Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 137, no 25
Vol. 137, No. 25
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, JUNE 21, 2003
OTTAWA, LE SAMEDI 21 JUIN 2003
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 1, 2003, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Communication Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://canadagazette.gc.ca. It is accessible in Portable
Document Format (PDF) and in HyperText Mark-up Language
(HTML) as the alternate format. The on-line PDF format of
Parts I, II and III is official since April 1, 2003, and will be
published simultaneously with the printed copy.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
1er janvier 2003 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Communication Canada, Ottawa,
Canada K1A 0S9.
La Gazette du Canada est aussi offerte gratuitement sur Internet au
http://gazetteducanada.gc.ca. La publication y est accessible en
format de document portable (PDF) et en langage hypertexte
(HTML) comme média substitut. Le format PDF en direct des
parties I, II et III est officiel depuis le 1er avril 2003 et sera publié
en même temps que la copie imprimée.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Communication Canada, 350 Albert
Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S9, (613) 996-2495
(Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Communication Canada,
350, rue Albert, 5e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0S9, (613) 9962495 (téléphone), (613) 991-3540 (télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2003
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2003
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2003
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2003
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
Vol. 137, No. 25 — June 21, 2003
Vol. 137, no 25 — Le 21 juin 2003
1903
Government House ..........................................................
(orders, decorations and medals)
1904
Résidence du Gouverneur général ...................................
(ordres, décorations et médailles)
1904
Government Notices ........................................................
Appointments................................................................
1906
1921
Avis du Gouvernement ....................................................
Nominations..................................................................
1906
1921
Parliament *
House of Commons ......................................................
Bills assented to ............................................................
1925
1925
Parlement *
Chambre des communes ...............................................
Projets de loi sanctionnés .............................................
1925
1925
Commissions ...................................................................
(agencies, boards and commissions)
1926
Commissions ...................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1926
Miscellaneous Notices .....................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1936
Avis divers .......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1936
Proposed Regulations ......................................................
(including amendments to existing regulations)
1942
Règlements projetés .........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
1942
Index ...............................................................................
2029
Index ...............................................................................
2031
_______
_______
* Notices are not listed alphabetically in the Index.
* Les avis ne sont pas énumérés alphabétiquement dans l’index.
1904
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
THE ORDER OF MERIT OF THE POLICE FORCES
L’ORDRE DU MÉRITE DES CORPS POLICIERS
The Governor General, the Right Honourable ADRIENNE
CLARKSON, Chancellor and Commander of the Order of Merit of
the Police Forces, in accordance with the Constitution of the Order of Merit of the Police Forces, has appointed the following:
La Gouverneure générale, la très honorable ADRIENNE
CLARKSON, Chancelière et Commandeur de l’Ordre du mérite des
corps policiers, en conformité avec les statuts de l’Ordre du mérite des corps policiers, a nommé :
Commanders of the Order of Merit of the Police Forces
Commandeurs de l’Ordre du mérite des corps policiers
Chief Julian Fantino
Deputy Commissioner J. Terry Ryan
Chief Michel Sarrazin
Officers of the Order of Merit of the Police Forces
Chief Vincent Thomas Bevan
Assistant Commissioner Dwight L. Bishop
Assistant Commissioner Kenneth D. Byrt
Deputy Commissioner René Charbonneau
Deputy Commissioner A. Vaughn Collins
Deputy Commissioner Stephen Allan Duncan
Chief Barry V. King
Detective Superintendent Kathryn Jane Lines
Deputy Commissioner Garry James Loeppky
Chief Edgar A. MacLeod
Deputy Commissioner Maurice Pilon
Assistant Commissioner Tim J. Quigley
Assistant Commissioner Freeman C. Sheppard
Chief Superintendent Benedetto Soave
Chief Glenn M. Stannard
Assistant Commissioner Lawrence G. Warren
Vincent Westwick
Members of the Order of Merit of the Police Forces
Superintendent Ward D. Clapham
Chief Terence G. Coleman
Lieutenant Norman Couillard
Corporal Leslie Charles Murray Dell
Constable Henry Charles Hollinger
Chief Gary Edward Nicholls
Inspector Robert F. Purcell
Staff Sergeant Robert M. Ralph
Deputy Chief Fred J. Rayner
Sergeant Kevin T. Scott
Inspector Ronald Keith Sherwood
Chef Julian Fantino
Sous-commissaire J. Terry Ryan
Directeur Michel Sarrazin
Officiers de l’Ordre du mérite des corps policiers
Chef de police Vincent Thomas Bevan
Commissaire adjoint Dwight L. Bishop
Commissaire adjoint Kenneth D. Byrt
Sous-commissaire René Charbonneau
Sous-commissaire A. Vaughn Collins
Sous-commissaire Stephen Allan Duncan
Chef de police Barry V. King
Surintendant-détective Kathryn Jane Lines
Sous-commissaire Garry James Loeppky
Chef de police Edgar A. MacLeod
Sous-commissaire Maurice Pilon
Commissaire adjoint Tim J. Quigley
Commissaire adjoint Freeman C. Sheppard
Surintendant principal Benedetto Soave
Chef de police Glenn M. Stannard
Commissaire adjoint Lawrence G. Warren
Vincent Westwick
Membres de l’Ordre du mérite des corps policiers
Surintendant Ward D. Clapham
Chef de police Terence G. Coleman
Lieutenant Norman Couillard
Caporal Leslie Charles Murray Dell
Agent de police Henry Charles Hollinger
Chef de police Gary Edward Nicholls
Inspecteur Robert F. Purcell
Sergent d’état-major Robert M. Ralph
Chef de police adjoint Fred J. Rayner
Sergent Kevin T. Scott
Inspecteur Ronald Keith Sherwood
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Members of the Order of Merit of the Police Forces — Continued
Deputy Chief Constable Paul N. Tinsley
Inspector Glenn Trivett
1905
Membres de l’Ordre du mérite des corps policiers (suite)
Chef de police adjoint Paul N. Tinsley
Inspecteur Glenn Trivett
Témoin le Sceau de l’Ordre du
mérite des corps policiers en ce
vingt et unième jour de
janvier deux mille trois
Witness the Seal of the Order
of Merit of the Police Forces
this twenty-first
day of January two thousand and
three
Le secrétaire général
de l’Ordre du mérite des
corps policiers
BARBARA UTECK
BARBARA UTECK
Secretary General
of the Order of Merit of the
Police Forces
[25-1-o]
[25-1-o]
1906
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06239
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Administration Portuaire de Saint John, Saint John
(Nouveau-Brunswick).
2. Type de permis : Permis de charger ou d’immerger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 21 juillet 2003 au
20 juillet 2004.
4. Lieu(x) de chargement : Le havre de Saint John et la baie de
Courtenay : 45°16.00′ N., 66°04.00′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion : Black Point : 45°12.68′ N., 66°01.10′ O.
(NAD83) et Athony’s Cove : 45°13.45′ N., 66°01.50′ O.
(NAD83).
6. Parcours à suivre : Voie navigable dans le chenal de navigation désigné et du côté de la mer du chenal directement aux lieux
d’immersion. Les navires participant au projet doivent revenir des
lieux d’immersion en suivant le même parcours.
7. Matériel : Drague à demi-coquilles, péniches remorquées ou
automotrices.
8. Mode d’immersion : Toute l’immersion doit avoir lieu dans
un rayon de 200 m du lieu d’immersion.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 400 000 m3 mesurés dans le chaland.
11. Déchets et autres matières à immerger : Matières draguées
composées de gravier, de sable, de limon et d’argile.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer par écrit, par télécopieur
ou par courrier électronique avec Monsieur Clark Wiseman, Direction de la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région de l’Atlantique, Queen Square, 16e étage,
45, promenade Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y
2N6, (902) 426-7924 (télécopieur), clark.wiseman@ec.gc.ca
(courrier électronique), au moins 48 heures avant tout déplacement du matériel de dragage au lieu de chargement. La communication doit indiquer le matériel qui sera utilisé, l’entrepreneur, le
responsable pour l’entrepreneur et la durée prévue des opérations.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à Monsieur
Adrian MacDonald, Direction de la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région de l’Atlantique,
Queen Square, 4e étage, 45, promenade Alderney, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, dans les 30 jours suivant la date de
la fin des opérations ou la date d’expiration du permis, selon la
première échéance. Ce rapport doit contenir les renseignements
suivants : la quantité et le type de matières immergées et les dates
d’immersion et de chargement.
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-06239 is approved.
1. Permittee: Saint John Port Authority, Saint John, New
Brunswick.
2. Type of Permit: To load and dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from July 21, 2003, to
July 20, 2004.
4. Loading Site(s): Saint John Harbour and Courtenay Bay:
45°16.00′ N, 66°04.00′ W (NAD83).
5. Disposal Site(s): Black Point: 45°12.68′ N, 66°01.10′ W
(NAD83) and Anthony’s Cove: 45°13.45′ N, 66°01.50′ W
(NAD83).
6. Route to Disposal Site(s): Within the designated shipping
channel and from the seaward end of the shipping channel directly to the disposal sites. Project vessels shall return from the
disposal sites following the same route.
7. Equipment: Clamshell dredge and towed or self-propelled
barges.
8. Method of Disposal: Disposal shall take place within 200 m
of the disposal site.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 400 000 m3
scow measure.
11. Waste and Other Matter to Be Disposed of: Dredged material
consisting of gravel, sand, silt, and clay.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee notify in writing,
by facsimile or electronic mail, Mr. Clark Wiseman, Environmental Protection Branch, Department of the Environment, Atlantic Region, Queen Square, 16th Floor, 45 Alderney Drive,
Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-7924 (Facsimile),
clark.wiseman@ec.gc.ca (Electronic mail), at least 48 hours prior
to each occasion that dredging equipment is mobilized to the
loading site. The notification shall include the equipment to be
used, the contractor, the contact for the contractor, and the expected period of dredging.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Adrian
MacDonald, Environmental Protection Branch, Department of the
Environment, Atlantic Region, Queen Square, 4th Floor,
45 Alderney Drive, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, within
30 days of either the completion of the work or the expiry of the
permit, whichever comes first. This report shall contain the following information: the quantity of material disposed of and the
dates on which the disposal activities occurred.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1907
12.3. The Permittee shall notify in writing Mr. Brian Keating,
Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 281, Sussex, New
Brunswick E0E 1P0, (506) 432-5081 (Facsimile), at least 48
hours prior to the commencement of the first loading operation to
be conducted under this permit. The notification shall include the
equipment to be used, the contractor, the contact for the contractor, and the expected period of dredging.
12.3. Le titulaire doit communiquer par écrit avec Monsieur
Brian Keating, Ministère des Pêches et des Océans, Case postale 281, Sussex (Nouveau-Brunswick) E0E 1P0, (506) 432-5081
(télécopieur), au moins 48 heures avant le début de la première
opération de chargement effectuée dans le cadre du permis. La
communication doit indiquer le matériel qui sera utilisé,
l’entrepreneur, la personne-ressource nommé par l’entrepreneur et la durée prévue des opérations.
12.4. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations. Proof of payment of the remaining balance of $94,000 for the fee shall be submitted to
Mr. Adrian MacDonald, identified in 12.2., prior to January 20,
2004.
12.4. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites). La preuve du paiement du solde résiduel
de 94 000 $ doit être soumise à M. Adrian MacDonald, dont les
coordonnées figurent au paragraphe 12.2., avant le 20 janvier
2004.
12.5. The Permittee shall submit a Dredged Material Disposal
Plan to Mr. Adrian MacDonald, identified in paragraph 12.2., for
approval prior to commencement of dredging. The plan shall address procedures to accurately measure or estimate quantities of
dredged material disposed of at each disposal site, vessel tracking,
volumes of material intended to be disposed of at each of the disposal sites, and a schedule for use of each of the disposal sites.
The plan shall be approved by the Department of the Environment prior to the commencement of the first loading operation to
be conducted under this permit.
12.5. Le titulaire doit soumettre un plan pour l’immersion des
matières draguées à M. Adrian MacDonald, dont les coordonnées
figurent au paragraphe 12.2., pour approbation avant les opérations. Le plan doit inclure des méthodes pour mesurer ou estimer
adéquatement les quantités de matières draguées immergées à
chaque lieu d’immersion, la surveillance des navires, les volumes
des matières destinés pour chaque lieu d’immersion, et un horaire
pour l’utilisation de chaque lieu d’immersion. Le plan doit être
approuvé par le ministère de l’Environnement avant le début des
opérations en vertu de ce permis.
12.6. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship, aircraft,
platform or anthropogenic structure directly related to the loading
or disposal at sea referred to under this permit, at any reasonable
time throughout the duration of this permit.
12.6. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
toute plate-forme et de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage
directement relié au chargement ou à l’immersion en mer désignés aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.7. The Permittee shall ensure that precautions are taken to
prevent releases of hazardous materials from dredging and disposal equipment and that a contingency plan in case of spills is
prepared prior to dredging.
12.7. Avant les opérations de dragage le titulaire doit s’assurer
que les mesures de prévention de déversement des matières dangereuses du matériel de dragage et d’immersion sont prises et
qu’un plan de mesures d’urgence est prévu en cas de
déversements.
12.8. The loading of dredged materials authorized by this permit is restricted to the following locations: Navy Island Terminal
(Berths Nos. 1, 2 and Centre); Rodney Terminal Slip (Berth
No. 3, Rodney Slip, and Centre); Rodney Marginal; Terminal 12
(Berth No. 12 and Centre); Lower Cove Terminal; Marin Channel; and Courtenay Bay (Courtenay Channel, Basin, and Potash
Terminal). The locations are described by the drawing “Dredging
Quantities by Area (Rev)” (January 2003) submitted in support of
the permit application.
12.8. Le chargement des matières draguées dans le cadre du
permis se limitent aux secteurs suivants : postes d’amarrage no 1,
2 et Centre du terminal Navy Island; terminal du quai de Rodney
(poste d’amarrage no 3, le quai de Rodney et centre); Rodney
Marginal; terminal no 12, (poste d’amarrage no 12 et Centre);
terminal de Lower Cove; chenal principal et Courtenay Bay
(chenal Courtenay, bassin et terminal de potasse), tels qu’ils sont
décrits dans le dessin « Dredging Quantities by Area (Rev) »
(janvier 2003) soumis à l’appui de la demande de permis.
12.9. The loading and disposal at sea authorized by this permit
shall only be carried out by the Permittee or by any person with
written approval from the Permittee.
12.9. Les opérations de chargement et d’immersion en mer désignées aux termes du présent permis seront effectuées seulement
par le titulaire ou par une personne ayant obtenu l’autorisation
écrite du titulaire.
12.10. A copy of this permit and documents referenced in this
permit shall be available on-site at all times when dredging operations are underway.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
12.10. Une copie de ce permis et des documents qui y sont
mentionnés doit être disponible sur les lieux pendant les opérations de dragage.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[25-1-o]
[25-1-o]
1908
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-06246 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06246
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Permittee: Husky Oil Operations Ltd., St. John’s, Newfoundland and Labrador.
2. Type of Permit: To load and dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from August 1, 2003, to
July 31, 2004.
4. Loading Site(s):
46°46.20′ N, 48°00.60′ W (NAD83), south glory hole;
46°51.70′ N, 48°03.70′ W (NAD83), north glory hole; and
46°47.40′ N, 48°02.60′ W (NAD83), central glory hole.
1. Titulaire : Husky Oil Operations Ltd., St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador).
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 1er août 2003 au
31 juillet 2004.
4. Lieu(x) de chargement :
46°46,20′ N., 48°00,60′ O. (NAD83), puits sud;
46°51,70′ N., 48°03,70′ O. (NAD83), puits nord;
46°47,40′ N., 48°02,60′ O. (NAD83), puits central.
These sites are the glory hole locations at the White Rose Field,
Grand Banks, approximately 350 km southeast of St. John’s,
Newfoundland and Labrador.
Ces lieux sont des puits situés sur le terrain de White Rose, Les
Grands Bancs, à environ 350 km au sud-est de St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador).
5. Disposal Site(s): 46°45.75′ N, 48°02.81′ W (NAD83).
Dredged material will be deposited approximately 3 km south
of the central glory hole, at a depth of 120 m.
6. Equipment: Trailer suction hopper dredge Vasco de Gama.
5. Lieu(x) d’immersion : 46°45,75′ N., 48°02,81′ O. (NAD83).
Les matières draguées seront immergées à approximativement
3 km du puits central, à une profondeur de 120 m.
6. Matériel : La drague porteuse à succion Vasco de Gama.
7. Method of Disposal: Dredged material will be carried to the
disposal site by the dredge vessel Vasco de Gama and discharged
from the hopper.
7. Mode d’immersion : Les matières draguées seront transportées au lieu d’immersion par la drague Vasco de Gama et seront
déchargées du compartiment de la drague.
8. Rate of Disposal: Depending on the composition of the material to be dredged, the disposal rate will range from daily to once
per week. The average volume per disposal will be 10 000 m3.
8. Quantité proportionnelle à immerger : Selon la composition
des matières draguées, l’immersion se fera quotidiennement ou
une fois par semaine. La quantité moyenne de chaque immersion
sera de 10 000 m3.
9. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 241 907 m3.
9. Quantité totale à immerger : Maximum de 241 907 m3.
10. Waste and Other Matter to Be Disposed of: Dredged material
consisting of sand, silt, clay, gravel, boulders and cobble.
10. Déchets et autres matières à immerger : Matières draguées
composées de sable, de limon, d’argile, de gravier, de cailloux, et
de pierres.
11. Requirements and Restrictions:
11. Exigences et restrictions :
11.1. The Permittee shall notify in writing, by facsimile or by
electronic mail, Mr. Rick Wadman, Environmental Protection
Branch, Department of the Environment, Newfoundland and Labrador District Office, 6 Bruce Street, Mount Pearl, Newfoundland
and Labrador A1N 4T3, (709) 772-5097 (Facsimile), rick.
wadman@ec.gc.ca (Electronic mail), at least 24 hours prior to
each occasion that the dredging equipment is mobilized to a
dredge site. The notification shall include on-site contacts and the
expected period of dredging.
11.1. Le titulaire doit communiquer par écrit, par télécopieur
ou par courriel, avec Monsieur Rick Wadman, Direction de la
protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement,
Bureau de district de Terre-Neuve-et-Labrador, 6, rue Bruce,
Mount Pearl (Terre-Neuve-et-Labrador) A1N 4T3, (709) 7725097 (télécopieur), rick.wadman@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins 24 heures avant tout déplacement du matériel de
dragage au lieu de chargement. Chaque communication doit inclure le nom des responsables sur les lieux et la durée probable
des opérations de dragage.
11.2. The Permittee shall submit a written report to Mr. Rick
Wadman, identified in paragraph 11.1., within 30 days of either
the completion of the work or the expiry of the permit, whichever
comes first. This report shall contain the following information:
the quantity and type of material disposed of pursuant to the permit and the dates on which the loading and disposal activities
occurred.
11.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Rick
Wadman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 11.1., dans
les 30 jours suivant la fin des opérations ou la date d’expiration
du permis, selon la première échéance. Ce rapport doit contenir
les renseignements suivants : la quantité et le type de matières
immergées en conformité avec le permis et les dates de chargement et d’immersion.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1909
11.3. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship, or anthropogenic structure directly related to the loading or disposal at
sea referred to under this permit, at any reasonable time throughout the duration of this permit.
11.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement relié au chargement
ou à l’immersion en mer visés aux termes du permis, et ce, à toute
heure convenable pendant la durée du permis.
11.4. Procedures to accurately measure or estimate quantities
of dredged material disposed of at each disposal site shall be
submitted to Mr. Rick Wadman, identified in paragraph 11.1. The
procedures shall be approved by the Department of the Environment prior to the commencement of the first dredging operation
to be conducted under this permit.
11.4. Les méthodes pour mesurer ou estimer avec précision les
quantités de matières draguées immergées au lieu d’immersion
doivent être soumises à M. Rick Wadman, dont les coordonnées
figurent au paragraphe 11.1. Les méthodes doivent être approuvées par le ministère de l’Environnement avant le début des opérations effectuées en vertu de ce permis.
11.5. Use of drilling muds or additives is prohibited.
11.5. Il est interdit d’utiliser des boues de forage ou des
additifs.
11.6. Blasting at the site is prohibited.
11.6. Le dynamitage est interdit sur les lieux des opérations.
11.7. Prior to the commencement of project activities, an Oil
Spill Prevention Plan shall be prepared by the Permittee and approved by the Department of the Environment. The plan shall
include a monitoring program designed to gather data on sea birds
and approved by the Canadian Wildlife Service.
11.7. Avant les opérations, le titulaire doit préparer un plan de
prévention des déversements accidentels de pétrole qui sera approuvé par le ministère de l’Environnement. Le plan doit comprendre un programme de surveillance, approuvé par le Service
canadien de la faune, dans le but de rassembler des données sur
les oiseaux marins.
11.8. An Application for Authorization for Works or Undertakings Affecting Fish Habitat issued by the Department of Fisheries and Oceans for this project shall be obtained by the Permittee prior to the commencement of project activities.
11.8. Le titulaire doit obtenir une Demande d’autorisation pour
des ouvrages ou entreprises modifiant l’habitat du poisson émise
par le ministère des Pêches et des Océans avant le commencement des opérations.
11.9. A copy of this permit and the Oil Spill Prevention Plan
shall be available on-site at all times when dredging operations
are underway.
11.9. Une copie de ce permis et le plan de prévention des déversements accidentels de pétrole doivent être disponibles sur les
lieux pendant toute la durée des opérations.
11.10. The Permittee shall report all oiled bird sightings by
project personnel to Environment Canada, by contacting Canadian Coast Guard Operations Centre, within 24 hours of each
incident. The Permittee shall document and report to Environment
Canada, in a timely manner, all bird collisions with project
vessels.
11.10. Le titulaire doit signaler tous les oiseaux souillés par les
hydrocarbures aperçus par le personnel du projet à Environnement Canada en communiquant avec le Centre des opérations de
la Garde côtière du Canada, dans les 24 heures qui suivent chaque
incident. Le titulaire doit fournir tous les rapports ayant trait aux
collisions d’oiseaux avec les bateaux du projet et en rendre
compte à Environnement Canada en temps utile.
11.11. The Permittee shall provide advance notice to mariners
of project activities through “Notice to Ships” and “Notice to
Mariners” submitted to the Maritime Communications and Traffic
Services (MCTS), St. John’s.
11.11. Le titulaire doit faire parvenir un préavis aux navigateurs avant les opérations du projet par le biais d’un « Avis au
navire » et d’un « Avis aux navigateurs » soumis aux Services de
communication et de trafic maritimes (SCTM) de St. John’s.
11.12. The dredging or ocean disposal referred to under this
permit shall not be carried out without written authorization from
the Permittee.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
11.12. Personne ne doit effectuer le dragage ou l’immersion
désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation écrite
du titulaire.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[25-1-o]
[25-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with Respect to Certain Halons
Avis concernant certains halons
Pursuant to paragraph 71(1)(b) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, notice is hereby given that the Minister of
the Environment requires, for the purpose of assessing whether to
control or the manner in which to control the substances listed in
Avis est par les présentes donné, conformément à l’alinéa 71(1)b) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), que le ministre de l’Environnement oblige, afin
d’apprécier s’il y a lieu de prendre des mesures de contrôle sur les
1910
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Schedule 1 to this notice, any person who, at the date of publication of this notice, was in possession of 25 kilograms or more of
any of the listed substances, whether alone or in a mixture, who
possesses or who may reasonably be expected to have access to
the information described in Schedule 2 to this notice, to provide
that information no later than September 24, 2003.
Responses to this notice shall be submitted to the Minister of
the Environment, to the attention of Mr. Jean M. Carbonneau,
Ozone Protection Programs Section, Environment Canada,
351 Saint-Joseph Boulevard, 12th Floor, Hull, Quebec K1A
0H3. Inquiries concerning the notice may be directed to
Mr. Carbonneau at the above address or at 1-888-391-3426
(Telephone) or 1-888-391-3695 (Facsimile).
Pursuant to section 313 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, any person who provides information in response to this notice may submit, with the information, a written
request that it be treated as confidential.
Pursuant to subsection 71(4) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, the Minister of the Environment may, on
request in writing from any person to whom this notice applies,
extend the time or times within which the person shall comply
with this notice.
JOHN ARSENEAU
Director General
Toxics Pollution Prevention Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
substances inscrites à l’annexe 1 du présent avis et, dans l’affirmative, de déterminer la nature de celles-ci, les personnes qui, à
la date de publication du présent avis, ont en leur possession
une quantité de 25 kilogrammes ou plus d’une des substances
inscrites sur la liste, seule ou en mélange, à lui communiquer les
renseignements requis à l’annexe 2 du présent avis, dont elles disposent ou qui leur sont normalement accessibles, au plus tard le
24 septembre 2003.
Les réponses au présent avis doivent être envoyées au ministre de l’Environnement, à l’attention de Monsieur Jean M.
Carbonneau, Section des programmes de la protection de l’ozone,
Environnement Canada, 351, boulevard Saint-Joseph, 12e étage,
Hull (Québec) K1A 0H3. Pour toute demande concernant l’avis,
veuillez communiquer avec M. Jean M. Carbonneau à l’adresse
susmentionnée, au 1-888-391-3426 (téléphone) ou au 1-888-3913695 (télécopieur).
En vertu de l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection
de l’environnement (1999), toute personne qui fournit des renseignements en réponse au présent avis peut en même temps demander que les renseignements fournis soient considérés comme
confidentiels.
En vertu du paragraphe 71(4) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), le ministre de l’Environnement peut, sur demande écrite du destinataire de l’avis, proroger
le délai.
Le directeur général
Direction générale de la prévention
de la pollution par des toxiques
JOHN ARSENEAU
Au nom du ministre de l’Environnement
SCHEDULE 1
ANNEXE 1
Substances
Substances
HALONS
Acronym
Halon 1011
Halon 1211
Halon 1301
Halon 2402
1
Name
bromochloromethane
bromochlorodifluoromethane
bromotrifluoromethane
dibromotetrafluoroethane
HALONS
CAS RN1
74-97-5
353-59-3
75-63-8
124-73-2
Formula
CH2ClBr
CF2ClBr
CF3Br
CF2Br-CF2Br
CAS RN: Chemical Abstracts Service Registry Number. The Chemical Abstracts
Service Information is the property of the American Chemical Society and any
use or redistribution, except as required in supporting regulatory requirements
and/or for reports to the Government when the information and the reports are
required by law or administrative policy, is not permitted without the prior,
written permission of the American Chemical Society.
Acronyme
Halon 1011
Halon 1211
Halon 1301
Halon 2402
1
Nom
bromochlorométhane
bromochlorodifluorométhane
bromotrifluorométhane
dibromotérafluoroéthane
NE CAS1
74-97-5
353-59-3
75-63-8
124-73-2
Formule
CH2ClBr
CF2ClBr
CF3Br
CF2Br-CF2Br
NE CAS: représente le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service.
Les informations du Chemical Abstract Service sont la propriété de l’American
Chemical Society. Toute utilisation ou redistribution, sauf si elles servent à
répondre aux besoins législatifs et/ou sont nécessaires pour les rapports au
Gouvernement lorsque des informations ou des rapports sont exigés par la loi ou
une politique administrative, est interdite sans l’autorisation écrite préalable de
l’American Chemical Society.
SCHEDULE 2
ANNEXE 2
Information Required
Renseignements requis
1. If the information provided in response to this notice
represents more than one facility, persons to whom this notice
applies shall provide the name and location address of each
facility to which the information relates as an attachment to their
submission.
1. Si les renseignements fournis en réponse à cet avis concernent plus d’une installation, les personnes visées par le présent avis doivent fournir le nom et l’adresse municipale de chacune des installations impliquées dans une pièce jointe à leurs
renseignements.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1911
2. Persons to whom this notice applies shall provide the following information:
Halons 2003 — Identification and Declaration Form
Identification
Name and location address:
Name and title of person responding:
Telephone number:
Fax machine number (if available):
Electronic mail (if available):
Request for Confidentiality
G
Pursuant to section 313 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, I request that the following information be
treated as confidential. Specify sections, tables, etc., and include the rationale for your request.
G
I do not request that the following information be treated as confidential and I consent to it being released without restriction.
Name (print)
Title
Signature
Date of signature
Provide the information no later than September 24, 2003, to:
Minister of the Environment, to the attention of Mr. Jean M. Carbonneau
Ozone Protection Programs Section
Environment Canada
Place Vincent Massey, 12th Floor
351 Saint-Joseph Boulevard
Hull, Quebec K1A 0H3
Telephone: 1-888-391-3426 Fax machine: 1-888-391-3695
1912
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
2. Les personnes visées par le présent avis doivent fournir les renseignements suivants :
Formulaire d’identification et de déclaration — Halons 2003
Identification de l’entreprise
Nom et adresse municipale :
Nom et titre du répondant :
Numéro de téléphone :
Numéro de télécopieur (si disponible) :
Courriel (si disponible) :
Demande de confidentialité
G
En vertu de l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), je demande que les
renseignements fournis soient considérés comme confidentiels. Préciser les articles, les tableaux, etc., et inclure les motifs de
votre demande.
G
Je ne demande pas que les renseignements fournis soient considérés comme confidentiels et je consens à ce qu’ils soient
communiqués sans restriction.
Nom (en lettres moulées)
Titre
Signature
Date de signature
Fournir les renseignements au plus tard le 24 septembre 2003 au :
Ministre de l’Environnement, à l’attention de Monsieur Jean M. Carbonneau,
Section des programmes de la protection de l’ozone
Environnement Canada
Place Vincent-Massey, 12e étage
351, boulevard Saint-Joseph
Hull (Québec) K1A 0H3
Téléphone : 1-888-391-3426 Télécopieur : 1-888-391-3695
3. For each substance, whether alone or in a mixture, listed in
Schedule 1 to this notice that was in your possession at the date of
publication of this notice, provide the following information:
3. Pour chacune des substances inscrites à l’annexe 1, seule ou
dans un mélange, en votre possession à la date de publication du
présent avis, fournir les renseignements suivants :
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
(a) the name of the substance;
(b) the quantity that was in your possession, i.e., the capacity,
reported in kilograms, of each cylinder containing the substance, the number of cylinders, and the total quantity, reported
in kilograms, of the substance;
(c) the goods or the location (e.g., an aircraft, a boat, a military
vehicle, a computer room, a control room, an electricity room,
a filing room, an archive room, an exhibition hall, a kitchen,
etc.) that is protected by the substance that was in your possession; and
(d) if the information required in paragraph (b) has already
been sent to the Minister of the Environment, the name of the
person and their affiliation to whom the information had been
sent.
Name of the substance
Capacity of cylinder
(kg)
1913
a) le nom de la substance;
b) la quantité en votre possession, soit la capacité, en kilogrammes, de chaque cylindre qui contenait la substance, le
nombre de cylindres et la quantité totale, en kilogrammes, de la
substance;
c) le bien ou l’emplacement (par exemple, aéronef, bateau, véhicule militaire, salle d’ordinateur, salle de contrôle, chambre
électrique, salle de classeur, salle d’archivage, salle d’exposition, cuisine, etc.) qui est protégé par la substance qui est en
votre possession;
d) si les renseignements requis à l’alinéa b) ont déjà été envoyés au ministre de l’Environnement, le nom et l’affiliation de
la personne à qui les renseignements ont été transmis.
Number of cylinders
Total quantity
(kg)
Attach supplementary sheets if necessary.
Goods or location to be protected
1914
Canada Gazette Part I
Nom de la substance
Capacité du cylindre
(kg)
June 21, 2003
Nombre de cylindres
Quantité totale
(kg)
Bien ou emplacement protégé
Au besoin, utiliser une autre feuille.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the notice.)
Halons have the highest ozone depletion potentials of all the
ozone-depleting substances listed in the Montreal Protocol on
Substances that Deplete the Ozone Layer. On May 1, 2001, the
Canadian Council of Ministers of the Environment (CCME)
adopted a strategy to phase out remaining uses of chlorofluorocarbons (CFCs) and halons and to ensure the appropriate disposal
of surplus stocks. The “Canada’s Strategy to Accelerate the
Phase-Out of CFC and Halon Uses and to Dispose of the Surplus
Stocks” is available on the CCME site at the following address:
http://www.ccme.ca/assets/pdf/cfc_halons_dspslstrtgy_e.pdf.
(La présente note ne fait pas partie de l’avis.)
Les halons ont le plus grand potentiel de destruction de la
couche d’ozone de toutes les substances appauvrissant la couche
d’ozone inscrites dans le Protocole de Montréal relatif à des
substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Le Conseil
canadien des ministres de l’environnement (CCME) a adopté le
1er mai 2001 une stratégie visant à éliminer graduellement les
utilisations restantes des chlorofluorocarbures (CFC) et des halons ainsi que les inventaires excédentaires de manière appropriée. La « Stratégie canadienne pour accélérer l’élimination
progressive des utilisations de CFC et de halons et pour éliminer
les stocks excédentaires » est disponible sur le site du CCME
à l’adresse suivante : http://www.ccme.ca/assets/pdf/cfc_halons_
dspslstrtgy_f.pdf.
La stratégie d’élimination indique la tâche suivante : « Pour les
systèmes fixes, permettre un remplissage entre 2005 et 2010. Le
remplissage serait autorisé à la condition que le système soit remplacé par un système de remplacement dans un délai d’un an. Les
utilisations critiques pourraient être exemptées. À partir de 2010,
The phaseout strategy lists the following task: “For fixed systems, provide for one refill between 2005 and 2010. The refill
would be allowed on the condition that the system is replaced by
an alternative within a year of the refill. This would also be subject to critical use exemptions. Starting in 2010, refills will be
Le 21 juin 2003
prohibited.” The information provided by persons to whom this
notice applies will assist Environment Canada, the provinces and
the territories in implementing the phaseout of halon uses in
Canada.
Importation was prohibited in 1994 for halon 1211, halon 1301
and halon 2402, and in 2002 for halon 1011. Halons are mainly
used as fire-extinguishing agents in portable fire extinguishers,
hand-held or wheeled, and in fixed or total flooding systems. This
equipment is designed to protect against fire the following goods
or locations: aircraft, boat, military vehicle, computer room, control room, electricity room, filing room, archive room, exhibition
hall, kitchen, etc. In the early 1990s, this equipment was manufactured, serviced or identified by the following names of companies or trade marks: Amerex, Badger-Powhatan, Buckeye Fire
Equipment, CASP Aerospace, Cerberus-Pyrotronics, Chubb Fire,
Cronin Fire, D.R. Brenton, EFS Engineered Fire Safety, Fike
Canada, Flag-Fire Equipment, Fleck Bros. Safety, General Fire,
Grinnell Fire Protection, Incendex International, Levahot Industries, Levitt Safety, Pacific Coast Fire, Pittway, Protection Incendie Viking, Pyrene, Safety Supply Canada, Sava Fire Equipment, Securiplex Systems, Superior Safety, Systematic Fire
Control, Valcom, Vipond Fire Protection, Westech Protection,
William Brothers Corporation, Wormald Fire Systems, etc.
This notice is published in the Canada Gazette, Part I, pursuant
to paragraph 71(1)(b) of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999 (CEPA 1999). This notice requires the persons to
whom it applies to provide certain information on their activities
with respect to the substances listed in Schedule 1 of this notice.
Pursuant to subsection 71(3) of CEPA 1999, every person to
whom this notice applies is required to comply with this notice
within the time specified in the notice. The time specified in this
notice is September 24, 2003.
Compliance with CEPA 1999 is mandatory. Subsection 272(1)
of CEPA 1999 provides that:
272. (1) Every person commits an offence who contravenes
(a) a provision of this Act or the regulations;
(b) an obligation or a prohibition arising from this Act or the
regulations;
(c) an order or a direction made under this Act;
…
Subsection 272(2) of CEPA 1999 provides that:
272. (2) Every person who commits an offence under subsection (1) is liable
(a) on conviction on indictment, to a fine of not more than
$1,000,000 or to imprisonment for a term of not more than
three years, or to both; and
(b) on summary conviction, to a fine of not more than $300,000
or to imprisonment for a term of not more than six months, or
to both.
Furthermore, with respect to providing false or misleading information, subsection 273(1) of CEPA 1999 provides that:
273. (1) Every person commits an offence who, with respect to
any matter related to this Act or the regulations,
(a) provides any person with any false or misleading information, results or samples; or
(b) files a document that contains false or misleading
information.
Gazette du Canada Partie I
1915
les remplissages seront interdits ». Les renseignements fournis par
les personnes assujetties à cet avis serviront Environnement Canada, les provinces et les territoires à mettre en œuvre l’élimination progressive des utilisations de halons au Canada.
L’importation du halon 1211, du halon 1301 et du halon 2402 a
été interdite en 1994 et celle du halon 1011 en 2002. Les halons
sont principalement utilisés comme agent d’extinction des feux
dans les extincteurs portatifs, manuels ou sur roues, et dans les
systèmes fixes ou à inondation totale. Ces équipements sont destinés à protéger contre le feu les biens ou les emplacements suivants : aéronef, bateau, véhicule militaire, salle d’ordinateur, salle
de contrôle, chambre électrique, salle de classement de documents, salle d’archivage, salle d’exposition, cuisine, etc. Au début
des années 1990, ces équipements étaient manufacturés, mis en
service ou identifiés par les différents noms d’entreprises ou de
marques de commerce suivants : Amerex, Badger-Powhatan, Buckeye Fire Equipment, CASP Aerospace, Cerberus-Pyrotronics,
Chubb Fire, Cronin Fire, D.R. Brenton, EFS Engineered Fire
Safety, Fike Canada, Flag-Fire Equipment, Fleck Bros.
Safety, General Fire, Grinnell Fire Protection, Incendex International, Levahot Industries, Levitt Safety, Pacific Coast Fire,
Pittway, Protection Incendie Viking, Pyrene, Safety Supply
Canada, Sava Fire Equipment, Securiplex Systems, Superior
Safety, Systematic Fire Control, Valcom, Vipond Fire Protection,
Westech Protection, William Brothers Corporation, Wormald Fire
Systems, etc.
Le présent avis est publié dans la Partie I de la Gazette du Canada, conformément à l’alinéa 71(1)b) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)]. Le présent avis oblige les personnes qui y sont désignées à fournir certains renseignements sur leurs activités mettant en cause les
substances inscrites à l’annexe 1 du présent avis.
En vertu du paragraphe 71(3) de la LCPE (1999), les personnes
assujetties à cet avis sont tenues de s’y conformer dans le délai
qui leur est imparti. Le délai imparti dans le présent avis est le
24 septembre 2003.
L’observation de la LCPE (1999) est obligatoire. Le paragraphe 272(1) de la LCPE (1999) prévoit :
272. (1) Commet une infraction quiconque contrevient :
a) à la présente loi ou à ses règlements;
b) à toute obligation ou interdiction découlant de la présente loi
ou de ses règlements;
c) à tout ordre donné — ou arrêté pris — en application de la
présente loi;
[…]
Le paragraphe 272(2) de la LCPE (1999) prévoit :
272. (2) L’auteur de l’infraction encourt, sur déclaration de
culpabilité :
a) par mise en accusation, une amende maximale d’un million
de dollars et un emprisonnement maximal de trois ans, ou l’une
de ces peines;
b) par procédure sommaire, une amende maximale de trois cent
mille dollars et un emprisonnement maximal de six mois, ou
l’une de ces peines.
De plus, le paragraphe 273(1) de la LCPE (1999) prévoit en ce
qui concerne les renseignements faux ou trompeurs :
273. (1) Commet une infraction quiconque, relativement à
toute question visée par la présente loi ou ses règlements :
a) communique des renseignements, échantillons ou résultats
faux ou trompeurs;
b) produit des documents comportant des renseignements faux
ou trompeurs.
1916
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Subsection 273(2) of CEPA 1999 provides that:
273. (2) Every person who commits an offence under subsection (1) is liable
(a) on conviction on indictment, to a fine of not more than
$1,000,000 or to imprisonment for a term of not more than
three years, or to both, if the offence is committed knowingly;
(b) on summary conviction, to a fine of not more than $300,000
or to imprisonment for a term of not more than six months, or
to both, if the offence is committed knowingly;
(c) on conviction on indictment, to a fine of not more than
$500,000 or to imprisonment for a term of not more than three
years, or to both, if the offence is committed negligently; and
(d) on summary conviction, to a fine of not more than $200,000
or to imprisonment for a term of not more than six months, or
to both, if the offence is committed negligently.
The above provisions of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 have been reproduced for convenience of reference
only. If there is any variance between the above provisions and
the wording of CEPA 1999, the Act prevails. For all purposes of
interpreting and applying the law, readers should consult the Act
as passed by Parliament, which is published in the “Assented to”
Acts service, Part III of the Canada Gazette and the annual Statutes of Canada.
For additional information on CEPA 1999 and the Compliance
and Enforcement Policy for the Canadian Environmental Protection Act, 1999 and on applicable penalties, please contact the Enforcement Branch at (819) 994-0907. A copy of the CEPA 1999
Compliance and Enforcement Policy is available at the following
Web site: www.ec.gc.ca/ceparegistry/policies.
Provide your information no later than September 24, 2003,
to: Minister of the Environment, Attention of Mr. Jean M.
Carbonneau, Ozone Protection Programs Section, Environment
Canada, Place Vincent Massey, 12th Floor, 351 Saint-Joseph
Boulevard, Hull, Quebec K1A 0H3. An electronic copy of this
notice is available at the following Internet addresses:
www/ec.gc.ca/ozone and www/ec.gc.ca/CEPARegistry/notices.
Le paragraphe 273(2) de la LCPE (1999) prévoit :
273. (2) L’auteur de l’infraction encourt sur déclaration de culpabilité, selon le cas :
a) par mise en accusation, une amende maximale d’un million
de dollars et un emprisonnement maximal de trois ans, ou l’une
de ces peines, si l’infraction a été commise sciemment;
b) par procédure sommaire, une amende maximale de trois cent
mille dollars et un emprisonnement maximal de six mois, ou
l’une de ces peines, si l’infraction a été commise sciemment;
c) par mise en accusation, une amende maximale de cinq cent
mille dollars et un emprisonnement maximal de trois ans, ou
l’une de ces peines, si l’infraction a été commise par
négligence;
d) par procédure sommaire, une amende maximale de deux
cent mille dollars et un emprisonnement maximal de six mois,
ou l’une de ces peines, si l’infraction a été commise par
négligence.
Les dispositions susmentionnées de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) ont été reproduites uniquement pour la commodité du lecteur. En cas de divergence entre
les dispositions susmentionnées et le libellé de la LCPE (1999), le
texte de la Loi prévaudra. Aux fins d’interprétation et de la mise
en application de la loi, le lecteur doit consulter la loi adoptée par
le Parlement qui est publiée dans la version « Loi sanctionnée »,
la Partie III de la Gazette du Canada et le recueil annuel des lois
du Canada.
Pour tout renseignement additionnel sur la LCPE (1999) et la
Politique d’application et d’observation de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999) et les peines applicables,
veuillez communiquer avec la Direction de l’application de la loi
au (819) 994-0907. Une copie de la Politique d’application et
d’observation de la LCPE (1999) est disponible à l’adresse suivante : http://www.ec.gc.ca/RegistreLCPE/policies.
Fournir les renseignements au plus tard le 24 septembre 2003 à
l’adresse suivante : Ministre de l’Environnement, à l’attention de
Monsieur Jean M. Carbonneau, Section des programmes de la
protection de l’ozone, Environnement Canada, Place VincentMassey, 12e étage, 351, boulevard Saint-Joseph, Hull (Québec)
K1A 0H3. Une copie électronique du présent avis est disponible aux adresses Internet suivantes : www/ec.gc.ca/ozone et
http://www.ec.gc.ca/RegistreLCPE/notices/default.cfm.
[25-1-o]
[25-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication of Results of Investigations and Recommendations for
a Substance — Used Crankcase Oils — (Subsections 68(b) and
68(c) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999)
Publication des résultats des enquêtes effectuées et des
recommandations concernant une substance — huiles moteur
usées (paragraphes 68(b) et 68(c) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999))
Whereas a summary of a follow-up report to the assessment of
waste/used crankcase oils, a substance previously specified on the
Priority Substances List, is annexed hereby,
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health intend to recommend to Her Excellency
the Governor in Council that used crankcase oils be added to the
List of Toxic Substances in Schedule 1 to the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
Attendu que le sommaire d’un rapport de suivi d’évaluation des
huiles moteur usées, substance inscrite autrefois sur la Liste des
substances d’intérêt prioritaire, est présenté ci-après,
Avis est donné par les présentes que les ministres de l’Environnement et de la Santé ont l’intention de recommander à Son Excellence la Gouverneure générale en conseil que les huiles moteur
usées soient ajoutées à la Liste de l’annexe 1 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement (1999).
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Public Comment Period
Any person may, within 60 days of publication of this notice,
file with the Minister of the Environment, comments with respect
to this proposal. All comments must cite the Canada Gazette,
Part I, and the date of publication of this notice and be sent to the
Director, Existing Substances Branch, Department of the Environment, Hull, Quebec K1A 0H3, (819) 953-4936 (Facsimile), or
by electronic mail to PSL.LSIP@ec.gc.ca.
If appropriate, the comments should stipulate those parts
thereof that should not be disclosed pursuant to the Access to
Information Act and, in particular, pursuant to sections 19 and 20
of that Act, the reason why those parts should not be disclosed
and the period during which they should remain undisclosed.
JOHN ARSENEAU
Director General
Toxics Pollution Prevention Directorate
On behalf of the Minister of the Environment
PAUL GLOVER
Director General
Safe Environments Programme
On behalf of the Minister of Health
1917
Délai pour recevoir les commentaires du public
Toute personne peut, dans les 60 jours suivant la publication du
présent avis, faire part au ministre de l’Environnement de ses
commentaires au sujet de la proposition. Tous les commentaires
doivent mentionner la Partie I de la Gazette du Canada, et la date
de publication du présent avis, et être envoyés au Directeur, Direction des substances existantes, Ministère de l’Environnement,
Hull (Québec) K1A 0H3, (819) 953-4936 (télécopieur), ou par
courriel à l’adresse PSL.LSIP@ec.gc.ca.
Toute personne faisant des commentaires prendra soin d’indiquer lesquels de ses commentaires ne devraient pas être divulgués en vertu de la Loi sur l’accès à l’information, en particulier
des articles 19 et 20 de cette loi, la raison pour laquelle ils ne devraient pas être divulgués et la période pendant laquelle ils ne
devraient pas l’être.
Le directeur général
Direction générale de la prévention
de la pollution par des toxiques
JOHN ARSENEAU
Au nom du ministre de l’Environnement
Le directeur général
Programme de sécurité des milieux
PAUL GLOVER
Au nom de la ministre de la Santé
Annex
Annexe
Summary of the Follow-up Report to the Assessment of the
Substance Waste/Used Crankcase Oils
Waste crankcase oils (WCO), which appeared on the first Priority Substances List (PSL1), were assessed to determine whether
they should be considered “toxic” as defined under the Canadian
Environmental Protection Act (CEPA). With the data available at
that time, it was concluded in the PSL1 assessment that there was
insufficient information to conclude whether WCO constituted a
danger to the environment under paragraph 11(a) of CEPA, due
to lack of exposure and effects data for the selected scenarios of
concern (i.e., re-refining, burning as fuel, dust suppressant and
land disposal) [Government of Canada, 1994].
Sommaire du rapport de suivi d’évaluation de la substance —
huiles moteur usées
Les huiles moteur usées (HMU), qui figuraient sur la première
Liste des substances d’intérêt prioritaire (LSIP1), ont été évaluées
pour déterminer si elles devraient être jugées « toxiques » au sens
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(LCPE). À la lumière des renseignements alors disponibles, on a
conclu dans l’évaluation de la LSIP1 que, faute de données sur
l’exposition et les effets pour les scénarios préoccupants qui
avaient été choisis (le re-raffinage, l’utilisation comme combustible, l’utilisation comme dépoussiérant et le rejet dans le sol), il
n’existait pas suffisamment de renseignements permettant de déterminer si les HMU constituaient un danger pour l’environnement au sens de l’alinéa 11a) de la LCPE (Gouvernement du Canada, 1994).
Divers constituants des HMU figurent à l’annexe 1 de la LCPE
(1999) [Liste des substances toxiques], dont l’arsenic et ses composés, le benzène, le cadmium, le chrome et ses composés, le
nickel inorganique acide, sulfuré et soluble, les hydrocarbures
aromatiques polycycliques (HAP) et le plomb.
Depuis la publication du rapport de la LSIP1 sur les HMU, on
n’a pas relevé dans les publications de nouvelles données sur
l’exposition ou les effets pour les scénarios mentionnés plus haut,
mais on y a trouvé de nouveaux renseignements sur l’exposition
et les effets résultant de la fuite des huiles de carter usées des
véhicules. Des études sur le ruissellement des routes ont établi un
lien entre le rejet des HMU provenant des véhicules et les effets
produits sur les organismes benthiques, y compris les changements dans la biodiversité de l’endofaune. Ces nouvelles données
ont donc été utilisées comme substituts aux scénarios relatifs à
l’emploi des HMU comme dépoussiérant et à leur rejet dans le sol
pour montrer les effets possibles sur l’endofaune et les changements dans la diversité des espèces résultant de l’exposition aux
HMU.
Various components of WCO are listed on Schedule 1, List of
Toxic Substances, under CEPA 1999, including arsenic and its
compounds, benzene, cadmium, chromium and its compounds,
acidic, sulfidic and soluble inorganic nickel, polycyclic aromatic
hydrocarbons (PAHs) and lead.
Since the publication of the PSL1 report on WCO, no new exposure or effects data have been found in the literature for the
above-noted scenarios. However, new information on exposure
and effects from leakage of WCO from the crankcases of vehicles
was found in the literature. Studies on roadway runoff provide a
link between release of WCO from vehicles and effects on benthic organisms, which also include changes in the biodiversity of
sediment fauna. As a result, this new information was used as a
surrogate for the dust suppressant and land disposal scenarios to
show possible effects on sediment biota and change in species
diversity that can result from exposure to WCO. For the purpose
of the follow-up report, the name Waste Crankcase Oils (WCO)
has been changed to Used Crankcase Oils (USO) to better represent the substance assessed.
1918
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Based on the findings of the analysis of data published between
1993 and 2000 on the exposure and effects of used crankcase oils
to aquatic ecosystems, it is concluded that used crankcase oils are
entering the environment in a quantity or concentration or under
conditions that have or may have an immediate or long-term
harmful effect on the environment or its biological diversity. It is
proposed that Used Crankcase Oils be considered “toxic” under
paragraph 64(a) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999 (CEPA 1999).
À la lumière des résultats de l’analyse des données publiées de
1993 à 2000 au sujet de l’exposition aux HMU et de leurs effets
sur les écosystèmes aquatiques, on conclut que les HMU pénètrent dans l’environnement en une quantité ou concentration ou
dans des conditions de nature à avoir, immédiatement ou à long
terme, un effet nocif sur l’environnement ou sur la diversité biologique. Il est proposé que les HMU soient jugées « toxiques » au
sens de l’alinéa 64a) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) [LCPE 1999].
The full Follow-up Report may be obtained from the GreenLane Web site: (http://www.ec.gc.ca/substances/ese/eng/PSAP/
PSL1_IIC.cfm) or from the Inquiry Centre, Environment Canada,
Hull, Quebec K1A 0H3 (1-800-668-6767).
Le rapport de suivi complet peut être obtenu au site Web de la
Voie verte (http://www.ec.gc.ca/substances/ese/fre/PESIP/LSIP1_
IIC.cfm) ou à l’Informathèque, Environnement Canada, Hull
(Québec) K1A 0H3 (1-800-668-6767).
[25-1-o]
[25-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CONTROLLED DRUGS AND SUBSTANCES ACT
LOI RÉGLEMENTANT CERTAINES DROGUES ET AUTRES
SUBSTANCES
Notice to Interested Parties — Proposal for the Control of
Gamma Butyrolactone (GBL) and 1,4-butanediol (BDO) under
the Controlled Drugs and Substances Act (CDSA) and the
Precursor Control Regulations (PCR)
Avis aux parties intéressées — Proposition concernant la
limitation du gamma butyrolactone (GBL) et du 1,4 butanédiol
(BDO) aux termes de la Loi réglementant certaines drogues et
autres substances (LRCDAS) et du Règlement sur les précurseurs
(RP)
This notice provides interested stakeholders with the opportunity to identify themselves for future consultation and to provide
preliminary comments on Health Canada’s proposal to amend the
CDSA and the PCR to add GBL and BDO to Part I (Class A) of
Schedule VI to the CDSA. GBL and BDO are chemical precursors used in the clandestine production of gamma hydroxybutyrate (GHB). This proposed amendment would implement controls
over the importation, exportation, production, packaging, possession, selling and provision of GBL and BDO under the PCR.
Le présent avis offre aux intervenants intéressés la possibilité
d’exprimer leur désir de participer au processus de consultation à
venir et de formuler des commentaires préliminaires sur la proposition de Santé Canada de modifier la LRCDAS et le RP pour
ajouter le GBL et le BDO à la partie I (catégorie A) de l’annexe VI de la LRCDAS. Le GBL et le BDO sont des précurseurs
chimiques utilisés dans la production clandestine du gamma
hydroxybutyrate (GHB). La modification proposée imposerait des
limitations à l’importation, à l’exportation, à la production, à
l’emballage, à la possession, à la vente et à la fourniture de GBL
et de BDO en vertu du RP.
GHB is listed in Schedule III to the CDSA. It is a central nervous system depressant with some legitimate scientific and medical uses. It was originally developed as an anaesthetic and has
also been used in some countries to treat alcohol withdrawal and
narcolepsy, a sleeping disorder associated with excessive daytime
sleepiness. There are currently no approved marketed products
containing GHB in Canada. Over the past years, GHB commonly
referred to as “date rape drug”, has become a “rave drug.” It is
abused for its ability to produce euphoric and hallucinatory states
as well as for its alleged effects on muscle growth.
Le GHB figure à l’annexe III de la LRCDAS. Il s’agit d’un
neurodépresseur dont certaines utilisations scientifiques et médicales sont admissibles. On l’a d’abord mis au point comme anesthésique, et il a également été utilisé dans certains pays pour traiter le sevrage alcoolique et la narcolepsie, une maladie du
sommeil associée à une somnolence diurne excessive. Il n’existe
actuellement aucun médicament approuvé contenant du GHB au
Canada. Depuis quelques années, le GHB est communément appelé la « drogue du viol » et est devenu la drogue consommée
dans les « raves ». On le consomme pour les effets euphoriques et
hallucinogènes qu’il procure ainsi que pour ses effets présumés
sur la croissance musculaire.
GBL and BDO have been found in clandestine laboratories that
have been dismantled by Canadian law enforcement agencies and
Health Canada. Including GBL and BDO in the list of precursor
chemicals controlled under the CDSA and PCR will limit their
accessibility for use in the illicit manufacture of GHB and thereby
reduce the production and appearance of GHB on the illicit market. This amendment will assist in addressing the major health
and safety risks associated with the traffic and abuse of GHB.
On a trouvé du GBL et du BDO dans des laboratoires clandestins qui ont été démantelés par les organismes canadiens chargés
de l’application de la loi et Santé Canada. L’ajout du GBL et du
BDO à la liste des précurseurs chimiques limités aux termes de la
LRDCAS et du RP restreindra l’accès à ces produits, utilisés dans
la fabrication illicite de GHB, ce qui aura pour effet de réduire la
production du GHB et son apparition sur le marché clandestin.
Cette modification aidera à contrer les principaux risques pour la
santé et la sécurité associés au trafic et à la consommation du
GHB.
GBL and BDO have also a number of legitimate commercial
uses. For example, GBL is used as a constituent of paint removers
and textile aids as well as a solvent for other purposes such as
Il existe des utilisations commerciales licites du GBL et du
BDO. Le GBL, par exemple, est utilisé dans la fabrication de
décapants et dans l’industrie du textile, ainsi que comme solvant à
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1919
cleaning computer equipment. BDO has many commercial applications including use in the manufacturing of thermoplastics and
polyurethanes. The regulatory framework under the PCR was
designed with the objective of minimizing the impact of these
Regulations on the legitimate trade of precursors.
d’autres fins, tel le nettoyage de l’équipement informatique. Il
existe de nombreuses utilisations commerciales du BDO, notamment dans la fabrication de thermoplastique et de polyuréthanes.
Le cadre réglementaire établi aux termes du RP a été conçu de
manière à réduire au minimum les effets du Règlement sur le
commerce licite des précurseurs.
Although GHB is listed in the United Nations’ Convention on
Psychotropic Substances, 1971, its precursors, namely GBL and
BDO, are not controlled as precursor chemicals in the United
Nations Convention Against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and
Psychotropic Substances, 1988. However, a number of countries
have chosen to impose stricter controls over these substances
based on an assessment of abuse and diversion of these chemicals
nationally. For example, GBL is controlled as List I Chemical
under the Controlled Substances Act in the United States.
Le GHB figure dans la Convention de 1971 sur les substances
psychotropes des Nations Unies, mais ses précurseurs, le GBL et
le BDO, ne sont pas limités à titre de précurseurs chimiques dans
la Convention des Nations Unies contre le trafic illicite des stupéfiants et des substances psychotropes (1988). Néanmoins, à la
lumière d’une évaluation de l’abus de drogues et du détournement
de produits chimiques à l’échelle nationale, un certain nombre de
pays ont opté pour l’imposition de limitations plus sévères à
l’endroit de ces produits. Le GBL, par exemple, figure sur la
liste I des produits chimiques aux termes du Controlled Substances Act des États-Unis.
Additional controls over GBL and BDO in Canada are warranted based on the increased availability of GHB on the illicit
market, and the increased appearance of GBL and BDO in clandestine laboratories in Canada.
Il est devenu nécessaire d’ajouter des limitations aux GBL et
au BDO au Canada en raison de l’accessibilité accrue au GHB sur
le marché illicite et de l’apparition croissante du GBL et du BDO
dans les laboratoires clandestins au Canada.
The publication of this notice begins a 60-day comment period.
Interested stakeholders will be given another opportunity to provide comments following publication of the proposed regulatory
amendment in the Canada Gazette, Part I. This is expected to take
place in late fall 2003.
La publication du présent avis représente le début d’une période de consultation de 60 jours pendant laquelle les intervenants
pourront commenter la proposition. Les intervenants intéressés
auront une autre occasion de présenter leurs commentaires à la
suite de la publication de la proposition de modification de la
réglementation dans la Partie I de la Gazette du Canada, prévue
pour la fin de l’automne 2003.
If you are interested in this process or have comments on this
proposal, please contact Amal Hélal, Policy and Regulatory
Affairs Division, Office of Controlled Substances, Address
Locator 3503D, 123 Slater Street, Ottawa, Ontario K1A 1B9,
(613) 946-4224 (Facsimile), OCS_Policy_and_Regulatory_
Affairs@hc-sc.gc.ca (Electronic Mail), within 60 days of the date
of this notice.
BETH PIETERSON
Acting Director General
Drug Strategy and
Controlled Substances Programme
Si ce processus vous intéresse ou si vous désirez formuler des
commentaires au sujet de cette proposition, veuillez communiquer dans les 60 jours suivant la publication de l’avis avec Amal
Hélal, Division des politiques et des affaires réglementaires,
Bureau des substances contrôlées, Indice d’adresse 3503D,
123, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1A 1B9, (613) 946-4224
(télécopieur), OCS_Policy_and_Regulatory_Affairs@hc-sc.gc.ca
(courriel).
Le 13 juin 2003
La directrice générale intérimaire
Programme de la stratégie antidrogue
et des substances contrôlées
BETH PIETERSON
[25-1-o]
[25-1-o]
June 13, 2003
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendment
Règlement sur les aliments et drogues — Modification
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
for the use of the food additive sodium tripolyphosphate in a wide
variety of foods. Health Canada has received a submission to
permit the use of sodium tripolyphosphate as a sequestering agent
in canned whelks at a maximum level of use of 5 000 parts per
million (p.p.m.). Evaluation of available data supports the safety
and effectiveness of the use of this food additive in this
application.
Il existe actuellement des dispositions dans le Règlement sur
les aliments et drogues autorisant l’usage de l’additif alimentaire
tripolyphosphate de sodium dans une grande variété d’aliments.
Santé Canada a reçu une demande visant l’utilisation du tripolyphosphate de sodium comme agent séquestrant dans les buccins
en conserve à une limite de tolérance de 5 000 parties par million
(p.p.m.). L’évaluation des données disponibles confirme l’innocuité et l’efficacité de cet additif alimentaire pour l’utilisation
susmentionnée.
L’utilisation du tripolyphosphate de sodium dans les buccins en
conserve bénéficiera à l’industrie puisqu’elle permettra la
The use of sodium tripolyphosphate in canned whelks will
permit production of a higher quality product. Consumers will
1920
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
also benefit from the use of this substance in canned whelks because of the availability of a product that is more tender and appealing in colour.
Therefore, it is the intention of Health Canada to recommend
that the Food and Drug Regulations be amended to permit the use
of sodium tripolyphosphate in canned whelks at a maximum level
of 5 000 p.p.m., singly or in combination with sodium hexametaphosphate and sodium acid pyrophosphate.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of sodium tripolyphosphate as
indicated above while the regulatory process is undertaken to
formally amend the Regulations.
June 6, 2003
DIANE C. GORMAN
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
fabrication d’un produit alimentaire de meilleure qualité. Les
consommateurs aussi bénéficieront de l’utilisation de cette substance dans les buccins en conserve parce qu’ils auront accès à un
produit plus tendre et d’une couleur plus attrayante.
Santé Canada se propose donc de recommander que le Règlement sur les aliments et drogues soit modifié de façon à permettre
l’utilisation du tripolyphosphate de sodium dans les buccins en
conserve à une limite de tolérance de 5 000 p.p.m., séparément ou
en combinaison avec le pyrophosphate acide de sodium et
l’hexamétaphosphate de sodium.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, Santé Canada émet une autorisation de mise en marché
provisoire (AMP) autorisant l’utilisation immédiate du tripolyphosphate de sodium conformément aux indications ci-dessus,
pendant que le processus officiel de modification du Règlement
suit son cours.
Le 6 juin 2003
La sous-ministre adjointe
Direction générale des
produits de santé et des aliments
DIANE C. GORMAN
[25-1-o]
[25-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendment
Règlement sur les aliments et drogues — Modification
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
for the use of the maltogenic amylase from Bacillus subtilis
DN1413 (pDN1413), at levels of use consistent with good manufacturing practice, in starch used in the production of dextrins,
maltose, dextrose, glucose (glucose syrup) or glucose solids
(dried glucose syrup) and a variety of baking products. Health
Canada has received a submission to permit the use of a maltogenic amylase obtained from a genetically modified Bacillus subtilis organism, the Bacillus subtilis LFA63 (pLFA63), that carries
the gene from Bacillus stearothermophilus coding for this
enzyme.
Il existe actuellement des dispositions dans le Règlement
sur les aliments et drogues pour l’utilisation de l’enzyme
amylase maltogène obtenue à partir de Bacillus subtilis DN1413
(pDN1413), à des limites conformes aux bonnes pratiques industrielles, dans l’amidon utilisé dans la fabrication des dextrines, du
maltose, du dextrose, du glucose (sirop de glucose) ou des solides
de glucose (sirop de glucose déshydraté) et dans une variété de
produits de boulangerie. Santé Canada a reçu une demande visant
l’utilisation d’une enzyme amylase maltogène produite à partir de
Bacillus subtilis modifié génétiquement, soit le Bacillus subtilis
LFA63 (pLFA63) contenant le gène provenant du Bacillus stearothermophilus exprimant cette enzyme.
L’évaluation des données disponibles confirme l’innocuité et
l’efficacité de cette amylase maltogène obtenue à partir du Bacillus subtilis LFA63 génétiquement modifié. L’usage de cette enzyme amylase maltogène sera avantageux pour les consommateurs et pour l’industrie en permettant l’accès à une plus grande
variété de produits de qualité et des conditions de fabrication efficientes et améliorées.
Santé Canada se propose donc de recommander que le Règlement sur les aliments et drogues soit modifié de façon à permettre
l’utilisation de l’amylase maltogène obtenue à partir du Bacillus
subtilis LFA63 (pLFA63) génétiquement modifié. L’utilisation de
cette amylase maltogène sera autorisée pour les mêmes usages
que pour l’autre amylase maltogène, c’est-à-dire dans l’amidon
utilisé dans la production des dextrines, du maltose, du dextrose,
du glucose (sirop de glucose) ou des solides de glucose (sirop de
glucose déshydraté) et dans une variété de produits de boulangerie, à des limites conformes aux bonnes pratiques industrielles.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, Santé Canada émet une autorisation de mise en marché
provisoire (AMP) autorisant l’utilisation immédiate de cette
Evaluation of available data supports the safety and effectiveness of this maltogenic amylase obtained from the genetically
modified Bacillus subtilis LFA63. The use of this maltogenic
amylase enzyme will benefit both the consumer and the industry
through the increased availability of quality food products and
more efficient and improved manufacturing conditions.
Therefore, it is the intention of Health Canada to recommend
that the Food and Drug Regulations be amended to permit the use
of the maltogenic amylase enzyme obtained from the genetically
modified Bacillus subtilis LFA63 (pLFA63). The use of this
maltogenic amylase will be permitted for the same purposes as
the other maltogenic amylase enzyme, namely in starch used in
the production of dextrins, maltose, dextrose, glucose (glucose
syrup) or glucose solids (dried glucose syrup) and a variety of
baking products, at levels consistent with good manufacturing
practice.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of this maltogenic amylase
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
enzyme as indicated above while the regulatory process is undertaken to formally amend the Regulations.
June 5, 2003
DIANE C. GORMAN
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
amylase maltogène conformément aux indications ci-dessus, pendant que le processus officiel de modification du Règlement suit
son cours.
Le 5 juin 2003
La sous-ministre adjointe
Direction générale des
produits de santé et des aliments
DIANE C. GORMAN
[25-1-o]
[25-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Bachand, André
National Parole Board/Commission nationale des libérations conditionnelles
Vice-Chairperson/Vice-président
2003-821
Baker, Bill
Commissioner of Firearms/Commissaire aux armes à feu
2003-797
Belzberg, Jenny
National Arts Centre Corporation/Société du Centre national des Arts
Member of the Board of Trustees/Administrateur du conseil d’administration
2003-819
Bremner, Ronald S. (Ron)
Telefilm Canada/Téléfilm Canada
Member/Membre
2003-816
Canada Pension Plan/Régime de pensions du Canada
Review Tribunal/Tribunal de révision
Members/Membres
Bajikijaie, Benjamin Félix — Toronto
Barber, Joy Patricia — Oshawa
Gurm, Balbir Kaur — Vancouver
Jimmo, Margaret Elaine — Newcastle
Lombard, Cindy-Jo — Kelowna
May, Clare White — Ottawa
Perron, Jean-François — Montréal
Rogers, James Conrad — Marystown
Sauvé, Denis — Montréal
Canadian Institutes of Health Research/Instituts de recherche en santé du Canada
Members of the Governing Council/Membres du conseil d’administration
Nadeau, Louise
Rotman, Joseph
Canadian Race Relations Foundation/Fondation canadienne des relations raciales
Members of the Investment Committee/Membres du comité des placements
Douglas, Lynrod
Ling, Rebecca
Weekes, Ralph R.
Caron, Gaétan
National Energy Board/Office national de l’énergie
Member/Membre
1921
2003-839
2003-838
2003-836
2003-842
2003-835
2003-837
2003-840
2003-843
2003-841
2003-825
2003-817
2003-818
2003-817
2003-820
1922
Canada Gazette Part I
Name and Position/Nom et poste
June 21, 2003
Order in Council/Décret en conseil
Casgrain, J. Kirkland
Superior Court for the District of Montréal in the Province of Quebec/Cour supérieure pour
le district de Montréal dans la province de Québec
Puisne Judge/Juge puîné
2003-800
Chakkalakal, Elsy Jetty
Immigration and Refugee Board/Commission de l’immigration et du statut de réfugié
Full-time Member/Membre à temps plein
2003-808
Convey, John
Canada Elections Act/Loi électorale du Canada
Returning Officer — Elk Island/Directeur du scrutin — Elk Island
2003-807
Deloitte & Touche
Canada Post Corporation/Société canadienne des postes
Auditor/Vérificateur
2003-809
Douglas, Robert O.
Canadian Grain Commission/Commission canadienne des grains
Assistant Commissioner/Commissaire adjoint
2003-845
Dufour, Yvon Paul
Atlantic Pilotage Authority/Administration de pilotage de l’Atlantique
Member/Membre
2003-813
Employment Insurance Act/Loi sur l’assurance-emploi
Chairpersons of the Boards of Referees/Présidents des conseils arbitraux
Ontario
Sinclair, Frederick (Fred) — Kenora
Quebec/Québec
Brousseau, André — Sainte-Foy
Cloutier, Diane — Val-d’Or
Lanteigne, Émile — Sept-Îles
Montagne, Lise — Laval
Picard, Yves — Sainte-Foy
2003-834
2003-830
2003-833
2003-832
2003-829
2003-831
Gero, John
Canadian Commercial Corporation/Corporation commerciale canadienne
Director/Administrateur
2003-826
Green, The Hon./L’hon. J. Derek
Government of Newfoundland and Labrador/Gouvernement de
Terre-Neuve-et-Labrador
Administrator/Administrateur
June 4 to 6, 2003/Du 4 au 6 juin 2003
2003-776
Huband, The Hon./L’hon. Charles R.
Government of Manitoba/Gouvernement du Manitoba
Administrator/Administrateur
June 5 to 9, 2003/Du 5 au 9 juin 2003
2003-775
Lamer, The Right Hon./Le très hon. Antonio, P.C./C.P.
Communications Security Establishment/Centre de la sécurité des télécommunications
Commissioner/Commissaire
2003-824
Massé, Paul-André
Canadian Forces Grievance Board/Comité des griefs des Forces canadiennes
Special Advisor to the Chairperson/Conseiller spécial auprès du président
2003-805
Moin, Syed M. A.
Lake of the Woods Control Board/Contrôle du lac des Bois
Canadian representative — International/Représentant du Canada —
Conseil international
Member/Membre
2003-806
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Name and Position/Nom et poste
1923
Order in Council/Décret en conseil
National Parole Board/Commission nationale des libérations conditionnelles
Part-time Members/Membres à temps partiel
Dossa, Firoz R.
Duke, Gary
Morton, Cynthia Nan
O’Connor, The Hon./L’hon. Dennis R.
Government of Ontario/Gouvernement de l’Ontario
Administrator/Administrateur
June 12 to 16, 2003/Du 12 au 16 juin 2003
2003-822
2003-882
Port Authority/Administration portuaire
Directors/Administrateurs
Creek, Roberts — Fraser River/Fleuve Fraser
Hayes, Paul A. — Toronto
Mitchell, Brian William — Prince Rupert/Prince Rupert
2003-810
2003-815
2003-814
Public Service Pension Advisory Committee/Comité consultatif sur la pension de la fonction
publique
Members/Membres
Collette, Monique
Emond, Robert M.
2003-828
Roy, A. Claudine
Superior Court for the District of Montréal in the Province of Quebec/Cour supérieure pour
le district de Montréal dans la province de Québec
Puisne Judge/Juge puînée
2003-799
Royal Canadian Mint/Monnaie royale canadienne
Directors of the Board of Directors/Administrateurs du conseil d’administration
Brûlé, J. Marc
Taylor, Thomas V.
2003-811
2003-812
Secord, John
International Pacific Halibut Commission/Commission internationale du flétan du
Pacifique
Member/Membre
2003-844
Stoodley, Keith
National Round Table on the Environment and the Economy/Table ronde nationale sur
l’environnement et l’économie
Member/Membre
2003-827
Thibault, Paul J.
International Development Research Centre/Centre de recherches pour le développement
international
Governor of the Board of Governors/Gouverneur du Conseil des gouverneurs
2003-823
Wright, Robert A.
Canadian Centre for Management Development/Centre canadien de gestion
Governor/Administrateur
2003-798
June 13, 2003
Le 13 juin 2003
JACQUELINE GRAVELLE
Manager
La gestionnaire
JACQUELINE GRAVELLE
[25-1-o]
[25-1-o]
1924
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SMSE-005-03 — Amendment to the Standard Radio
System Plan 503 (SRSP-503), Issue 5
Avis no SMSE-005-03 — Modifications au Plan normalisé de
réseaux hertziens 503 (PNRH-503), 5e édition
Notice is hereby given that Industry Canada is amending the
Standard Radio System Plan 503 (SRSP-503), Issue 5: Technical
Requirements for Cellular Radiotelephone Systems Operating in
the Bands 824-849 MHz and 869-894 MHz.
Avis est par la présente donné qu’Industrie Canada modifie le
Plan normalisé de réseaux hertziens 503 (PNRH-503), 5e édition,
Prescriptions techniques relatives aux systèmes radiotéléphoniques cellulaires fonctionnant dans les bandes de 824 à 849 MHz
et 869 à 894 MHz.
SRSP-503, Issue 5, was modified to reflect the change of
maximum Effective Radiated Power (ERP) for digital base stations, listed in the Technical Criteria.
Le PNRH-503, 5e édition, a été modifié afin de refléter les modifications apportées à la puissance apparente rayonnée (PAR)
maximum de la station de base numérique, comme décrit dans les
critères techniques.
The revised SRSP-503, Issue 6, has been coordinated with the
Radio Advisory Board of Canada (RABC).
Le PNRH-503, 6e édition, révisé, a été coordonné avec le Conseil consultatif canadien de la radio (CCCR).
To Obtain Copies
Pour obtenir des copies
Copies of SRSP-503, Issue 6, and other official publications
are available electronically on the Spectrum Management and
Telecommunications Web site at http://strategis.gc.ca/spectrum.
Le PNRH-503, 6e édition, et les autres publications officielles
sont disponibles sur le site Web de Gestion du spectre et télécommunications : http://strategis.gc.ca/spectre.
Paper copies can be obtained for a fee from: St. Joseph Print
Group Inc., 1165 Kenaston Street, P.O. Box 9809, Station T,
Ottawa, Ontario K1G 6S1, (613) 746-4005 (Telephone), 1-888562-5561 (Toll free number), (819) 779-2833 (Facsimile),
DLSOrderdesk@eprintit.com (Electronic mail).
ROBERT W. MCCAUGHERN
Director General
Spectrum Engineering Branch
On peut également obtenir des copies sur support papier, contre
paiement, auprès du : Groupe d’imprimerie St. Joseph inc., 1165,
rue Kenaston, Case postale 9809, Succursale T, Ottawa (Ontario)
K1G 6S1, (613) 746-4005 (téléphone), 1-888-562-5561 (numéro
sans frais), (819) 779-2833 (télécopieur), DLSOrderdesk@
eprintit.com (courriel).
Le 6 juin 2003
Le directeur général
Génie du spectre
ROBERT W. MCCAUGHERN
[25-1-o]
[25-1-o]
June 6, 2003
DEPARTMENT OF THE SOLICITOR GENERAL
MINISTÈRE DU SOLLICITEUR GÉNÉRAL
CRIMINAL CODE
CODE CRIMINEL
Designation as Fingerprint Examiner
Désignation à titre d’inspecteur d’empreintes digitales
Pursuant to subsection 667(5) of the Criminal Code, I hereby
designate the following person of the Toronto Police Service as a
Fingerprint Examiner:
Gord Myers
NICOLE JAUVIN
Deputy Solicitor General of Canada
En vertu du paragraphe 667(5) du Code criminel, je nomme par
la présente la personne suivante du Service de police de Toronto à
titre d’inspecteur d’empreintes digitales :
Gord Myers
Le sous-solliciteur général du Canada
NICOLE JAUVIN
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1925
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Thirty-Seventh Parliament
Deuxième session, trente-septième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 5, 2002.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 5 octobre 2002.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
WILLIAM C. CORBETT
WILLIAM C. CORBETT
Clerk of the House of Commons
ROYAL ASSENT
SANCTION ROYALE
Wednesday, June 11, 2003
Le mercredi 11 juin 2003
On Wednesday, June 11, 2003, the Honourable Ian Binnie,
acting in his capacity as Deputy of the Governor General, signified assent in Her Majesty’s name to the Bills listed below.
Le mercredi 11 juin 2003, l’honorable Ian Binnie, en sa qualité
de suppléant de la Gouverneure générale, a accordé la sanction
royale au nom de Sa Majesté aux projets de loi mentionnés cidessous.
La sanction a été octroyée par déclaration écrite, conformément
à la Loi sur la sanction royale, L.C. 2002, ch. 15. Aux termes de
l’article 5 de cette loi, « la déclaration écrite porte sanction royale
le jour où les deux chambres du Parlement en ont été avisées ».
Assent was signified by written declaration, pursuant to the
Royal Assent Act, S.C. 2002, c. 15. Section 5 of that Act provides
that each Act “... is deemed to be assented to on the day on which
the two Houses of Parliament have been notified of the
declaration.”
The Senate was notified of the written declaration on Wednesday, June 11, 2003.
The House of Commons was notified of the written declaration
on Wednesday, June 11, 2003.
An Act to amend the Canadian Environmental Assessment Act
(Bill C-9, Chapter 9, 2003)
An Act to amend the Lobbyists Registration Act
(Bill C-15, Chapter 10, 2003).
PAUL C. BÉLISLE
Clerk of the Senate and
Clerk of the Parliaments
Le Sénat a été informé de la déclaration écrite le mercredi
11 juin 2003.
La Chambre des communes a été informée de la déclaration
écrite le mercredi 11 juin 2003.
Loi modifiant la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale
(Projet de loi C-9, chapitre 9, 2003)
Loi modifiant la Loi sur l’enregistrement des lobbyistes
(Projet de loi C-15, chapitre 10, 2003).
Le greffier du Sénat et
greffier des Parlements
PAUL C. BÉLISLE
[25-1-o]
[25-1-o]
Canada Gazette Part I
1926
June 21, 2003
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEALS
APPELS
Notice No. HA-2003-002
Avis no HA-2003-002
The Canadian International Trade Tribunal will hold public
hearings to consider the appeals listed hereunder. The hearings
will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s hearing
room, Standard Life Centre, 18th Floor, 333 Laurier Avenue W,
Ottawa, Ontario K1A 0G7. Interested persons planning to attend
should contact the Tribunal at (613) 991-5767 for further information and to ensure that the hearings will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur tiendra des audiences publiques afin d’entendre les appels mentionnés cidessous. Les audiences débuteront à 9 h 30 et auront lieu dans la
salle d’audience du Tribunal, Standard Life Centre, 18e étage,
333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7. Les personnes intéressées qui ont l’intention d’assister aux audiences
doivent s’adresser au Tribunal en composant le (613) 991-5767 si
elles désirent plus de renseignements ou si elles veulent confirmer
la date des audiences.
Excise Tax Act
Loi sur la taxe d’accise
Appellant v. Respondent (Minister of National Revenue)
Appelante c. intimé (le ministre du Revenu national)
July 2003
Date
Appeal
Number
24
AP-2002-104
Juillet 2003
Appellant
Date
Numéro
d’appel
Praxair Canada Inc., Successor to Union
Carbide Canada Limited
Section 42
24
AP-2002-104
Customs Act
Loi sur les douanes
Appellant v. Respondent (Commissioner of the Canada Customs and
Revenue Agency)
Appelante c. intimé (le commissaire de l’Agence des douanes et du revenu
du Canada)
July 2003
Date
Appeal
Number
Juillet 2003
Appellant
Date
AP-2002-111
Goods in Issue:
Date of Entry:
Tariff Items at Issue
Appellant:
Respondent:
BIOnova Medical Inc.
Bioflex® Magnetic Pads
May 31, 2002
16
22
AP-2002-107
Goods in Issue:
At Issue:
Dex Bros. Clothing Co. Ltd.
Apparel and accessories
Value for duty
30
AP-2002-028
Goods in Issue:
Canadian Meter Company Inc.
Index boxes, revolution counters and their
parts
February 1, 1995, to April 9, 1997
16
Dates of Entry:
Tariff Items at Issue
Appellant:
Respondent:
Appelante
Praxair Canada Inc., Successor to Union
Carbide Canada Limited
Article 42
June 13, 2003
Appelante
AP-2002-111
Marchandises en litige :
Date d’entrée :
Numéros tarifaires en litige
Appelante :
Intimé :
BIOnova Medical Inc.
Coussins magnétiques Bioflex®
Le 31 mai 2002
22
AP-2002-107
Marchandises en litige :
En litige :
Dex Bros. Clothing Co. Ltd.
Vêtements et accessoires
Valeur en douane
30
AP-2002-028
Marchandises en litige :
Canadian Meter Company Inc.
Bac à cartes, compte-tours et leurs
composantes
Du 1er février 1995 au 9 avril 1997
9021.90.00 and 9018.90.90
8505.19.90 and 6307.90.99
9029.10.10 and 9029.90.94
9028.90.92, 8481.90.10 and 9029.10.10
Numéro
d’appel
Dates d’entrée :
Numéros tarifaires en litige
Appelante :
Intimé :
9021.90.00 et 9018.90.90
8505.19.90 et 6307.90.99
9029.10.10 et 9029.90.94
9028.90.92, 8481.90.10 et 9029.10.10
Le 13 juin 2003
By order of the Tribunal
MICHEL P. GRANGER
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[25-1-o]
[25-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Industrial Equipment
Équipement industriel
Notice is hereby given that, further to a decision of the Federal
Court of Appeal, which set aside the recommendation of the
Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) in File
No. PR-2002-015 made on October 15, 2002, and remitted the
Avis est donné par la présente que, à la suite d’une décision
rendue par la Cour d’appel fédérale, qui annulait la recommandation du Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
dans le cadre du dossier no PR-2002-015 faite le 15 octobre 2002
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
matter to the Tribunal with the direction to redetermine the
recommended remedy and to provide reasons for its recommendation, the Tribunal made a redetermination (File No. PR-2002015R) on June 10, 2003. This redetermination was related to the
complaint filed by ZENON Environmental Inc. (the complainant),
of Oakville, Ontario, under subsection 30.11(1) of the Canadian
International Trade Tribunal Act, R.S.C. 1985 (4th Supp.), c. 47,
as amended by the North American Free Trade Agreement Implementation Act, S.C. 1993, c. 44, concerning a procurement
(Solicitation No. W8482-01TF04/A) by the Department of Public
Works and Government Services (PWGSC) on behalf of the Department of National Defence. The solicitation was for the repair
and overhaul of shipboard reverse osmosis desalinators.
1927
MICHEL P. GRANGER
Secretary
et renvoyait l’affaire au Tribunal, lui ordonnant de procéder à un
réexamen de la mesure corrective recommandée en vue d’une
nouvelle décision et d’en fournir les raisons, le Tribunal a rendu
une nouvelle décision (dossier no PR-2002-015R) le 10 juin 2003.
Cette décision concernait la plainte déposée par ZENON Environmental Inc. (la partie plaignante), d’Oakville (Ontario), aux
termes du paragraphe 30.11(1) de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur, L.R.C. 1985 (4e supp.), c. 47, modifiée
par la Loi de mise en œuvre de l’Accord de libre-échange
nord-américain, L.C. 1993, c. 44, au sujet d’un marché (invitation no W8482-01TF04/A) passé par le ministère des Travaux
publics et des Services gouvernementaux (TPSGC) au nom du
ministère de la Défense nationale. L’invitation portait sur la réparation et la révision des appareils de dessalement par osmose inverse à bord des navires.
Aux termes des paragraphes 30.15(2) et 30.15(3) de la Loi sur
le Tribunal canadien du commerce extérieur, le Tribunal a recommandé, à titre de mesure corrective, que TPSGC procède à un
nouvel appel d’offres, conformément aux accords commerciaux
pertinents, dans les meilleurs délais et préalablement à l’exercice
de tout droit de prorogation dans le cadre du contrat actuel. Le
Tribunal a de plus recommandé que le contrat actuel demeure
avec Seprotech Systems Inc. jusqu’à ce que le processus d’adjudication lié au nouvel appel d’offres ait été complété et qu’un
nouveau contrat ait été adjugé.
En outre, le Tribunal a recommandé que la partie plaignante
soit indemnisée pour perte d’occasion d’un montant égal au tiers
du profit qu’elle aurait raisonnablement réalisé pour la période
pendant laquelle Seprotech Systems Inc. détient le contrat actuel
et jusqu’à ce que le processus d’adjudication lié au nouvel appel
d’offres soit terminé. Le calcul du profit sera fondé, au départ, sur
la marge bénéficiaire procentuelle normale de la partie plaignante
multipliée par la valeur contractuelle réelle au moment de l’adjudication d’un nouveau contrat.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 12 juin 2003
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[25-1-o]
[25-1-o]
Pursuant to subsections 30.15(2) and (3) of the Canadian International Trade Tribunal Act, the Tribunal recommended, as a
remedy, that PWGSC re-tender the procurement, in accordance
with the applicable trade agreements, as soon as is operationally
possible and prior to the exercise of any extension rights under
the current contract. The Tribunal also recommended that the
current contract remain with Seprotech Systems Inc. until such
time as the re-tendering is complete and a new contract is
awarded.
In addition, the Tribunal recommended that the complainant be
compensated for lost opportunity in the amount of one third of the
profit that it would reasonably have made during the time that
Seprotech System Inc. holds the current contract and until such
time as the re-tendering is complete. The starting basis for the
calculation of profit will be the complainant’s normal profit margin percentage multiplied by the actual value of the contract usage up to the time of the award of a new contract.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Ottawa, June 12, 2003
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Information Processing and Related Telecommunications
Services
Traitement de l’information et services de télécommunications
connexes
Notice is hereby given that, after completing its inquiry, the
Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) made a determination (File No. PR-2002-057) on June 12, 2003, with respect to a complaint filed by WorkLogic Corporation (the complainant), of Ottawa, Ontario, under subsection 30.11(1) of the
Canadian International Trade Tribunal Act, R.S.C. 1985
(4th Supp.), c. 47, as amended by the North American Free Trade
Agreement Implementation Act, S.C. 1993, c. 44, concerning a
procurement (Solicitation No. 39903-021054/A) by the Department of Public Works and Government Services (PWGSC) on
behalf of the Canadian Food Inspection Agency (CFIA). The
solicitation was for the provision of informatics professional
services.
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal), à la suite de son enquête, a
rendu une décision (dossier no PR-2002-057) le 12 juin 2003 concernant une plainte déposée par WorkLogic Corporation (la partie
plaignante), d’Ottawa (Ontario), aux termes du paragraphe 30.11(1) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce
extérieur, L.R.C. 1985 (4e supp.), c. 47, modifiée par la Loi de
mise en œuvre de l’Accord de libre-échange nord-américain,
L.C. 1993, c. 44, au sujet d’un marché (invitation no 39903021054/A) passé par le ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux (TPSGC) au nom de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA). L’invitation portait sur
la fourniture de services professionnels en informatique.
1928
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
The complainant alleged that PWGSC and the CFIA applied
evaluation criteria that were not stated in the solicitation
document.
Having examined the evidence presented by the parties and
considered the provisions of the Agreement on Internal Trade, the
North American Free Trade Agreement and the Agreement on
Government Procurement, the Tribunal determined that the complaint was not valid.
Further information may be obtained from: The Secretary, Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
MICHEL P. GRANGER
Secretary
La partie plaignante a allégué que TPSGC et l’ACIA avaient
appliqué des critères d’évaluation qui n’étaient pas énoncés dans
le document d’invitation à soumissionner.
Après avoir examiné les éléments de preuve présentés par les
parties et tenu compte des dispositions de l’Accord sur le commerce intérieur, de l’Accord de libre-échange nord-américain et
de l’Accord sur les marchés publics, le Tribunal a déterminé que
la plainte n’était pas fondée.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 12 juin 2003
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[25-1-o]
[25-1-o]
Ottawa, June 12, 2003
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
Maintenance, Repair, Modification, Rebuilding and Installation
of Goods and Equipment
Entretien, réparation, modification, réfection et installation de
biens et d’équipement
Notice is hereby given that, after completing its inquiry, the
Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) made a determination (File No. PR-2002-063) on June 13, 2003, with respect to a complaint filed by FELLFAB Limited (the complainant), of Hamilton, Ontario, under subsection 30.11(1) of the
Canadian International Trade Tribunal Act, R.S.C. 1985
(4th Supp.), c. 47, as amended by the North American Free Trade
Agreement Implementation Act, S.C. 1993, c. 44, concerning a
procurement (Solicitation No. 200301002) by VIA Rail Canada
Inc. (VIA). The solicitation was for the refurbishment of coach
seats.
The complainant alleged that, contrary to the provisions of the
North American Free Trade Agreement, VIA did not make the
price of the winning bid public knowledge. It also alleged that
VIA constructed the procurement so as to be an improper sole
source.
Having examined the evidence presented by the parties and
considered the provisions of the North American Free Trade
Agreement, the Tribunal dismissed the complaint.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
MICHEL P. GRANGER
Secretary
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal), à la suite de son enquête, a
rendu une décision (dossier no PR-2002-063) le 13 juin 2003 concernant une plainte déposée par FELLFAB Limited (la partie
plaignante), de Hamilton (Ontario), aux termes du paragraphe 30.11(1) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce
extérieur, L.R.C. 1985 (4e supp.), c. 47, modifiée par la Loi de
mise en œuvre de l’Accord de libre-échange nord-américain,
L.C. 1993, c. 44, au sujet d’un marché (invitation no 200301002)
passé par VIA Rail Canada Inc. (VIA). L’invitation portait sur la
remise à neuf de sièges coach.
La partie plaignante a allégué que, contrairement aux dispositions de l’Accord de libre-échange nord-américain, VIA n’avait
pas rendu public le prix de la soumission retenue. Il a également
allégué que VIA avait rédigé le marché public de façon à attribuer
irrégulièrement le contrat à un fournisseur exclusif.
Après avoir examiné les éléments de preuve présentés par les
parties et tenu compte des dispositions de l’Accord de libreéchange nord-américain, le Tribunal a rejeté la plainte.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 13 juin 2003
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[25-1-o]
[25-1-o]
Ottawa, June 13, 2003
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the
notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room G-5,
1 Promenade du Portage, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
— 530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, (780) 495-3224
(Telephone), (780) 495-3214 (Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
1929
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce G5,
1, promenade du Portage, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), (604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, (780) 495-3224
(téléphone), (780) 495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées
ci-après en s’adressant au CRTC.
2003-177
2003-177
June 9, 2003
Le 9 juin 2003
South Cariboo Communications Inc.
Lillooet, British Columbia
The Commission revokes the licence issued to South Cariboo
Communications Inc., for the undertaking serving Lillooet.
South Cariboo Communications Inc.
Lillooet (Colombie-Britannique)
Le Conseil révoque la licence attribuée à South Cariboo Communications Inc., pour l’entreprise desservant Lillooet.
2003-178
2003-178
June 10, 2003
Vidéotron ltée, CF Cable TV Inc. and Videotron
(Regional) Ltd.
Lachute, Montréal, Sorel and Terrebonne, Quebec
Approved — Distribution of WWBI-TV on a discretionary digital
basis.
Le 10 juin 2003
Vidéotron ltée, CF Câble TV inc. et Vidéotron (Régional) ltée
Lachute, Montréal, Sorel et Terrebonne (Québec)
Approuvé — Distribution de WWBI-TV en mode numérique et à
titre facultatif.
1930
Canada Gazette Part I
2003-179
June 21, 2003
June 11, 2003
2003-179
Le 11 juin 2003
Barry Reid, on behalf of a corporation to be incorporated
(Hope FM Ministries)
Truro, Nova Scotia
Approved — New low-power English-language specialty FM
radio programming undertaking in Truro, Nova Scotia, expiring
August 31, 2009.
Barry Reid, au nom d’une société devant être constituée
(Hope FM Ministries)
Truro (Nouvelle-Écosse)
Approuvé — Exploitation d’une entreprise de programmation de
radio FM spécialisée de faible puissance de langue anglaise à
Truro (Nouvelle-Écosse), expirant le 31 août 2009.
2003-180
2003-180
June 12, 2003
Le 12 juin 2003
Rogers Broadcasting Limited
Winnipeg, Manitoba
Approved — Decrease of the effective radiated power of the radio programming undertaking CITI-FM Winnipeg, from
210 000 watts to 100 000 watts, and change the authorized
contours.
Rogers Broadcasting Limited
Winnipeg (Manitoba)
Approuvé — Diminution de la puissance apparente rayonnée de
l’entreprise de programmation de radio CITI-FM Winnipeg, de
210 000 watts à 100 000 watts, et modification du périmètre de
rayonnement autorisé.
2003-181
2003-181
June 12, 2003
Le 12 juin 2003
Radio du Golfe inc.
Sainte-Anne-des-Monts and La Martre, Quebec
Approved — Change of the frequency of the transmitter at
La Martre, from 103.1 MHz (channel 276LP) to 92.7 MHz (channel 224LP), and extension of the time limit to commence the operation of the new transmitter.
Radio du Golfe inc.
Sainte-Anne-des-Monts et La Martre (Québec)
Approuvé — Changement de la fréquence de l’émetteur à La
Martre, de 103,1 MHz (canal 276FP) à 92,7 MHz (canal 224FP),
et prorogation de la date de mise en exploitation du nouvel
émetteur.
2003-182
2003-182
June 13, 2003
Le 13 juin 2003
Wood Lake Cable Ltd.
Winfield, British Columbia
The Commission revokes the licence for the cable distribution
undertaking authorized to serve Winfield.
Wood Lake Cable Ltd.
Winfield (Colombie-Britannique)
Le Conseil révoque la licence relativement à l’entreprise de
distribution par câble autorisée à desservir Winfield.
2003-183
2003-183
June 13, 2003
Le 13 juin 2003
L’Alliance Laurentienne des métis et indiens sans statut,
Local 30 Mistassini inc.
Dolbeau-Mistassini, Quebec
Approved — Extension of the time limit to commence the operation of the native FM radio programming undertaking in DolbeauMistassini.
L’Alliance Laurentienne des métis et indiens sans statut,
Local 30 Mistassini inc.
Dolbeau-Mistassini (Québec)
Approuvé — Prorogation de la date de mise en exploitation de
l’entreprise de programmation de radio FM autochtone à
Dolbeau-Mistassini.
[25-1-o]
[25-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2003-29
AVIS PUBLIC 2003-29
The Commission has received the following application:
1. Bell Expressvu Inc., the General Partner, and BCE Inc. and
4119649 Canada Inc. (Partners in BCE Holding General
Partnership), The Limited Partners, carrying on Business as
Bell Expressvu Limited Partnership
Across Canada
To amend three conditions of licence associated with its terrestrial pay per view service with the intent of making the programming carriage commitment comparable to those of its
DTH PPV service.
Le Conseil a été saisi de la demande suivante :
1. Bell Expressvu Inc., l’associé commandité, et BCE Inc., et
4119649 Canada Inc. (Associés dans la société en nom
collectif), les associés commanditaires, faisant affaires sous le
nom de Bell Expressvu Limited Partnership
L’ensemble du Canada
En vue de modifier trois conditions de licence associées à son
service terrestre de télévision à la carte, dans le but de rendre
l’engagement relatif à la distribution d’émissions comparable à
celui de son service de télévision à la carte par satellite de radiodiffusion direct.
Date limite d’intervention : Le 4 juillet 2003
Le 10 juin 2003
Deadline for intervention: July 4, 2003
June 10, 2003
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1931
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2003-30
AVIS PUBLIC 2003-30
Call for Applications for a Broadcasting Licence to Carry On a
Low Power Radio Programming Undertaking to Serve
Fredericton
Appel de demandes de licence de radiodiffusion visant
l’exploitation d’une entreprise de programmation de radio à
faible puissance pour desservir Fredericton
The Commission announces that it has received applications
for broadcasting licences to provide low-power commercial radio
services operating in a specialty format to serve Fredericton.
Le Conseil annonce qu’il a reçu des demandes de licence de
radiodiffusion en vue d’offrir des services de radio commerciale
de formule spécialisée à faible puissance à Fredericton.
As stated in Public Notice CRTC 2002-61, Policy Framework
for community-based media, the Commission may issue calls for
competing low-power applications when potential low-power
frequencies are scarce in the market to be served. The Commission will generally consider that low-power frequencies are scarce
in “markets where no more than three low-power FM frequencies
are available for assignment.” The Commission’s preliminary
analysis indicates that this is the case in the Fredericton market.
Tel qu’il est énoncé dans l’avis public CRTC 2002-61 intitulé
Cadre stratégique pour les médias communautaires, le Conseil
peut lancer des appels de demandes concurrentes de radio de faible puissance dans le cas de marchés où il y a pénurie de fréquences de faible puissance. De manière générale, le Conseil juge
qu’il y a pénurie dans les « marchés ne comptant pas plus de trois
fréquences FM de faible puissance disponibles ». D’après l’analyse préliminaire que le Conseil a faite, ce critère s’applique au
marché de Fredericton.
The Commission hereby calls for applications from other parties wishing to obtain a low-power radio licence (or licences) to
serve this area.
Le Conseil invite par la présente la soumission de demandes
d’autres parties intéressées à obtenir une licence (ou des licences)
de radio à faible puissance pour desservir cette région.
Persons interested in responding to this call must submit a formal application to the Commission no later than August 27, 2003.
Applicants are also required to submit all necessary technical
documentation to the Department of Industry by the same date.
Toute personne intéressée devra déposer sa demande au Conseil au plus tard le 27 août 2003. La requérante devra aussi soumettre la documentation technique nécessaire au ministère de
l’Industrie à la même date.
It should be noted that, in making this call, the Commission has
not reached any conclusion with respect to the licensing of such a
service, nor should it necessarily be construed that the Commission will, by virtue of having called for applications, authorize
such a service at this time.
Applicants will be required to provide evidence giving clear
indication that there is a demand and a market for the station and
the proposed service. Without restricting the scope of the issues to
be considered the following should be addressed:
1. The contribution that the proposed service will make to
achieving the objectives established in the Broadcasting Act
and, in particular, to the production of local and regional
programming.
2. The factors relevant to the evaluation of applications, as outlined in Decision CRTC 1999-480 dated October 28, 1999.
3. The means by which the applicant will promote the development of Canadian talent, including local and regional talent.
4. An analysis of the markets involved and potential advertising revenues, taking into account the results of any survey undertaken supporting the estimates.
5. Evidence as to the availability of financial resources consistent with the requirements established in the financial projections of the applicant’s business plan. For the convenience of
applicants, the Commission has available upon request a
document entitled “Documentation Required by the Commission to Support the Availability of an Applicant’s Proposed
Financing.”
Prière de noter qu’en publiant cet appel de demandes, le Conseil n’a pas, pour autant, conclu à l’attribution de licence pour un
tel service. Il ne faut pas non plus en déduire nécessairement que
l’appel de demandes équivaut, à ce moment-ci, à une autorisation
dudit service.
Les requérantes devront donc faire la preuve démontrant clairement qu’il y a une demande et un marché pour la station et le
service proposé. Sans limiter la portée des questions devant faire
l’objet de l’étude, il faudrait se pencher sur les questions
suivantes :
1. La contribution que le nouveau service apportera à la réalisation des objectifs de la Loi sur la radiodiffusion, en particulier la production d’émissions locales et régionales.
2. Les facteurs pertinents à l’évaluation des demandes, tel qu’il
est exposé dans la décision CRTC 1999-480 du 28 octobre
1999.
3. Les méthodes par lesquelles la requérante favorisera le développement des talents canadiens, notamment les talents locaux et régionaux.
4. Une analyse des marchés et des recettes de publicité possibles, en tenant compte des résultats de toute enquête menée qui
appuie les estimations.
5. Une preuve de la disponibilité de ressources financières
compatibles avec les exigences exposées dans les projections
financières à même le plan d’affaires de la requérante. À cet
égard, les requérantes peuvent s’adresser au Conseil pour obtenir le document intitulé « Politique du Conseil en matière de
pièces probantes confirmant la disponibilité du financement ».
The Commission also reminds applicants that they must comply with the eligibility requirements set out in the Direction to the
CRTC (Ineligibility of Non-Canadians), SOR/97-192, dated
April 8, 1997, as amended by SOR/98-378, dated July 15, 1998,
and the Direction to the CRTC (Ineligibility to Hold Broadcasting
Licences), SOR/85-627, dated June 27, 1985, as amended by
SOR/97-231, dated April 22, 1997.
Le Conseil rappelle aussi aux requérantes qu’elles doivent satisfaire aux exigences d’admissibilité établies dans le décret intitulé Instructions au CRTC (Inadmissibilité de non-Canadiens),
DORS/97-192 du 8 avril 1997, modifié par le DORS/98-378 du
15 juillet 1998 et dans le décret intitulé Instructions au CRTC
(Inadmissibilité aux licences de radiodiffusion), DORS/85-627 du
27 juin 1985, modifié par le DORS/97-231 du 22 avril 1997.
1932
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
The Commission will announce at a later date the public process for considering applications and where they may be examined
by the public. As part of that process, the public will be given the
opportunity to comment on any application by submitting written
intervention(s) to the Canadian Radiotelevision and Telecommunications Commission.
Notice of each application will also be published in newspapers
of general circulation within the area to be served.
June 12, 2003
Le Conseil annoncera plus tard le processus public où les demandes seront étudiées et les endroits où le public pourra les consulter. Dans le cadre de ce processus, le public pourra formuler
des observations concernant l’une ou l’autre des demandes en
déposant une (des) interventions(s) écrite(s) au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.
Un avis concernant la demande sera également publié dans des
journaux à grand tirage de la région à desservir.
Le 12 juin 2003
[25-1-o]
[25-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2003-31
AVIS PUBLIC 2003-31
Call for Applications for Broadcasting Licences to Carry on
Radio Programming Undertakings to Serve Halifax, Nova Scotia,
and Moncton and Saint John, New Brunswick
Appel de demandes des licences de radiodiffusion visant
l’exploitation d’entreprises de programmation de radio pour
desservir Halifax (Nouvelle-Écosse), et Moncton et Saint John
(Nouveau-Brunswick)
The Commission announces that it has received applications
for broadcasting licences to provide commercial radio services to
serve Halifax, Moncton and Saint John.
The Commission hereby calls for applications from other parties wishing to obtain a radio licence (or licences) to serve any or
all of these areas.
Persons interested in responding to this call must submit a formal application to the Commission no later than August 27, 2003.
Applicants are also required to submit all necessary technical
documentation to the Department of Industry by the same date.
It should be noted that, in making this call, the Commission has
not reached any conclusion with respect to the licensing of such a
service, nor should it necessarily be construed that the Commission will, by virtue of having called for applications, authorize
such a service at this time.
Applicants will be required to provide evidence giving clear
indication that there is a demand and a market for the station and
the proposed service. Without restricting the scope of the issues to
be considered, the following should be addressed:
1. The contribution that the proposed service will make to
achieving the objectives established in the Broadcasting Act
and, in particular, to the production of local and regional
programming.
2. The factors relevant to the evaluation of applications, as outlined in Decision CRTC 1999-480 dated October 28, 1999.
3. The means by which the applicant will promote the development of Canadian talent, including local and regional talent.
4. An analysis of the markets involved and potential advertising revenues, taking into account the results of any survey undertaken supporting the estimates.
For the convenience of interested parties, the financial summaries for the Halifax and Moncton Radio Markets are attached to
the hard copy version of this call. However, the Commission
notes that, in accordance with the Guidelines respecting the
confidential treatment of annual returns (Circular 429), an aggregate financial summary for the Saint John Radio Market
cannot be made available due to the limited number of incumbents serving that market.
The Commission also notes that Moncton is served by both
English-language and French-language commercial radio
stations.
Le Conseil annonce qu’il a reçu des demandes de licences de
radiodiffusion en vue d’offrir des services de radio commerciale à
Halifax, Moncton et Saint John.
Il invite par la présente la soumission de demandes d’autres
parties intéressées à obtenir une (ou des) licence(s) afin de desservir une ou toutes ces régions.
Toute personne intéressée devra déposer sa demande au Conseil au plus tard le 27 août 2003. La requérante devra aussi soumettre la documentation technique nécessaire au ministère de
l’Industrie à la même date.
Prière de noter qu’en publiant cet appel de demandes, le Conseil n’a pas, pour autant, conclu à l’attribution de licence pour un
tel service. Il ne faut pas non plus en déduire nécessairement que
l’appel de demandes équivaut, à ce moment-ci, à une autorisation
dudit service.
Les requérantes devront donc faire la preuve démontrant clairement qu’il y a une demande et un marché pour la station et le
service proposé. Sans limiter la portée des questions devant faire
l’objet de l’étude, il faudrait se pencher sur les questions
suivantes :
1. La contribution que le nouveau service apportera à la réalisation des objectifs de la Loi sur la radiodiffusion, en particulier la production d’émissions locales et régionales.
2. Les facteurs pertinents à l’évaluation des demandes, tel qu’il
est exposé dans la décision CRTC 1999-480 du 28 octobre
1999.
3. Les méthodes par lesquelles la requérante favorisera le développement des talents canadiens, notamment les talents locaux et régionaux.
4. Une analyse des marchés et des recettes de publicité possibles, en tenant compte des résultats de toute enquête menée qui
appuie les estimations.
Pour faciliter la tâche aux parties intéressées, les sommaires financiers des marchés de Halifax et Moncton sont attachés à la
copie papier de cet appel de demandes. Par contre, le Conseil
note que conformément aux lignes directrices relatives au traitement confidentiel des rapports annuels (Circulaire 429) le
sommaire financier global pour le marché de Saint John n’est
pas disponible en raison du nombre limité de titulaires desservant ce marché.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1933
5. Evidence as to the availability of financial resources consistent with the requirements established in the financial projections of the applicant’s business plan. For the convenience of
applicants, the Commission has available upon request a
document entitled “Documentation Required by the Commission to Support the Availability of an Applicant’s Proposed
Financing.”
Le Conseil note également que le marché de Moncton est desservi par des stations de radio commerciales de langues française et anglaise.
5. Une preuve de la disponibilité de ressources financières
compatibles avec les exigences exposées dans les projections
financières à même le plan d’affaires de la requérante. À cet
égard, les requérantes peuvent s’adresser au Conseil pour obtenir le document intitulé « Politique du Conseil en matière de
pièces probantes confirmant la disponibilité du financement ».
The Commission also reminds applicants that they must comply with the eligibility requirements set out in the Direction to the
CRTC (Ineligibility of Non-Canadians), SOR/97-192, dated
April 8, 1997, as amended by SOR/98-378, dated July 15, 1998,
and the Direction to the CRTC (Ineligibility to Hold Broadcasting
Licences), SOR/85-627, dated June 27, 1985, as amended by
SOR/97-231, dated April 22, 1997.
Le Conseil rappelle aussi aux requérantes qu’elles doivent satisfaire aux exigences d’admissibilité établies dans le décret intitulé Instructions au CRTC (Inadmissibilité de non-Canadiens),
DORS/97-192 du 8 avril 1997, modifié par le DORS/98-378 du
15 juillet 1998 et dans le décret intitulé Instructions au CRTC
(Inadmissibilité aux licences de radiodiffusion), DORS/85-627 du
27 juin 1985, modifié par le DORS/97-231 du 22 avril 1997.
The Commission will announce at a later date the public process for considering applications, and where they may be examined by the public. As part of that process, the public will be
given the opportunity to comment on any application by submitting written intervention(s) to the Canadian Radio-television and
Telecommunications Commission.
Le Conseil annoncera plus tard le processus public où les demandes seront étudiées et les endroits où le public pourra les consulter. Dans le cadre de ce processus, le public pourra formuler
des observations concernant l’une ou l’autre des demandes en
déposant une (des) interventions(s) écrite(s) au Conseil de la
radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.
Notice of each application will also be published in newspapers
of general circulation within the area to be served.
June 12, 2003
Un avis concernant la demande sera également publié dans des
journaux à grand tirage de la région à desservir.
Le 12 juin 2003
[25-1-o]
[25-1-o]
NATIONAL ENERGY BOARD
OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
APPLICATION TO EXPORT ELECTRICITY
DEMANDE VISANT L’EXPORTATION D’ÉLECTRICITÉ
Northern States Power Company
Northern States Power Company
Notice is hereby given that by an application dated June 16,
2003, Northern States Power Company (a Minnesota Corporation) has applied to the National Energy Board (the “Board”),
under Division II of Part VI of the National Energy Board Act
(the “Act”), for authorization to export up to 800 gigawatt-hours
of firm energy and 800 gigawatt-hours of interruptible energy per
year, for a period of ten years.
Avis est par la présente donné que la Northern States Power
Company (a Minnesota Corporation) [le «demandeur »] a déposé
auprès de l’Office national de l’énergie (l’«Office »), conformément à la section II de la partie VI de la Loi sur l’Office national
de l’énergie (la « Loi »), une demande datée du 16 juin 2003 en
vue d’obtenir l’autorisation d’exporter un maximum de 800 gigawattheures de courant garanti et 800 gigawattheures de courant
non garanti, par année, pour une période de dix ans.
The Board wishes to obtain the views of interested persons on
this application before issuing a permit or permits or recommending to the Governor in Council that a public hearing be held.
The Directions on Procedure that follow explain in detail the procedures that will be used.
L’Office souhaite obtenir les commentaires des parties intéressées sur cette demande avant de délivrer un ou des permis ou de
recommander au gouverneur en conseil qu’une audience publique
soit tenue. Les instructions relatives à la procédure énoncées
ci-après exposent en détail la démarche qui sera suivie.
1. The Applicant shall deposit and keep on file, for public inspection during normal business hours, copies of the application at its
office located at Northern States Power Company, 414 Nicollet
Mall, Minneapolis, Minnesota 55401, Attention: Thomas R.
McDonough, Senior Attorney, Energy Markets, (612) 337-2258
(Telephone). The Applicant will provide a copy of the application
to any person who requests a copy. A copy of the application is
also available for viewing during normal business hours in the
Board’s Library, 444 Seventh Avenue SW, Room 1002, Calgary,
Alberta T2P 0X8.
1. Le demandeur doit déposer et conserver en dossier, aux fins
d’examen public pendant les heures normales de bureau, des copies de la demande, à ses bureaux situés à l’adresse suivante :
Northern States Power Company, 414 Nicollet Mall, Minneapolis, Minnesota, 55401, Attention: Thomas R. McDonough, Senior
Attorney, Energy Markets, (612) 337-2258 (téléphone). Le demandeur devra en fournir une copie à toute personne qui en fait la
demande. On peut aussi consulter une copie de la demande,
durant les heures normales de bureau, à la bibliothèque de
l’Office, 444, Septième Avenue Sud-Ouest, Bureau 1002, Calgary
(Alberta) T2P 0X8.
2. Submissions that any party wishes to present shall be filed with
the Secretary of the Board, 444 Seventh Avenue SW, Calgary,
Alberta T2P 0X8, (403) 292-5503 (Facsimile), and the Applicant
by July 21, 2003.
2. Les parties qui désirent déposer des commentaires doivent
le faire auprès du Secrétaire de l’Office, 444, Septième Avenue
Sud-Ouest, Calgary (Alberta) T2P 0X8, (403) 292-5503 (télécopieur), et auprès du demandeur, au plus tard le 21 juillet 2003.
1934
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
MICHEL L. MANTHA
Secretary
3. Conformément au paragraphe 119.06(2) de la Loi, l’Office
tiendra compte de tous les facteurs qu’il estime pertinents. En
particulier, il s’intéresse aux commentaires sur les questions
suivantes :
a) les conséquences de l’exportation de l’électricité sur les provinces autres que la province exportatrice;
b) les conséquences de l’exportation de l’électricité sur
l’environnement;
c) le fait que le demandeur a :
(i) informé quiconque s’est montré intéressé par l’achat
d’électricité pour consommation au Canada des quantités et
des catégories de services offerts,
(ii) donné la possibilité d’acheter de l’électricité à des conditions aussi favorables que celles indiquées dans la demande à
ceux qui ont, dans un délai raisonnable suivant la communication de ce fait, manifesté l’intention d’acheter de l’électricité pour consommation au Canada.
4. Toute réponse aux commentaires que le demandeur désire présenter en réponse aux points 2 et 3 du présent avis de la demande
et des présentes instructions relatives à la procédure doit être déposée auprès du secrétaire de l’Office et doit être signifiée à la
partie qui a déposé le commentaire, au plus tard le 5 août 2003.
5. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les méthodes
régissant l’examen mené par l’Office, prière de communiquer
avec Michel L. Mantha, secrétaire, (403) 299-2714 (téléphone),
(403) 292-5503 (télécopieur).
Le 21 juin 2003
Le secrétaire
MICHEL L. MANTHA
[25-1-o]
[25-1-o]
3. Pursuant to subsection 119.06(2) of the Act, the Board shall
have regard to all considerations that appear to it to be relevant. In
particular, the Board is interested in the views of submitters with
respect to:
(a) the effect of the exportation of the electricity on provinces
other than that from which the electricity is to be exported;
(b) the impact of the exportation on the environment; and
(c) whether the Applicant has:
(i) informed those who have declared an interest in buying
electricity for consumption in Canada of the quantities and
classes of service available for sale, and
(ii) given an opportunity to purchase electricity on terms and
conditions as favourable as the terms and conditions specified in the application to those who, within a reasonable time
of having been so informed, demonstrate an intention to buy
electricity for consumption in Canada.
4. Any answer to submissions that the Applicant wishes to present
in response to items 2 and 3 of this Notice of Application and
Directions on Procedure shall be filed with the Secretary of the
Board and served on the party that filed the submission by August 5, 2003.
5. For further information on the procedures governing the
Board’s examination, contact Michel L. Mantha, Secretary, (403)
299-2714 (Telephone), (403) 292-5503 (Facsimile).
June 21, 2003
NATIONAL ENERGY BOARD
OFFICE NATIONAL DE L’ÉNERGIE
APPLICATION TO EXPORT ELECTRICITY
DEMANDE VISANT L’EXPORTATION D’ÉLECTRICITÉ
Public Service Company of Colorado
Public Service Company of Colorado
Notice is hereby given that by an application dated June 16,
2003, Public Service Company of Colorado (a Colorado Corporation) [the “Applicant”] has applied to the National Energy
Board (the “Board”), under Division II of Part VI of the National
Energy Board Act (the “Act”), for authorization to export up to
800 gigawatt-hours of firm energy and 800 gigawatt-hours of
interruptible energy per year, for a period of ten years.
Avis est par la présente donné que la Public Service Company
of Colorado (a Colorado Corporation) [le « demandeur »] a déposé auprès de l’Office national de l’énergie (l’« Office »), conformément à la section II de la partie VI de la Loi sur l’Office national de l’énergie (la « Loi »), une demande datée du 16 juin 2003
en vue d’obtenir l’autorisation d’exporter un maximum de
800 gigawattheures de courant garanti et 800 gigawattheures de
courant non garanti, par année, pour une période de dix ans.
L’Office souhaite obtenir les commentaires des parties intéressées sur cette demande avant de délivrer un ou des permis ou de
recommander au gouverneur en conseil qu’une audience publique
soit tenue. Les instructions relatives à la procédure énoncées
ci-après exposent en détail la démarche qui sera suivie.
1. Le demandeur doit déposer et conserver en dossier, aux fins
d’examen public pendant les heures normales de bureau, des copies de la demande, à ses bureaux situés à l’adresse suivante :
Public Service Company of Colorado, 1099 18th Street, Denver,
Colorado 80202, Attention: William Dudley, Assistant General
Counsel, Energy Markets, (303) 308-2742 (téléphone). Le demandeur devra en fournir une copie à toute personne qui en fait la
demande. On peut aussi consulter une copie de la demande, durant les heures normales de bureau, à la bibliothèque de l’Office,
444, Septième Avenue Sud-Ouest, Bureau 1002, Calgary (Alberta) T2P 0X8.
The Board wishes to obtain the views of interested persons on
this application before issuing a permit or permits or recommending to the Governor in Council that a public hearing be held.
The Directions on Procedure that follow explain in detail the procedures that will be used.
1. The Applicant shall deposit and keep on file, for public inspection during normal business hours, copies of the application
at its office located at Public Service Company of Colorado,
1099 18th Street, Denver, Colorado 80202, Attention: William
Dudley, Assistant General Counsel, Energy Markets, (303) 3082742 (Telephone). The Applicant will provide a copy of the application to any person who requests a copy. A copy of the application is also available for viewing during normal business hours
in the Board’s Library, 444 Seventh Avenue SW, Room 1002,
Calgary, Alberta T2P 0X8.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1935
MICHEL L. MANTHA
Secretary
2. Les parties qui désirent déposer des commentaires doivent le
faire auprès du Secrétaire de l’Office, 444, Septième Avenue SudOuest, Calgary (Alberta) T2P 0X8, (403) 292-5503 (télécopieur),
et auprès du demandeur, au plus tard le 21 juillet 2003.
3. Conformément au paragraphe 119.06(2) de la Loi, l’Office
tiendra compte de tous les facteurs qu’il estime pertinents. En
particulier, il s’intéresse aux commentaires sur les questions
suivantes :
(a) les conséquences de l’exportation de l’électricité sur les
provinces autres que la province exportatrice;
(b) les conséquences de l’exportation de l’électricité sur
l’environnement;
(c) le fait que le demandeur a :
(i) informé quiconque s’est montré intéressé par l’achat
d’électricité pour consommation au Canada des quantités et
des catégories de services offerts,
(ii) donné la possibilité d’acheter l’électricité à des conditions aussi favorables que celles indiquées dans la demande à
ceux qui ont, dans un délai raisonnable suivant la communication de ce fait, manifesté l’intention d’acheter de l’électricité pour consommation au Canada.
4. Toute réponse aux commentaires que le demandeur désire présenter en réponse aux points 2 et 3 du présent avis de la demande
et des présentes instructions relatives à la procédure doit être déposée auprès du secrétaire de l’Office et doit être signifiée à la
partie qui a déposé le commentaire, au plus tard le 5 août 2003.
5. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les méthodes
régissant l’examen mené par l’Office, prière de communiquer
avec Michel L. Mantha, secrétaire, (403) 299-2714 (téléphone),
(403) 292-5503 (télécopieur).
Le 21 juin 2003
Le secrétaire
MICHEL L. MANTHA
[25-1-o]
[25-1-o]
2. Submissions that any party wishes to present shall be filed with
the Secretary of the Board, 444 Seventh Avenue SW, Calgary,
Alberta T2P 0X8, (403) 292-5503 (Facsimile), and the Applicant
by July 21, 2003.
3. Pursuant to subsection 119.06(2) of the Act, the Board shall
have regard to all considerations that appear to it to be relevant. In
particular, the Board is interested in the views of submitters with
respect to:
(a) the effect of the exportation of the electricity on provinces
other than that from which the electricity is to be exported;
(b) the impact of the exportation on the environment; and
(c) whether the Applicant has:
(i) informed those who have declared an interest in buying
electricity for consumption in Canada of the quantities and
classes of service available for sale, and
(ii) given an opportunity to purchase electricity on terms and
conditions as favourable as the terms and conditions specified in the application to those who, within a reasonable time
of having been so informed, demonstrate an intention to buy
electricity for consumption in Canada.
4. Any answer to submissions that the Applicant wishes to present
in response to items 2 and 3 of this Notice of Application and
Directions on Procedure shall be filed with the Secretary of the
Board and served on the party that filed the submission by
August 5, 2003.
5. For further information on the procedures governing the
Board’s examination, contact Michel L. Mantha, Secretary (403)
299-2714 (Telephone), (403) 292-5503 (Facsimile).
June 21, 2003
1936
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ACF INDUSTRIES LLC
ACF INDUSTRIES LLC
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on June 12, 2003, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Supplement No. 8 dated June 12, 2003, to Memorandum of
Amended and Restated Loan, Chattel Mortgage and Security
Agreement dated as of November 19, 2002, between ACF Industries LLC, as Debtor, and Citibank, N.A., as Secured Party,
relating to 76 cars.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 12 juin 2003 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Huitième supplément en date du 12 juin 2003 à la convention
de modification et de redressement de l’accord de prêt,
hypothèque mobilière et contrat de garantie en date du 19 novembre 2002 entre la ACF Industries LLC, en qualité de débiteur, et la Citibank, N.A., en qualité de créancier garanti,
concernant 76 wagons.
June 12, 2003
Le 12 juin 2003
AIRD & BERLIS LLP
Barristers and Solicitors
Les avocats
AIRD & BERLIS s.r.l.
[25-1-o]
[25-1-o]
ASSOCIATES FINANCIAL LIFE INSURANCE COMPANY
LES ASSOCIÉS, COMPAGNIE FINANCIÈRE
D’ASSURANCE-VIE
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 576 of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that
Associates Financial Life Insurance Company (“AFLIC”) intends
to make an application to the Superintendent of Financial Institutions for an order approving the change of the corporate name
under which AFLIC insures risks in Canada to the name
American Health and Life Insurance Company in English and
American, compagnie d’assurance-vie et d’assurance-maladie in
French.
ASSOCIATES FINANCIAL
LIFE INSURANCE COMPANY
Avis est par les présentes donné, conformément aux dispositions de l’article 576 de la Loi sur les sociétés d’assurances,
L.C. (1991), ch. 47, que Les Associés, Compagnie financière
d’assurance-vie (« ACFAV ») a l’intention de soumettre une demande au surintendant des institutions financières visant à changer la dénomination sociale sous laquelle l’ACFAV assure les
risques au Canada à American, compagnie d’assurance-vie et
d’assurance-maladie en français et à American Health and Life
Insurance Company en anglais.
LES ASSOCIÉS, COMPAGNIE
FINANCIÈRE D’ASSURANCE-VIE
[24-4-o]
[24-4-o]
COMBINED SPECIALTY INSURANCE COMPANY
COMPAGNIE D’ASSURANCES SPÉCIALISÉES
COMBINED
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given that Combined Specialty Insurance
Company intends to make an application to the Superintendent of
Financial Institutions of Canada pursuant to section 576 of the
Insurance Companies Act to change the name under which it
insures risks to Virginia Surety Company, Inc., and in French,
Compagnie de sûreté Virginia Inc.
Avis est par les présentes donné que la Compagnie d’assurances spécialisées Combined a l’intention de présenter une demande au surintendant des institutions financières du Canada, en
vertu de l’article 576 de la Loi sur les sociétés d’assurances,
visant à changer la dénomination sociale en vertu de laquelle
celle-ci garantit des risques pour celle de Compagnie de sûreté
Virginia Inc. et, en anglais, Virginia Surety Company, Inc.
May 27, 2003
Le 27 mai 2003
DAN C. EVANS
Chief Agent for Canada
L’agent principal au Canada
DAN C. EVANS
[23-4-o]
[23-4-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1937
CONSCIENCE CANADA
CONSCIENCE CANADA
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that Conscience Canada has changed the
location of its head office to the City of Toronto, Province of
Ontario.
May 26, 2003
BRUNA NOTA
President
Avis est par les présentes donné que Conscience Canada a
changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé à Toronto, province d’Ontario.
Le 26 mai 2003
La présidente
BRUNA NOTA
[25-1-o]
[25-1-o]
CORPORATION OF THE COUNTY OF ESSEX
CORPORATION OF THE COUNTY OF ESSEX
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Corporation of the County of Essex hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Corporation of the County of Essex has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land Registry District of Essex Windsor, at 250 Windsor Avenue, Windsor, Ontario, under
deposit number R 1540503, a description of the site and plans of
the reconstruction of a bridge on County Road No. 46, over Big
Creek (Farm lot 15, between North and South Middle Road Concessions, Geographic Township of Tilbury West), in the Town of
Lakeshore, County of Essex, Province of Ontario.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703,
Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Windsor, June 6, 2003
STUART A. KELCH, P.Eng.
County Engineer
La Corporation of the County of Essex donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Corporation of the County of Essex
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement d’Essex Windsor, au 250, avenue
Windsor, Windsor (Ontario), sous le numéro de dépôt R 1540503,
une description de l’emplacement et les plans de la reconstruction
d’un pont sur le chemin de comté no 46, au-dessus du ruisseau
Big (lot de ferme 15, entre les concessions North Middle Road et
South Middle Road, canton géographique de Tilbury West), dans
la ville de Lakeshore, comté d’Essex, province d’Ontario.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Windsor, le 6 juin 2003
L’ingénieur du comté
STUART A. KELCH, ing.
[25-1-o]
[25-1]
CORPORATION OF THE TOWN OF MOOSONEE
CORPORATION OF THE TOWN OF MOOSONEE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Corporation of the Town of Moosonee hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Corporation of the Town of Moosonee has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District of
Cochrane, at Cochrane, Ontario, under deposit number 0529714,
a description of the site and plans of the Butler Creek Bailey
Bridge over Butler Creek, at Moosonee, Ontario, on Airport
Road, 20 metres east of Mistik Boulevard to 60 metres east of
Mistik Boulevard.
La Corporation of the Town of Moosonee donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Corporation of the Town of Moosonee a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des
droits du district d’enregistrement de Cochrane, à Cochrane (Ontario), sous le numéro de dépôt 0529714, une description de
l’emplacement et les plans d’un pont Bailey au-dessus du ruisseau
Butler, à Moosonee (Ontario), sur le chemin Airport, de 20 mètres
à l’est du boulevard Mistik à 60 mètres à l’est du boulevard
Mistik.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard,
1938
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Moosonee, May 15, 2003
CORPORATION OF THE TOWN OF MOOSONEE
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Bien que tous les commentaires qui répondent aux critères
ci-dessus seront considérés, aucune réponse individuelle ne sera
envoyée.
Moosonee, le 15 mai 2003
CORPORATION OF THE TOWN OF MOOSONEE
[25-1-o]
[25-1]
Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite
703, Sarnia, Ontario N7T 8B1. Although all comments conforming to the above will be considered, no individual response will
be sent.
CREDIT SUISSE FIRST BOSTON, NEW YORK BRANCH
CREDIT SUISSE FIRST BOSTON, SUCCURSALE DE
NEW YORK
DOCUMENTS DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on May 29, 2003, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Security Agreement dated as of May 28,
2003 (the “Memorandum”), between Trinity Rail Leasing
Trust II (the “Borrower” in such Memorandum) and Credit
Suisse First Boston, New York Branch, as Agent for the Secured Parties (as defined in the Security Agreement, as defined
below). The Memorandum describes the Security Agreement
between the Borrower and the Agent dated as of June 27, 2002,
including all present and future Exhibits thereto (such security
agreement, as it may be amended or modified from time to
time, the “Security Agreement”) relating to all assets of the
Borrower including, without limitation, the railroad equipment
described in Exhibit A to the Memorandum, and certain leases
relating to such railroad equipment described in Exhibit B to
the Memorandum, whether then owned or thereafter arising or
acquired; and
2. Bill of Sale and Assignment and Assumption Agreement
dated as of May 28, 2003 (the “Bill of Sale”), pursuant to
which Trinity Industries Leasing Company (“TILC”), for good
and valuable consideration given by Trinity Rail Leasing
Trust II (the “Company” in such Bill of Sale): (i) granted, bargained, sold, transferred, assigned and set over unto the Company and its successors and assigns all right, title, and interest
of TILC, in and to (x) certain railcars described in Exhibit A to
the Bill of Sale, and (y) any leases related thereto as described
in Exhibit B to the Bill of Sale; and (ii) assigned all of its right,
title and interest in and to all warranties or representations
made or given to TILC with respect to the railcars by the
manufacturer thereof.
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Avis est par les présentes donné, aux termes de l’article 105 de
la Loi sur les transports au Canada, que le 29 mai 2003 les documents suivants ont été déposés auprès du Bureau du registraire
général du Canada :
1. Protocole d’entente relatif à une sûreté datée du 28 mai 2003
(le « protocole ») intervenu entre la Trinity Rail Leasing Trust
II (l’« emprunteur » dans ce protocole) et la Credit Suisse First
Boston, succursale de New York, en qualité de représentant des
titulaires de sûretés (au sens où l’entend la convention de sûreté
définie ci-dessous). Le protocole décrit la convention de sûreté
datée du 27 juin 2002 intervenue entre l’emprunteur et le représentant, notamment la totalité des pièces actuelles et futures à
cette convention (cette convention de sûreté, en sa version modifiée à l’occasion, étant appelée aux présentes la « convention
de sûreté ») ayant trait à tous les éléments d’actif de l’emprunteur, notamment le matériel ferroviaire décrit dans la
pièce A du protocole et certains baux relatifs à ce matériel ferroviaire décrits dans la pièce B du protocole, qu’ils soient alors
détenus en propriété ou survenus ou acquis par la suite;
2. Acte de vente et une convention de cession et de prise en
charge datés du 28 mai 2003 (l’« acte de vente »), aux termes
desquels la Trinity Industries Leasing Company (la « TILC »),
moyennant une contrepartie de valeur fournie par la Trinity
Rail Leasing Trust II (la « Société » dans cet acte de vente) :
(i) a accordé, négocié, vendu, transféré, cédé et transporté à la
Société et à ses successeurs et ayants droit tous les droits, titres
et intérêts de la TILC à l’égard x) de certaines automotrices décrites dans la pièce A de l’acte de vente, et y) des baux s’y rapportant décrits dans la pièce B de l’acte de vente, et (ii) a cédé
tous ses droits, titres et intérêts à l’égard des garanties ou déclarations données ou faites à la TILC à l’égard des automotrices
par leur fabricant.
June 12, 2003
Le 12 juin 2003
BLAKE, CASSELS & GRAYDON LLP
Barristers and Solicitors
Les avocats
BLAKE, CASSELS & GRAYDON s.r.l.
[25-1-o]
[25-1-o]
GATX RAIL FUNDING LLC
GATX RAIL FUNDING LLC
DOCUMENT DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on May 23, 2003, the following
DÉPÔT DE DOCUMENT
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 23 mai 2003 le
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1939
document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Indenture Supplement No. 2 dated as of May 15, 2003, by
GATX Rail Funding LLC.
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Deuxième supplément de la convention de fiducie en date du
15 mai 2003 par la GATX Rail Funding LLC.
June 11, 2003
Le 11 juin 2003
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[25-1-o]
[25-1-o]
IBP, INC.
IBP, INC.
DOCUMENTS DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on June 2, 2003, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Amendment to Memorandum of Lease Agreement dated as
of May 30, 2003, among Wells Fargo Bank Northwest, National Association, SMBC Leasing and Finance, Inc. and Tyson
Fresh Meats, Inc.; and
2. Termination of Memorandum of Security Agreement dated
as of May 30, 2003, between Wells Fargo Bank Northwest,
National Association and Sumitomo Mitsui Banking
Corporation.
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 2 juin 2003 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Résumé modifié du contrat de location en date du 30 mai
2003 entre la Wells Fargo Bank Northwest, National Association, la SMBC Leasing and Finance, Inc. et la Tyson Fresh
Meats, Inc.;
2. Résiliation du résumé du contrat de garantie en date du
30 mai 2003 entre la Wells Fargo Bank Northwest, National
Association et la Sumitomo Mitsui Banking Corporation.
June 13, 2003
Le 13 juin 2003
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[25-1-o]
[25-1-o]
IBT FUND SERVICES (CANADA) INC.
IBT FUND SERVICES (CANADA) INC.
NOTICE OF INTENTION
Notice is hereby given of the intention of IBT Fund Services
(Canada) Inc. (“IBT”) to apply to the Minister of Finance in accordance with subsection 31(1) of the Trust and Loan Companies
Act (the “Act”), for the issuance of letters patent of continuance to
continue IBT as a federal trust company under the Act to be
named “IBT Trust Company (Canada)/Société de Fiducie IBT
(Canada)”.
Any person who objects to the issuance of these letters patent
may submit the objection in writing, before July 28, 2003, to
the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street,
Ottawa, Ontario K1A 0H2.
Toronto, May 30, 2003
JOHN E. HENRY
Secretary
AVIS D’INTENTION
Avis est donné par les présentes de l’intention de IBT Fund
Services (Canada) Inc. (« IBT ») de déposer une demande auprès
du ministre des Finances conformément au paragraphe 31(1) de la
Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt (la « Loi »), en vue
d’obtenir des lettres patentes de continuation permettant de continuer à exploiter IBT en tant que société de fiducie fédérale en
vertu de la Loi, laquelle sera exploitée sous le nom de « IBT Trust
Company (Canada)/Société de Fiducie IBT (Canada) ».
Toute personne s’objectant à l’émission de ces lettres patentes
peut soumettre son objection par écrit au Surintendant des institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2,
avant le 28 juillet 2003.
Toronto, le 30 mai 2003
Le secrétaire
JOHN E. HENRY
[23-4-o]
[23-4-o]
KYUQUOT FIRST NATION CORPORATION
KYUQUOT FIRST NATION CORPORATION
RELOCATION OF HEAD OFFICE
Notice is hereby given that the KYUQUOT FIRST NATION
CORPORATION has changed the location of its head office to
the City of Campbell River, Province of British Columbia.
JOHN VINCENT
President
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Avis est par les présentes donné que la KYUQUOT FIRST
NATION CORPORATION a changé le lieu de son siège
social qui est maintenant situé à Campbell River, province de la
Colombie-Britannique.
Le 10 juin 2003
Le président
JOHN VINCENT
[25-1-o]
[25-1-o]
June 10, 2003
1940
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
LONG ISLAND RESOURCES LTD.
LONG ISLAND RESOURCES LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Long Island Resources Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Long Island Resources Ltd. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the Town office of the
Electoral District of Cape La Hune, at Hermitage, Newfoundland
and Labrador, under deposit number BWA-8200-03-1196, a description of the site and plans of a finfish farm in L’Anse à
Flamme Cove, Newfoundland and Labrador.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
P.O. Box 5667, St. John’s, Newfoundland and Labrador
A1C 5X1.
June 11, 2003
LONG ISLAND RESOURCES LTD.
La société Long Island Resources Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La société Long Island Resources Ltd.
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de l’administration municipale du district électoral de Cape La Hune, à Hermitage (TerreNeuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt BWA-8200-031196, une description de l’emplacement et les plans d’une ferme
aquicole de poissons dans L’Anse à Flamme, Terre-Neuve-etLabrador.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador) A1C 5X1.
Le 11 juin 2003
LONG ISLAND RESOURCES LTD.
[25-1-o]
[25-1-o]
MANUFACTURERS AND TRADERS TRUST COMPANY
MANUFACTURERS AND TRADERS TRUST COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on June 3, 2003, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Lease Termination, dated as of June 2,
2003, between Manufacturers and Traders Trust Company, as
Lessor, and Sault Ste. Marie Bridge Company, as Lessee; and
2. Bill of Sale, dated as of June 2, 2003, between Manufacturers and Traders Trust Company, as Seller, and Sault Ste. Marie
Bridge Company, as Purchaser.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 3 juin 2003 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Convention de résiliation de contrat de location, en date du
2 juin 2003, entre la Manufacturers and Traders Trust Company, en qualité de donneur à bail, et la Sault Ste. Marie Bridge
Company, en qualité de preneur à bail;
2. Contrat de vente, en date du 2 juin 2003, entre la Manufacturers and Traders Trust Company, en qualité de vendeur, et la
Sault Ste. Marie Bridge Company, en qualité d’acheteur.
June 10, 2003
Le 10 juin 2003
MILES & STOCKBRIDGE
Solicitors
Les conseillers juridiques
MILES & STOCKBRIDGE
[25-1-o]
[25-1-o]
MISSION SHORES DEVELOPMENTS LTD.
MISSION SHORES DEVELOPMENTS LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Mission Shores Developments Ltd. hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Mission Shores Developments Ltd. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver,
British Columbia, and in the office of the District Registrar of the
Land Registry District of Penticton, at Penticton Government
Agents Office, British Columbia, under deposit number 1000156,
a description of the site and plans of the expansion of the existing dock in Lake Okanagan at 3884 Truswell Road and
La société Mission Shores Developments Ltd. donne avis, par
les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre
des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des
eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Mission Shores Developments Ltd. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du
ministre des Pêches et des Océans, à Vancouver (ColombieBritannique), et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement Penticton, au bureau de l’agent gouvernemental de Penticton (Colombie-Britannique), sous le numéro de
dépôt 1000156, une description de l’emplacement et les plans
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1941
Kelowna, June 12, 2003
MISSION SHORES DEVELOPMENTS LTD.
de l’agrandissement du quai dans le lac Okanagan, situé au
3884 chemin Truswell et au 3878 chemin Truswell (description
officielle — lots A, B, C, D et E, section 1, canton 25, district
d’Okanagan et district de Yale, plan KAP67760, 3884 et 3878
chemin Truswell, Colombie-Britannique).
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
401, rue Burrard, Bureau 200, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3S4. Bien que tous les commentaires qui répondent aux critères ci-dessus seront considérés, aucune réponse
individuelle ne sera envoyée.
Kelowna, le 12 juin 2003
MISSION SHORES DEVELOPMENTS LTD.
[25-1-o]
[25-1]
3878 Truswell Road (Legal Description — lots A, B, C, D and E,
Section 1, Township 25, ODYD [Okanagan District and Yale
District], Plan KAP67760, 3884 and 3878 Truswell Road, British
Columbia).
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 200-401 Burrard Street, Vancouver, British Columbia V6C 3S4. Although all comments
conforming to the above will be considered, no individual response will be sent.
SOO LINE RAILROAD COMPANY
SOO LINE RAILROAD COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on May 30, 2003, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Agreement dated as of May 30, 2003,
among LaSalle National Leasing, Soo Line Railroad Company
and Canadian Pacific Railway Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 30 mai 2003 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Résumé du contrat de location en date du 30 mai 2003 entre la
LaSalle National Leasing, la Soo Line Railroad Company et la
Canadian Pacific Railway Company.
June 11, 2003
Le 11 juin 2003
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[25-1-o]
[25-1-o]
3539954 CANADA INC.
3539954 CANADA INC.
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that 3539954 Canada Inc. intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter,
pursuant to the Canada Corporations Act.
June 9, 2003
HARVEY W. TUTTLE
Avis est par les présentes donné que la 3539954 Canada Inc.
demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner
sa charte en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 9 juin 2003
HARVEY W. TUTTLE
[25-1-o]
[25-1]
1942
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Page
Canada Customs and Revenue Agency
Presentation of Persons (2003) Regulations ................
1944
Agence des douanes et du revenue du Canada
Règlement de 2003 sur l’obligation de se présenter à
un bureau de douane ...............................................
1944
Environment, Dept. of the
Regulations Amending the Wildlife Area Regulations
1956
Environnement, min. de l’
Règlement modifiant le Règlement sur les réserves
d’espèces sauvages .................................................
1956
Health, Dept. of
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1236 — Transglutaminase) ................................... 1961
Santé, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1236 — transglutaminase) .......................
1961
Solicitor General, Dept. of the
Firearms Marking Regulations.....................................
Regulations Amending the Authorization to Export or
Import Firearms Regulations (Businesses) .............
Solliciteur général, min. du
Règlement sur le marquage des armes à feu ................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
d’exportation ou d’importation d’armes à feu
(entreprises) ............................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
de port d’armes à feu à autorisation restreinte et de
certaines armes de poing.........................................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
de transport d’armes à feu à autorisation restreinte
et d’armes à feu prohibées ......................................
Règlement modifiant le Règlement sur les conditions
visant la cession des armes à feu et autres armes....
Règlement modifiant le Règlement sur les droits
applicables aux armes à feu ....................................
Règlement modifiant le Règlement sur les permis
d’armes à feu ..........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les certificats
d’enregistrement d’armes à feu...............................
Règlement modifiant le Règlement sur les expositions
d’armes à feu ..........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’importation et
l’exportation d’armes à feu (particuliers)................
2017
2007
Regulations Amending the Authorizations to Carry
Restricted Firearms and Certain Handguns
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Authorizations to Transport
Restricted Firearms and Prohibited Firearms
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Conditions of Transferring
Firearms and other Weapons Regulations...............
Regulations Amending the Firearms Fees
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Firearms Licenses
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Firearms Registration
Certificates Regulations..........................................
Regulations Amending the Gun Shows Regulations ...
1972
1964
Regulations Amending the Importation and
Exportation of Firearms Regulations (Individuals)
2011
1987
1985
1981
2021
1992
2017
2007
1987
1985
1981
2021
1992
1972
1964
2011
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Page
Regulations Amending the Public Agents Firearms
Regulations .............................................................
Regulations Amending the Shooting Clubs and
Shooting Ranges Regulations .................................
Regulations Amending the Storage, Display and
Transportation of Firearms and Other Weapons by
Businesses Regulations...........................................
Regulations Amending the Storage, Display,
Transportation and Handling of Firearms by
Individuals Regulations ..........................................
Regulations Repealing the Non-Prohibited
Ammunition Transfer Document Regulations ........
1999
1990
1976
1969
1979
1943
Page
Règlement modifiant le Règlement sur les armes à feu
des agents publics ...................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les clubs de tir
et les champs de tir .................................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition et le transport des armes à feu et autres
armes par des entreprises ........................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition, le transport et le maniement des armes
à feu par des particuliers .........................................
Règlement abrogeant le Règlement sur le document
requis pour la cession de munitions non
prohibées ................................................................
1999
1990
1976
1969
1979
1944
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Presentation of Persons (2003) Regulations
Règlement de 2003 sur l’obligation de se présenter à
un bureau de douane
Statutory Authority
Customs Act
Fondement législatif
Loi sur les douanes
Sponsoring Agency
Canada Customs and Revenue Agency
Organisme responsable
Agence des douanes et du revenu du Canada
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Part 1 of the Presentation of Persons (2003) Regulations (the
Regulations) describes the obligations of persons who are required under section 11 (presentation) of the Customs Act to present themselves to a customs officer at a customs office that is
open for business when entering Canada. Part I substantially
reproduces the presentation obligations set out in the current
Presentation of Persons (Customs) Regulations. In addition to
those obligations, persons in charge of non-commercial passenger
conveyances (other than marine pleasure craft) would be required
to notify a customs officer in advance of their arrival in Canada
and advise of the expected time and place of arrival and destination in Canada of their conveyance.
Description
La partie 1 du Règlement de 2003 sur l’obligation de se présenter à un bureau de douane (le Règlement) décrit les obligations des personnes tenues, en vertu de l’article 11 (présentation
au bureau) de la Loi sur les douanes, de se présenter, à leur arrivée au Canada, à un agent des douanes dans un bureau de douane
qui est ouvert. La partie 1 reprend en gros les obligations relatives
à la présentation qui sont énoncées dans le Règlement sur
l’obligation de se présenter à un bureau de douane actuel. En
plus de ces obligations, toute personne responsable d’un moyen
de transport non commercial de passagers (sauf les embarcations
de plaisance) serait tenue, avant son arrivée au Canada, d’aviser
un agent des douanes du moment et du lieu d’arrivée prévus du
moyen de transport et de sa destination au Canada.
La partie 2 du Règlement est prise conformément à l’article 11.1 (mode substitutif de présentation) de la Loi sur les douanes. Elle énonce les exigences que doivent respecter les personnes
désirant se présenter selon un mode substitutif et participer à des
programmes de présentation substitutifs, tels le CANPASSAutoroutes, le CANPASS-Aéronefs d’affaires, le CANPASSAéronefs privés et le CANPASS-Bateaux privés, et au programme à l’intention des routiers dans le secteur commercial pour
l’initiative d’autocotisation des douanes (PAD). Ces programmes
de présentation substitutifs permettent aux personnes qui en font
la demande et à qui est délivrée une autorisation de se présenter à
un agent des douanes selon un mode substitutif, par exemple par
téléphone ou par voie électronique, plutôt qu’en personne.
La partie 2 énonce les critères que doivent respecter les demandeurs d’autorisation de se présenter selon un mode substitutif,
les moyens par lesquels ces personnes peuvent être autorisées à se
présenter, les frais que les demandeurs doivent acquitter, les critères de renouvellement, de suspension et d’annulation d’une autorisation, ainsi que le processus de recours à la disposition des
personnes dont la demande a été refusée ou dont l’autorisation a
été suspendue ou annulée. Elle prévoit aussi que toute personne
responsable d’un aéronef d’affaires, d’un aéronef privé ou d’une
embarcation de plaisance ainsi que les routiers dans le secteur
commercial conduisant des moyens de transport routier commercial et leurs passagers sont tenus, avant leur arrivée au Canada,
d’aviser à un agent des douanes du moment et du lieu d’arrivée
prévus du moyen de transport et de sa destination au Canada.
La participation à des programmes de présentation substitutifs
est facultative.
En vertu de l’alinéa 167.1b) de la Loi sur les douanes, les dispositions de la partie 2 du Règlement et certaines des définitions
Part 2 of the Regulations is made pursuant to section 11.1 (alternative presentation) of the Customs Act. It sets out the requirements to be met by persons who wish to present themselves in an
alternative manner and participate in alternative presentation programs such as CANPASS-Highway, CANPASS-Corporate Aircraft, CANPASS-Private Aircraft and CANPASS-Private Boats,
and the commercial drivers’ program for the Customs Self Assessment (CSA) initiative. These alternative presentation programs enable persons who apply and who are issued an authorization to present themselves in an alternative manner, such as by
telephone or electronic device, rather than in person to a customs
officer.
Part 2 sets out the criteria to be met by applicants for authorizations to present, in an alternative manner, the means by which
these persons may be authorized to present themselves, the fees to
be paid by applicants, the criteria for renewing, suspending or
cancelling an authorization, and the redress process available to
persons whose application has been denied or whose authorization has been suspended or cancelled. It also provides that persons
in charge of a corporate aircraft, a private aircraft, a marine pleasure craft and commercial drivers who operate commercial highway conveyances and their passengers would be required to notify a customs officer in advance of their arrival in Canada and
advise them of the expected time and place of arrival and destination in Canada of their conveyance.
Participation in the alternative presentation programs is
voluntary.
Pursuant to paragraph 167.1(b) of the Customs Act, the provisions of Part 2 and certain definitions used in that Part of the
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1945
Regulations were publicly announced in Customs Notice N-414
on December 3, 2001. As a result, it is proposed that these provisions and definitions would come into effect on December 3,
2001, the date of the announcement.
utilisées dans cette partie ont été annoncées publiquement le
3 décembre 2001 dans l’Avis des douanes N-414. Par conséquent,
il est proposé que ces dispositions et ces définitions prennent effet
le 3 décembre 2001, date de l’annonce.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations set out the circumstances and conditions
that will apply to persons who are not required to enter Canada
at a customs office that is open for business as would otherwise
be required by section 11 of the Customs Act. In addition, they
are necessary for the implementation of the various alternative
presentation programs such as CANPASS-Highway, CANPASSCorporate Aircraft, CANPASS-Private Aircraft and CANPASSPrivate Boats, the authority for which is section 11.1 of the Customs Act. Therefore, there is no alternative to these Regulations.
Le Règlement énonce les circonstances et les conditions dans
lesquelles des personnes ne sont pas tenues d’entrer au Canada
par un bureau de douane ouvert comme elles seraient autrement
tenues de le faire selon l’article 11 de la Loi sur les douanes. Il est
en outre nécessaire à la mise en œuvre des divers programmes
de présentation substitutifs, tels le CANPASS-Autoroutes, le
CANPASS-Aéronefs d’affaires, le CANPASS-Aéronefs privés et
le CANPASS-Bateaux privés, qui sont autorisés en vertu de
l’article 11.1 de la Loi sur les douanes. Par conséquent, il n’existe
aucune solution de rechange à ce Règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
As previously indicated, Part 1 of the Regulations substantially
reproduces the presentation obligations currently set out in the
existing Presentation of Persons (Customs) Regulations. As an
overall benefit, these Regulations will permit the Canada Customs
and Revenue Agency (CCRA) to process pre-approved, low-risk
travellers more quickly and efficiently by allowing the CCRA to
focus its resources at the border on persons who may be of higher
or unknown risk. These alternative presentation programs will
substantially enhance service to the travelling public by simplifying presentation procedures for low-risk individuals, and by
reducing congestion and waiting time at the border.
Tel qu’il a été indiqué auparavant, la partie 1 du Règlement reprend en gros les obligations relatives à la présentation qui figurent dans le Règlement sur l’obligation de se présenter à un bureau de douane actuel. Un avantage général du Règlement sera
qu’il permet à l’Agence des douanes et du revenu du Canada
(ADRC) de traiter plus rapidement et efficacement les voyageurs
à faible risque agréés au préalable en mettant l’ADRC à même de
concentrer ses ressources à la frontière sur les personnes qui pourraient représenter un risque élevé ou inconnu. Ces programmes de
présentation substitutifs amélioreront sensiblement le service aux
voyageurs en simplifiant les procédures de présentation pour les
personnes à faible risque et en réduisant la congestion et le temps
d’attente à la frontière.
Bien qu’il y ait des frais afférents aux autorisations de se présenter selon un mode substitutif, ceux-ci ne compenseront pas le
coût intégral de l’application de ces programmes de présentation
substitutifs. Toutefois, les programmes permettront à l’ADRC de
gérer plus efficacement ses ressources à la frontière, entraînant
ainsi des économies indirectes.
Le Conseil du Trésor a assuré le financement nécessaire à
l’élaboration des divers programmes de présentation substitutifs
et des systèmes automatisés requis pour l’administration de ces
programmes.
Although there are fees in respect of authorizations to present
in an alternative manner, these fees will not offset the full cost of
operating these alternative presentation programs. However, the
programs will allow the CCRA to manage more effectively its
resources at the border, thereby providing indirect savings.
Treasury Board funding has been secured for the development
of the various alternative presentation programs and the automated systems that are required to administer these programs.
Consultation
Consultations
Canadian travellers were consulted during the consultation
phase of the Customs Blueprint, and it was clearly indicated that
they want a safe border environment. In addition, there have been
wide, broad-based consultations over a period of several years
with respect to the introduction of various alternative presentation
programs. These consultations have included travellers, communities, business interests, internal and external border management partners, unions, employees and the general public. Support
for many of these programs has been widespread among travellers, the general public and the business community.
Les voyageurs canadiens ont été consultés pendant l’étape consultative du Schéma directeur des douanes et ils ont clairement
indiqué vouloir avant tout la sécurité à la frontière. En outre, de
vastes consultations ont été engagées sur bon nombre d’années
concernant l’introduction de divers programmes de présentation
substitutifs. Ces consultations ont eu lieu auprès de voyageurs, de
collectivités, de divers milieux d’affaires, de partenaires internes
et externes dans la gestion frontalière, de syndicats, d’employés et
du grand public. Les voyageurs, le grand public et les entreprises
appuyaient largement bon nombre de ces programmes.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The existing resources of the CCRA are adequate to ensure that
persons comply with these Regulations.
The alternative presentation programs are carefully monitored
and authorized persons may be subject to random compliance
checks to ensure that they comply with the Customs Act and other
legislative requirements administered by the CCRA. In addition
to the enforcement tools available under the Customs Act, an
authorized person who does not comply with these requirements
may have their authorization suspended or cancelled. The alternative presentation programs contribute to more effective
Les ressources existantes de l’ADRC devraient suffire à s’assurer que les personnes observent le Règlement.
Les programmes de présentation substitutifs sont attentivement
contrôlés et les personnes autorisées peuvent être assujetties à des
vérifications de conformité effectuées au hasard afin de s’assurer
qu’elles respectent la Loi sur les douanes et les autres exigences
législatives mises en œuvre par l’ADRC. En plus des moyens
d’exécution disponibles aux termes de la Loi sur les douanes, il
peut y avoir suspension ou annulation de l’autorisation de toute
personne qui ne se conforme pas à ces exigences. Les
1946
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
enforcement in the regular traveller and commercial streams by
allowing resources to be concentrated in higher or unknown risk
areas.
programmes de présentation substitutifs contribuent à une exécution plus efficace dans la filière des voyageurs ordinaires et dans
celle du secteur commercial en permettant de concentrer les ressources sur les secteurs à risque élevé ou inconnu.
Contact
Personne-ressource
Nick Velluso, Manager, CANPASS Programs and Commercial
Drivers’ Program (CSA Initiative), Travellers Program Design
and Development Division, Major Project Design and Development Directorate, Customs Branch, Canada Customs and Revenue Agency, 12th floor, Sir Richard Scott Building, 191 Laurier
Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0L5, (613) 941-6841 (Telephone), (613) 954-7558 (Facsimile), Nick.Velluso@ccraadrc.gc.ca (Electronic mail).
Nick Velluso, Gestionnaire, Programmes CANPASS et Programme d’inscription des chauffeurs du secteur commercial (Initiative du PAD), Division de la conception et de l’élaboration des
programmes voyageurs, Direction de la conception et de
l’élaboration de projets importants, Direction générale des douanes, Agence des douanes et du revenu du Canada, 12e étage, Édifice Sir Richard Scott, 191, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0L5, (613) 941-6841 (téléphone), (613) 954-7558
(télécopieur), Nick.Velluso@ccra-adrc.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 11a, subsection 11.1(3)b and paragraphs 164(1)(b)c, (i)d
and (j) and 167.1(b) of the Customs Actb, proposes to make the
annexed Presentation of Persons (2003) Regulations.
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de l’article 11a, du paragraphe 11.1(3)b et des alinéas 164(1)b)c, i)d et j)
et 167.1b) de la Loi sur les douanesb, se propose de prendre le
Règlement de 2003 sur l’obligation de se présenter à un bureau
de douane, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Mme Tia M. McEwan, gestionnaire intérimaire, Division des programmes d’encouragement commercial, Direction de la politique
commerciale et de l’interprétation, Direction générale des douanes, Agence des douanes et du revenu du Canada, 4e étage,
150, rue Isabella, Ottawa (Ontario) K1A 0L5.
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment les articles 19 et 20, en précisant les motifs de la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Ms. Tia M. McEwan, Acting Manager, Trade
Incentives Programs Division, Trade Policy and Interpretation
Directorate, Customs Branch, Canada Customs and Revenue
Agency, 4th floor, 150 Isabella Street, Ottawa, Ontario K1A 0L5.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is a consent to disclosure for the purposes of that Act.
Ottawa, June 18, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Ottawa, le 18 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
PRESENTATION OF PERSONS (2003) REGULATIONS
RÈGLEMENT DE 2003 SUR L’OBLIGATION DE SE
PRÉSENTER À UN BUREAU DE DOUANE
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
Definitions
“Act”
« Loi »
“authorization”
« autorisation »
1. The following definitions apply in these
Regulations.
“Act” means the Customs Act.
“authorization” means an authorization, issued by
the Minister under section 11.1 of the Act, for a
person to present themself in an alternative
manner.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au
présent règlement.
« aéronef d’affaires » Aéronef qu’utilise une personne pour des fins liées à ses affaires, qui ne
transporte pas de passagers moyennant paiement
et qui compte à son bord au plus quinze personnes, dont l’équipage, à son arrivée au Canada.
———
———
b
b
a
c
d
S.C. 2001, c. 25, s. 10
S.C. 2001, c. 25, s. 11
S.C. 2001, c. 25, s. 85(1)
S.C. 1992, c. 28, s. 30(1)
a
c
d
L.C. 2001, ch. 25, art. 10
L.C. 2001, ch. 25, art. 11
L.C. 2001, ch. 25, par. 85(1)
L.C. 1992, ch. 28, par. 30(1)
Définitions
« aéronef
d’affaires »
“corporate
aircraft”
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
« aéronef privé » Aéronef qui ne transporte pas de
passagers moyennant paiement et qui compte à
son bord au plus quinze personnes, dont
l’équipage, à son arrivée au Canada. La présente
définition exclut l’aéronef d’affaires.
« autorisation » Autorisation de se présenter selon
un mode substitutif, accordée par le ministre en
vertu de l’article 11.1 de la Loi.
« bureau de douane établi » Bureau de douane établi en vertu de l’article 5 de la Loi comme bureau
de douane où une personne peut se présenter soit
conformément à l’article 11 de la Loi, soit selon
un mode substitutif s’il s’agit d’une personne
autorisée.
« conjoint de fait » La personne qui vit avec la personne en cause dans une relation conjugale depuis au moins un an.
« aéronef
privé »
“private
aircraft”
“common-law partner”, in relation to an individual,
means a person who is cohabiting with the individual in a conjugal relationship, having so cohabited for a period of at least one year.
“corporate aircraft” means an aircraft that is used
for purposes related to the business affairs of a
person, that does not carry passengers who have
paid for passage and that has aboard on its arrival
in Canada no more than 15 persons, including
the crew.
“designated customs office” means a customs office designated under section 5 of the Act as a
customs office where a person may present
themself pursuant to section 11 of the Act, or in
an alternative manner if the person is so
authorized.
“designated holding area” means an area designated
by the Commissioner for the use of persons arriving in Canada who are in transit to another
place in Canada or to a place outside Canada.
“marine pleasure craft” means a vessel, however
propelled, that is used exclusively for pleasure
and that does not carry passengers who have paid
for passage.
“non-commercial passenger conveyance” means a
conveyance that does not carry passengers who
have paid for passage, and includes corporate
aircraft, private aircraft and marine pleasure
craft.
« embarcation de plaisance » Embarcation, quel
qu’en soit le mode de propulsion, qui est utilisée
exclusivement pour l’agrément et ne transporte
pas de passagers moyennant paiement.
« Loi » La Loi sur les douanes.
« embarcation
de plaisance »
“marine
pleasure craft”
« moyen de transport commercial de passagers »
Moyen de transport utilisé pour le transport de
passagers moyennant paiement.
« moyen de
transport
commercial de
passagers »
“commercial
passenger
conveyance”
« moyen de transport non commercial de passagers » Moyen de transport qui ne transporte
pas de passagers moyennant paiement, notamment un aéronef d’affaires, un aéronef privé et
une embarcation de plaisance.
« moyen de
transport non
commercial de
passagers »
“noncommercial
passenger
conveyance”
« moyen de transport routier commercial » Moyen
de transport conçu pour le transport routier de
marchandises.
« moyen de
transport
routier
commercial »
“commercial
highway
conveyance”
« personne autorisée » Personne à qui le ministre a
accordé une autorisation.
« personne
autorisée »
“authorized
person”
« routier » Le conducteur d’un moyen de transport
routier commercial.
« routier »
“commercial
driver”
“private aircraft” means an aircraft other than a
corporate aircraft that does not carry passengers
who have paid for passage and that has aboard
on its arrival in Canada no more than 15 persons,
including the crew.
« zone d’attente désignée » Endroit désigné par le
commissaire pour servir aux personnes qui arrivent au Canada et se dirigent vers un autre lieu
au Canada ou à l’extérieur du Canada.
« zone d’attente
désignée »
“designated
holding area”
PART 1
PARTIE 1
EXCEPTIONS
EXCEPTIONS
Exceptions to Presentation under Subsection 11(1)
of the Act
2. (1) Persons who arrive in Canada aboard a
commercial passenger conveyance, who do not
disembark in Canada and who have as their
Exception à l’obligation de se présenter prévue au
paragraphe 11(1) de la Loi
2. (1) La personne qui arrive au Canada à bord
d’un moyen de transport commercial de passagers,
n’en descend pas au Canada et se dirige vers un lieu
“authorized
person”
« personne
autorisée »
“authorized person” means a person to whom the
Minister has issued an authorization.
“commercial
driver”
« routier »
“commercial driver” means a person who operates
a commercial highway conveyance.
“commercial
highway
conveyance”
« moyen de
transport
routier
commercial »
“commercial highway conveyance” means a conveyance designed for hauling freight on
highways.
“commercial
passenger
conveyance”
« moyen de
transport
commercial de
passagers »
“commercial passenger conveyance” means a conveyance that is used to carry passengers who
have paid for passage.
“common-law
partner”
« conjoint de
fait »
“corporate
aircraft”
« aéronef
d’affaires »
“designated
customs office”
« bureau de
douane établi »
“designated
holding area”
« zone d’attente
désignée »
“marine
pleasure craft”
« embarcation
de plaisance »
“noncommercial
passenger
conveyance”
« moyen de
transport non
commercial de
passagers »
“private
aircraft”
« aéronef
privé »
Exception
1947
« autorisation »
“authorization”
« bureau de
douane établi »
“designated
customs office”
« conjoint de
fait »
“common-law
partner”
« Loi »
“Act”
Exception
1948
Canada Gazette Part I
Circumstances
and conditions
Condition —
answer
questions
truthfully
destination a place outside Canada are not required
to present themselves in accordance with subsection 11(1) of the Act.
(2) The following persons, in the following
circumstances and conditions, are not required to
present themselves in accordance with subsection 11(1) of the Act:
(a) persons who arrive in Canada aboard a commercial passenger conveyance if they do not disembark at the place of their arrival and have as
their destination another place in Canada at
which there is a designated customs office, and
on arrival at their destination they present themselves without delay at that customs office or if
the designated customs office is not open for
business, at the nearest one that is open for business;
(b) persons who arrive in Canada aboard a commercial passenger conveyance if they are transferred under customs control from a designated
holding area to another commercial passenger
conveyance for departure
(i) to a place outside Canada and they do not
leave the designated holding area except to
board that other commercial passenger conveyance, or
(ii) to another place in Canada and at which
there is a designated customs office, and on arrival at that place they present themselves
without delay at that customs office or, if it is
not open for business, at the nearest designated
customs office that is open for business;
(c) persons arriving in Canada aboard a noncommercial passenger conveyance at a designated customs office where the person in charge
of the conveyance may present themself and
their passengers by radio or telephone, and the
person informs an officer by radio or telephone
of their arrival and, if required to do so by the officer, presents themself and their passengers at
the time and place specified by the officer;
(d) any crew member arriving in Canada aboard
a freight train at a designated customs office
where presentation may be done by radio or telephone, and the crew member informs an officer
by radio or telephone of their arrival and, if required to do so by the officer, presents themself
at the time and place specified by the officer; and
(e) any person entering Canadian waters, including the inland waters, or the airspace over
Canada in circumstances in which none of paragraphs (a) to (d) applies, and who has as their
destination a place in Canada at which there is a
designated customs office, and on arrival at their
destination they present themself without delay
at that office.
(3) For greater certainty, every person who presents themself in accordance with any of paragraphs (2)(a) to (e) is required to answer truthfully
any questions asked by an officer in the performance of the officer’s duties under the Act or any
other Act of Parliament.
June 21, 2003
à l’extérieur du Canada n’est pas tenue de se présenter conformément au paragraphe 11(1) de la Loi.
(2) Les personnes ci-après ne sont pas tenues,
dans les circonstances et aux conditions précisées,
de se présenter conformément au paragraphe 11(1)
de la Loi :
a) la personne qui arrive au Canada à bord d’un
moyen de transport commercial de passagers,
n’en descend pas à son lieu d’arrivée et se dirige
vers un autre lieu au Canada où se trouve un bureau de douane établi, et qui, à son arrivée à cet
autre lieu, se présente sans délai à ce bureau ou,
s’il n’est pas ouvert, au plus proche bureau de
douane établi qui est ouvert;
b) la personne qui arrive au Canada à bord d’un
moyen de transport commercial de passagers, est
conduite sous la surveillance d’un agent, d’une
zone d’attente désignée à un autre moyen de
transport commercial de passagers en vue de son
départ :
(i) soit vers un lieu à l’extérieur du Canada, et
qui ne quitte cette zone que pour monter à
bord de l’autre moyen de transport,
(ii) soit vers un autre lieu au Canada où se
trouve un bureau de douane établi, et qui, à
son arrivée à cet autre lieu, se présente sans
délai à ce bureau ou, s’il n’est pas ouvert, au
plus proche bureau de douane établi qui est
ouvert;
c) la personne qui arrive au Canada à bord d’un
moyen de transport non commercial de passagers, à un bureau de douane établi où le responsable du moyen de transport peut se présenter et
présenter ses passagers par radio ou par téléphone, si le responsable informe un agent de
l’arrivée de la personne par radio ou par téléphone et, si celui-ci le demande, se présente et
présente la personne au moment et au lieu que
celui-ci précise;
d) le membre d’équipage qui arrive au Canada à
bord d’un train de marchandises, à un bureau de
douane établi où il peut se présenter par radio ou
par téléphone, qui informe un agent de son arrivée par radio ou par téléphone et, si celui-ci le
demande, se présente au moment et au lieu que
celui-ci précise;
e) la personne qui pénètre dans les eaux canadiennes, y compris les eaux internes, ou dans
l’espace aérien du Canada dans des circonstances
autres que celles visées aux alinéas a) à d), qui se
dirige vers un lieu au Canada où se trouve un bureau de douane établi et qui, à son arrivée à ce
lieu, se présente sans délai à ce bureau.
Circonstances
et conditions
(3) Il est entendu que la personne qui se présente
aux termes de l’un des alinéas (2)a) à e) est tenue
de répondre véridiquement aux questions que lui
pose un agent dans l’exercice des fonctions que lui
confère la Loi ou une autre loi fédérale.
Obligation de
répondre
véridiquement
aux questions
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Exception to Subsection 11(3) of the Act
Exception à l’application du
paragraphe 11(3) de la Loi
Commercial
passenger
conveyances
3. (1) The person in charge of a commercial passenger conveyance arriving in Canada is not required to ensure that the following persons, in the
following circumstances and conditions, are forthwith on arrival transported to a customs office as
required by subsection 11(3) of the Act:
(a) passengers and crew who do not disembark in
Canada and who have as their destination a place
outside Canada, if only passengers or goods that
have come from a designated holding area are
taken aboard the conveyance while it is in
Canada;
(b) passengers and crew who do not disembark at
the place of arrival in Canada and who have as
their destination another place in Canada at
which there is a designated customs office, if
(i) only passengers or goods that have come
from a designated holding area are taken
aboard the conveyance while it is in Canada,
and
(ii) on arrival at their destination the passengers and crew present themselves without delay at that customs office or, if it is not open
for business, at the nearest designated customs
office that is open for business;
(c) passengers and crew who are transferred under customs control to another commercial passenger conveyance for departure
(i) to a place outside Canada and the passengers and crew comply with subparagraph 2(2)(b)(i); or
(ii) to another place in Canada at which there
is a designated customs office, and the passengers and crew comply with subparagraph 2(2)(b)(ii); and
(d) passengers and crew who arrive at a designated customs office where persons may present
themselves by radio or telephone, and the
person in charge of the commercial passenger
conveyance
(i) notifies an officer by radio or telephone of
the arrival of the conveyance and advises the
officer of the number and names of the passengers and crew who disembark at the place,
and
(ii) if required to do so by an officer, ensures
that the passengers and crew who disembark at
the place are transported at the time and to the
place specified by the officer for the purpose
of presenting themselves and answering truthfully any questions asked by an officer in accordance with subsection 11(1) of the Act.
Freight trains
(2) On the arrival in Canada of a freight train, the
person in charge of it is not required to ensure that
the crew members aboard it are forthwith transported to a customs office as is required by subsection 11(3) of the Act if those crew members arrive
at a designated customs office where persons may
present themselves by radio or telephone, and the
person in charge of the freight train
3. (1) Le responsable du moyen de transport
commercial de passagers qui arrive au Canada n’est
pas tenu de veiller à ce que les personnes ci-après,
dans les circonstances et aux conditions précisées,
soient aussitôt conduites à un bureau de douane
comme le prévoit le paragraphe 11(3) de la Loi :
a) les passagers et les membres d’équipage qui
ne descendent pas du moyen de transport au Canada et se dirigent vers un lieu à l’extérieur du
Canada, si seuls des passagers et marchandises
provenant d’une zone d’attente désignée sont
admis à bord du moyen de transport pendant que
celui-ci est au Canada;
b) les passagers et les membres d’équipage qui
ne descendent pas du moyen de transport à leur
lieu d’arrivée au Canada et se dirigent vers un
autre lieu au Canada où se trouve un bureau de
douane établi, si les conditions ci-après sont
réunies :
(i) seuls des passagers et marchandises provenant d’une zone d’attente désignée sont admis à bord du moyen de transport pendant que
celui-ci est au Canada,
(ii) les passagers et les membres d’équipage, à
leur arrivée à cet autre lieu, se présentent sans
délai à ce bureau ou, s’il n’est pas ouvert, au
plus proche bureau de douane établi qui est
ouvert;
c) les passagers et les membres d’équipage qui
sont conduits, sous la surveillance d’un agent, à
un autre moyen de transport commercial de passagers en vue de leur départ :
(i) soit vers un lieu à l’extérieur du Canada, et
qui se conforment au sous-alinéa 2(2)b)(i),
(ii) soit vers un autre lieu au Canada où se
trouve un bureau de douane établi, et qui se
conforment au sous-alinéa 2(2)b)(ii);
d) les passagers et les membres d’équipage qui
arrivent à un bureau de douane établi où ils peuvent se présenter par radio ou par téléphone, si
les conditions suivantes sont réunies :
(i) le responsable informe un agent par radio
ou par téléphone de l’arrivée du moyen de
transport, du nombre de passagers et membres
d’équipage qui en descendent au lieu de
l’arrivée et de leurs noms,
(ii) si un agent le demande, le responsable
veille à ce que les passagers et membres
d’équipage qui descendent du moyen de transport au lieu de l’arrivée soient conduits au
moment et au lieu précisés par cet agent afin
de se présenter et de répondre véridiquement
aux questions que leur pose un agent, conformément au paragraphe 11(1) de la Loi.
(2) Le responsable du train de marchandises qui
arrive au Canada à un bureau de douane établi où il
est permis de se présenter par radio ou par téléphone n’est pas tenu, aux conditions ci-après, de
veiller à ce que les membres d’équipage soient aussitôt conduits à un bureau de douane comme le
prévoit le paragraphe 11(3) de la Loi :
1949
Circonstances
et conditions —
moyen de
transport
commercial de
passagers
Circonstances
et conditions —
train de
marchandises
1950
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
(a) notifies an officer by radio or telephone of
the arrival of the train and advises the officer of
the number and names of the crew members who
disembark at the place; and
(b) if required to do so by an officer, ensures that
the crew members who disembark at the place
are transported at the time and to the place specified by the officer for the purpose of presenting
themselves and answering truthfully any questions asked by an officer in accordance with subsection 11(1) of the Act.
Advance
notification
Information
Changes in
information
Prescribed
Class
Eligible
persons
a) le responsable informe un agent par radio ou
par téléphone de l’arrivée du train de marchandises, du nombre de membres d’équipage qui descendent au lieu de l’arrivée et de leurs noms;
b) si un agent le demande, le responsable veille à
ce que les membres d’équipage qui descendent
au lieu de l’arrivée soient conduits au moment et
au lieu précisés par cet agent afin de se présenter
et de répondre véridiquement aux questions que
leur pose un agent, conformément au paragraphe 11(1) de la Loi.
Advance Notification
Préavis
4. (1) Every person in charge of a noncommercial passenger conveyance, other than a
marine pleasure craft, that has as its destination a
place in Canada and who intends to present themself and any persons aboard the conveyance by
means of telephone shall give notice by telephone
to an officer at a designated customs office at least
one hour but no more than 72 hours before arriving
in Canada of the expected time and place of arrival
and destination in Canada of the conveyance.
(2) If required by an officer, the person in charge
of a non-commercial passenger conveyance shall
(a) provide any information relating to the other
persons aboard the non-commercial passenger
conveyance; and
(b) notify an officer of the arrival of the conveyance in Canada.
(3) The person in charge of a non-commercial
passenger conveyance shall notify an officer at a
designated customs office of any changes to information given under subsection (1) or (2) either before or at the time of the arrival of the conveyance
in Canada.
4. (1) Au moins une heure mais au plus soixantedouze heures avant l’arrivée au Canada du moyen
de transport non commercial de passagers, à
l’exception de l’embarcation de plaisance, dont la
destination est le Canada, son responsable, s’il entend se présenter et présenter d’autres personnes à
bord par téléphone, donne préavis par téléphone à
un agent qui est à un bureau de douane établi du
moment et du lieu prévus de l’arrivée du moyen de
transport et de sa destination au Canada.
(2) Si un agent le lui demande, le responsable :
a) fournit tout renseignement relatif aux autres
personnes à bord;
b) signale à un agent l’arrivée du moyen de
transport au Canada.
Préavis
(3) Le responsable communique à un agent qui
est à un bureau de douane établi, avant ou à
l’arrivée au Canada du moyen de transport, les
changements aux renseignements fournis en application des paragraphes (1) ou (2).
Changement
des
renseignements
PART 2
PARTIE 2
PRESENTATION IN ALTERNATIVE
MANNERS
MODES SUBSTITUTIFS DE PRÉSENTATION
Authorizations
Autorisations
5. Every person who is a passenger aboard a
commercial highway conveyance driven by a
commercial driver who is authorized to present
themself in the manner described in subparagraph 11(d)(i) and who arrives at a land border
crossing may present themself by means of telephone to an officer at a designated customs office.
6. The Minister may issue an authorization to a
person if the person
(a) is
(i) a permanent resident, within the meaning of
the Immigration Act or a Canadian citizen,
(ii) a citizen or permanent resident of the
United States, or
(iii) a citizen of France who resides in
St. Pierre and Miquelon;
(b) is of good character;
5. La personne qui arrive à un poste frontalier en
tant que passager à bord d’un moyen de transport
routier commercial conduit par un routier qui est
autorisé à se présenter selon l’un des modes substitutifs prévus au sous-alinéa 11d)(i) peut se présenter par téléphone à un agent qui est à un bureau
de douane établi.
6. Le ministre peut accorder une autorisation à la
personne qui remplit les conditions suivantes :
a) selon le cas :
(i) elle est un résident permanent au sens de la
Loi sur l’immigration ou un citoyen canadien,
(ii) elle est un citoyen ou résident permanent
des États-Unis,
(iii) elle est un citoyen de la France résidant à
Saint-Pierre-et-Miquelon;
b) elle jouit d’une bonne réputation;
Obligations du
responsable
Catégorie de
personnes
réglementaire
Personnes
admissibles
Le 21 juin 2003
Application
Application on
behalf of
another person
Application of
employee
Exception —
corporate
aircraft
Application
Issue
Gazette du Canada Partie I
(c) is not inadmissible to Canada under the Immigration Act;
(d) provides their consent in writing to the use by
the Minister of any physical data concerning
them, if the data is provided with an application
under subsection 7(1) for the purposes of identifying the person and authenticating the use of
their authorization; and
(e) has provided true, accurate and complete information in respect of their application for the
authorization.
c) elle n’appartient pas, aux termes de la Loi sur
l’immigration ou d’un règlement pris sous son
régime, à une catégorie non admissible;
d) elle consent par écrit à l’utilisation par le ministre, en vue d’établir son identité et de valider
l’utilisation qu’il fait de l’autorisation, de toute
donnée physiologique la concernant qu’elle a
fournie à l’appui d’une demande faite en vertu du
paragraphe 7(1);
e) elle n’a pas fourni des renseignements faux,
inexacts ou incomplets relativement à sa demande d’autorisation.
Applications for Authorizations
7. (1) An application for the issuance, renewal or
amendment of an authorization shall be made to the
Minister in the prescribed form and manner and
include the applicable fee set out in section 24.
Demandes d’autorisation
7. (1) La demande d’autorisation, de modification ou de renouvellement d’une autorisation est
faite au ministre en la forme et selon les modalités
établies et est accompagnée des droits prévus à
l’article 24.
(2) Peuvent faire une demande d’autorisation au
nom d’une ou de plusieurs des personnes ci-après la
personne autorisée et la personne qui fait une demande pour elle-même :
a) son époux ou conjoint de fait;
b) son enfant qui est âgé de dix-huit ans ou
moins et réside à la même adresse qu’elle;
c) son enfant qui est âgé de plus de dix-huit ans
et réside habituellement à la même adresse
qu’elle et qui, depuis cet âge, est inscrit dans une
université, un collège ou un autre établissement
d’enseignement qu’il fréquente à temps plein;
d) quiconque est totalement à sa charge en raison
d’un handicap mental ou physique et qui est lié à
elle au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu.
(2) A person who is applying to be an authorized
person or an authorized person may apply for an
authorization on behalf of
(a) their spouse or common-law partner;
(b) a child who is 18 years of age or less and who
resides at the same address as the applicant;
(c) a child who is more than 18 years old if they
normally reside at the same address as the person, and have been continuously enrolled and in
attendance as a full-time student at a university,
college or other educational institution since attaining 18 years of age; and
(d) any person who is wholly dependent for support on the applicant by reason of mental or
physical infirmity and who is related, within the
meaning of the Income Tax Act, to the applicant.
(3) A person who is not an individual may apply
for an authorization on behalf of an employee of
that person if the person conducts business in Canada or the United States and uses corporate aircraft
to carry passengers into Canada for purposes related to the business.
8. (1) A person in charge of a corporate aircraft
may apply by telephone to an officer at a designated customs office for the issuance of an authorization on behalf of an individual who is or is expected to be aboard a corporate aircraft that is to
arrive in Canada.
(2) An application under subsection (1) shall include, if available, the individual’s name, date of
birth, citizenship and place of residence.
(3) The Minister may issue an authorization to an
individual described in subsection (1) if all of the
following conditions are met:
(a) the individual meets the requirements of section 6;
(b) the person in charge of the corporate aircraft
has not applied on behalf of more than four
individuals;
(c) the person in charge of a corporate aircraft
confirms to the Minister that the individual on
whose behalf the application is made is aboard
the aircraft and provided, at that time, the information described in subsection (2) if it had not
been given previously; and
1951
Demande au
ministre
Personnes
visées par la
demande
(3) Peut faire une demande d’autorisation au
nom de son employé la personne qui, n’étant pas un
particulier, fait des affaires au Canada ou aux ÉtatsUnis et amène des passagers au Canada par aéronef
d’affaires pour des fins liées à ses affaires.
Demande au
nom d’un
employé
8. (1) Le responsable d’un aéronef d’affaires devant arriver au Canada peut faire par téléphone, à
un agent qui est à un bureau de douane établi, une
demande d’autorisation au nom d’une personne qui
est ou est censée être à bord de l’aéronef.
Demande
d’autorisation
— aéronef
d’affaires
(2) Sont communiqués lors de la demande, s’ils
sont connus, les noms, date de naissance, citoyenneté et lieu de résidence de la personne.
(3) Le ministre peut accorder l’autorisation à la
personne si les conditions ci-après sont réunies :
a) elle remplit les conditions prévues à l’article 6;
b) la demande vise au plus quatre personnes;
c) le responsable de l’aéronef confirme au ministre que la personne se trouve à bord de
l’aéronef et lui communique les renseignements
mentionnés au paragraphe (2) qui n’ont pas déjà
été communiqués;
d) la personne est accompagnée à bord de
l’aéronef par une personne autorisée à se présenter par l’entremise du responsable de
l’aéronef.
Renseignements
à communiquer
Conditions
1952
Canada Gazette Part I
No issue after
arrival
Authorized
persons to have
authorizations
Duration
Issue
Alternative
manners
Carrying of
Authorization
June 21, 2003
(d) the individual is accompanied on the corporate aircraft by another person who is authorized
to present themself by means of the person in
charge of the corporate aircraft.
(4) No authorization may be issued after an aircraft has arrived in Canada.
9. The Minister shall issue an authorization in
writing to every person who has been authorized,
other than an individual who receives an authorization under section 8.
10. (1) An authorization expires one year after
the date of its issuance.
(2) An authorization issued under section 8 may
be used only once by the individual who is authorized to present themself by means of the person in
charge of the corporate aircraft.
(4) L’autorisation ne peut être accordée une fois
l’aéronef arrivé au Canada.
9. Le ministre délivre une autorisation écrite à
toute personne à qui il a accordé une autorisation,
sauf si celle-ci a été accordée en vertu de l’article 8.
Délai
10. (1) L’autorisation expire un an après la date à
laquelle elle a été accordée.
(2) L’autorisation accordée en vertu de l’article 8
est réputée périmée une fois que la personne autorisée s’est présentée par l’entremise du responsable
de l’aéronef d’affaires.
Durée de
validité
Alternative Manners of Presentation
11. Persons may present themselves in one of the
following alternative manners if they have been
authorized to do so:
(a) on arrival in Canada aboard a commercial
aircraft at a commercial airport that is a designated customs office, by means of an electronic
device;
(b) on arrival in Canada aboard a private aircraft
at a public airport that is a designated customs
office, by means of the person in charge of the
aircraft if that person presents themself and those
persons aboard by telephone to an officer at a
designated customs office and all persons aboard
the aircraft are authorized to present themselves
in that manner;
(c) on arrival in Canada aboard a corporate aircraft at a public airport that is a designated customs office, by means of the person in charge of
the corporate aircraft, if that person presents
themself and any persons aboard by telephone to
an officer at a designated customs office;
(d) on arrival in Canada at a land border
crossing,
(i) if they are commercial drivers who are operating or aboard a commercial highway conveyance, by means of an electronic device or
telephone to an officer at a designated customs
office, or
(ii) if they are operating or aboard a conveyance that is specified in their authorization, by
means of an electronic device if every person
aboard the conveyance is authorized to present
themself in that manner at a land border
crossing; and
(e) on arrival in Canada aboard a marine pleasure
craft, by means of the person in charge of the
marine pleasure craft if that person presents
themself and those persons aboard by telephone
to an officer at a designated customs office and
all persons aboard the marine pleasure craft are
authorized to present themselves in that manner.
12. Every authorized person, other than a person
whose authorization was issued under section 8,
shall carry their authorization on their person when
presenting themself in an alternate manner, and
shall show it to an officer if so requested.
Modes substitutifs de présentation
11. La personne autorisée peut se présenter selon
le mode substitutif ci-après pour lequel l’autorisation lui a été accordée :
a) au moyen d’un dispositif électronique, dans le
cas où elle arrive à bord d’un aéronef d’affaires à
un aéroport commercial au Canada qui a été désigné comme bureau de douane établi;
b) par l’entremise du responsable de l’aéronef
privé à bord duquel elle arrive à un aéroport public au Canada qui a été désigné comme bureau
de douane établi, si toutes les personnes à bord
sont autorisées à se présenter selon ce mode et le
responsable se présente et présente ces personnes
par téléphone à un agent qui est à un bureau de
douane établi;
c) par l’entremise du responsable de l’aéronef
d’affaires à bord duquel elle arrive à un aéroport
public au Canada qui a été désigné comme bureau de douane établi, si le responsable se présente et la présente par téléphone à un agent qui
est à un bureau de douane établi;
d) dans le cas où elle arrive au Canada à un poste
frontalier :
(i) au moyen d’un dispositif électronique ou
par téléphone à un agent qui est à un bureau de
douane établi, s’agissant du routier, même
passager à bord d’un moyen de transport routier commercial,
(ii) au moyen d’un dispositif électronique,
s’agissant du conducteur ou du passager du
moyen de transport visé par l’autorisation, si
toutes les personnes à bord du moyen de
transport sont autorisées à se présenter selon
ce mode à un poste frontalier;
e) par l’entremise du responsable de l’embarcation de plaisance à bord de laquelle elle arrive au
Canada, si toutes les personnes à bord sont autorisées à se présenter selon ce mode et le responsable se présente et présente ces personnes par
téléphone à un agent qui est à un bureau de
douane établi.
12. La personne autorisée, sauf celle à qui
l’autorisation a été accordée en vertu de l’article 8,
a son autorisation écrite en sa possession lorsqu’elle se présente selon un mode substitutif et la
montre à l’agent qui lui en fait la demande.
Autorisation
écrite
Autorisation
réputée
périmée
Modes
substitutifs
Autorisation
écrite en sa
possession
Le 21 juin 2003
Conditions of
authorizations
Loss or theft
Aircraft
Information
Commercial
drivers
Marine
pleasure craft
Information
Changes in
information
Obligation to
wait
Gazette du Canada Partie I
1953
13. No authorized person shall
(a) transfer or assign their authorization;
(b) permit another person to use their authorization;
(c) use or attempt to use their authorization if it is
expired, suspended or cancelled; or
(d) use or attempt to use their authorization to
present themself in a manner that is not
authorized.
14. Every authorized person whose authorization
is lost or stolen shall, without delay, inform the
Minister of the loss or theft.
13. Il est interdit à la personne autorisée :
a) de transférer ou céder son autorisation;
b) de permettre à quiconque d’utiliser son autorisation;
c) d’utiliser ou de tenter d’utiliser l’autorisation
qui a expiré ou a été suspendue ou annulée;
d) d’utiliser ou de tenter d’utiliser son autorisation pour se présenter selon un mode autre que
celui pour lequel elle lui a été accordée.
14. La personne autorisée informe sans délai le
ministre de la perte ou du vol de son autorisation.
Advance Notification
Préavis
15. (1) Every person in charge of a corporate aircraft or a private aircraft that has as its destination a
place in Canada who intends to present themself
and any authorized persons in either alternative
manner set out in paragraph 11(b) or (c) aboard the
aircraft shall give notice by telephone to an officer
at a designated customs office at least one hour but
no more than 72 hours before arriving of the expected time and place of arrival and destination in
Canada of the aircraft.
(2) If required by an officer, the person in charge
of the corporate aircraft or private aircraft shall
(a) provide any information relating to the other
persons aboard the aircraft; and
(b) notify an officer of the arrival of the aircraft
in Canada.
16. Every commercial driver and every person
aboard a commercial highway conveyance operated
by the commercial driver who is authorized to present themself at a land border crossing in a manner
described in subparagraph 11(d)(i) and who intends
to present themself in that manner shall give notice
by telephone at least one hour but no more than
four hours before their expected arrival in Canada
to an officer at a designated customs office of the
expected time and place of their arrival in Canada if
at the place there is no means to accept their
presentation.
17. (1) Every authorized person in charge of a
marine pleasure craft that has as its destination a
place in Canada who intends to present themself
and any passengers aboard the craft who are
authorized to present themselves in the manner
described in paragraph 11(e) shall give notice
within 4 hours of their expected arrival in Canada
by telephone to an officer at a designated customs
office of the expected time and place of arrival in
Canada.
(2) Any information required by an officer relating to any person aboard the marine pleasure
craft shall also be provided at that time.
18. A person shall, either before or at the time of
their arrival, in Canada notify an officer at a designated customs office of any changes to information
given by them under any of sections 15 to 17.
15. (1) Au moins une heure mais au plus
soixante-douze heures avant l’arrivée d’un aéronef
privé ou d’un aéronef d’affaires dont la destination
est le Canada, le responsable de l’aéronef, s’il entend se présenter et présenter une personne autorisée selon le mode substitutif prévu aux alinéas 11b)
ou c), donne préavis par téléphone à un agent qui
est à un bureau de douane établi du moment et du
lieu prévus de l’arrivée de l’aéronef et de sa destination au Canada.
(2) Si un agent le lui demande, le responsable :
a) fournit tout renseignement relatif aux autres
personnes à bord;
b) signale à un agent l’arrivée de l’aéronef au
Canada.
Aéronefs
16. Au moins une heure mais au plus quatre heures avant leur arrivée prévue au Canada, le routier
et toute personne à bord du moyen de transport
routier commercial qu’il conduit qui, étant autorisés
à le faire, entendent se présenter à un poste frontalier selon l’un des modes substitutifs prévus au
sous-alinéa 11d)(i), donnent préavis par téléphone à
un agent qui est à un bureau de douane établi du
moment et du lieu prévus de leur arrivée au Canada
s’il n’y a pas à ce lieu d’installation leur permettant
de se présenter selon ce mode.
Moyen de
transport
routier
commercial
17. (1) Dans les quatre heures précédant l’arrivée
prévue de l’embarcation de plaisance dont la destination est le Canada, la personne autorisée responsable de l’embarcation, si elle entend se présenter et
présenter une personne autorisée qui se trouve à
bord selon le mode substitutif prévu à l’alinéa 11e),
donne préavis par téléphone à un agent qui est à un
bureau de douane établi du moment et du lieu prévus de l’arrivée de l’embarcation et de sa destination au Canada.
(2) La personne autorisée responsable de l’embarcation fournit alors tout renseignement relatif à
toute personne à bord qu’exige l’agent.
18. Avant ou lors de son arrivée au Canada, la
personne qui a donné préavis aux termes des articles 15, 16 ou 17 informe un agent qui est à un
bureau de douane établi de tout changement aux
renseignements fournis.
19. La personne autorisée qui arrive au Canada à
bord d’un moyen de transport routier commercial
Embarcation de
plaisance
19. Every authorized person who arrives in
Canada aboard a commercial highway conveyance
Interdictions
Perte ou vol
Obligations du
responsable
Obligation de
la personne
autorisée
Changements
Obligation
d’attendre
1954
Canada Gazette Part I
At request of
authorized
person
By Minister
Grounds
Extension of
suspension or
cancellation
to other persons
Notice of
suspension or
cancellation
Return of
authorization
June 21, 2003
operated by a commercial driver and carrying
commercial goods that have been previously approved by an officer for release, or who is aboard a
private aircraft, corporate aircraft or a marine
pleasure craft, and who intends to present themself
in an alternative manner shall remain at the place of
their arrival in Canada until
(a) the time of arrival that was stated in their advance notification under section 15, 16 or 17, as
the case may be; or
(b) an earlier time if an officer authorizes them to
leave the place of arrival.
conduit par un routier, dans lequel se trouvent des
marchandises commerciales dont un agent a déjà
approuvé le dédouanement, ou à bord d’un aéronef
privé, d’un aéronef d’affaires ou d’une embarcation de plaisance, et qui entend se présenter selon
un mode substitutif demeure à son lieu d’arrivée
jusqu’au moment ci-après :
a) soit l’heure d’arrivée dont préavis a été donné
aux termes des articles 15, 16 ou 17;
b) soit, s’il est antérieur, le moment où un agent
l’autorise à quitter ce lieu.
Amendments to Authorizations
Modifications à l’autorisation
20. On application, the Minister may amend an
authorization
(a) to change the authorized person’s address;
(b) to change the name of the authorized person;
or
(c) to add or remove a conveyance to which the
authorization applies.
20. Le ministre peut, sur demande, modifier une
autorisation afin, selon le cas :
a) de modifier l’adresse de la personne;
b) de modifier le nom de la personne;
c) d’y ajouter ou d’en supprimer la mention d’un
moyen de transport.
Renewals
Renouvellement de l’autorisation
21. On application, the Minister may renew an
authorization if
(a) at the time of the application, the authorized
person continues to meet the requirements of
section 6;
(b) the application is made before the authorization has expired; and
(c) the applicable fee set out in section 24 is paid.
21. Le ministre peut, sur demande, renouveler
une autorisation si les conditions suivantes sont
réunies :
a) au moment de la demande de renouvellement,
la personne autorisée remplit toujours les conditions prévues à l’article 6;
b) la demande est faite avant que l’autorisation
expire;
c) les droits exigibles prévus à l’article 24 ont été
versés.
Suspensions and Cancellations of Authorizations
Suspension et annulation de l’autorisation
22. (1) The Minister may suspend or cancel an
authorization if the person
(a) no longer meets the requirements of section 6;
(b) has contravened the Act, the Customs Tariff,
the Export and Import Permits Act or the Special
Import Measures Act, or any regulations made
under any of those Acts; or
(c) has provided information that was not true,
accurate or complete for the purposes of obtaining an authorization.
(2) If the Minister suspends or cancels the
authorization of a person who applied for an
authorization on behalf of another person, the
authorization of that other person is also suspended
or cancelled, as the case may be.
(3) Immediately after cancelling or suspending
an authorization of a person, the Minister shall send
written notice of, and the reasons for, the cancellation or suspension to the person at their latest
known address.
(4) A person whose authorization is cancelled or
suspended shall
(a) on receiving a notice under subsection (3),
immediately and in accordance with it, return to
22. (1) Les motifs de suspension ou d’annulation
d’une autorisation par le ministre sont les suivants :
a) la personne autorisée ne remplit plus les conditions prévues à l’article 6;
b) elle a contrevenu à la Loi, au Tarif des douanes, à la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation ou à la Loi sur les mesures spéciales d’importation, ou à un règlement pris sous
leur régime;
c) elle a fourni des renseignements faux, inexacts
ou incomplets en vue d’obtenir une autorisation.
(2) La suspension ou l’annulation par le ministre
de l’autorisation accordée à la personne qui a demandé une autorisation au nom d’une autre personne emporte la suspension ou l’annulation, selon
le cas, de l’autorisation accordée à cette dernière.
(3) Le ministre transmet sans délai à la personne
autorisée dont il suspend ou annule l’autorisation, à
sa dernière adresse connue, un avis écrit et motivé
l’informant de la suspension ou de l’annulation.
Motifs
(4) La personne autorisée dont l’autorisation est
suspendue ou annulée :
a) soit, sur réception de l’avis, remet sans délai
au ministre, conformément à l’avis, l’autorisation
Remise de
l’autorisation
écrite
Modifications
Renouvellement
Suspension ou
annulation —
autres
autorisations
Avis de
suspension ou
d’annulation
Le 21 juin 2003
Effective date
of suspension
or cancellation
Review
Gazette du Canada Partie I
the Minister the written authorization and any
other thing relevant to the authorization that is
specified in the notice; or
(b) on being advised of the suspension or cancellation in person by an officer, immediately
return to the officer the written authorization and
any other thing relevant to it that is specified by
the officer.
(5) The suspension or cancellation of an authorization becomes effective on the earlier of the day
on which an officer advises in person of the suspension or cancellation and 15 days after the day on
which notice of the suspension or cancellation is
sent.
23. A person whose application for an authorization is rejected or whose authorization is suspended
or cancelled may request a review of the decision
by sending written notice of their request to the
Minister within 30 days after the day on which the
application was rejected or the cancellation or suspension becomes effective.
(5) La suspension ou l’annulation de l’autorisation s’applique quinze jours après l’envoi de
l’avis ou, s’il est antérieur, le jour où un agent en
avise en personne la personne autorisée.
Application de
la suspension
ou de
l’annulation
23. La personne dont la demande d’autorisation
est refusée ou dont l’autorisation est suspendue ou
annulée peut demander la révision de la décision en
transmettant un avis écrit au ministre dans les trente
jours suivant le jour du refus ou celui où s’applique
la suspension ou l’annulation.
Révision
et toute chose s’y rattachant qui est indiquée dans
celui-ci;
b) soit, si elle en est avisée en personne par un
agent, remet sans délai à celui-ci l’autorisation et
toute chose s’y rattachant que précise l’agent.
Fees
Droits
Presentation at
specified
commercial
airports
24. (1) The fee for the issuance or renewal of an
authorization for use at any designated customs
office, other than at a commercial airport that is a
designated customs office is $25 per year.
Other
authorizations
(2) The fee for the issuance or renewal of an
authorization for use at a commercial airport that is
a designated customs office or at a designated customs office is $50 per year.
24. (1) Les droits à payer pour l’obtention ou le
renouvellement d’une autorisation devant être utilisée à un bureau de douane établi, à l’exception d’un
aéroport commercial qui a été désigné comme bureau de douane établi, sont de 25 $ par année.
(2) Les droits à payer pour l’obtention ou le renouvellement d’une autorisation devant être utilisée
dans un aéroport commercial qui a été désigné
comme bureau de douane établi sont de 50 $ par
année.
Presentation of Persons (Customs) Regulations
Règlement sur l’obligation de se présenter
à un bureau de douane
Repeal of
definition
25. The definition “designated customs office”
in section 2 of the Presentation of Persons (Customs) Regulations1 is repealed.
Repeal
26. The Presentation of Persons (Customs)
Regulations are repealed.
25. La définition de « bureau de douane désigné », à l’article 2 du Règlement sur l’obligation
de se présenter à un bureau de douane1, est
abrogée.
26. Le Règlement sur l’obligation de se présenter à un bureau de douane1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
27. (1) Subject to subsection (2), these Regulations come into force on the day on which they
are registered.
(2) Section 1 — except for the definitions
“Act”, “commercial passenger conveyance”,
“designated holding area” and “non-commercial
passenger conveyance” — and Part 2 and section 25 are deemed to come into force on December 3, 2001.
27. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
(2) L’article 1 — à l’exception des définitions
de « Loi », « moyen de transport commercial de
passagers », « moyen de transport non commercial de passagers » et « zone d’attente désignée »
—, la partie 2 et l’article 25 sont réputés être
entrés en vigueur le 3 décembre 2001.
Coming into
force
Retroactive
effect —
deemed in
force
[25-1-o]
———
1
SOR/86-870
1955
Bureau de
douane établi
Aéroport
commercial
Modification
Abrogation
Entrée en
vigueur
Rétroactivité
[25-1-o]
———
1
DORS/86-870
1956
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Wildlife Area Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les réserves
d’espèces sauvages
Statutory Authority
Canada Wildlife Act and Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur les espèces sauvages du Canada et Loi sur la gestion
des finances publiques
Sponsoring Department
Department of the Environment
Ministère responsable
Ministère de l’Environnement
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Cap Tourmente National Wildlife Area, located approximately
50 kilometres east of the City of Québec, is the most significant
migratory stop-over in North America for the Greater Snow
Goose population. This National Wildlife Area (NWA) provides a
public awareness program for the tens of thousands of people
who visit each year.
Admission fees to the Cap Tourmente NWA were first implemented in 1985. The last admission fee increase was in 1998.
Revenues generated by these fees are used to ensure that the public awareness program and visitor services are self-financing. For
the first ten years, the public awareness program was managed by
a variety of non-governmental organizations. In 1995 management of the public awareness program was transferred to the Canadian Wildlife Service, and the admission fees incorporated into
the Wildlife Area Regulations. Admission fees cover naturalists’
services and access to public buildings and facilities (e.g. hiking
trail network, public washrooms, and parking areas).
Description
La Réserve nationale de faune du cap Tourmente, à près de
50 kilomètres à l’est de Québec, constitue la halte migratoire la
plus importante d’Amérique du Nord pour les populations de
grandes oies des neiges. Cette réserve nationale de faune (RNF)
offre un programme de sensibilisation aux dizaines de milliers de
visiteurs annuels.
En 1985, pour la première fois, un prix d’entrée a été exigé à la
RNF du cap Tourmente. Ce prix d’entrée a connu sa dernière
augmentation en 1998. Les revenus ainsi générés défraient les
coûts du programme de sensibilisation du public et des services
destinés aux visiteurs. Pendant les dix premières années, le programme de sensibilisation du public était géré par divers organismes non gouvernementaux; en 1995, c’est le Service canadien
de la faune qui en est devenu gestionnaire et la question du prix
d’entrée a été intégrée au Règlement sur les réserves d’espèces
sauvages. Le prix d’entrée couvre alors les frais des services des
naturalistes, l’accès aux bâtiments et aux installations ouverts au
public (c’est-à-dire le réseau de sentiers de randonnée, les toilettes publiques et les aires de stationnement).
La présente modification au Règlement sur les réserves
d’espèces sauvages permettrait d’augmenter le prix d’entrée actuel. Le prix d’entrée individuel quotidien serait augmenté de 1 $.
Le prix d’entrée pour les groupes d’adultes et d’aînés serait augmenté de 0,50 $. Le prix d’entrée pour les jours d’hiver où les
activités sont offertes dans le réseau de mangeoire serait établi
à 4 $. Le coût pour un abonnement annuel passerait de 15 $ à
25 $ pour les adultes, de 12 $ à 20 $ pour les étudiants. Enfin,
cette modification prévoirait que les services personnalisés d’un
naturaliste passeraient de 45 $ l’heure à 60 $ l’heure.
Avec le système actuel des prix d’entrée, Environnement Canada éprouve des difficultés à assurer l’autofinancement d’un
programme de grande qualité pour attirer les visiteurs à la RNF
du cap Tourmente. Des postes budgétaires, comme le salaire des
naturalistes et l’entretien des bâtiments, ont beaucoup augmenté.
Par conséquent, les services actuellement offerts sont à un niveau
minimal, ce qui empêche Environnement Canada d’entretenir le
matériel interprétatif, de mettre les présentoirs à jour ou de mettre
sur pied de nouvelles activités publiques. Les coûts proposés sont
nécessaires pour faire face aux dépenses engagées pour assurer
aux visiteurs un programme de sensibilisation et un service
d’accueil de grande qualité à la RNF du cap Tourmente. La modification simplifiera le Règlement, permettra au programme de
mieux satisfaire aux exigences et aux attentes du public et facilitera l’autofinancement du programme.
This amendment to the Wildlife Area Regulations would raise
the admission fees currently charged. The one-day individual
admission fees, would be raised by $1. The one-day access for
adults and senior groups would be raised by $0.50. The one-day
access for days on which activities on bird feeders trails are offered during the winter would be established at $4. Annual access
rates would be raised from $15 to $25 for adults, from $12 to $20
for students. Finally, the private service of a naturalist, would be
raised from $45 to $60 per hour.
Under the current admission fee structure, Environment Canada is having difficulty self-financing a high-quality program that
attracts visitors to the Cap Tourmente NWA. Budget items, such
as naturalists’ salaries and buildings maintenance, have risen significantly. As a result, only a minimum level of services is currently offered, which does not enable Environment Canada to
maintain interpretative materials, to update exhibits, or to develop
new public activities. The proposed fees are necessary in order to
recover the costs associated with delivering a high-quality, public
awareness program and reception services at Cap Tourmente
NWA. The proposed changes will simplify the Regulations, allow
the program to better meet the needs and expectations of the public, and make it easier for the program to be self-financing.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1957
This proposed amendment is consistent with the federal government’s policy to implement user charges for services that provide identifiable recipients with direct benefits beyond those
received by the general public.
Cette proposition de modification est conforme à la politique
du gouvernement fédéral d’exiger des frais des utilisateurs pour
des services qui offrent aux clients plus d’avantages directs que
n’en reçoit habituellement le public.
Alternatives
Solutions envisagées
Improving program services presently offered at Cap Tourmente NWA in response to public requests is not possible without
an increase in admission fees. Renewing certain exhibits or developing new activities for the public has become increasingly
difficult, as budgetary items such as naturalists’ wages have increased significantly. The continued increase of fixed expenditures is threatening the self-financing nature of the program.
In order to ensure that the program continues to be selffinanced and viable, a reasonable increase in the entrance fees is
being proposed at this time. This also will enable the Department
to improve the level of services, thereby attracting more visitors
to Cap Tourmente NWA.
The new fees proposed are comparable to similar fees charged
at other facilities in the region, including Quebec interpretation
centres, museums, and parks.
Il est impossible de maintenir et d’améliorer les services déjà
en place à la RNF du cap Tourmente, comme le demande le grand
public, sans augmenter le prix d’entrée. Il est devenu de plus en
plus difficile de renouveler certains présentoirs et d’élaborer de
nouvelles activités pour les visiteurs parce que les dépenses prévues au budget, comme les salaires des naturalistes, ont augmenté
de façon importante. L’augmentation constante des dépenses
fixes menace l’autofinancement du programme.
Il est temps de proposer une hausse raisonnable du prix
d’entrée si l’on veut que le programme puisse continuer à s’autofinancer et être viable. Cette mesure permettra aussi au Ministère
d’améliorer les services, attirant ainsi plus de visiteurs à la RNF
du cap Tourmente.
Les nouveaux prix d’entrée suggérés sont comparables à ceux
d’autres installations de la région comme centres d’interprétation,
musées et parcs du Québec.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Environment Canada’s objective is to develop commercial opportunities at the Cap Tourmente NWA by distinguishing the
Wildlife Area through the superior quality of services and activities. This can only be achieved, however, by recovering the costs
associated with delivering a high-quality public awareness program and reception services at the NWA.
From a broader perspective, Environment Canada is actively
working to conserve and protect the natural habitats of plants and
animals in the eight national wildlife areas in the Quebec Region.
The Department also wants to continue to provide high-quality
services for the public in order to ensure that Canadians and foreign visitors have access to protected sites. The public awareness
program offers activities of a high calibre, while enabling Environment Canada to better meet its goals and objectives.
Environnement Canada se donne comme objectif de développer des occasions commerciales à la RNF du cap Tourmente, la
rendant plus invitante grâce à des services et à des activités de
qualité supérieure. Cet objectif ne peut être atteint qu’en récupérant les coûts engagés pour assurer un programme de sensibilisation du public et un service d’accueil de grande qualité à la RNF.
D’un point de vue plus large, Environnement Canada met
beaucoup d’énergie à la conservation et à la protection des habitats naturels de plantes et d’animaux dans huit réserves nationales
de faune de la région du Québec. Le Ministère tient aussi à continuer de donner des services de grande qualité au public afin que
les visiteurs canadiens et étrangers puissent visiter les sites protégés. Le programme de sensibilisation du public offre des activités
de grand calibre, tout en aidant Environnement Canada à atteindre
ses buts et ses objectifs.
Le prix d’entrée a d’abord été instauré en 1985 à la RNF du cap
Tourmente et n’a pas été haussé depuis 1998. Le Ministère
éprouve des difficultés à établir un programme de grande qualité
avec les revenus provenant du prix d’entrée actuel. La hausse des
montants prévus au budget, comme les salaires des naturalistes, a
déjà été mentionnée plus haut. Le Ministère n’a pas été capable
de maintenir ou de mettre à jour le matériel d’information ni de
promouvoir les services offerts pour attirer plus de visiteurs.
D’importantes réductions ont dû être effectuées dans les services
pour arriver à autofinancer le programme de sensibilisation du
public.
Les prix d’entrée en 2001-2002 ont rapporté un montant net de
171 635 $ pour 56 342 visiteurs, alors que le programme de sensibilisation du public coûtait 196 861 $. D’après les prévisions, le
programme coûterait 210 000 $ en 2003-2004. Même en supposant que le nombre de visiteurs augmenterait à 58 000 en 20032004, le prix d’entrée actuel ne générerait qu’un revenu net de
176 320 $, insuffisant pour assurer le niveau de services exigé par
le public.
Les nouveaux prix d’entrée assureront des revenus qui permettront d’instaurer des services plus efficaces au meilleur taux
possible pour le public, tenant compte des exigences réelles des
visiteurs. De plus, des dépenses d’entretien et d’améliorations
doivent être engagées afin de maintenir adéquatement nos
équipements.
Admission fees were implemented at Cap Tourmente NWA in
1985, and have not been raised since 1998. However, the Department is having difficulty establishing a high-quality program
under the current admission fees. As noted earlier, budget items
such as naturalists’ salaries have risen significantly in recent
years. The Department has been unable to maintain or to update
informative material, or to advertise services offered in order to
attract more visitors. It has become necessary to make drastic cuts
in services to ensure the financial self-sufficiency of the public
awareness program.
Net revenue from admission fees for 2001/2002 was $171,635
for 56 342 visitors. Costs for the public awareness program in
2001/2002 were $196,861. Costs for the program in 2003/2004
are forecasted to be $210,000. Even with the increased number of
visitors projected for 2003-2004 of 58 000, the current fee structure would result in net revenue of $176 320 making it impossible
to provide the level of service that the public is requesting.
The new fee structure will generate revenues that will permit
more efficient services to be implemented at the best possible cost
to the public, taking into account the real needs of visitors. Besides, maintenance expenses and improvements have to be done
in order to maintain properly our buildings and equipment.
1958
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Improved services and programs at the Cap Tourmente NWA
should attract more visitors. This will, in turn, generate positive
economic spin-off effects for the local economy, including hotel
and restaurant owners, and for other suppliers of goods and services in the region.
The new admission fees for visitors will be applied and maintained at no added cost to Environment Canada.
L’amélioration des services et des programmes devrait attirer
plus de visiteurs à la RNF du cap Tourmente. Cette affluence
devrait aussi avoir des retombées positives sur l’économie locale,
c’est-à-dire pour les propriétaires d’hôtels et de restaurants et
pour les autres fournisseurs de biens et de services de la région.
Les nouveaux prix d’entrée pour les visiteurs pourront être mis
en vigueur et gérés sans coût supplémentaire pour Environnement
Canada.
Consultation
Consultations
When the public awareness program was first implemented at
Cap Tourmente NWA, a comprehensive review was carried out
of all the institutions offering services similar to those of the Cap
Tourmente National Wildlife Area in the City of Québec region.
This study, which has continued, has familiarised the Department
with the operating methods, admission fees, and programs run by
government and private-sector organizations.
Quand le programme de sensibilisation du public a été instauré
à la RNF du cap Tourmente, une enquête approfondie a été menée
auprès de toutes les institutions qui offraient des services semblables à ceux de la Réserve nationale de faune du cap Tourmente
dans la région de Québec. Cette étude, qui s’est poursuivie, a
familiarisé le Ministère avec les méthodes de fonctionnement, les
prix d’entrée et les programmes des organismes des gouvernements et du secteur privé.
In addition, Montmorency Falls Park, the Domaine Joly de
Lotbinière, Grosse Île National Hitorical Site, the Centre d’interprétation de la Côte-de-Beaupré, the Chutes Sainte-Anne, the
Sept-Chutes and Jacques Cartier Park were contacted in order to
compare their operating methods, fee structures and activity programs with the program offered at Cap Tourmente NWA. Consultations at these institutions, which took place in May and June
2002, confirmed that the proposed, simplified fee structure is
lower or equal to those at other sites (group rates, annual passes,
discount rates for students and senior citizens).
En outre, le parc de la Chute-Montmorency, le Domaine Joly
de Lotbinière, le lieu historique national de la Grosse-Île, le Centre d’interprétation de la Côte-de-Beaupré, les chutes SainteAnne, les Sept-Chutes, le parc de la Jacques-Cartier ont été contactés afin d’en comparer les méthodes de fonctionnement, les
prix d’entrée et les programmes avec le programme offert à la
Réserve nationale de faune du cap Tourmente. Des enquêtes téléphoniques sur la tarification et les services auprès de ces institutions, aux mois de mai et juin 2002, ont confirmé que les prix
proposés, étaient comparables ou inférieurs à ceux des autres sites
(taux de groupes, laissez-passer annuels, taux réduits pour les
étudiants et les citoyens de l’âge d’or).
The proposed new admission fees take into account the many
requests from the public for improved services at Cap Tourmente
NWA during the last two years. Comments from the public have
been conveyed to the naturalists on location, and by means of a
suggestion box located in the interpretation centre. Teachers,
when contacted by naturalists regarding school group programs,
have urged that the public awareness program be updated, and
have indicated their willingness to pay for a good quality
program.
Les nouveaux prix d’entrée proposés tiennent compte de toutes
les demandes formulées par le grand public concernant l’amélioration des services à la RNF du cap Tourmente depuis deux
ans. Ces commentaires du public ont été rapportés par les naturalistes sur le terrain ou grâce à des boîtes de suggestions disposées
dans le centre d’interprétation. Les enseignants et enseignantes à
qui les naturalistes ont parlé des programmes pour les groupes
d’étudiants, ont vivement suggéré que le programme de sensibilisation du public soit mis à jour et ont fait part de leur volonté de
payer pour un programme de bonne qualité.
Bird watchers and other groups interested in the environment
and ecotourism have always been very open and positive regarding the manner in which the Department manages the Cap Tourmente NWA. Verbal and written comments, as well as spontaneous reactions by visitors to the Cap Tourmente NWA, have
encouraged the Department to pursue a fee increase in order to
provide an improved level of service to the public.
Les observateurs d’oiseaux et d’autres groupes intéressés par
l’environnement et l’écotourisme se sont toujours montrés ouverts
et positifs par rapport à la façon dont le Ministère gère la RNF du
cap Tourmente. Les commentaires verbaux et écrits, comme les
réactions spontanées de certains visiteurs à la RNF du cap Tourmente, ont encouragé le Ministère à faire une demande d’augmentation du prix d’entrée afin d’assurer un service au public de
niveau supérieur.
The NWA should continue to receive very strong local and regional popular support (City of Québec Region Tourism and
Convention Bureau, the Chambre de commerce du Québec,
groups of bird watchers and wildlife enthusiasts). These organizations and the general public are fully aware that revenues from
admission fees to the Cap Tourmente NWA are used to self-fund
the public awareness program. These stakeholders agree that the
admission fees should be raised moderately, because the additional revenues generated will be used to improve services and
programs at this NWA.
La RNF devrait continuer de bénéficier d’un appui local et régional très solide (le Bureau des congrès et du tourisme de la région de Québec, la Chambre de commerce du Québec, les groupes d’observateurs d’oiseaux et les enthousiastes de la faune). Ces
organismes et le public en général sont tout à fait conscients que
les revenus qui proviennent du prix d’entrée à la RNF du cap
Tourmente vont à l’autofinancement du programme de sensibilisation du public. Ces parties prenantes reconnaissent que le prix
d’entrée devrait être augmenté légèrement pour que les revenus
additionnels puissent être affectés à l’amélioration des services et
des programmes de cette RNF.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Anyone who contravenes a provision of the Wildlife Area
Regulations is guilty of an offence punishable on summary
Tout individu qui contrevient à une des dispositions du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages est passible d’une
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
conviction. Officers of the Canadian Wildlife Service and members of the Royal Canadian Mounted Police are responsible for
the enforcement of the Wildlife Area Regulations.
All guides hired for the season at the Cap Tourmente NWA are
required to report all offences to on-site personnel.
This amendment to the Wildlife Area Regulations will not entail any additional enforcement costs.
1959
déclaration sommaire de culpabilité. Les agents du Service canadien de la faune et les membres de la Gendarmerie royale du Canada sont responsables de la mise en application du Règlement
sur les réserves d’espèces sauvages.
Tous les guides engagés pour la saison à la RNF du cap Tourmente ont le devoir de rapporter toute infraction au personnel sur
le terrain.
La présente modification au Règlement sur les réserves d’espèces sauvages n’engagera aucune dépense supplémentaire pour
l’application de la loi.
Contacts
Personnes-ressources
Serge Labonté, Manager, Cap Tourmente National Wildlife
Area, Saint-Joachim, Quebec G0A 3X0, (418) 827-3776 (Telephone). Jason Travers, Regulatory Analyst, Legislative Services,
Canadian Wildlife Service, Environment Canada, Ottawa, Ontario
K1A 0H3, (819) 953-7593 (Telephone).
Serge Labonté, Gestionnaire, Réserve nationale de faune du
cap Tourmente, Saint-Joachim (Québec) G0A 3X0, (418) 8273776 (téléphone). Jason Travers, Analyste de la réglementation,
Services législatifs, Service canadien de la faune, Environnement
Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0H3, (819) 953-7593 (téléphone).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 12a of the Canada Wildlife Actb and paragraph 19(1)(a)c
of the Financial Administration Act, proposes to make the annexed Regulations Amending the Wildlife Area Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be addressed to the Director General, Canadian Wildlife Service, Department of the Environment, Ottawa, Ontario K1A 0H3.
Ottawa, June 18, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 12a de la Loi sur les espèces sauvages du Canadab et de
l’alinéa 19(1)a)c de la Loi sur la gestion des finances publiques,
se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur
les réserves d’espèces sauvages, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout
au Directeur général, Service canadien de la faune, ministère de
l’Environnement, Ottawa (Ontario) K1A 0H3.
Ottawa, le 18 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE
WILDLIFE AREA REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES RÉSERVES D’ESPÈCES SAUVAGES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Section 8.3 of the Wildlife Area Regulations is replaced
by the following:
8.3 (1) Every person who enters Cap Tourmente National
Wildlife Area shall pay the applicable amount set out in item 1, 2,
3 or 4 of Schedule II.
(2) Every person who requests naturalist services shall pay the
amount set out in item 5 of Schedule II.
2. Schedule II to the Regulations is replaced by the
following:
1. L’article 8.3 du Règlement sur les réserves d’espèces sauvages1 est remplacé par ce qui suit :
8.3 (1) Quiconque entre dans la Réserve nationale de faune du
cap Tourmente paie les droits applicables prévus aux articles 1, 2,
3 ou 4 de l’annexe II.
(2) Quiconque demande les services d’un naturaliste paie les
droits prévus à l’article 5 de l’annexe II.
2. L’annexe II du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
———
———
b
b
a
c
1
S.C. 2002, c. 29, s. 136
S.C. 1994, c. 23, s. 2
S.C. 1991, c. 24, s. 6
C.R.C., c. 1609; SOR/94-594
a
c
1
L.C. 2002, ch. 29, art. 136
L.C. 1994, ch. 23, art. 2
L.C. 1991, ch. 24, art. 6
C.R.C., ch. 1609; DORS/94-594
1960
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
SCHEDULE II
(Section 8.3)
ANNEXE II
(article 8.3)
AMOUNTS PAYABLE TO ENTER CAP
TOURMENTE NATIONAL WILDLIFE AREA
DROITS D’ENTRÉE — RÉSERVE NATIONALE
DE FAUNE DU CAP TOURMENTE
Column I
Column II
Item
Description
Amount (including
the fee, Goods and
Services Tax and
Quebec Provincial
Sales Tax)
1.
One-day access on days on which interpretive
services are offered:
(a) adult..............................................................
(b) student ..........................................................
(c) child accompanied by a parent .....................
(d) adult’s group (minimum 10 people) .............
(e) senior’s group (minimum 10 people) ...........
(f) student’s group and children’s group (6 to
12 years) (minimum 10 people) .........................
(g) children’s group (0 to 5 years) (minimum
10 people) ..........................................................
Annual access:
(a) adult .............................................................
(b) student .........................................................
One-day access on days on which interpretive
services are not offered:
(a) adult and student ..........................................
(b) child accompanied by a parent .....................
One-day access on days on which
activities on Birds feeders trails are offered
during winter
Private naturalist services (in addition to
individual or group fees)
2.
3.
4.
5.
Colonne I
Colonne II
Article
Description
Droits (y compris
la redevance, la taxe
sur les produits et
services et la taxe de
vente du Québec)
1.
Accès pour une journée, les jours où les services
d’interprétation sont offerts :
a) adulte ............................................................
b) étudiant .........................................................
c) enfant accompagné de son père ou de sa mère..
d) groupe d’adultes (minimum de 10 personnes)
e) groupe d’aînés (minimum de 10 personnes) ..
f) groupe d’étudiants et groupe d’enfants (6 à
12 ans) (minimum de 10 personnes) .................
g) groupe d’enfants (0 à 5 ans) (minimum de
10 personnes) ....................................................
Accès annuel :
a) adulte ............................................................
b) étudiant .........................................................
Accès pour une journée, les jours où les services
d’interprétation ne sont pas offerts :
a) adulte et étudiant ...........................................
b) enfant accompagné de son père ou de sa mère
Accès pour une journée les jours où les activités
dans les sentiers d’hiver sont offertes (réseau de
mangeoires)
Services privés d’un naturaliste (en sus du droit
d’entrée individuel ou de groupe), par heure
$6.00
$5.00
free
$5.00 per person
$4.00 per person
$3.50 per person
$2.00 per person
2.
$25.00
$20.00
3.
$2.00
free
4.
$4.00
5.
$60.00 per hour
6,00 $
5,00 $
gratuit
5,00 $ par personne
4,00 $ par personne
3,50 $ par personne
2,00 $ par personne
25,00 $
20,00 $
2,00 $
gratuit
4,00 $
60,00 $
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day they are
registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1961
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1236 — Transglutaminase)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1236 — transglutaminase)
Statutory Authority
Food and Drugs Act
Fondement législatif
Loi sur les aliments et drogues
Sponsoring Department
Department of Health
Ministère responsable
Ministère de la Santé
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
Enzymes used in the manufacture of foods are considered food
additives and must be listed in Division 16 of the Food and Drug
Regulations (the Regulations) before they are permitted to be
used in food products. At the present time, there is no provision in
the Regulations for the use of the enzyme transglutaminase in
foods marketed in Canada.
Evaluation of available data supports the safety and effectiveness for the proposed use of transglutaminase. This enzyme has
been approved for use in the United States, Japan and most European countries.
It is proposed to amend the Regulations to permit the use of the
transglutaminase enzyme obtained from Streptoverticillium mobaraense strain S-8112 to enhance the texture and strength of the
unstandardized foods listed above at a level consistent with Good
Manufacturing Practice.
Les enzymes utilisées dans la production des aliments sont
considérées comme des additifs alimentaires et doivent être inscrites au titre 16 du Règlement sur les aliments et drogues (le
Règlement) avant que leur utilisation dans les produits alimentaires soit autorisée. Actuellement, il n’y a pas de disposition dans le
Règlement permettant l’utilisation de l’enzyme transglutaminase
dans les aliments vendus au Canada.
Santé Canada a reçu une demande pour que soit autorisée
l’utilisation de la transglutaminase provenant du Streptoverticillium mobaraense souche S-8112 dans les aliments non normalisés suivants : les produits de poisson, les produits de fromage,
les produits de fromage à la crème et de fromage fondu, les
simili-produits de viande, le yogourt et les desserts laitiers congelés. L’utilisation de l’enzyme transglutaminase permettrait
d’améliorer la qualité de la texture de ces produits.
L’évaluation des données disponibles appuie l’innocuité et
l’efficacité de l’utilisation de la transglutaminase. L’utilisation de
cette enzyme a été approuvée aux États-Unis, au Japon et par la
plupart des pays européens.
Il est proposé de modifier le Règlement afin de permettre
l’utilisation de l’enzyme transglutaminase provenant du Streptoverticillium mobaraense souche S-8112 pour améliorer la texture
des aliments non normalisés décrits ci-dessus à des limites conformes aux « bonnes pratiques industrielles ».
Alternatives
Solutions envisagées
Under the Food and Drug Regulations, provision for the use of
new food additives can only be accommodated by regulatory
amendment. Maintaining the status quo was rejected as this
would preclude the use of a food additive which has been shown
to be both safe and effective.
Dans le cadre du Règlement sur les aliments et drogues, l’utilisation de nouveaux additifs alimentaires ne peut être autorisée
que par voie de modification du Règlement. Le maintien du statu
quo a été rejeté étant donné qu’il empêcherait l’utilisation d’un
additif alimentaire qui s’est avéré sans danger et efficace.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This proposed amendment would be beneficial to consumers
by allowing the availability of a better quality and a greater variety of food products in the Canadian marketplace. The use of
transglutaminase would benefit the industry by permitting the use
of a new enzyme that would facilitate the manufacture of the
above stated unstandardized foods.
There is no anticipated increase in cost to Government from the
administration of this proposed amendment. Furthermore, compliance costs incurred by manufacturers are not considered to be a
factor as the use of this food additive would be optional.
La modification proposée serait bénéfique pour le consommateur car elle permettrait l’accessibilité à une plus grande qualité et
variété d’aliments sur le marché canadien. L’utilisation de la
transglutaminase serait avantageuse pour l’industrie car elle faciliterait la fabrication des aliments non normalisés mentionnés
dans les paragraphes précédents.
On ne s’attend pas à ce qu’il en coûte plus cher pour le Gouvernement d’appliquer le règlement proposé. De plus, les coûts
liés à la mise en conformité de l’industrie n’entrent pas en ligne
de compte, puisque l’utilisation de cet additif alimentaire serait
facultative.
Health Canada has received a submission to permit the use of
transglutaminase obtained from Streptoverticillium mobaraense
strain S-8112 in the following list of unstandardized foods: prepared fish products, cheese products, cream and processed cheese
products, simulated meat products, yogurt and frozen dairy desserts. The use of the transglutaminase would improve the textural
characteristics of these products.
1962
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Consultation
Consultations
Because of the proprietary nature of submissions which deal
with food additives, consultation on proposed amendments is not
usually carried out prior to prepublication. Nevertheless, because
it is proposed to permit the use of transglutaminase in a broad
range of unstandardized food products, targeted consultation was
conducted with the food industry sectors that may be impacted by
the proposed amendment. Hence, the Canadian Food Inspection
Agency, the Canadian Meat Council, the Canadian Pork Council,
the Canadian Poultry and Egg Processors Council, and the Fisheries Council of Canada were consulted and expressed their support for this proposed amendment.
Étant donné que les demandes traitant des additifs alimentaires
sont protégées par des droits d’exclusivité, une consultation n’est
habituellement pas menée avant la publication préalable. Toutefois, comme la modification proposée permettrait l’utilisation de
la transglutaminase dans une grande variété d’aliments non normalisés, une consultation ciblée a été menée auprès des secteurs
de l’industrie alimentaire susceptibles d’être affectés par la modification proposée. Ainsi, l’Agence canadienne d’inspection des
aliments, le Conseil des viandes du Canada, le Conseil canadien
du porc, le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de
volaille et le Conseil canadien des pêches ont été consultés et ont
appuyé cette proposition de modification.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
If this proposed amendment is adopted, compliance will be
monitored by ongoing domestic and import inspection programs
conducted by the Canadian Food Inspection Agency.
Si la modification proposée est adoptée, le respect des dispositions réglementaires sera assuré dans le cadre des programmes
permanents d’inspection des denrées alimentaires canadiennes et
des importations menés par l’Agence canadienne d’inspection des
aliments.
Contact
Personne-ressource
Ronald Burke, Director, Bureau of Food Regulatory, International and Interagency Affairs, Department of Health, Address
Locator 0702C1, Ottawa, Ontario K1A 0L2, (613) 957-1828
(Telephone), (613) 941-3537 (Facsimile), sche-ann@hc-sc.gc.ca
(Electronic mail).
Ronald Burke, Directeur, Bureau de la réglementation des aliments et des affaires internationales et interagences, Ministère de
la Santé, Indice d’adresse 0702C1, Ottawa (Ontario) K1A 0L2,
(613) 957-1828 (téléphone), (613) 941-3537 (télécopieur), scheann@hc-sc.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 30(1)a of the Food and Drugs Act, proposes to make
the annexed Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1236 — Transglutaminase).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 75 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and
be addressed to Mr. Ronald Burke, Director, Bureau of Food
Regulatory, International & Interagency Affairs, Department of
Health, Room 2395, Building No. 7, Address Locator: 0702C1,
Tunney’s Pasture, Ottawa, Ontario K1A 0L2. (Tel: (613) 9571828; Fax: (613) 941-3537; E-mail: sche-ann@hc-sc.gc.ca)
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 30(1)a de la Loi sur les aliments et drogues, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1236 — transglutaminase), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les soixante-quinze jours suivant la date
de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette
du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à Ronald Burke, directeur, Bureau de la réglementation
des aliments et des affaires internationales et interagences, ministère de la Santé, pièce 2395, immeuble numéro 7, indice
d’adresse 0702C1, Pré Tunney, Ottawa (Ontario) K1A 0L2. (tél. :
(613) 957-1828; téléc. : (613) 941-3537; courriel : sche-ann@hcsc.gc.ca)
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is consent
to disclosure for the purposes of that Act.
Ottawa, June 18, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
———
a
S.C. 1999, c. 33, s. 347
Ottawa, le 18 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
———
a
L.C. 1999, ch. 33, art. 347
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1963
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG REGULATIONS (1236 — TRANSGLUTAMINASE)
AMENDMENT
1. Table V to section B.16.100 of Part B of the Food and Drug Regulations1 is amended by adding the following before
item T.1:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Maximum Level of Use
Item No.
Additive
Permitted Source
Permitted in or Upon
T.01
Transglutaminase
Streptoverticillium mobaraense
strain S-8112
(1) Prepared fish products (except for any of these products (1) Good Manufacturing Practice
for which standards are set out in these Regulations)
(2) Simulated meat products
(2) Good Manufacturing Practice
(3) Cheese products (except for any of these products for (3) Good Manufacturing Practice
which standards are set out in these Regulations)
(4) Processed cheese products (except for any of these
(4) Good Manufacturing Practice
products for which standards are set out in these
Regulations)
(5) Cream cheese products (except for any of these products (5) Good Manufacturing Practice
for which standards are set out in these Regulations)
(6) Yogurt
(6) Good Manufacturing Practice
(7) Frozen dairy desserts (except for any of these products (7) Good Manufacturing Practice
for which standards are set out in these Regulations)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES ALIMENTS ET DROGUES (1236 — TRANSGLUTAMINASE)
MODIFICATION
1. Le tableau V de l’article B.16.100 de la partie B du Règlement sur les aliments et drogues1 est modifié par adjonction,
avant l’article T.1, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Article
Additifs
Source permise
Permis dans ou sur
Limites de tolérance
T.01
Transglutaminase
Streptoverticillium mobaraense
souche S-8112
(1) Produits de poisson préparé (sauf pour l’un de ces
produits visés par une norme dans le présent règlement)
(2) Simili-produits de viande
(3) Produits de fromage (sauf pour l’un de ces produits
visés par une norme dans le présent règlement)
(4) Produits de fromage fondu (sauf pour l’un de ces
produits visés par une norme dans le présent règlement)
(1) Bonnes pratiques industrielles
(2) Bonnes pratiques industrielles
(3) Bonnes pratiques industrielles
(4) Bonnes pratiques industrielles
(5) Produits de fromage à la crème (sauf pour l’un de ces
(5) Bonnes pratiques industrielles
produits visés par une norme dans le présent règlement)
(6) Yogourt
(6) Bonnes pratiques industrielles
(7) Desserts laitiers congelés (sauf pour l’un de ces
(7) Bonnes pratiques industrielles
produits visés par une norme dans le présent règlement)
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
C.R.C., c. 870
———
1
C.R.C., ch. 870
1964
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Gun Shows Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les expositions
d’armes à feu
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
The Regulations amend the Gun Shows Regulations, SOR/98211, which are set to come into force on January 1, 2004. The
Regulations streamline the process for obtaining sponsorship
approval and reduce the amount of information to be reported by
the sponsor to the Chief Firearms Officer of the province. In addition, the amendments clarify when the Regulations apply and
remove the requirement that the sponsor obtain a business licence
authorizing them to hold the show.
Le Règlement modifie le Règlement sur les expositions
d’armes à feu, DORS/98-211, qui doit entrer en vigueur le 1er
janvier 2004. Le Règlement simplifie le processus d’agrément des
parrains et réduit le volume de renseignements que ceux-ci sont
tenus de fournir au contrôleur des armes à feu de la province. De
plus, les modifications précisent dans quelles circonstances s’applique le Règlement et abolissent l’exigence voulant que les parrains obtiennent un permis d’entreprise les autorisant à parrainer
une exposition.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Gun Shows Regulations.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les expositions d’armes à feu.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Since these are essentially streamlining amendments, it is anticipated that the costs of administering the Regulations would be
reduced. The amendments will be beneficial for those wishing to
hold gun shows given that they will require fewer documents in
order to do so. While they will require a sponsorship approval, no
business licence will be required.
Ces modifications visent surtout à simplifier le processus; on
s’attend donc à une réduction possible du coût de l’application du
Règlement. Les modifications sont avantageuses dans la mesure
où les personnes qui veulent parrainer une exposition d’armes à
feu seront tenues de déposer moins de documents. Elles devront
être agréées à titre de parrain, mais elles n’auront pas à être titulaire d’un permis d’entreprise.
Le processus de dépôt des demandes d’agrément a été simplifié
afin d’en garantir le respect et de prévenir les erreurs, ce qui permet de réduire les coûts de traitement et de gestion. De plus,
l’exigence voulant que la demande soit déposée au moins 60 jours
avant l’exposition d’armes à feu a été abolie, ce qui permet une
plus grande souplesse autant pour les parrains de grande entreprise que pour ceux de plus petite taille.
La simplification apportée par ces modifications n’aura pas
d’incidence négative sur la sécurité du public puisque la police
sera toujours avisée de la tenue d’expositions d’armes à feu et que
le contrôleur des armes à feu continuera d’agréer les parrains et
de procéder à des vérifications de sécurité.
The application process has been simplified to ensure compliance and guard against application errors, thereby reducing processing and administrative costs. As well, the mandatory requirement to apply at least 60 days prior to the gun show has been
removed, thus providing greater flexibility for both large and
small sponsors.
Since police will continue to be advised of gun shows and
Chief Firearms Officers will continue to issue approvals and
make safety verifications, the streamlining contained in these
amendments will not have a negative impact on public safety.
Consultation
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
Consultations
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1965
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées aux
règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien
des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous les
intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera des
campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias un
communiqué de presse et de la documentation. Les autres communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to section 14 of the Regulations to
sponsor a gun show without prior approval of the Chief Firearms
Officer of the province or to participate in a gun show without a
firearms’ licence, while prohibited from doing so or where the
gun show is not sponsored by a person holding an approval to do
so. Section 109 of the Firearms Act creates a hybrid offence for
contravening the Regulations.
Le fait de parrainer une exposition d’armes à feu sans être
agréé par le contrôleur des armes à feu de la province ou d’être un
exposant à une telle exposition si on n’est pas titulaire d’un permis d’armes à feu, si on fait l’objet d’une interdiction en ce sens
ou si la personne parrainant l’exposition n’est pas agréée pour ce
faire constitue une infraction à l’article 14 du Règlement. L’article 109 de la Loi sur les armes à feu crée une infraction mixte
pour toute contravention au Règlement.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Gun Shows Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les expositions d’armes à
feu.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE GUN
SHOWS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES EXPOSITIONS D’ARMES À FEU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Section 2 of the Gun Shows Regulations is replaced by
the following:
2. These Regulations apply to all gun shows unless, in the case
of a gun show at which the only activity with respect to firearms
is the display of firearms, the chief firearms officer of the province in which the gun show is held determines that
1. L’article 2 du Règlement sur les expositions d’armes à feu1
est remplacé par ce qui suit :
2. Le présent règlement s’applique à toute exposition d’armes à
feu, sauf à celle dont l’unique activité qui se rattache aux armes à
feu est leur simple exposition, si le contrôleur des armes à feu de
la province où elle doit avoir lieu constate :
———
———
1
SOR/98-211
1
DORS/98-211
1966
Canada Gazette Part I
(a) the gun show is held for instructional or educational purposes; and
(b) firearms will not be sold at the gun show.
2. Section 3 of the Regulations is replaced by the following:
3. No person may sponsor a gun show unless the chief firearms
officer of the province in which the gun show is to be held approves, in writing, the person to be the sponsor of the gun show.
3. (1) The portion of subsection 4(1) of the Regulations before paragraph (b) is replaced by the following:
4. (1) The person who wishes to sponsor a gun show shall
make an application for approval of sponsorship of the gun show
to the chief firearms officer of the province in which the gun
show is proposed to be held and include the following information in the application:
(a) the applicant’s name, address, phone number and, if applicable, facsimile number and electronic mail address and, in the
case of an applicant that is not an individual, the name and
phone number of a contact person;
(a.1) if the applicant holds a firearms licence, the number of the
licence and, in the case of an applicant that is not an individual,
the number of the licence of the applicant’s representative, or
date of birth, if the applicant’s representative does not hold a
licence;
(2) Paragraph 4(1)(e) of the Regulations is replaced by the
following:
(e) the class of firearm that will be displayed.
(3) Subsection 4(2) of the Regulations is repealed.
4. (1) The portion of subsection 6(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
6. (1) At least seven working days before the proposed gun
show, the sponsor shall
(2) The portion of paragraph 6(1)(a) of the French version
of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the
following:
a) communique les renseignements suivants au contrôleur des
armes à feu de la province où doit avoir lieu l’exposition :
(3) Subparagraph 6(1)(a)(ii) of the Regulations is replaced
by the following:
(ii) a list of exhibitors who have indicated that they intend to
participate in the proposed gun show and, for each exhibitor,
the exhibitor’s address and firearms licence number and the
class of firearm the exhibitor intends to display; and
(4) Paragraph 6(1)(b) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
b) envoie au service de police compétent relativement à l’emplacement un avis l’informant de son intention de parrainer une
exposition d’armes à feu et précisant l’emplacement ainsi que
les dates et heures d’ouverture de l’exposition.
(5) Subsection 6(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If there have been any changes to the list of exhibitors, the
sponsor shall, as soon as is practicable, provide them to the chief
firearms officer of the province in which the gun show is to be
held.
5. (1) The portion of subsection 7(1) of the French version
of the Regulations before paragraph (c) is replaced by the
following:
June 21, 2003
a) d’une part, qu’elle est tenue à des fins d’instruction ou
d’éducation;
b) d’autre part, qu’aucune arme à feu n’y sera vendue.
2. L’article 3 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
3. Nul ne peut parrainer une exposition d’armes à feu à moins
d’être agréé par écrit comme parrain de cette exposition par le
contrôleur des armes à feu de la province où celle-ci doit avoir
lieu.
3. (1) Le passage du paragraphe 4(1) du même règlement
précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
4. (1) La demande d’agrément de parrainage d’une exposition
d’armes à feu est présentée au contrôleur des armes à feu de la
province où doit avoir lieu l’exposition et comporte les renseignements suivants :
a) les nom, adresse et numéro de téléphone du demandeur, ainsi que, le cas échéant, son numéro de télécopieur et son adresse
de courrier électronique, et, dans le cas où le demandeur n’est
pas un particulier, les nom et numéro de téléphone d’une
personne-ressource;
a.1) si le demandeur est titulaire d’un permis d’armes à feu, le
numéro de celui-ci, et, dans le cas où le demandeur n’est pas un
particulier, le numéro de permis de son représentant, ou, à défaut, la date de naissance de ce dernier;
(2) L’alinéa 4(1)e) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
e) la classe d’armes à feu qui sera exposée.
(3) Le paragraphe 4(2) du même règlement est abrogé.
4. (1) Le passage du paragraphe 6(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
6. (1) Au moins sept jours ouvrables avant la date prévue d’une
exposition d’armes à feu, le parrain de celle-ci :
(2) Le passage de l’alinéa 6(1)a) de la version française du
même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par
ce qui suit :
a) communique les renseignements suivants au contrôleur des
armes à feu de la province où doit avoir lieu l’exposition :
(3) Le sous-alinéa 6(1)a)(ii) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(ii) la liste des exposants qui ont indiqué leur intention de
participer à l’exposition et, pour chaque exposant, son
adresse, son numéro de permis d’armes à feu et la classe
d’armes à feu qu’il entend exposer;
(4) L’alinéa 6(1)b) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
b) envoie au service de police compétent relativement à l’emplacement un avis l’informant de son intention de parrainer une
exposition d’armes à feu et précisant l’emplacement ainsi que
les dates et heures d’ouverture de l’exposition.
(5) Le paragraphe 6(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) S’il y a eu des modifications à la liste des exposants, le parrain, dès qu’il est possible de le faire, les communique au contrôleur des armes à feu de la province où doit avoir lieu l’exposition.
5. (1) Le passage du paragraphe 7(1) de la version française
du même règlement précédant l’alinéa c) est remplacé par ce
qui suit :
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
7. (1) Lorsque, dans le cadre d’une exposition d’armes à feu,
des armes à feu se trouvent à l’emplacement, le parrain prend les
mesures suivantes :
a) il assure la sécurité de l’emplacement et des armes à feu qui
y sont exposées;
b) il veille à ce que les armes à feu qui font partie de l’exposition soient entreposées et exposées conformément à la Loi et
aux articles 10 et 11;
(2) Paragraph 7(1)(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) post, in a conspicuous place at the location, the approval of
sponsorship referred to in section 5.
6. Paragraph 8(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) the exhibitor holds a licence to possess the class of firearm
that the exhibitor displays at the gun show or has made a declaration that has been confirmed by a customs officer under
paragraph 35(1)(d) of the Act for the firearms that the exhibitor
displays at the gun show.
7. (1) The portion of section 9 of the French version of the
Regulations before paragraph (c) is replaced by the following:
9. Il incombe à l’exposant qui participe à une exposition d’armes à feu :
a) d’assurer la sécurité de son kiosque ou de sa table et des armes à feu qu’il y entrepose, expose ou offre en vente, conformément aux articles 10 et 11, si, dans le cadre de l’exposition,
il a des armes à feu à l’emplacement;
b) de veiller, durant les heures d’ouverture de l’exposition, à ce
que son kiosque ou sa table soit constamment sous la surveillance d’une personne majeure qui est titulaire d’un permis
de possession d’armes à feu ou qui a fait une déclaration subséquemment attestée par un agent des douanes conformément à
l’alinéa 35(1)d) de la Loi;
(2) Section 9 of the Regulations is amended by adding the
word “and” at the end of paragraph (a), by striking out the
word “and” at the end of paragraph (b) and by repealing
paragraph (c).
8. (1) Paragraph 11(1)(b) of the Regulations is replaced by
the following:
(b) the firearm is, subject to subsection (2), securely attached to
a structure or table on which it is displayed by a chain, metal
cable or similar device in such a manner that the firearm cannot
readily be removed;
(2) Subsection 11(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Paragraph (1)(b) does not apply if the firearm is detached
from the structure or table on which it is displayed so that the
firearm may be handled under the direct and immediate supervision of the exhibitor or a person referred to in paragraph 9(b).
9. The heading before section 12 of the Regulations is replaced by the following:
VALIDITY OF APPROVAL
10. Subsection 12(1) of the Regulations is replaced by the
following:
12. (1) The approval of sponsorship of a gun show is valid only
for each gun show in respect of which it is issued.
11. Section 14 of the Regulations is replaced by the
following:
1967
7. (1) Lorsque, dans le cadre d’une exposition d’armes à feu,
des armes à feu se trouvent à l’emplacement, le parrain prend les
mesures suivantes :
a) il assure la sécurité de l’emplacement et des armes à feu qui
y sont exposées;
b) il veille à ce que les armes à feu qui font partie de l’exposition soient entreposées et exposées conformément à la Loi et
aux articles 10 et 11;
(2) L’alinéa 7(1)c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) il affiche bien en vue à l’emplacement l’agrément de parrainage visé à l’article 5.
6. L’alinéa 8(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) l’exposant ne soit titulaire d’un permis de possession pour la
classe d’armes à feu qu’il expose à l’exposition d’armes à
feu ou n’ait fait, à l’égard de celles-ci, une déclaration qui a été
attestée par un agent des douanes conformément à l’alinéa 35(1)d) de la Loi.
7. (1) Le passage de l’article 9 de la version française du
même règlement précédant l’alinéa c) est remplacé par ce qui
suit :
9. Il incombe à l’exposant qui participe à une exposition d’armes à feu :
a) d’assurer la sécurité de son kiosque ou de sa table et des armes à feu qu’il y entrepose, expose ou offre en vente, conformément aux articles 10 et 11, si, dans le cadre de l’exposition,
il a des armes à feu à l’emplacement;
b) de veiller, durant les heures d’ouverture de l’exposition, à ce
que son kiosque ou sa table soit constamment sous la surveillance d’une personne majeure qui est titulaire d’un permis
de possession d’armes à feu ou qui a fait une déclaration subséquemment attestée par un agent des douanes conformément à
l’alinéa 35(1)d) de la Loi;
(2) L’alinéa 9c) du même règlement est abrogé.
8. (1) L’alinéa 11(1)b) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
b) sous réserve du paragraphe (2), elle est bien assujettie à la
structure ou à la table sur laquelle elle est exposée, au moyen
d’une chaîne, d’un câble métallique ou d’un dispositif semblable, de manière qu’on ne puisse l’enlever facilement;
(2) Le paragraphe 11(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) L’alinéa (1)b) ne s’applique pas à l’arme à feu qui est détachée de la structure ou de la table sur laquelle elle est exposée
pour être maniée sous la surveillance directe de l’exposant ou
d’une personne visée à l’alinéa 9b).
9. L’intertitre précédant l’article 12 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
VALIDITÉ DE L’AGRÉMENT
10. Le paragraphe 12(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
12. (1) L’agrément de parrainage d’une exposition d’armes à
feu n’est valide que pour chaque exposition d’armes à feu pour
laquelle il est délivré.
11. L’article 14 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
1968
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
14. For the purpose of paragraph 117(o) of the Act, it is an offence to contravene section 3, 8, 10 or 11.
14. Pour l’application de l’alinéa 117o) de la Loi, constitue une
infraction toute contravention aux articles 3, 8, 10 ou 11.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
12. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
12. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1969
Regulations Amending the Storage, Display,
Transportation and Handling of Firearms by
Individuals Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition, le transport et le maniement des armes à
feu par des particuliers
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Storage, Display, Transportation
and Handling of Firearms by Individuals Regulations, SOR/98209, to add a definition of prohibited handgun. In addition,
amendments will allow restricted firearms and prohibited handguns to be shipped by mail to another location in Canada.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des armes à feu par des particuliers, DORS/98-209, afin d’ajouter la définition de l’expression
« arme de poing prohibée ». De plus, les modifications permettront que les armes à feu à autorisation restreinte et les armes de
poing prohibées soient expédiées par la poste à une destination au
Canada.
Alternatives
These Regulations are the only means available to amend the
Storage, Display, Transportation and Handling of Firearms by
Individuals Regulations. While it would not be strictly necessary
to add a definition of prohibited handgun, the interpretation section being provided will make the regulation easier to read.
With respect to mailing of firearms, this will allow individuals
to ship firearms without always having to use a carrier. Given the
limited number of carriers, this will be more efficient and cheaper
for individuals.
Solutions envisagées
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des
armes à feu par des particuliers. Il n’est pas absolument nécessaire d’ajouter la définition d’arme de poing prohibée, mais la
définition facilitera l’interprétation du Règlement.
En ce qui a trait à l’expédition des armes à feu, cela permettra
aux particuliers d’expédier des armes à feu sans toujours avoir
recours aux services d’un transporteur. Compte tenu du nombre
limité de transporteurs, cette façon de faire sera plus efficace et
moins coûteuse pour les particuliers.
Benefits and Costs
These are clarifying amendments and there are no costs associated to the amending Regulations. The amendments allowing
shipping of more types of firearms by mail will be of benefit to
individuals wishing to send a firearm to another location in
Canada.
Avantages et coûts
Ces modifications ne visent qu’à clarifier le Règlement sur
l’entreposage, l’exposition, le transport et le maniement des armes à feu et elles n’entraînent aucun coût. Les modifications
permettant l’expédition de plus de classes d’armes à feu par la
poste profiteront aux particuliers voulant expédier des armes à feu
à une autre destination au Canada.
Consultation
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
Consultations
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a
1970
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
decision, affected client groups will be advised through bulletins
from the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated Web site materials, information for distribution through the
1-800 public inquiry line and other targeted campaigns will also
be prepared. A news release and backgrounder will be sent to
major media outlets. Other media relations will be handled on a
response basis.
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to section 86 of the Criminal Code to
store, carry, transport or display a firearm in a careless manner,
without reasonable precautions for the safety of others or to contravene these Regulations.
Conformément à l’article 86 du Code criminel, commet une infraction quiconque entrepose, porte, transporte ou expose une
arme à feu d’une manière négligente ou sans prendre suffisamment de précautions pour la sécurité d’autrui, ou quiconque contrevient au présent règlement.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Storage, Display, Transportation and Handling of
Firearms by Individuals Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage, l’exposition,
le transport et le maniement des armes à feu par des particuliers.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE STORAGE,
DISPLAY, TRANSPORTATION AND HANDLING
OF FIREARMS BY INDIVIDUALS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR L’ENTREPOSAGE, L’EXPOSITION,
LE TRANSPORT ET LE MANIEMENT DES ARMES
À FEU PAR DES PARTICULIERS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 1 of the Storage, Display, Transportation and
Handling of Firearms by Individuals Regulations1 is amended
by adding the following in alphabetical order:
“prohibited handgun” means a handgun under paragraph (a) of
the definition “prohibited firearm” in subsection 84(1) of the
Criminal Code. (arme de poing prohibée)
2. The portion of subsection 2(2) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
(2) These Regulations do not apply to the transportation or
handling of a restricted firearm or a prohibited handgun by an
1. L’article 1 du Règlement sur l’entreposage, l’exposition, le
transport et le maniement des armes à feu par des particuliers1
est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce
qui suit :
« arme de poing prohibée » Arme de poing visée à l’alinéa a) de
la définition de « arme à feu prohibée », au paragraphe 84(1)
du Code criminel. (prohibited handgun)
2. Le passage du paragraphe 2(2) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) Le présent règlement ne s’applique pas au transport ni au
maniement, en conformité avec une autorisation délivrée en vertu
———
———
1
SOR/98-209
1
DORS/98-209
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1971
individual in accordance with an authorization issued under section 20 of the Act, including any conditions attached to the
authorization, who is carrying it
3. Paragraph 16(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the firearm is a non-restricted firearm, restricted firearm or
prohibited handgun;
de l’article 20 de la Loi et les conditions y afférentes, d’une arme
à feu à autorisation restreinte ou d’une arme de poing prohibée
par le particulier qui la porte :
3. L’alinéa 16a) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) il s’agit d’une arme à feu sans restrictions, d’une arme à feu
à autorisation restreinte ou d’une arme de poing prohibée;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
1972
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Firearms Registration
Certificates Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les certificats
d’enregistrement d’armes à feu
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations modify the Firearms Registration Certificates
Regulations, SOR 98/201, including modifying the verification
requirements to allow newly imported firearms to be verified after
their entry into Canada but before a certificate is issued. The current Regulations provide that firearms must be verified prior to
importation. This will allow individuals and businesses to retain
possession of their firearms during the verification process. Other
technical amendments are being made, including removing a reference to certified mail since this mode of transmission is no
longer available. Notices of refusal and of revocation of the
authorizations will continue to be able to be sent by registered
mail or by courier.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les certificats d’enregistrement d’armes à feu, DORS 98/201. Il modifie notamment
les exigences en matière de vérification afin de permettre que la
vérification des armes à feu qui viennent d’être importées ait lieu
après leur entrée au Canada, mais avant la délivrance d’un certificat à leur égard. Le règlement actuel prévoit que la vérification
doit être effectuée avant l’importation. Cette modification permettra aux particuliers et aux entreprises de garder l’arme en leur
possession pendant le processus de vérification. D’autres modifications de forme sont apportées, notamment le retrait de la mention de poste certifiée, puisque ce mode de transmission n’est plus
disponible. Les notifications du refus et de la révocation des autorisations pourront encore être transmises par courrier recommandé et par messager.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Firearms Registration Certificates Regulations. At present, firearms must be held at the border pending verification. It is difficult
for gun owners to obtain the services of a verifier who is able to
attend the border in order to verify the firearm. Given the above,
verification requirements will be modified to allow importation
prior to verification. However, a registration certificate for the
firearm will only be issued once the verification requirements
have been met.
Certified mail is no longer an available option for transmitting
mail since Canada Post no longer offers that service.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les certificats d’enregistrement d’armes à feu. En ce moment,
les armes à feu doivent être retenues à la frontière en attendant
leur vérification. Les propriétaires d’armes à feu ont de la difficulté à retenir les services d’un vérificateur autorisé qui est en
mesure de se rendre à la frontière afin de procéder à la vérification de l’arme. Pour cette raison, les exigences en matière de vérification seront modifiées de façon à permettre l’importation avant
la vérification. Toutefois, le certificat d’enregistrement pour l’arme
à feu sera délivré seulement après que les exigences en matière de
vérification auront été satisfaites.
La poste certifiée n’est plus un mode possible de transmission
du courrier puisque Postes Canada n’offre plus ce service.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
No costs will be incurred with respect to implementation of the
amendments. The amendments with respect to verification requirements will benefit businesses and individuals that import
firearms by allowing them to have the firearm verified after importation, while keeping possession of the firearm at all times.
La mise en application des modifications n’entraînera aucun
coût. Les modifications des exigences relatives à la vérification
sont avantageuses pour les entreprises et les particuliers qui importent des armes à feu dans la mesure où il leur sera permis de
faire vérifier les armes à feu après l’importation, tout en conservant les armes en leur possession en tout temps.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Mounted Police, and Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; groups
concerned about firearms control; and the User Group on Firearms established by the Minister of Justice as an advisory body,
including firearms dealers, and individuals involved in all of the
shooting sports.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
1973
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées aux
règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien
des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous les
intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera des
campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias un
communiqué de presse et de la documentation. Les autres communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to sections 91 and 92 of the Criminal
Code and to section 112 of the Firearms Act to possess an unregistered firearm.
Le fait de posséder une arme à feu non enregistrée constitue
une infraction aux articles 91 et 92 du Code criminel et à l’article 112 de la Loi sur les armes à feu.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Firearms Registration Certificates Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les certificats d’enregistrement d’armes à feu.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE FIREARMS
REGISTRATION CERTIFICATES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
CERTIFICATS D’ENREGISTREMENT D’ARMES À FEU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “commencement day firearm” and “specially imported firearm” in section 1 of the Firearms Registration Certificates Regulations1 are respectively replaced by the
following:
1. Les définitions de « arme à feu de la date de référence »
et de « arme à feu d’importation spéciale », à l’article 1 du
Règlement sur les certificats d’enregistrement d’armes à feu1,
sont respectivement remplacées par ce qui suit :
———
———
1
SOR/98-201
1
DORS/98-201
1974
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
“commencement day firearm” means a firearm that was in the
lawful possession of an individual or a business in Canada on
December 1, 1998. (arme à feu de la date de référence)
“specially imported firearm” means a firearm imported by way of
a declaration made in accordance with the Temporary Importation (Excise Levies and Additional Duties) Regulations
authorized under the Customs Act, by a business that is the
holder of a licence for a purpose prescribed in section 22 of the
Firearms Licences Regulations. (arme à feu d’importation
spéciale)
2. The Regulations are amended by adding the following after section 1:
« arme à feu de la date de référence » Arme à feu qui était légalement en la possession d’un particulier ou d’une entreprise au
Canada le 1er décembre 1998. (commencement day firearm)
« arme à feu d’importation spéciale » Arme à feu qui fait l’objet
d’une déclaration aux termes du Règlement sur l’importation
temporaire de marchandises (prélèvement d’accise et droits
supplémentaires) pris en vertu de la Loi sur les douanes et qui
est importée par une entreprise titulaire d’un permis délivré à
l’une des fins visées à l’article 22 du Règlement sur les permis
d’armes à feu. (specially imported firearm)
2. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 1, de ce qui suit :
DESCRIBING FIREARMS
DESCRIPTION DES ARMES À FEU
1.1 The prescribed manner of describing a firearm for the purposes of paragraph 14(b) of the Act is by referring to its make,
class, type, action and calibre or gauge.
3. Subsection 2(1) of the Regulations is replaced by the following:
2. (1) No registration certificate may be issued to a business in
respect of any firearm or to an individual in respect of a firearm
acquired outside of Canada that the individual imports into Canada unless the business or individual submits evidence that the
information submitted in support of the application for the certificate has been verified by an approved verifier.
1.1 Pour l’application de l’alinéa 14b) de la Loi, la manière réglementaire de décrire une arme à feu consiste à indiquer sa marque, sa classe, son type, son mécanisme et son calibre ou sa jauge.
3. Le paragraphe 2(1) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
2. (1) Il ne peut être délivré de certificat d’enregistrement à un
particulier à l’égard de l’arme à feu qu’il acquiert à l’extérieur du
Canada pour ensuite l’importer, ou à une entreprise à l’égard de
toute arme à feu, à moins que ce particulier ou cette entreprise ne
soumette une attestation indiquant que les renseignements fournis
à l’appui de la demande de certificat ont été vérifiés par un vérificateur autorisé.
(1.1) Le paragraphe (1) ne s’applique pas si l’arme à feu visée à
ce paragraphe a déjà été vérifiée.
4. L’article 4 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
c) de toute modification au type, au mécanisme, au calibre ou à
la jauge de l’arme à feu;
d) de toute modification à une arme à feu automatique
modifiée.
5. Le paragraphe 5(1) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
5. (1) Le directeur assortit le certificat d’enregistrement qu’il
délivre pour une arme à feu à l’entreprise titulaire d’un permis
délivré aux fins visées à l’alinéa 22f) du Règlement sur les permis
d’armes à feu de la condition selon laquelle elle doit l’informer de
toute modification visée à l’un des alinéas 4a) à d) dans les treize
mois qui suivent celle-ci si elle existe toujours un an après avoir
été apportée.
(1.1) Subsection (1) does not apply if the firearm referred to in
that subsection has already been verified.
4. Section 4 of the Regulations is amended by striking out
the word “and” at the end of paragraph (a) and by adding the
following after paragraph (b):
(c) any modification to the type, action, calibre or gauge of the
firearm; and
(d) any modification to an altered automatic firearm.
5. Subsection 5(1) of the Regulations is replaced by the
following:
5. (1) If the Registrar issues a registration certificate in respect
of a firearm to a business that is the holder of a licence issued for
the purposes prescribed by paragraph 22(f) of the Firearms Licences Regulations, the Registrar shall attach to the certificate the
condition that the holder advise the Registrar, within 13 months
after the modification, of any modification referred to in any of
paragraphs 4(a) to (d), if the modification still exists one year
after it is made.
6. Section 6 of the Regulations is renumbered as subsection 6(1) and is amended by adding the following:
(2) Subsection (1) does not apply to a specially imported
firearm.
7. (1) Paragraph 7(2)(a) of the Regulations is replaced by
the following:
(a) ensure that the sticker that bears the firearm identification
number is attached to the firearm within 60 days after the issuance of the certificate; or
(2) Subsection 7(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Subsection (2) also applies in the case of a firearm that was
manufactured before commencement day and was imported on or
after commencement day.
(3) Subsection 7(4) of the English version of the Regulations
is replaced by the following:
6. L’article 6 du même règlement devient le paragraphe 6(1) et est modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas aux armes à feu
d’importation spéciale.
7. (1) L’alinéa 7(2)a) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
a) ou bien l’étiquette portant le numéro d’enregistrement soit
apposée sur l’arme à feu dans les soixante jours suivant la délivrance du certificat;
(2) Le paragraphe 7(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Le paragraphe (2) s’applique à toute arme à feu fabriquée
avant la date de référence qui est importée à la date de référence
ou après celle-ci.
(3) Le paragraphe 7(4) de la version anglaise du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1975
(4) Subject to section 8, the firearm identification number shall
be on the frame or receiver of the firearm and legible and visible
to the naked eye without the need to disassemble the firearm.
8. Paragraphs 8(c) and (d) of the Regulations are replaced
by the following:
(c) if the firearm is rare; or
(d) if the firearm is of a value that is unusually high for that
type of firearm and that value would be significantly reduced if
the sticker or firearm identification number were visible without disassembly;
9. Paragraph 11(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
(4) Subject to section 8, the firearm identification number shall
be on the frame or receiver of the firearm and legible and visible
to the naked eye without the need to disassemble the firearm.
8. Les alinéas 8c) et d) du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
c) l’arme à feu est rare;
d) elle a une valeur exceptionnellement élevée pour ce type
d’arme à feu qui serait sérieusement réduite si l’étiquette ou le
numéro d’enregistrement était visible sans démontage;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
10. These Regulations come into force on the day on which
section 30 of An Act to amend the Criminal Code (firearms)
and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada,
2003, comes into force.
10. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de l’article 30 de la Loi modifiant le Code criminel
(armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8 des Lois
du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
9. L’alinéa 11(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) envoyée par courrier recommandé ou par messager;
1976
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Storage, Display and
Transportation of Firearms and Other Weapons by
Businesses Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition et le transport des armes à feu et autres
armes par des entreprises
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Storage, Display and Transportation of Firearms and Other Weapons by Businesses Regulations,
SOR/98-210, to add a definition of prohibited handgun and to
streamline the requirements for businesses who transport firearms
under the auspices of a carrier licence. The amendments will remove the need for employees of carrier companies to be able to
communicate at all times during transport. Reporting requirements are also being streamlined such that no report of routes,
names of employees and other such details need to be provided by
the carrier prior to transportation. Other amendments concern
shipping of firearms by mail and will provide the ability for businesses to ship restricted firearms and prohibited handguns by mail
to a location within Canada.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur l’entreposage, l’exposition et le transport des armes à feu et autres armes par des entreprises, DORS /98-210, afin d’ajouter la définition de « arme de
poing prohibée » et de simplifier les conditions imposées aux
entreprises qui transportent des armes à feu en vertu d’un permis
de transporteur. Les modifications supprimeront la nécessité pour
les employés des compagnies de transport d’être en mesure de
communiquer en tout temps durant le transport. Les exigences
relatives aux rapports seront également simplifiées de façon à ce
qu’il ne soit plus nécessaire pour le transporteur de fournir les
routes, les noms des employés et autres détails avant le transport.
Les autres modifications concernent l’expédition d’armes à feu
par la poste; elles accorderont aux entreprises la capacité
d’expédier par la poste des armes à feu à autorisation restreinte et
des armes de poing prohibées à une destination à l’intérieur du
Canada.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Storage, Display and Transportation of Firearms and Other
Weapons by Businesses Regulations. While it would not be
strictly necessary to add a definition of prohibited handgun, the
interpretation section being provided will make the Regulations
easier to read.
With respect to streamlining of requirements for carrier businesses, the initial requirements proved to be onerous and unnecessary, given that the businesses are licensed and that, where appropriate, additional conditions for reporting could be added to
the business licence. As such, there is no requirement to have the
conditions placed on each licence.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur l’entreposage, l’exposition et le transport des armes à feu et
autres armes par des entreprises. Il n’est pas absolument nécessaire d’ajouter la définition d’arme de poing prohibée, mais la
définition facilitera l’interprétation du Règlement.
With respect to mailing of firearms, this will allow businesses
to conduct business without always having to use a carrier for
shipping. Given the limited number of carriers, this will be more
efficient and cheaper for businesses.
En ce qui concerne la simplification des conditions imposées
aux transporteurs, les exigences initiales ont été jugées dispendieuses et inutiles, compte tenu du fait que les entreprises possèdent les permis nécessaires et que, le cas échéant, des conditions
supplémentaires concernant la présentation d’un rapport peuvent
être ajoutées au permis de l’entreprise. À ce titre, il n’est pas nécessaire d’assortir chaque permis de conditions.
Relativement à l’expédition par la poste d’armes à feu, cela
permettra aux entreprises d’exercer leurs activités sans toujours
devoir faire appel à des transporteurs pour expédier leur marchandise. Étant donné le nombre limité de transporteurs, cette
façon de faire sera plus efficace et moins coûteuse pour les
entreprises.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These are clarifying and streamlining amendments and there
are no costs associated to the amending Regulations. The
amendments related to the definition of prohibited handgun will
be beneficial as it will assist law enforcement and individuals
Ces modifications ne visent qu’à clarifier et à simplifier le Règlement et elles n’entraînent aucun coût. Les modifications liées à
la définition de l’arme de poing prohibée seront avantageuses,
puisqu’elles aideront les organismes d’application de la loi et les
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1977
subject to the Regulations in properly interpreting them. The
streamlining amendments will encourage greater compliance on
the part of carrier companies.
particuliers assujettis au Règlement à bien interpréter celui-ci. Les
modifications visant à simplifier le Règlement favoriseront un
plus grand respect des dispositions de la part des compagnies de
transport.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées aux
règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien
des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous les
intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the
1-800 public inquiry line and other targeted campaigns will also
be prepared. A news release and backgrounder will be sent to
major media outlets. Other media relations will be handled on a
response basis.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to section 86 of the Criminal Code to
store, carry, transport or display a firearm in a careless manner,
without reasonable precautions for the safety of others or to contravene these Regulations.
Conformément à l’article 86 du Code criminel, commet une infraction quiconque entrepose, transporte ou expose une arme à
feu d’une manière négligente ou sans prendre suffisamment de
précautions pour la sécurité d’autrui, ou quiconque contrevient au
présent règlement.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6; 1-800-731-4000 (téléphone); (613)
941-1991 (télécopieur ).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995, c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Storage, Display and Transportation of Firearms
and Other Weapons by Businesses Regulations.
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995, ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage, l’exposition
et le transport des armes à feu et autres armes par des
entreprises.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
1978
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
REGULATIONS AMENDING THE STORAGE, DISPLAY
AND TRANSPORTATION OF FIREARMS AND OTHER
WEAPONS BY BUSINESSES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’ENTREPOSAGE, L’EXPOSITION ET LE TRANSPORT
DES ARMES À FEU ET AUTRES ARMES PAR DES
ENTREPRISES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “prohibited handgun” in section 1 of the
Storage, Display and Transportation of Firearms and other
Weapons by Businesses Regulations1 is replaced by the
following:
“prohibited handgun” means a handgun under paragraph (a) of
the definition “prohibited firearm” in subsection 84(1) of the
Criminal Code. (arme de poing prohibée)
2. (1) Subsection 13(1) of the Regulations is amended by
adding the word “and” at the end of paragraph (d) and by
repealing paragraph (e).
(2) Paragraphs 13(1)(f) and (g) of the Regulations are replaced by the following:
(f) if it is being transported by a carrier, with respect to each
shipment, the business maintains a record of each prohibited
firearm, other than prohibited handguns, in the shipment.
1. La définition de « arme de poing prohibée », à l’article 1
du Règlement sur l’entreposage, l’exposition et le transport des
armes à feu et autres armes par des entreprises1, est remplacée
par ce qui suit :
« arme de poing prohibée » Arme de poing visée à l’alinéa a) de
la définition de « arme à feu prohibée », au paragraphe 84(1)
du Code criminel. (prohibited handgun)
2. (1) L’alinéa 13(1)e) du même règlement est abrogé.
3. (1) Subsection14(1) of the Regulations is amended by
adding the word “and” at the end of paragraph (b) and by
repealing paragraph (c).
(2) Paragraphs 14(1)(d) and (e) of the Regulations are replaced by the following:
(d) if it is being transported by a carrier, with respect to each
shipment, the business maintains a record of each restricted
weapon, prohibited weapon, prohibited device and piece of
prohibited ammunition in the shipment.
(2) Les alinéas 13(1)f) et g) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
f) dans le cas où le transport est effectué par un transporteur,
l’entreprise tient, pour chaque chargement, un registre faisant
état des armes à feu prohibées — autres que les armes de poing
prohibées — qui en font partie.
3. (1) L’alinéa 14(1)c) du même règlement est abrogé.
4. Paragraph 15(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the firearm is a non-restricted firearm, restricted firearm or
prohibited handgun;
(2) Les alinéas 14(1)d) et e) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
d) dans le cas où ils sont transportés par un transporteur,
l’entreprise tient, pour chaque chargement, un registre faisant
état des armes à autorisation restreinte, les armes prohibées, les
dispositifs prohibés et les munitions prohibées qui en font
partie.
4. L’alinéa 15a) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) il s’agit d’une arme à feu sans restrictions, d’une arme à feu
à autorisation restreinte ou d’une arme de poing prohibée;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Regulations come into force on the day on which
section 13 of An Act to amend the Criminal Code (firearms)
and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada,
2003, comes into force.
5. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de l’article 13 de la Loi modifiant le Code criminel
(armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8 des Lois
du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
SOR/98-210
———
1
DORS/98-210
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1979
Regulations Repealing the Non-Prohibited
Ammunition Transfer Document Regulations
Règlement abrogeant le Règlement sur le document
requis pour la cession de munitions non prohibées
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
The Regulations repeal the Non-Prohibited Ammunition
Transfer Document Regulations, SOR/98-200, a transitional regulation which was no longer required effective January 1, 2001.
As of January 1, 2001, all individuals were required to hold a
firearms’ licence and to produce that licence when purchasing or
otherwise acquiring ammunition. No other form of identification
was legally acceptable as of that date.
Le Règlement abroge le Règlement sur le document requis
pour la cession de munitions non prohibées, DORS/98-200, un
règlement de transition qui n’est plus nécessaire depuis le 1er janvier 2001. Depuis cette date, il est nécessaire d’être titulaire d’un
permis d’armes à feu et de produire son permis au moment de
l’achat ou de l’acquisition de munitions. Aucune autre pièce établissant l’identité n’est légalement acceptable depuis cette date.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to repeal the
Non-Prohibited Ammunition Transfer Document Regulations.
Ce règlement constitue la seule façon d’abroger le Règlement
sur le document requis pour la cession de munitions non
prohibées.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Since the Non-Prohibited Ammunition Transfer Document
Regulations were transitional in nature, their repeal is beneficial
in that it confirms to members of the public and businesses that
the Regulations are no longer applicable. Individuals who wish to
purchase ammunition must now produce a firearms licence issued
under the Firearms Act, rather than the other documents mentioned in the Regulations being repealed.
L’abrogation du Règlement sur le document requis pour la cession de munitions non prohibées, qui était un règlement de nature
transitoire, est avantageuse dans la mesure où elle confirme auprès du public et des entreprises que celui-ci ne s’applique plus.
Les particuliers qui désirent acheter des munitions sont maintenant tenus de produire un permis d’armes à feu délivré en application de la Loi sur les armes à feu plutôt que les autres documents mentionnés dans le règlement qui fait l’objet de
l’abrogation.
Aucun coût n’est associé à l’abrogation de ce règlement.
There are no costs associated with the repeal of these
Regulations.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the Regulations
were undertaken, in anticipation of Parliament completing its
deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the chief firearms officers; federal departments involved in
the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian Mounted Police and the Canada Customs and Revenue
Agency; representatives of police agencies and police associations; and a range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a
1980
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
decision, affected client groups will be advised through bulletins
from the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated Web site materials, information for distribution through the
1-800 public inquiry line and other targeted campaigns will also
be prepared. A news release and backgrounder will be sent to
major media outlets. Other media relations will be handled on a
response basis.
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
As of January 1, 2001, every individual or business in Canada
who wishes to acquire ammunition must produce a licence issued
under the Firearms Act. It is an offence under section 101 of the
Criminal Code to transfer ammunition to a person who is not
licensed.
Depuis le 1er janvier 2001, les particuliers et les entreprises qui
désirent acquérir des munitions au Canada sont tenus de produire
un permis délivré en application de la Loi sur les armes à feu. La
cession de munitions à une personne qui n’est pas titulaire d’un
permis constitue une infraction à l’article 101 du Code
criminel.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations Repealing the Non-Prohibited Ammunition Transfer Document
Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement abrogeant le Règlement sur le document requis pour
la cession de munitions non prohibées.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS REPEALING THE NON-PROHIBITED
AMMUNITION TRANSFER DOCUMENT REGULATIONS
RÈGLEMENT ABROGEANT LE RÈGLEMENT SUR LE
DOCUMENT REQUIS POUR LA CESSION DE
MUNITIONS NON PROHIBÉES
REPEAL
ABROGATION
1. The Non-Prohibited Ammunition Transfer Document
Regulations1 are repealed.
1. Le Règlement sur le document requis pour la cession de
munitions non prohibées1 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
SOR/98-200
———
1
DORS/98-200
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1981
Regulations Amending the Conditions of
Transferring Firearms and other Weapons
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les conditions
visant la cession des armes à feu et autres armes
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Conditions of Transferring Firearms and Other Weapons Regulations, SOR 98/202, in response
to amendments to the Firearms Act. Amendments are required to
remove the provisions dealing with approval of non-restricted
firearms transfers and of business-to-business transfers by Chief
Firearms Officers. Modifications are also being made to verification requirements, such that non-restricted firearms being transferred to individuals will only need to be verified where the current registration certificate contains incomplete or inaccurate
information. A section providing for designation of verifiers by
the Registrar is also being added. In addition, amendments are
being made to reflect changes to section 26 of the Firearms Act
such that municipalities will now be able to acquire firearms.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les conditions visant la
cession des armes à feu et autres armes, DORS 98/202 en raison
des modifications apportées à la Loi sur les armes à feu. Il est
nécessaire de modifier le Règlement de façon à abroger les dispositions portant sur l’approbation, par les contrôleurs des armes à
feu, des cessions d’armes à feu sans restrictions et des cessions
d’entreprise à entreprise. Les exigences en matière de vérification
sont également modifiées de façon à ce que les armes à feu sans
restrictions qui sont cédées à un particulier ne soient vérifiées que
si le certificat d’enregistrement en vigueur contient des renseignements incomplets ou inexacts. Les modifications ajoutent
également un article sur la nomination des vérificateurs par le
directeur. De plus, en raison des modifications apportées à
l’article 26 de la Loi sur les armes à feu, on élabore des modifications qui permettraient aux municipalités d’acquérir des armes
à feu.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Conditions of Transferring Firearms and Other Weapons Regulations. These changes are required in order to bring into effect
amendments made to the Firearms Act.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les conditions visant la cession des armes à feu et autres armes. Ces modifications sont nécessaires pour que les modifications apportées à la Loi sur les armes à feu puissent entrer en
vigueur.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
It is anticipated that the streamlined transfer process, which
removes the requirements for Chief Firearms Officers (CFOs) to
approve all non-restricted firearms transfers and business-tobusiness transfers, will result in program cost savings. CFOs will
no longer be required to review these transactions. This results in
fewer required resources, and reduces the costs of these particular
transactions.
The modifications should not impact public safety, given that
the Registrar will ensure that the new owner is properly licensed
to acquire the firearm prior to issuing a certificate. Through continuous screening of licensed firearm owners, it is not necessary,
from a public safety standpoint, to flag each transaction for review by a Chief Firearms Officer since they would be advised of
any public safety concern with respect to a licensee as they arise
and not only when firearms are being purchased.
On s’attend à ce que la simplification du processus de cession,
qui abolit l’exigence voulant que le contrôleur des armes à feu
(CAF) approuve toutes les cessions d’armes à feu sans restrictions
et les cessions d’entreprise à entreprise, entraîne des économies
pour le Programme. Les CAF ne seront plus tenus de revoir ces
transactions, ce qui nécessitera moins de ressources et réduira le
coût de ce genre de transactions.
Les modifications ne devraient avoir aucune incidence sur la
sécurité publique puisque le directeur s’assurera, avant de délivrer
le certificat, que le nouveau propriétaire est titulaire du permis lui
permettant d’acquérir l’arme à feu. Le système de vérification
continue de l’admissibilité des propriétaires d’armes à feu permet,
du point de vue de la sécurité publique, de ne pas présenter chaque transaction aux contrôleurs des armes à feu à des fins d’examen. Ces derniers seront informés des préoccupations relatives à
la sécurité publique à l’égard d’un titulaire de permis au fur et à
mesure qu’elles surviennent, plutôt qu’au moment de l’achat
d’une arme à feu seulement.
1982
Canada Gazette Part I
Streamlining of verification requirements is also expected to
yield cost savings, since verification will only be carried out in
cases where it is required to ensure integrity of the registration
database. Since the majority of transfers between individuals will
not require verification, this amendment promotes client service,
expedites the transaction for the clients, and reduces the Canadian
Firearms Program’s administration costs.
Amendments aimed at municipalities acquiring firearms will
have no impact on costs or public safety.
June 21, 2003
On s’attend à ce que la simplification des exigences relatives à
la vérification entraîne des économies puisque les vérifications
auront lieu seulement lorsqu’elles s’avéreront nécessaires pour
assurer l’intégrité de la base de données en matière d’enregistrement. Les modifications favoriseront la prestation de meilleurs
services à la clientèle, accélèreront les transactions des clients et
réduiront les coûts d’administration du Programme puisqu’il
ne sera pas nécessaire de vérifier la majorité des cessions entre
particuliers.
Les modifications relatives à l’acquisition d’armes à feu par les
municipalités n’ont aucune incidence sur les coûts ni sur la sécurité publique.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to section 101 of the Firearms Act to
transfer a firearm other than under the authority of the Act.
Le fait de céder une arme à feu autrement qu’en conformité
avec la Loi sur les armes à feu constitue une infraction à l’article 101 de cette loi.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), 613-941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Conditions of Transferring Firearms and other
Weapons Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les conditions visant la
cession des armes à feu et autres armes.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1983
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, (613) 941-1991 (télécopieur).
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE CONDITIONS OF
TRANSFERRING FIREARMS AND OTHER
WEAPONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
CONDITIONS VISANT LA CESSION DES ARMES À
FEU ET AUTRES ARMES
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “Firearms Identification System” in section 1 of the Conditions of Transferring Firearms and other
Weapons Regulations1 is repealed.
2. Section 2 of the Regulations is replaced by the following:
(3) The portion of subsection 3(3) of the Regulations before
subparagraph (a)(i) is replaced by the following:
(3) For the purposes of paragraph 23(1)(f) of the Act, the transferee shall comply with the following conditions to transfer a
firearm:
(a) if the transferee is an individual and the firearm is a restricted firearm or a handgun referred to in subsection 12(6.1)
1. La définition de « système d’identification des armes à
feu », à l’article 1 du Règlement sur les conditions visant la
cession des armes à feu et autres armes1, est abrogée.
2. L’article 2 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
2. Le directeur peut désigner à titre de vérificateur autorisé le
particulier qui possède les connaissances voulues pour identifier
et classer les armes à feu.
3. (1) Le passage du paragraphe 3(1) du même règlement
précédant l’alinéa c) est remplacé par ce qui suit :
3. (1) Pour l’application de l’alinéa 23(1)f) de la Loi, les conditions à remplir par le cédant pour la cession d’une arme à feu sont
les suivantes :
a) fournir au directeur et, dans le cas d’une arme à feu prohibée
ou d’une arme à feu à autorisation restreinte, au contrôleur des
armes à feu, ses nom, adresse et numéro de permis — ou numéro de l’autorisation d’acquisition d’armes à feu réputée être
un permis en vertu de l’article 120 de la Loi — ainsi que ceux
du cessionnaire;
(2) Les alinéas 3(1)c) et d) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
c) dans le cas d’une arme à feu à autorisation restreinte ou
d’une arme à feu prohibée, fournir au directeur une attestation
indiquant que les renseignements soumis à l’appui de la demande visant l’obtention d’un nouveau certificat d’enregistrement ont été vérifiés par un vérificateur autorisé, sauf si le directeur indique, dans le Registre canadien des armes à feu, que
les renseignements ont été vérifiés;
d) dans le cas d’une arme à feu sans restrictions cédée le
1er janvier 2003 ou après cette date, fournir au directeur une
attestation indiquant que les renseignements soumis à l’appui
de la demande visant l’obtention d’un nouveau certificat d’enregistrement ont été vérifiés par un vérificateur autorisé, sauf
dans l’un ou l’autre des cas suivants :
(i) dans le cas d’une cession entre particuliers, les renseignements contenus dans le Registre canadien des armes à feu
sont complets et exacts,
(ii) le certificat d’enregistrement existant indique que les
renseignements ont déjà été vérifiés.
(3) Le passage du paragraphe 3(3) du même règlement précédant le sous-alinéa a)(i) est remplacé par ce qui suit :
(3) Pour l’application de l’alinéa 23(1)f) de la Loi, les conditions à remplir par le cessionnaire pour la cession d’une arme à
feu sont les suivantes :
a) s’il est un particulier et que l’arme à feu cédée est une arme
à feu à autorisation restreinte ou une arme de poing visée au
———
———
2. The Registrar may designate an individual as an approved
verifier if the individual has the required knowledge to identify
and classify firearms.
3. (1) The portion of subsection 3(1) of the Regulations before paragraph (c) is replaced by the following:
3. (1) For the purposes of paragraph 23(1)(f) of the Act, a transferor shall comply with the following conditions to transfer a
firearm:
(a) the transferor shall provide the Registrar and, in the case of
a prohibited or restricted firearm, the chief firearms officer
with the names and addresses of the transferor and the transferee, as well as their licence numbers or their firearms acquisition certificate numbers, if their firearms acquisition certificates are deemed to be a licence under section 120 of the Act.
(2) Paragraphs 3(1)(c) and (d) of the Regulations are replaced by the following:
(c) in the case of a restricted firearm or a prohibited firearm,
the transferor shall present evidence to the Registrar that the information submitted in support of an application for a new
registration certificate has been verified by an approved verifier, unless the Registrar indicates in the Canadian Firearms
Registry that the information has been verified; and
(d) in the case of a non-restricted firearm, transferred on or after January 1, 2003, the transferor shall present evidence to the
Registrar that the information submitted in support of an application for a new registration certificate has been verified by an
approved verifier, unless
(i) in the case of a transfer between individuals, the information contained in the Canadian Firearms Registry is complete
and accurate, or
(ii) the existing registration certificate indicates that the information has already been verified.
1
SOR/98-202
1
DORS/98-202
1984
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
of the Act, the transferee shall inform the chief firearms officer
of the transferee’s reasons
(4) The portion of paragraph 3(3)(b) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(b) if the transferee wishes to acquire a restricted firearm or a
handgun referred to in subsection 12(6.1) of the Act to form
part of a gun collection of the transferee, the transferee shall
provide the chief firearms officer with
(5) Paragraph 3(3)(c) of the Regulations is repealed.
4. Section 4 of the Regulations is replaced by the following:
4. The chief firearms officer may only authorize the transfer of
a restricted firearm or prohibited firearm if the officer determines
that it is not contrary to the interests of the safety of the transferee
or any other person to transfer the firearm.
5. The heading before section 5 and sections 5 to 7 of the
Regulations are repealed.
6. (1) Paragraph 8(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the transferor shall provide the chief firearms officer with
the name and address of the transferee, as well as his or her licence number;
(2) Paragraph 8(c) of the Regulations is repealed.
7. Section 9 of the Regulations and the heading before it are
repealed.
8. The portion of section 10 of the Regulations before paragraph (b) is replaced by the following:
10. For the purposes of subsection 26(1) of the Act, a transferor
shall comply with the following conditions to transfer a firearm to
Her Majesty in right of Canada or a province, to a police force or
to a municipality:
(a) the transferor shall provide the person accepting the transfer
on behalf of Her Majesty in right of Canada or a province or on
behalf of a police force or a municipality with the name and
address of the transferor, as well as the transferor’s licence
number or firearms acquisition certificate number, if a firearms
acquisition certificate is deemed to be a licence under section 120 of the Act;
9. Section 11 of the Regulations is replaced by the
following:
11. For the purposes of subsection 26(2) of the Act, to transfer
a prohibited weapon, a restricted weapon, a prohibited device,
ammunition or prohibited ammunition to Her Majesty in right of
Canada or a province, to a police force or to a municipality, a
transferor shall obtain a receipt from the person accepting the
transfer on behalf of Her Majesty in right of Canada or a province
or on behalf of a police force or a municipality identifying the
date of the transfer and describing the goods transferred.
10. Section 13 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
paragraphe 12(6.1) de la Loi, aviser le contrôleur des armes à
feu des motifs pour lesquels, selon le cas :
(4) Le passage de l’alinéa 3(3)b) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
b) s’il désire acquérir une arme à feu à autorisation restreinte
ou une arme de poing visée au paragraphe 12(6.1) de la Loi
pour sa collection d’armes à feu, fournir au contrôleur des armes à feu :
(5) L’alinéa 3(3)c) du même règlement est abrogé.
4. L’article 4 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
4. Le contrôleur des armes à feu ne peut autoriser la cession
d’une arme à feu prohibée ou d’une arme à feu à autorisation
restreinte que s’il juge que la cession ne compromet pas la sécurité du cessionnaire ou celle d’autrui.
5. L’intertitre précédant l’article 5 et les articles 5 à 7 du
même règlement sont abrogés.
6. (1) L’alinéa 8a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) fournir au contrôleur des armes à feu les nom, adresse et
numéro de permis du cessionnaire;
(2) L’alinéa 8c) du même règlement est abrogé.
7. L’article 9 du même règlement et l’intertitre le précédant
sont abrogés.
8. Le passage de l’article 10 du même règlement précédant
l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
10. Pour l’application du paragraphe 26(1) de la Loi, les conditions à remplir par le cédant pour la cession d’une arme à feu à Sa
Majesté du chef du Canada ou d’une province, à une force policière ou à une municipalité sont les suivantes :
a) fournir à la personne qui accepte la cession au nom de Sa
Majesté du chef du Canada ou d’une province, d’une force policière ou d’une municipalité, ses nom, adresse et numéro de
permis, ou numéro de l’autorisation d’acquisition d’armes à feu
réputée être un permis en vertu de l’article 120 de la Loi;
9. L’article 11 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
11. Pour l’application du paragraphe 26(2) de la Loi, le cédant
est tenu, pour remplir les conditions visant la cession d’une arme
prohibée, d’une arme à autorisation restreinte, d’un dispositif
prohibé, de munitions ou de munitions prohibées, d’obtenir de la
personne qui accepte la cession au nom de Sa Majesté du chef du
Canada ou d’une province, d’une force policière ou d’une municipalité un récépissé qui précise la date de la cession et décrit les
marchandises cédées.
10. L’article 13 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
11. These Regulations come into force on the day on which
section 17 of An Act to amend the Criminal Code (firearms)
and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada,
2003, comes into force.
11. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de l’article 17 de la Loi modifiant le Code criminel
(armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8 des Lois
du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Authorizations to
Transport Restricted Firearms and Prohibited
Firearms Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
autorisations de transport d’armes à feu à
autorisation restreinte et d’armes à feu prohibées
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
1985
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Authorizations to Transport
Restricted Firearms and Prohibited Firearms Regulations,
SOR/98-206, to remove a reference to certified mail since this
mode of transmission is no longer available. Notices of refusal
and of revocation of the authorizations will continue to be able to
be sent by registered mail or by courrier.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les autorisations de
transport d’armes à feu à autorisation restreinte et d’armes à feu
prohibées, DORS/98-206, de façon à retirer la mention de « poste
certifiée » puisque ce mode de transmission n’est plus disponible.
La notification relative à la décision de refuser ou de révoquer
l’autorisation pourra toujours être transmise par courrier recommandé ou par messager.
Alternatives
These Regulations are the only means available to amend the
Authorizations to Transport Restricted Firearms and Prohibited
Firearms Regulations. Certified mail is no longer an available
option for transmitting mail, since Canada Post no longer offers
that service.
Solutions envisagées
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les autorisations de transport d’armes à feu à autorisation
restreinte et d’armes à feu prohibées. La poste certifiée n’est plus
un mode possible de transmission du courrier puisque Postes Canada n’offre plus ce service.
Benefits and Costs
This is a technical amendment and there are no costs associated
to the amending regulation. The amendment will be beneficial,
since it clarifies the manner in which notices may be sent.
Avantages et coûts
Les modifications sont de nature technique et n’entraînent aucun coût. Elles sont avantageuses puisqu’elles précisent la façon
de transmettre les notifications.
Consultation
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
Consultations
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
1986
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
All individuals transporting a restricted and prohibited firearm
must first obtain an authorization to transport from their Chief
Firearms Officer (Firearms Act, section 19). It is an offence, pursuant to section 93 of the Criminal Code, to possess a restricted or
prohibited firearm at a place other than the place authorized under
an authorization or licence.
Les particuliers qui transportent une arme à feu prohibée ou à
autorisation restreinte sont tenus d’obtenir d’abord une autorisation de transport auprès de leur contrôleur des armes à feu (article 19 de la Loi sur les armes à feu). La possession d’une arme à
feu prohibée ou à autorisation restreinte en un lieu autre que celui
où il est permis de la posséder en vertu d’une autorisation ou d’un
permis constitue une infraction à l’article 93 du Code criminel.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Authorizations to Transport Restricted Firearms
and Prohibited Firearms Regulations.
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations de transport d’armes à feu à autorisation restreinte et d’armes à feu
prohibées.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
REGULATIONS AMENDING THE AUTHORIZATIONS
TO TRANSPORT RESTRICTED FIREARMS AND
PROHIBITED FIREARMS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
AUTORISATIONS DE TRANSPORT D’ARMES À FEU À
AUTORISATION RESTREINTE ET D’ARMES
À FEU PROHIBÉES
AMENDMENT
MODIFICATION
1. Paragraph 6(1)(b) of the Authorizations to Transport Restricted Firearms and Prohibited Firearms Regulations1 is replaced by the following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
1. L’alinéa 6(1)b) du Règlement sur les autorisations de
transport d’armes à feu à autorisation restreinte et d’armes à
feu prohibées1 est remplacé par ce qui suit :
b) envoyée par courrier recommandé ou par messager;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
SOR/98-206
———
1
DORS/98-206
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1987
Regulations Amending the Authorizations to Carry
Restricted Firearms and Certain Handguns
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
autorisations de port d’armes à feu à autorisation
restreinte et de certaines armes de poing
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
The Regulations amend the Authorizations to Carry Restricted
Firearms and Certain Handguns Regulations, SOR/98-207, to
remove a reference to certified mail since this mode of transmission is no longer available. Notices of refusal and of revocation of
the authorizations will continue to be able to be sent by registered
mail or by courrier. The amendments also define the term “prohibited handgun” for the purposes of interpretation of the
Regulations.
Le Règlement modifie le Règlement sur les autorisations de
port d’armes à feu à autorisation restreinte et de certaines armes
de poing, DORS/98-207, de façon à retirer la mention de « poste
certifiée » puisque ce mode de transmission n’est plus disponible.
La notification relative à la décision de refuser ou de révoquer
l’autorisation pourra toujours être transmise par courrier recommandé ou par messager. Les modifications définissent également
l’expression « arme de poing prohibée » aux fins d’interprétation
du Règlement.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Authorizations to Carry Restricted Firearms and Certain Handguns Regulations. Certified mail is no longer an available option
for transmitting mail since Canada Post no longer offers that
service.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les autorisations de port d’armes à feu à autorisation restreinte et de certaines armes de poing. La poste certifiée n’est
plus un mode possible de transmission du courrier puisque Postes
Canada n’offre plus ce service.
While it would not be strictly necessary to add a definition of
prohibited handgun, the interpretation section being provided will
make the Regulations easier to read.
Il n’est pas absolument nécessaire d’ajouter la définition
d’arme de poing prohibée, mais les définitions faciliteront
l’interprétation du Règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments are technical in nature and there are no
costs associated with the amending Regulations. The amendments
will be beneficial since they clarify the manner in which notices
may be sent and assist the reader in interpreting the Regulations
as they relate to prohibited handguns.
Les modifications sont de nature technique et n’entraînent aucun coût. Elles sont avantageuses puisqu’elles précisent la façon
de transmettre les notifications et aident le lecteur à interpréter le
Règlement en ce qui concerne les armes de poing prohibées.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the Regulations
were undertaken, in anticipation of Parliament completing its
deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the chief firearms officers; federal departments involved in
the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian Mounted Police and the Canada Customs and Revenue
Agency; representatives of police agencies and police associations; and a range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
1988
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
All individuals carrying a restricted firearm or prohibited
handgun must first obtain an authorization to carry from their
Chief Firearms Officer (Firearms Act, section 20). It is an offence, pursuant to section 93 of the Criminal Code to possess a
restricted or prohibited firearm at a place other than the place
authorized under an authorization or licence. It is also an offence
to carry a concealed weapon, pursuant to section 90 of the Code.
Further, it is an offence pursuant to sections 91 and 92 to possess
a firearm without a licence, registration certificate and, in the case
of a restricted or prohibited firearm, an authorization.
Les particuliers qui portent une arme à feu à autorisation restreinte ou une arme de poing prohibée sont tenus d’obtenir
l’autorisation préalable de port d’une telle arme auprès de leur
contrôleur des armes à feu (article 20 de la Loi sur les armes à
feu). La possession d’une arme à feu prohibée ou à autorisation
restreinte en un lieu autre que celui où il est permis de la posséder
en vertu d’une autorisation ou d’un permis constitue une infraction à l’article 93 du Code criminel. De plus, le port d’une arme
dissimulée constitue une infraction à l’article 90 du Code Criminel. Qui plus est, le fait d’avoir en sa possession une arme à feu
sans être titulaire d’un permis, d’un certificat d’enregistrement et,
dans le cas d’une arme à feu prohibée ou à autorisation restreinte,
d’une autorisation constitue une infraction aux articles 91 et 92 du
Code criminel.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), 613-941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Authorizations to Carry Restricted Firearms and
Certain Handguns Regulations.
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations de port
d’armes à feu à autorisation restreinte et de certaines armes de
poing.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du
Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, (613) 941-1991 (télécopieur).
June 13, 2003
Le 13 juin 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1989
REGULATIONS AMENDING THE AUTHORIZATIONS
TO CARRY RESTRICTED FIREARMS AND CERTAIN
HANDGUNS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
AUTORISATIONS DE PORT D’ARMES À FEU À
AUTORISATION RESTREINTE ET DE CERTAINES
ARMES DE POING
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “prohibited handgun” in section 1 of the
Authorizations to Carry Restricted Firearms and Certain Handguns Regulations1 is replaced by the following:
“prohibited handgun” means a handgun under paragraph(a) of the
definition “prohibited firearm” in subsection 84(1) of the
Criminal Code. (arme de poing prohibée)
2. Paragraph 9(2)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
1. La définition de « arme de poing prohibée », à l’article 1
du Règlement sur les autorisations de port d’armes à feu à
1
autorisation restreinte et de certaines armes de poing , est
remplacée par ce qui suit :
« arme de poing prohibée » Arme de poing visée à l’alinéa a) de
la définition de « arme à feu prohibée », au paragraphe 84(1)
du Code criminel. (prohibited handgun)
2. L’alinéa 9(2)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) envoyée par courrier recommandé ou par messager;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
SOR/98-207
———
1
DORS/98-207
1990
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Shooting Clubs and
Shooting Ranges Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les clubs de tir
et les champs de tir
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Shooting Clubs and Shooting
Ranges Regulations, SOR/98-212, to remove a reference to certified mail since this mode of transmission is no longer available.
Notices of refusal and of revocation of the authorizations will
continue to be able to be sent by registered mail or by courrier.
The amendments also define the term “prohibited handgun” for
the purposes of interpretation of the Regulations.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les clubs de tir et les
champs de tir, DORS/98-212, afin de supprimer la notion de
poste certifiée, puisque ce mode de transmission n’est plus disponible. Les avis de refus et les avis de révocation des autorisations
pourront continuer à être transmis par courrier recommandé ou
par messager. Les modifications visent également à définir
l’expression « arme de poing prohibée » aux fins de l’interprétation du Règlement.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Shooting Clubs and Shooting Ranges Regulations. Certified mail
is no longer an available option for transmitting mail, since
Canada Post no longer offers that service.
While it would not be strictly necessary to add a definition of
prohibited handgun, the interpretation section being provided will
make the Regulations easier to read.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les clubs de tir et les champs de tir. La poste certifiée n’est
plus une option disponible pour la transmission du courrier, puisque Postes Canada n’offre plus ce service.
Il n’est pas absolument nécessaire d’ajouter la définition
d’arme de poing prohibée, mais la définition facilitera l’interprétation du Règlement.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendments are technical in nature and there are no costs
associated to the amending regulation. The amendments will be
beneficial since they clarify the manner in which notices may be
sent and assist the reader in interpreting the Regulations as they
relate to prohibited handguns.
Les modifications sont de nature technique et n’entraînent aucun coût. Elles sont avantageuses puisqu’elles précisent la façon
de transmettre les notifications et aident le lecteur à interpréter le
Règlement en ce qui concerne les armes de poing prohibées.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins
from the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated Web site materials, information for distribution through
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1991
the 1-800 public inquiry line and other targeted campaigns will
also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to
major media outlets. Other media relations will be handled on a
response basis.
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
All operators of shooting clubs and ranges must have obtained
approval of the provincial minister in order to operate the club or
range pursuant to section 29 of the Firearms Act.
En vertu de l’article 29 de la Loi sur les armes à feu, tous les
exploitants de clubs de tir et de champs de tir doivent avoir obtenu une autorisation du ministre provincial pour exploiter un club
de tir ou un champ de tir.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Shooting Clubs and Shooting Ranges Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les clubs de tir et les
champs de tir.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du
Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE SHOOTING CLUBS
AND SHOOTING RANGES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
CLUBS DE TIR ET LES CHAMPS DE TIR
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “prohibited handgun” in section 1 of the
Shooting Clubs and Shooting Ranges Regulations1 is replaced
by the following:
“prohibited handgun” means a handgun under paragraph (a) of
the definition “prohibited firearm” in subsection 84(1) of the
Criminal Code. (arme de poing prohibée)
2. Paragraph 16(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
1. La définition de « arme de poing prohibée », à l’article 1
du Règlement sur les clubs de tir et les champs de tir1, est remplacée par ce qui suit :
« arme de poing prohibée » Arme de poing visée à l’alinéa a) de
la définition de « arme à feu prohibée », au paragraphe 84(1)
du Code criminel. (prohibited handgun)
2. L’alinéa 16(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) soit envoyée par courrier recommandé ou par messager;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
3. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
———
1
SOR/98-212
———
1
DORS/98-212
1992
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
Regulations Amending the Firearms Licences
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les permis
d’armes à feu
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Firearms Licences Regulations,
SOR/98-199, in order to add renewal provisions for firearms licences. The requirements on renewal will be identical, regardless
of whether the individual wishes to renew a possession only licence or a possession and acquisition licence, and can be summarized as follows: applicants will provide a current photo, have
their applications signed by a reference, and include information
about their current spouse.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les permis d’armes à
feu (DORS/98-199) par l’ajout de dispositions relatives au renouvellement des permis d’armes à feu. Les exigences relatives au
renouvellement seront les mêmes, peu importe si la personne veut
renouveler un permis de simple possession ou un permis de possession et d’acquisition, et peuvent être résumées de la façon suivante : les demandeurs devront fournir une photo récente, faire
signer la demande par un répondant et y inclure des renseignements sur leur conjoint actuel.
De plus, les personnes qui sont présentement titulaires d’un
permis de simple possession ou un permis pour mineur n’auront
plus à attendre 28 jours avant de pouvoir obtenir un permis de
possession et d’acquisition.
Le Règlement est également modifié pour permettre aux mineurs non résidents qui visitent fréquemment le Canada d’obtenir
un permis pour mineur. Cette mesure est compatible avec le traitement accordé aux adultes non résidents en vertu du Règlement.
Des modifications sont également apportées au Règlement conformément à la Loi sur la modernisation des avantages sociaux,
qui n’est pas encore en vigueur. Dans ces modifications, le terme
« conjoint » est défini, aux fins de l’avis au conjoint, comme une
personne à qui on est légalement marié, qui est notre conjoint de
fait ou avec qui on vit en union conjugale depuis moins d’un an.
Dans le cas des entreprises, des modifications liées à celles
faites à la Loi sur les armes à feu sont apportées aux dispositions
relatives à la délivrance des permis de transporteur, dont le directeur sera maintenant entièrement responsable. De plus, des fins
visées pour les entreprises qui possèdent des armes à feu prohibées sont ajoutées afin de permettre à celles qui sont prises en
possession d’inventaires d’armes de poing prohibées auxquelles
correspondent des droits acquis suite aux modifications faites à la
Loi de les vendre à des membres du public détenant les permis
appropriés et ayant des droits acquis. D’autres fins visées, comme
le maintien d’un entrepôt de stockage, sont également ajoutées.
Les personnes liées à une entreprise sont limitées aux membres de
la famille qui ont une influence directe sur le fonctionnement
d’une entreprise ou aux personnes qui ont accès aux armes à feu.
Des modifications mineures sont apportées relativement au
mode de transmission des avis de refus et de révocation pour
refléter le fait que Postes Canada n’offre plus le service de poste
certifiée. Les avis de refus et de révocation des autorisations
continueront d’être envoyés par courrier recommandé ou par
messagerie.
In addition, individuals who presently hold a possession only
licence or a minors’ licence will no longer have a 28-day waiting
period before a possession and acquisition licence can be issued
to them.
The Regulations are also being amended to permit non-resident
minors who frequently visit Canada to obtain a minor’s licence.
This is consistent with the way in which non-resident adults are
treated under the Regulations.
Modifications are also being made to the Regulations in accordance with the Modernization of Benefits Act, which is not yet in
force. The amendments define “spouse” for the purposes of
spousal notice as a person to whom you are married in law or at
common law or someone with whom you have been living in a
conjugal relationship for less than one year.
With respect to businesses, coordinating amendments to those
made to the Firearms Act are being proposed to provisions dealing with issuance of carrier licences, which will now be the sole
responsibility of the Registrar. Also, prescribed purposes for
businesses that possess prohibited firearms are being added to
allow businesses caught with inventories of prohibited handguns
that have become grandfathered by virtue of the amendments to
the Act to sell them to properly licensed, grandfathered members
of the public. Other prescribed purposes, such as the keeping of a
bonded warehouse are also being added. Persons related to a
business are being limited to family members who have either a
direct influence on the operations of a business or those who
could have access to firearms.
Minor amendments with respect to the mode of transmission of
notices of refusal and revocation are being made to reflect that
Canada Post no longer offers certified mail service. Notices of
refusal and of revocation of the authorizations will continue to be
sent by registered mail or by courier.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1993
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Firearms Licences Regulations. Given the amendments to the
Firearms Act, it may have been possible to prescribe a renewal
form without putting any of its requirements in the Regulations.
However, it is preferable to do so in order to ensure transparency.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les permis d’armes à feu. Étant donné les modifications apportées à la Loi sur les armes à feu, un formulaire de renouvellement aurait peut-être pu être prescrit sans que des exigences
soient précisées dans le Règlement. Cependant, il est préférable
de procéder de cette façon pour assurer la transparence.
Les modifications relatives aux entreprises, notamment les fins
visées et la restriction des personnes considérées comme ayant un
lien avec une entreprise, sont importantes étant donné qu’elles
permettront aux entreprises de fonctionner légitimement et de
détenir les permis appropriés pour leurs activités et qu’elles préciseront quelles sont les personnes qui doivent être évaluées du
point de vue de la sécurité publique dans le cas de chacune des
entreprises.
The amendments related to businesses, including prescribed
purposes and limiting the scope of persons prescribed as related
to a business, are important given that they will allow businesses
to operate legitimately and be properly licensed for their activities
and will rationalize the persons who need to be assessed for public safety with respect to each business.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Amendments related to the renewal process will be beneficial
to firearm owners. The process is streamlined from the initial
application process such that it will lead to better client service
and cost reduction, as well as greater compliance.
Les modifications relatives au processus de renouvellement seront utiles aux propriétaires d’armes à feu. Le processus est plus
simple que le processus de demande initial, ce qui permettra
d’améliorer le service à la clientèle, de réduire les coûts et
d’assurer un plus grand respect de la Loi.
La suppression de la période d’attente de 28 jours applicable
aux personnes titulaires d’un permis qui veulent obtenir des droits
d’acquisition permettra un meilleur service à la clientèle tout en
assurant la sécurité du public. Étant donné que tous les titulaires
de permis sont continuellement surveillés pour assurer la sécurité
du public, la période d’attente obligatoire n’est pas requise.
Les entreprises bénéficieront des nouvelles fins visées étant
donné qu’un plus grand nombre d’entre elles pourront posséder
légalement des armes à feu prohibées. Cependant, étant donné
que les fins ont une portée restreinte, il n’en résultera aucun risque pour la sécurité du public. Les entreprises qui ont été prises
avec des inventaires d’armes à feu prohibées pourront récupérer
une partie de l’argent investi dans ces armes à feu en les vendant
à des propriétaires ayant des droits acquis. Étant donné que le
bassin d’acheteurs potentiels ne sera pas agrandi, il n’y aura pas
de risque accru pour la sécurité publique.
En limitant le nombre de personnes ayant un lien avec
l’entreprise, le contrôleur des armes à feu de chaque province
pourra concentrer son attention sur les personnes qui peuvent
avoir accès aux armes à feu ou qui ont une influence sur le fonctionnement de l’entreprise, plutôt que d’avoir à évaluer un grand
nombre de personnes afin d’assurer la sécurité publique alors que
celles-ci n’ont peut-être aucune incidence sur le fonctionnement
de l’entreprise. Cette façon de faire simplifiera le processus
d’attribution des permis pour les entreprises et les contrôleurs des
armes à feu.
The removal of the mandatory 28-day waiting period for licensed individuals who apply for acquisition privileges will provide better client service while maintaining public safety. Given
that all licensees are continuously monitored for public safety
purposes, the mandatory waiting period is not required.
Businesses will benefit from the new prescribed purposes given
that a wider range of businesses will be able to lawfully possess
prohibited firearms. However, given that the purposes are narrow
in scope, no risk to public safety will result. Businesses that had
been caught with inventories of prohibited handguns will be able
to recoup some of their initial investments in those handguns by
selling them to grandfathered owners. Since the pool of eligible
buyers will not be expanded, there will be no increased risk to
public safety.
Limiting the scope of persons related to the business will allow
the Chief Firearms Officer of each province to focus on those
persons who may have access to firearms or impact on business
operations, rather than having to assess a large pool of persons for
public safety where they may have no impact whatsoever on
business operations. This will streamline the licensing process for
both businesses and Chief Firearms Officers.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées aux règlements. Le Groupe des communications du Centre
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
Canada Gazette Part I
1994
June 21, 2003
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes
clients touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer
que tous les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des modifications aux règlements. On mettra également à
jour les renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis
par l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to sections 91 and 92 of the Criminal
Code to possess a firearm without a valid licence.
En vertu des articles 91 et 92 du Code criminel, quiconque possède une arme à feu sans avoir de permis valide commet une
infraction.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995, c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Firearms Licences Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les permis d’armes à feu.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout
à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE FIREARMS
LICENCES REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES PERMIS D’ARMES À FEU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The heading before section 1 of the French version of the
Firearms Licences Regulations1 is replaced by the following:
1. L’intertitre précédant l’article 1 de la version française
du Règlement sur les permis d’armes à feu1 est remplacé par ce
qui suit :
DÉFINITIONS
DÉFINITIONS
2. Sections 1 and 1.1 of the Regulations are replaced by the
following:
1. The following definitions apply to these Regulations.
“Act” means the Firearms Act. (Loi)
“prohibited handgun” means a handgun under paragraph (a) of
the definition “prohibited firearm” in subsection 84(1) of the
Criminal Code. (arme de poing prohibée)
“transfer” means sell, barter or give. (cession)
2. Les articles 1 et 1.1 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« arme de poing prohibée » Arme de poing visée à l’alinéa a) de
la définition de « arme à feu prohibée » au paragraphe 84(1) du
Code criminel. (prohibited handgun)
« cession » S’entend de la vente, de l’échange ou du don.
(transfer)
« Loi » La Loi sur les armes à feu. (Act)
———
———
1
SOR/98-199
1
DORS/98-199
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1995
RENEWAL OF LICENCES AND AUTHORIZATIONS
RENOUVELLEMENT DE PERMIS ET D’AUTORISATIONS
1.1 For the purposes of subsection 67(1) of the Act and subject
to section 8.1 of these Regulations, a licence is renewed in the
same manner as the manner in which it is issued.
1.2 For the purposes of subsection 67(1) of the Act, any
authorization to carry or authorization to transport is renewed in
the same manner as the manner in which it is issued.
3. The Regulations are amended by adding the following
before the heading “Issuance of Licences” preceding section 2:
1.1 Pour l’application du paragraphe 67(1) de la Loi et sous réserve de l’article 8.1 du présent règlement, les permis sont renouvelés selon les modalités de leur délivrance.
1.2 Pour l’application du paragraphe 67(1) de la Loi, les autorisations de port et de transport sont renouvelées selon les modalités de leur délivrance.
3. Le même règlement est modifié par adjonction, avant
l’intertitre « Délivrance des permis » précédant l’article 2, de
ce qui suit :
Application
Application
1.3 Subsections 2(1) and (3) and sections 15 and 16 apply in
respect of the issuance and renewal of licences referred to in those
provisions.
4. Subsection 2(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) The chief firearms officer of a province may issue a licence
referred to in section 3 or 9 to an individual who is a non-resident
if the individual engages in or proposes to engage in lawful activities in Canada that involve the use of firearms.
5. (1) Subparagraph 3(1)(b)(i) of the Regulations is replaced
by the following:
(i) a statement signed by the applicant and a person who has
known the applicant for at least one year and is at least 18
years old, with their names printed legibly on the back of the
photograph, confirming that it accurately identifies the applicant and that the person has known the applicant for at
least one year, or
(2) The portion of paragraph 3(1)(c) of the Regulations before subparagraph (i) is replaced by the following:
(c) a statement, signed by two persons, other than a person referred to in paragraph (d) or (e), who have known the applicant
for at least three years and are at least 18 years old and with
their names printed legibly on it, confirming that they have
known the applicant for at least three years and are at least
18 years old and that, to their knowledge,
1.3 Les paragraphes 2(1) et (3) et les articles 15 et 16 s’appliquent à la délivrance et au renouvellement de permis visés dans
ces dispositions.
4. Le paragraphe 2(3) du même règlement est remplacé par
ce qui suit :
(3) Le contrôleur des armes à feu d’une province ne peut délivrer le permis visé aux articles 3 ou 9 à un non-résident que si ce
dernier se livre ou entend se livrer, au Canada, à des activités
licites qui requièrent l’utilisation d’armes à feu.
5. (1) Le sous-alinéa 3(1)b)(i) du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(i) une attestation signée par le demandeur et par une personne le connaissant depuis au moins un an et étant âgée
d’au moins dix-huit ans, qui porte leurs noms inscrits lisiblement au verso de la photographie et qui indique que la
personne connaît le demandeur depuis au moins un an et que
la photographie identifie ce dernier de façon précise,
(2) Le passage de l’alinéa 3(1)c) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
c) d’une attestation qui est signée par deux personnes — autres
que celles visées aux alinéas d) ou e) — connaissant le demandeur depuis au moins trois ans et étant âgées d’au moins dixhuit ans, qui porte leurs noms inscrits lisiblement et qui précise
qu’elles sont âgées d’au moins dix-huit ans, qu’elles connaissent le demandeur depuis au moins trois ans et qu’à leur
connaissance :
(3) L’alinéa 3(1)d) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
d) sous réserve du paragraphe (2), d’une indication de la date
de naissance, du nom et des adresse et numéro de téléphone
actuels de celle des personnes suivantes avec qui le demandeur
vit au moment de la présentation de la demande : son époux ou
conjoint de fait ou toute personne avec qui il vit dans une relation conjugale depuis moins d’un an;
e) sous réserve du paragraphe (2), d’une indication du nom et
des adresse et numéro de téléphone actuels de toutes les personnes suivantes avec qui le demandeur a vécu au cours des
deux années précédant la présentation de la demande : son
époux ou conjoint de fait ou toute personne avec qui il a vécu
dans une relation conjugale pendant moins d’un an.
(3) Subsection 3(1) of the Regulations is amended by striking out the word “and” at the end of paragraph (c) and by
replacing paragraph (d) with the following:
(d) subject to subsection (2), the name, date of birth, current
address and telephone number of any of the following persons
with whom the applicant is cohabiting at the time the application is made, namely, the applicant’s spouse or common-law
partner or any person with whom the applicant is cohabiting in
a conjugal relationship of less than one year; and
(e) subject to subsection (2), the name, current address and
telephone number of each of the following persons with whom
the applicant has cohabited within two years before the application is made, namely, the applicant’s spouse or common-law
partner or any person with whom the applicant has cohabited in
a conjugal relationship of less than one year.
(4) Subsection 3(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If an applicant does not know the current address or telephone number of a person referred to in paragraph (1)(e), the
application must be accompanied by a statement to that effect.
6. (1) Subsections 4(1) and (2) of the Regulations are replaced by the following:
(4) Le paragraphe 3(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Si le demandeur ne connaît pas l’adresse ou le numéro de
téléphone actuels d’une personne visée à l’alinéa (1)e), il joint à
sa demande une déclaration à cet effet.
6. (1) Les paragraphes 4(1) et (2) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
1996
Canada Gazette Part I
4. (1) Subject to subsections (2) and (3), a chief firearms officer
shall, at least 15 days before issuing a licence referred to in subsection 3(1) to an applicant, give notice of the application in accordance with section 25 to each person referred to in paragraph 3(1)(d) or (e) who has been identified by the applicant.
(2) A chief firearms officer may issue the licence without giving notice under subsection (1) to a person referred to in paragraph 3(1)(d) or (e) who has signed the application.
(2) The portion of subsection 4(3) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
(3) A chief firearms officer may issue the licence without giving notice under subsection (1) to a person with whom the applicant is not cohabiting if
(3) Subparagraph 4(3)(b)(i) of the Regulations is replaced
by the following:
(i) requires the applicant to submit additional information
under subsection 55(1) of the Act, or
7. Paragraph 5(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) a licence to possess firearms, including a possession licence
whose holder is a minor.
8. Section 6 of the Regulations is replaced by the following:
June 21, 2003
6. Sections 7 to 8.1 apply to an individual who is referred to in
paragraph 7(4)(c) of the Act, is 18 years old or older and is not a
non-resident.
9. Subparagraph 8(b)(i) of the Regulations is replaced by
the following:
(i) a statement signed by the applicant and a person who has
known the applicant for at least one year and is at least
18 years old, with their names printed legibly on the back of
the photograph, confirming that it accurately identifies the
applicant and that the person has known the applicant for at
least one year, or
10. The Regulations are amended by adding the following
after section 8:
4. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le contrôleur des
armes à feu, conformément à l’article 25, avise chaque personne
désignée par le demandeur aux termes des alinéas 3(1)d) ou e) de
la présentation de la demande au moins quinze jours avant de
délivrer le permis visé au paragraphe 3(1) au demandeur.
(2) Le contrôleur des armes à feu peut délivrer un permis sans
donner l’avis prévu au paragraphe (1) à la personne visée aux
alinéas 3(1)d) ou e) qui a signé la demande.
(2) Le passage du paragraphe 4(3) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(3) Le contrôleur des armes à feu peut délivrer un permis sans
donner l’avis prévu au paragraphe (1) à une personne avec qui le
demandeur ne vit pas, si les exigences ci-après sont respectées :
(3) Le sous-alinéa 4(3)b)(i) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(i) ou bien exige du demandeur des renseignements supplémentaires aux termes du paragraphe 55(1) de la Loi,
7. L’alinéa 5b) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
b) soit d’un permis de possession d’armes à feu, y compris un
permis de possession dont le titulaire est mineur.
8. L’article 6 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
6. Les articles 7 à 8.1 s’appliquent au particulier, autre qu’un
non-résident, visé à l’alinéa 7(4)c) de la Loi et âgé d’au moins
18 ans.
9. Le sous-alinéa 8b)(i) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(i) une attestation signée par le demandeur et par une personne le connaissant depuis au moins un an et étant âgée
d’au moins dix-huit ans, qui porte leurs noms inscrits lisiblement au verso de la photographie et qui indique que la
personne connaît le demandeur depuis au moins un an et que
la photographie identifie ce dernier de façon précise,
10. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 8, de ce qui suit :
Renewal of Possession and Acquisition
Licences for Firearms and Possession Licences
for Firearms (Paragraph 7(4)(c) of the Act)
Renouvellement de permis de possession et
d’acquisition d’armes à feu et de permis de
possession d’armes à feu — alinéa 7(4)c) de la Loi
8.1 (1) This section applies in respect of the renewal of a licence referred to in subsection 3(1) or section 7.
(2) Subject to subsection 14(2), an application for a renewal of
a licence must include
(a) a photograph of the applicant that is sufficient to identify
the applicant accurately and that meets the requirements of
subsection 14(1);
(b) a statement, signed by one person, other than a person referred to in paragraph (d), who has known the applicant for at
least one year and is at least 18 years old, and with their name
and the applicant’s name printed legibly on the back of the
photograph, confirming that the person is at least 18 years old,
that he or she has known the applicant for at least one year and
that the photograph accurately identifies the applicant;
c) a statement, signed by one person, other than a person referred to in paragraph (d), who has known the applicant for at
least three years and is at least 18 years old, and with their
name printed legibly on it, confirming that the person is at least
18 years old, that he or she has known the applicant for at least
three years and that, to their knowledge,
(i) the information in the application is true, and
8.1 (1) Le présent article s’applique au renouvellement des
permis visés au paragraphe 3(1) et à l’article 7.
(2) Sous réserve du paragraphe 14(2), la demande de renouvellement de permis comporte :
a) une photographie du demandeur qui permet de l’identifier de
façon précise et qui est conforme au paragraphe 14(1);
b) une attestation qui est signée par une personne — autre
qu’une personne visée à l’alinéa d) — connaissant le demandeur depuis au moins un an et étant âgée d’au moins dix-huit
ans, qui porte son nom et celui du demandeur inscrits lisiblement au verso de la photographie et qui indique qu’elle est âgée
d’au moins dix-huit ans, qu’elle connaît le demandeur depuis
au moins un an et que la photographie identifie ce dernier de
façon précise;
c) une attestation qui est signée par une personne — autre
qu’une personne visée à l’alinéa d) — connaissant le demandeur depuis au moins trois ans et étant âgée d’au moins dix-huit
ans, qui porte son nom inscrit lisiblement et qui indique qu’elle
est âgée d’au moins dix-huit ans, qu’elle connaît le demandeur
depuis au moins trois ans et qu’à sa connaissance :
(i) les renseignements contenus dans la demande sont exacts,
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1997
(ii) there is no reason why it would be desirable, in the interests of the safety of the applicant or any other person, that
the applicant not possess a firearm; and
(d) the name, date of birth, current address and telephone number of any of the following persons with whom the applicant is
cohabiting at the time the application is made, namely, the applicant’s spouse or common-law partner or any person with
whom the applicant is cohabiting in a conjugal relationship of
less than one year.
(ii) il n’y a aucune raison pour laquelle il serait souhaitable,
pour la sécurité du demandeur ou celle d’autrui, que le demandeur n’ait pas en sa possession une arme à feu;
d) une indication de la date de naissance, du nom et des adresse
et numéro de téléphone actuels de celle des personnes suivantes
avec qui le demandeur vit au moment de la présentation de la
demande : son époux ou conjoint de fait ou toute personne avec
qui il vit dans une relation conjugale depuis moins d’un an.
11. Paragraph 9(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
b) a statement signed by the applicant and, subject to subsection (2), by a parent or person who has custody of the applicant, and with their names printed legibly on the back of
the photograph, confirming that it accurately identifies the
applicant.
11. L’alinéa 9(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) d’une attestation signée par le demandeur et, sous réserve du
paragraphe (2), par ses père ou mère ou la personne qui en a la
garde, qui porte leurs noms inscrits lisiblement au verso de la
photographie et qui indique que la photographie identifie le
demandeur de façon précise.
12. Subsection 10(2) of the Regulations is replaced by the
following:
12. Le paragraphe 10(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) An application that is made by or on behalf of an individual
who is 18 years old or older and who is a non-resident for a
60-day licence referred to in subsection 5(3) of the Act must be
accompanied by a statement, signed by a person referred to in
subsection (3) and with the person’s name printed legibly on it,
confirming that, to the person’s knowledge, the applicant will be
using the firearms for a purpose referred to in subsection (4).
(2) La demande présentée par le non-résident âgé d’au moins
18 ans — ou en son nom — pour l’obtention d’un permis de possession de 60 jours visé au paragraphe 5(3) de la Loi est accompagnée d’une attestation signée par une des personnes visées au
paragraphe (3), portant son nom inscrit lisiblement et précisant
qu’à sa connaissance le demandeur utilisera les armes à feu à une
fin visée au paragraphe (4).
13. The heading before section 11 and sections 11 to 13 of
the Regulations are repealed.
13. L’intertitre précédant l’article 11 et les articles 11 à 13
du même règlement sont abrogés.
14. The portion of subsection 14(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
14. Le passage du paragraphe 14(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
14. (1) For the purposes of these Regulations, a photograph of
an applicant must be in colour or in black and white and must
14. (1) Pour l’application du présent règlement, la photographie
du demandeur doit être en couleur ou en noir et blanc et respecter
les exigences suivantes :
15. Section 19 of the Regulations is replaced by the
following:
15. L’article 19 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
19. The Registrar may issue licences referred to in this Part
only to carriers that carry on business in Canada.
19. Le directeur ne peut délivrer un permis visé à la présente
partie qu’aux transporteurs qui exercent des activités au Canada.
16. Paragraph 21(c) of the Regulations is replaced by the
following:
(c) the person is the spouse, common-law partner, child, parent,
brother or sister of a person referred to in paragraph (a) or (b)
and
(i) has a direct influence on the operations of the business, or
(ii) could have access to the firearms held by the business.
16. L’alinéa 21c) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
c) elle est l’époux, le conjoint de fait, l’enfant, le père, la mère,
le frère ou la sœur d’une personne visée aux alinéas a) ou b) et,
selon le cas :
(i) elle a une influence directe sur le fonctionnement de
l’entreprise,
(ii) elle pourrait avoir accès aux armes à feu détenues par
celle-ci.
17. (1) Paragraph 22(j) of the Regulations is replaced by the
following:
(j) in respect of a prohibited handgun, the use by
(i) businesses whose principal activity is the handling, transportation or protection of cash, negotiable instruments or
other goods of substantial value and whose employees require prohibited handguns to protect their lives in the course
of that activity, or
(ii) businesses that have instructors who are certified in the
safe handling and use of prohibited handguns and who require prohibited handguns for such instruction;
17. (1) L’alinéa 22j) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
j) dans le cas d’armes de poing prohibées :
(i) leur usage par les entreprises dont la principale activité
est le maniement, le transport ou la protection d’argent liquide, d’effets de commerce ou d’autres biens d’une valeur
importante et dont les employés ont besoin de telles armes
pour protéger leur vie dans le cadre de cette activité,
(ii) leur usage par les entreprises qui ont des instructeurs
agréés pour le maniement et l’usage sécuritaires des armes
de poing prohibées et qui ont besoin de telles armes pour
leur enseignement;
(2) Section 22 of the Regulations is amended by striking out
the word “and” at the end of paragraph (s) and by replacing
paragraph (t) with the following:
(2) L’alinéa 22t) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
1998
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
t) la possession d’une arme de poing prohibée — qui, à compter du 1er décembre 1998, a fait partie du matériel de l’entreprise sans interruption, et pour laquelle une copie d’un registre
a été envoyée avant cette date au commissaire de la Gendarmerie royale du Canada et reçue par lui — dans le but de la céder
à une entreprise titulaire d’un permis délivré à l’une ou l’autre
des fins visées à tout autre alinéa du présent article ou à un
particulier visé au paragraphe 12(6) de la Loi;
u) la possession d’un canon d’arme de poing, au sens de
l’alinéa b) de la définition de « dispositif prohibé » au paragraphe 84(1) du Code criminel — qui, à compter du 1er décembre
1998, a fait partie du matériel de l’entreprise sans interruption
— dans le but de le céder à une entreprise titulaire d’un permis
délivré à l’une ou l’autre des fins visées à tout autre alinéa du
présent article;
v) la prestation de services en tant que courtier en douane par
l’entreprise titulaire d’un agrément aux termes du paragraphe 9(1) de la Loi sur les douanes;
w) la formation en matière de manipulation et d’utilisation sécuritaires et d’identification des armes à feu prohibées, des
armes prohibées, des dispositifs prohibés et des munitions prohibées donnée à un agent public au sens de l’article 1 du Règlement sur les armes à feu des agents publics ou à l’employé
d’une entreprise titulaire d’un permis délivré à l’une ou l’autre
des fins visées à tout autre alinéa du présent article;
x) la possession et l’importation d’une arme à feu prohibée, ou
de tout élément ou pièce d’une telle arme à feu, en vue de
l’exécution d’un contrat passé avec une entreprise titulaire d’un
permis délivré à l’une ou l’autre des fins visées à tout autre alinéa du présent article;
y) la fabrication, l’entretien, la réparation ou la modification
d’une arme à feu prohibée, d’une arme prohibée, d’un dispositif prohibé ou d’une munition prohibée, ou de tout élément ou
pièce de ceux-ci, en vue de l’exécution d’un contrat passé avec
une entreprise titulaire d’un permis délivré à l’une ou l’autre
des fins visées aux alinéas a) à x).
(t) the possession of a prohibited handgun — that, beginning on
December 1, 1998, was continuously in the inventory of the
business, and in respect of which a copy of a record was sent
before that date to the Commissioner of the Royal Canadian
Mounted Police and received by that officer — for the purpose
of transfer to a business that is the holder of a licence issued for
any of the prescribed purposes set out in any of the other paragraphs of this section or to an individual described in subsection 12(6) of the Act;
(u) the possession of a handgun barrel within the meaning of
paragraph (b) of the definition “prohibited device” in subsection 84(1) of the Criminal Code — that, beginning on December 1, 1998, was continuously in the inventory of the business
— for the purpose of transfer to a business that is the holder of
a licence issued for any of the prescribed purposes set out in
any of the other paragraphs of this section;
(v) the performance of services as a customs broker by a business that holds a licence under subsection 9(1) of the Customs
Act;
(w) training in the safe handling and use and identification of
prohibited firearms, prohibited weapons, prohibited devices or
prohibited ammunition given to a public agent as defined in
section 1 of the Public Agents Firearms Regulations or to an
employee of a business that is the holder of a licence issued for
any of the prescribed purposes set out in any of the other paragraphs of this section;
(x) the importation and possession of a prohibited firearm, or
any part or component of a prohibited firearm, for the purpose
of performing a contract with a business that is the holder of a
licence issued for any of the prescribed purposes set out in any
of the other paragraphs of this section; and
(y) the manufacture, maintenance, repair or modification of a
prohibited firearm, prohibited weapon, prohibited device or
prohibited ammunition, or any component or part of any of
those things, for the purpose of performing a contract with a
business that is the holder of a licence issued for any of the prescribed purposes set out in any of paragraphs (a) to (x).
18. Section 24 of the Regulations and the heading before it
are repealed.
19. (1) The portion of subsection 25(1) of the Regulations
before paragraph (a) is replaced by the following:
25. (1) Notice of an application for a licence referred to in subsection 3(1) is sufficiently given to a person referred to in paragraph 3(1)(d) or (e) if the person is contacted in person by telephone or if the notice is given in writing and addressed to that
person at their address that is provided by the applicant under
paragraph 3(1)(d) or (e) or, if the applicant has advised the chief
firearms officer of a change of that address, at the new address,
and the notice is
(2) Paragraph 25(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
20. Paragraph 26(1)(b) of the Regulations is replaced by the
following:
(b) sent by registered mail or by courier; or
18. L’article 24 du même règlement et l’intertitre le précédant sont abrogés.
19. (1) Le passage du paragraphe 25(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
25. (1) L’avis de présentation d’une demande de permis visée
au paragraphe 3(1) est dûment transmis à l’une des personnes
visées aux alinéas 3(1)d) ou e), si la personne est jointe par téléphone ou si l’avis est donné par écrit et adressé à celle-ci à
l’adresse fournie par le demandeur aux termes des alinéas 3(1)d)
ou e) ou, dans le cas où le demandeur a avisé le contrôleur des
armes à feu du changement, à la nouvelle adresse, et si cet avis
est, selon le cas :
(2) L’alinéa 25(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) envoyé par courrier recommandé ou par messager;
20. L’alinéa 26(1)b) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
b) envoyée par courrier recommandé ou par messager;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
21. These Regulations come into force on the day on which
section 42 of An Act to amend the Criminal Code (firearms)
and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada,
2003, comes into force.
21. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur de l’article 42 de la Loi modifiant le Code criminel
(armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8 des Lois
du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
1999
Regulations Amending the Public Agents Firearms
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les armes à
feu des agents publics
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Public Agents Firearms Regulations (SOR/98-203). As a result of the amendments, the Registrar
will be able to issue more than one agency identification number
to an agency that requests more than one number in order to better track its inventory of firearms. For example, a large police
force may wish to obtain a distinct number for each detachment
or division that would take in firearms that are seized as evidence,
forfeited or turned in. In addition, the Regulations reduce the
amount of information to be included by an agency in its initial
protected firearms inventory. Such initial inventory will only need
to be reported to the Registrar if it is still in the possession of the
agency one year from the coming into force of the reporting provisions, namely January 1, 2005.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les armes à feu des
agents publics (DORS/98-203). Les modifications permettront au
directeur d’attribuer plus d’un numéro d’identification d’agence à
une agence qui en fait la demande afin de faciliter la gestion de
son inventaire. Par exemple, un grand service de police pourrait
vouloir obtenir un numéro pour chacun de ses détachements ou
divisions qui accepte des armes à feu saisies afin d’être admises
en preuve, confisquées ou remises. De plus, le règlement modificatif réduit le volume de renseignements que les agences doivent
inclure dans leur inventaire initial d’armes à feu protégées.
L’agence sera tenue de faire rapport de cet inventaire initial au
directeur seulement si elle détient encore les armes un an après
l’entrée en vigueur des dispositions relatives à la présentation de
rapports, à savoir le 1er janvier 2005.
Les modifications réduisent également les exigences en matière
de présentation de rapports imposées à l’Agence des douanes et
du revenu du Canada (ADRC) afin d’éviter la présentation de
rapports en double. Selon ce modèle, l’ADRC serait tenue de
faire rapport des armes à feu à titre d’armes à feu protégées qui
pourraient être restituées à leur propriétaire seulement si elle détient ces armes pendant 90 jours. Puisque l’ADRC est tenue de
faire rapport au directeur de chaque arme à feu importée et exportée, les armes à feu auraient fait l’objet de deux rapports : la
première fois à titre d’armes protégées et la deuxième fois à titre
d’armes importées. De plus, les agences seront tenues de rapporter les armes à feu protégées seulement si elles les détiennent
pendant 72 heures ou plus.
Les modifications apportent des clarifications sur le moment où
les cessions entre agences, les importations et les exportations
doivent être déclarées au directeur, afin de limiter les rapports
traitant de mouvements temporaires d’armes à feu.
The amendments also reduce reporting for the Canada Customs
and Revenue Agency (CCRA) to insure that no double-reporting
is done by the Agency. As such, the CCRA would not be required
to report firearms as protected firearms that may be returned to
the owner unless it has held them for 90 days. Since the CCRA
must report every importation and exportation to the Registrar,
those firearms would have ended up being reported twice: once as
protected firearms and once as imports. In addition, all agencies
will only be required to report protected firearms that are in their
possession for 72 hours or more.
The amendments also clarify when transfers between agencies
and imports and exports have to be reported to the Registrar, in
order to limit reporting of temporary movements of firearms.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Public Agents Firearms Regulations.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les armes à feu des agents publics.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Amendments related to the reporting of inventory by agencies
serve both to clarify the reporting requirements and to streamline
them with respect to reporting of initial protected firearm inventory. This streamlining reduces the reporting burden on agencies
making it easier for them to comply with the Act in the most cost
efficient way possible. The reporting of initial inventory will require only basic information about the firearms and will not
Les modifications relatives aux rapports sur l’inventaire des
agences visent à clarifier les exigences en matière de rapport et à
les rationaliser en ce qui a trait à la présentation de rapports sur
les inventaires initiaux d’armes à feu protégées. Cette simplification réduit le fardeau des agences relativement aux rapports, ce
qui permet à ces dernières de se conformer à la Loi plus facilement et de la façon la plus rentable possible. Il sera nécessaire
2000
Canada Gazette Part I
necessitate that each firearm be examined in detail by the agency.
In turn, the reduction in the firearm details to be reported with
respect to initial inventories will minimize the error rate and exceptions that need to be dealt with by the Registrar, thus reducing
the workload required to record protected firearms to each
agency.
Amendments with respect to the issuance of more than one
agency identification number will allow the larger agencies to
better track their inventories. It will also provide the Canadian
Firearms Program with records that are more accurate with respect to actual location of the firearms.
With respect to amendments that allow agencies not to report
firearms in their possession for less than 72 hours and amendments that address CCRA’s concerns about double-reporting,
efficiencies will be gained both from the agencies’ points of view
and from the Registrar’s. Agencies will not need to spend time
reporting short-term possession while the Registrar will not need
to record the firearm as protected and then to again record the
firearm as no longer in the possession of the agency in question.
This will decrease the volume of transaction reporting and require
fewer resources to administer the inventories. Since all long-term
possession will be recorded, public safety will not be impacted as
a result of these short-term transactions not being reported.
June 21, 2003
d’inclure dans les rapports sur l’inventaire initial seulement les
renseignements de base sur les armes à feu; l’agence ne sera pas
tenue de procéder à un examen minutieux de chaque arme à feu.
Cette réduction des détails à déclarer relativement à l’inventaire
initial réduira le taux d’erreurs et les exceptions qui devront être
traitées par le directeur, ce qui entraînera une réduction de la
charge de travail nécessaire à l’enregistrement des armes à feu
protégées de chaque agence.
Les modifications portant sur l’attribution de plus d’un numéro
d’identification d’agence permettront aux plus grandes agences de
mieux tenir leur inventaire. Elles permettront aussi au Programme
canadien des armes à feu de tenir des dossiers plus précis en ce
qui a trait à l’emplacement réel des armes à feu.
Les modifications permettant aux agences de ne pas présenter
de rapport sur les armes à feu qu’elles détiennent pendant moins
de 72 heures et celles portant sur les préoccupations de l’ADRC
sur le double emploi en matière de présentation de rapports permettront d’améliorer l’efficacité autant du point de vue des agences que du directeur. Les agences n’auront pas besoin de consacrer de temps aux rapports sur la possession à court terme, et le
directeur n’aura pas à enregistrer les armes à feu à titre d’armes à
feu protégées pour ensuite les enregistrer de nouveau comme
n’étant plus en la possession de l’agence en question. Ces mesures réduiront le volume de rapports de transactions et exigeront
moins de ressources pour gérer les inventaires. Toutes les possessions à long terme seront enregistrées; il n’y aura donc aucune
incidence sur la sécurité du public en raison de la non-déclaration
des transactions à court terme.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Section 85 of the Firearms Act requires that the Registrar record firearms in the possession of public agents and public officers, including both protected and agency firearms.
L’article 85 de la Loi sur les armes à feu exige que le directeur
enregistre les armes à feu détenues par des agents publics et par
des fonctionnaires publics, y compris les armes à feu protégées et
les armes à feu d’agences.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2001
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Public Agents Firearms Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les armes à feu des agents
publics.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario)
K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
[25-1-o]
[25-1-o]
REGULATIONS AMENDING THE PUBLIC
AGENTS FIREARMS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES ARMES À FEU DES AGENTS PUBLICS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The definition “agency identification number” in section 1 of the Public Agents Firearms Regulations1 is repealed.
1. (1) La définition de « numéro d’identification d’agence »,
à l’article 1 du Règlement sur les armes à feu des agents public1, est abrogée.
(2) L’article 1 du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« numéro d’identification » Le numéro attribué à une agence de
services publics en vertu de l’alinéa 7(1)a). (public agency
identification number)
« subdivision » Toute partie d’une agence de services publics.
(unit)
2. Les articles 5 et 6 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
5. L’agence de services publics veille à ce que chaque agent
public qui agit sous ses ordres ou pour son compte et qui entrepose, manie, transporte, possède ou utilise des armes à feu dans le
cadre de ses fonctions reçoive au préalable la formation appropriée à cette fin.
(2) Section 1 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“public agency identification number” means the number assigned to a public service agency under paragraph 7(1)(a).
(numéro d’identification)
“unit” means any part of a public service agency. (subdivision)
2. Sections 5 and 6 of the Regulations are replaced by the
following:
5. A public service agency shall ensure that each public agent
who acts under its authority, or on its behalf, and who stores,
handles, transports, possesses or uses firearms in the course of his
or her duties receives training appropriate to his or her particular
duties before storing, handling, transporting, possessing or using
them.
PUBLIC AGENCY IDENTIFICATION NUMBER
NUMÉRO D’IDENTIFICATION
6. (1) Every public service agency shall ensure that one or
more applications have been made to the Registrar so that the
agency, including all of its units, will be covered by one or more
public agency identification numbers.
(2) An application shall include the name, address, phone number and, if applicable, facsimile number and electronic mail address of the public service agency or unit making the application.
6. (1) L’agence de services publics veille à ce qu’une ou plusieurs demandes soient présentées au directeur, de telle sorte que
l’agence, y compris toutes ses subdivisions, soit visée par un ou
plusieurs numéros d’identification.
(2) La demande contient les nom, adresse et numéro de téléphone ainsi que, le cas échéant, le numéro de télécopieur et
l’adresse de courriel de l’agence de services publics ou de la subdivision qui présente la demande.
3. Les alinéas 7(1)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) un numéro d’identification à toute agence de services publics ou subdivision qui lui en fait la demande conformément à
l’article 6 ou qui lui signale qu’elle est en possession d’une
arme à feu;
3. Paragraphs 7(1)(a) and (b) of the Regulations are replaced by the following:
(a) a public agency identification number to any public service
agency or unit that requests one under section 6 or reports that
it has possession of a firearm; and
(b) a firearm identification number to an agency firearm or a
protected firearm reported under subsection 8(1), 9(1), 10(1),
———
1
SOR/98-203
———
1
DORS/98-203
2002
Canada Gazette Part I
(1.1) or (1.2) or 10.1(1) in respect of which a firearm identification number has not already been assigned.
June 21, 2003
4. The Regulations are amended by adding the following after section 7:
b) un numéro d’enregistrement à toute arme à feu d’agence ou
arme à feu protégée qui figure dans un rapport présenté aux
termes des paragraphes 8(1), 9(1), 10(1), (1.1) ou (1.2) ou
10.1(1) et qui n’a pas de numéro d’enregistrement.
4. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 7, de ce qui suit :
CHANGE OF NAME OR ADDRESS
CHANGEMENT DE NOM OU D’ADRESSE
7.1 Every public service agency or unit that has been assigned
a public agency identification number shall advise the Registrar
of a change of its name or address within 30 days after the
change.
7.1 L’agence de services publics ou la subdivision à qui est attribué un numéro d’identification informe le directeur de tout
changement de nom ou d’adresse dans les trente jours suivant le
changement.
5. (1) Subsection 8(1) of the Regulations is replaced by the
following:
5. (1) Le paragraphe 8(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
8. (1) Every public service agency shall ensure that on or before January 1, 2005 the Registrar is provided with one or more
reports that set out the inventory of all agency firearms and protected firearms in the agency’s possession on January 1, 2004.
8. (1) L’agence de services publics veille à ce qu’un ou plusieurs rapports dressant l’inventaire des armes à feu d’agence et
des armes à feu protégées en sa possession au 1er janvier 2004,
soient présentés au directeur au plus tard le 1er janvier 2005.
(1.1) For the purposes of subsection (1), inventory does not include protected firearms in the public service agency’s possession
on January 1, 2004 that the agency intends to dispose of on or
before January 1, 2005.
(1.1) Pour l’application du paragraphe (1), l’inventaire ne comprend pas les armes à feu protégées que l’agence de services publics a en sa possession au 1er janvier 2004 et dont elle entend
disposer le 1er janvier 2005 ou avant cette date.
(1.2) A report shall include the name of the public service
agency or unit that is making the report and its public agency
identification number.
(1.2) Le rapport contient le nom de l’agence de services publics
ou de la subdivision qui en est l’auteur, ainsi que son numéro
d’identification.
(2) The portion of subsection 8(2) of the Regulations before
paragraph (a) is replaced by the following:
(2) Le passage du paragraphe 8(2) du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
(2) For each agency firearm set out in a report referred to in
subsection (1), the public service agency or unit making the report
shall request a firearm identification number and shall include the
following information:
(3) Paragraph 8(2)(d) of the Regulations is replaced by the
following:
(d) model, if available;
(4) Paragraphs 8(2)(g) and (h) of the Regulations are replaced by the following:
(g) calibre or gauge;
(h) the barrel length, if it is shorter than 470 mm; and
(5) Subsection 8(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(2.1) For each protected firearm set out in a report referred to in
subsection (1), the public service agency or unit making the report
shall request a firearm identification number and shall include the
following information:
(a) the serial number, if any;
(b) the type;
(c) whether the barrel length is shorter than 470 mm; and
(d) the case reference or file reference respecting the firearm, if
applicable.
(2) Pour chaque arme à feu d’agence visée par un rapport présenté aux termes du paragraphe (1), l’agence de services publics
ou la subdivision qui en est l’auteur demande un numéro d’enregistrement et fournit les renseignements suivants :
(3) L’alinéa 8(2)d) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
d) le modèle, s’il est connu;
(4) Les alinéas 8(2)g) et h) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
g) le calibre ou la jauge
h) la longueur du canon, si celle-ci est inférieure à 470 mm;
(5) Le paragraphe 8(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2.1) Pour chaque arme à feu protégée visée par un rapport présenté aux termes du paragraphe (1), l’agence de services publics
ou la subdivision qui est l’auteur du rapport demande un numéro
d’enregistrement et fournit les renseignements suivants :
a) le numéro de série, le cas échéant;
b) le type;
c) la mention que la longueur du canon est inférieure ou non à
470 mm;
d) le renvoi à la cause ou au dossier concernant l’arme à feu, le
cas échéant.
(3) Where an agency firearm, other than an agency firearm kept
for the exclusive use of peace officers involved in covert operations, does not have a serial number sufficient to distinguish it
from other firearms, the public service agency shall ensure that
the firearm is marked, by permanently and legibly stamping or
engraving the firearm identification number when assigned, on
the firearm’s frame or receiver in a visible place.
(3) L’agence de services publics veille à ce que soit effectué le
marquage de toute arme à feu d’agence — autre que celle destinée à l’usage exclusif des agents de la paix participant à des opérations secrètes — qui ne porte pas de numéro de série permettant
de la distinguer des autres armes à feu, en y estampant ou en y
gravant, de façon indélébile et lisible, à un endroit visible sur la
carcasse ou la boîte de culasse, son numéro d’enregistrement, une
fois qu’il est attribué.
Le 21 juin 2003
(6) Subsection 8(4) of the French version of the Regulations
is replaced by the following:
(4) Lorsqu’une étiquette a été délivrée conformément au paragraphe 7(2) pour une arme à feu protégée, l’agence de services
publics veille à ce qu’elle soit apposée à un endroit visible sur la
carcasse ou la boîte de culasse.
6. (1) Subsection 9(1) of the Regulations is replaced by the
following:
9. (1) A public service agency that, after January 1, 2004, acquires a firearm for use as an agency firearm shall without delay
ensure that the Registrar is provided with a report on that transaction that includes the following information:
(a) the name and public agency identification number of the
agency or unit making the report; and
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
(2) Subsection 9(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) If a public service agency, after January 1, 2004, acquires
an agency firearm that is not kept for the exclusive use of peace
officers involved in covert operations and that does not bear a
serial number sufficient to distinguish it from other firearms or a
firearm identification number, the public service agency shall
mark the firearm, by permanently and legibly stamping or engraving the firearm identification number when assigned, on the
firearm’s frame or receiver in a visible place.
7. (1) The portion of subsection 10(1) of the Regulations before paragraph (a) is replaced by the following:
10. (1) Subject to subsections (1.1) and (1.2), a public service
agency shall report to the Registrar every firearm that comes into
its possession after January 1, 2004 and that is kept as a protected
firearm, before the earlier of
(2) Section 10 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (1):
(1.1) The Canada Customs and Revenue Agency shall report to
the Registrar any firearm that comes into its possession after
January 1, 2004 and that is abandoned, seized or forfeited, within
30 days after the abandonment, seizure or forfeiture.
(1.2) The Canada Customs and Revenue Agency shall, without
delay, report to the Registrar any firearm — other than a firearm
that has been abandoned, seized or forfeited under subsection
(1.1) —that comes into its possession after January 1, 2004 if the
firearm remains in its possession for more than 90 days.
(3) Paragraphs 10(2)(a) and (b) of the Regulations are replaced by the following:
(a) the name and public agency identification number of the
public service agency or unit making the report;
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
(4) Subsection 10(3) of the Regulations is replaced by the
following:
(3) Where a firearm referred to in subsection (1), (1.1) or (1.2)
has been issued a sticker under subsection 7(2), the public service
agency shall ensure that the sticker is attached to the frame or
receiver in a visible place.
Gazette du Canada Partie I
2003
(6) Le paragraphe 8(4) de la version française du même règlement est remplacé par ce qui suit :
(4) Lorsqu’une étiquette a été délivrée conformément au paragraphe 7(2) pour une arme à feu protégée, l’agence de services
publics veille à ce qu’elle soit apposée à un endroit visible sur la
carcasse ou la boîte de culasse.
6. (1) Le paragraphe 9(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
9. (1) L’agence de services publics qui, après le 1er janvier
2004, acquiert une arme à feu pour l’utiliser comme arme à feu
d’agence veille à ce qu’un rapport à cet effet soit présenté sans
délai au directeur. Le rapport contient les renseignements suivants :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence de services
publics ou de la subdivision qui est l’auteur du rapport;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i);
(2) Le paragraphe 9(2) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) Si elle acquiert, après le 1er janvier 2004, une arme à feu
d’agence — autre que celle destinée à l’usage exclusif des agents
de la paix participant à des opérations secrètes — qui ne porte ni
numéro de série permettant de la distinguer des autres armes à feu
ni numéro d’enregistrement, l’agence de services publics veille à
ce qu’en soit effectué le marquage, en y estampant ou en y gravant, de façon indélébile et lisible, à un endroit visible sur la carcasse ou la boîte de culasse, son numéro d’enregistrement, une
fois qu’il est attribué.
7. (1) Le passage du paragraphe 10(1) du même règlement
précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
10. (1) Sous réserve des paragraphes (1.1) et (1.2), l’agence de
services publics qui, après le 1er janvier 2004, entre en possession
d’une arme à feu et la garde en tant qu’arme à feu protégée veille
à ce qu’un rapport à cet effet soit présenté au directeur avant le
premier en date des jour ou événement suivants :
(2) L’article 10 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (1), de ce qui suit :
(1.1) L’Agence des douanes et du revenu du Canada si elle entre en possession, après le 1er janvier 2004, d’une arme à feu visée
au paragraphe (1), qui est abandonnée, saisie ou confisquée, présente un rapport à cet effet au directeur dans les trente jours suivant l’abandon, la saisie ou la confiscation, selon le cas.
(1.2) L’Agence des douanes et du revenu du Canada si elle entre en possession, après le 1er janvier 2004, d’une arme à feu visée
au paragraphe (1) — autre qu’une arme à feu abandonnée, saisie
ou confisquée aux termes du paragraphe (1.1) —, qui demeure en
sa possession pour une période de plus de quatre-vingt-dix jours,
présente un rapport à cet effet au directeur sans délai.
(3) Les alinéas 10(2)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence ou de la subdivision qui est l’auteur du rapport;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i);
(4) Le paragraphe 10(3) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(3) Lorsqu’une étiquette a été délivrée conformément au paragraphe 7(2) pour une arme à feu visée aux paragraphes (1), (1.1)
ou (1.2), l’agence de services publics veille à ce qu’elle soit apposée à un endroit visible sur la carcasse ou la boîte de culasse.
2004
Canada Gazette Part I
(4) This section does not apply to a firearm that has been seized
and detained by the public service agency for less than 72 hours.
8. The Regulations are amended by adding the following after section 10:
10.1 (1) A public service agency that is still in possession of a
protected firearm described in subsection 8(1.1) after January 1,
2005 shall, without delay, provide the Registrar with a report on
the firearm.
(2) The report shall include the information referred to in subsection 10(2).
(3) If a firearm referred to in subsection (1) has been issued a
sticker under subsection 7(2), the public service agency shall ensure that the sticker is attached to the frame or receiver in a visible place.
9. (1) The portion of section 11 of the English version of
the Regulations before paragraphe (a) is replaced by the
following:
11. A public service agency that suffers the loss or theft of a
firearm or to whom a firearm is reported as being lost or stolen
under section 105 of the Criminal Code shall, without delay, report the event to the Registrar and include
(2) Paragraph 11(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the name and public agency identification number of the
agency or unit reporting the event;
10. Section 12 of the Regulations is replaced by the
following:
12. A public service agency shall advise the Registrar within
30 days after making any modification to an agency firearm that
changes the class of the firearm.
11. Sections 13 to 15 of the Regulations are replaced by the
following:
13. (1) A public service agency or unit that transfers possession
of a firearm to another public service agency or to another unit
shall provide the Registrar with a report on the transaction — if
the transfer is intended to last for a period of more than 180 days
or actually lasts longer than that period — and shall do so
(a) without delay after the transfer, in the case of a transfer that
is intended to last for more than 180 days; or
(b) without delay after the 180 days, in the case of a transfer
that actually lasts longer than such a period.
(2) The report shall include the following information:
(a) the names and public agency identification numbers of the
parties to the transaction; and
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
June 21, 2003
(4) Le présent article ne s’applique pas à une arme à feu saisie
par l’agence de services publics et retenue pendant moins de
soixante-douze heures.
8. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 10, de ce qui suit :
10.1 (1) L’agence de services publics qui, après le 1er janvier
2005, a toujours en sa possession une arme à feu protégée visée
au paragraphe 8(1.1) présente un rapport à cet effet au directeur
sans délai.
(2) Le rapport contient les renseignements visés au paragraphe 10(2).
(3) Lorsqu’une étiquette a été délivrée conformément au paragraphe 7(2) pour une arme à feu visée au paragraphe (1), l’agence
de services publics veille à ce qu’elle soit apposée à un endroit
visible sur la carcasse ou la boîte de culasse.
9. (1) Le passage de l’article 11 de la version anglaise du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui
suit :
11. A public service agency that suffers the loss or theft of a
firearm or to whom a firearm is reported as being lost or stolen
under section 105 of the Criminal Code shall, without delay, report the event to the Registrar and include
(2) L’alinéa 11a) du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence ou de la subdivision qui signale le fait;
10. L’article 12 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
12. L’agence de services publics qui modifie une arme à feu
d’agence d’une façon qui en change la classe en avise le directeur
dans les trente jours suivant la modification.
11. Les articles 13 à 15 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
13. (1) L’agence de services publics ou la subdivision qui cède
la possession d’une arme à feu à une autre agence de services
publics ou à une autre subdivision présente un rapport à cet effet
au directeur si la cession est prévue pour une période de plus de
cent quatre-vingts jours ou si elle dure dans les faits plus de cent
quatre-vingts jours; le rapport est présenté :
a) dans le cas d’une cession prévue pour une période de plus de
cent quatre-vingts jours, dès la cession;
b) dans le cas d’une cession qui, dans les faits, dure plus de
cent quatre-vingts jours, dès l’expiration de cette période.
(2) Le rapport contient les renseignements suivants :
a) les noms et numéros d’identification d’agence publique des
parties à l’opération;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i);
IMPORTATION
IMPORTATION
14. (1) A public service agency shall ensure that the Registrar
is provided, prior to the importation of any firearm or within
30 days after the importation, with the following information:
(a) the name and public agency identification number of the
agency or unit; and
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
14. (1) L’agence de services publics, avant d’importer une
arme à feu nouvellement acquise ou dans les trente jours suivant
l’importation, veille à ce que les renseignements ci-après soient
fournis au directeur :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence ou de la
subdivision;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i).
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2005
(2) Subsection (1) does not apply in respect of a firearm that is
re-imported by a public service agency and retained by that
agency as a protected firearm or as an agency firearm while the
firearm is outside Canada.
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à l’arme à feu réimportée par l’agence de services publics qui l’a conservée en tant
qu’arme à feu d’agence ou arme à feu protégée pendant qu’elle se
trouvait à l’extérieur du Canada.
EXPORTATION
EXPORTATION
15. (1) A public service agency shall ensure that the Registrar
is provided, prior to the exportation of any firearm or within
30 days after the exportation, with the following information:
(a) the name and public agency identification number of the
agency or unit ; and
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
(2) Subsection (1) does not apply in respect of a firearm that is
intended to be re-imported by a public service agency and intended to be retained by that agency as a protected firearm or as
an agency firearm while the firearm is outside Canada.
12. (1) The portion of subsection 16(1) of the Regulations
before paragraph (b) is replaced by the following:
16. (1) A public service agency that disposes of a firearm shall
do so in the following manner:
(a) by offering the firearm to the chief firearms officer of the
province in which the firearm is stored or to the Commissioner
of the Royal Canadian Mounted Police, for destruction or for
any scientific, research, or educational purpose, or for preservation as a historical firearm;
(2) Subsection 16(1) of the Regulations is amended by adding the word “or” at the end of paragraph (b) and by adding
the following after that paragraph:
(c) by selling, bartering or giving the firearm to another public
service agency.
(3) The portion of subsection 16(2) of the French version of
the Regulations before paragraph (a) is replaced by the
following:
(2) Avant de disposer d’une arme à feu, l’agence de services
publics en avise le directeur en fournissant les renseignements
suivants :
(4) Paragraphs 16(2)(a) and (b) of the Regulations are replaced by the following:
(a) the name and public agency identification number of the
agency or unit ;
(b) with respect to the firearm, its firearm identification number
or, if there is none, its serial number, if any, and the information referred to in paragraphs 8(2)(b) to (i).
(5) Subsection 16(3) of the French version of the Regulations is replaced by the following:
(3) Lorsque l’arme à feu visée au paragraphe (2) est détruite,
l’agence de services publics avise le directeur des date et lieu de
destruction.
(6) Section 16 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (3):
(4) Subsections (2) and (3) do not apply to a protected firearm
that is in the possession of a public service agency on January 1,
2004 and that the agency has disposed of on or before January 1,
2005.
13. Subsection 18(2) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Sections 8 to 10.1 and 12 to 16 come into force on January 1, 2004.
15. (1) L’agence de services publics, avant d’exporter une arme
à feu ou dans les trente jours suivant l’exportation, veille à ce que
les renseignements ci-après soient fournis au directeur :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence ou de la
subdivision;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i).
(2) Le paragraphe (1) ne s’applique pas à l’arme à feu devant
être réimportée par l’agence de services publics qui entend la
conserver en tant qu’arme à feu d’agence ou arme à feu protégée
pendant qu’elle se trouve à l’extérieur du Canada.
12. (1) Le passage du paragraphe 16(1) du même règlement
précédant l’alinéa b) est remplacé par ce qui suit :
16. (1) L’agence de services publics qui dispose d’une arme à
feu le fait de la manière suivante :
a) elle l’offre au contrôleur des armes à feu de la province où
celle-ci est entreposée ou au commissaire de la Gendarmerie
royale du Canada pour qu’elle soit détruite, utilisée à des fins
éducatives, scientifiques ou de recherche ou conservée en tant
qu’arme à feu d’époque;
(2) Le paragraphe 16(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa b), de ce qui suit :
c) elle la vend, l’échange ou la donne à une autre agence de
services publics.
(3) Le passage du paragraphe 16(2) de la version française
du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce
qui suit :
(2) Avant de disposer d’une arme à feu, l’agence de services
publics en avise le directeur en fournissant les renseignements
suivants :
(4) Les alinéas 16(2)a) et b) du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
a) les nom et numéro d’identification de l’agence ou de la
subdivision;
b) le numéro d’enregistrement de l’arme à feu ou, à défaut, son
numéro de série le cas échéant ainsi que les renseignements visés aux alinéas 8(2)b) à i);
(5) Le paragraphe 16(3) de la version française du même
règlement est remplacé par ce qui suit :
(3) Lorsque l’arme à feu visée au paragraphe (2) est détruite,
l’agence de services publics avise le directeur des date et lieu de
destruction.
(6) Le même règlement est modifié par adjonction, après le
paragraphe 16(3), de ce qui suit :
(4) Les paragraphes (2) et (3) ne s’appliquent pas à l’arme à feu
protégée qui est en la possession de l’agence de services publics
au 1er janvier 2004 et dont celle-ci dispose le 1er janvier 2005 ou
avant cette date.
13. Le paragraphe 18(2) du même règlement remplacé par
ce qui suit :
(2) Les articles 8 à 10.1 et 12 à 16 entrent en vigueur le 1er janvier 2004.
2006
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
14. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
14. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Authorization to Export
or Import Firearms Regulations (Businesses)
Règlement modifiant le Règlement sur les
autorisations d’exportation ou d’importation
d’armes à feu (entreprises)
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
2007
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Authorization to Export or Import
Firearms Regulations (Businesses) [SOR/98-214]. The Regulations streamline the requirements for businesses that require an
authorization to export such that permits to export issued under
the Export and Import Permits Act by the Minister of Foreign
Affairs and International Trade will be deemed authorizations to
export for the purposes of the Firearms Act. Where the Registrar
issues an authorization to export, the requirements are further
streamlined in order to remove the requirement that a bar code
containing descriptions of the goods be placed on the packaging
of the goods to be exported. Instead, a copy of the bill of lading
will be sufficient for identification at the time of export. The same
modifications are being made with respect to goods being imported by way of an authorization to import issued by the
Registrar.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les autorisations
d’exportation et d’importation d’armes à feu (entreprises)
[DORS/98-214]. Le Règlement simplifie les conditions imposées
aux entreprises qui les obligent à obtenir une autorisation
d’exportation de façon à ce que les licences délivrées en vertu de
la Loi sur les licences d’exportation et d’importation par le ministre des Affaires étrangères et du Commerce international soient
considérées comme des autorisations d’exportation aux fins de la
Loi sur les armes à feu. Lorsque le directeur délivre une autorisation d’exportation, les conditions sont simplifiées davantage afin
de supprimer l’obligation qu’un code à barres contenant la description des biens soit placé sur l’emballage des biens qui doivent
être exportés. Une copie de la lettre de transport sera suffisante
pour identifier les biens au moment de l’exportation. Les mêmes
modifications seront apportées aux biens importés au moyen
d’une autorisation d’importation délivrée par le directeur.
Puisque les numéros de série sont souvent inconnus avant
l’importation des biens, le Règlement est modifié afin de permettre à une entreprise d’importer des armes à feu et de transmettre le
numéro de série après l’importation. Une description des biens
doit tout de même être fournie.
Le Règlement prévoit également l’obtention d’une autorisation
d’importation visant à permettre aux entreprises d’importer des
glissières, des barillets, des culasses mobiles, des blocs de culasse
et des canons. Les modifications créent également une disposition
prévoyant que l’importation de ces pièces sans une telle autorisation constitue une infraction.
Since it is often the case that serial numbers will not be known
until the goods have been imported, the Regulations are amended
to permit a business to import firearms and report the serial number after importation. A description of the goods must still be
provided.
The Regulations also provide for the issuance of an authorization to import to permit the importation of slides, cylinder, bolts,
breech blocks and barrels by businesses. An offence provision for
importing these parts without such an authorization has also been
created by the amendments.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Authorization to Export or Import Firearms Regulations (Businesses) and are the only means available to deem export permits
issued under the Export and Import Permits Act to be authorizations for the purposes of the Firearms Act.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les autorisations d’exportation et d’importation d’armes à feu
(entreprises) et de considérer les licences délivrées en vertu de la
Loi sur les licences d’exportation et d’importation comme des
autorisations aux fins de la Loi sur les armes à feu.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendments deeming export permits issued under the Export and Import Permits Act to be authorizations for the purposes
of the Firearms Act will be of benefit to businesses, as they will
not be required to apply for permission to export firearms from
two different federal government bodies. This should result in
both cost savings and greater efficiency for the businesses. As it
eliminates duplication of work, there should also be net cost
Les modifications qui permettent de considérer que les licences
d’exportation délivrées en vertu de la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation sont des autorisations aux fins de
la Loi sur les armes à feu seront profitables aux entreprises, puisque celles-ci ne seront pas obligées de demander la permission
d’exporter des armes à feu à deux entités différentes du gouvernement fédéral. Cela devrait entraîner une réduction des coûts et
2008
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
With respect to the amendments concerning authorizations to
import parts, these will allow Canada to ratify international conventions to which it is a signatory, including the UN Protocol on
Firearms.
une augmentation de l’efficacité pour les entreprises. Puisque cela
éliminera le travail en double, il devrait également y avoir des
économies de coûts nets pour le Programme canadien des armes à
feu, car le directeur ne sera pas obligé de délivrer ce document,
sauf pour les dispositifs, les armes et les munitions prohibés. Le
ministère des Affaires extérieures et du Commerce international
(MAECI) fournira au directeur de l’information sur les licences
d’exportation qui ont été délivrées et l’Agence des douanes et du
revenu du Canada informera le directeur de l’exportation d’armes
à feu. Cela assure l’intégrité continue de la base de données du
programme, tout en éliminant la responsabilité de l’entreprise
d’aviser le directeur des exportations effectuées. Ces modifications permettront au directeur de se concentrer sur le contrôle et
l’enregistrement des armes à feu importées au pays, alors que
le MAECI pourra axer ses efforts sur les exportations.
Comme il arrive souvent que les entreprises ne connaissent pas
tous les numéros de série d’un chargement d’armes à feu avant
que les armes à feu n’arrivent à la frontière, l’élimination de la
condition visant à fournir à l’avance le numéro de série permettra
aux biens d’être traités plus rapidement et plus efficacement aux
douanes.
Les modifications relatives à la façon dont les biens expédiés
doivent être identifiés entraîneront également une plus grande
efficacité à la frontière. De plus, les entreprises ne seront plus
obligées d’adopter de nouvelles procédures ou d’obtenir un nouvel équipement de codes à barres afin d’importer ou d’exporter
des armes à feu.
En ce qui concerne les modifications relatives aux autorisations
d’importations de pièces, elles permettront au Canada de ratifier
les conventions internationales auxquelles il est partie, notamment le Protocole de l’ONU sur l’utilisation des armes à feu.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
savings to the Canadian Firearms Program since the Registrar will
not be required to issue this document, other than for prohibited
devices, weapons and ammunition. The Department of Foreign
Affairs and International Trade (DFAIT) will provide the Registrar with information about exports permits that have been issued
and the Canada Customs and Revenue Agency will advise the
Registrar of the exportation of firearms. This ensures the continued integrity of the program’s database, while eliminating the
business’ responsibility to advise the Registrar of exports. The
amendments will permit the Registrar to focus on controlling and
registering firearms being imported into the country while DFAIT
will be able to focus its efforts on exports.
Since businesses often are not advised of all serial numbers
in a shipment of firearms until those firearms arrive at the border, eliminating requirements that this be provided in advance
will allow goods to move through Customs more quickly and
efficiently.
The amendments with respect to how goods being shipped
must be identified will also result in greater efficiency at the border. In addition, businesses will not need to adopt new processes
or obtain new bar coding equipment in order to import or export
firearms.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Pursuant to sections 103 and 104 of the Criminal Code, it is an
offence to import or export a firearm other than under the authority of the Firearms Act, of its regulations or of any other act of
Parliament, including the Export and Import Permits Act.
Conformément aux articles 103 et 104 du Code criminel,
l’importation ou l’exportation d’une arme à feu autrement qu’en
vertu de la Loi sur les armes à feu, des règlements connexes ou de
toute autre loi du Parlement, y compris la Loi sur les licences
d’exportation et d’importation, constitue une infraction.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2009
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Authorization to Export or Import Firearms Regulations (Businesses).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations d’exportation ou d’importation d’armes à feu (entreprises).
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE AUTHORIZATION
TO EXPORT OR IMPORT FIREARMS
REGULATIONS (BUSINESSES)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES AUTORISATIONS D’EXPORTATION OU
D’IMPORTATION D’ARMES À FEU (ENTREPRISES)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The title of the Authorization to Export or Import Firearms Regulations (Businesses)1 is replaced by the following:
1. Le titre du Règlement sur les autorisations d’exportation
ou d’importation d’armes à feu (entreprises)1 est remplacé par
ce qui suit :
RÈGLEMENT SUR L’IMPORTATION ET L’EXPORTATION
D’ARMES À FEU (ENTREPRISES)
2. L’article 3 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
3. Lorsqu’une entreprise demande l’autorisation d’exporter des
marchandises visées à l’article 43 de la Loi, le directeur assortit
l’autorisation d’exportation qu’il délivre de la condition selon
laquelle les marchandises doivent être accompagnées du connaissement et d’une copie de l’autorisation.
3. L’article 4 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
4. Pour l’application du paragraphe 45(4) de la Loi, l’agent des
douanes dispose des marchandises retenues en vertu du paragraphe 45(3) de la Loi de la même manière qu’une agence de services publics dispose d’une arme à feu aux termes de l’article 16 du
Règlement sur les armes à feu des agents publics.
IMPORTATION AND EXPORTATION OF FIREARMS REGULATIONS (BUSINESSES)
2. Section 3 of the Regulations is replaced by the following:
3. If a business applies for an authorization to export goods described in section 43 of the Act, the Registrar shall attach to the
authorization issued in respect of those goods the condition that
the goods be accompanied by the bill of lading and a copy of the
authorization.
3. Section 4 of the Regulations is replaced by the following:
4. For the purposes of subsection 45(4) of the Act, a customs
officer shall dispose of goods detained under subsection 45(3) of
the Act in the same manner as a public service agency disposes of
a firearm under section 16 of the Public Agents Firearms
Regulations.
Deemed Authorizations
4.1 Permits to export firearms that are issued under section 7 of
the Export and Import Permits Act are deemed to be authorizations to export for the purposes of the Act.
4. Section 6 of the Regulations is replaced by the following:
———
1
SOR/98-214
Autorisations réputées
4.1 Les licences d’exportation d’armes à feu qui sont délivrées
en vertu de l’article 7 de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation sont réputées être des autorisations d’exportation
pour l’application de la Loi.
4. L’article 6 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
———
1
DORS/98-214
2010
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
6. (1) If a business applies for an authorization to import goods
described in section 43 of the Act, the Registrar shall attach to the
authorization issued in respect of those goods the condition that
the goods be accompanied by the bill of lading and a copy of the
authorization.
(2) If at the time of making the application the serial number of
the firearm that is the subject of the application does not exist or
is unknown, the business shall provide the serial number, if any,
to the Registrar, as soon as it becomes known to the business.
5. Section 7 of the Regulations is replaced by the following:
7. For the purposes of subsection 47(4) of the Act, a customs
officer shall dispose of goods forfeited under that subsection in
the same manner as a public service agency disposes of a firearm
under section 16 of the Public Agents Firearms Regulations.
6. (1) Lorsqu’une entreprise demande l’autorisation d’importer
des marchandises visées à l’article 43 de la Loi, le directeur assortit l’autorisation d’importation qu’il délivre de la condition
selon laquelle les marchandises doivent être accompagnées du
connaissement et d’une copie de l’autorisation.
(2) Si, au moment de la présentation de la demande, le numéro
de série de l’arme à feu faisant l’objet de la demande n’existe pas
ou est inconnu, l’entreprise fournit ce numéro au directeur dès
qu’elle en a connaissance, le cas échéant.
5. L’article 7 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
7. Pour l’application du paragraphe 47(4) de la Loi, l’agent des
douanes dispose des marchandises confisquées en vertu de ce
paragraphe de la même manière qu’une agence de services publics dispose d’une arme à feu aux termes de l’article 16 du Règlement sur les armes à feu des agents publics.
Parts and Components
Pièces et éléments
7.1 (1) No business shall import a cylinder, slide, bolt, breech
block or barrel of a firearm unless the business has been authorized in writing to do so by the Registrar.
(2) For the purpose of these Regulations, the provisions of the
Act and of these Regulations that apply to an authorization to
import also apply, with such modifications that the circumstances
require, to an authorization referred to in subsection (1).
6. The Regulations are amended by adding the following after section 11:
7.1 (1) Il est interdit à toute entreprise d’importer un barillet,
une glissière, une culasse mobile, un bloc-culasse ou un canon
d’arme à feu à moins d’y avoir été autorisée par écrit par le
directeur.
(2) Pour l’application du présent règlement, les dispositions de
la Loi et du présent règlement qui s’appliquent à l’autorisation
d’importation s’appliquent aussi à l’autorisation visée au paragraphe (1), avec les adaptations nécessaires.
6. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 11, de ce qui suit :
Offence
Infraction
11.1 For the purpose of paragraph 117(o) of the Act, it is an offence to contravene subsection 7.1(1).
11.1. Pour l’application de l’alinéa 117o) de la Loi, constitue
une infraction toute contravention au paragraphe 7.1(1).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
7. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2011
Regulations Amending the Importation and
Exportation of Firearms Regulations (Individuals)
Règlement modifiant le Règlement sur l’importation
et l’exportation d’armes à feu (particuliers)
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Importation and Exportation of
Firearms Regulations (Individuals), SOR/98-215. Most provisions of the Regulations, other than the non-resident provisions
that are already in force, are set to come into effect January 1,
2004.
The Regulations provide a process by which non-residents who
wish to enter Canada with firearms may obtain a pre-processed
declaration form to be presented to Customs. The form would be
filled out by the non-resident, mailed to the Registrar who would
conduct background checks and classify the firearms, and then
send the declaration back to the non-resident for presentation to a
Customs officer. A process is also provided for non-residents who
are licensed in Canada, but who have not registered firearms, that
would allow them to import the firearms for a temporary purpose.
In addition, the Regulations provide that non-residents must declare their date of export at the time of the importation.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur l’importation et l’exportation d’armes à feu (particuliers), DORS/98-215. La plupart
des dispositions du Règlement, sauf celles relatives aux nonrésidents déjà en vigueur, doivent prendre effet le 1er janvier
2004.
Le Règlement prévoit une procédure en vertu de laquelle les
non-résidents qui désirent entrer au Canada avec des armes à feu
peuvent obtenir un formulaire de déclaration prétraitée à présenter
aux douanes. Le formulaire serait rempli par le non-résident, puis
postée au directeur qui effectuerait la vérification des antécédents,
classerait les armes à feu et retournerait ensuite la déclaration au
non-résident pour qu’il la présente à un agent des douanes. Le
Règlement prévoit également une procédure pour les nonrésidents qui ont un permis canadien, mais qui n’ont pas d’armes
à feu enregistrées, et qui leur permettrait d’importer des armes à
feu pour une activité temporaire. De plus, le Règlement stipule
que les non-résidents doivent déclarer la date d’exportation au
moment de l’importation.
Le Règlement simplifie aussi les conditions d’exportation pour
les résidents canadiens qui possèdent un permis afin de permettre
que les armes à feu exportées puissent être réimportées et traitées
de façon expéditive aux douanes. Dans ces circonstances, le particulier devra simplement produire son permis et le certificat
d’enregistrement de l’arme à feu qui avait été temporairement
exportée.
Le Règlement régit également la délivrance d’une autorisation
d’importation permettant aux particuliers d’importer des glissières, des barillets, des culasses mobiles, des blocs de culasse et
des canons. Les modifications créent également une disposition
prévoyant que l’importation de ces pièces sans une telle autorisation constitue une infraction.
The Regulations also streamline exporting requirements for licensed Canadian residents to allow firearms that are being exported to be re-imported and to be fast-tracked through Customs.
In those circumstances, the individual will simply need to produce his licence and the registration certificate for the firearm that
had been temporarily exported.
In addition, the Regulations provide for the issuance of an
authorization to import to permit the importation of slides, cylinder, bolts, breech blocks and barrels by individuals. An offence
provision for importing these parts without such an authorization
has also been created by the amendments.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend
the Importation and Exportation of Firearms Regulations
(Individuals).
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le
Règlement sur l’importation et l’exportation d’armes à feu
(particuliers).
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendments streamline temporary firearms exportation
requirements such that non-residents and residents alike will not
be required to stop and declare their firearms at the border on
exiting the country. As such, the amendments will provide savings in terms of time for Customs officers and clients when compared to the provisions they are amending. As well, the
Les modifications simplifient les conditions régissant l’exportation temporaire d’armes à feu de telle façon que les nonrésidents et les résidents ne seront plus obligés d’arrêter à la frontière pour déclarer leurs armes à feu lorsqu’ils quittent le pays. À
ce titre, si on les compare avec les dispositions telles qu’elles
étaient, ces modifications entraîneront des économies de temps
2012
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
infrastructure to support the original export reporting requirement, such as having Customs locations available at export locations, will not be required. This will result in lower costs and administrative burden once implemented.
pour les agents des douanes et les clients. De plus, l’infrastructure
appuyant les conditions initiales relatives aux rapports sur les
exportations, comme le fait d’avoir un établissement des douanes
disponible aux endroits d’exportation, ne sera plus nécessaire. La
mise en œuvre de ces dispositions réduira les coûts et allégera le
fardeau administratif.
Oral declarations will be permitted for Canadian residents importing a previously exported firearm. This eliminates the requirement for the client to declare the re-importation in writing
and will reduce the time required at the border for Customs to
process the individual.
Les déclarations effectuées de vive voix seront permises dans
le cas des résidents canadiens qui importent une arme à feu précédemment exportée. Cela éliminera donc l’obligation pour le
client de déclarer par écrit la réimportation de l’arme à feu et réduira le temps nécessaire aux agents des douanes à la frontière
pour traiter la déclaration du particulier.
Amendments providing for pre-processing of non-residents
will be beneficial to Canada Customs and Revenue Agency
(CCRA) and to travelers since they should allow fast-tracking
through the border. In addition, they will provide greater public
safety benefits since the Registrar will be able to conduct background checks on each applicant.
Les modifications prévoyant le traitement préalable de la déclaration des non-résidents seront avantageuses pour l’Agence des
douanes et du revenu du Canada (ADRC) et pour les voyageurs,
puisque cela devrait accélérer le passage à la frontière. De plus,
elles offriront une plus grande sécurité pour le public, puisque le
directeur sera en mesure d’effectuer la vérification des antécédents pour chaque demandeur.
With respect to non-resident declarations, CCRA will only be
required to issue one confirmation number for the period of validity of the declaration. This streamlining measure provides cost
savings for CCRA, and will improve client-service levels for
non-residents.
En ce qui concerne les déclarations des non-résidents, il sera
possible pour l’ADRC d’émettre un seul numéro de confirmation
pour la période de validité de la déclaration. Cette mesure simplifiée permettra à l’ADRC de réaliser une réduction de coûts
et d’améliorer les niveaux de service à la clientèle pour les
non-résidents.
With respect to the amendments concerning authorizations to
import parts, these will allow Canada to ratify international conventions to which it is a signatory, including the UN Protocol on
Firearms.
Pour ce qui est des modifications relatives aux autorisations
d’importation de pièces d’armes à feu, elles permettront au Canada de ratifier des conventions internationales auxquelles il est
partie, notamment le Protocole de l’ONU sur l’utilisation des
armes à feu.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Pursuant to sections 103 and 104 of the Criminal Code, it is an
offence to import or export a firearm other than under the authority of the Firearms Act, of its regulations or of any other act of
Parliament.
Conformément aux articles 103 et 104 du Code criminel, l’importation ou l’exportation d’une arme à feu autrement qu’en vertu
de la Loi sur les armes à feu, des règlements connexes ou de toute
autre loi du Parlement constitue une infraction.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2013
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), 613-941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995, c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Importation and Exportation of Firearms Regulations (Individuals).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur l’importation et l’exportation d’armes à feu (particuliers).
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE IMPORTATION
AND EXPORTATION OF FIREARMS
REGULATIONS (INDIVIDUALS)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR L’IMPORTATION ET L’EXPORTATION
D’ARMES À FEU (PARTICULIERS)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Subsection 2(1) of the English version of the Importation and Exportation of Firearms Regulations (Individuals)1 is
replaced by the following:
2. (1) For the purposes of paragraph 35(1)(b) of the Act, a nonresident shall declare a firearm that he or she is importing in person and in writing.
(2) Subsections 2(2) and (3) of the Regulations are replaced
by the following:
(2) Despite subsection (1), a non-resident may declare, orally
by telephone or using automated means provided at the customs
office, a non-restricted firearm that he or she is importing if the
declaration is made at a customs office that is not staffed, if the
firearm has been previously imported by the non-resident and if
the declaration that was confirmed for that firearm at the time of
the initial importation is still valid.
2. The Regulations are amended by adding the following after section 2:
2.1 (1) A report of the Registrar referred to in subparagraph 35(1)(b)(i) of the Act expires six months after it is sent or
delivered.
(2) The report is sufficiently given if it is addressed to the nonresident at their address that is set out in the report or, if the individual has advised the Registrar of a change of that address, at the
new address, and if the notice is
(a) sent by mail; or
(b) transmitted by electronic means that can produce a paper
record.
1. (1) Le paragraphe 2(1) de la version anglaise du Règlement sur l’importation et l’exportation d’armes à feu (particuliers)1 est remplacé par ce qui suit :
2. (1) For the purposes of paragraph 35(1)(b) of the Act, a nonresident shall declare a firearm that he or she is importing in person and in writing.
(2) Les paragraphes 2(2) et (3) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(2) Malgré le paragraphe (1) et s’agissant d’une arme à feu sans
restrictions, la déclaration peut être faite de vive voix par téléphone ou par tout moyen informatisé disponible à un bureau de
douane sans personnel, si l’arme à feu a déjà été importée par le
non-résident et que la déclaration attestée lors de l’importation
initiale de cette arme à feu est encore valide.
(2) Le rapport est dûment envoyé ou remis s’il est adressé au
non-résident à l’adresse qui y est indiquée ou, dans le cas où le
directeur a reçu avis du changement, à la nouvelle adresse, et s’il
est, selon le cas :
a) envoyé par courrier;
b) expédié par un moyen électronique pouvant produire une
transcription sur papier.
———
———
1
SOR/98-215
2. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 2, de ce qui suit :
2.1 (1) Le rapport du directeur visé au sous-alinéa 35(1)b)(i) de
la Loi expire six mois après qu’il est envoyé ou remis.
1
DORS/98-215
2014
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
(3) The report is deemed to be received
(a) on the fifth working day, excluding Saturdays, after the
postmark date, if it is sent by mail; and
(b) on the day of transmission, if sent by electronic means.
(3) Le rapport est réputé reçu :
a) le cinquième jour ouvrable, à l’exclusion du samedi, suivant
la date du cachet postal, s’il est envoyé par la poste;
b) le jour de la transmission, s’il est expédié par un moyen
électronique.
2.2 (1) For the purposes of paragraph 35.1(1)(a) of the Act, a
non-resident shall declare in person and orally a firearm that he or
she is importing.
2.2 (1) Pour l’application de l’alinéa 35.1(1)a) de la Loi, le
non-résident déclare en personne et de vive voix l’arme à feu
qu’il importe.
(2) Despite subsection (1), a non-resident may declare orally by
telephone a non-restricted firearm that he or she is importing if
the declaration is made at a customs office that is not staffed.
(2) Malgré le paragraphe (1) et s’agissant d’une arme à feu sans
restrictions, la déclaration peut être faite de vive voix par téléphone à un bureau de douane sans personnel.
2.3 A customs officer that receives a declaration referred to in
section 2.2 shall record the name of the non-resident, the number
of his or her licence and registration certificate, the number of his
or her authorization to transport, if any, the day that the firearm is
being imported, and the day on which the non-resident intends to
export it.
2.3 L’agent des douanes qui reçoit une déclaration faite par un
non-résident conformément à l’article 2.2 consigne le nom du
non-résident, ses numéros de permis, d’enregistrement et d’autorisation de transport, le cas échéant, la date où l’arme à feu est
importée, ainsi que la date où le non-résident entend l’exporter.
2.4 (1) For the purposes of paragraph 35.1(2)(a) of the Act, a
non-resident shall declare in person and in writing a firearm that
he or she is importing.
2.4 (1) Pour l’application de l’alinéa 35.1(2)a) de la Loi, le
non-résident déclare en personne et par écrit l’arme à feu qu’il
importe.
(2) Despite subsection (1), a non-resident may declare orally by
telephone a non-restricted firearm that he or she is importing if
the declaration is made at a customs office that is not staffed and
the firearm has been previously imported by the non-resident.
(2) Malgré le paragraphe (1) et s’agissant d’une arme à feu sans
restrictions, la déclaration peut être faite de vive voix par téléphone à un bureau de douane sans personnel si l’arme à feu a déjà
été importée par le non-résident.
3. Section 3 of the Regulations is replaced by the following:
3. L’article 3 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
3. (1) For the purposes of paragraph 35(1)(d) of the Act, a
customs officer confirms a declaration and an authorization to
transport by providing the non-resident with a confirmation number either in writing or orally.
3. (1) Pour l’application de l’alinéa 35(1)d) de la Loi, l’agent
des douanes atteste la déclaration et, le cas échéant, l’autorisation
de transport en fournissant au non-résident un numéro d’attestation par écrit ou de vive voix.
(2) Despite subsection (1), a customs officer confirms a declaration and an authorization to transport if the conditions set out in
subparagraph 35(1)(b)(iii) of the Act apply by recording the
original confirmation number and the following information:
(a) the name of the non-resident; and
(b) the day that the firearm is being imported and its port of
entry.
(2) Malgré le paragraphe (1), l’agent des douanes atteste la déclaration et, le cas échéant, l’autorisation de transport si les conditions visées au sous-alinéa 35(1)b)(iii) de la Loi sont remplies,
en consignant le numéro d’attestation initial ainsi que les renseignements suivants :
a) le nom du non-résident;
b) la date où l’arme à feu est importée et son point d’entrée.
3.1 For the purposes of paragraph 35.1(2)(d) of the Act, a customs officer confirms a declaration by providing the non-resident
with a confirmation number either in writing or orally and by
recording the following information:
(a) the name of the non-resident;
(b) the number of the non-resident’s licence and authorization
to transport, if any;
(c) the day that the firearm is being imported; and
(d) the period for which the confirmation is effective.
3.1 Pour l’application de l’alinéa 35.1(2)d) de la Loi, l’agent
des douanes atteste la déclaration en fournissant un numéro
d’attestation par écrit ou de vive voix et en consignant les renseignements suivants :
a) le nom du non-résident;
b) les numéros de permis et d’autorisation de transport du nonrésident, le cas échéant;
c) la date où l’arme à feu est importée;
d) la période de validité de l’attestation.
4. Sections 4 and 5 of the Regulations are replaced by the
following:
4. Les articles 4 et 5 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
4. (1) A non-resident may export a firearm that the non-resident
has imported in accordance with section 35 or 35.1 of the Act if,
in addition to meeting the requirement of paragraph 37(1)(a) of
the Act, the non-resident provided a customs officer at the time of
importation with the date that the non-resident intended to export
the firearm.
4. (1) Le non-résident peut exporter l’arme à feu qu’il a importée conformément aux articles 35 ou 35.1 de la Loi si, en plus
de respecter l’exigence prévue à l’alinéa 37(1)a) de la Loi, il a
fourni à l’agent des douanes, au moment de l’importation, la date
où il prévoyait exporter l’arme à feu.
(2) If the firearm is exported after the date that was provided by
the non-resident, the non-resident shall provide the Registrar with
the date that the firearm will be exported at the latest on the date
that the firearm was initially intended to be exported.
(2) Si l’arme à feu est exportée à une date ultérieure à celle
fournie par le non-résident, celui-ci en avise le directeur au plus
tard à la date d’exportation initialement prévue.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2015
DEEMED AUTHORIZATIONS
AUTORISATIONS RÉPUTÉES
5. Permits to export firearms that are issued under section 7 of
the Export and Import Permits Act are deemed to be authorizations to export for the purposes of the Act.
5. Les licences d’exportation d’armes à feu qui sont délivrées
en vertu de l’article 7 de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation sont réputées être des autorisations d’exportation
pour l’application de la Loi.
5. L’article 6 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
6. Pour l’application des paragraphes 35(2), 35.1(3) et 37(2) de
la Loi, l’agent des douanes dispose de l’arme à feu retenue de la
même manière qu’une agence de services publics dispose d’une
arme à feu aux termes de l’article 16 du Règlement sur les armes
à feu des agents publics.
6. Les articles 7 et 8 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
7. Le particulier qui respecte les exigences de l’alinéa 38(1)a)
de la Loi fournit à l’agent des douanes, avant d’exporter une arme
à feu qu’il n’entend pas réimporter, l’autorisation d’exportation
qui lui a été délivrée pour cette arme à feu.
7. L’article 9 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
9. Pour l’application du paragraphe 38(2) de la Loi, l’agent des
douanes dispose de l’arme à feu retenue de la même manière
qu’une agence de services publics dispose d’une arme à feu aux
termes de l’article 16 du Règlement sur les armes à feu des agents
publics.
8. Les articles 11 et 12 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
11. (1) Pour l’application de l’alinéa 40(1)a) de la Loi, le particulier déclare en personne et de vive voix l’arme à feu qu’il
importe.
(2) Malgré le paragraphe (1) et s’agissant d’une arme à feu sans
restrictions, la déclaration peut être faite de vive voix par téléphone à un bureau de douane sans personnel.
12. Pour l’application de l’alinéa 40(2)b) de la Loi, le particulier déclare de vive voix l’arme à feu qu’il importe.
9. L’article 13 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
13. Pour l’application de l’alinéa 40(2)e) de la Loi, l’agent
des douanes atteste l’autorisation d’importation visée à l’alinéa 40(2)b) de la Loi en fournissant par écrit au particulier un
numéro d’attestation.
10. L’article 14 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
14. Pour l’application des paragraphes 40(3) et (6) de la Loi,
l’agent des douanes dispose de l’arme à feu retenue ou confisquée
de la même manière qu’une agence de services publics dispose
d’une arme à feu aux termes de l’article 16 du Règlement sur les
armes à feu des agents publics.
5. Section 6 of the Regulations is replaced by the following:
6. For the purposes of subsections 35(2), 35.1(3) and 37(2) of
the Act, a customs officer shall dispose of a detained firearm in
the same manner as a public service agency disposes of a firearm
under section 16 of the Public Agents Firearms Regulations.
6. Sections 7 and 8 of the Regulations are replaced by the
following:
7. An individual who meets the requirements of paragraph 38(1)(a) of the Act shall, before exporting a firearm that he
does not intend to reimport, provide a customs officer with an
authorization to export issued to the individual for the firearm.
7. Section 9 of the Regulations is replaced by the following:
9. For the purposes of subsection 38(2) of the Act, a customs
officer shall dispose of a detained firearm in the same manner as a
public service agency disposes of a firearm under section 16 of
the Public Agents Firearms Regulations.
8. Sections 11 and 12 of the Regulations are replaced by the
following:
11. (1) For the purposes of paragraph 40(1)(a) of the Act, an
individual shall declare in person and orally a firearm that he or
she is importing.
(2) Despite subsection (1), an individual may declare orally by
telephone a non-restricted firearm that he or she is importing if
the declaration is made at a customs office that is not staffed.
12. For the purposes of paragraph 40(2)(b) of the Act, an individual who imports a firearm shall declare it orally.
9. Section 13 of the Regulations is replaced by the
following:
13. For the purposes of paragraph 40(2)(e) of the Act, a customs officer confirms the authorization to import referred to in
paragraph 40(2)(b) of the Act by providing the individual with a
confirmation number in writing.
10. Section 14 of the Regulations is replaced by the
following:
14. For the purposes of subsections 40(3) and (6) of the Act, a
customs officer shall dispose of a detained or forfeited firearm in
the same manner as a public service agency disposes of a firearm
under section 16 of the Public Agents Firearms Regulations.
PARTS AND COMPONENTS
PIÈCES ET ÉLÉMENTS
14.1 (1) No individual shall import a cylinder, slide, bolt,
breech block or barrel of a firearm unless the individual has been
authorized in writing to do so by the Registrar.
14.1 (1) Il est interdit à tout particulier d’importer un barillet,
une glissière, une culasse mobile, un bloc-culasse ou un canon
d’arme à feu à moins d’y avoir été autorisé par écrit par le
directeur.
(2) Pour l’application du présent règlement, les dispositions de
la Loi et du présent règlement qui s’appliquent à l’autorisation
d’importation s’appliquent aussi à l’autorisation visée au paragraphe (1), avec les adaptations nécessaires.
(2) For the purposes of these Regulations, the provisions of the
Act and of these Regulations that apply to an authorization to
import also apply, with such modifications that the circumstances
require, to an authorization referred to in subsection (1).
2016
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
OFFENCE
INFRACTION
14.2 For the purpose of paragraph 117(o) of the Act, it is an offence to contravene subsection 14.1(1).
14.2 Pour l’application de l’alinéa 117o) de la Loi, constitue
une infraction toute contravention au paragraphe 14.1(1).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
11. (1) Subject to subsection (2), these Regulations come
into force on the day on which they are registered.
(2) Sections 1 to 3 and 5 of these Regulations come into
force on the day on which section 26 of An Act to amend the
Criminal Code (firearms) and the Firearms Act, chapter 8 of
the Statutes of Canada, 2003, comes into force.
11. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le présent règlement
entre en vigueur à la date de son enregistrement.
(2) Les articles 1 à 3 et 5 du présent règlement entrent en
vigueur à la date d’entrée en vigueur de l’article 26 de la Loi
modifiant le Code criminel (armes à feu) et la Loi sur les armes
à feu, chapitre 8 des Lois du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Firearms Marking Regulations
Règlement sur le marquage des armes à feu
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
2017
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations establish requirements for the marking of firearms being imported to Canada by individuals and businesses and
of all firearms manufactured in Canada. These requirements are
being established in response to obligations undertaken by Canada as a signatory to the OAS Convention and the UN Protocol
on Firearms.
The markings would consist of a country code, “CA”, and either, in the case of newly manufactured firearms, the name of
manufacturer and serial number, or, with respect to imported firearms, the last two digits of the year of importation. Markings are,
subject to certain exceptions for rare or very valuable firearms, to
be put on the receiver, and to be visible without the need to disassemble the firearm.
The Chief Firearms Officer or Registrar may place a condition
on licences, particularly manufacturing licences, or authorizations
to import to require markings of firearms.
Description
Le Règlement fixe des exigences relatives au marquage des
armes à feu qui sont importées au Canada par des personnes ou
des entreprises et de toutes les armes à feu fabriquées au Canada.
Ces exigences sont fixées en réponse aux obligations contractées
par le Canada à titre de signataire de la Convention de l’OÉA et
du Protocole de l’ONU sur l’utilisation des armes à feu.
Le marquage serait constitué d’un code de pays (« CA ») et,
dans le cas des armes à feu nouvellement fabriquées, du nom du
fabricant et d’un numéro de série ou, dans le cas des armes à feu
importées, des deux derniers chiffres de l’année d’importation.
Sous réserve de certaines exceptions pour les armes à feu rares ou
de grande valeur, le marquage devrait être effectué sur la boîte de
culasse et être visible sans qu’il soit nécessaire de démonter
l’arme à feu.
Le contrôleur des armes à feu ou le directeur peut assortir de
conditions le permis, particulièrement le permis de fabrication, ou
l’autorisation d’importation, afin d’exiger le marquage.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the best means available to require
marking of firearms and to allow Canada to ratify the international conventions.
Le présent règlement constitue la meilleure façon d’exiger le
marquage des armes à feu et de permettre au Canada de ratifier
les conventions internationales.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Canada will now be able to ratify the international conventions
to which it is a signatory. The marking requirements have been
kept simple so that compliance can be relatively easy and at low
cost.
Le Canada pourra maintenant ratifier les conventions internationales dont il est signataire. Les exigences de marquage ont été
gardées les plus simples possible pour qu’il soit relativement facile et peu coûteux de les respecter.
It is not expected that the marking regulations will increase
program costs; however, there may be some costs associated with
the monitoring of the requirements by law enforcement officers.
Some costs will also be borne by firearms businesses that import
and manufacture firearms to obtain the equipment necessary to
comply with the marking requirements. Since Canadian manufacturers already stamp or engrave serial numbers and their own
branding on firearms, it is anticipated that their costs would not
increase.
On ne s’attend pas à ce que le règlement sur le marquage fasse
augmenter les coûts du programme; toutefois, certains coûts pourraient être associés au contrôle du respect des exigences pour les
agents d’exécution de la loi. Certains coûts seront également imputés aux entreprises d’armes à feu qui importent ou fabriquent
des armes à feu et qui devront se procurer l’équipement nécessaire pour respecter les exigences de marquage. Étant donné que
les fabricants canadiens d’armes à feu y apposent ou gravent déjà
des numéros de série ainsi que leur propre marque distinctive, on
ne prévoit aucune augmentation de leurs coûts.
Ensuring correct identification of firearms through stamping
promotes unique firearm identification through serial numbering.
Unique serial numbering eliminates the issuing of a Firearm
Identification Number to be placed on the firearm, promoting cost
savings for the business community as well as the program.
En veillant à l’identification appropriée des armes à feu au
moyen du poinçonnage, on favorise l’identification unique de
l’arme à feu par un numéro de série. Lorsque des numéros de
série uniques sont utilisés, il n’est plus nécessaire de mettre un
numéro d’identification sur l’arme à feu, ce qui entraîne une diminution des coûts pour les entreprises ainsi que le programme.
2018
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
These marking requirements also lend support to firearms
tracing where firearms are recovered at crime scenes, found or
seized.
Ces exigences de marquage facilitent également le dépistage
lorsque des armes à feu sont retrouvées sur les lieux d’un crime,
ou sont trouvées ou saisies.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is an offence, pursuant to section 103 and 104 of the Criminal Code to import a firearm other than under the authority of the
Firearms Act or of any regulation made under that Act.
En vertu des articles 103 et 104 du Code criminel, quiconque
importe une arme à feu autrement que sous le régime de la Loi sur
les armes à feu ou de tout règlement pris en vertu de cette Loi
commet une infraction.
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), 613-941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Firearms Marking
Regulations.
Avis est par la présente donné que le gouverneur en conseil, en
vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement sur le marquage des armes à feu.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa,
Ontario K1A 1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet
du projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de
publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du
Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2019
FIREARMS MARKING REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LE MARQUAGE DES ARMES À FEU
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. (1) The following definitions apply in these Regulations.
“Act” means the Firearms Act. (Loi)
“agency firearm” means a firearm which a public service agency
has for use by public agents. (arme à feu d’agence)
“protected firearm” means a firearm which is in the care and responsibility of a public service agency for purposes other than
its use by a public agent. (arme à feu protégée)
“public agent” means
(a) any of the following persons in the course of their duties
or for the purposes of their employment:
(i) peace officers,
(ii) persons training to become police officers or peace officers under the control and supervision of a police force
or a police academy or similar institution designated by
the federal Minister or the lieutenant governor in council
of a province,
(iii) persons or members of a class of persons employed in
the public service of Canada or by the government of a
province or municipality who are prescribed by the regulations made by the Governor in Council under Part III of
the Criminal Code to be public officers, and
(iv) chief firearms officers and firearms officers, and
(b) an individual acting on behalf of, and under the authority
of, a police force or a department of the Government of Canada or of a province. (agent public)
“public service agency” means a police force, a department or
agency of the public service of Canada or of a province or municipality, a police academy or other public agency that employs or has under its authority public agents. (agence de services publics)
“specially imported firearm” means a firearm imported by way of
a declaration made in accordance with the Temporary Importation (Excise Levies and Additional Duties) Regulations
authorized under the Customs Tariff, by a business that is the
holder of a licence for a purpose prescribed in section 22 of the
Firearms Licences Regulations. (arme à feu d’importation
spéciale)
(2) For greater certainty, “transfer” means transfer as defined in
subsection 84(1) of the Criminal Code.
1. (1) Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« agence de services publics » Force policière, ministère ou organisme des administrations publiques fédérale, provinciales ou
municipales, école de police ou autre organisme public employant ou ayant sous ses ordres des agents publics. (public
service agency)
« agent public » Selon le cas :
a) l’une des personnes suivantes agissant dans le cadre de
ses fonctions :
(i) les agents de la paix,
(ii) les personnes qui reçoivent la formation pour devenir
agents de la paix ou officiers de police sous l’autorité et la
surveillance soit d’une force policière, soit d’une école de
police ou d’une autre institution semblable désignées par
le ministre fédéral ou le lieutenant-gouverneur en conseil
d’une province,
(iii) les personnes ou les membres d’une catégorie de personnes qui sont des employés des administrations publiques fédérale, provinciales ou municipales et qui sont désignées comme fonctionnaires publics par les règlements
d’application de la partie III du Code criminel pris par le
gouverneur en conseil,
(iv) les contrôleurs des armes à feu et les préposés aux
armes à feu;
b) le particulier agissant sous les ordres et pour le compte
d’une force policière ou d’un ministère fédéral ou provincial.
(public agent)
« arme à feu d’agence » Arme à feu d’une agence de services
publics que celle-ci met à la disposition des agents publics.
(agency firearm)
« arme à feu d’importation spéciale » Arme à feu qui fait l’objet
d’une déclaration aux termes du Règlement sur l’importation
temporaire de marchandises (prélèvement d’accise et droits
supplémentaires) pris en vertu du Tarif des douanes et qui est
importée par une entreprise titulaire d’un permis délivré à l’une
des fins visées à l’article 22 du Règlement sur les permis
d’armes à feu. (specially imported firearm)
« arme à feu protégée » Arme à feu qui est sous la garde et la
responsabilité d’une agence de services publics à des fins autres que l’utilisation par des agents publics. (protected firearm)
« Loi » La Loi sur les armes à feu. (Act)
(2) Il est entendu que « cession » s’entend au sens du paragraphe 84(1) du Code criminel.
MANUFACTURE
FABRICATION
2. (1) Every individual or business that manufactures a firearm
shall, at the time of manufacture, mark it by permanently stamping or engraving on the frame or receiver of the firearm the letters
“CA”, the name of the manufacturer and the firearm’s serial
number.
(2) The individual or business, as the case may be, shall ensure
that the information referred to in subsection (1) is legible, visible
to the naked eye and visible without the need to disassemble the
firearm.
2. (1) Le particulier ou l’entreprise qui fabrique une arme à feu
en effectue le marquage, au moment de sa fabrication, en y estampant ou en y gravant de façon indélébile, sur la carcasse ou la
boîte de culasse, les lettres « CA », le nom du fabricant et le numéro de série de l’arme à feu.
(2) Le particulier ou l’entreprise, selon le cas, veille à ce que
les renseignements visés au paragraphe (1) soient lisibles et visibles à l’œil nu et sans qu’il soit nécessaire de démonter l’arme à
feu.
IMPORTATION
IMPORTATION
3. (1) Every individual or business that imports a firearm shall
mark it by permanently stamping or engraving on the frame or
3. (1) Le particulier ou l’entreprise qui importe une arme à feu
en effectue le marquage — avant sa cession ou l’expiration d’un
2020
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
receiver of the firearm the letters “CA” and the last two digits of
the year of its importation before transferring the firearm or
within 60 days after importing it, whichever occurs first.
(2) The individual or business, as the case may be, shall ensure
that the information referred to in subsection (1) is legible, visible
to the naked eye and — unless exempted by the Registrar under
subsection (3) — visible without the need to disassemble the
firearm.
(3) The Registrar, on application by the individual or business,
shall grant the exemption if the firearm is
(a) rare;
(b) of a value that is unusually high for that type of firearm and
that value would be significantly reduced if the information
were visible without disassembly; or
(c) imported by a business that holds a licence for the purpose
of using the firearm in respect of motion picture, television,
video or theatrical production or in publishing activities.
(4) This section does not apply to
(a) a firearm imported by an individual under section 35, 35.1
or 40 of the Act;
(b) a specially imported firearm;
(c) a firearm that is marked, before it is imported, in accordance with subsections (1) and (2); or
(d) a firearm that was exported, that is re-imported by a public
service agency and that was retained by that agency as a protected firearm or as an agency firearm while the firearm was
outside Canada.
délai de soixante jours suivant son importation, selon la première
de ces éventualités à survenir — en y estampant ou en y gravant
de façon indélébile, sur la carcasse ou la boîte de culasse, les lettres « CA » ainsi que les deux derniers chiffres de l’année de son
importation.
(2) Le particulier ou l’entreprise, selon le cas, veille à ce que
les renseignements visés au paragraphe (1) soient lisibles et visibles à l’œil nu et — sauf dispense accordée par le directeur aux
termes du paragraphe (3) — sans qu’il soit nécessaire de démonter l’arme à feu.
(3) Le directeur accorde la dispense, sur demande du particulier
ou de l’entreprise, dans l’un ou l’autre des cas suivants :
a) l’arme à feu est rare;
b) elle a une valeur exceptionnellement élevée pour ce type
d’arme à feu qui serait sérieusement réduite si les renseignements étaient visibles sans démontage;
c) elle est importée par une entreprise titulaire d’un permis aux
fins d’usage dans le cadre de productions cinématographiques,
télévisuelles, vidéo ou théâtrales ou d’activités d’édition.
(4) Le présent article ne s’applique pas à l’arme à feu qui est,
selon le cas :
a) importée par un particulier aux termes des articles 35, 35.1
ou 40 de la Loi;
b) une arme à feu d’importation spéciale;
c) marquée, avant son importation, conformément aux paragraphes (1) et (2);
d) exportée et réimportée par une agence de services publics et
qui, pendant qu’elle se trouvait à l’extérieur du Canada, était
conservée par l’agence en tant qu’arme à feu d’agence ou
protégée.
TAMPERING WITH MARKINGS
ALTÉRATION DES MARQUES
4. No person shall knowingly remove, alter, obliterate or deface the markings on a firearm.
4. Il est interdit à quiconque de sciemment enlever, modifier,
oblitérer ou maquiller les marques d’une arme à feu.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Regulations come into force on the day on which subsection 54(2) of An Act to amend the Criminal Code (firearms)
and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada, 2003,
comes into force.
5. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée en
vigueur du paragraphe 54(2) de la Loi modifiant le Code criminel
(armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8 des Lois du
Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Firearms Fees
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les droits
applicables aux armes à feu
Statutory Authority
An Act respecting firearms and other weapons
Fondement législatif
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
2021
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations amend the Firearms Fees Regulations
(SOR/98-204). While fees for individual residents have not
changed, fees for non-residents have been adjusted to reflect cost
of living increases. It is important to note, however, that nonresidents can now obtain a confirmed declaration permitting the
importation of firearms valid for one year rather than 60 days.
Description
Le Règlement modifie le Règlement sur les droits applicables
aux armes à feu (DORS/98-204). Les droits pour les particuliers
qui sont des résidents n’ont pas changé, mais les droits pour les
non-résidents ont été modifiés de façon à tenir compte de l’augmentation du coût de la vie. Il est important de noter, toutefois,
que les non-résidents peuvent maintenant obtenir une déclaration
attestée autorisant l’importation d’armes à feu valide pour un an
plutôt que pour 60 jours.
Les droits exigibles pour un permis d’entreprise sont rassemblés par activités dans de nouvelles catégories et rajustés afin de
tenir compte de la nouvelle durée des permis, tel qu’il a été modifié dans la Loi sur les armes à feu : trois ans pour toutes les entreprises (sauf celles qui vendent des munitions seulement pour lesquelles la durée de validité est maintenant de cinq ans). Puisqu’il
est possible qu’une entreprise obtienne un permis de moins de
trois (ou cinq) ans, le Règlement permet le calcul proportionnel
des droits au besoin, selon un taux annuel.
Les droits pour l’enregistrement des armes à feu que l’on possédait à la date d’entrée en vigueur de la Loi sont remplacés par
un seul droit pour tous les certificats d’enregistrement, que l’arme
à feu soit acquise par cession ou nouvellement importée.
Business licence fees are grouped into new categories by activity and adjusted to reflect the new business licence terms, as
amended in the Firearms Act: three years for all businesses (other
than businesses that sell ammunition only, for which the term is
now five years). Since some businesses may be given a term less
than the maximum of three (or five) years, the Regulations will
allow pro-rating of those fees at an annual rate.
Registration fees for commencement-day firearms are being
repealed in favour of one fee for all registration certificates,
whether the firearm is acquired by transfer or newly imported.
Alternatives
Solutions envisagées
These Regulations are the only means available to amend the
Firearms Fees Regulations. The amendments are required in
conjunction with amendments made to the Firearms Act and with
amendments to other regulations made under the Firearms Act
that are being pre-published along with these Regulations.
Ce règlement constitue la seule façon de modifier le Règlement
sur les droits applicables aux armes à feu. Il est nécessaire
d’adopter ces modifications, en plus des modifications apportées
à la Loi sur les armes à feu et des modifications aux règlements
d’application de la Loi sur les armes à feu qui sont déposés au
même moment que ce règlement modificatif.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Most fees for individuals were kept at the original levels set in
1998 in order to encourage continued compliance for firearm
owners, particularly as the first cycle of licence renewals become
due. Potential hardship and equity were also considered in the
decision not to increase fees related to individuals.
La majorité des droits pour les particuliers n’ont pas été changés (on les a maintenus aux niveaux originaux de 1998) afin
d’encourager les propriétaires d’armes à feu à continuer de respecter les mesures législatives, surtout que le premier renouvellement de permis aura lieu d’ici peu. L’équité ainsi que le préjudice pour certains particuliers ont été considérés dans la décision
de ne pas augmenter les droits applicables aux particuliers.
Les droits pour les non-résidents qui importent des armes à feu
au Canada ont augmenté, mais l’augmentation correspond à
l’augmentation du coût de la vie et aux pratiques utilisées dans
d’autres secteurs. On anticipe, vu les modifications aux droits
applicables aux non-résidents, et en présumant que les volumes
demeurent ce qu’ils sont présentement, que les revenus du
While fees for non-residents importing firearms to Canada
have increased, this is consistent with cost of living increases and
practices in other sectors. As a result of changes to the nonresident fees, it is anticipated, presuming volumes continue at
present levels, that revenue for the Program will increase by approximately $2 million annually. In addition, it is hoped that
2022
Canada Gazette Part I
non-residents will be encouraged to apply for a one-year declaration rather than the 60-day declaration, given that fees will be the
same regardless of the term of the declaration. The one-year confirmed declaration will be pre-processed by the Registrar who
will be able to pre-screen applicants, while the 60-day declaration
is completed at the border.
Amendments to the Firearms Act increased all business licence
terms from a one-year maximum duration to a three-year duration
(except for those businesses licensed to sell ammunition only,
where the term was extended to five years). The proposed fee
changes would align the fees with the new term. It is anticipated
that some efficiencies could result, given that the collection of
business fees will be done on a three- or five-year basis rather
than annually. It is not anticipated that revenue would increase
over a three- to five-year cycle with respect to business licences
fees.
In addition, the fee structure for businesses is being simplified.
Business activities have been regrouped and the number of different fees to be administered has been reduced. This will again facilitate the effective administration of the fee structure.
It will be difficult, however, to determine the financial impact
of the streamlining of business fees until experience is gained in
administering the new fee structure. The overall scheme contained in these Regulations, in other regulations being amended,
and in the amendments to the Firearms Act is meant to simplify
the Canadian Firearms Program and to find ways to administer it
more cheaply and efficiently. The intent with respect to these
changes is to bring the Program into line with the Action Plan on
Firearms introduced by the Solicitor General and the Minister of
Justice in February 2003.
June 21, 2003
Programme augmenteront de deux millions de dollars par année.
De plus, on espère que les non-résidents voudront présenter
une demande de déclaration valide pour un an plutôt que pour
60 jours puisque les droits seront les mêmes, indifféremment de la
durée de validité de la déclaration. Les déclarations valides pour
un an seront prétraitées par le directeur, qui sera en mesure de
procéder à une présélection des personnes ayant présenté une
demande, tandis que les déclarations de 60 jours sont traitées à la
frontière.
Les modifications à la Loi sur les armes à feu ont étendu la période de validité des permis d’entreprise, qui passe d’un maximum d’un an à trois ans (sauf pour les entreprises qui ne vendent
que des munitions, qui bénéficient d’une période de validité de
cinq ans). Les modifications proposées rajusteraient les droits afin
que ceux-ci concordent avec la nouvelle durée des permis. On
s’attend à réaliser des économies en percevant les droits des entreprises tous les trois ou cinq ans plutôt que chaque année. On ne
s’attend pas à ce que les recettes augmentent relativement aux
droits pour les permis d’entreprise, mersuré sur un cycle de trois à
cinq ans.
De plus, le barème des droits pour les entreprises est simplifié.
Les activités des entreprises ont été regroupées et le nombre de
droits à gérer a diminué. Ces mesures faciliteront la gestion du
barème des droits.
Il sera difficile, par contre, de déterminer l’impact financier de
la simplification des droits pour les permis d’entreprise jusqu’à ce
qu’on puisse acquérir de l’expérience dans l’administration de la
nouvelle structure. Les modifications à ce règlement, aux autres
règlements que l’on modifie et à la Loi sur les armes à feu forment un plan global par lequel on veut simplifier le Programme
canadien des armes à feu et réussir à l’administrer de façon plus
économique et efficace. L’intention quant à ces modifications est
d’aligner le Programme avec le Plan d’action visant le contrôle
des armes à feu présenté par le solliciteur général et par le ministre de la Justice en février 2003.
Consultation
Consultations
Preliminary consultations on proposals for the regulations were
undertaken, in anticipation of Parliament completing its deliberation of Bill C-10A, with: provincial authorities, in particular the
chief firearms officers; federal departments involved in the implementation of the new law, in particular the Royal Canadian
Mounted Police and the Canada Customs and Revenue Agency;
representatives of police agencies and police associations; and a
range of stakeholders and groups interested in firearms control.
En prévision de la fin des délibérations du Parlement sur le
projet de loi C-10A, des consultations préliminaires sur les propositions réglementaires ont été amorcées auprès : des autorités provinciales, plus particulièrement des contrôleurs des armes à feu;
des ministères fédéraux participant à la mise en application de la
nouvelle loi, notamment la Gendarmerie royale du Canada et
l’Agence des douanes et du revenu du Canada; des représentants
des services de police et des associations de policiers; d’une
gamme d’intervenants et de groupes intéressés au contrôle des
armes à feu.
D’autres consultations auprès de ces parties et d’autres parties
et intervenants intéressés auront lieu au cours de l’été et de
l’automne 2003, en prévision des modifications à être apportées
aux règlements. Le Groupe des communications du Centre canadien des armes à feu fera parvenir un bulletin aux groupes clients
touchés dès qu’une décision sera prise afin de s’assurer que tous
les intervenants et toutes les parties intéressées sont informés des
modifications aux règlements. On mettra également à jour les
renseignements figurant dans le site Web et ceux fournis par
l’entremise de la ligne d’information sans frais, et on préparera
des campagnes ciblées. On fera parvenir aux principaux médias
un communiqué de presse et de la documentation. Les autres
communications avec les médias se feront de façon ponctuelle.
Further consultations with these and other interested parties
and stakeholders are planned for the summer and fall of 2003, in
anticipation of the amendments to the regulations at a later date.
To ensure that all stakeholders and interested parties are advised
of the amendment to the regulations, immediately upon a decision, affected client groups will be advised through bulletins from
the Canadian Firearms Centre Communications Group. Updated
Web site materials, information for distribution through the 1-800
public inquiry line and other targeted campaigns will also be prepared. A news release and backgrounder will be sent to major
media outlets. Other media relations will be handled on a response basis.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Pursuant to section 54 of the Firearms Act, an application for a
licence, registration certificate or authorization must be accompanied by the prescribed fee.
Conformément à l’article 54 de la Loi sur les armes à feu, les
demandes de permis, de certificats d’enregistrement et d’autorisations doivent être accompagnées des droits exigibles.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2023
Contact
Personne-ressource
Legal Counsel, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario
K1A 1M6, 1-800-731-4000 (Telephone), (613) 941-1991
(Facsimile).
Le Conseiller juridique, Centre canadien des armes à feu, Ottawa (Ontario) K1A 1M6, 1-800-731-4000 (téléphone), (613)
941-1991 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 117 of An Act respecting firearms and other weapons,
S.C. 1995 c. 39, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Firearms Fees Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations, within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this notice and be addressed to
James Deacon, Canadian Firearms Centre, Ottawa, Ontario K1A
1M6, (613) 941-1991 (Facsimile).
June 13, 2003
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est par les présentes donné que le gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 117 de la Loi concernant les armes à feu et
certaines autres armes, L.C. 1995 ch. 39, propose de prendre le
Règlement modifiant le Règlement sur les droits applicables aux
armes à feu.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours qui suivent la date de publication du présent avis. Ils sont priés de citer la Gazette du Canada, Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à James Deacon, Centre canadien des armes à feu, Ottawa
(Ontario), K1A 1M6, télécopieur : (613) 941-1991.
Le 13 juin 2003
La greffière adjointe du Conseil privé
EILEEN BOYD
REGULATIONS AMENDING THE FIREARMS FEES
REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
DROITS APPLICABLES AUX ARMES À FEU
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Section 2 of the Firearms Fees Regulations is replaced by
the following:
2. Subject to sections 2.1 to 6, the fee payable by an individual
for the issuance or renewal of a licence referred to in column 1 of
Schedule 1 is the appropriate fee set out in column 2.
5. The fee payable for a minors’ possession licence for firearms
is waived in respect of an individual who is eligible to hold the
licence under subsection 8(2) of the Act.
1. L’article 2 du Règlement sur les droits applicables aux
armes à feu1 est remplacé par ce qui suit :
2. Sous réserve des articles 2.1 à 6, le droit à payer par le particulier pour la délivrance ou le renouvellement, selon le cas, d’un
permis visé à la colonne 1 de l’annexe 1 est le montant indiqué à
la colonne 2.
2.1 Lorsqu’un permis de possession d’armes à feu ou un permis
de possession et d’acquisition d’armes à feu est délivré pour une
période inférieure à la période maximale pour laquelle il peut
l’être, le droit à payer est calculé au prorata sur une base annuelle.
2. Les articles 3 à 8 du même règlement sont remplacés par
ce qui suit :
3. Le particulier titulaire d’un permis de possession d’armes à
feu qui demande, après avoir détenu ce permis pendant au moins
un an et au plus trois ans, un permis de possession et d’acquisition
d’armes à feu se voit accorder une réduction de 50 % du droit à
payer.
4. Le particulier titulaire d’un permis de possession et
d’acquisition d’armes à feu sans restrictions qui demande, après
avoir détenu ce permis pendant au moins un an et au plus trois
ans, un permis de possession et d’acquisition d’armes à feu à autorisation restreinte ou un permis de possession et d’acquisition
d’armes à feu prohibées se voit accorder une réduction de 50 % du
droit à payer.
5. Le particulier qui, en vertu du paragraphe 8(2) de la Loi, est
admissible à un permis de possession d’armes à feu pour mineurs
est dispensé du paiement du droit applicable au permis.
———
———
2.1. If a possession licence for firearms or a possession and acquisition licence for firearms is issued for a period that is less
than its maximal period, the fee payable is prorated on an annual
basis.
2. Sections 3 to 8 of the Regulations are replaced by the
following:
3. If an individual has held a possession licence for firearms for
at least one year and not more than three years and that individual
makes an application for a possession and acquisition license for
firearms, the fee payable for that licence is reduced by 50%.
4. If an individual has held a possession and acquisition licence
for non-restricted firearms for at least one year and not more than
three years and that individual makes an application for a possession and acquisition licence for restricted or prohibited firearms,
the fee payable for that licence is reduced by 50%.
1
SOR/98-204
1
DORS/98-204
2024
Canada Gazette Part I
6. The fee payable for a possession licence for non-restricted
firearms, or for a possession and acquisition licence for nonrestricted firearms, is waived in respect of individuals who require firearms to hunt or trap in order to sustain themselves or
their families.
3. Section 9 of the Regulations is replaced by the following:
9. (1) Subject to subsections (2) and (3), the fee payable by a
business for the issuance of a licence to carry on an activity referred to in column 1 of Schedule 2 is the appropriate fee set out
in column 2.
(2) If there are two or more activities described in column 1 of
Schedule 2 that are carried on by a business in the same place, the
fee payable by the business for a licence to carry on those activities is the greatest of the appropriate fees set out in column 2 for
those activities.
(3) If a licence referred to in subsection (1) is issued for a period that is less than its maximal period, the fee payable is prorated on an annual basis.
4. Section 10 of the Regulations is replaced by the
following:
10. The fee payable by an individual for the issuance of a registration certificate for a firearm described in column 1 of Schedule 3 is the appropriate fee set out in column 2.
5. Sections 11 and 12 of the Regulations are replaced by the
following:
12. The fee payable for the issuance of a registration certificate
for a non-restricted firearm is waived in respect of individuals
who require firearms to hunt or trap in order to sustain themselves
or their families.
6. Section 14 of the English version of the Regulations is replaced by following:
14. If the registration certificate for a firearm was revoked under paragraph 10(b) of the Firearms Registration Certificates
Regulations following a modification to the firearm, the fee for
the issuance of a registration certificate for the modified firearm
is reduced by 50%.
7. Sections 15 to 15.2 of the Regulations are replaced by the
following:
15. If an individual to whom more than 10 firearms are transferred by succession has paid the appropriate fees referred to in
section 10 for registration certificates in respect of 10 of those
firearms, the fees payable are waived in respect of the issuance of
a registration certificate for the eleventh firearm and any additional firearms transferred at that time as part of the devolution of
the estate.
8. Section 16 of the Regulations is replaced by the
following:
16. Subject to sections 17 to 20, the fee payable for the issuance of an authorization or a confirmation referred to in column 1
of Schedule 4 is the appropriate fee set out in column 2.
9. Sections 17 to 20 of the Regulations are replaced by the
following:
17. If an individual or business has paid a fee for an authorization to import or export and, within 12 months after the issuance
of the authorization, requests additional authorizations, the fees
payable are waived for the two hundred and fifty-first additional
authorization and any subsequent authorizations that are requested within that period.
June 21, 2003
6. Le particulier qui a besoin d’une arme à feu pour chasser,
notamment à la trappe, afin de subvenir à ses besoins ou à ceux
de sa famille est dispensé du paiement des droits applicables au
permis de possession d’armes à feu sans restrictions ou au permis
de possession et d’acquisition d’armes à feu sans restrictions.
3. L’article 9 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
9. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), le droit à payer
par l’entreprise pour la délivrance d’un permis l’autorisant à exercer une activité mentionnée à la colonne 1 de l’annexe 2 est le
montant indiqué à la colonne 2.
(2) Lorsqu’une entreprise exerce en un même établissement
plus d’une activité mentionnée à la colonne 1 de l’annexe 2, le
droit à payer pour le permis est le plus élevé des montants indiqués à la colonne 2 qui s’appliquent aux activités en cause.
(3) Lorsque le permis visé au paragraphe (1) est délivré pour
une période inférieure à la période maximale pour laquelle il peut
l’être, le droit à payer est calculé au prorata sur une base annuelle.
4. L’article 10 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
10. Le droit à payer par le particulier pour la délivrance d’un
certificat d’enregistrement d’une arme à feu visée à la colonne 1
de l’annexe 3 est le montant indiqué à la colonne 2.
5. Les articles 11 et 12 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
12. Le particulier qui a besoin d’une arme à feu pour chasser,
notamment à la trappe, afin de subvenir à ses besoins ou à ceux
de sa famille est dispensé du paiement du droit applicable pour la
délivrance du certificat d’enregistrement pour les armes à feu sans
restrictions.
6. L’article 14 de la version anglaise du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
14. If the registration certificate for a firearm was revoked under paragraph 10(b) of the Firearms Registration Certificates
Regulations following a modification to the firearm, the fee for
the issuance of a registration certificate for the modified firearm
is reduced by 50%.
7. Les articles 15 à 15.2 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
15. Le particulier à qui plus de dix armes à feu sont cédées par
voie de succession et qui a payé le droit applicable visé à l’article 10 pour le certificat d’enregistrement de chacune des dix premières armes à feu est dispensé du paiement des droits applicables pour la délivrance du onzième certificat d’enregistrement et
pour tout autre certificat d’enregistrement additionnel des armes
ainsi cédées à ce moment.
8. L’article 16 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
16. Sous réserve des articles 17 à 20, le droit à payer pour la
délivrance d’une autorisation ou d’une attestation visée à la colonne 1 de l’annexe 4 est le montant indiqué à la colonne 2.
9. Les articles 17 à 20 du même règlement sont remplacés
par ce qui suit :
17. Le particulier ou l’entreprise qui a obtenu une autorisation
d’importation ou d’exportation pour laquelle il a payé le droit
applicable et qui en demande d’autres au cours de la période de
douze mois suivant la délivrance de l’autorisation est dispensé du
paiement du droit applicable pour la 251e autorisation et pour
toute autre autorisation additionnelle qui est demandée au cours
de cette période.
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2025
18. If an individual or business has, for the purpose of exporting a firearm to be repaired, paid a fee for an authorization to
export, the fee for the issuance of an authorization to import that
firearm is waived when the firearm is imported after having been
repaired.
18. Le particulier ou l’entreprise qui exporte une arme à feu
aux fins de réparation et qui a obtenu une autorisation
d’exportation pour laquelle il a payé le droit applicable est dispensé du paiement du droit applicable pour la délivrance de
l’autorisation d’importation lorsqu’il importe ensuite l’arme
réparée.
19. If an individual has paid a fee for an authorization to carry
for a lawful profession or occupation for a period of one year or
less and, within 12 months after its issuance, requests such an
authorization in respect of one or more other provinces, the fee
payable for the authorizations requested within that period is
waived.
20. If a non-resident has paid a fee for a confirmation made under paragraph 35(1)(d) of the Act and requests one or more additional confirmations, the fee payable for the first subsequent confirmation is waived if
(a) the initial confirmation and the request for the first subsequent confirmation are for a declaration referred to in paragraph 36(1)(b) of the Act; and
(b) the request is made within 60 days after the issuance of the
initial confirmation.
19. Quiconque détient une autorisation de port pour une activité professionnelle légale, pour une période d’un an ou moins,
pour laquelle il a payé le droit applicable est dispensé du paiement du droit applicable à toute autre autorisation — quel qu’en
soit le nombre ou la province d’origine — qu’il demande dans les
douze mois suivant la délivrance de l’autorisation qu’il détient.
20. Le non-résident qui détient une attestation au titre de l’alinéa 35(1)d) de la Loi pour laquelle il a payé le droit applicable est
dispensé du paiement du droit applicable à la première attestation subséquente qu’il demande si les conditions suivantes sont
réunies :
a) l’attestation initiale ainsi que la demande portent sur une déclaration visée à l’alinéa 36(1)(b) de la Loi;
b) la demande est présentée dans les soixante jours suivant la
délivrance de l’attestation initiale.
10. Section 21 of the Regulations is replaced by the
following:
10. L’article 21 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
21. (1) Subject to subsection (4), the fee payable for the replacement of a lost, stolen or damaged licence, including any
document referred to in subsection 120(4) of the Act, any authorization or any confirmation, is $25.
21. (1) Sous réserve du paragraphe (4), le droit à payer pour le
remplacement d’un permis — y compris le document visé au
paragraphe 120(4) de la Loi —, d’une autorisation ou d’une attestation qui a été perdu, volé ou endommagé est de 25 $.
(2) Subject to subsection (3), the replacement fee for a lost,
stolen or damaged registration certificate is $10.
(2) Sous réserve du paragraphe (3), le droit à payer pour le
remplacement d’un certificat d’enregistrement est de 10 $.
(3) If more than one registration certificate is printed on the
same page, the replacement fee for the additional certificates is
waived.
(3) Une dispense du droit à payer pour tout remplacement de
certificat d’enregistrement suivant le premier remplacement est
accordée si plus d’un certificat d’enregistrement est imprimé sur
une même page.
(4) The replacement fee for a lost, stolen or damaged document
referred to in section 6 or 12 or authorization to import or to export is waived.
(4) Une dispense est accordée du droit à payer pour le remplacement d’un document visé aux articles 6 ou 12, ou d’une autorisation d’importation ou d’exportation qui a été perdu, volé ou
endommagé.
11. Schedule 1 to the Regulations is replaced by the
following:
11. L’annexe 1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
SCHEDULE 1
(Section 2)
ANNEXE 1
(article 2)
FEES FOR LICENCES — INDIVIDUALS
DROITS À PAYER POUR LES PERMIS : PARTICULIERS
PART 1
PARTIE 1
RENEWAL — POSSESSION LICENCE
RENOUVELLEMENT : PERMIS DE POSSESSION
Column 1
Column 2
Item
Licence
Fee
1.
Possession licence for firearms (section 6*)
(a) non-restricted firearms
(b) restricted firearms
(c) prohibited firearms
$60
$60
$60
Colonne 1
Colonne 2
Article
Permis
Droit
1.
Permis de possession d’armes à feu (article 6*) :
a) armes à feu sans restrictions
b) armes à feu à autorisation restreinte
c) armes à feu prohibées
60 $
60 $
60 $
2026
Canada Gazette Part I
June 21, 2003
PART 2
PARTIE 2
ISSUANCE OR RENEWAL — OTHER LICENCES
DÉLIVRANCE OU RENOUVELLEMENT : AUTRES PERMIS
Column 1
Column 2
Item
Licence
Fee
1.
Minors’ Possession licence for firearms
(section 9*)
(a) for a period of up to one year
$10
(b) for a period of more than one year but not
more than two years
$20
(c) for a period of more than two years
$30
Non-resident’s 60-day possession licence
(borrowed firearms) (section 10*)
$30
Possession and acquisition licence for firearms
(section 3*)
(a) non-restricted firearms
$60
(b) restricted firearms
$80
(c) prohibited firearms
$80
2.
3.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Permis
Droit
1.
Permis de possession d’armes à feu — mineurs
(article 9*) :
a) période d’un an ou moins
b) période de plus d’un an mais d’au plus
deux ans
c) période de plus de deux ans
Permis de possession de 60 jours pour nonrésidents (armes à feu empruntées) (article 10*)
Permis de possession et d’acquisition d’armes à feu
(article 3*) :
a) armes à feu sans restrictions
b) armes à feu à autorisation restreinte
c) armes à feu prohibées
2.
3.
10 $
20 $
30 $
30 $
60 $
80 $
80 $
* NOTE: The section referred to after each licence is a reference to the relevant
section of the Firearms Licences Regulations.
* NOTE : Les articles mentionnés après chaque permis renvoient au Règlement
sur les permis d’armes à feu
12. Schedule 2 to the Regulations is replaced by the
following:
12. L’annexe 2 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
SCHEDULE 2
(Section 9)
ANNEXE 2
(article 9)
FEES FOR LICENCES — BUSINESSES
DROITS À PAYER POUR LES PERMIS : ENTREPRISES
Column 1
Column 2
Item
Business Activity
Fee
1.
Operation of a museum; display or storage of
firearms by the Royal Canadian Legion or an
organized group of veterans of any armed forces of
Canada or of a police force
$40
2.
3.
Retail sales of ammunition
Attendance at an out-of-province gun show
$40
$40
4.
Gunsmithing; retail sales of fewer than
50 non-restricted firearms per year; storage of
firearms; selling at auction; sales as an agent;
manufacturing, processing or assembling of
prohibited devices other than replica firearms, or of
prohibited or restricted weapons or of prohibited
ammunition; manufacturing, supply or possession
of non-prohibited firearms or of replicas for
theatrical productions or publishing activities; any
other purpose prescribed under section 22 of the
Firearms Licence Regulations
$325
4.
5.
Retail sales of restricted or prohibited firearms or
of 50 or more non-restricted firearms per year;
taking in pawn; wholesale sales and manufacture of
ammunition; possession or supply of non-restricted
and restricted firearms, prohibited handguns,
prohibited devices including replica firearms and
prohibited weapons to the motion picture, video,
television or theatrical productions and publishing
activities
$750
5.
6.
Wholesale sales and manufacture of firearms;
possession or supply of prohibited firearms other
than handguns to the motion picture, video,
television or theatrical productions and publishing
activities
6.
$3000
Transportation of firearms by a carrier
Activities other than those set out in items 1 to 7
$750
$40
7.
8.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Activité de l’entreprise
Droit
1.
Exploitation d’un musée ou entreposage ou
exposition d’armes à feu par la Légion royale
canadienne ou toute autre association d’anciens
combattants de toute force armée du Canada ou
d’anciens membres d’une force policière
Vente au détail de munitions
Présence à une exposition d’armes à feu hors de la
province
Armurerie; vente au détail de moins de 50 armes à
feu sans restrictions par année; vente aux enchères;
entreposage d’armes à feu; vente à titre de
mandataire; fabrication, traitement ou assemblage
de dispositifs prohibés — autres que des répliques
—, d’armes prohibées, d’armes à autorisation
restreinte ou de munitions prohibées; fabrication,
fourniture ou possession d’armes à feu — autres
que prohibées — ou de répliques pour des
productions théâtrales ou des activités d’édition;
toute autre fin prévue à l’article 22 du Règlement
sur les permis d’armes à feu
Vente au détail d’armes à feu à autorisation
restreinte ou d’armes à feu prohibées ou d’au
moins 50 armes à feu sans restrictions par année;
prise en gage; vente en gros et fabrication de
munitions; possession ou fourniture d’armes à feu
sans restrictions et à autorisation restreinte,
d’armes de poing prohibées, de dispositifs prohibés
C y compris les répliques d’armes à feu C et
d’armes prohibées pour des productions
cinématographiques, vidéo, télévisuelles ou
théâtrales ou pour des activités d’édition
Vente en gros et fabrication d’armes à feu;
possession ou fourniture d’armes à feu prohibées,
autres que des armes de poing prohibées, pour des
productions cinématographiques, vidéo,
télévisuelles ou théâtrales ou pour des activités
d’édition
Transport d’armes à feu par un transporteur
Activités autres que celles visées aux articles 1 à 7
de la présente annexe
2.
3.
7.
8.
40 $
40 $
40 $
325 $
750 $
3000 $
750 $
40 $
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
2027
13. Schedule 3 to the Regulations is replaced by the
following:
13. L’annexe 3 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
SCHEDULE 3
(Section 10)
ANNEXE 3
(article 10)
FEES FOR EACH REGISTRATION CERTIFICATE —
INDIVIDUALS
DROITS À PAYER POUR CHAQUE CERTIFICAT
D’ENREGISTREMENT : PARTICULIERS
Column 1
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Firearms
Fee
Article
Armes à feu
Droit
1.
2.
3.
Restricted firearms
Prohibited firearms
Non-restricted firearms
$25
$25
$25
1.
2.
3.
Armes à feu à autorisation restreinte
Armes à feu prohibées
Armes à feu sans restrictions
25 $
25 $
25 $
14. Schedule 4 to the Regulations is replaced by the
following:
14. L’annexe 4 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
SCHEDULE 4
(Section 16)
ANNEXE 4
(article 16)
FEES FOR AUTHORIZATIONS AND CONFIRMATIONS
DROITS À PAYER POUR LES AUTORISATIONS ET LES
ATTESTATIONS
Column 1
Column 2
Item
Description
Fee
1.
2.
3.
4.
Authorization to import
Authorization to export
Authorization to carry — to protect life
Authorization to carry — lawful profession or
occupation
(a) for a period of 1 year or less
(b) for a period of more than 1 year
Confirmation made under
(a) subsection 35(1) of the Act (importation by a
non-resident without a licence)
(b) subsection 35.1(2) of the Act (importation of a
non-registered firearm by a non-resident who holds
a licence)
$20
$20
$115
5.
Colonne 1
Colonne 2
Article
Description
Droit
1.
2.
3.
4.
Autorisation d’importation
Autorisation d’exportation
Autorisation de port — protection personnelle
Autorisation de port — activité professionnelle
légale :
a) période d’un an ou moins
b) période de plus d’un an
Attestation faite aux termes :
a) du paragraphe 35(1) de la Loi (importation
par un non-résident sans permis)
b) du paragraphe 35.1(2) de la Loi (importation
d’une arme à feu non enregistrée par un nonrésident titulaire d’un permis)
20 $
20 $
115 $
$50
$100
5.
$70
$40
50 $
100 $
70 $
40 $
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
15. These Regulations come into force on the day on which
subsection 40(2) of An Act to amend the Criminal Code (firearms) and the Firearms Act, chapter 8 of the Statutes of Canada, 2003, comes into force.
15. Le présent règlement entre en vigueur à la date d’entrée
en vigueur du paragraphe 40(2) de la Loi modifiant le Code
criminel (armes à feu) et la Loi sur les armes à feu, chapitre 8
des Lois du Canada (2003).
[25-1-o]
[25-1-o]
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
INDEX
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Solicitor General, Dept. of the
Criminal Code
Designation as fingerprint examiner ................................. 1924
Vol. 137, No. 25 — June 21, 2003
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
Industrial equipment — Determination ............................
Information processing and related telecommunciations
services — Determination .............................................
Maintenance, repair, modification, rebuilding and
installation of goods and equipment — Determination ...
Notice No. HA-2003-002 — Appeals...............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2003-177 to 2003-183 ......................................................
Public Notices
2003-29.............................................................................
2003-30 — Call for applications for a broadcasting
licence to carry on a low power radio programming
undertaking to serve Fredericton ...................................
2003-31 — Call for applications for broadcasting
licences to carry on radio programming undertakings
to serve Halifax, Nova Scotia, and Moncton and Saint
John, New Brunswick ...................................................
National Energy Board
Northern States Power Company — Application to
export electricity............................................................
Public Service Company of Colorado — Application to
export electricity............................................................
1926
1927
1928
1926
1928
1929
1930
1931
1932
1933
1934
GOVERNMENT HOUSE
Order of Merit of the Police Forces .................................. 1904
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Notice with respect to certain halons ................................
Permit No. 4543-2-06239 .................................................
Permit No. 4543-2-06246 .................................................
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication of results of investigations and
recommendations for a substance — Used crankcase
oils — (Subsections 68(b) and 68(c) of the Canadian
Environmental Protecion Act, 1999).............................
Health, Dept. of
Controlled Drugs and Substances Act
Notice to interested parties — Proposal for the control of
gamma butyrolactone (GBL) and 1,4-butanediol
(BDO) under the Controlled Drugs and Substances
Act (CDSA) and the Precursor Control Regulations
(PCR) ............................................................................
Food and Drugs Act
Food and Drug Regulations — Amendments ...................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Radiocommunication Act
SMSE-005-03 — Amendment to the Standard Radio
System Plan 503 (SRSP-503) Issue 5............................
2029
1909
1906
1908
1916
1918
1919
1921
1924
MISCELLANEOUS NOTICES
ACF Industries LLC, document deposited ...........................
*Associates Financial Life Insurance Company, change of
name..................................................................................
*Combined Specialty Insurance Company, change of name
Conscience Canada, relocation of head office......................
Credit Suisse First Boston, New York Branch, documents
deposited ...........................................................................
Essex, Corporation of the County of, reconstruction of a
bridge over Big Creek, Ont. ..............................................
GATX Rail Funding LLC, document deposited ...................
IBP, Inc., documents deposited ............................................
*IBT Fund Services (Canada) Inc., notice of intention.........
Kyuquot First Nation Corporation, relocation of head office
Long Island Resources Ltd., finfish farm in L’Anse à
Flamme Cove, N.L............................................................
Manufacturers and Traders Trust Company, documents
deposited ...........................................................................
Mission Shores Developments Ltd., expansion of the
existing dock in Lake Okanagan, B.C...............................
Moosonee, Corporation of the Town of, bridge over Butler
Creek, Ont.........................................................................
Soo Line Railroad Company, document deposited...............
3539954 Canada Inc., surrender of charter...........................
1936
1936
1936
1937
1938
1937
1938
1939
1939
1939
1940
1940
1940
1937
1941
1941
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (2nd Session,
37th Parliament)............................................................ 1925
Senate
Royal Assent
Bills assented to ................................................................ 1925
PROPOSED REGULATIONS
Canada Customs and Revenue Agency
Customs Act
Presentation of Persons (2003) Regulations .....................
Environment, Dept. of the
Canada Wildlife Act and Financial Administration Act
Regulations Amending the Wildlife Area Regulations.....
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1236 — Transglutaminase)..........................................
Solicitor General, Dept. of the
An Act respecting firearms and other weapons
Firearms Marking Regulations..........................................
Regulations Amending the Authorizations to Carry
Restricted Firearms and Certain Handguns Regulations
Regulations Amending the Authorization to Export or
Import Firearms Regulations (Businesses)....................
Regulations Amending the Authorizations to Transport
Restricted Firearms and Prohibited Firearms
Regulations ...................................................................
Regulations Amending the Conditions of Transferring
Firearms and other Weapons Regulations .....................
Regulations Amending the Firearms Fees Regulations.....
Regulations Amending the Firearms Licences
Regulations ...................................................................
1944
1956
1961
2017
1987
2007
1985
1981
2021
1992
2030
Canada Gazette Part I
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Solicitor General, Dept. of the — Continued
An Act respecting firearms and other weapons —
Continued
Regulations Amending the Firearms Registration
Certificates Regulations ................................................
Regulations Amending the Gun Shows Regulations ........
Regulations Amending the Importation and Exportation
of Firearms Regulations (Individuals)...........................
Regulations Amending the Public Agents Firearms
Regulations ...................................................................
Regulations Amending the Shooting Clubs and Shooting
Ranges Regulations.......................................................
June 21, 2003
1972
1964
2011
1999
1990
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Solicitor General, Dept. of the — Continued
An Act respecting firearms and other weapons —
Continued
Regulations Amending the Storage, Display and
Transportation of Firearms and Other Weapons by
Businesses Regulations ................................................. 1976
Regulations Amending the Storage, Display,
Transportation and Handling of Firearms By
Individuals Regulations................................................. 1969
Regulations Repealing the Non-Prohibited Ammunition
Transfer Document Regulations.................................... 1979
Le 21 juin 2003
Gazette du Canada Partie I
INDEX
Vol. 137, no 25 — Le 21 juin 2003
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
ACF Industries LLC, dépôt de document .............................
*Associés, Compagnie financière d’assurance-vie (Les),
changement de dénomination sociale ...............................
*Compagnie d’assurances spécialisées Combined,
changement de dénomination sociale ...............................
Conscience Canada, changement de lieu du siège social......
Credit Suisse First Boston, succursale de New York, dépôt
de documents ....................................................................
Essex, Corporation of the County of, reconstruction d’un
pont au-dessus du ruisseau Big (Ont.) ..............................
GATX Rail Funding LLC, dépôt de document.....................
IBP, Inc., dépôt de documents ..............................................
*IBT Fund Services (Canada) Inc., avis d’intention .............
Kyuquot First National Corporation, changement de lieu du
siège social........................................................................
Long Island Resources Ltd., ferme aquicole de poissons
dans L’Anse à Flamme (T.-N.-L.).....................................
Manufacturers and Traders Trust Company, dépôt de
documents .........................................................................
Mission Shores Developments Ltd., agrandissement du
quai dans le lac Okanagan (C.-B.) ....................................
Moosonee, Corporation of the Town of, pont au-dessus du
ruisseau Butler (Ont.)........................................................
Soo Line Railroad Company, dépôt de document ................
3539954 Canada Inc., abandon de charte .............................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Avis concernant certains halons........................................
Permis no 4543-2-06239 ...................................................
Permis no 4543-2-06246 ...................................................
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Publication des résultats des enquêtes effectuées et des
recommandations concernant une substance — huiles
moteur usées (paragraphes 68(b) et 68(c) de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement
(1999))...........................................................................
Industrie, min. de l’
Nominations......................................................................
Loi sur la radiocommunication
SMSE-005-03 — Modifications au Plan normalisé de
réseaux hertziens 503 (PNRH-503), 5e édition .............
Santé, min. de la
Loi réglementant certaines drogues et autres substances
Avis aux parties intéressées — Proposition concernant la
limitation du gamma butyrolactone (GBL) et du 1,4
butanédiol (BDO) aux termes de la Loi réglementant
certaines drogues et autres substances (LRCDAS) et
du Règlement sur les précurseurs (RP) .........................
Loi sur les aliments et drogues
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications..
Solliciteur général, min. du
Code criminel
Désignation à titre d’inspecteur d’empreintes digitales ....
1936
1936
1936
1937
1938
1937
1938
1939
1939
1939
1940
1940
1940
1937
1941
1941
1909
1906
1908
1916
1921
1924
1918
1919
1924
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Avis publics
2003-29.............................................................................
2003-30 — Appel de demandes de licence de
radiodiffusion visant l’exploitation d’une entreprise de
programmation de radio à faible puissance pour
desservir Fredericton .....................................................
2003-31 — Appel de demandes des licences de
radiodiffusion visant l’exploitation d’entreprises de
programmation de radio pour desservir Halifax
(Nouvelle-Écosse), et Moncton et Saint John
(Nouveau-Brunswick) ...................................................
Décisions
2003-177 à 2003-183........................................................
Office national de l’énergie
Northern States Power Company — Demande visant
l’exportation d’électricité ..............................................
Public Service Company of Colorado — Demande visant
l’exportation d’électricité ..............................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2003-002 — Appels ......................................
Entretien, réparation, modification, réfection et
installation de biens et d’équipement — Décision........
Équipement industriel — Décision ...................................
Traitement de l’information et services de
télécommunications connexes — Décision...................
2031
1928
1930
1931
1932
1929
1933
1934
1926
1928
1926
1927
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(2e session, 37e législature)............................................ 1925
Sénat
Sanction royale
Projets de loi sanctionnés.................................................. 1925
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Agence des douanes et du revenu du Canada
Loi sur les douanes
Règlement de 2003 sur l’obligation de se présenter à un
bureau de douane ..........................................................
Environnement, min. de l’
Loi sur les espèces sauvages du Canada et Loi sur la
gestion des finances publiques
Règlement modifiant le Règlement sur les réserves
d’espèces sauvages........................................................
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1236 — transglutaminase)..............................
Solliciteur général, min. du
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
Règlement abrogeant le Règlement sur le document
requis pour cession de munitions non prohibées...........
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition, le transport et le maniement des armes à
feu par des particuliers ..................................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’entreposage,
l’exposition et le transport des armes à feu et autres
armes par des entreprises...............................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’importation et
l’exportation d’armes à feu (particuliers)......................
1944
1956
1961
1979
1969
1976
2011
2032
Canada Gazette Part I
RÈGLEMENTS PROJETÉS (suite)
Solliciteur général, min. du (suite)
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
(suite)
Règlement modifiant le Règlement sur les armes à feu
des agents publics..........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
d’exportation ou d’importation d’armes à feu
(entreprises)...................................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
de port d’armes à feu à autorisation restreinte et de
certaines armes de poing ...............................................
Règlement modifiant le Règlement sur les autorisations
de transport d’armes à feu à autorisation restreinte et
d’armes à feu prohibées ................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les certificats
d’enregistrement d’armes à feu .....................................
June 21, 2003
1999
2007
1987
1985
1972
RÈGLEMENTS PROJETÉS (suite)
Solliciteur général, min. du (suite)
Loi concernant les armes à feu et certaines autres armes
(suite)
Règlement modifiant le Règlement sur les clubs de tir et
les champs de tir............................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les conditions
visant la cession des armes à feu et autres armes ..........
Règlement modifiant le Règlement sur les droits
applicables aux armes à feu...........................................
Règlement modifiant le Règlement sur les expositions
d’armes à feu.................................................................
Règlement modifiant le Règlement sur les permis
d’armes à feu.................................................................
Règlement sur le marquage des armes à feu .....................
1990
1981
2021
1964
1992
2017
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Ordre du mérite des corps policiers .................................. 1904
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising