Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 135, no 40
Vol. 135, No. 40
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, OCTOBER 6, 2001
OTTAWA, LE SAMEDI 6 OCTOBRE 2001
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 3, 2001, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Communication Canada, Ottawa, Canada K1P 6L1.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
3 janvier 2001 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Communication Canada, Ottawa,
Canada K1P 6L1.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Communication Canada, 350 Albert
Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1P 6L1, (613) 991-1351
(Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Communication Canada,
350, rue Albert, 5e étage, Ottawa (Ontario) K1P 6L1, (613) 9911351 (téléphone), (613) 991-3540 (télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, 2001
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 40 — October 6, 2001
No 40 — Le 6 octobre 2001
3859
Government House* ........................................................
(orders, decorations and medals)
3860
Résidence du Gouverneur général* .................................
(ordres, décorations et médailles)
3860
Government Notices* ......................................................
Appointments................................................................
3867
3868
Avis du Gouvernement* ..................................................
Nominations..................................................................
3867
3868
Parliament
House of Commons ......................................................
Chief Electoral Officer .................................................
3874
3874
Parlement
Chambre des communes ...............................................
Directeur général des élections .....................................
3874
3874
Commissions* .................................................................
(agencies, boards and commissions)
3875
Commissions* .................................................................
(organismes, conseils et commissions)
3875
Miscellaneous Notices* ...................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; private sector agents)
3881
Avis divers* .....................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
3881
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
3886
Règlements projetés* .......................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
3886
Index ...............................................................................
3901
Index ...............................................................................
3902
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
3860
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
MERITORIOUS SERVICE DECORATIONS
DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE
The Governor General, the Right Honourable ADRIENNE
CLARKSON, on the recommendation of the Canadian Decorations
Advisory Committee, has awarded the Meritorious Service Decorations (civil division) as follows:
La Gouverneure générale, la très honorable ADRIENNE
CLARKSON, selon la recommandation du Conseil des décorations
canadiennes, a décerné les décorations pour service méritoire
(division civile) suivantes :
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
BRAM APPEL, M.S.M.
Toronto, Ontario
BRAM APPEL, M.S.M.
Toronto (Ontario)
A philanthropist and pioneer in early child development programming, Bram Appel founded in 1998 the Bram Appel SchoolBased Project, which provides meals, care and after-school programs to underprivileged children and their families. His initiative
inspired the North Bay Sunset Park School program, one of five
demonstration projects selected by the Government of Ontario to
model and evaluate different community-based approaches to
early child development and parenting. Through his personal involvement and generous support, Mr. Appel contributed directly
to the well-being of children, and increased their readiness and
ability to learn.
Philanthrope et pionnier des programmes pour le développement des jeunes enfants, Bram Appel a fondé en 1998 un projet
qui porte son nom, destiné à fournir des repas, des soins et des
programmes extrascolaires aux enfants de milieux défavorisés et
à leurs familles. Son initiative a servi d’inspiration au programme
de l’école North Bay Sunset Park, soit l’un de cinq projets pilotes
choisis par le gouvernement de l’Ontario pour simuler et évaluer
différentes options communautaires pour le développement des
jeunes enfants et l’aide aux parents. Par sa participation personnelle et son généreux appui, M. Appel a contribué directement au
bien-être des enfants et a rehaussé leurs aptitudes et leur capacité
d’apprendre.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
INSPECTOR GORDON BLACK, M.S.M.
Richmond, British Columbia
INSPECTEUR GORDON BLACK, M.S.M.
Richmond (Colombie-Britannique)
CORPORAL JAIME VICTOR SEBASTIAN, M.S.M.
Bogotá, Colombia
CAPORAL JAIME VICTOR SEBASTIAN, M.S.M.
Bogotá (Colombie)
RCMP members Gordon Black and Jaime Sebastian showed
leadership and professionalism following the kidnapping of one
American and seven Canadian citizens in Ecuador, in September
1999. Throughout the ordeal, then Cst. Sebastian’s interpersonal
skills established and facilitated inter-agency cooperation between the Ecuadorean military and national police forces, both
responsible for investigating the kidnapping. Insp. Black, a
trained and experienced negotiator, maintained contact with the
kidnappers and provided valuable advice to the Canadian Ambassador in Ecuador, facilitating future cooperation with all parties
involved. Through their expertise, Insp. Black and Cpl. Sebastian
brought credit to their police force and to Canada.
Les membres de la GRC Gordon Black et Jaime Sebastian ont
fait preuve de leadership et de professionnalisme à la suite de
l’enlèvement d’un Américain et de sept Canadiens en Équateur,
en septembre 1999. Tout au long de cette crise, le cap. Sebastian,
alors gendarme, a pu, grâce à ses habiletés en communications
interpersonnelles, établir et faciliter la coopération entre les forces
militaires équatoriennes et le corps de police national, qui étaient
les deux organismes chargés de l’enquête sur l’enlèvement. En
maintenant le contact avec les auteurs de l’enlèvement, l’insp.
Black, un négociateur professionnel d’expérience, a fourni de
judicieux conseils à l’ambassadeur du Canada en Équateur, facilitant ainsi la coopération ultérieure avec tous les intervenants.
Les hautes compétences de l’insp. Black et du cap. Sebastian ont
fait honneur à leur corps policier et au Canada.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
WILLIAM DONALD BLAIN, M.S.M. (Posthumous)
Burlington, Ontario
WILLIAM DONALD BLAIN, M.S.M. (à titre posthume)
Burlington (Ontario)
KEVIN RICHARD LIHOU, M.S.M. (Posthumous)
Newmarket, Ontario
KEVIN RICHARD LIHOU, M.S.M. (à titre posthume)
Newmarket (Ontario)
On April 23, 1999, in Thamesville, Ontario, a train derailment
claimed the lives of locomotive engineers Don Blain and Kevin
Lihou, shortly after they managed to warn an oncoming train to
stop. Although both trains were supposed to be travelling on parallel tracks, a crossover switch left in the wrong position set them
Le 23 avril 1999, à Thamesville, en Ontario, le déraillement
d’un train a coûté la vie aux conducteurs de locomotive Don
Blain et Kevin Lihou, peu de temps après qu’ils eurent réussi à
avertir un train venant dans leur direction d’arrêter. Ces deux
trains étaient censés rouler sur des rails parallèles, mais un
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3861
on a collision course. In the few seconds they had to respond,
engineers Blain and Lihou shut down the engine, activated the
emergency brakes and radioed a frantic warning to the oncoming
train. Thanks to their professionalism and quick action, the other
train managed to stop, saving the lives of hundreds of passengers.
Messrs. Blain and Lihou’s locomotive veered off the tracks and
rammed into stationary freight cars, killing them both.
aiguillage de liaison qui avait été laissé dans la mauvaise position
a fait que les trains se sont retrouvés face à face. Dans les
quelques secondes qui leur restaient pour agir, les conducteurs
Blain et Lihou ont arrêté la locomotive, actionné le dispositif de
freins d’urgence et envoyé par radio un avertissement désespéré
au train qui fonçait sur le leur. Grâce à leur professionnalisme et à
leur intervention rapide, l’autre train a pu arrêter, ce qui a sauvé la
vie de centaines de passagers. La locomotive que conduisaient
MM. Blain et Lihou a déraillé et heurté des wagons de transport
stationnaires, entraînant la mort des deux hommes.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
JEAN BORDES, M.S.M.
Montrejeau, France
JEAN BORDES, M.S.M.
Montrejeau (France)
Through the hard work of Jean Bordes, a French citizen, a
cemetery was constructed in Nistos, France, where seven military
personnel, including one Canadian, perished in an airplane crash
in World War II. In 1990, Mr. Bordes was able to obtain the necessary funding and material to construct a cemetery at this site, at
an altitude of more than 1 400 metres, on the slopes of the Pic du
Douly. Because of Mr. Bordes’ devotion to the cause of Remembrance, the cemetery was completed in 1994 and inaugurated in
1997 in the presence of a Canadian delegation, which included
the son of the Canadian airman.
Grâce au travail acharné de Jean Bordes, citoyen français, un
cimetière a été construit à Nistos, en France. Sept militaires,
dont un Canadien, y avaient trouvé la mort lorsque leur avion
s’est écrasé pendant la Deuxième Guerre mondiale. En 1990,
M. Bordes a réussi à obtenir l’appui financier et le matériel nécessaire à la construction d’un cimetière sur ce site, à plus de
1 400 mètres d’altitude sur les pentes du Pic du Douly. Grâce au
dévouement de M. Bordes à la cause du Souvenir, le cimetière fut
terminé en 1994 et inauguré en 1997, en présence d’une délégation du Canada, dont le fils de l’aviateur canadien.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
JEREMY BROWN, M.S.M.
Vienna, Austria
JEREMY BROWN, M.S.M.
Vienne (Autriche)
In the summer of 1998, Jeremy Brown, Senior Medical Attaché
at the Canadian High Commission in Nairobi, Kenya, provided
medical assistance to the wounded following a bomb attack on
the United States Embassy, located less than a kilometre away
from the Canadian mission. Setting aside his personal safety,
Dr. Brown tended to the personnel in the bloody smoking rubble,
providing care to the injured and comfort to the dying. He responded to the crisis situation in the hours, days and weeks following the bombing that killed 200 and left over 4 000 injured.
Through his compassion and dedication, Dr. Brown brought great
honour to his profession and to Canada.
À l’été 1998, Jeremy Brown, attaché médical principal auprès
du Haut-commissariat du Canada à Nairobi, au Kenya, a prodigué
des soins médicaux aux personnes blessées à la suite d’une attaque à la bombe contre l’ambassade des États-Unis, située à
moins d’un kilomètre de la mission canadienne. Sans se soucier
du danger qu’il risquait, le Dr Brown est allé au secours des
membres du personnel qui gisaient dans les ruines encore fumantes de l’édifice où avait explosé la bombe, soignant les blessés et
réconfortant les mourants. Pendant les heures, les jours et les semaines qui ont suivi cette tragédie qui a fait 200 morts et plus de
4 000 blessés, il a consacré tout son temps à cette crise. Par sa
compassion et son dévouement, le Dr Brown a fait grand honneur
à sa profession et au Canada.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
MARK CARY, M.S.M.
Quispamsis, New Brunswick
MARK CARY, M.S.M.
Quispamsis (Nouveau-Brunswick)
SEAN LOUTITT, M.S.M.
Chestermere, Alberta
SEAN LOUTITT, M.S.M.
Chestermere (Alberta)
NORMAN WONG, M.S.M.
Calgary, Alberta
NORMAN WONG, M.S.M.
Calgary (Alberta)
In April 2001, pilot Sean Loutitt, co-pilot Mark Cary and flight
engineer Norman Wong made aviation history with the first successful flight to the South Pole during the polar winter. The three
crew members collectively utilized their skills and determination
to evacuate an ailing doctor from Antarctica. Braving extreme
weather conditions and the darkness of the polar winter, they
En avril 2001, le pilote Sean Loutitt, le copilote Mark Cary et
le mécanicien de bord Norman Wong ont écrit une page de
l’histoire de l’aviation en effectuant le premier vol réussi jusqu’au
pôle Sud durant l’hiver polaire. Les trois membres de l’équipage
ont misé sur leurs compétences collectives et leur détermination
pour évacuer de l’Antarctique un médecin malade. Bravant
3862
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
undertook the airlift, one of the riskiest efforts ever by a small
plane to the South Pole. After a six-hour flight, the aircraft safely
landed in Chile, some 2 500 kilometres away. The success of this
mission is directly attributed to the professionalism of Messrs.
Loutitt, Cary and Wong, who brought great credit to Canada, both
nationally and internationally.
l’obscurité et des conditions climatiques d’une rigueur extrême
durant l’hiver polaire, ils ont procédé à cette évacuation par air,
l’un des exploits les plus risqués jamais entrepris avec un petit
aéronef au pôle Sud. Après un vol de six heures, l’avion a atterri
sans problème au Chili, à environ 2 500 kilomètres de là. Le succès de cette mission est directement attribuable au professionnalisme de MM. Loutitt, Cary et Wong, qui ont fait honneur au Canada, tant au pays qu’à l’étranger.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
STAFF SERGEANT GEORGE CLANFIELD, M.S.M.
Port Sydney, Ontario
SERGENT D’ÉTAT-MAJOR GEORGE CLANFIELD, M.S.M.
Port Sydney (Ontario)
CORPORAL MAGDI SALEH, M.S.M.
Ottawa, Ontario
CAPORAL MAGDI SALEH, M.S.M.
Ottawa (Ontario)
In September 1999, S/Sgt. Clanfield of the Toronto Police
Service and RCMP Cpl. Saleh were employed with the United
Nations as unarmed Civilian Police observers in Dili, East Timor.
They were tasked with advising the Indonesian police during the
period leading to the public vote on independence, and providing
security at the polling booths. During the violence which followed the publication of the vote results, they ignored several
opportunities to evacuate, volunteering instead to stay to provide
aid, food and shelter to refugees fleeing the violence, and to
provide assistance to other UN personnel. S/Sgt. Clanfield and
Cpl. Saleh’s actions brought credit to their respective police
forces and to Canada.
En septembre 1999, le sgt é-m Clanfield de la Police de Toronto et le cap. Saleh de la GRC étaient à l’emploi des Nations
Unies en tant qu’observateurs de la police civile à Dili, au TimorOriental. Leur tâche était de conseiller la police indonésienne
durant la période précédant le vote populaire sur l’indépendance,
puis d’assurer la sécurité dans les bureaux de vote. Dans la violence qui a suivi la publication des résultats du scrutin, ils ont
laissé passer plusieurs occasions d’être évacués, préférant se porter volontaires pour rester sur place et fournir de l’assistance, de
la nourriture et des abris aux personnes fuyant la violence et pour
venir en aide à d’autres membres du personnel de l’ONU. Par
leurs actions, le sgt é-m Clanfield et le cap. Saleh ont fait honneur
au Canada et à leurs corps policiers respectifs.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
JANET IRENE CONNERS, M.S.M.
Hatchet Lake, Nova Scotia
JANET IRENE CONNERS, M.S.M.
Hatchet Lake (Nouvelle-Écosse)
RANDAL DUANE CONNERS, M.S.M. (Posthumous)
Hatchet Lake, Nova Scotia
RANDAL DUANE CONNERS, M.S.M. (à titre posthume)
Hatchet Lake (Nouvelle-Écosse)
In 1992, Janet and Randy Conners became the driving force in
the crusade to obtain government compensation for hemophiliac
victims infected with the HIV virus through tainted blood products. Mr. Conners contracted HIV in 1985 and Mrs. Conners was
diagnosed with the same virus a few years later. To raise public
awareness on the issue, they turned their own tragedy into a
search for justice and their efforts resulted in Nova Scotia agreeing to compensate infected spouses and children with HIV. A
federal inquiry on the contamination of the blood system also
began before Mr. Conners’ death in September 1994. As an AIDS
educator and activist, Mrs. Conners continues her crusade to further the cause of hemophiliac Canadians infected by blood products and facing imminent death.
En 1992, Janet et Randy Conners sont devenus les artisans de
la croisade visant à obtenir du Gouvernement une compensation
pour les victimes hémophiles infectées par le VIH après avoir
reçu des transfusions de sang contaminé. M. Conners a contracté
le VIH en 1985 et ce fut également le cas de Mme Conners
quelques années plus tard. Pour sensibiliser le public à cette
question, ils ont transformé leur tragédie personnelle en une quête
de justice, et leurs efforts ont abouti à la conclusion d’une entente
signée par la Nouvelle-Écosse pour la compensation des conjoints
et des enfants infectés par le VIH. Une enquête fédérale sur la
contamination des banques de sang a également été lancée avant
le décès de M. Conners, en septembre 1994. Par l’éducation publique qu’elle prodigue et par ses actions dans la lutte contre le
sida, Mme Conners poursuit sa croisade en vue d’aider la cause
des hémophiles canadiens qui, infectés par les produits sanguins
contaminés, font face à une mort imminente.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
MICHAEL JORDAN, M.S.M.
Ottawa, Ontario
MICHAEL JORDAN, M.S.M.
Ottawa (Ontario)
On April 20, 2000, Mike Jordan, Principal at the Cairine Wilson Secondary School in Ottawa, Ontario, faced an armed
Le 20 avril 2000, Mike Jordan, directeur de l’école secondaire
Cairine Wilson à Ottawa, en Ontario, a confronté un adolescent
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3863
teenager who attacked four fellow students and a staff member
with a knife before wounding himself. Fearing for the safety of
the other students, Mr. Jordan located the distraught assailant and
persuaded him to relinquish his weapon and surrender to police.
Mr. Jordan is to be commended for his presence of mind and
composure, which prevented a serious situation from escalating
into tragedy.
armé d’un couteau qui s’était attaqué à quatre élèves et à un
membre du personnel avant de se blesser lui-même. Craignant
pour la sécurité des autres élèves, M. Jordan a repéré l’agresseur
affolé et l’a persuadé d’abandonner son arme et de se livrer à la
police. M. Jordan doit être loué pour sa présence d’esprit et son
calme qui ont permis d’éviter que cette situation difficile ne
tourne au drame.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
TAMUSI KASUDLUAK, M.S.M.
Inukjuak, Quebec
TAMUSI KASUDLUAK, M.S.M.
Inukjuak (Québec)
In 1995, Tamusi Kasudluak’s younger brother committed suicide by walking out alone on the tundra. His body was never
found. Mr. Kasudluak set out on a “Walk for Life,” travelling
some 300 kilometres over two winters, by foot, from Ivujivik to
Inukjuak, in an effort to raise awareness on social issues facing
Inuit people. During his journey in the hostile winter environment, Mr. Kasudluak met with communities at special activities held in support of his courageous initiative. To carry on
Mr. Kasudluak’s crusade at a time when suicide is high among
Inuit people, a walk is now held annually in the village of
Inukjuak to promote the importance of preserving human life.
En 1995, le jeune frère de Tamusi Kasudluak s’est suicidé en
partant seul à pied dans la toundra. Son corps n’a jamais été
retrouvé. C’est à la suite de cette tragédie que M. Kasudluak a
entrepris au cours de deux hivers une longue marche de quelque
300 kilomètres, appelée « Marche pour la vie », d’Ivujivik à
Inukjuak, dans le but de sensibiliser le public aux problèmes sociaux auxquels les Inuits font face. Tout au long de son périple
hivernal difficile, M. Kasudluak a rencontré des communautés
dans le cadre d’activités spéciales tenues pour appuyer sa courageuse initiative. Avec un taux de suicide élevé parmi la population inuit, la croisade de M. Kasudluak se poursuit grâce à une
marche organisée chaque année dans le village d’Inukjuak pour
souligner l’importance de préserver la vie humaine.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
KATHRYN M. KNOWLES, M.S.M.
Winnipeg, Manitoba
KATHRYN M. KNOWLES, M.S.M.
Winnipeg (Manitoba)
Her desire to share the pleasures of reading with children inspired Kathryn Knowles to set up a library in the backyard of her
home while living in Ghana, Africa, in 1990. The project, which
started from a basket of books, led to the establishment of libraries in more than 80 schools and communities across Ghana. Now
back in Canada, Mrs. Knowles continues to administer projects in
Ghana, such as the community library she initiated in the densely
populated area of Nima, Accra, where the illiteracy rate is exceptionally high. The centre also provides meals for children and
offers a literacy class. Through her labour of love promoting literacy and education, Kathryn Knowles has enriched the lives of
many children half a world away, and brought great honour to
Canada.
C’est son désir de faire connaître aux enfants le plaisir de la
lecture qui a incité Kathryn Knowles à créer une bibliothèque
dans la cour arrière de sa maison, en 1990, quand elle vivait au
Ghana, en Afrique. Son projet, qui avait commencé par un simple
panier rempli de livres, s’est transformé en une série de bibliothèques établies dans plus de 80 écoles et communautés du
Ghana. Revenue au Canada, Mme Knowles continue d’administrer
des projets qui sont réalisés au Ghana, comme la bibliothèque
communautaire qu’elle a mise sur pied dans le secteur très
populeux de Nima, à Accra, où le taux d’analphabétisme est exceptionnellement élevé. Cet établissement fournit également des
repas aux enfants ainsi qu’un cours d’alphabétisation. Grâce à la
ferveur avec laquelle elle travaille à la promotion de l’alphabétisation et de l’éducation, Kathryn Knowles a enrichi la vie
d’une multitude d’enfants à l’autre bout du monde, faisant ainsi
honneur au Canada.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
ALEXANDRE-NICOLAS LEBLANC, M.S.M.
Montréal, Quebec
ALEXANDRE-NICOLAS LEBLANC, M.S.M.
Montréal (Québec)
Through the efforts of Alexandre-Nicolas LeBlanc, the Centre
d’écoute téléphonique et de prévention du suicide (Accueil Amitié) was established in 1984 in the Beauce-Etchemins region in
Quebec. As founding president of this preventive action service,
which serves over 50 communities, Mr. LeBlanc’s involvement
included recruiting and supervising volunteers, providing intervention training programs and finding the funding required to
operate the Centre, as well as offering educational conferences on
the issue of suicide. Through this community organization, which
Grâce aux efforts d’Alexandre-Nicolas LeBlanc, le Centre
d’aide et d’écoute téléphonique et de prévention du suicide (Accueil Amitié) a vu le jour en 1984, dans la région de BeauceEtchemins, au Québec. Président-fondateur de ce service d’action
préventive qui dessert près de 50 localités, M. LeBlanc s’est appliqué à recruter et à superviser les bénévoles, à dispenser les
programmes de formation aux intervenants et à trouver le financement nécessaire au bon fonctionnement du Centre, en plus
de donner des conférences de sensibilisation au problème du
3864
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
responds to thousands of calls per year, Mr. LeBlanc has created a
lifeline by providing a link between persons in distress and the
resources that help them overcome their difficulties.
suicide. Par l’entremise de cet organisme communautaire qui
répond à des milliers d’appels par année, M. LeBlanc a posé un
geste concret pour la vie, en offrant un relais entre les personnes
en détresse et les ressources qui leur permettent de surmonter
leurs difficultés.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
DAVID WILLIAM MCCRACKEN, M.S.M., C.D.
Bangkok, Thailand
In 1994, David McCracken, a former military engineer, was instrumental in the formation of the Cambodian Mine Action Centre, teaching and assisting Cambodian citizens in dealing with
landmines left behind in the aftermath of 20 years of conflict.
Working in the field of humanitarian demining since 1992, he has
personally developed critical operating procedures for mine clearance that save the lives of innocent victims as well as deminers
who extract the explosives from the ground. Internationally recognized for his dedication and commitment, Mr. McCracken
continues, through his personal contributions, to advance and
guide the progress of demining, bringing great credit to himself
and honour to Canada.
DAVID WILLIAM MCCRACKEN, M.S.M., C.D.
Bangkok (Thaïlande)
En 1994, David McCracken, un ancien ingénieur militaire, a
joué un rôle primordial dans la création du Centre cambodgien de
déminage, enseignant aux Cambodgiens et les aidant à se débarrasser des mines terrestres laissées au cours d’un conflit qui a
duré une vingtaine d’années. Œuvrant dans le domaine du déminage à des fins humanitaires depuis 1992, il a personnellement
élaboré des procédures opérationnelles cruciales pour le déminage, qui permettent de sauver la vie de victimes innocentes et
celle des démineurs qui déterrent les explosifs. Reconnu dans
le monde entier pour son dévouement et sa détermination,
M. McCracken continue, par sa contribution personnelle, à promouvoir le déminage et à en guider les progrès, pour son plus
grand mérite et celui du Canada.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
DONALD CHISHOLM MCKENZIE, M.S.M.
Richmond, British Columbia
In 1996, Donald McKenzie, a sports medicine physician and
exercise physiologist, initiated and developed a physical training
program for the benefit of 24 breast cancer survivors. When
women living with the disease began to challenge the notion that
they should lead physically restricted lives after surgery,
Dr. McKenzie formed and coached the “Abreast in a Boat”
dragon boat paddling team consisting entirely of women who
have survived breast cancer. Thanks to his initiative, most provinces in Canada now have a breast cancer dragon boat team. His
remarkable achievements, enhanced by his guidance and caring,
have given breast cancer survivors across Canada a sense of confidence and pride, and a lifeline to a better existence.
DONALD CHISHOLM MCKENZIE, M.S.M.
Richmond (Colombie-Britannique)
En 1996, Donald McKenzie, spécialiste en médecine sportive
et physiologique, a créé et mis en place un programme d’entraînement physique à l’intention de 24 survivantes du cancer
du sein. Quand les patientes ont commencé à refuser l’idée de
restreindre leurs activités physiques après leur opération, le
Dr McKenzie a eu l’idée de former une équipe d’aviron de canot
dragon appelée « Abreast in a Boat », dont il est devenu l’instructeur et qui est entièrement composée de survivantes du cancer du
sein. Grâce à son initiative, la plupart des provinces canadiennes
ont maintenant leur propre équipe. Les réalisations remarquables
du Dr McKenzie, d’autant plus valables qu’il s’en occupe et en
oriente la destinée, ont redonné aux survivantes du cancer du sein
du Canada confiance et fierté, et une meilleure qualité de vie.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
PHILLIP OREE, M.S.M.
Etobicoke, Ontario
PHILLIP OREE, M.S.M.
Etobicoke (Ontario)
CHRISTINE STEINWALL, M.S.M.
Pickering, Ontario
On August 16, 1998, in Scarborough, Ontario, Head Lifeguard
Christine Steinwall and Lifeguard Phillip Oree displayed outstanding professionalism when they went to the assistance of
eight swimmers who found themselves in difficulty at Lake Ontario’s Bluffer’s Park Beach. Using their skills and training, they
took charge of a chaotic situation and persevered in their rescue
efforts despite the extreme weather conditions. Throughout,
Ms. Steinwall and Mr. Oree maintained a remarkable degree of
composure while combatting exhaustion brought on by the challenge of performing so many rescues in a short period of time.
Sadly, one man did not survive the ordeal.
CHRISTINE STEINWALL, M.S.M.
Pickering (Ontario)
Le 16 août 1998, à Scarborough, en Ontario, la gardienne de
plage en chef Christine Steinwall et le gardien de plage Phillip
Oree ont fait preuve d’un professionnalisme exceptionnel en se
portant au secours de huit nageurs en difficulté, à la plage du parc
Bluffer, au lac Ontario. Mettant à profit leurs compétences et leur
formation, ils ont pu maîtriser une situation imprévisible et persévérer dans leurs efforts de sauvetage, malgré les conditions
climatiques qui rendaient l’opération difficile. En tout temps,
Mme Steinwall et M. Oree ont gardé un sang-froid remarquable,
résistant à l’épuisement qui les gagnait à cause du très grand
nombre de sauvetages à effectuer en un si court laps de temps.
Cette épreuve a malheureusement coûté la vie à un homme.
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3865
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
HANNI SAGER, M.S.M., O.M.C.
Toronto, Ontario
HANNI SAGER, M.S.M., O.M.C.
Toronto (Ontario)
During the winter of 1991, on her own initiative and at her own
expense, Hanni Sager set out to teach the art of toy-making to
disabled and street children in Mexico. After discovering an orphanage near Oaxaca, she set up a toy workshop and taught the
children the joy of toy-making and painting. She later obtained
the financial support necessary to open similar workshops in other
parts of Mexico. Through her teaching abilities, the children were
able to earn a living and contribute to their own well-being by
selling their work at local markets. An example of determination
and courage, Ms. Sager gave the children a sense of purpose and
self-worth. Through her work for the betterment of the less fortunate, she brought pride and honour to Canada.
Durant l’hiver 1991, Hanni Sager a décidé, à ses propres frais,
d’enseigner l’art de fabriquer des jouets à des enfants handicapés
et à des enfants de la rue au Mexique. Après avoir découvert
l’existence d’un orphelinat près d’Oaxaca, elle a établi un atelier
de fabrication de jouets où elle a initié les enfants au plaisir de
fabriquer et de peindre des jouets. Elle a ultérieurement obtenu les
fonds nécessaires pour ouvrir des ateliers semblables dans
d’autres régions du Mexique. Grâce à son talent de pédagogue,
elle a pu aider les enfants à gagner leur vie et à contribuer à leur
propre bien-être en vendant le produit de leur travail dans les
marchés locaux. Un modèle de détermination et de courage,
Mme Sager a donné à ces enfants l’estime de soi et un but dans la
vie. Par son travail voué au mieux-être des moins fortunés, elle a
fait honneur au Canada.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
HARRY SCOTT THOMSON, M.S.M. (Posthumous)
Newmarket, Ontario
HARRY SCOTT THOMSON, M.S.M. (à titre posthume)
Newmarket (Ontario)
Harry Thomson, a plastic surgeon, volunteered his time and
skills to teach and train doctors in developing countries about the
treatment of various types of disfigurements and deformities.
Throughout 1985-86, while in Saudi Arabia, he wrote policies,
procedures and medical by-laws that were later implemented in
hospitals by the Saudi Ministry of Health. He also devoted his
expertise to help the underprivileged in Tunisia, Ethiopia and
Taiwan. Dr. Thomson’s medical and humanitarian contributions
brought great credit to himself and to Canada, both nationally and
internationally.
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
Harry Thomson, un chirurgien plasticien, a offert bénévolement son temps et ses compétences pour former des médecins
dans les pays en développement sur les traitements applicables
à divers types de défigurements et de malformations. En
1985-1986, pendant un séjour en Arabie saoudite, il a rédigé des
politiques, des procédures et des lignes directrices qui ont par la
suite été mises en œuvre dans des hôpitaux par le ministère
saoudien de la santé. Il a également mis ses compétences au profit
des personnes défavorisées en Tunisie, en Éthiopie et à Taïwan.
Par sa contribution dans le domaine médical et par son action
humanitaire, le Dr Thomson s’est distingué et a fait grand honneur
au Canada, tant à l’échelle nationale qu’internationale.
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
[40-1-o]
[40-1-o]
MERITORIOUS SERVICE DECORATIONS
DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE
The Governor General, the Right Honourable ADRIENNE
CLARKSON, on the recommendation of the Chief of the Defence
Staff, has awarded Meritorious Service Decorations (military
division) as follows:
La Gouverneure générale, la très honorable ADRIENNE
CLARKSON, selon la recommandation du chef d’État-major de la
défense, a décerné les décorations pour service méritoire (division
militaire) suivantes :
Meritorious Service Cross
Croix du service méritoire
COLONEL CHRIS AUSTIN HADFIELD, O.Ont., M.S.C., C.D.
Canadian Space Agency, Saint-Hubert, Quebec
COLONEL CHRIS AUSTIN HADFIELD, O.Ont., C.S.M., C.D.
Agence spatiale canadienne, Saint-Hubert (Québec)
On April 22, 2001, mission specialist Chris Hadfield became
the first Canadian astronaut to perform an extravehicular activity
or space walk. During two planned space walks, Col Hadfield
successfully performed the complex yet delicate task of unloading, installing and testing Canadarm 2 under extraordinary conditions some 400 km above the earth. His contributions during his
13-day voyage are the culmination of years of intense training
and personal sacrifice. During his first flight in 1995, he flew as
the shuttle’s first Canada mission specialist, became the first
Le 22 avril 2001, le spécialiste de mission Chris Hadfield est
devenu le premier astronaute canadien à effectuer une activité
extravéhiculaire ou sortie dans l’espace. Lors de ses deux sorties
prévues, le col Hadfield a accompli avec succès la tâche compliquée et délicate consistant à décharger, installer et tester le Canadarm 2 dans des conditions hors de l’ordinaire, à quelque
400 km au-dessus de la terre. Sa contribution durant son périple
de 13 jours est le couronnement de plusieurs années d’entraînement intensif et de sacrifices personnels. Lors de son premier
3866
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
Canadian to operate the Canadarm in orbit and the only one to
ever visit the Russian space station Mir. Col Hadfield’s outstanding performance has brought great credit to Canada and
honour to the Canadian Forces.
vol dans l’espace en 1995, il a été le premier spécialiste de mission du Canada, le premier Canadien à manipuler le bras spatial
canadien en orbite et le seul à avoir visité la station spatiale russe
Mir. Par ses réalisations exceptionnelles, le col Hadfield a fait
grand honneur au Canada et aux Forces canadiennes.
Meritorious Service Medal
Médaille du service méritoire
COMMODORE DREW WILLIAM ROBERTSON, O.M.M.,
M.S.M., C.D.
Halifax, Nova Scotia
COMMODORE DREW WILLIAM ROBERTSON, O.M.M.,
M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
As Commander of a Task Unit from July 27 to August 12,
2000, Cmdre Drew William Robertson, then Capt(N), led the
Canadian Forces’ coordinated effort to track, board and seize
Merchant Vessel GTS KATIE. He flawlessly organized the
boarding of the vessel, regaining control of hundreds of millions
of dollars worth of Canadian Forces’ army equipment and ammunition which were being held aboard. His actions reflected exceptional planning in this operation against an uncooperative target conducted under intense world-wide media scrutiny. Cmdre
Robertson’s outstanding leadership contributed to the success of a
particularly challenging mission, bringing great credit to the Canadian Forces and to Canada.
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
En tant que commandant d’une unité spéciale du 27 juillet au
12 août 2000, le cmdre Drew William Robertson, alors capt(m), a
dirigé les efforts coordonnés des Forces canadiennes chargées de
repérer, d’aborder et de saisir le cargo GTS KATIE. Sous son
commandement, l’abordage s’est déroulé sans accroc et a permis
de reprendre le contrôle de l’équipement militaire et des munitions détenus à bord et évalués à des centaines de millions de
dollars. Les actions du commodore démontrent le grand soin qu’il
avait mis à planifier cette opération menée contre un intervenant
non coopératif et ce, sous le regard vigilant de la presse internationale. Les qualités de leadership du cmdre Robertson lui ont
permis de mener à bien une mission particulièrement difficile et
de faire honneur aux Forces canadiennes et au Canada.
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3867
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, the conditions of Permit No. 4543-2-03274 are
amended as follows:
9. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 250 000 m3.
J. B. WILSON
Environmental Protection
Pacific and Yukon Region
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), les conditions du permis
no 4543-2-03274 sont modifiées comme suit :
9. Quantité totale à immerger : Maximum de 250 000 m3.
Protection de l’environnement
Région du Pacifique et du Yukon
J. B. WILSON
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-03284 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-03284
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Ville de Richmond, Richmond (ColombieBritannique).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger en mer des
déchets et d’autres matières.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 6 novembre 2001
au 5 novembre 2002.
4. Lieu(x) de chargement : Bassin d’amarrage de la plage MacDonald, Richmond (Colombie-Britannique), à environ 49°12,32′
N., 123°10,34′ O.
5. Lieu(x) d’immersion : Lieu d’immersion de la pointe
Grey : 49°15,40′ N., 123°22,10′ O., à une profondeur minimale
de 210 m.
Pour assurer le déversement de la charge à l’endroit désigné, on
doit établir la position du navire en suivant les procédures indiquées ci-dessous :
(i) Le Centre des services de communications et de trafic maritimes (Centre SCTM) doit être informé du départ du navire du
lieu de chargement en direction d’un lieu d’immersion;
(ii) Lorsque le navire est arrivé au lieu d’immersion et avant le
déversement de la charge, on doit de nouveau communiquer
avec le Centre SCTM pour confirmer la position du navire. Si
le navire est dans la zone d’immersion, on peut procéder au déversement et s’il est dehors de la zone, le Centre SCTM l’y dirige et indique quand commencer les opérations;
(iii) Le Centre SCTM doit être avisé de la fin du déchargement
avant le départ du navire du lieu d’immersion.
6. Parcours à suivre : Direct.
7. Mode de chargement et d’immersion : Chargement à l’aide
d’une drague à benne à demi-coquilles et immersion à l’aide d’un
chaland à bascule ou à clapets.
8. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
9. Quantité totale à immerger : Maximum de 7 000 m3.
1. Permittee: City of Richmond, Richmond, British Columbia.
2. Type of Permit: To load and dispose at sea waste and other
matter.
3. Term of Permit: Permit is valid from November 6, 2001, to
November 5, 2002.
4. Loading Site(s): MacDonald Beach boat basin, Richmond,
British Columbia, at approximately 49°12.32′ N, 123°10.34′ W.
5. Disposal Site(s): Point Grey Disposal Site: 49°15.40′ N,
123°22.10′ W, at a depth of not less than 210 m.
The following position-fixing procedures must be followed to
ensure disposal at the designated disposal site:
(i) The vessel must inform the appropriate Marine Communications and Traffic Services (MCTS) Centre upon departure
from the loading site and inform MCTS that it is heading for a
disposal site;
(ii) Upon arrival at a disposal site and prior to disposal, the vessel must again call the MCTS to confirm its position. Disposal
can proceed if the vessel is on the designated site. If the vessel
is not within the disposal site boundaries, MCTS will direct it
to the site and advise that disposal can proceed; and
(iii) The vessel will inform MCTS when disposal has been
completed prior to leaving the disposal site.
6. Route to Disposal Site(s): Direct.
7. Method of Loading and Disposal: Loading by clamshell
dredge and disposal by bottom dump scow or by end dumping.
8. Rate of Disposal: As required by normal operations.
9. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 7 000 m3.
3868
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
10. Waste and Other Matter to Be Disposed of: Dredged material
consisting of silt, sand, rock, wood wastes and other materials
typical of the approved loading site except logs and usable wood.
11.5. Any enforcement officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
shall be permitted to mount an electronic tracking device on any
vessel that is engaged in the disposal at sea activities authorized
by this permit. The Permittee shall take all reasonable measures to
ensure there is no tampering with the tracking device and no interference with its operation. The tracking device shall be removed only by an enforcement officer or by a person with the
written consent of an enforcement officer.
11.6. The Permittee must submit to the Regional Director, Environmental Protection Branch, within 30 days of the expiry of
the permit, a list of all work completed pursuant to the permit,
including the nature and quantity of material disposed of and the
dates on which the activity occurred.
J. B. WILSON
Environmental Protection
Pacific and Yukon Region
10. Déchets et autres matières à immerger : Matières draguées
composées de limon, de sable, de roche, de déchets de bois et
d’autres matières caractéristiques du lieu de chargement approuvé, à l’exception des billes et des autres pièces de bois utilisables.
11. Exigences et restrictions :
11.1. Avant le début des opérations, le titulaire doit indiquer au
bureau émetteur du permis les dates de commencement des
opérations.
11.2. Le titulaire doit s’assurer que tous les entrepreneurs qui
prennent part aux opérations de chargement et d’immersion pour
lesquelles le permis a été accordé sont au courant des restrictions
et des conditions mentionnées dans le permis ainsi que des conséquences possibles du non-respect de ces conditions. Des copies
du permis et de la lettre d’envoi doivent se trouver au lieu de
chargement et à bord de toutes les plate-formes et de tous les
bateaux-remorques ou matériel servant aux opérations de dragage
et d’immersion en mer.
11.3. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites).
11.4. Le titulaire doit communiquer avec la Garde côtière
canadienne, Centre régional d’information maritime, au sujet
de la délivrance d’un « Avis à la navigation ». On doit communiquer avec le Gestionnaire régional, Centre régional d’information maritime, 555, rue Hastings Ouest, Pièce 3280, Vancouver
(Colombie-Britannique) V6B 5G3, (604) 666-6012 (téléphone),
(604) 666-8453 (télécopieur), RMIC-PACIFIC@PAC.DFOMPO.GC.CA (courrier électronique).
11.5. Il est permis à tout agent de l’autorité désigné en vertu du
paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) d’installer un dispositif de surveillance
électronique sur tout navire qui participe aux activités de chargement et d’immersion en mer autorisées par le présent permis.
Le titulaire doit prendre toutes les mesures raisonnables pour
s’assurer que ni le dispositif ni son fonctionnement ne sont altérés. Le dispositif ne peut être enlevé qu’avec le consentement
écrit de l’agent de l’autorité ou par l’agent de l’autorité lui-même.
11.6. Le titulaire doit présenter au directeur régional, Direction
de la protection de l’environnement, dans les 30 jours suivant la
date d’expiration du permis, une liste des travaux achevés conformément au permis, indiquant la nature et la quantité de matières immergées, ainsi que les dates auxquelles l’activité a eu lieu.
Protection de l’environnement
Région du Pacifique et du Yukon
J. B. WILSON
[40-1-o]
[40-1-o]
11. Requirements and Restrictions:
11.1 The Permittee must notify the permit issuing office before
commencement of the project as to the dates on which the loading
or ocean disposal will occur.
11.2. The Permittee must ensure that all contractors involved in
the loading or disposal activity for which the permit is issued are
made aware of any restrictions or conditions identified in the
permit and of the possible consequences of any violation of these
conditions. A copy of the permit and the letter of transmittal must
be displayed at the loading site, and must be carried on all towing
vessels and loading platforms or equipment involved in disposal
at sea activities.
11.3. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations.
11.4. Contact must be made with the Canadian Coast Guard,
Regional Marine Information Centre, regarding the issuance of a
“Notice to Shipping.” The Permittee should contact the Regional
Manager, Regional Marine Information Centre, 3280-555 West
Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B 5G3, (604)
666-6012 (Telephone), (604) 666-8453 (Facsimile), RMICPACIFIC@PAC.DFO-MPO.GC.CA (Electronic mail).
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Belley, Gérard
Great Lakes Pilotage Authority, Ltd./Administration de pilotage des Grands Lacs, Limitée
Member/Membre
2001-1611
Benoît, Robert C.
Veterans Review and Appeal Board/Tribunal des anciens combattants — révision et appel
Permanent Member/Membre titulaire
2001-1614
Le 6 octobre 2001
Name and Position/Nom et poste
Canada Pension Plan/Régime de pensions du Canada
Review Tribunals/Tribunal de révision
Smith, G. Peter — Commissioner/Commissaire
Members/Membres
Goguen, Shane Norman — Saint John
Thompson, Ian Douglas — Halifax
Wade, Astrid Maria — Fredericton
Gazette du Canada Partie I
Order in Council/Décret en conseil
2001-1625
2001-1627
2001-1628
2001-1626
Canadian Broadcasting Corporation/Société Radio-Canada
Directors of the Board of Directors/Administrateurs du conseil d’administration
Bell, John Kim
Palmer, James Simpson
2001-1612
Dumoret, Joan
Canada Elections Act/Loi électorale du Canada
Returning Officer/Directeur de scrutin — Kootenay—Boundary—Okanagan
2001-1610
Employment Insurance Act/Loi sur l’assurance-emploi
Chairpersons of the Boards of Referees/Présidents des conseils arbitraux
Manitoba
Berglund, Irene — Winnipeg
New Brunswick/Nouveau-Brunswick
Beattie, Edmond — Bathurst
Knudson, Colleen Edith — Saint John
Newfoundland/Terre-Neuve
Fagan, Ronald A. — St. John’s
Nova Scotia/Nouvelle-Écosse
Riera, Jose — Yarmouth
Ontario
Hammond, Bradley J. — Niagara
2001-1624
2001-1621
2001-1622
2001-1619
2001-1620
2001-1623
Goldenberg, Hilary Judith
Royal Canadian Mint/Monnaie royale canadienne
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2001-1615
Green, Miriam
National Council of Welfare/Conseil national du bien-être social
Member/Membre
2001-1629
Kelen, The Hon./L’hon. Michael A.
Court Martial Appeal Court of Canada/Cour d’appel de la Cour martiale du Canada
Judge/Juge
2001-1658
Lavoie, Patrice
Competition Tribunal’s Proceedings/Tribunal de la concurrence
Commissioner to Administer Oaths/Commissaire à l’assermentation
2001-1661
Mock, Karen R.
Canadian Race Relations Foundation/Fondation canadienne des relations raciales
Executive Director/Directeur général
2001-1613
Mulroney, David
Asia-Pacific Foundation of Canada/Fondation Asie-Pacifique du Canada
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2001-1617
Natural Sciences and Engineering Research Council/Conseil de recherches en sciences
naturelles et en génie
Members/Conseillers
Drouin, Gilbert
Varma, Nityanand
Vederas, John
3869
2001-1632
2001-1631
2001-1630
3870
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Saunders, Richard
Cree-Naskapi Commission/Commission crie-naskapie
Member and Chairman/Commissaire et président
2001-1618
Williams, Bryan
National Energy Board/Office national de l’énergie
Temporary Member/Membre temporaire
2001-1616
October 6, 2001
Le 6 octobre 2001
JACQUELINE GRAVELLE
Manager
La gestionnaire
JACQUELINE GRAVELLE
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Application for Surrender of Charter
Demande d’abandon de charte
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, an application for surrender of charter
was received from:
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, une demande
d’abandon de charte a été reçue de :
File Number
No de dossier
Name of Company
Nom de la société
Received
Reçu
235512-4
259057-3
318982-1
EMPLOYABILITY RESOURCES NETWORK INC.
FOUNDATION FOR RESEARCH INTO AFFORDABLE HEALTH CARE PRODUCTS
L’ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE « BETHLÉHEM »
20/07/01
23/08/01
13/08/01
September 27, 2001
Le 27 septembre 2001
MARC LEBLANC
Director
Incorporation and Disclosure
Services Branch
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des services de constitution
et de diffusion d’information
MARC LEBLANC
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Letters Patent
Lettres patentes
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, letters patent have been issued to:
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes ont été émises en faveur de :
File Number
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
393109-9
393227-3
391084-9
392343-6
393592-2
ABU-HURAIRA MOSQUE INC.
ASSOCIATION FRANCOPHONE CANADA-FLORIDE
BARRIE WORD OF LIFE OUTREACH CENTRE
CANADA ZHONG GUO REN ASSOCIATION
Canada-Libya Chamber of Commerce & Industry Inc.
(CLCCI)/Chambre de commerce et d’industrie Canada-Libye
Inc. (CCICL)
Canadian Language and Literacy Research Network Inc.
Toronto, Ont.
Montréal (Qué.)
County of Simcoe, Ont.
Toronto, Ont.
Sillery, Que.
08/08/2001
09/08/2001
13/06/2001
18/07/2001
17/08/2001
London, Ont.
02/08/2001
392971-0
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3871
File Number
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
393116-1
CANADIAN DEFENCE AND FOREIGN AFFAIRS
INSTITUTE
CANADIAN FORUM FOR NATIONAL DEFENCE AND
FOREIGN AFFAIRS
CANADIAN ORGANIZATION FOR URBAN ARTS
ORGANISATION CANADIENNE POUR LES ARTS
URBAINS
CANADIAN YOGA INSTITUTE
CHRIST’S CHAPEL BIBLE CHURCH
CONGRÈS INTERNATIONAL SUR LES SCIENCES DU
TOUCHER
INTERNATIONAL SYMPOSIUM ON THE SCIENCES OF
TOUCH
COPTIC ORPHANS SUPPORT ASSOCIATION
CSR: CORPORATIONS SHARING RESPONSIBILITY
ENDOUROLOGY 2003
ESTEEM TEAM ASSOCIATION
FAIR VOTE CANADA
FIRST BAPTIST CHURCH INGERSOLL INC.
FIRST BAPTIST CHURCH, WOODSTOCK, ONTARIO
Fondation Solidarité Jeunesse Beauharnois-Salaberry
FONDATION CANADIENNE DU SYNDROME DU BÉBÉ
SECOUÉ
CANADIAN SHAKEN BABY SYNDROME FOUNDATION
FORUM OF CANADIAN OMBUDSMAN
FORUM CANADIEN DES OMBUDSMANS
GRAIN GROWERS OF CANADA /
LES PRODUCTEURS DE GRAINS DU CANADA
GROUP OF N INC. / GROUPE DE N INC.
HEALTH TEAMS INTERNATIONAL (CANADA), INC.
ÉQUIPES DE SANTÉ INTERNATIONALES (CANADA),
INC.
HEARTWOOD PLACE
HurlyBurly Theatre Company Inc.
InspireInsight Multi Media Assoc.
ISLAMIC COMMUNITY SOCIETY INC.
JAH-JIREH SENIORS MINISTRY ASSOCIATION
Jamaican Canadian Community Women’s league of Montreal
La Communauté de la ligue des Femmes Jamaïcaine et
Canadiennes de Montréal
KURASH FEDERATION OF CANADA
KURASH FÉDÉRATION DU CANADA
LA SOCIÉTÉ ARTMISTICE MULTIMÉDIAS
CORPORATION
LIGHT OF COMMUNITY - CANADA INC.
MEN OF VISION
MUSLIM WOMEN VITALITY ASSOCIATION /
ASSOCIATION DU DYNAMISME DES FEMMES
MUSULMANES
Ontario Karaté Do
PALADIN FOUNDATION
RedR Canada
RESIDENTIAL BROADBAND USER’S ASSOCIATION
RIVERS CANADA FUNDS
ROCKY MOUNTAIN COMMUNITY DEVELOPMENT
FOUNDATION
ROYAL CANADIAN MILITARY INSTITUTE /
INSTITUT ROYAL MILITAIRE CANADIEN
ERNEST E. GUERTIN FOUNDATION
SOUTH PENINSULA ALUMNI ASSOCIATION
THE DENESULINE GRAND COUNCIL INC.
THE FMCC BISHOP’S FOUNDATION
THE LOCKSLEY PROJECT
THE SCARBOROUGH HOPE (HELPING OTHER PEOPLE
EVERYWHERE) CENTRE INC.
UKRAINIAN CANADIAN HUMAN RIGHTS SOCIETY
UNITED CHRISTIAN BROADCASTERS CANADA
VICTORIOUS LIVING MINISTRIES INTERNATIONAL
Calgary, Alta.
03/08/2001
Calgary, Alta.
03/08/2001
Montréal, Que.
27/08/2001
Lethbridge, Alta.
Gloucester, Ont.
Montréal (Qué.)
14/08/2001
25/07/2001
07/06/2001
Waterloo, Ont.
Toronto, Ont.
Middlesex County, Ont.
Vancouver, B.C.
Toronto, Ont.
Ingersoll, Ont.
Woodstock, Ont.
Valleyfield (Qué.)
Montréal (Qué.)
30/05/2001
16/10/2000
13/08/2001
19/07/2001
27/07/2001
01/08/2001
31/07/2001
08/08/2001
06/08/2001
Toronto, Ont.
09/08/2001
Regional Municipality of
Ottawa-Carleton, Ont.
Montréal, Que.
Ottawa, Ont.
07/08/2001
16/08/2001
10/08/2001
Kitchener, Ont.
Toronto, Ont.
Regional Municipality of York, Ont.
Surrey, B.C.
Mississauga, Ont.
Montréal, Que.
16/08/2001
23/07/2001
12/09/2001
08/08/2001
01/08/2001
26/07/2001
Hamilton, Ont.
15/08/2001
Montréal (Qué.)
08/05/2001
Mississauga, Ont.
Greater Vancouver Area, B.C.
Dollard-des-Ormeaux, Que.
13/08/2001
13/08/2001
30/07/2001
Gatineau (Qué.)
Regional District of Greater Vancouver, B.C.
Regional Municipality of Ottawa-Carleton, Ont.
Toronto, Ont.
Regional District of Greater Vancouver, B.C.
Cranbrook, B.C.
31/08/2001
18/07/2001
03/08/2001
14/05/2001
27/08/2001
03/07/2001
Toronto, Ont.
10/08/2001
Ottawa, Ont.
Toronto, Ont.
Fond-du-Lac, Sask.
Mississauga, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
19/06/2001
14/08/2001
21/06/2001
31/07/2001
25/07/2001
07/08/2001
Egremont, Ont.
Toronto, Ont.
Toronto, Ont.
16/08/2001
17/08/2001
26/06/2001
393115-3
393810-7
393288-5
392566-8
390725-2
390447-4
382292-3
393261-3
392457-2
392730-0
392954-0
392955-8
393340-7
393100-5
393231-1
393079-3
393641-4
393252-4
393442-0
392371-1
394549-9
393108-1
392944-2
392699-1
393433-1
389502-5
393273-7
393272-9
392742-3
394012-8
392350-9
393053-0
389681-1
393835-2
391787-8
393259-1
391087-3
393564-7
391391-1
392769-5
392568-4
393088-2
393446-2
393462-4
391400-3
3872
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
File Number
No de dossier
Name of Company
Nom de la compagnie
Head Office
Siège social
Effective Date
Date d’entrée en vigueur
390663-9
WATER INCIDENT RESEARCH ALLIANCE
L’ALLIANCE DE RECHERCHE SUR LES INCIDENTS
LIÉS À L’EAU
Toronto, Ont.
06/06/2001
September 27, 2001
Le 27 septembre 2001
MARC LEBLANC
Director
Incorporation and Disclosure
Services Branch
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des services de constitution
et de diffusion d’information
MARC LEBLANC
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary Letters Patent
Lettres patentes supplémentaires
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to:
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Company Name
Nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
361332-1
ACTIVE LIVING COALITION FOR OLDER ADULTS
COALITION D’UNE VIE ACTIVE POUR LES AÎNÉ(E)S
APOSTLES REVELATION SOCIETY (A.R.S.)
CANADIAN NURSES’ ASSOCIATION
ASSOCIATION DES INFIRMIERES ET INFIRMIERS DU CANADA
RETHINK BREAST CANCER CANADA
THE FIRST NATIONS TECHNICAL INSTITUTE
WALK IN THE LIGHT MINISTRIES (CANADA) INC.
LES OEUVRES “MARCHER DANS LA LUMIÈRE” (CANADA) INC.
12/06/01
305357-1
034883-0
387573-3
196309-1
357911-5
September 27, 2001
26/07/01
10/08/01
05/09/01
17/08/01
14/08/01
Le 27 septembre 2001
MARC LEBLANC
Director
Incorporation and Disclosure
Services Branch
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des services de constitution
et de diffusion d’information
MARC LEBLANC
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
CANADA CORPORATIONS ACT
LOI SUR LES CORPORATIONS CANADIENNES
Supplementary Letters Patent — Name Change
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of the
Canada Corporations Act, supplementary letters patent have been
issued to:
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les corporations canadiennes, des lettres
patentes supplémentaires ont été émises en faveur de :
File No.
No de dossier
Old Company Name
Ancien nom de la compagnie
New Company Name
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
158960-1
350446-8
227736-1
359924-8
C.S.F.P.E.
CANADIAN DISASTER RELIEF SOCIETY
Canadians Against Bilingualism Injustice
Chambre de Commerce et d’Industrie Colombienne au Canada
10/08/2001
13/08/2001
27/07/2001
16/08/2001
359502-1
EAST COAST FIRST PEOPLES ALLIANCE
Canadian Society of Professional Engineers
SP Club Society
CANADIAN NETWORK FOR LANGUAGE AWARENESS
CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INVESTISSEMENT
CANADA COLOMBIE (CCICC) / CHAMBER OF
COMMERCE AND INVESTMENTS CANADA COLOMBIA
(CCICC)
EAST COAST FIRST PEOPLES ALLIANCE / ALLIANCE
PREMIER PEUPLE DE LA CÔTE-EST
14/08/2001
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3873
File No.
No de dossier
Old Company Name
Ancien nom de la compagnie
New Company Name
Nouveau nom de la compagnie
Date of S.L.P.
Date de la L.P.S.
047342-1
J.H. MEMORIAL FOUNDATION — FONDATION
COMMEMORATIVES J.H.
The Friends of the National Archives of Canada /Les Ami(e)s
des Archives nationales du Canada
THE CANADIAN SOCIETY FOR CLINICAL NUTRITION
The Jeffery Hale Foundation — La Fondation Jeffery Hale
19/07/2001
304560-9
383387-9
September 27, 2001
The Friends of the National Archives of Canada / Les Amis des 27/07/2001
Archives nationales du Canada
THE CANADIAN SOCIETY FOR CLINICAL NUTRITION / 01/08/2001
SOCIÉTÉ CANADIENNE DE NUTRITION CLINIQUE
Le 27 septembre 2001
MARC LEBLANC
Director
Incorporation and Disclosure
Services Branch
For the Minister of Industry
Le directeur
Direction des services de constitution
et de diffusion d’information
MARC LEBLANC
Pour le ministre de l’Industrie
[40-1-o]
[40-1-o]
3874
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Thirty-Seventh Parliament
Première session, trente-septième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
January 27, 2001.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 27 janvier 2001.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
WILLIAM C. CORBETT
WILLIAM C. CORBETT
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Amendment to Schedule 2 to the Canada Elections Act
Modification à l’annexe 2 de la Loi électorale du Canada
Notice is hereby given that the above-mentioned notice was
published as Extra Vol. 135, No. 1, on Friday, September 28,
2001.
Avis est par les présentes donné que l’avis susmentionné a été
publié dans l’édition spéciale vol. 135, no 1, le vendredi 28 septembre 2001.
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3875
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Food
Alimentation
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2001-027) from PTI Services
(the complainant), of Edmonton, Alberta, concerning a procurement (Solicitation No. E0209-000104/A) by the Department of
Public Works and Government Services (PWGSC). The solicitation is for the supply of food and food services for the Rocky
Mountain National Army Cadet Summer Training Centre located
near Cochrane, Alberta. Pursuant to subsection 30.13(2) of the
Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2)
of the Canadian International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is hereby given that the Tribunal has
decided to conduct an inquiry into the complaint.
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu une plainte (dossier no PR-2001-027) déposée par PTI Services
(la partie plaignante), d’Edmonton (Alberta), concernant un marché (invitation no E0209-000104/A) du ministère des Travaux
publics et des Services gouvernementaux (TPSGC). L’appel d’offres porte sur la fourniture d’alimentation et de services d’alimentation pour le centre national de formation d’été des cadets de
l’Armée des montagnes rocheuses à proximité de Cochrane (Alberta). Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le
Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragraphe 7(2)
du Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la
présente que le Tribunal a décidé d’enquêter sur cette plainte.
Il est allégué que TPSGC a incorrectement évalué la proposition de la partie plaignante.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 28 septembre 2001
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[40-1-o]
[40-1-o]
It is alleged that PWGSC has improperly evaluated the complainant’s proposal.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Ottawa, September 28, 2001
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the
notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, 1 Promenade
du Portage, Ground Floor, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
— 530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, 1, promenade
du Portage, Rez-de-chaussée, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 530-580, rue Hornby, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778 (ATS),
(604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
3876
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Scotia Place Tower Two,
19th Floor, Suite 1909, 10060 Jasper Avenue, Edmonton, Alberta T5J 3R8, (780) 495-3224 (Telephone), (780) 495-3214
(Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Scotia Place Tower
Two, 19e étage, Bureau 1909, 10060, avenue Jasper, Edmonton (Alberta) T5J 3R8, (780) 495-3224 (téléphone), (780)
495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2001-10-3
AUDIENCE PUBLIQUE 2001-10-3
Further to its Notices of Public Hearings CRTC 2001-10, 200110-1 and 2001-10-2 dated September 14, 18 and 20, 2001, relating to the public hearing that will be held on November 19, 2001,
at the Mont-Royal Centre, 2200 Mansfield Street, Auditorium Room, Montréal, Quebec, the Commission announces the
following:
Correction to Item No. 4
The original applications that were published in the Notice of
Public Hearing CRTC 2001-10 are replaced by the following
application:
Katinniq (Raglan Mine) and Kilometre 38, Quebec
Application No. 2001-0708-8
Application by the Société minière Raglan du Québec ltée to
acquire the assets of the radiocommunication distribution undertaking serving Katinniq (Raglan Mine) currently held by
Mary Van Walleghem.
À la suite de ses avis d’audience publique CRTC 2001-10,
2001-10-1 et 2001-10-2 du 14, 18 et 20 septembre 2001 relativement à l’audience publique qui aura lieu le 19 novembre 2001,
au Centre Mont-Royal, 2200, rue Mansfield, salle Auditorium,
Montréal (Québec), le Conseil annonce ce qui suit :
September 28, 2001
Le 28 septembre 2001
Correction à l’article no 4
Les demandes originales publiées dans l’avis d’audience publique CRTC 2001-10 sont remplacées par la demande suivante :
Katinniq (Raglan Mine) et Kilometre 38 (Québec)
No de demande 2001-0708-8
Demande présentée par la Société minière Raglan du Québec
ltée afin d’acquérir l’actif de l’entreprise de distribution de radiocommunication desservant Katinniq (Raglan Mine) présentement détenu par Mary Van Walleghem.
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2001-11
AUDIENCE PUBLIQUE 2001-11
The Commission will hold a public hearing commencing on
December 3, 2001, at 9 a.m., at the Hamilton Convention Centre,
1 Summers Lane, Hamilton (Ontario), to consider the following:
1. Alliance Atlantis Broadcasting Inc.
Toronto, with transmitters in Hamilton and London/Kitchener,
Ontario
For a licence to operate an English-language television station
in Toronto, with rebroadcasting transmitters in Hamilton and
London/Kitchener.
2. CFMT-TV, a Division of Rogers Broadcasting Limited
Toronto, Ontario
For a licence to operate an ethnic-language television station
in Toronto.
Le Conseil tiendra une audience publique à partir du 3 décembre 2001, à 9 h, au Hamilton Convention Centre, 1, Summers
Lane, Hamilton (Ontario), afin d’étudier ce qui suit :
1. Alliance Atlantis Broadcasting Inc.
Toronto, avec émetteurs à Hamilton et à London/Kitchener
(Ontario)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une station
de télévision de langue anglaise à Toronto, avec des réémetteurs à Hamilton et à London/Kitchener.
2. CFMT-TV, une division de Rogers Broadcasting Limited
Toronto (Ontario)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une station
de télévision de langue ethnique à Toronto.
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3. Craig Broadcast Systems Inc.
Toronto, with a transmitter in Hamilton, Ontario
For a licence to operate an English-language television station
in Toronto, with a transmitter in Hamilton.
4. CTV Television Inc.
Toronto and surrounding areas, Kitchener/Waterloo, Ontario
For licences to operate English-language television stations in
Toronto and in Kitchener/Waterloo.
5. Global Communications Limited
Toronto, Hamilton and Kitchener, Ontario
For licences to operate English-language television stations in
Toronto, Hamilton and Kitchener.
6. TDNG Inc. (Torstar)
Toronto, Hamilton and Kitchener, Ontario
For licences to operate English-language television stations in
Toronto, Hamilton and Kitchener.
Deadline for intervention: November 8, 2001
3877
3. Craig Broadcast Systems Inc.
Toronto, avec un émetteur à Hamilton (Ontario)
En vue d’obtenir une licence visant l’exploitation d’une station
de télévision de langue anglaise à Toronto, avec un émetteur à
Hamilton.
4. CTV Television Inc.
Toronto et les régions avoisinantes Kitchener/Waterloo
(Ontario)
En vue d’obtenir des licences visant l’exploitation de stations
de télévision de langue anglaise à Toronto et à Kitchener/
Waterloo.
5. Global Communications Limited
Toronto, Hamilton et Kitchener (Ontario)
En vue d’obtenir des licences visant l’exploitation de stations
de télévision de langue anglaise à Toronto, Hamilton et
Kitchener.
6. TDNG Inc. (Torstar)
Toronto, Hamilton et Kitchener (Ontario)
En vue d’obtenir des licences visant l’exploitation de stations
de télévision de langue anglaise à Toronto, Hamilton et
Kitchener.
Date limite d’intervention : le 8 novembre 2001
September 28, 2001
Le 28 septembre 2001
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2001-103
AVIS PUBLIC 2001-103
Call for Comments — Carriage of Local Television Stations by
DTH Undertakings in Smaller Markets
Appel d’observations sur la distribution des stations de télévision
locales par les entreprises de SRD dans les petits marchés
In this notice, the Commission calls for comments on issues
related to the distribution by DTH undertakings of certain local
and out-of-market television services in smaller television
markets.
Dans cet avis, le Conseil lance un appel d’observations sur les
questions relatives à la distribution de certains services de télévision locaux et hors marché par les entreprises de SRD, dans les
plus petits marchés.
Context
Contexte
In Decision CRTC 2001-609 issued today, the Commission
addressed matters raised in a complaint filed by Cogeco RadioTélévision inc. (Cogeco) against Star Choice Communications
Inc. (Star Choice). In its complaint, Cogeco alleged that Star
Choice, by distributing local TVA signals from Chicoutimi/
Jonquière and Sherbrooke (local TVA signals) and not local TQS
and CBC French-language service signals from those markets
(local Cogeco signals), has breached section 9 of the Broadcasting Distribution Regulations (the Regulations) by conferring an
undue preference on TVA and by subjecting Cogeco to an undue
disadvantage.
In its decision, the Commission was not able to find that Star
Choice had conferred an undue preference on TVA and/or that
Cogeco had been subjected to an undue disadvantage. The Commission considers, however, that the circumstances involving
local television stations and DTH distribution decisions raised in
the Cogeco/Star Choice matter, as well as in similar situations
described in a number of other complaints before the Commission
alleging undue preference or disadvantage, warrant further
investigation.
In Public Notice CRTC 1995-217, which accompanied a number of licensing decisions for DTH satellite distribution
La décision CRTC 2001-609 publiée aujourd’hui porte sur les
questions soulevées dans la plainte de Cogeco Radio-Télévision
inc. (Cogeco) contre Star Choice Communications Inc. (Star
Choice). Dans sa plainte, Cogeco allègue que Star Choice distribue les signaux locaux de TVA de Chicoutimi/Jonquière et Sherbrooke (signaux locaux de TVA) mais ne distribue pas les signaux locaux de TQS et de la SRC sur ces mêmes marchés
(signaux locaux de Cogeco). En conséquence, Cogeco accuse Star
Choice d’enfreindre l’article 9 du Règlement sur la distribution de
radiodiffusion (le Règlement) en conférant un avantage indu à
TVA et en imposant à Cogeco un désavantage indu.
Dans sa décision, le Conseil n’a pas été en mesure de conclure
que Star Choice confère un avantage indu à TVA et/ou assujettit
Cogeco à un désavantage indu. Cependant, le Conseil considère
que les facteurs suivants justifient un supplément d’enquête : les
circonstances entourant les questions relatives aux stations de
télévision locales et aux décisions de distribution des entreprises
de SRD soulevées dans l’affaire Cogeco/Star Choice, tout comme
d’autres circonstances de préférences ou de désavantages indus
évoquées dans d’autres plaintes déposées au Conseil.
Dans l’avis public CRTC 1995-217, qui accompagne un certain
nombre de décisions d’octroi de licence à des entreprises de
3878
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
undertakings, the Commission put in place a flexible regulatory
framework for DTH distribution undertakings which, among
other things, permitted DTH undertakings, at their option, to distribute Canadian television stations outside their traditional overthe-air broadcasting markets. Subsequently, the Commission incorporated the regulatory framework for DTH licensees into
Part 4 of the Regulations which came into force in 1998. The
distribution rules for DTH licensees are set out in sections 37 to
41 of the Regulations.
Recent developments in DTH distribution have raised some
concerns about the impact of the distribution of optional local
television signals by DTH on smaller market television stations
across Canada. Accordingly, the Commission seeks comments on
the following questions.
distribution par SRD, le Conseil a institué un cadre réglementaire
plus souple pour les entreprises de distribution par SRD. Un tel
cadre permettait notamment à ces entreprises de distribuer à leur
choix, les stations de télévision canadienne à l’extérieur de leurs
marchés traditionnels de radiodiffusion en direct. Par la suite, le
Conseil a incorporé le cadre réglementaire régissant les titulaires
de SRD dans la partie 4 du Règlement entré en vigueur en 1998.
Les règles de distribution pour les titulaires de SRD sont exposées
dans les articles 37 à 41 du Règlement.
De récents événements dans le secteur de la distribution par
SRD ont soulevé certaines préoccupations concernant l’impact
sur les petits marchés canadiens de la distribution par SRD de
signaux de télévision locaux facultatifs. En conséquence, le Conseil sollicite des observations sur les questions suivantes.
Questions
Questions
Without limiting the scope of the submissions, the Commission
invites comment on the following questions that seek to explore
the factual context, the policy implications, and possible courses
of action related to the distribution of local television signals and
out-of-market television services by DTH licensees.
Sans limiter la portée des mémoires, le Conseil sollicite plus
particulièrement des commentaires sur les questions suivantes
visant à explorer le contexte factuel, les implications politiques et
les moyens d’action possibles associés à la distribution des signaux locaux et des services de télévision hors marché par les
titulaires de licence de SRD.
Factual context
Contexte factuel
Identify (supported with examples and detailed rationale) the
current and future impact of: (i) the distribution by DTH undertakings of some local signals in smaller television markets and
not the signals of the other local television stations in the same
market and (ii) the distribution by DTH undertakings of out-ofmarket television services in markets with smaller television stations. In particular, address the impact on the following:
— Audiences to local stations and local programs;
— Revenues of the local stations (including national and local
advertising revenue and network payments — Note: In providing comments on revenues, please include information on
advertiser ad placement practices.); and
— Protection of programming rights.
In terms of program content, what currently distinguishes a local signal from a network signal? Quantify the difference. Include
program schedules where appropriate.
Identify the possible implications for DTH undertakings of
their distribution of local signals with respect to:
— Cost: For example, what is the cost of carrying a single television signal? How many subscribers would generally be required to recover this cost? Over what period?
— Capacity: Specifically, what would be the effect on DTH
distribution capacity and cost were there a “carry one, carry
all” requirement (see below for definition)? What would
be the implications on DTH distribution capacity of a move
from today’s analogue NTSC broadcast system to the new
digital A/53?
Identifier, avec exemples et arguments détaillés à l’appui,
l’impact actuel et futur de (i) la distribution sélective de signaux
locaux, par SRD, sur les petits marchés, (ii) la distribution par les
entreprises de SRD de services de télévision hors marché dans les
marchés des petites stations de télévision. Entre autres, vérifier
l’impact de ces faits sur :
— les auditoires des stations locales et des émissions locales;
— les revenus des stations locales (dont les revenus de publicité
locale et nationale et les paiements des réseaux. — Note :
avec tout commentaire sur les revenus publicitaires, prière
d’inclure des renseignements sur les pratiques de placement
des annonceurs);
— la protection des droits des émissions.
En terme de contenu des émissions, qu’est-ce qui différencie
un signal local d’un signal réseau? Veuillez chiffrer cette différence. Inclure un horaire des émissions lorsque cela est approprié.
Évaluer, pour les entreprises de SRD, les conséquences possibles de la distribution des signaux locaux sur :
— le coût : par exemple, le coût d’acheminement d’un seul signal de télévision; le nombre d’abonnés et la durée de l’abonnement nécessaires à la récupération de ce coût.
— la capacité : quel serait plus précisément l’effet d’une exigence de distribution non sélective (la distribution d’un signal
imposant automatiquement l’obligation de distribution de tous
les autres) sur la capacité et le coût de distribution par SRD?
Que signifierait, pour la capacité de distribution par SRD, le
passage du système de radiodiffusion analogique NTSC actuel
au nouveau système numérique A/53?
Policy implications
Conséquences sur les politiques
As stated in the Broadcasting Act, “the Commission establishes
classes of licences and issues licences subject to conditions related to the circumstances of the licensee.”
Does the extension of a local broadcaster’s signals by a DTH
undertaking have an impact on the nature and circumstances of
the licence granted to the local television programming
undertaking?
The Canadian broadcasting system should be regulated and
supervised in a flexible manner that is readily adaptable to the
Tel qu’il est énoncé dans la Loi sur la radiodiffusion, le Conseil peut établir des catégories de licences et attribuer des licences
aux conditions liées à la situation du titulaire.
L’extension des signaux d’un radiodiffuseur local par une entreprise de SRD a-t-elle un impact sur la nature et les particularités de la licence attribuée à l’entreprise de programmation de
télévision locale?
La réglementation et la surveillance du système devraient être
souples et à la fois tenir compte des caractéristiques de la
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3879
different characteristics of English and French language broadcasting and to the different conditions under which broadcasting
undertakings that provide English or French language programming operate.
In addressing the issue of extended DTH distribution of local
broadcaster signals, which characteristics and conditions, if any,
should be taken into consideration to ensure that the regulatory
framework has the necessary flexibility to meet the specific requirements of the English and French markets?
How is the public interest, the interest of DTH subscribers, and
the competitiveness of DTH licensees, served by DTH undertakings distributing multiple services where the programming is
largely the same?
radiodiffusion dans les langues française et anglaise et des conditions différentes d’exploitation auxquelles sont soumises les entreprises de radiodiffusion qui diffusent la programmation dans
l’une ou l’autre langue.
D’après l’analyse de la distribution par SRD élargie des
signaux locaux de radiodiffusion, quelles caractéristiques et conditions, le cas échéant, pourraient garantir que le cadre réglementaire a la souplesse nécessaire pour répondre aux demandes spécifiques des marchés anglophones et francophones?
Comment les entreprises de distribution par SRD distribuant
des services multiples dont la programmation est essentiellement
la même servent-elles l’intérêt du public, de leurs abonnés et de la
concurrence entre titulaires de licence de SRD?
Possible courses of action
Moyens d’action possibles
Provide your comments (addressing the possible impact of
each alternative on subscribers, distributors and programming
services) of the following possible alternatives some of which
have been proposed by a number of parties:
a) No change to the current CRTC policy and regulations:
DTH licensees are not limited in the local signals they may
distribute.
b) A requirement to “carry one, carry all”: If a DTH licensee
decides to distribute one local signal from a particular market,
it would be required to distribute all other local signals from
that same market.
c) While DTH licensees would be permitted to distribute as
many television stations as they wish, local stations could only
be offered to subscribers in the market that the local station is
licensed to serve.
d) Commission approval would be required as it is for Canadian distant signals, that is, DTH licensees would be required
to obtain prior approval from the Commission before adding
any new conventional Canadian television signals.
e) Any other alternative, including combinations of the above.
Donner des commentaires (tenant compte de l’impact éventuel
de chaque possibilité offerte sur les abonnés, les distributeurs et
les services de programmation) sur les propositions qui sont exposées ci-après, dont certaines ont été proposées par les parties :
a) Aucun changement à la politique et aux règlements actuels
du CRTC : aucune limite au nombre de signaux locaux pouvant
être distribués par les titulaires de SRD.
b) Exigence de distribution non sélective : si une titulaire de licence de SRD décide de distribuer un signal issu d’un marché
précis, elle devra distribuer tous les autres signaux du même
marché.
c) Si les titulaires de licences de SRD sont autorisées à décider
du nombre de stations de télévision qu’elles distribuent, les
stations locales ne peuvent être offertes qu’aux abonnés du
marché spécifique correspondant à leur licence.
d) L’approbation du Conseil sera exigée comme pour les signaux canadiens éloignés : les titulaires de licence SRD devront obtenir une approbation préalable du Conseil avant de
procéder à tout ajout de signaux de télévision canadienne
traditionnelle.
e) Toute autre proposition, dont diverses combinaisons des
possibilités évoquées ci-dessus.
Call for comments
Appel d’observations
The Commission invites comments that address the issues and
questions set out in this notice. The Commission will accept
comments that it receives on or before November 30, 2001.
The Commission will not formally acknowledge comments. It
will, however, fully consider all comments and they will form
part of the public record of the proceeding, provided that the procedures for filing have been followed.
September 28, 2001
Le Conseil invite les parties intéressées à soumettre des observations sur les questions soulevées par le présent avis. Le Conseil
n’acceptera que les observations qui lui seront parvenues au plus
tard le 30 novembre 2001.
Le Conseil n’accusera pas officiellement réception des observations. Il en tiendra toutefois pleinement compte et il les versera
au dossier public de la présente instance, à la condition que la
procédure de dépôt ait été suivie.
Le 28 septembre 2001
[40-1-o]
[40-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2001-104
AVIS PUBLIC 2001-104
The Commission has received the following applications:
1. Canal Évasion inc.
Across Canada
To amend the licence of the national French-language specialty television service known as Canal Évasion with respect
to expenditures on Canadian programming.
Le Conseil a été saisi des demandes suivantes :
1. Canal Évasion inc.
L’ensemble du Canada
En vue de modifier la condition de licence du service national
de télévision spécialisée de langue française appelé Canal Évasion relative aux dépenses au titre des émissions
canadiennes.
3880
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
2.
Rush Communications Limited
Mabou, Nova Scotia
To be relieved, by condition of licence, of the requirement
that it distribute the signals of CBIT-19 (CBC) and CJCBTV-1 (CTV) Inverness, Nova Scotia, both local services.
2.
3.
Canadian Broadcasting Corporation
Rimouski, Quebec
To increase the effective radiated power from 5 500 to
19 400 watts and to change the channel class from 206B to
206C1.
La radio communautaire du comté
Rimouski, Quebec
To amend the broadcasting licence of the type B community
radio programming undertaking CKMN-FM.
3.
4.
5.
Corus Radio Company
Cornwall, Ontario
To acquire control of Tri-Co Broadcasting Limited (Tri-Co)
by acquiring all of the issued and outstanding shares held by
519957 Ontario Ltd. (the Emard family) in Tri-Co, representing 100 percent of this corporation’s voting interests.
Deadline for intervention: November 2, 2001
4.
5.
Rush Communications Limited
Mabou (Nouvelle-Écosse)
Afin d’être relevée, par condition de licence, de l’obligation
de distribuer les signaux de CBIT-19 (SRC) et CJCB-TV-1
(CTV) Inverness (Nouvelle-Écosse), tous les deux des services locaux.
Société Radio-Canada
Rimouski (Québec)
En vue d’augmenter la puissance apparente rayonnée de
5 500 à 19 400 watts et de changer le canal associé à sa fréquence de 206B à 206C1.
La radio communautaire du comté
Rimouski (Québec)
En vue de modifier la licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio communautaire de type B,
CKMN-FM.
Corus Radio Company
Cornwall (Ontario)
En vue d’obtenir l’autorisation d’acquérir le contrôle de TriCo Broadcasting Limited (Tri-Co) en achetant toutes les actions émises et en circulation détenues par 519957 Ontario
Ltd. (la famille Emard) dans Tri-Co, soit 100 p. 100 des
droits de vote de cette société.
Date limite d’intervention : le 2 novembre 2001
September 28, 2001
Le 28 septembre 2001
[40-1-o]
[40-1-o]
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3881
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
BANCA COMMERCIALE ITALIANA OF CANADA
BANQUE COMMERCIALE ITALIENNE DU CANADA
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given, in accordance with the provisions of
section 215 of the Bank Act, that Banca Commerciale Italiana of
Canada intends to make an application to the Minister of Finance
to change the name of the bank in English and in French to
IntesaBci Canada, effective November 1, 2001.
Toronto, September 7, 2001
BANCA COMMERCIALE ITALIANA OF CANADA
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 215
de la Loi sur les banques, que la Banque Commerciale Italienne
du Canada a l’intention de présenter une demande au ministre des
Finances visant à changer la dénomination sociale, en français et
en anglais, de la banque à IntesaBci Canada, à compter du
1er novembre 2001.
Toronto, le 7 septembre 2001
BANQUE COMMERCIALE ITALIENNE DU CANADA
[37-4-o]
[37-4-o]
BANK OF AMERICA, NATIONAL ASSOCIATION
BANK OF AMERICA, NATIONAL ASSOCIATION
APPLICATION TO ESTABLISH A FOREIGN BANK
BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE DE
BANQUE ÉTRANGÈRE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 525(2) of the
Bank Act, that Bank of America, National Association, a foreign
bank with its head office in Charlotte, North Carolina, United
States of America, intends to apply to the Minister of Finance for
an order permitting it to establish a foreign bank branch in Canada to carry on the business of banking. The branch will carry on
business in Canada under the name Bank of America, National
Association, Canada Branch, and its principal office will be located in Toronto, Ontario.
Any person who objects to the proposed order may submit an
objection in writing to the Office of the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on
or before November 26, 2001.
Charlotte, North Carolina, October 6, 2001
BANK OF AMERICA, NATIONAL ASSOCIATION
Avis est par les présentes donné, en vertu du paragraphe 525(2)
de la Loi sur les banques, que la Bank of America, National Association, une banque étrangère ayant son siège social à Charlotte,
en Caroline du Nord, aux États-Unis, a l’intention de demander
au ministre des Finances une ordonnance l’autorisant à établir une
succursale de banque étrangère au Canada pour y mener des activités bancaires. La succursale exercera ses affaires au Canada
sous le nom de Bank of America, National Association, succursale canadienne, et son bureau principal sera situé à Toronto
(Ontario).
Toute personne qui s’oppose à une telle ordonnance peut soumettre son opposition, par écrit, au Bureau du surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A
0H2, au plus tard le 26 novembre 2001.
Charlotte, Caroline du Nord, le 6 octobre 2001
BANK OF AMERICA, NATIONAL ASSOCIATION
[40-4-o]
[40-4-o]
B2B TRUST
B2B TRUST
LBC CAPITAL INC.
BLC CAPITAL INC.
APPLICATION FOR AMALGAMATION
DEMANDE DE FUSION
Notice is hereby given that, in accordance with the provisions
of the Trust and Loan Companies Act (Canada), B2B Trust and
LBC Capital Inc. intend to make an application to the Minister of
Finance to issue letters patent of amalgamation to effect a vertical
short-form amalgamation of the two entities. The amalgamated
company will be called B2B Trust.
Montréal, September 28, 2001
B2B TRUST
LORRAINE PILON
Secretary
LBC CAPITAL INC.
MARTIN LATULIPPE
Secretary
Avis est par les présentes donné que, conformément aux dispositions de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt (Canada), la
B2B Trust et la BLC Capital inc. ont l’intention de demander au
ministre des Finances d’émettre des lettres patentes de fusion
visant la fusion verticale simplifiée des deux entités. La société
issue de la fusion portera la dénomination sociale de B2B Trust.
Montréal, le 28 septembre 2001
B2B TRUST
La secrétaire
LORRAINE PILON
BLC CAPITAL INC.
Le secrétaire
MARTIN LATULIPPE
[40-4-o]
[40-4-o]
3882
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
CREATIVE SALMON COMPANY LTD.
CREATIVE SALMON COMPANY LTD.
PLANS DEPOSITED
Creative Salmon Company Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Creative Salmon Company Ltd. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Victoria, at 850 Burdett Avenue, Victoria, British Columbia V8W 1B4, under deposit number ES83900, a description
of the site and plans of finfish aquaculture facilities in the unsurveyed foreshore in the southern reaches of Fortune Channel,
0.9 nautical miles southwest of Kirshaw Islets and north of
Dawley Passage, in Clayoquot District, British Columbia, commencing from a shoreline stake at 49°9.75′ N, 125°46.14′ W,
proceeding 400 m at 295° True; then 750 m at 025° True; then
510 m at 115° True; then following the shoreline to the point of
commencement, containing 33.75 hectares, more or less.
WILLIAM G. VERNON
General Manager
DÉPÔT DE PLANS
La société Creative Salmon Company Ltd. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Creative Salmon Company Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
Victoria, situé au 850, avenue Burdett, Victoria (ColombieBritannique) V8W 1B4, sous le numéro de dépôt ES83900, une
description de l’emplacement et les plans des installations d’aquiculture des poissons dans l’estran non levé aux confins sud du
chenal Fortune, à 0,9 mille marin, au sud-ouest de l’île Kirshaw et
au nord du chenal Dawley, dans le district de Clayoquot
(Colombie-Britannique), aux coordonnées suivantes : commençant à un jalon installé sur le littoral à 49°9,75′ N., 125°46,14′ O.,
continuant 400 m en direction de 295° rectiligne; de là continuant
750 m en direction de 025° rectiligne; de là continuant 510 m en
direction de 115° rectiligne; de là suivant le littoral jusqu’au point
de départ, le tout contenant environ 33,75 hectares.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Division de la protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Région du Pacifique, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Tofino, le 26 septembre 2001
Le directeur
WILLIAM G. VERNON
[40-1-o]
[40-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Division, Canadian Coast Guard, Pacific
Region, Department of Fisheries and Oceans, 350-555 West
Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B 5G3.
Tofino, September 26, 2001
DIRECT MARKETING AND CALL CENTRES SOCIETY
(DMCCS)
SOCIÉTÉ DE MARKETING DIRECT ET DE CENTRES
D’APPELS (SMDCA)
SURRENDER OF CHARTER
Notice is hereby given that the Société de Marketing Direct et
de Centres d’Appels — Direct Marketing and Call Centres Society (SMDCA/DMCCS) intends to apply to the Minister of Industry for leave to surrender its charter pursuant to the Canada Corporations Act.
September 19, 2001
GEORGES VIGNY
Director General
ABANDON DE CHARTE
Avis est par les présentes donné que la Société de Marketing
Direct et de Centres d’Appels — Direct Marketing and Call Centres Society (SMDCA/DMCCS) demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la Loi
sur les corporations canadiennes.
Le 19 septembre 2001
Le directeur général
GEORGES VIGNY
[40-1-o]
[40-1-o]
GIFT LAKE METIS SETTLEMENT
GIFT LAKE METIS SETTLEMENT
PLANS DEPOSITED
The Gift Lake Metis Settlement hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, the Gift Lake Metis Settlement has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Northern Alberta, at
Edmonton, Alberta, under deposit number 0122213, a description
of the site and plans of the proposed bridge over the Utikuma
DÉPÔT DE PLANS
Le Gift Lake Metis Settlement donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et
des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le Gift Lake Metis Settlement a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
des Océans, et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement de Northern Alberta, à Edmonton (Alberta),
sous le numéro de dépôt 0122213, une description de
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
River, on a local road, at Gift Lake Metis Settlement, located at
INE 28-079-12-W5.
3883
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Sherwood Park, September 20, 2001
MPA ENGINEERING LTD.
A. E. (ARNOLD) ASSENHEIMER
Professional Engineer
l’emplacement et les plans d’un pont que l’on propose de construire au-dessus de la rivière Utikuma, sur un chemin local, à Gift
Lake Metis Settlement, situé aux coordonnées INE 28-079-12, à
l’ouest du cinquième méridien.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Sherwood Park, le 20 septembre 2001
MPA ENGINEERING LTD.
L’ingénieur
A. E. (ARNOLD) ASSENHEIMER
[40-1-o]
[40-1]
GULF CANADA RESOURCES LTD.
GULF CANADA RESOURCES LTD.
PLANS DEPOSITED
Gulf Canada Resources Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Gulf Canada Resources Ltd. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Northern Alberta, at
Edmonton, Alberta, under deposit number 0124418, a description
of the site and plans of a proposed bridge crossing the Wabasca
River, in SE Quarter 34-91-3-W5M.
Calgary, October 6, 2001
GULF CANADA RESOURCES LTD.
DÉPÔT DE PLANS
La société Gulf Canada Resources Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Gulf Canada Resources Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits du
district d’enregistrement de Northern Alberta, à Edmonton
(Alberta), sous le numéro de dépôt 0124418, une description de
l’emplacement et les plans d’un pont que l’on propose de construire au-dessus de la rivière Wabasca, quart sud-est, coordonnées 34-91-3, à l’ouest du cinquième méridien.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Surintendant, Programme de protection des eaux navigables, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
Calgary, le 6 octobre 2001
GULF CANADA RESOURCES LTD.
[40-1-o]
[40-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian
Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
J.P. MORGAN CANADA
J.P. MORGAN CANADA
LETTERS PATENT OF DISSOLUTION
Notice is hereby given, in accordance with subsection 345(4)
of the Bank Act, that the Secretary of State (International Financial Institutions), on behalf of the Minister of Finance, pursuant
to subsection 345(2) of the Bank Act, approved by order dated
August 27, 2001, the application by J.P. Morgan Canada
(the “Bank”) for letter patent of dissolution and that the Bank has
commenced its voluntary liquidation.
Toronto, September 28, 2001
J.P. MORGAN CANADA
Royal Bank Plaza, South Tower
Suite 1800, 200 Bay Street
Toronto, Ontario
M5J 2J2
LETTRES PATENTES DE DISSOLUTION
Avis est par les présentes donné, en vertu du paragraphe 345(4)
de la Loi sur les banques, que le secrétaire d’État (Institutions
financières internationales), au nom du ministre des Finances, en
vertu du paragraphe 345(2) de la Loi sur les banques, a approuvé
par décret en date du 27 août 2001 la demande de la J.P. Morgan
Canada (la « banque ») de lettres patentes de dissolution, et que la
banque a entrepris sa liquidation volontaire.
Toronto, le 28 septembre 2001
J.P. MORGAN CANADA
Royal Bank Plaza, Tour Sud
Bureau 1800, 200, rue Bay
Toronto (Ontario)
M5J 2J2
[40-4-o]
[40-4-o]
3884
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
OYSTER POND WALK SOCIETY
OYSTER POND WALK SOCIETY
PLANS DEPOSITED
The Oyster Pond Walk Society hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, the Oyster Pond Walk Society has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Halifax County, at Halifax, Nova Scotia, under deposit number 3082, a description of the
site and plans of a proposed pedestrian bridge over Navy Pool, at
Oyster Pond, Nova Scotia, at the foot of Old Trunk Road.
RON JENNEX
Chair
DÉPÔT DE PLANS
La Oyster Pond Walk Society donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et
des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Oyster Pond Walk Society a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
des Océans, et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement du comté de Halifax, à Halifax (NouvelleÉcosse), sous le numéro de dépôt 3082, une description de
l’emplacement et les plans d’une passerelle que l’on propose de
construire au-dessus de la baie Navy, à Oyster Pond (NouvelleÉcosse), au bout du chemin Old Trunk.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant régional, Programme de protection des eaux navigables, Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des
Océans, Rue Parker, Case postale 1000, Dartmouth (NouvelleÉcosse) B2Y 3Z8.
Oyster Pond, le 28 septembre 2001
Le président
RON JENNEX
[40-1-o]
[40-1-o]
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Superintendent, Navigable Waters Protection Program, Canadian Coast
Guard, Department of Fisheries and Oceans, Foot of Parker
Street, P.O. Box 1000, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 3Z8.
Oyster Pond, September 28, 2001
RURAL MUNICIPALITY OF MACDONALD
RURAL MUNICIPALITY OF MACDONALD
PLANS DEPOSITED
The Rural Municipality of Macdonald hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Rural Municipality of Macdonald has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office
of the District Registrar of the Land Registry District of Winnipeg, at 405 Broadway Avenue, Lower Level, Winnipeg, Manitoba R3C 3L6, under railway deposit number R1084, a description of the site and plans for the replacement of a bridge over the
La Salle River located east of Section 35, Township 8, Range 2,
east of the principal meridian, in Manitoba.
Sanford, October 1, 2001
RURAL MUNICIPALITY OF MACDONALD
DÉPÔT DE PLANS
La Rural Municipality of Macdonald donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Rural Municipality of Macdonald a,
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Winnipeg, situé au 405, avenue
Broadway, Étage inférieur, Winnipeg (Manitoba) R3C 3L6, sous
le numéro de dépôt (chemin de fer) R1084, une description de
l’emplacement et les plans des travaux de remplacement du pont
au-dessus de la rivière La Salle, à l’est de la Section 35,
Township 8, Rang 2, à l’est du méridien principal, au Manitoba.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
Sanford, le 1er octobre 2001
RURAL MUNICIPALITY OF MACDONALD
[40-1-o]
[40-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
WEST COAST SHELLFISH MANAGEMENT
CO-OPERATIVE
WEST COAST SHELLFISH MANAGEMENT
CO-OPERATIVE
PLANS DEPOSITED
West Coast Shellfish Management Co-operative hereby gives
notice that an application has been made to the Minister of
DÉPÔT DE PLANS
La West Coast Shellfish Management Co-operative donne avis,
par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3885
GARY MORASH
General Manager
ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La West Coast Shellfish Management Co-operative a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au bureau de la publicité des
droits du district d’enregistrement de Victoria, situé au 850, avenue Burdett, Victoria (Colombie-Britannique), sous le numéro de
dépôt E5081642, une description de l’emplacement et les plans
d’une ferme d’aquaculture pour mollusques et crustacés qui comprend une installation pour palourdes japonaises et un radeau
pour huîtres creuses du Pacifique, située à la pointe Henriksen,
baie Holberg, à 10 km à l’ouest de Coal Harbour (ColombieBritannique).
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Division de la protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Région du Pacifique, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Coal Harbour, le 14 septembre 2001
Le directeur
GARY MORASH
[40-1-o]
[40-1]
Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, West Coast Shellfish Management Co-operative has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the office of
the District Registrar of the Land Registry District of Victoria, at
850 Burdett Avenue, Victoria, British Columbia, under deposit
number E5081642, a description of the site and plans of a marine
shellfish aquaculture farm, including a manilla clam beach and a
deepwater Pacific oyster raft site, located at Henriksen Point, in
Holberg Inlet, 10 km west of Coal Harbour, British Columbia.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigable Waters Protection Division, Canadian Coast Guard, Pacific
Region, Department of Fisheries and Oceans, 350-555 West
Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B 5G3.
Coal Harbour, September 14, 2001
3886
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Agriculture and Agri-Food, Dept. of
Proclamation Amending the Chicken Farmers of
Canada Proclamation ..............................................
Canadian Environmental Assessment Agency
Order Amending the Environmental Assessment
Review Panel Service Charges Order .....................
3887
3896
Page
Agriculture et de l’Agroalimentaire, min. de l’
Proclamation modifiant la Proclamation visant Les
Producteurs de poulet du Canada ...........................
Agence canadienne d’évaluation environnementale
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables aux
services relatifs aux commissions d’évaluation
environnementale....................................................
3887
3896
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3887
Proclamation Amending the Chicken Farmers of
Canada Proclamation
Proclamation modifiant la Proclamation visant Les
Producteurs de poulet du Canada
Statutory Authority
Farm Products Agencies Act
Fondement législatif
Loi sur les offices des produits agricoles
Sponsoring Department
Department of Agriculture and Agri-Food
Ministère responsable
Ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Chicken Farmers of Canada Proclamation (the Proclamation), made under the Farm Products Agencies Act, establishes
the membership of the Chicken Farmers of Canada (CFC), provides for the manner and term of appointments to its board of
directors (Part I) and specifies the terms of the marketing plan
that the CFC is empowered to implement (Part II).
Description
La Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canada
(la Proclamation), prise en vertu de la Loi sur les offices des produits agricoles, énonce quels sont les membres des Producteurs
de poulet du Canada (PPC), établit le mode de nomination des
administrateurs de cet office (partie I) et précise les conditions du
plan de commercialisation que les PPC sont habilités à appliquer
(partie II).
Les modifications apportées à la partie I de la Proclamation
permettront au British Columbia Chicken Marketing Board
(l’Office de commercialisation du poulet de la ColombieBritannique) d’adhérer aux PPC. Ainsi, les 10 provinces seront
membres des PPC. En outre, les PPC peuvent exercer leurs pouvoirs relativement au poulet ainsi qu’à toute partie du poulet, tant
vif que transformé, produit au Canada et commercialisé sur les
marchés interprovincial ou d’exportation. Les Territoires du
Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut n’ont exprimé aucun intérêt
à devenir membres des PPC car la production de poulet y est virtuellement inexistante.
Les modifications apportées à la partie II de la Proclamation
permettent aux PPC de mettre en application et d’administrer un
régime révisé d’attribution des contingents, qui est expliqué de
façon plus détaillée à l’annexe B de l’Accord fédéral-provincial
du poulet. Ces modifications établissent le cadre juridique nécessaire à l’utilisation d’une méthode ascendante d’attribution des
contingents et accordent aux PPC une certaine mesure de souplesse pour qu’ils puissent réagir aux conditions changeantes du
marché tout en introduisant des dispositions de sauvegarde assurant que les changements aux niveaux de production sont apportés
de façon méthodique. En vertu du système énoncé dans la Proclamation existante, l’attribution du contingent entre les provinces
est fondée sur les parts du marché durant une période prescrite,
tout accroissement de ce contingent étant réparti selon un certain
nombre de critères pondérés. Ce système s’est révélé trop rigide
et inflexible pour qu’il puisse y avoir une croissance sensible de
la production dans quelque province.
La Proclamation jointe (annexe A) à l’Accord fédéralprovincial du poulet énonce les modalités générales selon lesquelles les PPC peuvent exercer leurs pouvoirs de mise en œuvre
de leur plan de commercialisation. L’annexe B, qui est l’Entente
opérationnelle, prescrit de façon plus détaillée comment les PPC
doivent administrer leurs régimes de contingentement, de prélèvement et d’octroi de permis. C’est l’Accord fédéral-provincial
lui-même qui énonce les responsabilités des partenaires dans le
système, c’est-à-dire les ministres fédéral et provinciaux, les régies provinciales, les offices provinciaux de commercialisation et
les PPC.
The amendments to Part I of the Proclamation will allow the
British Columbia Chicken Marketing Board to become a member
of the CFC. All 10 provinces would then be members of the CFC.
As well, the CFC may exercise its powers in relation to chicken
and any part of a chicken, live or in processed form, produced in
Canada and marketed in interprovincial or export trade. The
Northwest Territories, the Yukon Territory, and Nunavut have not
expressed interest in becoming members of the CFC as there is
virtually no chicken production in these areas.
Amendments to Part II of the Proclamation provide for the
CFC to implement and administer a revised quota allocation system which is set out in greater detail in Schedule B of the FederalProvincial Agreement for Chicken. These amendments will provide the necessary legal framework for a bottom-up approach to
quota allocation and will introduce a degree of flexibility to allow
the CFC to respond to changing market conditions while at the
same time establishing safeguards to ensure changes in production levels are implemented in an orderly manner. Under the system specified in the existing Proclamation, allocation of quota to
provinces is based on traditional market shares, and any increase
to that number is made through the application of a number of
weighted criteria. This system has proven to be too rigid and inflexible to allow for any significant growth in production by any
one province.
The Proclamation is Schedule A to the Federal-Provincial
Agreement for Chicken and in general terms, sets out how the
CFC can exercise its powers to implement the terms of its marketing plan. Schedule B, the Operating Agreement, prescribes in
greater detail how the CFC will operate its quota, levy and licensing systems. The Federal-Provincial Agreement, itself, sets
out the responsibilities of the partners in the system, i.e. federal
and provincial ministers, provincial supervisory boards, the provincial commodity boards and the CFC.
3888
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
Alternatives
Solutions envisagées
No alternatives have been considered and no alternative
method exists that would allow the British Columbia Chicken
Marketing Board to become a member of the CFC. Likewise, no
alternative method exists that would authorize the CFC to implement and administer a quota allocation system other than that
specified in Part II of the Proclamation.
Aucune autre option n’a été considérée et aucune autre méthode ne permettrait au British Columbia Chicken Marketing
Board d’adhérer aux PPC. De même, il n’existe aucune autre
méthode pour autoriser les PPC à mettre en œuvre et à administrer un système d’attribution des contingents distinct de celui qui
est décrit à la partie II de la Proclamation.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Adding British Columbia to the CFC will allow, on a national
basis, for greater price and production stability in the industry,
foster greater orderly marketing of the regulated product and provide for a stable base for economic growth and development in
British Columbia’s chicken industry. Improvements to CFC’s
quota allocation system will enhance the CFC’s ability to address
changing market conditions on a provincial basis, introduce much
needed flexibility into the system and provide stability nationally
for industry expansion.
L’adhésion de la Colombie-Britannique aux PPC stabilisera
davantage les prix et la production à l’échelle nationale dans
l’industrie, favorisera la commercialisation méthodique du produit réglementé et établira une base solide pour la croissance
économique et le développement de l’industrie du poulet en
Colombie-Britannique. Les améliorations apportées au système
d’attribution des contingents des PPC accroîtront la capacité des
PPC à répondre aux conditions changeantes du marché à l’échelle
provinciale, apporteront une souplesse vraiment nécessaire dans
le système et renforceront à l’échelle nationale la stabilité que
requiert l’expansion de l’industrie.
Les dépenses engagées pour l’exploitation méthodique des régimes provinciaux et national de commercialisation incombent
aux producteurs primaires. Les dépenses d’un administrateur supplémentaire aux réunions du conseil d’administration des PPC
devront être prévues dans le budget de fonctionnement des PPC.
Toutefois, cette augmentation des dépenses n’affectera aucunement le budget du gouvernement canadien.
The expenses incurred to operate provincial and national orderly marketing systems are borne by primary producers. The
expenses for an additional member to attend CFC board of directors’ meetings will be paid from the operating budget of the CFC.
This action will not result in any costs to the Government of
Canada.
Consultation
Consultations
In July 1998, the federal, provincial and territorial ministers of
Agriculture directed the CFC to revise the Federal-Provincial
Agreement for Chicken to reflect the more market responsive and
flexible quota system which had been developed by the chicken
industry. Consultation on this initiative by the CFC has been extensive. Downstream industry stakeholders, i.e. the Canadian
Poultry and Egg Processors Council, the Further Poultry Processors Association of Canada, and the Canadian Restaurant and
Foodservices Association, contributed significantly to the development of a revised quota system and all favour the proposed
Proclamation amendments.
Federal and provincial ministers of Agriculture (including
ministers of Intergovernmental Affairs from Quebec and Newfoundland and Labrador) have signed a renewed FederalProvincial Agreement for Chicken which included, as a Schedule,
the CFC’s Proclamation incorporating the proposed amendments.
Subsequently, all provincial supervisory boards and producer
chicken boards signed the Agreement. By doing so, these organizations signalled their support for the changes to the
Proclamation.
En juillet 1998, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux
de l’Agriculture ont signifié aux PPC que l’industrie du poulet
devait réviser son Accord fédéral-provincial pour rendre son régime de contingentement plus souple et capable de mieux réagir
à l’évolution du marché. Le processus de consultation tenu en
la matière par les PPC a été très étendu. Les intervenants de
l’industrie en aval, c’est-à-dire le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de volailles, l’Association canadienne des
transformateurs de volailles et l’Association canadienne des
restaurateurs et des services alimentaires, ont considérablement
contribué à l’élaboration d’un régime révisé de contingentement et favorisent à l’unanimité les modifications proposées à la
Proclamation.
Les ministres fédéral et provinciaux de l’Agriculture (ainsi que
les ministres des Affaires intergouvernementales du Québec et
de Terre-Neuve et du Labrador) ont signé l’Accord fédéralprovincial renouvelé du poulet, ce qui comprend en annexe la
Proclamation des PPC qui incorpore elle-même les modifications
proposées. Par la suite, toutes les régies provinciales et tous les
offices de producteurs de poulet ont signé l’Accord. Ces organisations ont donc signifié leur soutien à l’égard des changements à
la Proclamation.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Following amendments to its Proclamation, the CFC can apply
its regulations governing the marketing of the regulated product
in interprovincial and export trade to British Columbia. As well,
the amendments establish a strong legal foundation for the
bottom-up approach to quota allocation which will be reflected in
the CFC’s quota regulations. These regulations must be approved
by the National Farm Products Council (the federal government
supervisory body) before they can be enacted. The Council is
responsible for monitoring the CFC’s operations and advising the
Minister of Agriculture and Agri-Food.
À la suite des modifications apportées à leur Proclamation, les
PPC peuvent appliquer en Colombie-Britannique leurs ordonnances et règlements régissant la commercialisation du produit réglementé sur les marchés interprovincial et d’exportation. En
outre, les modifications assurent une solide assise à la méthode
ascendante d’établissement des contingents, ce qui aidera les PPC
dans la prise de leurs règlements. Ces règlements doivent être
approuvés par le Conseil national des produits agricoles (l’organe
fédéral de supervision) avant leur application. Il incombe au Conseil d’effectuer le suivi des activités des PPC et de conseiller le
ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3889
Contact
Personne-ressource
Keith Wilkinson, Director, Domestic Policy and Programmes,
National Farm Products Council, Canada Building, 10th Floor,
344 Slater Street, Ottawa, Ontario K1R 7Y3, (613) 995-6752
(Telephone), wilkinsonk@em.agr.ca (Electronic mail).
Keith Wilkinson, Directeur, Politiques et programmes intérieurs, Conseil national des produits agricoles, Immeuble Canada,
10e étage, 344, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1R 7Y3, (613) 9956752 (téléphone), wilkinsonk@em.agr.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to paragraph 17(1)(a) and subsection 17(2)a of the Farm Products
Agencies Actb, proposes to direct that a Proclamation do issue
amending the Chicken Farmers of Canada Proclamationc, in
accordance with the annexed schedule.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Proclamation within 15 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Keith Wilkinson, Director, Domestic Policy and
Programmes, National Farm Products Council, 344 Slater Street,
10th Floor, Canada Building Ottawa, Ontario K1R 7Y3. Telephone: (613) 995-6752; Facsimile: (613) 995-2097; E-mail:
wilkinsonk@em.agr.ca.
Ottawa, October 4, 2001
RENNIE M. MARCOUX
Acting Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’alinéa 17(1)a) et du paragraphe 17(2)a de la Loi sur les offices
des produits agricolesb, se propose d’ordonner que soit prise une
proclamation modifiant, conformément à l’annexe ci-après, la
Proclamation visant Les Producteurs de poulet du Canadac.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de proclamation dans les quinze jours suivant la date de
publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Keith Wilkinson, Directeur, Politiques et programmes intérieurs, Conseil national des produits agricoles, 344, rue Slater,
10e étage, immeuble Canada, Ottawa (Ontario) K1R 7Y3. Téléphone : (613) 995-6752; télécopieur : (613) 995-2097; courriel :
wilkinsonk@em.agr.ca.
Ottawa, le 4 octobre 2001
La greffière adjointe intérimaire du Conseil privé,
RENNIE M. MARCOUX
SCHEDULE
ANNEXE
1. The first to fifth paragraphs of the Chicken Farmers of
Canada Proclamation2 are replaced by the following:
1. Les cinq premiers paragraphes1 de la Proclamation visant
Les Producteurs de poulet du Canada2 sont remplacés par ce
qui suit :
Attendu que, en vertu du paragraphe 16(1) de la Loi sur les offices des produits agricoles, le gouverneur en conseil peut, par
proclamation, créer un office compétent pour des produits agricoles dont la commercialisation sur les marchés interprovincial et
d’exportation n’est pas réglementée par la Loi sur la Commission
canadienne du blé ou la Loi sur la Commission canadienne du
lait, lorsqu’il est convaincu que la majorité des producteurs, au
Canada, des produits en question est en faveur d’une telle mesure;
1
WHEREAS in and by subsection 16(1) of the Farm Products
Agencies Act it is provided that the Governor in Council may, by
proclamation, establish an agency with powers relating to any
farm product or farm products the marketing of which in interprovincial and export trade is not regulated pursuant to the Canadian Wheat Board Act or the Canadian Dairy Commission Act
where the Governor in Council is satisfied that a majority of the
producers of the farm product or of each of the farm products in
Canada is in favour of the establishment of an agency;
AND WHEREAS the Governor in Council is satisfied that a
majority of the producers of chicken in Canada is in favour of the
establishment of such an agency;
NOW KNOW YOU that We, by and with the advice of Our
Privy Council for Canada, do by this Our Proclamation establish
an agency, to be known as Chicken Farmers of Canada, consisting of fourteen members appointed in the manner and for the
terms set forth in the schedule hereto;
AND KNOW YOU FURTHER that We are pleased to designate chicken and any part thereof produced in Canada and marketed in interprovincial or export trade as the farm product in
relation to which Chicken Farmers of Canada may exercise its
powers;
Attendu que le gouverneur en conseil est convaincu que la
majorité des producteurs de poulet du Canada est en faveur de la
création d’un tel office,
Sachez que, sur et avec l’avis de Notre Conseil privé pour le
Canada, Nous créons, par Notre présente proclamation, l’office
appelé Les Producteurs de poulet du Canada, qui est composé de
quatorze membres nommés de la manière et pour la durée établies
dans l’annexe ci-après;
Sachez que Nous précisons que le produit agricole à l’égard
duquel Les Producteurs de poulet du Canada peuvent exercer
leurs pouvoirs est le poulet et toutes ses parties qui sont produits
au Canada et commercialisés sur le marché interprovincial ou
d’exportation;
———
———
a
b
c
1
2
S.C. 1993, c. 3, s. 9(2)
S.C. 1993, c. 3, s. 2
SOR/79-158; SOR/98-244
SOR/98-244
SOR/79-158; SOR/98-244
a
b
c
1
2
L.C. 1993, ch. 3, par. 9(2)
L.C. 1993, ch. 3, art. 2
DORS/79-158; DORS/98-244
DORS/98-244
DORS/79-158; DORS/98-244
3890
Canada Gazette Part I
AND KNOW YOU FURTHER that We are pleased to specify
that the manner of designation of the Chairperson and ViceChairperson of Chicken Farmers of Canada, the place within
Canada where the head office of Chicken Farmers of Canada is
situated and the terms of the marketing plan that Chicken Farmers
of Canada is empowered to implement shall be as set forth in the
schedule hereto;
2. (1) The definitions “Agency”1 and “non-signatory provinces”3 in section 1 of the schedule to the Proclamation are
repealed.
(2) The definitions “Act”, “Canadian Poultry and Egg
Processors Council”, “chicken”3, “Commodity Board”3,
“producer” and “signatory provinces”3 in section 1 of the
schedule to the Proclamation are replaced by the following:
“Act” means the Farm Products Agencies Act; (Loi)
“Canadian Poultry and Egg Processors Council” means the Canadian Poultry and Egg Processors Council, a body corporate established in Canada by letters patent dated November 12, 1974;
(Association canadien des transformateurs d’oeufs et de
volailles)
“chicken” means chicken and any part of a chicken, live or in
processed form, produced in Canada and marketed in interprovincial or export trade; (poulet)
“Commodity Board” means, in respect of the Province of
(a) Ontario, Chicken Farmers of Ontario,
(b) Quebec, Fédération des producteurs de volailles du
Québec,
(c) Nova Scotia, Chicken Farmers of Nova Scotia,
(d) New Brunswick, New Brunswick Chicken Marketing
Board,
(e) Manitoba, Manitoba Chicken Producers,
(f) British Columbia, British Columbia Chicken Marketing
Board,
(g) Prince Edward Island, Prince Edward Island Poultry
Meat Commodity Marketing Board,
(h) Saskatchewan, Chicken Farmers of Saskatchewan,
(i) Alberta, Alberta Chicken Producers, and
(j) Newfoundland, Newfoundland Chicken Marketing
Board; (Office de commercialisation)
“producer” means a person who raises chickens for processing,
for sale to the public or for use in products manufactured by the
person; (producteur)
“signatory provinces” means all the provinces of Canada, except
the non-signatory territories. (provinces signataires)
(3) The definition “Plan” in section 1 of the French version
of the Schedule to the Proclamation is replaced by the
following:
« Plan » Le plan de commercialisation dont les modalités sont
stipulées dans la partie II de la présente annexe. (Plan)
(4) Section 1 of the schedule to the Proclamation is
amended by adding the following in alphabetical order:
“CFC” means Chicken Farmers of Canada; (PPC)
“non-signatory territory” means the Yukon Territory, the Northwest Territories and Nunavut; (territoire non signataire)
“period” means the period of time, as established by CFC from
time to time, during which chicken produced in a signatory
province or in a non-signatory territory is authorized to be
marketed; (période)
———
1
3
SOR/98-244
SOR/91-139
October 6, 2001
Sachez que Nous précisons dans l’annexe ci-après le mode de
désignation du président et du vice-président des Producteurs de
poulet du Canada, le lieu au Canada où est situé le siège social
des Producteurs de poulet du Canada ainsi que les modalités du
plan de commercialisation qu’ils sont habilités à mettre en œuvre;
2. (1) Les définitions de « Office »1 et « provinces non signataires »3, à l’article 1 de l’annexe de la même proclamation,
sont abrogées.
(2) Les définitions de « Association canadienne des transformateurs de volaille, « Loi », « Office de commercialisation »3, « poulet »3, « producteur» et « provinces signataires »3, à l’article 1 de l’annexe de la même proclamation, sont
respectivement remplacées par ce qui suit :
« Association canadienne des sur-transformateurs de volailles »
Personne morale constituée au Canada par lettres patentes en
date du 21 août 1985. (Further Poultry Processors Association
of Canada)
« Loi » La Loi sur les offices des produits agricoles. (Act)
« Office de commercialisation »
a) En Ontario, les Producteurs de poulet de l’Ontario;
b) au Québec, la Fédération des producteurs de volailles du
Québec;
c) en Nouvelle-Écosse, le Chicken Farmers of Nova Scotia;
d) au Nouveau-Brunswick, l’Office de commercialisation
des poulets du Nouveau-Brunswick;
e) au Manitoba, l’Office des producteurs de poulet du
Manitoba;
f) en Colombie-Britannique, le British Columbia Chicken
Marketing Board;
g) à l’Île-du-Prince-Édouard, le Prince Edward Island Poultry Meat Commodity Marketing Board;
h) en Saskatchewan, le Chicken Farmers of Saskatchewan;
i) en Alberta, le Alberta Chicken Producers;
j) à Terre-Neuve, le Newfoundland Chicken Marketing
Board. (Commodity Board)
« poulet » Poulet et toute partie de celui-ci, vivant ou sous forme
transformée, qui est produit au Canada et commercialisé sur le
marché interprovincial ou d’exportation. (chicken)
« producteur » Personne qui élève du poulet pour la transformation, pour la vente au public ou pour l’utilisation dans des produits fabriqués par elle. (producer)
« provinces signataires » Toutes les provinces du Canada, à
l’exclusion des territoires non signataires. (signatory provinces)
(3) La définition de « Plan » à l’article 1 de la version française de l’annexe de la même proclamation est remplacé par
ce qui suit :
« Plan » Le plan de commercialisation dont les modalités sont
stipulées dans la partie II de la présente annexe. (Plan)
(4) L’article 1 de l’annexe de la même proclamation est
modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui
suit :
« période » La durée que les PPC peuvent fixer à tout moment et
au cours de laquelle le poulet produit dans une province signataire ou dans un territoire non signataire peut être commercialisé. (period)
« PPC » Les Producteurs de poulet du Canada. (CFC)
———
1
3
DORS/98-244
DORS/91-139
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3891
3. The heading “The Agency” before section 2 of the schedule to the Proclamation is replaced by the following:
« territoire non signataire » Le territoire du Yukon, les Territoires
du Nord-Ouest et le Nunavut. (non-signatory territory)
3. L’intertitre « L’Office » qui précède l’article 2 de
l’annexe de la même proclamation est remplacé par :
Chicken Farmers of Canada
Les Producteurs de poulet du Canada
4
4. Subsections 2(1) to (4) of the schedule to the Proclamation are replaced by the following:
2. (1) The Commodity Board for a province may, at any time,
appoint a person who is a resident of that province to be a member of CFC to hold office until the end of CFC’s annual meeting
in the calendar year following the year of appointment.
(2) The Canadian Poultry and Egg Processors Council may, at
any time, appoint two persons who are residents of Canada and
who are experienced in the business or trade of the processing of
chicken meat to be members of CFC and each person so appointed shall hold office until the end of CFC’s annual meeting in
the second calendar year following the year of appointment.
(3) The Canadian Restaurant and Food Service Association
may, at any time, appoint a person who is a resident of Canada
and who is experienced in the business or trade of supplying
prepared foods to consumers to be a member of CFC to hold office until the end of CFC’s annual meeting in the second calendar
year following the year of appointment.
(4) The Further Poultry Processors Association of Canada may,
at any time, appoint a person who is a resident of Canada and
who is experienced in the business or trade of the further processing of chicken meat to be a member of CFC to hold office
until the end of CFC’s annual meeting in the second calendar year
following the year of appointment.
5. Section 45 of the schedule to the Proclamation is replaced
by the following:
4. The head office of CFC shall be situated in the City of Ottawa, in the Province of Ontario.
6. Section 5 of the schedule to the Proclamation is replaced
by the following:
5. In this Part,
“Board” means, in respect of the Province of
(a) Ontario, Ontario Farm Products Marketing Commission,
(b) Quebec, Régie des marchés agricoles et alimentaires du
Québec,
(c) Nova Scotia, Nova Scotia Natural Products Marketing
Council,
(d) New Brunswick, New Brunswick Farm Products
Commission,
(e) Manitoba, Manitoba Natural Products Marketing
Council,
(f) British Columbia, British Columbia Marketing Board,
(g) Prince Edward Island, Prince Edward Island Marketing
Council,
(h) Saskatchewan, Agri-Food Marketing Council,
(i) Alberta, Alberta Agricultural Products Marketing Council, and
———
4
5
SOR/96-141
SOR/84-808
4. Les paragraphes 2(1) à (4)4 de l’annexe de la même proclamation sont remplacés par ce qui suit :
2. (1) L’Office de commercialisation d’une province peut, à
tout moment, nommer un résident de cette province à titre de
membre des PPC pour un mandat se terminant à la fin de
l’assemblée annuelle des PPC se tenant au cours de l’année civile
suivant l’année de sa nomination.
(2) Le Conseil canadien des transformateurs d’œufs et de volailles peut, à tout moment, nommer deux résidents du Canada qui
possèdent de l’expérience de l’industrie ou du commerce de la
transformation de la viande de poulet, à titre de membres des
PPC, et chaque personne ainsi nommée doit exercer cette charge
jusqu’à la fin de l’assemblée annuelle des PPC se tenant au cours
de la deuxième année civile suivant l’année de sa nomination.
(3) L’Association canadienne des restaurateurs et des services
alimentaires peut, à tout moment, nommer un résident du Canada qui possède de l’expérience de l’industrie ou du commerce
d’aliments préparés fournis aux consommateurs, à titre de membre des PPC pour un mandat se terminant à la fin de l’assemblée
annuelle des PPC se tenant au cours de la deuxième année civile
suivant l’année de sa nomination.
(4) L’Association canadienne des sur-transformateurs de volailles peut, à tout moment, nommer un résident du Canada qui
possède de l’expérience de l’industrie ou du commerce de la surtransformation de la viande de poulet, à titre de membre des PPC
pour un mandat se terminant à la fin de l’assemblée annuelle des
PPC se tenant au cours de la deuxième année civile suivant
l’année de sa nomination.
5. L’article 45 de l’annexe de la même proclamation est
remplacé par ce qui suit :
4. Le siège social des PPC est situé dans la ville d’Ottawa, dans
la province d’Ontario.
6. L’article 5 de l’annexe de la même proclamation est
remplacé par ce qui suit :
5. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente partie.
« entente opérationnelle » L’annexe B de l’Accord fédéralprovincial sur le poulet, avec ses modifications successives.
(Operating Agreement)
« commercialisation » En ce qui concerne le poulet, la commercialisation inclut la vente et la mise en vente, l’achat, la fixation
des prix, l’assemblage, l’emballage, la transformation, le transport, l’entreposage et toute autre opération nécessaire au conditionnement du poulet ou à son offre en un lieu et à un
moment donnés pour achat, consommation ou utilisation.
(marketing)
« contingent »
a) Dans le cas d’un territoire non signataire, le nombre de
kilogrammes de poulet, exprimé en poids éviscéré, qu’une
personne a le droit de commercialiser sur le marché interprovincial à destination des provinces signataires au cours
d’une période;
b) dans le cas d’une province signataire, le nombre de kilogrammes de poulet, exprimé en poids vif, qu’un producteur a
———
4
5
DORS/96-141
DORS/84-808
3892
Canada Gazette Part I
(j) Newfoundland, Newfoundland Agricultural Products
Marketing Board; (Régie)
“marketing”, in relation to chicken, includes selling and offering
for sale and buying, pricing, assembling, packing, processing,
transporting, storing and any other act necessary to prepare the
chicken in a form, or to make it available at a place and time,
for purchase for consumption or use; (commercialisation)
“Operating Agreement” means Schedule B to the FederalProvincial Agreement for Chicken, as amended from time to
time; (entente opérationnelle)
“quota” means
(a) in respect of a non-signatory territory, the number of
kilograms of chicken, expressed in eviscerated weight, that a
person is entitled to market in interprovincial trade into the
signatory provinces during a period, and
(b) in respect of a signatory province, the number of kilograms of chicken, expressed in live weight, that a producer is
entitled to market in interprovincial or export trade during a
period; (contingent)
“quota system” means the system established by CFC by which
(a) in respect of a non-signatory territory, CFC allots quotas
to persons in the non-signatory territory, and
(b) in respect of a signatory province, the appropriate Board
or Commodity Board allots quotas to producers of that
province on behalf of CFC thus allowing CFC, in respect of
a non-signatory territory, or a Board or Commodity Board,
in respect of the signatory provinces, to fix and determine
the quantity, if any, in which chicken of any variety, class or
grade, may be marketed in interprovincial or export trade.
(contingentement)
October 6, 2001
7. The heading before section 6 of the schedule to the Proclamation is replaced by the following:
le droit de commercialiser sur le marché interprovincial ou
d’exportation au cours d’une période. (quota)
« contingentement » La formule établie par les PPC selon laquelle :
a) dans le cas d’un territoire non signataire, les PPC allouent
des contingents aux personnes d’un territoire non signataire;
b) dans le cas d’une province signataire, la Régie ou l’Office
de commercialisation compétent alloue des contingents aux
producteurs de cette province au nom des PPC, ce qui permet aux PPC, en ce qui concerne un territoire non signataire,
et à la Régie ou à l’Office de commercialisation, en ce qui
concerne une province signataire, de fixer et de déterminer la
quantité de poulet de n’importe quelle variété, classe ou
qualité, qui peut être commercialisé sur le marché interprovincial ou d’exportation. (quota system)
« Régie »
a) En Ontario, la Commission de commercialisation des produits agricoles de l’Ontario;
b) au Québec, la Régie des marchés agricoles et alimentaires
du Québec;
c) en Nouvelle-Écosse, le Nova Scotia Natural Products
Marketing Council;
d) au Nouveau-Brunswick, la Commission des produits de
ferme du Nouveau-Brunswick;
e) au Manitoba, le Conseil manitobain de commercialisation
des produits naturels;
f) en Colombie-Britannique, le British Columbia Marketing
Board;
g) à l’Île-du-Prince-Édouard, le Prince Edward Island Marketing Council;
h) en Saskatchewan, le Saskatchewan Agri-Food Council;
i) en Alberta, le Alberta Agricultural Products Marketing
Council;
j) à Terre-Neuve, le Newfoundland Agricultural Products
Marketing Board. (Board)
7. L’intertitre qui précède l’article 6 de l’annexe de la
même proclamation est remplacé par ce qui suit :
Establishment of a Quota System
Établissement d’un contingentement
3
(3) CFC may reduce or may refuse to allot, for subsequent periods and in any manner and to any extent that it considers appropriate, the quota of a producer who has produced and marketed
chicken in excess of a quota previously allotted to that person.
(4) In establishing a quota system in accordance with subsection (1), CFC shall establish its allocation for each signatory
province for a year in such a manner that the aggregate of the
numbers following in respect of that province is equal to the
number of kilograms of chicken set out in the table to subsection (5) for the year in respect of that province:
8. Les paragraphes 6(2) à (6)3 de l’annexe de la même proclamation sont remplacés par ce qui suit :
(2) Les PPC peuvent, par ordonnance ou règlement, établir un
mécanisme de contingentement pour un ou plusieurs territoires
non signataires, permettant aux PPC de fixer et d’allouer des contingents aux personnes d’un territoire non signataire qui se livrent
à la commercialisation interprovinciale de poulet et de déterminer, aux fins d’une commercialisation ordonnée du poulet, la
quantité de poulet produit dans un territoire non signataire pouvant être commercialisé dans les provinces signataires et les conditions de cette commercialisation.
(3) Les PPC peuvent réduire ou refuser d’allouer, pour des périodes ultérieures, de la façon et dans la mesure qu’ils jugent appropriées, le contingent d’un producteur qui a produit et commercialisé du poulet au-delà du contingent qui lui a été alloué.
(4) Les PPC doivent, dans le cadre du mécanisme de contingentement établi conformément au paragraphe (1), fixer l’allocation de chaque province signataire, pour une année, de manière
que la somme des nombres suivants pour cette province soit égale
au nombre de kilogrammes de poulet visé au tableau du paragraphe (5) pour l’année pour cette province :
———
———
3
3
8. Subsections 6(2) to (6) of the schedule to the Proclamation are replaced by the following:
(2) CFC may, by order or regulation, establish a quota system
for one or more non-signatory territories allowing CFC to fix and
allot quotas to any person in a non-signatory territory engaged in
the interprovincial marketing of chicken and to determine, for the
purposes of orderly marketing, the quantity of chicken produced
in a non-signatory territory that may be marketed into the signatory provinces, and the conditions under which it may be so
marketed.
SOR/91-139
DORS/91-139
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
(a) the number of kilograms of chicken produced in the province and authorized to be marketed in interprovincial and export trade in the year, under quotas allotted on behalf of CFC
by the appropriate Board or Commodity Board,
(b) the number of kilograms of chicken produced in the province and authorized to be marketed in intraprovincial trade in
the year, under quotas allotted by the appropriate Board or
Commodity Board, and
(c) the number of kilograms of chicken produced in the province and anticipated to be marketed in the year, as authorized
other than by quotas.
(5) The number of kilograms of chicken initially established for
a year in respect of a signatory province set out in column 1 of the
table to this subsection is the number of kilograms set out in column 2.
a) le nombre de kilogrammes de poulet produit dans la province et dont la commercialisation sur les marchés interprovincial et d’exportation est autorisée au cours de l’année, selon les
contingents alloués au nom des PPC par la Régie ou l’Office de
commercialisation compétent;
b) le nombre de kilogrammes de poulet produit dans la province et dont la commercialisation sur le marché intraprovincial est autorisée au cours de l’année, selon les contingents alloués par la Régie ou l’Office de commercialisation compétent;
c) le nombre de kilogrammes de poulet produit dans la province et dont la commercialisation est prévue au cours de
l’année, selon une autorisation autre que par contingents.
(5) Le nombre de kilogrammes de poulet initialement alloué
pour une année à une province signataire visée à la colonne 1 du
tableau du présent paragraphe est le nombre visé à la colonne 2.
TABLE
Column 1
3893
TABLEAU
Column 2
Colonne 1
Colonne 2
Item
Signatory Province
Live Weight in Kilograms
Article
Province signataire
Poids vif en kilogrammes
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Ontario
Quebec
Nova Scotia
New Brunswick
Manitoba
British Columbia
Prince Edward Island
Saskatchewan
Alberta
Newfoundland
137,200,000
118,596,000
15,075,000
10,208,000
15,773,000
36,088,000
737,000
9,130,000
27,053,000
2,784,000
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
Ontario
Québec
Nouvelle-Écosse
Nouveau-Brunswick
Manitoba
Colombie-Britannique
Île-du-Prince-Édouard
Saskatchewan
Alberta
Terre-Neuve
137 200 000
118 596 000
15 075 000
10 208 000
15 773 000
36 088 000
737 000
9 130 000
27 053 000
2 784 000
(6) In establishing a quota system in accordance with subsection (2), CFC shall establish its allocation for each non-signatory
territory in such a manner that the number of kilograms of
chicken produced in the non-signatory territory and authorized to
be marketed in interprovincial trade into the signatory provinces
in a year, under quotas allotted by CFC, equals the average number of kilograms of chicken produced in the non-signatory territory, and marketed in interprovincial trade into the signatory
provinces, in a year, during the five years beginning on January 1,
1986 and ending on December 31, 1990.
(7) Despite subsection (6), CFC may establish the initial and
any subsequent allocation to a non-signatory territory for a period
other than a year.
9. Sections 73 and 7.13 of the schedule to the Proclamation
are replaced by the following:
(6) Lors de l’établissement du mécanisme de contingentement
conformément au paragraphe (2), les PPC fixent l’allocation de
chaque territoire non signataire de manière que le nombre de kilogrammes de poulet produit dans le territoire non signataire et
dont la commercialisation est autorisée au cours d’une année sur
le marché interprovincial dans les provinces signataires, selon les
contingents alloués par les PPC, soit égal au nombre moyen de
kilogrammes de poulet produit dans une année dans le territoire
non signataire et commercialisé sur le marché interprovincial
dans les provinces signataires, au cours des cinq années commençant le 1er janvier 1986 et se terminant le 31 décembre 1990.
(7) Malgré le paragraphe (6), les PPC peuvent établir l’allocation initiale et les allocations ultérieures d’un territoire non signataire pour une période autre qu’annuelle.
9. Les articles 73 et 7.13 de l’annexe de la même proclamation sont remplacés par ce qui suit :
Changes to Quota Allocation
Modification de l’allocation des contingents
7. (1) Unless the process set out in the Operating Agreement
for making changes to quota allocation has been followed, no
order or regulation shall be made with respect to the allocation to
a signatory province if its effect would be to increase or decrease,
to a number that is different on a yearly basis from the number of
kilograms of chicken set out in respect of that province in the
table to subsection 6(5), the aggregate of
(a) the number of kilograms of chicken produced in the province and authorized to be marketed in interprovincial and export trade, under quotas allotted on behalf of CFC by the appropriate Board or Commodity Board, and to be marketed in
7. (1) À moins que le processus établi dans l’entente opérationnelle pour modifier l’allocation des contingents n’ait été suivi, il
ne peut être pris aucune ordonnance ni aucun règlement relativement à l’allocation d’une province signataire qui aurait pour effet
de faire passer la somme des nombres suivants à un nombre supérieur ou inférieur, sur une base annuelle, au nombre de kilogrammes de poulet visé au tableau du paragraphe 6(5) pour cette
province :
a) le nombre de kilogrammes de poulet produit dans la province et pouvant être commercialisé sur les marchés interprovincial et d’exportation selon les contingents alloués au
———
———
3
3
SOR/91-139
DORS/91-139
3894
Canada Gazette Part I
intraprovincial trade, under quotas allotted by the appropriate
Board or Commodity Board, and
(b) the number of kilograms of chicken produced in the province and anticipated to be marketed in intraprovincial, interprovincial and export trade as authorized other than by quotas.
October 6, 2001
(2) Subsection 12(3) of the schedule to the Proclamation is
replaced by the following:
nom des PPC par la Régie ou l’Office de commercialisation
compétent, et sur le marché intraprovincial selon les contingents alloués par la Régie ou l’Office de commercialisation
compétent;
b) le nombre de kilogrammes de poulet produit dans la province et dont la commercialisation est prévue sur les marchés
intraprovincial, interprovincial et d’exportation, selon une autorisation autre que par contingents.
(2) Malgré le paragraphe (1) et l’article 6, à la suite d’une allocation initiale faite conformément à l’article 6, les PPC peuvent
allouer des contingents à une province signataire pour une période
autre qu’annuelle.
(3) Il ne peut être pris aucune ordonnance ni aucun règlement
relativement à un territoire non signataire qui aurait pour effet de
faire passer le nombre de kilogrammes de poulet produit dans ce
territoire non signataire et pouvant être commercialisé sur le marché interprovincial à destination des provinces signataires, selon
les contingents alloués par les PPC, à un nombre qui est supérieur
ou inférieur, sur une base annuelle, au nombre de kilogrammes de
poulet visé au paragraphe 6(6) à moins que l’augmentation ou la
diminution de ce nombre ne soit proportionnelle à l’augmentation
ou à la diminution moyenne pour l’ensemble des provinces signataires suite à une ordonnance ou un règlement pris par les PPC
conformément au présent article.
10. Le passage de l’article 8 de l’annexe de la même proclamation précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
8. L’allocation de contingents à une province signataire ou à un
territoire non signataire :
11. L’article 9 de l’annexe de la même proclamation est
remplacé par ce qui suit :
9. S’il y a délégation de pouvoirs conformément au paragraphe 22(3) de la Loi, les PPC prescrivent, par ordonnance, la fonction qui doit être exercée en leur nom et, s’il y a lieu, les limites
imposées à la Régie ou à l’Office de commercialisation dans
l’exercice de cette fonction.
12. Le paragraphe 11(1)3 de l’annexe de la même proclamation est remplacé par ce qui suit :
11. (1) Les PPC doivent, dans le cas des provinces signataires
et peuvent, dans le cas d’un territoire non signataire, établir, par
ordonnance ou règlement, un mécanisme d’attribution de permis
aux personnes qui se livrent à la commercialisation du poulet sur
le marché interprovincial ou d’exportation, lequel mécanisme
peut prévoir le paiement des droits aux PPC pour chaque permis
délivré de même que l’interdiction des pratiques de commercialisation abusives.
(2) L’alinéa 11(2)b) de l’annexe de la même proclamation
est remplacé par ce qui suit :
b) des conditions selon lesquelles la commercialisation du
poulet pourrait se faire sur le marché interprovincial ou
d’exportation.
13. (1) Le paragraphe 12(1) de l’annexe de la même proclamation est remplacé par ce qui suit :
12. (1) En ce qui concerne les provinces signataires, les PPC
peuvent, par ordonnance ou règlement, imposer des redevances
ou frais aux personnes qui se livrent à la production ou à la commercialisation du poulet, répartir ces personnes en groupes et
déterminer les redevances ou frais payables par les membres de
chacun de ces groupes, ainsi que prévoir le mode de perception
des redevances ou frais.
(2) Le paragraphe 12(3) de l’annexe de la même proclamation est remplacé par ce qui suit :
———
———
3
3
(2) Despite subsection (1) and section 6, subsequent to the initial allocation made in accordance with section 6, CFC may allocate quotas to a signatory province for a period other than a year.
(3) No order or regulation shall be made with respect to a nonsignatory territory if its effect would be to increase or decrease
the number of kilograms of chicken produced in the nonsignatory territory and authorized to be marketed in interprovincial trade into the signatory provinces, under quotas allotted by
CFC, to a number that is different on a yearly basis, from the
number of kilograms of chicken referred to in subsection 6(6),
unless the increase or decrease is in the same proportion as the
average increase or decrease in an order or regulation made by
CFC with respect to the signatory provinces in accordance with
this section.
10. The portion of section 8 of the schedule to the Proclamation before paragraph (a) is replaced by the following:
8. The quota allocation for a signatory province or a nonsignatory territory
11. Section 9 of the schedule to the Proclamation is replaced
by the following:
9. If a delegation is made under subsection 22(3) of the Act,
CFC shall, by order, prescribe the function that is to be performed
on behalf of CFC and the limitations, if any, imposed on the
Board or Commodity Board in the exercise of that function.
12. Subsection 11(1)3 of the schedule to the Proclamation is
replaced by the following:
11. (1) CFC shall, with respect to the signatory provinces, and
may, with respect to a non-signatory territory, by order or regulation, establish a system for the licensing of persons who are engaged in the marketing of chicken in interprovincial or export
trade, and the system may provide for the payment to CFC of fees
in respect of each licence issued and for the prohibition of predatory marketing practices.
(2) Paragraph 11(2)(b) of the schedule to the Proclamation
is replaced by the following:
(b) the conditions under which the marketing of chicken may
take place in interprovincial or export trade.
13. (1) Subsection 12(1) of the schedule to the Proclamation
is replaced by the following:
12. (1) CFC may, with respect to the signatory provinces, by
order or regulation, impose levies or charges on persons engaged
in the production or marketing of chicken and any such order or
regulation may classify such persons into groups and specify the
levies or charges payable by members of each such group and
provide for the manner of their collection.
SOR/91-139
DORS/91-139
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
(3) CFC, in estimating its administrative and marketing expenses and costs for a year, may allow for the creation of reserves, the payment of expenses and losses resulting from the sale
or disposal of chicken, as CFC considers appropriate, and any
other expenses and costs deemed essential by CFC for the realization of its objects.
3895
14. The schedule to the Proclamation is amended by adding
the following after section 12:
(3) Lorsque les PPC établissent le montant estimatif de leurs
frais d’administration et de commercialisation pour une année, ils
peuvent tenir compte de la constitution de fonds de réserve, du
paiement des dépenses et des pertes résultant de la vente ou de
l’écoulement du poulet, selon ce que les PPC jugent appropriés et
de tous autres frais et dépenses que les PPC jugent essentiels à la
poursuite de leur mission.
14. L’annexe de la même proclamation est modifiée par adjonction, après l’article 12, de ce qui suit :
Debts Payable to CFC
Dettes payables aux PPC
12.1 Licence fees, levies or charges prescribed by orders and
regulations of CFC become debts payable to CFC at the time
prescribed in the orders or regulations.
12.1 Les droits d’attribution de permis, les redevances ou les
frais prévue par ordonnance ou règlement des PPC deviennent des
dettes payables aux PPC aux moments prescrits par ordonnance
ou règlement.
15. L’article 133 de l’annexe de même proclamation est
remplacé par ce qui suit :
13. En ce qui concerne le poulet produit dans une province signataire et celui produit dans un territoire non signataire et expédié dans une province signataire sur le marché interprovincial et
non pour l’exportation, les PPC doivent exercer leurs pouvoirs de
manière à empêcher toute personne de vendre du poulet dans une
province signataire autre que la province signataire ou le territoire
non signataire où le poulet est produit, à un prix qui est inférieur à
la somme :
a) du prix demandé à la même époque ou à — environ à la
même époque — dans le commerce pour le poulet de type,
classe ou catégorie équivalent vendu dans la province signataire ou le territoire non signataire où le poulet est produit;
b) du montant des frais de transport raisonnables du poulet vers
le lieu où il est commercialisé.
16. Dans les passages suivants de l’annexe de la même proclamation, « Office » est remplacé par « PPC », sauf dans
l’expression « Office de commercialisation », avec les adaptations nécessaires :
a) le paragraphe 2(5);
b) l’article 3;
c) le paragraphe 6(1);
d) l’article 10;
e) le paragraphe 11(2);
f) le paragraphe 12(2);
g) le paragraphe 12(4);
h) les articles 14 et 15.
15. Section 133 of the schedule to the Proclamation is replaced by the following:
13. With respect to chicken produced in a signatory province
and to chicken produced in a non-signatory territory and shipped
into a signatory province in interprovincial trade and not for export, CFC shall exercise its powers in such a manner as to preclude any person from selling chicken in a signatory province,
other than the signatory province or non-signatory territory in
which the chicken is produced, at a price that is less than the aggregate of
(a) the price charged at or about the same time by the trade for
similar sales of chicken of an equivalent variety, class or grade
in the signatory province or non-signatory territory in which
the chicken is produced, and
(b) any reasonable transportation charges for shipping that
chicken to the place where it is marketed.
16. The schedule to the Proclamation is amended by replacing “The Agency”, “the agency” and “the Agency” with
“CFC” wherever they occur in the following provisions:
(a) subsection 2(5);
(b) section 3;
(c) subsection 6(1);
(d) section 10;
(e) subsection 11(2);
(f) subsection 12(2);
(g) subsection 12(4); and
(h) sections 14 and 15.
[40-1-o]
[40-1-o]
———
———
3
3
SOR/91-139
DORS/91-139
3896
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
Order Amending the Environmental Assessment
Review Panel Service Charges Order
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables aux
services relatifs aux commissions d’évaluation
environnementale
Statutory Authority
Financial Administration Act
Fondement législatif
Loi sur la gestion des finances publiques
Sponsoring Agency
Canadian Environmental Assessment Agency
Organisme responsable
Agence canadienne d’évaluation environnementale
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
The Canadian Environmental Assessment Act (the Act) sets out
responsibilities and procedures for environmental assessment
(EA) of projects involving the federal government. Specifically,
the Act establishes a duty of the Canadian Environmental Assessment Agency (the Agency) to provide administrative support
for EA review panels.
Work on cost recovery began following the 1995 Budget,
which stated:
“the Minister of the Environment will develop, in consultation
with concerned ministers, provinces and stakeholders, proposals for recovering all costs attributable to environmental assessments as well as options for streamlining procedures and
timelines for the environmental assessment process.”
Les responsabilités et procédures en matière d’évaluation environnementale des projets sont prévues par la Loi canadienne sur
l’évaluation environnementale (la Loi). Plus précisément, la Loi
établit l’une des fonctions de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (l’Agence), qui est d’assurer le soutien
administratif des commissions d’évaluation environnementale.
Le travail relatif au recouvrement des coûts a été amorcé suivant le budget de 1995, qui énonçait que :
« le ministre de l’Environnement élaborera, de concert avec les
ministres concernés, les provinces et les autres intéressés des
propositions visant à recouvrer les coûts des évaluations environnementales, ainsi que des options en vue de rationaliser les
mécanismes et les calendriers relatifs au processus d’évaluation
environnementale ».
En avril 1997, on a annoncé un train de mesures visant à améliorer l’efficacité des évaluations environnementales. Parmi ces
mesures, mentionnons le Règlement sur la coordination fédérale
et les nouvelles procédures des commissions d’examen qui englobent les plans d’exécution et les normes de rendement pour la
conduite des activités des commissions.
Le Gouvernement a aussi convenu que le recouvrement des
coûts serait mis en œuvre conformément à la nouvelle politique
du Conseil du Trésor à cet effet et portant aussi sur la facturation
des services, ce qui comprend des examens périodiques de
l’initiative en cause et une évaluation de ses répercussions du
point de vue de la compétitivité. En ce qui concerne la conduite
d’examens par une commission en vertu de la Loi, seuls les coûts
de l’Agence directement attribuables aux activités d’une commission d’examen ont été jugés pertinents pour le recouvrement auprès d’un promoteur. Par conséquent, les revenus découlant d’un
tel recouvrement ne serviront pas à financer des activités opérationnelles courantes de l’Agence. D’autres principes clés ont guidé l’élaboration du modèle de recouvrement des coûts : seuls les
coûts réels occasionnés par un examen feront l’objet d’un recouvrement et ces coûts devront être transparents et vérifiables.
L’Agence a élaboré l’approche de recouvrement des coûts des
commissions d’examen en consultation avec le secteur privé et
d’autres ministères et organismes fédéraux. En 1998, le ministre
de l’Environnement a pris l’Arrêté sur les prix applicables aux
services relatifs aux commissions d’évaluation environnementale
(DORS/98-443) [l’Arrêté], qui prescrit un droit afin de recouvrer
les coûts directs standards pour les commissions d’examen
établies en vertu de la Loi. L’Arrêté permet au ministre de
In April 1997, a series of measures were announced to improve
the efficiency of environmental assessments. These efficiency
improvement measures included the Federal Coordination Regulations and new procedures for assessments by review panels
that included time lines and performance standards for the conduct of these panel reviews.
The Government also announced that cost recovery would be
implemented in a manner consistent with the Treasury Board’s
new Cost Recovery and Charging Policy, including periodic reviews of the initiative and an assessment of its effects on competitiveness. With respect to the conducting of panel reviews under the Act, only the Agency’s costs directly attributable to the
activities of a review panel were deemed suitable for recovery
from a proponent. Therefore, revenues generated from cost recovery do not fund ongoing operational activities of the Agency.
Other key principles that guided the development of the costrecovery model were that only the actual costs incurred in conducting a review panel would be recovered and that costs would
be transparent and verifiable.
The Agency developed the approach to cost recovery for review panels in consultation with industry and other federal departments and agencies. In 1998, the Minister of the Environment
made the Environmental Assessment Review Panel Service
Charges Order (SOR/98-443) [the Order], which prescribes fees
to recover standard direct costs for review panels established under the Act. The Order allows the Minister of the Environment to
prescribe fees to recover the direct costs that can be determined in
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3897
advance of the review panel. Additional costs that are eligible for
cost recovery, but because of their nature, cannot be determined
in advance of the panel review, are fixed in an open and transparent process through a memorandum of understanding (MOU)
with proponents. These costs are typically driven by the location
and complexity of the project, which have a high degree of variability and cannot be predicted. Together, these instruments are
the basis for determining the total amount eligible for recovery
from proponents. This system focuses on the recovery of the
Agency’s direct costs from project proponents.
l’Environnement de prescrire un droit pour le recouvrement des
coûts directs qui peuvent être déterminés à l’avance. Les coûts
additionnels assujettis au recouvrement des coûts qui, par leur
nature, ne peuvent être déterminés à l’avance, font l’objet d’un
processus de négociation transparent auprès des promoteurs au
moyen d’un protocole d’entente. Ces coûts dépendent de l’emplacement et de la complexité du projet et varient considérablement;
il est impossible de les prévoir. Ces étapes constituent les mécanismes sur lesquels se fonde la détermination des sommes totales
admissibles recouvrées auprès des promoteurs. Le système est
actuellement axé sur le recouvrement des coûts directs de
l’Agence auprès des promoteurs de projet.
The main components of the cost-recovery system for each review panel process include an up-front cost-estimate document
negotiated with proponents in the form of an MOU; cost recovery
based on actual costs incurred, not through set fees based on averages; careful tracking and reporting of actual costs incurred for
recovery, including cost verification through an independent third
party audit process; and a full dispute resolution mechanism. Key
process efficiency measures, such as the panel procedures guideline, serve as performance standards for cost-recovery.
Les principaux éléments du système de recouvrement des coûts
pour chaque processus de commission d’examen sont les suivants : un document sur l’estimation des coûts négociés avec les
promoteurs, sous forme de protocole d’entente; le recouvrement
des coûts en fonction de coûts réels et non de frais fixes calculés à
partir de moyennes; le suivi et le compte rendu rigoureux des
coûts réels du recouvrement, y compris la vérification des coûts
effectuée par une tierce partie indépendante; un mécanisme complet de résolution de conflits. Les mesures clés d’efficacité du
processus, comme la directive sur les procédures de commissions,
servent de normes de performance pour le recouvrement des
coûts.
Charge rates that can be determined in advance of a review
panel and that are incorporated in the fee schedule include salary
rates related to the support and analysis of the panel, panel member per diems, information office rates, travel rates, and printing,
publishing and distribution rates. Charges appropriate for recovery with rates that cannot be determined in advance include technical expert and analysis fees, public announcement and release
costs, and public meeting costs.
Parmi les coûts qui peuvent être déterminés à l’avance et qui
figurent dans l’annexe, mentionnons les salaires liés à l’analyse et
au soutien exigés par la commission, les honoraires des membres
de la commission, les frais associés au bureau d’information, les
frais de déplacement ainsi que les coûts d’impression, de publication et de diffusion des rapports. Les coûts qui ne peuvent être
déterminés à l’avance aux fins de recouvrement comprennent les
frais associés à l’analyse et aux expertises techniques, les frais
associés aux annonces et aux communiqués destinés au public
ainsi que les coûts des audiences publiques.
The Order does not apply to federal authorities that are project
proponents, or to projects in which the only involvement of federal authorities is the provision of funds for the project. The Order
is also not applicable to provincial or territorial governments acting as project proponents, except in the case of provincial Crown
corporations. In addition, the Order does not apply to comprehensive land claims processes or band councils, as defined in accordance with the Indian Act, that are project proponents.
L’Arrêté ne s’applique pas aux autorités fédérales qui sont des
promoteurs du projet, ni aux projets eux-mêmes dans lesquels la
seule implication des autorités fédérales réside en l’attribution de
fonds. L’Arrêté ne touche pas non plus les gouvernements provinciaux ou territoriaux, agissant à titre de promoteurs du projet,
exception faite des sociétés d’État provinciales. En outre, l’Arrêté
ne concerne pas les processus complets de revendications territoriales, ni les conseils de bande, tels qu’ils sont définis conformément à la Loi sur les Indiens, qui sont des promoteurs du projet.
A 2001 review of the cost-recovery system led the Agency to
conclude that a certain number of issues should be immediately
addressed in the Order. The amendments — described below —
are either of an administrative nature, or are designed to bring
consistency and fairness in the application of the Order.
Un examen du système de recouvrement des coûts effectué en
2001 a mené l’Agence à conclure qu’un certain nombre de problèmes devraient immédiatement être abordés dans l’Arrêté. Les
modifications — décrites ci-dessous — sont soit de nature administrative, soit conçues pour apporter de la cohérence et de
l’équité à l’application de l’Arrêté.
The amendment to the definition of “review panel” — section 1 — would allow the Agency to recover its costs where a
review panel is established jointly with a federal authority having,
as part of its own statutory or regulatory regime, a responsibility
or an authority to conduct an assessment of the environmental
effects of the project. The original wording of the Order prevented the Agency from recovering its costs in this situation.
La modification apportée à la définition de « commission
d’examen » — article 1 — permettra à l’Agence de recouvrer ses
coûts lorsqu’une commission d’examen est créée conjointement
avec une autorité fédérale ayant, dans le cadre de son propre régime législatif ou de réglementation, une responsabilité ou l’autorité d’effectuer une évaluation des effets environnementaux du
projet. Le libellé original de l’Arrêté empêche l’Agence de recouvrer ses coûts dans cette situation.
The change will allow the Agency to recover its costs in relation to joint panels established with federal authorities such as the
National Energy Board, the Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board, the Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum
Board, and the Canadian Nuclear Safety Commission. The
change will also clarify that the Agency can recover its costs in
La modification permettra à l’Agence de recouvrer ses coûts
relatifs aux commissions d’examen conjoint créées avec des autorités fédérales, comme l’Office national de l’énergie, l’Office
Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers, l’Office
Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers et la
Commission canadienne de sûreté nucléaire. La modification
3898
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
relation to joint panels with the Mackenzie Valley Environmental
Impact Review Board, established under subsection 40(2.1) of the
Act. The amendment will therefore ensure that Agency costs in
relation to all panel reviews are recovered consistently and fairly
for similar projects.
clarifiera également le fait que l’Agence peut recouvrer ses coûts
relatifs aux commissions d’examen conjoint avec l’Office d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie, créé en vertu du paragraphe 40(2.1) de la Loi. La modification assurera donc que les coûts de l’Agence relatifs à toutes les
commissions d’examen sont recouvrés de façon cohérente et
équitable pour les projets similaires.
Subsection 2(1) of the amendment will simplify comprehension
of the Order by clarifying that it applies only to the direct costs of
the Agency, and not to the costs of other federal departments or
agencies. It will not result in any substantive change in the application of the Order. Paragraph 2(2)(a) conveys the same intent as
paragraph 2(a) of the original Order by indicating that the
amendment does not apply to federal authorities that are project
proponents. Paragraphs 2(2)(b) to (d) convey the same intent as
paragraph 2(c) of the original Order. The insertion of an exclusion
of the Government of Nunavut, as well as any agency or body of
that Government, from the application of the Order, will bring
Nunavut in line with the other territories. Nunavut was not addressed in the original Order because the letter was made before
Nunavut came into existence.
Le paragraphe 2(1) de l’amendement simplifiera la compréhension de l’Arrêté en soulignant que celui-ci ne s’applique qu’aux
coûts directs de l’Agence, et non aux coûts des autres ministères
ou organismes fédéraux. Ceci n’entraînera aucun changement de
fond à l’application de l’Arrêté. L’alinéa 2(2)a) porte le même
objet que l’alinéa 2a) de l’Arrêté original en indiquant que
l’amendement ne s’applique pas aux autorités fédérales qui sont
des promoteurs de projet. Les alinéas 2(2)b) à d) portent le même
objet que l’alinéa 2c) de l’Arrêté original. Le gouvernement du
Nunavut, ainsi que tout organisme ou organisation faisant partie
de ce gouvernement, sera exclu de l’application de l’Arrêté, ce
qui mettra le Nunavut au même rang que les autres territoires. Il
n’y avait aucune mention du Nunavut dans l’Arrêté original, étant
donné que ce dernier a été rendu avant la création du territoire.
Subsection 3(1) established by the amendment will have the
same intent as section 3 of the original Order. The intent of subsection 3(2) of the amendment — the exclusion of a project in
which the involvement of a federal authority is limited to the provision of funding — is the same as that of paragraph 2(b) of the
original Order. The intent of subsection 3(3) of the amendment —
the exclusion of any charges relating to members of a review
panel appointed before August 26, 1998 — is in harmony with
paragraph 2(d) and section 4 of the original Order.
Le paragraphe 3(1) établi par l’amendement aura le même objet
que l’article 3 de l’Arrêté original. L’objet du paragraphe 3(2) de
l’amendement — l’exclusion d’un projet auquel la participation
d’une autorité fédérale se limite à la prestation de fonds — est le
même que celui de l’alinéa 2b) de l’Arrêté original. L’objet du
paragraphe 3(3) de l’amendement — l’exclusion de tout frais
relatif aux membres d’une commission d’examen nommés avant
le 26 août 1998 — correspond à l’alinéa 2d) et à l’article 4 de
l’Arrêté original.
Alternatives
Solutions envisagées
The only possible alternative would be the status quo. This alternative would be inequitable, and would prevent the Agency
from recovering its costs in relation to joint panels with federal
authorities and with the Mackenzie Valley Environmental Impact
Review Board; it would fail to clarify that the Order applies only
to the direct costs of the Agency, and not to the costs of other
federal departments or agencies; and it would result in the Government of Nunavut, unlike the other territories, being subject to
the application of the Order.
La seule solution de rechange possible serait le statu quo. Cette
solution ne serait pas équitable et empêcherait l’Agence de recouvrer ses coûts relatifs aux commissions d’examen conjoint avec
des autorités fédérales et l’Office d’examen des répercussions
environnementales de la vallée du Mackenzie; elle ne clarifierait
pas le fait que l’Arrêté ne s’applique qu’aux coûts directs de
l’Agence, et non aux coûts des autres ministères ou organismes
fédéraux; elle obligerait le Nunavut, contrairement aux autres
territoires, à être assujetti à l’application de l’Arrêté.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
On average, over the past three years the Agency spent
$0.4 million annually to support panel reviews. This amount does
not take into consideration the full costs, which include overhead,
depreciation, capital, accommodation and other costs.
En moyenne, l’Agence a dépensé 0,4 million de dollars annuellement durant les trois dernières années afin de soutenir les
activités des commissions. Ce chiffre ne tient pas compte des
coûts complets qui comprennent les frais généraux, l’amortissement, le capital, les installations matérielles et d’autres coûts.
These costs could substantially increase if a number of joint
panels were established with federal authorities such as the National Energy Board, the Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board, the Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Board
and the Canadian Nuclear Safety Commission, or with the
Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board. In view
of the possible establishment of a number of joint panels with the
above entities over the next few years, the Agency will be able to
recover its costs for similar projects consistently and fairly.
Ces coûts pourraient augmenter considérablement si un certain
nombre de commissions d’examen conjoint étaient créées avec
des autorités fédérales comme l’Office national de l’énergie,
l’Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers,
l’Office Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers et la Commission canadienne de sûreté nucléaire, ou avec
l’Office d’examen des répercussions environnementales de la
vallée du Mackenzie. Considérant l’établissement possible d’un
certain nombre de commissions d’examen conjoint avec les instances ci-dessus au courant des prochaines années, l’Agence sera
en mesure de recouvrer ses coûts pour des projets similaires de
façon cohérente et équitable.
A priority in establishing the cost-recovery system was the
need to separate Agency costs that benefit the public interest from
those that directly benefit project proponents. Agency EA
L’établissement du système de recouvrement des coûts nécessitait d’emblée la séparation des coûts de l’Agence qui favorisent
l’intérêt public de ceux qui profitent directement aux promoteurs
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3899
activities that benefit the public will continue to be funded
through voted, tax-based appropriations. In addition, costs eligible for cost recovery must be avoidable. In other words, they are
Agency costs that would not have occurred had the project under
assessment not existed. Therefore, only direct and actual Agency
costs incurred in conducting the review panels are recovered, and
not full Agency costs. Through the establishment of the Order,
approximately 65 percent of the full Agency costs for supporting
each review panel are recovered.
de projet. Les évaluations environnementales de l’Agence qui
avantagent directement la population continueront d’être financées par l’entremise de crédits fiscaux votés. De plus, les coûts
admissibles au recouvrement des coûts doivent être évitables.
Autrement dit, il y a des coûts de l’Agence qui n’auraient pas été
occasionnés sans l’existence du projet faisant l’objet de l’évaluation. Par conséquent, seuls les coûts directs et les coûts réels de
l’Agence découlant des activités de la commission seront admissibles au recouvrement, et non pas les coûts complets de
l’Agence. L’établissement de l’Arrêté permet de recouvrer environ 65 p. 100 des coûts complets associés au soutien de chaque
commission.
Consultation
Consultations
The amendment to the Order has been established following
consultations with the Government of Nunavut; the National Energy Board, the Canada-Nova Scotia Offshore Petroleum Board,
the Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board and the
Canadian Nuclear Safety Commission, all of which are established under federal legislation and are authorized or required to
carry out a public hearing as part of their project-application assessment processes; the James Bay Advisory Committee on the
Environment and the Kativik Environmental Advisory Committee; the Mackenzie Valley Environmental Impact Review Board,
the Nunavut Impact Review Board, the Inuvialuit Environmental
Impact Review Board; the Agency’s multi-sector stakeholder
Regulatory Advisory Committee; and the Interdepartmental Senior Management Committee on Environmental Assessment.
La modification à l’Arrêté a été établie à la suite des consultations avec le gouvernement du Nunavut; l’Office national de
l’énergie, l’Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures
extracôtiers, l’Office Canada — Nouvelle-Écosse des hydrocarbures extracôtiers et la Commission canadienne de sûreté nucléaire (tous ces organismes sont établis en vertu d’une loi fédérale et sont autorisés ou tenus d’effectuer une audience publique
dans le cadre de leurs processus d’évaluation des demandes de
projet); le Comité consultatif pour l’environnement de la Baie
James et le Comité consultatif de l’environnement Kativik;
l’Office d’examen des répercussions environnementales de la
vallée du Mackenzie, la Commission du Nunavut chargée de
l’examen des répercussions, le Bureau inuvialuit d’examen des
répercussions environnementales; le Comité consultatif de la réglementation pour les intervenants multisectoriels de l’Agence;
ainsi que le Comité interministériel de la haute direction sur
l’évaluation environnementale.
Aucune objection à la modification à l’Arrêté n’a été soulevée.
No objections to the Amendment to the Order were raised.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
The Act empowers the Agency to provide administrative support for review panels. Through the approval of the Order in
1998, the Minister has the authority to set fees for providing this
service to review panels. Beyond the financial obligations imposed by regulations, no other compliance or enforcement
mechanisms are contemplated. Overdue accounts or late payments are considered debt owing the Crown, and through the
authority of the Minister, are enacted accordingly.
La Loi habilite l’Agence à assurer le soutien administratif des
commissions d’examen. L’approbation de l’Arrêté en 1998 autorise le ministre à établir des droits exigibles pour la prestation du
service aux commissions d’examen. Sauf les obligations financières imposées par l’Arrêté, aucun autre mécanisme d’observation
et d’application n’est envisagé. Les comptes ou paiements en
souffrance sont considérés comme une dette exigible par l’État, et
seront traités comme telle avec l’autorisation du ministre.
Contact
Personne-ressource
Mr. Ian Ferguson, Canadian Environmental Assessment
Agency, 200 Sacré-Cœur Boulevard, 14th Floor, Hull, Quebec
K1A 0H3, (819) 997-2217.
Monsieur Ian Ferguson, Agence canadienne d’évaluation environnementale, 200, boulevard Sacré-Cœur, 14e étage, Hull (Québec) K1A 0H3, (819) 997-2217.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Minister of Environment pursuant to Order in Council P.C. 1998-1495 of 26 August 1998, made
pursuant to paragraph 19(1)(b) of the Financial Administration
Act, proposes to make the annexed Order Amending the Environmental Assessment Review Panel Service Charges Order.
Par la présente, avis est donné que le ministre de l’Environnement, conformément au décret en conseil, C.P. 1998-1495
du 26 août 1998, et conformément à l’alinéa 19(1)b) de la Loi sur
la gestion des finances publiques, propose d’établir l’Arrêté sur
les prix applicables aux services relatifs aux commissions d’évaluation environnementale présenté en annexe.
Any interested person may make representation concerning the
proposed Order within 30 days after the date of publication of this
Toute personne intéressée peut formuler des observations concernant l’arrêté proposé dans les 30 jours suivant la date de
3900
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
notice. All such representations must be addressed to the person
listed below and cite the Canada Gazette, Part I, and the date of
this notice.
Peter Sherhols
Director
Policy Analysis
Canadian Environmental Assessment Agency
14th Floor, Fontaine Building
200 Sacré-Cœur Boulevard
Hull, Quebec K1A 0H3
publication du présent avis. Toutes les observations doivent être
adressées à la personne ci-dessous et citer la Gazette du Canada,
Partie I, ainsi que la date du présent avis.
Peter Sherhols
Directeur
Analyse des politiques
Agence canadienne d’évaluation environnementale
Édifice Fontaine, 14e étage
200, boul. Sacré-Cœur
Hull (Québec) K1A 0H3
ORDER AMENDING THE ENVIRONMENTAL
ASSESSMENT REVIEW PANEL SERVICE
CHARGES ORDER
ARRÊTÉ MODIFIANT L’ARRÊTÉ SUR LES PRIX
APPLICABLES AUX SERVICES RELATIFS AUX
COMMISSIONS D’ÉVALUATION
ENVIRONNEMENTALE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definition “review panel” in section 1 of the Environmental Assessment Review Panel Service Charges Order1 is
replaced by the following:
“review panel” means a body established pursuant to section 33
of the Act to conduct an environmental assessment of a project
and consider factors required to be considered under subsections 16(1) and (2) of the Act, and includes a review panel
established pursuant to subsection 40(2) or (2.1) of the Act.
(commission)
2. Section 2 of the Order is replaced by the following:
2. (1) This Order prescribes the charges to be paid by proponents of projects for services that are provided by the Agency.
(2) This Order does not apply to the following proponents:
(a) a federal authority within the meaning of subsection 2(1) of
the Act;
(b) the Commissioner in Council or an agency or body of the
Yukon Territory, the Northwest Territories or Nunavut;
(c) the council of a band within the meaning of the Indian Act;
and
(d) a provincial government, except in the case of a provincial
Crown corporation.
3. Section 3 of the Order is renumbered as subsection 3(1)
and is amended by adding the following:
(2) No charges are payable with respect to a project in which
the involvement of a federal authority within the meaning of subsection 2(1) of the Act is limited to the provision of funding.
(3) No charges are payable with respect to services where the
members of the review panel were appointed before August 26,
1998.
1. La définition de « commission », à l’article 1 de l’Arrêté
sur les prix applicables aux services relatifs aux commissions
d’évaluation environnementale1, est remplacée par ce qui suit :
« commission » Selon le cas, la commission d’évaluation environnementale constituée en vertu de l’article 33 de la Loi pour
effectuer l’évaluation environnementale d’un projet et tenir
compte des éléments prévus aux paragraphes 16(1) et (2) de la
Loi, ou une commission constituée en vertu des paragraphes 40(2) ou (2.1) de la Loi. (review panel)
2. L’article 2 du même arrêté est remplacé par ce qui suit :
2. (1) Le présent arrêté fixe le prix que les promoteurs doivent
payer à l’Agence pour la prestation de ses services.
(2) Il ne s’applique pas aux promoteurs suivants :
a) toute autorité fédérale au sens du paragraphe 2(1) de la Loi;
b) le commissaire en conseil du territoire du Yukon, celui des
Territoires du Nord-Ouest et celui du Nunavut ainsi que tous
les organismes de ces territoires;
c) tout conseil de bande au sens de la Loi sur les Indiens;
d) tout gouvernement provincial, exception faite des sociétés
d’État provinciales.
3. L’article 3 du même arrêté devient le paragraphe 3(1) et
est modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) Aucun prix n’est exigible à l’égard d’un projet dans lequel
la contribution d’une autorité fédérale au sens du paragraphe 2(1)
de la Loi se limite au financement.
(3) Aucun prix n’est exigible pour les services liés aux travaux
exécutés par une commission dont les membres ont été nommés
avant le 26 août 1998.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
4. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[40-1-o]
[40-1-o]
———
———
1
1
SOR/98-443
DORS/98-443
Le 6 octobre 2001
Gazette du Canada Partie I
3901
INDEX
No. 40 — October 6, 2001
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
Food — Inquiry.................................................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Public Hearings
2001-10-3..........................................................................
2001-11.............................................................................
Public Notices
2001-103 — Call for comments — Carriage of local
television stations by DTH undertakings in smaller
markets ..........................................................................
2001-104...........................................................................
3875
3875
3876
3876
3877
3879
GOVERNMENT HOUSE
Meritorious Service Decorations....................................... 3860
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-03274, amended .................................
Permit No. 4543-2-03284 .................................................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Canada Corporations Act
Application for surrender of charter..................................
Letters patent.....................................................................
Supplementary letters patent .............................................
Supplementary letters patent — Name change .................
3867
3867
3868
3870
3870
3872
3872
MISCELLANEOUS NOTICES
*Banca Commerciale Italiana of Canada, change of name... 3881
MISCELLANEOUS NOTICES — Continued
Bank of America, National Association, application to
establish a foreign bank branch.........................................
B2B Trust and LBC Capital Inc., application for
amalgamation....................................................................
Creative Salmon Company Ltd., finfish aquaculture
facilities in Fortune Channel, B.C.....................................
Direct Marketing and Call Centres Society (DMCCS),
surrender of charter...........................................................
Gift Lake Metis Settlement, bridge over the Utikuma River,
Alta. ..................................................................................
Gulf Canada Resources Ltd., bridge crossing the Wabasca
River, Alta.........................................................................
J.P. Morgan Canada, letters patent of dissolution.................
Macdonald, Rural Municipality of, bridge over the La Salle
River, Man. .......................................................................
Oyster Pond Walk Society, pedestrian bridge over Navy
Pool, N.S...........................................................................
West Coast Shellfish Management Co-operative, marine
shellfish aquaculture farm in Holberg Inlet, B.C. .............
3881
3881
3882
3882
3882
3883
3883
3884
3884
3884
PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
Amendment to Schedule 2 to the Canada Elections Act
(Published as Extra No. 1, on Friday, September 28,
2001) ............................................................................. 3874
House of Commons
*Filing applications for private bills (1st Session,
37th Parliament)............................................................ 3874
PROPOSED REGULATIONS
Agriculture and Agri-Food, Dept. of
Farm Products Agencies Act
Proclamation Amending the Chicken Farmers of Canada
Proclamation ................................................................. 3887
Canadian Environmental Assessment Agency
Financial Administration Act
Order Amending the Environmental Assessment Review
Panel Service Charges Order......................................... 3896
3902
Canada Gazette Part I
October 6, 2001
INDEX
No 40 — Le 6 octobre 2001
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Bank of America, National Association, demande
d’établissement d’une succursale de banque étrangère.....
*Banque Commerciale Italienne du Canada, changement de
dénomination sociale ........................................................
B2B Trust et BLC Capital inc., demande de fusion .............
Creative Salmon Company Ltd., installations d’aquiculture
des poissons dans le chenal Fortune (C.-B.) .....................
Gift Lake Metis Settlement, pont au-dessus de la rivière
Utikuma (Alb.)..................................................................
Gulf Canada Resources Ltd., pont au-dessus de la rivière
Wabasca (Alb.) .................................................................
J.P. Morgan Canada, lettres patentes de dissolution.............
Macdonald, Rural Municipality of, pont au-dessus de la
rivière La Salle (Man.) ......................................................
Oyster Pond Walk Society, passerelle au-dessus de la baie
Navy (N.-É.)......................................................................
Société de Marketing Direct et de Centres d’Appels
(SMDCA), abandon de charte...........................................
West Coast Shellfish Management Co-operative, ferme
d’aquaculture pour mollusques et crustacés dans la baie
Holberg (C.-B.) .................................................................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-03274, modifié .....................................
Permis no 4543-2-03284 ...................................................
Industrie, min. de l’
Nominations......................................................................
Loi sur les corporations canadiennes
Demande d’abandon de charte..........................................
Lettres patentes .................................................................
Lettres patentes supplémentaires.......................................
Lettres patentes supplémentaires — Changement de nom
3881
3881
3881
3882
3882
3883
3883
3884
3884
3882
3884
3867
3867
3868
3870
3870
3872
3872
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Audiences publiques
2001-10-3..........................................................................
2001-11.............................................................................
Avis publics
2001-103 — Appel d’observations sur la distribution des
stations de télévision locales par les entreprises de
SRD dans les petits marchés .........................................
2001-104...........................................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Alimentation — Enquête ..................................................
3875
3876
3876
3877
3879
3875
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(1re session, 37e législature)........................................... 3874
Directeur général des élections
Loi électorale du Canada
Modification à l’annexe 2 de la Loi électorale du Canada
(Publié dans l’édition spéciale no 1, en date du
vendredi 28 septembre 2001)........................................ 3874
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Agence canadienne d’évaluation environnementale
Loi sur la gestion des finances publiques
Arrêté modifiant l’Arrêté sur les prix applicables aux
services relatifs aux commissions d’évaluation
environnementale .......................................................... 3896
Agriculture et de l’Agroalimentaire, min. de l’
Loi sur les offices des produits agricoles
Proclamation modifiant la Proclamation visant Les
Producteurs de poulet du Canada.................................. 3887
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations pour service méritoire ................................... 3860
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1P 6L1
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1P 6L1
Available from Canadian Government Publishing
Communication Canada
Ottawa, Canada K1P 6L1
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Communication Canada
Ottawa, Canada K1P 6L1
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising