Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 142, no 43
Vol. 142, No. 43
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, OCTOBER 25, 2008
OTTAWA, LE SAMEDI 25 OCTOBRE 2008
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 9, 2008, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Government of Canada
Publications, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
9 janvier 2008 et au moins tous les deux mercredis par la
suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct de la
Partie I, de la Partie II et de la Partie III est officiel depuis le
1er avril 2003 et est publié en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2008
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 142, No. 43 — October 25, 2008
Vol. 142, no 43 — Le 25 octobre 2008
2835
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
2836
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
2836
Government notices .........................................................
2837
Avis du gouvernement .....................................................
2837
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
2843
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2843
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2850
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2850
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
2859
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2859
Index ...............................................................................
2877
Index ...............................................................................
2878
Supplements
Copyright Board
Suppléments
Commission du droit d’auteur
2836
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours has announced that the Government of Canada has approved the following awards to Canadians:
From the Government of France
Officer of the Order of Arts and Letters
to Mr. Conrad Ouellon
Knight of the Order of Arts and Letters
to Mrs. Gisèle Delage
Mrs. Claudette Fortier
Mr. Guy Latraverse
Mr. Gérald Paquette
Mr. Gilles Pellerin
From the Government of the Hashemite Kingdom of Jordan
Jordan International Police Training Center Medal
The Chancellery of Honours is the custodian of the
register of recipients of the medal
From the Government of Belgium
Grand Cross of the Order of the Crown
to General Raymond Henault
From the Government of Italy
Knight of the Order of the Star of Solidarity
to Mr. Giuseppe Paventi
From the Government of the Netherlands
Commander of the Order of Orange-Nassau
to General Rick J. Hillier
From the Government of Poland
Officer’s Cross of the Order of Merit
to Ms. Hannah Weinberg
From the Government of Spain
The Cross of the Order of Civil Merit
to Dr. Patrick Barnabé
Mr. Louis Holmes
Mr. Marino Simioni
From the Government of the United Kingdom
Operational Service Medal (Iraq)
to Lieutenant J. Vallis
From the Government of the United States of America
Meritorious Service Medal
to Chief Warrant Officer Derek J. W. Bisson
Lieutenant-Colonel Stephen J. Delaney
Major-General Peter J. Devlin
Chief Warrant Officer Kenneth G. Hodge
Major Robin F. Holman
Lieutenant-Colonel Robert Kearney
Lieutenant-Commander Craig J. McLay
Major Yvonne K. Pratt
Master Warrant Officer Gary M. Pullen
Major David A. Quinn
Lieutenant-Commander Troy D. White
EMMANUELLE SAJOUS
Deputy Secretary and
Deputy Herald Chancellor
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
Gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du Gouvernement de la France
Officier de l’Ordre des arts et des lettres
à M. Conrad Ouellon
Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres
à Mme Gisèle Delage
Mme Claudette Fortier
M. Guy Latraverse
M. Gérald Paquette
M. Gilles Pellerin
Du Gouvernement du Royaume hachémite de Jordanie
Médaille du Centre international de formation des policiers
La Chancellerie des distinctions honorifiques assume la
garde du registre des récipiendaires de la médaille
Du Gouvernement de la Belgique
Grand-Croix de l’Ordre de la Couronne
au Général Raymond Henault
Du Gouvernement de l’Italie
Chevalier de l’Ordre de l’étoile de la solidarité
à M. Giuseppe Paventi
Du Gouvernement des Pays-Bas
Commandeur de l’Ordre d’orange-nassau
au Général Rick J. Hillier
Du Gouvernement de la Pologne
Croix d’Officier de l’Ordre du mérite
à Mme Hannah Weinberg
Du Gouvernement de l’Espagne
Croix de l’Ordre du mérite civil
à Dr Patrick Barnabé
M. Louis Holmes
M. Marino Simioni
Du Gouvernement du Royaume-Uni
Médaille de service opérationnel (Irak)
au Lieutenant J. Vallis
Du Gouvernement des États-Unis d’Amérique
Médaille du service méritoire
au Adjudant-chef Derek J. W. Bisson
Lieutenant-colonel Stephen J. Delaney
Major-général Peter J. Devlin
Adjudant-chef Kenneth G. Hodge
Major Robin F. Holman
Lieutenant-colonel Robert Kearney
Capitaine de corvette Craig J. McLay
Major Yvonne K. Pratt
Adjudant-maître Gary M. Pullen
Major David A. Quinn
Capitaine de corvette Troy D. White
Le sous-secrétaire et
vice-chancelier d’armes
EMMANUELLE SAJOUS
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2837
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE
MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
Fee levy under the Canadian Film or Video Production Tax
Credit Program
Imposition des frais en vertu du Programme de crédit d’impôt
pour production cinématographique ou magnétoscopique
canadienne
The tax credit program for Canadian film or video productions
was announced in the 1995 Budget. The Canadian Audio-Visual
Certification Office (CAVCO), which co-administers this program with the Canada Revenue Agency, is responsible for determining whether a production is a Canadian film or video production and estimating eligible labour expenditures. Over the past
years, CAVCO has modernized its service delivery approach and
established a new infrastructure to better serve the users.
Le Programme de crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne a été annoncé dans le
budget de 1995. Le Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens (BCPAC), qui administre conjointement ce
programme avec l’Agence du revenu du Canada, a pour tâche de
déterminer si une production est une production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, et d’évaluer les dépenses de
main-d’œuvre admissibles. Depuis, le BCPAC a modernisé son
approche dans la livraison de ses services et créé de nouvelles
structures pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs.
Le BCPAC a modifié son mode de tarification pour le Programme de crédit d’impôt pour production cinématographique ou
magnétoscopique canadienne afin de maintenir les normes de services actuelles.
Les objectifs visés dans l’établissement du mode de tarification
pour le programme de crédit d’impôt sont doubles : (i) établir un
mode de tarification qui soit simple et équitable pour l’ensemble
de l’industrie de la production audiovisuelle canadienne; et (ii)
couvrir le coût des services fournis par le BCPAC. Des consultations ont été tenues auprès de l’Association des producteurs de
films et de télévision du Québec et l’Association canadienne de
production de film et de télévision.
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer
avec le directeur du BCPAC, Robert Soucy, Ministère du Patrimoine canadien, 25, rue Eddy, 9e étage, Gatineau (Québec) K1A
0M5, 819-934-9830 (téléphone), 1-888-433-2200 (sans frais),
819-934-9828 (télécopieur).
CAVCO has modified the user fee structure for the Canadian
Film or Video Production Tax Credit Program to maintain and
sustain the service standards.
In establishing the fee structure, CAVCO had two objectives:
(i) to establish fees that would be simple and equitable for the
entire audio-visual industry; and (ii) to recover the cost of the
services provided by CAVCO. The new fee structure was set
through consultations with l’Association des producteurs de films
et de télévision du Québec and the Canadian Film and Television
Production Association.
For further information, please contact Robert Soucy, Director
of CAVCO, Department of Canadian Heritage, 25 Eddy Street,
9th Floor, Gatineau, Quebec K1A 0M5, 819-934-9830 (telephone), 1-888-433-2200 (toll free), 819-934-9828 (fax).
FEES STRUCTURE/STRUCTURE DES FRAIS
er
MAY 1, 2004/1 MAI 2004
Fees/Frais
($)
Stage of Certification/Étape de certification
Canadian Film or Video Production Certificate/
Certificat de production cinématographique ou magnétoscopique canadienne
Certificate of Completion/
Certificat d’achèvement
Amended Certificate/Certificat amendé
Certified Copy/Copie certifiée
0.15% of eligible production cost/
0,15 % du coût de production admissible
0.15% of eligible production cost/
0,15 % du coût de production admissible
300
100
Minimum of $200 if both certificates are requested at the same time./Minimum de 200 $ si une demande pour les deux certificats est faite en même temps.
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE
MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
Fee levy under the Film or Video Production Services Tax Credit
Program
Frais pour le Programme de crédit d’impôt pour services de
production cinématographique ou magnétoscopique
The Minister of Finance issued a press release on October 29,
1997, announcing draft amendments to the Income Tax Act to
introduce the Film or Video Production Services Tax Credit
(PSTC). The provisions came into effect November 1, 1997, coinciding with the elimination of legislation which provided tax
incentives to production services limited partnerships.
Le ministre des Finances a émis, le 29 octobre 1997, un communiqué de presse annonçant le projet de modifications à la Loi
de l’impôt sur le revenu établissant le crédit d’impôt pour services
de production cinématographique ou magnétoscopique (CISP).
Les dispositions sont entrées en vigueur le 1er novembre 1997,
date qui coïncide avec l’élimination de la législation qui accordait
2838
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
The PSTC is jointly administered by the Department of Canadian Heritage through the Canadian Audio-Visual Certification
Office (CAVCO) and by the Canada Revenue Agency. Administrative services provided by CAVCO for accreditation under this
program necessitate the implementation of a fee structure in order
to preserve its mandate to operate under a cost recovery system.
CAVCO sought to establish fees that would be equitable for users
of its accreditation services under the PSTC. The fees for the PSTC
have been set through consultations with the Canadian Motion
Picture Distributors Association, on behalf of its members. The
fee structure was instituted pursuant to paragraph 19(1)(b) of the
Financial Administration Act.
Applicants for an Accredited Film or Video Production Services
Certificate (“accreditation certificate”) under the PSTC must
remit a flat fee of $5,000 for processing of their file. Where an
amended accreditation certificate is required, applicants must remit
an additional fee of $1,000. A rebate system has been instituted
to remedy any situation where payment of the initial flat fee of
$5,000 is disproportionate to the aggregate tax credit received in
respect of the production. The rebate is payable to the entity
which originally applied for the accreditation certificate. Applicants may apply for a rebate (in accordance with the rates set out
below) once all tax credits in respect of a production have been
claimed and the Canada Revenue Agency has issued tax assessments in respect thereto. The rebate is not applicable to additional
amounts paid resulting from the need to amend accreditation
certificates.
For further information, please contact the Canadian AudioVisual Certification Office, Department of Canadian Heritage,
25 Eddy Street, 9th Floor, Room 038, Gatineau, Quebec K1A
0M5, 1-888-433-2200 or 819-934-9830 (telephone), 819-9349828 (fax).
des avantages fiscaux aux services de production fournis par les
sociétés en commandite.
Le CISP est géré conjointement par le Bureau de certification
des produits audiovisuels canadiens (BCPAC) du ministère du
Patrimoine canadien et par l’Agence du revenu du Canada. À
cause du mandat du BCPAC, qui doit fonctionner en vertu d’un
système de recouvrement des coûts, les services administratifs
d’accréditation fournis par le BCPAC dans le cadre de ce programme exigent la mise en place d’un barème de frais. Le BCPAC
a cherché à établir un barème équitable pour les usagers des services d’accréditation en vertu du CISP. Pour ce faire, l’Association
canadienne des distributeurs de films a été consultée, et le barème
établi avec son accord. Ce barème a été institué conformément à
l’alinéa 19(1)b) de la Loi sur la gestion des finances publiques.
Les demandes de « certificat d’accréditation » pour une production cinématographique ou magnétoscopique en vertu du programme CISP sont soumises à des frais forfaitaires de 5 000 $
pour le traitement du dossier. Les demandes de modification à un
certificat d’accréditation sont soumises à des frais supplémentaires de 1 000 $. Une échelle de dégrèvement a été mise en place
afin de pallier toute situation où les frais forfaitaires de 5 000 $
seraient disproportionnés par rapport au total du crédit d’impôt
reçu par la production. Le remboursement est payable uniquement
à la compagnie ayant soumis la demande originale. Les demandes
de remboursement, dont le barème apparaît ci-après, peuvent être
soumises une fois que tous les crédits d’impôt correspondant à la
production ont été réclamés et que l’Agence du revenu du Canada
en a déterminé la valeur. Le dégrèvement ne s’applique pas aux
frais supplémentaires engagés en cas de modification à un certificat d’accréditation.
Pour tout renseignement supplémentaire, veuillez vous adresser
au Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens,
Ministère du Patrimoine canadien, 25, rue Eddy, 9e étage, Bureau 038, Gatineau (Québec) K1A 0M5, 1-888-433-2200 ou 819934-9830 (téléphone), 819-934-9828 (télécopieur).
FEE STRUCTURE FOR THE FILM OR VIDEO PRODUCTION SERVICES TAX CREDIT PROGRAM/
BARÈME DES FRAIS POUR LE PROGRAMME DE CRÉDIT D’IMPÔT POUR SERVICES
DE PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE OU MAGNÉTOSCOPIQUE
Accreditation Certificate
Certificat d’accréditation
$5,000
5 000 $
Amended Accreditation Certificate
Modification à un certificat d’accréditation
$1,000
1 000 $
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, an application for surrender of charter
was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, une demande
d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la société
Received
Reçu
444151-6
034783-3
448226-3
285245-4
376105-3
416392-3
Action-Life Coaching for Today & Tomorrow (A.C.T.T. ) Inc.
CANADIAN JEWISH CONGRESS MUSEUM AND ARCHIVES
Canadian Service Animals Advocacy
L’ASSOCIATION DES AMIS DU PAVILLON LASALLE DU CENTRE HOSPITALIER ANGRIGNON
LES VÉTÉRANS DU QUÉBEC (CANADA) DU RAID DU 19 AOÛT 1942 SUR DIEPPE
MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE
01/10/2008
09/10/2008
23/09/2008
07/10/2008
29/09/2008
26/08/2008
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la société
Received
Reçu
428256-6
062118-8
The Canadian National Youth Film Festival
UNITED JEWISH RELIEF AGENCIES OF CANADA
03/10/2008
09/10/2008
October 15, 2008
2839
Le 15 octobre 2008
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Letters patent
Lettres patentes
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, letters patent have been issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
449194-7
448333-2
ARTA Canada Inc.
ASSOCIATION OF CHINESE PROFESSORS IN MANITOBA
(ACPMB)
AVICENNA VISION
Bachynski Family Foundation
BCS CHARITABLE CORPORATION
BFM (PONOKA) ENTERPRISES SOCIETY
Bhalaee Foundation
CANADA COMPANY: MANY WAYS TO SERVE
Canadian Artists for the Poor
CANADIAN LABOUR INTERNATIONAL FILM FESTIVAL
CANADIAN NATIONAL PROTEOMICS NETWORK
CANADIAN SOCIETY OF HAND THERAPISTS/
SOCIETE CANADIENNE DES THERAPEUTES DE LA MAIN
CeBA Chinese eBusiness Association of Canada
DAR-US-SALIKEEN FOUNDATION
DESTINY RESCUE CANADA
EIFS QUALITY ASSURANCE PROGRAM INC.
ELDER MEDIATION CANADA
FlyNFun Inc.
FONDATION ELIM POUR L’ÉDUCATION
FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO (CANADA)/
THE PRINCE ALBERT II OF MONACO FOUNDATION
(CANADA)
FOOTBALL CANADA
FRIENDS IN EDUCATION
FROM SEA TO SEA FOUNDATION
GENERATION SANS FRONTIERES INTERNATIONAL
GENERATION WITHOUT BORDERS INTERNATIONAL
Global Indigenous Dialogue Society of Canada
GLOBAL WARMING OPPOSITION FRONT INC.
GLORIOUS CHURCH FAITH TEMPLE
HELPING ORPHANS PROGRESS EVERYDAY
Helping Other Parents Everywhere (HOPE), Inc.
IN CHRIST ALONE MINISTRIES
INSPIRING YOUTH FOUNDATION
International Society for Music Information Retrieval
Italian Canadian Community Historical Society Inc.
JAMES VALITCHKA’S STAND TALL AND SPEAK OUT:
VOICE FOR CHILDREN AND YOUTH
LE PEUPLE DE LA LIBERTÉ (PDL)/
PEOPLE OF THE LIBERTY (PDL)
Toronto, Ont.
Winnipeg, Man.
08/09/2008
10/08/2008
Greater Vancouver Regional District, B.C.
Montréal Metropolitan Community, Que.
Aurora, Ont.
Chilliwack, B.C.
Williams Lake, B.C.
Region of Peel, Ont.
Calgary, Alta.
Toronto, Ont.
Victoria, B.C.
Edmonton, Alta.
24/09/2008
12/09/2008
04/09/2008
11/07/2008
18/09/2008
01/02/2008
26/08/2008
29/08/2008
09/09/2008
11/06/2008
Ottawa, Ont.
Mississauga, Ont.
Sarnia, Ont.
Richmond Hill, Ont.
St. John’s, N.L.
Val-des-Monts, Que.
Montréal (Qc)
Montréal (Qc)
07/08/2008
08/08/2008
12/09/2008
27/06/2008
16/09/2008
12/09/2008
07/08/2008
16/07/2008
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Ottawa, Ont.
Toronto (Ont.)
20/08/2008
22/09/2008
08/09/2008
03/07/2008
Enoch, Alta.
Waterloo, Ont.
Brampton, Ont.
Ottawa, Ont.
Ajax, Ont.
Regional Municipality of Peel, Ont.
Ottawa, Ont.
Montréal, Que.
Ottawa, Ont.
Ottawa, Ont.
29/08/2008
05/06/2008
22/07/2008
22/09/2008
09/09/2008
10/09/2008
04/09/2008
04/07/2008
03/09/2008
18/09/2008
Saint-Léonard (Qc)
16/09/2008
448487-8
449215-3
449187-4
448379-1
449313-3
446702-7
449159-9
448719-2
448485-1
448060-1
448436-3
448913-6
449252-8
448296-4
449266-8
448446-1
446519-9
448736-2
449049-5
449323-1
449198-0
446152-5
449175-1
448044-9
448747-8
449328-1
449202-1
449207-2
449221-8
448372-3
449185-8
449281-1
449263-3
2840
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
449189-1
448720-6
449324-9
448728-1
447854-1
MALARIA NO MORE CANADA
MINISTRIES IN ACTION
MISSION MONDIALE DES COHÉRITIERS
MISSIONAL TRAINING NETWORK INC.
MUNICIPAL ACCOUNTABILITY AND INNOVATION
NETWORK (MAIN)
RÉSEAU POUR LA RESPONSABILISATION ET
L’INNOVATION MUNICIPALES (MAIN)
NEW JOURNEY FUND
NEW LIFE COMMUNITY SERVICES (WOODBRIDGE)
GROUP
OneChange Foundation
ORGANISATION DES CITOYENS DU MONDE
UTILISATEURS DES TECHNOLOGIES DE
L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION /
WORLD ORGANIZATION OF CITIZENS USERS OF
INFORMATION AND COMMUNICATION TECHNOLOGIES
OTTAWA BLACK ANGELS
PAUL AND SUSAN ASH FOUNDATION
PDV LOGOS ZOE MINISTRIES
PEFC CANADA
PLAIN LANGUAGE ASSOCIATION INTERNATIONAL
RAINBOW THUNDER STAR MOUNTAIN
SHAFIQ MALIK FOUNDATION
SICKLE CELL FOUNDATION OF CANADA
SOMACANA CULTURE SOCIETY
SPECIAL BOCCE FOUNDATION CANADA
ST-LAURENT INTERNATIONAL COOPERATION
ST-LAURENT COOPERATION INTERNATIONALLE
The ALLIANCE OF CANADIAN EDUCATORS IN
INTERIOR DESIGN (ACEID)
ALLIANCE CANADIENNE D’ENSEIGNANTS EN
DESIGN D’INTERIEUR (ACEDI)
The Canadian Jewellers Institute
The Foundation of Light
The Friends of Fairmile Q105 Incorporated
The Paradigm Shift Project
THE CARLETON NORTH COMMUNITY FOUNDATION
THE COMPLEXITY INTEREST GROUP
THE DAVE ANDREYCHUK FOUNDATION
THE EWING’S CANCER FOUNDATION OF CANADA
THE NARROW WAY MINISTRIES
THE NATIONAL AIRLINES COUNCIL OF CANADA
TRUTH AND TRADE CORPORATION
UNITED MUSIC FUND PUBLISHING
VSIB INC.
ZEITGEIST INSTITUTE
Toronto, Ont.
Regional Municipality of Waterloo, Ont.
Montréal (Qc)
Surrey, B.C.
Ottawa, Ont.
04/09/2008
15/07/2008
22/09/2008
16/07/2008
28/05/2008
Greater Vancouver Regional District, B.C.
Vaughan, Ont.
09/09/2008
03/04/2008
Ottawa, Ont.
Ottawa (Ont.)
08/09/2008
26/09/2008
Ottawa, Ont.
Greater Vancouver Regional District, B.C.
Vaughan, Ont.
Metro Vancouver, B.C.
Ottawa, Ont.
Scotland, Ont.
Regional Municipality of Peel, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Brossard, Que.
28/07/2008
09/09/2008
09/06/2008
17/09/2008
31/07/2008
11/09/2008
21/08/2008
05/08/2008
16/06/2008
28/08/2008
22/05/2008
Richmond, B.C.
11/08/2008
Toronto, Ont.
Regional Municipality of York, Ont.
Sarnia, Ont.
Toronto, Ont.
Florenceville, N.B.
Castlegar, B.C.
Hamilton, Ont.
Richmond Hill, Ont.
Gravenhurst, Ont.
Ottawa, Ont.
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Calgary, Alta.
Toronto, Ont.
03/10/2008
10/09/2008
19/09/2008
06/08/2008
25/08/2008
11/09/2008
16/09/2008
20/08/2008
22/09/2008
04/09/2008
14/08/2008
31/07/2008
09/07/2008
18/08/2008
448483-5
447459-7
449195-5
448380-4
448401-1
448484-3
447458-9
448486-0
448892-0
448064-3
449144-1
447777-4
447943-2
449168-8
447824-0
448918-7
096128-1
448972-1
448362-6
448907-1
449158-1
449214-5
449303-6
449138-6
449325-7
449186-6
448447-9
448887-3
448267-1
448940-3
October 15, 2008
Le 15 octobre 2008
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
File No.
No de dossier
Company Name
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
388107-5
435623-3
445091-4
337961-2
ANISHNABEG OUTREACH EMPLOYMENT AND TRAINING INC.
Corporation « Communauté Catholique Congolaise “Bondeko” d’Ottawa-Gatineau (CCCBOG) »
DEVELOPING WORLD PARTNERSHIPS
Dreams Take Flight (Canada)/
Voyage de Rêves (Canada)
DRUM ARTZ CANADA
FAMILIES OF TODAY FOR TOMORROW
Interior Senior Care
JOSEPH NEUFELD FAMILY FOUNDATION
FONDATION FAMILIALE JOSEPH NEUFELD
MADAGASCAR SCHOOL PROJECT INC.
NASHA SEELA INC.
PAL CANADA FOUNDATION
R.C.M. ACADEMY
Resource Partners SRG Canada, Inc.
SOCIÉTÉ BOUDDHIQUE TRUNG - THUY
STREAMS OF ZION RESTORATION MINISTRIES
MINISTÈRES DE RESTAURATION FLEUVES DE ZION
SWISS CANADIAN BENEVOLENT SOCIETYSOCIETE DE BIENFAISANCE CANADO-SUISSE
VOICE OF THE KINGFISHER
04/09/2008
08/08/2008
12/09/2008
24/09/2008
445794-3
411618-6
444188-5
441316-4
447809-6
440903-5
412671-8
435332-3
436931-9
444405-1
445546-1
240961-5
383801-3
October 15, 2008
2841
25/09/2008
02/09/2008
26/08/2008
19/09/2008
11/09/2008
03/09/2008
29/08/2008
09/09/2008
25/08/2008
26/08/2008
13/08/2008
15/08/2008
20/08/2008
Le 15 octobre 2008
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Company Name
Ancien nom de la compagnie
New Company Name
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
447105-9
445799-4
Association of Treaty Seven Health Services
CANADA-AFRICA DEVELOPMENT AND RELIEF AGENCY
05/09/2008
18/09/2008
233051-2
CANADIAN PORPHYRIA FOUNDATION INC. FONDATION CANADIENNE DE LA PORPHYRIE, INC.
CENTRAL COMMUNITY CHURCH OF KITCHENER
FAMILY PHYSICIANS ASTHMA GROUP OF CANADA
FONDATION GIUSEPPE RACANELLI
GIUSEPPE RACANELLI FOUNDATION
FRIENDSHIP CHARITIES
International Architecture & Construction Federation
INTERNATIONAL MEN’S FELLOWSHIP ASSOCIATION
Interreligious and International Federation for World Peace
Fédération Interréligieuse et internationale pour la paix mondiale
JACK HUNKA MISSIONARY MINISTRIES
L’ORGANISATION MONDIALE DU DROIT AU CONFORT
First Nations’ Epi Centre of Alberta
CANADA-AFRICA DEVELOPMENT AND RELIEF
AGENCY - CADRA
Canadian Association for Porphyria Inc.
Association Canadienne de Porphyrie Inc.
The Gig Theatre
Family Physician Airways Group of Canada
La Fondation Equilibrium pour la schizophrénie/
The Equilibrium Foundation for Schizophrenia
Friendship Ministries Canada
World Architecture & Construction Federation
“LIF” LIFE INTERNATIONAL FOUNDATION INC.
Universal Peace Federation/
Fédération pour la Paix Universelle
DEBT OF LOVE MISSIONARY MINISTRIES
Organisation mondiale de développement et d’aide aux
communautés
FONDATION GUIDO MOLINARIGUIDO MOLINARI FOUNDATION
422252-1
303144-6
385705-1
188655-0
444397-7
125340-9
178647-4
315515-3
443002-6
419376-8
LA FONDATION GUIDO MOLINARI
GUIDO MOLINARI FOUNDATION
18/08/2008
16/06/2008
13/08/2008
19/08/2008
03/09/2008
08/09/2008
03/09/2008
04/09/2008
05/09/2008
14/08/2008
12/08/2008
2842
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
File No.
No de dossier
Old Company Name
Ancien nom de la compagnie
New Company Name
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
416438-5
POWER Camp National/
Filles d’Action
THE ANSGAR CHARITABLE FOUNDATION
FONDATION FILLES D’ACTION /
GIRLS ACTION FOUNDATION
Porticus North America Foundation Canada
02/10/2008
170741-8
October 15, 2008
07/10/2008
Le 15 octobre 2008
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[43-1-o]
[43-1-o]
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
AIG Assurance Canada and AIG Life Insurance Company of
Canada — Letters patent of amalgamation and order to
commence and carry on business
Assurance AIG du Canada et La Compagnie d’Assurance-Vie
AIG du Canada — Lettres patentes de fusion et autorisation de
fonctionnement
Notice is hereby given of the issuance,
pursuant to subsection 251(1) of the Insurance Companies
Act, of letters patent amalgamating and continuing AIG Life
Insurance Company of Canada and AIG Assurance Canada as
one company under the name AIG Life Insurance Company
of Canada and, in French, La Compagnie d’Assurance-Vie
AIG du Canada, effective October 1, 2008; and
• pursuant to subsection 52(4) of the Insurance Companies Act,
of an order to commence and carry on business authorizing
AIG Life Insurance Company of Canada and, in French, La
Compagnie d’Assurance-Vie AIG du Canada, to insure risks
falling within the classes of life and accident and sickness insurance, effective October 1, 2008.
JULIE DICKSON
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de la délivrance,
en vertu du paragraphe 251(1) de la Loi sur les sociétés
d’assurances, de lettres patentes de fusion fusionnant et prorogeant La Compagnie d’Assurance-Vie AIG du Canada et
Assurance AIG du Canada en une société fonctionnant sous la
dénomination sociale La Compagnie d’Assurance-Vie AIG du
Canada et, en anglais, AIG Life Insurance Company of Canada, à compter du 1er octobre 2008;
• en vertu du paragraphe 52(4) de la Loi sur les sociétés
d’assurances, d’une autorisation de fonctionnement, délivrée
le 1er octobre 2008, autorisant La Compagnie d’Assurance-Vie
AIG du Canada et, en anglais, AIG Life Insurance Company
of Canada, à garantir des risques correspondant aux branches
d’assurance-vie et accidents et maladie.
Le 14 octobre 2008
Le surintendant des institutions financières
JULIE DICKSON
[43-1-o]
[43-1-o]
•
October 14, 2008
•
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
AXIS Reinsurance Company (Canadian Branch) — Order to
insure in Canada risks
AXIS Compagnie de Réassurance (succursale canadienne) —
Ordonnance portant garantie des risques au Canada
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to section 574
of the Insurance Companies Act, of an order to insure in Canada
risks, effective September 23, 2008, permitting AXIS Reinsurance Company (Canadian Branch) and, in French, AXIS Compagnie de Réassurance (succursale canadienne) to insure risks falling within the following classes of insurance: accident and
sickness insurance, aircraft insurance, automobile insurance,
boiler and machinery insurance, credit insurance, credit protection
insurance, fidelity insurance, hail insurance, legal expense insurance, liability insurance, property insurance, and surety insurance.
October 14, 2008
JULIE DICKSON
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément à
l’article 574 de la Loi sur les sociétés d’assurances, d’une ordonnance portant garantie des risques au Canada, à compter du
23 septembre 2008, permettant à AXIS Compagnie de Réassurance (succursale canadienne) et, en anglais, AXIS Reinsurance
Company (Canadian Branch) de garantir des risques correspondant aux branches d’assurances suivantes : accidents et maladie,
assurance-aviation, automobile, chaudières et panne de machines,
crédit, protection de crédit, détournements, grêle, frais juridiques,
responsabilité, assurance de biens et caution.
Le 14 octobre 2008
Le surintendant des institutions financières
JULIE DICKSON
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2843
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DECISION
DÉCISION
Appeal No. AP-2007-014
Appel no AP-2007-014
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal made a decision on October 10, 2008, with respect to an
appeal filed by Havi Global Solutions (Canada) Limited Partnership from a decision of the President of the Canada Border Services Agency dated August 7, 2007, with respect to a request for
re-determination under subsection 60(4) of the Customs Act.
The appeal, heard on June 11, 2008, under subsection 67(1) of
the Customs Act, was allowed.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, October 15, 2008
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur a rendu une décision le 10 octobre 2008 concernant un appel interjeté par Havi Global Solutions (Canada)
Limited Partnership à la suite d’une décision du président de
l’Agence des services frontaliers du Canada rendue le 7 août 2007
concernant une demande de réexamen aux termes du paragraphe 60(4) de la Loi sur les douanes.
L’appel, entendu le 11 juin 2008 aux termes du paragraphe 67(1)
de la Loi sur les douanes, a été admis.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 15 octobre 2008
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Aluminum extrusions
Extrusions d’aluminium
Notice is hereby given that, on October 17, 2008, pursuant to
subsection 37.1(1) of the Special Import Measures Act, the Canadian International Trade Tribunal determined that there was evidence that disclosed a reasonable indication that the dumping and
subsidizing of the above-mentioned goods had caused injury (Preliminary Injury Inquiry No. PI-2008-002).
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que, le 17 octobre 2008, aux termes du paragraphe 37.1(1) de la Loi sur les mesures spéciales
d’importation, le Tribunal canadien du commerce extérieur a déterminé que les éléments de preuve indiquaient, de façon raisonnable, que le dumping et le subventionnement des marchandises
susmentionnées avaient causé un dommage (enquête préliminaire
de dommage no PI-2008-002).
Ottawa, le 17 octobre 2008
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[43-1-o]
[43-1-o]
Ottawa, October 17, 2008
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s
original notices bearing the same number. The original notices
contain a more detailed outline of the applications, including additional locations and addresses where the complete files may be
examined. The relevant material, including the notices and applications, is available for viewing during normal business hours at
the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room 206,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 0N2, 819997-2429 (telephone), 994-0423 (TDD), 819-994-0218 (fax);
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux
du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux contiennent
une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris
les lieux et adresses où l’on peut consulter les dossiers complets.
Tous les documents afférents, y compris les avis et les demandes,
sont disponibles pour examen durant les heures normales d’ouverture aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce 206,
1, promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 0N2,
819-997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), 819-994-0218
(télécopieur);
2844
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission, Ottawa,
Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of the
intervention has been served upon the applicant, on or before the
deadline given in the notice.
Secretary General
— Place Metropolitan, Bureau 1410, 99, chemin Wyse, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B3A 4S5, 902-426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), 902-426-2721 (télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, 204-983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), 204-983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, 604-666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), 604-666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 205, avenue Viger Ouest,
Bureau 504, Montréal (Québec) H2Z 1G2, 514-283-6607
(téléphone), 283-8316 (ATS), 514-283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 55, avenue St. Clair Est,
Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, 416-952-9096
(téléphone), 416-954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, 306-780-3422 (téléphone), 306-780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, 780-495-3224
(téléphone), 780-495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2008-283
2008-283
— Metropolitan Place, Suite 1410, 99 Wyse Road, Dartmouth,
Nova Scotia B3A 4S5, 902-426-7997 (telephone), 426-6997
(TDD), 902-426-2721 (fax);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, 204-983-6306 (telephone),
983-8274 (TDD), 204-983-6317 (fax);
— 530–580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, 604-666-2111 (telephone), 666-0778 (TDD), 604666-8322 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 205 Viger Avenue W,
Suite 504, Montréal, Quebec H2Z 1G2, 514-283-6607 (telephone), 283-8316 (TDD), 514-283-3689 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, 416-952-9096 (telephone), 416-954-6343 (fax);
— CRTC Documentation Centre, Cornwall Professional Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan
S4P 3X3, 306-780-3422 (telephone), 306-780-3319 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, 780-495-3224 (telephone), 780-495-3214 (fax).
October 10, 2008
Le 10 octobre 2008
CTV Limited
Vancouver, British Columbia
Approved — Change to the authorized contours of the radio programming undertaking CFUN Vancouver by relocating the transmitter site.
CTV limitée
Vancouver (Colombie-Britannique)
Approuvé — Modification du périmètre de rayonnement autorisé
de l’entreprise de programmation de radio CFUN Vancouver en
déplaçant le site de l’émetteur.
2008-284
2008-284
October 10, 2008
Le 10 octobre 2008
AdrenalinHD Inc.
Toronto, Ontario
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the
Category 2 high definition specialty programming undertaking
known as Rush HD in order to add to the program categories
from which it may draw programming.
AdrenalinHD Inc.
Toronto (Ontario)
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation d’émissions spécialisées en format
haute définition de catégorie 2 appelée Rush HD afin d’ajouter
des catégories d’émissions à sa programmation.
2008-285
2008-285
October 10, 2008
Artefact HD Inc.
Toronto, Ontario
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the
Category 2 high definition specialty programming undertaking
known as Treasure HD in order to add to the program categories
from which it may draw programming.
Le 10 octobre 2008
Artefact HD Inc.
Toronto (Ontario)
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation d’émissions spécialisées en format
haute définition de catégorie 2 appelée Treasure HD afin d’ajouter des catégories d’émissions à sa programmation.
Le 25 octobre 2008
2008-286
Gazette du Canada Partie I
October 10, 2008
2008-286
2845
Le 10 octobre 2008
OasisHD Inc.
Toronto, Ontario
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the
Category 2 high definition specialty programming undertaking
known as Oasis HD in order to add to the program categories
from which it may draw programming.
OasisHD Inc.
Toronto (Ontario)
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation d’émissions spécialisées en format
haute définition de catégorie 2 appelée Oasis HD afin d’ajouter
des catégories d’émissions à sa programmation.
2008-287
2008-287
October 17, 2008
Various applicants
Red Deer, Alberta
Approved — Application by Harvard Broadcasting Inc. for a
broadcasting licence to operate a new FM radio station to serve
Red Deer.
Approved in part — Applications by L.A. Radio Group Inc. and
Touch Canada Broadcasting Limited Partnership for broadcasting
licences to operate new FM radio stations to serve Red Deer.
Approved — Application by L.A. Radio Group Inc. to change the
authorized contours of the English-language commercial radio
station CJUV-FM Lacombe.
Denied — Other applications for broadcasting licences to operate
radio stations to serve Red Deer.
2008-288
October 17, 2008
Various applicants
Edmonton and various locations in Alberta
Approved — Application by Aboriginal Multi-Media Society of
Alberta for a broadcasting licence to operate a new English- and
Aboriginal-language Native Type B FM radio station to serve
Edmonton along with 36 transmitters to serve communities across
Alberta.
Approved — Applications by John Charles Yerxa, on behalf of a
corporation to be incorporated, and Rawlco Radio Ltd. for broadcasting licences to operate new FM radio stations to serve
Edmonton.
Approved in part — Applications by CTV Limited and Harvard
Broadcasting Inc. for broadcasting licences to operate new
English-language commercial FM radio stations to serve
Edmonton.
Denied — Other applications for broadcasting licences to operate
radio stations to serve Edmonton.
Le 17 octobre 2008
Diverses requérantes
Red Deer (Alberta)
Approuvé — Demande présentée par Harvard Broadcasting Inc.
visant à obtenir une licence de radiodiffusion en vue d’exploiter
une nouvelle station de radio FM à Red Deer.
Approuvé en partie — Demandes présentées par L.A. Radio
Group Inc. et Touch Canada Broadcasting Limited Partnership
visant à obtenir des licences de radiodiffusion en vue d’exploiter
de nouvelles stations de radio FM à Red Deer.
Approuvé — Demande présentée par L.A. Radio Group Inc. en
vue de modifier le périmètre de rayonnement autorisé de la
station de radio commerciale de langue anglaise CJUV-FM
Lacombe.
Refusé — Autres demandes visant à obtenir des licences de radiodiffusion en vue d’exploiter des stations de radio devant desservir
Red Deer.
2008-288
Le 17 octobre 2008
Diverses requérantes
Edmonton et diverses localités de l’Alberta
Approuvé — Demande présentée par Aboriginal Multi-Media
Society of Alberta visant à obtenir une licence de radiodiffusion
en vue d’exploiter une nouvelle station de radio FM de type B à
caractère autochtone en langues anglaise et autochtones devant
desservir Edmonton ainsi que 36 émetteurs pour desservir diverses municipalités albertaines.
Approuvé — Demandes déposées par John Charles Yerxa, au
nom d’une société devant être constituée, et par Rawlco Radio
Ltd. en vue d’obtenir des licences de radiodiffusion afin d’exploiter de nouvelles stations de radio FM devant desservir Edmonton.
Approuvé en partie — Demandes déposées par CTV Limited et
par Harvard Broadcasting Inc. en vue d’obtenir des licences de
radiodiffusion afin d’exploiter de nouvelles stations de radio FM
commerciales de langue anglaise devant desservir Edmonton.
Refusé — Autres demandes visant à obtenir des licences de radiodiffusion afin d’exploiter des stations de radio devant desservir
Edmonton.
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2008-11
AUDIENCE PUBLIQUE 2008-11
Notice of consultation and hearing — Canadian broadcasting in
new media
Avis de consultation et d’audience — La radiodiffusion
canadienne par les nouveaux médias
The Commission will hold a public hearing commencing on
February 17, 2009, at 9 a.m., at the Conference Centre, Phase IV,
140 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec, to consider the
issues addressed in this notice pertaining to Canadian broadcasting in new media.
Le Conseil tiendra une audience publique à compter du 17 février 2009, à 9 h, au Centre de conférences, Phase IV, 140, promenade du Portage, Gatineau (Québec), afin d’examiner les questions abordées dans le présent avis concernant la radiodiffusion
canadienne par les nouveaux médias.
2846
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
The deadline for the filing of comments is December 5, 2008.
The Commission invites written comments and proposals, with
rationale and supporting evidence, on the issues identified below.
The Commission anticipates that many of these issues can be
adequately addressed through written comments and will not require further examination at the public hearing.
The Commission is seeking responses to questions surrounding
the following six main themes:
I. Defining broadcasting in new media
II. The significance of broadcasting in new media and its impact on the Canadian broadcasting system
III. Are incentives or regulatory measures necessary or desirable
for the creation and promotion of Canadian broadcasting content in new media?
IV. Are there issues concerning access to broadcasting content
in new media?
V. Other broadcasting or public policy objectives
VI. The appropriateness of the new media exemption orders
Parties are asked to clearly identify, with rationale, those issues
that, in their view, need to be considered at the public hearing.
The Commission will only accept submissions that it receives on
or before the date noted above. Parties wishing to appear at the
public hearing must state their request on the first page of their
written submissions. Parties requesting appearance must provide
clear reasons, on the first page of their submissions, as to why the
written submission is not sufficient and why an appearance is
necessary.
October 15, 2008
La date limite de dépôt des observations est le 5 décembre
2008.
Le Conseil sollicite des observations et des propositions écrites,
avec justifications et preuves à l’appui, en réponse aux questions
ci-dessous. Il s’attend à ce qu’un grand nombre de ces questions
puissent être traitées par voie d’observations écrites et n’exigent
pas d’être discutées à l’audience publique.
Le Conseil sollicite des réponses en rapport avec les six questions suivantes :
I. Comment définir la radiodiffusion par les nouveaux médias?
II. Quelle est la place de la radiodiffusion néomédiatique et son
incidence sur le système canadien de la radiodiffusion?
III. Faudrait-il instaurer des mesures incitatives ou réglementaires pour favoriser la création et la promotion d’un contenu canadien de radiodiffusion par les nouveaux médias?
IV. Existe-t-il des problèmes d’accès au contenu de radiodiffusion par les nouveaux médias?
V. Quels sont les autres objectifs de radiodiffusion ou de
politique?
VI. Quelle est la pertinence des ordonnances d’exemption relatives aux nouveaux médias?
Les parties sont priées d’énoncer clairement, arguments à
l’appui, les questions qui, selon elles, devraient être examinées à
l’audience. Seules les soumissions reçues au plus tard à la date
susmentionnée seront acceptées. Les parties qui désirent comparaître à l’audience doivent indiquer leur intention à la première
page de leurs observations écrites en précisant pourquoi des observations écrites ne suffisent pas et pourquoi une comparution
leur semble nécessaire.
Le 15 octobre 2008
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2008-12
AUDIENCE PUBLIQUE 2008-12
Notice of consultation and hearing — Review of English- and
French-language broadcasting services in English and French
linguistic minority communities in Canada
Avis de consultation et d’audience — Examen des services de
radiodiffusion de langues anglaise et française dans les
communautés minoritaires du Canada
The Commission calls for comments on the availability and
quality of English- and French-language broadcasting services in
English and French linguistic minority communities in Canada,
on the deficiencies and challenges related to the provision of
those services, and on the measures that should be taken to encourage and facilitate the delivery and access to the widest possible range of such services.
The Commission will hold a public hearing commencing
on January 13, 2009, at 9 a.m., at the Conference Centre, Phase IV,
140 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec.
The deadline for the filing of comments is November 20, 2008.
Le Conseil sollicite des observations sur la disponibilité et la
qualité des services de radiodiffusion de langues anglaise et française dans les communautés francophones et anglophones minoritaires du Canada, sur les lacunes et les défis que présente la prestation de ces services ainsi que sur les mesures à prendre en vue
d’encourager et de favoriser la prestation et l’accès au plus large
éventail possible de ces services.
Le Conseil tiendra une audience publique à compter du 13 janvier 2009, à 9 h, au Centre de conférences, Phase IV, 140, promenade du Portage, Gatineau (Québec).
La date limite de dépôt des observations est le 20 novembre
2008.
Le 16 octobre 2008
October 16, 2008
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2847
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2008-13
AUDIENCE PUBLIQUE 2008-13
Notice of consultation and hearing
Avis de consultation et d’audience
December 8, 2008
Gatineau, Quebec
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 13, 2008
The Commission will hold a public hearing on December 8,
2008, at 9:30 a.m., at the Commission Headquarters, 1 Promenade
du Portage, Gatineau, Quebec. The Commission intends to consider the following applications, subject to interventions, without
the appearance of the parties:
1. Sex-Shop Television Inc.
Across Canada
For a licence to operate a national English-language Category 2 pay television programming undertaking to be known
as Vanessa.
Le 8 décembre 2008
Gatineau (Québec)
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 13 novembre 2008
Le Conseil tiendra une audience publique le 8 décembre 2008,
à 9 h 30, à l’administration centrale, 1, promenade du Portage,
Gatineau (Québec). Le Conseil se propose d’étudier les demandes
suivantes, sous réserve d’interventions, sans la comparution des
parties :
1. Télévision Sex-Shop Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions de télévision payante de catégorie 2 de langue anglaise qui sera appelée Vanessa.
2. Glassbox Television Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions de télévision spécialisées de catégorie 2 de langue anglaise qui sera
appelée AUX TV.
3. Glassbox Television Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions de télévision spécialisées de catégorie 2 de langue anglaise qui sera
appelée TREK TV.
4. Allarco Entertainment Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’effectuer une réorganisation corporative en plusieurs étapes dans le but de transférer l’actif de l’entreprise de
programmation de télévision payante de langue anglaise,
connue sous le nom Super Channel, par l’entremise des transactions citées dans l’avis.
5. Maritime Broadcasting System Limited
Amherst (Nouvelle-Écosse)
Afin de convertir la station de radio CKDH Amherst de la
bande AM à la bande FM.
6. Gérald Dominique, au nom d’une société devant
être constituée
Province de Québec
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise régionale de programmation d’émissions de télévision spécialisée de catégorie 2 de langue française qui sera
appelée Je me souviens, desservant la province de Québec.
7. Télévision Régionale de Laval inc.
Laval, Sainte-Thérèse, Oka, Deux-Montagnes, Boisbriand,
Saint-Eustache, Blainville, Rosemère, Lorraine,
Bois-des-Fillions (Québec)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise de télévision communautaire de faible puissance de
langue française sans but lucratif à Laval et dans certaines
communautés avoisinantes.
2. Glassbox Television Inc.
Across Canada
For a licence to operate a national English-language Category 2 specialty television programming undertaking to be
known as AUX TV.
3. Glassbox Television Inc.
Across Canada
For a licence to operate a national English-language Category 2 specialty television programming undertaking to be
known as TREK TV.
4. Allarco Entertainment Inc.
Across Canada
To effect a multi-steps corporate reorganization involving the
transfer of the assets of the national English-language pay
television programming undertaking, known as Super Channel, through the transactions listed in the notice.
5. Maritime Broadcasting System Limited
Amherst, Nova Scotia
To convert radio station CKDH Amherst from the AM band
to the FM band.
6. Gérald Dominique, on behalf of a corporation
to be incorporated
Province of Quebec
For a licence to operate a regional French-language Category 2 specialty television programming undertaking to be
known as Je me souviens, to serve the province of Quebec.
7. Télévision Régionale de Laval inc.
Laval, Sainte-Thérèse, Oka, Deux-Montagnes, Boisbriand,
Saint-Eustache, Blainville, Rosemère, Lorraine,
Bois-des-Fillions, Quebec
For a licence to operate a low-power non-profit Frenchlanguage community television programming undertaking in
Laval and certain neighbouring communities.
2848
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
8. Diffusion communautaire des Îles inc.
Îles-de-la-Madeleine, Quebec
For a licence to operate a non-profit French-language
community programming undertaking service in Îles-de-laMadeleine.
9. Drayton Valley Word of Life Center Church and Ministries
Drayton Valley, Alberta
For a licence to operate an English-language FM religious
(church) low-power radio programming undertaking in Drayton Valley.
10. Canwest Media Inc.
Calgary, Alberta
For a licence to operate an English-language transitional digital television undertaking associated with its existing TV station CICT-TV Calgary.
11. Canwest Media Inc.
Edmonton, Alberta
For a licence to operate an English-language transitional digital television undertaking associated with its existing TV station CITV-TV Edmonton.
12. Astral Media Radio (Toronto) Inc. and 4382072 Canada Inc.,
partners in a general partnership carrying on business as
Astral Media Radio G.P.
Revelstoke, British Columbia
To convert radio station CKCR Revelstoke from the AM
band to the FM band.
13. Northwestel Cable Inc.
Whitehorse, Yukon; Yellowknife, Northwest Territories;
Norman Wells, Northwest Territories; High Level, Alberta;
and Fort Nelson, British Columbia
For a licence to operate a regional video-on-demand programming undertaking.
14. Four Senses Entertainment Inc.
Whistler, British Columbia
For a licence to operate an English-language FM commercial
radio programming undertaking in Whistler.
15. Shaw Communications Inc. on behalf of Shaw
Cablesystems Limited
Campbell River, British Columbia
To acquire the assets of the cable distribution undertaking
serving Campbell River currently held by Campbell River
T.V. Association.
October 17, 2008
8. Diffusion communautaire des Îles inc.
Îles-de-la-Madeleine (Québec)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’un service
de programmation communautaire de langue française sans
but lucratif aux Îles-de-la-Madeleine.
9. Drayton Valley Word of Life Center Church and Ministries
Drayton Valley (Alberta)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise de programmation de radio FM religieuse (d’église)
de faible puissance de langue anglaise à Drayton Valley.
10. Canwest Media Inc.
Calgary (Alberta)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise de télévision numérique transitoire de langue anglaise
associée à sa station de télévision CICT-TV Calgary.
11. Canwest Media Inc.
Edmonton (Alberta)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise de télévision numérique transitoire de langue anglaise
associée à sa station de télévision CITV-TV Edmonton.
12. Astral Media Radio (Toronto) Inc. et 4382072 Canada Inc.,
associés dans une société en nom collectif faisant affaire
sous le nom de Astral Media Radio s.e.n.c.
Revelstoke (Colombie-Britannique)
Afin de convertir la station de radio CKCR Revelstoke de la
bande AM à la bande FM.
13. Northwestel Cable Inc.
Whitehorse (Yukon), Yellowknife (Territoires du
Nord-Ouest), Norman Wells (Territoires du Nord-Ouest),
High Level (Alberta) et Fort Nelson (Colombie-Britannique)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une entreprise régionale de programmation de vidéo sur demande.
14. Four Senses Entertainment Inc.
Whistler (Colombie-Britannique)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une
entreprise de programmation de radio FM commerciale de
langue anglaise à Whistler.
15. Shaw Communications Inc. au nom de Shaw
Cablesystems Limited
Campbell River (Colombie-Britannique)
Afin d’acquérir l’actif de l’entreprise de distribution par câble
Campbell River présentement détenu par Campbell River
T.V. Association.
Le 17 octobre 2008
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-92
AVIS PUBLIC 2008-92
Notice of consultation
Avis de consultation
Application received
Across Canada
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 14, 2008
Demande reçue
L’ensemble du Canada
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 14 novembre 2008
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
The Commission has received the following application:
1. Woodbine Entertainment Group
Across Canada
To amend the licence of the national Category 2 specialty programming undertaking known as HPItv (formerly The Racing
Network).
October 10, 2008
2849
Le Conseil a été saisi de la demande suivante :
1. Woodbine Entertainment Group
L’ensemble du Canada
En vue de modifier la licence de l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 appelée
HPItv (anciennement connue sous le nom de The Racing
Network).
Le 10 octobre 2008
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-93
AVIS PUBLIC 2008-93
Notice of consultation
Avis de consultation
Applications received
Various locations
Deadline for submission of interventions and/or comments:
November 21, 2008
Demandes reçues
Plusieurs collectivités
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 21 novembre 2008
The Commission has received the following applications:
1. Avis de Recherche inc.
Across Canada
To amend Distribution Order 2007-4, appended to Broadcasting Decision CRTC 2007-246. By this order, direct-to-home
(DTH) distribution undertaking licensees, as well as Class 1
and Class 2 distribution undertakings, excluding multipoint
distribution system undertakings, must provide Avis de Recherche’s programming service to all digital subscribers living
in the province of Quebec as part of digital basic service, effective January 24, 2008.
3. TVA Group Inc.
Across Canada
To amend the licence of the specialty television service known
as Le Canal Nouvelles (LCN).
4. Ontario French Language Educational
Communications Authority
Province of Ontario
To amend the licence of the satellite-to-cable television service
known as TFO.
5. Canadian Broadcasting Corporation
Calgary and Etzikom, Alberta
To amend the licence of television programming undertaking
CBRT Calgary by adding the existing transmitter CBCA-TV-1
Etzikom to its list of transmitters.
October 17, 2008
Le Conseil a été saisi des demandes suivantes :
1. Avis de Recherche inc.
L’ensemble du Canada
En vue de modifier l’Ordonnance de distribution 2007-4 énoncée dans la Décision de radiodiffusion CRTC 2007-246. En
vertu de cette ordonnance, les titulaires d’entreprises de distribution par satellite de radiodiffusion (SRD), ainsi que les entreprises de distribution de classe 1 et de classe 2, à l’exclusion
des entreprises de systèmes de distribution multipoint, doivent
distribuer à tous leurs abonnés du service numérique qui résident dans la province de Québec, le service de programmation
d’Avis de Recherche au service numérique de base, à compter
du 24 janvier 2008.
2. Fairchild Television Ltd.
L’ensemble du Canada
En vue de modifier la licence de l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées à caractère ethnique appelée Fairchild Television.
3. Groupe TVA inc.
L’ensemble du Canada
En vue de modifier la licence du service spécialisé de télévision appelé Le Canal Nouvelles (LCN).
4. Office des télécommunications éducatives de langue
française de l’Ontario
Province de l’Ontario
En vue de modifier la licence du service de télévision du satellite au câble appelé TFO.
5. Société Radio-Canada
Calgary et Etzikom (Alberta)
En vue de modifier la licence de l’entreprise de programmation de télévision CBRT Calgary (AB) en ajoutant l’émetteur
existant CBCA-TV-1 Etzikom (AB) à sa liste d’émetteurs.
Le 17 octobre 2008
[43-1-o]
[43-1-o]
2. Fairchild Television Ltd.
Across Canada
To amend the licence of the national ethnic specialty programming undertaking known as Fairchild Television.
2850
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANADIAN ASSOCIATION OF HUMAN AND
MERCANTILE RIGHTS
ASSOCIATION CANADIENNE DE DROITS HUMAINS ET
MERCANTILES
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that the Canadian Association of Human
and Mercantile Rights has changed the location of its head office
to 1485 Williamsport Drive, Apt. 804, Mississauga, Ontario L4X
1T6.
Mississauga, October 8, 2008
ULISES ARBOLEDA GOMEZ
President
Avis est par les présentes donné que l’Association Canadienne
de Droits Humains et Mercantiles a changé le lieu de son siège
social qui est maintenant situé au 1485, promenade Williamsport,
app. 804, Mississauga (Ontario) L4X 1T6.
Mississauga, le 8 octobre 2008
Le président
ULISES ARBOLEDA GOMEZ
[43-1-o]
[43-1-o]
CANADIAN COUNCIL OF PROFESSIONAL
GEOSCIENTISTS
CONSEIL CANADIEN DES GÉOSCIENTIFIQUES
PROFESSIONNELS
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Canadian Council of Professional
Geoscientists (CCPG) has changed the location of its head office
to the city of Burnaby, province of British Columbia.
OLIVER BONHAM, P.Geo.
Chief Executive Officer
Avis est par les présentes donné que Conseil canadien des
géoscientifiques professionnels (CCGP) a changé le lieu de son
siège social qui est maintenant situé à Burnaby, province de la
Colombie-Britannique.
Le 16 octobre 2008
Le chef de la direction
OLIVER BONHAM, P.Geo.
[43-1-o]
[43-1-o]
October 16, 2008
CANADIAN PEST CONTROL ASSOCIATION
ASSOCIATION CANADIENNE DE LA GESTION
PARASITAIRE
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that the Canadian Pest Control Association has changed the location of its head office to the city of
Bedford, province of Nova Scotia.
October 14, 2008
RANDY HOBBS
President
Avis est par les présentes donné que Association Canadienne
de la Gestion Parasitaire a changé le lieu de son siège social qui
est maintenant situé à Bedford, province de la Nouvelle-Écosse.
Le 14 octobre 2008
Le président
RANDY HOBBS
[43-1-o]
[43-1]
CHEROKEE INSURANCE COMPANY
CHEROKEE INSURANCE COMPANY
APPLICATION FOR AN ORDER
DEMANDE D’AGRÉMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 580 of the Insurance Companies Act (Canada), of the intention of Cherokee Insurance Company, a foreign company with its head office in Sterling
Heights, Michigan, U.S.A., to make an application pursuant to
section 574 of the Insurance Companies Act (Canada) for an order approving the insuring in Canada of risks falling within the
classes of accident and sickness, automobile, fidelity, liability,
property, and surety insurance. The principal office of the foreign
insurance branch of Cherokee Insurance Company will be located
in Windsor, Ontario, and will operate under the English name
Cherokee Insurance Company.
Sterling Heights, Michigan, October 15, 2008
CHEROKEE INSURANCE COMPANY
Avis est donné par les présentes, conformément à l’article 580
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), de l’intention de
Cherokee Insurance Company, une société étrangère dont le siège
social est situé à Sterling Heights, au Michigan, États-Unis, de
présenter une demande en vertu de l’article 574 de la Loi sur les
sociétés d’assurances (Canada), l’autorisant à garantir des risques
au Canada qui correspondent aux branches d’assurance suivantes : accidents et maladie, automobile, détournement et vol, responsabilité, biens et caution. Le bureau principal de la succursale
d’assurance étrangère de Cherokee Insurance Company sera situé
à Windsor, en Ontario, et la société exercera ses activités sous la
dénomination anglaise Cherokee Insurance Company.
Sterling Heights (Michigan), le 15 octobre 2008
CHEROKEE INSURANCE COMPANY
[43-4-o]
[43-4-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2851
CITY OF CAMBRIDGE
CITY OF CAMBRIDGE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The City of Cambridge hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, the City of Cambridge has deposited with
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in
the office of the District Registrar of the Land Registry District of
Waterloo (No. 58), located at 30 Duke Street, Kitchener, Ontario,
under deposit No. 1583296, a description of the site and plans of
the rehabilitation of the existing bridge over the Speed River, at
Beaverdale Road, city of Cambridge, regional municipality of
Waterloo.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Cambridge, October 10, 2008
PHIL ANTONIO
Manager of Design and Construction Engineering
Transportation and Public Works
La City of Cambridge donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La City of Cambridge
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Waterloo (no 58), situé au 30, rue Duke, Kitchener (Ontario), sous le
numéro de dépôt 1583296, une description de l’emplacement et
les plans de la réfection du pont actuel au-dessus de la rivière
Speed, sur le chemin Beaverdale, dans la ville de Cambridge,
municipalité régionale de Waterloo.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Cambridge, le 10 octobre 2008
Le gestionnaire en design et génie construction
Transports et Travaux publics
PHIL ANTONIO
[43-1-o]
[43-1]
CITY OF EDMONTON
CITY OF EDMONTON
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The City of Edmonton hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, the City of Edmonton has deposited
with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Northern Alberta, at Edmonton, under deposit
No. 0828290, a description of the site and plans of the rehabilitation of the Quesnell Bridge over the North Saskatchewan River,
at Edmonton, Alberta, in the northeast quarter, 23-52-25-W4M,
Plan 4635NY.
KEN REBEL
La City of Edmonton donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La City of Edmonton
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement du nord
de l’Alberta, à Edmonton, sous le numéro de dépôt 0828290, une
description de l’emplacement et les plans de la réfection du pont
Quesnell au-dessus de la rivière North Saskatchewan, à Edmonton, en Alberta, dans le quart nord-est de la section 23, canton 52,
rang 25, à l’ouest du quatrième méridien, plan 4635NY.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Gestionnaire régional, Programme de protection des eaux navigables,
Transports Canada, 9700, avenue Jasper, Bureau 1100, Edmonton
(Alberta) T5J 4E6. Veuillez noter que seuls les commentaires
faits par écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation
maritime seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Edmonton, le 14 octobre 2008
KEN REBEL
[43-1-o]
[43-1]
Comments may be directed to the Regional Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, 9700 Jasper
Avenue, Suite 1100, Edmonton, Alberta T5J 4E6. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Edmonton, October 14, 2008
2852
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Department of
Fisheries and Oceans has deposited with the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of the Halifax Regional
Municipality, at Halifax, Nova Scotia, a description of the site
and plans of the existing marine terminal, wharf, fill, dock (commercial) and sheet steel piling in Halifax Harbour, at the Dartmouth Canadian Coast Guard Base, at the foot of Parker Street.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than
30 days after the date of publication of this notice. Although all
comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Dartmouth, September 11, 2008
VERA ALLEN
Le ministère des Pêches et des Océans donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Pêches et des Océans a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du
district d’enregistrement de la municipalité régionale de Halifax,
à Halifax (Nouvelle-Écosse), une description de l’emplacement
et les plans du terminal portuaire, du quai, du remblai, du quai
commercial et des palplanches en acier actuels dans le port de
Halifax, à la base de la Garde côtière canadienne à Dartmouth, à
l’extrémité de la rue Parker.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Dartmouth, le 11 septembre 2008
VERA ALLEN
[43-1-o]
[43-1]
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the works described herein. Under section 9 of the said
Act, the Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours Branch, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and with the Registrar of Deeds, Land
Registry District of Pictou County, Nova Scotia, under the following deposit numbers, a description of the site and plans of the
following works:
• Deposit No. 91775644: existing wharf, shore protection
works, service area, floating docks, breakwaters and launching ramp at Cape John, Pictou County, Nova Scotia, in lot
bearing PID 65140048, property of Her Majesty the Queen in
right of Canada; and
• Deposit No. 91775800: existing wharves, shore protection
works, floating docks, breakwaters and launching ramp at
Baileys Brook (Lismore), Pictou County, Nova Scotia, in lot
bearing PID 65046989, property of Her Majesty the Queen in
right of Canada.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Halifax, October 10, 2008
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
La Direction des ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans donne avis, par les présentes, qu’une demande
a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des
eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement des ouvrages décrits ci-après. La Direction des ports pour
petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau d’enregistrement des titres du comté de Pictou (Nouvelle-Écosse), sous
les numéros de dépôt suivants, une description de l’emplacement
et les plans des travaux ci-après :
• Numéro de dépôt 91775644 : quai, ouvrages de protection du
rivage, zone de service, quais flottants, rampe de mise à l’eau
et brise-lames actuels à Cape John, dans le comté de Pictou,
en Nouvelle-Écosse, dans le lot qui porte le NIP 65140048,
propriété de Sa Majesté la Reine du chef du Canada;
• Numéro de dépôt 91775800 : quais, ouvrages de protection du
rivage, quais flottants, brise-lames et rampe de mise à l’eau
actuels à Baileys Brook (Lismore), dans le comté de Pictou,
en Nouvelle-Écosse, dans le lot qui porte le NIP 65046989,
propriété de Sa Majesté la Reine du chef du Canada.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Halifax, le 10 octobre 2008
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
[43-1-o]
[43-1-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2853
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Registrar of Deeds, Land Registry District of Inverness County, Nova Scotia, under deposit
No. 90591836/91570110, a description of the site and plans of the
existing wharves, floating docks, shore protection works, service
area, launching ramp and breakwaters at Mabou Harbour, Inverness County, Nova Scotia, in lot bearing PID 50298116, property
of Her Majesty the Queen in right of Canada.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Halifax, October 10, 2008
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
La Direction des ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans donne avis, par les présentes, qu’une demande
a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des
eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Direction des ports pour
petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau d’enregistrement des titres du comté d’Inverness (Nouvelle-Écosse),
sous le numéro de dépôt 90591836/91570110, une description de
l’emplacement et les plans des quais, des quais flottants, des ouvrages de protection du rivage, de la zone de service, de la rampe
de mise à l’eau et des brise-lames actuels au port Mabou, dans le
comté d’Inverness, en Nouvelle-Écosse, dans le lot qui porte le
NIP 50298116, propriété de Sa Majesté la Reine du chef du
Canada.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Halifax, le 10 octobre 2008
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
[43-1-o]
[43-1-o]
EUROPEAN CHRISTIAN MISSION
(NORTH AMERICA) INC.
EUROPEAN CHRISTIAN MISSION
(NORTH AMERICA) INC.
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that European Christian Mission (North
America) Inc. has changed the location of its head office to the
city of Abbotsford, province of British Columbia.
VINCENT PRICE
Secretary
Avis est par les présentes donné que European Christian Mission (North America) Inc. a changé le lieu de son siège social
qui est maintenant situé à Abbotsford, province de la ColombieBritannique.
Le 12 septembre 2008
Le secrétaire
VINCENT PRICE
[43-1-o]
[43-1-o]
September 12, 2008
FOURSQUARE GOSPEL CHURCH OF CANADA
FOURSQUARE GOSPEL CHURCH OF CANADA
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that FOURSQUARE GOSPEL
CHURCH OF CANADA has changed the location of its head
office to the city of Abbotsford, province of British Columbia.
BARRY J. BUZZA
President
Avis est par les présentes donné que FOURSQUARE GOSPEL
CHURCH OF CANADA a changé le lieu de son siège social
qui est maintenant situé à Abbotsford, province de la ColombieBritannique.
Le 29 septembre 2008
Le président
BARRY J. BUZZA
[43-1-o]
[43-1-o]
September 29, 2008
2854
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
GUYSBOROUGH COUNTY TRAILS ASSOCIATION
GUYSBOROUGH COUNTY TRAILS ASSOCIATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Guysborough County Trails Association hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, Guysborough
County Trails Association has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Guysborough,
at Guysborough, Nova Scotia, under deposit No. 91563685, a
description of the site and plans for the replacement of the existing bridge with a modern steel structure over North Branch Lake
Brook, at North Branch Lake, on Crown land of the province of
Nova Scotia (Old Guysborough Railway), North Ogden.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered
only if they are in writing and are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Guysborough, October 3, 2008
PHILIP HOCHMAN
La Guysborough County Trails Association donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Guysborough County Trails Association a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Guysborough, à Guysborough
(Nouvelle-Écosse), sous le numéro de dépôt 91563685, une description de l’emplacement et les plans du remplacement du pont
actuel par une structure moderne en acier au-dessus du ruisseau
North Branch Lake, au lac North Branch, sur des terres publiques
de la province de la Nouvelle-Écosse (chemin de fer Old Guysborough), à North Ogden.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Guysborough, le 3 octobre 2008
PHILIP HOCHMAN
[43-1-o]
[43-1-o]
LIMEKILN FISHERIES (2000) LTD.
LIMEKILN FISHERIES (2000) LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Limekiln Fisheries (2000) Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, Limekiln Fisheries (2000) Ltd.
has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities and in the Halifax County Land Registry Office, at
Dartmouth, Nova Scotia, under deposit No. 91865155, a description of the site and plans of existing marine aquaculture site
No. MF-0772 in Owls Head Bay, Nova Scotia.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova
Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if
they are in writing and are received not later than 30 days after
the date of publication of this notice. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response
will be sent.
Town of St. George, October 16, 2008
ROBERT TAYLOR
La société Limekiln Fisheries (2000) Ltd. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre
des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de
la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation
des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La
Limekiln Fisheries (2000) Ltd. a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau d’enregistrement du comté de
Halifax, à Dartmouth (Nouvelle-Écosse), sous le numéro de dépôt 91865155, une description de l’emplacement et les plans du
site aquacole marin no MF-0772 situé dans la baie Owls Head, en
Nouvelle-Écosse.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Gestionnaire, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Town of St. George, le 16 octobre 2008
ROBERT TAYLOR
[43-1-o]
[43-1]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2855
LLOYD BENNETT
LLOYD BENNETT
DAVERN LAKE COTTAGERS ASSOCIATION
DAVERN LAKE COTTAGERS ASSOCIATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Mr. Lloyd Bennett and the Davern Lake Cottagers Association
hereby give notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Lloyd Bennett and the Davern Lake Cottagers Association have
deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Land Registry Office for the Registry Division
of Lanark (No. 27), in Ontario, under deposit No. RS16028, a
description of the site and plans for the replacement of the Davern
Lane Bridge over the Tay River, on Davern Lane, Lot 9, Concession 3, Sherbrooke Ward, Tay Valley Township, Lanark County.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Ottawa, October 16, 2008
TSH
PAUL FRIGON, P.Eng.
Project Manager
M. Lloyd Bennett et la Davern Lake Cottagers Association
donnent avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée
auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Lloyd Bennett et la Davern Lake Cottagers
Association ont, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités
et au bureau d’enregistrement de la circonscription foncière de
Lanark (no 27), en Ontario, sous le numéro de dépôt RS16028,
une description de l’emplacement et les plans du remplacement
du pont Davern Lane au-dessus de la rivière Tay, sur Davern
Lane, dans le lot 9, concession 3, quartier Sherbrooke, canton de
Tay Valley, comté de Lanark.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Ottawa, le 16 octobre 2008
TSH
Le gestionnaire de projet
PAUL FRIGON, ing.
[43-1-o]
[43-1]
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Transportation of Ontario hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Ministry of
Transportation of Ontario has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Cochrane
No. 06, at Cochrane, Ontario, under deposit No. CB47193, a description of the site and plans of the proposed rehabilitation
(structural steel coating) of the Ghost River Bridge carrying
Highway 101 over the Ghost River, approximately 31.2 km east
of Highway 572, in the township of Harker, district of Cochrane,
province of Ontario.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Hamilton, October 25, 2008
STANTEC CONSULTING LTD.
Consulting Engineers
Le ministère des Transports de l’Ontario donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Transports de l’Ontario a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Cochrane no 06, à Cochrane (Ontario),
sous le numéro de dépôt CB47193, une description de l’emplacement et les plans du projet de réfection (application de peinture
pour constructions) du pont Ghost River au-dessus de la rivière
Ghost, sur la route 101, à environ 31,2 km à l’est de la route 572,
canton de Harker, district de Cochrane, province d’Ontario.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Hamilton, le 25 octobre 2008
Les ingénieurs-conseils
STANTEC CONSULTING LTD.
[43-1-o]
[43-1-o]
2856
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
MONT ECHO CONSERVATION ASSOCIATION (MECA)
ASSOCIATION DE CONSERVATION DU MONT ECHO
(ACME)
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Mont Echo Conservation Association (MECA) has changed the location of its head office to the
city of Sutton, province of Quebec.
September 23, 2008
CHARLES WELDON
President
Avis est par les présentes donné que l’Association de conservation du Mont Echo (ACME) a changé le lieu de son siège social
qui est maintenant situé à Sutton, province de Québec.
Le 23 septembre 2008
Le président
CHARLES WELDON
[43-1-o]
[43-1-o]
PARTNERRE S.A.
PARTNERRE S.A.
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Pursuant to section 651 of the Insurance Companies Act (the
“Act”), notice is hereby given that PartnerRe S.A. (PartnerRe),
carrying on business in Canada as a branch, intends to apply to
the Superintendent of Financial Institutions on or after November 16, 2008, for the release of the assets that it maintains in Canada in accordance with the Act.
All of the reinsurance contracts in Canada of PartnerRe have
been assumed by Partner Reinsurance Europe Limited (Non Life)
and Partner Reinsurance Company Ltd. (Life) effective January 1,
2008. The transaction was approved by the Minister of Finance
(Canada) on December 14, 2007. Any ceding company in Canada
of PartnerRe who opposes the release must file notice of such
opposition with the Office of the Superintendent of Financial
Institutions, Legislation and Approvals Division, 255 Albert
Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before November 16,
2008.
Toronto, October 4, 2008
FRANCIS BLUMBERG
Chief Agent in Canada
En vertu de l’article 651 de la Loi sur les sociétés d’assurances
(la « Loi »), avis est par les présentes donné que PartnerRe S.A.
(PartnerRe), exerçant ses activités au Canada à titre de succursale,
entend demander au surintendant des institutions financières à
compter du 16 novembre 2008 la libération de ses actifs au Canada conformément à la Loi.
La totalité des contrats de réassurance de PartnerRe au Canada
ont été pris en charge par Partner Reinsurance Europe Limited
(non-vie) et Partner Reinsurance Company Ltd. (vie), et ce, depuis
le 1er janvier 2008. Le ministre des Finances (Canada) a approuvé
l’opération le 14 décembre 2007. Si, au Canada, une cédante de
PartnerRe s’oppose à cette libération, elle doit en aviser le Bureau du surintendant des institutions financières, Division de la
législation et des approbations, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario)
K1A 0H2, au plus tard le 16 novembre 2008.
[40-4-o]
[40-4-o]
Toronto, le 4 octobre 2008
L’agent principal pour le Canada
FRANCIS BLUMBERG
SCOR REINSURANCE COMPANY
SCOR, COMPAGNIE DE RÉASSURANCE
SOREMA NORTH AMERICA REINSURANCE COMPANY
SOREMA NORTH AMERICA REINSURANCE COMPANY
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION DES ACTIFS
Notice is hereby given that, pursuant to section 650 of the Insurance Companies Act (Canada), SCOR Reinsurance Company
(“SCOR Re”) and Sorema North America Reinsurance Company
(“Sorema”) intend to make an application to the Office of the
Superintendent of Financial Institutions, on or after December 8,
2008, being six weeks after the date of publication of this notice,
for approval to release the assets of each of SCOR Re and Sorema
in Canada.
Any policyholders in Canada opposing this release of assets
must file their opposition to this release with the Superintendent
of Financial Institutions on or before December 8, 2008, at
255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2.
Toronto, October 17, 2008
SCOR REINSURANCE COMPANY
SOREMA NORTH AMERICA REINSURANCE COMPANY
Avis est par les présentes donné que, conformément à l’article 650 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), SCOR,
Compagnie de Réassurance (« SCOR Re ») et Sorema North
America Reinsurance Company (« Sorema ») ont l’intention de
soumettre une demande au Bureau du surintendant des institutions financières, le ou après le 8 décembre 2008, soit six semaines
après la date de publication du présent avis, pour l’approbation de
la libération des actifs de SCOR Re et Sorema au Canada.
Tous les assurés au Canada s’opposant à cette libération des
actifs doivent déposer leur opposition à cette libération auprès du
surintendant des institutions financières le ou avant le 8 décembre
2008 au 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2.
Toronto, le 17 octobre 2008
SCOR, COMPAGNIE DE RÉASSURANCE
SOREMA NORTH AMERICA REINSURANCE COMPANY
[43-4-o]
[43-4-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2857
SWISS RE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
SWISS RE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 651 of the Insurance Companies Act (Canada), that Swiss Re
Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft has ceased to
carry on business in Canada and intends to make an application to
the Superintendent of Financial Institutions for the release of
assets in Canada on or after December 1, 2008.
Any company in Canada opposing the release of assets may
file its opposition with the Office of the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on
or before November 29, 2008.
Toronto, October 18, 2008
SWISS RE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
Avis est par la présente donné, conformément aux dispositions
de l’article 651 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada),
que Swiss Re Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft a
cessé d’exercer ses activités au Canada et compte présenter au
surintendant des institutions financières une demande de libération de son actif au Canada le 1er décembre 2008 ou après cette
date.
Toute société au Canada qui souhaite s’opposer à la libération
de l’actif peut le faire en déposant un avis d’opposition au Bureau
du surintendant des institutions financières, 255, rue Albert,
Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus tard le 29 novembre 2008.
Toronto, le 18 octobre 2008
SWISS RE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
[42-4-o]
[42-4-o]
TOWN OF INGERSOLL
TOWN OF INGERSOLL
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Town of Ingersoll hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, the Town of Ingersoll has deposited
with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Oxford, at Woodstock, Ontario, under deposit
No. 503984, a description of the site and plans for the replacement of the Thames Street Bridge over the Thames River, on
Thames Street, in the town of Ingersoll, district of Oxford.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response
will be sent.
Ingersoll, October 3, 2008
E. R. (GENE) MCLAREN
Director of Engineering Services
La Town of Ingersoll donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection
des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Town of Ingersoll a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de
la publicité des droits du district d’enregistrement d’Oxford, à
Woodstock (Ontario), sous le numéro de dépôt 503984, une description de l’emplacement et les plans de remplacement du pont
Thames Street au-dessus de la rivière Thames, sur la rue Thames,
dans la ville d’Ingersoll, district d’Oxford.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Ingersoll, le 3 octobre 2008
Le directeur des Services d’ingénierie
E. R. (GENE) MCLAREN
[43-1-o]
[43-1-o]
WASHINGTON NATIONAL INSURANCE COMPANY
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE WASHINGTON
NATIONAL
ASSUMPTION REINSURANCE AGREEMENT
CONVENTION DE RÉASSURANCE ET DE PRISE EN
CHARGE
Notice is hereby given, in accordance with the provisions of the
Insurance Companies Act (Canada), that Washington National
Insurance Company (“WNIC”) intends to make an application to
the Minister of Finance (Canada), on or after November 25, 2008
for approval of the proposed assumption reinsurance of the Canadian business of WNIC to Unity Life of Canada.
Avis est par les présentes donné que, aux termes des dispositions de la Loi sur les sociétés d’assurance (Canada), La compagnie d’assurance Washington National (« CAWN ») entend soumettre une demande au ministre des Finances du Canada, le
25 novembre 2008 ou après cette date, en vue de l’approbation du
projet de réassurance et de prise en charge des activités canadiennes de CAWN par L’Unité-Vie du Canada.
2858
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
A copy of the proposed assumption reinsurance agreement together with a report on the assumption reinsurance agreement by
an independent actuary will be available for inspection by the
policyholders of WNIC at the head office of WNIC, Toronto
Dominion Bank Tower, Toronto-Dominion Centre, 66 Wellington St. W., Suite 4200, Toronto, Ontario M5K 1N6, during regular business hours for a period of 30 days following publication of
this notice.
A copy of the proposed assumption reinsurance agreement and
a copy of the independent actuary’s report will be provided to a
policyholder upon written request.
Toronto, October 25, 2008
WASHINGTON NATIONAL INSURANCE COMPANY
[43-1-o]
Les titulaires de police de CAWN pourront examiner un exemplaire de la convention de réassurance et de prise en charge proposée, ainsi que le rapport d’un actuaire indépendant sur cette
convention de réassurance et de prise en charge, au siège social
de CAWN, à l’adresse suivante : Toronto Dominion Bank Tower,
Toronto-Dominion Centre, 66 Wellington St. W., Suite 4200,
Toronto (Ontario) M5K 1N6, durant les heures normales de bureau, pendant une période de 30 jours suivant la publication du
présent avis.
Les titulaires de police qui souhaitent consulter la convention
de réassurance et de prise en charge proposée et le rapport de
l’actuaire indépendant peuvent en obtenir un exemplaire sur demande écrite.
Toronto, le 25 octobre 2008
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE
WASHINGTON NATIONAL
[43-1-o]
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Fisheries and Oceans, Dept. of
Regulations Amending the Metal Mining Effluent
Regulations .............................................................
2860
2859
Page
Pêches et des Océans, min. des
Règlement modifiant le Règlement sur les effluents
des mines de métaux...............................................
2860
2860
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
Regulations Amending the Metal Mining Effluent
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les effluents
des mines de métaux
Statutory authority
Fisheries Act
Fondement législatif
Loi sur les pêches
Sponsoring department
Department of Fisheries and Oceans
Ministère responsable
Ministère des Pêches et des Océans
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Issue: The Carol and Scully iron ore mines have been in operation in Newfoundland and Labrador and have deposited mine
tailings into natural, fish-bearing water bodies since the 1960s.
Both mining operations have been subject to Metal Mining Effluent Regulations (MMER) since the Regulations came into
force in 2002, and are operating under transitional authorizations which allow the mines to deposit suspended solids at
concentrations higher than those specified in the MMER. The
effect of these transitional authorizations is to temporarily
allow tailings deposition into these water bodies. The transitional authorizations will expire on December 6, 2008. To continue mining operations the companies are proposing to continue tailings disposal in these water bodies and are seeking
their designation as tailings impoundment areas (TIAs).
Alternatives (such as on-land disposal) to this practice have
been assessed and Environment Canada (EC) and the Department of Fisheries and Oceans (DFO) agree that the continued
use of these water bodies for tailings disposal is the preferred
option based on environmental, technical and economic
grounds.
In the absence of the proposed designation of the water bodies
as TIAs, the mines would not be able to comply with the
MMER requirements once the transitional authorizations expire. To continue mining operations, other tailing disposal options would have to be adopted which would have a greater
impact on the environment. The continued use of the water
bodies as TIAs is the best option; therefore, the proposed
amendments would add the lakes associated with the two
mines to Schedule 2 of the MMER.
Description: The proposed Regulations Amending the Metal
Mining Effluent Regulations (hereinafter referred to as the proposed amendments) would designate all or portions of five
water bodies associated with the Carol and Scully mines as
TIAs. The effluents from the proposed TIAs would be required
to meet the effluent discharge limits of the MMER and the
companies would be required to implement fish habitat compensation plans to offset the loss of fish habitat as a result of
the continued use of these water bodies for tailings disposal.
Sommaire
Question : Les résidus des mines de minerai de fer Carol et
Scully, en exploitation à Terre-Neuve-et-Labrador depuis les
années 1960, sont déposés dans des plans d’eau naturels poissonneux. Ces deux exploitations minières sont assujetties au
Règlement sur les effluents des mines de métaux (REMM) depuis son entrée en vigueur en 2002, et sont exploitées conformément à des autorisations transitoires, lesquelles permettent à
ces mines de déposer des solides en suspension à des concentrations supérieures à celles qui sont permises par le REMM. Ces
autorisations transitoires ont pour objet de permettre temporairement le dépôt de résidus dans ces plans d’eau. Les autorisations transitoires expireront le 6 décembre 2008. Pour poursuivre l’exploitation de ces mines, les sociétés minières concernées
proposent de continuer de déposer les résidus dans ces plans
d’eau et demandent que ces derniers soient considérés comme
des dépôts de résidus miniers (DRM).
Des solutions de rechange, comme l’entreposage des résidus
sur terre, ont été évaluées, mais selon Environnement Canada
(EC) et le ministère des Pêches et des Océans (MPO), il serait
préférable que les résidus soient toujours déposés dans les
plans d’eau sur la base de considérations environnementales,
techniques et économiques.
Si les plans d’eau ne sont pas considérés comme des DRM, ces
mines ne pourraient se conformer au REMM après l’expiration des autorisations transitoires et d’autres moyens d’entreposer les résidus devraient être trouvés, ce qui se traduirait par
de plus grandes répercussions environnementales. L’utilisation
de ces plans d’eau comme DRM se veut la meilleure option.
On propose donc de modifier l’annexe 2 du REMM pour y inclure les lacs liés aux deux mines.
Description : Les modifications proposées au Règlement modifiant le Règlement sur les effluents des mines de métaux (ciaprès appelées modifications proposées) feraient en sorte que
cinq plans d’eau liés aux mines Carol et Scully seraient considérés en partie ou en totalité comme des DRM. Les effluents
issus de ces DRM proposés devraient être conformes aux limites prévues dans le REMM et les sociétés minières concernées
devraient mettre en œuvre des plans de compensation de la
perte d’habitat du poisson visant à assurer une compensation
pour la perte de l’habitat du poisson entraînée par l’utilisation
de plans d’eau pour le dépôt des résidus.
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2861
Énoncé des coûts et avantages : Le coût total pour les propriétaires ou exploitants des deux mines est estimé à 72,5 M$
en 25 ans, selon un taux d’escompte de 5 %, y compris les
coûts différentiels des activités d’exploitation et d’entretien
liées à la gestion des résidus, ainsi que les coûts en capital et
ceux des activités de surveillance rattachés à la mise en œuvre
du plan de compensation de la perte d’habitat du poisson; aucun coût différentiel ne devrait être assumé par le gouvernement.
Les modifications proposées entraîneraient une perte de
l’habitat du poisson dans certains plans d’eau. Toutefois, selon
l’article 27.1 du REMM, les sociétés minières concernées doivent mettre en œuvre des plans pour compenser cette perte. De
plus, les exploitants des installations minières proposent de
modifier leurs pratiques de gestion des résidus en vue d’améliorer la qualité de l’eau et de l’habitat du poisson dans les
plans d’eau qui seront utilisés comme DRM.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : La
désignation des plans d’eau visés comme DRM permettrait
aux sociétés minières concernées de poursuivre leurs activités
après l’expiration des autorisations transitoires. Les mines touchées sont déjà assujetties au REMM avec des exemptions
conformément aux autorisations transitoires obtenues. Les modifications proposées ne devraient donc pas ajouter au fardeau
administratif de ces exploitants, ni nuire à leur compétitivité
tant au pays qu’à l’étranger. Par conséquent, les modifications
proposées ne devraient avoir aucune répercussion commerciale.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : Des consultations ont été organisées avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, les localités et les
communautés autochtones concernées, l’industrie, d’autres
ministères, ainsi que des organismes environnementaux non
gouvernementaux. En règle générale, on s’entend sur la désignation proposée comme DRM des plans d’eau associés aux
mines.
Cost-benefit statement: The total estimated cost for the owners/
operators of the two mines is $72.5 million over 25 years at a
discount rate of 5%. This includes incremental operating and
maintenance costs for tailings management, and capital and
monitoring costs for the implementation of the fish habitat
compensation plans. There would not be any incremental costs
to government.
There would be some loss of fish habitat in the water bodies
as a result of the proposed amendments. However, the mining companies would be required, under section 27.1 of the
MMER, to implement fish habitat compensation plans to offset this loss. In addition, the mines are proposing changes to
their tailings management practices which would lead to improvements in water quality and fish habitat in the water bodies to be used as TIAs.
Business and consumer impacts: The designation of the water bodies as TIAs would allow the mines to continue their
operations once the transitional authorizations expire. The
mines are currently subject to the requirements of the MMER
with some exemptions granted under the transitional authorizations. The proposed amendments are not expected to place
any significant additional administrative burden on the mines
or affect their competitiveness in the domestic and international markets. Thus, the proposed amendments would not
have any trade implications.
Domestic and international coordination and cooperation:
Consultations with the Government of Newfoundland and
Labrador, local and Aboriginal communities, industry, other
government departments and environmental non-governmental
organizations have been conducted. In general, there is acceptance of the proposed designation of the water bodies associated with the mines as TIAs.
Issue
Question
Carol and Scully iron ore mines in Newfoundland and Labrador have been operating and depositing mine tailings into natural,
fish-bearing water bodies since the 1960s. These mines are subject to the MMER and are currently operating under transitional
authorizations issued under the MMER which allow them to
discharge higher concentrations of suspended solids than those
specified in Schedule 41 of the Regulations. These transitional
authorizations expire on December 6, 2008.
Les mines Carol et Scully exploitent depuis les années 1960
des gisements de minerai de fer à Terre-Neuve-et-Labrador. Les
résidus de ces deux mines sont déposés dans des plans d’eau naturels poissonneux depuis le début des opérations minières. Ces
mines sont assujetties au REMM et sont exploitées conformément
à des autorisations transitoires accordées en vertu de ce Règlement, lesquelles permettent le rejet de concentrations de solides
en suspension supérieures à celles permises selon l’annexe 41 du
REMM. Ces autorisations transitoires expireront le 6 décembre
2008.
Les exploitants de ces deux mines proposent de poursuivre
l’entreposage des résidus dans ces plans d’eau pour le reste de la
durée de vie des exploitations, qui devrait dépasser 30 ans. Un
certain nombre de solutions de rechange ont été évaluées dans le
cadre de l’évaluation environnementale de la mine Carol. L’exploitant de la mine Scully n’a proposé aucun changement à sa
méthode actuelle d’entreposage des résidus, si bien qu’il n’a pas
été nécessaire d’effectuer d’évaluation environnementale conformément à la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale
de 1992. Des options d’entreposage des résidus ont été étudiées
pour la mine Scully dans les années 1960. Depuis, aucune autre
option n’a été établie ou évaluée.
Both mines are proposing to continue tailings disposal in these
water bodies for the remaining life of their operations, which is
expected to exceed 30 years. The environmental assessment for
Carol Mine considered a number of alternatives to this practice.
Scully Mine is not proposing any changes to its existing tailings
disposal practice, therefore an environmental assessment is not
required under the Canadian Environmental Assessment Act,
1992. Tailings disposal alternatives were assessed for the Scully
Mine in the 1960s. No other alternatives have since been identified or assessed.
———
———
1
1
Schedule 4 of the Regulations sets out the authorized limits of deleterious
substances.
L’annexe 4 du Règlement fixe les limites autorisées des substances nocives.
2862
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
An amendment to the MMER is required for the mines to continue their tailings disposal into these water bodies. The water
bodies affected by continued tailings disposal would be added to
Schedule 2 of the MMER and thereby be designated as TIAs.
Environment Canada and DFO have assessed the risks associated
with continued disposal of tailings in these water bodies and are
satisfied that the economic and environmental impact of allowing
the continued use of the water bodies would be minimal. In addition, if the MMER are not amended, these mines would not be
able to continue using the water bodies for tailings disposal once
the transitional authorizations expire.
Le REMM doit être modifié pour que les résidus des mines
puissent toujours être déposés dans ces plans d’eau. Pour que
l’entreposage des résidus puisse continuer dans ces plans d’eau, il
faudrait qu’ils soient inscrits à l’annexe 2 du REMM pour qu’ils
puissent être considérés comme DRM. Environnement Canada et
le MPO ont évalué les risques liés au confinement prolongé des
résidus dans les plans d’eau visés et conviennent que cette méthode d’entreposage aura peu de répercussions économiques et
environnementales. De plus, si le REMM n’est pas modifié, ces
mines ne pourront plus continuer à déposer des résidus dans ces
plans d’eau après l’expiration des autorisations transitoires.
Objectives
Objectifs
The objective of the proposed amendments is to ensure that
mine tailings are disposed of in an environmentally and technically sound manner.
No fundamental changes to the policy objectives, scope or requirements of the MMER will be undertaken as part of these proposed amendments.
L’objectif des modifications proposées est de s’assurer que les
résidus de ces mines sont entreposés de la manière la plus efficace
sur le plan technique et environnemental.
Aucun changement fondamental quant aux objectifs, à la portée
ou aux dispositions du REMM ne sera apporté aux fins des modifications proposées à la réglementation.
Description
Description
The proposed amendments
Modifications proposées
The proposed amendments would add five fish-bearing water
bodies associated with the Carol and Scully mines to Schedule 2
of the MMER, thereby designating all or portions of these water
bodies as TIAs. These water bodies, located in southwestern
Labrador, include
• a portion of Wabush Lake that is north of 53° north latitude;
• all of Flora Lake;
• 75 m of an unnamed stream draining into Flora Lake;
• 580 m of a second unnamed stream draining into Flora Lake;
and
• 256 m of a third unnamed stream draining into Flora Lake.
The proposed amendments would come into force on December 7, 2008.
Les modifications proposées entraîneraient l’ajout, à l’annexe 2
du REMM, de cinq plans d’eau poissonneux liés aux mines Carol
et Scully et, par conséquent, la désignation d’une partie ou de la
totalité de ces plans comme DRM. Ces plans d’eau, qui se trouvent dans la partie sud-ouest du Labrador, comprennent :
• une partie du lac Wabush située au nord du 53° de latitude
nord;
• tout le lac Flora;
• 75 m d’un cours d’eau sans nom se jetant dans le lac Flora;
• 580 m d’un deuxième cours d’eau sans nom se jetant dans le
lac Flora;
• 256 m d’un troisième cours d’eau sans nom se jetant dans le
lac Flora.
Les modifications proposées au REMM entreraient en vigueur
le 7 décembre 2008.
Background
Contexte
The MMER came into force on December 6, 2002, under the
Fisheries Act and in 2007 it applied to 93 metal mines across
Canada. The MMER update and strengthen the previous Metal
Mining Liquid Effluent Regulations (MMLER) which were made
in 1977. The MMER impose limits on releases of arsenic, copper,
cyanide, lead, nickel, zinc, radium-226 and total suspended solids
(TSS), and prohibit the discharge of effluent that is acutely lethal
to fish. The MMER include provisions to designate natural fishbearing waters as TIAs, as at some sites the disposal of mine
waste in such water bodies may be the preferred disposal option
for better pollution prevention and reduction of long term environmental risks. In addition, these provisions are intended to
apply to some existing mines that were in operation before the
MMLER came into force in 1977, and that have been depositing
tailings into natural, fish-bearing water bodies since that time.
Le REMM est entré en vigueur le 6 décembre 2002 en vertu de
la Loi sur les pêches et touchait 93 mines de métaux au Canada
en 2007. Il représente une version à jour et plus stricte du Règlement sur les effluents liquides des mines de métaux (RELMM) qui
avait été adopté en 1977. Le REMM limite les émissions d’arsenic, de cuivre, de cyanure, de plomb, de nickel, de zinc, de radium 226 et de solides totaux en suspension et interdit le rejet
d’effluents à létalité aiguë pour le poisson. Il comprend également
des dispositions permettant de désigner des plans d’eau poissonneux naturels comme DRM, car dans certains cas, l’entreposage
des résidus miniers dans des plans d’eau peut représenter le meilleur moyen de prévenir la pollution et de réduire les risques à
long terme pour l’environnement. Ces dispositions doivent aussi
s’appliquer à certaines mines qui étaient déjà en exploitation
avant l’entrée en vigueur du RELMM, en 1977, et dont les résidus
sont depuis ce temps déposés dans des plans d’eau poissonneux
naturels.
Le REMM comprend également des dispositions qui rendent
obligatoires l’élaboration et la mise en œuvre de plans de compensation de la perte d’habitat du poisson, conformément à la
« Politique de gestion de l’habitat du poisson » de 1986, que le
MPO a adoptée pour prévenir toute perte nette de l’habitat du
poisson à la suite d’un quelconque projet. L’exigence est précisée
à l’article 27.1 du REMM et les plans de compensation de la perte
The MMER also includes provisions requiring the development
and implementation of fish habitat compensation plans. This requirement is based on “The Policy for the Management of Fish
Habitat” (1986) developed by DFO to ensure that there is no net
loss of fish habitat as a result of various development projects.
The requirement is specified under section 27.1 and the habitat
compensation plans need to be approved by the Minister of
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2863
All effluent discharged from TIAs must meet the effluent discharge limits specified in the MMER to help ensure the protection
of downstream ecosystems. In addition, the MMER requires environmental effects monitoring be conducted downstream from
the TIAs to determine if there are any effects on fish, fish habitat,
or the use of fisheries resources.
d’habitat du poisson doivent être approuvés par le ministre des
Pêches et des Océans. Ces plans visent à assurer une compensation pour la perte d’habitat entraînée par l’utilisation de plans
d’eau poissonneux comme DRM et forcent les sociétés minières à
soumettre des lettres de crédit irrévocables au MPO, afin de garantir des fonds suffisants pour la mise en œuvre de plans de
compensation pour la perte d’habitat du poisson, si les sociétés ne
peuvent ou ne veulent compléter la mise en œuvre du plan.
Pour favoriser la protection des écosystèmes en aval, tous les
effluents issus d’une DRM doivent être conformes aux limites
fixées dans le REMM. De plus, le REMM stipule qu’une surveillance environnementale doit être effectuée en aval des DRM, afin
de déterminer si les effluents ont un effet sur le poisson, son habitat ou l’utilisation des ressources halieutiques.
Carol Mine and the proposed TIAs
Mine Carol et le DRM proposé
The Carol Mine, which is owned and operated by the Iron Ore
Company of Canada, is located in western Labrador near the
communities of Labrador City and Wabush. It employs about
1 900 people in Labrador and in Sept-Îles, Quebec (see Figure 1).
The Carol Mine has been in operation since 1962 and tailings
have been deposited into Wabush Lake since that time.
La mine Carol, dont la Compagnie minière IOC est le propriétaire et l’exploitant, est située dans la partie ouest du Labrador,
près des collectivités de Labrador City et de Wabush. Elle procure
des emplois à environ 1 900 personnes au Labrador et à Sept-Îles,
au Québec (voir la figure 1). La mine Carol est en exploitation
depuis 1962 et ses résidus sont déposés dans le lac Wabush depuis ce temps.
Fisheries and Oceans. These plans are designed to offset the loss
of fish habitat as a result of the use of fish-bearing water bodies as
TIAs. The section also requires a mining company to submit to
DFO an irrevocable letter of credit to ensure that adequate funding is available to implement the habitat compensation plan in the
event that the company is unable or unwilling to complete the
implementation of the plan.
2864
Canada Gazette Part I
Wabush Lake is almost 25 km long and almost 4 km wide, with
a south to north flow of water which then discharges into Julienne
Lake through the Julienne Narrows. The tailings that are deposited into the lake are non-toxic and non-acid-generating. The
TIAs, located at the south end of Wabush Lake, consist of pipelines discharging tailings into a beach area which has gradually
filled-in a portion of the lake since mining operations began.
Tailings discharged into Wabush Lake have historically resulted
in a visible red colour (known as red water) in the lake, caused by
minute iron oxide particles that stay suspended in the water following tailings discharge. There are no regulatory requirements
related to the colour of effluent discharged to the receiving environment, as there is no evidence that red water adversely impacts fish or fish habitat. The primary concern with red water is
aesthetic. However, it does appear that red water caused a slight
discoloration of the tissue of whitefish present in the lake, and
this may have contributed to a reduction of recreational fishing in
Wabush Lake.
In preparation for the proposed designation of Wabush Lake as
a TIA, Carol Mine has changed its tailings management practices.
Existing tailings pipelines have been consolidated into a single
discharge point at the northern edge of the existing tailings beach.
Tailings will be discharged into a deep trench along the west side
of the lake, north of the existing tailings beach. The trench, up to
100 m deep and extending about 10 km north from the existing
tailings beach, is an area of less productive habitat compared to
other, shallower areas of the lake. As tailings disposal progresses,
the trench will fill and the beach will expand northward. Over the
remaining life of the mine, estimated to be at least 30 years, the
beach will extend to a point about 7 km north of its current location (see Figure 2). As the beach moves northward, the tailings
pipeline will be extended to keep the discharge point at the edge
of the beach. In total, it is estimated that about 630 000 000 m3 of
tailings will be deposited in the trench, representing about two
thirds of the total capacity of the trench, and covering about 26%
of the surface area of the proposed TIA. Effluent from the proposed TIA would be discharged through the Julienne Narrows
into Julienne Lake and will be required to meet all MMER effluent discharge limits.
October 25, 2008
Le lac Wabush mesure près de 25 km de longueur et environ
4 km de largeur, et son eau circule du sud vers le nord pour se
jeter dans le lac Julienne, par l’entremise du passage Julienne. Les
résidus qui y sont déposés sont ni toxiques ni générateurs d’acide.
Le DRM, localisé à l’extrémité sud du lac Wabush, est constitué
de résidus qui sont déversés à l’aide de canalisations depuis la
plage jusque dans le lac. Le déversement de ces résidus, pratiqué
depuis le début des opérations minières, a contribué peu à peu à
remplir une partie du lac.
Les résidus rejetés dans le lac Wabush ont toujours donné une
couleur visiblement rouge à l’eau, ce qui est attribuable à la suspension de particules minuscules d’oxyde de fer dans l’eau après
le rejet des résidus. Il n’existe aucune exigence réglementaire relative à la couleur des effluents rejetés dans le milieu récepteur, puisqu’il n’existe aucune preuve que l’eau rouge a une
incidence défavorable sur le poisson ou l’habitat du poisson. Les
principales préoccupations soulevées par l’eau rouge sont d’ordre
esthétique. Toutefois, il semble que l’eau rouge ait provoqué une
légère décoloration des tissus du corégone présent dans le lac, ce
qui pourrait avoir contribué à la diminution de la pêche récréative
dans le lac Wabush.
En vue de l’éventuelle désignation du lac Wabush comme
DRM, l’exploitant de la mine Carol a modifié ses pratiques de
gestion des résidus. Les canalisations qui transportent actuellement les résidus convergent maintenant vers un seul point de
rejet, sur le côté nord de l’actuelle plage de résidus. Les résidus
seront rejetés dans une profonde tranchée, dans l’ouest du lac, au
nord de l’actuelle plage de résidus. Cette tranchée mesurant
jusqu’à 100 m de profondeur et quelque 10 km de longueur et qui
est située au nord de l’actuelle plage de résidus n’est pas un habitat aussi productif que les zones moins profondes du lac. À mesure que des résidus y seront déposés, elle se remplira et la plage
de résidus se prolongera vers le nord. On estime pouvoir exploiter
la mine Carol pendant au moins 30 ans encore, et durant cette
période, la plage devrait s’allonger d’environ 7 km vers le nord
(voir la figure 2). Tandis que la plage s’étendra vers le nord, les
canalisations de résidus seront prolongées de manière à ce
que le point de rejet demeure aux limites de la plage. Au total,
quelque 630 000 000 m3 de résidus devraient être déposés dans la
tranchée, ce qui représente environ les deux tiers de la capacité
totale de la tranchée et approximativement 26 % de l’étendue du
DRM proposé. L’effluent issu du DRM proposé devrait être rejeté
dans le lac Julienne au moyen du passage Julienne et devra respecter toutes les limites pertinentes établies dans le REMM.
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2865
The proposed Wabush Lake TIA would encompass the area of
the lake that is north of 53° north latitude, near the northern end
of the existing tailings deposit. Thus, the southernmost portion of
Wabush Lake, including the mouth of the Flora River, would not
be part of the TIA.
Pour régler le problème posé par l’eau rouge et les solides en
suspension, l’exploitant de la mine Carol a commencé à ajouter
un produit chimique appelé « floculant » aux résidus avant leur
rejet, afin que les éléments fins des résidus forment des particules
plus lourdes qui se déposeront plus rapidement. Par conséquent,
les particules fines mêlées au flux de résidus se déposent rapidement et restent confinées dans la portion profonde de la tranchée
prévue à cette fin plutôt que de demeurer suspendus dans la colonne d’eau. Ce changement dans les pratiques de gestion des
résidus permettra de réduire les concentrations d’eau rouge et
d’améliorer la qualité de l’eau du lac Wabush. Les exploitants de
la mine Carol proposent de poursuivre cette pratique pour le reste
de la durée de vie de la mine.
Le DRM du lac Wabush qui est proposé englobera tout le nord
du lac, depuis le 53° parallèle de latitude nord, près de l’extrémité
nord de l’actuel dépôt de résidus. L’extrémité sud du lac, dont
l’embouchure de la rivière Flora, ne ferait donc pas partie du
DRM.
Scully Mine and the proposed TIA
Mine Scully et le DRM proposé
The Scully Mine, which is operated by Wabush Mines as a
joint venture, is located in western Labrador about 6 km south of
the Carol Mine. Operations at the Scully Mine commenced in
1965, employing approximately 1 000 people in Labrador and
Sept-Îles, Quebec. The operation produces about 13.5 million
tonnes of tailings annually, and like the Carol Mine tailings, they
are non-toxic and non-acid-generating. Due to differences in the
composition of the ore from the Scully Mine, the red water concerns associated with tailings discharged are much less significant
than for the Carol Mine.
La mine Scully est exploitée en coentreprise par la société Mines Wabush, dans l’ouest du Labrador, à environ 6 km au sud de
la mine Carol. Elle a débuté ses opérations en 1965 et emploie
environ 1 000 personnes du Labrador et de Sept-Îles, au Québec.
Elle produit annuellement environ 13,5 millions de tonnes de
résidus qui, comme ceux de la mine Carol, ne sont pas toxiques ni
générateurs d’acide. À cause des différences dans la composition
du minerai de la mine Scully, les préoccupations liées à l’eau
rouge en raison des résidus rejetés sont moins prononcées que
dans le cas de la mine Carol.
To address the problem of red water and suspended solids,
Carol Mine has started adding a chemical known as a flocculant
to the tailings prior to discharge. The flocculant causes the fine
materials in the tailings to bond into heavier, faster settling particles. As a consequence, the fine particles in the tailings stream
settle rapidly and remain confined in the deep portion of the trench
rather than remaining suspended in the water column. This results
in a significant reduction in red water and improvement in the
overall quality of water in Wabush Lake. Carol Mine is proposing
to continue with this practice over the remaining life of the mine.
2866
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
Flora Lake was selected as a TIA for the Scully Mine during the
planning of mine operations in the early 1960s. The tailings divide the lake into two basins, a North and a South Basin, connected by a stream flowing along the east side of the tailings deposit. The water flow through the system is from the South to the
North Basin through a stream to the North Basin and from there
discharging into the Flora River, which in turn discharges into the
southern end of Wabush Lake (see Figure 1).
Tailings are currently deposited along the former western
shoreline of Flora Lake. The tailings are contained on the west
side of the deposit by berms2 constructed in the central portion of
the deposit, and further south by a ridge along the western shore
of the South Basin. Tailings disposal into the central portion of
the lake has raised the water level in the South Basin by approximately 4.6 m.
Scully Mine is proposing to continue the current method of
tailings disposal in Flora Lake. The berms will be raised to allow
for vertical expansion of the deposit, and the deposit will continue
to expand eastward and southward into the South Basin, eventually occupying 68% of the original lake. The continued use of the
South Basin for tailings disposal would result in further increases
in the water level in the South Basin. This would result in the
inundation of portions of three tributary streams draining into the
South Basin. As a result, the portions of these streams that would
be affected would be included in the proposed TIA, as depicted in
Figure 3.
Le lac Flora a été choisi comme DRM pour la mine Scully au
début des années 1960, pendant la planification de l’exploitation
minière. Les résidus séparent le lac en deux bassins (nord et sud)
reliés par un cours d’eau situé du côté est du dépôt de résidus.
L’eau y circule du bassin sud vers le bassin nord en passant par le
cours d’eau susmentionné, puis se déverse dans la rivière Flora
laquelle se déverse à son tour dans l’extrémité sud du lac Wabush
(voir la figure 1).
Les résidus de la mine Scully sont actuellement déposés le long
de l’ancienne rive ouest du lac Flora. Du côté ouest du dépôt, les
résidus sont confinés par des bermes2 aménagées au milieu du
dépôt, tandis qu’au sud, ils le sont par une crête le long de la rive
ouest du bassin sud. L’entreposage des résidus au milieu du lac a
élevé le niveau de l’eau du bassin sud d’environ 4,6 m.
———
———
2
2
A berm, in this context, is an embankment constructed to prevent erosion.
L’exploitant de la mine Scully propose de continuer de déposer
les résidus dans le lac Flora. Les bermes seront élevées pour que
le dépôt puisse gagner en hauteur, et ce dernier continuera de
s’étendre vers l’est et le sud dans le bassin sud pour occuper 68 %
de l’étendue initiale du lac. Le dépôt des résidus de la mine Scully
dans le bassin sud contribuera à augmenter le niveau de l’eau, ce
qui entraînera le débordement de certaines parties de trois tributaires se jetant dans le bassin sud. Par conséquent, les parties de
ces tributaires qui seront touchées feront partie du DRM proposé,
comme l’indique la figure 3.
Dans le présent contexte, une berme est une digue aménagée pour prévenir
l’érosion.
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2867
No tailings will be deposited into the North Basin of Flora
Lake. The northern portion of the tailings deposit is being progressively re-vegetated. The North Basin will be used as a settling
pond. The final discharge point for effluent from the TIA will be
located at the outlet of Flora Lake into the Flora River, and effluent will be required to meet all MMER effluent discharge limits.
Aucun résidu ne sera déposé dans le bassin nord du lac Flora.
Le nord du dépôt de résidus fait l’objet d’une végétalisation
progressive. Le bassin nord servira de bassin de décantation.
L’emplacement de point de rejet final pour l’effluent du DRM
sera situé à la décharge du lac Flora dans la rivière du même nom,
et l’effluent devra respecter toutes les limites permises dans le
REMM.
Fish habitat compensation plans
Plans de compensation de la perte d’habitat du poisson
Designating these water bodies as TIAs would result in the loss
of fish habitat. However, in accordance with section 27.1 of the
MMER, the companies would be required to implement compensation plans to offset that loss. The fish habitat compensation
plans would also include monitoring to determine the extent to
which the objectives of the plans have been achieved. Results of
the monitoring would be reported to DFO and would be publicly
available.
La désignation de ces plans d’eau comme DRM entraînerait la
perte de l’habitat du poisson. Toutefois, en vertu de l’article 27.1
du REMM, les sociétés minières concernées seraient tenues de
mettre en œuvre des plans pour compenser cette perte. Les plans
de compensation de l’habitat du poisson devraient prévoir entre
autres des activités de surveillance visant à déterminer la mesure
dans laquelle les objectifs qu’ils comportent ont été atteints. Les
résultats de surveillance devraient être présentés au MPO et deviendraient du domaine public.
Wabush Lake
Lac Wabush
To compensate for the loss of fish habitat in Wabush Lake, a
number of fish habitat compensation measures would be implemented, as described in the proposed fish habitat compensation
plan.3 The compensation is based on the expected final extent of
tailing disposal in the lake bed in the proposed TIA. The compensation measures would consist of the restoration and improvement
of fish habitat south of the southern limit of the proposed Wabush
Lake TIA, specifically in Area 2 and Beaver Bay.
Compensation would be accomplished by means of the
changes in tailings management practices, as described in the
revised Tailings Management Plan (February 2006)4 and in the
fish habitat compensation plan (November 2006). The red water
and the concentration of suspended solids in Wabush Lake are
expected to be reduced as a result of the addition of the flocculant
to the tailings. This, together with the establishment of a single
tailings discharge point at the north end of the tailings beach, and
the south to north flow of water through the lake, will result in the
improvement of the water quality and clarity in Area 2 and Beaver Bay (see Figure 1). The improvement in water clarity would
result in increased light penetration in the lake, enhancing the
productivity of aquatic plants in shallow water habitat (the littoral
zone) in Area 2 and Beaver Bay. This, in turn, will lead to increases in overall productivity in those areas, with habitat gains
expected for all species of fish present except lake chub, which
has a more restricted distribution in Wabush Lake. It is expected
that the habitat quality in Beaver Bay and Area 2 would begin
improving within a year following the implementation of the
habitat compensation plan, and should continue to recover
thereafter.
Un certain nombre de mesures seraient mises de l’avant pour
compenser la perte d’habitat du poisson dans le lac Wabush,
conformément au plan de compensation proposé de la perte d’habitat du poisson3. La compensation est en fonction de l’étendue
finale prévue des résidus au fond du lac, dans le DRM proposé.
Les mesures de compensation consisteraient à rétablir et à améliorer la qualité de l’habitat du poisson au sud de la limite sud
du DRM proposé dans le lac Wabush, plus précisément dans la
zone 2 et la baie Beaver.
La compensation consisterait à apporter des changements aux
pratiques de gestion des résidus, conformément au plan révisé de
gestion des résidus (février 2006)4 et au plan de compensation de
la perte d’habitat du poisson (novembre 2006). L’eau rouge ainsi
que la concentration des solides en suspension dans le lac Wabush devraient diminuer après l’ajout d’un floculant aux résidus.
La qualité et la clarté de l’eau s’amélioreront dans la zone 2 et la
baie Beaver à l’aide de cette mesure ainsi que par l’établissement
d’un seul point de rejet des résidus, à l’extrémité nord de la plage
de résidus, et de la circulation de l’eau du sud vers le nord dans le
lac (voir la figure 1). L’amélioration de la clarté de l’eau permettrait à la lumière de pénétrer davantage dans le lac, ce qui accroîtrait la productivité des plantes aquatiques en milieu peu profond
(zone riveraine), dans la zone 2 et la baie Beaver, ce qui y entraînera une amélioration générale de la productivité de toutes les
espèces de poisson, sauf le méné de lac, dont la répartition est
plus localisée dans le lac Wabush. On prévoit que la qualité de
l’habitat dans la baie Beaver et la zone 2 devrait commencer à se
rétablir en l’espace d’un an, après la mise en œuvre du plan de
compensation de la perte d’habitat, et continuer de s’améliorer
par la suite.
Flora Lake and three tributary streams
Lac Flora et trois de ses tributaires
The loss of fish habitat in Flora Lake would occur as a result of
the use of the South Basin for tailings disposal. Inundation of the
three streams caused by the continued use of the South Basin
would result in the loss of riverine fish rearing and spawning
habitat. Details of the quantification of the habitat loss in Flora
Lake and these streams can be found in the revised fish habitat
compensation plan (2007).5
La perte d’habitat du poisson dans le lac Flora découlerait du
dépôt continu des résidus dans le bassin sud. Le débordement des
trois tributaires du lac provoqué par l’utilisation ininterrompue du
bassin sud devrait se solder par la perte de l’habitat d’alevinage et
de frai de poissons riverains. Des données quantitatives sur la
perte de l’habitat du poisson dans le lac Flora et dans ces tributaires figurent dans le plan révisé de compensation de la perte
d’habitat du poisson (2007)5.
———
———
3
3
4
5
The IOC Carol Project, Final Tailings Management Plan, Fish Habitat Compensation Plan, November 2006.
IOC Carol Project: Revised Tailings Management Project, Registration/Referral.
February 2006. www.ironore.ca/main/PDF/1007310_Registration_9%20Feb.pdf.
Revised Fish Habitat Compensation Plans, Flora Basins, Wabush Mines,
Wabush, Labrador. January 2007.
4
5
Plan de compensation de la perte d’habitat du poisson, dans le cadre du plan final
de gestion des résidus du projet Carol d’IOC, novembre 2006 (en anglais
seulement).
Projet Carol d’IOC : Enregistrement et présentation du projet révisé de gestion
des résidus, février 2006 (en anglais seulement). www.ironore.ca/main/PDF/
1007310_Registration_9%20Feb.pdf.
Plans révisés de Mines Wabush en matière de compensation de la perte d’habitat
du poisson dans les bassins du lac Flora, à Wabush, au Labrador, janvier 2007
(en anglais seulement).
2868
Canada Gazette Part I
The loss of fish habitat in Flora Lake and the three tributary
streams would be compensated for in two phases. Phase 1 would
include the extension of an existing water body called Loon Pond.
Loon Pond is located northwest of the Flora Lake tailings deposit,
and is believed to have formerly been part of Flora Lake. An area
composed of granular material covering 21 ha and adjacent to
Loon Pond would be excavated to a depth of one metre. Appropriate features and vegetation would be added in the newly
dredged area to increase the habitat diversity. This project would
increase the shallow water habitat available for the fish species
present in Loon Pond.
In Phase 2, habitat in a tributary of the Exploits River known as
Anstey’s Steady would be rehabilitated. This tributary was previously used for log drives, and much of the bed is covered with
sunken logs and bark, degrading the habitat. The rehabilitation
would consist of the removal of accumulated sunken logs and
bark as well as the placement of suitable natural features to help
re-establish the original river bed and thus fish habitat use.
October 25, 2008
La perte d’habitat du poisson dans le lac Flora et de trois de
ses tributaires serait compensée en deux étapes. La première
comprendrait le prolongement de l’étang Loon, qui se trouve au
nord-ouest du dépôt de résidus du lac Flora et qui aurait déjà fait
partie du lac. Une zone de 21 ha composée de matière granulaire
serait excavée jusqu’à une profondeur de 1 m à côté de cet étang
et serait dotée d’entités naturelles et de végétaux appropriés, afin
de favoriser la diversité dans l’habitat. Ce projet agrandirait
l’habitat en eau peu profonde des espèces de poisson vivant dans
l’étang Loon.
The loss of riverine habitat by the continued use of the South
Basin would be compensated for by reconfiguring a drainage
channel known as the “Compensation Channel.” This channel
was excavated in the early 1980s to redirect flow from an unnamed pond immediately to the south of the central portion of the
tailings deposit to Wahnahnish Lake located to the west of Flora
Lake. The channel would be re-designed with more natural
hydrological features. The end result would be a meandering,
natural looking watercourse providing a wider diversity of habitat
types that would sustain a greater abundance and variety of
species.
It is expected that once completed, the combined phases of the
lake and riverine compensation plan would achieve a no net loss
of the fish habitat.
La deuxième étape du projet consisterait à rétablir l’habitat de
la fosse Anstey’s, soit un tributaire de la rivière Exploits qui était
utilisé pour flotter du bois et dont le fond est en grande partie
recouvert de billots et d’écorce, lesquels entraînent une détérioration de l’habitat. Le rétablissement de l’habitat serait effectué en
éliminant les billots et l’écorce qui ont coulé et en mettant en
place des entités naturelles appropriées, afin d’aider à réhabiliter
l’état original du lit de la rivière et, du même coup, de l’habitat du
poisson.
La perte d’habitat riverain en raison de l’utilisation permanente
du bassin sud serait compensée par une modification du chenal de
drainage appelé « chenal de compensation », qui a été aménagé
au début des années 1980 pour rediriger l’eau s’écoulant depuis
un étang sans nom, situé juste au sud du centre du dépôt de
résidus, vers le lac Wahnahnish, à l’ouest du lac Flora. Le chenal
serait modifié afin qu’il comporte davantage d’entités hydrologiques naturelles. En fin de compte, on obtiendrait un cours d’eau
sinueux d’aspect naturel, dont les types d’habitat seraient plus
diversifiés et habités par un plus vaste éventail et un plus grand
nombre d’espèces.
Au terme de ce plan bipartite de compensation de la perte
d’habitat lacustre et riverain, il ne devrait y avoir aucune perte
nette d’habitat du poisson.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Regulatory options
Options réglementaires
Construction of dikes in Wabush Lake — Carol Mine
Construction de digues dans le lac Wabush — mine Carol
Eight tailings management options were evaluated for the
Carol Mine with respect to environmental, technical, and economic considerations. The objective was to identify an option that
would have minimal net adverse effect on the environment, now
and in the future, be technically sound with the minimal potential
for failure, and be economically viable. The alternatives assessed
included the designation of all or a portion of Wabush Lake as
TIA using containment dikes and on-land tailings disposal
options.
A preliminary Tailings Management Plan (TMP) for the Carol
Mine was developed in 2000. This plan proposed the construction
of a 15-kilometre-long dike from south to north in the middle of
Wabush Lake, enclosing an area of about 32 km2. The company
proposed that the area enclosed by the dike be designated as a
TIA.
Subsequently, the mining company conducted research into the
feasibility of adding flocculants to the tailings to reduce red water
and suspended solids. As a result of this work, and concerns about
the potential impacts of the proposed dike on fish habitat and
recreational use of the lake, a revised TMP was prepared in February 2006. According to the revised TMP, tailings would be
deposited in the trench along the west side of the lake and flocculation would be used. Rather than building a large dike, three
smaller dikes would be constructed between the eastern shore of
the lake and three islands in the north end of the lake, establishing
Huit options de gestion des résidus ont été évaluées pour la
mine Carol sur le plan environnemental, technique et économique, afin de trouver celle qui nuira le moins à l’environnement,
dans l’immédiat et à l’avenir, qui sera la plus efficace et comportera le moins de risque d’échouer du point de vue technique et
qui s’avérera réalisable sur le plan économique. Les solutions de
rechange évaluées comprenaient la désignation d’une partie ou de
la totalité du lac Wabush comme DRM en confinant celui-ci au
moyen de digues, ainsi que l’entreposage des résidus sur terre.
Un plan provisoire de gestion des résidus de la mine Carol élaboré en 2000 prévoyait la construction d’une digue de 15 km de
longueur du sud vers le nord, au milieu du lac Wabush, afin d’y
établir une zone de confinement d’environ 32 km2 que la société
minière avait proposée de désigner comme DRM.
Plus tard, la société minière a étudié la possibilité d’ajouter un
floculant aux résidus pour réduire les concentrations d’eau rouge
et de solides en suspension. Au terme de cette étude et après que
des préoccupations ont été soulevées quant aux répercussions
potentielles de la digue proposée sur l’habitat du poisson et l’utilisation récréative du lac, un plan révisé de gestion des résidus a été
élaboré en février 2006. Selon ce plan révisé, un floculant devrait
être utilisé et les résidus devraient être déposés dans la tranchée
longeant le côté ouest du lac. Plutôt que de construire une seule
digue de grande dimension, trois petites digues seraient construites
Le 25 octobre 2008
a single channel at the northwest corner of the lake. The proposed
TIA would have consisted of a portion of Wabush Lake bounded
by the existing tailings beach to the south and by the small dikes
to the north.
Although the implementation of the preliminary or the revised
TMPs would reduce red water and suspended solids in all or a
portion of Wabush Lake, the TMPs had a number of disadvantages, including
• construction of the dikes would impact a larger area of fish
habitat, and the dikes would be constructed in shallow water
areas with more productive habitat;
• construction could result in an increase in TSS in the lake,
and disturbance of the lake bottom and shoreline during
construction;
• during construction there would be a risk of spills of fuels or
other hazardous materials and increased air emissions associated with the vehicle operations;
• the dikes would reduce recreational use of the lake; and
• material for the dikes would need to be quarried on land, resulting in impacts on wildlife habitat.
Due to the disadvantages associated with the construction of
dikes to manage tailings, this option is not being considered any
further.
Gazette du Canada Partie I
2869
entre la rive est du lac et trois îles à l’extrémité nord du lac, afin
de produire un seul chenal d’écoulement, dans le coin nord-ouest
du lac. Le DRM proposé consisterait à établir une zone de confinement dans le lac Wabush, entre la plage de résidus existante, au
sud, et les petites digues, au nord.
Bien que la mise en œuvre des plans de gestion des résidus préliminaires ou révisés aurait pour avantage de réduire les concentrations d’eau rouge et de solides en suspension dans la totalité
ou une partie du lac Wabush, les plans de gestion des résidus
présentaient de nombreux désavantages, dont ceux-ci :
• la construction des digues aurait des répercussions sur une
plus grande partie de l’habitat du poisson et serait entreprise
dans des zones où l’eau est peu profonde et l’habitat plus
productif;
• la construction de digues pourrait accroître la concentration du
total des solides en suspension dans le lac et la perturbation du
fond et de la rive de ce dernier;
• la construction de digues pourrait comporter des risques de
déversements de combustibles ou d’autres matières dangereuses et entraîner une augmentation des émissions atmosphériques liée au fonctionnement de véhicules;
• les digues pourraient nuire à l’utilisation récréative du lac;
• les matériaux composant les digues devraient provenir de carrières aménagées sur terre, ce qui aurait des répercussions sur
l’habitat de la faune.
En raison des inconvénients liés à la construction de digues
pour la gestion des résidus, cette option n’est pas retenue.
Designating a portion of Wabush Lake as a TIA — Carol Mine
Désignation d’une partie du lac Wabush comme DRM — mine
Carol
The Carol Mine TMP was further revised and a final TMP was
released in June 2006, which is the basis for the current proposal
to designate a portion of Wabush Lake as a TIA. The final TMP
proposes tailings disposal in a trench and the use of a non-toxic
flocculant. However, the proposal to construct dikes was not included in the final TMP. Tailings deposition would cover approximately 26% of the lake bed of Wabush Lake and the proposed TIA would extend from 53° north latitude, near the north
end of the existing tailings beach, to the outlet of the lake at the
Julienne Narrows. Implementation of the final TMP would result
in the loss of about 300 ha of fish habitat in the trench.
Le plan de gestion des résidus de la mine Carol a été de nouveau révisé et un plan de gestion des résidus a été déposé en juin
2006, lequel sous-tend l’actuelle proposition visant la désignation
d’une partie du lac Wabush comme DRM. Le plan final de gestion des résidus préconise l’entreposage des résidus dans une tranchée et l’utilisation d’un floculant non toxique. Il ne comprend
toutefois pas la construction de digues. Le dépôt de résidus occuperait environ 26 % du fond du lac Wabush et le DRM proposé
s’étendrait depuis le 53° parallèle de latitude nord, près de l’extrémité nord de l’actuelle plage de résidus, jusqu’à la décharge du
lac, à l’emplacement du passage Julienne. La mise en œuvre du
plan final de gestion des résidus entraînerait la perte d’environ
300 ha d’habitat du poisson dans la tranchée.
L’utilisation d’une partie du lac Wabush comme DRM, tel
qu’il est suggéré dans le plan final de gestion des résidus, présente les avantages environnementaux, techniques et économiques
suivants :
• la réduction des concentrations d’eau rouge et de solides en
suspension, menant à l’amélioration de la qualité et de la clarté de l’eau qui, à son tour, permettra d’améliorer l’habitat du
poisson du lac;
• une plus grande utilisation du lac à des fins récréatives et une
réduction du nombre d’habitats du poisson touchés par le projet, soit une diminution de près de 47 % comparativement à
l’utilisation de la digue proposée dans le plan préliminaire de
gestion des résidus;
• s’assurer que la tranchée est suffisamment grande pour contenir tous les résidus pouvant être produits, même ceux issus
d’un prolongement de l’exploitation;
• elle devrait représenter le coût en capital le moins élevé.
Le plan final de gestion des résidus a donné lieu à un examen
préalable des risques environnementaux conformément à la Loi
The environmental, technical, and economic advantages of
using a portion of Wabush Lake as a TIA as proposed in the final
TMP include
• reduction in red water and suspended solids in the lake, leading
to improved water quality and clarity, which in turn is expected to lead to improvements in fish habitat in the lake;
• an increase in the recreational access to the lake and reduction
in the amount of fish habitat affected by the project (approximately 47% less as compared to the dike proposed in preliminary TMP);
• ensuring sufficient capacity of the trench to contain all of the
tailings produced, including any tailings generated in the
event of an expansion of the project; and
• the lowest relative capital cost.
The final TMP triggered a screening level environmental assessment under the Canadian Environmental Assessment Act. The
2870
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
Department of Fisheries and Oceans was the responsible authority
and EC and Natural Resources Canada provided technical advice
as federal authorities. The screening level environmental assessment concluded that, “ . . . with consideration to the mitigations
that will be implemented during construction and operation, the
project is not likely to cause significant adverse environmental
effects.” Furthermore, the screening report states that potential
effects to fish and fish habitat associated with the proposed TIA
can be avoided through the implementation of fish habitat compensation and other mitigation practices. Based on the above considerations, the preferred option is to designate a portion of the
Wabush Lake as a TIA.
canadienne sur l’évaluation environnementale. Cet examen est du
ressort du MPO alors que EC et Ressources naturelles Canada ont
agi à titre d’autorités fédérales en fournissant des conseils techniques. L’examen préalable des risques environnementaux a conclu
que, [traduction] « […] en tenant compte des mesures d’atténuation qui seront mises en œuvre pendant la construction et l’exploitation, le projet n’aura aucun impact néfaste important sur
l’environnement ». En outre, le rapport d’examen préalable indique que les effets possibles sur le poisson et l’habitat du poisson
liés au DRM proposé peuvent être évités par la mise en œuvre de
plans de compensation de la perte d’habitat du poisson et d’autres
pratiques d’atténuation. Compte tenu des considérations susmentionnées, il serait préférable de désigner une partie du lac Wabush
comme DRM.
Designating Flora Lake and the three tributary streams as TIAs —
Scully Mine
Désignation du lac Flora et de trois tributaires comme DRM —
mine Scully
Scully Mine is not proposing any changes to the current practice of tailings disposals therefore, an environmental assessment
was not required. Alternatives for tailings disposal which were
considered during the planning of the mine in the early 1960s
involved the use of fish-bearing water bodies. It was determined
that, given the volume of tailings to be deposited and the nature of
the local topography and drainage, there were no alternatives for
tailings disposal that would not impact a fish-bearing water body.
Environment Canada and DFO have considered the risks associated with the addition to Schedule 2 of Flora Lake and portions of
three streams that drain into Flora Lake and are satisfied that the
environmental impact of designating these water bodies as TIAs
would be minimal. Hence, no other alternatives were considered.
L’exploitant de la mine Scully n’a proposé aucun changement à
sa méthode actuelle d’entreposage des résidus, si bien qu’aucune
évaluation environnementale n’a dû être effectuée. Au début des
années 1960, les solutions envisagées pendant la planification de
l’exploitation pour l’entreposage des résidus impliquaient néanmoins l’utilisation de plans d’eau poissonneux. On a déterminé
qu’en raison du volume de résidus à entreposer et de la nature du
relief et du drainage locaux, il n’existait pas d’autre méthode
d’entreposage des résidus qui n’aurait aucune répercussion sur un
plan d’eau poissonneux. Environnement Canada et le MPO ont
pris en compte les risques liés à l’ajout du lac Flora et d’une partie des trois cours d’eau se jetant dans le lac Flora à l’annexe 2 et
conviennent que la désignation de ces plans d’eau comme DRM
aurait peu de répercussions environnementales. Par conséquent,
aucune autre solution de rechange n’a été envisagée.
Non-regulatory options
Options non réglementaires
On-land disposal of mine tailings — Carol Mine
Entreposage des résidus sur terre — mine Carol
On-land disposal was considered for the Carol Mine. However,
it was concluded that on-land disposal of mine tailings would not
be protective of the environment. The environmental risks associated with the failure of on-land containment facilities were considered to be greater in the short- and long-term. In addition, onland disposal would impact areas of wildlife habitat that are
currently not disturbed by mining activities.
L’entreposage des résidus sur terre n’a été envisagé que dans le
cas de la mine Carol. On a cependant conclu qu’une telle méthode
d’entreposage pourrait poser des risques pour l’environnement.
Ceux associés à la défaillance des installations de confinement sur
terre ont été jugés plus importants à court et à long termes. De
plus, l’entreposage des résidus sur terre aurait des répercussions
sur des parties de l’habitat de la faune qui ne sont actuellement
pas touchées par les activités minières.
Benefits and costs
Avantages et coûts
Costs
Coûts
As a result of the proposed amendments, there would be a loss
of fish habitat in Wabush Lake, in Flora Lake and in portions of
three small streams that drain into Flora Lake into which the two
mines will deposit tailings. As previously described, both Carol
and Scully mines would be required to implement a fish habitat
compensation plan to offset this loss of fish habitat and help
achieve no net loss of fish habitat as a result of the designation of
the water bodies as TIAs.
The incremental cost for the Carol Mine includes operating and
maintenance costs for the implementation of the final TMP, including the tailings discharge pipelines and the flocculation system. The present value of the incremental cost is estimated to be
$69.1 million over 25 years at a discount rate of 5%.
Les modifications proposées entraîneraient une perte de l’habitat du poisson dans le lac Wabush, dans le lac Flora et dans certaines parties de trois petits tributaires qui se jettent dans le lac
Flora où les résidus des deux mines seront déposés. Tel qu’il a été
mentionné précédemment, les exploitants des mines Carol et
Scully devraient toutefois mettre en œuvre un plan de compensation de la perte d’habitat du poisson afin que la désignation des
plans d’eau comme DRM n’entraîne aucune perte nette.
Dans le cas de la mine Carol, les coûts différentiels sont actuellement estimés à 69,1 M$ sur 25 ans, selon un taux d’escompte de
5 %, et comprennent les coûts d’exploitation et d’entretien liés à
la mise en œuvre du plan final de gestion des résidus, y compris
ceux des canalisations de rejet des résidus et du système de
floculation.
Puisque aucun changement n’est proposé en ce qui concerne
les pratiques d’entreposage des résidus de la mine Scully, aucun
coût de gestion des résidus ne sera associé aux modifications proposées au REMM.
Since no changes in the tailings disposal practices are proposed
for the Scully Mine, there will be no tailings management costs
associated with these proposed amendments.
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2871
Since both the Carol and Scully mines are existing mines subject to the MMER, there will not be any incremental costs to government as a result of these proposed amendments.
The present value of the total incremental costs is estimated to
be $72.5 million over a 25-year period.
Des coûts différentiels supplémentaires découleront de la mise
en œuvre des plans de compensation de la perte d’habitat rattachés aux mines Carol et Scully. Dans le cas de la mine Carol, les
coûts reliés à la mise en œuvre du plan de compensation de la
perte d’habitat du poisson sont actuellement estimés à 0,6 M$,
selon un taux d’escompte de 5 %, et sont principalement liés à la
surveillance de la mise en œuvre du plan sur une période de
25 ans. Pour ce qui est de la mine Scully, les coûts différentiels
pour le plan de compensation de la perte d’habitat sont actuellement estimés à 2,9 M$ sur 25 ans, selon un taux d’escompte de
5 %. Les coûts pour la mine Scully sont plus élevés que ceux associés à la mine Carol en raison de la nature des travaux de compensation proposés. Selon l’article 27.1 du REMM, les deux sociétés minières concernées sont tenues de soumettre des lettres de
crédit irrévocables, afin de garantir des fonds suffisants pour couvrir ces coûts.
Puisque les mines Carol et Scully sont déjà en exploitation et
assujetties au REMM, le gouvernement ne devra assumer aucun
coût différentiel découlant des modifications proposées au REMM.
Les coûts différentiels sont actuellement estimés à 72,5 M$ sur
25 ans.
Benefits
Avantages
The addition to Schedule 2 of water bodies associated with the
Carol and Scully mines will allow these mines to continue to
operate, supporting almost 3 000 jobs in Labrador and Quebec.
Further, the implementation of the fish habitat compensation
plans would offset the loss of fish habitat as a result of the TIA
designation.
The proposed amendments would ensure that technically and
environmentally sound tailings disposal practices are used at the
Carol and Scully mines. Changes in tailings management practices will result in the reduction of red water and improvement of
the water quality in Wabush Lake. This is expected to result in
improvements in fish habitat in the lake and increased recreational use of the lake.
L’ajout à l’annexe 2 du REMM des plans d’eau associés aux
mines Carol et Scully permettra à ces sociétés minières de poursuivre leurs activités, assurant près de 3 000 emplois au Labrador
et au Québec. De plus, la mise en œuvre d’un plan de compensation devrait permettre de pallier la perte d’habitat du poisson découlant de la désignation des plans d’eau comme DRM.
Les modifications proposées garantiraient l’utilisation, aux mines Carol et Scully, de pratiques d’entreposage des résidus efficaces et saines sur le plan technique et environnemental. Le changement des pratiques de gestion des résidus permettra de réduire
les concentrations d’eau rouge et d’améliorer la qualité de l’eau
du lac Wabush. Ce changement devrait permettre d’améliorer
l’état de l’habitat du poisson dans le lac et de favoriser l’utilisation récréative du lac par les habitants.
Rationale
Fondement
The assessment of alternatives for tailings disposal for the
Carol Mine concluded that continued use of Wabush Lake for
tailings disposal is the best option from environmental, technical
and economic perspectives. In addition, once the transitional authorizations for the two mines expire in December 2008, without
designating the water bodies as TIAs, the mines would not be
able to continue operations and dispose of tailings in these water
bodies. To continue mining operations, other, less preferable,
tailing disposal options would have to be adopted. In the interim,
the mines may have to cease operations, with significant implications for nearly 3 000 persons employed by these mines, as well
as for the other economic benefits that flow from these mines.
L’évaluation des options d’entreposage des résidus de la mine
Carol a mené à la conclusion que la meilleure solution sur le plan
environnemental, technique et économique consiste à continuer
de confiner ces résidus dans le lac Wabush. En outre, l’exploitation des mines Carol et Scully ne pourrait pas se poursuivre et
celles-ci ne pourraient entreposer leurs résidus dans ces plans
d’eau après l’expiration des autorisations transitoires qui les visent, en décembre 2008, si les plans d’eau qui leur sont associés
n’étaient pas désignés comme DRM. Pour poursuivre l’exploitation de ces mines, d’autres moyens d’entreposer les résidus,
moins appropriés, devront être trouvés. Entre-temps, les sociétés
minières pourraient être appelées à interrompre leurs activités, ce
qui aurait des répercussions importantes sur près de 3 000 personnes employées par ces sociétés minières, ainsi que sur les autres retombées économiques qui découlent de ces mines.
Les risques liés à l’entreposage ininterrompu des résidus dans
ces plans d’eau sont minimes. Dans le cas de la mine Carol, le
changement des pratiques de gestion des résidus et la mise en
œuvre d’un plan de compensation de la perte d’habitat devraient
permettre d’améliorer la qualité de l’eau et l’état de l’habitat du
poisson dans le lac Wabush. En ce qui concerne la mine Scully, la
mise en œuvre d’un plan de compensation devrait permettre de
pallier la perte d’habitat du poisson découlant de l’entreposage
ininterrompu de résidus dans le lac Flora.
There will be additional incremental costs to both the Carol and
Scully mines associated with the implementation of the habitat
compensation plans. For the Carol Mine, the present value of the
estimated incremental cost is $0.6 million (discounted at 5%) for
the implementation of the fish habitat compensation plan, primarily for monitoring the implementation of the plan over a period of
25 years. The present value of the estimated incremental cost for
the Scully Mine is $2.9 million over 25 years (discounted at 5%)
for the implementation of the habitat compensation plan. The cost
for the Scully Mine is higher than for the Carol Mine due to the
nature of the compensation works proposed. In accordance with
section 27.1 of the MMER, each of the two mines will submit an
irrevocable letter of credit to ensure that adequate funding is
available to cover this cost.
The risk associated with continued disposal of tailings in these
water bodies is minimal. For the Carol Mine, changes in the tailings management practices and the associated habitat compensation plan are expected to lead to improvements in water quality
and fish habitat in Wabush Lake. For the Scully Mine, the fish
habitat compensation plans would offset the loss of fish habitat
associated with the continued use of Flora Lake for tailings
disposal.
2872
Canada Gazette Part I
In 2006, public consultations through two public forums in
Labrador City were organized by DFO and EC on the environmental assessment for the Carol Mine. Strong community support
was expressed for the proposed TIA designation based on the
expected improvements in the recreational and ecological values
of Wabush Lake as a result of anticipated reductions in red water
and suspended solids. The elimination of construction of dikes in
Wabush Lake, as previously proposed, was also well received. In
addition, the environmental assessment was posted on the Canadian Environmental Assessment Registry; however, no comments were received.
The Department of Fisheries and Oceans was also involved in
the provincial environmental assessment process of the revised
TMP. No comments or concerns were received during this
process.
Environment Canada and DFO officials are satisfied that the
environmental and economic impact of the proposed amendments
would be minimal. The implementation of fish habitat compensation plans would offset the loss of fish habitat associated with the
designation of these water bodies as TIAs. Accordingly, the designation of the water bodies associated as TIAs is being proposed
through this amendment to the MMER
October 25, 2008
Des consultations publiques ont été organisées par le MPO et
EC au sujet de l’évaluation environnementale de la mine Carol
sous la forme de deux forums grand public tenus à Labrador City,
en 2006. Le public a exprimé un appui considérable en faveur de
la désignation proposée d’un DRM en raison des améliorations
prévues du point de vue récréatif et environnemental, dans le lac
Wabush, après la diminution attendue des concentrations d’eau
rouge et de solides en suspension. Il appuie également l’abandon
du projet de construction de digues dans le lac. De plus, l’évaluation environnementale a été publiée dans le Registre canadien
d’évaluation environnementale; cependant, aucun commentaire
n’a été reçu.
Le ministère des Pêches et des Océans a également participé au
processus d’évaluation environnementale provincial du plan révisé de gestion des résidus. Aucun commentaire ou préoccupation
n’a été formulé au cours de ce processus.
Les fonctionnaires d’EC et du MPO sont convaincus que les
modifications proposées devraient avoir peu de répercussions
économiques et environnementales. La mise en œuvre d’un plan
de compensation devrait permettre de pallier à la perte d’habitat
du poisson associée à la désignation de ces plans d’eau comme
des DRM. Par conséquent, la désignation des plans d’eau visés
comme DRM est proposée en procédant à cette modification du
REMM.
Consultation
Consultation
In 2007, DFO consulted with Aboriginal groups on the proposed amendments and the associated habitat compensation
plans. These consultations were undertaken as the proposed use
of these water bodies as TIAs and the associated habitat compensation plans could potentially impact the rights of Aboriginal
groups in the area. Three Aboriginal groups were contacted: the
Labrador Innu Nation, the Innu Takuaikan Uashat Mak ManiUtenam of Sept-Îles and the Matimekush-Lac John of Schefferville. These groups all have unresolved land claims in the area of
the Carol and Scully mines.
Le MPO a consulté, en 2007, des groupes autochtones au sujet
des modifications proposées et des plans de compensation de la
perte d’habitat connexes. Ces consultations ont eu lieu puisque
l’utilisation proposée de ces plans d’eau comme DRM et les plans
de compensation de la perte d’habitat connexes pourraient avoir
des répercussions sur les droits des groupes autochtones de la
région. Trois groupes autochtones ont été joints : la nation innue
du Labrador, la nation des Innus Takuaikan Uashat Mak ManiUtenam de Sept-Îles et la nation innue Matimekush-Lac John de
Schefferville. Ces trois groupes ont des revendications territoriales non réglées dans la région des mines Carol et Scully.
Des fonctionnaires du MPO ont fait parvenir des lettres à ces
organisations autochtones, les informant des modifications proposées et les invitant à formuler des observations. Les groupes autochtones n’ont soulevé aucune préoccupation quant aux modifications proposées et leur utilisation traditionnelle de ce secteur.
Department of Fisheries and Oceans officials sent letters to
these Aboriginal organizations, informing them of the proposed
amendments and inviting them to provide comments. The Aboriginal groups did not identify any concerns regarding potential
conflicts between the proposed amendments and their traditional
use of the area.
In May 2008, EC held a consultation session on the proposed
amendments. The consultation session was attended by representatives from industry, including the project proponents, regional
and national Aboriginal organizations, environmental nongovernmental organizations (ENGOs), other federal government
departments, and the provincial government. Presentations were
made by the mining companies on the key features of the mining
operations, tailings management and habitat compensation plans.
Environment Canada and DFO also made a presentation to the
stakeholders on the proposed amendments and the requirements
of the habitat compensation plans in the context of the two mines.
Environment Canada, DFO and the project proponents responded
to the questions and comments raised at the session, which are
summarized below. No written comments were received on the
proposed amendments.
Environnement Canada a tenu en mai 2008 une séance de consultation sur les modifications proposées. Des représentants de
l’industrie, y compris les promoteurs du projet, des organisations
autochtones régionales et nationales, des organisations non gouvernementales de l’environnement (ONGE), d’autres ministères
fédéraux et le gouvernement provincial ont pris part à cette
séance de consultation. Les sociétés minières ont fait des présentations sur les principales caractéristiques des exploitations minières, les pratiques de gestion des résidus et les plans de compensation de la perte d’habitat du poisson. Environnement Canada
et le MPO ont également fait une présentation aux intervenants
sur les modifications proposées et les dispositions du plan de
compensation de l’habitat dans le contexte des deux mines. Les
fonctionnaires d’EC et du MPO et les promoteurs du projet ont
répondu aux questions et aux commentaires soulevés au cours de
la séance, qui sont résumés ci-dessous. Aucun commentaire écrit
n’a été reçu quant aux modifications proposées.
Use of natural fish-bearing water bodies as TIAs
Utilisation de plans d’eau poissonneux naturels comme DRM
ENGO representatives expressed opposition, in general, to the
use of natural fish-bearing water bodies for tailings disposal purpose, but did not express significant concerns specific to the proposed amendments.
Les représentants des ONGE ont exprimé leur opposition, en
général, pour ce qui est de l’utilisation de plans d’eau poissonneux naturels aux fins d’entreposage des résidus, mais ils n’ont
pas exprimé d’importantes inquiétudes propres aux modifications
proposées.
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2873
Environment Canada and DFO officials appreciate this concern, but are of the opinion that for some mining sites, the use of
water bodies is the appropriate tailings disposal option. A range
of alternatives are quantitatively and qualitatively evaluated in
order to identify the option that would present minimal net adverse short-term and long-term effects on the environment, be
technically sound with minimal potential for containment failure,
and be economically feasible. Each case is considered individually and the decision to use a water body for tailings disposal
takes into account site-specific factors.
Les fonctionnaires d’EC et du MPO comprennent ces inquiétudes, mais ils sont d’avis que pour certains sites d’exploitation
minière, l’utilisation des plans d’eau est l’option appropriée pour
l’entreposage des résidus. Un éventail de solutions de rechange
sont quantitativement et qualitativement évaluées afin de trouver
l’option qui nuirait le moins à l’environnement, à court et à long
termes, qui serait la plus efficace et comporterait le moins de risque d’échouer du point de vue technique et qui s’avérera réalisable sur le plan économique. Chaque cas est examiné séparément
et la décision d’utiliser un plan d’eau pour l’entreposage des résidus prend en compte les facteurs propres à chaque site.
Impact on water quality
Incidence sur la qualité de l’eau
ENGO representatives expressed concern about drinking water
supplies for the area and the impact of the use by the Carol Mine
of flocculating agents on water quality.
Les représentants des ONGE ont exprimé des préoccupations
au sujet de l’approvisionnement en eau potable pour la région et
de l’incidence de l’utilisation de floculants par la mine Carol sur
la qualité de l’eau.
Étant donné que l’approvisionnement en eau des villes est situé
en amont des cours d’eau qui seront utilisés comme DRM, il ne
serait pas touché par la désignation. Le floculant utilisé par la
mine n’est pas toxique et est ajouté pour réduire la turbidité et la
coloration rouge de l’eau du lac. L’utilisation de floculants qui ne
sont pas toxiques améliorerait la qualité de l’eau puisque les particules se déposent plus rapidement et restent confinées dans la
tranchée plutôt que de demeurer suspendues dans la colonne
d’eau. Il convient également de noter que le point de rejet final
pour l’effluent doit permettre de respecter toutes les normes relatives à la qualité de l’eau énoncées dans le REMM.
Given that the municipal water supply is located upstream of
the water bodies to be used as TIAs, it would not be affected by
the designation. The flocculating agent being used by the mine is
non-toxic and is added to reduce the turbidity and the red colouration of the water in the lake. The use of non-toxic flocculating
agents would improve water quality as the particles settle faster
and remain confined in the trench rather than remain in the water
column. It should also be noted that the effluent from the final
discharge point is required to meet all the relevant water quality
standards specified in the MMER.
Fish habitat compensation plans
Plans de compensation de la perte d’habitat du poisson
Concern was expressed by ENGO representatives that the project proponents are only required to compensate for the fish habitat to be impacted in the future and not in the past.
Les représentants des ONGE se sont dits vivement préoccupés
par le fait que les promoteurs du projet ne doivent que compenser
l’habitat du poisson qui sera perturbé à l’avenir et non celui qui a
été touché par le passé.
Les fonctionnaires d’EC ont expliqué que le REMM est entré
en vigueur en 2002 et que les exigences, y compris les plans de
compensation de la perte d’habitat du poisson, ne s’appliquent
pas rétroactivement pour ce qui est des répercussions des projets
antérieurs.
Un représentant autochtone s’est informé au sujet du processus
de sélection quant à l’établissement des espèces de poisson qui
seraient visées au cours de la mise en place des mesures de compensation pour l’habitat de l’étang Loon.
Les intervenants ont été informés que l’habitat du poisson qui
devait être perdu dans le bassin sud du lac Flora et le projet de
compensation connexe étaient fondés sur des études physiques et
biologiques. Ces études ont permis de quantifier l’habitat du poisson actuel et l’utilisation de l’habitat par les espèces de poisson se
trouvant dans le lac. Les mesures de compensation établies dans
le plan de compensation de la perte d’habitat du poisson visent à
constituer un habitat (tel qu’un habitat de frai, d’alevinage et
d’hivernage) qui conviendrait aux espèces de poisson qui se trouvent déjà dans l’étang Loon et qui aiderait à assurer qu’il n’y a
« aucune perte nette d’habitat du poisson ».
Un représentant autochtone a fait part de certaines inquiétudes
selon lesquelles certaines des mesures prises pour compenser la
perte d’habitat du poisson pour la mine Scully ne seraient pas
mises en œuvre dans la région.
Comme il est expliqué ci-dessus, le choix de l’habitat est fondé
sur des études physiques et biologiques dont l’objectif est de déterminer l’habitat le plus approprié pour les espèces de poisson à
l’étude. Il est donc possible que les habitats qui se trouvent dans
d’autres régions puissent être déterminés comme étant les plus
adéquats pour s’assurer qu’il n’y a aucune perte nette d’habitat du
poisson. Le ministère des Pêches et des Océans est responsable de
Environment Canada officials explained that the MMER came
into force in 2002 and the requirements, including the habitat
compensation plans do not apply retroactively to past project
impacts.
An Aboriginal representative inquired about the selection process for determining which fish species would be targeted when
compensating for habitat in Loon Pond.
The stakeholders were informed that the fish habitat expected
to be lost in the South Basin of Flora Lake and the associated
proposed compensation was based on physical and biological
surveys. These surveys quantified the existing fish habitat and the
utilization of the habitat by the fish species in the lake. The compensation measures identified in the habitat compensation plan
are aimed at creating habitat (such as spawning, rearing and overwintering habitat) which would be suitable for fish species already present in Loon Pond and would help ensure that there is
“no net loss of fish habitat.”
An Aboriginal representative expressed concern that some of
the habitat compensation measures for the Scully Mine would not
be implemented in the local area.
As explained above, the selection of habitat is based on physical and biological surveys, the purpose of which is to identify the
most suitable habitat for the fish species under consideration. It is,
therefore, possible that habitats which are located in other areas
may be identified as being the most appropriate to ensure that
there is no net loss of fish habitat. The Department of Fisheries
and Oceans is responsible for making the final determination
2874
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
of the appropriateness of proposed compensation measures and
location.
la détermination finale et de décider si les mesures de compensation proposées et l’emplacement sont appropriés.
Mine closure plans
Plans de fermeture des mines
ENGO representatives inquired about closure plans for the
mines and why these were not included in the background information package provided for the consultation session.
Les représentants des ONGE ont posé des questions sur des
plans de fermeture des mines et la raison pour laquelle ceux-ci
n’étaient pas inclus dans la trousse de renseignements généraux
fournis lors de la séance de consultation.
En réponse aux questions posées, il a été indiqué que l’élaboration de plans de fermeture n’est pas assujettie à la réglementation
en vertu de la Loi sur les pêches, bien que le REMM continue à
s’appliquer aux mines fermées pour une période de trois ans après
la fin des opérations commerciales. Toutefois, les deux mines ont
préparé des plans de fermeture dans le cadre de l’obligation provinciale relativement à l’obtention d’un permis. Ces plans sont
des documents publics et sont disponibles sur demande auprès du
ministère provincial responsable.
In response, it was indicated that the development of closure
plans is not subject to regulation under the Fisheries Act, although
the MMER continue to apply to closed mines for three years after
the end of commercial operations. However, both mines have
prepared closure plans as part of the provincial permit requirement. These plans are public documents and are available on request from the responsible provincial ministry.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
The proposed amendments would come into force on December 7, 2008.
Implementation of the proposed amendments would include
provision of information to the proponents on their obligations
under the MMER. Since both mines are currently subject to the
MMER and aware of their obligations, this information would
relate to the expiration of the transitional authorizations for the
mines and the need to establish new final discharge points at the
outlets from the proposed TIAs.
The proposed amendments would not impact the manner in
which the MMER are enforced. Compliance with all provisions
of the MMER except section 27.1 (fish habitat compensations
plans) would be enforced by EC. Compliance with section 27.1
would be enforced by DFO. Compliance and enforcement activities are carried out in accordance with the “Compliance and Enforcement Policy for the Habitat Protection and Pollution Prevention Provisions of the Fisheries Act.” This policy is available on
the CEPA Registry Web site at www.ec.gc.ca/ele-ale/default.asp?
lang=En&n=D6765D33-1.
There are no service standards associated with designating the
water bodies as TIAs in Schedule 2 of the MMER.
Les modifications au REMM qui sont proposées entreraient en
vigueur le 7 décembre 2008.
La mise en œuvre des modifications proposées comprendrait la
diffusion de l’information aux promoteurs quant à leurs obligations en vertu du REMM. Puisque ces deux mines sont actuellement assujetties au REMM et au courant de leurs obligations,
cette information se rapporterait à l’expiration des autorisations
transitoires pour les mines et à la nécessité d’établir de nouveaux
points de rejet final à la décharge du lac à partir des DRM envisagés.
Les modifications proposées ne changeraient pas la manière
dont le REMM est appliqué. Le respect de toutes les dispositions
du REMM sauf celles à l’article 27.1 (plans compensatoires de la
perte d’habitat du poisson) serait assuré par EC. Le respect des
dispositions de l’article 27.1 serait assuré par le MPO. Les mesures d’observation et d’application seront mises en œuvre conformément à la « Politique de conformité et d’application des dispositions de la Loi sur les pêches pour la protection de l’habitat
du poisson et la prévention de la pollution ». Cette politique peut
être consultée à partir du site Web du Registre de la LCPE à
l’adresse suivante : www.ec.gc.ca/ele-ale/default.asp?lang=Fr&n=
D6765D33-1.
Il n’existe aucune norme de service rattachée à la désignation
des plans d’eau visés comme DRM à l’annexe 2 du REMM.
Contacts
Personnes-ressources
Chris Doiron
Chief, Mining Section
Mining and Processing Division
Public and Resources Sectors Directorate
Environment Canada
351 Saint-Joseph Boulevard
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Telephone: 819-953-1105
Fax: 819-994-7762
Email: Chris.Doiron@ec.gc.ca
Markes Cormier
Senior Economist
Regulatory Analysis and Instrument Choice Division
Environment Canada
10 Wellington Street, 24th Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0H3
Telephone: 819-953-5236
Fax: 819-997-2769
Email: Markes.Cormier@ec.gc.ca
Chris Doiron
Chef, Section des mines
Division mines et traitement
Direction des secteurs publics et des ressources
Environnement Canada
351, boulevard Saint-Joseph
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Téléphone : 819-953-1105
Télécopieur : 819-994-7762
Courriel : Chris.Doiron@ec.gc.ca
Markes Cormier
Économiste principal
Division de l’analyse réglementaire et des choix d’instruments
Environnement Canada
10, rue Wellington, 24e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0H3
Téléphone : 819-953-5236
Télécopieur : 819-997-2769
Courriel : Markes.Cormier@ec.gc.ca
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
2875
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 36(5) of the Fisheries Acta, proposes to make the
annexed Regulations Amending the Metal Mining Effluent Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Chris Doiron, Chief, Mining and Minerals, Mining
and Processing Division, Public and Resources Sectors Directorate, Environment Canada, Ottawa, Ontario K1A 0H3.
Ottawa, October 23, 2008
MARY PICHETTE
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 36(5) de la Loi sur les pêchesa, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les effluents des mines de
métaux, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Chris Doiron, chef, Mines et minéraux, Division de mines et traitement, Direction des secteurs publics et des ressources, Environnement Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0H3.
Ottawa, le 23 octobre 2008
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY PICHETTE
REGULATIONS AMENDING THE METAL
MINING EFFLUENT REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES EFFLUENTS DES MINES DE MÉTAUX
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Schedule 2 of the Metal Mining Effluent Regulations1 is
amended by adding the following after item 9:
1. L’annexe 2 du Règlement sur les effluents des mines de
métaux1 est modifiée par adjonction, après l’article 9, de ce
qui suit :
Column 1
Column 2
Item
Water or Place
Description
Article
Eaux ou lieux
Description
10.
A portion of Wabush That portion of Wabush Lake near the towns of
Lake, Newfoundland Labrador City and Wabush in western Labrador.
and Labrador
More precisely, the area bounded by
(a) the southern limit, extending from
53° north latitude, 66°50′24″ west longitude to
53° north latitude, 66°52′57″ west longitude,
and
(b) the outlet of Wabush Lake, extending from
53°09′4.7″ north latitude, 66°47′3.5″ west
longitude to 53°08′57.5″ north latitude,
66°47′2.9″ west longitude.
Flora Lake,
Flora Lake located at 52°55′ north latitude,
Newfoundland and
66°49′ west longitude, near the towns of
Labrador
Labrador City and Wabush in western Labrador.
10.
Une partie du lac
Wabush, TerreNeuve-et-Labrador
11.
Lac Flora, TerreNeuve-et-Labrador
A portion of an
unnamed tributary
stream to Flora Lake,
Newfoundland and
Labrador
12.
Une partie d’un
ruisseau sans nom
tributaire du lac
Flora, Terre-Neuveet-Labrador
13.
Une partie d’un
ruisseau sans nom
tributaire du lac
Flora, Terre-Neuveet-Labrador
14.
Une partie d’un
ruisseau sans nom
tributaire du lac
Flora, Terre-Neuveet-Labrador
La partie du lac Wabush, située près des villes de
Labrador City et de Wabush dans la partie ouest
du Labrador, et, plus précisément, la région
délimitée par :
a) la limite sud s’étendant de 53° de latitude
N. et 66° 50′ 24″ de longitude O., à 53° de
latitude N. et 66° 52′ 57″ de longitude O.;
b) la décharge du lac Wabush, s’étendant de
53° 09′ 4,7″ de latitude N. et 66° 47′ 3,5″ de
longitude O., à 53° 08′ 57,5″ de latitude N. et
66° 47′ 2,9″ de longitude O.
Le lac Flora, situé par 52° 55′ de latitude N.
et 66° 49′ de longitude O., près des villes de
Labrador City et de Wabush dans la partie
ouest du Labrador.
La partie d’un ruisseau sans nom tributaire
du lac Flora, Terre-Neuve-et-Labrador, et,
plus précisément, la région s’étendant de
l’embouchure du ruisseau (52° 52′ 9,94″ de
latitude N., 66° 47′ 14,26″ de longitude O.) sur
une distance de 75 m en amont du lac Flora.
La partie d’un ruisseau sans nom tributaire
du lac Flora, Terre-Neuve-et-Labrador, et,
plus précisément, la région s’étendant de
l’embouchure du ruisseau (52° 52′ 10,70″ de
latitude N., 66° 47′ 6,49″ de longitude O.) sur
une distance de 580 m en amont du lac Flora.
La partie d’un ruisseau sans nom tributaire
du lac Flora, Terre-Neuve-et-Labrador, et,
plus précisément, la région s’étendant de
l’embouchure du ruisseau (52° 52′ 57,45″ de
latitude N., 66° 47′ 25,23″ de longitude O.) sur
une distance de 256 m en amont du lac Flora.
11.
12.
Colonne 1
A portion of an unnamed tributary stream to
Flora Lake, Newfoundland and Labrador. More
precisely, an area extending from the mouth of
the stream (52°52′9.94″ north latitude,
66°47′14.26″ west longitude) for a distance
of 75 m upstream from Flora Lake.
A portion of an
A portion of an unnamed tributary stream to
Flora Lake, Newfoundland and Labrador. More
unnamed tributary
stream to Flora Lake, precisely, an area extending from the mouth of
Newfoundland and
the stream (52°52′10.70″ north latitude,
Labrador
66°47′6.49″ west longitude) for a distance
of 580 m upstream from Flora Lake.
A portion of an
A portion of an unnamed tributary stream to
unnamed tributary
Flora Lake, Newfoundland and Labrador. More
stream to Flora Lake, precisely, an area extending from the mouth of
Newfoundland and
the stream (52°52′57.45″ north latitude,
66°47′25.23″ west longitude) for a distance
Labrador
of 256 m upstream from Flora Lake.
13.
14.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on December 7, 2008.
2. Le présent règlement entre en vigueur le 7 décembre
2008.
[43-1-o]
[43-1-o]
———
———
a
a
1
Colonne 2
R.S., c. F-14
SOR/2002-222
1
L.R., ch. F-14
DORS/2002-222
Le 25 octobre 2008
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 142, No. 43 — October 25, 2008
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
Aluminum extrusions — Determination...........................
Appeal No. AP-2007-014 — Decision .............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
* Addresses of CRTC offices — Interventions.................
Decisions
2008-283 to 2008-288.......................................................
Public hearings
2008-11 — Notice of consultation and hearing —
Canadian broadcasting in new media............................
2008-12 — Notice of consultation and hearing —
Review of English- and French-language broadcasting
services in English and French linguistic minority
communities in Canada.................................................
2008-13 — Notice of consultation and hearing ................
Public notices
2008-92 — Notice of consultation....................................
2008-93 — Notice of consultation....................................
2843
2843
2843
2844
2845
2846
2847
2848
2849
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians ........................................................ 2836
GOVERNMENT NOTICES
Canadian Heritage, Dept. of
Department of Canadian Heritage Act
Fee levy under the Canadian Film or Video Production
Tax Credit Program ......................................................
Fee levy under the Film or Video Production Services
Tax Credit Program.......................................................
Industry, Dept. of
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter..................................
Letters patent ....................................................................
Supplementary letters patent.............................................
Supplementary letters patent — Name change .................
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Insurance Companies Act
AIG Assurance Canada and AIG Life Insurance
Company of Canada — Letters patent of
amalgamation and order to commence and carry on
business.........................................................................
AXIS Reinsurance Company (Canadian Branch) —
Order to insure in Canada risks.....................................
2837
2837
2838
2839
2840
2841
2842
2842
MISCELLANEOUS NOTICES
Bennett, Lloyd, and the Davern Lake Cottagers
Association, replacement of the Davern Lane Bridge
over the Tay River, Ont. .................................................. 2855
Cambridge, City of, rehabilitation of the bridge over the
Speed River, Ont. ............................................................. 2851
MISCELLANEOUS NOTICES — Continued
Canadian Association of Human and Mercantile Rights,
relocation of head office ...................................................
Canadian Council of Professional Geoscientists, relocation
of head office ....................................................................
Canadian Pest Control Association, relocation of head
office.................................................................................
Cherokee Insurance Company, application for an order.......
Edmonton, City of, rehabilitation of the Quesnell Bridge
over the North Saskatchewan River, Alta. .......................
European Christian Mission (North America) Inc.,
relocation of head office ...................................................
Fisheries and Oceans, Department of, various works at
Cape John and at Baileys Brook (Lismore), N.S. ............
Fisheries and Oceans, Department of, various works at
Mabou Harbour, N.S. .......................................................
Fisheries and Oceans, Department of, various works in
Halifax Harbour, N.S. ......................................................
FOURSQUARE GOSPEL CHURCH OF CANADA,
relocation of head office ...................................................
Guysborough County Trails Association, replacement of a
bridge over North Branch Lake Brook, N.S. ...................
Ingersoll, Town of, replacement of the Thames Street
Bridge over the Thames River, Ont. ................................
Limekiln Fisheries (2000) Ltd., marine aquaculture site in
Owls Head Bay, N.S. .......................................................
Mont Echo Conservation Association (MECA), relocation
of head office ....................................................................
Ontario, Ministry of Transportation of, rehabilitation of the
Ghost River Bridge over the Ghost River, Ont. ...............
* PartnerRe S.A., release of assets .......................................
SCOR Reinsurance Company and Sorema North America
Reinsurance Company, release of assets ..........................
* Swiss Re Frankona RückversicherungsAktiengesellschaft, release of assets .................................
Washington National Insurance Company, assumption
reinsurance agreement ......................................................
2877
2850
2850
2850
2850
2851
2853
2852
2853
2852
2853
2854
2857
2854
2856
2855
2856
2856
2857
2857
PROPOSED REGULATIONS
Fisheries and Oceans, Dept. of
Fisheries Act
Regulations Amending the Metal Mining Effluent
Regulations ................................................................... 2860
SUPPLEMENTS
Copyright Board
Statement of Royalties to Be Collected by SOCAN
for the Communication to the Public by
Telecommunication, in Canada, of Musical
or Dramatico-Musical Works
2878
Canada Gazette Part I
October 25, 2008
INDEX
Vol. 142, no 43 — Le 25 octobre 2008
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Association Canadienne de Droits Humains et Mercantiles,
changement de lieu du siège social ...................................
Association Canadienne de la Gestion Parasitaire,
changement de lieu du siège social ...................................
Association de conservation du Mont Echo (ACME),
changement de lieu du siège social ...................................
Bennett, Lloyd, et la Davern Lake Cottagers Association,
remplacement du pont Davern Lane au-dessus de la
rivière Tay (Ont.) ..............................................................
Cambridge, City of, réfection du pont au-dessus de la
rivière Speed (Ont.) ..........................................................
Cherokee Insurance Company, demande d’agrément...........
Compagnie d’assurance Washington National (La),
convention de réassurance et de prise en charge...............
Conseil canadien des géoscientifiques professionnels,
changement de lieu du siège social ...................................
Edmonton, City of, réfection du pont Quesnell au-dessus de
la rivière North Saskatchewan (Alb.)................................
European Christian Mission (North America) Inc.,
changement de lieu du siège social ...................................
FOURSQUARE GOSPEL CHURCH OF CANADA,
changement de lieu du siège social ...................................
Guysborough County Trails Association, remplacement
d’un pont au-dessus du ruisseau North Branch Lake
(N.-É.)...............................................................................
Ingersoll, Town of, remplacement du pont Thames Street
au-dessus de la rivière Thames (Ont.)...............................
Limekiln Fisheries (2000) Ltd., site aquacole marin dans
la baie Owls Head (N.-É.).................................................
Ontario, ministère des Transports de l’, réfection du pont
Ghost River au-dessus de la rivière Ghost (Ont.) .............
* PartnerRe S.A., libération d’actif.......................................
Pêches et des Océans, ministère des, divers travaux à Cape
John et à Baileys Brook (Lismore) [N.-É.] .......................
Pêches et des Océans, ministère des, divers travaux au port
Mabou (N.-É.)...................................................................
Pêches et des Océans, ministère des, divers travaux dans
le port de Halifax (N.-É.) ..................................................
SCOR, Compagnie de Réassurance et Sorema North
America Reinsurance Company, libération des actifs ......
* Swiss Re Frankona RückversicherungsAktiengesellschaft, libération d’actif ................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Industrie, min. de l’
Loi sur les corporations canadiennes
Demande d’abandon de charte..........................................
Lettres patentes .................................................................
Lettres patentes supplémentaires ......................................
Lettres patentes supplémentaires — Changement
de nom...........................................................................
2850
2850
2856
2855
2851
2850
2857
2850
2851
2853
2853
2854
2857
2854
2855
2856
2852
2853
2852
2856
2857
2838
2839
2840
2841
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Patrimoine canadien, min. du
Loi sur le ministère du Patrimoine canadien
Frais pour le Programme de crédit d’impôt pour services
de production cinématographique ou
magnétoscopique...........................................................
Imposition des frais en vertu du Programme de crédit
d’impôt pour production cinématographique ou
magnétoscopique canadienne .......................................
Surintendant des institutions financières, bureau du
Loi sur les sociétés d’assurances
Assurance AIG du Canada et La Compagnie
d’Assurance-Vie AIG du Canada — Lettres patentes
de fusion et autorisation de fonctionnement..................
AXIS Compagnie de Réassurance (succursale
canadienne) — Ordonnance portant garantie des
risques au Canada .........................................................
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Adresses des bureaux du CRTC — Interventions..........
Audiences publiques
2008-11 — Avis de consultation et d’audience — La
radiodiffusion canadienne par les nouveaux médias .....
2008-12 — Avis de consultation et d’audience —
Examen des services de radiodiffusion de langues
anglaise et française dans les communautés
minoritaires du Canada .................................................
2008-13 — Avis de consultation et d’audience ................
Avis publics
2008-92 — Avis de consultation ......................................
2008-93 — Avis de consultation ......................................
Décisions
2008-283 à 2008-288........................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Appel no AP-2007-014 — Décision..................................
Extrusions d’aluminium — Décision................................
2837
2837
2842
2842
2843
2845
2846
2847
2848
2849
2844
2843
2843
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Pêches et des Océans, min. des
Loi sur les pêches
Règlement modifiant le Règlement sur les effluents des
mines de métaux ........................................................... 2860
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens ............................................ 2836
SUPPLÉMENTS
Commission du droit d’auteur
Tarif des redevances à percevoir par la SOCAN pour la
communication au public par télécommunication, au
Canada, d’œuvres musicales ou dramatico-musicales
Supplement
Canada Gazette, Part I
October 25, 2008
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 25 octobre 2008
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statement of Royalties to Be Collected by
SOCAN for the Communication to the
Public by Telecommunication, in Canada,
of Musical or Dramatico-Musical Works
Tarif des redevances à percevoir par la SOCAN
pour la communication au public par
télécommunication, au Canada, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales
Tariffs Nos. 22.B to 22.G
Internet – Other Uses of Music
(1996-2006)
Tarifs nos 22.B à 22.G
Internet – Autres utilisations de musique
(1996-2006)
Le 25 octobre 2008
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Public Performance of Musical Works
DOSSIER : Exécution publique d’œuvres musicales
Statement of Royalties to Be Collected by SOCAN for the
Communication to the Public by Telecommunication, in Canada,
of Musical or Dramatico-Musical Works
Tarif des redevances à percevoir par la SOCAN pour la
communication au public par télécommunication, au Canada,
d’œuvres musicales ou dramatico-musicales
In accordance with subsection 68(4) of the Copyright Act, the
Copyright Board has certified and hereby publishes the statement
of royalties to be collected by the Society of Composers, Authors
and Music Publishers of Canada (SOCAN) for the communication to the public by telecommunication, in Canada, of musical or
dramatico-musical works in respect of Tariffs Nos. 22.B to 22.G
(Internet – Other Uses of Music) for the years 1996 to 2006.
Conformément au paragraphe 68(4) de la Loi sur le droit d’auteur, la Commission du droit d’auteur a homologué et publie le
tarif des redevances que la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) peut percevoir pour la
communication au public par télécommunication, au Canada,
d’œuvres musicales ou dramatico-musicales, à l’égard des tarifs
nos 22.B à 22.G (Internet – Autres utilisations de musique) pour
les années 1996 à 2006.
Ottawa, le 25 octobre 2008
Le secrétaire général
CLAUDE MAJEAU
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
613-952-8621 (téléphone)
613-952-8630 (télécopieur)
claude.majeau@cb-cda.gc.ca (courriel)
Ottawa, October 25, 2008
CLAUDE MAJEAU
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
613-952-8621 (telephone)
613-952-8630 (fax)
claude.majeau@cb-cda.gc.ca (email)
4
Supplement to the Canada Gazette
October 25, 2008
STATEMENT OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY THE
SOCIETY OF COMPOSERS, AUTHORS AND MUSIC
PUBLISHERS OF CANADA (SOCAN) FOR THE
COMMUNICATION TO THE PUBLIC BY
TELECOMMUNICATION, IN CANADA, OF
MUSICAL OR DRAMATICO-MUSICAL
WORKS FOR THE YEARS 1996 TO 2006
TARIF DES REDEVANCES À PERCEVOIR PAR LA
SOCIÉTÉ CANADIENNE DES AUTEURS, COMPOSITEURS
ET ÉDITEURS DE MUSIQUE (SOCAN) POUR LA
COMMUNICATION AU PUBLIC PAR
TÉLÉCOMMUNICATION, AU CANADA,
D’ŒUVRES MUSICALES OU
DRAMATICO-MUSICALES POUR
LES ANNÉES 1996 À 2006
Note: The reader will notice that the tariff contains a reference to
the year 2008 even though the tariff itself expires at the end of
2006. This is because the tariff was certified after the date it was
due to expire. Transitional provisions ensure that users have
a reasonable amount of time after the tariff is certified to fulfil
their obligations. Furthermore, through the application of subsection 68.2(3) of the Copyright Act, the tariff, though it expires on
December 31, 2006, continues to apply on an interim basis until
the Board certifies a further tariff for the period starting January 1, 2007.
Nota : Le lecteur notera que le tarif, qui cesse d’avoir effet à la fin
de 2006, contient une référence à l’année 2008. C’est parce qu’il
a été homologué après la date à laquelle il prend fin. Des dispositions transitoires font en sorte que les utilisateurs disposent de
suffisamment de temps après l’homologation pour remplir les
obligations que le tarif leur impose. Par ailleurs, par l’effet du
paragraphe 68.2(3) de la Loi sur le droit d’auteur, le tarif, bien
qu’il prenne fin le 31 décembre 2006, continue de s’appliquer à
titre provisoire jusqu’à ce que la Commission homologue un nouveau tarif s’appliquant à partir du 1er janvier 2007.
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
All amounts payable under this tariff are exclusive of any federal, provincial or other governmental taxes or levies of any kind.
Les redevances exigibles en vertu du présent tarif ne comprennent ni les taxes fédérales, provinciales ou autres, ni les autres
prélèvements qui pourraient s’appliquer.
Dans le présent tarif, « licence » signifie, selon le contexte, une
licence de communication au public par télécommunication ou
une licence permettant d’autoriser une tierce partie à communiquer au public par télécommunication.
Sauf indication contraire, les redevances relatives à toute licence octroyée par la SOCAN sont dues et payables dès l’octroi
de la licence. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt
à compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte en
vigueur le dernier jour du mois précédent (tel qu’il est publié par
la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas composé.
Chaque licence de la SOCAN reste valable en fonction des
conditions qui y sont énoncées. La SOCAN peut, en tout temps,
mettre fin à toute licence sur préavis écrit de 30 jours pour violation des modalités de la licence.
As used in this tariff, the term “licence” means a licence to
communicate to the public by telecommunication or to authorize
the communication to the public by telecommunication, as the
context may require.
Except where otherwise specified, fees payable for any licence
granted by SOCAN shall be due and payable upon the grant of
the licence. Any amount not received by the due date shall bear
interest from that date until the date the amount is received. Interest shall be calculated daily, at a rate equal to one per cent above
the Bank Rate effective on the last day of the previous month (as
published by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
Each licence shall subsist according to the terms set out therein.
SOCAN shall have the right at any time to terminate a licence for
breach of terms or conditions upon 30 days notice in writing.
Tariff No. 22
Tarif no 22
INTERNET – OTHER USES OF MUSIC
INTERNET – AUTRES UTILISATIONS DE MUSIQUE
1. (1) This part of Tariff 22 sets the royalties to be paid for the
communication to the public by telecommunication of works in
SOCAN’s repertoire by means of certain Internet transmissions or
similar transmission facilities in the years 1996 to 2006.
(2) This part of the tariff does not apply to uses covered by
other applicable tariffs, including Tariffs 16 (Background Music
Suppliers), 22.A (Internet – Online Music Services) and 24
(Ringtones).
1. (1) La présente partie du tarif 22 établit les redevances à verser pour la communication au public par télécommunication
d’œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN au moyen de
certaines transmissions Internet ou autres moyens semblables,
durant les années 1996 à 2006.
(2) La présente partie du tarif ne vise pas les utilisations assujetties à un autre tarif, y compris les tarifs 16 (Fournisseurs de
musique de fond), 22.A (Internet – Services de musique en ligne)
et 24 (Sonneries).
Definitions
Définitions
2. In this part of the tariff,
“audio page impression” means a page impression that allows a
person to hear a sound. (« consultation de page audio »)
“channel” means a single transmission of content other than an
“on-demand stream” or a “download” as defined in Tariff 22.A. (« canal »)
“Internet-related revenues” means all revenues generated by
Internet-related activities, including membership, subscription
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie
du tarif.
« année » Année civile. (“year”)
« canal » Transmission unique de contenu autre qu’une « transmission sur demande » ou un « téléchargement » tels qu’ils
sont définis dans le tarif 22.A. (“channel”)
« consultation de page » Demande de télécharger une page d’un
site. (“page impression”)
Le 25 octobre 2008
Supplément à la Gazette du Canada
5
and other access fees, advertising, product placement, promotion, sponsorship, net revenues from the sale of goods or
services and commissions on third-party transactions, but
excluding
(a) revenues that are already included in calculating royalties
pursuant to another SOCAN tariff;
(b) revenues generated by an Internet-based activity that is
subject to another SOCAN tariff;
(c) agency commissions;
(d) the fair market value of any advertising production services provided by the user; and
(e) network usage and other connectivity access fees. (« recettes d’Internet »)
“page impression” means a request to load a single page from a
site. (« consultation de page »)
“site” means a collection of pages accessible via a common root
URL. (« site »)
“SOCAN repertoire use” means the share of total transmission
time, excluding music used in interstitial programming such as
commercials, public service announcements and jingles, that
uses works in the SOCAN repertoire. (« utilisation du répertoire SOCAN »)
“user” means anyone who is subject to this part of Tariff 22.
(« usager »)
“year” means a calendar year. (« année »)
« consultation de page audio » Consultation de page permettant
d’entendre un son. (“audio page impression”)
« recettes d’Internet » Recettes d’une activité Internet, y compris
les frais d’adhésion, d’abonnement et autres, les recettes publicitaires, les placements de produits, l’autopublicité, la commandite, les revenus nets de vente de biens ou de services et les
commissions sur des transactions de tiers, à l’exclusion
a) des recettes déjà incluses dans le calcul de redevances en
vertu d’un autre tarif de la SOCAN;
b) des recettes générées par une activité Internet assujettie à
un autre tarif de la SOCAN;
c) des commissions d’agence;
d) de la juste valeur marchande des services de production
publicitaire fournis par l’usager;
e) des frais d’accès au réseau et autres frais de connectivité.
(“Internet-related revenues”)
« site » Ensemble de pages accessible par le truchement d’une
adresse URL commune. (“site”)
« usager » Personne assujettie à la présente partie du tarif 22.
(“user”)
« utilisation du répertoire SOCAN » Proportion du temps total de
transmission utilisant des œuvres du répertoire de la SOCAN, à
l’exclusion de la musique incorporée dans la programmation
interstitielle, tels les messages publicitaires, les messages d’intérêt public et les ritournelles. (“SOCAN repertoire use”)
B. Commercial Radio
B. Radio commerciale
3. The royalties payable by a radio station that is subject to Tariff 1.A (Commercial Radio) are
A×B
where
(A) is 1.5 per cent of the station’s Internet-related revenues if
the station pays at that rate pursuant to Tariff 1.A, and 4.2 per
cent for any other station, and
(B) is the ratio of audio page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to SOCAN and 0.5 if not.
3. La redevance payable par une station de radio assujettie au
tarif 1.A (Radio commerciale) est :
A×B
étant entendu que
(A) représente 1,5 pour cent des recettes d’Internet d’une station assujettie à ce taux en vertu du tarif 1.A et 4,2 pour cent
pour toute autre station,
(B) représente le rapport entre les consultations de pages audio
et toutes les consultations de pages, si ce rapport est fourni à la
SOCAN et 0,5 dans le cas contraire.
C. Non-Commercial Radio
C. Radio non commerciale
4. (1) Subject to subsection (2), the royalties payable by a radio
station that is subject to Tariff 1.B (Non-Commercial Radio) are
A×B
where
(A) is 1.9 per cent of the station’s gross Internet operating
costs, and
(B) is the ratio of audio page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to SOCAN and 0.5 if not.
(2) Notwithstanding subsection (1) and section 9, a station that
includes its gross Internet operating costs in calculating the royalties payable pursuant to Tariff 1.B is not required to pay any royalties or to provide any information pursuant to this section.
4. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la redevance payable par
une station de radio assujettie au tarif 1.B (Radio non commerciale) est :
A×B
étant entendu que
(A) représente 1,9 pour cent des coûts bruts d’exploitation Internet de la station,
(B) représente le rapport entre les consultations de pages audio
et toutes les consultations de pages, si ce rapport est fourni à la
SOCAN et 0,5 dans le cas contraire.
(2) Malgré le paragraphe (1) et l’article 9, la station qui inclut
ses coûts bruts d’exploitation Internet dans le calcul de la redevance payable en vertu du tarif 1.B n’a pas à verser de redevance
ou à fournir de renseignements en vertu du présent article.
D. Commercial Television, Non-Broadcast Television, Pay
Audio Services, Satellite Radio
D. Télévision commerciale, autres services de télévision,
services sonores payants, radio par satellite
5. The royalties payable by a broadcaster that is subject to Tariff 2.A (Commercial Television Stations), Tariff 17 (Transmission
of Pay, Specialty and Other Television Services by Distribution
Undertakings), the Pay Audio Services Tariff or the Satellite Radio Tariff are
5. La redevance payable par un radiodiffuseur assujetti au
tarif 2.A (Stations de télévision commerciales), au tarif 17 (Transmission de services de télévision payante, services spécialisés et
autres services de télévision par des entreprises de distribution),
au tarif pour les Services sonores payants ou au tarif pour la Radio par satellite est :
6
Supplement to the Canada Gazette
October 25, 2008
A × B × C × (1 − D)
where
(A) is the rate applicable to the broadcaster pursuant to the
above-referenced tariffs,
(B) is the broadcaster’s Internet-related revenues,
(C) is
(i) the ratio of audio page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to SOCAN; and
(ii) if not, 0.5 for a music video service, a pay audio service
or a satellite radio service and 0.1 for any other service,
(D) is
(i) 0 for a Canadian service;
(ii) for any other service, the ratio of non-Canadian page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to
SOCAN and 0.9 if not.
A × B × C × (1 − D)
étant entendu que
(A) représente le taux applicable au radiodiffuseur en vertu des
tarifs mentionnés dans le paragraphe liminaire du présent article,
(B) représente les recettes d’Internet du radiodiffuseur,
(C) représente
(i) le rapport entre les consultations de pages audio et toutes
les consultations de pages, si ce rapport est fourni à la
SOCAN;
(ii) dans le cas contraire, 0,5 pour un service de musique vidéo, un service sonore payant ou un service de radio par satellite et 0,1 pour tout autre service.
(D) représente
(i) 0 pour un service canadien;
(ii) pour tout autre service, le rapport entre les consultations
de pages provenant d’ailleurs que le Canada et toutes les
consultations de pages, si ce rapport est fourni à la SOCAN
et 0,9 dans le cas contraire.
E. Canadian Broadcasting Corporation, Ontario Educational
Communications Authority, Société de télédiffusion du Québec
E. Société Radio-Canada, Office de la télécommunication
éducative de l’Ontario, Société de télédiffusion du Québec
6. The royalties payable by the Canadian Broadcasting Corporation, the Ontario Educational Communications Authority or the
Société de télédiffusion du Québec are
A× B
where
(A) is 10 per cent of the total amount payable by the corporation pursuant to Tariffs 1.C (Radio – Canadian Broadcasting
Corporation), 2.B (Ontario Educational Communications Authority), 2.C (Société de télédiffusion du Québec), 2.D (Television – Canadian Broadcasting Corporation) or an agreement
with SOCAN; and
(B) is the ratio of audio page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to SOCAN and 0.15 if not.
6. La redevance payable par la Société Radio-Canada, l’Office
de la télécommunication éducative de l’Ontario ou la Société de
télédiffusion du Québec est :
A× B
étant entendu que
(A) représente 10 pour cent du montant total payable par la société en vertu des tarifs 1.C (Radio – Société Radio-Canada),
2.B (Office de la télécommunication éducative de l’Ontario),
2.C (Société de télédiffusion du Québec), 2.D (Télévision –
Société Radio-Canada) ou d’une entente avec la SOCAN,
(B) représente le rapport entre les consultations de pages audio
et toutes les consultations de pages, si ce rapport est fourni à la
SOCAN et 0,15 dans le cas contraire.
F. Audio Websites
F. Sites Web audio
7. (1) The royalties payable by a site ordinarily accessed to listen to audio-only content, other than a site subject to sections 3 to
6 or 8 or an on-demand stream or a download as defined in Tariff
22.A, is
A × B × [1 − (C × D)]
where
(A) is 1.5 per cent of the site’s Internet-related revenues if the
SOCAN repertoire use is 20 per cent or less, 4.2 per cent if the
use is between 20 and 80 per cent and 5.3 per cent if the use is
80 per cent or more,
(B) is the ratio of audio page impressions (excluding audiovisual page impressions) to all page impressions (including
audio-visual page impressions), if that ratio is provided to
SOCAN and 0.5 if not,
(C) is 0.95 for a Canadian site and 1 for any other site, and
(D) is
(i) the ratio of non-Canadian page impressions to all page
impressions, if that ratio is provided to SOCAN; and
(ii) if not, 0 for a Canadian site and 0.9 for any other site,
subject to a minimum fee of $28 per year if the combined
SOCAN repertoire use on the site is 20 per cent or less, $79 if the
combined use is between 20 and 80 per cent, and $100 if the
combined use is 80 per cent or more.
7. (1) La redevance payable par un site habituellement visité
pour écouter un contenu exclusivement audio, autre qu’un site
assujetti aux articles 3 à 6 ou 8 ou une transmission sur demande
ou un téléchargement tels que définis dans le tarif 22.A est :
A × B [1 − (C × D)]
étant entendu que
(A) représente 1,5 pour cent des recettes d’Internet si l’utilisation du répertoire SOCAN est 20 pour cent ou moins, 4,2 pour
cent si l’utilisation est entre 20 et 80 pour cent et 5,3 pour cent
si l’utilisation est 80 pour cent ou plus,
(B) représente le rapport entre les consultations de pages audio
(à l’exclusion des consultations de pages audiovisuelles) et toutes les consultations de pages (y compris les consultations de
pages audiovisuelles), si ce rapport est fourni à la SOCAN et
0,5 dans le cas contraire,
(C) représente 0,95 pour un site canadien et 1 pour tout autre
site,
(D) représente
(i) le rapport entre les consultations de pages provenant
d’ailleurs que le Canada et toutes les consultations de pages,
si ce rapport est fourni à la SOCAN;
(ii) dans le cas contraire, 0 pour cent pour un site canadien et
0,9 pour tout autre site;
sous réserve d’une redevance minimale de 28 $ par année si l’utilisation combinée du répertoire SOCAN sur le site est 20 pour
cent ou moins, 79 $ si l’utilisation combinée est entre 20 et
80 pour cent et 100 $ si l’utilisation combinée est 80 pour cent ou
plus.
Le 25 octobre 2008
Supplément à la Gazette du Canada
7
(2) For the purposes of subsection (1), the applicable rate shall
be determined by using the channel’s SOCAN repertoire use for
revenues that are tracked on a per-channel basis, and by using the
combined SOCAN repertoire use of all channels for all other
revenues.
(2) Pour les fins du paragraphe (1), le taux applicable est fonction de l’utilisation du répertoire SOCAN du canal pour les recettes attribuables à un canal et de l’utilisation combinée du répertoire SOCAN sur tous les canaux pour les autres recettes.
G. Game Sites
G. Sites de jeux
8. The royalties payable by a site ordinarily accessed to
download or play games, including gambling, other than a site
subject to sections 3 to 7, are
A × B [1 − (C × D)]
where
(A) is 0.8 per cent of the site’s Internet-related revenues,
(B) is the ratio of audio page impressions to all page impressions, if that ratio is provided to SOCAN and 0 if not,
(C) is 0.95 for a Canadian site and 1 for any other site; and
(D) is
(i) the ratio of non-Canadian page impressions to all page
impressions, if that ratio is provided to SOCAN; and
(ii) if not, 0 for a Canadian site and 0.9 for any other site;
subject to a minimum fee of $15 per year.
8. La redevance payable par un site habituellement visité pour
télécharger ou participer à des jeux, y compris les jeux de hasard,
autre qu’un site assujetti aux articles 3 à 7, est :
A × B [1 − (C × D)]
étant entendu que
(A) représente 0,8 pour cent des recettes d’Internet du site,
(B) représente le rapport entre les consultations de pages audio
et toutes les consultations de pages, si ce rapport est fourni à la
SOCAN et 0 dans le cas contraire,
(C) représente 0,95 pour un site canadien et 1 pour tout autre
site,
(D) représente
(i) le rapport entre les consultations de pages provenant
d’ailleurs que le Canada et toutes les consultations de pages,
si ce rapport est fourni à la SOCAN;
(ii) dans le cas contraire, 0 pour un site canadien et 0,9 pour
tout autre site;
sous réserve d’une redevance minimale de 15 $ par année.
Reporting Requirements
Exigences de rapport
9. When royalties are payable pursuant to sections 3 to 6, the
time periods to be used in calculating royalties, as well as the
dates at which payments must be effected and information
reported, shall be the same as in the tariff referred to in the applicable provision.
10. (1) Subject to subsection (2), royalties payable pursuant to
section 7 or 8 shall be calculated and paid yearly.
(2) As soon as the royalties payable for a year exceed $350,
payments for the rest of that year and for the following year shall
be made on a quarterly basis.
11. (1) No later than 30 days after the end of the year, a user
subject to subsection 10(1) shall pay the royalty for that year and
shall report the information used to calculate the royalty.
9. Lorsqu’une redevance est payable en vertu des articles 3 à 6,
les périodes utilisées pour son calcul ainsi que les échéances de
paiement et de rapport sont les mêmes que celles prévues dans le
tarif mentionné dans la disposition pertinente.
(2) No later than 30 days after the end of the quarter, a user
subject to subsection 10(2) shall pay the royalty for that quarter
and shall report the information used to calculate the royalty.
12. (1) Upon receipt of a written request from SOCAN, a user
shall provide, with respect to each musical work the user transmitted during the days listed in the request:
(a) the date and time of the transmission;
(b) the title of the work, the name of its author and composer;
(c) where applicable, the title of the album, the name of the
performers or performing groups and the record label; and
(d) where available, the number of persons who listened to the
work.
(2) A user shall provide the information set out in subsection (1) in electronic format where possible, otherwise in writing,
no later than 14 days after the end of the month to which it
relates.
(3) A user is not required to provide the information set out in
subsection (1) with respect to more than 14 days in a year.
10. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la redevance payable en
vertu de l’article 7 ou 8 est calculée et versée chaque année.
(2) Dès que la redevance payable pour une année dépasse 350 $,
les redevances pour le reste de l’année et pour l’année suivante
sont calculées et versées à chaque trimestre.
11. (1) Au plus tard 30 jours après la fin de l’année, l’usager
assujetti au paragraphe 10(1) paie la redevance pour cette année
et fournit les renseignements qu’il a utilisés pour calculer la
redevance.
(2) Au plus tard 30 jours après la fin du trimestre, l’usager
assujetti au paragraphe 10(2) paie la redevance pour ce trimestre
et fournit les renseignements qu’il a utilisés pour calculer la
redevance.
12. (1) Sur demande écrite de la SOCAN, l’usager fournit les
renseignements suivants à l’égard de chaque œuvre musicale
transmise pendant les jours indiqués dans la demande :
a) la date et l’heure de transmission;
b) le titre de l’œuvre, le nom de l’auteur et du compositeur;
c) le cas échéant, le titre de l’album, le nom des artistesinterprètes ou groupes d’interprètes et celui de la maison de
disque;
d) si disponible, le nombre de personnes ayant écouté l’œuvre.
(2) L’usager fournit les renseignements visés au paragraphe (1)
au plus tard 14 jours après la fin du mois auquel ils se rapportent,
si possible sous forme électronique et sinon, par écrit.
(3) Un usager n’est pas tenu de fournir les renseignements visés au paragraphe (1) à l’égard de plus de 14 jours par année.
8
Supplement to the Canada Gazette
October 25, 2008
Record Keeping: Audio Websites
Tenue de registres : sites Web audio
13. (1) A user that is subject to section 7 shall keep, for a period of 90 days, information that allows SOCAN to verify each
channel’s SOCAN repertoire use.
(2) If the information referred to in subsection (1) is unavailable, the SOCAN repertoire use is presumed to be 80 per cent or
more.
13. (1) L’usager assujetti à l’article 7 conserve pendant 90 jours
les renseignements permettant à la SOCAN de vérifier l’utilisation du répertoire SOCAN de chaque canal.
(2) L’utilisation du répertoire SOCAN est présumée être
80 pour cent ou plus si les renseignements mentionnés au paragraphe (1) ne sont pas disponibles.
Audit
Vérification
14. SOCAN shall have the right to audit the books and records
of a user, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the royalty payable.
14. La SOCAN peut vérifier les livres et registres de l’usager
durant les heures de bureau régulières, moyennant un préavis
raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis et la redevance
exigible.
Transitional Provisions
Dispositions transitoires
15. In sections 16 to 18, “transition period” means the period
from January 1, 1996 to December 31, 2008.
16. Notwithstanding sections 9 and 10, during the transition
period, the ratio of audio page impressions to all impressions, the
ratio of non-Canadian page impressions to all page impressions
and the SOCAN repertoire use remain the same in any given year.
15. Pour les fins des articles 16 à 18, « période de transition »
s’entend du 1er janvier 1996 au 31 décembre 2008.
16. Malgré les articles 9 et 10, durant la période de transition, il
y a pour chaque année donnée, un seul rapport entre les consultations de pages audio et toutes les consultations de pages, un seul
rapport entre les consultations de pages provenant d’ailleurs que
le Canada et toutes les consultations de pages et une seule utilisation du répertoire SOCAN.
17. (1) Pour les fins des articles 3 à 8, pour chaque année donnée durant la période de transition, le rapport entre les consultations de pages audio et toutes les consultations de pages ainsi que
le rapport entre les consultations de pages provenant d’ailleurs
que le Canada et toutes les consultations de pages s’établit en
utilisant les renseignements disponibles pour :
(i) l’année en question;
(ii) l’année précédente, si aucune information n’est disponible pour l’année en question;
(iii) l’année suivante, si aucune information n’est disponible
pour l’année en question ou l’année précédente;
(iv) la période de transition, si aucune information n’est disponible pour l’année en question, l’année précédente ou
l’année suivante;
(v) octobre 2008 à mars 2009, si aucune information n’est
disponible pour l’année en question, l’année précédente,
l’année suivante ou la période de transition.
(2) Si aucun renseignement n’est disponible à l’égard de l’une
quelconque des périodes mentionnées au paragraphe (1), le rapport applicable est celui que mentionne la disposition pertinente.
18. Pour les fins de l’article 7, pour chaque année donnée durant la période de transition, l’utilisation du répertoire SOCAN
d’un canal ou d’un site
a) est réputée être moins de 20 pour cent si l’utilisation est
moins de 20 pour cent :
(i) durant l’année en question, en se fondant sur les renseignements disponibles pour l’année;
(ii) durant l’année précédente, en se fondant sur les renseignements disponibles pour l’année, si aucune information
n’est disponible pour l’année en question;
(iii) durant l’année suivante, en se fondant sur les renseignements disponibles pour l’année, si aucune information n’est
disponible pour l’année en question ou l’année précédente;
(iv) durant la période de transition, en se fondant sur les renseignements disponibles pour la période, si aucune information n’est disponible pour l’année en question, l’année précédente ou l’année suivante;
(v) d’octobre 2008 à mars 2009, en se fondant sur les renseignements disponibles pour la période, si aucune information
17. (1) For the purposes of sections 3 to 8, in any given year
during the transition period, the ratio of audio page impressions to
all page impressions and the ratio of non-Canadian page impressions to all page impressions is calculated using the information
available for
(i) that year;
(ii) the previous year, if no information is available for that
year;
(iii) the following year, if no information is available for that
year or the previous year;
(iv) the transition period, if no information is available for
that year, the previous year or the following year;
(v) October 2008 to March 2009, if no information is available for that year, the previous year, the following year or
the transition period.
(2) If no information is available with respect to any of the periods mentioned in subsection (1), the applicable ratio is the ratio
set out in the relevant provision.
18. For the purposes of section 7, in any given year during the
transition period, the SOCAN repertoire use of a channel or site
(a) is deemed to be less than 20 per cent if the use is less than
20 per cent:
(i) in the relevant year, based on available information for
that year;
(ii) in the previous year, based on available information for
that year, if no information is available for the relevant year;
(iii) in the following year, based on available information for
that year, if no information is available for the relevant year
or the previous year;
(iv) during the transition period, based on available information for that period, if no information is available for the
relevant year, the previous year or the following year;
(v) from October 2008 to March 2009, based on available information for that period, if no information is available for
the relevant year, the previous year, the following year or the
transition period;
Le 25 octobre 2008
Supplément à la Gazette du Canada
(b) is presumed to be 80 per cent or more if
(i) the use is not deemed to be less than 20 per cent pursuant
to paragraph (a);
(ii) no use information is available for any part of the transition period; and
(iii) the use is 80 per cent or more from October 1, 2008 to
March 31, 2009.
(c) is deemed to be between 20 and 80 per cent in all other
cases.
19. Any amount that would otherwise be payable pursuant to
this tariff before December 31, 2008 shall be due no later than
January 31, 2009 and shall be increased by using the multiplying
factor (based on the Bank Rate) set out in the following table with
respect to each period. Information pertaining to that same period
shall be filed with the payment and shall be supplied only if it is
available.
9
n’est disponible pour l’année en question, l’année précédente, l’année suivante ou la période de transition;
b) est présumée être 80 pour cent ou plus si l’utilisation n’est
pas réputée être moins de 20 pour cent par application de
l’alinéa a), qu’aucun renseignement n’est disponible à l’égard
de la période de transition et que l’utilisation du 1er octobre
2008 au 31 mars 2009 est 80 pour cent ou plus;
c) est réputée être entre 20 et 80 pour cent dans tous les autres
cas.
19. Les redevances par ailleurs exigibles avant le 31 décembre
2008 en vertu du présent tarif sont payables au plus tard le
31 janvier 2009 et sont majorées en utilisant le facteur de multiplication (basé sur le taux officiel d’escompte) établi à l’égard de
la période indiquée dans le tableau qui suit. Les renseignements à
l’égard de cette même période sont fournis avec le paiement et
uniquement s’ils sont disponibles.
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
1.4873
1.4516
1.4049
1.3545
1.3003
1.2497
1.2211
1,4873
1,4516
1,4049
1,3545
1,3003
1,2497
1,2211
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2003
2004
2005
2006
2007
2008
1.1898
1.1630
1.1354
1.0965
1.0510
1.0122
1,1898
1,1630
1,1354
1,0965
1,0510
1,0122
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising