Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 140, no 40
Vol. 140, No. 40
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, OCTOBER 7, 2006
OTTAWA, LE SAMEDI 7 OCTOBRE 2006
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 11, 2006, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to Government of Canada
Publications, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S5.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Parts I,
II and III is official since April 1, 2003, and is published simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
11 janvier 2006 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct des
Parties I, II et III est officiel depuis le 1er avril 2003 et est publié
en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 140, No. 40 — October 7, 2006
Vol. 140, no 40 — Le 7 octobre 2006
3193
Government notices .........................................................
Notice of vacancies ......................................................
3194
3216
Avis du Gouvernement ....................................................
Avis de postes vacants .................................................
3194
3216
Parliament
House of Commons .....................................................
3223
Parlement
Chambre des communes ..............................................
3223
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
3224
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
3224
Miscellaneous notices ......................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
3237
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
3237
Proposed regulations .......................................................
(including amendments to existing regulations)
3249
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
3249
Index ...............................................................................
3305
Index ...............................................................................
3307
3194
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-03407 is approved.
Avis est par la présente donné que le permis no 4543-2-03407
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : King Kubota Services Ltd., North Vancouver
(Colombie-Britannique).
2. Type de permis : Permis de charger des matières géologiques
inertes et inorganiques pour immersion en mer et d’immerger des
matières géologiques inertes et inorganiques en mer.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 6 novembre 2006
au 5 novembre 2007.
4. Lieu(x) de chargement : Divers lieux approuvés dans la partie
continentale inférieure, à environ 49°16,50′ N., 123°06,50′ O.
5. Lieu(x) d’immersion : Lieu d’immersion de la pointe Grey :
49°15,40′ N., 123°22,10′ O., à une profondeur minimale de 210 m.
Pour assurer le déversement de la charge à l’endroit désigné, on
doit établir la position du navire en suivant les procédures indiquées ci-dessous :
(i) Les Services de communications et de trafic maritimes
(SCTM) appropriés doivent être informés du départ du navire
du lieu de chargement en direction d’un lieu d’immersion;
(ii) Lorsque le navire est arrivé au lieu d’immersion et avant le
déversement de la charge, on doit de nouveau communiquer
avec les SCTM appropriés pour confirmer la position du navire. Si le navire est dans la zone d’immersion, on peut procéder au déversement et s’il est en dehors de la zone, les SCTM
l’y dirigent et lui indiquent quand commencer les opérations;
(iii) Les SCTM appropriés doivent être avisés de la fin du déchargement avant le départ du navire du lieu d’immersion.
6. Parcours à suivre : Direct.
7. Mode de chargement et d’immersion : Chargement à l’aide de
tapis roulants ou de camions et immersion à l’aide d’un chaland à
bascule ou à clapets.
8. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
9. Quantité totale à immerger : Maximum de 10 000 m3.
10. Matières à immerger : Matières géologiques inertes et inorganiques composées d’argile, de limon, de sable, de gravier, de roches et d’autres matières caractéristiques du lieu d’excavation.
Tous les déchets de bois, de terre végétale, d’asphalte et autres
débris doivent être séparés en vue de leur élimination par des
méthodes autres que l’immersion en mer.
11. Exigences et restrictions :
11.1. Le titulaire doit aviser par écrit le bureau émetteur et obtenir une approbation écrite avant toute activité de chargement ou
d’immersion. L’avis doit contenir les renseignements suivants :
(i) les coordonnées du lieu de chargement proposé;
(ii) une carte de l’endroit qui indique le lieu de chargement par
rapport à des rues ou à des points de repère connus;
1. Permittee: King Kubota Services Ltd., North Vancouver, British Columbia.
2. Type of Permit: To load inert, inorganic geological matter for
disposal at sea and to dispose of inert, inorganic geological matter
at sea.
3. Term of Permit: Permit is valid from November 6, 2006, to
November 5, 2007.
4. Loading Site(s): Various approved sites in the Lower
Mainland, at approximately 49°16.50′ N, 123°06.50′ W.
5. Disposal Site(s): Point Grey Disposal Site: 49°15.40′ N,
123°22.10′ W, at a depth of not less than 210 m.
The following position-fixing procedures must be followed to
ensure disposal at the designated disposal site:
(i) The vessel must inform the appropriate Marine Communications and Traffic Services (MCTS) Centre upon departure from
the loading site that it is heading for a disposal site;
(ii) Upon arrival at the disposal site and prior to disposal, the
vessel must again call the appropriate MCTS Centre to confirm
its position. Disposal can proceed if the vessel is on the designated site. If the vessel is not within the disposal site boundaries, the MCTS Centre will direct it to the site and advise
when disposal can proceed; and
(iii) The vessel will inform the appropriate MCTS Centre when
disposal has been completed prior to leaving the disposal site.
6. Route to Disposal Site(s): Direct.
7. Method of Loading and Disposal: Loading with conveyor belts
or trucks and disposal by bottom dump scow or end dumping.
8. Rate of Disposal: As required by normal operations.
9. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 10 000 m3.
10. Material to Be Disposed of: Excavated material comprised of
clay, silt, sand, gravel, rock and/or other material typical to the
loading site. All wood, topsoil, asphalt and other debris are to be
segregated for disposal by methods other than disposal at sea.
11. Requirements and Restrictions:
11.1. The Permittee must notify the permit-issuing office in
writing and receive written approval for each loading site prior to
any loading or disposal. The written notification must include the
following information:
(i) the coordinates of the proposed loading site;
(ii) a site map showing the proposed loading site relative to
known landmarks or streets;
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
(iii) a figure showing the legal water lots impacted by the proposed dredging or loading activities, giving the spatial delineations of the proposed dredge site within these water lots;
(iv) all analytical data available for the proposed loading site;
(v) the nature and quantity of the material to be loaded and disposed of;
(vi) the proposed dates on which the loading and disposal will
take place; and
(vii) the site history for the proposed loading site.
Additional requirements may be requested by the permitissuing office.
3195
(iii) un dessin qui indique les lots d’eau légaux touchés par les
opérations de chargement et de dragage et qui donne les coordonnées spatiales du lieu de dragage proposé dans ces lots d’eau;
(iv) toute donnée analytique rassemblée au sujet du lieu de
chargement proposé;
(v) le type et la quantité de matières à charger et à immerger;
(vi) les dates prévues de chargement et d’immersion;
(vii) l’utilisation antérieure du lieu de chargement proposé.
Des exigences additionnelles peuvent être précisées par le bureau émetteur.
11.2. The Permittee must ensure that all contractors involved in
the loading or disposal activity for which the permit is issued are
made aware of any restrictions or conditions identified in the
permit and of the possible consequences of any violation of these
conditions. A copy of the permit and of the letter of transmittal
must be carried on all towing vessels and loading platforms or
equipment involved in disposal at sea activities. A copy of the
written approval for the appropriate loading site must be displayed with each copy of the permit posted at the excavation or
loading sites.
11.2. Le titulaire doit s’assurer que tous les entrepreneurs qui
prennent part aux opérations de chargement et d’immersion pour
lesquelles le permis a été accordé sont au courant des restrictions
et des conditions mentionnées dans le permis ainsi que des conséquences possibles du non-respect de ces conditions. Des copies
du permis et de la lettre d’envoi doivent se trouver à bord de tous
les bateaux-remorques et de toutes les plates-formes munies de
dragues à benne preneuse ou de tout matériel servant aux opérations d’immersion en mer. Une copie de l’approbation écrite pour
le lieu de chargement approprié doit se trouver avec chaque copie
du permis affichée aux lieux de chargement ou de dragage.
11.3. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations.
11.3. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites).
11.4. Contact must be made with the Canadian Coast Guard,
Regional Marine Information Centre (RMIC), regarding the issuance of a “Notice to Shipping.” The RMIC is located at 2380–
555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B
5G3, 604-666-6012 (telephone), 604-666-8453 (fax), rmic-pacific@
pac.dfo-mpo.gc.ca (email).
11.4. Le titulaire doit communiquer avec la Garde côtière canadienne, Centre régional d’information maritime, au sujet de la
délivrance d’un « Avis à la navigation ». Le Centre régional
d’information maritime est situé au 555, rue Hastings Ouest,
Pièce 2380, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3, 604666-6012 (téléphone), 604-666-8453 (télécopieur), rmic-pacific@
pac.dfo-mpo.gc.ca (courriel).
11.5. Any enforcement officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999
shall be permitted to mount an electronic tracking device on any
vessel that is engaged in the disposal at sea activities authorized
by this permit. The Permittee shall take all reasonable measures to
ensure that there is no tampering with the tracking device and no
interference with its operation. The tracking device shall be removed only by an enforcement officer or by a person with the
written consent of an enforcement officer.
11.5. Il est permis à tout agent de l’autorité désigné en vertu du
paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) d’installer un dispositif de surveillance
électronique sur tout navire qui participe aux activités de chargement et d’immersion autorisées par le présent permis. Le titulaire
doit prendre toutes les mesures raisonnables pour s’assurer que ni
le dispositif ni son fonctionnement ne seront altérés. Le dispositif
ne peut être enlevé qu’avec le consentement écrit de l’agent de
l’autorité ou par l’agent de l’autorité lui-même.
11.6. The Permittee must report to the Regional Director, Environmental Protection Operations Directorate, Pacific and Yukon
Region, by the tenth day of each month, the nature and quantity
of material disposed of pursuant to the permit, the disposal site
and the dates on which the activity occurred.
11.6. Le titulaire doit présenter un rapport au directeur régional, Direction des activités de protection de l’environnement,
Région du Pacifique et du Yukon, le dixième jour de chaque mois
ou avant, indiquant la nature et la quantité de matières immergées
conformément au permis, le lieu d’immersion ainsi que les dates
auxquelles l’activité a eu lieu.
11.7. The Permittee must submit to the Regional Director,
Environmental Protection Operations Directorate, Pacific and
Yukon Region, within 30 days of the expiry of the permit, a list of
all work completed pursuant to the permit, including the nature
and quantity of material disposed of at each disposal site, the disposal site and the dates on which the activity occurred.
M. D. NASSICHUCK
Environmental Stewardship
Pacific and Yukon Region
11.7. Le titulaire doit présenter au directeur régional, Direction
des activités de protection de l’environnement, Région du Pacifique et du Yukon, dans les 30 jours suivant la date d’expiration du
permis, une liste des travaux achevés conformément au permis
indiquant la nature et la quantité de matières immergées à chaque
lieu d’immersion ainsi que le lieu d’immersion et les dates auxquelles l’activité a eu lieu.
L’intendance environnementale
Région du Pacifique et du Yukon
M. D. NASSICHUCK
[40-1-o]
[40-1-o]
3196
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Significant New Activity Notice No. 14446
Avis de nouvelle activité no 14446
Significant New Activity Notice
Avis de nouvelle activité
(Section 85 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
(Article 85 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999))
Whereas the Ministers of the Environment and of Health have
assessed information in respect of the substance 1-Butanesulfonyl
fluoride, 1,1,2,2,3,3,4,4,4-nonafluoro-, Chemical Abstracts Service No. 375-72-4;
Whereas the substance is not on the Domestic Substances List;
Attendu que les ministres de l’Environnement et de la Santé
ont évalué les renseignements dont ils disposent concernant la
substance 1,1,2,2,3,3,4,4,4-nonafluoro-1-butanesulfonylfluorure,
numéro de registre du Chemical Abstracts Service 375-72-4;
Attendu que la substance n’est pas inscrite sur la Liste
intérieure;
Attendu que les ministres soupçonnent qu’une nouvelle activité
relative à la substance peut rendre celle-ci toxique en vertu de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999);
And whereas the Ministers suspect that a significant new activity in relation to the substance may result in the substance becoming toxic under the Canadian Environmental Protection Act,
1999;
Therefore, the Minister of the Environment indicates, pursuant
to section 85 of that Act, that subsection 81(4) of the same Act
applies with respect to the substance.
A significant new activity involving the substance is
(1) Manufacturing it in Canada; or
(2) Importing it for any purpose other than using it as a fluorine
atom donor (fluorinating agent) in the synthesis of organic
compounds.
A person that proposes a significant new activity set out in this
notice for this substance shall provide to the Minister of the Environment, at least 90 days prior to the commencement of the
proposed significant new activity, the following information:
(1) A description of the proposed significant new activity in relation to the substance;
(2) All information prescribed by Schedule 4 of the New Substances Notification Regulations (Chemicals and Polymers);
and
(3) Items 8, 9 and 10 prescribed by Schedule 5 of these
Regulations.
Pour ces motifs, la ministre de l’Environnement assujettit, en
vertu de l’article 85 de cette loi, la substance au paragraphe 81(4)
de la même loi.
Une nouvelle activité touchant la substance est :
(1) sa fabrication au Canada;
(2) son importation pour toute activité autre que son utilisation
comme donneur d’atomes de fluor (agent de fluoration) dans la
synthèse de composés organiques.
Une personne ayant l’intention d’utiliser cette substance pour
une nouvelle activité prévue par cet avis doit fournir à la ministre
de l’Environnement, au moins 90 jours avant le début de la nouvelle activité proposée, les renseignements suivants :
(1) une description de la nouvelle activité proposée à l’égard de
la substance;
(2) tous les renseignements prévus à l’annexe 4 du Règlement
sur les renseignements concernant les substances nouvelles
(substances chimiques et polymères);
(3) les renseignements prévus à l’article 8, 9 et 10 de l’annexe 5 de ce règlement.
The above information will be assessed within 90 days of its
being provided to the Minister of the Environment.
RONA AMBROSE
Minister of the Environment
Les renseignements ci-dessus seront évalués dans les 90 jours
après que la ministre de l’Environnement les aura reçus.
La ministre de l’Environnement
RONA AMBROSE
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This explanatory note is not part of the
Significant New Activity Notice.)
(Cette note explicative ne fait pas partie
de l’avis de nouvelle activité.)
A Significant New Activity Notice (SNAc Notice) is a legal
document pursuant to section 85 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999 (CEPA 1999) issued by the Minister, that
lists the activities for a given substance in Canada for which there
has been no finding of toxicity under the CEPA 1999. The SNAc
Notice sets out the appropriate information that must be sent to
the Minister for assessment prior to the commencement of a new
activity as described in the SNAc Notice.
Un avis de nouvelle activité est un document juridique en vertu
de l’article 85 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)] publié par la ministre qui fait état
des activités menées pour une substance donnée au Canada pour
laquelle il n’existe aucune conclusion au sujet de sa toxicité en
vertu de la LCPE (1999). Les exigences prescrites dans l’avis de
nouvelle activité indiquent les renseignements à faire parvenir à la
ministre pour fins d’évaluation avant le début de la nouvelle activité décrite dans l’avis.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3197
Substances that are not listed on the Domestic Substances List
can only be imported or manufactured by the person who has met
the requirements under sections 81 or 106 of the CEPA 1999.
Under section 86 of the CEPA 1999, in circumstances where a
SNAc Notice is issued for a new substance, it is the responsibility
of every person who transfers the physical possession or control
of the substance to notify all persons to whom the possession or
control is transferred of the obligation to comply with the SNAc
Notice and of the obligation to notify of any new activity and
all other information as described in the SNAc Notice. It is the
responsibility of the users of the substance to be aware of and
comply with the SNAc Notice and to submit a SNAc Notification
to the Minister prior to the commencement of a significant new
activity associated with the substance.
A SNAc Notice does not constitute an endorsement from Environment Canada of the substance to which it relates, or an
exemption from any other laws or regulations that are in force in
Canada and that may apply to this substance or activities involving the substance.
Les substances qui ne sont pas inscrites sur la Liste intérieure
ne peuvent être importées ou fabriquées que par la personne qui
respecte les exigences en vertu des articles 81 ou 106 de la Loi.
Aux termes de l’article 86 de la LCPE (1999), dans les cas où un
avis de nouvelle activité est publié pour une substance nouvelle, il
incombe à quiconque transfère la possession matérielle ou le contrôle de la substance d’aviser tous ceux à qui il en transfère la
possession ou le contrôle de l’obligation de respecter l’avis de
nouvelle activité ainsi que de l’obligation de déclarer toute nouvelle activité de même que toute autre information décrite dans
l’avis. Il incombe également aux utilisateurs de la substance de
connaître et de se conformer à l’avis de nouvelle activité et d’envoyer une déclaration de nouvelle activité à la ministre avant le
début d’une nouvelle activité associée à la substance.
Un avis de nouvelle activité ne constitue ni une approbation
d’Environnement Canada à l’égard de la substance à laquelle il
est associé, ni une exemption à l’application de toute autre loi ou
de tout autre règlement en vigueur au Canada pouvant également
s’appliquer à la substance ou à des activités connexes impliquant
la substance.
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for surrender of charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, an application for surrender of charter
was received from
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, une demande
d’abandon de charte a été reçue de :
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la société
Received
Reçu
144444-1
CANADIAN HELLENIC ASSOCIATION OF TRAVEL AGENTS (CHATA)
ASSOCIATION CANADIENNE HELLENIQUE D’AGENTS DE VOYAGE (CHATA)
FONDATION DES EMPLOYÉS DE LA BANQUE DE MONTRÉAL
BANK OF MONTREAL EMPLOYEES’ FOUNDATION
GENEVA INITIATIVE ON PSYCHIATRY CANADA INC.
GOULBOURN RESIDENT’S ASSOCIATION
IRAQ-CANADIAN UNDERSTANDING ASSOCIATION /
ASSOCIATION IRAQ-CANADIENNE DE COOPÉRATION
THE ASSOCIATION OF CANADIAN CURRENCY TRADERS
THE ONTARIO PATCH WORKS INC.
10/07/2006
321747-7
411946-1
432631-8
410812-4
321842-2
365632-2
September 29, 2006
25/08/2006
31/07/2006
25/04/2006
28/08/2006
02/08/2006
04/08/2006
Le 29 septembre 2006
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Letters patent
Lettres patentes
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, letters patent have been issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes ont été émises en faveur de :
3198
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
435698-5
438106-8
1st CANADIAN PARACHUTE BATTALION ASSOCIATION
Abilities Arts Festival: A Celebration of Disability Arts
and Culture
ACTIVE VISION CHARITY ASSOCIATION CORP.
Adventus.org Christian Ministry/
Ministère Chrétien Adventus.org
AFFIN1TY FOUNDATION/
FONDATION AFFIN1TY
African Diaspora Association of Canada (ADAC)
Association of Canadian Nepali Community (ACNC)
AUREA FOUNDATION
AWA CANADA
BETHEL BAPTIST CHURCH, ST. CATHARINES
Pickering, Ont.
Toronto, Ont.
12/04/2006
04/08/2006
Kitchener, Ont.
Regional Municipality of Kirkland, Que.
27/07/2006
20/07/2006
Vancouver, B.C.
16/08/2006
Ottawa, Ont.
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Greater Vancouver Regional District, B.C.
St. Catharines, in the Regional Municipality of
Niagara, Ont.
Chelsea, Que.
28/07/2006
31/08/2006
24/08/2006
14/08/2006
07/09/2006
Richmond Hill, Ont.
Village of Tiverton, Ont.
Calgary, Alta.
Edmonton, Alta.
04/08/2006
13/09/2006
29/08/2006
17/07/2006
Calgary, Alta.
16/08/2006
Mississauga, Ont.
Toronto, Ont.
25/07/2006
09/08/2006
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
19/06/2006
08/08/2006
21/06/2006
23/08/2006
Hamilton, Ont.
06/09/2006
Kirkland, Que.
22/08/2006
Burnaby, B.C.
Edmonton, Alta.
Ottawa (Ont.)
27/07/2006
11/08/2006
14/03/2006
Toronto, Ont.
20/07/2006
Ottawa, Ont.
Nasonworth, N.B.
Montréal, Que.
01/08/2006
27/04/2006
21/08/2006
Gatineau (Qué.)
Toronto, Ont.
09/08/2006
08/09/2006
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Greater Vancouver Regional District, B.C.
Ottawa, Ont.
Greater Vancouver Regional District, B.C.
19/09/2006
16/08/2006
14/08/2006
14/08/2006
16/08/2006
13/09/2006
16/08/2006
Richmond, B.C.
31/07/2006
Toronto, Ont.
London, Ont.
Ottawa, Ont.
08/09/2006
14/08/2006
19/05/2006
Town of Orangeville, Ont.
Surrey, B.C.
Kanesatake, Que.
04/08/2006
15/08/2006
15/08/2006
437811-3
437710-9
438158-1
437406-1
437400-2
438076-2
438169-6
438321-4
438533-1
438099-1
438510-1
438286-2
437695-1
438154-8
437794-0
438130-1
436919-0
438110-6
436927-1
438265-0
438316-8
438257-9
437743-5
438032-1
435605-5
437709-5
437418-5
435746-9
438061-4
437430-4
438333-8
438527-6
438155-6
438143-2
438142-4
438168-8
438512-8
438166-1
437754-1
438330-3
438138-6
436726-0
438103-3
438170-0
437733-8
BioRegional North America BioRegional L’Amerique du Nord
Brain Beat Dance Canada Senior Association
BRUCE POWER CHARITABLE FOUNDATION
C3 ENVIROTECH SOLUTIONS
Canadian Association of Mohs Surgeons
Association Canadienne des Chirurgiens de Mohs
CANADIAN CENTRE FOR AEROSPACE DEVELOPMENT/
CENTRE CANADIEN POUR LE DEVELOPPEMENT
AEROSPATIAL
CANADIAN DANCESPORT FEDERATION
CANADIAN FRIENDS OF AKIM - ISRAEL ASSOCIATION
FOR THE MENTALLY HANDICAPPED
CANADIAN INSTITUTE OF INTERFAITH DIALOG
Caravan of Hope Relief
CEP TRUSTEE CORPORATION
CERTIFIED TAX ACCOUNTANTS ASSOCIATION OF
CANADA
CHALDEAN CATHOLIC CHURCH OF CANADA L’ÉGLISE CHALDÉENNE CATHOLIQUE DU CANADA
Charles-Alexandre Lanero Foundation for Research on
Non-Ketotic Hyperglycinemia Inc. /
Fondation Charles-Alexandre Lanero pour la Recherche sur
l’Hyperglycinémie Non-Cétosique Inc.
Chinese Industrial and Trade Council of Canada
COME AS YOU ARE CHRISTIAN FELLOWSHIP
Congrès de Congolais du Canada Inc.
Congolese Congress of Canada Inc.
Council for Assyrian Research and Development (CARD)
Le Conseil pour Assyrienne Recherche et Développement
(CARD)
Culture Shock Canada
EAST COAST BAPTIST ASSOCIATION INC.
END POVERTY NOW SOCIETY /
SOCIÉTÉ POUR L’ÉLIMINATION DE LA PAUVRETÉ
FESTIVAL AFRO CARAÏBÉEN
FINANCIAL CAPITAL OF CANADA TO CROWN THE
NATION WITH INVINCIBILITY
Firefly Foundation
FORSTAR PLANNED GIVING FOUNDATION
FRESH START HOLDINGS
FRESH START MARKET
GIVEMEANING FOUNDATION, CANADA
GOURMET EVENTS (OTTAWA) INC.
H.O.P.E.S. (HEALTH OPTIONS FOR PREVENTION,
EDUCATION AND SUPPORT) FUND
Harbour Authority Corporation Corporation des administrations portuaires
HELPING HANDS JAMAICA FOUNDATION
INTERFAC CANADA
INTERNATIONAL MEDICAL AND EDUCATION
FOUNDATION
Island Lake Concerned Citizens
JAS KHANGURA VISION INTERNATIONAL SOCIETY
KANESATAKE HEALTH CENTER
20/09/2006
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3199
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
438102-5
437715-0
KIDS IN CAMP
L’Association canadienne d’aide à la Russie The Canadian Association for Assistance to Russia
LA SOCIÉTÉ D’AIDE A L’ÉDUCATION POUR
LES ENFANTS DÉMUNIS
La Solidarité Canada-Est de la République Démocratique de
Congo (SCaERDC)
LAKULISH INTERNATIONAL FELLOWSHIP
ENLIGHTENMENT MISSION (CANADA) INC.
Lasya Inc.
LES MINISTÈRES PAROLE D’ESPOIR POUR
AUJOURD’HUI
LIFESAVING /SAUVETAGE CANADA
MIND CAMP CORPORATION
MINDWERX 4 KIDS FOUNDATION
MONOMAH EVENTS CORPORATION
Morgellons Society of Canada
My Arabic Story
National Capital Youth For Christ [NCYFC]
Noah’s Wish, Inc. (Canada)
NOKIIWIN TRIBAL COUNCIL INC.
Toronto, Ont.
Montréal (Qué.)
04/08/2006
24/07/2006
Montréal-Nord (Qué.)
18/08/2006
Sherbrooke (Qué.)
06/02/2006
Brampton, Ont.
14/08/2006
Montréal, Que.
Longueuil (Qué.)
27/07/2006
31/07/2006
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Municipality of Metropolitan Toronto, Ont.
Montréal, Que.
Victoria, B.C.
Montréal, Que.
Ottawa, Ont.
Wynndel, B.C.
Biinjitiwaabik Zaaging Anishinaabek (Rocky Bay
First Nation), via Macdiarmid, Ont.
Ottawa, Ont.
10/07/2006
09/08/2006
16/06/2006
26/07/2006
25/08/2006
26/06/2006
15/08/2006
19/07/2006
28/06/2006
Toronto, Ont.
31/08/2006
Winnipeg, Man.
Regional Municipality of Waterloo, Ont.
Calgary, Alta.
Mississauga, Regional Municipality of Peel, Ont.
Toronto, Ont.
Ottawa, Ont.
11/08/2006
10/07/2006
10/08/2006
02/08/2006
04/08/2006
29/08/2006
Montréal, Que.
02/08/2006
Delta, B.C.
07/06/2006
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
Regional Municipality of Niagara, Ont.
Toronto, Ont.
24/07/2006
04/08/2006
04/08/2006
02/08/2006
Ottawa, Ont.
04/08/2006
Regional Municipality of Durham, Ont.
28/07/2006
Saint-Hubert, Que.
07/07/2006
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
05/09/2006
15/08/2006
Montréal, Que.
08/08/2006
Municipality of the County of Prince Edward, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
25/07/2006
18/04/2006
02/08/2006
Toronto, Ont.
Ottawa, Ont.
23/06/2006
07/09/2006
Danville, Que.
25/07/2006
Vancouver, B.C.
Toronto, Ont.
Town of Essex, in the County of Essex, Ont.
01/09/2006
08/09/2006
11/07/2006
438164-5
435003-1
438140-8
437740-1
437753-2
437503-3
438125-4
436913-1
437727-3
438274-9
437450-9
438146-7
437701-0
437456-8
437939-0
438471-7
438132-7
437373-1
438131-9
437765-6
438100-9
438289-7
438337-1
436884-3
437717-6
437419-3
438107-6
437766-4
438108-4
437748-6
437498-3
438314-1
438150-5
438119-0
437722-2
435705-1
437764-8
437443-6
438329-0
437718-4
438361-3
438331-1
437512-2
Ottawa-Gatineau Climbers’ Access Coalition
Coalition des Grimpeurs de L’Outaouais
Pension Fund Society of the Royal Bank of Canada
Société de Caisse de Retraite de la Banque Royale du Canada
PIMACHIOWIN AKI CORP.
POSSIBILITIES INTERNATIONAL
RECLAIMING THE MIND MINISTRIES CANADA
ROBOTICS CHALLENGE CANADA INC.
Roots International Arts Theatre
Rx&D Health Research Foundation 2006
Fondation pour la recherche en santé de Rx&D 2006
SAUDI-CANADIAN CHAMBER OF COMMERCE /
CHAMBRE DE COMMERCE SAOUDI-CANADIENNE
Skimboarding Association of Canada Skimboarding Association de Canada
SPAYCENTRAL TORONTO
STAND (Students Taking Action Now: Darfur) Canada
TCT MINISTRIES
THE 2016 FOUNDATION, ENDING CHRONIC
HOMELESSNESS IN 10 YEARS/
LA FONDATION 2016, POUR METTRE UN TERME À
L’ITINÉRANCE CHRONIQUE D’ICI À 10 ANS
THE CANADA-ANGOLA BUSINESS DEVELOPMENT
CHAMBER
THE CEREBRAL PALSY SUPPORT FOUNDATION OF
CANADA
The Foundation Key AZ-1 /
La Fondation La Clef AZ-1
THE IUCN ACADEMY OF ENVIRONMENTAL LAW
THE LAKEVIEW/MONTEMARANO CHARITABLE
FOUNDATION
The MS Dignity Network Foundation
La Fondation Réseau Dignité pour la SEP
The Prince Edward Fitness & Aquatic Center
THE RENEWAL EVANGELICAL CHURCH
The Ursa Major Philanthropic Fellowship La Confrérie Philanthropique de la Grande Ourse
THE WRIGHT & BELAIN FARM HORSE FOUNDATION
The Young Business Network of the National Capital Réseau des Jeunes Gens d’Affaires de la Capitale Nationale
Trinity Foundation Danville Fondation Trinity Danville
TRIUMF ACCELERATORS INC.
VIRGIN UNITE (CANADA) INC.
WBFI RESEARCH FOUNDATION CANADA
16/08/2006
3200
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
File No.
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
432657-1
437500-9
438291-9
WORLD ARMWRESTLING FEDERATION
YALKEZIAN FOUNDATION
Youth in Action Leadership Network
Prince Albert, Sask.
Cobourg, Ont.
Vancouver, B.C.
18/10/2005
07/07/2006
30/08/2006
September 29, 2006
Le 29 septembre 2006
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Company Name
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
387622-5
428442-9
CAMBODIAN LAND MINE MUSEUM AND RELIEF FUND
Canadian Lawyers Abroad Avocats Canadiens à L’Etranger
CANADIAN NURSES’ ASSOCIATION
ASSOCIATION DES INFIRMIERES ET INFIRMIERS DU CANADA
Canadian Servants of the Holy Family
CHILDREN OF PROMISE MINISTRIES INC
Christopher Douglas Hidden Angel Foundation
COPA SPECIAL ACTION FUND INC.
CORA COHEN FAMILY FOUNDATION
HUMAN RIGHTS WATCH, INC.
IFBB PROFESSIONAL LEAGUE IFBB LIGUE PROFESSIONNELLE
L’ALLIANCE DES FEMMES DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE (AFFC)
MISSION ÉGLISE DE DIEU DE LA FRATERNITÉ
NELLIE PHILANTHROPY FOUNDATION
NOVA MONTREAL FOUNDATION FONDATION NOVA MONTRÉAL
OPERATION SAVE CANADA’S TEENAGERS
OPTIMIST INTERNATIONAL FOUNDATION OF CANADA
FONDATION OPTIMIST INTERNATIONAL DU CANADA
PUBLIC DEFENDERS PARTY INTERNATIONAL COURT OF TRUTH CRYSTAL ROBERT H. NELSON
CATHEDRAL
SOCIETY FOR GERMAN GENEALOGY IN EASTERN EUROPE
THE CANADIAN SOCIETY OF PLASTIC SURGEONS
THE THOMAS C. ASSALY CHARITABLE FOUNDATION
THE WOODGREEN FOUNDATION
TUCKER HOUSE RENEWAL CENTRE/
MAISON TUCKER: CENTRE DE RENOUVELLEMENT
WORLD SOMALI CONGRESS (WSC)
06/09/2006
23/08/2006
034883-0
428496-8
429529-3
435161-4
203710-6
430229-0
430191-9
431514-6
049069-5
420929-0
389787-7
114723-4
427972-7
230565-8
098080-3
355567-4
035074-5
249338-1
415110-1
431529-4
342526-6
September 29, 2006
01/09/2006
08/09/2006
18/07/2006
03/08/2006
04/08/2006
06/09/2006
24/08/2006
01/09/2006
24/08/2006
06/07/2006
31/08/2006
18/09/2006
06/07/2006
28/07/2006
10/07/2006
18/08/2006
28/08/2006
21/08/2006
23/08/2006
25/08/2006
17/07/2006
Le 29 septembre 2006
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3201
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary letters patent — Name change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Company Name
Ancien nom de la compagnie
New Company Name
Nouveau nom de la compagnie
249192-3
CANADIAN ASSOCIATION FOR VOCATIONAL
EVALUATION AND WORK ADJUSTMENT, CAVEWA/
ASSOCIATION CANADIENNE DES EVALUATEURS DE
CAPACITES DE TRAVAIL, ACECT
395367-0
CANADIAN ASSOCIATION OF BUSINESS
INCUBATORS (CABI)
Canadian Biosciences Commercialization Institute/
Institut canadien pour la commercialisation des biosciences
CANADIAN ROTARY COMMITTEE FOR
INTERNATIONAL DEVELOPMENT
CITIZENS FOR PUBLIC JUSTICE
COLON CANCER CANADA
CANADIAN ASSESSMENT, VOCATIONAL
05/07/2006
EVALUATION AND WORK ADJUSTMENT
SOCIETY, CAVEWAS/
ASSOCIATION CANADIENNE DES EVALUATEURS
DE CAPACITES DE TRAVAIL SOCIETE, ACECTS
Canadian Association of Business Incubation (CABI)
28/08/2006
391912-9
199445-0
290211-7
401948-2
409087-0
435534-2
436869-0
261561-4
338385-7
338102-1
419994-4
389787-7
098080-3
FAITH COMMUNITY CHURCH of SOUTH PORCUPINE
FIRST NATION EDUCATIONAL SUPPORT SERVICES
FONDATION RENCONTRES DU CANADA
ENCOUNTERS WITH CANADA FOUNDATION
HANK KANTERS MINISTRIES, INC.
Kidscare Homecare Building Centres Children’s Charitable
Foundation
MAHANAIM CHRISTIAN CHURCH
NAAR CANADA - NATIONAL ALLIANCE FOR AUTISM
RESEARCH
POINTS TO A DREAM FOUNDATION/
LA FONDATION POINTS DE RÊVE
PUBLIC DEFENDERS PARTY INTERNATIONAL COURT
OF TRUTH
338677-5
034418-4
Regina Airport Authority
SUPPLY CHAIN & LOGISTICS ASSOCIATION CANADA
017268-5
THE CANADIAN ACADEMIC ACCOUNTING
ASSOCIATION
232648-5
THE POLACHEK FAMILY FOUNDATION LA FONDATION DE LA FAMILLE POLACHEK
THE THOMAS MORE LAWYER’S GUILD OF OTTAWA
LA SOCIETE JURIDIQUE THOMAS MORE D’OTTAWA
170830-9
114723-4
VON MONTREAL FOUNDATION INC.
FONDATION VON MONTREAL INC.
September 29, 2006
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S
Science sans Frontières
24/08/2006
Canadian Rotary Collaboration for International
Development
CPJ Corp
COLON CANCER CANADA /
CANCER DU COLON CANADA
The Open End Youth Centre Inc.
ABORIGINAL FAMILY EMPOWERMENT
Fondation Alain Ménard
04/07/2006
03/08/2006
15/09/2006
01/09/2006
World Life Centre
TIM-BR MART CHILDREN’S CHARITY
07/09/2006
09/08/2006
MAHANAIM INTERNATIONAL MINISTRIES
AUTISM SPEAKS CANADA
31/08/2006
13/07/2006
NELLIE PHILANTHROPY FOUNDATION
31/08/2006
PUBLIC DEFENDERS PARTY INTERNATIONAL
COURT OF TRUTH CRYSTAL ROBERT H.
NELSON CATHEDRAL
Regina Airport Authority Inc.
Supply Chain & Logistics Association Canada/
Association Chaîne d’approvisionnement et
logistique Canada
THE CANADIAN ACADEMIC ACCOUNTING
ASSOCIATION/
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES
PROFESSEURS DE COMPTABILITE
WELOGA FOUNDATIONFONDATION WELOGA
THE SAINT THOMAS MORE LAWYERS’ GUILD
OF OTTAWA LA SOCIETE JURIDIQUE SAINT-THOMAS MORE
D’OTTAWA
NOVA MONTREAL FOUNDATION FONDATION NOVA MONTRÉAL
10/07/2006
01/08/2006
01/09/2006
28/08/2006
16/06/2006
18/09/2006
22/08/2006
01/08/2006
18/09/2006
Le 29 septembre 2006
AÏSSA AOMARI
Director
Incorporation and Information
Products and Services Directorate
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des produits et services
d’incorporation et d’information
AÏSSA AOMARI
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
3202
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
TRADE-MARKS ACT
LOI SUR LES MARQUES DE COMMERCE
Geographical indications
Indications géographiques
The Minister of Industry proposes that the following geographical indications be entered on the list of geographical indications kept pursuant to subsection 11.12(1) of the Trade-marks
Act, where “(i)” refers to the file number, “(ii)” refers to the indication and whether it identifies a wine or spirit, “(iii)” refers to
the territory, or the region or locality of a territory in which the
wine or spirit is identified as originating, “(iv)” refers to the name
of the responsible authority (the person, firm or other entity that
is, by reason of state or commercial interest, sufficiently connected with and knowledgeable of the wine or spirit), “(v)” refers
to the address in Canada for the responsible authority, and
“(vi)” refers to the quality, reputation or other characteristic of the
wine or spirit that, in the opinion of the Minister, qualifies that
indication as a geographical indication:
(i) File No. 1248350
(ii) Jerez/Xérès (Wine)
(iii) The locality in which the wine originates is the region of
Jerez, in Spain, as specified in the Spanish Ministerial Order of
May 2, 1977.
(iv) Regulatory Council of the Denomination of Origin,
Avenida, Alvaro Domecq No. 2, 11402 Jerez de la Frontera
(Cádiz), Spain
(v) Embassy of Spain, 151 Slater Street, Suite 801, Ottawa,
Ontario K1P 5H3
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected as a
geographical indication for wine under Spanish Law 24/2003
of July 10, 2003, on vineyards and wine. Wine must be produced according to the Ministerial Order of May 2, 1977, of
Spain published in Spain’s state official bulletin BOE No. 173
of May 17, 1977.
Le ministre de l’Industrie propose que les indications géographiques suivantes soient insérées dans la liste des indications
géographiques conservée en vertu du paragraphe 11.12(1) de la
Loi sur les marques de commerce, où : « (i) » renvoie au numéro
de dossier, « (ii) » renvoie à l’indication précisant s’il s’agit d’un
vin ou d’un spiritueux, « (iii) » renvoie au territoire, ou à la région
ou localité d’un territoire d’où provient le vin ou le spiritueux,
« (iv) » renvoie au nom de l’autorité responsable (personne, firme
ou autre entité qui, en raison de son état ou d’un intérêt commercial, est suffisamment associée au vin ou au spiritueux et le connaît bien), « (v) » renvoie à l’adresse au Canada de l’autorité responsable et « (vi) » renvoie à la qualité, à la réputation ou à une
autre caractéristique du vin ou du spiritueux qui, de l’opinion du
ministre, rend pertinente cette indication en tant qu’indication
géographique :
(i) Numéro de dossier 1248350
(ii) Jerez/Xérès (Vin)
(iii) La localité d’où provient le vin est la région de Jerez, en
Espagne, tel qu’il est énoncé dans l’ordre ministériel espagnol
du 2 mai 1977.
(iv) Regulatory Council of the Denomination of Origin,
Avenida, Alvaro Domecq No. 2, 11402 Jerez de la Frontera
(Cádiz), Espagne
(v) Ambassade d’Espagne, 151, rue Slater, Bureau 801, Ottawa
(Ontario) K1P 5H3
(vi) Le nom apparaissant en (ii) est reconnu et protégé comme
indication géographique dans le domaine du vin en vertu de la
loi espagnole 24/2003 du 10 juillet 2003 sur les vignobles et les
vins. Le vin doit être produit en conformité avec l’arrêté ministériel espagnol du 2 mai 1977 publié dans le bulletin officiel de
l’État espagnol BOE no 173 du 17 mai 1977.
(i) File No. 1270074
(ii) Grappa di Barolo (Spirit)
(iii) Region of Piemonte, in Italy, in the province of Cueno.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto del
presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270074
(ii) Grappa di Barolo (Spiritueux)
(iii) Région italienne du Piémont, dans la province de Cueno.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1270075
(ii) Grappa Piemontese or Grappa del Piemonte (Spirit)
(iii) Region of Piemonte, in Italy.
(i) Numéro de dossier 1270075
(ii) Grappa Piemontese ou Grappa del Piemonte (Alcool)
(iii) Région du Piémont, en Italie.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3203
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto del
presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1270076
(ii) Grappa Lombarda or Grappa di Lombardia (Spirit)
(iii) Region of Lombardia, in Italy.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto del
presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270076
(ii) Grappa Lombarda ou Grappa di Lombardia (Alcool)
(iii) Région de Lombardie, en Italie.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1270077
(ii) Grappa Trentina or Grappa del Trentino (Spirit)
(iii) Region of Trentino Alto Adige, in Italy, in the province of
Trento.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto del
presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270077
(ii) Grappa Trentina ou Grappa del Trentino (Alcool)
(iii) La région de Trentin-Haut-Adige, en Italie, dans la province de Trente.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1270078
(ii) Grappa Friulana or Grappa del Friuli (Spirit)
(iii) Region of Friuli Venezia Giulia, in Italy.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto del
presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270078
(ii) Grappa Friulana ou Grappa del Friuli (Alcool)
(iii) Région italienne de Frioul-Vénétie julienne.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
3204
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(i) File No. 1270079
(ii) Grappa Veneta or Grappa del Veneto (Spirit)
(iii) Region of Veneto, in Italy.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto
del presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270079
(ii) Grappa Veneta ou Grappa del Veneto (Alcool)
(iii) Région de Vénétie, en Italie.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1270080
(ii) Südtiroler Grappa or Grappa dell’ Alto Adige (Spirit)
(iii) Region of Trentino Alto Adige, in Italy, in the province of
Bolzano.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for a spirit drink in Decreto
del presidente della Repubblica No. 297 - 16.07.1997 and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1576/1989.
(i) Numéro de dossier 1270080
(ii) Südtiroler Grappa ou Grappa dell’ Alto Adige (Alcool)
(iii) La région de Trentin-Haut-Adige, en Italie, dans la province de Bolzano.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom inscrit au point (ii) est reconnu et protégé en Italie
en tant qu’indication géographique pour une boisson de type
spiritueux dans le Decreto del presidente della Repubblica
no 297 - 16.07.1997 et est conforme au règlement no 1576/1989
du Conseil de l’Union européenne.
(i) File No. 1273910
(ii) Primitivo di Manduria (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy, in the provinces of Taranto and
Brindisi, with limitations as specified in DPR del 30 ottobre
1974.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 30 ottobre 1974, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1273910
(ii) Primitivo di Manduria (Vin)
(iii) La région italienne des Pouilles : dans les provinces de
Taranto et Brindisi, selon les limitations spécifiées dans le DPR
del 30 ottobre 1974.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del presidente della Repubblica del 30 ottobre
1974, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1273911
(ii) Reggiano (Wine)
(iii) Region of Emilia Romagna, in Italy, in the province of
Reggio Emilia, with limitations as specified in DM del 29 luglio 2000.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(i) Numéro de dossier 1273911
(ii) Reggiano (Vin)
(iii) Région de l’Émilie-Romagne, en Italie, dans la province de
Reggio Emilia, avec les restrictions précisées dans le DM del
29 luglio 2000.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3205
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Politiche agricole del 29 luglio 2000, which replaced DPR
del 17 aprile 1990 (which had replaced DPR del 22 luglio
1971, modified by DPR del 14 settembre 1978) and which
replaced DM del 26 novembre 1996 (modified by DM del
5 maggio 1997 and DM del 26 maggio 1997), and L. No. 164
of 10.02.1992, and is in accordance with European Union
Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme indication géographique concernant le vin dans le
Decreto del ministero Politiche agricole del 29 luglio 2000, qui
a remplacé le DPR del 17 aprile 1990 (qui remplaçait le DPR
del 22 luglio 1971, modifié par le DPR del 14 settembre 1978)
et qui remplaçait le DM del 26 novembre 1996 (modifié par le
DM del 5 maggio 1997 et le DM del 26 maggio 1997), et la loi
no 164 du 10.02.1992, et est conforme aux règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1273912
(ii) Reno (Wine)
(iii) Region of Emilia Romagna, in Italy: in the provinces of
Modena and Bologna, with limitations as specified in DM del
10 aprile 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 14 febbraio 1997, which replaced
DPR del 22 giugno 1987 and which was modified by DM del
10 aprile 1997, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1273912
(ii) Reno (Vin)
(iii) Région de l’Émilie-Romagne, en Italie : dans les provinces
de Modène et de Bologne, avec limitations prescrites dans le
DM del 10 aprile 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
14 febbraio 1997, qui a remplacé le DPR del 22 giugno 1987 et
qui a été modifié par le DM del 10 aprile 1997, et la loi no 164
du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil
de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1273915
(ii) San Vito di Luzzi (Wine)
(iii) Region of Calabria, in Italy: the fraction of San Vito in the
municipality of Luzzi, in the province of Cosenza, with limitations as specified in DM del 12 maggio 1995.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 17 ottobre 1994, modified by DM
del 12 maggio 1995, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1273915
(ii) San Vito di Luzzi (Vin)
(iii) La région italienne de Calabre : la partie de San Vito dans
la municipalité de Luzzi, dans la province de Cosenza, selon
les limitations spécifiées dans le DM del 12 maggio 1995.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
17 ottobre 1994, modifié par le DM del 12 maggio 1995, et la
loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements
du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274273
(ii) Sant’ Antimo (Wine)
(iii) Region of Toscana, in Italy: the locality of Sant’Antimo in
the municipality of Montalcino, in the province of Siena, with
limitations as specified in DM del 18 gennaio 1996.
(i) Numéro de dossier 1274273
(ii) Sant’ Antimo (Vin)
(iii) La région italienne de la Toscane : la localité de Sant’Antimo
dans la municipalité de Montalcino, dans la province de Siena, selon les limitations spécifiées dans le DM del 18 gennaio 1996.
3206
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 18 gennaio 1996, modified by DM del
2 luglio 1996, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
18 gennaio 1996, modifié par le DM del 2 luglio 1996, et la loi
no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274274
(ii) Santa Margherita di Belice (Wine)
(iii) Region of Sicilia, in Italy: in the municipality of Santa
Margherita di Belice and Montevago, in the province of
Agrigento.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected as a
geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 9 gennaio 1996, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274274
(ii) Santa Margherita di Belice (Vin)
(iii) La région italienne de Sicile : dans les municipalités de
Santa Margherita di Belice et Montevago, dans la province
d’Agrigento.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé comme une
indication géographique dans le domaine du vin dans le Decreto del ministero Risorse agricole del 9 gennaio 1996, et la loi
no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274275
(ii) Sardegna Semidano (Wine)
(iii) Region of Sardegna, in Italy: in the provinces of Cagliari,
Sassari, Nuoro, and Oristano.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 28 agosto 1995, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274275
(ii) Sardegna Semidano (Vin)
(iii) Région italienne de la Sardaigne : dans les provinces de
Cagliari, Sassari, Nuoro et Oristano.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del ministero Risorse agricole del 28 agosto
1995, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1274276
(ii) Savuto (Wine)
(iii) Region of Calabria, in Italy: in the provinces of Cosenza
and Catanzaro, with limitations as specified in DPR del
19 maggio 1975.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(i) Numéro de dossier 1274276
(ii) Savuto (Vin)
(iii) La région italienne de Calabre : dans les provinces de Cosenza et Catanzaro, selon les limitations spécifiées dans le DPR
del 19 maggio 1975.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3207
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 19 maggio 1975, and L. No. 164 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del presidente della Repubblica del 19 maggio
1975, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1274278
(ii) Scavigna (Wine)
(iii) Region of Calabria, in Italy: in the province of Catanzaro,
with limitations as specified in DM del 17 ottobre 1994.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 17 ottobre 1994, modified by DM
del 12 maggio 1995, and L. No 164 - 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274278
(ii) Scavigna (Vin)
(iii) Région de Calabre, en Italie, dans la province de Catanzaro, sous réserve des restrictions énoncées dans le DM del 17 ottobre 1994.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
17 ottobre 1994, modifié par le DM del 12 maggio 1995, et la
loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements
du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274279
(ii) Sciacca (Wine)
(iii) Region of Sicilia, in Italy: in the municipalities of Sciacca
and Caltabellotta, in the province of Agrigento, with limitations
as specified in DM del 5 giugno 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Politiche agricole del 5 giugno 1998, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274279
(ii) Sciacca (Vin)
(iii) La région italienne de Sicile : dans les municipalités de
Sciacca et Caltabellotta, dans la province d’Agrigento, selon
les limitations spécifiées dans le DM del 5 giugno 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del ministero Politiche agricole del 5 giugno
1998, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1274280
(ii) Sizzano (Wine)
(iii) Region of Piemonte, in Italy: in the municipality of Sizzano, in the province of Novara.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(i) Numéro de dossier 1274280
(ii) Sizzano (Vin)
(iii) La région du Piémont, en Italie : dans la municipalité de
Sizzano, dans la province de Novare.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
3208
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 18 luglio 1969, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique pour le vin en vertu du
décret du président de la République du 18 juillet 1969 et de la
loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements
du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274283
(ii) Sovana (Wine)
(iii) Region of Toscana, in Italy: in the municipalities of Pitigliano and Sorano and part of the municipality of Manciano, in
the province of Grosseto, with limitations as specified in DM
del 12 novembre 1999.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Politiche agricole del 20 maggio 1999, modified by DM
del 12 novembre 1999, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274283
(ii) Sovana (Vin)
(iii) Région de Toscane, en Italie : dans les municipalités de Pitigliano et Sorano et une partie de la municipalité de Manciano,
dans la province de Grosseto, avec limitations prescrites dans
le DM del 12 novembre 1999.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto ministero Politiche agricole del
20 maggio 1999, modifié par le DM del 12 novembre 1999, et
la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements
du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1274284
(ii) Squinzano (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy: in the municipalities of Squinzano, San Pietro Vernotico, Torchiarolo, and Novoli, and part
of the municipalities of Campi Salentina, Cellino San Marco,
Trepuzzi, Surbo and Lecce, in the province of Lecce, with limitations as specified in DPR del 6 luglio 1976.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente della Repubblica del 6 luglio 1976, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1274284
(ii) Squinzano (Vin)
(iii) La région italienne des Pouilles : dans les municipalités de
Squinzano, San Pietro Vernotico, Torchiarolo et Novoli et dans
une partie des municipalités de Campi Salentina, Cellino San
Marco, Trepuzzi, Surbo et Lecce, dans la province de Lecce,
sous réserve des limitations énoncées dans le DPR del 6 luglio
1976.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del presidente della Repubblica del 6 luglio
1976, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1274285
(ii) Tarquinia (Wine)
(iii) Region of Lazio, in Italy: in the provinces of Roma and
Viterbo, with limitations as specified in DM del 9 agosto 1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(i) Numéro de dossier 1274285
(ii) Tarquinia (Vin)
(iii) Région de Latium, en Italie : dans les provinces de Rome
et de Viterbo, sous réserve des restrictions telles qu’elles sont
énoncées dans le DM del 9 agosto 1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3209
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero Risorse agricole del 9 agosto 1996, modified by DM del 5 novembre 1996, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto ministero Risorse agricole del 9 agosto 1996, modifié par le DM del 5 novembre 1996, et la loi
no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276219
(ii) Gioia del Colle (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy: in the municipalities of
Aquaviva delle Fonti, Adelfia, Casamassima, Cassano Murge,
Castellana Grotte, Converssano, Gioia del Colle, Grumo Appula, Noci, Putignano, Rutigliano, Sammichele di Bari, Sannicandro di Bari, Santeramo in Colle and Turi, and part of the
municipality of Altamura, in the province of Bari, with limitations as specified in DPR del 11 maggio 1987.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del Presidente della Repubblica del 11 maggio 1987, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276219
(ii) Gioia del Colle (Vin)
(iii) Région des Pouilles, en Italie : dans les municipalités de
Aquaviva delle Fonti, Adelfia, Casamassima, Cassano Murge,
Castellana Grotte, Converssano, Gioia del Colle, Grumo Appula, Noci, Putignano, Rutigliano, Sammichele di Bari, Sannicandro di Bari, Santeramo in Colle et Turi et une partie de la
municipalité d’Altamura, dans la province de Bari, avec les restrictions précisées dans le DPR del 11 maggio 1987.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del Presidente della Repubblica del 11 maggio
1987, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276234
(ii) Lambrusco Mantovano (Wine)
(iii) Region of Lombardia, in Italy, in the province of Mantova,
with limitations as specified in DM del 16 settembre 1999.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Politiche agricole del 16 settembre 1999, which replaced DPR
del 6 maggio 1987, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276234
(ii) Lambrusco Mantovano (Vin)
(iii) Région de Lombardie, en Italie, dans la province de Mantoue, sous réserve des restrictions énoncées dans le DM del
16 settembre 1999.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Politiche agricole del
16 settembre 1999, qui a remplacé le DPR del 6 maggio 1987,
et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276236
(ii) Lamezia (Wine)
(iii) Region of Calabria, in Italy: in the municipalities of Curinga, Falerna, Feroleto Antico, Gizzeria, Francavilla Angitola,
Maida, Pianopoli, Lamezia Terme, and San Pietro at Maida, in
the province of Catanzaro, with limitations as specified in DM
del 2 maggio 1995.
(i) Numéro de dossier 1276236
(ii) Lamezia (Vin)
(iii) Région italienne de Calabre : dans les municipalités de
Curinga, Falerna, Feroleto Antico, Gizzeria, Francavilla Angitola, Maida, Pianopoli, Lamezia Terme et San Pietro at Maida,
dans la province de Catanzaro, sous réserve des limitations
énoncées dans le DM del 2 maggio 1995.
3210
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 2 maggio 1995, which replaced DPR
del 21 dicembre 1978, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
2 maggio 1995, qui a remplacé le DPR del 21 dicembre 1978,
et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276485
(ii) Leverano (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy: in the municipality of Leverano
and part of the municipalities of Arnesano and Copertino, in
the province of Lecce.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del Risorse
agricole del 17 marzo 1997, which replaced DPR del 15 settembre 1979, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC) No. 1493/
1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276485
(ii) Leverano (Vin)
(iii) La région italienne des Pouilles : dans la municipalité de
Leverano et une partie des municipalités d’Arnesano et de Copertino, dans la province de Lecce.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del Risorse agricole del 17 marzo
1997, qui a remplacé le DPR del 15 settembre 1979, et la loi
no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276486
(ii) Lison Pramaggiore (Wine)
(iii) Region of Veneto, in Italy: in the provinces of Venezia and
Treviso; and the region of Friuli Venazia Giulia: in the province
of Pordenone, with limitations as specified in DM del 29 maggio
2000.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del Politiche
agricole del 29 maggio 2000, which replaced DPR del 4 giugno
1971, del 4 agosto 1971 and del 2 settembre 1985, and L. No. 164
of 10.02.1992, and is in accordance with European Union
Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276486
(ii) Lison Pramaggiore (Vin)
(iii) La région italienne de Vénétie : dans les provinces de
Venezia et Treviso; et la région italienne de Frioul-Vénétie
julienne : dans la province de Pordenone, selon les limitations
spécifiées dans le DM del 29 maggio 2000.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del Politiche agricole del 29 maggio
2000, qui a remplacé le DPR del 4 giugno 1971, del 4 agosto
1971 et del 2 settembre 1985, et la loi no 164 du 10.02.1992, et
en conformité avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276488
(ii) Loazzolo (Wine)
(iii) Region of Piemonte, in Italy: in the municipality of Loazzolo, in the province of Asti.
(i) Numéro de dossier 1276488
(ii) Loazzolo (Vin)
(iii) La région de Piémont, en Italie : dans la municipalité de
Loazzolo, dans la province d’Asti.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3211
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Agricoltura e Foreste del 14 aprile 1992, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto ministero Agricoltura e Foreste del 14 aprile
1992, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276489
(ii) Locorotondo (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy: in the municipality of Locorotondo and Cisternino and part of the municipality of Fasano, in
the provinces of Bari, Brindisi and Taranto, with limitations as
specified in DPR del 10 giugno 1969.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 10 giugno 1969 modified by DM del
8 agosto 1988, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276489
(ii) Locorotondo (Vin)
(iii) Région italienne des Pouilles : dans la municipalité de
Locorotondo et Cisternino et une partie de la municipalité de
Fasano, dans les provinces de Bari, Brindisi et Taranto, sous
réserve des limitations énoncées dans le DPR del 10 giugno
1969.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del presidente della Repubblica del
10 giugno 1969 modifié par le DM del 8 agosto 1988, et la loi
no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du
Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276490
(ii) Galluccio (Wine)
(iii) Region of Campania, in Italy: in the municipalities of
Conca della Campania, Galluccio, Mignano Monte Lungo,
Rocca d’Evandro, Tora and Piccilli, in the province of Caserta.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Politiche agricole del 4 agosto 1997, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276490
(ii) Galluccio (Vin)
(iii) Région italienne de Campanie : dans les municipalités de
Conca della Campania, Galluccio, Mignano Monte Lungo,
Rocca d’Evandro, Tora et Piccilli, dans la province de Caserta.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del ministero Politiche agricole del 4 agosto
1997, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276491
(ii) Gambellara (Wine)
(iii) Region of Veneto in Italy: in the municipalities of Gambellara, Montebello Vicentino, Montorso and Zermeghedo, in the
province of Vicenza.
(i) Numéro de dossier 1276491
(ii) Gambellara (Vin)
(iii) La région italienne de Vénétie : dans les municipalités de
Gambellara, Montebello Vicentino, Montorso et Zermeghedo,
dans la province de Vicenza.
3212
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Agricoltura e Foreste del 2 agosto 1993, which replaced DPR
del 26 marzo 1970 (modified by DPR del 13 ottobre 1982),
and L. No. 164 - 10.02.1992; and is in accordance with European Union Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC
No. 753/2002.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Agricoltura e Foreste
del 2 agosto 1993, qui a remplacé le DPR del 26 marzo 1970
(modifié par le DPR del 13 ottobre 1982), et la loi no 164 du
10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de
l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276492
(ii) Garda (Wine)
(iii) Region of Veneto, in Italy: in the province of Verona; and
in the Region of Lombardia: in the provinces of Mantova and
Brescia, with limitations as specified in DM del 8 ottobre 1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 8 ottobre 1996, modified by DM del 21 ottobre 1997 and del 26 ottobre 1998, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276492
(ii) Garda (Vin)
(iii) La région italienne de Vénétie : dans la province de Verona; et la région italienne de Lombardie : dans les provinces de
Mantova et Brescia, selon les limitations spécifiées dans le DM
del 8 ottobre 1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del ministero Risorse agricole del
8 ottobre 1996, modifié par le DM del 21 ottobre 1997 et del
26 ottobre 1998, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité
avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/
1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276495
(ii) Falerno del Massico (Wine)
(iii) Region of Campania, in Italy: in the province of Caserta,
with limitations as specified in DM del 5 agosto 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 3 gennaio 1989, modified by DM del
13 ottobre 1993 and DM del 5 agosto 1997, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276495
(ii) Falerno del Massico (Vin)
(iii) Région de Campanie, en Italie, dans la province de Caserta, sous réserve des restrictions énoncées dans le DM del
5 agosto 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del presidente della Repubblica del
3 gennaio 1989, modifié par le DM del 13 ottobre 1993 et le
DM del 5 agosto 1997, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en
conformité avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276499
(ii) Freisa d’Asti (Wine)
(iii) Region of Piemonte, in Italy: in the hilly areas of the province of Asti, excluding the municipalities of Cellarengo d’Asti
and Villanova d’Asti.
(i) Numéro de dossier 1276499
(ii) Freisa d’Asti (Vin)
(iii) La région italienne du Piémont : dans les régions montagneuses de la province d’Asti, excluant les municipalités de
Cellarengo d’Asti et de Villanova d’Asti.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3213
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 1 settembre 1972, modified by DM del
28 febbraio 1995, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto del presidente della Repubblica del
1 settembre 1972, modifié par le DM del 28 febbraio 1995,
et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276500
(ii) Freisa di Chieri (Wine)
(iii) Region of Piemonte, in Italy: in the municipalities of
Chieri, Pecetto Torinese, Pino Torinese, Pavarolo, Baldisero
Torinese, Montaldo Torinese, Mombello Torinese, Andezeno,
Arignano, Moriondo Torinese, and Riva, in the province of
Torino.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del presidente
della Repubblica del 20 settembre 1973, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276500
(ii) Freisa di Chieri (Vin)
(iii) Région italienne du Piémont : dans les municipalités de
Chieri, Pecetto Torinese, Pino Torinese, Pavarolo, Baldisero
Torinese, Montaldo Torinese, Mombello Torinese, Andezeno,
Arignano, Moriondo Torinese et Riva, dans la province de
Torino.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del presidente della Repubblica del 20 settembre 1973, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec
les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999
et 753/2002.
(i) File No. 1276502
(ii) Friuli Aquileia (Wine)
(iii) Region of Friuli Venezia Giulia, in Italy: in the municipalities of Bagnaria Arsa, Cervignano del Friuli, Aquileia, Fiumicello, Villa Vicentina, Ruda, Campolongo al Torre, Tapogliano, Aiello del Friuli, Visco and San Vito al Torre, and part of
the municipalities of Santa Maria La Longa, Palmanova, Terzo di
Aquileia, Chiopris-Viscone, Trivignano Udinese and Gonars,
in the province of Udine, with limitations as specified in DM del
9 aprile 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Politiche agricole del 9 aprile 1998, rectified by G.u.n.208 del
7 settembre 1998, which replaced DM del 15 settembre 1994
and DPR del 21 luglio 1975 (modified by DPR del 6 agosto
1988), and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with
European Union Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and
EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276502
(ii) Friuli Aquileia (Vin)
(iii) Région italienne de Frioul-Vénétie julienne : dans les municipalités de Bagnaria Arsa, Cervignano del Friuli, Aquileia,
Fiumicello, Villa Vicentina, Ruda, Campolongo al Torre,
Tapogliano, Aiello del Friuli, Visco et San Vito al Torre, et une
partie des municipalités de Santa Maria La Longa, Palmanova,
Terzo di Aquileia, Chiopris-Viscone, Trivignano Udinese et
Gonars, dans la province d’Udine, sous réserve des limitations
énoncées dans le DM del 9 aprile 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme indication géographique concernant le vin dans le Decreto ministero Politiche agricole del 9 aprile 1998, modifié
par G.u.n.208 del 7 settembre 1998, qui remplaçait le DM del
15 settembre 1994 et le DPR del 21 luglio 1975 (modifié par le
DPR del 6 agosto 1988), et la loi no 164 du 10.02.1992, et est
conforme aux règlements du Conseil de l’union européenne
nos 1493/1999 et 753/2002.
3214
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(i) File No. 1276503
(ii) Friuli Grave (Wine)
(iii) Region of Friuli Venezia Giulia, in Italy: in the provinces
of Pordenone and Udine, with limitations as specified in DM
del 16 febbraio 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Politiche agricole del 16 febbraio 1998, which replaced DM
del 3 agosto 1993 (which had replaced DPR del 20 luglio 1970,
modified by DPR del 10 gennaio 1979 and del 1 ottobre 1985),
modified by DM del 20 marzo 1998 and del 21 maggio 1998,
rectified by G.u.n.72 del 27 marzo 1998, modified by DM
del 26 maggio 2000, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in
accordance with European Union Council Regulation (EC)
No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276503
(ii) Friuli Grave (Vin)
(iii) La région italienne de Frioul-Vénétie julienne : dans les
provinces de Pordenone et Udine, selon les limitations spécifiées dans le DM del 16 febbraio 1998.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme indication géographique concernant le vin dans le Decreto ministero Politiche agricole del 16 febbraio 1998, qui a
remplacé le DM del 3 agosto 1993 (qui remplaçait le DPR del
20 luglio 1970, modifié par le DPR del 10 gennaio 1979 et del
1 ottobre 1985), modifié par le DM del 20 marzo 1998 et del
21 maggio 1998, modifié par G.u.n.72 del 27 marzo 1998, modifié par le DM del 26 maggio 2000, et la loi no 164 du
10.02.1992, et est conforme aux règlements du Conseil de
l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276504
(ii) Friuli Latisana (Wine)
(iii) Region of Friuli Venezia Giulia, in Italy: in the municipalities of Varmo, Rivignano, Ronchis, Latisana, Precenicco, Palazzolo della Stella, Pocenia, Teor and Lignano Sabbiadoro and
part of Morsano al Tagliamento, Muzzana del Turgnano and
Castions di Strada, in the provinces of Udine and Pordenone,
with limitations as specified in DM del 3 agosto 1993.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Agricoltura e Foreste del 3 agosto 1993, which replaced DPR
del 19 maggio 1975 (modified by DPR del 1 octobre 1987),
and L. No. 164 - 10.02.1992, and is in accordance with European Union Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC
No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276504
(ii) Friuli Latisana (Vin)
(iii) Région du Frioul-Vénétie julienne, en Italie : dans les municipalités de Varmo, de Rivignano, de Ronchis, de Latisana,
de Precenicco, de Palazzolo della Stella, de Pocenia, de Teor et
de Lignano Sabbiadoro et une partie de Morsano al Tagliamento, de Muzzana del Turgnano et de Castions di Strada, dans les
provinces d’Udine et de Pordenone, sous réserve des restrictions énoncées dans le DM del 3 agosto 1993.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto ministero Agricoltura e Foreste del
3 agosto 1993, qui a remplacé le DPR del 19 maggio 1975
(modifié par le DPR del 1 octobre 1987), et la loi no 164 du
10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de
l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276608
(ii) Gabiano (Wine)
(iii) Region of Piemonte, in Italy: in the municipalities of Gabiano and Moncestino, in the province of Alessandria.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del Presidente
della Repubblica del 15 luglio 1983, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276608
(ii) Gabiano (Vin)
(iii) La région italienne du Piémont : dans les municipalités de
Gabiano et Moncestino, dans la province d’Alessandria.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del Presidente della Repubblica del 15 luglio
1983, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3215
(i) File No. 1276609
(ii) Galatina (Wine)
(iii) Region of Puglia, in Italy: in the municipalities of Galatina, Cutrofiano, Aradeo, Neviano, Secli, Sogliano Cavour
and Collepasso, in the province of Lecce.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto del ministero
Risorse agricole del 24 aprile 1997, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276609
(ii) Galatina (Vin)
(iii) La région italienne des Pouilles : dans les municipalités de
Galatina, Cutrofiano, Aradeo, Neviano, Secli, Sogliano Cavour
et Collepasso, dans la province de Lecce.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto del ministero Risorse agricole del 24 aprile
1997, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
(i) File No. 1276615
(ii) Colli Bolognesi (Wine)
(iii) Region of Emilia Romagna, in Italy: in the provinces of
Bologna and Modena, with limitations as specified in DM del
12 agosto 1995.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Risorse agricole del 12 agosto 1995, which replaced DPR
del 29 luglio 1975 (modified by DPR del 12 dicembre 1979
and del 12 febbraio 1985, and by Dpcm del 6 novembre 1991
and DM del 31 luglio 1993), and L. No. 164 of 10.02.1992, and
is in accordance with European Union Council Regulation
(EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276615
(ii) Colli Bolognesi (Vin)
(iii) La région italienne de l’Émilie-Romagne : dans les provinces de Bologna et Modena, selon les limitations spécifiées dans
le DM del 12 agosto 1995.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme indication géographique concernant le vin dans Decreto ministero Risorse agricole del 12 agosto 1995, qui a remplacé le DPR del 29 luglio 1975 (modifié par le DPR del 12 dicembre 1979 et del 12 febbraio 1985, et par le Dpcm del
6 novembre 1991 et le DM del 31 luglio 1993), et la loi no 164
du 10.02.1992, et est conforme aux règlements du Conseil de
l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1276616
(ii) Colli Bolognesi Classico Pignoletto (Wine)
(iii) Region of Emilia Romagna, in Italy: in the provinces of
Bologna and Modena, with limitations as specified in DM del
4 agosto 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Politiche agricole del 4 agosto 1997, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276616
(ii) Colli Bolognesi Classico Pignoletto (Vin)
(iii) Région de l’Émilie-Romagne, en Italie : dans les provinces
de Bologne et de Modène, avec limitations prescrites dans le
DM del 4 agosto 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto ministero Politiche agricole del 4 agosto 1997,
et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
3216
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
(i) File No. 1276617
(ii) Colli dell’Etruria Centrale (Wine)
(iii) Region of Toscana, in Italy: in the provinces of Florence,
Arezzo, Pisa, Prato, Siena and Pistoia, with limitations as
specified in DM del 24 maggio 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Risorse agricole del 24 maggio 1997, modified by DM
del 11 maggio 1998 and which replaced DPR del 5 dicembre
1990, and L. No. 164 of 10.02.1992, and is in accordance with
European Union Council Regulation (EC) No. 1493/1999 and
EC No. 753/2002.
(i) Numéro de dossier 1276617
(ii) Colli dell’Etruria Centrale (Vin)
(iii) La région italienne de Toscane : dans les provinces de Florence, Arezzo, Pisa, Prato, Siena et Pistoia, sous réserve des
restrictions énoncées dans le DM del 24 maggio 1997.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
conformément au Decreto ministero Risorse agricole del
24 maggio 1997, modifié par le DM del 11 maggio 1998 et qui
a remplacé le DPR del 5 dicembre 1990, et la loi no 164 du
10.02.1992, et en conformité avec les règlements du Conseil de
l’Union européenne nos 1493/1999 et 753/2002.
(i) File No. 1278269
(ii) Colli della Sabina (Wine)
(iii) Region of Lazio, in Italy: in the provinces of Roma and
Rieti, with limitations as specified in DM del 10 settembre
1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italy
(v) Embassy of Italy, 275 Slater Street, Ottawa, Ontario K1P
5H9
(vi) The name listed in (ii) is recognized and protected in Italy
as a geographical indication for wine in Decreto ministero
Risorse agricole del 10 settembre 1996, and L. No. 164 of
10.02.1992, and is in accordance with European Union Council
Regulation (EC) No. 1493/1999 and EC No. 753/2002.
MAXIME BERNIER
Minister of Industry
(i) Numéro de dossier 1278269
(ii) Colli della Sabina (Vin)
(iii) Région de Latium, en Italie : dans les provinces de Rome
et de Rieti, sous réserve des restrictions telles qu’elles sont
énoncées dans le DM del 10 settembre 1996.
(iv) Ministero delle Politiche Agricole e Forestali, Via XX Settembre, No. 20 - 00187 Roma, Italie
(v) Ambassade d’Italie, 275, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1P
5H9
(vi) Le nom indiqué en (ii) est reconnu et protégé en Italie
comme une indication géographique dans le domaine du vin
dans le Decreto ministero Risorse agricole del 10 settembre
1996, et la loi no 164 du 10.02.1992, et en conformité avec les
règlements du Conseil de l’Union européenne nos 1493/1999 et
753/2002.
Le 23 août 2006
Le ministre de l’Industrie
MAXIME BERNIER
[40-1-o]
[40-1-o]
August 23, 2006
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
Chairperson and member (full-time position)
Président du Conseil et membre (poste à temps plein)
The Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission (CRTC) is an independent regulatory body with
quasi-judicial status, established by the Canadian Radiotelevision and Telecommunications Commission Act. As a member of the Canadian Heritage Portfolio, the CRTC is responsible
for regulating and supervising all aspects of the Canadian broadcasting system with a view to implementing the broadcasting
policy set out in the Broadcasting Act. It also regulates telecommunications in Canada to implement the policy set out in the
Telecommunications Act. The CRTC’s role is thus to maintain a
delicate balance “in the public interest” between the cultural, social and economic goals of the legislation on broadcasting and
telecommunications. The CRTC is accountable for its activities to
Parliament through the Minister of Canadian Heritage.
Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) est un organisme de réglementation indépendant au statut quasi judiciaire, créé en vertu de la Loi sur le
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes. À titre d’organisme du portefeuille du Patrimoine canadien,
le CRTC est chargé de réglementer et de superviser tous les aspects du système canadien de radiodiffusion dans le but d’appliquer la politique énoncée dans la Loi sur la radiodiffusion. Il
est également chargé de réglementer les télécommunications au
Canada dans le but d’appliquer la politique énoncée dans la Loi
sur les télécommunications. Le CRTC a donc pour rôle de conserver un équilibre délicat, « dans l’intérêt public », entre les objectifs culturels, sociaux et économiques des lois sur la radiodiffusion et les télécommunications. Il doit rendre compte de ses
activités devant le Parlement par l’intermédiaire de la ministre du
Patrimoine canadien.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3217
As Chief Executive Officer of the CRTC, the Chairperson establishes the corporate vision and values, defines the strategic
priorities and plans and sets up the organization structure and
operational systems and processes to guide the work of members
and staff. This includes assigning members to panels and providing strong functional direction and expertise to members to enhance their conduct of delegated panel responsibilities and other
areas of activity and to ensure executive direction of professional staff. He or she directs the development of policies, recommends their approval to the CRTC members and oversees their
implementation.
À titre de premier dirigeant du CRTC, le président formule la
vision et les valeurs de l’organisme, définit ses plans et priorités
stratégiques et établit la structure organisationnelle et les systèmes et procédures opérationnels qui orienteront le travail des
membres et du personnel. Cela suppose de désigner des conseillers aux audiences et de fournir une solide direction fonctionnelle
et une expertise aux conseillers afin de rehausser leurs capacités
de gérer les audiences qui leur sont déléguées et tous autres secteurs de responsabilité et de fournir une direction exécutive au
personnel professionnel. Le président dirige l’élaboration des
politiques, recommande leur approbation aux conseillers du
CRTC et supervise leur application.
Location: National Capital Region
Lieu : région de la capitale nationale
The successful candidate must have a degree from a recognized
university in a relevant field of study or a combination of equivalent education, job-related training and experience. He or she
should have demonstrated senior management experience and an
understanding of the responsibilities of leading and managing a
public sector tribunal. The preferred candidate will have significant experience in either the broadcasting or telecommunications
industries in Canada. Familiarity and experience operating a
quasi-judicial tribunal would be an asset. Experience as a member
or legal counsel within a quasi-judicial tribunal or experience
appearing before quasi-judicial tribunals would also be an asset.
La personne retenue doit posséder un diplôme d’une université
reconnue dans un domaine pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation relative au poste et d’expérience. Elle
doit faire la preuve qu’elle a une expérience importante en gestion
à titre de cadre supérieur et qu’elle comprend les responsabilités
que supposent la direction et la gestion d’un tribunal du secteur
public. De l’expérience ou des connaissances considérables des
industries de la radiodiffusion ou des télécommunications au
Canada sont requises. La familiarité et l’expérience du fonctionnement d’un tribunal quasi judiciaire serait un atout. De l’expérience à titre de membre ou de conseiller juridique au sein d’un tribunal quasi judiciaire ou de l’expérience à comparaître devant un
tribunal quasi judiciaire serait également un atout.
La personne sélectionnée doit très bien connaître le mandat du
CRTC et les lois fédérales qui s’appliquent. Elle doit connaître les
procédures et pratiques que suppose la direction d’audiences
quasi judiciaires. Il est indispensable qu’elle connaisse le contexte social, économique et législatif dans lequel fonctionnent les
entreprises de radiodiffusion et de télécommunications au Canada
et à l’étranger. Elle doit très bien comprendre les tendances mondiales, sociales et économiques, les préoccupations des parties
intéressées, les politiques du Gouvernement, et l’incidence de
celles-ci sur le CRTC, le travail de ce dernier, et les secteurs placés sous sa responsabilité.
La personne retenue doit savoir interpréter les dispositions
d’une série de lois, de règlements, de politiques et d’autres documents et diriger les discussions en vue d’obtenir un consensus
pour rendre des décisions justes et équitables. Elle doit faire la
preuve qu’elle est apte à communiquer efficacement et à être le
porte-parole du CRTC auprès des médias lorsqu’il est question
d’enjeux délicats, à comparaître devant des comités parlementaires
et à représenter le CRTC auprès de toutes sortes d’intervenants.
Le président doit faire preuve de discernement et d’intégrité et
adhérer à des normes éthiques élevées. Il ou elle doit également
posséder d’excellentes compétences en relations interpersonnelles.
La connaissance des deux langues officielles serait préférable.
Nul ne peut être nommé au poste de président ou continuer
d’en assumer les fonctions s’il n’est pas un citoyen canadien résidant habituellement au Canada :
a) si, directement ou indirectement, à titre de propriétaire, d’actionnaire, de directeur ou de partenaire, il exploite une entreprise de télécommunications ou;
b) possède quelque intérêt pécuniaire ou intérêt de propriété
dans une entreprise de télécommunications, ou de fabrication
ou de distribution d’appareils de télécommunications à moins
que la distribution ne constitue qu’un élément accessoire dans le
commerce de gros ou de détail de marchandises en tous genres.
Le Gouvernement est déterminé à faire en sorte que ses nominations soient représentatives des régions du Canada et de ses
langues officielles, ainsi que des femmes, des Autochtones, des
personnes handicapées et des minorités visibles.
The selected candidate must have extensive knowledge of the
CRTC’s mandate and the related federal legislation. He or she
must possess knowledge of the procedures and practices involved
in conducting quasi-judicial hearings. Knowledge of the social,
economic and regulatory environments in which the broadcasting
or telecommunications industries operate in Canada and abroad is
essential. He or she must have an excellent understanding of
global, societal, and economic trends, stakeholder concerns, the
Government’s policy agenda, and how these relate and impact on
the sectors under its responsibilities.
The preferred candidate must have the ability to interpret the
provisions of various statutes, regulations, policies and other
documents and to build consensus in order to render decisions
that are fair and equitable. Proven ability to communicate effectively, to act as the CRTC’s media spokesperson on sensitive issues, to appear before Parliamentary Committees and to represent
the CRTC with a wide range of stakeholders is required.
The Chairperson must be a person of sound judgment and integrity and must adhere to high ethical standards and have superior interpersonal skills.
Proficiency in both official languages would be preferred.
No person may be appointed or continue as Chairperson if the
person is not a Canadian citizen who is ordinarily resident in
Canada or if, directly or indirectly, as owner, shareholder, director, officer, partner or otherwise, the person
(a) is engaged in a telecommunications undertaking; or
(b) has any pecuniary or proprietary interest in a telecommunications undertaking; or the manufacture or distribution of telecommunications apparatus, except where the distribution is incidental to the general merchandising of goods by wholesale or
retail.
The Government is committed to ensuring that its appointments are representative of Canada’s regions and official languages, as well as of women, Aboriginal peoples, disabled persons and visible minorities.
3218
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Bilingual notices of vacancies will be produced in an alternative format (audio cassette, diskette, braille, large print, etc.) upon
request. For further information, please contact Canadian Government Publishing, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5, 613-941-5995 or 1-800-6357943.
La personne sélectionnée sera assujettie au Code régissant la
conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne
les conflits d’intérêts et l’après-mandat. Avant ou au moment
d’assumer leurs fonctions officielles, les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent signer un document attestant que, comme condition d’emploi, ils ou elles s’engagent à observer ce code. Ils ou elles doivent aussi soumettre au Bureau du
commissaire à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de
leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent
leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures.
Afin d’obtenir un exemplaire du Code et du rapport confidentiel,
veuillez visiter le site Web du Bureau du commissaire à l’éthique
à l’adresse suivante : www.parl.gc.ca/oec/fr/public_office_holders/
conflict_of_interest/.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées
pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette
seule façon de procéder. Les demandes acheminées par Internet ne
seront pas considérées pour des raisons de confidentialité.
Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitæ au plus tard le 23 octobre 2006 au Secrétaire adjoint par
intérim du Cabinet (Personnel supérieur et projets spéciaux), Bureau du Conseil privé, 59, rue Sparks, 1er étage, Ottawa (Ontario)
K1A 0A3, 613-957-5006 (télécopieur).
On peut trouver d’autres renseignements sur le CRTC et ses activités en consultant son site Web : www.crtc.gc.ca/frn/welcome.
htm.
Des avis bilingues seront produits sous d’autres formes (cassette audio, disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.) sur
demande. Pour plus de renseignements, prière de s’adresser aux
Éditions du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S5, 613941-5995 ou 1-800-635-7943.
[40-1-o]
[40-1-o]
The selected candidate will be subject to the Conflict of Interest
and Post-Employment Code for Public Office Holders. Before or
upon assuming official duties and responsibilities, public office
holders appointed on a full-time basis must sign a document certifying that, as a condition of holding office, they will observe the
Code. They must also submit to the Office of the Ethics Commissioner, within 60 days of appointment, a Confidential Report in
which they disclose all of their assets, liabilities and outside
activities. To obtain copies of the Code and of the Confidential
Report, visit the Office of the Ethics Commissioner’s Web site at
www.parl.gc.ca/oec/en/public_office_holders/conflict_of_interest/.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates for this
position. It is not, however, intended to be the sole means of recruitment. Applications forwarded through the Internet will not be
considered for reasons of confidentiality.
Interested candidates should forward their curriculum vitae by
October 23, 2006, to the Acting Assistant Secretary to the Cabinet
(Senior Personnel and Special Projects), Privy Council Office,
59 Sparks Street, 1st Floor, Ottawa, Ontario K1A 0A3, 613-9575006 (fax).
Additional details about the CRTC and its activities can be
found on its Web site at www.crtc.gc.ca/eng/welcome.htm.
DEPARTMENT OF PUBLIC SAFETY AND
EMERGENCY PREPAREDNESS
MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE ET
DE LA PROTECTION CIVILE
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Designation as counterfeit examiner
Désignation à titre d’inspecteur de la contrefaçon
Pursuant to subsection 461(2) of the Criminal Code, I hereby
designate the following person of the Royal Canadian Mounted
Police as a counterfeit examiner:
Nancy Elizabeth Knight
Registration Number C/2532
Ottawa, September 19, 2006
DIANE MACLAREN
Assistant Deputy Minister
En vertu du paragraphe 461(2) du Code criminel, je nomme par
la présente la personne suivante de la Gendarmerie royale du
Canada à titre d’inspecteur de la contrefaçon :
Nancy Elizabeth Knight
Numéro de matricule C/2532
Ottawa, le 19 septembre 2006
La sous-ministre adjointe
DIANE MACLAREN
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3219
BANK OF CANADA
Balance sheet as at September 20, 2006
ASSETS
Deposits in foreign currencies
U.S. dollars......................................... $
Other currencies .................................
LIABILITIES AND CAPITAL
Bank notes in circulation........................
1,709,587
990,569
$
Advances
To members of the Canadian
Payments Association.........................
To Governments.................................
2,700,156
24,517,144
Deposits
Government of Canada ......................
Banks.................................................
Other members of the Canadian
Payments Association........................
Other .................................................
$
$
45,372,080,190
1,833,355,225
21,572,074
2,667,937
421,615,043
2,279,210,279
24,517,144
Investments*
(at amortized values)
Treasury bills of Canada.....................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing within three
years...................................................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over three
years but not over five years...............
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over five
years but not over ten years ................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over ten
years...................................................
Other bills ..........................................
Other investments...............................
Liabilities in foreign currencies
Government of Canada ......................
Other .................................................
17,143,443,725
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements.......................
All other liabilities .............................
11,573,972,911
6,674,429,871
423,090,558
423,090,558
6,141,440,237
Capital
Share capital ......................................
Statutory reserve ................................
5,872,334,879
5,000,000
25,000,000
30,000,000
38,038,287
47,443,659,910
Bank premises ........................................
Other assets
Securities purchased under resale
agreements .........................................
All other assets ...................................
131,620,728
501,883,089
501,883,089
$
48,104,381,027
$
48,104,381,027
*NOTE
Total par value included in Government bonds loaned from the Bank’s investments.
$
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and
shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of
the Bank of Canada Act.
Ottawa, September 21, 2006
Ottawa, September 21, 2006
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
W. P. JENKINS
Senior Deputy Governor
[40-1-o]
3220
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
BANQUE DU CANADA
Bilan au 20 septembre 2006
ACTIF
Dépôts en devises étrangères
Devises américaines ...........................
Autres devises ....................................
PASSIF ET CAPITAL
Billets de banque en circulation .............
1 709 587 $
990 569
2 700 156 $
Avances
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements...................
Aux gouvernements............................
24 517 144
Dépôts
Gouvernement du Canada..................
Banques .............................................
Autres membres de l’Association
canadienne des paiements ..................
Autres ................................................
45 372 080 190 $
1 833 355 225 $
21 572 074
2 667 937
421 615 043
2 279 210 279
24 517 144
Placements*
(à la valeur comptable nette)
Bons du Trésor du Canada..................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans les trois ans.................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de trois ans mais dans au
plus cinq ans.......................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de cinq ans mais dans au
plus dix ans ........................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de dix ans............................
Autres bons ........................................
Autres placements ..............................
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada..................
Autres ................................................
17 143 443 725
Autres éléments du passif
Titres vendus dans le cadre
de conventions de rachat....................
Tous les autres éléments
du passif ............................................
11 573 972 911
6 674 429 871
423 090 558
423 090 558
Capital
Capital-actions...................................
Réserve légale....................................
6 141 440 237
5 000 000
25 000 000
30 000 000
5 872 334 879
38 038 287
47 443 659 910
Immeubles de la Banque.........................
Autres éléments de l’actif
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente .......................
Tous les autres éléments de l’actif ......
131 620 728
501 883 089
501 883 089
48 104 381 027 $
48 104 381 027 $
*NOTA
Le total inclut la valeur nominale totale des titres d’État empruntés des placements de la Banque.
$
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et
clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Ottawa, le 21 septembre 2006
Ottawa, le 21 septembre 2006
Le comptable en chef suppléant
W. D. SINCLAIR
Le premier sous-gouverneur
W. P. JENKINS
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3221
BANK OF CANADA
Balance sheet as at September 27, 2006
ASSETS
Deposits in foreign currencies
U.S. dollars......................................... $
Other currencies .................................
LIABILITIES AND CAPITAL
Bank notes in circulation........................
1,569,028
1,860,608
$
Advances
To members of the Canadian
Payments Association.........................
To Governments.................................
3,429,636
25,170,666
Deposits
Government of Canada ......................
Banks.................................................
Other members of the Canadian
Payments Association........................
Other .................................................
$
$
45,530,563,873
1,864,609,051
20,842,656
4,582,729
401,530,240
2,291,564,676
25,170,666
Investments*
(at amortized values)
Treasury bills of Canada.....................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing within three
years...................................................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over three
years but not over five years...............
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over five
years but not over ten years ................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over ten
years...................................................
Other bills ..........................................
Other investments...............................
Liabilities in foreign currencies
Government of Canada ......................
Other .................................................
17,327,180,093
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements.......................
All other liabilities .............................
11,573,870,132
6,674,533,518
463,849,658
463,849,658
6,141,424,385
Capital
Share capital ......................................
Statutory reserve ................................
5,872,180,380
5,000,000
25,000,000
30,000,000
38,038,287
47,627,226,795
Bank premises ........................................
Other assets
Securities purchased under resale
agreements .........................................
All other assets ...................................
131,643,521
528,507,589
528,507,589
$
48,315,978,207
$
48,315,978,207
*NOTE
Total par value included in Government bonds loaned from the Bank’s investments.
$
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and
shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of
the Bank of Canada Act.
Ottawa, September 28, 2006
Ottawa, September 28, 2006
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
DAVID A. DODGE
Governor
[40-1-o]
3222
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
BANQUE DU CANADA
Bilan au 27 septembre 2006
ACTIF
Dépôts en devises étrangères
Devises américaines ...........................
Autres devises ....................................
PASSIF ET CAPITAL
Billets de banque en circulation .............
1 569 028 $
1 860 608
3 429 636 $
Avances
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements...................
Aux gouvernements............................
25 170 666
Dépôts
Gouvernement du Canada..................
Banques .............................................
Autres membres de l’Association
canadienne des paiements ..................
Autres ................................................
45 530 563 873 $
1 864 609 051 $
20 842 656
4 582 729
401 530 240
2 291 564 676
25 170 666
Placements*
(à la valeur comptable nette)
Bons du Trésor du Canada..................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans les trois ans.................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de trois ans mais dans au
plus cinq ans.......................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de cinq ans mais dans au
plus dix ans ........................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de dix ans............................
Autres bons ........................................
Autres placements ..............................
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada..................
Autres ................................................
17 327 180 093
Autres éléments du passif
Titres vendus dans le cadre
de conventions de rachat....................
Tous les autres éléments
du passif ............................................
11 573 870 132
6 674 533 518
463 849 658
463 849 658
Capital
Capital-actions...................................
Réserve légale....................................
6 141 424 385
5 000 000
25 000 000
30 000 000
5 872 180 380
38 038 287
47 627 226 795
Immeubles de la Banque.........................
Autres éléments de l’actif
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente .......................
Tous les autres éléments de l’actif ......
131 643 521
528 507 589
528 507 589
48 315 978 207 $
48 315 978 207 $
*NOTA
Le total inclut la valeur nominale totale des titres d’État empruntés des placements de la Banque.
$
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et
clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Ottawa, le 28 septembre 2006
Ottawa, le 28 septembre 2006
Le comptable en chef suppléant
W. D. SINCLAIR
Le gouverneur
DAVID A. DODGE
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3223
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Thirty-Ninth Parliament
Première session, trente-neuvième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
April 8, 2006.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, 613-992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 8 avril 2006.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, 613-992-6443.
La greffière de la Chambre des communes
AUDREY O’BRIEN
AUDREY O’BRIEN
Clerk of the House of Commons
3224
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA-NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
OFFSHORE PETROLEUM BOARD
OFFICE CANADA — TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
DES HYDROCARBURES EXTRACÔTIERS
CANADA-NEWFOUNDLAND ATLANTIC ACCORD
IMPLEMENTATION ACT
LOI DE MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD ATLANTIQUE
CANADA — TERRE-NEUVE
Call for Bids No. NL06-2 (Sydney Basin)
Appel d’offres no NL06-2 (bassin de Sydney)
The Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum
Board hereby gives notice of amendments to the land descriptions
contained in Schedule I — Land Description of the Call for Bids
No. NL06-2 which was published in the Canada Gazette, Part I,
Vol. 140, No. 19, on May 13, 2006. These amendments as annexed hereto more accurately describe the portions of the Newfoundland and Labrador offshore area that are adjacent to the
boundary line described in SOR/2003-192.
L’Office Canada — Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers donne avis par la présente de modifications aux
descriptions de parcelles contenues dans l’annexe I — Description des parcelles pour l’appel d’offres no NL06-2, publiée le
13 mai 2006 dans la Partie I de la Gazette du Canada, vol. 140,
no 19. Les modifications annexées aux présentes décrivent plus
précisément les parties de la zone extracôtière de Terre-Neuveet-Labrador adjacentes à la ligne de démarcation décrite dans le
DORS/2003-192.
Le présent avis de modification à l’appel d’offres no NL06-2
est émis en vertu du chapitre 3 de la Loi de mise en œuvre de
l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve, L.C. 1987 et du
chapitre C-2 de la Canada-Newfoundland and Labrador Atlantic Accord Implementation Newfoundland and Labrador Act,
R.S.N.L. 1990.
On peut consulter l’appel d’offres no NL06-2 dans son intégralité dans le site Web de l’Office (www.cnlopb.nl.ca) ou en
obtenir une copie sur demande au Bureau du registraire, Office
Canada — Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers, Place TD, 5e étage, 140, rue Water, St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador) A1C 6H6, 709-778-1400.
Le président et premier dirigeant par intérim
FRED WAY
This notice of amendments to the Call for Bids No. NL06-2 is
made pursuant and subject to the Canada-Newfoundland Atlantic
Accord Implementation Act, S.C. 1987, c. 3, and the CanadaNewfoundland and Labrador Atlantic Accord Implementation Newfoundland and Labrador Act, R.S.N.L. 1990, c. C-2.
The full text of Call for Bids No. NL06-2 is available on the
Board’s Web site (www.cnlopb.nl.ca) or upon request made to
the Registrar, Canada-Newfoundland and Labrador Offshore
Petroleum Board, TD Place, Fifth Floor, 140 Water Street,
St. John’s, Newfoundland and Labrador A1C 6H6, 709-778-1400.
FRED WAY
Acting Chairman and Chief Executive Officer
ANNEXE I
DESCRIPTION DES PARCELLES
APPEL D’OFFRES No NL06-2
(bassin Sydney)
SCHEDULE I
LAND DESCRIPTION
CALL FOR BIDS NO. NL06-2
(Sydney Basin)
Parcel No. 1
Latitude/
Longitude*
46°40′ N, 57°45′ W
46°50′ N, 57°45′ W
47°00′ N, 57°45′ W
46°40′ N, 58°00′ W
46°50′ N, 58°00′ W
47°00′ N, 58°00′ W
46°50′ N, 58°15′ W
47°00′ N, 58°15′ W
46°40′ N, 58°15′ W
46°40′ N, 58°30′ W
46°50′ N, 58°30′ W
Sections
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-76, 81-86, 91-96.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, and
all portions of sections 56-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
———
*
North American Datum 1927
Hectares
17 720
35 370
Parcelle no 1
Latitude/
Longitude*
46°40′ N., 57°45′ O.
46°50′ N., 57°45′ O.
47°00′ N., 57°45′ O.
17 650
46°40′ N., 58°00′ O.
17 720
35 370
17 650
35 370
46°50′ N., 58°00′ O.
47°00′ N., 58°00′ O.
46°50′ N., 58°15′ O.
47°00′ N., 58°15′ O.
18 709
46°40′ N., 58°15′ O.
15 136
46°40′ N., 58°30′ O.
522
46°50′ N., 58°30′ O.
26 020
Sections
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
1-100.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-76, 81-86, 91-96.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50,
y compris toutes les parties des
sections 56-100 situées dans la zone
extracôtière de Terre-Neuve-et-Labrador.
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
———
*
Système géodésique nord-américain de 1927
Superficie (ha)
17 720
35 370
17 650
17 720
35 370
17 650
35 370
18 709
15 136
522
26 020
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE 1 — Continued
Latitude/
Longitude*
47°00′ N, 58°30′ W
46°50′ N, 58°45′ W
47°00′ N, 58°45′ W
47°00′ N, 59°00′ W
Parcel No. 2
Latitude/
Longitude*
47°00′ N, 57°45′ W
47°10′ N, 57°45′ W
47°20′ N, 57°45′ W
47°00′ N, 58°00′ W
47°10′ N, 58°00′ W
47°20′ N, 58°00′ W
47°00′ N, 58°15′ W
47°10′ N, 58°15′ W
47°20′ N, 58°15′ W
47°00′ N, 58°30′ W
47°10′ N, 58°30′ W
47°20′ N, 58°30′ W
Parcel No. 3
Latitude/
Longitude*
47°00′ N, 59°00′ W
47°10′ N, 59°00′ W
47°20′ N, 59°00′ W
47°10′ N, 59°15′ W
47°20′ N, 59°15′ W
47°20′ N, 59°30′ W
47°00′ N, 58°45′ W
47°10′ N, 58°45′ W
47°20′ N, 58°45′ W
47°00′ N, 58°30′ W
47°10′ N, 58°30′ W
47°20′ N, 58°30′ W
Sections
1-6, 11-16, 21-26, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-5, 11-15, 21-25, and all portions of
sections 31-35, 41-45, 51-55, 61-65,
71-75, 81-85 and 91-95 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of section 5 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
Total
Sections
56-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
51-100.
51-100.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-100.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 77-80, 87-90, 97-100.
1-100.
1-100.
7-10, 17-20, 27-30.
1-30, 33-40, 43-50.
1-50.
Total
Sections
All portions of sections 6-10, 16-20,
26-30, 36-40, 46-50 and 56-60 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-50 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
1-100.
1-100.
36-40, 46-50, 56-60, 66-70, 76-80, 86-90,
96-100.
31, 32, 41, 42, 51-100.
51-100.
Total
ANNEXE 1 (suite)
Hectares
Latitude/
Longitude*
47°00′ N., 58°30′ O.
18 709
46°50′ N., 58°45′ O.
2 660
47°00′ N., 58°45′ O.
13 237
47°00′ N., 59°00′ O.
48
271 891
Hectares
8 805
17 575
17 520
17 610
35 150
35 040
16 551
35 150
35 040
4 224
16 167
17 520
256 352
Hectares
Parcelle no 2
Latitude/
Longitude*
47°00′ N., 57°45′ O.
47°10′ N., 57°45′ O.
47°20′ N., 57°45′ O.
47°00′ N., 58°00′ O.
47°10′ N., 58°00′ O.
47°20′ N., 58°00′ O.
47°00′ N., 58°15′ O.
47°10′ N., 58°15′ O.
47°20′ N., 58°15′ O.
47°00′ N., 58°30′ O.
47°10′ N., 58°30′ O.
47°20′ N., 58°30′ O.
Parcelle no 3
Latitude/
Longitude*
47°00′ N., 59°00′ O.
5 091
47°10′ N., 59°00′ O.
30 766
35 040
47°20′ N., 59°00′ O.
47°10′ N., 59°15′ O.
3 771
47°20′ N., 59°15′ O.
26 427
47°20′ N., 59°30′ O.
2 800
47°00′ N., 58°45′ O.
17 610
35 150
35 040
12 327
18 983
17 520
240 525
47°10′ N., 58°45′ O.
47°20′ N., 58°45′ O.
47°00′ N., 58°30′ O.
47°10′ N., 58°30′ O.
47°20′ N., 58°30′ O.
Sections
Superficie (ha)
1-6, 11-16, 21-26, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85, 91-95.
18 709
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
2 660
1-5, 11-15, 21-25, y compris toutes les
parties des sections 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85 et 91-95 situées
dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
13 237
Toutes les parties de la section 5
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
48
Total
271 891
Sections
Superficie (ha)
56-60, 66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
8 805
51-100.
17 575
51-100.
17 520
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
17 610
1-100.
35 150
1-100.
35 040
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 77-80, 87-90, 97-100.
16 551
1-100.
35 150
1-100.
35 040
7-10, 17-20, 27-30.
4 224
1-30, 33-40, 43-50.
16 167
1-50.
17 520
Total
256 352
Sections
Superficie (ha)
Toutes les parties des sections 6-10,
16-20, 26-30, 36-40, 46-50 et 56-60
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
5 091
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
30 766
1-100.
35 040
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
3 771
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
26 427
Toutes les parties des sections 1-50
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
2 800
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90, 96-100.
17 610
1-100.
35 150
1-100.
35 040
36-40, 46-50, 56-60, 66-70, 76-80, 86-90,
96-100.
12 327
31, 32, 41, 42, 51-100.
18 983
51-100.
17 520
Total
240 525
[40-1-o]
———
*
North American Datum 1927
3225
[40-1-o]
———
*
Système géodésique nord-américain de 1927
3226
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
CANADA-NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
OFFSHORE PETROLEUM BOARD
OFFICE CANADA — TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
DES HYDROCARBURES EXTRACÔTIERS
CANADA-NEWFOUNDLAND ATLANTIC ACCORD
IMPLEMENTATION ACT
LOI DE MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD ATLANTIQUE
CANADA — TERRE-NEUVE
Call for Bids No. NL06-3 (Western Newfoundland and Labrador
Offshore Region)
Appel d’offres no NL06-3 (secteur extracôtier de l’Ouest de
Terre-Neuve et du Labrador)
The Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum
Board hereby gives notice of amendments to the land descriptions
contained in Schedule I — Land Description of the Call for Bids
No. NL06-3 which was published in the Canada Gazette, Part I,
Vol. 140, No. 19, on May 13, 2006. These amendments as annexed hereto more accurately describe the portions of the Newfoundland and Labrador offshore area which directly abut the
coastline of the province of Newfoundland and Labrador.
L’Office Canada — Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers donne avis par la présente de modifications aux
descriptions de parcelles contenues dans l’annexe I — Description des parcelles pour l’appel d’offres no NL06-3, publiée le
13 mai 2006 dans la Partie I de la Gazette du Canada, vol. 140,
no 19. Les modifications annexées aux présentes décrivent plus
précisément les parties de la zone extracôtière de Terre-Neuve-etLabrador qui sont directement adjacentes au littoral de la province
de Terre-Neuve-et-Labrador.
Le présent avis de modification à l’appel d’offres no NL06-3
est émis en vertu du chapitre 3 de la Loi de mise en œuvre de
l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve, L.C. 1987 et du
chapitre C-2 de la Canada-Newfoundland and Labrador Atlantic Accord Implementation Newfoundland and Labrador Act,
R.S.N.L. 1990.
On peut consulter l’appel d’offres no NL06-3 dans son intégralité dans le site Web de l’Office (www.cnlopb.nl.ca) ou en
obtenir une copie sur demande au Bureau du registraire, Office
Canada — Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers, Place TD, 5e étage, 140, rue Water, St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador) A1C 6H6, 709-778-1400.
Le président et premier dirigeant par intérim
FRED WAY
This notice of amendments to the Call for Bids No. NL06-3 is
made pursuant and subject to the Canada-Newfoundland Atlantic
Accord Implementation Act, S.C. 1987, c. 3, and the CanadaNewfoundland and Labrador Atlantic Accord Implementation Newfoundland and Labrador Act, R.S.N.L. 1990, c. C-2.
The full text of Call for Bids No. NL06-3 is available on the
Board’s Web site (www.cnlopb.nl.ca) or upon request made to
the Registrar, Canada-Newfoundland and Labrador Offshore
Petroleum Board, TD Place, Fifth Floor, 140 Water Street,
St. John’s, Newfoundland and Labrador A1C 6H6, 709-778-1400.
FRED WAY
Acting Chairman and Chief Executive Officer
ANNEXE 1
DESCRIPTION DES PARCELLES
APPEL D’OFFRES No NL06-3
(secteur extracôtier de l’Ouest de
Terre-Neuve et du Labrador)
SCHEDULE 1
LAND DESCRIPTION
CALL FOR BIDS NO. NL06-3
(Western Newfoundland and
Labrador Offshore Region)
Parcel No. 1
Latitude/
Longitude*
48°10′ N, 58°45′ W
48°10′ N, 59°00′ W
48°10′ N, 59°15′ W
48°20′ N, 58°30′ W
48°20′ N, 58°45′ W
48°20′ N, 59°00′ W
48°20′ N, 59°15′ W
Parcel No. 2
Latitude/
Longitude*
49°30′ N, 58°45′ W
49°30′ N, 59°00′ W
Sections
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
66-70, 76-80, 86-90, 96-100 and all
portions of sections 6-10, 16-20, 26-30,
36-40, 46-50 and 56-60 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90 and 96-100.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-100.
Total
Sections
1-100.
1-100.
Hectares
Parcelle no 1
Latitude/
Longitude*
48°10′ N., 58°45′ O.
762
48°10′ N., 59°00′ O.
14 093
48°10′ N., 59°15′ O.
17 240
48°20′ N., 58°30′ O.
638
48°20′ N., 58°45′ O.
22 827
34 380
34 380
124 320
Hectares
33 600
33 600
48°20′ N., 59°00′ O.
48°20′ N., 59°15′ O.
Parcelle no 2
Latitude/
Longitude*
49°30′ N., 58°45′ O.
49°30′ N., 59°00′ O.
———
———
*
*
North American Datum 1927
Sections
Superficie (ha)
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
762
66-70, 76-80, 86-90, 96-100, y compris
toutes les parties des sections 6-10,
16-20, 26-30, 36-40, 46-50 et 56-60
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
14 093
6-10, 16-20, 26-30, 36-40, 46-50, 56-60,
66-70, 76-80, 86-90 et 96-100.
17 240
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
638
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
22 827
1-100.
34 380
1-100.
34 380
Total
124 320
Sections
1-100.
1-100.
Système géodésique nord-américain de 1927
Superficie (ha)
33 600
33 600
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE 1 — Continued
Latitude/
Longitude*
49°20′ N, 58°45′ W
49°20′ N, 59°00′ W
ANNEXE 1 (suite)
Sections
1-100.
1-100.
Total
Parcel No. 3
Latitude/
Longitude*
49°50′ N, 57°45′ W
49°50′ N, 58°00′ W
49°50′ N, 58°15′ W
49°50′ N, 58°30′ W
50°00′ N, 57°30′ W
50°00′ N, 57°45′ W
50°00′ N, 58°00′ W
50°00′ N, 58°15′ W
50°00′ N, 58°30′ W
Parcel No. 4
Latitude/
Longitude*
50°10′ N, 57°30′ W
50°10′ N, 57°45′ W
50°10′ N, 58°00′ W
50°10′ N, 58°15′ W
50°20′ N, 57°30′ W
50°20′ N, 57°45′ W
50°20′ N, 58°00′ W
50°20′ N, 58°15′ W
Parcel No. 5
Latitude/
Longitude*
50°30′ N, 57°15′ W
50°30′ N, 57°30′ W
50°30′ N, 57°45′ W
50°30′ N, 58°00′ W
50°40′ N, 57°15′ W
50°40′ N, 57°30′ W
50°40′ N, 57°45′ W
50°40′ N, 58°00′ W
50°50′ N, 57°15′ W
Sections
All portions of sections 41-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-100.
1-100.
All portions of sections 97-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 4-10, 14-20,
24-30 and 34-100 in the
Newfoundland and Labrador
offshore area.
1-100.
1-100.
1-8, 11-18, 21-26, 31-36, 41-44, 51-54,
61, 62, 71 and 72.
Total
Sections
All portions of sections 34-40, 44-50,
54-60, 64-70, 74-80 and 84-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-56, 61-66, 71, 72, 81 and 82.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-98.
1-8, 11-14 and 21-24.
Total
Sections
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
All portions of sections 1-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-46, 51-56, 61-66, 71, 72, 81 and 82.
All portions of sections 31-100 in the
Newfoundland and Labrador offshore
area.
1-100.
1-97.
1-7, 11-14 and 21-24.
71-75, 81-85, 91-95 and all portions
of sections 2-5, 12-15, 22-25, 31-35,
41-45, 51-55 and 61-65 in the
Newfoundland and Labrador
offshore area.
———
*
North American Datum 1927
3227
Hectares
33 710
33 710
134 620
Hectares
10 125
33 370
33 370
33 370
Latitude/
Longitude*
49°20′ N., 58°45′ O.
49°20′ N., 59°00′ O.
Parcelle no 3
Latitude/
Longitude*
49°50′ N., 57°45′ O.
49°50′ N., 58°00′ O.
49°50′ N., 58°15′ O.
49°50′ N., 58°30′ O.
50°00′ N., 57°30′ O.
325
50°00′ N., 57°45′ O.
25 768
33 260
33 260
50°00′ N., 58°00′ O.
50°00′ N., 58°15′ O.
50°00′ N., 58°30′ O.
13 316
216 164
Hectares
Parcelle no 4
Latitude/
Longitude*
50°10′ N., 57°30′ O.
7 485
50°10′ N., 57°45′ O.
33 149
33 150
21 885
21 386
33 030
32 370
5 289
187 744
Hectares
50°10′ N., 58°00′ O.
50°10′ N., 58°15′ O.
50°20′ N., 57°30′ O.
50°20′ N., 57°45′ O.
50°20′ N., 58°00′ O.
50°20′ N., 58°15′ O.
Parcelle no 5
Latitude/
Longitude*
50°30′ N., 57°15′ O.
50°30′ N., 57°30′ O.
14 521
32 800
31 817
4 923
8 607
Superficie (ha)
33 710
33 710
Total
134 620
Sections
Superficie (ha)
Toutes les parties des sections 41-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
10 125
1-100.
33 370
1-100.
33 370
1-100.
33 370
Toutes les parties des sections 97-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
325
Toutes les parties des sections 4-10,
14-20, 24-30 et 34-100 situées
dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
25 768
1-100.
33 260
1-100.
33 260
1-8, 11-18, 21-26, 31-36, 41-44, 51-54,
61, 62, 71 et 72.
13 316
Total
216 164
Sections
Toutes les parties des sections 34-40,
44-50, 54-60, 64-70, 74-80 et 84-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
1-100.
1-56, 61-66, 71, 72, 81 et 82.
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
1-100.
1-98.
1-8, 11-14 et 21-24.
Superficie (ha)
7 485
33 149
33 150
21 885
Total
1 218
30 685
32 920
20 416
Sections
1-100.
1-100.
50°30′ N., 57°45′ O.
50°30′ N., 58°00′ O.
50°40′ N., 57°15′ O.
50°40′ N., 57°30′ O.
50°40′ N., 57°45′ O.
50°40′ N., 58°00′ O.
50°50′ N., 57°15′ O.
Sections
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
Toutes les parties des sections 1-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
1-100.
1-46, 51-56, 61-66, 71, 72, 81 et 82.
Toutes les parties des sections 31-100
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
1-100.
1-97.
1-7, 11-14 et 21-24.
71-75, 81-85, 91-95 et toutes les
parties des sections 2-5, 12-15,
22-25, 31-35, 41-45, 51-55 et 61-65
situées dans la zone extracôtière de
Terre-Neuve-et-Labrador.
———
*
Système géodésique nord-américain de 1927
21 386
33 030
32 370
5 289
187 744
Superficie (ha)
1 218
30 685
32 920
20 416
14 521
32 800
31 817
4 923
8 607
3228
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
SCHEDULE 1 — Continued
Latitude/
Longitude*
50°50′ N, 57°30′ W
50°50′ N, 57°45′ W
Sections
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85 and 91-95.
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61, 71 and 81.
Total
ANNEXE 1 (suite)
Hectares
Latitude/
Longitude*
50°50′ N., 57°30′ O.
10 791
205 048
Sections
Superficie (ha)
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61-65, 71-75, 81-85 et 91-95.
16 350
1-5, 11-15, 21-25, 31-35, 41-45, 51-55,
61, 71 et 81.
10 791
Total
205 048
[40-1-o]
[40-1-o]
16 350
50°50′ N., 57°45′ O.
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DECISION
DÉCISION
Appeal No. AP-2005-040
Appel no AP-2005-040
Notice is hereby given that the Canadian International Trade
Tribunal made a decision on September 27, 2006, with respect to
an appeal filed by John Draganiuk from a decision of the President of the Canada Border Services Agency dated December 7,
2005, with respect to a request for re-determination under subsection 60(4) of the Customs Act.
The appeal, heard on August 10, 2006, under subsection 67(1)
of the Customs Act, was dismissed.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, September 27, 2006
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur a rendu une décision le 27 septembre 2006
concernant un appel interjeté par John Draganiuk à la suite d’une
décision du président de l’Agence des services frontaliers du Canada rendue le 7 décembre 2005 concernant une demande de réexamen aux termes du paragraphe 60(4) de la Loi sur les douanes.
L’appel, entendu le 10 août 2006 aux termes du paragraphe 67(1) de la Loi sur les douanes, a été rejeté.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 27 septembre 2006
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
FINDING
CONCLUSIONS
Cross-linked polyethylene tubing
Tuyaux en polyéthylène réticulé
In the matter of an inquiry, under section 42 of the Special Import Measures Act, respecting cross-linked polyethylene tubing
originating in or exported from the United States of America
The Canadian International Trade Tribunal, under the provisions of section 42 of the Special Import Measures Act, has conducted an inquiry (Inquiry No. NQ-2006-001) to determine
whether the dumping of single or multilayer cross-linked polyethylene tubing in nominal tubing sizes up to and including 1 inch
or the metric equivalent, excluding cross-linked polyethylene
tubing with an oxygen barrier layer, originating in or exported
from the United States of America has caused injury or retardation or is threatening to cause injury.
This inquiry is pursuant to the issuance by the President of the
Canada Border Services Agency of a preliminary determination
dated June 1, 2006, and of a final determination dated August 30,
2006, that the aforementioned goods have been dumped.
———
*
North American Datum 1927
Eu égard à une enquête aux termes de l’article 42 de la Loi sur
les mesures spéciales d’importation concernant les tuyaux en
polyéthylène réticulé originaires ou exportés des États-Unis
d’Amérique
Le Tribunal canadien du commerce extérieur a procédé à une
enquête (enquête no NQ-2006-001) aux termes de l’article 42 de
la Loi sur les mesures spéciales d’importation afin de déterminer
si le dumping de tuyaux en polyéthylène réticulé à couche simple
ou multiple d’une taille nominale allant jusqu’à 1 pouce inclusivement ou son équivalent métrique, à l’exception des tuyaux en
polyéthylène réticulé qui comportent une couche barrière contre
l’oxygène, originaires ou exportés des États-Unis d’Amérique
a causé un dommage ou un retard, ou menace de causer un
dommage.
La présente enquête fait suite à la publication d’une décision
provisoire datée du 1er juin 2006 et d’une décision définitive datée
du 30 août 2006, rendues par le président de l’Agence des services frontaliers du Canada, selon lesquelles les marchandises susmentionnées ont été sous-évaluées.
———
*
Système géodésique nord-américain de 1927
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3229
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Conformément au paragraphe 43(1) de la Loi sur les mesures
spéciales d’importation, le Tribunal canadien du commerce extérieur conclut par les présentes que le dumping des marchandises
susmentionnées n’a pas causé un dommage ou un retard, et ne
menace pas de causer un dommage.
Ottawa, le 29 septembre 2006
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[40-1-o]
[40-1-o]
Pursuant to subsection 43(1) of the Special Import Measures
Act, the Canadian International Trade Tribunal hereby finds that
the dumping of the aforementioned goods has not caused injury
or retardation and is not threatening to cause injury.
Ottawa, September 29, 2006
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Air transportation services
Services de transport aérien
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2006-026) from Canadian
North Inc., of Yellowknife, Northwest Territories, concerning a
procurement (Solicitation No. TCS 04/95) by the Canada Post
Corporation. The solicitation is for air transportation services for
the Department of Indian Affairs and Northern Development in
relation to the execution of the Food Mail Program in Canada’s
North. Pursuant to subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian
International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations,
notice is hereby given that the Tribunal has decided to conduct an
inquiry into the complaint.
It is alleged that there was a failure to disclose all the evaluation criteria that were employed in the evaluation of proposals. It
is also alleged that the evaluation criteria were applied in a discriminatory manner that favoured the incumbent supplier.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
613-993-3595 (telephone), 613-990-2439 (fax), secretary@citttcce.gc.ca (email).
Ottawa, September 28, 2006
HÉLÈNE NADEAU
Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a
reçu une plainte (dossier no PR-2006-026) déposée par Canadian
North Inc., de Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest), concernant un marché (invitation no TCS 04/95) passé par la Société
canadienne des postes. L’invitation porte sur la prestation de services de transport aérien pour le ministère des Affaires indiennes
et du Nord canadien relativement à l’exécution du Programme
Aliments-poste dans le Nord du Canada. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce
extérieur et au paragraphe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du
Tribunal canadien du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la présente que le Tribunal a décidé
d’enquêter sur la plainte.
Il est allégué que tous les critères d’évaluation utilisés dans le
cadre de l’évaluation des propositions n’ont pas été dévoilés. Il
est également allégué que les critères d’évaluation ont été appliqués
d’une façon discriminatoire, favorisant le fournisseur titulaire.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, 613-993-3595 (téléphone), 613-990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca (courriel).
Ottawa, le 28 septembre 2006
Le secrétaire
HÉLÈNE NADEAU
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s
original notices bearing the same number. The original notices contain a more detailed outline of the applications, including additional
locations and addresses where the complete files may be examined.
The relevant material, including the notices and applications, is
available for viewing during normal business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room 206,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 0N2, 819997-2429 (telephone), 994-0423 (TDD), 819-994-0218 (fax);
— Metropolitan Place, Suite 1410, 99 Wyse Road, Dartmouth,
Nova Scotia B3A 4S5, 902-426-7997 (telephone), 426-6997
(TDD), 902-426-2721 (fax);
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux
du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux contiennent
une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris
les lieux et adresses où l’on peut consulter les dossiers complets.
Tous les documents afférents, y compris les avis et les demandes,
sont disponibles pour examen durant les heures normales d’ouverture aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce 206,
1, promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 0N2,
819-997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), 819-994-0218
(télécopieur);
— Place Metropolitan, Bureau 1410, 99, chemin Wyse, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B3A 4S5, 902-426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), 902-426-2721 (télécopieur);
3230
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, 204-983-6306 (telephone),
983-8274 (TDD), 204-983-6317 (fax);
— 530–580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, 604-666-2111 (telephone), 666-0778 (TDD), 604666-8322 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 205 Viger Avenue W,
Suite 504, Montréal, Quebec H2Z 1G2, 514-283-6607 (telephone), 283-8316 (TDD), 514-283-3689 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, 416-952-9096
(telephone), 416-954-6343 (fax);
— CRTC Documentation Centre, Cornwall Professional Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan
S4P 3X3, 306-780-3422 (telephone), 306-780-3319 (fax);
— CRTC Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, 780-495-3224
(telephone), 780-495-3214 (fax).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission, Ottawa,
Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of the
intervention has been served upon the applicant, on or before the
deadline given in the notice.
Secretary General
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, 204-983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), 204-983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, 604-666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), 604-666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 205, avenue Viger Ouest,
Bureau 504, Montréal (Québec) H2Z 1G2, 514-283-6607
(téléphone), 283-8316 (ATS), 514-283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 55, avenue St. Clair Est,
Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, 416-952-9096
(téléphone), 416-954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, 306-780-3422 (téléphone), 306-780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du CRTC, 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, 780-495-3224
(téléphone), 780-495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2006-552
2006-552
September 25, 2006
Le 25 septembre 2006
L S Movie Channel Limited
Across Canada
Approved — National, ethnic Category 2 specialty programming
undertaking to be known as L S Times. The licence will expire
August 31, 2013.
L S Movie Channel Limited
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale d’émissions
spécialisées de catégorie 2 à caractère ethnique devant s’appeler
L S Times. La licence expirera le 31 août 2013.
2006-553
2006-553
September 25, 2006
Le 25 septembre 2006
Surgit S. Gill, on behalf of a corporation to be incorporated
Across Canada
Approved — National, ethnic Category 2 specialty programming
undertaking to be known as Channel Punjabi News. The licence
will expire August 31, 2013.
Surgit S. Gill, au nom d’une société devant être constituée
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 à caractère
ethnique devant s’appeler Channel Punjabi News. La licence expirera le 31 août 2013.
2006-554
2006-554
September 26, 2006
Le 26 septembre 2006
Bell Canada
Montréal and surrounding areas, Quebec
Approved — Application for relief from paragraph 17(1)(c) of the
Broadcasting Distribution Regulations.
Bell Canada
Montréal et les environs (Québec)
Approuvé — Demande d’exemption à l’alinéa 17(1)c) du Règlement sur la distribution de radiodiffusion.
2006-555
2006-555
September 27, 2006
Bhupinder Bola, on behalf of a corporation to be incorporated
Across Canada
Approved — New national, English-language Category 2 specialty programming undertaking to be known as The Consumer
Channel. The licence will expire August 31, 2013.
Le 27 septembre 2006
Bhupinder Bola, au nom d’une société devant être constituée
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 de langue
anglaise qui sera appelée The Consumer Channel. La licence expirera le 31 août 2013.
Le 7 octobre 2006
2006-556
Gazette du Canada Partie I
September 27, 2006
2006-556
3231
Le 27 septembre 2006
Bhupinder Bola, on behalf of a corporation to be incorporated
Across Canada
Approved — New national, ethnic Category 2 specialty programming undertaking to be known as The German Channel
(TGC). The licence will expire August 31, 2013.
Bhupinder Bola, au nom d’une société devant être constituée
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 à caractère
ethnique qui sera appelée The German Channel (TGC). La licence expirera le 31 août 2013.
2006-557
2006-557
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
MediaNet Canada Ltd.
Across Canada
Approved — New national, ethnic Category 2 specialty programming undertaking to be known as Portugues TV (PorTV).
The licence will expire August 31, 2013.
MediaNet Canada Ltd.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 à caractère
ethnique devant s’appeler Portugues TV (PorTV). La licence expirera le 31 août 2013.
2006-558
2006-558
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
MediaNet Canada Ltd.
Across Canada
Approved — New national, ethnic Category 2 specialty programming undertaking to be known as TV Español (ETV). The
licence will expire August 31, 2013.
MediaNet Canada Ltd.
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 à caractère
ethnique devant s’appeler TV Español (ETV). La licence expirera
le 31 août 2013.
2006-559
2006-559
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
Surgit S. Gill, on behalf of a corporation to be incorporated
Across Canada
Approved — New national, ethnic Category 2 specialty programming undertaking to be known as Channel Punjabi Khalsa.
The licence will expire August 31, 2013.
Surgit S. Gill, au nom d’une société devant être constituée
L’ensemble du Canada
Approuvé — Exploitation d’une entreprise nationale de programmation d’émissions spécialisées de catégorie 2 à caractère
ethnique devant s’appeler Channel Punjabi Khalsa. La licence
expirera le 31 août 2013.
2006-560
2006-560
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
Ramanjeet Sivia, on behalf of a corporation to be incorporated
Montréal, Quebec
Denied — Digital radio undertaking in Montréal.
Ramanjeet Sivia, au nom d’une société devant être constituée
Montréal (Québec)
Refusé — Entreprise de radio numérique à Montréal.
2006-561
2006-561
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
The Miracle Channel Association
Lethbridge, Bow Island and Burmis, Alberta
Approved — Replacement of the existing condition of licence
that prohibits the broadcast of advertising with one that prohibits
the broadcast of advertising material other than material that promotes religious goods and services.
The Miracle Channel Association
Lethbridge, Bow Island et Burmis (Alberta)
Approuvé — Remplacement de l’actuelle condition de licence interdisant la diffusion de messages publicitaires par une condition
interdisant la diffusion de matériel publicitaire autre que du matériel qui fait la promotion des biens et services religieux.
2006-562
2006-562
September 28, 2006
Le 28 septembre 2006
Kesitah Inc.
Winnipeg, Manitoba
Denied — Licence amendment in order to amend the condition of
licence relating to the broadcast of musical selections drawn from
subcategory 35 — non-classic religious music.
Kesitah Inc.
Winnipeg (Manitoba)
Refusé — Modification de licence en vue de modifier la condition de licence relative à la diffusion de pièces musicales tirées de
la sous-catégorie 35 (religieux non classique).
2006-563
2006-563
September 28, 2006
Blackburn Radio Inc., on behalf of its subsidiary
Bea-Ver Communications Inc.
Windsor, Ontario
Approved — Technical change of the radio programming undertaking CKUE-FM Chatham, as noted in the decision.
Le 28 septembre 2006
Blackburn Radio Inc., au nom de sa filiale
Bea-Ver Communications Inc.
Windsor (Ontario)
Approuvé — Modification technique de l’entreprise de programmation de radio CKUE-FM Chatham, tel qu’il est indiqué dans la
décision.
3232
Canada Gazette Part I
2006-564
October 7, 2006
September 28, 2006
Bell ExpressVu Inc. (the general partner), and BCE Inc. and
4119649 Canada Inc. (partners in BCE Holdings G.P., a
general partnership that is the limited partner), carrying
on business as Bell ExpressVu Limited Partnership
Across Canada
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the satellite
relay distribution undertaking operated by Bell ExpressVu Limited Partnership from October 1, 2006, to August 31, 2010.
2006-565
September 28, 2006
2006-564
Le 28 septembre 2006
Bell ExpressVu Inc. (l’associée commanditée), et BCE Inc.
et 4119649 Canada Inc. (partenaires dans la société en
nom collectif Holdings BCE s.e.n.c., qui est l’associée
commanditée), faisant affaire sous le nom de
Bell ExpressVu Limited Partnership
L’ensemble du Canada
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de distribution par relais satellite exploitée par Bell
ExpressVu Limited Partnership du 1er octobre 2006 au 31 août
2010.
2006-565
Le 28 septembre 2006
Société Radio-Canada
Across Canada
Complaints concerning abusive comments broadcast by Société
Radio-Canada on the September 25, 2005 episode of the program
Tout le monde en parle.
Société Radio-Canada
L’ensemble du Canada
Plaintes concernant la diffusion de propos offensants sur les ondes de la Société Radio-Canada au cours de l’émission Tout le
monde en parle du 25 septembre 2005.
2006-566
2006-566
September 29, 2006
Le 29 septembre 2006
Standard Radio Inc., on behalf of a limited partnership to
be established (SR Limited Partnership)
Quebec, Ontario, Manitoba, Alberta and British Columbia
Approved — Intra-corporate reorganization involving the broadcasting undertakings of Standard, as described in the decision.
Standard Radio Inc., au nom d’une société en commandite
devant être constituée (SR Limited Partnership)
Québec, Ontario, Manitoba, Alberta et Colombie-Britannique
Approuvé — Réorganisation intrasociété mettant en cause les
entreprises de radiodiffusion de Standard, tel qu’il est décrit dans
la décision.
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-122
AVIS PUBLIC 2006-122
The Commission has received the following applications. The
deadline for submission of interventions and/or comments is November 1, 2006.
1. Durham Radio Inc.
Oshawa, Ontario
Relating to the licence of the radio programming undertaking
CKDO Oshawa, Ontario.
2. CJRN 710 Inc.
Fort Erie and St. Catharines, Ontario
Relating to the licence of the radio programming undertaking
CKEY-FM Fort Erie, Ontario.
September 27, 2006
Le Conseil a été saisi des demandes qui suivent. La date limite
pour le dépôt des interventions ou des observations est le 1er novembre 2006.
1. Durham Radio Inc.
Oshawa (Ontario)
Relativement à la licence de l’entreprise de programmation de
radio CKDO Oshawa (Ontario).
2. CJRN 710 Inc.
Fort Erie et St. Catharines (Ontario)
Relativement à la licence de l’entreprise de programmation de
radio CKEY-FM Fort Erie (Ontario).
Le 27 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-123
AVIS PUBLIC 2006-123
The Commission has received the following applications. The
deadline for submission of interventions and/or comments is October 17, 2006.
Le Conseil a été saisi de la demande qui suit. La date limite
pour le dépôt des interventions ou des observations est le 17 octobre 2006.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3233
1. Rogers Cable Communications Inc.
Various locations in New Brunswick, Newfoundland and
Labrador, and Ontario
To amend the licences of all of its various cable broadcasting
distribution undertakings serving the above-mentioned locations.
September 27, 2006
1. Communications Rogers Câble inc.
Diverses localités au Nouveau-Brunswick, à
Terre-Neuve-et-Labrador et en Ontario
En vue de modifier les licences de toutes ses entreprises de
distribution par câble desservant les régions susmentionnées.
Le 27 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-124
AVIS PUBLIC 2006-124
Call for comments on the proposed addition of Ariana Television
to the lists of eligible satellite services for distribution on a
digital basis
Appel aux observations sur l’ajout proposé de Ariana Television
aux listes des services par satellite admissibles à une distribution
en mode numérique
Comments on ATN’s request must be received by the Commission no later than October 31, 2006. ATN may file a written reply
to any comments received concerning its request. This reply
should be filed with the Commission and a copy sent to the person who submitted the comments by no later than November 16,
2006.
September 29, 2006
Les observations sur la demande de ATN doivent parvenir au
Conseil au plus tard le 31 octobre 2006. ATN peut déposer une
réplique écrite à toute observation reçue à l’égard de sa demande.
Cette réplique doit être déposée auprès du Conseil au plus tard le
16 novembre 2006 et une copie signifiée dans chaque cas à
l’auteur de l’observation.
Le 29 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-125
AVIS PUBLIC 2006-125
Call for comments on the proposed addition of Channel-i to the
lists of eligible satellite services for distribution on a digital basis
Appel aux observations sur l’ajout proposé de Channel-i aux
listes des services par satellite admissibles à une distribution en
mode numérique
Comments on ATN’s request must be received by the Commission no later than October 31, 2006. ATN may file a written reply
to any comments received concerning its request. This reply
should be filed with the Commission and a copy sent to the person who submitted the comments by no later than November 16,
2006.
September 29, 2006
Les observations sur la demande de ATN doivent parvenir au
Conseil au plus tard le 31 octobre 2006. ATN peut déposer une
réplique écrite à toute observation reçue à l’égard de sa demande.
Cette réplique doit être déposée auprès du Conseil au plus tard
le 16 novembre 2006 et une copie signifiée dans chaque cas à
l’auteur de l’observation.
Le 29 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-126
AVIS PUBLIC 2006-126
Call for comments on the proposed addition of NASA Television
to the lists of eligible satellite services for distribution on a
digital basis
Appel aux observations sur l’ajout proposé de NASA Television
aux listes des services par satellite admissibles à une
distribution en mode numérique
Comments must be received by the Commission no later than
October 31, 2006. Mountain Cablevision may file a written reply
to any comments received concerning its request. This reply
should be filed with the Commission and a copy sent to the person who submitted the comments by no later than November 16,
2006.
September 29, 2006
Les observations sur la demande de Mountain Cablevision doivent parvenir au Conseil au plus tard le 31 octobre 2006. Mountain
Cablevision peut déposer une réplique écrite à toute observation
reçue à l’égard de sa demande. Cette réplique doit être déposée
auprès du Conseil au plus tard le 16 novembre 2006 et une copie
signifiée dans chaque cas à l’auteur de l’observation.
Le 29 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
3234
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-127
AVIS PUBLIC 2006-127
Call for comments on the proposed addition of RTR-Planeta TV
to the lists of eligible satellite services for distribution on a
digital basis
Appel aux observations sur l’ajout proposé de RTR-Planeta TV
aux listes des services par satellite admissibles à une distribution
en mode numérique
Comments on Rogers’ request must be received by the Commission no later than October 31, 2006. Rogers may file a written
reply to any comments received concerning its request. This reply
should be filed with the Commission and a copy sent to the person who submitted the comments by no later than November 16,
2006.
September 29, 2006
Les observations sur la demande de Rogers doivent parvenir au
Conseil au plus tard le 31 octobre 2006. Rogers peut déposer une
réplique écrite à toute observation reçue à l’égard de sa demande.
Cette réplique doit être déposée auprès du Conseil au plus tard
le 16 novembre 2006 et une copie signifiée dans chaque cas à
l’auteur de l’observation.
Le 29 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-128
AVIS PUBLIC 2006-128
Program log requirements for pay-per-view programming
undertakings
Exigences relatives aux registres des émissions imposées aux
entreprises de programmation de télévision à la carte
The Commission invites the licensees of pay-per-view programming undertakings to apply for a condition of licence that
would except them from the requirement to provide program logs
for all the material broadcast by their respective undertaking,
subject to the requirements set out in this public notice. All licensees wishing to apply to amend their licences to take advantage of
the changes are asked to send their applications to the Commission by October 31, 2006.
September 29, 2006
Le Conseil invite les titulaires des entreprises de programmation de télévision à la carte à solliciter une condition de licence
les exemptant de l’obligation de remettre les registres d’émissions
de leurs entreprises respectives, sous réserve des exigences énoncées dans cet avis. Les titulaires qui souhaitent modifier leurs
licences et profiter de ces changements sont priés d’envoyer leurs
demandes avant le 31 octobre 2006.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 29 septembre 2006
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2006-129
AVIS PUBLIC 2006-129
Applications granted approval pursuant to streamlined
procedures
Demandes ayant été approuvées conformément à la procédure
simplifiée
In this public notice, the Commission publishes a list of applications involving transfers of ownership and changes in the effective control of broadcasting undertakings as well as applications for amendments or extensions of deadlines not requiring a
public process that it has approved during the period July 1, 2006,
to August 31, 2006, pursuant to its streamlined procedure.
September 29, 2006
Dans le présent avis public, le Conseil publie une liste des demandes relatives à des transferts de propriété et des changements
au contrôle effectif d’entreprises de radiodiffusion ainsi que des
demandes de modification ou de prolongation de délai n’exigeant
pas de processus public qu’il a approuvées entre le 1er juillet 2006
et le 31 août 2006 conformément à sa procédure simplifiée.
Le 29 septembre 2006
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Kyle Alexander Michael Cyr, Acting Program
Manager (PM-06), Toronto Waterfront Revitalization Initiative,
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Kyle Alexander
Michael Cyr, gestionnaire intérimaire de programmes (PM-06),
Initiative de revitalisation du secteur riverain de Toronto, Conseil
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3235
Treasury Board of Canada (Secretariat), Ottawa, Ontario, to allow
him to be a candidate for the position of Councillor for the
Clarence-Rockland, Ontario, municipal election to be held in
November 2006.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
du Trésor du Canada (Secrétariat), Ottawa (Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidat au poste de conseiller à l’élection municipale de
Clarence-Rockland (Ontario) prévue en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Alan Dean, Regional Competition Law Officer
(CO-01), Competition Bureau Canada, Industry Canada, Toronto,
Ontario, to allow him to be a candidate for the position of Councillor for the Aurora, Ontario, municipal election to be held in
November 2006.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Alan Dean, agent
régional du droit de la concurrence (CO-01), Bureau de la concurrence Canada, Industrie Canada, Toronto (Ontario), la permission,
aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidat au poste de conseiller à l’élection municipale d’Aurora (Ontario) prévue en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 114(4)
of the said Act, to Edith Gendron, Policy and Planning Analyst
(PM-05), Canadian Heritage, Ottawa, Ontario, to allow her to
seek nomination as a candidate in the next provincial election in
Quebec for the electoral division of Chapleau.
The Public Service Commission of Canada, pursuant to subsection 114(5) of that Act, also grants a leave of absence without pay
during the election period effective close of business on the first
day of the election period to allow her to be a candidate during
this election.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Edith Gendron,
analyste, Politique et planification (PM-05), Patrimoine canadien,
Ottawa (Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 114(4)
de ladite loi, de tenter d’être choisie candidate à la prochaine élection provinciale au Québec pour la circonscription de Chapleau.
En vertu du paragraphe 114(5) de ladite loi, la Commission de
la fonction publique lui a aussi accordé pour la période électorale
un congé sans solde devant commencer à la fermeture des bureaux le premier jour de la période électorale pour être candidate
à cette élection.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Charles Gervais, Programs Officer (PM-02),
Service Canada, St. Catharines, Ontario, to allow him to be a
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Charles Gervais,
agent des programmes (PM-02), Service Canada, St. Catharines
(Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de
3236
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
candidate for the position of Councillor for the St. Catharines,
Ontario, municipal election to be held in November 2006.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
ladite loi, de se porter candidat au poste de conseiller à l’élection
municipale de St. Catharines (Ontario) prévue en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Richard G. Lalonde, Senior Programs Officer
(PM-05), Trust Accounts Division, Canada Revenue Agency,
Ottawa, Ontario, to allow him to be a candidate for the position of
Mayor in the Clarence-Rockland, Ontario, municipal election to
be held in November 2006.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Richard G.
Lalonde, agent principal de programmes (PM-05), Division des
comptes en fiducie, Agence du revenu du Canada, Ottawa (Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi,
de se porter candidat au poste de maire à l’élection municipale de
Clarence-Rockland (Ontario) prévue en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Robert Macdonald, Contact Centre Analyst
(CR-05), Veterans Affairs Canada, Kirkland Lake, Ontario, to
allow him to be a candidate for the position of Councillor for the
Kirkland Lake, Ontario, municipal election to be held in November 2006.
September 26, 2006
MARIA BARRADOS
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Robert Macdonald,
analyste du centre d’appel (CR-05), Anciens Combattants Canada, Kirkland Lake (Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidat au poste de
conseiller à l’élection municipale de Kirkland Lake (Ontario) prévue en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
PUBLIC SERVICE COMMISSION
COMMISSION DE LA FONCTION PUBLIQUE
PUBLIC SERVICE EMPLOYMENT ACT
LOI SUR L’EMPLOI DANS LA FONCTION PUBLIQUE
Permission granted
Permission accordée
The Public Service Commission of Canada, pursuant to section 116 of the Public Service Employment Act, hereby gives notice that it has granted permission, pursuant to subsection 115(2)
of the said Act, to Joanne Savage, Senior Project Supervisor
(AS-03), Statistics Canada, Sturgeon Falls, Ontario, to allow her
to be a candidate for the position of Mayor for the West Nipissing, Ontario, municipal election to be held in November 2006.
MARIA BARRADOS
President
La Commission de la fonction publique du Canada, en vertu de
l’article 116 de la Loi sur l’emploi dans la fonction publique,
donne avis par la présente qu’elle a accordé à Joanne Savage,
surveillante principale des projets (AS-03), Statistique Canada,
Sturgeon Falls (Ontario), la permission, aux termes du paragraphe 115(2) de ladite loi, de se porter candidate au poste de mairesse à l’élection municipale de West Nipissing (Ontario) prévue
en novembre 2006.
Le 26 septembre 2006
La présidente
MARIA BARRADOS
[40-1-o]
[40-1-o]
September 26, 2006
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3237
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ANADARKO CANADA CORPORATION
ANADARKO CANADA CORPORATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Anadarko Canada Corporation hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, Anadarko Canada Corporation
has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities, at Vancouver, British Columbia, and in the office
of the Government Agent at Prince George, British Columbia,
under deposit No. 1000147, a description of the site and plans of
the bridge over the Prophet River, on the Prophet River Winter
Road.
Prince George, September 26, 2006
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
BRIAN KOLODY
La Anadarko Canada Corporation donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports,
de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la
protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Anadarko Canada
Corporation a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités,
à Vancouver (Colombie-Britannique), et au bureau de l’agent du
gouvernement à Prince George (Colombie-Britannique), sous le
numéro de dépôt 1000147, une description de l’emplacement et
les plans du pont au-dessus de la rivière Prophet, sur le chemin
praticable l’hiver Prophet River.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 800, rue
Burrard, Bureau 620, Vancouver (Colombie-Britannique) V6Z
2J8. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et
reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet
avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant
à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne
sera envoyée.
Prince George, le 26 septembre 2006
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
BRIAN KOLODY
[40-1-o]
[40-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 800 Burrard Street,
Suite 620, Vancouver, British Columbia V6Z 2J8. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
BNSF RAILWAY COMPANY
BNSF RAILWAY COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 27, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada relating to BNSF 2006-S, BNSF 2006-T and BNSF
2006-U:
1. Memorandum of Equipment Lease Agreement dated as of
September 28, 2006, between U.S. Bank Trust National Association and BNSF Railway Company;
2. Memorandum of Lease Supplement No. 1 dated as of September 28, 2006, between U.S. Bank Trust National Association and BNSF Railway Company;
3. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement
dated as of September 28, 2006, between U.S. Bank Trust National Association and Wells Fargo Bank Northwest, National
Association;
4. Memorandum of Trust Indenture Supplement No. 1 dated as
of September 28, 2006, between U.S. Bank Trust National Association and Wells Fargo Bank Northwest, National Association; and
5. Memorandum of Lease Assignment dated as of September 28, 2006, between U.S. Bank Trust National Association
and Wells Fargo Bank Northwest, National Association.
September 27, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada relativement à BNSF 2006-S, BNSF 2006-T et
BNSF 2006-U :
1. Résumé du contrat de location de matériel en date du 28 septembre 2006 entre la U.S. Bank Trust National Association et
la BNSF Railway Company;
2. Premier supplément au résumé du contrat de location en date
du 28 septembre 2006 entre la U.S. Bank Trust National Association et la BNSF Railway Company;
3. Résumé de la convention de fiducie et de garantie en date du
28 septembre 2006 entre la U.S. Bank Trust National Association et la Wells Fargo Bank Northwest, National Association;
4. Premier supplément au résumé de la convention de fiducie
en date du 28 septembre 2006 entre la U.S. Bank Trust National Association et la Wells Fargo Bank Northwest, National
Association;
5. Résumé de la cession du contrat de location en date du
28 septembre 2006 entre la U.S. Bank Trust National Association et la Wells Fargo Bank Northwest, National Association.
[40-1-o]
Le 27 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
3238
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
BOMBARDIER CAPITAL RAIL INC.
BOMBARDIER CAPITAL RAIL INC.
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 29, 2006, the following
document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Omnibus Notice of Amendment dated as of September 28,
2006, by Bombardier Capital Rail Inc.
September 29, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 29 septembre 2006
le document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Avis de modification omnibus en date du 28 septembre 2006
par la Bombardier Capital Rail Inc.
Le 29 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
THE CIT GROUP/EQUIPMENT FINANCING, INC.
THE CIT GROUP/EQUIPMENT FINANCING, INC.
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 29, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada relating to CIT Rail Trust 2006-2:
1. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement
and Trust Indenture Supplement No. 1 dated September 29,
2006, between Wilmington Trust Company and Wells Fargo
Bank Northwest, National Association; and
2. Memorandum of Lease Agreement and Lease Supplement
No. 1 dated as of September 29, 2006, between The CIT
Group/Equipment Financing, Inc. and Wells Fargo Bank, National Association.
September 29, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 29 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada relativement à CIT Rail Trust 2006-2 :
1. Résumé de la convention de fiducie et de garantie et premier
supplément au contrat de fiducie en date du 29 septembre 2006
entre la Wilmington Trust Company et la Wells Fargo Bank
Northwest, National Association;
2. Résumé du contrat de location et premier supplément au
contrat de location en date du 29 septembre 2006 entre The
CIT Group/Equipment Financing, Inc. et la Wells Fargo Bank,
National Association.
Le 29 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
THE CIT GROUP/EQUIPMENT FINANCING, INC.
THE CIT GROUP/EQUIPMENT FINANCING, INC.
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 29, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada relating to CIT Rail Trust 2006-3:
1. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement
and Trust Indenture Supplement No. 1 dated September 29,
2006, between Wilmington Trust Company and Wells Fargo
Bank Northwest, National Association; and
2. Memorandum of Lease Agreement, Lease Supplement
No. 1, Lease Supplement No. 2 and Lease Supplement No. 3
dated as of September 29, 2006, between The CIT Group/
Equipment Financing, Inc. and Wells Fargo Bank, National
Association.
September 29, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 29 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada relativement à CIT Rail Trust 2006-3 :
1. Résumé de la convention de fiducie et de garantie et premier
supplément au contrat de fiducie en date du 29 septembre 2006
entre la Wilmington Trust Company et la Wells Fargo Bank
Northwest, National Association;
2. Résumé du contrat de location et premier supplément au
contrat de location, deuxième supplément au contrat de location et troisième supplément au contrat de location en date du
29 septembre 2006 entre The CIT Group/Equipment Financing,
Inc. et la Wells Fargo Bank, National Association.
Le 29 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3239
LA CONFÉRENCE DES CLSC DE L’ESTRIE
LA CONFÉRENCE DES CLSC DE L’ESTRIE
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that La Conférence des CLSC de
l’Estrie intends to apply to the Minister of Industry for leave to
surrender its charter, pursuant to the Canada Corporations Act.
LINDA B. PROVENCHER
President
Avis est par les présentes donné que La Conférence des CLSC
de l’Estrie demandera au ministre de l’Industrie la permission
d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les corporations
canadiennes.
Le 19 septembre 2006
La présidente
LINDA B. PROVENCHER
[40-1-o]
[40-1-o]
September 19, 2006
CORPORATION OF THE TOWN OF LAKESHORE
CORPORATION OF THE TOWN OF LAKESHORE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Glos Associates Inc., on behalf of the Corporation of the Town
of Lakeshore, hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of
the plans and site of the work described herein. Under section 9 of
the said Act, Glos Associates Inc., on behalf of the Corporation of
the Town of Lakeshore, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Land Registry
Office for the Registry Division of Essex (No. 12), at Windsor,
county of Essex, Ontario, under deposit No. R1545846, a description of the site and plans for a new pedestrian bridge over Duck
Creek, from the east end of Lakeview Drive to the west end of
Charron Beach Road, in Belle River.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Windsor, September 26, 2006
BARRY SHERWOOD, P.Eng.
La société Glos Associates Inc., au nom de la Corporation of
the Town of Lakeshore, donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. En vertu de l’article 9
de ladite loi, la Glos Associates Inc., au nom de la Corporation of
the Town of Lakeshore, a déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau d’enregistrement de la circonscription foncière d’Essex (no 12), à Windsor, comté d’Essex (Ontario), sous le numéro de dépôt R1545846,
une description de l’emplacement et les plans d’une nouvelle
passerelle au-dessus du ruisseau Duck, de la promenade Lakeview Est jusqu’au chemin Charron Beach Ouest, à Belle River.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Windsor, le 26 septembre 2006
BARRY SHERWOOD, ing.
[40-1-o]
[40-1]
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Department of Fisheries and Oceans, Small Craft Harbours
Branch, has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Registry of Deeds, Land Registry District of Queens County, Prince Edward Island, under deposit No. 31978, a description of the site and plans of the existing
shoreline protection, marginal wharves, piers, concrete and timber
slipway, rubble mound breakwater and wharf structure at the
Beach Point Small Craft Harbours Facility. The works are located
on Lot 64, PID 501346, Plan S-2822, property of Her Majesty in
right of Canada, at Beach Point, Kings County, Prince Edward
Island.
La Direction des ports pour petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans donne avis, par les présentes, qu’une demande
a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection
des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Direction des ports pour
petits bateaux du ministère des Pêches et des Océans a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau d’enregistrement des titres du comté de Queens (Île-du-PrinceÉdouard), sous le numéro de dépôt 31978, une description de
l’emplacement et les plans des ouvrages actuels de protection du
littoral, des quais longitudinaux, des jetées, de la cale de béton et
de bois, du brise-lames en enrochement et de la structure de quai
aux installations de la Direction des ports pour petits bateaux de
Beach Point. Les ouvrages sont situés sur le lot 64, sur le terrain
3240
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than
30 days after the date of publication of this notice. Although all
comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
October 7, 2006
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
portant le NID 501346, plan S-2822, propriété de Sa Majesté du
chef du Canada, à Beach Point, dans le comté de Kings, à l’Îledu-Prince-Édouard.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Le 7 octobre 2006
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Fisheries and Oceans hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the works described herein. Under section 9 of the said Act, the Department of
Fisheries and Oceans has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the Bonaventure 1
Registry Office, district of Bonaventure, at New Carlisle, Quebec,
under deposit No. 13 656 020, a description of the site and plans
of the following facilities:
• A footbridge and floating quays for the Marina de Paspébiac
Inc. users. The facilities will be built on the navigable waters
of the St. Lawrence River, on Lot 2514 of the official cadastre
of the Cox township; and
• A waterside wharf and a fishermen’s wharf for the Small
Craft Harbours Branch and Real Property Services users. Both
existing facilities are located on the navigable waters of
the St. Lawrence River, on Lots 2514 and 2515 of the official
cadastre of the Cox township.
JEAN PINEAULT
Le ministère des Pêches et des Océans donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement des ouvrages décrits ci-après. Le ministère des Pêches et des Océans a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits de
Bonaventure 1, district de Bonaventure, à New Carlisle (Québec),
sous le numéro de dépôt 13 656 020, une description de l’emplacement et les plans des ouvrages suivants :
• La passerelle et les quais flottants pour le bénéfice de la marina de Paspébiac inc. Les ouvrages seront érigés dans la voie
navigable du fleuve Saint-Laurent, sur le lot 2514 du cadastre
officiel du canton de Cox;
• Le quai riverain et le quai des pêcheurs pour le bénéfice de
la Direction des ports pour petits bateaux et Services immobiliers. Les ouvrages déjà existants sont situés dans la voie
navigable du fleuve Saint-Laurent, sur les lots 2514 et 2515
du cadastre officiel du canton de Cox.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, 901, rue
du Cap-Diamant, Bureau 310, Québec (Québec) G1K 4K1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Québec, le 27 septembre 2006
JEAN PINEAULT
[40-1-o]
[40-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, 901 Du Cap-Diamant
Street, Suite 310, Québec, Quebec G1K 4K1. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
Québec, September 27, 2006
DEPARTMENT OF TRANSPORTATION AND PUBLIC
WORKS OF PRINCE EDWARD ISLAND
MINISTÈRE DES TRANSPORTS ET DES TRAVAUX
PUBLICS DE L’ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Transportation and Public Works of Prince
Edward Island hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of
the plans and site of the work described herein. Under section 9 of
Le ministère des Transports et des Travaux publics de l’Île-duPrince-Édouard donne avis, par les présentes, qu’une demande a
été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3241
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than
30 days after the date of publication of this notice. Although all
comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Charlottetown, September 22, 2006
BRIAN THOMPSON
Director
Land and Environment Division
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Transports et des Travaux publics de l’Île-du-Prince-Édouard a, en vertu de l’article 9
de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des
droits du district d’enregistrement du comté de Queens, situé à
l’Immeuble Jones, 11, rue Kent, Charlottetown (Île-du-PrinceÉdouard), sous le numéro de dépôt 31980, une description de
l’emplacement et les plans du projet de remplacement du pont
Fullertons Marsh qui traverse le ruisseau Fullertons et qui est
situé sur le chemin Bunbury (route 21) à Bunbury, dans le comté
de Queens (Île-du-Prince-Édouard), à 600 m à l’ouest de l’intersection de la route 215.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Charlottetown, le 22 septembre 2006
Le directeur
Division des terres et de l’environnement
BRIAN THOMPSON
[40-1-o]
[40-1-o]
the said Act, the Department of Transportation and Public Works
of Prince Edward Island has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Queens County,
at the Jones Building, 11 Kent Street, Charlottetown, Prince Edward Island, under deposit No. 31980, a description of the site
and plans of the Fullertons Marsh Bridge Replacement Project
across Fullertons Creek, located on Bunbury Road (Route 21) in
Bunbury, Queens County, Prince Edward Island, 600 m west of
the intersection with Route 215.
THE DOW CHEMICAL COMPANY
THE DOW CHEMICAL COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 27, 2006, the following
document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 2
(TDCC 2006-C) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company.
September 27, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 septembre 2006
le document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Deuxième supplément au résumé du contrat de location et à la
convention de fiducie (TDCC 2006-C) en date du 27 septembre
2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The Dow
Chemical Company et la Wilmington Trust Company.
Le 27 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
THE DOW CHEMICAL COMPANY
THE DOW CHEMICAL COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 27, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 4
(TDCC 2006-A) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company;
2. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 5
(TDCC 2006-A) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company;
3. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 6
(TDCC 2006-A) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company; and
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Quatrième supplément au résumé du contrat de location et à
la convention de fiducie (TDCC 2006-A) en date du 27 septembre 2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The
Dow Chemical Company et la Wilmington Trust Company;
2. Cinquième supplément au résumé du contrat de location et à
la convention de fiducie (TDCC 2006-A) en date du 27 septembre 2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The
Dow Chemical Company et la Wilmington Trust Company;
3. Sixième supplément au résumé du contrat de location et à la
convention de fiducie (TDCC 2006-A) en date du 27 septembre
2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The Dow
Chemical Company et la Wilmington Trust Company;
3242
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
4. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 7
(TDCC 2006-A) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company.
September 27, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
4. Septième supplément au résumé du contrat de location et à la
convention de fiducie (TDCC 2006-A) en date du 27 septembre
2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The Dow
Chemical Company et la Wilmington Trust Company.
Le 27 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
THE DOW CHEMICAL COMPANY
THE DOW CHEMICAL COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 27, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 4
(TDCC 2006-B) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company;
2. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 5
(TDCC 2006-B) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company; and
3. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 6
(TDCC 2006-B) dated September 27, 2006, among the Wells
Fargo Bank Northwest, NA, The Dow Chemical Company and
Wilmington Trust Company.
September 27, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Quatrième supplément au résumé du contrat de location et à
la convention de fiducie (TDCC 2006-B) en date du 27 septembre 2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The
Dow Chemical Company et la Wilmington Trust Company;
2. Cinquième supplément au résumé du contrat de location et à
la convention de fiducie (TDCC 2006-B) en date du 27 septembre 2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The
Dow Chemical Company et la Wilmington Trust Company;
3. Sixième supplément au résumé du contrat de location et à la
convention de fiducie (TDCC 2006-B) en date du 27 septembre
2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, NA, The Dow
Chemical Company et la Wilmington Trust Company.
Le 27 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
DUKE POWER COMPANY LLC
DUKE POWER COMPANY LLC
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 27, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement,
Trust Indenture No. 1 and Trust Indenture No. 2 dated as of
September 28, 2006, between Wells Fargo Bank Northwest,
National Association and Wilmington Trust Company; and
2. Memorandum of Lease Agreement, Lease Supplement No. 1
and Lease Supplement No. 2 dated as of September 28, 2006,
between Duke Power Company LLC and Wells Fargo Bank
Northwest, National Association.
September 27, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Résumé de la convention de fiducie et de garantie, premier
contrat de fiducie et deuxième contrat de fiducie en date du 28
septembre 2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, National
Association et la Wilmington Trust Company;
2. Résumé du contrat de location, premier supplément au contrat de location et deuxième supplément au contrat de location
en date du 28 septembre 2006 entre la Duke Power Company
LLC et la Wells Fargo Bank Northwest, National Association.
Le 27 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
FIRST UNION RAIL CORPORATION
FIRST UNION RAIL CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 26, 2006, the following
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 26 septembre 2006
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3243
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada relativement à FURC Trust No. 2006-2A et
FURC Trust No. 2006-2B :
1. Résumé de la convention de fiducie et de garantie, premier
supplément au contrat de fiducie, deuxième supplément au
contrat de fiducie, troisième supplément au contrat de fiducie et
quatrième supplément au contrat de fiducie en date du 26 septembre 2006 entre la Wilmington Trust Company et la Wells
Fargo Bank Northwest, National Association;
2. Résumé du contrat de location, premier supplément au
contrat de location, deuxième supplément au contrat de location, troisième supplément au contrat de location et quatrième
supplément au contrat de location en date du 26 septembre
2006 entre la Wells Fargo Bank Northwest, National Association et la First Union Rail Corporation.
Le 26 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada relating to FURC Trust No. 2006-2A and FURC Trust
No. 2006-2B:
1. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement,
Trust Indenture Supplement No. 1, Trust Indenture Supplement
No. 2, Trust Indenture Supplement No. 3 and Trust Indenture
Supplement No. 4 dated as of September 26, 2006, between
Wilmington Trust Company and Wells Fargo Bank Northwest,
National Association; and
2. Memorandum of Lease Agreement, Lease Supplement
No. 1, Lease Supplement No. 2, Lease Supplement No. 3 and
Lease Supplement No. 4 dated as of September 26, 2006, between Wells Fargo Bank Northwest, National Association and
First Union Rail Corporation.
September 26, 2006
GE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
GE FRANKONA RÜCKVERSICHERUNGSAKTIENGESELLSCHAFT
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice of hereby given that, pursuant to section 576(2)
of the Insurance Companies Act (Canada), Ge Frankona
Rückversicherungs-Aktiengesellschaft intends to make an application to the Superintendent of Financial Institutions for an
amended order to reinsure in Canada risks changing its name to
“Swiss Re Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft”.
BRENDA BUCKINGHAM
Chief Agent
Avis est par la présente donné que, conformément au paragraphe 576(2) de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada),
Ge Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft a l’intention
de demander au surintendant des institutions financières une ordonnance d’agrément modifiée qui l’autoriserait à réassurer des
risques au Canada sous la nouvelle raison sociale « Swiss Re
Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft ».
Toronto, le 7 octobre 2006
L’agente principale
BRENDA BUCKINGHAM
[40-4-o]
[40-4-o]
Toronto, October 7, 2006
MARIA NICOLE FISHERIES
MARIA NICOLE FISHERIES
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Maria Nicole Fisheries hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, Maria Nicole Fisheries has deposited
with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Shelburne County, at Shelburne, Nova Scotia, under
deposit No. 86057800, a description of the site and plans of an
infill in Cockerwit Passage, at Lower Woods Harbour, Nova Scotia, in front of the lot bearing PID 80010036.
La société Maria Nicole Fisheries donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports,
de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la
protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Maria Nicole
Fisheries a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du
ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et
au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement du
comté de Shelburne, à Shelburne (Nouvelle-Écosse), sous le numéro de dépôt 86057800, une description de l’emplacement et les
plans de travaux de remplissage dans le chenal Cockerwit, au
havre de Lower Woods, en Nouvelle-Écosse, en face du lot portant le NIP 80010036.
3244
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than
30 days after the date of publication of this notice. Although all
comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Shag Harbour, September 20, 2006
TIMOTHY E. ADAMS
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Shag Harbour, le 20 septembre 2006
TIMOTHY E. ADAMS
[40-1-o]
[40-1]
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
McCormick Rankin Corporation, on behalf of the Ministry of
Transportation of Ontario, hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport, Infrastructure and
Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under
section 9 of the said Act, McCormick Rankin Corporation, on
behalf of the Ministry of Transportation of Ontario, has deposited
with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Nipissing, at North Bay, Ontario, under deposit
No. NB169479, a description of the site and plans for the proposed construction of a replacement bridge over the Tomiko
River on Highway 11, at Lot 1, Concession 4, Site 43-010, in the
township of Lyman, district of Nipissing, Ontario.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Ottawa, October 3, 2006
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
MICHEL VACHON, P.Eng.
La McCormick Rankin Corporation, au nom du ministère des
Transports de l’Ontario, donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de
l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. En vertu de l’article 9
de ladite loi, la McCormick Rankin Corporation, au nom du ministère des Transports de l’Ontario, a déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement
de Nipissing, à North Bay (Ontario), sous le numéro de dépôt NB169479, une description de l’emplacement et les plans du
pont de remplacement que l’on propose de construire au-dessus
de la rivière Tomiko sur la route 11, situé sur le lot 1, concession 4, site 43-010, dans le canton de Lyman, district de Nipissing, en Ontario.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Ottawa, le 3 octobre 2006
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
MICHEL VACHON, ing.
[40-1-o]
[40-1-o]
NEIGHBOURLINK WETASKIWIN
NEIGHBOURLINK WETASKIWIN
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that NeighbourLink Wetaskiwin intends
to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter, pursuant to the Canada Corporations Act.
September 19, 2006
ISABEL DIDRIKSEN
Chairperson
Avis est par les présentes donné que NeighbourLink Wetaskiwin
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa
charte en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 19 septembre 2006
La présidente
ISABEL DIDRIKSEN
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3245
PARAMEDICS WITHOUT BORDERS
PARAMEDICS SANS FRONTIÈRES
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Paramedics Without Borders has
changed the location of its head office to the city of Niagara Falls,
province of Ontario.
August 25, 2006
STEVE MALONE
President
Avis est par les présentes donné que Paramedics Sans Frontières a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à
Niagara Falls, province d’Ontario.
Le 25 août 2006
Le président
STEVE MALONE
[40-1-o]
[40-1-o]
ROBERT VAUGHAN
ROBERT VAUGHAN
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Robert Vaughan hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, Robert Vaughan has deposited with the Minister
of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of
the District Registrar of the Land Registry District of Halifax
County, at 5151 Terminal Road, Halifax, Nova Scotia, under
deposit No. 86232957, a description of the site and plans of work
to infill a water lot in Moirs Pond, at Mill Cove, Bedford, Nova
Scotia, on the Bedford Highway at the foot of Nelsons Landing
Boulevard.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 1013, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 4K2. However, comments will be considered only if they are in writing and are received not later than
30 days after the date of publication of this notice. Although all
comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
October 7, 2006
ROBERT VAUGHAN
Robert Vaughan donne avis, par les présentes, qu’une demande
a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection
des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Robert Vaughan a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de
la publicité des droits du district d’enregistrement du comté de
Halifax, situé au 5151, chemin Terminal, Halifax (NouvelleÉcosse), sous le numéro de dépôt 86232957, une description de
l’emplacement et les plans des travaux visant à remplir un lot de
grève dans le lac Moirs Pond, baie Mill, à Bedford, en NouvelleÉcosse, sur la route Bedford au pied du boulevard Nelsons
Landing.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 1013, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 4K2. Veuillez noter
que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences
seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Le 7 octobre 2006
ROBERT VAUGHAN
[40-1-o]
[40-1]
SASKATCHEWAN WATERSHED AUTHORITY
SASKATCHEWAN WATERSHED AUTHORITY
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Saskatchewan Watershed Authority hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Saskatchewan
Watershed Authority has deposited with the Minister of Transport, Infrastructure and Communities and in the office of the
Information Services Corporation of Saskatchewan, in Regina,
under deposit No. 101900528, a description of the site and plans
of the Qu’Appelle River Dam: an existing earthfill dam and associated outlet facilities located at the head waters of the
Qu’Appelle River, extending from LSD 5, Section 24, Township 23, Range 4, west of the Third Meridian, to LSD 4, Section 31,
Township 23, Range 3, west of the Third Meridian.
La Saskatchewan Watershed Authority (la régie des bassins
hydrographiques de la Saskatchewan) donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur
la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Saskatchewan
Watershed Authority a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé
auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la Information Services Corporation of
Saskatchewan (la société des services d’information de la Saskatchewan), à Regina, sous le numéro de dépôt 101900528, une description de l’emplacement et les plans du barrage de la rivière
Qu’Appelle : un barrage en terre existant et les installations connexes de sortie d’eau situés sur le cours supérieur de la rivière
Qu’Appelle, qui s’étend de la subdivision officielle 5, section 24,
canton 23, rang 4, à l’ouest du troisième méridien, à la subdivision officielle 4, section 31, canton 23, rang 3, à l’ouest du troisième méridien.
3246
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Moose Jaw, September 26, 2006
SASKATCHEWAN WATERSHED AUTHORITY
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Gestionnaire régional, Programme de protection des eaux navigables,
Transports Canada, 9700, avenue Jasper, Bureau 1100, Edmonton
(Alberta) T5J 4E6. Veuillez noter que seuls les commentaires
faits par écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation
maritime seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Moose Jaw, le 26 septembre 2006
SASKATCHEWAN WATERSHED AUTHORITY
[40-1-o]
[40-1-o]
Comments may be directed to the Regional Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, 9700 Jasper
Avenue, Suite 1100, Edmonton, Alberta T5J 4E6. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
TALISMAN ENERGY INC.
TALISMAN ENERGY INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Allnorth Consultants Limited, on behalf of Talisman Energy
Inc., hereby gives notice that an application has been made to the
Minister of Transport, Infrastructure and Communities under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Allnorth Consultants Limited has deposited with the Minister of
Transport, Infrastructure and Communities and in the office of
Alberta Registries, at Edmonton, under plan No. 062 5898, a
description of the site and plans of a proposed permanent bridge
over the Pouce Coupé River, at coordinates 16-18-77-11-W6M.
Grande Prairie, September 29, 2006
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
La société Allnorth Consultants Limited, de la part de la Talisman Energy Inc., donne avis, par les présentes, qu’une demande a
été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure
et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Allnorth Consultants Limited a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau
d’enregistrement des titres de l’Alberta, à Edmonton, sous le numéro de plan 062 5898, une description de l’emplacement et les
plans d’un pont permanent que l’on propose de construire audessus de la rivière Pouce Coupé, aux coordonnées 16-18-77-11,
à l’ouest du sixième méridien.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Gestionnaire régional, Programme de protection des eaux navigables,
Transports Canada, 9700, avenue Jasper, Bureau 1100, Edmonton
(Alberta) T5J 4E6. Veuillez noter que seuls les commentaires
faits par écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation
maritime seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Grande Prairie, le 29 septembre 2006
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
[40-1-o]
[40-1-o]
Comments may be directed to the Regional Manager, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, 9700 Jasper
Avenue, Suite 1100, Edmonton, Alberta T5J 4E6. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
THE TERRA FOUNDATION
THE TERRA FOUNDATION
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that The Terra Foundation has changed
the location of its head office to the city of Toronto, province of
Ontario.
September 25, 2006
ROBERT SCHAD
President
Avis est par les présentes donné que The Terra Foundation a
changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à Toronto, province d’Ontario.
Le 25 septembre 2006
Le président
ROBERT SCHAD
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3247
TORONTO AREA TRANSIT OPERATING AUTHORITY
TORONTO AREA TRANSIT OPERATING AUTHORITY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 26, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Notice dated July 5, 2006, between Asset Finance (Bermuda) Limited and Toronto Area Transit Operating Authority;
2. Discharge of Security Interest dated July 5, 2006, by Asset
Finance (Bermuda) Limited;
3. Notice of Termination and Release dated July 5, 2006, by
Wachovia Bank, National Association;
4. Termination of Lease dated July 5, 2006, between Wells
Fargo Bank Northwest, N.A. and Asset Finance (Bermuda)
Limited;
5. Bills of Sale Nos. 1 through 6 dated July 5, 2006, by Asset
Finance (Bermuda) Limited; and
6. Bills of Sale Nos. 1 through 6 dated July 5, 2006, by Wells
Fargo Bank Northwest, N.A.
September 26, 2006
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 26 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Avis en date du 5 juillet 2006 entre la Asset Finance (Bermuda) Limited et la Toronto Area Transit Operating Authority;
2. Quittance du contrat de sûreté en date du 5 juillet 2006 par la
Asset Finance (Bermuda) Limited;
3. Avis de résiliation du contrat de location et quittance en date
du 5 juillet 2006 par la Wachovia Bank, National Association;
4. Résiliation du contrat de location en date du 5 juillet 2006
entre la Wells Fargo Bank Northwest, N.A. et la Asset Finance
(Bermuda) Limited;
5. Actes de vente nos 1 à 6 en date du 5 juillet 2006 par la Asset
Finance (Bermuda) Limited;
6. Actes de vente nos 1 à 6 en date du 5 juillet 2006 par la Wells
Fargo Bank Northwest, N.A.
Le 26 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
TOWN OF MILTON
TOWN OF MILTON
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
McCormick Rankin Corporation, on behalf of the Town of
Milton, hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Transport, Infrastructure and Communities under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Town of Milton has deposited with the Minister of Transport,
Infrastructure and Communities and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Halton, at Milton, Ontario, under deposit No. G-61, a description of the site and plans
of the replacement of the Henderson Park Bridge over Sixteen
Mile Creek on the Lower Base Line Road in Milton, Ontario, on
part of Lot 26, Concession 2, Town of Milton/Town of Oakville,
geographic township of Trafalgar, regional municipality of Halton, Ontario.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Transport Canada, 100 Front Street S,
Sarnia, Ontario N7T 2M4. However, comments will be considered only if they are in writing, are received not later than 30 days
after the date of publication of this notice and are related to the
effects of this work on marine navigation. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Mississauga, September 26, 2006
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
R. S. STOFKO, P.Eng.
La McCormick Rankin Corporation, pour la Town of Milton,
donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. La Town of Milton a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Halton, à Milton (Ontario), sous le
numéro de dépôt G-61, une description de l’emplacement et les
plans du remplacement du pont Henderson Park au-dessus du
ruisseau Sixteen Mile, sur le chemin Lower Base Line à Milton
(Ontario), sur une partie du lot 26, concession 2, ville de Milton/
ville d’Oakville, canton géographique de Trafalgar, municipalité
régionale de Halton (Ontario).
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Transports
Canada, 100, rue Front Sud, Sarnia (Ontario) N7T 2M4. Veuillez
noter que seuls les commentaires faits par écrit, reçus au plus tard
30 jours suivant la date de publication de cet avis et relatifs à
l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime seront considérés.
Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront
considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Mississauga, le 26 septembre 2006
MCCORMICK RANKIN CORPORATION
R. S. STOFKO, ing.
[40-1-o]
[40-1-o]
3248
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
TRIMARK TRUST
FIDUCIE TRIMARK
VOLUNTARY LIQUIDATION AND DISSOLUTION
LIQUIDATION ET DISSOLUTION VOLONTAIRES
Notice is hereby given that Trimark Trust has received conditional approval of the Minister of Finance (Canada) under subsection 350(2) of the Trust and Loan Companies Act (Canada) dated
August 30, 2006, of its application for voluntary liquidation and
dissolution.
Toronto, September 30, 2006
MELISSA SCHOFIELD
Assistant Secretary
Avis est par les présentes donné que la Fiducie Trimark a reçu,
en date du 30 août 2006, l’approbation conditionnelle du ministre
des Finances du Canada, prévue au paragraphe 350(2) de la Loi
sur les sociétés de fiducie et de prêt (Canada), à l’égard de sa demande de liquidation et de dissolution volontaires.
Toronto, le 30 septembre 2006
La secrétaire adjointe
MELISSA SCHOFIELD
[39-4-o]
[39-4-o]
UNION PACIFIC RAILROAD COMPANY
UNION PACIFIC RAILROAD COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on September 26, 2006, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Memorandum of Indenture and Security Agreement effective
as of September 27, 2006, between Wilmington Trust Company and Wells Fargo Bank Northwest, National Association;
2. Memorandum of Lease Agreement effective as of September 27, 2006, between Wilmington Trust Company and Union
Pacific Railroad Company;
3. Memorandum of Lease and Indenture Supplement No. 1 effective as of September 27, 2006, among Wilmington Trust
Company, Union Pacific Railroad Company and Wells Fargo
Bank Northwest, National Association; and
4. Memorandum of Lease Assignment effective as of September 27, 2006, between Wilmington Trust Company and Wells
Fargo Bank Northwest, National Association.
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 26 septembre 2006
les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Résumé de la convention de fiducie et contrat de garantie en
vigueur à compter du 27 septembre 2006 entre la Wilmington
Trust Company et la Wells Fargo Bank Northwest, National
Association;
2. Résumé du contrat de location en vigueur à compter du
27 septembre 2006 entre la Wilmington Trust Company et la
Union Pacific Railroad Company;
3. Premier supplément au résumé du contrat de location et à la
convention de fiducie en vigueur à compter du 27 septembre
2006 entre la Wilmington Trust Company, la Union Pacific
Railroad Company et la Wells Fargo Bank Northwest, National
Association;
4. Résumé de la cession du contrat de location en vigueur à
compter du 27 septembre 2006 entre la Wilmington Trust Company et la Wells Fargo Bank Northwest, National Association.
Le 26 septembre 2006
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[40-1-o]
[40-1-o]
September 26, 2006
THE WINE BARTER CLUB
THE WINE BARTER CLUB
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that The Wine Barter Club intends to
apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter,
pursuant to the Canada Corporations Act.
September 26, 2006
DOUG RIDER
President
Avis est par les présentes donné que The Wine Barter Club
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner
sa charte en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 26 septembre 2006
Le président
DOUG RIDER
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Atlantic Pilotage Authority
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996 ...................................................
Canada Deposit Insurance Corporation
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Deposit Insurance Information
By-law.....................................................................
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Differential Premiums By-law ............
Justice, Dept. of
Regulations Amending the Contraventions
Regulations .............................................................
Laurentian Pilotage Authority
Regulations Amending the Laurentian Pilotage Tariff
Regulations .............................................................
Public Service Human Resources Management
Agency of Canada
Regulations Amending the Official Languages
(Communications with and Services to the
Public) Regulations.................................................
3251
3260
3269
3249
Page
Administration de pilotage de l’Atlantique
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
l’Administration de pilotage de l’Atlantique,
1996 ........................................................................
Société d’assurance-dépôts du Canada
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les renseignements relatifs à
l’assurance-dépôts...................................................
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les primes différentielles .................
3251
3260
3269
3272
Justice, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions.........................................................
3275
Administration de pilotage des Laurentides
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Laurentides .........................................
3275
3281
Agence de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada
Règlement modifiant le Règlement sur les langues
officielles — communications avec le public et
prestation des services ............................................
3281
3272
3250
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Page
Transport, Dept. of
Regulations Amending the Canadian Aviation
Regulations (Parts I and III)....................................
3284
Page
Transports, min. des
Règlement modifiant le Règlement de l’aviation
canadien (Parties I et III).........................................
3284
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3251
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996
Statutory authority
Pilotage Act
Fondement législatif
Loi sur le pilotage
Sponsoring agency
Atlantic Pilotage Authority
Organisme responsable
Administration de pilotage de l’Atlantique
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
The Atlantic Pilotage Authority (the Authority) is responsible
for administering, in the interests of safety, an efficient pilotage
service within the Canadian waters in and around the Atlantic
Provinces. The Authority prescribes tariffs of pilotage charges
that are fair and reasonable and consistent with providing revenues sufficient to permit the Authority to operate on a selfsustaining financial basis. In accordance with recommendations
from the Canadian Transportation Agency and its customers, the
Authority strives to be self-sufficient on a port-by-port basis, as
well as for the Authority as a whole. The Authority is consequently amending tariff charges for 2007 in eight compulsory
pilotage areas: Saint John, New Brunswick; Halifax, Nova Scotia;
Strait of Canso, Nova Scotia; Bras d’Or, Nova Scotia; St. John’s,
Newfoundland and Labrador; Holyrood, Newfoundland and Labrador; Placentia Bay, Newfoundland and Labrador; and Bay of
Exploits, Newfoundland and Labrador. All other tariff charges in
the remaining compulsory and non-compulsory pilotage areas
will remain unchanged at this time.
L’Administration de pilotage de l’Atlantique (l’Administration)
doit veiller à administrer, pour la sécurité de la navigation, un
service de pilotage efficace dans les eaux canadiennes et limitrophes des provinces de l’Atlantique. L’Administration fixe des
tarifs de droits de pilotage équitables et raisonnables qui lui permettent d’obtenir des revenus suffisants pour assurer le financement autonome de ses activités. Conformément aux recommandations de l’Office des transports du Canada et de ses clients,
l’Administration s’efforce de maintenir son autonomie et celle
des ports qui en relèvent. L’Administration apporte, à cette fin,
des modifications aux tarifs des droits de pilotage pour 2007
dans huit zones de pilotage obligatoire : Saint John (NouveauBrunswick), Halifax (Nouvelle-Écosse), détroit de Canso
(Nouvelle-Écosse), Bras d’Or (Nouvelle-Écosse), St. John’s
(Terre-Neuve-et-Labrador), Holyrood (Terre-Neuve-et-Labrador),
baie Placentia (Terre-Neuve-et-Labrador) et baie des Exploits
(Terre-Neuve-et-Labrador). Pour l’instant, les tarifs actuels des
autres zones de pilotage obligatoire et des zones de pilotage non
obligatoire ne changeront pas.
De fortes baisses d’activités et de revenu survenues dans quelques grands ports, en particulier dans la baie Placentia, à
St. John’s, à Halifax et à Saint John, ont eu une incidence sur la
situation de l’Administration. Pendant ce temps, le coût de la
prestation du service de pilotage a augmenté, en particulier le coût
du maintien des services des bateaux-pilotes. Il s’ensuit que
l’Administration prévoit un déficit à la fin de l’exercice financier
de 2006 et que, sans hausse tarifaire, cette situation se répétera en
2007. Les hausses tarifaires permettent à l’Administration de
maintenir l’autonomie financière. Les hausses visent également à
compenser les pressions inflationnistes, à engendrer des fonds en
vue d’accroître son effectif de pilotes dans certains ports, à permettre l’amélioration des services de bateau-pilote dans certains
ports et à éviter l’interfinancement entre les ports. L’Administration continue de consulter largement les clients dans divers ports
et à s’occuper de leurs préoccupations.
Les présentes modifications annoncent l’entrée en vigueur
d’une augmentation des droits dans huit zones de pilotage obligatoire dès le 1er janvier 2007. Les hausses tarifaires s’appliquent
aux zones dans lesquelles l’Administration connaît des pertes
sinon un profit marginal.
The Authority has been affected by significant declines in activity and revenue in some major ports, particularly in Placentia
Bay, St. John’s, Halifax, and Saint John. At the same time, the
cost of providing a pilotage service per assignment has increased,
particularly the cost of maintaining pilot boat services. As a result, the Authority is projecting a loss for the 2006 fiscal year, and
without tariff increases, a further loss would occur in 2007. The
increases in tariff are intended to allow the Authority to remain
financially self-sufficient. The proposed tariff increases will also
offset inflationary pressures, will provide funding for an increase
in pilot resources in some ports, will allow for improvement
of pilot boat services in some ports, and will alleviate crosssubsidization amongst ports. The Authority continues to consult
widely with its customers in various ports, and address concerns
expressed by the customers.
The amendments constitute an increase in charges for eight
compulsory pilotage areas effective January 1, 2007. The tariff increases are applied to those areas that are operating at a loss or
have a marginal profit margin.
3252
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Alternatives
Solutions envisagées
Two alternatives were considered in determining tariff charges
required by the Authority.
The Authority could have maintained tariffs at the status quo.
This alternative would have resulted in the Authority remaining in
a loss position, and would not have been conducive to the goal of
self-sufficiency. The ports that remained profitable would have
been cross-subsidizing other ports. The Authority rejected this
alternative because an increase in tariff charges is necessary to
reflect the actual costs for pilotage services being performed, to
ensure that the Authority maintains its financial self-sufficiency,
and to avoid cross-subsidization among ports.
Deux solutions de rechange ont été envisagées pour établir le
tarif des droits requis par l’Administration.
L’Administration aurait pu maintenir le statu quo en s’abstenant de changer les tarifs de droits. Toutefois, cette solution aurait
maintenu l’Administration dans une situation déficitaire contraire
à l’objectif de l’autonomie financière. Les ports rentables seraient
alors contraints de soutenir les ports déficitaires. Elle a rejeté cette
solution parce qu’il est nécessaire d’augmenter les tarifs de droits
dans ces zones pour tenir compte des coûts réels de la prestation
des services de pilotage, pour s’assurer que l’Administration
conserve son autonomie financière et pour éviter l’interfinancement entre les ports.
L’Administration aurait pu réduire les coûts en diminuant le
nombre de pilotes qu’elle emploie dans les zones visées par l’augmentation, ou en tentant de réduire le coût de l’entretien des
bateaux-pilotes ou le coût de l’utilisation contractuelle des
bateaux-pilotes. Elle s’est efforcée de garder les coûts au minimum tout en maintenant un service sécuritaire et efficace. Une
façon de réduire davantage les coûts serait de réduire le nombre
de pilotes dans les zones déficitaires. Toute tentative de réduire le
coût de l’entretien des bateaux-pilotes ou le coût de l’utilisation
contractuelle des bateaux-pilotes pourrait avoir des répercussions
sur la sécurité et la fiabilité des services des bateaux-pilotes. Les
solutions de ce genre réduiraient la qualité du service offert par
l’Administration, ce qui est inacceptable pour celle-ci et ses
clients. Les clients de l’Administration ont demandé que le personnel soit augmenté afin de réduire les retards dans la prestation
des services, et l’Administration a répondu à cette demande avec
diligence. L’Administration a également procédé en étroite collaboration avec ses clients et employés pour maintenir la sécurité et
l’efficacité des bateaux-pilotes dans tous les ports desservis. Le
contingent actuel de pilotes à ces ports est le minimum nécessaire
pour assurer le service, compte tenu de la grandeur du territoire
desservi, du niveau de trafic dans les ports et de la nécessité de
prévoir des remplaçants en cas de maladie ou de congé.
The Authority could have reduced costs by decreasing the
number of pilots employed in those areas affected by the proposed increase or by attempting to reduce the cost of maintaining
or contracting pilot boats. The Authority has endeavoured to keep
costs to the minimum consistent with maintaining a safe and effective service. Further reductions in costs could be achieved by
reducing the number of pilots available in those areas that are in
an operational loss position. Any attempt to reduce the maintenance or contracting costs of pilot boats could impact on the
safety and reliability of pilot boat service. Such alternatives
would reduce the quality of service provided by the Authority.
Therefore, these alternatives would be unacceptable to both the
Authority and its clients. The Authority’s clients have requested
increased personnel resources to reduce delays in service and the
Authority has worked diligently to meet this request. The Authority has also worked closely with its customers and employees to
ensure that pilot boat service remains safe and efficient in all
ports served. The current contingent of pilots in these ports is the
minimum necessary to provide the service considering the physical size of the territory covered, the level of traffic in the ports,
and the necessity to have coverage for illnesses and vacations.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The proposed tariff rate increases are intended to alleviate
cross-subsidization among ports and to provide funding for an
increased pilot work force in some ports. Customers in all areas
will find comfort in the reduction and eventual elimination of
cross-subsidization. The increase in tariffs in some areas are intended to fund beneficial developments within the ports, such as
increased pilot strength or improved pilot boat service. Each port
will be dealt with individually below.
Les hausses tarifaires visent à éliminer l’interfinancement entre
les ports et à assurer le financement d’un effectif de pilotes accru
dans certains ports. Les clients dans toutes les zones trouveront
consolation dans la réduction et l’élimination éventuelle de
l’interfinancement. La hausse tarifaire prévue pour certaines
zones permettra de financer des améliorations bénéfiques dans les
ports, comme l’accroissement de l’effectif des pilotes ou l’amélioration du service des bateaux-pilotes. La situation de chaque
port est décrite distinctement ci-dessous.
Placentia Bay
Baie Placentia
The Authority is increasing manpower in the region that includes Placentia Bay, St. John’s, and Holyrood. This increase in
manpower was requested by the customers in Placentia Bay who
have clearly indicated that any delay in providing pilotage service
is not acceptable. The pilot boat service in Placentia Bay is also
being upgraded with the construction of two new pilot boats at a
total cost of $6.5 million. One of these boats has been planned for
some time, is currently under construction, and will be delivered
in early 2007. The second new boat is required to replace the Placentia Pilot, a modern fast craft that had an unfortunate accident
in Placentia Bay during 2006 causing a total constructive loss.
After consultation with our customers, it was determined that the
appropriate course of action to replace the Placentia Pilot would
be to build a sister ship to the boat currently under construction.
This vessel will be available for service in the latter part of 2007.
The proposed amendments are intended to provide the required
L’Administration augmente l’effectif dans la région qui inclut
la baie Placentia, St. John’s et Holyrood. Dans la baie Placentia,
les clients ont demandé cet accroissement de l’effectif en soulignant que tout retard dans la prestation du service de pilotage est
inacceptable. De plus, le service des bateaux-pilotes de la région
de la baie Placentia est amélioré par la construction de deux nouveaux bateaux-pilotes à un coût total de 6,5 millions de dollars.
Un de ces bateaux fait partie des plans depuis longtemps. Il est en
cours de construction et sera livré vers le début de 2007. Le second bateau remplacera l’embarcation rapide moderne Placentia
Pilot, déclarée perte totale à la suite d’un accident survenu dans la
baie Placentia en 2006. On a déterminé, après des consultations
auprès des clients, que la meilleure façon de remplacer le Placentia Pilot serait de construire un bateau identique à l’autre bateau
en cours de construction. Le second bateau pourra entrer en service
durant la seconde moitié de 2007. Les modifications proposées au
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3253
revenue to support these improvements in service. There have
been two tariff decreases in Placentia Bay since 1996 and a reduction on the rate for movages between the Whiffen Head and
Come-by-Chance terminals. The current tariff amendments will
result in rates that remain below the rates charged prior to the rate
reductions. For example, the basic charge for Placentia Bay was
$663 in 1997, reduced to $648 in 1998, then reduced to $538 in
2000. The proposed increase for 2007 will see this rate become
$619. The increase requested in Placentia Bay is 15%.
Règlement visent à procurer les revenus nécessaires pour financer
ces améliorations au service. Deux baisses de tarif ont eu lieu
dans la baie Placentia depuis 1996, de même qu’une baisse des
taux applicables aux déplacements des navires entre les terminaux
de Whiffen Head et Come-by-Chance. Les modifications tarifaires proposées maintiendront les taux à un niveau inférieur à ce
qu’ils étaient avant les réductions. Par exemple, le droit de base
imposé dans la baie Placentia a diminué pour passer de 663 $ en
1997 à 648 $ en 1998 puis à 538 $ en 2000. Il est proposé de le
relever à 619 $ en 2007. Une hausse tarifaire de 15 % est demandée pour la baie Placentia.
St. John’s
St. John’s
The amendment to the Atlantic Pilotage Authority Regulations
of May 17, 2006, has had a major impact on the port of
St. John’s. This amendment meant that offshore supply vessels of
5 000 gross tons or less operating out of the port no longer
required a pilot. At that point in the year, supply ships under
5 000 gross tons constituted 71% of our assignments in the port
and 69% of our revenue. We discussed this situation with our
customers in the port and they advised that they wanted the same
number of pilots available for the remaining traffic. As a result of
the reduction in assignments, the price of the contracted pilot boat
on a per-assignment basis also increased significantly. It is projected that, even with the proposed increase, St. John’s will remain in a loss position. The increase requested in St. John’s is
25%.
Les modifications apportées au Règlement de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique le 17 mai 2006 ont eu une incidence
majeure sur le port de St. John’s. En effet, les navires ravitailleurs
extracôtiers d’une jauge brute de 5 000 tonneaux ou moins ne
sont plus tenus d’être dirigés par un pilote à l’extérieur du port. À
ce moment de l’année, ces navires représentent 71 % des affectations des pilotes dans le port et 69 % des recettes. L’Administration a examiné la situation avec ses clients du port et ceux-ci veulent que le même nombre de pilotes soient affectés au reste du
trafic. La réduction des affectations a provoqué une hausse importante du prix de l’utilisation d’un bateau-pilote par affectation. On
prévoit que St. John’s demeurera déficitaire malgré la hausse tarifaire proposée. Une hausse tarifaire de 25 % est demandée pour
St. John’s.
Holyrood
Holyrood
The pilotage activity in Holyrood has declined to the point that
revenues and assignments are less than half of their totals a few
years ago. The total pilotage revenue for 2006 in Holyrood will
be approximately $50,000, which is much less than the cost of
providing pilots and pilot boats to the port. Despite the low volume of business in Holyrood, the tariff basic charge is the second
lowest of any compulsory port, and the unit charge is the sixth
lowest. A substantial increase in tariffs is required in this port to
continue to move toward a break-even position. The increase
requested in Holyrood is 25%.
Les activités de pilotage à Holyrood ont diminué au point que
les revenus et les affectations en sont maintenant à la moitié de ce
qu’ils étaient il y a quelques années. Le total des revenus de pilotage en 2006 à Holyrood sera environ 50 000 $, ce qui est très
inférieur au coût de la fourniture des services des pilotes et des
bateaux-pilotes au port. Même si le niveau d’activité est bas à
Holyrood, le droit de base est le deuxième plus bas de tous les
ports où le pilotage est obligatoire, et le droit unitaire est le
sixième au bas de l’échelle comparative. Il faut appliquer une
hausse importante des tarifs dans ce port pour poursuivre les efforts en vue d’atteindre le seuil de rentabilité. Une hausse tarifaire
de 25 % est demandée pour le port de Holyrood.
Bay of Exploits
Baie des Exploits
The Bay of Exploits continues to see a decline in traffic, with
2006 having approximately 22% fewer assignments than occurred
in 2005. The number of pilotage assignments in the Bay of Exploits has declined from 258 in the year 2000 to less than 100 in
2006. We have reduced the pilot manning for the district, which
also includes Humber Arm and Stephenville, to three pilots, all
cross-licenced to serve each port. Due to the large geographic
area covered by the pilots, it is impossible to reduce the numbers
below the current level. The proposed increase is necessary to
provide the current level of service to our customers in the Bay of
Exploits. The increase requested in the Bay of Exploits is 25%.
Le trafic dans la baie des Exploits continue de baisser et les affectations en 2006 ont diminué de 22 % par rapport à 2005. Le
nombre d’affectations à cet endroit est passé de 258 en l’an 2000
à moins de 100 en 2006. L’Administration a réduit à trois pilotes
l’effectif disponible pour le district, qui inclut également Humber
Arm et Stephenville, et tous ces pilotes ont les permis nécessaires
pour desservir chacun des ports. Étant donné le vaste secteur
d’affectation des pilotes, il est impossible de réduire l’effectif
actuel. La hausse tarifaire proposée est nécessaire pour maintenir
le niveau de service assuré actuellement aux clients de l’Administration dans la baie des Exploits. Une hausse tarifaire de 25 % est
demandée pour la baie des Exploits.
Halifax
Halifax
The vessel traffic in the port of Halifax also declined with the
amendment to the Atlantic Pilotage Authority Regulations regarding offshore supply vessels. The proposed tariff increases in Halifax are intended to maintain the port’s financial health in spite of
the decline in activity. The customers of the port have expressed
their opinion in opposition of cross-subsidization many times, and
the proposed increases will assist in redressing the recent situation
of Halifax being subsidized by other ports. The increase requested
in Halifax is 4%.
Les modifications apportées au Règlement de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique concernant le nouveau traitement
accordé aux navires ravitailleurs extracôtiers ont entraîné une réduction du trafic desservi dans le port de Halifax également. Les
hausses tarifaires proposées pour le port de Halifax visent à protéger la situation financière du port malgré la réduction des activités. Les clients du port se sont opposés de nombreuses fois à
l’interfinancement, et les hausses tarifaires proposées aideront à
corriger la situation d’interfinancement qui a commencé à soutenir le port de Halifax récemment. Une hausse de 4 % est demandée pour le port de Halifax.
3254
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Strait of Canso
Détroit de Canso
In the Strait of Canso, traffic has actually increased significantly in 2006. However, the average size of vessels has decreased,
meaning that revenues have not kept pace with the increase in
traffic or expenditures. To cope with the increased activity, the
Authority has hired two more pilots for the area, and has had an
increase in pilot boat costs. After discussing the matter with our
customers, it was determined that the fairest method to increase
our revenue would be to increase the basic charge so that it would
approximate the cost of providing the pilot boat service, while
leaving the unit charge at the current level. There is also an
anomaly in Canso in that there is a minimum charge for a movage
on a vessel, while there is no minimum on trip assignments. For
smaller vessels, a trip would end up costing less than a move.
This is counter-intuitive because a trip takes, on average, more of
the pilot’s time and always requires a pilot boat, while a move
may not require one. To correct this anomaly, we have instituted a
minimum charge for trip assignments. The increase requested in
the Strait of Canso is 5%.
Le trafic a augmenté considérablement dans le détroit de Canso
en 2006. Toutefois, la taille moyenne des navires a diminué et il
s’ensuit que les revenus n’ont pas augmenté au rythme de l’accroissement du trafic et des dépenses. L’Administration a engagé
deux pilotes supplémentaires pour répondre aux besoins accrus,
ce qui a fait augmenter les coûts des bateaux-pilotes. L’Administration a examiné la question avec ses clients et il en est ressorti
que la façon la plus équitable d’augmenter les revenus consistait à
relever le droit de base à peu près au niveau du coût de la prestation du service de bateau-pilote, et cela, en laissant le droit unitaire au niveau actuel. Notons également qu’il y a une anomalie à
Canso : un droit minimal est imposé pour le déplacement d’un
navire, mais non pour le déplacement d’un pilote en affectation. Il
s’ensuit que, dans le cas des petits navires, le déplacement d’un
pilote en affectation coûte moins que le déplacement du navire.
Ce résultat est contre-intuitif parce que le déplacement du pilote
dure plus longtemps en moyenne et nécessite toujours l’utilisation
d’un bateau-pilote, contrairement à l’exécution du pilotage proprement dit. Pour corriger cette anomalie, l’Administration a établi un droit minimal pour les déplacements des pilotes en affectation. Une hausse tarifaire de 5 % est demandée pour le détroit de
Canso.
Bras d’Or
Bras d’Or
The Bras d’Or Lake has a modest amount of traffic and has
been suffering a gradual decline in activity. There will only be
approximately 90 assignments in the area for 2006 and 2007. This
area benefits from being part of the larger Cape Breton district. If
pilots and pilot boats had to be provided exclusively for the area,
the tariff rates required would be much greater than they are at
present. The area has been in a loss position for several years
now, and requires increases in tariffs or traffic over the next few
years to eliminate the deficit. The increase requested is 10%.
Au lac Bras d’Or, le trafic est modéré et diminue graduellement. Environ 90 affectations auront lieu en 2006 et 2007. Cette
zone profite de son appartenance au district du Cap-Breton. Si des
pilotes et des bateaux-pilotes devaient être fournis uniquement
pour cette zone, les tarifs devraient être beaucoup plus élevés que
leur niveau actuel. La zone est déficitaire depuis plusieurs années
et il faudrait que les tarifs ou le trafic augmentent au cours des
prochaines années pour éliminer le déficit. Une hausse tarifaire de
10 % est demandée pour cette zone.
Saint John
Saint John
Traffic levels in Saint John have decreased by 15% in 2006
from 2005. In 2005, the Authority added manpower and upgraded
the pilot boat service in the port. The Authority is projecting a
loss in the port in 2006. The proposed amendments are intended
to provide the required revenue to support these improvements in
service at the reduced level of activity in the port and to return the
port to a break-even position. The increase requested is 6%.
Le trafic à Saint John a diminué de 15 % en 2006 en comparaison de 2005. L’année dernière, l’Administration a accru l’effectif
et amélioré le service de bateau-pilote dans le port. L’Administration prévoit que le service de pilotage dans le port sera déficitaire en 2006. Les modifications proposées visent à procurer les
revenus nécessaires pour soutenir les améliorations apportées au
service malgré la réduction de l’activité dans le port et à ramener
le pilotage au seuil de rentabilité dans ce port. Une hausse tarifaire de 6 % est demandée pour cette zone.
Les droits proposés accroîtront le coût d’une affectation de
pilotage à bord d’un bâtiment moyen, dans chaque port visé, de
la façon suivante (bâtiment moyen selon l’activité de chaque port
entre le 1er janvier et le 31 juillet 2006) :
The proposed tariff rates will increase the cost of a pilotage assignment for an average-sized vessel in each port that has a tariff
increase by the following amounts and percentages (average-sized
vessel based on activity in each port for the period of January 1 to
July 31, 2006):
Area
Saint John
Halifax
Bras d’Or
St. John’s
Holyrood
Placentia Bay
Bay of Exploits
Increase in
Dollars
$80
$53
$167
$198
$249
$497
$154
Percentage
Increase
6.0%
4.0%
10.0%
25.0%
25.0%
15.0%
10.0%
In the Strait of Canso, it is proposed that the basic charge for a
trip be increased from $507 to $600, while the unit charge remains unchanged. The minimum charge for a movage would be
Zone
Saint John
Halifax
Bras d’Or
St. John’s
Holyrood
Baie Placentia
Baie des Exploits
Augmentation
en dollars
80 $
53 $
167 $
198 $
249 $
497 $
154 $
Pourcentage
d’augmentation
6,0 %
4,0 %
10,0 %
25,0 %
25,0 %
15,0 %
10,0 %
Dans le détroit de Canso, il est proposé de relever le droit de
base imposé par déplacement de pilote de 507 $ à 600 $ sans que
le droit unitaire ne soit modifié. Le droit minimal imposé pour
Le 7 octobre 2006
increased from $637 to $669, while a minimum charge for a trip
of $743 is implemented. The overall impact of these amendments
would be a 5% increase in revenue.
Gazette du Canada Partie I
3255
It is projected that the proposed increases in tariff will result in
an overall increase of 7.3% in pilotage revenues for the Authority.
Without the increases, it is projected that the Authority would
have a loss of $789,000 in 2007, while with the increases there
would be a modest return of $375,000, or 2.2% of revenue.
le déplacement d’un navire augmenterait pour passer de 637 $ à
669 $, et il est proposé d’établir un nouveau droit minimal de
743 $ pour le déplacement d’un pilote en affectation. Ces modifications représenteraient ensemble une hausse des revenus de 5 %.
Les hausses tarifaires proposées permettront à l’Administration
d’augmenter ses revenus de pilotage de 7,3 % globalement. Sans
les hausses tarifaires, l’Administration connaîtrait un déficit de
789 000 $ en 2007; avec les hausses tarifaires, elle aurait un revenu modeste de 375 000 $, soit une augmentation de 2,2 %.
Consultation
Consultations
Consultation in various forms has taken place with the parties
affected by these proposed amendments. The parties consulted
include the Shipping Federation of Canada, the Canadian Shipowners Association, the Halifax Pilotage Committee, the Saint
John Pilotage Committee, the St. John’s Pilotage Committee,
shipping lines, port authorities, and local port agents and users.
The consultation took the form of numerous meetings, as well as
written, personal, and telephone communications with individuals. Alternatives to tariff increases were presented, where applicable, and participation from the attendees was encouraged. When
meeting with customers, the Authority provided an analysis of the
situation and solicited responses.
Des consultations prenant diverses formes ont été menées auprès des parties touchées par les modifications proposées, notamment la Fédération maritime du Canada, l’Association des
armateurs canadiens, le comité de pilotage de Halifax, le comité
de pilotage de Saint John, le comité de pilotage de St. John’s, des
compagnies de navigation, des administrations portuaires ainsi
que des agents portuaires et utilisateurs locaux. Le processus de
consultation était composé de nombreuses réunions, de communications téléphoniques ou écrites et de rencontres individuelles.
Des solutions de rechange aux augmentations tarifaires ont été
présentées, le cas échéant, et l’on a invité les participants à exprimer leur avis. Lors de ces réunions avec des utilisateurs,
l’Administration leur a exposé l’analyse de la situation en les
invitant à faire part de leur réaction.
Les réactions des personnes consultées étaient variées, mais la
majorité des clients conviennent que les augmentations sont équitables et raisonnables.
The response of those consulted has varied, but the majority of
our customers accept that the increases are fair and reasonable.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
Section 45 of the Pilotage Act provides an enforcement mechanism for these Regulations in that a Pilotage Authority can inform a customs officer at any port in Canada to withhold clearance from any ship for which pilotage charges are outstanding
and unpaid. Section 48 of the Pilotage Act stipulates that every
person who fails to comply with the Act or regulations is guilty of
an offence and liable on summary conviction to a fine not exceeding $5,000.
L’article 45 de la Loi sur le pilotage prévoit un mécanisme
pour l’application de ce règlement. En effet, l’Administration
peut aviser un agent des douanes qui est de service dans un port
canadien de ne pas donner congé à un navire lorsque des droits de
pilotage imposés pour le navire sont exigibles et impayés. L’article 48 de la Loi sur le pilotage prévoit que quiconque contrevient
à la Loi ou aux règlements commet une infraction et est exposé à
une amende maximale de 5 000 $ sur déclaration de culpabilité par
procédure sommaire.
Contact
Personne-ressource
Captain R. A. McGuinness, Chief Executive Officer, Atlantic
Pilotage Authority, Cogswell Tower, Suite 910, 2000 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K1, 902-426-2550 (telephone),
902-426-4004 (fax).
Capitaine R. A. McGuinness, Premier dirigeant, Administration de pilotage de l’Atlantique, Tour Cogswell, Pièce 910,
2000, rue Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K1, 902426-2550 (téléphone), 902-426-4004 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 34(1)a of the
Pilotage Act, that the Atlantic Pilotage Authority proposes, pursuant to subsection 33(1) of that Act, to make the annexed Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 1996.
Interested persons who have reason to believe that any charge
in the proposed Regulations is prejudicial to the public interest,
including, without limiting the generality thereof, the public interest that is consistent with the national transportation policy set
out in section 5 of the Canada Transportation Actb, may file
a notice of objection setting out the grounds therefor with the
Canadian Transportation Agency within 30 days after the date of
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(1)a de la Loi
sur le pilotage, que l’Administration de pilotage de l’Atlantique,
en vertu du paragraphe 33(1) de cette loi, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique, 1996, ci-après.
Les intéressés qui ont des raisons de croire qu’un droit figurant
dans le projet de règlement nuit à l’intérêt public, notamment
l’intérêt public qui est compatible avec la politique nationale des
transports énoncée à l’article 5 de la Loi sur les transports au
Canadab, peuvent déposer un avis d’opposition motivé auprès de
l’Office des transports du Canada dans les trente jours suivant la
date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la
———
a
S.C. 1998, c. 10, s. 150
b
S.C. 1996, c. 10
———
a
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
b
L.C. 1996, ch. 10
3256
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
publication of this notice. The notice of objection should cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be sent to the Canadian Transportation Agency, Ottawa, Ontario K1A 0N9.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is consent
to disclosure for the purposes of that Act.
Halifax, September 27, 2006
CAPTAIN R. A. MCGUINNESS
Chief Executive Officer
Atlantic Pilotage Authority
Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et
d’envoyer le tout à l’Office des transports du Canada, Ottawa
(Ontario) K1A 0N9.
REGULATIONS AMENDING THE ATLANTIC
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS, 1996
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE
TARIF DE L’ADMINISTRATION DE PILOTAGE
DE L’ATLANTIQUE, 1996
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Halifax, le 27 septembre 2006
Le premier dirigeant de l’Administration
de pilotage de l’Atlantique
CAPITAINE R. A. MCGUINNESS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of item 3 of Schedule 2 to the Atlantic Pilotage Tariff Regulations, 19961 in columns 3 and 4 is replaced
by the following:
1. Le passage de l’article 3 de l’annexe 2 du Règlement sur
le tarif de l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 19961
figurant dans les colonnes 3 et 4 est remplacé par ce qui suit :
Column 3
Column 4
Item
Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
3.
6.81
518.00
2. The portion of item 4 of Schedule 2 to the Regulations in
columns 2 to 4 is replaced by the following:
Column 2
Column 3
Colonne 3
Colonne 4
Article
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
3.
6,81
518,00
2. Le passage de l’article 4 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 2 à 4 est remplacé par ce qui
suit :
Column 4
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Item
Minimum Charge ($) Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
4.
813.00
446.00
4.
813,00
4,38
446,00
4.38
3. The portion of item 6 of Schedule 2 to the Regulations in
columns 3 and 4 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Item
Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
6.
4.45
619.00
4. The portion of item 8 of Schedule 2 to the Regulations in
columns 2 to 4 is replaced by the following:
Column 2
Column 3
3. Le passage de l’article 6 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 3 et 4 est remplacé par ce qui
suit :
Colonne 3
Colonne 4
Article
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
6.
4,45
619,00
4. Le passage de l’article 8 de l’annexe 2 du même règlement figurant dans les colonnes 2 à 4 est remplacé par ce qui
suit :
Column 4
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Item
Minimum Charge ($) Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
8.
813.00
446.00
8.
813,00
4,38
446,00
———
1
SOR/95-586
4.38
———
1
DORS/95-586
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
5. The portion of items 11 and 12 of Schedule 2 to the Regulations in columns 3 and 4 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Item
Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
11.
12.
2.55
2.55
431.00
431.00
6. The portion of items 13 and 14 of Schedule 2 to the Regulations in columns 2 to 4 is replaced by the following:
Column 2
Column 3
3257
5. Le passage des articles 11 et 12 de l’annexe 2 du même
règlement figurant dans les colonnes 3 et 4 est remplacé par
ce qui suit :
Colonne 3
Colonne 4
Article
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
11.
12.
2,55
2,55
431,00
431,00
6. Le passage des articles 13 et 14 de l’annexe 2 du même
règlement figurant dans les colonnes 2 à 4 est remplacé par ce
qui suit :
Column 4
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Item
Minimum Charge ($) Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
13.
14.
743.00
671.00
600.00
446.00
13.
14.
743,00
671,00
2,46
1,90
600,00
446,00
2.46
1.90
7. The portion of item 1 of Schedule 3 to the Regulations in
columns 4 and 5 is replaced by the following:
Column 4
Column 5
Item
Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
1.
5.10
861.00
8. The portion of item 3 of Schedule 4 to the Regulations in
column 2 is replaced by the following:
7. Le passage de l’article 1 de l’annexe 3 du même règlement figurant dans les colonnes 4 et 5 est remplacé par ce qui
suit :
Colonne 4
Colonne 5
Article
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
1.
5,10
861,00
8. Le passage de l’article 3 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Flat Charge ($)
Article
Droit fixe ($)
3.
642.00
3.
642,00
9. The portion of item 4 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Item
Minimum Charge ($)
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($)
Basic Charge, Pilot Boat
Used ($)
4.
731.00
3.50
356.00
3.94
401.00
9. Le passage de l’article 4 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit unitaire ($) avec
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) avec
bateau-pilote
4.
731,00
3,50
356,00
3,94
401,00
10. The portion of item 6 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Item
Minimum Charge ($)
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($)
Basic Charge, Pilot Boat
Used ($)
6. (a)
(b)
619.00
619.00
2.23
3.57
309.00
495.00
n/a
4.00
n/a
557.00
10. Le passage de l’article 6 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit unitaire ($) avec
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) avec
bateau-pilote
6. a)
b)
619,00
619,00
2,23
3,57
309,00
495,00
S/O
4,00
S/O
557,00
3258
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
11. The portion of item 8 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Item
Minimum Charge ($)
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($)
Basic Charge, Pilot Boat
Used ($)
8.
731.00
3.50
356.00
3.94
401.00
11. Le passage de l’article 8 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit unitaire ($) avec
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) avec
bateau-pilote
8.
731,00
3,50
356,00
3,94
401,00
12. The portion of items 11 to 14 of Schedule 4 to the Regulations in columns 3 to 7 is replaced by the following:
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Item
Minimum Charge ($)
Unit Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Basic Charge, No Pilot
Boat Used ($)
Unit Charge, Pilot Boat
Used ($)
Basic Charge, Pilot Boat
Used ($)
11.
12.
13.
14.
464.00
464.00
669.00
604.00
1.91
1.91
0.74
1.52
323.00
323.00
180.00
357.00
2.17
2.17
0.99
1.71
366.00
366.00
240.00
401.00
12. Le passage des articles 11 à 14 de l’annexe 4 du même règlement figurant dans les colonnes 3 à 7 est remplacé par ce qui
suit :
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Colonne 7
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) sans
bateau-pilote
Droit unitaire ($) avec
bateau-pilote
Droit forfaitaire ($) avec
bateau-pilote
11.
12.
13.
14.
464,00
464,00
669,00
604,00
1,91
1,91
0,74
1,52
323,00
323,00
180,00
357,00
2,17
2,17
0,99
1,71
366,00
366,00
240,00
401,00
13. The portion of items 1 and 2 of Schedule 5 to the Regulations in columns 4 to 6 is replaced by the following:
Column 4
Column 5
13. Le passage des articles 1 et 2 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans les colonnes 4 à 6 est remplacé par ce
qui suit :
Column 6
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Item
Minimum Charge ($) Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
1.
2.
694.00
694.00
391.00
117.00
1.
2.
694,00
694,00
2,71
0,82
391,00
117,00
2.71
0.82
14. The portion of item 3 of Schedule 5 to the Regulations
in column 2 is replaced by the following:
14. Le passage de l’article 3 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans la colonne 2 est remplacé par ce qui suit :
Column 2
Colonne 2
Item
Flat Charge ($)
Article
Droit fixe ($)
3.
790.00
3.
790,00
15. The portion of items 4 to 7 of Schedule 5 to the Regulations in columns 4 to 6 is replaced by the following:
Column 4
Column 5
15. Le passage des articles 4 à 7 de l’annexe 5 du même règlement figurant dans les colonnes 4 à 6 est remplacé par ce
qui suit :
Column 6
Colonne 4
Colonne 5
Colonne 6
Item
Minimum Charge ($) Unit Charge ($)
Basic Charge ($)
Article
Droit minimum ($)
Droit unitaire ($)
Droit forfaitaire ($)
4.
5.
6.
7.
625.00
625.00
625.00
625.00
294.00
313.00
235.00
157.00
4.
5.
6.
7.
625,00
625,00
625,00
625,00
2,04
2,17
1,63
1,08
294,00
313,00
235,00
157,00
2.04
2.17
1.63
1.08
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
COMING INTO FORCE
3259
ENTRÉE EN VIGUEUR
16. These Regulations come into force on January 1, 2007.
[40-1-o]
16. Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier 2007.
[40-1-o]
3260
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Deposit Insurance Information
By-law
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les renseignements relatifs à
l’assurance-dépôts
Statutory authority
Canada Deposit Insurance Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Sponsoring agency
Canada Deposit Insurance Corporation
Organisme responsable
Société d’assurance-dépôts du Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the By-law.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement administratif.)
Description
Description
The Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Corporation (“CDIC”) proposes to make the By-law Amending the
Canada Deposit Insurance Corporation Deposit Insurance Information By-law (the “Amending By-law”) pursuant to paragraph 11(2)(f) of the Canada Deposit Insurance Corporation Act
(the “CDIC Act”). Paragraph 11(2)(f) of the CDIC Act authorizes
the CDIC Board of Directors to make by-laws “respecting representations by member institutions and other persons with respect
to (i) what constitutes, or does not constitute, a deposit; (ii) what
constitutes, or does not constitute, a deposit that is insured by the
Corporation; and (iii) who is a member institution.” The Canada
Deposit Insurance Corporation Deposit Insurance Information
By-law (the “original By-law”) was made on December 4, 1996,
and came into full force on March 1, 1998. It was subsequently
amended in September of 1999 and October of 2001.
Le conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du
Canada (la « SADC ») se propose de prendre le Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de la Société
d’assurance-dépôts du Canada sur les renseignements relatifs à
l’assurance-dépôts (le « règlement modificatif »), conformément
à l’alinéa 11(2)f) de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du
Canada (la « Loi sur la SADC »). L’alinéa 11(2)f) de la Loi sur la
SADC autorise le conseil d’administration de la SADC à prendre
des règlements administratifs pour régir les déclarations des institutions membres ou de quiconque : (i) sur ce qui constitue ou non
un dépôt; (ii) sur ce qui constitue ou non un dépôt qui est assuré
par la Société; (iii) relativement à la qualité d’institution membre.
Le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts du
Canada sur les renseignements relatifs à l’assurance-dépôts (le
« règlement d’origine ») a été pris le 4 décembre 1996 et est entré
entièrement en vigueur le 1er mars 1998. Il a par la suite été modifié en septembre 1999 et en octobre 2001.
La SADC revoit régulièrement ses règlements afin d’en vérifier
l’actualité. Le règlement d’origine a été revu pour qu’il continue
de fournir au public, en temps opportun, des renseignements pertinents sur l’assurance-dépôts, et qu’il ne représente pas un fardeau réglementaire superflu pour les institutions membres. De
façon générale, le règlement d’origine traite des déclarations qui
peuvent être faites sur ce qui constitue ou non un dépôt assurable
par la SADC ou sur la qualité de membre d’une institution financière, et interdit toute déclaration trompeuse. Il permet aux institutions membres de fournir aux déposants une information limitée
sur la SADC et sur la protection d’assurance-dépôts; il réglemente
l’utilisation par les institutions membres de l’énoncé « Membre
de la Société d’assurance-dépôts du Canada » et l’utilisation de
l’avis d’adhésion; dans des circonstances bien précises, il exige
des institutions membres qu’elles avertissent qu’un dépôt n’est
pas couvert par la SADC; il exige que les institutions membres
tiennent à jour un répertoire des dépôts où doit figurer le texte de
la brochure d’information de la SADC intitulée Protection de vos
dépôts et que ce répertoire soit disponible sur demande, dans tous
leurs lieux d’affaires et points de service.
Les modifications les plus significatives apportées par le règlement modificatif sont les suivantes : la suppression de l’obligation
de tenir à jour et de mettre à la disposition des déposants un répertoire des dépôts, et de confirmer l’assurabilité d’un produit financier conformément au processus de confirmation préalable de la
CDIC regularly reviews its by-laws to ensure that they are up
to date. In addition, the review of the original By-law focused on
whether it continued to allow effective and accurate delivery of
information on deposit insurance to the public and did not impose
undue regulatory burden on member institutions. Generally, the
original By-law addresses what representations can be made
about what is, or is not, a deposit eligible for deposit insurance
and who is a member institution, with an overriding ban on misleading information. It permits member institutions to provide
limited information to depositors about CDIC and CDIC insurance coverage; regulates the use by member institutions of the
words “Member of Canada Deposit Insurance Corporation” and
the use of the CDIC membership sign; in specific circumstances,
requires members to disclose when a deposit is not insured by
CDIC (negative stamping); and requires member institutions to
maintain deposit registers that include the text of the CDIC information brochure Protecting Your Deposits at each of their
places of business or points of service and to make them available
to clients on request.
The more significant changes proposed by the Amending Bylaw are the elimination of the requirement that members maintain
and prominently display a deposit register and confirm product
eligibility through the CDIC clearance process; increased flexibility of language in statements by members; continuance of the
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
requirement to negatively stamp but with more flexibility in language; requiring CDIC members, their subsidiaries or affiliates to
state on money-market mutual fund sales communications that
they are not insured by CDIC; requiring members to display on,
or maintain a hyperlink to, their CDIC membership sign and brochure on their Web sites; and requiring that members annually
deliver to CDIC a list of their eligible deposit products.
Every section of the original By-law is affected by the Amending By-law. Set out below is a detailed description of the changes
prefaced by the word “Technical” or “Substantive” depending on
the nature of the change:
Amending
By-law
Section
Original
By-law
Section
Description of Change
3261
SADC; une plus grande latitude dans la formulation des déclarations des institutions membres; le maintien de l’obligation de faire
mention de la non-assurabilité d’un produit, avec une plus grande
latitude dans la formulation de la mention; l’obligation pour les
institutions membres, leurs filiales ou sociétés apparentées de
préciser dans leurs communications à des fins de vente de fonds
communs de placement du marché monétaire que ces produits ne
sont pas couverts par la SADC; l’obligation pour les institutions
membres d’afficher l’avis d’adhésion à la SADC ainsi que la brochure d’information de la SADC sur leur site Web ou d’y donner
accès à partir d’un hyperlien; l’obligation pour les institutions
membres de remettre à la SADC, une fois par an, la liste de leurs
produits de dépôt assurables.
Le règlement modificatif vise chaque article du règlement
d’origine. Le tableau suivant récapitule et décrit les modifications
en question, de fond ou de forme, selon le cas.
Article du Article du
règlement règlement
modificatif d’origine
Description des modifications
1
1
Technical: Reference to the acronym “CDIC” needs to
be defined.
1
1
De forme : Définition de l’acronyme « SADC ».
2
2
Technical: The original By-law prohibits false or
deceptive representations. Concern that some
misleading statements were not necessarily false or
deceptive. Therefore, “misleading” is being included.
2
2
De forme : Le règlement d’origine interdit toute
déclaration fausse ou trompeuse. Certaines
déclarations ne constituent pas nécessairement
des déclarations fausses ou trompeuses. Ajout du
qualificatif « mensongères ».
3
3
Technical: Reference to other sections needed to be
changed. Minor grammatical changes made.
3
3
De forme : Modification des renvois à d’autres articles
du Règlement. Corrections grammaticales mineures
dans la version anglaise.
4
4 and 8(2)
Substantive: new section 3.1 [derived from original
subsection 8(2)] and replacement of section 4.
4
4 et 8(2)
De fond : Nouvel article 3.1 [découlant du paragraphe
d’origine 8(2)] et remplacement de l’article 4.
Section 3.1: Members may now initiate discussions, or
make written representations, about deposit insurance
without first being asked for the information by a
depositor. Member institutions continue to be limited
as to the subject matter of any representations they may
make about deposit insurance to those matters
appearing in the CDIC information brochure.
Article 3.1 : Les institutions membres peuvent
maintenant aborder le sujet de l’assurance-dépôts ou
produire des déclarations écrites sans que ce soit à la
demande du déposant. Elles continuent d’être
restreintes dans le contenu de leurs déclarations au
sujet de l’assurance-dépôts qui doivent porter
uniquement sur le contenu de la brochure
d’information de la SADC.
Section 4: This section deals with representations about
the status of an institution as a member of CDIC.
Membership status statements may only be made in
advertising if made in accordance with this section.
More flexibility in the permitted statement as well as
more flexibility as to the location of the membership
status statement in relation to the full name of the
member institution is being provided. Membership
statements may be made in advertising that also
references a non-member subject to some constraints.
5(1)
5(1) and
5(2) and
Schedule I
Substantive: Schedule I to the original By-law depicted
the CDIC membership sign to be displayed at member
institutions’ places of business. For CDIC to change
the content of the sign, an amendment of the By-law is
necessary. The new subsections 5(1) and 5(2) describe
what the sign will look like and what minimum
information must be on the sign, but no graphic is
included as a schedule. This way, should CDIC choose
to reflect more information, or amend the content of
the information such as new contact information, there
is no need to amend the By-law. CDIC will continue to
provide the sign to the members. If CDIC alters the
sign, members are not required to replace existing
signage. Subsection 5(2.1) permits, but does not
require, the sign to be displayed at points of service in
addition to places of business.
Article 4 : Cet article porte sur les déclarations
concernant la qualité d’institution membre de la
SADC. Les déclarations sur la qualité de membre
de la SADC peuvent figurer dans les textes
publicitaires d’une institution membre aux conditions
énoncées dans cet article. Plus de latitude quant aux
déclarations permises sur la qualité de membre de la
SADC et à leur emplacement par rapport au nom au
complet de l’institution membre. Possibilité de faire, à
certaines conditions, des déclarations concernant la
qualité de membre dans des textes publicitaires qui
visent aussi des personnes qui ne sont pas des
institutions membres de la SADC.
5(1)
5(1), 5(2) et De fond : L’annexe I du règlement d’origine fournit
une représentation graphique de l’avis d’adhésion
annexe I
que les institutions membres doivent afficher dans
leurs lieux d’affaires. Pour que la SADC puisse
modifier le contenu de cet avis d’adhésion, elle doit
modifier le Règlement en conséquence. Les nouveaux
paragraphes 5(1) et 5(2) décrivent à quoi doit
ressembler l’avis et précisent quels sont les
renseignements de base qu’on doit y retrouver. Une
représentation graphique de l’avis n’est plus fournie en
annexe. Ainsi, si la SADC décide que le contenu de
l’avis doit être modifié, par l’ajout d’informations
(comme des coordonnées), par exemple, il ne sera pas
nécessaire de modifier le Règlement. La SADC
continuera d’approvisionner ses institutions membres
en avis d’adhésion. Si la SADC modifie cet avis, les
institutions membres ne seront pas obligées de
remplacer les avis d’adhésion déjà en place. Le
paragraphe 5(2.1) autorise, sans que ce soit une
exigence, l’affichage de l’avis d’adhésion aux points de
service en plus des lieux d’affaires.
3262
Amending
By-law
Section
Canada Gazette Part I
Original
By-law
Section
Description of Change
5(2)
New
Technical: Subsection 5(4) requires members to
remove CDIC signage when vacating premises.
6
6, 7 and 8 Substantive: These changes eliminate the deposit
and
register and include deposit information requirements
Schedule II on Web sites.
October 7, 2006
Article du Article du
règlement règlement
modificatif d’origine
Description des modifications
5(2)
Nouveau
De forme : Aux termes du paragraphe 5(4), les
institutions membres sont tenues de retirer leur avis
d’adhésion à la SADC lorsqu’elles cessent d’occuper
un lieu d’affaires ou un point de service.
6
6, 7, 8 et
annexe II
De fond : Suppression du répertoire des dépôts et
affichage obligatoire de renseignements sur
l’assurance-dépôts et les dépôts assurés sur le site Web
des institutions membres.
Section 6: Rather than prescribing the exact language
of the CDIC information brochure in a Schedule, the
new section 6 stipulates that CDIC will provide a
brochure containing, at a minimum, the information
listed. This eliminates the need to make a by-law
amendment each time CDIC changes its information
brochure.
Article 6 : Plutôt que de reproduire le texte exact de la
brochure d’information de la SADC dans une annexe,
le nouvel article 6 prévoit que la SADC fournira à
chaque institution membre un exemplaire de sa
brochure qui renfermera, à tout le moins, les
renseignements énumérés dans l’article. Il ne sera donc
plus nécessaire de modifier le Règlement chaque fois
que la SADC apportera des changements à sa brochure
d’information.
Section 7: The old section 7 imposed the requirement
to maintain an up-to-date deposit register (list of an
institution’s eligible deposit products), prominently
display it together with the CDIC information brochure
at places of business and points of service, and deliver
it to depositors on request. Under the new section 7,
only the CDIC information brochure must be displayed
and made available.
Article 7 : L’ancien article 7 exigeait la tenue à jour
d’un répertoire des dépôts (soit d’une liste des produits
de dépôt assurables offerts par une institution membre),
que ce répertoire soit placé bien en vue, avec la
brochure d’information de la SADC, dans tous les
lieux d’affaires et points de service de l’institution
membre, et qu’il soit remis aux déposants sur demande.
Aux termes du nouvel article 7, seule la brochure
d’information de la SADC doit être gardée bien en
évidence et à la disposition des déposants.
Section 7.1: Web sites of member institutions are a
primary source of information for the depositing public
and for this reason CDIC is including a requirement
that member institutions, if they have a Web site or
share a site, display directly or through hyperlink, at
least once on the site, both the CDIC membership sign
and the CDIC information brochure. The options for
disclosure are either directly on the home page of the
member institution or at a location on the Web site
where eligible deposit products are advertised, or there
can be a link to another location that holds the
membership sign and brochure.
Article 7.1 : Les sites Web des institutions membres
constituent une source d’information majeure pour les
déposants. C’est pourquoi la SADC exige également
que les institutions membres qui possèdent ou
partagent un site Web y affichent à au moins un
endroit, directement ou au moyen d’un hyperlien, l’avis
d’adhésion à la SADC et la brochure d’information de
la SADC. Cette information peut être affichée
directement sur la page d’accueil ou à un endroit du
site Web où figure de la publicité sur des produits de
dépôt assurables, ou encore doit être accessible au
moyen d’un hyperlien qui mène à une page où se
trouvent l’avis d’adhésion et la brochure d’information
de la SADC.
Section 8: With the elimination of the deposit register,
CDIC needs a source of information about the deposit
products of its member institutions. The new section 8
requires members to file a list of their eligible deposit
products annually with CDIC. There is no obligation to
have the list available for employees or customers.
Article 8 : Avec la suppression du répertoire des
dépôts, la SADC doit obtenir de l’information sur les
produits de dépôt de ses institutions membres d’une
autre façon. Aux termes du nouvel article 8, les
institutions membres devront, tous les ans, fournir à la
SADC la liste de leurs produits de dépôt assurables. Il
n’est plus exigé d’elles qu’elles tiennent cette liste à la
disposition de leurs employés ou de leurs clients.
7
9(1) and
9(2)
Substantive: Amendments provide more flexibility in
the language of required negative indications of
insurability (negative stamp).
Subsection 9(1): The section was redrafted to
incorporate the definition of “instrument” directly into
the subsection. This subsection now stipulates that the
negative stamp be in substantially the same language as
that set out in the subsection. This subsection addresses
the situation where the instrument only references
uninsured product. A number of variations in the
wording are provided. Members may continue to use
the statements currently in use.
Subsection 9(2): This subsection addresses the
situations where both insurable and uninsured deposits
are referenced on the same instrument. The subsection
provides for various negative stamps that can be used
depending on the situation. Members may continue to
use the statements currently in use.
7
9(1) et 9(2) De fond : Pour donner plus de latitude aux institutions
membres quant au texte de la mention obligatoire de
non-assurabilité.
Paragraphe 9(1) : Reformulation pour intégrer la
définition d’un document relatif à un dépôt. Le
paragraphe précise maintenant que la mention de
non-assurabilité doit essentiellement être formulée dans
les termes utilisés dans ce paragraphe. Sont visées les
situations où les documents en question attestent
uniquement de la réception ou détention d’un dépôt
non assurable. Y sont fournies différentes possibilités
d’énoncés. Les institutions membres peuvent continuer
d’utiliser les énoncés utilisés jusqu’à présent.
Paragraphe 9(2) : Vise les situations où le document en
question atteste à la fois de la réception ou détention
d’un dépôt assurable et d’un dépôt non assurable. Le
paragraphe prévoit diverses mentions de
non-assurabilité pouvant servir selon les situations.
Les institutions membres peuvent continuer d’utiliser
les énoncés utilisés jusqu’à présent.
Le 7 octobre 2006
Amending
By-law
Section
8
Original
By-law
Section
9.1 and
new 9.2
Gazette du Canada Partie I
Description of Change
Substantive: These sections include minor changes to
old section 9.1 and introduces a new section 9.2 that
requires members to negatively stamp money market
mutual fund sales communications.
Article du Article du
règlement règlement
modificatif d’origine
8
Section 9.1: eliminates reference to the deposit register
and permits additional statements on any documents
(other than instruments) that can be used in referencing
uninsured deposits.
Article 9.1 : Suppression de la référence au répertoire
des dépôts et possibilité d’utiliser d’autres mentions
d’avertissement sur tout document (autre que des
documents attestant de la réception ou détention de
dépôts) relatif à un dépôt non assurable.
Le paragraphe 9.2(1) donne une définition de « texte
publicitaire » et de « communication à des fins de
vente » qui correspondent à celles stipulées dans la
Norme canadienne 81-102 Les organismes de
placement collectif des Autorités canadiennes en
valeurs mobilières.
Subsection 9.2(2) imposes the requirement that
member institutions include a negative indication of
insurability by CDIC in their sales communications
about money market mutual funds. This mirrors the
requirement contained in the above-noted National
Instrument that has been adopted as a regulation under
the securities legislation of most provinces and
territories. Including the requirement in the By-law
assures its application in all provinces and territories.
Schedules I Technical: This section repeals the two schedules to the
and II
By-law.
10
The Amending By-law will come into force on
registration.
Description des modifications
9.1 et
De fond : Modifications mineures à l’ancien article 9.1
nouveau 9.2 et nouvel article 9.2 selon lequel les institutions
membres sont tenues d’utiliser la mention de
non-assurabilité dans leurs communications à des fins
de vente de fonds communs de placement du marché
monétaire.
Subsection 9.2(1) introduces definitions of
advertisement and sales communication that mirror
those contained in National Instrument 81-102 Mutual
Funds issued by the Canadian Securities
Administrators.
9
3263
Aux termes du paragraphe 9.2(2), les institutions
membres sont tenues d’inclure dans leurs textes
publicitaires sur les fonds communs de placement du
marché monétaire une mention d’avertissement
précisant que ces titres ne sont pas assurés par la
SADC. Cette exigence reflète les dispositions de la
norme précitée qui a été intégrée aux lois sur les
valeurs mobilières de la plupart des provinces et
territoires. L’ajout de cette exigence au Règlement en
assure l’application dans toutes les provinces et tous les
territoires.
9
Annexes I
et II
10
De forme : Cet article abroge les deux annexes du
Règlement.
Le règlement modificatif entrera en vigueur à son
enregistrement.
Alternatives
Solutions envisagées
There are no available alternatives. The CDIC Act specifically
provides that the Board of Directors may make by-laws respecting representations by member institutions and other persons
about who is a member institution and what constitutes an insured
deposit.
Il n’y a pas d’autres solutions. La Loi sur la SADC stipule expressément que le conseil d’administration peut, par règlement
administratif, régir les déclarations des institutions membres ou
de quiconque sur ce qui constitue ou non un dépôt assuré et relativement à la qualité d’institution membre.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The elimination of the requirements relating to the maintenance
and delivery of the deposit register reduces burden on members.
CDIC research has supported its elimination in that depositors did
not find the tool useful in informing them about deposit insurance
coverage. The Amending By-law provides more options for member institutions in the types of statements they may make about
deposit insurance.
La suppression de l’obligation, pour les institutions membres,
de tenir à jour et de mettre à la disposition des déposants un répertoire des dépôts allège le fardeau réglementaire de celles-ci. Les
recherches effectuées par la SADC montrent effectivement que
les déposants ne considèrent pas le répertoire comme un outil
d’information utile sur l’assurance-dépôts. Le règlement modificatif
donne plus d’options aux institutions membres quant aux types
de déclarations qu’elles peuvent faire au sujet de l’assurancedépôts.
Le règlement modificatif comporte de nouvelles exigences à
l’égard des institutions membres mais supprime les exigences
relatives au répertoire des dépôts, qui représentaient le fardeau
réglementaire le plus lourd. Pour ce qui est de fournir chaque
année à la SADC une liste des produits de dépôt assurables détenus par une institution membre, cette exigence n’impose que des
coûts minimes aux institutions membres. Dans le cadre de ses
consultations, la SADC a été informée que bon nombre, si ce
n’est la totalité, des institutions membres tiennent déjà une telle
liste pour leurs besoins internes. En ce qui concerne l’obligation
d’utiliser une mention de non-assurabilité dans les communications à des fins de vente de fonds communs de placement, les
institutions membres le font déjà pour se conformer à la Norme
canadienne 81-102 en vigueur dans la plupart des provinces.
L’obligation pour les institutions membres d’inclure des renseignements sur l’assurance-dépôts sur leur site Web peut donner lieu à
The Amending By-law would impose new requirements on
member institutions, while eliminating the more burdensome
requirements related to the deposit register. With respect to the
requirement to annually deliver a list of deposit products to
CDIC, this would impose minimal cost to member institutions.
CDIC has been advised through consultation that many, if not all,
member institutions already maintain such a list internally. With
respect to the requirement to include a negative indication of insurability in sales communications relating to mutual funds, institutions already do this as a result of the imposition of National
Instrument 81-102 by most provinces. The requirement to include
references to deposit insurance information on member Web sites
may give rise to an initial cost, but once in place, there is little, if
any, ongoing maintenance required. In the circumstances, the new
requirements will impose little, if any, burden on members.
3264
Canada Gazette Part I
In removing the actual text of the CDIC information brochure
and signage from the By-law, CDIC is better able to easily update
the text without the necessity of amending the By-law.
October 7, 2006
des coûts initiaux, mais une fois en place, la tenue à jour, s’il en
est, de cette information sera minime. Dans les circonstances, les
nouvelles exigences ne représentent qu’un fardeau minime, s’il en
est, pour les institutions membres.
En retirant du Règlement le texte actuel de la brochure d’information et la représentation graphique de l’avis d’adhésion, la SADC
sera ainsi en mesure d’apporter des mises à jour à cette information
sans avoir à modifier le Règlement.
Consultation
Consultations
CDIC began a review of the By-law by publicly issuing in February of 2003 a consultation paper to which comments were requested. Comments were received from numerous associations
and agencies as well as numerous member institutions. Further
research was undertaken and a second paper was issued in March
of 2006 including a first draft of an amending by-law that took
into consideration both the comments received in February of
2003, as well as the research undertaken. Comments were once
again received from numerous associations and agencies, as well
as a number of member institutions. This pre-publication is the
final phase of consultation.
La SADC a amorcé l’examen de son Règlement en diffusant un
document de consultation en février 2003 dans lequel elle invitait
les parties intéressées à faire des commentaires. De nombreuses
associations et agences, et nombre d’institutions membres ont
effectivement transmis leurs observations et commentaires à la
SADC. La SADC a poursuivi son examen et diffusé, en mars
2006, un deuxième document de consultation proposant un avantprojet de règlement modificatif dans lequel étaient pris en considération les commentaires recueillis en février 2003 et par la
suite. Une fois encore, les associations, les agences et les institutions membres ont été nombreuses à transmettre leurs commentaires à la SADC. La publication préalable constitue la dernière
étape du processus de consultation.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
There are no compliance or enforcement issues.
Aucun mécanisme visant à assurer le respect du Règlement
n’est requis.
Contact
Personne-ressource
Sandra Chisholm, Director, Insurance, Canada Deposit Insurance Corporation, 50 O’Connor Street, 17th Floor, Ottawa, Ontario K1P 5W5, 613-943-1976 (telephone), 613-992-8219 (fax),
schisholm@cdic.ca (email).
Sandra Chisholm, Directrice de l’assurance, Société d’assurancedépôts du Canada, 50, rue O’Connor, 17e étage, Ottawa (Ontario)
K1P 5W5, 613-943-1976 (téléphone), 613-992-8219 (télécopieur), schisholm@sadc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Board of Directors of the
Canada Deposit Insurance Corporation, pursuant to paragraph 11(2)(f)a of the Canada Deposit Insurance Corporation
Act, proposes to make the annexed By-law Amending the Canada
Deposit Insurance Corporation Deposit Insurance Information
By-law.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed By-law within 45 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada
Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Sandra Chisholm, Director, Insurance, Canada Deposit Insurance Corporation, 50 O’Connor Street, 17th Floor,
Ottawa, Ontario K1P 5W5 (e-mail: schisholm@cdic.ca).
Avis est donné que le conseil d’administration de la Société
d’assurance-dépôts du Canada, en vertu de l’alinéa 11(2)f)a de la
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada, se propose de
prendre le Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts du Canada sur les renseignements relatifs à l’assurance-dépôts, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement administratif dans les quarante-cinq jours
suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y
citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à Sandra Chisholm, directrice de l’Assurance, Société d’assurance-dépôts du Canada, 50, rue O’Connor,
17e étage, Ottawa (Ontario) K1P 5W5 (courriel : schisholm@
sadc.ca).
Ottawa, le 28 septembre 2006
Le président et chef de la direction de la
Société d’assurance-dépôts du Canada
GUY L. SAINT-PIERRE
Ottawa, September 28, 2006
GUY L. SAINT-PIERRE
President and Chief Executive Officer
Canada Deposit Insurance Corporation
———
———
a
a
S.C. 1992, c. 26, s. 4
L.C. 1992, ch. 26, art. 4
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3265
BY-LAW AMENDING THE CANADA DEPOSIT
INSURANCE CORPORATION DEPOSIT
INSURANCE INFORMATION BY-LAW
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF MODIFIANT LE
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA SUR
LES RENSEIGNEMENTS RELATIFS
À L’ASSURANCE-DÉPÔTS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 1 of the Canada Deposit Insurance Corporation
Deposit Insurance Information By-law1 is amended by adding
the following in alphabetical order:
“CDIC” means the Canada Deposit Insurance Corporation. (SADC)
1. L’article 1 du Règlement administratif de la Société
d’assurance-dépôts du Canada sur les renseignements relatifs à
l’assurance-dépôts1 est modifié par adjonction, selon l’ordre
alphabétique, de ce qui suit :
« SADC » La Société d’assurance-dépôts du Canada. (CDIC)
2. Le passage de l’article 2 du même règlement administratif précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
2. Il est interdit à quiconque de faire des déclarations fausses,
trompeuses ou mensongères :
3. Le paragraphe 3(1) du même règlement administratif est
remplacé par ce qui suit :
3. (1) Lorsqu’une institution membre fait des déclarations sur
l’une des questions visées aux alinéas 2a) à c), celles-ci doivent
être conformes aux articles 3.1 à 9.2.
2. The portion of section 2 of the By-law before paragraph (a) is replaced by the following:
2. No person shall make any false, misleading or deceptive representation with respect to
3. Subsection 3(1) of the By-law is replaced by the following:
3. (1) When a member institution makes representations with
respect to any of the matters referred to in paragraphs 2(a) to (c),
the representations shall be made in accordance with sections 3.1
to 9.2.
4. Section 4 of the By-law is replaced by the following:
3.1 A member institution may make representations with respect to anything contained in the brochure referred to in section 6.
4. (1) A member institution may, in its advertising, make any
of the following representations, or representations in substantially the same words as any of the following representations,
with respect to its status as a member institution:
(a) “Member of the Canada Deposit Insurance Corporation” (or
“A Canada Deposit Insurance Corporation member”);
(b) “Member of CDIC” (or “A CDIC member”);
(c) “(name of the member institution) is a member of the Canada Deposit Insurance Corporation”; or
(d) “(name of the member institution) is a member of CDIC”.
(2) The representations referred to in subsection (1) may appear
(a) anywhere in advertising that deals exclusively with
(i) the member institution, without mentioning any deposit or
other financial product, or
(ii) deposits insured by the Corporation; and
(b) immediately following, or in close proximity to, the name
of the member institution in advertising that
(i) deals exclusively with deposits insured by the Corporation and refers to both the member institution and a person
other than a member institution, using their name or a brand
name or other identifier, or
(ii) does not deal exclusively with deposits insured by the
Corporation, if the statement set out in subsection 9.1(1) appears in close proximity to the representations respecting the
deposits that are not insured by the Corporation.
4. L’article 4 du même règlement administratif est remplacé par ce qui suit :
3.1 L’institution membre peut faire des déclarations sur le contenu de la brochure visée à l’article 6.
4. (1) L’institution membre peut, dans ses textes publicitaires,
faire l’une ou l’autre des déclarations ci-après, ou une déclaration
analogue, quant à sa qualité d’institution membre :
a) « Membre de la Société d’assurance-dépôts du Canada »;
b) « Membre de la SADC »;
c) « (nom de l’institution membre) est membre de la Société
d’assurance-dépôts du Canada »;
d) « (nom de l’institution membre) est membre de la SADC ».
5. (1) Subsections 5(1) and (2) of the By-law are replaced by
the following:
5. (1) A member institution shall display a membership sign
provided by the Corporation prominently at each entrance to each
of its places of business in such a manner that the sign is clearly
visible during business hours.
(2) Les déclarations peuvent paraître :
a) en tout endroit dans le texte publicitaire qui porte exclusivement, selon le cas :
(i) sur l’institution membre, sans mention de quelque dépôt
ou autre produit financier,
(ii) sur les dépôts assurés par la Société;
b) immédiatement après le nom de l’institution membre, ou à
proximité, dans le texte publicitaire qui :
(i) par la mention de leur nom, de leur logo ou de tout autre
identificateur, vise à la fois l’institution membre et une personne qui n’est pas une institution membre, et porte exclusivement sur les dépôts assurés par la Société,
(ii) ne porte pas exclusivement sur les dépôts assurés par la
Société, la mention prévue au paragraphe 9.1(1) devant paraître à proximité des déclarations relatives aux dépôts qui ne
sont pas assurés par la Société.
5. (1) Les paragraphes 5(1) et (2) du même règlement administratif sont remplacés par ce qui suit :
5. (1) L’institution membre affiche l’avis d’adhésion qui lui a
été fourni par la Société bien en évidence à chacune des entrées
de chacun de ses lieux d’affaires de sorte qu’il soit clairement
visible pendant ses heures d’ouverture.
———
———
1
1
SOR/96-542
DORS/96-542
3266
Canada Gazette Part I
(2) The membership sign, representing a stylized Canadian
flag, must contain, at a minimum, the name of the Corporation,
contact information for the Corporation and the name of the
member institution or member institutions doing business at the
location where the sign is to be displayed.
(2.1) A member institution may display a membership sign at
any of its points of service.
(2) Section 5 of the By-law is amended by adding the following after subsection (3):
(4) When a member institution vacates a place of business or
point of service, it shall remove all membership signs from the
vacated premises.
6. Sections 6 to 8 of the By-law are replaced by the following:
6. The Corporation shall supply to each member institution a
copy of a brochure that includes the following:
(a) general information about the Corporation;
(b) contact information for the Corporation;
(c) the Corporation’s logo or other identifiers;
(d) information as to what constitutes a deposit that is insured
by the Corporation;
(e) information as to what constitutes a deposit that is not insured by the Corporation;
(f) the maximum amount of deposit insurance coverage provided by the Corporation; and
(g) information as to what a depositor needs to know when the
Corporation is obliged to make an insurance payment.
7. A member institution shall display the brochure prominently
at each of its places of business and points of service and shall
make copies of the brochure available to depositors or any other
persons.
7.1 (1) Subject to subsection (3), a member institution that has
its own web site or shares a web site with another member institution shall display deposit insurance information, consisting of at
least the membership sign referred to in subsection 5(2) and the
brochure referred to in section 6, provided by the Corporation in
electronic form in both instances, on that web site, in at least one
location
(a) on the home page;
(b) where there are representations respecting deposits that are
insured by the Corporation; or
(c) on another web page, to which a hyperlink is provided at a
location referred to in paragraph (a) or (b) that describes that
page as the location where information about deposit insurance
is available.
(2) Subject to subsection (3), a member institution that shares a
web site with a person other than a member institution shall display deposit insurance information, consisting of at least the
membership sign referred to in subsection 5(2) and the brochure
referred to in section 6, provided by the Corporation in electronic
form in both instances, on that web site, in at least one location
(a) where there are representations respecting deposits that are
insured by the Corporation; or
(b) on another web page, to which a hyperlink is provided at
the location referred to in paragraph (a) that describes that page
as the location where information about deposit insurance is
available.
October 7, 2006
(2) L’avis d’adhésion, représentant le drapeau canadien stylisé,
indique notamment le nom de la Société et ses coordonnées et le
nom de l’institution membre ou des institutions membres faisant
affaire dans le lieu où il sera affiché.
(2.1) L’institution membre peut afficher l’avis d’adhésion à ses
points de service.
(2) L’article 5 du même règlement administratif est modifié
par adjonction, après le paragraphe (3), de ce qui suit :
(4) Lorsque l’institution membre cesse d’occuper un lieu
d’affaires ou un point de service, elle en enlève tout avis
d’adhésion.
6. Les articles 6 à 8 du même règlement administratif sont
remplacés par ce qui suit :
6. La Société fournit à chaque institution membre un exemplaire de sa brochure renfermant notamment les renseignements
suivants :
a) des renseignements généraux sur la Société;
b) les coordonnées de la Société;
c) le logo de la Société ou tout autre identificateur;
d) des renseignements sur ce qui constitue un dépôt assuré par
la Société;
e) des renseignements sur ce qui constitue un dépôt qui n’est
pas assuré par la Société;
f) le montant maximal de la couverture de l’assurance-dépôts
fournie par la Société;
g) des renseignements sur ce que le déposant a besoin de savoir
advenant la naissance de l’obligation de la Société de faire un
paiement relatif à un dépôt assuré par elle.
7. L’institution membre met la brochure bien en évidence à
chacun de ses lieux d’affaires et de ses points de service et en met
des exemplaires à la disposition des déposants et autres personnes.
7.1 (1) Sous réserve du paragraphe (3), l’institution membre
qui possède un site Web ou qui en partage un avec une autre institution membre y affiche, à au moins un endroit, des renseignements sur l’assurance-dépôts, dont au moins l’avis d’adhésion
visé au paragraphe 5(2) et la brochure visée à l’article 6 qui lui
ont été fournis par la Société sous forme électronique, à l’un ou
l’autre des endroits suivants :
a) la page d’accueil;
b) l’endroit où apparaissent les déclarations relatives aux dépôts assurés par la Société;
c) toute autre page à laquelle on accède au moyen d’un hyperlien apparaissant à l’un ou l’autre des endroits visés aux alinéas a) et b) et dont la désignation indique qu’il mène à une page
où des renseignements sur l’assurance-dépôts sont disponibles.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), l’institution membre qui
partage un site Web avec une personne qui n’est pas une institution membre y affiche, à au moins un endroit, des renseignements
sur l’assurance-dépôts, dont au moins l’avis d’adhésion visé au
paragraphe 5(2) et la brochure visée à l’article 6 qui lui ont été
fournis par la Société sous forme électronique, à l’un ou l’autre
des endroits suivants :
a) l’endroit où apparaissent les déclarations relatives aux dépôts assurés par la Société;
b) toute autre page à laquelle on accède au moyen d’un hyperlien apparaissant à l’endroit visé à l’alinéa a) et dont la désignation indique qu’il mène à une page où des renseignements
sur l’assurance-dépôts sont disponibles.
Le 7 octobre 2006
(3) When the membership sign is displayed by a member institution in accordance with subsection (1) or (2), changes may be
made to its overall sizing for the purpose of the electronic display
but only if the proportions of the sign, as provided by the Corporation, are maintained.
8. (1) A member institution shall prepare and maintain an upto-date list of each type of instrument evidencing that the member
institution has received or is holding money from or on behalf of
a person
(a) that constitutes a deposit that is insured by the Corporation;
(b) that is or is to be set out in the member institution’s Return
of Insured Deposits; and
(c) in respect of which the Corporation collects a premium in
accordance with section 21 of the Act.
(2) The list shall be
(a) in printed form; or
(b) entered or recorded by any system of mechanical or electronic data processing or any other information storage device
that is capable of reproducing any required information in intelligible written form within a reasonable time.
(3) A member institution shall provide a copy of the list to the
Corporation with its Return of Insured Deposits.
7. Subsections 9(1) and (2) of the By-law are replaced by
the following:
9. (1) A member institution shall not issue an instrument, evidencing that the member institution has received or is holding
money that does not constitute a deposit that is insured by the
Corporation and in respect of which the Corporation does not
collect a premium in accordance with section 21 of the Act, to
any person in writing or by electronic or other means, unless the
instrument bears a warning statement on its face in substantially
the same words as one of the following statements:
(a) “Not insured by CDIC”;
(b) “Not insured by the Canada Deposit Insurance Corporation”; or
(c) “The deposit evidenced by this instrument does not constitute a deposit that is insured under the Canada Deposit Insurance Corporation Act.”.
(2) A member institution shall not issue an instrument, that, in
addition to the facts referred to in subsection (1), also evidences
that the member institution has received or is holding money that
constitutes a deposit that is insured by the Corporation and in
respect of which the Corporation collects a premium in accordance with section 21 of the Act, to any person in writing or by
electronic or other means, unless the instrument bears a warning
statement on its face in substantially the same words as one of the
following statements in the location specified, if any:
(a) “Only deposits held in Canadian currency, having a term of
five years or less and payable in Canada are insurable under the
Canada Deposit Insurance Corporation Act.”;
(b) “The following deposits evidenced by this instrument do
not constitute deposits that are insured under the Canada Deposit Insurance Corporation Act:” before the list of deposit
products that are not insured by the Corporation;
(c) “Not insured by CDIC” beside the reference to each deposit
that is not insured by the Corporation;
(d) “Not insured by the Canada Deposit Insurance Corporation” beside the reference to each deposit that is not insured by
the Corporation; or
(e) “Not insured by CDIC” in a footnote the reference mark for
which is located beside the reference to each deposit that is not
insured by the Corporation.
Gazette du Canada Partie I
3267
(3) Lorsque l’avis d’adhésion est affiché par l’institution membre conformément aux paragraphes (1) ou (2), des changements
peuvent être apportés à sa grandeur totale pour les besoins de
l’affichage électronique, mais seulement dans la mesure où les
proportions de l’avis fourni par la Société sont conservées.
8. (1) L’institution membre établit et tient à jour une liste de
chaque type de document attestant que l’institution membre a
reçu ou détient des fonds :
a) qui constituent des dépôts assurés par la Société;
b) qui figurent ou devront figurer dans sa Déclaration des dépôts assurés;
c) pour lesquels la Société perçoit une prime en vertu de l’article 21 de la Loi.
(2) La liste est tenue :
a) soit sous forme imprimée;
b) soit au moyen de tout procédé mécanique ou électronique de
traitement des données ou de mise en mémoire de l’information
susceptible de donner sous une forme écrite et compréhensible,
dans un délai raisonnable, les renseignements demandés.
(3) L’institution membre fournit à la Société une copie de la
liste avec sa Déclaration des dépôts assurés.
7. Les paragraphes 9(1) et (2) du même règlement administratif sont remplacés par ce qui suit :
9. (1) L’institution membre ne peut délivrer, par écrit ou par
voie électronique ou autre, un document attestant que l’institution
membre a reçu ou détient des fonds qui ne constituent pas des
dépôts assurés par la Société et pour lesquels la Société ne perçoit
pas de prime en vertu de l’article 21 de la Loi que s’il porte au
recto l’une des mentions d’avertissement ci-après ou une mention
analogue :
a) « Non assuré par la SADC »;
b) « Non assuré par la Société d’assurance-dépôts du Canada »;
c) « Le dépôt attesté par le présent document ne constitue pas
un dépôt assuré en vertu de la Loi sur la Société d’assurancedépôts du Canada. ».
(2) L’institution membre ne peut délivrer, par écrit ou par voie
électronique ou autre, un document attestant, outre les faits mentionnés au paragraphe (1), que l’institution membre a reçu ou
détient des fonds qui constituent des dépôts assurés par la Société
et pour lesquels la Société perçoit une prime en vertu de l’article 21 de la Loi que s’il porte au recto, à l’endroit prévu ci-après
le cas échéant, l’une des mentions d’avertissement ci-après ou
une mention analogue :
a) « Seuls les dépôts détenus en dollars canadiens pour un
terme de cinq ans ou moins et payables au Canada sont assurables en vertu de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du
Canada. »;
b) « Les dépôts suivants, attestés par le présent document, ne
constituent pas des dépôts assurés en vertu de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada : », juste avant la liste des
dépôts qui ne sont pas assurés par la Société;
c) « Non assuré par la SADC », à côté de la mention de chaque
dépôt qui n’est pas assuré par la Société;
d) « Non assuré par la Société d’assurance-dépôts du Canada »,
à côté de la mention de chaque dépôt qui n’est pas assuré par la
Société;
e) « Non assuré par la SADC », dans une note en bas de page,
l’appel de note se trouvant à côté de la mention de chaque dépôt qui n’est pas assuré par la Société.
3268
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
8. Section 9.1 of the By-law is replaced by the following:
9.1 (1) A member institution may affix to any document relating to a deposit that is not insured by the Corporation a statement
in substantially the same words as the following:
“Only deposits held in Canadian currency, having a term of
five years or less and payable in Canada are insurable under the
Canada Deposit Insurance Corporation Act.”
(2) A member institution may affix any of the statements set
out in paragraphs 9(1)(a) to (c) to any document evidencing that
the member institution has received or is holding money that does
not constitute a deposit that is insured by the Corporation.
9.2 (1) The following definitions apply in this section.
“advertisement” means a sales communication in written form
that is published in or designed for use on a public medium,
other than radio or television. (texte publicitaire)
“sales communication” means a communication, relating to a
mutual fund, that is made to any person in order to induce them
to purchase securities of the mutual fund and that is not contained in any of the following documents of the mutual fund:
(a) a preliminary prospectus or a pro forma prospectus;
(b) a simplified prospectus or a simplified pro forma
prospectus;
(c) an annual information form or a preliminary or pro forma
annual information form;
(d) any financial statements, including the notes to those financial statements and the auditor’s report on those financial
statements;
(e) a trade confirmation; or
(f) a statement of account. (communication à des fins de
vente)
“subsidiary” has the same meaning as in section 2 of the Bank
Act. (filiale)
(2) A member institution shall include in its advertisements
about money market mutual funds, or have included in the advertisements of any of its subsidiaries or affiliates about money market mutual funds, a warning statement in substantially the same
words as the following:
“Mutual fund securities are not covered by the Canada Deposit
Insurance Corporation.”
9. Schedules I and II to the By-law are repealed.
8. L’article 9.1 du même règlement administratif est remplacé par ce qui suit :
9.1 (1) L’institution membre peut apposer la mention ci-après,
ou une mention analogue, sur tout document relatif à un dépôt
non assuré par la Société :
« Seuls les dépôts détenus en dollars canadiens pour un terme
de cinq ans ou moins et payables au Canada sont assurables en
vertu de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada. »
(2) L’institution membre peut apposer l’une ou l’autre des
mentions prévues aux alinéas 9(1)a) à c) sur les documents attestant la réception ou la détention de fonds qui ne constituent pas
des dépôts assurés par la Société.
9.2 (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent article.
« communication à des fins de vente » Toute communication de
renseignements relative à un fonds commun de placement qui
est envoyée à toute personne pour l’inciter à acheter des titres
du fonds commun de placement et qui est comprise dans tout
document autre que les documents ci-après relatifs au fonds
commun de placement :
a) tout prospectus pro forma ou provisoire;
b) tout prospectus simplifié ou prospectus simplifié pro forma ou provisoire;
c) la notice annuelle ou la notice annuelle pro forma ou
provisoire;
d) les états financiers, y compris les notes afférentes et le
rapport du vérificateur sur les états financiers;
e) toute confirmation de transaction;
f) tout relevé de compte. (sales communication)
« filiale » S’entend au sens de l’article 2 de la Loi sur les banques. (subsidiary)
« texte publicitaire » Toute communication écrite à des fins de
vente qui est publiée dans un support d’information à l’intention du public autre que la radio et la télévision, ou qui est
conçue pour être utilisée sur un tel support. (advertisement)
(2) L’institution membre inclut dans ses textes publicitaires sur
les fonds communs de placement du marché monétaire la mention
d’avertissement ci-après ou une mention analogue et veille à ce
que ses filiales ou les entités de son groupe, le cas échéant, en
fassent de même :
« Les titres de fonds communs de placement ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada. »
9. Les annexes I et II du même règlement administratif sont
abrogées.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
10. This By-law comes into force on the day on which it is
registered.
10. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Differential Premiums By-law
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les primes différentielles
Statutory authority
Canada Deposit Insurance Corporation Act
Fondement législatif
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Sponsoring agency
Canada Deposit Insurance Corporation
Organisme responsable
Société d’assurance-dépôts du Canada
3269
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the By-law.)
(Ce résumé ne fait pas partie du règlement administratif.)
Description
Description
The Board of Directors of the Canada Deposit Insurance Corporation (“CDIC”) made the Differential Premiums By-law (the
“By-law”) on March 3, 1999, pursuant to subsection 21(2) and
paragraph 11(2)(g) of the Canada Deposit Insurance Corporation
Act (the “CDIC Act”). Subsection 21(2) of the CDIC Act authorizes the CDIC Board of Directors to make by-laws establishing a
system of classifying member institutions into different categories, setting out the criteria or factors CDIC will consider in classifying members into categories, establishing the procedures CDIC
will follow in classifying members, and fixing the amount of, or
providing a manner of determining the amount of, the annual
premium applicable to each category. The CDIC Board of Directors has amended the By-law on January 12 and December 6, 2000, July 26, 2001, March 7, 2002, March 3, 2004, February 9 and April 15, 2005, and February 8, 2006.
Le conseil d’administration de la Société d’assurance-dépôts du
Canada (la « SADC ») a pris le Règlement administratif de la
Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles (le « Règlement ») le 3 mars 1999, conformément au paragraphe 21(2) et à l’alinéa 11(2)g) de la Loi sur la Société
d’assurance-dépôts du Canada (la « Loi sur la SADC »). Le paragraphe 21(2) de la Loi sur la SADC autorise le conseil d’administration à prendre des règlements administratifs en vue d’établir
un système pour regrouper les institutions membres en catégories
de tarification, de définir les critères ou facteurs dont la SADC
tiendra compte pour déterminer l’appartenance à chaque catégorie, de prévoir la procédure à suivre par la SADC pour le classement des institutions membres et de fixer la prime annuelle pour
chaque catégorie ou prévoir la méthode pour ce faire. Le conseil
d’administration de la SADC a modifié le Règlement le 12 janvier et le 6 décembre 2000, le 26 juillet 2001, le 7 mars 2002, le
3 mars 2004, le 9 février et le 15 avril 2005, ainsi que le 8 février
2006.
La SADC revoit chaque année le Règlement afin de le tenir à
jour. En raison des changements concernant le renvoi aux postes
figurant dans les formulaires du Comité des institutions financières intitulés « Relevé des valeurs mobilières » et « Bilan mensuel
consolidé », les éléments 6 et 7 de la partie 2 de l’annexe 2 du formulaire de déclaration doivent être modifiés. Ces modifications
figurent aux articles 1, 3 et 4 du Règlement administratif modifiant
le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles (le « règlement modificatif »).
Par ailleurs, le règlement modificatif pris en février 2006 comportait une erreur mineure dans la version anglaise du libellé de la
modification se rapportant au paragraphe 28(1) du Règlement,
selon laquelle il fallait remplacer une formule par un énoncé. Le
paragraphe 28(1) ne comporte pas de formule. La version française précise correctement de remplacer un énoncé par un autre
énoncé. Afin que l’application du paragraphe 28(1) ne puisse
jamais être remise en question, la section de la réglementation du
ministère de la Justice a recommandé que ce paragraphe soit
abrogé et remplacé par une formule introductive exacte. L’article 1
du règlement modificatif proposé reflète ce changement.
Les modifications apportées sont des modifications de forme.
CDIC annually reviews this By-law to ensure that it remains up
to date. As a result of the review, it was noted that technical
amendments need to be made to items 6 and 7 of the Schedule 2,
Part 2, Reporting Form to reflect line item reference changes in
the Financial Institution Committee’s forms titled Securities and
Consolidated Monthly Balance Sheet. The changes are reflected
in sections 1, 3 and 4 of the proposed By-law Amending the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums Bylaw (the “Amending By-law”).
In addition, in the amending by-law made in February of 2006,
the reference to subsection 28(1) of the By-law contained a minor
error in the English version of the amending clause. It contained
the instruction to replace a formula with text. There is no formula
in subsection 28(1). The French version had properly referenced
replacing text with text. In order to ensure that there is never any
question as to the enforceability of subsection 28(1), it was recommended by the Regulations Section of the Department of Justice that the subsection be repealed and replaced with the correct
introductory amending clause. This change is reflected in section 1
of the proposed Amending By-law.
The changes are technical in nature.
3270
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Alternatives
Solutions envisagées
There are no available alternatives. The CDIC Act specifically
provides that the criteria or factors to be taken into account in
determining the category in which a member institution is classified and fixing or establishing the method of determining the
amount of the annual premium applicable to each category may
only be made by by-law.
Il n’y a pas d’autres solutions, car la Loi sur la SADC stipule
que les critères et les facteurs servant à établir la catégorie d’une
institution membre et à fixer ou à prévoir la manière de déterminer la prime annuelle pour chaque catégorie soient définis par
voie de règlement administratif.
Benefits and costs
Avantages et coûts
No additional costs should be attributed directly to these
changes.
Ces modifications ne devraient donner lieu à aucuns frais
supplémentaires.
Consultation
Consultations
As the changes are technical in nature, only consultation
through pre-publication in the Canada Gazette is necessary.
Étant donné qu’il s’agit de modifications de forme, la consultation se fera simplement par publication préalable dans la Gazette
du Canada.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
There are no compliance or enforcement issues.
Aucun mécanisme visant à assurer le respect du règlement modificatif n’est requis.
Contact
Personne-ressource
Sandra Chisholm, Director, Insurance, Canada Deposit Insurance Corporation, 50 O’Connor Street, 17th Floor, Ottawa, Ontario K1P 5W5, 613-943-1976 (telephone), 613-992-8219 (fax),
schisholm@cdic.ca (email).
Sandra Chisholm, Directrice de l’assurance, Société d’assurancedépôts du Canada, 50, rue O’Connor, 17e étage, Ottawa (Ontario)
K1P 5W5, 613-943-1976 (téléphone), 613-992-8219 (télécopieur), schisholm@sadc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Board of Directors of the Canada
Deposit Insurance Corporation, pursuant to paragraph 11(2)(g)a and
subsection 21(2)b of the Canada Deposit Insurance Corporation
Act, proposes to make the annexed By-law Amending the Canada
Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-law.
Avis est donné que le conseil d’administration de la Société
d’assurance-dépôts du Canada, en vertu de l’alinéa 11(2)g)a et du
paragraphe 21(2)b de la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du
Canada, se propose de prendre le Règlement administratif modifiant le Règlement administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les primes différentielles, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement administratif dans les trente jours suivant
la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la
Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et
d’envoyer le tout à Sandra Chisholm, directrice de l’Assurance,
Société d’assurance-dépôts du Canada, 50, rue O’Connor,
17e étage, Ottawa (Ontario) K1P 5W5 (courriel : schisholm@
sadc.ca).
Ottawa, le 28 septembre 2006
Le président et chef de la direction de la
Société d’assurance-dépôts du Canada
GUY L. SAINT-PIERRE
Interested persons may make representations concerning the
proposed By-law within 30 days after the date of publication of
this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Sandra Chisholm, Director, Insurance, Canada Deposit
Insurance Corporation, 50 O’Connor Street, 17th Floor, Ottawa,
Ontario K1P 5W5 (e-mail: schisholm@cdic.ca).
Ottawa, September 28, 2006
GUY L. SAINT-PIERRE
President and Chief Executive Officer
Canada Deposit Insurance Corporation
———
———
a
a
b
R.S., c. 18 (3rd Supp.), s. 51
S.C. 1996, c. 6, s. 27
b
L.R., ch. 18 (3e suppl.), art. 51
L.C. 1996, ch. 6, art. 27
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3271
BY-LAW AMENDING THE CANADA DEPOSIT
INSURANCE CORPORATION DIFFERENTIAL
PREMIUMS BY-LAW
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF MODIFIANT LE
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ
D’ASSURANCE-DÉPÔTS DU CANADA SUR LES
PRIMES DIFFÉRENTIELLES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Subparagraph 15(1)(e)(iii) of the Canada Deposit Insurance Corporation Differential Premiums By-law1 is repealed.
2. Subsection 28(1) of the English version of the By-law is
replaced by the following:
28. (1) For the purposes of this section, “examiner’s rating” in
respect of a member institution means the rating on a scale of one
to five that is assigned to the institution by the examiner in the
course of carrying out the examiner’s duties.
3. Element 6.3 of item 6 of the Reporting Form set out
in Part 2 of Schedule 2 to the By-law is replaced by the
following:
1. Le sous-alinéa 15(1)e)(iii) du Règlement administratif de
la Société d’assurance-dépôts du Canada sur les primes différentielles1 est abrogé.
2. Le paragraphe 28(1) de la version anglaise du même règlement administratif est remplacé par ce qui suit :
28. (1) For the purposes of this section, “examiner’s rating” in
respect of a member institution means the rating on a scale of one
to five that is assigned to the institution by the examiner in the
course of carrying out the examiner’s duties.
3. L’élément 6.3, à la section 6 du formulaire de déclaration
figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit :
6.3 Unrealized Losses on Securities
6.3 Pertes non réalisées sur valeurs mobilières
Indicate the unrealized losses on investment book securities set
out in the column “Total” for item 7 (Unrealized gain/loss on
investment book securities) of Section I — Memo Items of the
Consolidated Monthly Balance Sheet. If the result is a gain,
report “zero”.
Inscrire le montant des pertes non réalisées dans les portefeuilles
de placements sur les valeurs mobilières inscrit au poste 7 (Gain
(perte) non réalisé(e) dans des portefeuilles de placements dans
les valeurs mobilières) dans la colonne « Total » de la section I –
Postes pour mémoire du Bilan mensuel consolidé. Si le résultat
obtenu est un gain, inscrire « 0 ».
4. Paragraph (b) under the heading “Assets for Years 1
to 4” in item 7 of the Reporting Form set out in Part 2 of
Schedule 2 to the By-law is replaced by the following:
(b) the total of the amounts set out in the column “Total” for
items 3(a)(i)(A)(I) to (IX) (Securitized Assets — Off-Balance
Sheet — Institution’s own assets — Traditional securitizations)
of Section I — Memo Items of the Consolidated Monthly Balance Sheet;
4. L’alinéa b) qui suit l’intertitre « Actif des années 1 à 4 »,
à la section 7 du formulaire de déclaration figurant à la partie 2 de l’annexe 2 du même règlement administratif, est remplacé par ce qui suit :
b) le total des montants inscrits aux postes 3a)i)A)I) à IX) (Éléments d’actif titrisés – Hors bilan – Éléments d’actif de l’institution – Titrisations classiques) dans la colonne « Total » de la
section I – Postes pour mémoire du Bilan mensuel consolidé;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This By-law comes into force on the day on which it is
registered.
5. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[40-1-o]
[40-1-o]
———
———
1
1
SOR/99-120
DORS/99-120
3272
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Regulations Amending the Contraventions
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions
Statutory authority
Contraventions Act
Fondement législatif
Loi sur les contraventions
Sponsoring department
Department of Justice
Ministère responsable
Ministère de la Justice
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
The Contraventions Act (the Act) was adopted in October 1992
in order to establish a simplified procedure for prosecuting certain
federal offences. The Act provides that offences designated as
“contraventions” may be prosecuted through the issuance of a
ticket. Because the implementation of the Act required that a
complex administrative infrastructure be established first, the Act
was not proclaimed immediately. At the request of the provinces
and as a result of the Programs Review initiative, the Act was
amended in 1996 to make it possible to use provincial and territorial offence schemes for the prosecution of contraventions. The
Act, as amended, also authorizes agreements respecting the administrative and technical aspects of the contraventions scheme to
be entered into with provincial and territorial governments. It
came into force on August 1, 1996.
The Contraventions Regulations made pursuant to section 8 of
the Act, list the federal offences designated as contraventions and
establish a short-form description and a fine amount for each contravention. The Regulations have been amended numerous times
since their coming into force to add new contraventions or to
reflect changes to the enabling legislation.
La Loi sur les contraventions (la Loi) a été adoptée en octobre 1992 dans le but d’établir une procédure de poursuite par
procès-verbal des infractions désignées comme « contraventions ».
La Loi n’a pas alors été mise en vigueur puisqu’il fallait mettre en
place un système administratif complexe pour le traitement des
contraventions. En 1996, à la demande des provinces et dans la
foulée de la Révision des programmes, la Loi sur les contraventions a été modifiée afin d’utiliser le régime pénal des provinces
et des territoires, lesquels utilisent le procès-verbal, pour la poursuite des contraventions. La loi modifiée, qui est entrée en vigueur le 1er août 1996, permet également la conclusion d’accords
avec les gouvernements provinciaux et territoriaux sur les aspects
administratifs et techniques de la mise en œuvre du régime des
contraventions.
Pris en vertu de l’article 8 de la Loi, le Règlement sur les contraventions identifie comme contraventions des infractions fédérales, en formule la description abrégée et fixe le montant de
l’amende pour chacune d’elles. Le Règlement a été modifié à de
maintes reprises depuis son entrée en vigueur, soit pour ajouter de
nouvelles contraventions, soit à la suite de modifications aux lois
ou aux règlements sectoriels créant les infractions.
La modification proposée à l’annexe II.1 du Règlement sur les
contraventions vise à remplacer deux descriptions abrégées existantes de contraventions au Règlement de pêche de l’Ontario de
1989 en raison d’un changement à ce dernier. Elle désigne également comme contravention une autre infraction à ce dernier règlement. L’amende proposée pour cette nouvelle contravention
s’harmonise avec les amendes pour les autres contraventions paraissant à l’annexe II.1.
The proposed amendment to Schedule II.1 purports to replace
two short-form descriptions of existing contraventions to the Ontario Fishery Regulations, 1989 as a result of a change to the
latter regulations. It also designates as a contravention another
offence under the same regulations. The fine for this new contravention is consistent with the fines for other contraventions shown
in Schedule II.1.
Alternatives
Solutions envisagées
In order to decriminalize a federal offence and give individuals
the possibility of pleading guilty without having to appear in
court, it is necessary that the Governor in Council, pursuant to
section 8 of the Contraventions Act, designate that offence under
the Contraventions Regulations and amend consequently these
Regulations. There is no other option.
Pour que les infractions fédérales soient décriminalisées et que
les particuliers puissent plaider coupable à ces infractions sans
avoir à comparaître en cour, le gouverneur en conseil doit, en
vertu de l’article 8 de la Loi sur les contraventions, qualifier ces
infractions de contraventions sous le Règlement sur les contraventions et modifier le Règlement en conséquence. Il n’y a pas
d’autres options.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The Contraventions Regulations are an essential element for
the pursuit of the following three objectives underlying the Contraventions Act: to decriminalize certain federal offences, to ease
Le Règlement sur les contraventions constitue un élément essentiel de la poursuite des trois objectifs suivants qui sous-tendent
la Loi sur les contraventions : décriminaliser certaines infractions
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3273
the courts’ workload and to improve the enforcement of federal
legislation. This amendment to the Regulations does not impose
new restrictions or burdens on individuals or businesses. It is part
of a system that will ensure that the enforcement of the designated
offences will be less onerous on the offender and more proportionate and appropriate to the seriousness of the violation. While
there is no data from which one can draw a comparison, there is
consensus among all key players that designating contraventions
will result in savings to the entire justice system and provide the
public with a quicker and more convenient process for handling
federal offences.
fédérales, alléger la charge de travail des tribunaux et permettre
de mieux appliquer la législation fédérale. Cette modification au
Règlement n’impose pas de nouvelles restrictions ni de nouveaux
obstacles aux particuliers ou aux entreprises. Elle fait partie d’un
système en vertu duquel l’application des infractions désignées
sera moins pénible pour le contrevenant, mieux proportionnée et
plus appropriée à la gravité de l’infraction. Bien qu’aucune donnée ne permette d’établir des comparaisons, tous les principaux
intervenants s’entendent pour dire que le fait de désigner certaines
infractions comme contraventions se traduira par des économies
pour tout le système judiciaire et procurera à la population une
procédure plus rapide et plus pratique de traitement des infractions fédérales.
Consultation
Consultations
The proposed amendment to the Contraventions Regulations is
published in Part I of the Canada Gazette for a 30-day consultation period.
La modification proposée au Règlement sur les contraventions
paraît dans la Partie I de la Gazette du Canada pour une période
de consultation de 30 jours.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
Compliance with these regulations is not an issue as they only
purport to identify the offences that are being designated as contraventions, give a short-form description of these offences and
provide the applicable fines.
Le respect de ce règlement ne pose pas de problème car son
seul but est de qualifier de contraventions certaines infractions,
d’en formuler la description abrégée et de fixer le montant de
l’amende qui s’applique à ces infractions.
Contact
Personne-ressource
For further information concerning the proposed amendment
to the Contraventions Regulations, please contact Jean-Pierre
Baribeau, Legal Counsel, Contraventions and Contracts Management Division, Department of Justice, 275 Sparks Street,
Ottawa, Ontario K1A 0H8, 613-941-4880 (telephone), 613-9981175 (fax), jean-pierre.baribeau@justice.gc.ca (email).
Pour de plus amples renseignements au sujet de ce projet de
modification du Règlement sur les contraventions, prière de communiquer avec Jean-Pierre Baribeau, Conseiller juridique, Division de la gestion des contraventions et des marchés, Ministère
de la Justice, 275, rue Sparks, Ottawa (Ontario) K1A 0H8, 613941-4880 (téléphone), 613-998-1175 (télécopieur), jean-pierre.
baribeau@justice.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 8a of the Contraventions Actb, proposes to make the
annexed Regulations Amending the Contraventions Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to Michel Gagnon, Director, Contraventions and Contracts Management Division, Department of Justice, 275 Sparks
Street, Ottawa, Ontario K1A 0H8.
Ottawa, September 28, 2006
MARY O’NEILL
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 8a de la Loi sur les contraventionsb, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions,
ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Michel Gagnon, directeur, Division de la gestion des contraventions et des marchés, ministère de la Justice, 275, rue Sparks,
Ottawa (Ontario) K1A 0H8.
Ottawa, le 28 septembre 2006
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY O’NEILL
———
———
a
a
b
S.C. 1996, c. 7, s. 4
S.C. 1992, c. 47
b
L.C. 1996, ch. 7, art. 4
L.C. 1992, ch. 47
3274
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
REGULATIONS AMENDING THE
CONTRAVENTIONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES CONTRAVENTIONS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of item 13 of Part II of Schedule II.1 to the
Contraventions Regulations1 in column II is replaced by the
following:
1. Le passage de l’article 13 de la partie II de l’annexe II.1
figurant dans la colonne II du Règlement sur les contraventions1 est remplacé par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
13.
Unlawfully possessing live invasive fish or viable eggs of invasive fish
13.
Posséder illégalement du poisson vivant envahissant ou des œufs viables
de poisson envahissant
2. The portion of item 19 of Part II of Schedule II.1 to the
Regulations in column II is replaced by the following:
2. Le passage de l’article 19 de la partie II de l’annexe II.1
figurant dans la colonne II du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
19.
Bringing live leeches into Ontario for use as bait
19.
Introduire en Ontario des sangsues vivantes pour servir d’appâts
3. Part II of Schedule II.1 to the Regulations is amended by
adding the following after item 47:
Column I
Column II
Item
Provision of the
Ontario Fishery
Short-Form
Regulations, 1989 Description
47.1
20(6)
3. La partie II de l’annexe II.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 47, de ce qui suit :
Column III
Colonne I
Fine ($)
Article
Description du
Règlement de
pêche de l’Ontario Description
de 1989
abrégée
47.1
20(6)
Angling with a line 50
having any hook,
other than a
single-pointed
barbless hook,
in specified waters
Colonne II
Colonne III
Amende ($)
Pêcher avec une
50
ligne munie d’un
hameçon autre
qu’un hameçon
sans ardillon à
pointe unique dans
les eaux visées
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[40-1-o]
[40-1-o]
———
———
1
1
SOR/96-313
DORS/96-313
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3275
Regulations Amending the Laurentian Pilotage
Tariff Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Laurentides
Statutory authority
Pilotage Act
Fondement législatif
Loi sur le pilotage
Sponsoring agency
Laurentian Pilotage Authority
Organisme responsable
Administration de pilotage des Laurentides
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
The Laurentian Pilotage Authority (the Authority) is responsible for administering, in the interest of safety, an efficient pilotage service within Canadian waters in and around the province of
Quebec, north of the northern entrance to the Saint-Lambert
Lock, except the waters of Chaleur Bay, south of Cap-d’Espoir.
The Authority also prescribes tariffs of pilotage charges that are
fair, reasonable and sufficient to permit the Authority to operate
on a self-sustaining financial basis.
L’Administration de pilotage des Laurentides (l’Administration) a le mandat d’administrer, aux fins de la sécurité de la navigation, un service de pilotage efficace dans les eaux canadiennes
sises dans la province de Québec et les eaux limitrophes, au nord
de l’entrée septentrionale de l’écluse de Saint-Lambert, à l’exception des eaux de la baie des Chaleurs au sud de Cap-d’Espoir. De
plus, l’Administration fixe des tarifs de droits de pilotage équitables et raisonnables suffisants pour lui permettre le financement
autonome de ses activités.
L’augmentation tarifaire proposée pour l’année 2007 est de
4,5 %. Cette majoration s’impose afin d’aider l’Administration à
atteindre l’autofinancement, après deux années de déficits excédant 3 millions de dollars en 2004 et en 2005, et une perte opérationnelle avant ajustement comptable qui sera moindre mais
néanmoins importante en 2006. La perte actuelle s’explique notamment par le retard de l’entrée en vigueur de l’augmentation
tarifaire de l’année 2006. Les conséquences financières de ce
retard doivent être récupérées en 2007 et représentent environ
1 million de dollars, soit 1,45 % de la hausse projetée pour cette
année. L’augmentation récurrente des honoraires des corporations
de pilotes requiert aussi une majoration qui correspond à l’indice
des prix à la consommation, soit environ 2,5 %. Les ententes intervenues avec les fournisseurs de service de pilotage pour compenser le plafond de la longueur tarifaire nécessitent une hausse
de 0,48 %.
La croissance importante du trafic maritime provoque l’augmentation des coûts de l’Administration. Ainsi, la nécessité de
recruter davantage d’apprentis requiert une majoration tarifaire
de 0,59 %. Une somme supplémentaire équivalant à 0,73 % sera
versée à la société des Pilotes du Saint-Laurent central inc. en
raison de la charge de travail des pilotes qui sera bien au-delà de
la moyenne de 120 affectations.
The proposed tariff increase for 2007 is 4.5%. This increase is
necessary to help the Authority become financially self-sustaining,
after two years of deficits exceeding $3 million in 2004 and 2005,
and an operational loss before accounting adjustment that will be
lower but still significant in 2006. The current loss is primarily
due to the delay in implementing the 2006 tariff increase. The
financial loss resulting from this delay must be recovered in 2007;
it is an amount of $1 million which is 1.45% of the projected increase for this year. The recurring increase in pilotage corporation
fees also requires an increase that corresponds with the consumer
price index, which is about 2.5%. Agreements with pilotage service suppliers to compensate for the tariff length ceiling requires
a 0.48% increase.
The significant increase in marine traffic resulted in increased
expenses for the Authority. The need to recruit more apprentices
resulted in a tariff increase of 0.59%. An additional 0.73% will
be paid to the Pilotes du Saint-Laurent central inc. because the pilots’ workload will be well above the average of 120 assignments.
Alternatives
Solutions envisagées
The Authority’s objective is to provide safe and efficient pilotage services at the minimum cost. To do this, it once again reduced its administrative and operational expenses by 0.25%. It
also successfully froze costs associated with pilot boats in Québec
City and Sorel. In addition, some projects were postponed, including the creation of a $2 million reserve.
L’Administration a pour objectif d’assurer des services de pilotage sécuritaires et efficaces à un coût minimum. À cette fin, elle
a réduit encore une fois ses frais administratifs et opérationnels de
0,25 %. Elle a aussi réussi à geler les coûts associés aux bateauxpilotes de Québec et de Sorel. Enfin, certains projets ont été reportés, y compris la création d’une réserve de 2 millions de dollars.
3276
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Despite these efforts, the proposed tariff increase is still required to cover the costs of service contracts with the two pilot
corporations and the collective agreement with pilots employed in
the Port of Montreal. These commitments account for about 84%
of the Authority’s expenditures.
Since the Authority is in a deficit situation, a status quo position is not an acceptable option and it is necessary to increase
tariffs to reflect the actual costs of providing pilotage services.
Malgré ces efforts, la majoration tarifaire proposée est requise
pour couvrir le coût des contrats de service avec les deux corporations de pilotes et la convention collective avec les pilotes employés au Port de Montréal. Ces engagements représentent environ 84 % des dépenses de l’Administration.
Comme l’Administration est en situation déficitaire, le statu
quo n’est pas une option acceptable et il est nécessaire d’augmenter les tarifs pour tenir compte des coûts réels liés à la prestation de divers services de pilotage.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The 4.5% tariff increase will generate approximately $2.71 million for 2007. For the second consecutive year, the Authority’s
deficit exceeded $3 million in 2005. As of December 31, 2005,
the accumulated deficit was $10.2 million, and the working capital was negative $7.4 million. If it does not address its financial
situation, the Authority may find it impossible to fulfill its mandate. Furthermore, the Auditor General has brought the Authority’s accumulated deficit to the attention of the Government of
Canada.
The proposed tariff change will result in an average fee increase of $110 for each pilotage assignment.
In accordance with the 1999 Cabinet Directive on the Environmental Assessment of Policy, Plan and Program Proposals
and the Transport Canada Policy Statement on Strategic Environmental Assessment, a strategic environmental assessment
(SEA) of this proposal was conducted, in the form of a preliminary scan. The SEA concluded that the proposal does not have
any impact on the environment.
La hausse de tarif de 4,5 % générera des revenus d’environ
2,71 millions de dollars pour l’année 2007. Pour une deuxième
année consécutive, le déficit de l’Administration excédait 3 millions de dollars en 2005. Au 31 décembre 2005, le déficit accumulé était de 10,2 millions de dollars et le fonds de roulement
était négatif à 7,4 millions de dollars. Sans un redressement de sa
situation financière, l’Administration se verra peut-être dans l’impossibilité de remplir son mandat. De plus, le vérificateur général
a porté le déficit accumulé de l’Administration à l’attention du
gouvernement du Canada.
La modification tarifaire proposée se traduira pour les usagers par
une augmentation moyenne de 110 $ par affectation de pilotage.
Conformément à la Directive du Cabinet de 1999 sur l’évaluation environnementale des projets de politiques et à l’Énoncé de
politique de Transports Canada sur l’évaluation environnementale, une évaluation environnementale stratégique (ÉES) de cette
modification a été effectuée, sous la forme d’une exploration préliminaire. Selon les conclusions de l’ÉES, la modification n’aurait
aucune incidence importante sur l’environnement.
Consultation
Consultations
During 2006, the Authority regularly consulted users’ associations such as the Canadian Shipowners Association, the Shipping
Federation of Canada, and the St. Lawrence Ship Operators and
even contacted a number of users directly. These discussions
dealt with all areas of the Authority’s activities, including financial, operational, and regulatory activities.
Durant l’année 2006, l’Administration a consulté régulièrement
les associations regroupant ses usagers, notamment l’Association
des armateurs canadiens, la Fédération maritime du Canada et les
Armateurs du Saint-Laurent et a même consulté plusieurs utilisateurs directement. Ces discussions ont porté sur tous les aspects
des activités de l’Administration, y compris les aspects financiers,
opérationnels et réglementaires.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
Section 45 of the Pilotage Act provides the enforcement mechanism for the Regulations. It states that no customs officer at any
port in Canada shall grant a clearance to a ship if the officer is
informed by an Authority that pilotage charges in respect of the
ship are outstanding and unpaid.
Section 48 of the Pilotage Act provides a penalty of up to
$5,000 if the Regulations are contravened.
L’article 45 de la Loi sur le pilotage fournit le mécanisme d’application du Règlement, à savoir qu’aucun agent des douanes
dans un port au Canada ne peut autoriser le départ d’un navire
lorsqu’il a été avisé par une Administration que les droits de pilotage concernant le navire sont exigibles et impayés.
L’article 48 de la Loi sur le pilotage prévoit des sanctions en
cas d’infraction, notamment une amende pouvant aller jusqu’à
5 000 $.
Contact
Personne-ressource
Mr. Réjean Lanteigne, Chief Executive Officer, Laurentian
Pilotage Authority, 555 René-Lévesque Boulevard W, Suite 1501,
Montréal, Quebec H2Z 1B1, 514-283-6320 (telephone), 514-4962409 (fax).
Monsieur Réjean Lanteigne, Premier dirigeant, Administration de pilotage des Laurentides, 555, boulevard René-Lévesque
Ouest, Bureau 1501, Montréal (Québec) H2Z 1B1, 514-283-6320
(téléphone), 514-496-2409 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 34(1)a of the
Pilotage Act, that the Laurentian Pilotage Authority proposes,
Avis est donné, conformément au paragraphe 34(1)a de la Loi
sur le pilotage, que l’Administration de pilotage des Laurentides,
———
———
a
a
S.C. 1998, c. 10, s. 150
L.C. 1998, ch. 10, art. 150
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
pursuant to subsection 33(1) of that Act, to make the annexed
Regulations Amending the Laurentian Pilotage Tariff Regulations.
Interested persons who have reason to believe that any charge
in the proposed Regulations is prejudicial to the public interest,
including, without limiting the generality thereof, the public interest that is consistent with the national transportation policy set
out in section 5 of the Canada Transportation Act b , may file a
notice of objection setting out the grounds therefor with the Canadian Transportation Agency within 30 days after the date of publication of this notice. The notice of objection should cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be sent to the Canadian Transportation Agency, Ottawa, Ontario K1A 0N9.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is consent
to disclosure for the purposes of that Act.
Montréal, September 29, 2006
RÉJEAN LANTEIGNE
Chief Executive Officer
Laurentian Pilotage Authority
3277
en vertu du paragraphe 33(1) de cette loi, se propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de pilotage des
Laurentides, ci-après.
Les intéressés qui ont des raisons de croire qu’un droit figurant
dans le projet de règlement nuit à l’intérêt public, notamment l’intérêt public qui est compatible avec la politique nationale des
transports énoncée à l’article 5 de la Loi sur les transports au
Canada b, peuvent déposer un avis d’opposition motivé auprès de
l’Office des transports du Canada dans les trente jours suivant
la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la
Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et
d’envoyer le tout à l’Office des transports du Canada, Ottawa
(Ontario) K1A 0N9.
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Montréal, le 29 septembre 2006
Le premier dirigeant de l’Administration
de pilotage des Laurentides
RÉJEAN LANTEIGNE
REGULATIONS AMENDING THE LAURENTIAN
PILOTAGE TARIFF REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
TARIFS DE PILOTAGE DES LAURENTIDES
AMENDMENT
MODIFICATION
1
1. Schedule 2 to the Laurentian Pilotage Tariff Regulations
is replaced by the schedule set out in the schedule to these
Regulations.
1. L’annexe 2 du Règlement sur les tarifs de pilotage des
Laurentides1 est remplacée par l’annexe figurant à l’annexe
du présent règlement.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. Le présent règlement entre en vigueur le 1er janvier 2007.
2. These Regulations come into force on January 1, 2007.
SCHEDULE
(Section 1)
SCHEDULE 2
(definition “time factor” in section 1 and sections 2 and 9)
PILOTAGE CHARGES
Column 1
Column 2
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Column 8
Pilotage Service
District
Basic
Charge ($)
Charge per
Unit ($)
Charge per
Time Factor ($)
Charge per Hour or
Part of an Hour ($)
Minimum
Charge ($)
Maximum
Charge ($)
1.
Trip
2.
Movage
3.
Anchorage during a trip
or a movage
1
2
1
1-1 or 2
1
N/A
N/A
413.33
393.65
319.62
35.91
21.63
13.61
12.96
3.44
17.68
12.45
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
918.69
723.51
918.69
874.94
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
1-1 or 2
304.40
3.28
N/A
N/A
N/A
N/A
Item
———
———
b
b
1
S.C. 1996, c. 10
SOR/2001-84
1
L.C. 1996, ch. 10
DORS/2001-84
3278
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
SCHEDULE — Continued
Item
4.
5.
6.
Column 2
Column 3
Column 4
Column 5
Column 6
Column 7
Column 8
Pilotage Service
District
Basic
Charge ($)
Charge per
Unit ($)
Charge per
Time Factor ($)
Charge per Hour or
Part of an Hour ($)
Minimum
Charge ($)
Maximum
Charge ($)
Docking of a ship at a
wharf or pier at the end
of a trip
1
244.64
2.52
N/A
N/A
N/A
475.64
2
Request by a master,
2
owner or agent of a ship
for a pilot designated by
the Corporation to
perform a docking or
undocking
Detention of a pilot at a 1
pilot boarding station or
on board ship
232.99
393.65
2.40
8.90
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
723.51
453.00
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
1-1 or 2
N/A
N/A
N/A
1
413.33
13.61
N/A
0.00 for the first half N/A
hour, 95.34 for the
first hour, including
the first half hour, and
95.34 for each
subsequent hour
0.00 for the first half N/A
hour, 90.79 for the
first hour, including
the first half hour, and
90.79 for each
subsequent hour
N/A
N/A
1-1 or 2
1, 1-1 or 2
393.65
12.96
1.5 times the
N/A
pilotage charges
set out in
items 1 to 7
512.77
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
1-1 or 2
488.35
N/A
N/A
1
N/A
N/A
N/A
0.00 for the first hour, N/A
190.68 for the second
hour, including the
first hour, and 95.34
for each subsequent
hour1
0.00 for the first hour, N/A
181.58 for the second
hour, including the
first hour, and 90.79
for each subsequent
hour1
95.34
N/A
N/A
2,133.64
N/A
N/A
N/A
N/A
90.79
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
2,032.04
N/A
N/A
N/A
N/A
N/A
7.
Ship movements
required for adjusting
a ship’s compasses
8.
Trip or movage of a
dead ship
9.
Cancellation of a request 1
for pilotage services if
the pilot reports for
pilotage duty
10.
11.
1
Column 1
Carrying a pilot on a
ship beyond the district
for which the pilot is
licenced
1-1 or 2
Except in the case of
1
emergency, a master,
owner or agent of a ship,
after filing a notice
required by section 8
or 9 of the Laurentian
Pilotage Authority
Regulations, making a
request that the movage
or departure occur at a
time before that set out
in the notice
1-1 or 2
N/A
N/A
N/A
N/A
The number of chargeable hours of service is calculated from the later of the time for which the pilotage services are requested and the time the pilot reports for pilotage
duty until the time of cancellation.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3279
ANNEXE
(article 1)
ANNEXE 2
(définition de « facteur temps » à l’article 1 et aux articles 2 et 9)
DROITS DE PILOTAGE
Colonne 1
Colonne 7
Colonne 8
Droit par heure
Droit par facteur ou fraction
temps ($)
d’heure ($)
Droit
minimum ($)
Droit
maximum ($)
35,91
21,63
13,61
12,96
3,44
17,68
12,45
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
918,69
723,51
918,69
874,94
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
304,40
244,64
3,28
2,52
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
475,64
232,99
393,65
2,40
8,90
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
723,51
453,00
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
Colonne 2
Colonne 3
Colonne 4
Colonne 5
Service de pilotage
Circonscription
Droit
forfaitaire ($)
Droit par
unité ($)
1.
Voyage
2.
Déplacement
3.
Mouillage au cours
d’un voyage ou d’un
déplacement
1
2
1
1-1 ou 2
1
S/O
S/O
413,33
393,65
319,62
1-1 ou 2
Accostage d’un navire 1
à un quai ou à une jetée
à la fin d’un voyage
2
Accostage ou
2
appareillage d’un navire
effectué par un pilote
désigné par la
Corporation, à la
demande du capitaine,
du propriétaire ou de
l’agent du navire
Prolongation du séjour 1
d’un pilote
à une station
d’embarquement de
pilotes ou à bord d’un
navire
Article
4.
5.
6.
1-1 ou 2
7.
8.
9.
Mouvements d’un
1
navire effectués pour la
régulation des compas
1-1 ou 2
Voyage ou
1, 1-1 ou 2
déplacement d’un
navire mort
Annulation d’une
1
demande de services de
pilotage si le pilote se
présente pour effectuer
ses fonctions de
pilotage
1-1 ou 2
Colonne 6
13,61
S/O
0,00 pour la première S/O
demi-heure, 95,34
pour la première
heure, y compris
la première
demi-heure, et 95,34
pour chaque heure
suivante
0,00 pour la
S/O
première
demi-heure, 90,79
pour la première
heure, y compris
la première
demi-heure, et
90,79 pour chaque
heure suivante
S/O
S/O
393,65
12,96
1,5 fois les
S/O
droits de pilotage
prévus aux
articles 1 à 7
512,77
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
0,00 pour la première S/O
heure, 190,68 pour la
deuxième heure, y
compris la première
heure, et 95,34 pour
chaque heure suivante1
0,00 pour la
S/O
première heure,
181,58 pour la
deuxième heure, y
compris la première
heure, et 90,79
pour chaque heure
suivante1
S/O
413,33
488,35
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
3280
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
ANNEXE (suite)
Colonne 1
Droit par heure
Droit par facteur ou fraction
temps ($)
d’heure ($)
Droit
minimum ($)
Droit
maximum ($)
S/O
S/O
95,34
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
90,79
S/O
S/O
S/O
S/O
S/O
Colonne 4
Colonne 5
Circonscription
Droit
forfaitaire ($)
Droit par
unité ($)
S/O
S/O
2 133,64
Service de pilotage
10.
Transport d’un pilote à 1
bord d’un navire audelà de la
circonscription pour
laquelle il est breveté
1-1 ou 2
Sauf en cas d’urgence, 1
un départ ou un
déplacement effectué
avant l’heure prévue
dans un préavis exigé
par les articles 8 ou 9
du Règlement de
l’Administration de
pilotage des
Laurentides, à la
demande du capitaine,
du propriétaire ou de
l’agent du navire
1-1 ou 2
1
Colonne 8
Colonne 3
Article
11.
Colonne 7
Colonne 2
2 032,04
S/O
S/O
Colonne 6
S/O
S/O
S/O
Le nombre d’heures de service facturables est calculé à partir du moment où les services de pilotage sont demandés ou, s’il est postérieur, à partir du moment où le
pilote se présente pour effectuer ses fonctions de pilotage jusqu’au moment de l’annulation.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3281
Regulations Amending the Official Languages
(Communications with and Services to the
Public) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les langues
officielles — communications avec le public et
prestation des services
Statutory authority
Official Languages Act
Fondement législatif
Loi sur les langues officielles
Sponsoring agency
Public Service Human Resources Management Agency of
Canada
Organisme responsable
Agence de gestion des ressources humaines de la fonction
publique du Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
The President of the Treasury Board, who is responsible for the
Public Service Human Resources Management Agency of Canada, is proposing to amend the Official Languages (Communications with and Services to the Public) Regulations (the Regulations) in response to a Federal Court judgment. The following
chronology explains the context of this amendment.
Le président du Conseil du Trésor, responsable de l’Agence de
gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada (AGRHFPC), propose de modifier le Règlement sur les langues officielles — communications avec le public et prestation
des services (le Règlement) à la lumière d’un jugement de la Cour
fédérale. La chronologie suivante explique le contexte de cette
modification.
Le 8 mars 1998, M. Donnie Doucet, un résidant francophone
de la Nouvelle-Écosse, s’est fait interpeller pour excès de vitesse
sur l’autoroute 104 près d’Amherst, en Nouvelle-Écosse, par un
agent unilingue anglophone de la Gendarmerie royale du Canada
(GRC), détachement d’Amherst.
M. Doucet a déposé une déclaration devant la Cour fédérale,
alléguant que le Règlement, qui précise les modalités d’application de la Loi sur les langues officielles pour les services aux
minorités linguistiques de langue officielle, contrevient aux garanties de la Charte canadienne des droits et libertés (la Charte).
Dans son jugement rendu le 19 octobre 2004, la Cour fédérale
conclut que « le Règlement est incompatible avec le paragraphe 20(1) de la Charte puisqu’il viole le droit du public de communiquer dans la langue officielle de son choix avec une institution fédérale lorsque l’emploi de cette langue fait l’objet d’une
demande importante. »
La Cour déclare qu’« à l’époque visée, le tronçon de la route
transcanadienne qui traverse l’aire de service desservie par la
GRC - détachement d’Amherst, en Nouvelle-Écosse, est une région à demande importante au sens de l’alinéa 20(1)a) de la
Charte ».
La Cour ordonne que « dans la mesure où la région décrite au
paragraphe 2 de ce jugement [paragraphe cité ci-dessus] continue
d’être une région à demande importante au sens de l’alinéa 20(1)a) de la Charte, la gouverneure en conseil remédie à la
violation et remplisse ses obligations constitutionnelles […] ».
Le projet de modification permettra de respecter le jugement de la
Cour fédérale. Il s’agit d’ajouter, à l’article 6 du Règlement, une
circonstance particulière additionnelle selon laquelle le détachement
de la GRC qui dessert le tronçon de la route transcanadienne visé par
le jugement sera tenu d’offrir ses services dans l’une ou l’autre des
langues officielles si au moins 5 % de la demande de services, sur ce
tronçon, au cours d’une année, est dans cette langue.
On March 8, 1998, Mr. Donnie Doucet, a francophone living in
Nova Scotia, was stopped for speeding on Highway 104 near
Amherst, Nova Scotia, by a unilingual English-speaking officer of the Royal Canadian Mounted Police (RCMP), Amherst
detachment.
Mr. Doucet filed a statement with the Federal Court alleging
that the Regulations, which set out the terms and conditions for
application of the Official Languages Act for services to official
language minorities, are inconsistent with the guarantees provided
under the Canadian Charter of Rights and Freedoms (the Charter).
In the judgment rendered on October 19, 2004, the Federal
Court concludes that “the Regulations are incompatible with subsection 20(1) of the Charter in that they violate the right of any
member of the public to communicate with a federal institution in
either official language where there is a significant demand for
the use of that language.”
The Court declares that “during the relevant period, the section
of the Trans-Canada Highway crossing the service area of the
RCMP - Amherst detachment, Nova Scotia, is an area of significant demand within the meaning of paragraph 20(1)(a) of the
Charter.”
The Court orders that “as long as the area described in paragraph 2 of this judgment [above] continues to be an area of significant demand within the meaning of paragraph 20(1)(a) of the
Charter, the Governor in Council shall remedy the infringement
and fulfill her constitutional obligations (…)”
The proposed amendment will serve to comply with the Federal Court judgment by adding to section 6 of the Regulations an
additional specific circumstance whereby the RCMP detachment
serving the section of the Trans Canada Highway specified in the
judgment will be required to provide its services in either official
languages where at least 5% of the demand for services, on this
section, over a year, is in that language.
3282
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Alternatives
Solutions envisagées
The Court having ordered that the Regulations be modified to
be consistent with paragraph 20(1)(a) of the Charter and respect
the right of any member of the public to communicate with a federal institution in either official language where there is significant demand for the use of that language, no alternative was
considered.
La Cour ayant ordonné que le Règlement soit modifié afin qu’il
soit compatible avec l’alinéa 20(1)a) de la Charte et respecte le
droit du public de communiquer dans la langue officielle de son
choix avec une institution fédérale lorsque l’emploi de cette langue fait l’objet d’une demande importante, aucune autre solution
n’a été envisagée.
Benefits and costs
Avantages et coûts
This proposed amendment will serve to ensure that the public
travelling on the section of the Trans-Canada Highway located
within the service area of the RCMP - Amherst detachment, in
Nova Scotia, will be able to communicate and receive services in
either official language where there is significant demand for
services in that language.
The implementation of this amendment will not result in any
additional costs.
Ce projet de modification permettrait au public voyageur sur le
tronçon de la route transcanadienne traversant l’aire de service
desservie par la GRC - détachement d’Amherst, en NouvelleÉcosse, de communiquer et d’obtenir des services dans l’une ou
l’autre des langues officielles si les services dans cette langue font
l’objet d’une demande importante.
La mise en œuvre de cette modification n’entraînerait aucun
coût additionnel.
Consultation
Consultations
In May and June 2005, the Agency’s Official Languages
Branch (OLB) consulted representatives of the Office of the
Commissioner of Official Languages (OCOL) and the following
community groups: the Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA), the Quebec Community Groups
Network (QCGN), the Société des Acadiens et des Acadiennes du
Nouveau-Brunswick (SAANB) and the Fédération acadienne de
la Nouvelle-Écosse (FANÉ).
The amendment options proposed by the OLB received limited
support from the parties consulted. All the parties consulted recommend, if not a complete overhaul of the Regulations, at least
much broader amendments than are being proposed. Although
stakeholders would like a complete overhaul of the Regulations,
the goal of this amendment is to respond to the Court order.
En mai et juin 2005, la Direction générale des langues officielles (DLO) de l’AGRHFPC a consulté les représentants du Commissariat aux langues officielles (CLO) et ceux des groupes
communautaires suivants : la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA), le Quebec Community Groups
Network (QCGN), la Société des Acadiens et des Acadiennes du
Nouveau-Brunswick (SAANB) et la Fédération acadienne de la
Nouvelle-Écosse (FANÉ).
Les options de modification proposées par la DLO ont recueilli
un appui limité des parties consultées. Toutes les parties consultées recommandent, sinon une refonte complète du Règlement, du
moins des modifications beaucoup plus larges que ce qui est proposé. Bien qu’une refonte complète du Règlement est souhaitée
par les intervenants, la présente modification a pour but de donner
suite à l’ordonnance de la Cour.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
Because this is an amendment to the existing Regulations, and
because the amendment would fall within the monitoring and
audit framework already in place, no additional monitoring and
compliance mechanism would be required.
Puisqu’il s’agit d’une modification du règlement existant, laquelle s’inscrirait parfaitement dans le cadre de surveillance et de
vérification déjà en place, aucun mécanisme additionnel de surveillance et de respect ne serait requis.
Contact
Personne-ressource
Mr. Kelly Collins, Director General, Research, Strategic Planning and Policy Development, Official Languages Branch, Public Service Human Resources Management Agency of Canada,
300 Laurier Avenue W, West Tower, 7th Floor, Ottawa, Ontario
K1A 0R3, 613-954-2582 (telephone), 613-946-7730 (fax).
Monsieur Kelly Collins, Directeur général, Recherche, planification stratégique et développement de politiques, Direction générale des langues officielles, Agence de gestion des ressources
humaines de la fonction publique du Canada, 300, avenue Laurier
Ouest, Tour Ouest, 7e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0R3, 613954-2582 (téléphone), 613-946-7730 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to section 86 of the Official
Languages Acta, that the Governor in Council, pursuant to section 32 of that Act, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Official Languages (Communications with and Services to the Public) Regulations.
Avis est donné, conformément à l’article 86 de la Loi sur les
langues officiellesa, que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 32 de cette loi, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les langues officielles — communications
avec le public et prestation des services, ci-après.
———
a
R.S., c. 31 (4th Supp.)
———
a
L.R., ch. 31 (4e suppl.)
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3283
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations to the President of the Treasury Board
within 30 days after the date of publication of this notice, which
30 days shall be days on which both Houses of Parliament are
sitting. All such representations must cite the Canada Gazette,
Part I, and the date of publication of this notice, and be adressed
to the Research, Strategic Planning and Policy Development Division, Official Languages Branch, Public Service Human Resources Management Agency of Canada, 300 Laurier Avenue
West, 7th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0R3 (fax: 613-946-7730;
email: OLLOReg@hrma-agrh.gc.ca).
Ottawa, September 28, 2006
MARY O’NEILL
Assistant Clerk of the Privy Council
Les intéressés peuvent présenter au président du Conseil du
Trésor leurs observations au sujet du projet de règlement dans les
trente jours suivant la date de publication du présent avis, seuls
les jours où siègent les deux chambres du Parlement étant pris en
compte. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I,
ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à la Division
de la recherche, de la planification stratégique et du développement de politiques, Direction des langues officielles, Agence de
gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada, 300, avenue Laurier Ouest, 7e étage, Ottawa (Ontario) K1A
0R3 (téléc. : 613-946-7730; courriel : OLLOReg@hrma-agrh.gc.ca).
Ottawa, le 28 septembre 2006
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY O’NEILL
REGULATIONS AMENDING THE OFFICIAL
LANGUAGES (COMMUNICATIONS
WITH AND SERVICES TO THE
PUBLIC) REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
LANGUES OFFICIELLES — COMMUNICATIONS
AVEC LE PUBLIC ET PRESTATION
DES SERVICES
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Subsection 6(1) of the Official Languages (Communications with and Services to the Public) Regulations1 is amended
by striking out the word “or” at the end of paragraph (d), by
adding the word “or” at the end of paragraph (e) and by adding the following after paragraph (e):
(f) the office or facility is a Royal Canadian Mounted Police
detachment that provides services in a province to sections of
the Trans-Canada Highway where there is a point of entry to
another province that is officially bilingual, and over a year at
least 5 per cent of the demand from the public for those services is in that language.
1. Le paragraphe 6(1) du Règlement sur les langues officielles — communications avec le public et prestation des services1
est modifié par adjonction, après l’alinéa e), de ce qui suit :
f) le bureau est un détachement de la Gendarmerie royale du
Canada qui, dans une province, offre des services sur des tronçons de la route transcanadienne où se trouve un lieu d’entrée
dans une autre province qui est officiellement bilingue, et au
moins cinq pour cent de la demande de ces services faite par le
public, au cours d’une année, est dans cette langue.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[40-1-o]
[40-1-o]
———
———
1
1
DORS/92-48
SOR/92-48
3284
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Regulations Amending the Canadian Aviation
Regulations (Parts I and III)
Règlement modifiant le Règlement de l’aviation
canadien (Parties I et III)
Statutory authority
Aeronautics Act
Fondement législatif
Loi sur l’aéronautique
Sponsoring department
Department of Transport
Ministère responsable
Ministère des Transports
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
(This statement is not part of the Regulations.)
(Ce résumé ne fait pas partie du Règlement.)
Description
Description
General
Généralités
These proposed Regulations Amending the Canadian Aviation
Regulations (Parts I and III) will replace the existing standards
and recommended practices addressing airport emergency response planning with performance-based provisions allowing
site-specific plans to be developed and implemented by airport
operators. The proposed Regulations will provide the criteria to
be used in developing plans to respond to emergencies at all certified airports in Canada. These plans will result from consultation
by the airport operators with a representative sample of the air
operators that use the airport and with community organizations
that may be of assistance during an emergency at or in the vicinity of an airport and will reflect the level of traffic and the type of
aircraft using the airport.
Le Règlement modifiant le Règlement de l’aviation canadien
(Parties I et III) proposé remplacera les normes et pratiques recommandées actuelles traitant de la planification d’intervention
d’urgence dans les aéroports par de nouvelles dispositions réglementaires. Ces nouvelles dispositions, axées sur les résultats,
permettront aux exploitants des aéroports de préparer et de mettre
en œuvre des plans d’urgence adaptés à chaque aéroport, en précisant les critères à utiliser dans l’élaboration de ces plans qui
permettront de répondre aux situations d’urgence dans tous les
aéroports certifiés au Canada. Ces plans découleront de consultations entre les exploitants des aéroports et un échantillon représentatif des exploitants aériens qui utilisent ces aéroports, ainsi
qu’avec les organismes communautaires susceptibles de prêter
assistance en cas d’urgence à ces aéroports ou dans le voisinage
de ceux-ci, et permettront de tenir compte du volume de la circulation à chaque aéroport ainsi que des types d’aéronefs qui y sont
utilisés.
À l’heure actuelle, les mesures d’intervention d’urgence dans
les aéroports font partie des éléments devant être intégrés au
contenu du Manuel d’exploitation d’aéroport qui est visé par
l’article 302.08 du Règlement de l’aviation canadien (RAC). Cet
article exige que ce manuel contienne tout renseignement permettant de vérifier que l’exploitant d’un aéroport respecte les normes
applicables énoncées dans les publications sur les normes et les
pratiques recommandées pour les aérodromes. En ce qui concerne
la planification des mesures d’intervention d’urgence dans les
aéroports, la publication applicable est le document intitulé Aérodromes — Normes et pratiques recommandées (TP 312). Le chapitre 9 intitulé Service d’urgence et autres services fournit un
nombre limité de critères en matière de préparation et de mise en
œuvre de mesures d’urgence, aucune norme n’étant par ailleurs
prévue pour évaluer leur efficacité. La nouvelle réglementation
proposée renferme des dispositions en mesure de garantir, pour
chaque aéroport, le recours à une approche plus formelle en ce qui
a trait à la planification d’urgence aux aéroports de même que la
mise à l’essai des plans ainsi élaborés.
La nouvelle réglementation qui est proposée permettra la
mise en œuvre de la réponse de Transports Canada aux recommandations en matière de services d’urgence aux aéroports formulées par la Commission d’enquête sur l’écrasement d’un avion
d’Air Ontario à Dryden (Ontario) [Commission Moshansky].
Le commissaire, l’honorable Virgil P. Moshansky, avait été
At present, airport emergency response measures are included
as an item listed in section 302.08 Airport Operations Manual of
the Canadian Aviation Regulations (CARs) which requires the
airport operations manual of a certified airport to contain all of
the information necessary to verify that the airport meets the
applicable standards as set out in the aerodrome standards and
recommended practices publications. For emergency response
measures, the applicable publication is Aerodrome Standards and
Recommended Practices (TP 312). Chapter 9 Emergency and
Other Services provides limited criteria for developing and implementing emergency response measures with no standards set
by which to assess them or their performance. The proposed new
Regulations include provisions to ensure that a more formal approach is taken, at each site, to airport emergency planning and to
the testing of the plan.
These proposed new Regulations will implement Transport
Canada’s response to the recommendations with respect to airport
emergency services made by the Commission of Inquiry into
the Air Ontario Crash at Dryden, Ontario (Moshansky Commission). The Commissioner, the Honourable Virgil P. Moshansky,
was tasked with conducting an exhaustive investigation into the
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3285
circumstances which resulted in the crash of an Air Ontario flight
at Dryden, Ontario, on March 10, 1989, and into the aviation system that allowed that accident to occur. The accident aircraft was
a Fokker F-28 MK1000 with 65 passengers and 4 crew on board.
Twenty-one passengers and three crew members died as a result
of the accident and the accompanying fire. The mandate of the
Commission included making such recommendations as were
deemed appropriate in the interests of aviation safety.
chargé d’enquêter en profondeur sur les circonstances ayant abouti à l’écrasement d’un avion d’Air Ontario à Dryden (Ontario),
le 10 mars 1989, et sur le système de transport aérien qui avait
permis qu’un tel accident se produise. L’avion accidenté était un
Fokker F-28 MK1000 à bord duquel se trouvaient 65 passagers et
4 membres d’équipage. Vingt et un passagers et trois membres
d’équipage ont péri des suites de l’accident et de l’incendie qui
s’est déclaré après coup. La Commission avait reçu comme mandat de formuler les recommandations qu’elle jugeait nécessaires
dans l’intérêt de la sécurité aérienne.
Specifics
Détails
Part I (General Provisions)
Partie I (Dispositions générales)
Part I contains definitions affecting more than one Part of the
CARs and administrative provisions applicable to all parts of the
CARs.
Proposed changes to the Schedule II — Designated Provisions
which is attached to Subpart 103 Administration and Compliance
will introduce maximum monetary penalties which may be assessed for non-compliance with new sections proposed in this
amendment to the CARs.
La partie I renferme des définitions qui visent plus d’une
partie du RAC ainsi que des dispositions administratives qui
s’appliquent à l’ensemble des parties du RAC.
Les modifications proposées à l’annexe II — Textes désignés
de la sous-partie 103 Administration et application introduiront
des amendes maximales qui pourront être imposées en cas de
contravention aux dispositions des nouveaux articles proposés
dans la présente modification au RAC.
Part III (Aerodromes and Airports)
Partie III (Aérodromes et aéroports)
Part III Aerodromes and Airports of the CARs comprises rules
governing the operation of civilian aerodromes and airports in
Canada. Subpart 2 Airports of Part III (Subpart 302) delineates
which Canadian aerodromes must be certified as airports and the
conditions that operators of certified airports must satisfy.
As well as the above nine sections, the division will have attached to it a schedule which will identify the major airports
which will be required to conduct a full-scale exercise to test their
emergency response plans at least once every two years.
La partie III Aérodromes et aéroports du RAC comprend les
dispositions réglementaires relatives à l’exploitation des aérodromes et des aéroports civils au Canada. Quant à la sous-partie 2
Aéroports de la partie III (sous-partie 302), elle précise quels
aérodromes doivent être certifiés à titre d’aéroports ainsi que les
conditions que doivent respecter les exploitants de ces aéroports.
La présente proposition introduira au sein de la souspartie 302 une nouvelle section, à savoir la section II Planification d’urgence aux aéroports. Cette section se composera de neuf
articles renfermant ce qui suit :
• des définitions propres aux dispositions sur la planification
d’urgence aux aéroports;
• un article précisant les exigences relatives aux consultations
entourant l’élaboration du plan, les responsabilités de l’exploitant de l’aéroport et l’obligation de fournir un exemplaire du
plan au ministre si celui-ci en fait la demande;
• un article indiquant ce que doit contenir le plan;
• deux articles portant sur les responsabilités ainsi que les
tâches du coordonnateur sur place, notamment l’exigence que
cette personne soit facilement identifiable;
• des dispositions exigeant la fourniture de diagrammes d’urgence
d’aéronefs et de cartes quadrillées de l’aéroport;
• des exigences en matière de connaissances et de formation du
personnel affecté à des fonctions d’intervention d’urgence
particulières précisées dans le plan et l’obligation de tenir des
dossiers de formation de ce personnel;
• un article prévoyant la mise à l’essai du plan d’urgence;
• enfin, si le plan d’urgence a été activé, des dispositions permettant au ministre d’autoriser l’exploitant de l’aéroport à ne
pas mettre à l’essai le plan d’urgence dans le cadre d’un
exercice général qui est un exercice planifié.
En plus de ces neuf articles, la nouvelle section comportera une
annexe dans laquelle seront énumérés les grands aéroports qui
seront tenus de mettre à l’essai leurs plans d’urgence en procédant
à un exercice général à intervalle d’au plus deux ans.
Proposed section 302.201 Interpretation
Proposition d’article 302.201 Définitions
In proposed section 302.201 Interpretation six definitions are
to be added as follows:
• community organization — “an organization, corporation,
department or public service”;
Dans l’article 302.201 Définitions qui est proposé, il est prévu
d’ajouter les six définitions suivantes :
• « centre de coordination des urgences » Endroit désigné destiné
à servir à l’appui et à la coordination des opérations d’urgence.
This proposal will introduce a new division, Division II Airport
Emergency Plan, into Subpart 302. This division will consist of
nine sections which contain
• definitions specific to the airport emergency plan provisions;
• a section setting forth the consultation requirements for developing the plan, specific responsibilities of the airport
operator and that a copy of the plan must be made available to
the Minister upon request;
• a section which specifies the content to be included in the
plan;
• two sections addressing the duties of an on-scene controller and the requirement for this individual to be easily
identifiable;
• requirements for the provision of aircraft crash charts and
airport grid maps;
• requirements for knowledge and training for the personnel
identified for specific emergency response duties and the
requirement to keep records of their training;
• a section providing for the testing of the emergency plan; and
• finally, if there has been an activation of the emergency plan,
provision for the Minister to authorize the airport operator not
to conduct a scheduled test of the emergency plan.
3286
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
•
emergency coordination center — “a designated area to be
used in supporting and coordinating emergency operations”;
• full emergency standby — “attendance at an emergency scene
and preparedness to respond at the necessary level when an
aircraft has, or may have, an operational problem that affects
flight operations to the extent that there is a possibility of an
accident”;
• full-scale exercise — “the assembly and deployment of all
the community organizations and other resources that are
identified in the airport emergency plan as being available for
use in an emergency”;
• on-scene controller — “the person identified in an airport
emergency plan as being responsible for the overall coordination of the response at the emergency scene”; and
• table top exercise — “an exercise requiring the participation
of the community organizations and other resources identified
in the airport emergency plan to review and coordinate their
respective roles, responsibilities and response actions without
actually activating the plan”.
The above definitions will have application only to the airport
emergency plan provisions as contained in Division II Airport
Emergency Plan.
•
Proposed section 302.202 General
Proposition d’article 302.202 Généralités
Proposed section 302.202 General will contain the requirement
for the airport operator to develop and maintain an emergency
plan. Before doing so, the airport operator will be required to
consult with a representative sample of the air operators that use
the airport and with community organizations. These consultations will be held to identify
• the emergencies that can reasonably be expected to occur at
the airport or in its vicinity and that could be a threat to the
safety of persons or to the operation of the airport;
• the measures to activate the emergency plan for each type of
emergency;
• the community organizations capable of providing assistance
in an emergency; and
• any additional resources available at the airport and in the
surrounding area.
As well, section 302.202 will provide that the airport operator
must establish a degree of supervision and control sufficient to
manage the size and complexity of an emergency. The airport
operator will be required to keep a copy of an updated version of
the emergency plan and of any amendments to the plan at the
airport and to submit a copy to the Minister when requested. The
airport operator shall update the emergency plan, if necessary, to
ensure its effectiveness in emergency operations and, in any case,
shall review and update it at least once a year after consultation
with a representative sample of the air operators that use the airport and the community organizations identified in the plan.
L’article 302.202 Généralités qui est proposé renferme l’obligation voulant que l’exploitant de l’aéroport élabore et tienne à
jour un plan d’urgence. Avant de procéder, l’exploitant d’aéroport
devra consulter un échantillon représentatif des exploitants aériens utilisant l’aéroport ainsi que les organismes communautaires. Ces consultations serviront à identifier :
• les urgences qui peuvent raisonnablement se produire à l’aéroport ou dans son voisinage et qui pourraient menacer la sécurité des personnes ou l’exploitation de l’aéroport;
• les mesures d’activation du plan pour chaque type d’urgence;
• les organismes communautaires en mesure de prêter assistance au cours d’une urgence;
• toute ressource supplémentaire disponible à l’aéroport ou dans
les environs.
Proposed section 302.203 Content
Proposition d’article 302.203 Contenu
The contents of an airport emergency plan are specified in proposed section 302.203 Content. The contents will be required to
include:
• the identification of types of potential emergencies which the
emergency plan will cover including, with respect to an aircraft accident or incident, that such an occurrence may take
place within the airport boundaries and within a critical rescue
and fire fighting access area that extends 1 000 m beyond both
ends of the runway and 150 m at a 90° angle outwards from
the centreline of a runway, including any part of that area
which lies outside the airport boundaries;
Les éléments composant le plan d’urgence d’aéroport sont précisés à l’article 302.203 Contenu qui est proposé. Ainsi, le plan
devra inclure les éléments suivants :
• l’identification des urgences potentielles dont le plan d’urgence assurera la couverture, y compris le fait que, dans le cas
d’un accident ou d’un incident d’aviation, un tel événement
peut survenir à l’intérieur des limites de l’aéroport ainsi que
dans une zone d’accès critique de sauvetage et de lutte contre
les incendies qui s’étend jusqu’à 1 000 m au-delà des deux extrémités d’une piste et jusqu’à 150 m à un angle de 90° de part
et d’autre de l’axe de cette piste, y compris toute partie de
cette zone qui se trouve à l’extérieur des limites de l’aéroport;
« coordonnateur sur place » La personne indiquée dans le plan
d’urgence de l’aéroport à titre de responsable de la coordination générale des opérations d’intervention sur les lieux d’une
urgence.
• « état d’alerte complet » Présence sur les lieux d’une urgence
et préparation à intervenir au niveau nécessaire lorsqu’un
aéronef a ou peut avoir un problème opérationnel qui nuit aux
opérations de vol au point où un accident est possible.
• « exercice en salle » Exercice qui exige la participation
des organismes communautaires et des autres ressources qui
figurent dans le plan d’urgence de l’aéroport en vue d’examiner et de coordonner le rôle, les responsabilités et les mesures
d’intervention de chacun sans véritablement activer le plan.
• « exercice général » Rassemblement et déploiement de tous
les organismes communautaires et des autres ressources qui
figurent dans le plan d’urgence de l’aéroport comme étant
disponibles en cas d’urgence.
• « organisme communautaire » Organisme, société, ministère
ou service public.
Les définitions données ci-dessus ne s’appliqueront qu’aux
dispositions qui figurent à la section II Planification d’urgence
aux aéroports.
Toujours en vertu de l’article 302.202, l’exploitant de l’aéroport
devra établir un niveau de surveillance et de coordination suffisant
pour gérer l’ampleur et la complexité d’une urgence. L’exploitant
de l’aéroport sera tenu de conserver à l’aéroport une version à jour
du plan d’urgence et d’en soumettre un exemplaire au ministre si
celui-ci en fait la demande. Si cela s’avère nécessaire, l’exploitant
de l’aéroport devra mettre à jour le plan d’urgence afin d’en assurer
l’efficacité en situation d’urgence et, quelles que soient les circonstances, il devra l’examiner et le mettre à jour au moins une fois par
an après consultations auprès d’un échantillon représentatif des
exploitants aériens utilisant l’aéroport et auprès des organismes
communautaires qui figurent dans le plan.
Le 7 octobre 2006
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
the identification of the organizations at the airport and of the
community organizations that are capable of providing assistance during an emergency at an airport or in its vicinity and a
description of the type of assistance each can provide as well
as of the other resources available at the airport and in the surrounding communities for use during response or recovery
operations along with the telephone numbers and contact information for each source of assistance;
specification of the lines of authority and relationships between the organizations identified in the emergency plan and
how actions will be coordinated among all and within each of
those organizations that will respond to an emergency;
specification of the positions occupied by airport personnel
who will respond to an emergency and their emergency response duties as well as identification of the on-scene controller, his or her emergency response duties, the criteria to be
used for positioning the on-scene controller during the emergency, measures to identify the on-scene controller at all times
during the emergency, procedures for transferring on-scene
control from a person from a responding organization to the
on-scene controller, the training and qualification required for
the on-scene controller and the airport personnel identified in
the plan, and the method of record keeping for the training;
description of communication and alerting procedures to be
used to activate the emergency plan and during the duration of
the emergency response including those radio frequencies to
be used to link the airport operator with the on-scene controller and the providers of ground control services and of air traffic control services at the airport as well as those allowing the
on-scene controller to communicate with the organizations
listed in the plan;
specification of airport communication equipment testing
procedures including the testing schedule and the method of
record keeping for the tests;
in the case of an airport which is designated under Subpart 303
Aircraft Rescue and Fire Fighting at Airports and Aerodromes
to provide the aircraft fire-fighting vehicles and the personnel
required to respond to an aircraft emergency at the airport, the
location of the emergency coordination centre used to provide
support to the on-scene controller;
a description of the measures with which an emergency which
has occurred during adverse climatic conditions or in darkness
will be dealt with;
a description of the procedures to assist persons who have
been evacuated because of a threat to their safety or because
airside operations have been affected by the emergency;
a description of the procedures for preserving evidence in
relation to aircraft or aircraft part removal and the site of the
accident or incident in accordance with the Canadian Transportation Accident Investigation and Safety Board Act;
•
the procedures for the return of the airport to operational
status after an emergency situation, including emergency
status reports, airside inspection results, accident or incident
site conditions, disabled aircraft removal, Air Traffic Services
and NOTAM1 coordination, and coordination with the coroner
and the Transportation Safety Board of Canada investigator,
must be described;
the procedures for controlling vehicular flow during an emergency to ensure the safety of persons, vehicles, and aircraft
must be described;
•
———
1
Gazette du Canada Partie I
A notice containing operationally significant information the timely knowledge
of which is essential to personnel concerned with flight operations. A NOTAM
will be issued promptly whenever the information to be disseminated is of temporary nature and short duration or when changes of longer duration are made at
short notice.
•
•
•
•
•
•
•
3287
l’identification des organismes à l’aéroport et des organismes
communautaires en mesure de prêter assistance au cours d’une
urgence à l’aéroport ou dans son voisinage, et une description
du genre d’assistance que chacun de ces organismes peut offrir,
en plus des autres ressources disponibles à l’aéroport et dans les
collectivités avoisinantes qui pourront servir au cours d’une
opération d’intervention ou de récupération, ainsi que les numéros de téléphone et autres coordonnées pour chaque organisme et autres ressources;
des précisions sur la voie hiérarchique et les rapports entre les
organismes qui figurent dans le plan d’urgence qui interviendront lors d’une urgence, y compris la manière dont les mesures prises dans le cadre d’une intervention seront coordonnées
au sein de chacun des organismes et entre eux;
des précisions sur les postes occupés par les membres du personnel de l’aéroport qui interviendront dans lors d’une urgence ainsi que les fonctions particulières de chacun d’eux,
sans oublier l’identification du coordonnateur sur place, ses
fonctions d’intervention d’urgence, les critères à appliquer
pour poster le coordonnateur sur place pendant une situation
d’urgence, les mesures permettant de reconnaître facilement et
en tout temps le coordonnateur sur place pendant une situation
d’urgence, la marche à suivre pour le transfert de la coordination au coordonnateur sur place d’une personne appartenant à
un organisme d’intervention, la formation et les qualités que
doivent posséder le coordonnateur sur place et les membres
du personnel de l’aéroport figurant dans le plan d’urgence
et, enfin, la méthode de consignation de la formation aux
dossiers;
une description des méthodes de communication et d’alerte
devant servir au moment de l’activation du plan d’urgence et
pendant la durée de l’intervention inhérente à la situation
d’urgence, y compris les fréquences radio à utiliser devant
servir à assurer la liaison entre l’exploitant de l’aéroport, le
coordonnateur sur place ainsi que les fournisseurs de services
de contrôle de la circulation au sol et de contrôle de la circulation aérienne à l’aéroport, sans oublier les méthodes permettant au coordonnateur sur place de communiquer avec les organismes énumérés dans le plan;
des précisions sur les méthodes de mise à l’essai de l’équipement de communication de l’aéroport, y compris le calendrier de mise à l’essai et la méthode de consignation des essais;
dans le cas d’un aéroport désigné en vertu de la sous-partie 303
Sauvetage et lutte contre les incendies d’aéronefs aux aéroports et aérodromes quant à l’exigence d’avoir des véhicules
et du personnel de lutte contre les incendies d’aéronefs pour
intervenir dans toute situation d’urgence relative aux aéronefs
se produisant à l’aéroport, l’emplacement du centre de coordination des urgences utilisé pour appuyer le coordonnateur
sur place;
une description des mesures à prendre permettant de composer avec une situation d’urgence qui se produit dans des mauvaises conditions climatiques ou dans l’obscurité;
une description des marches à suivre permettant d’assister les
personnes qui ont dû être évacuées parce que leur sécurité
était menacée ou parce que les opérations côté piste ont été
touchées par la situation d’urgence;
une description de la marche à suivre relative à la conservation
des éléments de preuve qui visent d’une part l’enlèvement d’un
———
3288
•
•
•
Canada Gazette Part I
provision must be included for issuing a NOTAM in the event
of an emergency affecting the critical category for fire fighting required under section 303.07 Critical Category for Fire
Fighting, or of changes or restrictions in facilities or services
at the airport during and after an emergency;
a description of the procedures to be followed, after any exercise set out in proposed section 302.208 Testing of the Emergency Plan or the activation of the plan for an emergency that
requires a full emergency standby, for post-emergency debriefing, for recording the minutes of the debriefing, for
evaluation of the effectiveness of the plan, for any necessary
changes to address identified deficiencies, and for partial testing subsequent to any modification of the plan; and
a description of the process for an annual review and update
of the plan and of the administrative procedure for the distribution of copies of an updated version of the plan to the airport personnel who require them and the community organizations identified in them.
The emergency plan must include copies of an airport grid map
and copies of any signed agreements between the airport operator
and the community organizations that provide emergency response services to the airport.
Proposed sections 302.204 and 302.205 On-Scene Controller
October 7, 2006
aéronef en tout ou en partie et d’autre part le lieu où s’est
produit l’accident ou l’incident, conformément à la Loi sur le
Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et
sur la sécurité des transports;
• une description des modalités de retour à l’état opérationnel
de l’aéroport après une situation d’urgence, y compris les
comptes rendus de la situation d’urgence, les résultats de
l’inspection côté piste, l’état des lieux de l’incident ou de
l’accident, l’enlèvement de l’aéronef accidenté, la coordination des services de la circulation aérienne et des NOTAM1 et,
enfin, la coordination avec le coroner et l’enquêteur désigné
du Bureau de la sécurité des transports du Canada;
• une description de la marche à suivre relative au contrôle
de la circulation des véhicules au cours d’une urgence permettant d’assurer la sécurité des personnes, des véhicules et des
aéronefs;
• des dispositions prévoyant la publication d’un NOTAM dans
le cas d’une situation d’urgence ayant une incidence sur la catégorie critique en matière de lutte contre les incendies prévue
à l’article 303.07 Catégorie critique — SLIA, ou en cas de
modifications ou de restrictions touchant les installations ou
les services de l’aéroport pendant ou après une situation
d’urgence;
• une description de la marche à suivre, après tout exercice indiqué à l’article 302.208 Test du plan d’urgence ou
l’activation du plan à la suite d’une situation d’urgence exigeant un état d’alerte complet dans le cas de la tenue de
séance de compte rendu après l’urgence, de consignation du
procès-verbal de la séance de compte rendu, d’évaluation de
l’efficacité du plan dans le but d’apporter les modifications
nécessaires à la correction des lacunes constatées et de procéder à un essai partiel après toute modification apportée au plan;
• une description des modalités relatives à l’examen annuel et la
mise à jour du plan ainsi que des procédures de distribution
des exemplaires de la version à jour du plan aux membres du
personnel de l’aéroport qui en a besoin ainsi qu’aux organismes communautaires qui y sont mentionnés.
Le plan d’urgence doit inclure des exemplaires de la carte quadrillée de l’aéroport ainsi qu’une copie de tout accord signé entre
l’exploitant de l’aéroport et les organismes communautaires qui
fournissent des services d’intervention d’urgence à l’aéroport.
Proposition d’articles 302.204 et 302.205 Coordonnateur sur
place
The on-scene controller must be at the emergency site and must
not have other duties during an emergency.
The operator of the airport must establish procedures to make
the on-scene controller easily identifiable by all persons responding to an emergency.
Proposed section 302.206 Aircraft Crash Charts and Airport Grid
Maps
Le coordonnateur sur place doit être sur les lieux de l’urgence
et ne peut exercer d’autres fonctions au cours de l’urgence.
L’exploitant de l’aéroport doit prévoir des mesures pour faire
en sorte que les personnes qui interviennent dans une urgence
puissent facilement reconnaître le coordonnateur sur place.
Proposition d’article 302.206 Diagrammes d’urgence d’aéronefs
et cartes quadrillées de l’aéroport
Proposed section 302.206 Aircraft Crash Charts and Airport
Grid Maps will require the airport operator to make available at
the emergency coordination centre, aircraft crash charts specific
to the aircraft used by the air operators that use the airport. Copies
of these charts must be supplied to the organizations responsible
for fire-fighting services that are identified in the plan and to the
on-scene controller.
En vertu de la proposition d’article 302.206 Diagrammes
d’urgence d’aéronefs et cartes quadrillées de l’aéroport, l’exploitant de l’aéroport sera tenu de mettre à la disposition du centre
de coordination des urgences les diagrammes d’urgence d’aéronefs propres aux aéronefs utilisés par les exploitants aériens utilisant l’aéroport. Des exemplaires de ces diagrammes doivent être
fournis aux organismes responsables des services de lutte contre
les incendies qui figurent dans le plan d’urgence ainsi qu’au
coordonnateur sur place.
———
———
1
Avis contenant des renseignements importants au niveau opérationnel dont le
personnel concerné par les opérations aériennes doit impérativement prendre
connaissance. Un NOTAM sera publié rapidement s’il faut communiquer des
renseignements de nature temporaire et de courte durée, ou encore si des modifications de plus longue durée sont apportées avec un court préavis.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3289
As well, the airport operator will be required to develop, review and update annually, if necessary, an airport grid map. The
map must include, at minimum, an area covering at least 1 km
around each runway, the airport access roads and gates, and
the location of rendezvous points to which respondents to an
emergency situation will proceed to receive directions. Copies of
this grid map must be provided to the airport personnel and to the
organizations identified in the emergency plan.
De plus, l’exploitant de l’aéroport se verra dans l’obligation
d’élaborer, d’examiner et de mettre à jour annuellement, au besoin, une carte quadrillée de l’aéroport. Cette carte doit inclure au
minimum une zone couvrant au moins 1 km autour de chaque
piste, les routes et les grilles d’accès à l’aéroport ainsi que
l’emplacement des points de rendez-vous vers lesquels les véhicules et les personnes qui interviennent dans une situation d’urgence
se rendent afin d’y recevoir des instructions. Des exemplaires de
cette carte quadrillée doivent être fournis au personnel de l’aéroport et aux organismes qui figurent dans le plan d’urgence.
Proposed section 302.207 Personnel and Training
Proposition d’article 302.207 Personnel et formation
Proposed section 302.207 Personnel and Training will provide
that the airport operator must assign to specific emergency response duties only those airport personnel identified in the emergency plan who are knowledgeable of their respective duties as
described in the plan and have the skills to carry out their assigned duties. The airport operator will also be required to have
only those personnel act as an on-scene controller or in a supervisory role who are knowledgeable of the contents of the emergency plan, are familiar with the procedures for the overall coordination of emergency operations at an emergency site, and are
trained for the particular role that they perform.
L’article 302.207 Personnel et formation qui est proposé
contient des dispositions qui obligent l’exploitant de l’aéroport à
affecter à des fonctions d’intervention d’urgence particulières que
des membres du personnel à l’aéroport qui figurent dans le plan
d’urgence, connaissant bien leurs fonctions telles qu’elles sont
décrites dans le plan et ayant les compétences nécessaires pour
s’acquitter de leurs fonctions. L’exploitant de l’aéroport sera également tenu d’affecter à titre de coordonnateur sur place ou dans
un rôle de surveillant que des membres du personnel ayant une
bonne connaissance du contenu du plan d’urgence, ainsi que de la
marche à suivre relative à la coordination générale des opérations
d’urgence sur les lieux d’une urgence, et ayant reçu une formation
relative au rôle particulier qu’ils exercent.
De plus, l’exploitant de l’aéroport doit tenir à jour des dossiers
de la formation reçue par les membres du personnel afin de satisfaire aux exigences indiquées ci-dessus, il doit conserver ces dossiers pendant trois ans après la date à laquelle la formation a été
reçue et il doit fournir une copie des dossiers de formation au
ministre si celui-ci en fait la demande.
As well, the airport operator must keep records of the training
that was received by personnel to meet the above requirements
and preserve the training records for three years after the day the
training was received, and submit a copy of the training records to
the Minister upon request.
Proposed section 302.208 Testing of the Emergency Plan
Proposition d’article 302.208 Mise à l’essai du plan d’urgence
Proposed section 302.208 Testing of the Emergency Plan will
provide that the airport operator must test the emergency plan by
conducting a full-scale exercise for the airports set out in the
schedule at least every two years and for other airports at least
every three years. These full-scale exercises must be based on
scenarios that relate to a major aircraft accident. The airport operator, when conducting a full-scale exercise must assemble and
deploy all the organizations listed in the plan as being available to
respond to an emergency.
En vertu de la proposition d’article 302.208 Mise à l’essai du
plan d’urgence, l’exploitant de l’aéroport sera tenu de mettre à
l’essai le plan d’urgence en effectuant un exercice général à intervalle d’au plus deux ans dans le cas des aéroports énumérés dans
l’annexe, et à intervalle d’au plus trois ans dans le cas des autres
aéroports. Ces exercices généraux doivent se baser sur des scénarios comportant un accident d’aéronef important. Lorsqu’il procède à un exercice général, l’exploitant doit rassembler et déployer tous les organismes qui figurent dans le plan d’urgence
comme étant disponibles pour intervenir dans une urgence.
Chaque année au cours de laquelle aucun exercice général n’est
effectué, l’exploitant de l’aéroport doit procéder à un exercice en
salle. Pendant la tenue d’un tel exercice, l’exploitant d’aéroport
doit avoir à sa disposition la liste à jour des participants et de
leurs numéros de téléphone ainsi que les fréquences radio à utiliser, l’équipement de communication qui est en état de fonctionnement et une carte quadrillée de l’aéroport qui est exacte. Les
exercices en salle doivent se baser sur des scénarios comportant
un accident ou un incident d’aéronef.
L’exploitant de l’aéroport sera tenu d’aviser par écrit le ministre de la date et de l’heure de la tenue d’un exercice général ou en
salle, et ce, au moins 60 jours avant la date dudit exercice. Le
ministre est libre d’assister à la mise à l’essai du plan d’urgence.
In each year when a full-scale exercise is not conducted, the
airport operator must conduct a table top exercise. When conducting a table top exercise the airport operator will be required to
have a list of participants, their telephone numbers and the radio
frequencies to be used that is up to date, communication equipment that is fully operational, and an accurate airport grid map.
Table top exercises will be required to be based on scenarios that
include an aircraft accident or incident.
The airport operator will be obliged to provide the Minister
with a notice in writing of the date and time when a table top or
full-scale exercise is to be carried out at least 60 days before the
day of the exercise. The Minister may observe the testing of an
emergency plan.
After each exercise, the airport operator will be required to
conduct a debriefing with all the organizations identified in the
plan and with a representative of the airport personnel who participated to evaluate the effectiveness of the plan and to identify
deficiencies. An action plan to correct deficiencies identified during an exercise must be implemented. Partial exercises to assess
proposed changes to the plan to correct deficiencies will be
required.
Après chaque exercice, l’exploitant de l’aéroport devra tenir
une séance de compte rendu avec tous les organismes qui figurent
dans le plan et un représentant des membres du personnel de
l’aéroport ayant participé en vue d’évaluer l’efficacité du plan et
d’en relever les lacunes. Un plan d’action destiné à corriger les
lacunes qui ont été relevées au cours d’un exercice doit être mis
en œuvre. Des exercices partiels destinés à évaluer les modifications proposées au plan afin d’en corriger les lacunes seront également exigés.
3290
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
The date and type of an exercise along with the minutes of the
debriefing after the exercise and corrective action plans for any
deficiencies that were identified during the exercise must be recorded by the airport operator. All exercise records must be kept
for 10 years after the day the record is made. The airport operator
must submit debriefing minutes and corrective action plans relating to an exercise to the Minister upon request.
La date et le type d’exercice, tout comme le procès-verbal de la
séance de compte rendu de l’exercice ainsi que tout plan d’action
destiné à corriger les lacunes relevées au cours de l’exercice, doivent être consignés par l’exploitant de l’aéroport. Tous les dossiers d’exercices doivent être conservés pendant 10 ans après la
date à laquelle ils ont été établis. L’exploitant de l’aéroport doit
présenter au ministre, si celui-ci en fait la demande, les procèsverbaux des séances de compte rendu et les plans d’action correctifs relatifs à un exercice.
Proposed section 302.209 Authorization
Proposition d’article 302.209 Autorisation
Proposed section 302.209 Authorization will provide for the
Minister, upon application by the operator of an airport, to authorize in writing that the full-scale exercise not be conducted during
the interval applicable to that airport, if the operator demonstrates
that the testing requirements for a full-scale exercise have been
met through an activation of the emergency plan in response to an
emergency in that period.
Finally, there will be a one-year period between the day on
which these proposed provisions are published in Part II of the
Canada Gazette and the day on which they come into force. This
will allow airport operators time in which to conduct the required
consultations and to put in place the necessary arrangements for
airport emergency plans.
En vertu de la proposition d’article 302.209 Autorisation, le
ministre pourra, à la demande de l’exploitant de l’aéroport, autoriser par écrit ce dernier à ne pas procéder à l’exercice général au
cours de l’intervalle applicable à l’aéroport, à condition que
l’exploitant démontre que les exigences relatives aux essais, dans
le cadre d’un exercice général, ont été respectées grâce à l’activation du plan d’urgence pour répondre à une urgence au cours de
cet intervalle.
Enfin, il y aura une période d’un an entre le jour de la publication dans la Partie II de la Gazette du Canada des dispositions
proposées et le jour de leur entrée en vigueur. Cette période donnera aux exploitants d’aéroport le temps de procéder aux consultations requises et de conclure les accords nécessaires aux plans
d’urgence d’aéroport.
Alternatives
Solutions envisagées
There is no alternative to regulatory action which will ensure
that a more formal approach is taken to planning for airport emergency response in Canada and which will implement Transport Canada’s response to recommendations of the Moshansky
Commission.
À part la prise de mesures réglementaires, il n’existe aucune
autre solution permettant de s’assurer de l’existence d’une approche plus formelle en matière de planification des interventions
d’urgence aux aéroports canadiens et de mettre en œuvre la réponse de Transports Canada aux recommandations de la Commission Moshansky.
Le commissaire, l’honorable Virgil P. Moshansky, avait été
chargé d’enquêter en profondeur sur les circonstances ayant abouti à l’écrasement d’un avion d’Air Ontario à Dryden (Ontario), le
10 mars 1989, et sur le système de transport aérien qui avait permis qu’un tel accident se produise. L’avion accidenté était un
Fokker F-28 MK1000 à bord duquel se trouvaient soixante-cinq
passagers et quatre membres d’équipage. Vingt et un passagers et
trois membres d’équipage ont péri à la suite de l’accident et de
l’incendie qui s’est déclaré après coup. La Commission avait reçu
comme mandat de formuler les recommandations qu’elle jugeait
nécessaires dans l’intérêt de la sécurité aérienne.
Les recommandations précises de la Commission Moshansky
qui sont reliées aux modifications proposées2 portent sur les
points suivants :
• s’assurer que toutes les personnes ayant des responsabilités
dans le cadre d’une intervention d’urgence, et notamment les
superviseurs et les coordonnateurs sur place, participent pleinement aux exercices servant à tester les plans;
• s’assurer que les plans d’intervention d’urgence soient clairement définis dans toute la documentation pertinente;
• s’assurer que les programmes de formation incluent la préparation aux réalités d’un accident d’aéronef;
• enfin, s’assurer que tous les aéroports canadiens qui accueillent des vols effectués par des transporteurs aériens réguliers
puissent fournir des diagrammes d’urgence facilement accessibles à des fins de référence et à des fins de formation.
The Commissioner, the Honourable Virgil P. Moshansky, was
tasked with conducting an exhaustive investigation into the circumstances which resulted in the crash of an Air Ontario flight at
Dryden, Ontario, on March 10, 1989, and into the aviation system
that allowed that accident to occur. The accident aircraft was a
Fokker F-28 MK1000 with sixty-five passengers and four crew
on board. Twenty-one passengers and three crew members died
as a result of the accident and the accompanying fire. The mandate of the Commission included making such recommendations
as were deemed appropriate in the interests of aviation safety.
Specific recommendations of the Moshansky Commission
which relate to these proposed amendments2 addressed the issues
of
• ensuring that all persons with responsibilities for emergency
response, with specific reference to supervisory personnel and
to on-site coordinators, fully participate in exercises to test the
plans;
• ensuring that the emergency response plans be clearly delineated in all relevant documentation;
• ensuring that training programs include preparation for the
realities of an aircraft accident; and
• ensuring that all Canadian airports which service a scheduled
air carrier operation have appropriate crash charts made available for quick reference and training purposes.
———
———
2
2
Commission of Inquiry into the Air Ontario Crash at Dryden, Ontario, Final
Report, Volume III, Minister of Supply and Services, Canada, 1992 (Cat.
No. CP 32-55/3-1992E), p. 1208.
Commission d’enquête sur l’écrasement d’un avion d’Air Ontario à Dryden
(Ontario), Rapport final, volume III, ministre des Approvisionnements et Services, Canada, 1992 (no de cat. CP 32-55/3-1992F), p. 1334.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3291
These proposed amendments to the CARs will address issues
raised by the Moshansky Commission and will institute a consistent approach to emergency response planning at all certified airports in Canada. There is no alternative to regulatory action to
achieve these results.
Les modifications proposées au RAC régleront des questions
soulevées par la Commission Moshansky et institueront une approche uniforme en matière de planification des interventions
d’urgence dans tous les aéroports certifiés au Canada. Aucune
autre solution que la prise de mesures réglementaires ne permettra
d’en arriver aux mêmes résultats.
Strategic environmental assessment
Évaluation environnementale stratégique
A preliminary scan of this initiative has been done in accordance with the criteria of Transport Canada’s Strategic Environmental Assessment Policy Statement — March 2001. It is not
expected that these changes will produce effects that would be
considered environmentally important. Stakeholders have been
consulted, and no environmental concerns were identified.
Une analyse préliminaire de la présente initiative a été effectuée conformément aux critères de l’Énoncé de politique de
l’évaluation environnementale stratégique de Transports Canada —
mars 2001. On ne s’attend pas à ce que les modifications aient
des effets qui pourraient être jugés importants sur le plan de
l’environnement. Les parties intéressées ont été consultées et aucune préoccupation d’ordre environnemental n’a été identifiée.
L’analyse préliminaire a permis de conclure qu’il n’était pas
nécessaire de procéder à une analyse détaillée. Il est peu probable
que des évaluations ou des études supplémentaires portant sur
d’autres effets environnementaux de la présente initiative aboutissent à une conclusion différente.
It is concluded from the preliminary scan that a detailed analysis is not necessary. Further assessments or studies regarding any
other environmental effects of this initiative are not likely to yield
a different determination.
Benefits and costs
Avantages et coûts
Throughout the development of the aviation regulations and
standards, Transport Canada applies risk management concepts.
Where there are risk implications the analysis of these proposed
amendments to the CARs has led to the conclusion that the imputed risk is acceptable in light of the expected benefits.
Tout au long de l’élaboration du règlement et des normes en
matière d’aviation, Transports Canada applique des concepts de
gestion des risques. Lorsque des risques sont apparus, l’analyse
de la réglementation a permis de conclure que les risques imputés
étaient acceptables en regard des avantages escomptés.
Benefits
Avantages
These proposed amendments are intended to bring all certified
airports up to the same standard of airport emergency planning as
achieved by the airports exemplifying the best practices currently
in use. They will introduce a consistent and clear set of criteria by
which emergency response plans at airports can be developed and
evaluated.
Grâce aux modifications proposées, tous les aéroports certifiés
devraient atteindre la même norme de planification des urgences
aux aéroports que celle déjà atteinte par les aéroports ayant recours aux meilleures pratiques actuellement en usage. Ces modifications introduiront un ensemble cohérent et bien défini en ce
qui a trait aux critères d’un plan d’urgence et à partir duquel il
sera possible d’élaborer et d’évaluer les plans d’urgence.
L’existence d’un ensemble cohérent en ce qui a trait aux critères d’un plan d’urgence simplifiera la tâche des exploitants
d’aéroport quand ceux-ci devront s’acquitter de leurs responsabilités en matière de conception des plans d’urgence destinés aux
aéroports dont ils ont la charge. De plus, de tels critères offriront
également un outil de référence utile aux utilisateurs des aéroports
certifiés (exploitants aériens, autres locataires d’installations et
public voyageur) ainsi qu’aux organismes communautaires avoisinants en leur permettant de déterminer ce qu’ils peuvent attendre des ressources de l’aéroport et ce que pourraient être leurs
propres responsabilités en cas d’urgence à l’aéroport ou dans le
voisinage.
Grâce aux éclaircissements offerts par les critères proposés en
matière d’élaboration et d’évaluation des plans d’urgence aux
aéroports, il y a tout lieu de croire qu’il y aura augmentation de
l’efficacité d’une intervention résultant d’une situation d’urgence
à un aéroport donné. À titre de membres de leurs communautés
respectives, les administrations aéroportuaires seront mieux à
même de jouer un rôle efficace pendant leur intervention dans des
situations d’urgence qui surviennent à l’aéroport ou dans le voisinage et de coordonner leurs interventions avec les autres ressources disponibles auprès des organismes communautaires locaux.
Ainsi, le fait de pouvoir compter sur des interventions d’urgence
plus efficaces se traduira par une réduction de la gravité des
conséquences des situations d’urgence aux aéroports. Les pertes
de vie seront réduites, les blessures seront moins nombreuses et
moins graves, et les dommages aux biens et les traumatismes
psychologiques seront moindres.
The existence of a consistent set of criteria will simplify the
task of airport operators in fulfilling their responsibilities to design emergency response plans for the sites for which they are
answerable. Such criteria will also provide a useful reference tool
for users of certified airports (air operators, other tenants and the
traveling public) and for organizations in nearby communities to
determine what they can expect from airport resources and what
their own responsibilities may be in the event of an emergency on
or near the airport.
The clarification provided by the proposed criteria for the development and evaluation of airport emergency response plans
will make a response to an emergency situation at an airport
likely to be more effective. Individual airport authorities, as
members of their communities, will be better positioned to play
an efficient part in responding to emergencies on and near the
airport site and to coordinate their responses with resources available from local community organizations. Such an improvement
in effectiveness of emergency responses will reduce the severity
of the consequences of airport emergencies. Fewer lives will be
lost; injuries will be fewer and less severe; and property damage
and psychological trauma will be reduced.
3292
Canada Gazette Part I
Regular exercises, at which all parties with responsibilities for
responding to an airport emergency will have the opportunity to
experience the simulated performance of their duties on the site
and to make contact with those with whom they would be expected to coordinate in the event of an emergency, are a valuable
form of on-the-job training for emergency responders and, especially, for those who will be acting as on-scene controllers or in a
supervisory role. These exercises will help to familiarize all parties with the physical surroundings and with the personnel with
whom they will have to interact. Changes in the environment and
in personnel from one exercise to the next can then be identified
and plans changed, if necessary, to take those changes into
account.
These proposed amendments will provide a regulatory structure
for the development and evaluation of airport emergency response plans with their attendant benefits as discussed above.
October 7, 2006
Les exercices réguliers, pendant lesquels toutes les parties
ayant des responsabilités à assumer pendant des interventions
d’urgence aux aéroports auront l’occasion de simuler leurs fonctions sur place et de rencontrer ceux avec qui elles devront coordonner leurs efforts dans l’éventualité d’une situation d’urgence,
sont un outil précieux de formation pratique pour les intervenants
en cas d’urgence et, notamment, pour les personnes qui devront
agir à titre de surveillants ou de coordonnateurs sur place. Ces
exercices aideront à mieux faire connaître à toutes les parties
concernées l’environnement physique et le personnel avec qui
elles devront interagir. Les modifications touchant l’environnement et le personnel d’un exercice à l’autre pourront alors être
identifiées, ce qui permettra, le cas échéant, de modifier les plans
pour tenir compte de ces modifications.
Les modifications proposées offriront une structure réglementaire en matière d’élaboration et d’évaluation des plans d’intervention d’urgence aux aéroports, structure qui sera accompagnée
des avantages dont nous venons de discuter.
Costs
Coûts
The requirements addressed in these proposed amendments are
not new to airport operators. Following the recommendations of
the Moshansky Commission, airport operators have been voluntarily instituting good management practices which include the
development and implementation of emergency response measures. However, these voluntary measures vary from airport to
airport. The cost impact of this proposal will depend on the
thoroughness of detail and consistency of implementation of each
airport’s existing individual measures.
Les exigences dont il est question dans les modifications proposées ici ne représentent pas une nouveauté pour les exploitants
d’aéroport. À la suite des recommandations de la Commission
Moshansky, les exploitants d’aéroport ont instauré volontairement
de bonnes pratiques de gestion comprenant l’élaboration et la
mise en œuvre de mesures d’intervention d’urgence. Toutefois,
ces mesures d’intervention volontaires varient d’un aéroport à un
autre. Au niveau des coûts, l’impact de la présente proposition
dépendra de l’importance accordée aux détails et de l’uniformité
dans la mise en œuvre des mesures d’intervention existantes prises sur une base individuelle dans chacun des aéroports.
Les coûts liés à cette initiative proviendront essentiellement de
trois sources :
(1) la préparation du plan d’urgence;
(2) la tenue des exercices servant à mettre à l’essai le plan;
(3) l’assurance que tout le personnel de l’aéroport qui figure
dans le plan comme devant s’acquitter de fonctions particulières connaît bien ces fonctions et a les compétences pour s’en
acquitter, et que le personnel devant agir à titre de coordonnateurs sur place ou de surveillants a été formé en fonction du
rôle précis qu’il doit jouer.
Costs for this initiative will come primarily from three sources:
(1) preparing the emergency plan;
(2) conducting exercises to test the plan; and
(3) ensuring that all airport personnel identified in the plan for
specific duties are knowledgeable of their respective duties and
have the skills to carry out those duties and that the personnel
who act as on-scene controllers or in a supervisory role are
trained for the particular role they perform.
(1) Preparing the emergency plan
(1) Préparation du plan
Development and implementation of airport emergency response plans are not entirely new procedures for airport operators
although specific details with respect to the contents of an airport
emergency response plan are to be introduced into the regulatory
structure of the CARs for the first time with these proposed
amendments. The development and implementation of measures
for responses to emergencies at an airport have been part of responsible airport management processes for many years. The cost
of developing and implementing an airport emergency response
plan which satisfies these proposed amendments may be more
than those costs already incurred at each site. The additional cost
will depend on the completeness with which the existing measures at each site have been developed and implemented. For those
sites at which emergency response plans are in place which require minor or no changes to meet the proposed criteria, the additional cost will be minimal.
L’élaboration et la mise en œuvre de plans d’urgence aux aéroports ne représentent pas des procédures entièrement nouvelles
pour les exploitants d’aéroport, bien que certains détails ayant
trait au contenu du plan d’urgence à un aéroport devront être
ajoutés dans la structure réglementaire du RAC pour la première
fois à la suite des modifications proposées ici. L’élaboration et la
mise en œuvre de mesures d’intervention d’urgence à un aéroport
font partie depuis plusieurs années des processus de gestion responsable des aéroports. Il se pourrait que les coûts d’élaboration
et de mise en œuvre d’un plan d’urgence à un aéroport répondant
aux modifications proposées soient plus élevés que les coûts que
doivent actuellement supporter les divers aéroports. Ces coûts
supplémentaires seront fonction du niveau d’exhaustivité ayant
entouré l’élaboration et la mise en œuvre des mesures d’intervention actuellement utilisées par l’aéroport. Dans le cas des aéroports où les plans d’intervention d’urgence en vigueur ne nécessiteront que très peu de modifications, voire pas du tout, pour que
le contenu minimal proposé pour le plan d’urgence soit respecté,
les coûts additionnels seront minimes.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3293
(2) Conducting exercises to test the plan
(2) Tenue des exercices servant à mettre à l’essai le plan
Exercises to test the implementation of emergency response
measures were part of the recommended practices in Aerodrome
Standards and Recommended Practices (TP 312). With the introduction of these proposed amendments, these practices will become regulated requirements. As with the development and implementation of emergency response measures, exercises to test
the effectiveness of the measures have been a customary part of
airport management practice for many years. This is especially
true of the large, busy airports on the schedule, the managers of
which are clearly aware of their responsibility for the safety of the
traveling public who use the services of their airports.
Les exercices servant à mettre à l’essai des mesures d’intervention d’urgence faisaient déjà partie des pratiques recommandées
énoncées dans le document intitulé Aérodromes — Normes et pratiques recommandées (TP 312). À la suite de l’introduction des
modifications proposées ici, ces pratiques recommandées deviendront des exigences réglementaires. Comme pour l’élaboration et
la mise en œuvre des mesures d’intervention d’urgence, les exercices servant à mesurer l’efficacité des mesures d’intervention font
généralement partie depuis plusieurs années des pratiques de gestion des aéroports. Cela est notamment vrai dans le cas des grands
aéroports très fréquentés figurant dans l’annexe proposée, leurs
gestionnaires étant pleinement conscients de leurs responsabilités
en matière de sécurité du public voyageur ayant recours aux services de leurs aéroports.
Sur une base individuelle, il se pourrait que certains aéroports
aient à supporter des coûts additionnels s’il leur faut augmenter la
fréquence et l’exhaustivité des exercices qu’ils ont actuellement
l’habitude d’utiliser pour mettre à l’essai leurs plans d’urgence.
Les coûts des exercices servant à mettre à l’essai les plans d’urgence seront légèrement moindres dans le cas des aéroports plus
petits puisque ceux-ci ne seront tenus de mettre à l’essai leurs
plans d’urgence, en procédant à un exercice général, qu’à intervalle d’au plus trois ans, et non pas à intervalle d’au plus deux ans
comme dans le cas des aéroports figurant dans l’annexe. En fonction de l’existence et de l’exhaustivité actuelles des exercices
effectués à un aéroport donné, de tels coûts supplémentaires ne
devraient pas être indûment élevés.
Individual airports may incur some additional costs as each airport adjusts the frequency and comprehensiveness of those exercises that they may be, at present, in the habit of conducting to
test their emergency response plans. Costs of the exercise to test
the emergency response plan will be somewhat less onerous for
smaller airports at which full tests need be undertaken only once
every three years rather than once every two years as will be required for the airports on the schedule. Depending on the current
existence and comprehensiveness of exercises at a site, such additional costs are not likely to be unduly heavy.
(3) Personnel knowledge, skills and training
(3) Connaissances, compétences et formation du personnel
The third component of costs resulting from these proposed
amendments will come from the requirement for an airport operator to ensure airport personnel identified in the emergency plan
for specific emergency response duties are knowledgeable of their
respective duties and have the skills to carry out those duties. An
important part of this component is making certain personnel who
act as on-scene controllers or in a supervisory role are trained in
and familiar with their duties. To a large extent these requirements as they relate to familiarity with the airport environment
and personnel will be satisfied as on-the-job training by participation in the exercises to test the plan as described above.
In total, any additional costs for these proposed amendments
will depend on the extent and comprehensiveness of airport
emergency measures that are already in place. For those airports
at which comprehensive measures are in place, any additional
costs as a result of these proposed amendments are not likely to
be burdensome.
Le troisième élément des coûts inhérents aux modifications
proposées provient de l’obligation faite à un exploitant d’aéroport
de veiller à ce que le personnel figurant dans le plan d’urgence
comme devant s’acquitter de fonctions particulières pendant
l’intervention connaît bien ses fonctions et a les compétences
pour s’en acquitter. Une partie importante de cet élément consiste
à s’assurer que certaines personnes agissant à titre de surveillants
ou de coordonnateurs sur place sont dûment formées et connaissent bien leurs fonctions. Comme ces exigences se rapportent à
une bonne connaissance de l’environnement et du personnel de
l’aéroport, elles seront dans une large mesure satisfaites dans le
cadre d’une formation en cours d’emploi obtenue en participant
aux exercices servant à mettre à l’essai le plan, lesquels exercices
sont décrits plus haut.
Au total, les divers coûts additionnels résultant des modifications proposées vont être fonction de l’existence et de l’exhaustivité des mesures d’intervention d’urgence aux aéroports déjà en
place. Dans le cas des aéroports qui bénéficient de mesures d’intervention exhaustives, les coûts additionnels résultant des modifications proposées ne seront probablement pas très élevés.
Summary of benefit-cost analysis
Résumé de l’évaluation des avantages par rapport aux coûts
The benefits to be expected from these proposed amendments
will accrue to those who use services provided by certified airports, including the traveling public, air operators and airport
tenants.
The costs that will be incurred as a result of this proposal are
specific to each individual site. They will be dependent upon the
existence and completeness of the current measures for emergency response and their documentation at each site.
Les avantages attendus des modifications proposées ici vont
profiter à ceux qui ont recours aux services offerts par les aéroports certifiés, comme le public voyageur, les exploitants aériens
et les locataires d’installations aéroportuaires.
Les coûts à supporter à la suite de la mise en œuvre des modifications proposées ici sont propres à chaque aéroport. Ils sont
fonction de l’existence et de l’exhaustivité des mesures d’intervention d’urgence actuelles et de la documentation connexe à
chaque aéroport.
Compte tenu de la nature générale et subjective des avantages
et du fait que les coûts devraient sans doute grandement varier
d’un aéroport à un autre, aucune tentative de quantification des
avantages et des coûts entourant la présente initiative n’a été
Because of the widespread and subjective nature of the benefits
and the expectation that costs will vary significantly from site to
site, a quantification of benefits and costs from this initiative has
not been attempted. However, it is expected, in aggregate, the
3294
Canada Gazette Part I
benefits will outweigh the costs for the civil aviation industry as a
whole and for the Canadian economy.
Consultation
The members of the Aerodromes and Airports (A&A) Technical
Committee were consulted with respect to these proposed amendments to Subpart 2 of Part III of the Canadian Aviation Regulations. The actively participating members of the A&A Technical Committee include the Advisory Committee on Accessible
Transportation, Aero Club of Canada, Aéroports de Montréal,
Aerodevco Consultants Ltd., AirBC, Air Canada, Air Canada
Pilots Association, Air Line Pilots Association, Airport Management Conference of Ontario, Air Passenger Safety Group, Air
Transport Association of Canada, Alberta Aviation Council,
Alberta Transportation and Utilities, Arctic Airports (Government
of the Northwest Territories), Association des gens de l’air du
Québec, Association québécoise des transporteurs aériens inc.,
British Columbia Aviation Council, B.C. Transportation Financing Authority, Calgary Airport Authority, Campbell River Airport, Canadian Air Line Pilots Association, Canadian Air Traffic
Control Association, Canadian Airports Council, Canadian Association of Fire Chiefs, Canadian Auto Workers, Canadian Business Aircraft Association, Canadian Forces Fire Marshall —
2 (Deptartment of National Defence), Canadian Owners and Pilots Association, Central Air Carrier Association, Civil Air
Search and Rescue Association, Corp Air Inc., Canadian Union of
Public Employees (CUPE), Department of Community and
Transportation Services, Department of Works (Newfoundland
and Labrador), Edmonton Regional Airports Authority, Federation of Canadian Municipalities, Jack Henderson, Highways and
Transportation (Manitoba), Imperial Oil, International Association of Fire Fighters, Kelowna Airport, Liberty Airlines Limited,
Ministry of Employment and Investment (British Columbia),
Ministry of Transportation (Quebec), Ministry of Transportation of Ontario, Ministry of Transportation (New Brunswick),
Miramichi Airport Commission (1993) Inc., NAV CANADA,
Niagara District (St. Catharines) Airport, Northern Air Transport
Association, Nova Scotia Department of Transportation, Paragon
Engineering Ltd., Saskatchewan Highways and Transportation,
Sydney Airport Authority, Teamsters Local 31, Union of Canadian Transport Employees and Vancouver International Airport
Authority. During the Technical Committee meeting held in October 2000, after lengthy discussion and some revisions to the
original wording, the proposed amendments were accepted by the
members of the Technical Committee.
The proposed amendments to Part III were presented along
with several dissents at the Civil Aviation Regulatory Committee
(CARC), which is composed of senior managers within the Civil
Aviation Directorate of Transport Canada, in October 2001. After
consideration of the dissents, the members of CARC made some
changes to the proposal as originally presented to them. The
members of CARC then approved the proposed amendments as
revised.
The dissents and their disposition were as follows:
A dissent to a proposed requirement for the emergency response plan to include preparation for response to the ditching of
an aircraft in water if there is a large body of water within eight
kilometres of any runway was accepted. Guidance material is to
be developed to address the emergency response plan requirements if there is water in the vicinity of an airport.
October 7, 2006
effectuée. On s’attend toutefois à ce que, tout compte fait, les avantages l’emportent sur les coûts pour les intervenants du milieu de
l’aviation civile dans son ensemble et pour l’économie canadienne.
Consultations
Les modifications proposées à la sous-partie 2 de la partie III
du Règlement de l’aviation canadien ont fait l’objet de consultations auprès des membres du Comité technique sur les aérodromes et les aéroports (A&A). Parmi les membres actifs dudit comité, on retrouve le Comité consultatif sur le transport accessible,
l’Aéroclub du Canada, le groupe Aéroports de Montréal, Aerodevco Consultants Ltd., AirBC, Air Canada, l’Association des
pilotes d’Air Canada, la Air Line Pilots Association, le Airport
Management Conference of Ontario, le Groupe de sécurité des
passagers aériens, l’Association du transport aérien du Canada,
l’Alberta Aviation Council, l’Alberta Transportation and Utilities,
les aéroports de l’Arctique (gouvernement des Territoires du
Nord-Ouest), l’Association des gens de l’air du Québec, l’Association québécoise des transporteurs aériens inc., le British Columbia Aviation Council, la B.C. Transportation Financing Authority, la Calgary Airport Authority, l’aéroport de Campbell
River, l’Association canadienne des pilotes de ligne, l’Association canadienne du contrôle du trafic aérien, le Conseil canadien des aéroports, l’Association canadienne des chefs de pompiers, les Travailleurs canadiens de l’automobile, l’Association
canadienne de l’aviation d’affaires, le directeur des Services des
incendies des Forces canadiennes — 2 (ministère de la Défense
nationale), la Canadian Owners and Pilots Association, la Central
Air Carrier Association, l’Association civile de recherches et sauvetage aériens, Corp Air Inc., le Syndicat canadien de la fonction
publique (SCFP), le ministère des Services et des Transports et le
ministère des Travaux de Terre-Neuve-et-Labrador, l’Edmonton
Regional Airports Authority, la Fédération canadienne des municipalités, Jack Henderson, le ministère de la Voirie et du Transport du Manitoba, Imperial Oil, l’Association internationale des
pompiers, l’aéroport de Kelowna, Liberty Airlines Limited, le
ministère de l’Emploi et des Investissements de la ColombieBritannique, le ministère des Transports du Québec, le ministère
des Transports de l’Ontario, le ministère des Transports du
Nouveau-Brunswick, Miramichi Airport Commission (1993) Inc.,
NAV CANADA, l’aéroport du district de Niagara (St. Catharines), la Northern Air Transport Association, le ministère des
Transports de la Nouvelle-Écosse, Paragon Engineering Ltd., le
ministère de la Voirie et des Transports de la Saskatchewan, la
Sydney Airport Authority, les Teamsters — section 31, l’Union
canadienne des employés des transports et la Vancouver International Airport Authority. Au cours de la réunion du Comité
technique qui a eu lieu en octobre 2000, et après de longues discussions et quelques révisions apportées au libellé original, les membres du Comité technique ont accepté les modifications proposées.
En octobre 2001, les modifications proposées à la partie III ont
été présentées, ainsi que plusieurs opinions divergentes, devant le
Comité de réglementation de l’Aviation civile (CRAC), lequel est
formé de gestionnaires supérieurs de la Direction générale de
l’Aviation civile de Transports Canada. Après examen des opinions divergentes, les membres du CRAC ont apporté quelques
modifications aux propositions qui leur avaient été soumises à
l’origine. Les membres du CRAC ont ensuite approuvé les modifications proposées telles qu’elles ont été révisées.
Voici quelles sont les opinions divergentes et le suivi qui en a
été fait :
Une opinion divergente à une proposition d’exigence voulant
que le plan d’intervention d’urgence inclue la préparation à une
intervention en cas d’amerrissage forcé d’un aéronef si une
grande étendue d’eau se trouve à moins de huit kilomètres de la
piste a été acceptée. Une documentation d’appoint sera préparée
afin de traiter des exigences relatives au plan d’urgence si une
étendue d’eau se trouve à proximité d’un aéroport.
Le 7 octobre 2006
A dissent to a proposed requirement that all certified airports
be required to hold a full-scale test of their emergency response
plans every two years was accepted. The frequency of testing will
be at least once every two years for the busiest airports as identified in the schedule to the new division while frequency for the
remaining certified airports will be at least once every three years.
Dissents to proposed requirements to hold a plan activation
during night and winter conditions were accepted on the grounds
that such an exercise would be hazardous to the participants.
Night and winter conditions are to be considered in the emergency response plan.
Dissents to the proposed requirement to involve local organizations in the airport emergency response plan that cited the difficulty of implementing such a requirement were rejected. The
respective roles of the airport and of local community organizations have been clarified by inserting a proposed requirement that
when an airport operator has a signed agreement with a local
community organization, a copy of it be in the emergency response plan.
The Canadian Union of Public Employees (CUPE) had expressed a dissent to the possibility that the Minister’s approval
would not be required for the manuals called for under these
amendments. The question raised by this dissent was initially
addressed at the meeting of CARC on May 28, 2001. At that time,
CARC had decided that while certain administrative matters
(such as contact telephone numbers, etc.) could be amended by
the airport operator without ministerial approval, substantial
amendments would require the Minister’s approval. Thus,
CUPE’s dissent had been partially accepted at the May 2001
meeting.
Comments bearing on the principles underlying safety management systems (SMS) and proposed requirements for the Minister to approve various plans required for airport operations such
as airport emergency plans were discussed during meetings of
CARC held on October 17, 2005, and on March 7, 2006. The
consensus of these meetings was that the requirement for the
Minister to approve these various plans, including airport emergency plans, could be removed since these plans must comply
with the detailed requirements for them which will be set forth in
the proposed Regulations. Compliance of a plan with the regulatory requirements can be determined during departmental inspections and audits. Therefore, it is considered redundant for approval of the plans to be required before their implementation.
Among the factors considered in arriving at the decision was
the smart regulations initiative for regulations to become more
performance-based without impacting negatively on safety. As is
intended by the smart regulations initiative, the removal of the
requirement for the Minister to approve these plans will reduce
the Government burden on this segment of the industry and will
streamline the process which an airport operator must follow in
implementing such a plan without compromising safety.
The overall obligation and the Department’s responsibility to
conduct periodic inspections and audits to confirm that regulatory
requirements are being met will remain.
Gazette du Canada Partie I
3295
Une opinion divergente à une proposition d’exigence voulant
que tous les aéroports certifiés soient tenus de procéder à un exercice général de leurs plans d’urgence à intervalle d’au plus deux
ans a été acceptée. La fréquence des essais sera à intervalle d’au
plus deux ans dans le cas des aéroports les plus fréquentés, selon
ce qui est indiqué dans l’annexe de la nouvelle section, tandis que
l’intervalle à utiliser par les autres aéroports certifiés sera d’au
plus trois ans.
Des opinions divergentes à une proposition d’exigence voulant
qu’il faille procéder à une activation du plan dans des conditions
nocturnes et hivernales ont été acceptées au motif qu’un tel exercice pourrait être dangereux pour les participants. Les conditions
nocturnes et hivernales seront prises en considération dans le plan
d’urgence.
Des opinions divergentes à la proposition d’exigence ayant
pour objet de prévoir la participation des organismes locaux dans
le plan d’intervention d’urgence d’un aéroport et qui se fondaient
sur la difficulté à mettre en œuvre une telle exigence ont été rejetées. Les rôles respectifs de l’aéroport et des organismes communautaires locaux ont été clarifiés par l’insertion d’une proposition
d’exigence voulant que lorsque les exploitants d’aéroport ont une
entente signée, qu’une copie de cette entente se trouve dans le
plan d’intervention d’urgence.
Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) a présenté une opinion divergente quant à la possibilité que l’approbation
du ministre ne soit pas requise en ce qui concerne les manuels
demandés en vertu des présentes modifications. La question soulevée par cette opinion divergente a été traitée au départ à la réunion du CRAC tenue le 28 mai 2001. Lors de cette réunion, le
CRAC a décidé que, si certains points d’ordre administratif
(comme les numéros de téléphone des personnes-ressources, etc.)
pouvaient être modifiés par l’exploitant d’aéroport sans approbation du ministre, toute modification importante devrait nécessiter
une telle approbation. Par conséquent, l’opinion divergente du
SCFP a été partiellement acceptée à la réunion de mai 2001.
Les commentaires portant sur les principes sous-jacents aux
systèmes de gestion de la sécurité et sur la proposition d’exigence voulant que le ministre approuve les divers plans requis pour
les opérations aéroportuaires, comme les plans d’urgence aux
aéroports, ont fait l’objet de discussions au cours des réunions du
CRAC qui ont eu lieu le 17 octobre 2005 et le 7 mars 2006.
D’après le consensus qui s’est dégagé pendant ces réunions, il
était possible de supprimer l’obligation faite au ministre d’approuver ces divers plans, y compris les plans d’urgence aux aéroports, puisque ces plans doivent se conformer aux exigences
détaillées les concernant qui sont prévues dans le règlement proposé. Compte tenu du fait qu’il est possible, pendant les inspections et les vérifications effectuées par le Ministère, de déterminer
si un plan répond aux exigences réglementaires, il a été considéré
redondant d’exiger l’approbation des plans avant leur mise en
œuvre.
Parmi les facteurs pris en compte pour en arriver à cette décision, il convient de mentionner l’initiative en matière de réglementation intelligente prévoyant une réglementation davantage
axée sur les résultats sans que cela ait une incidence négative sur
la sécurité. Comme le prévoit l’initiative en matière de réglementation intelligente, la suppression de l’obligation faite au ministre
d’approuver ces plans va réduire le fardeau du Gouvernement
dans ce segment de l’industrie et va alléger le processus que devra
suivre un exploitant d’aéroport pour mettre en œuvre un tel plan
sans que la sécurité ne soit pour autant compromise.
L’obligation générale et la responsabilité du Ministère de procéder à des inspections et à des vérifications périodiques servant à
confirmer que les exigences réglementaires sont bien respectées
vont demeurer.
Canada Gazette Part I
3296
October 7, 2006
Compliance and enforcement
Respect et exécution
These proposed amendments to the Canadian Aviation Regulations will be enforced through the assessment of monetary penalties imposed under sections 7.6 to 8.2 of the Aeronautics Act,
through suspension or cancellation of a Canadian aviation document or through judicial action introduced by way of summary
conviction as per section 7.3 of the Aeronautics Act.
L’exécution des modifications proposées au Règlement de
l’aviation canadien se fera au moyen de l’imposition d’amendes
en vertu des articles 7.6 à 8.2 de la Loi sur l’aéronautique, de la
suspension ou de l’annulation d’un document d’aviation canadien, ou encore de poursuites judiciaires intentées par procédure
sommaire en vertu de l’article 7.3 de la Loi sur l’aéronautique.
Contact
Personne-ressource
Chief, Regulatory Affairs, AARBH, Safety and Security,
Transport Canada, Place de Ville, Tower C, Ottawa, Ontario K1A
0N8, 613-993-7284 or 1-800-305-2059 (telephone), 613-9901198 (fax), www.tc.gc.ca.
Le Chef, Affaires réglementaires, AARBH, Sécurité et sûreté,
Transports Canada, Place de Ville, Tour C, Ottawa (Ontario)
K1A 0N8, 613-993-7284 ou 1-800-305-2059 (téléphone), 613990-1198 (télécopieur), www.tc.gc.ca.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 4.9a and subsection 7.6(1)b of the Aeronautics Act, proposes to make the annexed Regulations Amending the Canadian
Aviation Regulations (Parts I and III).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations to the Minister of Transport, Infrastructure and Communities within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must be in writing and cite
the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this
notice, and be sent to the Chief, Regulatory Affairs, AARBH,
Civil Aviation, Safety and Security Group, Transport Canada,
Place de Ville, Tower C, 330 Sparks Street, Ottawa, Ontario K1A
0N8 (general inquiries — tel.: 613-993-7284 or 1-800-305-2059;
fax: 613-990-1198; Internet address: http://www.tc.gc.ca).
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 4.9a et du paragraphe 7.6(1)b de la Loi sur l’aéronautique,
se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement de
l’aviation canadien (Parties I et III), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter par écrit au ministre des
Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités leurs observations au sujet du projet de règlement dans les trente jours suivant
la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la
Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et
d’envoyer le tout au chef, Affaires réglementaires (AARBH),
Aviation civile, Groupe de la sécurité et sûreté, ministère des
Transports, Place de Ville, Tour C, 330, rue Sparks, Ottawa (Ontario) K1A 0N8 (renseignements généraux — tél. : 613-993-7284
ou 1-800-305-2059; téléc. : 613-990-1198; site Internet : http://
www.tc.gc.ca).
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is consent
to disclosure for the purposes of that Act.
Ottawa, September 28, 2006
MARY O’NEILL
Assistant Clerk of the Privy Council
Ottawa, le 28 septembre 2006
La greffière adjointe du Conseil privé
MARY O’NEILL
REGULATIONS AMENDING THE CANADIAN
AVIATION REGULATIONS (PARTS I AND III)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE
L’AVIATION CANADIEN (PARTIES I ET III)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Part III of Schedule II to Subpart 3 of Part I of the
Canadian Aviation Regulations1 is amended by adding the
following after the reference to “section 302.09”:
1. La partie III de l’annexe II de la sous-partie 3 de la partie I du Règlement de l’aviation canadien1 est modifiée par
adjonction, après la mention « Article 302.09 », de ce qui suit :
Column I
Designated Provision
Column II
Maximum Amount of Penalty ($)
Individual
Corporation
Colonne I
Texte désigné
Colonne II
Montant maximal de l’amende ($)
Personne physique Personne morale
Subsection 302.202(1)
Subsection 302.202(2)
Paragraph 302.202(3)(a)
5,000
1,000
3,000
Paragraphe 302.202(1)
Paragraphe 302.202(2)
Alinéa 302.202(3)a)
5 000
1 000
3 000
25,000
5,000
15,000
———
———
a
a
b
1
S.C. 1992, c. 4, s. 7
S.C. 2004, c. 15, s. 18
SOR/96-433
b
1
L.C. 1992, ch. 4, art. 7
L.C. 2004, ch. 15, art. 18
DORS/96-433
25 000
5 000
15 000
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
3297
Column I
Designated Provision
Column II
Maximum Amount of Penalty ($)
Individual
Corporation
Colonne I
Texte désigné
Colonne II
Montant maximal de l’amende ($)
Personne physique Personne morale
Paragraph 302.202(3)(b)
Paragraph 302.202(4)(a)
Paragraph 302.202(4)(b)
Subsection 302.203(1)
Subsection 302.203(2)
Section 302.204
Section 302.205
Subsection 302.206(1)
Subsection 302.206(2)
Subsection 302.206(3)
Subsection 302.207(1)
Subsection 302.207(2)
Subsection 302.207(3)
Subsection 302.208(1)
Subsection 302.208(2)
Subsection 302.208(3)
Subsection 302.208(4)
Subsection 302.208(5)
Subsection 302.208(6)
Subsection 302.208(7)
Subsection 302.208(9)
Subsection 302.208(10)
Subsection 302.208(11)
Subsection 302.208(12)
Subsection 302.208(13)
Subsection 302.208(14)
1,000
3,000
3,000
5,000
3,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
5,000
5,000
1,000
3,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
1,000
Alinéa 302.202(3)b)
Alinéa 302.202(4)a)
Alinéa 302.202(4)b)
Paragraphe 302.203(1)
Paragraphe 302.203(2)
Article 302.204
Article 302.205
Paragraphe 302.206(1)
Paragraphe 302.206(2)
Paragraphe 302.206(3)
Paragraphe 302.207(1)
Paragraphe 302.207(2)
Paragraphe 302.207(3)
Paragraphe 302.208(1)
Paragraphe 302.208(2)
Paragraphe 302.208(3)
Paragraphe 302.208(4)
Paragraphe 302.208(5)
Paragraphe 302.208(6)
Paragraphe 302.208(7)
Paragraphe 302.208(9)
Paragraphe 302.208(10)
Paragraphe 302.208(11)
Paragraphe 302.208(12)
Paragraphe 302.208(13)
Paragraphe 302.208(14)
1 000
3 000
3 000
5 000
3 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
5 000
5 000
1 000
3 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
1 000
5,000
15,000
15,000
25,000
15,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
25,000
25,000
5,000
15,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
5,000
2. The reference “[302.12 to 302.300 reserved]” after section 302.11 of the Regulations is replaced by the following:
[302.12 to 302.200 reserved]
5 000
15 000
15 000
25 000
15 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
25 000
25 000
5 000
15 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
5 000
2. La mention « [302.12 à 302.300 réservés] » qui suit
l’article 302.11 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
[302.12 à 302.200 réservés]
DIVISION II — AIRPORT EMERGENCY PLANNING
SECTION II — PLANIFICATION D’URGENCE AUX AÉROPORTS
Interpretation
Définitions
302.201 The following definitions apply in this Division.
“community organization” means an organization, corporation,
department or public service. (organisme communautaire)
“emergency coordination center” means a designated area to be
used in supporting and coordinating emergency operations.
(centre de coordination des urgences)
“full emergency standby” means attendance at an emergency
scene and preparedness to respond at the necessary level when
an aircraft has, or may have, an operational problem that affects flight operations to the extent that there is a possibility of
an accident. (état d’alerte complet)
“full-scale exercise” means the assembly and deployment of all
the community organizations and other resources that are identified in the airport emergency plan as being available for use
in an emergency. (exercice général)
“on-scene controller” means the person identified in an airport
emergency plan as being responsible for the overall coordination
of the response at the emergency scene. (coordonnateur sur
place)
“table top exercise” means an exercise requiring the participation
of the community organizations and other resources identified
in the airport emergency plan to review and coordinate their respective roles, responsibilities and response actions without actually activating the plan. (exercice en salle)
302.201 Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente
section.
« centre de coordination des urgences » Endroit désigné destiné à
servir à l’appui et à la coordination des opérations d’urgence.
(emergency coordination center)
« coordonnateur sur place » La personne indiquée dans le plan
d’urgence de l’aéroport à titre de responsable de la coordination générale des opérations d’intervention sur les lieux d’une
urgence. (on-scene controller)
« état d’alerte complet » Présence sur les lieux d’une urgence et
préparation à intervenir au niveau nécessaire lorsqu’un aéronef
a ou peut avoir un problème opérationnel qui nuit aux opérations de vol au point où un accident est possible. (full emergency standby)
« exercice en salle » Exercice qui exige la participation des organismes communautaires et des autres ressources qui figurent
dans le plan d’urgence de l’aéroport en vue d’examiner et de
coordonner le rôle, les responsabilités et les mesures
d’intervention de chacun sans véritablement activer le plan.
(table top exercise)
« exercice général » Rassemblement et déploiement de tous les
organismes communautaires et des autres ressources qui figurent dans le plan d’urgence de l’aéroport comme étant disponibles en cas d’urgence. (full-scale exercise)
« organisme communautaire » Organisme, société, ministère ou
service public. (community organization)
3298
Canada Gazette Part I
October 7, 2006
Airport Emergency Plan
Plan d’urgence de l’aéroport
General
Généralités
302.202 (1) After consultation with a representative sample of
the air operators that use the airport and with community organizations that may be of assistance during an emergency at an
airport or in its vicinity, the operator of an airport shall develop
and maintain an emergency plan for the purpose of identifying
(a) the emergencies that can reasonably be expected to occur at
the airport or in its vicinity and that could be a threat to the
safety of persons or to the operation of the airport;
(b) the measures to activate the emergency plan for each type
of emergency;
(c) the community organizations capable of providing assistance in an emergency; and
(d) any additional resources available at the airport and in the
surrounding area.
302.202 (1) Après consultation auprès d’un échantillon représentatif des exploitants aériens qui utilisent l’aéroport et auprès
des organismes communautaires qui peuvent prêter assistance au
cours d’une urgence à l’aéroport ou dans son voisinage, l’exploitant de l’aéroport doit élaborer et tenir à jour un plan d’urgence en
vue de déterminer :
a) les urgences qui peuvent vraisemblablement se produire à
l’aéroport ou dans son voisinage et qui pourraient menacer la
sécurité des personnes ou l’exploitation de l’aéroport;
b) les mesures d’activation du plan d’urgence pour chaque type
d’urgence;
c) les organismes communautaires qui sont en mesure de prêter
assistance au cours d’une urgence;
d) toute ressource supplémentaire disponible à l’aéroport ou
dans les environs.
(2) L’exploitant de l’aéroport doit établir un niveau de surveillance et de coordination suffisant pour gérer l’ampleur et la complexité de l’urgence.
(3) L’exploitant de l’aéroport doit :
a) conserver à l’aéroport, sous forme de manuel, une version à
jour du plan d’urgence;
b) en fournir un exemplaire au ministre sur demande.
(4) L’exploitant de l’aéroport doit :
a) mettre à jour, au besoin, le plan d’urgence pour qu’il soit efficace dans les opérations d’urgence;
b) faire l’examen du plan et, s’il y a lieu, le mettre à jour au
moins une fois l’an après avoir consulté d’une part, un échantillon représentatif des exploitants aériens qui utilisent l’aéroport
et les organismes communautaires qui figurent dans le plan
d’urgence.
(2) The operator of the airport shall establish a degree of supervision and control sufficient to manage the size and complexity of
an emergency.
(3) The operator of an airport shall
(a) maintain at the airport, in the format of a manual, a copy of
an updated version of the emergency plan; and
(b) provide a copy to the Minister upon request.
(4) The operator of an airport shall
(a) update the emergency plan as necessary to ensure its effectiveness in emergency operations; and
(b) review the plan and make any required updates at least once
a year after consultation with a representative sample of the air
operators that use the airport and the community organizations
identified in the plan.
Content
Contenu
302.203 (1) In an emergency plan, the operator of the airport
shall, at a minimum
(a) identify the potential emergencies, including
(i) an aircraft accident or incident,
(A) within the airport boundaries, and
(B) within a critical rescue and fire fighting access area
that extends 1000 m beyond both ends of the runway
and 150 m at 90° outwards from the centreline of a runway, including any part of that area outside the airport
boundaries,
(ii) an aircraft emergency declared by either air traffic services or a pilot,
(iii) a fuel spill that spreads at least 1.5 m in any direction or
exceeds 12 mm in depth,
(iv) a medical emergency,
(v) a fire in which airport operations or passenger safety is
threatened,
(vi) an emergency that is related to a special aviation event
and that might have an impact on airport operations,
(vii) a natural disaster, and
(viii) any other emergency that is a threat or is likely to be
a threat to the safety of persons or to the operation of the
airport;
(b) identify the organizations at the airport and the community
organizations that are capable of providing assistance during an
emergency at an airport or in its vicinity, provide the telephone
302.203 (1) Dans le plan d’urgence, l’exploitant de l’aéroport
doit, à tout le moins :
a) indiquer les urgences potentielles, notamment :
(i) les accidents ou incidents d’aviation qui surviennent :
(A) dans les limites de l’aéroport,
(B) dans une zone d’accès critique de sauvetage et de lutte
contre les incendies qui s’étend à 1 000 m au-delà des
deux extrémités de la piste et à 150 m à un angle de 90° de
part et d’autre de l’axe de cette piste, y compris toute partie de cette zone qui se trouve à l’extérieur des limites de
l’aéroport,
(ii) les aéronefs en état d’urgence déclarés par les services de
la circulation aérienne ou un pilote,
(iii) les déversements de carburant qui s’étendent à au moins
1,5 m dans n’importe quelle direction ou qui dépassent
12 mm de profondeur,
(iv) les urgences médicales,
(v) les incendies qui menacent la sécurité des passagers ou
l’exploitation de l’aéroport,
(vi) les urgences liées à des manifestations aéronautiques
spéciales qui pourraient avoir une incidence sur l’exploitation de l’aéroport,
(vii) les désastres naturels,
(viii) toute autre urgence qui menace, ou est susceptible
de menacer, la sécurité des personnes ou l’exploitation de
l’aéroport;
Le 7 octobre 2006
numbers and other contact information for each organization
and describe the type of assistance each can provide;
(c) identify the other resources available at the airport and in
the surrounding communities for use during response or recovery operations and provide their telephone numbers and other
contact information;
(d) describe the lines of authority and the relationships between
the organizations identified in the emergency plan including
how actions will be coordinated among all and within each of
the organizations that will respond to an emergency;
(e) describe the responsibilities for each supervisor;
(f) specify the positions occupied by the airport personnel who
will respond to an emergency and describe the specific emergency response duties of each;
(g) identify the on-scene controller and describe the controller’s emergency response duties;
(h) set out the criteria to be used for positioning the on-scene
controller within visual range of an emergency scene;
(i) set out the measures to be taken to make the on-scene controller easily identifiable at all times by all persons responding
to an emergency;
(j) if initial on-scene control has been assumed by a person
from a responding organization, describe the procedure for
transferring control to the on-scene controller;
(k) describe any training and qualifications required for the
on-scene controller and the airport personnel identified in the
emergency plan;
(l) describe the method for recording any training provided to
the on-scene controller and airport personnel;
(m) describe the communication procedures and specify the
radio frequencies to be used to link the operator of the airport
with
(i) the on-scene controller, and
(ii) the providers of ground traffic control services and air
traffic control services at the airport;
(n) describe the communication procedures allowing the onscene controller to communicate with the organizations identified in the emergency plan;
(o) identify the alerting procedures that
(i) activate the emergency plan,
(ii) establish the necessary level of response,
(iii) allow immediate communication with the organizations
identified in the emergency plan in accordance with the required level of response,
(iv) where applicable, confirm the dispatch of each responding organization,
(v) establish the use of standard terminology in communications, and
(vi) establish the use of the appropriate radio frequencies as
set out in the emergency plan;
(p) specify
(i) the airport communication equipment testing procedures,
(ii) a schedule for the testing, and
(iii) the method of keeping records of the tests;
(q) for airports designated under Subpart 3, specify the location
of the emergency coordination centre used to provide support
to the on-scene controller;
(r) describe the measures for dealing with adverse climatic
conditions and darkness for each emergency set out in paragraph (1)(a);
(s) describe the procedures to assist persons who have been
Gazette du Canada Partie I
3299
b) indiquer les organismes à l’aéroport et les organismes communautaires qui sont en mesure de prêter assistance au cours
d’une urgence à l’aéroport ou dans son voisinage, ainsi que les
numéros de téléphone et les autres coordonnées pour chaque
organisme, et décrire le genre d’assistance qu’ils sont en mesure de prêter;
c) indiquer les autres ressources qui sont disponibles à l’aéroport et dans les collectivités avoisinantes et qui pourront servir
au cours d’une opération d’intervention ou de récupération,
ainsi que les numéros de téléphone et les autres coordonnées;
d) indiquer la voie hiérarchique et les rapports entre les organismes qui figurent dans le plan d’urgence, y compris la manière dont les mesures prises dans le cadre d’une intervention
seront coordonnées entre tous les organismes qui interviendront
dans une urgence et au sein de chacun d’entre eux;
e) décrire les responsabilités de chacun des surveillants;
f) préciser les postes qu’occupent les membres du personnel de
l’aéroport qui interviendront dans une urgence et décrire les
fonctions d’intervention d’urgence particulières de chacun d’eux;
g) indiquer le coordonnateur sur place et préciser ses fonctions
d’intervention d’urgence;
h) prévoir les critères à appliquer pour poster le coordonnateur
sur place à portée visuelle des lieux d’une urgence;
i) prévoir les mesures à prendre pour que les personnes qui interviennent dans une urgence puissent reconnaître facilement et
en tout temps le coordonnateur sur place;
j) indiquer la marche à suivre pour le transfert de la coordination au coordonnateur sur place si une personne d’un organisme d’intervention a pris initialement en charge la coordination sur place;
k) décrire toute formation et les qualités que doivent posséder
le coordonnateur sur place et les membres du personnel de
l’aéroport qui figurent dans le plan d’urgence;
l) décrire la méthode de consignation de toute formation donnée au coordonnateur sur place et aux membres du personnel
de l’aéroport;
m) décrire la méthode de communication et préciser les fréquences radio à utiliser pour permettre à l’exploitant de l’aéroport de communiquer avec les personnes suivantes :
(i) le coordonnateur sur place,
(ii) les fournisseurs de services de contrôle de la circulation
au sol et de contrôle de la circulation aérienne à l’aéroport;
n) décrire la méthode permettant au coordonnateur sur place de
communiquer avec les organismes qui figurent dans le plan
d’urgence;
o) décrire la marche à suivre concernant l’alerte qui, à la fois :
(i) active le plan d’urgence,
(ii) établit le niveau d’intervention nécessaire,
(iii) permet la communication immédiate avec les organismes qui figurent dans le plan d’urgence selon le niveau
d’intervention nécessaire,
(iv) confirme le déploiement de chaque organisme d’intervention, s’il y a lieu,
(v) établit l’utilisation d’une terminologie normalisée dans
les communications,
(vi) établit l’utilisation des fréquences radio appropriées qui
sont prévues dans le plan d’urgence;
p) préciser ce qui suit :
(i) la méthode de mise à l’essai de l’équipement de communication de l’aéroport,
(ii) le calendrier de mise à l’essai,
(iii) la méthode de consignation des essais;
3300
Canada Gazette Part I
evacuated if their safety is threatened or airside operations are
affected;
(t) describe the procedures respecting the review and confirmation of the following to permit the return of the airport to
operational status after an emergency situation:
(i) emergency status reports,
(ii) coordination with the coroner and the investigator designated by the Transportation Safety Board of Canada regarding the accident site conditions,
(iii) disabled aircraft removal,
(iv) airside inspection results,
(v) accident or incident site conditions, and
(vi) Air traffic services and NOTAM coordination;
(u) describe the procedures for controlling vehicular flow during an emergency to ensure the safety of vehicles, aircraft and
persons;
(v) specify the procedures for issuing a NOTAM in the event of
(i) an emergency affecting the critical category for fire fighting required under section 303.07, or
(ii) changes or restrictions in facilities or services at the airport during and after an emergency;
(w) describe the procedures for preserving evidence as it relates
to
(i) aircraft or aircraft part removal, and
(ii) the site of the accident or incident in accordance with the
Canadian Transportation Accident Investigation and Safety
Board Act;
(x) describe the procedures to be followed, after any exercise
set out in section 302.208 or the activation of the plan for an
emergency that requires a full emergency standby, in the following cases:
(i) a post-emergency debriefing session with all participating
organizations,
(ii) the recording of the minutes of the debriefing,
(iii) an evaluation of the effectiveness of the emergency plan
to identify deficiencies,
(iv) changes, if any, to be made in the emergency plan, and
(v) partial testing subsequent to the modification of an emergency plan; and
(y) describe
(i) the process for an annual review and update of the emergency plan, and
(ii) the administrative procedure for the distribution of copies of an updated version of the emergency plan to the airport personnel who require them and to the community organizations identified in the plan.
October 7, 2006
q) dans le cas des aéroports désignés en vertu de la souspartie 3, préciser l’emplacement du centre de coordination des
urgences utilisé pour appuyer le coordonnateur sur place;
r) décrire les mesures à prendre pour faire face aux mauvaises
conditions climatiques et à l’obscurité pour chacune des urgences prévues à l’alinéa a);
s) décrire la marche à suivre pour assister les personnes qui ont
été évacuées si leur sécurité est menacée ou si l’exploitation
côté piste de l’aéroport est touchée;
t) décrire les modalités relatives à l’examen et à la confirmation
des éléments ci-après pour que l’aéroport puisse retourner à
l’état opérationnel à la suite d’une situation d’urgence :
(i) les comptes-rendus de la situation d’urgence,
(ii) la coordination avec le coroner et l’enquêteur désigné du
Bureau de la sécurité des transports du Canada en ce qui
concerne l’état des lieux de l’accident,
(iii) l’enlèvement de l’aéronef accidenté,
(iv) les résultats de l’inspection côté piste,
(v) l’état des lieux de l’incident ou de l’accident,
(vi) la coordination des services de la circulation aérienne et
des NOTAM;
u) décrire la marche à suivre relative au contrôle de la circulation des véhicules au cours d’une urgence à l’aéroport pour assurer la sécurité des personnes, des véhicules et des aéronefs;
v) préciser la marche à suivre relative à la publication d’un
NOTAM dans l’une des éventualités suivantes :
(i) l’urgence a une incidence sur la catégorie critique —
SLIA prévue à l’article 303.07;
(ii) les modifications ou des restrictions touchant les installations ou les services à l’aéroport sont apportés pendant et
après une urgence;
w) décrire la marche à suivre relative à la conservation des
éléments de preuve qui visent :
(i) d’une part, l’enlèvement d’un aéronef en tout ou en
partie,
(ii) d’autre part, les lieux où s’est produit l’accident ou l’incident conformément à la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des
transports;
x) décrire la marche à suivre après tout exercice indiqué à
l’article 302.208 ou l’activation du plan à la suite d’une urgence qui exige un état d’alerte complet, dans les cas suivants :
(i) la tenue d’une séance de compte rendu avec tous les organismes participants,
(ii) la consignation du procès-verbal de la séance de compte
rendu,
(iii) l’évaluation de l’efficacité du plan d’urgence pour en relever les lacunes,
(iv) les modifications à apporter au plan d’urgence, s’il y a
lieu,
(v) les essais partiels à la suite d’une modification du plan
d’urgence;
y) décrire ce qui suit :
(i) les modalités relatives à l’examen et à la mise à jour annuels du plan d’urgence,
(ii) les mesures administratives visant la distribution d’exemplaires de la version à jour du plan d’urgence aux membres
du personnel de l’aéroport qui doivent en avoir un et aux organismes communautaires qui y figurent.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
(2) The operator of an airport shall include a copy of the following documents in the emergency plan:
(a) the signed agreements, if any, between the airport operator
and the community organizations that provide emergency response services to the airport; and
(b) an airport grid map.
3301
(2) L’exploitant de l’aéroport doit inclure dans le plan d’urgence une copie des documents suivants :
a) s’il y a lieu, les accords signés entre l’exploitant de l’aéroport et les organismes communautaires qui fournissent des services d’intervention d’urgence à l’aéroport;
b) la carte quadrillée de l’aéroport.
On-Scene Controller
Coordonnateur sur place
302.204 The on-scene controller shall be at the emergency site
and shall not have other duties during an emergency.
302.204 Le coordonnateur sur place doit être sur les lieux de
l’urgence et ne peut exercer d’autres fonctions au cours d’une
urgence.
302.205 L’exploitant de l’aéroport doit prévoir des mesures
pour faire en sorte que les personnes qui interviennent dans une
urgence puissent facilement reconnaître le coordonnateur sur
place.
302.205 The operator of an airport shall establish procedures
that make the on-scene controller easily identifiable by all persons
responding to an emergency.
Aircraft Crash Charts and Airport Grid Maps
Diagrammes d’urgence d’aéronefs et cartes
quadrillées de l’aéroport
302.206 (1) The operator of an airport shall make aircraft crash
charts specific to the aircraft used by the air operators that use the
airport available at the emergency coordination center and shall
provide copies of the charts to
(a) the organizations responsible for fire-fighting services that
are identified in the emergency plan; and
(b) the on-scene controller.
302.206 (1) L’exploitant de l’aéroport doit mettre à la disposition du centre de coordination des urgences les diagrammes d’urgence d’aéronefs propres aux aéronefs utilisés par les exploitants
aériens qui utilisent l’aéroport et en fournir des copies aux personnes et organismes suivants :
a) les organismes responsables des services de lutte contre les
incendies qui figurent dans le plan d’urgence;
b) le coordonnateur sur place.
(2) L’exploitant de l’aéroport doit élaborer une carte quadrillée
de l’aéroport et, au besoin, en faire l’examen et la mettre à jour
chaque année, laquelle indique à tout le moins :
a) une zone couvrant au moins un kilomètre autour de chaque
piste;
b) les routes et les grilles d’accès à l’aéroport;
c) l’emplacement des points de rendez-vous vers lesquels les
personnes et les véhicules qui interviennent se rendent dans une
situation d’urgence pour y recevoir des instructions.
(3) L’exploitant de l’aéroport doit fournir des copies de la carte
quadrillée de l’aéroport aux membres du personnel de l’aéroport
qui doivent en avoir une copie et aux organismes qui figurent
dans le plan d’urgence.
(2) The operator of an airport shall develop and review and update annually, if necessary, an airport grid map that includes a
minimum of
(a) an area covering at least one kilometre around each runway;
(b) the airport access roads and gates; and
(c) the location of rendezvous points to which persons and
vehicles that are responding to an emergency situation proceed
in order to receive instructions.
(3) The operator of an airport shall provide copies of the airport
grid map to the airport personnel who must have one and the organizations identified in the emergency plan.
Personnel and Training
Personnel et formation
302.207 (1) The operator of an airport shall assign specific
emergency response duties only to those airport personnel who
are identified in the emergency plan and who
(a) are knowledgeable of their duties as described in the plan;
and
(b) have the skills to carry out their duties.
302.207 (1) L’exploitant de l’aéroport ne peut affecter à des
fonctions d’intervention d’urgence particulières que des membres
du personnel de l’aéroport qui figurent dans le plan d’urgence et
répondent aux exigences suivantes :
a) ils connaissent bien leurs fonctions telles qu’elles sont décrites dans le plan d’urgence;
b) ils possèdent les compétences pour s’acquitter de leurs
fonctions.
(2) L’exploitant de l’aéroport ne peut affecter à titre de coordonnateur sur place ou dans un rôle de surveillant que des membres du personnel de l’aéroport qui répondent aux exigences
suivantes :
a) ils connaissent bien le contenu du plan d’urgence;
b) ils ont une bonne connaissance de la marche à suivre relative
à la coordination générale des opérations d’urgence sur les
lieux d’une urgence;
c) ils ont reçu la formation relative au rôle particulier qu’ils
exercent.
(2) The operator of an airport shall assign to act as an on-scene
controller or in a supervisory role only those airport personnel
who are
(a) knowledgeable about the contents of the emergency plan;
(b) familiar with the procedures for the overall coordination of
emergency operations at an emergency site; and
(c) trained for the particular role that they perform.
3302
Canada Gazette Part I
(3) The operator of an airport shall
(a) keep records of the training that was received by personnel
to meet the requirements of subsections (1) and (2);
(b) preserve the records of training for three years after the day
on which the training was received; and
(c) submit a copy of the training records to the Minister upon
request.
October 7, 2006
(3) L’exploitant de l’aéroport doit :
a) tenir à jour des dossiers de la formation reçue par les membres du personnel pour répondre aux exigences des paragraphes (1) et (2);
b) conserver les dossiers de la formation pendant trois ans
après la date à laquelle la formation a été reçue;
c) fournir au ministre, sur demande, une copie des dossiers de
formation.
Testing of the Emergency Plan
Mise à l’essai du plan d’urgence
302.208 (1) The operator of an airport shall test the emergency
plan by conducting a full-scale exercise
(a) for the airports listed in the schedule, at intervals not exceeding two years; and
(b) for airports other than the airports listed in the schedule, at
intervals not exceeding three years.
(2) The operator of an airport, when conducting a full-scale
exercise, shall assemble and deploy all the organizations that are
listed in the plan as being available to respond to an emergency.
302.208 (1) L’exploitant de l’aéroport doit mettre à l’essai le
plan d’urgence en procédant à un exercice général :
a) à intervalle d’au plus deux ans, dans le cas des aéroports
énumérés à l’annexe;
b) à intervalle d’au plus trois ans, dans le cas des aéroports
autres que ceux énumérés à l’annexe.
(2) Lorsqu’il procède à un exercice général, l’exploitant de
l’aéroport doit rassembler et déployer tous les organismes qui figurent dans le plan d’urgence comme étant disponibles pour intervenir dans une urgence.
(3) L’exploitant de l’aéroport doit procéder à des exercices généraux d’après des scénarios comportant un accident d’aéronef
important.
(4) L’exploitant de l’aéroport doit procéder à un exercice en
salle chaque année où il n’y a pas d’exercice général.
(5) Lorsqu’il procède à un exercice en salle, l’exploitant de
l’aéroport doit avoir à sa disposition :
a) la liste à jour des participants et de leurs numéros de téléphone,
ainsi que des fréquences radio à utiliser pour communiquer;
b) l’équipement de communication qui est en état de
fonctionnement;
c) une carte quadrillée de l’aéroport qui est exacte.
(6) L’exploitant de l’aéroport doit faire reposer les exercices en
salle sur des scénarios comportant un accident ou un incident
d’aéronef.
(7) L’exploitant de l’aéroport doit aviser le ministre, par écrit,
de la date et de l’heure où sera tenu un exercice en salle ou un
exercice général au moins 60 jours avant la date de l’exercice.
(3) The operator of an airport shall conduct full-scale exercises
based on scenarios that relate to a major aircraft accident.
(4) The operator of an airport shall conduct a table top exercise
each year in which no full-scale exercise is conducted.
(5) The operator of an airport, when conducting a table top exercise, shall have
(a) an up-to-date list of the participants and their telephone
numbers and the radio frequencies used to communicate;
(b) fully operational communication equipment; and
(c) an accurate airport grid map.
(6) The operator of an airport shall base the table top exercises
on scenarios that include an aircraft accident or incident.
(7) The operator of an airport shall provide the Minister with a
notice in writing of the date and time when a table top or fullscale exercise is to be carried out at least 60 days before the day
of the exercise.
(8) The Minister may observe the testing of an emergency plan.
(9) After each exercise, the operator of an airport shall conduct a
debriefing with all the organizations identified in the plan and a
representative of the airport personnel who participated to evaluate
the effectiveness of the emergency plan and identify deficiencies.
(10) The operator of an airport shall implement an action plan
to correct any deficiencies in the emergency plan that were identified during an exercise.
(11) The operator of an airport shall conduct partial exercises to
assess proposed changes in the plan in order to correct deficiencies.
(12) The operator of an airport shall record
(a) the date of an exercise;
(b) the type of exercise;
(c) the minutes of the debriefing after the exercise; and
(d) any action plans to correct deficiencies that were identified
during the exercise.
(8) Le ministre peut assister à la mise à l’essai du plan
d’urgence.
(9) Après chaque exercice, l’exploitant de l’aéroport doit tenir
une séance de compte rendu avec tous les organismes qui figurent
dans le plan et un représentant des membres du personnel de
l’aéroport qui y ont participé en vue d’évaluer l’efficacité du plan
d’urgence et d’en relever les lacunes.
(10) L’exploitant de l’aéroport doit mettre en œuvre un plan
d’action destiné à corriger, le cas échéant, les lacunes du plan
d’urgence qui ont été relevées au cours d’un exercice.
(11) L’exploitant de l’aéroport doit procéder à des exercices
partiels destinés à évaluer les modifications proposées au plan
d’urgence pour en corriger les lacunes.
(12) L’exploitant de l’aéroport doit consigner les renseignements suivants :
a) la date de l’exercice;
b) le type d’exercice;
c) le procès-verbal de la séance de compte rendu de l’exercice;
d) tout plan d’action destiné à corriger les lacunes relevées au
cours de l’exercice.
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
(13) The operator of an airport shall keep exercise records for
10 years after the day on which the record is made.
(14) The operator of an airport shall submit debriefing minutes
and corrective action plans relating to an exercise to the Minister
upon request.
3303
(13) L’exploitant de l’aéroport doit conserver les dossiers
d’exercices pendant 10 ans après la date à laquelle ils ont été
établis.
(14) L’exploitant de l’aéroport doit présenter au ministre, sur
demande, le procès-verbal de la séance de compte rendu et les
plans d’action correctifs relatifs à un exercice.
Authorization
Autorisation
302.209 The Minister may, upon application by the operator of
an airport, provide to the operator written authorization not to
conduct the full-scale exercise during an interval set out in
paragraph 302.208(1)(a) or (b) if the operator demonstrates that
the testing requirements for a full-scale exercise have been met
through an activation of the emergency plan in response to an
emergency during that interval.
[302.210 to 302.300 reserved]
3. The headings before sections 302.01 to 302.11 of the
Regulations are converted from italics to roman type to conform with the format of the new division headings enacted by
these Regulations.
302.209 Le ministre peut, à la demande de l’exploitant d’un aéroport, autoriser par écrit celui-ci à ne pas procéder à l’exercice
général au cours de l’un des intervalles mentionnés aux alinéas 302.208(1)a) ou b) s’il démontre que les exigences relatives
aux essais dans le cadre de l’exercice général ont été respectées
grâce à l’activation du plan d’urgence pour répondre à une urgence au cours de cet intervalle.
[302.210 à 302.300 réservés]
3. En vue de l’uniformisation des intertitres du même règlement à la suite de sa réorganisation par le présent règlement, le caractère italique des intertitres précédant les articles 302.01 à 302.11 est remplacé par le caractère romain.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day that is one
year after the day on which they are published.
4. Le présent règlement entre en vigueur un an après la
date de sa publication.
SCHEDULE
(Subsection 302.208(1))
ANNEXE
(paragraphe 302.208(1))
Item
Airports
Article
Aéroports
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
Abbotsford
Calgary International
Charlottetown
Edmonton International
Fredericton
Gander International
Greater Moncton International
Halifax International
Hamilton
Kelowna
London
Montréal/Mirabel International
Montréal/Pierre Elliot Trudeau International
Ottawa/Macdonald-Cartier International
Prince George
Québec/Jean Lesage International
Regina
Saint John
St. John’s International
Saskatoon/John G. Diefenbaker International
Sault Ste. Marie
Sudbury
Thunder Bay
Toronto/City Centre
Toronto/Lester B. Pearson International
Vancouver International
Victoria International
Whitehorse
Windsor
Winnipeg International
Yellowknife
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22.
23.
24.
25.
26.
27.
28.
29.
30.
31.
Abbotsford
Calgary / Aéroport international
Charlottetown
Edmonton / Aéroport international
Fredericton
Gander / Aéroport international
Halifax / Aéroport international
Hamilton
Kelowna
London
Moncton / Aéroport international du Grand
Montréal / Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau
Montréal (Mirabel) / Aéroport international
Ottawa / Aéroport international Macdonald-Cartier
Prince George
Québec / Aéroport international Jean-Lesage
Regina
Saint John
St. John’s / Aéroport international
Saskatoon / Aéroport international John G. Diefenbaker
Sault Ste. Marie
Sudbury
Thunder Bay
Toronto / Aéroport international Lester B. Pearson
Toronto / Aéroport du Centre-ville
Vancouver / Aéroport international
Victoria / Aéroport international
Whitehorse
Windsor
Winnipeg / Aéroport international
Yellowknife
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 140, No. 40 — October 7, 2006
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada-Newfoundland and Labrador Offshore
Petroleum Board
Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation
Act
Call for Bids No. NL06-2 (Sydney Basin) ........................
Call for Bids No. NL06-3 (Western Newfoundland and
Labrador Offshore Region) ...........................................
Canadian International Trade Tribunal
Air transportation services — Inquiry...............................
Appeal No. AP-2005-040 — Decision .............................
Cross-linked polyethylene tubing — Finding ...................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2006-552 to 2006-566.......................................................
Public notices
2006-122 ...........................................................................
2006-123 ...........................................................................
2006-124 — Call for comments on the proposed addition
of Ariana Television to the lists of eligible satellite
services for distribution on a digital basis .....................
2006-125 — Call for comments on the proposed addition
of Channel-i to the lists of eligible satellite services for
distribution on a digital basis.........................................
2006-126 — Call for comments on the proposed addition
of NASA Television to the lists of eligible satellite
services for distribution on a digital basis .....................
2006-127 — Call for comments on the proposed addition
of RTR-Planeta TV to the lists of eligible satellite
services for distribution on a digital basis .....................
2006-128 — Program log requirements for pay-per-view
programming undertakings............................................
2006-129 — Applications granted approval pursuant to
streamlined procedures..................................................
Public Service Commission
Public Service Employment Act
Permission granted (Cyr, Kyle Alexander Michael) .........
Permission granted (Dean, Alan) ......................................
Permission granted (Gendron, Edith)................................
Permission granted (Gervais, Charles)..............................
Permission granted (Lalonde, Richard G.)........................
Permission granted (Macdonald, Robert)..........................
Permission granted (Savage, Joanne)................................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-03407 .................................................
Significant New Activity Notice No. 14446 .....................
Finance, Dept. of
Statements
Bank of Canada, balance sheet as at September 20,
2006...............................................................................
Bank of Canada, balance sheet as at September 27,
2006...............................................................................
3224
3226
3229
3228
3228
3229
3230
3232
3232
3233
3233
3233
3234
3234
3234
3234
3235
3235
3235
3236
3236
3236
3194
3196
3219
3221
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Industry, Dept. of
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter..................................
Letters patent.....................................................................
Supplementary letters patent .............................................
Supplementary letters patent — Name change .................
Trade-marks Act
Geographical indications...................................................
Notice of Vacancy
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission...................................................................
Public Safety and Emergency Preparedness, Dept. of
Criminal Code
Designation as counterfeit examiner .................................
MISCELLANEOUS NOTICES
Anadarko Canada Corporation, bridge over the Prophet
River, B.C. ........................................................................
BNSF Railway Company, documents deposited ..................
Bombardier Capital Rail Inc., document deposited ..............
CIT Group/Equipment Financing Inc. (The), documents
deposited ...........................................................................
Conférence des CLSC de l’Estrie (La), surrender of
charter ...............................................................................
Dow Chemical Company (The), documents deposited.........
Duke Power Company LLC, documents deposited ..............
First Union Rail Corporation, documents deposited.............
Fisheries and Oceans, Department of, various works at
Beach Point, P.E.I. ...........................................................
Fisheries and Oceans, Department of, various works on the
St. Lawrence River, Que. . ................................................
GE Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft,
change of name .................................................................
Lakeshore, Corporation of the Town of, pedestrian bridge
over Duck Creek, Ont. .....................................................
Maria Nicole Fisheries, infill in Cockerwit Passage, N.S. ...
Milton, Town of, replacement of the Henderson Park
Bridge over Sixteen Mile Creek, Ont. ..............................
NeighbourLink Wetaskiwin, surrender of charter.................
Ontario, Ministry of Transportation of, replacement bridge
over the Tomiko River, Ont. ............................................
Paramedics Without Borders, relocation of head office........
Prince Edward Island, Department of Transportation and
Public Works of, Fullertons Marsh Bridge Replacement
Project over Fullertons Creek, P.E.I. ................................
Saskatchewan Watershed Authority, earthfill dam and
associated outlet facilities on the Qu’Appelle River,
Sask. .................................................................................
Talisman Energy Inc., permanent bridge over the Pouce
Coupé River, Alta. ...........................................................
Terra Foundation (The), relocation of head office................
Toronto Area Transit Operating Authority, documents
deposited ...........................................................................
*Trimark Trust, voluntary liquidation and dissolution .........
Union Pacific Railroad Company, documents deposited......
Vaughan, Robert, water lot infill in Moirs Pond, N.S. .........
Wine Barter Club (The), surrender of charter.......................
3305
3197
3197
3200
3201
3202
3216
3218
3237
3237
3238
3238
3239
3241
3242
3243
3239
3240
3243
3239
3243
3247
3244
3244
3245
3240
3245
3246
3246
3247
3248
3248
3245
3248
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (First Session,
Thirty-Ninth Parliament)............................................... 3223
3306
Canada Gazette Part I
PROPOSED REGULATIONS
Atlantic Pilotage Authority
Pilotage Act
Regulations Amending the Atlantic Pilotage Tariff
Regulations, 1996..........................................................
Canada Deposit Insurance Corporation
Canada Deposit Insurance Corporation Act
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Deposit Insurance Information By-law .....
By-law Amending the Canada Deposit Insurance
Corporation Differential Premiums By-law ..................
Justice, Dept. of
Contraventions Act
Regulations Amending the Contraventions Regulations...
Laurentian Pilotage Authority
Pilotage Act
Regulations Amending the Laurentian Pilotage Tariff
Regulations....................................................................
October 7, 2006
3251
3260
3269
3272
3275
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Public Service Human Resources Management Agency
of Canada
Official Languages Act
Regulations Amending the Official Languages
(Communications with and Services to the
Public) Regulations ....................................................... 3281
Transport, Dept. of
Aeronautics Act
Regulations Amending the Canadian Aviation
Regulations (Parts I and III) .......................................... 3284
Le 7 octobre 2006
Gazette du Canada Partie I
INDEX
o
Vol. 140, n 40 — Le 7 octobre 2006
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Anadarko Canada Corporation, pont au-dessus de la
rivière Prophet (C.-B.) ......................................................
BNSF Railway Company, dépôt de documents....................
Bombardier Capital Rail Inc., dépôt de document ................
CIT Group/Equipment Financing Inc. (The), dépôt de
documents .........................................................................
Conférence des CLSC de l’Estrie (La), abandon de charte...
Dow Chemical Company (The), dépôt de documents ..........
Duke Power Company LLC, dépôt de documents................
*Fiducie Trimark, liquidation et dissolution volontaires ......
First Union Rail Corporation, dépôt de documents...............
GE Frankona Rückversicherungs-Aktiengesellschaft,
changement de dénomination sociale................................
Île-du-Prince-Édouard, ministère des Transports et des
Travaux publics de l’, remplacement du pont
Fullertons Marsh qui traverse le ruisseau Fullertons
(Î.-P.-É.) ............................................................................
Lakeshore, Corporation of the Town of, passerelle
au-dessus du ruisseau Duck (Ont.)....................................
Maria Nicole Fisheries, travaux de remplissage dans le
chenal Cockerwit (N.-É.) ..................................................
Milton, Town of, remplacement du pont Henderson Park
au-dessus du ruisseau Sixteen Mile (Ont.) ........................
NeighbourLink Wetaskiwin, abandon de charte...................
Ontario, ministère des Transports de l’, pont de
remplacement au-dessus de la rivière Tomiko (Ont.) .......
Paramedics Sans Frontières, changement de lieu du siège
social .................................................................................
Pêches et des Océans, ministère des, divers travaux à
Beach Point (Î.-P.-É.)........................................................
Pêches et des Océans, ministère des, divers travaux
dans le fleuve Saint-Laurent (Qué.) ..................................
Saskatchewan Watershed Authority, barrage en terre et
installations connexes sur la rivière Qu’Appelle (Sask.)...
Talisman Energy Inc., pont permanent au-dessus de la
rivière Pouce Coupé (Alb.) ...............................................
Terra Foundation (The), changement de lieu du siège
social .................................................................................
Toronto Area Transit Operating Authority, dépôt de
documents .........................................................................
Union Pacific Railroad Company, dépôt de documents........
Vaughan, Robert, remplissage d’un lot de grève dans le lac
Moirs Pond (N.-É.) ...........................................................
Wine Barter Club (The), abandon de charte .........................
3237
3237
3238
3238
3239
3241
3242
3248
3243
3243
3240
3239
3243
3247
3244
3244
3245
3239
3240
3245
3246
3246
3247
3248
3245
3248
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de poste vacant
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes ................................................................... 3216
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Avis de nouvelle activité no 14446.................................... 3196
Permis no 4543-2-03407.................................................... 3194
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Finances, min. des
Bilans
Banque du Canada, bilan au 20 septembre 2006...............
Banque du Canada, bilan au 27 septembre 2006...............
Industrie, min. de l’
Loi sur les corporations canadiennes
Demande d’abandon de charte ..........................................
Lettres patentes .................................................................
Lettres patentes supplémentaires.......................................
Lettres patentes supplémentaires — Changement de
nom ...............................................................................
Loi sur les marques de commerce
Indications géographiques.................................................
Sécurité publique et de la Protection civile, min. de la
Code criminel
Désignation à titre d’inspecteur de la contrefaçon ............
COMMISSIONS
Commission de la fonction publique
Loi sur l’emploi dans la fonction publique
Permission accordée (Cyr, Kyle Alexander Michael) .......
Permission accordée (Dean, Alan) ....................................
Permission accordée (Gendron, Edith)..............................
Permission accordée (Gervais, Charles)............................
Permission accordée (Lalonde, Richard G.)......................
Permission accordée (Macdonald, Robert) .......................
Permission accordée (Savage, Joanne)..............................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Avis publics
2006-122 ...........................................................................
2006-123 ...........................................................................
2006-124 — Appel aux observations sur l’ajout proposé
de Ariana Television aux listes des services par
satellite admissibles à une distribution en mode
numérique......................................................................
2006-125 — Appel aux observations sur l’ajout proposé
de Channel-i aux listes des services par satellite
admissibles à une distribution en mode numérique .......
2006-126 — Appel aux observations sur l’ajout de
NASA Television aux listes des services par satellite
admissibles à une distribution en mode numérique .......
2006-127 — Appel aux observations sur l’ajout proposé
de RTR-Planeta TV aux listes des services par satellite
admissibles à une distribution en mode numérique .......
2006-128 — Exigences relatives aux registres des
émissions imposées aux entreprises de programmation
de télévision à la carte ...................................................
2006-129 — Demandes ayant été approuvées
conformément à la procédure simplifiée .......................
Décisions
2006-552 à 2006-566 ........................................................
Office Canada — Terre-Neuve-et-Labrador des
hydrocarbures extracôtiers
Loi de mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada —
Terre-Neuve
Appel d’offres no NL06-2 (bassin de Sydney) ..................
Appel d’offres no NL06-3 (secteur extracôtier de
l’Ouest de Terre-Neuve et du Labrador) .......................
3307
3220
3222
3197
3197
3200
3201
3202
3218
3234
3235
3235
3235
3236
3236
3236
3229
3232
3232
3233
3233
3233
3234
3234
3234
3230
3224
3226
3308
Canada Gazette Part I
COMMISSIONS (suite)
Tribunal canadien du commerce extérieur
Appel no AP-2005-040 — Décision.................................. 3228
Services de transport aérien — Enquête............................ 3229
Tuyaux en polyéthylène réticulé — Conclusions.............. 3228
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(première session, trente-neuvième législature) ............ 3223
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Administration de pilotage de l’Atlantique
Loi sur le pilotage
Règlement modifiant le Règlement sur le tarif de
l’Administration de pilotage de l’Atlantique, 1996 ....... 3251
Administration de pilotage des Laurentides
Loi sur le pilotage
Règlement modifiant le Règlement sur les tarifs de
pilotage des Laurentides................................................ 3275
Agence de gestion des ressources humaines de la
fonction publique du Canada
Loi sur les langues officielles
Règlement modifiant le Règlement sur les langues
officielles — communications avec le public et
prestation des services ................................................... 3281
October 7, 2006
RÈGLEMENTS PROJETÉS (suite)
Justice, min. de la
Loi sur les contraventions
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions ...............................................................
Société d’assurance-dépôts du Canada
Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les primes différentielles........................
Règlement administratif modifiant le Règlement
administratif de la Société d’assurance-dépôts
du Canada sur les renseignements relatifs à
l’assurance-dépôts .........................................................
Transports, min. des
Loi sur l’aéronautique
Règlement modifiant le Règlement de l’aviation
canadien (Parties I et III) ...............................................
3272
3269
3260
3284
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
613-996-2495 (telephone), 613-991-3540 (fax).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, 613-996-2495 (téléphone), 613-991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2006
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2006
ISSN 1494-6076
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2006
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2006
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S5
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising