Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 136, no 45
Vol. 136, No. 45
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, NOVEMBER 9, 2002
OTTAWA, LE SAMEDI 9 NOVEMBRE 2002
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 2, 2002, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Communication Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
The Canada Gazette is also available free of charge on the
Internet at http://www.canada.gc.ca/gazette/main.html. It is
available in PDF (Portable Document Format) and in an alternate
format in ASCII (American Standard Code for Information
Interchange).
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
2 janvier 2002 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Communication Canada, Ottawa,
Canada K1A 0S9.
La Gazette du Canada est aussi disponible gratuitement sur Internet
au http://www.canada.gc.ca/gazette/main.html. La publication y
est accessible en format PDF (Portable Document Format) et en
média substitut produit en code ASCII (code standard américain
pour l’échange d’informations).
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Communication Canada, 350 Albert
Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S9, (613) 996-2495
(Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Communication Canada,
350, rue Albert, 5e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0S9, (613) 9962495 (téléphone), (613) 991-3540 (télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2002
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2002
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2002
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2002
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 45 — November 9, 2002
No 45 — Le 9 novembre 2002
3379
Government House* ........................................................
(orders, decorations and medals)
3380
Résidence du Gouverneur général* .................................
(ordres, décorations et médailles)
3380
Government Notices* ......................................................
3385
Avis du Gouvernement* ..................................................
3385
Parliament
House of Commons ......................................................
3391
Parlement
Chambre des communes ...............................................
3391
Commissions* .................................................................
(agencies, boards and commissions)
3392
Commissions* .................................................................
(organismes, conseils et commissions)
3392
Miscellaneous Notices* ...................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
3402
Avis divers* .....................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
3402
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
3409
Règlements projetés* .......................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
3409
Index ...............................................................................
3425
Index ...............................................................................
3426
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
3380
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
CANADIAN BRAVERY DECORATIONS
DÉCORATIONS CANADIENNES POUR ACTES DE
BRAVOURE
The Governor General, the Right Honourable ADRIENNE
CLARKSON, on the recommendation of the Canadian Decorations
Advisory Committee, has awarded bravery decorations as
follows:
La gouverneure générale, la très honorable ADRIENNE
CLARKSON, selon les recommandations du Conseil des décorations canadiennes, a décerné les décorations suivantes pour actes
de bravoure :
Star of Courage
Étoile du Courage
RICHARD JOSEPH LEWIS, S.C.
Kingston, Ontario
On March 18, 2001, Richard Joseph Lewis risked his life to
rescue his 18-month-old son from a fiery death in Elginburg, Ontario. Awakened by their oldest son’s cries, Mr. Lewis and his
wife jumped out of bed and realized that flames and the heavy,
acrid smell of smoke were spreading through the entire house.
After leaving the house with their family, the couple realized that
their youngest son was missing and rushed back in. When his
wife became trapped, Mr. Lewis pulled her free and pushed her
back out. He was then able to make his way through the blaze to
his toddler’s bedroom. He pulled the terrified child from his crib,
wrapped him in his shirt and ran back through the raging fire to
the front door. He then tossed the baby outside through a wall of
flames and into his mother’s waiting arms before collapsing at the
doorstep, overcome by the toxic smoke. Luckily, the baby escaped unharmed, but Mr. Lewis received third degree burns to his
hands, legs and feet.
RICHARD JOSEPH LEWIS, É.C.
Kingston (Ontario)
Le 18 mars 2001, Richard Joseph Lewis a risqué sa vie pour
secourir son fils de 18 mois qui risquait de périr dans un incendie
à Elginburg, en Ontario. Réveillés en sursaut par les cris de leur
fils aîné, M. Lewis et sa femme ont constaté que des flammes et
une âcre fumée envahissaient la maison. Sortis de la maison avec
leur famille, ils se sont aperçus que leur fils cadet n’était pas avec
eux et sont immédiatement retournés à l’intérieur. Quand sa
femme s’est trouvée coincée, M. Lewis l’a libérée et l’a poussée à
l’extérieur. Il s’est ensuite frayé un passage dans les flammes
pour parvenir à la chambre du bambin. Il a sorti l’enfant terrifié
de son lit, l’a enveloppé dans sa propre chemise et a couru dans le
brasier jusqu’à la porte d’entrée. Il a alors lancé le bambin à travers les flammes dans les bras de sa mère, avant de s’évanouir sur
le seuil de la porte, asphyxié par la fumée toxique. Heureusement,
le bébé s’en est tiré sain et sauf, mais M. Lewis a subi des brûlures du troisième degré aux mains, aux jambes et aux pieds.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
PATRICK THOMAS BARRY, M.B.
St. Brides, Newfoundland and Labrador
In the early hours of September 23, 1999, Patrick Barry saved
his father from drowning when Hurricane Gertrude hit the village
of St. Brides, in Newfoundland and Labrador. Patrick had gone to
the wharf with his father and his brother at the height of the storm
to secure their fishing boat. They had just finished tying it to other
vessels when a gigantic wave broke over the protective stone wall
and swept them into the debris- and diesel-fuel-covered water.
Patrick and his brother managed to reach the wharf by climbing
onto some vessels that were tied together, but their father found
himself some fifteen metres out, desperately hanging onto a cable
and clinging to the back of a boat. Although he could not swim,
Patrick ran across the tied-up vessels and jumped into the raging
sea. Holding onto another rope, he made his way to his father’s
side and tied it around his waist. Both men were then pulled out
of the freezing water by other villagers who had come to assist.
PATRICK THOMAS BARRY, M.B.
St. Brides (Terre-Neuve-et-Labrador)
Très tôt le matin du 23 septembre 1999, Patrick Barry a sauvé
son père de la noyade quand l’ouragan Gertrude a frappé le village de St. Brides, à Terre-Neuve-et-Labrador. Patrick était allé
au quai avec son père et son frère au plus fort de la tempête pour
renforcer les amarres de leur bateau de pêche. Ils avaient à peine
fini d’attacher leur bateau à d’autres embarcations lorsqu’une
immense vague a déferlé au-dessus de la digue de pierres et les a
emportés dans les eaux couvertes de débris et d’essence diesel.
Patrick et son frère ont réussi à revenir au quai en grimpant à bord
des bateaux qui étaient attachés ensemble, pendant que leur père,
qui s’était retrouvé à une quinzaine de mètres au large, tenait désespérément un cordage et s’agrippait à l’arrière d’une embarcation. Patrick, qui pourtant ne savait pas nager, a sauté d’un bateau
à l’autre, puis plongé dans la mer en furie. Il a rejoint son père en
s’agrippant à un autre cordage, qu’il lui a ensuite passé autour de
la taille. Les deux hommes ont alors été tirés hors des eaux glacées par des villageois venus à la rescousse.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
MICHEL JOSEPH SYLVIO BERTHIAUME, M.B.
Saint-Timothée, Quebec
ALLAN JAMES LONEY, M.B.
Saint-Timothée, Quebec
On September 10, 1999, Messrs. Berthiaume and Loney rescued a colleague who had been severely injured in an explosion at
a chemical products plant in Saint-Timothée, Quebec. Alerted by
MICHEL JOSEPH SYLVIO BERTHIAUME, M.B.
Saint-Timothée (Québec)
ALLAN JAMES LONEY, M.B.
Saint-Timothée (Québec)
Le 10 septembre 1999, MM. Berthiaume et Loney ont porté secours à un collègue grièvement blessé lors d’une explosion dans
une usine de produits chimiques à Saint-Timothée, au Québec.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3381
the sound of the explosion, Messrs. Berthiaume and Loney rushed
towards the victim, who had managed to escape the burning
building despite his injuries and had collapsed near a two-storey
brick wall which, damaged by the explosion, was leaning precariously in their direction. Ignoring the risk of the structure collapsing and the debris from the explosion falling on them, Messrs.
Berthiaume and Loney carried the victim away from the building,
in which hundreds of kilos of explosive powder could ignite at
any moment. They then laid the man in a pick-up truck and performed first aid until help arrived.
Alertés par le bruit de la déflagration, MM. Berthiaume et Loney
ont accouru vers la victime qui avait réussi, malgré ses blessures,
à sortir du bâtiment en feu. Ils ont rejoint l’homme effondré près
d’un mur de brique haut de deux étages qui, endommagé par la
détonation, penchait dangereusement dans leur direction. En dépit
du risque d’effondrement, et malgré la pluie de déchets explosifs,
MM. Berthiaume et Loney ont transporté la victime à une certaine
distance du bâtiment où des centaines de kilos de poudre explosive risquaient de s’enflammer à tout moment. Ils ont ensuite
allongé l’homme dans une camionnette et lui ont prodigué les
premiers soins en attendant l’arrivée des secours.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
O.P.P. SERGEANT JOSEPH ANDRÉ DANNY
BOUCHARD, M.B.
Lachute, Quebec
On January 28, 2001, while working as a civilian police officer
with the United Nations Mission in Kosovo, Sgt. Bouchard, then
Cst., used his body to shield a severely beaten man from a vicious
mob attack. As ethnic tensions between Serbians and Albanians
escalated in the city of Mitrovica, Civilian Police were called to
assist other U.N. officers in dispersing an angry crowd. While
dealing with this incident, Sgt. Bouchard noted another group of
some thirty Serbians viciously assaulting a man with cables and
metal pipes. Sgt. Bouchard fought his way through the attacking
crowd and lay on top of the bleeding victim to act as a shield.
Despite being assaulted and having a pistol fired near his head,
Sgt. Bouchard remained with the victim until help arrived to escort the severely injured man to safety.
Sergent de la P.P.O. JOSEPH ANDRÉ DANNY
BOUCHARD, M.B.
Lachute (Québec)
Le 28 janvier 2001, alors qu’il travaillait comme policier civil
dans le cadre de la mission des Nations-Unies au Kosovo, le sgt
Bouchard, alors agent, s’est interposé pour protéger un homme
blessé qui se faisait rouer de coups par une foule d’émeutiers.
Avec l’escalade des conflits ethniques entre Serbes et Albanais
dans la ville de Mitrovica, la police civile a été appelée sur les
lieux pour aider d’autres agents des Nations-Unies à disperser une
foule en colère. C’est en s’occupant de cet incident que le sgt
Bouchard a remarqué qu’un homme se faisait attaquer par un
groupe d’une trentaine de Serbes armés de tuyaux et de câbles
d’acier. Après s’être frayé un passage, le sgt Bouchard s’est étendu sur le corps de l’homme ensanglanté pour lui servir de bouclier. Malgré les coups qu’on lui infligeait à son tour et les tirs de
fusil près de sa tête, il est resté avec la victime jusqu’à l’arrivée
de renforts qui ont emmené l’homme grièvement blessé en lieu
sûr.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
CHRISTOPHER MICHAEL LIONEL ROBERT
BRABANT, M.B.
Cornwall, Ontario
On July 26, 2001, sixteen-year-old Christopher Brabant put his
own life at risk to save a suicidal woman from drowning in the
St. Lawrence River, at the Cornwall Harbour, in Ontario.
Mr. Brabant was fishing with a friend when he observed the distraught woman jump from the end of the wharf into the fastflowing waters which rapidly carried her downstream. Without
hesitation, Mr. Brabant raced to the end of the pier and jumped in
after her. Battling the strong current, he swam toward the victim,
some 25 metres away. As he reached her side, he grabbed hold of
the semiconscious woman and began towing her back to shore,
struggling to keep her head above the water. Although exhausted,
he managed to reach the rocky shoreline and stayed with her until
help arrived.
CHRISTOPHER MICHAEL LIONEL ROBERT
BRABANT, M.B.
Cornwall (Ontario)
Le 26 juillet 2001, Christopher Brabant, âgé de seize ans, a risqué sa vie pour sauver une femme sur le point de se suicider en se
jetant dans le fleuve Saint-Laurent, au port de Cornwall, en Ontario. M. Brabant pêchait avec un ami quand il a aperçu la femme
en détresse se jeter du bout du quai dans le courant tumultueux
qui l’a rapidement emportée. Sans hésiter, M. Brabant a couru
jusqu’au bout du quai et a sauté à l’eau. Luttant contre le courant
impétueux, il a nagé vers la victime qui se trouvait à environ
25 mètres. Parvenu à ses côtés, il a agrippé la femme à demi consciente et a nagé vers le rivage en déployant de grands efforts
pour lui maintenir la tête hors de l’eau. Malgré son épuisement, il
a atteint les berges rocheuses et est resté avec la victime jusqu’à
ce qu’on leur vienne en aide.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
SHANNON WAYNE BURNS, M.B.
Fairview, Aberta
MIKE KEHLER, M.B.
Peace River, Alberta
LISA MILLER, M.B.
Calgary, Alberta
On August 7, 1999, Shannon Burns joined Mike Kehler and
Lisa Miller in rescuing two friends from drowning at Carter’s
SHANNON WAYNE BURNS, M.B.
Fairview (Alberta)
MIKE KEHLER, M.B.
Peace River (Alberta)
LISA MILLER, M.B.
Calgary (Alberta)
Le 7 août 1999, Shannon Burns a prêté main forte à Mike
Kehler et à Lisa Miller lors du sauvetage de deux amis sur le
3382
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
Camp, in Grande Prairie, Alberta. Mr. Kehler and some friends
were wading back to the mainland from a nearby island when
three of the men were suddenly caught in the current and carried
into deeper, turbulent waters. Although he had managed to swim
out of danger, Mr. Kehler turned around and swam toward one
friend in trouble some five metres from shore, but the victim disappeared under the surface before he could reach his side, and
drowned. Meanwhile, Lisa Miller had entered the water and made
her way to another victim who, in his panic, climbed onto her
shoulders and pushed her under the surface. Alerted from a
nearby boat launch, Mr. Burns swam to Ms. Miller and, although
he too succumbed momentarily to the frantic flailing of the man,
he managed to free himself and Ms. Miller and push the victim
toward the safety of the shore. Mr. Burns was then joined by
Mr. Kehler, and together they grabbed hold of the third victim
and towed him to shallower water, allowing the man to pull himself to safety.
point de se noyer au camp Carter, à Grande Prairie, en Alberta.
M. Kehler et quelques amis revenaient d’une île située à proximité du rivage en marchant dans l’eau peu profonde, quand trois
des hommes ont été soudainement emportés vers le large par un
fort courant. Après avoir échappé au danger en parvenant à nager
vers des eaux plus calmes, M. Kehler est retourné pour aller aider
un ami en difficulté, à quelque cinq mètres du rivage. Malheureusement, ce dernier a disparu sous l’eau et s’est noyé avant que
M. Kehler ne puisse l’atteindre. Pendant ce temps Lisa Miller,
entrée dans l’eau, s’est dirigée vers une autre victime qui, dans sa
panique, l’a submergé en grimpant sur ses épaules. Alerté,
M. Burns, qui se trouvait près d’une rampe de mise à l’eau, a
nagé jusqu’à eux et, bien qu’il soit devenu à son tour la proie des
gestes insensés de l’homme, a réussi à s’en dégager et à libérer
Mme Miller avant de pousser l’homme vers le rivage. M. Burns a
ensuite été rejoint par M. Kehler et, ensemble, ils ont agrippé la
troisième victime qu’ils ont traînée jusque dans les eaux peu profondes afin qu’elle puisse elle-même sortir de l’eau saine et
sauve.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
CRAIG D’ALESSIO, M.B.
Cornwall, Ontario
RICHARD LEO GERVAIS, M.B.
Cornwall, Ontario
ROGER ALEXANDER ROY, M.B.
Cornwall, Ontario
On July 19, 1998, Craig D’Alessio, Richard Gervais and Roger
Roy rescued two men trapped in a burning car in Cornwall, Ontario. Alerted by the sound of screeching tires, the rescuers ran to
the scene where the out-of-control vehicle had slammed into a
concrete utility pole. Gasoline was pouring from the ruptured tank
and the passenger side was ablaze. Without hesitation, Mr. Roy
reached in through the open driver’s door and released the victim’s seat belt, then he and Mr. D’Alessio pulled the dazed man
to safety. Meanwhile Mr. Gervais was met by a wall of flames
when he attempted to open the passenger’s door. Determined to
save the seriously injured man, he raced around the wreck to find
that Mr. Roy had returned and crawled in through the driver’s
side in a desperate attempt to free the unconscious passenger.
Seeing Mr. Roy’s pants and shoes on fire, Mr. Gervais yanked
him out of the car to allow bystanders to douse the flames with
fire extinguishers. With combined efforts, Messrs. Roy, Gervais
and D’Alessio then managed, on their third attempt, to pull the
victim out moments before the entire vehicle was engulfed in a
fireball.
CRAIG D’ALESSIO, M.B.
Cornwall (Ontario)
RICHARD LEO GERVAIS, M.B.
Cornwall (Ontario)
ROGER ALEXANDER ROY, M.B.
Cornwall (Ontario)
Le 19 juillet 1998, Craig D’Alessio, Richard Gervais et Roger
Roy ont secouru deux hommes coincés dans une voiture qui avait
pris feu, à Cornwall, en Ontario. Alertés par le crissement des
pneus sur la chaussée, les secouristes sont accourus sur les lieux
où le véhicule venait de percuter un poteau électrique en béton.
L’essence s’échappait du réservoir fracturé et les flammes engouffraient déjà le côté du passager. Sans hésiter, M. Roy a pénétré par la portière ouverte du conducteur pour détacher la ceinture
de sécurité qui retenait l’homme étourdi par le choc, puis
M. D’Alessio et lui l’ont amené à l’abri. Pendant ce temps,
M. Gervais, qui tentait d’ouvrir la portière du passager, s’est trouvé devant un rideau de flammes. Déterminé à sauver l’homme
grièvement blessé, il a couru de l’autre côté de la carcasse du
véhicule pour apercevoir M. Roy qui, entré à nouveau, avait rampé pour tenter désespérément de libérer le passager inconscient.
Voyant que les pantalons et les chaussures de M. Roy avaient pris
feu, M. Gervais l’a tiré hors du véhicule pour permettre à d’autres
personnes d’éteindre les flammes avec des extincteurs. En combinant leurs efforts, MM. Roy, Gervais et D’Alessio ont réussi,
après trois tentatives, à retirer la victime quelques instants avant
que le véhicule ne s’embrase.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
ÉRIC FORTIER, M.B.
Gatineau, Quebec
On July 27, 2001, Éric Fortier confronted a polar bear that was
attacking two of his camping companions at the Soper River, in
Katannilik Territorial Park Reserve, Nunavut. In the early morning hours, the bear ripped open the tent where Mr. Fortier and his
partner were sleeping. Their screams drove the bear away, but the
animal turned on their friends, savagely mauling them as they
tried to exit their own tent and escape. Ignoring the danger,
Mr. Fortier threw rocks at the animal while yelling at it in an attempt to scare it off. Seeing that his efforts were in vain, he
ÉRIC FORTIER, M.B.
Gatineau (Québec)
Le 27 juillet 2001, Eric Fortier a affronté un ours polaire qui
attaquait deux de ses compagnons de camping sur les bords de la
rivière Soper, sur la réserve du parc territorial Katannilik, au Nunavut. Aux petites heures du matin, l’ours a déchiré la tente où
dormaient M. Fortier et sa conjointe. Effrayé par leurs cris,
l’animal s’est alors attaqué à leurs amis, les griffant sauvagement
pendant qu’ils tentaient de sortir de leur propre tente et de se sauver. Ignorant le danger, M. Fortier a lancé des roches en direction
de la bête en criant pour essayer de l’éloigner. Voyant que ses
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3383
confronted the bear and stabbed it repeatedly in the throat with a
pocketknife until the wounded animal retreated into the woods.
Mr. Fortier and his partner then helped their injured friends into a
canoe and paddled eight kilometres across the river to find help.
The victims recovered from their injuries.
efforts étaient vains, il s’est approché de l’ours et l’a poignardé à
plusieurs reprises à la gorge à coups de canif jusqu’à ce que
l’animal blessé s’enfuie dans la forêt. M. Fortier et sa conjointe
ont alors aidé leurs amis blessés à monter dans un canoë et ont
ramé sur huit kilomètres pour trouver du secours. Les victimes se
sont remises de leurs blessures.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
Edmonton Police Inspector DANIEL B. JONES, M.B.
St. Albert, Alberta
Cape Breton Regional Police Constable
STEPHEN J. NAGY, M.B.
Sydney, Nova Scotia
R.C.M.P. Corporal KONRAD LIONEL SHOURIE, M.B.
Oshawa, Ontario
On April 29, 2000, while on a United Nations mission in
Kosovo, Insp. Jones, then S/Sgt., Cst. Nagy and Cpl. Shourie
rescued a fellow officer and several other civilian policemen
trapped inside a building surrounded by rioters, during an incident
of civil unrest in Mitrovica. After being dragged from his vehicle
and assaulted by the mob, the seriously injured officer had taken
refuge and radioed his position to the police station. Cpl. Shourie
and Cst. Nagy, along with other members of the international
contingent, joined Insp. Jones in forming a team to rescue their
comrade and eleven other officers who were also in the dwelling.
Armed with shields, the line of defence advanced into the mob, in
spite of gunfire and the explosion of grenades close by. Reaching
the building, the policemen barricaded themselves in the stairwell, barely avoiding a barrage of debris, bottles and rocks
thrown at them by the rioters. The officers had just located their
colleagues when French military armoured vehicles arrived to
provide medical care to the wounded victim and assistance for the
group’s safe return to the police station.
Inspecteur de la Police d’Edmonton DANIEL B. JONES, M.B.
St. Albert (Alberta)
Agent de la Police régionale du Cap-Breton
STEPHEN J. NAGY, M.B.
Sydney (Nouvelle-Écosse)
Caporal de la G.R.C. KONRAD LIONEL SHOURIE, M.B.
Oshawa (Ontario)
Le 29 avril 2000, alors qu’ils étaient affectés à une mission des
Nations-Unies au Kosovo, l’insp. Jones, alors sgt adjoint, l’agt
Nagy et le cpl Shourie ont secouru un de leurs collègues et plusieurs autres policiers civils coincés dans un immeuble encerclé
par des émeutiers, lors d’un incident dans la ville de Mitrovica.
Après avoir été traîné hors de son véhicule et attaqué par la foule,
l’agent grièvement blessé a néanmoins trouvé un abri et envoyé
un message au poste de police pour indiquer sa position. Le cpl
Shourie et l’agt Nagy, ainsi que d’autres membres du contingent
international, se sont joints à l’insp. Jones pour former une équipe
et aller secourir leur camarade et onze autres agents également
pris dans l’immeuble. Armée de boucliers, la ligne de défense
s’est avancée dans la foule d’émeutiers, malgré les tirs d’artillerie
et les explosions de grenades. Quand les policiers sont arrivés
dans l’immeuble, ils se sont barricadés dans la cage d’escalier en
tentant d’éviter les débris, bouteilles et roches lancés en leur direction par les émeutiers. Au moment où les agents ont trouvé
leurs collègues, des véhicules blindés de l’armée française sont
arrivés pour apporter les premiers soins aux victimes blessées et
aider les membres du groupe à retourner sains et saufs au poste de
police.
Medal of Bravery
Médaille de la bravoure
ALAIN LAVOIE, M.B.
Dolbeau-Mistassini, Quebec
At dusk on December 30, 2000, Alain Lavoie saved a man and
a woman from drowning after the ice had given way under the
weight of their snowmobile on the Mistassini River, in DolbeauMistassini, Quebec. During an outing with family and friends,
Mr. Lavoie saw the victims’ snowmobile disappear into the frigid
water some fifteen metres from shore. Grabbing a rope and a
flashlight, Mr. Lavoie moved to within a few metres of the victims, who were desperately trying to get back onto the unstable
surface. With the ice cracking beneath him, he threw the rope to
the nearest victim who, panic-stricken, finally managed to grab
hold of it after several attempts. Mr. Lavoie pulled the young
woman from the water, then returned for the man who was even
farther from shore. Repeating the manoeuvre, he was able to drag
the man over the thin ice to a safe place, where other snowmobilers came to their aid.
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
ALAIN LAVOIE, M.B.
Dolbeau-Mistassini (Québec)
À la nuit tombante du 30 décembre 2000, Alain Lavoie a sauvé
un homme et une femme de la noyade après que la glace eut cédé
sous le poids de leur motoneige, sur la rivière Mistassini, à
Dolbeau-Mistassini, au Québec. Lors d’une randonnée avec des
membres de sa famille et des amis, M. Lavoie a vu la motoneige
des victimes s’enfoncer dans l’eau glacée, à une quinzaine de
mètres du rivage. Après s’être emparé d’un cordage et d’une
lampe de poche, M. Lavoie s’est avancé à quelques mètres des
victimes, qui tentaient désespérément de remonter sur la surface
précaire. Malgré la glace qui craquait sous son poids, il a lancé la
corde à la victime la plus proche qui, prise de panique, s’y est
agrippée après plusieurs tentatives. M. Lavoie a tiré la jeune
femme de l’eau pour ensuite retourner vers l’homme, encore plus
éloigné de la rive. Répétant la manœuvre, il a réussi à le faire
glisser sur la mince surface jusqu’en lieu sûr, où d’autres motoneigistes leur sont venus en aide.
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
[45-1-o]
[45-1-o]
3384
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
(Erratum)
(Erratum)
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The notice published on page 2894 of the September 28, 2002,
issue of the Canada Gazette, Part I, is hereby amended as
follows:
From the Government of France
Grand Officer of the Order of the Legion of Honour
to
the Right Honourable Roméo Adrien Leblanc, P.C.,
C.C., C.M.M., C.D.
Officer of the National Order of Merit
to
Mr. Jean Poirier (This is a promotion within the
Order.)
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
L’avis publié à la page 2894 du numéro du 28 septembre 2002
de la Partie I de la Gazette du Canada est modifié comme suit :
[45-1-o]
[45-1-o]
Du Gouvernement de la France
Grand Officier de l’Ordre de la Légion d’Honneur
au très honorable Roméo Adrien Leblanc, C.P., C.C.,
C.M.M., C.D.
Officier de l’Ordre national du Mérite
à
M. Jean Poirier (Il s’agit d’une promotion au sein de
l’Ordre.)
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3385
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF AGRICULTURE AND AGRI-FOOD
MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ET DE
L'AGROALIMENTAIRE
AGRICULTURAL PRODUCTS MARKETING ACT
LOI SUR LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS
AGRICOLES
The Saskatchewan Flax Development Commission Levies Order
Ordonnance relative aux redevances à payer à la Saskatchewan
Flax Development Commission
The Saskatchewan Flax Development Commission, pursuant to
section 3 of the Saskatchewan Flax Order,* hereby makes the
annexed Order providing for the fixing, imposing and collection
of levies upon certain flax products.
Saskatoon, Saskatchewan, June 24, 2002
CHRIS HALE
Chairman
En vertu de l’article 3 du Décret relatif au lin de la Saskatchewan, la Saskatchewan Flax Development Commission* prend le
présent décret visant à instituer, à imposer et à percevoir les redevances à payer pour certains produits du lin.
Saskatoon (Saskatchewan), le 24 juin 2002
Le président
CHRIS HALE
ORDER PROVIDING FOR THE FIXING, IMPOSING
AND COLLECTION OF LEVIES FROM CERTAIN
FLAX PRODUCERS IN SASKATCHEWAN
DÉCRET VISANT À INSTITUER, À IMPOSER
ET À PERCEVOIR LES REDEVANCES À
PAYER PAR CERTAINS PRODUCTEURS
DE LIN DE LA SASKATCHEWAN
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Order may be cited as The Saskatchewan Flax Development Commission Levies Order.
1. Le présent décret peut être cité sous le titre : Décret relatif
aux redevances à payer à la Saskatchewan Flax Development
Commission.
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2. The definitions in this section apply in this Order,
“Act” means The Agri-Food Act of Saskatchewan; (loi)
“Buyer” means any person who buys flax produced in Saskatchewan; (acheteur)
“Commission” means the Saskatchewan Flax Development Commission established pursuant to the Act; (Commission)
“Flax” means the seed, straw, fiber, shives or any part of the plant
lignum usitatissimum; (lin)
“Producer” means:
(1) any person operating a farm in Saskatchewan that is engaged in the production and marketing of flax, and includes the
employer of that person;
(2) a person who is entitled under any Lease or Agreement:
(a) to a share of the flax produced by a person mentioned in
subclause (1); or
(b) to the proceeds from the sale of that flax; and
(3) a person who takes possession of any flax under any form
of security or legal proceedings for a debt. (producteur)
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente
ordonnance :
« acheteur » Toute personne qui achète du lin produit en Saskatchewan. (buyer)
« Commission » La Saskatchewan Flax Development Commission, établie en vertu de la Loi. (Commission)
«lin » Le grain, la paille, la fibre, les chènevottes ou toute partie
de la plante linum usitatissimum. (flax)
« Loi » La loi de la Saskatchewan intitulée The Agri-Food Act.
(Act)
« producteur » :
(1) une personne qui exploite en Saskatchewan une ferme servant à la production de lin, ce qui comprend notamment l’employeur de cette personne;
(2) une personne qui a droit à l’un des avantages suivants, en
vertu d’un bail ou d’une autre forme d’entente :
a) une partie du lin produit par une personne mentionnée à la
disposition (1);
b) le produit de la vente de ce lin;
(3) une personne qui prend possession de tout lin en satisfaction d’une créance, suite à toute forme de garantie ou de poursuite judiciaire. (producer)
LEVIES
REDEVANCES À PAYER
3. Every producer shall pay a levy of $0.03 per bushel ($1.18
per metric tonne) of flax seed and $0.50 per metric tonne of flax
straw or fraction thereof marketed by him in interprovincial and
export trade.
3. Tout producteur doit verser un prélèvement de trois (3) cents
(1,18 $ par tonne métrique) par boisseau de graines de lin et de
cinquante (50) cents par tonne métrique de paille de lin qu’il
commercialise sur le marché interprovincial ou d’exportation.
———
* SOR/2001-344
———
* DORS/2001-344
3386
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
METHOD OF PAYMENT
MODE DE PAIEMENT
4. (1) Each buyer of flax shall deduct a levy of $0.03 per bushel
($1.18 per metric tonne) of flax seed and $0.50 per metric tonne
of flax straw or fraction thereof of flax marketed on a prorated
basis from any payments made to producers.
4. (1) Tout acheteur de lin est tenu de déduire, au pro rata, de
tous les paiements effectués à des producteurs un prélèvement de
trois (3) cents (1,18 $ par tonne métrique) par boisseau de graines
de lin et de cinquante (50) cents par tonne métrique de paille de
lin, ou par partie de ces unités, qu’il commercialise.
(2) Tous les acheteurs qui :
a) achètent du lin provenant d’un producteur;
b) achètent du lin provenant d’un producteur en vue de le vendre pour le compte du producteur;
sont tenus de déduire de toute somme versée au producteur ou
en son nom le montant du prélèvement.
(3) Tout acheteur de lin est tenu de remettre au bureau de la
Commission les prélèvements perçus, accompagnés d’un relevé
préparé de la façon prescrite par la Commission, indiquant
notamment :
a) la quantité de lin provenant du producteur;
b) le montant du prélèvement versé pour le compte du
producteur;
c) le nom et l’adresse du producteur;
d) le numéro d’identification du producteur auprès de la Commission canadienne du blé.
(4) Tout acheteur qui perçoit un prélèvement est tenu de verser
à la Commission, selon les modalités qu’elle a établies, le montant du prélèvement collecté dans les 55 jours suivant la fin du
mois au cours duquel a été perçu le prélèvement.
(5) Lorsqu’un acheteur ne perçoit aucun prélèvement à l’égard
du lin commercialisé par un producteur ou pour son compte, le
producteur peut être tenu de payer le prélèvement approprié à la
Commission.
(2) All buyers who:
(a) purchase flax from a producer; or
(b) acquire flax from a producer for sale on the producer’s
behalf;
shall deduct the amount of the levy from any proceeds payable
to or on behalf of the producer.
(3) Each buyer of flax shall forward to the office of the Commission such levies, along with a statement in a form provided by
the Commission, setting out the following:
(a) the amount of flax obtained from the producer;
(b) the amount of levy being paid on behalf of the producer;
(c) the name and address of the producer; and
(d) the producer’s Canadian Wheat Board identification
number.
(4) Any buyer who collects a levy shall, subject to any directions given by the Commission, pay the amount of the levy collected to the Commission within 55 days from the end of the
month within which the levy was collected.
(5) Where the levy is not deducted by a buyer in respect of flax
marketed by or on behalf of a producer, the producer may be held
liable for payment of the appropriate levy to the Commission.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This Order comes into force on June 24, 2002.
5. Ce décret entre en vigueur le 24 juin 2002.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(Cette note ne fait pas partie du Décret.)
This Order imposes a levy on every producer of flax in Saskatchewan of $0.03 per bushel ($1.18 per metric tonne) of flax
seed and $0.50 per metric tonne of flax straw or fraction thereof
marketed by him in interprovincial and export trade.
Le présent décret impose à chaque producteur de lin de
la Saskatchewan un prélèvement de trois (3) cents (1,18 $ par
tonne métrique) par boisseau de graines de lin et de cinquante
(50) cents par tonne métrique de paille de lin, ou par partie de ces
unités, qu’il commercialise sur le marché interprovincial ou
d’exportation.
[45-1-o]
[45-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, the conditions of Permit No. 4543-2-06168 are
amended as follows:
Avis est par les présentes donné que, aux termes des dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), les conditions du permis no 45432-06168 sont modifiées comme suit :
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3387
5. Disposal Site(s): 52°21.40′ N, 55°41.90′ W, at an approximate depth of 37 m.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
5. Lieu(x) d’immersion : 52°21,40′ N., 55°41,90′ O., à une profondeur approximative de 37 m.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[45-1-o]
[45-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Fosetyl-aluminum is registered under the Pest Control Products Act as a systemic fungicide with protective and curative action for use on apples and lettuce. Maximum Residue Limits
(MRLs) have been established under the Food and Drugs Act for
residues of fosetyl-aluminum, resulting from its use in Canada
and in other countries, at 100 parts per million (p.p.m.) in celery,
lettuce and spinach; 75 p.p.m. in strawberries; 60 p.p.m. in broccoli, cabbage, cauliflower and mustard greens; 15 p.p.m. in cantaloupes, cucumbers, and squash; 10 p.p.m. in avocados; 3 p.p.m.
in tomatoes; 1 p.p.m. in apples; and 0.5 p.p.m. in onions (dry). By
virtue of subsection B.15.002(1) of the Food and Drug Regulations, the MRL for other foods is 0.1 p.p.m.
Le phoséthyl-d’aluminium est homologué comme fongicide
systémique, en vertu de la Loi sur les produits antiparasitaires,
avec des actions protectrices et curatives sur la laitue et les pommes. Des limites maximales de résidus (LMR) ont été établies en
vertu de la Loi sur les aliments et drogues pour les résidus du
phoséthyl-d’aluminium résultant de son utilisation au Canada et
dans d’autres pays. Ces LMR sont de 100 parties par million (p.p.m.) dans le céleri, les épinards et la laitue, de 75 p.p.m.
dans les fraises, de 60 p.p.m. dans le brocoli, les choux, les
choux-fleurs et les feuilles de moutarde, de 15 p.p.m. dans les
cantaloups, les concombres et les courges, de 10 p.p.m. dans les
avocats, de 3 p.p.m. dans les tomates, de 1 p.p.m. dans les pommes, et de 0,5 p.p.m. dans les oignons (secs). En vertu du paragraphe B.15.002(1) du Règlement sur les aliments et drogues, la
LMR pour les autres aliments est de 0,1 p.p.m.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA)
de Santé Canada a récemment approuvé une demande de modification de l’homologation du phoséthyl-d’aluminium afin de permettre son utilisation pour lutter contre le mildiou sur le brocoli
chinois et le chou pak-choï. On a aussi demandé à l’ARLA
d’établir des LMR pour les résidus du phoséthyl-d’aluminium
résultant de cette utilisation dans le brocoli chinois et le chou pakchoï, de manière à permettre la vente d’aliments contenant ces
résidus.
Avant de prendre une décision quant à l’homologation d’une
nouvelle utilisation d’un produit antiparasitaire, l’ARLA évalue
attentivement les risques et la valeur du produit, en fonction de
l’utilisation précise à laquelle il est destiné. L’homologation du
produit antiparasitaire sera modifiée si les conditions suivantes
sont réunies : les données exigées en vue de l’évaluation de la
valeur et de l’innocuité du produit ont été fournies de manière
adéquate; l’évaluation indique que le produit présente des avantages et une valeur; les risques associés à l’utilisation proposée
du produit pour la santé humaine et l’environnement sont
acceptables.
Après avoir examiné toutes les données disponibles, l’ARLA a
déterminé qu’une LMR de 60 p.p.m. pour le phoséthyld’aluminium dans le brocoli chinois et le chou pak-choï ne poserait pas de risque inacceptable pour la santé de la population.
L’utilisation du phoséthyl-d’aluminium sur le brocoli chinois et
le chou pak-choï permettront de mieux lutter contre les ennemis
des cultures, ce qui sera profitable aux consommateurs et à l’industrie agricole. De plus, la modification réglementaire proposée
va contribuer à créer des réserves alimentaires sûres, abondantes
et abordables en permettant l’importation et la vente d’aliments
contenant des résidus de pesticides à des niveaux acceptables.
Par conséquent, l’ARLA compte recommander que le Règlement sur les aliments et drogues soit modifié afin d’établir une
The Pest Management Regulatory Agency (PMRA), of Health
Canada, has recently approved an application to amend the registration of fosetyl-aluminum to allow its use for the control of
downy mildew on Chinese broccoli and bok choy cabbage. The
PMRA has also been requested to establish MRLs for residues of
fosetyl-aluminum resulting from this use in Chinese broccoli and
bok choy cabbage, in order to permit the import and sale of food
containing these residues.
Before making a registration decision regarding a new use of a
pest control product, the PMRA conducts the appropriate assessment of the risks and value of the product specific to its proposed
use. The registration of the pest control product will be amended
if: the data requirements for assessing value and safety have been
adequately addressed; the evaluation indicates that the product
has merit and value; and the human health and environmental
risks associated with its proposed use are acceptable.
After the review of all available data, the PMRA has determined that an MRL of 60 p.p.m. for fosetyl-aluminum in Chinese
broccoli and bok choy cabbage would not pose an unacceptable
health risk to the public.
The use of fosetyl-aluminum on Chinese broccoli and bok choy
cabbage will provide joint benefits to consumers and the agricultural industry as a result of improved management of pests. In
addition, the proposed regulatory amendment will contribute to a
safe, abundant and affordable food supply by allowing the importation and sale of food commodities containing acceptable
levels of pesticide residue.
Therefore, it is the intention of the PMRA to recommend that
the Food and Drug Regulations be amended to establish an MRL
3388
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
for fosetyl-aluminum of 60 p.p.m. in Chinese broccoli and bok
choy cabbage.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate sale of Chinese broccoli and bok
choy cabbage with an MRL for fosetyl-aluminum of 60 p.p.m.,
while the regulatory process to amend the Regulations is
undertaken.
October 7, 2002
DIANE GORMAN
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
LMR pour les résidus du phoséthyl-d’aluminium dans le brocoli
chinois et le chou pak-choï de 60 p.p.m.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, on accorde une autorisation de mise en marché provisoire
afin de permettre la vente immédiate de brocoli chinois et de chou
pak-choï avec une LMR pour le phoséthyl-d’aluminium de
60 p.p.m., pendant que le processus de modification du Règlement suit son cours.
Le 7 octobre 2002
La sous-ministre adjointe
Direction générale des produits de santé et des aliments
DIANE GORMAN
[45-1-o]
[45-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Quizalofop-ethyl is registered under the Pest Control Products
Act as a herbicide for the control of annual grasses in flax, lentils,
peas, rapeseed (canola), soybeans and sugar beets as a postemergent treatment. Maximum Residue Limits (MRLs) have
been established under the Food and Drugs Act for residues of
quizalofop-ethyl and its metabolites resulting from this use at
0.2 parts per million (p.p.m.) in sugar beets and 0.05 p.p.m. in
flax, lentils, peas, rapeseed (canola) and soybeans. MRLs have
also been established at 0.05 p.p.m. in fat and meat by-products of
cattle, goats, hogs, horses, poultry and sheep, and milk fat, at
0.02 p.p.m. in eggs and meat of cattle, goats, hogs, horses, poultry
and sheep, and at 0.01 p.p.m. in milk to cover residues in food
derived from animals fed with crops treated with quizalofopethyl. By virtue of subsection B.15.002(1) of the Food and Drug
Regulations, the MRL for other foods is 0.1 p.p.m.
Autorisation de mise en marché provisoire
Le quizalofop-éthyl est homologué comme herbicide, en vertu
de la Loi sur les produits antiparasitaires, pour lutter contre les
mauvaises herbes annuelles dans les betteraves à sucre, le colza
(canola), le lin, les lentilles, les pois et le soja en traitement de
postlevée. Des limites maximales de résidus (LMR) ont été établies en vertu de la Loi sur les aliments et drogues pour les résidus du quizalofop-éthyl et ses métabolites résultant de cette utilisation. Ces LMR sont de 0,2 parties par million (p.p.m.) dans les
betteraves à sucre et de 0,05 p.p.m. dans le colza (canola), le lin,
les lentilles, les pois et le soja. Des LMR de 0,05 p.p.m. dans le
gras et les sous-produits de viande de bovins, de chèvres, de chevaux, de moutons, de porcs et de volailles, et dans la matière
grasse du lait, de 0,02 p.p.m. dans les œufs et la viande de bovins,
de chèvres, de chevaux, de moutons, de porcs et de volailles, et de
0,01 p.p.m. dans le lait ont aussi été établies pour englober les
résidus présents dans les aliments dérivés d’animaux nourris avec
les récoltes traitées au quizalofop-éthyl. En vertu du paragraphe
B.15.002(1) du Règlement sur les aliments et drogues, la LMR
pour les autres aliments est de 0,1 p.p.m.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA)
de Santé Canada a récemment approuvé une demande de modification de l’homologation du quizalofop-éthyl afin de permettre
son utilisation pour lutter contre les mauvaises herbes annuelles
sur les haricots adzuki, les haricots blancs, les haricots blancs
secs, les haricots canneberge, les haricots communs rouges et
blancs, les haricots de Lima, les haricots mungo, les haricots
noirs, les haricots à œil brun et jaune et les haricots pinto en traitement de postlevée. On a aussi demandé à l’ARLA d’établir une
LMR pour les résidus du quizalofop-éthyl et ses métabolites résultant de cette utilisation dans les haricots adzuki, les haricots
blancs secs, les haricots communs, les haricots de Lima secs, les
haricots mungo, les haricots pinto et les haricots secs (qui comprennent les haricots blancs, les haricots canneberge, les haricots
noirs et les haricots à œil brun et jaune), de manière à permettre la
vente d’aliments contenant ces résidus.
Avant de prendre une décision quant à l’homologation d’une
nouvelle utilisation d’un produit antiparasitaire, l’ARLA évalue
attentivement les risques et la valeur du produit, en fonction de
l’utilisation précise à laquelle il est destiné. L’homologation du
produit antiparasitaire sera modifiée si les conditions suivantes
sont réunies : les données exigées en vue de l’évaluation de la
valeur et de l’innocuité du produit ont été fournies de manière
adéquate; l’évaluation indique que le produit présente des
The Pest Management Regulatory Agency (PMRA), of Health
Canada, has recently approved applications to amend the registration of quizalofop-ethyl in order to allow its use for the control
of annual grasses on adzuki beans, black beans, brown and yellow
eye beans, cranberry beans, lima beans, mung beans, navy beans,
pinto beans, white beans and white and red kidney beans as a
post-emergent treatment. The PMRA has also been requested to
establish an MRL for residues of quizalofop-ethyl and its metabolites resulting from this use in adzuki beans, dry beans (which
includes black beans, brown and yellow eye beans, cranberry
beans and white beans), dry lima beans, kidney beans, mung
beans, navy beans and pinto beans, in order to permit the sale of
food containing these residues.
Before making a registration decision regarding a new use of a
pest control product, the PMRA conducts the appropriate assessment of the risks and value of the product specific to its proposed
use. The registration of the pest control product will be amended
if: the data requirements for assessing value and safety have been
adequately addressed; the evaluation indicates that the product
has merit and value; and the human health and environmental
risks associated with its proposed use are acceptable.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3389
DIANE GORMAN
Assistant Deputy Minister
Health Products and Food Branch
avantages et une valeur; les risques associés à l’utilisation proposée du produit pour la santé humaine et l’environnement sont
acceptables.
Après avoir examiné toutes les données disponibles, l’ARLA a
déterminé qu’une LMR de 0,15 p.p.m. pour le quizalofop-éthyl, y
compris ses métabolites, dans les haricots adzuki, les haricots
blancs secs, les haricots communs, les haricots de Lima secs, les
haricots mungo, les haricots pinto et les haricots secs ne poserait
pas de risque inacceptable pour la santé de la population.
Les utilisations susmentionnées du quizalofop-éthyl permettront de mieux lutter contre les ennemis des cultures, ce qui sera
profitable aux consommateurs et à l’industrie agricole. De plus, la
modification réglementaire proposée va contribuer à créer des
réserves alimentaires sûres, abondantes et abordables en permettant l’importation et la vente d’aliments contenant des résidus de
pesticides à des niveaux acceptables.
Par conséquent, l’ARLA compte recommander que le Règlement sur les aliments et drogues soit modifié afin d’établir une
LMR pour les résidus du quizalofop-éthyl, y compris ses métabolites, de 0,15 p.p.m. dans les haricots adzuki, les haricots blancs
secs, les haricots communs, les haricots de Lima secs, les haricots
mungo, les haricots pinto et les haricots secs.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, on accorde une autorisation de mise en marché provisoire
afin de permettre la vente immédiate de haricots adzuki, de haricots blancs secs, de haricots communs, de haricots de Lima secs,
de haricots mungo, de haricots pinto et de haricots secs avec une
LMR pour le quizalofop-éthyl, y compris ses métabolites, de
0,15 p.p.m., pendant que le processus de modification du Règlement suit son cours.
Le 7 octobre 2002
La sous-ministre adjointe
Direction générale des produits de santé et des aliments
DIANE GORMAN
[45-1-o]
[45-1-o]
After the review of all available data, the PMRA has determined that an MRL for quizalofop-ethyl, including its metabolites, of 0.15 p.p.m. in adzuki beans, dry beans, dry lima beans,
kidney beans, mung beans, navy beans and pinto beans would not
pose an unacceptable health risk to the public.
The use of quizalofop-ethyl on the crops listed above will provide joint benefits to consumers and the agricultural industry as a
result of improved management of pests. In addition, the proposed regulatory amendment will contribute to a safe, abundant
and affordable food supply by allowing the importation and sale
of food commodities containing acceptable levels of pesticide
residues.
Therefore, it is the intention of the PMRA to recommend that
the Food and Drug Regulations be amended to establish an MRL
for quizalofop-ethyl, including its metabolites, of 0.15 p.p.m. in
adzuki beans, dry beans, dry lima beans, kidney beans, mung
beans, navy beans and pinto beans.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate sale of adzuki beans, dry beans, dry
lima beans, kidney beans, mung beans, navy beans and pinto
beans with an MRL for quizalofop-ethyl, including its metabolites, of 0.15 p.p.m., while the regulatory process to amend the
Regulations is undertaken.
October 7, 2002
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SMSE-012-02 — Application Procedures for Planned
Radio Stations Above 960 MHz in the Fixed Service
Avis no SMSE-012-02 — Procédures relatives aux stations radio
projetées fonctionnant à une fréquence supérieure à 960 MHz
dans le service fixe
Le présent avis annonce la publication de la procédure sur les
normes radioélectriques 113 (PNR-113), 5e édition, Procédures
relatives aux stations radio projetées fonctionnant à une fréquence supérieure à 960 MHz dans le service fixe. La PNR-113 a
été mise à jour pour refléter l’approche de rationalisation de la
politique de délivrance des licences des systèmes à micro-ondes
qui découle de la politique des systèmes radio 022 (PR-022), Cadre de politique d’autorisation des installations radio à microondes, en date du 9 juin 2001. Le processus de coordination a été
mis en relief conformément aux exigences du Ministère voulant
que les systèmes proposés soient coordonnés avant la soumission
de la demande. Une coordination à l’avance ainsi qu’une plus
grande efficacité dans l’étude de la demande ont amélioré considérablement les normes de service. Dorénavant, la lettre d’intention n’est plus obligatoire dans le processus de délivrance de licence puisque l’information qui devait y être indiquée auparavant
n’est plus prise en considération dans l’évaluation de la demande.
L’édition 5 de la PNR-113 a été mise à jour concernant les références à Stratégis et au Spectre en direct et elle encourage les
clients à se servir de ces deux outils.
This Notice announces the release of Radio Standards Procedure 113 (RSP-113), Issue 5, Application Procedures for Planned
Radio Stations Above 960 MHz in the Fixed Service. The
RSP-113 has been updated to reflect the streamlined approach to
microwave licensing policy brought about by Radio Systems
Policy 022 (RP-022), Microwave Licensing Policy Framework,
dated June 9, 2001. Greater emphasis has been placed on the coordination process in accordance with the Department’s requirements that proposed systems be successfully coordinated prior to
the licence application. Pre-coordination along with greater efficiency in processing applications has considerably improved
service standards. The Letter of Intent is now no longer mandatory in the licensing process, since most of the information that it
previously requested is no longer taken into consideration in the
evaluation of the application. Issue 5 also updates the RSP-113
with references to Strategis and Spectrum Direct and encourages
clients to utilize both of these tools.
3390
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
To Obtain Copies of Documents
Pour obtenir une copie des documents
Copies are available electronically on the Radio Spectrum
Management and Telecommunications Web site: http://strategis.
gc.ca/spectrum.
Paper copies can be obtained for a fee from: St. Joseph Print
Group Inc., 1165 Kenaston Street, P.O. Box 9809, Station T,
Ottawa, Ontario K1G 6S1, (613) 746-4005 (Telephone), 1-888562-5561 (Toll free number), (819) 779-2833 (Facsimile),
DLSOrderdesk@eprintit.com (Electronic mail).
R. W. MCCAUGHERN
Director General
Spectrum Engineering Branch
Des copies sont disponibles sur le site Web de la Gestion du spectre radioélectrique et des télécommunications :
http://strategis.gc.ca/spectre.
On peut également obtenir des copies sur support papier, contre
paiement, auprès du : Groupe d’imprimerie St-Joseph inc.,
1165, rue Kenaston, Case postale 9809, Succursale T, Ottawa
(Ontario) K1G 6S1, (613) 746-4005 (téléphone), 1-888-5625561 (numéro sans frais), (819) 779-2833 (télécopieur),
DLSOrderdesk@eprintit.com (courriel).
Le 8 novembre 2002
Le directeur général
Génie du spectre
R. W. MCCAUGHERN
[45-1-o]
[45-1-o]
November 8, 2002
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3391
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Thirty-Seventh Parliament
Deuxième session, trente-septième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 5, 2002.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 5 octobre 2002.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
WILLIAM C. CORBETT
WILLIAM C. CORBETT
Clerk of the House of Commons
3392
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
APPEALS
APPELS
Notice No. HA-2002-007
Avis no HA-2002-007
The Canadian International Trade Tribunal will hold public
hearings to consider the appeals listed hereunder. The hearings
will be held beginning at 9:30 a.m., in the Tribunal’s hearing
room, 18th Floor, Standard Life Centre, 333 Laurier Avenue W,
Ottawa, Ontario K1A 0G7. Interested persons planning to attend
should contact the Tribunal at (613) 991-5767 for further information and to ensure that the hearings will be held as scheduled.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur tiendra des audiences publiques afin d’entendre les appels mentionnés cidessous. Les audiences débuteront à 9 h 30 et auront lieu dans la
salle d’audience du Tribunal, 18e étage, Standard Life Centre,
333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7. Les personnes intéressées qui ont l’intention d’assister aux audiences
doivent s’adresser au Tribunal en composant le (613) 991-5767 si
elles désirent plus de renseignements ou si elles veulent confirmer
la date des audiences.
Excise Tax Act
Loi sur la taxe d’accise
Appellant v. Respondent (Minister of National Revenue)
Appelante c. intimé (le ministre du Revenu national)
December 2002
Date
Appeal
Number
Décembre 2002
Appellant
Date
Numéro
d’appel
Appelante
3
AP-2001-041
Les Promotions Atlantiques Inc.
Section 68
3
AP-2001-041
Les Promotions Atlantiques Inc.
Article 68
6
AP-2002-007
King West Communications Inc.
Section 68
6
AP-2002-007
King West Communications Inc.
Article 68
17
AP-2001-079
University of Guelph
Subsection 121(3)
17
AP-2001-079
University of Guelph
Paragraphe 121(3)
Loi sur les douanes
Customs Act
Appellant v. Respondent (Commissioner of the Canada Customs and
Revenue Agency)
Appelante c. intimé (le commissaire de l’Agence des douanes et du revenu
du Canada)
Décembre 2002
December 2002
Appeal
Number
Appellant
Date
2
AP-2001-016
Goods in Issue:
At Issue:
Simms Sigal & Co. Ltd.
Clothing
Value for Duty
4
AP-2002-019
Goods in Issue:
Date of Entry:
Tariff Items at Issue
Appellant:
Alstom Canada Inc.
Current transformers
January 7, 2000
Date
Respondent:
Numéro
d’appel
Appelante
2
AP-2001-016
Marchandises en litige :
En litige :
Simms Sigal & Co. Ltd
Vêtements
Valeur en douane
4
AP-2002-019
Marchandises en litige :
Date d’entrée :
Numéros tarifaires en litige
Appelante :
Alstom Canada Inc.
Transformateurs de courant
Le 7 janvier 2000
8504.33.90 with the application of
tariff item 9948.00.00
8504.33.90
Intimé :
8504.33.90 et l’application du numéro
tarifaire 9948.00.00
8504.33.90
5
AP-2002-020
Goods in Issue:
Prohibited weapon
Walter Seaton
Blowgun
5
AP-2002-020
Marchandises en litige :
Arme prohibée
Walter Seaton
Sarbacane
9
AP-2002-022
Goods in Issue:
Dates of Entry:
Tariff Items at Issue
Appellant:
Respondent:
Power Twins Performance Parts Ltd.
Shields for full-face helmets
August 25, 1999, to January 25, 2000
9
AP-2002-022
Marchandises en litige :
Dates d’entrée :
Numéros tarifaires en litige
Appelante :
Intimé :
Power Twins Performance Parts Ltd.
Protecteurs pour casques intégraux
Du 25 août 1999 au 25 janvier 2000
9004.90.90
3926.90.90
9004.90.90
3926.90.90
Le 1er novembre 2002
November 1, 2002
By Order of the Tribunal
MICHEL P. GRANGER
Secretary
Par ordre du Tribunal
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[45-1-o]
[45-1-o]
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3393
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
DETERMINATION
DÉCISION
EDP Hardware and Software
Matériel et logiciel informatiques
Notice is hereby given that the Canadian International
Trade Tribunal (the Tribunal) made a determination (File
Nos. PR-2001-030R and PR-2001-040R) on October 31, 2002,
further to a decision of the Federal Court of Appeal, which referred back to the Tribunal its determination in File
Nos. PR-2001-030 and PR-2001-040 (Hewlett-Packard (Canada)
Ltd.) made February 21, 2002.
In accordance with the decision of the Federal Court of Appeal,
and pursuant to section 10 of the Canadian International Trade
Tribunal Procurement Inquiry Regulations (Regulations), the
Canadian International Trade Tribunal dismissed the first ground
of complaint in File No. PR-2001-030 as not being filed within
the time limits set out in section 6 of the Regulations. Given that,
in its determination made February 21, 2002, the Tribunal had
dismissed the second and only other ground of complaint, the
complaint in File No. PR-2001-030 was dismissed.
The Tribunal’s determination and recommendation with respect to the complaint in File No. PR-2001-040 remain
unchanged.
Further information may be obtained from: The Secretary, Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Avis est donné par la présente que le Tribunal canadien du
commerce extérieur (le Tribunal) a rendu une décision (dossiers
nos PR-2001-030R et PR-2001-040R) le 31 octobre 2002 à la suite
d’une décision de la Cour d’appel fédérale, laquelle renvoyait au
Tribunal sa décision rendue dans les dossiers nos PR-2001-030 et
PR-2001-040 (Hewlett-Packard (Canada) Ltée) le 21 février
2002.
Conformément à la décision de la Cour d’appel fédérale et en
vertu de l’article 10 du Règlement sur les enquêtes du Tribunal
canadien du commerce extérieur sur les marchés publics (le Règlement), le Tribunal canadien du commerce extérieur a rejeté le
premier motif de plainte dans le dossier no PR-2001-030 comme
n’ayant pas été déposé dans les délais prévus par l’article 6 du
Règlement. Étant donné que, dans sa décision rendue le 21 février
2002, le Tribunal avait rejeté le deuxième et seul autre motif de
plainte, la plainte dans le dossier no PR-2001-030 a été rejetée.
La décision et la recommandation du Tribunal à l’égard de la
plainte dans le dossier no PR-2001-040 demeurent les mêmes.
MICHEL P. GRANGER
Secretary
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 1er novembre 2002
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[45-1-o]
[45-1-o]
Ottawa, November 1, 2002
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
EXPIRY OF FINDINGS
EXPIRATION DES CONCLUSIONS
Stainless Steel Round Bar
Barres rondes en acier inoxydable
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal)
hereby gives notice, pursuant to subsection 76.03(2) of the Special Import Measures Act (SIMA), that its finding made on September 4, 1998, in Inquiry No. NQ-98-001, concerning stainless
steel round bar of sizes 25 mm diameter up to 570 mm diameter
inclusive, originating in or exported from the Federal Republic of
Germany, France, India, Italy, Japan, Spain, Sweden, Taiwan and
the United Kingdom, excluding: (1) stainless steel round bar
made to specifications ASN-A3380 and ASN-A3294; and (2)
stainless steel round bar made to specification 410QDT (oil
quenched), that is, grade 410, quenched and double tempered
with an oil quenching medium, is scheduled to expire (Expiry
No. LE-2002-002) on September 3, 2003.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal)
donne avis par la présente, aux termes du paragraphe 76.03(2) de
la Loi sur les mesures spéciales d’importation (LMSI), que les
conclusions qu’il a rendues le 4 septembre 1998, dans le cadre de
l’enquête no NQ-98-001, concernant les barres rondes en acier
inoxydable d’un diamètre de 25 mm à 570 mm inclusivement,
originaires ou exportées de la République fédérale d’Allemagne,
de la France, de l’Inde, de l’Italie, du Japon, de l’Espagne, de la
Suède, de Taïwan et du Royaume-Uni, à l’exclusion : (1) des
barres rondes en acier inoxydable fabriquées selon les normes
ASN-A3380 et ASN-A3294; (2) des barres rondes en acier
inoxydable fabriquées selon la norme 410QDT (par trempe à
l’huile), c’est-à-dire de nuance 410, par trempe et double revenu
en milieu huileux, expireront (expiration no LE-2002-002) le
3 septembre 2003.
Le Tribunal donne avis, en outre, que les conclusions qu’il a
rendues le 18 juin 1999, dans le cadre de l’enquête no NQ-98-003,
concernant certaines barres rondes en acier inoxydable d’un diamètre variant de 25 mm à 570 mm inclusivement, originaires ou
exportées de la République de Corée, à l’exclusion : (1) des barres rondes en acier inoxydable fabriquées selon les normes
ASN-A3380 et ASN-A3294; et (2) des barres rondes en acier
inoxydable fabriquées selon la norme 410QDT (par trempe à
The Tribunal also gives notice that its finding made on June 18,
1999, in Inquiry No. NQ-98-003, concerning certain stainless
steel round bar of sizes 25 mm in diameter up to 570 mm in diameter inclusive, originating in or exported from Korea, excluding: (1) stainless steel round bar made to specifications ASNA3380 and ASN-A3294; and (2) stainless steel round bar made to
specification 410QDT (oil quenched), that is, grade 410,
quenched and double tempered with an oil quenching medium, is
3394
Canada Gazette Part I
scheduled to expire on June 16, 2004. It is the Tribunal’s practice
to issue a single notice of expiry where two or more orders or
findings concerning identical goods, or goods that closely resemble each other, have dates of expiry of up to one year apart. Persons or governments that believe that the above findings should
not be joined in a single review are invited to make submissions
on the issue.
Under SIMA, findings of injury or threat of injury and the associated special protection in the form of anti-dumping or countervailing duties expire five years from the date of the last order
or finding, unless an expiry review has been initiated before that
date. An expiry review will not be initiated unless the Tribunal
decides that there is sufficient information to indicate that it is
warranted. The Tribunal will make a separate decision with regard to the review of each of the above findings. If the Tribunal
decides to review one or more of the findings, it will conduct a
single expiry review, where the circumstances and considerations
of fairness permit.
Persons or governments requesting or opposing the initiation of
an expiry review of the said findings should file 20 copies of
written public submissions containing relevant information,
opinions and arguments, with the Secretary of the Tribunal not
later than noon on November 22, 2002. Persons or governments
should endeavour to base their submissions exclusively on public
information; however, confidential information relevant to the
issues before the Tribunal may be filed, if necessary, along with a
comprehensive public summary or edited version thereof.
Submissions should address all relevant factors, including:
— the likelihood of continued or resumed dumping of the goods;
— the likely volume and price ranges of dumped imports, if
dumping were to continue or resume;
— the domestic industry’s recent performance, including trends
in production, sales, market share and profits;
— the likelihood of injury to the domestic industry if the findings
were allowed to expire, having regard to the anticipated effects of a continuation or resumption of dumped imports on
the industry’s future performance;
— any other developments affecting, or likely to affect, the performance of the domestic industry;
— changes in circumstances, domestically or internationally,
including changes in the supply of or demand for the goods,
and changes in trends in, and sources of, imports into Canada;
and
— any other matter that is relevant.
Where there are opposing views, each person or government
that filed a submission in response to the notice of expiry will be
given an opportunity to respond in writing to the representations
of other persons or governments. In these circumstances, the Tribunal will distribute copies of the public submissions to each
person or government that filed a submission with the Tribunal.
Persons or governments wishing to respond to the submissions
must do so not later than December 2, 2002. If confidential
November 9, 2002
l’huile), c’est-à-dire de nuance 410, par trempe et double revenu
en milieu huileux, expireront le 16 juin 2004. Selon sa pratique
courante, le Tribunal publie un seul avis d’expiration quand au
moins deux ordonnances ou conclusions qui se rapportent à des
biens identiques ou à des biens très semblables ont des dates
d’expiration ayant un écart maximum d’un an entre elles. Le Tribunal invite les personnes et les gouvernements qui sont d’avis
que les conclusions susmentionnées ne devraient pas être combinées en un seul réexamen à présenter leurs exposés sur la
question.
Aux termes de la LMSI, les conclusions de dommage ou de
menace de dommage et la protection spéciale qui y est associée,
soit par des droits antidumping ou des droits compensateurs, expirent cinq ans suivant la date de la dernière ordonnance ou des
dernières conclusions, à moins qu’un réexamen relatif à l’expiration n’ait été entrepris avant cette date. Un réexamen relatif à
l’expiration ne sera entrepris que si le Tribunal décide qu’il y a
suffisamment de renseignements pour le convaincre du bienfondé d’un réexamen. Le Tribunal rendra des décisions distinctes
sur la question du réexamen des conclusions susmentionnées. Si
le Tribunal décide en faveur du réexamen d’une conclusion ou
plus, il entreprendra un seul réexamen relatif à l’expiration, si les
circonstances le permettent et l’impartialité est possible.
Les personnes ou les gouvernements qui désirent un réexamen
relatif à l’expiration de ces conclusions, ou qui s’y opposent, doivent déposer auprès du secrétaire du Tribunal, au plus tard à midi
le 22 novembre 2002, 20 copies de leurs exposés écrits publics
faisant état des renseignements, avis et arguments pertinents. Les
personnes ou les gouvernements doivent tenter de ne fonder leurs
exposés que sur des renseignements publics; cependant, des renseignements confidentiels portant sur les questions dont est saisi
le Tribunal peuvent être déposés, le cas échéant, accompagnés
d’un résumé public détaillé ou d’une version révisée de ces
exposés.
Les exposés doivent traiter de tous les facteurs pertinents, entre
autres :
— le fait qu’il y ait vraisemblablement poursuite ou reprise du
dumping des marchandises;
— le volume et les fourchettes de prix éventuels des marchandises sous-évaluées, s’il y a poursuite ou reprise du dumping;
— les plus récentes données concernant le rendement de la branche de production nationale, notamment les tendances en matière de production, les ventes, les parts de marché et les
profits;
— le fait que la poursuite ou la reprise du dumping des marchandises causera vraisemblablement un dommage à la branche de
production nationale en cas d’expiration des conclusions, eu
égard aux effets que la poursuite ou la reprise aurait sur le
rendement de celle-ci;
— les faits ayant ou pouvant avoir une incidence sur le rendement de la branche de production nationale;
— tout changement au niveau national ou international touchant
notamment l’offre ou la demande des marchandises et tout
changement concernant les tendances en matière d’importation au Canada et concernant la source des importations;
— tout autre point pertinent.
Lorsque des points de vue différents sont exprimés, chaque
personne ou gouvernement qui a déposé un exposé en réponse à
l’avis d’expiration aura l’occasion de répondre, par écrit, aux
observations des autres personnes ou gouvernements. Dans ces
circonstances, le Tribunal fera parvenir des copies des exposés
publics à chaque personne ou gouvernement qui a déposé un exposé auprès du Tribunal. Les personnes ou gouvernements qui
désirent répondre aux exposés doivent le faire au plus tard le
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3395
Written or oral communications to the Tribunal may be made
in English or in French.
Ottawa, October 28, 2002
MICHEL P. GRANGER
Secretary
2 décembre 2002. Si des exposés confidentiels sont déposés, le
secrétaire en avisera les personnes ou les gouvernements expliquant la façon de procéder pour avoir accès à ces exposés par
l’entremise de conseillers autorisés.
Le Tribunal rendra une décision le 17 décembre 2002 sur le
bien-fondé d’un réexamen relatif à l’expiration en se basant sur
les exposés et les représentations reçus et les réponses à ceux-ci.
— Si le Tribunal ne reçoit pas de demande de réexamen, le Tribunal n’entreprendra pas de réexamen et les conclusions expireront à la date d’expiration.
— Si le Tribunal n’est pas convaincu du bien-fondé d’un réexamen, les conclusions expireront à la date d’expiration. Le Tribunal publiera ses motifs au plus tard 15 jours après sa
décision.
— Si le Tribunal décide d’entreprendre un réexamen, il fera publier un avis de réexamen relatif à l’expiration.
L’Ébauche de ligne directrice sur les réexamens relatifs à
l’expiration du Tribunal est disponible sur son site Web, à
l’adresse www.tcce-citt.gc.ca. En plus de fournir des renseignements plus détaillés sur la procédure qu’emploie le Tribunal pour
décider du bien-fondé d’un réexamen relatif à l’expiration, ce
document explique la façon dont procède le Tribunal lorsqu’il
décide qu’un réexamen est justifié. Dans le cadre d’un réexamen
relatif à l’expiration, le commissaire de l’Agence des douanes et
du revenu du Canada (le commissaire) détermine, en premier lieu,
si l’expiration de l’ordonnance ou des conclusions causera vraisemblablement la poursuite ou la reprise du dumping ou du subventionnement des marchandises. Si le commissaire juge que
l’expiration de l’ordonnance ou des conclusions à l’égard de toute
marchandise causera vraisemblablement la poursuite ou la reprise
du dumping ou du subventionnement, le Tribunal procédera alors
à une enquête pour déterminer si la poursuite ou la reprise du
dumping ou du subventionnement causera vraisemblablement un
dommage ou un retard. L’avis de réexamen relatif à l’expiration
du Tribunal fournira plus de renseignements sur la procédure d’un
réexamen relatif à l’expiration.
Les exposés écrits, la correspondance et les demandes de renseignements au sujet du présent avis doivent être envoyés à
l’adresse suivante : Le Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard Life Centre, 15e étage, 333, avenue
Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439 (télécopieur).
Les présentations écrites ou orales peuvent être faites au Tribunal en français ou en anglais.
Ottawa, le 28 octobre 2002
Le secrétaire
MICHEL P. GRANGER
[45-1-o]
[45-1-o]
submissions have been filed, the Secretary will notify persons or
governments and instruct them on how they may access these
submissions through qualified counsel.
The Tribunal will issue a decision on December 17, 2002, on
whether an expiry review is warranted based on the submissions
and representations received and the responses to them.
— If there is no request for a review, the Tribunal will not initiate a review and the findings will expire on its expiry date.
— If the Tribunal decides that a review is not warranted, the
findings will expire on their expiry date. The Tribunal will issue its reasons not later than 15 days after its decision.
— If the Tribunal decides to initiate a review, it will issue a notice of expiry review.
The Tribunal’s Draft Guideline on Expiry Reviews can be
found on its Web site at www.citt-tcce.gc.ca. In addition to providing more detailed information on the proceeding whereby the
Tribunal determines if an expiry review is warranted, the draft
guideline explains how an expiry review is conducted if the Tribunal determines that one is warranted. In an expiry review, the
Commissioner of the Canada Customs and Revenue Agency (the
Commissioner) first determines whether the expiry of the order or
finding is likely to result in the continuation or resumption of
dumping or subsidizing of the goods. If the Commissioner determines that the expiry of the order or finding in respect of any
goods is likely to result in the continuation or resumption of
dumping or subsidizing, the Tribunal will then conduct an inquiry
to determine if the continued or resumed dumping or subsidizing
is likely to result in injury or retardation. The Tribunal’s notice of
expiry review will provide more information on the expiry review
process.
Written submissions, correspondence or requests for information regarding this notice should be addressed to: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the
notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, Room G-5,
1 Promenade du Portage, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
AVIS AUX INTÉRESSÉS
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, Pièce G5,
1, promenade du Portage, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
3396
—
—
—
—
—
—
—
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
C.R.T.C. Documentation Centre, 10405 Jasper Avenue,
Suite 520, Edmonton, Alberta T5J 3N4, (780) 495-3224
(Telephone), (780) 495-3214 (Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 580, rue Hornby, Bureau 530, Vancouver (ColombieBritannique) V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778
(ATS), (604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 10405, avenue Jasper,
Bureau 520, Edmonton (Alberta) T5J 3N4, (780) 495-3224
(téléphone), (780) 495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete text of the decision summarized below are available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumée ciaprès en s’adressant au CRTC.
2002-323-1 and 2002-330-1
2002-323-1 et 2002-330-1
October 29, 2002
Le 29 octobre 2002
CHUM Television Vancouver Inc.
Vancouver and Courtenay, British Columbia
The Commission hereby corrects Decisions 2002-323 and 2002330, October 21, 2002, in which the licensee of the television
programming undertaking CKVU-TV Vancouver and its transmitter CKVU-TV-1 Courtenay was incorrectly identified as
CHUM Limited. The licensee is, in fact, a wholly-owned subsidiary of CHUM Limited, namely CHUM Television Vancouver
Inc.
CHUM Television Vancouver Inc.
Vancouver et Courtenay (Colombie-Britannique)
Le Conseil corrige par la présente une erreur qui s’est glissée dans
les décisions 2002-323 et 2002-330 du 21 octobre 2002, lesquelles indiquaient que la titulaire de l’entreprise de programmation
de télévision CKVU-TV Vancouver et son émetteur CKVU-TV-1
Courtenay était CHUM limitée. La titulaire est en réalité une
filiale à part entière de CHUM limitée, soit CHUM Television
Vancouver Inc.
2002-326-1 and 2002-327-1
2002-326-1 et 2002-327-1
October 29, 2002
CHUM Limited
Wingham, Wheatley and Windsor, Ontario
The Commission hereby corrects Decisions 2002-326 and 2002327, October 21, 2002, in which the condition of licence No. 2
should have stated the following :
Le 29 octobre 2002
CHUM limitée
Wingham, Wheatley et Windsor (Ontario)
Le Conseil corrige par la présente une erreur qui s’est glissée dans
les décisions 2002-326 et 2002-327 du 21 octobre 2002, dans
lesquelles la condition de licence no 2 aurait dû se lire comme suit :
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3397
Beginning December 1, 2004, the licensee shall caption 90 percent of all programming during the broadcast day.
À compter du 1er décembre 2004, la titulaire doit sous-titrer
90 p. 100 de toutes les émissions diffusées dans le cours d’une
journée de radiodiffusion.
[45-1-o]
[45-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2002-11-1
AUDIENCE PUBLIQUE 2002-11-1
Further to its Broadcasting Notice of Public Hearing
CRTC 2002-11 dated October 4, 2002, relating to a public hearing which will be held on December 10, 2002, at 9:30 a.m., at
The Fairmont Newfoundland, 115 Cavendish Square, St. John’s,
Newfoundland and Labrador, the Commission announces that it
will also consider the following:
19. BCE Inc. (BCE)
Across Canada
For licences to operate the undertakings noted in the Notice
of Public Hearing, following a corporate reorganization.
À la suite à son avis d’audience publique de radiodiffusion
CRTC 2002-11 du 4 octobre 2002 relativement à l’audience
publique qui aura lieu le 10 décembre 2002, à 9 h 30, au The
Fairmont Newfoundland, 115, place Cavendish, St. John’s (TerreNeuve-et-Labrador), le Conseil annonce qu’il étudiera aussi ce
qui suit :
19. BCE Inc. (BCE)
L’ensemble du Canada
En vue d’obtenir des licences pour exploiter les entreprises
mentionnées dans l’avis d’audience publique, suite à une réorganisation de société.
Deadline for intervention: November 25, 2002
Date limite d’intervention : le 25 novembre 2002
Le 1er novembre 2002
November 1, 2002
[45-1-o]
[45-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2002-57-2
AVIS PUBLIC 2002-57-2
Further Extension of Deadlines for the Submission of Comments
Nouvelle prorogation de la période de dépôt des observations
1. In Broadcasting Public Notice CRTC 2002-57, October 4,
2002, the Commission announced that it had received an application by Bell ExpressVu Inc., the general partner, and BCE Inc.,
the limited partner, doing business under the name Bell ExpressVu Limited Partnership (Bell ExpressVu), for a licence
amendment granting temporary relief from conditions of licence
on simultaneous and non-simultaneous deletion of programming.
2. The Commission established a three-phase process for filing
written comments on issues related to the application, with initial
comments from Bell ExpressVu and the Canadian Association of
Broadcasters (CAB) to be filed by October 25, 2002, comments
from the public to be filed by December 2, 2002, and reply comments from Bell ExpressVu and the CAB to be filed by December 20, 2002. The dates for the filing of initial comments by Bell
ExpressVu and the CAB, and for the filing of comments from the
public, were extended in Extension of Deadlines for the Submissions of Comments, Broadcasting Public Notice CRTC 2002-57-1,
October 21, 2002.
3. At the request of Bell ExpressVu and the CAB, the Commission further extends the deadline for the filing of initial comments
by Bell ExpressVu and the CAB to November 12, 2002, and the
deadline for the filing of comments from the public to December 20, 2002. The deadline for the filing of reply comments from
Bell ExpressVu and the CAB is extended to January 17, 2003.
October 31, 2002
1. Dans l’avis public de radiodiffusion CRTC 2002-57 du
4 octobre 2002, le Conseil a indiqué qu’il avait reçu une demande
de Bell ExpressVu Inc., l’associée commanditée, et BCE Inc.,
l’associée commanditaire, faisant affaires sous le nom de Bell
ExpressVu Limited Partnership (Bell ExpressVu), en vue
d’obtenir une modification de licence visant la suspension provisoire de l’application des conditions relatives au retrait de programmation simultanée et non simultanée.
2. Le Conseil a établi un processus de dépôt des observations
écrites en trois étapes au sujet de cette demande, soit le 25 octobre
2002 pour les observations initiales de Bell ExpressVu et de
l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR), le 2 décembre 2002 pour les observations du public et le 20 décembre 2002
pour les répliques de Bell ExpressVu et de l’ACR. Le Conseil a
prolongé les dates limites de dépôt des observations initiales de
Bell ExpressVu et de l’ACR et la date limite de dépôt des observations du public dans Prorogation de la période de dépôt des
observations, avis public de radiodiffusion CRTC 2002-57-1 du
21 octobre 2002.
3. À la demande de Bell ExpressVu et de l’ACR, le Conseil
prolonge à nouveau la date limite de dépôt des observations initiales de Bell ExpressVu et de l’ACR au 12 novembre 2002 et la
date limite de dépôt des observations du public au 20 décembre
2002. La date limite de dépôt des répliques de Bell ExpressVu et
de l’ACR est prolongée au 17 janvier 2003.
Le 31 octobre 2002
[45-1-o]
[45-1-o]
3398
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2002-65
AVIS PUBLIC 2002-65
Call for comments — Proposed amendments to the Broadcasting
Distribution Regulations
Appel d’observations — Projet de modifications au Règlement
sur la distribution de radiodiffusion
Implementation of the licensing framework for specialty audio
programming services
1. The Commission proposes to amend the Broadcasting Distribution Regulations (the Regulations) in order to implement its
policy set out in New licensing framework for specialty audio
programming services, Public Notice CRTC 2002-53, September 12, 2002 (Public Notice 2002-53). A copy of the proposed
Regulations Amending the Broadcasting Distribution Regulations
is appended to this public notice.
2. As noted in Public Notice 2002-53, specialty audio programming services are audio programming services that are radio
undertakings, but are not licensed over-the-air services. They are
delivered by broadcasting distribution undertakings (BDUs) and
are specialized with respect to their content and/or target audience. Specialty audio programming services will generally be
distributed on the digital tiers of BDUs.
Mise en œuvre d’un cadre d’attribution de licence pour les
services de programmation sonores spécialisés
1. Le Conseil propose de modifier le Règlement sur la distribution de radiodiffusion (le Règlement) afin de mettre en œuvre
sa politique énoncée dans le Nouveau cadre d’attribution de licence pour les services de programmation sonores spécialisés,
avis public CRTC 2002-53, 12 septembre 2002 (avis public 200253). Une copie du projet de Règlement modifiant le Règlement sur
la distribution de radiodiffusion est annexée au présent avis.
2. Tel qu’il est stipulé dans l’avis public 2002-53, les services
de programmation sonores spécialisés sont définis comme étant
des services de programmation sonores qui sont des entreprises de
radio autres que les services en direct autorisés. Ils sont distribués
par des entreprises de distribution de radiodiffusion (EDR) et sont
spécialisés en terme de contenu ou d’auditoire cible. Les services
de programmation sonores spécialisés seront en règle générale
distribués sur le volet numérique des EDR.
3. Les modifications au Règlement visent à :
a) spécifier que les services de programmation sonores canadiens qu’une EDR titulaire est autorisée à distribuer doivent
être des services de programmation sonores canadiens
autorisés;
b) ajouter le service de programmation d’une entreprise de programmation exemptée à la liste des services de programmation
sonores qu’une EDR titulaire est autorisée à distribuer, afin de
garantir aux EDR de pouvoir continuer à distribuer des services
exemptés sans autorisation préalable;
c) permettre la distribution numérique par les EDR de classe 1
et de classe 2 d’un service de programmation sonore à caractère ethnique qui diffuse de la publicité, dans un marché où se
trouve déjà une station de radio à caractère ethnique, sans autorisation préalable du Conseil;
d) offrir aux services de programmation sonores spécialisés
autorisés une distribution plus grande par les EDR, en instituant la règle du 5 pour 1 comme prévu dans l’avis public
2002-53. Cette règle obligerait une EDR à distribuer cinq services de programmation sonores spécialisés non affiliés pour
chaque service de programmation sonore spécialisé affilié
qu’elle distribue.
3. The purpose of the amendments to the Regulations is to:
(a) specify that the audio Canadian programming services that
a licensed BDU is authorized to distribute must be licensed
audio Canadian programming services;
(b) add the programming service of an exempt programming
undertaking to the list of audio programming services that a
BDU licensee is authorized to distribute, in order to ensure that
BDUs may continue to carry exempt services without prior
authorization;
(c) permit the digital distribution by Class 1 and Class 2 BDUs
of an ethnic audio programming service that carries commercial messages, in a market where there is already an existing
ethnic radio station, without prior Commission authorization;
and
(d) provide licensed specialty audio programming services with
a greater opportunity to be distributed by BDUs by instituting a
5:1 rule as contemplated in Public Notice 2002-53. This rule
would require a BDU to distribute five unaffiliated specialty
audio programming services for every affiliated specialty audio
programming service that it distributes.
Implementation
Mise en œuvre
4. As indicated in Public Notice 2002-53, the Commission proposes that the amendments to the Regulations come into force on
July 1, 2003. This will allow interested parties sufficient time to
submit, and for the Commission to deal with, applications for new
licences and for BDU licence amendments before the changes to
the Regulations come into force.
4. Tel qu’il est indiqué dans l’avis public 2002-53, le Conseil
compte mettre en œuvre les modifications au Règlement le
1er juillet 2003. Ceci accordera une période de temps suffisante
aux parties intéressées pour soumettre des demandes de nouvelles
licences ou de modification de licences d’EDR, et au Conseil
pour examiner ces demandes, avant que les modifications au Règlement n’entrent en vigueur.
Call for comments on the proposed amendments
Appel d’observations sur le projet de modifications
5. Interested parties are invited to present their comments as to
whether the proposed amendments accurately reflect the Commission’s policy set out in Public Notice 2002-53. The Commission will consider comments received no later December 16,
2002.
6. The Commission will not formally acknowledge comments.
It will, however, fully consider all comments and they will form
5. Le Conseil invite les parties intéressées à se prononcer sur la
question de savoir si le projet de modifications reflète fidèlement
la politique du Conseil énoncée dans l’avis public 2002-53. Il
tiendra compte des observations présentées au plus tard le
16 décembre 2002.
6. Le Conseil n’accusera pas officiellement réception des observations. Il en tiendra toutefois pleinement compte et il les
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
part of the public record of the proceeding, provided that the procedures for filing set out in the notice have been followed.
October 30, 2002
3399
versera au dossier public de la présente instance, à la condition
que la procédure de dépôt telle qu’elle est énoncée dans l’avis ait
été suivie.
Le 30 octobre 2002
REGULATIONS AMENDING THE
BROADCASTING DISTRIBUTION REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LA DISTRIBUTION DE RADIODIFFUSION
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraph 23(1)(a) of the Broadcasting Distribution
Regulations1 is replaced by the following:
(a) any licensed audio Canadian programming service;
(2) Subsection 23(1) of the Regulations is amended by
striking out the word “and” at the end of paragraph (c), by
adding the word “and” at the end of paragraph (d) and by
adding the following after paragraph (d):
(e) the programming service of any exempt programming
undertaking.
(3) The portion of paragraph 23(2)(b) of the Regulations
before subparagraph (i) is replaced by the following:
(b) any licensed audio Canadian programming service in a language other than French, English or a language spoken by an
aboriginal people of Canada, that contains commercial messages unless
(4) Paragraph 23(2)(b) of the Regulations is amended by
striking out the word “or” at the end of subparagraph (i), by
adding the word “or” at the end of subparagraph (ii) and by
adding the following after subparagraph (ii):
(iii) the licensee distributes the audio programming service
solely on a digital basis.
(5) Section 23 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (2):
(3) In subsection (4), “related programming undertaking” has
the same meaning as in subsection 18(12).
(4) Except as otherwise provided under a condition of its license, a licensee shall, for each licensed audio Canadian programming service of a related programming undertaking that it
distributes in a licensed area, distribute the lesser of
(a) five licensed audio Canadian programming services of any
unrelated programming undertakings, and
(b) the number of audio Canadian programming services of any
unrelated programming undertakings that are available for distribution in the licensed area.
1. (1) L’alinéa 23(1)a) du Règlement sur la distribution de
radiodiffusion1 est remplacé par ce qui suit :
a) tout service de programmation sonore canadien autorisé;
(2) Le paragraphe 23(1) du même règlement est modifié par
adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
e) le service de programmation de toute entreprise de programmation exemptée.
2. Section 31 of the Regulations is replaced by the
following:
31. Except as otherwise provided under a licensee’s condition
of licence, this Part, subsections 18(12) to (14) and 23(4) apply to
Class 3 licensees.
3. (1) Paragraph 34(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) any licensed audio Canadian programming service;
(2) Section 34 of the Regulations is amended by striking out
the word “or” at the end of paragraph (c), by adding the
word “and” at the end of paragraph (d) and by adding the
following after paragraph (d);
(e) the programming service of any exempt programming
undertaking.
———
1
SOR/97-555
(3) Le passage de l’alinéa 23(2)b) du même règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui suit :
b) un service de programmation sonore canadien autorisé, dans
une langue autre que le français, l’anglais ou une langue des
peuples autochtones du Canada qui contient des messages publicitaires, sauf si, selon le cas :
(4) L’alinéa 23(2)b) du même règlement est modifié par adjonction, après le sous-alinéa (ii), de ce qui suit :
(iii) le titulaire distribue le service de programmation sonore
exclusivement par voie numérique.
(5) L’article 23 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
(3) Au paragraphe (4), « entreprise de programmation liée »
s’entend au sens du paragraphe 18(12).
(4) Sauf condition contraire de sa licence, le titulaire doit, pour
chaque service de programmation sonore canadien autorisé d’une
entreprise de programmation liée qu’il distribue dans une zone de
desserte autorisée, distribuer :
a) soit cinq services de programmation sonore autorisés
d’entreprises non liées;
b) soit le nombre de services de programmation autorisés
d’entreprises non liées qui sont disponibles pour distribution
dans la zone de desserte autorisée, si ce nombre est inférieur à
cinq.
2. L’article 31 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
31. Sauf condition contraire de leur licence, les titulaires de
classe 3 sont assujettis à la présente partie et aux paragraphes 18(12) à (14) et 23(4).
3. (1) L’alinéa 34a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) tout service de programmation sonore canadien autorisé;
(2) L’article 34 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
e) le service de programmation de toute entreprise de programmation exemptée.
———
1
DORS/97-555
3400
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
4. Section 36 of the Regulations is replaced by the
following:
36. This Part and, except as otherwise provided under a licensee’s condition of licence, subsections 18(12) to (14) and 23(4)
apply to licensees that hold a licence to operate a DTH distribution undertaking.
4. L’article 36 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
36. Les titulaires d’une licence d’exploitation d’entreprise de
distribution par SRD sont assujettis à la présente partie et, sauf
condition contraire de leur licence, aux paragraphes 18(12) à (14)
et 23(4).
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. Le présent règlement entre en vigueur le 1er juillet 2003.
5. These Regulations come into force on July 1, 2003.
[45-1-o]
[45-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2002-66
AVIS PUBLIC 2002-66
The Commission has received the following applications:
1. Rogers Cable Inc
Grand River/Kitchener, Barrie, etc., Ontario
Rogers Cablesystems Ontario Limited
Ajax, Etobicoke/Mississauga and Guelph, Ontario
To amend the licences of their cable distribution undertakings
serving the localities noted in the Public Notice.
2. Mountain Cablevision Limited
Hamilton, Ontario
To amend the licence of its cable distribution undertaking
serving Hamilton.
Le Conseil a été saisi des demandes suivantes :
1. Rogers Cable Inc.
Grand River/Kitchener, Barrie, etc. (Ontario)
Rogers Cablesystems Ontario Limited
Ajax, Etobicoke/Mississauga et Guelph (Ontario)
En vue de modifier la licence de leurs entreprises de distribution par câble desservant les localités énoncées dans l’avis
public.
2. Mountain Cablevision Limited
Hamilton (Ontario)
En vue de modifier la licence de son entreprise de distribution
par câble desservant Hamilton.
Deadline for intervention: December 4, 2002
Date limite d’intervention : le 4 décembre 2002
October 30, 2002
Le 30 octobre 2002
[45-1-o]
[45-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2002-67
AVIS PUBLIC 2002-67
The Commission has received the following applications:
1. CHUM Limited
Halifax, Nova Scotia
To amend the licence of radio station CJCH Halifax.
Le Conseil a été saisi des demandes suivantes :
1. CHUM Limitée
Halifax (Nouvelle-Écosse)
En vue de modifier la licence de la station de radio CJCH
Halifax.
2. CHUM Limitée
Kingston (Ontario)
En vue de modifier la licence de la station de radio CKLC
Kingston.
3. Big Pond Communications 2000 Inc.
Thunder Bay (Ontario)
En vue de modifier la licence de la station de radio CJUK-FM.
4. Russel C. Cook, représentant une société sans but lucratif
devant être constituée, Opaskwayak Cree Nation (The Pas)
Opaskwayak Cree Nation (The Pas) [Manitoba]
En vue de prolonger la date limite pour la mise en œuvre
de l’entreprise de programmation de radio ci-dessus près
d’Opaskwayak Cree Nation (The Pas).
5. CHUM Limitée
Winnipeg (Manitoba)
2. CHUM Limited
Kingston, Ontario
To amend the licence of radio station CKLC Kingston.
3. Big Pond Communications 2000 Inc.
Thunder Bay, Ontario
To amend the licence of radio station CJUK-FM.
4. Russel C. Cook, on behalf of a non-profit corporation to be
incorporated, Opaskwayak Cree Nation (The Pas)
Opaskwayak Cree Nation (The Pas), Manitoba
For an extension of the time limit to implement the above
noted radio programming undertaking near Opaskwayak Cree
Nation (The Pas).
5. CHUM Limited
Winnipeg, Manitoba
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
To amend the licence of radio station CFST Winnipeg.
3401
6. Learning and Skills Television of Alberta Limited (Access)
Province of Alberta
To renew the licence for the satellite to cable programming
undertaking, and its transmitters CIAN-TV Calgary and
CJAL-TV Edmonton, expiring December 31, 2002.
7. Canadian Broadcasting Corporation
Victoria, British Columbia
To amend the licence of radio station CBUF-FM Vancouver to
modify the technical parameters of its FM monophonic transmitter in Victoria.
En vue de modifier la licence de la station de radio CFST
Winnipeg.
6. Learning and Skills Television of Alberta Limited (Access)
Province d’Alberta
En vue de renouveler la licence de l’entreprise de programmation du satellite au câble, et de ses émetteurs CIAN-TV Calgary et CJAL-TV Edmonton, qui expire le 31 décembre 2002.
7. Société Radio-Canada
Victoria (Colombie-Britannique)
En vue de modifier la licence de la station de radio CBUF-FM
Vancouver afin de modifier les paramètres techniques de son
émetteur FM mono à Victoria.
Deadline for intervention: December 6, 2002
Date limite d’intervention : le 6 décembre 2002
Le 1er novembre 2002
November 1, 2002
[45-1-o]
[45-1-o]
3402
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
AXA CORPORATE SOLUTIONS
AXA CORPORATE SOLUTIONS
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given that AXA Corporate Solutions intends
to make an application to the Superintendent of Financial Institutions of Canada, pursuant to section 576 of the Insurance Companies Act, to change its corporate name to AXA RE, and in French,
AXA RE.
October 10, 2002
CONSTANTIN PETALAS
Chief Agent
Avis est par les présentes donné que la société AXA Corporate
Solutions a l’intention de présenter une demande au surintendant
des institutions financières du Canada, en vertu de l’article 576 de
la Loi sur les sociétés d’assurances, visant à changer sa dénomination sociale pour celle de AXA RE et, en anglais, AXA RE.
Le 10 octobre 2002
Le mandataire principal
CONSTANTIN PETALAS
[44-4-o]
[44-4-o]
BAYERISCHE LANDESBANK GIROZENTRALE
BAYERISCHE LANDESBANK GIROZENTRALE
CHANGE OF NAME
Notice is hereby given that Bayerische Landesbank Girozentrale, an authorized foreign bank, intends to make an application,
pursuant to subsection 528(1)(a) of the Bank Act (Canada), to the
Minister of Finance for approval to change the name under which
it is permitted to carry on business in Canada to Bayerische
Landesbank in both English and French.
Any objection to this application may be filed with the Office
of the Superintendent of Financial Institutions.
October 24, 2002
BAYERISCHE LANDESBANK GIROZENTRALE
Applicant
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Avis est par les présentes donné que la Bayerische Landesbank
Girozentrale, une banque étrangère autorisée, a l’intention de
faire une demande auprès du ministre des Finances, en vertu de
l’alinéa 528(1)a) de la Loi sur les banques (Canada), afin de
changer sa dénomination sociale aux termes de laquelle elle peut
exercer ses activités au Canada pour Bayerische Landesbank en
français aussi bien qu’en anglais.
Toute opposition à cette demande doit être communiquée au
Bureau du surintendant des institutions financières.
Le 24 octobre 2002
Le demandeur
BAYERISCHE LANDESBANK GIROZENTRALE
[44-4-o]
[44-4-o]
BELCO HOLDINGS INC.
BELCO HOLDINGS INC.
PLANS DEPOSITED
Belco Holdings Inc. hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Belco Holdings Inc. has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of Oyoosos and the Land Registry District of
Yale (O.D.Y.D.), at Kamloops, British Columbia, under deposit
number KT112631, a description of the site and plans of approval
of an existing marina on Wood Lake, at the mouth of Winfield
Creek, in front of district lot 5281, Winfield, Township 20, and
district lot 5230, lot 5131.
STEWART SMITH
President
DÉPÔT DE PLANS
La société Belco Holdings Inc. donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et
des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Belco Holdings Inc. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des
Océans, et au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement d’Oyoosos et du district d’enregistrement de Yale,
à Kamloops (Colombie-Britannique), sous le numéro de dépôt KT112631, une description de l’emplacement et les plans
d’approbation du port de plaisance actuel sur le lac Wood, à
l’embouchure du ruisseau Winfield, en face du lot régional 5281,
à Winfield, canton 20, et du lot régional 5230, lot 5131.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (ColombieBritannique) V6B 5G3.
Winfield, le 15 octobre 2002
Le président
STEWART SMITH
[45-1-o]
[45-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 350-555 West Hastings Street,
Vancouver, British Columbia V6B 5G3.
Winfield, October 15, 2002
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3403
CANADIAN PACIFIC RAILWAY COMPANY
CANADIAN PACIFIC RAILWAY COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on October 25, 2002, the following
documents were deposited in the Office of the Registrar General
of Canada:
1. Memorandum of Equipment Lease Agreement effective
October 24, 2002, between The Bank of Nova Scotia and
4082974 Canada Inc.;
2. Memorandum of Equipment Lease Agreement effective
October 24, 2002, between The Bank of Nova Scotia and
4082974 Canada Inc.;
3. Memorandum of Equipment Lease Agreement effective
October 24, 2002, between The Bank of Nova Scotia and
3943542 Canada Inc.; and
4. Memorandum of Equipment Lease Agreement effective
October 24, 2002, between The Bank of Nova Scotia and
3943542 Canada Inc.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 25 octobre 2002 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Résumé du contrat de location de matériel en vigueur le
24 octobre 2002 entre The Bank of Nova Scotia et la 4082974
Canada Inc.;
2. Résumé du contrat de location de matériel en vigueur le
24 octobre 2002 entre The Bank of Nova Scotia et la 4082974
Canada Inc.;
3. Résumé du contrat de location de matériel en vigueur le
24 octobre 2002 entre The Bank of Nova Scotia et la 3943542
Canada Inc.;
4. Résumé du contrat de location de matériel en vigueur le
24 octobre 2002 entre The Bank of Nova Scotia et la 3943542
Canada Inc.
October 30, 2002
Le 30 octobre 2002
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[45-1-o]
[45-1-o]
COMITÉ ORGANISATEUR DES JEUX DE LA
FRANCOPHONIE 2001
COMITÉ ORGANISATEUR DES JEUX DE LA
FRANCOPHONIE 2001
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that the Comité organisateur des Jeux de
la Francophonie 2001 intends to apply to the Ministry of Industry
for leave to surrender its charter pursuant to the Canada Corporations Act.
September 6, 2002
RHÉAL LEROUX
Chief Executor
Avis est par les présentes donné que le Comité organisateur des
Jeux de la Francophonie 2001 demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la Loi
sur les corporations canadiennes.
Le 6 septembre 2002
Le directeur général
RHÉAL LEROUX
[45-1-o]
[45-1-o]
CORPORATION OF THE TOWN OF LAKESHORE
CORPORATION OF THE TOWN OF LAKESHORE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Corporation of the Town of Lakeshore hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Corporation of the Town of Lakeshore has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District of the
County of Essex, at Windsor, Ontario, under deposit number 1539042, a description of the site and plans of the rehabilitation of the existing bridge over the Belle River, on 12-13 Side
Road, approximately 150 m west of Belle River Road (County
Road No. 27), in the Town of Lakeshore (formerly Maidstone
Township), Ontario.
La Corporation of the Town of Lakeshore donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Corporation of the Town of Lakeshore a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des
droits du district d’enregistrement du comté d’Essex, à Windsor
(Ontario), sous le numéro de dépôt 1539042, une description de
l’emplacement et les plans des travaux de réfection d’un pont audessus de la rivière Belle, situé sur le chemin de traverse 12-13,
à environ 150 m à l’ouest du chemin Belle River (route de comté 27), dans la ville de Lakeshore (anciennement Maidstone
Township), en Ontario.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent,
3404
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard,
Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N,
Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Windsor, November 9, 2002
DILLON CONSULTING LIMITED
Engineers
au Surintendant, Programme de la protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Windsor, le 9 novembre 2002
Les ingénieurs
DILLON CONSULTING LIMITED
[45-1-o]
[45-1-o]
MARINUS BIO RESOURCES LTD.
MARINUS BIO RESOURCES LTD.
PLANS DEPOSITED
Marinus Bio Resources Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Marinus Bio Resources Ltd. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the Town Council offices of the Electoral District of Fortune Bay/Cape La Hune, at
McCallum and at Hermitage, Newfoundland and Labrador, under
deposit number BWA-8200-02-1215, a description of the site and
plans of the proposed finfish aquaculture cages in Little Bay,
Long Island, Hermitage Bay.
VERNON WATKINS
General Manager
DÉPÔT DE PLANS
La société Marinus Bio Resources Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Marinus Bio Resources Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, aux bureaux du conseil municipal du district électoral de Fortune Bay/Cape La Hune à McCallum et à
Hermitage (Terre-Neuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt BWA-8200-02-1215, une description de l’emplacement et les
plans de cages d’aquaculture de poissons que l’on propose
d’installer dans la baie Little, île Long, baie de l’Hermitage.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime en ce qui a trait aux compétences
fédérales doit être adressée par écrit, dans un délai d’un mois
suivant la date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des
Océans, Case postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
A1C 5X1.
St. Albans, le 9 novembre 2002
Le directeur général
VERNON WATKINS
[45-1-o]
[45-1-o]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation as it relates to areas of federal responsibility should be
directed, not later than one month from the date of publication of
this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 5667, St. John’s,
Newfoundland and Labrador A1C 5X1.
St. Albans, November 9, 2002
MFC INSURANCE COMPANY LIMITED
COMPAGNIE D’ASSURANCE MFC LIMITÉE
THE MANUFACTURERS LIFE INSURANCE COMPANY
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
MANUFACTURERS
REINSURANCE AGREEMENT
Notice is hereby given that, in accordance with the provisions
of section 254 of the Insurance Companies Act (Canada), The
Manufacturers Life Insurance Company (“Manulife”) and MFC
Insurance Company Limited (“MFC ICL”) intend to make an
application to the Minister of Finance, after a 30-day period from
the date of publication of this notice, for approval of the reinsurance by Manulife of the risks related to individual non participating term life insurance policies and coverages as of 11 a.m.,
December 31, 2002.
The reinsurance agreement will be available for inspection by
policyholders at the head office of MFC Insurance Company
Limited, located at 500 King Street N, Waterloo, Ontario N2J
4C6, and at the head office of Manulife, located at 200 Bloor
Street E, 10th Floor, Toronto, Ontario M4W 1E5, during regular
business hours, for a 30-day period after the date of publication of
this notice.
Toronto, November 9, 2002
MFC INSURANCE COMPANY LIMITED
THE MANUFACTURERS LIFE INSURANCE COMPANY
CONVENTION DE RÉASSURANCE
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 254
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers (« la Manuvie ») et la Compagnie d’assurance MFC limitée (« la MFC ltée ») ont l’intention
de présenter une demande au ministre des Finances, 30 jours
après la date de publication du présent avis, visant à faire approuver la réassurance par la Manuvie des risques afférents aux contrats et couvertures d’assurance-vie temporaire individuelle sans
participation, à compter du 31 décembre 2002, à 11 h.
Les titulaires de contrats pourront examiner la convention de
réassurance soit aux bureaux de la Compagnie d’assurance MFC
limitée, situés au 500, rue King Nord, Waterloo (Ontario) N2J
4C6, soit aux bureaux de la Manuvie, situés au 200, rue Bloor
Est, 10e étage, Toronto (Ontario) M4W 1E5, dans les 30 jours qui
suivent la date de publication du présent avis, aux heures normales d’ouverture.
Toronto, le 9 novembre 2002
COMPAGNIE D’ASSURANCE MFC LIMITÉE
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS
[45-1-o]
[45-1-o]
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3405
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Transportation of Ontario hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Ministry of Transportation of Ontario has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District of
Thunder Bay (No. 55), at Thunder Bay, Ontario, under deposit
number 428539, a description of the site and plans of the proposed replacement of a bridge over the Neebing River, at Highway 11/17, City of Thunder Bay, Province of Ontario.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Hamilton, October 30, 2002
STANTEC CONSULTING LTD.
Consulting Engineers
Le ministère des Transports de l’Ontario donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Transports de l’Ontario
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Thunder Bay (no 55), à Thunder
Bay (Ontario), sous le numéro de dépôt 428539, une description
de l’emplacement et les plans des travaux de remplacement
d’un pont au-dessus de la rivière Neebing, à la hauteur de la
route 11/17, dans la ville de Thunder Bay, province d’Ontario.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Hamilton, le 30 octobre 2002
Les ingénieurs-conseils
STANTEC CONSULTING LTD.
[45-1-o]
[45-1-o]
NORDLAND AQUACULTURE LTD.
NORDLAND AQUACULTURE LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Nordland Aquaculture Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Nordland Aquaculture Ltd. has deposited with the Minister of
Fisheries and Oceans, and in the Town Council Offices of the
Electoral District of Fortune Bay/Cape La Hune, at McCallum
and at Hermitage, Newfoundland and Labrador, under deposit
number BWA-8200-02-1291, a description of the site and plans
of proposed finfish aquaculture cages in Margery Cove, Lampoidies Passage, Hermitage Bay.
VERNON WATKINS
General Manager
La société Nordland Aquaculture Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Nordland Aquaculture Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, et aux bureaux du conseil municipal du
district électoral de Fortune Bay/Cape La Hune à McCallum et à
Hermitage (Terre-Neuve-et-Labrador), sous le numéro de dépôt
BWA-8200-02-1291, une description de l’emplacement et les
plans de cages d’aquaculture de poissons que l’on propose
d’installer dans l’anse Margery, passage Lampoidies, baie de
l’Hermitage.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime en ce qui a trait aux compétences
fédérales doit être adressée par écrit, dans un délai d’un mois
suivant la date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des
Océans, Case postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
A1C 5X1.
St. Albans, le 9 novembre 2002
Le directeur général
VERNON WATKINS
[45-1-o]
[45-1-o]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation as it relates to areas of federal responsibility should be
directed, not later than one month from the date of publication of
this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 5667, St. John’s,
Newfoundland and Labrador A1C 5X1.
St. Albans, November 9, 2002
TOWN OF INUVIK
TOWN OF INUVIK
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Town of Inuvik hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
La Town of Inuvik donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
3406
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Town of Inuvik has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of the Northwest Territories, at Yellowknife,
Northwest Territories, under deposit number 126930, a description of the site and plans of a pedestrian footbridge, over Boot
Lake Creek, at Inuvik, Northwest Territories, in front of lot No. 3,
Block 60, from River Road to Boot Lake Walking Trail.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703,
Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Inuvik, October 29, 2002
DENNIS ALTHOUSE
Director of Public Services
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. La Town of Inuvik a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau
de la publicité des droits du district d’enregistrement des Territoires du Nord-Ouest, à Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest),
sous le numéro de dépôt 126930, une description de l’emplacement et les plans d’une passerelle pour piétons que l’on propose
de construire au-dessus du ruisseau Boot Lake, à Inuvik (Territoires du Nord-Ouest), en face du lot no 3, îlot 60, de la route River
au sentier de promenade Boot Lake.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Inuvik, le 29 octobre 2002
Le directeur des services publics
DENNIS ALTHOUSE
[45-1-o]
[45-1]
TRANSAMERICA EQUIPMENT FINANCIAL SERVICES
CORPORATION
TRANSAMERICA EQUIPMENT FINANCIAL SERVICES
CORPORATION
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on October 23, 2002, the following
document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Master Assignment Agreement dated as of
October 11, 2002, between Siemens Financial Services, Inc.
and Transamerica Equipment Financial Services Corporation.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 23 octobre 2002 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Résumé du contrat de cession maître en date du 11 octobre
2002 entre la Siemens Financial Services, Inc. et la Transamerica Equipment Financial Services Corporation.
October 30, 2002
Le 30 octobre 2002
MCCARTHY TÉTRAULT LLP
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT s.r.l.
[45-1-o]
[45-1-o]
UNITY LIFE OF CANADA
L’UNITÉ-VIE DU CANADA
LIBERTY LIFE ASSURANCE COMPANY OF BOSTON
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE LIBERTÉ DE
BOSTON
AGREEMENT
ENTENTE
Notice is hereby given that in accordance with the provisions
of section 254 of the Insurance Companies Act, application will
be made on or after November 25, 2002, to the Minister of Finance for approval to enter into an agreement, to be effective
January 1, 2002, between Unity Life of Canada and Liberty Life
Assurance Company of Boston, under which Unity Life of Canada will assume and reinsure substantially all of the Canadian
individual insurance business of Liberty Life Assurance Company
of Boston.
Avis est par la présente donné que, conformément aux dispositions de l’article 254 de la Loi sur les sociétés d’assurances, une
demande sera présentée le 25 novembre 2002 ou à une date ultérieure auprès du ministre des Finances. Cette demande vise à obtenir l’autorisation de conclure une entente, devant entrer en vigueur le 1er janvier 2002, entre L’Unité-Vie du Canada et La
Compagnie d’Assurance-Vie Liberté de Boston, en vertu de
laquelle L’Unité-Vie du Canada assumera et réassurera la quasitotalité des affaires d’assurance individuelle au Canada de La
Compagnie d’Assurance-Vie Liberté de Boston.
L’entente et le rapport de l’actuaire indépendant seront disponibles à des fins d’étude par les titulaires de police de L’UnitéVie du Canada et de La Compagnie d’Assurance-Vie Liberté de
Boston pour une période de 30 jours à compter du 26 octobre
The agreement and the independent actuary’s report will be
open to the inspection of policyholders of Unity Life of Canada
and Liberty Life Assurance Company of Boston for the period of
30 days commencing October 26, 2002, at the home office of
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3407
Any policyholder is entitled to a copy of the agreement and to
the independent actuary’s report on submitting a request in writing to their respective home office.
October 26, 2002
UNITY LIFE OF CANADA
VAN C. CAMPBELL
President
LIBERTY LIFE ASSURANCE
COMPANY OF BOSTON
GERY BARRY
Chief Agent in Canada
2002, au siège social de L’Unité-Vie situé au 112, avenue
St. Clair Ouest, Toronto, Ontario M4V 2Y3 et au siège social de
La Compagnie d’Assurance-Vie Liberté de Boston situé au
3500, avenue Steeles Est, Markham (Ontario) L3R 0X4.
Tout titulaire de police est en droit de recevoir un exemplaire
de l’entente et du rapport de l’actuaire indépendant en présentant
une demande par écrit à leur siège social respectif.
Le 26 octobre 2002
L’UNITÉ-VIE DU CANADA
Le président
VAN C. CAMPBELL
LA COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
LIBERTÉ DE BOSTON
Le mandataire principal au Canada
GERY BARRY
[43-4-o]
[43-4-o]
Unity Life, 112 St. Clair Avenue W, Toronto, Ontario M4V 2Y3,
and at the head office of Liberty Life Assurance Company of
Boston, 3500 Steeles Avenue E, Markham, Ontario L3R 0X4.
VILLE DE CHANDLER
VILLE DE CHANDLER
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ville de Chandler hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the Ville de Chandler has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of Gaspé, at Percé, Quebec, under deposit number 148929, a description of the site and plans of the construction
of a temporary ferry boarding at the junction of the riprap protection and the existing wharf, at Chandler, Quebec, in front of lots
66-B-1, 66-C-1, 66-C-10, 66-C-11, 66-C-12, 66-C-13, 66-C-14,
66-C-15, 66-C-16, 67-A-1, 67-B-1, 68-A-1, 68-A-2, 68-A-2-1,
68-A-2-2, 68-A-2-3, 68-A-3, 68-B-1, 126, 68-B-2, 68-B-2-1 and
68-B-2-2, in Range 1 of the revised cadastre of the Municipality
of Pabos, Registry Division of Gaspé, at Percé.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 101 Champlain Boulevard, Québec, Quebec G1K 7Y7.
Chandler, October 28, 2002
ROCH GIROUX
Registrar
La Ville de Chandler donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. La Ville de Chandler a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
Gaspé, à Percé (Québec), sous le numéro de dépôt 148929, une
description de l’emplacement et les plans de construction d’un
embarcadère temporaire pour traversiers à la jonction de
l’empierrement et du quai existant, à Chandler (Québec), en face
des lots 66-B-1, 66-C-1, 66-C-10, 66-C-11, 66-C-12, 66-C-13,
66-C-14, 66-C-15, 66-C-16, 67-A-1, 67-B-1, 68-A-1, 68-A-2,
68-A-2-1, 68-A-2-2, 68-A-2-3, 68-A-3, 68-B-1, 126, 68-B-2,
68-B-2-1 et 68-B-2-2 du premier rang du cadastre révisé de la
municipalité de Pabos, circonscription foncière de Gaspé, à Percé.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
101, boulevard Champlain, Québec (Québec) G1K 7Y7.
Chandler, le 28 octobre 2002
Le greffier
ROCH GIROUX
[45-1-o]
[45-1-o]
XL WINTERTHUR INTERNATIONAL INSURANCE
COMPANY LIMITED
XL WINTERTHUR INTERNATIONAL INSURANCE
COMPANY LIMITED
APPLICATION FOR AN ORDER
DEMANDE D’ORDONNANCE
Notice is hereby given that XL Winterthur International Insurance Company Limited, a company with its head office in
London, England, intends to make an application under subsection 579(1) of the Insurance Companies Act for an order approving the insuring in Canada of risks falling within the classes of
liability, property, surety, boiler and machinery, automobile, and
Avis est par les présentes donné que la XL Winterthur International Insurance Company Limited, une compagnie dont le siège
social est situé à Londres, au Royaume-Uni, a l’intention de présenter, conformément au paragraphe 579(1) de la Loi sur les sociétés d’assurances, une demande afin d’obtenir l’autorisation de
garantir des risques au Canada dans les branches d’assurance
3408
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
accident and sickness under the name XL Winterthur International Insurance Company Limited.
Toronto, November 1, 2002
CASSELS BROCK & BLACKWELL LLP
Solicitors
suivantes : responsabilité, biens, caution, chaudières et machines,
automobile, accidents et maladie, portant la dénomination sociale
de XL Winterthur International Insurance Company Limited.
Toronto, le 1er novembre 2002
Les avocats
CASSELS BROCK & BLACKWELL s.r.l.
[45-4-o]
[45-4-o]
3207692 CANADA LIMITED
3207692 CANADA LIMITED
3112675 CANADA LIMITED
3112675 CANADA LIMITED
176856 CANADA INC.
176856 CANADA INC.
LONDON GUARANTEE INSURANCE COMPANY
COMPAGNIE D’ASSURANCE LONDON GARANTIE
NORTHERN INDEMNITY, INC.
LA COMPAGNIE D’INDEMNITÉ DU NORD, INC.
NOTICE OF INTENTION TO AMALGAMATE
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of subsection 250(2) of the Insurance Companies Act (Canada), that
3207692 Canada Limited, 3112675 Canada Limited, 176856
Canada Inc., each a corporation under the Canada Business Corporations Act, and London Guarantee Insurance Company/
Compagnie d’Assurance London Garantie and Northern Indemnity, Inc./La Compagnie d’Indemnité du Nord, Inc., each being
a federal insurance company regulated under the Insurance
Companies Act (Canada), intend to make a joint application to the
Minister of Finance of Canada for letters patent of amalgamation
continuing them as one company under the name of St. Paul
Guarantee Insurance Company, and in French, Compagnie
d’Assurance St. Paul Garantie, having its head office at Royal
Trust Tower, 34th Floor, 77 King Street W, Toronto, Ontario
M5K 1K2.
Toronto, October 26, 2002
GOWLING LAFLEUR HENDERSON LLP
Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 250(2) de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que
la 3207692 Canada Limited, la 3112675 Canada Limited, la
176856 Canada Inc., chacune étant une compagnie actuellement
sous le régime de la Loi canadienne sur les sociétés par actions,
ainsi que la Compagnie d’Assurance London Garantie/London
Guarantee Insurance Company et La Compagnie d’Indemnité
du Nord, Inc./Northern Indemnity, Inc., chacune étant une
compagnie d’assurance fédérale sous le régime de la Loi sur les
sociétés d’assurances (Canada), entendent faire une demande
conjointe au ministre des Finances du Canada pour obtenir des
lettres patentes de fusion leur permettant de poursuivre leurs activités en tant que compagnie unique sous la dénomination sociale
de Compagnie d’Assurance St. Paul Garantie, et en anglais,
St. Paul Guarantee Insurance Company, ayant son siège social
au Royal Trust Tower, 34e étage, 77, rue King Ouest, Toronto
(Ontario) M5K 1K2.
Toronto, le 26 octobre 2002
Les conseillers juridiques
GOWLING LAFLEUR HENDERSON s.r.l.
[43-4-o]
[43-4-o]
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Finance, Dept. of
Regulations Amending the Income Tax Regulations
(Part LXXXIX) .......................................................
3409
Page
Finances, min. des
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le
revenu (partie LXXXIX).........................................
3410
Affaires étrangères et du Commerce international,
min. des
Décret modifiant la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée...........................................
3413
Health, Dept. of
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1340 — Imidacloprid) ........................................... 3417
Santé, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1340 — imidaclopride)............................
3417
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Regulations Prescribing Alternative Means of
Publication (Foreign Companies) ...........................
Surintendant des institutions financières, bureau du
Règlement sur les autres modes de publication
(sociétés étrangères)................................................
3421
3410
Foreign Affairs and International Trade, Dept. of
Order Amending the Export Control List ....................
3413
3421
3410
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
Regulations Amending the Income Tax Regulations
(Part LXXXIX)
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le
revenu (partie LXXXIX)
Statutory Authority
Income Tax Act
Fondement législatif
Loi de l’impôt sur le revenu
Sponsoring Department
Department of Finance
Ministère responsable
Ministère des Finances
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
These amendments to Part LXXXIX of the Income Tax Regulations (the Regulations) effect three things.
First, as part of the Department of Finance’s Miscellaneous
Regulations program, section 8900 of the Regulations is broken
into two subsections to update the wording of the section, to
mention with more precision the provisions of the Income Tax Act
(the Act) under which certain international organizations and
international non-governmental organizations are prescribed and
to replace the reference to the International Society of Aeronautical Communications with a reference to the Société internationale
de télécommunications aéronautiques (SITA), SITA’s legal
name. SITA is headquartered in Geneva, Switzerland.
Third, new section 8901 of the Regulations is added. Under
this section, the Gaz Métropolitain and Company, Limited Partnership (Gaz Métropolitain), is a “prescribed partnership” for the
purpose of paragraph (b) of the definition “fiscal period” in subsection 249.1(1) of the Act. As a result, the fiscal period of the
Gaz Métropolitain may end no more than 12 months after it began
in a year rather than at the end of December of each calendar
year. This addition is relieving in nature. It applies to fiscal periods that begin after 1994, as did the amendment to the Act that
enabled the enactment of section 8901 (see section 189 of the
Income Tax Amendments Act, 2000, S.C. 2001, c. 17).
Les modifications apportées à la partie LXXXIX du Règlement
de l’impôt sur le revenu (le Règlement) ont un triple objet.
En premier lieu, l’article 8900 du Règlement est divisé en deux
paragraphes, dans le cadre du programme des règlements correctifs du ministère des Finances. Par la même occasion, le libellé de
l’article est mis à jour, les dispositions de la Loi de l’impôt sur le
revenu (la Loi) pour l’application desquelles certaines organisations internationales et organisations non gouvernementales internationales sont visées par règlement et sont indiquées de façon
plus précise, et le nom anglais de la Société internationale de télécommunications aéronautiques (SITA), dont le siège se trouve à
Genève, Suisse, est remplacé par sa dénomination sociale officielle, qui n’existe qu’en français.
En deuxième lieu, le nom de l’Agence mondiale antidopage
(AMA) est ajouté à la liste des organisations non gouvernementales internationales figurant au nouveau paragraphe 8900(2).
Ainsi, certains employés de l’AMA pourraient ne pas être assujettis à l’impôt sur leur revenu d’emploi provenant de l’AMA si
les conditions énoncées à l’alinéa 110(1)f) de la Loi sont réunies.
Cet ajout a un effet d’allégement et s’applique aux années
d’imposition 2001 et suivantes.
En troisième et dernier lieu, l’article 8901 est ajouté au Règlement. Selon cet article, la Société en commandite Gaz Métropolitain est une société de personnes visée par règlement pour
l’application de l’alinéa 249.1(1)b) de la Loi, conformément à la
définition « exercice ». L’exercice de Gaz Métropolitain pourra
ainsi prendre fin au plus tard 12 mois après son début, plutôt qu’à
la fin de décembre de chaque année. Cet ajout a un effet
d’allégement et s’applique aux exercices commençant après 1994,
tout comme la modification législative qui permet d’édicter
l’article 8901 (voir l’article 189 de la Loi de 2000 modifiant
l’impôt sur le revenu, L.C. 2001, ch. 17).
Alternatives
Solutions envisagées
Second, a reference to an international non-governmental organization, the World Anti-doping Agency (WADA) is added in
new subsection 8900(2). As a result, certain employees of WADA
may not have to pay tax on their employment income derived
from WADA, if the conditions set out in paragraph 110(1)(f) of
the Act are met. This addition is relieving in nature and applies to
the 2001 and subsequent taxation years.
No alternatives were considered.
Aucune autre solution n’a été envisagée.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments are relieving in nature, and their fiscal impact is minimal.
Les modifications ont un effet d’allégement et leur incidence
fiscale est minime.
Consultation
Consultations
SITA alone was consulted with respect to the miscellaneous
program amendments.
Seule la SITA a été consultée relativement aux modifications
correctives.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
The Canada Customs and Revenue Agency, the Department of
Foreign Affairs and International Trade, Sports Canada, Montreal
International, and WADA were consulted with respect to the
amendments to section 8900 affecting WADA’s employees.
Gaz Métropolitain and the Canada Customs and Revenue
Agency were consulted with respect to the enactment of section 8901.
3411
L’Agence des douanes et du revenu du Canada, le ministère
des Affaires étrangères et du Commerce international, Sports
Canada, Montréal International et l’AMA ont été consultés relativement aux modifications de l’article 8900 touchant les employés
de l’AMA.
Gaz Métropolitain et l’Agence des douanes et du revenu du
Canada ont été consultés sur l’ajout de l’article 8901.
Compliance and Enforcement
The Income Tax Act provides the necessary compliance
mechanisms for the Income Tax Regulations.
Respect et exécution
Les modalités nécessaires au contrôle d’application du Règlement sont prévues par la Loi.
Contacts
With respect to section 8900: Ryan Hall, Tax Legislation Division, Department of Finance, L’Esplanade Laurier, 140 O’Connor
Street, Ottawa, Ontario K1A 0G5, (613) 996-5155. With respect
to section 8901: Kerry Harnish, Tax Legislation Division, Department of Finance, L’Esplanade Laurier, 140 O’Connor Street,
Ottawa, Ontario K1A 0G5, (613) 992-4385.
Personnes-ressources
Article 8900 : Ryan Hall, Division de la législation de l’impôt,
Ministère des Finances, L’Esplanade Laurier, 140, rue O’Connor,
Ottawa (Ontario) K1A 0G5, (613) 996-5155. Article 8901 :
Kerry Harnish, Division de la législation de l’impôt, Ministère
des Finances, L’Esplanade Laurier, 140, rue O’Connor, Ottawa
(Ontario) K1A 0G5, (613) 992-4385.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 221a of the Income Tax Act b, proposes to make the annexed Regulations Amending the Income Tax Regulations
(Part LXXXIX).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Ryan Hall or Kerry Harnish, Tax Legislation
Division, Department of Finance, 17th Floor, East Tower,
L’Esplanade Laurier, 140 O’Connor Street, Ottawa, Ontario K1A
0G5.
Ottawa, November 7, 2002
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 221a de la Loi de l’impôt sur le revenub, se propose de
prendre le Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le
revenu (partie LXXXIX), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Ryan Hall ou Kerry Harnish, Division de la législation de l’impôt,
Ministère des Finances, Édifice L’Esplanade Laurier, 17e étage,
tour est, 140, rue O’Connor, Ottawa (Ontario) K1A 0G5.
REGULATIONS AMENDING THE INCOME TAX
REGULATIONS (PART LXXXIX)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE
L’IMPÔT SUR LE REVENU (PARTIE LXXXIX)
Ottawa, le 7 novembre 2002
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. Section 8900 of the Income Tax Regulations1 and the
heading “PRESCRIBED ORGANIZATIONS” before it are
replaced by the following:
1. L’article 8900 du Règlement de l’impôt sur le revenu1 et
l’intertitre « ORGANISATIONS VISÉES » le précédant sont
remplacés par ce qui suit :
ENTITIES PRESCRIBED WITH RESPECT TO
CERTAIN RULES
ENTITÉS VISÉES PAR RAPPORT À CERTAINES RÈGLES
International Organizations
8900. (1) For the purpose of subparagraph 110(1)(f)(iii) of the
Act, the following international organizations are prescribed:
(a) the United Nations; and
Organisations internationales
8900. (1) Pour l’application du sous-alinéa 110(1)f)(iii) de la
Loi, les organisations internationales suivantes sont visées :
a) les Nations Unies;
———
———
b
b
a
1
S.C. 2000, c. 12, s. 142 (Sch. 2, par. 1(z.34))
R.S., c. 1 (5th Supp.)
C.R.C., c. 945
a
1
L.C. 2000, ch. 12, art. 142, ann. 2, al. 1z.34)
L.R., ch. 1 (5e suppl.)
C.R.C., ch. 945
3412
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
(b) each international organization that is a specialized agency
brought into relationship with the United Nations in accordance
with Article 63 of the Charter of the United Nations.
b) toute organisation internationale qui est une institution spécialisée reliée aux Nations Unies conformément à l’article 63
de la Charte des Nations Unies.
International Non-governmental Organizations
Organisations non gouvernementales internationales
(2) For the purpose of subparagraph 110(1)(f)(iv) of the Act,
the following international non-governmental organizations are
prescribed:
(a) the International Air Transport Association;
(b) the Société internationale de télécommunications aéronautiques; and
(c) the World Anti-Doping Agency.
2. The Regulations are amended by adding the following after section 8900:
(2) Pour l’application du sous-alinéa 110(1)f)(iv) de la Loi, les
organisations non gouvernementales internationales suivantes
sont visées :
a) l’Association du transport aérien international;
b) la Société internationale de télécommunications
aéronautiques;
c) l’Agence mondiale antidopage.
2. Le même règlement est modifié par adjonction, après
l’article 8900, de ce qui suit :
Partnership
Société de personnes
8901. For the purpose of paragraph 249.1(1)(b) of the Act, Gaz
Métropolitain and Company, Limited Partnership is a prescribed
partnership.
8901. Pour l’application de l’alinéa 249.1(1)b) de la Loi, la Société en commandite Gaz Métropolitain est une société de personnes visée.
APPLICATION
APPLICATION
3. Section 1 applies to the 2001 and subsequent taxation
years.
4. Section 2 applies to fiscal periods that begin after 1994.
3. L’article 1 s’applique aux années d’imposition 2001 et
suivantes.
4. L’article 2 s’applique aux exercices commençant après
1994.
[45-1-o]
[45-1-o]
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3413
Order Amending the Export Control List
Décret modifiant la Liste des marchandises
d’exportation contrôlée
Statutory Authority
Export and Import Permits Act
Fondement législatif
Loi sur les licences d’exportation et d’importation
Sponsoring Department
Department of Foreign Affairs and International Trade
Ministère responsable
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The amendment to the Export Control List (ECL) consists of
three changes.
First, the definition of “Guide” in section 1 is replaced and now
refers to the latest version of A Guide to Canada’s Export Controls dated April 2002. This does not imply that the Guide attains
the status of a regulation.
Description
La modification apportée à la Liste des marchandises d’exportation contrôlée (LMEC) comporte trois changements.
Premièrement, la définition du mot « Guide » contenue à l’article 1 est remplacée par une nouvelle définition. Cette modification incorpore par renvoi la dernière version du Guide des contrôles à l’exportation du Canada publié en avril 2002. Toutefois
l’incorporation du Guide dans la LMEC ne confère pas au Guide
un statut de règlement.
Deuxièmement, le Canada est signataire de plusieurs accords et
engagements internationaux. Depuis la dernière publication du
Guide, certains engagements pris en vertu de ces ententes ont été
modifiés. Afin de mettre en œuvre ces engagements internationaux, des modifications, consistant en ajouts et en suppressions
aux listes de contrôle, doivent être apportées à divers groupes du
Guide.
Plus précisément, des modifications ont été apportées aux
groupes 1 et 2 en raison des engagements liés à l’Arrangement de
Wassenaar, notamment l’assouplissement des limites de contrôle
relatives aux circuits intégrés de microprocesseurs (Catégorie 1030, LMEC), aux équipements d’interconnexion externe des
microcalculateurs et des calculateurs numériques et la suppression
de contrôles sur certains équipements associés aux calculateurs
(Catégorie 1040, LMEC), la suppression de contrôles sur certains
équipements de télécommunication (Catégorie 1050, LMEC), la
suppression de contrôles sur les produits cryptographiques destinés au marché de masse, l’assouplissement des limites de contrôle
sur la longueur des bits (Catégorie 1150, LMEC), l’ajout des
systèmes inertiels de navigation hybrides (Catégorie 1070,
LMEC) et des véhicules aériens sans pilote (Catégorie 1090,
LMEC). En outre, le groupe 2 a encore été modifié pour supprimer les exemptions relatives à la concession de licence en raison
des engagements pris en vertu de la Convention interaméricaine
contre la fabrication et le trafic illicites des armes à feu, munitions, explosifs et autres matériels connexes. Il faut remarquer que
l’article 5500, qui vise le contrôle des « armes à feu prohibées », a
été incorporé dans l’article 2001. Les modifications visant les
groupes 3 et 4 découlent de modifications apportées aux engagements liés à la circulaire d’information 254 du Groupe des fournisseurs nucléaires (Nuclear Suppliers’ Group). Le groupe 6 a fait
l’objet d’un remaniement global pour refléter les changements
apportés au Régime de contrôle de la technologie relative aux
missiles. Ces changements tiennent compte de la structure des
autres régimes internationaux afin de déterminer précisément
l’équipement, les assemblages et les composants, l’équipement de
Second, Canada is party to several international arrangements
and commitments. Since the last edition of the Guide, some
commitments undertaken under these agreements have been
modified. In order to implement these international commitments,
including both additions to and deletions from the control lists,
changes are required to various groups of the Guide.
Specifically, changes have been made to Groups 1 and 2 due to
Wassenaar Arrangement commitments, notably, the removal of
the control limits on microprocessor integrated circuits (ECL
Category 1030), microcomputers and digital computer external
interconnect equipment and other computer-related equipment
(ECL Category 1040), the removal of controls on telecommunication equipment (ECL Category 1050), and the removal of controls on mass market cryptographic products and relaxation of
control limits on bit lengths (ECL Category 1150); the addition of
hybrid inertial navigation systems (ECL Category 1070) and of
unmanned aerial vehicles (ECL Category 1090). As well, Group 2
was further modified to delete permit exemptions as a result of
commitments under the Inter-American Convention Against the
Illicit Manufacturing of and Trafficking in Firearms, Ammunition, Explosives, and other Related Materials. It should be noted
that item 5500, which controlled prohibited firearms, has been
rolled into item 2001. Amendments to Groups 3 and 4 are due to
changes in the Information Circular 254 of the Nuclear Suppliers’
Group commitments. Group 6 has undergone a comprehensive
rewrite to mirror the changes in the Missile Technology Control
Regime. These changes reflect the structure of the other international regimes to specifically identify equipment, assemblies and
components, test and production equipment, materials, software
and technology for each category. Finally, minor changes to
Groups 7 and 8 are due to Australia Group commitments and
Chemical Action Task Force commitments, respectively. These
modified commitments are reflected in the wording of the
amendment to section 2 of the ECL.
3414
Canada Gazette Part I
Third, since the last edition of the Guide, additional items have
been added to Group 5. These additions include blinding laser
weapons, nuclear fusion reactors, anti-personnel mines, other
strategic goods and goods for certain uses (catch-all).
November 9, 2002
production et d’essai, le matériel, le logiciel et la technologie pour
chaque catégorie. Enfin, les modifications mineures touchant les
groupes 7 et 8 sont attribuables aux engagements du Groupe de
l’Australie et à ceux du Groupe de travail chargé du contrôle des
produits chimiques, respectivement. Le libellé de la modification
apportée à l’article 2 de la LMEC tient compte de ces engagements modifiés.
Troisièmement, depuis la dernière publication du Guide,
d’autres articles ont été ajoutés au Groupe 5. Ces ajouts comprennent les armes à rayon laser aveuglantes, les réacteurs de fusion
nucléaire, les mines antipersonnel, les marchandises stratégiques
et les marchandises destinées à certaines utilisations (fourre-tout).
Alternatives
Solutions envisagées
The alternative is to keep the status quo. However, in order for
Canada to live up to its international commitments and for Canada’s export policies to be effectively implemented, the ECL and
the Guide must both reflect current commitments and policies. To
retain goods on the lists, when other countries have removed such
items from control, would place Canadian exporters at a disadvantage. Canadian industry would continue to be subject to export
controls, whereas their foreign competitors would not. As well,
for items that have been newly added to the multilateral control
lists, to fail to place these under Canadian export controls at an
early date could affect Canadian and international security.
L’autre mesure envisagée est le statu quo. Toutefois, pour que
le Canada respecte ses engagements internationaux et applique
efficacement ses politiques d’exportation, la LMEC et le Guide
doivent tous deux refléter ces engagements et ces politiques. Conserver des marchandises sur les listes tandis que d’autres États les
ont enlevées de leur liste de contrôle défavoriserait les exportateurs canadiens. L’industrie canadienne continuerait d’être assujettie au contrôle des exportations tandis que les concurrents
étrangers ne le seraient plus. En outre, en ce qui concerne les articles qui viennent d’être ajoutés aux listes de contrôle multilatéral,
le fait de ne pas les assujettir rapidement au contrôle des exportations pourrait avoir une incidence sur la sécurité internationale et
canadienne.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The amendment would allow Canada to better observe its international and multilateral commitments with other like-minded
countries. The amendment reflects the current status of Canada’s
commitments and should improve efficiencies for permit
applications.
The substantive portion of the amendment reflects Canada’s
international commitments.
The costs associated with these amendments for the Government are limited to the administrative cost of the amendment and
subsequent circulation of the new Regulations. At the same time,
the impact on exporters will be minimal as the amendments will
only impose export permit requirements on a limited number of
exporters.
La modification permettrait au Canada de mieux respecter ses
engagements internationaux et multilatéraux vis-à-vis d’autres
pays aux vues similaires. Elle refléterait les engagements actuels
du Canada et devrait améliorer l’efficacité des demandes de
permis.
L’élément substantiel de la modification reflète les engagements internationaux du Canada.
La modification n’occasionnera à l’État que des frais d’administration, puis des frais de diffusion du nouveau règlement. Aussi, l’incidence sur les exportateurs sera minimale, car les exigences liées au permis d’exportation ne viseront qu’un nombre limité
d’entre eux.
Consultation
Consultations
As is customary when dealing with potential changes to Canada’s export controls, the Department consulted with private industry, industry associations, various divisions within the Department of Foreign Affairs and International Trade, and various
Canadian departments and agencies in the elaboration of its positions prior to entering into international negotiations.
Comme il est habituel de le faire à l’égard de telles questions
touchant le contrôle des exportations, le Ministère a consulté le
secteur privé, les associations de l’industrie, diverses divisions du
ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et
divers organismes et ministères du gouvernement canadien, aux
fins d’établir ses positions avant d’entreprendre des négociations
à l’échelle internationale.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The ECL defines the goods and conditions under which exporters are required to obtain export permits. Canada Customs and
Revenue Agency enforces the Regulations, including the examination of export documents on all exports. Failure to possess the
required export permit can result in prosecution and conviction
under the Export and Import Permits Act.
La LMEC prévoit pour quelles marchandises et dans quelles
circonstances un exportateur est tenu d’obtenir un permis d’exportation. L’Agence des douanes et du Revenu du Canada applique le Règlement, notamment en examinant les documents
d’exportation afférents à toute marchandise exportée. La personne
qui n’est pas munie du permis d’exportation exigé s’expose à une
poursuite et à une déclaration de culpabilité sur le fondement de
la Loi sur les licences d’exportation et d’importation.
Contact
Personne-ressource
Mr. Thomas E. Jones, Deputy Director (Technology), Export
Controls Division, Export and Import Controls Bureau,
Monsieur Thomas E. Jones, Directeur adjoint, Technologie,
Direction des contrôles à l’exportation, Direction générale des
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3415
125 Sussex Drive, Ottawa, Ontario K1A 0G2, (613) 996-0197
(Telephone), (613) 996-9933 (Facsimile).
contrôles à l’exportation et à l’importation, 125, promenade
Sussex, Ottawa (Ontario) K1A 0G2, (613) 996-0197 (téléphone),
(613) 996-9933 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to paragraph 3(d) and section 6 of the Export and Import Permits
Act, proposes to make the annexed Order Amending the Export
Control List.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Thomas Jones, Deputy Director, Export Controls
Division, Department of Foreign Affairs and International Trade,
125 Sussex Drive, Ottawa, Ontario K1A 0G2.
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de l’alinéa 3d) et de l’article 6 de la Loi sur les licences d’exportation et
d’importation, se propose de prendre le Décret modifiant la Liste
des marchandises d’exportation contrôlée, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Thomas Jones, Directeur adjoint, Direction générale des contrôles
à l’exportation, Ministère des Affaires étrangères et du Commerce
international, 125, promenade Sussex, Ottawa (Ontario) K1A
0G2.
Ottawa, le 7 novembre 2002
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
Ottawa, November 7, 2002
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
ORDER AMENDING THE EXPORT CONTROL LIST
DÉCRET MODIFIANT LA LISTE DES MARCHANDISES
D’EXPORTATION CONTRÔLÉE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “Guide” in section 1 of the Export Control
List1 is replaced by the following:
“Guide” means A Guide to Canada’s Export Controls, published
in April 2002 by the Department of Foreign Affairs and International Trade. (Guide)
1. La définition de « Guide », à l’article 1 de la Liste des
marchandises d’exportation contrôlée1 est remplacée par ce qui
suit :
« Guide » Le Guide des contrôles à l’exportation du Canada
publié en avril 2002 par le ministère des Affaires étrangères et
du Commerce international. (Guide)
2. L’article 2 de la même liste est remplacé par ce qui suit :
2. Les marchandises ci-après, lorsqu’elles sont destinées à
l’exportation vers les destinations précisées, sont assujetties à un
contrôle d’exportation aux fins visées à l’article 3 de la Loi sur les
licences d’exportation et d’importation :
a) les marchandises des groupes 1, 2, 6, 7 ou 8 de l’annexe,
sauf celles visées aux articles 2001, 2002a) ou b), 2003 ou
2004a), à l’un des articles des catégories 6010 et 6020 ou aux
articles 7002, 7003, 7012 ou 7013 du Guide, qui sont destinées
à l’exportation vers toute destination autre que les États-Unis;
b) les marchandises des groupes 3 ou 4 de l’annexe, ainsi que
celles visées aux articles 2001, 2002a) ou b), 2003 ou 2004a), à
l’un des articles des catégories 6010 et 6020, aux articles 7003,
7012, 7013, 8011.1 (éphédrine) ou 8011.6 (pseudo-éphédrine)
du Guide qui sont destinées à l’exportation, quelle que soit la
destination;
c) les marchandises du groupe 5 de l’annexe qui sont destinées
à l’exportation vers une destination mentionnée dans la disposition où elles sont visées;
d) les marchandises visées à l’article 7002 du Guide qui sont
destinées à l’exportation vers une destination autre que celles
mentionnées à cet article.
2. Section 2 of the List is replaced by the following:
2. The following goods, when intended for export to the destinations specified, are subject to export control for the purposes set
out in section 3 of the Export and Import Permits Act:
(a) goods referred to in Groups 1, 2, 6, 7 and 8 of the schedule,
except for goods set out in items 2001, 2002(a) and (b), 2003
and 2004(a), Categories 6010 and 6020 and items 7002, 7003,
7012 and 7013 of the Guide, that are intended for export to any
destination other than the United States;
(b) goods referred to in Groups 3 and 4 of the schedule and
goods set out in items 2001, 2002(a) and (b), 2003 and
2004(a), Categories 6010 and 6020 and items 7003, 7012,
7013, 8011.1 (Ephedrine) and 8011.6 (Pseudoephedrine) of the
Guide that are intended for export to any destination;
(c) goods referred to in Group 5 of the schedule that are intended for export to any destination referred to in the item in
which the goods are described; and
(d) goods set out in item 7002 of the Guide that are intended
for export to any destination other than those destinations referred to in the item in which the goods are described.
———
1
SOR/89-202
———
1
DORS/89-202
3416
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
3. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
3. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[45-1-o]
[45-1-o]
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3417
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1340 — Imidacloprid)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1340 — imidaclopride)
Statutory Authority
Food and Drugs Act
Fondement législatif
Loi sur les aliments et drogues
Sponsoring Department
Department of Health
Ministère responsable
Ministère de la Santé
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Imidacloprid is registered under the Pest Control Products Act
as an insecticide for the control of Colorado potato beetles, flea
beetles, aphids and other insect pests on apples, cucumbers, lettuce, mustard, potatoes, rapeseed (canola) and tomatoes. Maximum Residue Limits (MRLs) have been established under the
Food and Drugs Act for residues of imidacloprid and its metabolites resulting from these uses at 6 parts per million (p.p.m.) in
tomato paste, 3.5 p.p.m. in lettuce, 3 p.p.m. in tomato purée,
1 p.p.m. in tomatoes, 0.5 p.p.m. in apples and cucumbers,
0.3 p.p.m. in potatoes and 0.05 p.p.m. in rapeseed (canola) and
mustard seed. MRLs have also been established at 3.5 p.p.m. in
brassica crops, 1.5 p.p.m. in grapes, 1 p.p.m. in citrus fruits and
peppers, 0.6 p.p.m. in pears, 0.2 p.p.m. in mangoes and
0.05 p.p.m. in cottonseed oil and pecans imported into Canada, in
order to permit the sale of food containing these residues. By
virtue of subsection B.15.002(1) of the Food and Drug Regulations, the MRL for other foods is 0.1 p.p.m.
Description
L’imidaclopride est homologué comme insecticide, en vertu de
la Loi sur les produits antiparasitaires, pour lutter contre le doryphore de la pomme de terre, la puce de terre, le puceron et
d’autres insectes nuisibles sur le colza (canola), les concombres,
la laitue, la moutarde, les pommes, les pommes de terre et les
tomates. En vertu de la Loi sur les aliments et drogues, des limites maximales de résidus (LMR) ont été établies pour les résidus
de l’imidaclopride et de ses métabolites, résultant de cette utilisation. Ces LMR sont de 6 parties par million (p.p.m.) dans la pâte
de tomates, de 3,5 p.p.m. dans la laitue, de 3 p.p.m. dans la purée
de tomates, de 1 p.p.m. dans les tomates, de 0,5 p.p.m. dans les
concombres et les pommes, de 0,3 p.p.m. dans les pommes de
terre et de 0,05 p.p.m. dans le colza (canola) ainsi que les graines
de moutarde. Des LMR de 3,5 p.p.m. ont aussi été établies dans
les cultures de brassica, de 1,5 p.p.m. dans les raisins, de 1 p.p.m.
dans les agrumes et les poivrons, de 0,6 p.p.m. dans les poires, de
0,2 p.p.m. dans les mangues et de 0,05 p.p.m. dans l’huile de coton et les pacanes importés au Canada, de manière à permettre la
vente d’aliments contenant ces résidus. En vertu du paragraphe B.15.002(1) du Règlement sur les aliments et drogues, la
LMR des autres aliments est de 0,1 p.p.m.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA)
de Santé Canada a récemment approuvé une demande de modification de l’homologation de l’imidaclopride afin de permettre son
utilisation pour lutter contre les pucerons sur les bleuets, et contre
la trypète occidentale des cerises et la trypète noire des cerises sur
les cerises douces et les cerises sûres. La présente modification au
Règlement établirait des LMR pour les résidus d’imidaclopride et
ses métabolites résultant de cette utilisation dans les bleuets, les
cerises douces et les cerises sûres, de manière à permettre la vente
d’aliments contenant ces résidus.
Avant de prendre une décision quant à l’homologation d’une
nouvelle utilisation d’un produit antiparasitaire, l’ARLA évalue
attentivement les risques et la valeur du produit, en fonction de
l’utilisation précise à laquelle il est destiné. L’homologation du
produit antiparasitaire sera modifiée si les conditions suivantes
sont réunies : les données exigées en vue de l’évaluation de la
valeur et de l’innocuité du produit ont été fournies de manière
adéquate; l’évaluation indique que le produit présente des avantages et une valeur; les risques associés à l’utilisation proposée
du produit pour la santé humaine et l’environnement sont
acceptables.
L’évaluation des risques pour la santé humaine comporte une
évaluation des risques alimentaires présentés par les résidus
The Pest Management Regulatory Agency (PMRA) of Health
Canada has recently approved an application to amend the registration of imidacloprid in order to allow its use for the control of
aphids on blueberries, and western cherry fruit flies and black
cherry fruit flies on sour cherries and sweet cherries. This proposed regulatory amendment would establish MRLs for residues
of imidacloprid and its metabolites resulting from this use in
blueberries, sour cherries and sweet cherries, in order to permit
the sale of food containing these residues.
Before making a registration decision regarding a new use of a
pest control product, the PMRA conducts the appropriate assessment of the risks and value of the product specific to its proposed
use. The registration of the pest control product will be amended
if: the data requirements for assessing value and safety have been
adequately addressed; the evaluation indicates that the product
has merit and value; and the human health and environmental
risks associated with its proposed use are acceptable.
The human health risk assessment includes an assessment of
dietary risks posed by expected residues of the pest control
3418
Canada Gazette Part I
product, as determined through extensive toxicological studies.
An acceptable daily intake (ADI) and/or acute reference dose
(ARD) is calculated by applying a safety factor to a no observable
adverse effect level or, in appropriate cases, by applying a risk
factor which is calculated based on a linear low-dose extrapolation. The potential daily intake (PDI) is calculated from the
amount of residue that remains on each food when the pest control product is used according to the proposed label, and the intake of that food from both domestic and imported sources in the
diet. PDIs are established for various Canadian subpopulations
and age groups, including infants, toddlers, children, adolescents
and adults. Provided the PDI does not exceed the ADI or ARD for
any subpopulation or age group, and the lifetime risk is acceptable, the expected residue levels are established as MRLs under
the Food and Drugs Act to prevent the sale of food with higher
residue levels. Since, in most cases, the PDI is well below the
ADI and lifetime risks are very low when MRLs are originally
established, additional MRLs for the pest control product may be
added in the future.
November 9, 2002
After the review of all available data, the PMRA has determined that an MRL for imidacloprid, including its metabolites, of
3 p.p.m. in sour cherries and sweet cherries and of 1 p.p.m. in
blueberries would not pose an unacceptable health risk to the
public.
prévus du produit antiparasitaire, déterminés à l’aide d’études
toxicologiques exhaustives. Une dose journalière admissible
(DJA) et/ou une dose aiguë de référence (DAR) sont calculées à
l’aide d’un facteur de sécurité appliqué à la dose sans effet nocif
observé ou, selon le cas, à l’aide d’un facteur de risque dont le
calcul est fondé sur l’extrapolation linéaire d’une faible dose. La
dose journalière potentielle (DJP) est calculée à partir de la quantité de résidus qui demeure sur chaque aliment lorsque le produit
antiparasitaire est utilisé conformément au mode d’emploi qui
figure sur l’étiquette proposée; on tient également compte de la
quantité consommée de cet aliment, qu’il soit canadien ou importé. Des DJP sont établies pour divers groupes d’âge, y compris
les nourrissons, les tout-petits, les enfants, les adolescents et les
adultes, et les sous-populations au Canada. Pourvu que la DJP ne
dépasse pas la DJA ou la DAR pour tout groupe d’âge ou souspopulation, et que le risque à vie soit acceptable, les niveaux de
résidus prévus sont établis comme LMR en vertu de la Loi sur les
aliments et drogues afin de prévenir la vente d’aliments dans lesquels les résidus seraient plus élevés. Comme, dans la plupart des
cas, la DJP est bien en deçà de la DJA et que les risques à vie sont
très bas lorsque les LMR sont établies la première fois, il est possible d’ajouter des LMR pour ce produit antiparasitaire.
Après avoir examiné toutes les données disponibles, l’ARLA a
déterminé que des LMR pour les résidus d’imidaclopride, y compris ses métabolites, de 3 p.p.m. dans les cerises douces et les
cerises sûres et de 1 p.p.m. dans les bleuets ne présenteraient pas
de risque inacceptable pour la santé de la population.
Alternatives
Solutions envisagées
Under the Food and Drugs Act, it is prohibited to sell food
containing residues of pest control products at a level greater than
0.1 p.p.m. unless a higher MRL has been established in Table II,
Division 15, of the Food and Drug Regulations. In the case of
imidacloprid, the establishment of MRLs for blueberries, sour
cherries and sweet cherries is necessary to support the additional
use of a pest control product which has been shown to be both
safe and effective, while at the same time preventing the sale of
food with unacceptable residues.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) was issued on
August 24, 2002, to permit the immediate sale of sour cherries
and sweet cherries containing residues of imidacloprid with an
MRL of 3 p.p.m. while the regulatory process to formally amend
the regulation is undertaken.
En vertu de la Loi sur les aliments et drogues, il est interdit de
vendre des aliments contenant des résidus de produits antiparasitaires à un niveau supérieur à 0,1 p.p.m., à moins qu’une LMR
plus élevée ait été établie au tableau II, titre 15 du Règlement sur
les aliments et drogues. Dans le cas de l’imidaclopride, l’établissement de LMR pour les bleuets, les cerises douces et les cerises
sûres est nécessaire en vue d’appuyer l’utilisation additionnelle
d’un produit antiparasitaire que l’on a démontré à la fois sûr et
efficace, tout en prévenant la vente d’aliments contenant des résidus à des niveaux inacceptables.
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, on a accordé une autorisation de mise en marché provisoire, le 24 août 2002, afin de permettre la vente immédiate de
cerises douces et de cerises sûres contenant des résidus d’imidaclopride avec une LMR de 3 p.p.m. pendant que le processus de
modification du Règlement suit son cours.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The use of imidacloprid on blueberries, sour cherries and sweet
cherries will provide joint benefits to consumers and the agricultural industry as a result of the improved management of pests. In
addition, this proposed regulatory amendment will contribute to a
safe, abundant and affordable food supply by allowing the importation and sale of food commodities containing acceptable
levels of pesticide residues.
L’utilisation de l’imidaclopride sur les bleuets, les cerises douces et les cerises sûres, permettra de mieux lutter contre les ennemis des cultures, ce qui sera profitable aux consommateurs et à
l’industrie agricole. De plus, cette modification réglementaire
proposée va contribuer à créer des réserves alimentaires sûres,
abondantes et abordables en permettant l’importation et la vente
d’aliments contenant des résidus de pesticides à des niveaux
acceptables.
Il pourrait y avoir des coûts associés à la mise en application de
méthodes adéquates pour l’analyse de l’imidaclopride et de ses
métabolites dans les aliments susmentionnés. Les ressources exigées ne devraient pas entraîner de coûts importants pour le
Gouvernement.
Some costs may be incurred related to the implementation of
analytical methods for analysis of imidacloprid and its metabolites in the foods mentioned above. Resources required are not
expected to result in significant costs to the Government.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3419
Consultation
Consultations
Registration decisions, including dietary risk assessments,
made by the PMRA are based on internationally recognized risk
management principles, which are largely harmonized among
member countries of the Organization for Economic Cooperation
and Development. Individual safety evaluations conducted by the
PMRA include a review of the assessments conducted at the international level as part of the Joint Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization Food
Standards Programme in support of the Codex Alimentarius
Commission, as well as MRLs adopted by other national health/
regulatory agencies.
Les décisions réglementaires prises par l’ARLA, y compris les
évaluations du risque alimentaire, sont fondées sur des principes
de gestion du risque reconnus internationalement; ces principes
sont en grande partie harmonisés entre les pays membres de
l’Organisation de coopération et de développement économiques.
Les évaluations individuelles de la sécurité menées par l’ARLA
comportent l’examen des évaluations effectuées à l’échelle internationale dans le cadre du Programme mixte de l’Organisation
des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et de
l’Organisation mondiale de la santé sur les normes alimentaires
de la Commission du Codex Alimentarius, ainsi que des LMR
adoptées par d’autres organismes de santé nationaux ou organismes chargés de la réglementation.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance will be monitored through ongoing domestic
and/or import inspection programs conducted by the Canadian
Food Inspection Agency when the proposed MRLs for imidacloprid are adopted.
La surveillance de la conformité se fera dans le cadre des programmes permanents d’inspection des produits locaux et/ou importés exécutés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments une fois que les LMR pour l’imidaclopride seront adoptées.
Contact
Personne-ressource
Geraldine Graham, Alternative Strategies and Regulatory Affairs Division, Pest Management Regulatory Agency, Health
Canada, Address Locator 6607D1, 2720 Riverside Drive, Ottawa,
Ontario K1A 0K9, (613) 736-3692 (Telephone), (613) 736-3659
(Facsimile), geraldine_graham@hc-sc.gc.ca (Electronic mail).
Geraldine Graham, Division des nouvelles stratégies et des affaires réglementaires, Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, Santé Canada, Indice d’adresse 6607D1, 2720, promenade Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9, (613) 736-3692
(téléphone), (613) 736-3659 (télécopieur), geraldine_graham@hcsc.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 30(1)a of the Food and Drugs Act, proposes to make
the annexed Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1340 — Imidacloprid).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 75 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Geraldine Graham, Alternative Strategies and
Regulatory Affairs Division, Pest Management Regulatory
Agency, Department of Health, Address Locator 6607D1, 2720
Riverside Drive, Ottawa, Ontario K1A 0K9 (tel.: (613) 736-3692;
fax: (613) 736-3659; e-mail: geraldine_graham@hc-sc.gc.ca).
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 30(1)a de la Loi sur les aliments et drogues, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1340 — imidaclopride), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les soixante-quinze jours suivant la date
de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette
du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer
le tout à Geraldine Graham, Division des nouvelles stratégies et
des affaires réglementaires, Agence de réglementation de la lutte
antiparasitaire, ministère de la Santé, indice d’adresse 6607D1,
2720, promenade Riverside, Ottawa (Ontario) K1A 0K9 (tél. :
(613) 736-3692; téléc. : (613) 736-3659; courriel : geraldine_
graham@hc-sc.gc.ca).
Ils sont également priés d’indiquer, d’une part, celles de ces
observations dont la communication devrait être refusée aux termes de la Loi sur l’accès à l’information, notamment des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de noncommunication et, d’autre part, celles dont la communication fait
l’objet d’un consentement pour l’application de cette loi.
Persons making representations should identify any of those
representations the disclosure of which should be refused under
the Access to Information Act, in particular under sections 19 and
20 of that Act, and should indicate the reasons why and the period
during which the representations should not be disclosed. They
should also identify any representations for which there is consent
to disclosure for the purposes of that Act.
Ottawa, November 7, 2002
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
———
a
S.C. 1999, c. 33, s. 347
Ottawa, le 7 novembre 2002
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
———
a
L.C. 1999, ch. 33, art. 347
Canada Gazette Part I
3420
November 9, 2002
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (1340 — IMIDACLOPRID)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1340 — IMIDACLOPRIDE)
AMENDMENT
MODIFICATION
1. The portion of item I.2.1 of Table II to Division 15 of
Part B of the Food and Drug Regulations1 in columns II to IV
is replaced by the following:
1. Les colonnes II à IV de l’article I.2.1 du tableau II du titre 15 de la partie B du Règlement sur les aliments et drogues1
sont remplacées par ce qui suit :
II
III
IV
Chemical Name of
Item No. Substance
Maximum Residue
Limit p.p.m.
Foods
Article
I.2.1
6
Tomato paste
I.2.1
3.5
Brassica crops, lettuce
3
Sour cherries, sweet
cherries, tomato purée
1.5
1
Grapes
Blueberries, citrus
fruits, peppers,
tomatoes
Pears
Apples, cucumbers
Potatoes
Mangoes
Cottonseed oil, mustard
seed, pecans, rapeseed
(canola)
1-[(6-chloro-3pyridinyl)methyl]4,5-dihydro-N-nitro1H-imidazol-2-amine,
including
metabolites
containing the 6chloropicolyl moiety
0.6
0.5
0.3
0.2
0.05
II
III
IV
Nom chimique de la
substance
Limite maximale de
résidu p.p.m.
Aliments
1-(6-Chloro-3pyridylméthyl)-Nnitroimidazolidin-2ylidèneamine, y
compris les
métabolites renfermant
le groupe 6chloropicolyl
6
Pâte de tomates
3,5
Cultures de brassica,
laitue
3
Cerises douces, cerises
sûres, purée de tomates
Raisins
Agrumes, bleuets,
poivrons, tomates
Poires
Concombres, pommes
Pommes de terre
Mangues
Colza (canola),
graines de
moutarde, huile
de coton,
pacanes
1,5
1
0,6
0,5
0,3
0,2
0,05
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[45-1-o]
[45-1-o]
———
1
C.R.C., c. 870
———
1
C.R.C., ch. 870
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
Regulations Prescribing Alternative Means of
Publication (Foreign Companies)
Règlement sur les autres modes de publication
(sociétés étrangères)
Statutory Authority
Insurance Companies Act
Fondement législatif
Loi sur les sociétés d’assurances
Sponsoring Agency
Office of the Superintendent of Financial Institutions
Organisme responsable
Bureau du surintendant des institutions financières
3421
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The proposed Regulations Prescribing Alternative Means of
Publication (Foreign Companies) are made pursuant to subsection 1015(1) of the Insurance Companies Act (the “Act”). These
Regulations prescribe that the information referred to in section 585 of the Act may be published on the Web site of the Office of the Superintendent of Financial Institutions (OSFI) at
www.osfi-bsif.gc.ca instead of being published in the Canada
Gazette.
Section 585 of the Act requires OSFI to publish quarterly in the
Canada Gazette certain information on foreign insurance companies. This information includes a list of the foreign companies,
the classes of insurance specified in the orders of the Superintendent approving the insurance of risks by them, their chief agents
and the place where their chief agencies are situated. Currently,
this information is published, on a quarterly basis, in a Supplement to the Canada Gazette (the “Supplement”). This costs OSFI
approximately $20,000 per year.
Description
Le Règlement sur les autres modes de publication (sociétés
étrangères) est proposé en vertu du paragraphe 1015(1) de la Loi
sur les sociétés d’assurances (la « Loi »). Ce règlement précise
que les renseignements dont il est question à l’article 585 de la
Loi peuvent être diffusés sur le site Web du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF), à l’adresse www.osfibsif.gc.ca, plutôt que dans la Gazette du Canada.
OSFI recently started to post the above information on its Web
site on a monthly basis in the same format as that of the Supplement. The information published in the Supplement is therefore
now redundant. In addition, the information published in the Supplement is not as timely as the information available on the OSFI
Web site.
Subsection 1015(1) of the Act provides authority for the Government to prescribe alternative means of publication for anything
that is required by the Act to be published in the Canada Gazette.
The proposed Regulations prescribe that the information referred
to in section 585 of the Act may be published on the OSFI Web
site instead of in the Canada Gazette.
The elimination of the paper Supplement will reduce OSFI’s
publishing costs. It will also provide a more timely service to
stakeholders since the information will, in most instances, be
posted and updated monthly (rather than quarterly) on the OSFI
Web site, even though, by law, it is only required to be updated
quarterly. In addition, upon request, OSFI will provide a hard
copy of the information required to be published under section 585 of the Act, free of charge, to members of the public who
do not have access to the Web site.
En vertu de l’article 585 de la Loi, le BSIF est tenu de publier
tous les trimestres dans la Gazette du Canada certains renseignements concernant les sociétés d’assurances étrangères, notamment
une liste des sociétés étrangères, les branches d’assurance spécifiées dans les ordonnances d’agrément émises par le surintendant
autorisant ces sociétés à assurer certains risques, le nom des
agents principaux et l’adresse des agences principales. À l’heure
actuelle, ces renseignements sont publiés tous les trimestres dans
un supplément de la Gazette du Canada (le « supplément »). La
publication de cette information coûte environ 20 000 $ au BSIF
chaque année.
Récemment, le BSIF a commencé à publier les renseignements
ci-dessus sur son site Web une fois par mois, dans le même format que ceux qui sont publiés dans le supplément. L’information
diffusée dans le supplément devient donc redondante. En outre,
les renseignements publiés dans le supplément ne sont pas offerts
en temps aussi opportun que ceux qui sont présentés sur le site
Web du BSIF.
En vertu du paragraphe 1015(1) de la Loi, le Gouvernement est
habilité à prescrire d’autres modes de publication pour tous les
renseignements dont la publication dans la Gazette du Canada est
obligatoire. Le règlement proposé stipule que l’information dont
il est question à l’article 585 de la Loi peut être publiée sur le site
Web du BSIF, plutôt que dans la Gazette du Canada.
L’élimination du supplément sur papier permettra au BSIF de
réduire ses dépenses de publication tout en offrant un service plus
à propos aux parties intéressées, puisque l’information sera, dans
la majorité des cas, publiée et mise à jour tous les mois (au lieu de
tous les trimestres) sur le site Web du BSIF, même si la Loi ne
prescrit qu’une publication trimestrielle. En outre, le BSIF peut
fournir, sur demande et sans frais, une version imprimée des renseignements dont la diffusion est obligatoire en vertu de l’article 585 de la Loi, à toute personne n’ayant pas accès au site Web.
3422
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
Alternatives
I. Continue to publish the information required by section 585 of
the Act in the Supplement.
II. Enact Regulations under subsection 1015(1) of the Act to prescribe that information referred to in section 585 may be published on the OSFI Web site instead of being published in the
Canada Gazette.
Solutions envisagées
I. Continuer de diffuser dans le supplément l’information à publication obligatoire en vertu de l’article 585 de la Loi.
II. Promulguer le règlement proposé en vertu du paragraphe 1015(1) de la Loi pour autoriser la publication de l’information dont il est question à l’article 585 sur le site Web du BSIF,
plutôt que dans la Gazette du Canada.
Analysis
Analyse
Prescribing alternative means of publication to permit OSFI to
publish this information on the OSFI Web site instead of in the
Canada Gazette would reduce OSFI’s publishing costs by approximately $20,000 per year. Stakeholders would also receive
better service as the information would be updated more frequently and would be more accessible. As a result, OSFI has chosen to enact the Regulations (Alternative II).
La prescription d’autres modes de publication pour autoriser le
BSIF à diffuser l’information sur son site Web plutôt que dans la
Gazette du Canada permettrait de réduire les dépenses de publication du BSIF d’environ 20 000 $ par année. Les parties intéressées recevraient également un meilleur service, puisque les renseignements seraient mis à jour plus souvent et seraient plus facilement accessibles. Par conséquent, le BSIF a choisi d’adopter
le Règlement (deuxième solution).
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Benefits
Avantages
OSFI will save approximately $20,000 per year if the information contained in the Supplement is no longer required to be published in the Canada Gazette. Any savings would serve to reduce
OSFI’s expenses that are assessed to the industry. Users would
also benefit from more timely service (monthly rather than quarterly updates) and better access to the information (currently there
are, on average, 4 000 individual visits to this particular information on OSFI’s Web site every month). This would be consistent
with the federal government’s “Government On-Line” initiative.
Le BSIF économisera environ 20 000 $ par année en cessant de
publier les renseignements du supplément dans la Gazette du
Canada. Les épargnes contribueraient à une réduction des coûts
du BSIF attribués à l’industrie. Les utilisateurs bénéficieraient
également d’un service plus opportun (mises à jour mensuelles
plutôt que trimestrielles) et d’un accès plus facile à l’information
(à l’heure actuelle, les pages du site Web du BSIF consacrées à
ces renseignements reçoivent en moyenne 4 000 visites par mois).
Ce règlement est conforme au projet actuel du gouvernement
fédéral « Gouvernement en direct ».
Costs
Coûts
The costs of enacting regulations prescribing that the information be published on the OSFI Website will be minimal. The information contained in the Supplement is currently posted and
updated monthly on OSFI’s Web site. OSFI maintains an updated
list of this information on a daily basis and therefore the work
involved in posting this information on the Web site would involve little additional resources.
Les coûts liés à l’adoption d’un règlement précisant que l’information doit être publiée sur le site Web du BSIF sont minimes. À
l’heure actuelle, les renseignements contenus dans le supplément
sont publiés et mis à jour tous les mois sur le site Web. Comme le
BSIF met quotidiennement à jour sa liste de renseignements, la
publication de l’information sur le site Web n’exige que peu de
ressources additionnelles.
Consultation
Consultations
A notice was posted in the January, April and July 2002 Supplements informing stakeholders that a monthly update of the
information contained in the Supplement is also available on
OSFI’s Web site at www.osfi-bsif.gc.ca.
In the October 2002 Supplement, OSFI published a notice informing stakeholders of the intent to proceed with regulations
prescribing alternative means of publication. Readers were given
an opportunity to comment on the proposed regulations. This
notice also indicated that OSFI would provide a hard copy of this
information, free of charge, to members of the public who do not
have access to the Web site.
Un avis a été publié dans les suppléments de janvier, d’avril et
de juillet 2002 pour informer les parties intéressées qu’une mise à
jour mensuelle des renseignements diffusés dans le supplément
est également offerte sur le site Web du BSIF, à l’adresse
www.osfi-bsif.gc.ca.
De plus, le BSIF a envoyé une lettre à l’Association canadienne
des compagnies d’assurances de personnes, au Bureau d’assurance du Canada et aux membres du Conseil canadien des responsables de la réglementation d’assurance pour les informer du règlement proposé et solliciter leurs observations. Aucune objection
n’a été reçue.
Dans le supplément d’octobre 2002, le BSIF a publié un avis
informant les parties intéressées de son intention d’adopter un
règlement sur les autres modes de publication. Les lecteurs ont eu
l’occasion de commenter le règlement proposé. L’avis précise
également que le BSIF fournira, sur demande et sans frais, une
version imprimée de ces renseignements à toute personne n’ayant
pas accès au site Web.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
These amendments will not require any change in OSFI procedures and no additional personnel resources are required.
Cette modification n’entraînera aucun changement des procédures du BSIF, et ne nécessitera pas de personnel supplémentaire.
OSFI sent a letter to the Canadian Life and Health Insurance
Association Inc., the Insurance Bureau of Canada and members of
the Canadian Council of Insurance Regulators informing them of
the proposed Regulations and asking for comments. No objections were received.
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
3423
Contact
Personne-ressource
Luc Morin, Access Advisor, Office of the Superintendent of
Financial Institutions, Ottawa, Ontario K1A 0H2, (613) 990-7495
(Telephone), (613) 952-5031 (Facsimile).
Luc Morin, Conseiller à l’accès, Bureau du surintendant des
institutions financières, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, (613) 9907495 (téléphone), (613) 952-5031 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 1015a and paragraph 1021(a)a of the Insurance Companies Actb, proposes to make the annexed Regulations Prescribing
Alternative Means of Publication (Foreign Companies).
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within thirty (30) days after the date of
publication of this notice. All such representations must cite the
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be addressed to Nancy Sauvé, Regulations Officer, Legislation and Precedents Division, Office of the Superintendent of
Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario, K1A
0H2.
Ottawa, November 7, 2002
EILEEN BOYD
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 1015a et de l’alinéa 1021a)a de la Loi sur les sociétés
d’assurancesb, se propose de prendre le Règlement sur les autres
modes de publication (sociétés étrangères), ci-après.
Les intéressées peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Nancy Sauvé, Agent de la réglementation, Division de la législation et des précédents, Bureau du surintendant des institutions
financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2.
REGULATIONS PRESCRIBING ALTERNATIVE
MEANS OF PUBLICATION (FOREIGN COMPANIES)
RÈGLEMENT SUR LES AUTRES MODES
DE PUBLICATION (SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES)
PUBLICATION ON THE INTERNET
PUBLICATION SUR INTERNET
1. The information concerning foreign companies that is required to be published quarterly in the Canada Gazette pursuant
to section 585 of the Insurance Companies Act may, instead of
being published in that way, be published on the Web site of the
Office of the Superintendent of Financial Institutions.
1. Les renseignements concernant les sociétés étrangères qui
doivent être publiés trimestriellement dans la Gazette du Canada
en application de l’article 585 de la Loi sur les sociétés d’assurances peuvent être publiés à la place sur le site Internet du Bureau du surintendant des institutions financières.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[45-1-o]
[45-1-o]
Ottawa, le 7 novembre 2002
La greffière adjointe du Conseil privé,
EILEEN BOYD
———
———
b
b
a
S.C. 2001, c. 9, s. 465
S.C. 1991, c. 47
a
L.C. 2001, ch. 9, art. 465
L.C. 1991, ch. 47
Le 9 novembre 2002
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No. 45 — November 9, 2002
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
EDP hardware and software — Determination.................
Notice No. HA-2002-007 — Appeals...............................
Stainless steel round bar — Expiry of findings.................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2002-323-1, 2002-326-1, 2002-327-1 and 2002-330-1 ....
Public Hearing
2002-11-1..........................................................................
Public Notices
2002-57-2 — Further extension of deadlines for the
submission of comments ...............................................
2002-65 — Call for comments — Proposed amendments
to the Broadcasting Distribution Regulations ...............
2002-66.............................................................................
2002-67.............................................................................
3393
3392
3393
3395
3396
3397
3397
3398
3400
3400
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians (Erratum) ....................................... 3384
Canadian Bravery Decorations ......................................... 3380
GOVERNMENT NOTICES
Agriculture and Agri-Food, Dept. of
Agricultural Products Marketing Act
The Saskatchewan Flax Development Commission
Levies Order..................................................................
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-06168, amended .................................
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Food and Drug Regulations — Amendments ...................
Industry, Dept. of
Radiocommunication Act
SMSE-012-02 — Application procedures for planned
radio stations above 960 MHz in the fixed service .......
3385
3386
3387
3389
MISCELLANEOUS NOTICES
*AXA Corporate Solutions, change of name ....................... 3402
*Bayerische Landesbank Girozentrale, change of name....... 3402
Belco Holdings Inc., marina on Wood Lake, B.C. ............... 3402
MISCELLANEOUS NOTICES — Continued
Canadian Pacific Railway Company, documents
deposited ...........................................................................
Chandler, Ville de, temporary ferry boarding in
Chandler, Que. .................................................................
Comité organisateur des Jeux de la Francophonie 2001,
surrender of charter...........................................................
Inuvik, Town of, pedestrian footbridge over Boot Lake
Creek, N.W.T....................................................................
Lakeshore, Corporation of the Town of, bridge over the
Belle River, Ont. ...............................................................
Marinus Bio Resources Ltd., finfish aquaculture cages in
Little Bay, Nfld. and Lab. .................................................
MFC Insurance Company Limited and The Manufacturers
Life Insurance Company, reinsurance agreement .............
Nordland Aquaculture Ltd., finfish aquaculture cages in
Margery Cove, Nfld. and Lab. ..........................................
Ontario, Ministry of Transportation of, bridge replacement
over the Neebing River, Ont. ............................................
Transamerica Equipment Financial Services Corporation,
document deposited ..........................................................
*Unity Life of Canada and Liberty Life Assurance
Company of Boston, agreement........................................
XL Winterthur International Insurance Company Limited,
application for an order.....................................................
*3207692 Canada Limited, 3112675 Canada Limited,
176856 Canada Inc., London Guarantee Insurance
Company and Northern Indemnity, Inc., notice of
intention to amalgamate ....................................................
3425
3403
3407
3403
3405
3403
3404
3404
3405
3405
3406
3406
3407
3408
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (2nd Session,
37th Parliament)............................................................ 3391
PROPOSED REGULATIONS
Finance, Dept. of
Income Tax Act
Regulations Amending the Income Tax Regulations
(Part LXXXIX) .............................................................
Foreign Affairs and International Trade, Dept. of
Export and Import Permits Act
Order Amending the Export Control List .........................
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1340 — Imidacloprid) .................................................
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Insurance Companies Act
Regulations Prescribing Alternative Means of
Publication (Foreign Companies)..................................
3410
3413
3417
3421
3426
Canada Gazette Part I
November 9, 2002
INDEX
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement sur les aliments et drogues —
Modifications ................................................................ 3387
No 45 — Le 9 novembre 2002
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
*AXA Corporate Solutions, changement de dénomination
sociale ...............................................................................
*Bayerische Landesbank Girozentrale, changement de
dénomination sociale ........................................................
Belco Holdings Inc., marina sur le lac Wood (C.-B.) ...........
Canadian Pacific Railway Company, dépôt de documents...
Chandler, Ville de, embarcadère temporaire pour
traversiers à Chandler (Qué.) ............................................
Comité organisateur des Jeux de la Francophonie 2001,
abandon de charte .............................................................
Compagnie d’assurance MFC limitée et La Compagnie
d’Assurance-Vie Manufacturers, convention de
réassurance........................................................................
Inuvik, Town of, passerelle pour piétons au-dessus du
ruisseau Boot Lake (T.N.-O.)............................................
Lakeshore, Corporation of the Town of, pont au-dessus de
la rivière Belle (Ont.) ........................................................
Marinus Bio Resources Ltd., cages d’aquaculture de
poissons dans la baie Little (T.-N.-et-Lab.).......................
Nordland Aquaculture Ltd., cages d’aquaculture de
poissons dans l’anse Margery (T.-N.-et-Lab.)...................
Ontario, ministère des Transports de l’, remplacement d’un
pont au-dessus de la rivière Neebing (Ont.)......................
Transamerica Equipment Financial Services Corporation,
dépôt de document ............................................................
*Unité-Vie du Canada (L’) et La Compagnie d’AssuranceVie Liberté de Boston, entente..........................................
XL Winterthur International Insurance Company Limited,
demande d’ordonnance .....................................................
*3207692 Canada Limited, 3112675 Canada Limited,
176856 Canada Inc., Compagnie d’Assurance London
Garantie et La Compagnie d’Indemnité du Nord, Inc.,
lettres patentes de fusion...................................................
3402
3402
3402
3403
3407
3403
3404
3405
3403
3404
3405
3405
3406
3406
3407
3408
AVIS DU GOUVERNEMENT
Agriculture et de l’Agroalimentaire, min. de l’
Loi sur la commercialisation des produits agricoles
Ordonnance relative aux redevances à payer à la
Saskatchewan Flax Development Commission............. 3385
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-06168, modifié ..................................... 3386
Industrie, min. de l’
Loi sur la radiocommunication
SMSE-012-02 — Procédures relatives aux stations radio
projetées fonctionnant à une fréquence supérieure à
960 MHz dans le service fixe........................................ 3389
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Audience publique
2002-11-1..........................................................................
Avis publics
2002-57-2 — Nouvelle prorogation de la période de
dépôt des observations ..................................................
2002-65 — Appel d’observations — Projet de
modifications au Règlement sur la distribution de
radiodiffusion................................................................
2002-66.............................................................................
2002-67.............................................................................
Décisions
2002-323-1, 2002-326-1, 2002-327-1 et 2002-330-1 .......
Tribunal canadien du commerce extérieur
Avis no HA-2002-007 — Appels ......................................
Barres rondes en acier inoxydable — Expiration des
conclusions....................................................................
Matériel et logiciel informatiques — Décision .................
3395
3397
3397
3398
3400
3400
3396
3392
3393
3393
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(2e session, 37e législature)............................................ 3391
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Affaires étrangères et du Commerce international, min.
des
Loi sur les licences d’exportation et d’importation
Décret modifiant la Liste des marchandises d’exportation
contrôlée........................................................................
Finances, min. des
Loi de l’impôt sur le revenu
Règlement modifiant le Règlement de l’impôt sur le
revenu (partie LXXXIX) ...............................................
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1340 — imidaclopride) ..................................
Surintendant des institutions financières, bureau du
Loi sur les sociétés d’assurances
Règlement sur les autres modes de publication (sociétés
étrangères).....................................................................
3413
3410
3417
3421
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens (Erratum) ........................... 3384
Décorations canadiennes pour actes de bravoure.............. 3380
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising