Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 145, no 31
Vol. 145, No. 31
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, JULY 30, 2011
OTTAWA, LE SAMEDI 30 JUILLET 2011
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 5, 2011, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Publishing and Depository
Services, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
For information regarding reproduction rights, please contact
Public Works and Government Services Canada, by telephone
at 613-996-6886 or by email at droitdauteur.copyright@tpsgcpwgsc.gc.ca.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 5 janvier 2011 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant aux Éditions et
Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Pour obtenir des renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, par téléphone au 613-996-6886 ou par
courriel à l’adresse droitdauteur.copyright@tpsgc-pwgsc.gc.ca.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2011
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2011
ISSN 0045-4192
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2011
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2011
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 145, No. 31 — July 30, 2011
Vol. 145, no 31 — Le 30 juillet 2011
2493
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
2494
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
2494
Government notices .........................................................
Notice of vacancies ......................................................
2495
2512
Avis du gouvernement .....................................................
Avis de postes vacants .................................................
2495
2512
Parliament
House of Commons .....................................................
2514
Parlement
Chambre des communes ..............................................
2514
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2515
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2515
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2523
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2523
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2527
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2527
Index ...............................................................................
2537
Index ...............................................................................
2538
2494
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours announces that the Government of
Canada has approved the following awards to Canadians:
From the Government of Australia
Australian Active Service Medal with International Coalition
Against Terrorism clasp
to Major Jason C. Kenny
Captain Douglas B. Publicover
From the Government of Austria
Grand Decoration of Honour for Services to Austria
to Professor Julio Montaner
From the Government of France
Order of the Academic Palms (Knight)
to Mr. Andrew J. B. (John) Johnston
Foreign Affairs Medal of Honour (Bronze)
to Mrs. Judite Varela
From the Government of Poland
Order of Merit (Knight’s Cross)
to Mr. Jozef T. Kazimowicz
Gold Cross of Merit
to Mr. Zbigniew Bieniawski
Mr. Zygmunt Horawski
Mr. Zygmunt Lender
Mrs. Regina Sadowska
Silver Cross of Merit
to Mr. Jan Kaminski
From the Government of Russia
Pushkin Medal
to Professor John Stuart Durrant
From the Government of the United Kingdom
Operational Service Medal (Afghanistan)
to Captain Jameel J. Janjua
From the Government of the United States of America
Legion of Merit (Officer)
to Captain (N) Alain L. Garceau
Brigadier-General Nicolas E. Matern
Bronze Star Medal
to Lieutenant-Colonel Scott G. Long
Major Sean B. Wyatt
Meritorious Service Medal
to Lieutenant-Colonel Shawn D. Bindon
Major Brian G. Carver
Chief Warrant Officer David J. Fischer
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
Gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du gouvernement de l’Australie
Médaille du service actif d’Australie avec agrafe Coalition
Internationale contre le Terrorisme
au Major Jason C. Kenny
Capitaine Douglas B. Publicover
Du gouvernement de l’Autriche
Grande décoration d’honneur pour services à l’Autriche
au Professeur Julio Montaner
Du gouvernement de la France
Ordre des palmes académiques (Chevalier)
à M. Andrew J. B. (John) Johnston
Médaille d’honneur des Affaires étrangères (bronze)
à Mme Judite Varela
Du gouvernement de la Pologne
Ordre du mérite (Croix de Chevalier)
à M. Jozef T. Kazimowicz
Croix d’or du mérite
à M. Zbigniew Bieniawski
M. Zygmunt Horawski
M. Zygmunt Lender
Mme Regina Sadowska
Croix d’argent du mérite
à M. Jan Kaminski
Du gouvernement de la Russie
Médaille Pouchkine
au Professeur John Stuart Durrant
Du gouvernement du Royaume-Uni
Médaille du service opérationnel (Afghanistan)
au Capitaine Jameel J. Janjua
Du gouvernement des États-Unis d’Amérique
Légion du mérite (Officier)
au Capitaine de vaisseau Alain L. Garceau
Brigadier-général Nicolas E. Matern
Médaille de l’étoile de bronze
au Lieutenant-colonel Scott G. Long
Major Sean B. Wyatt
Médaille du service méritoire
au Lieutenant-colonel Shawn D. Bindon
Major Brian G. Carver
Adjudant-chef David J. Fischer
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[31-1-o]
[31-1-o]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2495
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to section 127 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, Disposal at Sea Permit No. 4543-2-03535 authorizing the loading for disposal and
the disposal of waste or other matter at sea is approved.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 127
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999),
que le permis d’immersion en mer no 4543-2-03535, autorisant le
chargement pour immersion et l’immersion de déchets ou d’autres matières en mer, est approuvé.
1. Titulaire : 568849 B.C. Ltd., Surrey (Colombie-Britannique).
2. Déchets ou autres matières à immerger : Matières géologiques inertes et inorganiques.
2.1. Nature des déchets ou autres matières : Matières géologiques inertes et inorganiques; tous les déchets de bois, de terre
végétale, d’asphalte et autres débris doivent être séparés en vue de
leur élimination par des méthodes autres que l’immersion en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 6 septembre 2011
au 5 septembre 2012.
4. Lieu(x) de chargement :
a) Divers lieux d’excavation approuvés dans le Metro
Vancouver (Colombie-Britannique), à environ 49°16,35′ N.,
123°06,70′ O. (NAD83);
b) Divers lieux d’excavation approuvés dans la partie sud
de l’île de Vancouver (Colombie-Britannique), à environ
48°39,00′ N., 123°22,00′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion : Lieu d’immersion de la pointe Grey,
dans la zone s’étendant jusqu’à un mille marin de 49°15,40′ N.,
123°21,90′ O. (NAD83).
6. Méthode de chargement : Le chargement se fera à l’aide
d’équipement lourd terrestre, de camions ou de tapis roulants.
7. Parcours à suivre et mode de transport : Voie navigable la
plus directe entre le lieu de chargement et le lieu d’immersion à
l’aide d’un chaland à clapets ou d’un chaland remorqué.
8. Méthode d’immersion : L’immersion se fera à l’aide d’un
chaland à fond ouvrant ou d’un chaland à bascule.
9. Quantité totale à immerger : Ne pas excéder 100 000 m3 mesure en place.
10. Approbations : Avant d’entreprendre les travaux, le titulaire
doit obtenir du bureau émetteur une lettre d’approbation pour
chaque activité de chargement ou d’immersion. Les travaux doivent être réalisés conformément à la lettre en question. Le titulaire
doit suivre les procédures exposées dans le document intitulé
« Multi-Site Excavation Projects involving Disposal at Sea: Requests for Letters of Approval — Standard Procedures » (février
2011).
11. Droits : Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du
Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en
mer.
12. Inspection :
12.1. En acceptant ce permis, le titulaire et ses entrepreneurs
acceptent d’être assujettis à des inspections conformément à la
partie 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
12.2. Le titulaire doit s’assurer que les registres de toutes les
activités de chargement et d’immersion sont gardés sur les lieux
pendant toute la durée du permis et qu’ils seront disponibles aux
fins d’inspection par tout agent d’application de la loi ou tout
analyste, pendant deux ans suivant l’expiration du permis.
1. Permittee: 568849 B.C. Ltd., Surrey, British Columbia.
2. Waste or other matter to be disposed of: Inert, inorganic geological matter.
2.1. Nature of waste or other matter: Inert, inorganic geological matter; all wood, topsoil, asphalt and other debris is to be segregated for disposal by methods other than disposal at sea.
3. Duration of permit: Permit is valid from September 6, 2011,
to September 5, 2012.
4. Loading site(s):
(a) Various approved excavation sites in Metro Vancouver,
British Columbia, at approximately 49°16.35′ N, 123°06.70′ W
(NAD83); and
(b) Various approved excavation sites within Southern Vancouver Island, British Columbia, at approximately 48°39.00′ N,
123°22.00′ W (NAD83).
5. Disposal site(s): Point Grey Disposal Site, within a one nautical mile radius of 49°15.40′ N, 123°21.90′ W (NAD83).
6. Method of loading: Loading will be carried out using landbased heavy equipment, trucks, or conveyor belts.
7. Route to disposal site(s) and method of transport: Most direct
navigational route from the loading site to the disposal site via
hopper scow or towed scow.
8. Method of disposal: Disposal will be carried out by bottom
dumping or end dumping.
9. Total quantity to be disposed of: Not to exceed 100 000 m3
place measure.
10. Approvals: The Permittee shall obtain from the permit-issuing
office a letter of approval for each loading and disposal activity
prior to undertaking the work, and conduct these activities in accordance with the relevant letter of approval. The Permittee shall
follow the procedures outlined in the document titled “Multi-Site
Excavation Projects involving Disposal at Sea: Requests for Letters of Approval — Standard Procedures” (February 2011).
11. Fees: The fee prescribed by the Disposal at Sea Permit Fee
Regulations shall be paid by the Permittee in accordance with
those Regulations.
12. Inspection:
12.1. By accepting this permit, the Permittee and their contractors accept that they are subject to inspection pursuant to Part 10
of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
12.2. The Permittee shall ensure that records of all loading and
disposal activities are kept on site for the duration of the permit
and are available for inspection by any enforcement officer or
analyst, for two years following the expiry of the permit.
2496
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
12.3. Ships operating under the authority of this permit shall
carry and display a radar-reflecting device at all times mounted
on the highest practical location.
13. Contractors:
13.1. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out by any person without written authorization from the Permittee.
13.2. The Permittee shall ensure that all persons involved in the
loading, transport or disposal activities authorized by this permit
conduct these activities in accordance with the relevant permit
conditions.
14. Reporting and notification:
14.1. The Permittee shall provide the following information at
least 48 hours before loading and disposal activities commence:
name or number of ship, platform or structure used to carry out
the loading and/or disposal, name of the contractor including corporate and on-site contact information, and expected period of
loading and disposal activities. The above-noted information shall
be submitted to Environment Canada’s Environmental Enforcement Division, Pacific and Yukon Region, 604-666-9059 (fax) or
das-pyr@ec.gc.ca (email).
14.3. At all times, a copy of this permit and of documents and
drawings referenced in this permit shall be available at the loading site and on all powered ships directly engaged in the loading
and disposal operations.
15. Special precautions:
15.1. The loading and disposal at sea activities referred to
under this permit shall be carried out in accordance with the mitigation measures summarized in the document titled “Environmental Assessment Report: 568849 B.C. Ltd. — Loading and
Disposal at Sea 4543-2-03535” (July 2011).
DANIEL WOLFISH
Regional Director
Environmental Protection Operations Directorate
Pacific and Yukon Region
On behalf of the Minister of the Environment
12.3. Les navires visés par le présent permis doivent porter en
tout temps un dispositif réfléchissant les ondes radars au point
pratique le plus élevé de leur structure.
13. Entrepreneurs :
13.1. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
13.2. Le titulaire doit s’assurer que toutes les personnes qui
prennent part aux opérations de chargement, de transport ou
d’immersion pour lesquelles le permis a été accordé respectent les
conditions mentionnées dans le permis.
14. Rapports et avis :
14.1. Le titulaire doit fournir les renseignements suivants au
moins 48 heures avant le début des activités de chargement et
d’immersion : le nom ou le numéro d’identification du navire, de
la plate-forme ou de l’ouvrage duquel le chargement ou l’immersion sont effectués, le nom de l’entrepreneur, y compris les coordonnées des personnes-ressources de l’entreprise et de celles qui
se trouvent sur les lieux ainsi que la période prévue des activités
de chargement et d’immersion. Les renseignements susmentionnés doivent être acheminés à la Division de l’application de la loi
d’Environnement Canada, Région du Pacifique et du Yukon, 604666-9059 (télécopieur) ou à l’adresse suivante : das.pyr@ec.gc.ca
(courriel).
14.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au ministre, représenté par le Directeur régional de la Direction des activités
de protection de l’environnement, Région du Pacifique et du
Yukon, 401, rue Burrard, Bureau 201, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3S5, 604-666-5928 (télécopieur) ou das.pyr@
ec.gc.ca (courriel), dans les 30 jours suivant le parachèvement des
travaux ou l’expiration du permis, selon la première de ces éventualités. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants :
une liste de tous les travaux effectués visés par le permis, y compris les noms des lieux de chargement et d’immersion utilisés, la
quantité de matières immergées au(x) lieu(x) d’immersion et les
dates auxquelles les activités d’immersion ont eu lieu.
14.3. Une copie de ce permis et des documents et des dessins
visés par le présent permis doivent être conservées en tout temps
au lieu de chargement ainsi que sur tout navire participant directement aux opérations de chargement et d’immersion.
15. Précautions spéciales :
15.1. Le chargement et l’immersion en mer désignés aux termes du présent permis doivent être réalisés conformément aux
mesures d’atténuation énoncées dans le rapport intitulé « Environmental Assessment Report: 568849 B.C. Ltd. — Loading
and Disposal at Sea 4543-2-03535 » (juillet 2011).
Le directeur régional
Direction des activités de protection de l’environnement
Région du Pacifique et du Yukon
DANIEL WOLFISH
Au nom du ministre de l’Environnement
[31-1-o]
[31-1-o]
14.2. The Permittee shall submit a written report to the Minister, as represented by the Regional Director of Environmental
Protection Operations Directorate, Pacific and Yukon Region,
201–401 Burrard Street, Vancouver, British Columbia V6C 3S5,
604-666-5928 (fax) or das.pyr@ec.gc.ca (email), within 30 days
of either the completion of the work or the expiry of the permit,
whichever comes first. This report shall contain the following
information: a list of all work completed pursuant to the permit,
including the location of the loading and disposal sites used, the
quantity of matter disposed of at the disposal site(s), and the dates
on which disposal activities occurred.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to section 127 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, Disposal at Sea Permit No. 4543-2-04376 authorizing the loading for disposal and
the disposal of waste or other matter at sea is approved.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 127
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999),
que le permis d’immersion en mer no 4543-2-04376, autorisant le
chargement pour immersion et l’immersion de déchets ou d’autres matières en mer, est approuvé.
Le 30 juillet 2011
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services Quebec.
2. Waste or other matter to be disposed of: Dredged material.
2.1. Nature of waste or other matter: Dredged material consisting of gravel, sand, silt, clay and colloids.
3. Duration of permit: Permit is valid from September 21, 2011,
to July 31, 2012.
3.1. The loading and disposal at sea activities are restricted to
the following periods: from September 21, 2011, to April 9, 2012,
and from June 16, 2012, to July 31, 2012. The Permittee may
modify the duration of the restriction periods with the written
approval of the Department of the Environment.
4. Loading site(s): Anse-à-la-Barbe Harbour, Quebec,
48°11.25′ N, 64°53.57′ W (NAD83), as described in Annex 1 of
the screening report titled “Dragage d’entretien du havre de
l’Anse-à-la-Barbe 2011” by the Department of Publics Works and
Government Services and approved by the Department of the Environment, submitted in support of the permit application.
5. Disposal site(s): G-5, 48°10.80′ N, 64°50.00′ W (NAD83).
The disposal site is located at approximately 5 km southeast from
the loading site.
6. Method of loading: Dredging will be carried out using a clamshell dredge or a hydraulic shovel.
7. Route to disposal site(s) and method of transport: Most direct
navigational route from the loading site to the disposal site via
towed scow.
8. Method of disposal: Disposal will be carried out by bottom
dumping, and levelling of the seabed by a steel beam, a scraper
blade or a hydraulic shovel.
9. Total quantity to be disposed of: Not to exceed 2 000 m3 scow
measure.
10. Fees: The fee prescribed by the Disposal at Sea Permit Fee
Regulations shall be paid by the Permittee in accordance with
those Regulations.
11. Inspection: By accepting this permit, the Permittee and their
contractors accept that they are subject to inspection pursuant to
Part 10 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
11.1. The Permittee shall ensure that records of all loading and
disposal activities are kept on site for the duration of the permit
and are available for inspection by any enforcement officer or
analyst, for two years following the expiry of the permit.
12. Contractors: The loading or disposal at sea referred to under
this permit shall not be carried out by any person without written
authorization from the Permittee.
12.1. The Permittee shall ensure that all persons involved in the
loading, transport or disposal activities authorized by this permit
conduct these activities in accordance with the relevant permit
conditions.
13. Reporting and notification: The Permittee shall provide the
following information at least 48 hours before loading and disposal activities commence: name or number of ship, platform or
structure used to carry out the loading and/or disposal, name of
the contractor including corporate and on-site contact information, and expected period of loading and disposal activities. The
above-noted information shall be submitted to the Regional
Director, Environmental Protection Operations Division, Department of the Environment, Quebec Region, 105 McGill Street,
4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, 514-496-6982 (fax),
immersion.dpe@ec.gc.ca (email).
Gazette du Canada Partie I
2497
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux (Québec).
2. Déchets ou autres matières à immerger : Déblais de dragage.
2.1. Nature des déchets ou autres matières : Déblais de dragage
composés de gravier, de sable, de limon, d’argile ou de colloïdes.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 21 septembre 2011
au 31 juillet 2012.
3.1. Les activités de chargement et d’immersion en mer doivent
être effectuées entre le 21 septembre 2011 et le 9 avril 2012, et
entre le 16 juin et le 31 juillet 2012. Le titulaire pourra modifier la
durée des périodes de restriction avec l’approbation écrite du ministère de l’Environnement.
4. Lieu(x) de chargement : Havre de l’Anse-à-la-Barbe (Québec), 48°11,25′ N., 64°53,57′ O. (NAD83), tel qu’il est décrit à
l’annexe 1 de l’examen environnemental préalable intitulé « Dragage d’entretien du havre de l’Anse-à-la-Barbe 2011 » du ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux et approuvé par le ministère de l’Environnement, présenté à l’appui de
la demande de permis.
5. Lieu(x) d’immersion : G-5, 48°10,80′ N., 64°50,00′ O.
(NAD83). Le lieu d’immersion est situé à environ 5 km au sudest du lieu de chargement.
6. Méthode de chargement : Le dragage se fera à l’aide d’une
drague à benne à demi-coquille ou d’une pelle hydraulique.
7. Parcours à suivre et mode de transport : Voie navigable la
plus directe entre le lieu de chargement et le lieu d’immersion à
l’aide de chalands remorqués.
8. Méthode d’immersion : L’immersion se fera à l’aide de chalands à fond ouvrant et le nivelage du fond marin au moyen d’une
poutre d’acier, d’une lame racleuse ou d’une pelle hydraulique.
9. Quantité totale à immerger : Ne pas excéder 2 000 m3
chaland.
10. Droits : Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du
Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en
mer.
11. Inspection : En acceptant ce permis, le titulaire et ses entrepreneurs acceptent d’être assujettis à des inspections conformément à la partie 10 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999).
11.1. Le titulaire doit s’assurer que les registres de toutes les
activités de chargement et d’immersion sont gardés sur les lieux
pendant toute la durée du permis et qu’ils seront disponibles aux
fins d’inspection par tout agent d’application de la loi ou tout
analyste, pendant deux ans suivant l’expiration du permis.
12. Entrepreneurs : Personne ne doit effectuer le chargement ou
l’immersion en mer désignés aux termes du présent permis sans
l’autorisation écrite du titulaire.
12.1. Le titulaire doit s’assurer que toutes les personnes qui
prennent part aux opérations de chargement, de transport ou
d’immersion pour lesquelles le permis a été accordé respectent les
conditions mentionnées dans le permis.
13. Rapports et avis : Le titulaire doit fournir les renseignements
suivants au moins 48 heures avant le début des activités de chargement et d’immersion : le nom ou le numéro d’identification du
navire, de la plate-forme ou de l’ouvrage duquel le chargement ou
l’immersion sont effectués, le nom de l’entrepreneur, y compris
les coordonnées des personnes-ressources de l’entreprise et de
celles qui se trouvent sur les lieux ainsi que la période prévue des
activités de chargement et d’immersion. Les renseignements susmentionnés doivent être acheminés au Directeur régional, Division des activités de protection de l’environnement, Ministère de
l’Environnement, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage,
2498
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
13.4. At all times, a copy of this permit, documents and
drawings referenced in this permit shall be available at the loading site and on all powered ships directly engaged in the loading
and disposal operations.
JEAN-PIERRE DES ROSIERS
Regional Director
Environmental Protection Operations Division
Quebec Region
On behalf of the Minister of the Environment
Montréal (Québec) H2Y 2E7, 514-496-6982 (télécopieur),
immersion.dpe@ec.gc.ca (courriel).
13.1. Le titulaire doit compléter le Registre des opérations
d’immersion en mer fourni par le ministère de l’Environnement.
Ce registre doit être gardé en tout temps à bord du navire chargé
de l’immersion et être accessible aux agents de l’autorité désignés
en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
13.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au ministre,
représenté par le directeur régional dont les coordonnées figurent
au paragraphe 13, dans les 30 jours suivant le parachèvement des
travaux ou l’expiration du permis, selon la première de ces éventualités. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants :
une liste de tous les travaux effectués visés par le permis, y compris les noms des lieux de chargement et d’immersion utilisés, la
quantité de matières immergées au(x) lieu(x) d’immersion, et les
dates auxquelles les activités d’immersion ont eu lieu ainsi que le
Registre des opérations d’immersion en mer.
13.3. Le titulaire doit consigner par écrit l’heure de chaque départ du bateau vers le site d’immersion et communiquer une fois
par jour avec la station de la Garde côtière canadienne pour
transmettre l’ensemble des heures de départ consignées. Le titulaire devra consigner cette communication au registre dont il est
fait mention au paragraphe 13.1.
13.4. Une copie de ce permis, des documents et des dessins visés par le présent permis doivent être conservés en tout temps au
lieu de chargement ainsi que sur tout navire participant directement aux opérations de chargement et d’immersion.
Le directeur régional
Divison des activités de protection de l’environnement
Région du Québec
JEAN-PIERRE DES ROSIERS
Au nom du ministre de l’Environnement
[31-1-o]
[31-1-o]
13.1. The Permittee must complete the Register of Disposal at
Sea Operations as provided by the Department of the Environment. This register must, at all times, be kept aboard any vessel
involved with the disposal operations and be accessible to enforcement officers designated under the Canadian Environmental
Protection Act, 1999.
13.2. The Permittee shall submit a written report to the Minister, as represented by the Regional Director identified in paragraph 13, within 30 days of either the completion of the work or
the expiry of the permit, whichever comes first. This report shall
contain the following information: a list of all work completed
pursuant to the permit, including the names of the loading and
disposal sites used, the quantity of matter disposed of at the disposal site(s), the dates on which disposal activities occurred and
the Register of Disposal at Sea Operations.
13.3. The Permittee must keep a written register of the time of
departure of the vessel to the disposal site and advise the Canadian Coast Guard station once per day of the departure times
entered in the register. The Permittee must record these communications in the register mentioned in paragraph 13.1.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to section 127 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, Disposal at Sea Permit No. 4543-2-06686 authorizing the loading for disposal and
the disposal of waste or other matter at sea is approved.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 127
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999),
que le permis d’immersion en mer no 4543-2-06686, autorisant le
chargement pour immersion et l’immersion de déchets ou d’autres matières en mer, est approuvé.
1. Titulaire : Notre Dame Seafoods Incorporated, Comfort Cove
(Terre-Neuve-et-Labrador).
2. Déchets ou autres matières à immerger : Déchets de poisson
ou autres matières organiques résultant d’opérations de traitement
industriel du poisson.
2.1. Nature des déchets ou autres matières : Déchets de poisson ou autres matières organiques composées de poisson, de mollusques et de crustacés.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 3 septembre 2011
au 2 septembre 2012.
4. Lieu(x) de chargement : Comfort Cove (Terre-Neuve-etLabrador), à environ 49°24,30′ N., 54°51,30′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion : Comfort Cove, dans un rayon de 250 m
de 49°24,75′ N., 54°50,40′ O. (NAD83), à une profondeur
approximative de 60 m.
1. Permittee: Notre Dame Seafoods Incorporated, Comfort
Cove, Newfoundland and Labrador.
2. Waste or other matter to be disposed of: Fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish processing
operations.
2.1. Nature of waste or other matter: Fish waste and other organic matter consisting of fish and shellfish waste.
3. Duration of permit: Permit is valid from September 3, 2011,
to September 2, 2012.
4. Loading site(s): Comfort Cove, Newfoundland and Labrador,
at approximately 49°24.30′ N, 54°51.30′ W (NAD83).
5. Disposal site(s): Comfort Cove, within a 250 m radius of
49°24.75′ N, 54°50.40′ W (NAD83), at an approximate depth of
60 m.
Le 30 juillet 2011
6. Method of loading:
6.1. The Permittee shall ensure that the material is loaded onto
floating equipment complying with all applicable rules regarding
safety and navigation and capable of containing all waste cargo
during loading and transit to the approved disposal site.
6.2. The Permittee shall ensure that the waste to be disposed of
is covered by netting or other material to prevent access by gulls
and other marine birds, except during direct loading or disposal of
the waste.
6.3. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any ship for more than 96 hours from the commencement of loading without the written consent of an enforcement officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
6.4. The loading and transit shall be completed in a manner that
ensures that no material contaminates the marine environment,
notably the harbour and adjacent beaches. The Permittee shall
also ensure that the loading sites are cleaned up and, if necessary,
that spilled wastes are recovered.
7. Route to disposal site(s) and method of transport: Most direct
navigational route from the loading site to the disposal site.
8. Method of disposal:
8.1. The Permittee shall ensure that the waste to be disposed of
is discharged from the equipment or ship while steaming within
the disposal site boundaries and in a manner which will promote
dispersion.
9. Total quantity to be disposed of: Not to exceed 750 tonnes.
10. Inspection:
10.1. By accepting this permit, the Permittee and their contractors accept that they are subject to inspection pursuant to Part 10
of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
11. Contractors:
11.1. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out by any person without written authorization from the Permittee.
11.2. The Permittee shall ensure that all persons involved in the
loading, transport or disposal activities authorized by this permit
conduct these activities in accordance with the relevant permit
conditions.
12. Reporting and notification:
12.1. The Permittee shall provide the following information at
least 48 hours before loading and disposal activities commence:
name or number of ship, platform or structure used to carry out
the loading and/or disposal, name of the contractor including corporate and on-site contact information, and expected period of
loading and disposal activities. The above-noted information shall
be submitted to Mr. Rick Wadman, Environmental Protection
Operations Directorate, Environment Canada, 6 Bruce Street,
Mount Pearl, Newfoundland and Labrador A1N 4T3, 709-7725097 (fax), rick.wadman@ec.gc.ca (email).
12.2. The Permittee shall submit a written report to the Minister, as represented by the Regional Director of the Environmental
Protection Operations Directorate, Atlantic Region, c/o Mr. Rick
Wadman, as identified in paragraph 12.1, within 30 days of either
the completion of the work or the expiry of the permit, whichever
Gazette du Canada Partie I
2499
6. Méthode de chargement :
6.1. Le titulaire du permis doit s’assurer que les matières sont
chargées sur un équipement flottant respectant toutes les normes
de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la
totalité des matières à immerger durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion approuvé.
6.2. Le titulaire du permis doit s’assurer que les matières à immerger sont recouvertes d’un filet ou autrement afin d’empêcher
les goélands et autres oiseaux marins d’y accéder, sauf durant le
chargement ou l’immersion.
6.3. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire, à compter du début du chargement, sans l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999).
6.4. Le chargement et le transport doivent s’effectuer de façon
qu’aucune matière ne contamine l’environnement marin, notamment le havre et les plages adjacentes. Le titulaire doit également
s’assurer du nettoyage des lieux de chargement et, s’il y a lieu, de
la récupération des déchets déversés.
7. Parcours à suivre et mode de transport : Voie navigable la
plus directe entre le lieu de chargement et le lieu d’immersion.
8. Méthode d’immersion :
8.1. Le titulaire doit s’assurer que les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à l’intérieur de la zone du lieu d’immersion et d’une
manière qui permettra la plus grande dispersion possible des
matières.
9. Quantité totale à immerger : Ne pas excéder 750 tonnes
métriques.
10. Inspection :
10.1. En acceptant ce permis, le titulaire et ses entrepreneurs
acceptent d’être assujettis à des inspections conformément à la
partie 10 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
11. Entrepreneurs :
11.1. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
11.2. Le titulaire doit s’assurer que toutes les personnes qui
prennent part aux opérations de chargement, de transport ou d’immersion pour lesquelles le permis a été accordé respectent les
conditions mentionnées dans le permis.
12. Rapports et avis :
12.1. Le titulaire doit fournir les renseignements suivants au
moins 48 heures avant le début des activités de chargement et
d’immersion : le nom ou le numéro d’identification du navire, de
la plate-forme ou de l’ouvrage duquel le chargement ou l’immersion sont effectués, le nom de l’entrepreneur, y compris les coordonnées des personnes-ressources de l’entreprise et de celles qui
se trouvent sur les lieux ainsi que la période prévue des activités
de chargement et d’immersion. Les renseignements susmentionnés doivent être acheminés à Monsieur Rick Wadman, Direction
des activités de protection de l’environnement, Environnement
Canada, 6, rue Bruce, Mount Pearl (Terre-Neuve-et-Labrador)
A1N 4T3, 709-772-5097 (télécopieur), rick.wadman@ec.gc.ca
(courriel).
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au ministre, représenté par le directeur régional de la Direction des activités de
protection de l’environnement, Région de l’Atlantique, a/s de
M. Rick Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans les 30 jours suivant le parachèvement des travaux
2500
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
comes first. This report shall contain the following information:
the quantity of matter disposed of at the disposal site(s) and the
dates on which disposal activities occurred.
12.3. This permit shall be displayed in an area of the plant accessible to the public.
I. R. GEOFFREY MERCER
Regional Director
Environmental Protection Operations Directorate
Atlantic Region
On behalf of the Minister of the Environment
ou l’expiration du permis, selon la première de ces éventualités.
Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la quantité
de matières immergées à chaque lieu d’immersion et les dates
auxquelles les activités d’immersion ont eu lieu.
12.3. Ce permis doit être affiché dans un endroit de l’installation accessible au public.
Le directeur régional
Direction des activités de protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
I. R. GEOFFREY MERCER
Au nom du ministre de l’Environnement
[31-1-o]
[31-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Ministerial Condition No. EAU-591
Condition ministérielle no EAU-591
Whereas the Minister of the Environment and the Minister of
Health have assessed information pertaining to the substance
1-Octanamine,
N,N’-(1,10-decanediyldi-1(4H)-pyridinyl-4ylidene)bis-, hydrochloride (1:2), Chemical Abstracts Service No. 70775-75-6;
Attendu que le ministre de l’Environnement et la ministre de la
Santé ont évalué les renseignements dont ils disposent concernant
la substance Dichlorhydrate de décane-1,10-diylbis[4-(noctylimino)pyridin-1(4H)-yl-4-ylidène], numéro 70775-75-6 du
Chemical Abstracts Service;
And whereas the ministers suspect that the substance is toxic or
capable of becoming toxic,
Attendu que les ministres soupçonnent que la substance est
effectivement ou potentiellement toxique,
The Minister of the Environment, pursuant to paragraph 84(1)(a) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999, hereby permits the manufacture or import of the substance
in accordance with the conditions of the following annex.
PETER KENT
Minister of the Environment
Par les présentes, le ministre de l’Environnement, en vertu de
l’alinéa 84(1)a) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), autorise la fabrication ou l’importation de la
substance aux conditions de l’annexe ci-après.
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
ANNEX
ANNEXE
Conditions
Conditions
(Paragraph 84(1)(a) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
(Alinéa 84(1)a) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999))
1. The following definitions apply in these ministerial
conditions:
“notifier” means the person who has, on March 17, 2011, provided to the Minister of the Environment the prescribed information concerning the substance, in accordance with subsection 81(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
“substance” means 1-Octanamine, N,N’-(1,10-decanediyldi1(4H)-pyridinyl-4-ylidene)bis-, hydrochloride (1:2), Chemical
Abstracts Service No. 70775-75-6.
2. The notifier may manufacture or import the substance in accordance with the present ministerial conditions.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux présentes conditions ministérielles :
« déclarant » signifie la personne qui, le 17 mars 2011, a fourni au
ministre de l’Environnement les renseignements réglementaires
concernant la substance conformément au paragraphe 81(1) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
« substance » signifie Dichlorhydrate de décane-1,10-diylbis[4(n-octylimino)pyridin-1(4H)-yl-4-ylidène], numéro 70775-75-6
du Chemical Abstracts Service.
Restriction
Restriction
3. The notifier may manufacture or import the substance in order to use it only at a concentration of 1.0% or less in personal
care products other than spray-applied products.
3. Le déclarant peut fabriquer ou importer la substance pour
l’utiliser uniquement à une concentration de 1,0 % ou moins dans
un produit de soins personnels qui n’est pas appliqué par
pulvérisation.
2. Le déclarant peut fabriquer ou importer la substance conformément aux présentes conditions ministérielles.
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2501
Restrictions for Returnable Vessels
Restrictions visant les contenants récupérables
4. Prior to returning returnable vessels that contained the substance to the supplier, the notifier shall follow the following
procedures:
(a) the vessels shall be sealed to prevent the release of the substance; or
(b) all residual substance shall be removed from the vessels and
collected.
4. Avant de retourner au fournisseur les contenants récupérables utilisés pour la substance, le déclarant observe l’une des procédures suivantes :
a) soit il les scelle hermétiquement afin de prévenir tout rejet;
b) soit il enlève et recueille tout résidu de substance des
contenants.
Restrictions for Non-returnable Vessels
Restrictions visant les contenants non récupérables
5. When disposing of, destroying or reusing non-returnable
vessels that contained the substance, the notifier shall follow the
following procedures:
(a) the vessels shall be sealed prior to being destroyed or disposed of; or
(b) all residual substance shall be removed from the vessels and
collected before the vessels are disposed of, destroyed or
reused.
5. Lorsque le déclarant se débarrasse des contenants non récupérables utilisés pour la substance, les détruit ou les réutilise, il
observe l’une des procédures suivantes :
a) soit il les scelle hermétiquement avant de s’en débarrasser
ou de les détruire;
b) soit il enlève et recueille tout résidu de substance des contenants avant de s’en débarrasser, de les détruire ou de les
réutiliser.
Restrictions for Handling of
the Substance
Restrictions visant les procédures de
manipulation de la substance
6. When handling the substance, the notifier shall follow the
following procedures:
(a) any handling of the uncontained substance shall be carried
out in a contained facility where any release of the substance to
the environment is prevented;
(b) any spillage of the substance must be collected; and
(c) effluents from the cleaning of the equipment that has been
in contact with the substance shall be collected.
6. Lorsque le déclarant manipule la substance, il observe les
procédures suivantes :
a) la manipulation de la substance non confinée doit se faire
dans une installation étanche à partir de laquelle la substance
n’est pas rejetée dans l’environnement;
b) tout déversement de la substance doit être recueilli;
c) les effluents provenant du nettoyage de tout équipement
ayant été en contact avec la substance doivent être recueillis.
Disposal Restrictions
Restrictions visant la disposition
7. The substance collected in application of paragraphs 4(b),
5(b) and item 6, and the non-returnable vessels described in paragraph 5(a), must be destroyed or disposed of by
(a) incineration in accordance with the laws of the jurisdiction
where the disposal facility is located; or
(b) deposition in a secure landfill, in accordance with the laws
of the jurisdiction where the landfill is located.
7. La substance recueillie en application de l’alinéa 4b), de
l’alinéa 5b) ou de l’article 6 ainsi que les contenants non récupérables visés à l’alinéa 5a) doivent être éliminés de l’une des manières suivantes :
a) en les incinérant, conformément aux lois applicables au lieu
où est située l’installation d’élimination;
b) en les enfouissant dans un lieu d’enfouissement sécuritaire,
conformément aux lois applicables dans ce lieu.
Environmental Release
Rejet accidentel
8. Where any release of the substance to the environment
occurs, measures necessary to prevent any further release and to
limit the dispersion of the substance shall be taken. Furthermore,
the notifier shall inform the Minister of the Environment immediately by contacting an enforcement officer, designated under the
Canadian Environmental Protection Act, 1999, of the Environment Canada Regional Office that is closest to where the release
occurred.
8. Si un rejet de la substance dans l’environnement se produit,
toutes les mesures appropriées pour prévenir tout rejet additionnel
et limiter la dispersion de la substance doivent être prises. De
plus, le déclarant doit en aviser le ministre de l’Environnement
immédiatement en communiquant avec un agent de l’autorité
désigné en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) au bureau régional d’Environnement Canada
le plus près du lieu du rejet.
Record-keeping Requirements
Exigences en matière de tenue de registres
9. (1) The notifier shall maintain electronic or paper records,
with any documentation supporting the validity of the information
contained in these records, indicating
(a) the use of the substance;
(b) the quantity of the substance that the notifier manufactures,
imports, purchases, sells and uses;
(c) the name and address of each person obtaining the substance from the notifier; and
(d) the name and address of the person in Canada who has disposed of the substance or of the vessels for the notifier, the
9. (1) Le déclarant tient des registres papier ou électroniques,
accompagnés de toute documentation validant l’information
qu’ils contiennent, indiquant :
a) l’utilisation de la substance;
b) les quantités de la substance que le déclarant fabrique, importe, achète, vend et utilise;
c) le nom et l’adresse de chaque personne qui obtient la substance du déclarant;
d) le nom et l’adresse de la personne, au Canada, qui a éliminé
la substance et les contenants pour le déclarant, la méthode
2502
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
method used to do so, and the quantities of the substance or
vessels shipped to that person.
(2) The notifier shall maintain electronic or paper records mentioned in subitem (1) at the principal place of business in Canada
of a representative of the notifier for a period of at least five
years.
utilisée pour ce faire et les quantités de substance ou de contenants qui ont été expédiées à cette personne.
(2) Le déclarant conserve les registres papier ou électroniques
tenus conformément au paragraphe (1) à l’établissement principal
au Canada de son représentant pour une période d’au moins cinq
ans.
Other Requirements
Autres exigences
10. The notifier shall inform all persons who obtain the substance from them, in writing, of the terms of these ministerial
conditions. The notifier shall obtain, prior to any transfer of the
substance, written confirmation from these persons that they will
comply with the terms of these ministerial conditions as if they
had been imposed on them. This written confirmation shall be
maintained at the notifier’s principal place of business in Canada
for a period of at least five years.
10. Le déclarant informe par écrit toutes les personnes qui obtiennent la substance de lui de l’existence des présentes conditions ministérielles, et exige de ces personnes, avant le transfert
de la substance, une déclaration écrite indiquant qu’elles se
conformeront aux présentes conditions ministérielles comme si
celles-ci leur avaient été imposées. Le déclarant conserve cette
déclaration à son établissement principal au Canada pour une période d’au moins cinq ans.
Coming into Force
Entrée en vigueur
11. The present ministerial conditions come into force on
July 15, 2011.
11. Les présentes conditions ministérielles entrent en vigueur le
15 juillet 2011.
[31-1-o]
[31-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice of intent to amend the Domestic Substances List under
subsection 87(3) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999 to indicate that subsection 81(3) of that Act applies to
three substances
Avis d’intention de modifier la Liste intérieure en vertu
du paragraphe 87(3) de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999), en vue d’indiquer que le
paragraphe 81(3) de cette loi s’applique à trois substances
Whereas the three substances set out in Annex 1 to this notice
are specified on the Domestic Substances List;
Whereas the Minister of the Environment and the Minister of
Health have conducted a screening assessment of each of the
three substances set out in Annex 1 to this notice, pursuant to
section 68 or 74 of the Canadian Environmental Protection Act,
1999 and have released proposed risk management approaches on
August 1 and August 22, 2009, for a 60-day public comment period, in which the risk management objective is to reduce or eliminate the amount currently in use in Canada, and to prevent increases in exposure from these substances;
Attendu que les trois substances énumérées à l’annexe 1 du
présent avis sont inscrites sur la Liste intérieure;
Attendu que le ministre de l’Environnement et la ministre de la
Santé ont effectué une évaluation préalable de chacune de ces
trois substances énumérée dans l’annexe 1 du présent avis, en
application de l’article 68 ou 74 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) et qu’ils ont publié les approches de gestion des risques proposées les 1er et 22 août 2009, pour
une période de consultation publique de 60 jours, dont les objectifs de gestion des risques sont de réduire ou d’éliminer la quantité des substances actuellement utilisée au Canada et de prévenir
l’augmentation de l’exposition à ces substances;
Attendu que les ministres sont convaincus que le Sulfate de diéthyle, énuméré dans l’annexe 1 du présent avis, au cours d’une
année civile donnée, n’est pas fabriqué au Canada par une même
personne en une quantité supérieure à 100 kg et que cette substance est seulement importée au Canada en une quantité supérieure à 100 kg pour un nombre limité d’utilisations;
Attendu que les ministres sont convaincus que le Sulfate de diméthyle, énuméré dans l’annexe 1 du présent avis, au cours d’une
année civile donnée, n’est pas fabriqué au Canada par une même
personne en une quantité supérieure à 100 kg et que cette substance est seulement importée au Canada en une quantité supérieure à 100 kg pour un nombre limité d’utilisations;
Attendu que les ministres sont convaincus que le Phosphate de
tris(2-chloroéthyle), énuméré dans l’annexe 1 du présent avis au
cours d’une année civile donnée, n’est ni fabriqué ou importé
au Canada par une même personne en une quantité supérieure à
100 kg;
Attendu que les ministres soupçonnent que les renseignements
obtenus au sujet d’une nouvelle activité relative à l’une de ces
Whereas the Ministers are satisfied that Sulfuric acid, diethyl
ester set out in Annex 1 to this Notice, in any one calendar year,
is not being manufactured in Canada by any person in a quantity
of more than 100 kg and is only being imported into Canada in a
quantity of more than 100 kg for a limited number of uses;
Whereas the Ministers are satisfied that Sulfuric acid, dimethyl
ester set out in Annex 1 to this Notice, in any one calendar year,
is not being manufactured in Canada by any person in a quantity
of more than 100 kg and is only being imported into Canada in a
quantity of more than 100 kg for a limited number of uses;
Whereas the Ministers are satisfied that Ethanol, 2-chloro-,
phosphate set out in Annex 1 to this Notice, in any one calendar
year, is not being manufactured in or imported into Canada by
any person in a quantity of more than 100 kg;
And whereas the Ministers suspect that information received in
respect of a new activity in relation to any of the substances set
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2503
out in Annex 1 to this Notice may contribute to determine the
circumstances in which a substance is toxic or capable of becoming toxic within the meaning of section 64 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
substances énumérées dans l’annexe 1 du présent avis peuvent
contribuer à déterminer les circonstances dans lesquelles cette
substance est jugée toxique ou potentiellement toxique au sens de
l’article 64 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999),
Therefore, notice is hereby given that the Minister of the Environment intends to amend the Domestic Substances List pursuant to subsection 87(3) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 to indicate that subsection 81(3) of that Act applies
to the three substances set out in Annex 1 to this Notice in accordance with Annex 2.
Avis est donné par les présentes que le ministre de l’Environnement a l’intention de modifier la Liste intérieure en vertu du
paragraphe 87(3) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) pour indiquer que le paragraphe 81(3) s’applique aux trois substances énumérées dans l’annexe 1 de cet avis,
conformément à l’annexe 2 du présent avis.
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
Any person may, within 60 days of publication of this notice,
file with the Minister of the Environment comments with respect
to this proposal. All comments must cite the Canada Gazette,
Part I, and the date of publication of this notice and be sent
to the Executive Director, Program Development and Engagement Division, Department of the Environment, Gatineau, Quebec K1A 0H3, 819-953-7155 (fax), substances@ec.gc.ca (email).
Toute personne peut, dans les 60 jours suivant la date de publication du présent avis, transmettre des commentaires au ministre
de l’Environnement sur cette proposition. Tous les commentaires
doivent citer la Partie I de la Gazette du Canada, ainsi que la date
de publication du présent avis, et être envoyés au Directeur exécutif, Division de la mobilisation et de l’élaboration de programmes, ministère de l’Environnement, Gatineau (Québec) K1A
0H3, 819-953-7155 (télécopieur), substances@ec.gc.ca (courriel).
The screening assessment reports and the proposed risk management approach documents for these substances may be obtained from the Government of Canada’s Chemical Substances
Web site at www.chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
Les évaluations préalables et les approches de gestion des risques
proposées pour ces substances peuvent être consultées à partir
du site Web du gouvernement du Canada portant sur les
substances chimiques, à l’adresse suivante : www.
chemicalsubstanceschimiques.gc.ca.
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this Notice may submit with the information a request
that it be treated as confidential.
DAVID MORIN
Acting Director General
Science and Risk Assessment Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
MARGARET KENNY
Director General
Chemicals Sectors Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
Conformément à l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), quiconque fournit des renseignements en réponse au présent avis peut en même temps demander que ceux-ci soient considérés comme confidentiels.
Le directeur général intérimaire
Direction des sciences et de l’évaluation des risques
DAVID MORIN
Au nom du ministre de l’Environnement
La directrice générale
Direction du secteur des produits chimiques
MARGARET KENNY
Au nom du ministre de l’Environnement
ANNEX 1
ANNEXE 1
The substances to which the present Notice applies are
1. Sulfuric acid, diethyl ester (Chemical Abstracts Service
[CAS] Registry No. 64-67-5);
2. Sulfuric acid, dimethyl ester (CAS Registry No. 77-78-1);
and
3. Ethanol, 2-chloro-, phosphate (CAS Registry No. 115-96-8).
Les substances auxquelles s’applique le présent avis sont les
suivantes :
1. Sulfate de diéthyle (numéro de registre du Chemical Abstracts Service [no CAS] 64-67-5);
2. Sulfate de diméthyle (no CAS 77-78-1);
3. Phosphate de tris(2-chloroéthyle) [no CAS 115-96-8].
ANNEX 2
ANNEXE 2
1. Part 1 of the Domestic Substances List is proposed to be
amended by deleting the following:
64-67-5
77-78-1
115-96-8
1. Il est proposé de modifier la Partie 1 de la Liste intérieure
par radiation de ce qui suit :
64-67-5
77-78-1
115-96-8
2504
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
2. Part 2 of the List is proposed to be amended by adding
the following:
2. Il est proposé de modifier la Partie 2 de la Liste intérieure
par adjonction de ce qui suit :
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Substance
Significant New Activity for which substance is subject to
subsection 81(3) of the Act
Substance
Nouvelle activité pour laquelle la substance est assujettie aux
dispositions inscrites au paragraphe 81(3) de la Loi
64-67-5 S′
77-78-1 S′
115-96-8 S′
1. Any activity involving, in any one calendar year, more than
100 kg of the substance Sulfuric acid, diethyl ester, other than its
use as a processing aid in the manufacture of abrasive grinding
tools.
64-67-5 S′
1. Toute activité mettant en cause, au cours d’une année civile,
plus de 100 kg de la substance Sulfate de diéthyle autre que son
utilisation comme agent technologique dans la fabrication
d’outils de broyage abrasifs.
2. For each significant new activity, the following information
must be provided to the Minister at least 180 days before the day
on which the quantity of the substance exceeds 100 kg in any
one calendar year:
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 180 jours avant que la
quantité de la substance n’excède 100 kg au cours d’une année
civile :
(a) a description of the proposed new activity in relation to the
substance;
(b) the information specified in Schedule 4 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in subitems 2(d) to (f) and items 8
and 9 of Schedule 5 to those Regulations; and
(d) the information specified in item 11 of Schedule 6 to those
Regulations.
3. The above information will be assessed within 180 days after
the day on which it is received by the Minister.
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus aux paragraphes 2d) à f) et aux
articles 8 et 9 de l’annexe 5 du Règlement;
d) les renseignements prévus à l’article 11 de l’annexe 6 du
Règlement.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
180 jours suivant leur réception par le ministre.
1. Any activity involving, in any one calendar year, more than
100 kg of the substance Sulfuric acid, dimethyl ester, other than
its use as an alkylating agent in the manufacture of
pharmaceutical intermediate in the production of a drug
regulated under the Food and Drugs Act.
77-78-1 S′
1. Toute activité mettant en cause, au cours d’une année civile,
plus de 100 kg de la substance Sulfate de diméthyle autre que
son utilisation comme intermédiaire pharmaceutique dans la
production d’un médicament réglementé en vertu de la Loi sur
les aliments et drogues.
2. For each significant new activity, the following information
must be provided to the Minister at least 180 days before the day
on which the quantity of the substance exceeds 100 kg in any
one calendar year:
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 180 jours avant que la
quantité de la substance n’excède 100 kg au cours d’une année
civile :
(a) a description of the proposed new activity in relation to the
substance;
(b) the information specified in Schedule 4 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in subitems 2(d) to (f) and items 8
and 9 of Schedule 5 to those Regulations; and
(d) the information specified in item 11 of Schedule 6 to those
Regulations.
3. The above information will be assessed within 180 days after
the day on which it is received by the Minister.
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus aux paragraphes 2d) à f) et aux
articles 8 et 9 de l’annexe 5 du Règlement;
d) les renseignements prévus à l’article 11 de l’annexe 6 du
Règlement.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
180 jours suivant leur réception par le ministre.
1. Any activity involving, in any one calendar year, more than
100 kg of the substance Ethanol, 2-chloro-, phosphate.
115-96-8 S′
1. Toute activité mettant en cause, au cours d’une année civile,
plus de 100 kg de la substance Phosphate de tris(2-chloroéthyle).
2. For each significant new activity, the following information
must be provided to the Minister at least 180 days before the day
on which the quantity of the substance exceeds 100 kg in any
one calendar year:
2. Pour chaque nouvelle activité, les renseignements ci-après
doivent être fournis au ministre au moins 180 jours avant que la
quantité de la substance n’excède 100 kg au cours d’une année
civile :
(a) a description of the proposed new activity in relation to the
substance;
(b) the information specified in Schedule 4 to the New
Substances Notification Regulations (Chemicals and
Polymers);
(c) the information specified in subitems 2(d) to (f) and items 8
and 9 of Schedule 5 to those Regulations; and
(d) the information specified in item 11 of Schedule 6 to those
Regulations.
3. The above information will be assessed within 180 days after
the day on which it is received by the Minister.
a) la description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
b) les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement sur
les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
c) les renseignements prévus aux paragraphes 2d) à f) et aux
articles 8 et 9 de l’annexe 5 du Règlement;
d) les renseignements prévus à l’article 11 de l’annexe 6 du
Règlement.
3. Les renseignements qui précèdent seront évalués dans les
180 jours suivant leur réception par le ministre.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. The Order would come into force on the day on which it
is registered.
3. L’arrêté entrerait en vigueur à la date de son
enregistrement.
[31-1-o]
[31-1-o]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2505
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2011-66-07-01 Amending the Non-domestic Substances
List
Arrêté 2011-66-07-01 modifiant la Liste extérieure
The Minister of the Environment, pursuant to subsection 66(2)
of the Canadian Environmental Protection Act, 1999a, hereby
makes the annexed Order 2011-66-07-01 Amending the Nondomestic Substances List.
Gatineau, June 20, 2011
PETER KENT
Minister of the Environment
En vertu du paragraphe 66(2) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre de l’Environnement prend l’Arrêté 2011-66-07-01 modifiant la Liste extérieure,
ci-après.
Gatineau, le 20 juin 2011
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
ORDER 2011-66-07-01 AMENDING THE
NON-DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2011-66-07-01 MODIFIANT
LA LISTE EXTÉRIEURE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. (1) Part I of the Non-domestic Substances List is
amended by deleting the following:
300711-92-6
(2) Part I of the List is amended by adding the following in
numerical order:
2. Part II of the List is amended by adding the following
in numerical order:
18259-7
1092785-58-4
1092785-68-6
1117804-71-3
1137739-11-7
1155405-59-6
1158078-68-2
1159574-01-2
1160106-68-2
1174016-25-1
1188537-69-0
1190961-34-2
1192165-98-2
1204212-40-7
1204213-28-4
1204213-32-0
1204213-34-2
1204515-04-7
1204515-10-5
1208234-05-2
1223312-07-9
1224429-82-6
1224877-20-6
1227181-92-1
156074-98-5
181940-38-5
182507-94-4
342573-75-5
437708-99-1
685090-07-7
705265-31-2
705948-90-9
736179-59-2
742072-74-8
891196-33-1
922725-42-6
950854-40-7
1005516-89-1
1008753-84-1
1034798-23-6
1048028-77-8
1062586-89-3
1067881-45-1
1069136-34-0
1072006-42-8
1072846-54-8
1087244-05-0
583-71-1
2749-59-9
3279-07-0
5205-95-8
13049-88-2
26504-29-0
35265-04-4
62037-80-3
64366-80-9
66456-53-9
68650-79-3
78347-54-3
84238-19-7
85586-25-0
91051-16-0
91051-34-2
93572-08-8
100370-05-6
103051-64-5
129316-65-0
135285-90-4
142994-05-6
143314-17-4
18237-3
1. (1) La partie I de la Liste extérieure1 est modifiée par radiation de ce qui suit :
300711-92-6
(2) La partie I de la même liste est modifiée par adjonction,
selon l’ordre numérique, de ce qui suit:
2. La partie II de la même liste est modifiée par adjonction, selon l’ordre numérique, de ce qui suit :
Alkylthioic acid, S-[3-(triethoxysilyl)propyl]ester, reaction products with 2-methyl-alkyldiol and 3-(triethoxysilyl)-1propanethiol
Alkylthioate de S-[3-(triéthoxysilyl)propyle], produits de réaction avec un 2-méthyl-alkyldiol et le 3(triéthoxysilyl)propane-1-thiol
Tin, substituted [29H, 31H-phthalocyaninato-N29, N30, N31, N32][29H, 31H-Phtalocyaninato-N29, N30, N31, N32] étain substitué
———
———
a
a
1
S.C. 1999, c. 33
Supplement, Canada Gazette, Part I, January 31, 1998
1
L.C. 1999, ch. 33
Supplément, Gazette du Canada Partie I, 31 janvier 1998
2506
18269-8
18278-8
18279-0
18281-2
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Naphthalene sulfonic acid, alkyl derivatives, calcium salts
Dérivés alkylés de naphtalène-sulfonates de calcium
Phosphoric acid, bis(2-ethylhexyl)ester, compound with alkylamines
Phosphate de bis(3-méthylheptyle), composé avec des alkylamines
Phosphoric acid, mono(2-ethylhexyl)ester, compound with alkylamines
Phosphate de mono(3-méthylheptyle), composé avec des alkylamines
Alkanoic acid, compound with dimethyl-amino alkyl cycloamine
Acide alcanoïque, composé avec une diméthylamino(alkyl)cycloamine
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. This Order comes into force on the day on which it is
published in the Canada Gazette.
3. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de sa publication dans la Gazette du Canada.
[31-1-o]
[31-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2011-87-07-04 Amending the Non-domestic Substances
List
Arrêté 2011-87-07-04 modifiant la Liste extérieure
Whereas, pursuant to subsections 87(1) and (5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999a, the Minister of the
Environment has added the substances referred to in the annexed
Order to the Domestic Substances Listb;
Attendu que, conformément aux paragraphes 87(1) et (5) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le
ministre de l’Environnement a inscrit sur la Liste intérieureb les
substances visées par l’arrêté ci-après,
Therefore, the Minister of the Environment, pursuant to subsections 87(1) and (5) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999a, hereby makes the annexed Order 2011-87-07-04
Amending the Non-domestic Substances List.
Gatineau, June 21, 2011
PETER KENT
Minister of the Environment
À ces causes, en vertu des paragraphes 87(1) et (5) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre de l’Environnement prend l’Arrêté 2011-87-07-04 modifiant la Liste extérieure, ci-après.
Gatineau, le 21 juin 2011
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
ORDER 2011-87-07-04 AMENDING THE
NON-DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2011-87-07-04 MODIFIANT
LA LISTE EXTÉRIEURE
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Part I of the Non-domestic Substances List is amended by
deleting the following:
9006-27-3
50885-72-8
58924-00-8
68649-35-4
118577-90-5
864529-51-1
1. La partie I de la Liste extérieure1 est modifiée par radiation de ce qui suit :
9006-27-3
50885-72-8
58924-00-8
68649-35-4
118577-90-5
864529-51-1
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which Order
2011-87-07-05 Amending the Domestic Substances List comes
into force.
2. Le présent arrêté entre en vigueur à la date d’entrée en
vigueur de l’Arrêté 2011-87-07-05 modifiant la Liste intérieure.
[31-1-o]
[31-1-o]
———
———
a
a
b
1
S.C. 1999, c. 33
SOR/94-311
Supplement, Canada Gazette, Part I, January 31, 1998
b
1
L.C. 1999, ch. 33
DORS/94-311
Supplément, Gazette du Canada, Partie I, 31 janvier 1998
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2507
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Residential Indoor Air Quality Guideline for Toluene
Ligne directrice sur la qualité de l’air intérieur des résidences
pour le toluène
Pursuant to subsection 55(3) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, the Minister of Health hereby gives notice
of a residential indoor air quality guideline for toluene. The following exposure limits are recommended:
En vertu du paragraphe 55(3) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), la ministre de la Santé donne
avis, par la présente, d’une ligne directrice pour la qualité de
l’air intérieur des résidences pour le toluène. Voici les valeurs
suggérées :
Concentration
Concentration
Exposure period
mg/m3
ppm
Période d’exposition
mg/m3
ppm
Short-term
15
4.0
De courte durée
15
4,0
Long-term
2.3
0.6
Prolongée
2,3
0,6
July 12, 2011
Le 12 juillet 2011
KAREN LLOYD
Director General
Safe Environments Directorate
On behalf of the Minister of Health
RESIDENTIAL INDOOR AIR QUALITY
GUIDELINE: TOLUENE
La directrice générale
Direction de la sécurité des milieux
KAREN LLOYD
Au nom de la ministre de la Santé
LIGNE DIRECTRICE SUR LA QUALITÉ DE L’AIR
INTÉRIEUR RÉSIDENTIEL : TOLUÈNE
Physical and chemical properties
Propriétés physiques et chimiques
Toluene is a clear, colourless liquid with a sweet, pungent
odour. It is produced commercially, primarily through the catalytic conversion of petroleum or recovered as a by-product of the
coke oven industry.
Le toluène est un liquide transparent et incolore à odeur sucrée
et âcre. Il est essentiellement produit de façon commerciale par la
conversion catalytique du pétrole ou obtenu comme sous-produit
des fours à coke.
Molecular formula
C6H5CH3
Formule moléculaire
C6H5CH3
Molecular weight
92.13 g/mol
Masse molaire
92,13 g/mol
Vapour pressure
28.7 mm Hg at 25°C
Pression de vapeur
28,7 mm Hg à 25 °C
Boiling point
110.6°C
Point d’ébullition
110,6 °C
Conversion factor
1 ppm = 3.77 mg/m3
Facteur de conversion
1 ppm = 3,77 mg/m3
Sources and concentrations in indoor environments
Sources et concentrations dans les milieux intérieurs
A review of toluene sources and concentrations has been published by the World Health Organization (1985). Exposure to
toluene is generally via indoor air (United States Environmental
Protection Agency, 1992; Hodgson, 2000; Kim, Harrad and
Harrison, 2001; Hodgson and Levin, 2003; Won et al., 2005;
Héroux et al., 2008). Indoor sources of toluene include building
materials (e.g. solvent- and water-based adhesives, floor coverings, paint, chipboard), consumer and automotive products (e.g.
cleaners, polishes, adhesive products, oils, greases, lubricants),
and environmental tobacco smoke. In attached garages, toluene
generated by running engines or by product storage may also
infiltrate into the indoor environment.
L’Organisation mondiale de la Santé (1985) a publié un rapport
sur les sources et les concentrations de toluène. L’exposition au
toluène se fait généralement par l’air intérieur (United States
Environmental Protection Agency, 1992; Hodgson, 2000; Kim,
Harrad et Harrison, 2001; Hodgson et Levin, 2003; Won et coll.,
2005; Héroux et coll., 2008). Les sources intérieures de toluène
comprennent les matériaux de construction (par exemple les
adhésifs à base de solvant ou d’eau, les revêtements de sol, la
peinture et les panneaux de particules), les biens de consommation et les produits automobiles (par exemple les produits de nettoyage et à polir, les adhésifs, les huiles, les graisses et les lubrifiants) et la fumée de tabac ambiante. Dans les garages attenants,
le toluène provenant des moteurs en marche ou des produits stockés peut également pénétrer dans le milieu intérieur.
Canadians’ exposure to toluene is attributed predominantly to
indoor air, because indoor air levels generally exceed ambient air
levels, and because of the greater time spent indoors.
L’exposition des Canadiens au toluène est essentiellement attribuée à l’air intérieur, les concentrations s’y trouvant étant généralement supérieures à celles présentes dans l’air ambiant et les
Canadiens passant plus de temps à l’intérieur.
2508
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Median concentrations of toluene measured in Canadian residences range from 5.5 to 24.7 µg/m3 (0.0055 to 0.0247 mg/m3)
and average concentrations from 11.5 to 34.4 µg/m3 (0.0115 to
0.0344 mg/m3) [Zhu et al., 2005; Héroux et al., 2008; Health
Canada, 2010b; Health Canada, 2010c]. Peak concentrations can
reach values one to two orders of magnitude higher.
Les concentrations médianes de toluène mesurées dans les maisons au Canada se situent entre 5,5 et 24,7 µg/m3 (entre 0,0055
et 0,0247 mg/m3) et les concentrations moyennes entre 11,5 et
34,4 µg/m3 (entre 0,0115 et 0,0344 mg/m3) [Zhu et coll., 2005;
Héroux et coll., 2008; Santé Canada, 2010b; Santé Canada,
2010c]. Les pics de concentration peuvent être 10 à 100 fois plus
élevés.
Health effects
Effets sur la santé
Exposure to toluene has been shown to cause eye, nose, and
throat irritation as well as headaches, dizziness, and feelings of
intoxication. It has also been linked to neurological effects including poorer performances in tests of short-term memory, attention
and concentration, visual scanning, perceptual motor speeds, and
finger dexterity in the completion of physical tasks as well as
negative effects on colour vision and auditory capacity.
Il a été démontré que l’exposition au toluène provoquait une irritation des yeux, du nez et de la gorge, des maux de tête, des
étourdissements et une sensation d’ivresse. Elle a également été
associée à des effets neurologiques, y compris une baisse de la
performance dans les tests de mémoire à court terme, d’attention
et de concentration, de balayage visuel et perceptivo-moteurs, et
de dextérité digitale lors de l’accomplissement d’activités physiques ainsi qu’à des effets négatifs sur la vision des couleurs et la
capacité auditive.
Des adultes sains exposés au toluène durant 4,5 à 7 heures dans
le cadre d’études d’exposition contrôlée ont signalé une intensification de l’irritation des yeux, du nez et de la gorge, des maux de
tête, des étourdissements ou de la sensation d’ivresse à des
concentrations variant de 189 à 566 mg/m3 (Andersen, Lundqvist
et Molhave, 1983; Baelum et coll., 1990), mais pas à 38 ou à
151 mg/m3 (Andersen, Lundqvist et Molhave, 1983).
Plusieurs études réalisées en milieu de travail ont indiqué que
le toluène influait sur les paramètres neuro-comportementaux
(tests de dextérité manuelle, de compétence visuelle et du champ
d’attention) à des concentrations allant de 264 à 441 mg/m3 (Foo,
Phoon et Lee, 1988; Foo, Jeyaratnam et Koh, 1990; Boey, Foo et
Jeyaratnam, 1997; Eller, Netterstrom et Laursen, 1999; Kang et
coll., 2005). Aucun effet n’a été observé à des concentrations
se situant entre 75 et 113 mg/m3 (Kang et coll., 2005), et aucune différence n’a été constatée entre des travailleurs exposés
(98 mg/m3) et un groupe de référence (11 mg/m3) [Seeber et coll.,
2004; Seeber et coll., 2005].
Les résultats provenant d’études animales concordent généralement avec les données issues d’études réalisées en milieu de
travail et d’exposition humaine contrôlée. Une inflammation des
bronches et une réponse immunologique ont été observées chez
des souris exposées au toluène; une dégénérescence de l’épithélium olfactif et respiratoire de la cavité nasale ainsi qu’une
perte auditive et des déficits neurologiques ont été observés chez
des rats exposés au toluène. Les similarités existant entre les effets observés dans les études animales et ceux des études humaines contribuent à affirmer la plausibilité biologique d’un lien
entre l’exposition au toluène et les résultats observés.
In controlled exposure studies, healthy adults exposed to toluene for 4.5 to 7 hours reported increased eye, nose, and throat
irritation as well as headaches, dizziness or feelings of intoxication at concentrations ranging from 189 to 566 mg/m3 (Andersen,
Lundqvist and Molhave, 1983; Baelum et al., 1990), but not at
38 or 151 mg/m3 (Andersen, Lundqvist and Molhave, 1983).
Several occupational studies have reported effects of toluene
on neurobehavioural endpoints (tests of manual dexterity, visual
competency, and attention span) at concentrations ranging from
264 to 441 mg/m3 (Foo, Phoon and Lee, 1988; Foo, Jeyaratnam
and Koh, 1990; Boey, Foo and Jeyaratnam, 1997; Eller,
Netterstrom and Laursen, 1999; Kang et al., 2005). No effects
were seen at concentrations ranging from 75 to 113 mg/m3 (Kang
et al., 2005), nor was any difference seen between exposed workers (98 mg/m3) and a reference group (11 mg/m3) [Seeber et
al., 2004; Seeber et al., 2005].
In general, results from animal studies are consistent with data
obtained in occupational and controlled human exposure studies.
There is evidence of airway inflammation and immunologic response in mice exposed to toluene as well as degeneration in the
olfactory and respiratory epithelium of the nasal cavity, and hearing loss and neurological deficits in rats exposed to toluene. Similarities between the effects observed in animal studies and those
seen in human studies strengthen the biological plausibility of a
link between exposure to toluene and observed outcomes.
Assessment under the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 (CEPA 1999)
Évaluation en vertu de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) [LCPE (1999)]
Toluene was previously assessed as part of the First Priority
Substances List (PSL1) assessments under the 1988 Canadian
Environmental Protection Act in 1992–1993. Toluene was considered as not entering the environment in a quantity or under
conditions that may be harmful to the environment, or that may
constitute a danger to the environment on which life depends or to
human life or health.
Le toluène a été évalué en 1992-1993 dans le cadre des évaluations des substances de la première Liste des substances d’intérêt
prioritaire (LSIP1), en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement de 1988. Il a été considéré comme une
substance ne pénétrant pas dans l’environnement en une quantité
ou dans des conditions de nature à avoir un effet nocif sur
l’environnement, ou à constituer un danger pour l’environnement
essentiel à la vie ou à la vie ou la santé humaine.
Le gouvernement du Canada a mis en place, le 27 avril 2007, le
Cadre réglementaire sur les émissions atmosphériques, un plan
national permettant d’élaborer et de mettre en œuvre une réglementation et d’autres mesures visant à réduire les émissions atmosphériques. Dans le cadre de ce plan, Santé Canada, en consultation avec les ministères provinciaux et territoriaux de la santé, a
établi une liste prioritaire des contaminants de l’air intérieur
d’intérêt national nécessitant des mesures gouvernementales. Ce
On April 27, 2007, the Government of Canada released the
Regulatory Framework for Air Emissions, which is a national
plan to develop and implement regulations and other measures to
reduce air emissions. As part of this plan, Health Canada, in consultation with provincial and territorial health departments, developed a priority list of indoor air contaminants that were
national in scope and required government action. Through this
process, toluene was identified as an indoor air priority pollutant.
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2509
processus a permis de classer le toluène comme polluant prioritaire de l’air intérieur.
Residential indoor air quality guideline for toluene
Ligne directrice sur la qualité de l’air intérieur résidentiel
relative au toluène
A short-term exposure limit was derived based on a no observed adverse effect level (NOAEL) of 151 mg/m3 from the
study by Andersen et al. (1983) of healthy adult volunteers exposed for seven hours to toluene, and screened for neurologically
related symptoms (headaches, dizziness, intoxication). Applied to
this NOAEL was an uncertainty factor of 10 (3.16 for pharmacokinetics and 3.16 for pharmacodynamics) to account for the
potential differences in sensitivity among individuals.
Une valeur limite d’exposition de courte durée a été établie à
partir de la dose sans effet nocif observé (DSENO) de 151 mg/m3,
qui provient de l’étude d’Andersen et coll. (1983) portant sur des
volontaires adultes sains exposés au toluène durant sept heures et
ayant fait l’objet d’un dépistage de symptômes neurologiques
(maux de tête, étourdissements, sensation d’ivresse). Un facteur
d’incertitude de 10 a été appliqué à cette DSENO (3,16 pour la
pharmacocinétique et 3,16 pour la pharmacodynamique) pour
prendre en compte les différences potentielles de sensibilité régnant entre individus.
Une valeur limite d’exposition prolongée a été établie à partir
de la DSENO de 98 mg/m3, qui provient des études de Seeber et
coll. (2004; 2005) portant sur des travailleurs d’imprimerie exposés au toluène pendant plus de 20 ans et ayant fait l’objet d’un
dépistage lié aux paramètres neuro-comportementaux (champ
d’attention, fonction psychomotrice, mémoire). Cette valeur a
ensuite été ajustée pour tenir compte de la différence entre une
durée d’exposition professionnelle et une durée d’exposition résidentielle (de 8 heures/jour × 5 jours/semaine à 24 heures/jour ×
7 jours/semaine). Un facteur d’incertitude de 10 a été appliqué à
cette DSENO (3,16 pour la pharmacocinétique et 3,16 pour la
pharmacodynamique) pour prendre en compte les différences
potentielles de sensibilité régnant entre individus.
Les valeurs limites maximales recommandées d’exposition de
courte durée et prolongée au toluène ainsi que les effets critiques
sur la santé sur lesquels elles reposent sont présentés dans le tableau ci-dessous. Il est recommandé d’utiliser les moyennes liées
à des temps d’échantillonnage de 8 et 24 heures pour déterminer
les niveaux d’exposition de courte et de longue durées respectivement. Une exposition à des concentrations plus élevées dans
l’air intérieur pourrait entraîner des effets potentiels sur la santé.
A long-term exposure limit was derived from an NOAEL of
98 mg/m3 from the studies by Seeber et al. (2004; 2005) of printing shop workers exposed for more than 20 years to toluene, and
screened for neurobehavioural endpoints (attention span, psychomotor function, memory). This value was then adjusted to
account for the difference in the duration of exposure for people
in a workplace compared to a residence (i.e. from 8 hours/day,
5 days/week to 24 hours/day, 7 days/week). Applied to this value
was an uncertainty factor of 10 (3.16 for pharmacokinetics and
3.16 for pharmacodynamics) to account for the potential differences in sensitivity among individuals.
The recommended short- and long-term maximum exposure
limits for toluene are presented in the table below, along with the
critical health effects on which they were based. The averages
over 8- and 24-hour sampling times are recommended as appropriate indicators of short- and long-term exposure levels, respectively. Exposure to indoor air concentrations above these limits
may result in potential health effects.
Residential maximum exposure limits for toluene
Concentration
Valeurs limites maximales de l’exposition résidentielle au toluène
Concentration
Exposure limit
mg/m3
ppm
Critical effects
Valeur limite
d’exposition
mg/m3
ppm
Effets critiques
Short-term
15
4.0
•
Neurologically related symptoms
(headaches, dizziness, and feelings
of intoxication)
De courte durée
15
4,0
•
Symptômes neurologiques (maux
de tête, étourdissements et
sensation d’ivresse)
Long-term
2.3
0.6
•
Neurobehavioural test results
Prolongée
2,3
0,6
•
Résultats aux tests
neuro-comportementaux
References
Andersen, I., G. R. Lundqvist and L. Molhave (1983) Human
response to controlled levels of toluene in six-hour exposures.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 9(5):
405-418.
Baelum, J., G. R. Lundqvist, L. Molhave and N. Trolle Andersen
(1990) Human response to varying concentrations of toluene.
International archives of occupational and environmental
health, 62(1): 65-71.
Boey, K. W., S. C. Foo and J. Jeyaratnam (1997) Effects of occupational exposure to toluene: A neuropsychological study on
workers in Singapore. Annals of the Academy of Medicine
Singapore, 26(2): 184-187.
Eller, N., B. Netterstrom and P. Laursen (1999) Risk of chronic
effects on the central nervous system at low toluene exposure.
Occupational Medicine, 49(6): 389-395.
Foo, S. C., J. Jeyaratnam and D. Koh (1990) Chronic neurobehavioural effects of toluene. British journal of industrial medicine,
47(7): 480-484.
Références bibliographiques
Andersen, I., G. R. Lundqvist et L. Molhave (1983) « Human
response to controlled levels of toluene in six-hour exposures ».
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 9(5):
405-418.
Baelum, J., G. R. Lundqvist, L. Molhave et N. Trolle Andersen
(1990) « Human response to varying concentrations of toluene ». International archives of occupational and environmental health, 62(1): 65-71.
Boey, K. W., S. C. Foo et J. Jeyaratnam (1997) « Effects of
occupational exposure to toluene: A neuropsychological study
on workers in Singapore ». Annals of the Academy of Medicine
Singapore, 26(2): 184-187.
Eller, N., B. Netterstrom et P. Laursen (1999) « Risk of chronic
effects on the central nervous system at low toluene
exposure ». Occupational Medicine, 49(6): 389-395.
Foo, S. C., J. Jeyaratnam and D. Koh (1990) « Chronic neurobehavioural effects of toluene ». British journal of industrial
medicine, 47(7): 480-484.
2510
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Foo, S. C., W. O. Phoon, and J. Lee (1988) Neurobehavioural
symptoms among workers occupationally exposed to toluene.
Asia-Pacific Journal of Public Health / Asia-Pacific Academic
Consortium for Public Health, 2(3): 192-197.
Health Canada. (2010a) Proposed Residential Indoor Air Quality
Guideline — Science Assessment Document, Toluene. Ottawa.
Her Majesty the Queen in Right of Canada.
Health Canada. (2010b) Regina Indoor Air Quality Study 2007:
VOC Sampling Data Summary. Ottawa: Minister of Supply
and Services Canada (unpublished).
Health Canada. (2010c) Windsor Ontario Exposure Assessment
Study: VOC Sampling Data Summary (2005, 2006). Ottawa:
Minister of Supply and Services Canada (unpublished).
Héroux, M. È., D. Gauvin, N. L. Gilbert, M. Guay, G. Dupuis,
M. Legris, and B. Lévesque (2008) Housing characteristics and
indoor concentrations of selected volatile organic compounds
(VOCs) in Quebec City, Canada. Indoor and Built Environment, 17(2): 128-137.
Hodgson, A. T. (2000) Volatile organic compound concentrations
and emission rates in new manufactured and site-built houses.
Indoor air, 10(3): 178-192.
Hodgson, A. T. and H. Levin (2003) Volatile organic compounds
in indoor air: A review of concentrations measured in North
America since 1990. LBNL-51715. Berkeley, CA: Lawrence
Berkeley National Laboratory. http://eetd.lbl.gov/ie/pdf/LBNL51715.pdf.
Kang, S. K., D. S. Rohlman, M. Y. Lee, H. S. Lee, S. Y. Chung,
and W. K. Anger (2005) Neurobehavioral performance in
workers exposed to toluene. Environmental toxicology and
pharmacology, 19(3): 645-650.
Kim, Y. M., S. Harrad, and R. M. Harrison (2001) Concentrations
and sources of VOCs in urban domestic and public microenvironments. Environmental Science and Technology, 35(6):
997-1004.
Seeber, A., P. Demes, E. Kiesswetter, M. Schaper, C. Van Thriel
and M. Zupanic (2005) Changes of neurobehavioral and sensory functions due to toluene exposure below 50 ppm? Environmental toxicology and pharmacology, 19(3): 635-643.
Seeber, A., M. Schaper, M. Zupanic, M. Blaszkewicz, P. Demes,
E. Kiesswetter and C. Van Thriel (2004) Toluene exposure
below 50 ppm and cognitive function: A follow-up study with
four repeated measurements in rotogravure printing plants.
International archives of occupational and environmental
health, 77(1): 1-9.
United States Environmental Protection Agency. (1992) Indoor
Air Quality Database for Organic Compounds. EPA-600-R-92025. Washington, D.C.
Won, D., R. J. Magee, W. Yang, E. Lusztyk, G. Nong and
C. Y. Shaw, (2005) A material emission database for 90 target
VOCs. In: 10th International Conference on Indoor Air Quality and Climate (Indoor Air 2005). Beijing, Peoples Republic
of China: Tsinghua University Press, 1070-2075, www.nrccnrc.gc.ca/obj/irc/doc/pubs/nrcc48314/nrcc48314.pdf.
World Health Organization. (1985) Environmental Health Criteria 52: Toluene. Geneva, Switzerland: World Health
Organization. www.inchem.org/documents/ehc/ehc/ehc52.htm.
Zhu, J., R. Newhook, L. Marro and C. C. Chan (2005) Selected
volatile organic compounds in residential air in the city of
Ottawa, Canada. Environmental Science and Technology,
39(11): 3964-3971.
Foo, S. C., W. O. Phoon et J. Lee (1988) « Neurobehavioural
symptoms among workers occupationally exposed to toluene ».
Asia-Pacific Journal of Public Health / Asia-Pacific Academic
Consortium for Public Health, 2(3): 192-197.
Héroux, M. È., D. Gauvin, N. L. Gilbert, M. Guay, G. Dupuis,
M. Legris, et B. Lévesque (2008) « Housing characteristics and
indoor concentrations of selected volatile organic compounds
(VOCs) in Quebec City, Canada ». Indoor and Built Environment, 17(2): 128-137.
Hodgson, A. T. (2000) « Volatile organic compound concentrations and emission rates in new manufactured and site-built
houses. Indoor air, 10(3): 178-192.
Hodgson, A. T. et Levin, H. (2003) « Volatile organic compounds
in indoor air: A review of concentrations measured in North
America since 1990 ». LBNL-51715. Berkeley, CA: Lawrence
Berkeley National Laboratory. http://eetd.lbl.gov/ie/pdf/
LBNL-51715.pdf.
Kang, S. K., D. S. Rohlman, M. Y. Lee, H. S. Lee, S. Y. Chung et
W. K. Anger (2005) « Neurobehavioral performance in workers exposed to toluene ». Environmental toxicology and pharmacology, 19(3): 645-650.
Kim, Y. M., S. Harrad, et R. M. Harrison (2001) « Concentrations
and sources of VOCs in urban domestic and public
microenvironments ». Environmental Science and Technology,
35(6): 997-1004.
Organisation mondiale de la Santé. (1985) « Environmental
Health Criteria 52: Toluene ». Geneva, Switzerland: World
Health Organization. www.inchem.org/documents/ehc/ehc/
ehc52.htm.
Santé Canada. (2010a) Projet de ligne directrice sur la qualité de
l’air intérieur résidentiel — Document d’évaluation scientifique : Toluène. Ottawa. Sa Majesté la Reine du Chef du Canada.
Santé Canada. (2010b) Étude d’évaluation de la qualité de l’air
intérieur à Regina — 2007 : Sommaire des données
d’échantillonnage des COV. Ottawa : Ministre des Approvisionnements et Services Canada (non publié).
Santé Canada. (2010c) Étude d’évaluation de l’exposition à
Windsor (Ontario) : Sommaire des données d’échantillonnage
des COV (2005, 2006). Ottawa : Ministre des Approvisionnements et Services Canada (non publié).
Seeber, A., P. Demes, E. Kiesswetter, M. Schaper, C. Van Thriel
et M. Zupanic (2005) « Changes of neurobehavioral and sensory functions due to toluene exposure below 50 ppm? », Environmental toxicology and pharmacology, 19(3): 635-643.
Seeber, A., M. Schaper, M. Zupanic, M. Blaszkewicz, P. Demes,
E. Kiesswetter et C. Van Thriel (2004) « Toluene exposure
below 50 ppm and cognitive function: A follow-up study with
four repeated measurements in rotogravure printing plants ».
International archives of occupational and environmental
health, 77(1): 1-9.
United States Environmental Protection Agency. (1992) « Indoor
Air Quality Database for Organic Compounds ». EPA-600-R92-025. Washington, D.C.
Won, D., R. J. Magee, W. Yang, E. Lusztyk, G. Nong et
C. Y. Shaw (2005) « A material emission database for 90 target
VOCs ». In: 10th International Conference on Indoor Air Quality and Climate (Indoor Air 2005). Beijing, Peoples Republic
of China: Tsinghua University Press, 1070-2075, www.nrccnrc.gc.ca/obj/irc/doc/pubs/nrcc48314/nrcc48314.pdf.
Zhu, J., R. Newhook, L. Marro et C. C. Chan (2005) « Selected
volatile organic compounds in residential air in the city of Ottawa, Canada ». Environmental Science and Technology,
39(11): 3964-3971.
[31-1-o]
[31-1-o]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2511
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
(the Regulations) for the use of citric acid as a pH-adjusting agent
in a variety of foods, including a number of standardized and unstandardized fruit and vegetable products.
Une disposition existe actuellement dans le Règlement sur les
aliments et drogues (le Règlement) autorisant l’utilisation de
l’acide citrique comme rajusteur de pH dans une variété d’aliments tels que les produits de fruits et légumes normalisés et
non normalisés.
Santé Canada a reçu une demande afin de permettre l’utilisation de l’acide citrique comme rajusteur de pH dans le maïs
miniature coupé en conserve à une limite de tolérance de 0,03 %.
L’évaluation des données disponibles confirme l’innocuité et l’efficacité de l’acide citrique comme rajusteur de pH dans la production de ce produit alimentaire.
L’utilisation de l’acide citrique sera bénéfique pour le consommateur, car elle permettra l’accès à une plus grande variété de
produits alimentaires. Elle profitera aussi à l’industrie en permettant des conditions de fabrication plus efficientes et améliorées.
Santé Canada propose donc de recommander que le Règlement
soit modifié afin de permettre l’utilisation de l’acide citrique
comme rajusteur de pH dans la production du maïs miniature
coupé en conserve à une limite conforme aux bonnes pratiques
industrielles.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, une autorisation de mise en marché provisoire est délivrée
autorisant l’utilisation immédiate de l’acide citrique conformément aux indications ci-dessus pendant que le processus de modification du Règlement suit son cours. L’aliment normalisé mentionné ci-dessus est exempté des articles 6 et 6.1 de la Loi sur les
aliments et drogues, des alinéas B.01.042a) et c) et B.11.002d), et
de l’article B.16.007 du Règlement.
Les modifications proposées au Règlement seraient des mesures habilitantes permettant la vente d’aliments additionnels contenant de l’acide citrique comme rajusteur de pH. L’évaluation de
l’innocuité appuie les modifications proposées, qui auront par
ailleurs peu d’impact sur l’économie et l’environnement. Par conséquent, il est possible que les modifications réglementaires puissent passer directement à l’étape de l’approbation définitive et
être publiées dans la Partie II de la Gazette du Canada.
Les personnes intéressées peuvent présenter leurs observations,
au sujet de la proposition de Santé Canada d’apporter des modifications au Règlement, dans les 75 jours suivant la date de publication du présent avis. Elles sont priées d’y citer la Partie I de
la Gazette du Canada, ainsi que la date de publication du présent avis, et d’envoyer le tout à la personne-ressource identifiée
ci-dessous.
Health Canada has received a submission to permit the use of
citric acid as a pH-adjusting agent in canned cut baby corn at a
maximum level of use of 0.03%. Evaluation of available data
supports the safety and effectiveness of citric acid as a
pH-adjusting agent in the production of this food product.
The use of citric acid will benefit consumers by increasing the
availability of food products. It will also benefit industry through
more efficient and improved manufacturing conditions.
Therefore, it is the intention of Health Canada to recommend
that the Regulations be amended to permit the use of citric acid as
a pH-adjusting agent in the production of canned cut baby corn
at a maximum level of use consistent with good manufacturing
practice.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization is being issued to
permit the immediate use of citric acid, as indicated above, while
the regulatory process is undertaken to amend the Regulations.
The standardized food described above is exempt from sections 6
and 6.1 of the Food and Drugs Act, paragraphs B.01.042(a)
and (c) and B.11.002(d), and section B.16.007 of the Regulations.
The proposed regulatory amendments would be enabling measures to allow the sale of additional foods containing citric acid as
a pH-adjusting agent. The amendments are supported by the
safety assessment and would have low impact on the economy
and on the environment. Consequently, the regulatory amendments may proceed directly to final approval and publication in
the Canada Gazette, Part II.
Interested persons may make representations, with respect
to Health Canada’s intention to amend the Regulations, within
75 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of
publication of this notice, and be addressed to the contact person
identified below.
Contact
Personne-ressource
Rick O’Leary, Acting Associate Director, Bureau of Food
Regulatory, International and Interagency Affairs, Health Canada,
251 Sir Frederick Banting Driveway, Address Locator 2203B,
Ottawa, Ontario K1A 0K9, 613-957-1750 (telephone), 613-9416625 (fax), sche-ann@hc-sc.gc.ca (email).
PAUL GLOVER
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
Rick O’Leary, Directeur associé intérimaire, Bureau de la réglementation des aliments, des affaires internationales et interagences, Santé Canada, 251, promenade Sir Frederick Banting,
Indice de l’adresse 2203B, Ottawa (Ontario) K1A 0K9, 613-9571750 (téléphone), 613-941-6625 (télécopieur), sche-ann@hc-sc.
gc.ca (courriel).
Le 19 juillet 2011
Le sous-ministre adjoint
Direction générale des produits de santé et des aliments
PAUL GLOVER
[31-1-o]
[31-1-o]
July 19, 2011
2512
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
NOTICE OF VACANCIES
AVIS DE POSTES VACANTS
CANADIAN HUMAN RIGHTS TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE
Members (full-time)
Membres (temps plein)
Location: National Capital Region
Lieu : Région de la capitale nationale
Salary range: $135,300–$159,200
Échelle salariale : Entre 135 300 $ et 159 200 $
The Canadian Human Rights Tribunal (the Tribunal) is a quasijudicial body that hears complaints of discrimination referred by
the Canadian Human Rights Commission and determines whether
the activities complained of violate the Canadian Human Rights
Act (CHRA). The purpose of the CHRA is to protect individuals
from discrimination and to promote equal opportunity. The Tribunal also decides cases brought under the Employment Equity
Act.
Le Tribunal canadien des droits de la personne (le Tribunal) est
un organisme quasi judiciaire qui instruit les plaintes de discrimination renvoyées par la Commission canadienne des droits de la
personne et qui juge si certaines pratiques contreviennent ou non
à la Loi canadienne sur les droits de la personne (LCDP). L’objectif visé par la LCDP est de prévenir la discrimination et de
promouvoir l’égalité des chances. Le Tribunal statue également
sur des affaires soumises en vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi.
Le Tribunal s’acquitte de son mandat en tenant des audiences
publiques sur les plaintes de discrimination fondées sur l’un des
motifs énumérés dans la LCDP, à savoir la race, la couleur,
l’origine nationale ou ethnique, la religion, l’âge, le sexe, l’état
matrimonial, la situation de famille, la déficience, l’état de personne graciée et l’orientation sexuelle. La compétence du Tribunal s’étend aux questions qui relèvent de l’autorité législative du
Parlement du Canada, y compris celles qui touchent les ministères
et organismes fédéraux, les sociétés d’État ainsi que les banques,
les transporteurs aériens et autres employeurs et fournisseurs de
biens, de services, d’installations et de moyens d’hébergement qui
sont soumis à la réglementation fédérale.
Les membres sont essentiellement responsables du règlement
des plaintes formulées en vertu de la Loi canadienne sur les droits
de la personne. De plus, les membres participent à l’élaboration
des politiques et des procédures du Tribunal relativement au
règlement des questions liées aux droits de la personne sous la
direction de la présidence, et contribue au développement de
programmes de formation afin de s’assurer que les Canadiens
reçoivent les meilleurs services possibles.
À noter : Ce processus pourrait également s’appliquer afin d’identifier des candidats pour des postes de membres à temps partiel
avec une échelle salariale dont le taux journalier varie entre 675 $
et 795 $.
Les personnes préférées doivent posséder un diplôme en droit
décerné par une université reconnue et être inscrit au barreau
d’une province ou de la Chambre des notaires du Québec depuis
au moins 10 ans. En outre, les personnes choisies doivent avoir de
l’expérience, de l’expertise et de l’intérêt dans le domaine des
questions liées aux droits de la personne et faire preuve d’une
sensibilité par rapport à ces questions. Il n’est pas une condition
essentielle pour un membre siégeant à temps partiel de faire partie
d’une association du barreau d’une province ou de la Chambre
des notaires du Québec.
Les personnes préférées doivent posséder une expérience manifeste de l’interprétation et de l’application de dispositions législatives dans un environnement quasi judiciaire, ainsi que de la prise
de décisions concernant des questions de nature délicate. L’expérience acquise en tant que membre ou conseiller juridique d’un
tribunal quasi judiciaire constitue un atout.
Les personnes idéales doivent avoir une connaissance générale
des droits de la personne ainsi que du droit public, dont le droit
administratif et constitutionnel. Elles devraient également connaître la Loi canadienne sur les droits de la personne, la Loi sur
l’équité en matière d’emploi et d’autres lois connexes. Elles doivent aussi connaître les principes de justice naturelle et les règles
The Tribunal carries out its mandate through public hearings of
complaints of discrimination based on the grounds enumerated in
the CHRA: race, colour, national or ethnic origin, religion, age,
sex, marital status, family status, disability, conviction for which
a pardon has been granted and sexual orientation. The Tribunal’s
jurisdiction covers matters that come within the legislative authority of the Parliament of Canada, including federal government
departments, agencies and Crown corporations, as well as banks,
airlines and other federally regulated employers and providers of
goods, services, facilities and accommodation.
Members are principally responsible for the adjudication of
complaints filed under the Canadian Human Rights Act. Members, under the direction of the Chairperson, contribute to the
development of the Tribunal’s policies and procedures for human
rights adjudications and to the development of training programs
that ensure the best possible adjudication services are provided to
Canadians.
Note: This process may also be used to identify candidates
for part-time Member positions with a salary range of $675 to
$795 per diem.
Qualified candidates must have a law degree from a recognized
university and be a member in good standing of the Bar of a province or the Chambre des notaires du Québec for at least 10 years.
In addition, the qualified candidates must have experience, expertise and interest in, and sensitivity to, human rights issues. Parttime members are not required to be members of the bar of a
province or the Chambre des notaires du Québec.
The preferred candidates will have demonstrated experience in
the interpretation and application of legislation in a quasi-judicial
context as well as demonstrated decision-making experience with
respect to sensitive issues. Experience as a member or legal counsel of a quasi-judicial tribunal would be considered an asset.
The ideal candidates must have general knowledge of human
rights law, as well as knowledge of public law, including administrative and constitutional law, in addition to knowledge of the
Canadian Human Rights Act, the Employment Equity Act and
other related legislation. They should also possess knowledge of
the principles of natural justice and rules of practice followed by
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
administrative tribunals in Canada, and possess a solid understanding of the procedures and practices involved in conducting a
quasi-judicial hearing.
The successful candidates will have the ability to interpret relevant statutes, regulations, and policies. The ability to analyze
and evaluate complex and voluminous evidence in order to make
sound and equitable decisions and recommendations is required.
They should also have the ability to work independently and as a
team member, and be able to conduct proactive, fair and efficient
quasi-judicial hearings. The ability to communicate effectively
both orally and in writing is essential.
The chosen candidates must possess high ethical standards and
integrity, superior interpersonal skills, impartiality, sound judgement and tact.
Proficiency in both official languages is preferred. Proficiency
in other languages would be considered an asset.
Full-time members of the Tribunal shall reside in the National
Capital Region, as described in the schedule to the National Capital Act, or within 40 km of that Region (part-time members must
reside in Canada). All members must be willing to travel for extended periods of time to attend hearings and conferences in all
parts of Canada.
The Government is committed to ensuring that its appointments are representative of Canada’s regions and official languages, as well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible minorities.
The preferred candidates must comply with the Ethical
and Political Activity Guidelines for Public Office Holders.
These guidelines are available on the Governor in Council Appointments Web site, under “Reference Material,” at www.
appointments-nominations.gc.ca.
The selected candidates will be subject to the Conflict of Interest Act. Public office holders appointed on a full-time basis must
submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner, within 60 days of appointment, a Confidential Report
in which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. For more information, please visit the Office of the
Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at
http://ciec-ccie.gc.ca.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist
the Governor in Council in identifying qualified candidates for
these positions. It is not, however, intended to be the sole means
of recruitment.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.chrt-tcdp.gc.ca.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
August 15, 2011, to the Assistant Secretary to the Cabinet (Senior
Personnel), Privy Council Office, 59 Sparks Street, 1st Floor,
Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-957-5006 (fax), GICA-NGEC@
pco-bcp.gc.ca (email).
Bilingual notices of vacancies will be produced in an alternative format (audio cassette, diskette, Braille, large print, etc.)
upon request. For further information, please contact Publishing
and Depository Services, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613-941-5995 or 1-800-6357943.
[31-1-o]
2513
de procédure suivies par les tribunaux administratifs au Canada et
bien comprendre les procédures et les pratiques liées à la tenue
d’une audience quasi judiciaire.
Les personnes retenues auront la capacité d’interpréter les lois,
les politiques et les règlements pertinents et d’analyser et d’évaluer
des preuves complexes et volumineuses afin de prendre des décisions et de formuler des recommandations judicieuses et équitables. Elles seront également capables de travailler en autonomie
et au sein d’une équipe, de tenir des audiences quasi judiciaires
proactives, équitables et efficaces et de communiquer efficacement de vive voix et par écrit.
La personne retenue doit avoir des normes éthiques élevées,
ainsi que de l’entregent et du tact, et doit faire preuve d’intégrité,
d’impartialité et de bon jugement.
La maîtrise des deux langues officielles est préférable. La maîtrise d’autres langues serait considérée un atout.
Les membres à temps plein doivent résider dans la région de la
capitale nationale définie à l’annexe de la Loi sur la capitale nationale ou dans une zone périphérique de 40 km (les membres
siégeant à temps partiel doivent être des résidents du Canada).
Tous les membres doivent également consentir à effectuer des
déplacements pendant de longues périodes dans le but d’assister à
des audiences ainsi qu’à des conférences dans tout le Canada.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et des langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes handicapées et des minorités visibles.
Les personnes sélectionnées doivent se conformer aux Lignes
directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces
lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse
suivante : www.appointments-nominations.gc.ca.
Les personnes sélectionnées seront assujetties à la Loi sur les
conflits d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à
temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits
d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de
leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent
leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures.
Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse suivante : http://ciec-ccie.gc.ca.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Vous pouvez trouver d’autres renseignements sur le Tribunal
canadien des droits de la personne et ses activités sur son site
Web à l’adresse suivante : www.chrt-tcdp.gc.ca.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ au plus tard le 15 août 2011 à la Secrétaire adjointe
du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé,
59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-9575006 (télécopieur), GICA-NGEC@pco-bcp.gc.ca (courriel).
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette,
disquette, braille, imprimé en gros caractères, etc.). Pour obtenir
de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les
Éditions et Services de dépôt, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613-941-5995
ou 1-800-635-7943.
[31-1-o]
2514
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Forty-First Parliament
Première session, quarante et unième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
May 28, 2011.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 28 mai 2011.
Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2515
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of charities
Révocation de l’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The following notice of intention to revoke was sent to the
charities listed below because they have not met the filing requirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(c) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(b)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé aux organismes de bienfaisance indiqués ci-après parce qu’ils n’ont pas
présenté leurs déclarations tel qu’il est requis en vertu de la Loi de
l’impôt sur le revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)c) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)b) de cette loi
et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la
publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
107034431RR0001
107373052RR0001
108002106RR0002
108152497RR0001
118868595RR0001
118934256RR0001
119023091RR0001
119046092RR0001
119061679RR0001
119108504RR0001
119193290RR0002
119237634RR0001
119263457RR0001
119281764RR0001
119288918RR0057
119292811RR0001
122046246RR0001
124335647RR0001
125593657RR0152
125593657RR0239
128869088RR0001
129214623RR0002
130093529RR0001
132244302RR0001
133064717RR0001
133780296RR0001
133977777RR0001
134222579RR0001
134321108RR0001
134398916RR0001
134760180RR0001
138192240RR0001
DOWNTOWN EASTSIDE YOUTH ACTIVITIES SOCIETY, VANCOUVER, B.C.
FAITH COMMUNITY MINISTRIES INC., REGINA, SASK.
ST. AIDAN’S ANGLICAN CHURCH, WINDSOR, ONT.
WYNYARD UNITARIAN CHURCH INCORPORATED, WYNYARD, SASK.
COLUMBUS COUNCIL #6579 CHARITIES FOUNDATION, HAMILTON, ONT.
FUNDAMENTAL BAPTIST MISSION, WATERFORD, ONT.
L’ŒUVRE DE TERRAINS DE JEUX DE COATICOOK INC., COATICOOK (QC)
MORELL REGIONAL HIGH EDUCATIONAL FUND, MORELL, P.E.I.
NORTH SYDNEY HISTORICAL SOCIETY, NORTH SYDNEY, N.S.
RADIO WATERLOO INC., WATERLOO, ONT.
ST. PATRICK’S CHURCH, SAINTSBURY, ONT.
HILLSBOROUGH GIRLS’ CHOIR, RIVERVIEW, N.B.
THOMPSON FESTIVAL OF THE ARTS, THOMPSON, MAN.
VANCOUVER ISLAND MULTIPLE SCLEROSIS SOCIETY, VICTORIA, B.C.
PORTAGE LA PRAIRIE, MANITOBA, CONGREGATION OF JEHOVAH’S WITNESSES, PORTAGE LA PRAIRIE, MAN.
WILLOWBROOK BIBLE CHAPEL, WILLIAMS LAKE, B.C.
FROEBEL KINDERGARTEN SOCIETY OF ALBERTA, CALGARY, ALTA.
GREY GABLES SCHOOL, HAMILTON, ONT.
ROYAL CANADIAN AIR CADETS, 831 LEDUC SQUADRON, LEDUC, ALTA.
LIGUE DES CADETS DE L’AIR DU CANADA, ESCADRON 827, LONGUEUIL, LONGUEUIL (QC)
KENORA CATHOLIC DISTRICT SCHOOL BOARD, KENORA, ONT.
DIOCESE DE SAINT-JEAN-LONGUEUIL, LONGUEUIL (QC)
OUTLOOK AND DISTRICT HERITAGE MUSEUM AND GALLERY INC, OUTLOOK, SASK.
INNISFAIL (IMP’S) BAND PARENTS ASSOCIATION, INNISFAIL, ALTA.
DR. J. H. GILLIS SCHOOL BAND AUXILIARY, ANTIGONISH, N.S.
SAVAGE MEDIA SOCIETY, BURNABY, B.C.
VICTORIAN ORDER OF NURSES (EDMUNDSTON BRANCH), INC., EDMUNSTON, N.B.
CALGARY ABORIGINAL AWARENESS SOCIETY, CALGARY, ALTA.
ASSOCIATION ACTION PLUS L.G.S., MONTRÉAL (QC)
REGIONAL DISABLED PERSONS ASSOCIATION, LANGLEY, B.C.
THE VALLEY PROJECT EMPLOYMENT TRAINING SOCIETY, COURTENAY, B.C.
C. O. F. F. R. E. T. CENTRE D’ORIENTATION ET DE FORMATION FAVORISANT LES RELATIONS ETHNIQUES
TRADITIONNELLES, SAINT-JÉRÔME (QC)
CHRISTIAN STANDARD CHURCH MINISTRIES, BURNABY, B.C.
HAPPY FAMILY CHRISTIAN CHURCH OF CALGARY, CALGARY, ALTA.
ABORIGINAL LEADERSHIP PARAGON SOCIETY, BURNABY, B.C.
FREDERICTON CLUBHOUSE OF OPPORTUNITIES INC., FREDERICTON, N.B.
THE CHURCH OF GOD (RESTORATION) SOCIETY, CHILLIWACK, B.C.
CENTRAL SAANICH VOLUNTEER FIREFIGHTERS HISTORICAL SOCIETY, SAANICHTON, B.C.
KOOTENAY SCHOOL OF THE ARTS CO-OPERATIVE, NELSON, B.C.
THE FRIENDS OF THE OCTAGON SOCIETY, DINGWALL, N.S.
SUDANESE CHILDREN EDUCATION SOCIETY, VANCOUVER, B.C.
STS’ AILES HOLISTIC HEALING SOCIETY, AGASSIZ, B.C.
FONDATION “LES AMIS DES GROUPES FAMILIAUX DE RETROUVAILLES APPRIVOISÉES”, MONTRÉAL (QC)
N A A C Y, WINDSOR, ONT.
GALIANO ISLAND FOREST ASSOCIATION, GALIANO ISLAND, B.C.
822033742RR0001
826347213RR0001
844925941RR0001
860064252RR0001
866453954RR0001
868338344RR0001
870662442RR0001
871176566RR0001
872390604RR0001
872672118RR0001
873454938RR0001
873483572RR0001
874212715RR0001
2516
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
875732463RR0001
880323803RR0001
883873606RR0001
885269654RR0001
885809228RR0001
886613199RR0001
886888932RR0001
888156643RR0001
888523206RR0001
888627734RR0001
889000972RR0001
889347779RR0001
889500195RR0001
890038797RR0001
890120462RR0001
890730740RR0001
890862170RR0001
891251944RR0001
891832040RR0001
892715368RR0001
894070317RR0001
894551753RR0001
894853829RR0001
894945633RR0022
895416006RR0001
896058815RR0001
896572575RR0001
899154454RR0001
WINDSOR FAMILY NON-PROFIT SUPPORT SERVICES, WINDSOR, ONT.
INTEGRATION-FAMILLES, MONTRÉAL (QC)
EARSHOT CONCERTS, TORONTO, ONT.
THE STUDEBAKER FOUNDATION (CANADA), VANCOUVER, B.C.
END-TIME MISSIONARY FELLOWSHIP, OWEN SOUND, ONT.
THE FELLOWSHIP OF THE UNIVERSAL WHITE LIGHT, TORONTO, ONT.
L’ASSOCIATION DES DAMES AUXILIAIRES DU CENTRE HOSPITALIER NOTRE-DAME-DE-LA-MERCI, MONTRÉAL (QC)
THE WOMEN’S MISSIONARY SOCIETY (WESTERN DIVISION) CENTRAL ALBERTA PRESBYTERIAL, RED DEER, ALTA.
FAIRHAVEN BAPTIST CHURCH OF SCARBOROUGH, TORONTO, ONT.
ALBERTA YOUTH OUTREACH FOUNDATION, CALGARY, ALTA.
MILDEN THRESHERMENS CLUB INC., MILDEN, SASK.
CHRISTOPHER COLUMBUS CLUB OF REGINA, REGINA, SASK.
VANDERHOEK FOUNDATION, NORTH VANCOUVER, B.C.
SHILOH TABERNACLE INC., SAINT JOHN, N.B.
STELWIRE LTD EMPLOYEE CHARITY TRUST, HAMILTON, ONT.
CORE INN YOUTH PROJECT SOCIETY, SALT SPRING ISLAND, B.C.
PRINCE ALBERT NEIGHBOURHOOD WATCH ASSOCIATION INC., PRINCE ALBERT, SASK.
EARTH WILD INTERNATIONAL PARTNERSHIP FOR NATURE SOCIETY, NORTH VANCOUVER, B.C.
THE CANADIAN KIDDUSH HASHEM INSTITUTE, OUTREMONT, QUE.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU CONSEIL ANGERS 7263, GATINEAU (QC)
OPEN HEAVEN MINISTRIES, FORT ST. JAMES, B.C.
THE NEW JERSALEM SAINTS CHURCH INC., REGINA, SASK.
THEATRE VOCE, TORONTO, ONT.
SAINT JOHN ALLIANCE CHURCH OF THE CHRISTIAN AND MISSIONARY ALLIANCE IN CANADA, ST. JOHN, N.B.
HOPE FOR PETS INC., WINNIPEG, MAN.
LES ENFANTS DU MEKONG/CHILDREN OF MEKONG, MONTRÉAL (QC)
WINNIPEG CHRISTIAN SCHOOLS INC., WINNIPEG, MAN.
SASKATCHEWAN BREAST CANCER STUDY, SASKATOON, SASK.
CATHY HAWARA
Director General
Charities Directorate
La directrice générale
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[31-1-o]
[31-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The Commission posts on its Web site the decisions, notices of
consultation and regulatory policies that it publishes, as well as
information bulletins and orders. On April 1, 2011, the Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission Rules of
Practice and Procedure came into force. As indicated in Part 1 of
these Rules, some broadcasting applications are posted directly
on the Commission’s Web site, www.crtc.gc.ca, under “Part 1
Applications.”
Le Conseil affiche sur son site Web les décisions, les avis de
consultation et les politiques réglementaires qu’il publie ainsi que
les bulletins d’information et les ordonnances. Le 1er avril 2011,
les Règles de pratique et de procédure du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes sont entrées en
vigueur. Tel qu’il est prévu dans la partie 1 de ces règles, le
Conseil affiche directement sur son site Web, www.crtc.gc.ca,
certaines demandes de radiodiffusion sous la rubrique « Demandes de la Partie 1 ».
Pour être à jour sur toutes les instances en cours, il est important de consulter régulièrement la rubrique « Nouvelles du jour »
du site Web du Conseil, qui comporte une mise à jour quotidienne
des avis de consultation publiés et des instances en cours, ainsi
qu’un lien aux demandes de la partie 1.
Les documents qui suivent sont des versions abrégées des documents originaux du Conseil. Les documents originaux contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y
compris les lieux et les adresses où l’on peut consulter les dossiers complets de l’instance. Ces documents sont affichés sur le
site Web du Conseil et peuvent également être consultés aux bureaux et aux salles d’examen public du Conseil. Par ailleurs, tous
les documents qui se rapportent à une instance, y compris les avis
et les demandes, sont affichés sur le site Web du Conseil sous
« Instances publiques ».
To be up to date on all ongoing proceedings, it is important to
regularly consult “Today’s Releases” on the Commission’s Web
site, which includes daily updates to notices of consultation that
have been published and ongoing proceedings, as well as a link to
Part 1 applications.
The following documents are abridged versions of the Commission’s original documents. The original documents contain a
more detailed outline of the applications, including the locations
and addresses where the complete files for the proceeding may
be examined. These documents are posted on the Commission’s
Web site and may also be examined at the Commission’s offices
and public examination rooms. Furthermore, all documents relating to a proceeding, including the notices and applications,
are posted on the Commission’s Web site under “Public
Proceedings.”
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2517
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PART 1 APPLICATIONS
DEMANDES DE LA PARTIE 1
The following applications were posted on the Commission’s
Web site between July 15 and July 21, 2011:
Les demandes suivantes ont été affichées sur le site Web du
Conseil entre le 15 juillet et le 21 juillet 2011 :
Saskatchewan Telecommunications
Regina, Saskatchewan
2011-1074-1
Deletion of a condition of licence for the pay-per-view service
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: August 15, 2011
Saskatchewan Telecommunications
Regina (Saskatchewan)
2011-1074-1
Suppression d’une condition de licence pour le service de
télévision à la carte
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 15 août 2011
Canadian Broadcasting Corporation
Lillooet, British Columbia
2011-1076-7
Addition of a transmitter for CBTK-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: August 17, 2011
Société Radio-Canada
Lillooet (Colombie-Britannique)
2011-1076-7
Ajout d’un émetteur pour CBTK-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 août 2011
902890 Alberta Ltd.
Wetaskiwin, Alberta
2011-1079-1
Amendment to the technical parameters of the CIHS-FM
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: August 17, 2011
902890 Alberta Ltd.
Wetaskiwin (Alberta)
2011-1079-1
Modification des paramètres techniques de l’émetteur
CIHS-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 août 2011
902890 Alberta Ltd.
Wetaskiwin, Alberta
2011-1080-9
Technical amendment for CIHS-FM
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: August 17, 2011
902890 Alberta Ltd.
Wetaskiwin (Alberta)
2011-1080-9
Modification technique pour CIHS-FM
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 août 2011
Larche Communications Inc.
Midland, Ontario
2011-1085-8
Amendment to the technical parameters of the CICZ
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: August 17, 2011
Larche Communications Inc.
Midland (Ontario)
2011-1085-8
Modification des paramètres techniques de l’émetteur CICZ
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 17 août 2011
Sogetel inc.
Québec, Quebec
2011-1091-5
Amendment of a condition of licence for a pay-per-view
service
Deadline for submission of interventions, comments and or
answers: August 18, 2011
Sogetel inc.
Québec (Québec)
2011-1091-5
Modification d’une condition de licence pour le service de
télévision à la carte
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 18 août 2011
Canadian Broadcasting Corporation
Chicoutimi, Quebec
2011-1090-8
Amendment to the technical parameters of the CBJET
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: July 28, 2011
Société Radio-Canada
Chicoutimi (Québec)
2011-1090-8
Modification des paramètres techniques de l’émetteur CBJET
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 28 juillet 2011
Canadian Broadcasting Corporation
Windsor, Ontario
2011-1099-9
Amendment to the technical parameters of the CBEFT
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: July 28, 2011
Société Radio-Canada
Windsor (Ontario)
2011-1099-9
Modification des paramètres techniques de l’émetteur CBEFT
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 28 juillet 2011
2518
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Canadian Broadcasting Corporation
London, Ontario
2011-1107-0
Amendment to the technical parameters of the CBLT-TV
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: July 28, 2011
Canadian Broadcasting Corporation
Kitchener, Ontario
2011-1109-6
Amendment to the technical parameters of the CBLN-TV-1
transmitter
Deadline for submission of interventions, comments and/or
answers: July 29, 2011
Société Radio-Canada
London (Ontario)
2011-1107-0
Modification des paramètres techniques de l’émetteur
CBLT-TV
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 28 juillet 2011
Société Radio-Canada
Kitchener (Ontario)
2011-1109-6
Modification des paramètres techniques de l’émetteur
CBLN-TV-1
Date limite pour le dépôt des interventions, des observations ou
des réponses : le 29 juillet 2011
[31-1-o]
[31-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISION
DÉCISION
The complete text of the decision summarized below is available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet de la décision résumée
ci-après en s’adressant au CRTC.
2011-438
2011-438
July 22, 2011
Le 22 juillet 2011
Pelmorex Communications Inc.
Across Canada
Renewed — Broadcasting licence for the national, English- and
French-language Category A specialty service The Weather
Network/Météomédia from September 1, 2011, to August 31,
2018.
Pelmorex Communications Inc.
L’ensemble du Canada
Renouvelé — Licence de radiodiffusion du service national
de catégorie A spécialisé de langues française et anglaise
MétéoMédia/The Weather Network, du 1er septembre 2011 au
31 août 2018.
[31-1-o]
[31-1-o]
HAZARDOUS MATERIALS INFORMATION REVIEW
COMMISSION
CONSEIL DE CONTRÔLE DES RENSEIGNEMENTS
RELATIFS AUX MATIÈRES DANGEREUSES
HAZARDOUS MATERIALS INFORMATION REVIEW ACT
LOI SUR LE CONTRÔLE DES RENSEIGNEMENTS
RELATIFS AUX MATIÈRES DANGEREUSES
Filing of a claim for exemption
Dépôt d’une demande de dérogation
Pursuant to paragraph 12(1)(a) of the Hazardous Materials Information Review Act, the Chief Screening Officer of the Hazardous Materials Information Review Commission hereby gives
notice of the receipt of the claims for exemption listed below.
Conformément à l’alinéa 12(1)a) de la Loi sur le contrôle des
renseignements relatifs aux matières dangereuses, le directeur de
la Section de contrôle du Conseil de contrôle des renseignements
relatifs aux matières dangereuses accuse, par les présentes, réception des demandes de dérogation énumérées ci-dessous.
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
NALCO® EC6697A
8223
Claimant/
Demandeur
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
Chemical identity of one
ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
Schlumberger Canada Limited,
Calgary, Alberta
Chemical identity and
information that could be used
to identify a supplier of a
controlled product of one
ingredient
Dénomination chimique et
B293 Gelled Oil Gelling Agent 8250
renseignements qui pourraient
servir à identifier le fournisseur
d’un produit contrôlé
d’un ingrédient
Canyon Technical Services,
Calgary, Alberta
Chemical name, common name,
generic name, trade name or
brand name of a controlled
product and information that
could be used to identify a
supplier of a controlled product
Appellation chimique, courante, CAN-1200
générique ou commerciale ou
marque d’un produit contrôlé et
renseignements qui pourraient
servir à identifier le fournisseur
d’un produit contrôlé
8251
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Claimant/
Demandeur
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Canyon Technical Services,
Calgary, Alberta
Chemical name, common name,
generic name, trade name or
brand name of a controlled
product and information that
could be used to identify a
supplier of a controlled product
Appellation chimique, courante, CAN-1201
générique ou commerciale ou
marque d’un produit contrôlé et
renseignements qui pourraient
servir à identifier le fournisseur
d’un produit contrôlé
8252
Canyon Technical Services,
Calgary, Alberta
Chemical name, common name,
generic name, trade name or
brand name of a controlled
product and information that
could be used to identify a
supplier of a controlled product
Appellation chimique, courante, CAN-1203
générique ou commerciale ou
marque d’un produit contrôlé et
renseignements qui pourraient
servir à identifier le fournisseur
d’un produit contrôlé
8253
The above claims seek exemption from the disclosure of employer confidential information in respect of a controlled product
which would otherwise be required to be disclosed by the provisions of the applicable provincial legislation relating to occupational health and safety.
2519
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Les demandes ci-dessus portent sur la dérogation à l’égard de
la divulgation de renseignements confidentiels d’un employeur
concernant un produit contrôlé, qui devraient autrement être divulgués en vertu des dispositions de la loi de la province applicable en matière de santé et sécurité.
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Claimant/
Demandeur
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Weatherford International Ltd.,
Houston, Texas
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
BXL A
8222
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
PROSWEET S30W
8224
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
two ingredients
Dénomination chimique
et concentration de
deux ingrédients
PROSWEET S1750W
8225
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PROSWEET S1760W
8226
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PROSWEET S1761W
8227
Momentive Performance
Materials,
Markham, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
Y-17503
8228
Chemfax Products Ltd.,
Calgary, Alberta
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
STP Clay Stabilizer
8229
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC, Chicago, Illinois
Chemical identity of one
ingredient
Dénomination chimique d’un
ingrédient
BEROL® 505 SA
8230
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique d’un
ingrédient
MORWET® EFW POWDER
8231
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® 22 LIQUID
8232
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® 22 POWDER
8233
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC, Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® AA LIQUID
8234
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
PETRO® BA LIQUID
8235
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® BAF LIQUID
8236
2520
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
Claimant/
Demandeur
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
PETRO® LBA LIQUID
8237
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® LULF LIQUID
8238
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
PETRO® ULF LIQUID
8239
Akzo Nobel Surface Chemistry
LLC,
Chicago, Illinois
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
REDICOTE® C-450-1
8240
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
NALCO® 03VD042
8241
Nalco Canada Co.,
Burlington, Ontario
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
NALCOAL® 8881
8242
Solutions Chemistry Ltd.,
Calgary, Alberta
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
Coupler 2
8243
Solutions Chemistry Ltd.,
Calgary, Alberta
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
Non-Emulsifier
8244
Solutions Chemistry Ltd.,
Calgary, Alberta
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
Rinse Aid
8245
3M Canada Company,
London, Ontario
Chemical identity of
four ingredients
Dénomination chimique de
quatre ingrédients
3M(TM) 227 PURPLE
8246
TRANSPARENT OFFSET INK
Milacron Marketing Co.,
Cincinnati, Ohio
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
CIMPERIAL® 1080CFZ
8247
E.I. du Pont Canada Company,
Mississauga, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
DuPont(TM) OPTEON(TM)
XP10
8248
Stepan Company,
Northfield, Illinois
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
AGENT 3530-17
8249
3M Canada Company,
London, Ontario
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
3M(TM) SCOTHLITE(TM)
TRANSPARENT SCREEN
PRINTING INK 2916 BLUE
VIOLET
8254
R.T. Vanderbilt Company, Inc.,
Norwalk, Connecticut
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
VANLUBE® 672
8255
Momentive Performance
Materials,
Markham, Ontario
Chemical identity of
one ingredient
Dénomination chimique
d’un ingrédient
SPUR+ 1050 MM Prepolymer
8256
Momentive Performance
Materials,
Markham, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
SPUR+ 1015 LM Prepolymer
8257
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PROCHEM 5K1643
8258
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PROSHIELD 61N
8259
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PROCHEM 2X31
8260
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
two ingredients
Dénomination chimique
et concentration de
deux ingrédients
PROCHEM 3F29
8261
GE Water & Process
Technologies Canada,
Oakville, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
PETROFLO 23Y950
8262
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
Product Identifier
(As shown on the MSDS)/
Identificateur du produit
(tel qu’indiqué sur la FS)
Registry Number/
Numéro d’enregistrement
8263
Claimant/
Demandeur
Subject of the Claim
for Exemption
Objet de la demande
de dérogation
Innospec Fuel Specialties,
Newark, Delaware
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
DCI-11
E.I. du Pont Canada Company,
Mississauga, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
Nutrient Solution for Microbial 8264
Cultures HORB-C
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
CAPCURE 3-800
8265
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
CAPCURE 40 SEC. HV
8266
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
two ingredients
Dénomination chimique
et concentration de
deux ingrédients
DEHYPOUND® ADVANCED 8267
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
DSX (R) 3515
8268
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
WATERPOXY® 751
8269
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of one
ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
VERSAMINE C39
8270
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
DISPONIL AFX 4070
8271
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
VERSAMID PUR 2011
8272
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
HYDROPALAT 100
8273
BASF Canada Inc.,
Mississauga, Ontario
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
WATERPOXY 1455
8274
JBI Canada Inc.,
Port Robinson, Ontario
Chemical identity and
concentration of
four ingredients
Dénomination chimique
et concentration de
quatre ingrédients
Marble Traction
8275
Cansolv Technologies Inc.,
Montréal, Quebec
Chemical identity and
concentration of
one ingredient
Dénomination chimique et
concentration d’un ingrédient
CANSOLVTM Absorbent
DC-103
8276
VWR Education Ltd.,
St. Catherines, Ontario
Chemical identity of
three ingredients
Dénomination chimique de
trois ingrédients
WARD-Select
8277
VWR Education Ltd.,
St. Catherines, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
Simulated Anti-serum
8278
VWR Education Ltd.,
St. Catherines, Ontario
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
Simulated Blood
8279
Abressa Canada Inc.,
Saint-Sébastien-de-Frontenac,
Québec
Chemical identity and
concentration of
two ingredients
Dénomination chimique
et concentration de
deux ingrédients
VELOX®
8280
Chevron Oronite Company LLC,
Bellaire, Texas
Chemical identity of
two ingredients
Dénomination chimique de
deux ingrédients
OLOA 55417
8281
The above claims seek exemption from the disclosure of supplier confidential business information in respect of a controlled
product; such disclosure would otherwise be required under the
provisions of the Hazardous Products Act.
Subsection 12(2) of the Hazardous Materials Information Review Act requires that this notice contain a statement offering
2521
Les demandes ci-dessus portent sur la dérogation à l’égard de
la divulgation de renseignements confidentiels du fournisseur
concernant un produit contrôlé, qui devraient autrement être
divulgués en vertu des dispositions de la Loi sur les produits
dangereux.
Le paragraphe 12(2) de la Loi sur le contrôle des renseignements relatifs aux matières dangereuses exige que cet avis offre à
2522
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
every affected party the opportunity to make written representations to the screening officer with respect to the claim for exemption and the material safety data sheet to which it relates.
Under the provisions of the Hazardous Materials Information
Review Regulations, “affected party,” for purposes of the Hazardous Materials Information Review Act, means, in respect of a
controlled product that is the subject of a claim for exemption, a
person who is not a competitor of the claimant and who uses,
supplies or is otherwise involved in the use or supply of the controlled product at a work place, and includes
(a) a supplier of the controlled product;
(b) an employee at the work place;
(c) an employer at the work place;
(d) a safety and health professional for the work place;
(e) a safety and health representative or a member of a safety
and health committee for the work place; and
(f) a person who is authorized in writing to represent
(i) a supplier referred to in paragraph (a) or an employer referred to in paragraph (c), or
(ii) an employee referred to in paragraph (b), except where
that person is an official or a representative of a trade union
that is not certified or recognized in respect of the work
place.
G. BRUINS
Acting Chief Screening Officer
toute partie touchée de faire des représentations par écrit auprès
de l’agent de contrôle sur la demande de dérogation et la fiche
signalétique en cause.
En vertu des dispositions du Règlement sur le contrôle des renseignements relatifs aux matières dangereuses, « partie touchée »,
pour l’application de la Loi sur le contrôle des renseignements
relatifs aux matières dangereuses, s’entend, relativement à un
produit contrôlé qui est visé par une demande de dérogation, de la
personne qui n’est pas un concurrent du demandeur et qui utilise
ou fournit le produit contrôlé dans un lieu de travail ou qui participe d’une façon ou d’une autre à l’utilisation ou à la fourniture
du produit contrôlé dans ce lieu. Sont inclus dans la présente
définition :
a) le fournisseur du produit contrôlé;
b) l’employé au lieu de travail;
c) l’employeur au lieu de travail;
d) le professionnel de l’hygiène et de la sécurité du travail pour
le lieu de travail;
e) le représentant à l’hygiène et à la sécurité ou un membre du
comité d’hygiène et de sécurité pour le lieu de travail;
f) la personne autorisée par écrit à représenter :
(i) soit le fournisseur ou l’employeur visé à l’alinéa a) ou c),
(ii) soit l’employé visé à l’alinéa b), sauf si cette personne
est l’agent ou le représentant d’un syndicat qui n’est pas accrédité ou reconnu pour le lieu de travail.
Les observations écrites concernant une demande de dérogation
visée par le présent avis, ou la fiche signalétique faisant l’objet de
la demande de dérogation, doivent faire mention du numéro
d’enregistrement pertinent et comprendre les raisons et les faits
sur lesquels elles se fondent. Elles doivent être envoyées, dans les
30 jours suivant la date de publication du présent avis dans la
Partie I de la Gazette du Canada, à l’agent de contrôle à l’adresse
suivante : Conseil de contrôle des renseignements relatifs aux
matières dangereuses, 427, avenue Laurier Ouest, 7e étage,
Ottawa (Ontario) K1A 1M3.
Le directeur de la Section de contrôle par intérim
G. BRUINS
[31-1-o]
[31-1-o]
Written representations respecting a claim for exemption cited
in the present notice, or the material safety data sheet to which the
claim relates, must cite the appropriate registry number, state the
reasons and evidence upon which the representations are based
and be delivered within 30 days of the date of the publication of
this notice in the Canada Gazette, Part I, to the screening officer
at the following address: Hazardous Materials Information Review Commission, 427 Laurier Avenue W, 7th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 1M3.
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Russell John Arnott, Officer in Charge
(RO-05), Marine Communications and Traffic Services, Canadian
Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Lazo, British
Columbia, to be a candidate, before and during the election
period, for the position of Councillor for the Town of Comox,
British Columbia, in a municipal election to be held on November 19, 2011.
July 21, 2011
KATHY NAKAMURA
Director General
Political Activities Directorate
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Russell John
Arnott, agent responsable (RO-05), Services des communications
et de trafic maritimes, Garde côtière canadienne, ministère des
Pêches et des Océans, Lazo (Colombie-Britannique), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter
candidat, avant et pendant la période électorale, au poste de
conseiller général de la ville de Comox (Colombie-Britannique), à
l’élection municipale prévue pour le 19 novembre 2011.
Le 21 juillet 2011
La directrice générale
Direction des activités politiques
KATHY NAKAMURA
[31-1-o]
[31-1-o]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2523
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ARCH INSURANCE COMPANY
COMPAGNIE D’ASSURANCE ARCH
APPLICATION TO ESTABLISH AN INSURANCE
COMPANY
DEMANDE DE CONSTITUTION D’UNE SOCIÉTÉ
D’ASSURANCES
Notice is hereby given, pursuant to subsection 25(2) of the Insurance Companies Act (Canada) that Arch Insurance Company,
a Missouri entity, which is an indirectly wholly owned subsidiary
of Arch Capital Group Ltd., a Bermuda entity, intends to file with
the Superintendent of Financial Institutions, on or after September 6, 2011, an application for the Minister of Finance to issue
letters patent incorporating an insurance company under the name
Arch Insurance Canada Ltd., in English, and Arch assurances
Canada Ltée, in French, to carry on the business of property, accident and sickness, aircraft, automobile, boiler and machinery,
fidelity, hail, legal expense, liability, marine (limited to the servicing of existing policies), surety, credit protection and title insurance in Canada. Its head office will be located in Toronto,
Ontario.
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 25(2) de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que la
Compagnie d’assurance Arch, entité constituée au Missouri et
filiale en propriété exclusive indirecte de Arch Capital Group
Ltd., entité constituée aux Bermudes, a l’intention de déposer
auprès du surintendant des institutions financières, au plus tôt le
6 septembre 2011, une demande pour que le ministre des Finances délivre des lettres patentes en vue de constituer une société
d’assurances sous la dénomination Arch assurances Canada Ltée,
en français, et Arch Insurance Canada Ltd., en anglais. Cette société exercera ses activités dans les branches suivantes : assurance
de biens, accidents et maladie, assurance-aviation, automobile,
chaudières et panne de machines, détournements, grêle, frais juridiques, responsabilité, maritime (limitée à la gestion des polices
existantes), caution, protection de crédit et titres au Canada. Son
siège sera situé à Toronto (Ontario).
Quiconque s’oppose au projet de constitution peut notifier par
écrit son opposition au Bureau du surintendant des institutions
financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus
tard le 5 septembre 2011.
Le 16 juillet 2011
COMPAGNIE D’ASSURANCE ARCH
Nota : La publication du présent avis ne doit pas être interprétée
comme une attestation de la délivrance de lettres patentes visant à
constituer la société. La délivrance des lettres patentes sera tributaire du processus normal d’examen des demandes prévu par la
Loi sur les sociétés d’assurances et de la décision du ministre des
Finances.
Any person who objects to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario
K1A 0H2, on or before September 5, 2011.
July 16, 2011
ARCH INSURANCE COMPANY
Note: The publication of this Notice should not be construed as
evidence that letters patent will be issued to incorporate the company. The granting of the letters patent will be dependant upon
the normal Insurance Companies Act application review process
and discretion of the Minister of Finance.
[29-4-o]
[29-4-o]
THE CANADIAN PAIN SOCIETY
THE CANADIAN PAIN SOCIETY
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that The Canadian Pain Society has
changed the location of its head office to the Regional Municipality of Durham, province of Ontario.
April 15, 2011
CATHERINE BUSHNELL
President
Avis est par les présentes donné que The Canadian Pain Society a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé
dans la municipalité régionale de Durham, province d’Ontario.
Le 15 avril 2011
La présidente
CATHERINE BUSHNELL
[31-1-o]
[31-1-o]
CT FINANCIAL ASSURANCE COMPANY
L’ASSURANCE FINANCIÈRE CT
LETTERS PATENT OF CONTINUANCE
LETTRES PATENTES DE PROROGATION
Pursuant to subsection 32(2) of the Insurance Companies Act
(Canada), notice is hereby given that CT Financial Assurance
Company, an insurance company incorporated under the Business
Corporations Act (Ontario), intends to apply to the Minister of
Finance on or after August 22, 2011, for letters patent continuing
CT Financial Assurance Company as an insurance company
under the Insurance Companies Act (Canada). The company carries on business in Canada under the name of CT Financial Assurance Company, in English, and L’Assurance Financière CT, in
French, and its principal office is located in Toronto.
Conformément au paragraphe 32(2) de la Loi sur les sociétés
d’assurances (Canada), avis est par les présentes donné que
L’Assurance Financière CT, une société d’assurances constituée
sous le régime de la Loi sur les sociétés par actions (Ontario), a
l’intention de déposer auprès du ministre des Finances, le 22 août
2011 ou après cette date, une demande de lettres patentes afin de
proroger L’Assurance Financière CT en tant que société d’assurances aux termes de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada). La société exerce ses affaires au Canada sous le nom de
L’Assurance Financière CT en français, et CT Financial Assurance Company en anglais, et son siège social est situé à
Toronto.
2524
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Any person who objects to the proposed continuation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A
0H2, on or before August 20, 2011.
Toute personne qui s’objecte à la prorogation proposée peut
soumettre une objection écrite au Bureau du surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) KlA
0H2, le 20 août 2011 ou avant cette date.
The publication of this notice should not be construed as evidence that letters patent will be issued to continue the insurance
company incorporated in the province of Ontario as an insurance
company under the Insurance Companies Act (Canada). The
granting of the letters patent will depend on the normal application review process under Part III of the Insurance Companies
Act (Canada) and on the discretion of the Minister of Finance.
La publication du présent avis ne doit pas être interprétée
comme une preuve que les lettres patentes seront émises afin de
proroger la société d’assurances constituée dans la province de
l’Ontario comme une société d’assurances aux termes de la Loi
sur les sociétés d’assurances (Canada). L’octroi des lettres patentes est soumis au processus normal de révision des demandes en
vertu de la Partie III de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada) et à la discrétion du ministre des Finances.
July 20, 2011
Le 20 juillet 2011
JOANNE SIMARD
Corporate Secretary’s Office
Le bureau du secrétariat corporatif
JOANNE SIMARD
[31-4-o]
[31-4-o]
FACE FORWARD FOUNDATION
FACE FORWARD FOUNDATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Face Forward Foundation intends to
apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter
pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
Avis est par les présentes donné que Face Forward Foundation
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner
sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la Loi sur les corporations canadiennes.
June 29, 2011
Le 29 juin 2011
CHRISTIE CHAPMAN
Director
La directrice
CHRISTIE CHAPMAN
[31-1-o]
[31-1-o]
GEMINI – SRF POWER CORPORATION
GEMINI – SRF POWER CORPORATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Gemini – SRF Power Corporation hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, Gemini – SRF Power
Corporation has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the District Registrar of the Land Registry District of Cochrane, at Cochrane, Ontario, under deposit No. R1, a description of the site and plans of
the dam on the Mattagami River, Lots 24 and 25, Concessions 8,
9 and 10, in the town of Smooth Rock Falls, province of Ontario.
The deposit includes drawings of the existing dam.
La Gemini – SRF Power Corporation donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Gemini – SRF Power Corporation a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Cochrane, à Cochrane (Ontario), sous le
numéro de dépôt R1, une description de l’emplacement et les
plans d’un barrage sur la rivière Mattagami, dans les lots 24 et 25,
concessions 8, 9 et 10, à Smooth Rock Falls, en Ontario. Le dépôt
comprend aussi des dessins du barrage existant.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of the last notice and are related to
the effects of this work on marine navigation. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual
response will be sent.
Tout commentaire éventuel doit être adressé au Surintendant,
Programme de protection des eaux navigables, Transports Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires respectant les conditions précitées
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera transmise.
Toronto, July 20, 2011
GEMINI – SRF POWER CORPORATION
Toronto, le 20 juillet 2011
GEMINI – SRF POWER CORPORATION
[31-1-o]
[31-1]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2525
HUMAN CALL FOUNDATION
FONDATION ACTE D’HUMANITÉ
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that HUMAN CALL FOUNDATION
intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender
its charter pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
July 21, 2011
GUILLAUME LACROIX, Secretary
Authorized Director
Avis est par les présentes donné que FONDATION ACTE
D’HUMANITÉ demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la
Loi sur les corporations canadiennes.
Le 21 juillet 2011
Le dirigeant autorisé
GUILLAUME LACROIX, secrétaire
[31-1-o]
[31-1-o]
NORTHERN HARVEST SEA FARMS
NEWFOUNDLAND LTD.
NORTHERN HARVEST SEA FARMS
NEWFOUNDLAND LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Northern Harvest Sea Farms Newfoundland Ltd. hereby gives
notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters
Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, Northern Harvest
Sea Farms Newfoundland Ltd. has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the town office
of the federal electoral district of Random—Burin—St. George’s,
at St. Alban’s, Newfoundland and Labrador, under deposit
No. BWA 8200-91-1027, a description of the site and plans for
the proposed aquaculture site in Bay d’Espoir, at Lou Cove.
JENNIFER R. CAINES
La société Northern Harvest Sea Farms Newfoundland Ltd.
donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. La Northern Harvest Sea Farms Newfoundland
Ltd. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au
bureau municipal de la circonscription électorale fédérale de
Random—Burin—St. George’s, à St. Alban’s (Terre-Neuve-etLabrador), sous le numéro de dépôt BWA 8200-91-1027, une
description de l’emplacement et les plans du site aquacole que
l’on propose d’établir dans la baie d’Espoir, à Lou Cove.
Tout commentaire relatif à l’incidence de cet ouvrage sur la
navigation maritime peut être adressé au Gestionnaire, Programme de protection des eaux navigables, Transports Canada,
Case postale 1300, Immeuble John Cabot, 10 Barter’s Hill,
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 6H8. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication du dernier avis seront
considérés. Même si tous les commentaires respectant les conditions précitées seront considérés, aucune réponse individuelle ne
sera transmise.
Pool’s Cove, le 22 juillet 2011
JENNIFER R. CAINES
[31-1-o]
[31-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1300,
John Cabot Building, 10 Barter’s Hill, St. John’s, Newfoundland
and Labrador A1C 6H8. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of the last notice. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual
response will be sent.
Pool’s Cove, July 22, 2011
PARTNER REINSURANCE EUROPE LIMITED
PARTNER REINSURANCE EUROPE LIMITED
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Pursuant to section 651 of Canada’s Insurance Companies Act
(the “Act”), notice is hereby given that Partner Reinsurance
Europe Limited intends to apply to the Superintendent of Financial Institutions (Canada) [the “Superintendent”], on or after September 5, 2011, for the release of the assets that it maintains in
Canada in accordance with the Act.
Conformément à l’article 651 de la Loi sur les sociétés d’assurances du Canada (la « Loi »), avis est par les présentes donné
que Partner Reinsurance Europe Limited entend soumettre une
demande au surintendant des institutions financières (Canada) [le
« surintendant »], le 5 septembre 2011 ou après cette date, relativement à la libération de son actif au Canada conformément à la
Loi.
Tout titulaire d’une police d’assurance émise par Partner Reinsurance Europe Limited ou créancier concernant les affaires
d’assurance de Partner Reinsurance Europe Limited au Canada
Any policyholder or creditor in respect of Partner Reinsurance
Europe Limited’s insurance business in Canada opposing that
release must file notice of such opposition with the Office of the
2526
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Superintendent of Financial institutions, Legislation and Approvals Division, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or
before September 5, 2011.
Toronto, July 23, 2011
PARTNER REINSURANCE EUROPE LIMITED
By its Solicitors
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Note: The publication of this notice should not be construed as
evidence that assets will be released. The approval for the release
of assets will be dependent upon the normal Act application review and the discretion of the Superintendent.
qui s’oppose à la libération de l’actif doit déposer son opposition
à cette libération auprès du Bureau du surintendant des institutions financières, Division de la législation et des approbations,
255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus tard le
5 septembre 2011.
Toronto, le 23 juillet 2011
PARTNER REINSURANCE EUROPE LIMITED
Agissant par l’entremise de ses procureurs
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Nota : La publication de cet avis ne devrait par être interprétée
comme preuve que les actifs seront libérés. L’approbation de la
libération de l’actif sera soumise au processus normal de révision
des demandes en vertu de la Loi et sera à la discrétion du
surintendant.
[30-4-o]
[30-4-o]
RARE BREEDS CANADA
RARE BREEDS CANADA
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Rare Breeds Canada has changed
the location of its head office to the city of Notre-Dame-de-l’ÎlePerrot, province of Quebec.
June 29, 2011
GLORIANNE BJERLAND
President
Avis est par les présentes donné que Rare Breeds Canada a
changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à
Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, province de Québec.
Le 29 juin 2011
Le président
GLORIANNE BJERLAND
[31-1-o]
[31-1-o]
SOYFOODS CANADA
SOYA ALIMENTAIRE DU CANADA
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that SOYFOODS CANADA intends to
apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter
pursuant to subsection 32(1) of the Canada Corporations Act.
PETER JOE
Chair
Avis est par les présentes donné que SOYA ALIMENTAIRE
DU CANADA demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu du paragraphe 32(1) de la
Loi sur les corporations canadiennes.
Le 18 juillet 2011
Le président
PETER JOE
[31-1-o]
[31-1-o]
July 18, 2011
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Order Amending Schedule 3 to the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 ......................
2528
2527
Page
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999) ................
2528
2528
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Order Amending Schedule 3 to the Canadian
Environmental Protection Act, 1999
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999)
Statutory authority
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Fondement législatif
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Sponsoring departments
Department of the Environment and Department of Health
Ministères responsables
Ministère de l’Environnement et ministère de la Santé
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Order.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Décret.)
Issue and objectives
Question et objectifs
Canada has committed to shared responsibility and cooperative
efforts to address the international trade of chemicals and pesticides. The Export Control List (ECL) in Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999) and the
associated regulations help Canada to meet its international obligations.1 The ECL is a list of substances whose exports are controlled because their use in Canada is prohibited or restricted, or
because Canada has accepted to control the export under the
terms of an international agreement (for example, the Rotterdam
Convention). Section 100 of CEPA 1999 provides the Ministers
of the Environment and of Health with the authority to add or
delete substances from the ECL by order. The ECL is subject to
amendments that are published in the Canada Gazette.
Le Canada a pris un engagement de responsabilité partagée et
de coopération dans le dossier du commerce international des
produits chimiques et des pesticides. La Liste des substances
d’exportation contrôlée (LSEC) de l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE
(1999)] et des règlements connexes permet au Canada de s’acquitter de ses obligations à l’international1. Cette liste énumère les
substances dont l’exportation est contrôlée soit parce que leur
utilisation est interdite ou restreinte au Canada, soit parce que le
Canada a accepté d’en contrôler l’exportation en vertu des modalités d’un accord international (par exemple la Convention de
Rotterdam). L’article 100 de la LCPE (1999) confère aux ministres de l’Environnement et de la Santé le pouvoir d’ajouter par
décret des substances à la LSEC ou de les en supprimer. Cette
liste est assujettie à des modifications qui sont publiées dans la
Gazette du Canada.
Le projet de Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999) [ci-après appelé
« projet de décret »] ferait plusieurs ajouts et modifications à cette
liste. Le projet de décret met à jour la Liste en y inscrivant des
substances et des lots de substances qui ont récemment été ajoutés
à l’annexe III de la Convention de Rotterdam2. Le projet de décret
ajouterait également à la LSEC des substances qui ont récemment
été interdites ou qui ont fait l’objet de restrictions au Canada en
vertu de mesures de contrôle nationales. Certaines de ces substances ont récemment été inscrites à la Convention de
Stockholm3.
Ces changements sont importants afin de respecter la conformité continue du Canada envers ses obligations internationales en
vertu de la Convention de Rotterdam et d’appuyer la mise en œuvre de la Convention de Stockholm par l’intermédiaire de sa réglementation nationale sur l’exportation de substances. D’autres
modifications sont proposées pour offrir davantage de clarté et de
points de référence aux exportateurs.
The proposed Order Amending Schedule 3 to the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 (hereinafter referred to as the
proposed Order) proposes several additions and modifications to
the ECL. The proposed Order updates the ECL with new substances and groups of substances recently added to Annex III of
the Rotterdam Convention2 and also adds new substances to the
ECL that have recently been banned or restricted in Canada under
domestic controls. Some of these substances have recently been
added to the Stockholm Convention.3
These changes are important to meet Canada’s continued compliance with its international obligations under the Rotterdam
Convention and to support the implementation of the Stockholm
Convention through domestic export control regulations. Further
modifications are proposed to provide greater clarity and reference for exporters.
———
———
1
1
2
3
The Export Control List Notification Regulations and the Export of Substances
Under the Rotterdam Convention Regulations.
The full title of the Convention is the Rotterdam Convention on the Prior
Informed Consent Procedure for Certain Hazardous Chemicals and Pesticides in
International Trade.
The full title of the Convention is the Stockholm Convention on Persistent
Organic Pollutants.
2
3
Règlement sur le préavis d’exportation (substances d’exportation contrôlée) et
Règlement sur l’exportation de substances aux termes de la Convention de
Rotterdam.
Le titre complet de la Convention est la Convention de Rotterdam sur la
procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à
certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un
commerce international.
Le titre complet de la Convention est la Convention de Stockholm sur les
polluants organiques persistants.
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
2529
Environment Canada is also proposing revisions to the existing
regulations which control exports of substances on the ECL to
include provisions relating to the Stockholm Convention. This
would ensure that substances subject to the Stockholm Convention are appropriately controlled domestically. The revisions to
the regulations are being done separately.
Environnement Canada est en train de formuler des propositions de modifications aux règlements existants encadrant l’exportation des substances qui figurent sur la LSEC pour inclure des
dispositions ayant trait à la Convention de Stockholm. Cela garantirait que les substances régies par la Convention de Stockholm sont adéquatement contrôlées à l’échelle nationale. Les révisions de ces règlements sont réalisées séparément.
Background
Contexte
The Export Control List
Liste des substances d’exportation contrôlée
Substances listed to the ECL are grouped according to the following criteria:
• Part 1 includes substances whose use is prohibited in Canada.
Under the authority of CEPA 1999, these substances can only
be exported under very limited circumstances (such as for
destruction).
• Part 2 includes substances for which notification or consent
for export is required pursuant to an international agreement.
These substances are subject to the Prior Informed Consent
(PIC) procedure of the Rotterdam Convention, which is an
international convention promoting shared responsibility and
cooperative efforts amongst Parties in the international trade
of certain hazardous chemicals.
• Part 3 includes substances whose use is restricted in Canada.
Examples of these substances include ozone-depleting substances which may be exported subject to domestic export
controls. These substances can be exported subject to the Minister being notified in advance.
Les substances figurant à la LSEC sont regroupées en fonction
des critères suivants :
• La partie 1 comprend les substances dont l’utilisation est interdite au Canada. En vertu de la LCPE (1999), ces substances
ne peuvent être exportées que dans des circonstances très particulières (par exemple en vue de leur destruction).
• La partie 2 comprend les substances qui exigent un préavis
d’exportation ou un consentement préalable aux termes d’une
entente internationale. Ces substances sont assujetties à la procédure de consentement préalable en connaissance de cause
(PIC) de la Convention de Rotterdam, qui est une convention
internationale faisant la promotion de la responsabilité partagée et des efforts de coopération entre les Parties en ce qui a
trait au commerce international de certains produits chimiques
dangereux.
• La partie 3 contient des substances qui sont assujetties à des
restrictions au Canada. Il peut s’agir par exemple de substances appauvrissant la couche d’ozone qui peuvent être exportées sous réserve des mesures nationales de contrôle des
exportations. Ces substances peuvent être exportées à la suite
d’une notification préalable au ministre.
Two regulations apply to exports of substances listed on the
ECL:
• The Export Control List Notification Regulations (ECLN
Regulations) describe the manner in which to notify the Minister of exports of all substances listed in the ECL.
• The Export of Substances Under the Rotterdam Convention
Regulations (ESURC Regulations) apply to exports of substances on the ECL, destined to another Party to the Rotterdam Convention. The main purpose of these Regulations is to
ensure that substances on the ECL, subject to the Prior Informed Consent (PIC) procedure, are not exported to Parties
to the Convention, unless the importing Party has provided
prior consent to the shipment. These Regulations require the
exporters to have an export permit so that exports comply
with the PIC procedure. Also under the Rotterdam Convention, Canada is obligated to notify an importing Party when
exporting a substance that is subject to a domestic ban or severe restriction for health or environmental reasons. In such
cases, the Regulations are a means of collecting the necessary
information through the application for an export permit.
• Work is concurrently underway for the development of a new
instrument which merges and streamlines the above regulations and introduces new provisions to allow Canada to deliver more efficiently on export-related commitments made
under the Stockholm Convention on Persistent Organic
Pollutants.
Deux règlements s’appliquent à l’exportation de substances figurant sur la LSEC :
• Le Règlement sur le préavis d’exportation (substances d’exportation contrôlée) décrit les modalités du préavis donné au
ministre pour l’exportation de toute substance figurant sur la
LSEC.
• Le Règlement sur l’exportation de substances aux termes de
la Convention de Rotterdam s’applique à l’exportation de substances de la LSEC à destination d’un autre pays signataire de
la Convention de Rotterdam. Le but principal de ce règlement
est de veiller à ce que les substances de la LSEC assujetties à
la procédure de consentement préalable en connaissance de
cause (PIC) ne soient pas exportées aux Parties de la Convention, à moins que la Partie importatrice n’ait consenti à
l’avance à l’expédition. Ce règlement oblige les exportateurs à
avoir un permis d’exportation pour que leurs exportations
soient conformes à la procédure de PIC. En outre, en vertu de
la Convention de Rotterdam, le Canada est tenu d’informer
une Partie importatrice de l’exportation d’une substance faisant l’objet d’une interdiction ou d’une restriction sur le plan
national pour des raisons liées à la santé ou à l’environnement. Dans de tels cas, le Règlement est un moyen de rassembler les renseignements nécessaires par l’intermédiaire de la
demande de permis d’exportation.
• Des travaux sont en cours afin d’élaborer un nouvel instrument qui permettrait à la fois de fusionner et de simplifier les
règlements ci-dessus et de mettre en place de nouvelles dispositions permettant au Canada d’honorer de façon efficace ses
engagements liés à l’exportation en vertu de la Convention de
Stockholm sur les polluants organiques persistants.
2530
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
The Rotterdam Convention
Convention de Rotterdam
Annex III of the Rotterdam Convention, which entered into
force in February 2004, establishes a list of substances that have
been banned or severely restricted by Rotterdam Parties for health
and environmental reasons. The Convention facilitates information exchange between Parties in which the “prior informed consent” of the importing Party is required prior to export. This Convention facilitates the process of “export notification” through
which the exporting Party is obligated to notify and send information when exporting a substance subject to domestic prohibition
or restriction on use.
L’annexe III à la Convention de Rotterdam, qui est entrée en
vigueur en février 2004, dresse une liste de substances dont
l’utilisation est interdite ou sévèrement restreinte par les Parties à
la Convention pour des raisons liées à la santé et à l’environnement. Cette convention facilite l’échange de renseignements entre
les Parties, le « consentement préalable en connaissance de
cause » de la part de la Partie importatrice étant requis avant l’exportation. Elle facilite le processus de « notification d’exportation », par lequel la Partie exportatrice est tenue d’annoncer
l’exportation et de transmettre de l’information à son sujet lorsqu’elle expédie une substance visée par une interdiction ou dont
l’utilisation est restreinte à l’échelon national.
The Stockholm Convention
Convention de Stockholm
The Stockholm Convention on Persistent Organic Pollutants
(POPs) is a global treaty to protect human health and the environment from highly dangerous, long-lasting chemicals by restricting
and ultimately eliminating their production, use, trade, release and
storage.
La Convention de Stockholm sur les polluants organiques
persistants (POP) est un traité international destiné à protéger la
santé humaine et l’environnement contre les produits chimiques
difficiles à éliminer et constituant un danger important, cela en
restreignant puis en interdisant leur production, leur utilisation,
leur commerce, leur rejet et leur stockage.
Description and rationale
Description et justification
The proposed Order would make several additions and modifications to the Export Control List.
The proposed Order would add the following five substances to
Part 1 of the ECL. These substances are prohibited in Canada and
are therefore proposed for inclusion in Part 1 of the ECL:
• Chlordecone (Chemical Abstracts Service [CAS] registry
number4 143-50-0);
• Endrin
(1,2,3,4,10,10-hexachloro-6,7-epoxy-1,4,4a,5,6,7,8,
8a-octahydro-exo-1,4-exo-5,8-dimethanonaphthalene)
[CAS 72-20-8];
• Toxaphene (CAS 8001-35-2);
• Alpha-HCH (CAS 319-84-6); and
• Beta-HCH (CAS 319-85-7).
Le présent projet de décret entraînerait plusieurs ajouts et modifications à la Liste des substances d’exportation contrôlée.
Aux termes du projet de décret, les cinq substances suivantes
seraient inscrites à la partie 1 de la LSEC. Ces substances sont
interdites au Canada et par conséquent on propose de les ajouter à
la partie 1 de la LSEC :
• Chlordécone (numéro de registre du Chemical Abstracts Service [CAS]4 143-50-0);
• Endrine (exo-1,4-exo-5,8-hexachloro-1,2,3,4,10,10 époxy6,7
octahydro-1,4,4a,5,6,7,8,8a
diméthanonaphtalène)
[CAS 72-20-8];
• Toxaphène (CAS 8001-35-2);
• Alpha-HCH (CAS 319-84-6);
• Bêta-HCH (CAS 319-85-7).
Les inscriptions actuelles pour l’endrine (partie 3, article 7), le
toxaphène (partie 2, article 25) et les isomères HCH (partie 2,
article 12) seront retirées après leur ajout à la partie 1 de la LSEC.
Toutes ces substances font partie de l’annexe A de la Convention
de Stockholm.
Le projet de décret permettrait d’ajouter les trois groupes de
substances suivants, qui ont été ajoutés à l’annexe III de la Convention de Rotterdam, à la partie 2 de la LSEC :
• Dinitro-ortho-crésol (DNOC) et ses sels (CAS 534-52-1;
CAS 2980-64-5; CAS 5787-96-2; CAS 2312-76-7);
• Préparations en poudre pulvérisable contenant un mélange de
bénomyl à une concentration supérieure ou égale à 7 %
(CAS 17804-35-2), de carbofurane à une concentration supérieure ou égale à 10 % (CAS 1563-66-2) et de thirame à une
concentration supérieure ou égale à 15 % (CAS 137-26-8);
• Les composés du tributylétain, notamment :
1. l’oxyde de tributylétain (CAS 56-35-9);
2. le fluorure de tributylétain (CAS 1983-10-4)
3. le méthacrylate de tributylétain (CAS 2155-70-6);
4. le benzoate de tributylétain (CAS 4342-36-3);
5. le chlorure de tributylétain (CAS 1461-22-9);
6. le linoléate de tributylétain (CAS 24124-25-2);
7. le naphténate de tributylétain (CAS 85409-17-2).
The current listings for endrin (Part 3, item 7), toxaphene
(Part 2, item 25), and the HCH isomers (Part 2, item 12) would be
removed upon their addition to Part 1 of the ECL. All of these
substances are listed in Annex A of the Stockholm Convention.
The proposed Order would add the following three groups of
substances, which have been added to Annex III to the Rotterdam
Convention, to Part 2 of the ECL:
• Dinitro-ortho-cresol (DNOC) and its salts (CAS 534-52-1;
CAS 2980-64-5; CAS 5787-96-2; CAS 2312-76-7);
• Dustable powder formulations containing a combination of
benomyl at or above 7% (CAS 17804-35-2), carbofuran at
or above 10% (CAS 1563-66-2) and thiram at or above 15%
(CAS 137-26-8); and
• All tributyltin compounds, including
1. Tributyltin oxide (CAS 56-35-9);
2. Tributyltin fluoride (CAS 1983-10-4);
3. Tributyltin methacrylate (CAS 2155-70-6);
4. Tributyltin benzoate (CAS 4342-36-3);
5. Tributyltin chloride (CAS 1461-22-9);
6. Tributyltin linoleate (CAS 24124-25-2); and
7. Tributyltin naphthenate (CAS 85409-17-2).
———
———
4
4
CAS RN: Chemical Abstracts Service registry number. Registry numbers are
unique numerical identifiers of the Chemical Abstracts Service, property of the
American Chemical Society.
CAS : numéro de registre du Chemical Abstracts Service. Les numéros de registre du Chemical Abstracts Service, propriété de l’American Chemical Society,
sont des identificateurs numériques uniques.
Le 30 juillet 2011
Moreover, a recent amendment to Annex III to the Rotterdam
Convention added two substances that are currently in Part 3 of
the ECL. These substances would be deleted from Part 3 of the
ECL and added to Part 2:
• Tetraethyl lead (CAS 78-00-2); and
• Tetramethyl lead (CAS 75-74-1).
The proposed Order would add nine substances or groups of
substances to Part 3 of the ECL. These additions are proposed
because there are controls placed on these substances in Canada
which restrict their use:
• Benzidine and benzidine dihydrochloride, which have the
molecular formulas C12H12N2 and C12H12N2×2HCl, respectively (CAS 92-87-5; CAS 531-85-1);
• 2-Methoxyethanol, which has the molecular formula C3H8O2
(CAS 109-86-4);
• Pentachlorobenzene, which has the molecular formula C6HCl5
(CAS 608-93-5);
• Tetrachlorobenzenes, which have the molecular formula
C6H2Cl4 (CAS 12408-10-5; CAS 84713-12-2; CAS 634-90-2;
CAS 634-66-2; CAS 95-94-3);
• Perfluorooctane sulfonate (PFOS) and its salts;
• Compounds that contain one of the following groups:
C8F17SO2, C8F17SO3 or C8F17SO2N;
• Azinphos-methyl (CAS 86-50-0);
• Phorate (CAS 298-02-2); and
• Terbufos (CAS 13071-79-9).
Pentachlorobenzene is listed in Annex A of the Stockholm
Convention. Perfluorooctane sulfonate, its salts and perfluorooctane sulfonyl fluoride (contains the group C8F17SO2) are listed
in Annex B of the Stockholm Convention.
Aside from additions, the proposed Order would modify the
ECL to ensure CAS registry numbers appear in the descriptions
of all substances listed in all parts of the ECL (where applicable).
CAS registry numbers are unique numerical identifiers and their
inclusion within substance descriptions would provide exporters
with an additional means of identifying substances.
Finally, the proposed Order would amend the descriptions of
certain substances currently listed in Part 2 of the ECL. The
changes would harmonize the descriptions of these substances
with those listed in Annex III of the Rotterdam Convention. Specifically, the proposed Order would do the following:
• Replace “2,4,5-T (CAS 93-76-5)” (item 1) with “2,4,5-T and
its salts and esters;”
• Replace “Dinoseb and dinoseb salts (CAS 88-85-7)” (item 9)
with “Dinoseb and its salts and esters;”
• Replace “Pentachlorophenol (CAS 87-86-5)” (item 17) with
“Pentachlorophenol and its salts and esters;”
• Replace “Monocrotophos (Soluble liquid formulations of the
substance that exceed 600 g active ingredient / L) (CAS 692322-4)” (item 18) with “Monocrotophos (CAS 6923-22-4);”
• Replace “Methyl-parathion (emulsifiable concentrates (EC)
with 19.5%, 40%, 50%, 60% active ingredient and dusts containing 1.5%, 2% and 3% active ingredient) (CAS 29800-0)” (item 20) with “Emulsifiable concentrates containing
methyl parathion at or above 19.5% and dusts containing
methyl parathion at or above 1.5% (CAS 298-00-0); and”
• Replace “Parathion (all formulations — aerosols, dustable
powder (DP), emulsifiable concentrate (EC), granules (GR)
Gazette du Canada Partie I
2531
Par ailleurs, une modification apportée récemment à l’annexe III de la Convention de Rotterdam y a ajouté deux substances qui figurent actuellement à la partie 3 de la LSEC. Ces
substances seront retirées de la partie 3 de la Liste et ajoutées à la
partie 2 :
• Plomb tétraéthyle (tétraéthylplombane) (CAS 78-00-2);
• Plomb tétraméthyle (tétraméthylplombane) (CAS 75-74-1).
Le projet de décret ajouterait neuf substances ou groupes de
substances à la partie 3 de la LSEC. Ces ajouts sont proposés en
raison des mesures de contrôle adoptées pour ces substances au
Canada qui en restreignent l’utilisation :
• Benzidine et dichlorohydrate de benzidine, dont les formules
moléculaires sont respectivement C12H12N2 et C12H12N2×2HCl
(CAS 92-87-5; CAS 531-85-1);
• 2-Méthoxyéthanol, dont la formule moléculaire est C3H8O2
(CAS 109-86-4);
• Pentachlorobenzène, dont la formule moléculaire est C6HCl5
(CAS 608-93-5);
• Tétrachlorobenzènes, dont la formule moléculaire est C6H2Cl4
(CAS 12408-10-5; CAS 84713-12-2; CAS 634-90-2; CAS 63466-2; CAS 95-94-3);
• Sulfonate de perfluorooctane et ses sels;
• Les composés qui contiennent un des groupements suivants :
C8F17SO2, C8F17SO3 ou C8F17SO2N;
• Azinphos-méthyle (CAS 86-50-0);
• Phorate (CAS 298-02-2);
• Terbufos (CAS 13071-79-9).
Le pentachlorobenzène figure à l’annexe A de la Convention
de Stockholm. Le sulfonate de perfluorooctane, ses sels et le fluorure de perfluorooctane sulfonyle (contenant le groupement
C8F17SO2) figurent à l’annexe B de la Convention de Stockholm.
Outre les ajouts, le projet de décret permettrait de modifier la
LSEC en vue d’ajouter des numéros de registre CAS aux descriptions de toutes les substances répertoriées dans toutes les parties
de cette liste (le cas échéant). Les numéros de registre CAS sont
des codes d’identification numériques uniques et leur inclusion
dans les descriptions des substances fournirait aux exportateurs
un moyen supplémentaire d’identifier les substances.
Enfin, le projet de décret viendrait modifier la description de
certaines substances figurant actuellement à la partie 2 de la
LSEC. Les modifications apportées aux descriptions permettraient d’harmoniser ces descriptions de substances avec celles
qui figurent à l’annexe III de la Convention de Rotterdam. Plus
précisément, le projet de décret apporterait les modifications
suivantes :
• remplacer « 2,4,5-T (CAS 93-76-5) » (article 1) par « 2,4,5-T
et ses sels et esters »;
• remplacer « Dinosèbe et sels de dinosèbe (CAS 88-85-7) »
(article 9) par « Dinosèbe et ses sels et esters »;
• remplacer « Pentachlorophénol (CAS 87-86-5) » (article 17)
par « Pentachlorophénol et ses sels et esters »;
• remplacer « Monocrotophos (formulations liquides solubles
de la substance qui contiennent plus de 600 g de principe actif
par litre) (CAS 6923-22-4) » (article 18) par « Monocrotophos
(CAS 6923-22-4) »;
• remplacer « Méthyle parathion (certaines formulations de concentrés de méthyle parathion émulsifiables comprenant 19,5 %,
40 %, 50 % et 60 % de principe actif et poussières contenant
1,5 %, 2 % et 3 % de principe actif) (CAS 298-00-0) » (article 20) par « Concentrés émulsifiables contenant 19,5 % ou
2532
Canada Gazette Part I
and wettable powders (WP) — of this substance are included,
except capsule suspensions (CS)) (CAS 56-38-2)” (item 21)
with “Parathion (CAS 56-38-2).”
July 30, 2011
•
plus de méthyle parathion et poudres contenant 1,5 % ou plus
de méthyle parathion (CAS 298-00-0) »;
remplacer « Parathion (toutes les préparations — aérosols,
poudres, concentrés émulsifiables, granulés et poudres tensioactives à l’exception des suspensions en capsules) (CAS 5638-2) » (article 21) par « Parathion (CAS 56-38-2) ».
Benefits and costs
Avantages et coûts
The economic impact of the proposed Order is estimated to be
low. The impacts are difficult to quantify but likely small in magnitude. They are discussed qualitatively below.
Les incidences économiques du décret proposé sont jugées faibles. Elles sont difficiles à quantifier mais probablement de faible
ampleur et font l’objet d’une discussion qualitative ci-dessous.
Industry
Industrie
Substances on the ECL are subject to the provisions of the
ECLN Regulations and the ESURC Regulations. While the proposed Order is adding 15 substances or groups of substances to
the ECL, none of these substances are known to be exported from
Canada. Administrative costs for export permit applications and
export notifications are estimated to be zero in the absence of
exports of these controlled substances.
Les substances qui sont ajoutées à la LSEC sont assujetties aux
dispositions du Règlement sur le préavis d’exportation (substances d’exportation contrôlée) et du Règlement sur l’exportation de
substances aux termes de la Convention de Rotterdam. Bien que
le projet de décret ajoute 15 substances ou groupes de substances
à la LSEC, aucune d’entre elles n’est connue pour être exportée
du Canada. En l’absence d’exportations de ces substances contrôlées, les coûts administratifs pour les demandes de permis d’exportation et les préavis d’exportation sont estimés inexistants.
Competitiveness
Concurrence
The proposed Order is not expected to decrease competitiveness for any firm. Although it should be noted that there are currently no known exports of these listed substances, exports could
continue, subject to the requirements of the ECLN Regulations
and the ESURC Regulations. In fact, the proposed Order may
improve the competitiveness of firms using safe alternatives by
confirming Canada’s adherence to its international agreements
regarding the international trade of toxic substances.
Le projet de décret ne devrait pas diminuer la compétitivité
d’aucune entreprise. Même s’il faut souligner que l’on ne connaît
pas actuellement d’exportations de ces substances répertoriées,
ces exportations pourraient se poursuivre, sous réserve des exigences du Règlement sur le préavis d’exportation (substances
d’exportation contrôlée) et du Règlement sur l’exportation de
substances aux termes de la Convention de Rotterdam. En fait, le
projet de décret pourrait contribuer à améliorer la position concurrentielle des entreprises faisant appel à des solutions de rechange
sans danger en confirmant le respect par le Canada de ses accords
internationaux concernant le commerce international des substances toxiques.
Government
Gouvernement
The cost to Government of the proposed Order would be negligible. Additional resources to administer and enforce the regulations which are linked to the ECL are not expected as a result of
the proposed Order. Administrative costs for export permit application and notice of export processing are estimated to be zero in
the absence of exports of these controlled substances.
Pour le gouvernement, le coût du décret proposé serait négligeable. On ne prévoit pas que des ressources supplémentaires
soient nécessaires pour administrer et appliquer les règlements
qui sont associés à la LSEC dans le cadre du projet de décret. En
l’absence d’exportations de ces substances contrôlées, les coûts
administratifs pour le traitement des demandes de permis d’exportation et des avis d’exportation sont estimés inexistants.
Canadians
Canadiens
The proposed Order would benefit Canadians by allowing
Canada to remain in good standing with its international export
commitments under the Rotterdam Convention. Canada’s participation in this international convention provides benefits to Canadians by ensuring that substances in international trade are used
in an environmentally sound manner which reduces damage to the
global and domestic environment and ecosystems.
Le décret proposé présenterait un avantage pour les Canadiens
en faisant en sorte que le Canada reste en règle avec ses engagements internationaux en matière d’exportation en vertu de la
Convention de Rotterdam. La participation du Canada à cette
convention internationale est avantageuse pour les Canadiens
puisqu’elle fait en sorte que les substances faisant l’objet du commerce international soient utilisées selon des pratiques respectueuses de l’environnement, pratiques qui réduisent les dommages causés à l’environnement et aux écosystèmes à l’échelle
mondiale et nationale.
Consultation
Consultation
Public consultations involving all known stakeholders took
place through a 30-day online process open to the public, completed on December 1, 2010. Identified stakeholders with known
activities relating to the substances were targeted with direct mailings to inform them of the consultation and of the opportunity to
Des consultations publiques regroupant tous les intervenants
connus ont eu lieu dans le cadre d’un processus de consultation en
ligne ouvert au public, processus d’une durée de 30 jours qui a
pris fin le 1er décembre 2010. Les intervenants ayant des activités
connues relativement aux substances visées ont été informés par
Le 30 juillet 2011
comment. These stakeholders were directed to Environment Canada’s CEPA Environmental Registry Web site to see the substances affected and review a consultation document.5
Two comments were received and considered during the course
of this pre-consultation. The comments were not about the specific additions of substances and did not identify any concerns
about meeting export obligations for the substances being added.
Rather, these comments pertained to the listing of some of these
substances on Part 1 of the ECL where greater restrictions would
apply to their export, and the possible addition of other substances
to the ECL.
Environment Canada’s response is that adding other substances
to the ECL is outside the scope of this initiative, although further
additions may be considered in future regulatory proposals. With
respect to placing substances on Part 1 of the ECL, the placement
of substances to the three parts of the ECL is prescribed by section 100 of CEPA 1999 on the basis of the domestic controls and
the international conventions which pertain to these substances.
Every order made under CEPA 1999 must be published in the
Canada Gazette, and is subject to a public review period, during
which any person may provide comments or file a notice of objection, requesting that a board of review be established. The review period will last 75 days for this proposed Order.
Gazette du Canada Partie I
2533
envois postaux directs de la tenue de la consultation et de la possibilité de faire des commentaires. Ces intervenants ont été dirigés
vers le site Web du Registre environnemental de la LCPE d’Environnement Canada afin de prendre connaissance des substances
touchées et d’examiner un document de consultation5.
Deux commentaires ont été reçus et pris en considération dans
le cadre de cette consultation préalable. Les commentaires ne
visaient pas les ajouts de substances concernées et ne faisaient
état d’aucune préoccupation à l’égard du respect des obligations
d’exportation pour les substances ajoutées par ce décret. Les
commentaires portaient plutôt sur l’ajout de certaines substances
à la partie 1 de la LSEC et sur l’application, par le fait même, de
restrictions plus sévères à l’égard de leur exportation, ainsi que
sur l’ajout possible d’autres substances à la LSEC.
Environnement Canada a répondu que l’ajout d’autres substances à la LSEC dépasse la portée de la présente initiative, bien que
d’autres ajouts puissent être envisagés dans de futurs projets de
règlement. En ce qui concerne l’inscription de substances à la
partie 1 de la LSEC, c’est l’article 100 de la LCPE (1999) qui
régit l’ajout de substances aux trois parties de la LSEC en fonction des mesures de contrôle nationales et des conventions internationales visant ces substances.
Chaque décret pris en application de la LCPE (1999) doit être
publié dans la Gazette du Canada, en plus de faire l’objet d’une
période de révision par le public, durant laquelle toute personne
peut formuler des commentaires ou déposer un avis d’opposition
demandant la constitution d’un comité de révision. La période de
révision de ce projet de décret sera de 75 jours.
Contacts
Personnes-ressources
Luis Leigh
Director
Regulatory Analysis and Valuation Division
Environment Canada
10 Wellington Street, 25th Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Telephone: 819-953-1170
Fax: 819-994-6787
Email: Luis.Leigh@ec.gc.ca
Bernard Madé
Director
Chemical Production Division
Environment Canada
200 Sacré-Cœur Boulevard, 3rd Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Telephone: 819-994-4404
Fax: 819-994-5030
Email: Bernard.Made@ec.gc.ca
Luis Leigh
Directeur
Division de l’analyse réglementaire et du choix d’instrument
Environnement Canada
10, rue Wellington, 25e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Téléphone : 819-953-1170
Télécopieur : 819-994-6787
Courriel : Luis.Leigh@ec.gc.ca
Bernard Madé
Directeur
Division de la production des produits chimiques
Environnement Canada
200, boulevard Sacré-Cœur, 3e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Téléphone : 819-994-4404
Télécopieur : 819-994-5030
Courriel : Bernard.Made@ec.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 332(1)a of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999b, that the Minister
of the Environment and the Minister of Health, pursuant to
section 100 of that Act, propose to make the annexed Order
Avis est donné, conformément au paragraphe 332(1)a de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)b, que le
ministre de l’Environnement et la ministre de la Santé, en vertu
de l’article 100 de cette loi, se proposent de prendre le Décret
———
———
5
5
a
b
www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=En&n=B0C2EF8E-1
S.C. 2004, c. 15, s. 31
S.C. 1999, c. 33
a
b
www.ec.gc.ca/lcpe-cepa/default.asp?lang=Fr&n=B0C2EF8E-1
L.C. 2004, ch. 15, art. 31
L.C. 1999, ch. 33
2534
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
Amending Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection
Act, 1999.
Any person may, within 75 days after the date of publication of
this notice, file with the Minister of the Environment comments
with respect to the proposed Order or, within 60 days after the
date of publication of this notice, file with that Minister a notice
of objection requesting that a board of review be established
under section 333 of that Act and stating the reasons for the objection. All comments and notices must cite the Canada Gazette,
Part I, and the date of publication of this notice, and be sent by
mail to the Director, Chemical Production Division, Environment
Canada, Gatineau, Quebec K1A 0H3, by fax to 819-994-5030 or
by email to SEC-ECS@ec.gc.ca.
A person who provides information to the Minister of the Environment may submit with the information a request for confidentiality under section 313 of that Act.
Ottawa, June 23, 2011
PETER KENT
Minister of the Environment
Ottawa, June 17, 2011
LEONA AGLUKKAQ
Minister of Health
modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter au ministre de l’Environnement, dans les soixante-quinze jours suivant la date de publication du présent avis, leurs observations au sujet du projet de
décret ou, dans les soixante jours suivant cette date, un avis d’opposition motivé demandant la constitution de la commission de
révision prévue à l’article 333 de cette loi. Ils sont priés d’y citer
la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication,
et d’envoyer le tout au directeur, Division de la production des
produits chimiques, ministère de l’Environnement, Gatineau
(Québec) K1A 0H3 par la poste, par télécopieur au 819-994-5030
ou par courriel au SEC-ECS@ec.gc.ca.
Quiconque fournit des renseignements au ministre peut en
même temps présenter une demande de traitement confidentiel
aux termes de l’article 313 de cette loi.
Ottawa, le 23 juin 2011
Le ministre de l’Environnement
PETER KENT
Ottawa, le 17 juin 2011
La ministre de la Santé
LEONA AGLUKKAQ
ORDER AMENDING SCHEDULE 3 TO
THE CANADIAN ENVIRONMENTAL
PROTECTION ACT, 1999
DÉCRET MODIFIANT L’ANNEXE 3 DE LA LOI
CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Item 1 of Part 1 of Schedule 3 to the Canadian Environmental Protection Act, 19991 is replaced by the following:
10. Chloromethyl methyl ether that has the molecular formula
C2H5ClO (CAS 107-30-2)
11.
(4-Chlorophenyl)cyclopropylmethanone,
O-[(4nitrophenyl)methyl]oxime that has the molecular formula
C17H15ClN2O3 (CAS 94097-88-8)
12. Chlordecone (CAS 143-50-0)
1. L’article 1 de la partie 1 de l’annexe 3 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)1 est remplacé par ce qui suit :
1. Mirex (dodécachloropentacyclo [5.3.0.02,6.03,9.04,8] décane)
(Chemical Abstracts Service (ci-après « CAS ») 2385-85-5)
2. Les articles 4 à 11 de la partie 1 de l’annexe 3 de la même
loi sont remplacés par ce qui suit :
4. Alachlore (chloro-2N-(diéthyl-2,6 phényl)N-méthoxyméthyl
acétamide) (CAS 15972-60-8)
5.
Leptophos
(phénylthiophosphate
de
O-(bromo-4
dichloro-2,5 phényle) et de O-méthyle) (CAS 21609-90-5)
6.
Phosphamidon
(phosphate
de
2-chloro-2(diéthylecarbamoyl)-1
méthylvinyle
et
de
diméthyle)
(CAS 13171-21-6)
7. Cyhéxatin (hydroxyde de tricyclohexyl-étain) (CAS 1312170-5)
8. Bis (butylène-2)tetrahydro-2,3,4,5 furfural-2 (CAS 12615-8)
9.
Éther
bis(chlorométhylique)
(aussi
appelé
oxybis(chlorométhane)) dont la formule moléculaire est
C2H4Cl2O (CAS 542-88-1)
10. Oxyde de chlorométhyle et de méthyle dont la formule moléculaire est C2H5ClO (CAS 107-30-2)
11. (4-chlorophényle)cyclopropylméthanone, O-[(4-nitrophényle)méthyl]oxime dont la formule moléculaire est
C17H15ClN2O3 (CAS 94097-88-8)
12. Chlordécone (CAS 143-50-0)
———
———
1
1
1. Mirex (Dodecachloropentacyclo [5.3.0.02,6.03,9.04,8] decane)
(Chemical Abstracts Service (hereinafter “CAS”) 2385-85-5)
2. Items 4 to 11 of Part 1 of Schedule 3 to the Act are replaced by the following:
4.
Alachlor
(2-chloro-2′,
6′-diethyl-N-methoxymethyl
acetanilide) (CAS 15972-60-8)
5.
Leptophos
(O-(4-bromo-2,5-dichlorophenyl)
O-methylphenylphosphonothioate) (CAS 21609-90-5)
6. Phosphamidon (2-chloro-2-diethylcarbamoyl-1-methylvinyl
dimethyl phosphate) (CAS 13171-21-6)
7. Cyhexatin (tricyclohexyltin hydroxide) (CAS 13121-70-5)
8. 2,3,4,5-bis(2-butylene)tetrahydro-2-furfural (CAS 126-15-8)
9. Bis(chloromethyl) ether that has the molecular formula
C2H4Cl2O (CAS 542-88-1)
S.C. 1999, c. 33
L.C. 1999, ch. 33
Le 30 juillet 2011
13. Endrin (1,2,3,4,10,10-hexachloro-6,7-epoxy-1,4,4a,5,6,7,8,
8a-octahydro-exo-1,4-exo-5,8-dimethanonaphthalene) (CAS 7220-8)
14. Toxaphene (CAS 8001-35-2)
15. Alpha-HCH (CAS 319-84-6)
16. Beta-HCH (CAS 319-85-7)
3. Item 1 of Part 2 of Schedule 3 to the Act is replaced by
the following:
1. 2,4,5-T and its salts and esters
4. Item 9 of Part 2 of Schedule 3 to the Act is replaced by
the following:
9. Dinoseb and its salts and esters
5. Item 12 of Part 2 of Schedule 3 to the Act is repealed.
6. Items 17 and 18 of Part 2 of Schedule 3 to the Act are replaced by the following:
17. Pentachlorophenol and its salts and esters
18. Monocrotophos (CAS 6923-22-4)
7. Items 20 and 21 of Part 2 of Schedule 3 to the Act are replaced by the following:
20. Emulsifiable concentrates containing methyl parathion at or
above 19.5% and dusts containing methyl parathion at or above
1.5% (CAS 298-00-0)
21. Parathion (CAS 56-38-2)
8. Item 25 of Part 2 of Schedule 3 to the Act is repealed.
9. Part 2 of Schedule 3 to the Act is amended by adding the
following after item 28:
29. Dinitro-ortho-cresol (DNOC) and its salts (CAS 534-52-1;
CAS 2980-64-5; CAS 5787-96-2; CAS 2312-76-7)
30. Dustable powder formulations containing a combination of
benomyl at or above 7% (CAS 17804-35-2), carbofuran at or
above 10% (CAS 1563-66-2) and thiram at or above 15%
(CAS 137-26-8)
31. All tributyltin compounds, including:
(a) Tributyltin oxide (CAS 56-35-9)
(b) Tributyltin fluoride (CAS 1983-10-4)
(c) Tributyltin methacrylate (CAS 2155-70-6)
(d) Tributyltin benzoate (CAS 4342-36-3)
(e) Tributyltin chloride (CAS 1461-22-9)
(f) Tributyltin linoleate (CAS 24124-25-2)
(g) Tributyltin naphthenate (CAS 85409-17-2)
32. Tetraethyl lead (CAS 78-00-2)
33. Tetramethyl lead (CAS 75-74-1)
10. Items 1 to 4 of Part 3 of Schedule 3 to the Act are replaced by the following:
1. Chlorofluorocarbon: totally halogenated chlorofluorocarbons
that have the molecular formula CnClxF(2n+2-x) where “n” is less
than or equal to 3 and “x” is greater than or equal to 1 and less
than “2n+2” and also represents the number of atoms
2. Allyl alcohol (2-propen-1-ol) (CAS 107-18-6)
3. Carbon tetrachloride (tetrachloromethane) (CAS 56-23-5)
4. DBCP (1,2-dibromo-3-chloropropane) (CAS 96-12-8)
Gazette du Canada Partie I
2535
13.
Endrine
(exo-1,4-exo-5,8-hexachloro-1,2,3,4,10,10
époxy-6,7 octahydro-1,4,4a,5,6,7,8,8a diméthanonaphtalène)
(CAS 72-20-8)
14. Toxaphène (CAS 8001-35-2)
15. Alpha-HCH (CAS 319-84-6)
16. Bêta-HCH (CAS 319-85-7)
3. L’article 1 de la partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
1. 2,4,5-T et ses sels et esters
4. L’article 9 de la partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est
remplacé par ce qui suit :
9. Dinosèbe et ses sels et esters
5. L’article 12 de la partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est
abrogé.
6. Les articles 17 et 18 de la partie 2 de l’annexe 3 de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
17. Pentachlorophénol et ses sels et esters
18. Monocrotophos (CAS 6923-22-4)
7. Les articles 20 et 21 de la partie 2 de l’annexe 3 de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
20. Concentrés émulsifiables contenant 19,5 % ou plus de méthyle parathion et poudres contenant 1,5 % ou plus de méthyle
parathion (CAS 298-00-0)
21. Parathion (CAS 56-38-2)
8. L’article 25 de la partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est
abrogé.
9. La partie 2 de l’annexe 3 de la même loi est modifiée par
adjonction, après l’article 28, de ce qui suit :
29. Dinitro-ortho-crésol (DNOC) et ses sels (CAS 534-52-1;
CAS 2980-64-5; CAS 5787-96-2; CAS 2312-76-7)
30. Préparations en poudre pulvérisable contenant un mélange
de bénomyl à une concentration supérieure ou égale à 7 %
(CAS 17804-35-2), de carbofurane à une concentration supérieure
ou égale à 10 % (CAS 1563-66-2) et de thirame à une concentration supérieure ou égale à 15 % (CAS 137-26-8)
31. Les composés du tributylétain, notamment :
a) l’oxyde de tributylétain (CAS 56-35-9)
b) le fluorure de tributylétain (CAS 1983-10-4)
c) le méthacrylate de tributylétain (CAS 2155-70-6)
d) le benzoate de tributylétain (CAS 4342-36-3)
e) le chlorure de tributylétain (CAS 1461-22-9)
f) le linoléate de tributylétain (CAS 24124-25-2)
g) le naphténate de tributylétain (CAS 85409-17-2)
32. Plomb tétraéthyle (CAS 78-00-2)
33. Plomb tétraméthyle (CAS 75-74-1)
10. Les articles 1 à 4 de la partie 3 de l’annexe 3 de la même
loi sont remplacés par ce qui suit :
1. Les chlorofluorocarbures complètement halogénés dont la
formule moléculaire est CnClxF(2n+2-x) où « n » est plus petit ou
égal à 3 et « x » est plus grand ou égal à 1 et plus petit que
« 2n+2 », « x » représentant également le nombre d’atomes
2. Alcool allylique (2-propène-1-ol) (CAS 107-18-6)
3. Tétrachlorure de carbone (tétrachlorométhane) (CAS 5623-5)
4. DBCP (dibromo-1,2 chloro-3 propane) (CAS 96-12-8)
2536
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
11. Items 7 to 15 of Part 3 of Schedule 3 to the Act are replaced by the following:
7. Lead arsenate, which has the molecular formula PbHAsO4,
and its basic form, which has the molecular formula
Pb4(PbOH)(AsO4)3 (CAS 7784-40-9; CAS 1327-31-7)
8. Strychnine (CAS 57-24-9)
9. Bromochlorodifluoromethane that has the molecular formula
CF2BrCl (CAS 353-59-3)
10. Bromotrifluoromethane that has the molecular formula
CF3Br (CAS 75-63-8)
11. Dibromotetrafluoroethane that has the molecular formula
C2F4Br2 (CAS 124-73-2)
12. Tributyltetradecylphosphonium chloride (CAS 81741-28-8)
13. Benzidine and benzidine dihydrochloride, which have the
molecular formulas C12H12N2 and C12H12N2×2HCl, respectively
(CAS 92-87-5; CAS 531-85-1)
14. 2-Methoxyethanol, which has the molecular formula
C3H8O2 (CAS 109-86-4)
15. Pentachlorobenzene, which has the molecular formula
C6HCl5 (CAS 608-93-5)
16. Tetrachlorobenzenes, which have the molecular formula
C6H2Cl4 (CAS 12408-10-5; CAS 84713-12-2; CAS 634-90-2;
CAS 634-66-2; CAS 95-94-3)
17. Perfluorooctane sulfonate and its salts
18. Compounds that contain one of the following groups:
C8F17SO2, C8F17SO3 or C8F17SO2N
19. Azinphos-methyl (CAS 86-50-0)
20. Phorate (CAS 298-02-2)
21. Terbufos (CAS 13071-79-9)
11. Les articles 7 à 15 de la partie 3 de l’annexe 3 de la
même loi sont remplacés par ce qui suit :
7. Arséniate de plomb, dont la formule moléculaire est
PbHAsO4, et sa forme basique, dont la formule moléculaire est
Pb4(PbOH)(AsO4)3 (CAS 7784-40-9; CAS 1327-31-7)
8. Strychnine (CAS 57-24-9)
9. Bromochlorodifluorométhane dont la formule moléculaire
est CF2BrCl (CAS 353-59-3)
10. Bromotrifluorométhane dont la formule moléculaire est
CF3Br (CAS 75-63-8)
11. Dibromotétrafluoroéthane dont la formule moléculaire est
C2F4Br2 (CAS 124-73-2)
12. Chlorure de tributyltétradécylphosphonium (CAS 8174128-8)
13. Benzidine et dichlorhydrate de benzidine, dont les formules
moléculaires sont C12H12N2 et C12H12N2×2HCl (CAS 92-87-5;
CAS 531-85-1)
14. 2-Méthoxyéthanol, dont la formule moléculaire est C3H8O2
(CAS 109-86-4)
15. Pentachlorobenzène, dont la formule moléculaire est
C6HCl5 (CAS 608-93-5)
16. Tétrachlorobenzènes, dont la formule moléculaire est
C6H2Cl4 (CAS 12408-10-5; CAS 84713-12-2; CAS 634-90-2;
CAS 634-66-2; CAS 95-94-3)
17. Sulfonate de perfluorooctane et ses sels
18. Les composés qui contiennent un des groupements
suivants : C8F17SO2, C8F17SO3 ou C8F17SO2N
19. Azinphos-méthyle (CAS 86-50-0)
20. Phorate (CAS 298-02-2)
21. Terbufos (CAS 13071-79-9)
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
12. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
12. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[31-1-o]
[31-1-o]
Le 30 juillet 2011
Gazette du Canada Partie I
INDEX
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Health, Dept. of
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Residential Indoor Air Quality Guideline
for Toluene.................................................................... 2507
Food and Drugs Act
Food and Drug Regulations — Amendments ................... 2511
Notice of Vacancies
Canadian Human Rights Tribunal .................................... 2512
Vol. 145, No. 31 — July 30, 2011
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
Decision
2011-438...........................................................................
* Notice to interested parties ................................................
Part 1 applications ................................................................
Hazardous Materials Information Review Commission
Hazardous Materials Information Review Act
Filing of a claim for exemption ........................................
Public Service Commission
Public Service Employment Act
Permission granted (Arnott, Russell John)........................
2515
2518
2516
2517
2518
2522
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians ........................................................ 2494
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Ministerial Condition No. EAU-591.................................
Notice of intent to amend the Domestic Substances
List under subsection 87(3) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to indicate
that subsection 81(3) of that Act applies to
three substances ............................................................
Order 2011-66-07-01 Amending the Non-domestic
Substances List..............................................................
Order 2011-87-07-04 Amending the Non-domestic
Substances List..............................................................
Permit No. 4543-2-03535 .................................................
Permit No. 4543-2-04376 .................................................
Permit No. 4543-2-06686 .................................................
2537
2500
2502
2505
2506
2495
2496
2498
MISCELLANEOUS NOTICES
* Arch Insurance Company, application to establish an
insurance company ...........................................................
Canadian Pain Society (The), relocation of head office .......
CT Financial Assurance Company, letters patent of
continuance.......................................................................
Face Forward Foundation, surrender of charter....................
Gemini – SRF Power Corporation, dam on the
Mattagami River, Ont. ......................................................
HUMAN CALL FOUNDATION, surrender of charter .......
Northern Harvest Sea Farms Newfoundland Ltd.,
aquaculture site in Bay d’Espoir, N.L...............................
* Partner Reinsurance Europe Limited,
release of assets.................................................................
Rare Breeds Canada, relocation of head office.....................
SOYFOODS CANADA, surrender of charter......................
2523
2523
2523
2524
2524
2525
2525
2525
2526
2526
PARLIAMENT
House of Commons
* Filing applications for private bills
(First Session, Forty-First Parliament) .......................... 2514
PROPOSED REGULATIONS
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Order Amending Schedule 3 to the Canadian
Environmental Protection Act, 1999............................. 2528
2538
Canada Gazette Part I
July 30, 2011
INDEX
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Santé, min. de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Ligne directrice pour la qualité de l’air intérieur des
résidences pour le toluène ............................................. 2507
Loi sur les aliments et drogues
Règlement sur les aliments et drogues —
Modifications ............................................................... 2511
Vol. 145, no 31 — Le 30 juillet 2011
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Assurance Financière CT (L’), lettres patentes de
prorogation........................................................................
Canadian Pain Society (The), changement de lieu du
siège social........................................................................
* Compagnie d’assurance Arch, demande de
constitution d’une société d’assurances ............................
Face Forward Foundation, abandon de charte ......................
FONDATION ACTE D’HUMANITÉ .................................
Gemini – SRF Power Corporation, barrage sur la
rivière Mattagami (Ont.) ...................................................
Northern Harvest Sea Farms Newfoundland Ltd., site
aquacole dans la baie d’Espoir (T.-N.-L.).........................
* Partner Reinsurance Europe Limited, libération
d’actif................................................................................
Rare Breeds Canada, changement de lieu du siège
social.................................................................................
SOYA ALIMENTAIRE DU CANADA,
abandon de charte .............................................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de postes vacants
Tribunal canadien des droits de la personne .....................
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Arrêté 2011-66-07-01 modifiant la Liste extérieure ........
Arrêté 2011-87-07-04 modifiant la Liste extérieure .........
Avis d’intention de modifier la Liste intérieure en vertu
du paragraphe 87(3) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999), en vue
d’indiquer que le paragraphe 81(3) de cette loi
s’applique à trois substances .........................................
Condition ministérielle no EAU-591.................................
Permis no 4543-2-03535 ...................................................
Permis no 4543-2-04376 ...................................................
Permis no 4543-2-06686 ...................................................
2523
2523
2523
2524
2525
2524
2525
2525
2526
2526
2512
2505
2506
2502
2500
2495
2496
2498
COMMISSIONS
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’organismes de
bienfaisance ..................................................................
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
Permission accordée (Arnott, Russell John) .....................
Conseil de contrôle des renseignements relatifs aux
matières dangereuses
Loi sur le contrôle des renseignements relatifs aux
matières dangereuses
Dépôt d’une demande de dérogation ................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Avis aux intéressés ............................................................
Demandes de la partie 1........................................................
Décision
2011-438...........................................................................
2515
2522
2518
2516
2517
2518
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Première session, quarante et unième législature) ....... 2514
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Décret modifiant l’annexe 3 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999) ................. 2528
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens ............................................ 2494
If undelivered, return COVER ONLY to:
Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Publishing and Depository Services
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Les Éditions et Services de dépôt
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising