Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 138, no 17
Vol. 138, No. 17
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, APRIL 24, 2004
OTTAWA, LE SAMEDI 24 AVRIL 2004
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 14, 2004, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to Government of Canada
Publications, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 1M4.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of Parts I,
II and III is official since April 1, 2003, and will be published
simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
14 janvier 2004 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Publications
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 1M4.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct des
parties I, II et III est officiel depuis le 1er avril 2003 et sera publié
en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 1M4,
(613) 996-2495 (telephone), (613) 991-3540 (facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 1M4, (613) 996-2495 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2004
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2004
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2004
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2004
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 138, No. 17 — April 24, 2004
Vol. 138, no 17 — Le 24 avril 2004
1251
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
1252
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
1252
Government Notices ........................................................
1253
Avis du Gouvernement ....................................................
1253
Parliament *
House of Commons ......................................................
1260
Parlement *
Chambre des communes ...............................................
1260
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
1261
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1261
Miscellaneous Notices .....................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1268
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1268
Proposed Regulations ......................................................
(including amendments to existing regulations)
1277
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
1277
Index ...............................................................................
1297
Index ...............................................................................
1298
Supplements
Copyright Board
Suppléments
Commission du droit d’auteur
_______
_______
* Notices are not listed alphabetically in the Index.
* Les avis ne sont pas énumérés alphabétiquement dans l’index.
1252
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The Chancellery of Honours has announced that the Canadian
Government has approved the following awards to Canadians:
From the Government of France
Commander of the Order of the Legion of Honour
to Ambassador Raymond Chrétien
Knight of the Order of the Legion of Honour
to Mr. Harrison McCain, C.C. (Posthumous)
Officer of the Order of Agricultural Merit
to Mrs. Fabienne Thibeault
From the Government of Italy
Knight of the Order of the Star of Solidarity
to Mr. Angelo V. Di Ianni
Mr. Amilcare A. Iannucci
From the Government of Poland
Gold Cross of the Order of Merit
to Mr. Adam Skorek
From the Government of the U.S.A.
The Meritorious Service Medal
to CWO Louis J. Limoges
Maj Russell B. Mann
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
La Chancellerie des distinctions honorifiques annonce que le
Gouvernement du Canada a approuvé l’octroi des distinctions
honorifiques suivantes à des Canadiens :
Du Gouvernement de la France
Commandeur de l’Ordre de la Légion d’Honneur
à l’ambassadeur Raymond Chrétien
Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur
à M. Harrison McCain, C.C. (à titre posthume)
Officier de l’Ordre du Mérite agricole
à Mme Fabienne Thibeault
Du Gouvernement de l’Italie
Chevalier de l’Ordre de l’étoile de solidarité
à M. Angelo V. Di Ianni
M. Amilcare A. Iannucci
Du Gouvernement de la Pologne
La Croix d’or de l’Ordre du Mérite
à M. Adam Skorek
Du Gouvernement des É.-U.
Médaille du Service méritoire
aux Adjuc Louis J. Limoges
Maj Russell B. Mann
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
[17-1-o]
[17-1-o]
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1253
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE
MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
CANADIAN AUDIO-VISUAL CERTIFICATION OFFICE
BUREAU DE CERTIFICATION DES PRODUITS
AUDIOVISUELS CANADIENS
Fee levy under the Canadian Film or Video Production Tax
Credit Program (CPTC)
Imposition des frais en vertu du programme de Crédit d’impôt
pour production cinématographique ou magnétoscopique
canadienne (CIPC)
The tax credit program for Canadian film or video productions
was announced in the 1995 budget. The Canadian Audio-Visual
Certification Office (CAVCO), which co-administers this program with the Canada Revenue Agency, is responsible for determining whether a production is a Canadian film or video production and estimating eligible labour expenditures. Over the past
years, CAVCO has modernized its service delivery approach and
established a new infrastructure to better service client.
Le programme de crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne a été annoncé dans le
budget de 1995. Le Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens (BCPAC), qui administre conjointement ce programme avec l’Agence du revenu du Canada, a pour tâche de
déterminer si une production est une production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, et d’évaluer les dépenses de
main-d’œuvre admissibles. Depuis, le BCPAC a modernisé son
approche dans la livraison de ses services et créé de nouvelles
structures pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs.
Le BCPAC a modifié son mode de tarification pour le programme de CIPC afin de maintenir les normes de services actuelles. La ministre du Patrimoine a approuvé la nouvelle structure tarifaire le 26 février 2004, pour qu’elle entre en vigueur le
1er avril 2004.
Les objectifs visés dans l’établissement du mode de tarification
pour le programme de crédit d’impôt sont doubles : (i) établir un
mode de tarification qui soit simple et équitable pour l’ensemble
de l’industrie de la production audiovisuelle canadienne; et (ii)
couvrir le coût des services fournis par le BCPAC. Des consultations ont été tenues auprès de l’Association des producteurs de
films et de télévision du Québec et l’Association canadienne de
production de film et de télévision.
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer
avec le directeur du BCPAC, Robert Soucy, Ministère du Patrimoine canadien, 100, rue Sparks, 4e étage, Ottawa (Ontario) K1A
0M5, (613) 946-7600 (téléphone), 1 888 443-2200 (sans frais),
(613) 946-7602 (télécopieur).
CAVCO has modified the user fee structure for the CPTC program to maintain current service standards. The fee structure was
approved by the Minister of Canadian Heritage on February 26,
2004, with a coming-into-force date of April 1, 2004.
In establishing the fee structure, CAVCO had two objectives:
(i) to establish fees that would be simple and equitable for the
entire audio-visual industry; and (ii) to recover the cost of the
services provided by CAVCO. The new fee structure was set
through consultations with the Association des producteurs de
films et de télévision du Québec and the Canadian Film and Television Production Association.
For further information, please contact Robert Soucy, Director
of CAVCO, Department of Canadian Heritage, 100 Sparks Street,
4th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0M5, (613) 946-7600 (telephone), 1-888-433-2200 (toll-free), (613) 946-7602 (facsimile).
FEES STRUCTURE/STRUCTURE DES FRAIS
ER
APRIL 1, 2004/1 AVRIL 2004
Fees/Frais
($)
0.15% of eligible production cost/
0,15 % du coût de production admissible
0.15% of eligible production cost/
0,15 % du coût de production admissible
300
100
Stage of Certification/Étape de certification
Canadian Film or Video Production Certificate/
Certificat de production cinématographique ou magnétoscopique canadienne
Certificat of Completion/
Certificat d’achèvement
Amended Certificate/Certificat amendé
Certified Copy/Copie certifiée
Minimum of $200 if both certificates are requested at the same time/minimum de 200 $ si une demande pour les deux certificats est faite en même temps
[17-1-o]
[17-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06277
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
Notice is hereby given that pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3, of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-06277 is approved.
1254
Canada Gazette Part I
1. Permittee: T & H Fisheries Incorporated, Cox’s Cove, Newfoundland and Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish-processing
operations.
3. Term of Permit: Permit is valid from May 28, 2004, to
May 27, 2005.
4. Loading Site(s): 49°07.10′ N, 58°04.20′ W, Cox’s Cove,
Newfoundland and Labrador.
5. Disposal Site(s): 49°08.00′ N, 58°04.00′ W, at an approximate depth of 190 m.
6. Route to Disposal Site: Most direct navigational route from
the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment complying with all applicable rules regarding safety and navigation
and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
300 m of the approved disposal site. Disposal will take place in a
manner which will promote the greatest degree of dispersion. All
vessels will operate at maximum safe speed while discharging
offal.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 2 000 tonnes.
11. Waste and Other Matter to Be Disposed of: Fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish-processing
operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report, in writing, to
Mr. Rick Wadman, Environmental Protection Branch, Environment Canada, 6 Bruce Street, Mount Pearl, Newfoundland and
Labrador A1N 4T3, (709) 772-5097 (facsimile), rick.wadman@
ec.gc.ca (electronic mail), at least 48 hours prior to the start of the
first disposal operation to be conducted under this permit.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Rick Wadman,
identified in paragraph 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the
quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and the dates on which the loading and disposal activities
occurred.
12.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship, or anthropogenic structure directly related to the loading or disposal at
sea referred to under this permit, at any reasonable time throughout the duration of this permit.
12.4. The loading and transit of material to be disposed of at
the disposal site must be conducted in such a manner that no material enters the marine environment. Material spilled at any place
other than the permitted disposal site must be retrieved. All
wastes must be contained on shore while the barge is away from
the loading site.
12.5. The material to be disposed of must be covered by netting
or other material to prevent access by gulls, except during direct
loading or disposal of the material.
April 24, 2004
1. Titulaire : T & H Fisheries Incorporated, Cox’s Cove (TerreNeuve-et-Labrador).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets de poisson ou d’autres matières organiques résultant d’opérations de traitement industriel du poisson.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 28 mai 2004 au
27 mai 2005.
4. Lieu(x) de chargement : 49°07,10′ N., 58°04,20′ O., Cox’s
Cove (Terre-Neuve-et-Labrador).
5. Lieu(x) d’immersion : 49°08,00′ N., 58°04,00′ O., à une profondeur approximative de 190 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le
lieu de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant les normes de sécurité et de navigation applicables
et pouvant contenir la totalité des matières à immerger durant le
chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion approuvé.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 300 m du lieu d’immersion approuvé.
L’immersion se fera d’une manière qui permettra la plus grande
dispersion possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 2 000 tonnes
métriques.
11. Déchets et autres matières à immerger : Déchets de poisson
et autres matières organiques résultant d’opérations de traitement
industriel du poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer, par écrit, avec Monsieur
Rick Wadman, Direction de la protection de l’environnement,
Ministère de l’Environnement, 6, rue Bruce, Mount Pearl (TerreNeuve-et-Labrador) A1N 4T3, (709) 772-5097 (télécopieur), rick.
wadman@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins 48 heures
avant le début de la première opération d’immersion effectuée en
vertu du permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1, dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées en conformité avec le permis et les dates de
chargement et d’immersion.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou de toute autre construction anthropique directement reliés au chargement ou à l’immersion en mer visés aux
termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.4. Le chargement et le transport des matières à immerger au
lieu d’immersion doivent être effectués de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin. Les matières déversées à
tout autre endroit que le lieu d’immersion autorisé doivent être
récupérées. Toute matière doit être gardée sur le rivage lorsque la
péniche n’est pas sur le lieu de chargement.
12.5. Les matières à immerger doivent être couvertes au moyen
d’un filet ou autrement, afin d’empêcher les goélands d’y accéder,
sauf durant le chargement ou l’immersion.
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1255
12.6. This permit must be displayed in an area of the plant accessible to the public.
12.7. Vessels operating under the authority of this permit must
carry and display a radar-reflecting device at all times mounted
on the highest practical location.
12.8. The loading or disposal at sea conducted under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
12.9. Material loaded for the purpose of disposal at sea may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
IAN TRAVERS
Environmental Protection
Atlantic Region
12.6. Ce permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel
le public a accès.
12.7. L’équipement visé par le présent permis doit porter en
tout temps un dispositif réfléchissant les ondes radars au point
pratique le plus élevé de sa structure.
12.8. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
12.9. Les matières chargées pour l’immersion en mer ne seront
pas gardées plus de 96 heures à bord du navire sans l’autorisation
écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
IAN TRAVERS
[17-1-o]
[17-1-o]
1256
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at March 31, 2004
ASSETS
Deposits in foreign currencies
U.S. dollars......................................... $
Other currencies .................................
LIABILITIES AND CAPITAL
Bank notes in circulation........................
267,609,479
8,916,867
$
276,526,346
Advances
To members of the Canadian
Payments Association.........................
To Governments.................................
Investments*
(at amortized values)
Treasury bills of Canada.....................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing within three
years...................................................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over three
years but not over five years...............
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over five
years but not over ten years ................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over ten
years...................................................
Other bills ..........................................
Other investments...............................
Deposits
Government of Canada ......................
Banks.................................................
Other members of the Canadian
Payments Association........................
Other .................................................
$
$
39,508,739,831
1,678,967,909
74,858,854
125,141,145
364,464,391
2,243,432,299
Liabilities in foreign currencies
Government of Canada ......................
Other .................................................
11,229,993,897
136,460,538
136,460,538
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements.......................
All other liabilities .............................
8,731,014,605
5,758,956,931
450,722,449
450,722,449
9,453,157,423
Capital
Share capital ......................................
Statutory reserve ................................
5,838,354,205
5,000,000
25,000,000
30,000,000
2,633,197
41,014,110,258
Bank premises ........................................
Other assets
Securities purchased under resale
agreements .........................................
All other assets ...................................
128,004,865
410,596,655
540,116,993
950,713,648
$
42,369,355,117
$
42,369,355,117
*NOTE
Total par value included in Government bonds loaned from the Bank’s investments.
$
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and
shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of
the Bank of Canada Act.
Ottawa, April 2, 2004
Ottawa, April 2, 2004
S. VOKEY
Chief Accountant
DAVID A. DODGE
Governor
[17-1-o]
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1257
BANQUE DU CANADA
Bilan au 31 mars 2004
ACTIF
Dépôts en devises étrangères
Devises américaines ...........................
Autres devises ....................................
PASSIF ET CAPITAL
Billets de banque en circulation .............
267 609 479 $
8 916 867
276 526 346 $
Avances
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements...................
Aux gouvernements............................
Placements*
(à la valeur comptable nette)
Bons du Trésor du Canada..................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans les trois ans.................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de trois ans mais dans au
plus cinq ans.......................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de cinq ans mais dans au
plus dix ans ........................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de dix ans............................
Autres bons ........................................
Autres placements ..............................
Dépôts
Gouvernement du Canada..................
Banques .............................................
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements ..................
Autres ................................................
39 508 739 831 $
1 678 967 909 $
74 858 854
125 141 145
364 464 391
2 243 432 299
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada..................
Autres ................................................
11 229 993 897
136 460 538
136 460 538
Autres éléments du passif
Titres vendus dans le cadre
de conventions de rachat....................
Tous les autres éléments
du passif ............................................
8 731 014 605
5 758 956 931
450 722 449
450 722 449
Capital
Capital-actions...................................
Réserve légale....................................
9 453 157 423
5 000 000
25 000 000
30 000 000
5 838 354 205
2 633 197
41 014 110 258
Immeubles de la Banque.........................
Autres éléments de l’actif
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente .......................
Tous les autres éléments de l’actif ......
128 004 865
410 596 655
540 116 993
950 713 648
42 369 355 117 $
42 369 355 117 $
*NOTA
Le total inclut la valeur nominale totale des titres d’État empruntés des placements de la Banque.
$
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et
clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Ottawa, le 2 avril 2004
Ottawa, le 2 avril 2004
Le comptable en chef
S. VOKEY
Le gouverneur
DAVID A. DODGE
[17-1-o]
1258
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at April 7, 2004
ASSETS
Deposits in foreign currencies
U.S. dollars......................................... $
Other currencies .................................
LIABILITIES AND CAPITAL
Bank notes in circulation........................
262,775,809
9,078,967
$
Advances
To members of the Canadian
Payments Association.........................
To Governments.................................
271,854,776
1,783,245
Deposits
Government of Canada ......................
Banks.................................................
Other members of the Canadian
Payments Association........................
Other .................................................
$
$
40,224,477,918
676,747,694
45,351,957
6,220,452
371,298,322
1,099,618,425
1,783,245
Investments*
(at amortized values)
Treasury bills of Canada.....................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing within three
years...................................................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over three
years but not over five years...............
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over five
years but not over ten years ................
Other securities issued or guaranteed
by Canada maturing in over ten
years...................................................
Other bills ..........................................
Other investments...............................
Liabilities in foreign currencies
Government of Canada ......................
Other .................................................
11,140,896,106
131,814,553
131,814,553
Other liabilities
Securities sold under
repurchase agreements.......................
All other liabilities .............................
8,731,210,084
5,758,873,294
399,252,739
399,252,739
9,453,175,878
Capital
Share capital ......................................
Statutory reserve ................................
5,838,209,203
5,000,000
25,000,000
30,000,000
2,633,197
40,924,997,762
Bank premises ........................................
Other assets
Securities purchased under resale
agreements .........................................
All other assets ...................................
128,069,596
558,458,256
558,458,256
$
41,885,163,635
$
41,885,163,635
*NOTE
Total par value included in Government bonds loaned from the Bank’s investments.
$
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and
shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of
the Bank of Canada Act.
Ottawa, April 8, 2004
Ottawa, April 8, 2004
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
DAVID A. DODGE
Governor
[17-1-o]
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1259
BANQUE DU CANADA
Bilan au 7 avril 2004
ACTIF
Dépôts en devises étrangères
Devises américaines ...........................
Autres devises ....................................
PASSIF ET CAPITAL
Billets de banque en circulation .............
262 775 809 $
9 078 967
271 854 776 $
Avances
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements...................
Aux gouvernements............................
1 783 245
Dépôts
Gouvernement du Canada..................
Banques .............................................
Aux membres de l’Association
canadienne des paiements ..................
Autres ................................................
40 224 477 918 $
676 747 694 $
45 351 957
6 220 452
371 298 322
1 099 618 425
1 783 245
Placements*
(à la valeur comptable nette)
Bons du Trésor du Canada..................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans les trois ans.................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de trois ans mais dans au
plus cinq ans.......................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de cinq ans mais dans au
plus dix ans ........................................
Autres valeurs mobilières émises ou
garanties par le Canada, échéant
dans plus de dix ans............................
Autres bons ........................................
Autres placements ..............................
Passif en devises étrangères
Gouvernement du Canada..................
Autres ................................................
11 140 896 106
131 814 553
131 814 553
Autres éléments du passif
Titres vendus dans le cadre
de conventions de rachat....................
Tous les autres éléments
du passif ............................................
8 731 210 084
5 758 873 294
399 252 739
399 252 739
Capital
Capital-actions...................................
Réserve légale....................................
9 453 175 878
5 000 000
25 000 000
30 000 000
5 838 209 203
2 633 197
40 924 997 762
Immeubles de la Banque.........................
Autres éléments de l’actif
Titres achetés dans le cadre de
conventions de revente .......................
Tous les autres éléments de l’actif ......
128 069 596
558 458 256
558 458 256
41 885 163 635 $
41 885 163 635 $
*NOTA
Le total inclut la valeur nominale totale des titres d’État empruntés des placements de la Banque.
$
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Je déclare que l’état ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et
clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Ottawa, le 8 avril 2004
Ottawa, le 8 avril 2004
Le comptable en chef suppléant
W. D. SINCLAIR
Le gouverneur
DAVID A. DODGE
[17-1-o]
1260
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Third Session, Thirty-Seventh Parliament
Troisième session, trente-septième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
January 31, 2004.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 31 janvier 2004.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
WILLIAM C. CORBETT
WILLIAM C. CORBETT
Clerk of the House of Commons
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1261
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
AGENCE DES SERVICES FRONTALIERS DU CANADA
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Filter-tipped cigarette tubes — Decision
Tubes à cigarettes à bout filtre — Décision
On April 8, 2004, pursuant to subsection 53(1) of the Special
Import Measures Act, the President of the Canada Border Services Agency renewed the undertakings accepted on April 12,
1999, from the exporter, Alpaci S.a.r.l., and the vendor, Gizeh
Raucherbedart GmbH & Co. KG, for a further period of five
years, that is, until April 7, 2009, in respect of filter-tipped cigarette tubes, excluding those which bear the trademark or brand
name of a finished or ready-made cigarette, originating in or exported from France.
Le 8 avril 2004, en vertu du paragraphe 53(1) de la Loi sur les
mesures spéciales d’importation, le président de l’Agence des
services frontaliers du Canada a renouvelé les engagements acceptés le 12 avril 1999 de l’exportateur Alpaci S.a.r.l. et du vendeur Gizeh Raucherbedart GmbH & Co. KG, pour une période
supplémentaire de cinq ans, c’est-à-dire jusqu’au 7 avril 2009,
concernant des tubes à cigarettes à bout filtre, à l’exclusion de
ceux portant une marque déposée ou de commerce de cigarettes
prêtes à fumer, originaires ou exportés de la France.
Information
Renseignements
A statement of reasons explaining this decision has been provided to persons directly interested in the proceedings. It is available on the Canada Border Services Agency Web site at http://
www.cbsa-asfc.gc.ca/sima/menu-e.html. A free copy may be obtained by contacting Mr. Blair Hynes, Program Officer, by telephone at (613) 954-1641, or by facsimile at (613) 954-2510.
SUZANNE PARENT
Director General
Anti-dumping and Countervailing Directorate
Un énoncé des motifs concernant cette décision a été mis à la
disposition des personnes directement intéressées. Il est disponible sur le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada
à l’adresse suivante : http://www.cbsa-asfc.gc.ca/sima/menu-f.
html. On peut également en obtenir une copie gratuitement en
communiquant avec M. Richard Killeen, gestionnaire, par téléphone au (613) 954-7236 ou par télécopieur au (613) 954-2510.
Ottawa, le 8 avril 2004
Le directeur général
Direction des droits antidumping et compensateurs
SUZANNE PARENT
[17-1-o]
[17-1-o]
Ottawa, April 8, 2004
CANADA BORDER SERVICES AGENCY
AGENCE DES SERVICES FRONTALIERS DU CANADA
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Stainless steel wire — Decision
Fils en acier inoxydable — Décision
On April 2, 2004, pursuant to subsection 38(1) of the Special
Import Measures Act (SIMA), the President of the Canada Border
Services Agency (CBSA) made a preliminary determination of
dumping respecting cold drawn and annealed stainless steel round
wire, up to and including 0.300 inches (7.62 mm) in maximum
solid cross-sectional dimension, originating in or exported from
the Republic of Korea, Switzerland, and the United States of
America, and made a preliminary determination of subsidizing
respecting such product originating in or exported from India.
On the same date, pursuant to paragraph 35(2)(a) of SIMA, the
President terminated the dumping investigation of such product
originating in or exported from Chinese Taipei and India.
Le 2 avril 2004, en vertu du paragraphe 38(1) de la Loi sur
les mesures spéciales d’importation (LMSI), le président de
l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a rendu une
décision provisoire de dumping à l’égard de fils ronds en acier
inoxydable étirés à froid et recuits, d’une coupe transversale
maximale de 0,300 po (7,62 mm), originaires ou exportés de la
République de Corée, de la Suisse et des États-Unis d’Amérique,
et une décision provisoire de subventionnement à l’égard de tels
produits, originaires ou exportés de l’Inde.
Le même jour, le président de l’ASFC a mis fin à l’enquête
concernant le dumping de tels produits, originaires ou exportés du
Taipei chinois et de l’Inde, conformément à l’alinéa 35(2)a) de la
LMSI.
Les marchandises en cause sont habituellement classées sous
les numéros de classement suivants du Système harmonisé :
7223.00.11.00
7223.00.19.00
7223.00.20.00
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (Tribunal) mènera une enquête sur la question du dommage causé à l’industrie
nationale et rendra une ordonnance ou des conclusions dans les
120 jours suivant la date de réception de l’avis des décisions provisoires de dumping et de subventionnement.
Conformément à l’article 8 de la LMSI, des droits provisoires
sont exigibles sur les marchandises dédouanées au cours de la
période commençant le 2 avril 2004 et se terminant à la première
des dates suivantes : le jour où le président de l’ASFC fait clore
The goods in question are properly classified under the following Harmonized System classification numbers:
7223.00.11.00
7223.00.19.00
7223.00.20.00
The Canadian International Trade Tribunal (Tribunal) will now
conduct an inquiry into the question of injury to the domestic
industry and will make an order or finding not later than 120 days
after its receipt of the notice of the preliminary determinations of
dumping and subsidizing.
Pursuant to section 8 of SIMA, provisional duty is payable on
subject goods released from customs during the period commencing on April 2, 2004, and ending on the earlier of the day the investigation is terminated, the day on which the Tribunal makes an
1262
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
order or finding, or the day an undertaking is accepted. The
amount of provisional duty payable is not greater than the estimated margin of dumping and the estimated amount of subsidy.
The Customs Act applies with respect to the accounting and payment of provisional duty. As such, failure to pay provisional duty
within the prescribed time will result in the application of the
interest provisions of the Customs Act.
l’enquête, le jour où le Tribunal rend l’ordonnance ou les conclusions, ou le jour où le président de l’ASFC accepte un engagement. Le montant des droits provisoires exigibles n’est pas supérieur à la marge estimative de dumping et le montant estimatif des
subventions. La Loi sur les douanes s’applique en ce qui a trait à
la déclaration en détail et au paiement des droits provisoires. Le
non-paiement des droits redevables selon le délai prescrit donnera
lieu à l’application des dispositions de la Loi sur les douanes
concernant les intérêts.
Information
Renseignements
A statement of reasons explaining this decision will be
provided to persons directly interested in these proceedings
within 15 days. The statement of reasons will also be available
within 15 days on the CBSA’s Web site at http://www.cbsa.
gc.ca/sima/ or by contacting Vera Hutzuliak at (613) 954-0689,
by facsimile at (613) 941-2612 or by electronic mail at vera.
hutzuliak@ccra-adrc.gc.ca.
SUZANNE PARENT
Director General
Anti-dumping and Countervailing Directorate
Un énoncé des motifs portant sur cette décision sera mis à
la disposition des personnes directement intéressées par ces procédures dans un délai de 15 jours. Vous pouvez également
consulter ce document, dans un délai de 15 jours, sur le site Web
de l’ASFC à l’adresse suivante : http://www.asfc.gc.ca/lmsi/ ou
vous pouvez en obtenir une copie en communiquant avec Édith
Trottier-Lawson par téléphone au (613) 954-7182, par télécopieur
au (613) 941-2612 ou par courriel à l’adresse edith.trottierlawson@ccra-adrc.gc.ca.
Ottawa, le 2 avril 2004
Le directeur général
Direction des droits antidumping et compensateurs
SUZANNE PARENT
[17-1-o]
[17-1-o]
Ottawa, April 2, 2004
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
COMMENCEMENT OF PRELIMINARY INJURY INQUIRY
OUVERTURE D’ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE DE DOMMAGE
Outdoor barbeques
Barbecues pour l’extérieur
Notice was received by the Secretary of the Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) on April 13, 2004, from the
Director General of the Anti-dumping and Countervailing Directorate at the Canada Border Services Agency (formerly the Canada Customs and Revenue Agency) stating that the President of
the Canada Border Services Agency (the President) had initiated
an investigation into a complaint respecting the alleged injurious
dumping and subsidizing of self-standing barbeques for outdoor
use, consisting of metal lid, base and frame, fuelled by either propane or natural gas, with primary cooking space between 200
and 550 square inches (500 and 1 375 square centimetres), in
assembled or knocked-down condition, originating in or exported
from the Peoples’ Republic of China.
Pursuant to subsection 34(2) of the Special Import Measures
Act (SIMA), the Tribunal has initiated a preliminary injury (Inquiry No. PI-2004-001) to determine whether the evidence discloses a reasonable indication that the dumping and subsidizing of
the subject goods have caused injury or retardation or are threatening to cause injury, as these words are defined in SIMA.
Le secrétaire du Tribunal canadien du commerce extérieur (le
Tribunal) a été avisé le 13 avril 2004, par le directeur général de
la Direction des droits antidumping et compensateurs de l’Agence
des services frontaliers du Canada (anciennement appelée
l’Agence des douanes et du revenu du Canada), que le président
de l’Agence des services frontaliers du Canada (le président) avait
ouvert une enquête sur une plainte concernant les présumés dumping et subventionnement dommageables des barbecues autoportants à utiliser à l’extérieur, comprenant un couvercle, une base et
un cadre en métal, au gaz propane ou au gaz naturel, ayant une
surface de cuisson principale de 200 à 550 pouces carrés (500
à 1 375 centimètres carrés), montés ou démontés, originaires ou
exportés de la République populaire de Chine.
Aux termes du paragraphe 34(2) de la Loi sur les mesures spéciales d’importation (LMSI), le Tribunal a ouvert une enquête
préliminaire de dommage (enquête no PI-2004-001) en vue de
déterminer si les éléments de preuve indiquent, de façon raisonnable, que le dumping et le subventionnement des marchandises
en question ont causé un dommage ou un retard, ou menacent de
causer un dommage, les définitions de ces termes dans la LMSI
s’appliquant.
Aux fins de son enquête, le Tribunal procédera sous forme
d’exposés écrits. Chaque personne ou chaque gouvernement qui
souhaite participer à l’enquête doit déposer auprès du secrétaire
un avis de participation au plus tard le 28 avril 2004. Chaque
conseiller qui désire représenter une partie à l’enquête doit déposer auprès du secrétaire un avis de représentation ainsi qu’un acte
de déclaration et d’engagement au plus tard le 28 avril 2004.
Le 5 mai 2004, le Tribunal transmettra les renseignements publics reçus du président à toutes les parties qui ont déposé des
avis de participation, et transmettra les renseignements confidentiels aux conseillers qui ont déposé auprès du Tribunal un acte de
déclaration et d’engagement.
The Tribunal’s inquiry will be conducted by way of written
submissions. Each person or government wishing to participate in
the inquiry must file a notice of participation with the Secretary
on or before April 28, 2004. Each counsel who intends to represent a party in the inquiry must file a notice of representation, as
well as a declaration and undertaking, with the Secretary on or
before April 28, 2004.
On May 5, 2004, the Tribunal will distribute the public information received from the President to all parties that have filed
notices of participation, and the confidential information to
counsel who have filed a declaration and undertaking with the
Tribunal.
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1263
Written and oral communications with the Tribunal may be
made in English or in French.
Ottawa, April 14, 2004
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Les exposés des parties qui s’opposent à la plainte doivent être
déposés au plus tard le 13 mai 2004. Ces exposés doivent comprendre des éléments de preuve, par exemple, des documents et
des sources à l’appui des énoncés des faits dans les observations,
et des arguments concernant les questions suivantes :
— s’il se produit au Canada des marchandises, autres que les
marchandises dénommées dans l’énoncé des motifs d’ouverture d’enquête du président, similaires aux marchandises présumées sous-évaluées et subventionnées;
— s’il existe plus d’une classe de marchandises présumées sousévaluées et subventionnées;
— quels producteurs nationaux de marchandises similaires sont
compris dans la branche de production nationale;
— si les renseignements mis à la disposition du Tribunal indiquent, de façon raisonnable, que les présumés dumping et
subventionnement des marchandises ont causé un dommage
ou un retard, ou menacent de causer un dommage.
La partie plaignante aura l’occasion de présenter des observations en réponse aux exposés des parties qui s’opposent à la
plainte au plus tard le 20 mai 2004. Au même moment, les autres
parties qui appuient la plainte peuvent aussi présenter des exposés
au Tribunal.
Aux termes de l’article 46 de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur, une personne qui fournit des renseignements au Tribunal et qui désire qu’ils soient gardés confidentiels
en tout ou en partie doit fournir, en même temps que les renseignements, une déclaration désignant comme tels les renseignements qu’elle veut garder confidentiels avec explication à l’appui.
En outre, la personne doit fournir un résumé non confidentiel des
renseignements désignés confidentiels ou une déclaration et une
explication de tout refus de fournir le résumé. (Voir Lignes directrices concernant le processus de désignation et d’utilisation des
renseignements confidentiels dans une procédure du Tribunal
canadien du commerce extérieur disponible sur le site Web du
Tribunal à l’adresse www.tcce-citt.gc.ca.)
Les Règles du Tribunal canadien du commerce extérieur
s’appliquent à la présente enquête.
Tous les exposés doivent être déposés auprès du Tribunal en
25 copies. Le Tribunal distribuera les exposés publics à toutes les
parties ayant déposé des avis de participation et les exposés
confidentiels aux conseillers qui ont déposé un acte de déclaration
et d’engagement.
En même temps que l’avis d’ouverture d’enquête préliminaire
de dommage, le secrétaire a envoyé aux producteurs nationaux,
aux importateurs et aux exportateurs qui, à la connaissance du
Tribunal, sont intéressés par l’enquête une lettre renfermant des
détails sur les procédures et le calendrier de l’enquête. L’avis et le
calendrier des dates importantes sont affichés sur le site Web du
Tribunal à l’adresse www.tcce-citt.gc.ca.
Les exposés écrits, la correspondance et les demandes de renseignements concernant la présente enquête doivent être envoyés
à l’adresse suivante : Le Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard Life Centre, 15e étage, 333, avenue
Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-4717 (téléphone), (613) 990-2439 (télécopieur), secretaire@tcce-citt.gc.ca
(courriel).
Les communications écrites et orales avec le Tribunal peuvent
être faites en français ou en anglais.
Ottawa, le 14 avril 2004
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[17-1-o]
[17-1-o]
Submissions by parties opposed to the complaint must be filed
on or before May 13, 2004. These submissions should include
evidence, e.g. documents and sources that support the factual
statements in the submissions, and argument concerning the questions of
— whether there are goods produced in Canada, other than those
identified in the President’s statement of reasons for initiating
the investigation, that are like goods to the allegedly dumped
and subsidized goods;
— whether there is more than one class of allegedly dumped and
subsidized goods;
— which domestic producers of like goods comprise the domestic industry; and
— whether the information before the Tribunal discloses a reasonable indication that the alleged dumping and subsidizing of
the goods have caused injury or retardation, or threaten to
cause injury.
The complainant may make submissions in response to the
submissions of parties opposed to the complaint by May 20,
2004. At that time, other parties supporting the complaint may
also make submissions to the Tribunal.
Under section 46 of the Canadian International Trade Tribunal
Act, a person who provides information to the Tribunal and who
wishes some or all of the information to be kept confidential must
submit to the Tribunal, at the time the information is provided, a
statement designating the information as confidential, together
with an explanation as to why that information is designated as
confidential. Furthermore, the person must submit a nonconfidential summary of the information designated as confidential or a statement indicating why such a summary cannot be
made. (See Procedural Guidelines for the Designation and Use of
Confidential Information in Canadian International Trade Tribunal Proceedings available on the Tribunal’s Web site at www.
citt-tcce.gc.ca.)
The Canadian International Trade Tribunal Rules govern these
proceedings.
All submissions must be filed with the Tribunal in 25 copies.
The Tribunal will distribute the public submissions to all parties
that have filed notices of participation and any confidential submissions to counsel who have filed a declaration and undertaking.
Along with the notice of commencement of preliminary injury
inquiry, the Secretary has sent a letter to the domestic producers,
to importers and to exporters with a known interest in the inquiry
that provides details on the procedures and the schedule for the
inquiry. The notice and the schedule of events consisting of key
dates are available from the Tribunal’s Web site at www.citttcce.gc.ca.
Written submissions, correspondence and requests for information regarding this inquiry should be addressed to the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A
0G7, (613) 993-4717 (telephone), (613) 990-2439 (facsimile),
secretary@citt-tcce.gc.ca (electronic mail).
1264
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
Industrial equipment
DÉCISION
Équipement industriel
Notice is hereby given that, after completing its inquiry, the
Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) made a determination (File No. PR-2003-073) on April 14, 2004, with
respect to a complaint filed by Canadyne Technologies Inc.
(Canadyne), of Surrey, British Columbia, under subsection 30.11(1) of the Canadian International Trade Tribunal Act,
R.S.C. 1985 (4th Supp.), c. 47, as amended by the North American Free Trade Agreement Implementation Act, S.C. 1993, c. 44,
concerning a procurement (Solicitation No. W010A-04AG12/A)
by the Department of Public Works and Government Services
(PWGSC) on behalf of the Department of National Defence. The
solicitation was for the supply of harbour containment booms and
associated equipment.
Canadyne alleged that PWGSC had improperly rejected its
proposal.
Having examined the evidence presented by the parties and
considered the provisions of the Agreement on Internal Trade, the
North American Free Trade Agreement and the Agreement on
Government Procurement, the Tribunal determined that the complaint was valid.
Further information may be obtained from the Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-4717 (telephone), (613) 990-2439 (facsimile).
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal), à la suite de son enquête, a
rendu une décision (dossier no PR-2003-073) le 14 avril 2004
concernant une plainte déposée par Canadyne Technologies Inc.
(Canadyne), de Surrey (Colombie-Britannique), aux termes du
paragraphe 30.11(1) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur, L.R.C. 1985 (4e supp.), c. 47, modifiée par la Loi
de mise en œuvre de l’Accord de libre-échange nord-américain,
L.C. 1993, c. 44, au sujet d’un marché (invitation no W010A04AG12/A) passé par le ministère des Travaux publics et des
Services gouvernementaux (TPSGC) au nom du ministère de la
Défense nationale. L’invitation portait sur la fourniture d’estacades portuaires flottantes et d’accessoires.
Canadyne a allégué que TPSGC avait rejeté sa proposition de
manière inappropriée.
Après avoir examiné les éléments de preuve présentés par les
parties et tenu compte des dispositions de l’Accord sur le commerce intérieur, de l’Accord de libre-échange nord-américain et
de l’Accord sur les marchés publics, le Tribunal a déterminé que
la plainte était fondée.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa
(Ontario) K1A 0G7, (613) 993-4717 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 14 avril 2004
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[17-1-o]
[17-1-o]
Ottawa, April 14, 2004
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the
notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room G-5,
1 Promenade du Portage, Gatineau, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (facsimile);
— 530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L 4J5,
(514) 283-6607 (telephone), 283-8316 (TDD), (514) 2833689 (facsimile);
AVIS AUX INTÉRESSÉS
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’ouverture aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce G5,
1, promenade du Portage, Gatineau (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), (604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1265
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(telephone), (416) 954-6343 (facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (telephone), (306) 780-3319
(facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, (780) 495-3224
(telephone), (780) 495-3214 (facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, (780) 495-3224
(téléphone), (780) 495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général,
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie
conforme a été envoyée à la requérante, avant la date limite
d’intervention mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ciaprès en s’adressant au CRTC.
2004-138
2004-138
April 8, 2004
Atlantic Broadcasters Limited
Antigonish and Inverness, Nova Scotia
Le 8 avril 2004
Atlantic Broadcasters Limited
Antigonish et Inverness (Nouvelle-Écosse)
Approved in part — New transmitter of CJFX-FM Antigonish at
Inverness.
Approuvé en partie — Exploitation d’un émetteur de CJFX-FM
Antigonish à Inverness.
2004-139
2004-139
April 8, 2004
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières, Quebec
Le 8 avril 2004
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières (Québec)
Approved — Change of the authorized contours of the radio programming undertaking CJEB-FM Trois-Rivières.
Approuvé — Changement du périmètre de rayonnement autorisé de
l’entreprise de programmation de radio CJEB-FM Trois-Rivières.
2004-140
2004-140
April 8, 2004
Canadian Broadcasting Corporation
Edmonton, Alberta
Le 8 avril 2004
Société Radio-Canada
Edmonton (Alberta)
Approved — Change of the authorized contours of the radio programming undertaking CBX-FM Edmonton.
Approuvé — Changement du périmètre de rayonnement autorisé
de l’entreprise de programmation de radio CBX-FM Edmonton.
2004-141
2004-141
April 8, 2004
Cogeco Radio-Télévision inc.
Magog, Quebec
Le 8 avril 2004
Cogeco Radio-Télévision inc.
Magog (Québec)
Approved — Change of the authorized contours of the transmitter
CFGE-FM-1 Magog.
Approuvé — Changement du périmètre de rayonnement autorisé
de l’émetteur CFGE-FM-1 Magog.
2004-142
2004-142
April 13, 2004
Fawcett Broadcasting Limited
Kenora, Ontario
Approved — New English-language FM radio station in Kenora
to replace its AM station CJRL, expiring August 31, 2010.
Le 13 avril 2004
Fawcett Broadcasting Limited
Kenora (Ontario)
Approuvé — Exploitation d’une nouvelle station de radio FM de
langue anglaise à Kenora en remplacement de sa station AM
CJRL, expirant le 31 août 2010.
1266
Canada Gazette Part I
2004-143
April 24, 2004
April 13, 2004
Norwesto Communications Ltd.
Vermilion Bay, Dryden and Kenora, Ontario
2004-143
Le 13 avril 2004
Norwesto Communications Ltd.
Vermilion Bay, Dryden et Kenora (Ontario)
Approved — English-language FM radio station in Vermilion
Bay, with rebroadcasting transmitters in Dryden and Kenora,
expiring August 31, 2010.
Approuvé — Exploitation d’une station de radio FM de langue
anglaise à Vermilion Bay avec des réémetteurs à Dryden et à Kenora, expirant le 31 août 2010.
2004-144
2004-144
April 16, 2004
Slocan Valley T.V. Society
Passmore, British Columbia
Le 16 avril 2004
Slocan Valley T.V. Society
Passmore (Colombie-Britannique)
Approved — Addition of two transmitters to distribute, in nonencrypted mode, the signals of CISN-FM Edmonton, Alberta, and
CFMI-FM New Westminster, British Columbia, of the broadcasting licence of the radiocommunication distribution undertaking
serving Passmore.
Approuvé — Ajout de deux émetteurs pour distribuer sous forme
non codée les signaux de CISN-FM Edmonton (Alberta) et de
CFMI-FM New Westminster (Colombie-Britannique) de la licence de radiodiffusion de l’entreprise de distribution de radiocommunication desservant Passmore.
2004-145
2004-145
April 16, 2004
Radio-Acton inc.
Acton Vale, Quebec
Le 16 avril 2004
Radio-Acton inc.
Acton Vale (Québec)
Approved — New French-language FM Type B community radio
programming undertaking in Acton Vale. The licence will expire
August 31, 2010.
Approuvé — Exploitation d’une entreprise de programmation de
radio FM communautaire de Type B de langue française à Acton
Vale. La licence expirera le 31 août 2010.
2004-146
2004-146
April 16, 2004
Trinity Lutheran Church
Abbotsford, British Columbia
Le 16 avril 2004
Trinity Lutheran Church
Abbotsford (Colombie-Britannique)
Approved — New very low-power English-language FM religious radio programming undertaking in Abbotsford. The licence
will expire August 31, 2010.
Approuvé — Exploitation d’une entreprise de programmation de
radio FM de langue anglaise de très faible puissance à caractère
religieux à Abbotsford. La licence expirera le 31 août 2010.
2004-147
2004-147
April 16, 2004
Jon Pole & Andrew Dickson, on behalf of a corporation to be
incorporated
Renfrew, Ontario
Le 16 avril 2004
Jon Pole et Andrew Dickson, au nom d’une société devant être
constituée
Renfrew (Ontario)
Approved — New English-language FM radio programming undertaking at Renfrew. The licence will expire August 31, 2010.
Approuvé — Exploitation d’une nouvelle entreprise de programmation de radio FM de langue anglaise à Renfrew. La licence
expirera le 31 août 2010.
2004-148
2004-148
April 16, 2004
Dyracom Communications Inc.
Estevan, Saskatchewan
Le 16 avril 2004
Dyracom Communications Inc.
Estevan (Saskatchewan)
Denied — New low-power English-language FM radio programming undertaking in Estevan.
Refusé — Exploitation d’une entreprise de programmation de
radio FM de faible puissance de langue anglaise à Estevan.
[17-1-o]
[17-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2004-24
AVIS PUBLIC 2004-24
Revised procedures for processing applications for new digital
Category 2 pay and specialty television services
Révision des procédures de traitement des demandes de nouveaux
services numériques de télévision payants et spécialisés de
catégorie 2
The public notice sets out the Commission’s determinations in
the proceeding initiated by the Call for comments on possible
amendments to the Commission’s procedures for dealing with
L’avis public présente les décisions prises par le Conseil à la
suite de l’instance amorcée par l’Appel d’observations sur des
propositions de modifications des procédures du Conseil relatives
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
applications for new Category 2 pay and specialty services,
Broadcasting Public Notice CRTC 2003-14, March 18, 2003.
1267
The Commission has decided that it will no longer require an
applicant proposing a new digital Category 2 specialty service to
provide evidence, as a precondition to having its application considered by the Commission, of a reasonable likelihood that the
service would receive carriage on a licensed broadcasting distribution undertaking. The Commission has further decided to require such an applicant to identify, in its application, all existing
Category 1 and analog pay and specialty services with which its
proposed service would be partially competitive, and to explain
why its proposed service would not be directly competitive with
such services. The Commission also provides clarification of the
circumstances in which an application proposing a new Category 2 service could be denied.
April 8, 2004
au traitement des demandes de nouveaux services payants et spécialisés de catégorie 2, avis public de radiodiffusion CRTC 200314, 18 mars 2003.
Le Conseil a décidé de supprimer l’obligation faite aux requérants de licences de nouveaux services spécialisés numériques de
catégorie 2 de prouver, avant tout examen de leurs demandes, que
les services qu’ils proposent seraient, selon toute probabilité raisonnable, distribués par une entreprise de distribution autorisée.
Toutefois, le Conseil demandera dorénavant aux requérants de
signaler dans leurs demandes les services payants et spécialisés
analogiques et les services de catégorie 1 risquant d’être partiellement en concurrence avec leurs éventuels services et d’expliquer pourquoi les services proposés ne seront pas directement en
concurrence avec ces services. Enfin, le Conseil clarifie les cas où
les demandes de nouveaux services de catégorie 2 pourraient être
refusées.
Le 8 avril 2004
[17-1-o]
[17-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2004-25
AVIS PUBLIC 2004-25
The Commission has received the following application:
1. Persona Communications Inc.
Across Canada
For authority to transfer all of its shares to Canadian Cable
Acquisition Company Inc. (CCAC).
Le Conseil a été saisi de la demande suivante :
1. Persona Communications Inc.
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir l’autorisation de transférer la totalité de ses
actions à Canadian Cable Acquisition Company Inc. (CCAC).
Deadline for intervention: May 21, 2004
Date limite d’intervention : le 21 mai 2004
April 16, 2004
Le 16 avril 2004
[17-1-o]
[17-1-o]
1268
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
B2B TRUST
B2B TRUST
LBC ACQUISITIONCO INC.
SOCIÉTÉ D’ACQUISITION BLC INC.
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given of the intention of B2B Trust and LBC
AcquisitionCo Inc. to make a joint application to the Minister of
Finance, in accordance with section 233 of the Trust and Loan
Companies Act (Canada) [the “Act”], for the issuance of letters
patent of amalgamation continuing them as one company under
the Act, for the purpose of carrying on the business of a federal
trust company. The amalgamated company shall operate under
the name “B2B Trust.” The head office of B2B Trust will be located in Toronto, Ontario.
OGILVY RENAULT
Attorneys
Avis est par les présentes donné que la B2B Trust et la Société
d’acquisition BLC inc. ont l’intention de présenter une demande
au ministre des Finances, conformément à l’article 233 de la Loi
sur les sociétés de fiducie et les sociétés de prêt (Canada) [la
« Loi »], pour l’émission de lettres patentes de fusion continuant
celles-ci en une seule société sous la Loi aux fins d’exercer des
activités comme société de fiducie fédérale. La société résultant
de la fusion exercera ses activités sous la dénomination sociale
« B2B Trust ». Le siège sociale de la B2B Trust sera situé à Toronto, Ontario.
Toronto, le 24 avril 2004
Les conseillers juridiques
OGILVY RENAULT
[17-4-o]
[17-4-o]
Toronto, April 24, 2004
CARLYLE FOREST PRODUCTS INC.
CARLYLE FOREST PRODUCTS INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Carlyle Forest Products Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Carlyle Forest Products Inc. has deposited with the Minister of
Transport and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of Algoma, at Sault Ste. Marie, Ontario, under
deposit number T0445937, a description of the site and plans of
the proposed bridge to be built over the Boland River, in Nicholas
Township, District of Algoma, Ontario.
Sudbury, March 19, 2004
NORTHLAND ENGINEERING (1987) LIMITED
La société Carlyle Forest Products Inc. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Carlyle Forest Products Inc. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement d’Algoma, à Sault Ste. Marie (Ontario), sous le numéro de dépôt T0445937, une description de l’emplacement et les
plans d’un pont que l’on propose de construire au-dessus de la
rivière Boland, dans le canton de Nicholas, district d’Algoma, en
Ontario.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Sudbury, le 19 mars 2004
NORTHLAND ENGINEERING (1987) LIMITED
[17-1-o]
[17-1-o]
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
CHILES DEVELOPMENT CORPORATION LTD.
CHILES DEVELOPMENT CORPORATION LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Chiles Development Corporation Ltd. hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Transport under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Chiles Development Corporation Ltd. has deposited with the
La Chiles Development Corporation Ltd. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Chiles Development Corporation Ltd. a,
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1269
MARGARET CHILES
Secretary-Treasurer
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement du nord de l’Alberta, à Edmonton (Alberta),
sous le numéro de dépôt 9825837 982360637, une description
de l’emplacement et les plans de la construction d’un pont audessus de la rivière Red Deer, à Red Deer (Alberta), dans le quart
sud-est de la section 3, canton 39, rang 27, à l’ouest du quatrième
méridien.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Red Deer, le 13 avril 2004
La secrétaire-trésorière
MARGARET CHILES
[17-1-o]
[17-1-o]
Minister of Transport and in the office of the District Registrar of
the Land Registry District of Northern Alberta, at Edmonton,
Alberta, under deposit number 9825837 982360637, a description
of the site and plans of the construction of a bridge over the Red
Deer River, at Red Deer, Alberta, in the southeast quarter of Section 3, Township 39, Range 27, west of the Fourth Meridian.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Red Deer, April 13, 2004
COLD OCEAN SALMON INC.
COLD OCEAN SALMON INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Cold Ocean Salmon Inc. hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Transport under the Navigable
Waters Protection Act for approval of the plans and site of the
work described herein. Under section 9 of the said Act, Cold
Ocean Salmon Inc. has deposited with the Minister of Transport
and in the community centre, at Belleoram, and the post office, at
Rencontre, Newfoundland and Labrador, under deposit number
BWA-8200-04-1101, a description of the site and plans of a proposed aquaculture site in Back Cove, at Belle Bay and Fortune
Bay.
L. SWEENEY
Project Biologist
La société Cold Ocean Salmon Inc. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. La Cold Ocean Salmon Inc. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports et au
centre communautaire, à Belleoram, et au bureau de poste, à Rencontre (Terre-Neuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt
BWA-8200-04-1101, une description de l’emplacement et les
plans d’une installation d’aquaculture que l’on propose d’aménager dans l’anse Back, dans la baie Belle, baie de Fortune.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 5X1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
St. Andrews, le 22 avril 2004
La biologiste chargée du projet
L. SWEENEY
[17-1-o]
[17-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 5667,
St. John’s, Newfoundland and Labrador A1C 5X1. However,
comments will be considered only if they are in writing and are
received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
St. Andrews, April 22, 2004
COUNTY OF THORHILD NO. 7
COUNTY OF THORHILD NO. 7
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The County of Thorhild No. 7 hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the County of Thorhild No. 7 has deposited with the Minister of
Transport and in the office of the District Registrar of the Land
Le County of Thorhild No. 7 donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. Le County of Thorhild No. 7 a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports et au bureau
1270
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Sherwood Park, April 8, 2004
AMEC INFRASTRUCTURE LIMITED
PAUL CHAIKOWSKY
de la publicité des droits du district d’enregistrement du nord
de l’Alberta, à Edmonton (Alberta), sous le numéro de dépôt 042 135 630, une description de l’emplacement et les plans
de réfection du pont à travée unique au-dessus du ruisseau
Namepi, à environ 0,5 km au sud de Radway (Alberta) [dossier
du pont 06846 et plan no 6846-NW] et situé aux coordonnées
ouest-sud-ouest, section 32, canton 58, rang 20, à l’ouest du quatrième méridien.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Sherwood Park, le 8 avril 2004
AMEC INFRASTRUCTURE LIMITED
PAUL CHAIKOWSKY
[17-1-o]
[17-1]
Registry District of Northern Alberta, at Edmonton, Alberta, under deposit number 042 135 630, a description of the site
and plans of the repairs to the single-span bridge over Namepi
Creek, approximately 0.5 km south of Radway, Alberta (Bridge
File 06846 and drawing No. 6846-NW) and located at WSW 3258-20-W4.
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
FIRST UNION COMMERCIAL CORPORATION
FIRST UNION COMMERCIAL CORPORATION
GENERAL ELECTRIC RAILCAR SERVICES
CORPORATION
GENERAL ELECTRIC RAILCAR SERVICES
CORPORATION
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 31, 2004, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Assignment dated as of March 26, 2004,
between First Union Commercial Corporation and General
Electric Railcar Services Corporation.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 31 mars 2004, le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Résumé de cession prenant effet le 26 mars 2004 entre la First
Union Commercial Corporation et la General Electric Railcar
Services Corporation.
March 31, 2004
Le 31 mars 2004
OSLER, HOSKIN & HARCOURT LLP
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
OSLER, HOSKIN & HARCOURT s.r.l.
[17-1-o]
[17-1-o]
FIRST UNION COMMERCIAL CORPORATION
FIRST UNION COMMERCIAL CORPORATION
WESTRAN USA INC.
WESTRAN USA INC.
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 1, 2004, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease, Lease Supplement and Security Interest dated as of March 31, 2004, between First Union Commercial Corporation and Westran USA Inc.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 1er avril 2004 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Résumé du contrat de location, supplément au contrat de location et contrat de sûreté prenant effet le 31 mars 2004 entre la
First Union Commercial Corporation et la Westran USA Inc.
April 1, 2004
Le 1er avril 2004
OSLER, HOSKIN & HARCOURT LLP
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
OSLER, HOSKIN & HARCOURT s.r.l.
[17-1-o]
[17-1-o]
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
HSBC BANK CANADA
1271
BANQUE HSBC CANADA
INTESA BANK CANADA
BANQUE INTESA CANADA
APPLICATION FOR LETTERS PATENT OF
AMALGAMATION
DEMANDE DE LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given that HSBC Bank Canada and Intesa
Bank Canada intend to make a joint application to the Minister of
Finance in accordance with section 228 of the Bank Act,
S.C. 1991, c. 46, for letters patent of amalgamation continuing the
applicants as one bank under the name of HSBC Bank Canada.
The head office of the amalgamated bank would be situated in
Vancouver, British Columbia.
Vancouver, April 10, 2004
BORDEN LADNER GERVAIS LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné que la Banque HSBC Canada
et la Banque Intesa Canada ont l’intention de faire une demande
conjointe auprès du ministre des Finances, conformément à
l’article 228 de la Loi sur les banques, L.C. 1991, ch. 46, de
lettres patentes de fusion prorogeant les requérants sous la
dénomination de Banque HSBC Canada. Le siège social de la
banque issue de la fusion serait situé à Vancouver, en ColombieBritannique.
Vancouver, le 10 avril 2004
Les avocats
BORDEN LADNER GERVAIS s.r.l.
[15-4-o]
[15-4-o]
HSBC BANK USA
HSBC BANK USA
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given that HSBC Bank USA intends to make
an application to the Minister of Finance under subsection 528(1)
of the Bank Act, S.C. 1991, c. 46, to change its name to HSBC
Bank USA, National Association.
The principal office in Canada of HSBC Bank USA, National
Association will continue to be situated in Toronto, Ontario.
Toronto, April 24, 2004
J. BRADLEY MEREDITH
Principal Officer
Avis est par la présente donné que HSBC Bank USA a
l’intention de demander au ministre des Finances, conformément
au paragraphe 528(1) de la Loi sur les banques, L.C. 1991, ch. 46,
de changer son nom pour celui de HSBC Bank USA, National
Association.
Le bureau principal de HSBC Bank USA, National Association
au Canada sera toujours situé à Toronto, en Ontario.
Toronto, le 24 avril 2004
L’administrateur principal
J. BRADLEY MEREDITH
[17-4-o]
[17-4-o]
KINGSWAY GENERAL INSURANCE COMPANY
KINGSWAY GENERAL INSURANCE COMPANY
AMERICAN BANKERS INSURANCE COMPANY OF
FLORIDA
AMERICAN BANKERS COMPAGNIE D’ASSURANCES
GÉNÉRALES DE LA FLORIDE
TRANSFER AND ASSUMPTION AGREEMENT
CONVENTION DE CESSION ET DE PRISE EN CHARGE
Notice is hereby given that American Bankers Insurance Company of Florida (“ABIC”) intends to make an application, pursuant to section 587.1 of the Insurance Companies Act (Canada), to
the Minister of Finance (Canada) on or after May 31, 2004, for
the Minister’s approval for ABIC to purchase and assume certain
of the policies of Kingsway General Insurance Company (“Kingsway”) in Canada relating to vehicle warranty insurance. The
completion of this transaction is subject to receipt of all required
regulatory approvals.
A copy of the transfer and assumption agreement relating to
this transaction will be available for inspection by the policyholders of each of Kingsway and ABIC during regular business hours
at the head office of Kingsway at 5310 Explorer Drive, Suite 200,
Mississauga, Ontario, and at the head office of ABIC at
5160 Yonge Street, Northeast Tower, Suite 500, North York,
Ontario, for a period of 30 days following publication of this
notice.
April 15, 2004
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné que, aux termes de l’article 587.1 de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), American Bankers Compagnie d’Assurances Générales de la Floride
(« ABCAG ») a l’intention de présenter une demande au ministre
des Finances, le 31 mai 2004 ou après cette date, afin que ce dernier autorise ABCAG à faire l’acquisition et à prendre en charge
certaines polices de Kingsway General Insurance Company
(« Kingsway ») au Canada relatives à l’assurance de garantie des
véhicules. L’exécution de cette transaction est sujette à la réception de toutes les approbations de normalisation exigées.
Un exemplaire de la convention de cession et de prise en
charge pourra être examiné pendant les heures normales
d’ouverture par les titulaires de police de Kingsway au siège
social de Kingsway, situé au 5310, promenade Explorer, Bureau 200, Mississauga (Ontario) et par les titulaires de police
d’ABCAG au siège social situé au 5160, rue Yonge, Tour NordEst, Bureau 500, North York (Ontario), pendant une période de
30 jours après la publication de cet avis.
Le 15 avril 2004
Les conseillers juridiques
CASSELS BROCK & BLACKWELL s.r.l.
[17-1-o]
[17-1-o]
1272
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the Annual General Meeting of
shareholders of The Lake Erie and Detroit River Railway Company for the election of directors and other general purposes will
be held on Tuesday, May 4, 2004, at 11 a.m., Eastern Daylight
Time, at the head office of the Company, in the City of Windsor,
Province of Ontario.
Windsor, March 22, 2004
RACHEL GEIERSBACK
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de The Lake Erie and Detroit River Railway Company pour l’élection des directeurs et l’examen de questions générales se tiendra le mardi 4 mai 2004, à 11 h (heure
avancée de l’Est), au siège social de la société, dans la ville de
Windsor, en Ontario.
Windsor, le 22 mars 2004
La secrétaire
RACHEL GEIERSBACK
[15-4-o]
[15-4-o]
LEGACY PRIVATE TRUST
LEGACY PRIVATE TRUST
DESIGNATED OFFICE FOR THE SERVICE OF
ENFORCEMENT NOTICES
BUREAU DÉSIGNÉ POUR LA SIGNIFICATION DES AVIS
D’EXÉCUTION
In accordance with the Support Orders and Support Provisions
(Trust and Loan Companies) Regulations, the designated office
for the service of enforcement notices for the company in Ontario
is as follows:
Legacy Private Trust
1 Toronto Street
Suite 800, Box 1
Toronto, Ontario M5C 2V6
Conformément au Règlement sur les ordonnances alimentaires
et les dispositions alimentaires (sociétés de fiducie et de prêt), le
bureau désigné pour la signification des avis d’exécution pour la
société en Ontario est le suivant :
Legacy Private Trust
1, rue Toronto
Bureau 800, Case 1
Toronto (Ontario) M5C 2V6
Toronto, April 8, 2004
Toronto, le 8 avril 2004
JAMES B. LOVE
Chairman and Chief Executive Officer
Le président-directeur général
JAMES B. LOVE
[17-1-o]
[17-1-o]
LIGHTHOUSE BAPTIST MISSION INC.
LIGHTHOUSE BAPTIST MISSION INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Lighthouse Baptist Mission Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Lighthouse Baptist Mission Inc. has deposited with the Minister
of Transport, and in the Information Services Corporation Office,
at Regina, Saskatchewan, under deposit number 101842264, a
description of the site and plans of the bridge over Ace Creek,
near Uranium City, Saskatchewan.
GEORGE BIHUN
La société Lighthouse Baptist Mission Inc. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Lighthouse Baptist Mission Inc. a,
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Transports, et au bureau de la Information Services Corporation, à
Regina (Saskatchewan), sous le numéro de dépôt 101842264, une
description de l’emplacement et les plans du pont au-dessus du
ruisseau Ace, près de Uranium City (Saskatchewan).
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Stony Rapids, le 1er avril 2004
GEORGE BIHUN
[17-1-o]
[17-1]
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Stony Rapids, April 1, 2004
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1273
LUNA ROSA PROPERTIES LTD.
LUNA ROSA PROPERTIES LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Luna Rosa Properties Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of
the work described herein. Under section 9 of the said Act, Luna
Rosa Properties Ltd. has deposited with the Minister of Transport,
at Vancouver, British Columbia, and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of British Columbia,
at New Westminster, British Columbia, under deposit number KW040045, a description of the site and plans of the proposed wharf over Osoyoos Lake, at 7800 Cottonwood Drive, in
front of Lot number 1, District Lot 41, Similkameen Division,
Yale District, Plan KAP 73726.
La société Luna Rosa Properties Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Luna Rosa Properties Ltd. a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports,
à Vancouver (Colombie-Britannique), et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de la ColombieBritannique, à New Westminster (Colombie-Britannique), sous le
numéro de dépôt KW040045, une description de l’emplacement
et les plans du quai que l’on propose de construire au-dessus du
lac Osoyoos, au 7800, promenade Cottonwood, en face du lot
no 1, lot de district 41, division Similkameen, district Yale, plan
KAP 73726.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Department of Transport, 401 Burrard Street,
Suite 200, Vancouver, British Columbia V6C 3S4. However,
comments will be considered only if they are in writing and are
received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Ministère des Transports, 401,
rue Burrard, Bureau 200, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6C 3S4. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit et reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication
de cet avis seront considérés. Même si tous les commentaires
répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera envoyée.
Abbotsford, March 30, 2004
LUNA ROSA PROPERTIES LTD.
Abbotsford, le 30 mars 2004
LUNA ROSA PROPERTIES LTD.
[17-1-o]
[17-1]
MANITOBA HYDRO
MANITOBA HYDRO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Manitoba Hydro hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the work
described herein. Under section 9 of the said Act, Manitoba Hydro has deposited with the Minister of Transport and in the Brandon Land Titles office, at 705 Princess Avenue, Brandon, Manitoba, under deposit number 1143150, a description of the site
and plans of the repairs to the existing weir, between the north
bank and the south bank of the Assiniboine River, at the Brandon
Generating Station, at the foot of 33rd Street East in Brandon,
Manitoba.
La société Manitoba Hydro donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. La Manitoba Hydro a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports et au bureau des
titres fonciers de Brandon, au 705, avenue Princess, Brandon
(Manitoba), sous le numéro de dépôt 1143150, une description de
l’emplacement et les plans de la réfection du déversoir situé entre
la rive nord et la rive sud de la rivière Assiniboine à la centrale de
Brandon, au pied de la 33e Rue Est, à Brandon (Manitoba).
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
April 24, 2004
Le 24 avril 2004
MANITOBA HYDRO
MANITOBA HYDRO
[17-1-o]
[17-1-o]
1274
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
MARINE SALMON FARMS INC.
MARINE SALMON FARMS INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Marine Salmon Farms Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of
the work described herein. Under section 9 of the said Act, Marine Salmon Farms Inc. has deposited with the Minister of Transport and in the community centre, at Belleoram, and the post office, at Rencontre, Newfoundland and Labrador, under deposit
number BWA-8200-04-1100, a description of the site and plans
of a proposed aquaculture site in Farmers Cove, Chapel Island, at
Belle Bay and Fortune Bay.
L. SWEENEY
Project Biologist
La société Marine Salmon Farms Inc. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Marine Salmon Farms Inc. a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports
et au centre communautaire, à Belleoram, et au bureau de poste, à
Rencontre (Terre-Neuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt
BWA-8200-04-1100, une description de l’emplacement et les
plans d’une installation d’aquaculture que l’on propose d’aménager dans l’anse Farmers, île Chapel, dans la baie Belle, baie de
Fortune.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 5X1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
St. Andrews, le 22 avril 2004
La biologiste chargée du projet
L. SWEENEY
[17-1-o]
[17-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 5667,
St. John’s, Newfoundland and Labrador A1C 5X1. However,
comments will be considered only if they are in writing and are
received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
St. Andrews, April 22, 2004
MINISTRY OF NATURAL RESOURCES OF ONTARIO
MINISTÈRE DES RICHESSES NATURELLES DE
L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Natural Resources of Ontario hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of
the plans and site of the work described herein. Under section 9 of
the said Act, the Ministry of Natural Resources of Ontario has
deposited with the Minister of Transport and in the County of
Hastings, at Belleville, Ontario, under deposit number 641136, a
description of the site and plans of the replacement of a deteriorated dam with a new partially operable replacement dam, at the
outflow of St. Ola Lake, at Beaver Creek, at St. Ola, Ontario, in
front of Lot number 9, Concession 2, Limerick Township.
GEORGE ORAM
Senior Lands and Waters Technician
Le ministère des Richesses naturelles de l’Ontario donne avis,
par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Richesses naturelles
de l’Ontario a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Transports et au comté de Hastings, à Belleville
(Ontario), sous le numéro de dépôt 641136, une description de
l’emplacement et les plans du remplacement d’un barrage dégradé par un barrage de remplacement en état de fonctionnement
partiel, à l’exutoire du lac St. Ola, dans le ruisseau Beaver, à
St. Ola, en Ontario, en face du lot 9, concession 2, canton de
Limerick.
Les commentaires éventuels doivent être adressés au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Ministère
des Transports, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario)
N7T 8B1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par
écrit, reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de
cet avis et relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime
seront considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces
exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Bancroft, le 8 avril 2004
Le technicien principal des terres et des eaux
GEORGE ORAM
[17-1-o]
[17-1-o]
Comments may be directed to the Superintendent, Navigable
Waters Protection Program, Department of Transport, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. However, comments will be considered only if they are in writing, are received
not later than 30 days after the date of publication of this notice
and are related to the effects of this work on marine navigation.
Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
Bancroft, April 8, 2004
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1275
ROBERT AND JOAN BERNHARD
ROBERT ET JOAN BERNHARD
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Robert and Joan Bernhard hereby give notice that an application has been made to the Minister of Transport under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of
the work described herein. Under section 9 of the said Act, Robert
and Joan Bernhard have deposited with the Minister of Transport
and in the Charlotte County Registry Office, at St. Stephen, New
Brunswick, under deposit number 18177494, a description of the
site and plans of the replacement of an existing submarine cable
that delivers power to Head Harbour Island. The cable crosses
Head Harbour from lands noted by PID 15082894, at the northern
point of Campobello Island to Head Harbour Island. The damaged cable will be removed and the new cable will follow the
same route.
ROBERT BERNHARD
JOAN BERNHARD
Robert et Joan Bernhard donnent avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Transports en vertu
de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après.
Robert et Joan Bernhard ont, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Transports et au bureau
d’enregistrement du comté de Charlotte, à St. Stephen (NouveauBrunswick), sous le numéro de dépôt 18177494, une description de l’emplacement et les plans de remplacement du câble
sous-marin alimentant en électricité l’île de Head Harbour. Le
câble traverse Head Harbour à partir du terrain désigné par le
NIP 15082894, au point nord de l’île de Campobello jusqu’à l’île
de Head Harbour. Le câble endommagé sera enlevé et le nouveau
câble suivra le même trajet.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Ministère des Transports, Rue
Parker, Case postale 1000, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y
3Z8. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et
reçus au plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet
avis seront considérés. Même si tous les commentaires répondant
à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne
sera envoyée.
Fredericton, le 16 avril 2004
ROBERT BERNHARD
JOAN BERNHARD
[17-1-o]
[17-1-o]
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters
Protection Program, Department of Transport, Foot of Parker
Street, P.O. Box 1000, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 3Z8. However, comments will be considered only if they are in writing and
are received not later than 30 days after the date of publication of
this notice. Although all comments conforming to the above will
be considered, no individual response will be sent.
Fredericton, April 16, 2004
SOLVAY POLYMERS EQUIPMENT TRUST 1994
SOLVAY POLYMERS EQUIPMENT TRUST 1994
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 1, 2004, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Lease Supplement No. 6 (Solvay Polymers Equipment Trust
1994) dated as of March 16, 2004, between Wilmington Trust
Company, as Lessor, and BP Solvay Polyethylene North America, as Lessee; and
2. Partial Release of Indenture Lien (Solvay Polymers Equipment Trust 1994) dated as of March 16, 2004, of U.S. Bank
National Association, as Indenture Trustee under the Trust Indenture and Security Agreement (Solvay Polymers Equipment
Trust 1994) dated as of June 1, 1994, between the Owner Trustee and the Indenture Trustee.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 1er avril 2004 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Sixième supplément au contrat de location (Solvay Polymers
Equipment Trust 1994) en date du 16 mars 2004 entre la Wilmington Trust Company, en qualité de bailleur, et la BP Solvay
Polyethylene North America, en qualité de preneur;
2. Libération partielle de la convention (Solvay Polymers
Equipment Trust 1994) en date du 16 mars 2004 de la U.S.
Bank National Association, en qualité de fiduciaire de fiducie
en vertu d’une convention de fiducie et convention de sûreté
(Solvay Polymers Equipment Trust 1994) en date du 1er juin
1994 conclue entre le propriétaire fiduciaire et le fiduciaire de
fiducie.
April 13, 2004
Le 13 avril 2004
OGILVY RENAULT
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
OGILVY RENAULT
[17-1-o]
[17-1-o]
SOUTH COAST SALMON INC.
SOUTH COAST SALMON INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
South Coast Salmon Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Transport under the
La société South Coast Salmon Inc. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
1276
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
L. SWEENEY
Project Biologist
Transports en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La South Coast Salmon Inc. a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Transports
et au centre communautaire, à Belleoram, et au bureau de poste, à
Rencontre (Terre-Neuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt
BWA-8200-04-1099, une description de l’emplacement et les
plans d’une installation d’aquaculture que l’on propose d’aménager dans le passage ouest du havre Belle, dans la baie Belle, baie
de Fortune.
Les commentaires relatifs à l’effet de l’ouvrage sur la navigation maritime peuvent être adressés au Surintendant, Programme
de protection des eaux navigables, Transports Canada, Case postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) A1C 5X1. Veuillez noter que seuls les commentaires faits par écrit et reçus au
plus tard 30 jours suivant la date de publication de cet avis seront
considérés. Même si tous les commentaires répondant à ces exigences seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
St. Andrews, le 22 avril 2004
La biologiste chargée du projet
L. SWEENEY
[17-1-o]
[17-1-o]
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said
Act, South Coast Salmon Inc. has deposited with the Minister of
Transport and in the community centre, at Belleoram, and the
post office, at Rencontre, Newfoundland and Labrador, under
deposit number BWA-8200-04-1099, a description of the site and
plans of a proposed aquaculture site in Belle Harbour, mouth
west, at Belle Bay and Fortune Bay.
Comments regarding the effect of this work on marine navigation may be directed to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Transport Canada, P.O. Box 5667,
St. John’s, Newfoundland and Labrador A1C 5X1. However,
comments will be considered only if they are in writing and are
received not later than 30 days after the date of publication of this
notice. Although all comments conforming to the above will be
considered, no individual response will be sent.
St. Andrews, April 22, 2004
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Order Adding Toxic Substances to Schedule 1 to the
Canadian Environmental Protection Act, 1999.......
Parks Canada Agency
Mingan Archipelago National Park Reserve of Canada
Snowshoe Hare Regulations ...................................
Public Safety and Emergency Preparedness, Dept. of
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988 ........................................
1278
1284
1292
1277
Page
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Décret d’inscription de substances toxiques à
l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) .......................................... 1278
Agence Parcs Canada
Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à
vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan
du Canada ...............................................................
1284
Sécurité publique et de la Protection civile, min. de la
Règlement modifiant le Règlement de la Gendarmerie
royale du Canada (1988).........................................
1292
1278
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Order Adding Toxic Substances to Schedule 1 to the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Décret d’inscription de substances toxiques
à l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999)
Statutory Authority
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Fondement législatif
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Sponsoring Departments
Department of the Environment and Department of Health
Ministères responsables
Ministère de l’Environnement et ministère de la Santé
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The purpose of this initiative is to propose the addition of the
following two substances to the List of Toxic Substances in
Schedule 1 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999
(CEPA 1999):
— Tetrachlorobenzenes (TeCBs)
— Pentachlorobenzene (QCB)
These two chlorobenzenes (CBzs) were originally specified on
the first Priority Substances List (PSL1). Substances on this list
were identified as a priority for assessment to determine whether
environmental exposure to them posed a risk to the health of Canadians or to the environment. At the time of their first scientific
assessment in 1993, the available information was insufficient to
conclude whether the substances constituted a danger to the environment. In September 2002, pursuant to section 68 of CEPA
1999, a scientific follow-up assessment was published. It was
concluded that these two substances were entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that have
or may have an immediate or long-term effect on the environment
or its biological diversity in accordance with CEPA 1999. Therefore, it is recommended that the substances be considered toxic
under paragraph 64(a) of CEPA 1999, and that they be added
to the List of Toxic Substances in Schedule 1 of CEPA 1999.
QCB and TeCBs are also persistent, bioaccumulative, and mostly
anthropogenic and as such, meet the criteria for virtual elimination1 of releases to the environment. Since there is currently no
commercial demand for QCB and TeCBs in Canada, options to
prevent their reintroduction into the Canadian market will be
explored.
Description
La présente initiative a pour objet de proposer l’inscription des
deux substances ci-après à la Liste des substances toxiques de
l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)] :
— tétrachlorobenzènes (TeCB)
— pentachlorobenzène (QCB)
Ces deux chlorobenzènes figuraient à la première Liste des
substances d’intérêt prioritaire (LSIP1). L’évaluation des effets
que peut avoir l’exposition ambiante à certaines substances sur la
santé des Canadiens et des Canadiennes et sur l’environnement
doit porter en priorité sur les substances figurant sur cette liste.
Lors de leur évaluation scientifique, réalisée en 1993, les renseignements obtenus ne permettaient pas de conclure si elles constituaient ou non un danger pour l’environnement. En septembre
2002, un suivi de l’évaluation a été réalisé et publié sous l’article 68 de la LCPE (1999) dans lequel il a été conclu que ces deux
substances pénétraient dans l’environnement en une quantité ou
en une concentration ou dans des conditions de nature à avoir,
immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement ou sa diversité biologique, au sens de l’alinéa 64a) de la
LCPE (1999). Il est donc recommandé que ces substances soient
considérées comme toxiques au sens de l’alinéa 64a) de la LCPE
(1999) et qu’elles soient inscrites à la Liste des substances toxiques (annexe 1) de cette même loi. Le QCB et les TeCB sont
également des substances persistantes, bioaccumulables et principalement anthropiques, et par conséquent, elles atteignent tous les
critères de la quasi-élimination1 dans l’environnement. Présentement, il n’y a aucune demande commerciale pour le QCB et les
TeCB au Canada, alors l’option de la prévention de la réintroduction de ces substances dans le marché canadien va être explorée.
Le rapport de suivi de l’évaluation est disponible à l’Informathèque d’Environnement Canada, situé au 351, boulevard
Saint-Joseph, Gatineau (Québec) K1A 0H3, en téléphonant au
1 800 668-6767 ou en visitant le site Internet à l’adresse www.ec.
gc.ca/substances/ese/fre/PESIP/LSIP1_IIC.cfm.
The follow-up report may be obtained from the Inquiry Centre
at 351 Saint-Joseph Boulevard, Gatineau, Quebec K1A 0H3, by
calling 1-800-668-6767, or from the Internet at www.ec.gc.ca/
substances/ese/eng/PSAP/PSL1_IIC.cfm.
———
———
1
1
The federal government’s Toxic Substances Management Policy was announced
in Parliament on June 2, 1995. This policy provides a science-based framework
for the management of toxic substances. The key management objective in the
policy is virtual elimination of releases to the environment of toxic substances
that are persistent and bioaccumulative and are present in the environment primarily due to human activity (Track 1).
La politique de gestion des substances toxiques du gouvernement fédéral a été
annoncée au Parlement le 2 juin 1995. Cette politique prévoit un cadre scientifique pour la gestion des substances toxiques. Le principal objectif de la gestion
de la politique est le suivant : La quasi-élimination des rejets dans l’environnement des substances toxiques qui sont persistantes et bioaccumulables et qui
sont présentes dans l’environnement surtout en raison de l’activité humaine
(voie 1).
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1279
Background
Historique
As stated above, tetrachlorobenzenes (TeCBs) and pentachlorobenzene (QCB), which appeared on the first Priority Substances List (PSL1), were assessed to determine whether these
substances should be considered “toxic” as defined under the
Canadian Environmental Protection Act (CEPA). It was concluded in the PSL1 assessment that these compounds did not constitute a danger in Canada to the environment on which human
life depends or to human life or health. However, there was insufficient information to conclude whether they could have immediate or long-term harmful effects on the environment, under paragraph 11(a). At the time, concentration data for TeCBs and
QCB in freshwater and marine sediments and soil environments
were lacking. Corresponding data reporting effects on benthic
(i.e. organisms living near or at the bottom of a water body) and
soil-dwelling organisms were also needed to complete this
assessment.
Subsequent to the completion of the PSL1 assessments, these
two substances were deleted from the Priority Substances List.
Research studies to address these data gaps for QCB and TeCBs
were funded, and an emphasis was placed on studies that examined the effects on benthic organisms exposed to QCB and
TeCBs. Additionally, recent literature was reviewed for new data
on concentrations in sediment and soil for each of the chlorobenzenes under consideration and for information on the effects on
organisms resulting from exposure to these compounds.
Tel qu’il est indiqué ci-dessus, les TeCB et le QCB, qui figuraient à la LSIP1, ont été évalués afin de déterminer leur caractère
de substances « toxiques » au sens de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (LCPE). L’évaluation de ces composés a permis de conclure qu’ils ne constituent pas un danger au
Canada, ni pour l’environnement en général et l’environnement
essentiel à la vie humaine, ni pour la santé ou la vie humaine.
Cependant, les renseignements permettant de dire si ces substances pouvaient avoir, immédiatement ou à long terme, un effet
nocif sur l’environnement en vertu de l’alinéa 11a) étaient insuffisants. On ne disposait pas de données sur les concentrations de
TeCB et de QCB dans les sédiments dulcicoles et marins ainsi
que dans les sols. Pour mener à terme l’évaluation, il fallait aussi
obtenir des données correspondantes relatives aux effets sur les
organismes du benthos, vivant à proximité ou sur le fond d’un
plan d’eau ou du sol.
Ces substances ont été retirées de la Liste des substances
d’intérêt prioritaire après la réalisation des évaluations de la
LSIP1. Des fonds ont été affectés à des recherches visant à combler les lacunes des connaissances sur le QCB et les TeCB, et
l’accent a été mis sur les études traitant des effets de l’exposition
à ces substances sur les organismes benthiques. Les publications
récentes ont aussi été examinées pour obtenir de nouvelles données sur les concentrations dans les sédiments et les sols de chacun des chlorobenzènes examinés et des renseignements relatifs
aux effets sur les organismes de l’exposition à ces composés.
Il a été conclu, sur la base des recherches de ces études de suivi, que les TeCB et le QCB pénétraient dans l’environnement en
une quantité ou en une concentration ou dans des conditions de
nature à avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur
l’environnement ou sa diversité biologique. Il est donc proposé
que ces substances soient ajoutées à la Liste des substances toxiques de la LCPE (1999).
Based on the research results of these follow-up studies, it has
been concluded that TeCBs and QCB are entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that have
or may have an immediate or long-term harmful effect on the
environment or its biological diversity. Therefore, the Government recommends the addition of TeCBs and QCB to the List of
Toxic Substances of CEPA 1999.
Authority
Section 68 of CEPA 1999 provides either Minister with the authority to determine whether a substance is “toxic” or capable of
becoming “toxic” as defined under section 64 of the Act. A substance is determined to be “toxic” if it is entering or may enter the
environment in a quantity or concentration or under conditions
that
(a) have or may have an immediate or long-term harmful effect
on the environment or its biological diversity;
(b) constitute or may constitute a danger to the environment on
which life depends; or
(c) constitute or may constitute a danger in Canada to human
life or health.
TeCBs and QCB are persistent, bioaccumulative and predominately anthropogenic and are considered “toxic” under paragraph 64(a) of CEPA 1999.
The responsibility for assessing substances is shared by Environment Canada and Health Canada. The assessment process
includes examining potential effects to humans and other organisms, as well as determining the entry of the substance into the
Canadian environment, the environmental fate of the substance
and the resulting exposure.
Upon completion of the evaluation of data collected or generated for each substance, a draft report of the results of the investigations has been prepared and made available to the public. In
addition, the Ministers can publish the following in the Canada
Gazette, Part I:
Loi
L’article 68 de la LCPE (1999) autorise l’un ou l’autre ministre
à déterminer si une substance est effectivement ou potentiellement « toxique » au sens de l’article 64 de la Loi. Une substance
est jugée « toxique » si elle pénètre ou si elle peut pénétrer dans
l’environnement en une quantité ou en une concentration ou dans
des conditions de nature à :
a) avoir, immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur
l’environnement ou sur la diversité biologique;
b) mettre en danger l’environnement essentiel pour la vie;
c) constituer un danger au Canada pour la vie ou la santé
humaine.
Les TeCB et le QCB sont des substances persistantes et bioaccumulables qui résultent surtout d’activités humaines, et il est
proposé qu’elles soient considérées comme « toxiques » au sens
de l’alinéa 64a) de la LCPE (1999).
La responsabilité de l’évaluation des substances d’intérêt prioritaire relève conjointement d’Environnement Canada et de Santé
Canada. Le processus d’évaluation consiste à examiner les effets
potentiels d’une substance sur les humains et d’autres organismes
ainsi qu’à déterminer la pénétration et le devenir de cette substance dans l’environnement canadien et l’exposition qui en
résulte.
Une ébauche de rapport faisant état des résultats des recherches
a été préparée et mise à la disposition du public une fois l’évaluation des données obtenues ou produites pour chacune des substances terminée. En outre, les ministres peuvent publier l’information ci-après dans la Partie I de la Gazette du Canada :
1280
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
1. a summary of the results of the investigation; and
2. information and recommendations respecting any matter in
relation to a substance, including, without limiting the generality of the foregoing, measures to control the presence of
the substance in the environment.
Once a substance is added to the List of Toxic Substances in
Schedule 1 of CEPA 1999, the Government can regulate it or
propose other instruments respecting preventive or control actions
(for example, a pollution prevention plan, an environmental
emergency plan).
1. un résumé des résultats des recherches;
2. de l’information et des recommandations relatives à toute
question connexe à une substance, notamment des mesures
ayant pour objet de limiter la présence d’une substance
dans l’environnement.
Une fois une substance inscrite à la Liste des substances toxiques de l’annexe 1 de la LCPE (1999), le Gouvernement peut la
réglementer ou proposer d’autres mesures de prévention ou de
contrôle, par exemple un plan de prévention de la pollution ou un
plan d’urgence environnementale.
Tetrachlorobenzenes (TeCBs) and pentachlorobenzene (QCB)
Les tétrachlorobenzènes (TeCB) et le pentachlorobenzène (QCB)
TeCBs and QCB are not produced in Canada, and currently
there is no commercial domestic demand for these substances.
There are also no known natural sources of TeCBs or QCB.
These chlorobenzenes are existing organic substances where chlorine atoms are substituted for hydrogen atoms in the benzene ring.
Les TeCB et le QCB ne sont pas produits au Canada et il
n’existe pas actuellement de demande commerciale pour ces substances au pays. On ne connaît aucune source naturelle de TeCB
ou de QCB. Les chlorobenzènes sont des hydrocarbures aromatiques cycliques où les atomes d’hydrogène du noyau benzénique
sont substitués par des atomes de chlore.
Les TeCB et le QCB pénètrent dans les eaux de surface canadiennes et les sédiments connexes par l’intermédiaire des effluents des usines de traitement des eaux usées industrielles ou
des eaux d’égout. Les principaux secteurs industriels à l’origine
des rejets sont ceux de la fabrication de produits chimiques et du
textile. Ces deux chlorobenzènes ont aussi été décelés dans les
effluents des usines de pâtes et papiers. Les effluents des usines
de fabrication de fer et d’acier et des raffineries de pétrole contribuent aussi à la charge en TeCB et en QCB. On n’a pu relever les
sources de pentachlorobenzène de ces effluents. La principale
source de rejet de chlorobenzènes dans les sols au Canada est
représentée par le déversement accidentel de produits chimiques
industriels, notamment des fluides diélectriques (les fluides isolants utilisés dans les câbles et les transformateurs) contenant des
biphényles polychlorés (BPC). Autrefois, on se servait des TeCB
et du QCB mélangés aux biphényles polychlorés (BPC) dans les
fluides diélectriques. Cependant, depuis la mise en vigueur en
1980 (Gazette du Canada, 1980) d’un règlement interdisant de
nouvelles utilisations des fluides diélectriques contenant des BPC,
la quantité de TeCB et de QCB utilisée à cette fin a diminué considérablement. On compte, comme autres sources possibles, les
émissions atmosphériques industrielles et l’épandage de boues
d’épuration sur les sols agricoles.
On estime que les TeCB et le QCB peuvent persister pendant
plus de deux ans dans les sédiments de surface. La demi-vie des
TeCB, c’est-à-dire le temps nécessaire au système biologique
pour éliminer la moitié de la substance présente dans le sol, a été
estimée à quelque huit mois, tandis que celle du QCB a été estimée à deux ans. Ces substances satisfont donc aux critères de
persistance dans les sédiments (≥ 365 jours) et le sol (≥ 182 jours)
définis dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation2 de la LCPE (1999). En outre, les TeCB et le QCB peuvent
faire l’objet d’un transport atmosphérique, de leur source à des
régions éloignées, et satisfont ainsi aux critères de persistance
dans l’atmosphère.
Les substances persistantes peuvent demeurer biodisponibles,
c’est-à-dire qu’elles peuvent être absorbées ou devenir biologiquement disponibles pour un organisme, pendant de longues périodes, ce qui accroît la probabilité et la durée d’exposition comparativement aux composés qui ne persistent pas dans
l’environnement. De plus, les substances pouvant faire l’objet
TeCBs and QCB enter Canadian surface waters and associated
sediments primarily via effluents from industrial and sewage
treatment plants. The major industrial sectors include chemical
manufacturing and textile plants. These two chlorobenzenes have
also been observed in effluents from pulp and paper mills. Effluents from iron, steel manufacturing and petroleum refineries also
contribute to loadings of TeCBs and QCB. The sources of pentachlorobenzene in these waste streams have not been identified.
The main reported source of chlorobenzenes to Canadian soils is
accidental spillage of industrial chemicals, including dielectric
fluids (liquid insulating fluids used in cables and transformers)
containing polychlorinated biphenyls (PCBs). Formerly, TeCBs
and QCB were used in combination with polychlorinated biphenyls (PCBs) in dielectric fluids. However, after regulations prohibiting new uses of PCB-containing dielectric fluids were introduced in 1980 (Canada Gazette, 1980), the amount of TeCBs and
QCB used for this purpose declined considerably. Other possible
sources include industrial emissions to the atmosphere and application of sewage sludge to agricultural soils.
TeCBs and QCB have been estimated to persist in surface
sediments for longer than two years. The half-life of TeCBs (i.e.
the time required for a biological system to eliminate half of
the substance) in soil has been estimated to be approximately eight months, while the half-life of QCB in soil has been
estimated to be two years. These substances, therefore, meet the
criteria for persistence in sediment (≥ 365 days) and soil
(≥ 182 days), as defined in the Persistence and Bioaccumulation
Regulations,2 of CEPA 1999. Additionally, TeCBs and QCB are
subject to atmospheric transport from their source to remote areas
and therefore meet the criteria for persistence in air.
Persistent substances can remain bioavailable (i.e. degree to
which a substance is absorbed or becomes biologically available
for use by an organism) for long periods of time, thereby increasing the probability and duration of potential exposure relative to
compounds that do not persist in the environment. Additionally,
substances that are subject to long-range transport are of
———
———
2
2
The Persistence and Bioaccumulation Regulations set the criteria which will
be used to determine if a substance is persistent or bioaccumulative under certain
sections of the Canadian Environmental Protection Act, 1999. These criteria
are those in the Toxic Substances Management Policy adopted in 1995
by the federal government. [Persistence and Bioaccumulation Regulations
(SOR/2000-107)]
Le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation établit les critères qui
serviront à déterminer si une substance est persistante ou bioaccumulable sous
certaines sections de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999). Les critères proviennent de la Politique de gestion des substances toxiques adoptée en 1995 par le gouvernement du Canada. [Règlement sur la persistance et la bioaccumulation (DORS/2000-107)]
Le 24 avril 2004
particular concern, because remote and/or cold regions, such as
the Canadian Arctic, can act as a sink for such contaminants. Bioaccumulative substances have the potential to biomagnify (i.e.
concentration increases) through the food chain. Even releases of
extremely low concentrations of persistent and bioaccumulative
substances can lead to potential adverse effects on organisms that
are continually exposed to them over long periods.
TeCBs and QCB are known to cause both chronic and acute
effects on sediment- and soil-dwelling organisms. In general,
sediment-dwelling organisms are more sensitive to these CBzs
than soil-dwelling species, based on toxicity studies to date.
Based on available data, TeCBs and QCB are entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that
have or may have an immediate or long-term harmful effect on
the environment or its biological diversity and are considered
“toxic,” as defined under paragraph 64(a) of CEPA 1999.
It is, therefore, recommended that both TeCBs and QCB be
added to the List of Toxic Substances in Schedule I of CEPA
1999.
QCB and TeCBs are persistent, bioaccumulative, predominantly anthropogenic, and are considered “toxic” under Paragraph 64(a) of CEPA 1999; as such, they meet the criteria for
Track 1 substances under the Toxic Substances Management
Policy. The federal Toxic Substances Management Policy puts
forward a preventive and precautionary approach to deal with
substances that enter the environment and could harm the environment or human health. The policy provides decision makers
with direction and sets out a science-based management framework to ensure that federal programs are consistent with its objectives. Since there is currently no commercial demand for QCB
and TeCBs in Canada, options to prevent their reintroduction into
the Canadian market should be explored.
Alternatives
The follow-up assessment report concludes that the two substances are entering the environment in a quantity or concentration or under conditions that have or may have an immediate or
long-term harmful effect on the environment or its biological
diversity. Consequently, the Ministers have determined that the
alternative of taking no further action is not acceptable for these
two substances.
After the Ministers publish the results of their investigations
and indicate that they intend to recommend two substances for
addition to the List of Toxic Substances, Schedule 1, a range of
management instruments will be analyzed and considered as possible preventive or control actions for the substances.
Benefits and costs
The decision to add the substances to the List of Toxic Substances in Schedule 1 of CEPA 1999 is based solely on scientific
assessments. The Government will undertake an appropriate assessment of the potential impacts of a range of possible instruments during the risk management phase of TeCBs and QCB.
Consultation
A notice concerning the follow-up assessment for these two
substances under CEPA 1999 was published in the Canada Gazette, Part I, as follows:
Gazette du Canada Partie I
1281
d’un transport à grande distance sont plus préoccupantes car des
régions éloignées ou froides, comme l’Arctique canadien, peuvent
servir de puits pour ce genre de contaminants. Les substances
bioaccumulatives peuvent aussi faire l’objet d’une bioamplification (concentrations accrues) dans la chaîne alimentaire. Le rejet
de substances persistantes et bioaccumulables, même en très faibles concentrations, peut donner lieu à des effets nocifs pour les
organismes qui y sont exposés de façon continue pendant de longues périodes.
Les TeCB et le QCB visés par le présent rapport sont connus
pour avoir des effets chroniques et aigus sur les organismes des
sédiments et du sol. Les études de toxicité réalisées jusqu’à maintenant démontrent que, de façon générale, les organismes des
sédiments sont plus sensibles à ces cholorobenzènes que ceux du
sol.
Selon les données examinées, les TeCB et le QCB pénètrent
dans l’environnement en une quantité ou en une concentration
ou dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à
long terme, un effet nocif sur l’environnement ou sa diversité
biologique et sont jugés « toxiques » au sens de l’alinéa 64a) de la
LCPE (1999).
Il est donc recommandé que les TeCB et le QCB soient inscrits
à la Liste des substances toxiques (annexe 1) de la LCPE (1999).
Comme le QCB et les TeCB sont persistants, bioaccumulatifs
et principalement d’origine anthropique, et qu’il est proposé de
les juger « toxiques » au sens de l’alinéa 64a) de la LCPE 1999,
ils satisfont aux critères établis dans la Politique de gestion
des substances toxiques en ce qui concerne les substances de la
voie 1. La Politique de gestion des substances toxiques du gouvernement fédéral met en avant une approche prudente et préventive pour gérer les substances qui pénètrent dans l’environnement
et qui pourraient nuire à l’environnement ou à la santé humaine.
Afin que les programmes fédéraux soient conformes à ses objectifs, la politique fournit une orientation aux décideurs et établit un
cadre scientifique de gestion. Étant donné que ces substances ne
sont pas actuellement commercialisées au Canada, des options en
vue de prévenir leur réintroduction sur le marché canadien devraient être étudiées.
Solutions envisagées
Il est conclu dans le rapport de l’évaluation de suivi que ces
deux substances pénètrent dans l’environnement en une quantité
ou en une concentration ou dans des conditions de nature à avoir,
immédiatement ou à long terme, un effet nocif sur l’environnement ou sa diversité biologique. Par conséquent, les ministres ont
jugé que la solution consistant à ne rien faire n’était pas acceptable pour ces deux substances.
Après que les ministres auront publié les résultats de leurs études et fait connaître leur intention de recommander l’inscription
de deux substances à l’annexe 1, diverses mesures de gestion
seront analysées et examinées à titre d’éventuelles mesures de
prévention ou de lutte pour les substances.
Avantages et coûts
La décision d’inscrire ces substances à la Liste des substances
toxiques de l’annexe 1 de la LCPE (1999) repose seulement sur
des évaluations scientifiques. À l’étape de la gestion des risques
associés aux substances TeCB et QCB, le Gouvernement entreprendra une évaluation appropriée des impacts potentiels des divers instruments possibles.
Consultations
Un avis concernant l’évaluation de chacune des deux substances, en vertu de la LCPE (1999), a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada, à la date suivante :
1282
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Publication of Results of Investigation and September 28, 2002
Recommendations for the Substances —
1,2-Dichlorobenzene, 1,4-Dichlorobenzene,
Trichlorobenzenes, Tetrachlorobenzenes,
and Pentachlorobenzene
28 septembre 2002 : Publication du résultat des enquêtes
effectuées et des recommandations
concernant les substances —
1,2-dichlorobenzène, 1,4-dichlorobenzène,
trichlorobenzènes, tétrachlorobenzènes et
pentachlorobenzène
The notice was posted on the CEPA Registry Web site. The
above notice offered interested parties a 60-day comment period.
However, no comments were received during this period and, as
such, no substantive revisions have been made to the follow-up
assessment report.
L’avis a été affiché sur le site Internet du Registre environnemental de la LCPE. Il accordait un délai de 60 jours aux parties
intéressées pour faire connaître leurs commentaires. Aucun commentaire n’a été reçu pendant cette période et le rapport d’évaluation de suivi n’a donc pas été significativement révisé.
CEPA National Advisory Committee
Comité consultatif national de la LCPE
The CEPA National Advisory Committee has been given an
opportunity to advise the Minister of the Environment and the
Minister of Health on the scientific evidence supporting the declaration of these two substances as toxic and their proposal to have
them added to the List of Toxic Substances in Schedule 1. There
were no concerns raised with respect to the addition of these substances to Schedule 1 of the List of Toxic Substances.
Le Comité consultatif national de la LCPE a eu l’occasion de
conseiller les ministres sur les faits scientifiques appuyant la déclaration de substances toxiques pour ces deux substances et la
proposition de les inscrire à la Liste des substances toxiques de
l’annexe 1. Il n’a été fait état d’aucune préoccupation à l’égard de
l’inscription de ces substances à la Liste des substances toxiques
de l’annexe 1.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
There are no compliance or enforcement requirements associated with the List of Toxic Substances in Schedule 1 itself.
Il n’y a aucune exigence de conformité ou d’application associée à la Liste des substances toxiques de l’annexe 1.
Contacts
Personnes-ressources
Ms. Danie Dubé, Existing Substance Branch, Environment
Canada, Gatineau, Quebec K1A 0H3, (819) 953-0356 (telephone), (819) 953-4936 (facsimile), danie.dube@ec.gc.ca (electronic mail); and Ms. Céline Labossière, Regulatory and Economic Analysis Branch, Environment Canada, Gatineau, Quebec
K1A 0H3, (819) 997-2377 (telephone), (819) 997-2769 (facsimile), celine.labossiere@ec.gc.ca (electronic mail).
Madame Danie Dubé, Direction des substances existantes, Environnement Canada, Gatineau (Québec) K1A 0H3, (819) 9530356 (téléphone), (819) 953-4936 (télécopieur), danie.dube@
ec.gc.ca (courriel); Madame Céline Labossière, Direction des
analyses réglementaires et économiques, Environnement Canada,
Gatineau (Québec) K1A 0H3, (819) 997-2377 (téléphone), (819)
997-2769 (télécopieur), celine.labossiere@ec.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 332(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999a, that the Governor
in Council, pursuant to subsection 90(1) of that Act, proposes to
make the annexed Order Adding Toxic Substances to Schedule 1
to the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
Any person may, within 60 days after the date of publication of
this notice, file with the Minister of the Environment comments
with respect to the proposed Order or a notice of objection requesting that a board of review be established under section 333
of that Act and stating the reasons for the objection. All comments and notices must cite the Canada Gazette, Part I, and the
date of publication of this notice, and be addressed to the Director, Existing Substances Branch, Environmental Protection Service, Department of the Environment, Ottawa, Ontario K1A 0H3
(fax: (819) 953-4936, e-mail: psl.lsip@ec.gc.ca).
A person who provides information to that Minister may submit with the information a request for confidentiality under section 313 of that Act.
Ottawa, April 21, 2004
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné, conformément au paragraphe 332(1) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, que la
gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 90(1) de cette loi,
se propose de prendre le Décret d’inscription de substances toxiques à l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter au ministre de l’Environnement, dans les soixante jours suivant la date de publication du
présent avis, leurs observations au sujet du projet de décret ou un
avis d’opposition motivé demandant la constitution de la commission de révision prévue à l’article 333 de cette loi. Ils sont priés
d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à la directrice, Direction des substances existantes, Service de la protection de l’environnement, ministère de l’Environnement, Ottawa (Ontario) K1A 0H3 (téléc. :
(819) 953-4936; courriel : psl.lsip@ec.gc.ca).
Quiconque fournit des renseignements au ministre peut en
même temps présenter une demande de traitement confidentiel
aux termes de l’article 313 de cette loi.
Ottawa, le 21 avril 2004
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
———
———
a
a
S.C. 1999, c. 33
L.C. 1999, ch. 33
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1283
ORDER ADDING TOXIC SUBSTANCES TO
SCHEDULE 1 TO THE CANADIAN
ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
DÉCRET D’INSCRIPTION DE SUBSTANCES TOXIQUES
À L’ANNEXE 1 DE LA LOI CANADIENNE SUR LA
PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT (1999)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Schedule 1 to the Canadian Environmental Protection Act,
19991 is amended by adding the following:
Tetrachlorobenzenes, which have the molecular formula C6H2Cl4
Pentachlorobenzene, which has the molecular formula C6HCl5
1. L’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de
1
l’environnement (1999) est modifiée par adjonction de ce qui
suit :
Tétrachlorobenzènes, dont la formule moléculaire est C6H2Cl4
Pentachlorobenzène, dont la formule moléculaire est C6HCl5
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[17-1-o]
[17-1-o]
———
———
1
1
S.C. 1999, c. 33
L.C. 1999, ch. 33
1284
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Mingan Archipelago National Park Reserve of
Canada Snowshoe Hare Regulations
Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à
vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan
du Canada
Statutory Authority
Canada National Parks Act
Fondement législatif
Loi sur les parcs nationaux du Canada
Sponsoring Agency
Parks Canada Agency
Organisme responsable
Agence Parcs Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
Under the authority of section 17 of the Canada National
Parks Act, authority is given to the Governor in Council to make
regulations to control the exercise of traditional renewable resource harvesting activities in the Mingan Archipelago National
Park Reserve of Canada (the Park Reserve) in the province of
Quebec. The purpose of this regulatory initiative is to exercise the
authority under section 17 of the Act by establishing the Mingan
Archipelago National Park Reserve of Canada Snowshoe Hare
Regulations. The Regulations would authorize the snaring of
snowshoe hare by residents of certain communities adjacent to the
Park Reserve.
Certain lands in the Mingan Archipelago were established as a
reserve for a national park in 1984 under An Act to Establish a
National Park on the Mingan Archipelago. The lands were set
aside as a reserve for a national park pending the settlement of a
comprehensive land claim with certain local Aboriginal peoples
in respect of any right or title in those lands. The Act provided
that the National Parks Act would apply to the Park Reserve as if
it were a national park. Aboriginal people may carry on traditional renewable resource harvesting activities in the Park Reserve. Until settlement of a comprehensive land claim is concluded and regulations are made to reflect provisions of any
implementing legislation, the Mingan Archipelago National Park
Reserve of Canada Snowshoe Hare Regulations would not apply
to the carrying on of traditional renewable resource harvesting
activities by local Aboriginal persons.
L’article 17 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada autorise la gouverneure en conseil à prendre des règlements pour régir
l’exercice des activités traditionnelles de récolte de ressources
renouvelables dans la réserve à vocation de parc national de
l’Archipel-de-Mingan du Canada (la Réserve), dans la province
de Québec. La présente initiative réglementaire vise à exercer le
pouvoir prévu à l’article 17 de la Loi en prenant le Règlement sur
le lièvre d’Amérique dans la réserve à vocation de parc national
de l’Archipel-de-Mingan du Canada. Le Règlement autoriserait le
colletage du lièvre d’Amérique par les résidents de certaines
communautés voisines de la Réserve.
Certaines terres de l’archipel de Mingan ont été constituées en
réserve à vocation de parc national en 1984 par la Loi portant
création du parc national de l’Archipel-de-Mingan. Ces terres ont
été mises en réserve en vue de la création d’un parc national en
attendant le règlement d’une revendication territoriale globale
avec certains peuples autochtones locaux concernant tout droit ou
titre de ceux-ci sur ces terres. La Loi stipulait que la Loi sur les
parcs nationaux s’appliquerait à la Réserve comme s’il s’agissait
d’un parc national. Les peuples autochtones peuvent, par conséquent, exercer des activités traditionnelles de récolte de ressources renouvelables dans la Réserve. Jusqu’à la conclusion d’un
accord visant la revendication territoriale globale et l’établissement d’une réglementation permettant de refléter les dispositions
de toute loi de mise en œuvre, le présent règlement ne s’appliquerait pas aux peuples autochtones locaux exerçant des activités
traditionnelles en matière de ressources renouvelables.
Quand la Réserve a été créée, la Loi sur les parcs nationaux ne
permettait pas de réglementer l’exercice des activités traditionnelles de récolte de ressources renouvelables dans la Réserve par des
allochtones. Cette situation a été corrigée par l’ajout de l’alinéa 17(1)e) dans la nouvelle Loi sur les parcs nationaux du Canada, entrée en vigueur en 2001. La Loi autorise maintenant la
prise de règlements visant l’exercice des activités traditionnelles
de récolte de ressources renouvelables par les communautés allochtones. Historiquement, le colletage du lièvre d’Amérique était
une activité traditionnelle pratiquée par les membres des communautés allochtones de la Minganie avant la création de la Réserve.
When the Park Reserve was established, the National Parks
Act made no provision for the regulation of traditional renewable resource harvesting activities in the Park Reserve by nonAboriginal people. This was rectified by the inclusion of paragraph 17(1)(e) in the new Canada National Parks Act, which was
brought into force in 2001. The Act now provides authority to
make regulations for the conduct of traditional renewable resource harvesting activities by the non-Aboriginal community.
Historically, the snaring of snowshoe hare was a traditional activity carried on by members of non-Aboriginal communities in the
Mingan Region of Quebec before the Park Reserve was
established.
The Mingan Archipelago National Park Reserve of Canada
Snowshoe Hare Regulations would provide a framework for issuing seasonal permits and for prescribing terms and conditions
within the permits for purposes of managing and controlling the
Le Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan du Canada servirait de cadre pour l’émission des permis saisonniers et établirait
les modalités prescrites pour les permis aux fins de la gestion et
Le 24 avril 2004
snaring of snowshoe hare and associated activities. The Regulations would clearly define those local residents who are eligible
for a permit, as well as the length of time that descendants of eligible residents may continue the practice. The Regulations would
set out clear restrictions respecting the use of snares, the location
of snaring activities and limits on the number of hares snared
during an open season. The Regulations would also provide
mechanisms for monitoring the activity. The data collected would
be used to adjust open seasons and quotas if it was determined
that snaring of snowshoe hare was having an impact on the ecological integrity of the Park Reserve.
This initiative would also amend the National Parks Wildlife
Regulations given that those Regulations prohibit the hunting of
wildlife in national parks. These Regulations would be amended
so that those authorized to hunt under the Mingan Archipelago
National Park Reserve of Canada Snowshoe Hare Regulations
are not subject to the general prohibition on hunting wildlife
when engaged in snaring activities.
Alternatives
The status quo was rejected as it would prevent the exercise of
traditional renewable resource harvesting activities in the Park
Reserve. The authority in the Canada National Parks Act to allow
for these activities in the Park Reserve was introduced specifically so that local non-Aboriginal communities could resume
traditional renewable resource harvesting activities in the Park
Reserve.
This measure is also consistent with the 1994 Parks Canada
Guiding Principles and Operational Policies which stipulate that
the pursuit of traditional harvesting activities by local populations
may be established for a determined period of time and that these
activities must be controlled by regulation.
Benefits and costs
Traditional resource harvesting activities have been taken into
account in the management planning review process for the Park
Reserve. Control of the snaring of snowshoe hare by regulation is
essential from a resource management perspective. The absence
of regulatory controls could result in unrestricted hunting, which
could have a negative impact on the protection of the resource.
The Regulations would not result in any significant additional
costs for Parks Canada. Administration of the permit system
would be absorbed by the Park Reserve’s current operational
allocations.
Consultation
Elements of a regulatory framework to manage snowshoe hare
snaring activities were developed jointly by Parks Canada and the
Comité des citoyens, which represents the communities of Havre
Saint-Pierre and Longue-Pointe-de-Mingan, Quebec. The Comité
is made up of members representing the two local communities
that would be most affected by this regulatory initiative. Beginning in fall 2000, the Comité was given the opportunity to comment on numerous drafts of the proposed regulations. The Comité
gave its full support to the proposed Regulations and recommended that Parks Canada proceed with approval of the
Regulations.
The proposed Regulations were also addressed within the consultation process to review the management plan for the Park
Reserve. Over the past year, ten public information sessions were
held on the proposed management plan. Aboriginal and nonAboriginal stakeholders from all communities in the Mingan region of Québec, ranging from Aguanish to Longue-Pointe-deMingan, participated in the consultations.
Gazette du Canada Partie I
1285
du contrôle du colletage du lièvre d’Amérique et des activités
connexes. Le règlement définirait clairement les résidents locaux
admissibles à un permis, de même que la durée de l’autorisation
pour les descendants des résidents admissibles. Le Règlement
établirait des restrictions claires quant à l’utilisation des collets, à
l’endroit où peuvent se dérouler les activités de colletage et aux
limites du nombre de lièvres capturés durant la saison de chasse.
Le Règlement prévoirait aussi des mécanismes de surveillance de
l’activité. Les données recueillies permettraient de rajuster la saison de chasse et les quotas advenant que le colletage du lièvre
d’Amérique nuirait à l’intégrité écologique de la Réserve.
Cette initiative modifierait aussi le Règlement sur la faune dans
les parcs nationaux étant donné que ce règlement interdit de
chasser des animaux sauvages dans un parc national. Ce règlement serait modifié de façon que les personnes autorisées à
chasser en vertu du Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la
réserve à vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan du
Canada soient soustraites de l’interdiction générale de chasser les
animaux sauvages en se livrant à l’activité de colletage.
Solutions envisagées
Le maintien du statu quo a été rejeté parce qu’il ne permettait
pas l’exercice des activités traditionnelles de récolte de ressources
renouvelables dans la Réserve. La possibilité de permettre la pratique de ces activités dans la Réserve a été ajoutée dans la Loi sur
les parcs nationaux du Canada précisément pour que les communautés allochtones locales puissent reprendre la pratique des activités traditionnelles de récoltes de ressources renouvelables dans
la Réserve.
Cette mesure est également conforme aux Principes directeurs
et politiques de gestion de 1994 de l’Agence Parcs Canada qui
stipulent que la poursuite d’activités traditionnelles de récolte par
des populations locales peut être autorisée pour une période définie et que ces activités doivent être réglementées.
Avantages et coûts
Le processus d’examen du plan directeur de la Réserve a tenu
compte des activités traditionnelles de récolte. La gestion de la
ressource exige d’établir un règlement pour régir le colletage du
lièvre d’Amérique. L’absence de réglementation pourrait conduire à une chasse excessive qui pourrait nuire à la protection de
la ressource.
Ce règlement n’entraînerait aucun coût additionnel important
pour Parcs Canada. L’administration du système de permis serait
intégrée aux coûts opérationnels courants de la Réserve.
Consultations
Les éléments du cadre réglementaire visant à gérer les activités
de colletage du lièvre d’Amérique ont été établis conjointement
par Parcs Canada et le Comité des citoyens qui représente les
communautés de Havre-Saint-Pierre et de Longue-Pointe-deMingan, au Québec. Ce comité se compose de citoyens représentant les deux communautés locales qui seraient le plus touchées
par cette initiative. Dès l’automne 2000, le Comité a eu la possibilité de commenter diverses ébauches du règlement proposé. Le
Comité a appuyé sans réserve le règlement proposé et a recommandé à Parcs Canada de procéder à l’approbation du Règlement.
Le règlement proposé a également été étudié dans le cadre de
l’examen du plan directeur de la Réserve. L’année dernière, dix
séances d’information ont été tenues sur le plan directeur proposé.
Les intervenants autochtones et allochtones de toutes les communautés locales de la Minganie, soit de Aguanish à Longue-Pointede-Mingan, ont participé aux consultations.
1286
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Meetings on the management plan were also organized with the
Park Reserve’s Management Monitoring Committee. The Committee is made up of representatives of local municipalities and
local organizations with interests in tourism, business and the
environment. The mandate of the Committee is to provide a forum for discussion of the management of the Park Reserve and its
operations in general.
In addition to these meetings, a general consultation document,
which included the proposed regulatory measures, was distributed
to the population of the local communities in the Mingan Region
and to approximately one hundred regional and national organizations who have interests in the area. These included Aboriginal
band councils, municipalities, local businesses, local hunting and
fishing associations, tourism organizations, the World Wildlife
Fund, the Fédération canadienne de la nature, the Fondation de la
faune du Québec, provincial government departments, such as the
Sûreté du Québec and the Société de la faune et des parcs du
Québec, other federal departments, such as Indian and Northern
Affairs Canada, Fisheries and Oceans Canada and the Canadian
Wildlife Service, and local colleges and universities. No comments were received from these organizations on the general consultation document.
Des réunions portant sur le plan directeur ont également été organisées en collaboration avec le Comité de suivi de la gestion de
la Réserve. Ce comité se compose de représentants des municipalités locales et d’organisations locales œuvrant dans le domaine
du tourisme, des affaires et de l’environnement. Le comité se veut
une table de discussion sur la gestion de la Réserve et sur son
fonctionnement en général.
En plus de ces réunions, un document de consultation général
incluant les mesures réglementaires proposées a également été
distribué à toute la population des localités de la Minganie, ainsi
qu’à une centaine d’organisations régionales et nationales qui
œuvrent dans la région, notamment, des conseils de bande des
Premières nations, des municipalités, des entreprises locales, des
associations de chasse et pêche locales, des organisations touristiques, le Fonds mondial pour la nature, la Fédération canadienne
de la nature, la Fondation de la faune du Québec, des ministères
des gouvernements provinciaux tels que la Sûreté du Québec et la
Société de la faune et des parcs du Québec, d’autres ministères
fédéraux tels qu’Affaires indiennes et du Nord Canada, Pêches et
Océans Canada et le Service canadien de la faune ainsi que des
collèges et des universités locaux. Aucun commentaire n’a été
reçu de la part de ces organisations sur le document de consultation général.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
Voluntary compliance would be encouraged by informing residents eligible for snaring permits through various means of communication, including the distribution of copies of the approved
Regulations and a brochure containing the procedures and requirements of the regulatory regime. Local radio and television
announcements will be made by Parks Canada staff to outline the
requirements of the Regulations.
Le respect volontaire du règlement serait encouragé en informant les résidents admissibles au permis de colletage des exigences réglementaires à l’aide de divers moyens de communication
dont la distribution du règlement approuvé et d’une brochure
exposant les modalités d’application et les exigences réglementaires. Le personnel de Parcs Canada fera aussi des annonces à la
radio et à la télévision locales pour souligner les exigences imposées par le Règlement.
Le respect du Règlement serait assuré par des patrouilles régulières effectuées par les agents d’application de la loi dans les
secteurs de colletage. En dernier recours, une accusation
d’infraction au Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan du
Canada pourrait être déposée et une amende maximale de 2 000 $
pourrait être imposée, sur déclaration de culpabilité par procédure
sommaire, ou d’une amende maximale de 5 000 $, sur déclaration
de culpabilité par mise en accusation, en vertu de la Loi sur les
parcs nationaux du Canada.
Compliance with the Regulations would be ensured through
regular patrols by law enforcement officers in the snaring areas.
As a final recourse, a charge for an offence may be laid under the
Mingan Archipelago National Park Reserve of Canada Snowshoe
Hare Regulations. Under the Canada National Parks Act, a
maximum fine of $2,000 may be imposed on summary conviction, or a maximum fine of $5,000 may be imposed on conviction
on indictment.
Contact
Personne-ressource
Ms. Julie Gauthier, Project Manager, Legislation and Policy
Branch, National Parks, Parks Canada, 25 Eddy Street, Gatineau,
Quebec K1A 0M5, (819) 994-5138 (telephone), (819) 994-0835
(facsimile).
Madame Julie Gauthier, Gestionnaire de projets, Direction de
la législation et de la politique, Parcs nationaux, Parcs Canada,
25, rue Eddy, Gatineau (Québec) K1A 0M5, (819) 994-5138 (téléphone), (819) 994-0835 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 17 of the Canada National Parks Acta, proposes to
make the annexed Mingan Archipelago National Park Reserve of
Canada Snowshoe Hare Regulations.
Interested persons may make representations with respect
to the proposed Regulations within 30 days after the date of
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 17 de la Loi sur les parcs nationaux du Canadaa, se propose de prendre le Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la
réserve à vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan du
Canada, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet
du projet de règlement dans les trente jours suivant la date de
———
———
a
S.C. 2000, c. 32
a
L.C. 2000, ch. 32
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1287
publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be addressed to Julie Gauthier, Program Manager, Regulatory Development, National Parks Directorate, Parks Canada,
4th floor, 25 Eddy Street, Gatineau, Quebec K1A 0M5 (fax: (819)
997-0835).
Ottawa, April 21, 2004
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Julie Gauthier, gestionnaire de projets, Développement
des règlements, Direction des parcs nationaux, Parcs Canada,
4e étage, 25, rue Eddy, Gatineau (Québec) K1A 0M5 (téléc. :
(819) 997-0835).
Ottawa, le 21 avril 2004
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
MINGAN ARCHIPELAGO NATIONAL PARK RESERVE
OF CANADA SNOWSHOE HARE REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE LIÈVRE D’AMÉRIQUE DANS LA
RÉSERVE À VOCATION DE PARC NATIONAL DE
L’ARCHIPEL-DE-MINGAN DU CANADA
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Canada National Parks Act. (Loi)
“Chief Executive Officer” has the same meaning as in subsection 2(1) of the Parks Canada Agency Act. (directeur général)
“common-law partner”, in relation to an individual, means a person who is cohabiting with the individual in a conjugal relationship, having so cohabited for a period of at least one year.
(conjoint de fait)
“eligible person” means a person
(a) who, on June 29, 1984, was a permanent resident of
Longue-Pointe-de-Mingan, Mingan, Havre-Saint-Pierre or
Baie-Johan-Beetz in the Province of Quebec;
(b) who was born in Longue-Pointe-de-Mingan, Mingan,
Havre-Saint-Pierre or Baie-Johan-Beetz in the Province of
Quebec, who is a first or second generation descendant — by
blood or adoption — of the first or second generation of a
person identified in paragraph (a) and who, at the time of the
application for and receipt of a snare permit, is 16 years of
age or older; or
(c) who is the spouse or common-law partner of a person
identified in paragraph (a) or (b). (admissible)
“park reserve” means Mingan Archipelago National Park Reserve
of Canada. (réserve)
“possession” has the same meaning as in subsection 4(3) of the
Criminal Code. (possession)
“season” means the period of time for which snare permits are
issued. (saison)
“snare” means the act of capturing or attempting to capture an
animal using a snare. (chasse au collet)
“snare permit” means a permit issued under section 8. (permis de
chasse au collet)
“snowshoe hare” means a member of the species Lepus americanus and includes any part of such an animal. (lièvre
d’Amérique)
“superintendent” means the superintendent of the park reserve.
(directeur)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« admissible » Qualifie le demandeur qui, selon le cas :
a) était, le 29 juin 1984, résident permanent de LonguePointe-de-Mingan, Mingan, Havre-Saint-Pierre ou BaieJohan-Beetz, dans la province de Québec;
b) est natif de Longue-Pointe-de-Mingan, Mingan, HavreSaint-Pierre ou Baie-Johan-Beetz, dans la province de Québec, est un descendant, par les liens du sang ou de l’adoption, au premier ou au deuxième degré d’une personne visée
à l’alinéa a) et, au moment de la demande de permis de
chasse au collet et de la réception du permis, est âgé d’au
moins seize ans;
c) est l’époux ou le conjoint de fait d’une personne visée aux
alinéas a) ou b). (eligible person)
« chasse au collet » Action de capturer ou de tenter de capturer un
animal au moyen d’un collet. (snare)
« conjoint de fait » La personne qui vit avec la personne en cause
dans une relation conjugale depuis au moins un an. (commonlaw partner)
« directeur » Le directeur de la réserve. (superintendent)
« directeur général » S’entend au sens du paragraphe 2(1) de la
Loi sur l’Agence Parcs Canada. (Chief Executive Officer)
« lièvre d’Amérique » Tout membre de l’espèce Lepus americanus, ainsi que ses parties. (snowshoe hare)
« Loi » La Loi sur les parcs nationaux du Canada. (Act)
« permis de chasse au collet » Permis délivré en vertu de l’article 8. (snare permit)
« possession » S’entend au sens du paragraphe 4(3) du Code criminel. (possession)
« réserve » La réserve à vocation de parc national de l’Archipelde-Mingan du Canada. (park reserve)
« saison » Période pour laquelle les permis de chasse au collet
sont délivrés. (season)
APPLICATION
CHAMP D’APPLICATION
2. (1) Subject to section 40 of the Act, these Regulations apply
to the park reserve.
(2) In the event of an inconsistency between these Regulations
and any other regulation made under the Act, these Regulations
prevail to the extent of the inconsistency.
3. Sections 5 and 6 do not apply to the superintendent, a park
warden, an enforcement officer or a peace officer while they are
2. (1) Sous réserve de l’article 40 de la Loi, le présent règlement s’applique à la réserve.
(2) Les dispositions du présent règlement l’emportent sur les
dispositions incompatibles de tout autre règlement pris en vertu
de la Loi.
3. Les articles 5 et 6 ne s’appliquent pas au directeur, aux gardes de parc, aux agents de l’autorité et aux agents de la paix qui
1288
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
performing functions related to the management of the harvesting
of snowshoe hare in the park reserve, or to any other person authorized by the superintendent while they are conducting scientific research in the park reserve in respect of snowshoe hare or
the harvesting activity.
agissent dans l’exercice de leurs fonctions se rapportant à la gestion de l’exploitation du lièvre d’Amérique dans la réserve, ni aux
personnes qui effectuent, dans la réserve, des recherches scientifiques autorisées par le directeur sur le lièvre d’Amérique ou sur
son exploitation.
TRADITIONAL RENEWABLE RESOURCE HARVESTING ACTIVITY
ACTIVITÉ TRADITIONNELLE EN MATIÈRE
DE RESSOURCES RENOUVELABLES
4. The snaring of snowshoe hare in the park reserve is hereby specified to be a traditional renewable resource harvesting
activity.
4. La chasse au collet du lièvre d’Amérique dans la réserve est
une activité traditionnelle en matière de ressources renouvelables.
GENERAL PROHIBITIONS — SNARING AND POSSESSION
INTERDICTIONS GÉNÉRALES — CHASSE AU COLLET ET POSSESSION
5. No person shall snare snowshoe hare in the park reserve
unless they are the holder of a snare permit.
6. No person shall possess snowshoe hare snared in the park reserve unless they are the holder of a snare permit.
5. Il est interdit de chasser au collet le lièvre d’Amérique dans
la réserve, à moins d’être titulaire d’un permis de chasse au collet.
6. Il est interdit d’avoir en sa possession un lièvre d’Amérique
chassé au collet dans la réserve, à moins d’être titulaire d’un permis de chasse au collet.
SNARE PERMITS
PERMIS DE CHASSE AU COLLET
Application
7. An application for a snare permit shall be submitted to the
superintendent on the form provided by the superintendent and
must include the following information:
(a) the name and date of birth of the applicant and the address
of their permanent residence; and
(b) written evidence that the applicant is an eligible person.
Issuance
8. (1) Subject to any other provisions of these Regulations, the
superintendent may issue a permit to snare snowshoe hare in the
park reserve to an eligible person on application by that person in
accordance with section 7.
(2) No person is entitled to obtain a snare permit for a given
season if they are already the holder of a valid or suspended snare
permit for that season or if, during the 12 months preceding the
submission of the application, a snare permit previously issued to
them was revoked.
(3) The permit holder shall sign the snare permit on receipt.
Demande
7. La demande de permis de chasse au collet est présentée au
directeur sur le formulaire fourni par lui et comprend :
a) les nom, date de naissance et adresse de résidence permanente du demandeur;
b) une preuve écrite que le demandeur est admissible.
Contents
9. (1) Every snare permit shall contain the name and date of
birth of the permit holder, the address of their permanent residence, and
(a) a statement that transfer or assignment of the permit is
prohibited;
(b) a description of the duties of the permit holder as set out
in sections 12 to 14;
(c) a statement that contravention of a condition of the permit constitutes an offence under subsection 24(3) of the Act;
and
(d) any standard conditions that are specified by the superintendent in respect of
(i) the duration of the permit,
(ii) the areas in the park reserve in which the permit holder
may snare snowshoe hare,
(iii) all or part of any of those areas, identified on the permit as areas in which the permit holder may snare snowshoe hare, in which the snaring of snowshoe hare is restricted for part of the duration of the permit,
Délivrance
8. (1) Sous réserve des autres dispositions du présent règlement, le directeur peut délivrer au demandeur admissible qui lui a
présenté une demande conforme à l’article 7 un permis l’autorisant à chasser au collet le lièvre d’Amérique dans la réserve.
(2) Ne peut obtenir un permis de chasse au collet pour une saison donnée le demandeur qui est titulaire d’un permis de chasse
au collet — suspendu ou non — pour la saison en cause ou dont
le permis de chasse au collet a été révoqué au cours des douze
mois précédant sa demande.
(3) Le titulaire signe son permis de chasse au collet dès qu’il le
reçoit.
Contenu
9. (1) Le permis de chasse au collet énonce les nom, date de
naissance et adresse de résidence permanente du titulaire. S’y
trouvent en outre :
a) la mention que le transfert et la cession du permis sont
interdits;
b) les obligations du titulaire mentionnées aux articles 12
à 14;
c) la mention que la contravention à l’une des modalités du
permis constitue une infraction aux termes du paragraphe 24(3) de la Loi;
d) toute modalité générale fixée par le directeur à l’égard des
questions suivantes :
(i) la période de validité du permis,
(ii) les zones de la réserve où le titulaire est autorisé à
chasser au collet le lièvre d’Amérique,
(iii) les zones ou parties de zone de la réserve où le titulaire est autorisé à chasser au collet le lièvre d’Amérique
sous réserve de certaines restrictions applicables pendant
une partie de la période de validité du permis,
Le 24 avril 2004
(iv) the maximum number of snowshoe hare that may be
snared and possessed by the permit holder in the season,
(v) the method to be used by the permit holder to indicate
their snares, snaring lines and trails,
(vi) the method to be used by the permit holder to attach,
to their snared snowshoe hare, the tags provided by the
superintendent with the permit,
(vii) any measures to be taken by the permit holder that
are necessary to protect the ecological integrity of the areas of the park reserve identified in the permit as areas in
which the permit holder may snare snowshoe hare, and
(viii) any information not listed in paragraphs 14(2)(a)
to (c) that the permit holder must record in respect of their
snaring activities.
(2) The superintendent may, when necessary to ensure the protection of snowshoe hare in the park reserve and the preservation,
control and management of the park reserve, including the maintenance or restoration of its ecological integrity, include in all
snare permits to be issued for a given season any supplementary
conditions that may be required.
Expiry
10. A snare permit expires on the earlier of
(a) the expiry date stated on the permit, and
(b) the date on which the permit is revoked.
PROHIBITIONS — HOLDERS OF SNARE PERMITS
11. No holder of a snare permit shall
(a) transfer or assign their permit;
(b) use a snare other than one that is constructed of metallic
wire;
(c) set a snare in a manner capable of capturing an animal other
than a snowshoe hare;
(d) subject to paragraph 12(e), set more snares than the maximum number of snowshoe hare that may be snared as set out in
their permit;
(e) bait a snare;
(f) cut or damage any flora in the course of snaring snowshoe
hare;
(g) leave a snare unattended for more than 48 hours;
(h) snare snowshoe hare in an area of the park reserve that has
been closed to the snaring of snowshoe hare by the superintendent under section 16; or
(i) remove the tag that they have attached to a snared snowshoe
hare until the hare is being prepared for human consumption.
DUTIES OF HOLDERS OF SNARE PERMITS
12. The holder of a snare permit shall
(a) carry their permit when they are snaring or in possession of
snowshoe hare in the park reserve;
(b) on request by the superintendent, a park warden, an enforcement officer or a peace officer, immediately produce for
examination, as applicable, their snares, any snowshoe hare in
their possession and their permit;
(c) attach, to each snared snowshoe hare, a tag provided with
their permit using the method specified in the permit;
(d) report, without delay, to a park warden, any accidental capture by the permit holder in any of their snares of an animal
other than a snowshoe hare if that animal is wounded or dead;
and
Gazette du Canada Partie I
1289
(iv) le nombre maximal de lièvres d’Amérique que le titulaire peut capturer et avoir en sa possession au cours de la
saison,
(v) la manière dont le titulaire doit marquer ses collets, ses
lignes et ses sentiers de chasse au collet,
(vi) la manière dont le titulaire doit fixer au lièvre
d’Amérique l’étiquette délivrée par le directeur avec le
permis,
(vii) les mesures à prendre par le titulaire qui sont nécessaires à la protection de l’intégrité écologique des zones
de la réserve où il lui est permis de chasser au collet,
(viii) les renseignements, outre ceux énumérés aux alinéas 14(2)a) à c), sur ses activités de chasse au collet que
le titulaire est tenu de consigner.
(2) Le directeur peut assortir tout permis délivré pour une saison donnée de toute modalité supplémentaire nécessaire à la protection du lièvre d’Amérique dans la réserve et à la préservation,
la gestion et l’administration de la réserve, ainsi qu’au maintien
ou au rétablissement de son intégrité écologique.
Expiration
10. Le permis de chasse au collet expire à celle des dates ciaprès qui est antérieure à l’autre :
a) la date d’expiration qui y est indiquée;
b) la date de sa révocation.
INTERDICTIONS — TITULAIRE DU PERMIS DE CHASSE AU COLLET
11. Il est interdit au titulaire du permis de chasse au collet :
a) de transférer ou de céder son permis;
b) de chasser au moyen d’un collet fait d’un matériau autre que
le fil métallique;
c) de placer un collet de telle sorte qu’il est possible de capturer
un animal autre qu’un lièvre d’Amérique;
d) sous réserve de l’alinéa 12e), de tendre plus de collets que le
nombre maximal de lièvres d’Amérique qu’il peut capturer selon son permis;
e) d’appâter un collet;
f) de couper ou d’endommager la végétation lors de la chasse
au collet;
g) de laisser un collet sans surveillance pendant plus de
quarante-huit heures;
h) de chasser au collet le lièvre d’Amérique dans une zone de
la réserve où la chasse est interdite par le directeur aux termes
de l’article 16;
i) d’enlever l’étiquette fixée au lièvre d’Amérique, sauf au moment de le préparer pour la consommation humaine.
OBLIGATIONS DU TITULAIRE DU PERMIS DE CHASSE AU COLLET
12. Le titulaire du permis de chasse au collet :
a) porte sur lui son permis lorsqu’il chasse au collet ou qu’il est
en possession de lièvres d’Amérique dans la réserve;
b) sur la demande du directeur, d’un garde de parc, d’un agent
de l’autorité ou d’un agent de la paix, lui présente sans délai,
selon le cas, ses collets, les lièvres d’Amérique en sa possession ou son permis pour qu’il puisse les examiner;
c) fixe à chaque lièvre d’Amérique qu’il capture l’étiquette qui
lui a été délivrée avec le permis de la façon indiquée dans
celui-ci;
d) rapporte immédiatement à un garde de parc toute capture accidentelle dans ses collets d’un animal, autre qu’un lièvre
d’Amérique, qui est mort ou blessé;
1290
Canada Gazette Part I
(e) after the permit holder snares one half of the limit of snowshoe hare specified in their permit, reduce the number of their
snares to no more than one half of that limit.
13. (1) The holder of a snare permit shall remove their snares,
snaring line indicators and trail indicators when the limit of snowshoe hare specified in their permit has been reached, or, if that
limit is not reached, within 48 hours after the expiry of the permit.
(2) If the permit holder fails to comply with subsection (1), the
superintendent shall remove and dispose of the snares, snaring
line indicators and trail indicators.
14. (1) Within 60 days after the expiry of a snare permit, the
permit holder shall return the permit to the superintendent.
(2) The permit holder shall state the following information on
the back of their snare permit prior to returning it:
(a) the number of snares set by the permit holder;
(b) the number of snowshoe hare snared by the permit holder;
(c) the areas in which the snowshoe hare were snared; and
(d) any other information that the permit holder was required to
record under a condition of the permit.
April 24, 2004
e) une fois qu’il a capturé la moitié du nombre maximal de lièvres d’Amérique qu’il peut capturer selon son permis, réduit le
nombre de ses collets de façon qu’il ne dépasse pas la moitié
du nombre maximal de collets qu’il peut tendre selon son
permis.
13. (1) Le titulaire du permis de chasse au collet enlève ses collets et ses marques de lignes et de sentiers qu’il a placés dans la
réserve dès qu’il atteint le nombre maximal de lièvres d’Amérique qu’il peut capturer selon son permis ou, s’il ne l’atteint pas,
dans les quarante-huit heures qui suivent l’expiration du permis.
(2) Le directeur enlève les collets et les marques de lignes et de
sentiers laissés par le titulaire du permis en contravention du paragraphe (1), et en dispose.
14. (1) Dans les soixante jours suivant l’expiration du permis
de chasse au collet, son titulaire le remet au directeur.
(2) Avant de remettre son permis, le titulaire inscrit au dos de
celui-ci les renseignements suivants :
a) le nombre de collets qu’il a tendus;
b) le nombre de lièvres d’Amérique qu’il a capturés;
c) les zones où il les a capturés;
d) tout autre renseignement qu’il est tenu de consigner aux
termes d’une modalité de son permis de chasse au collet.
POWERS OF SUPERINTENDENT
POUVOIRS DU DIRECTEUR
15. The superintendent shall, for the purposes of the conservation of snowshoe hare and the maintenance of the ecological integrity of the park reserve, in respect of each season, determine
those areas in the park reserve in which the snaring of snowshoe
hare will be permitted or restricted.
16. The superintendent may, at any time, for the purposes of
management of the park reserve, public safety or the conservation
of natural resources, close areas of the park reserve to the snaring
of snowshoe hare for such period as the superintendent determines necessary.
17. Based on the determinations made under sections 15
and 16, the superintendent shall, in respect of each season,
determine
(a) the limit of snowshoe hare that may be snared under a snare
permit; and
(b) the maximum number of snare permits to be issued for each
area where the snaring of snowshoe hare will be permitted.
15. Le directeur détermine, pour chaque saison, les zones dans
la réserve où la chasse au collet du lièvre d’Amérique sera permise ou restreinte, compte tenu de la nécessité de préserver le
lièvre d’Amérique et de maintenir l’intégrité écologique de la
réserve.
16. Le directeur peut en tout temps, à des fins de gestion de la
réserve, de sécurité publique ou de préservation des ressources
naturelles, interdire la chasse au collet du lièvre d’Amérique dans
toute zone de la réserve pour la période qu’il juge nécessaire.
17. Le directeur fixe, compte tenu des zones déterminées et interdites aux termes des articles 15 et 16, pour chaque saison :
a) le nombre maximal de lièvres d’Amérique qui peuvent être
capturés en vertu d’un permis de chasse au collet;
b) le nombre maximal de permis de chasse au collet qui peuvent être délivrés pour chaque zone où la chasse au collet du
lièvre d’Amérique est permise.
SUSPENSION AND REVOCATION
SUSPENSION ET RÉVOCATION
18. (1) The superintendent may suspend a snare permit if the
permit holder contravenes any provision of these Regulations or
any condition of their permit.
(2) The superintendent shall reinstate a suspended snare permit
(a) if the contravention that led to the suspension has been
corrected;
(b) after a period of 30 days from the date of the suspension,
unless proceedings have been instituted before the end of that
period in respect of the alleged contravention; or
(c) if proceedings are instituted, after the permit holder has
been found not guilty of an offence in respect of the alleged
contravention or after the proceedings against them have been
discontinued.
(3) The superintendent shall revoke a snare permit if
(a) the permit holder is convicted of an offence in respect of a
contravention of any provision of these Regulations or any
condition of the permit; or
(b) except when the permit was reinstated under paragraph (2)(b) or (c), the permit has been suspended twice during
the period for which it was issued.
18. (1) Le directeur peut suspendre le permis de chasse au collet si son titulaire contrevient au présent règlement ou à une modalité du permis.
(2) Le directeur rétablit le permis dans les cas suivants :
a) il est remédié à la contravention ayant donné lieu à la
suspension;
b) un délai de trente jours s’est écoulé depuis la date de la suspension sans qu’aucune poursuite n’ait été intentée relativement à la contravention présumée;
c) si une poursuite a été intentée, le titulaire du permis a été reconnu non coupable de l’infraction à l’égard de la contravention présumée, ou la poursuite a été abandonnée.
(3) Le directeur révoque le permis de chasse au collet dans les
cas suivants :
a) son titulaire est reconnu coupable d’une infraction relative à
une contravention au présent règlement ou à une modalité du
permis;
b) le permis a été suspendu deux fois au cours de sa période de
validité, mis à part les cas où il a été rétabli en application des
alinéas (2)b) ou c).
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1291
DECISIONS OF THE SUPERINTENDENT
DÉCISIONS DU DIRECTEUR
Notice
Notification
19. If the superintendent refuses to issue a snare permit or suspends or revokes a snare permit, the superintendent shall, within
15 days after making their decision, provide written notice of
their decision, including reasons, to the applicant or permit holder, as applicable.
19. Si le directeur refuse de délivrer un permis de chasse au
collet ou suspend ou révoque un tel permis, il notifie, dans les
quinze jours, par écrit et motifs à l’appui, sa décision à l’intéressé.
Review
Révision
20. (1) Any person to whom the superintendent has refused to
issue a snare permit, or whose snare permit has been suspended or
revoked by the superintendent, may request a review of the superintendent’s decision by submitting a request in writing to the
Chief Executive Officer within 30 days after receipt by that person of the notice referred to in section 19.
(2) On receipt of the written request for review, the Chief Executive Officer shall require that the superintendent issue or reinstate the snare permit if the Chief Executive Officer determines
that the superintendent’s decision was incorrect, with regard
(a) in the case of a refusal, to the requirements and matters to
be considered under sections 7 and 8; and
(b) in the case of a suspension or revocation, to the reasons set
out in section 18.
20. (1) Toute personne à qui le directeur refuse de délivrer un
permis de chasse au collet ou dont il suspend ou révoque le permis peut présenter par écrit au directeur général, dans les trente
jours suivant la réception de la notification visée à l’article 19,
une demande de révision de la décision du directeur.
(3) The Chief Executive Officer shall provide written notice of
their decision, including reasons, to the person who requested the
review.
(2) Sur réception de la demande de révision, le directeur général enjoint au directeur de délivrer ou de rétablir le permis de
chasse au collet, selon le cas, s’il constate que la décision du directeur est mal fondée eu égard :
a) dans le cas d’un refus de délivrance, aux conditions de délivrance et aux facteurs à considérer aux termes des articles 7
et 8;
b) dans le cas d’une suspension ou d’une révocation, aux motifs de suspension ou de révocation mentionnés à l’article 18.
(3) Le directeur général notifie, par écrit et motifs à l’appui, sa
décision à la personne qui a demandé la révision.
CONSEQUENTIAL AMENDMENTS TO THE NATIONAL
PARKS WILDLIFE REGULATIONS
MODIFICATIONS CORRÉLATIVES AU RÈGLEMENT
SUR LA FAUNE DES PARCS NATIONAUX
21. (1) Subsection 3(1) of the National Parks Wildlife Regulations1 is replaced by the following:
3. (1) Subject to sections 40 and 41 of the Canada National
Parks Act, these Regulations apply to all parks other than Wood
Buffalo National Park of Canada and to all park reserves as if
they were parks but do not apply to the snaring or possession of
snowshoe hare in the Mingan Archipelago National Park Reserve
of Canada.
21. (1) Le paragraphe 3(1) du Règlement sur la faune des
parcs nationaux1 est remplacé par ce qui suit :
3. (1) Sous réserve des articles 40 et 41 de la Loi sur les parcs
nationaux du Canada, le présent règlement s’applique à tous les
parcs, sauf au parc national de Wood Buffalo du Canada, ainsi
qu’à toutes les réserves comme s’il s’agissait de parcs, sauf en ce
qui a trait à la chasse au collet ou à la possession du lièvre
d’Amérique dans la réserve à vocation de parc national de
l’Archipel-de-Mingan du Canada.
(1.1) Les dispositions du Règlement sur la pêche dans les parcs
nationaux et du Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan du
Canada l’emportent sur les dispositions incompatibles du présent
règlement.
(1.1) In the event of an inconsistency between these Regulations and the National Parks Fishing Regulations or the Mingan
Archipelago National Park Reserve of Canada Snowshoe Hare
Regulations, the National Parks Fishing Regulations and the
Mingan Archipelago National Park Reserve of Canada Snowshoe Hare Regulations prevail, respectively, to the extent of the
inconsistency.
(2) Subsection 3(3) of the Regulations is repealed.
(2) Le paragraphe 3(3) du même règlement est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
22. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
22. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[17-1-o]
[17-1-o]
———
———
1
1
SOR/81-401
DORS/81-401
1292
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988
Règlement modifiant le Règlement de la
Gendarmerie royale du Canada (1988)
Statutory Authority
Royal Canadian Mounted Police Act
Fondement législatif
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
Sponsoring Department
Department of Public Safety and Emergency Preparedness
Ministère responsable
Ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
The proposed Regulations would amend the Royal Canadian
Mounted Police Regulations, 1988 to clarify the duties of members of the Royal Canadian Mounted Police (RCMP) to protect
Canadian and foreign dignitaries. The proposed Regulations specify the protection of domestic leaders, including the Governor
General, the Prime Minister, judges of the Supreme Court of
Canada, ministers of the Crown, and those persons designated by
the Solicitor General of Canada on the basis of an actual or perceived threat to their security. These amendments contemplate
that such protection will apply within or outside Canada and
whether or not the threat is imminent. The proposed amendments
further stipulate that it is the RCMP’s duty to protect internationally protected persons (as defined in section 2 of the Criminal
Code) within Canada, whether or not there is an imminent threat
to their security. The proposed amendments will also clarify the
RCMP’s duty to ensure security for First Ministers’ Meetings and
Cabinet Retreats, not held on Parliament Hill, that are hosted by
the Prime Minister.
Les modifications que l’on propose d’apporter au Règlement de
la Gendarmerie royale du Canada (1988) visent à clarifier le rôle
des membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) quant à
la protection des dignitaires canadiens et étrangers. Les modifications proposées élargissent la question de la protection des dirigeants nationaux, y compris le gouverneur général, le premier
ministre, les juges de la Cour suprême du Canada, les ministres
fédéraux et toute autre personne que le solliciteur général du Canada désigne selon qu’il existe une menace actuelle ou éventuelle
à leur sécurité. Selon les modifications proposées, cette protection
s’appliquera tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Canada, que la
menace à leur sécurité soit imminente ou non. Ces modifications
précisent également qu’il incombe à la GRC de protéger les personnes jouissant d’une protection internationale (tel qu’il est stipulé à l’article 2 du Code criminel) pendant leur séjour au Canada, que la menace soit imminente ou non et clarifient le rôle de la
GRC sur la question de la protection lors des réunions des premiers ministres provinciaux et des retraites du cabinet dont le
premier ministre du Canada est l’hôte, qui n’ont pas lieu sur la
Colline du Parlement.
Les modifications que l’on propose d’apporter au Règlement
n’équivalent pas à une modification ni à un élargissement du
mandat de la GRC. Les fonctions initiales contenues dans les
modifications proposées font déjà partie intégrante du mandat
de la GRC en ce qu’elles touchent au maintien de la paix, à la
sécurité et la prévention du crime. Ces fonctions sont prévues à
l’alinéa 18a) de la Loi sur la GRC.
Solutions envisagées
The proposed Regulations do not represent a modification to or
an extension of the RCMP’s mandate. The basic duties set out in
the proposed Regulations already form part of the RCMP’s mandate inasmuch as they relate to preservation of the peace, order,
security, and the prevention of crime, which are specified in paragraph 18(a) of the RCMP Act.
Alternatives
There were three alternatives to the preferred option of the proposed Regulations:
— Status quo;
— Commissioner’s Standing Order;
— Amendment to the RCMP Act.
The status quo involves, in part, relying on the interpretation of
statute and case law. This is considered unacceptable because of
the uncertainty that this entails and the lack of transparency.
The option of achieving the same objective by way of a Commissioner’s Standing Order, pursuant to paragraph 18(d) of the
RCMP Act, is rejected because it is an internal RCMP policy
vehicle, which is not appropriate for dealing with ministerial designations of persons or events for receipt of RCMP protection.
Il y avait trois solutions de rechange aux modifications
proposées :
— le statu quo;
— les consignes du commissaire;
— la modification de la Loi sur la GRC.
Le statu quo signifie, en partie, qu’il faudrait se fier à
l’interprétation des lois et de la jurisprudence. Cette solution a été
considérée comme inacceptable étant donné l’incertitude et le
manque de transparence que cela entraînerait.
L’option de créer une consigne du commissaire en vertu de
l’alinéa 18d) de la Loi sur la GRC a été rejetée étant donné qu’il
s’agit d’un instrument interne de la GRC, et donc, non approprié
pour traiter des questions de désignation par le ministre de personnes ou d’événements devant recevoir une protection de la
GRC.
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1293
The option of amending section 18 of the RCMP Act (which
sets out duties of members of the RCMP who are peace officers)
was also rejected as unnecessary and inappropriate, because paragraph 18(d) already authorizes the Governor in Council to prescribe duties and functions over and above the ones set out
in section 18. The proposed Regulations are therefore being made
pursuant to subsection 21(1) of the RCMP Act.
L’option de modifier l’article 18 de la Loi sur la GRC (lequel
établit les fonctions des membres de la GRC qui sont agents de la
paix) a également été rejetée puisqu’elle est inutile et non appropriée. En effet, l’alinéa 18d) autorise déjà le gouverneur en
conseil à déterminer d’autres attributions outre que celles prévues
à l’article 18. Les modifications que l’on propose d’apporter au
Règlement sont donc établies en vertu du paragraphe 21(1) de la
Loi sur la GRC.
Benefits and costs
Avantages et coûts
The proposed amendments provide legal clarification of RCMP
members’ duties with respect to protective policing. Canadian and
foreign dignitaries will benefit from this clarification because the
RCMP’s role in continuing to provide the highest quality protection contributes to public confidence that Canada is a safe and
secure country.
There is no expected financial impact from these amendments,
since the RCMP is already performing those duties when
necessary.
Les modifications proposées clarifient légalement les fonctions
actuelles des membres de la GRC quant aux services de protection. Les dignitaires canadiens et étrangers bénéficieront de cette
précision puisque le rôle de la GRC, qui est d’assurer une protection constante de la plus haute qualité, contribue à maintenir la
confiance du public relativement au fait que le Canada est un pays
sûr.
On ne prévoit aucune répercussion financière découlant des
modifications proposées puisque la GRC assure déjà ces fonctions lorsque nécessaire.
Consultation
Consultations
Consultations were conducted with various RCMP members
and staff including the Commissioner, all Deputy Commissioners,
Assistant Commissioners, Directors General and Commanding
Officers of all RCMP divisions, the Chief Human Resources Officer, the Chief Information Officer, RCMP Legal Services, and
the divisional staff relations representatives (DSRR) who are
elected by the membership.
In the fall of 2002, the Department of Foreign Affairs, Health
Canada and the Privy Council Office were consulted. In 2003,
consultations were undertaken with representatives from provincial and territorial departments of the Solicitor General and the
Attorney General.
Officials from Alberta and Quebec inquired as to whether international meetings, such as the G-8 Summit in Kananaskis,
would be covered by the Regulations. Clarification was provided
that Bill C-35 [An Act to amend the Foreign Missions and International Organizations Act (FMIOA)], which received Royal
Assent on April 30, 2002, already dealt with international meetings. Pursuant to section 10.1 of the FMIOA, the RCMP has
primary responsibility to ensure the security for the proper functioning of intergovernmental conferences. This provision also
authorizes the Solicitor General of Canada to enter into arrangements with the provinces concerning how the RCMP will work
with members of provincial and municipal police forces with
respect to ensuring the security for the proper functioning of an
international event.
The results of the various consultations indicate that stakeholders support these amendments based on the need to clarify
the RCMP’s role as it relates to protective policing.
Des consultations ont eu lieu avec divers membres de la GRC :
le commissaire, tous les sous-commissaires, les commissaires adjoints, les directeurs généraux et les commandants de toutes les
divisions de la GRC, le dirigeant principal des ressources humaines, le dirigeant principal de l’information, les Services juridiques
de la GRC et les représentants divisionnaires des relations fonctionnelles (RDRF) qui ont été choisis par les membres.
À l’automne de 2002, le ministère des Affaires étrangères, Santé Canada et le Bureau du Conseil privé ont été consultés. En
2003, des représentants provinciaux et territoriaux des ministères
du Solliciteur général et du Procureur général ont été consultés.
Des représentants de l’Alberta et du Québec se sont demandé si
le Règlement s’appliquerait aux réunions internationales, comme
le Sommet du G-8 à Kananaskis. Le projet de loi C-35 (Loi modifiant la Loi sur les missions étrangères et les organisations internationales), qui a reçu la sanction royale le 30 avril 2002, traite
déjà de la question. Aux termes de l’article 10.1 de la Loi sur les
missions étrangères et les organisations internationales, la GRC
a la responsabilité première d’assurer la sécurité pour le déroulement sans heurt de toute conférence intergouvernementale. Le
solliciteur général du Canada peut conclure un accord avec les
provinces sur les responsabilités des membres de la GRC et les
membres des polices provinciales et municipales quant à la sécurité à assurer pour le déroulement sans heurt d’une conférence
internationale.
Il est ressorti des diverses consultations que les parties intéressées appuient les modifications que l’on propose d’apporter au
Règlement. Selon ces parties, il était nécessaire de clarifier le rôle
de la GRC relatif aux services de protection.
Compliance and enforcement
Respect et exécution
The amendments to the Regulations will not affect any part of
the standards and Code of Conduct governing RCMP members.
L’application du Règlement demeure inchangée : les modifications n’affecteront pas le code de déontologie qui régit la conduite
des membres de la GRC.
Contact
Personne-ressource
Mr. Melad Botros, Policing Policy Division, Department of
Public Safety and Emergency Preparedness, 340 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0P8, (613) 949-0358 (telephone),
(613) 990-3984 (facsimile).
Monsieur Melad Botros, Division des politiques en matière de
police, Ministère de la Sécurité publique et de la Protection civile,
340, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0P8, (613)
949-0358 (téléphone), (613) 990-3984 (télécopieur).
1294
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 21(1)a of the Royal Canadian Mounted Police Act,
proposes to make the annexed Regulations Amending the Royal
Canadian Mounted Police Regulations, 1988.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to Melad
Botros, Policing Policy Division, Department of Public Safety
and Emergency Preparedness, 340 Laurier Avenue West,
11th floor, Ottawa, Ontario K1A 0P8.
Ottawa, April 21, 2004
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné par la présente que la gouverneure en conseil,
en vertu du paragraphe 21(1)a de la Loi sur la Gendarmerie
royale du Canada se propose de prendre le Règlement modifiant
le Règlement de la Gendarmerie royale du Canada (1988), ciaprès.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
M. Melad Botros, Division de politiques de police, Ministère de
la Sécurité publique et de la Protection civile, 340, avenue Laurier
ouest, 11e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0P8.
Ottawa, le 21 avril 2004
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE ROYAL CANADIAN
MOUNTED POLICE REGULATIONS, 1988
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE LA
GENDARMERIE ROYALE DU CANADA (1988)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Section 17 of the Royal Canadian Mounted Police
Regulations, 19881 is renumbered as subsection 17(1).
(2) Subsection 17(1) of the Regulations is amended by striking out the word “and” at the end of paragraph (c) and by
adding the following after paragraph (d):
(e) protect, within or outside Canada, whether or not there is an
imminent threat to their security,
(i) the Governor General,
(ii) the Prime Minister of Canada,
(iii) judges of the Supreme Court of Canada,
(iv) ministers of the Crown in right of Canada, and
(v) any other person who may be designated by the Minister
for the period designated by the Minister, those designations
to be based on an actual or apprehended threat to the security
of the person;
(f) protect, within Canada, whether or not there is an imminent
threat to their security,
(i) any person who qualifies under the definition “internationally protected person” in section 2 of the Criminal Code,
and
(ii) any other person who may be designated by the Minister
for the period designated by the Minister, those designations
to be based on an actual or apprehended threat to the security
of the person; and
(g) ensure, in accordance with any memorandum of understanding between the Commissioner and the Clerk of the Privy
Council, the security for the proper functioning of
(i) any meeting of the first ministers of the provinces and the
Prime Minister of Canada that is convened by the Prime
Minister of Canada, or
(ii) any meeting of Cabinet that is not held on Parliament
Hill.
1. (1) L’article 17 du Règlement de la Gendarmerie royale du
Canada (1988)1 devient le paragraphe 17(1).
(2) Le paragraphe 17(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
e) protéger les personnes ci-après, à l’intérieur et à l’extérieur
du Canada, que la menace à leur sécurité soit imminente ou
non :
(i) le gouverneur général,
(ii) le premier ministre du Canada,
(iii) les juges de la Cour suprême du Canada,
(iv) les ministres fédéraux,
(v) toute personne désignée par le ministre, pour la période
qu’il fixe, selon qu’il existe une menace actuelle ou éventuelle à sa sécurité;
f) protéger les personnes ci-après, à l’intérieur du Canada, que
la menace à leur sécurité soit imminente ou non :
(i) toute personne qui remplit les conditions prévues à la définition de « personne jouissant d’une protection internationale » à l’article 2 du Code criminel,
(ii) toute personne désignée par le ministre, pour la période
qu’il fixe, selon qu’il existe une menace actuelle ou éventuelle à sa sécurité;
g) assurer, conformément à toute entente entre le commissaire
et le greffier du Conseil privé, la sécurité pour le déroulement
sans heurt :
(i) de toute réunion des premiers ministres provinciaux et du
premier ministre du Canada qui est convoquée par ce
dernier,
(ii) de toute réunion du Cabinet qui n’est pas tenue sur la
Colline parlementaire.
———
———
a
a
1
R.S., c. 8 (2nd Supp.), s.12
SOR/88-361
1
L.R., ch. 8 (2e suppl.), art. 12
DORS/88-361
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
1295
(3) Section 17 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (1):
(2) The duties described in paragraphs (1)(e) and (f) shall be
carried out in accordance with the Force’s assessment of the
threat to the security of the person.
(3) L’article 17 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(2) Les fonctions visées aux alinéas (1)e) et f) doivent être exécutées d’après l’évaluation, effectuée par la Gendarmerie, de la
menace à la sécurité de la personne.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[17-1-o]
[17-1-o]
Le 24 avril 2004
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 138, No. 17 — April 24, 2004
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Border Services Agency
Special Import Measures Act
Filter-tipped cigarette tubes — Decision...........................
Stainless steel wire — Decision........................................
Canadian International Trade Tribunal
Industrial equipment — Determination.............................
Outdoor barbeques — Commencement of preliminary
injury inquiry.................................................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2004-138 to 2004-148.......................................................
Public Notices
2004-24 — Revised procedures for processing
applications for new digital Category 2 pay
and specialty television services....................................
2004-25 .............................................................................
1261
1261
1264
1262
1264
1265
1266
1267
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians ........................................................ 1252
GOVERNMENT NOTICES
Canadian Heritage, Dept. of
Canadian Audio-Visual Certification Office
Fee levy under the Canadian Film or Video Production
Tax Credit Program (CPTC) .........................................
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-06277 .................................................
Finance, Dept. of
Statements
Bank of Canada, balance sheet as at March 31, 2004 .......
Bank of Canada, balance sheet as at April 7, 2004 ...........
MISCELLANEOUS NOTICES
B2B Trust and LBC AcquisitionCo Inc., letters patent of
amalgamation....................................................................
Bernhard, Robert and Joan, replacement of an existing
submarine cable that delivers power to Head Harbour
Island, N.B. .......................................................................
Carlyle Forest Products Inc., bridge over the Boland River,
Ont. ...................................................................................
Chiles Development Corporation Ltd., bridge over the
Red Deer River, Alta.........................................................
Cold Ocean Salmon Inc., proposed aquaculture site in
Back Cove, N.L.................................................................
First Union Commercial Corporation and General Electric
Railcar Services Corporation, document deposited...........
First Union Commercial Corporation and Westran USA
Inc., document deposited ..................................................
1253
1253
1256
1258
1268
1275
1268
1268
1269
1270
1270
MISCELLANEOUS NOTICES — Continued
*HSBC Bank Canada and Intesa Bank Canada, application
for letters patent of amalgamation.....................................
HSBC Bank USA, change of name ......................................
Kingsway General Insurance Company and American
Bankers Insurance Company of Florida, transfer and
assumption agreement.......................................................
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
annual general meeting .....................................................
Legacy Private Trust, designated office for the service of
enforcement notices ..........................................................
Lighthouse Baptist Mission Inc., bridge over Ace Creek,
Sask...................................................................................
Luna Rosa Properties Ltd., proposed wharf over
Osoyoos Lake, B.C. ..........................................................
Manitoba Hydro, repair to the existing weir in the
Assiniboine River, Man. ...................................................
Marine Salmon Farms Inc., proposed aquaculture site in
Farmers Cove, N.L............................................................
Ontario, Ministry of Natural Resources of, replacement
dam in St. Ola Lake, Ont...................................................
Solvay Polymers Equipment Trust 1994, documents
deposited ...........................................................................
South Coast Salmon Inc., proposed aquaculture site in
Belle Harbour, mouth west, N.L. ......................................
Thorhild No. 7, County of, repairs to the single-span bridge
over Namepi Creek, Alta. .................................................
1297
1271
1271
1271
1272
1272
1272
1273
1273
1274
1274
1275
1275
1269
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (3rd Session,
37th Parliament) ............................................................ 1260
PROPOSED REGULATIONS
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Order Adding Toxic Substances to Schedule 1 to the
Canadian Environmental Protection Act, 1999 ............. 1278
Parks Canada Agency
Canada National Parks Act
Mingan Archipelago National Park Reserve of Canada
Snowshoe Hare Regulations.......................................... 1284
Public Safety and Emergency Preparedness, Dept. of
Royal Canadian Mounted Police Act
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988............................................... 1292
SUPPLEMENTS
Copyright Board
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by
Access Copyright for the Reprographic Reproduction,
in Canada, of Works in its Repertoire in the
Years 2005 to 2009
Statements of Proposed Royalties to Be Collected for the
Retransmission of Distant Television Signals in Canada
1298
Canada Gazette Part I
April 24, 2004
INDEX
o
Vol. 138, n 17 — Le 24 avril 2004
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
B2B Trust et Société d’acquisition BLC inc., lettres
patentes de fusion..............................................................
*Banque HSBC Canada et Banque Intesa Canada, demande
de lettres patentes de fusion ..............................................
Bernhard, Robert et Joan, remplacement du câble
sous-marin alimentant en électricité l’île de
Head Harbour (N.-B.) .......................................................
Carlyle Forest Products Inc., pont au-dessus de la rivière
Boland (Ont.) ....................................................................
Chiles Development Corporation Ltd., pont au-dessus de la
rivière Red Deer (Alb.) .....................................................
Cold Ocean Salmon Inc., installation d’aquaculture dans
l’anse Back (T.-N.-L.).......................................................
First Union Commercial Corporation et General Electric
Railcar Services Corporation, dépôt de document ............
First Union Commercial Corporation et Westran USA Inc.,
dépôt de document ............................................................
HSBC Bank USA, changement de dénomination sociale.....
Kingsway General Insurance Company et American
Bankers Compagnie d’Assurances Générales de la
Floride, convention de cession et de prise en charge ........
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
assemblée générale annuelle .............................................
Legacy private Trust, bureau désigné pour la signification
des avis d’exécution ..........................................................
Lighthouse Baptist Mission Inc., pont au-dessus du
ruisseau Ace (Sask.)..........................................................
Luna Rosa Properties Ltd., quai au-dessus du lac Osoyoos
(C.-B.) ...............................................................................
Manitoba Hydro, réfection d’un déversoir dans la rivière
Assiniboine (Man.) ...........................................................
Marine Salmon Farms Inc., installation d’aquaculture dans
l’anse Farmers (T.-N.-L.) ..................................................
Ontario, ministère des Richesses naturelles de l’, barrage de
remplacement dans le lac St. Ola (Ont.)............................
Solvay Polymers Equipment Trust 1994, dépôt de
documents .........................................................................
South Coast Salmon Inc., installation d’aquaculture dans le
passage ouest du havre Belle (T.-N.-L.)............................
Thorhild No. 7, County of, réfection du pont à travée
unique au-dessus du ruisseau Namepi (Alb.) ....................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-06277....................................................
Finances, min. des
Bilans
Banque du Canada, bilan au 31 mars 2004 .......................
Banque du Canada, bilan au 7 avril 2004..........................
Patrimoine canadien, min. du
Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens
Imposition des frais en vertu du programme de Crédit
d’impôt pour production cinématographique ou
magnétoscopique canadienne (CIPC)............................
1268
1271
1275
1268
1268
1269
1270
1270
1271
1271
1272
1272
1272
1273
1273
1274
1274
1275
1275
1269
1253
1257
1259
1253
COMMISSIONS
Agence des services frontaliers du Canada
Loi sur les mesures spéciales d’importation
Fils en acier inoxydable — Décision ................................
Tubes à cigarettes à bout filtre — Décision ......................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Avis publics
2004-24 — Révision des procédures de traitement des
demandes de nouveaux services numériques de
télévision payants et spécialisés de catégorie 2 .............
2004-25 .............................................................................
Décisions
2004-138 à 2004-148 ........................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Barbecues pour l’extérieur — Ouverture d’enquête
préliminaire de dommage ..............................................
Équipement industriel — Décision ...................................
1261
1261
1264
1266
1267
1265
1262
1264
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(3e session, 37e législature)............................................ 1260
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Agence Parcs Canada
Loi sur les parcs nationaux du Canada
Règlement sur le lièvre d’Amérique dans la réserve à
vocation de parc national de l’Archipel-de-Mingan
du Canada...................................................................... 1284
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Décret d’inscription de substances toxiques à l’annexe 1
de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999)................................................. 1278
Sécurité publique et de la Protection civile, min. de la
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
Règlement modifiant le Règlement de la Gendarmerie
Royale du Canada (1988).............................................. 1292
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens............................................. 1252
SUPPLÉMENTS
Commission du droit d’auteur
Projet de tarifs des redevances à percevoir par Access
Copyright pour la reprographie par reproduction,
au Canada, d’œuvres de son répertoire pour les
années 2005 à 2009
Projets de tarifs des redevances à percevoir pour la
retransmission de signaux éloignés de télévision
au Canada
Supplement
Canada Gazette, Part I
April 24, 2004
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 24 avril 2004
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statements of Proposed Royalties
to Be Collected for the
Retransmission of Distant
Television Signals in Canada
Projets de tarifs des redevances à percevoir
pour la retransmission de signaux
éloignés de télévision au Canada
Major League Baseball
Collective of Canada (MLB)
(2005-2008)
Société de perception de la ligue
de baseball majeure du Canada (LBM)
(2005-2008)
Direct Response Television Collective (DRTVC)
(2005)
Société de gestion collective de publicité
directe télévisuelle (SCPDT)
(2005)
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Retransmission 2005-2008
DOSSIER : Retransmission 2005-2008
Statements of Proposed Royalties to Be Collected for the
Retransmission of Distant Television Signals, in Canada, for the
Years 2005 to 2008
Projets de tarifs des redevances à percevoir pour la
retransmission de signaux éloignés de télévision, au Canada,
pour les années 2005 à 2008
In accordance with subsection 72(1) of the Copyright Act, the
Copyright Board hereby publishes the statement of royalties filed
by the Major League Baseball Collective of Canada (MLB) on
March 30, 2004, and the statement of royalties filed by the Direct
Response Television Collective (DRTVC) on March 31, 2004,
with respect to royalties that they propose to collect, effective on
January 1, 2005, for the retransmission of distant television signals in Canada.
Conformément au paragraphe 72(1) de la Loi sur le droit
d’auteur, la Commission du droit d’auteur publie le projet de tarif
que la Société de perception de la ligue de baseball majeure du
Canada (LBM) a déposé auprès d’elle le 30 mars 2004, et le projet de tarif que la Société de gestion collective de publicité directe télévisuelle (SCPDT) a déposé auprès de la Commission
le 31 mars 2004, relativement aux redevances qu’elles proposent
de percevoir à compter du 1er janvier 2005, pour la retransmission
de signaux éloignés de télévision au Canada.
Conformément aux dispositions du même paragraphe, la Commission donne avis, par les présentes, que tout retransmetteur
éventuel, ou son représentant, désirant s’opposer à ces projets de
tarifs doit déposer son opposition auprès de la Commission, par
écrit, à l’adresse ci dessous, dans les 60 jours de la présente publication, soit au plus tard le 23 juin 2004.
Ottawa, le 24 avril 2004
Le secrétaire général
CLAUDE MAJEAU
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
(613) 952-8621 (téléphone)
(613) 952-8630 (télécopieur)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (courrier électronique)
In accordance with the provisions of the same subsection, the
Board hereby gives notice that all prospective retransmitters or
their representatives who wish to object to the statements may file
written objections with the Board, at the address indicated below,
within 60 days of the publication hereof, that is no later than
June 23, 2004.
Ottawa, April 24, 2004
CLAUDE MAJEAU
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
(613) 952-8621 (telephone)
(613) 952-8630 (facsimile)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (electronic mail)
4
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
STATEMENT OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY
THE MAJOR LEAGUE BASEBALL COLLECTIVE OF
CANADA, INC. FOR THE RETRANSMISSION OF
DISTANT TELEVISION SIGNALS, IN CANADA,
IN 2005, 2006, 2007 and 2008
TARIF DES DROITS À PERCEVOIR PAR
LA SOCIÉTÉ DE PERCEPTION DE LA LIGUE
DE BASEBALL MAJEURE DU CANADA, INC.
POUR LA RETRANSMISSION DE SIGNAUX
ÉLOIGNÉS DE TÉLÉVISION, AU CANADA,
EN 2005, 2006, 2007 et 2008
This Statement of Royalties is submitted on behalf of the MAJOR LEAGUE BASEBALL COLLECTIVE OF CANADA,
INC. (“MLB”) as listed in Appendix A (hereinafter “collective
society”).
Ce tarif des droits est présenté pour le compte de La Société de
perception de la ligue de baseball majeure du Canada, Inc.
comme mentionnée en annexe A (ci-après désignée la « société
de gestion »).
Short Title
Titre abrégé
1. This tariff may be cited as the MLB Television Retransmission Tariff, 2005-2008.
1. Tarif sur la LBM retransmission de signaux de télévision,
2005-2008.
Definitions
Définitions
2. The complete text of section 2 of the proposed Television
Retransmission Tariff, 2004 • as published in the Supplement to
the Canada Gazette, Part I, on July 12, 2003, by the Copyright
Board of Canada is adopted in its entirety and is herein incorporated by reference.
2. Le texte intégral de l’article 2 du projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision, 2004 •, publié dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet 2003, par la
Commission du droit d’auteur du Canada, est adopté dans son
intégralité et est intégré aux présentes par renvoi.
Application
Application
3. This tariff applies to the retransmission of one or more distant signals that carry any work, including any underlying work
embodied therein, in which the copyright is owned or controlled
by a person that is represented by the collective society listed in
Appendix A.
3. Le présent tarif s’applique à la retransmission d’un ou de
plusieurs signaux éloignés porteurs d’œuvres, notamment les
œuvres sous-jacentes qui y sont incorporées, à l’égard desquelles
le droit d’auteur est détenu ou contrôlé par une personne qui est
représentée par la société de gestion mentionnée en annexe A.
THE TARIFF
LE TARIF
4. to 37. The complete text of sections 4 through 37 inclusive
of the proposed Television Retransmission Tariff, 2004 • as published in the Supplement to the Canada Gazette, Part I, on
July 12, 2003, by the Copyright Board of Canada is adopted in its
entirety and is herein incorporated by reference.
4. à 37. Le texte intégral des articles 4 à 37 inclusivement du
projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision,
2004 •, publié dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet 2003, par la Commission du droit d’auteur du
Canada, est adopté dans son intégralité et est intégré aux présentes par renvoi.
APPENDIX A: COLLECTIVE SOCIETY
ANNEXE A : SOCIÉTÉ DE GESTION
TELEVISION TARIFF
TARIF TÉLÉVISION
MAJOR LEAGUE BASEBALL COLLECTIVE OF
CANADA, INC.
P.O. Box 3216
Commerce Court Postal Station
Commerce Court West
Toronto, Ontario
M5L 1K1
(416) 979-2211 (telephone)
(416) 979-1234 (facsimile)
La Société de perception de la ligue de baseball majeure du
Canada, Inc. (LBM)
Case postale 3216
Succursale Commerce Court
Commerce Court Ouest
Toronto (Ontario)
M5L 1K1
(416) 979-2211 (téléphone)
(416) 979-1234 (télécopieur)
APPENDIX B
ANNEXE B
TELEVISION FORMS
FORMULAIRES TÉLÉVISION
Forms 1 through 8 as set out in Appendix B to the proposed
Television Retransmission Tariff, 2004 • as published in the Supplement to the Canada Gazette, Part I, on July 12, 2003, by the
Copyright Board of Canada are adopted in their entirety and are
incorporated herein by reference.
Les formulaires 1 à 8 mentionnés en annexe B du projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision, 2004 •, publié
dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet
2003, par la Commission du droit d’auteur du Canada, sont adoptés dans leur intégralité et sont intégrés aux présentes par renvoi.
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
5
APPENDIX C
ANNEXE C
CATEGORIES OF WORKS CLAIMED TO BE
REPRESENTED BY MAJOR LEAGUE BASEBALL
COLLECTIVE OF CANADA, INC. AND PERCENTAGE
OF OVERALL ROYALTY TO WHICH MAJOR LEAGUE
BASEBALL COLLECTIVE OF CANADA, INC.
CLAIMS TO BE ENTITLED
CATÉGORIES D’ŒUVRES QUE LA SOCIÉTÉ DE
PERCEPTION DE LA LIGUE DE BASEBALL MAJEURE
DU CANADA, INC. PRÉTEND REPRÉSENTER ET
POURCENTAGE DES DROITS TOTAUX QUE LA LIGUE
DE BASEBALL MAJEURE DU CANADA, INC.
PRÉTEND ÊTRE EN DROIT DE RÉCLAMER
The categories of works claimed by MLB and the percentage
of overall royalties which MLB claims to be entitled to are as set
out in Appendix C to the Proposed Television Retransmission
Tariff, 2004 •, as published in the Supplement to the Canada
Gazette, Part 1, on July 12, 2003, by the Copyright Board of Canada and are adopted in their entirety and are incorporated herein
by reference.
Les catégories d’œuvres que la LBM prétend représenter et le
pourcentage des droits totaux que la LBM prétend être en droit de
réclamer s’énoncent tels qu’ils sont décrits dans l’annexe C du
projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision,
2004 •, publié dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet 2003, par la Commission du droit d’auteur du
Canada, et sont adoptés dans leur intégralité et sont intégrés aux
présentes par renvoi.
Supplement to the Canada Gazette
6
April 24, 2004
STATEMENT OF PROPOSED ROYALTIES TO BE
COLLECTED BY DIRECT RESPONSE TELEVISION
COLLECTIVE FOR THE RETRANSMISSION OF
DISTANT TELEVISION SIGNALS
IN CANADA IN 2005
PROJET DE TARIF DE REDEVANCES À PERCEVOIR
PAR LA SOCIÉTÉ DE GESTION COLLECTIVE DE
PUBLICITÉ DIRECTE TÉLÉVISUELLE POUR LA
RETRANSMISSION DE SIGNAUX ÉLOIGNÉS DE
TÉLÉVISION AU CANADA EN 2005
This Statement of Royalties is submitted on behalf of Direct
Response Television Collective (DRTVC) listed in Appendix A
(hereinafter the “collective society”).
Ce tarif des droits est présenté pour le compte de la Société de
gestion collective de publicité directe télévisuelle (SCPDT), telle
que mentionnée à l’annexe A (ci-après désignée la « société de
gestion »).
Short Title
Titre abrégé
1. This tariff may be cited as the Television Retransmission
Tariff, 2005.
1. Tarif sur la retransmission de signaux de télévision 2005.
Definitions
Définitions
2. The complete text of section 2 of the proposed Television
Retransmission Tariff, 2004 • (to be determined by the Copyright
Board) as published in the Supplement to the Canada Gazette,
Part 1, on July 12, 2003, by the Copyright Board of Canada is
adopted in its entirety and is herein incorporated by reference.
2. Le texte intégral de l’article 2 du projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision 2004 • (À être fixé par la
Commission du droit d’auteur), publié dans le Supplément à la
Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet 2003, par la Commission
du droit d’auteur du Canada, est adopté dans son intégralité et est
intégré aux présentes par renvoi.
Application
Application
3. This tariff applies to the retransmission of one or more distant signals that carry any work, including any underlying work
embodied therein, in which the copyright is owned or controlled
by a person that is represented by the collective society listed in
Appendix A.
3. Le présent tarif s’applique à la retransmission d’un ou de
plusieurs signaux éloignés porteurs d’œuvres, y compris les œuvres sous-jacentes y incorporées, à l’égard desquelles le droit
d’auteur est détenu ou contrôlé par une personne qui est représentée par la société de gestion mentionnée en annexe A.
THE TARIFF
LE TARIF
4. to 37. The complete text of sections 4 through 37 inclusive
of the proposed Television Retransmission Tariff, 2004 • (to be
determined by the Copyright Board) as published in the Supplement to the Canada Gazette, Part 1, on July 12, 2003, by the
Copyright Board of Canada is adopted in its entirety and is herein
incorporated by reference.
4. à 37. Le texte intégral des articles 4 à 37 inclusivement du
projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision
2004 • (À être fixé par la Commission du droit d’auteur), publié
dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet
2003, par la Commission du droit d’auteur du Canada, est adopté
dans son intégralité et est intégré aux présentes par renvoi.
APPENDIX A: COLLECTIVE SOCIETY
ANNEXE A : SOCIÉTÉ DE GESTION
TELEVISION TARIFF
TARIF TÉLÉVISION
Direct Response Television Collective Inc. (“DRTVC”)
c/o Borden Ladner Gervais
1000 De La Gauchetière Street West
Suite 900
Montréal, Quebec
H3B 5H4
(514) 954-3171 (telephone)
(514) 954-1905 (facsimile)
Société de gestion collective de publicité directe
télévisuelle Inc. (« SCPDT »)
a/s Borden Ladner Gervais
1000, rue de la Gauchetière Ouest
Bureau 900
Montréal (Québec)
H3B 5H4
(514) 954-3171 (téléphone)
(514) 954-1905 (télécopieur)
APPENDIX B
ANNEXE B
TELEVISION FORMS
FORMULAIRES TÉLÉVISION
Forms 1 through 8 as set out in Appendix B to the proposed
Television Retransmission Tariff, 2004 • (to be determined by the
Copyright Board) as published in the Supplement to the Canada
Gazette, Part 1, on July 12, 2003, by the Copyright Board of
Canada are adopted in their entirety and are herein incorporated
by reference, subject to the following amendments:
Les formulaires 1 à 8 mentionnés en annexe B du projet de Tarif sur la retransmission de signaux de télévision 2004 • (À être
fixé par la Commission du droit d’auteur), publié dans le Supplément à la Gazette du Canada, Partie I, le 12 juillet 2003, par la
Commission du droit d’auteur du Canada, sont adoptés dans leur
intégralité et sont intégrés aux présentes par renvoi, sous réserve
des modifications suivantes :
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
1. Form 2: Small Retransmission Systems Declaration. The
table in Section F is amended by adding Direct Response
Television Collective (DRTVC) as an additional collective
society.
2. Form 3: Information about Premises Served — Royalty
Calculation. The final table in Form 3 is amended by adding Direct Response Television Collective (DRTVC) as an
additional collective society.
7
1. Formulaire 2 : Déclaration à l’égard d’un petit système
de retransmission. Le tableau de la partie F est modifié pour
y ajouter la Société de gestion collective de publicité directe télévisuelle (SCPDT) à titre de société de gestion
additionnelle.
2. Formulaire 3 : Renseignements sur les locaux desservis —
calcul des droits. Le dernier tableau du formulaire 3 est
modifié pour ajouter la Société de gestion collective de publicité directe télévisuelle (SCPDT) à titre de société de
gestion additionnelle.
APPENDIX C
ANNEXE C
CATEGORIES OF WORKS CLAIMED TO BE
REPRESENTED BY DIRECT RESPONSE TELEVISION
COLLECTIVE AND PERCENTAGE OF OVERALL
ROYALTY TO WHICH DIRECT RESPONSE TELEVISION
COLLECTIVE CLAIMS TO BE ENTITLED
CATÉGORIES D’ŒUVRES QUE LA SOCIÉTÉ DE GESTION
COLLECTIVE DE PUBLICITÉ DIRECTE TÉLÉVISUELLE
PRÉTEND REPRÉSENTER ET POURCENTAGE DES
DROITS TOTAUX QUE LA SOCIÉTÉ DE GESTION
COLLECTIVE DE PUBLICITÉ DIRECTE TÉLÉVISUELLE
PRÉTEND ÊTRE EN DROIT DE RÉCLAMER
Note: Any term used herein which is defined in the prefixed tariff
or in Appendix A has the same meaning as if used in the prefixed
tariff or in Appendix A.
Nota : Chaque expression utilisée dans la présente annexe et qui
est définie au tarif préfixé ou à l’annexe A reçoit le même sens
que celui lui étant conféré au tarif préfixé ou à l’annexe A.
DIRECT RESPONSE TELEVISION COLLECTIVE
(“DRTVC”)
LA SOCIÉTÉ DE GESTION COLLECTIVE DE
PUBLICITÉ DIRECTE TÉLÉVISUELLE (« SCPDT »)
Identification: DRTVC is a company incorporated under
Part 1.A of the Companies Act (Quebec). It is a collective society
within the meaning of subsection 71(1) of the Copyright Act. Its
purpose is to represent by way of assignment, license, appointment of agent or otherwise (as may be agreed between it and the
claimant) the interest of all persons, firms and corporations who
are now or may hereafter be entitled to assert a claim for a royalty
in respect of the retransmission of certain television programs by
a retransmitter by means of one or more distant signals.
Identification : SCPDT est une compagnie incorporée en vertu
de la partie 1.A de la Loi sur les compagnies (Québec). Elle constitue une société de gestion au sens du paragraphe 71(1) de la Loi
sur le droit d’auteur. Elle se livre à la représentation, par voie de
cession, licence, mandat ou autrement (selon ce qui peut être
convenu entre elle et les réclamants), des intérêts de toute personne, firme et corporation qui peuvent ou pourront être en droit
de réclamer des droits pour la retransmission de certaines émissions de télévision par un retransmetteur au moyen d’un ou plusieurs signaux éloignés.
Categories of Works Claimed to Be Represented by DRTVC
Catégories d’œuvres que la SCPDT déclare représenter
All television programs and underlying works in the form
of direct response television programming (defined as “infomercials” in the Television Retransmission Tariff, 2001-2003, certified by the Copyright Board), including all television programs
and underlying works (excluding programming which is predominantly religious or devotional in nature) whose broadcast is
subject to the producer, program owner or program distributor
buying airtime, in respect of which retransmission royalties may
be claimed.
Toutes émissions de télévision et œuvres sous-jacentes sous
forme de programmation télévisuelle de publicité directe (définies
comme étant des « infomerciaux » dans le Tarif sur la retransmission de signaux de télévision, 2001-2003, homologué par la
Commission du droit d’auteur), y compris toutes émissions de
télévision et œuvres sous-jacentes (à l’exclusion des émissions de
nature essentiellement religieuse ou pieuse) dont la diffusion est
assujettie à l’achat de temps d’antenne par le producteur, le titulaire des droits sur l’émission ou le distributeur de l’émission
à l’égard desquels des droits de retransmission peuvent être
réclamés.
Percentage of Overall Royalty Claimed by the DRTVC
Pourcentage des droits totaux réclamés par la SCPDT
12% of the overall royalty payable by retransmitters.
12 % des droits totaux payables par les retransmetteurs.
Term of Tariff Proposed by DRTVC
Durée du tarif proposée par la SCPDT
DRTVC proposes that this Statement of Royalties apply to the
year 2005.
SCPDT propose que ce tarif des droits s’applique pour l’année 2005.
Supplement
Canada Gazette, Part I
April 24, 2004
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 24 avril 2004
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statement of Proposed Royalties to Be
Collected by Access Copyright for the
Reprographic Reproduction, in Canada,
of Works in its Repertoire in the
Years 2005 to 2009
Projet de tarif des redevances à percevoir
par Access Copyright pour la
reprographie par reproduction,
au Canada, d’œuvres de son répertoire
pour les années 2005 à 2009
(Provincial and Territorial Governments)
(Gouvernements provinciaux et territoriaux)
(Educational Institutions)
(Établissements d’enseignement)
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Reprography 2005-2009
DOSSIER : Reprographie 2005-2009
Statement of Proposed Royalties to Be Collected for the
Reprographic Reproduction, in Canada, of Works in Access
Copyright’s Repertoire for the Years 2005 to 2009
Projet de tarifs des redevances à percevoir pour la reprographie
par reproduction, au Canada, d’œuvres faisant partie du
répertoire de Access Copyright pour les années 2005 à 2009
In accordance with section 70.14 of the Copyright Act, the
Copyright Board hereby publishes the statement of royalties filed
by the Canadian Copyright Licensing Agency (Access Copyright)
on March 31, 2004, with respect to royalties that it proposes to
collect, effective on January 1, 2005, for the reprographic reproduction, in Canada, of works in its repertoire by employees of
provincial and territorial governments, and by educational institutions and persons acting under their authority.
Conformément à l’article 70.14 de la Loi sur le droit d’auteur,
la Commission du droit d’auteur publie le projet de tarifs que la
Canadian Copyright Licensing Agency (Access Copyright) a déposé auprès d’elle le 31 mars 2004 relativement aux redevances
qu’elle propose de percevoir, à compter du 1er janvier 2005, pour
la reprographie par reproduction, au Canada, d’œuvres de son
répertoire par les fonctionnaires des gouvernements provinciaux
et territoriaux, et par des établissements d’enseignement et par
des personnes agissant pour leur compte.
Conformément aux dispositions du même article, la Commission donne avis, par les présentes, que tout utilisateur éventuel
intéressé, ou son représentant, désirant s’opposer à ce projet de
tarifs doit déposer son opposition auprès de la Commission, par
écrit, à l’adresse apparaissant ci-dessous, dans les 60 jours de la
présente publication, soit au plus tard le 23 juin 2004.
Ottawa, le 24 avril 2004
Le secrétaire général
CLAUDE MAJEAU
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
(613) 952-8621 (téléphone)
(613) 952-8630 (télécopieur)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (courrier électronique)
In accordance with the provisions of the same section, the
Board hereby gives notice that prospective users or their representatives who wish to object to the statement may file written objections with the Board, at the address indicated below, within
60 days of the publication hereof, that is no later than June 23,
2004.
Ottawa, April 24, 2004
CLAUDE MAJEAU
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
(613) 952-8621 (telephone)
(613) 952-8630 (facsimile)
majeau.claude@cb-cda.gc.ca (electronic mail)
4
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
STATEMENT OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY
THE CANADIAN COPYRIGHT LICENSING AGENCY
(ACCESS COPYRIGHT)
TARIF DES REDEVANCES À PERCEVOIR PAR
THE CANADIAN COPYRIGHT LICENSING AGENCY
(ACCESS COPYRIGHT)
For the reproduction, in Canada, in 2005, 2006, 2007, 2008 and
2009 of works in the repertoire of Access Copyright by employees of Provincial and Territorial Governments.
Pour la reproduction, au Canada, d’œuvres dans le répertoire de
Access Copyright en 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009, par des
fonctionnaires des gouvernements provinciaux et territoriaux.
1. Short title
1. Titre abrégé
This tariff may be cited as the Access Copyright Provincial and
Territorial Governments Tariff, 2005-2009.
Tarif des gouvernements provinciaux et territoriaux d’Access
Copyright, 2005-2009.
2. Definitions
2. Définitions
In this tariff,
“Copy” means a visually perceptible reproduction of a Published
Work made by any of the following processes:
(a) reproducing by reprographic process, which includes facsimile reproduction by photocopying and xerography;
(b) reproducing onto microform (including microfilm and
microfiche);
(c) solely for the purposes of making paper copies or of
presentations by overhead, slide or LCD projection, reproducing by
(i) typing or word-processing without adaptation;
(ii) a machine or device that makes intermediate electronic
files;
(iii) hand transcription or drawing (including tracing) onto
acetate or other media; and
(iv) duplicating from a stencil; and
(d) facsimile transmission and transmission by VideoTelecom. (« Copie »)
“Copying” means making a Copy. (« Copier »)
“Fee-for-Service Copying” means Copying by a person or entity
entitled to make Copies under a Licence at the request of or on
behalf of anyone not authorized under the Licence, and where
the person or entity receiving such Copies is charged a fee in
respect thereof. (« Services rémunérés de copie »)
“FTE Employee” means a full-time employee or individual working for the Licensee under contract, and any such part-time person (including any temporary person) in the same proportion as
the part-time employee’s ordinary working hours bear to a fulltime employee’s ordinary working hours. (« Employé ETP »)
“Government Offices” means provincial and territorial government ministries, agencies, boards, commissions and similar
bodies and entities. (« Bureaux de l’État »)
“Licence” means any licence granted by Access Copyright pursuant to this tariff including all terms and conditions therein.
(« Licence »)
“Licensee” means Her Majesty the Queen in Right of the Provinces and Territories of Canada excluding the Province of Quebec. (« Titulaire de licence »)
“Published Work” means a literary, dramatic or artistic copyright
work, or a part of such copyright work, of which copies have
been issued to the public in print form with the consent or acquiescence of the copyright owner, including but not restricted
to books, folios, magazines, newspapers, journals and other periodical publications, including a set of conference proceedings. (« Œuvre publiée »)
“Repertoire” means those Published Works published in Canada
by any author or publisher, estate of an author or publisher or
other person with interests in copyright works who has licensed
reprographic and other reproduction rights in Published Works
to Access Copyright or Published Works published in or outside of Canada by other copyright owners where an agreement
Dans ce tarif,
« Copie » reproduction visuellement perceptible d’une œuvre
publiée créée par l’un des procédés suivants :
a) toute reproduction par reprographie, y compris la reproduction en fac-similé par photocopie ou xérographie;
b) reproduction sur microforme (y compris microfilm et microfiche);
c) à la seule fin de faire des copies papier ou pour la rétroprojection, la projection de diapositives ou à cristaux liquides (LCD), la reproduction par :
(i) dactylographie ou traitement de texte sans adaptation;
(ii) machine ou dispositif qui crée des fichiers électroniques intermédiaires;
(iii) transcription manuscrite ou dessin (y compris le tracé)
sur acétate ou autre support;
(iv) duplication par stencil; et
d) transmission de fac-similé et transmission par communications télévisuelles ou « VideoTelecom ». (“Copy”)
« Copier » : faire une copie. (“Copying”)
« Services rémunérés de copie » : copie faite par une personne ou
une entité ayant le droit de faire des copies en vertu d’une licence, à la demande ou au nom d’une personne non autorisée
aux termes de la licence, et lorsque la personne ou l’entité recevant les copies paie des frais à cet égard. (“Fee-for-service
copying”)
« Employé ETP » : employé à temps plein, personne à contrat
pour le compte du titulaire de la licence et tout employé à
temps partiel (dont tout employé temporaire) travaillant selon
la même proportion d’heures ouvrables ordinaires à temps partiel que les heures ouvrables ordinaires d’un employé à temps
plein. (“FTE Employee”)
« Bureaux de l’État » : ministères, organismes, conseils et commissions des gouvernements provinciaux et territoriaux.
(“Government Offices”)
« Licence » : licence accordée par Access Copyright conformément au présent tarif, y compris toutes les modalités des
présentes. (“Licence”)
« Titulaire de licence » : Sa Majesté la Reine en droit des provinces et des territoires du Canada, à l’exclusion de la province de
Québec. (“Licensee”)
« Œuvre publiée » : Oeuvre littéraire, dramatique ou artistique
protégée par droit d’auteur, ou une partie d’une telle œuvre,
dont des exemplaires imprimés ont été distribués au public
avec le consentement ou l’assentiment du titulaire du droit
d’auteur, y compris notamment les livres, les folios, les magazines, les revues, les journaux ou autres périodiques, y compris
des actes de conférence. (“Published Work”)
« Répertoire » : œuvres publiées, lorsque publiées au Canada par
un auteur ou un éditeur, la succession d’un auteur ou éditeur ou
par une autre personne ayant un intérêt dans le droit d’auteur
sur les œuvres publiées ayant octroyé à Access Copyright une
Le 24 avril 2004
between Access Copyright and another reproduction rights collective society authorises Access Copyright to represent such
other copyright owners. (« Répertoire »)
“Year” means a calendar year. (« Année »)
3. Application
Subject to sections 3(a) to (c) and the prohibitions set out in
section 4 hereof, a Licence granted pursuant to this tariff shall
permit the Licensee to make and distribute Copies of Published
Works in the Repertoire for the non-profit purposes of conducting
business within the mandate of Government Offices and for purposes of the delivery of government programs and services, including but not limited to professional, research, archival, communication and administrative activities of the Licensee.
(a) Copy up to ten per cent (10%) of a Published Work, provided that such limit may be exceeded in respect of the following portions of a Published Work:
(i) an entire newspaper article or page;
(ii) a single short story, play, essay or article;
(iii) an entire single poem;
(iv) an entire entry from an encyclopaedia, annotated bibliography or similar reference work;
(v) an entire reproduction of an artistic work (including
drawings, paintings, prints and reproductions of works of
sculpture, architectural works of art and works of artistic
craftsmanship); and
(vi) one chapter, provided it is no more than twenty per cent
(20%) of a book.
(b) The Licensee may make as many Copies as are required by
the Licensee for the purposes permitted by section 3(a) hereof.
(c) Copies may be made to replace any damaged or missing
pages in Published Works in the Licensee’s holdings. If the total number of replacement pages is more than twenty per cent
(20%) of a Published Work, then the Licensee shall make reasonable efforts to secure a new replacement of the Published
Work within a reasonable period of time.
4. General Prohibitions
(a) There shall be no intentional cumulative Copying from the
same Published Work beyond the limits set out in section 3(b)
hereof.
(b) There shall be no Fee-for-Service Copying.
(c) Copies shall not be made where the portion of the Published
Work Copied is commercially available as a separate publication. For greater clarity, Copies of reprints of journal or periodical articles are permitted.
(d) Copies shall not be bound into anthologies containing
Copies of Published Works from more than one publication,
unless the Published Works are newspaper or magazine articles.
(e) Any electronic file created when Copying, including any
digital copy stored on disk or in a computer network shall not
be disseminated or used for any ancillary purpose. When an
electronic file is created for the sole purpose of making a paper
copy from a paper copy, the paper copy shall be produced immediately after the creation of the electronic file and the electronic file shall be erased from computer memory or the storage device immediately after all paper copies required have
been produced.
(f) Copies shall not be used in advertising products or services.
(g) Copies shall not be made or used in a manner that would infringe the moral rights of any author, artist or illustrator.
Supplément à la Gazette du Canada
5
licence portant sur les droits de reprographie ou autres droits de
reproduction; ou lorsque publiées au Canada ou à l’étranger par
d’autres titulaires de droit d’auteur lorsqu’une entente entre
Access Copyright et une autre société de gestion collective autorise Access Copyright à représenter ces autres titulaires de
droits d’auteur. (“Repertoire”)
« Année » : une année civile. (“Year”)
3. Application
Sous réserve des alinéas 3a) à c) et des interdictions stipulées à
l’article 4 des présentes, une licence accordée conformément au
présent tarif permet à son titulaire de faire des copies d’œuvres
publiées dans le répertoire à des buts non lucratifs pour mener des
affaires dans le cadre du mandat des bureaux de l’État et aux fins
de prestation de programmes et services gouvernementaux, y
compris, mais non exclusivement, les activités professionnelles,
de recherche, d’archivage, de communication et d’administration
du titulaire de la licence.
a) Copier jusqu’à dix pour cent (10 %) d’une œuvre publiée,
une telle limite pouvant être dépassée en ce qui a trait aux parties suivantes d’une œuvre publiée :
(i) un article entier ou une page entière de journal;
(ii) une nouvelle, une pièce, un essai ou un article en entier;
(iii) un poème complet;
(iv) une entrée complète tirée d’une encyclopédie, d’une bibliothèque annotée ou d’un ouvrage de référence similaire;
(v) une reproduction complète d’une œuvre artistique (y
compris dessins, tableaux, impressions et reproductions de
sculptures, œuvres d’art architectural et travaux d’artiste);
(vi) un chapitre complet, pourvu qu’il ne dépasse pas plus de
vingt pour cent (20 %) d’un livre.
b) Le titulaire de licence peut faire autant de copies que nécessaire aux fins permises à l’alinéa 3a) ci-dessus.
c) Faire des copies dans le but de remplacer toute page endommagée ou manquante dans les œuvres publiées détenues
par le titulaire de licence. Si le nombre total de pages à remplacer dépasse vingt pour cent (20 %) d’une œuvre publiée, le titulaire de licence doit faire les efforts raisonnables pour assurer
le remplacement de l’œuvre publiée dans un délai raisonnable.
4. Interdiction générale
a) Ne pas faire de copies cumulatives intentionnellement à partir de la même œuvre publiée au-delà des limites stipulées à
l’alinéa 3b) des présentes.
b) Ne pas exécuter de services rémunérés de copie.
c) Ne pas faire de copie lorsque la partie de l’œuvre publiée
copiée est disponible dans le commerce comme publication
distincte. Pour plus de clarté, il est permis de copier des réimpressions de journaux ou d’articles périodiques.
d) Ne pas relier des copies en anthologie contenant des copies
des œuvres publiées et tirées de plus d’une publication, à moins
que les œuvres publiées ne soient des articles de journaux ou de
magazines.
e) Ne pas diffuser, ni utiliser à des fins auxiliaires tout fichier
électronique créé par copie, y compris toute copie numérique
sauvegardée sur disque ou dans un réseau informatique. Lorsqu’un fichier électronique est créé aux seules fins de faire une
copie papier à partir d’une copie papier, la copie papier doit
être produite immédiatement après la création du fichier électronique et le fichier électronique doit être effacé de la mémoire de l’ordinateur ou du dispositif de stockage immédiatement après que toutes les copies papier nécessaires ont été
imprimées.
f) Ne pas se servir de copies dans la publicité de produits ou
services.
6
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
g) Ne pas faire de copies, ni utiliser des copies de manière à enfreindre les droits moraux d’un auteur, d’un artiste ou d’un
illustrateur.
5. Persons Entitled to Make Copies
5. Personnes ayant droit de faire des copies
All FTE Employees in Government Offices are entitled to
make Copies under a Licence.
Tous les employés ETP des bureaux de l’État ont le droit de
faire des copies en vertu d’une licence.
6. Termination of a Licence
6. Résiliation de la licence
Access Copyright shall have the right at any time to terminate a
Licence for breach of its terms and conditions upon thirty (30)
days’ notice in writing.
Access Copyright a le droit, en tout temps et sous réserve d’un
préavis écrit de trente (30) jours, de résilier une licence en raison
de manquement à ses conditions et modalités.
7. Attribution
7. Mention de la source
The Licensee shall notify all persons entitled to make Copies
under a Licence that, where reasonable under the circumstances,
Copies made thereunder shall include, on at least one page, a
credit to the publisher, author, artist or illustrator and the source,
as the case may be, as well as the following notice: “Copied under
licence from Access Copyright. Sale or further reproduction
prohibited.”
Le titulaire de licence doit aviser toutes les personnes ayant le
droit de faire des copies en vertu de la licence que, lorsque cela
est raisonnable dans les circonstances, les copies faites doivent
mentionner, sur au moins une page, une référence à l’éditeur, à
l’auteur, à l’artiste ou à l’illustrateur, ainsi qu’à la source, selon le
cas, ainsi que l’avis suivant : « Reproduit sous licence d’Access
Copyright. Vente et autre reproduction interdites. »
8. Notification of the Terms and Conditions of Copying
(a) The Licensee will use its best efforts to ensure that persons
entitled to make or use Copies under a Licence are informed of
its terms and conditions.
(b) The Licensee shall affix Access Copyright posters giving
information about the terms and conditions of Copying permitted under a Licence within the immediate vicinity of each machine or device used for making Copies in a place and manner
that is readily visible and legible to persons using such machine
or device. Posters will be provided to the Licensee by Access
Copyright and at Access Copyright’s cost.
8. Avis des conditions de copie
a) Le titulaire de licence fera tous les efforts possibles afin de
faire en sorte que les personnes ayant le droit de faire ou
d’utiliser des copies en vertu de la licence sont informées des
conditions de la licence.
b) Le titulaire de licence doit apposer des affiches d’Access
Copyright donnant de l’information sur les conditions de copie
permise en vertu de la licence à proximité immédiate de chaque
machine ou dispositif servant à faire des copies, dans un endroit et d’une manière permettant qu’elles soient facilement visibles et lisibles pour les personnes utilisant ces machines ou
dispositifs. Les affiches seront fournies au titulaire de licence
par Access Copyright et aux frais d’Access Copyright.
9. Royalties
(a) The Licensee shall pay an annual royalty to Access Copyright, calculated by multiplying the royalty rate of $15.00 by
the number of FTE Employees in Government Offices.
(b) The annual royalty payable under this tariff is exclusive of
any federal, provincial, or other governmental taxes.
9. Redevances
a) Le titulaire de licence verse une redevance annuelle à Access
Copyright, qui est calculée en multipliant le taux de redevance
de 15 $ par le nombre d’employés ETP dans les bureaux de
l’État.
b) La redevance annuelle payable conformément au présent
tarif ne comprend pas les taxes fédérales, provinciales, ni
d’autres taxes gouvernementales.
10. Reporting and Payment
(a) No later than January 31 of each Year of this tariff, the Licensee shall provide to Access Copyright the number of FTE
Employees in Government Offices covered by this tariff.
(b) Access Copyright will invoice the Licensee by March 1 of
each Year of this tariff and such invoice shall be payable within
thirty (30) days of the issue date.
10. Établissement de rapports et paiement
a) Au plus tard le 31 janvier de chaque année du présent tarif,
le titulaire de licence doit indiquer à Access Copyright le nombre d’employés ETP dans les bureaux de l’État couverts par le
présent tarif.
b) Access Copyright facturera le titulaire de licence avant le
1er mars de chaque année du présent tarif et ladite facture doit
être réglée dans les trente (30) jours de la date d’émission.
11. Interest
Any amount of an invoice issued to a Licensee under section 10 not received by its due date shall bear interest from such
due date until the date the amount is received. Interest shall be
calculated daily at a rate equal to one percent (1%) above the
Bank Rate effective on the last day of the previous month (as
published by the Bank of Canada). Interest shall not compound.
11. Intérêt
Tout montant d’une facture émise conformément à l’article 10 et non reçu à sa date d’échéance porte intérêt à compter de
cette date d’échéance jusqu’à la date où le montant est reçu.
L’intérêt est calculé quotidiennement à un taux égal à un pour
cent (1 %) de plus que le taux d’escompte en vigueur au dernier
jour du mois précédent (tel qu’il est publié par la Banque du
Canada). L’intérêt n’est pas composé.
12. Surveying
When requested by Access Copyright, but not more than once a
year, the Licensee shall co-operate with Access Copyright in
12. Sondage
À la demande d’Access Copyright, mais pas plus d’une fois par
année, le titulaire de licence doit collaborer avec Access
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
7
implementing a method of data collection reasonably required to
assist Access Copyright in distributing royalties paid by the
Licensee under this tariff. The method of data collection shall
consist of assembling a statistically representative sample of the
Copies made, including the most bibliographically meaningful
page of each document copied, on which is recorded the number
of original pages copied from the document and the number of
sets of copies made. The sample of documents copied shall be
clustered by Copying equipment or employee and must consist of
enough elements to provide sampling accuracy within a 20% margin of error at the rights holder level, at a confidence level of 95%.
The cost of the survey shall be shared equally between Access
Copyright and the Licensee.
Copyright dans la mise en œuvre d’une méthode de collecte de
données raisonnablement requise pour aider Access Copyright à
distribuer les redevances payées par le titulaire de licence
conformément au présent tarif. Le mode de collecte de données
doit comprendre le prélèvement d’un échantillon représentatif sur
le plan statistique des copies effectuées, y compris des pages les
plus valables en termes de la bibliographie de chaque document
copié, auquel est joint le nombre de pages originales copiées du
document et le nombre de jeux de copies effectuées.
L’échantillon de documents copiés doit être regroupé par machine
servant à copier ou par employé et doit comprendre suffisamment
d’éléments pour un échantillonnage exact avec une marge
d’erreur de 20 % au niveau du titulaire de droit, à un niveau de
confiance de 95 %. Le coût du sondage est assumé à parts égales
entre Access Copyright et le titulaire de licence.
13. Auditing
(a) Subject to Access Copyright providing the Licensee with
seven days’ notice, Access Copyright or its representative shall
have reasonable access during normal business hours to all
premises where data on numbers of FTE Employees and financial records are kept, to ascertain compliance with this tariff.
(b) In the event that an inspection reveals a discrepancy between the amount paid by the Licensee and payment actually
due in respect of the period for which such inspection has been
made, the Licensee shall pay (i) the reasonable audit costs incurred by Access Copyright; and (ii) the amount of any underpayment.
(c) In the event that an inspection reveals an overpayment, Licensee may reduce the amount due on the next royalty payment
by the amount of such overpayment.
13. Vérification
a) Sous réserve d’un préavis de sept jours signifié au titulaire
de licence par Access Copyright, Access Copyright ou son
mandataire doit avoir un accès raisonnable pendant les heures
ouvrables normales à tous les locaux où les données sur le
nombre d’employés ETP et les dossiers financiers sont conservés, afin de s’assurer de la conformité avec le présent tarif.
b) Dans le cas où une inspection révèle un écart entre le montant payé par le titulaire de licence et le paiement réellement
exigible en ce qui a trait à la période pour laquelle une telle
inspection a été faite, le titulaire de licence doit payer (i) les
frais de vérification raisonnables engagés par Access Copyright; et (ii) le solde de tout montant dû.
c) Dans le cas où une inspection révèle un paiement excédentaire, le titulaire de licence peut soustraire cet excédent du prochain montant de redevances exigible.
14. Addresses for Notices and Payment
(a) Notices to Access Copyright shall be served as follows:
Executive Director, Access Copyright
The Canadian Copyright Licensing Agency
One Yonge Street, Suite 1900
Toronto, Ontario M5E 1E5
Tel.: (416) 868-1620
Fax: (416) 868-1621
(b) Notices to the Licensee shall be sent to the last address of
which Access Copyright has been notified in writing.
14. Adresses pour les avis et les paiements
a) Les avis envoyés à Access Copyright doivent être adressés
comme suit :
Directeur exécutif, Access Copyright
The Canadian Copyright Licensing Agency
One Yonge Street, Suite 1900
Toronto (Ontario) M5E 1E5
Tél. : (416) 868-1620
Téléc. : (416) 868-1621
b) Les avis au titulaire de licence sont envoyés à la dernière
adresse dont Access Copyright a reçu avis par écrit.
15. Delivery of Notices and Payment
(a) A notice may be delivered by hand, by postage paid mail or
by telecopier. Payments shall be delivered by hand or by postage paid mail.
(b) A notice or payment mailed in Canada shall be presumed to
have been received three business days after the day it was
mailed.
(c) A notice sent by telecopier shall be presumed to have been
received on the first business day following the day it is
transmitted.
15. Expédition des avis et des paiements
a) Un avis peut être livré par messager, par courrier affranchi
ou par télécopieur. Les paiements doivent être livrés par messager ou par courrier affranchi.
b) Un avis ou un paiement posté au Canada est présumé avoir
été reçu trois jours ouvrables après la date de mise à la poste.
c) Un avis envoyé par télécopieur est présumé avoir été reçu le
premier jour ouvrable suivant le jour où il est transmis.
16. Transitional Provision: Interest Accrued before the
Publication of the Tariff
16. Disposition transitoire : Intérêt couru avant la publication du
tarif
Any amount payable before [insert date of publication of the
tariff] shall be due [insert date immediately following the publication of the tariff] and shall be increased by using the multiplying
factor (based on the Bank Rate) set out in the following table
[insert table with applicable Bank Rate].
Tout montant payable avant le [date de publication du tarif] est
exigible le [date suivant immédiatement la publication du tarif] et
augmente selon le coefficient de multiplication indiqué dans le
tableau suivant [insérer le tableau avec les taux d’escompte en
vigueur].
8
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
STATEMENT OF ROYALTIES TO BE COLLECTED BY
THE CANADIAN COPYRIGHT LICENSING AGENCY
(ACCESS COPYRIGHT)
TARIF DES REDEVANCES À PERCEVOIR PAR
THE CANADIAN COPYRIGHT LICENSING AGENCY
(ACCESS COPYRIGHT)
For the reproduction, in Canada, in 2005, 2006, 2007, 2008 and
2009 of works in the repertoire of Access Copyright by educational institutions and persons acting under their authority.
Pour la reproduction, au Canada, d’œuvres dans le répertoire de
Access Copyright en 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009, par des
établissements d’enseignement et par des personnes agissant pour
leur compte.
1. Short title
1. Titre abrégé
This tariff may be cited as the Access Copyright Elementary
and Secondary School Tariff, 2005-2009.
Tarif des écoles élémentaires et secondaires d’Access Copyright, 2005-2009.
2. Definitions
2. Définitions
In this tariff,
“Authorized Purposes” means Copying for any not-for-profit
purpose within or in support of the mandate of Educational
Institutions in Canada, including:
(a) educational (including testing and examination activities),
professional, research, archival, administrative and recreational activities;
(b) communicating with and the provision of information to
parents, school advisory/parent councils and other members
of the community served by an Educational Institution;
(c) production of teacher implementation documents, correspondence school and distance learning courses, curriculum
documents, workshop packages, provincial examinations and
all other similar activities; and
(d) making a reasonable number of Copies for on-site
consultation in a Library or loan by a Library. (« Fins
autorisées »)
“Copy” means a visually perceptible reproduction of a Published
Work made by any of the following processes:
(a) reproducing by reprographic process, which includes facsimile reproduction by photocopying and xerography;
(b) reproducing onto microform (including microfilm and
microfiche);
(c) solely for the purposes of making paper copies or of presentations by overhead, slide or LCD projection, reproducing
by
(i) typing or word-processing without adaptation;
(ii) a machine or device that makes intermediate electronic
files;
(iii) hand transcription or drawing (including tracing) onto
acetate or other media; and
(iv) duplicating from a stencil; and
(d) facsimile transmission and transmission by VideoTelecom. (« Copie »)
“Copying” means making a Copy. (« Copier »)
“Course Pack” means a compilation of materials (bound or otherwise assembled, either at once or gradually over time) that is
designed for use by students of an Educational Institution to
support a course or unit of study and is either intended, or may
reasonably be expected, to be used instead of a Published Work
that might otherwise have been purchased. A Course Pack may
comprise a variety of types of material, published and unpublished, and may include original content. A compilation that includes Copies taken from fewer than four sources or totalling
fewer than twenty (20) pages is not a Course Pack for the purposes of this tariff. (« Recueil de cours »)
“Educational Institution” means any institution providing publicly funded primary, elementary or secondary school programming and operated under the authority of a Ministry, including
Dans ce tarif,
« Année » : une année civile. (“Year”)
« Bibliothèque » : centre de documentation ou d’apprentissage ou
toute collection semblable d’œuvres publiées relevant du ressort d’un titulaire de licence. (“Library”)
« Commission scolaire » : commission scolaire, arrondissement
scolaire, conseil scolaire de division, conseil scolaire ou entité
ou un organisme semblable relevant du ressort d’un titulaire de
licence. (“School Board”)
« Copie » : reproduction visuellement perceptible d’une œuvre
publiée, créée par l’un des procédés suivants :
a) toute reproduction par reprographie, y compris la reproduction en fac-similé par photocopie ou xérographie;
b) toute reproduction sur microforme (y compris microfilm
et microfiche);
c) à la seule fin de faire des copies papier ou pour la rétroprojection, la projection de diapositives ou à cristaux liquides
(LCD), la reproduction par :
(i) dactylographie ou traitement de texte sans adaptation;
(ii) machine ou dispositif qui crée des fichiers électroniques intermédiaires;
(iii) transcription manuscrite ou dessin (y compris le tracé)
sur acétate ou autre support;
(iv) duplication par stencil;
d) transmission de fac-similé et transmission par communications télévisuelles ou « VideoTelecom ». (“Copy”)
« Copier » : faire une copie. (“Copying”)
« Date de détermination de l’ÉTP » : date à laquelle le nombre
des élèves équivalent temps plein est calculé pour une année
donnée, aux termes des politiques du Ministère sur le financement des établissements d’enseignement qui relèvent de sa
compétence. (“FTE Determination Date”)
« Élève équivalent temps plein » : élève étudiant à temps plein ou
l’équivalent d’un élève répondant aux critères d’élève à temps
plein dans un établissement d’enseignement, aux termes des
politiques d’un Ministère sur le financement des établissements
d’enseignement qui relèvent de sa compétence. (“Full-timeequivalent Student”)
« Établissement d’enseignement » : tout établissement subventionné par l’État qui dispense un programme d’enseignement
au niveau élémentaire ou secondaire et dont les activités sont
du ressort d’un ministère, y compris du ressort d’une commission scolaire. (“Educational Institution”)
« Fins autorisées » : production de copies, à des buts non lucratifs, dans le cadre du mandat d’établissements d’enseignement
au Canada, ou accessoires à ce mandat, et s’inscrivant notamment dans le cadre :
a) d’activités éducatives (dont des activités relatives à des
évaluations et à des examens), professionnelles, de recherche, d’archivage, administratives et récréatives;
Le 24 avril 2004
under the authority of a School Board. (« Établissement
d’enseignement »)
“Full-time-equivalent Student” means a full-time student or the
equivalent of one student qualifying as a full-time student of an
Educational Institution as determined in accordance with the
policies of a Ministry related to the funding of Educational
Institutions under its jurisdiction. (« Élève équivalent temps
plein »)
“FTE Determination Date” means the date as of which the number of Full-time-equivalent Students is calculated for any given
year in accordance with the policies of the Ministry relating to
the funding of Educational Institutions under its jurisdiction.
(« Date de détermination de l’ÉTP »)
“Library” includes a resource or learning centre or any similar
collection of Published Works that is operated under the authority of a Licensee. (« Bibliothèque »)
“Licence” means any licence granted by Access Copyright pursuant to this tariff including terms and conditions therein.
(« Licence »)
“Licensee” means in respect of each Province (excluding the
Province of Quebec) and Territory’s Ministry, that Ministry’s
responsible Minister. (« Titulaire de licence »)
“Ministry” means:
(a) in respect of the Province of Alberta, the Alberta Department of Learning;
(b) in respect of the Province of British Columbia, the British
Columbia Ministry of Education;
(c) in respect of the Province of Manitoba, the Manitoba Department of Education and Training;
(d) in respect of the Province of New Brunswick, the New
Brunswick Department of Education;
(e) in respect of the Province of Newfoundland and Labrador, the Newfoundland and Labrador Department of
Education;
(f) in respect of the Northwest Territories, the Northwest Territories Department of Education, Culture and Employment;
(g) in respect of the Province of Nova Scotia, the Nova Scotia Department of Education;
(h) in respect of the Territory of Nunavut, the Nunavut Department of Education;
(i) in respect of the Province of Ontario, the Ontario Ministry
of Education;
(j) in respect of the Province of Prince Edward Island, the
Prince Edward Island Department of Education;
(k) in respect of the Province of Saskatchewan, the Saskatchewan Department of Education; and
(l) in respect of the Government of the Yukon, the Yukon
Department of Education;
or any successor or substituted ministry resulting from a reorganization of the government of any particular Province or Territory.
(« Ministère »)
“Published Work” means a literary, dramatic or artistic copyright
work, or a part of such copyright work, of which copies have
been issued to the public in print form with the consent or acquiescence of the copyright owner, including but not restricted
to books, folios, magazines, newspapers, journals and other periodical publications. (« Œuvre publiée »)
“Repertoire” means those Published Works published in Canada
by any author or publisher, estate of an author or publisher or
other person with a copyright interest in the Published Works
who has licensed reprographic and other reproduction rights in
Published Works to Access Copyright or those Published
Works published in or outside of Canada by other copyright
Supplément à la Gazette du Canada
9
b) d’activités de communication et d’information visant les
parents, les conseils consultatifs scolaires et les comités
consultatifs de parents auprès des écoles, de même que
d’autres membres de la collectivité desservis par un établissement d’enseignement;
c) de la production de documents de mise en œuvre destinés
aux enseignants, de cours par correspondance et de cours à
distance, de documents relatifs aux programmes d’études, de
trousses d’atelier, d’examens provinciaux et de toutes autres
activités semblables;et
d) de la production d’un nombre de copies raisonnable pour
une bibliothèque, en vue de la consultation sur place ou du
prêt. (“Authorized Purposes”)
« Licence » : licence accordée par Access Copyright conformément au présent tarif, y compris les modalités aux présentes.
(“Licence”)
« Ministère » :
a) à l’égard de la province d’Alberta, le Department of Learning de cette province;
b) à l’égard de la province de la Colombie-Britannique, le
Ministry of Education de cette province;
c) à l’égard de la province du Manitoba, le ministère de
l’Éducation et de la Formation professionnelle de cette
province;
d) à l’égard de la province du Nouveau-Brunswick, le ministère de l’Éducation de cette province;
e) à l’égard de la province de Terre-Neuve et du Labrador, le
Newfoundland and Labrador Department of Education;
f) à l’égard des Territoires du Nord-Ouest, le ministère de
l’Éducation, de la Culture et de l’Emploi de ces territoires;
g) à l’égard de la province de la Nouvelle-Écosse, le Department of Education de cette province;
h) à l’égard du territoire du Nunavut, le ministère de l’Éducation de ce territoire;
i) à l’égard de la province de l’Ontario, le ministère de l’Éducation de cette province;
j) à l’égard de la province de l’Île-du-Prince-Édouard, le Department of Education de cette province;
k) à l’égard de la province de la Saskatchewan, le Department of Education de cette province;
l) à l’égard du Gouvernement du Yukon, le ministère de
l’Éducation de ce territoire;
ou tout ministère qui succède à l’un de ces ministères ou le remplace par suite d’un remaniement au sein du gouvernement de la
province ou du territoire. (“Ministry”)
« Œuvre publiée » : œuvre littéraire, dramatique ou artistique
protégée par droit d’auteur, ou partie d’une telle œuvre, dont
des exemplaires imprimés ont été distribués au public avec le consentement ou l’assentiment du titulaire du droit d’auteur, y
compris notamment les livres, les folios, les magazines, les revues, les journaux ou autres périodiques. (“Published Work”)
« Recueil de cours » : compilation de documents (reliés ou assemblés de quelque autre façon, en une fois ou progressivement sur une certaine période) destinée aux élèves d’un établissement d’enseignement dans le cadre d’un cours ou d’une unité
d’apprentissage et qui doit remplacer, ou dont on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’elle soit utilisée, à la place d’une
œuvre publiée dont on ferait autrement l’achat. Un recueil de
cours peut comprendre divers types de documents, publiés et
non publiés, de même qu’un contenu original. Une compilation
qui inclut des copies tirées de moins de quatre sources et totalisant moins de vingt (20) pages ne constitue pas un recueil de
cours aux fins du présent tarif. (“Course Pack”)
10
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
owners where an agreement between Access Copyright
and another reproduction rights collective society authorises
Access Copyright to represent such other copyright owners.
(« Répertoire »)
“School Board” means school boards, school districts, divisional
education councils, conseils scolaires or similar entities or organizations under the authority of a Licensee. (« Commission
scolaire »)
“Year” means a calendar year. (« Année »)
« Répertoire » : œuvres publiées, lorsque publiées au Canada par
un auteur ou un éditeur, la succession d’un auteur ou éditeur ou
par une autre personne ayant un intérêt dans le droit d’auteur
sur les œuvres publiées ayant octroyé à Access Copyright une
licence portant sur les droits de reprographie ou autres droits de
reproduction; ou lorsque publiées au Canada ou à l’étranger par
d’autres titulaires de droit d’auteur lorsqu’une entente entre
Access Copyright et une autre société de gestion collective autorise Access Copyright à représenter ces autres titulaires de
droits d’auteur. (“Repertoire”)
« Titulaire de licence » : relativement à chaque province et territoire (à l’exclusion de la province du Québec), le ministre en
charge du ministère. (“Licensee”)
SUBSTANTIVE PROVISIONS
DISPOSITIONS DE FOND
3. Application
3. Octroi de licence
Subject to sections 3(a) to (c) and the prohibitions set out in
section 4 hereof, a Licence granted pursuant to this tariff shall
permit the Licensee, and persons acting under the Licensee’s authority, to make and distribute Copies of Published Works in the
Repertoire, for Authorized Purposes, as follows:
(a) Copy up to ten per cent (10%) of a Published Work, provided that such limit may be exceeded in respect of the following portions of a Published Work:
(i) an entire newspaper article or page;
(ii) a single short story, play, essay or article;
(iii) an entire single poem;
(iv) an entire entry from an encyclopaedia, annotated bibliography or similar reference work;
(v) an entire reproduction of an artistic work (including
drawings, paintings, prints and reproductions of works of
sculpture, architectural works of art and works of artistic
craftsmanship); and
(vi) one chapter, provided it is no more than twenty per cent
(20%) of a book.
(b) Notwithstanding section 4(a)(i), make up to a cumulative
maximum of ten percent (10%) of workcards and assignment
sheets by a Licensee, if such Copies are made to replace originals purchased by the Licensee or persons acting under the Licensee’s authority, the portion Copied is not intended for onetime use and is no longer commercially available.
(c) Except where otherwise stated, make:
(i) the number of Copies which is sufficient to permit each
student to have one Copy only for his or her personal use
and each teacher to have two Copies;
(ii) the number of Copies required for administrative purposes, including communication of information to parents
and to the community served by an Educational Institution;
and
(iii) a reasonable number of Copies for on-site consultation
in a Library or loan by a Library.
Sous réserve des alinéas 3a) à c) et des interdictions stipulées à
l’article 4 des présentes, une licence accordée conformément au
présent tarif permet à son titulaire de faire des copies d’œuvres
publiées énumérées dans le répertoire et de les distribuer à des
fins autorisées, comme suit :
a) Copier jusqu’à dix pour cent (10 %) d’une œuvre publiée,
une telle limite pouvant être dépassée en ce qui a trait aux parties suivantes d’une œuvre publiée :
(i) un article entier ou une page entière de journal;
(ii) une nouvelle, une pièce, un essai ou un article en entier;
(iii) un poème complet;
(iv) une entrée complète tirée d’une encyclopédie, d’une bibliographie annotée ou d’un ouvrage de référence similaire;
(v) une reproduction complète d’une œuvre artistique (y
compris dessins, tableaux, impressions et reproductions de
sculptures, œuvres d’art architectural et travaux d’artiste);
(vi) un chapitre complet, pourvu qu’il ne dépasse pas plus de
vingt pour cent (20 %) d’un livre.
b) Nonobstant l’alinéa 4a)(i), produire des copies jusqu’à un
maximum cumulatif de dix pour cent (10 %) à partir de fiches
de techniques et de feuilles de travail, si ces copies sont faites
dans le but de remplacer les originaux achetés par le titulaire de
licence ou toute personne agissant sous l’autorité du titulaire de
licence, si la partie copiée n’était pas destinée ne servir qu’une
seule fois et si elle ne se trouve plus dans le commerce.
c) Sauf indication contraire, produire :
(i) le nombre nécessaire de copies pour permettre à chaque
élève d’avoir une copie seulement pour son usage personnel
et à chaque enseignant d’avoir deux copies;
(ii) le nombre nécessaire de copies à des fins administratives, y compris la communication de renseignements aux
parents et à la collectivité desservis par un établissement
d’enseignement;
(iii) un nombre raisonnable de copies à des fins de consultation sur place dans une bibliothèque ou à des fins de prêt par
une bibliothèque.
4. Interdictions générales
La copie d’œuvres publiées du répertoire fait l’objet des interdictions suivantes :
a) Ne pas faire de copies des catégories d’œuvres suivantes :
(i) fiches techniques, feuilles de travail, documents à la diazocopie et autres documents devant servir une seule fois,
comme les cahiers d’exercices et les livrets d’activités;
(ii) manuels d’instruction et guides d’enseignants;
(iii) publications comportant une mention interdisant la reproduction en vertu d’une licence d’une société de gestion
collective.
4. General Prohibitions
Copying of Published Works in the Repertoire is subject to the
following prohibitions:
(a) Copies shall not be made of the following categories of
work:
(i) workcards, assignment sheets, blackline masters and other
material intended for one-time use such as workbooks and
activity books;
(ii) instruction manuals and teachers’ guides; and
(iii) publications that contain a notice prohibiting reproduction under a licence from a collective society.
Le 24 avril 2004
(b) There shall be no intentional cumulative Copying from the
same Published Work beyond the limits set out in section 3(b)
for one course of study or program in one academic year or
over time for retention in files maintained by a Library or any
individual making Copies under the authority of a Licensee under this Licence.
(c) Copies shall not be made for or used in a Course Pack.
(d) Any electronic file created when Copying, including any
digital copy stored on disk or in a computer network shall not
be disseminated or used for any ancillary purpose. When an
electronic file is created for the sole purpose of making a paper
copy from a paper copy, the paper copy shall be produced immediately after the creation of the electronic file and the electronic file shall be erased from computer memory or the storage device immediately after all paper copies required have
been produced.
(e) Copies shall not be sold (a sale of Copies shall not include a
transaction whereby a Licensee recovers an amount not exceeding the direct cost of producing and distributing Copies).
(f) Copies shall not be made or used in a manner that would infringe the moral rights of any author, artist or illustrator.
Supplément à la Gazette du Canada
11
b) Ne pas faire de copies cumulatives intentionnellement à partir de la même œuvre publiée au-delà des limites stipulées à
l’alinéa 3b) pour un cours ou un programme d’études à
l’intérieur d’une année scolaire ou en une certaine période pour
les conserver dans des dossiers maintenus par une bibliothèque
ou par toute personne faisant des copies pour le compte d’un titulaire de licence en vertu de cette licence.
c) Ne pas faire de copies, ni les utiliser pour ou dans un recueil
de cours.
d) Ne pas diffuser, ni utiliser à des fins auxiliaires tout fichier
électronique créé par copie, y compris toute copie numérique
sauvegardée sur disque ou dans un réseau informatique. Lorsqu’un fichier électronique est créé aux seules fins de faire une
copie papier à partir d’une copie papier, la copie papier doit
être produite immédiatement après la création du fichier électronique et le fichier électronique doit être effacé de la mémoire de l’ordinateur ou du dispositif de stockage immédiatement après que toutes les copies papier nécessaires ont été
imprimées.
e) Ne pas vendre de copies (n’est pas considérée comme une
vente de copies la transaction selon laquelle le titulaire de licence recouvre un montant ne dépassant pas le coût direct de
production et de distribution des copies).
f) Ne pas faire de copies, ni utiliser des copies de manière à enfreindre les droits moraux d’un auteur, d’un artiste ou d’un
illustrateur.
5. Termination of a Licence
5. Résiliation de licence
Access Copyright shall have the right at any time to terminate a
Licence for breach of terms and conditions upon 30 days’ notice
in writing.
Access Copyright a le droit, en tout temps et sous réserve d’un
préavis écrit de 30 jours, de résilier une licence en raison de manquement à ses conditions et modalités.
6. Attribution
6. Mention de la source
The Licensee shall notify its respective employees and agents
that, in accordance with good bibliographic practice, Copies of
Published Works shall include, on at least one page, a credit to
the author, artist or illustrator, and to the source.
Le titulaire de licence doit aviser ses employés et représentants
que, conformément aux bonnes pratiques bibliographiques, les
copies d’œuvres publiées doivent mentionner, sur au moins une
page, une référence à l’auteur, à l’artiste ou à l’illustrateur, ainsi
qu’à la source.
7. Notification of the Terms and Conditions of Copying
(a) The Licensee shall use best efforts to inform Educational
Institutions and all those entitled to make or use Copies under a
Licence of the terms and conditions of Copying under the Licence and of their obligation to comply with them.
(b) The Licensee shall affix Access Copyright posters giving
information about the terms and conditions of Copying permitted under a Licence within the immediate vicinity of each machine or device used for making Copies in a place and manner
that is readily visible and legible to persons using such machine
or device. Posters will be provided to the Licensee by Access
Copyright at Access Copyright’s cost.
7. Avis des conditions de copie
a) Le titulaire de licence fera tous les efforts possibles pour informer les établissements d’enseignements, et toutes les personnes ayant le droit de faire ou d’utiliser des copies en vertu
de la licence, des conditions de la licence et de leur obligation à
s’y conformer.
b) Le titulaire de licence doit apposer des affiches d’Access
Copyright donnant de l’information sur les conditions de copie
permise en vertu de la licence à proximité immédiate de chaque
machine ou dispositif servant à faire des copies, dans un endroit et d’une manière permettant qu’elles soient visibles et lisibles pour les personnes utilisant ces machines ou dispositifs.
Les affiches seront fournies au titulaire de licence par Access
Copyright et aux frais d’Access Copyright.
8. Royalties
(a) The Licensee shall pay an annual royalty to Access Copyright, calculated by multiplying the royalty rate of $12.00 by
the number of its Full-time-equivalent Students.
(b) Royalties shall be calculated on an annual basis at the FTE
Determination Date with reference to Full-time-equivalent Student statistics for the immediately preceding twelve month
period.
8. Redevances
a) Le titulaire de licence verse une redevance annuelle à Access Copyright, qui est calculée en multipliant le taux de redevance de 12 $ par le nombre de ses élèves équivalents temps
plein.
b) Les redevances sont calculées annuellement à la date de détermination de l’ÉTP à l’égard des chiffres statistiques relatifs
aux élèves équivalents temps plein pour la période de douze
mois précédent immédiatement cette date.
12
Supplement to the Canada Gazette
April 24, 2004
9. Reporting and Payment
(a) Royalties shall be payable in two equal instalments as
follows:
(i) the first instalment shall be paid on or before the later of:
(A) April 30 of each Year; and
(B) the 30th day following receipt by the Licensee of an
invoice in respect of such payment as required pursuant to
section 9(c); and
(ii) the second instalment shall be paid on or before the later
of:
(A) October 31 of each Year; and
(B) the 30th day following receipt by the Licensee of an
invoice in respect of such payment as required pursuant to
section 9(c).
(b) The Licensee shall deliver to Access Copyright a written
notice specifying the number of Full-time-equivalent Students
by no later than August 1 of each Year.
(c) Access Copyright shall issue to the Licensee invoices setting out the amounts which are payable by the Licensee on
each of the two instalment dates specified in section 9(a).
(d) The annual royalty payable under this tariff is exclusive of
any federal, provincial, or other governmental taxes.
9. Établissement de rapports et paiement
a) Les redevances sont payables en deux versements égaux,
comme suit :
(i) le premier versement doit parvenir au plus tard :
(A) le 30 avril de chaque année; et
(B) le 30e jour après réception, par le titulaire de licence,
d’une facture concernant le paiement à verser conformément à l’article 9c); et
(ii) le deuxième versement doit parvenir au plus tard :
(A) le 31 octobre de chaque année; et
(B) le 30e jour après réception, par le titulaire de licence,
d’une facture concernant le paiement à verser conformément à l’article 9c).
b) Au plus tard le 1er août de chaque année, le titulaire de licence doit faire parvenir à Access Copyright un avis écrit indiquant le nombre d’élèves équivalents temps plein.
c) À la date de chacun des deux versements stipulée à l’alinéa 9a), Access Copyright doit émettre au titulaire de licence
une facture indiquant les montants à payer.
d) La redevance annuelle payable conformément au présent
tarif ne comprend pas les taxes fédérales, provinciales, ni
d’autres taxes gouvernementales.
10. Interest
10. Intérêt
Any amount of an invoice issued under section 9 not received
by its due date shall bear interest from such due date until the date
the amount is received. Interest shall be calculated daily at a rate
equal to one percent (1%) above the Bank Rate effective on
the last day of the previous month (as published by the Bank of
Canada and as expressed as a rate per annum). Interest shall not
compound.
Tout montant d’une facture émise conformément à l’article 9 et
non reçu à sa date d’échéance porte intérêt à compter de cette date
d’échéance jusqu’à la date où le montant est reçu. L’intérêt est
calculé quotidiennement à un taux égal à un pour cent (1 %) de
plus que le taux d’escompte en vigueur au dernier jour du mois
précédent (tel qu’il est publié par la Banque du Canada). L’intérêt
n’est pas composé
11. Surveying
When requested by Access Copyright, but not more than once a
year, the Licensee shall co-operate with Access Copyright in implementing a method of data collection reasonably required to
assist Access Copyright in distributing royalties paid by the Licensee under this tariff and in setting future tariffs. The method of
data collection shall consist of assembling a statistically representative sample of the Copies made including the most bibliographically meaningful page of each document copied, on which
is recorded the number of original pages copied from the document and the number of sets of copies made. The sample of
documents copied shall be clustered by Copying equipment, employee or Educational Institution and must consist of enough elements to provide sampling accuracy within a 20% margin of error
at the rights holder level, at a confidence level of 95%. The cost of
the survey shall be shared equally between Access Copyright and
the Licensee.
11. Sondage
À la demande d’Access Copyright, mais pas plus d’une fois par
année, le titulaire de licence doit collaborer avec Access Copyright dans la mise en œuvre d’une méthode de collecte de données
raisonnablement requise pour aider Access Copyright à distribuer
les redevances payées par le titulaire de licence conformément au
présent tarif et à établir les tarifs ultérieurs. Le mode de collecte
de données doit comprendre le prélèvement d’un échantillon représentatif sur le plan statistique des copies effectuées, y compris
des pages les plus valables en termes de la bibliographie de chaque document copié, auquel est joint le nombre de pages originales copiées du document et le nombre de jeux de copies effectuées. L’échantillon de documents copiés doit être regroupé par
machine servant à copier, par employé ou par établissement
d’enseignement et doit comprendre suffisamment d’éléments
pour un échantillonnage exact avec une marge d’erreur de 20 %
au niveau du titulaire de droit, à un niveau de confiance de 95 %.
Le coût du sondage est assumé à parts égales entre Access Copyright et le titulaire de licence.
12. Auditing
(a) Subject to Access Copyright providing the Licensee with
seven days’ notice, Access Copyright or its representative shall
have reasonable access during normal business hours to all
premises where data on numbers of FTE Students and financial
records are kept, to ascertain compliance with this tariff.
(b) In the event that an inspection reveals a discrepancy between the amount paid by the Licensee and payment actually
due in respect of the period for which such inspection has been
made, the Licensee shall pay (i) the reasonable audit costs
incurred by Access Copyright; and (ii) the amount of any
underpayment.
12. Vérification
a) Sous réserve d’un préavis de sept jours signifié au titulaire
de licence par Access Copyright, Access Copyright ou son
mandataire doit avoir un accès raisonnable pendant les heures
ouvrables normales à tous les locaux où les données sur le
nombre d’élèves ETP et les dossiers financiers sont conservés,
afin de s’assurer de la conformité avec le présent tarif.
b) Si une inspection révèle un écart entre le montant payé par le
titulaire de licence et le paiement réellement exigible en ce qui
a trait à la période pour laquelle une telle inspection a été faite,
le titulaire de licence doit payer (i) les frais de vérification raisonnables engagés par Access Copyright; et (ii) le solde de tout
montant dû.
Le 24 avril 2004
Supplément à la Gazette du Canada
13
(c) In the event that an inspection reveals an overpayment, Licensee may reduce the amount due on the next royalty payment
by the amount of such overpayment.
c) Si une inspection révèle un paiement excédentaire, le titulaire de licence peut soustraire cet excédent du prochain montant de redevances exigible.
13. Addresses for Notices and Payment
(a) Notices to Access Copyright shall be served as follows:
Executive Director, Access Copyright
The Canadian Copyright Licensing Agency
One Yonge Street, Suite 1900
Toronto, Ontario M5E 1E5
Tel: (416) 868-1620
Fax: (416) 868-1621
(b) Notices to the Licensee shall be sent to the last address of
which Access Copyright has been notified in writing.
13. Adresses pour les avis et les paiements
a) Les avis envoyés à Access Copyright doivent être adressés
comme suit :
Directeur exécutif, Access Copyright
The Canadian Copyright Licensing Agency
One Yonge Street, Suite 1900
Toronto (Ontario) M5E 1E5
Tél. : (416) 868-1620
Téléc. : (416) 868-1621
b) Les avis au titulaire de licence sont envoyés à la dernière
adresse dont Access Copyright a été avisée par écrit.
14. Delivery of Notices and Payment
(a) A notice may be delivered by hand, by postage paid mail or
by telecopier. Payments shall be delivered by hand or by postage paid mail.
(b) A notice or payment mailed in Canada shall be presumed to
have been received three business days after the day it was
mailed.
(c) A notice sent by telecopier shall be presumed to have been
received on the first business day following the day it is
transmitted.
14. Expédition des avis et des paiements
a) Un avis peut être livré par messager, par courrier affranchi
ou par télécopieur. Les paiements doivent être livrés par messager ou par courrier affranchi.
b) Un avis ou un paiement posté au Canada est présumé avoir
été reçu trois jours ouvrables après la date de mise à la poste.
c) Un avis envoyé par télécopieur est présumé avoir été reçu le
premier jour ouvrable suivant le jour où il est transmis.
15. Transitional Provision: Interest Accrued before the
Publication of the Tariff
15. Disposition transitoire : Intérêt couru avant la publication du
tarif
Any amount payable before [insert date of publication of the
tariff] shall be due [insert date immediately following the publication of the tariff] and shall be increased by using the multiplying
factor (based on the Bank Rate) set out in the following table
[insert table with applicable Bank Rate].
Tout montant payable avant le [date de publication du tarif] est
exigible le [date suivant immédiatement la publication du tarif] et
augmente selon le coefficient de multiplication indiqué dans le
tableau suivant [insérer le tableau avec les taux d’escompte en
vigueur].
If undelivered, return COVER ONLY to:
Government of Canada Publications
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 1M4
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 1M4
Available from Government of Canada Publications
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 1M4
En vente : Publications du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 1M4
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising