Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 143, no 42
Vol. 143, No. 42
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, OCTOBER 17, 2009
OTTAWA, LE SAMEDI 17 OCTOBRE 2009
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 7, 2009, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Government of Canada
Publications, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://gazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres
catégories de textes réglementaires et de documents —
Publiée le 7 janvier 2009 et au moins tous les deux
mercredis par la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazette.gc.ca. La publication y est accessible en format de
document portable (PDF) et en langage hypertexte (HTML) comme
média substitut. Le format PDF en direct de la Partie I, de la
Partie II et de la Partie III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est
publié en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2009
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2009
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2009
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 143, No. 42 — October 17, 2009
Vol. 143, no 42 — Le 17 octobre 2009
3177
Government notices .........................................................
Appointments ...............................................................
Notice of vacancies ......................................................
3178
3179
3182
Avis du gouvernement .....................................................
Nominations .................................................................
Avis de postes vacants .................................................
3178
3179
3182
Parliament
House of Commons .....................................................
Chief Electoral Officer ................................................
3186
3186
Parlement
Chambre des communes ..............................................
Directeur général des élections ....................................
3186
3186
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
3187
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
3187
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
3219
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
3219
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
3225
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
3225
Index ...............................................................................
3237
Index ...............................................................................
3238
3178
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
MIGRATORY BIRDS CONVENTION ACT, 1994
LOI DE 1994 SUR LA CONVENTION CONCERNANT LES
OISEAUX MIGRATEURS
Notice with respect to temporary possession of migratory birds
Avis concernant la possession temporaire d’oiseaux migrateurs
In order to conduct a survey for avian viruses, the Canadian
Minister of the Environment has issued a notice under the authority of section 36 of the Migratory Birds Regulations to vary the
application of paragraph 6(b) of the Migratory Bird Regulations
to allow for the temporary possession of found-dead migratory
birds. A person is permitted to temporarily possess dead migratory birds to allow for “swift delivery” of such birds to provincial
or territorial authorities for analysis. In all other circumstances, a
prohibition against possessing the carcass of a migratory bird
remains in effect. This notice comes into force for a period of one
year from September 3, 2009. The Government of Canada is responsible, under the Migratory Birds Convention Act, 1994, to
ensure that populations of migratory birds are maintained, protected and conserved.
The Canadian Cooperative Wildlife Health Centre coordinates
Canada’s Interagency Wild Bird Influenza Survey. Information
on where to submit found dead migratory birds is available by
contacting provincial or territorial governments at the offices
indicated on the Canadian Cooperative Wildlife Health Centre
Web site at www.ccwhc.ca/en/aiv/aiv_submit_birds.php or by
telephoning 1-800-567-2033. Guidance on precautions for the
handling of wild birds is available from the Public Health Agency
of Canada from their Web site: www.phac-aspc.gc.ca/influenza/
fs-hwb-fr-mos-eng.php.
Afin de réaliser un relevé concernant les virus aviaires, le ministre canadien de l’Environnement a émis un avis autorisé en
vertu de l’article 36 du Règlement sur les oiseaux migrateurs pour
modifier l’application de l’alinéa 6b) du Règlement sur les oiseaux migrateurs afin de permettre la possession temporaire des
oiseaux migrateurs trouvés morts. Une personne est autorisée à
avoir temporairement en sa possession des oiseaux migrateurs
morts afin d’en permettre la « livraison rapide » aux laboratoires
autorisés pour être analysés. En toutes autres circonstances,
l’interdiction d’avoir en sa possession la carcasse d’un oiseau
migrateur demeure en vigueur. Cet avis entre en vigueur pour une
période d’un an, à compter du 3 septembre 2009. Le gouvernement du Canada a la responsabilité, selon la Loi de 1994 sur la
convention concernant les oiseaux migrateurs, de veiller à ce que
les populations d’oiseaux migrateurs soient maintenues, protégées
et conservées.
Le Centre Canadien Coopératif de la Santé de la Faune coordonne le Relevé interorganisationnel canadien sur l’influenza
aviaire chez les oiseaux sauvages. Vous pouvez obtenir de
l’information concernant la collecte et la présentation d’oiseaux
morts en visitant le site Web www.ccwhc.ca/fr/aiv/aiv_submit_
birds.php, ou en composant le 1-800-567-2033. Des conseils généraux sur les précautions à prendre lorsqu’on manipule des oiseaux sauvages sont disponibles sur le site Web de l’Agence de
la santé publique du Canada au www.phac-aspc.gc.ca/influenza/
fs-hwb-fr-mos-fra.php.
[42-1-o]
[42-1-o]
DEPARTMENT OF HUMAN RESOURCES AND SKILLS
DEVELOPMENT
MINISTÈRE DES RESSOURCES HUMAINES ET DU
DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES
CANADA STUDENT LOANS REGULATIONS
RÈGLEMENT FÉDÉRAL SUR LES PRÊTS AUX
ÉTUDIANTS
Interest rates
Taux d’intérêt
In accordance with subsection 13(3) of the Canada Student
Loans Regulations, notice is hereby given that, pursuant to subsections 13(1) and 13(2) respectively, the Minister of Human
Resources and Skills Development has fixed the Class “A” rate of
interest at 2.5% and the Class “B” rate of interest at 3.625% for
the loan year ending on July 31, 2009.
DIANE FINLEY
Minister of Human Resources and
Skills Development
Conformément au paragraphe 13(3) du Règlement fédéral sur
les prêts aux étudiants, avis est par les présentes donné que, en
application des paragraphes 13(1) et 13(2) respectivement, la
ministre des Ressources humaines et du Développement des
compétences a fixé le taux d’intérêt de la catégorie « A » à 2,5 %
et le taux d’intérêt de la catégorie « B » à 3,625 %, pour l’année
de prêt finissant le 31 juillet 2009.
Le 1er août 2009
La ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences
DIANE FINLEY
[42-1-o]
[42-1-o]
August 1, 2009
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Auditor General of Canada/Vérificateur général du Canada
Canada Lands Company Limited/Société immobilière du Canada Limitée
Auditor/Vérificateur
2009-1667
Balfour, David
Northwest Atlantic Fisheries Organization — General Council and Fisheries
Commission/Organisation des pêches de l’Atlantique nord-ouest — Conseil
général et Commission des pêches
Canadian representative/Représentant canadien
2009-1706
Beccarea, Robert Anthony
Canadian Artists and Producers Professional Relations Tribunal/Tribunal canadien
des relations professionnelles artistes-producteurs
Part-time member/Membre à temps partiel
2009-1664
Bergeron, France
Superior Court for the district of Québec in the Province of Quebec/Cour
supérieure pour le district de Québec dans la province de Québec
Puisne Judge/Juge
2009-1711
Bloom, Casper M., Q.C./c.r.
Public Service Labour Relations Board/Commission des relations de travail dans
la fonction publique
Chairperson/Président
2009-1701
Bouchard, The Hon./L’hon. Jean
Court of Appeal of the Province of Quebec/Cour d’appel de la province de
Québec
Puisne Judge/Juge
2009-1710
Bowden, The Hon./L’hon. Gregory T. W.
Supreme Court of British Columbia/Cour suprême de la Colombie-Britannique
Judge/Juge
2009-1709
Brown, The Hon./L’hon. Caroline E.
Family Court branch of the Superior Court of Justice in and for the Province of
Ontario/Section de la Cour de la famille de la Cour supérieure de justice de
l’Ontario
Judge/Juge
Court of Appeal for Ontario/Cour d’appel de l’Ontario
Judge ex officio/Juge d’office
2009-1712
Canada Pension Plan/Régime de pensions du Canada
Review Tribunal/Tribunal de révision
Members/Membres
Crockford, Judith Elaine — Hamilton
Goodman, Robert James — North York
Howarth, Steven Peter Lucas — Kitchener
Kew, Irvin Harold — Victoria
Pratas, Maria Katalin — Hamilton
Presizniuk, Colin Dale — Edmonton
2009-1684
2009-1687
2009-1686
2009-1682
2009-1685
2009-1683
Canadian Institutes of Health Research/Instituts de recherche en santé du Canada
Members of the Governing Council/Membres du conseil d’administration
Brien, James Frederick
Prigent, Bernard Michel
2009-1661
2009-1660
Canadian Tourism Commission/Commission canadienne du tourisme
Directors of the Board of Directors/Administrateurs du conseil d’administration
Parmar, Bhagwant S.
Young, George
2009-1675
2009-1676
3179
3180
Canada Gazette Part I
Name and position/Nom et poste
Employment Insurance Act/Loi sur l’assurance-emploi
Chairpersons of the Boards of Referees/Présidents des conseils arbitraux
Alberta
Senchuk, Peter — Edmonton
Ontario
McDonald, Ernest Henry — Brampton
Piper, Sharon — Toronto
Quebec/Québec
Boulay, Daniel — Rive-Sud-de-Québec
Chicoine, Jacques — Laval
October 17, 2009
Order in Council/Décret en conseil
2009-1681
2009-1679
2009-1680
2009-1625
2009-1689
Evans, Marketa
Special adviser to the Minister of International Trade to be known as the
Extractive Sector Corporate Social Responsibility Counsellor/Conseillère spéciale
du ministre du Commerce international laquelle doit porter le titre de conseillère
en responsabilité sociale des entreprises de l’industrie extractive
2009-1678
Granatstein, Jack Lawrence
Canadian Museum of Civilization/Musée canadien des civilisations
Trustee of the Board of Trustees/Administrateur du conseil d’administration
2009-1699
Hall, J. Richard W.
Transportation Appeal Tribunal of Canada/Tribunal d’appel des transports du
Canada
Full-time member and Chairperson/Conseiller à temps plein et président
2009-1668
Immigration and Refugee Board/Commission de l’immigration et du statut de
réfugié
Full-time members/Membres à temps plein
Bissonnette, Alain
Byczak, Michel Antoine
Guénette, Gilles L., Q.C./c.r.
Kawun, Walter
Kean, Dana
Lemieux, Patrick
Lerner, Ivan Mark
McSweeney, Daniel
Mivasair, Michal
Kay, Robert
Canadian Commercial Corporation/Corporation commerciale canadienne
Chairperson/Président du conseil
2009-1695
2009-1697
2009-1690
2009-1693
2009-1696
2009-1698
2009-1694
2009-1692
2009-1691
2009-1677
Lamarche, Serge
Western Arctic (Inuvialuit) Claims Settlement Act/Loi sur le règlement des
revendications des Inuvialuit de la région ouest de l’Arctique
Arbitration Board/Commission d’arbitrage
Member/Membre
2009-1707
Lococo, Richard A.
Superior Court of Justice in and for the Province of Ontario/Cour supérieure de
justice de l’Ontario
Judge/Juge
Court of Appeal for Ontario/Cour d’appel de l’Ontario
Judge ex officio/Juge d’office
2009-1713
McLaughlin, E. Virginia I.
National Museum of Science and Technology/Musée national des sciences et de
la technologie
Trustee of Board of Trustees/Administrateur du conseil d’administration
2009-1700
Monnin, The Hon./L’hon. Marc M.
Government of Manitoba/Gouvernement du Manitoba
Administrator/Administrateur
September 30 to October 2, 2009/Du 30 septembre au 2 octobre 2009
October 6, 2009/Le 6 octobre 2009
November 25 to 27, 2009/Du 25 au 27 novembre 2009
2009-1624
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
Name and position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
National Round Table on the Environment and the Economy/Table ronde nationale
sur l’environnement et l’économie
Members/Membres
Browes, The Hon./L’hon. Pauline, P.C./c.p.
Mills, Robert W.
2009-1702
2009-1703
Newman, Cathy Lorraine
Blue Water Bridge Authority/Administration du pont Blue Water
Member/Membre
2009-1666
Plecas, Darryl
Canadian Centre on Substance Abuse/Centre canadien de lutte contre les
toxicomanies
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2009-1662
Pollard, John David
First Nations Statistical Institute/Institut de la statistique des premières nations
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2009-1708
Reynolds, Steven
Standards Council of Canada/Conseil canadien des normes
Member/Conseiller
2009-1674
Scorsone Rozell, Suzanne
Assisted Human Reproduction Agency of Canada/Agence canadienne de contrôle
de la procréation assistée
Member of the Board of Directors/Administratrice du conseil d’administration
2009-1663
Tennant, Howard
National Research Council of Canada/Conseil national de recherches du Canada
Member/Conseiller
2009-1673
The Canadian Wheat Board/Commission canadienne du blé
Directors of the Board of Directors/Administrateurs du conseil d’administration
Findlay, Glen
Johnson, Bruce
2009-1704
2009-1705
Transportation Appeal Tribunal of Canada/Tribunal d’appel des transports du
Canada
Part-time members/Conseillers à temps partiel
Bruce, Howard M.
Racine, Suzanne
2009-1669
2009-1670
Tratch, Shelley M.
Canada Deposit Insurance Corporation/Société d’assurance-dépôts du Canada
Director of the Board of Directors/Administratrice du conseil d’administration
2009-1688
Walker, Marie Clarke
Canadian Centre for Occupational Health and Safety/Centre canadien d’hygiène et
de sécurité au travail
Governor of the Council/Conseillère du Conseil
2009-1665
Wright, Donald Arthur
VIA Rail Canada Inc.
Chairman of the Board of Directors/Président du conseil d’administration
2009-1671
October 15, 2009
3181
Le 15 octobre 2009
DIANE BÉLANGER
Manager
La gestionnaire
DIANE BÉLANGER
[42-1-o]
[42-1-o]
3182
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
FIRST NATIONS STATISTICAL INSTITUTE
INSTITUT DE LA STATISTIQUE DES PREMIÈRES
NATIONS
Chief Statistician (full-time position)
Statisticien en chef (poste à temps plein)
Salary range: $139,400–$164,100
Location: Nipissing, Ontario
Échelle salariale : Entre 139 400 $ et 164 100 $
Endroit : Nipissing (Ontario)
The First Nations Statistical Institute (FNSI) is a federal Crown
corporation established to define, develop and implement strategies, approaches, methodologies and programs for the gathering,
analysis, dissemination and publication of current and relevant
statistical information for use by a broad range of stakeholders
that include First Nations peoples, communities, and organizations, federal, provincial and territorial governments and the
general public. The head office of FNSI is located on the reserve
lands of the Nipissing First Nation in the province of Ontario.
L’Institut de la statistique des Premières nations (ISPN) est une
société d’État fédérale établie pour définir, élaborer et mettre en
œuvre des stratégies, des méthodes, des méthodologies et des
programmes pour la cueillette, l’analyse, la diffusion et la publication de renseignements statistiques actuels et pertinents qui
pourront être utilisés par un large éventail de parties intéressées, y
compris par des peuples, des communautés et des organisations
des Premières nations, des gouvernements fédéral, provinciaux et
territoriaux et la population en général. Le bureau chef de l’ISPN
est situé sur les terres de réserve de la Première nation Nipissing,
dans la province d’Ontario.
The Chief Statistician is primarily responsible for providing
corporate leadership in order to build and maintain the Institute’s
managerial and professional capacity and to meet its mandate.
The Chief Statistician is also responsible for providing professional leadership for the development and management of a national statistical system and for the gathering, analysis and dissemination of comprehensive, relevant and trustworthy statistical
data, information and materials that meet the needs of First Nations and Canada.
Le statisticien en chef est principalement responsable d’assurer
un leadership organisationnel qui permettra d’établir et de maintenir les capacités professionnelles et de gestion de l’Institut afin
de s’acquitter de son mandat. Il doit en outre assurer un leadership professionnel pour l’établissement et la gestion d’un système
national de statistiques ainsi que pour la collecte, l’analyse et la
diffusion de données statistiques complètes, pertinentes et fiables
et fournir des renseignements ainsi que du matériel qui répondent
aux besoins des Premières nations et du Canada.
The Chief Statistician must possess a degree in a field relevant
to the position. The position requires significant management
experience acquired in a bureau of statistics or a statistical organization in either a public or private sector environment. The
qualified candidate will possess experience in creating partnerships, working collaboratively across organizational boundaries,
and working effectively with First Nations, boards, committees,
councils and other bodies, in addition to experience in dealing
with government, preferably with senior government officials.
Experience in managing organizations through start-up, merger or
other major organizational changes as well as experience working
with First Nations governments and/or organizations at the local,
regional or national levels would be considered assets.
Le statisticien en chef doit posséder un diplôme d’une université reconnue dans un domaine pertinent du poste. Il doit posséder
une expérience considérable de la haute direction acquise dans un
bureau de statistique ou un organisme de recherche statistique du
secteur public ou privé. La personne choisie doit posséder de
l’expérience dans la création de partenariats, de collaboration
avec des Premières nations, des organismes, des conseils d’administration, des comités et d’autres organisations, ainsi que de
l’expérience auprès du gouvernement, de préférence auprès de
hauts fonctionnaires. De l’expérience dans la direction d’organismes pendant des phases de démarrage ou de fusion ou tout autre
changement organisationnel majeur, ainsi que de l’expérience
dans la collaboration avec des gouvernements ou des organismes
des Premières nations aux niveaux local, régional ou national
seront considérées comme des atouts.
The successful candidate should possess in-depth understanding of the legislation related to the establishment of the First Nations fiscal, financial and statistical institutions and the diversity
of First Nations governments, associations, socio-economic conditions and traditional First Nations cultural values. Sound knowledge of the issues, trends, developments, standards and best practices in the development, collection, compilation, analysis and
dissemination of statistical information is required. The qualified
candidate will possess a sound understanding of the policies and
practices prevalent in the federal public service with respect to
the privacy, confidentiality, access to and security of statistical
information. Knowledge of the legislation, policies and management practices in finance, human resources, informatics and corporate services functions for the management of a Crown corporation is also required.
La personne retenue possédera une compréhension approfondie
de la législation liée à l’établissement des institutions fiscale,
financière et statistique des Premières nations et de la diversité
des gouvernements et des organismes des Premières nations, de
leurs conditions socio-économiques et de leurs valeurs culturelles
traditionnelles. Une bonne connaissance des questions, des tendances, des développements, des valeurs et des pratiques exemplaires dans le développement, la collection et la compilation
d’analyse et de dissémination des données statistiques est requise.
Le titulaire de ce poste devra connaître les politiques et les pratiques qui sont courants dans la fonction publique en matière de
protection des renseignements personnels, de confidentialité, de
l’accès et de la sécurité à l’information statistique. La connaissance de la législation, des politiques et des pratiques de gestion
dans des fonctions relatives aux finances, aux ressources humaines, aux sciences de l’information, et aux services à l’entreprise
pour la gestion d’une société d’État est essentielle.
The successful candidate must be able to identify, analyze and
define priorities and strategies, and to provide the corporate
leadership and vision needed to attain the corporation’s mandate
La personne choisie doit être capable d’identifier, d’analyser et
de définir les priorités et les stratégies et de fournir le leadership
d’entreprise et la vision nécessaires pour atteindre le mandat et les
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
and objectives. The ability to analyze and interpret large volumes
of complex and conflicting information across a broad range of
disciplines and bodies of knowledge is required. The incumbent
must possess sound judgment, tact, diplomacy, high ethical standards, integrity and have the ability to focus the energies and talents of the corporation’s employees and motivate them to achieve
corporate objectives. The qualified candidate must possess superior interpersonal and communication skills, both written and oral,
and have the ability to act as a spokesperson in dealing with
stakeholders, media, public institutions, governments and other
organizations.
Proficiency in both official languages would be preferred.
3183
objectifs de la société. La capacité d’analyser et d’interpréter des
volumes importants de données complexes et contradictoires dans
une gamme étendue de disciplines et d’ensembles de connaissances est requise. Le titulaire de ce poste doit posséder un jugement
équilibré et faire preuve de tact, de diplomatie, de normes
d’éthique élevées et d’intégrité, ainsi que posséder la capacité de
miser sur les énergies et talents des employé(e)s de la société et
les motiver à réaliser les objectifs de la société. La personne recherchée doit posséder la capacité de communiquer efficacement
de vive voix et par écrit, et d’agir comme porte-parole auprès des
intervenants, des médias, des institutions publiques, du gouvernement et d’autres organisations.
La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.
The Chief Statistician must be willing to relocate to the FNSI
head office located in Nipissing, Ontario, or to a location within
reasonable commuting distance and to travel frequently throughout Canada.
La personne choisie doit être disposée à déménager près du bureau chef de l’ISPN à Nipissing (Ontario) ou à une distance raisonnable, ainsi qu’à voyager à travers le Canada régulièrement.
The Government is committed to ensuring that its appointments are representative of Canada’s regions and official languages, as well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible minorities.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses
langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des
personnes handicapées et des minorités visibles.
The preferred candidate must comply with the Ethical Guidelines for Public Office Holders and the Guidelines for the Political Activities of Public Office Holders. The guidelines are available on the Governor in Council Appointments Web site, under
“Reference Material,” at www.appointments-nominations.gc.ca.
La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique à l’intention des titulaires de charge
publique et aux Lignes directrices régissant les activités politiques des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces
lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse
suivante : www.appointments-nominations.gc.ca.
The selected candidate will be subject to the Conflict of Interest
Act. Public office holders appointed on a full-time basis must
submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner, within 60 days of appointment, a Confidential Report
in which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. For more information, please visit the Office of the
Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at http://
ciec-ccie.gc.ca.
La personne sélectionnée sera assujettie à la Loi sur les conflits
d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps
plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et
à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens
et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux
conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse suivante : http://ciecccie.gc.ca.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.firststats.ca.
Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur l’Institut de
la statistique des Premières nations et ses activités sur son site
Web à l’adresse suivante : www.firststats.ca.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
November 9, 2009, to Ray & Berndtson, 116 Lisgar Street,
5th Floor, Ottawa, Ontario K2P 0C2 to the attention of Michelle
Richard, Michelle.Richard@rayberndtson.ca (email).
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ au plus tard le 9 novembre 2009 à Ray & Berndtson,
116, rue Lisgar, 5e étage, Ottawa (Ontario) K2P 0C2 à l’attention de Michelle Richard, Michelle.Richard@rayberndtson.ca
(courriel).
Bilingual notices of vacancies will be produced in an alternative format (audio cassette, diskette, braille, large print, etc.)
upon request. For further information, please contact Canadian
Government Publishing, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613-941-5995 or 1-800-6357943.
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette,
disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.). Pour obtenir de
plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613-9415995 ou 1-800-635-7943.
[42-1-o]
[42-1-o]
3184
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
MILITARY POLICE COMPLAINTS COMMISSION
COMMISSION D’EXAMEN DES PLAINTES CONCERNANT
LA POLICE MILITAIRE
Chairperson (full-time position)
Président (poste à plein temps)
Location: National Capital Region
Salary range: $133,200–$156,800
The Military Police Complaints Commission (MPCC) is a
quasi-judicial body which deals with complaints from members
of the Canadian Forces, civilian employees of the Department of
National Defence and members of the public regarding the conduct of members of the military police in the performance of their
policing duties. The Commission also deals with complaints from
military police investigators regarding interference with military
police investigations by members of the Canadian Forces and
senior officials of the Department of National Defence. The
Commission ensures that all parties are treated with fairness and
objectivity and that, in examining complaints, consideration is
given to the public interest in the fair and proper enforcement of
the law. The Chairperson is the Chief Executive Officer of the
MPCC responsible for its efficient and effective operation and has
supervision over the direction of the work and staff of the
Commission.
The successful candidate must possess a degree from a recognized university in a relevant field of study, or a combination of
equivalent education, job-related training and/or experience. Preference may be given to candidates with a degree in law. Experience in managing at the senior executive level in a private or public sector organization, including managing human and financial
resources, is required. The preferred candidate should have experience in the operation and conduct of a quasi-judicial tribunal,
an agency or equivalent, as well as experience in the interpretation and application of legislation, government policies and directives in a quasi-judicial environment. Experience in the development of performance standards and operational procedures is
necessary.
Lieu : Région de la capitale nationale
Échelle salariale : Entre 133 200 $ et 156 800 $
La Commission d’examen des plaintes concernant la police militaire est un organisme quasi judiciaire qui s’occupe des plaintes
déposées par des membres des Forces canadiennes, du personnel
civil du ministère de la Défense nationale et du grand public
concernant la conduite des membres de la police militaire dans
l’exercice de leurs fonctions relatives au maintien de l’ordre. Elle
reçoit également des plaintes d’enquêteurs de la police militaire
pour ingérence de la part des membres des Forces canadiennes et
des hauts fonctionnaires du ministère de la Défense nationale. La
Commission veille à ce que toutes les parties soient traitées de
façon impartiale et objective, et que dans chaque cas l’intérêt
public soit pris en compte avec le souci d’une application juste et
équitable de la loi. Le président, en sa qualité de premier dirigeant
de la Commission, s’assure de la bonne marche des opérations et
supervise le travail des employés.
The selected candidate should have knowledge of the application of penal law and human rights (Canadian Charter of Rights
and Freedoms), in addition to knowledge of the procedures and
practices involved in conducting a quasi-judicial hearing and of
the legal principles involved, particularly as these relate to evidence, legal interpretation and natural justice. Knowledge of the
mission, mandate and activities of the Military Police Complaints
Commission is essential. The chosen candidate must also be familiar with police administration, operations and investigations, and
be knowledgeable of military organizations, operations and
procedures.
The ideal candidate must have excellent management and
leadership abilities, including the ability to motivate employees
and members of the Commission. The Chairperson must be able
to analyze all aspects of a case and interpret and apply the relevant criteria with a view to making lawful, fair and equitable
decisions, and anticipate long-term and short-term effects of decisions. The ability to communicate effectively both orally and in
writing, with people from military and civilian backgrounds is
required.
The Chairperson must be a person with strong ethical standards
and integrity. He/she must possess superior interpersonal skills,
and exercise sound judgment, tact and discretion. Impartiality,
initiative and creativity are necessary.
Le candidat retenu doit posséder un diplôme d’une université
reconnue dans un domaine pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation relative au poste et/ou d’expérience.
La préférence pourrait être accordée aux candidats qui possèdent
un diplôme en droit. L’expérience de la gestion au niveau de la
haute direction dans un organisme public ou privé, notamment de
la gestion des ressources humaines et financières, est requise. La
personne sélectionnée devrait avoir de l’expérience du fonctionnement et de la conduite d’un tribunal quasi judiciaire, d’un organisme ou d’une organisation équivalente, ainsi que de l’expérience dans l’interprétation et l’application de la législation, des
politiques et directives du gouvernement dans un contexte quasi
judiciaire. L’expérience de l’élaboration de normes de rendement
et de procédures opérationnelles est nécessaire.
Le candidat choisi devrait posséder une connaissance de
l’application du droit pénal et des droits de la personne (Charte
canadienne des droits et libertés), et connaître les procédures et
pratiques associées à la conduite d’une audience quasi judiciaire
et des principes juridiques impliqués en particulier dans la mesure
où ils se rapportent à la preuve, à l’interprétation juridique et à la
justice naturelle. La connaissance de la mission, du mandat et des
activités de la Commission est essentielle. La personne idéale doit
être familière avec l’administration de la police, des opérations et
des enquêtes, et avoir une connaissance des organisations, des
opérations et des procédures militaires.
Le candidat retenu doit avoir d’excellentes capacités en gestion
et en leadership, en outre la capacité de motiver les employés et
les membres de la Commission. Le président doit être en mesure
d’analyser tous les aspects d’un cas et d’interpréter et d’appliquer
les critères pertinents en vue de prendre des décisions justes et
équitables qui se conforment à la loi. Il/elle doit avoir la capacité
de prévoir les effets des décisions à long terme et à court terme.
La capacité de communiquer avec efficacité, par écrit et de vive
voix, avec des civils et des militaires est requise.
Le président doit avoir un fort sens de l’éthique et une grande
intégrité. Il/elle doit posséder d’excellentes habiletés en relations
interpersonnelles, et doit faire preuve d’un jugement sûr, de tact
et de discrétion. L’impartialité, l’initiative et la créativité sont
nécessaires.
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
Proficiency in both official languages would be preferred.
The successful candidate must be willing to relocate to the National Capital Region or to a location within reasonable commuting distance and be willing to travel throughout and outside Canada as required.
An officer, a non-commissioned member or an employee of the
Department is not eligible to be a member of the Commission.
The Government is committed to ensuring that its appointments
are representative of Canada’s regions and official languages, as
well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible minorities.
The preferred candidate must comply with the Ethical Guidelines for Public Office Holders and the Guidelines for the Political Activities of Public Office Holders. The guidelines are available on the Governor in Council Appointments Web site, under
“Reference Material,” at www.appointments-nominations.gc.ca.
The selected candidate will be subject to the Conflict of Interest
Act. Public office holders appointed on a full-time basis must
submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner, within 60 days of appointment, a Confidential Report
in which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. For more information, please visit the Office of the
Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at http://
ciec-ccie.gc.ca.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Further details about the Military Police Complaints Commission and its activities can be found on its Web site at www.mpcccppm.gc.ca.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
November 2, 2009, to the Assistant Secretary to the Cabinet (Senior Personnel), Privy Council Office, 59 Sparks Street, 1st Floor,
Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-957-5006 (fax), GICA-NGEC@
bnet.pco-bcp.gc.ca (email).
Bilingual notices of vacancies will be produced in an alternative format (audio cassette, diskette, braille, large print, etc.)
upon request. For further information, please contact Canadian
Government Publishing, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613-941-5995 or 1-800-6357943.
[42-1-o]
3185
La connaissance des deux langues officielles serait préférable.
La personne idéale doit être disposée à s’établir dans la région
de la capitale nationale ou à un endroit situé à une distance raisonnable du lieu de travail, ainsi qu’à voyager au Canada et à
l’étranger, au besoin.
Les officiers et militaires du rang ainsi que les employés du
ministère sont inhabiles à siéger à la Commission.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses
langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des
personnes handicapées et des minorités visibles.
La personne sélectionnée doit se conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique à l’intention des titulaires de charge
publique et aux Lignes directrices régissant les activités politiques des titulaires de charge publique. Vous pouvez consulter ces
lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Documents de référence », à l’adresse
suivante : www.appointments-nominations.gc.ca.
La personne choisie sera assujettie à la Loi sur les conflits
d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps
plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et
à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens
et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus
d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat
aux conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse suivante : http://
ciec-ccie.gc.ca.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder.
Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur la Commission d’examen des plaintes concernant la police militaire et ses
activités sur son site Web à l’adresse suivante : www.mpcccppm.gc.ca.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ au plus tard le 2 novembre 2009 à la Secrétaire adjointe
du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé,
59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario) K1A 0A3, 613-9575006 (télécopieur), GICA-NGEC@bnet.pco-bcp.gc.ca (courriel).
Les avis de postes vacants sont disponibles sur demande, dans
les deux langues officielles et en média substitut (audiocassette,
disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.). Pour obtenir de
plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613-9415995 ou 1-800-635-7943.
[42-1-o]
3186
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Fortieth Parliament
Deuxième session, quarantième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
January 24, 2009.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la Gazette
du Canada du 24 janvier 2009.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Determination of number of electors
Établissement du nombre d’électeurs
Notice is hereby given that the above-mentioned notice was
published as Extra Vol. 143, No. 1, on Friday, October 9, 2009.
Avis est par les présentes donné que l’avis susmentionné a été
publié dans l’édition spéciale vol. 143, no 1, le vendredi 9 octobre 2009.
[42-1-o]
[42-1-o]
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3187
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
AGENCE DES SERVICES FRONTALIERS DU CANADA
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Certain carbon steel plate and high strength low alloy steel
plate — Decision
Certaines tôles d’acier au carbone et tôles d’acier allié résistant
à faible teneur — Décision
On October 5, 2009, the President of the Canada Border Services Agency (CBSA) made a preliminary determination of
dumping pursuant to subsection 38(1) of the Special Import
Measures Act (SIMA), in respect of hot-rolled carbon steel plate
and high strength low alloy steel plate not further manufactured
than hot-rolled, heat-treated or not, in cut lengths in widths from
24 inches (610 mm) to 152 inches (3 860 mm) inclusive and
in thicknesses from 0.187 inches (4.75 mm) up to and including
3.0 inches (76.0 mm) inclusive (with all dimensions being plus or
minus allowable tolerances contained in the applicable standards,
e.g. ASTM standards A6/A6M and A20/A20M), originating in or
exported from Ukraine; excluding universal mill plate, plate for
use in the manufacture of pipe and plate having a rolled, raised
figure at regular intervals on the surface (also known as floor
plate).
Le 5 octobre 2009, en vertu du paragraphe 38(1) de la Loi sur
les mesures spéciales d’importation (LMSI), le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a rendu
une décision provisoire de dumping de tôles d’acier au carbone
et de tôles d’acier allié résistant à faible teneur, laminées à chaud,
n’ayant subi aucun autre complément d’ouvraison que le laminage à chaud, traitées thermiquement ou non, coupées à longueur, d’une largeur variant de 24 pouces (610 mm) à 152 pouces
(3 860 mm) inclusivement, et d’une épaisseur variant de
0,187 pouce (4,75 mm) à 3,0 pouces (76,0 mm) inclusivement
(dont les dimensions sont plus ou moins exactes en vue de tenir
compte des tolérances admissibles incluses dans les normes applicables, par exemple les normes ASTM A6/A6M et A20/A20M),
originaires ou exportées de l’Ukraine, à l’exclusion des largesplats, des tôles devant servir à la fabrication de tuyaux et des tôles
dont la surface présente par intervalle un motif laminé en relief
(aussi appelées « tôles de plancher »).
The goods in question are usually classified under the following Harmonized System classification numbers:
Les marchandises en cause sont habituellement classées sous
les numéros de classement du Système harmonisé suivants :
7208.51.91.10
7208.51.91.91
7208.51.91.92
7208.51.91.93
7208.51.91.94
7208.51.91.95
7208.51.91.10
7208.51.91.91
7208.51.91.92
7208.51.91.93
7208.51.91.94
7208.51.91.95
7208.51.99.93
7208.51.99.94
7208.51.99.95
7208.51.99.10
7208.51.99.91
7208.51.99.92
7208.52.90.10
7208.52.90.91
7208.52.90.92
7208.52.90.93
7208.52.90.94
7208.52.90.95
7208.51.99.93
7208.51.99.94
7208.51.99.95
7208.51.99.10
7208.51.99.91
7208.51.99.92
7208.52.90.10
7208.52.90.91
7208.52.90.92
7208.52.90.93
7208.52.90.94
7208.52.90.95
The Canadian International Trade Tribunal (Tribunal) will
conduct a full inquiry into the question of injury to the domestic
producers of certain carbon steel plate and high strength low alloy
steel plate originating in or exported from Ukraine, and will make
an order or finding not later than 120 days after its receipt of the
notice of the preliminary determination of dumping.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (Tribunal) mènera une enquête complète sur la question de dommage causé aux
producteurs nationaux de certaines tôles d’acier au carbone et
tôles d’acier allié résistant à faible teneur originaires ou exportées
de l’Ukraine et rendra une ordonnance ou des conclusions dans
les 120 jours suivant la date de réception de l’avis des décisions
provisoires de dumping.
Pursuant to section 8 of SIMA, provisional duty is payable on
the dumped carbon steel plate and high strength low steel alloy
plate originating in or exported from Ukraine that are released
from the CBSA during the period commencing October 5, 2009,
and ending on the earliest of the day the investigation is terminated, the day on which the Tribunal makes an order or finding, or
the day an undertaking is accepted. The amount of provisional
duty payable is not greater than the estimated margin of dumping.
The Customs Act applies with respect to the accounting and payment of provisional duty. As such, failure to pay duties within the
prescribed time will result in the application of the interest provisions of the Customs Act.
Conformément à l’article 8 de la LMSI, des droits provisoires
sont exigibles sur des tôles d’acier au carbone et des tôles d’acier
allié résistant à faible teneur, originaires ou exportés de l’Ukraine
qui font l’objet de dumping et qui sont dédouanés de l’ASFC au
cours de la période commençant le 5 octobre 2009 et se terminant
à la première des dates suivantes : le jour où l’on met fin à
l’enquête, le jour où le Tribunal rend une ordonnance ou des
conclusions ou le jour où un engagement est accepté. Le montant
des droits provisoires exigibles n’est pas supérieur à la marge
estimative de dumping. La Loi sur les douanes s’applique en ce
qui a trait à la déclaration en détail et au paiement des droits provisoires. À ce titre, le non-paiement des droits exigibles dans le
délai prescrit donnera lieu à l’application des dispositions de la
Loi sur les douanes concernant les intérêts.
Information
Renseignements
The Statement of Reasons regarding this decision will be issued
within 15 days following the decision and will be available on the
CBSA’s Web site at www.cbsa.gc.ca/sima or by contacting either
L’Énoncé des motifs portant sur cette décision sera émis dans
les 15 jours suivant la décision et il sera affiché sur le site Web de
l’ASFC à l’adresse suivante : www.asfc.gc.ca/lmsi. On peut aussi
3188
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
Benjamin Walker at 613-952-8665 or Matthew Lerette at 613954-7398, or by fax at 613-948-4844.
M. R. JORDAN
Director General
Trade Programs Directorate
en obtenir une copie en communiquant avec Benjamin Walker par
téléphone au 613-952-8665 ou Matthew Lerette par téléphone au
613-954-7398, ou par télécopieur au 613-948-4844.
Ottawa, le 5 octobre 2009
Le directeur général
Direction des programmes commerciaux
M. R. JORDAN
[42-1-o]
[42-1-o]
Ottawa, October 5, 2009
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraphs 168(1)(b),
168(1)(d) and 168(1)(e) of the Income Tax Act, that I propose
to revoke the registration of the organization listed below under
subsection 149.1(3) of the Income Tax Act and that the revocation of the registration is effective on the date of publication of
this notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respecté les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est
indiqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément aux alinéas 168(1)b), 168(1)d) et 168(1)e) de la Loi de l’impôt sur le
revenu, j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement de l’organisme mentionné ci-dessous en vertu du paragraphe 149.1(3)
de cette loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
892958364RR0001
BORN TO SERVE FOUNDATION, KELOWNA, B.C.
CATHY HAWARA
Acting Director General
Charities Directorate
La directrice générale par intérim
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of a charity
Révocation de l’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraphs 168(1)(b)
and 168(1)(d) of the Income Tax Act, that I propose to revoke
the registration of the organization listed below under subsection 149.1(3) of the Income Tax Act and that the revocation of
the registration is effective on the date of publication of this
notice.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respecté les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est
indiqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément aux alinéas 168(1)b) et 168(1)d) de la Loi de l’impôt sur le revenu,
j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement de l’organisme
mentionné ci-dessous en vertu du paragraphe 149.1(3) de cette
loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à
la publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
894831932RR0002
SOUTHRIDGE SCHOOL FOUNDATION, SURREY, B.C.
CATHY HAWARA
Acting Director General
Charities Directorate
La directrice générale par intérim
Direction des organismes de bienfaisance
CATHY HAWARA
[42-1-o]
[42-1-o]
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3189
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
COMMENCEMENT OF INQUIRY
OUVERTURE D’ENQUÊTE
Hot-rolled carbon steel plate and high-strength low-alloy steel
plate
Tôles d’acier au carbone et tôles d’acier allié résistant à faible
teneur, laminées à chaud
Notice was received by the Secretary of the Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) on October 5, 2009, from
the Director General of the Trade Programs Directorate at the
Canada Border Services Agency, stating that a preliminary determination had been made respecting the dumping of hot-rolled
carbon steel plate and high-strength low-alloy (HSLA) steel plate
not further manufactured than hot-rolled, heat-treated or not, in
cut lengths in widths from 24 inches (610 mm) to 152 inches
(3 860 mm) inclusive and in thicknesses from 0.187 inch
(4.75 mm) up to and including 3.0 inches (76.0 mm) inclusive
(with all dimensions being plus or minus allowable tolerances
contained in the applicable standards, e.g. ASTM standards
A6/A6M and A20/A20M), originating in or exported from
Ukraine, excluding universal mill plate, plate for use in the manufacture of pipe and plate having a rolled, raised figure at regular
intervals on the surface (also known as floor plate).
Le secrétaire du Tribunal canadien du commerce extérieur (le
Tribunal) a été avisé le 5 octobre 2009, par le directeur général de
la Direction des programmes commerciaux de l’Agence des services frontaliers du Canada, qu’une décision provisoire avait été
rendue concernant le dumping des tôles d’acier au carbone et des
tôles d’acier allié résistant à faible teneur (ARFT), laminées à
chaud, n’ayant subi aucun autre complément d’ouvraison que le
laminage à chaud, traitées thermiquement ou non, coupées à longueur, d’une largeur variant de 24 pouces (610 mm) à 152 pouces
(3 860 mm) inclusivement, et d’une épaisseur variant de
0,187 pouce (4,75 mm) à 3,0 pouces (76,0 mm) inclusivement
(dont les dimensions sont plus ou moins exactes en vue de tenir
compte des tolérances admissibles incluses dans les normes
applicables, par exemple les normes ASTM A6/A6M et A20/
A20M), originaires ou exportées de l’Ukraine, à l’exclusion des
larges-plats, des tôles devant servir à la fabrication de tuyaux et
des tôles dont la surface présente par intervalle un motif laminé
en relief (aussi appelées « tôles de plancher »).
Aux termes de l’article 42 de la Loi sur les mesures spéciales
d’importation (LMSI), le Tribunal a ouvert une enquête (enquête
o
n NQ-2009-003) en vue de déterminer si le dumping des marchandises susmentionnées a causé un dommage ou un retard, ou
menace de causer un dommage, et d’examiner toute autre question qu’il revient au Tribunal de trancher en vertu dudit article.
Aux termes de l’article 46 de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur, une personne qui fournit des renseignements au Tribunal et qui désire qu’ils soient gardés confidentiels
en tout ou en partie doit fournir, en même temps que les renseignements, une déclaration désignant comme tels les renseignements qu’elle veut garder confidentiels avec explication à l’appui.
En outre, la personne doit fournir un résumé non confidentiel des
renseignements désignés confidentiels ou une déclaration et une
explication de tout refus de fournir le résumé.
Pursuant to section 42 of the Special Import Measures Act
(SIMA), the Tribunal has initiated an inquiry (Inquiry No. NQ2009-003) to determine whether the dumping of the abovementioned goods has caused injury or retardation or is threatening
to cause injury, and to determine such other matters as the Tribunal is required to determine under that section.
Under section 46 of the Canadian International Trade Tribunal
Act, a person who provides information to the Tribunal and who
wishes some or all of the information to be kept confidential must
submit to the Tribunal, at the time the information is provided, a
statement designating the information as confidential, together
with an explanation as to why that information is designated as
confidential. Furthermore, the person must submit a nonconfidential summary of the information designated as confidential or a statement indicating why such a summary cannot be
made.
Notices of participation
Avis de participation
Each person or government wishing to participate in the inquiry and at the hearing as a party must file a notice of participation with the Secretary on or before October 19, 2009. Each counsel who intends to represent a party in the inquiry and at the
hearing must file a notice of representation, as well as a declaration and undertaking, with the Secretary on or before October 19,
2009.
Chaque personne ou chaque gouvernement qui souhaite participer à l’enquête et à l’audience à titre de partie doit déposer auprès du secrétaire un avis de participation au plus tard le 19 octobre 2009. Chaque conseiller qui désire représenter une partie à
l’enquête et à l’audience doit déposer auprès du secrétaire un avis
de représentation ainsi qu’un acte de déclaration et d’engagement
au plus tard le 19 octobre 2009.
Request for submissions on classes of goods
Demande d’observations sur les catégories de marchandises
In its statement of reasons for the preliminary determination of
injury issued on September 18, 2009, the Tribunal found, based
on the evidence on the record at that time, that there was a single
class of goods. However, the Tribunal also indicated that the issue
of whether there was more than one class of goods would need to
be fully addressed in the context of a final injury inquiry.
Dans son exposé des motifs de la décision préliminaire de
dommage publié le 18 septembre 2009, le Tribunal a conclu, à la
lumière des éléments de preuve au dossier à ce moment-là, qu’il y
avait une seule catégorie de marchandises. Toutefois, le Tribunal
a aussi indiqué que la question de savoir s’il y avait plus d’une
catégorie de marchandises devait être étudiée dans le cadre d’une
enquête définitive de dommage.
Avant d’en arriver à une décision finale sur la question de savoir s’il existe plus d’une catégorie de marchandises dans la présente enquête, le Tribunal invite les parties intéressées à déposer
leurs éléments de preuve et leurs observations sur la question de
savoir si les marchandises suivantes constituent des catégories
distinctes de marchandises : (i) les tôles d’acier fortes de construction; (ii) les tôles d’acier ARFT; (iii) les tôles d’acier pour
appareils à pression.
Before coming to a definitive decision on the issue of whether
there is more that one class of goods in this inquiry, the Tribunal
is inviting interested parties to file evidence and submissions on
whether the following goods constitute separate classes of goods:
(i) structural steel plate; (ii) HSLA steel plate; and (iii) pressure
vessel quality (PVQ) steel plate.
3190
Canada Gazette Part I
Parties are also asked to address factors that the Tribunal
should examine in considering the question of classes of goods,
including
• the physical characteristics of the goods;
• the market characteristics of the goods (such as substitutability, pricing, end uses and distribution channels);
• whether the goods fulfil the same customer needs; and
• any other relevant factors.
Furthermore, the Tribunal requests that parties support their
submissions with public evidence, such as letters from customers
who use different types of hot-rolled carbon steel plate and HSLA
steel plate (structural steel plate, HSLA steel plate and PVQ steel
plate), price lists, documents describing the physical characteristics of the goods, documents indicating the different end uses for
hot-rolled carbon steel plate and HSLA steel plate, and documents indicating the type of hot-rolled carbon steel plate and
HSLA steel plate to be used for each end-use application.
Parties filing submissions on classes of goods are required to
file 10 copies of their submissions with the Tribunal no later than
noon, on October 23, 2009. Parties wishing to respond to these
submissions are required to file 10 copies of their reply submissions with the Tribunal no later than noon, on October 29, 2009.
Parties are required to serve all submissions on the Tribunal,
counsel and parties of record simultaneously. The service list will
be provided.
In addition, in order to gather evidence on whether structural
steel plate, HSLA steel plate and PVQ steel plate are substitutable
goods, the Tribunal has prepared a separate questionnaire on
classes of goods that a number of purchasers are required to complete by October 16, 2009. The responses to the questionnaire on
classes of goods will be sent to parties and counsel of record on
October 23, 2009. Parties will have the opportunity to address the
information gathered through those questionnaire responses in
their reply submissions on classes of goods on October 29, 2009.
The Tribunal will render its decision on classes of goods no later
than November 6, 2009.
October 17, 2009
Les parties doivent aussi aborder les facteurs dont le Tribunal
devrait tenir compte lors de l’examen de la question des catégories de marchandises, y compris :
• les caractéristiques physiques des marchandises;
• les caractéristiques du marché des marchandises (telles que la
substituabilité, l’établissement du prix, les utilisations finales
et les circuits de distribution);
• la question de savoir si les marchandises répondent aux
mêmes besoins des clients;
• tout autre facteur pertinent.
De plus, le Tribunal demande aux parties de présenter des éléments de preuve publics à l’appui de leurs observations, par
exemple des lettres de clients qui utilisent les divers types de tôles
d’acier au carbone et de tôles d’acier ARFT, laminées à chaud
(les tôles d’acier fortes de construction, les tôles d’acier ARFT et
les tôles d’acier pour appareils à pression), des listes de prix, des
documents qui décrivent les caractéristiques physiques des marchandises, des documents qui indiquent les diverses utilisations
finales des tôles d’acier au carbone et des tôles d’acier ARFT,
laminées à chaud, et des documents qui indiquent le type de tôles
d’acier au carbone et de tôles d’acier ARFT, laminées à chaud,
qui doit être utilisé en fonction de chaque utilisation finale.
Les parties qui déposent des observations sur les catégories de
marchandises doivent déposer 10 copies de leurs observations
auprès du Tribunal au plus tard le 23 octobre 2009, à midi. Les
parties qui désirent répondre à ces observations doivent déposer
10 copies de leurs observations auprès du Tribunal au plus tard le
29 octobre 2009, à midi. Les parties doivent signifier toutes leurs
observations au Tribunal, aux conseillers juridiques et aux parties
inscrits au dossier simultanément. La liste de signification sera
fournie.
En outre, afin de recueillir des éléments de preuve sur la question de savoir si les tôles d’acier fortes de construction, les tôles
d’acier ARFT et les tôles d’acier pour appareils à pression sont
des marchandises substituables, le Tribunal a préparé un questionnaire distinct sur les catégories de marchandises que certains
acheteurs doivent remplir au plus tard le 16 octobre 2009. Les
réponses au questionnaire sur les catégories de marchandises seront distribuées aux parties et aux conseillers juridiques inscrits
au dossier le 23 octobre 2009. Les parties auront la possibilité de
répondre aux renseignements fournis dans les réponses à ce questionnaire lorsqu’elles déposeront leurs réponses aux observations
sur les catégories de marchandises le 29 octobre 2009. Le Tribunal rendra sa décision sur la question des catégories de marchandises au plus tard le 6 novembre 2009.
Requests for product exclusions
Demandes d’exclusion de produits
The Tribunal’s Guide to Making Requests for Product Exclusions, which can be found on the Tribunal’s Web site, describes
the procedure for filing requests for specific product exclusions.
The Guide includes a form for filing requests for product exclusions and a form for any party that opposes a request to respond
to such requests. This does not preclude parties from making
submissions in a different format if they so wish, provided that all
of the information and supporting documentation requested in the
forms are included. Requests to exclude goods from the finding
shall be filed by interested parties no later than noon, on December 1, 2009. Parties opposed or consenting or not opposed to the
request for exclusion shall file written responses to the request for
product exclusion no later than noon, on December 9, 2009.
Should the request for a specific product exclusion be opposed,
and if the interested party filing the request wishes to reply, it
must do so no later than noon on December 18, 2009.
Le Guide relatif aux demandes d’exclusion de produits du Tribunal, qui se trouve sur le site Web du Tribunal, décrit la marche
à suivre pour déposer des demandes d’exclusion de produits spécifiques. Le Guide comprend une formule de demande d’exclusion d’un produit et une formule de réponse à la demande d’exclusion d’un produit à l’intention des parties qui s’opposent à de
telles demandes. Cela n’empêche pas les parties de présenter un
exposé d’une autre façon si elles le désirent, à condition que tous
les renseignements et les documents à l’appui demandés dans les
formules soient inclus. Toute demande d’exclusion de marchandises des conclusions doit être déposée par la partie intéressée au
plus tard le 1er décembre 2009, à midi. Les parties qui s’opposent
ou qui consentent ou qui ne s’opposent pas à la demande
d’exclusion doivent déposer une réponse à la demande d’exclusion de produit par écrit au plus tard le 9 décembre 2009, à midi.
S’il y a opposition à la demande d’exclusion d’un produit spécifique et si la partie intéressée ayant déposé la demande souhaite
répondre à l’opposition, elle doit le faire au plus tard le 18 décembre 2009, à midi.
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3191
Public hearing
Audience publique
A public hearing relating to this inquiry will be held in the Tribunal Hearing Room, 18th Floor, Standard Life Centre,
333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario, commencing January 5,
2010, at 9:30 a.m.
To allow the Tribunal to determine whether simultaneous interpretation will be required for the hearing, each interested party
and each counsel filing a notice of participation or representation
must advise the Secretary, at the same time that they file the notice, whether they and their witnesses will be using French or
English or both languages at the hearing.
In the event of an injury finding, a request for a public interest
inquiry conducted pursuant to subsection 45(1) of SIMA may be
made by any party to the injury inquiry or by any other group or
person affected by the injury finding. Such a request must be filed
with the Tribunal within 45 days of the injury finding. A public
interest inquiry is completely separate from an injury inquiry.
However, the Tribunal invites all persons who anticipate that they
will have public interest concerns in the event of an injury finding
to simply notify the Tribunal by October 19, 2009. The Tribunal
is not seeking and does not expect submissions on public interest
issues during the injury inquiry.
Une audience publique sera tenue dans le cadre de la présente
enquête dans la salle d’audience du Tribunal, au 18e étage du
Standard Life Centre, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario), à compter du 5 janvier 2010, à 9 h 30.
Pour permettre au Tribunal d’identifier ses besoins en interprétation simultanée lors de l’audience, les parties intéressées et les
conseillers qui déposent un avis de participation ou de représentation doivent, au même moment, informer le secrétaire si euxmêmes ou leurs témoins utiliseront le français ou l’anglais ou les
deux langues pendant l’audience.
En cas de décision de dommage, une demande d’enquête
d’intérêt public tenue aux termes du paragraphe 45(1) de la LMSI
peut être faite par toute partie à l’enquête de dommage ou par
toute autre personne ou tout autre groupe visé par la décision de
dommage. Une telle demande doit être déposée auprès du Tribunal dans les 45 jours qui suivent la décision de dommage. Une
enquête d’intérêt public est un processus tout à fait distinct d’une
enquête de dommage. Cependant, le Tribunal prie toutes les personnes qui estiment qu’elles auront des questions d’intérêt public,
advenant une décision de dommage, de tout simplement en aviser
le Tribunal d’ici le 19 octobre 2009. Le Tribunal ne demande pas
aux parties de soumettre des exposés sur les questions d’intérêt
public et ne s’attend pas à en recevoir au cours de l’enquête de
dommage.
Les Règles du Tribunal canadien du commerce extérieur
s’appliquent à la présente enquête.
Afin d’observer et de comprendre les processus de production,
il se peut que le Tribunal, accompagné de son personnel, effectue
des visites d’usines.
En même temps que l’avis d’ouverture d’enquête, le secrétaire
a envoyé aux producteurs nationaux, aux importateurs et centres
de services, aux producteurs étrangers et à certains acheteurs qui,
à la connaissance du Tribunal, sont intéressés par l’enquête, une
lettre renfermant des détails sur les procédures, ainsi que le calendrier de l’enquête. Cette lettre précise, entre autres, la date pour le
dépôt des réponses aux questionnaires du Tribunal, la date à laquelle le Tribunal mettra les renseignements versés au dossier à la
disposition des parties intéressées et des conseillers qui ont déposé des avis de participation ou de représentation et les dates pour
le dépôt des exposés par les parties intéressées. Les copies de tous
les questionnaires peuvent être téléchargées à partir du site Web
du Tribunal à l’adresse www.tcce-citt.gc.ca/question/index_f.asp.
Les exposés écrits, la correspondance et les demandes de renseignements au sujet du présent avis doivent être envoyés au
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Les parties et le public peuvent déposer des documents électroniquement auprès du Tribunal au moyen de son Service de dépôt
électronique sécurisé à l’adresse www.tcce-citt.gc.ca/apps/
index_f.asp. Le dépôt se fait au moyen du système epass du gouvernement du Canada, lequel permet la transmission sécurisée de
renseignements commerciaux de nature confidentielle. Les renseignements sont entièrement chiffrés depuis l’expéditeur
jusqu’au Tribunal.
Cependant, les parties doivent déposer une copie papier lorsqu’il s’agit d’une directive. Lorsqu’une partie doit déposer une
copie papier, la version électronique et la version papier doivent
être identiques. S’il y a divergence, la version papier sera considérée comme la version originale.
The Canadian International Trade Tribunal Rules govern these
proceedings.
In order to observe and understand production processes, the
Tribunal, accompanied by its staff, may conduct plant visits.
Along with the notice of commencement of inquiry, the Secretary has sent a letter to the domestic producers, importers, service
centres, foreign producers and certain purchasers with a known
interest in the inquiry providing details on the procedures, as well
as the schedule for the inquiry. The letter specifies, among other
things, the date for filing replies to Tribunal questionnaires, the
date on which the information on record will be made available
by the Tribunal to interested parties and counsel that have filed
notices of participation or representation, and the dates for the
filing of submissions by interested parties. Copies of all the questionnaires can be downloaded from the Tribunal’s Web site at
www.citt-tcce.gc.ca/question/index_e.asp.
Written submissions, correspondence and requests for information regarding this notice should be addressed to the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Parties and the public may file documents electronically with
the Tribunal through its Secure E-filing service located at
www.citt-tcce.gc.ca/apps/index_e.asp. The service utilizes the
Government of Canada’s epass system, which allows the secure
transmission of confidential business information. The information is fully encrypted from the sender to the Tribunal.
However, parties must file paper copies when instructed to do
so. Where a party is required to file paper copies, the electronic
version and the paper-copy version must be identical. In case of
discrepancies, the paper-copy version will be considered the
original.
3192
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
At the end of the official process, the Tribunal will issue a decision supported by a summary of the case, a summary of the
arguments and an analysis of the case.
The Tribunal’s decision will be posted on its Web site and distributed to the parties and interested persons, as well as to organizations and persons who have registered to receive decisions of
the Tribunal.
Written and oral communication with the Tribunal may be in
English or in French.
Ottawa, October 6, 2009
DOMINIQUE LAPORTE
Secretary
À la fin du processus officiel, une décision du Tribunal sera
rendue, accompagnée d’un résumé du cas, d’un résumé des plaidoiries et d’une analyse du cas.
La décision du Tribunal sera affichée sur son site Web et distribuée aux parties et aux personnes intéressées, ainsi qu’aux organismes et aux personnes qui se sont inscrits en vue de recevoir
les décisions du Tribunal.
La communication écrite et orale avec le Tribunal peut se faire
en français ou en anglais.
Ottawa, le 6 octobre 2009
Le secrétaire
DOMINIQUE LAPORTE
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications, including additional locations and addresses where the complete files
may be examined. The relevant material, including the notices
and applications, is available for viewing during normal business
hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room 206,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 0N2, 819997-2429 (telephone), 994-0423 (TDD), 819-994-0218 (fax);
— Metropolitan Place, Suite 1410, 99 Wyse Road, Dartmouth,
Nova Scotia B3A 4S5, 902-426-7997 (telephone), 426-6997
(TDD), 902-426-2721 (fax);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, 204-983-6306 (telephone),
983-8274 (TDD), 204-983-6317 (fax);
— 530–580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, 604-666-2111 (telephone), 666-0778 (TDD), 604666-8322 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 205 Viger Avenue W,
Suite 504, Montréal, Quebec H2Z 1G2, 514-283-6607 (telephone), 283-8316 (TDD), 514-283-3689 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, 416-952-9096 (telephone), 416-954-6343 (fax);
— CRTC Documentation Centre, Cornwall Professional Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan
S4P 3X3, 306-780-3422 (telephone), 306-780-3319 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, 780-495-3224 (telephone), 780-495-3214 (fax).
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les avis
et les demandes, sont disponibles pour examen durant les heures
normales d’ouverture aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce 206,
1, promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 0N2,
819-997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), 819-994-0218
(télécopieur);
— Place Metropolitan, Bureau 1410, 99, chemin Wyse, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B3A 4S5, 902-426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), 902-426-2721 (télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, 204-983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), 204-983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, 604-666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), 604-666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 205, avenue Viger Ouest,
Bureau 504, Montréal (Québec) H2Z 1G2, 514-283-6607
(téléphone), 283-8316 (ATS), 514-283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 55, avenue St. Clair Est,
Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, 416-952-9096
(téléphone), 416-954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, 306-780-3422 (téléphone), 306-780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, 780-495-3224
(téléphone), 780-495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3193
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2009-616
2009-616
October 5, 2009
YTV Canada Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, English-language specialty programming undertaking
known as YTV in order to amend the condition of licence relating
to a certain percentage of programming that must be devoted to
programs from non-North American sources.
Denied — Amendment to the condition of licence relating to
specified percentages of programming targeting children, youth
and their families.
Denied — Deletion of the condition of licence relating to the distribution of feature films in the evening broadcast period.
2009-504-1
October 6, 2009
Le 5 octobre 2009
YTV Canada Inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de langue anglaise appelée YTV afin de modifier la condition de
licence concernant le pourcentage établi de programmation devant être consacrée à des émissions provenant de sources autres
que nord-américaines.
Refusé — Modification de la condition de licence relative aux
pourcentages établis d’émissions consacrées aux enfants, aux
jeunes et aux familles.
Refusé — Suppression de la condition de licence relative à la
distribution de longs métrages pendant la période de radiodiffusion en soirée.
2009-504-1
Le 6 octobre 2009
Rogers Broadcasting Limited
Various locations
Correction — The Commission corrects Broadcasting Decision
2009-504 by adding transmitters CFMT-TV-1 London and
CFMT-TV-2 Ottawa to paragraph 63 and by replacing the subtitle
of Appendix 1.
Rogers Broadcasting Limited
Diverses localités
Correction — Le Conseil corrige la décision de radiodiffusion
2009-504 en ajoutant les émetteurs CFMT-TV-1 London et
CFMT-TV-2 Ottawa au paragraphe 63 et en modifiant le soustitre de l’annexe 1.
2009-617
2009-617
October 6, 2009
Le 6 octobre 2009
Ottawa Media Inc.
Ottawa, Ontario
Approved — Change in the authorized contours of the Englishlanguage commercial station CJWL-FM Ottawa by increasing the
average effective radiated power and decreasing the effective
height of the antenna above average terrain.
Ottawa Media Inc.
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Modification du périmètre de rayonnement autorisé
de la station de radio commerciale de langue anglaise CJWL-FM
Ottawa en augmentant la puissance apparente rayonnée et en diminuant la hauteur effective de l’antenne au-dessus du sol moyen.
2009-618
2009-618
October 6, 2009
Le 6 octobre 2009
CW Media Inc. and Astral Broadcasting Group Inc., partners in
a general partnership carrying on business as Historia &
Séries+, s.e.n.c.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language Category 1 specialty programming undertaking known as Historia (formerly Canal Histoire) by adding
program categories to the list of categories from which it may
draw programming.
CW Media Inc. et Le Groupe de radiodiffusion Astral inc.,
associés dans une société en nom collectif faisant affaires sous
le nom de Historia & Séries+, s.e.n.c.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 1 de langue française appelée Historia (anciennement
Canal Histoire), afin d’ajouter des catégories d’émissions à la
liste des catégories desquelles elle est autorisée à tirer sa
programmation.
2009-619
2009-619
October 6, 2009
MusiquePlus inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language analog specialty programming undertaking known as MusiMax by adding program categories to the list
of categories from which it may draw programming.
Le 6 octobre 2009
MusiquePlus inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
analogiques de langue française appelée MusiMax, afin d’ajouter
des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles elle
est autorisée à tirer sa programmation.
3194
2009-620
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
October 6, 2009
2009-620
Le 6 octobre 2009
MusiquePlus inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language analog specialty programming undertaking known as MusiquePlus by adding program categories to the
list of categories from which it may draw programming.
MusiquePlus inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
analogique de langue française appelée MusiquePlus, afin d’ajouter des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles
elle est autorisée à tirer sa programmation.
2009-624
2009-624
October 7, 2009
Le 7 octobre 2009
Newcap Inc.
Thunder Bay, Ontario
Approved — Change to the authorized contours of the Englishlanguage commercial radio station CJUK-FM Thunder Bay by
increasing the effective radiated power.
Newcap Inc.
Thunder Bay (Ontario)
Approuvé — Modification du périmètre de rayonnement autorisé
de la station de radio commerciale de langue anglaise CJUK-FM
Thunder Bay en augmentant la puissance apparente rayonnée.
2009-625
2009-625
October 7, 2009
Le 7 octobre 2009
Astral Broadcasting Group Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language Category 1 specialty programming undertaking known as Ztélé by adding program categories to the list of
categories from which it may draw programming.
Le Groupe de radiodiffusion Astral inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 1 de langue française appelée Ztélé, afin d’ajouter
des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles elle
est autorisée à tirer sa programmation.
2009-626
2009-626
October 7, 2009
Le 7 octobre 2009
Astral Broadcasting Group Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language Category 1 specialty programming undertaking known as VRAK.TV by adding program categories to the
list of categories from which it may draw programming.
Le Groupe de radiodiffusion Astral inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 1 de langue française appelée VRAK.TV, afin
d’ajouter des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles elle est autorisée à tirer sa programmation.
2009-627
2009-627
October 7, 2009
Le 7 octobre 2009
Astral Broadcasting Group Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language Category 1 specialty programming undertaking known as Canal D by adding program categories to the list
of categories from which it may draw programming.
Le Groupe de radiodiffusion Astral inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 1 de langue française appelée Canal D, afin d’ajouter
des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles elle
est autorisée à tirer sa programmation.
2009-628
2009-628
October 7, 2009
Le 7 octobre 2009
Astral Broadcasting Group Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national, French-language Category 1 specialty programming undertaking known as Canal Vie by adding program categories to the
list of categories from which it may draw programming.
Le Groupe de radiodiffusion Astral inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 1 de langue française appelée Canal Vie, en ajoutant
des catégories d’émissions à la liste des catégories desquelles elle
est autorisée à tirer sa programmation.
2009-631
2009-631
October 7, 2009
Various applicants
Halifax, Nova Scotia
Approved — Application by HFX Broadcasting Inc. for a broadcasting licence to operate a new English-language commercial
FM radio station in Halifax.
Le 7 octobre 2009
Divers requérants
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Approuvée — Demande déposée par HFX Broadcasting Inc. en
vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une
nouvelle station de radio FM commerciale de langue anglaise à
Halifax.
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
Denied — Other applications for broadcasting licences to operate
commercial radio stations in Halifax.
Denied — Application by Parrsboro Radio Society to change the
authorized contours of the low-power community Type B radio
programming undertaking CICR-FM Parrsboro.
2009-633
October 8, 2009
3195
Refusées — Autres demandes déposées en vue d’obtenir des licences de radiodiffusion afin d’exploiter des stations de radio
commerciale à Halifax.
Refusée — Demande déposée par Parrsboro Radio Society en vue
de modifier le périmètre de rayonnement de l’entreprise de programmation de radio communautaire de type B de faible puissance CICR-FM Parrsboro.
2009-633
Le 8 octobre 2009
Sam J. Louis, on behalf of a corporation to be incorporated
Across Canada
Approved — Broadcasting licence to operate a national, Englishlanguage high-definition Category 2 specialty service to be
known as Black Canadian Broadcasting Television.
Sam J. Louis, au nom d’une société devant être constituée
L’ensemble du Canada
Approuvé — Licence de radiodiffusion afin d’exploiter un service national d’émissions spécialisées de catégorie 2 de langue
anglaise en format haute définition devant s’appeler Black Canadian Broadcasting Television.
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
INFORMATION BULLETIN 2009-634
BULLETIN D’INFORMATION 2009-634
Applications processed pursuant to streamlined procedures
Demandes ayant été traitées conformément aux procédures
simplifiées
In this information bulletin, the Commission sets out lists of
applications that did not require a public process and that it processed during the period from July 1, 2009, to August 31, 2009,
pursuant to its streamlined procedures. These applications involve
transfers of ownership and changes in the effective control of
broadcasting undertakings, as well as applications for amendments or extensions of deadlines.
October 8, 2009
Dans le présent bulletin d’information, le Conseil énonce des
listes de demandes n’exigeant pas de processus public qu’il a
traitées entre le 1er juillet 2009 et le 31 août 2009 conformément à
ses procédures simplifiées. Ces demandes visent des transferts de
propriété et des changements au contrôle effectif d’entreprises de
radiodiffusion, ainsi que des demandes de modification et de prolongation de délai.
Le 8 octobre 2009
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-572-1
AVIS DE CONSULTATION 2009-572-1
Notice of application received
Avis de demande reçue
Various locations
Amendment to item 6
Deadline for submission of interventions and/or comments:
October 16, 2009
Plusieurs collectivités
Correction à l’article 6
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 16 octobre 2009
Further to Broadcasting Notice of Consultation 2009-572, the
Commission announces the following:
At the request of the applicant, item 6 is withdrawn from this
public notice. The Commission has closed the file on this
application.
Item 6
Whistler, British Columbia
Application No. 2009-1179-4
Application by Corus Radio Company to amend the broadcasting licence for the commercial radio programming undertaking
CFOX-FM Vancouver as it relates to the operation of its
transmitter CFXX-FM Whistler.
October 7, 2009
À la suite de l’avis de consultation de radiodiffusion 2009-572,
le Conseil annonce ce qui suit :
À la demande de la requérante, l’article 6 est retiré de cet avis
public. Le Conseil a fermé le dossier de cette demande.
Article 6
Whistler (Colombie-Britannique)
Numéro de demande 2009-1179-4
Demande présentée par Corus Radio Company en vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio commerciale CFOX-FM Vancouver en ce qui
concerne l’exploitation de son émetteur CFXX-FM Whistler.
[42-1-o]
[42-1-o]
Le 7 octobre 2009
3196
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-602
AVIS DE CONSULTATION 2009-602
Call for comments on new draft regulations concerning CRTC
Rules of Practice and Procedure
Appel aux observations sur un nouveau projet de règlement à
l’égard des Règles de pratique et de procédure du CRTC
The Commission calls for comments on new draft regulations
titled Canadian Radio-television and Telecommunications Commission Rules of Practice and Procedure which, when they come
into force, will replace and repeal the CRTC Rules of Procedure
and the CRTC Telecommunications Rules of Procedure. The
Commission also calls for comment on a proposed Information
Bulletin on electronic filings. Parties should structure their comments around the four parts of the proposed Rules. The deadline
for the receipt of comments is December 17, 2009.
Le Conseil sollicite des observations sur un nouveau projet de
règlement intitulé Règles de pratique et de procédure du conseil
de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes lequel, lors de son entrée en vigueur, abrogera et remplacera les
Règles de procédure du CRTC et les Règles de procédure du
CRTC en matière de télécommunications. Le Conseil lance également un appel aux observations à l’égard d’un projet de bulletin
d’information concernant le dépôt par voie électronique. Les parties doivent structurer leurs observations selon les quatre parties
des règles proposées. La date butoir de réception des observations
est le 17 décembre 2009.
Le 30 septembre 2009
September 30, 2009
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
(This table is not part of the Rules.)
(La présente table ne fait pas partie des Règles.)
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
RULES OF PRACTICE AND PROCEDURE
RÈGLES DE PRATIQUE ET DE PROCÉDURE DU
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DEFINITIONS
1. Definitions
DÉFINITIONS
1. Définitions
MATTERS BEFORE THE COMMISSION
2. How matters brought before Commission
2. Manières dont le Conseil est saisi
PART 1
PARTIE 1
RULES APPLICABLE TO BROADCASTING AND
TELECOMMUNICATIONS PROCEEDINGS
RÈGLES APPLICABLES AUX INSTANCES EN MATIÈRE
DE RADIODIFFUSION ET DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
3. Application
4.
5.
6.
7.
8.
9.
SAISINE DU CONSEIL
3. Champ d’application
DIVISION 1
SECTION 1
GENERAL RULES
RÈGLES GÉNÉRALES
Powers of the Commission
Pouvoirs du Conseil
Power to act
Information bulletins
Dispensing with or varying Rules
Defect in form
Other powers
Relief
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Pouvoir d’agir
Bulletins d’information
Suspension ou modification
Vice de forme
Autres pouvoirs
Redressement
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
Time
10. Computation of time
Délais
10. Calcul des délais
Filing and Service of Documents
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
Filing of documents
Alternative formats
Filing date
Verification of documents
Deadline for service
Service of documents
Service date
Proof of service
Dépôt et signification de documents
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
Dépôt de documents
Média substitut
Date du dépôt
Attestation des documents
Délai de signification
Signification de documents
Date de signification
Preuve de signification
Application
19. Filing and service of application
Demande
19. Dépôt et signification de la demande
Answer to an Application
20. Deadline for filing answer
Réponse à une demande
20. Délai pour déposer une réponse
Intervention
21. Deadline for intervening
Intervention
21. Délai pour intervenir
Reply
22. Deadline for filing reply
Réplique
22. Délai pour déposer une réplique
Request for Information or Documents
23. Acting on behalf of another person
24. Request for information and representations
25. Request for documents
Demande de renseignements ou de documents
23. Représentation
24. Demande de renseignements et d’observations
25. Demande de documents
Subpoena
26. Format of subpoena
Assignation à comparaître
26. Forme de l’assignation
Confidential Information
27.
28.
29.
30.
Obligation to file in order to designate
Timing of designation
Request for disclosure
Disclosure
Renseignements confidentiels
27.
28.
29.
30.
Dépôt essentiel à la désignation
Moment de la désignation
Demande de communication
Communication
DIVISION 2
SECTION 2
RULES APPLICABLE TO PUBLIC HEARINGS
RÈGLES APPLICABLES AUX AUDIENCES PUBLIQUES
31. Appearance or written representations
32. Administering of oaths
33. Simultaneous sittings
31. Comparution ou observations écrites
32. Prestation de serment
33. Séances simultanées
3197
3198
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
PART 2
PARTIE 2
RULES APPLICABLE TO COMPLAINTS
AND DISPUTE RESOLUTION
RÈGLES APPLICABLES EN MATIÈRE DE PLAINTES
ET DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS
DIVISION 1
SECTION 1
RULES APPLICABLE TO PROCEEDINGS INITIATED BY A COMPLAINT
RÈGLES APPLICABLES AUX INSTANCES DÉCOULANT D’UNE PLAINTE
34.
35.
36.
37.
34.
35.
36.
37.
Champ d’application
Forme et teneur de la plainte
Demande ou intervention plutôt que plainte
Envoi de la plainte à la personne visée
38.
39.
40.
41.
Réponse
Mesures
Dépôt au dossier
Plainte urgente — télécommunications
38.
39.
40.
41.
Application
Form and content of complaint
Application or intervention instead of complaint
Sending complaint to person against whom complaint is
made
Response
Measures
Copy placed on licensee file
Emergency telecommunications complaint
DIVISION 2
ALTERNATIVE DISPUTE RESOLUTION PROCESSES
42. Requirements to be followed
SECTION 2
PROCESSUS SUBSTITUTIFS DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS
42. Exigences à respecter
PART 3
PARTIE 3
RULES APPLICABLE TO CERTAIN
BROADCASTING PROCEEDINGS
RÈGLES APPLICABLES À CERTAINES INSTANCES
EN MATIÈRE DE RADIODIFFUSION
DIVISION 1
SECTION 1
APPLICATIONS FOR THE CHANGE OF OWNERSHIP OR
CONTROL OF A BROADCASTING UNDERTAKING
DEMANDES DE TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ ET DE CONTRÔLE
D’UNE ENTREPRISE DE RADIODIFFUSION
43. Requirements to be followed
43. Exigences à respecter
DIVISION 2
SECTION 2
APPLICATION FOR THE ISSUANCE OR RENEWAL OF A LICENCE
DEMANDES D’ATTRIBUTION OU DE RENOUVELLEMENT
D’UNE LICENCE
Application
Champ d’application
44. Application
44. Application
Notice of Consultation
45. Posting of notice of consultation
46. Obligations of applicant
47. Amendment
Avis de consultation
45. Affichage de l’avis de consultation
46. Obligations du demandeur
47. Modification
Intervention
48. Deemed intervention
Intervention
48. Demande considérée comme une intervention
Reply
49. Reply
49. Réplique
Appearance
50. Order of appearance
Réplique
Comparution
50. Ordre de comparution
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
PART 4
PARTIE 4
RULES APPLICABLE TO CERTAIN
TELECOMMUNICATIONS APPLICATIONS
RÈGLES APPLICABLES À CERTAINES DEMANDES
EN MATIÈRE DE TÉLÉCOMMUNICATIONS
DIVISION 1
SECTION 1
APPLICATIONS TO APPROVE OR AMEND TARIFFS
DEMANDE D’APPROBATION OU DE MODIFICATION
D’UNE TARIFICATION
51. Application
52. Requirements to be followed
51. Champ d’application
52. Exigences à respecter
DIVISION 2
SECTION 2
APPLICATIONS TO AWARD COSTS
DEMANDES D’ATTRIBUTION DES FRAIS
Application
Champ d’application
53. Application
53. Champ d’application
Interim Costs
54.
55.
56.
57.
58.
59.
Application for interim costs
Content of application
Answer
Reply
Criteria for awarding interim costs
Application for final costs
60.
61.
62.
63.
64.
65.
Deadline
Content of application for final costs
Answer
Reply
Criteria for awarding final costs
Taxing officer
Frais provisoires
54.
55.
56.
57.
58.
59.
Demande d’attribution de frais provisoires
Teneur de la demande
Réponse
Réplique
Critères d’attribution des frais provisoires
Demande d’attribution de frais définitifs
60.
61.
62.
63.
64.
65.
Délai
Teneur de la demande
Réponse
Réplique
Critères d’attribution des frais définitifs
Fonctionnaire taxateur
Final Costs
Frais définitifs
Fixing and Taxing of Costs
66. Criterion for fixing and taxing costs
67.
68.
69.
70.
71.
Fixation et taxation des frais
66. Critère de fixation et de taxation
DIVISION 3
SECTION 3
REQUESTS FOR INFORMATION
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
Application
Request for information
Response to request
Request for further response
Response
67.
68.
69.
70.
71.
Champ d’application
Demande de renseignements
Réponse à la demande
Demande de renseignements supplémentaires
Réponse
PART 5
PARTIE 5
REPEALS AND COMING INTO FORCE
ABROGATIONS ET ENTRÉE EN VIGUEUR
REPEALS
72.
73.
3199
ABROGATIONS
72.
73.
3200
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
COMING INTO FORCE
74. Registration
SCHEDULE
Definitions
“document”
« document »
“party”
« partie »
“person”
« personne »
How matters
brought before
Commission
Application
Exception
Power to act
Information
bulletins
ENTRÉE EN VIGUEUR
74. Enregistrement
ANNEXE
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
RULES OF PRACTICE AND
PROCEDURE
RÈGLES DE PRATIQUE ET DE
PROCÉDURE DU CONSEIL DE LA
RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS
CANADIENNES
DEFINITIONS
DÉFINITIONS
1. The following definitions apply in these Rules.
“document” has the meaning assigned by the definition “record” in section 3 of the Access to Information Act.
“party” includes an intervener.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent aux
présentes règles.
« document » S’entend au sens de l’article 3 de la
Loi sur l’accès à l’information.
« partie » Est assimilé à une partie l’intervenant.
“person” has the same meaning as in subsection 2(1) of the Telecommunications Act.
« personne » S’entend au sens du paragraphe 2(1)
de la Loi sur les télécommunications.
MATTERS BEFORE THE COMMISSION
SAISINE DU CONSEIL
2. A matter may be brought before the Commission by an application or complaint or on the Commission’s own initiative.
2. Le Conseil est saisi d’une affaire au moyen
d’une demande ou d’une plainte. Il peut aussi s’en
saisir lui-même.
PART 1
PARTIE 1
RULES APPLICABLE TO BROADCASTING
AND TELECOMMUNICATIONS
PROCEEDINGS
RÈGLES APPLICABLES AUX INSTANCES EN
MATIÈRE DE RADIODIFFUSION ET DE
TÉLÉCOMMUNICATIONS
3. (1) Except as otherwise provided in these
Rules, this Part applies to all proceedings before the
Commission.
(2) These Rules do not apply to a proceeding arising from a contravention of a prohibition or requirement of the Commission for which a person is
liable to an administrative monetary penalty
under sections 72.01 to 72.15 of the Telecommunications Act.
3. (1) Sauf disposition contraire des présentes
règles, la présente partie s’applique à toutes les
instances devant le Conseil.
(2) Les présentes règles ne s’appliquent pas aux
instances découlant de la contravention ou du
manquement à une mesure prise par le Conseil,
exposant son auteur à une pénalité au titre des
articles 72.01 à 72.15 de la Loi sur les
télécommunications.
DIVISION 1
SECTION 1
GENERAL RULES
RÈGLES GÉNÉRALES
Powers of the Commission
Pouvoirs du Conseil
4. The Commission may exercise any of its powers under these Rules at the request of a party or
interested person or on its own initiative.
5. The Commission may issue information bulletins regarding matters within its jurisdiction,
including
(a) the application of these Rules and its regulatory policies and decisions; and
(b) the format and numbering of documents to be
filed, the software with which they may be filed
and the procedure for their filing.
4. Le Conseil peut exercer tout pouvoir prévu par
les présentes règles à la demande d’une partie ou
d’un intéressé ou de sa propre initiative.
5. Le Conseil peut publier des bulletins d’information portant sur des questions relevant de sa
compétence, notamment :
a) l’application des présentes règles et de ses politiques réglementaires et décisions;
b) la présentation et la numérotation des documents à déposer, les logiciels pouvant servir à
leur dépôt et la marche à suivre pour les déposer.
Définitions
« document »
“document”
« partie »
“party”
« personne »
“person”
Manières dont
le Conseil est
saisi
Champ
d’application
Exception
Pouvoir d’agir
Bulletins
d’information
Le 17 octobre 2009
Dispensing
with or varying
Rules
Defect in form
Application or
complaint not
dismissed
Other powers
Relief
Computation
of time
Calendar days
Filing of
documents
Gazette du Canada Partie I
6. If the Commission is of the opinion that considerations of public interest or fairness permit, the
Commission may dispense with or vary these Rules
including by way of directions.
7. (1) If an application or complaint does not
comply with a requirement of these Rules, the
Commission may either return the application or
the complaint to the applicant or the complainant so
that the deficiencies may be remedied or it may
close the file.
(2) However, no application or complaint may be
dismissed by reason solely of a defect in form.
8. The Commission may
(a) if it is of the opinion that the circumstances or
considerations of fairness permit, adjourn a
proceeding;
(b) if it is of the opinion that the circumstances or
considerations of fairness permit, combine two
or more proceedings;
(c) decide whether to admit a document as
evidence;
(d) order to be amended or struck out a document
or part of a document that, in the opinion of the
Commission, may tend to prejudice a party or
delay the hearing of the matter on the merits;
(e) provide an opportunity for parties to make
written or oral representations; and
(f) in the event of a reference to the Federal
Court, order the whole or any part of a proceeding to be stayed pending the decision on the
reference.
9. In broadcasting matters, the Commission may
approve the whole or any part of an application or
grant any other relief in addition to or in substitution for the relief applied for.
Note: Section 60 of the Telecommunications Act
provides in part for the same rule in relation to
telecommunications matters.
3201
6. S’il est d’avis que l’intérêt public ou l’équité
le permet, le Conseil peut suspendre l’application
des présentes règles ou les modifier, notamment par
directive.
7. (1) Si une demande ou une plainte ne satisfait
pas à une règle, le Conseil peut la retourner à son
auteur pour qu’il remédie à la situation ou encore
fermer le dossier.
Suspension ou
modification
(2) Toutefois, aucune demande ou plainte ne peut
être rejetée en raison uniquement d’un vice de
forme.
8. Le Conseil peut :
a) s’il est d’avis que les circonstances ou l’équité
le permettent, ajourner l’instance;
b) s’il est d’avis que les circonstances ou l’équité
le permettent, joindre deux ou plusieurs
instances;
c) décider de l’admissibilité en preuve d’un
document;
d) ordonner la modification ou la mise à l’écart
de tout ou partie d’un document qui, à son avis,
pourrait porter préjudice à une partie ou retarder
l’audition des questions de fond;
e) donner l’occasion aux parties de présenter des
observations écrites ou orales;
f) en cas de renvoi à la Cour fédérale, suspendre
totalement ou partiellement l’instance jusqu’à ce
qu’une décision soit rendue.
Non-rejet
9. En matière de radiodiffusion, le Conseil peut
soit faire droit à une demande, en tout ou en partie,
soit accorder tout autre redressement, en plus ou à
la place de celui qui est demandé.
Note : en matière de télécommunications, l’article 60 de la Loi sur les télécommunications prévoit
en partie la même règle.
Redressement
Time
Délais
10. (1) The computation of a time period set out
in these Rules or in an information bulletin, direction, notice or decision is governed by sections 26
to 29 of the Interpretation Act, except that Saturday
is also considered to be a holiday.
(2) A time period is computed in calendar days.
10. (1) Les articles 26 à 29 de la Loi d’interprétation s’appliquent au calcul des délais prévus par
les présentes règles, un bulletin d’information, une
directive, un avis ou une décision, sauf que le samedi est également considéré comme un jour férié.
(2) Tout délai imparti se calcule en jours civils.
Filing and Service of Documents
Dépôt et signification de documents
11. (1) A document must be filed with the
Commission
(a) in the case of an application, by sending the
document to the Office of the Secretary General
by any electronic means set out in an information
bulletin issued by the Commission and that permits its intelligible reception; and
(b) in the case of any other document, by delivering it by hand to the Office of the Secretary
General, or by sending it to the Office by mail or
any electronic means that permits its intelligible
reception.
11. (1) Le dépôt d’un document auprès du Conseil se fait :
a) s’agissant d’une demande, par son envoi au
bureau du secrétaire général par tout moyen électronique prévu dans un bulletin d’information
publié par le Conseil, permettant la réception en
clair;
b) s’agissant de tout autre document, soit par sa
remise de main en main au bureau du secrétaire
général, soit par son envoi au bureau de celui-ci
par la poste ou par tout moyen électronique permettant la réception en clair.
Vice de forme
Autres
pouvoirs
Calcul des
délais
Jours civils
Dépôt de
documents
3202
Canada Gazette Part I
Filing at
hearing
Record of
transmission
Alternative
formats
Filing date
Saturday or
holiday
Verification of
documents
Grounds
Deadline for
service
Service of
documents
Service date
(2) When a hearing of the Commission is in
progress, a document may also be filed by delivering the document by hand to the secretary of the
hearing.
(3) If a document is sent by electronic means,
the sender must keep a written record of the
transmission.
12. The Commission may, on its own initiative
or at the request of a person with disabilities or
their designated representative, order that a document be filed in an alternative format and may require that the document be served on the person or,
if the person is not a party, that it be provided to
that person.
13. (1) A document is filed
(a) if it is delivered by hand, on the date it is
delivered;
(b) if it is sent by mail, on the date it is received
by the Office of the Secretary General; and
(c) if it is sent by electronic means, on the date it
is transmitted or, if the Office of the Secretary
General does not receive the document on that
date, on the date that it establishes it received it.
(2) A document received on a Saturday or a holiday, as that word is defined in subsection 35(1) of
the Interpretation Act, is considered to be received
on the next business day.
14. (1) The Commission may order a person who
has filed a document to verify the document by
affidavit and, in case of refusal, it may strike out
the document.
(2) If an affidavit is made as to belief, the
grounds on which the belief is based must be set
out in the affidavit.
15. A document that is required to be served
must be served, along with the documents that accompany it, on or before the date on which it is
filed.
16. A document must be served on a person
(a) by delivering a copy of the document by hand
(i) to an individual, or
(ii) if the person is a partnership, body corporate or unincorporated organization, to a partner, an officer or a director, or to their designated representative;
(b) by sending a copy of the document by mail to
the last known address of the person or their
designated representative; or
(c) by sending the document by any electronic
means that permits its intelligible reception to the
person or their designated representative, in
which case the sender must keep a written record
of the transmission.
17. Service of a document is effected
(a) if it is delivered by hand, on the date it is
delivered;
(b) if it is sent by mail, on the date it is received;
and
October 17, 2009
(2) Pendant une audience du Conseil, il peut
aussi se faire par sa remise de main en main au
secrétaire de l’audience.
Dépôt à
l’audience
(3) Si le document est envoyé par un moyen
électronique, l’expéditeur conserve un écrit prouvant la transmission.
12. Le Conseil peut, de sa propre initiative ou à
la demande d’une personne handicapée ou de son
représentant autorisé, ordonner qu’un document
soit déposé dans un média substitut; il peut en outre
exiger qu’il soit signifié à cette personne ou, si
celle-ci n’est pas une partie, qu’il lui soit remis.
Preuve de la
transmission
13. (1) La date du dépôt d’un document est :
a) s’il est remis de main en main, celle de sa
remise;
b) s’il est envoyé par la poste, celle de sa réception par le bureau du secrétaire général;
c) s’il est envoyé par un moyen électronique,
celle de sa transmission ou, si le bureau du secrétaire général ne le reçoit pas à cette date, celle à
laquelle il établit l’avoir reçu.
(2) Le document reçu un samedi ou un jour férié,
au sens du paragraphe 35(1) de la Loi d’interprétation, est considéré l’avoir été le jour ouvrable
suivant.
14. (1) Le Conseil peut ordonner à la personne
qui a déposé un document d’en attester le contenu
par une déclaration sous serment; en cas de refus, il
peut écarter le document.
(2) La déclaration qui exprime une opinion est
motivée.
Date du dépôt
15. Le document à signifier l’est avec les documents qui l’accompagnent, et ce, au plus tard à la
date de son dépôt.
Délai de
signification
16. La signification d’un document se fait :
a) par remise d’une copie du document de main
en main :
(i) à la personne,
(ii) dans le cas d’une société de personnes,
d’une personne morale et d’une organisation
non dotée de la personnalité morale, à l’un de
ses associés, dirigeants ou administrateurs ou à
leur représentant autorisé;
b) par envoi d’une copie du document par la
poste à la dernière adresse connue de la personne
ou de son représentant autorisé;
c) par envoi du document par tout moyen électronique permettant la réception en clair à la personne ou à son représentant autorisé, auquel
cas l’expéditeur conserve un écrit prouvant la
transmission.
17. La date de la signification d’un document
est :
a) s’il est remis de main en main, celle de sa
remise;
b) s’il est envoyé par la poste, celle de sa
réception;
Signification de
documents
Média substitut
Samedi ou
jour férié
Attestation des
documents
Motifs
Date de
signification
Le 17 octobre 2009
Proof of service
Content of
proof
Filing and
service of
application
Form and
content of
application
Deadline for
filing answer
Gazette du Canada Partie I
(c) if it is sent by electronic means, on the date it
is transmitted or, if the recipient does not receive
the document on that date, on the date that they
establish that they received it.
18. (1) At the request of the Commission, proof
of service, or, if there is none, an affidavit in lieu of
proof, must be filed with the Commission.
(2) Proof of service or an affidavit must include,
or be accompanied by, the following information:
(a) the name, address, telephone number and
e-mail address of the person who served the
document;
(b) the date on which the document was delivered by hand or sent by mail or electronic means
and, if it was sent by electronic means, the time
of transmission; and
(c) if the document was served by facsimile, the
total number of pages transmitted, including the
cover page, the facsimile number from which it
was sent and the name of the person who sent it.
c) s’il est envoyé par un moyen électronique,
celle de sa transmission ou, si le destinataire ne
le reçoit pas à cette date, celle à laquelle il établit
l’avoir reçu.
18. (1) Une preuve de signification ou, s’il n’en
existe aucune, une déclaration sous serment en
tenant lieu est déposée auprès du Conseil, à sa
demande.
(2) L’une et l’autre renferment les renseignements ci-après ou en sont accompagnées :
a) les nom, adresse, numéro de téléphone et
adresse électronique de la personne qui a signifié
le document;
b) la date à laquelle le document a été remis de
main en main ou envoyé par la poste ou par un
moyen électronique et, dans ce dernier cas,
l’heure de transmission;
c) si la signification a été faite par télécopieur, le
nombre total de pages transmises, y compris la
page couverture, le numéro de télécopieur duquel
le document a été transmis et le nom de la personne qui l’a transmis.
Application
Demande
19. (1) An application must
(a) be filed with the Commission;
(b) be served on any respondent and any other
persons that the Commission may direct; and
(c) be accompanied by a list of the persons on
whom the application is served and the e-mail
address of each, if any.
(2) An application must be made by means of the
form provided on the Commission’s website. If
none is provided, the application must
(a) set out the name and address of the applicant
and any designated representative and the e-mail
address of each;
(b) set out the applicant’s website address or, if
the application is not posted on their website, the
place where it may be consulted;
(c) be divided into parts and consecutively numbered paragraphs;
(d) identify the statutory or regulatory provisions
under which the application is made and the nature of the decision sought;
(e) contain a clear and concise statement of the
relevant facts and the grounds of the application;
(f) set out any amendments or additions that the
applicant proposes to make to these Rules; and
(g) include any other information that may inform the Commission as to the nature, purpose
and scope of the application and be accompanied
by any documents that support the application.
19. (1) Toute demande :
a) est déposée auprès du Conseil;
b) est signifiée à tout intimé et à toute autre personne désignée par le Conseil;
c) est accompagnée de la liste des personnes qui
en reçoivent signification et de leur adresse électronique, si elles en possèdent une.
(2) Elle est faite au moyen du formulaire qui est
disponible sur le site Web du Conseil; si aucun
formulaire n’est disponible, elle :
a) indique les nom et adresse du demandeur et de
tout représentant autorisé, ainsi que leur adresse
électronique;
b) indique l’adresse du site Web du demandeur
ou, si elle ne s’y trouve pas affichée, l’endroit où
elle peut être consultée;
c) est divisée en parties et en paragraphes, ceuxci étant numérotés consécutivement;
d) indique les dispositions législatives ou réglementaires aux termes desquelles elle est faite et
énonce la nature de la décision recherchée;
e) renferme un énoncé clair et concis des faits
pertinents et de ses motifs;
f) expose toute modification ou tout ajout que
le demandeur propose d’apporter aux présentes
règles;
g) renferme tout autre renseignement pouvant
éclairer le Conseil sur sa nature, son objet et sa
portée et est accompagnée de tout document à
l’appui.
Answer to an Application
Réponse à une demande
20. (1) A respondent may file an answer with the
Commission within 30 days after the date on which
the application is filed.
20. (1) L’intimé peut déposer une réponse auprès
du Conseil dans les trente jours suivant la date du
dépôt de la demande.
3203
Preuve de
signification
Teneur de la
preuve de
signification
Dépôt et
signification de
la demande
Forme et teneur
de la demande
Délai pour
déposer une
réponse
3204
Form and
content of
answer
Deadline for
intervening
Form and
content of
document
Canada Gazette Part I
(2) The answer must
(a) set out the name and address of the respondent and any designated representative and the
e-mail address of each;
(b) be divided into parts and consecutively numbered paragraphs;
(c) admit or deny any or all of the facts alleged in
the application;
(d) contain a clear and concise statement of the
relevant facts and the grounds of the answer;
(e) include any other information that may inform the Commission as to the nature, purpose
and scope of the answer and be accompanied by
any documents that support the answer;
(f) be accompanied by a list of the persons on
whom the answer is served and the e-mail address of each, if any; and
(g) be served on the applicant, any other respondent and any other persons that the Commission
may direct.
October 17, 2009
(2) La réponse :
a) indique les nom et adresse de l’intimé et de
tout représentant autorisé ainsi que leur adresse
électronique;
b) est divisée en parties et en paragraphes, ceuxci étant numérotés consécutivement;
c) admet ou nie tout ou partie des faits allégués
dans la demande;
d) renferme un énoncé clair et concis des faits
pertinents et de ses motifs;
e) renferme tout autre renseignement pouvant
éclairer le Conseil sur sa nature, son objet et sa
portée et est accompagnée de tout document à
l’appui;
f) est accompagnée de la liste des personnes qui
en reçoivent signification et de leur adresse électronique, si elles en possèdent une;
g) est signifiée au demandeur, à tout autre intimé
et à toute autre personne désignée par le Conseil.
Intervention
Intervention
21. (1) Any interested person may intervene in
writing in a proceeding within the time period set
out in the notice of consultation posted by the
Commission on its website or, if no notice was
posted
(a) within 30 days after the date on which the
application is filed; and
(b) in the case of an application for the amendment of a licence to carry on a broadcasting
undertaking, within 40 days after that date.
(2) The document of the intervener must
(a) describe the interest of the intervener;
(b) set out the name and address of the intervener
and any designated representative and the e-mail
address of each;
(c) be divided into parts and consecutively numbered paragraphs;
(d) clearly state whether the intervener supports
or opposes the application, or is commenting on
the application, and any modifications that the
intervener proposes to the decision sought;
(e) admit or deny any or all of the facts alleged in
the application;
(f) contain a clear and concise statement of the
relevant facts and the grounds on which the
intervener’s support for, opposition to or proposed modification to the decision sought is
based;
(g) state whether the intervener wishes to participate in any possible hearing in person;
(h) state any reasonable accommodation required
to enable the intervener to participate in any possible hearing;
(i) include any other information that may inform
the Commission as to the nature, purpose and
scope of the intervention and be accompanied by
any documents that support the intervention;
(j) be accompanied by a list of the persons on
whom the document is served and the e-mail address of each, if any; and
21. (1) Tout intéressé peut intervenir par écrit
dans l’instance dans le délai indiqué dans l’avis de
consultation affiché par le Conseil sur son site Web
ou, si aucun avis n’a été affiché :
a) dans les trente jours suivant la date du dépôt
de la demande;
b) dans le cas d’une demande de modification
d’une licence d’exploitation d’une entreprise de
radiodiffusion, dans les quarante jours suivant
cette date.
(2) Le document de l’intervenant :
a) expose son intérêt;
b) indique ses nom et adresse et ceux de tout
représentant autorisé, ainsi que leur adresse
électronique;
c) est divisé en parties et en paragraphes, ceux-ci
étant numérotés consécutivement;
d) exprime clairement l’appui ou l’opposition de
l’intervenant à la demande ou le fait que celui-ci
ne vise qu’à faire des commentaires, et toute
modification proposée de la décision recherchée;
e) admet ou nie tout ou partie des faits allégués
dans la demande;
f) renferme un énoncé clair et concis des faits
pertinents et des motifs pour lesquels l’intervenant appuie la demande ou s’y oppose et de
ceux pour lesquels il propose de modifier la décision recherchée;
g) indique si l’intervenant souhaite participer à
une éventuelle audience en personne;
h) indique toute mesure raisonnable d’accommodement à prendre pour lui permettre de participer
à une éventuelle audience;
i) renferme tout autre renseignement pouvant
éclairer le Conseil sur sa nature, son objet et sa
portée et est accompagné de tout document à
l’appui;
j) est accompagné de la liste des personnes qui
en reçoivent signification et de leur adresse électronique, si elles en possèdent une;
Forme et teneur
de la réponse
Délai pour
intervenir
Forme et teneur
du document
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
(k) be served on the applicant and any other persons that the Commission may direct.
Deadline for
filing reply
Form and
content of reply
Acting on
behalf of
another person
Requirement
for information
and
representations
Request for
documents
Filing and
service of
request
Failure to
produce
document
Deemed
production
Format of
subpoena
k) est signifié au demandeur et à toute autre personne désignée par le Conseil.
Reply
Réplique
22. (1) The applicant may file a reply to an answer or to the document of an intervener with the
Commission within 10 days after the later of the
deadline for the filing of the answer and the deadline for intervening in writing in the proceeding.
22. (1) Le demandeur peut déposer une réplique
à une réponse ou au document d’un intervenant
auprès du Conseil dans les dix jours suivant l’expiration du délai pour déposer la réponse ou, s’il
expire plus tard, de celui pour intervenir par écrit
dans l’instance.
(2) La réplique :
a) porte exclusivement sur les éléments soulevés
dans la réponse ou le document;
b) admet ou nie tout ou partie des faits qui y sont
allégués;
c) énonce tout motif d’objection ou d’opposition
à tout élément qui y est soulevé;
d) est accompagnée de la liste des personnes qui
en reçoivent signification et de leur adresse électronique, si elles en possèdent une;
e) est signifiée à tout intimé, aux intervenants et
à toute autre personne désignée par le Conseil.
(2) The reply must
(a) be restricted to the points raised in the answer
or the document;
(b) admit or deny any or all of the facts alleged
in the answer or the document;
(c) state the grounds of objection or opposition,
if any, to any points raised in the answer or the
document;
(d) be accompanied by a list of the persons on
whom the reply is served and the e-mail address
of each, if any; and
(e) be served on any respondent, the interveners
and any other persons that the Commission may
direct.
3205
Délai pour
déposer une
réplique
Forme et teneur
de la réplique
Request for Information or Documents
Demande de renseignements ou de documents
23. A person who acts on behalf of another person must file with the Commission, if it so requests,
evidence of their authority to represent the other
person.
24. The Commission may require a party
(a) to provide information, particulars or documents that it considers necessary to enable the
Commission to obtain a full and satisfactory
understanding of the subject-matter of the proceeding; or
(b) to make written or oral representations on any
matter related to the proceeding.
25. (1) A party may request any other party in
writing to produce for inspection, by the requesting
party, any document that has been referred to in a
document filed with the Commission by that other
party and to permit the requesting party to make
copies of it.
(2) The requesting party must file its request with
the Commission and serve it on the other party.
23. La personne qui agit au nom d’une autre
dépose auprès du Conseil, s’il le demande, toute
preuve établissant qu’elle est autorisée à la
représenter.
24. Le Conseil peut exiger d’une partie :
a) qu’elle lui fournisse les renseignements, précisions ou documents qu’il estime nécessaires pour
bien comprendre l’objet de l’instance;
b) qu’elle présente des observations écrites ou
orales sur toute question relative à l’instance.
Représentation
25. (1) Toute partie peut demander par écrit à
une autre partie de produire, pour son examen, tout
document auquel cette dernière renvoie dans un
document qu’elle a déposé auprès du Conseil, et de
lui permettre d’en faire des copies.
Demande de
documents
(2) Elle dépose sa demande auprès du Conseil et
la signifie à la partie visée.
Dépôt et
signification de
la demande
(3) A party who fails to produce the document
within 10 days after the date on which the request is
filed may not rely on the document.
(4) A party who produces an electronic copy of
the document or provides an electronic address or
link to the specific location where the document
may be accessed free of charge is deemed to have
produced the document and to have permitted the
requesting party to make copies of it.
(3) La partie qui ne produit pas le document dans
les dix jours suivant la date du dépôt de la demande
ne peut l’invoquer.
(4) La partie qui produit la version électronique
du document ou fournit l’adresse ou le lien électronique permettant d’y avoir accès sans frais est réputée avoir produit le document et avoir autorisé
l’autre partie à en faire des copies.
Omission de
produire le
document
Subpoena
Assignation à comparaître
26. A subpoena — which the Commission may
refuse to issue — must be in the form set out in the
schedule and must be signed by the Secretary General and sealed with the Commission’s seal.
26. Toute assignation à comparaître — dont le
Conseil peut refuser la délivrance — est présentée
selon la formule figurant à l’annexe, est signée par
le secrétaire général et porte le sceau du Conseil.
Demande de
renseignements
et
d’observations
Présomption
Forme de
l’assignation
3206
Canada Gazette Part I
Obligation to
file in order to
designate
Timing of
designation
Reasons for
designation
Abridged
version
Documents
public
Request for
disclosure
Service
Reply
Reply to
request from
Commission
Disclosure
October 17, 2009
Confidential Information
Renseignements confidentiels
27. In broadcasting matters, a person may not
designate information as confidential unless they
file it with the Commission.
Note: Subsection 39(1) of the Telecommunications Act provides in part for the same rule in relation to telecommunications matters.
28. (1) A person who wants to designate information that is being filed with the Commission as
confidential must do so at the time it is filed.
(2) The person must provide reasons, as well as
any supporting documents, why the disclosure of
the information would not be in the public interest,
including why the specific direct harm that would
be likely to result to them from the disclosure
would outweigh the public interest.
(3) The person who designates information as
confidential must either file an abridged version,
intended to be made available to the public, of the
document that contains the information, or must
provide reasons, as well as any supporting documents, why an abridged version cannot be filed.
(4) In broadcasting matters, the Commission
must make available for public inspection the reasons and supporting documents to the extent that
they are not designated as confidential.
Note: Section 38 of the Telecommunications Act
provides for the same rule in relation to telecommunications matters.
29. (1) A person who files a request with the
Commission for the disclosure of information that
has been designated as confidential must provide
reasons, as well as any supporting documents, why
the disclosure would be in the public interest, including how the information is relevant to the
Commission’s regulatory responsibilities.
27. En matière de radiodiffusion, une personne
ne peut désigner des renseignements comme confidentiels que si elle les dépose auprès du Conseil.
Note : en matière de télécommunications, le paragraphe 39(1) de la Loi sur les télécommunications prévoit en partie la même règle.
28. (1) La personne qui veut désigner comme
confidentiels des renseignements qu’elle dépose
auprès du Conseil le fait au moment du dépôt.
(2) Elle expose les raisons pour lesquelles la
communication des renseignements ne serait pas
dans l’intérêt public, notamment celles pour lesquelles elle lui causerait vraisemblablement un
préjudice direct qui l’emporte sur l’intérêt public, et
fournit tout document à l’appui.
(3) Elle dépose une version abrégée du document
qui renferme les renseignements, destinée à être
mise à la disposition du public, ou expose les raisons pour lesquelles elle ne peut le faire et fournit
tout document à l’appui.
Dépôt essentiel
à la désignation
(4) En matière de radiodiffusion, le Conseil met
à la disposition du public, sauf s’ils sont désignés
comme confidentiels, les raisons et les documents à
l’appui.
Note : en matière de télécommunications, l’article 38 de la Loi sur les télécommunications prévoit
la même règle.
29. (1) La personne qui dépose auprès du Conseil
une demande de communication de renseignements
désignés comme confidentiels y expose les raisons — notamment celles permettant d’établir en
quoi ils se rattachent aux fonctions réglementaires
du Conseil — pour lesquelles la communication
serait dans l’intérêt public et fournit tout document
à l’appui.
(2) Elle signifie la demande à l’auteur de la
désignation.
(3) L’auteur de la désignation peut déposer une
réplique auprès du Conseil dans les cinq jours suivant la date du dépôt de la demande; il la signifie à
la personne qui a demandé la communication.
(4) S’agissant d’une demande de communication
émanant du Conseil, il peut déposer une réplique
auprès de celui-ci dans les cinq jours suivant la date
à laquelle il a reçu la demande.
Caractère
public
30. En matière de radiodiffusion, le Conseil peut
effectuer ou exiger la communication de renseignements désignés comme confidentiels s’il est
d’avis qu’elle est dans l’intérêt public, sauf s’il
accepte, à la demande du demandeur, de ne pas
tenir compte des renseignements pour trancher la
demande.
Note : en matière de télécommunications, le paragraphe 39(4) de la Loi sur les télécommunications prévoit en partie la même règle.
Communication
(2) The requesting person must serve the request
on the person who made the designation.
(3) The person who made the designation may
file a reply with the Commission within five days
after the date on which the request is filed. They
must serve it on the requesting person.
(4) If the Commission requests disclosure of the
information, the person who made the designation
may file a reply with the Commission within five
days after the date on which they receive the
request.
30. In broadcasting matters, the Commission
may disclose, or require the disclosure of, information designated as confidential if it is of the opinion
that the disclosure is in the public interest, except
if, on request of an applicant, the Commission
agrees to not take the information into account to
dispose of the application.
Note: Subsection 39(4) of the Telecommunications Act provides in part for the same rule in relation to telecommunications matters.
Moment de la
désignation
Raisons de la
désignation
Version
abrégée
Demande de
communication
Signification
Réplique
Réplique —
demande du
Conseil
Le 17 octobre 2009
Appearance or
written
representations
Administering
of oaths
Simultaneous
sittings
Application
Form and
content of
complaint
Application or
intervention
instead of
complaint
Sending
complaint to
person against
whom
complaint is
made
Response
Measures
Gazette du Canada Partie I
DIVISION 2
SECTION 2
RULES APPLICABLE TO PUBLIC HEARINGS
RÈGLES APPLICABLES AUX AUDIENCES PUBLIQUES
31. If a public hearing is to be held in regard to
an application, the Commission may request the
parties, or some of them, to appear before it or decide the matter on the basis of written representations, or it may use a combination of those
methods.
32. The Commission may require a person who
appears before it to be sworn or affirmed.
31. Si la demande fait l’objet d’une audience publique, le Conseil peut soit demander aux parties,
ou à certaines d’entre elles, de comparaître devant
lui, soit statuer sur l’affaire sur la foi d’observations
écrites, soit encore adopter toute combinaison de
ces deux manières.
32. Le Conseil peut exiger de la personne qui
comparaît devant lui de prêter serment ou de faire
une affirmation solennelle.
33. Le Conseil peut, dans une même instance, tenir des séances simultanées en des lieux différents.
33. The Commission may, in relation to one proceeding, hold simultaneous sittings in more than
one location.
3207
Comparution
ou observations
écrites
Prestation de
serment
Séances
simultanées
PART 2
PARTIE 2
RULES APPLICABLE TO COMPLAINTS AND
DISPUTE RESOLUTION
RÈGLES APPLICABLES EN MATIÈRE DE
PLAINTES ET DE RÈGLEMENT DES
DIFFÉRENDS
DIVISION 1
SECTION 1
RULES APPLICABLE TO PROCEEDINGS INITIATED BY
A COMPLAINT
RÈGLES APPLICABLES AUX INSTANCES DÉCOULANT
D’UNE PLAINTE
34. This Division applies to any proceeding that
is initiated by a complaint that is not related to an
application.
35. A complaint must
(a) be filed with the Commission;
(b) set out the name and address of the complainant and any designated representative and
the e-mail address of each, if any;
(c) set out the name of the person against whom
it is made;
(d) contain a clear and concise statement of the
relevant facts, the grounds of the complaint and
the nature of the decision sought; and
(e) state whether the complainant wishes to receive documents related to the complaint in an
alternative format.
36. The Commission may, if it considers it just
and expedient to do so, require a complainant to file
their complaint as an application or to intervene in
writing in any proceeding relating to the matter
raised by the complaint.
37. If the Commission is considering the complaint, it must send a copy of the complaint to the
person against whom it is made.
34. La présente section s’applique à toute instance découlant d’une plainte qui ne se rapporte à
aucune demande.
35. Toute plainte :
a) est déposée auprès du Conseil;
b) indique les nom et adresse du plaignant et de
tout représentant autorisé, et leur adresse électronique, s’ils en possèdent une;
c) indique le nom de la personne visée;
d) renferme un énoncé clair et concis des faits
pertinents, de ses motifs et de la nature de la décision recherchée;
e) indique si le plaignant souhaite recevoir les
documents relatifs à la plainte dans un média
substitut.
Champ
d’application
36. Le Conseil, s’il l’estime justifié et opportun,
peut exiger du plaignant qu’il dépose sa plainte
sous forme de demande ou intervienne par écrit
dans toute instance relative à la question soulevée
par la plainte.
37. Si le Conseil examine lui-même la plainte, il
transmet une copie de celle-ci à la personne visée.
Demande ou
intervention
plutôt que
plainte
38. The person against whom a complaint is
made may file a response with the Commission
within 20 days after the date on which they received a copy of the complaint. They must serve it
on the complainant.
39. If a response is not satisfactory to the Commission, it may take any measures that it considers
necessary.
38. La personne visée par la plainte peut déposer
une réponse auprès du Conseil dans les vingt jours
suivant la date à laquelle elle en a reçu copie. Elle
la signifie au plaignant.
Réponse
39. Le Conseil, s’il est insatisfait de la réponse,
peut prendre toute mesure qu’il juge utile.
Mesures
Forme et teneur
de la plainte
Envoi de la
plainte à la
personne visée
3208
Canada Gazette Part I
Copy placed on
licensee file
Emergency
telecommunications
complaint
Interim ex
parte order
Filing
complaint in
writing
Requirements
to be followed
Requirements
to be followed
Application
October 17, 2009
40. The Commission may place a copy of a complaint against a licensee and a response from the
licensee on the licensee’s file to be considered at
the time of its licence renewal.
41. (1) A complaint seeking relief on an emergency basis in relation to a telecommunications
matter may be made orally to a designated employee of the Commission.
(2) If an interim settlement cannot be reached,
the Commission may issue an interim ex parte
order.
(3) If an interim ex parte order is issued, the
complainant must file its complaint with the Commission in writing within five days after the date on
which the order is issued.
40. Le Conseil peut verser au dossier du titulaire
de licence une copie de la plainte le visant et de sa
réponse pour qu’il en soit tenu compte lors du renouvellement de sa licence.
41. (1) Toute plainte visant à obtenir d’urgence
un redressement en matière de télécommunications
peut être faite oralement auprès d’un fonctionnaire
autorisé du Conseil.
(2) Si aucune solution provisoire ne peut être
trouvée, le Conseil peut rendre une ordonnance
provisoire ex parte.
(3) Si le Conseil rend une ordonnance provisoire
ex parte , le plaignant dépose sa plainte auprès du
Conseil par écrit dans les cinq jours suivants.
DIVISION 2
SECTION 2
ALTERNATIVE DISPUTE RESOLUTION PROCESSES
PROCESSUS SUBSTITUTIFS DE RÈGLEMENT DES
DIFFÉRENDS
42. An application for the resolution of a matter
under an alternative dispute resolution process must
be made in accordance with the procedural requirements established by the Commission in
Broadcasting and Telecom Information Bulletin
CRTC 2009-38, as amended from time to time.
42. Les demandes de règlement d’une affaire au
moyen d’un processus substitutif de règlement des
différends sont faites conformément aux exigences
procédurales établies par le Conseil dans le Bulletin de radiodiffusion et de télécommunication
CRTC
2009-38,
avec
ses
modifications
successives.
PART 3
PARTIE 3
RULES APPLICABLE TO CERTAIN
BROADCASTING PROCEEDINGS
RÈGLES APPLICABLES À CERTAINES
INSTANCES EN MATIÈRE DE
RADIODIFFUSION
DIVISION 1
SECTION 1
APPLICATIONS FOR THE CHANGE OF OWNERSHIP OR
CONTROL OF A BROADCASTING UNDERTAKING
DEMANDES DE TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ ET DE
CONTRÔLE D’UNE ENTREPRISE DE RADIODIFFUSION
43. An application to the Commission for the approval of the transfer of ownership or the change in
control of a broadcasting undertaking must be reviewed in accordance with the procedural requirements established by the Commission in Broadcasting Circular CRTC 2008-8, as amended from time
to time.
43. Les demandes présentées au Conseil en vue
de l’approbation du transfert de la propriété ou du
changement du contrôle d’une entreprise de radiodiffusion sont examinées conformément aux exigences procédurales établies par le Conseil dans la
circulaire de radiodiffusion CRTC 2008-8, avec ses
modifications successives.
DIVISION 2
SECTION 2
APPLICATION FOR THE ISSUANCE OR
RENEWAL OF A LICENCE
DEMANDES D’ATTRIBUTION OU DE
RENOUVELLEMENT D’UNE LICENCE
Application
Champ d’application
44. This Division applies to any proceeding that
is initiated by an application to the Commission for
the issuance or renewal of a licence under subsection 9(1) of the Broadcasting Act.
44. La présente section s’applique à toute instance découlant d’une demande présentée au Conseil en vue de l’attribution ou du renouvellement
d’une licence au titre du paragraphe 9(1) de la Loi
sur la radiodiffusion.
Dépôt au
dossier
Plainte urgente
— télécommunications
Ordonnance
provisoire ex
parte
Dépôt par écrit
Exigences à
respecter
Exigences à
respecter
Application
Le 17 octobre 2009
Posting of
notice of
consultation
Content of
notice
Obligations of
applicant
Amendment
Deemed
intervention
Reply
Order of
appearance
Order of replies
Gazette du Canada Partie I
3209
Notice of Consultation
Avis de consultation
45. (1) The Commission must post any notice of
consultation — whether a notice of application or a
notice of public hearing — on its website.
(2) The notice must indicate the nature of the
matters to be considered and the deadline for intervening in writing in the proceeding. In the case of a
notice of public hearing, it must also indicate the
time and place of the hearing.
46. If a public hearing is to be held in regard to
an application, the applicant must
(a) no later than five days after the posting of the
notice of consultation by the Commission on its
website, post the notice or a link to it on the
homepage of its website and keep it posted until
the deadline for intervening in writing in the
proceeding expires; and
(b) give notice of the notice of consultation in
any manner that the Commission may direct, including through broadcast over its own facilities
or by service to any person the Commission may
direct, and the notice must indicate
(i) the date fixed for the commencement of the
hearing,
(ii) the nature of the matters to be considered,
and
(iii) the deadline for intervening in writing in
the proceeding.
47. No application referred to in section 44 may
be amended and no supplementary document may
be filed with the Commission after the Commission
has posted the notice of consultation on its website.
45. (1) Le Conseil affiche tout avis de consultation — avis de demande ou avis d’audience publique — sur son site Web.
(2) L’avis indique la nature des questions à examiner et le délai pour intervenir par écrit dans
l’instance; s’il consiste en un avis d’audience publique, il indique de plus les date, heure et lieu de
l’audience.
46. Si la demande fait l’objet d’une audience publique, le demandeur :
a) au plus tard cinq jours après l’affichage de
l’avis de consultation par le Conseil sur son site
Web, affiche, sur la page principale de son site
Web, l’avis ou un hyperlien y menant et l’y
conserve jusqu’à l’expiration du délai pour intervenir par écrit dans l’instance;
b) notifie l’avis de consultation de toute autre
manière qu’exige le Conseil, notamment en le
diffusant au moyen de ses installations ou en le
signifiant aux personnes que celui-ci désigne, laquelle notification indique :
(i) la date fixée pour le début de l’audience,
(ii) la nature des questions à examiner,
(iii) le délai pour intervenir par écrit dans
l’instance.
Affichage de
l’avis de
consultation
47. Aucune demande visée à l’article 44 ne peut
être modifiée et aucun document supplémentaire ne
peut être déposé auprès du Conseil après qu’il a
affiché l’avis de consultation sur son site Web.
Modification
Intervention
Intervention
48. If two or more applications for the issuance
of a licence are made in respect of the same area or
locality and it is reasonable to believe that not all
applications will be approved, each application is
deemed to be an intervention in respect of the
others but sections 21 and 22 do not apply.
48. Lorsque plusieurs demandes d’attribution
d’une licence visent la même région ou localité et
qu’il est permis de croire qu’elles ne seront pas
toutes approuvées, chacune est réputée, à l’égard
des autres, être une intervention; toutefois, les articles 21 et 22 ne s’appliquent pas.
Reply
Réplique
49. The applicant must serve a reply on the
interveners.
49. Le demandeur signifie sa réplique aux
intervenants.
Appearance
Comparution
50. (1) The parties must be heard in the following order at a public hearing:
(a) applicants;
(b) interveners; and
(c) applicants, in reply.
(2) If the hearing relates to two or more applications for the issuance of a licence made in respect
of the same area or locality and it is reasonable to
believe that not all applications will be approved,
the applicants must reply in the reverse order to that
in which they were heard.
50. (1) Les parties sont entendues dans l’ordre
ci-après lors de l’audience publique :
a) les demandeurs;
b) les intervenants;
c) les demandeurs en réplique.
(2) Si l’audience porte sur plusieurs demandes
d’attribution d’une licence qui visent la même région ou localité et qu’il est permis de croire
qu’elles ne seront pas toutes approuvées, les demandeurs répliquent dans l’ordre inverse de celui
dans lequel ils ont été entendus.
Teneur de
l’avis
Obligations du
demandeur
Demande
considérée
comme une
intervention
Réplique
Ordre de
comparution
Ordre des
répliques
3210
Canada Gazette Part I
Application
October 17, 2009
PART 4
PARTIE 4
RULES APPLICABLE TO CERTAIN
TELECOMMUNICATIONS APPLICATIONS
RÈGLES APPLICABLES À CERTAINES
DEMANDES EN MATIÈRE DE
TÉLÉCOMMUNICATIONS
DIVISION 1
SECTION 1
APPLICATIONS TO APPROVE OR AMEND TARIFFS
DEMANDE D’APPROBATION OU DE MODIFICATION
D’UNE TARIFICATION
51. This Division applies to applications to the
Commission for the approval of a new or amended
tariff under section 25 of the Telecommunications
Act.
52. (1) An application for the approval of a retail
service tariff or a competitive local exchange carrier tariff, other than one that relates to service
destandardization or withdrawal, must be made in
accordance with the procedural requirements established by the Commission in Telecom Decision CRTC 2008-74, as amended from time to time.
Tariffs
applicable to
competitors
(2) An application for the approval of an Incumbent Local Exchange Carrier competitor service
tariff, other than one that relates to service destandardization or withdrawal, must be filed with the
Commission at least 30 days before the date on
which the tariff is proposed to come into effect.
Destandardization or
withdrawal of
service
(3) An application for the approval of a tariff that
relates to service destandardization or withdrawal
must be made as an application for service destandardization or withdrawal in accordance with the
procedural requirements established by the Commission in Telecom Decision CRTC 2008-22, as
amended from time to time.
51. La présente section s’applique aux demandes
présentées au Conseil en vue de l’approbation ou de
la modification d’une tarification au titre de l’article 25 de la Loi sur les télécommunications.
52. (1) Les demandes d’approbation d’une tarification de services de détail ou de la tarification
d’une entreprise de services locaux concurrente, à
l’exception de celles qui ont trait à la dénormalisation ou au retrait d’un service, sont faites conformément aux exigences procédurales établies par le
Conseil dans la Décision de télécom CRTC 2008-74,
avec ses modifications successives.
(2) Les demandes d’approbation de la tarification
d’une entreprise de services locaux titulaire applicable aux services aux concurrents, à l’exception de
celles qui ont trait à la dénormalisation ou au retrait
d’un service, sont déposées auprès du Conseil au
moins trente jours avant la date proposée d’entrée
en vigueur de la tarification.
(3) Les demandes d’approbation d’une tarification qui ont trait à la dénormalisation ou au retrait
d’un service sont faites en tant que demandes de
dénormalisation ou de retrait d’un service conformément aux exigences procédurales établies par le
Conseil dans la Décision de télécom CRTC 2008-22,
avec ses modifications successives.
DIVISION 2
SECTION 2
APPLICATIONS TO AWARD COSTS
DEMANDES D’ATTRIBUTION DES FRAIS
Requirements
to be followed
Application
Application
Champ d’application
53. This Division applies to applications to the
Commission to award costs under section 56 of the
Telecommunications Act.
53. La présente section s’applique aux demandes
présentées au Conseil pour qu’il attribue les frais
en vertu de l’article 56 de la Loi sur les
télécommunications.
Interim Costs
Frais provisoires
Application for
interim costs
54. A party who considers that they do not have
sufficient financial resources to participate effectively in a proceeding may file an application for
interim costs with the Commission.
Content of
application
55. (1) In an application for interim costs, an applicant must
(a) demonstrate
(i) that they have, or represent a group or a
class of subscribers that has, an interest in the
outcome of the proceeding,
54. La partie qui estime ne pas disposer des ressources financières suffisantes pour participer de
manière efficace à une instance peut déposer une
demande d’attribution de frais provisoires auprès
du Conseil.
55. (1) Dans la demande d’attribution de frais
provisoires, le demandeur :
a) établit :
(i) que le dénouement de l’instance revêt un
intérêt pour lui ou pour le groupe ou la catégorie d’abonnés qu’il représente,
Champ
d’application
Exigences à
respecter
Tarification
applicable aux
concurrents
Dénormalisation
ou retrait d’un
service
Champ
d’application
Demande
d’attribution de
frais
provisoires
Teneur de la
demande
Le 17 octobre 2009
Service
Answer
Reply
Criteria for
awarding
interim costs
Application for
final costs
Gazette du Canada Partie I
(ii) that they can contribute to a better understanding by the Commission of the matters to
be considered, and
(iii) that they do not have sufficient financial
resources to participate effectively in the
proceeding;
(b) undertake to participate in the proceeding in a
responsible way;
(c) indicate the amount of costs requested, with
receipts or detailed estimates being attached; and
(d) identify the respondents who should pay the
costs.
(2) The applicant must serve the application on
the other parties.
56. The other parties may file an answer with the
Commission within 10 days after the date on which
the application for interim costs is filed. They must
serve it on all parties.
57. The applicant must serve any reply on the
parties who filed an answer.
58. The Commission must use the following criteria to determine whether to award interim costs
and the amount that will be awarded:
(a) whether the applicant has, or is the representative of a group or a class of subscribers that has,
an interest in the outcome of the proceeding;
(b) the extent to which the applicant can contribute to a better understanding by the Commission
of the matters to be considered;
(c) whether the applicant has sufficient financial
resources to participate effectively in the proceeding; and
(d) whether the applicant undertook to participate
in the proceeding in a responsible way.
59. A party who has been awarded interim costs
is required to file an application for final costs with
the Commission.
(ii) qu’il peut aider le Conseil à mieux comprendre les questions à examiner,
(iii) qu’il ne dispose pas des ressources financières suffisantes pour participer à l’instance
de manière efficace;
b) s’engage à participer à l’instance de manière
responsable;
c) indique le montant des frais provisoires demandés, les reçus ou des estimations détaillées
devant être joints;
d) indique les intimés qui devraient supporter les
frais.
(2) Le demandeur signifie la demande aux autres
parties.
56. Les autres parties peuvent déposer une réponse auprès du Conseil dans les dix jours suivant
la date à laquelle la demande d’attribution de frais
provisoires a été déposée. Elles la signifient à toutes les parties.
57. Le demandeur signifie toute réplique aux parties qui ont déposé une réponse.
58. Le Conseil décide d’attribuer des frais provisoires et en fixe le montant en se fondant sur les
critères suivants :
a) le fait que le dénouement de l’instance revêt
un intérêt pour le demandeur ou pour le groupe
ou la catégorie d’abonnés qu’il représente;
b) la mesure dans laquelle le demandeur peut aider le Conseil à mieux comprendre les questions
à examiner;
c) le fait que le demandeur ne dispose pas des
ressources financières suffisantes pour participer
à l’instance de manière efficace;
d) l’engagement du demandeur à participer à
l’instance de manière responsable.
59. La partie qui s’est vu attribuer des frais provisoires est tenue de déposer une demande d’attribution de frais définitifs auprès du Conseil.
Final Costs
Frais définitifs
Deadline
60. An application for final costs must be filed
no later than 30 days after the date fixed by the
Commission for the filing of final representations.
Content of
application for
final costs
61. (1) In an application for final costs, an applicant must
(a) demonstrate
(i) that they have, or represent a group or a
class of subscribers that has, an interest in the
outcome of the proceeding,
(ii) that they contributed to a better understanding by the Commission of the matters
that were considered, and
(iii) that they participated in the proceeding in
a responsible way;
(b) identify the respondents who should pay the
costs; and
(c) if interim costs were awarded to them, provide an explanation of any difference between
those interim costs and the final costs applied
for.
60. La demande d’attribution de frais définitifs
est déposée au plus tard trente jours après la date
fixée par le Conseil pour le dépôt des observations
finales.
61. (1) Dans la demande d’attribution de frais
définitifs, le demandeur :
a) établit :
(i) que le dénouement de l’instance revêt un
intérêt pour lui ou pour le groupe ou la catégorie d’abonnés qu’il représente,
(ii) qu’il a aidé le Conseil à mieux comprendre
les questions qui ont été examinées,
(iii) qu’il a participé à l’instance de manière
responsable;
b) indique les intimés qui devraient supporter les
frais;
c) si des frais provisoires lui avaient été attribués,
explique tout écart entre ceux-ci et les frais définitifs dont il demande l’attribution.
3211
Signification
Réponse
Réplique
Critères
d’attribution
des frais
provisoires
Demande
d’attribution de
frais définitifs
Délai
Teneur de la
demande
3212
Canada Gazette Part I
Documents to
be attached
Service
Answer
Reply
Criteria for
awarding final
costs
Taxing officer
Criterion for
fixing and
taxing costs
Limit
Application
Request for
information
Form of request
October 17, 2009
(2) The applicant must attach to the application
the taxation forms provided on the Commission’s
website.
(3) The applicant must serve the application on
the other parties.
62. The other parties may file an answer with the
Commission within 10 days after the date on which
the application for final costs is filed. They must
serve it on all parties.
63. The applicant must serve any reply on the
parties who filed an answer.
64. The Commission must use the following criteria to determine whether to award final costs and
the maximum percentage of costs that will be
awarded:
(a) whether the applicant had, or was the representative of a group or a class of subscribers that
had, an interest in the outcome of the proceeding;
(b) the extent to which the applicant contributed
to a better understanding by the Commission of
the matters that were considered; and
(c) whether the applicant participated in the proceeding in a responsible way.
65. If the Commission appoints a taxing officer,
it must set out the procedure to be followed by the
officer.
(2) Il joint à la demande les formulaires de taxation qui sont disponibles sur le site Web du Conseil.
(3) Il signifie la demande aux autres parties.
Documents à
fournir
Signification
62. Les autres parties peuvent déposer une réponse auprès du Conseil dans les dix jours suivant
la date à laquelle la demande d’attribution de frais
définitifs a été déposée. Elles la signifient à toutes
les parties.
63. Le demandeur signifie toute réplique aux parties qui ont déposé une réponse.
64. Le Conseil décide d’attribuer des frais définitifs et fixe le pourcentage maximal de ceux-ci en se
fondant sur les critères suivants :
a) le fait que le dénouement de l’instance revêtait
un intérêt pour le demandeur ou pour le groupe
ou la catégorie d’abonnés qu’il représentait;
b) la mesure dans laquelle le demandeur a aidé le
Conseil à mieux comprendre les questions qui
ont été examinées;
c) le fait que le demandeur a participé à
l’instance de manière responsable.
Réponse
65. Si le Conseil nomme un fonctionnaire taxateur, il établit le processus que celui-ci doit suivre.
Fonctionnaire
taxateur
Fixing and Taxing of Costs
Fixation et taxation des frais
66. (1) In fixing costs or taxing final costs, the
Commission or the taxing officer, as the case may
be, must take into consideration any financial assistance received by the applicant, from all sources, for
the purpose of participating in Commission proceedings under the Telecommunications Act.
(2) The total amount of the costs must not exceed
the amount of the costs necessarily and reasonably
incurred by the applicant or the costs set out in the
scale of costs established by the Commission.
66. (1) Le Conseil fixe les frais ou le fonctionnaire taxateur taxe les frais définitifs en tenant
compte de toute aide financière, quelle que soit sa
provenance, que le demandeur a touchée pour participer aux instances tenues par le Conseil en vertu
de la Loi sur les télécommunications.
(2) Leur montant total ne dépasse pas celui des
frais nécessaires et raisonnables engagés par le
demandeur ni ceux prévus dans le barème établi par
le Conseil.
DIVISION 3
SECTION 3
REQUESTS FOR INFORMATION
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
67. This Division applies to requests for information between parties.
68. (1) A party may, with the approval of the
Commission, request information from another
party.
(2) A request must
(a) be addressed to the party; and
(b) be identified with a designation in the following form: “xxxx (zzzz) dd-mm-yy”, where
(i) the first element is an abbreviation, initialism or acronym of the name of the party to
whom the request is addressed,
(ii) the second, in parentheses, is an abbreviation, initialism or acronym of the name of the
requesting party, and
(iii) the third is the date of the request.
67. La présente section s’applique aux demandes
de renseignements entre parties.
68. (1) Toute partie peut, avec l’autorisation du
Conseil, demander des renseignements à une autre
partie.
(2) La demande :
a) est adressée à la partie visée;
b) est désignée par un titre ainsi conçu : « xxxx
(zzzz) jj-mm-aa », dont :
(i) le premier élément est l’abréviation du nom
de la partie visée ou le sigle ou l’acronyme le
représentant,
(ii) le deuxième, figurant entre parenthèses,
l’abréviation du nom de son auteur ou le sigle
ou l’acronyme le représentant,
(iii) le dernier, la date de la demande.
Réplique
Critères
d’attribution
des frais
définitifs
Critère de
fixation et de
taxation
Limite
Champ
d’application
Demande de
renseignements
Forme de la
demande
Le 17 octobre 2009
Numbering of
interrogatories
Filing and
service
Response to
request
Form of
response
Filing and
service
Request for
further
response
Content of
request
Filing and
service
Response
Filing and
service
Gazette du Canada Partie I
3213
(3) Interrogatories contained in a request must be
numbered consecutively.
(4) The requesting party must file a request with
the Commission on or before the deadline established by the Commission. They must serve it on
the party to whom it is addressed.
69. (1) A party who is served with a request must
(a) respond fully and adequately to each interrogatory; or
(b) if the party contends that an interrogatory is
either not relevant or that the information necessary to respond is not available, set out the reasons in support of that contention and, in the case
of the unavailability of the information, provide
any available information that the party considers
would be of assistance to the requesting party.
(2) A response to a request must be in the following form:
(3) Les questions qui figurent dans la demande
sont numérotées consécutivement.
(4) L’auteur de la demande la dépose auprès du
Conseil dans le délai fixé par celui-ci. Il la signifie
à la partie visée.
Numérotation
des questions
69. (1) La partie qui s’est vue signifier la
demande :
a) répond de manière complète et satisfaisante à
chacune des questions;
b) si elle juge une question non pertinente ou
soutient ne pas disposer des renseignements nécessaires pour y répondre, explique pourquoi et,
dans le deuxième cas, fournit tout renseignement
dont elle dispose qui, selon elle, pourrait être
utile à l’auteur de la demande.
(2) La réponse est en la forme suivante :
Réponse à la
demande
(full name of party
responding)
(Nom complet de la
partie visée par la
demande)
Response to Request
“xxxx (zzzz) dd-mmyy”
Dépôt et
signification
Forme de la
réponse
Réponse à la demande
de renseignements
« xxxx (zzzz) jj-mmaa »
(date of response)
Page 1 of 1
Preamble: (reproduce
any preamble set out in
the request)
Q. (reproduce
interrogatory, including
the interrogatory
number)
A. (set out response)
(Date de la réponse)
Page 1 de 1
Préambule : reproduire
tout préambule figurant
dans la demande
Q. (reproduire la
question et son numéro)
R. (énoncer la réponse)
(3) The responding party must file a response
with the Commission on or before the deadline
established by the Commission. They must serve it
on all parties.
70. (1) A requesting party may, with the approval
of the Commission, request a further response to an
interrogatory from the party to whom the initial
interrogatory was addressed.
(2) The requesting party must specify why a further response is necessary.
(3) The requesting party must file a request with
the Commission on or before the deadline established by the Commission. They must serve it on
the party from whom the response is requested.
71. (1) A party who is served with a request for a
further response must
(a) respond fully and adequately to each interrogatory; or
(b) if the party contends that the request for a further response is either not relevant or that the information necessary to respond is not available,
set out the reasons in support of that contention
and, in the case of the unavailability of the information, provide any available information that
the party considers would be of assistance to the
party requesting the further response.
(2) The responding party must file a response
with the Commission on or before the deadline
established by the Commission. They must serve it
on the requesting party.
(3) La partie dépose sa réponse auprès du
Conseil dans le délai fixé par celui-ci. Elle la signifie à toutes les parties.
Dépôt et
signification
70. (1) L’auteur de la demande peut, avec
l’autorisation du Conseil, demander des renseignements supplémentaires à la partie qu’elle visait.
Demande de
renseignements
supplémentaires
(2) Il précise les raisons pour lesquelles ces renseignements sont nécessaires.
(3) Il dépose la demande auprès du Conseil dans
le délai fixé par celui-ci. Il la signifie à la partie
visée.
Teneur de la
demande
71. (1) La partie qui s’est vu signifier la demande
de renseignements supplémentaires :
a) répond de manière complète et satisfaisante à
chacune des questions;
b) si elle juge une question non pertinente ou
soutient ne pas disposer des renseignements nécessaires pour y répondre, explique pourquoi et,
dans le deuxième cas, fournit tout autre renseignement qui, selon elle, pourrait être utile à
l’auteur de la demande.
Réponse
(2) Elle dépose sa réponse auprès du Conseil
dans le délai fixé par celui-ci. Elle la signifie à la
partie visée.
Dépôt et
signification
Dépôt et
signification
Canada Gazette Part I
3214
October 17, 2009
PART 5
PARTIE 5
REPEALS AND COMING INTO FORCE
ABROGATIONS ET ENTRÉE EN VIGUEUR
REPEALS
ABROGATIONS
72. The CRTC Rules of Procedure are
repealed.
73. The CRTC Telecommunications Rules of
Procedure2 are repealed.
72. Les Règles de procédure du CRTC1 sont
abrogées.
73. Les Règles de procédure du CRTC en matière de télécommunications2 sont abrogées.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
74. These Rules come into force on the day on
which they are registered.
74. Les présentes règles entrent en vigueur à
la date de leur enregistrement.
1
Registration
Enregistrement
SCHEDULE
(section 26)
ANNEXE
(article 26)
THE CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
LE CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
Re:
Objet :
To:
À:
You are required to attend before the Canadian Radiotelevision and Telecommunications Commission at a hearing to
be heard at .......................................................................................
..................................... on the ................ day of ............ 20...........,
at ............., and so on from day to day until the hearing is concluded, to give evidence on oath with respect to the matters in
question in the proceeding and to produce at the time and place ....
Vous êtes assigné à comparaître devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes à l’audience
qu’il tiendra à ..............................................................................
.......................... le ............. 20.........., à ............. h et tous les jours
par la suite jusqu’à la fin de l’audience pour rendre témoignage
sous serment dans cette affaire et de produire aux date, heure et
lieu indiqués .....................................................................................
(set out, in detail, the documents to be produced)
..........................................................................................................
(indiquer avec précision les documents à produire)
..........................................................................................................
Dated this .................. day of ............. 20......
Fait à ......................... le ................. 20......
Corporate Seal of
the Canadian
Radio-television and
Telecommunications
Commission
THE CANADIAN
RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
by:
..................................................................
Sceau du Conseil de la
radiodiffusion et des
télécommunications
canadiennes
LE CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET
DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
CANADIENNES
par :
..................................................................
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-615
AVIS DE CONSULTATION 2009-615
Call for comments on a revised licensing framework for
over-the-air digital television services
Appel aux observations sur la révision du cadre d’attribution de
licences aux services de télévision numérique en direct
The Commission calls for comments on a revised licensing
framework for over-the-air digital television services. The deadline for submitting comments is November 2, 2009.
Le Conseil sollicite des observations sur la révision du cadre
d’attribution des licences accordées aux services de télévision
numérique en direct. La date butoir du dépôt des commentaires
est le 2 novembre 2009.
Le 5 octobre 2009
October 5, 2009
[42-1-o]
[42-1-o]
———
———
1
1
2
C.R.C., c. 375
SOR/79-554
2
C.R.C., ch. 375
DORS/79-554
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3215
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-621
AVIS DE CONSULTATION 2009-621
Notice of application received
Across Canada
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 10, 2009
The Commission has received the following application:
1. Rogers Sportsnet Inc.
Across Canada
Avis de demande reçue
L’ensemble du Canada
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 10 novembre 2009
Le Conseil a été saisi de la demande suivante :
1. Rogers Sportsnet Inc.
L’ensemble du Canada
To amend the broadcasting licence for the television programming undertaking Rogers Sportsnet.
October 6, 2009
En vue de modifier la licence de radiodiffusion de son entreprise de programmation de télévision connue sous le nom de
Rogers Sportsnet.
Le 6 octobre 2009
[42-1-o]
[42-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-632
AVIS DE CONSULTATION 2009-632
Notice of hearing
Avis d’audience
December 14, 2009
Gatineau, Quebec
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 12, 2009
Le 14 décembre 2009
Gatineau (Québec)
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 12 novembre 2009
The Commission will hold a hearing commencing on December 14, 2009, at 9 a.m., at the Commission headquarters,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec. The Commission
intends to consider the following applications, subject to interventions, without the appearance of the parties:
1. TVA Group Inc.
Across Canada
Le Conseil tiendra une audience à partir du 14 décembre 2009,
à 9 h, à l’administration centrale, 1, promenade du Portage, Gatineau (Québec). Le Conseil compte étudier les demandes suivantes, sous réserve des interventions, sans la comparution des
parties :
1. Groupe TVA inc.
L’ensemble du Canada
For a broadcasting licence to operate a national Frenchlanguage Category 2 specialty television programming undertaking to be known as TVA Sports.
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation d’émissions de
télévision spécialisée de catégorie 2 de langue française devant s’appeler TVA Sports.
2. Canyon.TV Incorporated
L’ensemble du Canada
2. Canyon.TV Incorporated
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a national terrestrial
pay-per-view programming undertaking.
3. TVA Group Inc.
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a national Frenchlanguage Category 2 specialty television programming undertaking to be known as TVA Junior.
4. Canyon.TV Incorporated
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a national video-ondemand programming undertaking.
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation de télévision à
la carte distribuée par voie terrestre.
3. Groupe TVA inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation d’émissions de
télévision spécialisée de catégorie 2 de langue française devant s’appeler TVA Junior.
4. Canyon.TV Incorporated
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation de vidéo sur
demande.
3216
Canada Gazette Part I
5. Soundview Entertainment Inc.
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a national, thirdlanguage general interest ethnic Category 2 specialty programming undertaking to be known as UTV Movies.
6. FreeHD Canada Inc.
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a new national directto-home satellite distribution undertaking.
7. FreeHD Canada Inc.
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a new national satellite
relay distribution undertaking (SRDU).
8. Canyon.TV Incorporated
Across Canada
For a broadcasting licence to operate a national direct-tohome pay-per-view programming undertaking.
9. Rogers Broadcasting Limited
Across Canada
October 17, 2009
5. Soundview Entertainment Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées
de catégorie 2 d’intérêt général à caractère ethnique en langue tierce devant s’appeler UTV Movies.
6. FreeHD Canada Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion visant l’exploitation d’une nouvelle entreprise nationale de distribution
par satellite de radiodiffusion directe.
7. FreeHD Canada Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion visant l’exploitation d’une nouvelle entreprise nationale de distribution
par relais satellite (EDRS).
8. Canyon.TV Incorporated
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation de télévision à
la carte distribuée par satellite de radiodiffusion directe.
9. Rogers Broadcasting Limited
L’ensemble du Canada
For a broadcasting licence to operate a national, Englishlanguage Category 2 specialty television programming undertaking to be known as Rogers’ Mainstream Sports Specialty
Service.
10. Paul Blackmore
Middle Musquodboit, Nova Scotia
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise nationale de programmation d’émissions de
télévision spécialisée de catégorie 2 de langue anglaise devant s’appeler Rogers’ Mainstream Sports Specialty Service.
10. Paul Blackmore
Middle Musquodboit (Nouvelle-Écosse)
For a broadcasting licence to operate a low-power, Englishlanguage, FM commercial radio programming undertaking in
Middle Musquodboit.
11. Télé Inter-Rives ltée
Rivière-du-Loup, Quebec
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise de programmation de radio FM commerciale de faible puissance de langue anglaise à Middle Musquodboit.
11. Télé Inter-Rives ltée
Rivière-du-Loup (Québec)
For a broadcasting licence to operate a French-language
transitional digital television programming undertaking
associated with its existing television station CIMT-TV
Rivière-du-Loup.
12. Cogeco Cable Quebec 2009 Inc. (the general partner) and
Cogeco Cable Canada Inc. (the limited partner), partners in a
general partnership carrying on business as Cogeco Cable
Quebec General Partnership
Various locations in the province of Quebec
To acquire from the previous partners the assets of the cable
broadcasting distribution undertakings operating under
Class 1, 2 and 3 regional licences in various locations in the
province of Quebec.
13. Canadian Broadcasting Corporation
Various locations in the province of Ontario
For a broadcasting licence to operate a French-language television programming undertaking in Toronto and for the authorization to transfer the following transmitters from
CBOFT Ottawa to CBLFT Toronto: CBLFT Toronto,
CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBLFT-3
Timmins, CBLFT-4 Kapuskasing, CBLFT-5 Hearst, CBLFT6 Elliot Lake, CBLFT-7 Espanola, CBLFT-8 Kitchener,
CBLFT-9 London, CBLFT-10 Chatham, CBLFT-11 Barrie,
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin d’exploiter une entreprise de programmation de télévision numérique
de transition de langue française associée à sa station de télévision CIMT-TV Rivière-du-Loup.
12. Cogeco Câble Québec 2009 inc. (l’associé commandité) et
Cogeco Câble Canada inc. (l’associé commanditaire), associés dans une société en nom collectif faisant affaires sous le
nom de Cogeco Câble Québec s.e.n.c.
Plusieurs collectivités dans la province de Québec
Afin d’acquérir des associés précédents l’actif des entreprises
de distribution de radiodiffusion par câble exploitées en vertu
de licences régionales de classes 1, 2 et 3 dans plusieurs collectivités dans la province de Québec.
13. Société Radio-Canada
Plusieurs collectivités dans la province d’Ontario
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise de programmation de télévision de
langue française à Toronto et l’autorisation de transférer les
émetteurs suivants de la station régionale CBOFT Ottawa à la
station CBLFT Toronto : CBLFT Toronto, CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBLFT-3 Timmins, CBLFT4 Kapuskasing, CBLFT-5 Hearst, CBLFT-6 Elliot Lake,
CBLFT-7 Espanola, CBLFT-8 Kitchener, CBLFT-9 London,
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville, CBLFT-14
Kingston, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT-17 Sarnia,
CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-19 Nipigon, CBLFT-20
Sault Ste. Marie, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22 Chapleau,
CBLFT-23 Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville, CBLFT-25
Manitouwadge, CBLFT-26 Geraldton, CBLFT-27 Mattawa,
CBEFT Windsor and CBFST-2 Temiscaming.
14. Canadian Broadcasting Corporation
Various locations in the province of Ontario
For an amendment to the broadcasting licence for CBOFT
Ottawa and for the authorization to transfer the following
transmitters from CBOFT Ottawa to CBLFT Toronto:
CBLFT Toronto, CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBLFT-3 Timmins, CBLFT-4 Kapuskasing, CBLFT-5
Hearst, CBLFT-6 Elliot Lake, CBLFT-7 Espanola, CBLFT-8
Kitchener, CBLFT-9 London, CBLFT-10 Chatham, CBLFT11 Barrie, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville,
CBLFT-14 Kingston, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT17 Sarnia, CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-19 Nipigon,
CBLFT-20 Sault Ste. Marie, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22
Chapleau, CBLFT-23 Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville,
CBLFT-25 Manitouwadge, CBLFT-26 Geraldton, CBLFT27 Mattawa, CBEFT Windsor and CBFST-2 Temiscaming.
15. Canadian Broadcasting Corporation
Various locations in the province of Ontario
For the authorization to transfer the digital transmitter of the
regional station CBLFT-DT Toronto, which is presently attached to CBOFT Ottawa, to CBLFT Toronto.
16. Douglas George Edwards
Innisfil, Ontario
For a broadcasting licence to operate an English-language
FM non-commercial tourist radio programming undertaking
in Innisfil, Ontario.
17. Newcap Inc.
Westlock, Alberta
To convert the radio programming undertaking CFOK Westlock from the AM to the FM band.
18. City West Cable (North) Corp.
Prince Rupert, British Columbia and the northwest of the
province
For a broadcasting licence to operate a regional videoon-demand programming undertaking to serve the city of
Prince Rupert and the northwest of the province of British
Columbia.
19. Rogers Broadcasting Limited
Vancouver, British Columbia
For a broadcasting licence to operate an English-language
transitional digital television programming undertaking
associated with its existing television station CKVU-TV
Vancouver.
20. Northern Lights Entertainment Inc.
Iqaluit, Nunavut
For a broadcasting licence to operate an English-language
FM commercial radio programming undertaking in Iqaluit.
October 8, 2009
[42-1-o]
3217
CBLFT-10 Chatham, CBLFT-11 Barrie, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville, CBLFT-14 Kingston, CBLFT15 Penetanguishene, CBLFT-17 Sarnia, CBLFT-18 Thunder
Bay, CBLFT-19 Nipigon, CBLFT-20 Sault Ste. Marie,
CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22 Chapleau, CBLFT-23
Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville, CBLFT-25 Manitouwadge,
CBLFT-26 Geraldton, CBLFT-27 Mattawa, CBEFT Windsor
et CBFST-2 Témiscamingue.
14. Société Radio-Canada
Plusieurs collectivités dans la province d’Ontario
Visant la modification de la licence de CBOFT Ottawa et
l’autorisation de transférer les émetteurs suivants de la station
régionale CBOFT Ottawa à la station CBLFT Toronto:
CBLFT Toronto, CBLFT-1 Sturgeon Falls, CBLFT-2 Sudbury, CBLFT-3 Timmins, CBLFT-4 Kapuskasing, CBLFT-5
Hearst, CBLFT-6 Elliot Lake, CBLFT-7 Espanola, CBLFT-8
Kitchener, CBLFT-9 London, CBLFT-10 Chatham, CBLFT11 Barrie, CBLFT-12 Peterborough, CBLFT-13 Belleville,
CBLFT-14 Kingston, CBLFT-15 Penetanguishene, CBLFT17 Sarnia, CBLFT-18 Thunder Bay, CBLFT-19 Nipigon,
CBLFT-20 Sault Ste. Marie, CBLFT-21 Gogama, CBLFT-22
Chapleau, CBLFT-23 Wawa, CBLFT-24 Dubreuilville,
CBLFT-25 Manitouwadge, CBLFT-26 Geraldton, CBLFT27 Mattawa, CBEFT Windsor et CBFST-2 Témiscamingue.
15. Société Radio-Canada
Plusieurs collectivités dans la province d’Ontario
Visant l’autorisation de transférer l’émetteur numérique de la
station régionale CBLFT-DT Toronto, présentement rattaché
à la station CBOFT Ottawa, à la station CBLFT Toronto.
16. Douglas George Edwards
Innisfil (Ontario)
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise de programmation de radio FM
touristique non commerciale de langue anglaise à Innisfil, en
Ontario.
17. Newcap Inc.
Westlock (Alberta)
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise de programmation de radio FM en
remplacement de sa station AM, CFOK Westlock.
18. City West Cable (North) Corp.
Prince Rupert (Colombie-Britannique) et le nord-ouest de la
province
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise régionale de programmation de
vidéo sur demande pour desservir la ville de Prince Rupert et
le nord-ouest de la province de la Colombie-Britannique.
19. Rogers Broadcasting Limited
Vancouver (Colombie-Britannique)
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise de programmation de télévision
numérique de transition de langue anglaise associée à sa station de télévision CKVU-TV Vancouver.
20. Northern Lights Entertainment Inc.
Iqaluit (Nunavut)
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion afin
d’exploiter une entreprise de programmation de radio FM
commerciale de langue anglaise à Iqaluit.
Le 8 octobre 2009
[42-1-o]
3218
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE OF CONSULTATION 2009-635
AVIS DE CONSULTATION 2009-635
Notice of application received
Avis de demande reçue
Ottawa, Ontario
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 12, 2009
The Commission has received the following application:
1. Rogers Broadcasting Limited
Ottawa, Ontario
To amend the broadcasting licence of television programming
undertaking CITY-DT Toronto (authorized in CITY-TV
Toronto — transitional digital television licence, Broadcasting
Decision CRTC 2003-8, January 9, 2003).
Ottawa (Ontario)
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 12 novembre 2009
Le Conseil a été saisi de la demande suivante :
1. Rogers Broadcasting Limited
Ottawa (Ontario)
En vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise
de programmation de télévision CITY-DT Toronto (approuvée
dans CITY-TV Toronto — licence de télévision numérique
transitoire, décision de radiodiffusion CRTC 2003-8, 9 janvier
2003).
Le 8 octobre 2009
October 8, 2009
[42-1-o]
[42-1-o]
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3219
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
THE BOYNE RIVER PATH ASSOCIATION
THE BOYNE RIVER PATH ASSOCIATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Boyne River Path Association hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, The Boyne River Path
Association has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the District Registrar of the Land Registry District of Parry Sound, at Parry Sound,
Ontario, under deposit No. R0217894, a description of the site
and plans for the replacement of the existing private footbridge
with a private vehicular bridge over the Boyne River, at Lot 35,
Concession 9, township of Seguin, and Lot 1, Concession 9, township of The Archipelago, specifically south of the termination of
Glen Burney Road. The location should read from the path which
extends from the end of Glen Burney Road to the existing footbridge, to the south side of the Boyne River.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Parry Sound, September 29, 2009
LORRI COULTER
The Boyne River Path Association donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi
sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. The
Boyne River Path Association a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Parry Sound, à Parry Sound (Ontario),
sous le numéro de dépôt R0217894, une description de l’emplacement et les plans du remplacement d’une passerelle privée par
un pont-route privé au-dessus de la rivière Boyne, sur le lot 35,
concession 9, canton de Seguin, et sur le lot 1, concession 9, canton The Archipelago, plus précisément au sud de l’extrémité du
chemin Glen Burney. L’emplacement s’entend comme étant celui qui s’étend du sentier entre l’extrémité du chemin Glen Burney et la passerelle actuelle jusqu’à la rive sud de la rivière
Boyne.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Parry Sound, le 29 septembre 2009
LORRI COULTER
[42-1-o]
[42-1]
CONSORTIUM DE RECHERCHE EN PLASTURGIE
ET COMPOSITES DU QUÉBEC
CONSORTIUM DE RECHERCHE EN PLASTURGIE
ET COMPOSITES DU QUÉBEC
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Consortium de recherche en plasturgie et composites du Québec has changed the location of its
head office to 3075 Des Quatre-Bourgeois Road, Suite 300, Québec, Quebec G1W 4Y4.
September 29, 2009
CRISTINA MARQUES
Director General
Avis est par les présentes donné que le Consortium de recherche en plasturgie et composites du Québec a changé le lieu de son
siège social qui est maintenant situé au 3075, chemin des QuatreBourgeois, bureau 300, Québec (Québec) G1W 4Y4.
Le 29 septembre 2009
La directrice générale
CRISTINA MARQUES
[42-1-o]
[42-1-o]
DAS UK HOLDINGS LIMITED
DAS UK HOLDINGS LIMITED
APPLICATION TO ESTABLISH AN INSURANCE
COMPANY
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SOCIÉTÉ
D’ASSURANCES
Notice is hereby given, pursuant to subsection 25(2) of the
Insurance Companies Act (Canada), that DAS UK Holdings Limited intends to apply to the Minister of Finance on or after
December 8, 2009, for letters patent incorporating an insurance
company to carry on the business of legal expenses insurance in
Canada.
Prenez avis que DAS UK Holdings Limited a l’intention de
demander au ministre des Finances, en vertu du paragraphe 25(2)
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), à compter
du 8 décembre 2009, des lettres patentes constituant une société
d’assurances en vue d’exercer des activités d’assurance frais juridiques au Canada.
3220
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
The company will carry on business in Canada under the name
DAS Legal Protection Insurance Company Limited, in English,
and DAS Compagnie d’assurance de protection juridique ltée,
in French, and its principal office will be located in Toronto,
Ontario.
Any person who objects to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A
0H2 on or before December 7, 2009.
October 17, 2009
DAS UK HOLDING LIMITED
La Société exercera ses activités au Canada sous la dénomination DAS Legal Protection Insurance Company Limited, en anglais, et DAS Compagnie d’assurance de protection juridique ltée,
en français, et son établissement principal sera situé à Toronto
(Ontario).
Quiconque s’oppose à la constitution proposée peut le faire par
écrit au Bureau du surintendant des institutions financières, situé
au 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2 au plus tard
le 7 décembre 2009.
Le 17 octobre 2009
DAS UK HOLDINGS LIMITED
[42-4-o]
[42-4-o]
DAVID LEWIS
DAVID LEWIS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
David Lewis hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of
the plans and site of the work described herein. Under section 9 of
the said Act, David Lewis has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Queens County,
at the Jones Building, 11 Kent Street, Charlottetown, Prince
Edward Island, under deposit Nos. 34454 and 34455, a description of the site and plans of the existing marine aquaculture sites
BOT-4851-L and BOT-7196-L in the Dock River, Prince County,
Prince Edward Island.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Charlottetown, October 2, 2009
DAVID LEWIS
David Lewis donne avis, par les présentes, qu’une demande a
été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. David Lewis a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement du comté de Queens, situé à l’édifice
Jones Building, 11, rue Kent, Charlottetown (Île-du-PrinceÉdouard), sous les numéros de dépôt 34454 et 34455, une description de l’emplacement et les plans des sites aquacoles marins
actuels BOT-4851-L et BOT-7196-L dans la rivière Dock, comté
de Prince, à l’Île-du-Prince-Édouard.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Charlottetown, le 2 octobre 2009
DAVID LEWIS
[42-1-o]
[42-1]
FIDELITY INVESTMENTS INSURANCE COMPANY
OF CANADA
FIDELITY INVESTMENTS, COMPAGNIE
D’ASSURANCE DU CANADA
CERTIFICATE OF CONTINUANCE
CERTIFICAT DE PROROGATION
Notice is hereby given pursuant to paragraph 39(3)(a) of the
Insurance Companies Act (Canada) that Fidelity Investments
Insurance Company of Canada intends to apply on or after November 1, 2009, for a certificate of continuance as a corporation
under the Canada Business Corporations Act.
October 3, 2009
FIDELITY INVESTMENTS INSURANCE COMPANY
OF CANADA
Avis est par les présentes donné aux termes de l’alinéa 39(3)a)
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada) que Fidelity Investments, compagnie d’assurance du Canada a l’intention de
faire la demande d’un certificat de prorogation à titre de société
en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions le ou
après le 1er novembre 2009.
Le 3 octobre 2009
FIDELITY INVESTMENTS, COMPAGNIE
D’ASSURANCE DU CANADA
[40-4-o]
[40-4-o]
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3221
HILLSTREAMS CHRISTIAN FELLOWSHIP
HILLSTREAMS CHRISTIAN FELLOWSHIP
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that Hillstreams Christian Fellowship
intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender
its charter pursuant to the Canada Corporations Act.
ROBERT MACINTOSH
Chairman
Avis est par les présentes donné que Hillstreams Christian
Fellowship demandera au ministre de l’Industrie la permission
d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 7 octobre 2009
Le président
ROBERT MACINTOSH
[42-1-o]
[42-1-o]
October 7, 2009
MINISTÈRE DES RESSOURCES NATURELLES
ET DE LA FAUNE DU QUÉBEC
MINISTÈRE DES RESSOURCES NATURELLES
ET DE LA FAUNE DU QUÉBEC
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec [the department of natural resources and wildlife of Quebec]
hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec
has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities and in the office of the District Registrar of the
Land Registry District of Chicoutimi, at Saguenay, Quebec, under
deposit Nos. 16 442 186 and 16 560 861, a description of the site
and plans for dredging work in the Rivière aux Sables to the right
of the Saint-Dominique Street Bridge and for the construction of
a temporary bridge over the Rivière aux Sables, upstream of the
existing Saint-Dominique Street Bridge, in the municipality of
Saguenay, registration division of Chicoutimi.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 901 Du Cap-Diamant
Street, Suite 310, Québec, Quebec G1K 4K1. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
ROBERT SAUVÉ
Deputy Minister
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du
Québec donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des
Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Ressources naturelles
et de la Faune du Québec a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et
des Collectivités et au bureau de la publicité des droits de Chicoutimi, à Saguenay (Québec), sous les numéros de dépôt 16 442 186
et 16 560 861, une description de l’emplacement et les plans des
travaux de dragage dans la rivière aux Sables à la droite du pont
de la rue Saint-Dominique et de la construction d’un pont temporaire au-dessus de ladite rivière, en amont du pont actuel de la rue
Saint-Dominique, dans la municipalité de Saguenay, circonscription foncière de Chicoutimi.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 901, rue
du Cap-Diamant, Bureau 310, Québec (Québec) G1K 4K1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Québec, le 5 octobre 2009
Le sous-ministre
ROBERT SAUVÉ
[42-1-o]
[42-1-o]
Québec, October 5, 2009
NEW DIRECTION FOR LIFE MINISTRIES OF CANADA
NEW DIRECTION FOR LIFE MINISTRIES OF CANADA
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that New Direction for Life Ministries
of Canada has changed the location of its head office to the city of
Mississauga, province of Ontario.
September 23, 2009
ODILE BARTLETT
Secretary
Avis est par les présentes donné que New Direction for Life
Ministries of Canada a changé le lieu de son siège social qui est
maintenant situé à Mississauga, province d’Ontario.
Le 23 septembre 2009
Le secrétaire
ODILE BARTLETT
[42-1-o]
[42-1-o]
3222
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
OTTAWA VALLEY POODLE CLUB
OTTAWA VALLEY POODLE CLUB
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that OTTAWA VALLEY POODLE
CLUB intends to apply to the Minister of Industry for leave to
surrender its charter pursuant to the Canada Corporations Act.
TERRY PEARCE
President
Avis est par les présentes donné que OTTAWA VALLEY
POODLE CLUB demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 7 décembre 2008
Le président
TERRY PEARCE
[42-1-o]
[42-1-o]
December 7, 2008
THE PROVENANCE LIFE INSURANCE COMPANY
PROVENANCE, COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
APPLICATION TO ESTABLISH AN INSURANCE
COMPANY
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SOCIÉTÉ
D’ASSURANCES
Notice is hereby given, pursuant to subsection 25(2) of the Insurance Companies Act (Canada), that Children’s Financial
Group Inc. intends to apply to the Minister of Finance for letters
patent incorporating an insurance company to carry on the business of life, accident and sickness insurance in Canada.
The company will carry on business in Canada under the name
of The Provenance Life Insurance Company, in English, and
Provenance, compagnie d’assurance-vie, in French, and its principal office will be located in Burlington, Ontario. The Provenance Life Insurance Company will be controlled by Children’s
Financial Group Inc.
Any person who objects to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A
0H2, on or before December 7, 2009.
Burlington, October 17, 2009
OGILVY RENAULT LLP
Attorneys
Avis est par les présentes donné, en vertu du paragraphe 25(2)
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que Children’s
Financial Group Inc. a l’intention de demander au ministre des
Finances des lettres patentes constituant une société d’assurances
en vue d’exercer des activités d’assurance vie, maladie et accident
au Canada.
La société sera exploitée au Canada sous les dénominations
de The Provenance Life Insurance Company, en anglais, et Provenance, compagnie d’assurance-vie, en français, et son établissement principal sera situé à Burlington (Ontario). Provenance,
compagnie d’assurance-vie sera sous le contrôle de Children’s
Financial Group Inc.
Toute personne qui s’oppose à la constitution envisagée peut
formuler une opposition en écrivant au Bureau du surintendant
des institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario)
K1A 0H2, au plus tard le 7 décembre 2009.
Burlington, le 17 octobre 2009
Les conseillers juridiques
OGILVY RENAULT S.E.N.C.R.L., s.r.l.
[42-4-o]
[42-4-o]
THE SHIPOWNERS’ MUTUAL PROTECTION AND
INDEMNITY ASSOCIATION (LUXEMBOURG)
L’ENTREPRISE D’ASSURANCES SHIPOWNERS’
MUTUAL PROTECTION & INDEMNITY ASSOCIATION
(LUXEMBOURG)
APPLICATION FOR AN ORDER
DEMANDE D’AGRÉMENT
Notice is hereby given that The Shipowners’ Mutual Protection
and Indemnity Association (Luxembourg) [Shipowners] intends
to make an application under section 574 of the Insurance Companies Act (Canada) for an order approving the insuring in Canada of risks. Shipowners will carry on business in Canada under
the name The Shipowners’ Mutual Protection and Indemnity Association (Luxembourg) [Canada Branch] in English and
L’entreprise d’assurances Shipowners’ Mutual Protection & Indemnity Association (Luxembourg) [succursale canadienne] in
French, within the following classes of insurance: accident and
sickness, boiler and machinery, legal expense, liability and marine. The head office of the company is located in Luxembourg
and its Canadian chief agency will be located in Vancouver, British Columbia.
BERNARD AND PARTNERS
Solicitors for Shipowners
Avis est donné par les présentes que The Shipowners’ Mutual
Protection and Indemnity Association (Luxembourg) [Shipowners] a l’intention de faire une demande en vertu de l’article 574 de
la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada) pour un agrément
l’autorisant à garantir des risques au Canada. Shipowners exercera ses activités au Canada sous la dénomination sociale
The Shipowners’ Mutual Protection and Indemnity Association
(Luxembourg) [Canada Branch] en anglais et L’entreprise
d’assurances Shipowners’ Mutual Protection & Indemnity Association (Luxembourg) [succursale canadienne] en français, dans
les branches d’assurance suivantes : accidents et maladie, chaudière et panne de machines, frais juridiques, responsabilité et maritime. Le siège social de la société est situé au Luxembourg et
l’agence principale au Canada sera située à Vancouver, en
Colombie-Britannique.
Vancouver, le 8 octobre 2009
Les avocats de Shipowners
BERNARD AND PARTNERS
[42-4-o]
[42-4-o]
Vancouver, October 8, 2009
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
3223
STONEBRIDGE LIFE INSURANCE COMPANY
STONEBRIDGE COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Pursuant to section 651 of Canada’s Insurance Companies Act
(the “Act”), notice is hereby given that Stonebridge Life Insurance Company (“Stonebridge”) intends to apply to the Superintendent of Financial Institutions (Canada) on or after November 23, 2009, for the release of the assets that it maintains in
Canada in accordance with the Act.
Any policyholder in Canada of Stonebridge opposing that release must file notice of such opposition with the Office of the
Superintendent of Financial Institutions, Legislation and Approvals Division, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or
before November 23, 2009.
Markham, October 10, 2009
STONEBRIDGE LIFE INSURANCE COMPANY
Avis est par les présentes donné que, conformément à l’article 651 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada)
[la « Loi »], Stonebridge compagnie d’assurance-vie [« Stonebridge »] a l’intention de soumettre une demande au surintendant
des institutions financières (Canada) le 23 novembre 2009 ou
après cette date en vue de la libération de ses actifs au Canada
conformément à la Loi.
Tout titulaire de police de Stonebridge au Canada qui s’oppose
à cette libération d’actifs doit déposer un avis d’opposition au
plus tard le 23 novembre 2009 auprès du Bureau du surintendant
des institutions financières, Division de la législation et des approbations, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2.
Markham, le 10 octobre 2009
STONEBRIDGE COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
[41-4-o]
[41-4-o]
TIMBER RUN HYDROPOWER CORPORATION
TIMBER RUN HYDROPOWER CORPORATION
DOMINION WATER POWER ACT APPLICATION AND
COMMENCEMENT OF ENVIRONMENTAL SCREENING
DEMANDE DE FORCE HYDRAULIQUE DU DOMINION ET
LANCEMENT D’UN EXAMEN ENVIRONNEMENTAL
PRÉALABLE
Timber Run Hydropower Corporation (143 Fourth Street W,
Collingwood, Ontario L9Y 1R6) hereby gives notice that on
January 15, 2009, it filed an application with the Director of
Water Power, Parks Canada Agency, under the Dominion Water
Power Act (DWPA) for a Priority Permit to develop a small
hydroelectric generating facility on the Gull River in Norland, a
hamlet in the City of Kawartha Lakes, Ontario. The site of the
proposed facility is on Concession A, Lot D of Somerville Township, in the City of Kawartha Lakes. The dam lies immediately
east of County Road 45 where it crosses the Gull River.
La Timber Run Hydropower Corporation [143, rue Fourth
Ouest, Collingwood (Ontario) L9Y 1R6] donne avis par la présente que, le 15 janvier 2009, une demande a été déposée auprès
du Directeur des forces hydrauliques, Agence Parcs Canada, en
vertu de la Loi sur les forces hydrauliques du Canada (LFHC), en
vue d’obtenir un permis de priorité pour aménager une petite centrale hydroélectrique sur la rivière Gull à Norland, un hameau
dans la ville de Kawartha Lakes (Ontario). L’emplacement de
l’installation proposée se trouve sur la concession A, terrain D du
comté de Somerville, dans la ville de Kawartha Lakes. Le barrage
se trouve directement à l’est de la route de comté 45 à l’endroit où
elle traverse la rivière Gull.
Le projet proposé comprend la construction d’un nouveau passage du canal à vannes au barrage de Norland qui jouxte le canal
à vannes nord existant, et qui sera fait en béton armé. Un système
de générateur de turbines, conçu pour produire 500 kW
(670,5 hp) d’électricité, sera placé dans ce canal à vannes. Il y
aura une petite excavation du lit de la rivière directement en aval
du canal à vannes pour contenir la turbine.
L’installation produira de l’électricité selon la technologie du
fil de l’eau, en utilisant l’excédent d’eau qui est renversé sans
affecter le niveau actuel de l’eau et les régimes du flux. Le fonctionnement de l’installation ne nécessitera pas ou n’aura pas pour
résultat le stockage de l’eau. L’eau passera à travers le nouveau
canal à vannes, elle coulera à travers une turbine submergée et
sera libérée directement à l’est du barrage dans le lit existant de la
rivière en aval. Aucun impact négatif ou que l’on ne pourrait atténuer sur les niveaux de l’eau, les niveaux de bruit, la vie aquatique et terrestre ou le site environnant n’est anticipé.
Un petit bâtiment en béton (18 m2) sera construit directement
au nord du barrage sur des terrains appartenant à la municipalité
jouxtant la rivière et il hébergera les systèmes de contrôle électronique de l’installation.
L’électricité produite sera transmise à des lignes de distribution
locale appartenant à des entreprises de service d’électricité de la
région pour une utilisation en Ontario.
The proposed project includes the construction of a new
sluiceway passage in Norland Dam adjacent to the existing north
sluiceway, to be made of reinforced concrete. A turbine-generator
system, designed to generate 500 kW (670.5 hp) of electricity, will be placed within this sluiceway. There will be a minor
excavation of the riverbed immediately downstream of the
sluiceway to accommodate the turbine.
The facility will produce electricity with “run-of-the-river”
technology, using surplus water that is currently spilled without
affecting current water level and flow regimes. The operation of
the facility will not require or result in the storage of water. Water
will pass through the newly created sluiceway, flow through a
submerged turbine, and discharge directly east of the dam into the
existing downstream river way. No negative or non-mitigable
impacts on water levels, noise levels, aquatic and terrestrial life,
or the surrounding site are anticipated.
A small concrete building (18 m2) will be constructed directly
north of the dam on municipally owned lands adjacent to the river
and will house the facility’s electronic control systems.
The electricity generated will be transmitted to local distribution lines owned by local electrical utility companies for use in
Ontario.
3224
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
An environmental screening for the project will be conducted
in accordance with provisions of the Canadian Environmental
Assessment Act. Completion of a provincial Class EA for Waterpower Projects is not required due to federal jurisdiction at the
project site; however, provincial agencies will be consulted
throughout the screening process.
Under the Dominion Water Power Act, interested parties may
provide comments in writing within 30 days of this notice to the
Director of Water Power, Parks Canada Agency, Jules Léger
Building, 25 Eddy Street, 6th Floor (25-6-R), Gatineau, Quebec
K1A 0M5.
Comments and objections will be accepted at any time during
the environmental screening process and should be submitted to
the Director of Water Power, Parks Canada Agency, at the above
address. Comments and objections will be considered only if they
are in writing.
October 7, 2009
TIMBER RUN HYDROPOWER CORPORATION
Un examen environnemental préalable du projet sera effectué
conformément aux dispositions de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale. Il n’est pas nécessaire de remplir une
Évaluation environnementale pour les projets de force hydraulique provinciale en raison des attributions du gouvernement fédéral sur le site du projet. Cependant, des agences provinciales seront consultées pendant le processus d’examen.
Le présent avis vise à :
• déterminer, au nom du ministère de l’Environnement du gouvernement du Canada, l’intérêt du public ou ses objections au
projet en considération de la délivrance d’un permis de priorité en vertu de la LFHC;
• demander l’avis du public sur le projet.
Dans l’éventualité de protestations ou d’objections, le Ministre
peut décider qu’il est utile de tenir une audience. Les parties intéressées auront la possibilité d’obtenir des renseignements supplémentaires et d’exprimer leurs commentaires durant le processus d’autorisation qui se déroulera conformément aux règlements
pris en application de la Loi sur les forces hydrauliques du Canada et d’autres lois, après la délivrance du permis de priorité.
Un permis de priorité donne la permission d’effectuer des
études liées au projet et ne donne pas la permission de construire.
Une journée portes ouvertes à l’intention du public aura lieu le
mercredi 4 novembre 2009, de 16 h à 19 h à la Norland Library
(Old School House), 3448, route de comté 45, Norland (Ontario)
afin de permettre aux personnes intéressées d’obtenir des renseignements sur le projet.
En vertu de la Loi sur les forces hydrauliques du Canada, les
parties intéressées sont priées d’adresser, par écrit, leurs commentaires dans les 30 jours suivant le présent avis au Directeur des
forces hydrauliques, Agence Parcs Canada, Édifice Jules-Léger,
25, rue Eddy, 6e étage (25-6-R), Gatineau (Québec) K1A 0M5.
Les commentaires et objections seront acceptés en tout temps
pendant l’examen préalable. Ils doivent être adressés au Directeur
des forces hydrauliques, Agence Parcs Canada, aux coordonnées
ci-dessus. Seuls les commentaires et objections présentés par écrit
seront étudiés.
Le 7 octobre 2009
TIMBER RUN HYDROPOWER CORPORATION
[42-1-o]
[42-1-o]
The intent of this notice is to
determine, on behalf of the Minister of the Environment,
Government of Canada, the level of public interest or objection to the project in consideration of issuance of a Priority
Permit under the DWPA; and
• request public input regarding the project.
In the event of protest or objection, the Minister may determine
that a hearing may take place. Interested parties will have further
opportunities to obtain information and provide comment during
the permitting process that will be conducted under the Dominion
Water Power Act regulations and other legislation subsequent to
the issuance of a Priority Permit.
•
A Priority Permit provides permission for project-related studies and does not constitute permission for construction.
A public open house will be held on Wednesday, November 4,
2009, from 4 p.m. to 7 p.m. at the Norland Library (the Old
School House), 3448 County Road 45, Norland, Ontario, to convey project information to interested members of the public.
TORONTO AREA SAFETY COALITION
TORONTO AREA SAFETY COALITION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that the Toronto Area Safety Coalition
intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender
its charter pursuant to the Canada Corporations Act.
JOANNE BANFIELD
President
Avis est par les présentes donné que Toronto Area Safety
Coalition demandera au ministre de l’Industrie la permission
d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 2 octobre 2009
La présidente
JOANNE BANFIELD
[42-1-o]
[42-1-o]
October 2, 2009
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Federal Court of Appeal and Federal Court
Rules Amending the Federal Courts Rules (Expert
Witnesses)...............................................................
3226
3225
Page
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(témoins experts) ....................................................
3226
3226
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
Rules Amending the Federal Courts Rules
(Expert Witnesses)
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(témoins experts)
Statutory authority
Federal Courts Act
Fondement législatif
Loi sur les Cours fédérales
Sponsoring agencies
Federal Court of Appeal and Federal Court
Organismes responsables
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Rules.)
(Ce résumé ne fait pas partie des Règles.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The purpose of the Rules Amending the Federal Courts Rules
(Expert Witnesses) is to implement new rules and amend existing
rules governing expert witnesses and their evidence in the Federal
Courts and make any consequential amendments.
L’objet des Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(témoins experts) est la mise en œuvre de nouvelles règles et la
modification des règles régissant les témoins experts et leur témoignage devant les Cours fédérales, ainsi que la mise en place
de toute modification accessoire.
Le rôle du témoin expert consiste à aider la cour en fournissant
une opinion indépendante et impartiale sur des questions qui relèvent de sa compétence. Cette tâche est primordiale. Elle l’emporte
sur les obligations du témoin envers la partie pour le compte de
laquelle il est appelé à témoigner. Le témoignage de l’expert témoin devrait être le fruit de son travail indépendant et ne devra
pas être indûment influencé.
De nombreuses juridictions, dont la Cour fédérale, ont cerné
des problèmes possibles quant à l’approche actuelle en matière de
témoignage d’expert devant les Cours, surtout concernant l’indépendance. La mauvaise compréhension du rôle des témoins experts dans le cadre du processus judiciaire peut amener les experts
à présenter des arguments en faveur d’une partie. Ce type d’approche diminue la fiabilité et l’utilité du témoignage d’expert
devant la Cour.
Une autre question qui fut examinée concerne l’incidence que
le témoignage d’expert a sur la durée des instances et sur l’augmentation qui s’ensuit des coûts du litige pour les parties. Cette
augmentation des coûts soulève des problèmes au sujet de
l’accessibilité du système judiciaire pour les parties qui ont des
ressources financières limitées.
Les règles proposées aident à rationaliser le processus de qualification de l’expert et fournissent un code de déontologie qui clarifie les devoirs et les responsabilités du témoin expert envers les
Cours. Les modifications proposées précisent également le statut
des professionnels de la santé qui donnent des conseils ou des
traitements médicaux et elles font en sorte que les règles régissant
les témoins experts s’appliquent aux demandes, le cas échéant.
Enfin, les modifications proposées fournissent une souplesse accrue aux parties et à la Cour, et, de cette façon, améliorent l’accès
à la justice et veillent à ce que le principe de la proportionnalité
soit respecté.
The role of the expert witness is to assist the court through the
provision of an independent and objective opinion about matters
coming within the expertise of the witness. This duty is paramount. It overrides the obligations of the witness to the party on
whose behalf he or she is called to testify. The evidence of an
expert witness should be the independent product of the expert
and should not be unduly influenced.
A number of jurisdictions, including the Federal Court, have
identified potential concerns with respect to the current approach
to expert testimony before the Courts, in particular with respect to
the independence of experts. The misapprehension of the role of
expert witnesses in the trial process can result in experts advocating on behalf of a party. Such an approach diminishes the reliability and usefulness of the expert’s evidence to the Court.
Another issue of concern that was considered is the impact of
expert evidence on the length of trials and the corresponding increase in the cost of litigation to the parties. This increase in cost
raises concerns about the accessibility of the court system to litigants who have limited financial resources.
The proposed Rules streamline the qualification of experts and
provide a code of conduct clarifying the duties and responsibilities of the expert witness in relation to the Courts. The proposed
amendments also clarify the status of treating medical professionals and make the rules governing expert witnesses applicable to
applications where appropriate. Finally, the proposed amendments provide greater flexibility to the parties, and to the Court,
thereby enhancing access to justice and ensuring that the principle
of proportionality is respected.
Description and rationale
Description et justification
After studying provincial and international approaches regarding the concerns raised by the use of expert witnesses, the Rules
Committee has developed a number of amendments to give
Après avoir étudié plusieurs approches utilisées dans les provinces et à l’étranger concernant les problèmes soulevés par le
témoignage des témoins experts, le Comité des règles a élaboré
Le 17 octobre 2009
judges the tools they require to ensure that expert evidence is
adduced in the most efficient, least costly and fairest manner.
The proposed amendments include rules governing the presentation of concurrent expert evidence (“hot-tubbing”) and expert
conferences, the appointment of joint expert witnesses, and processes to streamline the qualification of experts, and provide for a
code of conduct clarifying the duties and responsibilities of the
expert witness in relation to the Courts.
The following provides an overview of the areas in which
amendments are proposed.
(1) Recognizing the duty of expert witnesses
Gazette du Canada Partie I
3227
un certain nombre de modifications qui donnent aux juges les
outils nécessaires pour veiller à ce que le témoignage d’expert
soit donné de la façon la plus efficace, économique et juste
possible.
Les modifications proposées consistent en des règles traitant de
la formation de témoins experts (le « hot-tubbing »), des conférences entre experts, de la nomination de témoins experts
conjoints, de la rationalisation du processus d’autorisation des
témoins experts ainsi que de l’établissement d’un code de déontologie précisant les devoirs et les responsabilités des témoins
experts envers les Cours.
Les paragraphes suivants offrent un survol des domaines pour
lesquels les modifications sont proposées.
(1) La reconnaissance du rôle des témoins experts
To ensure that expert witnesses understand their independent
advisory role to the Court, it is proposed to include a Code of
Conduct as a Schedule to the Federal Courts Rules.
Proposed new rule 52.2, applicable to both applications and actions, requires counsel to provide an expert witness with a copy of
the Code of Conduct and to file a certificate signed by the expert
acknowledging that the expert agrees to be bound by the Code of
Conduct.
(2) Streamlining the process of qualifying expert witnesses
Afin que le témoin expert comprenne son rôle en tant qu’expert
indépendant auprès de la Cour, un Code de déontologie est proposé comme annexe aux Règles des Cours fédérales.
La règle 52.2 serait à la fois applicable aux demandes et aux
actions et exigerait aux membres de la profession de fournir au
témoin expert une copie du Code de déontologie et de déposer un
certificat signé par l’expert attestant que celui-ci a accepté de se
conformer au Code de déontologie.
(2) La rationalisation du processus d’autorisation des témoins
experts
To assist in streamlining the qualification process and to identify situations where there are disputes as to whether a witness is
qualified to testify as an expert, it is proposed that rule 52.2 require that the expert witness’s proposed area of expertise be identified in the report, and that a copy of the expert’s curriculum
vitae accompany the report.
Pour aider à rationaliser le processus de qualification de l’expert et pour déterminer les situations de conflits quant à savoir si
un témoin possède les compétences pour témoigner comme expert, il est proposé que la règle 52.2 exige que le domaine de
compétence envisagé du témoin expert soit mentionné au moment
où le rapport du témoin est remis et qu’une copie du curriculum
vitæ de l’expert soit jointe au rapport.
Le fait d’exiger que les parties contestent les compétences des
experts plus tôt au cours de l’instance pourrait rationaliser encore
plus le processus de qualification. Cet objectif pourrait être atteint
en demandant aux parties autres que la partie demanderesse de
formuler des objections, le cas échéant, quant aux experts envisagés par la partie demanderesse dans les mémoires de conférence
préparatoire à l’instruction. La partie demanderesse devrait formuler des objections, le cas échéant, quant aux experts envisagés
par la partie défenderesse, lors de la conférence préparatoire à
l’instruction. Ces éléments se retrouvent dans les modifications à
l’alinéa 263c).
Requiring parties to challenge the qualifications of experts at
an earlier point in the proceeding will further streamline the qualification process. This goal is to be achieved by requiring parties,
other than the requisitioning party, to include any objections they
may have to the requisitioning party’s proposed experts in their
responding pre-trial conference memoranda. The requisitioning
party will be required to make any objections it may have to the
responding party’s proposed experts at the pre-trial conference.
This is reflected in the amendments to paragraph 263(c).
(3) Requiring expert witnesses to confer in advance of the
trial
(3) Exiger que les témoins experts discutent entre eux avant
l’instruction
The proposed amendments give the Court the discretion to require that experts confer amongst themselves. Discussions in an
expert conference and documents prepared for such a conference
are confidential and are not to be disclosed to the Court. Counsel
will be present as of right, except where both parties consent to
have the experts meet in their absence.
En vertu des modifications proposées, c’est à la discrétion de la
Cour d’exiger que les témoins experts discutent entre eux. Toutes
les discussions qui auront lieu au cours de ces conférences, ainsi
que les documents y afférant, seront considérés comme étant sans
préjudice et ils ne seront donc pas admissibles à l’instruction.
L’avocat sera présent de plein droit, sauf si les deux parties acceptent que les experts se rencontrent en son absence.
(4) Single joint experts
(4) L’expert unique conjoint
The proposed addition to rule 52.1 would allow parties to
nominate a single joint expert. Such a nomination could only be
made with the consent of all parties.
L’ajout proposé à la règle 52.1 permettra aux parties de nommer un expert unique conjoint. Une telle nomination ne pourrait
être faite qu’avec le consentement de toutes les parties.
(5) Application of the rules governing expert witnesses to
actions and applications
(5) L’application des règles régissant les témoins experts aux
actions et demandes
Expert witnesses regularly provide evidence to the Federal
Court in both actions and applications. A number of the rules
governing expert witnesses are currently found in Part 4, which is
Les témoins experts témoignent régulièrement en Cour fédérale
tant dans le cadre d’actions que dans le cadre de demandes. En
raison de la structure des Règles des Cours fédérales, un certain
3228
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
limited to actions. The proposed Rules move some of the provisions governing expert evidence to Part 3, “Rules applicable to all
proceedings.”
nombre des règles régissant les témoins experts figurent à la partie 4, laquelle ne s’applique qu’aux actions. Les règles proposées
mettent quelques dispositions ayant trait aux témoins experts sous
la partie 3, « Règles applicables à toutes les instances ».
(6) Status of treating physicians
(6) Le statut des médecins traitants
The Federal Courts Rules Committee is proposing to amend the
Rules to exclude treating medical professionals from the application of the rules governing expert evidence.
Le Comité des Règles des Cours fédérales entend modifier les
Règles de manière à exclure les médecins traitants de l’application des dispositions régissant les témoignages d’experts.
(7) The need for cross-examination
(7) La nécessité du contre-interrogatoire
On occasion, parties agree that there is little to be gained
from requiring an expert to testify. The proposed amendments to
rule 280 would ensure that the Court has an overriding discretion
to order an expert witness to testify before the Court where the
judge deems it necessary. This discretion would be exercisable
even where both parties have consented to the evidence being
read into the record or otherwise introduced.
Parfois, les parties reconnaissent qu’il y a peu d’avantages à
faire témoigner un expert à l’audience. La modification proposée
à la règle 280 des Règles permettra d’assurer que la Cour possède
le pouvoir discrétionnaire d’exiger qu’un expert témoigne à l’audience [ou devant la Cour] si le juge l’estime utile. Ce pouvoir
discrétionnaire sera exercé même lorsque les deux parties ont
consenti à ce que le témoignage soit lu par le témoin à titre d’élément de preuve ou autrement présenté en preuve.
(8) Concurrent expert evidence “hot-tubbing”
(8) Formations de témoins experts : « hot-tubbing »
Proposed rules 282.1 and 282.2 would allow the Court to require that some or all of the experts testify as a panel. Experts will
only be allowed to pose questions to each other with leave of the
Court to ensure the orderly presentation of evidence. The rules
governing cross-examination and re-examination will continue to
apply to experts testifying concurrently.
Les règles 282.1 et 282.2 permettront à la Cour d’exiger que
certains ou tous les témoins experts témoignent en formation.
Afin d’assurer la qualité de la présentation de la preuve, il ne serait pas permis aux experts de poser des questions à d’autres experts de la formation sans avoir obtenu l’autorisation. Les règles
relatives au contre-interrogatoire et au réinterrogatoire d’un témoin à l’instruction s’appliquent aux témoins experts du groupe.
(9) Limiting the number of experts
(9) Limite quant au nombre d’experts
Section 7 of the Canada Evidence Act limits the number of expert witnesses that may be called by a party in a proceeding to
five absent leave of the Court. Proposed rule 52.4 recognizes this
limit and enumerates some of the factors that are relevant to the
Court’s exercise of its discretion to allow a party to call more than
five expert witnesses.
L’article 7 de la Loi sur la preuve au Canada limite à cinq
le nombre d’experts qui peuvent être appelés à témoigner. La
règle 52.4 reconnaîtra cette limite et souligne quelques facteurs
qui seraient pertinents à l’exercice de la discrétion de la Cour de
permettre à une partie d’appeler plus que cinq témoins experts.
(10) Cost consequences
(10) Conséquences concernant les dépens
The proposed amendments also include an addition to
subsection 400(3) which will provide cost consequences for the
unnecessary tendering of expert evidence at trial.
Les modifications proposées incluront aussi un ajout au paragraphe 400(3) de manière à ce qu’il prévoie des conséquences
quant aux dépens si un expert témoigne inutilement lors de
l’instruction.
Technical description
Description technique
To meet the above-mentioned objectives of the Rules Amending the Federal Courts Rules (“the Rules”), the Rules Committee
proposes amendments to the following rules:
The Rules are amended by adding the following rules regarding
expert witnesses after rule 52.
Subsection 52.1(1) is added to clarify that a party to a proceeding may name an expert witness whether or not an assessor has
been called on.
Subsection 52.1(2) is added to specify that two or more of the
parties may jointly name an expert witness.
Rule 52.2 is added to stipulate the content of an affidavit or
statement of an expert witness. It must set out in full the proposed
evidence of the expert, set out the expert’s qualifications and the
areas in respect of which it is proposed that he or she be qualified
as an expert, be accompanied by a certificate in Form 52.2 signed
by the expert acknowledging that the expert has read the Code of
Conduct for Expert Witnesses set out in the schedule and agrees
to be bound by it, and in the case of a statement, be in writing,
signed by the expert and accompanied by a solicitor’s certificate.
Pour réaliser les objectifs susmentionnés des Règles modifiant
les Règles des Cours fédérales, le Comité des règles propose de
modifier les règles suivantes :
Les Règles sont modifiées par l’ajout, après la règle 52, des
dispositions suivantes, qui portent sur les témoins experts.
Le paragraphe 52.1(1) précise qu’une partie à une instance peut
nommer un témoin expert, même si les services d’un assesseur
ont été retenus.
Le paragraphe 52.1(2) précise que deux parties ou plus peuvent
conjointement désigner un témoin expert.
La règle 52.2 établit ce que doit renfermer l’affidavit ou la déclaration du témoin expert, à savoir reproduire entièrement sa
déposition, indiquer ses titres de compétence et les domaines
d’expertise sur lesquels il entend être reconnu comme expert, être
accompagné d’un certificat, selon la formule 52.2, signé par lui,
reconnaissant qu’il a lu le Code de déontologie régissant les témoins experts établi à l’annexe et qu’il accepte de s’y conformer
et, s’agissant de la déclaration, être présentée par écrit, signée par
l’expert et certifiée par un avocat.
Le 17 octobre 2009
Rule 52.3 is added to clarify an exception for certain medical
professionals. The rules governing expert witnesses do not apply
to a medical professional who has given or is giving medical treatment or advice to a person if the evidence in relation to the
person is limited to one or more of the following subjects: the
results of an examination, a description of the treatment or advice,
the reason the treatment or advice was or is being given, and the
results of the treatment or advice.
Subsection 52.4(1) requires a litigant to seek leave of the Court
where he or she intends to call more than five expert witnesses.
Subsection 52.4(2) sets out the factors that will be considered
in deciding whether to grant leave, including the nature of the
litigation, its public significance and any need to clarify the law,
the number, complexity or technical nature of the issues in dispute, and the likely expense involved in calling the expert witnesses in relation to the amount in dispute in the proceeding.
Subsection 232(2) of the French version of the Rules
is amended by replacing “nouvel interrogatoire” with
“réinterrogatoire.”
Subsection 258(5) of the Rules is repealed.
Rule 262 of the Rules is renumbered as subsection 262(1) and
is amended by the addition of subsection 262(2) which requires a
party to include any known objection to the requisitioning party’s
proposed expert witness in the pre-trial conference memorandum.
The party must also set out the basis of the objection.
Paragraph 263(c) of the Rules is replaced by the addition of the
following:
(c) any issues arising from any affidavits or statements of expert witnesses, including
(i) any objection to an opposing party’s proposed expert witness and the basis of the objection,
(ii) any benefit to the litigation in ordering the experts to
confer with one another in advance of trial in order to narrow
the issues and identify the points on which their views differ,
and
(iii) the need for any additional or rebuttal expert witness
evidence;
The Rules are further amended by adding the following after
rule 279.
Subsection 279.1(1) establishes expert conferences. If the parties agree or if it is in the interests of justice, the Court may order
that an expert witness conference take place in advance of trial in
order to narrow the issues and identify the points on which their
views differ.
Subsection 279.1(2) speaks to the presence of parties and counsel at expert conferences, and notes that subsection (1) does not
preclude the parties and their counsel from attending an expert
conference but the conference may take place in their absence if
the parties agree.
Subsection 279.1(3) specifies that the Court may order that
an expert conference take place in the presence of a judge or
prothonotary.
Subsection 279.1(4) indicates that a joint statement prepared by
some or all of the expert witnesses following an expert conference is admissible at trial. This rule also highlights that discussions in an expert conference and documents prepared for the
purposes of a conference are confidential and shall not be disclosed to the Court.
Gazette du Canada Partie I
3229
La règle 52.3 établit une exception visant certains professionnels de la santé. Les règles visant les témoins experts ne s’appliquent pas au professionnel de la santé qui a donné ou donne
des traitements ou conseils médicaux à une personne et dont la
déposition concernant cette dernière se limite à un ou plusieurs
des sujets suivants : les résultats d’un examen, une description des
traitements ou des conseils donnés, la raison pour laquelle les
traitements ou conseils ont été ou sont donnés, et les résultats des
traitements ou conseils.
Le paragraphe 52.4(1) dispose qu’une partie doit obtenir l’autorisation de la Cour si elle a l’intention de produire plus de cinq
témoins experts.
Le paragraphe 52.4(2) établit les facteurs dont la Cour doit notamment tenir compte lorsqu’elle détermine si elle doit accorder
l’autorisation : la nature du litige, son importance pour le public
et la nécessité de clarifier le droit; le nombre, la complexité ou la
nature technique des questions en litige ainsi que les coûts probables afférents à la production de témoins experts par rapport à la
somme en litige dans l’instance.
Le paragraphe 232(2) de la version française des règles est
modifié par le remplacement de « nouvel interrogatoire » par
« réinterrogatoire ».
Le paragraphe 258(5) est abrogé.
La règle 262 devient le paragraphe 262(1) et est modifiée par
l’ajout du paragraphe 262(2), qui dispose que le mémoire relatif à
la conférence préparatoire fait état de toute objection connue à la
déposition du témoin expert de la partie qui demande la conférence ainsi que du fondement de cette objection.
L’alinéa 263c) est modifié par l’ajout de ce qui suit :
c) toute question soulevée par tout affidavit ou déclaration d’un
témoin expert, y compris
(i) toute objection à la déposition du témoin expert d’une
partie adverse ainsi que son fondement,
(ii) tout avantage qu’il y aurait pour le litige à ordonner aux
témoins experts de s’entretenir avant l’instruction afin de
circonscrire les questions et de dégager leurs divergences
d’opinions,
(iii) la nécessité d’obtenir la déposition d’un témoin expert
comme preuve additionnelle ou en contre-preuve;
Les Règles sont également modifiées par l’ajout de ce qui suit
après la règle 279.
Le paragraphe 279.1(1) crée la conférence des témoins experts.
La Cour peut ordonner aux témoins experts de s’entretenir avant
l’instruction afin de circonscrire les questions et de dégager leurs
divergences d’opinions.
Le paragraphe 279.1(2) porte sur la présence des parties et des
avocats lors des conférences et édicte que, malgré le paragraphe (1), les parties et leur avocat peuvent assister à une conférence d’experts, mais la conférence peut se tenir en leur absence
si les parties y consentent.
Le paragraphe 279.1(3) précise que la Cour peut ordonner que
la conférence soit tenue devant un juge ou un protonotaire.
Le paragraphe 279.1(4) dispose qu’une déclaration conjointe
préparée par deux témoins experts ou plus suite à la conférence
d’experts est admissible en preuve au procès. Les discussions
survenues au cours de la conférence et les documents préparés
pour les besoins de la conférence sont confidentiels et ne sont pas
communiqués à la Cour.
3230
Canada Gazette Part I
Subsection 280(1) pertaining to the tendering of expert’s evidence at trial is replaced and the new rule indicates that unless the
Court orders otherwise, evidence in chief of an expert witness
may be tendered at trial by
(a) the witness reading into evidence all or part of an affidavit
or statement referred to in paragraph 279(b); and
(b) the witness explaining any of the content of an affidavit or
statement that has been read into evidence.
Subsection 280(1.1) is added to indicate that despite subsection (1), an expert witness may tender other evidence in chief
with leave of the Court.
The Rules are further amended by the insertion of the following rules after rule 282.
New rule 282.1 creates a mechanism which permits concurrent
evidence to be given by expert witnesses. It provides that the
Court may require that some or all of the expert witnesses testify
as a panel after the completion of the testimony of the non-expert
witnesses of each party or at any other time that the Court may
determine.
Subsection 282.2(1) pertains to questions to the expert panel by
the Court. The Court may identify matters that are within the area
of expertise of the panel members and pose questions to the panel
members about those matters.
Subsection 282.2(2) relates to the testimony of expert panel
members. Expert witnesses shall give their views and may be
directed to comment on the views of other panel members and to
make concluding statements. With leave of the Court, they may
pose questions to other panel members.
Subsection 282.2(3) relates to the examination of expert panel
members. The rules governing cross-examination and reexamination of witnesses at trial apply on the completion of the
testimony of the panel members.
Paragraph 299(1.1)(b) of the Rules is amended to provide that
an affidavit or statement of the expert witness prepared in accordance with rule 52.2 must be served on all other parties at least
60 days before the commencement of the trial.
Subsection 299(1.2) of the Rules is replaced and the new rule
sets out the admissibility of rebuttal evidence. Except with leave
of the Court, no expert witness’ evidence to rebut evidence in an
affidavit or statement served under paragraph (1.1)(b) is admissible unless an affidavit or statement of the expert witness prepared in accordance with rule 52.2 has been served on all other
parties at least 30 days before the commencement of the trial.
Subsection 400(3) of the Rules is amended by striking out
“and” at the end of paragraph (n) and by adding the following
after that paragraph:
(n.1) whether the expense required to have an expert witness
give evidence was justified given
(i) the nature of the litigation, its public significance and any
need to clarify the law,
(ii) the number, complexity or technical nature of the issues
in dispute, or
(iii) the amount in dispute in the proceedings; and
The Rules are amended by the addition of a new form
(Form 52.2) following Form 46.
October 17, 2009
Le paragraphe 280(1), qui portait sur le témoignage d’un expert
lors de l’instruction, est remplacé, et le nouveau paragraphe mentionne que, sauf ordonnance contraire de la Cour, le témoignage
d’un témoin expert donné dans le cadre d’un interrogatoire principal peut être présenté en preuve à l’instruction :
a) par la lecture par celui-ci de tout ou partie de l’affidavit ou
de la déclaration visé à l’alinéa 279b);
b) par son témoignage expliquant tout passage de l’affidavit ou
de la déclaration qu’il a lu.
Le paragraphe 280(1.1) est ajouté afin d’établir que, malgré le
paragraphe (1), un témoin expert peut présenter toute autre déposition orale au cours de l’interrogatoire principal avec l’autorisation de la Cour.
Les Règles sont également modifiées par l’ajout des dispositions suivantes après la règle 282.
La nouvelle règle 282.1 crée un mécanisme qui permet aux témoins experts de témoigner en formation. Il dispose que la Cour
peut exiger que les témoins, ou certains d’entre eux, témoignent à
titre de groupe d’experts après la déposition orale des témoins
non experts de chaque partie, ou à tout autre moment fixé par elle.
Le paragraphe 282.2(1) porte sur les questions adressées à la
formation par la Cour, qui peut préciser les sujets qui relèvent du
domaine de compétence du groupe d’experts et leur poser des
questions sur ces sujets.
Le paragraphe 282.2(2) porte sur le témoignage des membres
de la formation. Chaque témoin expert donne son point de vue et
peut être contraint à formuler des observations quant aux points
de vue des autres experts du groupe, et à tirer des conclusions.
Avec l’autorisation de la Cour, il peut poser des questions à
ceux-ci.
Le paragraphe 282.2(3) porte sur l’interrogatoire du groupe
d’experts. Les règles relatives aux contre-interrogatoire et réinterrogatoire d’un témoin à l’instruction s’appliquent après la déposition des témoins experts du groupe.
L’alinéa 299(1.1)b) est modifié et dispose qu’un affidavit ou
une déclaration du témoin expert, présenté conformément à la
règle 52.2, doit être signifié aux autres parties au moins soixante
jours avant le début de l’instruction.
Le paragraphe 299(1.2) est remplacé et la nouvelle disposition
établit l’admissibilité du témoignage d’expert en contre-preuve.
Sauf autorisation de la Cour, la déposition d’un témoin expert
visant à réfuter la preuve contenue dans l’affidavit ou la déclaration visé à l’alinéa (1.1)b) n’est admissible que si un affidavit ou
une déclaration de ce témoin expert, présenté conformément à la
règle 52.2, a été signifié aux autres parties au moins trente jours
avant le début de l’instruction.
Le paragraphe 400(3) est modifié par l’ajout de ce qui suit
après l’alinéa n) :
n.1) la question de savoir si les dépenses engagées pour la déposition d’un témoin expert étaient justifiées compte tenu de
l’un ou l’autre des facteurs suivants :
(i) la nature du litige, son importance pour le public et la nécessité de clarifier le droit,
(ii) le nombre, la complexité ou la nature technique des questions en litige,
(iii) la somme en litige dans l’instance;
Les Règles sont modifiées par l’ajout d’une nouvelle formule
(la formule 52.2) après la formule 46.
Le 17 octobre 2009
Form 52.2 pertains to rule 52.2 and is titled “CERTIFICATE
CONCERNING CODE OF CONDUCT FOR EXPERT WITNESSES.” It requires expert witnesses to certify that they have
read and agree to be bound by the Code of Conduct for Expert
Witnesses set out in the schedule to the Federal Courts Rules.
Gazette du Canada Partie I
3231
Finally, a Schedule setting out a Code of Conduct for Expert
Witnesses is added as a Schedule to the Rules.
These Rules come into force on the day on which they are
registered.
La formule 52.2 concerne la règle 52.2 et est intitulée : « CERTIFICAT RELATIF AU CODE DE DÉONTOLOGIE DES TÉMOINS EXPERTS ». Elle oblige le témoin expert à attester avoir
pris connaissance du Code de déontologie régissant les témoins
experts, établi à l’annexe des Règles des Cours fédérales, ainsi
qu’à accepter de s’y conformer.
Enfin, une annexe est ajoutée aux Règles, à savoir le Code de
déontologie régissant les témoins experts.
Les Règles modifiant les Règles des Cours fédérales entrent en
vigueur à la date de leur enregistrement.
Implementation and enforcement
Mise en application et mesures coercitives
The amended rules will be incorporated into the Federal
Courts Rules and will be implemented and enforced in the same
manner as the other rules.
Les modifications aux Règles seront incorporées dans les Règles des Cours fédérales et entreront en vigueur de la même manière que les autres règles.
Consultation
Consultation
A Discussion Paper was circulated by the Rules Committee in
May 2008 with respect to possible amendments to the Federal
Courts Rules relating to expert witnesses for the purpose of receiving comments from the legal community. Comments were
received from judges of the Federal Court of Appeal and the Federal Court, as well as by members of the various provincial bars
across the country and internationally. Those comments were
considered and discussed by a subcommittee of the Rules Committee. A final report was prepared by the subcommittee and
tabled at the plenary committee meeting of November 28, 2008.
An update was published on the Federal Court of Appeal and
Federal Court Web sites in March 2009.
The proposed amendments to the rules governing expert witnesses were prepared and further discussions ensued within the
Rules subcommittee, as well as at the plenary Rules Committee,
which is composed of judges from the Federal Court of Appeal
and the Federal Court, practising lawyers in either the Government or in private firms, and academics from various regions of
the country. The proposed amendments have also been discussed
at several meetings between the Bench and the Bar.
For further information on this topic, please consult the Web
sites of the Federal Court of Appeal at www.fca-caf.gc.ca and the
Federal Court at www.fct-cf.gc.ca.
Un document de travail, qui portait sur de possibles modifications aux dispositions sur les témoins experts des Règles des
Cours fédérales, a été diffusé par le Comité des règles en mai
2008; il visait à obtenir des commentaires de la communauté juridique. Des juges de la Cour d’appel fédérale et de la Cour fédérale ainsi que des membres de divers barreaux du Canada et de
l’étranger nous ont fait parvenir leurs commentaires. Ces commentaires ont été examinés et débattus par un sous-comité du
Comité des règles. Un rapport définitif a été rédigé par le souscomité et déposé au comité plénier le 28 novembre 2008. Une
mise à jour a été publiée sur les sites Internet de la Cour d’appel
fédérale et de la Cour fédérale en mars 2009.
Des propositions de modifications aux règles régissant les
témoins experts ont été rédigées et d’autres discussions ont été
tenues au sein du sous-comité des règles et du comité plénier,
lequel est composé de juges de la Cour d’appel fédérale et de la
Cour fédérale, d’avocats praticiens du secteur privé et du secteur
public ainsi que d’universitaires de différentes régions du pays.
Les modifications proposées ont également été débattues lors de
plusieurs réunions entre la magistrature et le barreau.
Pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez consulter les
sites web de la Cour d’appel fédérale au www.fca-caf.gc.ca, et de
la Cour fédérale au www.fct-cf.gc.ca.
Contact
Personne-ressource
Chantelle Bowers
Secretary of the Rules Committee of the Federal Court of Appeal
and the Federal Court
Ottawa, Ontario
K1A 0H9
Telephone: 613-995-5063
Fax: 613-941-9454
Email: Chantelle.Bowers@fca-caf.gc.ca
Chantelle Bowers
Secrétaire du Comité des règles de la Cour d’appel fédérale et de
la Cour fédérale
Ottawa (Ontario)
K1A 0H9
Téléphone : 613-995-5063
Télécopieur : 613-941-9454
Courriel : Chantelle.Bowers@fca-caf.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to paragraph 46(4)(a)a of the
Federal Courts Actb, and subject to the approval of the Governor
Avis est donné, conformément à l’alinéa 46(4)a)a de la Loi sur
les Cours fédéralesb, que le comité des règles de la Cour d’appel
———
———
a
a
b
S.C. 1990, c. 8, s. 14(4)
R.S., c. F-7; S.C. 2002, c. 8, s. 14
b
L.C. 1990, ch. 8, par. 14(4)
L.R., ch. F-7; L.C. 2002, ch. 8, art. 14
3232
Canada Gazette Part I
in Council, that the rules committee of the Federal Court of Appeal and the Federal Court, pursuant to section 46c of that Act,
proposes to make the annexed Rules Amending the Federal
Courts Rules (Expert Witnesses).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Rules within 60 days after the date of publication of
this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Chantelle Bowers, Secretary to the Rules Committee,
Federal Court of Appeal, 90 Sparks Street, 10th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0H9 (tel.: 613-995-5063; fax: 613-941-9454;
e-mail: chantelle.bowers@fca-caf.gc.ca).
Ottawa, October 5, 2009
RAYMOND P. GUENETTE
Chief Administrator
Courts Administration Service
Right to call
expert
Expert named
jointly
Expert’s
affidavit or
statement
Exception for
certain medical
professionals
1
fédérale et de la Cour fédérale, en vertu de l’article 46c de cette
loi, se propose d’établir, sous réserve de l’approbation de la gouverneure en conseil, les Règles modifiant les Règles des Cours
fédérales (témoins experts), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règles dans les soixante jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada
Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Chantelle Bowers, secrétaire du comité des règles, Cour d’appel
fédérale, 90, rue Sparks, 10e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0H9
(tél. : 613-995-5063; téléc. : 613-941-9454; courriel : chantelle.
bowers@fca-caf.gc.ca).
Ottawa, le 5 octobre 2009
L’administrateur en chef du
Service administratif des tribunaux judiciaires
RAYMOND P. GUENETTE
RULES AMENDING THE FEDERAL
COURTS RULES (EXPERT WITNESSES)
RÈGLES MODIFIANT LES RÈGLES DES
COURS FÉDÉRALES (TÉMOINS EXPERTS)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Subsection 52(6) of the Federal Courts
Rules1 is repealed.
2. The Rules are amended by adding the following after section 52:
1. Le paragraphe 52(6) des Règles des Cours
fédérales1 est abrogé.
2. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après la règle 52, de ce qui suit :
Expert Witnesses
Témoins experts
52.1 (1) A party to a proceeding may name an
expert witness whether or not an assessor has been
called on under rule 52.
(2) Two or more of the parties may jointly name
an expert witness.
52.1 (1) Une partie à une instance peut désigner
un témoin expert même si les services d’un assesseur ont été retenus en application de la règle 52.
(2) Deux parties ou plus peuvent conjointement
désigner un témoin expert.
Témoins
experts
52.2 An affidavit or statement of an expert witness shall
(a) set out in full the proposed evidence of the
expert;
(b) set out the expert’s qualifications and the
areas in respect of which it is proposed that he or
she be qualified as an expert;
(c) be accompanied by a certificate in Form 52.2
signed by the expert acknowledging that the expert has read the Code of Conduct for Expert
Witnesses set out in the schedule and agrees to
be bound by it; and
(d) in the case of a statement, be in writing,
signed by the expert and accompanied by a solicitor’s certificate.
52.3 The rules governing expert witnesses do not
apply to a medical professional who has given or is
giving medical treatment or advice to a person if
the evidence in relation to the person is limited to
one or more of the following subjects:
(a) the results of an examination;
(b) a description of the treatment or advice;
(c) the reason the treatment or advice was or is
being given; and
52.2 L’affidavit ou la déclaration du témoin expert doit :
a) reproduire entièrement sa déposition;
b) indiquer ses titres de compétence et les domaines d’expertise sur lesquels il entend être reconnu comme expert;
c) être accompagné d’un certificat, selon la formule 52.2, signé par lui, reconnaissant qu’il a lu
le Code de déontologie régissant les témoins experts établi à l’annexe et qu’il accepte de s’y
conformer;
d) s’agissant de la déclaration, être présentée par
écrit, signée par l’expert et certifiée par un
avocat.
Affidavit ou
déclaration
d’un expert
52.3 Les règles visant les témoins experts ne
s’appliquent pas au professionnel de la santé qui a
donné ou donne des traitements ou conseils médicaux à une personne et dont la déposition concernant cette dernière se limite à un ou plusieurs des
sujets suivants :
a) les résultats d’un examen;
b) une description des traitements ou conseils
donnés;
Exclusion
de certain
professionnel
de la santé
———
c
October 17, 2009
S.C. 2002, c. 8, s. 44
SOR/98-106; SOR/2004-283
———
c
1
L.C. 2002, ch. 8, art. 44
DORS/98-106; DORS/2004-283
Experts
désignés
conjointement
Le 17 octobre 2009
(d) the results of the treatment or advice.
Limit on
number of
experts
Leave
considerations
Objection to
expert
52.4 (1) A party intending to call more than five
expert witnesses in a proceeding shall seek leave of
the Court.
(2) In deciding whether to grant leave, the Court
shall consider all relevant matters, including
(a) the nature of the litigation, its public significance and any need to clarify the law;
(b) the number, complexity or technical nature of
the issues in dispute; and
(c) the likely expense involved in calling the expert witnesses in relation to the amount in dispute in the proceeding.
3. Subsection 232(2) of the French version of
the Rules is amended by replacing “nouvel interrogatoire” with “réinterrogatoire”.
4. Subsection 258(5) of the Rules is repealed.
5. Rule 262 of the Rules is renumbered as subsection 262(1) and is amended by adding the
following:
(2) The pre-trial conference memorandum shall
include any known objection to the requisitioning
party’s proposed expert witness and the basis of the
objection.
6. Paragraph 263(c) of the Rules is replaced
by the following:
(c) any issues arising from any affidavits or
statements of expert witnesses, including
(i) any objection to an opposing party’s proposed expert witness and the basis of the
objection,
(ii) any benefit to the litigation in ordering the
experts to confer with one another in advance
of trial in order to narrow the issues and identify the points on which their views differ, and
(iii) the need for any additional or rebuttal expert witness evidence;
7. Paragraph 279(b) of the Rules is replaced
by the following:
(b) an affidavit or statement of the expert witness
prepared in accordance with rule 52.2 has been
served in accordance with subsection 258(1),
rule 262 or an order made under rule 265; and
Expert
conference
Presence of
parties and
counsel
8. The Rules are amended by adding the following after rule 279:
279.1 (1) The Court may order expert witnesses
to confer with one another in advance of trial in
order to narrow the issues and identify the points on
which their views differ.
(2) Subsection (1) does not preclude the parties
and their counsel from attending an expert conference but the conference may take place in their
absence if the parties agree.
Gazette du Canada Partie I
c) la raison pour laquelle les traitements ou conseils ont été ou sont donnés;
d) les résultats des traitements ou conseils.
52.4 (1) La partie à une instance qui compte produire plus de cinq témoins experts en demande
l’autorisation à la Cour.
(2) Dans sa décision la Cour tient compte de tout
facteur pertinent, notamment :
a) la nature du litige, son importance pour le public et la nécessité de clarifier le droit;
b) le nombre, la complexité ou la nature technique des questions en litige;
c) les coûts probables afférents à la production de
témoins experts par rapport à la somme en litige.
3. Au paragraphe 232(2) de la version française des mêmes règles, « nouvel interrogatoire »
est remplacé par « réinterrogatoire ».
4. Le paragraphe 258(5) des mêmes règles est
abrogé.
5. La règle 262 des mêmes règles devient le
paragraphe 262(1) et est modifiée par adjonction
de ce qui suit :
(2) Le mémoire relatif à la conférence préparatoire fait état de toute objection connue à la déposition du témoin expert de la partie qui demande
la conférence ainsi que du fondement de cette
objection.
6. L’alinéa 263c) des mêmes règles est remplacé par ce qui suit :
c) toute question soulevée par tout affidavit ou
déclaration d’un témoin expert, y compris :
(i) toute objection à la déposition du témoin
expert d’une partie adverse ainsi que son
fondement,
(ii) tout avantage qu’il y aurait pour le litige à
ordonner aux témoins experts de s’entretenir
avant l’instruction afin de circonscrire les
questions et de dégager leurs divergences
d’opinions,
(iii) la nécessité d’obtenir la déposition d’un
témoin expert comme preuve additionnelle ou
en contre-preuve;
7. L’alinéa 279b) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
b) un affidavit ou une déclaration du témoin expert a été établi conformément à la règle 52.2 et
signifié conformément au paragraphe 258(1) ou à
la règle 262 ou à une ordonnance rendue en application de la règle 265;
8. Les même règles sont modifiées par adjonction, après la règle 279, de ce qui suit :
279.1 (1) La Cour peut ordonner aux témoins
experts de s’entretenir avant l’instruction afin de
circonscrire les questions et de dégager leurs divergences d’opinions.
(2) Malgré le paragraphe (1), les parties et leur
avocat peuvent assister à une conférence d’experts
mais celle-ci peut se tenir en leur absence si les
parties y consentent.
3233
Limite du
nombre
d’experts
Facteurs à
considérer
Objections au
témoignage
de l’expert
Conférence des
témoins experts
Présence des
parties et des
avocats
3234
Canada Gazette Part I
Presence of
judge or
prothonotary
Joint statement
Tendering of
expert’s
evidence at trial
Other evidence
with leave
Expert witness
panel
Questions to
panel by Court
Testimony of
panel members
Examination of
panel members
Admissibility
of rebuttal
evidence
(3) The Court may order that an expert conference take place in the presence of a judge or
prothonotary.
(4) A joint statement prepared by some or all of
the expert witnesses following an expert conference
is admissible at trial. Discussions in an expert conference and documents prepared for the purposes of
a conference are confidential and shall not be disclosed to the Court.
9. Subsection 280(1) of the Rules is replaced
by the following:
280. (1) Unless the Court orders otherwise, evidence in chief of an expert witness may be tendered
at trial by
(a) the witness reading into evidence all or part
of an affidavit or statement referred to in paragraph 279(b); and
(b) the witness explaining any of the content of
an affidavit or statement that has been read into
evidence.
(1.1) Despite subsection (1), an expert witness
may tender other evidence in chief with leave of the
Court.
10. The Rules are amended by adding the following after rule 282:
282.1 The Court may require that some or all of
the expert witnesses testify as a panel after the
completion of the testimony of the non-expert witnesses of each party or at any other time that the
Court may determine.
282.2 (1) The Court may identify matters that are
within the area of expertise of the panel members
and pose questions to the panel members about
those matters.
(2) Expert witnesses shall give their views and
may be directed to comment on the views of other
panel members and to make concluding statements.
With leave of the Court, they may pose questions to
other panel members.
(3) The rules governing cross-examination and
re-examination of witnesses at trial apply on the
completion of the testimony of the panel members.
11. (1) Paragraph 299(1.1)(b) of the Rules is
replaced by the following:
(b) an affidavit or statement of the expert witness
prepared in accordance with rule 52.2 has been
served on all other parties at least 60 days before
the commencement of the trial; and
(2) Subsection 299(1.2) of the Rules is replaced
by the following:
(1.2) Except with leave of the Court, no expert
witness’s evidence to rebut evidence in an affidavit
or statement served under paragraph (1.1)(b) is
admissible unless an affidavit or statement of the
expert witness prepared in accordance with
rule 52.2 has been served on all other parties at
least 30 days before the commencement of the trial.
October 17, 2009
(3) La Cour peut ordonner la tenue de la conférence en présence d’un juge ou d’un protonotaire.
Présence d’un
protonotaire ou
d’un juge
(4) Une déclaration conjointe préparée par deux
témoins experts ou plus suite à la conférence
d’experts est admissible en preuve au procès. Les
discussions survenues au cours de la conférence et
les documents préparés pour les besoins de celle-ci
sont confidentiels et ne doivent pas être communiqués à la Cour.
9. Le paragraphe 280(1) des mêmes règles est
remplacé par ce qui suit :
280. (1) Sauf ordonnance contraire de la Cour, la
déposition d’un témoin expert dans le cadre d’un
interrogatoire principal peut être présentée en
preuve à l’instruction :
a) par la lecture par celui-ci de tout ou partie de
l’affidavit ou de la déclaration visé à l’alinéa 279b);
b) par son témoignage expliquant tout passage de
l’affidavit ou de la déclaration qu’il a lu.
(1.1) Malgré le paragraphe (1), un témoin expert
peut présenter toute autre déposition au cours de
l’interrogatoire principal avec l’autorisation de la
Cour.
10. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après la règle 282, de ce qui suit :
282.1 La Cour peut exiger que les témoins experts, ou certains d’entre eux, témoignent à titre de
groupe d’experts après la déposition orale des témoins de faits de chaque partie ou à tout autre moment fixé par elle.
282.2 (1) La Cour peut préciser les sujets qui relèvent du domaine de compétence du groupe
d’experts et leur poser des questions sur ces sujets.
Déclaration
conjointe
(2) Chaque témoin expert donne son point de vue
et peut être contraint à formuler des observations
quant aux points de vue des autres experts du
groupe et à tirer des conclusions. Avec l’autorisation de la Cour, il peut leur poser des questions.
(3) Les règles relatives au contre-interrogatoire et
réinterrogatoire d’un témoin à l’instruction s’appliquent après la déposition des témoins experts du
groupe.
11. (1) L’alinéa 299(1.1)b) des mêmes règles
est remplacé par ce qui suit :
b) un affidavit ou une déclaration du témoin expert, présenté conformément à la règle 52.2, a été
signifié aux autres parties au moins soixante
jours avant le début de l’instruction;
(2) Le paragraphe 299(1.2) des mêmes règles
est remplacé par ce qui suit :
(1.2) Sauf sur autorisation de la Cour, la déposition d’un témoin expert visant à réfuter la preuve
contenue dans l’affidavit ou la déclaration visé à
l’alinéa (1.1)b) n’est admissible que si un affidavit
ou une déclaration de ce témoin expert, présenté
conformément à la règle 52.2, a été signifié aux
autres parties au moins trente jours avant le début
de l’instruction.
Témoignage
des membres
du groupe
Présentation à
l’instruction
Déposition
avec
autorisation
Formation de
témoins experts
Questions aux
membres du
groupe par la
Cour
Interrogatoires
subséquents
Admissibilité
du témoignage
d’expert en
contre-preuve
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
12. Subsection 400(3) of the Rules is amended
by striking out “and” at the end of paragraph (n) and by adding the following after that
paragraph:
(n.1) whether the expense required to have an
expert witness give evidence was justified given
(i) the nature of the litigation, its public significance and any need to clarify the law,
(ii) the number, complexity or technical nature
of the issues in dispute, or
(iii) the amount in dispute in the proceeding;
and
13. The Rules are amended by adding the following after Form 46:
12. Le paragraphe 400(3) des mêmes règles est
modifié par adjonction, après l’alinéa n), de ce
qui suit :
n.1) la question de savoir si les dépenses engagées pour la déposition d’un témoin expert
étaient justifiées compte tenu de l’un ou l’autre
des facteurs suivants :
(i) la nature du litige, son importance pour le
public et la nécessité de clarifier le droit,
(ii) le nombre, la complexité ou la nature technique des questions en litige,
(iii) la somme en litige;
FORM 52.2
FORMULE 52.2
3235
13. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après la formule 46, de ce qui suit :
Rule 52.2
Règle 52.2
CERTIFICATE CONCERNING CODE OF
CONDUCT FOR EXPERT WITNESSES
CERTIFICAT RELATIF AU CODE DE
DÉONTOLOGIE DES TÉMOINS EXPERTS
(General Heading — Use Form 66)
(titre — formule 66)
CERTIFICATE CONCERNING CODE OF
CONDUCT FOR EXPERT WITNESSES
CERTIFICAT RELATIF AU CODE DE
DÉONTOLOGIE DES TÉMOINS EXPERTS
I, (name), having been named as an expert witness by the (party), certify that I have read the
Code of Conduct for Expert Witnesses set out in
the schedule to the Federal Courts Rules and agree
to be bound by it.
Je soussigné(e), (nom), témoin expert désigné(e)
par (nom de la partie), atteste avoir pris connaissance du Code de déontologie régissant les témoins
experts, établi à l’annexe des Règles des Cours
fédérales, et j’accepte de m’y conformer.
(Date)
(Date)
_______________________
(Signature of expert witness)
(Name, address, telephone and
fax number of expert witness)
_______________________
(Signature du témoin expert)
(Nom, adresse et numéros de téléphone et
de télécopieur du témoin expert)
14. The Rules are amended by adding, after
Tariff B, the schedule set out in the schedule to
these Rules.
14. Les mêmes règles sont modifiées par adjonction, après le tarif B, de l’annexe figurant à
l’annexe des présentes règles.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
15. These Rules come into force on the day on
which they are registered.
15. Les présentes règles entrent en vigueur à
la date de leur enregistrement.
SCHEDULE
(Section 13)
ANNEXE
(article 13)
SCHEDULE
(Rule 52.2 )
ANNEXE
(règle 52.2)
CODE OF CONDUCT FOR EXPERT WITNESSES
CODE DE DÉONTOLOGIE RÉGISSANT
LES TÉMOINS EXPERTS
GENERAL DUTY TO THE COURT
DEVOIR GÉNÉRAL ENVERS LA COUR
1. An expert witness named to provide a report for use as evidence, or to testify in a proceeding, has an overriding duty to assist the Court impartially on matters relevant to his or her area of
expertise.
1. Le témoin expert désigné pour produire un rapport qui sera
présenté en preuve ou pour témoigner dans une instance a l’obligation primordiale d’aider la Cour avec impartialité quant aux
questions qui relèvent de son domaine de compétence.
3236
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
2. This duty overrides any duty to a party to the proceeding, including the person retaining the expert witness. An expert is to be
independent and objective. An expert is not an advocate for a
party.
2. Cette obligation l’emporte sur toute autre qu’il a envers une
partie à l’instance notamment envers la personne qui retient ses
services. Le témoin expert se doit d’être indépendant et objectif.
Il ne doit pas plaider le point vue d’une partie.
EXPERTS’ REPORTS
LES RAPPORTS D’EXPERT
3. An expert’s report submitted as an affidavit or statement referred to in rule 52.2 of the Federal Courts Rules should include
(a) a statement of the issues addressed in the report;
(b) a description of the qualifications of the expert on the issues
addressed in the report;
(c) the expert’s current curriculum vitae attached to the report
as a schedule;
(d) the facts and assumptions on which the opinions in the report are based (a letter of instructions, if any, may be attached
to the report as a schedule);
(e) a summary of the opinions expressed;
(f) in the case of a report that is provided in response to another
expert’s report, an indication of the points of agreement and of
disagreement with the other expert’s opinions;
(g) the reasons for each opinion expressed;
(h) any literature or other materials specifically relied on in
support of the opinions;
(i) a summary of the methodology used, including any examinations, tests or other investigations on which the expert has
relied, including details of the qualifications of the person who
carried them out, and whether a representative of any other
party was present; and
(j) any caveats or qualifications necessary to render the report
complete and accurate, including those relating to any insufficiency of data or research and an indication of any matters that
fall outside the expert’s field of expertise.
4. An expert witness must report without delay to persons in
receipt of the report any material changes affecting the expert’s
qualifications or the opinions expressed or the data contained in
the report.
3. Le rapport d’expert, déposé sous forme d’un affidavit ou
d’une déclaration visé à la règle 52.2 des Règles des Cours fédérales, comprend :
a) un énoncé des questions traitées;
b) une description des compétences de l’expert quant aux questions traitées dans le rapport;
c) un curriculum vitae récent du témoin expert en annexe;
d) les faits et les hypothèses sur lesquels les opinions y figurant
dans le rapport sont fondées, une lettre d’instruction, le cas
échéant, pouvant y être annexée;
e) un résumé des opinions exprimées;
f) dans le cas du rapport qui est produit en réponse au rapport
d’un autre expert, une mention des points sur lesquels les deux
auteurs sont en accord et en désaccord;
g) les motifs de chacune des opinions exprimées;
h) les ouvrages ou les documents expressément invoqués à
l’appui des opinions;
i) un résumé de la méthode utilisée, notamment des examens,
des vérifications ou autres enquêtes sur lesquels l’expert se
fonde, des détails sur les qualifications de la personne qui les a
effectués et une mention quant à savoir si un représentant de
l’autre partie était présent;
j) les mises en garde ou réserves nécessaires pour rendre le
rapport complet et précis, notamment celles qui ont trait à une
insuffisance de données ou de recherches et la mention des
questions qui ne relèvent pas du domaine de compétence de
l’expert.
4. Le témoin expert doit signaler immédiatement aux personnes
qui ont reçu le rapport tout changement important ayant une incidence sur ses qualifications et les opinions exprimées ou sur les
données figurant dans le rapport.
EXPERT CONFERENCES
CONFÉRENCES D’EXPERT
5. An expert witness who is ordered by the Court to confer with
another expert witness
(a) must exercise independent, impartial and objective judgment on the issues addressed;
(b) must endeavour to clarify with the other expert witness the
points on which they agree and the points that are genuinely in
dispute on those issues; and
(c) must not act on any instruction or request to withhold or
avoid agreement with the other expert witness.
5. Un témoin expert à qui la Cour ordonne de s’entretenir avec
un autre témoin expert :
a) doit faire preuve d’un jugement indépendant, impartial et
objectif quant aux questions traitées;
b) doit s’efforcer de clarifier avec les autres témoins experts les
points sur lesquels ils sont en accord et ceux sur lesquels ils
sont en désaccord;
c) ne doit pas obéir à des directives ou à des demandes de ne
pas s’entendre ou d’éviter de s’entendre avec un autre témoin
expert.
[42-1-o]
[42-1-o]
Le 17 octobre 2009
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 143, No. 42 — October 17, 2009
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Border Services Agency
Special Import Measures Act
Certain carbon steel plate and high strength low alloy
steel plate — Decision .................................................
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian International Trade Tribunal
Hot-rolled carbon steel plate and high-strength low-alloy
steel plate — Commencement of inquiry......................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
* Addresses of CRTC offices — Interventions.................
Decisions
2009-504-1, 2009-616 to 2009-620, 2009-624 to
2009-628, 2009-631 and 2009-633 ...............................
Information bulletin
2009-634 — Applications processed pursuant to
streamlined procedures .................................................
Notices of consultation
2009-572-1 — Notice of application received..................
2009-602 — Call for comments on new draft regulations
concerning CRTC Rules of Practice and Procedure......
2009-615 — Call for comments on a revised licensing
framework for over-the-air digital television
services..........................................................................
2009-621 — Notice of application received .....................
2009-632 — Notice of hearing .........................................
2009-635 — Notice of application received .....................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Migratory Birds Convention Act, 1994
Notice with respect to temporary possession of migratory
birds ..............................................................................
Human Resources and Skills Development, Dept. of
Canada Student Loans Regulations
Interest rates......................................................................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Notice of Vacancies
First Nations Statistical Institute .......................................
Military Police Complaints Commission ..........................
3187
3188
3189
3192
3193
3195
3195
3196
MISCELLANEOUS NOTICES
Boyne River Path Association (The), replacement of a
footbridge with a vehicular bridge over the Boyne River,
Ont. ..................................................................................
Consortium de recherche en plasturgie et composites du
Québec, relocation of head office .....................................
DAS UK Holdings Limited, application to establish an
insurance company ...........................................................
* Fidelity Investments Insurance Company of Canada,
certificate of continuance..................................................
Hillstreams Christian Fellowship, surrender of charter ........
Lewis, David, marine aquaculture sites in the Dock River,
P.E.I. ................................................................................
New Direction for Life Ministries of Canada, relocation of
head office ........................................................................
OTTAWA VALLEY POODLE CLUB, surrender of
charter ...............................................................................
Provenance Life Insurance Company (The), application to
establish an insurance company........................................
Québec, Ministère des Ressources naturelles et de la Faune
du, dredging work in the Rivière aux Sables and
construction of a bridge over the said river, Que. ............
Shipowners’ Mutual Protection and Indemnity Association
(Luxembourg) [The], application for an order..................
* Stonebridge Life Insurance Company, release of assets....
Timber Run Hydropower Corporation, Dominion Water
Power Act application and commencement of
environmental screening ...................................................
Toronto Area Safety Coalition, surrender of charter ............
3237
3219
3219
3219
3220
3221
3220
3221
3222
3222
3221
3222
3223
3223
3224
3214
3215
3215
3218
PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
Determination of number of electors ................................ 3186
House of Commons
* Filing applications for private bills (Second Session,
Fortieth Parliament) ...................................................... 3186
3178
PROPOSED REGULATIONS
Federal Court of Appeal and Federal Court
Federal Courts Act
Rules Amending the Federal Courts Rules (Expert
Witnesses) .................................................................... 3226
3178
3179
3182
3184
3238
Canada Gazette Part I
October 17, 2009
INDEX
Vol. 143, no 42 — Le 17 octobre 2009
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Boyne River Path Association (The), remplacement d’une
passerelle par un pont-route au-dessus de la rivière
Boyne (Ont.) .....................................................................
Consortium de recherche en plasturgie et composites du
Québec, changement de lieu du siège social.....................
DAS UK Holdings Limited, demande d’établissement
d’une société d’assurances................................................
Entreprise d’assurances Shipowners’ Mutual Protection &
Indemnity Association (Luxembourg) [L’], demande
d’agrément ........................................................................
* Fidelity Investments, compagnie d’assurance du Canada,
certificat de prorogation....................................................
Hillstreams Christian Fellowship, abandon de charte...........
Lewis, David, sites aquacoles marins dans la rivière Dock
(Î.-P.-É.)............................................................................
New Direction for Life Ministries of Canada, changement
de lieu du siège social .......................................................
OTTAWA VALLEY POODLE CLUB, abandon de
charte ................................................................................
Provenance, compagnie d’assurance-vie, demande
d’établissement d’une société d’assurances ......................
Québec, ministère des Ressources naturelles et de la Faune
du, travaux de dragage dans la rivière aux Sables et
construction d’un pont au-dessus de ladite rivière (Qc) .....
* Stonebridge compagnie d’assurance-vie, libération
d’actif................................................................................
Timber Run Hydropower Corporation, demande de force
hydraulique du Dominion et lancement d’un examen
environnemental préalable ................................................
Toronto Area Safety Coalition, abandon de charte...............
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de postes vacants
Commission d’examen des plaintes concernant la police
militaire .........................................................................
Institut de la statistique des Premières nations..................
Environnement, min. de l’
Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux
migrateurs
Avis concernant la possession temporaire d’oiseaux
migrateurs .....................................................................
Industrie, min. de l’
Nominations......................................................................
Ressources humaines et du Développement des
compétences, min. des
Règlement fédéral sur les prêts aux étudiants
Taux d’intérêt ...................................................................
3219
3219
3219
3222
3220
3221
3220
3221
3222
3222
3221
3223
3223
3224
3184
3182
3178
3179
3178
COMMISSIONS
Agence des services frontaliers du Canada
Loi sur les mesures spéciales d’importation
Certaines tôles d’acier au carbone et tôles d’acier allié
résistant à faible teneur — Décision .............................
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’organismes de
bienfaisance ..................................................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Adresses des bureaux du CRTC — Interventions..........
Avis de consultation
2009-572-1 — Avis de demande reçue.............................
2009-602 — Appel aux observations sur un nouveau
projet de règlement à l’égard des Règles de pratique et
de procédure du CRTC .................................................
2009-615 — Appel aux observations sur la révision du
cadre d’attribution de licences aux services de
télévision numérique en direct ......................................
2009-621 — Avis de demande reçue................................
2009-632 — Avis d’audience ...........................................
2009-635 — Avis de demande reçue................................
Bulletin d’information
2009-634 — Demandes ayant été traitées conformément
aux procédures simplifiées............................................
Décisions
2009-504-1, 2009-616 à 2009-620, 2009-624 à
2009-628, 2009-631 et 2009-633 ..................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Tôles d’acier au carbone et tôles d’acier allié résistant à
faible teneur, laminées à chaud — Ouverture
d’enquête.......................................................................
3187
3188
3192
3195
3196
3214
3215
3215
3218
3195
3193
3189
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(Deuxième session, quarantième législature) ................ 3186
Directeur général des élections
Loi électorale du Canada
Établissement du nombre d’électeurs ............................... 3186
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Cour d’appel fédérale et Cour fédérale
Loi sur les Cours fédérales
Règles modifiant les Règles des Cours fédérales
(témoins experts)........................................................... 3226
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising