, les Lignes directrices pour l’aménagement et l’utili­
sation de la station de ski Marmot Basin (les Lignes directrices)
ont été approuvées à la suite de consultations publiques. Le do­
cument indique les limites permanentes négociées concernant la
superficie de terrain pouvant être aménagée, une variété d’initia­
tives possibles qui enrichiraient l’expérience de ski dans un parc
national, ainsi que des paramètres et des conditions pour que
l’aménagement et l’utilisation du parc national ne nuisent pas à sa
santé écologique.
Le Règlement est entré en vigueur en 2000 afin de constituer
des réserves intégrales dans les parcs nationaux Banff, Jasper,
Kootenay et Yoho du Canada. Il a ensuite été modifié en 2009,
afin de constituer des réserves intégrales dans les parcs nationaux
Waterton, Fundy et Vuntut du Canada ainsi que dans la réserve à
vocation de parc national Nahanni du Canada.
La constitution de réserves intégrales est un outil législatif qui
donne aux Canadiens l’assurance que les installations et les acti­
vités incompatibles avec le caractère distinctif d’un parc national
ou d’une réserve à vocation de parc national du Canada y seront
interdites. Lorsqu’une partie d’un parc national ou d’une réserve à
vocation de parc national est constituée en réserve intégrale par
voie de règlement, les seules activités qui peuvent s’y dérouler
sont les suivantes : les activités réalisées aux fins de l’administra­
tion du parc, de la sécurité publique et de la prestation de services
élémentaires aux usagers, notamment l’aménagement de sentiers
et d’aires rudimentaires de campement, l’exercice des activités
traditionnelles en matière de ressources renouvelables autorisées
aux termes de la Loi et l’accès par voie aérienne aux réserves
intégrales inaccessibles autrement. Les réserves intégrales consti­
tuées sont identifiées au moyen d’une référence au numéro des
plans cartographiques administratifs déposés aux archives de Ressources naturelles Canada. Les plans cartographiques de ces parcs
nationaux et de la réserve à vocation de parc national figurant à
l’annexe du Règlement peuvent être consultés sur le site Web
de Ressources naturelles Canada (www.rncan.gc.ca), au Bureau
national de Parcs Canada, qui est situé à Gatineau, au Québec, de
même qu’au bureau du directeur des sept parcs nationaux et de la
réserve à vocation de parc national ayant des réserves intégrales
constituées.
Les limites des réserves intégrales constituées figurant dans
l’annexe du Règlement pour le secteur de la station de ski dans le
parc national Jasper du Canada ont été établies en fonction des
limites du domaine à bail occupé par la station de ski. Celles-ci
ont été établies en 1986 à partir d’un examen du domaine skiable
In 2008, the Marmot Basin Ski Area Site Guidelines for De­
velopment and Use (Site Guidelines) were approved following
public consultation. They identify permanent, negotiated caps for
the amount of development, a range of potential initiatives that
would enhance the skiing experience in a national park along with
parameters and conditions to ensure development and use do not
compromise the ecological health of the national park.
The Regulations first came into force in 2000 to declare wil­
derness areas within Banff, Jasper, Kootenay and Yoho National
Parks of Canada. The Regulations were then amended in 2009 to
declare wilderness areas within Waterton, Fundy and Vuntut
National Parks of Canada as well as within Nahanni National
Park Reserve of Canada.
Wilderness area declarations are a legislative tool; they provide
Canadians with assurance that facilities and activities that are
inconsistent with the wilderness character of a national park or
national park reserve of Canada will be prohibited. Where a re­
gion of a national park or national park reserve of Canada is de­
clared a wilderness area by regulation, the activities that can take
place in the area are restricted to the following: activities related
to park administration, public safety, the provision of basic user
facilities including trails and rudimentary campsites, the carrying
on of traditional renewable resource harvesting activities author­
ized under the Act, and access by air to remote wilderness areas
where there is no other means of access. The declared wilderness
areas are identified by referencing administrative map plan num­
bers deposited in the archives of Natural Resources Canada. The
administrative map plans for those national parks and the national
park reserve listed in the Schedule to the Regulations may be
consulted on the Natural Resources Canada Web site (www.nrcan.
gc.ca), at the National Office of Parks Canada in Gatineau, Que­
bec, and at the office of the superintendent of the seven national
parks and the national park reserve with declared wilderness
areas.
The declared wilderness area boundaries listed in the Schedule
to the Regulations for the Marmot Basin area in Jasper National
Park of Canada were established based on the existing Ski Area
leasehold. These leasehold boundaries were established in 1986
based on a review of potential ski terrain suitable at that time and
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2441
existing environmental information. Since then, Parks Canada’s
understanding of the ecological values, ecosystems and the rela­
tionship to human activities has significantly increased through
both park specific research and broader general research applica­
ble to the national park (e.g. Southern Mountain population of
Woodland Caribou has been listed as threatened under the Species
at Risk Act since 2002). The reconfiguration of the Ski Area
leasehold boundaries and the proposed amendments to the Sched­
ule to the Regulations would provide enhanced protection to sen­
sitive wildlife species, while supporting the continued operation
of the Ski Area. Furthermore, it would support implementation of
the approved 2010 Jasper National Park of Canada management
plan and the Site Guidelines.
possible à l’époque et des données environnementales existantes.
Depuis, Parcs Canada comprend beaucoup mieux les valeurs
écologiques, les écosystèmes et les liens avec les activités humai­
nes grâce à la recherche portant sur des parcs précis et à la recher­
che générale applicable au parc national (par exemple la popu­
lation du caribou des bois des montagnes du Sud fait partie,
depuis 2002, de la liste des espèces menacées établie aux termes
de la Loi sur les espèces en péril). La reconfiguration des limites
du domaine à bail de la station de ski et les modifications propo­
sées à l’annexe du Règlement permettraient d’accroître la protec­
tion des espèces sauvages fragiles, tout en soutenant l’exploitation
continue de la station de ski. De plus, ces changements appuie­
raient la mise en œuvre du plan directeur approuvé du parc natio­
nal Jasper du Canada de 2010 et des Lignes directrices.
Amendments being considered
Modifications à l’étude
The proposed amendments to the Regulations would make an
adjustment in the location of declared wilderness adjacent to the
Ski Area leasehold in Jasper National Park of Canada. It would
add the Whistlers Creek bed area and surrounding up-slopes as
declared wilderness to the Schedule to the Regulations to better
protect valuable food sources and movement routes for the South­
ern Mountain population of Woodland Caribou (a species at risk).
This area also contains an important mineral lick for mountain
goats, which is also used by other species including grizzly bears,
wolverines and lynxes. In partial exchange for the voluntary re­
moval of this area from the Ski Area leasehold, a smaller parcel
of land currently included as declared wilderness in the Schedule
to the Regulations would be removed from the Regulations and
made available to the Ski Area for potential activities in support
of the Ski Area operations. The lands to be removed from de­
clared wilderness under the Schedule to the Regulations, known
as the Rock Gardens area, are considered less ecologically sensi­
tive than the Whistlers Creek bed area and surrounding up-slopes.
Neither the Southern Mountain population of Woodland Caribou
nor mountain goats use this area.
Les modifications proposées au Règlement auraient une inci­
dence sur l’emplacement de la réserve intégrale constituée adja­
cente au domaine à bail de la station de ski dans le parc national
Jasper du Canada. Le lit du ruisseau Whistlers et les pentes
ascendantes environnantes seraient ajoutés à titre de réserve inté­
grale constituée à l’annexe du Règlement, afin de mieux protéger
des sources alimentaires précieuses et les corridors de déplace­
ment de la population de caribou des bois des montagnes du Sud
(une espèce en péril). On trouve également sur ce site d’im­
portants dépôts salins pour les chèvres de montagne, dépôts que
fréquentent aussi d’autres espèces comme le grizzli, le carcajou et
le lynx. En contrepartie, notamment pour le retrait volontaire de
cette aire du domaine à bail de la station de ski, une plus petite
parcelle de terre faisant actuellement partie de la réserve intégrale
constituée dans l’annexe du Règlement serait retirée du Règle­
ment et mise à la disposition de la station de ski pour des activités
possibles dans le cadre de l’exploitation de la station de ski. Les
terres à retrancher à titre de réserve intégrale constituée de l’an­
nexe du Règlement, appelées secteur de Rock Gardens, sont con­
sidérées comme moins vulnérables sur le plan écologique que le
lit du ruisseau Whistlers et les pentes ascendantes environnantes.
La population de caribou des bois des montagnes du Sud et les
chèvres de montagne ne fréquentent pas cette aire.
Cette reconfiguration des limites de la réserve intégrale dans le
parc national Jasper du Canada figurant dans l’annexe du Règle­
ment présenterait les avantages suivants :
• l’ajout de l’aire retranchée du domaine à bail de la station de
ski à la réserve intégrale constituée existante protège un habi­
tat important pour le caribou, une espèce en voie de dispari­
tion, et est une contribution positive aux initiatives de gestion
de l’écosystème élargi auxquelles Parcs Canada participe ac­
tuellement ou pourrait participer dans l’avenir afin de mieux
protéger l’habitat possible du caribou;
• la réduction du domaine à bail et la désignation des terres
auraient pour effet de protéger les grandes valeurs écologiques
de nombreuses espèces associées à la vallée du ruisseau
Whistlers, notamment la sécurité de l’habitat d’autres espèces
importantes et sensibles, dont le grizzli, le carcajou et le lynx;
• les parcs nationaux Jasper, Banff, Kootenay et Yoho du
Canada et trois parcs provinciaux adjacents en ColombieBritannique constituent le site du patrimoine mondial des
parcs des montagnes Rocheuses canadiennes de l’UNESCO,
signe que la communauté mondiale reconnaît leur valeur uni­
verselle exceptionnelle. Les modifications proposées à l’an­
nexe du Règlement pour le parc national Jasper du Canada as­
sureraient une protection additionnelle de la région naturelle
des montagnes Rocheuses. Redéfinir les limites pour inclure
l’habitat fragile du lit du ruisseau Whistlers et des pentes as­
cendantes environnantes renforcerait la protection de cette
aire et témoignerait de l’engagement de Parcs Canada à dé­
fendre les valeurs du site du patrimoine mondial;
The reconfiguration of the declared wilderness boundaries in
Jasper National Park of Canada listed in the Schedule to the
Regulations would have the following benefits:
• the addition of the area removed from Ski Area leasehold to
the existing declared wilderness area protects important habi­
tat for caribou, an endangered species, and is a positive con­
tribution to Parks Canada’s participation in current and future
broad scale ecosystem management initiatives to better pro­
tect caribou;
• the Ski Area leasehold reduction and designation of the lands
would protect broad ecological values for multiple species as­
sociated with the Whistlers Creek valley by ensuring quality
habitat for other valued and sensitive species including grizzly
bears, wolverines, and lynxes;
• Jasper, Banff, Kootenay and Yoho National Parks of Canada
and three adjacent provincial parks in British Columbia make
up the UNESCO Rocky Mountain World Heritage Site, re­
flecting the global community’s recognition of their out­
standing universal value. The proposed amendments to the
Schedule to the Regulations for Jasper National Park of Can­
ada would provide additional protection of the Rocky Moun­
tains Natural Region. Redefining the boundaries to include the
sensitive habitat in the Whistlers Creek bed area and sur­
rounding up-slopes would strengthen the protection of this
area and reflects Parks Canada’s commitment to the world
heritage site’s values; and
2442
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
• completing the Ski Area leasehold reduction and amendments
to the Schedule to the Regulations would assist the Ski Area
to proceed with advancing projects in a long range plan to
support their proposed improvements to services for park
visitors.
• la mise en œuvre de la réduction du domaine à bail de la sta­
tion de ski et des modifications de l’annexe du Règlement
permettrait de faire avancer les projets à long terme visant à
proposer l’amélioration des services que la station de ski offre
aux visiteurs du parc.
The potential for limited development and use in the Rock
Gardens area is provided for in the Site Guidelines and has been
assessed in the strategic environmental assessment (SEA) carried
out with respect to the Site Guidelines. Specific development
proposals for the Rock Gardens area would be advanced through
a long range plan and will be subject to the requirements of the
Canadian Environmental Assessment Act. The SEA was also
subject to peer review. This thorough and rigorous assessment
concluded that “the proposed lease reduction will provide greater
certainty that the Whistlers Creek bed area and surrounding upslopes will remain undeveloped. As such, it will provide greater
long-term protection of ecological integrity in the area than would
be the case if the area remained in the lease, including enhanced
protection of valuable caribou habitat and enhanced protection of
an important goat mineral lick. This improved level of protection
is considered a substantial environmental gain that will contribute
meaningfully to Parks Canada’s objective of maintaining or im­
proving ecological integrity in Jasper National Park. The environ­
mental gains associated with Whistlers Creek also extend to other
wildlife using the area including grizzly bear, wolverine, lynx and
mountain goat.”
La possibilité d’aménagement et d’utilisation limités dans le
secteur de Rock Gardens est prévue dans les Lignes directrices;
elle a été examinée aux fins de l’évaluation environnementale
stratégique (EES) réalisée dans le cadre des Lignes directrices.
Les propositions d’aménagement précises pour le secteur de Rock
Gardens devraient progresser au moyen d’un plan à long terme
et seront assujetties aux exigences de la Loi canadienne sur
l’évaluation environnementale. L’EES a aussi fait l’objet d’un
examen par les pairs. Cette évaluation approfondie et rigoureuse a
conclu ce qui suit : « La réduction proposée du domaine à bail
constituerait une meilleure garantie que le lit du ruisseau
Whistlers et les pentes ascendantes environnantes seront soustrai­
tes à l’aménagement. L’intégrité écologique à long terme de cette
portion du ruisseau Whistlers serait ainsi mieux préservée que si
la zone continuait de faire partie du domaine à bail. En outre,
cette proposition permettrait de mieux protéger un habitat impor­
tant pour le caribou ainsi que d’importants dépôts salins pour les
chèvres de montagne. Cette garantie et cette protection accrues à
long terme sont considérées comme un gain environnemental
considérable qui contribuera grandement à l’atteinte de l’objectif
de Parcs Canada, soit de préserver ou d’améliorer l’intégrité éco­
logique du parc national Jasper. Les gains environnementaux liés
au ruisseau Whistlers s’appliquent aussi à d’autres espèces sauva­
ges qui fréquentent la région, notamment le grizzli, le carcajou, le
lynx et la chèvre de montagne. »
The Expansion and Conservation of the Canada’s National
Parks Act (S.C. 2013, c. 28) received Royal Assent on June 19,
2013. This new legislation, among other things, amends Sched­
ule 5 to the Act to reconfigure the leasehold boundary of the
Marmot Basin Ski Area. The proposed amendments to the Regu­
lations are the required next steps of the process to enhance the
protection of the area removed from the leasehold boundary by
adding it to an existing declared wilderness area in Jasper Na­
tional Park.
La Loi sur le développement et la conservation des parcs
nationaux du Canada (L.C. 2013, ch. 28) a été sanctionnée le
19 juin 2013. Cette nouvelle loi modifie, entre autres, l’annexe 5
de la Loi afin de reconfigurer les limites du domaine à bail de la
station de ski Marmot Basin. Les modifications proposées au
Règlement constituent la prochaine étape dans le processus pour
accroître la protection de l’aire retranchée des limites du domaine
à bail en l’ajoutant à une réserve intégrale constituée existante
dans le parc national de Jasper du Canada.
Coming into force
Entrée en vigueur
The Expansion and Conservation of the Canada’s National
Parks Act (S.C. 2013, c. 28) will come into force on a date to be
fixed by Order in Council. The coming into force of the proposed
amendments to the Regulations will be timed to coincide with the
coming into force of the amendments to Schedule 5 to the Act.
La Loi sur le développement et la conservation des parcs na­
tionaux du Canada (L.C. 2013, ch. 28) entrera en vigueur à une
date fixée par décret. L’entrée en vigueur des modifications pro­
posées au Règlement sera prévue de façon à la faire coïncider
avec l’entrée en vigueur des modifications à l’annexe 5 de la Loi.
Comments
Observations
Canadians are requested to provide their comments on this
Notice of Intent in writing, to the person named below at the ad­
dress provided, before November 25, 2013.
Les Canadiens sont invités à faire part de leurs observations par
écrit relativement au présent avis d’intention, en les faisant par­
venir à la personne dont le nom est fourni ci-après, à l’adresse
indiquée, avant le 25 novembre 2013.
Questions and requests for additional information, as well as
comments regarding this Notice of Intent, may be directed to Julie
Lacasse, Senior Advisor, Legislative Affairs, Policy, Legislative
and Cabinet Affairs, Parks Canada Agency, 25 Eddy Street,
4th Floor, Gatineau, Quebec K1A 0M5, 819-994-5140 (fax),
Julie.Lacasse@pc.gc.ca (email).
Veuillez transmettre toute question ou demande de renseigne­
ments supplémentaires ainsi que toute observation à l’égard du
présent avis d’intention à Julie Lacasse, Conseillère principale,
Affaires législatives, Politique, affaires législatives et du Cabinet,
Agence Parcs Canada, 25, rue Eddy, 4e étage, Gatineau (Québec)
K1A 0M5, 819-994-5140 (télécopieur), Julie.Lacasse@pc.gc.ca
(courriel).
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2443
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission and leave granted
Permission et congé accordés
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 114(4)
of the said Act, to Youri Rousseau, Corporate Services Business
Manager (AS-7), Defence Research and Development Canada,
Department of National Defence, Québec, Quebec, to allow him
to seek nomination as a candidate before and during the election
period and to be a candidate before the election period for the
electoral district of Louis-Saint-Laurent, Quebec, in the federal
election to be held on October 19, 2015.
The Public Service Commission of Canada, pursuant to subsec­
tion 114(5) of the said Act, has also granted a leave of absence
without pay during the election period, effective at close of busi­
ness on the first day the employee is a candidate during the elec­
tion period.
October 10, 2013
SUSAN M. W. CARTWRIGHT
Commissioner
D. G. J. TUCKER
Commissioner
ANNE-MARIE ROBINSON
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Youri Rousseau,
gestionnaire des affaires et services généraux (AS-7), Recherche
et développement pour la défense Canada, ministère de la Dé­
fense nationale, Québec (Québec), la permission, aux termes du
paragraphe 114(4) de ladite loi, de tenter d’être choisi comme
candidat avant et pendant la période électorale et d’être candidat
avant la période électorale, pour la circonscription électorale de
Louis-Saint-Laurent (Québec), à l’élection fédérale prévue pour
le 19 octobre 2015.
En vertu du paragraphe 114(5) de ladite loi, la Commission de
la fonction publique du Canada lui a aussi accordé, pour la pé­
riode électorale, un congé sans solde devant commencer à la fer­
meture des bureaux le premier jour de la période électorale où le
fonctionnaire est un candidat.
Le 10 octobre 2013
La commissaire
SUSAN M. W. CARTWRIGHT
Le commissaire
D. G. J. TUCKER
La présidente
ANNE-MARIE ROBINSON
[43-1-o]
[43-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Steve Anderson, Document Management
Analyst (AS-1), Information Management and Information Tech­
nology, Canadian Space Agency, Longueuil, Quebec, to be a can­
didate, before and during the election period, for the positions of
Councillor and Deputy Mayor for the City of Marieville, Quebec,
in a municipal election to be held on November 3, 2013.
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Steve Anderson,
analyste en gestion des documents (AS-1), Gestion de l’informa­
tion et des technologies de l’information, Agence spatiale cana­
dienne, Longueuil (Québec), la permission, aux termes du para­
graphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidat, avant et pendant
la période électorale, aux postes de conseiller et de maire sup­
pléant de la Ville de Marieville (Québec), à l’élection municipale
prévue pour le 3 novembre 2013.
Le 15 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
October 15, 2013
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Mathieu Bergeron,
2444
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
of the said Act, to Mathieu Bergeron, Dog Handler (CX-2), Re­
gional Reception Centre, Correctional Service Canada, Sainte­
Anne-des-Plaines, Quebec, to be a candidate, before and during
the election period, for the position of Councillor, District 6, City
of Terrebonne, Quebec, in a municipal election to be held on
November 3, 2013.
October 15, 2013
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
maître-chien (CX-2), Centre régional de réception, Service cor­
rectionnel du Canada, Sainte-Anne-des-Plaines (Québec), la per­
mission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se por­
ter candidat, avant et pendant la période électorale, au poste de
conseiller, district 6, Ville de Terrebonne (Québec), à l’élection
municipale prévue pour le 3 novembre 2013.
Le 15 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Heather Desabrais, Planning and Analysis
Officer (AS-2), Corporate Affairs Branch, Canada Border Ser­
vices Agency, Ottawa, Ontario, to be a candidate, before and
during the election period, for the position of Councillor, Ward 1,
Municipality of Pontiac, Quebec, in a municipal election to be
held on November 3, 2013.
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Heather Desabrais,
agente de la planification et de l’analyse (AS-2), Direction géné­
rale des services intégrés, Agence des services frontaliers du
Canada, Ottawa (Ontario), la permission, aux termes du paragra­
phe 115(2) de ladite loi, de se porter candidate, avant et pendant
la période électorale, au poste de conseillère, district 1, Municipa­
lité de Pontiac (Québec), à l’élection municipale prévue pour le
3 novembre 2013.
Le 11 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
October 11, 2013
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Lissa Morotti, Project Manager (PC-2),
Department of the Environment, Montréal, Quebec, to be a
candidate, before and during the election period, for the positions
of Councillor, Ward 8, and Deputy Mayor for the City of
Saint-Lambert, Quebec, in a municipal election to be held on
November 3, 2013.
October 11, 2013
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Lissa Morotti,
chargée de projet (PC-2), ministère de l’Environnement, Montréal
(Québec), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de
ladite loi, de se porter candidate, avant et pendant la période élec­
torale, aux postes de conseillère, district 8, et de mairesse sup­
pléante de la Ville de Saint-Lambert (Québec), à l’élection muni­
cipale prévue pour le 3 novembre 2013.
Le 11 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2445
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Joanne Poulin, Business Manager (AS-5),
Legal Services, Department of Industry, Ottawa, Ontario, to be a
candidate, before and during the election period, for the position
of Mayor for the City of Gracefield, Quebec, in a municipal elec­
tion to be held on November 3, 2013.
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Joanne Poulin, ges­
tionnaire des affaires (AS-5), Services juridiques, ministère de
l’Industrie, Ottawa (Ontario), la permission, aux termes du para­
graphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidate, avant et
pendant la période électorale, au poste de mairesse de la Ville
de Gracefield (Québec), à l’élection municipale prévue pour le
3 novembre 2013.
Le 18 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
October 18, 2013
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to sec­
tion 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives no­
tice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Kevin Young, Heritage Presenter 1 (GT-1),
L’Anse aux Meadows National Historic Site of Canada, Parks
Canada Agency, L’Anse aux Meadows, Newfoundland and Lab­
rador, to be a candidate, before and during the election period, for
the position of Councillor for the Town of St. Lunaire-Griquet,
Newfoundland and Labrador, in a municipal election held on
September 24, 2013.
October 11, 2013
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities and
Non-Partisanship Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Kevin Young,
animateur-guide, Patrimoine 1 (GT-1), Lieu historique national
du Canada de L’Anse aux Meadows, Agence Parcs Canada,
L’Anse aux Meadows (Terre-Neuve-et-Labrador), la permission,
aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candi­
dat, avant et pendant la période électorale, au poste de conseiller
de la Ville de St. Lunaire-Griquet (Terre-Neuve-et-Labrador), à
l’élection municipale qui a eu lieu le 24 septembre 2013.
Le 11 octobre 2013
La directrice générale
Direction des activités politiques
et de l’impartialité politique
KATHY NAKAMURA
[43-1-o]
[43-1-o]
2446
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS ATLANTIC AQUA FARMS PARTNERSHIP
ATLANTIC AQUA FARMS PARTNERSHIP
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Atlantic Aqua Farms Partnership hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Transport under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Atlantic Aqua Farms Partnership has deposited with the Minister
of Transport and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of Guysborough County, at Guysborough, Nova
Scotia, under deposit Nos. 103953445 (Lease 0621), 103953296
(Lease 0622), 103953379 (Lease 0623) and 103953478
(Lease 0001), a description of the site and plans of existing aqua­
culture facilities in Country Harbour, Guysborough County, Nova
Scotia, in front of leases 0621, 0622, 0623 and 0001.
TERRY ENNIS
Chief Executive Officer
La société Atlantic Aqua Farms Partnership donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès de la ministre
des Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navi­
gables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Atlantic Aqua Farms Partnership a,
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès de la ministre
des Transports et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement du comté de Guysborough, à Guysborough
(Nouvelle-Écosse), sous les numéros de dépôt 103953445
(bail 0621), 103953296 (bail 0622), 103953379 (bail 0623) et
103953478 (bail 0001), une description de l’emplacement et les
plans d’installations d’aquaculture actuelles dans le havre Coun­
try, comté de Guysborough, en Nouvelle-Écosse, en face des
baux 0621, 0622, 0623 et 0001.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Gestionnaire, Pro­
gramme de protection des eaux navigables, Transports Canada,
Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2.
Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus
au plus tard 30 jours suivant la date de publication du dernier avis
seront considérés. Même si tous les commentaires respectant les
conditions précitées seront considérés, aucune réponse indivi­
duelle ne sera transmise.
Orwell Cove, le 17 octobre 2013
Le chef de la direction générale
TERRY ENNIS
[43-1-o]
[43-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navi­
gation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protec­
tion Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of the last notice. Although all com­
ments conforming to the above will be considered, no individual
response will be sent.
Orwell Cove, October 17, 2013
COUNCIL OF PRINTING INDUSTRIES OF CANADA
CONSEIL PATRONAL DE L’IMPRIMERIE DU CANADA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Council of Printing Industries of
Canada intends to apply to the Minister of Industry for leave to
surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada
Corporations Act.
October 17, 2013
JAMES D. MCLEAN
Chairman
Avis est par les présentes donné que Conseil Patronal de
l’Imprimerie du Canada demandera au ministre de l’Industrie la
permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1)
de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 17 octobre 2013
Le président
JAMES D. MCLEAN
[43-1-o]
[43-1-o]
HSBC BANK CANADA
BANQUE HSBC CANADA
HSBC FINANCE CORPORATION CANADA
CORPORATION FINANCIÈRE HSBC CANADA
HSBC FINANCIAL CORPORATION LIMITED
SOCIÉTÉ FINANCIÈRE HSBC LIMITÉE
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given that HSBC Bank Canada, having its
registered office in Vancouver, British Columbia, and incor­
porated pursuant to the Bank Act (Canada), HSBC Finance Cor­
poration Canada, having its registered office in Toronto, Ontario,
Avis est par les présentes donné que la Banque HSBC Canada,
constituée aux termes de la Loi sur les banques (Canada) et ayant
son siège social à Vancouver (Colombie-Britannique), la Corpo­
ration financière HSBC Canada, constituée aux termes de la Loi
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
and incorporated pursuant to the Canada Business Corporations
Act, and HSBC Financial Corporation Limited, having its regis­
tered office in Toronto, Ontario, incorporated under the Business
Corporations Act (Ontario) and to be continued under the Canada
Business Corporations Act, intend to apply on or after Novem­
ber 4, 2013, to the Minister of Finance, pursuant to section 228 of
the Bank Act (Canada), for the issuance of letters patent of amal­
gamation. The amalgamated bank shall continue under the name
HSBC Bank Canada, in English, and Banque HSBC Canada, in
French, and the registered office will be located in Vancouver,
British Columbia.
2447
HSBC BANK CANADA
ANNELLE WILKINS
Senior Vice-President,
General Counsel and Corporate Secretary
HSBC FINANCE CORPORATION CANADA
DAVID MCDONALD
Vice-President, Senior Legal Counsel and Corporate Secretary
HSBC FINANCIAL CORPORATION LIMITED
DAVID MCDONALD
Vice-President, Senior Legal Counsel and Corporate Secretary
canadienne sur les sociétés par actions, ayant son siège social
à Toronto (Ontario), et la Société financière HSBC limitée, cons­
tituée aux termes de Loi sur les sociétés par actions (Ontario),
ayant son siège social à Toronto (Ontario) et devant être prorogée
aux termes de la Loi canadienne sur les sociétés par actions ont
l’intention de demander le 4 novembre 2013 ou après cette date
au ministre des Finances, en vertu de l’article 228 de la Loi sur
les banques (Canada), l’émission de lettres patentes de fusion.
La banque issue de la fusion sera prorogée sous la dénomination
de HSBC Bank Canada (en anglais) et Banque HSBC Canada
(en français) et son siège social sera situé à Vancouver
(Colombie-Britannique).
Le 5 octobre 2013
BANQUE HSBC CANADA
La vice-présidente principale,
chef des affaires juridiques et secrétaire
ANNELLE WILKINS
CORPORATION FINANCIÈRE HSBC CANADA
Le vice-président, conseiller juridique principal et secrétaire
DAVID MCDONALD
SOCIÉTÉ FINANCIÈRE HSBC LIMITÉE
Le vice-président, conseiller juridique principal et secrétaire
DAVID MCDONALD
[40-4-o]
[40-4-o]
October 5, 2013
HSBC TRUST COMPANY (CANADA)
SOCIÉTÉ DE FIDUCIE HSBC (CANADA)
HOUSEHOLD TRUST COMPANY
LA SOCIÉTÉ DE TRUST HOUSEHOLD
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given that HSBC Trust Company (Canada),
having its registered office in Vancouver, British Columbia, and
incorporated pursuant to the Trust and Loan Companies Act
(Canada), and Household Trust Company, having its registered
office in Toronto, Ontario, and incorporated pursuant to the Trust
and Loan Companies Act (Canada), intend to apply on or after
November 4, 2013, to the Minister of Finance, pursuant to sec­
tion 233 of the Trust and Loan Companies Act (Canada), for the
issuance of letters patent of amalgamation. The amalgamated
entity shall continue under the name HSBC Trust Company
(Canada), in English, and Société de fiducie HSBC (Canada), in
French, and the registered office will be located in Vancouver,
British Columbia.
October 5, 2013
HSBC TRUST COMPANY (CANADA)
LAURA HATELY
Senior Legal Counsel
HOUSEHOLD TRUST COMPANY
DAVID MCDONALD
Chief Legal Officer and Secretary
Avis est par les présentes donné que la Société de fiducie
HSBC (Canada), constituée aux termes de la Loi sur les sociétés
de fiducie et de prêt (Canada) et ayant son siège social à Vancou­
ver (Colombie-Britannique), et La Société de Trust Household,
constituée aux termes de la Loi sur les sociétés de Fiducie et de
prêt (Canada) et ayant son siège social à Toronto (Ontario), ont
l’intention de demander le 4 novembre 2013 ou après cette date
au ministre des Finances, en vertu de l’article 233 de la Loi sur
les sociétés de fiducie et de prêt (Canada), l’émission de lettres
patentes de fusion. L’entité issue de la fusion sera prorogée sous
la dénomination de Société de fiducie HSBC (Canada), en fran­
çais, et HSBC Trust Company (Canada), en anglais, et son siège
social sera situé à Vancouver (Colombie-Britannique).
Le 5 octobre 2013
SOCIÉTÉ DE FIDUCIE HSBC (CANADA)
La conseillère juridique principale
LAURA HATELY
LA SOCIÉTÉ DE TRUST HOUSEHOLD
Le chef des affaires juridiques et secrétaire
DAVID MCDONALD
[40-4-o]
[40-4-o]
2448
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
INTACT INSURANCE COMPANY
INTACT COMPAGNIE D’ASSURANCE
AXA INSURANCE (CANADA)
AXA ASSURANCES (CANADA)
AXA PACIFIC INSURANCE COMPANY
AXA PACIFIQUE COMPAGNIE D’ASSURANCE
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, in accordance with section 250 of
the Insurance Companies Act (Canada), that an application is
intended to be made to the Minister of Finance, on or after Nov­
ember 11, 2013, for the issuance of letters patent of amalgamation
to effect an amalgamation of Intact Insurance Company, AXA
Insurance (Canada) and AXA Pacific Insurance Company, each
having its head office at 700 University Avenue, Suite 1500-A,
Toronto, Ontario M5G 0A1, subject to the approval of the amal­
gamation by the board of directors of each company. The amal­
gamated company shall carry on business as Intact Insurance
Company.
October 2, 2013
FRANÇOISE GUÉNETTE
Corporate Secretary
Avis est par les présentes donné, en vertu de l’article 250 de la
Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), qu’une demande sera
soumise au ministre des Finances le 11 novembre 2013 ou après
cette date pour l’émission des lettres patentes de fusion entre In­
tact Compagnie d’assurance, AXA Assurances (Canada) et AXA
Pacifique Compagnie d’assurance, sous réserve de l’approba­
tion par chacun des conseils d’administration de ces compagnies.
Les trois entités ont leur siège social au 700, avenue University,
bureau 1500-A, Toronto (Ontario) M5G 0A1. L’entité issue de la
fusion poursuivra ses affaires sous le nom de Intact Compagnie
d’assurance.
Le 2 octobre 2013
La secrétaire
FRANÇOISE GUÉNETTE
[41-4-o]
[41-4-o]
RATCHATHAM BUDDHIST ASSOCIATION OF
OTTAWA
RATCHATHAM BUDDHIST ASSOCIATION OF
OTTAWA
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Ratchatham Buddhist Association
of Ottawa has changed the location of its head office to the city of
Edmonton, province of Alberta.
September 1, 2011
PHRA YANAVIRIYAJAN
President
Avis est par les présentes donné que Ratchatham Buddhist As­
sociation of Ottawa a changé le lieu de son siège social, qui est
maintenant situé à Edmonton, province d’Alberta.
Le 1er septembre 2011
Le président
PHRA YANAVIRIYAJAN
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Atlantic Pilotage Authority
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996 ...................................................
Page
2450
Administration de pilotage de l’Atlantique
Règlement modifiant le Règlement sur le
tarif de l’Administration de pilotage de
l’Atlantique, 1996...................................................
2450
2464
Société d’assurance-dépôts du Canada
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts du
Canada relatif à la police d’assurance-dépôts.........
2464
Canada Deposit Insurance Corporation
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Deposit Insurance Policy By-law .......
2449
2450
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996
Statutory authority
Pilotage Act
Fondement législatif
Loi sur le pilotage
Sponsoring agency
Atlantic Pilotage Authority
Organisme responsable
Administration de pilotage de l’Atlantique
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue
Enjeux
In accordance with recommendations from the Canadian
Transportation Agency (the CTA) and its customers, the Author­
ity strives to be financially self-sufficient on a port-by-port basis,
as well as for the Authority as a whole. After analyzing projec­
tions for coming years, and consulting with industry, the Author­
ity has determined that 11 of the 17 compulsory pilotage ports
would require tariff adjustments to remain financially selfsufficient on a port-by-port basis and provide the service levels
required by industry, without cross-subsidization.
Conformément aux recommandations de l’Office des transports
du Canada (OTC) et de ses clients, l’Administration s’efforce
d’être autonome sur le plan financier dans chacun des ports, ainsi
que dans l’ensemble de son organisation. Après avoir analysé les
prévisions concernant les années à venir et consulté l’industrie,
l’Administration a déterminé que 11 des 17 ports assujettis au
pilotage obligatoire auront besoin de rajustements tarifaires pour
demeurer autonomes sur le plan financier et offrir les niveaux de
service qu’exige l’industrie, sans avoir recours à des dispositions
d’interfinancement.
Background
Contexte
The Atlantic Pilotage Authority (the Authority) is responsible
for administering, in the interests of safety, an efficient pilotage
service within the Canadian waters in and around the Atlantic
Provinces. As required by the Pilotage Act, the Authority pre­
scribes tariffs of pilotage charges that are fair and reasonable and
consistent with providing revenues sufficient to permit the Au­
thority to operate on a self-sustaining financial basis.
L’Administration de pilotage de l’Atlantique (l’Administration)
est chargée de gérer, dans l’intérêt de la sécurité, un service de
pilotage efficace dans les eaux canadiennes des provinces de
l’Atlantique et dans les eaux limitrophes. Comme le stipule la Loi
sur le pilotage, l’Administration fixe des droits de pilotage équi­
tables et raisonnables qui lui permettent de générer des revenus
suffisants pour assurer le financement autonome de ses activités.
Objectives
Objectifs
The objective of this proposed amendment is to increase pilo­
tage charges in certain compulsory pilotage areas in order to
— maintain the ability of the Authority to meet its mandate to
operate, in the interest of safety, an efficient pilotage service
within the Atlantic region;
— help ensure the long-term financial self-sustainability of the
Authority as a whole;
— help ensure the long-term financial self-sustainability of each
port individually; and
— be mindful of the economic realities of the region by ensuring
that the tariff increases are within the ability of the shipping
industry to absorb while allowing the ports to remain
competitive.
La modification proposée vise à permettre la majoration des
frais de pilotage dans certaines zones de pilotage obligatoire afin :
— de maintenir la capacité de l’Administration à s’acquitter de
son mandat qui est de gérer, dans l’intérêt de la sécurité, un
service de pilotage efficace dans la région de l’Atlantique;
— d’aider
à assurer l’autonomie financière à long terme de
l’Administration dans son ensemble;
— d’aider
à assurer l’autonomie financière à long terme de
chaque port pris individuellement;
— de tenir compte des réalités économiques de la région en veil­
lant à ce que les hausses tarifaires ne dépassent pas la capacité
de l’industrie du transport maritime à les absorber tout en per­
mettant aux ports de demeurer concurrentiels.
Description
Description
Compulsory pilotage ports regular tariffs in the Atlantic Pilotage
Tariff Regulations, 1996
Tarifs courants des ports assujettis au pilotage obligatoire selon
le Règlement sur le tarif de l’Administration de pilotage de
l’Atlantique, 1996
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2451
This proposed amendment would increase the basic, unit, and
La présente modification proposée des tarifs se traduira par une
minimum charges for the following ports:
augmentation des droits forfaitaires, unitaires et minimaux pour
les ports suivants :
Effective January 1, 2014
À compter du 1er janvier 2014
Sydney
10.00%
Sydney
10,00 %
Strait of Canso
10.00%
Détroit de Canso
10,00 %
Bras d’Or
10.00%
Bras d’Or
10,00 %
St. John’s
10.00%
St. John’s
10,00 %
Holyrood
10.00%
Holyrood
10,00 %
5.00%
Placentia Bay
5,00 %
Baie Placentia
Saint John
3.00%
Saint John
3,00 %
Halifax
2.75%
Halifax
2,75 %
The ports below would have a one-year surcharge that would Les ports ci-dessous auraient un droit supplémentaire d’un an
expire on December 31, 2014, in the following amounts: qui viendrait à échéance le 31 décembre 2014, aux montants
Humber Arm
10.00%
suivants :
Bay of Exploits
10.00%
Humber Arm
10,00 %
Stephenville
10.00%
Baie des Exploits
10,00 %
Effective January 1, 2015
Stephenville
10,00 %
St. John’s
10.00%
er
À
compter
du
1
janvier
2015
Holyrood
10.00%
St.
John’s
10,00
%
5.00%
Placentia Bay
Holyrood
10,00
%
Sydney
5.00%
5,00 %
Baie Placentia
Bras d’Or
5.00%
Sydney
5,00 %
Bras d’Or
5,00 %
The pilotage tariffs in the remaining six compulsory pilotage
Les tarifs de pilotage dans les six autres zones de pilotage obli­
areas will remain at their current levels in 2014. The overall in­ gatoire demeureront à leurs niveaux existants en 2014. La hausse
crease in revenues from the 2014 tariff adjustment is estimated to globale des revenus découlant de la révision tarifaire de 2014 est
be $964,000, or a 4.6% increase. Of this amount, $74,000 will be estimée à 964 000 $, ou à une augmentation de 4,6 %. De ce mon­
contributed by the surcharge and will not apply to years beyond tant, 74 000 $ proviendra du droit supplémentaire et ne s’appli­
2014.
quera pas aux années au-delà de 2014.
La hausse globale des revenus découlant de la révision tarifaire
The overall increase in revenues from the 2015 tariff adjust­
ment is estimated to be $426,000, or a 2.0% increase. The de 2015 est estimée à 426 000 $, ou à une augmentation de 2,0 %.
12 compulsory pilotage areas not included in this regulation Les 12 zones de pilotage obligatoire qui ne sont pas visées par
change for 2015 will be re-examined next year to determine if cette modification proposée pour 2015 feront l’objet d’un autre
examen l’an prochain pour déterminer si elles doivent aussi être
they also need an adjustment for 2015.
modifiées pour 2015.
The combination of the 2014 and 2015 tariff increases in this
La combinaison des révisions tarifaires de 2014 et de 2015
proposal would provide a cumulative increase of $1,316,000 in de cette proposition fournira une augmentation cumulative de
2015 and beyond from the 2014 base year without increases. This 1 316 000 $ en 2015 et les années suivantes, à partir de l’année de
amounts to a 6.3% increase from that base year at 2013 tariff référence 2014 sans augmentation. Cela constitue une augmenta­
rates.
tion de 6,3 % à partir de cette année de base aux taux tarifaires de
2013.
Without the increases, the Authority anticipates a loss of
Sans les augmentations, l’Administration prévoit une perte de
$776,000 for the organization in 2014 and an $818,000 loss in 776 000 $ pour l’organisme en 2014 et une perte de 818 000 $ en
2015. The proposed amendment would provide an estimated 2015. Les augmentations proposées produiraient un profit estima­
profit of less than 1% for 2014 and a 2.2% profit for 2015. This tif de moins de 1 % pour 2014 et un profit de 2,2 % pour 2015. Ce
rate of return remains below the Authority’s long-term targeted taux de rendement demeure sous les taux de rendement visés à
rates of return even though the Authority has invested signifi­ long terme de l’Administration, malgré le fait que l’Administra­
cantly in new vessels and still carries debt for their construction.
tion ait investi considérablement dans de nouveaux bâtiments et
qu’elle assume encore la dette de leur construction.
“One-for-One” Rule
Règle du « un pour un »
The “One-for-One” Rule does not apply to this proposal, as
there is no change in administrative costs to business.
La règle du « un pour un » ne s’applique pas à la présente pro­
position, car elle n’entraîne aucun changement aux coûts adminis­
tratifs des activités.
Small business lens
Lentille des petites entreprises
The small business lens does not apply to these amendments.
La lentille des petites entreprises ne s’applique pas aux présen­
tes modifications proposées.
2452
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Consultation
Consultation
Consultation in various forms has taken place with the parties
affected by these proposed amendments. The parties consulted
include the Shipping Federation of Canada, which represents
foreign vessels and accounts for 77%–78% of the Authority’s
activity and revenue, and the Canadian Shipowners Association.
Local committees representing stakeholders in Halifax, Saint
John, St. John’s, Placentia Bay, and Cape Breton were also con­
sulted extensively, including presentations made by the Authority
in April and May of 2013. The consultation takes the form of
meetings, as well as written, personal, and telephone communica­
tions with individuals. Alternatives to tariff increases were pre­
sented, where applicable, and participation from the attendees
was encouraged. For various ports and districts, an alternative to
increased tariff rates would be a reduction in pilot strength. The
parties affected have always expressed that their primary con­
cerns are with service levels and do not want service compro­
mised by pilot reductions. When meeting with customers, the
Authority provided an analysis of the situation and solicited
responses.
Des consultations sous diverses formes ont été menées auprès
des parties visées par les modifications proposées. Au nombre des
parties consultées, mentionnons la Fédération maritime du Cana­
da, qui représente les navires étrangers et concentre entre 77 et
78 % des activités et des revenus de l’Administration, et l’Asso­
ciation des armateurs canadiens. On a également tenu de nom­
breuses consultations auprès des comités locaux représentant des
intervenants de Halifax, de Saint John, de St. John’s, de la baie
Placentia et de Cap-Breton, avec des exposés présentés par
l’Administration en avril et en mai 2013. Ces consultations ont
revêtu la forme de réunions ainsi que de communications écrites,
personnelles et téléphoniques avec les personnes concernées.
D’autres options que des hausses tarifaires ont été proposées, le
cas échéant, et les participants ont été encouragés à assister aux
réunions. Pour de nombreux ports et districts, la réduction de
l’effectif des pilotes constituerait une solution de rechange par
rapport à l’augmentation des taux tarifaires. Les parties touchées
ont toujours dit que leurs principales inquiétudes se rapportaient
aux niveaux de service et qu’elles ne voulaient pas que le service
soit compromis par une réduction du nombre de pilotes. Lors de
ces rencontres avec les clients, l’Administration a fourni à
ces derniers une analyse de la situation et sollicité leurs
commentaires.
La réponse des personnes consultées a été plutôt positive; la
seule préoccupation soulevée était une augmentation graduelle sur
deux ans pour le détroit de Canso proposée initialement. En rai­
son de la volatilité de la circulation dans le secteur, l’Administra­
tion a convenu de retirer la deuxième phase de l’augmentation de
cette modification proposée, tout en conservant l’objectif de révi­
ser le tarif du secteur l’an prochain afin de déterminer si
l’augmentation additionnelle de 2015 est toujours justifiée. Tout
indiquait que le reste des ajustements étaient jugés équitables et
raisonnables.
The response of those consulted was mostly positive with the
only concern raised being a two-year staged increase for the Strait
of Canso that was originally proposed. Due to the volatility of
traffic in the area, the Authority agreed to remove the second
stage of the increase from this regulatory change, but with the
intention of revisiting the tariff in the area next year to determine
if the additional 2015 increase is still warranted. Every indication
was given that the remainder of the adjustments were accepted as
fair and reasonable.
Rationale
Justification
Without the increases, the Authority anticipates a loss of
$776,000 for the organization in 2014 and an $818,000 loss in
2015. The proposed amendments would provide an estimated
profit of less than 1% for 2014 and a 2.2% profit for 2015. This
rate of return remains below the Authority’s long-term targeted
rates of return even though the Authority has invested signifi­
cantly in new vessels and still carries debt for their construction.
Sans les augmentations, l’Administration prévoit une perte de
776 000 $ pour l’organisme en 2014 et une perte de 818 000 $ en
2015. Les augmentations proposées produiraient un profit es­
timatif de moins de 1 % pour 2014 et un profit de 2,2 % pour
2015. Ce taux de rendement demeure sous les taux de rende­
ment visés à long terme de l’Administration, malgré le fait que
l’Administration ait investi considérablement dans de nouveaux
bâtiments et traîne encore la dette de leur construction.
Cape Breton District
District du Cap-Breton
This district contains three compulsory pilotage ports, the Strait
of Canso, the Bras d’Or Lakes, and the port of Sydney. The dis­
trict utilizes a pool of pilots, each of whom is capable of provid­
ing service to any of the three ports. Operating as a district is ad­
vantageous to the individual ports as they can draw on resources
from the pool to cover peak periods. An individual port that is not
part of a district would have to carry more pilots to cover these
periods, at an increased cost to industry. The total costs of the
pilots in a district are allocated to the individual ports based on
the total time pilots spend working in each port.
Ce district compte trois ports assujettis au pilotage obligatoire,
à savoir le détroit de Canso, le lac Bras d’Or et le port de Sydney.
Le district a recours à un bassin de pilotes, et chacun de ces der­
niers est en mesure de dispenser des services à n’importe lequel
des trois ports. Le fonctionnement en tant que district est avanta­
geux pour chacun des ports, car ceux-ci peuvent puiser dans le
bassin de pilotes pour faire face aux périodes de pointe. Un port
ne faisant pas partie d’un district devrait maintenir en poste un
plus grand nombre de pilotes pour composer avec ces périodes, ce
à un coût accru pour l’industrie. Les coûts totaux rattachés aux
pilotes d’un district sont affectés à chacun des ports en fonction
du temps total que les pilotes consacrent à leur travail dans cha­
que port.
À la fin de 2011, le détroit de Canso a connu une diminution du
taux d’activité. Le secteur compte un terminal de transbordement
qui fournit les raffineries situées en bordure du littoral est des
États-Unis. Comme aucune nouvelle raffinerie n’est construite et
que la demande de produits du pétrole diminue, le terminal de
transbordement compte de plus en plus sur quelques gros clients.
Late in 2011, the Strait of Canso lost a significant amount of
business. The area has a transshipment terminal that supplies re­
fineries along the eastern seaboard of the United States. With no
new refineries being developed and demand for petroleum prod­
ucts declining, the transshipment terminal has been relying more
and more on a few major customers. In the fall of 2011, one of
Le 26 octobre 2013
these customers closed its doors, leading to a sharp reduction in
shipments to and from Canso. The total assignments for the dis­
trict declined 28% from 2011 to 2012 and traffic is not expected
to rebound in the short or medium term.
Gazette du Canada Partie I
2453
Without the increases, the Authority anticipates a loss of
$208,000 for the district in 2014 and a $236,000 loss in 2015. The
proposed amendments would provide an estimated 2.5% profit for
the area in 2014 and a 2.6% profit for 2015. These rates of return
remain below the Authority’s long-term targeted rates of return
for the area.
À l’automne 2011, l’entreprise de l’un de ces clients a fermé ses
portes et il en a résulté une diminution marquée des expéditions à
destination et en provenance de Canso. Le total des affectations
pour ce district a chuté de 28 % de 2011 à 2012 et on ne s’attend
pas à une reprise de ce trafic à court ou à moyen terme.
En raison de cette baisse d’activité, le nombre de pilotes pour
le district sera réduit de 30 % par rapport aux niveaux de 2011 au
début de 2014, puisque deux pilotes auront pris leur retraite sans
être remplacés et un pilote aura été transféré à un autre secteur où
les besoins étaient plus pressants. Cette réduction fera diminuer le
nombre de pilotes à un point où toute autre réduction aurait des
effets néfastes considérables sur les niveaux de service. Même
sans cette réduction de l’effectif des pilotes pour le district, les
revenus dans les trois ports ne sont pas suffisants pour couvrir les
coûts de prestation du service. L’Administration espérait que les
activités se développeraient dans le district et qu’elles compense­
raient les récentes pertes, mais cette éventualité devient plutôt
incertaine. L’Administration a perdu 298 000 $ dans le district
en 2012, les pires résultats pour l’Administration, tous secteurs
confondus.
Sans les augmentations, l’Administration prévoit une perte de
208 000 $ pour le district en 2014 et une perte de 236 000 $ en
2015. Les augmentations proposées produiraient un profit estima­
tif de 2,5 % pour le secteur en 2014 et un profit de 2,6 % pour
2015. Ces taux de rendement demeurent sous les taux de rende­
ment visés à long terme de l’Administration pour le secteur.
Strait of Canso
Détroit de Canso
For Canso, the tariff change would increase pilotage revenue in
the port by 10.0% or $182,000 over the 2014 projected revenues
under the current tariff. This assumes 684 total assignments in the
port for 2014, similar to the activity currently projected for 2013.
With a goal of breaking even in the port, the Authority is increas­
ing the basic, unit, and minimum charges by 10.0%. Canso is
budgeted to provide about 10% of the Authority’s revenue
in 2013.
The Authority was hopeful that by the end of 2013 new busi­
ness would be coming to the district that would offset some of the
activity lost in Canso. This anticipated project has been delayed
creating the need for further increases in the port. This increase,
combined with the reduction in pilot strength, is expected to off­
set what was a projected loss for 2014.
Pour ce qui est de Canso, le changement tarifaire augmenterait
les revenus du pilotage dans le port de 10,0 % ou de 182 000 $
par rapport aux revenus prévus de 2014 selon le tarif actuel. Ceci
suppose, pour 2014, un total de 684 affectations dans le port, soit
une activité semblable à celle actuellement prévue pour 2013.
Dans le but de permettre au port d’atteindre le seuil de rentabilité,
l’Administration augmente les droits forfaitaires, unitaires et mi­
nimaux de 10,0 %. Le budget du détroit de Canso est établi de
sorte que ce port génère environ 10 % des recettes globales de
l’Administration en 2013.
Pour la zone de pilotage obligatoire du détroit de Canso,
l’Administration a fait face à un ralentissement important du tra­
fic, attribuable à la réduction substantielle de l’activité des pétro­
liers dans le port. Le détroit de Canso compte sur un entrepreneur
offrant un service de bateau-pilote rémunéré au déplacement,
mais l’Administration a dû renégocier le contrat avec l’entrepre­
neur afin d’augmenter le paiement garanti minimum en raison de
la diminution de l’activité. L’entrepreneur a investi de manière
importante dans des bateaux-pilotes et avait besoin de cette certi­
tude pour en payer les coûts mensuels.
L’Administration espérait que, d’ici la fin de 2013, de nou­
velles entreprises s’ajouteraient au district et compenseraient une
partie de l’activité perdue à Canso. Ce projet prévu a été retardé,
d’où la nécessité d’autres augmentations dans le port. Cette aug­
mentation, jointe à la réduction de l’effectif des pilotes, devrait
compenser les pertes prévues pour 2014.
Bras d’Or
Bras d’Or
The port in the district with the least activity is Bras d’Or. The
activity in the port has been very steady for a number of years
with activity around 40 assignments per year. The Authority is
proposing a two stage increase for the port. The first in­
crease would be effective on January 1, 2014, and would increase
pilotage revenue in the port by 10.0% or $16,000 over the 2014
projected revenues under the current tariff. The second stage
would be a 5% increase, or $8,000. This assumes 48 total assign­
ments in the port for 2014 and the same amount for 2015. With a
Dans le district, le port où l’activité est la plus faible est celui
de Bras d’Or. L’activité dans le port a été très stable depuis plu­
sieurs années, avec environ 40 affectations par année. L’Admi­
nistration propose une augmentation à deux étapes pour le port.
La première augmentation entrerait en vigueur le 1er janvier 2014
et aurait pour effet d’augmenter les revenus de pilotage dans le
port de 10,0 % ou de 16 000 $ par rapport aux recettes prévues
pour 2014 selon le tarif actuel. La deuxième étape consisterait en
une augmentation de 5 %, ou de 8 000 $. Ceci suppose, pour
Due to this reduction in activity, the number of pilots for the
district will be reduced from 2011 levels by 30% by the beginning
of 2014 as two pilots will have retired without replacement and
one pilot transferred to another area with more need. This reduc­
tion will bring the number of pilots down to a point where any
further reduction would have a significant detrimental effect on
service levels. Even with this reduction in pilot strength for the
district, the revenues in the three ports are not sufficient to cover
the cost to provide the service. The Authority was hopeful that
business would be coming to the district and would make up for
the recent losses, but that prospect is becoming less certain. The
Authority lost $298,000 in the district in 2012, the worst result for
any area for the Authority.
For the compulsory pilotage area of the Strait of Canso, the
Authority has had a significant decline in traffic due to a signifi­
cant reduction in oil tanker activity in the port. The Strait of
Canso has a pilot boat service contractor paid on a per-trip basis,
but the Authority had to renegotiate the contract with the con­
tractor to provide a larger minimum guaranteed payment due to
the decline in activity. The contractor has made a large invest­
ment in pilot boats and required the certainty in order to pay their
monthly costs.
2454
Canada Gazette Part I
goal of breaking even in Bras d’Or in 2014 and providing a tar­
geted rate of return in 2015, the Authority is increasing the basic,
unit, and minimum charges by 10.0% in 2014 and 5.0% in 2015.
The port is budgeted to provide less than 1% of the Authority’s
revenue in each of these years.
With Canso’s significant decline, Bras d’Or has absorbed a lar­
ger portion of the district’s costs. The pilot boat operation is also
shared with another port, and is operated in a very efficient man­
ner. In reviewing the operating statement for the port, it was ap­
parent that the increases were necessary to keep pace with these
pressures in the district.
October 26, 2013
2014, un total de 48 affectations dans le port et le même montant
pour 2015. Dans le but de permettre au port de Bras d’Or
d’atteindre le seuil de rentabilité en 2014, et de fournir un taux de
rendement cible en 2015, l’Administration augmente les droits
forfaitaires, unitaires et minimaux de 10,0 % en 2014 et de 5,0 %
en 2015. Le budget du port est établi de sorte que ce dernier gé­
nère moins de 1 % des recettes globales de l’Administration pour
chacune de ces années.
Compte tenu de la diminution importante de l’activité au port
de Canso, le port de Bras d’Or a absorbé une grande part des
coûts du district. L’exploitation du bateau-pilote est également
partagée avec un autre port, et celui-ci est exploité de manière très
rentable. Au moment de l’examen de l’état des résultats d’ex­
ploitation du port, on a constaté que des augmentations étaient
nécessaires pour faire face à ces pressions dans le district.
Sydney
Sydney
For Sydney, the Authority is proposing a two-stage increase for
the port. The first increase would be effective on January 1, 2014,
and would increase pilotage revenue in the port by 10.0% or
$100,000 over the 2014 projected revenues under the current
tariff. The second stage would be a 5% increase, or $51,000. This
assumes 380 total assignments in the port for each of these two
years, a number similar to the projected 2013 levels. The Author­
ity would be increasing the basic, unit, and minimum charges by
10.0% in 2014 and 5.0% in 2015. Sydney is expected to provide
4.5% of the Authority’s revenue in 2014 and 4.6% in 2015.
When these factors were considered, including the financial
losses absorbed by the Authority in 2013 and the operating state­
ments for the port budgeted for future years, it was apparent that
the two stage increase was necessary to return the port to financial
stability.
Pour ce qui est de Sydney, l’Administration propose une aug­
mentation à deux étapes pour le port. La première augmentation
entrerait en vigueur le 1er janvier 2014 et aurait pour effet
d’augmenter les revenus de pilotage dans le port de 10,0 % ou de
100 000 $ par rapport aux recettes prévues pour 2014 selon le
tarif actuel. La deuxième étape consisterait en une augmentation
de 5 %, ou de 51 000 $. Ceci suppose, pour chacune de ces deux
années, un total de 380 affectations dans le port, un nombre sem­
blable aux niveaux prévus pour 2013. L’Administration augmen­
terait les droits forfaitaires, unitaires et minimaux de 10,0 % en
2014 et de 5,0 % en 2015. On s’attend à ce que Sydney génère
4,5 % des revenus de l’Administration en 2014 et 4,6 % en 2015.
Le port de Sydney, qui se situe dans le district du Cap-Breton,
a fait face à des augmentations de coûts à la suite du transfert des
ressources de Canso. Les perspectives de croissance au port de
Sydney ont rendu prioritaire la stabilisation du nombre de pilotes
pour le district et ont permis à l’Administration d’établir des plans
en vue de l’augmentation des revenus associée afin de compenser
une grande partie de la baisse des revenus de Canso. Ce projet a
été reporté, ce qui entraîne une réduction du nombre de pilotes et
une augmentation du tarif.
Au moment de l’examen de ces facteurs, notamment les pertes
financières absorbées par l’Administration en 2013 et les rapports
d’exploitation pour le port prévus au budget des années futures, il
était évident que l’augmentation à deux étapes était nécessaire
pour ramener à la stabilité financière.
Eastern Newfoundland District
District de l’est de Terre-Neuve
The district of Eastern Newfoundland comprises three compul­
sory pilotage ports: St. John’s, Placentia Bay, and Holyrood. Like
the other districts, they utilize a pool of pilots, each of whom is
capable of providing service to any of the three ports. The indi­
vidual ports take advantage of this structure as each of them can
draw on resources from the pool to cover peak periods. An indi­
vidual port that is not part of a district would have to carry more
pilots to cover for these periods and at an increased cost to indus­
try. As mentioned above, the pilots in a district are allocated to
the individual ports based on the total time pilots spend working
in each port.
Le district de l’est de Terre-Neuve est composé de trois ports à
pilotage obligatoire : St. John’s, baie Placentia et Holyrood.
Comme c’est le cas pour les autres districts, ce district a recours à
un bassin de pilotes, et chacun de ces derniers est en mesure de
dispenser des services à n’importe lequel des trois ports. Les ports
profitent de cette structure, puisque chacun peut puiser dans le
bassin de pilotes pour faire face aux périodes de pointe. Un port
ne faisant pas partie d’un district devrait maintenir en poste un
plus grand nombre de pilotes pour composer avec ces périodes, ce
à un coût accru pour l’industrie. Comme indiqué ci-dessus, les
coûts totaux rattachés aux pilotes d’un district sont affectés à cha­
cun des ports en fonction du temps total que les pilotes consacrent
à leur travail dans chaque port.
Il est très difficile d’offrir un service de qualité dans ce district
en raison de la longueur du secteur de pilotage dans un secteur
comme la baie Placentia, de la différence dans le nombre d’affec­
tations d’un jour à l’autre, et des conditions météorologiques du
secteur. Après l’analyse des niveaux de service avec les clients et
The port of Sydney had increased costs as part of the Cape
Breton district as resources were shifted from Canso. It was the
growth prospects in Sydney that made keeping pilot numbers
stable for the district a priority and allowed for the Authority to
plan for the related increased revenue to offset a large portion of
the decline in revenue from Canso. This project has now been
delayed, subsequently leading to the reduction in pilots and the
increase in tariff.
Providing a quality service in this district is very challenging
due to the length of the pilotage area in an area like Placentia
Bay, the variance in the number of assignments from one day to
the next, and the weather issues that can be faced in the area.
When analyzing the service levels with the customers, and in
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2455
response to their desire for a reduction in interruptions, it was
decided that the Authority would target an increase in pilot num­
bers from 11 to 14. This increased staffing will take place over a
few years, beginning late in 2013.
The district as a whole also had a financial loss in 2012 of
$145,000. The traffic levels in the area can fluctuate and were
down 6% in 2012 from 2011. Without the increases, the Authority
anticipates a loss of $204,000 for the district in 2014 and a
$434,000 loss in 2015 as the number of pilots for the district
grows. The proposed increases would provide an estimated 2.1%
profit for the area in 2014 and a 3.8% profit in 2015. These rates
of return remain below the Authority’s long-term targeted rates of
return for the area where the Authority has invested significantly
in new vessels and still carries debt for their construction.
en réponse à leur souhait de réduire les interruptions, il a été déci­
dé que l’Administration viserait l’augmentation du nombre de
pilotes de 11 à 14. Cette augmentation du personnel s’étendra sur
quelques années, débutant à la fin de 2013.
En 2012, l’ensemble du district a également accusé une perte
financière de 145 000 $. Les niveaux de trafic dans le secteur
peuvent fluctuer et ils avaient régressé de 6 % en 2012 par rapport
à 2011. Sans les augmentations, l’Administration prévoit une
perte de 204 000 $ pour le district en 2014 et une perte de
434 000 $ en 2015 à mesure que le nombre de pilotes pour le
district augmente. Les augmentations proposées produiraient un
profit estimatif de 2,1 % pour le secteur en 2014 et un profit de
3,8 % en 2015. Ces taux de rendement demeurent sous les taux de
rendement visés à long terme de l’Administration pour le secteur
où l’Administration a investi considérablement dans de nouveaux
bâtiments et traîne encore la dette de leur construction.
St. John’s
St. John’s
For St. John’s, the tariff proposal is for a two-stage increase.
The first increase would be effective on January 1, 2014, and
would increase pilotage revenue in the port by 10.0% or
$107,000 over the 2014 projected revenues under the current
tariff. The second stage would also be a 10.0% increase, or
$114,000. This assumes 650 total assignments in the port for each
of 2014 and 2015. This two-staged increase is expected to return
the port to a break-even position by the end of 2015, while cover­
ing its allocated portion of the increased pilot strength. The basic,
unit, and minimum charges will be increased by 10.0% in 2014
and 10.0% in 2015. The port is budgeted to provide 5.5% of the
Authority’s revenue in 2014 and 5.75% in 2015.
Pour ce qui est de St. John’s, la proposition tarifaire concerne
une augmentation à deux étapes. La première augmentation entre­
rait en vigueur le 1er janvier 2014 et aurait pour effet d’augmenter
les revenus de pilotage dans le port de 10,0 % ou de 107 000 $ par
rapport aux recettes prévues pour 2014 selon le tarif actuel. La
deuxième étape consisterait en une augmentation de 10,0 %, ou
de 114 000 $. Ceci suppose un total de 650 affectations dans le
port en 2014 ainsi qu’en 2015. Cette augmentation à deux étapes
devrait ramener le port à un seuil de rentabilité d’ici la fin de
2015, tout en couvrant sa part allouée de l’augmentation de
l’effectif de pilotes. Les droits forfaitaires, unitaires et minimaux
subiront l’augmentation de 10,0 % en 2014 et de 10,0 % en 2015.
Le budget du port est établi de sorte que ce dernier génère 5,5 %
des recettes globales de l’Administration en 2014 et 5,75 % en
2015.
Les niveaux de trafic à St. John’s subissent d’importantes va­
riations, puisque le trafic peut faire un pic pour de courtes pério­
des, puis diminuer. Les entreprises peuvent venir au port pour des
contrats à court terme, tandis que les utilisateurs réguliers ont
tendance à présenter des demandes de certificat de pilotage.
L’Administration doit être en mesure de fournir le service pen­
dant ces périodes de pointe tout en minimisant les pertes financiè­
res pendant les périodes creuses. L’augmentation à deux étapes
vise à couvrir les coûts additionnels des services améliorés et à
permettre à l’Administration de compenser les pertes prévues
pendant les années creuses.
The traffic levels in St. John’s have large fluctuations, as traffic
may spike for short periods and then subside. Business can come
to the port on short-term contracts, while regular callers tend to
apply for pilotage certificates. The Authority has to be able to
provide service during these peak periods, while minimizing
financial losses during the down periods. The two-stage increase
is intended to cover the additional costs of improved service and
allow the Authority to offset projected losses during down years.
Placentia Bay
Baie Placentia
Placentia Bay is the port in the district with the most activity.
The Authority has been asked to address service concerns in the
area and has responded with a plan to increase pilot numbers in
the district. To cover for this increase in resources, the Authority
is proposing a two-stage increase for Placentia Bay. The first in­
crease would be effective on January 1, 2014, and would increase
pilotage revenue in the port by 5.0% or $234,000 over the 2014
projected revenues under the current tariff. The second stage
would also be a 5.0% increase, or $241,000. This assumes
946 total assignments in the port for 2014 with a decline to
932 assignments for 2015. With a goal of earning an operating
profit in the port to cover outstanding capital loans for pilot boats,
the Authority is increasing the basic, unit, and minimum charges
by 5.0% in each of the two years. The port is budgeted to provide
25.4% of the Authority’s revenue in 2014 and 25.5% in 2015.
Dans le district, le port où l’activité est la plus élevée est celui
de la baie Placentia. On a demandé à l’Administration de régler
les questions relatives au service dans le secteur et elle a répondu
par un plan visant à augmenter le nombre de pilotes dans le dis­
trict. Afin de couvrir cette augmentation des ressources, l’Admi­
nistration propose une augmentation à deux étapes pour la baie
Placentia. La première augmentation entrerait en vigueur le
1er janvier 2014 et aurait pour effet d’augmenter les revenus de
pilotage dans le port de 5,0 % ou de 234 000 $ par rapport aux
recettes prévues pour 2014 selon le tarif actuel. La deuxième
étape consisterait aussi en une augmentation de 5,0 %, ou de
241 000 $. Ceci suppose, pour 2014, un total de 946 affectations
dans le port, avec une baisse à 932 affectations pour 2015. Dans
le but d’obtenir un profit d’exploitation dans le port afin de cou­
vrir des prêts en capital en souffrance pour des bateaux-pilotes,
l’Administration augmente les droits forfaitaires, unitaires et mi­
nimaux du taux de 5,0 % à chacune des deux années. Le budget
du port est établi de sorte que ce dernier génère 25,4 % des recet­
tes globales de l’Administration en 2014 et 25,5 % en 2015.
2456
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Due to the number of the assignments and the length of the
pilotage area, Placentia Bay absorbs the largest proportion of the
shared pilot costs, close to 80%. With four pilots added, offset by
one retirement, the need for tariff increases to cover the increased
service is evident. In reviewing the operating statement for the
port, with the increased staffing levels, it was apparent that the
two-stage increase of 5.0% per year is necessary.
En raison du nombre d’affectations et de la longueur du secteur
de pilotage, la baie Placentia absorbe la plus grande part des coûts
de pilotage partagés, près de 80 %. Avec l’ajout de quatre autres
pilotes, contrebalancé par un départ à la retraite, la nécessité
d’augmenter le tarif pour couvrir la demande de service accrue
devient évidente. Au moment de l’examen de l’état des résultats
d’exploitation du port, avec l’augmentation des niveaux de dota­
tion, on a constaté que l’augmentation à deux étapes de 5,0 % par
année est nécessaire.
Holyrood
Holyrood
The port in the district with the least activity is Holyrood. In
recent years, the activity in the port has ranged from a high of
37 assignments to a low of 23 assignments in 2013. Due to the
increase in pilots for the district, the Authority is proposing a twostage increase for the port. The first increase would be effective
on January 1, 2014, and would increase pilotage revenue in
the port by 10.0% or $5,000 over the 2014 projected revenues
under the current tariff. The second stage would also be a 10.0%
increase, or $5,000. This assumes 21 total assignments in the port
for each of 2014 and 2015. With a goal of breaking even in Holyrood in 2015, the Authority is increasing the basic, unit, and
minimum charges by 10.0% in 2014 and 10.0% in 2015. The port
is budgeted to provide less than 1% of the Authority’s revenue in
each of these years.
Dans le district, le port où l’activité est la plus faible est celui
de Holyrood. Au cours des dernières années, l’activité du port a
varié entre 37 affectations et 23 affectations en 2013. En raison de
l’augmentation du nombre de pilotes pour le district, l’Admi­
nistration propose une augmentation à deux étapes pour le port.
La première augmentation entrerait en vigueur le 1er janvier 2014
et aurait pour effet d’augmenter les revenus de pilotage dans le
port de 10,0 % ou de 5 000 $ par rapport aux recettes prévues
pour 2014 selon le tarif actuel. La deuxième étape consisterait
aussi en une augmentation de 10,0 %, ou de 5 000 $. Ceci sup­
pose un total de 21 affectations dans le port en 2014 ainsi qu’en
2015. Dans le but de permettre au port de Holyrood d’atteindre le
seuil de rentabilité en 2015, l’Administration augmente les droits
forfaitaires, unitaires et minimaux du taux de 10,0 % en 2014 et
de 10,0 % en 2015. Le budget du port est établi de sorte que ce
dernier génère moins de 1 % des recettes globales de l’Adminis­
tration pour chacune de ces années.
Saint John
Saint John
The amendment would increase pilotage revenue in Saint John
by 3.0% or $110,000 over the 2014 projected revenues under the
current tariff. This assumes 1 639 total assignments in the port for
2014, a slight increase from the activity projected for 2013. To
achieve the required tariff, the basic, unit, and minimum charges
will increase by 3.0%.
La modification proposée aurait pour effet d’augmenter les
recettes de pilotage de Saint John de 3,0 % ou de 110 000 $ par
rapport aux recettes de 2014 prévues en fonction du tarif actuel.
Ceci suppose, pour 2014, un total de 1 639 affectations dans le
port, ce qui représente une légère hausse de l’activité par rapport
aux prévisions de 2013. Pour mettre en œuvre le tarif voulu, on
augmentera les droits forfaitaires, unitaires et minimaux de 3,0 %.
Au cours des dernières années, un nouveau bâtiment a été ajou­
té au port, ainsi qu’un équipage. Ces investissements ont été réali­
sés pour améliorer les niveaux de service pour le port et accroître
la sécurité pour les employés de l’Administration. Il était entendu
que le port subirait un important changement de sa structure de
coûts, avec l’ajout du nouveau bateau-pilote et d’un quatrième
équipage pour l’année entière. C’est pourquoi l’Administration
n’a pas ciblé une augmentation annuelle l’an dernier pour com­
bler l’ensemble du manque à gagner et pour assurer un rendement
convenable. L’augmentation précédente a ramené le port à un
seuil de rentabilité en 2013, puisque le trafic a connu une remon­
tée. L’Administration a élaboré un budget d’exploitation pour
2014 en se servant de ce niveau de trafic accru.
Sans l’augmentation de 3,0 %, l’Administration prévoit une
perte de 77 000 $ pour le port en 2014. Les augmentations propo­
sées produiraient un profit estimatif de moins de 1 % pour 2014.
Encore une fois, ce taux de rendement demeure sous les taux de
rendement visés à long terme de l’Administration pour ce secteur
où l’Administration a investi considérablement dans un nouveau
bâtiment et traîne encore la dette de sa construction.
In recent years, a new vessel was added for the port and a crew
was added. These investments were made to improve service
levels for the port and increase safety for the Authority’s employ­
ees. It was understood that the port would have a significant
change to its cost structure with the addition of the new pilot boat
and a fourth crew for the entire year. Because of this, the Author­
ity did not target a single-year increase last year to recover the
entire shortfall and provide a suitable return. The previous in­
crease returned the port to a break-even position in 2013, as traf­
fic has rebounded. The Authority has developed an operating
budget for 2014 using this increased traffic level.
Without the 3.0% increase, the Authority anticipates a loss of
$77,000 for the port in 2014. The proposed increase would pro­
vide an estimated profit of less than 1% in 2014. Again, this rate
of return is below the Authority’s long-term targeted rates of re­
turn for this area where the Authority has invested significantly in
a new vessel and carries debt for its construction.
Halifax
Halifax
For Halifax, the amendment would increase pilotage revenue in
the port by 2.75% or $136,000 over the 2014 projected revenues
under the current tariff. This assumes 2 705 total assignments in
the port for 2014, a 2% decrease in activity from the 2013 projec­
tions. To achieve the increase, the basic charge, unit charge, and
Dans le cas de Halifax, la modification proposée aurait pour
effet d’augmenter les recettes de pilotage du port de 2,75 %, ou de
136 000 $ par rapport aux recettes prévues pour 2014 selon le
tarif actuel. Ceci suppose, pour 2014, un total de 2 705 affecta­
tions dans le port, ce qui représente une baisse de 2 % de l’activité
Le 26 octobre 2013
minimum charge are each being increased by 2.75%. Halifax is
budgeted to provide about 25.8% of the Authority’s overall reve­
nue in 2014.
Tariff increases in previous years were intended to cover the
new vessel carrying costs, assuming activity in the port remained
near 3 000 assignments annually. It was explained that if activity
were to decrease in the port, these rates may have to be adjusted
further to cover the annual costs. Traffic is now estimated to be
2 705 assignments. As most of the costs related to the new vessel
are fixed, this adjustment is intended to offset a portion of the
effect of the lost assignments.
The port of Halifax also has challenges regarding the work­
force and possible retirements. The Authority is consulting with
industry in the port to determine when to add pilots in anticipation
of this reality while considering future traffic levels. Based on
these discussions, an experienced pilot has been transferred from
Cape Breton to Halifax. The Authority has developed an oper­
ating budget for 2014 with this reduced traffic level assumed to
continue.
Without the 2.75% increase, the Authority anticipates a loss of
$126,000 for the port in 2014. The proposed increase would pro­
vide an estimated profit of less than 1% in 2014. Again, this rate
of return is below the Authority’s long-term targeted rates of re­
turn for the area where the Authority has invested significantly in
a new vessel and carries debt for its construction.
Gazette du Canada Partie I
2457
par rapport aux prévisions de 2013. Pour réaliser la hausse, les
droits forfaitaires, les droits unitaires et les droits minimaux sont
augmentés chacun de 2,75 %. Halifax devrait produire environ
25,8 % des revenus généraux de l’Administration en 2014.
Les augmentations tarifaires des années précédentes visaient
à couvrir les coûts rattachés au nouveau bâtiment, pourvu que
l’activité dans le port demeure à près de 3 000 affectations par
année. On a expliqué que si l’activité diminuait dans le port, on
aurait peut-être à rajuster ces taux à nouveau afin de pouvoir as­
sumer les coûts annuels. Le trafic est estimé à environ 2 705 af­
fectations aujourd’hui. Comme la plupart des coûts relatifs au
nouveau bâtiment sont fixes, cet ajustement vise à compenser une
partie de l’incidence des affectations perdues.
Le port de Halifax fait aussi face à certains défis en rapport
avec l’effectif et les retraites possibles. L’Administration consulte
l’industrie dans le port pour déterminer quand ajouter des pilotes
en prévision de cette réalité tout en tenant compte des futurs ni­
veaux de trafic. À la lumière de ces discussions, un pilote
d’expérience a été transféré de Cap-Breton à Halifax. L’Adminis­
tration a élaboré un budget d’exploitation pour 2014 en supposant
que ce niveau de trafic continuera de diminuer.
Sans l’augmentation de 2,75 %, l’Administration prévoit une
perte de 126 000 $ pour le port en 2014. Les augmentations pro­
posées produiraient un profit estimatif de moins de 1 % pour
2014. Encore une fois, ce taux de rendement demeure sous les
taux de rendement visés à long terme de l’Administration pour le
secteur, où l’Administration a investi considérablement dans un
nouveau bâtiment et traîne encore la dette de sa construction.
Central/Western Newfoundland District
District du centre et de l’ouest de Terre-Neuve
Similar to the other districts, Central/Western Newfoundland
District encompasses three ports, Humber Arm, Bay of Exploits,
and Stephenville, which share pilot resources. This district has
had a dramatic decrease in assignments due to the decline of the
paper industry over the years. The compulsory pilotage ports in
this district are served by a complement of three pilots, reduced
from four in previous years. Due to the large geographic area
covered by the pilots (more than 400 km from one extremity to
the other), it is impossible to reduce the number of pilots below
the current level. One pilot in the district has given notice of
pending retirement at the end of 2014. An apprentice pilot will be
added at the beginning of 2014 to prepare for this. The workforce
for the district will be increased temporarily from three to four for
the year, but will fall back to three when the pilot retires.
Tout comme d’autres districts, le district du centre et de l’ouest
de Terre-Neuve comprend trois ports, c’est-à-dire ceux de
Humber Arm, de la baie des Exploits et de Stephenville, qui se
partagent les ressources en pilotes. Ce district a connu une dimi­
nution spectaculaire du nombre d’affectations, en raison du ralen­
tissement de l’industrie papetière au fil des ans. Les ports assujet­
tis au pilotage obligatoire de ce district sont desservis par un
effectif de trois pilotes, qui étaient au nombre de quatre au cours
des dernières années. En raison de la vaste zone géographique
couverte par les pilotes (plus de 400 km d’une extrémité à l’au­
tre), il est impossible de réduire encore le nombre de pilotes. Un
pilote du district a présenté un avis de départ à la retraite à la fin
de 2014. Un apprenti pilote sera ajouté à l’effectif au début de
2014 afin de faire face à cette situation. L’effectif du district sera
augmenté temporairement de trois à quatre pour l’année, mais
reviendra à trois lorsque le pilote prendra sa retraite.
Après avoir consulté des représentants de l’industrie, il a été
déterminé que l’Administration appliquera un droit supplémen­
taire d’un an pour couvrir le coût temporaire de cette période de
formation. Le droit sera en vigueur du 1er janvier 2014 au 31 dé­
cembre 2014. Le droit supplémentaire sera appliqué à chacun
des trois ports du district, Humber Arm, baie des Exploits et
Stephenville. On s’attend à ce que le centre et la côte occidentale
de Terre-Neuve génèrent 4 % des recettes totales de l’Administra­
tion en 2014.
Sans l’augmentation, l’Administration prévoit une perte de
142 000 $ pour le district en 2014. Le droit supplémentaire pro­
posé réduirait cette perte à 67 000 $ et le tarif pour le secteur de­
vra être réévalué pour 2015 quand davantage de renseignements
seront disponibles concernant l’avenir des niveaux de trafic.
After consulting with industry representatives, it was deter­
mined that the Authority would apply a one-year surcharge to
cover the temporary cost of this training period. The charge will
be in effect from January 1, 2014, to December 31, 2014. The
surcharge will be applied to each of the three ports in the district,
Humber Arm, Bay of Exploits, and Stephenville. The central and
western coast of Newfoundland is planned to contribute 4% of the
total revenue for the Authority in 2014.
Without the increase, the Authority anticipates a loss of
$142,000 for the district in 2014. The proposed surcharge would
reduce this loss to $67,000, and the tariff for the area would have
to be re-evaluated for 2015 when more is known regarding future
traffic levels.
2458
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Humber Arm
Humber Arm
For Humber Arm, the proposed change would increase pilotage
revenue in the port by 10.0% or $47,000 over the 2014 projected
revenues at the current tariff rates. This increase would only be
for the year where an extra pilot is being trained in the district.
This assumes 190 total assignments in the port for 2014, a small
increase in activity from what is projected for 2013. The Author­
ity would be applying the 10% surcharge to the basic, unit, and
minimum charges for 2014.
Dans le cas de Humber Arm, la modification proposée aurait
pour effet d’augmenter les recettes de pilotage du port de 10,0 %
ou de 47 000 $ par rapport aux recettes prévues pour 2014 aux
taux tarifaires actuels. Cette augmentation ne s’appliquerait que
pour l’année où un pilote supplémentaire est formé dans le dis­
trict. Ceci suppose, pour 2014, un total de 190 affectations dans le
port, une faible augmentation de l’activité par rapport à ce qui
était prévu pour 2013. L’Administration imposerait le droit sup­
plémentaire de 10 % aux droits forfaitaires, unitaires et minimaux
pour 2014.
Bay of Exploits
Baie des Exploits
The amendments for the Bay of Exploits would increase pilot­
age revenue in the port by 10.0% or $26,000 over the 2014 pro­
jected revenues at current tariff rates. Again, this increase would
only be for the year where an extra pilot is being trained in the
district. This assumes 120 total assignments in the port for 2014, a
similar amount of activity projected for 2013. The Authority
would be applying the 10% surcharge to the basic, unit, and
minimum charges for 2014.
Les modifications proposées visant la baie des Exploits au­
raient pour effet d’augmenter les recettes de pilotage du port
de 10,0 % ou de 26 000 $ par rapport aux recettes prévues pour
2014 aux taux tarifaires actuels. Encore une fois, cette augmenta­
tion ne s’appliquerait que pour l’année où un pilote supplémen­
taire est formé dans le district. Ceci suppose, pour 2014, un total
de 120 affectations dans le port, un nombre semblable aux ni­
veaux prévus pour 2013. L’Administration imposerait le droit
supplémentaire de 10 % aux droits forfaitaires, unitaires et mini­
maux pour 2014.
Stephenville
Stephenville
The tariff amendments for Stephenville would increase pilot­
age revenue in the port by 10.0% or $1,000 over the 2014 pro­
jected revenues at current tariff rates. Again, this increase would
only be for the year where an extra pilot is being trained in the
district. This assumes six total assignments in the port for 2014, a
similar amount of activity projected for 2013. The Authority
would be applying the 10% surcharge to the basic, unit, and
minimum charges for 2014.
Les modifications proposées visant Stephenville auraient pour
effet d’augmenter les recettes de pilotage du port de 10,0 % ou
de 1 000 $ par rapport aux recettes prévues pour 2014 aux taux
tarifaires actuels. Encore une fois, cette augmentation ne s’ap­
pliquerait que pour l’année où un pilote supplémentaire est formé
dans le district. Ceci suppose, pour 2014, un total de six affec­
tations dans le port, un nombre semblable aux niveaux prévus
pour 2013. L’Administration imposerait le droit supplémentaire
de 10 % aux droits forfaitaires, unitaires et minimaux pour 2014.
Summary
Résumé
The following tables indicate the current charges and the
amendments in the compulsory tariffs:
Les tableaux qui suivent indiquent les droits actuellement en
vigueur et les modifications proposées apportées aux tarifs de
pilotage obligatoire :
Major ports
Basic
Charge
Halifax, N.S.
Unit
Charge
Minimum
Charge
Cancellation
Charge
Estimated Fuel
Charge*
Cost for an
Average Ship**
2013
$617
$2.41
$1,371
$617
$136
$1,854
2014
$634
$2.48
$1,409
$634
$136
$1,903
* The 2014 fuel charge is based on the latest 2013 average fuel price of $1.044 and 130 L per trip.
** Based on a ship of 456.67 units for Halifax.
Strait of Canso, N.S.
2013
$866
$3.20
$1,187
$866
$308
$3,133
2014
$953
$3.52
$1,306
$900
$308
$3,415
* The 2014 fuel charge is based on the latest 2013 average fuel price of $1.062 and 290 L per trip.
** Based on a ship of 612.09 units for the Strait of Canso.
Placentia Bay, N.L.
2013
$2,000
$4.67
$2,650
$900
$626
$6,167
2014
$2,100
$4.90
$2,783
$900
$626
$6,444
2015
$2,205
$5.15
$2,922
$900
$626
$6,735
* The 2014 and 2015 fuel charge is based on the latest 2013 average fuel price of $1.043 and 600 L per trip.
** Based on a ship of 758.25 units for Placentia Bay.
Saint John, N.B.
2013
$748
$3.36
$1,336
$748
$92
$2,317
2014
$770
$3.46
$1,376
$770
$92
$2,383
* The 2014 fuel charge is based on the latest 2013 average fuel price of $1.227 and 75 L per trip.
** Based on a ship of 439.65 units for Saint John.
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2459
Principaux ports
Droit
forfaitaire
Halifax (N.-É.)
Droit
unitaire
Droit
minimal
Droit
d’annulation
Frais estimatifs
de carburant*
Coût pour un
navire moyen**
2013
617 $
2,41 $
1 371 $
617 $
136 $
1 854 $
2014
634 $
2,48 $
1 409 $
634 $
136 $
1 903 $
* Les frais de carburant de 2014 sont fondés sur le prix moyen du carburant en 2013, soit 1,044 $ et sur 130 L par trajet.
** Basé sur un navire de 456,67 unités à Halifax.
Détroit de Canso (N.- É.)
2013
866 $
3,20 $
1 187 $
866 $
308 $
3 133 $
2014
953 $
3,52 $
1 306 $
900 $
308 $
3 415 $
* Les frais de carburant de 2014 sont fondés sur le prix moyen du carburant en 2013, soit 1,062 $ et sur 290 L par trajet.
** Basé sur un navire de 612,09 unités dans le détroit de Canso.
Baie Placentia (T.-N.-L.)
2013
2 000 $
4,67 $
2 650 $
900 $
626 $
6 167 $
2014
2 100 $
4,90 $
2 783 $
900 $
626 $
6 444 $
2015
2 205 $
5,15 $
2 922 $
900 $
626 $
6 735 $
* Les frais de carburant de 2014 et 2015 sont fondés sur le prix moyen du carburant en 2013, soit 1,043 $ et sur 600 L par trajet.
** Basé sur un navire de 758,25 unités à la baie Placentia.
Saint John (N.-B.)
2013
748 $
3,36 $
1 336 $
748 $
92 $
2 317 $
2014
770 $
3,46 $
1 376 $
770 $
92 $
2 383 $
* Les frais de carburant de 2014 sont fondés sur le prix moyen du carburant en 2013, soit 1,227 $ et sur 75 L par trajet.
** Basé sur un navire de 439,65 unités à Saint John.
Other ports
Basic
Charge
Sydney, N.S.
Unit
Charge
Minimum
Charge
Cancellation
Charge
Cost for an
Average Ship*
2013
$927
$5.53
$1,902
$900
$2,591
2014
$1,020
$6.08
$2,092
$900
$2,850
2015
$1,071
$6.39
$2,197
$900
$2,993
* Based on a ship of 300.93 units for Sydney.
Bras d’Or, N.S.
2013
$1,481
$9.20
$2,079
$900
$4,020
2014
$1,629
$10.12
$2,287
$900
$4,422
2015
$1,711
$10.63
$2,401
$900
$4,643
* Based on a ship of 276.00 units for Bras d’Or.
St. John’s, N.L.
2013
$528
$5.19
$1,638
$900
$1,638
2014
$581
$5.71
$1,802
$900
$1,802
2015
$639
$6.28
$1,982
$900
$1,982
* Based on a ship of 109.27 units for St. John’s.
Holyrood, N.L.
2013
$528
$5.19
$1,638
$900
$2,257
2014
$581
$5.71
$1,802
$900
$2,483
2015
$639
$6.28
$1,982
$900
$2,731
* Based on a ship of 333.13 units for Holyrood.
Bay of Exploits, N.L.**
2013
$953
$10.03
$1,955
$900
$2,491
2014
$1,048
$11.03
$2,151
$900
$2,740
* Based on a ship of 153.34 units for Bay of Exploits.
Humber Arm, N.L.**
2013
$668
$9.06
$1,730
$668
$2,404
2014
$735
$9.97
$1,903
$735
$2,645
* Based on a ship of 191.64 units for Humber Arm.
Stephenville, N.L.**
2013
$925
$9.74
$1,898
$900
$2,704
2014
$1,018
$10.71
$2,088
$900
$2,974
* Based on a ship of 182.61 units for Stephenville.
** One-year surcharge expiring on December 31, 2014.
2460
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Autres ports
Droit
forfaitaire
Sydney (N.-É.)
Droit
unitaire
Droit
minimal
Droit
d’annulation
Coût pour un
bâtiment
moyen*
2013
927 $
5,53 $
1 902 $
900 $
2 591 $
2014
1 020 $
6,08 $
2 092 $
900 $
2 850 $
2015
1 071 $
6,39 $
2 197 $
900 $
2 993 $
* Basé sur un navire de 300,93 unités à Sydney.
Bras d’Or (N.-É.)
2013
1 481 $
9,20 $
2 079 $
900 $
4 020 $
2014
1 629 $
10,12 $
2 287 $
900 $
4 422 $
2015
1 711 $
10,63 $
2 401 $
900 $
4 643 $
1 638 $
900 $
1 638 $
* Basé sur un navire de 276,00 unités à Bras d’Or.
St. John’s (T.-N.-L.)
2013
528 $
5,19 $
2014
581 $
5,71 $
1 802 $
900 $
1 802 $
2015
639 $
6,28 $
1 982 $
900 $
1 982 $
* Basé sur un navire de 109,27 unités à St. John’s.
Holyrood (T.-N.-L.)
2013
528 $
5,19 $
1 638 $
900 $
2 257 $
2014
581 $
5,71 $
1 802 $
900 $
2 483 $
2015
639 $
6,28 $
1 982 $
900 $
2 731 $
* Basé sur un navire de 333,13 unités à Holyrood.
Baie des Exploits (T.-N.-L.)**
2013
953 $
10,03 $
1 955 $
900 $
2 491 $
2014
1 048 $
11,03 $
2 151 $
900 $
2 740 $
* Basé sur un navire de 153,34 unités à la baie des Exploits.
Baie Humber Arm (T.-N.-L.)**
2013
668 $
9,06 $
1 730 $
668 $
2 404 $
2014
735 $
9,97 $
1 903 $
735 $
2 645 $
* Basé sur un navire de 191,64 unités à la baie Humber Arm.
Stephenville (T.-N.-L.)**
2013
925 $
9,74 $
1 898 $
900 $
2 704 $
2014
1 018 $
10,71 $
2 088 $
900 $
2 974 $
* Basé sur un navire de 182,61 unités à Stephenville.
** Droit supplémentaire d’un an venant à échéance le 31 décembre 2014.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
Section 45 of the Pilotage Act provides an enforcement mech­
anism for these Regulations in that a Pilotage Authority can in­
form a customs officer at any port in Canada to withhold clear­
ance from any ship for which pilotage charges are outstanding
and unpaid. Section 48 of the Pilotage Act stipulates that every
person who fails to comply with the Act or regulations is guilty of
an offence and liable on summary conviction to a fine not exceed­
ing $5,000.
L’article 45 de la Loi sur le pilotage prévoit un mécanisme
pour l’application de ce règlement. En effet, l’Administration
peut aviser un agent des douanes de service dans un port canadien
de ne pas donner congé à un navire lorsque des droits de pilotage
exigibles sont impayés. L’article 48 de la Loi sur le pilotage pré­
voit que quiconque contrevient à la Loi ou aux règlements
connexes commet une infraction et est passible d’une amende
maximale de 5 000 $ par procédure sommaire.
Contact
Personne-ressource
Captain R. A. McGuinness
Chief Executive Officer
Atlantic Pilotage Authority
Cogswell Tower, Suite 910
2000 Barrington Street
Halifax, Nova Scotia
B3J 3K1
Telephone: 902-426-2550
Fax: 902-426-4004
Capitaine R. A. McGuinness
Premier dirigeant
Administration de pilotage de l’Atlantique
Tour Cogswell, pièce 910
2000, rue Barrington
Halifax (Nouvelle-Écosse)
B3J 3K1
Téléphone : 902-426-2550
Télécopieur : 902-426-4004
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2461
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given, pursuant to subsection 34(1)a of the Pilotage
Actb, that the Atlantic Pilotage Authority, pursuant to subsec­
tion 33(1) of that Act, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 1996.
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(1)a de la Loi
sur le pilotageb, que l’Administration de pilotage de l’Atlantique,
en vertu du paragraphe 33(1) de cette loi, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique, 1996, ci-après.
Les intéressés qui ont des raisons de croire qu’un droit figurant
dans le projet de règlement nuit à l’intérêt public, notamment
l’intérêt public qui est compatible avec la politique nationale des
transports énoncée à l’article 5c de la Loi sur les transports au
Canadad, peuvent déposer un avis d’opposition motivé auprès de
l’Office des transports du Canada dans les trente jours suivant
la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la
Partie I de la Gazette du Canada, ainsi que la date de publication,
et d’envoyer le tout à l’Office des transports du Canada, Ottawa
(Ontario) K1A 0N9. L’avis d’opposition doit également être
fourni à la ministre des Transports et à l’Administration de pilo­
tage de l’Atlantique conformément au paragraphe 34(3)e de la Loi
sur le pilotageb.
Halifax, le 16 octobre 2013
Le premier dirigeant de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique
CAPITAINE R. A. MCGUINNESS
Interested persons who have reason to believe that any charge
in the proposed Regulations is prejudicial to the public interest,
including the public interest that is consistent with the na­
tional transportation policy set out in section 5c of the Canada
Transportation Actd, may file a notice of objection setting out the
grounds for the objection with the Canadian Transportation
Agency within 30 days after the date of publication of this notice.
The notice of objection must cite the Canada Gazette, Part I, and
the date of publication of this notice, and be sent to the Canadian
Transportation Agency, Ottawa, Ontario K1A 0N9. The notice of
objection must also be filed with the Minister of Transport and
the Atlantic Pilotage Authority in accordance with subsec­
tion 34(3)e of the Pilotage Actb.
Halifax, October 16, 2013
CAPTAIN R. A. MCGUINNESS
Chief Executive Officer
Atlantic Pilotage Authority
REGULATIONS AMENDING THE ATLANTIC PILOTAGE TARIFF REGULATIONS, 1996 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE TARIF DE L’ADMINISTRATION DE PILOTAGE DE L’ATLANTIQUE, 1996
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of items 3 to 12 of Schedule 2 to the Atlantic
Pilotage Tariff Regulations, 19961 in columns 2 to 4 is replaced
by the following:
1. Le passage des articles 3 à 12 de l’annexe 2 du Règlement
sur le tarif de l’Administration de pilotage de l’Atlantique,
19961 figurant dans les colonnes 2 à 4 est remplacé par ce qui
suit :
Column 2
Column 3
Column 4
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Item
Unit Charge
Minimum Charge ($) ($/pilotage unit)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire ($)
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
2,151.00
1,802.00
1,903.00
2,783.00
1,802.00
2,088.00
2,092.00
2,287.00
1,306.00
1,409.00
1,048.00
581.00
735.00
2,100.00
581.00
1,018.00
1,020.00
1,629.00
953.00
634.00
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
2 151,00
1 802,00
1 903,00
2 783,00
1 802,00
2 088,00
2 092,00
2 287,00
1 306,00
1 409,00
11,03
5,71
9,97
4,90
5,71
10,71
6,08
10,12
3,52
2,48
1 048,00
581,00
735,00
2 100,00
581,00
1 018,00
1 020,00
1 629,00
953,00
634,00
11.03
5.71
9.97
4.90
5.71
10.71
6.08
10.12
3.52
2.48
———
———
a
a
b
c
d
e
1
S.C. 1998, c. 10, s. 150
R.S., c. P-14
S.C. 2007, c. 19, s. 2
S.C. 1996, c. 10
S.C. 1996, c. 10, s. 251(2)
SOR/95-586
b
c
d
e
1
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
L.R., ch. P-14
L.C. 2007, ch. 19, art. 2
L.C. 1996, ch. 10
L.C. 1996, ch. 10, par. 251(2)
DORS/95-586
2462
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
2. The portion of items 3 to 10 of Schedule 2 to the Regula-
tions in columns 2 to 4 is replaced by the following:
Column 2
Column 3
2. Le passage des articles 3 à 10 de l’annexe 2 du même rè­
glement figurant dans les colonnes 2 à 4 est remplacé par ce
qui suit :
Column 4
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Item
Unit Charge
Minimum Charge ($) ($/pilotage unit)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire ($)
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
1,955.00
1,982.00
1,730.00
2,922.00
1,982.00
1,898.00
2,197.00
2,401.00
953.00
639.00
668.00
2,205.00
639.00
925.00
1,071.00
1,711.00
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
1 955,00
1 982,00
1 730,00
2 922,00
1 982,00
1 898,00
2 197,00
2 401,00
10,03
6,28
9,06
5,15
6,28
9,74
6,39
10,63
953,00
639,00
668,00
2 205,00
639,00
925,00
1 071,00
1 711,00
10.03
6.28
9.06
5.15
6.28
9.74
6.39
10.63
3. The portion of items 3 to 12 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Item
3.
4.
5.
6. (a)
(b)
7.
8.
9.
10.
11.
12.
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Minimum Charge ($)
1,936.00
1,622.00
1,713.00
1,391.00
2,504.00
1,622.00
1,879.00
1,883.00
2,058.00
1,175.00
1,268.00
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($/pilotage unit)
8.82
4.57
7.98
2.46
3.92
4.57
8.57
4.86
8.10
2.82
1.98
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
838.00
465.00
587.00
1,050.00
1,680.00
465.00
814.00
816.00
1,303.00
762.00
507.00
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($/pilotage unit)
9.93
5.14
8.97
n/a
4.41
5.14
9.65
5.47
9.11
3.17
2.23
Basic Charge,
Pilot Boat Used ($)
943.00
523.00
662.00
n/a
1,890.00
523.00
916.00
918.00
1,466.00
858.00
571.00
3. Le passage des articles 3 à 12 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui
suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire sans
bateau-pilote
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire sans
bateau-pilote ($)
Droit unitaire avec
bateau-pilote
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire avec
bateau-pilote ($)
3.
4.
5.
6. a)
b)
7.
8.
9.
10.
11.
12.
1 936,00
1 622,00
1 713,00
1 391,00
2 504,00
1 622,00
1 879,00
1 883,00
2 058,00
1 175,00
1 268,00
8,82
4,57
7,98
2,46
3,92
4,57
8,57
4,86
8,10
2,82
1,98
838,00
465,00
587,00
1 050,00
1 680,00
465,00
814,00
816,00
1 303,00
762,00
507,00
9,93
5,14
8,97
S/O
4,41
5,14
9,65
5,47
9,11
3,17
2,23
943,00
523,00
662,00
S/O
1 890,00
523,00
916,00
918,00
1 466,00
858,00
571,00
4. The portion of items 3 to 10 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Item
Minimum Charge ($)
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($/pilotage unit)
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($/pilotage unit)
Basic Charge,
Pilot Boat Used ($)
3.
4.
5.
6. (a)
(b)
7.
8.
9.
10.
1,760.00
1,784.00
1,557.00
1, 461.00
2,630.00
1,784.00
1,708.00
1,977.00
2,161.00
8.02
5.02
7.25
2.58
4.12
5.02
7.79
5.10
8.50
762.00
511.00
534.00
1,103.00
1,764.00
511.00
740.00
857.00
1,369.00
9.03
5.65
8.15
n/a
4.64
5.65
8.77
5.74
9.57
858.00
575.00
601.00
n/a
1,985.00
575.00
832.00
964.00
1,540.00
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2463
4. Le passage des articles 3 à 10 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui
suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire sans
bateau-pilote
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire sans
bateau-pilote ($)
Droit unitaire avec
bateau-pilote
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire avec
bateau-pilote ($)
3.
4.
5.
6. a)
b)
7.
8.
9.
10.
1 760,00
1 784,00
1 557,00
1 461,00
2 630,00
1 784,00
1 708,00
1 977,00
2 161,00
8,02
5,02
7,25
2,58
4,12
5,02
7,79
5,10
8,50
762,00
511,00
534,00
1 103,00
1 764,00
511,00
740,00
857,00
1 369,00
9,03
5,65
8,15
S/O
4,64
5,65
8,77
5,74
9,57
858,00
575,00
601,00
S/O
1 985,00
575,00
832,00
964,00
1 540,00
5. The portion of items 1 to 3 of Schedule 5 to the Regula­
tions in columns 3 to 5 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
5. Le passage des articles 1 à 3 de l’annexe 5 du même rè­
glement figurant dans les colonnes 3 à 5 est remplacé par ce
qui suit :
Column 5
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Item
Unit Charge
Minimum Charge ($) ($/pilotage unit)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire
($/unité de pilotage)
Droit forfaitaire ($)
1.
2.
3.
1,376.00
1,238.00
1,238.00
770.00
693.00
616.00
1.
2.
3.
1 376,00
1 238,00
1 238,00
3,46
3,11
2,77
770,00
693,00
616,00
3.46
3.11
2.77
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. (1) These Regulations, except sections 2 and 4, come into
force on January 1, 2014.
(2) Sections 2 and 4 come into force on January 1, 2015.
6. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le présent règlement
entre en vigueur le 1er janvier 2014.
(2) Les articles 2 et 4 entrent en vigueur le 1er janvier 2015.
[43-1-o]
[43-1-o]
2464
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Deposit Insurance Policy By-law
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts du
Canada relatif à la police d’assurance-dépôts
Statutory authority
Canada Deposit Insurance Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Sponsoring agency
Canada Deposit Insurance Corporation
Organisme responsable
Société d’assurance-dépôts du Canada
REGULATORY IMPACT ANALYSIS STATEMENT RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the By-law.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement administratif.)
Description
Description
The Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Cor­
poration (CDIC) made the Canada Deposit Insurance Corpora­
tion Deposit Insurance Policy By-law (By-law) on October 27,
1993, pursuant to subsection 18(3) and paragraph 11(2)(g) of the
Canada Deposit Insurance Corporation Act (CDIC Act). Subsec­
tion 18(3) of the CDIC Act provides that a policy of deposit in­
surance shall contain such provisions as may be prescribed by the
by-laws, and paragraph 11(2)(g) provides that the CDIC Board of
Directors may make by-laws prescribing anything that by virtue
of any provision of the CDIC Act is to be prescribed by the
by-laws. The By-law prescribes the terms and conditions of
the policy of deposit insurance of every CDIC member. The
CDIC Board of Directors subsequently amended the By-law on
March 3, 1999, March 7, 2002, April 12, 2005, and October 8,
2008.
The 2011 Financial Stability Board’s Key Attributes of Effect­
ive Resolution Regimes for Financial Institutions (Key Attributes)
provide that jurisdictions should put in place an ongoing process
for recovery and resolution planning covering at a minimum
domestically incorporated firms that could be systemically sig­
nificant or critical if they fail [domestic systemically important
banks (D-SIBs)]. The process includes collaboration between the
Office of the Superintendent of Financial Institutions and the
CDIC with respect to information requests for recovery and reso­
lution planning purposes. The CDIC has been given the task of
ensuring that the resolution plans are developed, are in place and
are kept up to date. Therefore, the CDIC needs to ensure that
there is included in each policy of deposit insurance specific in­
formation requirements related to developing and updating such
resolution plans on both an annual and on request basis.
Le conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du
Canada (SADC) a pris le Règlement administratif de la Société
d’assurance-dépôts du Canada relatif à la police d’assurance­
dépôts (le Règlement) le 27 octobre 1993, conformément au
paragraphe 18(3) et à l’alinéa 11(2)g) de la Loi sur la Société
d’assurance-dépôts du Canada (la Loi sur la SADC). Le paragra­
phe 18(3) de la Loi sur la SADC stipule que les clauses de la po­
lice d’assurance-dépôts sont prévues par règlement administratif,
et l’alinéa 11(2)g), que le conseil d’administration de la SADC
peut, par règlement administratif, prendre toute mesure de l’ordre
des règlements administratifs prévue par la présente loi. Le Rè­
glement fixe les conditions de la police d’assurance-dépôts de
chaque institution membre de la SADC. Le conseil d’administra­
tion de la SADC a par la suite modifié le Règlement le 3 mars
1999, le 7 mars 2002, le 12 avril 2005 et le 8 octobre 2008.
Les caractéristiques fondamentales d’un cadre de règlement ef­
ficace des faillites d’institutions financières (Key Attributes of
Effective Resolution Regimes for Financial Institutions) publiées
par le Conseil de stabilité financière en 2011 stipulent que les
autorités compétentes devraient mettre en place un processus de
planification visant l’assainissement et le règlement à tout le
moins des institutions constituées en société au Canada qui pose­
raient un risque important, voire systémique, si elles faisaient
faillite (banques d’importance systémique nationale). En ce qui
concerne les renseignements demandés aux fins de l’élaboration
des plans d’assainissement et de règlement, le processus actuel
prévoit une collaboration entre le Bureau du surintendant des
institutions financières et la SADC. La SADC a été chargée de
veiller à l’élaboration des plans de règlement, à leur mise en place
et à leur maintien. Elle doit donc s’assurer que chaque police
d’assurance-dépôts prévoit l’obligation de fournir des renseigne­
ments précis concernant l’élaboration et le maintien de tels plans
de règlement, à la fois sur demande et annuellement.
Il est donc nécessaire de modifier le Règlement afin d’obliger
les institutions membres à fournir à la SADC l’information dont
elle a besoin pour établir et maintenir ces plans de règlement, au
cas où la SADC serait appelée à exercer les pouvoirs d’autorité de
règlement qui lui sont conférés par la Loi sur la SADC.
It is therefore necessary to amend the By-law to obligate mem­
bers to provide the CDIC with the necessary information to facili­
tate resolution planning in relation to the possible exercise of its
resolution powers under the CDIC Act.
Authority
Fondement
The CDIC Board has the authority to make the amendment to
the By-law pursuant to subparagraph 11(2)(g) of the CDIC Act
Le conseil d’administration de la SADC a le pouvoir de modi­
fier le Règlement en vertu de l’alinéa 11(2)g) de la Loi sur la
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2465
which authorizes the CDIC to make by-laws “prescribing any­
thing that, by virtue of any provision of this Act, is to be pre­
scribed by the by-laws” in conjunction with subsection 18(3) of
the CDIC Act which reads: “The policy of deposit insurance shall
consist of the provisions that may be prescribed by the by-laws.”
SADC selon lequel la SADC est autorisée à « prendre toute
mesure de l’ordre des règlements administratifs prévue par la
présente loi », et du paragraphe 18(3) de la même loi selon lequel
« la police d’assurance-dépôts comporte les clauses prévues par
règlement administratif ».
Proposed amendments
Modifications proposées
Set out below is an explanation of each of the proposed
changes.
Suit une explication de chacune des modifications proposées.
AMENDING
BY-LAW
BY-LAW
EXPLANATION
Section 1
Subsection 2(1)
Adds definitions for “group entity,”
“resolution” and “resolution plan.”
Article 1
Paragraphe 2(1)
Sont ajoutées les définitions de « entité
du groupe », « règlement » et « plan de
règlement ».
Section 2
Section 15
Paragraph 15(1)(c): Subsection 15(1)
sets out information that must be
provided annually to the CDIC. The
amendment to paragraph 15(1)(c)
clarifies that each member institution
must annually provide a list of its
directors and officers together with their
title or office, their business address,
business email address and business
telephone number.
Subsection 15(2): The amended
subsection 15(2) provides that, when
requested to do so by the CDIC, the
same information as stipulated in
paragraph 15(1)(c) is to be provided
about the member institution’s
subsidiaries, affiliates and group
entities and is to include the personal
telephone number of the officers and
directors. The current provision refers
only to affiliates.
Article 2
Article 15
Alinéa 15(1)c) : Le paragraphe 15(1)
stipule quelle information doit être
fournie à la SADC chaque année.
Les modifications apportées à
l’alinéa 15(1)c) précisent clairement
que chaque institution membre doit
fournir chaque année une liste à jour de
ses administrateurs et dirigeants, avec
leurs titres ou postes, adresse au travail,
et adresse électronique et numéro de
téléphone au travail.
Paragraphe 15(2) : Le paragraphe 15(2)
modifié stipule que, si la SADC lui en
fait la demande, l’institution membre
est tenue de lui fournir tous les
renseignements exigés à
l’alinéa 15(1)c) à l’égard des
administrateurs et dirigeants de ses
filiales, groupes et entités du groupe, en
plus de leur numéro de téléphone
personnel. Les dispositions actuelles ne
visent que les groupes.
Section 3
Section 16
Without limiting the generality of the
CDIC’s ability to request information,
section 16 sets out the type of
information that may be requested by the
CDIC in furtherance of its objects.
Paragraph 16(a) refers to financial
statements. The amendment adds to the
subsection: “balance sheet information
about each of the institution’s foreign
branches, if any.”
Paragraph 16(d) refers to information
generally: The current provision
references information about the
member, its subsidiaries and affiliates.
The amendment introduces group
entities.
Article 3
Article 16
Sans restreindre la portée générale des
demandes d’information que peut faire
la SADC, l’article 16 précise le type de
renseignements que la SADC peut
exiger pour bien remplir son mandat.
L’alinéa 16a) vise les états financiers.
Les modifications consistent à ajouter
« y compris un bilan pour chacune de
ses succursales étrangères, s’il y a
lieu ».
L’alinéa 16d) se rapporte aux
informations demandées en général :
les dispositions visent actuellement les
institutions membres, leurs filiales et
les entités faisant partie de leur groupe.
Les modifications consistent à ajouter
les entités du groupe.
Section 4
Section 16.1
New section 16.1:
Subsection 16.1(1) provides that if
requested to do so by the CDIC for the
purpose of developing and maintaining a
resolution plan for the member
institution, the member institution shall
provide the information in the request.
Paragraphs 16.1(1)(a) to (k) set out
examples of the type of information that
may be included in such requests.
Subsection 16.1(2) provides that a
member institution shall provide
analysis if requested in respect of any of
the information requested under
subsection 16.1(1).
Article 4
Article 16.1
Nouvel article 16.1 :
L’article 16.1(1) prévoit que si la
SADC lui en fait la demande en vue
d’élaborer et de maintenir un plan de
règlement concernant l’institution
membre, cette dernière doit fournir à la
SADC l’information demandée. Les
alinéas 16.1(1)a) à k) donnent des
exemples du genre de renseignements
que pourrait demander la SADC.
Le paragraphe 16.1(2) stipule qu’une
institution membre doit fournir sur
demande à la SADC une analyse de
l’un ou l’autre des renseignements visés
au paragraphe 16.1(1).
Comes into force on the day of
registration.
Article 12
Section 12
RÈGLEMENT RÈGLEMENT
MODIFICATIF ADMINISTRATIF
EXPLICATION
Entre en vigueur le jour de son
enregistrement.
Alternatives
Autres solutions
There are no available alternatives. The amendments must be
done by way of by-law.
Il n’y a pas d’autres solutions. Les modifications doivent être
faites par voie de règlement administratif.
2466
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
Benefits and costs
Coûts et avantages
The amending By-law will ensure that the policy of deposit in­
surance for each member institution contains a specific obligation
for member institutions to respond to resolution planning infor­
mation requests. No costs should be attributed directly to these
changes.
Le règlement modificatif fait en sorte que la police d’assurance­
dépôts de chaque institution membre oblige les institutions mem­
bres concernées à répondre aux demandes d’information visant
l’établissement ou le maintien de leur plan de règlement. Aucun
coût ne devrait résulter directement de ces modifications.
Consultation
Consultation
As the substantive changes are codifying in the policy of de­
posit insurance the information requirements in order that the
CDIC can meet its responsibilities pursuant to the Key Attributes,
and member institutions have been directly informed by letter of
September 5, 2013, the CDIC is of the view that no further con­
sultation beyond prepublication in the Canada Gazette, Part I, is
necessary.
Étant donné que les principales modifications consistent à codi­
fier dans la police d’assurance-dépôts l’information que la SADC
peut exiger des institutions membres pour pouvoir remplir ses
obligations conformément aux caractéristiques fondamentales
d’un cadre de règlement efficace des faillites d’institutions finan­
cières, et que les institutions membres en ont été directement in­
formées par lettre datée du 5 septembre 2013, la SADC considère
que, mis à part la publication préalable du règlement modificatif
dans la Partie I de la Gazette du Canada, aucune autre consulta­
tion n’est nécessaire.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
There are no compliance or enforcement issues.
Aucun mécanisme visant à assurer le respect du Règlement
n’est requis.
Contact
Personne-ressource
Sheila Salloum
Director
Insurance
Canada Deposit Insurance Corporation
50 O’Connor Street, 17th Floor
P.O. Box 2340, Station D
Ottawa, Ontario
K1P 5W5
Telephone: 613-947-0257
Fax: 613-992-8219
Email: ssalloum@cdic.ca
Sheila Salloum
Directrice
Assurance
Société d’assurance-dépôts du Canada
50, rue O’Connor, 17e étage
C.P. 2340, succursale D
Ottawa (Ontario)
K1P 5W5
Téléphone : 613-947-0257
Télécopieur : 613-992-8219
Courriel : ssalloum@sadc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is given that the Board of Directors of the Canada
Deposit Insurance Corporation, pursuant to paragraph 11(2)(g)a
and subsection 18(3)b of the Canada Deposit Insurance Corpora­
tion Actc, proposes to make the annexed By-law Amending the
Canada Deposit Insurance Corporation Deposit Insurance Policy
By-law.
Interested persons may make representations concerning the
proposed By-law within 90 days after the date of publication of
this notice. All such representations must cite the Canada Gaz­
ette, Part I, and the date of publication of this notice, and be ad­
dressed to Sheila Salloum, Director, Insurance, Insurance and
Risk Assessment Division, Canada Deposit Insurance Corpora­
tion, 50 O’Connor Street, 17th Floor, Ottawa, Ontario K1P 5W5
(email: ssalloum@cdic.ca).
Ottawa, October 10, 2013
MICHÈLE BOURQUE
President and Chief Executive Officer
Canada Deposit Insurance Corporation
Avis est donné que le conseil d’administration de la Société
d’assurance-dépôts du Canada, en vertu de l’alinéa 11(2)g)a et du
paragraphe 18(3)b de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du
Canadac, se propose de prendre le Règlement administratif modi­
fiant le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada relatif à la police d’assurance-dépôts, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement administratif dans les quatre-vingt-dix jours
suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y
citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publica­
tion, et d’envoyer le tout à Sheila Salloum, directrice, Assurance,
Assurance et Évaluation des risques, Société d’assurance-dépôts
du Canada, 50, rue O’Connor, 17e étage, Ottawa (Ontario) K1P
5W5 (courriel : ssalloum@sadc.ca).
Ottawa, le 10 octobre 2013
La présidente et première dirigeante de la
Société d’assurance-dépôts du Canada
MICHÈLE BOURQUE
———
———
a
a
b
c
R.S., c. 18 (3rd Supp.), s. 51
S.C. 2007, c. 6, s. 405
R.S., c. C-3
b
c
L.R., ch. 18 (3e suppl.), art. 51
L.C. 2007, ch. 6, art. 405
L.R., ch. C-3
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
2467
BY-LAW AMENDING THE CANADA DEPOSIT INSURANCE CORPORATION DEPOSIT INSURANCE POLICY BY-LAW RÈGLEMENT ADMINISTRATIF MODIFIANT LE
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA RELATIF
À LA POLICE D’ASSURANCE-DÉPÔTS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Subsection 2(1) of the schedule to the Canada Deposit
Insurance Corporation Deposit Insurance Policy By-law1 is
amended by adding the following in alphabetical order:
“group entity” means, in respect of a member institution,
(a) an entity in which the member institution or any of its sub­
sidiaries or affiliates holds, directly or indirectly, an ownership
interest; or
(b) a business enterprise that the member institution or any of
its subsidiaries or affiliates operates with other persons for
profit, including a joint venture or a special purpose vehicle.
(entité du groupe)
“resolution” means the exercise by the Corporation of its powers
under the Act for the purpose of resolving financial or other diffi­
culties of a member institution. (règlement)
“resolution plan” means a plan prepared for the purpose of im­
plementing, in whole or in part, a resolution in respect of a mem­
ber institution. (plan de règlement)
2. (1) Paragraph 15(1)(c) of the schedule to the By-law is
replaced by the following:
(c) a current list of each of its directors and officers and their
titles or offices, together with their business addresses, includ­
ing email addresses, and their business telephone numbers.
(2) Subsection 15(2) of the schedule to the By-law is re­
placed by the following:
(2) The member institution shall, if requested by the Corpora­
tion, provide to the Corporation a current list of each of the direc­
tors and officers of its subsidiaries, affiliates and group entities,
and their titles or offices, together with their business addresses,
including email addresses, and their business and personal tele­
phone numbers, not later than 30 days after the day on which the
request is received.
3. (1) Paragraph 16(a) of the schedule to the By-law is re­
placed by the following:
(a) without delay, financial statements of the member institu­
tion or of any of its subsidiaries, for the period specified, pre­
pared on a consolidated or unconsolidated basis and including a
balance sheet for each of its foreign branches, if any;
(2) Paragraph 16(d) of the schedule to the By-law is re­
placed by the following:
(d) without delay, any other reports, documents and informa­
tion specified in the request that pertain to its affairs and those
of its subsidiaries, affiliates and group entities, or to the affairs
of any other financial institution or any other entity with which
the member institution has a relationship.
4. The schedule to the By-law is amended by adding the fol­
lowing after section 16:
16.1 (1) A member institution shall, if requested to do so by the
Corporation for the purpose of developing and maintaining a
resolution plan for the member institution, provide to the Cor­
poration, within the time specified in the request, any of the fol­
lowing information that is specified in the request:
(a) audited financial statements — or if they are not available,
unaudited financial statements — for the period specified in the
1. Le paragraphe 2(1) de l’annexe du Règlement administra­
tif de la Société d’assurance-dépôts du Canada relatif à la police
d’assurance-dépôts1 est modifié par adjonction, selon l’ordre
alphabétique, de ce qui suit :
« entité du groupe » À l’égard d’une institution membre :
a) toute entité dans laquelle l’institution membre, ses filiales ou
groupes, ont une participation directe ou indirecte;
b) une entreprise à but lucratif que l’institution membre, ses
filiales ou groupes, exploitent avec d’autres personnes, notam­
ment une coentreprise ou un fonds commun de créance. (group
entity)
« plan de règlement » Plan de mise en œuvre totale ou partielle
d’un règlement visant une institution membre. (resolution plan)
« règlement » Exercice par la Société des pouvoirs conférés par
la Loi en vue de régler les difficultés financières ou autres
qu’éprouve l’institution membre. (resolution)
2. (1) L’alinéa 15(1)c) de l’annexe du même règlement ad­
ministratif est remplacé par ce qui suit :
c) une liste à jour de ses administrateurs et dirigeants, de leur
titre ou poste et de leur adresse professionnelle, ainsi que de
leurs adresse électronique et numéro de téléphone au travail.
(2) Le paragraphe 15(2) de l’annexe du même règlement
administratif est remplacé par ce qui suit :
(2) L’institution membre fournit à la Société, sur demande de
celle-ci, au plus tard trente jours suivant la date de la réception de
la demande, la liste à jour des administrateurs et dirigeants de ses
filiales, de ses groupes et des entités du groupe, de leur titre ou
poste, numéro de téléphone personnel ainsi que de leur adresse
professionnelle, de leurs adresse électronique et numéro de télé­
phone au travail.
3. (1) L’alinéa 16a) de l’annexe du même règlement admi­
nistratif est remplacé par ce qui suit :
a) sans délai, ses états financiers ou ceux de l’une ou plusieurs
de ses filiales, pour la période indiquée, établis sur une base
consolidée ou non, y compris le bilan de chacune de ses suc­
cursales étrangères, s’il y a lieu;
(2) L’alinéa 16d) de l’annexe du même règlement adminis­
tratif est remplacé par ce qui suit :
d) sans délai, tout autre rapport, document et renseignement in­
diqués dans la demande et concernant ses affaires et celles de
ses filiales, de ses groupes et des entités du groupe et de toute
autre institution financière ou entité avec laquelle elle a un lien.
4. L’annexe du même règlement administratif est modifiée
par adjonction, après l’article 16, de ce qui suit :
16.1 (1) L’institution membre fournit à la Société, à la de­
mande de celle-ci dans le but d’élaborer et de tenir à jour un plan
de règlement visant l’institution membre et dans les délais qu’elle
lui indique, l’un ou l’autre des renseignements suivants selon le
cas :
a) ses états financiers vérifiés s’ils sont disponibles, sinon ceux
non vérifiés, y compris le bilan de chacune de ses succursales
———
———
1
1
SOR/93-516; SOR/2008-293, s. 1 DORS/93-516; DORS/2008-293, art. 1
2468
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
request on a consolidated and unconsolidated basis for the
member institution and its subsidiaries, affiliates and group
entities that include a balance sheet for each of its foreign
branches, if any;
(b) a current list of each subsidiary, affiliate and group entity of
the member institution identifying its jurisdiction of incorpora­
tion and describing its licence or licences, as applicable, to
carry on business including restrictions, if any, and its applic­
able regulatory authority together with, if known, the name,
title, address, telephone number and email address of a contact
person at the regulatory authority;
(c) a current list of each of the directors and officers of its sub­
sidiaries, affiliates and group entities, and their titles or offices,
together with their business addresses, including email ad­
dresses, and their business and personal telephone numbers;
(d) the legal corporate structure of the member institution,
identifying its subsidiaries, affiliates and group entities, includ­
ing information about the ownership of each of those subsidi­
aries, affiliates and group entities;
(e) the financial connections between the member institution
and its subsidiaries, affiliates and group entities, including
intra-group exposures, guarantees, cross-group funding arrange­
ments, cross-default clauses, liquidity support and capital
support;
(f) detailed information about the payment, clearing and settle­
ment systems that support the operations of the member institu­
tion and its subsidiaries, affiliates and group entities;
(g) detailed information about the business functions and busi­
ness operations of the member institution and of its subsidi­
aries, affiliates and group entitites, as well as the manner and
extent to which those functions and operations are performed
by the entities for each other or, if applicable, performed for
those entities by external service providers;
(h) the business continuity or crisis management plans of the
member institution and its subsidiaries, affiliates and group
entities, together with related communication and employee
retention plans;
(i) detailed information about both on- and off-balance sheet
assets, liabilities, derivatives and commitments of the member
institution, its subsidiaries, affiliates and group entities;
(j) detailed information about the legal and regulatory frame­
work applicable to the member institution and its subsidiaries,
affiliates and group entities; and
(k) any other reports, documents or information pertaining to
the affairs of the member institution or to those of its subsidi­
aries, affiliates or group entities that relate to the resolution
plan for the member institution.
(2) A member institution shall, if requested to do so by the
Corporation for the purpose referred to in subsection (1), provide
to the Corporation, within the time specified in the request, an
analysis in respect of any of the information referred to in para­
graphs (1)(a) to (k) that is specified in the request.
étrangères, s’il y a lieu, ainsi que ceux de ses filiales, de ses
groupes et des entités du groupe, sur une base consolidée et
non consolidée couvrant la période indiquée dans la demande;
b) la liste à jour de ses filiales, de ses groupes et des entités du
groupe et, pour chacun, le territoire de compétence où il a été
constitué en société, la description du ou des permis, selon le
cas, l’autorisant à exercer ses activités commerciales et les res­
trictions qui s’y appliquent, s’il y a lieu, le nom de l’organisme
de réglementation compétent et s’ils sont connus, les nom, titre,
adresse, numéro de téléphone et adresse électronique de la
personne-ressource de cet organisme;
c) la liste à jour des administrateurs et dirigeants de ses filiales,
de ses groupes et des entités du groupe, de même que leurs titre
ou poste, numéro de téléphone personnel et adresse profession­
nelle, ainsi que leurs adresse électronique et numéro de télé­
phone au travail;
d) sa structure organisationnelle juridique, en précisant ses fi­
liales, ses groupes et les entités du groupe, y compris les ren­
seignements relatifs à la propriété de chacun d’eux;
e) les liens financiers entre elle et ses filiales, ses groupes et les
entités du groupe, y compris les risques intra-groupe, les garan­
ties, les mécanismes de financement intra-groupe, les clauses
de défaut croisé et le soutien en matière de liquidités et de capi­
taux propres;
f) des renseignements détaillés sur les systèmes de paiement, de
compensation et de règlement qui appuient ses activités et
celles de ses filiales, de ses groupes et des entités du groupe;
g) des renseignements détaillés sur ses activités commerciales
et les fonctions relatives à ses opérations et celles de ses filia­
les, de ses groupes et des entités du groupe, sur la manière dont
elles sont accomplies par une entité pour une autre ou, s’il y a
lieu, par les fournisseurs de services externes pour les entités
ainsi que sur la mesure dans laquelle ces activités et fonctions
sont accomplies;
h) ses plans de continuité des activités ou de gestion de crise et
ceux de ses filiales, de ses groupes et des entités du groupe,
ainsi que les plans connexes de communication et de rétention
des employés;
i) des renseignements détaillés sur ses actifs, ses passifs, ses
produits dérivés et ses engagements, au bilan et hors bilan, et
ceux de ses filiales, de ses groupes et des entités du groupe;
j) des renseignements détaillés sur le cadre juridique et la ré­
glementation qui lui sont applicables ainsi qu’à ses filiales, à
ses groupes et aux entités du groupe;
k) tout autre rapport, document ou renseignement concernant
ses affaires et celles de ses filiales, de ses groupes et des entités
du groupe en rapport avec le plan de règlement la visant.
(2) L’institution membre fournit à la Société, à la demande de
celle-ci pour les fins visées au paragraphe (1) et dans le délai
qu’elle lui indique, une analyse de l’un ou l’autre des renseigne­
ments qui lui ont été demandés et qui sont visés aux alinéas (1)a)
à k).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This By-law comes into force on the day on which it is
registered.
5. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 26 octobre 2013
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 147, No. 43 — October 26, 2013
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Border Services Agency
Special Import Measures Act Certain unitized wall modules — Decisions.....................
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian International Trade Tribunal
Galvanized steel wire — Finding .....................................
Notice No. HA-2013-015 — Appeal ................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decisions
2013-550, 2013-552 to 2013-554, 2013-556 and 2013-557 .......................................................................
* Notice to interested parties ................................................
Part 1 applications ................................................................
Parks Canada Agency
Canada National Parks Act
Notice requesting comments on amending the National
Parks of Canada Wilderness Area Declaration
Regulations ...................................................................
Public Service Commission
Public Service Employment Act
Permission and leave granted (Rousseau, Youri)..............
Permission granted (Anderson, Steve)..............................
Permission granted (Bergeron, Mathieu) ..........................
Permission granted (Desabrais, Heather)..........................
Permission granted (Morotti, Lissa)..................................
Permission granted (Poulin, Joanne).................................
Permission granted (Young, Kevin) .................................
2469
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Industry, Dept. of
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter.................................. 2430 Supplementary letters patent............................................. 2431 Electricity and Gas Inspection Act Delegation of authorities by the President of
Measurement Canada.................................................... 2431 MISCELLANEOUS NOTICES
2433 Atlantic Aqua Farms Partnership, aquaculture facilities in
Country Harbour, N.S. .....................................................
Council of Printing Industries of Canada, surrender of 2434 charter ...............................................................................
* HSBC Bank Canada, HSBC Finance Corporation 2436 Canada and HSBC Financial Corporation Limited, 2435 letters patent of amalgamation ..........................................
* HSBC Trust Company (Canada) and Household Trust
Company, letters patent of amalgamation.........................
* Intact Insurance Company, AXA Insurance (Canada) and
AXA Pacific Insurance Company, letters patent of
2438 amalgamation....................................................................
2436 Ratchatham Buddhist Association of Ottawa, relocation of
2437 head office ........................................................................
2446 2446 2446 2447 2447 2448 PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
2439 Deregistration of a registered electoral district association..................................................................... 2432 House of Commons
2443 Filing applications for private bills (Second Session,
2443 Forty-First Parliament).................................................. 2432 2443 2444 PROPOSED REGULATIONS
2444 Atlantic Pilotage Authority
2445 Pilotage Act 2445 Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996 ......................................................... 2450 GOVERNMENT HOUSE
Canada Deposit Insurance Corporation
Awards to Canadians ........................................................ 2422 Canada Deposit Insurance Corporation Act
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
GOVERNMENT NOTICES
Corporation Deposit Insurance Policy By-law.............. 2464 Citizenship and Immigration, Dept. of
Immigration and Refugee Protection Act
Ministerial Instructions Respecting the Start-up
Business Class, 2013-2 ................................................. 2423 2470
Canada Gazette Part I
October 26, 2013
INDEX
Vol. 147, no 43 — Le 26 octobre 2013 (L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Atlantic Aqua Farms Partnership, installations
d’aquaculture dans le havre Country (N.-É.) ...................
* Banque HSBC Canada, Corporation financière HSBC Canada et Société financière HSBC limitée, lettres patentes de fusion .............................................................
Conseil Patronal de l’Imprimerie du Canada, abandon de
charte ................................................................................
* Intact Compagnie d’assurance, AXA Assurances (Canada) et AXA Pacifique Compagnie d’assurance, lettres patentes de fusion...................................................
Ratchatham Buddhist Association of Ottawa, changement
de lieu du siège social .......................................................
* Société de fiducie HSBC (Canada) et La Société de
Trust Household, lettres patentes de fusion ......................
2446 2446 2446 2447 2448 COMMISSIONS (suite)
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
Permission accordée (Anderson, Steve)............................
Permission accordée (Bergeron, Mathieu)........................
Permission accordée (Desabrais, Heather)........................
Permission accordée (Morotti, Lissa) ...............................
Permission accordée (Poulin, Joanne) ..............................
Permission accordée (Young, Kevin) ...............................
Permission et congé accordés (Rousseau, Youri) .............
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés ............................................................
Décisions
2013-550, 2013-552 à 2013-554, 2013-556 et
2013-557 .......................................................................
Demandes de la partie 1........................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2013-015 — Appel........................................
Fils d’acier galvanisés — Conclusions .............................
2443
2443
2444
2444
2445
2445 2443
2436 2438 2437 2435 2436 2447 PARLEMENT
Chambre des communes
AVIS DU GOUVERNEMENT
Demandes introductives de projets de loi privés
Citoyenneté et de l’Immigration, min. de la
(Deuxième session, quarante et unième législature) ..... 2432 Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés
Directeur général des élections
Instructions ministérielles concernant la catégorie
Loi électorale du Canada
« démarrage d’entreprise » (2013-2)............................. 2423 Radiation d’une association de circonscription Industrie, min. de l’
enregistrée ..................................................................... 2432 Loi sur l’inspection de l’électricité et du gaz Délégation de pouvoirs par le président de Mesures RÈGLEMENTS PROJETÉS
Canada .......................................................................... 2431 Administration de pilotage de l’Atlantique
Loi sur les corporations canadiennes Loi sur le pilotage
Demande d’abandon de charte.......................................... 2430 Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
Lettres patentes supplémentaires ...................................... 2431 l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996....... 2450 Société d’assurance-dépôts du Canada
COMMISSIONS
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Agence des services frontaliers du Canada
Règlement administratif modifiant le Règlement Loi sur les mesures spéciales d’importation administratif de la Société d’assurance-dépôts du Certains modules muraux unitisés — Décisions............... 2433 Canada relatif à la police d’assurance-dépôts ............... 2464 Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Révocation de l’enregistrement d’organismes de
Décorations à des Canadiens ............................................ 2422 bienfaisance .................................................................. 2434 Agence Parcs Canada
Loi sur les parcs nationaux du Canada
Avis de sollicitation d’observations concernant les modifications au Règlement sur la constitution de
réserves intégrales dans les parcs nationaux
du Canada ..................................................................... 2439 If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising