Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 145, no 36
Vol. 145, No. 36
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, SEPTEMBER 3, 2011
OTTAWA, LE SAMEDI 3 SEPTEMBRE 2011
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 5, 2011, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgcpwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 5 janvier 2011 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2011
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2011
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2011
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2011
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 145, No. 36 — September 3, 2011
Vol. 145, no 36 — Le 3 septembre 2011
2889
Government notices .........................................................
2890
Avis du gouvernement .....................................................
2890
Parliament
House of Commons .....................................................
Chief Electoral Officer ................................................
2913
2913
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Directeur général des élections ....................................
2913
2913
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2914
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2914
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2919
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2919
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2923
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2923
Index ...............................................................................
2959
Index ...............................................................................
2960
2890
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to section 127 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, Disposal at Sea Permit No. 4543-2-03536 authorizing the loading for disposal and
the disposal of waste or other matter at sea is approved.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 127
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999),
que le permis d’immersion en mer no 4543-2-03536, autorisant le
chargement pour immersion et l’immersion de déchets ou d’autres matières en mer, est approuvé.
1. Titulaire : Vancouver Pile Driving Ltd., North Vancouver
(Colombie-Britannique).
2. Déchets ou autres matières à immerger : Déblais de dragage.
2.1. Nature des déchets ou autres matières : Déblais de dragage
composés de roches, de gravier, de sable, de limon, d’argile, de
déchets de bois, ou de matières typiques du lieu de chargement
approuvé, à l’exception des billes et du bois utilisable. Le titulaire
doit s’assurer que des efforts raisonnables ont été faits pour empêcher le dépôt des câbles de flottage du bois dans les déchets ou
autres matières approuvés pour le chargement et l’immersion en
mer et/ou enlever les câbles de flottage du bois des déchets ou
autres matières approuvés pour le chargement et l’immersion en
mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 11 octobre 2011 au
10 octobre 2012.
4. Lieu(x) de chargement :
a) Divers lieux approuvés sur l’estuaire du fleuve Fraser
(Colombie-Britannique), à environ 49°11,90′ N., 123°07,88′ O.
(NAD83);
b) Divers lieux approuvés dans le havre de Vancouver
(Colombie-Britannique), à environ 49°18,70′ N., 123°08,00′ O.
(NAD83);
c) Divers lieux approuvés près de l’île de Vancouver
(Colombie-Britannique), à environ 49°22,45′ N., 123°56,42′ O.
(NAD83);
d) Divers lieux approuvés dans le havre de Victoria
(Colombie-Britannique), à environ 48°25,50′ N., 123°23,30′ O.
(NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion :
a) Lieu d’immersion du cap Mudge, dans la zone s’étendant
jusqu’à un demi-mille marin de 49°57,70′ N., 125°05,00′ O.
(NAD83);
b) Lieu d’immersion de Comox (cap Lazo), dans la zone
s’étendant jusqu’à un demi-mille marin de 49°41,70′ N.,
124°44,50′ O. (NAD83);
c) Lieu d’immersion de l’île Five Finger, dans la zone
s’étendant jusqu’à un demi-mille marin de 49°15,20′ N.,
123°54,70′ O. (NAD83);
d) Lieu d’immersion du détroit de Malaspina, dans la zone
s’étendant jusqu’à un demi-mille marin de 49°45,00′ N.,
124°27,00′ O. (NAD83);
e) Lieu d’immersion de la pointe Grey, dans la zone s’étendant
jusqu’à un mille marin de 49°15,40′ N., 123°21,90′ O.
(NAD83);
f) Lieu d’immersion du passage Porlier, dans la zone s’étendant
jusqu’à un demi-mille marin de 49°00,20′ N., 123°29,90′ O.
(NAD83);
g) Lieu d’immersion du canal Thornbrough, dans la zone
s’étendant jusqu’à un quart de mille marin de 49°31,00′ N.,
123°28,30′ O. (NAD83);
1. Permittee: Vancouver Pile Driving Ltd., North Vancouver,
British Columbia.
2. Waste or other matter to be disposed of: Dredged material.
2.1. Nature of waste or other matter: Dredged material consisting of rock, gravel, sand, silt, clay, wood waste or material typical
to the approved loading site, except logs and usable wood. The
Permittee shall ensure that every effort is made to prevent the
deposition of log bundling strand into waste or other matter approved for loading and disposal at sea and/or remove log bundling strand from waste or other matter approved for loading and
disposal at sea.
3. Duration of permit: Permit is valid from October 11, 2011, to
October 10, 2012.
4. Loading site(s):
(a) Various approved sites in the Fraser River Estuary, British
Columbia, at approximately 49°11.90′ N, 123°07.88′ W
(NAD83);
(b) Various approved sites in Vancouver Harbour, British Columbia, at approximately 49°18.70′ N, 123°08.00′ W (NAD83);
(c) Various approved sites near Vancouver Island, British Columbia, at approximately 49°22.45′ N, 123°56.42′ W (NAD83);
and
(d) Various approved sites in Victoria Harbour, British Columbia, at approximately 48°25.50′ N, 123°23.30′ W (NAD83).
5. Disposal site(s):
(a) Cape Mudge Disposal Site, within a 0.5 nautical mile radius
of 49°57.70′ N, 125°05.00′ W (NAD83);
(b) Comox (Cape Lazo) Disposal Site, within a 0.5 nautical
mile radius of 49°41.70′ N, 124°44.50′ W (NAD83);
(c) Five Finger Island Disposal Site, within a 0.5 nautical mile
radius of 49°15.20′ N, 123°54.70′ W (NAD83);
(d) Malaspina Strait Disposal Site, within a 0.5 nautical mile
radius of 49°45.00′ N, 124°27.00′ W (NAD83);
(e) Point Grey Disposal Site, within a one nautical mile radius
of 49°15.40′ N, 123°21.90′ W (NAD83);
(f) Porlier Pass Disposal Site, within a 0.5 nautical mile radius
of 49°00.20′ N, 123°29.90′ W (NAD83);
(g) Thornbrough Channel Disposal Site, within a 0.25 nautical
mile radius of 49°31.00′ N, 123°28.30′ W (NAD83); and
(h) Watts Point Disposal Site, within a 0.25 nautical mile radius of 49°38.50′ N, 123°14.10′ W (NAD83).
Le 3 septembre 2011
6. Method of loading: Loading will be carried out using bargemounted excavator or clamshell dredge.
7. Route to disposal site(s) and method of transport: Most direct
navigational route from the loading site to the disposal site via
hopper scow or towed scow.
8. Method of disposal: Disposal will be carried out by bottom
dumping or end dumping.
9. Total quantity to be disposed of: Not to exceed 40 000 m3
place measure.
10. Approvals: The Permittee shall obtain from the permit-issuing
office a letter of approval for each loading and disposal activity
prior to undertaking the work, and conduct these activities in
accordance with the relevant letter of approval. The Permittee
shall follow the procedures outlined in the document titled:
“Multi-Site Dredging Projects Involving Disposal at Sea:
Requests for Letters of Approval — Standard Procedures”
(April 2011).
11. Fees: The fee prescribed by the Disposal at Sea Permit Fee
Regulations shall be paid by the Permittee in accordance with
those Regulations.
12. Inspection:
12.1. By accepting this permit, the Permittee and their contractors accept that they are subject to inspection pursuant to Part 10
of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
12.2. The Permittee shall ensure that records of all loading and
disposal activities are kept on site for the duration of the permit
and are available for inspection by any enforcement officer or
analyst, for two years following the expiry of the permit.
12.3. Ships operating under the authority of this permit shall
carry and display a radar-reflecting device at all times mounted
on the highest practical location.
13. Contractors:
13.1. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out by any person without written authorization from the Permittee.
13.2. The Permittee shall ensure that all persons involved in the
loading, transport or disposal activities authorized by this permit
conduct these activities in accordance with the relevant permit
conditions.
14. Reporting and notification:
14.1. The Permittee shall provide the following information at
least 48 hours before loading and disposal activities commence:
name or number of ship, platform or structure used to carry out
the loading and/or disposal, name of the contractor including corporate and on-site contact information, and expected period of
loading and disposal activities. The above-noted information shall
be submitted to Environment Canada’s Environmental Enforcement Division, Pacific and Yukon Region, 604-666-9059 (fax) or
das.pyr@ec.gc.ca (email).
14.2. The Permittee shall submit a written report to the Minister, as represented by the Regional Director of the Environmental
Protection Operations Directorate, Pacific and Yukon Region,
Gazette du Canada Partie I
2891
h) Lieu d’immersion de la pointe Watts, dans la zone
s’étendant jusqu’à un quart de mille marin de 49°38,50′ N.,
123°14,10′ O. (NAD83).
6. Méthode de chargement : Le dragage se fera à l’aide d’une
excavatrice sur chaland ou d’une drague à benne à demi-coquille.
7. Parcours à suivre et mode de transport : Voie navigable la
plus directe entre le lieu de chargement et le lieu d’immersion à
l’aide d’un chaland à clapets ou d’un chaland remorqué.
8. Méthode d’immersion : L’immersion se fera à l’aide d’un
chaland à fond ouvrant ou d’un chaland à bascule.
9. Quantité totale à immerger : Ne pas excéder 40 000 m3
mesure en place.
10. Approbations : Avant d’entreprendre les travaux, le titulaire
doit obtenir du bureau émetteur une lettre d’approbation pour
chaque activité de chargement ou d’immersion. Les travaux
doivent être réalisés conformément à la lettre en question. Le
titulaire doit suivre les procédures exposées dans le document
intitulé « Multi-Site Dredging Projects Involving Disposal at Sea:
Requests for Letters of Approval — Standard Procedures »
(avril 2011).
11. Droits : Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du
Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en
mer.
12. Inspection :
12.1. En acceptant ce permis, le titulaire et ses entrepreneurs
acceptent d’être assujettis à des inspections conformément à la
partie 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
12.2. Le titulaire doit s’assurer que les registres de toutes les
activités de chargement et d’immersion sont gardés sur les lieux
pendant toute la durée du permis et qu’ils seront disponibles aux
fins d’inspection par tout agent d’application de la loi ou tout
analyste, pendant deux ans suivant l’expiration du permis.
12.3. Le navire visé par le présent permis doit porter en tout
temps un dispositif réfléchissant les ondes radars au point pratique le plus élevé de sa structure.
13. Entrepreneurs :
13.1. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
13.2. Le titulaire doit s’assurer que toutes les personnes qui
prennent part aux opérations de chargement, de transport ou
d’immersion pour lesquelles le permis a été accordé respectent les
conditions mentionnées dans le permis.
14. Rapports et avis :
14.1. Le titulaire doit fournir les renseignements suivants au
moins 48 heures avant le début des activités de chargement et
d’immersion : le nom ou le numéro d’identification du navire, de
la plate-forme ou de l’ouvrage duquel le chargement ou l’immersion sont effectués, le nom de l’entrepreneur, y compris les
coordonnées des personnes-ressources de l’entreprise et de celles
qui se trouvent sur les lieux ainsi que la période prévue des activités de chargement et d’immersion. Les renseignements susmentionnés doivent être acheminés à la Division de l’application de la
loi d’Environnement Canada, Région du Pacifique et du Yukon,
au 604-666-9059 (télécopieur) ou à l’adresse suivante : das.pyr@
ec.gc.ca (courriel).
14.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au ministre, représenté par le Directeur régional de la Direction des activités
de protection de l’environnement, Région du Pacifique et du
2892
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
201–401 Burrard Street, Vancouver, British Columbia V6C 3S5,
604-666-5928 (fax) or das.pyr@ec.gc.ca (email) within 30 days
of either the completion of the work or the expiry of the permit,
whichever comes first. This report shall contain the following
information: a list of all work completed pursuant to the permit,
including the location of the loading and disposal sites used, the
quantity of matter disposed of at the disposal site(s) and the dates
on which disposal activities occurred.
15.2. The loading and disposal at sea referred to under this
permit shall be carried out in accordance with the mitigation
measures summarized in the report titled “Vancouver Pile Driving Ltd. — Maintenance dredging at various sites located in the
Fraser River, Vancouver Harbour, Victoria Harbour or near Vancouver Island, and subsequent disposal at sea 4543-2-03536”
(August 2011).
DANIEL WOLFISH
Regional Director
Environmental Protection Operations Directorate
Pacific and Yukon Region
On behalf of the Minister of the Environment
Yukon, 401, rue Burrard, Bureau 201, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3S5, 604-666-5928 (télécopieur) ou das.pyr@
ec.gc.ca (courriel), dans les 30 jours suivant le parachèvement des
travaux ou l’expiration du permis, selon la première de ces éventualités. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants :
une liste de tous les travaux effectués visés par le permis, y compris les noms des lieux de chargement et d’immersion utilisés, la
quantité de matières immergées à chaque lieu d’immersion et les
dates auxquelles les activités d’immersion ont eu lieu.
14.3. Une copie de ce permis et des documents et des dessins
visés par le présent permis doivent être conservées en tout temps
au lieu de chargement ainsi que sur tout navire participant directement aux opérations de chargement et d’immersion.
15. Précautions spéciales :
15.1. Le titulaire doit présenter un plan pour l’immersion des
matières draguées au ministre, représenté par le directeur régional
de la Direction des activités de protection de l’environnement,
Région du Pacifique et du Yukon, dont les coordonnées figurent
au paragraphe 14.2, aux fins d’approbation avant le début des
opérations. Le plan doit inclure des méthodes pour mesurer ou
estimer adéquatement les quantités de matières draguées immergées à chaque lieu d’immersion, la surveillance des navires, les
volumes des matières destinées pour chaque lieu d’immersion
et un horaire pour l’usage de chaque lieu d’immersion. Le plan
doit être approuvé par Environnement Canada avant le début des
opérations effectuées en vertu de ce permis. Toute modification
apportée au plan requiert l’approbation écrite d’Environnement
Canada.
15.2. Le chargement et l’immersion en mer désignés aux
termes du présent permis doivent être réalisés conformément aux
mesures d’atténuation telles qu’elles sont énoncées dans le rapport intitulé « Vancouver Pile Driving Ltd. — Maintenance dredging at various sites located in the Fraser River, Vancouver Harbour, Victoria Harbour or near Vancouver Island, and subsequent
disposal at sea 4543-2-03536 » (août 2011).
Le directeur régional
Direction des activités de protection de l’environnement
Région du Pacifique et du Yukon
DANIEL WOLFISH
Au nom du ministre de l’Environnement
[36-1-o]
[36-1-o]
14.3. At all times, a copy of this permit and of documents and
drawings referenced in this permit shall be available at the loading site and on all powered ships directly engaged in the loading
and disposal operations.
15. Special precautions:
15.1. The Permittee shall submit a dredged material disposal
plan to the Minister, as represented by the Regional Director of
the Environmental Protection Operations Directorate, Pacific and
Yukon Region, identified in 14.2, for approval by Environment
Canada prior to commencement of the first dredging operation
authorized by this permit. The plan shall address procedures to
accurately measure or estimate quantities of dredged material
disposed of at the disposal site(s), vessel tracking, and a schedule
for use of the disposal site. Modifications to the plan shall be
made only with the written approval of Environment Canada.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of final decision after screening assessment of a
substance — Distillates (petroleum), hydrodesulfurized light
catalytic cracked, CAS No.1 68333-25-5 — specified on the
Domestic Substances List (subsection 77(6) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999)
Publication de la décision finale après évaluation préalable
d’une substance — les distillats légers (pétrole), craquage
catalytique, hydrodésulfuration, numéro de CAS 1 68333-25-5 —
inscrite sur la Liste intérieure [paragraphe 77(6) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)]
Whereas Distillates (petroleum), hydrodesulfurized light catalytic cracked is a substance on the Domestic Substances List identified under subsection 73(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999;
Attendu que les distillats légers (pétrole), craquage catalytique,
hydrodésulfuration sont une substance inscrite sur la Liste intérieure et répondent aux critères du paragraphe 73(1) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
———
———
1
1
The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
Le numéro de registre du Chemical Abstracts Service (CAS) est la propriété de
l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution est interdite sans
l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society, sauf en réponse à
des besoins législatifs et aux fins des rapports destinés au gouvernement en vertu
d’une loi ou d’une politique administrative.
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Whereas a summary of the Screening Assessment conducted on distillates (petroleum), hydrodesulfurized light catalytic cracked pursuant to section 74 of the Act is annexed hereby;
Whereas it is concluded that distillates (petroleum), hydrodesulfurized light catalytic cracked does not meet any of the criteria set out in section 64 of the Act; and
Whereas the Minister of the Environment intends to amend the
Domestic Substances List, under subsection 87(3) of the Act, to
indicate that subsection 81(3) thereof applies with respect to distillates (petroleum), hydrodesulfurized light catalytic cracked,
2893
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health propose to take no further action on distillates (petroleum), hydrodesulfurized light catalytic cracked at
this time under section 77 of the Act.
PETER KENT
Minister of the Environment
LEONA AGLUKKAQ
Minister of Health
Attendu qu’un résumé de l’évaluation préalable des distillats
légers (pétrole), craquage catalytique, hydrodésulfuration réalisée
en application de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Attendu que les distillats légers (pétrole), craquage catalytique,
hydrodésulfuration ne remplissent aucun des critères prévus à
l’article 64 de la Loi;
Attendu que le ministre de l’Environnement a l’intention de
modifier la Liste intérieure, en application du paragraphe 87(3)
de la Loi, de manière à indiquer que le paragraphe 81(3)
s’applique aux distillats légers (pétrole), craquage catalytique,
hydrodésulfuration,
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de ne rien faire pour le moment à
l’égard des distillats légers (pétrole), craquage catalytique, hydrodésulfuration aux termes de l’article 77 de la Loi.
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
La ministre de la Santé
LEONA AGLUKKAQ
ANNEX
ANNEXE
Summary of the final Screening Assessment of
Distillates (Petroleum), Hydrodesulfurized
Light Catalytic Cracked
Résumé de l’évaluation préalable des distillats
légers (pétrole), craquage catalytique,
hydrodésulfuration
Pursuant to section 74 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Ministers of the Environment and of Health have conducted a screening assessment of a
site-restricted gas oil, Distillates (petroleum), hydrodesulfurized
light catalytic cracked, Chemical Abstracts Service Registry
Number (CAS RN) 68333-25-5.
Conformément à l’article 74 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les ministres
de l’Environnement et de la Santé ont effectué une évaluation
préalable d’un gazole restreint aux installations, appelé distillats
légers (pétrole), craquage catalytique, hydrodésulfuration, dont le
numéro de registre du Chemical Abstracts Service (numéro de
CAS) est 68333-25-5.
Une priorité élevée a été accordée à la prise de mesures à
l’égard de cette substance durant la catégorisation visant la Liste
intérieure, car on estime qu’elle présente le plus fort risque d’exposition ou un risque d’exposition intermédiaire pour les particuliers au Canada et que son risque pour la santé humaine est élevé.
Certains composants de cette substance répondaient également
aux critères environnementaux de catégorisation relatifs au potentiel de bioaccumulation et à la toxicité intrinsèque pour les organismes non humains. Par ailleurs, elle a été incluse dans l’Approche pour le secteur pétrolier (ASP) parce qu’elle est liée à ce
secteur et qu’il s’agit d’un mélange complexe.
Les gazoles sont un groupe de mélanges pétroliers complexes
utilisés comme bases dans la production de carburants pour les
moteurs diesels ainsi que pour le chauffage industriel et résidentiel. Certaines de ces substances peuvent aussi être mélangées à
des solvants. La composition ainsi que les propriétés physiques et
chimiques des gazoles diffèrent selon les sources de pétrole brut
ou de bitume et les étapes de traitement. De ce fait, les gazoles sont considérés comme des substances de composition inconnue ou variable, des produits de réaction complexes ou des matières biologiques (UVCB). La substance portant le numéro de
CAS 68333-25-5, mélange complexe d’hydrocarbures aromatiques et aliphatiques, dont la chaîne carbonée comporte principalement de 9 à 25 atomes de carbone, est un distillat léger de
craquage catalytique hydrodésulfuré dont la plage d’ébullition
typique s’étend de 185 à 391 °C. Des structures représentatives de
chaque classe chimique du mélange ont été choisies pour prévoir
le comportement général de cette substance complexe dans le but
d’évaluer le potentiel d’effets sur l’environnement.
This substance was identified as a high priority for action during the categorization of the Domestic Substances List, as it was
determined to present “greatest potential” or intermediate potential for exposure to individuals in Canada and was considered to
present a high hazard to human health. Some components of this
substance also met the ecological categorization criteria for bioaccumulation and inherent toxicity to non-human organisms. This
substance was included in the Petroleum Sector Stream Approach
(PSSA) because it is related to the petroleum sector and is a complex mixture.
Gas oils are a group of complex petroleum mixtures that serve
as blending stocks in the production of fuels that are used in diesel engines and for both industrial and domestic heating. Some of
these substances may also be blended into solvents. The composition and physical and chemical properties of gas oils vary with
the sources of crude oils or bitumen and the processing steps involved. Therefore, gas oils are considered to be of Unknown or
Variable composition, Complex reaction products or Biological
materials (UVCBs). CAS RN 68333-25-5, which is a complex
mixture of aromatic and aliphatic hydrocarbons, mainly in the
carbon range of C9 to C25, is a hydrodesulfurized light catalytically cracked distillate with a typical boiling point range of
185–391°C. In order to predict the overall behaviour of this complex substance for the purposes of assessing the potential for ecological effects, representative structures have been selected from
each chemical class in the mixture.
2894
Canada Gazette Part I
Based on the available information, only a small proportion of
the components of this gas oil (C20–C25 two-ring alkyl cycloalkanes) are considered to be persistent according to criteria in the
Persistence and Bioaccumulation Regulations of CEPA 1999.
Based on the combined evidence of empirical and modelled bioaccumulation potential, the gas oil assessed in this report likely
contains a large proportion of C9 to C15 components that are bioaccumulative according to the criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations. No components of this gas oil were
found to be both persistent and bioaccumulative based on the
criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations.
September 3, 2011
Therefore, it is concluded that this site-restricted gas oil is not
entering the environment in a quantity or concentration or under
conditions that have or may have an immediate or long-term
harmful effect on the environment or its biological diversity, or
that constitute or may constitute a danger to the environment on
which life depends, or that constitute or may constitute a danger
in Canada to human life or health.
D’après les renseignements disponibles, seule une petite proportion des composants de ce gazole (cycloalcanes bicycliques
alkylés comportant de 20 à 25 atomes de carbone) sont persistants
selon les critères énoncés dans le Règlement sur la persistance et
la bioaccumulation de la LCPE (1999). Compte tenu de la preuve
combinée des données empiriques et modélisées sur le potentiel
de bioaccumulation, le gazole évalué dans le présent rapport est
susceptible de contenir une grande proportion de composants
comportant de 9 à 15 atomes de carbone qui sont bioaccumulables selon les critères énoncés dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation. Toutefois, aucun composant de ce
gazole n’a été jugé persistant et bioaccumulable en fonction des
critères de ce règlement.
Une priorité élevée a été donnée à la prise de mesures à l’égard
de ce gazole restreint aux installations, car le risque qu’il présente
pour la santé humaine a été considéré comme élevé. La cancérogénicité constitue un effet critique pris en considération lors de la
catégorisation initiale de ce gazole en se fondant principalement
sur les classifications établies par des organismes internationaux.
Plusieurs études menées sur des souris ont révélé la formation de
tumeurs cutanées après l’application répétée de gazoles sur la
peau de ces animaux. De plus, les gazoles se sont avérés génotoxiques dans le cadre d’essais in vivo et in vitro, mais ils semblent présenter un potentiel limité de toxicité pour la reproduction
et le développement. Comme aucune donnée propre au gazole
restreint aux installations portant le numéro de CAS 68333-25-5
n’a été trouvée pour caractériser les effets sur la santé humaine,
on a pris en compte des données portant sur d’autres gazoles de
l’ASP qui présentent des similarités ayant trait aux procédés ainsi
qu’aux propriétés physiques et chimiques.
Le gazole faisant l’objet de la présente évaluation préalable est
restreint aux installations, c’est-à-dire qu’il constitue un sousensemble de gazoles qui ne sont pas censés être transportés à
l’extérieur des raffineries ou des usines de valorisation. Selon les
renseignements fournis en application de l’article 71 de la LCPE
(1999) et d’autres sources de renseignements, ce gazole est utilisé
sur place ou est incorporé dans des substances portant un numéro
de CAS différent lorsqu’elles sont expédiées à l’extérieur. De
plus, il existe déjà au Canada un certain nombre de mesures réglementaires et non réglementaires pour réduire les rejets de substances pétrolières restreintes aux installations. Ces mesures comprennent notamment les exigences des permis d’exploitation émis
par les provinces et les territoires ainsi que les pratiques exemplaires et lignes directrices mises en place par l’industrie pétrolière dans les raffineries et les usines de valorisation. Par conséquent, on ne s’attend pas à ce que l’environnement ou l’ensemble
de la population soient exposés à ce gazole. Il ne devrait donc pas
nuire à l’environnement ou à la santé humaine.
On conclut donc que ce gazole restreint aux installations ne pénètre pas dans l’environnement en une quantité, à une concentration ou dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à
long terme, un effet nocif sur l’environnement ou sur la diversité
biologique, ou à mettre en danger l’environnement essentiel pour
la vie, ou encore à constituer un danger au Canada pour la vie ou
la santé humaines.
Conclusion
Conclusion
Based on the information available, it is concluded that the siterestricted gas oil listed under CAS RN 68333-25-5 does not meet
any of the criteria set out in section 64 of CEPA 1999.
Les renseignements disponibles permettent de conclure que
ce gazole restreint aux installations et portant le numéro
de CAS 68333-25-5 ne répond à aucun des critères de l’article 64 de la LCPE (1999).
Puisque cette substance est inscrite sur la Liste intérieure, son
importation et sa fabrication au Canada ne requièrent pas de déclaration aux termes du paragraphe 81(1) de la LCPE (1999).
Étant donné les propriétés dangereuses potentielles de cette substance, on craint que des utilisations nouvelles non relevées ni
Site-restricted gas oil was identified as a high priority for action because it was considered to present a high hazard to human
health. A critical effect for the initial categorization of the siterestricted gas oil substance was carcinogenicity, based primarily
on classifications by international agencies. Several studies conducted in mice reported development of skin tumours following
repeated dermal application of gas oil substances. Gas oils demonstrated genotoxicity in in vivo and in vitro assays but appear to
have limited potential to adversely affect reproduction and development. As data pertaining specifically to the site-restricted gas
oil CAS RN 68333-25-5 were not found for characterization of
human health effects, information on additional gas oil substances
in the PSSA that are similar from a processing and physical–
chemical perspective was considered.
The gas oil considered in this screening assessment has been
identified as site-restricted (i.e. it is a subset of gas oils that are
not expected to be transported off refinery or upgrader facility
sites). According to information submitted under section 71 of
CEPA 1999 and other sources of information, this gas oil is consumed on-site or blended into substances leaving the site under
different CAS RNs. In addition, a number of regulatory and nonregulatory measures are already in place in Canada, which limit
releases of site-restricted petroleum sector substances, including
provincial/territorial operating permit requirements, and best
practices and guidelines put in place by the petroleum industry at
refinery and upgrader facilities. Accordingly, environmental and
general population exposure to this substance is not expected.
Therefore, harm to the environment or human health is not
expected.
Because this substance is listed on the Domestic Substances
List, its import and manufacture in Canada are not subject to notification under subsection 81(1) of CEPA 1999. Given the potential hazardous properties of this substance, there is concern that
new activities that have not been identified or assessed could lead
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
to this substance meeting the criteria set out in section 64 of the
Act. Therefore, application of the Significant New Activity provisions of the Act to this substance is being considered, so that any
proposed new manufacture, import or use of this substance outside a petroleum refinery or upgrader facility be subject to further
assessment, to determine if the new activity requires further risk
management consideration.
The Screening Assessment for this substance is available on the
Government of Canada’s Chemical Substances Web site (www.
chemicalsubstances.gc.ca).
2895
évaluées fassent en sorte qu’elle réponde aux critères de l’article 64 de la Loi. Il est donc proposé que cette substance soit assujettie aux dispositions de la Loi relatives à une nouvelle activité;
ainsi, toute proposition de nouvelle fabrication, importation ou
utilisation de cette substance à l’extérieur d’une raffinerie ou
d’une usine de valorisation sera soumise à une évaluation plus
approfondie dans le but de déterminer si cette nouvelle activité
nécessite d’autres mesures de gestion des risques.
L’évaluation préalable concernant cette substance est accessible sur le site Web du gouvernement du Canada portant sur
les substances chimiques, à l’adresse www.substanceschimiques.
gc.ca.
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of final decision after screening assessment of seven
heavy fuel oil substances specified on the Domestic Substances
List (subsection 77(6) and section 68 of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999)
Publication de la décision finale après évaluation préalable
de sept mazouts lourds inscrits sur la Liste intérieure
[paragraphe 77(6) et article 68 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999)]
Whereas a summary of the Screening Assessment conducted
on seven heavy fuel oil substances (the substances) pursuant to
section 68 and section 74 of the Act is annexed hereby;
Whereas six of the substances, residues (petroleum), atmospheric tower; residues (petroleum), thermal cracked; distillates
(petroleum), heavy catalytic cracked; residues (petroleum),
atmospheric; distillates (petroleum), hydrodesulfurized intermediate catalytic cracked; and residues (petroleum), heavy coker gas
oil and vacuum gas oil are substances on the Domestic Substances
List that were identified under subsection 73(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999;
Attendu qu’un résumé de l’évaluation préalable de sept mazouts lourds (les « substances ») réalisée en application de l’article 68 et de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Attendu que six de ces substances, soit les résidus (pétrole),
tour atmosphérique; les résidus (pétrole), craquage thermique; les
distillats lourds (pétrole), craquage catalytique; les résidus de
distillation atmosphérique (pétrole); les distillats intermédiaires
(pétrole), craquage catalytique, hydrodésulfuration, ainsi que les
résidus (pétrole), gazole lourd de cokéfaction et gazole sous vide
sont des substances inscrites sur la Liste intérieure répondant aux
critères du paragraphe 73(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’une priorité élevée a été accordée à l’évaluation de
la substance fuel-oil, résidus-gazoles de distillation directe, à
haute teneur en soufre (numéro de CAS 68476-32-4) incluse dans
l’Approche pour le secteur pétrolier et évaluée en vertu de l’article 68 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Attendu qu’il est conclu que ces sept substances ne satisfont à
aucun des critères prévus à l’article 64 de la Loi;
Attendu que le ministre de l’Environnement a l’intention de
modifier la Liste intérieure, en application du paragraphe 87(3) de
la Loi, de manière à indiquer que le paragraphe 81(3) s’applique à
ces substances,
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de ne rien faire pour le moment à
l’égard de ces substances aux termes de l’article 77 de la Loi.
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
La ministre de la Santé
LEONA AGLUKKAQ
Whereas the substance fuel oil, residues-straight-run gas oils,
high sulfur (Chemical Abstracts Service Registry No. 68476-32-4)
is a substance identified as high priority for assessment under the
Petroleum Sector Stream Approach and assessed pursuant to section 68 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999;
Whereas it is concluded that the seven substances do not meet
any of the criteria set out in section 64 of the Act; and
Whereas the Minister of the Environment intends to amend the
Domestic Substances List, under subsection 87(3) of the Act, to
indicate that subsection 81(3) thereof applies with respect to the
substances,
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health propose to take no further action on the
substances at this time under section 77 of the Act.
PETER KENT
Minister of the Environment
LEONA AGLUKKAQ
Minister of Health
2896
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Screening Assessment of
Seven Heavy Fuel Oils
Résumé de l’évaluation préalable de
sept mazouts lourds
The Ministers of the Environment and of Health have conducted a screening assessment of the following site-restricted
heavy fuel oils (HFOs):
Les ministres de l’Environnement et de la Santé ont effectué
une évaluation préalable des mazouts lourds suivants restreints
aux installations :
CAS RNa
64741-45-3
64741-61-3
64741-80-6
68333-22-2
68333-27-7
Numéro de CASa
64741-45-3
64741-61-3
64741-80-6
68333-22-2
68333-27-7
68476-32-4
DSLb Name
Residues (petroleum), atmospheric tower
Distillates (petroleum), heavy catalytic cracked
Residues (petroleum), thermal cracked
Residues (petroleum), atmospheric
Distillates (petroleum), hydrodesulfurized intermediate
catalytic cracked
Fuel oil, residues-straight-run gas oils, high-sulfur
68478-17-1
Residues (petroleum), heavy coker gas oil and vacuum gas oil
68478-17-1
a
b
The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
DSL = Domestic Substances List
68476-32-4
a
b
Nom dans la LIb
Résidus (pétrole), tour atmosphérique
Distillats lourds (pétrole), craquage catalytique
Résidus (pétrole), craquage thermique
Résidus de distillation atmosphérique (pétrole)
Distillats intermédiaires (pétrole), craquage catalytique,
hydrodésulfuration
Fuel-oil, résidus-gazoles de distillation directe, à haute teneur
en soufre
Résidus (pétrole), gazole lourd de cokéfaction et gazole sous
vide
Le numéro de registre du Chemical Abstracts Service (numéro de CAS) est la
propriété de l’American Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution,
sauf si elle sert à répondre aux besoins législatifs ou est nécessaire pour les
rapports destinés au gouvernement lorsque des renseignements ou des rapports
sont exigés par la loi ou une politique administrative, est interdite sans
l’autorisation écrite préalable de l’American Chemical Society.
LI = Liste intérieure (des substances)
These substances were identified as high priorities for action
during the categorization of the Domestic Substances List, as they
were determined to present “greatest potential” or intermediate
potential for exposure to individuals in Canada and were considered to present a high hazard to human health. Most of these
substances were identified by categorization as ecological priorities as some of their components met criteria for persistence or
bioaccumulation and inherent toxicity to non-human organisms,
but no components met all three criteria. These substances were
all included in the Petroleum Sector Stream Approach (PSSA)
because they are related to the petroleum sector and are all complex mixtures.
Une priorité élevée a été accordée à la prise de mesures à
l’égard de ces substances durant la catégorisation visant la Liste
intérieure, car on estime qu’elles présentent le plus fort risque
d’exposition ou un risque d’exposition intermédiaire pour les
particuliers au Canada et que leur risque pour la santé humaine est
élevé. La plupart de ces substances ont été désignées par le truchement de la catégorisation comme étant une priorité sur le plan
environnemental étant donné que certains de leurs composants
répondent aux critères relatifs à la persistance ou à la bioaccumulation et à la toxicité intrinsèque pour les organismes non humains, mais aucun composant ne répond aux trois critères. Ces
substances ont toutes été incluses dans l’Approche pour le secteur
pétrolier (ASP) parce qu’elles sont liées à ce secteur et qu’il s’agit
de mélanges complexes.
Heavy fuel oils (HFOs) are a group of complex petroleum mixtures that serve as blending stocks in final heavy fuel products or
as intermediate products of distillate or residue derived from refinery distillation or cracking units. The final fuel product usually
consists of a mixture of HFOs as well as higher-quality hydrocarbons as diluents. HFOs are composed of aromatic, aliphatic
and cycloalkane hydrocarbons, primarily in the carbon range of
C20 to C50 (C11 is the smallest hydrocarbon found in the group) and
have a typical boiling point range from 160–650°C. Therefore,
HFOs are considered to be of Unknown or Variable composition,
Complex reaction products or Biological materials (UVCBs). In
order to predict the overall behaviour of these complex substances
for the purposes of assessing the potential for ecological effects,
representative structures have been selected from each chemical
class in the mixture.
Les mazouts lourds sont un groupe de mélanges pétroliers
complexes utilisés comme bases pour les produits de mazouts
lourds finaux ou en tant que produits intermédiaires de distillats
ou de résidus provenant de la distillation en raffinerie ou d’une
unité de craquage. Le carburant final consiste normalement en un
mélange de mazouts lourds et d’hydrocarbures de meilleure qualité employés comme diluants. Les mazouts lourds sont composés
d’hydrocarbures aromatiques et aliphatiques ainsi que de cycloalcanes dont la chaîne carbonée comporte principalement de 20 à
50 atomes de carbone (le plus petit hydrocarbure de ce mélange
comportant 11 atomes de carbone) et dont la plage d’ébullition
typique s’étend de 160 à 650 °C. De ce fait, les mazouts lourds
sont considérés comme des substances de composition inconnue
ou variable, des produits de réaction complexes ou des matières
biologiques (UVCB). Des structures représentatives de chaque
classe chimique du mélange ont été choisies pour prévoir le comportement général de ces substances complexes dans le but
d’évaluer le potentiel d’effets sur l’environnement.
Based on the combined evidence of empirical and modeled
bioconcentration/bioaccumulation potential, the HFOs assessed in
this report likely contain large proportions of C15–C20 components
that are highly bioaccumulative based on criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations of CEPA 1999. All of the
HFOs considered here may be comprised of significant proportions of components (mostly C30 or more) that persist in soil,
Compte tenu de la preuve combinée des données empiriques et
modélisées sur le potentiel de bioconcentration ou de bioaccumulation, les mazouts lourds évalués dans le présent rapport sont
susceptibles de contenir une proportion importante de composants
comportant de 15 à 20 atomes de carbone qui sont hautement
bioaccumulables selon les critère énoncés dans le Règlement sur
la persistance et la bioaccumulation. Tous les mazouts lourds
Le 3 septembre 2011
water and sediments based on criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations. No components of these HFOs were
found to be both persistent and bioaccumulative based on criteria
in the Persistence and Bioaccumulation Regulations.
Gazette du Canada Partie I
2897
Therefore, it is concluded that these site-restricted HFO substances are not entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that have or may have an immediate or
long-term harmful effect on the environment or its biodiversity,
or that constitute or may constitute a danger to the environment
on which life depends, or that constitute a danger in Canada to
human life or health.
considérés dans le présent rapport pourraient comprendre une
grande proportion de composants (comportant en général au
moins 30 atomes de carbone) qui persistent dans le sol, l’eau et
les sédiments selon les critères indiqués dans le Règlement sur la
persistance et la bioaccumulation. Aucun composant de ces mazouts lourds n’a été jugé persistant et bioaccumulable en fonction
des critères de ce règlement.
Les données écotoxicologiques modélisées laissent croire que
ces mazouts lourds, en tant que mélanges complexes, peuvent être
dangereux pour les organismes aquatiques. Toutefois, comme les
mazouts lourds étudiés dans le présent rapport ont été reconnus
comme étant restreints aux installations (c’est-à-dire qu’ils ne
sont pas censés être transportés à l’extérieur des raffineries ou des
usines de valorisation), l’exposition à ces substances devrait être
négligeable. Par conséquent, le potentiel d’effets nocifs pour l’environnement liés aux mazouts lourds est considéré comme faible.
Une priorité élevée a été donnée à la prise de mesures à l’égard
de ces mazouts lourds restreints aux installations, car le risque
qu’ils présentent pour la santé humaine a été considéré comme
élevé. La cancérogénicité constitue un effet critique pris en considération lors de la caractérisation initiale de ces mazouts lourds
en se fondant principalement sur les classifications établies par
des organismes internationaux. Plusieurs études ont révélé la formation de tumeurs cutanées chez la souris, le lapin et le singe
après l’application répétée de mazouts lourds sur la peau de ces
animaux. Les mazouts lourds se sont avérés génotoxiques dans le
cadre d’essais in vivo et in vitro. Toutefois, les résultats différaient entre ceux portant des numéros de CAS différents. Des
études effectuées sur des animaux de laboratoire indiquent que les
mazouts lourds peuvent aussi nuire au développement et à la reproduction. Par ailleurs, des données portant sur d’autres mazouts
lourds de l’ASP qui présentent des similarités ayant trait aux procédés ainsi qu’aux propriétés physiques et chimiques ont également été prises en compte afin de caractériser les effets sur la
santé humaine.
Les mazouts lourds faisant l’objet de la présente évaluation
préalable sont restreints aux installations. Selon les renseignements fournis en application de l’article 71 de la LCPE (1999) et
d’autres sources de renseignements, ces mazouts lourds sont utilisés sur place ou sont incorporés dans des substances portant un
numéro de CAS différent lorsqu’elles sont expédiées à l’extérieur.
De plus, il existe déjà au Canada un certain nombre de mesures
réglementaires et non réglementaires pour réduire au minimum
les rejets de substances pétrolières restreintes aux installations.
Ces mesures comprennent notamment les exigences des permis
d’exploitation émis par les provinces et territoires ainsi que les
pratiques exemplaires et lignes directrices mises en place par
l’industrie pétrolière dans les raffineries et les usines de valorisation. Par conséquent, on ne s’attend pas à ce que l’environnement
et l’ensemble de la population y soient exposés. Les mazouts
lourds ne devraient donc pas nuire à l’environnement ou à la santé
humaine.
On conclut donc que ces mazouts lourds restreints aux installations ne pénètrent pas dans l’environnement en une quantité, à
une concentration ou dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement
ou sur la diversité biologique, ou à mettre en danger l’environnement essentiel pour la vie, ou encore à constituer un danger au
Canada pour la vie ou la santé humaines.
Conclusion
Conclusion
Based on the information available, it is concluded that the
seven site-restricted HFOs listed under CAS RNs 64741-45-3,
64741-61-3, 64741-80-6, 68333-22-2, 68333-27-7, 68476-32-4
and 68478-17-1 do not meet any of the criteria set out in section 64 of CEPA 1999.
Les renseignements disponibles permettent de conclure que les
sept mazouts lourds restreints aux installations et portant les numéros de CAS 64741-45-3, 64741-61-3, 64741-80-6, 68333-22-2,
68333-27-7, 68476-32-4 et 68478-17-1 ne répondent à aucun des
critères de l’article 64 de la LCPE (1999).
The modelled ecotoxicological data suggest that these HFOs,
as complex mixtures, are potentially hazardous to aquatic organisms. However, the HFOs considered in this report have been
identified as site-restricted (i.e. they are a subset of HFOs that are
not expected to be transported off the petroleum refinery or upgrader facility sites). Accordingly, exposure is expected to be
negligible and so the potential for ecological harm is considered
to be low.
Site-restricted HFOs were identified as a high priority for action because they were considered to present a high hazard to
human health. A critical effect for the initial categorization of
site-restricted HFO substances was carcinogenicity, based primarily on classifications by international agencies. Several studies
reported skin tumour development in mice, rabbits and monkeys
following repeated dermal application of HFO substances. HFOs
demonstrated genotoxicity in in vivo and in vitro assays, although
results varied between HFOs with different CAS RNs. Studies on
laboratory animals indicate that HFOs may also adversely affect
reproduction and development. Information on additional HFO
substances in the PSSA that are similar from a processing and
physical-chemical perspective was considered for characterization
of human health effects.
The HFOs considered in this screening assessment have been
identified as site-restricted. According to information submitted
under section 71 of CEPA 1999 and other sources of information,
these HFOs are consumed on site or blended into substances leaving the site under different CAS RNs. In addition, a number of
regulatory and non-regulatory measures are already in place in
Canada, which minimize releases of site-restricted petroleum
sector substances, including provincial/territorial operating permit
requirements and best practices and guidelines put in place by the
petroleum industry at refinery and upgrader facilities. Accordingly, environmental and general population exposure to these
substances is not expected, and therefore harm to the environment
or human health is not expected.
2898
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Because these substances are listed on the Domestic Substances
List, their import and manufacture in Canada are not subject to
notification under subsection 81(1) of CEPA 1999. Given the
potential hazardous properties of these substances, there is concern that new activities that have not been identified or assessed
could lead to these substances meeting the criteria set out in section 64 of the Act. Therefore, application of the Significant New
Activity provisions of the Act to these substances is being considered, so that any proposed new manufacture, import or use of this
substance outside a petroleum refinery or upgrader facility be
subject to further assessment, to determine if the new activity
requires further risk management consideration.
The screening assessment report for these substances is available on the Government of Canada’s Chemical Substances Web
site (www.chemicalsubstances.gc.ca).
Puisque ces substances sont inscrites sur la Liste intérieure,
leur importation et leur fabrication au Canada ne requièrent pas
de déclaration aux termes du paragraphe 81(1) de la LCPE
(1999). Étant donné les propriétés dangereuses potentielles de ces
substances, on craint que des utilisations nouvelles non relevées
ni évaluées fassent en sorte qu’elles répondent aux critères de
l’article 64 de la Loi. Il est donc proposé que ces substances
soient assujetties aux dispositions de la Loi relatives à une nouvelle activité; ainsi toute proposition de nouvelle fabrication, importation ou utilisation de ces substances à l’extérieur d’une raffinerie ou d’une usine de valorisation sera soumise à une évaluation
plus approfondie dans le but de déterminer si cette nouvelle activité nécessite d’autres mesures de gestion des risques.
L’évaluation préalable concernant ces substances est accessible
sur le site Web du gouvernement du Canada portant sur les substances chimiques, à l’adresse www.substanceschimiques.gc.ca.
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of final decision after screening assessment of 20 low
boiling point naphtha substances specified on the Domestic
Substances List (subsection 77(6) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
Publication de la décision finale après évaluation préalable
de 20 naphtes à faible point d’ébullition inscrits sur la Liste
intérieure [paragraphe 77(6) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999)]
Whereas 20 low boiling point naphtha substances (the substances) annexed hereby are substances on the Domestic Substances List identified under subsection 73(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999;
Attendu que les 20 naphtes à faible point d’ébullition (les
« substances ») ci-annexées sont des substances inscrites sur la
Liste intérieure et répondant aux critères du paragraphe 73(1) de
la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
Whereas a summary of the final Screening Assessment conducted on the substances pursuant to section 74 of the Act is annexed hereby;
Attendu qu’un résumé de l’évaluation préalable des substances
réalisée en application de l’article 74 de la Loi est ci-annexé;
Whereas it is concluded that the substances do not meet any of
the criteria set out in section 64 of the Act; and
Attendu qu’il est conclu que ces substances ne satisfont à aucun des critères prévus à l’article 64 de la Loi;
Whereas the Minister of the Environment intends to amend the
Domestic Substances List, under subsection 87(3) of the Act, to
indicate that subsection 81(3) thereof applies with respect to these
substances,
Attendu que le ministre de l’Environnement a l’intention de
modifier la Liste intérieure, en application du paragraphe 87(3) de
la Loi, de manière à indiquer que le paragraphe 81(3) s’applique à
ces substances,
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health propose to take no further action on
these substances at this time under section 77 of the Act.
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de ne rien faire pour le moment à l’égard de ces substances aux termes de l’article 77 de la
Loi.
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
La ministre de la Santé
LEONA AGLUKKAQ
PETER KENT
Minister of the Environment
LEONA AGLUKKAQ
Minister of Health
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Screening Assessment of the 20 Low
Boiling Point Naphthas Listed Below
Résumé de l’évaluation préalable des 20 naphtes à faible
point d’ébullition indiqués ci-dessous
Pursuant to section 74 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999), the Ministers of the Environment
Conformément à l’article 74 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)], les ministres
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2899
and of Health have conducted a screening assessment of the following site-restricted low boiling point naphthas (LBPNs):
de l’Environnement et de la Santé ont effectué une évaluation
préalable des naphtes à faible point d’ébullition (NFPE), restreints
aux installations, suivants :
CAS RNa
64741-54-4
64741-55-5
64741-64-6
64741-74-8
64742-22-9
64742-23-0
64742-73-0
68410-05-9
68410-71-9
Numéro de CASa
64741-54-4
64741-55-5
64741-64-6
64741-74-8
64742-22-9
64742-23-0
64742-73-0
68410-05-9
68410-71-9
68410-96-8
68476-46-0
DSL Nameb
Naphtha (petroleum), heavy catalytic cracked
Naphtha (petroleum), light catalytic cracked
Naphtha (petroleum), full-range alkylate
Naphtha (petroleum), light thermal cracked
Naphtha (petroleum), chem. neutralized heavy
Naphtha (petroleum), chem. neutralized light
Naphtha (petroleum), hydrodesulfurized light
Distillates (petroleum), straight-run light
Raffinates (petroleum), catalytic reformer ethylene
glycol-water countercurrent exts
Distillates (petroleum), hydrotreated middle, intermediate
boiling
Hydrocarbons, C3-11, catalytic cracker distillates
68477-89-4
Distillates (petroleum), depentanizer overheads
68478-12-6
Residues (petroleum), butane splitter bottoms
68513-02-0
Naphtha (petroleum), full-range coker
68514-79-4
Petroleum products, hydrofiner-powerformer reformates
68606-11-1
Gasoline, straight-run, topping-plant
68783-12-0
Naphtha (petroleum), unsweetened
68919-37-9
Naphtha (petroleum), full-range reformed
68955-35-1
Naphtha (petroleum), catalytic reformed
101795-01-1
Naphtha (petroleum), sweetened light
a
The Chemical Abstracts Service Registry Number (CAS RN) is the property of
the American Chemical Society and any use or redistribution, except as required
in supporting regulatory requirements and/or for reports to the government when
the information and the reports are required by law or administrative policy, is
not permitted without the prior, written permission of the American Chemical
Society.
b
DSL = Domestic Substances List
These substances were identified as high priorities for action
during the categorization of the Domestic Substances List, as they
were determined to present “greatest potential” or intermediate
potential for exposure to individuals in Canada and were considered to present a high hazard to human health. Some of the components of these substances met the ecological categorization
criteria for persistence or bioaccumulation and inherent toxicity to
non-human organisms, but none of them met all of the criteria.
These substances were included in the Petroleum Sector Stream
Approach (PSSA) because they were related to the petroleum
sector and are all complex mixtures.
Low boiling point naphthas are a group of complex petroleum
mixtures that generally serve as blending constituents in gasoline
or are intermediate products of distillation or extraction processes,
which subsequently undergo further refining. Final gasoline products usually consist of a mixture of LBPNs as well as other highquality hydrocarbons that have been isolated during processing at
refinery or upgrader facilities. The compositions of LBPNs vary
depending on the source of crude oil or bitumen. Therefore,
LBPNs are considered to be of Unknown or Variable composition, Complex reaction products or Biological materials
(UVCBs). In order to predict the overall behaviour of these complex substances for the purposes of assessing the potential for
ecological effects, representative structures have been selected
from each chemical class in the mixture.
Nom de la substance sur la LIb
Naphta lourd (pétrole), craquage catalytique
Naphta léger (pétrole), craquage catalytique
Naphta à large intervalle d’ébullition (pétrole), alkylation
Naphta léger (pétrole), craquage thermique
Naphte lourd (pétrole), neutralisé chimiquement
Naphte léger (pétrole), neutralisé chimiquement
Naphte (pétrole), hydrodésulfuré
Distillats légers de distillation (pétrole)
Raffinats (pétrole), reformage catalytique, extraction à
contre-courant à l’aide d’un mélange éthylèneglycol-eau
68410-96-8
Distillats moyens hydrotraités (pétrole), à point d’ébullition
intermédiaire
68476-46-0
Hydrocarbures en C3-11, distillats de produits de craquage
catalytique
68477-89-4
Distillats de tête (pétrole), dépentaniseur
68478-12-6
Résidus (pétrole), fonds de colonne de séparation du butane
68513-02-0
Naphta de cokéfaction (pétrole), large intervalle d’ébullition
68514-79-4
Produits pétroliers, reformats Hydrofining-Powerfining
68606-11-1
Essence de distillation directe, unité de fractionnement
68783-12-0
Naphta non adouci (pétrole)
68919-37-9
Naphta de reformage (pétrole), large intervalle de distillation
68955-35-1
Naphta de reformage catalytique (pétrole)
101795-01-1
Naphte léger adouci (pétrole)
a
Numéro de CAS = Numéro de registre du Chemical Abstracts Service. Le
numéro de registre du CAS est la propriété de l’American Chemical Society.
Toute utilisation ou redistribution, sauf lorsqu’elle est requise en vertu des
exigences réglementaires et/ou pour des rapports destinés au gouvernement du
Canada lorsque l’information et les rapports sont exigés selon la loi ou une
politique administrative, est interdite sans le consentement écrit de l’American
Chemical Society.
b
LI = Liste intérieure (des substances)
Une priorité élevée a été accordée à la prise de mesures à
l’égard de ces substances durant la catégorisation visant la Liste
intérieure, car on estime qu’elles présentent le plus fort risque
d’exposition ou un risque intermédiaire d’exposition pour les
particuliers au Canada et que le risque qu’elles posent pour la
santé humaine est élevé. Certains composants de ces substances
répondaient aux critères environnementaux de la catégorisation
relatifs à la persistance, au potentiel de bioaccumulation et à la
toxicité intrinsèque pour les organismes autres que les humains,
mais aucun ne répondait à tous les critères. Par ailleurs, ces substances ont été incluses dans l’Approche pour le secteur pétrolier
(ASP) parce qu’elles sont liées à ce secteur et parce qu’il s’agit
dans tous les cas de mélanges complexes.
Les NFPE constituent un groupe de mélanges pétroliers complexes qui sont habituellement utilisés comme composés de fluidification pour l’essence ou qui sont des produits intermédiaires
du processus de distillation ou d’extraction subissant ultérieurement un raffinage supplémentaire. Les produits pétroliers finaux
sont en général composés d’un mélange de NFPE ainsi que
d’autres hydrocarbures de qualité supérieure qui ont été isolés à la
raffinerie ou dans les installations de valorisation. La composition
des NFPE varie selon la source de pétrole brut ou de bitume. De
ce fait, les NFPE sont considérés comme des substances de composition inconnue ou variable, des produits de réaction complexes
ou des matières biologiques (UVCB). Afin d’évaluer le comportement général de ces substances complexes à des fins d’évaluation de leurs possibles effets sur l’environnement, on a choisi
des structures représentatives de chaque catégorie de substances
chimiques dans le mélange.
2900
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Based on the available information, all of these LBPNs are
likely to have high proportions of C4–C6 hydrocarbons that are
considered to be persistent in air, based on criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations of CEPA 1999.
Selon les renseignements dont on dispose, tous ces NFPE sont
susceptibles de posséder des proportions élevées d’hydrocarbures
en C4 à C6 qui sont considérés comme étant persistants dans l’air,
d’après les critères définis dans le Règlement sur la persistance et
la bioaccumulation de la LCPE (1999).
None of the LBPNs considered here contain components that
are considered to be bioaccumulative based on criteria in the Persistence and Bioaccumulation Regulations of CEPA 1999.
Aucun des NFPE visés ici ne renferme de composants considérés comme étant bioaccumulables d’après les critères définis dans
le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation de la LCPE
(1999).
Experimental and modelled ecotoxicological data indicate that
many of these LBPNs are moderately toxic to aquatic organisms.
It is likely that the toxicity observed in experimental studies is
due to the presence of mono- and di-aromatic and alkylated aromatic hydrocarbons; however, the lack of data on the proportions
of these components makes it impossible to confirm.
Les données écotoxicologiques expérimentales et modélisées
indiquent que beaucoup de ces NFPE présentent une toxicité modérée pour les organismes aquatiques. Il est probable que la toxicité observée dans les études expérimentales soit due à la présence d’hydrocarbures monoaromatiques et diaromatiques ainsi
que d’hydrocarbures aromatiques alkylés. Toutefois, il est impossible de confirmer cette hypothèse en raison du manque de données sur les proportions de ces substances.
Site-restricted LBPNs were identified as a high priority for action because they were considered to present a high hazard to
human health. A critical effect for the initial categorization of
site-restricted LBPN substances was carcinogenicity, based primarily on classifications by other international agencies. Furthermore, benzene, a genotoxic carcinogen, is known to be a constituent of LBPN substances. Several studies also confirmed skin
tumour development in mice following repeated dermal application of LBPN substances. However, LBPNs demonstrated limited
evidence of genotoxicity in in vivo and in vitro assays, as well as
limited potential to adversely affect reproduction and development. Information on additional LBPN substances in the PSSA
that are similar from a processing and physical-chemical perspective was considered for characterization of human health effects.
En se fondant principalement sur les évaluations basées sur le
poids de la preuve qui ont été effectuées par des organismes internationaux, on constate que la cancérogénicité constitue un effet
critique aux fins de la caractérisation des risques que présentent
les NFPE pour la santé humaine. De plus, le benzène, un agent
cancérigène génotoxique, est connu comme étant un composant
des NFPE. Plusieurs études menées sur des souris ont révélé la
formation de tumeurs de la peau après une exposition cutanée
répétée à ces NFPE. Toutefois, les essais in vivo et in vitro n’ont
mis en évidence que peu d’indications de génotoxicité. De même,
ces substances présentent un potentiel limité de toxicité pour la
reproduction et le développement. On a aussi pris en compte,
pour caractériser les effets sur la santé humaine, des données sur
d’autres NFPE visés par l’ASP qui sont similaires, du point de
vue de leur transformation et de leurs propriétés physicochimiques.
The LBPNs considered in this screening assessment have been
identified as site-restricted (i.e. they are a subset of LBPNs that
are not expected to be transported off refinery or upgrader facility
sites). According to information submitted under section 71 of
CEPA 1999, and other sources of information, these LBPNs are
consumed on site or are blended into substances leaving the site
under different CAS RNs. In addition, a number of regulatory and
non-regulatory measures are already in place in Canada, which
minimize releases of site-restricted petroleum sector substances,
including provincial/territorial operating permit requirements, and
best practices and guidelines put in place by the petroleum industry at refinery and upgrader facilities. Accordingly, environmental
and general population exposure to these substances is not expected, and therefore harm to human health or the environment is
not expected.
Les NFPE faisant l’objet de la présente évaluation préalable
sont restreints aux installations (c’est-à-dire qu’ils constituent un
sous-ensemble de NFPE qui ne sont pas censés être transportés à
l’extérieur des raffineries ou des usines de valorisation). Selon les
renseignements fournis conformément à l’article 71 de la LCPE
(1999) et d’autres sources d’information, ces substances sont
utilisées sur place ou sont incorporées dans des substances portant
un numéro de registre du CAS différent lorsqu’elles sont expédiées à l’extérieur. De plus, il existe déjà diverses mesures réglementaires et non réglementaires pour réduire au minimum les
rejets de substances pétrolières restreintes aux installations au
Canada, dont les exigences relatives aux permis d’exploitation
émis par les provinces et les territoires, et les pratiques exemplaires et lignes directrices mises en place par l’industrie pétrolière dans les raffineries ainsi que les usines de valorisation. Par
conséquent, on ne s’attend pas à ce que l’environnement et
l’ensemble de la population soient exposés à ces substances.
Elles ne devraient donc pas nuire à la santé humaine ou à
l’environnement.
Therefore, it is concluded that these site-restricted LBPNs are
not entering the environment in a quantity or concentration or
under conditions that have or may have an immediate or longterm harmful effect on the environment or its biological diversity,
or that constitute or may constitute a danger to the environment
on which life depends, or that constitute or may constitute a danger in Canada to human life or health.
On conclut donc que ces NFPE restreints aux installations ne
pénètrent pas dans l’environnement en une quantité, à une
concentration ou dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement ou sur
la diversité biologique, ou à mettre en danger l’environnement
essentiel pour la vie, ou encore à constituer un danger au Canada
pour la vie ou la santé humaines.
Conclusion
Conclusion
Based on the information available, it is concluded that siterestricted LBPNs listed under CAS RNs 64741-54-4, 64741-55-5,
64741-64-6, 64741-74-8, 64742-22-9, 64742-23-0, 64742-73-0,
Compte tenu des renseignements existants, on conclut que les
NFPE restreints aux installations dont les numéros de registre du
CAS sont 64741-54-4, 64741-55-5, 64741-64-6, 64741-74-8,
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
68410-05-9, 68410-71-9, 68410-96-8, 68476-46-0, 68477-89-4,
68478-12-6, 68513-02-0, 68514-79-4, 68606-11-1, 68783-12-0,
68919-37-9, 68955-35-1 and 101795-01-1 do not meet any of the
criteria set out in section 64 of CEPA 1999.
Because these substances are listed on the Domestic Substances
List, their import and manufacture in Canada are not subject to
notification under subsection 81(1) of CEPA 1999. Given the
potential hazardous properties of these substances, there is concern that new activities that have not been identified or assessed
could lead to these substances meeting the criteria set out in section 64 of the Act. Therefore, application of the Significant New
Activity provisions of the Act to these substances is being considered, so that any proposed new manufacture, import or use of
these substances outside a petroleum refinery or upgrader facility
be subject to further assessment, to determine if the new activity
requires further risk management consideration.
The final screening assessment report for these substances is
available on the Government of Canada’s Chemical Substances
Web site (www.chemicalsubstances.gc.ca).
2901
64742-22-9, 64742-23-0, 64742-73-0, 68410-05-9, 68410-71-9,
68410-96-8, 68476-46-0, 68477-89-4, 68478-12-6, 68513-02-0,
68514-79-4, 68606-11-1, 68783-12-0, 68919-37-9, 68955-35-1 et
101795-01-1 ne répondent à aucun des critères décrits à l’article 64 de la LCPE (1999).
Puisque ces substances sont inscrites sur la Liste intérieure,
leur importation et leur fabrication au Canada ne requièrent pas
de déclaration aux termes du paragraphe 81(1) de la LCPE
(1999). Étant donné les propriétés potentiellement dangereuses de
ces substances, on craint que de nouvelles utilisations non recensées ni évaluées ne fassent en sorte qu’elles répondent aux critères de l’article 64 de la Loi. Il est donc recommandé que ces substances soient assujetties aux dispositions de la Loi relatives aux
nouvelles activités, afin que toute fabrication, importation ou
utilisation de ces dernières à l’extérieur d’une raffinerie de pétrole
ou d’une usine de valorisation soit déclarée et fasse l’objet d’une
évaluation pour déterminer si l’activité en question justifie
d’autres mesures de gestion des risques.
La version finale de l’évaluation préalable concernant ces substances est accessible sur le site Web du gouvernement du Canada
portant sur les substances chimiques, à l’adresse www.
substanceschimiques.gc.ca.
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of results of investigations and recommendations for
substances — long-chain chlorinated alkanes that have the
molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in which 18 ≤ n ≤ 38 — specified
on the Domestic Substances List (paragraphs 68(b) and (c) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999) [chlorinated
alkanes (previously identified as chlorinated paraffins)]
Publication des résultats des études et des recommandations
concernant des substances — les alcanes chlorés à chaîne longue
dont la formule moléculaire est CnHxCl(2n+2-x) où 18 ≤ n ≤ 38 —
inscrites sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et c) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)]
[alcanes chlorés (antérieurement appelés paraffines chlorées)]
Whereas the notice Publication of results of investigations and
recommendations for the substances — Chlorinated paraffins that
have the molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in which 10 ≤ n ≤ 38 —
Paragraphs 68(b) and 68(c) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 was published in the Canada Gazette, Part I, on
August 30, 2008;
Whereas it was concluded chlorinated paraffins that have the
molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in which 10 ≤ n ≤ 20 meet the
criteria set out in paragraph 64(a) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 and that chlorinated paraffins that have the
molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in which 10 ≤ n ≤ 38 meet the
criteria set out in paragraph 64(c) of the Act;
Whereas the Ministers of the Environment and of Health
have conducted a draft update on the human health assessment of long-chain chlorinated alkanes [CnHxCl(2n+2-x) in which
18 ≤ n ≤ 38] on the basis of new information available since the
publication of the final decision on the screening assessment published on August 30, 2008;
Whereas a summary of this draft update on the human health
assessment of long-chain chlorinated alkanes conducted pursuant
to paragraphs 68(b) and (c) of the Act is annexed hereby; and
Attendu que l’avis intitulé Publication des résultats des
enquêtes effectuées et des recommandations concernant les substances — Paraffines chlorées dont la formule moléculaire est
CnHxCl(2n+2-x) où 10 ≤ n ≤ 38 — Alinéas 68b) et 68c) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999) est paru
dans la Partie I de la Gazette du Canada le 30 août 2008;
Attendu qu’il a été conclu que les paraffines chlorées dont la
formule moléculaire est CnHxCl(2n+2-x) où 10 ≤ n ≤ 20 remplissent
les critères prévus à l’alinéa 64a) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) et que les paraffines chlorées dont la formule moléculaire est CnHxCl(2n+2-x) où 10 ≤ n ≤ 38
remplissent les critères prévus à l’alinéa 64c) de la Loi;
Attendu que les ministres de l’Environnement et de la Santé
ont effectué une mise à jour de l’évaluation des risques pour la
santé humaine des alcanes chlorés à chaîne longue [CnHxCl(2n+2-x)
où 18 ≤ n ≤ 38] en se basant sur de nouvelles données disponibles
depuis la publication de la décision finale de l’évaluation le
30 août 2008;
Attendu qu’un résumé de cette mise à jour de l’évaluation des
risques pour la santé humaine des alcanes chlorés à chaîne longue
menée en application des alinéas 68b) et c) de la Loi est
ci-annexé;
2902
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Whereas it is proposed to conclude that long-chain chlorinated
alkanes [CnHxCl(2n+2-x) in which 18 ≤ n ≤ 38] do not meet the criteria set out in paragraph 64(c) of the Act,
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health propose to take no further action on
chlorinated alkanes with the molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in
which 21 ≤ n ≤ 38 at this time.
Attendu qu’il est proposé de conclure que les alcanes chlorés à
chaîne longue [CnHxCl(2n+2-x) où 18 ≤ n ≤ 38] ne remplissent pas
les critères prévus à l’alinéa 64 c) de la Loi,
Avis est par les présentes donné que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de ne rien faire pour le moment
à l’égard des alcanes chlorés à chaîne longue CnHxCl(2n+2-x)
où 21 ≤ n ≤ 38.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
Any person may, within 60 days after publication of this notice, file with the Minister of the Environment written comments
on the measure the Ministers propose to take and on the scientific
considerations on the basis of which the measure is proposed.
More information regarding the scientific considerations may be
obtained from the Government of Canada’s Chemical Substances
Web site (www.chemicalsubstances.gc.ca). All comments must
cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this
notice and be sent to the Executive Director, Program Development and Engagement Division, Gatineau, Quebec K1A 0H3,
819-953-7155 (fax), substances@ec.gc.ca (email).
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Acting Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
MARGARET KENNY
Director General
Chemicals Sector Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
KAREN LLOYD
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
Dans les 60 jours suivant la publication du présent avis, quiconque le souhaite peut présenter des commentaires par écrit au
ministre de l’Environnement sur la mesure qui y est proposée par
les ministres et les considérations scientifiques la justifiant. Des
précisions sur ces considérations peuvent être obtenues sur le site
Web du gouvernement du Canada portant sur les substances chimiques (www.substanceschimiques.gc.ca). Tous les commentaires doivent mentionner la Partie I de la Gazette du Canada et la
date de publication du présent avis et être envoyés au Directeur
exécutif, Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes, Gatineau (Québec) K1A 0H3, 819-953-7155 (télécopieur), substances@ec.gc.ca (courriel).
Conformément à l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), quiconque fournit des renseignements en réponse au présent avis peut en même temps demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
Le directeur général par intérim
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom du ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
MARGARET KENNY
Au nom du ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
KAREN LLOYD
Au nom de la ministre de la Santé
ANNEX
ANNEXE
Summary of the Update on the Human Health Assessment
of Long-chain Chlorinated Alkanes
Résumé de la mise à jour de l’évaluation des risques pour la
santé humaine des alcanes chlorés à chaîne longue
Chlorinated alkanes, also known as chlorinated paraffins (CPs)
were included on the first Priority Substances List (PSL1) program under the 1988 Canadian Environmental Protection Act
(CEPA 1988) for assessment of potential risks to the environment
and human health.
Chlorinated paraffins are chlorinated alkanes that have carbon
chain lengths ranging from 10 to 38 with varying degrees of
chlorination. They are subdivided into three groups: short-chain
chlorinated paraffins with 10-13 carbon atoms (SCCPs), mediumchain chlorinated paraffins with 14-17 carbon atoms (MCCPs)
and long-chain chlorinated paraffins with 18 to 38 carbon atoms
(LCCPs).
In 1993, Environment Canada and Health Canada published an
assessment report that concluded SCCPs constitute or may constitute a danger to human health or life according to the criteria described in CEPA 1988. However, available data at that time were
considered insufficient to conclude whether short-, medium- or
long-chain chlorinated paraffins were harmful to the environment
Les alcanes chlorés, aussi appelés « paraffines chlorées », ont
été inclus dans la première Liste des substances d’intérêt prioritaire (LSIP1) en vertu de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement de 1988 [LCPE (1988)] afin d’en évaluer les
risques éventuels pour l’environnement et la santé humaine.
Les paraffines chlorées sont des alcanes chlorés dont la longueur de la chaîne carbonée compte de 10 à 38 atomes de carbone
et dont le degré de chloration varie. Elles sont subdivisées en trois
groupes : les paraffines chlorées à chaîne courte ayant de 10 à
13 atomes de carbone, les paraffines chlorées à chaîne moyenne
ayant de 14 à 17 atomes de carbone et paraffines chlorées à
chaîne longue ayant de 18 à 38 atomes de carbone.
En 1993, Environnement Canada et Santé Canada ont publié un
rapport d’évaluation selon lequel les paraffines chlorées à chaîne
courte représentent ou peuvent représenter un danger pour la vie
ou la santé humaines selon les critères énoncés dans la LCPE
(1988). Toutefois, les données disponibles à cette période ont été
considérées comme insuffisantes pour conclure que les paraffines
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
or whether medium- or long-chain chlorinated paraffins were
considered a danger to human health.
After addressing the critical data gaps identified in the 1993 assessment report, a draft follow-up report was published in 2005,
which was followed by a 60-day comment period. The final
follow-up report was published in 2008 with the conclusion that
all CPs are harmful to human health under paragraph 64(c) of
CEPA 1999 and CPs containing up to 20 carbon atoms are harmful to environment under paragraph 64(a) of CEPA 1999.
In 2009, the Environment Agency of United Kingdom published an environmental risk assessment report on LCCPs and this
new information informed an update to the exposure characterization for various subpopulations for LCCPs.
There were no new critical health effects identified for LCCPs.
Therefore, the tolerable daily intake (TDI) [i.e. the level of intake
to which it is believed that a person may be exposed daily over a
lifetime without deleterious effects] of 71 µg/kg-bw per day, derived for non-neoplastic effects in the follow-up assessment in
2008 was used for risk characterization.
Upper-bounding estimates of daily intakes of LCCPs by the
general population of Canada are well below the established TDI,
and therefore, it is proposed that LCCPs are not harmful to human
health as defined in paragraph 64(c) of CEPA 1999.
2903
chlorées à chaîne courte, moyenne ou longue étaient nocives pour
l’environnement ou qu’ils représentaient un danger pour la santé
humaine.
Après avoir comblé les lacunes importantes en matière de données décelées dans le rapport d’évaluation de 1993, une ébauche
de rapport de suivi a été publiée en 2005, puis a été suivie d’une
période de commentaires de 60 jours. La version finale du rapport
de suivi, publiée en 2008, concluait que toutes les paraffines chlorées sont nocives pour la santé humaine en vertu de l’alinéa 64c)
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
[LCPE (1999)] et que ceux comptant jusqu’à 20 atomes de carbone sont nocives pour l’environnement aux termes de l’alinéa 64a) de cette loi.
En 2009, l’Agence environnementale du Royaume-Uni a publié un rapport d’évaluation des risques que présentent les paraffines chlorées à chaîne longue pour l’environnement, et ces nouveaux renseignements ont servi à mettre à jour l’information sur
la caractérisation de l’exposition aux paraffines chlorées à chaîne
longue pour les différentes sous-populations.
Il n’y a pas eu de nouveaux effets critiques sur la santé recensés pour les paraffines chlorées à chaîne longue. Par conséquent,
la dose journalière admissible (c’est-à-dire, la dose à laquelle une
personne peut être exposée quotidiennement toute sa vie sans
subir d’effets nocifs) de 71 µg/kg p.c. par jour, déterminée pour
les effets non néoplasiques dans l’évaluation de suivi en 2008, a
été utilisée pour la caractérisation des risques.
La tranche supérieure des estimations de l’absorption quotidienne de paraffines chlorées à chaîne longue par la population
générale du Canada est bien en deçà de la dose journalière admissible établie. Il est donc proposé de conclure que les paraffines
chlorées à chaîne longue ne sont pas nocives pour la santé humaine au sens de l’alinéa 64c) de la LCPE (1999).
Proposed conclusion
Conclusion proposée
Based on the information presented, long-chain chlorinated alkanes that have the molecular formula CnHxCl(2n+2-x) in which
18 ≤ n ≤ 38 are not entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that may constitute a danger to
human life or health as defined in the paragraph 64(c) of CEPA
1999. The draft update on the human health assessment of longchain chlorinated alkanes is available on the Government of Canada’s Chemical Substances Web site (www.chemicalsubstances.
gc.ca).
D’après les renseignements présentés, les alcanes chlorés à
chaîne longue dont la formule moléculaire est CnHxCl(2n+2-x) où
18 ≤ n ≤ 38 ne pénètrent pas dans l’environnement en une quantité, à une concentration ou dans des conditions qui représentent ou
peuvent représenter un danger pour la vie ou la santé humaines au
sens de l’alinéa 64c) de la LCPE (1999). La mise à jour provisoire
de l’évaluation des risques pour la santé humaine des paraffines
chlorées à chaîne longue est accessible sur le site Web du gouvernement du Canada portant sur les substances chimiques (www.
chemicalsubstances.gc.ca).
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of subsection 32(2) of the Canada Corporations Act, an application for
surrender of charter was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions du paragraphe 32(2) de la Loi sur les corporations canadiennes, une demande d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Received
Reçu
325055-5
438513-6
208282-9
433424-8
738143-2
438142-4
12TH WORLD CONGRESS OF ANAESTHESIOLOGISTS
BIRTH OF HOPE CANADA INC.
Canadian Drama Foundation
DIPTEROLOGY SCHOLARSHIP FUND INC.
FRESH START HOLDINGS
FRESH START MARKET
22/08/2011
15/08/2011
08/07/2011
22/07/2011
25/07/2011
25/07/2011
2904
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Received
Reçu
413556-3
422472-8
HOMELESS SUPPORT SERVICES INC.
SOCIÉTÉ DE PÉDIATRIE INTERNATIONALE
INTERNATIONAL PEDIATRICS SOCIETY
THE FRIENDS OF THE CANADIAN POSTAL MUSEUM/
LES AMIS DU MUSEE CANADIEN DE LA POSTE
30/06/2011
02/08/2011
376579-2
August 26, 2011
22/07/2011
Le 26 août 2011
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Letters patent
Lettres patentes
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, letters patent have been issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
788011-1
1:1 Ministries
23/06/2011
787982-2
789727-8
ADDIS LIFE DESIGN
ARHFC - THE APPLIED RESEARCH IN HOMEOPATHY
FOUNDATION OF CANADA
Association of Canadian Money Remittance Businesses Inc.
AvaTaaR Global Initiative, Not for Profit Organization
AvaTaaR - L’initiative Global, Organisation Sans But Lucrative
BEADS OF COURAGE - CANADA/
PERLES DE COURAGE - CANADA
BOARD FOR CONTROL OF CRICKET IN CANADA
Build Our Wealth
CANACCORD FOUNDATION
Canada LearningHealthSantéApprentissage Canada
Canada World Community Development Corporation, CWCDC
CANADA & CHINA PUBLIC RELATIONS FOUNDATION
CANADA’S CENTRE FOR WIRELESS AND DIGITAL
HEALTH INNOVATION
Canadian Foundation for Jungian Psychoanalytic Training in
Zurich
The Chaia & David Arye Goodworks Foundation
Canadian Immigrant Special Needs Families Association
Canadian International Health Support Foundation
Canadian Keratoconus Foundation /
Fondation canadienne du kératocône
Canadian Network for Simulation in Healthcare /
Réseau Canadien pour la Simulation en Soins de Santé
Canadian Ophthalmological Society Foundation/
Fondation de la Société canadienne d’ophtalmologie
CANADIAN LIBYAN COUNCIL
Canan Technology Transfer Center
CERTIFIED MARKETING MANAGEMENT
PROFESSIONALS OF CANADA
CHURCH ON THE ROCK INTERNATIONAL MINISTRIES
COALITION FOR EMPLOYEE FREE CHOICE (CEFC)
COORDINATION GÉNÉRALE DES IVOIRIENS DE LA
DIASPORA - COGID-CANADA
CRIS DES JEUNES
YOUTH CRY FOR HELP
City of Brampton, in the Regional
Municipality of Peel, Ont.
Toronto, Ont.
Vaughan, Ont.
17/06/2011
21/07/2011
Toronto, Ont.
Montréal, Que.
13/06/2011
19/04/2011
Montréal, Que.
23/06/2011
City of Mississauga, Ont.
Toronto, Ont.
City of Toronto, Ont.
Ottawa, Ont.
18/05/2011
13/05/2011
19/07/2011
07/07/2011
Calgary, Alta.
Toronto, Ont.
City of Vancouver, B.C.
04/07/2011
04/02/2011
22/07/2011
City of Toronto, Ont.
28/06/2011
City of Mississauga, Ont.
City of Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Montréal, Que.
30/06/2011
06/07/2011
21/06/2011
23/06/2011
Ottawa, Ont.
21/06/2011
City of Ottawa, Ont.
18/07/2011
Waterloo, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
20/05/2011
16/05/2011
19/07/2011
City of Toronto, Ont.
City of Toronto, Ont.
Montréal (Qc)
21/07/2011
23/06/2011
27/04/2011
Brossard (Qc)
28/06/2011
786361-6
783827-1
788014-6
786294-6
783910-3
789716-2
784617-7
789663-8
774737-3
792229-9
789654-9
784039-0
784062-4
787999-7
788019-7
788000-6
789702-2
786301-2
783829-8
789710-3
789725-1
788010-3
774698-2
789652-2
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
789678-6
789704-9
789714-6
789723-5
784070-5
CSU ALUMNI ASSOCIATION CANADA
Markham, Ont.
DIAMOND LIFELINE FOUNDATION
City of Edmonton, Alta.
E-Sports Canada Inc.
Toronto, Ont.
ÉGLISE DE DIEU BARACHEL D’OTTAWA
Ottawa (Ont.)
ELECTRICAL SAFETY FOUNDATION INTERNATIONAL
City of Mississauga, Ont.
CANADA
EMBLEY PARK FOUNDATION
City of Toronto, Ont.
Fondation ANDROMEDE AMOUR
Ottawa (Ont.)
FONDATION PASCAL KABUNGULU
Gatineau (Qc)
FONDATION PRIVÉE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES
Laval (Qc)
ÉNERGIES HUMAINES ET RENOUVELABLES (F.P.D.E.H.R.)
Calgary (Alb.)
FONTAINE DES ORPHELINS ET DE FEMMES
VULNÉRABLES (F.O.F.V.)
FOUNTAIN OF ORPHANS AND VULNERABLE WOMEN
(F.O.V.W.)
Friends of Koura in Canada
City of Kingston, Ont.
Les Amis de Koura au Canada
GOUDGE FAMILY FOUNDATION
City of Ottawa, Ont.
Guardalavaca CubaFest!
City of Toronto, Ont.
HAINAN GENERAL CHAMBER OF CANADA
Richmond Hill, Ont.
FOUNDATION
HEALTH AND EDUCATION NOW!/
Région du Grand Montréal, Que.
SANTÉ ET ÉDUCATION MAINTENANT!
HOPE FOR THE LIVING
Toronto, Ont.
HORSE WELFARE ALLIANCE OF CANADA
Cochrane, Alta.
IAN IHNATOWYCZ FAMILY FOUNDATION
City of Toronto, Ont.
IF INCLUSION FIRST
City of Toronto, Ont.
IFPS-CANADA
City of Toronto, Ont.
INSTITUT FRANCOPHONE DES MÉDIAS NUMÉRIQUES
Hawkesbury (Ont.)
(IFMN)
International Culture and Tourism Cooperation Council
Toronto, Ont.
Iranian-Canadian Cultural Society of Ontario
Ottawa, Ont.
JAME JOHN MINISTRIES
Toronto, Ont.
JOE FINLEY FAMILY FOUNDATION
City of Toronto, Ont.
K. NYAME EDUCATIONAL FOUNDATION (KNEF)
Toronto, Ont.
KANATA COMMUNITY CHRISTIAN REFORMED
City of Ottawa, Ont.
CHURCH INC.
KULEMELA CANADA
City of Toronto, Ont.
LeaderCity Canada
Town of Banff, Alta.
LeaderCité Canada
LES FEMMES MICHIF OTIPEMISIWAK
City of Ottawa (Ont.)
MAISON PAPILLON BLEU DU CANADA
Farnham (Qc)
BLUE BUTTERFLY HOME OF CANADA
Masonichip Foundation of Ontario
City of Hamilton, Ont.
MENNO COMMUNICATIONS (CANADA) INC.
Waterloo, Ont.
MicroCharity4 Inc.
City of Toronto, Ont.
MOSQUÉE DE LA CAPITALE
Québec (Qc)
Nosreap Family Foundation
City of Toronto, Ont.
One Common Language Foundation
City of Toronto, Ont.
Open Pier Foundation
Montréal, Que.
Fondation Des Quais Ouverts
Ottawa Chinese Arts Center
Ottawa, Ont.
Ottawa Coalition to End Violence Against Women
Ottawa, Ont.
P.E.A.R.L. FOUNDATION
City of Calgary, Alta.
P2P FRANCHISEE ASSOCIATION
Milton, Ont.
PEACETECH FOUNDATON
City of Richmond, B.C.
PEAK - PEOPLE, EDUCATION, AND ACTION FOR KENYA City of Calgary, Alta.
PERI OPERATIVE PROGRAM (POP)/
Metropolitan Region of Montréal, Que.
PROGRAMME PÉRI-OPÉRATOIRE (POP)
POUL & SUSAN HANSEN FAMILY FOUNDATION
City of Mississauga, Ont.
QUEEN’S INTERNATIONAL CONSULTING
Kingston, Ont.
Raising Learners Network
Brampton, Ont.
RENAISSANCE CHARITABLE FOUNDATION OF CANADA City of Toronto, Ont.
Research for Action, Policy Innovation and Development
Burlington, Ont.
Recherche pour l’Action, la Politique d’Innovation et le
Developpement
ROCK OF AGES INTERNATIONAL MINISTRIES
Scarborough, Ont.
S.W.A.G. IN MOTION
Toronto, Ont.
792187-0
784048-9
784608-8
788026-0
787992-0
788009-0
789676-0
788018-9
789713-8
786369-1
789712-0
784030-6
786290-3
789677-8
783894-8
779509-2
789726-0
767584-4
777665-9
779627-7
786363-2
789679-4
786359-4
786289-0
771348-7
784059-4
783830-1
783888-3
792272-8
787987-3
789683-2
790119-4
789643-3
770384-8
792266-3
786286-5
786367-5
777670-5
789721-9
786355-1
792257-4
789659-0
789671-9
787988-1
786349-7
789722-7
789718-9
Head Office
Siège social
2905
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
08/07/2011
18/07/2011
19/07/2011
15/07/2011
08/07/2011
28/07/2011
30/06/2011
19/05/2011
27/06/2011
20/06/2011
22/06/2011
07/07/2011
23/06/2011
19/07/2011
16/06/2011
19/07/2011
29/06/2011
20/06/2011
07/07/2011
11/05/2011
31/05/2011
21/07/2011
26/11/2010
02/03/2011
17/03/2011
14/06/2011
09/07/2011
10/06/2011
20/06/2011
30/12/2010
04/07/2011
16/05/2011
09/05/2011
28/07/2011
20/06/2011
12/07/2011
25/07/2011
21/06/2011
01/12/2010
27/07/2011
17/06/2011
15/06/2011
08/08/2011
20/07/2011
09/06/2011
27/07/2011
30/06/2011
05/07/2011
20/06/2011
07/06/2011
20/07/2011
20/07/2011
2906
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
789724-3
789655-7
786351-9
790089-9
SALON DU MINISTÈRE MINISTRIES
SCHOOL OF CHAMPIONS WEIGHTLIFTING CLUB
SEEDS OF PROMISE INTERNATIONAL CHILD WELFARE
SOCCER MULTICULTUREL POUR JEUNES CANADIENS
«SMJC»
Strongest Families Institute/
L’Institut des Familles Solides
TAO PROGRAM (TENACITY-ATTITUDE-OPTIMISM)
TECHNOLOGIES POUR TOUS
THE DICAPO FAMILY FOUNDATION
THE DIRECTOR’S CUT MEDIA LITERACY FOUNDATION
THE ERIC S. MARGOLIS FAMILY FOUNDATION/
LA FONDATION FAMILIALE ERIC S. MARGOLIS
THE FERTILE CRESCENT FOUNDATION /
FONDATION DU CROISSANT FERTILE
THE JEWISH LEGACY CHARITABLE FOUNDATION
THE LAND BETWEEN
THE NEW AMBASSADORS OF CHRIST’S CHURCH
THE WELCH LEGACY FOUNDATION
TRANSFORMING LIFE CENTRE/
CENTRE TRANSFORMATEUR DE VIE
UNIS POUR ASSISTANCE / UNITED FOR ASSISTANCE
UNTIL THE LAST CHILD
W. ALLAN DRYBURGH FOUNDATION
Western Canadian Chapter of the Building Commissioning
Association Incorporated
WOMAN AND CHILDREN EMBASSY FOUNDATION /
FONDATION AMBASSADE FEMMES ET ENFANTS
WOODWARD FAMILY FOUNDATION
WORLD WIDE HEARING FOUNDATION INTERNATIONAL
WORLD WIDE HEARING FOUNDATION CANADA
Yahad - In Unum CANADA
Mississauga (Ont.)
Ottawa, Ont.
Abbotsford, B.C.
Ottawa (Ont.)
20/07/2011
29/06/2011
08/06/2011
08/06/2011
Halifax Regional Municipality, N.S.
25/07/2011
City of Ottawa, Ont.
Ottawa (Ont.)
City of Toronto, Ont.
Town of Richmond Hill, Ont.
City of Toronto, Ont.
01/06/2011
20/06/2011
16/06/2011
23/06/2011
11/07/2011
Pontiac, Que.
12/07/2011
City of Toronto, Ont.
City of Orillia, Ont.
Ottawa, Ont.
City of Ottawa, Ont.
City of Ottawa, Ont.
10/08/2011
13/06/2011
30/05/2011
09/06/2011
17/06/2011
Lasalle (Qc)
City of Toronto, Ont.
City of Edmonton, Alta.
Calgary, Alta.
07/02/2011
22/07/2011
09/06/2011
01/06/2011
Québec, Que.
09/06/2011
City of Regina, Sask.
City of Montréal, Que.
City of Montréal, Que.
City of Montréal, Que.
26/07/2011
07/07/2011
07/07/2011
06/07/2011
790117-8
786329-2
784575-8
787974-1
788013-8
784073-0
784080-2
793673-7
786360-8
784636-3
786353-5
787975-0
774745-4
790112-7
784026-8
786324-1
787954-7
790126-7
786227-0
786226-1
789674-3
August 26, 2011
Le 26 août 2011
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
441429-2
245259-6
371611-2
448944-6
207491-5
410569-9
Action Volunteer Alliance
Association des religieuses pour les droits des femmes
BioDiscovery Toronto
BullyingCanada Inc.
CANADIAN CHIROPRACTIC PROTECTIVE ASSOCIATION
CANADIAN MACHINE QUILTERS’ ASSOCIATION INCORPORATED (C.M.Q.A.) /
L’ASSOCIATION CANADIENNE DE LA COURTEPOINTE A LA MACHINE INCORPOREE ( A.C.C.M.)
CANADIANS AGAINST SLAVERY /
CANADIENS CONTRE L’ESCLAVAGE
CHILL FOUNDATION OF CANADA /
FONDATION CHILL DU CANADA
12/07/2011
04/07/2011
15/07/2011
09/08/2011
17/06/2011
27/07/2011
767272-1
455235-1
04/07/2011
15/06/2011
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2907
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
449404-1
COALITION DES AMPUTÉS DU CANADA
AMPUTEE COALITION OF CANADA
CORPORATION DU MUSÉE DE LA NATION HURONNE-WENDAT
FALUN DAFA ASSOCIATION OF CANADA
Farm Mutual Foundation
Farmstart/
Ferme en Marche
Fondation Girafonds
Girafund Foundation
FORESTS WITHOUT BORDERS
FORÊTS SANS FRONTIÈRES
GAWAD KALINGA CANADA
GEORGIAN BAY CANCER SUPPORT CENTRE
GLOBAL PETS & ANIMALS FOUNDATION
LA FONDATION POUR ANIMAUX GLOBAL
JEWISH WOMEN INTERNATIONAL FOUNDATION OF CANADA
LE FONDS DU CENTENAIRE POUR LES ANCIENS CANADIENS /
THE CANADIENS’ ALUMNI CENTENNIAL FUND
MAISON DES PREMIÈRES NATIONS INC.
Movember Canada
ONTARIO BRAIN INSTITUTE FOUNDATION
Palestinian Canadian Congress/
Congrès palestino-canadien
RDÉE Canada (Réseau de développement économique et d’employabilité)
SPECTRUM HEALTH CARE FOUNDATION
THE CLAC FOUNDATION
THE MUTTART FOUNDATION
TORONTO REGION IMMIGRANT EMPLOYMENT COUNCIL (TRIEC)
15/07/2011
438536-5
331400-6
416820-8
435036-7
776036-1
454767-5
764639-9
764665-8
447819-3
032636-4
453919-2
438534-9
767531-3
455402-7
406677-4
339602-9
450801-7
450510-7
052459-0
449791-1
August 26, 2011
25/07/2011
06/07/2011
24/06/2011
16/08/2011
20/07/2011
19/07/2011
25/07/2011
15/06/2011
15/07/2011
14/07/2011
14/06/2011
19/07/2011
25/07/2011
26/07/2011
11/05/2011
27/07/2011
22/07/2011
19/07/2011
04/07/2011
14/07/2011
Le 26 août 2011
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
419170-6
Africa 2005 - Relais du Canada
06/06/2011
452627-9
ALLIANCE FOR THE CANADIAN ARTHRITIS PROGRAM /
ALLIANCE POUR LE PROGRAMME CANADIEN DE
L’ARTHRITE
BELGIAN CANADIAN BUSINESS ASSOCIATION
BFM (NO. 46) ENTERPRISES SOCIETY
BioDiscovery Toronto
CANADIAN COLLEGES ATHLETIC ASSOCIATION ASSOCIATION CANADIENNE DU SPORT COLLEGIAL
CANADA PICKLEBALL ASSOCIATION
CRESTWICKE CHRISTIAN ACADEMY
TABLE RONDE DES GENS D’AFFAIRES
AFRICAINS - CHAPITRE CANADIEN /
AFRICAN BUSINESS ROUNDTABLE CANADIAN CHAPTER
ARTHRITIS ALLIANCE OF CANADA
ALLIANCE DE L’ARTHRITE DU CANADA
BELGIAN CANADIAN BUSINESS CHAMBER
BFM (CRANBROOK) ENTERPRISES SOCIETY
Clinical Trials Stakeholders Association
Canadian Collegiate Athletic Association
16/06/2011
07/07/2011
15/07/2011
14/07/2011
CANADIAN PICKLEBALL FEDERATION
RESURRECTION CHRISTIAN ACADEMY
18/08/2011
18/07/2011
234346-1
783843-3
371611-2
009428-5
777663-2
344998-0
19/07/2011
2908
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
File No.
No de dossier
Old Name of Company
Ancien nom de la compagnie
New Name of Company
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
110582-5
FONDATION JEAN LAPOINTE INC.
JEAN LAPOINTE FOUNDATION INC.
J.H. CHINESE PROFESSIONALS ASSOCIATION OF
CANADA
ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS CHINOIS DU
CANADA J.H.
JEWISH WOMEN INTERNATIONAL FOUNDATION OF
CANADA
KIDS HEALTH FOUNDATION
NATIONAL ABORIGINAL VETERANS ASSOCIATION
ASSOCIATION NATIONALE DES ANCIENS
COMBATTANTS AUTOCHTONES
NEW JOURNEY FUND
NORTH OAKVILLE COMMUNITY CHURCH
PHILANTHROPY PRECEPTORSHIP FUND
Tdot Squash
The Free Market Research Foundation
THE CANADIAN INDEPENDENT TELEPHONE
ASSOCIATION
L’ASSOCIATION CANADIENNE DU TELEPHONE
INDEPENDANT
FONDS D’ENTRAIDE POUR LES
DÉPENDANCES
CHINESE PROFESSIONALS ASSOCIATION OF
CANADA /
ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS
CHINOIS DU CANADA
Act to End Violence Against Women
02/06/2011
292784-5
032636-4
450815-7
111911-7
448483-5
767560-7
332887-2
754758-7
414930-1
122527-8
020193-6
257696-1
THE CANADIAN RECORDING INDUSTRY
ASSOCIATION L’ASSOCIATION DE L’INDUSTRIE CANADIENNE DE
L’ENREGISTREMENT
THE INTERNATIONAL SCHOLARSHIP FOUNDATION
342070-1
305044-1
THE SILVER TREE FOUNDATION
WORLDWIDE LEADERSHIP COUNCIL OF CANADA
August 26, 2011
02/05/2011
14/07/2011
The Sandbox Project Charity
Canadian Aboriginal Veterans Benevolent
Association
27/06/2011
22/06/2011
Camana Fund
KING’S COMMUNITY CHURCH OAKVILLE
NWM Private Giving Foundation
URBAN SQUASH, TORONTO
Fraser Institute Foundation
THE CANADIAN INDEPENDENT
TECOMMUNICATIONS ASSOCIATION/
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES
COMPAGNIES DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
INDÉPENDANTES
MUSIC CANADA
11/07/2011
21/06/2011
21/07/2011
15/06/2011
03/06/2011
08/07/2011
Knowledge First Foundation /
La Première fondation du savoir
Judith Teller Foundation
Providence Community Church
09/08/2011
20/07/2011
27/06/2011
14/07/2011
Le 26 août 2011
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. 20070016025 — Radio apparatus forfeiture —
Michel McNeill
Avis no 20070016025 — Confiscation d’appareil radio —
Michel McNeill
Notice is hereby given that, pursuant to subsection 13(2) of the
Radiocommunication Act, the radio apparatus listed hereafter,
having served to commit an infringement of subsection 4(1) and
paragraph 10(1)(a) of the said Act, has been ordered to be forfeited to Her Majesty the Queen in right of Canada, by order
of Hal Hickey, Regional Director, Pacific Region, Department
of Industry, on July 22, 2010. The violation ticket number is
FC 00012716. Michel McNeill did not dispute the ticket or fine
amount within 30 days after service. Pursuant to subsection 16(1)
of the British Columbia Offence Act, a person is deemed to have
pleaded guilty to the alleged contravention if the person did not
dispute the ticket or fine amount within 30 days after service.
This ministerial order has been carried out pursuant to the authority provided under subsection 13(1) of the Act which was delegated by the Minister of Industry to the Senior Regional Executive by instrument on January 6, 2000.
Avis est donné par les présentes que, conformément au paragraphe 13(2) de la Loi sur la radiocommunication, l’appareil radio décrit ci-après, lequel a servi à commettre une infraction au
paragraphe 4(1) et à l’alinéa 10(1)a) de ladite loi, a été confisqué
par Sa Majesté la Reine du chef du Canada, par ordonnance de
Hal Hickey, directeur régional, Région du Pacifique, ministère de
l’Industrie, le 22 juillet 2010. La contravention porte le numéro FC 00012716. Michel McNeill n’a pas contesté la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification.
Selon le paragraphe 16(1) de l’Offence Act de la ColombieBritannique, la personne est considérée comme ayant plaidé coupable à l’infraction alléguée si elle ne conteste pas la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Cet
arrêté du ministre a été exécuté en vertu de l’autorité accordée par
le paragraphe 13(1) de la Loi, qui a été déléguée par un instrument le 6 janvier 2000 par le ministre de l’Industrie au gestionnaire supérieur régional.
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2909
Equipment forfeited
Matériel confisqué
One ICOM, model IC-2200H, radio transceiver (serial
No. 0511464)
Any person having a claim as rightful owner, mortgagee, lien
holder or holder of any like interest on the forfeit item may,
within 30 days of the publication of this notice in the Canada
Gazette, contest the forfeiture order by complying with the provisions of subsection 13(3) of the Act.
For the purpose of subsection 13(4) of the Act, the notice of the
application and hearing may be served on the Minister of Industry, to the attention of the Regional Director, Spectrum, Information Technologies and Telecommunications, 300 West Georgia
Street, Room 2100, Vancouver, British Columbia V6B 6E1.
BRAD DAVIS
Spectrum Operations Manager
Western Region
Un émetteur-récepteur radio ICOM, modèle IC-2200H
(numéro de série 0511464)
Quiconque revendique, à titre de propriétaire légitime, de
créancier hypothécaire, de détenteur de privilège ou de créancier
d’un droit semblable, un droit sur l’article confisqué peut, dans
les 30 jours suivant la publication du présent avis dans la Gazette
du Canada, contester la confiscation conformément au paragraphe 13(3) de la Loi.
Pour l’application du paragraphe 13(4) de la Loi, l’avis de requête et d’audition peut être adressé au ministre de l’Industrie, à
l’attention du Directeur régional, Spectre, technologies de l’information et télécommunications, 300, rue Georgia Ouest, pièce 2100,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 6E1.
Le gestionnaire des Opérations du spectre
Région de l’Ouest
BRAD DAVIS
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. 20070025261 — Radio apparatus forfeiture — Allen
Edward Joseph L’Heureux
Avis no 20070025261 — Confiscation d’appareil radio — Allen
Edward Joseph L’Heureux
Notice is hereby given that, pursuant to subsection 13(2) of the
Radiocommunication Act, the radio apparatus listed hereafter,
having served to commit an infringement of subsection 4(1) and
paragraph 10(1)(a) of the said Act, has been ordered to be forfeited to Her Majesty the Queen in right of Canada, by order
of Hal Hickey, Regional Director, Pacific Region, Department
of Industry, on July 22, 2010. The violation ticket number is
FC 00012617. Allen Edward Joseph L’Heureux did not dispute
the ticket or fine amount within 30 days after service. Pursuant to
subsection 16(1) of the British Columbia Offence Act, a person is
deemed to have pleaded guilty to the alleged contravention if the
person did not dispute the ticket or fine amount within 30 days
after service. This ministerial order has been carried out pursuant
to the authority provided under subsection 13(1) of the Act which
was delegated by the Minister of Industry to the Senior Regional
Executive by instrument on January 6, 2000.
Avis est donné par les présentes que, conformément au paragraphe 13(2) de la Loi sur la radiocommunication, l’appareil radio décrit ci-après, lequel a servi à commettre une infraction au
paragraphe 4(1) et à l’alinéa 10(1)a) de ladite loi, a été confisqué
par Sa Majesté la Reine du chef du Canada, par ordonnance de
Hal Hickey, directeur régional, Région du Pacifique, ministère de
l’Industrie, le 22 juillet 2010. La contravention porte le numéro FC 00012617. Allen Edward Joseph L’Heureux n’a pas
contesté la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la
signification. Selon le paragraphe 16(1) de l’Offence Act de la
Colombie-Britannique, la personne est considérée comme ayant
plaidé coupable à l’infraction alléguée si elle ne conteste pas la
contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Cet arrêté du ministre a été exécuté en vertu de l’autorité
accordée par le paragraphe 13(1) de la Loi, qui a été déléguée par
un instrument le 6 janvier 2000 par le ministre de l’Industrie au
gestionnaire supérieur régional.
Equipment forfeited
Matériel confisqué
One YAESU, model FT-2600M, radio transceiver (serial
No. 2F452387)
Any person having a claim as rightful owner, mortgagee, lien
holder or holder of any like interest on the forfeit item may,
within 30 days of the publication of this notice in the Canada
Gazette, contest the forfeiture order by complying with the provisions of subsection 13(3) of the Act.
For the purpose of subsection 13(4) of the Act, the notice of the
application and hearing may be served on the Minister of Industry, to the attention of the Regional Director, Spectrum, Information Technologies and Telecommunications, 300 West Georgia
Street, Room 2100, Vancouver, British Columbia V6B 6E1.
BRAD DAVIS
Spectrum Operations Manager
Western Region
Un émetteur-récepteur radio YAESU, modèle FT-2600M
(numéro de série 2F452387)
Quiconque revendique, à titre de propriétaire légitime, de
créancier hypothécaire, de détenteur de privilège ou de créancier
d’un droit semblable, un droit sur l’article confisqué peut, dans
les 30 jours suivant la publication du présent avis dans la Gazette
du Canada, contester la confiscation conformément au paragraphe 13(3) de la Loi.
Pour l’application du paragraphe 13(4) de la Loi, l’avis de requête et d’audition peut être adressé au ministre de l’Industrie, à
l’attention du Directeur régional, Spectre, technologies de l’information et télécommunications, 300, rue Georgia Ouest, pièce 2100,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 6E1.
Le gestionnaire des Opérations du spectre
Région de l’Ouest
BRAD DAVIS
[36-1-o]
[36-1-o]
2910
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. 20070025640 — Radio apparatus forfeiture — Dieter
Karl Faehmel
Avis no 20070025640 — Confiscation d’appareil radio — Dieter
Karl Faehmel
Notice is hereby given that, pursuant to subsection 13(2) of the
Radiocommunication Act, the radio apparatus listed hereafter,
having served to commit an infringement of subsection 4(1) and
paragraph 10(1)(a) of the said Act, has been ordered to be forfeited to Her Majesty the Queen in right of Canada, by order of
Hal Hickey, Regional Director, Pacific Region, Department of
Industry, on July 22, 2010. The violation ticket number is
FC 00012568. Dieter Karl Faehmel did not dispute the ticket or
fine amount within 30 days after service. Pursuant to subsection 16(1) of the British Columbia Offence Act, a person is
deemed to have pleaded guilty to the alleged contravention if the
person did not dispute the ticket or fine amount within 30 days
after service. This ministerial order has been carried out pursuant
to the authority provided under subsection 13(1) of the Act which
was delegated by the Minister of Industry to the Senior Regional
Executive by instrument on January 6, 2000.
Avis est donné par les présentes que, conformément au paragraphe 13(2) de la Loi sur la radiocommunication, l’appareil radio décrit ci-après, lequel a servi à commettre une infraction au
paragraphe 4(1) et à l’alinéa 10(1)a) de ladite loi, a été confisqué
par Sa Majesté la Reine du chef du Canada, par ordonnance de
Hal Hickey, directeur régional, Région du Pacifique, ministère de
l’Industrie, le 22 juillet 2010. La contravention porte le numéro FC 00012568. Dieter Karl Faehmel n’a pas contesté la
contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Selon le paragraphe 16(1) de l’Offence Act de la ColombieBritannique, la personne est considérée comme ayant plaidé
coupable à l’infraction alléguée si elle ne conteste pas la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Cet
arrêté du ministre a été exécuté en vertu de l’autorité accordée par
le paragraphe 13(1) de la Loi, qui a été déléguée par un instrument le 6 janvier 2000 par le ministre de l’Industrie au gestionnaire supérieur régional.
Equipment forfeited
Matériel confisqué
One YAESU, model FT-2800M, radio transceiver (serial
No. 5M570908)
Un émetteur-récepteur radio YAESU, modèle FT-2800M
(numéro de série 5M570908)
Any person having a claim as rightful owner, mortgagee, lien
holder or holder of any like interest on the forfeit item may,
within 30 days of the publication of this notice in the Canada
Gazette, contest the forfeiture order by complying with the provisions of subsection 13(3) of the Act.
Quiconque revendique, à titre de propriétaire légitime, de
créancier hypothécaire, de détenteur de privilège ou de créancier
d’un droit semblable, un droit sur l’article confisqué peut, dans
les 30 jours suivant la publication du présent avis dans la Gazette
du Canada, contester la confiscation conformément au paragraphe 13(3) de la Loi.
For the purpose of subsection 13(4) of the Act, the notice of the
application and hearing may be served on the Minister of Industry, to the attention of the Regional Director, Spectrum, Information Technologies and Telecommunications, 300 West Georgia
Street, Room 2100, Vancouver, British Columbia V6B 6E1.
BRAD DAVIS
Spectrum Operations Manager
Western Region
Pour l’application du paragraphe 13(4) de la Loi, l’avis de requête et d’audition peut être adressé au ministre de l’Industrie, à
l’attention du Directeur régional, Spectre, technologies de l’information et télécommunications, 300, rue Georgia Ouest, pièce 2100,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 6E1.
Le gestionnaire des Opérations du spectre
Région de l’Ouest
BRAD DAVIS
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. 20070025649 — Radio apparatus forfeiture —
Cara Lynn Lenover
Avis no 20070025649 — Confiscation d’appareil radio —
Cara Lynn Lenover
Notice is hereby given that, pursuant to subsection 13(2) of the
Radiocommunication Act, the radio apparatus listed hereafter,
having served to commit an infringement of subsection 4(1) and
paragraph 10(1)(a) of the said Act, has been ordered to be forfeited to Her Majesty the Queen in right of Canada, by order of
Hal Hickey, Regional Director, Pacific Region, Department of
Industry, on July 22, 2010. The violation ticket number is
FC 00012592. Cara Lynn Lenover did not dispute the ticket or
fine amount within 30 days after service. Pursuant to subsection 16(1) of the British Columbia Offence Act, a person is
deemed to have pleaded guilty to the alleged contravention if the
Avis est donné par les présentes que, conformément au paragraphe 13(2) de la Loi sur la radiocommunication, l’appareil radio décrit ci-après, lequel a servi à commettre une infraction au
paragraphe 4(1) et à l’alinéa 10(1)a) de ladite loi, a été confisqué
par Sa Majesté la Reine du chef du Canada, par ordonnance de
Hal Hickey, directeur régional, Région du Pacifique, ministère de
l’Industrie, le 22 juillet 2010. La contravention porte le numéro FC 00012592. Cara Lynn Lenover n’a pas contesté la
contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Selon le paragraphe 16(1) de l’Offence Act de la ColombieBritannique, la personne est considérée comme ayant plaidé
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2911
person did not dispute the ticket or fine amount within 30 days
after service. This ministerial order has been carried out pursuant
to the authority provided under subsection 13(1) of the Act which
was delegated by the Minister of Industry to the Senior Regional
Executive by instrument on January 6, 2000.
coupable à l’infraction alléguée si elle ne conteste pas la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Cet
arrêté du ministre a été exécuté en vertu de l’autorité accordée par
le paragraphe 13(1) de la Loi, qui a été déléguée par un instrument le 6 janvier 2000 par le ministre de l’Industrie au gestionnaire supérieur régional.
Equipment forfeited
Matériel confisqué
One ICOM, model IC-2200H, radio transceiver (serial
No. 0514370)
Un émetteur-récepteur radio ICOM, modèle IC-2200H
(numéro de série 0514370)
Any person having a claim as rightful owner, mortgagee, lien
holder or holder of any like interest on the forfeit item may,
within 30 days of the publication of this notice in the Canada
Gazette, contest the forfeiture order by complying with the provisions of subsection 13(3) of the Act.
Quiconque revendique, à titre de propriétaire légitime, de
créancier hypothécaire, de détenteur de privilège ou de créancier
d’un droit semblable, un droit sur l’article confisqué peut, dans
les 30 jours suivant la publication du présent avis dans la Gazette
du Canada, contester la confiscation conformément au paragraphe 13(3) de la Loi.
For the purpose of subsection 13(4) of the Act, the notice of the
application and hearing may be served on the Minister of Industry, to the attention of the Regional Director, Spectrum, Information Technologies and Telecommunications, 300 West Georgia
Street, Room 2100, Vancouver, British Columbia V6B 6E1.
BRAD DAVIS
Spectrum Operations Manager
Western Region
Pour l’application du paragraphe 13(4) de la Loi, l’avis de requête et d’audition peut être adressé au ministre de l’Industrie, à
l’attention du Directeur régional, Spectre, technologies de l’information et télécommunications, 300, rue Georgia Ouest, pièce 2100,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 6E1.
Le gestionnaire des Opérations du spectre
Région de l’Ouest
BRAD DAVIS
[36-1-o]
[36-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. 20070025650 — Radio apparatus forfeiture — Simon
Peter Neudorf
Avis no 20070025650 — Confiscation d’appareil radio — Simon
Peter Neudorf
Notice is hereby given that, pursuant to subsection 13(2) of the
Radiocommunication Act, the radio apparatus listed hereafter,
having served to commit an infringement of subsection 4(1) and
paragraph 10(1)(a) of the said Act, has been ordered to be forfeited to Her Majesty the Queen in right of Canada, by order
of Hal Hickey, Regional Director, Pacific Region, Department
of Industry, on July 22, 2010. The violation ticket number is
FC 00012592. Simon Peter Neudorf did not dispute the ticket or
fine amount within 30 days after service. Pursuant to subsection 16(1) of the British Columbia Offence Act, a person is
deemed to have pleaded guilty to the alleged contravention if the
person did not dispute the ticket or fine amount within 30 days
after service. This ministerial order has been carried out pursuant
to the authority provided under subsection 13(1) of the Act which
was delegated by the Minister of Industry to the Senior Regional
Executive by instrument on January 6, 2000.
Avis est donné par les présentes que, conformément au paragraphe 13(2) de la Loi sur la radiocommunication, l’appareil radio décrit ci-après, lequel a servi à commettre une infraction au
paragraphe 4(1) et à l’alinéa 10(1)a) de ladite loi, a été confisqué
par Sa Majesté la Reine du chef du Canada, par ordonnance de
Hal Hickey, directeur régional, Région du Pacifique, ministère de
l’Industrie, le 22 juillet 2010. La contravention porte le numéro FC 00012592. Simon Peter Neudorf n’a pas contesté la
contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Selon le paragraphe 16(1) de l’Offence Act de la ColombieBritannique, la personne est considérée comme ayant plaidé
coupable à l’infraction alléguée si elle ne conteste pas la contravention ni l’amende dans les 30 jours suivant la signification. Cet
arrêté du ministre a été exécuté en vertu de l’autorité accordée par
le paragraphe 13(1) de la Loi, qui a été déléguée par un instrument le 6 janvier 2000 par le ministre de l’Industrie au gestionnaire supérieur régional.
Equipment forfeited
Matériel confisqué
One YAESU, model FT-1802, radio transceiver (serial
No. 6E070558)
Any person having a claim as rightful owner, mortgagee, lien
holder or holder of any like interest on the forfeit item may,
within 30 days of the publication of this notice in the Canada
Gazette, contest the forfeiture order by complying with the provisions of subsection 13(3) of the Act.
Un émetteur-récepteur radio YAESU, modèle FT-1802
(numéro de série 6E070558)
Quiconque revendique, à titre de propriétaire légitime, de
créancier hypothécaire, de détenteur de privilège ou de créancier
d’un droit semblable, un droit sur l’article confisqué peut, dans
les 30 jours suivant la publication du présent avis dans la Gazette
du Canada, contester la confiscation conformément au paragraphe 13(3) de la Loi.
2912
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
For the purpose of subsection 13(4) of the Act, the notice of the
application and hearing may be served on the Minister of Industry, to the attention of the Regional Director, Spectrum, Information Technologies and Telecommunications, 300 West Georgia
Street, Room 2100, Vancouver, British Columbia V6B 6E1.
BRAD DAVIS
Spectrum Operations Manager
Western Region
Pour l’application du paragraphe 13(4) de la Loi, l’avis de requête et d’audition peut être adressé au ministre de l’Industrie, à
l’attention du Directeur régional, Spectre, technologies de l’information et télécommunications, 300, rue Georgia Ouest, pièce 2100,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 6E1.
Le gestionnaire des Opérations du spectre
Région de l’Ouest
BRAD DAVIS
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2913
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Forty-First Parliament
Première session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
May 28, 2011.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 28 mai 2011.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Deregistration of registered electoral district associations
Radiation d’associations de circonscription enregistrées
On application by the Green Party of Canada, in accordance
with subsection 403.2(2) of the Canada Elections Act, the following associations are deregistered, effective September 30, 2011.
Association de Trois-Rivières du Parti Vert du Canada
Association fédérale du Parti Vert du Canada de la
circonscription de Sherbrooke
Association fédérale du Parti Vert du Canada de la
Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia
Prince Edward—Hastings Federal Green Party
FRANÇOIS BERNIER
Deputy Chief Electoral Officer
Political Financing
Sur demande du Parti Vert du Canada, conformément au paragraphe 403.2(2) de la Loi électorale du Canada, les associations
suivantes sont radiées. La radiation prend effet le 30 septembre
2011.
Association de Trois-Rivières du Parti Vert du Canada
Association fédérale du Parti Vert du Canada de la
circonscription de Sherbrooke
Association fédérale du Parti Vert du Canada de la
Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia
Prince Edward—Hastings Federal Green Party
Le 23 août 2011
Le sous-directeur général des élections
Financement politique
FRANÇOIS BERNIER
[36-1-o]
[36-1-o]
August 23, 2011
2914
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEALS
APPELS
Notice No. HA-2011-011
Avis no HA-2011-011
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) will
hold public hearings to consider the appeals referenced hereunder.
These hearings will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s Hearing Room No. 2, 18th Floor, Standard Life Centre,
333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario. Interested persons planning to attend should contact the Tribunal at 613-998-9908 to
obtain further information and to confirm that the hearings will be
held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
tiendra des audiences publiques afin d’entendre les appels mentionnés ci-dessous. Les audiences débuteront à 9 h 30 et auront
lieu dans la salle d’audience no 2 du Tribunal, 18e étage, Standard
Life Centre, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario). Les
personnes intéressées qui ont l’intention d’assister à l’une ou
l’autre des audiences doivent s’adresser au Tribunal en composant le 613-998-9908 si elles désirent plus de renseignements ou
si elles veulent confirmer la date d’une audience.
Customs Act
Loi sur les douanes
Transport Desgagnés Inc. v. President of the Canada Border Services Agency
Date of Hearing:
Appeal No.:
September 27, 2011
AP-2009-014
Goods in Issue:
Issues:
Anna Desgagnés ship
Whether the letter from the Canada Border Services Agency
dated February 20, 2009, constitutes a decision that is subject
to appeal under section 67 of the Customs Act.
Should the Tribunal determine that the Canada Border
Services Agency’s letter of February 20, 2009, constitutes a
decision that is subject to appeal, whether the ship in issue is
properly classified under tariff item No. 8901.90.90 as other
vessels for the transport of goods and other vessels for the
transport of both persons and goods, other than open vessels,
as determined by the President of the Canada Border Services
Agency, or should be classified under tariff item
No. 9814.00.00 as goods, including containers or coverings
filled or empty, which have once been released and accounted
for under section 32 of the Customs Act and have been
exported, if the goods are returned without having been
advanced in value or improved in condition by any process of
manufacture or other means, or combined with any other
article abroad, as claimed by Transport Desgagnés Inc.
Tariff Items at
Issue:
Transport Desgagnés Inc.—9814.00.00
President of the Canada Border Services Agency—
8901.90.90
Customs Act
Date of Hearing:
Appeal No.:
September 29, 2011
AP-2010-068
Goods in Issue:
Various styles and models of sofas, loveseats, recliners,
rockers, chairs and ottomans
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 9401.61.10 as other upholstered seats, with wooden
frames, for domestic purposes, as determined by the President
of the Canada Border Services Agency, or should be classified
under tariff item No. 9401.61.90 as other upholstered seats,
with wooden frames, as claimed by 6572243 Canada Ltd. o/a
Kwality Imports.
Tariff Items at
Issue:
Date de l’audience : Le 27 septembre 2011
Appel no :
AP-2009-014
Marchandises en
cause :
Navire Anna Desgagnés
Questions en litige : Déterminer si la lettre de l’Agence des services frontaliers du
Canada datée du 20 février 2009 constitue une décision
susceptible d’appel aux termes de l’article 67 de la Loi sur les
douanes.
Dans l’éventualité où le Tribunal déterminerait que la lettre de
l’Agence des services frontaliers du Canada datée du
20 février 2009 constitue une décision susceptible d’appel,
déterminer si le navire en cause est correctement classé dans le
numéro tarifaire 8901.90.90 à titre d’autres bateaux pour le
transport de marchandises et d’autres bateaux conçus à la fois
pour le transport de personnes et de marchandises, autres que
les bateaux ouverts, comme l’a déterminé le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada, ou s’il doit être
classé dans le numéro tarifaire 9814.00.00 à titre de
marchandises, y compris les contenants ou les enveloppes
remplis ou vides, qui sont déjà dédouanées et déclarées en
détail en vertu de l’article 32 de la Loi sur les douanes et qui
ont été exportées, si les marchandises doivent être retournées
sans avoir reçu de plus-value ni d’amélioration dues, entre
autres choses, à un procédé de fabrication quelconque, ou sans
avoir été unies à un autre article quelconque à l’étranger,
comme le soutient Transport Desgagnés Inc.
Numéros tarifaires
en cause :
Transport Desgagnés Inc. — 9814.00.00
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
8901.90.90
Loi sur les douanes
6572243 Canada Ltd. o/a Kwality Imports v. President of the Canada Border
Services Agency
Issue:
Transport Desgagnés Inc. c. Président de l’Agence des services frontaliers du
Canada
6572243 Canada Ltd. o/a Kwality Imports—9401.61.90
President of the Canada Border Services Agency—9401.61.10
6572243 Canada Ltd. s/n Kwality Imports c. Président de l’Agence des services
frontaliers du Canada
Date de l’audience : Le 29 septembre 2011
Appel no :
AP-2010-068
Marchandises en
cause :
Divers styles et modèles de sofas, de causeuses, de fauteuils
inclinables, de berceuses, de chaises et de poufs
Question en litige : Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 9401.61.10 à titre d’autres
sièges rembourrés, avec bâti en bois, pour usages domestiques,
comme l’a déterminé le président de l’Agence des services
frontaliers du Canada, ou si elles doivent être classées dans le
numéro tarifaire 9401.61.90 à titre d’autres sièges rembourrés,
avec bâti en bois, comme le soutient 6572243 Canada Ltd. s/n
Kwality Imports.
Numéros tarifaires
en cause :
6572243 Canada Ltd. s/n Kwality Imports — 9401.61.90
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
9401.61.10
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Customs Act
Loi sur les douanes
Outdoor Gear Canada v. President of the Canada Border Services Agency
Outdoor Gear Canada c. Président de l’Agence des services frontaliers du
Canada
Date of Hearing:
Appeal No.:
September 30, 2011
AP-2010-060
Goods in Issue:
Issue:
Various models of bicycle wheels
Whether the goods in issue are properly classified under tariff
item No. 8714.99.10 as bicycle wheels, as determined by the
President of the Canada Border Services Agency, or should be
classified under tariff item No. 8714.99.90 as other parts and
accessories of vehicles of heading Nos. 87.11 to 87.13, or, in
the alternative, under tariff item No. 8714.93.00 as hubs, other
than coaster braking hubs and hub brakes, and free-wheel
sprocket-wheel, as claimed by Outdoor Gear Canada.
Tariff Items at
Issue:
2915
Outdoor Gear Canada—8714.99.90 or 8714.93.00
President of the Canada Border Services Agency—
8714.99.10
August 25, 2011
Date de l’audience : Le 30 septembre 2011
Appel no :
AP-2010-060
Marchandises en
cause :
Divers modèles de roues de bicyclettes
Question en litige : Déterminer si les marchandises en cause sont correctement
classées dans le numéro tarifaire 8714.99.10 à titre de roues de
bicyclettes, comme l’a déterminé le président de l’Agence des
services frontaliers du Canada, ou si elles doivent être classées
dans le numéro tarifaire 8714.99.90 à titre d’autres parties et
accessoires des véhicules des positions nos 87.11 à 87.13 ou,
dans l’alternative, dans le numéro tarifaire 8714.93.00 à titre
de moyeux (autres que les moyeux à freins) et pignons de
roues libres, comme le soutient Outdoor Gear Canada.
Numéros tarifaires
en cause :
Outdoor Gear Canada — 8714.99.90 ou 8714.93.00
Président de l’Agence des services frontaliers du Canada —
8714.99.10
Le 25 août 2011
By order of the Tribunal
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[36-1-o]
[36-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Demandes de la Partie 1 ».
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est important de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
The following documents are abridged versions of the Commission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relating to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des documents originaux du Conseil. Les documents originaux contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur le
site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs, tous
les documents qui se rapportent à une instance, y compris les avis
et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil sous
« Instances publiques ».
2916
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between August 19, 2011, and August 25, 2011:
Instant Information Services Incorporated
Ottawa, Ontario; and Gatineau, Quebec (Hull sector)
2011-1188-0
Amendment to the technical parameters of CIIO-FM transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: September 19, 2011
7340362 Canada Inc.
Montréal, Quebec
2011-1204-4
Amendment of a condition of licence for V Max
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: September 23, 2011
Crossroads Television System
Edmonton and Calgary, Alberta; and Hamilton, Ontario
2011-1179-9
Amendment of conditions of licence for CKES-TV, CKCS-TV
and CITS-TV
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: September 23, 2011
Northwoods Broadcasting Limited
Atikokan, Ontario
2011-1192-1
Amendment to the technical parameters of CFOB-FM transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: September 26, 2011
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 19 août et le 25 août 2011 :
Instant Information Services Incorporated
Ottawa (Ontario) et Gatineau (Québec) [secteur Hull]
2011-1188-0
Modification des paramètres techniques de l’émetteur CIIO-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 19 septembre 2011
7340362 Canada Inc.
Montréal (Québec)
2011-1204-4
Modification d’une condition de licence pour V Max
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 23 septembre 2011
Crossroads Television System
Edmonton et Calgary (Alberta) et Hamilton (Ontario)
2011-1179-9
Modification d’une condition de licence pour CKES-TV,
CKCS-TV et CITS-TV
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 23 septembre 2011
Northwoods Broadcasting Limited
Atikokan (Ontario)
2011-1192-1
Modification des paramètres techniques de l’émetteur CFOB-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 26 septembre 2011
[36-1-o]
[36-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION
AVIS DE CONSULTATION
2011-525
August 24, 2011
Notice of hearing
December 5, 2011
Montréal, Quebec
Development of a regulatory framework for the
French-language television market, licence renewals for Astral
Media Inc., Quebecor Media Inc. and Serdy Média Inc., and
review of certain conditions of licence for V Interactions Inc.
Deadline for submission of interventions and/or answers:
September 23, 2011
The Commission will hold a hearing commencing on
December 5, 2011, at 9 a.m., at the Omni Mont-Royal Hotel,
1050 Sherbrooke Street W, Montréal, Quebec, to develop a regulatory framework for the French-language television market
(CRTC Reference 2011-1162-4). This process will determine the
most appropriate approach to take in regard to the Frenchlanguage television market, to define the obligations to be imposed on French-language conventional television broadcasters
and to establish the relevance of a group-based approach, in order
to meet the objectives of the Broadcasting Act (the Act).
2011-525
Le 24 août 2011
Avis d’audience
Le 5 décembre 2011
Montréal (Québec)
Développement d’un cadre réglementaire pour le marché
télévisuel de langue française, renouvellements des licences
d’Astral Media inc., de Quebecor Média inc. et de Serdy Média
inc., et réévaluation de certaines conditions de licences de
V Interactions inc.
Date limite pour le dépôt des interventions ou des
observations : le 23 septembre 2011
Le Conseil tiendra une audience à partir du 5 décembre 2011, à
9 h, à l’Hôtel Omni Mont-Royal, 1050, rue Sherbrooke Ouest,
Montréal (Québec), afin de développer un cadre réglementaire
approprié au marché télévisuel de langue française (CRTC, référence 2011-1162-4). Ce processus servira à déterminer l’approche
réglementaire la mieux adaptée au marché télévisuel de langue
française, à définir les obligations devant s’appliquer aux télédiffuseurs traditionnels de langue française, et à évaluer la pertinence d’une approche par groupe, tout en satisfaisant aux objectifs de la Loi sur la radiodiffusion (la Loi).
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
The Commission will also consider the following broadcasters’
licence renewal applications in this process:
1. Astral Media Inc. (Astral)
Applications for the renewal of broadcasting licences for
the stations and services listed in the notice.
2. Quebecor Media Inc. (QMI)
Applications for the renewal of broadcasting licences for
the stations and services listed in the notice.
3. Serdy Média Inc. (Serdy)
Applications for the renewal of the broadcasting licence for
the service Canal Évasion.
2917
The notice also sets out the procedures for filing comments.
The Commission encourages parties to monitor the public examination file and the Commission’s Web site for additional information that they may find useful when preparing their comments.
De plus, lors de cette audience publique, le Conseil étudiera les
demandes de renouvellement de licences des radiodiffuseurs
énumérées ci-dessous :
1. Astral Media inc. (Astral)
Demandes en vue de renouveler les licences de radiodiffusion des services et stations de télévision énumérées dans
l’avis.
2. Quebecor Média inc. (QMI)
Demandes en vue de renouveler les licences de radiodiffusion des services et stations de télévision énumérées dans
l’avis.
3. Serdy Média inc. (Serdy)
Demande en vue de renouveler la licence de radiodiffusion
du service Canal Évasion.
Finalement, le Conseil réexaminera certains engagements et
certaines conditions de licence de V Interactions inc. relatifs à la
diffusion de la programmation locale, notamment aux nouvelles
et aux émissions prioritaires canadiennes diffusées par V :
4. V Interactions inc. (V)
Réévaluation de certaines conditions de licences de V.
Bien que l’audience ait lieu à Montréal, le Conseil offre la possibilité aux parties de prendre part à l’audience à partir des bureaux régionaux du Conseil, à l’exclusion de celui de Montréal,
par l’entremise de la vidéoconférence. Les parties désirant le faire
sont priées d’indiquer clairement à partir de quel bureau régional
elles désirent comparaître lors du dépôt de leurs observations.
Une liste des bureaux régionaux du Conseil est jointe à l’avis.
Le présent avis énonce aussi la procédure de dépôt des observations. Le Conseil encourage les parties à surveiller le dossier
public ainsi que son site Web pour des renseignements additionnels qui pourraient les aider à préparer leurs observations.
[36-1-o]
[36-1-o]
Lastly, the Commission will re-examine certain conditions of
licence imposed on V Interactions Inc. as they relate to the broadcast of local programming, including news programming, and of
Canadian priority programming:
4. V Interactions Inc. (V)
Re-examination of certain conditions of licences for V.
Although the hearing will be held in Montréal, parties may participate from the Commission’s regional offices, with the exception of the Montréal office, via videoconferencing. Parties interested in doing so are asked to indicate the regional office where
they wish to appear at the time they file their comments. A list of
the Commission’s regional offices is included in the notice.
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2011-516
2011-516
August 22, 2011
Le 22 août 2011
Bell Media Inc. and 7550413 Ontario Inc., carrying on business
as various partnerships
Various locations in Nova Scotia, Quebec, Ontario, Manitoba,
Alberta and British Columbia
Approved — Applications for authority to acquire from Bell
Media Inc., as part of a corporate reorganization, the assets of
various undertakings.
Bell Media Inc. et 7550413 Ontario Inc., faisant affaires dans
plusieurs sociétés en nom collectif
Plusieurs collectivités en Nouvelle-Écosse, au Québec, en
Ontario, au Manitoba, en Alberta et en Colombie-Britannique
Approuvé — Demandes en vue d’être autorisé à acquérir de Bell
Media Inc., dans le cadre d’une réorganisation intrasociété, l’actif
de plusieurs entreprises.
2011-519
2011-519
August 23, 2011
Rogers Broadcasting Limited
Across Canada
Approved — Application for a broadcasting licence to operate
Sports d’intérêt général de Rogers, a national, French-language
Category 2 specialty service.
Le 23 août 2011
Rogers Broadcasting Limited
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter Sports d’intérêt général de Rogers, un service national spécialisé de catégorie 2 de langue française.
2918
2011-526
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
August 25, 2011
2011-526
Le 25 août 2011
Various licensees
Various locations
Renewed — Broadcasting licences for the video-on-demand stations listed in the appendix to the decision from September 1,
2011, to February 29, 2012, subject to the terms and conditions in
effect under the current licences.
Diverses titulaires
Diverses localités
Renouvelé — Licences de radiodiffusion des entreprises de programmation de vidéo sur demande énumérées à l’annexe de la
décision du 1er septembre 2011 au 29 février 2012, selon les mêmes modalités et conditions que celles en vigueur dans les licences actuelles.
2011-527
2011-527
August 25, 2011
Le 25 août 2011
Canadian Broadcasting Corporation
Across Canada
Renewed — Broadcasting licences for the radio stations set
out in the appendix to the decision, from September 1, 2011, to
March 1, 2013.
Société Radio-Canada
L’ensemble du Canada
Renouvelé — Licences de radiodiffusion des stations de radio
énumérées à l’annexe de la décision, du 1er septembre 2011 au
1er mars 2013.
2011-528
2011-528
August 25, 2011
Le 25 août 2011
Astral Media Radio Atlantic Inc.
Bathurst, New Brunswick
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the Englishlanguage commercial radio station CKBC-FM Bathurst, from
September 1, 2011, to August 31, 2014.
Astral Media Radio Atlantique inc.
Bathurst (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
la station de radio commerciale de langue anglaise CKBC-FM
Bathurst, du 1er septembre 2011 au 31 août 2014.
2011-530
2011-530
August 26, 2011
Le 26 août 2011
Norwesto Communications Ltd.
Vermilion Bay, Dryden, Kenora and Sioux Lookout, Ontario
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the Englishlanguage commercial radio station CKQV-FM Vermilion Bay
and its transmitters CKQV-FM-1 Dryden, CKQV-FM-2 Kenora
and CKQV-FM-3 Sioux Lookout, from September 1, 2011, to
August 31, 2015.
Norwesto Communications Ltd.
Vermilion Bay, Dryden, Kenora et Sioux Lookout (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
la station de radio commerciale de langue anglaise CKQV-FM
Vermilion Bay et ses émetteurs CKQV-FM-1 Dryden, CKQVFM-2 Kenora et CKQV-FM-3 Sioux Lookout, du 1er septembre
2011 au 31 août 2015.
2011-531
2011-531
August 26, 2011
Le 26 août 2011
Various licensees
Ontario and Quebec
Renewed — Regional broadcasting licences for the terrestrial
broadcasting distribution undertakings listed in the appendix to
the decision, from September 1, 2011, to November 30, 2011.
Diverses titulaires
Ontario et Québec
Renouvelé — Licences de radiodiffusion régionales des entreprises de distribution de radiodiffusion terrestres énumérées à l’annexe de la décision, du 1er septembre au 30 novembre 2011.
2011-532
2011-532
August 26, 2011
Le 26 août 2011
FreeHD Canada Inc.
Across Canada
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
national video-on-demand programming undertaking.
FreeHD Canada Inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation
de vidéo sur demande.
2011-534
2011-534
August 26, 2011
Bell Aliant Regional Communications Inc., (the general
partner), as well as limited partner with 6583458 Canada Inc.
(the limited partners), carrying on business as Bell Aliant
Regional Communications, Limited Partnership
Eastern Canada
Le 26 août 2011
Approved — Application for a broadcasting licence to operate a
regional video-on-demand programming undertaking to serve
Eastern Canada.
Bell Aliant Communications régionales inc. (l’associé
commandité), ainsi qu’associé commanditaire avec
6583458 Canada Inc. (les associés commanditaires), faisant
affaires sous le nom de Bell Aliant Communications
régionales, société en commandite
L’Est du Canada
Approuvé — Demande en vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise régionale de programmation
de vidéo sur demande pour desservir l’Est du Canada.
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2919
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANADIAN INTELLIGENCE AND MILITARY POLICE
ASSOCIATION
CANADIAN INTELLIGENCE AND MILITARY POLICE
ASSOCIATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that the Canadian Intelligence and Military Police Association intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter pursuant to subsection 32(1)
of the Canada Corporations Act.
August 18, 2011
ARTHUR JORDAN
President
Avis est par les présentes donné que Canadian Intelligence and
Military Police Association demandera au ministre de l’Industrie
la permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1)
de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 18 août 2011
Le président
ARTHUR JORDAN
[36-1-o]
[36-1-o]
CANARY FOUNDATION OF CANADA
CANARY FOUNDATION OF CANADA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that CANARY FOUNDATION OF
CANADA intends to apply to the Minister of Industry for leave to
surrender its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada
Corporations Act.
August 26, 2011
DON LISTWIN
President
Avis est par les présentes donné que CANARY FOUNDATION OF CANADA demandera au ministre de l’Industrie la
permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1)
de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 26 août 2011
Le président
DON LISTWIN
[36-1-o]
[36-1-o]
CHROMOSOME 22 CENTRAL INC.
CHROMOSOME 22 CENTRAL INC.
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Chromosome 22 Central Inc. intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its
charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations
Act.
August 21, 2011
STEPHANIE ST-PIERRE
President
Avis est par les présentes donné que Chromosome 22 Central
Inc. demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les
corporations canadiennes.
Le 21 août 2011
La présidente
STEPHANIE ST-PIERRE
[36-1-o]
[36-1-o]
CONSTITUTION INSURANCE COMPANY OF CANADA
CONSTITUTION INSURANCE COMPANY OF CANADA
VOLUNTARY LIQUIDATION AND DISSOLUTION
LIQUIDATION ET DISSOLUTION VOLONTAIRES
Notice is hereby given that pursuant to section 383 of the Insurance Companies Act the Minister of Finance has approved the
application of Constitution Insurance Company of Canada to proceed with its voluntary liquidation and dissolution.
Avis est par les présentes donné que, conformément à l’article 383 de la Loi sur les sociétés d’assurances, le ministre des
Finances a approuvé la demande de Constitution Insurance Company of Canada visant à procéder à sa liquidation et à sa dissolution volontaires.
Toute personne qui désire faire part de ses commentaires ou
de ses objections à l’égard de la liquidation et la dissolution projetées, ou qui souhaite obtenir de plus amples renseignements,
peut le faire en téléphonant au 416-585-9876 ou en écrivant à
Any person who wishes to register any comments or objections
respecting the proposed liquidation and dissolution or who wishes
to obtain additional information may do so by telephoning 416585-9876 or by writing to the attention of Frank Di Tomasso,
2920
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Constitution Insurance Company of Canada, 1200 Lawrence
Avenue E, Suite 202, Toronto, Ontario M3A 1C1.
Toronto, August 23, 2011
CONSTITUTION INSURANCE COMPANY OF CANADA
l’attention de Frank Di Tomasso, Constitution Insurance Company of Canada, 1200, avenue Lawrence Est, bureau 202, Toronto
(Ontario) M3A 1C1.
Toronto, le 23 août 2011
CONSTITUTION INSURANCE COMPANY OF CANADA
[36-4-o]
[36-4-o]
CONTINENTAL CURRENCY EXCHANGE
CORPORATION
CONTINENTAL CURRENCY EXCHANGE
CORPORATION
LETTERS PATENT OF CONTINUANCE
LETTRES PATENTES DE PROROGATION
Notice is hereby given that Continental Currency Exchange
Corporation (the “Applicant”), together with corporations carrying on business in the Province of Ontario as Continental
Currency Exchange, intends to file with the Superintendent of
Financial Institutions, pursuant to section 33 of the Bank Act, an
application for the Minister of Finance to issue letters patent
continuing the Applicant as a bank under the name of Continental
Bank of Canada, with its head office situated at Oshawa, Ontario.
Any person who objects to the issuance of these letters patent
may submit the objection in writing to the Office of the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa,
Ontario K1A 0H2, on or before October 10, 2011.
Note: The publication of this notice should not be construed as
evidence that letters patent will be issued to incorporate the bank.
The granting of letters patent will be dependent upon the normal
Bank Act application review process and the discretion of the
Minister of Finance.
August 15, 2011
SCOTT PENFOUND
Chief Executive Officer
Avis est par les présentes donné que Continental Currency
Exchange Corporation (la « société »), avec les sociétés faisant
affaires en Ontario sous la dénomination commerciale Continental Currency Exchange, a l’intention de déposer auprès du surintendant des institutions financières, en vertu de l’article 33 de la
Loi sur les banques, une demande de lettres patentes du ministre
des Finances afin de proroger la société en tant que banque, dénommée Continental Bank of Canada, et dont le siège social sera
situé à Oshawa (Ontario).
Les personnes et la société suivantes détiendront, directement
ou indirectement, un intérêt substantiel dans la banque :
Scott Penfound et les membres de sa famille, de Bowmanville
(Ontario);
Eric Sprott, de Oakville (Ontario);
Sprott Inc., une société dont le siège social est situé à Toronto
(Ontario).
Continental Currency Exchange exerce un commerce de maison de change et de transferts par l’entremise de 17 succursales en
Ontario. La nouvelle banque continuera ce commerce et offrira
des services additionnels en matière de métaux précieux, de billets bancaires visant une clientèle institutionnelle, de dépôts bancaires et d’autres services bancaires au détail.
Toute personne qui s’objecte à l’émission de ces lettres patentes peut soumettre une objection écrite au Bureau du surintendant
des institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario)
K1A 0H2, le 10 octobre 2011 ou avant cette date.
Nota : La publication du présent avis ne doit pas être interprétée comme une preuve que les lettres patentes seront émises afin
de constituer la banque. L’octroi des lettres patentes est soumis au
processus normal de révision des demandes en vertu de la Loi sur
les banques et à la discrétion du ministre des Finances.
Le 15 août 2011
Le chef de la direction
SCOTT PENFOUND
[34-4-o]
[34-4-o]
The following persons and company will directly or indirectly
hold a significant interest in the bank:
Scott Penfound and members of his family of Bowmanville,
Ontario;
Eric Sprott of Oakville, Ontario; and
Sprott Inc., a corporation having its head office in Toronto,
Ontario.
Continental Currency Exchange carries on a foreign exchange
and remittance business through 17 branches in Ontario. The proposed bank would continue that business, and offer additional
services in the areas of precious metals, institutional bank note
services, deposit taking and other retail banking services.
FONDATION ARTOTHÉRAPIE
FONDATION ARTOTHÉRAPIE
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Fondation Artothérapie has
changed the location of its head office to the city of Gatineau,
province of Quebec.
August 15, 2011
PAUL DÉNOMMÉE
President
Avis est par les présentes donné que Fondation Artothérapie a
changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à Gatineau, province de Québec.
Le 15 août 2011
Le président
PAUL DÉNOMMÉE
[36-1-o]
[36-1-o]
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2921
MBNA CANADA BANK
BANQUE MBNA CANADA
TRANSFER OF BUSINESS
TRANSFERT D’ACTIVITÉS
MBNA Canada Bank (“MBNA”), a Schedule II bank with its
head office in Ottawa, Ontario, intends to make an application
pursuant to section 236 of the Bank Act (Canada) on or after
September 19, 2011, for the approval of the Minister of Finance
(Canada) of the sale agreement amongst MBNA, its parent,
FIA Card Services, N.A., and The Toronto-Dominion Bank (the
“Purchaser”), pursuant to which substantially all of the assets of
MBNA will be transferred to the Purchaser and the Purchaser will
assume substantially all of the liabilities of MBNA owing to unrelated third parties.
MBNA CANADA BANK
La Banque MBNA Canada (« MBNA »), banque de l’annexe II
dont le siège social est situé à Ottawa (Ontario), a l’intention
de présenter une demande, conformément à l’article 236 de la Loi
sur les banques (Canada), au ministre des Finances (Canada)
le 19 septembre 2011 ou plus tard, en vue d’obtenir l’approbation d’une convention de vente entre MBNA, sa société mère,
FIA Card Services, N.A. et La Banque Toronto-Dominion
(l’« Acheteur ») aux termes de laquelle la quasi-totalité des actifs
de MBNA seront transférés à l’Acheteur, qui prendra en charge la
quasi-totalité des obligations de MBNA envers des tiers avec qui
elle n’a pas de liens.
Ottawa, le 27 août 2011
BANQUE MBNA CANADA
[35-4-o]
[35-4-o]
Ottawa, August 27, 2011
MUNICIPALITY OF CHATHAM-KENT
MUNICIPALITY OF CHATHAM-KENT
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Municipality of Chatham-Kent hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Municipality
of Chatham-Kent has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Chatham-Kent,
at 40 William Street N, Chatham, Ontario, under deposit
No. R670478, a description of the site and plans for the rehabilitation of Dundas Bridge, over the north branch of the Sydenham
River, in the community of Wallaceburg, municipality of ChathamKent, province of Ontario, in front of Lot Margaret Avenue
RP 24R4957, Part 1 to Part 5 (former town of Wallaceburg).
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of the last notice and are related to
the effects of this work on marine navigation. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual
response will be sent.
Municipality of Chatham-Kent, August 24, 2011
STEPHEN JAHNS, P.Eng.
Manager, Infrastructure and Transportation
La Municipality of Chatham-Kent donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi
sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Municipality of Chatham-Kent a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Chatham-Kent, situé au 40, rue William
Nord, Chatham (Ontario), sous le numéro de dépôt R670478, une
description de l’emplacement et les plans de la réfection du pont
Dundas au-dessus du bras nord de la rivière Sydenham, dans la
communauté de Wallaceburg, dans la municipalité de ChathamKent, en Ontario, en face du lot Margaret Avenue RP 24R4957,
de la partie 1 à la partie 5 (ancienne ville de Wallaceburg).
Tout commentaire éventuel doit être adressé au Surintendant,
Programme de protection des eaux navigables, Transports Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires respectant les conditions précitées
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera transmise.
Municipalité de Chatham-Kent, le 24 août 2011
Le directeur de l’infrastructure et des transports
STEPHEN JAHNS, ing.
[36-1-o]
[36-1]
PETERBOROUGH UTILITIES SERVICES INC.
PETERBOROUGH UTILITIES SERVICES INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The KGS Group, on behalf of Peterborough Utilities Services
Inc., hereby gives notice that an application has been made to the
Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
KGS Group has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Land Registry Office for
La société KGS Group, au nom de la société Peterborough
Utilities Services Inc., donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La KGS Group a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
2922
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
the Registry Division of Northumberland (No. 39), at 1005 Elgin
Street W, Suite 105, Cobourg, Ontario K9A 5J4, under deposit
No. NC399846, a description of the site and plans for the Campbellford Generating Station dam located in the Trent River, at
Campbellford Generating Station (Latitude 44°20′7.44″ N and
Longitude 77°46′17.40″ W), in front of Lot 870, County Road 38,
Trent Severn Waterway Lock 14, municipality of Trent Hills,
Ontario.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of the last notice and are related to
the effects of this work on marine navigation. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual
response will be sent.
Mississauga, August 23, 2011
HOLLY HAMPTON, Ph.D., P.Eng.
Civil/Structural Department Head
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau
d’enregistrement de la circonscription foncière de Northumberland (no 39), situé au 1005, rue Elgin Ouest, bureau 105, Cobourg
(Ontario) K9A 5J4, sous le numéro de dépôt NC399846, une description de l’emplacement et les plans du barrage de la centrale
électrique Campbellford, situé dans la rivière Trent, à la centrale
électrique Campbellford (par 44°20′7,44″ de latitude N. et
77°46′17,40″ de longitude O.), en face du lot 870, chemin de
comté 38, écluse 14 de la voie navigable Trent Severn, dans la
municipalité de Trent Hills, en Ontario.
Tout commentaire éventuel doit être adressé au Surintendant,
Programme de protection des eaux navigables, Transports Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires respectant les conditions précitées
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera transmise.
Mississauga, le 23 août 2011
La directrice du département de Génie civil et Structure
HOLLY HAMPTON, Ph.D., ing.
[36-1-o]
[36-1-o]
ROGERS BANK
BANQUE ROGERS
APPLICATION TO ESTABLISH A BANK
DEMANDE DE CONSTITUTION D’UNE BANQUE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 25(2) of the
Bank Act (Canada), that Rogers Communications Inc. intends to
apply to the Minister of Finance for the issue of letters patent
incorporating a bank under the Bank Act (Canada) primarily focused on credit, payment and charge card services.
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 25(2) de la Loi sur les banques (Canada), que Rogers Communications Inc. compte présenter au ministre des Finances une
demande de lettres patentes en vue de constituer une banque en
vertu de la Loi sur les banques (Canada) afin d’exercer des activités axées principalement sur les services de cartes de paiement, de
crédit et de débit.
La banque exercera des activités au Canada sous la dénomination anglaise Rogers Bank et sous la dénomination française Banque Rogers, et son siège social sera situé à Toronto, en Ontario.
Toute personne qui s’oppose au projet de constitution peut notifier par écrit son opposition au Bureau du surintendant des institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2,
au plus tard le 24 octobre 2011.
Le 3 septembre 2011
ROGERS COMMUNICATIONS INC.
Remarque : La publication du présent avis ne devrait pas être
interprétée comme une preuve que les lettres patentes de constitution de la banque seront délivrées. La délivrance des lettres patentes est assujettie au processus d’examen normal des demandes en
vertu de la Loi sur les banques et à l’approbation du ministre des
Finances.
The bank will carry on business in Canada under the name of
Rogers Bank in English and Banque Rogers in French, and its
head office will be located in Toronto, Ontario.
Any person who objects may submit an objection in writing
to the Office of the Superintendent of Financial Institutions,
255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before October 24, 2011.
September 3, 2011
ROGERS COMMUNICATIONS INC.
Note: The publication of this Notice should not be construed as
evidence that letters patent will be issued to establish the bank.
The granting of the order will be dependent upon the normal Bank
Act (Canada) application review process and the discretion of the
Minister of Finance.
[36-4-o]
[36-4-o]
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Canadian Transportation Accident Investigation and
Safety Board
Transportation Safety Board Regulations ....................
2924
2923
Page
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de
transport et de la sécurité des transports
Règlement sur le Bureau de la sécurité
des transports ..........................................................
2924
2924
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board Regulations
Règlement sur le Bureau de la sécurité des transports
Statutory authority
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board Act
Fondement législatif
Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de
transport et de la sécurité des transports
Sponsoring agency
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board
Organisme responsable
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de
la sécurité des transports
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Issue: The Transportation Safety Board of Canada (TSB) was
created by an Act of Parliament in 1990. Sections 31 and 34
of the Canadian Transportation Accident Investigation and
Safety Board Act (CTAISB Act) permit the Board, subject to
the approval of the Governor in Council, to make regulations.
The Transportation Safety Board Regulations (the Regulations) were approved in 1992 and have not been amended
since that date. Over the years, there have been many changes
in the transportation industry, changes to the CTAISB Act,
changes to other government department’s legislation and
regulations, and changes to international agreements.
Description: It is proposed to repeal and replace the Regulations in a new format which would make the Regulations more
user friendly and bring them up to date with all the changes to
the transportation industry in the last 19 years. There would be
some changes to what is required to be reported to the TSB in
the event of an accident or incident. The definitions would be
modified to coincide with other federal statutes and international agreements. The proposed Regulations have changes
that stem from TSB policies and procedures such as the rights
of observers that should be put into regulation, while others
stem from concerns raised by investigators over the years that
would make their job easier by better defining the processes
during the interviewing of witnesses. Most of the changes provide clarity in areas that were identified as somewhat problematic, in that they were open to various interpretations.
Cost-benefit statement: The proposed Regulations would not
result in any change to costs as they do not delete any activities that were previously required. Additional resources should
not be required as the information is already being collected.
The TSB and the various industry stakeholders currently have
personnel and administrative systems in place to report and
follow up on transportation occurrences. For years, transportation companies have been keeping detailed records of their
Résumé
Question : Le Bureau de la sécurité des transports du Canada
(BST) a été créé par une loi du Parlement en 1990. Les articles 31 et 34 de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur
les accidents de transport et de la sécurité des transports (Loi
sur le BCEATST) permettent au Bureau, avec l’approbation
du gouverneur en conseil, d’établir des règlements. Le Règlement sur le Bureau de la sécurité des transports (le Règlement) a été approuvé en 1992 et n’a pas été modifié depuis.
Au fil des ans, on a enregistré de nombreux changements dans
l’industrie des transports, des modifications de la Loi sur
le BCEATST, des modifications à d’autres lois et règlements ministériels ainsi que des changements dans les accords
internationaux.
Description : Il a été proposé d’abroger et de remplacer le
Règlement pour le présenter dans un nouveau format qui rendrait ce règlement plus convivial et l’actualiserait en intégrant
tous les changements apportés à l’industrie du transport au
cours des 19 dernières années. Il y aurait certains changements
dans les exigences de rapport au BST en cas d’accident ou
d’incident. Les définitions seraient modifiées pour les faire
correspondre à celles d’autres lois fédérales et accords internationaux. Le règlement proposé comporte des changements qui
s’appuient sur les politiques et procédures du BST telles que
les droits des observateurs qui devraient être incorporés dans
la réglementation. D’autres changements s’appuient sur les
préoccupations et inquiétudes soulevées au fil des ans par les
enquêteurs et les modifications rendraient leur travail plus facile en définissant mieux les processus à suivre durant les entretiens avec les témoins. La plupart des changements apportent de la clarté dans des sections qui ont été identifiées
comme étant quelque peu problématiques par le fait qu’elles
pouvaient faire l’objet d’interprétations différentes.
Énoncé des coûts et avantages : Le règlement proposé
n’entraînerait pas de modifications des coûts car il n’élimine
aucune activité antérieurement requise. Des ressources supplémentaires ne devraient pas être nécessaires car l’information est déjà collectée. Le BST et les divers intervenants de
l’industrie ont actuellement en place des systèmes administratifs et des systèmes de gestion du personnel pour rapporter et
suivre les accidents liés au transport. Depuis des années, les
Le 3 septembre 2011
transportation occurrences, well beyond those that are required
by TSB’s existing and proposed regulations. Therefore, appreciable costs to the industry should be negligible. Furthermore,
the implementation of Safety Management System regulations
by Transport Canada obligated transportation companies to
identify, record, and follow up on all accidents and incidents.
Also, the ever-increasing advancements in electronic data exchange (by emails, and mobile/portable devices) provide opportunities for companies to offset any minor increase in costs
that might occur in reporting requirements.
Business and consumer impacts: The Regulations apply to
transportation occurrences in Canada; therefore, there would
be no effect on competitiveness. Any foreign transportation
company operating in Canada would be required to adhere to
these Regulations.
Domestic and international coordination and cooperation:
The Regulations are strictly focused on safety, and have little
impact on foreign trade relations. The proposed Regulations
are in agreement with international standards such as those of
the International Civil Aviation Organization and the International Maritime Organization.
Performance measurement and evaluation plan: In accordance with subsection 13(3) of the CTAISB Act, the TSB is required to submit its annual report to Parliament. Also, the TSB
submits Departmental Performance Reports which include occurrence reporting statistics and performance measurements of
accident investigations.
Gazette du Canada Partie I
2925
sociétés de transport conservent des registres détaillés des
accidents de transport, bien au-delà des exigences du règlement existant et de celui proposé par le BST. Par conséquent,
les variations des coûts pour l’industrie devraient être négligeables. De plus, la mise en œuvre des règlements relatifs aux
systèmes de gestion de la sécurité par Transports Canada a
obligé les sociétés de transport d’identifier, d’enregistrer et de
suivre tous les accidents et incidents. De même, les progrès
ininterrompus des échanges électroniques de données (par
courriel et par l’intermédiaire des systèmes mobiles/portables)
offrent aux compagnies des possibilités de compenser les augmentations mineures des coûts que pourraient entraîner les
exigences de rapport.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Le
Règlement s’applique aux accidents de transport au Canada.
Par conséquent, il n’y aurait pas d’impact sur la compétitivité.
Toutes les sociétés étrangères de transport ayant des activités
au Canada devraient respecter ce règlement.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : Le Règlement est strictement axé sur la sécurité et
a très peu d’impacts sur les relations commerciales internationales. Le règlement proposé est en accord avec les normes internationales telles que celles de l’Organisation de l’aviation civile internationale et celles de l’Organisation maritime
internationale.
Mesures de rendement et plan d’évaluation : En vertu du
paragraphe 13(3) de la Loi sur le BCEATST, le BST doit soumettre son rapport annuel au Parlement. De même, le BST
soumet des rapports ministériels sur le rendement qui comprennent les statistiques sur les rapports d’accidents et des mesures de rendement des enquêtes sur les accidents.
Issue
Question
The existing Transportation Safety Board Regulations (the
Regulations) describe the requirements for reporting of transportation accidents and incidents and the requirements to be followed
in an investigation or public inquiry. They were approved in
1992 and have not been amended since that date. Over the last
19 years, there have been terminology, technical and modernization changes made to the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act, the Canada Shipping Act, 2001,
the Aeronautics Act and their associated regulations, and to international agreements.
Le Règlement sur le Bureau de la sécurité des transports (le
Règlement) existant décrit les exigences de rapport concernant les
accidents et incidents de transport ainsi que les exigences relatives aux étapes à suivre lors d’une enquête ou d’un examen public.
Ce règlement a été approuvé en 1992 et n’a pas été modifié
depuis lors. Au cours des 19 dernières années, il y a eu des modifications terminologiques et techniques ainsi que des changements liés à la modernisation qui ont été apportés à la Loi sur le
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la
sécurité des transports, à la Loi de 2001 sur la marine marchande
du Canada, à la Loi sur l’aéronautique et à leurs règlements associés, ainsi qu’aux accords internationaux.
De plus, le règlement existant du BST a fait l’objet d’interprétations erronées concernant les exigences de rapport des accidents, la conduite des entretiens avec les témoins et la protection
des preuves.
In addition, the existing TSB Regulations have been subject to
misinterpretation regarding the reporting of occurrences, the conduct of witness interviews, and the protection of evidence.
Objectives
Objectifs
The objective is to bring the Regulations up to date with existing acts. The Regulations would be more clearly defined with the
aim of preventing confusion or difference of opinion between the
industry and the TSB.
L’objectif est de mettre à jour le Règlement et de le faire correspondre aux lois existantes. Le Règlement serait défini plus
clairement et cela permettrait de prévenir la confusion ou les différences d’opinions entre l’industrie et le BST.
Description
Description
This proposal would repeal and replace the Regulations and reorganize them from six sections into two parts: “Reports” and
“Investigations of Transportation Occurrences and Public
Inquiries.”
Cette proposition abrogerait et remplacerait le Règlement afin
de le réorganiser, pour passer de six sections à deux parties :
« Rapports » et « Enquêtes sur les accidents de transport et enquêtes publiques ».
2926
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
The “Interpretations” (definitions) would all be relocated to the
beginning of each specific subsection in the reporting requirements. This would eliminate confusion when consulting the
Regulations for mode-specific definitions and definitions would
be aligned to coincide with other federal statutes (e.g. Canada
Shipping Act, 2001) and international agreements (e.g. International Civil Aviation Organization — Annex 13, Standards and
Recommended Practices for Aircraft Accident and Incident
Investigation).
Les « Interprétations » (définitions) seraient toutes données au
début de chaque paragraphe spécifique des exigences relatives
aux rapports. Cela permettrait d’éliminer la confusion lors de la
consultation du Règlement pour les définitions spécifiques aux
modes de transport et les définitions seraient mieux alignées sur
les autres lois fédérales (par exemple la Loi de 2001 sur la marine
marchande) et les accords internationaux (par exemple Organisation de l’aviation civile internationale — Annex 13, Standards
and Recommended Practices for Aircraft Accident and Incident
Investigation [Annexe 13 — Normes et pratiques recommandées
relatives aux enquêtes sur les accidents et incidents d’aéronefs]).
The first part, “Reports,” would explain the mandatory reporting
requirements for aviation, marine, pipeline, and railway occurrences. There would be some additional reporting requirements
such as the phone number of the person making the report, a list
of any multi-media material relevant to the occurrence, and actions being taken to protect persons, properties and the environment. For pipeline occurrences, there is a requirement to report
the estimated time required to complete the clean-up and repairs
and to restart the pipeline system or facility. For railway occurrences, more detailed information on dangerous goods and
weather conditions is to be reported. Finally, the first part would
include the requirement for “Keeping and Preservation of Evidence.” This has been re-written to make it easier to understand
and it proposed to keep records at the Board for 10 years instead
of 20 years. Over the years, the Board has found that there are
almost no requests for records after 10 years; the records would
be sent to Archives Canada.
La première partie, « Rapports », expliquerait les exigences
obligatoires de rapport pour les accidents des modes de transport
aérien, maritime, par pipelines et par rail. Il y aurait certaines
autres exigences de rapports supplémentaires telles que le numéro
de téléphone de la personne établissant le rapport, une liste des
matériaux multimédias pertinents à l’accident et les mesures prises pour protéger les personnes, les biens et l’environnement. En
ce qui concerne les accidents relatifs aux pipelines, il existe une
exigence de rapporter le délai estimé nécessaire pour effectuer le
nettoyage et les réparations et pour remettre en service le système
ou l’installation de pipelines. En ce qui concerne les accidents liés
au transport par rail, de l’information plus détaillée concernant les
marchandises dangereuses et les conditions météorologiques doit
être rapportée. Enfin, la première partie comprendrait l’exigence
de « Tenue et conservation des éléments de preuve ». Cette exigence a été réécrite afin de faciliter la compréhension. Il est proposé de conserver les dossiers au Bureau pendant 10 ans au lieu
de 20 ans. Au fil des ans, le Bureau a constaté qu’il n’y avait
presque aucune demande de dossiers après 10 ans. Les dossiers
seraient envoyés à Archives Canada.
The second part, “Investigations of Transportation Occurrences
and Public Inquiries,” would explain the requirements for persons
required to attend interviews, the requirements for persons to
attend the testing (examination) of items seized during an investigation, and rights and privileges for observers attending investigations. This second part would also explain the requirements for
the “Keeping and Preservation of Information,” for “Warrants”
and for “Investigator’s Notices.” Finally, the second part would
explain the requirements for “Public Inquiries” and “Witness Fees
and Allowances.” This part would regroup and simplify existing
requirements and no substantive changes have been made.
La seconde partie, « Enquêtes sur les accidents de transport et
enquêtes publiques », expliquerait les exigences concernant les
personnes qui doivent participer aux entretiens, les exigences concernant les personnes qui participent aux tests (examens) des articles saisis durant une enquête et les droits et privilèges des observateurs assistant aux enquêtes. Cette seconde partie expliquerait
également les exigences relatives à la « Tenue et conservation des
dossiers », aux « Mandats » et aux « Sommations ». Finalement,
la seconde partie expliquerait les exigences relatives aux « Enquêtes publiques » et aux « Tarif des frais et des indemnités payables
aux témoins ». Cette partie regrouperait et simplifierait les exigences existantes sans que des changements substantiels soient
apportés.
Some of the proposed amendments stem from TSB policies and
procedures that should be put into regulation to clearly outline the
requirements for witness interviews, while others stem from concerns raised by investigators over the years that would make their
job easier.
Certaines des modifications proposées s’appuient sur les politiques et procédures du BST qui devraient être intégrées dans la
réglementation pour définir clairement les exigences relatives aux
entretiens avec les témoins et d’autres modifications s’appuient
sur des préoccupations soulevées par les enquêteurs au fil des ans,
ce qui faciliterait leur travail.
The Act states that “No person shall refuse to attend before an
investigator and give a statement.” However, the current process
of stipulating the conditions during interviews in policy documents has, at times, been met with challenge. The proposed Regulations would give TSB investigators the ability to record the
interview on an audio tape and would stipulate that the person
being interviewed is permitted to have one representative of their
choice present.
La Loi stipule que « Aucune personne ne peut refuser de se
présenter devant un enquêteur et fournir une déclaration ». Cependant, le processus actuel de définition des conditions à remplir
lors des entretiens dans des documents de politique a parfois créé
des situations problématiques. Le règlement proposé donnerait
aux enquêteurs du BST la capacité d’enregistrer les entretiens sur
une bande audio et stipulerait que la personne appelée à comparaître peut avoir un représentant de son choix présent durant
l’entretien.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Updating the existing Regulations would leave some of the unclear sections intact and the organization of the Regulations
would still lead to some confusion. TSB policies currently in
La mise à jour du règlement existant laisserait intacts certains
des articles peu clairs et l’organisation du Règlement créerait
toujours un certain niveau de confusion. Les politiques du BST
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2927
place stipulate many of the proposed additions (e.g. conduct of
witness interviews). However, they are not enforceable, and
therefore updating policy will not solve the problems that have
been encountered. A full repeal and replace of the Regulations
has been recommended due to the fact that the proposed Regulations would lead to ease of use and reduced confusion.
actuellement en place stipulent un bon nombre des ajouts proposés (par exemple la conduite des entretiens avec les témoins).
Cependant, elles ne sont pas exécutoires et, par conséquent, la
mise à jour des politiques ne résoudrait pas les problèmes déjà
rencontrés. Une abrogation totale et un remplacement du Règlement ont été recommandés en raison du fait que le règlement proposé contribuerait à une utilisation plus facile et à une réduction
de la confusion.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The TSB and the various stakeholders, companies, and industries currently have personnel and administrative systems in place
to report and follow up on transportation occurrences. For years,
transportation companies have been keeping detailed records of
their transportation occurrences, well beyond those that are required by TSB’s existing and proposed Regulations. Therefore,
there should not be appreciable costs to the industry. Furthermore,
the implementation of Safety Management System regulations by
Transport Canada obligated transportation companies to identify,
record, and follow up on all accidents and incidents, and beyond
that, moved them towards a more advanced safety management
approach of risk management, with the identification of job tasks,
assessment of the associated hazards, and implementation of appropriate safety controls. Also, the ever-increasing advancements
in electronic data exchange (by email, BlackBerry, and other
mobile/portable devices) provide opportunities for companies to
offset any minor increase in costs that might occur in reporting
requirements.
Le BST et les divers intervenants, sociétés et industries ont actuellement des systèmes administratifs et des systèmes de gestion
du personnel en place pour rapporter et suivre les accidents des
modes de transport. Depuis de nombreuses années, les sociétés de
transport conservent des registres détaillés concernant les accidents de transport, bien au-delà des exigences du règlement existant et de celui proposé par le BST. Par conséquent, il ne devrait
pas y avoir une augmentation significative des coûts pour
l’industrie. De plus, la mise en œuvre des règlements relatifs aux
systèmes de gestion de la sécurité par Transports Canada a obligé
les sociétés de transport d’identifier, d’enregistrer et de suivre
tous les accidents et incidents et, au-delà de cela, les a guidé vers
une approche plus avancée de la gestion de la sécurité par rapport
à la gestion des risques, avec l’identification des tâches professionnelles, l’évaluation des dangers associés et la mise en œuvre
des contrôles de sécurité appropriés. De plus, les progrès ininterrompus des échanges électroniques de données (par courriel,
BlackBerry et autres systèmes mobiles/portables) offrent aux
sociétés des possibilités de compenser toute augmentation mineure des coûts que pourraient entraîner les exigences de rapport.
Les avantages seraient surtout l’amélioration de la clarté dans
des sections qui ont été identifiées comme étant problématiques
par le fait qu’il y avait des possibilités d’interprétations différentes. Le règlement amélioré permettrait également d’économiser
du temps dans la collecte des données requises pour les rapports
d’accidents. Par conséquent, le règlement proposé sera perçu
comme positif.
The benefits would be improved clarity in areas that were identified as problematic, in that they were open to various interpretations. The improved Regulations would also save time in collecting the data required when reporting occurrences. Therefore,
the proposed Regulations would be seen as positive.
Rationale
Justification
The amendments would provide clarity in areas that were identified as problematic, in that they were open to various interpretations. These procedures were not part of the Regulations and are
being added to prevent confusion and difference of opinion between the industry and the TSB.
The current Regulations do not stipulate the conditions during
interviews. When investigators conducted an interview with a
witness to an accident or incident, it was TSB procedure for the
investigator to record the interview on an audio tape and to permit
the witness to have a representative present at the interview.
These procedures were not part of the Regulations and are being
added in order to obtain accurate details of an occurrence.
The proposed Regulations would allow the person being interviewed to have one representative of their choice present at the
interview. Some transportation employers request legal counsel to
be present during an interview. It is important that witnesses are
not intimidated by the number of people in attendance and speak
openly without having numerous representatives who interrupt
the interview which currently takes place. This practice is not part
of the Regulations and is being added for the protection of the
witness.
Les modifications apporteraient de la clarté dans les sections
qui ont été identifiées comme étant problématiques par le fait
qu’elles étaient ouvertes à diverses interprétations. Ces procédures ne faisaient pas partie du Règlement et ont été ajoutées pour
prévenir la confusion et les différences d’opinions entre l’industrie et le BST.
Le règlement actuel ne stipule pas les conditions à remplir lors
des entretiens. Selon la procédure du BST, lorsque les enquêteurs
conduisent un entretien avec un témoin d’un accident ou d’un
incident, l’enquêteur enregistre l’entretien sur une bande audio et
permet au témoin d’avoir un représentant présent durant l’entretien. Ces procédures ne faisaient pas partie du Règlement et ont
été ajoutées afin d’obtenir les détails exacts relatifs à un accident.
Le règlement proposé permettrait à la personne appelée à comparaître d’avoir un représentant de son choix présent durant l’entretien. Certains employeurs de l’industrie des transports exigent
qu’un avocat soit présent durant l’entretien. Il est important que
les témoins ne soient pas intimidés par le nombre de personnes
présentes et qu’ils puissent parler ouvertement sans qu’il n’y ait
de nombreux représentants qui interrompent l’entretien en cours.
Cette pratique ne fait pas partie du Règlement et a été ajoutée
pour la protection des témoins.
Consultation
Consultation
In developing the revisions to the Regulations, the TSB consulted with more than 225 transportation stakeholders in 2007,
Lors du développement des révisions du Règlement, le BST a
consulté en 2007 plus de 225 intervenants de l’industrie des
2928
Canada Gazette Part I
such as Transport Canada, provincial governments, transportation
industry associations, transportation companies, and transportation industry interest groups. The stakeholders were asked to submit written submissions with their comments on the proposed revisions. Forty-two stakeholders submitted comments and most
were very supportive.
Some stakeholder responses suggest that these amendments
may result in an increased administrative burden. For years, the
industry has been keeping detailed records of all its transportation
occurrences, well beyond those that are covered by the Regulations. Furthermore, the implementation of Safety Management
System regulations by Transport Canada obligated transportation
companies to identify, record, and follow-up on all accidents and
incidents, and beyond that, moved them towards a more advanced
safety management approach of risk management, with the identification of job tasks, assessment of the associated hazards, and
implementation of appropriate safety controls. These administration systems are already in place.
A number of stakeholder comments centred on the interviewing of witnesses. The purpose of the interview is to obtain facts
relating to a transportation occurrence for advancing safety; it is
not a legal or disciplinary hearing. One stakeholder objected to
the regulatory requirement regarding audio recording of witness
statements even though witness statements from this group in
the past have been recorded on audio tape. In accordance with
the CTAISB Act, witness statements are protected and therefore
cannot be released.
Several stakeholder groups object to restricting only one representative to attend the interview. They request that other interested parties be permitted to attend an interview. The number of
representatives attending the interview must be limited so the
witness is not intimidated, especially if the representative is an
employer. Several stakeholders object to the proposal that the
representative cannot intervene during the interview. Representatives cannot intervene as this could influence the outcome of the
interview.
September 3, 2011
transports, tels que Transports Canada, les gouvernements provinciaux, les associations de l’industrie des transports, des sociétés de transport et des groupes d’intérêt de l’industrie des transports. On a demandé aux intervenants de déposer des soumissions
écrites avec leurs commentaires sur les révisions proposées.
Quarante-deux intervenants ont soumis des commentaires et la
majeure partie de ceux-ci étaient très positifs.
Certaines réponses des intervenants suggèrent que ces modifications pourraient entraîner un alourdissement du fardeau administratif. Depuis de nombreuses années, l’industrie conserve des
enregistrements détaillés de tous les accidents de transport, bien
au-delà des exigences prévues par le Règlement. De plus, la mise
en œuvre des règlements relatifs aux systèmes de gestion de la
sécurité par Transports Canada a obligé les sociétés de transport à identifier, enregistrer et suivre tous les accidents et incidents et, au-delà de cela, les a guidé vers une approche plus avancée de la gestion de la sécurité par rapport à la gestion des
risques, avec l’identification des tâches professionnelles, l’évaluation des dangers associés et la mise en œuvre des contrôles de
sécurité appropriés. Ces systèmes administratifs sont déjà en
place.
Un certain nombre des commentaires des intervenants étaient
axés sur l’entretien avec les témoins. L’objectif de l’entretien est
d’obtenir les faits associés à un accident de transport afin de promouvoir la sécurité. Il ne s’agit pas d’une audience juridique ou
disciplinaire. Un intervenant s’est opposé à l’exigence du Règlement concernant l’enregistrement audio des déclarations des témoins, même si les déclarations des témoins de ce groupe étaient
déjà enregistrées sur bande audio dans le passé. En vertu de la Loi
sur le BCEATST, les déclarations des témoins sont protégées et,
par conséquent, ne peuvent pas être publiées.
Plusieurs groupes d’intervenants s’opposent à limiter la présence de représentants pour les entretiens à un seul. Ils demandent
que d’autres parties intéressées soient autorisées à participer à
l’entretien. Le nombre de représentants présents durant l’entretien doit être limité de façon à ce que le témoin ne soit pas intimidé, particulièrement lorsque le représentant est un employeur.
Plusieurs intervenants s’opposent à la proposition stipulant que le
représentant ne peut pas intervenir durant l’entretien. Les représentants ne peuvent pas intervenir car cela pourrait influencer les
conclusions ou les résultats de l’entretien.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The TSB would provide briefings and have meetings with various transportation stakeholders indicating the changes to the
Regulations. Notice of the new Regulations would be published
in various trade magazines and on the TSB Web site.
Le BST donnera des breffages et organisera des réunions avec
divers intervenants de l’industrie des transports afin d’indiquer les
modifications au Règlement. L’avis relatif au nouveau règlement
serait publié dans divers magazines professionnels et sur le site
Web du BST.
Il n’y a pas de nouvelles stratégies de conformité ou de mise en
application proposées. Le BST continuera à veiller au respect du
règlement proposé. Le règlement proposé serait rendu exécutoire
par action juridique introduite par l’intermédiaire d’une déclaration de culpabilité par procédure sommaire, conformément au
paragraphe 35(2) de la Loi sur le BCEATST.
There are no new proposed compliance or enforcement strategies. The TSB would continue to monitor compliance to the proposed Regulations. The proposed Regulations would be enforced
through judicial action introduced by way of summary conviction
as per subsection 35(2) of the CTAISB Act.
Performance measurement and evaluation
Mesures de rendement et évaluation
The outcomes of TSB activities (such as occurrence investigations and data gathering) that are driven by the Regulations are
designed to reduce or eliminate safety deficiencies. This will be a
measure of the Regulations’ performance which will have some
positive effect on safety improvement for the transportation industry and Canadians.
Les résultats et produits des activités du BST (par exemple les
enquêtes sur les accidents et la collecte de données) qui sont générés par le règlement sont conçus pour réduire ou éliminer les
déficiences en matière de sécurité. Cela constituera une mesure de
rendement du Règlement qui aura un certain effet positif sur
l’amélioration de la sécurité de l’industrie des transports et de
celle des Canadiennes et des Canadiens.
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2929
In accordance with subsection 13(3) of the CTAISB Act, the
TSB is required to submit its annual report to Parliament. Also,
the TSB submits Departmental Performance Reports which include occurrence reporting statistics and performance measurements of accident investigations.
En vertu du paragraphe 13(3) de la Loi sur le BCEATST, le
BST doit soumettre son rapport annuel au Parlement. De même,
le BST soumet des rapports ministériels sur le rendement qui
comprennent les statistiques sur les rapports d’accidents et des
mesures de rendement des enquêtes sur les accidents.
Contact
Personne-ressource
Mr. Allen C. Harding
Senior Legal Counsel
Legal Services
Transportation Safety Board of Canada
Place du Centre
200 Promenade du Portage
Gatineau, Quebec
K1A 1K8
Telephone: 819-994-8078
Fax: 819-994-9759
Email: allen.harding@tsb.gc.ca
Monsieur Allen C. Harding
Conseiller juridique supérieur
Services juridiques
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Place du Centre
200, promenade du Portage
Gatineau (Québec)
K1A 1K8
Téléphone : 819-994-8078
Télécopieur : 819-994-9759
Courriel : allen.harding@tsb.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 34(3) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board Acta, that the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board, pursuant to subsections 31(1) and (3)
and 34(1)b of that Act, proposes to make the annexed Transportation Safety Board Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 90 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Allen C. Harding, General Counsel, Legal Services,
Transportation Safety Board of Canada, Place du Centre,
200 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 1K8
(tel.: 819-994-8078; fax: 819-994-9759; e-mail: Allen.Harding@
tsb.gc.ca).
Ottawa, July 15, 2011
WENDY TADROS
Chair of the Board
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(3) de la Loi
sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport
et de la sécurité des transportsa, que le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports,
en vertu des paragraphes 31(1) et (3) et 34(1)b de cette loi, se
propose de prendre le Règlement sur le Bureau de la sécurité des
transports, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les quatre-vingt-dix jours suivant la date
de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette
du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à Allen C. Harding, avocat général, Services juridiques,
Bureau de la sécurité des transports du Canada, Place du Centre,
200, Promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 1K8 (tél. :
819-994-8078; téléc. : 819-994-9759; courriel : Allen.Harding@
tsb.gc.ca).
Ottawa, le 15 juillet 2011
La présidente du Bureau
WENDY TADROS
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
(This table is not part of the Regulations.)
(La présente table ne fait pas partie du Règlement.)
TRANSPORTATION SAFETY
BOARD REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE BUREAU DE LA
SÉCURITÉ DES TRANSPORTS
INTERPRETATION
1.
Definitions
DÉFINITIONS
1.
Définitions
———
———
a
a
b
S.C. 1989, c. 3
S.C. 1998, c. 20, s. 21
b
L.C. 1989, ch. 3
L.C. 1998, ch. 20, art. 21
2930
2.
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
PART 1
PARTIE 1
REPORTS
RAPPORTS
MANDATORY REPORTING
RAPPORTS OBLIGATOIRES
Aviation Occurrences
Report to Board
2.
Accidents aéronautiques
Rapport au Bureau
3.
Accidents maritimes
Rapport au Bureau
Marine Occurrences
3.
Report to Board
4.
Pipeline Occurrences
Report to Board
4.
Accidents de pipeline
Rapport au Bureau
5.
Railway Occurrences
Report to Board
5.
Accidents ferroviaires
Rapport au Bureau
6.
7.
VOLUNTARY REPORTING
Report to Board
Protection of identity
6.
7.
RAPPORTS FACULTATIFS
Rapport au Bureau
Protection de l’identité
8.
KEEPING AND PRESERVATION OF EVIDENCE
Evidence
8.
TENUE ET CONSERVATION DES ÉLÉMENTS DE PREUVE
Éléments de preuve
PART 2
PARTIE 2
INVESTIGATIONS OF TRANSPORTATION
OCCURRENCES AND PUBLIC INQUIRIES
ENQUÊTES SUR LES ACCIDENTS DE TRANSPORT
ET ENQUÊTES PUBLIQUES
INVESTIGATIONS
ENQUÊTES
Interviews
9.
In camera
10.
Presence at Tests
Representation and record
Rights and Privileges of Observers Attending an Investigation
11. Activities of observers
12.
Keeping and Preservation of Information
Investigation file
13.
Warrant
14.
Investigator’s Notices
Statutory summons
Comparution
9.
Huis clos
10.
Présence aux essais
Représentation et constat
Droits et privilèges des observateurs qui suivent une enquête
11. Activités des observateurs
12.
Tenue et conservation des dossiers
Dossier d’enquête
13.
Mandats
Mandat de perquisition et de saisie
Warrants
Sommations
14.
Sommation
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
ENQUÊTES PUBLIQUES
Audience publique
Établissement d’un comité technique
Participants aux enquêtes publiques
Conférence préparatoire
Date, heure et lieu de l’enquête
Rôle du président d’audience
Rapport d’enquête
PUBLIC INQUIRIES
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
Public hearing
Establishment of technical panel
Participants in public inquiry
Pre-inquiry conference
Time and place
Responsibilities of Presiding Officer
Report
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
22.
WITNESS FEES AND ALLOWANCES
Fees and allowances
23.
Repeal
TARIF DES FRAIS ET DES INDEMNITÉS PAYABLES AUX TÉMOINS
22. Indemnité et frais
REPEAL
ABROGATION
23.
Abrogation
24.
ENTRÉE EN VIGUEUR
Enregistrement
COMING INTO FORCE
24.
Registration
SCHEDULE
Definitions
“Act”
« Loi »
“dangerous
goods”
« marchandises
dangereuses »
“multi-media
material”
« matériel
multimédia »
“serious injury”
« blessure
grave »
Report to
Board
2931
ANNEXE
TRANSPORTATION SAFETY
BOARD REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE BUREAU DE
LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in these
Regulations.
“Act” means the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act.
“dangerous goods” has the same meaning as in
section 2 of the Transportation of Dangerous
Goods Act, 1992, and, when transported by ship,
has the same meaning as in the International Maritime Dangerous Goods Code.
“multi-media material” means any still images,
video, graphics or audio, other than on-board recordings and communication records, as defined,
respectively, in subsections 28(1) and 29(1) of the
Act.
“serious injury” means
(a) a fracture of any bone, except simple fractures of fingers, toes or the nose;
(b) lacerations that cause severe hemorrhage or
nerve, muscle or tendon damage;
(c) an injury to an internal organ;
(d) second or third degree burns, or any burns affecting more than five per cent of the body
surface;
(e) a verified exposure to infectious substances
or injurious radiation; or
(f) an injury that is likely to require
hospitalization.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent règlement.
« blessure grave » Selon le cas :
a) fracture d’un os, exception faite des fractures
simples des doigts, des orteils et du nez;
b) déchirures qui sont la cause de graves hémorragies ou de la lésion d’un nerf, d’un muscle ou
d’un tendon;
c) lésion d’un organe interne;
d) brûlures du deuxième ou du troisième degré
ou brûlures affectant plus de cinq pour cent de la
surface du corps;
e) exposition vérifiée à des matières infectieuses
ou à un rayonnement pernicieux;
f) blessure susceptible de nécessiter une
hospitalisation.
« Loi » La Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports.
« marchandises dangereuses » S’entend au sens de
l’article 2 de la Loi de 1992 sur le transport des
marchandises dangereuses et, s’agissant du transport par navire, au sens du Code maritime international des marchandises dangereuses.
« matériel multimédia » Photographies, graphiques,
enregistrements audio ou vidéo, sauf les enregistrements de bord et les enregistrements contrôle
au sens, respectivement, des paragraphes 28(1)
et 29(1) de la Loi.
PART 1
PARTIE 1
REPORTS
RAPPORTS
MANDATORY REPORTING
RAPPORTS OBLIGATOIRES
Aviation Occurrences
Accidents aéronautiques
2. (1) When an aviation occurrence takes place,
the owner, operator, pilot-in-command, any crew
member of the aircraft and any person providing air
traffic services having direct knowledge of the occurrence shall report the occurrence to the Board if
2. (1) Dans le cas d’un accident aéronautique, le
propriétaire, l’utilisateur, le commandant de bord et
tout membre d’équipage de l’aéronef, ainsi que la
personne dispensant les services de la circulation
aérienne qui le constate personnellement, en font
Définitions
« blessure
grave »
“serious
injury”
« Loi »
“Act”
« marchandises
dangereuses »
“dangerous
goods”
« matériel
multimédia »
“multi-media
material”
Rapport au
Bureau
2932
Canada Gazette Part I
it results directly from the operation of an aircraft
and if
(a) in the case of an accident
(i) a person is killed or sustains a serious injury as a result of
(A) being on board the aircraft,
(B) coming into direct contact with any part
of the aircraft, including parts that have become detached from the aircraft, or
(C) direct exposure to jet blast, rotor down
wash or propeller wash,
(ii) the aircraft sustains structural failure or
damage that adversely affects the aircraft’s
structural strength, performance or flight characteristics and would normally require major
repair or replacement of any affected component, except for
(A) engine failure or damage, when the
damage is limited to the engine, its cowlings
or accessories, or
(B) damage limited to propellers, wing tips,
antennae, tires, brakes, fairings or small
dents or puncture holes in the aircraft’s skin,
or
(iii) the aircraft is missing or inaccessible; and
(b) in the case of an incident involving an aircraft
having a maximum certificated take-off weight
greater than 2 250 kg, or of an aircraft being
operated under an air operator certificate issued
under Part VII of the Canadian Aviation
Regulations,
(i) an engine fails or is shut down as a precautionary measure,
(ii) a power train transmission gearbox malfunction occurs,
(iii) smoke or fire occurs on board,
(iv) difficulties in controlling the aircraft are
encountered owing to any aircraft system malfunction, weather phenomena, wake turbulence, uncontrolled vibrations or operations
outside the flight envelope,
(v) the aircraft fails to remain within the intended landing or take-off area, lands with all
or part of the landing gear retracted or drags a
wing tip, an engine pod or any other part of
the aircraft,
(vi) a crew member, whose duties are directly
related to the safe operation of the aircraft, is
unable to perform their duties as a result of a
physical incapacitation that poses a threat
to the safety of any person, property or the
environment,
(vii) depressurization of the aircraft occurs
which necessitates an emergency descent,
(viii) a fuel shortage occurs that necessitates a
diversion or requires approach and landing
priority at the destination of the aircraft,
(ix) the aircraft is refuelled with the incorrect
type of fuel or contaminated fuel,
(x) a collision, a risk of collision or a loss of
separation occurs,
September 3, 2011
rapport au Bureau, si l’accident résulte directement
de l’exploitation de l’aéronef et si :
a) dans le cas d’un accident, l’une des situations
ci-après se produit :
(i) une personne subit une blessure grave ou
décède du fait d’être :
(A) à bord de l’aéronef,
(B) en contact direct avec une partie quelconque de l’aéronef, y compris les parties
qui s’en sont détachées,
(C) exposée directement au souffle d’un réacteur ou d’une hélice, ou à la déflexion
vers le bas d’un rotor d’hélicoptère,
(ii) l’aéronef subit une rupture structurelle ou
des dommages qui altèrent ses caractéristiques
de résistance structurelle, de performance ou
de vol et qui devraient normalement nécessiter
une réparation majeure ou le remplacement de
l’élément endommagé, sauf s’il s’agit :
(A) soit d’une panne ou d’une avarie du moteur, lorsque les dommages sont limités au
moteur, à ses capots ou à ses accessoires,
(B) soit de dommages limités aux hélices,
aux extrémités d’ailes, aux antennes, aux
pneus, aux freins ou aux carénages, ou de
petits enfoncements ou perforations du
revêtement,
(iii) l’aéronef est porté disparu ou est
inaccessible;
b) dans le cas d’un incident, celui-ci met en
cause un aéronef d’une masse maximale homologuée au décollage de plus de 2 250 kg ou un
aéronef exploité en application d’un certificat
d’exploitation aérienne délivré en vertu de la partie VII du Règlement de l’aviation canadien et
l’une des situations ci-après se produit :
(i) un moteur tombe en panne ou est coupé par
mesure de précaution,
(ii) une défaillance se produit dans une boîte
de transmission du groupe motopropulseur,
(iii) un incendie se déclenche à bord de
l’aéronef ou de la fumée y est détectée,
(iv) des difficultés de pilotage surviennent
en raison d’une défaillance de l’équipement de
l’aéronef, d’un phénomène météorologique,
d’une turbulence de sillage, de vibrations non
maîtrisées ou du dépassement du domaine de
vol de l’aéronef,
(v) l’aéronef dévie de l’aire d’atterrissage ou
de décollage prévue, ou se pose alors qu’un ou
que plusieurs éléments de son train d’atterrissage sont rentrés, ou que l’extrémité d’une
aile, un fuseau moteur ou une quelque autre
partie de l’aéronef traîne au sol,
(vi) un membre d’équipage dont les fonctions
sont directement liées à la sécurité d’utilisation
de l’aéronef subit une incapacité physique qui
le rend inapte à exercer ses fonctions et qui
compromet la sécurité des personnes, des
biens ou de l’environnement,
(vii) une dépressurisation nécessite une descente d’urgence,
Le 3 septembre 2011
(xi) a crew member declares an emergency or
indicates an emergency that requires priority
handling by air traffic services or the standing
by of emergency response services,
(xii) a slung load is released unintentionally or
as a precautionary or emergency measure from
the aircraft, or
(xiii) any dangerous goods are released in or
from the aircraft.
Information in
report
(2) The report shall contain the following
information:
(a) the type, model, nationality and registration
marks of the aircraft;
(b) the name of the owner, operator, pilot-incommand and, if applicable, hirer of the aircraft;
(c) the last point of departure and the intended
destination of the aircraft, including the date and
time of the departure;
(d) the date and time of the occurrence;
(e) the name of the person providing air traffic
services related to the occurrence;
(f) the number of crew members, passengers and
other persons involved in the occurrence and the
number of those that were killed or sustained a
serious injury;
(g) if the aircraft is located and accessible
(i) the location of the occurrence by reference
to an easily defined geographical point, or by
latitude and longitude,
(ii) a description of the occurrence and the
extent of any resulting damage to the environment and to the aircraft and any other
property,
(iii) a list of any dangerous goods carried on
board, or released from, the aircraft, including
the shipping name or UN number and consignor and consignee information, and
(iv) a list of any multi-media material relevant
to the occurrence;
(h) if the aircraft is not located or is inaccessible
(i) the last known position of the aircraft by
reference to an easily defined geographical
point, or by latitude and longitude, including
the date and time that the aircraft was at that
position,
(ii) a list of any dangerous goods carried on
board the aircraft, and
(iii) the action being taken to locate, or gain
access to, the aircraft;
(i) a description of any action taken to protect
persons, property and the environment; and
Gazette du Canada Partie I
(viii) un manque de carburant nécessite un
déroutement ou rend prioritaires l’approche et
l’atterrissage de l’aéronef à son point de
destination,
(ix) l’aéronef est ravitaillé en carburant inadéquat ou contaminé,
(x) il se produit une collision, un risque de collision ou une perte d’espacement,
(xi) un membre d’équipage déclare un état
d’urgence ou en signale un que les services de
la circulation aérienne doivent traiter en priorité ou qui nécessite la mise en alerte des services d’intervention d’urgence,
(xii) une charge sous élingue est larguée de
l’aéronef de façon imprévue ou par mesure de
précaution ou d’urgence,
(xiii) le rejet de marchandises dangereuses
qui se produit à bord de l’aéronef ou depuis
celui-ci.
(2) Le rapport contient les renseignements
suivants :
a) le type, le modèle et les marques de nationalité
et d’immatriculation de l’aéronef;
b) le nom du propriétaire, de l’exploitant, du
commandant de bord et, s’il y a lieu, du locataire
de l’aéronef;
c) le dernier point de départ et le point de destination prévu de l’aéronef, ainsi que la date et
l’heure de départ;
d) la date et l’heure de l’accident;
e) le nom de la personne dispensant les services
de la circulation aérienne en cause dans
l’accident;
f) le nombre de membres d’équipage, de passagers et d’autres personnes mises en cause dans
l’accident et celui des blessés grave et des morts;
g) si l’aéronef est localisé et est accessible :
(i) le lieu de l’accident par rapport à un point
géographique facilement identifiable ou à la
latitude et à la longitude,
(ii) le compte rendu de l’accident et de
l’étendue des dommages ayant été causés à
l’environnement, à l’aéronef et à d’autres
biens,
(iii) la liste des marchandises dangereuses qui
sont à bord de l’aéronef ou qui en ont été rejetées, y compris leur appellation réglementaire
ou numéro ONU, et les renseignements relatifs
à l’expéditeur et au destinataire,
(iv) la liste du matériel multimédia en cause
dans l’accident;
h) si l’aéronef n’est pas localisé ou est
inaccessible :
(i) sa dernière position connue par rapport à un
point géographique facilement identifiable ou
à la latitude et à la longitude, ainsi que la date
et l’heure de son passage à cette position,
(ii) la liste des marchandises dangereuses à
son bord,
(iii) les mesures prises pour le localiser ou y
accéder;
2933
Renseignements
requis
2934
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
(j) the name and title of the person making the
report and the phone number and address where
they can be reached.
i) l’énumération des mesures prises pour protéger
les personnes, les biens et l’environnement;
j) les nom et titre de l’auteur du rapport ainsi que
les numéro de téléphone et adresse où celui-ci
peut être joint.
Time limit
(3) The person making the report shall send to
the Board
(a) as soon as possible and by the quickest means
available, all the information required under subsection (2) that is available at the time of the occurrence; and
(b) the remainder of that information as soon
as it becomes available within 30 days after the
occurrence.
(3) L’auteur du rapport présente au Bureau :
a) dès que possible et par le moyen le plus rapide
à sa disposition, les renseignements visés au paragraphe (2) qui sont disponibles au moment de
l’accident;
b) le reste de ces renseignements dès qu’ils
sont disponibles dans les trente jours suivant
l’accident.
Agreement
(4) The Board and any person mentioned in subsection (1) may enter into an agreement regarding
an alternative format and time frame for reporting
aviation occurrences that are not likely to require
immediate Board response.
(4) S’il est peu probable que l’accident nécessite
l’intervention immédiate du Bureau, celui-ci et
toute personne visée au paragraphe (1) peuvent
s’entendre sur la forme à donner au rapport et sur le
moment où le remettre.
Entente
Exemption
(5) If a person making a report has sent any information described in subsection (2) to the Board
(a) the Board may exempt other persons from the
requirement to send that information to the
Board; and
(b) if the person is a member of a company, any
other person from that company is exempt from
the requirement to send that information to the
Board.
(5) Si l’auteur du rapport a déjà présenté au Bureau des renseignements visés au paragraphe (2),
les règles ci-après s’appliquent :
a) le Bureau peut alors exempter d’autres
personnes de l’obligation de lui présenter ces
renseignements;
b) si l’auteur relève d’une entreprise, toute autre
personne de l’entreprise est alors exemptée de
l’obligation de présenter ces renseignements au
Bureau.
Exemption
Definitions
(6) The following definitions apply in this
section.
“air traffic services” has the same meaning as in the
Canadian Aviation Regulations.
(6) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent article.
« collision » Impact – autre que celui attribuable
aux conditions normales d’exploitation – entre des
aéronefs ou entre un aéronef et un autre objet ou le
relief terrestre.
« exploitation » Toute activité pour laquelle est
utilisé un aéronef à compter du moment où des
personnes y montent dans l’intention d’effectuer un
vol jusqu’au moment où elles en descendent.
« perte d’espacement » Situation au cours de laquelle l’espacement entre deux aéronefs est inférieur au minimum prévu dans les Normes d’espacement du contrôle de la circulation aérienne de
l’intérieur canadien.
« propriétaire » S’entend au sens du Règlement de
l’aviation canadien.
« risque de collision » Situation au cours de laquelle un aéronef frôle la collision au point de
compromettre la sécurité des personnes, des biens
ou de l’environnement.
« services de la circulation aérienne » S’entend au
sens du Règlement de l’aviation canadien.
Définitions
“air traffic
services”
« services de la
circulation
aérienne »
“collision”
« collision »
“loss of
separation”
« perte
d’espacement »
“operation”
« exploitation »
“operator”
« utilisateur »
“owner”
« propriétaire »
“risk of
collision”
« risque de
collision »
Report to
Board
“collision” means an impact, other than an impact
associated with normal operating circumstances,
between aircraft or between an aircraft and another
object or terrain.
“loss of separation” means a situation in which the
distance separating two aircraft is less than the
minimum established in the Canadian Domestic Air
Traffic Control Separation Standards.
“operation” means the activities for which an aircraft is used from the time any person boards
the aircraft with the intention of flight until they
disembark.
“operator” has the same meaning as in the Canadian Aviation Regulations.
“owner” has the same meaning as in the Canadian
Aviation Regulations.
“risk of collision” means a situation in which an
aircraft comes so close to being involved in a collision that a threat to the safety of any person, property or the environment exists.
« utilisateur » S’entend au sens du Règlement de
l’aviation canadien.
Marine Occurrences
Accidents maritimes
3. (1) When a marine occurrence takes place, the
operator of the ship, whether or not they are the
owner, the master and the pilot of the ship, any
3. (1) Dans le cas d’un accident maritime, l’exploitant – propriétaire ou non –, le capitaine, le
pilote et tout membre d’équipage du navire, ainsi
Délai
« collision »
“collision”
« exploitation »
“operation”
« perte
d’espacement »
“loss of
separation”
« propriétaire »
“owner”
« risque de
collision »
“risk of
collision”
« services de
la circulation
aérienne »
“air traffic
services”
« utilisateur »
“operator”
Rapport au
Bureau
Le 3 septembre 2011
crew member of the ship and the harbour master
having direct knowledge of the occurrence shall
report the occurrence to the Board if
(a) in the case of an accident
(i) a person is killed or sustains a serious injury as a result of
(A) boarding, being on board or falling
overboard from the ship, or
(B) coming into direct contact with any part
of the ship or its contents, or
(ii) the ship
(A) sinks, founders or capsizes,
(B) is involved in a collision,
(C) sustains a fire or an explosion,
(D) goes aground,
(E) sustains damage that affects its seaworthiness or renders it unfit for its purpose,
or
(F) is missing or abandoned; and
(b) in the case of an incident
(i) a person falls overboard from the ship,
(ii) the ship makes unforeseen contact with the
bottom without going aground,
(iii) the ship fouls a utility cable or pipe, or an
underwater pipeline,
(iv) the ship is involved in a risk of collision,
(v) the ship sustains a total failure of
(A) navigation equipment,
(B) main or auxiliary machinery, or
(C) propulsion, steering, or deck machinery
if the failure poses a threat to the safety of
any person, property or the environment,
(vi) all or part of the ship’s cargo shifts or falls
overboard,
(vii) the ship is anchored, grounded or beached
to avoid an accident,
(viii) a crew member, whose duties are
directly related to the safe operation of the
ship, is unable to perform their duties as a result of a physical incapacitation that poses a
threat to the safety of any person, property or
the environment, or
(ix) any dangerous goods are released on
board or from the ship.
Information in
report
(2) The report shall contain the following
information:
(a) the name or identification number, nationality
and type of the ship;
(b) the name of the operator, whether or not they
are the owner, the master and pilot of the ship
and any of their authorized representatives or
agents;
(c) the technical specifications of the ship, such
as its tonnage, length and type of propulsion, and
a list of the navigational aids on board the ship;
Gazette du Canada Partie I
que le maître du port qui le constate personnellement, en font rapport au Bureau si :
a) dans le cas d’un accident, l’une des situations
ci-après se produit :
(i) une personne subit une blessure grave ou
mortelle du fait :
(A) de monter à bord ou d’être à bord, ou de
passer par-dessus bord,
(B) d’être en contact direct avec une pièce
d’équipement du navire ou de sa cargaison,
(ii) le navire :
(A) coule, sombre ou chavire,
(B) est impliqué dans un abordage,
(C) subit un incendie ou une explosion,
(D) s’échoue,
(E) subit des avaries qui compromettent son
état de navigabilité ou le rendent inutilisable
aux fins prévues,
(F) est porté disparu ou est abandonné;
b) dans le cas d’un incident, l’une des situations
ci-après se produit :
(i) une personne passe par-dessus bord,
(ii) le navire talonne le fond de façon imprévue mais sans s’échouer,
(iii) le navire accroche une conduite ou un
câble d’utilité publique, ou un pipeline
sous-marin,
(iv) un risque d’abordage survient,
(v) le navire fait l’objet d’une défaillance
totale :
(A) soit de ses appareils d’aide à la
navigation,
(B) soit de sa machine principale ou de ses
auxiliaires,
(C) soit de sa propulsion mécanique, de
l’appareil à gouverner ou des apparaux de
pont, lorsque la défaillance compromet la
sécurité des personnes, des biens ou de
l’environnement,
(vi) tout ou partie de la cargaison du navire se
met à riper ou passe par-dessus bord,
(vii) le navire est ancré, échoué ou à l’échouage afin d’éviter un accident,
(viii) un membre d’équipage dont les fonctions
sont directement liées à la sécurité d’utilisation
du navire subit une incapacité physique qui le
rend inapte à exercer ses fonctions et qui compromet la sécurité des personnes, des biens ou
de l’environnement,
(ix) le rejet de marchandises dangereuses se
produit à bord du navire ou depuis celui-ci.
(2) Le rapport contient les renseignements
suivants :
a) le nom ou le numéro d’identification, la nationalité et le type du navire;
b) le nom de l’exploitant – propriétaire ou non –,
du capitaine et du pilote du navire ainsi que leurs
représentants autorisés ou agents;
c) les spécifications techniques du navire, notamment le jaugeage, la longueur et le type de
propulsion, et une liste des aides à la navigation à
bord;
2935
Renseignements
requis
2936
Canada Gazette Part I
Time limit
Agreement
Exemption
Report to radio
ship reporting
station
(d) the last point of departure and the intended
destination of the ship, including the date and
time of the departure;
(e) the date and time of the occurrence;
(f) the number of crew members, passengers and
other persons involved in the occurrence and the
number of those that were killed or sustained a
serious injury;
(g) a list of any dangerous goods carried on
board, or released from, the ship, including the
shipping name or UN number, consignor and
consignee information and a list of the cargo on
board the ship;
(h) the weather and sea conditions at the time of
the occurrence;
(i) the location of the occurrence by reference to
an easily defined geographical point, or by latitude and longitude, or, if the ship is missing or
inaccessible, the last known position of the ship
by reference to an easily defined geographical
point, or by latitude and longitude, including the
date and time that the ship was at that position;
(j) a description of the occurrence and the extent
of any resulting damage to the environment and
to the ship and any other property;
(k) if the ship is missing or inaccessible, the action being taken to locate or access the ship;
(l) a list of any multi-media material relevant to
the occurrence;
(m) a description of any action taken to protect
persons, property and the environment; and
(n) the name and title of the person making the
report and the phone number and address where
they can be reached.
(3) The person making the report shall send to
the Board
(a) as soon as possible and by the quickest means
available, all the information required under subsection (2) that is available at the time of the occurrence; and
(b) the remainder of that information as soon
as it becomes available within 30 days after the
occurrence.
(4) The Board and any person mentioned in subsection (1) may enter into an agreement regarding
an alternative format and time frame for reporting
marine occurrences that are not likely to require
immediate Board response.
(5) If a person making a report has sent any information described in subsection (2) to the Board
(a) the Board may exempt other persons from the
requirement to send that information to the
Board; and
(b) if the person is a member of a company, any
other person from that company is exempt from
the requirement to send that information to the
Board.
(6) A report made to a radio ship reporting station is considered to have been made to the Board.
September 3, 2011
d) le dernier point de départ et la destination prévu du navire, ainsi que la date et l’heure de
départ;
e) la date et l’heure de l’accident;
f) le nombre de membres d’équipage, de passagers et d’autres personnes mises en cause dans
l’accident et celui des blessés graves et des morts;
g) la liste des marchandises dangereuses qui sont
à bord du navire ou qui en ont été rejetées, y
compris leur appellation réglementaire ou numéro ONU, les renseignements relatifs à l’expéditeur et au destinataire et la cargaison du navire;
h) les conditions météorologiques et l’état de la
mer au moment de l’accident;
i) le lieu de l’accident par rapport à un point géographique facilement identifiable ou à la latitude
et à la longitude ou, si le navire est porté disparu
ou est inaccessible, sa dernière position connue
par rapport à un tel point ou à ces latitudes et
longitudes, ainsi que la date et l’heure de son
passage à cette position;
j) le compte rendu de l’accident, de l’étendue des
avaries causées au navire et des dommages ayant
été causés à d’autres biens et à l’environnement;
k) si le navire est porté disparu ou est inaccessible, les mesures prises pour le localiser ou y
accéder;
l) la liste du matériel multimédia en cause dans
l’accident;
m) l’énumération des mesures prises pour protéger les personnes, les biens et l’environnement;
n) les nom et titre de l’auteur du rapport ainsi que
les numéro de téléphone et adresse où celui-ci
peut être joint.
(3) L’auteur du rapport présente au Bureau :
a) dès que possible et par le moyen le plus rapide
à sa disposition, les renseignements visés au paragraphe (2) qui sont disponibles au moment de
l’accident;
b) le reste de ces renseignements dès qu’ils sont
disponibles dans les trente jours suivant
l’accident.
(4) S’il est peu probable que l’accident nécessite
l’intervention immédiate du Bureau, celui-ci et
toute personne visée au paragraphe (1) peuvent
s’entendre sur la forme à donner au rapport et sur le
moment où le remettre.
(5) Si l’auteur du rapport a déjà présenté au Bureau des renseignements visés au paragraphe (2),
les règles ci-après s’appliquent :
a) le Bureau peut alors exempter toute autre
personne de l’obligation de lui présenter ces
renseignements;
b) si l’auteur relève d’une entreprise, toute autre
personne de l’entreprise est alors exemptée de
l’obligation de présenter ces renseignements au
Bureau.
(6) Le rapport fait à une station de radiocommunications maritime est considéré comme ayant été
fait au Bureau.
Délai
Entente
Exemption
Rapport à
une station de
radiocommunications
maritime
Le 3 septembre 2011
Towing ship
Definitions
“authorized
representative”
« représentant
autorisé »
“collision”
« abordage »
“master”
« capitaine »
“operation”
« exploitation »
“pilot”
« pilote »
“pleasure craft”
« embarcation
de plaisance »
“radio ship
reporting
station”
« station de
radiocommunications
maritime »
“risk of
collision”
« risque
d’abordage »
Report to
Board
Gazette du Canada Partie I
(7) In this section, a reference to an operator,
whether or not the owner, or a master of a ship includes, in the case of a ship being towed by another
ship, the operator, whether or not the owner, and
master of the towing ship.
(8) The following definitions apply in this
section.
“authorized representative” has the same meaning
as in the Canada Shipping Act, 2001.
“collision” means an impact between ships, other
than an impact associated with normal operating
circumstances.
“master” means the person in command and charge
of a ship, but does not include a licensed marine
pilot while the pilot is performing pilotage duties
under the Pilotage Act.
“operation” means the activities for which a ship is
used at any time other than when the ship is in dry
dock or laid-up.
“pilot” means any person who is not a member of
the ship’s crew and who has the conduct of the
ship.
“pleasure craft” means a ship that is used for pleasure and not for a commercial purpose.
(7) Dans le cas où un navire se fait remorquer par
un autre, la mention dans le présent article de l’exploitant – propriétaire ou non – ou du capitaine
d’un navire s’entend en outre de l’exploitant – propriétaire ou non – et du capitaine du remorqueur.
(8) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent article.
« abordage » Impact entre des navires autre
que celui attribuable aux conditions normales
d’exploitation.
« capitaine » Toute personne ayant le commandement ou la direction d’un navire, à l’exception d’un
pilote breveté qui effectue des tâches de pilotage en
vertu de la Loi sur le pilotage.
« embarcation de plaisance » Navire utilisé pour le
plaisir et non à des fins commerciales.
« exploitation » Toute activité pour laquelle est
utilisé un navire lorsqu’il n’est pas en cale sèche ni
désarmé.
« pilote » Quiconque assure la conduite d’un navire
sans toutefois faire partie de son équipage.
« représentant autorisé » S’entend au sens de la Loi
de 2001 sur la marine marchande du Canada.
“radio ship reporting station” means a Canadian
Coast Guard radio station, a Marine Communications and Traffic Services Centre, a Canadian marine radio station operated by the St. Lawrence
Seaway Management Corporation or a Canadian
harbour radio station.
“risk of collision” means a situation in which a ship
comes so close to being involved in a collision that
a threat to the safety of any person, property or the
environment exists.
« risque d’abordage » Situation au cours de laquelle
un navire frôle l’abordage au point de compromettre la sécurité des personnes, des biens ou de
l’environnement.
« station de radiocommunications maritime »
Station radio de la Garde côtière canadienne, centre
de services de communication et de trafic maritime,
station radio maritime canadienne exploitée par
l’Administration de la voie maritime du SaintLaurent ou station radio d’un port canadien.
Pipeline Occurrences
Accidents de pipeline
4. (1) When a pipeline occurrence takes place,
the operator of the pipeline and any employee of
the operator having direct knowledge of the occurrence shall report the occurrence to the Board if it
results directly from the operation of the pipeline
and if
(a) a person is killed or sustains a serious injury;
(b) the safe operation of the pipeline is affected
by
(i) damage sustained when another object
comes into contact with it,
(ii) damage sustained because of a change in
its surrounding environment,
(iii) damage sustained because of a failure of
an adjacent pipeline,
(iv) a fire or explosion or an ignition that is not
associated with normal pipeline operations, or
(v) damage sustained that results in the release
of any product;
(c) an event or an operational malfunction results
in an unintended, uncontained or uncontrolled release of a product;
(d) the pipeline is operated beyond design limits
or any operating restrictions imposed by the National Energy Board;
4. (1) Dans le cas d’un accident de pipeline,
l’exploitant du pipeline, ainsi que tout employé de
celui-ci qui le constate personnellement, en font
rapport au Bureau, si l’accident résulte directement
de l’exploitation du pipeline et si l’une des situations ci-après se produit :
a) une personne subit une blessure grave ou
décède;
b) l’exploitation sécuritaire du pipeline est compromise du fait que le pipeline a subi, selon le
cas :
(i) des dommages après avoir été heurté par un
autre objet,
(ii) des dommages en raison d’un changement
dans son milieu avoisinant,
(iii) des dommages en raison d’une défaillance
d’un pipeline adjacent,
(iv) un incendie ou une explosion, ou une inflammation non attribuable aux conditions
normales d’exploitation,
(v) des dommages qui entraînent le déversement de tout produit;
c) un événement ou une défectuosité opérationnelle entraîne le rejet non intentionnel, non
confiné ou non maîtrisé d’un produit;
2937
Remorquage
d’un navire
Définitions
« abordage »
“collision”
« capitaine »
“master”
« embarcation
de plaisance »
“pleasure
craft”
« exploitation »
“operation”
« pilote »
“pilot”
« représentant
autorisé »
“authorized
representative”
« risque
d’abordage »
“risk of
collision”
« station de
radiocommunications
maritime »
“radio ship
reporting
station”
Rapport au
Bureau
2938
Canada Gazette Part I
(e) the pipeline restricts the safe operation of any
mode of transportation;
(f) a defect has reduced the structural integrity of
the pipeline to a level that would result in
(i) operating restrictions being imposed on the
pipeline,
(ii) operating pressure being reduced on the
pipeline, or
(iii) the need for immediate repairs to the
pipeline;
(g) an unauthorized third party activity within the
safety zone jeopardizes the safe operation of the
pipeline;
(h) a geotechnical, hydraulic or environmental
activity jeopardizes the safe operation of the
pipeline;
(i) the operation of a portion of the pipeline is interrupted as a result of a situation or condition
that poses a threat to any person, property or the
environment; or
(j) an unintended fire or explosion has occurred.
Information in
report
(2) The report shall contain the following
information:
(a) the name of the operator and a unique identifier of the pipeline, such as its name or number;
(b) the date and time of the occurrence;
(c) the names and titles of persons involved in
the occurrence who were killed or sustained a serious injury;
(d) a list of any product or dangerous goods contained in, or released from, the pipeline together
with an estimate of the volume of product or
dangerous goods lost and the volume recovered;
(e) the location of the occurrence by reference to
a specific designation point such as the operator’s facility, the closest town, village or city or
the pipeline’s kilometre post location;
(f) a description of the occurrence and the extent
of any resulting damage to the environment and
to the pipeline and any other property;
(g) a list of any multi-media material relevant to
the occurrence;
(h) the anticipated arrival time of maintenance
and repair crews and equipment;
(i) an estimate of the time required to complete
the clean-up and repairs and to re-start the pipeline system or facility;
(j) a description of any action taken to protect
persons, property and the environment; and
(k) the name and title of the person making the
report and the phone number and address where
they can be reached.
September 3, 2011
d) le pipeline est exploité au-delà des limites de
calcul ou de toute restriction d’exploitation établie par l’Office national de l’énergie;
e) le pipeline limite l’exploitation en toute sécurité de tout mode de transport;
f) un défaut a entraîné une diminution de l’intégrité structurale du pipeline à un niveau qui
nécessiterait :
(i) soit des restrictions d’exploitation à l’égard
du pipeline,
(ii) soit une réduction de la pression d’exploitation du pipeline,
(iii) soit une réparation immédiate du pipeline;
g) une activité non autorisée est effectuée par un
tiers dans la zone de sécurité et compromet l’exploitation en toute sécurité du pipeline;
h) une activité géotechnique, hydraulique ou environnementale se produit et compromet l’exploitation en toute sécurité du pipeline;
i) l’exploitation d’une partie du pipeline est interrompue en raison d’une situation ou d’une condition qui compromet la sécurité des personnes,
des biens ou de l’environnement;
j) il s’est produit un incendie ou une explosion
non intentionnels.
(2) Le rapport contient les renseignements
suivants :
a) le nom de l’exploitant et un identificateur unique du pipeline, notamment le nom ou le numéro
de celui-ci;
b) la date et l’heure de l’accident;
c) le nom et le titre des personnes mises en cause
dans l’accident qui ont subi une blessure grave
ou mortelle;
d) la liste des produits ou des marchandises dangereuses qui sont contenus dans le pipeline ou
qui en ont été rejetés et, le cas échéant, une estimation du volume de produits ou de marchandises dangereuses rejetés et récupérés;
e) le lieu de l’accident par rapport à un point de
référence spécifique, tel que les installations de
l’exploitant, la ville ou le village le plus proche
ou l’emplacement des bornes kilométriques du
pipeline;
f) un compte rendu de l’accident et de l’étendue
des dommages ayant été causés à l’environnement, au pipeline et à d’autres biens;
g) la liste du matériel multimédia en cause dans
l’accident;
h) l’heure d’arrivée prévue des équipements et
des équipes d’entretien et de réparation;
i) une estimation du temps que prendra le nettoyage, les travaux de réparation et la remise
en marche du système ou des installations du
pipeline;
j) l’énumération des mesures prises pour protéger
les personnes, les biens et l’environnement;
k) les nom et titre de l’auteur du rapport ainsi que
les numéro de téléphone et adresse où celui-ci
peut être joint.
Renseignements
requis
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
2939
Time limit
(3) The person making the report shall send to
the Board
(a) as soon as possible and by the quickest means
available, all the information required under subsection (2) that is available at the time of the occurrence; and
(b) the remainder of that information as soon
as it becomes available within 30 days after the
occurrence.
(3) L’auteur du rapport présente au Bureau :
a) dès que possible et par le moyen le plus rapide
à sa disposition, les renseignements visés au paragraphe (2) qui sont disponibles au moment de
l’accident;
b) le reste de ces renseignements dès qu’ils
sont disponibles dans les trente jours suivant
l’accident.
Agreement
(4) The Board and any person mentioned in subsection (1) may enter into an agreement regarding
an alternative format and time frame for reporting
pipeline occurrences that are not likely to require
immediate Board response.
(4) S’il est peu probable que l’accident nécessite
l’intervention immédiate du Bureau, celui-ci et
toute personne visée au paragraphe (1) peuvent
s’entendre sur la forme à donner au rapport et sur le
moment où le remettre.
Entente
Exemption
(5) If a person making a report has sent any information described in subsection (2) to the Board
(a) the Board may exempt other persons from the
requirement to send that information to the
Board; and
(b) if the person is a member of a company, any
other person from that company is exempt from
the requirement to send that information to the
Board.
(5) Si l’auteur du rapport a déjà présenté au Bureau des renseignements visés au paragraphe (2),
les règles ci-après s’appliquent :
a) le Bureau peut alors exempter toute autre
personne de l’obligation de lui présenter ces
renseignements;
b) si l’auteur relève d’une entreprise, toute autre
personne de l’entreprise est alors exemptée de
l’obligation de présenter ces renseignements au
Bureau.
Exemption
Definitions
(6) The following definitions apply in this
section.
“defect” means an anomaly or condition of the
pipeline which an engineering assessment has
shown could lead to a failure of any portion of the
pipeline and requires immediate action to ensure
the safe operation of the pipeline.
“design limits”, in respect of a pipeline, means the
design limits and criteria for the pipeline that are
prescribed by the standards and codes under which
the pipeline is designed, constructed and operated.
“engineering assessment” means a documented
assessment of variables using engineering
principles.
“safe operation” means operation within the design
limits.
(6) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent article.
« défaut » Anomalie ou état d’un pipeline qui
est relevé lors d’une évaluation technique, qui risque de causer une défaillance de toute partie du
pipeline et qui nécessite une intervention immédiate
afin d’assurer l’exploitation du pipeline en toute
sécurité.
« évaluation technique » Évaluation documentée de
variables basée sur les principes d’ingénierie.
Définitions
“defect”
« défaut »
“design limits”
« limites de
calcul »
“engineering
assessment”
« évaluation
technique »
“safe
operation”
« exploitation
en toute
securité »
“safety zone”
« zone de
sécurité »
Report to
Board
“safety zone” means the area extending 30 m perpendicularly from the center of a pipeline on either
side of the pipeline.
« exploitation en toute sécurité » Exploitation qui
respecte les limites de calcul.
« limites de calcul » Dans le cas d’un pipeline, limites et critères de conception relatifs au pipeline
prévus par les normes et codes selon lesquels le
pipeline est conçu, construit et exploité.
« zone de sécurité » Bande s’étendant sur 30 m
perpendiculairement de part et d’autre de l’axe
longitudinal du pipeline.
Railway Occurrences
Accidents ferroviaires
5. (1) When a railway occurrence takes place, the
operator of the rolling stock, the operator of the
track and any crew member having direct knowledge of the occurrence shall report the occurrence
to the Board if
(a) a person is killed or sustains a serious injury
as a result of
(i) getting on or off or being on board the
rolling stock, or
5. (1) Dans le cas d’un accident ferroviaire,
l’exploitant du matériel roulant, l’exploitant de la
voie ferrée, ainsi que tout membre d’équipage qui
le constate personnellement, en font rapport au
Bureau, si l’une des situations ci-après se produit :
a) une personne subit une blessure grave ou décède du fait d’être :
(i) soit à bord du matériel roulant, en train d’y
monter ou d’en descendre,
Délai
« défaut »
“defect”
« évaluation
technique »
“engineering
assessment”
« exploitation
en toute
sécurité »
“safe
operation”
« limites de
calcul »
“design limits”
« zone de
sécurité »
“safety zone”
Rapport au
Bureau
2940
Canada Gazette Part I
(ii) coming into contact with any part of the
rolling stock or its contents;
(b) the rolling stock or its contents
(i) is involved in a collision or derailment,
(ii) causes any damage to the track infrastructure that requires repairs or operating restrictions for the safe passage of rolling stock,
(iii) sustains damage that would be considered
a safety defect as defined in the Railway
Locomotive Inspection and Safety Rules, Railway Freight Car Inspection and Safety Rules
or Railway Passenger Car Inspection and
Safety Rules,
(iv) causes or sustains a fire or explosion, or
(v) causes damage that poses a threat to
the safety of any person, property or the
environment;
(c) a risk of collision occurs between rolling
stock;
(d) a main track switch is left in an abnormal
position;
(e) a railway signal displays a less restrictive
indication than that required for the intended
movement of rolling stock;
(f) rolling stock occupies a main track or track
work takes place without the required authorization or permission;
(g) a movement of rolling stock passes a
signal indicating stop without the required
authorization;
(h) there is an unexpected, unplanned or uncontrolled movement of rolling stock resulting in
or having the potential to result in an unsafe
situation;
(i) a crew member, whose duties are directly related to the safe operation of the rolling stock, is
unable to perform their duties as a result of a
physical incapacitation that poses a threat to any
person, property or the environment;
(j) any dangerous goods are released;
(k) a main track is closed as a result of a washout
or slope instability;
(l) an automated grade crossing warning system
fails to indicate the approach of a train at least
20 seconds before the train’s arrival at the crossing, or to indicate the presence of a train occupying the crossing, unless the crossing is equipped
with an alternative means of active warning to
highway users of approaching trains; or
(m) the railway sustains damage that poses a
threat to the safety of any person, property or the
environment.
September 3, 2011
(ii) soit en contact avec un élément du matériel
roulant ou de son contenu;
b) le matériel roulant ou son contenu, selon le
cas :
(i) est en cause dans une collision ou un
déraillement,
(ii) occasionne des dommages à l’infrastructure de la voie ferrée qui nécessitent des réparations ou des restrictions d’exploitation pour
la circulation du matériel roulant en toute
sécurité,
(iii) occasionne des dommages qui seraient
considérés comme une « défectuosité relative
à la sécurité » au sens du Règlement concernant l’inspection et la sécurité des wagons
de marchandises ou un « défaut compromettant la sécurité » au sens du Règlement relatif
à l’inspection et à la sécurité des locomotives
de chemin de fer ou du Règlement relatif à
l’inspection et à la sécurité des voitures
voyageurs,
(iv) subit ou provoque un incendie ou une
explosion,
(v) occasionne des dommages qui compromettent la sécurité des personnes, des biens ou de
l’environnement;
c) un risque de collision survient entre du matériel roulant;
d) un aiguillage de voie principale est laissé en
position anormale;
e) un signal de chemin de fer affiche une indication moins contraignante que celle requise pour
le mouvement prévu du matériel roulant;
f) le matériel roulant se trouve sur une voie principale ou des travaux de voie sont effectués sans
l’autorisation ou la permission requise;
g) le matériel roulant dépasse un signal d’arrêt
sans que l’autorisation requise ait été donnée;
h) il se produit un mouvement imprévu ou non
contrôlé de matériel roulant entraînant ou pouvant entraîner une situation dangereuse;
i) un membre d’équipage dont les fonctions sont
directement liées à la sécurité d’utilisation du
matériel roulant subit une incapacité physique
qui le rend inapte à exercer ses fonctions et qui
compromet la sécurité des personnes, des biens
ou de l’environnement;
j) des marchandises dangereuses sont rejetées;
k) une voie principale est fermée en raison d’un
affouillement ou de l’effondrement du talus;
l) un système d’avertissement automatisé de passage à niveau ne se déclenche pas pour avertir de
l’approche d’un train au moins vingt secondes
avant l’arrivée du train au passage à niveau ou
pour avertir qu’un train occupe le passage à niveau, à moins que le passage à niveau ne soit
muni d’un autre moyen de signalisation active de
l’approche des trains aux usagers de la route;
m) le chemin de fer subit des dommages qui
compromettent la sécurité des personnes, des
biens ou de l’environnement.
Le 3 septembre 2011
Information in
report
(2) The report shall contain the following
information:
(a) the train’s number, direction, tonnage, length
and authorized speed;
(b) the number of loaded cars and empty cars on
each train and cut of cars;
(c) the names of the operator of the rolling stock
and the operator of the track;
(d) the date and time of the occurrence;
(e) the number of crew members, passengers and
other persons involved in the occurrence and the
number of those that were killed or sustained a
serious injury;
(f) the number of rolling stock or intermodal platforms damaged or derailed and their reporting
marks;
(g) if rolling stock is damaged or has derailed,
(i) the total quantity of dangerous goods that is
on board the rolling stock,
(ii) a list of the dangerous goods including the
shipping name or UN number and the classification under the Transportation of Dangerous
Goods Regulations, and
(iii) whether the cars of the rolling stock were
loaded, empty or contained residue;
(h) if dangerous goods are released from rolling
stock,
(i) the total volume of dangerous goods that
was on board the rolling stock,
(ii) the volume of dangerous goods that was
released or, if that volume is unknown, the rate
at which the dangerous goods were released,
(iii) a list of the dangerous goods that were released including the shipping name or UN
number and the classification under the Transportation of Dangerous Goods Regulations,
and
(iv) whether the cars of the rolling stock were
loaded, empty or contained residue;
(i) the weather conditions at the time of the occurrence, and any climatic conditions such as
snow, ice, wind, fog, dust and severe heat that
are considered to be a contributing factor;
(j) the location of the occurrence including the
mile, the subdivision and the track designation;
(k) a description of the occurrence and the extent
of any resulting damage to the environment
and to the rolling stock, the railway and other
property;
(l) a list of any multi-media material relevant to
the occurrence;
(m) a description of any action taken to protect
persons, property and the environment, including
any evacuation as a result of the occurrence;
(n) any supporting information specific to the
occurrence that the Board requires; and
(o) the name and title of the person making the
report and the phone number and address where
they can be reached.
Gazette du Canada Partie I
2941
(2) Le rapport contient les renseignements
suivants :
a) le numéro du train, sa direction, son tonnage,
sa longueur et sa vitesse autorisée;
b) le nombre de wagons chargés et de wagons
vides sur chaque train et chaque rame de wagons;
c) le nom de l’exploitant du matériel roulant et
de l’exploitant de la voie ferrée;
d) la date et l’heure de l’accident;
e) le nombre de membres d’équipage, de passagers et d’autres personnes mises en cause dans
l’accident et celui des blessés graves et des
morts;
f) le nombre d’unités de matériel roulant ou de
plates-formes intermodales ayant subi des dommages ou ayant déraillé, ainsi que leurs numéros;
g) si le matériel roulant est endommagé ou a
déraillé :
(i) la quantité totale de marchandises dangereuses transportées à bord,
(ii) la liste des marchandises dangereuses, y
compris leur appellation réglementaire ou numéro ONU et leur classification en application
du Règlement sur le transport des marchandises dangereuses,
(iii) le fait que les wagons sont chargés ou vides, ou contiennent des résidus;
h) s’il y a rejet de marchandises dangereuses :
(i) le volume total de marchandises dangereuses transportées à bord du matériel roulant,
(ii) le volume de marchandises dangereuses rejetées ou, s’il est inconnu, le débit du rejet,
(iii) la liste des marchandises dangereuses rejetées, y compris leur appellation réglementaire ou numéro ONU et leur classification en
application du Règlement sur le transport des
marchandises dangereuses,
(iv) le fait que les wagons sont chargés ou vides ou contiennent des résidus;
i) les conditions météorologiques au moment de
l’accident, ainsi que toute condition climatique
considérée comme ayant joué un rôle dans
l’accident, notamment la neige, la glace, le vent,
le brouillard, la poussière et la chaleur intense;
j) le lieu de l’accident, notamment le point milliaire, la subdivision et la désignation de la voie
ferrée;
k) le compte rendu de l’accident et de l’étendue
des dommages ayant été causés à l’environnement, au matériel roulant, au chemin de fer et à
d’autres biens;
l) la liste du matériel multimédia en cause dans
l’accident;
m) l’énumération des mesures prises pour protéger les personnes, les biens et l’environnement, y
compris l’information relative à toute évacuation
qu’a pu entraîner l’accident;
n) tout renseignement relatif à l’accident exigé
par le Bureau;
o) les nom et titre de l’auteur du rapport ainsi que
les numéro de téléphone et adresse où celui-ci
peut être joint.
Renseignements
requis
2942
Canada Gazette Part I
Time limit
Time limit —
exception
Agreement
Exemption
Definitions
“collision”
« collision »
“derailment”
« déraillement »
“main track”
« voie
principale »
“risk of
collision”
« risque de
collision »
Report to
Board
(3) The person making the report shall send to
the Board
(a) as soon as possible and by the quickest means
available, all the information required under subsection (2) that is available at the time of the occurrence; and
(b) the remainder of that information by the end
of the calendar month following the month of the
occurrence.
(4) In the case of an occurrence mentioned in
paragraph (1)(l), the person making the report shall
send all the information required under subsection (2) to the Board by the end of the calendar
month following the month of the occurrence.
(5) The Board and any person mentioned in subsection (1) may enter into an agreement regarding
an alternative format and time frame for reporting
railway occurrences that are not likely to require
immediate Board response.
(6) If a person making a report has sent any information described in subsection (2) to the Board
(a) the Board may exempt other persons from the
requirement to send that information to the
Board; and
(b) if the person is a member of a company, any
other person from that company is exempt from
the requirement to send that information to the
Board.
(7) The following definitions apply in this
section.
“collision” means an impact, other than an impact
associated with normal operating circumstances,
between
(a) rolling stock;
(b) rolling stock and a person or vehicle; or
(c) rolling stock and an object or animal, if there
is damage to the rolling stock or a derailment.
“derailment” means any time one or more wheels
of rolling stock come off the normal running surface of the rail.
“main track” means a track on which
(a) train or track unit movements or track work
are governed by one or more methods of control
as defined in the Canadian Rail Operating Rules;
or
(b) train or track unit movements are governed
by operating rules applicable to a track designated by a railway company as a subdivision
track.
“risk of collision” means a situation in which
rolling stock comes so close to being involved in a
collision that a threat to the safety of any person,
property or the environment exists.
September 3, 2011
(3) L’auteur du rapport présente au Bureau :
a) dès que possible et par le moyen le plus rapide
à sa disposition, les renseignements visés au paragraphe (2) qui sont disponibles au moment de
l’accident;
b) le reste de ces renseignements avant la fin du
mois civil suivant celui de l’accident.
Délai
(4) Dans le cas de l’accident visé à l’alinéa (1)l),
l’auteur du rapport présente au Bureau les renseignements visés au paragraphe (2) avant la fin du
mois civil suivant celui de l’accident.
Délai –
exception
(5) S’il est peu probable que l’accident nécessite
l’intervention immédiate du Bureau, celui-ci et
toute personne visée au paragraphe (1) peuvent
s’entendre sur la forme à donner au rapport et sur le
moment où le remettre.
(6) Si l’auteur du rapport a déjà présenté au Bureau des renseignements visés au paragraphe (2),
les règles ci-après s’appliquent :
a) le Bureau peut alors exempter toute autre
personne de l’obligation de lui présenter ces
renseignements;
b) si l’auteur relève d’une entreprise, toute autre
personne de l’entreprise est alors exemptée de
l’obligation de présenter ces renseignements au
Bureau.
(7) Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent article.
« collision » Impact – autre que celui attribuable
aux conditions normales d’exploitation – entre :
a) du matériel roulant;
b) du matériel roulant et une personne ou un
véhicule;
c) du matériel roulant et un objet ou un animal au
cours duquel le matériel roulant est endommagé
ou déraille.
« déraillement » Tout moment où une ou plusieurs
roues du matériel roulant quittent la surface de roulement normale des rails.
« risque de collision » Situation au cours de laquelle le matériel roulant frôle la collision au point
de compromettre la sécurité des personnes, des
biens ou de l’environnement.
« voie principale » Voie sur laquelle :
a) le mouvement des trains et des véhicules
d’entretien ou les travaux de voie sont régis par
une ou plusieurs méthodes de contrôle au sens du
Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada;
b) le mouvement des trains ou des véhicules
d’entretien est régi par les règles d’exploitation
qui s’appliquent aux voies ferrées désignées par
une compagnie de chemin de fer comme voies
ferrées de subdivision.
Entente
VOLUNTARY REPORTING
RAPPORTS FACULTATIFS
6. Any person having knowledge of a transportation occurrence, other than those persons required
to report the occurrence to the Board, may voluntarily report to the Board any information that they
believe to be relevant.
6. Toute personne, autre que les personnes tenues
de faire rapport, qui a connaissance d’un accident
de transport peut communiquer volontairement au
Bureau les renseignements qu’elle estime utiles.
Exemption
Définitions
« collision »
“collision”
« déraillement »
“derailment”
« risque de
collision »
“risk of
collision”
« voie
principale »
“main track”
Rapport au
Bureau
Le 3 septembre 2011
Protection of
identity
Evidence
Safety
Record the
evidence
Exemption
In camera
Persons to
attend
interview
Intervention
Recording of
statements
Copies
Representation
and record
Gazette du Canada Partie I
2943
Protection de
l’identité
7. If a person making a report under section 6
requests that the Board protect their identity, the
Board shall protect their identity.
7. Il incombe au Bureau de protéger l’identité de
toute personne faisant le rapport visé à l’article 6 si
celle-ci le requiert.
KEEPING AND PRESERVATION OF EVIDENCE
TENUE ET CONSERVATION DES ÉLÉMENTS DE PREUVE
8. (1) Every person having access to, or control
over, evidence relating to a transportation occurrence shall keep and preserve the evidence unless
the Board provides otherwise.
(2) Subsection (1) shall not be construed as preventing any person from taking the necessary
measures to ensure the safety of any person, property or the environment.
(3) Any person who takes those measures shall,
to the extent possible in the circumstances and before taking those measures, record the evidence by
the best means available and shall advise the Board
of their actions.
(4) The Board may exempt any person from
the requirement to keep and preserve evidence if
another person has already kept or preserved that
evidence.
8. (1) Toute personne qui exerce un contrôle sur
un élément de preuve relatif à un accident de transport ou qui y a accès le conserve jusqu’à ce que le
Bureau l’en avise autrement.
(2) Le paragraphe (1) n’a pour effet d’empêcher la prise des mesures qui s’imposent pour
assurer la sécurité des personnes, des biens ou de
l’environnement.
(3) Avant de prendre une mesure, toute personne
enregistre, dans la mesure où les circonstances le
permettent, les éléments de preuve par le meilleur
moyen disponible et en avise le Bureau.
Éléments de
preuve
(4) Si une personne conserve déjà un élément de
preuve, le Bureau peut alors exempter toute autre
personne de l’obligation de le faire à l’égard de cet
élément.
Exemption
PART 2
PARTIE 2
INVESTIGATIONS OF TRANSPORTATION
OCCURRENCES AND PUBLIC INQUIRIES
ENQUÊTES SUR LES ACCIDENTS DE
TRANSPORT ET ENQUÊTES PUBLIQUES
INVESTIGATIONS
ENQUÊTES
Interviews
Comparution
9. (1) An interview of a person required to attend
before an investigator in accordance with subparagraph 19(9)(a)(i) of the Act shall be held in camera.
(2) Only the following persons may attend an
interview:
(a) a person requested by the investigator to attend; and
(b) subject to the approval of the investigator,
one person chosen by the person being
interviewed.
(3) Unless permitted by the investigator, the person chosen to attend an interview shall not intervene at any time during the interview.
(4) Any statement of a person attending before
an investigator shall be recorded by any method
that the investigator considers appropriate to obtain
a complete and usable record of the statement.
(5) On written request, a person making a
statement shall be provided with a copy of that
statement.
9. (1) La comparution devant un enquêteur prévue à l’alinéa 19(9)a) de la Loi a lieu à huis clos.
Huis clos
(2) Seules peuvent assister à la comparution les
personnes suivantes :
a) la personne présente à la demande de
l’enquêteur;
b) une seule personne choisie par la personne appelée à comparaître, sous réserve de l’autorisation de l’enquêteur.
(3) La personne choisie par la personne appelée à
comparaître ne peut intervenir pendant la comparution que si elle obtient l’autorisation de l’enquêteur.
(4) La déclaration de toute personne qui comparaît est enregistrée par tout moyen que l’enquêteur
juge indiqué pour obtenir une déclaration complète
et utilisable.
(5) La personne qui a fait la déclaration peut, sur
demande écrite, en obtenir copie.
Présence à une
comparution
Presence at Tests
Présence aux essais
10. When a person is invited to be present at a
test in accordance with subparagraph 19(5)(b)(i) of
the Act, that person may
(a) be represented by a person having technical
knowledge and expertise in the subject matter of
the test; and
(b) record or cause to be recorded the condition
of the thing being tested before, during and after
the test.
10. Quiconque est invité à assister à un essai visé
au paragraphe 19(5) de la Loi peut :
a) se faire représenter par une personne possédant des connaissances et une expertise techniques dans le domaine visé par l’essai;
b) établir ou faire établir un constat de l’état dans
lequel l’objet soumis à l’essai se trouve avant,
pendant et après celui-ci.
Sécurité
Enregistrement
des éléments de
preuve
Intervention
Enregistrement
de la
déclaration
Copie
Représentation
et constat
2944
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Rights and Privileges of Observers
Attending an Investigation
Droits et privilèges des observateurs
qui suivent une enquête
Activities of
observers
11. (1) When the Board is conducting an investigation of a transportation occurrence, the Board
may authorize an observer referred to in paragraph 23(2)(b) or (d) of the Act to undertake any or
all of the following activities, under the supervision
of an investigator:
(a) attending at the location of the transportation
occurrence;
(b) examining the means of transportation involved in the occurrence and its component parts
and contents;
(c) examining the information relating to
(i) the transportation activity during which the
occurrence took place,
(ii) the means of transportation and its component parts and contents, and
(iii) any person directly involved in the occurrence; and
(d) attending the laboratory tests or analyses.
11. (1) Dans le cas où il mène une enquête sur
un accident de transport, le Bureau peut autoriser
l’observateur visé aux alinéas 23(2)b) ou d) de la
Loi à faire l’une ou plusieurs des activités ci-après,
sous la surveillance de l’enquêteur :
a) visiter le lieu de l’accident;
b) examiner le moyen de transport en cause, ainsi
que ses éléments et son contenu;
c) examiner tout renseignement concernant :
(i) l’activité de transport au cours de laquelle
s’est produit l’accident,
(ii) le moyen de transport en cause, ainsi que
ses éléments et son contenu,
(iii) les personnes directement mises en cause
dans l’accident;
d) assister aux essais ou aux analyses en
laboratoire.
Activités des
observateurs
Confidentiality
(2) An observer shall not knowingly communicate or use, or knowingly permit to be communicated or used, any information that the observer has
obtained during the investigation without the express authorization of the Board.
(2) Sauf autorisation expresse du Bureau, l’observateur ne peut sciemment communiquer ou utiliser les renseignements qu’il a obtenus au cours de
l’enquête ou permettre que ceux-ci soient communiqués ou utilisés.
Confidentialité
Keeping and Preservation of Information
Tenue et conservation des dossiers
Investigation
file
12. (1) If the Board conducts an investigation into a transportation occurrence, the Board
shall open and maintain a file relating to the
investigation.
12. (1) Lorsque le Bureau mène une enquête sur
un accident de transport, il constitue et tient à jour
un dossier relatif à l’enquête.
Dossier
d’enquête
Contents of file
(2) An investigation file shall contain all of the
information relevant to the accident and records of
representations required to be kept by the Board
under paragraph 24(4)(b) of the Act.
(2) Le dossier comporte tous les renseignements
relatifs à l’accident et toutes les observations que le
Bureau est tenu de consigner en application du paragraphe 24(4) de la Loi.
Contenu du
dossier
Period of
preservation
(3) An investigation file shall be preserved by the
Board for a period of not less than 10 years after
the date of the transportation occurrence.
(3) Le Bureau conserve le dossier d’enquête
pendant au moins dix ans après l’accident.
Durée de
conservation
Warrants
Mandats
Warrant
13. (1) A warrant issued to an investigator under
subsection 19(3) of the Act shall be as set out in
Form 1 of the schedule.
13. (1) Le mandat visé au paragraphe 19(3) de
la Loi est établi conformément à la formule 1 de
l’annexe.
Mandat de
perquisition et
de saisie
Specific form
(2) A warrant issued in accordance with the procedures referred to in subsection 19(4) of the Act
shall be as set out in Form 5.1 of the Criminal Code
with any modifications that the circumstances
require.
(2) Le mandat dont les modalités d’obtention
sont visées au paragraphe 19(4) de la Loi est établi
conformément à la formule 5.1 du Code criminel,
avec les adaptations nécessaires.
Forme
Investigator’s Notices
Sommations
Form 2
14. (1) If an investigator requires, under subparagraph 19(9)(a)(i) of the Act, the production of
information or attendance before the investigator,
the investigator’s notice shall be as set out in
Form 2 of the schedule.
14. (1) Lorsque, en vertu de l’alinéa 19(9)a) de la
Loi, l’enquêteur exige d’une personne qu’elle communique des renseignements en sa possession ou
qu’elle comparaisse devant lui, la sommation est
établie selon la formule 2 de l’annexe.
Formule 2
Form 3
(2) If an investigator requires, under paragraph 19(9)(b) of the Act, that a person involved in
the operation of an aircraft, ship, rolling stock or
(2) Lorsque, en vertu de l’alinéa 19(9)b) de la
Loi, l’enquêteur oblige une personne participant à
l’exploitation d’un aéronef, d’un navire, de matériel
Formule 3
Le 3 septembre 2011
Form 4
Form 5
Public hearing
Presiding
officer
File
Establishment
of technical
panel
Participants in
public inquiry
Pre-inquiry
conference
Extent of the
public inquiry
Time and place
Responsibilities
of presiding
officer
Gazette du Canada Partie I
pipeline submit to a medical examination, the investigator’s notice shall be as set out in Form 3 of
the schedule.
(3) If an investigator requires, under paragraph 19(9)(c) of the Act, that a physician or other
health practitioner provide information concerning
a patient, the investigator’s notice shall be as set out
in Form 4 of the schedule.
(4) If an investigator requires, under paragraph 19(9)(d) of the Act, that a person having custody of the body of a deceased person or of human
remains permit the performance of an autopsy on
the body or the carrying out of other medical
examinations of those human remains, as the case
may be, the investigator’s notice shall be as set out
in Form 5 of the schedule.
roulant ou d’un pipeline à subir un examen médical, la sommation est établie selon la formule 3 de
l’annexe.
(3) Lorsque, en vertu de l’alinéa 19(9)c) de la
Loi, l’enquêteur exige d’un médecin ou d’un autre
professionnel de la santé des renseignements relatifs à un patient, la sommation est établie selon la
formule 4 de l’annexe.
(4) Lorsque, en vertu de l’alinéa 19(9)d) de la
Loi, l’enquêteur requiert de la personne ayant la
garde d’un cadavre ou de restes d’un corps l’autorisation d’effectuer une autopsie sur le cadavre ou
tout autre examen médical sur des restes d’un
corps, selon le cas, la sommation est établie selon la
formule 5 de l’annexe.
2945
Formule 4
Formule 5
PUBLIC INQUIRIES
ENQUÊTES PUBLIQUES
15. (1) If the Board holds a public inquiry, conducted in accordance with subsection 21(1) of the
Act, it shall proceed, for the purpose of ascertaining
facts and circumstances relating to the transportation occurrence, by way of a public hearing during
which witnesses may be examined.
(2) If, under subsection 21(1) of the Act, the
Chairperson designates a person to conduct a public
inquiry, that person shall act as the presiding officer
or, if more than one person is designated to conduct
a public inquiry, the Chairperson shall designate
one of those persons to act as the presiding officer.
(3) If the Board holds a public inquiry, it shall
open and maintain a file relating to the public inquiry and that file shall contain all of the records
relevant to the inquiry.
16. The Director of Investigations (Air), the Director of Investigations (Marine) or the Director of
Investigations (Rail and Pipelines), as the case may
be, shall, for the purposes of a public inquiry, establish a technical panel and designate investigators or
persons referred to in subsection 9(2) of the Act to
be members of the panel.
17. The Board may permit any person having
an interest in the matter to participate in a public
inquiry.
18. (1) The presiding officer may hold a preinquiry conference at a time and place determined
by the presiding officer and shall give notice of the
pre-inquiry conference to the participants.
(2) At the pre-inquiry conference and after consulting with the participants, the presiding officer
shall determine the extent of the public inquiry and
the facts and the safety matters to be addressed,
including the witnesses to be examined, the order in
which the witnesses may be examined, the areas in
respect of which the witnesses may be examined
and the exhibits to be produced.
19. The presiding officer shall determine the time
and place for a public inquiry and give notice of the
public inquiry to the participants.
20. (1) The presiding officer is responsible for
resolving questions of admissibility of evidence,
disposing of procedural matters and adjourning the
15. (1) L’enquête publique menée en application
du paragraphe 21(1) de la Loi se déroule, aux fins
de vérification des faits et circonstances entourant
l’accident de transport en cause, sous forme d’audience publique au cours de laquelle des témoins
peuvent être interrogés.
(2) Lorsque, en vertu du paragraphe 21(1) de la
Loi, le président du Bureau désigne une seule personne pour mener une enquête publique, celle-ci
est président d’audience d’office. S’il en désigne
plusieurs, il en désigne une à titre de président
d’audience.
(3) Le Bureau constitue et tient à jour un dossier
relatif à chaque enquête publique, lequel contient
tous les documents pertinents relatifs à celle-ci.
Audience
publique
16. Le directeur des enquêtes sur les accidents
aéronautiques, les accidents maritimes ou les accidents ferroviaires et de pipeline, selon le cas, établit
un comité technique pour les besoins de l’enquête
publique et nomme comme membres des enquêteurs ou des personnes visées au paragraphe 9(2) de
la Loi.
17. Le Bureau peut permettre à tout intéressé de
participer à une enquête publique.
Établissement
d’un comité
technique
18. (1) Le président d’audience peut tenir une
conférence préparatoire aux date, heure et lieu qu’il
fixe et il en donne avis aux participants à l’enquête
publique.
(2) À la conférence préparatoire, il détermine,
après avoir consulté les participants, la portée de
l’enquête publique ainsi que les faits et les questions de sécurité à examiner, notamment les témoins à interroger, l’ordre des interrogatoires, les
sujets de ceux-ci et les pièces à produire.
Conférence
préparatoire
19. Le président d’audience fixe les date, heure
et lieu de l’enquête publique et en donne avis aux
participants.
20. (1) Le président d’audience est chargé de régler les questions d’admissibilité de preuve et de
procédure, d’ajourner l’enquête ou d’en changer le
Date, heure et
lieu de
l’enquête
Président
d’audience
Dossier
Participants
aux enquêtes
publiques
Sujets abordés
à la conférence
Rôle du
président
d’audience
2946
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
public inquiry from time to time and from place to
place, compelling the attendance of witnesses by
issuing subpoenas, keeping appropriate records of
the proceedings and taking any other appropriate
action for the orderly conduct of the public inquiry.
lieu, d’assigner les témoins à comparaître, de tenir
les dossiers pertinents et de prendre toute autre
mesure indiquée pour assurer le bon déroulement
de l’enquête publique.
Evidence
(2) The public inquiry may receive evidence that
is relevant to the inquiry and that will advance the
investigation of the transportation occurrence.
(2) Il peut être reçu à une enquête publique tout
élément de preuve utile et de nature à faire progresser l’enquête sur l’accident de transport.
Éléments de
preuve
Subpoena
(3) A subpoena issued to a witness shall be as set
out in Form 6 of the schedule and served personally
on the witness or, if personal service is impractical,
by registered mail at the last known address of the
witness, at least 10 days before the date set for the
attendance of the witness, if the witness resides
not more than 500 km from the required place of
attendance, or at least 30 days before the date set
for the attendance of the witness, if the witness
resides more than 500 km from the required place
of attendance.
(3) Les assignations à comparaître délivrées aux
témoins sont établies selon la formule 6 de l’annexe
et signifiées à personne ou, si ce mode de signification est en pratique impossible, signifiées par courrier recommandé à la dernière adresse connue du
témoin, au moins dix jours avant la date de comparution prévue, si le témoin réside à au plus 500 km
du lieu de comparution, ou au moins trente jours
avant cette date, si le témoin réside à plus de
500 km de ce lieu.
Assignation à
comparaître
Subpoena sent
by registered
mail
(4) A subpoena sent by registered mail is deemed
to have been served on the witness five clear days
after the postmarked date.
(4) L’assignation à comparaître envoyée par
courrier recommandé est réputée avoir été signifiée
cinq jours francs après la date indiquée sur le cachet postal.
Assignation par
courrier
recommandé
Report
21. (1) After a public inquiry is completed, the
presiding officer shall report to the Board respecting the facts and circumstances in respect of which
evidence was gathered during the public inquiry.
21. (1) À l’issue de l’enquête publique, le président d’audience présente au Bureau un rapport sur
les faits et circonstances au sujet desquels des éléments de preuve ont été recueillis durant l’enquête.
Rapport
d’enquête
Consideration
of report
(2) The Board shall consider the report in making
its final findings as to the causes and contributing
factors of a transportation occurrence, in identifying any safety deficiencies and in making any recommendations in the interests of transportation
safety.
(2) Le Bureau prend en considération ce rapport
avant de tirer ses conclusions sur les causes et les
facteurs ayant entraîné l’accident de transport, de
dégager les défaillances liées à la sécurité et de
préparer les recommandations visant la sécurité des
transports.
Prise en compte
du rapport
WITNESS FEES AND ALLOWANCES
TARIF DES FRAIS ET DES INDEMNITÉS
PAYABLES AUX TÉMOINS
Fees and
allowances
Repeal
Registration
22. Any person attending at an investigation
under subparagraph 19(9)(a)(i) of the Act or any
witness attending at a public inquiry may be paid a
fee and allowance for travel and living expenses in
accordance with the Travel Directive of the National Joint Council and the Treasury Board of
Canada Secretariat, as amended from time to time,
or Tariff A of the Federal Court Rules, as the case
may be.
22. Le témoin qui est tenu de comparaître devant
un enquêteur en application de l’alinéa 19(9)a) de
la Loi ou à une enquête publique a droit aux frais et
aux indemnités de déplacement prévus à la Directive sur les voyages du Conseil national mixte et du
Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, avec
ses modifications successives, ou à l’indemnité de
témoin et aux frais de déplacement prévus au
tarif A des Règles des Cours fédérales.
REPEAL
ABROGATION
23. The Transportation Safety Board Regulations1 are repealed.
23. Le Règlement sur le Bureau de la sécurité
des transports1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
24. These Regulations come into force on the
day on which they are registered.
24. Le présent règlement entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
———
———
1
1
SOR/92-446
DORS/92-446
Indemnité et
frais
Abrogation
Enregistrement
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 1
(Subsection 13(1))
CANADA
__________________________________
(PROVINCE OR TERRITORY)
Warrant to Search and Seize
Issued under subsection 19(3) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act
To ________________________________________, an investigator of the Canadian Transportation Accident Investigation
and Safety Board:
Whereas it appears on oath of __________________________ that he/she believes on reasonable grounds that there is, or may
be, any thing or things, namely _________________________, that are relevant to the conduct of a lawful investigation into a
transportation occurrence, namely _______________________, and that are located in ______________________, in this
form called the premises;
This is, therefore, to authorize you, between the hours of ________________________ to enter into the said premises and to
search for the said thing or things and to keep them in safe custody until they are returned in accordance with section 20 of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act;
And furthermore, to authorize you to use force to the extent necessary to execute this warrant, provided that you are
accompanied by a peace officer.
Dated this ______________ day of ________________ at the ______________________ of _____________________.
_________________________________________
Justice of the Peace in and for
_________________________________________
(Judicial District or Province)
2947
2948
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
ANNEXE
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 1
(paragraphe 13(1))
CANADA
_____________________________________
(PROVINCE OU TERRITOIRE)
Mandat de perquisition et de saisie
En vertu du paragraphe 19(3) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
À _________________________________________, enquêteur du Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et
de la sécurité des transports :
Attendu que ________________________________ déclare sous serment avoir des motifs raisonnables de croire à la présence
d’objets,
à savoir ___________________________________________, ayant rapport avec l’enquête légalement menée sur l’accident
de transport suivant :
__________________________________________________ et qui sont situés
__________________________________________________ (les lieux),
À ces causes, je vous autorise,
entre _____________________________________________ heures et __________________________________ heures, à
entrer dans les lieux et à perquisitionner afin de trouver les objets en cause, de les saisir et de les garder en lieu sûr jusqu’à ce
qu’il en soit disposé selon les modalités prévues à l’article 20 de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de
transport et de la sécurité des transports.
Et je vous autorise de plus à faire usage de la force dans la mesure où cela est nécessaire pour exécuter le présent mandat, à
condition toutefois que vous soyiez accompagné d’un agent de la paix.
Fait le ____________________________________________
à ________________________________________________
_________________________________________
Juge de paix
_________________________________________
(District judiciaire ou province)
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Transportation Safety Board
of Canada
2949
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 2
(Subsection 14(1))
Statutory Summons
Issued under subparagraph 19(9)(a)(i) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act
In the matter of: The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board investigation into the following
transportation occurrence:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
To: ____________________________________________________________________________________________________
Address: ________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Whereas I believe on reasonable grounds that you are in possession of information or records relevant to the investigation,
you are hereby required to attend before me:
At ____________________________________________________________________________________________________
on the ____________________________________________ day of _______________________________________________
at _________________________________ o’clock in the __________________________________ noon.
In order to give a statement, under oath or solemn affirmation, if required, concerning that matter and to produce the following
record(s):
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Failure to comply with this summons may result in a contravention of subsection 19(10) of the Canadian Transportation
Accident Investigation and Safety Board Act and an offence under paragraph 35(1)(a) of that Act and may also result in an
application setting out the facts made to the Federal Court of Canada or a superior court of a province, under subsection 19(15.1)
of that Act, to inquire into the failure to comply with this summons.
Given under my hand at ____________________________________________________
this _______________________________ day of _______________________________.
_____________________________________________________________________
Investigator of the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board
2950
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 2
(paragraphe 14(1))
Sommation
En vertu de l’alinéa 19(9)a) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Affaire intéressant : L’enquête menée par le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports sur l’accident de transport qui suit :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
À : ____________________________________________________________________________________________________
Adresse : _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Attendu que vous êtes, à mon avis, en possession de renseignements et documents ayant rapport à l’enquête, vous êtes tenu de
comparaître devant moi
à _______________________________________________________
le ______________________________________________________
à _________________________________________________ heures,
afin de témoigner à cet égard sous la foi d’un serment ou d’une déclaration solennelle, sur demande, et de communiquer les
documents suivants :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Le défaut d’obtempérer peut constituer une contravention au paragraphe 19(10) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports et une infraction aux termes de l’alinéa 35(1)a) de cette loi et peut
également faire l’objet d’une demande circonstanciée devant la Cour fédérale ou la cour supérieure d’une province pour
instruire l’affaire en vertu du paragraphe 19(15.1) de cette loi.
Fait à _____________________________________________, le __________________________________________________
_________________________________________________________________________________
Enquêteur du Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Transportation Safety Board
of Canada
2951
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 3
(Subsection 14(2))
Statutory Summons
Issued under paragraph 19(9)(b) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act
In the matter of: The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board investigation into the following
transportation occurrence:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
To: ____________________________________________________________________________________________________
Address: _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Whereas you were directly or indirectly involved in the operation of
___________________________________________________________________________________________; and
Whereas I believe that a medical examination is or may be relevant to the investigation, you are required to submit to a medical
examination:
at _____________________________________________________________________________________________________
before __________________________________________________________________________________________________
on the ____________________________________________ day of ________________________________________________
at _________________________________ o’clock in the __________________________________ noon.
Failure to comply with this summons may result in a contravention of subsection 19(11) of the Canadian Transportation
Accident Investigation and Safety Board Act and an offence under paragraph 35(1)(a) of that Act and may also result in an
application setting out the facts made to the Federal Court of Canada or a superior court of a province, under subsection 19(15.1)
of that Act, to inquire into the failure to comply with this summons.
Given under my hand at _____________________________________________________
this ________________________________ day of _______________________________.
____________________________________________________________________
Investigator of the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board
2952
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 3
(paragraphe 14(2))
Sommation
En vertu de l’alinéa 19(9)b) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Affaire intéressant : L’enquête menée par le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports sur l’accident de transport qui suit :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
À : ____________________________________________________________________________________________________
Adresse : _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Attendu que vous avez participé, directement ou non, à l’exploitation
d’un ______________________________________________________________________________________________, et
Attendu qu’un examen médical est, à mon avis, utile à l’enquête ou susceptible de l’être, vous êtes tenu de subir cet examen
à _______________________________________________________
devant ___________________________________________________
le _______________________________________________________
à __________________________________________________ heures.
Le défaut d’obtempérer peut constituer une contravention au paragraphe 19(11) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur
les accidents de transport et de la sécurité des transports et une infraction aux termes de l’alinéa 35(1)a) de cette loi et peut
également faire l’objet d’une demande circonstanciée devant la Cour fédérale ou la cour supérieure d’une province pour instruire
l’affaire en vertu du paragraphe 19(15.1) de cette loi.
Fait à _____________________________________________, le __________________________________________________
_________________________________________________________________________________
Enquêteur du Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Transportation Safety Board
of Canada
2953
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 4
(Subsection 14(3))
Statutory Summons
Issued under paragraph 19(9)(c) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act
In the matter of: The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board investigation into the following
transportation occurrence:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
To: ____________________________________________________________________________________________________
Address: ________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Whereas I believe on reasonable grounds that you have information concerning a patient, namely ________________________,
that is or may be relevant to the investigation, you are hereby required to provide the following information:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
The said information is required to be provided to me:
At ____________________________________________________________________________________________________
on the ____________________________________________ day of _______________________________________________
at _________________________________ o’clock in the __________________________________ noon.
Failure to comply with this summons may result in a contravention of subsection 19(10) of the Canadian Transportation
Accident Investigation and Safety Board Act and an offence under paragraph 35(1)(a) of that Act and may also result in an
application setting out the facts made to the Federal Court of Canada or a superior court of a province, under subsection 19(15.1)
of that Act, to inquire into the failure to comply with this summons.
Given under my hand at _____________________________________________________
this ________________________________ day of _______________________________.
____________________________________________________________________
Investigator of the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board
2954
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 4
(paragraphe 14(3))
Sommation
En vertu de l’alinéa 19(9)c) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Affaire intéressant : L’enquête menée par le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports sur l’accident de transport qui suit :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
À : ____________________________________________________________________________________________________
Adresse : _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Attendu que j’ai des motifs raisonnables de croire que vous avez en votre possession des renseignements relatifs à un patient,
à savoir ___________________________________________________, qui sont utiles
à l’enquête ou sont susceptibles de l’être, vous êtes tenu de communiquer les renseignements suivants :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
en me les présentant :
à _______________________________________________________
le ______________________________________________________
à _________________________________________________ heures.
Le défaut d’obtempérer peut constituer une contravention au paragraphe 19(10) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur
les accidents de transport et de la sécurité des transports et une infraction aux termes de l’alinéa 35(1)a) de cette loi et peut
également faire l’objet d’une demande circonstanciée devant la Cour fédérale ou la cour supérieure d’une province pour instruire
l’affaire en vertu du paragraphe 19(15.1) de cette loi.
Fait à _____________________________________________, le __________________________________________________
_________________________________________________________________________________
Enquêteur du Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Transportation Safety Board
of Canada
2955
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 5
(Subsection 14(4))
Statutory Summons
Issued under paragraph 19(9)(d) of the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act
In the matter of: The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board investigation into the following
transportation occurrence:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
To: ____________________________________________________________________________________________________
Address: ________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Whereas you have custody of the body of a deceased person or human remains,
namely ____________________________________________________________________________________________; and
Whereas I believe on reasonable grounds that an autopsy of that body or a medical examination of those human remains is or
may be relevant to the investigation, you are hereby required to permit the performance of the autopsy or medical examination:
By ____________________________________________________________________________________________________
at _____________________________________________________________________________________________________
on the _____________________________________________ day of _______________________________________________
at _________________________________ o’clock in the __________________________________ noon.
Failure to comply with this summons may result in a contravention of subsection 19(10) of the Canadian Transportation
Accident Investigation and Safety Board Act and an offence under paragraph 35(1)(a) of that Act and may also result in an
application setting out the facts made to the Federal Court of Canada or a superior court of a province, under subsection 19(15.1)
of that Act, to inquire into the failure to comply with this summons.
Given under my hand at _____________________________________________________
this ________________________________ day of _______________________________.
____________________________________________________________________
Investigator of the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board
2956
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 5
(paragraphe 14(4))
Sommation
En vertu de l’alinéa 19(9)d) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête
sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Affaire intéressant : L’enquête menée par le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports sur l’accident de transport qui suit :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
À : ____________________________________________________________________________________________________
Adresse : _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Attendu que vous avez la garde du cadavre ou des restes du corps,
à savoir _____________________________________________________________________________________________, et
Attendu que j’ai des motifs raisonnables de croire qu’une autopsie de ce cadavre ou un examen médical des restes de ce corps
sont utiles à l’enquête, ou sont susceptibles de l’être, vous êtes tenu d’autoriser cette autopsie ou cet examen médical
par ______________________________________________________
à ________________________________________________________
le _______________________________________________________
à _________________________________________________ heures.
Le défaut d’obtempérer peut constituer une contravention au paragraphe 19(10) de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur
les accidents de transport et de la sécurité des transports et une infraction aux termes de l’alinéa 35(1)a) de cette loi et peut
également faire l’objet d’une demande circonstanciée devant la Cour fédérale ou la cour supérieure d’une province pour instruire
l’affaire en vertu du paragraphe 19(15.1) de cette loi.
Fait à _____________________________________________, le __________________________________________________
_________________________________________________________________________________
Enquêteur du Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
Transportation Safety Board
of Canada
2957
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORM 6
(Subsection 20(3))
Subpoena
Issued under subsection 20(3) of the
Transportation Safety Board Regulations
In the matter of: The Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board investigation into the following
transportation occurrence:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
To: ____________________________________________________________________________________________________
Address: ________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
You are hereby required to appear and testify before the public inquiry to be held
at _____________________________________________________________________________________________________
on the _____________________________________________ day of _______________________________________________
at _________________________________ o’clock in the __________________________________;
And to bring with you and then there produce the following documents or objects:
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Failure to comply with the requirements of this subpoena may result in an offence under subsection 35(2) of the Canadian
Transportation Accident Investigation and Safety Board Act and render you liable to penalties under that subsection.
Given under my hand at ______________________________________________________
this ________________________________ day of ________________________________.
_____________________________
Presiding Officer
[36-1-o]
2958
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
Transportation Safety Board
of Canada
Bureau de la sécurité des transports
du Canada
FORMULE 6
(paragraphe 20(3))
Assignation à comparaître
En vertu du paragraphe 20(3) du
Règlement sur le Bureau de la sécurité des transports
Affaire intéressant : L’enquête menée par le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports sur l’accident de transport qui suit :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
À : ____________________________________________________________________________________________________
Adresse : _______________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Vous êtes tenu de comparaître devant moi et de rendre témoignage lors de l’enquête publique qui se tiendra
à _______________________________________________________
le _______________________________________________________
à _________________________________________________ heures,
Et d’apporter avec vous et d’y produire les documents et objets suivants :
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________________________
Le défaut d’obtempérer peut constituer une infraction aux termes du paragraphe 35(2) de la Loi sur le Bureau canadien
d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports et vous rendre passible des peines qui en découlent.
Fait à _______________________________________________, le ________________________________________________
_____________________________
Président d’audience
[36-1-o]
Le 3 septembre 2011
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 145, No. 36 — September 3, 2011
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
Notice No. HA-2011-011 — Appeals...............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decisions
2011-516, 2011-519, 2011-526 to 2011-528, 2011-530
to 2011-532 and 2011-534 ............................................
Notice of consultation
2011-525...........................................................................
* Notice to interested parties ................................................
Part 1 applications ................................................................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-03536 .................................................
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication of final decision after screening assessment
of 20 low boiling point naphtha substances specified
on the Domestic Substances List (subsection 77(6) of
the Canadian Environmental Protection Act, 1999)......
Publication of final decision after screening assessment
of a substance — Distillates (petroleum),
hydrodesulfurized light catalytic cracked,
CAS No. 68333-25-5 — specified on the
Domestic Substances List (subsection 77(6) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)............
Publication of final decision after screening assessment
of seven heavy fuel oil substances specified on the
Domestic Substances List (subsection 77(6) and
section 68 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999) ....................................................
Publication of results of investigations and
recommendations for substances — long-chain
chlorinated alkanes that have the molecular formula
CnHxCl(2n+2-x) in which 18 ≤ n ≤ 38 — specified
on the Domestic Substances List (paragraphs 68(b)
and (c) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999) [chlorinated alkanes (previously identified
as chlorinated paraffins)] ..............................................
2914
2917
2916
2915
2916
2890
2898
2892
2895
2901
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Industry, Dept. of
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter..................................
Letters patent ....................................................................
Supplementary letters patent.............................................
Supplementary letters patent — Name change .................
Radiocommunication Act
Notice No. 20070016025 — Radio apparatus
forfeiture — Michel McNeill ........................................
Notice No. 20070025261 — Radio apparatus
forfeiture — Allen Edward Joseph L’Heureux .............
Notice No. 20070025640 — Radio apparatus
forfeiture — Dieter Karl Faehmel.................................
Notice No. 20070025649 — Radio apparatus
forfeiture — Cara Lynn Lenover ..................................
Notice No. 20070025650 — Radio apparatus
forfeiture — Simon Peter Neudorf................................
MISCELLANEOUS NOTICES
Canadian Intelligence and Military Police Association,
surrender of charter...........................................................
CANARY FOUNDATION OF CANADA, surrender
of charter...........................................................................
Chatham-Kent, Municipality of, rehabilitation of Dundas
Bridge over the Sydenham River, Ont. ............................
Chromosome 22 Central Inc., surrender of charter...............
Constitution Insurance Company of Canada, voluntary
liquidation and dissolution................................................
* Continental Currency Exchange Corporation, letters
patent of continuance ........................................................
Fondation Artothérapie, relocation of head office ................
* MBNA Canada Bank, transfer of business ........................
Peterborough Utilities Services Inc., Campbellford
Generating Station dam in the Trent River, Ont. .............
Rogers Bank, application to establish a bank .......................
2959
2903
2904
2906
2907
2908
2909
2910
2910
2911
2919
2919
2921
2919
2919
2920
2920
2921
2921
2922
PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
Deregistration of registered electoral
district associations ....................................................... 2913
House of Commons
* Filing applications for private bills (First Session,
Forty-First Parliament).................................................. 2913
PROPOSED REGULATIONS
Canadian Transportation Accident Investigation and
Safety Board
Canadian Transportation Accident Investigation and
Safety Board Act
Transportation Safety Board Regulations ......................... 2924
2960
Canada Gazette Part I
September 3, 2011
INDEX
Vol. 145, no 36 — Le 3 septembre 2011
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
* Banque MBNA Canada, transfert d’activités ....................
Banque Rogers, demande de constitution d’une banque ......
Canadian Intelligence and Military Police Association,
abandon de charte .............................................................
CANARY FOUNDATION OF CANADA, abandon
de charte............................................................................
Chatham-Kent, Municipality of, réfection du pont
Dundas au-dessus de la rivière Sydenham (Ont.) .............
Chromosome 22 Central Inc., abandon de charte .................
Constitution Insurance Company of Canada, liquidation
et dissolution volontaires ..................................................
* Continental Currency Exchange Corporation, lettres
patentes de prorogation.....................................................
Fondation Artothérapie, changement de lieu du
siège social........................................................................
Peterborough Utilities Services Inc., barrage de la
centrale électrique Campbellford dans la
rivière Trent (Ont.)............................................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-03536 ...................................................
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Publication de la décision finale après évaluation
préalable de 20 naphtes à faible point d’ébullition
inscrits sur la Liste intérieure [paragraphe 77(6)
de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)] ...............................................
Publication de la décision finale après évaluation
préalable de sept mazouts lourds inscrits sur la
Liste intérieure [paragraphe 77(6) et article 68
de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)] ...............................................
Publication de la décision finale après évaluation
préalable d’une substance — les distillats légers
(pétrole), craquage catalytique, hydrodésulfuration,
numéro de CAS 68333-25-5 — inscrite sur la Liste
intérieure [paragraphe 77(6) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999)]................
Publication des résultats des études et des
recommandations concernant des substances —
les alcanes chlorés à chaîne longue dont la formule
moléculaire est CnHxCl(2n+2-x) où 18 ≤ n ≤ 38 —
inscrites sur la Liste intérieure [alinéas 68b) et c)
de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)] [alcanes chlorés
(antérieurement appelés paraffines chlorées)]...............
2921
2922
2919
2919
2921
2919
2919
2920
2920
2921
2890
2898
2895
2892
2901
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Industrie, min. de l’
Loi sur la radiocommunication
Avis no 20070016025 — Confiscation d’appareil
radio — Michel McNeill...............................................
Avis no 20070025261 — Confiscation d’appareil
radio — Allen Edward Joseph L’Heureux ....................
Avis no 20070025640 — Confiscation d’appareil
radio — Dieter Karl Faehmel........................................
Avis no 20070025649 — Confiscation d’appareil
radio — Cara Lynn Lenover .........................................
Avis no 20070025650 — Confiscation d’appareil
radio — Simon Peter Neudorf ......................................
Loi sur les corporations canadiennes
Demande d’abandon de charte..........................................
Lettres patentes .................................................................
Lettres patentes supplémentaires ......................................
Lettres patentes supplémentaires —
Changement de nom......................................................
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés ............................................................
Avis de consultation
2011-525...........................................................................
Décisions
2011-516, 2011-519, 2011-526 à 2011-528, 2011-530
à 2011-532 et 2011-534 ................................................
Demandes de la partie 1........................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2011-011 — Appels ......................................
2908
2909
2910
2910
2911
2903
2904
2906
2907
2915
2916
2917
2916
2914
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Première session, quarante et unième législature) ....... 2913
Directeur général des élections
Loi électorale du Canada
Radiation d’associations de circonscription
enregistrées ................................................................... 2913
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de
transport et de la sécurité des transports
Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents
de transport et de la sécurité des transports
Règlement sur le Bureau de la sécurité des transports ...... 2924
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising