Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 142, no 24
Vol. 142, No. 24
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, JUNE 14, 2008
OTTAWA, LE SAMEDI 14 JUIN 2008
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Part II and Part III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 9, 2008, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling government publications as listed
in the telephone directory or write to Government of Canada
Publications, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Part I,
Part II and Part III is official since April 1, 2003, and is published
simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères de la Partie II et de la Partie III —
Publiée le samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
9 janvier 2008 et au moins tous les deux mercredis par la
suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct de la
Partie I, de la Partie II et de la Partie III est officiel depuis le
1er avril 2003 et est publié en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2008
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2008
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2008
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2008
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 142, No. 24 — June 14, 2008
Vol. 142, no 24 — Le 14 juin 2008
1815
Government notices .........................................................
Appointments ...............................................................
Notice of vacancies ......................................................
1816
1829
1830
Avis du gouvernement .....................................................
Nominations .................................................................
Avis de postes vacants .................................................
1816
1829
1830
Parliament
House of Commons .....................................................
1835
Parlement
Chambre des communes ..............................................
1835
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
1836
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1836
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1844
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1844
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
1851
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
1851
Index ...............................................................................
1863
Index ...............................................................................
1864
Supplements
Copyright Board
Suppléments
Commission du droit d’auteur
1816
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-04304 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-04304
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Mines Seleine, une division de La Société canadienne de sel limitée, Grosse-Île, Îles-de-la-Madeleine (Québec).
2. Type de permis : Permis de charger ou d’immerger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 16 juillet au
31 octobre 2008.
4. Lieu(x) de chargement : Le chargement des matières draguées
doit se faire dans les seuls segments du chenal maritime de la
Grande-Entrée énumérés ci-dessous et en conformité avec les
restrictions qui s’y rattachent. Les segments sont délimités par des
chaînages précis jalonnant le tracé dudit chenal tels qu’ils sont
définis à la figure 1.2 intitulée « Chenal du havre de la GrandeEntrée » du rapport ayant pour titre « Étude d’impact sur l’environnement, Programme décennal de dragage d’entretien du
chenal maritime de Mines Seleine à Grande-Entrée, Îles-de-laMadeleine », préparé en mai 2006 par CJB Environnement inc.
Le balisage des segments du chenal et les opérations de chargement doivent être exécutés conformément aux renseignements
apparaissant dans le rapport précité.
Énumération des segments du chenal et des restrictions au
chargement :
Segment 258 à 4 200 : Chargement limité à 60 % de la capacité
de chargement maximale de la drague du 16 au 31 juillet 2008
et dragage autorisé deux jours sur trois du 16 juillet au 24 septembre 2008.
Segment 4 200 à 7 350 : Dragage autorisé un jour sur deux du
16 au 31 juillet 2008 et dragage autorisé deux jours sur trois du
1er au 5 août 2008 et du 26 août au 24 septembre 2008.
Segment 7 350 à 9 000 : Dragage interdit du 24 septembre au
31 octobre 2008.
Segment 9 000 à 10 720 : Dragage autorisé deux jours sur trois
du 16 au 31 juillet 2008 et du 1er au 30 septembre 2008.
1. Permittee: Mines Seleine, a division of The Canadian Salt
Company Limited, Grosse-Île, Îles-de-la-Madeleine, Quebec.
2. Type of Permit: Permit to load or dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from July 16 to October 31,
2008.
4. Loading Site(s): The loading of dredged material is restricted
to the segments of the Grande-Entrée channel listed below and
must be done in accordance with the associated restrictions. The
segments are delineated by precise measurements marking out the
course of the said channel as defined in figure 1.2 entitled
“Chenal du havre de la Grande-Entrée” of the report entitled
“Étude d’impact sur l’environnement, Programme décennal de
dragage d’entretien du chenal maritime de Mines Seleine à
Grande-Entrée, Îles-de-la-Madeleine,” prepared by CJB Environnement inc. in May 2006. The placing of the marker buoys for
each channel segment and the loading operations must be done in
accordance with information appearing in the above-cited report.
List of channel segments and restrictions on loading:
Segment 258 to 4 200: Loading is limited to 60% of the maximum loading capacity of the dredge from July 16 to July 31,
2008, and dredging is authorized for two out of three days from
July 16 to September 24, 2008.
Segment 4 200 to 7 350: Dredging is authorized on one out of
two days from July 16 to July 31, 2008, and dredging is authorized on two out of three days from August 1 to August 5, 2008,
and August 26 to September 24, 2008.
Segment 7 350 to 9 000: Dredging is prohibited from September 24 to October 31, 2008.
Segment 9 000 to 10 720: Dredging is authorized on two out of
three days from July 16 to July 31, 2008, and from September 1
to September 30, 2008.
5. Disposal Site(s): Disposal area “E” delineated by the following coordinates: 47°30′08.4″ N, 61°33′19.1″ W; 47°30′08.0″ N,
61°32′50.4″ W; 47°29′49.0″ N, 61°33′19.6″ W; 47°29′48.6″ N,
61°32′50.9″ W (NAD83). Specific marker buoys must be used
when dumping in order to accurately mark the disposal site. The
accumulation of dredged material must not reduce water depth to
less than 10.5 m at any point in the disposal area.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site. The disposal site is located
approximately 6.5 km south of Grande-Entrée Harbour.
7. Equipment: Trailing suction hopper dredge.
8. Method of Disposal: Direct discharge from the vessel. The
disposal activities must be done in accordance with the instructions described in the section 3.2.3.3 of the report mentioned in
paragraph 4. Also, fine sediments dredged in segment 258 to
4 200 must be deposited in the central zone of the disposal site.
5. Lieu(x) d’immersion : Portion du dépôt « E » délimitée par
les coordonnées suivantes : 47°30′08,4″ N., 61°33′19,1″ O.;
47°30′08,0″ N., 61°32′50,4″ O.; 47°29′49,0″ N., 61°33′19,6″ O.;
47°29′48,6″ N., 61°32′50,9″ O. (NAD83). Des appareils de positionnement précis devront être utilisés lors du dépôt afin de donner avec précision la position du site d’immersion. L’amoncellement de matériaux de dragage ne devra pas réduire la profondeur d’eau à moins de 10,5 m et cela en tout point de l’aire de
dépôt.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le lieu
de chargement et le lieu d’immersion. Le lieu d’immersion est
situé à environ 6,5 km au sud du havre de Grande-Entrée.
7. Matériel : Drague autoporteuse aspirante à élindes traînantes.
8. Mode d’immersion : Déchargement direct du bateau. Les opérations d’immersion en mer devront être exécutées conformément
aux instructions décrites dans la section 3.2.3.3 du rapport mentionné au paragraphe 4. Ainsi, les sédiments fins dragués du segment 258 à 4 200 devront être déposés dans la zone centrale du
Le 14 juin 2008
Once the disposal of these fine sediments is complete, they must
be entirely covered with 1 m of coarse materials originating in
segment 4 200 to 10 720 of the channel.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 350 000 m3
scow measure.
11. Material to Be Disposed of: Dredged material consisting of
gravel, sand, silt, clay, or colloids.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report in writing to the
Regional Director, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, Quebec Region, 105 McGill Street,
4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, 514-496-6982 (fax),
immersion.dpe@ec.gc.ca (email), at least 15 days prior to the first
disposal operation to be conducted pursuant to this permit.
12.2. The Permittee must put in place a continuous monitoring
program for suspended sediments in the aquaculture park sector
during the dredging of segment 258 to 4 200. Dredging activity
will be halted in segment 258 to 4 200 for six consecutive hours if
the concentration of suspended sediments exceeds, for six consecutive hours, 150 mg/L in the blue mussel park or 10 mg/L in
the scallop park.
12.3. The Permittee must conduct bathymetry monitoring of
the disposal site during dredging activities. Three bathymetry
readings must be taken regarding the portion of disposal area “E”
used, one prior to starting the work, one after the deposit of fine
sediment from segment 258 to 4 200, and one after the work is
completed. In addition, the actual surveyed density of these readings must be 1 m.
12.4. The Permittee shall submit a written report to the Regional Director, identified in paragraph 12.1, summarizing the
results of the Monitoring and Environmental Protection Program,
as approved by the Department of the Environment, within
120 days following the expiration of the permit.
12.5. The Permittee must obtain all other necessary permits, licenses, or approvals from other regulatory agencies in respect of
the project described herein.
12.6. The zone of common crab fishing located outside the lagoon on the west side of the channel, between the two navigation
buoys, will be closed to navigation for dredging equipment and
service boats.
12.7. The Permittee shall ensure that all contractors involved in
the loading or disposal activities for which the permit is issued are
made aware of any restrictions and conditions identified in the
permit and of the possible consequences of any violation of these
conditions. A copy of the permit must be carried on all vessels
involved in dredging or disposal at sea activities.
12.8. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.9. The Permittee must keep a detailed register of loading
and disposal operations conducted with respect to this permit.
This register must, at all times, be kept aboard the vessel involved
with the disposal operations and be accessible to inspectors
designated under the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
Gazette du Canada Partie I
1817
site de dépôt. Une fois le dépôt de ces matériaux fins complété,
ces derniers devront être entièrement recouverts par au moins 1 m
de matériaux grossiers provenant du segment 4 200 à 10 720 du
chenal.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 350 000 m3 mesurés dans le chaland.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de gravier, de sable, de limon, d’argile ou de colloïdes.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit aviser, par écrit, le Directeur régional, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage,
Montréal (Québec) H2Y 2E7, 514-496-6982 (télécopieur),
immersion.dpe@ec.gc.ca (courriel), au moins 15 jours avant le
début de la première opération d’immersion effectuée en vertu du
présent permis.
12.2. Le titulaire devra effectuer une surveillance continue des
matières en suspension dans le secteur des parcs d’aquaculture
lors du dragage du segment 258 à 4 200. Ainsi, il y aura arrêt des
activités de dragage dans le segment 258 à 4 200 pendant six heures consécutives lorsque les concentrations des matières en suspension dépasseront, pendant six heures consécutives, soit
150 mg/L dans le parc d’élevage de la moule bleue, soit 10 mg/L
dans les parcs de pétoncles.
12.3. Le titulaire devra effectuer une surveillance de la bathymétrie de l’aire d’immersion durant les activités de dragage. Trois
relevés bathymétriques de la partie utilisée du dépôt « E » devront
être réalisés, un avant le début des travaux, un suivant le dépôt
des sédiments fins provenant du segment 258 à 4 200 et un suivant la fin des travaux. De plus, la densité réelle de sondage de
ces relevés devra être de 1 m.
12.4. Le titulaire devra présenter au directeur régional, dont les
coordonnées figurent au paragraphe 12.1, un rapport écrit faisant
le bilan de son Programme de surveillance et de suivi environnemental, tel qu’il est approuvé par le ministère de l’Environnement, dans les 120 jours suivant la date d’expiration du permis.
12.5. Le titulaire doit obtenir des autres organismes de réglementation tous les permis, les licences ou les autorisations nécessaires pour la réalisation des opérations visées par le présent
permis.
12.6. La zone de pêche au crabe commun située à l’extérieur de
la lagune à l’ouest du chenal, entre les deux bouées de navigation,
sera interdite à la navigation pour la drague et le bateau de
service.
12.7. Le titulaire du permis doit s’assurer que tous les entrepreneurs qui prennent part aux opérations de chargement et d’immersion pour lesquelles le permis a été accordé sont informés des
restrictions et des conditions mentionnées dans ce permis ainsi
que des conséquences possibles de leur non-respect. Une copie du
présent permis doit être gardée en tout temps à bord du navire
chargé des opérations d’immersion.
12.8. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.9. Le titulaire doit tenir un registre détaillé des opérations de
chargement et d’immersion réalisées en vertu du présent permis.
Ce registre doit être gardé en tout temps sur le navire chargé de
l’immersion et être accessible aux agents de l’autorité désignés en
vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1818
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
12.13. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations.
ALAIN GOSSELIN
Environmental Stewardship
Quebec Region
On behalf of the Minister of the Environment
12.10. Le titulaire doit consigner par écrit l’heure de chaque
départ du bateau vers le site d’immersion et communiquer une
fois par jour avec la station de la Garde côtière canadienne de
Rivière-au-Renard pour transmettre l’ensemble des heures de
départ consignées. Le titulaire devra consigner cette communication au registre dont il est fait mention au paragraphe 12.9.
12.11. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au directeur
régional, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date d’expiration du permis. Ce rapport
doit inclure le registre dont il est fait mention au paragraphe 12.9,
et contenir les renseignements suivants : la quantité totale et le
type de matières immergées en conformité avec le permis, les
dates de chargement et d’immersion, ainsi que le matériel utilisé
pour les opérations d’immersion.
12.12. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
toute plate-forme et de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage
directement reliés au chargement ou à l’immersion visés aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée
du permis.
12.13. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites).
L’intendance environnementale
Région du Québec
ALAIN GOSSELIN
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
12.10. The Permittee must keep a written register of the time of
departure of the vessel to the disposal site and advise the Canadian Coast Guard Station at Rivière-au-Renard once per day of
the departure times entered in the register. The Permittee must
record these communications in the register mentioned in paragraph 12.9.
12.11. The Permittee shall submit a written report to the Regional Director, identified in paragraph 12.1, within 30 days of
the expiry of the permit. This report shall contain the register
mentioned in paragraph 12.9, and contain the following information: the quantity and type of material disposed of during disposal operations conducted pursuant to the permit, the equipment
used, and the dates on which the loading and disposal activities
occurred.
12.12. It is required that the Permittee admit any inspector
designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 to any place, ship, aircraft, platform or anthropogenic structure directly related to the loading or
dumping referred to under this permit, at any reasonable time
throughout the duration of this permit.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act (1999),
Permit No. 4543-2-04324 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-04324
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Région du Québec.
2. Type de permis : Permis de charger ou d’immerger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 14 juillet au 9 août
2008 et du 21 septembre au 30 novembre 2008.
4. Lieu(x) de chargement : Havre de Gascons (ruisseau Chapados), 48°11,36′ N., 64°51,65′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion :
a) Lieu d’immersion G-5, 48°10,80′ N., 64°50,00′ O. (NAD83);
b) Havre de Gascons, 48°11,36′ N., 64°51,65′ O. (NAD83).
6. Parcours à suivre :
a) Voie navigable la plus directe entre le lieu de chargement
et le lieu d’immersion. Le lieu d’immersion est situé à environ
2,3 km au sud-est du havre de Gascons (ruisseau Chapados);
b) Sans objet.
7. Matériel : Pelle hydraulique ou grue munie d’une benne preneuse, chalands remorqués, poutre d’acier ou lame racleuse.
8. Mode d’immersion :
a) Dragage à l’aide d’une pelle hydraulique ou d’une grue
munie d’une benne preneuse et immersion à l’aide de chalands
remorqués;
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Quebec Region.
2. Type of Permit: Permit to load or dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from July 14 to August 9,
2008, and from September 21 to November 30, 2008.
4. Loading Site(s): Gascons Harbour (Chapados Brook),
48°11.36′ N, 64°51.65′ W (NAD83).
5. Disposal Site(s):
(a) Disposal Site G-5, 48°10.80′ N, 64°50.00′ W (NAD83); and
(b) Gascons Harbour, 48°11.36′ N, 64°51.65′ W (NAD83).
6. Route to Disposal Site(s):
(a) Direct navigational route from the loading site to the disposal site. The disposal site is located approximately 2.3 km
southeast of Gascons Harbour (Chapados Brook); and
(b) Not applicable.
7. Equipment: Hydraulic shovel or crane equipped with a clamshell dredge, towed scow, steel beam or scraper blade.
8. Method of Disposal:
(a) Dredging will be carried out using a crane equipped with a
clamshell dredge or a hydraulic shovel and disposal will be carried out using a towed scow; and
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
(b) Levelling of the seabed by a steel beam or a scraper blade.
1819
12.4. A copy of this permit must, at all times, be kept aboard
any vessel involved with the disposal operations.
12.5. The Permittee must complete the Register of Disposal at
Sea Operations as provided by the Department of Environment.
This register must, at all times, be kept aboard any vessel involved with the disposal operations and be accessible to enforcement officers designated under the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
12.6. The Permittee must signal the Canadian Coast Guard station at Rivière-au-Renard immediately before leaving the port for
disposal operations at the disposal site. The Permittee must record
these communications in the register mentioned in the previous
paragraph.
12.7. The Permittee shall mark out the disposal site with buoys
for the entire duration of disposal operations.
12.8. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.9. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations.
ALAIN GOSSELIN
Environmental Stewardship
Quebec Region
On behalf of the Minister of the Environment
b) Nivelage du fond marin au moyen d’une poutre d’acier ou
d’une lame racleuse.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 3 000 m3 mesurés
dans le chaland.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de gravier, de sable, de limon, d’argile ou de colloïdes.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit aviser, par écrit, le Directeur régional, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage,
Montréal (Québec) H2Y 2E7, 514-496-6982 (télécopieur),
immersion.dpe@ec.gc.ca (courriel), au moins 48 heures avant le
début de la première opération d’immersion effectuée en vertu du
présent permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au directeur régional, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans les
30 jours suivant la date d’expiration du permis. Ce rapport doit
inclure le Registre des opérations d’immersion en mer dont il est
fait mention au paragraphe 12.5 et contenir les renseignements
suivants : la quantité et le type de matières immergées en conformité avec le permis, les dates de chargement et d’immersion ainsi
que le matériel utilisé pour les opérations d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
toute plate-forme et de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage
directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés
aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la
durée du permis.
12.4. Une copie du présent permis doit être gardée en tout
temps à bord du navire chargé des opérations d’immersion.
12.5. Le titulaire doit compléter le Registre des opérations d’immersion en mer fourni par le ministère de l’Environnement. Ce
registre doit être gardé en tout temps sur le navire chargé de l’immersion durant les opérations et être accessible aux agents de
l’autorité désignés en vertu de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999).
12.6. Le titulaire doit communiquer avec la station de la Garde
côtière canadienne de Rivière-au-Renard immédiatement avant de
quitter le port pour effectuer un déversement au lieu d’immersion.
Le titulaire devra consigner cette communication au registre dont
il est fait mention au paragraphe précédent.
12.7. Le titulaire du permis doit baliser de façon permanente le
lieu d’immersion pendant toute la durée des travaux.
12.8. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.9. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites).
L’intendance environnementale
Région du Québec
ALAIN GOSSELIN
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 3 000 m3
scow measure.
11. Material to Be Disposed of: Dredged material consisting of
gravel, sand, silt, clay, or colloids.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report in writing to the
Regional Director, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, Quebec Region, 105 McGill Street,
4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, 514-496-6982 (fax),
immersion.dpe@ec.gc.ca (email), at least 48 hours prior to the
first disposal operation conducted under this permit.
12.2. The Permittee shall submit a written report to the Regional Director, identified in paragraph 12.1, within 30 days from the
expiry of the permit. This report shall include the Register of Disposal at Sea Operations mentioned in paragraph 12.5, and contain
the following information: the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit, the dates on which the loading
and disposal activities occurred, and the equipment used for disposal operations.
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officers designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to any platform, place, ship,
aircraft, or other structure directly related to the loading or disposal at sea referred to under this permit, at any reasonable time
throughout the duration of this permit.
1820
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-06516 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06516
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : La Scie Fisheries, La Scie (Terre-Neuve-et-Labrador).
1. Permittee: La Scie Fisheries, La Scie, Newfoundland and
Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and other
organic matter resulting from industrial fish-processing operations for the purpose of disposal at sea.
3. Term of Permit: Permit is valid from July 14, 2008, to July 13,
2009.
4. Loading Site(s): 49°57.60′ N, 55°36.20′ W, La Scie, Newfoundland and Labrador.
5. Disposal Site(s): 49°58.72′ N, 55°37.00′ W, at an approximate
depth of 65 m.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment complying with all applicable rules regarding safety and navigation
and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
300 m of the approved disposal site. Disposal will take place in a
manner which will promote the greatest degree of dispersion. All
vessels will operate at maximum safe speed while discharging
offal.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 1 400 tonnes.
11. Material to Be Disposed of: Fish waste and other organic matter resulting from industrial fish-processing operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report, in writing, to
Mr. Rick Wadman, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, 6 Bruce Street, Mount Pearl, Newfoundland and Labrador A1N 4T3, 709-772-5097 (fax), rick.
wadman@ec.gc.ca (email), at least 48 hours prior to the start of
the first disposal operation to be conducted under this permit.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Rick Wadman,
identified in paragraph 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and
the dates on which the loading and disposal activities occurred.
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to any place, ship or structure directly related to the loading or disposal at sea referred to
under this permit, at any reasonable time throughout the duration
of this permit.
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets
de poisson et d’autres matières organiques résultant d’opérations
de traitement industriel du poisson à des fins d’immersion en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 14 juillet 2008 au
13 juillet 2009.
4. Lieu(x) de chargement : 49°57,60′ N., 55°36,20′ O., La Scie
(Terre-Neuve-et-Labrador).
5. Lieu(x) d’immersion : 49°58,72′ N., 55°37,00′ O., à une profondeur approximative de 65 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le lieu
de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant toutes les normes de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la totalité des matières à immerger
durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion
approuvé.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 300 m du lieu d’immersion approuvé.
L’immersion se fera d’une manière qui permettra la plus grande
dispersion possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 1 400 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Déchets de poisson et autres matières
organiques résultant d’opérations de traitement industriel du
poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer, par écrit, avec Monsieur
Rick Wadman, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, 6, rue Bruce, Mount Pearl
(Terre-Neuve-et-Labrador) A1N 4T3, 709-772-5097 (télécopieur),
rick.wadman@ec.gc.ca (courriel), au moins 48 heures avant le début de la première opération d’immersion effectuée en vertu du
permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées en conformité avec le permis et les dates de
chargement et d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés aux termes du permis, et ce, à
toute heure convenable pendant la durée du permis.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1821
12.4. The loading and transit of waste material to the disposal
site must be conducted in such a manner that no material enters
the marine environment. Waste material spilled at any place other
than the permitted disposal site must be retrieved. All waste must
be contained on shore while the barge is away from the loading
site.
12.5. The material must be covered by netting or other material
to prevent access by gulls, except during direct loading or disposal of the material.
12.6. This permit must be displayed in an area of the plant accessible to the public.
12.7. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.8. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
MARIA DOBER
Environmental Stewardship
Atlantic Region
On behalf of the Minister of the Environment
12.4. Le chargement et le transport des matières à immerger au
lieu d’immersion doivent être effectués de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin. Les matières déversées à
tout autre endroit que le lieu d’immersion autorisé doivent être
récupérées. Toute matière doit être gardée sur le rivage lorsque la
péniche n’est pas sur le lieu de chargement.
12.5. Les matières à immerger doivent être couvertes au moyen
d’un filet ou autrement afin d’empêcher les goélands d’y accéder,
sauf durant le chargement ou l’immersion.
12.6. Ce permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel
le public a accès.
12.7. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.8. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire sans l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
L’intendance environnementale
Région de l’Atlantique
MARIA DOBER
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-06519 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06519
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Ocean Choice International L.P., Port Union
(Terre-Neuve-et-Labrador).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets
de poisson et d’autres matières organiques résultant d’opérations
de traitement industriel du poisson à des fins d’immersion en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 3 août 2008 au
2 août 2009.
4. Lieu(x) de chargement : 48°30,20′ N., 53°04,90′ O., Port
Union (Terre-Neuve-et-Labrador).
5. Lieu(x) d’immersion : 48°29,00′ N., 52°56,00′ O., à une profondeur approximative de 130 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le lieu
de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant toutes les normes de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la totalité des matières à immerger
durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion
approuvé.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 300 m du lieu d’immersion approuvé.
L’immersion se fera d’une manière qui permettra la plus grande
dispersion possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
1. Permittee: Ocean Choice International L.P., Port Union, Newfoundland and Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and other
organic matter resulting from industrial fish-processing operations for the purpose of disposal at sea.
3. Term of Permit: Permit is valid from August 3, 2008, to August 2, 2009.
4. Loading Site(s): 48°30.20′ N, 53°04.90′ W, Port Union, Newfoundland and Labrador.
5. Disposal Site(s): 48°29.00′ N, 52°56.00′ W, at an approximate
depth of 130 m.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment complying with all applicable rules regarding safety and navigation
and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
300 m of the approved disposal site. Disposal will take place in a
manner which will promote the greatest degree of dispersion. All
vessels will operate at maximum safe speed while discharging
offal.
1822
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to any place, ship or structure directly related to the loading or disposal at sea referred to
under this permit, at any reasonable time throughout the duration
of this permit.
12.4. The loading and transit of waste material to the disposal
site must be conducted in such a manner that no material enters
the marine environment. Waste material spilled at any place other
than the permitted disposal site must be retrieved. All waste must
be contained on shore while the barge is away from the loading
site.
12.5. The material must be covered by netting or other material
to prevent access by gulls, except during direct loading or disposal of the material.
12.6. This permit must be displayed in an area of the plant accessible to the public.
12.7. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.8. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
MARIA DOBER
Environmental Stewardship
Atlantic Region
On behalf of the Minister of the Environment
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 7 000 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Déchets de poisson et autres matières
organiques résultant d’opérations de traitement industriel du
poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer, par écrit, avec Monsieur
Rick Wadman, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, 6, rue Bruce, Mount Pearl
(Terre-Neuve-et-Labrador) A1N 4T3, 709-772-5097 (télécopieur),
rick.wadman@ec.gc.ca (courriel), au moins 48 heures avant le début de la première opération d’immersion effectuée en vertu du
permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées en conformité avec le permis et les dates de
chargement et d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés aux termes du permis, et ce, à
toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.4. Le chargement et le transport des matières à immerger au
lieu d’immersion doivent être effectués de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin. Les matières déversées à
tout autre endroit que le lieu d’immersion autorisé doivent être
récupérées. Toute matière doit être gardée sur le rivage lorsque la
péniche n’est pas sur le lieu de chargement.
12.5. Les matières à immerger doivent être couvertes au moyen
d’un filet ou autrement afin d’empêcher les goélands d’y accéder,
sauf durant le chargement ou l’immersion.
12.6. Ce permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel
le public a accès.
12.7. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.8. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire sans l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
L’intendance environnementale
Région de l’Atlantique
MARIA DOBER
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 7 000 tonnes.
11. Material to Be Disposed of: Fish waste and other organic matter resulting from industrial fish-processing operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report, in writing, to
Mr. Rick Wadman, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, 6 Bruce Street, Mount Pearl, Newfoundland and Labrador A1N 4T3, 709-772-5097 (fax), rick.
wadman@ec.gc.ca (email), at least 48 hours prior to the start of
the first disposal operation to be conducted under this permit.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Rick Wadman,
identified in paragraph 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and
the dates on which the loading and disposal activities occurred.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-06526 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06526
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
Le 14 juin 2008
1. Permittee: P. Janes & Sons Limited, Jackson’s Arm, Newfoundland and Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and other
organic matter resulting from industrial fish-processing operations for the purpose of disposal at sea.
3. Term of Permit: Permit is valid from August 2, 2008, to August 1, 2009.
4. Loading Site(s): 49°51.83′ N, 56°48.72′ W, Jackson’s Arm,
Newfoundland and Labrador.
5. Disposal Site(s): 49°51.40′ N, 56°45.33′ W, at an approximate
depth of 95 m.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment complying with all applicable rules regarding safety and navigation
and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
300 m of the approved disposal site. Disposal will take place in a
manner which will promote the greatest degree of dispersion. All
vessels will operate at maximum safe speed while discharging
offal.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 1 500 tonnes.
11. Material to Be Disposed of: Fish waste and other organic matter resulting from industrial fish-processing operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report, in writing, to
Mr. Rick Wadman, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, 6 Bruce Street, Mount Pearl, Newfoundland and Labrador A1N 4T3, 709-772-5097 (fax), rick.
wadman@ec.gc.ca (email), at least 48 hours prior to the start of
the first disposal operation to be conducted under this permit.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Rick Wadman,
identified in paragraph 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and
the dates on which the loading and disposal activities occurred.
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to any place, ship or structure directly related to the loading or disposal at sea referred to
under this permit, at any reasonable time throughout the duration
of this permit.
12.4. The loading and transit of waste material to the disposal
site must be conducted in such a manner that no material enters
the marine environment. Waste material spilled at any place other
than the permitted disposal site must be retrieved. All waste must
be contained on shore while the barge is away from the loading
site.
12.5. The material must be covered by netting or other material
to prevent access by gulls, except during direct loading or disposal of the material.
Gazette du Canada Partie I
1823
1. Titulaire : P. Janes & Sons Limited, Jackson’s Arm (TerreNeuve-et-Labrador).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets
de poisson et d’autres matières organiques résultant d’opérations
de traitement industriel du poisson à des fins d’immersion en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 2 août 2008 au
1er août 2009.
4. Lieu(x) de chargement : 49°51,83′ N., 56°48,72′ O., Jackson’s
Arm (Terre-Neuve-et-Labrador).
5. Lieu(x) d’immersion : 49°51,40′ N., 56°45,33′ O., à une profondeur approximative de 95 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le lieu
de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant toutes les normes de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la totalité des matières à immerger
durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion
approuvé.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 300 m du lieu d’immersion approuvé.
L’immersion se fera d’une manière qui permettra la plus grande
dispersion possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 1 500 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Déchets de poisson et autres matières
organiques résultant d’opérations de traitement industriel du
poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer, par écrit, avec Monsieur
Rick Wadman, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, 6, rue Bruce, Mount Pearl (TerreNeuve-et-Labrador) A1N 4T3, 709-772-5097 (télécopieur), rick.
wadman@ec.gc.ca (courriel), au moins 48 heures avant le début
de la première opération d’immersion effectuée en vertu du permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées en conformité avec le permis et les dates de
chargement et d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés aux termes du permis, et ce, à
toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.4. Le chargement et le transport des matières à immerger au
lieu d’immersion doivent être effectués de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin. Les matières déversées à
tout autre endroit que le lieu d’immersion autorisé doivent être
récupérées. Toute matière doit être gardée sur le rivage lorsque la
péniche n’est pas sur le lieu de chargement.
12.5. Les matières à immerger doivent être couvertes au moyen
d’un filet ou autrement afin d’empêcher les goélands d’y accéder,
sauf durant le chargement ou l’immersion.
1824
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
12.6. This permit must be displayed in an area of the plant accessible to the public.
12.7. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.8. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
MARIA DOBER
Environmental Stewardship
Atlantic Region
On behalf of the Minister of the Environment
12.6. Ce permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel
le public a accès.
12.7. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.8. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire sans l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
L’intendance environnementale
Région de l’Atlantique
MARIA DOBER
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-06528 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06528
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : P. Janes & Sons Limited, Salvage (Terre-Neuve-etLabrador).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets
de poisson et d’autres matières organiques résultant d’opérations
de traitement industriel du poisson à des fins d’immersion en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 2 août 2008 au
1er août 2009.
4. Lieu(x) de chargement : 48°41,26′ N., 53°39,30′ O., Salvage
(Terre-Neuve-et-Labrador).
5. Lieu(x) d’immersion : 48°42,50′ N., 53°39,00′ O., à une profondeur approximative de 150 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le lieu
de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant toutes les normes de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la totalité des matières à immerger
durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion
approuvé.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 300 m du lieu d’immersion approuvé.
L’immersion se fera d’une manière qui permettra la plus grande
dispersion possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 2 000 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Déchets de poisson et autres matières
organiques résultant d’opérations de traitement industriel du
poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer, par écrit, avec Monsieur
Rick Wadman, Direction des activités de protection de l’environnement, Environnement Canada, 6, rue Bruce, Mount Pearl
1. Permittee: P. Janes & Sons Limited, Salvage, Newfoundland
and Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and other
organic matter resulting from industrial fish-processing operations for the purpose of disposal at sea.
3. Term of Permit: Permit is valid from August 2, 2008, to August 1, 2009.
4. Loading Site(s): 48°41.26′ N, 53°39.30′ W, Salvage, Newfoundland and Labrador.
5. Disposal Site(s): 48°42.50′ N, 53°39.00′ W, at an approximate
depth of 150 m.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment complying with all applicable rules regarding safety and navigation
and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
300 m of the approved disposal site. Disposal will take place in a
manner which will promote the greatest degree of dispersion. All
vessels will operate at maximum safe speed while discharging
offal.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 2 000 tonnes.
11. Material to Be Disposed of: Fish waste and other organic matter resulting from industrial fish-processing operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report, in writing, to
Mr. Rick Wadman, Environmental Protection Operations Directorate, Environment Canada, 6 Bruce Street, Mount Pearl,
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
Newfoundland and Labrador A1N 4T3, 709-772-5097 (fax), rick.
wadman@ec.gc.ca (email), at least 48 hours prior to the start of
the first disposal operation to be conducted under this permit.
1825
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999 to any place, ship or structure directly related to the loading or disposal at sea referred to
under this permit, at any reasonable time throughout the duration
of this permit.
12.4. The loading and transit of waste material to the disposal
site must be conducted in such a manner that no material enters
the marine environment. Waste material spilled at any place other
than the permitted disposal site must be retrieved. All waste must
be contained on shore while the barge is away from the loading
site.
12.5. The material shall be covered by netting or other material
to prevent access by gulls, except during direct loading or disposal of the material.
12.6. This permit must be displayed in an area of the plant accessible to the public.
12.7. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.8. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
MARIA DOBER
Environmental Stewardship
Atlantic Region
On behalf of the Minister of the Environment
(Terre-Neuve-et-Labrador) A1N 4T3, 709-772-5097 (télécopieur), rick.wadman@ec.gc.ca (courriel), au moins 48 heures
avant le début de la première opération d’immersion effectuée en
vertu du permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées en conformité avec le permis et les dates de
chargement et d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés aux termes du permis, et ce, à
toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.4. Le chargement et le transport des matières à immerger au
lieu d’immersion doivent être effectués de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin. Les matières déversées à
tout autre endroit que le lieu d’immersion autorisé doivent être
récupérées. Toute matière doit être gardée sur le rivage lorsque la
péniche n’est pas sur le lieu de chargement.
12.5. Les matières à immerger doivent être couvertes au moyen
d’un filet ou autrement afin d’empêcher les goélands d’y accéder,
sauf durant le chargement ou l’immersion.
12.6. Ce permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel
le public a accès.
12.7. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.8. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire sans l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
L’intendance environnementale
Région de l’Atlantique
MARIA DOBER
Au nom du ministre de l’Environnement
[24-1-o]
[24-1-o]
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Rick Wadman,
identified in paragraph 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and
the dates on which the loading and disposal activities occurred.
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Provisions currently exist in the Food and Drug Regulations
for the use of the enzyme amylase derived from various microorganisms, including Bacillus subtilis and for the use of the enzyme glucoamylase derived from various micro-organisms, including Aspergillus niger in the production of a variety of foods
such as pre-cooked (instant) cereals at levels consistent with good
manufacturing practice.
Des dispositions existent actuellement au Règlement sur les
aliments et drogues autorisant l’utilisation de l’enzyme amylase
dérivée de différents micro-organismes dont le Bacillus subtilis et
l’utilisation de l’enzyme glucoamylase dérivée de différents
micro-organismes dont l’Aspergillus niger dans la production
d’une variété d’aliments, telles que les céréales précuites (instantanées) à des limites de tolérance conformes aux bonnes pratiques
industrielles.
Santé Canada a reçu deux demandes afin de permettre l’utilisation combinée de deux enzymes, l’alpha-amylase dérivée du
Bacillus subtilis et la glucoamylase dérivée de l’Aspergillus
niger dans la production de céréales précuites pour bébés à des limites de tolérance conformes aux bonnes pratiques industrielles.
Health Canada has received two submissions to permit the
combined use of two enzymes, alpha-amylase derived from Bacillus subtilis and glucoamylase derived from Aspergillus niger in
the production of pre-cooked infant cereals at levels consistent
with good manufacturing practice. Evaluation of available data
1826
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
supports the safety and effectiveness of alpha-amylase derived
from Bacillus subtilis and glucolase derived from Aspergillus
niger in infant cereals.
The use of alpha-amylase and glucolase derived from these
micro-organisms will benefit the consumer through the availability of a greater variety of quality food products. It will also benefit industry through more efficient and improved manufacturing
conditions.
Therefore, it is the intention of Health Canada to recommend
that the Food and Drug Regulations be amended to permit the use
of alpha-amylase derived from Bacillus subtilis and glucoamylase
derived from Aspergillus niger in the production of infant cereal
at levels consistent with good manufacturing practice.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of alpha-amylase derived from
Bacillus subtilis and glucoamylase derived from Aspergillus niger
in the production of infant cereals at levels consistent with good
manufacturing practice, while the regulatory process is undertaken to formally amend the Regulations.
The proposed regulatory amendments would be enabling
measures to allow the sale of infant cereals that have been manufactured through the use of alpha-amylase derived from Bacillus
subtilis and glucoamylase derived from Aspergillus niger. The
amendments are supported by the safety assessment and would
have low impact on the economy and the environment. Consequently, the regulatory amendments may proceed directly to
final approval and publication in the Canada Gazette, Part II.
Interested persons may make representations with respect to
Health Canada’s intention to amend the Regulations within
75 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of
publication of this notice, and be addressed to the contact person
identified below.
L’évaluation des données disponibles confirme l’innocuité et
l’efficacité de l’alpha-amylase dérivée du Bacillus subtilis et de la
glucoamylase dérivée de l’Aspergillus niger dans les céréales
pour bébés.
L’utilisation de l’alpha-amylase et la glucoamylase dérivées de
ces micro-organismes sera bénéfique pour le consommateur car
elle permettra l’accès à une plus grande variété de produits alimentaires de qualité. Elle bénéficiera aussi à l’industrie en permettant des conditions de fabrication plus efficientes et améliorées.
Santé Canada propose donc de recommander que le Règlement
sur les aliments et drogues soit modifié afin de permettre l’utilisation de l’alpha-amylase dérivée du Bacillus subtilis et de la glucoamylase dérivée de l’Aspergillus niger dans la production de
céréales pour bébés à des limites de tolérance conformes aux bonnes pratiques industrielles.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, une autorisation de mise en marché provisoire (AMP) est
délivrée autorisant l’utilisation immédiate de l’alpha-amylase
dérivée du Bacillus subtilis et de la glucoamylase dérivée de
l’Aspergillus niger dans la production de céréales pour bébés, à
des limites de tolérance conformes aux bonnes pratiques industrielles, pendant que le processus officiel de modification du Règlement suit son cours.
Les modifications proposées au Règlement sont des mesures
habilitantes du fait qu’elles permettent la vente de céréales pour
bébés, qui ont été fabriqués en utilisant l’alpha-amylase dérivée
du Bacillus subtilis et la glucoamylase dérivée de l’Aspergillus
niger. L’évaluation de l’innocuité appuie les modifications proposées, qui auront par ailleurs peu d’impact sur l’économie et l’environnement. Par conséquent, il est possible que les propositions
de modification au Règlement puissent passer directement à
l’étape de l’approbation définitive et être publiées dans la Partie II
de la Gazette du Canada.
Les personnes intéressées peuvent présenter leurs observations
au sujet de la proposition de Santé Canada d’apporter des modifications au Règlement dans les 75 jours suivant la date de publication du présent avis. Elles sont priées d’y citer la Partie I de
la Gazette du Canada, ainsi que la date de publication du présent avis, et d’envoyer le tout à la personne-ressource identifiée
ci-dessous.
Contact
Personne-ressource
Marie-Claude Tardif, Associate Director, Bureau of Food
Regulatory, International and Interagency Affairs, Health Canada,
200 Tunney’s Pasture Driveway, Address Locator 0702C1, Ottawa, Ontario K1A 0K9, 613-957-1750 (telephone), 613-9413537 (fax), sche-ann@hc-sc.gc.ca (email).
MEENA BALLANTYNE
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
Marie-Claude Tardif, Directrice associée, Bureau de la réglementation des aliments, des affaires internationales et interagences, Santé Canada, 200, promenade Tunney’s Pasture, Indice de
l’adresse 0702C1, Ottawa (Ontario) K1A 0K9, 613-957-1750
(téléphone), 613-941-3537 (télécopieur), sche-ann@hc-sc.gc.ca
(courriel).
Le 3 juin 2008
La sous-ministre adjointe
Direction générale des produits de santé et des aliments
MEENA BALLANTYNE
[24-1-o]
[24-1-o]
June 3, 2008
DEPARTMENT OF INDIAN AFFAIRS AND NORTHERN
DEVELOPMENT
MINISTÈRE DES AFFAIRES INDIENNES ET DU NORD
CANADIEN
CANADA PETROLEUM RESOURCES ACT
LOI FÉDÉRALE SUR LES HYDROCARBURES
Results of 2008 Calls for Bids: Central Mackenzie Valley and
Beaufort Sea/Mackenzie Delta
Offres retenues pour les appels d’offres de 2008 : partie centrale
de la vallée du Mackenzie et de la mer de Beaufort/delta du
Mackenzie
The Minister of Indian Affairs and Northern Development
hereby gives notice pursuant to section 15 of the Canada Petroleum Resources Act, R.S. 1985, c. 36, 2nd supplement, of the
Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien annonce par le présent avis, donné conformément à l’article 15
de la Loi fédérale sur les hydrocarbures, L.R. 1985, ch. 36,
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1827
In accordance with the requirements set out in the 2008 Central
Mackenzie Valley and Beaufort Sea/Mackenzie Delta Calls for
Bids, the following bids have been selected:
2e supplément, les soumissions retenues à la suite des appels
d’offres de 2008 de la partie centrale de la vallée du Mackenzie et
de la mer de Beaufort/delta du Mackenzie. Un résumé des modalités des appels d’offres a été publié dans la Partie I de la Gazette du
Canada, le 9 février 2008. Les appels ont clôturé le 2 juin 2008.
Un permis de prospection sera attribué aux soumissionnaires retenus qui ont présenté le dépôt de garantie d’exécution équivalent
à 25 % de l’engagement pécuniaire. Le résumé des modalités
relatives aux permis de prospection octroyés est inclus dans le
présent avis.
En vertu des appels d’offres de 2008 visant la partie centrale de
la vallée du Mackenzie et de la mer de Beaufort/delta du Mackenzie, les soumissions suivantes ont été retenues :
Central Mackenzie Valley
Partie centrale de la vallée du Mackenzie
Parcel No. CMV-1
(82 100 ha more or less)
Parcelle no CMV-1
(82 100 hectares plus ou moins)
bids which have been selected in response to the 2008 Central
Mackenzie Valley and Beaufort Sea/Mackenzie Delta Calls for
Bids. A summary of terms and conditions applicable to the calls
was published in the Canada Gazette, Part I, on February 9, 2008.
The calls closed on June 2, 2008. Winning bidders, having submitted work deposits representing 25% of their work proposal
bid, will receive an exploration licence. A summary of the terms
and conditions of the exploration licences being issued is also set
out herein.
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Designated representative:
Exploration licence:
$5,487,626.00
$1,371,906.50
$
1,750.00
MGM Energy Corp. - 50%
Devon ARL Corporation - 50%
MGM Energy Corp.
EL454
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Représentant désigné :
Permis de prospection :
5 487 626,00 $
1 371 906,50 $
1 750,00 $
MGM Energy Corp. - 50 %
Devon ARL Corporation - 50 %
MGM Energy Corp.
EL454
Beaufort Sea/Mackenzie Delta
Mer de Beaufort/delta du Mackenzie
Parcel No. BSMD-1
(202 380 ha more or less)
Parcelle no MBDM-1
(202 380 hectares plus ou moins)
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Designated representative:
Exploration licence:
$1,180,100,000.00
$ 295,025,000.00
$
2,500.00
BP Exploration Company Limited - 100%
BP Exploration Company Limited
EL449
Designated representative:
Exploration licence:
$1,754,636.00
$ 438,659.00
$
1,500.00
MGM Energy Corp. - 60%
ConocoPhillips Canada Resources Corp. 27.5%
Phillips Petroleum Canada Ltd. - 6.25%
Phillips Petroleum Resources Ltd. - 6.25%
MGM Energy Corp.
EL450
$ 15,100,000.00
$ 3,775,000.00
$
3,750.00
BP Exploration Company Limited - 100%
BP Exploration Company Limited
EL451
Designated representative:
Exploration licence:
Représentant désigné :
Permis de prospection :
1 754 636,00 $
438 659,00 $
1 500,00 $
MGM Energy Corp. - 60 %
ConocoPhillips Canada Resources Corp. 27.5 %
Phillips Petroleum Canada Ltd. - 6.25 %
Phillips Petroleum Resources Ltd. - 6.25 %
MGM Energy Corp.
EL450
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Représentant désigné :
Permis de prospection :
15 100 000,00 $
3 775 000,00 $
3 750,00 $
BP Exploration Company Limited - 100 %
BP Exploration Company Limited
EL451
Parcelle no MBDM-4
(196 497 hectares plus ou moins)
Parcel No. BSMD-4
(196 497 ha more or less)
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Parcelle no MBDM-3
(205 359 hectares plus ou moins)
Parcel No. BSMD-3
(205 359 ha more or less)
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Designated representative:
Exploration licence:
1 180 100 000,00 $
295 025 000,00 $
2 500,00 $
BP Exploration Company Limited - 100 %
BP Exploration Company Limited
EL449
Parcelle no MBDM-2
(41 323 hectares plus ou moins)
Parcel No. BSMD-2
(41 323 ha more or less)
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Représentant désigné :
Permis de prospection :
$2,543,896.00
$ 635,974.00
$
2,750.00
ConocoPhillips Canada Resources Corp. 100%
ConocoPhillips Canada Resources Corp.
EL452
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Représentant désigné :
Permis de prospection :
2 543 896,00 $
635 974,00 $
2 750,00 $
ConocoPhillips Canada Resources Corp. 100 %
ConocoPhillips Canada Resources Corp.
EL452
1828
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Parcelle no MBDM-5
(203 635 hectares plus ou moins)
Parcel No. BSMD-5
(203 635 ha more or less)
Work expenditure bid:
Work deposit:
Issuance fee:
Bidder:
Designated representative:
Exploration licence:
$1,100,000.00
$ 275,000.00
$
3,500.00
BP Exploration Company Limited - 100%
BP Exploration Company Limited
EL453
Engagement pécuniaire :
Dépôt de garantie d’exécution :
Frais de délivrance du permis :
Soumissionnaire :
Représentant désigné :
Permis de prospection :
1 100 000,00 $
275 000,00 $
3 500,00 $
BP Exploration Company Limited - 100 %
BP Exploration Company Limited
EL453
PATRICK BORBEY
Assistant Deputy Minister
Northern Affairs Organization
Voici le résumé des modalités relatives aux permis de prospection octroyés pour la partie centrale de la vallée du Mackenzie et
de la mer de Beaufort/delta du Mackenzie :
1. Les permis de prospection confèrent, quant aux terres domaniales visées, le droit d’y prospecter et le droit exclusif d’y effectuer des forages ou des essais pour chercher des hydrocarbures; le droit exclusif de les aménager en vue de la production de
ces substances; à condition de se conformer à la Loi, le droit
exclusif d’obtenir une licence de production.
2. La durée d’un permis de prospection délivré dans la partie
centrale de la vallée du Mackenzie sera d’une durée de huit ans
répartie en deux périodes consécutives de quatre ans chacune.
La durée d’un permis de prospection délivré dans la région de la
mer de Beaufort/delta du Mackenzie sera d’une durée de neuf
ans répartie en deux périodes consécutives de cinq et quatre
ans.
3. Pour obtenir les droits de propriété à la période II, chaque
titulaire doit forer un puits avant la fin de la période I, soit
durant les quatre premières années pour la partie centrale de
la vallée du Mackenzie et les cinq premières années pour la mer
de Beaufort/delta du Mackenzie. Le défaut de respecter cette
condition entraîne la réversion à la Couronne, à la fin de la période I, des terres pour lesquelles aucune demande n’a été reçue
à l’égard d’une attestation de découverte importante ou d’une
licence de production.
4. Les titulaires ont acquitté des frais de délivrance de permis et
des dépôts de garantie d’exécution représentant 25 % des engagements pécuniaires soumis pour chaque parcelle. Les montants admissibles, établis dans l’appel d’offres, seront retranchés du dépôt de garantie après exécution des travaux encourus
lors de la période I.
5. Les loyers ne sont exigés qu’au cours de la période II à raison de 3,00 $ l’hectare pour la première année, 5,50 $ l’hectare
pour la deuxième année et 8,00 $ l’hectare pour la troisième et
la quatrième année. Les montants admissibles, établis dans l’appel
d’offres, seront retranchés des loyers après exécution des travaux encourus lors de la période II.
6. Parmi les autres modalités énoncées dans le permis figurent
les dispositions portant sur l’indemnisation, la responsabilité,
les successeurs et ayants droit, les avis, les dispenses, la nomination d’un représentant et l’entente des titulaires.
7. On peut examiner les permis de prospection en acquittant
certains frais de service prescrits. On peut également obtenir
des copies certifiées des permis de prospection en en faisant la
demande par écrit à l’adresse suivante : Bureau du directeur de
l’enregistrement, Direction du pétrole et du gaz du Nord, Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, 15/25, rue
Eddy, 10e étage, Gatineau (Québec) K1A 0H4, 819-953-8529.
Le sous-ministre adjoint
Organisation des Affaires du Nord
PATRICK BORBEY
[24-1-o]
[24-1-o]
The following is a summary of the terms and conditions of the
exploration licences being issued to the winning bidders in the
Central Mackenzie Valley and Beaufort Sea/Mackenzie Delta:
1. The exploration licences confer, relative to the lands, the
right to explore for and the exclusive right to drill and test for
petroleum; the exclusive right to develop those frontier lands in
order to produce petroleum; and the exclusive right, subject to
compliance with the other provisions of the Act, to obtain a
production licence.
2. The term of an exploration licence for Central Mackenzie
Valley will be for eight years, consisting of two consecutive
periods of four years. The term of an exploration licence for
Beaufort Sea/Mackenzie Delta will be for nine years consisting
of two consecutive periods of five and four years.
3. Each interest owner shall drill one well prior to the end of
Period I. That is, within the first four years of the term, as a
condition precedent to obtaining tenure to Period II for Central
Mackenzie Valley and five years for Beaufort Sea/Mackenzie
Delta. Failure to drill a well shall result in the reversion to
Crown reserve, at the end of Period I, of the lands not subject
to a significant discovery licence or a production licence.
4. The interest holders submitted their issuance fees and posted
work deposits equivalent to 25% of the bid submitted for each
parcel. A reduction of the deposit will be made as allowable
expenditures, as defined in the Call for Bids, are incurred on
the lands in Period I of the term.
5. Rentals will be applicable only in Period II at a rate of
$3.00 per hectare in respect of the first year, $5.50 in the
second year and $8.00 in the third and fourth years. A reduction of rentals will be made as allowable expenditures, as
defined in the Call for Bids, are incurred during Period II of the
term.
6. Other terms and conditions referred to in the licences include
provisions respecting indemnity, liability, successors and assigns, notice, waiver and relief, appointment of representative
and agreement by interest owner.
7. For the payment of a prescribed service fee, the exploration
licences may be inspected or, by written request, certified copies may be made available at the following address: Office of
the Registrar, Northern Oil and Gas Branch, Department of Indian Affairs and Northern Development, 15/25 Eddy Street,
10th Floor, Gatineau, Quebec K1A 0H4, 819-953-8529.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
1829
Name and position/Nom et poste
Instrument of Advice dated May 26, 2008/Instrument d’avis en date
du 26 mai 2008
Emerson, The Hon./L’hon. David, P.C./c.p.
Minister of Foreign Affairs, Minister for International Trade, Minister of State to assist
the Minister of Transport and Minister of State to assist the Minister of Canadian Heritage
to be styled Minister of Foreign Affairs and International Trade and Minister for the
Pacific Gateway and the Vancouver-Whistler Olympics/Ministre des Affaires étrangères,
ministre du Commerce international, ministre d’État délégué auprès du ministre des
Transports et ministre d’État délégué auprès du ministre du Patrimoine canadien devant
porter le titre de ministre des Affaires étrangères et du Commerce international et ministre
de la porte d’entrée du Pacifique et des Olympiques de Vancouver-Whistler
Verner, The Hon./L’hon. Josée, P.C./c.p.
Minister of Canadian Heritage and Minister of State to assist the Minister of Foreign
Affairs to be styled Minister of Canadian Heritage, Status of Women and Official
Languages and Minister for La Francophonie/Ministre du Patrimoine canadien et ministre
d’État déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères devant porter le titre de
ministre du Patrimoine canadien, de la Condition féminine et des Langues officielles et
ministre de la Francophonie
June 3, 2008
Le 3 juin 2008
JACQUELINE GRAVELLE
Manager
La gestionnaire
JACQUELINE GRAVELLE
[24-1-o]
[24-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
TELECOMMUNICATIONS ACT
LOI SUR LES TÉLÉCOMMUNICATIONS
Notice No. DGTP-002-2008 — Petition to the Governor in
Council concerning Telecom Decision CRTC 2008-6
Avis no DGTP-002-2008 — Pétition présentée au gouverneur
en conseil concernant la décision de télécom CRTC 2008-6
Subsection 12(1) of the Telecommunications Act provides that,
within one year after a decision by the Commission, the Governor
in Council may, on petition in writing presented to the Governor
in Council within 90 days after the decision, or on the Governor
in Council’s own motion, by order, vary or rescind the decision or
refer it back to the Commission for reconsideration of all or a
portion of it.
Notice is hereby given that a petition from Imagine Canada and
the Association of Fundraising Professionals has been received by
the Governor in Council (GIC) under subsection 12(1) of the
Telecommunications Act with respect to the following decision
issued by the Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission (CRTC): Telecom Decision CRTC 2008-6, Delegation of the Commission’s investigative powers with regard to
Unsolicited Telecommunications Rules complaints. In Telecom
Decision CRTC 2008-6, the Commission amended the Unsolicited Telecommunications Rules established in Telecom Decision 2007-48, by adding a requirement that all telemarketers and
clients of telemarketers, including those exclusively making unsolicited telecommunications that are exempt from the National
Do Not Call List Rules, register with, and provide information to,
the National Do Not Call List operator and pay applicable fees
that may be charged by the Complaints Investigator delegate.
En vertu du paragraphe 12(1) de la Loi sur les télécommunications, dans l’année qui suit la prise d’une décision par le Conseil,
le gouverneur en conseil peut, par décret, soit de sa propre initiative, soit sur demande écrite présentée dans les 90 jours de cette
prise de décision, modifier ou annuler la décision ou la renvoyer
au Conseil pour réexamen de tout ou partie de celle-ci.
Avis est par la présente donné que le gouverneur en conseil a
reçu de Imagine Canada et de l’Association of Fundraising Professionals en vertu du paragraphe 12(1) de la Loi sur les télécommunications, une pétition concernant la décision suivante rendue
par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes (CRTC) : décision de télécom CRTC 2008-6, Délégation des pouvoirs d’enquête du Conseil concernant les plaintes
déposées en vertu des Règles sur les télécommunications non
sollicitées. Dans la décision de télécom 2008-6, le Conseil a modifié les Règles sur les télécommunications non sollicitées établies dans la décision de télécom 2007-48, en ajoutant l’exigence
que tous les télévendeurs et les clients de télévendeurs, y compris
ceux qui effectuent exclusivement des télécommunications non
sollicitées qui ne sont pas visées par les Règles sur la liste nationale de numéros de télécommunications exclus (LNNTE), s’inscrivent auprès de l’administrateur de la LNNTE pour lui donner
1830
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Submissions regarding this petition should be filed within
60 days of the publication of this notice in the Canada Gazette.
All comments received will be posted on Industry Canada’s Spectrum Management and Telecommunications Web site at http://ic.
gc.ca/spectrum.
les renseignements requis et qu’ils versent les frais applicables
que pourrait leur imposer l’enquêteur délégataire.
Les pétitionnaires demandent au gouverneur en conseil d’ordonner au CRTC de modifier ou d’annuler un aspect particulier et
précis de la décision de télécom 2008-6 afin d’exempter les organismes de bienfaisance de l’application de la nouvelle règle sur
les télécommunications non sollicitées. Les raisons justifiant la
demande sont incluses dans la pétition.
Les commentaires relatifs à cette pétition doivent être présentés
dans les 60 jours suivant la date de publication du présent avis
dans la Gazette du Canada. Tous les commentaires reçus seront
affichés sur le site Web Gestion du spectre et télécommunications
d’Industrie Canada à l’adresse http://ic.gc.ca/spectre.
Submitting comments
Présentation des commentaires
Submissions should be addressed to the Clerk of the Privy
Council and Secretary to the Cabinet, Langevin Block, 80 Wellington Street, Ottawa, Ontario K1A 0A3.
A copy of all submissions should also be sent to the Director
General, Telecommunications Policy Branch, preferably in electronic format (WordPerfect, Microsoft Word, Adobe PDF or ASCII TXT), to the following email address: telecom@ic.gc.ca.
Written copies can be sent to the Director General, Telecommunications Policy Branch, 300 Slater Street, 16th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0C8.
Les commentaires doivent être adressés au Greffier du conseil
privé et secrétaire du Cabinet, Édifice Langevin, 80, rue Wellington, Ottawa (Ontario) K1A 0A3.
Une copie de tous les commentaires doit également être transmise au directeur général, Direction générale de la politique des télécommunications, préférablement sous forme électronique (WordPerfect, Microsoft Word, Adobe PDF ou ASCII TXT), à l’adresse
électronique suivante : telecom@ic.gc.ca. Les copies écrites peuvent être envoyées au Directeur général, Direction générale de la
politique des télécommunications, 300, rue Slater, 16e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0C8.
Tous les commentaires doivent porter la date de publication de
la pétition dans la Partie I de la Gazette du Canada, le titre de la
pétition, ainsi que le numéro de référence de l’avis (DGTP-0022008).
The petitioners are asking the Governor in Council to direct the
CRTC to vary or rescind a narrow and particular aspect of Telecom Decision CRTC 2008-6 in order to exempt charities from the
application of a new unsolicited telecommunications rule. The
reasons for the request are included in the petition.
All submissions should cite the Canada Gazette, Part I, publication date, title, and notice reference number (DGTP-002-2008).
Obtaining copies
Pour obtenir des copies
Copies of all relevant petitions and submissions received in response may be obtained electronically on the Spectrum Management and Telecommunications Web site at http://ic.gc.ca/spectrum
under “Gazette Notices and Petitions.” It is the responsibility of
interested parties to check the public record from time to time to
keep abreast of submissions received.
LEONARD ST-AUBIN
Director General
Telecommunications Policy Branch
Des copies de toutes les pétitions pertinentes et de tous les
commentaires pertinents reçus à leur sujet peuvent être obtenues
par voie électronique sur le site Web Gestion du spectre et télécommunications à l’adresse http://ic.gc.ca/spectre, à la rubrique
intitulée « Avis de la Gazette et demandes ». Il incombe aux parties intéressées de consulter le dossier public de temps à autres
afin de se tenir au courant des commentaires reçus.
On peut obtenir la version officielle des avis de la Gazette du
Canada à l’adresse suivante : http://gazetteducanada.gc.ca/partI/
index-f.html. On peut également se procurer un exemplaire de la
Gazette du Canada en communiquant avec le comptoir des ventes
des Éditions du gouvernement du Canada au 613-941-5995 ou au
1-800-635-7943.
Le 13 mai 2008
Le directeur général
Politique des télécommunications
LEONARD ST-AUBIN
[24-1-o]
[24-1-o]
Official versions of Canada Gazette notices can be viewed at
http://canadagazette.gc.ca/partI/index-e.html. Printed copies of
notices can be ordered by calling the sales counter of Canadian
Government Publishing at 613-941-5995 or 1-800-635-7943.
May 13, 2008
NOTICE OF VACANCIES
AVIS DE POSTES VACANTS
NATIONAL PAROLE BOARD
COMMISSION NATIONALE DES LIBÉRATIONS
CONDITIONNELLES
Members (full-time and part-time positions) — Ontario/Nunavut
Region
Membres (postes à temps plein et à temps partiel) — Région de
l’Ontario/Nunavut
Location: Ontario/Nunavut Region — Kingston, Ontario
Lieu : Région de l’Ontario/Nunavut — Kingston (Ontario)
The National Parole Board (NPB) is an independent administrative tribunal. The NPB makes decisions on the conditional
La Commission nationale des libérations conditionnelles (CNLC)
est un tribunal administratif indépendant. Elle est chargée de
Le 14 juin 2008
release for offenders sentenced to federal penitentiaries and for
offenders sentenced to provincial institutions in the provinces and
territories where there are no provincial or territorial boards of
parole. The NPB also renders decisions on the granting of pardons for ex-offenders who have successfully re-entered society as
law-abiding citizens after completion of sentence.
The preferred candidates will be committed to excellence in the
correctional system and will possess the following education,
experience, knowledge, abilities and personal suitability.
Gazette du Canada Partie I
1831
rendre des décisions en matière de mise en liberté sous condition
de détenus incarcérés dans des pénitenciers fédéraux ou dans des
établissements provinciaux ou territoriaux où il n’y a pas de
commission de libérations conditionnelles. La CNLC rend aussi
des décisions dans l’octroi des réhabilitations pour les individus
qui ont été condamnés pour une infraction criminelle, mais qui
ont démontré qu’ils sont des citoyens respectueux des lois, après
avoir purgé leur peine en totalité.
Les personnes choisies recherchent l’excellence dans le domaine correctionnel et possèdent l’éducation, l’expérience, les
connaissances, les capacités et les qualités personnelles énumérées ci-après.
Education
• A secondary school diploma is essential;
• A university degree or post-graduate studies would be an asset.
Éducation
• Un diplôme d’études secondaires est essentiel;
• Un diplôme d’une université reconnue ou des études supérieures seraient un atout.
Experience
• Experience in a decision-making environment and/or in the
interpretation or application of legislation, government policies or directives.
Expérience
• Expérience de travail dans un contexte de prise de décisions
et/ou dans l’interprétation ou dans l’application de la législation, de politiques gouvernementales ou de directives.
Knowledge
• Knowledge of the criminal justice system;
• Knowledge of the applicable legislation pertaining to the
National Parole Board—the Corrections and Conditional
Release Act and the Criminal Records Act and their interpretation and application related to conditional release; and
• Knowledge of the societal issues impacting on the criminal
justice environment, including gender, Aboriginal and visible
minority issues.
Connaissances
• Connaissance du système de justice pénale;
• Connaissance des lois applicables à la Commission nationale
des libérations conditionnelles — la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition et la Loi sur le casier judiciaire, leur interprétation et de leur application par
rapport à la mise en liberté sous condition;
• Connaissance des questions sociétales ayant un impact sur
l’environnement de justice pénale, y compris les questions reliées aux femmes, aux Autochtones et aux minorités visibles.
Abilities / Skills
• Excellent analytical skills;
• Ability to interpret Court decisions;
• Ability to quickly synthesize relevant case information;
• Clear, concise and comprehensive writing and spoken communications skills;
• Effective interviewing and decision-making skills;
• Efficiency in managing time and setting priorities; and
• Ability to perform in an environment of high case volume and
tight time constraints and to perform in a stressful environment.
Capacités
• Excellente capacité d’analyse;
• Capacité d’interpréter les décisions de la Cour;
• Capacité de faire la synthèse rapide des renseignements pertinents touchant les cas examinés;
• Capacité de rédiger d’une manière claire, concise et précise et
habiletés de communication orale;
• Capacité de mener efficacement des entrevues et de prendre
des décisions;
• Capacité de gérer son temps et de fixer des priorités avec efficacité;
• Capacité de s’acquitter d’une lourde charge de travail à l’intérieur de courts échéanciers et de fonctionner dans un environnement stressant.
Personal suitability
• Sound judgement;
• Adaptability and flexibility;
• Effective and independent work habits as well as an ability to
work as a team member;
• Discretion in managing highly sensitive information; and
• Sensitivity to Aboriginal, multiculturalism and gender issues.
Qualités personnelles
• Bon jugement;
• Adaptabilité et souplesse;
• Savoir travailler efficacement à la fois de façon autonome et
en équipe;
• Discrétion dans l’utilisation de renseignements de nature très
délicate;
• Respect envers les questions autochtones, multiculturelles et
celles touchant les femmes.
La préférence sera accordée aux candidats résidant dans la région de l’Ontario/Nunavut. La maîtrise des deux langues officielles serait un atout.
Le gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses langues
Preference will be given to applicants residing in the Ontario/
Nunavut Region. Proficiency in both official languages would be
an asset.
The Government is committed to ensuring that its appointments
are representative of Canada’s regions and official languages as
1832
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible minorities.
The chosen candidates will be required to travel outside the
immediate area and be away from home on occasion, as well as to
conduct hearings in federal penitentiaries. A valid driver’s licence
is required, or a personal means of transportation to penitentiaries
throughout Ontario, some of which are in rural and remote
locations.
The successful full-time candidates must be willing to relocate
to the area of employment or to a location within reasonable commuting distance.
The preferred candidates must comply with the Ethical Guidelines for Public Office Holders and the Guidelines for the Political Activities of Public Office Holders. The guidelines are available on the Governor in Council Appointments Web site, under
Publications, at www.appointments-nominations.gc.ca.
The selected candidates will be subject to the Conflict of Interest Act. Public office holders appointed on a full-time basis must
submit to the Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner, within 60 days of appointment, a Confidential Report
in which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. For more information, please visit the Office of the
Conflict of Interest and Ethics Commissioner’s Web site at www.
parl.gc.ca/ciec-ccie.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for these
positions. It is not, however, intended to be the sole means of
recruitment.
Further details about the organization and its activities can be
found on its Web site at www.npb-cnlc.gc.ca.
Interested candidates should ensure that their curriculum vitae
and/or letter of application are explicitly addressing the above
criteria and send it by June 30, 2008, to Sandra Lynn Roberge,
Executive Assistant to the Chairperson, National Parole Board,
Leima Building, 7th Floor, 410 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0R1, 613-954-7457 (telephone), 613-941-9426 (fax).
Bilingual notices of vacancies will be produced in an alternative format (audio cassette, diskette, braille, large print, etc.) upon
request. For further information, please contact Canadian Government Publishing, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Ontario K1A 0S5, 613-941-5995 or 1-800-6357943.
[24-1-o]
officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des personnes
handicapées et des minorités visibles.
Les personnes choisies doivent être disposées à voyager à l’extérieur de la région immédiate et, à l’occasion, à y passer la nuit
ainsi qu’à mener des audiences dans des pénitenciers fédéraux.
Un permis de conduire valide est requis, ou un moyen de transport personnel pour se rendre aux différents pénitenciers de la
province d’Ontario, certains de ceux-ci étant dans des régions
rurales et éloignées.
Les personnes choisies pour occuper un poste à temps plein
doivent être prêtes à déménager à proximité du lieu de travail ou à
un endroit situé à une distance raisonnable.
Les personnes sélectionnées doivent se conformer aux Lignes
directrices en matière d’éthique à l’intention des titulaires de
charge publique et aux Lignes directrices régissant les activités
politiques des titulaires de charge publique. Les lignes directrices
sont disponibles sur le site Web du gouverneur en conseil, sous la
rubrique Publications, à l’adresse suivante : www.appointmentsnominations.gc.ca.
Les personnes sélectionnées seront assujetties à la Loi sur les
conflits d’intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à
temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur
nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs
biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour
obtenir plus d’information, veuillez visiter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique à l’adresse suivante :
www.parl.gc.ca/ciec-ccie.
Cet avis paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au
gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour
ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette
seule façon de procéder.
Des renseignements supplémentaires concernant la CNLC et
ses activités figurent sur son site Web à l’adresse suivante : www.
npb-cnlc.gc.ca.
Les candidats intéressés doivent s’assurer que leur curriculum
vitæ et/ou leur lettre de demande d’emploi sont conformes aux
critères susmentionnés. Ils doivent faire parvenir le tout, au plus
tard le 30 juin 2008, à Sandra Lynn Roberge, Adjointe exécutive
auprès du président de la Commission nationale des libérations
conditionnelles, Immeuble Leima, 7e étage, 410, avenue Laurier
Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0R1, 613-954-7457 (téléphone),
613-941-9426 (télécopieur).
Les avis de postes vacants sont disponibles dans les deux
langues officielles en média substitut (audiocassette, disquette,
braille, imprimé à gros caractères, etc.), et ce, sur demande. Pour
de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec les
Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0S5, 613941-5995 ou 1-800-635-7943.
[24-1-o]
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1833
BANK OF CANADA
Balance sheet as at May 31, 2008
(Millions of dollars)
Unaudited
LIABILITIES AND CAPITAL
ASSETS
Deposits in foreign currencies ................
Loans and receivables
Advances to members of the
Canadian Payments Association.........
Advances to Governments..................
Securities purchased under resale
agreements .........................................
Other loans and receivables ................
5.4
15.4
48,856.2
3,282.5
40.4
627.1
3,011.0
3.4
3,950.0
3,029.8
Investments
Treasury bills of Canada.....................
Other securities issued or
guaranteed by Canada:
maturing within three years..............
maturing in over three years but
not over five years ...........................
maturing in over five years but
not over ten years.............................
maturing in over ten years................
Other investments...............................
Bank notes in circulation........................
Deposits
Government of Canada ......................
Members of the Canadian Payments
Association ........................................
Other .................................................
Liabilities in foreign currencies
Government of Canada ......................
Other .................................................
18,211.2
Other Liabilities
Securities sold under
repurchase agreements.......................
All other liabilities .............................
11,918.2
6,022.9
449.5
449.5
53,255.7
6,364.9
7,615.3
38.0
50,170.5
Bank premises ........................................
134.0
Other assets ............................................
75.5
Capital
Share capital ......................................
Statutory reserve ................................
Special reserve...................................
Accumulated other comprehensive
income ...............................................
5.0
25.0
100.0
29.5
159.5
53,415.2
53,415.2
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and
shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of
the Bank of Canada Act.
Ottawa, June 5, 2008
Ottawa, June 5, 2008
H. A. WOERMKE
Acting Chief Accountant
MARK CARNEY
Governor
[24-1-o]
1834
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
BANQUE DU CANADA
Bilan au 31 mai 2008
(En millions de dollars)
Non vérifié
PASSIF ET CAPITAL
ACTIF
Dépôts en devises étrangères ..................
Prêts et créances
Avances aux membres de
l’Association canadienne des
paiements ...........................................
Avances aux gouvernements ..............
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente .......................
Autres prêts et créances ......................
5,4
Dépôts
Gouvernement du Canada..................
Membres de l’Association
canadienne des paiements ..................
Autres ................................................
15,4
48 856,2
3 282,5
40,4
627,1
3 950,0
3 011,0
3,4
3 029,8
Placements
Bons du Trésor du Canada..................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada :
échéant dans les trois ans .................
échéant dans plus de trois ans
mais dans au plus cinq ans ...............
échéant dans plus de cinq ans
mais dans au plus dix ans .................
échéant dans plus de dix ans ............
Autres placements ..............................
Billets de banque en circulation .............
18 211,2
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada..................
Autres ................................................
Autres éléments du passif
Titres vendus dans le cadre
de conventions de rachat....................
Tous les autres éléments
du passif ............................................
11 918,2
6 022,9
449,5
449,5
53 255,7
6 364,9
7 615,3
38,0
50 170,50
Immeubles de la Banque.........................
134,0
Autres éléments de l’actif .......................
75,5
Capital
Capital-actions...................................
Réserve légale....................................
Réserve spéciale ................................
Cumul des autres éléments du
résultat étendu....................................
5,0
25,0
100,0
29,5
159,5
53 415,2
53 415,2
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et
clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Ottawa, le 5 juin 2008
Ottawa, le 5 juin 2008
Le comptable en chef suppléant
H. A. WOERMKE
Le gouverneur
MARK CARNEY
[24-1-o]
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1835
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Thirty-Ninth Parliament
Deuxième session, trente-neuvième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 13, 2007.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 13 octobre 2007.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
1836
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA REVENUE AGENCY
AGENCE DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of registration of charities
Révocation de l’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The registered charities listed below have consolidated or
merged with other organizations and have requested that their
registration be revoked. Therefore, the following notice of intention to revoke has been sent to them, and is now being published
according to the requirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(a) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(a)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice.”
Les organismes de bienfaisance enregistrés dont les noms figurent ci-dessous ont fusionné avec d’autres organismes et ont demandé que leur enregistrement soit révoqué. Par conséquent, le
Ministère leur a envoyé l’avis suivant qui est maintenant publié
conformément aux dispositions de la Loi de l’impôt sur le revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à alinéa 168(1)a) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)a) de cette loi
et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la
publication du présent avis. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
119036499RR0002
129091781RR0001
132427659RR0001
889197646RR0001
889262648RR0001
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE CHRIST-ROI, CHICOUTIMI (QC)
PAROISSE ST-ANTOINE DE CHICOUTIMI, CHICOUTIMI (QC)
FABRIQUE DU CHRIST-ROI (DRUMMONDVILLE), DRUMMONDVILLE SUD (QC)
FABRIQUE DE LA PAROISSE DE NOTRE DAME DE L’ESPÉRANCE ARCHIDIOCÈSE DE MONTRÉAL, LAVAL (QC)
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE SAINT-JEAN GAULBERT, ARCHIDIOCÈSE DE MONTRÉAL, LAVAL (QC)
TERRY DE MARCH
Director General
Charities Directorate
Le directeur général
Direction des organismes de bienfaisance
TERRY DE MARCH
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN ENVIRONMENTAL ASSESSMENT AGENCY
AGENCE CANADIENNE D’ÉVALUATION
ENVIRONNEMENTALE
CANADIAN ENVIRONMENTAL ASSESSMENT ACT
LOI CANADIENNE SUR L’ÉVALUATION
ENVIRONNEMENTALE
Replacement Class Screening Report: Minor Transportation
Projects — Public notice
Rapport d’examen préalable substitut : Projets d’envergure
restreinte liés aux transports — Avis public
The Canadian Environmental Assessment Agency (the Agency)
declares the report entitled Minor Transportation Projects to be a
replacement class screening report (RCSR) pursuant to the provisions of subsection 19(1) and paragraph 19(2)(a) of the Canadian
Environmental Assessment Act (the Act).
Public consultations on the RCSR took place from January 21
to February 19, 2008. The Agency received two written submissions from the public concerning the RCSR. Any public comments were subsequently forwarded to Transport Canada (TC)
and addressed, where appropriate, in the RCSR. In making the
declaration proposed by TC and Infrastructure Canada (INFC),
the Agency has reviewed the RCSR and has determined that the
project screening process, as described in the document, will meet
the requirements of the Act for the environmental assessment of
the class of projects. It is also the Agency’s opinion that the class
of projects described in the RCSR is not likely to cause significant adverse environmental effects when the design standards and
mitigation measures described in the report are applied.
L’Agence canadienne d’évaluation environnementale (l’Agence)
déclare que le rapport intitulé Projets d’envergure restreinte liés
aux transports est un rapport d’examen préalable substitut (REPS)
en vertu des dispositions du paragraphe 19(1) et de l’alinéa 19(2)a)
de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (la Loi).
Des consultations publiques sur le REPS ont eu lieu du 21 janvier au 19 février 2008. L’Agence a reçu deux observations écrites du public au sujet du REPS. Par la suite, tout commentaire du
public a été acheminé à Transports Canada (TC), et a été examiné,
au besoin, dans le REPS. Cette déclaration de l’Agence, proposée
par TC et Infrastructure Canada (INFC), fait suite à l’analyse du
REPS. L’Agence a décidé que le processus d’examen préalable
du projet décrit dans le document permettra de répondre aux exigences de la Loi concernant l’évaluation environnementale de ce
type de projets. L’Agence est également d’avis que le type de
projets décrit dans le REPS n’est pas susceptible d’engendrer des
répercussions négatives importantes sur l’environnement lorsque
les normes et les mesures d’atténuation décrites dans le rapport
sont respectées.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
The declaration is effective June 14, 2008, and is subject to the
following terms and conditions:
• Subject to subsection 19(8) of the Act, the declaration period
is valid until June 14, 2013.
• TC and/or INFC will notify the Agency, in writing, a minimum of six months prior to the date on which the declaration
expires, of their intention to re-declare the RCSR, to re-declare
the RCSR with modifications or additions, or not to re-declare
the RCSR and, thereby, allow the declaration to expire.
• To re-declare the RCSR, TC and/or INFC will submit the
proposed RCSR to the Agency no less than three months prior
to the expiration date of this declaration, so that the Agency
may initiate a new declaration process.
• TC, INFC and the Agency will ensure that the RCSR is made
available to the public in accordance with the requirements of
the Act, as the RCSR may be amended from time to time. As
such, TC and INFC will place the RCSR in the Canadian Environmental Assessment Registry (CEAR) project file. On a
quarterly basis, TC or INFC will also post on the CEAR Web
site a statement of the projects in respect of which the RCSR
was used, as required under paragraph 55.1(2)(d) of the Act.
The quarterly schedule for posting on the CEAR Web site is
contained in section 1.5 of the RCSR.
• Any amendments to the report will be developed and implemented in accordance with the provisions for amendment contained in section 6.0 of the RCSR.
For further information contact the Class Screening Advisor,
Canadian Environmental Assessment Agency, 160 Elgin Street,
22nd Floor, Ottawa, Ontario K1A 0H3, 613-957-0716 (telephone),
613-957-0935 (fax), ClassScreening@ceaa-acee.gc.ca (email).
1837
La déclaration entre en vigueur le 14 juin 2008 et est assujettie
aux modalités et aux conditions suivantes :
• En vertu du paragraphe 19(8) de la Loi, la période de validité
de la déclaration s’étend jusqu’au 14 juin 2013.
• TC et/ou INFC aviseront l’Agence, par écrit, au moins six
mois avant la date d’expiration de la déclaration, de leur intention de déclarer de nouveau le REPS tel quel, de le déclarer
de nouveau avec des modifications ou des ajouts, ou encore
de ne pas le déclarer de nouveau, à la suite de quoi la déclaration viendrait à échéance.
• Afin de déclarer de nouveau le REPS, TC et/ou INFC soumettront à l’Agence le REPS proposé au moins trois mois avant la
date d’expiration de la déclaration, et ce, afin que l’Agence
puisse enclencher un nouveau processus de déclaration.
• TC, INFC et l’Agence s’assureront que le REPS est mis à la
disposition du public conformément aux exigences de la Loi,
puisqu’il peut être modifié de temps à autre. À ce titre, TC et
INFC verseront le REPS au dossier de projet du Registre canadien d’évaluation environnementale (RCEE). TC ou INFC
affichera également sur le site Internet du RCEE le relevé des
projets à l’égard desquels une autorité responsable a utilisé le
REPS, et ce, de façon trimestrielle, tel qu’il est prescrit en vertu de l’alinéa 55.1(2)d) de la Loi. Le calendrier trimestriel d’affichage sur le site Web du RCEE est présenté à la section 1.5 du
REPS.
• Tout changement au REPS sera élaboré et mis en œuvre selon
les dispositions relatives aux modifications stipulées à la section 6.0 du REPS.
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Conseillère en examen préalable type, Agence canadienne d’évaluation environnementale, 160, rue Elgin, 22e étage,
Ottawa (Ontario) K1A 0H3, 613-957-0716 (téléphone), 613957-0935 (télécopieur), ExamenPrealableType@acee-ceaa.gc.ca
(courriel).
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
COMMENCEMENT OF INVESTIGATION
OUVERTURE D’ENQUÊTE
Woven polyester fabric
Tissu en polyester
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal (the Tribunal) is satisfied that the request (Request
No. TR-2007-006) received from Peerless Clothing Inc. (the requester) of Montréal, Quebec, is properly documented. The request is for the removal, for an indeterminate period of time, of
the customs duty on importations from all countries of woven
fabric, plain weave, dyed, of untwisted textured polyester filament yarns in the weft and untwisted non-textured polyester filament yarns in the warp, of a weight not exceeding 55 g/m2, of tariff item No. 5407.69.90, for use as knee lining in the manufacture
of trousers (the subject fabric). The requester has asked the Tribunal to conduct its investigation expeditiously. The Tribunal has
examined the request and is not persuaded that the circumstances
constitute critical circumstances. However, barring any opposition
to the request, the Tribunal intends to conduct its investigation as
expeditiously as possible.
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal) est convaincu que le dossier de
la demande (demande no TR-2007-006) reçue de Vêtements Peerless Inc. (la demanderesse), de Montréal (Québec), est complet.
La demande porte sur la suppression, pour une période indéterminée, des droits de douane sur les importations, en provenance de
tous les pays, de tissu à armure toile, teint, fait de fils de filaments
de polyester texturés sans torsion dans la trame et de fils de filaments de polyester non texturés sans torsion dans la chaîne, d’un
poids n’excédant pas 55 g/m2, du numéro tarifaire 5407.69.90, devant servir de doublure au niveau du genou dans la confection de
pantalons (le tissu en question). La demanderesse a demandé au
Tribunal d’effectuer cette enquête dans les plus brefs délais. Le
Tribunal, ayant examiné la demande, n’est pas persuadé que la
situation présente est une situation critique. Néanmoins, à moins
d’opposition à cette demande, le Tribunal a l’intention d’effectuer
son enquête dans les plus brefs délais.
Conformément à l’article 19 de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur, le Tribunal enquêtera sur la pertinence de
la réduction ou de la suppression des droits de douane sur les
importations du tissu en question, qui est classé dans le numéro
tarifaire 5407.69.90.
The Tribunal will conduct an investigation under section 19 of
the Canadian International Trade Tribunal Act into the appropriateness of reducing or removing the customs duty on importations of the subject fabric, which is classified under tariff item
No. 5407.69.90.
1838
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
The Tribunal’s investigation commenced on June 4, 2008, and
will be conducted by way of written submissions. To participate
in the Tribunal’s investigation, the requester or an interested party
must file with the Tribunal a notice of appearance in Form I of the
Textile Reference Guidelines on or before June 23, 2008. The
Tribunal’s recommendations to the Minister of Finance are scheduled to be issued by September 10, 2008.
A schedule of events consisting of key dates is available from
the Tribunal’s Web site at www.citt-tcce.gc.ca.
Parties and the public may file documents electronically with
the Tribunal through its Secure E-filing Service. The service utilizes the Government of Canada’s epass system, which allows the
secure transmission of confidential business information. The information is fully encrypted from the sender to the Tribunal.
However, parties must still file paper copies in the required
number as instructed. Where a party is required to file hard copies, the electronic version and the hard-copy version must be
identical. In case of discrepancies, the hard-copy version will be
considered the original.
Submissions to the Tribunal may be written in English or in
French. All correspondence should be addressed to the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, June 4, 2008
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
L’enquête du Tribunal a été ouverte le 4 juin 2008 et sera menée sous forme d’exposés écrits. Pour participer à l’enquête du
Tribunal, la demanderesse ou une partie intéressée doit déposer
auprès du Tribunal un acte de comparution établi selon la formule I
des Lignes directrices relatives à la saisine sur les textiles au plus
tard le 23 juin 2008. Le Tribunal prévoit présenter ses recommandations au ministre des Finances au plus tard le 10 septembre 2008.
Pour obtenir un calendrier des activités contenant les dates clés,
prière de consulter le site Web du Tribunal à l’adresse www.tccecitt.gc.ca.
Les parties et le public peuvent déposer des documents électroniquement auprès du Tribunal au moyen de son Service de dépôt
électronique sécurisé. Le dépôt se fait au moyen du système epass
du gouvernement du Canada, lequel permet la transmission sécurisée de renseignements commerciaux de nature confidentielle.
Les renseignements sont entièrement chiffrés depuis l’expéditeur
jusqu’au Tribunal.
Cependant, les parties doivent continuer de déposer le nombre
de copies papier requises, selon les directives. La version électronique et la version papier doivent être identiques. S’il y a divergence, la version papier sera considérée comme la version originale.
Les exposés peuvent être déposés auprès du Tribunal en français ou en anglais. Toute la correspondance doit être envoyée au
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 4 juin 2008
Le secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DECISION
DÉCISION
Appeal No. AP-2006-029
Appel no AP-2006-029
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal made a decision on May 30, 2008, with respect to an
appeal filed by J. Walter Company Ltd. from a decision of the
President of the Canada Border Services Agency dated June 26,
2006, with respect to a request for redetermination under subsection 60(4) of the Customs Act.
The appeal, heard on June 15, 2007, under subsection 67(1) of
the Customs Act, was allowed.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, May 30, 2008
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur a rendu une décision le 30 mai 2008 concernant un appel interjeté par J. Walter Company Ltd. à la suite
d’une décision du président de l’Agence des services frontaliers
du Canada rendue le 26 juin 2006 concernant une demande de
réexamen aux termes du paragraphe 60(4) de la Loi sur les
douanes.
L’appel, entendu le 15 juin 2007 aux termes du paragraphe 67(1) de la Loi sur les douanes, a été admis.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 30 mai 2008
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[24-1-o]
[24-1-o]
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1839
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DECISION
DÉCISION
Appeal No. AP-2006-040
Appel no AP-2006-040
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal made a decision on June 2, 2008, with respect to an appeal filed by Sy Marketing Inc. from decisions of the President of
the Canada Border Services Agency dated August 29, 2006, with
respect to requests for redetermination under subsection 60(4) of
the Customs Act.
The appeal, heard on November 27, 2007, under subsection 67(1)
of the Customs Act, was dismissed.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333, Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, June 5, 2008
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur a rendu une décision le 2 juin 2008 concernant un appel interjeté par Sy Marketing Inc. à la suite de décisions du président de l’Agence des services frontaliers du Canada
rendues le 29 août 2006 concernant des demandes de réexamen
aux termes du paragraphe 60(4) de la Loi sur les douanes.
L’appel, entendu le 27 novembre 2007 aux termes du paragraphe 67(1) de la Loi sur les douanes, a été rejeté.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 5 juin 2008
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DECISION
DÉCISION
Appeal No. AP-2006-054
Appel no AP-2006-054
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal made a decision on June 2, 2008, with respect to an appeal filed by Helly Hansen Leisure Canada Inc. from a decision
of the President of the Canada Border Services Agency dated
October 31, 2006, with respect to a request for redetermination
under subsection 60(4) of the Customs Act.
The appeal, heard on January 22, 2008, under subsection 67(1)
of the Customs Act, was dismissed.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, June 5, 2008
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur a rendu une décision le 2 juin 2008 concernant un appel interjeté par Helly Hansen Leisure Canada Inc. à la
suite d’une décision du président de l’Agence des services frontaliers du Canada rendue le 31 octobre 2006 concernant une demande de réexamen aux termes du paragraphe 60(4) de la Loi sur
les douanes.
L’appel, entendu le 22 janvier 2008 aux termes du paragraphe 67(1) de la Loi sur les douanes, a été rejeté.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 5 juin 2008
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s
original notices bearing the same number. The original notices
contain a more detailed outline of the applications, including additional locations and addresses where the complete files may be
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux
du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux contiennent
une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris
les lieux et adresses où l’on peut consulter les dossiers complets.
1840
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
examined. The relevant material, including the notices and applications, is available for viewing during normal business hours at
the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room 206,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 0N2, 819997-2429 (telephone), 994-0423 (TDD), 819-994-0218 (fax);
— Metropolitan Place, Suite 1410, 99 Wyse Road, Dartmouth,
Nova Scotia B3A 4S5, 902-426-7997 (telephone), 426-6997
(TDD), 902-426-2721 (fax);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, 204-983-6306 (telephone),
983-8274 (TDD), 204-983-6317 (fax);
— 530–580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, 604-666-2111 (telephone), 666-0778 (TDD), 604666-8322 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 205 Viger Avenue W,
Suite 504, Montréal, Quebec H2Z 1G2, 514-283-6607 (telephone), 283-8316 (TDD), 514-283-3689 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, 416-952-9096 (telephone), 416-954-6343 (fax);
— CRTC Documentation Centre, Cornwall Professional Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan
S4P 3X3, 306-780-3422 (telephone), 306-780-3319 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, 780-495-3224 (telephone), 780-495-3214 (fax).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission, Ottawa,
Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of the
intervention has been served upon the applicant, on or before the
deadline given in the notice.
Secretary General
Tous les documents afférents, y compris les avis et les demandes,
sont disponibles pour examen durant les heures normales d’ouverture aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce 206,
1, promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 0N2,
819-997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), 819-994-0218
(télécopieur);
— Place Metropolitan, Bureau 1410, 99, chemin Wyse, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B3A 4S5, 902-426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), 902-426-2721 (télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, 204-983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), 204-983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, 604-666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), 604-666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 205, avenue Viger Ouest,
Bureau 504, Montréal (Québec) H2Z 1G2, 514-283-6607
(téléphone), 283-8316 (ATS), 514-283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 55, avenue St. Clair Est,
Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, 416-952-9096
(téléphone), 416-954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, 306-780-3422 (téléphone), 306-780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, 780-495-3224
(téléphone), 780-495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2008-118
2008-118
June 2, 2008
Le 2 juin 2008
Astral Media Radio (Toronto) Inc. and 4382072 Canada Inc.,
partners in a general partnership, carrying on business as Astral
Media Radio G.P.
Revelstoke, British Columbia
Renewed — Broadcasting licence for the commercial radio programming undertaking CKCR Revelstoke from September 1,
2008, to August 31, 2010.
Astral Media Radio (Toronto) Inc. et 4382072 Canada Inc.,
associés dans une société en nom collectif faisant affaires sous
le nom de Astral Media Radio s.e.n.c.
Revelstoke (Colombie-Britannique)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio commerciale CKCR Revelstoke, du 1er septembre 2008 au 31 août 2010.
2008-119
2008-119
June 2, 2008
Vancouver Co-operative Radio
Vancouver, British Columbia
Renewed — Broadcasting licence for the English-language Type B
community radio programming undertaking CFRO-FM Vancouver from September 1, 2008, to August 31, 2010.
Le 2 juin 2008
Vancouver Co-operative Radio
Vancouver (Colombie-Britannique)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio communautaire de type B de langue anglaise
CFRO-FM Vancouver, du 1er septembre 2008 au 31 août 2010.
Le 14 juin 2008
2008-120
Gazette du Canada Partie I
June 3, 2008
2008-120
1841
Le 3 juin 2008
TVA Group Inc.
Across Canada
Approved — Amendment to the broadcasting licence for the national French-language Category 1 specialty programming undertaking known as Mystère to allow the service to be made available for distribution in high definition (HD) format.
Groupe TVA inc.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Modification de la licence de radiodiffusion de l’entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de
catégorie 1 de langue française appelée Mystère, afin d’en permettre la distribution en format haute définition (HD).
2008-71-1
2008-71-1
June 4, 2008
Le 4 juin 2008
Christian Channel Inc.
Fraser Valley, British Columbia; and Winnipeg, Manitoba
Erratum — Correction of the condition of licence 8 of Appendix 1
of Broadcasting Decision CRTC 2008-71, as indicated in the
decision.
Christian Channel Inc.
Fraser Valley (Colombie-Britannique) et Winnipeg (Manitoba)
Erratum — Correction de la condition de licence 8 de l’annexe 1
de la décision de radiodiffusion CRTC 2008-71, tel qu’il est indiqué dans la décision.
2008-121
2008-121
June 6, 2008
Le 6 juin 2008
Videotron Ltd.
Province of Quebec
Approved — Amendment to the licence of the video-on-demand
programming undertaking known as Illico sur demande.
Vidéotron ltée
Province de Québec
Approuvé — Modification de la licence de l’entreprise de programmation de vidéo sur demande appelée Illico sur demande.
2007-293-1
2007-293-1
June 6, 2008
Le 6 juin 2008
Radio programming undertakings
Various locations in Nova Scotia, New Brunswick, Quebec and
Ontario
Correction — Broadcasting Decision CRTC 2007-293, August 13,
2007, as indicated in the decision.
Entreprises de programmation de radio
Diverses localités en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick,
au Québec et en Ontario
Correction — Décision de radiodiffusion CRTC 2007-293,
13 août 2007, tel qu’il est indiqué dans la décision.
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-6
AVIS PUBLIC 2008-6
Telecommunications fees
Droits de télécommunication
The total amount to be recovered by the Commission for fiscal
year 2008-2009, taking into account the adjustments pertaining to
fiscal year 2007-2008, is $27.485 million.
June 6, 2008
Le montant total que doit recouvrer le Conseil pour l’exercice
financier 2008-2009, compte tenu des rajustements pour l’exercice financier 2007-2008, est de 27,485 millions de dollars.
Le 6 juin 2008
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-38-1
AVIS PUBLIC 2008-38-1
Notice of consultation
Avis de consultation
Applications received
Various locations
Correction to item 3
Further to its Broadcasting Public Notice CRTC 2008-38 dated
May 1, 2008, the Commission announces the following:
Demandes reçues
Plusieurs collectivités
Correction à l’article 3
À la suite de son avis public de radiodiffusion CRTC 2008-38
en date du 1er mai 2008, le Conseil annonce ce qui suit :
1842
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
The following item is amended and the changes are in bold.
Correction to item 3
Headingley, Manitoba
Application No. 2007-1713-4
Application by Videon Cablesystems Inc. (Videon) to renew
the Class 3 licence of its cable broadcasting distribution undertaking serving Headingley, expiring August 31, 2008.
c) The licensee is authorized to distribute the following signals on a digital discretionary basis:
• a second set of signals that provides the programming of
the four U.S. commercial networks (CBS, NBC, ABC,
FOX) and the non-commercial PBS network (hereafter referred to as the U.S. 4+1 signals).
The distribution on a discretionary basis on the licensee’s
digital service of a second set of U.S. 4+1 signals is subject
to the provision that, with respect to such signals, the licensee adhere to the requirements regarding non-simultaneous
program deletion set out in section 43 of the Broadcasting
Distribution Regulations. The Commission may suspend the
application of this provision upon its approval of an executed agreement between the licensee and broadcasters.
Such an agreement must deal with issues related to the protection of program rights arising in connection with the
discretionary carriage of a second set of U.S. 4+1 signals
solely on the licensee’s digital service.
d) The licensee is authorized to receive, directly through its
own facilities, at its option, any of the distant Canadian signals
and U.S. 4+1 signals that are otherwise required to be received
from a licensed satellite relay distribution undertaking. The licensee is not authorized to use any facilities other than its own
for the reception of these signals. This condition does not authorize the licensee to provide these services to any other licensed or exempt distribution undertaking.
June 2, 2008
L’article suivant est modifié et les changements sont en caractère gras.
Correction à l’article 3
Headingley (Manitoba)
Numéro de demande 2007-1713-4
Demande présentée par Videon Cablesystems Inc. (Videon) en
vue de renouveler la licence de classe 3 de son entreprise de
distribution de radiodiffusion par câble desservant Headingley,
qui expire le 31 août 2008.
c) La titulaire est autorisée à distribuer les signaux suivants
en mode numérique et à titre facultatif :
• une seconde série de signaux transmettant la programmation des quatre réseaux commerciaux américains
(CBS, NBC, ABC, FOX) et du réseau non commercial
PBS (dits signaux américains 4+1).
La distribution d’une seconde série de signaux américains
4+1 à titre facultatif au service numérique de la titulaire est
assujettie à la clause prévoyant que la titulaire respecte les
règles relatives à la suppression d’émissions non simultanées énoncées à l’article 43 du Règlement sur la distribution
de radiodiffusion. Le Conseil peut suspendre l’application
de cette disposition pour les signaux à être distribués s’il approuve une entente signée entre la titulaire et les radiodiffuseurs. L’entente doit porter sur la protection des droits
d’émissions advenant la distribution, à titre facultatif, d’une
deuxième série de signaux américains 4+1 uniquement au
service numérique de la titulaire.
d) La titulaire est autorisée à utiliser ses propres installations, à
son gré, pour recevoir directement tous les signaux canadiens
éloignés et les signaux américains 4+1 qu’elle devrait autrement recevoir d’une entreprise de distribution par relais satellite autorisée. La titulaire n’est pas autorisée à utiliser d’autres
installations que celles qu’elle possède pour recevoir ces signaux. Cette condition n’autorise pas la titulaire à fournir ces
services à d’autres entreprises de distribution autorisées ou
exemptées.
Le 2 juin 2008
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-49-1
AVIS PUBLIC 2008-49-1
Renewals for radio programming undertaking licences due to
expire in 2008
Renouvellement des licences d’entreprises de programmation
radio qui expireront en 2008
Further to its Broadcasting Public Notice CRTC 2008-49 dated
May 28, 2008, the Commission announces that the following
items are amended and the changes are in bold.
Corrections to items 25 and 26
New Brunswick (NB)
Maritime Broadcasting System Limited
5121 Sackville Street
7th Floor
Halifax, Nova Scotia
B3J 1K1
Fax: 902-423-2093
Email: obarnhill@mbsradio.com
CFAN-FM Miramichi City
Application No. 2008-0250-6
396 Pleasant Street
Miramichi, New Brunswick
À la suite de son avis public de radiodiffusion CRTC 2008-49
en date du 28 mai 2008, le Conseil annonce que les articles suivants sont modifiés et les changements sont en caractère gras.
Corrections aux articles 25 et 26
Nouveau-Brunswick (NB)
Maritime Broadcasting System Limited
5121, rue Sackville
7e étage
Halifax (Nouvelle-Écosse)
B3J 1K1
Télécopieur : 902-423-2093
Courriel : obarnhill@mbsradio.com
CFAN-FM Miramichi City
Numéro de demande 2008-0250-6
396, rue Pleasant
Miramichi (Nouveau-Brunswick)
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1843
Maritime Broadcasting System Limited
5121, rue Sackville
7e étage
Halifax (Nouvelle-Écosse)
B3J 1K1
Télécopieur : 902-423-2093
Courriel : obarnhill@mbsradio.com
CJCW Sussex
Numéro de demande 2008-0251-3
6, rue Marble
Sussex (Nouveau-Brunswick)
Correction à l’article 35
Nouveau-Brunswick (NB)
Numéro de demande 2008-0212-5
Courriel : DGCKUM@UMONCTON.CA
Le 4 juin 2008
Maritime Broadcasting System Limited
5121 Sackville Street
7th Floor
Halifax, Nova Scotia
B3J 1K1
Fax: 902-423-2093
Email: obarnhill@mbsradio.com
CJCW Sussex
Application No. 2008-0251-3
6 Marble Street
Sussex, New Brunswick
Correction in the French version only to item 35
New Brunswick (NB)
Application No. 2008-0212-5
Email: DGCKUM@UMONCTON.CA
June 4, 2008
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-50
AVIS PUBLIC 2008-50
Notice of consultation
Avis de consultation
Applications received
Various locations
Deadline for submission of interventions and/or comments:
July 8, 2008
The Commission has received the following applications:
1. Seaside Broadcasting Organization
Eastern Passage, Nova Scotia
To amend the licence of the English-language community
Type B radio programming undertaking CFEP-FM Eastern
Passage, Nova Scotia.
2. Bear Creek Broadcasting Ltd.
Grande Prairie, Alberta
To amend the licence of the English-language commercial FM
radio programming undertaking CIKT-FM Grande Prairie,
Alberta.
June 3, 2008
Demandes reçues
Plusieurs collectivités
Date limite pour le dépôt des interventions ou des observations :
le 8 juillet 2008
Le Conseil a été saisi des demandes suivantes :
1. Seaside Broadcasting Organization
Eastern Passage (Nouvelle-Écosse)
En vue de modifier la licence de l’entreprise de programmation de radio communautaire de type B de langue anglaise
CFEP-FM Eastern Passage (Nouvelle-Écosse).
2. Bear Creek Broadcasting Ltd.
Grande Prairie (Alberta)
En vue de modifier la licence de l’entreprise de programmation de radio FM commerciale de langue anglaise CIKT-FM
Grande Prairie (Alberta).
Le 3 juin 2008
[24-1-o]
[24-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2008-51
AVIS PUBLIC 2008-51
Information bulletin — Renaming of College Sports Television
(CSTV) as CBS College Sports Network on the lists of eligible
satellite services
Bulletin d’information — Changement du nom de College Sports
Television (CSTV) pour CBS College Sports Network aux listes
des services par satellite admissibles
CSTV Networks Inc. has advised the Commission that, commencing on or about March 16, 2008, College Sports Television
(CSTV) would change its name to CBS College Sports Network.
The Commission is amending its lists of eligible satellite services
to reflect the change of name. The revised lists are available on
the Commission’s Web site at www.crtc.gc.ca under “Industries
at a Glance.”
June 4, 2008
CSTV Networks Inc. a avisé le Conseil qu’à partir du 16 mars
2008, ou aux alentours de cette date, College Sports Television
(CSTV) changerait de nom pour CBS College Sports Network.
Le Conseil modifie ses listes des services par satellite admissibles
pour refléter ce changement de nom. Les listes révisées sont affichées sur le site Web du Conseil à l’adresse www.crtc.gc.ca, sous
« Aperçu des industries ».
Le 4 juin 2008
[24-1-o]
[24-1-o]
1844
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
CANADIAN ASSOCIATION OF WOUND CARE
CANADIAN ASSOCIATION OF WOUND CARE
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Canadian Association of Wound
Care has changed the location of its head office to the city of Toronto, province of Ontario.
March 1, 2008
CARY M. STEINMAN
Executive Director
Avis est par les présentes donné que Canadian Association of
Wound Care a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à Toronto, province d’Ontario.
Le 1er mars 2008
Le directeur exécutif
CARY M. STEINMAN
[24-1-o]
[24-1-o]
CORPORATION OF THE CITY OF THUNDER BAY
CORPORATION OF THE CITY OF THUNDER BAY
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Corporation of the City of Thunder Bay hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters
Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Corporation of
the City of Thunder Bay has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Thunder Bay,
at 189 Red River Road, Thunder Bay, Ontario, under deposit
No. TBR439976, a description of the site and plans for the replacement of the Belrose Road Bridge over the McIntyre River, at
the intersection of John St. Road and Belrose Road.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Thunder Bay, June 14, 2008
MIKE VOGRIG, P.Eng.
Project Coordinator
La Corporation of the City of Thunder Bay donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Corporation of the City of Thunder Bay a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Thunder Bay, situé au 189, chemin
Red River, à Thunder Bay (Ontario), sous le numéro de dépôt TBR439976, une description de l’emplacement et les plans
du remplacement du pont Belrose Road, au-dessus de la rivière
McIntyre, à l’intersection du chemin John St. et du chemin
Belrose.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Thunder Bay, le 14 juin 2008
Le coordonnateur de projet
MIKE VOGRIG, ing.
[24-1-o]
[24-1]
COUNTY OF LANARK
COUNTY OF LANARK
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
McCormick Rankin Corporation, on behalf of the County of
Lanark, hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
McCormick Rankin Corporation, on behalf of the County of Lanark, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure
and Communities and in the Land Registry Office of Lanark, at
Almonte, Ontario, under deposit No. RS215951, a description of
the site and plans of the rehabilitation of the Appleton Bridge
(Site No. 015-0068) over the Mississippi River, Lot 10, Concession 3, Wilson Street, Ramsay Township, County of Lanark,
province of Ontario.
La McCormick Rankin Corporation, au nom du County of Lanark, donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée
auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. En vertu de l’article 9 de ladite loi, la
McCormick Rankin Corporation, au nom du County of Lanark, a
déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et
des Collectivités et au bureau d’enregistrement de Lanark, à Almonte (Ontario), sous le numéro de dépôt RS215951, une description de l’emplacement et les plans de la réfection du pont
Appleton (site no 015-0068) au-dessus de la rivière Mississippi,
lot 10, concession 3, rue Wilson, canton de Ramsay, comté de
Lanark, province d’Ontario.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1845
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Ottawa, June 5, 2008
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
BILL BOHNE, P.Eng.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Ottawa, le 5 juin 2008
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
BILL BOHNE, ing.
[24-1-o]
[24-1-o]
DAVID EDWARD MORRISON
DAVID EDWARD MORRISON
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
David Edward Morrison hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, David Edward Morrison has deposited
with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Kenora, at Kenora, Ontario, under deposit No. R33398,
a description of the site and plans of the proposed swim raft in
Deception Bay, Lake of the Woods, at coordinates 49°41′56.9″
north latitude and 94°49′37.4″ west longitude, in front of CL 4
Parcel 17132 and CL 3819 DES 23R-6002 Part 1 Parcel 35299.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Kenora, June 3, 2008
DAVID EDWARD MORRISON
David Edward Morrison donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. David Edward Morrison
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de Kenora, à Kenora (Ontario), sous le numéro de dépôt R33398, une
description de l’emplacement et les plans d’un radeau dans la baie
Deception, au lac des Bois, aux coordonnées 49°41′56,9″ de latitude nord par 94°49′37,4″ de longitude ouest, à l’emplacement
décrit de la façon suivante : « CL 4 Parcel 17132 and CL 3819
DES 23R-6002 Part 1 Parcel 35299 ».
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Kenora, le 3 juin 2008
DAVID EDWARD MORRISON
[24-1-o]
[24-1-o]
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, Quebec Region, hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, the Department of Fisheries and Oceans,
Small Craft Harbours Branch, has deposited with the Minister
of Transport, Infrastructure and Communities, in Québec, Quebec, and in the Land Registry Office of Sept-Îles (Québec), under
deposit No. 15 230 721, a description of the site and plans of the
fishing harbour of Rivière-au-Tonnerre, located in part on a lot of
land being a portion of Lot 150 of the official cadastre of the municipality of Rivière-au-Tonnerre, district of Sept-Îles, and on two
shore and deepwater lots being part of the bed of the Gulf of
St. Lawrence in front of non-subdivided Lot 150. The lot is bordered
La Direction des ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans, région du Québec, donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi
sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans
et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Direction des
ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans a,
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, à Québec
(Québec) et au bureau de la publicité des droits de Sept-Îles (Québec), sous le numéro de dépôt 15 230 721, une description de
l’emplacement et les plans du havre de pêche de Rivière-auTonnerre, situé en partie sur un lot de terre étant une partie du
lot 150 du cadastre officiel de la municipalité de Rivière-auTonnerre, circonscription foncière de Sept-Îles, ainsi que sur deux
1846
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
to the east, the northeast, the north and northeast again by the
Gulf of St. Lawrence, and toward all other sides by the residue of
the said Lot 150, and contains an area of 2 873.27 m2. The first
shore and deepwater lot is bordered to the northeast and northwest
by shore and deepwater lot hereafter described, to the northeast
and southeast by the residue of the St. Lawrence Gulf’s bed, to
the southwest, south and west by the residue of the said nonsubdivided Lot 150, and contains an area of 2 677.86 m2. The
second shore and deepwater lot is bordered to the northeast and
northwest by the residue of Lot 150, northeast and southeast by
the residue of the St. Lawrence Gulf’s bed, in the south, southwest and west by shore and deepwater lot described above, and
containing an area of 3 124.23 m2.
Québec, June 4, 2008
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
lots de grève et en eau profonde faisant partie du lit du golfe du
Saint-Laurent, en face du lot 150 non subdivisé. Le lot de terre est
borné vers l’est, le nord-est, le nord et le nord-est encore une fois
par le golfe du Saint-Laurent, et vers tous les autres côtés par le
résidu dudit lot 150, et contient en superficie 2 873,27 m2. Le
premier lot de grève et en eau profonde est borné vers le nord-est
et le nord-ouest par le lot de grève et en eau profonde décrit ciaprès, vers le nord-est et le sud-est par le résidu du lit du golfe du
Saint-Laurent, vers le sud-ouest, le sud et l’ouest par le résidu
dudit lot 150 non subdivisé, et contient en superficie 2 677,86 m2.
Le second lot de grève et en eau profonde est borné au nord-est et
au nord-ouest par le résidu du lot 150, au nord-est et au sud-est
par le résidu du lit du golfe du Saint-Laurent, au sud, au sud-ouest
et à l’ouest par le lot de grève et en eau profonde décrit ci-dessus,
et contient en superficie 3 124,23 m2.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 901, rue
du Cap-Diamant, Bureau 310, Québec (Québec) G1K 4K1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Québec, le 4 juin 2008
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
[24-1-o]
[24-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 901 Du Cap-Diamant
Street, Suite 310, Québec, Quebec G1K 4K1. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
FIRST NATIONS FAMILY PHYSICIAN AND HEALTH
SERVICES
FIRST NATIONS FAMILY PHYSICIAN AND HEALTH
SERVICES
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that FIRST NATIONS FAMILY PHYSICIAN AND HEALTH SERVICES has changed the location of
its head office to the city of Kitchenumaykoosib Inninuwug, Big
Trout Lake, province of Ontario.
June 6, 2008
GREG RICKFORD
Barrister and Solicitor
Avis est par les présentes donné que FIRST NATIONS FAMILY
PHYSICIAN AND HEALTH SERVICES a changé le lieu de son
siège social qui est maintenant situé à Kitchenumaykoosib Inninuwug, à Big Trout Lake, province d’Ontario.
Le 6 juin 2008
L’avocat et juriste-conseil
GREG RICKFORD
[24-1-o]
[24-1-o]
GOVERNMENT OF YUKON
HIGHWAYS AND PUBLIC WORKS
GOUVERNEMENT DU YUKON
VOIRIE ET TRAVAUX PUBLICS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Yukon Highways and Public Works hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, Yukon Highways and
Public Works has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the District Registrar of the Land Registry District of Yukon, at 2130 2nd Avenue,
Main Floor, Whitehorse, Yukon, under deposit Nos. 2008-0053
through 2008-0058, a description of the site and plans for the
replacement of the Tenas Creek Bridge, at kilometre 238 on
North Canol Road, the replacement of the Macmillan River No. 2
Bridge, at kilometre 438 on North Canol Road, and the replacement of the Sekie Creek Bridge, at kilometre 445 on North Canol
Road.
Le ministère de la Voirie et des Travaux publics du Yukon
donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. Le ministère de la Voirie et des Travaux publics
du Yukon a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du
ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et
au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement du
Yukon, situé au 2130 2nd Avenue, Rez-de-chaussée, Whitehorse
(Yukon), sous les numéros de dépôt 2008-0053 à 2008-0058, une
description de l’emplacement et les plans du remplacement du
pont au-dessus du ruisseau Tenas, à la borne kilométrique 238 sur
le chemin Canol Nord, du remplacement du pont no 2 au-dessus
de la rivière Macmillan, à la borne kilométrique 438 sur le chemin Canol Nord, et du remplacement du pont au-dessus du ruisseau Sekie, à la borne kilométrique 445 sur le chemin Canol Nord.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1847
GOVERNMENT OF YUKON
HIGHWAYS AND PUBLIC WORKS
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Gestionnaire régional, Programme de protection des eaux navigables,
Transports Canada, 9700, avenue Jasper, Bureau 1100, Edmonton
(Alberta) T5J 4E6. Veuillez noter que seuls les commentaires
faits par écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation
maritime seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Whitehorse, le 13 juin 2008
GOUVERNEMENT DU YUKON
VOIRIE ET TRAVAUX PUBLICS
[24-1-o]
[24-1-o]
Comments may be directed to the Regional Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, 9700 Jasper
Avenue, Suite 1100, Edmonton, Alberta T5J 4E6. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Whitehorse, June 13, 2008
LEADERSHIP FOR ENVIRONMENT AND
DEVELOPMENT CANADA INC.
LEADERSHIP EN MATIÈRE D’ENVIRONNEMENT ET
DE DÉVELOPPEMENT CANADA INC.
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that LEADERSHIP FOR ENVIRONMENT AND DEVELOPMENT CANADA INC. has changed the
location of its head office to the municipality of Ormstown, province of Quebec.
May 9, 2008
HUGH MAYNARD
Secretary-Treasurer
Avis est par les présentes donné que LEADERSHIP EN
MATIÈRE D’ENVIRONNEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT
CANADA INC. a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé dans la municipalité d’Ormstown, province de Québec.
Le 9 mai 2008
Le secrétaire-trésorier
HUGH MAYNARD
[24-1-o]
[24-1-o]
MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE
MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that MISSION ACTION CHARITÉ
INTERNATIONALE intends to apply to the Minister of Industry
for leave to surrender its charter, pursuant to the Canada Corporations Act.
April 2, 2008
MICHEL BISAILLON
President
Avis est par les présentes donné que MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE demandera au ministre de l’Industrie
la permission d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les
corporations canadiennes.
Le 2 avril 2008
Le président
MICHEL BISAILLON
[24-1-o]
[24-1-o]
MUNICIPALITY OF LAMBTON SHORES
MUNICIPALITY OF LAMBTON SHORES
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Municipality of Lambton Shores hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, the Municipality of
Lambton Shores has deposited with the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of the County of Lambton,
at Sarnia, Ontario, under deposit No. L963346, a description of
the site and plans for the replacement of the Mud Creek Bridge
over Mud Creek, on Riverside Drive, in the community of Port
Franks, between Plan 15 Pt Lots 2 and 3 and Plan 36 E Pt Lot 27,
municipality of Lambton Shores.
La Municipality of Lambton Shores donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi
sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Municipality of Lambton Shores a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et
des Collectivités et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement du comté de Lambton, à Sarnia (Ontario), sous
le numéro de dépôt L963346, une description de l’emplacement
et les plans du remplacement du pont Mud Creek au-dessus du
ruisseau Mud, sur la promenade Riverside, dans la collectivité de
Port Franks, entre le plan 15, partie des lots 2 et 3, et le plan 36 E,
partie du lot 27, municipalité de Lambton Shores.
1848
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Northville, June 3, 2008
PEGGY VAN MIERLO-WEST
Director of Community Services
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Northville, le 3 juin 2008
La directrice des services à la collectivité
PEGGY VAN MIERLO-WEST
[24-1-o]
[24-1]
MUNICIPALITY OF MCDOUGALL
MUNICIPALITY OF MCDOUGALL
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Municipality of McDougall hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, the Municipality of McDougall
has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities and in the office of the District Registrar of the
Land Registry District of Parry Sound, at Parry Sound, Ontario,
under deposit No. 214182, a description of the site and plans
for the replacement of the Burnside’s Bridge over the Seguin
River, on Burnside’s Road, from the west bank to the east bank
of the river, at Lot 22, Concession 6, geographic township of
McDougall.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Municipality of McDougall, June 6, 2008
GARFIELD EATON
La Municipality of McDougall donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports,
de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la
protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Municipality of
McDougall a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités
et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement
de Parry Sound, à Parry Sound (Ontario), sous le numéro de dépôt 214182, une description de l’emplacement et les plans du
remplacement du pont Burnside’s au-dessus de la rivière Seguin,
sur le chemin Burnside’s, de la rive ouest à la rive est de la rivière, au lot 22, concession 6, canton géographique de McDougall.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Municipalité de McDougall, le 6 juin 2008
GARFIELD EATON
[24-1-o]
[24-1]
PARC SOUS-MARIN DU LAC ST-FRANÇOIS INC.
PARC SOUS-MARIN DU LAC ST-FRANÇOIS INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Parc sous-marin du lac St-François inc. hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, Parc sous-marin du lac
St-François inc. has deposited with the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Vaudreuil, Quebec,
under deposit No. 15 233 299, a description of the site and plans
of the sinking of a wreck and artefacts at the bottom of SaintFrançois Lake, in front of the municipality of Rivière-Beaudette,
located at approximately 600 m south of Pointe-Beaudette.
Le Parc sous-marin du lac St-François inc. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le Parc
sous-marin du lac St-François inc. a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits
de Vaudreuil (Québec), sous le numéro de dépôt 15 233 299, une
description de l’emplacement et les plans de l’aménagement
d’une épave et d’artéfacts au fond du lac Saint-François, en face
de la municipalité de Rivière-Beaudette, à environ 600 m au sud
de Pointe-Beaudette.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1849
Vaudreuil-Dorion, June 3, 2008
PIERRE BEAUCHAMP, P.Eng.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 901, rue
du Cap-Diamant, Bureau 310, Québec (Québec) G1K 4K1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Vaudreuil-Dorion, le 3 juin 2008
PIERRE BEAUCHAMP, ing.
[24-1-o]
[24-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 901 Du Cap-Diamant
Street, Suite 310, Québec, Quebec G1K 4K1. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
TEACHERS LIFE INSURANCE SOCIETY (FRATERNAL)
LA SOCIÉTÉ D’ASSURANCE-VIE DES ENSEIGNANTES
ET ENSEIGNANTS (FRATERNELLE)
LETTERS PATENT OF CONTINUANCE
LETTRES PATENTES DE PROROGATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 32(1) of the Insurance Companies Act (Canada), that Teachers Life Insurance
Society (Fraternal) intends to apply to the Minister of Finance
(Canada) for letters patent continuing Teachers Life Insurance
Society (Fraternal) as a fraternal benefit society under the Insurance Companies Act (Canada).
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 32(1) de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que
La Société d’assurance-vie des enseignantes et enseignants (fraternelle) compte demander au ministre des Finances (Canada) des
lettres patentes prorogeant La Société d’assurance-vie des enseignantes et enseignants (fraternelle) comme une société de secours
mutuel en vertu de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada).
La Société exercera ses activités au Canada sous la dénomination La Société d’assurance-vie des enseignantes et enseignants
(fraternelle) et son bureau principal sera situé à Toronto (Ontario).
Toute personne qui s’oppose à la constitution en société proposée peut présenter son opposition par écrit au Bureau du surintendant
des institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario)
K1A 0H2, au plus tard le 30 juin 2008.
Toronto, le 31 mai 2008
LA SOCIÉTÉ D’ASSURANCE-VIE DES ENSEIGNANTES
ET ENSEIGNANTS (FRATERNELLE)
The Society will carry on business in Canada under the name
Teachers Life Insurance Society (Fraternal), and its principle office will be located in Toronto, Ontario.
Any person who objects to the proposed continuation may submit an objection in writing to the Office of the Superintendent of
Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A
0H2, on or before June 30, 2008.
Toronto, May 31, 2008
TEACHERS LIFE INSURANCE SOCIETY (FRATERNAL)
[22-4-o]
[22-4-o]
TOWN OF NEWMARKET
TOWN OF NEWMARKET
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
McCormick Rankin Corporation, on behalf of the Town of
Newmarket, hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of
the plans and site of the work described herein. Under section 9 of
the said Act, McCormick Rankin Corporation, on behalf of the
Town of Newmarket, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Land Registry
Office for the Registry Division of York Region, at Newmarket,
Ontario, under deposit No. R752823, a description of the site and
plans for the pedestrian underpass located at Mulock Drive, over
the Holland River, at approximately 1.4 km of Yonge Street.
La McCormick Rankin Corporation, au nom du Town of Newmarket, donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des
Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. En vertu de l’article 9 de ladite loi, la
McCormick Rankin Corporation, au nom du Town of Newmarket, a déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau d’enregistrement de la circonscription foncière de York Region, à Newmarket (Ontario),
sous le numéro de dépôt R752823, une description de l’emplacement et les plans du passage inférieur piétonnier situé sur la promenade Mulock, au-dessus de la rivière Holland, à environ
1,4 km de la rue Yonge.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
1850
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Mississauga, June 3, 2008
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
CLAUDIO CRESPI, P.Eng.
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Mississauga, le 3 juin 2008
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
CLAUDIO CRESPI, ing.
[24-1-o]
[24-1]
TOWNSHIP OF SOUTHGATE
TOWNSHIP OF SOUTHGATE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Township of Southgate hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure
and Communities under the Navigable Waters Protection Act for
approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, the Township of Southgate has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Land Registry Office of the County of Grey, at
Owen Sound, Ontario, under deposit No. 551855, a description of
the site and plans for the replacement of Bridge P24 over the Saugeen River, at Southgate Road 26, 0.55 km east of Grey Road 14,
in front of Lot 16, between Concessions 18 and 19.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Collingwood, June 6, 2008
DON VAN ALSTINE
Works Superintendent
Le Township of Southgate donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports,
de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la
protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le Township of
Southgate a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du
ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et
au bureau de la publicité des droits du comté de Grey, à Owen
Sound (Ontario), sous le numéro de dépôt 551855, une description de l’emplacement et les plans du remplacement du pont P24
au-dessus de la rivière Saugeen, à la hauteur du chemin Southgate 26, à 0,55 km à l’est du chemin Grey 14, en face du lot 16,
entre les concessions 18 et 19.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Collingwood, le 6 juin 2008
Le chef de chantier
DON VAN ALSTINE
[24-1-o]
[24-1]
UNLIMITED MASTERPEACE
UNLIMITED MASTERPEACE
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Unlimited MasterPeace has changed
the location of its head office to the city of Terrebonne, province
of Quebec.
June 1, 2008
GAB DESMOND
President
Avis est par les présentes donné que Unlimited MasterPeace a
changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à Terrebonne, province de Québec.
Le 1er juin 2008
Le président
GAB DESMOND
[24-1-o]
[24-1-o]
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Human Resources and Skills Development, Dept. of
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations .............................................................
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Regulations Amending the Exemption List
Regulations .............................................................
1851
Page
1852
Ressources humaines et du Développement des
compétences, min. des
Règlement modifiant le Règlement sur
l’assurance-emploi..................................................
1852
1855
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Règlement modifiant le Règlement sur la liste
d’exemption............................................................
1855
1852
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Regulations Amending the Employment
Insurance Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur
l’assurance-emploi
Statutory authority
Employment Insurance Act
Fondement législatif
Loi sur l’assurance-emploi
Sponsoring department
Department of Human Resources and Skills Development
Ministère responsable
Ministère des Ressources humaines et du Développement des
compétences
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Issue and objectives
Question et objectifs
The purpose of amending section 55.1 of the Employment Insurance Regulations is to support Service Canada’s plan to modernize and render more efficient the employer reporting systems
that support various integrity programs. The amended Regulations will, as well, clarify reporting obligations of employers who
choose to participate in Employment Insurance (EI) early detection and intervention programs.
La modification de l’article 55.1 du Règlement sur l’assuranceemploi a pour but d’appuyer le plan de Service Canada qui vise à
moderniser et à accroître l’efficacité des systèmes de déclaration
des employeurs servant à appuyer les divers programmes d’intégrité. La modification du Règlement précisera également les
obligations en matière de déclaration des employeurs qui participent aux programmes de détection et d’intervention précoces de
l’assurance-emploi.
Description and rationale
Description et justification
Section 55.1 of the Employment Insurance Regulations was put
in place in December 2004 (SOR/2004-312) to address provisions
of the Personal Information Protection and Electronic Documents Act (PIPEDA) with respect to the disclosure of personal
information which came into effect on January 1, 2004. Its purpose is to reaffirm Service Canada’s lawful authority to collect
and employer authority to provide current employee information
to support EI verification programs administered by Service
Canada.
EI early detection and intervention programs play an important
role in protecting the integrity of the EI program and are operated
with the support of both employee and employer groups. By
matching hiring information (new hires/recalls) received from
employer participants against the EI claim load file, the EI program can more readily identify cases where a claimant is in
receipt of EI benefits while working and has not reported or misreported their earnings. Labour groups appreciate that early intervention leads to early detection and reduced overpayments for
claimants, while participating employers appreciate the reduction
in paper burden with respect to requests for payroll information
they would otherwise receive during a claim audit.
L’article 55.1 du Règlement sur l’assurance-emploi s’applique
depuis décembre 2004 (DORS/2004-312) et s’adresse aux dispositions concernant la communication de renseignements personnels de la Loi sur la protection des renseignements personnels et
les documents électroniques (LPRPDE), entrée en vigueur le
1er janvier 2004. Le Règlement précise que Service Canada a l’autorité légitime d’utiliser ses programmes de vérification pour comparer les dossiers de demande d’assurance-emploi avec l’information à jour sur les employés que lui fournissent les employeurs.
Les programmes de détection et d’intervention précoces de
l’assurance-emploi jouent un rôle essentiel dans la protection de
l’intégrité du Programme d’assurance-emploi et ils fonctionnent
grâce au soutien des groupes d’employés et d’employeurs. Les
responsables du Programme d’assurance-emploi associent les
données sur l’embauche (nouveaux employés et employés rappelés) qu’ils reçoivent des employeurs participants au fichier des
demandes de prestations d’assurance-emploi. Ils peuvent ainsi
découvrir plus facilement et rapidement les cas où une personne
qui touche des prestations d’assurance-emploi tout en travaillant
n’a pas déclaré ses gains ou a fait une fausse déclaration. Les
groupes d’employés comprennent que l’intervention précoce entraîne une détection immédiate et permet de réduire les trop-payés
aux prestataires, tandis que les employeurs sont sensibles à la
réduction du fardeau administratif que représentent les demandes
de renseignements sur le registre de paye, et qu’ils auraient autrement à transmettre au moment de la vérification éventuelle
d’une réclamation.
La modernisation des systèmes de déclaration de l’assuranceemploi servant à la détection précoce et à la prévention mettra fin
à la pratique actuelle qui oblige plus de 20 000 employeurs à envoyer leurs rapports mensuels par la poste à Service Canada. Les
The revised amendment would modernize EI early detection
and prevention reporting systems and would bring to an end the
current practice of requiring the more than 20 000 employer participants to submit monthly, paper-based reports to Service Canada
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1853
Revising section 55.1 of the Employment Insurance Regulations is a technical amendment that more precisely identifies the
employee information that employer participants who choose to
participate in early detection programs will be required to submit
electronically. In this regard, upon the Regulations coming into
force, employer participants shall provide electronically on a
monthly basis in respect of their employees,
(a) dates of commencement of employment;
(b) periods of employment; and
(c) amounts earned during employment.
employeurs participants feront plutôt parvenir leurs déclarations
par Internet, au moyen d’un système efficace et protégé. Le remplacement du système de déclaration sur support papier s’inscrit
dans le cadre de l’Initiative d’allégement du fardeau de la paperasserie à l’échelle du gouvernement du Canada. La mise en œuvre progressive du nouveau système électronique commencera
d’ici l’automne 2008. Lorsque le Règlement entrera en vigueur, le
système sur support papier disparaîtra. En passant d’un système
sur support papier à un système électronique, le gouvernement
économisera les coûts associés à des fonctions telles l’ouverture
d’enveloppes et l’entrée de données.
La révision de l’article 55.1 du Règlement sur l’assuranceemploi est une modification technique qui précise le type de renseignements sur l’employé que les employeurs participants devront
fournir par voie électronique. À cet effet, dès que le Règlement
entrera en vigueur, les employeurs participants devront transmettre chaque mois, par voie électronique, les renseignements suivants sur leurs employés :
a) la date de leur entrée en fonction;
b) les périodes d’emploi;
c) les sommes gagnées durant la période d’emploi.
Consultation
Consultation
The proposed amendment was prepared in consultation with
the Departments of Justice and Industry. Modernization of the reporting systems was developed by Service Canada with the support of participating employers.
Service Canada’s consultations to date with employer participants indicate the majority of participants are willing to convert
from a paper-based reporting system to a secure Internet-based
electronic system.
The proposed Regulations have received approval in principle
from the Employment Insurance Commission.
La proposition de modification a été rédigée en consultation
avec les ministères de la Justice et d’Industrie. La modernisation
des systèmes de déclaration a été mise au point par Service Canada, avec l’aide d’employeurs participants.
Les consultations qu’ont eu les représentants de Service Canada auprès des employeurs participants jusqu’à ce jour démontrent
que la majorité des participants sont prêts à remplacer le système
de déclaration sur support papier pour un système électronique
efficace et protégé sur Internet.
Le projet de règlement a reçu une approbation de principe de la
Commission de l’assurance-emploi.
Implementation and enforcement
Mise en œuvre et application
A comprehensive transition strategy has been developed by
Service Canada to ensure that participating employers in the EI
early detection and intervention programs can easily switch to the
new electronic reporting system. The strategy includes proactive
communication directly with all program participants, a transition
period and the establishment of a call centre to assist employers
during the conversion process. The systems development costs
and communications with employers can be accomplished within
existing departmental resources.
Service Canada a développé une stratégie de transition complète dans le but d’assurer que les employeurs qui participent aux
programmes de détection et d’intervention précoces de l’assuranceemploi puissent facilement faire la transition au nouveau système
de déclaration électronique. La stratégie comprend, entres autres,
une communication proactive auprès des participants au programme, une période de transition ainsi que la mise sur pied d’un
centre d’appel pour aider les employeurs pendant le processus de
transformation. Les coûts liés à l’élaboration des systèmes et les
communications aux employeurs peuvent être supportés à l’intérieur des ressources actuelles du Ministère.
Contact
Personne-ressource
Judith Richardson
Senior Policy Officer
Employment Insurance Policy
Skills and Employment Branch
Human Resources and Social Development Canada
140 Promenade du Portage, 3rd Floor
Gatineau, Quebec
K1A 0J9
Telephone: 819-994-4455
Fax: 819-934-6631
Judith Richardson
Agente principale des politiques
Politique de l’assurance-emploi
Direction générale des compétences et de l’emploi
Ressources humaines et Développement social Canada
140, promenade du Portage, 3e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0J9
Téléphone : 819-994-4455
Télécopieur : 819-934-6631
by regular mail. Rather, employer participants will submit reports
through a more efficient, secure Internet-based reporting system.
Replacing the paper-based reporting system supports a broader
government-wide Paper Burden Reduction Initiative. The phasein of the new electronic system is anticipated to begin by fall
2008. Once the Regulations come into effect, the existing paperbased system will be discontinued. The government will see some
savings by moving from paper to electronic processing because
there will no longer be the need to open envelopes and manually
input information into a database.
1854
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Canada Employment Insurance
Commission, pursuant to paragraph 54(q) and subsection 143(1)
of the Employment Insurance Acta, proposes to make the annexed
Regulations Amending the Employment Insurance Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Judith Richardson, Employment Insurance Policy,
Human Resources and Skills Development Canada, 140 Promenade du Portage, 3rd Floor, Gatineau, Quebec K1A 0J9 (tel: 819994-4455; fax: 819-934-6631).
Ottawa, June 5, 2008
MARY PICHETTE
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la Commission de l’assurance-emploi du
Canada, en vertu de l’alinéa 54q) et du paragraphe 143(1) de la
Loi sur l’assurance-emploia, se propose de prendre le Règlement
modifiant le Règlement sur l’assurance-emploi, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Judith Richardson, Politique de l’assurance-emploi, Ressources
humaines et Développement des compétences Canada, 140, promenade du Portage, 3e étage, Gatineau (Québec) K1A 0J9 (tél. :
819-994-4455; téléc. : 819-934-6631).
Ottawa, le 5 juin 2008
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY PICHETTE
REGULATIONS AMENDING THE EMPLOYMENT
INSURANCE REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR L’ASSURANCE-EMPLOI
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Section 55.1 of the Employment Insurance Regulations is
replaced by the following:
55.1 Employers who participate in a program to enable the
Commission to substantiate proof provided to it by claimants in
respect of their fulfilment of conditions for receiving or continuing to receive benefits shall provide, electronically on a monthly
basis, the following information to the Commission in respect of
their employees:
(a) dates of commencement of employment;
(b) periods of employment; and
(c) amounts earned during employment.
1. L’article 55.1 du Règlement sur l’assurance-emploi1 est
remplacé par ce qui suit :
55.1 Tout employeur participant à un programme permettant à
la Commission d’établir l’exactitude de la preuve qui lui est fournie par les prestataires relativement aux conditions à remplir pour
recevoir et continuer à recevoir des prestations, transmet mensuellement à celle-ci, par voie électronique, les renseignements suivants au sujet de ses employés :
a) la date de leur entrée en fonction;
b) les périodes d’emploi;
c) les sommes gagnées pendant les périodes d’emploi.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[24-1-o]
[24-1-o]
———
———
a
a
1
S.C. 1996, c. 23
SOR/96-332
1
L.C. 1996, ch. 23
DORS/96-332
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1855
Regulations Amending the Exemption List
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur la liste
d’exemption
Statutory authority
Mackenzie Valley Resource Management Act
Fondement législatif
Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie
Sponsoring department
Department of Indian Affairs and Northern Development
Ministère responsable
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Executive summary
Issue: The Mackenzie Valley Resource Management Act, as currently written, could require more than one environmental assessment for a given development, if that development must
make multiple applications for authorization to allow the development to proceed.
Several definitions in the Exemption List Regulations contain
incorrect references to laws that have been amended since the
Regulations were made in December 1998.
Description: The exemption from the requirement for a preliminary screening will be expanded to include applications related
to developments that have already fulfilled the requirements of
the environmental impact assessment process.
In addition, technical amendments of several definitions will
ensure that they include the proper references to the Canada
National Parks Act and the Canadian Environmental Protection
Act, 1999.
Cost-benefit statement: No additional costs are associated with
the proposed amendments. Increased certainty for proponents
and reduction in the number of developments that would be referred to the Mackenzie Valley Environmental Impact Review
Board for an environmental assessment will be beneficial to participants in the regulatory process.
Business and consumer impacts: Impact to business is expected to be positive as planning of developments would not be
subject to unexpected delays where additional permits or authorizations are required for a development that has already fulfilled the requirements of the environmental impact assessment
process.
Domestic and international coordination and cooperation:
This proposal is specific to the Mackenzie Valley and has no
anticipated effects on domestic or international coordination and
cooperation.
Performance measurement and evaluation plan: The
Mackenzie Valley Resource Management Act includes the requirement for a periodic environmental audit. The operation of
the Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board and
of the Mackenzie Valley Land and Water Board are subject to
annual activity reporting requirements.
Résumé
Question : La Loi sur la gestion des ressources de la vallée du
Mackenzie, dans sa forme actuelle, pourrait entraîner la tenue de
plus d’une évaluation environnementale pour un même projet de
développement si plusieurs demandes d’autorisation étaient présentées dans le cadre de celui-ci.
Plusieurs des définitions contenues dans le Règlement sur la
liste d’exemption font référence à des lois qui ont été modifiées
depuis son entrée en vigueur en décembre 1998.
Description : L’exemption de l’obligation de procéder à un examen préalable sera élargie de façon à inclure les demandes concernant un projet de développement qui a déjà satisfait aux exigences du processus d’étude d’impact.
En outre, des modifications techniques seront apportées à plusieurs définitions afin de corriger les références à la Loi sur les
parcs nationaux du Canada et à la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Énoncé des coûts et avantages : Les modifications proposées
n’engendrent pas de coûts additionnels. Toutes les parties concernées par le processus réglementaire tireront profit de la certitude accrue offerte aux promoteurs et de la réduction du nombre
de projets soumis à l’Office d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie aux fins d’une évaluation environnementale.
Incidences sur les entreprises et les consommateurs : Les
incidences sur les entreprises devraient s’avérer positives puisque la planification des projets ne serait plus assujettie aux délais imprévus liés à l’obtention d’autorisations ou de permis additionnels dans le cas des projets qui auraient déjà satisfait aux
exigences du processus d’étude d’impact.
Coordination et coopération à l’échelle nationale et internationale : Les modifications proposées concernent seulement la
vallée du Mackenzie et n’auraient pas de répercussions éventuelles sur la coordination et la collaboration à l’échelle nationale et internationale.
Mesure de rendement et plan d’évaluation : La Loi sur la
gestion des ressources de la vallée du Mackenzie prévoit des
évaluations environnementales périodiques. En outre, l’Office
d’examen des répercussions environnementales de la vallée du
Mackenzie et l’Office des terres et des eaux de la vallée du
Mackenzie doivent présenter des rapports annuels sur leurs
activités.
1856
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Issue
Question
Firstly, the Mackenzie Valley Resource Management Act has
been judicially interpreted to require a preliminary screening of
an application for a component of a development even though
that component of the development was included in a previous
environmental assessment or environmental impact review. This
will result in considerable duplication, inefficiency and expense
for the regulatory system in the Mackenzie Valley including, potentially, more than one environmental assessment for the same
development.
Secondly, the definitions of “hazardous material,” “national historic site,” “national park” and “national park reserve” in the
Exemption List Regulations include references to legislation that
have undergone changes in the period since the Exemption List
Regulations were made in December 1998.
The first issue stems from the case of a development by Paramount Resources Ltd., in the Cameron Hills area of the Northwest
Territories, where a regulator exempted the permit application from
preliminary screening and issued an authorization, because that
part of the development had previously been subject to an environmental assessment. This was successfully challenged in the Supreme Court of the Northwest Territories (Chicot v. Paramount
Resources Ltd. et al., 2006 NWT SC 30). The Court found that
the regulator acted incorrectly because the correct interpretation
of the subsection 124(1) of the Mackenzie Valley Resource Management Act is that each new application for a development or
part thereof, be subject to a preliminary screening regardless of
whether that development had been previously subject to an environmental assessment.
Premièrement, l’interprétation judiciaire donnée à la Loi sur la
gestion des ressources de la vallée du Mackenzie veut qu’un examen préalable ait lieu pour chaque demande visant un élément
d’un projet de développement, même si cet élément a déjà fait
l’objet d’une évaluation environnementale ou d’une étude d’impact antérieure. Cette situation risque d’engendrer beaucoup de
répétition, d’inefficacité et de dépenses pour le système de réglementation de la vallée du Mackenzie, y compris l’exécution de
plus d’une évaluation environnementale pour un seul projet.
Deuxièmement, les définitions de « matières dangereuses »,
« lieu historique national », « parc national » et « réserve foncière » qui figurent dans le Règlement sur la liste d’exemption
font référence à des lois qui ont été modifiées depuis son entrée
en vigueur en décembre 1998.
Le premier enjeu découle d’un projet de développement réalisé
par Paramount Resources Ltd., dans les collines Cameron des
Territoires du Nord-Ouest, dans le cadre duquel l’autorité administrative a exempté le projet de l’examen préalable à la demande
de permis et a délivré une autorisation du fait que la partie du projet en question avait déjà fait l’objet d’une évaluation environnementale. Cette décision a été contestée avec succès devant la Cour
suprême des Territoires du Nord-Ouest (Chicot c. Paramount
Resources Ltd. et al., 2006, T.N.-O., C.S. 30). La Cour a statué
que l’autorité administrative avait commis une erreur et que le
paragraphe 124(1) de la Loi sur la gestion des ressources de la
vallée du Mackenzie exigeait que chaque nouvelle demande visant un projet de développement ou un élément d’un projet fasse
l’objet d’un examen préalable, que ce projet ait ou non déjà subi
une évaluation environnementale.
L’organisme chargé de l’examen préalable pourrait être dans
l’impossibilité de confronter les résultats du critère du risque exigeant un renvoi devant l’Office d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie (Office d’examen) et
ceux d’une évaluation environnementale ou d’une étude d’impact
antérieure. Dans ces deux cas, il s’agit de déterminer si un projet
aura « vraisemblablement » des répercussions négatives sur l’environnement ou des préoccupations pour le public et non s’il est
« susceptible » d’en avoir. De plus, les ministres pourraient décider à la suite d’une évaluation environnementale de donner le feu
vert à un projet malgré les répercussions environnementales ou
les préoccupations du public. Il est fort possible que l’organisme
chargé de l’examen préalable juge que les demandes qui seront
ultérieurement présentées dans le cadre du projet de développement seront « susceptibles » d’avoir des répercussions négatives
importantes ou d’être la cause de préoccupations pour le public,
ce qui occasionnerait le renvoi du projet de développement pour
une autre évaluation environnementale.
The body conducting such a preliminary screening may not be
able to reconcile the “might” test for requiring a referral to the
Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board (Review
Board) with the outcome of the previous environmental assessment or environmental impact review. In both of these situations
it is the “likelihood” of adverse environmental effects or public
concern that is considered, not whether there “might” be adverse
effects or public concern. In addition, the Ministers’ decision
following an environmental assessment could result in a development proceeding notwithstanding environmental impacts or public concern. There is a strong possibility that the body conducting
the preliminary screening would find that future applications for
this development “might” have a significant adverse impact or be
a cause of public concern which would require a referral of the
development for another environmental assessment.
Objectives
Objectifs
The objective of the proposed amendments to the Exemption
List Regulations is to allow regulators to apply the exemption to
activities that are considered to be part of a development that has
already been the subject of a higher level of assessment. This
proposal would not effect the ability, pursuant to subsection 126(2) of the Mackenzie Valley Resource Management Act,
of the Gwich’in or the Sahtu First Nations, the Tlicho Government, a regulatory authority, a department or an agency of the
federal or territorial government, or a local government to make a
referral of the development to the Review Board for an environmental assessment. In addition, pursuant to subsection 126(3) of
the Mackenzie Valley Resource Management Act, the ability of
the Review Board to undertake an environmental assessment
under its own motion would be unaffected.
L’objectif des modifications proposées au Règlement sur la
liste d’exemption est de permettre aux autorités administratives d’appliquer l’exemption aux activités considérées comme faisant partie d’un projet de développement qui a déjà subi une évaluation
de niveau supérieur. Cette proposition n’empêcherait pas les Premières nations gwich’in ou du Sahtu, le gouvernement tlicho, une
autorité administrative, un ministère ou un organisme du gouvernement fédéral ou territorial ou une administration locale de renvoyer le projet de développement devant l’Office d’examen aux
fins d’une évaluation environnementale, conformément au paragraphe 126(2) de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée
du Mackenzie. De plus, l’Office d’examen conserverait le droit de
lancer une évaluation environnementale de sa propre initiative,
conformément au paragraphe 126(3) de la Loi sur la gestion des
ressources de la vallée du Mackenzie.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1857
The second set of proposed amendments will update the definitions in the Exemption List Regulations in order to maintain consistency with legislative changes that have occurred over the past
decade.
La deuxième série de modifications proposées permettrait d’actualiser les définitions contenues dans le Règlement sur la liste
d’exemption de façon à tenir compte des changements législatifs
apportés au cours des dix dernières années.
Description
Description
Two sets of amendments of the Exemption List Regulations
pursuant to paragraph 143(1)(c) of the Mackenzie Valley Resource Management Act are being proposed. The first set of
amendments create an exemption from the requirement for a preliminary screening where an application for a licence or other
authorization is for an activity that is part of a development that
has already been the subject of an environmental assessment by
the Review Board or of an environmental impact review by a
review panel.
The second set of amendments address the technical issues
raised by the Standing Joint Committee for the Scrutiny of Regulations related to updating the references to other statutes in a
number of the definitions.
On propose deux séries de modifications du Règlement sur la
liste d’exemption, en application de l’alinéa 143(1)c) de la Loi sur
la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie. La première
crée une exemption de l’obligation de procéder à un examen préalable quand une demande de permis ou d’autorisation concerne
une activité qui s’inscrit dans un projet de développement ayant
déjà fait l’objet d’une évaluation environnementale par l’Office
d’examen ou d’un examen des répercussions environnementales
par l’une de ses commissions d’examen.
La deuxième série de modifications répond à des problèmes
techniques soulevés par le Comité mixte permanent d’examen de
la réglementation en ce qui concerne la mise à jour des références
à d’autres lois dans diverses définitions.
Regulatory and non-regulatory options considered
Options réglementaires et non réglementaires considérées
Several options were explored to address the potential duplication of environmental assessments under the Mackenzie Valley
Resource Management Act.
The remedy the court suggested in Chicot v. Paramount Resources Ltd. et al. was that such a preliminary screening may be
administered in a briefer, streamlined form. However, there are a
number of reasons why this remedy may create uncertainty. First,
in considering a previous assessment, the preliminary screener
would have to reconcile the difference between the Review
Board’s “likely” test for a development proceeding as opposed to
the lower threshold of “might” for the preliminary screener to
require a referral to the Review Board. For example, a Review
Board’s assessment report may state that a development is not
“likely” to have any significant adverse impacts or to be a cause
of public concern. The preliminary screener may not be able to
take from this that the development “might” not have any significant adverse impacts, particularly since the development was
probably referred to the Review Board following a preliminary
screening on the basis that it “might” have significant adverse
impacts and/or be a cause of public concern.
Plusieurs options ont été étudiées en vue d’éliminer la répétition possible des évaluations environnementales menées aux termes de la Loi sur les ressources de la vallée du Mackenzie.
Dans Chicot c. Paramount Resources Ltd. et al., le tribunal
propose plutôt de mener un examen préalable sous une forme
réduite et simplifiée. Une telle solution risque toutefois d’engendrer de l’incertitude, et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord,
l’examinateur préliminaire qui étudierait une évaluation antérieure devrait rapprocher les différences entre deux critères de
l’Office d’examen avant d’exiger un renvoi devant celui-ci : la
vraisemblance qu’un projet de développement aille de l’avant par
opposition au seuil moins strict du risque. Par exemple, l’Office
d’examen pourrait indiquer dans son rapport d’évaluation que le
projet de développement ne causera « vraisemblablement » pas de
répercussions négatives importantes ou de préoccupations pour le
public. À partir d’un tel rapport, l’examinateur préliminaire pourrait être incapable d’affirmer que le projet de développement ne
sera pas « susceptible » de causer des répercussions négatives
importantes, surtout compte tenu du fait que le projet de développement aurait probablement été référé à l’Office d’examen à la
suite d’un examen préalable lors duquel on aurait déterminé qu’il
était « susceptible » d’être la cause de répercussions négatives
importantes ou de préoccupations pour le public.
Deuxièmement, la Cour n’a pas tenu compte de l’incidence de
la décision des ministres à la suite d’une évaluation environnementale. Un ministre pourrait décider qu’un projet ira de l’avant
bien qu’il risque de causer des répercussions négatives sur l’environnement ou des préoccupations pour le public. Un tel projet
de développement serait donc un projet « susceptible » d’entraîner des répercussions négatives sur l’environnement ou d’être
la cause de préoccupations pour le public. Par conséquent, s’il
était soumis à un examen préalable, il répondrait vraisemblablement au critère du risque décrit à l’article 125 de la Loi sur la
gestion des ressources de la vallée du Mackenzie; il serait donc
renvoyé devant l’Office d’examen par l’examinateur préliminaire
aux fins d’une évaluation environnementale. En général, la façon
dont l’examinateur préliminaire utilise et interprète la décision du
ministre par rapport au critère du risque pour exiger un renvoi
devant l’Office d’examen pourrait poser des problèmes.
Bien que la solution proposée par le tribunal soulève des questions, il est raisonnable de procéder à un autre examen préalable
lorsque des changements surviennent dans un projet de développement entre l’évaluation et l’attribution des permis.
A second concern is that the Court did not consider the effect
of the Ministers’ decision following an environmental assessment. The Minister can decide that a development may proceed
notwithstanding it “might” have adverse environmental impacts
or be the cause of public concern. In this case, the development is
a development that “might” be a cause of adverse environmental
impacts and/or be a cause of public concern. Therefore, if a preliminary screening was done on this development it would likely
trigger the “might” test in section 125 of the Mackenzie Valley
Resource Management Act, and the preliminary screener would
have to refer the development to the Review Board for an environmental assessment. In general, how the preliminary screener uses
and interprets the decision of the Minister with respect to the
“might” test for requiring a referral to the Review Board could be
problematic.
Although the solution proposed by the court raises a number of
questions, it is reasonable to conduct another preliminary screening when there are changes to a planned development between the
assessment and the permitting stage.
1858
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
Therefore, the Supreme Court of the Northwest Territories’
remedy of a streamlined preliminary screening would not provide
any certainty to proponents since a strong possibility would remain that the body conducting the preliminary screening would
find the aspect of the development described in the application
meets the “might” test for significant adverse impacts or public
concern and the entire development, or a portion of it, would have
to undergo another environmental assessment.
An amendment of the Mackenzie Valley Resource Management
Act was also considered but would require a substantial commitment of resources and time to achieve the same result as the proposed regulatory amendment.
Le recours à un examen préalable simplifié proposé par la Cour
suprême des Territoires du Nord-Ouest n’offre ainsi aucune certitude aux promoteurs, puisqu’il demeure très possible que l’organisme chargé de l’examen préalable juge que l’aspect du projet de
développement décrit dans la demande risque de causer des répercussions négatives importantes ou des préoccupations pour le
public et exige que le projet soit en tout ou en partie soumis à une
autre évaluation environnementale.
On a examiné la possibilité de modifier la Loi sur les ressources de la vallée du Mackenzie, mais une telle modification nécessiterait des investissements considérables de temps et de ressources et mènerait au même résultat que la modification proposée au
Règlement.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The proposed amendments will not result in additional costs as
the environmental assessment process will remain unchanged.
La modification proposée n’occasionnerait pas de frais supplémentaires puisque le processus d’évaluation environnementale
demeurerait le même.
Les promoteurs de projets de développement seraient davantage assurés que les futures autorisations requises aux fins de leur
projet n’entraîneraient pas nécessairement la tenue d’une évaluation environnementale dans les cas où une évaluation environnementale ou une étude d’impact aurait déjà eu lieu.
Il est à prévoir que les autorités administratives renverraient
moins d’affaires aux fins d’une évaluation environnementale à
l’Office d’examen, réduisant ainsi les coûts qui y sont associés.
Proponents of developments will gain some certainty that the
requirement for an authorization in the future, that is required for
their development, would not necessarily trigger the requirement
for an environmental assessment when an environmental assessment
or environmental impact review has already been completed.
It is expected that the Review Board would receive fewer referrals for environmental assessments from regulatory bodies which
would result in a reduction of costs related to environmental
assessments.
Regulatory bodies may have to develop screening criteria to
ensure that the exemption is only applied to applications where
there has been no modification of the proposed development in
relation to the development that had previously been the subject
of an environmental assessment or environmental impact review.
Les autorités administratives pourraient devoir établir des critères d’évaluation pour s’assurer qu’une exemption n’est accordée
que dans le cas des demandes visant un projet de développement
auquel aucun changement n’a été apporté depuis l’évaluation
environnementale ou l’étude d’impact.
Rationale
Justification
The proposed amendments provide the most certainty with regard to determining the requirement for a referral of a proposed development to the Review Board for an environmental
assessment.
Amending the Exemption List Regulations rather than amending the Mackenzie Valley Resource Management Act was determined to be the most efficient way to bring about the required
change to the assessment process.
Changes in the environment or new information related to the
proposed development could still be considered and the development subjected to an assessment when deemed necessary, notwithstanding the exemption from the requirement for a preliminary screening, as the Review Board, the Gwich’in and the Sahtu
First Nations, the Tlicho Government, a regulatory authority, a
department or agency of the federal or territorial government, or a
local government will still be able to make a referral of the development to the Review Board for an environmental assessment.
Les modifications proposées apportent le plus de certitude
en ce qui concerne les critères de renvoi d’un projet de développement devant l’Office d’examen aux fins d’une évaluation
environnementale.
Il a été déterminé que la façon la plus efficiente d’apporter les
changements requis au processus d’évaluation consistait à modifier le Règlement sur la liste d’exemption plutôt que la Loi sur la
gestion des ressources de la vallée du Mackenzie.
Il demeure ainsi possible de prendre en considération les changements dans l’environnement ou les nouvelles informations sur
le projet de développement proposé ainsi que de soumettre le
projet à une évaluation si on le juge nécessaire, indépendamment
de l’exemption d’effectuer un examen préalable, puisque l’Office
d’examen, les Premières Nations gwich’in et du Sahtu, le gouvernement tlicho, une autorité administrative, un ministère ou un
organisme du gouvernement fédéral ou territorial ou une administration locale conserveront le droit de renvoyer un projet de développement devant l’Office d’examen aux fins d’une évaluation
environnementale.
Consultation
Consultation
A policy document explaining the items to be addressed in the
Regulations was distributed for comments on September 6, 2007,
to the Gwich’in Tribal Council, the Sahtu Secretariat Inc., the
Tlicho Government, other First Nations and Métis organizations
in the Mackenzie Valley, the Government of the Northwest Territories, the Mackenzie Valley Land and Water Board and the Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board. These groups
were invited to an information session held in Yellowknife on
September 27, 2007.
Le 6 septembre 2007, un document de politique expliquant les
points à traiter dans le Règlement a été soumis au Conseil tribal
des Gwich’in, au Sahtu Secretariat Inc., au gouvernement tlicho,
aux autres organisations des Premières Nations et des Métis de la
vallée du Mackenzie, au gouvernement des Territoires du NordOuest, à l’Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie
et à l’Office d’examen des répercussions environnementales de la
vallée du Mackenzie en vue de recueillir leurs observations. Ces
groupes ont été invités à une séance d’information organisée à
Yellowknife le 27 septembre 2007.
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
1859
With respect to the second set of amendments, there is support
for making the amendments with the exception of the North Slave
Métis Alliance who did not support proceeding with those changes if they were linked to the first set of amendments.
Des discussions de suivi sur les modifications proposées ont eu
lieu avec des représentants du gouvernement des Territoires du
Nord-Ouest, du gouvernement tlicho, des Premières Nations
gwich’in et du Sahtu, et de l’industrie pétrolière et gazière.
Des lettres de réponse au document de politique ont été reçues
du Sahtu Secretariat Inc., du Conseil tribal des Gwich’in, de l’Alliance des Métis de North Slave et de la Compagnie pétrolière
impériale Ltée. Dans l’ensemble, les opinions exprimées n’étaient
pas favorables à la première série de modifications proposées.
Voici certaines des préoccupations exprimées :
• le manque de capacité au sein des Premières Nations pour
participer pleinement au processus d’évaluation;
• la capacité des offices des terres et des eaux de veiller à ce
que les activités aient été pleinement examinées dans une évaluation antérieure avant d’accorder une exemption pour l’examen préalable;
• l’absence de la considération des effets cumulatifs d’un projet
de développement;
• le peu de temps laissé aux Premières Nations pour étudier les
incidences d’un projet;
• l’absence de soutien à la simplification du processus
d’évaluation;
• l’exemption proposée ne va pas assez loin pour garantir
l’absence d’évaluations multiples d’un même projet de
développement;
• l’inopportunité d’exempter un projet de développement d’un
examen préalable au motif que ce projet a fait l’objet d’une
évaluation environnementale antérieure;
• l’exemption à l’examen préalable prévue dans la Loi sur la
gestion des ressources de la vallée du Mackenzie doit concerner un projet de peu d’importance, et non un projet ayant fait
l’objet d’une évaluation environnementale antérieure.
Dans l’ensemble, l’Office d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie et l’Office des terres et
des eaux de la vallée du Mackenzie appuient les modifications
proposées.
La deuxième série de modifications jouit d’un soutien général,
sauf de la part de l’Alliance des Métis de North Slave, qui n’est
pas d’accord avec les changements s’ils ont un lien avec la première série de modifications.
Implementation, enforcement and service standards
Mise en œuvre, application et normes de service
No additional compliance and enforcement mechanisms are
necessary for these Regulations, as they continue to be the responsibility of the Mackenzie Valley Environmental Impact
Review Board, regulatory authorities, First Nations, the Tlicho
Government and responsible ministers in accordance with the
Mackenzie Valley Resource Management Act.
Aucune modalité de conformité et de mise à exécution supplémentaire n’est exigée pour ce règlement, étant donné qu’il demeure la responsabilité de l’Office d’examen des répercussions
environnementales de la vallée du Mackenzie, des autorités administratives, des Premières Nations, du gouvernement tlicho et des
ministres compétents, conformément aux dispositions de la Loi
sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie.
Performance measurement and evaluation
Mesure de rendement et évaluation
The Mackenzie Valley Resource Management Act includes the
requirement for a periodic environmental audit. The operation of
the Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board and
Mackenzie Valley Land and Water Board are subject to annual
activity reporting requirements.
La Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie
prévoit des évaluations environnementales périodiques. En outre,
l’Office d’examen des répercussions environnementales de la
vallée du Mackenzie et l’Office des terres et des eaux de la vallée
du Mackenzie doivent respecter des exigences de déclaration
annuelles en ce qui concerne leurs activités.
Follow-up discussions have occurred with representatives of
the Government of the Northwest Territories, the Tlicho Government, the Gwich’in and Sahtu First Nations and the oil and gas
industry.
In response to the policy document, letters were received from
the Sahtu Secretariat Inc., the Gwich’in Tribal Council, the North
Slave Métis Alliance and Imperial Oil Limited. In general, the
views expressed were not supportive of the first set of proposed
amendments.
The specific concerns included
• the lack of capacity within First Nations to participate fully in
the assessment process;
• the ability of land and water boards to ensure that the activities were fully addressed by an earlier assessment before being exempted from a preliminary screening;
• the lack of consideration of cumulative impacts of a
development;
• the lack of time for First Nations to consider impacts of a
project;
• no support for streamlining the assessment process;
• that the proposed exemption would not go far enough to ensure that multiple assessments of a development would be
avoided;
• that it is inappropriate to exempt a development from a preliminary screening on the basis that the development had been
the subject of a previous environmental assessment; and
• that the exemption from a preliminary screening, provided for
in the Mackenzie Valley Resource Management Act, must be
in relation to a project which is insignificant and unrelated to
one which has been the subject of a previous environmental
assessment.
The Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board
and the Mackenzie Valley Land and Water Board generally support the proposed amendments.
Canada Gazette Part I
1860
June 14, 2008
Contacts
Personnes-ressources
Stephen Traynor
Director
Resource Policy and Program
Northern Affairs Organization
Indian and Northern Affairs Canada
Gatineau, Quebec
K1A 0H4
Telephone: 819-953-8613
Fax: 819-953-0335
Email: traynors@ainc-inac.gc.ca
Robert Whittingham
Senior Policy Analyst
Resource Policy and Program
Northern Affairs Organization
Indian and Northern Affairs Canada
Gatineau, Quebec
KIA 0H4
Telephone: 819-994-6416
Fax: 819-953-0335
Email: whittinghamb@ainc-inac.gc.ca
Stephen Traynor
Directeur
Politique des ressources et des programmes
Organisation des Affaires du Nord
Affaires indiennes et du Nord Canada
Gatineau (Québec)
K1A 0H4
Téléphone : 819-953-8613
Télécopieur : 819-953-0335
Courriel : traynors@ainc-inac.gc.ca
Robert Whittingham
Analyste principal des politiques
Politique des ressources et des programmes
Organisation des Affaires du Nord
Affaires indiennes et du Nord Canada
Gatineau (Québec)
K1A 0H4
Téléphone : 819-994-6416
Télécopieur : 819-953-0335
Courriel : whittinghamb@ainc-inac.gc.ca
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to paragraph 143(1)(c)a of the Mackenzie Valley Resource Management Actb, proposes to make the annexed Regulations Amending the Exemption List Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Bob Whittingham, Senior Policy Analyst, Resource
Policy and Programs Directorate, Department of Indian Affairs
and Northern Development, 10 Wellington Street, 10th Floor,
Gatineau, Quebec K1A 0H4 (tel.: 819-994-6416; fax: 819-9530335; e-mail: Whittinghamb@ainc-inac.gc.ca).
Ottawa, June 5, 2008
MARY PICHETTE
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de l’alinéa 143(1)c)a de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée
du Mackenzieb, se propose de prendre le Règlement modifiant le
Règlement sur la liste d’exemption, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout
à Bob Whittingham, analyste principal des politiques, Direction
de la politique des ressources et des programmes, ministère
des Affaires indiennes et du Nord canadien, 10, rue Wellington,
10e étage, Gatineau (Québec) K1A 0H4 (tél : 819-994-6416;
téléc. : 819-953-0335; courriel : whittinghamb@ainc-inac.gc.ca).
Ottawa, le 5 juin 2008
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY PICHETTE
REGULATIONS AMENDING THE EXEMPTION
LIST REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LA LISTE D’EXEMPTION
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “hazardous material”, “national historic
site”, “national park” and “national park reserve” in section 1
of the Exemption List Regulations1 are replaced by the following:
“hazardous material” means a toxic substance within the meaning
of section 64 of the Canadian Environmental Protection Act,
1999. (matières dangereuses)
“national historic site” means a place that is marked or commemorated under paragraph 3(a) of the Historic Sites and
1. Les définitions de « lieu historique national », « matières
dangereuses », « parc national » et « réserve foncière », à
l’article 1 du Règlement sur la liste d’exemption1, sont respectivement remplacées par ce qui suit :
« lieu historique national » Endroit signalé en vertu de l’alinéa 3a)
de la Loi sur les lieux et monuments historiques et, terre érigée
en lieu historique national en vertu du paragraphe 42(1) de la
Loi sur les parcs nationaux du Canada. (national historic site)
———
———
a
a
b
1
S.C. 2005, c. 1, s. 90(1)
S.C. 1998, c. 25
SOR/99-13
b
1
L.C. 2005, ch. 1, par. 90(1)
L.C. 1998, ch. 25
DORS/99-13
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
Monuments Act and land set apart as a national historic site
under subsection 42(1) of the Canada National Parks Act. (lieu
historique national)
“national park” means a park described in Schedule 1 to the Canada National Parks Act and any other park established under a
federal-territorial agreement. (parc national)
“national park reserve” means a reserve described in Schedule 2
to the Canada National Parks Act and any other reserve established under a federal-territorial agreement. (réserve foncière)
1861
« matières dangereuses » Substances toxiques au sens de l’article 64
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999). (hazardous material)
« parc national » Parc décrit à l’annexe 1 de la Loi sur les parcs
nationaux du Canada et tout autre parc érigé conformément à
un accord fédéral-territorial. (national park)
« réserve foncière » Réserve décrite à l’annexe 2 de la Loi sur les
parcs nationaux du Canada et toute autre réserve constituée
conformément à un accord fédéral-territorial. (national park
reserve)
2. L’annexe 1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 2, de ce qui suit :
2.1 Tout projet de développement ou toute partie de celui-ci
pour lequel un permis ou une autorisation est demandé et qui, à la
fois :
a) faisait partie d’un projet de développement ayant rempli les
exigences du processus d’évaluation environnementale prévu par
la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie;
b) n’a fait l’objet d’aucune modification depuis que le projet de
développement dont il faisait partie a rempli ces exigences.
2. Schedule 1 to the Regulations is amended by adding the
following after section 2:
2.1 A development, or a part thereof, for which a permit, licence or authorization is requested that
(a) was part of a development that fulfilled the requirements of
the environmental assessment process established by the
Mackenzie Valley Resource Management Act; and
(b) has not been modified since the development referred to in
paragraph (a) fulfilled the requirements of the environmental
assessment process established by the Mackenzie Valley Resource Management Act.
3. Subsection 6(b) of Schedule 2 to the Regulations is replaced by the following:
(b) be carried out in a special preservation area or a wilderness
area set out in a management plan for a park tabled in each
House of Parliament under subsection 11(1) of the Canada National Parks Act.
3. L’alinéa 6b) de l’annexe 2 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
b) ne sera pas réalisée dans une zone de conservation spéciale
ou une réserve naturelle désignée dans un plan directeur déposé
devant chaque chambre du Parlement aux termes du paragraphe 11(1) de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[24-1-o]
[24-1-o]
Le 14 juin 2008
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 142, No. 24 — June 14, 2008
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian Environmental Assessment Agency
Canadian Environmental Assessment Act
Replacement Class Screening Report: Minor
Transportation Projects — Public notice.......................
Canadian International Trade Tribunal
Appeal No. AP-2006-029 — Decision .............................
Appeal No. AP-2006-040 — Decision .............................
Appeal No. AP-2006-054 — Decision .............................
Woven polyester fabric — Commencement of
investigation .................................................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
* Addresses of CRTC offices — Interventions.................
Decisions
2007-293-1, 2008-71-1 and 2008-118 to 2008-121 ..........
Public notices
2008-6 — Telecommunications fees ...............................
2008-38-1 — Notice of consultation ................................
2008-49-1 — Renewals for radio programming
undertaking licences due to expire in 2008 ...................
2008-50 — Notice of consultation ...................................
2008-51 — Information bulletin — Renaming of
College Sports Television (CSTV) as CBS
College Sports Network on the lists of
eligible satellite services ...............................................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-04304 .................................................
Permit No. 4543-2-04324 .................................................
Permit No. 4543-2-06516 .................................................
Permit No. 4543-2-06519 .................................................
Permit No. 4543-2-06526 .................................................
Permit No. 4543-2-06528 .................................................
Finance, Dept. of
Statement
Bank of Canada, balance sheet as at May 31, 2008 ..........
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Food and Drug Regulations — Amendments ...................
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Canada Petroleum Resources Act
Results of 2008 Calls for Bids: Central Mackenzie
Valley and Beaufort Sea/Mackenzie Delta ...................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Telecommunications Act
DGTP-002-2008 — Petition to the Governor in Council
concerning Telecom Decision CRTC 2008-6 ...............
Notice of Vacancies
National Parole Board.......................................................
1836
1836
1838
1839
1839
1837
1839
1840
1841
1841
1842
1843
1843
MISCELLANEOUS NOTICES
Canadian Association of Wound Care, relocation of
head office ........................................................................
FIRST NATIONS FAMILY PHYSICIAN AND
HEALTH SERVICES, relocation of head office..............
Fisheries and Oceans, Department of, fishing harbour of
Rivière-au-Tonnerre in the Gulf of St. Lawrence, Que. ...
Lambton Shores, Municipality of, replacement of the
Mud Creek Bridge over Mud Creek, Ont. ........................
Lanark, County of, rehabilitation of the Appleton Bridge
over the Mississippi River, Ont. ......................................
LEADERSHIP FOR ENVIRONMENT AND
DEVELOPMENT CANADA INC.,
relocation of head office ...................................................
McDougall, Municipality of, replacement of the
Burnside’s Bridge over the Seguin River, Ont. ................
MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE,
surrender of charter...........................................................
Morrison, David Edward, swim raft in Deception
Bay, Ont. ..........................................................................
Newmarket, Town of, pedestrian underpass over the
Holland River, Ont. ..........................................................
Parc sous-marin du lac St-François inc., sinking of a
wreck and artefacts in Saint-François Lake, Que. ............
Southgate, Township of, replacement of Bridge P24 over
the Saugeen River, Ont. ...................................................
* Teachers Life Insurance Society (Fraternal), letters
patent of continuance ........................................................
Thunder Bay, Corporation of the City of, replacement
of the Belrose Road Bridge over the McIntyre
River, Ont. .......................................................................
Unlimited MasterPeace, relocation of head office................
Yukon, Government of, Highways and Public Works,
replacement of three bridges on North
Canol Road, Yk. ..............................................................
1863
1844
1846
1845
1847
1844
1847
1848
1847
1845
1849
1848
1850
1849
1844
1850
1846
PARLIAMENT
House of Commons
* Filing applications for private bills (Second Session,
Thirty-Ninth Parliament)............................................... 1835
1816
1818
1820
1821
1822
1824
1833
1825
1826
1829
1829
1830
PROPOSED REGULATIONS
Human Resources and Skills Development, Dept. of
Employment Insurance Act
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations ................................................................... 1852
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Mackenzie Valley Resource Management Act
Regulations Amending the Exemption List
Regulations ................................................................... 1855
SUPPLEMENTS
Copyright Board
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by
SOCAN for the Public Performance or the
Communication to the Public by Telecommunication,
in Canada, of Musical or Dramatico-Musical Works in
the Year 2009
1864
Canada Gazette Part I
June 14, 2008
INDEX
Vol. 142, no 24 — Le 14 juin 2008
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Canadian Association of Wound Care, changement de
lieu du siège social............................................................
FIRST NATIONS FAMILY PHYSICIAN AND
HEALTH SERVICES, changement de lieu du
siège social........................................................................
Lambton Shores, Municipality of, remplacement du pont
Mud Creek au-dessus du ruisseau Mud (Ont.)..................
Lanark, County of, réfection du pont Appleton au-dessus
de la rivière Mississippi (Ont.) .........................................
LEADERSHIP EN MATIÈRE D’ENVIRONNEMENT ET
DE DÉVELOPPEMENT CANADA INC., changement
de lieu du siège social .......................................................
McDougall, Municipality of, remplacement du pont
Burnside’s au-dessus de la rivière Seguin (Ont.) ..............
MISSION ACTION CHARITÉ INTERNATIONALE,
abandon de charte .............................................................
Morrison, David Edward, radeau dans la baie
Deception (Ont.) ...............................................................
Newmarket, Town of, passage inférieur piétonnier
au-dessus de la rivière Holland (Ont.) ..............................
Parc sous-marin du lac St-François inc., aménagement
d’une épave et d’artéfacts dans le lac
Saint-François (Qc)...........................................................
Pêches et des Océans, ministère des, havre de pêche de
Rivière-au-Tonnerre dans le golfe du
Saint-Laurent (Qc) ...........................................................
* Société d’assurance-vie des enseignantes et enseignants
(fraternelle) [La], lettres patentes de prorogation..............
Southgate, Township of, remplacement du pont P24
au-dessus de la rivière Saugeen (Ont.)..............................
Thunder Bay, Corporation of the City of, remplacement
du pont Belrose Road au-dessus de la rivière
McIntyre (Ont.).................................................................
Unlimited MasterPeace, changement de lieu du
siège social........................................................................
Yukon, gouvernement du, Voirie et Travaux publics,
remplacement de trois ponts sur le chemin
Canol Nord (Yn) ...............................................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Loi fédérale sur les hydrocarbures
Offres retenues pour les appels d’offres de 2008 : partie
centrale de la vallée du Mackenzie et de la mer de
Beaufort/delta du Mackenzie ........................................
Avis de postes vacants
Commission nationale des libérations conditionnelles .....
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-04304 ..................................................
Permis no 4543-2-04324 ..................................................
Permis no 4543-2-06516 ...................................................
Permis no 4543-2-06519 ...................................................
Permis no 4543-2-06526 ..................................................
Permis no 4543-2-06528 ...................................................
Finances, min. des
Bilan
Banque du Canada, bilan au 31 mai 2008.........................
1844
1846
1847
1844
1847
1848
1847
1845
1849
1848
1845
1849
1850
1844
1850
1846
1826
1830
1816
1818
1820
1821
1822
1824
1834
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Industrie, min. de l’
Nominations...................................................................... 1829
Loi sur les télécommunications
DGTP-002-2008 — Pétition présentée au gouverneur
en conseil concernant la décision de
télécom CRTC 2008-6 .................................................. 1829
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement sur les aliments et drogues —
Modifications ................................................................ 1825
COMMISSIONS
Agence canadienne d’évaluation environnementale
Loi canadienne sur l’évaluation environnementale
Rapport d’examen préalable substitut : Projets
d’envergure restreinte liés aux transports —
Avis public....................................................................
Agence du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Révocation de l’enregistrement d’organismes de
bienfaisance ..................................................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
* Adresses des bureaux du CRTC — Interventions..........
Avis publics
2008-6 — Droits de télécommunication...........................
2008-38-1 — Avis de consultation ...................................
2008-49-1 — Renouvellement des licences d’entreprises
de programmation radio qui expireront en 2008 ...........
2008-50 — Avis de consultation .....................................
2008-51 — Bulletin d’information — Changement du
nom de College Sports Television (CSTV) pour CBS
College Sports Network aux listes des services par
satellite admissibles.......................................................
Décisions
2007-293-1, 2008-71-1 et 2008-118 à 2008-121 .............
Tribunal canadien du commerce extérieur
Appel no AP-2006-029 — Décision..................................
Appel no AP-2006-040 — Décision .................................
Appel no AP-2006-054 — Décision..................................
Tissu en polyester — Ouverture d’enquête.......................
1836
1836
1839
1841
1841
1842
1843
1843
1840
1838
1839
1839
1837
PARLEMENT
Chambre des communes
* Demandes introductives de projets de loi privés
(deuxième session, trente-neuvième législature)........... 1835
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie
Règlement modifiant le Règlement sur la liste
d’exemption .................................................................. 1855
Ressources humaines et du Développement des
compétences, min. des
Loi sur l’assurance-emploi
Règlement modifiant le Règlement sur
l’assurance-emploi ........................................................ 1852
SUPPLÉMENTS
Commission du droit d’auteur
Projet de tarifs des redevances à percevoir par la SOCAN
pour l’exécution en public ou la communication au
public par télécommunication, au Canada, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales en 2009
Supplement
Canada Gazette, Part I
June 14, 2008
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 14 juin 2008
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statement of Proposed Royalties to Be
Collected by SOCAN for the Public
Performance or the Communication to the
Public by Telecommunication, in Canada,
of Musical or Dramatico-Musical Works
in the Year 2009
Projet de tarifs des redevances à percevoir
par la SOCAN pour l’exécution en public
ou la communication au public par
télécommunication, au Canada, d’œuvres
musicales ou dramatico-musicales
en 2009
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Public Performance of Musical Works
DOSSIER : Exécution publique d’œuvres musicales
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by SOCAN
for the Public Performance or the Communication to the
Public by Telecommunication, in Canada, of Musical
and Dramatico-Musical Works
Projet de tarifs des redevances à percevoir par la SOCAN
pour l’exécution en public ou la communication au public
par télécommunication, au Canada, d’œuvres musicales
ou dramatico-musicales
In accordance with subsection 67.1(5) of the Copyright Act, the
Copyright Board hereby publishes the statement of proposed
royalties filed by the Society of Composers, Authors and Music
Publishers of Canada (SOCAN) on March 31, 2008, with respect
to royalties it proposes to collect, effective January 1, 2009, for
the public performance or the communication to the public by
telecommunication, in Canada, of musical or dramatico-musical
works.
In accordance with the provisions of the same subsection, the
Board hereby gives notice that all prospective users or their representative who wish to object to the statement may file written
objections with the Board, at the address indicated below, within
60 days of the publication hereof, that is no later than August 13,
2008.
Ottawa, June 14, 2008
CLAUDE MAJEAU
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
613-952-8621 (telephone)
613-952-8630 (fax)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (email)
Conformément au paragraphe 67.1(5) de la Loi sur le droit
d’auteur, la Commission du droit d’auteur publie le projet de tarifs
que la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de
musique (SOCAN) a déposé auprès d’elle le 31 mars 2008, relativement aux redevances qu’elle propose de percevoir à compter du
1er janvier 2009, pour l’exécution en public ou la communication
au public par télécommunication, au Canada, d’œuvres musicales
ou dramatico-musicales.
Conformément aux dispositions du même paragraphe, la Commission donne avis, par les présentes, que tout utilisateur éventuel
intéressé, ou son représentant, désirant s’opposer au projet doit
déposer son opposition auprès de la Commission, par écrit, à
l’adresse apparaissant ci-dessous, dans les 60 jours de la présente
publication, soit au plus tard le 13 août 2008.
Ottawa, le 14 juin 2008
Le secrétaire général
CLAUDE MAJEAU
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
613-952-8621 (téléphone)
613-952-8630 (télécopieur)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (courriel)
Supplement to the Canada Gazette
4
June 14, 2008
TARIFFS OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY THE
SOCIETY OF COMPOSERS, AUTHORS AND MUSIC
PUBLISHERS OF CANADA (SOCAN)
TARIFS DES REDEVANCES QUE LA SOCIÉTÉ
CANADIENNE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET
ÉDITEURS DE MUSIQUE (SOCAN) PEUT PERCEVOIR
in compensation for the right to perform in public or to communicate to the public by telecommunication, in Canada, musical or
dramatico-musical works forming part of its repertoire.
en compensation pour l’exécution en public, ou la communication
au public par télécommunication, au Canada d’œuvres musicales
faisant partie de son répertoire.
GENERAL PROVISIONS
DISPOSITIONS GÉNÉRALES
All amounts payable under these tariffs are exclusive of any
federal, provincial or other governmental taxes or levies of any
kind.
As used in these tariffs, the terms “licence,” “licence to perform” and “licence to communicate to the public by telecommunication” mean a licence to perform in public or to communicate to the public by telecommunication or to authorize the
performance in public or the communication to the public by telecommunication, as the context may require.
Les montants exigibles indiqués dans les présents tarifs ne
comprennent ni les taxes fédérales, provinciales ou autres, ni les
prélèvements d’autre genre qui pourraient s’appliquer.
Dans les présents tarifs, « licence », « licence permettant l’exécution » et « licence permettant la communication au public par
télécommunication » signifient, selon le contexte, une licence
d’exécution en public ou de communication au public par télécommunication ou une licence permettant d’autoriser une tierce
partie à exécuter en public ou à communiquer au public par
télécommunication.
Sauf indication contraire, les redevances relatives à toute licence octroyée par la SOCAN sont dues et payables dès l’octroi
de la licence. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt
à compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la
Banque du Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent
(tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas
composé.
Chaque licence reste valable en fonction des conditions qui y
sont énoncées. La SOCAN peut, en tout temps, mettre fin à toute
licence sur préavis écrit de 30 jours pour violation des modalités
de la licence.
Except where otherwise specified, fees payable for any licence
granted by SOCAN shall be due and payable upon grant of the
licence. Any amount not received by the due date shall bear interest from that date until the date the amount is received. Interest
shall be calculated daily at a rate equal to one per cent above the
Bank of Canada Rate effective on the last day of the previous month
(as published by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
Each licence shall subsist according to the terms set out therein.
SOCAN shall have the right at any time to terminate a licence for
breach of terms or conditions upon 30 days’ notice in writing.
Tariff No. 1
Tarif no 1
RADIO
RADIO
A. Commercial Radio
A. Radio commerciale
Short Title
Titre abrégé
1. This tariff may be cited as the SOCAN-NRCC Commercial
Radio Tariff, 2009.
1. Tarif SOCAN-SCGDV pour la radio commerciale, 2009.
Definitions
Définitions
2. In this tariff,
“Act” means the Copyright Act; (« Loi »)
“advertising revenues” means the total compensation in money,
goods or services, net of taxes and of commissions paid to advertising agencies, received by a system to advertise goods,
services, activities or events, for broadcasting public interest
messages or for any sponsorship. For the purpose of calculating
advertising revenues,
(a) goods and services, including advertising for which the
advertisement is produced by the station, shall be valued at
fair market value;
(b) when a station acts on behalf of a group of stations which
broadcast a single event, simultaneously or on a delayed
basis,
(i) any compensation paid by the station acting on behalf
of the group of stations to a station that is part of the group
is part of the advertising revenues of that station, and
2. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif.
« année » Année civile; (“year”)
« Loi » Loi sur le droit d’auteur; (“Act”)
« mois de référence » Mois antérieur au mois qui précède celui
pour lequel les redevances sont versées; (“reference month”)
« musique de production » Musique incorporée dans la programmation interstitielle, tels les messages publicitaires, les messages d’intérêt public et les ritournelles; (“production music”)
« recettes publicitaires » S’entend du total, net de taxes et des
commissions versées aux agences de publicité, des contreparties en argent, en biens ou en services, reçues par un système
pour annoncer des biens, des services, des activités ou des événements, pour diffuser des messages d’intérêt public ou pour
des commandites. Aux fins du calcul des recettes publicitaires,
a) les biens et services, incluant les publicités qui sont produites par le système, sont évalués à leur juste valeur
marchande;
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
5
(ii) the difference between the compensation received by
the station acting on behalf of the group of stations and
any compensation referred to in subparagraph (i), is part
of the advertising revenue of the station which acts on behalf of the group; (« recettes publicitaires »)
“low-use station” means a station that
(a) broadcasts works in the repertoire of SOCAN for less
than 20 per cent of its total broadcast time (excluding production music) during the reference month; and
(b) keeps and makes available to SOCAN and NRCC complete recordings of its last 90 broadcast days; (« station à
faible utilisation »)
“production music” means music used in interstitial programming
such as commercials, public service announcements and jingles; (« musique de production »)
“reference month” means the second month before the month for
which royalties are being paid; (« mois de référence »)
“year” means a calendar year. (« année »)
b) lorsqu’un système agit pour le compte d’un groupe de
systèmes qui diffusent, simultanément ou en différé, un seul
événement :
(i) la contrepartie que le système agissant pour le compte
du groupe remet à un autre système faisant partie du
groupe est incluse dans les recettes publicitaires du second
système,
(ii) la différence entre la contrepartie reçue par le système
agissant pour le compte du groupe et toute contrepartie visée au sous-alinéa (i) est incluse dans les recettes publicitaires de ce système; (“advertising revenues”)
« station à faible utilisation » Station ayant diffusé des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN pour moins de
20 pour cent de son temps d’antenne total (sans tenir compte de
la musique de production) durant le mois de référence et qui
conserve et met à la disposition de la SOCAN et de la SCGDV
l’enregistrement complet de ses 90 dernières journées de radiodiffusion. (“low-use station”)
Application
Application
3. (1) This tariff sets the royalties to be paid each month by
commercial radio stations for the communication to the public by
telecommunication, by over-the-air broadcasting and for private
or domestic use, of musical and dramatico-musical works in
SOCAN’s repertoire and of published sound recordings embodying musical works and performers’ performances of such works
in NRCC’s repertoire.
(2) This tariff does not apply to a communication to the public
by telecommunication that is subject to another tariff, including
SOCAN Tariffs 16 or 22 or the SOCAN-NRCC Pay Audio Services Tariff.
4. This tariff is subject to the special royalty rates set out in
paragraph 68.1(1)(a) of the Act.
3. (1) Le présent tarif établit les redevances payables chaque
mois par une station de radio commerciale pour la communication
au public par télécommunication, par radiodiffusion hertzienne et
aux fins privées ou domestiques, d’œuvres musicales ou dramaticomusicales faisant partie du répertoire de la SOCAN et d’enregistrements sonores publiés constitués d’œuvres musicales ou
dramatico-musicales et de prestations de telles œuvres faisant
partie du répertoire de la SCGDV.
(2) Le présent tarif ne vise pas la communication au public par
télécommunication assujettie à un autre tarif, y compris les tarifs 16
ou 22 de la SOCAN ou le tarif SOCAN-SCGDV applicable aux
services sonores payants.
4. Le présent tarif est assujetti au taux spécial prévu à l’alinéa 68.1(1)a) de la Loi.
Royalties
Redevances
5. (1) A low-use station shall pay 2.6 per cent of its advertising
revenues during the reference month to SOCAN and […] per cent
of these revenues to NRCC.
(2) Any other station shall pay 6 per cent of its advertising
revenues during the reference month to SOCAN and […] per cent
of these revenues to NRCC.
5. (1) Une station à faible utilisation verse 2,6 pour cent des recettes publicitaires qu’elle a perçues durant le mois de référence à
la SOCAN et […] pour cent de ces recettes à la SCGDV.
(2) Toute autre station verse 6 pour cent des recettes publicitaires qu’elle a perçues durant le mois de référence à la SOCAN et
[…] pour cent de ces recettes à la SCGDV.
Reporting Requirements
Obligations de rapport
6. No later than the first day of each month, the station shall
pay the royalties for that month and report the station’s advertising revenues for the reference month.
6. Au plus tard le premier du mois, la station verse les redevances payables pour ce mois et fait rapport de ses recettes publicitaires pour le mois de référence.
Music and Sound Recording Use Information
Renseignements sur l’utilisation d’œuvres musicales et
d’enregistrements sonores
7. (1) Upon receipt of a written request from SOCAN or
NRCC, a station shall provide to both collective societies, with
respect to each musical work and to each published sound recording embodying a musical work broadcast by the station during the days listed in the request:
(a) the date and time of broadcast;
(b) the title of the work, the name of its author and composer;
and
(c) where applicable, the title of the album, the name of the
performers or performing groups and the record label.
(2) The information set out in subsection (1) shall be provided
in electronic format where possible, otherwise in writing, no later
than 14 days after the end of the month to which it relates.
7. (1) Sur demande écrite de la SOCAN ou de la SCGDV, la
station fournit aux deux sociétés les renseignements suivants à
l’égard de chaque œuvre musicale et de chaque enregistrement
sonore publié d’œuvre musicale qu’elle a diffusés pendant les
jours indiqués dans la demande :
a) la date et l’heure de diffusion;
b) le titre de l’œuvre, le nom de l’auteur et du compositeur;
c) le cas échéant, le titre de l’album, le nom des artistesinterprètes ou groupes d’interprètes et celui de la maison de
disque.
(2) La station fournit les renseignements visés au paragraphe (1) au plus tard 14 jours après la fin du mois auquel ils se
rapportent, si possible sous forme électronique et sinon, par écrit.
6
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
(3) A station is not required to provide the information set out
in subsection (1) with respect to more than 14 days in a year.
(3) La station n’est pas tenue de fournir les renseignements visés au paragraphe (1) à l’égard de plus de 14 jours par année.
Accounts and Records
Registres et vérifications
8. (1) A station shall keep and preserve, for a period of six
months after the end of the month to which they relate, records
from which information requested pursuant to section 7 can be
readily ascertained.
(2) A station shall keep and preserve, for a period of six years
after the end of the year to which they relate, records from which
the station’s advertising revenues can be readily ascertained.
(3) A collective society may audit these records at any time
during the period set out in subsection (1) or (2), as well as the
broadcast day recordings of a low-use station, on reasonable notice and during normal business hours.
8. (1) La station tient et conserve durant six mois après la fin
du mois auquel ils se rapportent les registres permettant de déterminer facilement les renseignements demandés conformément à
l’article 7.
(2) La station tient et conserve durant six années après la fin de
l’année à laquelle ils se rapportent les registres permettant de
déterminer facilement ses recettes publicitaires.
(3) Une société de gestion peut vérifier ces registres à tout
moment durant la période visée au paragraphe (1) ou (2), de
même que l’enregistrement des journées de radiodiffusion d’une
station à faible utilisation, durant les heures régulières de bureau
et moyennant un préavis raisonnable.
(4) Dès qu’elle reçoit un rapport de vérification, la société de
gestion en fait parvenir une copie à la station ayant fait l’objet de
la vérification et à l’autre société de gestion.
(5) Si la vérification des registres d’une station révèle que les
redevances ont été sous-estimées de plus de 10 pour cent pour un
mois quelconque, la station assume les coûts raisonnables de la
vérification dans les 30 jours suivant la date à laquelle on lui en
fait la demande.
(4) The collective society shall, upon receipt, supply a copy of
the report of the audit to the station which was the object of the
audit and to the other collective society.
(5) If the audit of a station discloses that the royalties due to the
collective society have been understated in any month by more
than 10 per cent, the station shall pay the reasonable costs of audit
within 30 days of the demand for such payment.
Confidentiality
Traitement confidentiel
9. (1) Subject to subsections (2) and (3), a collective society
shall treat in confidence information received pursuant to this
tariff, unless the station that supplied the information consents in
writing to the information being treated otherwise.
9. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), une société de
gestion garde confidentiels les renseignements qui lui sont transmis en application du présent tarif, à moins que la station ayant
fourni les renseignements ne consente par écrit à ce qu’il en soit
autrement.
(2) Une société de gestion peut faire part des renseignements
visés au paragraphe (1)
a) à l’autre société de gestion;
b) à la Commission du droit d’auteur;
c) dans le cadre d’une affaire portée devant la Commission, si
la société de gestion donne préalablement à la station ayant
fourni les renseignements l’occasion de demander une ordonnance de confidentialité;
d) à une autre société de gestion ou à une personne qui demande le versement de redevances, dans la mesure où cela est
nécessaire pour effectuer la distribution;
e) si la loi ou une ordonnance d’un tribunal l’y oblige.
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux renseignements
disponibles au public ou obtenus d’un tiers non tenu lui-même de
garder confidentiels ces renseignements.
(2) A collective society may share information referred to in
subsection (1)
(a) with the other collective society;
(b) with the Copyright Board;
(c) in connection with proceedings before the Copyright Board,
if the collective society has first provided a reasonable opportunity for the station that supplied the information to request a
confidentiality order;
(d) to the extent required to effect the distribution of royalties,
with any other collecting body or with its royalty claimants; or
(e) if required by law or by a court of law.
(3) Subsection (1) does not apply to information that is publicly
available, or to information obtained from someone other than the
station and who is not under an apparent duty of confidentiality to
that station.
Adjustments
Ajustements
10. Adjustments in the amount of royalties owed (including excess payments), as a result of the discovery of an error or otherwise, shall be made on the date the next royalty payment is due.
10. L’ajustement dans le montant des redevances payables (y
compris le trop-perçu), qu’il résulte ou non de la découverte
d’une erreur, s’effectue à la date à laquelle le prochain versement
doit être acquitté.
Interests on Late Payments
Intérêts sur paiements tardifs
11. Any amount not received by the due date shall bear interest
from that date until the date the amount is received. Interest shall
be calculated daily at a rate equal to one per cent above the Bank
of Canada Rate effective on the last day of the previous month (as
published by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
11. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt à
compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la
Banque du Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent
(tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas
composé.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
7
Addresses for Notices, etc.
Adresses pour les avis, etc.
12. (1) Anything addressed to SOCAN shall be sent to 41 Valleybrook Drive, Toronto, Ontario M3B 2S6, fax number 416-4457108, or to any other address or fax number of which the sender
has been notified.
(2) Anything addressed to NRCC shall be sent to 1235 Bay
Street, Suite 910, Toronto, Ontario M5R 3K7, fax number 416962-7797, or to any other address or fax number of which the
sender has been notified.
(3) Anything addressed to a station shall be sent to the last address or fax number of which the sender has been notified.
12. (1) Toute communication avec la SOCAN est expédiée au
41, promenade Valleybrook, Toronto (Ontario) M3B 2S6, numéro de télécopieur 416-445-7108, ou à toute autre adresse ou tout
autre numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé.
(2) Toute communication avec la SCGDV est expédiée au
1235, rue Bay, Bureau 910, Toronto (Ontario) M5R 3K7, numéro
de télécopieur 416-962-7797, ou à toute autre adresse ou à tout
autre numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé.
(3) Toute communication avec une station est expédiée à la
dernière adresse ou au dernier numéro de télécopieur dont l’expéditeur a été avisé.
Delivery of Notices and Payments
Expédition des avis et des paiements
13. (1) A notice may be delivered by hand, by postage-paid
mail, by fax or by email.
(2) A notice or payment mailed in Canada shall be presumed to
have been received three business days after the day it was
mailed.
(3) A notice sent by fax or email shall be presumed to have
been received the day it is transmitted.
13. (1) Un avis peut être livré par messager, par courrier affranchi, par télécopieur ou par courriel.
(2) L’avis ou le paiement posté au Canada est présumé avoir
été reçu trois jours ouvrables après la date de mise à la poste.
B. Non-Commercial Radio other than the Canadian
Broadcasting Corporation
B. Radio non commerciale autre que la Société Radio-Canada
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, for private and domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire by a non-commercial AM or FM radio station other than a station of the Canadian Broadcasting Corporation, the fee payable is 1.9 per cent of the station’s gross operating costs in the year covered by the licence.
No later than January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall pay the estimated fee owing for that year. The payment shall be accompanied by a report of the station’s actual
gross operating costs for the previous year. The fee is subject to
adjustment when the actual gross operating costs for the year
covered by the licence have been determined and reported to
SOCAN.
If broadcasting takes place for less than the entire year, an application must be made for a licence by the end of the first month
of broadcasting on the form to be supplied by SOCAN and, together with the application form, the station shall forward its remittance for the estimated fee payable.
For the purpose of this tariff item, “non-commercial AM or FM
radio station” shall include any station which is non-profit or notfor-profit, whether or not any part of its operating expenses is
funded by advertising revenues.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the
licensee.
Tariff 1.B does not apply to the use of music covered by
Tariff 22 or the Pay Audio Services Tariff.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, aux fins privées ou domestiques, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN, par une station non commerciale de radiodiffusion MA
ou MF autre qu’une station de la Société Radio-Canada, le droit
exigible est de 1,9 pour cent des coûts bruts d’exploitation de la
station durant l’année visée par la licence.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le titulaire de la licence verse la redevance qu’il estime devoir payer
pour l’année en cause. Le paiement est accompagné d’un rapport
des coûts bruts réels d’exploitation de la station pour l’année précédente. La redevance est sujette à un rajustement lorsque les
coûts bruts réels d’exploitation pour l’année visée par la licence
ont été établis et qu’il en a été fait rapport à la SOCAN.
Si la période de radiodiffusion est moindre que l’année entière,
une demande de licence doit être présentée à la fin du premier
mois de radiodiffusion, sur le formulaire fourni par la SOCAN, et
la station fait parvenir sa demande accompagnée de sa remise
pour le droit estimatif payable.
Aux fins du présent tarif, « station non commerciale de radio
MA ou MF » comprend toute station sans but lucratif ou exploitée
sans but lucratif, qu’une partie de ses coûts d’exploitation provienne ou non de revenus publicitaires.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
L’usage de musique assujetti au tarif 22 et au tarif pour les
Services sonores payants n’est pas assujetti au présent tarif.
C. Canadian Broadcasting Corporation
C. Société Radio-Canada
For a licence to perform, at any time and as often as desired
in 2009, for private and domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire by means of the radio network and stations
owned and operated by the Canadian Broadcasting Corporation,
the annual fee shall be $2,750,000, payable in equal monthly instalments on the first day of each month, commencing January 1
of the year for which the licence was issued.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, aux fins privées ou domestiques, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN sur les ondes radio du réseau et des stations que possède
ou exploite la Société Radio-Canada, la redevance annuelle sera
de 2 750 000 $ payable en versements mensuels égaux le premier
jour de chaque mois, à compter du 1er janvier de l’année pour laquelle la licence est émise.
(3) L’avis envoyé par télécopieur ou par courriel est présumé
avoir été reçu le jour où il est transmis.
8
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
Tariff 1.C does not apply to the use of music covered under
Tariff 22 or the Pay Audio Services Tariff.
Le tarif 1.C ne s’applique pas à l’usage de musique assujetti au
tarif 22 ou au tarif pour les services sonores payants.
Tariff No. 2
Tarif no 2
TELEVISION
TÉLÉVISION
A. Commercial Television Stations
A. Stations de télévision commerciales
Definitions
Définitions
1. In this tariff,
“ambient music” means music unavoidably picked up in the
background when an event is videotaped or broadcasted;
(« musique ambiante »)
“cleared music” means any music, other than ambient music or
production music, in respect of which a station does not require
a licence from SOCAN; (« musique affranchie »)
“cleared program” means
(a) if the only cleared music contained in the program is
music that was cleared before 60 days after the publication
of this tariff, a program containing no music other than
cleared music, ambient music or production music; and
(b) if not, a program produced by a Canadian programming
undertaking and containing no music other than cleared
music, ambient music or production music; (« émission
affranchie »)
“gross income” means the gross amount paid by any person for
the use of one or more broadcasting services or facilities provided by the station’s operator, whether such amounts are paid
to the station owner or operator or to other persons, excluding
the following:
(a) any such amounts received by a person other than the
operator or owner of the station which form part of the base
for calculation of the SOCAN royalty payable by such other
person under this or another tariff;
(b) income accruing from investments, rents or any other
business unrelated to the station’s broadcasting activities.
However, income accruing from any allied or subsidiary
business that is a necessary adjunct to the station’s broadcasting services and facilities or which results in their being
used shall be included in the “gross income”;
(c) amounts received for the production of a program that is
commissioned by someone other than the licensee and which
becomes the property of that person;
(d) the recovery of any amount paid to obtain the exclusive
national or provincial broadcast rights to a sporting event, if
the licensee can establish that the station was also paid normal fees for station time and facilities. SOCAN may require
the production of the contract granting these rights together
with the billing or correspondence relating to the use of these
rights by other parties; and
(e) amounts received by an originating station acting on behalf of a group of stations which do not constitute a permanent network and which broadcast a single event, simultaneously or on a delayed basis, that the originating station pays
out to the other stations participating in the broadcast. These
amounts paid to each participating station are part of that
station’s “gross income”; (« revenus bruts »)
“production music” means music contained in interstitial programming such as commercials, public service announcements
and jingles; (« musique de production »)
“programming undertaking” means a programming undertaking
as defined in the Broadcasting Act, S.C. 1991, ch. 11. (« entreprise de programmation »)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif :
« émission affranchie »
a) émission contenant uniquement de la musique ambiante,
de production ou affranchie, si la seule musique affranchie
que contient l’émission l’était au plus tard 60 jours après la
publication du présent tarif;
b) sinon, émission produite par une entreprise de distribution
canadienne contenant uniquement de la musique ambiante,
de production ou affranchie; (“cleared program”)
« entreprise de programmation » Entreprise de distribution telle
qu’elle est définie dans la Loi sur la radiodiffusion, L.C. 1991,
ch. 11; (“programming undertaking”)
« musique affranchie » Musique, autre que de la musique ambiante ou de production, pour laquelle la station n’a pas besoin
d’une licence de la SOCAN; (“cleared music”)
« musique ambiante » Musique captée de façon incidente lorsqu’un événement est diffusé ou enregistré; (“ambient music”)
« musique de production » Musique incorporée dans la programmation interstitielle, tels les messages publicitaires, les messages d’intérêt public et les ritournelles; (“production music”)
« revenus bruts » Sommes brutes payées pour l’utilisation d’une
ou de plusieurs des installations ou services de diffusion offerts
par l’exploitant de la station, peu importe si ces montants sont
payés au propriétaire ou à l’exploitant de la station ou à une autre personne, à l’exclusion des sommes suivantes :
a) les montants reçus par une personne autre que le propriétaire ou l’exploitant de la station et qui font partie de la base
de calcul de la redevance payable à la SOCAN par cette autre personne en vertu du présent tarif ou d’un autre tarif;
b) les revenus provenant d’investissements, de loyers ou
d’autres sources non reliées aux activités de diffusion. Il est
entendu que les revenus provenant d’activités indirectement
reliées ou associées aux activités de diffusion, qui en sont le
complément nécessaire, ou ayant comme conséquence l’utilisation des services et installations de diffusion, font partie
des « revenus bruts »;
c) les sommes versées pour la réalisation d’une émission
pour le compte d’une personne autre que le titulaire de la licence et qui en devient le propriétaire;
d) les sommes reçues en recouvrement du coût d’acquisition
de droits exclusifs, nationaux ou provinciaux, de diffusion
d’événements sportifs, dans la mesure où le titulaire de la
licence établit que la station a aussi perçu des revenus normaux pour l’utilisation du temps d’antenne et des installations de la station. La SOCAN aura le droit d’exiger la production du contrat d’acquisition de ces droits, ainsi que des
factures ou autres documents se rattachant à l’usage de ces
droits par des tiers;
e) les sommes reçues par une station source agissant pour le
compte d’un groupe de stations qui ne constituent pas un réseau permanent et qui diffusent, simultanément ou en différé, un événement particulier, que la station source remet aux
autres stations participant à la diffusion. Les sommes ainsi
remises à chaque station participante font partie des « revenus bruts » de cette station participante. (“gross income”)
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
9
Application
Application
2. (1) This tariff applies to licences for the communication to
the public by telecommunication by a broadcast television station,
at any time and as often as desired, in 2009, for private or domestic use, of any or all of the works in SOCAN’s repertoire.
(2) This tariff does not apply to stations owned and operated by
the Canadian Broadcasting Corporation or licensed under a different tariff.
2. (1) Le présent tarif vise les licences pour la communication
au public par télécommunication en tout temps et aussi souvent
que désiré en 2009, aux fins privées ou domestiques, de l’une ou
de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN
sur les ondes d’une station de télévision commerciale.
(2) Les stations de télévision qui appartiennent en propre à la
Société Radio-Canada, de même que celles qui sont expressément
assujetties à un autre tarif, ne sont pas assujetties au présent tarif.
Election of Licence
Option
3. (1) A station can elect for the standard or modified blanket
licence.
(2) A station’s election must be in writing and must be received
by SOCAN at least 30 days before the first day of the month for
which the election is to take effect.
(3) A station’s election remains valid until it makes a further
election.
(4) A station can make no more than two elections in a calendar year.
(5) A station that has never made an election is deemed to have
elected for the standard blanket licence.
3. (1) Une station peut opter pour la licence générale standard
ou modifiée.
(2) L’option s’exerce par écrit. La SOCAN doit la recevoir au
moins 30 jours précédant le premier jour du mois au cours duquel
elle prend effet.
(3) Il est mis fin à une option en exerçant une autre option.
Standard Blanket Licence
La licence générale standard
4. (1) A station that has elected for the standard blanket licence
shall pay 1.9 per cent of the station’s gross income for the second
month before the month for which the licence is issued.
4. (1) La station qui opte pour la licence générale standard
verse 1,9 pour cent des revenus bruts de la station pour le mois
antérieur au mois qui précède le mois pour lequel la licence est
émise.
(2) Au plus tard le jour précédant le premier jour du mois pour
lequel la licence est émise, le titulaire de la licence verse la redevance exigible, accompagnée d’un rapport établissant les revenus
bruts de la station pour le mois antérieur au mois qui précède
celui pour lequel la licence est émise.
(2) No later than the day before the first day of the month for
which the licence is issued, the station shall pay the fee, and report the station’s gross income for the second month before the
month for which the licence is issued.
(4) Une station a droit à deux options par année civile.
(5) La station qui n’a jamais exercé d’option est réputée avoir
opté pour la licence générale standard.
Modified Blanket Licence (MBL)
La licence générale modifiée (LGM)
5. (1) A station that has elected for the modified blanket licence
shall pay the amount calculated in accordance with Form A
(found at page 39 of this Supplement).
(2) No later than the last day of the month after the month for
which the licence is issued, the station shall
(i) provide to SOCAN, using Form A, a report of the calculation of its licence fee,
(ii) provide to SOCAN, using Form B (found at page 41 of this
Supplement), reports identifying, in respect of each cleared
program, the music used in that program,
(iii) provide to SOCAN any document supporting its claim that
the music identified in Form B is cleared music, or a reference
to that document, if the document was provided previously, and
(iv) pay the amount payable pursuant to subsection (1).
5. (1) La station qui opte pour la licence générale modifiée
verse la redevance établie selon le formulaire A (qui se trouve à la
page 40 de ce Supplément).
(2) Au plus tard le dernier jour du mois suivant celui à l’égard
duquel la licence est émise, la station
(i) fournit à la SOCAN un rapport établissant, selon le formulaire A, le montant de sa redevance,
(ii) fournit à la SOCAN des rapports établis selon le formulaire B
(qui se trouve à la page 42 de ce Supplément), précisant, à
l’égard de chaque émission affranchie, la musique utilisée durant l’émission,
(iii) fournit à la SOCAN les documents sur lesquels elle se
fonde pour dire que les œuvres énumérées dans le formulaire B
sont de la musique affranchie, ou une référence à ces documents s’ils ont été fournis auparavant,
(iv) verse la redevance visée au paragraphe (1).
Audit Rights
Vérification
6. SOCAN shall have the right to audit any licensee’s books
and records, on reasonable notice and during normal business
hours, to verify the statements and reports rendered and the fee
payable by the licensee.
6. La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de
la licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
MBL: Incorrect Cleared Program Claims
LGM : déclarations erronées d’émissions affranchies
7. Amounts paid pursuant to lines C and D of Form A on account of a program that a station incorrectly claimed as a cleared
program are not refundable.
7. Les sommes payées en application des lignes C et D du formulaire A à l’égard de l’émission que la station a erronément
déclaré être une émission affranchie ne sont pas remboursables.
10
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
B. Ontario Educational Communications Authority
B. Office de la télécommunication éducative de l’Ontario
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, for private or domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire by a station operated by the Ontario Educational Communications Authority, the annual fee is $300,080
payable in equal quarterly instalments on January 1, April 1, July 1
and October 1 of the year covered by the licence.
Tariff 2.B does not apply to the use of music covered under
Tariff 17 or Tariff 22.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, aux fins privées ou domestiques, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN sur les ondes d’une station exploitée par l’Office de la
télécommunication éducative de l’Ontario, la redevance annuelle
est de 300 080 $, payable en versements trimestriels égaux le
1er janvier, le 1er avril, le 1er juillet et le 1er octobre de l’année
visée par la licence.
L’usage de musique expressément assujetti au tarif 17 ou au tarif 22 n’est pas assujetti au présent tarif.
C. Société de télédiffusion du Québec
C. Société de télédiffusion du Québec
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, for private or domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire by a station operated by the Société de télédiffusion du Québec, the annual fee is $180,000 payable in
equal quarterly instalments on March 31, June 30, September 30
and December 15 of the year covered by the licence.
Tariff 2.C does not apply to the use of music covered under
Tariff 17 or Tariff 22.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, aux fins privées ou domestiques, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN sur les ondes d’une station exploitée par la Société de
télédiffusion du Québec, la redevance annuelle est de 180 000 $,
payable en versements trimestriels égaux le 31 mars, le 30 juin, le
30 septembre et le 15 décembre de l’année visée par la licence.
L’usage de musique expressément assujetti au tarif 17 ou au tarif 22 n’est pas assujetti au présent tarif.
D. Canadian Broadcasting Corporation
D. Société Radio-Canada
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, for private or domestic use, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire for all broadcasts of programs by the television network and stations owned and operated by the Canadian
Broadcasting Corporation, the annual fee shall be $6,922,586,
payable in equal monthly instalments on the first day of each
month, commencing January 1 of the year for which the licence is
issued.
Tariff 2.D does not apply to the use of music covered under
Tariff 17 or Tariff 22.
Pour une licence à la Société Radio-Canada permettant l’exécution en tout temps et aussi souvent que désiré en 2009, aux fins
privées ou domestiques, de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN pour toutes les émissions
de la Société Radio-Canada diffusées sur les ondes du réseau et
des stations de télévision que possède ou exploite la Société
Radio-Canada, la redevance annuelle sera de 6 922 586 $, payable en versements mensuels égaux le premier jour de chaque mois
à compter du 1er janvier de l’année pour laquelle la licence est
émise.
L’usage de musique expressément assujetti au tarif 17 ou au tarif 22 n’est pas assujetti au présent tarif.
Tariff No. 3
Tarif no 3
CABARETS, CAFES, CLUBS, COCKTAIL BARS, DINING
ROOMS, LOUNGES, RESTAURANTS, ROADHOUSES,
TAVERNS AND SIMILAR ESTABLISHMENTS
CABARETS, CAFÉS, CLUBS, BARS À COCKTAIL, SALLES
À MANGER, FOYERS, RESTAURANTS, AUBERGES,
TAVERNES ET ÉTABLISSEMENTS DU MÊME GENRE
[NOTE: Tariff No. 3 was certified by the Copyright Board for the
years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette, Part I,
dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 3 a été homologué par la Commission du droit
d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de la
Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 4
Tarif no 4
LIVE PERFORMANCES AT THEATRES OR OTHER
PLACES OF ENTERTAINMENT
EXÉCUTIONS PAR DES INTERPRÈTES EN PERSONNE
DANS DES SALLES DE CONCERT OU D’AUTRES
LIEUX DE DIVERTISSEMENT
A. Popular Music Concerts
A. Concerts de musique populaire
1. Per Event Licence
1. Licence pour concerts individuels
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire, as live performances by musicians, singers, or both, and other entertainers at
theatres or other places where entertainment is presented, including open-air events, the fee payable per concert is as follows:
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN, par des exécutants en
personne, dans des salles de concert ou dans d’autres lieux de
divertissement, y compris les spectacles en plein air, la redevance
exigible par concert se calcule comme suit :
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
11
Tariff 4.A.1 does not apply to performances covered under
Tariff 3.A.
a) 3 pour cent des recettes brutes au guichet des concerts
payants, à l’exclusion des taxes de vente et d’amusement, sous
réserve d’une redevance minimale par concert de 35 $;
b) 3 pour cent des cachets versés aux chanteurs, musiciens, danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes participant
à un concert gratuit, sous réserve d’une redevance minimale
par concert de 35 $.
« Concert gratuit » comprend le concert présenté dans le cadre
d’une fête, d’un festival ou d’un événement semblable et qui ne
fait pas l’objet d’un prix d’entrée supplémentaire.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
L’usage de musique expressément couvert par le tarif 3.A n’est
pas assujetti au présent tarif.
2. Annual Licence
2. Licence annuelle
For an annual licence to perform, at any time and as often as
desired in 2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire,
as live performances by musicians, singers, or both, and other
entertainers at theatres or other places where entertainment is
presented, including open-air events, the fee payable per concert
is as follows:
(a) 3 per cent of gross receipts from ticket sales of paid concerts, exclusive of sales and amusement taxes, with a minimum
annual fee of $60; or
(b) 3 per cent of fees paid to singers, musicians, dancers, conductors, and other performing artists during free concerts, with
a minimum annual fee of $60.
Pour une licence annuelle permettant l’exécution, en tout temps
et aussi souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des
œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, par des exécutants en personne, dans des salles de concert ou dans d’autres
lieux de divertissement, y compris les spectacles en plein air, la
redevance exigible se calcule comme suit :
a) 3 pour cent des recettes brutes au guichet des concerts
payants, à l’exclusion des taxes de vente et d’amusement, sous
réserve d’une redevance annuelle minimale de 60 $;
b) 3 pour cent des cachets versés aux chanteurs, musiciens,
danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes participant à un concert gratuit, sous réserve d’une redevance annuelle minimale de 60 $.
« Concert gratuit » comprend le concert présenté dans le cadre
d’une fête, d’un festival ou d’un événement semblable et qui ne
fait pas l’objet d’un prix d’entrée supplémentaire.
Le titulaire de la licence évalue la redevance exigible pour
l’année pour laquelle la licence est émise, en fonction des recettes
brutes/cachets pour l’année précédente et verse ce montant estimatif à la SOCAN au plus tard le 31 janvier de l’année pour laquelle la licence est émise. Le versement de la redevance payable doit être accompagné du relevé des recettes brutes/cachets
pour l’année précédente.
Si les recettes brutes/cachets déclarés pour l’année précédente
ne tiennent compte que d’une partie de l’année, le paiement de
cette redevance doit être accompagné d’un rapport contenant le
montant estimatif des recettes brutes/cachets pour la totalité de
l’année pour laquelle la licence est émise.
Au plus tard le 31 janvier de l’année suivante, un rapport des
recettes brutes/cachets réels pour l’année civile pour laquelle la
licence a été émise est préparé, le montant de la redevance exigible est corrigé et toute redevance additionnelle exigible en vertu
du montant réel des recettes brutes/cachets doit être versée à la
SOCAN. Si le coût de la licence est inférieur au montant déjà
payé, la SOCAN porte le supplément au crédit du titulaire de la
licence.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
L’usage de musique expressément couvert par le tarif 3.A n’est
pas assujetti au présent tarif.
(a) 3 per cent of gross receipts from ticket sales of paid concerts, exclusive of sales and amusement taxes, with a minimum
fee per concert of $35; or
(b) 3 per cent of fees paid to singers, musicians, dancers, conductors, and other performing artists during a free concert, with
a minimum fee per concert of $35.
“Free concert” includes, with respect to festivals, celebrations
and other similar events, a concert for which no separate admission charge is made.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
“Free concert” includes, with respect to festivals, celebrations
and other similar events, a concert for which no separate admission charge is made.
The licensee shall estimate the fee payable for the year for
which the licence is issued, based on the total receipts/fees paid
for the previous year, and shall pay such estimated fee to SOCAN
on or before January 31 of the year for which the licence is
issued. Payment of the fee shall be accompanied by a report of the
gross receipts/fees paid for the previous year.
If the gross receipts/fees paid reported for the previous year
were not based on the entire year, payment of this fee shall be
accompanied by a report estimating the gross receipts/fees paid
for the entire year for which the licence is issued.
On or before January 31 of the following year, a report shall be
made of the actual gross receipts/fees paid during the calendar
year for which the licence is issued, an adjustment of the licence
fee payable to SOCAN shall be made, and any additional fees due
on the basis of the actual gross receipts/fees paid. If the fee due is
less than the amount paid, SOCAN shall credit the licensee with
the amount of the overpayment.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Tariff 4.A.2 does not apply to performances covered under Tariff 3.A.
12
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
B. Classical Music Concerts
B. Concerts de musique classique
1. Per Concert Licence
1. Licence pour concerts individuels
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire, as live performances by musicians, singers, or both, at concerts or recitals of
classical music, the fee payable per concert is as follows:
(a) 1.56 per cent of gross receipts from ticket sales of paid concerts, exclusive of sales and amusement taxes, with a minimum
fee per concert of $35; or
(b) 1.56 per cent of fees paid to singers, musicians, dancers,
conductors and other performing artists during a free concert,
with a minimum fee per concert of $35.
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN, par des exécutants en
personne, à l’occasion de concerts ou de récitals de musique classique, la redevance exigible par concert se calcule comme suit :
a) 1,56 pour cent des recettes brutes au guichet des concerts
payants, à l’exclusion des taxes de vente et d’amusement, sous
réserve d’une redevance minimale par concert de 35 $;
b) 1,56 pour cent des cachets versés aux chanteurs, musiciens,
danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes participant à un concert gratuit, sous réserve d’une redevance minimale par concert de 35 $.
« Concert gratuit » comprend le concert présenté dans le cadre
d’une fête, d’un festival ou d’un événement semblable et qui ne
fait pas l’objet d’un prix d’entrée supplémentaire.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
“Free concert” includes, with respect to festivals, celebrations
and other similar events, a concert for which no separate admission charge is made.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
2. Annual Licence for Orchestras
2. Licence annuelle pour orchestres
[NOTE: Tariff No. 4.B.2 was certified by the Copyright Board for
the years 2008 to 2012 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 4.B.2 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2008 à 2012 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
3. Annual Licence for Presenting Organizations
3. Licence annuelle pour les diffuseurs
For an annual licence to perform, at any time and as often as
desired in 2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire,
during a series of concerts or recitals of classical music forming
part of an artistic season of a presenting organization, the fee payable is as follows:
0.96 per cent of gross receipts from ticket sales, subscription
and membership revenues, for all concerts (including concerts
where no work of SOCAN’s repertoire is performed), exclusive
of sales and amusement taxes, with a minimum annual fee of $35.
Pour une licence annuelle permettant l’exécution en tout temps
et aussi souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des
œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, dans le cadre
d’une série de concerts ou de récitals de musique classique faisant
partie d’une saison artistique offerte par un diffuseur, la redevance payable se calcule comme suit :
0,96 pour cent des recettes brutes au guichet, des revenus
d’abonnement et des frais d’adhésion pour l’ensemble des
concerts (y compris les concerts durant lesquels aucune œuvre
faisant partie du répertoire de la SOCAN n’est exécutée), à
l’exclusion des taxes de vente et d’amusement, sous réserve d’une
redevance annuelle minimale de 35 $.
Lorsqu’une série de concerts ou de récitals faisant partie de la
saison artistique d’un diffuseur est gratuite, la redevance se calcule comme suit :
0,96 pour cent des cachets versés aux chanteurs, musiciens,
danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes participant aux concerts (y compris les concerts durant lesquels aucune œuvre faisant partie du répertoire de la SOCAN n’est
exécutée) de la série, sous réserve d’une redevance annuelle
minimale de 35 $.
Au plus tard le 31 janvier de l’année pour laquelle la licence est
émise, le titulaire de la licence soumet à la SOCAN un rapport
estimant les recettes brutes au guichet, les revenus d’abonnement
et les frais d’adhésion pour cette année. Pour une série de concerts ou de récitals gratuits, le titulaire de la licence soumet un
rapport estimant les cachets versés aux chanteurs, musiciens, danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes participant
aux concerts de la série. Si la redevance est estimée à 100 $ ou
moins, le paiement est joint au rapport. Sinon, des versements
trimestriels sont effectués, conformément à l’estimation contenue
dans le rapport, dans les 30 jours suivant la fin de chaque trimestre.
Au plus tard le 31 janvier de l’année suivante, le titulaire de la
licence soumet à la SOCAN un rapport établissant les recettes
Where a series of concerts and recitals forming part of a presenting organization’s artistic season is free of charge, the fee
payable is as follows:
0.96 per cent of fees paid to singers, musicians, dancers, conductors, and other performing artists, for all concerts (including
concerts where no work of SOCAN’s repertoire is performed)
in the series, with a minimum annual fee of $35.
No later than January 31 of the year for which the licence is
issued, the licensee shall file with SOCAN a report estimating the
gross receipts from ticket sales, subscription and membership
revenues for that year. For a series of free concerts and recitals,
the licensee shall file a report estimating the fees paid to singers,
musicians, dancers, conductors, and other performing artists for
all concerts in the series. If the estimated payment is $100 or less,
payment shall accompany the report. Otherwise, payments based
on the report’s estimate shall be made quarterly within 30 days of
the end of each quarter.
No later than January 31 of the following year, the licensee
shall file with SOCAN a report of the actual gross receipts from
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
ticket sales, subscription and membership revenues or, for a series
of free concerts and recitals, the fees paid to singers, musicians,
dancers, conductors and other performing artists, during the year
for which the licence is issued and an adjustment of the licence
fee shall be paid to SOCAN. Any amount due shall accompany
the report; if the fee due is less than the amount paid, SOCAN
shall credit the licensee with the amount of the overpayment.
Where fees are paid under this tariff, no fees shall be payable
under Tariff 4.B.1.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
13
brutes au guichet, les revenus d’abonnement et les frais d’adhésion réellement reçus ou, dans le cas d’une série de concerts ou de
récitals gratuits, les cachets réellement versés aux chanteurs, musiciens, danseurs, chefs d’orchestre et autres artistes-interprètes
participant aux concerts, pendant l’année en cause, et le coût de la
licence est ajusté en conséquence. Le paiement de toute somme
due accompagne le rapport; si le coût de la licence est inférieur au
montant déjà payé, la SOCAN porte le supplément au crédit du
titulaire de la licence.
Le tarif 4.B.1 ne s’applique pas lorsque les redevances sont
payées en vertu du présent tarif.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Tariff No. 5
Tarif no 5
EXHIBITIONS AND FAIRS
EXPOSITIONS ET FOIRES
A. For a licence to perform, at any time and as often as desired,
any or all of the works in SOCAN’s repertoire at an exhibition or
fair held in 2009, the fee is calculated as follows:
(a) Where the total attendance (excluding exhibitors and
staff) for the duration of the exhibition or fair does not exceed
75,000 persons:
A. Pour une licence permettant l’exécution de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, en
tout temps et aussi souvent que désiré, lors d’une exposition ou
d’une foire tenue en 2009, la redevance payable s’établit comme
suit :
a) si l’assistance totale (excluant les exposants et le personnel)
pour la durée de l’exposition ou de la foire ne dépasse pas
75 000 personnes :
Total Attendance
Fee Payable per Day
Assistance totale
Redevance quotidienne
Up to 25,000 persons ................................................................................... $12.81
25,001 to 50,000 persons ............................................................................. $25.78
50,001 to 75,000 persons ............................................................................. $64.31
Jusqu’à 25 000 personnes ............................................................................ 12,81 $
25 001 à 50 000 personnes .......................................................................... 25,78 $
50 001 à 75 000 personnes .......................................................................... 64,31 $
(b) Where the total attendance (excluding exhibitors and staff)
for the duration of the exhibition or fair exceeds 75,000 persons:
b) si l’assistance totale (excluant les exposants et le personnel) pour la durée de l’exposition ou de la foire dépasse
75 000 personnes :
Total Attendance
Fee Payable per Person
For the first 100,000 persons ..........................................................................
For the next 100,000 persons ..........................................................................
For the next 300,000 persons ..........................................................................
All additional persons .....................................................................................
1.07¢
0.47¢
0.35¢
0.26¢
In the case of an exhibition or fair that is scheduled yearly, the
fee shall be paid on the actual attendance figures in the preceding
year, on or before January 31 of the year covered by the licence.
The licensee shall submit with the licence fee the figures for actual attendance for the previous year and the duration, in days, of
the exhibition or fair.
In all other cases, the licensee shall, within 30 days of an exhibition’s or fair’s closing, report its attendance and duration and
submit the fee based on those figures.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
A licence issued under Tariff 5.A does not authorize performances of music at concerts for which an additional admission
charge is made; for such concerts, Tariff 5.B applies.
Assistante totale
Redevance par personne
Pour les premières 100 000 personnes ...........................................................
Pour les 100 000 personnes suivantes ...........................................................
Pour les 300 000 personnes suivantes ...........................................................
Pour les personnes additionnelles ..................................................................
1,07 ¢
0,47 ¢
0,35 ¢
0,26 ¢
Dans le cas d’une exposition ou d’une foire tenue chaque année, la redevance payable s’établit à partir de l’assistance réelle
au cours de l’année précédente et est acquittée au plus tard le
31 janvier de l’année visée par la licence. Avec son paiement, le
titulaire de la licence soumet les chiffres d’assistance réelle pour
l’année précédente et le nombre de jours de durée de l’exposition
ou de la foire.
Dans tous les autres cas, le titulaire de la licence, dans les
30 jours de la fermeture de l’exposition ou de la foire, fait rapport
de l’assistance et de la durée et acquitte la redevance payable sur
la base de ces données.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Une licence délivrée en vertu du tarif 5.A n’autorise pas l’exécution d’œuvres musicales lors de concerts pour lesquels un prix
additionnel d’entrée est exigé; ces concerts sont assujettis au
tarif 5.B.
14
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
B. Where an additional admission charge is made for attendance at musical concerts, an additional licence shall be required.
The fee payable for such licence in 2009 is calculated at the rate
of 3 per cent of gross receipts from ticket sales to the concert,
exclusive of sales and amusement taxes. Where the concert ticket
allows the purchaser access to the exhibition grounds at any time
after the opening on the day of the concert, the adult general
grounds admission price shall also be deducted from the ticket
price to produce the net ticket price.
The fees due under section B shall be calculated on a per concert basis and shall be payable immediately after the close of the
exhibition.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
B. Lorsqu’un prix d’entrée supplémentaire est perçu pour l’accès à un concert en 2009, une licence additionnelle est exigée. La
redevance payable pour cette licence s’établit à 3 pour cent des
recettes brutes au guichet du spectacle, à l’exclusion des taxes de
vente et d’amusement. Si le prix du billet de concert permet à
l’acheteur d’accéder à l’exposition en tout temps à compter de
l’ouverture le jour du concert, le prix d’entrée pour adultes est
aussi déduit du prix du billet avant d’établir les recettes servant au
calcul de la redevance payable.
Les redevances exigibles en vertu de l’article B sont calculées
par concert et sont versées immédiatement après la fermeture de
l’exposition.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Tariff No. 6
Tarif no 6
MOTION PICTURE THEATRES
CINÉMAS
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire, covering the
operations of a motion picture theatre or any establishment exhibiting motion pictures at any time during the year, the annual fee is
as follows:
Pour une licence permettant l’exécution, en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN, couvrant l’exploitation
d’un cinéma ou tout établissement présentant des films en tout
temps durant l’année, la redevance annuelle exigible s’établit
comme suit :
Rate per Seat
Minimum Fee per Screen
Taux par siège
Redevance minimale par écran
$1.69
$169
1,69 $
169 $
The seating capacity of drive-in theatres is deemed to be three
times the maximum number of automobiles which may be accommodated at any one time.
Theatres operating three days or less per week shall pay one
half of the above rates.
For theatres operating for less than 12 months in each year, the
fee payable shall be reduced by one twelfth for each full month
during the year in which no operations occur.
A licence obtained under this tariff does not authorize any concert or other performance of music when the exhibition of one or
more films is not an integral part of the program. The fees for
those performances shall be calculated under other applicable
tariffs.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Le nombre de sièges dans les cinémas en plein air est réputé
être trois fois le nombre maximum d’automobiles capables d’y
stationner en même temps.
Les cinémas qui ouvrent leurs portes trois jours ou moins par
semaine versent la moitié de la redevance autrement exigible.
Pour les cinémas exploités moins de 12 mois par année, la redevance payable est réduite d’un douzième pour chaque mois
complet de non-exploitation.
La licence émise en vertu du présent tarif n’autorise pas les
concerts ou autres exécutions de musique, lorsque la projection
d’un ou de plusieurs films ne fait pas partie intégrante du programme. Les redevances pour ces exécutions sont établies conformément aux autres tarifs pertinents.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Tariff No. 7
Tarif no 7
SKATING RINKS
[NOTE: Tariff No. 7 was certified by the Copyright Board for the
years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette, Part I,
dated March 22, 2008.]
PATINOIRES
o
[AVIS : Le tarif n 7 a été homologué par la Commission du droit
d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de la
Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
15
Tariff No. 8
Tarif no 8
RECEPTIONS, CONVENTIONS, ASSEMBLIES
AND FASHION SHOWS
RÉCEPTION, CONGRÈS, ASSEMBLÉES ET
PRÉSENTATIONS DE MODE
[NOTE: Tariff No. 8 was certified by the Copyright Board for the
years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette, Part I,
dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 8 a été homologué par la Commission du droit
d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de la
Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 9
Tarif no 9
SPORTS EVENTS
ÉVÉNEMENTS SPORTIFS
For a licence to perform in 2009 any or all of the works in
SOCAN’s repertoire, by means of performers in person or by
means of recorded music, in connection with baseball, football,
hockey, basketball, skating competitions, races, track meets and
other sports events, the fee payable per event shall be 0.09 per
cent of gross receipts from ticket sales, exclusive of sales and
amusement taxes. Where no admission fee is charged, the fee
shall be $5.00 per event.
Pour une licence permettant l’exécution en 2009 de l’une ou de
la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN,
par des exécutants en personne ou au moyen de musique enregistrée, à l’occasion de parties de baseball, football, hockey, basketball, compétitions de patinage, courses, rencontres d’athlétisme et
autres événements sportifs, la redevance payable par événement
est de 0,09 pour cent des recettes brutes d’entrée, à l’exclusion
des taxes de vente et d’amusement. Où l’on ne perçoit pas de prix
d’entrée, la redevance payable est de 5,00 $ par événement.
Au plus tard 30 jours suivant la fin de chaque trimestre, le titulaire de la licence soumet à la SOCAN un rapport pour ce trimestre indiquant le nombre d’événements, accompagné du paiement
des redevances.
Aux fins du calcul de la redevance, les billets de faveur sont
réputés avoir été vendus à la moitié du prix le plus bas auquel un
billet de la même catégorie s’est vendu pour le même événement.
Une licence à laquelle le tarif 9 s’applique n’autorise pas
l’exécution d’œuvres musicales lors d’événements d’ouverture ou
de clôture pour lesquels un prix d’entrée supplémentaire est perçu; le tarif 4 s’applique à ces événements.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
No later than 30 days after the end of each quarter, the licensee
shall file with SOCAN a report for that quarter of the actual number of events, together with payment of the licence fees.
A complimentary ticket is valued at half the lowest price paid
for a sold ticket from the same ticket category in the same event.
A licence to which Tariff 9 applies does not authorize performances of music at opening and closing events for which an additional admission charge is made; for such events, Tariff 4 shall
apply.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Tariff No. 10
Tarif no 10
PARKS, PARADES, STREETS AND
OTHER PUBLIC AREAS
PARCS, PARADES, RUES ET
AUTRES ENDROITS PUBLICS
[NOTE: Tariff No. 10 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 10 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 11
Tarif no 11
CIRCUSES, ICE SHOWS, FIREWORKS DISPLAYS, SOUND
AND LIGHT SHOWS AND SIMILAR EVENTS; COMEDY
SHOWS AND MAGIC SHOWS
CIRQUES, SPECTACLES SUR GLACE, FEUX D’ARTIFICE,
SPECTACLES SON ET LUMIÈRE ET ÉVÉNEMENTS
SIMILAIRES; SPECTACLES D’HUMORISTES ET
SPECTACLES DE MAGICIENS
[NOTE: Tariff No. 11 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 11 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
16
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
Tariff No. 12
Tarif no 12
THEME PARKS, ONTARIO PLACE CORPORATION AND
SIMILAR OPERATIONS; PARAMOUNT CANADA’S
WONDERLAND AND SIMILAR OPERATIONS
PARCS THÉMATIQUES, ONTARIO PLACE CORPORATION
ET ÉTABLISSEMENTS DU MÊME GENRE; PARAMOUNT
CANADA’S WONDERLAND ET ÉTABLISSEMENTS DU
MÊME GENRE
A. Theme Parks, Ontario Place Corporation and Similar
Operations
A. Parcs thématiques, Ontario Place Corporation et
établissements du même genre
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire, at theme
parks, Ontario Place Corporation and similar operations, the fee
payable is
(a) $2.41 per 1,000 persons in attendance on days on which
music is performed, rounding the number of persons to the
nearest 1,000;
PLUS
(b) 1.5 per cent of “live music entertainment costs.”
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN, à des parcs thématiques, à Ontario Place Corporation ou à un établissement du même
genre, la redevance payable s’établit comme suit :
a) 2,41 $ par 1 000 personnes d’assistance pour chaque journée
où des œuvres musicales sont exécutées, en arrondissant ce
nombre de personnes au millier le plus rapproché;
PLUS
b) 1,5 pour cent des « coûts d’exécution d’œuvres musicales
par des interprètes en personne ».
« Coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en
personne » s’entend des dépenses directes de quelque nature que
ce soit (en argent ou sous une autre forme) engagées par le titulaire de la licence ou en son nom pour tout divertissement au
cours duquel des œuvres musicales sont exécutées sur les lieux
par des interprètes en personne. Ce montant n’inclut pas les sommes payées pour les accessoires de théâtre, le matériel d’éclairage, les décors, les costumes, la rénovation, l’expansion des installations, l’ameublement ou le matériel.
Au plus tard le 30 juin de l’année visée par la licence, le titulaire de la licence soumet à la SOCAN un rapport estimant l’assistance et les coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en personne durant cette année, et verse la moitié de la
redevance estimée. Le solde de cette redevance est versé au plus
tard le 1er octobre de la même année.
Dans les 30 jours suivant la fermeture de la saison ou le 31 janvier de l’année suivante, selon la première de ces deux dates, le
titulaire de la licence soumet à la SOCAN un état vérifié indiquant l’assistance totale et les coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en personne durant l’année visée par la
licence. La SOCAN calcule alors la redevance payable et fournit
un état rectificatif.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Le tarif 12.A ne s’applique pas aux exécutions assujetties au tarif 4 ou 5.
“Live music entertainment costs” means all direct expenditures
of any kind and nature (whether in money or other form) paid by
the licensee or on the licensee’s behalf for all live entertainment
during which live music is performed on the premises. It does not
include amounts expended for stage props, lighting equipment,
set design and costumes, or expenditures for renovation, expansion of facilities or furniture and equipment.
No later than June 30 of the year covered by the licence, the
licensee shall file with SOCAN a statement estimating the attendance and the live music entertainment costs for that year,
together with payment of 50 per cent of the estimated fee. The
balance of the estimated fee is to be paid no later than October 1
of the same year.
No later than the earliest of 30 days of the close of the season
and January 31 of the following year, the licensee shall file with
SOCAN an audited statement setting out the total attendance and
the live music entertainment costs for the year covered by the
licence. SOCAN shall then calculate the fee and submit a statement of adjustments.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Tariff 12.A does not apply to performances covered under Tariff 4 or 5.
B. Paramount Canada’s Wonderland Inc. and Similar Operations
B. Paramount Canada’s Wonderland Inc. et établissements du
même genre
For a licence to perform, at any time and as often as desired in
2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire at Paramount Canada’s Wonderland and similar operations, the fee payable is:
(a) $5.09 per 1,000 persons in attendance on days on which
music is performed, rounding the number of persons to the
nearest 1,000;
PLUS
(b) 1.5 per cent of “live music entertainment costs.”
Pour une licence permettant l’exécution en tout temps et aussi
souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres
faisant partie du répertoire de la SOCAN, à Paramount Canada’s
Wonderland ou à un établissement du même genre, la redevance
payable s’établit comme suit :
a) 5,09 $ par 1 000 personnes d’assistance pour chaque journée
où des œuvres musicales sont exécutées, en arrondissant ce
nombre de personnes au millier le plus rapproché;
PLUS
b) 1,5 pour cent des « coûts d’exécution d’œuvres musicales
par des interprètes en personne ».
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
17
Tariff 12.B does not apply to performances covered under Tariff 4 or 5.
« Coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en
personne » s’entend des dépenses directes de quelque nature que
ce soit (en argent ou sous une autre forme) engagées par le titulaire de la licence ou en son nom pour tout divertissement au
cours duquel des œuvres musicales sont exécutées sur les lieux
par des interprètes en personne. Ce montant n’inclut pas les sommes payées pour les accessoires de théâtre, le matériel d’éclairage, les décors, les costumes, la rénovation, l’expansion des installations, l’ameublement ou le matériel.
Au plus tard le 30 juin de l’année visée par la licence, le titulaire de la licence soumet à la SOCAN un rapport estimant l’assistance et les coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en personne durant cette année, et verse la moitié de la
redevance estimée. Le solde de cette redevance est versé au plus
tard le 1er octobre de la même année.
Dans les 30 jours suivant la fermeture de la saison ou le 31 janvier de l’année suivante, selon la première de ces deux dates, le
titulaire de la licence soumet à la SOCAN un état vérifié indiquant l’assistance totale et les coûts d’exécution d’œuvres musicales par des interprètes en personne durant l’année visée par la
licence. La SOCAN calcule alors la redevance payable et fournit
un état rectificatif.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Le tarif 12.B ne s’applique pas aux représentations assujetties
au tarif 4 ou 5.
Tariff No. 13
Tarif no 13
PUBLIC CONVEYANCES
TRANSPORTS EN COMMUN
“Live music entertainment costs” means all direct expenditures
of any kind and nature (whether in money or other form) paid by
the licensee or on the licensee’s behalf for all live entertainment
during which live music is performed on the premises. It does not
include amounts expended for stage props, lighting equipment,
set design and costumes, or expenditures for renovation, expansion of facilities or furniture and equipment.
No later than June 30 of the year covered by the licence, the
licensee shall file with SOCAN a statement estimating the attendance and the live music entertainment costs for that year,
together with payment of 50 per cent of the estimated fee. The
balance of the estimated fee is to be paid no later than October 1
of the same year.
No later than the earliest of 30 days of the close of the season
and January 31 of the following year, the licensee shall file with
SOCAN an audited statement setting out the total attendance and
the live music entertainment costs for the year covered by the
licence. SOCAN shall then calculate the fee and submit a statement of adjustments.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
A. Aircraft
A. Avions
For a licence to perform in an aircraft, by means of recorded
music, at any time and as often as desired in 2009, any or all of
the works in SOCAN’s repertoire, the fee payable for each aircraft is as follows:
Pour une licence permettant l’exécution à bord d’un avion, au
moyen de musique enregistrée, en tout temps et aussi souvent que
désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie
du répertoire de la SOCAN, la redevance payable pour chaque
avion s’établit comme suit :
1.
1.
Music while on ground
Seating Capacity
Fee per Calendar Quarter
0 to 100 .......................................................................................... $40.50
101 to 160 ...................................................................................... $51.30
161 to 250 ...................................................................................... $60.00
251 or more .................................................................................... $82.50
2.
In-flight Music
Musique au sol
Nombre de places
Redevance trimestrielle
0 à 100 ......................................................................................... 40,50 $
101 à 160 ..................................................................................... 51,30 $
161 à 250 ..................................................................................... 60,00 $
251 ou plus .................................................................................. 82,50 $
2.
Musique en vol
Seating Capacity
Fee per Calendar Quarter
0 to 100 ........................................................................................ $162.00
101 to 160 .................................................................................... $205.20
161 to 250 .................................................................................... $240.00
251 or more .................................................................................. $330.00
Nombre de places
Redevance trimestrielle
0 à 100 ....................................................................................... 162,00 $
101 à 160 ................................................................................... 205,20 $
161 à 250 ................................................................................... 240,00 $
251 ou plus ................................................................................ 330,00 $
The fees under this tariff shall be payable on March 31, June 30,
September 30, and December 31.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Les redevances à cet égard sont payables le 31 mars, le 30 juin,
le 30 septembre et le 31 décembre de chaque année.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Aucune redevance n’est payable au titre du tarif 13.A.1 si une
redevance est payée au titre du tarif 13.A.2.
Where fees are paid under Tariff 13.A.2, no fees are payable
under Tariff 13.A.1.
18
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
B. Passenger Ships
B. Navires à passagers
For a licence to perform in a passenger ship, by means of recorded music, at any time and as often as desired in 2009, any or
all of the works in SOCAN’s repertoire, the fee payable for each
passenger ship is as follows:
$1.05 per person per year based on the authorized passenger
capacity of the ship, subject to a minimum annual fee of
$62.74.
Pour une licence permettant l’exécution à bord d’un navire à
passagers, au moyen de musique enregistrée, en tout temps et
aussi souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des
œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, la redevance
payable s’établit comme suit :
1,05 $ par personne par année, en se fondant sur le nombre
maximum de passagers autorisé par navire, sous réserve d’une
redevance annuelle minimale de 62,74 $.
Pour les navires exploités moins de 12 mois par année, la redevance payable est réduite d’un douzième pour chaque mois complet de non-exploitation.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le titulaire fournit un rapport du nombre maximum de passagers autorisé et verse à la SOCAN la redevance exigible.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
For passenger ships operating for less than 12 months in each
year, the fee payable shall be reduced by one twelfth for each full
month during the year in which no operations occur.
On or before January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall report the authorized passenger capacity and pay
the applicable fee to SOCAN.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
C. Railroad Trains, Buses and Other Public Conveyances,
Excluding Aircraft and Passenger Ships
C. Trains, autobus et autres moyens de transport en commun,
à l’exclusion des avions et des navires à passagers
For a licence to perform in railroad trains, buses and other public conveyances, excluding aircraft and passenger ships, by means
of recorded music, at any time and as often as desired in 2009,
any or all of the works in SOCAN’s repertoire, the fee payable is
as follows:
$1.05 per person per year, based on the authorized passenger
capacity of the car, bus or other public conveyance, subject to a
minimum annual fee of $62.74.
Pour une licence permettant l’exécution à bord de trains, d’autobus et d’autres moyens de transport en commun à l’exclusion
des avions et des navires à passagers, au moyen de musique enregistrée, en tout temps et aussi souvent que désiré en 2009, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN, la redevance payable s’établit comme suit :
1,05 $ par personne par année, en se fondant sur le nombre
maximum de passagers autorisé par voiture, autobus ou autre
moyen de transport en commun, sous réserve d’une redevance
annuelle minimale de 62,74 $.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le titulaire fournit un rapport du nombre maximum de passagers autorisé et verse à la SOCAN la redevance exigible.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
On or before January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall report the authorized passenger capacity and pay
the applicable fee to SOCAN.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Tariff No. 14
Tarif no 14
PERFORMANCE OF AN INDIVIDUAL WORK
EXÉCUTION D’ŒUVRES PARTICULIÈRES
[NOTE: Tariff No. 14 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 14 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 15
Tarif no 15
BACKGROUND MUSIC IN ESTABLISHMENTS
NOT COVERED BY TARIFF NO. 16
MUSIQUE DE FOND DANS LES ÉTABLISSEMENTS
NON RÉGIS PAR LE TARIF No 16
A. Background Music
A. Musique de fond
For a licence to perform, by means of recorded music, at any
time and as often as desired in 2009, any or all of the works in
SOCAN’s repertoire, in an establishment not covered by Tariff 16, the annual fee is $1.23 per square metre or 11.46¢ per
square foot, payable no later than January 31 of the year covered
by the licence.
Pour une licence permettant l’exécution, au moyen de musique
enregistrée, en tout temps et aussi souvent que désiré en 2009, de
l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN, dans un établissement non assujetti au tarif 16, la redevance annuelle est de 1,23 $ le mètre carré ou 11,46 ¢ le pied
carré, payable avant le 31 janvier de l’année visée par la licence.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
If no music is performed in January of the first year of operation, the fee shall be prorated on a monthly basis, calculated from the month in which music was first performed, and shall
be paid within 30 days of the date on which music was first
performed.
Seasonal establishments operating less than six months per
year shall pay half the above rate.
In all cases, a minimum annual fee of $94.51 shall apply.
The payment shall be accompanied by a report showing the
area of the establishment.
This tariff does not cover the use of music expressly covered in
other tariffs.
Pursuant to subsection 69(2) of the Copyright Act, no royalties
are collectable from the owner or user of a radio receiving set in
respect of public performances effected by means of that radio
receiving set in any place other than a theatre that is ordinarily
and regularly used for entertainments to which an admission
charge is made.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
19
Si aucune musique n’est exécutée durant le mois de janvier de
la première année d’exploitation, la redevance payable est établie
au prorata du nombre de mois, calculée à compter du premier
mois de l’année durant lequel de la musique est exécutée, et est
versée dans les 30 jours de la date à laquelle de la musique a été
exécutée pour la première fois.
Les établissements saisonniers exploités moins de six mois par
année paient la moitié du taux mentionné ci-dessus.
Dans tous les cas, la redevance annuelle minimale est de 94,51 $.
Le paiement est accompagné d’un rapport indiquant la superficie de l’établissement.
Le présent tarif ne couvre pas l’utilisation de musique expressément assujettie à tout autre tarif.
Le paragraphe 69(2) de la Loi sur le droit d’auteur prévoit qu’à
l’égard des exécutions publiques effectuées au moyen d’un appareil radiophonique récepteur, en tout endroit autre qu’un théâtre
servant ordinairement et régulièrement de lieu d’amusement où
est exigé un prix d’entrée, aucune redevance n’est exigible du
propriétaire ou de l’usager de l’appareil radiophonique récepteur.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
B. Telephone Music on Hold
B. Attente musicale au téléphone
For a licence to communicate to the public by telecommunication over a telephone on hold, at any time and as often as desired
in 2009, any or all of the works in SOCAN’s repertoire, in an
establishment not covered by Tariff 16, the fee payable is as
follows:
$94.51 for one trunk line, plus $2.09 for each additional trunk
line.
Where fees are paid under Tariff 16, no fees shall be payable
under Tariff 15.B.
Pour une licence permettant la communication au public par télécommunication aux fins d’attente musicale au téléphone, en tout
temps et aussi souvent que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, dans un
établissement non assujetti au tarif 16, la redevance payable
s’établit comme suit :
94,51 $ pour une ligne principale de standard, plus 2,09 $ pour
chaque ligne principale de standard additionnelle.
Aux fins du présent tarif, « ligne principale de standard » signifie une ligne téléphonique reliant l’équipement de commutation
téléphonique du titulaire de la licence au système téléphonique
public et sur laquelle de la musique est fournie à une personne en
attente.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le titulaire verse la redevance applicable, accompagnée d’un rapport
indiquant le nombre de lignes principales de standard.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Aucune redevance n’est payable au titre du tarif 15.B si une redevance est payée au titre du tarif 16.
Tariff No. 16
Tarif no 16
For the purposes of this tariff, “trunk line” means a telephone
line linking the licensee’s telephone switching equipment to the
public telephone system and over which music is provided to a
caller while on hold.
No later than January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall pay the applicable fee to SOCAN and report the
number of trunk lines.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
MUSIC SERVICES FOR BACKGROUND USE
FOURNISSEURS DE MUSIQUE DE FOND
This tariff applies to licences for the communication to the
public by telecommunication as well as for the performance in
public of any or all of the works in SOCAN’s repertoire, including telephone music on hold, at any time and as often as desired
in 2009, in circumstances where music is supplied to and performed by an establishment as background music.
Le présent tarif vise les licences pour la communication au public par télécommunication ainsi que pour l’exécution publique
de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de
la SOCAN, y compris l’attente musicale au téléphone, en tout
temps et aussi souvent que désiré en 2009, lorsque de la musique
est fournie à un établissement et exécutée par un établissement à
titre de musique de fond.
Le présent tarif s’applique uniquement si le fournisseur du service s’engage à remettre à la SOCAN les redevances établies dans
le présent tarif, ainsi que les renseignements qu’il prévoit.
This tariff applies only if the music supplier undertakes to remit to SOCAN the licence fees set out in this tariff, together with
all the information requested under the terms of this tariff.
20
Supplement to the Canada Gazette
The fee payable by the supplier is 15 per cent of the supplier’s
gross revenue from the supply of music, including, but not limited
to, subscription fees and advertising revenue, net of any reasonable and verifiable amounts received for equipment provided to
the subscriber, and subject to a minimum annual fee of $500.00.
No later than January 31 of the year covered by the licence, the
licensee shall pay to SOCAN the estimated fee owing for that
year, as follows. If the licensee supplied music in the previous
year, the payment is based on the actual gross revenue during that
year. Otherwise, the licensee shall file a report estimating the expected gross revenue during the year covered by the licence and
pay according to that report.
No later than January 31 of the following year, the licensee
shall file with SOCAN a report of the actual gross revenue during
the previous year and an adjustment of the licence fee will be
made accordingly. Any monies owed shall then be paid to
SOCAN; if the fee due is less than the amount paid, SOCAN shall
credit the licensee with the amount of the overpayment.
No later than 30 days after the end of each month, the licensee
shall file with SOCAN a report, in electronic format, containing
the name and mailing address of each subscriber, noting any new
subscribers and cancellations of service effected during that
month.
June 14, 2008
La redevance payable par le fournisseur est 15 pour cent des
revenus bruts provenant de la fourniture de musique, y compris,
mais sans y être limité, les frais d’abonnement et les revenus publicitaires, à l’exclusion de toute somme raisonnable et vérifiable
reçue pour de l’équipement fourni à l’abonné, sous réserve d’une
redevance annuelle minimale de 500,00 $.
Au plus tard le 31 janvier de l’année visée par la licence, le titulaire de la licence verse à la SOCAN la redevance qu’il estime
devoir payer durant cette année, établie de la façon suivante. Si le
titulaire de la licence a fourni de la musique l’année précédente,
la redevance est établie à partir du revenu brut de cette année-là.
Si aucune œuvre musicale n’a été fournie l’année précédente, le
titulaire de la licence soumet un rapport estimant les revenus bruts
anticipés durant l’année visée par la licence et verse la redevance
correspondante.
Au plus tard le 31 janvier de l’année suivante, le titulaire de la
licence soumet à la SOCAN un rapport des revenus bruts réels de
l’année précédente. La redevance exigible sera corrigée en fonction du rapport soumis, et toute redevance additionnelle exigible
en vertu de ce rapport devra être versée à la SOCAN. Si le coût de
la licence est inférieur au montant déjà payé, la SOCAN portera
le supplément au crédit du titulaire de la licence.
Au plus tard 30 jours après la fin de chaque mois, le titulaire de
la licence soumet un rapport en format numérique indiquant les
noms et adresses de chaque abonnés, notant tous nouveaux abonnés et toutes annulations de services effectuées durant le mois.
Music Use Information
Information sur l’usage de la musique
Upon receipt of a written request from SOCAN, a supplier
shall provide, with respect to each musical work supplied during
the days listed in the request: (a) the date and time that the work
was supplied; and (b) the title of the work and the name of its
author and composer.
The music use information shall be provided in electronic format where possible, otherwise in writing, no later than 14 days
after the end of the month to which it relates.
This tariff does not cover the use of music expressly covered in
other tariffs.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice during normal business hours, to
verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
Lors de la réception d’une demande écrite par la SOCAN, le
fournisseur du service fourni, pour chaque œuvre musicale transmise durant les jours énumérés dans la demande : a) la date et
l’heure à laquelle l’œuvre a été fournie; et b) le titre de l’œuvre et
le nom de l’auteur et du compositeur.
L’information sur l’usage de la musique est fournie, si possible,
en format numérique, et autrement par écrit, au plus tard 14 jours
après la fin du mois auquel elle se rapporte.
Ce tarif ne vise pas l’usage de la musique expressément visées
par d’autres tarifs.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Tariff No. 17
Tarif no 17
TRANSMISSION OF PAY, SPECIALTY AND
OTHER TELEVISION SERVICES BY
DISTRIBUTION UNDERTAKINGS
TRANSMISSION DE SERVICES DE TÉLÉVISION
PAYANTE, SERVICES SPÉCIALISÉS ET AUTRES
SERVICES DE TÉLÉVISION PAR DES
ENTREPRISES DE DISTRIBUTION
Definitions
Définitions
1. In this tariff,
“affiliation payment” means the amount payable by a distribution
undertaking to a programming undertaking for the right to
carry the signal of the programming undertaking; (« paiement
d’affiliation »)
“ambient music” means music unavoidably picked up in the background when an event is videotaped or broadcasted; (« musique
ambiante »)
“cleared music” means any music, other than ambient music or
production music, in respect of which a licence from SOCAN
is not required; (« musique affranchie »)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif.
« année » Année civile; (“year”)
« émission affranchie » Émission produite par une entreprise de
programmation canadienne et contenant uniquement de la musique ambiante, de production ou affranchie; (“cleared program”)
« entreprise de distribution » Entreprise de distribution telle
qu’elle est définie dans la Loi sur la radiodiffusion, L.C. 1991,
ch. 11; (“distribution undertaking”)
« entreprise de programmation » Entreprise de programmation
telle qu’elle est définie dans la Loi sur la radiodiffusion; (“programming undertaking”)
Le 14 juin 2008
“cleared program” means a program produced by a Canadian
programming undertaking and containing no music other than
cleared music, ambient music or production music; (« émission
affranchie »)
“distribution undertaking” means a distribution undertaking as
defined in the Broadcasting Act, S.C. 1991, ch. 11; (« entreprise de distribution »)
“gross income” means the gross amount paid by any person for
the use of one or more broadcasting services or facilities provided by a programming undertaking, excluding the following:
(a) income accruing from investments, rents or any other
business unrelated to the broadcasting activities of the programming undertaking. However, income accruing from any
allied or subsidiary business that is a necessary adjunct to the
broadcasting services and facilities of the programming
undertaking or which results in their being used shall be included in the “gross income”;
(b) amounts received for the production of a program that
is commissioned by someone other than the programming
undertaking and which becomes the property of that person;
(c) the recovery of any amount paid to obtain the exclusive
national or provincial broadcast rights to a sporting event, if
the programming undertaking can establish that it was also
paid normal fees for its time and facilities. SOCAN may require the production of the contract granting these rights together with the billing or correspondence relating to the use
of these rights by other parties;
(d) amounts received by an originating programming undertaking acting on behalf of a group of programming undertakings, which do not constitute a permanent network and which
broadcast a single event, simultaneously or on a delayed
basis, that the originating undertaking pays out to the other
programming undertakings participating in the broadcast.
These amounts paid to each participating undertaking are
part of that undertaking’s “gross income”; and
(e) affiliation payments; (« revenus bruts »)
“premises” has the meaning attributed to it in section 2 of the
Regulations, which reads:
“ ‘premises’ means
(a) a dwelling, including a single-unit residence or a single unit within a multiple-unit residence; or
(b) a room in a commercial or institutional building”;
(« local »)
“production music” means music contained in interstitial programming such as commercials, public service announcements
and jingles; (« musique de production »)
“programming undertaking” means a programming undertaking as defined in the Broadcasting Act; (« entreprise de
programmation »)
“Regulations” means the Definition of “Small Cable Transmission
System” Regulations, SOR/94-755 (Canada Gazette, Part II,
Vol. 128, page 4096), amended by SOR/2005-148 (Canada
Gazette, Part II, Vol. 139, page 1195); (« Règlement »)
“relevant month” means the month for which the royalties are
payable; (« mois pertinent »)
“service area” has the meaning attributed to it in section 2 of the
Regulations, which reads:
“ ‘service area’ means an area in which premises served in
accordance with the laws and regulations of Canada by a
cable transmission system are located”; (« zone de service »)
“signal” means a television signal, other than a signal within the
meaning of subsection 31(1) of the Copyright Act retransmitted
in accordance with subsection 31(2) of the Copyright Act.
Supplément à la Gazette du Canada
21
« local » Local tel qu’il est défini à l’article 2 du Règlement, qui
se lit comme suit :
« “local” Selon le cas :
a) une habitation, notamment une maison unifamiliale ou
un logement d’un immeuble à logements multiples;
b) une pièce d’un immeuble commercial ou d’un établissement »; (“premises”)
« mois pertinent » Mois à l’égard duquel les redevances sont
payables; (“relevant month”)
« musique affranchie » Musique, autre que de la musique ambiante ou de production, pour laquelle une licence de la
SOCAN n’est pas requise; (“cleared music”)
« musique ambiante » Musique captée de façon incidente lorsqu’un événement est diffusé ou enregistré; (“ambient music”)
« musique de production » Musique incorporée dans la programmation interstitielle tels les messages publicitaires, les messages d’intérêt public et les ritournelles; (“production music”)
« paiement d’affiliation » Montant payable par une entreprise de
distribution à une entreprise de programmation pour la transmission du signal de cette dernière; (“affiliation payment”)
« petit système de transmission par fil » Petit système de transmission par fil tel qu’il est défini aux articles 3 et 4 du Règlement, qui se lit comme suit :
« 3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (4) et de l’article 4, “petit système de transmission par fil” s’entend d’un
système de transmission par fil qui transmet un signal, à titre
gratuit ou non, à au plus 2 000 locaux situés dans la même
zone de service.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), dans le cas d’un
système de transmission par câble qui, avec un ou plusieurs
autres systèmes de transmission par câble, fait partie d’une
unité, le nombre de locaux auxquels ce système transmet un
signal est réputé correspondre au nombre total de locaux
auxquels tous les systèmes de transmission par câble de cette
unité transmettent un signal.
(3) Pour l’application du paragraphe (2), font partie d’une
même unité les systèmes de transmission par fil qui répondent aux critères suivants :
a) ils sont la propriété ou sous le contrôle direct ou indirect
de la même personne ou du même groupe de personnes;
b) leurs zones de service respectives sont, à un point
quelconque, à moins de 5 km d’au moins une d’entre elles
et, si ce n’était cette distance, celles-ci constitueraient une
suite — linéaire ou non — de zones de service contiguës.
(4) Le paragraphe (2) ne s’applique pas aux systèmes
de transmission par fil qui faisaient partie d’une unité au
31 décembre 1993.
4. Est exclu de la définition figurant au paragraphe 3(1) le
système de transmission par fil qui est un système à antenne
collective situé dans la zone de service d’un autre système de
transmission par fil qui transmet un signal, à titre gratuit ou
non, à plus de 2 000 locaux situés dans cette zone de service »;
(“small cable transmission system”)
« Règlement » Règlement sur la définition de « petit système de
transmission par fil », DORS/94-755 (Gazette du Canada, Partie II, vol. 128, page 4096), modifié par DORS/2005-148 (Gazette du Canada, Partie II, vol. 139, page 1195); (“Regulations”)
« revenus bruts » Sommes brutes payées pour l’utilisation d’une
ou de plusieurs des installations ou services de diffusion offerts
par une entreprise de programmation, à l’exclusion des sommes
suivantes :
a) les revenus provenant d’investissements, de loyers ou
d’autres sources non reliées aux activités de diffusion. Il est
22
Supplement to the Canada Gazette
“Signal” includes the signals of Canadian pay and specialty
services, non-Canadian specialty services, community channels, and other programming and non-programming services;
(« signal »)
“small cable transmission system” has the meaning attributed to it
in sections 3 and 4 of the Regulations, which read:
“3. (1) Subject to subsections (2) to (4) and section 4,
‘small cable transmission system’ means a cable transmission system that transmits a signal, with or without a fee, to
not more than 2,000 premises in the same service area.
(2) For the purpose of subsection (1), where a cable transmission system is included in the same unit as one or more
other cable transmission systems, the number of premises to
which the cable transmission system transmits a signal is
deemed to be equal to the total number of premises to which
all cable transmission systems included in that unit transmit
a signal.
(3) For the purpose of subsection (2), a cable transmission
system is included in the same unit as one or more other
cable transmission systems where
(a) they are owned or directly or indirectly controlled by
the same person or group of persons; and
(b) their service areas are each less than 5 km distant, at
some point, from at least one other among them, and those
service areas would constitute a series of contiguous service areas, in a linear or non-linear configuration, were it
not for the distance.
(4) Subsection (2) does not apply to a cable transmission
system that was included in a unit on December 31, 1993.
4. The definition set out in subsection 3(1) does not include a
cable transmission system that is a master antenna system
located within the service area of another cable transmission
system that transmits a signal, with or without a fee, to more
than 2,000 premises in that service area”; (« petit système de
transmission par fil »)
“TVRO” means a Television Receive Only Earth Station designed for the reception of signals transmitted by satellite;
(« TVRO »)
“year” means a calendar year. (« année »)
June 14, 2008
2. For the purposes of this tariff, a cable transmission system
shall be deemed to be a small cable transmission system in a
given year if
(a) it is a small cable transmission system on the later of December 31 of the preceding year or the last day of the month in
which it first transmits a signal in the year; or
(b) the average number of premises, determined in accordance
with the Regulations, the system served or was deemed to serve
on the last day of each month during the preceding year was no
more than 2,000.
entendu que les revenus provenant d’activités indirectement
reliées ou associées aux activités de diffusion, qui en sont le
complément nécessaire, ou ayant comme conséquence l’utilisation des services et installations de diffusion, font partie
des « revenus bruts »;
b) les sommes versées pour la réalisation d’une émission
pour le compte d’une personne autre que le titulaire de la licence et qui en devient le propriétaire;
c) les sommes reçues en recouvrement du coût d’acquisition
de droits exclusifs, nationaux ou provinciaux, de diffusion
de manifestations sportives, dans la mesure où l’entreprise
de programmation établit qu’elle a aussi perçu des revenus
normaux pour l’utilisation de son temps d’antenne et de ses
installations. La SOCAN aura le droit d’exiger la production
du contrat d’acquisition de ces droits, ainsi que des factures
ou autres documents se rattachant à l’usage de ces droits par
des tiers;
d) les sommes reçues par une entreprise de programmation
source agissant pour le compte d’un groupe d’entreprises de
programmation qui ne constituent pas un réseau permanent
et qui diffusent, simultanément ou en différé, un événement
particulier, que l’entreprise de programmation source remet
aux autres entreprises de programmation participant à la diffusion. Les sommes ainsi remises à chaque entreprise participante font partie des « revenus bruts » de cette dernière;
e) les paiements d’affiliation; (“gross income”)
« signal » Signal de télévision, autre qu’un signal visé au paragraphe 31(1) de la Loi sur le droit d’auteur et retransmis conformément aux dispositions du paragraphe 31(2) de la Loi sur
le droit d’auteur. « Signal » inclut le signal d’un service canadien spécialisé, d’un service canadien de télévision payante,
d’un service spécialisé non-canadien, d’un canal communautaire et d’autres services de programmation et hors programmation; (“signal”)
« TVRO » Station de télévision terrestre uniquement réceptrice
qui reçoit des signaux transmis par satellite; (“ TVRO”)
« zone de service » Zone de service telle qu’elle est définie à
l’article 2 du Règlement, qui se lit comme suit :
« “zone de service” Zone dans laquelle sont situés les locaux
desservis par un système de transmission par fil en conformité avec les lois et les règlements du Canada ». (“service
area”)
2. Aux fins du présent tarif, un système de transmission par fil
est réputé être un petit système de transmission par fil durant une
année donnée
a) s’il est un petit système de transmission par fil le 31 décembre de l’année précédente ou le dernier jour du mois de l’année
au cours duquel il transmet un signal pour la première fois;
b) si le nombre moyen de locaux, établi conformément au Règlement, qu’il desservait ou était réputé desservir le dernier
jour de chaque mois de l’année précédente ne dépasse pas
2 000.
Application
Application
3. (1) This tariff applies to licences for the communication to
the public by telecommunication, as often as desired during 2009,
of any or all of the works in SOCAN’s repertoire, in connection
with the transmission of a signal for private or domestic use.
(2) This tariff does not apply to any use of music subject to
Tariffs 2, 16 or 22.
3. (1) Le présent tarif vise les licences pour la communication
au public par télécommunication, en tout temps et aussi souvent
que désiré en 2009, de l’une ou de la totalité des œuvres faisant
partie du répertoire de la SOCAN, lors de la transmission d’un
signal à des fins privées ou domestiques.
(2) Le présent tarif ne vise pas l’utilisation de musique assujettie au tarif 2, 16 ou 22.
Small Cable Transmission Systems and Unscrambled Low Power
Television Stations
Petits systèmes de transmission par fil et stations de télévision
à faible puissance transmettant en clair
4. (1) The total royalty payable in connection with the transmission of all signals shall be $10 a year where the distribution
undertaking is
4. (1) La redevance totale payable pour la transmission de tous
les signaux offerts par une entreprise de distribution est de 10 $
par année si l’entreprise est
Le 14 juin 2008
(i) a small cable transmission system,
(ii) an unscrambled Low Power Television Station or Very
Low Power Television Station (as defined in Sections E and
G of Part IV of the Broadcast Procedures and Rules of Industry Canada effective April 1997), or
(iii) a terrestrial system which performs a function comparable to that of a cable transmission system, which uses
Hertzian waves to transmit the signals and which otherwise
meets the definition of “small cable transmission system.”
(2) The royalty payable pursuant to subsection (1) is due on the
later of January 31 of the relevant year or the last day of the
month after the month in which the system first transmits a signal
in the relevant year.
(3) The following information shall be provided in respect of a
system for which royalties are being paid pursuant to subsection (1):
(a) the number of premises served on the later of December 31
of the preceding year or the last day of the month in which the
system first transmitted a signal in the relevant year;
(b) if the small cable transmission system qualifies as such by
virtue of paragraph 3(b) of the Regulations, the number of
premises, determined in accordance with the Regulations, the
system served or was deemed to serve on the last day of each
month during the preceding year;
(c) if the system is a master antenna system and is located
within the service area of another cable transmission system,
the name of that other system and a statement to the effect that
the other system transmits a signal, with or without a fee, to no
more than 2,000 premises in its licensed area; and
(d) if the system is included in a unit within the meaning of the
Regulations,
(i) the date the system was included in the unit,
(ii) the names of all the systems included in the unit,
(iii) the names of the person or group of persons who own or
who directly or indirectly control the systems included in the
unit, and
(iv) the nature of the control exercised by these persons.
Supplément à la Gazette du Canada
23
(i) un petit système de transmission par fil,
(ii) une station de télévision à faible puissance ou station de
télévision à très faible puissance (au sens respectivement défini aux articles E et G de la partie IV des Règles et procédures sur la radiodiffusion d’Industrie Canada, en vigueur à
compter d’avril 1997) transmettant en clair,
(iii) un système terrestre dont l’activité est comparable à
celle d’un système de transmission par fil, et qui constituerait un petit système s’il transmettait des signaux par fil plutôt qu’en utilisant les ondes hertziennes.
(2) La redevance payable en vertu du paragraphe (1) est acquittée le 31 janvier de l’année pertinente ou le dernier jour du mois
qui suit celui où le système transmet un signal pour la première
fois durant l’année pertinente.
(3) Les renseignements énumérés ci-après sont fournis en
même temps que le versement des redevances à l’égard du système visé au paragraphe (1) :
a) le nombre de locaux desservis le 31 décembre de l’année
précédente ou le dernier jour du mois au cours duquel l’entreprise de distribution a transmis un signal pour la première fois
durant l’année pertinente;
b) s’il s’agit d’un petit système de transmission par fil par application de l’alinéa 3b) du Règlement, le nombre de locaux,
établi conformément au Règlement, que l’entreprise desservait
ou était réputé desservir le dernier jour de chaque mois de
l’année précédente;
c) s’il s’agit d’un système à antenne collective situé dans la
zone de desserte d’un autre système de transmission par fil, le
nom de ce système, ainsi qu’une déclaration selon laquelle ce
système ne transmet pas un signal, à titre gratuit ou non, à plus
de 2 000 locaux dans cette zone de desserte;
d) si le système fait partie d’une unité tel que l’entend le
Règlement,
(i) la date depuis laquelle le système fait partie de l’unité,
(ii) les noms de tous les systèmes faisant partie de l’unité,
(iii) les noms des personnes ou du groupe de personnes qui
possèdent ou contrôlent directement ou indirectement ces
systèmes,
(iv) la nature du contrôle exercé par ces personnes.
Other Distribution Undertakings
Autres entreprises de distribution
5. (1) Sections 6 to 15 apply to distribution undertakings that
are not subject to section 4.
(2) Unless otherwise provided, for the purposes of sections 6
to 15, any reference to a distribution undertaking, to affiliation
payments or to premises served excludes systems subject to section 4 or payments made or premises served by such systems.
5. (1) Les articles 6 à 15 s’appliquent si l’entreprise de distribution n’est pas assujettie à l’article 4.
(2) Sauf disposition contraire, pour l’application des articles 6
à 15, la mention d’une entreprise de distribution, de paiements
d’affiliation ou de locaux desservis n’inclut pas les systèmes assujettis à l’article 4, les paiements qu’ils effectuent ou les locaux
qu’ils desservent.
Community and Non-Programming Services
Services communautaires et hors programmation
6. The total royalty payable in any month in respect of all
community channels, non-programming services and other services
generating neither affiliation payments nor gross income that are
transmitted by a distribution undertaking shall be 0.14¢ per premises or TVRO served by the distribution undertaking on the last
day of the relevant month.
6. La redevance payable pour un mois donné pour la transmission
de tous les canaux communautaires, services hors programmation
et autres services ne générant pas de paiements d’affiliation ou de
revenus bruts que transmet une entreprise de distribution est de
0,14 ¢ par local ou TVRO que l’entreprise desservait le dernier
jour du mois pertinent.
Election of Licence
Option
7. (1) A programming undertaking other than a service that is
subject to section 6 can elect for the standard or modified blanket
licence.
(2) An election must be in writing, and must be received by
SOCAN at least 30 days before the first day of the month for
which the election is to take effect.
7. (1) L’entreprise de programmation autre qu’un service assujetti à l’article 6 peut opter pour la licence générale standard ou
modifiée.
(2) L’option s’exerce par écrit. La SOCAN doit la recevoir au
moins 30 jours avant le premier jour du mois au cours duquel elle
prend effet.
24
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
(3) An election remains valid until a further election is made.
(4) A programming undertaking can make no more than two
elections in a year.
(5) A programming undertaking that has never made an election is deemed to have elected for the standard blanket licence.
(3) Il est mis fin à une option en exerçant une autre option.
(4) Une entreprise de programmation a droit à deux options par
année.
(5) L’entreprise de programmation qui n’a jamais exercé
d’option est réputée avoir opté pour la licence générale standard.
Standard Blanket Licence
La licence générale standard
8. (1) Subject to subsection (2), the monthly royalty payable for
the transmission of the signal of a programming undertaking that
has elected for the standard blanket licence is
(i) 1.9 per cent of affiliation payments payable in the relevant
month by a distribution undertaking to the programming undertaking, plus
(ii) X × Y × 1.9 per cent
Z
where
X is the gross income of the programming undertaking during
the relevant month
Y is the number of premises or TVROs served by the distribution undertaking and lawfully receiving the signal of the programming undertaking on the last day of the relevant month
Z is the total number of premises or TVROs (including those
served by systems subject to section 4) lawfully receiving the
signal of the programming undertaking on the last day of the
relevant month.
(2) Notwithstanding subsection (1),
(i) subparagraph (1)(ii) does not apply to non-Canadian specialty services,
(ii) the royalty rate is 0.8 per cent if a programming undertaking communicates works for which it requires a licence
from SOCAN, excluding production music and cleared music, for less than 20 per cent of the programming undertaking’s
total air time and keeps and makes available to SOCAN
complete recordings of its last 90 broadcast days.
(3) The royalty payable pursuant to subsection (1) is calculated
in accordance with Form A (found at page 43 of this Supplement)
if the royalties are being paid by the distribution undertaking, and
in accordance with Form B (found at page 44 of this Supplement)
if the royalties are being paid by the programming undertaking.
8. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la redevance mensuelle
payable pour la transmission du signal d’une entreprise de programmation ayant opté pour la licence générale standard est
(i) 1,9 pour cent des paiements d’affiliation payables par
l’entreprise de distribution à l’entreprise de programmation
pour le mois pertinent, plus
(ii) X × Y × 1,9 pour cent
Z
étant entendu que
X représente les revenus bruts de l’entreprise de programmation durant le mois pertinent
Y représente le nombre de locaux ou de TVRO que l’entreprise
de distribution desservait et qui recevaient licitement le signal
de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent
Z représente le nombre total de locaux ou de TVRO (y compris
ceux que desservaient des systèmes assujettis à l’article 4) qui
recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent.
(2) Malgré le paragraphe (1),
(i) un service spécialisé non-canadien n’est pas assujetti au
sous-alinéa (1)(ii),
(ii) le taux de redevance est 0,8 pour cent si l’entreprise de
programmation communique des œuvres pour lesquelles elle
requiert une licence de la SOCAN, exclusion faite de la
musique de production et de la musique affranchie, durant
moins de 20 pour cent de son temps d’antenne et conserve et
met à la disposition de la SOCAN l’enregistrement complet
de ses 90 derniers jours de diffusion.
(3) La redevance payable en vertu du paragraphe (1) est établie
au moyen du formulaire A (qui se trouve à la page 43 de ce Supplément) si c’est l’entreprise de distribution qui la verse, et du
formulaire B (qui se trouve à la page 45 de ce Supplément) si
c’est l’entreprise de programmation.
Modified Blanket Licence (MBL)
La licence générale modifiée (LGM)
9. (1) Subject to subsection (2), the monthly royalty payable
for the transmission of the signal of a programming undertaking
that has elected for the modified blanket licence is calculated in
accordance with Form C (found at page 46 of this Supplement).
9. (1) Sous réserve du paragraphe (2), la redevance mensuelle
payable pour la transmission du signal d’une entreprise de
programmation ayant opté pour la licence générale modifiée est
établie selon le formulaire C (qui se trouve à la page 47 de ce
Supplément).
(2) Malgré le paragraphe (1),
(i) il n’est pas tenu compte des revenus bruts d’un service
spécialisé non-canadien dans le calcul de la redevance,
(ii) le taux de redevance est 0,8 pour cent si l’entreprise de programmation communique des œuvres pour lesquelles elle
requiert une licence de la SOCAN, exclusion faite de la musique de production et de la musique affranchie, durant moins de
20 pour cent du temps d’antenne des émissions non affranchies
et conserve et met à la disposition de la SOCAN l’enregistrement complet de ses 90 derniers jours de diffusion.
(2) Notwithstanding subsection (1),
(i) no account is taken of gross income in calculating the royalty payable in respect of a non-Canadian specialty service,
(ii) the royalty rate is 0.8 per cent if a programming undertaking
(A) communicates works for which it requires a licence from
SOCAN, excluding production music and cleared music, for
less than 20 per cent of the programming undertaking’s total
air time, excluding the air time of cleared programs, and
(B) keeps and makes available to SOCAN complete recordings of its last 90 broadcast days.
Due Date for Royalties
Date à laquelle les redevances sont acquittées
10. Royalties shall be due on the last day of the third month
following the relevant months.
10. Les redevances sont acquittées le dernier jour du troisième
mois suivant le mois pertinent.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
25
Reporting Requirements
Exigences de rapport
11. No later than the last day of the month following the relevant month, a distribution undertaking shall provide to SOCAN
and to each programming undertaking whose signal it transmitted
during the relevant month
(a) the number of premises or TVROs served by the distribution undertaking and lawfully receiving the signal on the last
day of the relevant month; and
(b) the amount of the distribution undertaking’s affiliation payment for that signal for the relevant month.
12. (1) No later than the last day of the second month following
the relevant month, a programming undertaking that does not intend to pay the royalty owed in respect of its signal for the relevant month shall provide to SOCAN and to each distribution
undertaking that transmitted its signal during the relevant month
(a) the number obtained by dividing its gross income for the
relevant month by the total number of premises or TVROs (including those served by systems subject to section 4) lawfully
receiving its signal on the last day of the relevant month;
(b) if the programming undertaking has elected for the modified blanket licence, the percentage of its gross income that was
generated by cleared programs in the relevant month and the
percentage of total air time of cleared programs during that
month; and
(c) if the programming undertaking claims that it complies with
subparagraph 8(2)(ii) or 9(2)(ii), a notice to that effect.
(2) A programming undertaking referred to in subsection (1)
shall also provide to SOCAN, by the date mentioned in subsection (1)
(a) its gross income during the relevant month;
(b) the total number of premises or TVROs (including those
served by systems subject to section 4) lawfully receiving the
signal of the programming undertaking on the last day of the
relevant month; and
(c) the total number of premises or TVROs (excluding those
served by systems subject to section 4) lawfully receiving the
signal of the programming undertaking on the last day of the
relevant month.
13. No later than the last day of the second month following the
relevant month, a programming undertaking that has elected for
the modified blanket licence shall provide to SOCAN, using
Form D (found at page 48 of this Supplement), reports identifying, in respect of each cleared program, the music used in that
program as well as any document supporting its claim that the
music identified in Form D is cleared music, or a reference to that
document, if the document was provided previously.
11. Au plus tard le dernier jour du mois suivant le mois pertinent, l’entreprise de distribution fournit à la SOCAN et à chacune
des entreprises de programmation dont elle a transmis le signal
durant le mois pertinent
a) le nombre de locaux ou de TVRO que l’entreprise de distribution desservait et qui recevaient licitement le signal le dernier jour du mois pertinent;
b) le montant de ses paiements d’affiliation pour le signal pour
le mois pertinent.
12. (1) Au plus tard le dernier jour du deuxième mois suivant le
mois pertinent, l’entreprise de programmation qui n’entend pas
payer la redevance pour le mois pertinent fournit à la SOCAN et à
chacune des entreprises de distribution ayant transmis son signal
durant le mois pertinent
a) le quotient de ses revenus bruts durant le mois pertinent par
le nombre total de locaux ou de TVRO (y compris ceux que
desservaient des systèmes assujettis à l’article 4) qui recevaient
licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier
jour du mois pertinent;
b) si l’entreprise de programmation a opté pour la licence générale modifiée, le pourcentage des revenus bruts générés durant
le mois pertinent par des émissions affranchies et le pourcentage de temps d’antenne de ces émissions durant ce mois;
c) si l’entreprise de programmation prétend se conformer au
sous-alinéa 8(2)(ii) ou 9(2)(ii), un avis à cet effet.
(2) L’entreprise de programmation mentionnée au paragraphe (1)
fournit aussi à la SOCAN, au plus tard à la date prévue au paragraphe (1)
a) ses revenus bruts pour le mois pertinent;
b) le nombre total de locaux ou de TVRO (y compris ceux que
desservaient des systèmes assujettis à l’article 4) qui recevaient
licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier
jour du mois pertinent;
c) le nombre total de locaux ou de TVRO (excluant ceux que
desservaient des systèmes assujettis à l’article 4) qui recevaient
licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier
jour du mois pertinent.
13. Au plus tard le dernier jour du deuxième mois suivant le
mois pertinent, l’entreprise de programmation qui a opté pour la
licence générale modifiée fournit à la SOCAN des rapports établis
selon le formulaire D (qui se trouve à la page 49 de ce Supplément), précisant, à l’égard de chaque émission affranchie, la musique utilisée durant l’émission, ainsi que les documents sur lesquels elle se fonde pour dire que les œuvres énumérées dans le
formulaire D sont de la musique affranchie, ou une référence à
ces documents s’ils ont été fournis auparavant.
14. (1) L’entreprise de programmation qui effectue un paiement fournit en même temps à la SOCAN, à l’égard du mois pertinent, le montant total des paiements d’affiliation qui lui sont dus
et, au moyen du formulaire pertinent, le calcul de la redevance.
14. (1) A programming undertaking that makes a payment shall
provide to SOCAN with its payment the total amount of affiliation payments payable to it for the relevant month and the calculation of the royalty for the relevant month, using the applicable
form.
(2) A distribution undertaking that makes a payment shall provide to SOCAN with its payment, for the relevant month and in
respect of each programming undertaking whose signal it transmitted during the relevant month,
(a) the name of the programming undertaking, the name of its
signal and the affiliation payment;
(b) the number of premises or TVROs served by the distribution undertaking and lawfully receiving the signal of the programming undertaking on the last day of the relevant month;
and
(c) the calculation of the royalty, using the applicable form.
(2) L’entreprise de distribution qui effectue un paiement fournit
en même temps à la SOCAN, à l’égard du mois pertinent et pour
chacune des entreprises de programmation dont elle a transmis le
signal durant ce mois
a) le nom de l’entreprise de programmation, celui du signal et
le paiement d’affiliation;
b) le nombre de locaux ou de TVRO que l’entreprise de distribution desservait et qui recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent;
c) le calcul de la redevance, au moyen du formulaire pertinent.
Supplement to the Canada Gazette
26
June 14, 2008
MBL: Incorrect Cleared Program Claims
LGM : déclarations erronées d’émissions affranchies
15. Amounts paid pursuant to lines B and C of Form C on account of a program that a programming undertaking incorrectly
claimed as a cleared program are not refundable.
15. Les sommes payées en application des lignes B et C du
formulaire C à l’égard de l’émission que l’entreprise de programmation a erronément déclaré être une émission affranchie ne sont
pas remboursables.
Audit
Vérification
16. SOCAN shall have the right to audit the books and records
of a programming undertaking or of a distribution undertaking, on
reasonable notice and during normal business hours, to verify the
statements rendered and the royalty payable.
16. La SOCAN peut vérifier les livres et registres d’une entreprise de programmation ou de distribution durant les heures de
bureau régulières, moyennant un préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis et la redevance exigible.
Confidentiality
Traitement confidentiel
17. (1) Subject to subsections (2) and (3), information received
pursuant to this tariff shall be treated in confidence, unless the
undertaking who supplied the information consents in writing to
the information being treated otherwise.
(2) Information referred to in subsection (1) can be shared
(i) to comply with this tariff,
(ii) with the Copyright Board,
(iii) in connection with proceedings before the Copyright
Board, if the collective society has first provided a reasonable
opportunity for the undertaking providing the information to
request a confidentiality order,
(iv) to the extent required to effect the distribution of royalties,
with a royalty claimant, or
(v) if ordered by law or by a court of law.
(3) Subsection (1) does not apply to information that is publicly
available, or to information obtained from someone other than the
undertaking and who is not under an apparent duty of confidentiality to that undertaking.
17. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), les renseignements transmis en application du présent tarif sont gardés confidentiels, à moins que l’entreprise les ayant fournis ne consente
par écrit à ce qu’il en soit autrement.
(2) On peut faire part des renseignements visés au paragraphe (1)
(i) dans le but de se conformer au présent tarif,
(ii) à la Commission du droit d’auteur,
(iii) dans le cadre d’une affaire portée devant la Commission, si
la société de gestion a préalablement donné à l’entreprise qui
fournit les renseignements l’occasion de demander une ordonnance de confidentialité,
(iv) à une personne qui demande le versement de droits, dans la
mesure où cela est nécessaire pour effectuer la distribution,
(v) si la loi ou une ordonnance d’un tribunal l’y oblige.
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux renseignements
disponibles au public ou obtenus d’un tiers non tenu lui-même de
garder confidentiels ces renseignements.
Interest on Late Payments
Intérêts sur paiements tardifs
18. Any amount not received by the due date shall bear interest
from that date until the date the amount is received. Interest shall
be calculated daily at a rate equal to one per cent above the Bank
Rate effective on the last day of the previous month (as published
by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
18. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt à
compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la
Banque du Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent
(tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas
composé.
Tariff No. 18
Tarif no 18
RECORDED MUSIC FOR DANCING
MUSIQUE ENREGISTRÉE UTILISÉE
AUX FINS DE DANSE
[NOTE: Tariff No. 18 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 18 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 19
Tarif no 19
FITNESS ACTIVITIES AND DANCE INSTRUCTION
EXERCICES PHYSIQUES ET COURS DE DANSE
[NOTE: Tariff No. 19 was certified by the Copyright Board for
the years 2007 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 19 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2007 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
27
Tariff No. 20
Tarif no 20
KARAOKE BARS AND SIMILAR
ESTABLISHMENTS
BARS KARAOKÉ ET ÉTABLISSEMENTS
DU MÊME GENRE
[NOTE: Tariff No. 20 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 20 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 21
Tarif no 21
RECREATIONAL FACILITIES OPERATED
BY A MUNICIPALITY, SCHOOL,
COLLEGE, UNIVERSITY,
AGRICULTURAL SOCIETY OR
SIMILAR COMMUNITY ORGANIZATIONS
INSTALLATIONS RÉCRÉATIVES EXPLOITÉES PAR
UNE MUNICIPALITÉ, UNE ÉCOLE, UN COLLÈGE,
UNE UNIVERSITÉ, UNE SOCIÉTÉ AGRICOLE
OU AUTRES ORGANISATIONS
COMMUNAUTAIRES DU MÊME GENRE
[NOTE: Tariff No. 21 was certified by the Copyright Board for
the years 2005 to 2010 in the Supplement to the Canada Gazette,
Part I, dated March 22, 2008.]
[AVIS : Le tarif no 21 a été homologué par la Commission du
droit d’auteur pour les années 2005 à 2010 dans le supplément de
la Partie I de la Gazette du Canada, en date du 22 mars 2008.]
Tariff No. 22
Tarif no 22
INTERNET
INTERNET
A. Online Music Services
A. Services de musique en ligne
1. (1) This part of Tariff 22 sets the royalties to be paid for the
communication to the public by telecommunication of works in
SOCAN’s repertoire in connection with the operation of an online
music service in 2009, including the use of a musical work in a
videoclip.
(2) This part of the tariff does not apply to uses covered by
other applicable tariffs, including SOCAN Tariffs 16 and 24.
2. In this part of the tariff,
“bundle” means two or more digital files offered as a single product, if at least one file is a permanent download; (« ensemble »)
“download” means a file intended to be copied onto a consumer’s
local storage device; (« téléchargement »)
“file” except in the definition of bundle, means a digital file of a
sound recording of a musical work; (« fichier »)
“limited download” means a download that uses technology that
causes the file to become unusable when a subscription ends;
(« téléchargement limité »)
“on-demand stream” means a stream selected by its recipient;
(« transmission sur demande »)
“online music service” means a service that delivers streams or
limited downloads to subscribers or permanent downloads to
consumers, other than a service that offers only streams in
which the file is selected by the service, which can only be listened to at a time chosen by the service and for which no advance play list is published; (« service de musique en ligne »)
“permanent download” means a download other than a limited
download; (« téléchargement permanent »)
“play” means the single performance of an on-demand stream;
(« écoute »)
“portable limited download” means a limited download that uses
technology that allows the subscriber to reproduce the file on a
device other than a device to which an online music service delivered the file; (« téléchargement limité portable »)
“stream” means a file that is intended to be copied onto a local
storage device only to the extent required to allow listening to
the file at substantially the same time as when the file is transmitted. (« transmission »)
1. (1) La présente partie du tarif 22 établit les redevances à verser pour la communication au public par télécommunication
d’œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN dans le cadre
de l’exploitation d’un service de musique en ligne en 2009, y
compris l’utilisation d’une œuvre musicale dans un vidéoclip.
(2) La présente partie du tarif ne vise pas les utilisations assujetties à un autre tarif, y compris les tarifs 16 et 24 de la SOCAN.
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie
du tarif.
« écoute » Exécution d’une transmission sur demande; (“play”)
« ensemble » Deux fichiers numériques ou plus offerts comme
produit unique, pour autant qu’au moins un des fichiers soit un
téléchargement permanent; (“bundle”)
« fichier » Sauf dans la définition d’« ensemble », fichier numérique de l’enregistrement sonore d’une œuvre musicale; (“file”)
« service de musique en ligne » Service qui livre des transmissions ou des téléchargements limités à ses abonnés ou des téléchargements permanents aux consommateurs, à l’exception des
services offrant uniquement des transmissions pour lesquelles
le fichier est choisi par le service, ne peut être écouté qu’au
moment déterminé par le service et pour lequel aucune liste de
diffusion n’est publiée à l’avance; (“online music service”)
« téléchargement » Fichier destiné à être copié sur la mémoire
locale d’un consommateur; (“download”)
« téléchargement limité » Téléchargement utilisant une technologie qui rend le fichier inutilisable lorsque l’abonnement prend
fin; (“limited download”)
« téléchargement limité portable » Téléchargement limité utilisant
une technologie qui permet à l’abonné de reproduire le fichier
sur un appareil autre qu’un appareil sur lequel le service de musique en ligne a livré le fichier; (“portable limited download”)
« téléchargement permanent » Téléchargement autre qu’un téléchargement limité; (“permanent download”)
« transmission » Fichier destiné à être copié sur la mémoire locale
uniquement dans la mesure nécessaire pour en permettre
l’écoute essentiellement au moment où il est livré; (“stream”)
« transmission sur demande » Transmission choisie par son destinataire. (“on-demand stream”)
28
Supplement to the Canada Gazette
3. (1) The royalties payable in a month for an online music service that offers only on-demand streams shall be
A×B
C
where
(A) is 6.8 per cent of the amounts paid by subscribers for the
service during the month,
(B) is the number of plays of files requiring a SOCAN licence
during the month, and
(C) is the number of plays of all files during the month, subject
to a minimum fee of 43.3¢ per subscriber.
(2) The royalties payable in a month for an online music service that offers limited downloads with or without on-demand
streams shall be
A×B
C
where
(A) is 7 per cent of the amounts paid by subscribers for the service during the month (10 per cent in the case of a service that
offers previews),
(B) is the number of limited downloads requiring a SOCAN licence during the month, and
(C) is the total number of limited downloads during the month,
subject to a minimum fee of 54.8¢ per subscriber if portable
limited downloads are allowed, and 35.9¢ per subscriber if they
are not.
(3) The royalty payable for a permanent download requiring a
SOCAN licence shall be 7 per cent of the amount paid by a consumer for the download (10 per cent in the case of a service that
offers previews), subject to a minimum fee of 1.5¢ per file in a
bundle that contains 13 or more files, and 2.1¢ per file in all other
cases.
4. (1) Royalties shall be due no later than 60 days after the end
of each quarter.
(2) Subject to subsection (5), the payment of an online music
service that offers only on-demand streams shall be accompanied
by a report showing, with respect to the relevant quarter,
(a) the number of plays of each file requiring a SOCAN
licence;
(b) the total number of plays of files requiring a SOCAN
licence;
(c) the total number of plays of all files; and
(d) the number of subscribers to the service and the total
amounts paid by them.
(3) Subject to subsection (5), the payment of an online music
service that offers limited downloads shall be accompanied by a
report showing, with respect to the relevant quarter,
(a) the number of portable limited downloads and number of
other limited downloads of each file requiring a SOCAN
licence;
(b) the total number of portable limited downloads and other
limited downloads requiring a SOCAN licence;
(c) the total number of portable limited downloads and other
limited downloads; and
(d) the number of subscribers entitled to receive portable limited downloads, the number of other subscribers and the total
amounts paid by all subscribers.
June 14, 2008
3. (1) Les redevances payables chaque mois pour un service de
musique en ligne n’offrant que des transmissions sur demande
sont :
A×B
C
étant entendu que
(A) représente 6,8 pour cent des sommes payées par les abonnés pour le service durant le mois,
(B) représente le nombre d’écoutes de fichiers nécessitant une
licence de la SOCAN durant le mois,
(C) représente le nombre d’écoutes de tous les fichiers durant
le mois, sous réserve d’une redevance minimale de 43,3 ¢ par
abonné.
(2) Les redevances payables chaque mois pour un service de
musique en ligne offrant des téléchargements limités, avec ou
sans transmissions sur demande sont :
A×B
C
étant entendu que
(A) représente 7 pour cent des sommes payées par les abonnés
pour le service durant le mois (10 pour cent dans le cas de services avec écoute préalable),
(B) représente le nombre de téléchargements limités nécessitant
une licence de la SOCAN durant le mois,
(C) représente le nombre total de téléchargements limités durant le mois, sous réserve d’une redevance minimale de 54,8 ¢
par abonné si les téléchargements limités portables sont permis
et de 35,9 ¢ par abonné dans le cas contraire.
(3) La redevance payable pour un téléchargement permanent
nécessitant une licence de la SOCAN est 7 pour cent du montant
payé par le consommateur pour le téléchargement (10 pour cent
dans le cas de services avec écoute préalable), sous réserve d’une
redevance minimale de 1,5 ¢ par téléchargement permanent faisant partie d’un ensemble contenant 13 fichiers ou plus, et de 2,1 ¢
pour tout autre téléchargement permanent.
4. (1) La redevance est payable au plus tard 60 jours après la
fin de chaque trimestre.
(2) Sous réserve du paragraphe (5), le paiement d’un service
de musique en ligne n’offrant que des transmissions sur demande
est accompagné d’un rapport indiquant, à l’égard du trimestre
pertinent :
a) le nombre d’écoutes de chaque fichier nécessitant une licence de la SOCAN;
b) le nombre total d’écoutes de fichiers nécessitant une licence
de la SOCAN;
c) le nombre total d’écoutes de tous les fichiers;
d) le nombre d’abonnés au service et le montant total qu’ils ont
versé.
(3) Sous réserve du paragraphe (5), le paiement d’un service de
musique en ligne offrant des téléchargements limités est accompagné d’un rapport indiquant, à l’égard du trimestre pertinent :
a) le nombre de téléchargements limités portables et le nombre
d’autres téléchargements limités de chaque fichier nécessitant
une licence de la SOCAN;
b) le nombre total de téléchargements limités portables et
d’autres téléchargements limités nécessitant une licence de la
SOCAN;
c) le nombre total de téléchargements limités portables et
d’autres téléchargements limités;
d) le nombre d’abonnés autorisés à recevoir des téléchargements limités portables, le nombre total d’abonnés et le montant total versé par tous les abonnés.
Le 14 juin 2008
(4) Subject to subsection (5), the payment of an online music
service that offers permanent downloads shall be accompanied by
a report showing, with respect to the relevant quarter,
(a) the total number of permanent downloads supplied;
(b) the total number of permanent downloads requiring a
SOCAN licence supplied and the total amount payable by subscribers for those downloads; and
(c) with respect to each permanent download requiring a
SOCAN licence,
(i) the number of times each file was downloaded as part of a
bundle, the amount paid by consumers for each bundle and a
description of the manner in which the service assigned a
share of that amount to the file,
(ii) the total number of times the download was supplied at a
particular price, and
(iii) any other available information—such as the title of the
work, the name of the author, the name of the performer, the
Universal Product Code (UPC) and the International Standard Recording Code (ISRC)—that may help SOCAN determine the owner of copyright in the work used in the
download.
(5) A service may provide the information set out in paragraphs 6(1)(f) and (g) and subsections 8(1) to (3) of the CSI
Online Music Services Tariff, 2005-2007 instead of the information set out in subsections (2) to (4).
(6) The payment shall be accompanied by a report showing,
with respect to each download or stream not requiring a SOCAN
licence, information that establishes why the licence was not
required.
5. SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books
and records, on reasonable notice and during normal business
hours, to verify the statements rendered and the fee payable by
the licensee.
B. Audio Webcasts
(i) For communications from Sites or Services whose content is
similar to that of a pay audio service subject to the SOCANNRCC Pay Audio Services Tariff, the greater of 20 per cent of
the Gross Revenues earned by the Site or Service or 20 per cent
of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a
minimum monthly fee of $200.00,
(ii) For communications from Sites or Services whose content
is similar to that of a conventional radio station subject to
Tariff 1.A, the greater of 15 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 15 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00,
(iii) For communications from Sites or Services whose content
is similar to that of a conventional CBC radio station subject to
Tariff 1.C, the greater of 15 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 15 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00, and
(iv) For communications from Sites or Services whose content
is similar to that of a conventional radio station subject to
Tariff 1.B, the greater of 7.5 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 7.5 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00.
Supplément à la Gazette du Canada
29
(4) Sous réserve du paragraphe (5), le paiement d’un service
de musique en ligne offrant des téléchargements permanents est
accompagné d’un rapport indiquant, à l’égard du trimestre
pertinent :
a) le nombre total de téléchargements permanents fournis;
b) le nombre total de téléchargements permanents fournis nécessitant une licence de la SOCAN et le montant total payable
par les abonnés pour ces téléchargements;
c) à l’égard de chaque téléchargement permanent nécessitant
une licence de la SOCAN :
(i) le nombre de téléchargements de chaque fichier faisant
partie d’un ensemble, le montant payé par les consommateurs pour l’ensemble et une description de la façon dont le
service a établi la part de ce montant revenant au fichier,
(ii) le nombre total de fois que le téléchargement à été fourni
à un prix donné,
(iii) tout autre renseignement disponible, incluant le titre
de l’œuvre, le nom de l’auteur, celui de l’artiste-interprète,
le code-barres (UPC) ou le code international normalisé
des enregistrements (CINE), pouvant aider la SOCAN à
déterminer la titularité du droit sur l’œuvre utilisée dans le
téléchargement.
(5) Un service peut, au lieu des renseignements énumérés aux
paragraphes (2) à (4), fournir les renseignements énumérés aux
alinéas 6(1)f) et g) et aux paragraphes 8(1) à (3) du Tarif CSI pour
les services de musique en ligne, 2005-2007.
(6) Le paiement est accompagné d’un rapport indiquant, à
l’égard de chaque téléchargement ou transmission ne nécessitant
pas de licence de la SOCAN, les renseignements permettant
d’établir que tel est le cas.
5. La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de
la licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
B. Diffusions Web sonores
(i) Pour les communications de Sites ou de Services dont le
contenu est semblable à celui d’un service sonore payant assujetti au Tarif SOCAN/SCGDV pour les services sonores
payants : le plus élevé entre 20 pour cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 20 pour cent des Coûts Bruts
d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois,
(ii) Pour les communications de Sites ou de Services dont le
contenu est semblable à celui d’une station de radio conventionnelle assujettie au tarif 1.A : le plus élevé entre 15 pour
cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et
15 pour cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par
mois,
(iii) Pour les communications de Sites ou de Services dont le
contenu est semblable à celui d’une station de radio conventionnelle du réseau SRC assujettie au tarif 1.C : le plus élevé
entre 15 pour cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le
Service et 15 pour cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site
ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de
200,00 $ par mois,
(iv) Pour les communications de Sites ou de Services dont le
contenu est semblable à celui d’une station de radio conventionnelle assujettie au tarif 1.B : le plus élevé entre 7,5 pour
cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et
7,5 pour cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par
mois.
30
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
C. Webcasts of Radio Station Signal
(i) For communications of musical works as part of the signal
of a conventional radio station that is otherwise subject to
Tariff 1.A, the greater of 15 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 15 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00,
(ii) For communications of musical works as part of the signal
of a conventional CBC radio station that is otherwise subject to
Tariff 1.C, the greater of 15 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 15 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00, and
(iii) For communications of musical works as part of the signal
of a conventional radio station that is otherwise subject to
Tariff 1.B, the greater of 7.5 per cent of the Gross Revenues
earned by the Site or Service or 7.5 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly
fee of $200.00.
C. Diffusions Web de signaux de stations de radio
(i) Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie
du signal d’une station de radio conventionnelle qui est autrement assujettie au tarif 1.A : le plus élevé entre 15 pour cent
des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 15 pour
cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous
réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois,
(ii) Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie
du signal d’une station de radio conventionnelle du réseau SRC
qui est autrement assujettie au tarif 1.C : le plus élevé entre
15 pour cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 15 pour cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou
du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $
par mois,
(iii) Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie
du signal d’une station de radio conventionnelle qui est autrement assujettie au tarif 1.B : le plus élevé entre 7,5 pour cent
des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 7,5 pour
cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous
réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois.
D. Audiovisual Webcasts
D. Diffusions Web audiovisuelles
For communications of musical works as part of audiovisual
works from Sites or Services whose content is similar to that of a
conventional television station subject to Tariff 2 or a programming undertaking subject to Tariff 17, the greater of 15 per cent
of the Gross Revenues earned by the Site or Service or 15 per
cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with
a minimum monthly fee of $200.00.
Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie
d’œuvres audiovisuelles de Sites ou de Services dont le contenu
est semblable à celui d’une station de télévision conventionnelle
assujettie au tarif 2 ou d’une entreprise de programmation assujettie au tarif 17 : le plus élevé entre 15 pour cent des Revenus Bruts
réalisés par le Site ou le Service et 15 pour cent des Coûts Bruts
d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois.
E. Webcasts of Television Station Signals
E. Diffusions Web de signaux de stations de télévision
For communications of musical works as part of the signal of a
conventional television station that is otherwise subject to Tariff 2
or a programming undertaking otherwise subject to Tariff 17, the
greater of 15 per cent of the Gross Revenues earned by the Site or
Service or 15 per cent of the Gross Operating Expenses of the
Site or Service, with a minimum monthly fee of $200.00.
Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie
du signal d’une station de télévision conventionnelle assujettie
au tarif 2 ou d’une entreprise de programmation assujettie au
tarif 17 : le plus élevé entre 15 pour cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 15 pour cent des Coûts Bruts
d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois.
F. Game Sites
F. Sites de jeux
For communications of musical works as part of games, including gambling, from Sites or Services that consist predominantly
of games, the greater of 10 per cent of the Gross Revenues earned
by the Site or Service or 10 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or Service, with a minimum monthly fee of
$200.00.
Pour les communications d’œuvres musicales faisant partie de
jeux, y compris le jeu de hasard, de Sites ou de Services qui
consistent surtout de jeux : le plus élevé entre 10 pour cent des
Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 10 pour cent
des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance minimale de 200,00 $ par mois.
G. Other Sites
G. Autres sites
For communications of musical works from a Site or Service
other than one mentioned in items A through F above, the greater
of 10 per cent of the Gross Revenues earned by the Site or Service or 10 per cent of the Gross Operating Expenses of the Site or
Service, with a minimum monthly fee of $200.00.
Pour les communications d’œuvres musicales d’un Site ou d’un
Service autre que ceux mentionnés aux paragraphes A à F cidessus : le plus élevé entre 10 pour cent des Revenus Bruts réalisés par le Site ou le Service et 10 pour cent des Coûts Bruts d’Exploitation du Site ou du Service, sous réserve d’une redevance
minimale de 200,00 $ par mois.
« Autres Moyens Semblables » s’entend notamment d’un moyen
de télécommunications par lequel des œuvres musicales sont
transmises à des téléphones cellulaires ou autres appareils de
communications personnelles sur protocole Internet et/ou autres protocoles de communication.
« Sites ou Services », « Site », ou « Service » s’entend d’un site
ou d’un service qui est accessible par Internet ou Autres
Moyens Semblables et duquel est transmis du contenu à des
Utilisateurs.
“Similar Transmission Facilities” includes a telecommunications
facility from which musical works are communicated to cellular phones or other personal communication devices, utilizing
Internet and/or other transmission protocols.
“Sites or Services,” “Site,” or “Service” means a site or service
accessible via the Internet or Similar Transmission Facilities
from which content is transmitted to Users.
“Internet Transmissions” means transmissions of content to Users
from or through a Site or Service.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
“Users” are all those who receive or access Internet Transmissions or transmissions from similar facilities.
“Gross Operating Expenses” include the amounts paid for all
goods and services that are required for the Site or Service to
operate.
“Gross Revenues” includes the total of all amounts paid by Users
for the right to access (including the right to select, listen to,
reproduce for later listening, or both listen to and reproduce for
later listening) musical works or content of which musical
works form a part, all amounts paid for the preparation, storage
or transmission of advertisements on the Site or Service, whether
such amounts are paid to the owner or operator of the Site or
Service or to another person or entity.
“Advertisements on the Site or Service” includes any sponsorship, announcement, trademark, commercial message or advertisement displayed, communicated or accessible during connection to or with the Site or Service or to which the User’s
attention is directly or indirectly guided by any means.
The fee shall be paid within 30 days of the end of each month
together, where applicable, with a report of the number of Users,
the Gross Revenues and Gross Operating Expenses for the relevant month.
The licensee shall provide SOCAN, in electronic form, quarterly music use reports that shall contain detailed information
from the licensee’s Site or Service usage logs concerning the
transmission of all musical works from the Site or Service. Such
information shall identify each musical work by title, composer/
writer, author, artist, record label, and unique identifier (e.g.
ISWD, ISAN) length, type of use (i.e. theme, background or feature performance) and the manner of performance (i.e. instrumental or vocal), and specify the number of times each musical work
was transmitted and whether the work was streamed or otherwise
downloaded.
Tariff 22 does not apply to the use of music in Internet Transmissions or Similar Transmission Facilities covered under
Tariffs 16, 24 or 25.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records on reasonable notice and during normal business hours to
verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
31
« Transmissions Internet » s’entend des transmissions de contenu
à des Utilisateurs à partir ou par l’intermédiaire d’un Site ou
d’un Service.
« Utilisateurs » s’entend de ceux qui reçoivent ou qui ont accès à
des Transmissions par Internet ou Autres Moyens Semblables.
« Coûts Bruts d’Exploitation » s’entend notamment des sommes
payées pour tous les produits et services nécessaires à l’exploitation du Site ou du Service.
« Revenus Bruts » s’entend notamment du total de toutes les
sommes payées par les Utilisateurs pour le droit d’accès (y
compris le droit de sélectionner, d’écouter, de reproduire pour
fins d’écoute subséquente, ou d’écouter et de reproduire pour
fins d’écoute subséquente) aux œuvres musicales ou à tout
contenu qui incorpore de la musique, ainsi que toutes les sommes payées pour la préparation, mémorisation ou transmission
de publicité sur le Site ou le Service, peu importe si les sommes
en question sont remises au propriétaire ou à l’exploitant du
Site ou du Service, ou à tout autre personne ou entité.
« Publicité sur le Site ou le Service » s’entend notamment de
toute commandite, annonce, marque de commerce, message
commercial ou publicité affichée, communiquée ou accessible
pendant la connexion au ou avec le Site ou le Service ou auquel
l’attention de l’Utilisateur est directement ou indirectement dirigée par tout moyen.
La redevance doit être versée dans les 30 jours suivant la fin du
mois visé et ce versement doit être accompagné d’un rapport faisant état du nombre d’Utilisateurs, des Revenues Bruts et des
Coûts Bruts d’Exploitation pour le mois visé.
Le titulaire de la licence fournit à la SOCAN, en format numérique, des rapports trimestriels détaillés faisant état de l’usage de
la musique à partir des registres d’usage du Site ou du Service
concernant la transmission de toutes les œuvres musicales du Site
ou du Service. Ces rapports identifient, pour chacune des œuvres
musicales transmises, le titre et le ou les auteur(s), le ou les interprète(s), la maison de disque, le numéro de catalogue de l’enregistrement sonore (ou autre numéro d’identification du genre
ISWD, ISAN, etc.), la durée, l’usage de la musique en question
(thème, musique de fond, musique visuelle) ainsi que la nature de
l’exécution (instrumentale ou vocale), et le nombre de transmissions effectuées ainsi que la nature de ces transmissions (programmes d’enregistrement et de lecture en continu, téléchargement, etc.).
L’usage de musique au sein de Transmissions Internet ou Autres Moyens Semblables assujetties aux tarifs 16, 24 ou 25 n’est
pas assujetti au présent tarif.
La SOCAN aura le droit de vérifier les livres et registres du titulaire de la licence pendant les heures de bureau régulières,
moyennant un préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports
soumis par le titulaire de la licence et la redevance exigible de ce
dernier.
Tariff No. 23
Tarif no 23
HOTEL AND MOTEL IN-ROOM SERVICES
SERVICES OFFERTS DANS LES CHAMBRES
D’HÔTEL ET DE MOTEL
Definitions
Définitions
1. In this tariff, “mature audience film” means an audio-visual
work that has sexual activity as its primary component and that is
separately marketed as adult entertainment.
1. Dans le présent tarif, « film pour adultes » s’entend d’une
œuvre audiovisuelle visant avant tout à représenter des activités
de nature sexuelle et qui est mise en marché en tant que divertissement pour adultes.
32
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
Application and Royalties
Application et redevances
2. For a licence to communicate to the public by telecommunication, at any time and as often as desired in 2009, any or all of
the works in SOCAN’s repertoire, by means of hotel or motel inroom audio-visual or musical services, the total fees payable shall
be
(a) 1.25 per cent of the fees paid by guests to view audio-visual
works other than mature audience films;
(b) 0.3125 per cent of the fees paid by guests to view mature
audience films containing any work in respect of which a
SOCAN licence is required; and
(c) 5.5 per cent of the revenues of the provider of any musical
service.
2. Pour une licence permettant la communication au public par
télécommunication, en tout temps et aussi souvent que désiré en
2009, de l’une ou de la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN, dans le cadre de services audiovisuels ou
musicaux offerts dans une chambre d’hôtel ou de motel, le montant total des redevances est le suivant :
a) 1,25 pour cent des sommes versées par un client pour visionner une œuvre audiovisuelle autre qu’un film pour adultes;
b) 0,3125 pour cent des sommes versées par un client pour visionner un film pour adultes qui contient une œuvre nécessitant
une licence de la SOCAN;
c) 5,5 pour cent des recettes du fournisseur d’un service
musical.
Payment and Reporting Requirements
Obligations de paiement et de rapport
3. Royalties shall be due no later than 60 days after the end of
each quarter. The payment shall be accompanied by a report
showing, with respect to the relevant quarter,
(a) for audio-visual works other than mature audience films,
(i) the fees paid by guests to view the audio-visual content,
and
(ii) the individual titles of the audio-visual works used during the quarter;
(b) for mature audience films,
(i) the fees paid by guests to view the films,
(ii) a list of individual titles of the films used during the
quarter, indicating which films did not contain any work in
respect of which a SOCAN licence is required, and
(iii) if a film does not contain any work in respect of which a
SOCAN licence is required, documentation establishing that
no such works were used; and
(c) for musical services,
(i) the fees paid by guests to use the service,
(ii) the revenues of the provider of the service, and
(iii) the Universal Product Code (UPC) and the International
Standard Recording Code (ISRC) of the recordings used in
providing the service.
3. Les redevances sont payables au plus tard 60 jours après la
fin de chaque trimestre. Le paiement est accompagné d’un rapport
indiquant, pour le trimestre pertinent :
a) à l’égard des œuvres audiovisuelles autres que les films pour
adultes :
(i) les sommes versées par des clients pour visionner le
contenu audiovisuel,
(ii) le titre des œuvres audiovisuelles utilisées durant le
trimestre;
b) à l’égard des films pour adultes :
(i) les sommes versées par des clients pour visionner un film,
(ii) le titre des films utilisés durant le trimestre, avec une indication des films ne contenant aucune œuvre nécessitant
une licence de la SOCAN,
(iii) si un film ne contenait aucune œuvre nécessitant une licence de la SOCAN, la documentation établissant que tel
était le cas;
c) à l’égard des services musicaux :
(i) les sommes versées par des clients pour utiliser le service,
(ii) les recettes du fournisseur du service,
(iii) le code-barres (UPC) et le code international normalisé
des enregistrements (ISRC) des albums utilisés pour fournir
le service.
Audits
Vérifications
4. SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books
and records, on reasonable notice and during normal business
hours, to verify statements rendered and the fee payable by the
licensee.
4. La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de
la licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Uses Not Targeted in the Tariff
Utilisations non visées par le tarif
5. (1) This tariff does not apply to uses covered by other SOCAN
tariffs, including Tariffs 17 and 22 and the Pay Audio Services
Tariff.
(2) This tariff does not apply to Internet access services or to
video games services.
5. (1) Le présent tarif ne vise pas les usages assujettis à d’autres
tarifs de la SOCAN, y compris les tarifs 17 et 22 et le tarif pour
les services sonores payants.
(2) Le présent tarif ne vise pas les services d’accès à Internet
ou les services offrant des jeux vidéo.
Tariff No. 24
Tarif no 24
RINGTONES AND RINGBACKS
SONNERIES ET SONNERIES D’ATTENTE
For a licence to communicate to the public by telecommunication, at any time and as often as desired in 2009, any or all of the
works in SOCAN’s repertoire in connection with the supply of
ringtones and ringbacks, the fee payable is as follows:
Pour une licence permettant la communication au public par télécommunication des œuvres faisant partie du répertoire de la
SOCAN, en tout temps et aussi souvent que désiré en en 2009,
lors de la fourniture de sonneries et de sonneries d’attente, la redevance exigible est comme suit :
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
1. Ringtones
For the supply of ringtones, 10 per cent of the retail price of the
ringtones supplied, subject to a minimum fee of 10¢ per ringtone.
2. Ringbacks
For the supply of ringbacks, 15 per cent of the retail price
of the ringbacks supplied, subject to a minimum fee of 15¢ per
ringback.
“ringtone” includes monophonic, polyphonic and master sound
recording tones (also known as “mastertones” or “ringtunes”)
which, when activated by an incoming telephone call, result in an
acoustic representation of a musical work that is audible to the
answering party.
“ringback” (also known as “caller ringtones”) includes monophonic, polyphonic and master sound recording tones (also
known as “mastertones” or “ringtunes”) which, when activated by
an incoming telephone call, result in an acoustic representation of
a musical work that is audible to the calling party.
The fee shall be paid within 10 days of the end of each quarter
together with a report of the number of ringtones and ringbacks
supplied and the applicable retail price.
SOCAN shall have the right to audit the licensee’s books and
records, on reasonable notice and during normal business hours,
to verify the statements rendered and the fee payable by the licensee.
33
1. Sonneries
Pour la fourniture de sonneries, 10 pour cent du prix au détail
des sonneries fournies, sous réserve d’une redevance minimale de
0,10 $ par sonnerie.
2. Sonneries d’attente
Pour la fourniture de sonneries d’attente, 15 pour cent du prix
au détail des sonneries d’attente fournies, sous réserve d’une redevance minimale de 0,15 $ par sonnerie d’attente.
« sonnerie » s’entend notamment des sonneries monophoniques, polyphoniques et à bande sonore maîtresse, lesquelles donnent lieu à une exécution sonore d’une œuvre musicale pour
l’usager du téléphone lors d’un appel entrant.
« sonnerie d’attente » (ou « sonnerie pour appelant ») s’entend
notamment des sonneries monophoniques, polyphoniques et à bande
sonore maîtresse, lesquelles donnent lieu à une exécution sonore
d’une œuvre musicale pour l’appelant lors d’un appel entrant.
La redevance doit être versée dans les 10 jours suivant la fin du
trimestre visé et ce versement doit être accompagné d’un rapport
faisant état du nombre de sonneries et de sonneries d’attente fournies et du prix au détail applicable.
La SOCAN peut vérifier les livres et registres du titulaire de la
licence durant les heures de bureau régulières, moyennant un
préavis raisonnable, afin de confirmer les rapports soumis par le
titulaire de la licence et la redevance exigible de ce dernier.
Tariff No. 25
Tarif no 25
DIRECT MULTI-CHANNEL SUBSCRIPTION
AUDIO SERVICES
SERVICES SONORES À CANAUX MULTIPLES
TRANSMIS DIRECTEMENT AUX ABONNÉS
For a monthly licence to communicate to the public by telecommunication, at any time and as often as desired in 2009, for
private and domestic use, any or all of the works in SOCAN’s
repertoire in connection with the direct transmission by a programming undertaking of a multi-channel subscription audio service to subscribers, the programming undertaking shall pay SOCAN
25 per cent of the programming undertaking’s gross income for
the second month before the month for which the licence is
issued.
Pour une licence mensuelle permettant la communication au
public par télécommunication en tout temps et aussi souvent que
désiré en 2009 à des fins privées ou domestiques, de l’une ou de
la totalité des œuvres faisant partie du répertoire de la SOCAN,
dans le cadre de la transmission de services sonores à canaux
multiples transmis directement aux abonnés par une entreprise de
programmation, la redevance payable par l’entreprise de programmation est de 25 pour cent des revenus bruts de celle-ci,
pour le mois antérieur au mois qui précède celui pour lequel la
licence est émise.
« Revenus bruts » s’entend des sommes brutes payables par les
abonnés du service et tout autre somme payable à l’entreprise de
programmation par toute personne pour l’utilisation d’une ou de
plusieurs des installations ou services de diffusion offerts par
l’entreprise de programmation, y compris les recettes publicitaires
et de commandite.
Au plus tard le jour avant le premier du mois pour lequel la licence est émise, l’entreprise de programmation versera la redevance exigible, accompagnée d’un rapport établissant ses revenus
bruts et le nombre total de ses abonnés pour le mois antérieur au
mois qui précède celui pour lequel la licence est émise.
L’entreprise de programmation tient et conserve, durant six années après la fin du mois auquel ils se rapportent, les registres
permettant de déterminer facilement ses revenus bruts. La SOCAN
peut vérifier ces registres à tout moment durant cette période,
durant les heures régulières de bureau et moyennant un préavis
raisonnable. Dès qu’elle reçoit un rapport de vérification, la SOCAN
en fait parvenir une copie à l’entreprise ayant fait l’objet de la
vérification. Si la vérification révèle que les redevances ont été
sous-estimées de plus de 10 pour cent pour un mois quelconque,
“Gross income” means the gross amounts payable by subscribers for the programming service and any other amounts payable
to the programming undertaking by any person for the use of one
or more of the broadcasting services or facilities provided by the
programming undertaking, including but not limited to advertising and sponsorship revenue.
No later than the day before the first day of the month for
which the licence is issued, the programming undertaking shall
pay the royalty and report the programming undertaking’s gross
income and total number of subscribers for the second month
before the month for which the licence is issued.
The programming undertaking shall keep and preserve, for a
period of six years after the end of the month to which they relate,
records from which its gross income can be readily ascertained.
SOCAN may audit these records at any time within the six-year
period, on reasonable notice and during normal business hours.
SOCAN shall, upon receipt, supply a copy of the report of the
audit to the programming undertaking which was the object of the
audit. If an audit discloses that royalties due to SOCAN have
been understated in any month by more than 10 per cent, the
34
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
programming undertaking which was the object of the audit shall
pay the reasonable costs of the audit within 30 days of the demand for such payment.
The programming undertaking shall also report to SOCAN the
sequential lists of all recordings played on each audio channel.
Each entry list shall mention the title of the musical work, the
name of the author or composer of the work, the name of the performers or of the performing group, the title of the record album
and the record label. The information shall be provided for a period of seven consecutive days for each month, no later than on the
last day of the following month. It shall be provided in electronic
format where available.
This tariff does not apply to music uses covered by other tariffs, including SOCAN Tariffs 16, 18, 22 or SOCAN’s Pay Audio
Services Tariff.
l’entreprise ayant fait l’objet de la vérification en acquitte les
coûts raisonnables dans les 30 jours suivant la date à laquelle on
lui en fait la demande.
L’entreprise de programmation fournit aussi à la SOCAN la
liste séquentielle des enregistrements communiqués sur chaque
canal sonore. Chaque inscription mentionne le titre de l’œuvre
musicale, le nom de l’auteur ou du compositeur de l’œuvre, celui
des artistes-interprètes ou du groupe d’interprètes, le titre de l’album et la maison de disque. L’information est fournie pour une
période de sept jours consécutifs une fois par mois, au plus tard le
dernier jour du mois suivant. Dans la mesure du possible, elle est
fournie en format numérique.
Ce tarif ne couvre pas les exécutions d’œuvres expressément
prévues par d’autres tarifs, y compris les tarifs 16, 18, 22 et le
tarif pour les services sonores payants.
PAY AUDIO SERVICES
SERVICES SONORES PAYANTS
Short Title
1. This tariff may be cited as the SOCAN Pay Audio Services
Tariff, 2009.
Titre abrégé
1. Tarif SOCAN applicable aux services sonores payants, 2009.
Definitions
Définitions
2. In this tariff,
“distribution undertaking” means a distribution undertaking as
defined in the Broadcasting Act, S.C. 1991, c. 11; (« entreprise
de distribution »)
“premises” has the meaning attributed to it in section 2 of the
Definition of “Small Cable Transmission System” Regulations,
SOR/94-755 (Canada Gazette, Part II, Vol. 128, page 4096),
which reads:
“ ‘premises’ means
(a) a dwelling, including a single-unit residence or a single unit within a multiple-unit residence; or
(b) a room in a commercial or institutional building”;
(« local »)
“programming undertaking” means a programming undertaking
as defined in the Broadcasting Act, S.C. 1991, c. 11; (« entreprise de programmation »)
“Regulations” means the Definition of “Small Cable Transmission
System” Regulations, SOR/94-755 (Canada Gazette, Part II,
Vol. 128, page 4096), amended by SOR/2005-148 (Canada
Gazette, Part II, Vol. 139, page 1195); (« Règlement »)
“signal” means a television or audio signal, other than a signal
within the meaning of subsection 31(1) of the Act, retransmitted in accordance with subsection 31(2) of the Act; (« signal »)
“small cable transmission system” has the meaning attributed to it
in sections 3 and 4 of the Regulations, which read:
“3. (1) Subject to subsections (2) to (4) and section 4,
‘small cable transmission system’ means a cable transmission system that transmits a signal, with or without a fee, to
not more than 2,000 premises in the same service area.
(2) For the purpose of subsection (1), where a cable transmission system is included in the same unit as one or more
other cable transmission systems, the number of premises to
which the cable transmission system transmits a signal is
deemed to be equal to the total number of premises to which
all cable transmission systems included in that unit transmit
a signal.
(3) For the purpose of subsection (2), a cable transmission
system is included in the same unit as one or more other
cable transmission systems where
2. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent tarif.
« année » Année civile; (“year”)
« entreprise de distribution » Entreprise de distribution telle qu’elle
est définie dans la Loi sur la radiodiffusion, L.C. 1991, ch. 11;
(“distribution undertaking”)
« entreprise de programmation » Entreprise de programmation telle qu’elle est définie dans la Loi sur la radiodiffusion,
L.C. 1991, ch. 11; (“programming undertaking”)
« local » a le sens que lui attribue l’article 2 du Règlement sur la
définition de « petit système de transmission par fil », DORS/94755 (Gazette du Canada, Partie II, vol. 128, page 4096), qui se
lit comme suit :
« “local” Selon le cas :
a) une habitation, notamment une maison unifamiliale ou
un logement d’un immeuble à logements multiples;
b) une pièce d’un immeuble commercial ou d’un établissement »; (“premises”)
« petit système de transmission par fil » Petit système de transmission par fil tel qu’il est défini aux articles 3 et 4 du Règlement, qui se lit comme suit :
« 3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) à (4) et de l’article 4, “petit système de transmission par fil” s’entend d’un
système de transmission par fil qui transmet un signal, à titre
gratuit ou non, à au plus 2 000 locaux situés dans la même
zone de service.
(2) Pour l’application du paragraphe (1), dans le cas d’un
système de transmission par câble qui, avec un ou plusieurs
autres systèmes de transmission par câble, fait partie d’une
unité, le nombre de locaux auxquels ce système transmet un
signal est réputé correspondre au nombre total de locaux
auxquels tous les systèmes de transmission par câble de cette
unité transmettent un signal.
(3) Pour l’application du paragraphe (2), font partie d’une
même unité les systèmes de transmission par fil qui répondent aux critères suivants :
a) ils sont la propriété ou sous le contrôle direct ou indirect
de la même personne ou du même groupe de personnes;
b) leurs zones de service respectives sont, à un point quelconque, à moins de 5 km d’au moins une d’entre elles et,
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
35
3. For the purposes of this tariff, in respect of a cable transmission system that is exempt from licensing pursuant to the Exemption Order for Small Cable Undertakings (Appendix I, Public
Notice CRTC 2001-121, December 7, 2001), any reference to a
licensed area shall be read, effective as of
(i) the date of cancellation of the relevant licence in the case of
a system which held a licence on December 7, 2001,
(ii) the date the system begins operations in the case of all other
systems,
as a reference to the area in which premises lawfully served by
the cable transmission system are located.
si ce n’était cette distance, celles-ci constitueraient une
suite — linéaire ou non — de zones de service contiguës.
(4) Le paragraphe (2) ne s’applique pas aux systèmes de
transmission par fil qui faisaient partie d’une unité au 31 décembre 1993.
4. Est exclu de la définition figurant au paragraphe 3(1) le
système de transmission par fil qui est un système à antenne
collective situé dans la zone de service d’un autre système de
transmission par fil qui transmet un signal, à titre gratuit ou
non, à plus de 2 000 locaux situés dans cette zone de service »; (“small cable transmission system”)
« Règlement » Règlement sur la définition de « petit système de
transmission par fil », DORS/94-755 (Gazette du Canada, Partie II, vol. 128, page 4096), modifié par DORS/2005-148 (Gazette du Canada, Partie II, vol. 139, page 1195); (“Regulations”)
« signal » Signal de télévision ou signal sonore, autre qu’un signal visé au paragraphe 31(1) de la Loi, retransmis conformément aux dispositions du paragraphe 31(2) de la Loi. (“signal”)
3. Aux fins du présent tarif, s’agissant d’un système de transmission par câble visé dans l’Ordonnance d’exemption pour les
petites entreprises de câblodistribution (annexe I, avis public
CRTC 2001-121 du 7 décembre 2001), toute référence à une zone
de desserte est réputée être, à compter
(i) du jour de l’annulation de la licence s’il s’agit d’un système
détenant une licence le 7 décembre 2001,
(ii) du premier jour d’exploitation du système dans tous les autres cas,
une référence à la zone à l’intérieur de laquelle le système dessert
licitement des locaux.
Application
Application
4. (1) This tariff sets the royalties to be paid for the communication to the public by telecommunication of musical and
dramatico-musical works in SOCAN’s repertoire, in connection
with the transmission by a distribution undertaking of a pay audio
signal for private or domestic use.
(2) This tariff does not apply to uses covered by other applicable tariffs, including SOCAN Tariffs 16, 18 or 22.
4. (1) Le présent tarif établit les redevances payables pour la
communication au public par télécommunication d’œuvres musicales ou dramatico-musicales faisant partie du répertoire de la
SOCAN lors de la transmission d’un signal sonore payant par une
entreprise de distribution à des fins privées ou domestiques.
(2) Le présent tarif ne vise pas les usages visés par d’autres tarifs, y compris les tarifs 16, 18 et 22 de la SOCAN.
Royalties
Redevances
5. (1) Subject to subsection (2), the royalties payable to SOCAN
are 12.35 per cent of the affiliation payments payable during a
month by a distribution undertaking for the transmission for private or domestic use of a pay audio signal.
5. (1) Sous réserve du paragraphe (2), les redevances payables
à la SOCAN sont de 12,35 pour cent des paiements d’affiliation
payables durant un mois par une entreprise de distribution pour
la transmission d’un signal sonore payant à des fins privées ou
domestiques.
(2) Les redevances payables à la SOCAN sont de 6,175 pour
cent des paiements d’affiliation payables durant une année par une
entreprise de distribution pour la transmission d’un signal sonore
payant à des fins privées ou domestiques, lorsque l’entreprise de
distribution est soit
(i) un petit système de transmission par fil,
(ii) une station de télévision à faible puissance ou station de télévision à très faible puissance (au sens respectivement défini
aux articles E et G de la partie IV des Règles et procédures sur
la radiodiffusion d’Industrie Canada, en vigueur à compter
d’avril 1997) transmettant en clair,
(iii) un système terrestre dont l’activité est comparable à celle
d’un système de transmission par fil et qui constituerait un petit
système s’il transmettait des signaux par câble plutôt qu’en utilisant les ondes hertziennes.
(a) they are owned or directly or indirectly controlled by
the same person or group of persons; and
(b) their service areas are each less than 5 km distant, at
some point, from at least one other among them, and those
service areas would constitute a series of contiguous service areas, in a linear or non-linear configuration, were it
not for the distance.
(4) Subsection (2) does not apply to a cable transmission
system that was included in a unit on December 31, 1993.
4. The definition set out in subsection 3(1) does not include a
cable transmission system that is a master antenna system
located within the service area of another cable transmission
system that transmits a signal, with or without a fee, to more
than 2,000 premises in that service area”; (« petit système de
transmission par fil »)
“year” means a calendar year. (« année »)
(2) The royalties payable to SOCAN are 6.175 per cent of the
affiliation payments payable during a year by a distribution undertaking for the transmission for private or domestic use of a pay
audio signal, where the distribution undertaking is
(i) a small cable transmission system,
(ii) an unscrambled Low Power Television Station or Very
Low Power Television Station (as defined in Sections E and G
of Part IV of the Broadcast Procedures and Rules of Industry
Canada effective April 1997), or
(iii) a system which performs a function comparable to that of a
cable transmission system, which uses Hertzian waves to
transmit the signals and which otherwise meets the definition
of “small transmission system.”
36
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
Dates of Payments
Dates de paiement
6. (1) Royalties payable pursuant to subsection 5(1) shall be
due on the last day of the month following the month for which
the royalties are being paid.
(2) Royalties payable pursuant to subsection 5(2) shall be due
on January 31 of the year following the year for which the royalties are being paid.
6. (1) Les redevances exigibles en application du paragraphe 5(1)
sont payables au dernier jour du mois suivant celui à l’égard duquel elles sont versées.
(2) Les redevances exigibles en application du paragraphe 5(2)
sont payables au 31 janvier suivant l’année à l’égard de laquelle
elles sont versées.
Reporting Requirements
Exigences de rapport
7. (1) A programming undertaking that makes a payment shall
provide with its payment, for the relevant period and with respect
to each distribution undertaking to which it supplied a pay audio
signal,
(a) the name of the distribution undertaking;
(b) the list of pay audio signals the programming undertaking
supplied to the distribution undertaking for transmission for
private or domestic use; and
(c) the amount of the affiliation payments payable for the transmission for private or domestic use of these signals.
(2) A distribution undertaking that makes a payment shall provide with its payment, for the relevant period and with respect to
each programming undertaking from which it purchased a signal,
(a) the name of the programming undertaking;
(b) the list of pay audio signals supplied to the distribution
undertaking by the programming undertaking for transmission
for private or domestic use; and
(c) the amount of the affiliation payments payable for the transmission for private or domestic use of these signals.
7. (1) Lorsqu’elle verse des redevances, l’entreprise de programmation fournit en même temps, pour la période visée et à
l’égard de chaque entreprise de distribution à laquelle elle fournissait un signal sonore payant,
a) le nom de l’entreprise de distribution;
b) la liste des signaux sonores payants que l’entreprise de programmation fournissait à l’entreprise de distribution pour transmission à des fins privées ou domestiques;
c) le montant des paiements d’affiliation payables pour la transmission à des fins privées ou domestiques de ces signaux.
(2) Lorsqu’elle verse des redevances, l’entreprise de distribution fournit en même temps, pour la période visée et à l’égard de
chaque entreprise de programmation qui lui fournissait un signal
sonore payant,
a) le nom de l’entreprise de programmation;
b) la liste des signaux sonores payants que l’entreprise de programmation fournissait à l’entreprise de distribution pour transmission à des fins privées ou domestiques;
c) le montant des paiements d’affiliation payables pour la transmission à des fins privées ou domestiques de ces signaux.
(3) Les renseignements suivants sont aussi fournis à l’égard du
système pour lequel des redevances sont versées en application du
paragraphe 5(2) :
a) le nombre de locaux desservis le dernier jour de chaque mois
pour lequel les redevances sont versées;
b) s’il s’agit d’un système à antenne collective situé dans la
zone de desserte d’un autre système de transmission par câble,
le nom de ce système, ainsi qu’une déclaration selon laquelle
ce système ne transmet pas un signal, à titre gratuit ou non, à
plus de 2 000 locaux dans cette zone de desserte ou que l’autre
système est exploité conformément à l’Ordonnance d’exemption pour les petites entreprises de câblodistribution;
c) si le petit système de transmission fait partie d’une unité tel
que l’entend le Règlement sur la définition de « petit système
de transmission par fil »,
(i) la date depuis laquelle le système fait partie de l’unité,
(ii) les noms de tous les systèmes faisant partie de l’unité,
(iii) les noms des personnes ou du groupe de personnes qui
possèdent ou contrôlent directement ou indirectement ces
systèmes,
(iv) la nature du contrôle exercé par ces personnes.
(3) The following information shall also be provided with respect to any system for which royalties are being paid pursuant to
subsection 5(2):
(a) the number of premises served in the system on the last day
of each month for which payment is being made;
(b) if the system is a master antenna system and is located
within the service area of another cable transmission system,
the name of that other system and a statement to the effect that
the other system transmits a signal, with or without a fee, to not
more than 2,000 premises in its licensed area, or that the other
system is operating pursuant to the Exemption Order for Small
Cable Undertakings;
(c) if the system is included in a unit within the meaning of the
Definition of “Small Cable Transmission System” Regulations,
(i) the date the system was included in the unit,
(ii) the names of all the systems included in the unit,
(iii) the names of the person or group of persons who own or
who directly or indirectly control the systems included in the
unit, and
(iv) the nature of the control exercised by these persons.
Sound Recording Use Information
Obligations de rapport : enregistrements sonores
8. (1) A programming undertaking shall provide to SOCAN the
sequential lists of all recordings played on each pay audio signal.
Each entry list shall mention the title of the musical work, the
name of the author or composer of the work, the name of the performers or of the performing group, the title of the record album
and the record label.
(2) The information set out in subsection (1) shall be provided
for a period of seven consecutive days for each month, no later
than on the last day of the following month. It shall be provided
in electronic format where available.
8. (1) L’entreprise de programmation fournit à la SOCAN la
liste séquentielle des enregistrements communiqués sur chaque
signal sonore payant. Chaque inscription mentionne le titre de
l’œuvre musicale, le nom de l’auteur ou du compositeur de l’œuvre, celui des artistes-interprètes ou du groupe d’interprètes, le
titre de l’album et la maison de disque.
(2) L’information visée au paragraphe (1) est fournie pour une
période de sept jours consécutifs une fois par mois, au plus tard le
dernier jour du mois suivant. Dans la mesure du possible, elle est
fournie en format numérique.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
37
Records and Audits
Registres et vérifications
9. (1) A programming undertaking shall keep and preserve, for
a period of six months after the end of the month to which they
relate, records from which the information set out in section 8 can
be readily ascertained.
(2) Both the distribution undertaking and the programming
undertaking shall keep and preserve, for a period of six years after
the end of the year to which they relate, records from which a
distribution undertaking’s affiliation payments to the programming undertaking can be readily ascertained.
(3) SOCAN may audit these records at any time during the period set out in subsection (1) or (2), on reasonable notice and during normal business hours.
(4) SOCAN shall, upon receipt, supply a copy of the report of
the audit to the undertaking which was the object of the audit.
9. (1) L’entreprise de programmation tient et conserve, durant
six mois après la fin du mois auquel ils se rapportent, les registres
permettant de déterminer facilement les renseignements demandés au titre de l’article 8.
(2) L’entreprise de distribution et l’entreprise de programmation tiennent et conservent, durant six années après la fin de l’année à laquelle ils se rapportent, les registres permettant de déterminer facilement les paiements d’affiliation de l’entreprise de
distribution à l’entreprise de programmation.
(3) La SOCAN peut vérifier ces registres à tout moment durant
la période visée au paragraphe (1) ou (2), durant les heures régulières de bureau et moyennant un préavis raisonnable.
(4) Dès qu’elle reçoit un rapport de vérification, la SOCAN en
fait parvenir une copie à l’entreprise ayant fait l’objet de la
vérification.
(5) Si la vérification révèle que les redevances dues à la
SOCAN ont été sous-estimées de plus de 10 pour cent pour un
mois quelconque, l’entreprise ayant fait l’objet de la vérification
en acquitte les coûts raisonnables dans les 30 jours suivant la date
à laquelle on lui en fait la demande.
(5) If an audit discloses that royalties due to SOCAN have been
understated in any month by more than 10 per cent, the undertaking which was the object of the audit shall pay the reasonable
costs of the audit within 30 days of the demand for such payment.
Confidentiality
Traitement confidentiel
10. (1) Subject to subsections (2) and (3), SOCAN shall treat in
confidence information received pursuant to this tariff, unless the
undertaking who supplied the information consents in writing to
the information being treated otherwise.
10. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), la SOCAN
garde confidentiels les renseignements qui lui sont transmis en
application du présent tarif, à moins que l’entreprise lui ayant
fourni les renseignements ne consente par écrit à ce qu’il en soit
autrement.
(2) La SOCAN peut faire part des renseignements visés au paragraphe (1)
(i) à la Commission du droit d’auteur,
(ii) dans le cadre d’une affaire portée devant la Commission,
si la SOCAN a préalablement donné à l’entreprise qui fournit les renseignements l’occasion de demander une ordonnance de confidentialité,
(iii) à une autre société de gestion ou à une personne qui demande le versement de redevances, dans la mesure où cela
est nécessaire pour effectuer la distribution,
(iv) si la loi ou une ordonnance d’un tribunal l’y oblige.
(3) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux renseignements
disponibles au public ou obtenus d’un tiers non tenu lui-même de
garder confidentiels ces renseignements.
(2) SOCAN may share information referred to in subsection (1)
(i) with the Copyright Board,
(ii) in connection with proceedings before the Copyright
Board, if SOCAN has first provided a reasonable opportunity for the undertaking providing the information to request a
confidentiality order,
(iii) to the extent required to effect the distribution of royalties, with any other collecting body or with its royalty claimants, or
(iv) if required by law or by a court of law.
(3) Subsection (1) does not apply to information that is publicly
available, or to information obtained from someone other than the
undertaking and who is not under an apparent duty of confidentiality to that undertaking.
Adjustments
Ajustements
11. Adjustments in the amount of royalties owed (including excess payments), as a result of the discovery of an error or otherwise, shall be made on the date the next royalty payment is due.
11. L’ajustement dans le montant des redevances payables par
une station (y compris le trop-perçu), qu’il résulte ou non de la
découverte d’une erreur, s’effectue à la date à laquelle elle doit
acquitter son prochain versement.
Interest on Late Payments
Intérêts sur paiements tardifs
12. Any amount not received by the due date shall bear interest
from that date until the date the amount is received. Interest shall
be calculated daily at a rate equal to one per cent above the Bank
Rate effective on the last day of the previous month (as published
by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
12. Tout montant non payé à son échéance porte intérêt à
compter de la date à laquelle il aurait dû être acquitté jusqu’à la
date où il est reçu. L’intérêt est calculé quotidiennement, à un
taux de un pour cent au-dessus du taux officiel d’escompte de la
Banque du Canada en vigueur le dernier jour du mois précédent
(tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt n’est pas
composé.
Addresses for Notices, etc.
Adresses pour les avis, etc.
13. (1) Anything that an undertaking sends to SOCAN shall be
sent to 41 Valleybrook Drive, Toronto, Ontario M3B 2S6, fax
13. (1) Toute communication d’une entreprise avec la SOCAN
est adressée au 41, promenade Valleybrook, Toronto (Ontario)
38
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
number 416-445-7108, or to any other address or fax number of
which the undertaking has been notified.
(2) Anything that SOCAN sends to an undertaking shall be sent
to the last address of which the collective has been notified.
M3B 2S6, numéro de télécopieur 416-445-7108, ou à toute autre
adresse dont l’entreprise a été avisée.
(2) Toute communication de la SOCAN avec une entreprise est
adressée à la dernière adresse connue par la SOCAN.
Delivery of Notices and Payments
Expédition des avis et des paiements
14. (1) A notice may be delivered by hand, by postage paid
mail or by fax.
(2) A notice or payment mailed in Canada shall be presumed to
have been received three business days after the day it was
mailed.
(3) A notice sent by fax shall be presumed to have been received the day it is transmitted.
14. (1) Un avis peut être livré par messager, par courrier affranchi ou par télécopieur.
(2) L’avis ou le paiement posté au Canada est présumé avoir
été reçu trois jours ouvrables après la date de mise à la poste.
(3) L’avis envoyé par télécopieur est présumé avoir été reçu le
jour où il est transmis.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
39
TARIFF 2.A (COMMERCIAL TELEVISION STATIONS)
FORM A
CALCULATION OF LICENCE FEE FOR A MODIFIED BLANKET LICENCE (MBL) FOR THE MONTH OF ____________
Payment on account of cleared programs
— to account for additional expenses incurred by SOCAN because of the availability of the MBL: 3% ×
1.9% × gross income from all programs
(A)
______________
— to account for the fact that stations that use the MBL pay royalties two months later than other stations:
1% × 1.9% × gross income from all programs
(B)
______________
— to account for the use of ambient and production music in cleared programs: 5% × 1.9% × gross income
from cleared programs
(C)
______________
— to account for SOCAN’s general operating expenses: 22% × 95% × 1.9% × gross income from cleared
programs
(D)
______________
TOTAL of A + B + C + D:
(E)
______________
— 1.9 % × gross income from all programs other than cleared programs:
(F)
______________
TOTAL LICENCE FEE FOR THE MONTH (E + F):
(G)
______________
Payment on account of programs other than cleared programs
Please remit the amount set out in (G)
40
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
TARIF 2.A (STATIONS DE TÉLÉVISION COMMERCIALES)
FORMULAIRE A
CALCUL DE LA REDEVANCE PAYABLE EN VERTU DE LA LICENCE GÉNÉRALE MODIFIÉE (LGM) POUR LE
MOIS DE __________________
Paiement à l’égard de la programmation affranchie
— pour les dépenses additionnelles que la SOCAN engage au motif que la LGM est disponible : 3 % ×
1,9 % × revenus totaux bruts de la station
(A)
______________
— pour tenir compte du fait que les stations qui optent pour la LGM versent leurs redevances deux mois
plus tard que les autres stations : 1 % × 1,9% × revenus totaux bruts de la station
(B)
______________
— pour l’utilisation de la musique ambiante et de production dans la programmation affranchie : 5 % ×
1,9 % × revenus bruts de la station attribuables à la programmation affranchie
(C)
______________
— pour les dépenses générales d’exploitation de la SOCAN : 22 % × 95 % × 1,9 % × revenus bruts de la
station attribuables à la programmation affranchie
(D)
______________
TOTAL de A + B + C + D :
(E)
______________
— 1,9% × revenus bruts de la station attribuables à la programmation autre que la programmation
affranchie :
(F)
______________
REDEVANCE TOTALE DU MOIS (E + F) :
(G)
______________
Paiement à l’égard du reste de la programmation
Veuillez payer le montant indiqué à la ligne (G)
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
41
TARIFF 2.A (COMMERCIAL TELEVISION STATIONS)
FORM B
MUSIC REPORT FOR CLEARED PROGRAMS
Television Station: ____________________________________________________________
Program Title and Episode Number: __________________________________________
Air Date: ____________________
Producer: _______________________________________________________
Gross Income from Program: ______________________________________________
Please complete the following report for EVERY musical work included in the program. Please provide, for each musical work, a copy
of any document on which you rely to conclude rights that the music is cleared music, or a reference to that document, if you provided
it previously.
Item
Title
Use (Theme,
Feature,
Background)
Timing
NAME
COMPOSER
CLEARANCE (DIRECT,
SOURCE, PUBLIC DOMAIN)
[with reference to any
supporting documents]
NAME
PUBLISHER
CLEARANCE (DIRECT,
SOURCE, PUBLIC DOMAIN)
[with reference to any
supporting documents]
PERFORMER
42
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
TARIF 2.A (STATIONS DE TÉLÉVISION COMMERCIALES)
FORMULAIRE B
RAPPORT D’UTILISATION DE MUSIQUE DANS LA PROGRAMMATION AFFRANCHIE
Nom de la station : ____________________________________________________
Titre de l’émission et numéro de l’épisode : _________________________________
Date de diffusion : ___________________
Producteur : _________________________________________________________
Revenus bruts attribuables à l’émission : __________________________________
Veuillez énumérer CHACUNE des œuvres musicales utilisées durant l’émission. Veuillez fournir, à l’égard de chacune de ces œuvres,
une copie des documents sur lesquels vous vous fondez pour dire que l’œuvre est de la musique affranchie, ou une référence à ces
documents si vous les avez déjà fournis.
Item
Titre
Type de
musique
(thème/
vedette/
fond)
Durée
NOM
COMPOSITEUR
MODE
D’AFFRANCHISSEMENT
(DIRECT/À LA SOURCE/
DOMAINE PUBLIC)
[fournir une référence aux
documents pertinents]
NOM
ÉDITEUR
MODE
D’AFFRANCHISSEMENT
(DIRECT/À LA SOURCE/
DOMAINE PUBLIC)
[fournir une référence aux
documents pertinents]
INTERPRÈTE
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
43
Tariff No. 17
TRANSMISSION OF PAY, SPECIALTY AND OTHER
TELEVISION SERVICES BY DISTRIBUTION UNDERTAKINGS
FORM A
CALCULATION OF LICENCE FEE FOR A STANDARD BLANKET LICENCE FOR THE MONTH OF _____________________
(Payment by the distribution undertaking)
Name of the distribution undertaking: ______________________________________________
Name of the programming undertaking or signal on account of which the royalties are being paid (please provide one form per
programming undertaking or signal):
(A) 1.9% × amount payable by the distribution undertaking for the right to carry the signal for the relevant month: ____________
(B) 1.9% × number supplied by the programming undertaking pursuant to paragraph 12(1)(a) of the tariff × number of premises or
TVROs served by the distribution undertaking and lawfully receiving the signal of the programming undertaking on the last day of the
relevant month: ___________________________
(C) TOTAL LICENCE FEE FOR THE MONTH (A + B): ______________________
Please remit the amount set out in (C)
NOTE: If the programming undertaking claims that it complies with subparagraph 8(2)(ii) of the tariff, the applicable royalty rate is 0.8%.
Tarif no 17
TRANSMISSION DE SERVICES DE TÉLÉVISION PAYANTE, SERVICES SPÉCIALISÉS ET AUTRES SERVICES DE
TÉLÉVISION PAR DES ENTREPRISES DE DISTRIBUTION
FORMULAIRE A
CALCUL DE LA REDEVANCE PAYABLE EN VERTU DE LA LICENCE GÉNÉRALE STANDARD POUR LE MOIS DE
__________________ (paiement effectué par l’entreprise de distribution)
Nom de l’entreprise de distribution : ________________________________________________
Nom de l’entreprise de programmation ou du signal à l’égard duquel les redevances sont acquittées (veuillez remplir un formulaire par
entreprise de programmation ou signal) :
(A) 1,9% × montant payable par l’entreprise de distribution pour transmettre le signal durant le mois pertinent : _____________
(B) 1,9% × chiffre fourni par l’entreprise de programmation conformément à l’alinéa 12(1)a) du tarif × nombre de locaux ou de TVRO
que l’entreprise de distribution desservait et qui recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois
pertinent : ___________________________
(C) REDEVANCE TOTALE DU MOIS (A + B) : ______________________
Veuillez acquitter le montant indiqué à la case (C)
NOTA : Si l’entreprise de programmation prétend se conformer au sous-alinéa 8(2)(ii) du tarif, le taux de redevance applicable est 0,8%.
44
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
FORM B
CALCULATION OF LICENCE FEE FOR A STANDARD BLANKET LICENCE FOR THE MONTH OF _______________
(Payment by the distribution undertaking)
Name of the programming undertaking or signal: ______________________________________________
List of the distribution undertakings on account of which royalties are being paid:_______________________________
(A) 1.9% × total amount payable by the relevant distribution undertakings for the right to carry the signal of the programming
undertaking for the relevant month: ________________________
(B) X × Y × 1.9%: _____________
Z
where
X is the gross income of the programming undertaking during the relevant month
Y is the total number of premises or TVROs served by the distribution undertakings and lawfully receiving the signal of the
programming undertaking on the last day of the relevant month
Z is the total number of premises or TVROs (including those served by systems subject to section 4 of the tariff) lawfully receiving the
signal of the programming undertaking on the last day of that month.
(C) TOTAL LICENCE FEE FOR THE MONTH (A + B): ______________________
Please remit the amount set out in (C)
NOTE: If the programming undertaking claims that it complies with subparagraph 8(2)(ii) of the tariff, the applicable royalty rate
is 0.8%.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
45
FORMULAIRE B
CALCUL DE LA REDEVANCE PAYABLE EN VERTU DE LA LICENCE GÉNÉRALE STANDARD POUR LE MOIS DE
__________________ (paiement effectué par l’entreprise de programmation)
Nom de l’entreprise de programmation ou du signal : ___________________________________
Noms des entreprises de distribution à l’égard desquelles les redevances sont acquittées : ____________________________
(A) 1,9 % × montant total payable par les entreprises de distribution pertinentes pour transmettre le signal de l’entreprise de
programmation durant le mois pertinent : _______________________
(B) X × Y × 1,9 % : ________________
Z
étant entendu que
X représente les revenus bruts de l’entreprise de programmation durant le mois pertinent
Y représente le nombre de locaux ou de TVRO que les entreprises de distribution desservaient et qui recevaient licitement le signal de
l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent
Z représente le nombre total de locaux ou de TVRO (y compris ceux que desservaient des systèmes assujettis à l’article 4 du tarif) qui
recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent.
(C) REDEVANCE TOTALE DU MOIS (A + B) : ____________________
Veuillez acquitter le montant indiqué à la case (C)
NOTA : Si l’entreprise de programmation prétend se conformer au sous-alinéa 8(2)(ii) du tarif, le taux de redevance applicable
est 0,8 %.
46
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
FORM C
CALCULATION OF LICENCE FEE FOR A MODIFIED BLANKET LICENCE (MBL) FOR THE MONTH OF ____________
For the purposes of this form and for the month for which the royalties are being calculated, “Affiliation payments” does not include
payments made by systems subject to section 4 of the tariff (small systems).
“Total affiliation payments” means
(a) if a distribution undertaking fills the form, the affiliation payment payable by the distribution undertaking to the relevant programming undertaking for that month; and
(b) if a programming undertaking fills the form, the affiliation payments payable to the programming undertaking by all the distribution undertakings that carried its signal during that month.
“Affiliation payments from cleared programs” means the total affiliation payments multiplied by the percentage of total air time attributable to cleared programs in that month. (That figure is provided by the programming undertaking pursuant to paragraph 12(1)(b)
of the tariff if a distribution undertaking fills the form.)
“Affiliation payments from programs other than cleared programs” means the difference between total affiliation payments and affiliation payments from cleared programs.
“Total gross income” means
(a) if a distribution undertaking fills the form, the number provided by the programming undertaking for that month pursuant to
paragraph 12(1)(a) of the tariff multiplied by the number of premises or TVROs served by the distribution undertaking and lawfully receiving the signal of the programming undertaking on the last day of that month; and
(b) if a programming undertaking fills the form, the undertaking’s gross income for that month multiplied by the ratio of the total
number of premises or TVROs (excluding those served by systems subject to section 4 of the tariff) lawfully receiving its signal
on the last day of that month over the total number of premises or TVROs (including those served by systems subject to section 4
of the tariff) lawfully receiving its signal on the last day of that month.
“Gross income from cleared programs” means the total gross income multiplied by the percentage of gross income from cleared programs. (That figure is provided by the programming undertaking pursuant to paragraph 12(1)(b) of the tariff if a distribution undertaking fills the form.)
“Gross income from programs other than cleared programs” means the difference between total gross income and gross income from
cleared programs.
If the distribution undertaking fills the form, one form must be completed with respect to each programming undertaking that has
elected for the MBL that the distribution undertaking transmits in the relevant month. If the programming undertaking fills the form,
only one form needs to be completed.
Payment on account of cleared programs
— to account for additional expenses incurred by SOCAN because of the availability of the MBL:
3% × 1.9% × (total gross income + total affiliation payments)
(A)
______________
— to account for the use of ambient and production music in cleared programs:
5% × 1.9% × (gross income from cleared programs + affiliation payments from cleared programs)
(B)
______________
— to account for SOCAN’s general operating expenses: 22% × 95% × 1.9% × (gross income from
cleared programs + affiliation payments from cleared programs)
(C)
______________
TOTAL of A + B + C
(D)
______________
— 1.9% × (gross income from programs other than cleared programs + affiliation payments from programs
other than cleared programs)
(E)
______________
TOTAL LICENCE FEE FOR THE MONTH (D + E)
______________
Payment on account of all programs other than cleared programs
(F)
Please remit the amount set out in (F)
NOTE: If the programming undertaking claims that it complies with subparagraph 9(2)(ii) of the tariff, the applicable royalty rate
is 0.8%.
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
47
FORMULAIRE C
CALCUL DE LA REDEVANCE PAYABLE EN VERTU DE LA LICENCE GÉNÉRALE MODIFIÉE (LGM) POUR LE
MOIS DE __________________
Aux fins du présent formulaire et pour le mois à l’égard duquel les redevances sont établies (le mois pertinent), les définitions suivantes s’appliquent :
« Paiements d’affiliation » exclut les paiements effectués par les systèmes assujettis à l’article 4 du tarif (les petits systèmes).
« Paiements totaux d’affiliation »
a) Si l’entreprise de distribution remplit le formulaire, les paiements d’affiliation payables par cette entreprise à l’entreprise de
programmation pertinente pour le mois pertinent;
b) si l’entreprise de programmation remplit le formulaire, les paiements d’affiliation payables à cette entreprise par toutes les
entreprises de distribution pertinentes ayant transmis son signal durant le mois pertinent.
« Paiements d’affiliation à l’égard des émissions affranchies » Produit du montant des paiements totaux d’affiliation multiplié par le
pourcentage du temps d’antenne total occupé par des émissions affranchies durant le moins pertinent. (Si l’entreprise de distribution
remplit le formulaire, ce pourcentage lui est fourni par l’entreprise de programmation en application de l’alinéa 12(1)b) du tarif.)
« Paiement d’affiliation à l’égard des émissions non affranchies » Différence entre les paiements totaux d’affiliation et les paiements
d’affiliation à l’égard des émissions affranchies.
« Revenus bruts totaux »
a) Si l’entreprise de distribution remplit le formulaire, le produit du chiffre fourni par l’entreprise de programmation pour le mois
pertinent conformément à l’alinéa 12(1)a) du tarif multiplié par le nombre de locaux ou de TVRO que l’entreprise de distribution
desservait et qui recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent;
b) si l’entreprise de programmation remplit le formulaire, le produit des revenus bruts de l’entreprise pour le mois pertinent multiplié par le nombre total de locaux ou de TVRO (excluant ceux que desservaient des systèmes assujettis à l’article 4 du tarif) qui
recevaient licitement le signal de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent, divisé par le nombre total de locaux ou de TVRO (y compris ceux que desservaient des systèmes assujettis à l’article 4 du tarif) qui recevaient licitement le signal
de l’entreprise de programmation le dernier jour du mois pertinent.
« Revenus bruts des émissions affranchies » Montant des revenus bruts totaux multiplié par le pourcentage des revenus bruts attribuables aux émissions affranchies. (Si l’entreprise de distribution remplit le formulaire, ce pourcentage lui est fourni par l’entreprise de
programmation en application de l’alinéa 12(1)b) du tarif.)
« Revenus bruts des émissions non affranchies » Différence entre les revenus bruts totaux et les revenus bruts des émissions
affranchies.
Si l’entreprise de distribution remplit le formulaire, il faut compléter un formulaire à l’égard de chaque entreprise de programmation
ayant opté pour la LGM que l’entreprise de distribution a transmis durant le mois pertinent. Si c’est l’entreprise de programmation qui
remplit le formulaire, un seul formulaire suffit.
Paiement à l’égard de la programmation affranchie
— pour les dépenses additionnelles que la SOCAN engage au motif que la licence générale modifiée est
disponible : 3 % × 1,9 % × (Revenus totaux + Paiements d’affiliation totaux)
(A)
______________
— pour l’utilisation de la musique ambiante et de production : 5 % × 1,9 % × (Revenus bruts attribuables
aux émissions affranchies + Paiements d’affiliation attribuables aux émissions affranchies)
(B)
______________
— pour les dépenses générales d’exploitation de la SOCAN : 22 % × 95 % × 1,9 % × (Revenus bruts
attribuables aux émissions affranchies + Paiements d’affiliation attribuables aux émissions affranchies)
(C)
______________
TOTAL de A + B + C
(D)
______________
— 1,9 % × (Revenus bruts attribuables aux émissions non affranchies + Paiements d’affiliation attribuables
aux émissions non affranchies)
(E)
______________
REDEVANCE TOTALE DU MOIS (D + E)
______________
Paiement à l’égard du reste de la programmation
(F)
Veuillez acquitter le montant indiqué à la ligne (F)
NOTA : Si l’entreprise de programmation prétend se conformer au sous-alinéa 9(2)(ii) du tarif, le taux de redevance applicable
est 0,8 %.
48
Supplement to the Canada Gazette
June 14, 2008
FORM D
MUSIC REPORT FOR CLEARED PROGRAMS
Signal / Channel: ____________________________________
Program Title and Episode Number: ____________________________________________________
Air Date: ___________________
Producer: __________________________________________
Gross Income from Program: __________________________
Please complete the following report for EVERY musical work included in the program.
Please provide, for each musical work, a copy of any document on which you rely to conclude that the music is cleared music, or a
reference to that document, if you provided it previously.
COMPOSER
Item
Title
Use (Theme,
Feature,
Background)
Timing
NAME
CLEARANCE (DIRECT,
SOURCE, PUBLIC DOMAIN)
[with reference to any
supporting documents]
PUBLISHER
NAME
CLEARANCE (DIRECT,
SOURCE, PUBLIC DOMAIN)
[with reference to any
supporting documents]
PERFORMER
Le 14 juin 2008
Supplément à la Gazette du Canada
49
FORMULAIRE D
RAPPORT D’UTILISATION DE MUSIQUE DANS LA PROGRAMMATION AFFRANCHIE
Signal / Chaîne : _________________________________________
Titre de l’émission et numéro de l’épisode : __________________________________________________
Date de diffusion : __________________
Producteur : _______________________
Revenus bruts attribuables à l’émission : ________________________
Veuillez énumérer CHACUNE des œuvres musicales utilisées durant l’émission.
Veuillez fournir, à l’égard de chacune de ces œuvres, une copie des documents sur lesquels vous vous fondez pour dire que l’œuvre est
de la musique affranchie, ou une référence à ces documents si vous les avez déjà fournis.
COMPOSITEUR
Item
Titre
Type de
musique
(thème/
vedette/
fond)
Durée
NOM
MODE D’AFFRANCHISSEMENT
(DIRECT/À LA SOURCE/
DOMAINE PUBLIC) [fournir une
référence aux documents pertinents]
ÉDITEUR
NOM
MODE D’AFFRANCHISSEMENT
(DIRECT/À LA SOURCE/
DOMAINE PUBLIC) [fournir une
référence aux documents pertinents]
INTERPRÈTE
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising