Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 135, no 16
Vol. 135, No. 16
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, APRIL 21, 2001
OTTAWA, LE SAMEDI 21 AVRIL 2001
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 3, 2001, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S9.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
3 janvier 2001 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
(613) 991-1351 (Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, (613) 991-1351 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 2001
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2001
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2001
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2001
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 16 — April 21, 2001
No 16 — Le 21 avril 2001
1389
Government House* ........................................................
(orders, decorations and medals)
1390
Résidence du Gouverneur général* .................................
(ordres, décorations et médailles)
1390
Government Notices* ......................................................
Notice of Vacancies......................................................
1391
1403
Avis du Gouvernement* ..................................................
Avis de postes vacants ..................................................
1391
1403
Parliament
House of Commons ......................................................
Applications to Parliament............................................
1407
1407
Parlement
Chambre des communes ...............................................
Demandes au Parlement................................................
1407
1407
Commissions* .................................................................
(agencies, boards and commissions)
1408
Commissions* .................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1408
Miscellaneous Notices* ...................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1412
Avis divers* .....................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1412
Index ................................................................................
1423
Index ................................................................................
1425
Supplements
Copyright Board
Suppléments
Commission du droit d’auteur
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
1390
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
GOVERNMENT HOUSE
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
(Erratum)
(Erratum)
AWARDS TO CANADIANS
DÉCORATIONS À DES CANADIENS
The notice published on page 1334 of the April 29, 2000, issue
of the Canada Gazette, Part I, is hereby amended as follows:
From the Government of Poland
Gold Cross of Merit
to Mr. Henryk Antoniowicz
Ms. Maria Halas
LGEN (Ret’d) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
Deputy Secretary
L’avis publié à la page 1334 du numéro du 29 avril 2000 de la
Partie I de la Gazette du Canada est modifié comme suit :
Du Gouvernement de la Pologne
la Croix d’or du Mérite
à
M. Henryk Antoniowicz
Mme Maria Halas
Le sous-secrétaire
LGÉN (retraité) JAMES C. GERVAIS, C.M.M., C.D.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1391
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice of Report
Avis de rapport
Whereas on July 22, 2000, the Minister of the Environment
published in the Canada Gazette, Part I, pursuant to subsection 9(2) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
the proposed Agreements respecting Canada-wide Standards for
Dioxins and Furans, Petroleum Hydrocarbons in Soil, Mercury in
Dental Amalgams and Mercury-containing Lamps,
The proposed agreements were developed by the Canadian
Council of Ministers of the Environment under the framework of
the Canada-wide Accord on Environmental Harmonization and
the Canada-wide Environmental Standards Sub-Agreement,
Whereas the Minister of the Environment has been filed with
comments in respect thereto,
Now therefore, pursuant to subsection 9(4) of the Act, the
Minister of the Environment hereby publishes the attached report
that summarizes how any comments were dealt with.
DAVID ANDERSON
Minister of the Environment
Attendu que le 22 juillet 2000, le ministre de l’Environnement
a publié dans la Partie I de la Gazette du Canada, en vertu du
paragraphe 9(2) de la Loi sur la protection de l’environnement
(1999), les projets d’Accords pour les standards pancanadiens sur
les dioxines et les furanes, les hydrocarbures pétroliers dans le
sol, le mercure dans les amalgames dentaires et les lampes à
mercure,
Les accords sont développés par le Conseil canadien des ministres de l’Environnement dans le cadre de l’Accord pancanadien sur l’harmonisation environnementale et de l’Entente auxiliaire pancanadienne sur les standards environnementaux,
Attendu que des observations ont été présentés au ministre de
l’Environnement en rapport aux dits standards,
Le ministre de l’Environnement publie, en vertu du paragraphe 9(4) de la Loi, le résumé de la suite qu’il a donnée aux observations qu’il a reçues, ci-après.
Le ministre de l’Environnement
DAVID ANDERSON
Response to Comments Received on Proposed Agreements
Respecting Canada-wide Standards for Dioxins and Furans,
Mercury in Dental Amalgams, Mercury-containing Lamps,
and Petroleum Hydrocarbons in Soil
Réponse aux commentaires reçus sur les Accords concernant les
standards pancanadiens sur les dioxines et les furanes, le mercure
dans les amalgames dentaires, les lampes à mercure et les
hydrocarbures pétroliers dans le sol
Introduction
Introduction
In accordance with section 9(2) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA), the Minister of the Environment published proposed agreements with the provincial and
territorial governments (except Quebec) respecting Canada-wide
Standards (CWSs) for Dioxins and Furans, Mercury in Dental
Amalgams, Mercury-containing Lamps, and Petroleum Hydrocarbons in Soil. The agreements were published in the Canada
Gazette, Part I, on July 22, 2000, for a 60-day comment period.
The agreements were developed by the Canadian Council of
Ministers of the Environment (CCME) under the framework of
the Canada-wide Accord on Environmental Harmonization and
the Canada-wide Environmental Standards Sub-Agreement.
CCME Ministers (except Quebec) intend to sign the agreements
at their meeting April 30 and May 1, 2001.
In accordance with section 9(4) of CEPA, 1999, this report
summarizes how any comments were dealt with. No notices of
objection were filed.
Conformément au paragraphe 9(2) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) [LCPE], le ministre de
l’Environnement a publié les accords conclus avec les gouvernements provinciaux et territoriaux (à l’exception du Québec) concernant les standards pancanadiens (SP) sur les dioxines et les
furanes, le mercure dans les amalgames dentaires, les lampes à
mercure et les hydrocarbures pétroliers dans le sol. Les accords
ont été publiés le 22 juillet 2000 dans la Partie I de la Gazette du
Canada, pour une période de consultation de 60 jours. Ces accords ont été conclus par le Conseil canadien des ministres de
l’Environnement (CCME) dans le contexte de l’Accord pancanadien sur l’harmonisation environnementale et de l’Accord auxiliaire sur les standards environnementaux pancanadiens. Les ministres du CCME (à l’exception du ministre de l’Environnement
du Québec) prévoient signer ces accords à leur réunion des
30 avril et 1er mai 2001.
Conformément au paragraphe 9(4) de la LCPE, le présent rapport résume les observations et les réponses données. Il n’y a eu
aucun avis d’opposition.
Response to Comments
Réponse aux observations
A total of four comments were received. There were no notices
of objection. One submission was received from a public health
authority, one from industry, and two from professional organizations. One comment related to the CWS for dioxins and furans
and the other three related to the CWS for mercury in dental
amalgams. There were no comments on the CWSs for mercurycontaining lamps or petroleum hydrocarbons in soil.
En tout quatre observations ont été faites. Il n’y a pas eu d’avis
d’opposition. L’une des propositions venait d’un organisme de
santé publique, une autre de l’industrie, et enfin deux d’organisations professionnelles. Une des observations concernait les SP
pour les dioxines et les furanes et les trois autres traitaient des SP
pour le mercure dans les amalgames dentaires. Il n’y eu aucune
observation concernant les SP pour les lampes à mercure et les
hydrocarbures pétroliers dans le sol.
Canada Gazette Part I
1392
April 21, 2001
The following tables summarize the comments received and
Environment Canada’s response.
Les tableaux suivants résument les observations recueillies et la
réponse d’Environnement Canada.
Table 1: Comments and Response on the CWS for
Dioxins and Furans
Tableau 1 : Observations et réponse concernant les SP
pour les dioxines et les furanes
Comments
Response
1. Other sources
Dioxins and furans (D&F) are targeted for
virtual elimination, therefore all sources of
All potential sources should be
emissions will be addressed on a priority basis,
subject to the same process for
depending on relative contributions to overall
standard development and
emissions. Using the inventory of emissions,
priorities for control. This
which represented the best available information
standard only focuses on a
at the time, the highest emitting sectors, sectors
subset of emission sources.
responsible for over 80% of total emissions were
targeted for the first set of Canada-wide
Standards. Although the incineration sector is
commended for already taking significant steps
to reduce emissions of D&F, more can be done
to move towards the goal of virtual elimination.
At the time of the report, the incineration sector
accounted for 44% of emissions in Canada —
one of the top six sources. In addition, since a
CWS for mercury targeting the incineration
sector was signed in June 2000, it made sense to
address dioxins and furans from incinerators at
the same time.
The Dioxins and Furans Inventory Report was
recently updated and is available for public
comment from the Web site http://www.ec.gc.
ca/ dioxin/english/index.htm. Federal, provincial
and territorial governments are currently
reviewing the inventory to evaluate the other
sources of D&F and determine the best way to
obtain reductions in emissions, whether that be
additional Canada-wide Standards or other
actions. Stakeholders are informed and involved
in this process through National Stakeholder
meetings and sector specific working groups.
2. Uneven playing field
The CWS creates an uneven
playing field since the
hazardous waste incineration
industry for fuel has not been
addressed.
3. CWS target
The standard of 80 pg/m3 is
low and there is little data to
support its long term
attainability. The U.S. EPA
MACT standard has been set at
the equivalent of 140 pg/m3.
Significant investment may be
required to guarantee emission
levels significantly below
140 pg/m3. The proposed
standard places firms at an
economic disadvantage
compared with facilities in the
United States.
Environment Canada recognizes that D&F
emissions from incinerators burning waste fuel
need to be addressed. As mentioned previously,
federal, provincial and territorial governments
are currently reviewing these other sources and,
together with stakeholders, will determine the
best way to obtain reductions in emissions from
these and other sectors.
Federal, provincial and territorial governments,
together with stakeholders that participated in
the CWS development process, are confident
that the CWS of 80 pg/m3 is technically feasible
and achievable. This conclusion is based on an
analysis of comparable facilities in the United
States and Europe, which incinerate comparable
feedstock to Canada, and which have achieved
and even bettered this standard. Although the
U.S. MACT standard is set at 140 pg/m3, it is
based on an averaging approach (i.e., some
facilities are above this standard whereas others
are below). Such a standard is not compatible
with moving towards virtual elimination and
ensuring a level playing field. To ensure the
least impact on competitiveness while
maintaining a good standard, the CWS allows
existing facilities until 2006 to attain the
standard in order to ensure that costs can be
factored into the long-term business plan.
Observations
Réponse
1. Autres sources
Les dioxines et les furanes (D et F) sont voués à
une quasi-élimination, et, par conséquent, toutes
Toutes les sources potentielles
les sources d’émissions seront visées selon un
devraient faire l’objet du même
ordre de priorité dépendant de leur contribution
processus d’établissement de
relative aux émissions totales. À partir de
standards et des mêmes
l’inventaire d’émissions, qui représentait alors la
priorités pour leur élimination.
meilleure information disponible, on a ciblé,
Ce standard ne porte que sur
avec le premier ensemble de standards
un sous-ensemble de sources
pancanadiens, les secteurs produisants les plus
d’émissions.
hauts taux d’émissions soit les secteurs
responsables de plus de 80 % des émissions
totales. Bien que le secteur de l’incinération ait
fait des efforts louables en prenant des mesures
significatives pour réduire les émissions de
D et F, on peut faire plus encore pour parvenir à
l’objectif de quasi-élimination. Au moment du
rapport, ce secteur produisait 44 % des
émissions de D et F au Canada — c’était donc
l’une des six sources les plus importantes. De
plus, étant donné qu’un SP pour le mercure
visant le secteur de l’incinération a été signé en
juin 2000, il était logique de cibler en même
temps les dioxines et les furanes provenant des
incinérateurs.
Le rapport sur l’inventaire des rejets de dioxines
et de furanes a été récemment mis à jour et est
maintenant disponible pour recueillir les
observations du public, sur le site Internet
http://www.ec.gc.ca/dioxin/francais/inv_consult.
cfm. Les gouvernements fédéral, provinciaux et
territoriaux examinent actuellement l’inventaire
pour évaluer les autres sources de D et F et
déterminer le meilleur moyen pour obtenir des
réductions des émissions, soit à l’aide de
standards pancanadiens additionnels, soit par
d’autres mesures. Les intervenants seront tenus
au courant de ce processus et pourront y
participer dans le cadre de réunions des
intervenants à l’échelle nationale et au sein de
groupes de travail sectoriels spécifiques.
2. Règles du jeu inégales
Les SP créent des règles du jeu
inégales, car l’industrie de
l’incinération des déchets
dangereux dans le cas des
combustibles n’est pas visée.
3. Objectif du SP
Le standard de 80 pg/m3 est
faible et il existe peu de
données montrant qu’on
pourrait l’atteindre à long
terme. La norme MACT
équivalente de l’EPA (ÉtatsUnis) a été fixée à 140 pg/m3.
Des investissements importants
pourraient se révéler
nécessaires pour être sûr
d’atteindre des niveaux
d’émissions significativement
inférieurs à 140 pg/m3. La
norme proposée place certaines
compagnies dans une situation
économique défavorable par
rapport aux installations situées
aux États-Unis.
Environnement Canada reconnaît qu’il faut
examiner la question des émissions de D et F par
les incinérateurs de combustibles résiduels.
Comme on l’a mentionné précédemment, les
gouvernements fédéral, provinciaux et
territoriaux étudient actuellement ces autres
sources et, de concert avec les intervenants, ils
détermineront le meilleur moyen pour obtenir
des réductions des émissions dans ces secteurs et
dans d’autres.
Les gouvernements fédéral, provinciaux et
territoriaux ainsi que les intervenants qui ont
participé au processus d’élaboration du SP sont
convaincus que le SP de 80 pg/m3 est
techniquement un objectif réaliste. Cette
conclusion est fondée sur une analyse des
installations comparables aux États-Unis et en
Europe, qui incinèrent des quantités
comparables à celles du Canada et qui ont atteint
et même amélioré ce standard. Bien que la
norme MACT américaine soit de 140 pg/m3, elle
est basée sur un système de moyenne, certaines
installations se situant au-dessus de cette norme,
d’autres en dessous. Une norme de ce type n’est
pas compatible avec le but poursuivi, soit la
quasi-élimination et des règles du jeu égales.
Pour faire en sorte qu’il y ait le moins d’impact
sur la compétitivité tout en maintenant un
standard valable, le SP donne aux installations
existantes jusqu’en l’an 2006 pour atteindre le
standard, et leur permettre ainsi d’en intégrer les
coûts au plan d’affaires à long terme.
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
Table 2: Response to the Comments on the CWS for
Mercury in Dental Amalgams
Comments
Response
1. CWS target
The federal, provincial and territorial
governments have agreed that the CWS should
Because of uncertainties in
apply to all dentists to ensure a consistent level
baseline data (e.g., current
of protection across Canada. The target of 95%
releases of mercury from
was selected because the ISO certified traps
dental amalgams), the standard
reduce the release of mercury amalgam wastes
should be amended from 95%
to the environment by 95%. Only a very few
reduction in release to
dentists are currently using traps.
“implementation of best
management practices by 95%
of dental offices producing
amalgam waste.”
2. CWS timeframe
ISO traps may be affordable, but because of the
logistics of availability and installation of the
The target of 95% reduction is
traps, it is estimated that five years is a suitable
reasonable, but the timeframe
timeframe for installation at all 13 000 dental
should be shortened to two or
clinics in Canada.
three years since there are
several affordable ISO certified
amalgam traps available to
dental clinics.
3. Application of CWS
The CWS should not apply to
specialized types of dental
practices (orthodontics,
maxillo-facial surgery) which
generate insignificant amounts
of amalgam waste.
4. Other sources
Governments should consider
including crematoria as a
source of mercury emissions.
5. Effectiveness of ISO traps
The effectiveness of ISO
certified dental amalgam traps
in reducing the overall mercury
releases to sewers has not been
proven.
6. Reporting and monitoring
The CWS should identify
mechanisms to properly
evaluate the progress and
effectiveness of implementing
the standard, especially since
the actual quantity of amalgam
released to sewers is not
known. Mechanisms need to be
in place that allow the dental
community to track and report
actual quantities of dental
amalgam collected, recycled or
disposed.
7. Transportation
requirements
Recycling or disposing of
dental amalgam waste may
violate existing municipal and
provincial transportation
requirements. In addition,
governments should work to
A key tool to implement the CWS is a
Memorandum of Understanding (MOU)
between Environment Canada and the Canadian
Dental Association which will establish best
management practices, including the use of ISO
certified traps. The MOU will identify any
exceptions that will apply.
Based on Canadian inventory data, mercury
emissions from crematoria were very minor
compared to other sources. Other sources of
mercury emissions will be addressed on a
priority basis, depending on the relative
contributions to overall emissions.
1393
Tableau 2 : Observations et réponse concernant le SP
pour le mercure dans les amalgames dentaires
Observations
Réponse
1. Objectif du SP
Les gouvernements fédéral, provinciaux et
territoriaux se sont entendus pour que les SP
s’appliquent à tous les cabinets dentaires et pour
faire en sorte que le niveau de protection soit
uniforme à travers tout le Canada. L’objectif de
95 % a été choisi parce que les séparateurs
certifiés ISO réduisent de 95 % les rejets de
résidus d’amalgame de mercure dans
l’environnement. Seules quelques rares dentistes
utilisent actuellement les séparateurs.
En raison d’incertitudes dans
les données de base (par
exemple les rejets actuels de
mercure provenant des
amalgames dentaires), le
standard devrait être modifié
en remplaçant
95 % de réduction des rejets
par « mise en œuvre des
meilleures pratiques de gestion
par 95 %des cabinets dentaires
produisant des résidus
d’amalgame ».
2. Échéancier du SP
L’objectif de 95 % de réduction
est raisonnable, mais
l’échéancier devrait être
raccourci de deux ou trois ans,
vu que les cliniques dentaires
peuvent se procurer divers
séparateurs d’amalgame
certifiés ISO à prix abordable.
3. Application du SP
Le SP ne devrait pas
s’appliquer à certains secteurs
dentaires spécialisés
(orthodontie, chirurgie maxillofaciale), qui produisent des
quantités infimes de résidus
d’amalgame.
4. Autres sources
Les gouvernements devraient
étudier la possibilité d’inclure
les crématoires comme source
d’émissions de mercure.
Les séparateurs ISO sont peut-être abordables,
mais étant donné la logistique de la disponibilité
et de l’installation des séparateurs, on estime que
cinq années représentent un échéancier réaliste
pour leur installation dans les 13 000 cliniques
dentaires au Canada.
Un outil clé pour mettre en œuvre le SP est un
protocole d’entente (PE) entre Environnement
Canada et l’Association dentaire canadienne,
lequel établira les meilleures pratiques de
gestion, y compris l’utilisation de séparateurs
certifiés ISO. Le PE déterminera si des
exceptions s’appliquent.
D’après les données de l’inventaire canadien, les
émissions de mercure provenant des crématoires
étaient très faibles, comparativement à d’autres
sources. D’autres sources d’émissions de
mercure feront l’objet d’un suivi selon un ordre
de priorité dépendant de leur contribution
relative aux émissions totales.
Environment Canada is fully satisfied that the
ISO certified traps are effective and will reduce
the release of amalgams to sewers. ISO is a
recognized, scientifically verified standard
setting process in which experts have tested and
evaluated its applicability.
Environnement Canada est pleinement
convaincu que les séparateurs certifiés ISO sont
efficaces et réduiront les rejets d’amalgame dans
L’efficacité des séparateurs
les égouts. ISO est un processus de
d’amalgame dentaire certifiés
normalisation reconnu et scientifiquement fondé,
ISO pour la réduction des rejets
dont les experts ont testé et évalué
totaux de mercure dans les
l’applicabilité.
égouts n’a pas été démontrée.
Environment Canada agrees that tracking and
evaluation of the CWS is critical and that further
assessment is needed to identify appropriate
methodologies for data collection and reporting.
Governments will develop such mechanisms in
consultation with the Canadian Dental
Association during the development of the
MOU.
6. Rapports et surveillance
The use of ISO certified traps does not in itself
violate any municipal or provincial
requirements.
Dental clinics will be responsible for meeting
municipal, provincial, and federal requirements
when transporting, recycling or disposing of the
wastes. Some suppliers of ISO traps provide
5. Efficacité des séparateurs
ISO
Le SP doit identifier des
mécanismes permettant
d’évaluer de façon appropriée
l’état d’avancement et
l’efficacité de la mise en œuvre
du standard, surtout du fait que
l’on ignore quelle est la
quantité d’amalgame qui est
réellement rejetée dans les
égouts. Des mécanismes
doivent être prévus pour
permettre à la communauté
dentaire d’assurer un suivi et
de produire des rapports sur les
quantités réelles d’amalgame
dentaire recueilli, recyclé ou
éliminé.
7. Exigences pour le
transport
Le recyclage ou l’élimination
des résidus d’amalgame
dentaire peut contrevenir aux
exigences municipales ou
provinciales sur les transports.
De plus, les gouvernements
Environnement Canada reconnaît que le suivi et
l’évaluation du SP est une question primordiale
et que d’autres évaluations sont nécessaires pour
caractériser les méthodes appropriées de collecte
de données et de production de rapports. Les
gouvernements élaboreront ces mécanismes en
consultation avec l’Association dentaire
canadienne lors de l’élaboration du PE.
L’utilisation de séparateurs certifiés ISO comme
telle ne contrevient à aucune exigence
municipale ou provinciale.
Les cliniques dentaires devront se conformer
aux exigences municipales, provinciales et
fédérales lorsqu’elles transportent, recyclent ou
éliminent les déchets. Certains vendeurs de
séparateurs ISO fournissent également les
1394
Canada Gazette Part I
Comments
April 21, 2001
Observations
Réponse
remove barriers to the effective transport and disposal services as part of their
and efficient transportation of program.
small quantities of dental
amalgam wastes.
devraient s’efforcer de
supprimer les obstacles pour
permettre de transporter avec
efficacité et efficience de
petites quantités de résidus
d’amalgame dentaire.
services de transport et d’élimination dans le
cadre de leur programme.
8. Legal barriers
8. Obstacles légaux
Le SP peut être utile aux municipalités en leur
servant comme base éventuelle pour un
règlement municipal. Toronto et Montréal
possèdent ces types de règlements municipaux et
d’autres municipalités devraient suivre. Les
règlements municipaux peuvent être rédigés de
façon à spécifier les concentrations maximales
admissibles de contaminant. Si ce contaminant
est du mercure, et si la limite fixée ne peut être
atteinte qu’en ayant recours à la méthode ISO,
les municipalités pourront implicitement
encourager l’emploi des normes ISO.
Governments should remove
legal barriers to allow
municipalities to require the
use of ISO certified dental
amalgam traps under sewer-use
bylaws.
Response
The CWS may be useful to municipalities by
serving as a likely basis for a bylaw. Toronto
and Montréal have such by-laws and other
municipalities are expected to follow suit.
Municipal by-laws can be written to state
maximum allowable levels of contaminant. If
this contaminant is mercury and the limit is set
so that it is only achievable using the ISO
method, then by inference, municipalities can
encourage the use of ISO standards.
Les gouvernements devraient
éliminer tous les obstacles
légaux pour permettre aux
municipalités d’exiger
l’utilisation des séparateurs
d’amalgame dentaire certifiés
ISO dans le cadre des
règlements municipaux.
9. Best management practices Governments will further define best
management practices in consultation with the
The CWS should define what
Canadian Dental Association during the
is meant by “best management
development of the MOU.
practices.”
9. Meilleures pratiques de
gestion
Le SP devrait définir ce qu’on
entend par « meilleures
pratiques de gestion ».
10. Perception par le public
10. Public perception
Careful communications with the public will be
a critical component in the path forward. Current
There is a concern about public
evidence does not indicate that dental amalgam
perception of danger from
is causing illness in the general population.
dental amalgams if they are
Amalgam remains the material of choice for
treated as hazardous wastes.
filling grinding surfaces of teeth, except where
the patient may have an amalgam sensitivity.
However, when dental amalgam is discharged to
sewers, it can be transformed under certain
conditions and become harmful to the
environment. For further information on using
amalgam as a restorative material, visit Health
Canada’s Web site (http://www.hc-sc.gc.ca/hpbdgps/therapeut/zfiles/english/publicat/dental_
position_e.html).
Il existe certaines
préoccupations au sujet de la
perception par le public du
danger associé aux amalgames
dentaires s’ils sont traités
comme des déchets dangereux.
11. Precautionary principle
Environment Canada recognizes that the CWS is
based on a precautionary approach to reducing
It is important to point out that
mercury emissions and believes that the CWS
the CWS is based on the
agreement adequately addresses this issue.
precautionary principle, and
not on conclusive evidence that
dental amalgam is a significant
source of mercury in the
environment.
11. Principe de la prudence
II est important de noter que le
SP est fondé sur le principe de
prudence, et non sur une
preuve concluante montrant
que l’amalgame dentaire est
une source significative de
mercure dans l’environnement.
Les gouvernements raffineront la définition de
« meilleures pratiques de gestion » en
collaboration avec l’Association dentaire
canadienne pendant l’élaboration du PE.
Des communications attentives avec le public
représenteront un élément critique de l’évolution
du processus. Rien ne prouve actuellement que
l’amalgame dentaire pourrait être à l’origine
d’une maladie chez la population en général.
L’amalgame reste encore le matériau de choix
pour remplir les parties cariées des dents, sauf
lorsque le patient est sensible à ce matériau.
Mais, si l’amalgame est éliminé dans les égouts,
il peut dans certaines conditions être transformé
et devenir nuisible pour l’environnement. Pour
plus de renseignements sur l’utilisation de
l’amalgame comme matériau de restauration,
vous pouvez vous rendre au site Internet de
Santé Canada à l’adresse suivante : http://www.
hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/zfiles/french/
publicat/dental_position_f.html.
Environnement Canada reconnaît que le SP est
fondé sur une approche préventive visant à
réduire les émissions de mercure et est
convaincu que les accords concernant les SP
permettent de faire face adéquatement à cette
question.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2001-66-02-02 Amending the Non-domestic Substances
List
Arrêté 2001-66-02-02 modifiant la Liste extérieure des
substances
Whereas, pursuant to subsection 66(3) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,a the Minister of the Environment
has added this substance to the Domestic Substances List,
Therefore, the Minister of the Environment, pursuant to subsection 66(3) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999,a hereby makes the annexed Order 2001-66-02-02 Amending the Non-domestic Substances List.
DAVID ANDERSON
Minister of the Environment
Attendu que, conformément au paragraphe 66(3) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre
de l’Environnement a inscrit cette substance sur la Liste intérieure
des substances,
À ces causes, en vertu du paragraphe 66(3) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre
de l’Environnement prend l’Arrêté 2001-66-02-02 modifiant la
Liste extérieure des substances, ci-après.
Le ministre de l’Environnement
DAVID ANDERSON
———
———
a
a
R.S., c. 16 (4th Supp.)
L.R., ch. 16 (4e suppl.)
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1395
ORDER 2001-66-02-02 AMENDING THE
NON-DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2001-66-02-02 MODIFIANT LA LISTE
EXTÉRIEURE DES SUBSTANCES
Amendments
Modifications
1. Part I of the Non-domestic Substances List is amended
by deleting the following:
68071-43-2
1. La Partie I de la Liste extérieure des substances est modifiée en radiant ce qui suit :
68071-43-2
Coming into force
Entrée en vigueur
2. This Order comes into force on the day on which the Order 2001-66-02-01 Amending the Domestic Substances List
comes into force.
2. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de l’entrée en
vigueur de l’Arrêté 2001-66-02-01 modifiant la Liste intérieure
des substances.
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Order 2001-87-02-02 Amending the Non-domestic Substances
List
Arrêté 2001-87-02-02 modifiant la Liste extérieure des
substances
Whereas, pursuant to subsection 87(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,a the Minister of the Environment
has added the substances referred to in this Order to the Domestic
Substances List,
Therefore, the Minister of the Environment, pursuant to subsection 87(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999,a hereby makes the annexed Order 2001-87-02-02 Amending the Non-domestic Substances List.
DAVID ANDERSON
Minister of the Environment
Attendu que, conformément au paragraphe 87(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre
de l’Environnement a inscrit les substances visées par le présent
arrêté sur la Liste intérieure des substances,
À ces causes, en vertu du paragraphe 87(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)a, le ministre
de l’Environnement prend l’Arrêté 2001-87-02-02 modifiant la
Liste extérieure des substances.
Le ministre de l’Environnement
DAVID ANDERSON
ORDER 2001-87-02-02 AMENDING THE
NON-DOMESTIC SUBSTANCES LIST
ARRÊTÉ 2001-87-02-02 MODIFIANT LA LISTE
EXTÉRIEURE DES SUBSTANCES
Amendments
Modifications
1. Part I of the Non-domestic Substances List is amended
by deleting the following :
1. La Partie I de la Liste extérieure des substances est modifiée en radiant ce qui suit :
3089-19-8 T
18835-34-2 N 25608-63-3 N 55349-01-4 T
68071-64-7 N 68131-48-6 T 68552-41-0 N 68604-96-6 N
70750-57-1 T 70766-56-2 T 71487-20-2 N 99811-86-6 N
163440-93-5 N
3089-19-8 T
18835-34-2 N 25608-63-3 N 55349-01-4 T
68071-64-7 N 68131-48-6 T 68552-41-0 N 68604-96-6 N
70750-57-1 T 70766-56-2 T 71487-20-2 N 99811-86-6 N
163440-93-5 N
Coming into force
Entrée en vigueur
2. This Order comes into force on the day on which the Order 2001-87-02-01 Amending the Domestic Substances List
comes into force.
2. Le présent arrêté entre en vigueur à la date de l’entrée en
vigueur de l’Arrêté 2001-87-02-01 modifiant la Liste intérieure
des substances.
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-04231 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-04231
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
———
———
a
a
R.S., c. 16 (4th Supp.)
L.R., ch. 16 (4e suppl.)
1396
Canada Gazette Part I
1. Permittee: Pêcheries Norpro (2000) Ltée., Havre-Aubert,
Îles-de-la-Madeleine, Quebec.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish processing
operations.
3. Term of Permit: Permit is valid from May 22, 2001, to
May 21, 2002.
4. Loading Site(s): Havre-Aubert wharf, 47°14.20′ N, 61°49.60′
W (NAD83).
5. Disposal Site(s): Within a 1 km radius of the geographical
point of 47°17.00′ N, 61°49.00′ W (NAD83).
6. Route to Disposal Site(s): Direct navigational route from the
loading site to the disposal site. The disposal site is located about
5.6 km north of the Havre-Aubert wharf.
7. Equipment: Towed scow.
8. Method of Disposal: The wastes will be loaded into a towed
scow. The contents of the scow will be discharged directly into
the sea and the wastes will be dispersed within the perimeter indicated in condition 5.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed
1 500 tonnes.
11. Waste and Other Matter to Be Disposed of: Fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish processing
operations.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee report in writing to the
Regional Director, Environmental Protection Branch, Department
of the Environment, Quebec Region, 105 McGill Street,
4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, at least 48 hours prior to
the first disposal operation pursuant to this permit. The Permittee
shall submit a written report to the Regional Director within
30 days of the expiry of the permit. This report shall contain the
following information: the quantity and type of material disposed
of pursuant to the permit, the equipment used for dumping operations, and the dates on which the loading and dumping activities
occurred.
12.2. It is required that the Permittee admit any inspector designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship, aircraft, platform
or anthropogenic structure directly related to the loading or disposal at sea referred to under this permit, at any reasonable time
throughout the duration of this permit.
12.3. A copy of this permit must, at all times, be kept aboard
any vessel involved in the dumping operations.
12.4. The Permittee must complete the Registry of Disposal at
Sea Operations as provided by the Department of the Environment. This registry must, at all times, be kept aboard the vessel
involved in the disposal operations and be accessible to enforcement officers designated under the Canadian Environmental
Protection Act, 1999. This registry must be sent to the Regional
Director, Environmental Protection Branch, Department of the
Environment, Quebec Region, 105 McGill Street, 4th Floor,
Montréal, Quebec H2Y 2E7, within 30 days following the date of
expiration of the permit.
12.5. The loading or disposal at sea referred to under this permit shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
April 21, 2001
1. Titulaire : Pêcheries Norpro (2000) Ltée, Havre-Aubert,
Îles-de-la-Madeleine (Québec).
2. Type de permis : Permis d’immerger et de charger des déchets de poisson et d’autres matières organiques résultant
d’opérations de traitement industriel du poisson.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 22 mai 2001 au
21 mai 2002.
4. Lieu(x) de chargement : Quai de Havre-Aubert, 47°14,20′ N.,
61°49,60′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion : Dans un rayon de 1 km du point géographique 47°17,00′ N., 61°49,00′ O. (NAD83).
6. Parcours à suivre : Voie navigable directe entre le lieu de
chargement et le lieu d’immersion. Le lieu d’immersion est situé
à environ 5,6 km au nord du quai de Havre-Aubert.
7. Matériel : Chaland remorqué.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déposées dans un chaland remorqué et le contenu du chaland sera déversé directement à la mer à l’intérieur du périmètre prévu au
paragraphe 5.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 1 500 tonnes
métriques.
11. Déchets et autres matières à immerger : Déchets de poisson
ou autres matières organiques résultant d’opérations de traitement
industriel du poisson.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit aviser, par écrit, le Directeur régional, Direction de la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage, Montréal (Québec) H2Y 2E7, au moins 48 heures avant le début de la
première opération d’immersion à effectuer en vertu du présent
permis. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au directeur
régional dans les 30 jours suivant la date d’expiration du permis.
Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la quantité
et le type de matières immergées en conformité avec le permis, le
matériel utilisé pour les opérations d’immersion ainsi que les
dates de chargement et d’immersion.
12.2. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
toute plate-forme et de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage
directement relié au chargement ou à l’immersion visés aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée
du permis.
12.3. Une copie du présent permis doit être gardée en tout
temps à bord du navire chargé des opérations d’immersion.
12.4. Le titulaire doit compléter le Registre des opérations
d’immersion en mer fourni par le ministère de l’Environnement.
Ce registre doit être gardé en tout temps sur le navire chargé de
l’immersion et être accessible aux agents de l’autorité désignés en
vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999). Ce registre doit par la suite être envoyé au Directeur régional, Direction de la protection de l’environnement, Ministère
de l’Environnement, Région du Québec, 105, rue McGill,
4e étage, Montréal (Québec) H2Y 2E7, dans les 30 jours suivant
la date d’expiration du permis.
12.5. Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion
en mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1397
12.6. The barge or containers to transport the material to be
disposed of must be covered in a manner to prevent access by
gulls and other sea-birds.
12.7. The loading must be completed in a manner that ensures
no material contaminates the marine environment, notably the
habour and adjacent beaches. The Permittee must also ensure that
the loading sites are cleaned up and, if necessary, that spilled
wastes are recovered.
M.-F. BÉRARD
Environmental Protection
Quebec Region
12.6. Le chaland ou les conteneurs servant au transport des
matières à immerger doivent être couverts de manière à empêcher
les goélands et autres oiseaux marins d’y accéder.
12.7. Le chargement doit s’effectuer de façon qu’aucune matière ne contamine l’environnement marin, notamment le havre et
les plages adjacentes. Le titulaire doit également s’assurer du
nettoyage des lieux de chargement et, si nécessaire, de la récupération des déchets déversés.
Protection de l’environnement
Région du Québec
M-F. BÉRARD
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Significant New Activity Notice No. 10 328
Avis de nouvelle activité significative no 10 328
Significant New Activity Notice
(Section 85 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999)
Avis de nouvelle activité significative
(article 85 de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999))
Whereas the Ministers of Health and of the Environment have
assessed information in respect of the substance Carbamic acid,
methyl ester, CAS Registry Number 598-55-0,
And whereas the Ministers suspect that a significant new activity in relation to the substance, other than its use as a reactive
intermediate in the manufacture of polymers to be used in industrial coatings, may result in the substance becoming toxic,
Now therefore the Minister of the Environment considers appropriate to indicate that paragraph 81(4) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 applies with respect to the
substance.
And therefore the Minister requires that any person proposing
to use the substance in a significant new activity other than as a
reactive intermediate in the manufacture of polymers and where
these polymers are used in industrial coatings, shall provide the
Minister, at least 90 days prior to the beginning of the proposed
new activity, with the following information:
(1) Proposed new activity in relation to the substance;
(2) Submission of all information prescribed by Schedule I of
the New Substances Notification Regulations;
(3) Submission of items 3(1) to 3(4) prescribed by Schedule II
of the New Substances Notification Regulations;
(4) Percentage of the substance contained in the final product.
The above information will be assessed within 90 days of its
being provided to the Minister.
April 10, 2001
DAVID ANDERSON
Minister of the Environment
Attendu que les ministres de la Santé et de l’Environnement ont évalué les renseignements dont ils disposent concernant la substance carbamate de méthyle, numéro de registre
CAS 598-55-0,
Attendu que la substance n’est pas inscrite sur la Liste intérieure des substances,
Attendu que les ministres soupçonnent qu’une nouvelle activité
relative à la substance, autre que son utilisation comme intermédiaire réactif dans la fabrication de polymères destinés au revêtement industriel, peut rendre cette substance toxique,
Pour ces motifs, le ministre de l’Environnement estime approprié d’indiquer que le paragraphe 81(4) de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement (1999) s’applique à l’égard de la
substance.
En conséquence, le ministre exige que toute personne qui se
propose d’utiliser la substance pour une nouvelle activité significative autre que comme réactif intermédiaire dans la fabrication
de polymères qui sont utilisés dans le revêtement industriel devra
fournir au ministre, au moins 90 jours avant le début de la nouvelle activité proposée, les renseignements suivants :
(1) nouvelle activité proposée relative à la substance;
(2) tous les renseignements prescrits à l’annexe I du Règlement
sur les renseignements concernant les substances nouvelles;
(3) les renseignements prévus aux alinéas 3(1) à 3(4) prescrits à
l’annexe II du même Règlement;
(4) le pourcentage de la substance dans le produit final.
Les renseignements ci-dessus seront évalués dans les 90 jours
après leur fourniture au ministre.
Le 10 avril 2001
Le ministre de l’Environnement
DAVID ANDERSON
[16-1-o]
[16-1-o]
Whereas the substance is not on the Domestic Substances List,
1398
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
CANADA SHIPPING ACT
LOI SUR LA MARINE MARCHANDE DU CANADA
Statement by the Minister of Fisheries and Oceans Regarding the
Bulk Oil Cargo Fees Established by Western Canada Marine
Response Corporation
Déclaration du ministre des Pêches et des Océans au sujet des
droits sur les produits pétroliers en vrac fixés par la Western
Canada Marine Response Corporation
Whereas, pursuant to subsection 660.4(1)1 of the Canada Shipping Act2 (Act), Western Canada Marine Response Corporation
has been designated as a response organization since November
1995;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(3)1 of the Act,2 the
Minister caused a list of the amended bulk oil cargo fees proposed
by Western Canada Marine Response Corporation to be published
in the Canada Gazette, Part I, on January 20, 2001;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(4)1 of the Act,2 no notices of objection were filed with respect to the amended bulk oil
cargo fees proposed by Western Canada Marine Response
Corporation;
Whereas, the Minister has given full and proper consideration
to all relevant information before him;
And whereas, the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant to
subsection 660.4(8)1 of the Act,2 approved the annexed fees;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(1)1 de la Loi sur la
marine marchande du Canada2 (Loi), la Western Canada Marine
Response Corporation est agréée comme organisme d’intervention depuis novembre 1995;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(3)1 de la Loi2, le
Ministre a fait publier la liste de droits modifiés proposés par la
Western Canada Marine Response Corporation dans la Gazette du
Canada, Partie I, le 20 janvier 2001;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(4)1 de la Loi2, aucun avis d’opposition aux droits modifiés proposés par la Western
Canada Marine Response Corporation n’a été déposé;
Therefore, the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant to
subsection 660.4(8)1 of the Act,2 hereby causes the annexed fees
established by Western Canada Marine Response Corporation to
be published.
HERB DHALIWAL
Minister of Fisheries and Oceans
Attendu que le Ministre a effectué un examen complet et régulier de tous les renseignements pertinents qui lui ont été soumis;
Attendu que le ministre des Pêches et des Océans a approuvé
les droits prévus à la présente annexe aux termes du paragraphe 660.4(8)1 de la Loi2;
À ces causes, le ministre des Pêches et des Océans fait publier
les droits en annexe, fixés par la Western Canada Marine Response Corporation, aux termes du paragraphe 660.4(8)1 de la
Loi2.
Le ministre des Pêches et des Océans
HERB DHALIWAL
LIST OF THE BULK OIL CARGO FEES ESTABLISHED
BY WESTERN CANADA MARINE RESPONSE
CORPORATION
BARÈME DES DROITS SUR LES PRODUITS
PÉTROLIERS EN VRAC FIXÉS PAR LA WESTERN
CANADA MARINE RESPONSE CORPORATION
DEFINITIONS
DÉFINITIONS
1. In this List:
“Act” means the Canada Shipping Act. (Loi)
“asphalt” means a derivate of oil that is commercially described
as road or paving asphalt or unblended roofers flux, that has a
specific gravity equal to or greater than one, that is solid at
15 degrees Celsius and that sinks to the bottom as a solid when
immersed in water. (asphalte)
“BOCF” means bulk oil cargo fee. (droits sur les produits pétroliers en vrac (DPPV))
“designated oil handling facility” means an oil handling facility
that is designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act
and is located in WCMRC’s geographic area. (installation de
manutention d’hydrocarbures agréée)
“ship” means a ship within the meaning of section 660.2(1) of the
Act. (navire)
“ship (bulk oil)” means a ship that is constructed or adapted primarily to carry bulk oil in its cargo spaces. (navire (avec produits pétroliers en vrac))
1. Dans la présente annexe,
« asphalte » Dérivé d’hydrocarbure, commercialement appelé
bitume routier, bitume de pavage ou asphalte non mélangé pour
étanchéité des toits, qui a une densité égale ou supérieure à un,
qui est solide à 15 °C et qui coule au fond à l’état solide lorsqu’il est immergé dans l’eau. (asphalt)
« DPPV » Droits sur les produits pétroliers en vrac. (bulk oil cargo fee (BOCF))
« installation de manutention d’hydrocarbures agréée » Installation de manutention d’hydrocarbures agréée aux termes du paragraphe 660.2(8) de la Loi et qui est située dans la zone géographique de la WCMRC. (designated oil handling facility)
« Loi » Loi sur la marine marchande du Canada. (Act)
« navire » Un navire au sens de l’article 660.2(1) de la Loi. (ship)
« navire (avec produits pétroliers en vrac) » Navire construit ou
adapté principalement en vue du transport de produits pétroliers en vrac dans ses cales. (ship (bulk oil))
BULK OIL CARGO FEES
DROITS SUR LES PRODUITS PÉTROLIERS EN VRAC
2. Effective January 1, 2001, the bulk oil cargo fees that are
payable to WCMRC in relation to an arrangement required by
2. À compter du 1er janvier 2001, les droits sur les produits pétroliers en vrac exigibles par la WCMRC relativement à une
———
———
1
2
S.C., 1993, c. 36, s. 6
R.S.C., 1985, c. S-9
1
2
L.C. (1993), ch. 36, art. 6
L.R.C. (1985), ch. S-9
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
paragraphs 660.2(2)(b) and 4(b) of the Act are the bulk oil cargo
fees set out in Part I of this Schedule.
3. Nothing in this Schedule is intended to modify, replace or
amend the registration fees established by, and payable to,
WCMRC and published in the August 21, 1999 edition of the
Canada Gazette, Part I.
4. The total BOCF payable by a designated oil handling facility
that has an arrangement with WCMRC shall be determined by
multiplying the total number of tonnes of bulk oil unloaded and
(in the case of bulk oil intended for international destinations and
destinations north of 60° N latitude) loaded at the designated oil
handling facility, by the BOCF per tonne for each type of oil set
out in sections 6 and 7 of this part.
5. The total BOCF payable by a ship (bulk oil) shall be
determined:
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations and destinations north of
60° N latitude, by multiplying the total number of tonnes of
bulk oil loaded at an oil handling facility that is within
WCMRC’s geographic area, and that does not have an arrangement with WCMRC, by the BOCF per tonne for each
type of oil set out in sections 6 and 7 of this Part;
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), by
multiplying the total number of tonnes of bulk oil unloaded at
an oil handling facility that is within WCMRC’s geographic
area, and that does not have an arrangement with WCMRC, by
the BOCF per tonne for each type of oil set out in sections 6
and 7 of this part;
(c) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) outside
WCMRC’S geographic area which is transferred within
WCMRC’s geographic area to another ship for use as fuel by
such ship, by multiplying the total number of tonnes of bulk oil
transferred, by the BOCF per tonne for each type of oil set out
in sections 6 and 7 of this Part; and
(d) in the case of bulk oil received by the ship (bulk oil) within
WCMRC’s geographic area from another ship as cargo where
such bulk oil is intended for international destinations and destinations north of 60° N latitude, by multiplying the total number of tonnes of bulk oil received by the BOCF per tonne for
each type of oil set out in sections 6 and 7 of this Part.
6. The BOCF applicable in respect of oil (other than asphalt) is
ninety-six and six-tenths cents ($0.966) per tonne, plus all applicable taxes.
7. The BOCF applicable in respect of asphalt is forty-eight and
three-tenths cents ($0.483) per tonne, plus all applicable taxes.
1399
entente prévue aux alinéas 660.2(2)(b) et 4(b) de la Loi sont les
droits prévus à la partie I de la présente annexe.
3. Cet avis n’a pas pour effet de modifier ou de remplacer les
droits d’inscription fixés et prélevés par la WCMRC et qui ont été
publiés dans la Partie I de la Gazette du Canada, le 21 août 1999.
4. Le total des DPPV prélevés auprès d’une installation de manutention d’hydrocarbures agréée qui a conclu une entente avec la
WCMRC est déterminé en multipliant le nombre total de tonnes
de produits pétroliers en vrac déchargés et (dans le cas de produits
pétroliers en vrac destinés à l’étranger ou à des destinations au
nord du 60e parallèle de latitude nord) chargés à l’installation de
manutention d’hydrocarbures agréée, par les DPPV la tonne, pour
chaque type de produits pétroliers prévu aux articles 6 et 7 des
présentes.
5. Le total des DPPV prélevés auprès d’un navire (vraquier) est
déterminé comme suit :
a) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur le navire (avec produits pétroliers en vrac) et destinés à l’étranger
ou à des destinations au nord du 60e parallèle de latitude nord,
en multipliant le nombre total de tonnes de produits pétroliers
en vrac chargés à une installation de manutention d’hydrocarbures qui est dans la zone géographique de la WCMRC et
qui n’a pas conclu d’entente avec la WCMRC, par les DPPV la
tonne pour chaque type de produits pétroliers prévu aux articles 6 et 7 des présentes;
b) dans le cas de produits pétroliers en vrac déchargés du navire (avec produits pétroliers en vrac), en multipliant le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac déchargés à une
installation de manutention d’hydrocarbures qui est dans la
zone géographique de la WCMRC et qui n’a pas conclu
d’entente avec la WCMRC, par les DPPV la tonne, pour chaque type de produits pétroliers prévu aux articles 6 et 7 des
présentes;
c) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur un navire (avec produits pétroliers en vrac), à l’extérieur de la zone
géographique de la WCMRC, qui sont transbordés dans la zone
géographique de la WCMRC sur un autre navire pour lui servir
de carburant, en multipliant le nombre de tonnes total de produits pétroliers en vrac transbordés, par les DPPV la tonne,
pour chaque type de produits pétroliers prévu aux articles 6 et 7
des présentes;
d) dans le cas de produits pétroliers en vrac chargés sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à l’intérieur de la zone
géographique de la WCMRC à titre de cargaison si ces produits
sont destinés à l’étranger ou au nord du 60e parallèle de latitude
nord, en multipliant le nombre total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargés, par le DPPV la tonne, pour chaque
type de produits pétroliers prévu aux articles 6 et 7 des
présentes.
6. Les DPPV applicables aux produits pétroliers autres que
l’asphalte sont de quatre-vingt-seize cents et six dixièmes (96,6¢)
la tonne, taxes applicables en sus.
7. Les DPPV applicables relativement à l’asphalte sont de
quarante-huit cents et trois dixièmes (48,3¢) la tonne, taxes applicables en sus.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
The Canada Shipping Act (CSA) was amended in 1993 to enhance the environmental protection of all Canadian waters south
of 60° north latitude through the establishment of industry-funded
and managed Response Organizations (ROs) capable of mounting
En 1993, on a modifié la Loi sur la marine marchande du Canada (LMMC), afin d’améliorer la protection environnementale
des eaux du Canada au sud du 60e parallèle de latitude nord par la
création d’organismes d’intervention (OI), financés et gérés par
1400
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
an oil spill response to a marine-based incident. The Minister of
Fisheries and Oceans is responsible for certifying that ROs meet
the required standards to be formally designed as a certified RO.
The Canadian Coast Guard (CCG), of the Department of Fisheries and Oceans, fulfils this responsibility on behalf of the Minister. CCG also maintains responsibility for ensuring response in
Canadian waters north of 60° north latitude.
In accordance with the provisions of the CSA, certain ships and
oil handling facilities (OHFs) are required to have an oil spill
preparedness arrangement with a certified RO for the provision of
response in the event of an oil spill.
Four ROs, each capable of providing response to a
10 000 tonne oil spill within specified geographic areas of response, have been certified by CCG as follows:
— Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc.
— Eastern Canada Response Corporation (ECRC)
— Point Tupper Marine Services Ltd. (PTMS)
— Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC)
The CSA provides for the amendment of fees established by a
certified RO at any time during its period of certification.
WCMRC’s proposal to amend its bulk oil cargo fees was published by CCG, on behalf of the Minister, on January 20, 2001 in
Part I of the Canada Gazette. The Minister approved these proposed fees, without amendment, by Order, on March 20, 2001,
WCMRC established its fees in accordance with the Minister’s
Order on March 27, 2001. The bulk oil cargo fees which have
been established by WCMRC are the bulk oil cargo fees that are
payable in relation to an arrangement with WCMRC.
For information regarding the Minister’s Order, please contact:
Nora McCleary, Canadian Coast Guard, Safety and Environmental Response Systems, 200 Kent Street, 5th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0E6, (613) 990-6718 (Telephone), (613) 996-8902
(Facsimile), mcclearyn@dfo-mpo.gc.ca (Electronic mail).
For more information regarding WCMRC and its fees, please
contact: Mr. Martyn Green, President/General Manager, Western
Canada Marine Response Corporation, P.O. Box 82070, Burnaby,
British Columbia V5C 5P2, (604) 294-6001 (Telephone), (604)
294-6003 (Facsimile), http://www.burrardclean.com (Web site).
l’industrie, qui sont en mesure d’assurer une intervention lorsque
survient un déversement d’hydrocarbures en milieu marin. Il incombe au ministre des Pêches et des Océans de veiller à ce que
les OI satisfassent aux normes visées pour être agréés comme OI.
La Garde côtière canadienne (GCC), du ministère des Pêches et
des Océans, assume cette responsabilité au nom du ministre. Les
interventions dans les eaux canadiennes au nord du 60e parallèle
de latitude nord relèvent aussi de la GCC.
Aux termes des dispositions de la LMMC, certains navires et
installations de manutention d’hydrocarbures (IMH) sont tenus de
conclure avec un OI agréé une entente concernant l’intervention
en cas d’événement de pollution par les hydrocarbures.
La GCC a agréé les quatre OI ci-dessous. Chacun d’eux est en
mesure de fournir une capacité d’intervention de 10 000 tonnes à
l’intérieur d’une zone géographique déterminée.
— L’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc.
— La Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée
(SIMEC)
— Les Services Point Tupper Ltée (SPTM)
— La Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC)
En vertu de la LMMC, des droits fixés par un OI agréé peuvent
être modifiés en tout temps durant la période d’agrément.
Au nom du ministre, la Garde côtière canadienne a fait publier
le 20 janvier 2001, dans la Gazette du Canada (Partie I), le projet
de modification des droits sur les produits pétroliers en vrac,
laquelle avait été proposée par la WCMRC. Par arrêté du 20 mars
2001, le ministre a approuvé ces droits proposés sans les modifier. La WCMRC a fixé les droits aux termes de l’arrêté pris par
le ministre le 27 mars 2001. Les droits sur les produits pétroliers
en vrac fixés par la WCMRC sont les droits sur les produits pétroliers en vrac exigibles relativement à une entente avec la
WCMRC.
Pour plus de renseignements au sujet de l’arrêté, veuillez
communiquer avec : Nora McCleary, Garde côtière canadienne,
Systèmes de sécurité et d’intervention environnementale, 200, rue
Kent, 5e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0E6, (613) 990-6718 (téléphone), (613) 996-8902 (télécopieur), mcclearyn@dfo-mpo.gc.ca
(courriel).
Pour plus de renseignements au sujet de la WCMRC et des
droits, veuillez communiquer avec : Monsieur Martyn Green,
Président/Gérant genéral, Western Canada Marine Response Corporation, Case postale 82070, Burnaby (Colombie-Britannique)
V5C 5P2, (604) 294-6001 (téléphone), (604) 294-6003 (télécopieur), http://www.burrardclean.com (site Web).
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
DEPARTMENT OF INDUSTRY ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
Notice No. DGRB-003-01 — Radio Authorization Fees for
Narrowband Multipoint Communications Systems (N-MCS)
that Operate in the 1.4 GHz Frequency Range to Provide
Fixed Telemetry Applications
Avis no DGRB-003-01 — Droits d’autorisation de
radiocommunication pour les systèmes de communications
multipoint à bande étroite (SCM-E) fonctionnant dans les
bandes hertziennes de 1,4 GHz et destinés à des applications
fixes de télémesure
Introduction
Introduction
Narrowband Multipoint Communications Systems (N-MCS)
that operate in the 1.4 GHz frequency range are wireless communications systems. These systems provide narrowband wireless
telecommunications services that are capable of being used for
Les systèmes de communications multipoint à bande étroite
(SCM-E) fonctionnant dans les bandes hertziennes de 1,4 GHz
sont des systèmes de communications sans fil. Ces systèmes
fournissent des services de télécommunications sans fil à bande
Le 21 avril 2001
fixed telemetry applications such as automatic meter reading of
hydro and gas utilities.
On October 9, 1999, Industry Canada issued a policy and consultation document, entitled Amendments to the Microwave
Spectrum Utilization Policy in the 1-3 GHz Frequency Range
(Canada Gazette Notice DGTP-006-99). This policy paper addresses spectrum for narrowband multipoint communications
systems at 1.4 GHz for fixed telemetry applications.
The policy specifies that the designation of new spectrum at
1.4 GHz to support fixed telemetry applications for automatic
meter reading came into effect on March 1, 2000, and that licensing applications have been considered as of that date on a
first-come, first-served basis. Moreover, if there is more spectrum
demand than supply in certain urban areas, the Department may
proceed with a competitive licensing process after consulting with
the applicants.
The Department outlined particular licensing provisions for
fixed telemetry applications at 1.4 GHz in order to proceed efficiently with a first-come, first-served process and the Department
also invited comments, by December 31, 1999, on proposed annual fees of $10MHz/1 000 households for a spectrum licence in
the bands 1 427-1 430 MHz and 1 493.5-1 496.5 MHz.
These proposed fees were developed in consultation with industry and reflect the relative fee level for the implementation of
wireless networks providing comparable telecommunications
services in other frequency bands.
In response to this consultation, one submission was received
from the Fixed Wireless Communications Committee (FWCC) of
the Radio Advisory Board of Canada (RABC). The FWCC found
the fee to be reasonable but suggested that for greater equity
among different sized urban areas, the Department consider a
multi-tiered fee structure defined by population density with the
highest fee not exceeding $10/MHz/1 000 households.
In light of this comment and the economic benefits that the deployment of automatic meter reading system may bring, the Department has modified its proposal in accordance with the suggestion of the RABC. Complete details of the fees, established in
accordance with the licensing policy for N-MCS used for fixed
telemetry applications, are set out in the following fee schedule.
Gazette du Canada Partie I
1401
étroite qui peuvent s’utiliser pour des applications fixes de télémesure, comme la lecture automatique des compteurs d’électricité
et de gaz.
Le 9 octobre 1999, Industrie Canada publiait un document de
politique et de consultation intitulé Modifications aux politiques
d’utilisation du spectre micro-ondes dans les bandes hertziennes
de 1-3 GHz (avis dans la Gazette du Canada no DGTP-006-99).
Ce document de politique porte sur le spectre des systèmes de
communications multipoint à bande étroite fonctionnant à
1,4 GHz et destinés à des applications fixes de télémesure.
La politique précise que la désignation de nouvelles bandes
hertziennes à 1,4 GHz pour des applications fixes de télémesure,
nommément de lecture automatique de compteurs, entre en vigueur le 1er mars 2000 et que les demandes de licences seront, à
compter de cette date, considérées selon le principe du premier
arrivé, premier servi. Par ailleurs, si la demande de spectre excède
l’offre dans certaines zones urbaines, le Ministère pourra lancer
un processus concurrentiel de délivrance de licences après avoir
consulté les requérants.
Le Ministère a établi des dispositions particulières en matière
de délivrance de licences pour des applications fixes de télémesure à 1,4 GHz afin que le processus puisse se dérouler efficacement selon le principe du premier arrivé, premier servi, et
il a également invité les intéressés à lui faire part, jusqu’au
31 décembre 1999, de leurs commentaires en ce qui a trait aux
droits annuels proposés de 10 $/MHz/1 000 ménages visant
les licences de spectre dans les bandes de 1 427-1 430 MHz et
1 493,5-1 496,5 MHz.
Ces droits proposés ont été établis en consultation avec l’industrie et reflètent le niveau relatif des droits visant la mise en œuvre
de réseaux sans fil assurant des services de télécommunications
comparables dans d’autres bandes de fréquences.
Dans le cadre de cette consultation, une réponse a été reçue du
Comité sur les communications fixes sans fil (CCFSF) du Conseil
consultatif canadien de la radio (CCCR). Le CCFSF était d’avis
que les droits étaient raisonnables, mais il a proposé qu’afin
d’obtenir une meilleure équité entre les zones urbaines de différentes tailles, le Ministère envisage une structure de droits à
plusieurs niveaux, définie en fonction de la densité de la population et dont le niveau supérieur n’excéderait pas 10 $/MHz/
1 000 ménages.
À la lumière de ces commentaires et des avantages économiques que pourrait apporter un système automatique de lecture des
compteurs, le Ministère a modifié sa proposition en tenant compte
des suggestions du CCCR. Le barème ci-dessous donne des détails complets sur les droits établis conformément à la politique de
délivrance de licences pour les SCM-E servant à des applications
fixes de télémesure.
Fee Schedule
Barème de droits
The Minister of Industry, pursuant to section 19 of the Department of Industry Act, hereby fixes the following fees, effective the
date of publication of this notice in the Canada Gazette. The fees
are applicable to radio authorizations issued by the Minister pursuant to paragraph 5(1)(a) of the Radiocommunication Act to
establish wireless telemetry communications systems in accordance with the terms of the authorization.
En vertu de l’article 19 de la Loi sur le ministère de l’Industrie,
le ministre de l’Industrie établit par la présente le barème suivant,
en vigueur à compter de la date de publication du présent avis
dans la Gazette du Canada. Les droits s’appliquent aux autorisations de radiocommunication délivrées par le ministre en vertu de
l’alinéa 5(1)a) de la Loi sur la radiocommunication dans le but
d’établir des systèmes de communications de télémesure sans fil
conformément à l’autorisation.
Interpretation
Interprétation
1. For the purpose of this fee schedule,
“cell” means a hexagonal cell with an area of 25 km2;
“service area” means the defined geographic area specified in the
radio authorization;
1. Aux fins du présent barème de droits,
« cellule » désigne une cellule hexagonale à superficie de 25 km2;
« zone de service » désigne la zone géographique définie qui est
spécifiée dans l’autorisation de radiocommunication;
1402
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
“specified frequencies” means the range of frequencies, or portion
thereof, in the frequency bands 1 427-1 430 MHz and 1 493.51 496.5 MHz specified in the radio authorization;
“household” has the same meaning as defined by Statistics Canada in the 1996 Census;
“household density” means the average number of households per
square kilometre in a cell;
“wireless telemetry communications system” means a narrowband multipoint communications system that operates on specified frequencies and is used primarily for fixed telemetry applications; and
“renewal fee” means the annual fee payable for the continuance
in force of the radio authorization until the radio authorization
expires.
« fréquences spécifiées » désigne la gamme des fréquences, ou
une partie de cette gamme, dans les bandes hertziennes de
1 427-1 430 MHz et 1 493,5-1 496,5 MHz qui est spécifiée
dans l’autorisation de radiocommunication;
« ménage » a la même signification que dans le Recensement de
1996 de Statistique Canada;
« densité de ménages » désigne le nombre moyen de ménages par
kilomètre carré dans une cellule;
« système de communications de télémesure sans fil » désigne un
système de communications multipoint à bande étroite fonctionnant sur des fréquences spécifiées et utilisé principalement
pour des applications fixes de télémesure;
« droits de renouvellement » désigne les droits annuels à acquitter
pour que l’autorisation de radiocommunication demeure en vigueur jusqu’à l’expiration de cette autorisation.
Annual Radio Authorization Fee
Droits d’autorisation annuelle de radiocommunication
2. The annual radio authorization fee payable in respect of the
specified frequencies assigned to a wireless telemetry communications system is for each 1 MHz, or portion thereof, the applicable fee set out in items 1 to 4 of Schedule I for the applicable
household density in respect of each cell in the authorized service
area.
2. Les droits d’autorisation annuelle de radiocommunication à
acquitter pour les fréquences spécifiées assignées à un système de
communications de télémesure sans fil s’appliquent à chaque
tranche de 1 MHz, ou partie d’une telle tranche, et sont énoncés
aux articles 1 à 4 du barème I pour la densité de ménages applicable dans chaque cellule de la zone de service autorisée.
Schedule I
Barème I
Column I
Column II
Item
Household Density of Cell
Annual Fee
1.
2.
3.
4.
2 501 and above
from 251 to 2 500
from 26 to 250
from 0 to 25
$480
120
12
6
Colonne I
Colonne II
Article
Densité des ménages de la cellule
Droits annuels
1.
2.
3.
4.
2 501 et plus
de 251 à 2 500
de 26 à 250
de 0 à 25
480 $
120
12
6
Initial Annual Radio Authorization Fee
Droits d’autorisation initiale annuelle de radiocommunication
3. The prorated balance of the then-current fiscal year’s
authorization fee for the applicable specified frequencies per
authorized service area is due on the date of the issuance of the
radio authorization.
4. The month that the Minister issues the initial annual radio
authorization determines the applicable prorated fee.
5. The prorated fee is 1/12 of the total applicable annual
authorization fee for each month until March 31 of the thencurrent fiscal year.
3. Le solde au prorata des droits d’autorisation de l’année financière en cours pour les fréquences spécifiées pertinentes par
zone de service autorisée doit être acquitté à la date de délivrance
de l’autorisation de radiocommunication.
4. Le mois durant lequel le ministre délivre l’autorisation initiale annuelle de radiocommunication détermine les droits au
prorata applicables.
5. Les droits au prorata correspondent à 1/12 du total des droits
d’autorisation annuelle applicables pour chaque mois, jusqu’au
31 mars de l’année financière en cours.
Renewal Fee
Droits de renouvellement
6. The renewal fee is the applicable annual radio authorization
fee.
6. Les droits de renouvellement sont les droits annuels applicables à l’autorisation de radiocommunication.
General Notes
Notes générales
1. The aggregate fees are rounded to the nearest dollar.
2. The annual renewal fees are due on or before March 31 for
the subsequent year commencing on April 1.
1. Les droits globaux sont arrondis au dollar le plus près.
2. Les droits annuels de renouvellement doivent être acquittés
au plus tard le 31 mars pour l’année subséquente débutant le
1er avril.
3. Ces droits peuvent être révisés de temps à autre, si les circonstances le justifient ou si des données de recensement plus
récentes deviennent disponibles.
3. These fees may be revised from time to time as circumstances warrant or as more recent census data become available.
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1403
4. Maps of the service areas for narrowband MCS are on the
Industry Canada Strategis Web site.
BRIAN TOBIN
Minister of Industry
4. Les cartes des zones de service des SCM à bande étroite sont
disponibles sur le site Web Strategis d’Industrie Canada.
Le ministre de l’Industrie
BRIAN TOBIN
[16-1-o]
[16-1-o]
NOTICE OF VACANCY
AVIS DE POSTE VACANT
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
Superintendent (Full-time Position)
Surintendant (poste à plein temps)
Established in 1987 by an Act of Parliament, the Office of the
Superintendent of Financial Institutions (OSFI) is the primary
regulator of federally chartered financial institutions — banks, as
well as federally regulated trust and loan companies, investment
companies, insurance companies, co-operative credit associations,
fraternal benefit societies — and federally administered pension
plans. OSFI also provides actuarial advice to the Government of
Canada and conducts reviews of certain provincially chartered
financial institutions by virtue of federal-provincial arrangements
or through agency agreements with the Canada Deposit Insurance
Corporation. OSFI is accountable to the Minister of Finance for
the maintenance of public confidence, for administering the statutes, regulations and guidelines governing federally incorporated
financial institutions and for dealing effectively with institutions
in difficulty. OSFI employs some 400 people in offices located in
Ottawa, Montréal, Toronto and Vancouver.
Constitué en 1987 par une loi du Parlement, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) est responsable au
premier chef de la réglementation touchant les institutions financières à charte fédérale — les banques, les compagnies de fiducie
et de prêt, les sociétés de placement, les compagnies d’assurances, les associations coopératives de crédit, les sociétés mutualistes — ainsi que les régimes de pensions administrés par le
gouvernement fédéral. Le BSIF offre également des services
d’actuariat au gouvernement du Canada, et procède à un examen
des institutions à charte provinciale en application des ententes
fédérales-provinciales les concernant ou des contrats d’agence
conclus avec la Société d’assurance-dépôts du Canada. Le BSIF
relève du ministre des Finances au chapitre du maintien de la
confiance du public, de l’administration des lois, des règlements
et des lignes directrices régissant les institutions financières constituées sous le régime d’une loi fédérale, et de ses rapports avec
les institutions en difficulté. Le BSIF compte quelque 400 employés à Ottawa, Montréal, Toronto et Vancouver.
Nommé pour sept ans, le surintendant des institutions financières veille à ce que le BSIF respecte le mandat qui lui a été confié.
The Superintendent of Financial Institutions is appointed for a
term of seven years, and is responsible for implementing the
mandate of the Office of the Superintendent of Financial
Institutions.
Location: Head office in the National Capital Region.
Lieu : Au siège social dans la région de la capitale nationale.
Preference will be given to individuals who have a professional
background in economics, finance, law, accounting, public or
business administration or any other relevant speciality. The successful candidate will have a deep knowledge of the financial
sector based, ideally, on working experience within the sector.
This knowledge must include familiarity with the types of institutions and pension plans which operate within the sector, both in
Canada and internationally, the types of products offered and
lines of business carried on within the sector, the strategic challenges facing financial service organizations, emerging trends and
risks and principles of risk management.
La préférence sera donnée aux personnes qui ont des antécédents professionnels dans des domaines connexes comme l’économie, les finances, le droit, la comptabilité, l’administration
publique ou la gestion d’entreprises. La personne retenue devra
posséder une connaissance approfondie du secteur financier, acquise autant que possible sur le terrain. Cette connaissance se
mesurera par la familiarité des différents types d’institutions et
des régimes de pensions propres au secteur, au Canada comme
ailleurs dans le monde, des types de produits offerts et des activités menées dans le secteur, des problèmes stratégiques auxquels
doivent faire face les organisations de services financiers, des
tendances nouvelles ainsi que des risques émergents et des principes de la gestion du risque.
Une vaste expérience de la gestion aux plus hauts niveaux, des
aptitudes clairement démontrées pour la gestion stratégique dans
l’orientation du changement ou la mise en œuvre d’initiatives
nouvelles, ainsi que d’évidentes qualités de chef sont essentielles.
La personne retenue devra se montrer diplomate, équitable et
discrète, et faire preuve d’intégrité et de discernement. Elle devra
avoir un esprit constructif et posséder d’excellentes aptitudes pour
les relations interpersonnelles et les communications, notamment
dans ses échanges avec les médias, dans la création de partenariats et dans la négociation avec de nombreux intervenants.
La personne retenue connaîtra les rôles, les responsabilités et
les politiques du Bureau du surintendant des institutions financières, la relation qui existe entre ce dernier et le ministre des
Extensive management experience at the most senior levels,
with demonstrated success in strategic management and in leading change or new initiatives and strong leadership qualities are
essential. The successful candidate will be diplomatic, fair, discreet and will have integrity and sound judgement. The ideal
candidate will possess a constructive approach and superior interpersonal and communication skills, including an ability to communicate effectively with the media, to create partnerships and
negotiate with a broad range of stakeholders.
The ideal candidate will be knowledgeable of the role, responsibilities and policies of the Office of the Superintendent of
Financial Institutions and its relationship with the Minister of
1404
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
Finance and Government, of how Government operates and of
federal financial institution statutes and regulations.
Finances et le Gouvernement, le fonctionnement des rouages de
l’État, ainsi que les lois et les règlements régissant les institutions
financières.
Experience in the operation and conduct of a regulatory agency
and the interpretation and application of legislation and regulatory
requirements is a definite asset. Some knowledge of auditing
principles and practices would be helpful.
L’expérience du fonctionnement et de l’administration d’un organisme de réglementation, l’interprétation et l’application des
exigences législatives et une certaine connaissance des principes
et des pratiques de vérification constitueraient des atouts.
The chosen candidate must be prepared to relocate to the National Capital Region or to a location within reasonable commuting distance and must be a Canadian citizen or permanent resident
of Canada. The candidate will be prepared to respect necessary
confidentiality requirements and to travel regularly within Canada
and abroad to attend meetings in support of OSFI’s activities.
La personne retenue sera prête à s’établir dans la région de la
capital nationale ou dans une localité située à une distance raisonnable et sera un citoyen canadien ou un résident permanent du
Canada. Elle devra être disposée à se conformer aux exigences
pertinentes en matière de confidentialité et à voyager périodiquement, tant au Canada qu’à l’étranger, en appui des activités du
BSIF.
Proficiency in both official languages is a definite asset.
La maîtrise des deux langues officielles sera considérée un
atout.
The chosen candidate may not beneficially own, directly or indirectly, any shares of any financial institutions, bank holding
company, insurance holding company or of any other body corporate, however created, carrying on any business in Canada that is
substantially similar to any business carried on by any financial
institution.
La personne retenue ne doit pas avoir d’intérêts directs ou indirects, à titre d’actionnaire, dans une institution financière, une
société de portefeuille bancaire, une société de portefeuille d’assurances ou dans toute autre personne morale, quel que soit son
mode de constitution, exerçant au Canada sensiblement les mêmes activités qu’une institution financière.
The selected candidate will also be subject to the Conflict of
Interest and Post-Employment Code for Public Office Holders.
Before or upon assuming their official duties and responsibilities,
public office holders appointed on a full-time basis must sign a
document certifying that, as a condition of holding office, they
will observe the Code. They must also submit to the Office of the
Ethics Counsellor, within 60 days of appointment, a Confidential
Report in which they disclose all of their assets, liabilities and
outside activities. To obtain copies of the Code and Confidential
Report, visit the Office of the Ethics Counsellor’s Web site at
http://strategis.ic.gc.ca/ethics.
La personne sélectionnée sera assujettie au Code régissant la
conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne les
conflits d’intérêts et l’après-mandat. Avant ou au moment d’assumer leurs fonctions officielles, les titulaires de charge publique
nommés à plein temps doivent signer un document attestant qu’ils
s’engagent à observer ce Code aussi longtemps qu’ils demeurent
en fonction. Ils doivent aussi soumettre au Bureau du conseiller
en éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un Rapport confidentiel faisant état de leurs biens et exigibilités ainsi que de leurs activités extérieures. Afin d’obtenir un
exemplaire du Code et du Rapport confidentiel, veuillez visiter le
site Web du Bureau du conseiller en éthique à l’adresse http://
strategis.ic.gc.ca/éthique.
This notice has been placed in the Canada Gazette to assist the
Governor in Council in identifying qualified candidates. It is not,
however, intended to be the sole means of recruitment. Applications forwarded through the Internet will not be considered for
reasons of confidentiality.
Cette annonce paraît dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil d’identifier des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à
cette seule façon de procéder. Les demandes acheminées par
Internet ne seront pas considérées pour des raisons de
confidentialité.
Please send your curriculum vitae by May 14, 2001, to the Director of Appointments, Prime Minister’s Office, Langevin
Block, 80 Wellington Street, Ottawa, Ontario K1A 0A2, (613)
957-5743 (Facsimile).
Prière de faire parvenir votre curriculum vitæ au plus tard le
14 mai 2001 au Directeur des nominations, Cabinet du Premier
ministre, Édifice Langevin, 80, rue Wellington, Ottawa (Ontario)
K1A 0A2, (613) 957-5743 (télécopieur).
Further information is available on request.
Des renseignements complémentaires seront fournis sur
demande.
Bilingual notices of vacancies will be produced in alternative
format (i.e. audio cassette, diskette, braille, large print, etc.) upon
request. For further information, please contact Canadian Government Publishing, Public Works and Government Services
Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9, (819) 956-4800 or 1-800-6357943.
Les avis de postes vacants sont disponibles dans les deux langues officielles sous forme non traditionnelle (c’est-à-dire audiocassette, disquette, braille, imprimé à gros caractères, etc.) et ce,
sur demande. Pour de plus amples renseignements, veuillez
communiquer avec les Éditions du gouvernement du Canada,
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, Ottawa,
Canada K1A 0S9, (819) 956-4800 ou 1-800-635-7943.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1405
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
Bayerische Landesbank Girozentrale — Order to Commence and
Carry on Business by an Authorized Foreign Bank
Bayerische Landesbank Girozentrale — Autorisation de fonctionnement par une banque étrangère autorisée
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to subsection 534(1) of the Bank Act, of an order to commence and carry
on business by an authorized foreign bank permitting Bayerische
Landesbank Girozentrale to commence and carry on business in
Canada, effective March 30, 2001.
April 10, 2001
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément
au paragraphe 534(1) de la Loi sur les banques, d’une autorisation
de fonctionnement par une banque étrangère autorisée, permettant
à la Bayerische Landesbank Girozentrale de commencer ses activités au Canada, en date du 30 mars 2001.
Le 10 avril 2001
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[16-1-o]
[16-1-o]
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
The Sumitomo Bank of Canada and Sakura Bank (Canada) —
Letters Patent of Amalgamation
La Banque Sumitomo du Canada et Banque Sakura (Canada) —
Lettres patentes de fusion
Sumitomo Mitsui Banking Corporation of Canada — Order to
Commence and Carry on Business
Banque Sumitomo Mitsui du Canada — Autorisation de
fonctionnement
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to subsection 229(1) of the Bank Act, of letters patent amalgamating and
continuing The Sumitomo Bank of Canada and Sakura Bank
(Canada), as one bank under the name, in English, Sumitomo
Mitsui Banking Corporation of Canada and, in French, Banque
Sumitomo Mitsui du Canada and, pursuant to subsection 48(4) of
the Bank Act, of an order to commence and carry on business
authorizing Sumitomo Mitsui Banking Corporation of Canada to
commence and carry on business, effective April 1, 2001.
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément
au paragraphe 229(1) de la Loi sur les banques, de lettres patentes
fusionnant et prorogeant La Banque Sumitomo du Canada et la
Banque Sakura (Canada), en une seule banque sous la dénomination sociale, en français, Banque Sumitomo Mitsui du Canada et,
en anglais, Sumitomo Mitsui Banking Corporation of Canada et,
conformément au paragraphe 48(4) de la Loi sur les banques,
d’une autorisation de fonctionnement autorisant la Banque Sumitomo Mitsui du Canada à commencer à fonctionner, à compter
du 1er avril 2001.
Le 10 avril 2001
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[16-1-o]
[16-1-o]
April 10, 2001
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
Ascentus Insurance Ltd. — Order to Commence and Carry on
Business
Les Assurances Ascentus ltée — Autorisation de fonctionnement
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to subsection 52(4) of the Insurance Companies Act, of an order to commence and carry on business authorizing Ascentus Insurance Ltd.
to insure risks falling within the following classes of insurance:
property, automobile, legal expense, liability, surety and accident
and sickness. The order is effective on April 3, 2001.
April 10, 2001
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément
au paragraphe 52(4) de la Loi sur les sociétés d’assurances, d’une
autorisation de fonctionnement le 3 avril 2001 autorisant Les
Assurances Ascentus ltée à garantir des risques correspondant aux
branches d’assurance suivantes : biens, automobile, frais juridiques, responsabilité, caution et accidents et maladie.
Le 10 avril 2001
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[16-1-o]
[16-1-o]
1406
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
INSURANCE COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS D’ASSURANCES
AXA Corporate Solutions Assurance — Order to Insure in
Canada Risks
AXA Corporate Solutions Assurance — Ordonnance portant
garantie des risques au Canada
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to section 574
of the Insurance Companies Act, of an order to insure in Canada
risks, effective March 22, 2001, permitting AXA Corporate Solutions Assurance to insure risks falling within the following classes
of insurance: property, automobile, boiler and machinery, credit,
accident and sickness, liability, hail, legal expense, surety, aircraft
and fidelity.
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément à
l’article 574 de la Loi sur les sociétés d’assurances, d’une ordonnance portant garantie des risques au Canada, à compter du
22 mars 2001, permettant à la AXA Corporate Solutions Assurance de garantir des risques correspondant aux branches d’assurance suivantes : assurance des biens, automobile, chaudières et
machines, crédit, accidents et maladie, responsabilité, grêle, frais
juridiques, caution, aérienne et détournements.
Le 10 avril 2001
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[16-1-o]
[16-1-o]
April 10, 2001
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
TRUST AND LOAN COMPANIES ACT
LOI SUR LES SOCIÉTÉS DE FIDUCIE ET DE PRÊT
CT Financial Services Inc. and TD Mortgage Corporation —
Letters Patent of Amalgamation
Services Financiers CT Inc. et La Société d’hypothèques TD —
Lettres patentes de fusion
TD Mortgage Corporation — Order to Commence and Carry on
Business
La Société d’hypothèques TD — Autorisation de fonctionnement
Notice is hereby given of the issuance, pursuant to subsection 234(1) of the Trust and Loan Companies Act, of letters patent
amalgamating and continuing CT Financial Services Inc. and TD
Mortgage Corporation, as one company under the name, in English, TD Mortgage Corporation, and in French, La Société d’hypothèques TD, and pursuant to subsection 52(5) of the Trust and
Loan Companies Act, of an order to commence and carry on
business authorizing TD Mortgage Corporation to commence and
carry on business, effective April 1, 2001.
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est par les présentes donné de l’émission, conformément
au paragraphe 234(1) de la Loi sur les sociétés de fiducie et de
prêt, de lettres patentes fusionnant et prorogeant Services Financiers CT Inc. et La Société d’hypothèques TD, en une seule société sous la dénomination sociale, en français, La Société
d’hypothèques TD et, en anglais, TD Mortgage Corporation et,
conformément au paragraphe 52(5) de la Loi sur les sociétés de
fiducie et de prêt, d’une autorisation de fonctionnement autorisant
La Société d’hypothèques TD à commencer à fonctionner, à
compter du 1er avril 2001.
Le 10 avril 2001
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[16-1-o]
[16-1-o]
April 10, 2001
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1407
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Thirty-Seventh Parliament
Première session, trente-septième législature
PRIVATE BILLS
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
January 27, 2001.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 27 janvier 2001.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
WILLIAM C. CORBETT
Clerk of the House of Commons
Le greffier de la Chambre des communes
WILLIAM C. CORBETT
SENATE
SÉNAT
CERTAS DIRECT INSURANCE COMPANY
Notice is hereby given that CERTAS DIRECT INSURANCE
COMPANY, a property and casualty insurance company incorporated by letters patent dated September 1, 1993, pursuant to the
provisions of the federal Insurance Companies Act, having its
principal place of business in the City of Mississauga, in the
Province of Ontario, will apply to the Parliament of Canada, at
the present session thereof or at either of the two sessions immediately following the present session, for a private Act authorizing
it to apply to be continued as an insurance company under the
laws of the Province of Quebec.
Lévis, April 6, 2001
Me HÉLÈNE LAMONTAGNE
Corporate Secretary
CERTAS DIRECT INSURANCE COMPANY
6300 De la Rive-Sud Boulevard
Lévis, Quebec
G6V 6P9
CERTAS DIRECT, COMPAGNIE D’ASSURANCE
Avis est par les présentes donné que la CERTAS DIRECT,
COMPAGNIE D’ASSURANCE, société d’assurance multirisques constituée le 1er septembre 1993 par lettres patentes en vertu
des dispositions de la Loi sur les sociétés d’assurances, loi fédérale, ayant son principal établissement en la ville de Mississauga,
province d’Ontario, demandera au Parlement du Canada, pendant
la session en cours ou l’une des deux sessions subséquentes,
d’adopter une loi d’intérêt privé l’autorisant à demander d’être
prorogée sous forme de personne morale régie par les lois de la
province de Québec.
Lévis, le 6 avril 2001
La secrétaire corporative
Me HÉLÈNE LAMONTAGNE
CERTAS DIRECT, COMPAGNIE D’ASSURANCE
6300, boulevard de la Rive-Sud
Lévis (Québec)
G6V 6P9
[14-4-o]
[14-4-o]
SENATE
SÉNAT
THE IMPERIAL LIFE ASSURANCE COMPANY OF
CANADA
Notice is hereby given that The Imperial Life Assurance Company of Canada, a life insurance company incorporated in 1896
by Special Act of the Parliament of Canada and now governed by
the provisions of the federal Insurance Companies Act, having its
principal place of business in the City of Toronto, in the Province
of Ontario, will apply to the Parliament of Canada, at the present
session thereof or at either of the two sessions immediately
following the present session, for a private Act authorizing it to
apply to be continued as a corporation under the laws of the
Province of Quebec.
Montréal, April 6, 2001
MARCEL PEPIN
Representative
THE IMPERIAL LIFE ASSURANCE COMPANY OF CANADA
95 St. Clair Avenue W
Toronto, Ontario
M4V 1N7
L’IMPÉRIALE, COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
[14-4-o]
Avis est par les présentes donné que L’Impériale, compagnie
d’assurance-vie, société d’assurance-vie constituée en 1896 par
loi spéciale du Parlement du Canada et actuellement régie par la
Loi sur les sociétés d’assurances, loi fédérale, ayant son principal
établissement en la ville de Toronto, province d’Ontario, demandera au Parlement du Canada, lors de la session en cours ou l’une
des deux sessions subséquentes, d’adopter une loi d’intérêt privé
l’autorisant à demander d’être prorogée sous forme de personne
morale régie par les lois de la province de Québec.
Montréal, le 6 avril 2001
Le représentant autorisé
MARCEL PEPIN
L’IMPÉRIALE, COMPAGNIE D’ASSURANCE-VIE
95, avenue St. Clair Ouest
Toronto (Ontario)
M4V 1N7
[14-4-o]
1408
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
EDP Hardware and Software
Matériel et logiciel informatiques
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2001-001) from Light Tree
Technologies Inc. of Lachine, Quebec, concerning an Advance
Contract Award Notice (Solicitation No. 31184-005177/A) by the
Department of Public Works and Government Services (the Department) on behalf of the National Research Council of Canada.
The solicitation is for the supply of firewall software and maintenance and support services. Pursuant to subsection 30.13(2) of the
Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2)
of the Canadian International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is hereby given that the Tribunal has
decided to conduct an inquiry into this complaint.
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu une plainte (dossier no PR-2001-001) déposée par Light Tree
Technologies Inc. de Lachine (Québec), concernant un préavis
d’adjudication de contrat (invitation n° 31184-005177/A) du ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux (le
Ministère) au nom du Conseil national de recherches du Canada.
L’appel d’offres porte sur la fourniture de logiciels garde-barrière
et de services d’entretien et de soutien. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce
extérieur et au paragraphe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du
Tribunal canadien du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la présente que le Tribunal a décidé
d’enquêter sur cette plainte.
Il est allégué que le Ministère a incorrectement procédé à un
appel d’offres limité.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 10 avril 2001
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[16-1-o]
[16-1-o]
It is alleged that the Department has improperly proceeded with
a limited tender.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Ottawa, April 10, 2001
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
EDP Hardware and Software
Matériel et logiciel informatiques
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2001-002) from Light Tree
Technologies Inc. of Lachine, Quebec, concerning an Advance
Contract Award Notice (Solicitation No. A0416-0-0144) by the
Department of Public Works and Government Services (the
Department) on behalf of the Department of Indian and Northern Affairs. The solicitation is for the supply of firewall software
and maintenance and support services. Pursuant to subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade Tribunal Act
and subsection 7(2) of the Canadian International Trade Tribunal
Procurement Inquiry Regulations, notice is hereby given that the
Tribunal has decided to conduct an inquiry into this complaint.
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu une plainte (dossier no PR-2001-002) déposée par Light Tree
Technologies Inc. de Lachine (Québec), concernant un préavis
d’adjudication de contrat (invitation no A0416-0-0144) du ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux (le
Ministère) au nom du ministère des Affaires indiennes et du Nord
canadien. L’appel d’offres porte sur la fourniture de logiciels
garde-barrière et de services d’entretien et de soutien. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le Tribunal canadien
du commerce extérieur et au paragraphe 7(2) du Règlement sur
les enquêtes du Tribunal canadien du commerce extérieur sur les
marchés publics, avis est donné par la présente que le Tribunal a
décidé d’enquêter sur cette plainte.
Il est allégué que le Ministère a incorrectement procédé à un
appel d’offres limité.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 10 avril 2001
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[16-1-o]
[16-1-o]
It is alleged that the Department has improperly proceeded with
a limited tender.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Ottawa, April 10, 2001
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1409
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
EDP Hardware and Software
Matériel et logiciel informatiques
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2001-003) from Light Tree
Technologies Inc. of Lachine, Quebec, concerning an Advance
Contract Award Notice (Solicitation No. W7714-002608/A) by
the Department of Public Works and Government Services (the
Department) on behalf of the Department of National Defence.
The solicitation is for the supply of firewall software and maintenance and support services. Pursuant to subsection 30.13(2) of the
Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2)
of the Canadian International Trade Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is hereby given that the Tribunal has
decided to conduct an inquiry into this complaint.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu une plainte (dossier no PR-2001-003) déposée par Light Tree
Technologies Inc. de Lachine (Québec), concernant un préavis
d’adjudication de contrat (invitation no W7714-002608/A) du
ministère des Travaux publics et des Services gouvernementaux
(le Ministère) au nom du ministère de la Défense nationale.
L’appel d’offres porte sur la fourniture de logiciels garde-barrière
et de services d’entretien et de soutien. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce
extérieur et au paragraphe 7(2) du Règlement sur les enquêtes du
Tribunal canadien du commerce extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la présente que le Tribunal a décidé
d’enquêter sur cette plainte.
It is alleged that the Department has improperly proceeded with
a limited tender.
Il est allégué que le Ministère a incorrectement procédé à un
appel d’offres limité.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Le Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa
(Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, April 10, 2001
Ottawa, le 10 avril 2001
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[16-1-o]
[16-1-o]
CANADIAN INTERNATIONAL TRADE TRIBUNAL
TRIBUNAL CANADIEN DU COMMERCE EXTÉRIEUR
INQUIRY
ENQUÊTE
Industrial Equipment
Équipement industriel
The Canadian International Trade Tribunal (the Tribunal) has
received a complaint (File No. PR-2000-077) from Volvo Motor
Graders Limited, of Goderich, Ontario, concerning a procurement
(Solicitation No. 5P435-000179/A) by the Department of Public
Works and Government Services on behalf of Parks Canada. The
solicitation is for the supply of a motorized grader. Pursuant to
subsection 30.13(2) of the Canadian International Trade Tribunal Act and subsection 7(2) of the Canadian International Trade
Tribunal Procurement Inquiry Regulations, notice is hereby given
that the Tribunal has decided to conduct an inquiry into this
complaint.
It is alleged that insufficient time was allowed to respond to the
Request for Proposal, in contravention of the provisions of the
relevant trade agreements.
Further information may be obtained from: The Secretary,
Canadian International Trade Tribunal, Standard Life Centre,
15th Floor, 333 Laurier Avenue W, Ottawa, Ontario K1A 0G7,
(613) 993-3595 (Telephone), (613) 990-2439 (Facsimile).
SUSANNE GRIMES
Acting Secretary
Le Tribunal canadien du commerce extérieur (le Tribunal) a reçu une plainte (dossier no PR-2000-077) déposée par Volvo Motor Graders Limited, de Goderich (Ontario), concernant un marché (invitation no 5P435-000179/A) du ministère des Travaux
publics et des Services gouvernementaux au nom de Parcs Canada. L’appel d’offres porte sur la fourniture d’une niveleuse motorisée. Conformément au paragraphe 30.13(2) de la Loi sur le Tribunal canadien du commerce extérieur et au paragraphe 7(2) du
Règlement sur les enquêtes du Tribunal canadien du commerce
extérieur sur les marchés publics, avis est donné par la présente
que le Tribunal a décidé d’enquêter sur cette plainte.
Il est allégué que le temps alloué pour répondre à la demande
de propositions était insuffisant, en contravention des dispositions
des accords commerciaux pertinents.
Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec : Le
Secrétaire, Tribunal canadien du commerce extérieur, Standard
Life Centre, 15e étage, 333, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0G7, (613) 993-3595 (téléphone), (613) 990-2439
(télécopieur).
Ottawa, le 6 avril 2001
La secrétaire intérimaire
SUSANNE GRIMES
[16-1-o]
[16-1-o]
Ottawa, April 6, 2001
1410
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the
notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, 1 Promenade
du Portage, Ground Floor, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
— 530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Scotia Place Tower Two,
19th Floor, Suite 1909, 10060 Jasper Avenue, Edmonton, Alberta T5J 3R8, (780) 495-3224 (Telephone), (780) 495-3214
(Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, 1, promenade
du Portage, Rez-de-chaussée, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 530-580, rue Hornby, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778 (ATS),
(604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Scotia Place Tower
Two, 19e étage, Bureau 1909, 10060, avenue Jasper, Edmonton (Alberta) T5J 3R8, (780) 495-3224 (téléphone), (780)
495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISION
DÉCISION
The complete text of the decision summarized below is available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet de la décision résumée ciaprès en s’adressant au CRTC.
2001-218
2001-218
April 10, 2001
Le 10 avril 2001
La Coopérative des Montagnes ltée
Edmundston, New Brunswick
Approved — Replacement of the programming obligations for
CFAI-FM Edmundston, currently set out as conditions of licence
in its Promise of Performance.
La Coopérative des Montagnes ltée
Edmundston (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Remplacement des obligations en matière de programmation énoncées comme conditions de licence dans la Promesse de réalisation actuelle de CFAI-FM Edmundston.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1411
YUKON TERRITORY WATER BOARD
OFFICE DES EAUX DU TERRITOIRE DU YUKON
YUKON WATERS ACT
LOI SUR LES EAUX DU YUKON
Public Hearing
Audience publique
Pursuant to subsections 21(2), 23(1) and 23(2) of the Yukon
Waters Act, the Yukon Territory Water Board will hold a public
hearing on the following application for a water licence renewal.
Conformément aux paragraphes 21(2), 23(1) et 23(2) de la Loi
sur les eaux du Yukon, l’Office des eaux du Territoire du Yukon
tiendra une audience publique au sujet de la demande suivante de
renouvellement de permis d’utilisation des eaux.
Number/Numéro
Type
Applicant/Requérant
Water Source/Source d’eau
HY99-011
Hydroelectric/
Production d’électricité
Yukon Energy Corporation/
La Société d’énergie du Yukon
Aishihik Lake/
Lac Aishihik
The Board originally scheduled a public hearing on this application for April 9, 2001. The hearing has been rescheduled and
will now be held on June 27, 2001, in the Gold Rush Inn, at
Whitehorse, Yukon.
Interested persons may review the application and obtain
copies of the Board’s Rules of Procedure for Public Hearings at
the Water Board office located at 419 Range Road, Suite 106,
Whitehorse, Yukon Y1A 3V1, (867) 667-3980 (Telephone),
(867) 668-3628 (Facsimile).
Any person who wishes to make representation in connection
with this matter shall file with the Board by 12 p.m., June 15,
2001, a signed notice of intent to intervene setting out a clear
statement of their position and whether or not they intend to appear and make presentations at the public hearing.
If no notice of intent to intervene is received by the intervention deadline, the Board may cancel the public hearing.
L’Office avait prévu tenir une audience publique au sujet de
cette demande le 9 avril 2001. L’audience a été remise au 27 juin
2001, à l’Auberge Gold Rush, à Whitehorse (Yukon).
GREGG JILSON
Chairman
Les personnes intéressées peuvent examiner la demande et se
procurer un exemplaire des règles de l’Office concernant les audiences publiques au bureau de l’Office, situé au 419, chemin
Range, Bureau 106, Whitehorse (Yukon) Y1A 3V1, (867) 6673980 (téléphone), (867) 668-3628 (télécopieur).
Toute personne qui désire présenter des observations à l’audience doit déposer auprès de l’Office avant midi, le 15 juin 2001,
un avis signé d’intention d’intervenir exposant clairement sa position et indiquant si elle a l’intention de se présenter et d’intervenir au cours de l’audience publique.
Si, à la date et l’heure limites des interventions, aucun avis
d’intention d’intervenir n’a été reçu, l’Office peut annuler l’audience publique.
Le président
GREGG JILSON
[16-1-o]
[16-1-o]
1412
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ALEXANDER HAMILTON LIFE INSURANCE COMPANY
OF AMERICA
ALEXANDER HAMILTON LIFE INSURANCE COMPANY
OF AMERICA
RELEASE OF ASSETS
Notice is hereby given, pursuant to paragraph 651(b) of the Insurance Companies Act (Canada), that Alexander Hamilton Life
Insurance Company of America, having ceased to carry on business in Canada, and having transferred all of its insurance policies
issued in Canada to Household Life Insurance Company, will
apply to the Superintendent of Financial Institutions on or after
May 21, 2001, for the release of its assets in Canada.
Any policyholder in Canada who opposes such release should
file their opposition with the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before
May 21, 2001.
Toronto, March 31, 2001
RUSSELL STEPHEN PADDON
Chief Agent for Canada
LIBÉRATION D’ACTIF
Avis est par les présentes donné, en vertu de l’alinéa 651b) de
la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada) à l’effet que la
Alexander Hamilton Life Insurance Company of America, ayant
cessé l’exploitation d’une entreprise au Canada, et ayant transféré
la totalité de ses polices d’assurance émises au Canada à la Compagnie d’Assurance-Vie Household, demandera au surintendant
des institutions financières, le 21 mai 2001 ou après cette date, de
libérer son actif au Canada.
Tout souscripteur d’une police d’assurance au Canada qui désire s’opposer à cette libération d’actif doit déposer son opposition auprès du Surintendant des institutions financières, 255, rue
Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus tard le 21 mai 2001.
Toronto, le 31 mars 2001
L’agent en chef au Canada
RUSSELL STEPHEN PADDON
[13-4-o]
[13-4-o]
AT&T CANADA TELECOM SERVICES CO.
AT&T CANADA TELECOM SERVICES CO.
PLANS DEPOSITED
AT&T Canada Telecom Services Co. hereby gives notice that
an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, AT&T Canada Telecom Services Co. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office
of the District Registrar of the Land Registry District of Halifax,
at Halifax, Nova Scotia, under document number 10498,
Book 6732, Pages 55 and 56, a description of the site and plans of
a proposed submarine communication cable in Halifax Harbour,
The Narrows, Nova Scotia, more particularly described as follows: from the Halifax Port Authority parcel near the entrance
of Seaview Memorial Park, along the southeast side of the
A. Murray MacKay Bridge pier near the mean high water to the
Halifax Dartmouth Bridge Commission parcel (Lot A) next to the
Bedford Institute of Oceanography, Baffin Boulevard, Dartmouth,
Nova Scotia, along the northwest side of the A. Murray MacKay
Bridge pier near the mean high water.
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Foot
of Parker Street, P.O. Box 1000, Dartmouth, Nova Scotia B2Y
3Z8.
Dutch Settlement, April 2001
LANDTECH CONSULTING SERVICES INC.
RONALD ALLEN PARKER
President
DÉPÔT DE PLANS
La société AT&T Canada Telecom Services Co. donne avis,
par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection
des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La AT&T Canada Telecom
Services Co. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité
des droits du district d’enregistrement de Halifax, à Halifax
(Nouvelle-Écosse), sous le numéro de document 10498, Livre 6732, pages 55 et 56, une description de l’emplacement et les
plans d’un câble de télécommunications sous-marin qu’on propose d’installer dans le port de Halifax, The Narrows (NouvelleÉcosse), plus particulièrement décrit ci-après : commençant à la
parcelle de l’administration portuaire de Halifax située près de
l’entrée du park Seaview Memorial, longeant le côté sud-est du
pilier du pont A. Murray MacKay près du niveau moyen des
hautes-eaux jusqu’à la parcelle de la Commission (lot A) à la
hauteur du pont Halifax Dartmouth adjacent à l’Institut océanographique de Bedford, situé sur le boulevard Baffin, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse), longeant le côté nord-ouest du pilier du pont
A. Murray MacKay, près du niveau moyen des hautes-eaux.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Rue Parker, Case postale 1000, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse) B2Y 3Z8.
Dutch Settlement, avril 2001
LANDTECH CONSULTING SERVICES INC.
Le président
RONALD ALLEN PARKER
[16-1-o]
[16-1]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1413
CANADIAN FOREST PRODUCTS LTD.
CANADIAN FOREST PRODUCTS LTD.
PLANS DEPOSITED
Canadian Forest Products Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Canadian Forest Products Ltd. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of Prince George, at Prince George, British Columbia,
under deposit number PS 08776, a description of the site and
plans of a 76.6 m temporary steel/timber L-100 bridge structure
over the Anzac River, at km 1.5 on Chuchinka-Crocker Forest
Service Road.
D.R.ESTEY ENGINEERING LTD.
RICHARD FAIRSERVICE
Engineering Technologist
DÉPÔT DE PLANS
La société Canadian Forest Products Ltd. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Canadian Forest Products Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
Prince George, à Prince George (Colombie-Britannique), sous le
numéro de dépôt PS 08776, une description de l’emplacement et
les plans d’un pont temporaire de composite de bois-acier d’une
longueur de 76,6 m de calibre L-100 au-dessus de la rivière Anzac, à la borne kilométrique 1,5, sur le chemin de service forestier
Chuchinka-Crocker.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Surintendant, Division de la protection des eaux navigables, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Prince George, avril 2001
D.R.ESTEY ENGINEERING LTD.
Le technologue en génie
RICHARD FAIRSERVICE
[16-1-o]
[16-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Superintendent, Navigable Waters Protection Division, Canadian
Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 350-555 West
Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B 5G3.
Prince George, April, 2001
CANADIAN HYDRO DEVELOPERS (B.C.) INC.
CANADIAN HYDRO DEVELOPERS (B.C.) INC.
PLANS DEPOSITED
CANADIAN HYDRO DEVELOPERS (B.C.), INC. hereby
gives notice that an application has been made to the Minister of
Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, CANADIAN HYDRO DEVELOPERS (B.C.), INC. has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the office of
the District Registrar of the Land Registry District of Kootenay,
at Kamloops, British Columbia, under deposit number KR30625,
a description of the site and plans of the Pingston Hydro Project
Bridge over Pingston Creek, located 14 km upstream of the
mouth, at 50°30′38″ N latitude, 118°00′15″ W longitude.
BILL JOHNSON
Vice-President
Environmental Management
DÉPÔT DE PLANS
La société CANADIAN HYDRO DEVELOPERS (B.C.), INC.
donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur
la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La CANADIAN
HYDRO DEVELOPERS (B.C.), INC. a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, à
Vancouver (Colombie-Britannique), et au bureau de la publicité
des droits du district d’enregistrement de Kootenay, à Kamloops
(Colombie-Britannique), sous le numéro de dépôt KR30625, une
description de l’emplacement et les plans du projet d’aménagement hydro-électrique du pont Pingston au-dessus du ruisseau
Pingston, situé à 14 km à l’extrémité d’amont, aux coordonnées
50°30′38″ de latitude N., 118°00′15″ de longitude O.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Surintendant, Programmes opérationnels, Division de la protection des eaux navigables, Garde
côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 555, rue
Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6B 5G3.
Calgary, le 2 avril 2001
Le vice-président
Gestion de l’environnement
BILL JOHNSON
[16-1-o]
[16-1]
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Superintendent, Operational Programs, Navigable Waters Protection Division, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries
and Oceans, 350-555 West Hastings Street, Vancouver, British
Columbia V6B 5G3.
Calgary, April 2, 2001
1414
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
CONNAIGRE FISH FARMS LIMITED
CONNAIGRE FISH FARMS LIMITED
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Connaigre Fish Farms Limited hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Connaigre Fish Farms Limited has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, and in the Town Council Office
of the Electoral District of Fortune Bay — Cape La Hune, at Harbour Breton, Newfoundland, under deposit number BWA820099-1008, a description of the site and plans of an aquaculture
expansion, in the Pocket, Connaigre Bay, Newfoundland.
J. HALFYARD
President
La société Connaigre Fish Farms Limited donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Connaigre Fish Farms Limited a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, et au bureau du conseil municipal de la
circonscription électorale de Fortune Bay — Cape La Hune à
Harbour Breton (Terre-Neuve), sous le numéro de dépôt
BWA8200-99-1008, une description de l’emplacement et les
plans de l’agrandissement des installations d’aquaculture dans
The Pocket, dans la baie Connaigre, à Terre-Neuve.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
St. John’s, le 6 avril 2001
Le président
J. HALFYARD
[16-1-o]
[16-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
St. John’s, April 6, 2001
THE ESSEX TERMINAL RAILWAY COMPANY
THE ESSEX TERMINAL RAILWAY COMPANY
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Essex Terminal Railway Company will be
held at the head office of the Company, at 1601 Lincoln Road,
Windsor, Ontario, on Saturday, April 28, 2001, at 9:10 a.m., for
the purpose of electing directors of the Company and transacting
such other business as may properly come before the meeting.
March 2, 2001
By Order of the Board
TERRY BERTHIAUME
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de The Essex Terminal Railway Company
se tiendra au siège social de la compagnie situé au 1601, chemin
Lincoln, Windsor (Ontario), le samedi 28 avril 2001, à 9 h 10,
afin d’élire les administrateurs de la compagnie et d’examiner
toutes les questions dont elle pourra être saisie.
Le 2 mars 2001
Par ordre du conseil
Le secrétaire
TERRY BERTHIAUME
[13-4-o]
[13-4]
FOI GOSPEL MINISTRY INC.
FOI GOSPEL MINISTRY INC.
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that FOI Gospel Ministry Inc. has
changed the location of its head office to the Regional Municipality of Peel, Province of Ontario.
March 21, 2001
JAMES MCALPINE
President
Avis est par les présentes donné que la FOI Gospel Ministry
Inc. a changé le lieu de son siège social qui est maintenant situé
dans la municipalité régionale de Peel, province d’Ontario.
Le 21 mars 2001
Le président
JAMES MCALPINE
[16-1-o]
[16-1-o]
FRENCH RIVER SNOW VOYAGEURS
FRENCH RIVER SNOW VOYAGEURS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The French River Snow Voyageurs hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
Le club French River Snow Voyageurs donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the French River Snow Voyageurs has deposited
with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Parry Sound, at
Parry Sound, Ontario, under deposit number 177893, a description of the site and plans of a proposed bridge over the French
River, from Fourteen Mile Island, District of Parry Sound, to the
Township of Bigwood, District of Sudbury, Province of Ontario.
The proposed bridge will be located about 450 feet west of the
existing Highway 89 vehicular bridge.
1415
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigation Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of
Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Sudbury, April 9, 2001
WILLIAM E. SMALL
Club Executive
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le club French River Snow Voyageurs
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Parry Sound, à Parry Sound (Ontario), sous le numéro de dépôt 177893, une description de l’emplacement et les plans d’un pont qu’on propose de construire audessus de la rivière French, de l’île Fourteen Mile, district de
Parry Sound, jusqu’au canton de Bigwood, district de Sudbury,
province d’Ontario. Le pont projeté sera situé à environ 450 pieds
à l’ouest de l’actuel pont routier de la route 89.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection de la navigation,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Sudbury, le 9 avril 2001
Le gestionnaire
WILLIAM E. SMALL
[16-1-o]
[16-1]
FRENCH RIVER SNOW VOYAGEURS
FRENCH RIVER SNOW VOYAGEURS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The French River Snow Voyageurs hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the French River Snow Voyageurs has deposited
with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of Parry Sound, at
Parry Sound, Ontario, under deposit number 177892, a description of the site and plans of a proposed bridge over the Pickerel
River, Cross Narrows, from Lot 27, Concession 23, Township of
Mowat, to Fourteen Mile Island, District of Parry Sound, Province of Ontario. The proposed bridge will be located about
700 feet west of the existing Highway 89 vehicular bridge.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigation Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of
Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Sudbury, April 9, 2001
WILLIAM E. SMALL
Club Executive
Le club French River Snow Voyageurs donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le club French River Snow Voyageurs
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Parry Sound, à Parry Sound (Ontario), sous le numéro de dépôt 177892, une description de l’emplacement et les plans d’un pont qu’on propose de construire audessus de la rivière Pickerel, chenal Cross Narrows, du lot 27,
concession 23, canton de Mowat, jusqu’à l’île Fourteen Mile,
district de Parry Sound, province d’Ontario. Le pont projeté sera
situé à environ 700 pieds à l’ouest de l’actuel pont routier de la
route 89.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection de la navigation,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Sudbury, le 9 avril 2001
Le gestionnaire
WILLIAM E. SMALL
[16-1-o]
[16-1]
GATX RAIL CORPORATION
GATX RAIL CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 15, 2001, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Bill of Sale and Partial Release (GATC Trust No. 94-1)
dated December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company and Bank One Trust Company, NA;
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 15 mars 2001 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Acte de vente et mainlevée partielle (GATC Trust No. 941) en date du 29 décembre 2000 entre la State Street Bank and
Trust Company et la Bank One Trust Company, NA;
1416
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
2. Lease Supplement No. 5 (GARC Trust No. 97-1) dated as
of December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and General American Railcar
Corporation;
3. Trust Indenture Supplement No. 5 (GARC Trust No. 97-1)
dated as of December 29, 2000, between State Street Bank and
Trust Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust
Company, NA;
4. Bill of Sale and Partial Release (GARC Trust No. 97-1)
dated December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust Company,
NA;
5. Lease Supplement No. 5 (GARC Trust No. 97-2) dated as
of December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and General American Railcar
Corporation;
6. Trust Indenture Supplement No. 5 (GARC Trust No. 97-2)
dated December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust Company,
NA;
7. Bill of Sale and Partial Release (GARC Trust No. 97-2)
dated December 29, 2000, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust Company,
NA;
8. Lease Supplement No. 6 (GARC Trust No. 97-2) dated as
of January 31, 2001, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and General American Railcar
Corporation;
9. Trust Indenture Supplement No. 6 (GARC Trust No. 97-2)
dated January 31, 2001, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust Company,
NA;
10. Bill of Sale and Partial Release (GARC Trust No. 97-2)
dated January 31, 2001, between State Street Bank and Trust
Company of Connecticut N.A. and Bank One Trust Company,
NA; and
11. Bill of Sale and Partial Release (GATC Trust No. 92-1A)
dated February 11, 2001, between Wilmington Trust Company
and Bank One Trust Company, NA.
April 6, 2001
2. Cinquième supplément au contrat de location (GARC Trust
No. 97-1) en date 29 décembre 2000 entre la State Street Bank
and Trust Company of Connecticut N.A. et la General American Railcar Corporation;
3. Cinquième supplément à la convention de fiducie (GARC
Trust No. 97-1) en date du 29 décembre 2000 entre la State
Street Bank and Trust Company of Connecticut N.A. et la
Bank One Trust Company, NA;
4. Acte de vente et mainlevée partielle (GARC Trust No. 971) en date du 29 décembre 2000 entre la State Street Bank and
Trust Company of Connecticut N.A. et la Bank One Trust
Company, NA;
5. Cinquième supplément au contrat de location (GARC Trust
No. 97-2) en date 29 décembre 2000 entre la State Street Bank
and Trust Company of Connecticut N.A. et la General American Railcar Corporation;
6. Cinquième supplément à la convention de fiducie (GARC
Trust No. 97-2) en date du 29 décembre 2000 entre la State
Street Bank and Trust Company of Connecticut N.A. et la
Bank One Trust Company, NA;
7. Acte de vente et mainlevée partielle (GARC Trust No. 972) en date du 29 décembre 2000 entre la State Street Bank and
Trust Company of Connecticut N.A. et la Bank One Trust
Company, NA;
8. Sixième supplément au contrat de location (GARC Trust
No. 97-2) en date du 31 janvier 2001 entre la State Street Bank
and Trust Company of Connecticut N.A. et la General American Railcar Corporation;
9. Sixième supplément à la convention de fiducie (GARC
Trust No. 97-2) en date du 31 janvier 2001 entre la State Street
Bank and Trust Company of Connecticut N.A. et la Bank One
Trust Company, NA;
10. Acte de vente et mainlevée partielle (GARC Trust
No. 97-2) en date du 31 janvier 2001 entre la State Street Bank
and Trust Company of Connecticut N.A. et la Bank One Trust
Company, NA;
11. Acte de vente et mainlevée partielle (GATC Trust
No. 92-1A ) en date du 11 février 2001 entre la Wilmington
Trust Company et la Bank One Trust Company, NA.
Le 6 avril 2001
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
GATX THIRD AIRCRAFT CORPORATION
GATX THIRD AIRCRAFT CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 29, 2001, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Equipment Lease Agreement (GATX
Trust 2001-1) dated March 29, 2001, between State Street
Bank and Trust Company of Connecticut, National Association
and GATX Third Aircraft Corporation;
2. Memorandum of Lease Supplement No. 1 (GATX
Trust 2001-1) dated March 29, 2001, between State Street
Bank and Trust Company of Connecticut, National Association
and GATX Third Aircraft Corporation;
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 29 mars 2001 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Résumé du contrat de location de matériel (GATX Trust
2001-1) en date du 29 mars 2001 entre la State Street Bank and
Trust Company of Connecticut, National Association et la
GATX Third Aircraft Corporation;
2. Résumé du premier supplément au contrat de location
(GATX Trust 2001-1) en date du 29 mars 2001 entre la State
Street Bank and Trust Company of Connecticut, National Association et la GATX Third Aircraft Corporation;
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
3. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement
(GATX Trust 2001-1) dated March 29, 2001, between State
Street Bank and Trust Company of Connecticut, National Association and Wilmington Trust Company; and
4. Memorandum of Trust Indenture Supplement No. 1 (GATX
Trust 2001-1) dated March 29, 2001, by State Street Bank and
Trust Company of Connecticut, National Association.
April 12, 2001
1417
3. Résumé de la convention de fiducie et contrat de garantie
(GATX Trust 2001-1) en date du 29 mars 2001 entre la State
Street Bank and Trust Company of Connecticut, National Association et la Wilmington Trust Company;
4. Résumé du premier supplément de la convention de fiducie
(GATX Trust 2001-1) en date du 29 mars 2001 par la State
Street Bank and Trust Company of Connecticut, National
Association.
Le 12 avril 2001
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
GRAND TRUNK WESTERN RAILROAD
INCORPORATED
GRAND TRUNK WESTERN RAILROAD
INCORPORATED
DOCUMENT DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 2, 2001, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Termination dated as of March 15,
2001, between The CIT Group/Equipment Financing, Inc. and
Grand Trunk Western Railroad Incorporated.
DÉPÔT DE DOCUMENT
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 2 avril 2001 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Entente de cessation de bail en date du 15 mars 2001 entre The
CIT Group/Equipment Financing, Inc. et la Grand Trunk Western Railroad Incorporated.
April 6, 2001
Le 6 avril 2001
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
GREENBRIER LEASING CORPORATION
GREENBRIER LEASING CORPORATION
DOCUMENT DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transport Act, that on March 20, 2001, the following document
were deposited in the Office of the Registrar General of Canada:
Memorandum of Lease Agreement Rider No. 2 dated as of
March 1, 2000, between Greenbrier Leasing Corporation and
Soo Line Railroad Company.
DÉPÔT DE DOCUMENT
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant à
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 20 mars
2001 :
Deuxième annexe au résumé du contrat de location en date du
1er mars 2000 entre la Greenbrier Leasing Corporation et la Soo
Line Railroad Company.
April 12, 2001
Le 12 avril 2001
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
ANNUAL GENERAL MEETING
The annual general meeting of shareholders of The Lake Erie
and Detroit River Railway Company for the election of directors
and other general purposes, will be held on Tuesday, May 1,
2001, at 11 a.m., Eastern Daylight Time, at the head office of the
Company, in the City of Windsor, Province of Ontario.
PATRICIA J. AFTOORA
Secretary
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
L’assemblée générale annuelle des actionnaires de The Lake
Erie and Detroit River Railway Company pour l’élection des directeurs et les autres questions générales se tiendra le mardi
1er mai 2001, à 11 h, heure avancée de l’Est, au bureau principal
de la société, dans la ville de Windsor, en Ontario.
La secrétaire
PATRICIA J. AFTOORA
[14-4-o]
[14-4-o]
1418
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
MIDWEST RAILCAR CORPORATION
MIDWEST RAILCAR CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 5, 2001, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Amendment dated April 5, 2001, to Memorandum of Loan
and Security Agreement dated February 28, 2001, between
Deutsche Financial Services Corporation, as Debtor, and Midwest Railcar Corporation, as Secured Party, relating to
50 rail cars;
2. Amendment dated April 5, 2001, to Memorandum of Assignment of Leases and Rents dated February 28, 2001, between Midwest Railcar Corporation and Deutsche Financial
Services Corporation, relating to 25 rail cars; and
3. Amendment dated April 5, 2001, to Memorandum of Assignment of Leases and Rents dated February 28, 2001, between Midwest Railcar Corporation and Deutsche Financial
Services Corporation, relating to 25 rail cars.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 5 avril 2001 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Modification en date du 5 avril 2001 à la convention de
l’accord de prêt et au contrat de garantie en date du 28 février
2001 entre la Deutsche Financial Services Corporation, en
qualité de débiteur, et la Midwest Railcar Corporation, en qualité de créancier garanti, concernant 50 wagons;
2. Modification en date du 5 avril 2001 à la convention de cession de contrat de location et de loyers en date du 28 février
2001 entre la Midwest Railcar Corporation et la Deutsche Financial Services Corporation, concernant 25 wagons;
3. Modification en date du 5 avril 2001 à la convention de cession de contrat de location et de loyers en date du 28 février
2001 entre la Midwest Railcar Corporation et la Deutsche Financial Services Corporation, concernant 25 wagons.
April 5, 2001
Le 5 avril 2001
AIRD & BERLIS
Barristers and Solicitors
Les avocats
AIRD & BERLIS
[16-1-o]
[16-1-o]
MINISTRY OF TRANSPORTATION AND HIGHWAYS OF
BRITISH COLUMBIA
MINISTRY OF TRANSPORTATION AND HIGHWAYS OF
BRITISH COLUMBIA
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Transportation and Highways of British Columbia hereby gives notice that an application has been made to
the Minister of Fisheries and Oceans under the Navigable Waters
Protection Act for approval of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Ministry of
Transportation and Highways of British Columbia has deposited
with the Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British
Columbia, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of Prince Rupert, at Prince George, British Columbia, under drawing number 2001-2-1, Land Registry Refrence (deposit) Number PRP46600, a description of the site
and plans of the fill at site E and sedge compensation platform
site X on Nisga’a Highway, located along the north bank of the
Nass River on highway right-of-way through Red Cliff Indian
Reserve 13 and unsurveyed Crown land, between Kincolth and
Greenville, British Columbia. The work will encroach on a
maximum of 80 m into the river. The river is over 2 km wide in
the area of these works. This should not impede existing river
traffic.
Le Ministry of Transportation and Highways of British Columbia (ministère des Transports et de la Voirie de la ColombieBritannique) donne avis, par les présentes, qu’une demande a été
déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de
la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation
des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. Le
Ministry of Transportation and Highways of British Columbia a,
en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
Prince Rupert, à Prince George (Colombie-Britannique), sous le
numéro de dessin 2001-2-1, numéro de référence du cadastre
(numéro de dépôt) PRP46600, une description de l’emplacement
et les plans du remblai sur le site E et d’une plateforme sur le
site X afin de compenser le carex sur la route Nisga’a, situé sur la
rive nord de la rivière Nass, sur l’emprise routière qui traverse la
réserve indienne Red Cliff 13 et les terres publiques non levées,
entre Kincolth et Greenville (Colombie-Britannique). Les travaux
empiéteront sur une étendue maximale de 80 m sur la rivière. La
rivière s’étend sur une largeur de plus de 2 km dans la zone des
travaux et ces derniers n’entraveront donc pas la navigation
maritime.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Services à la navigation maritime, Division de la
protection des eaux navigables, Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau
350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Ministry of Transportation and Highways, Bridge
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Marine
Navigational Services, Navigable Waters Protection Division,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
350-555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia
V6B 5G3.
For further information, please contact the Ministry of Transportation and Highways of British Columbia, Bridge Branch,
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1419
4D-940 Blanshard Street, P.O. Box 9850, Station Prov. Govt.,
Victoria, British Columbia V8W 9T5.
Victoria, April 3, 2001
HELMUT GIESBRECHT
Minister
Branch, 940, rue Blanshard, Pièce 4D, Case postale 9850, Succursale Prov. Govt., Victoria (Colombie-Britannique) V8W 9T5.
Victoria, le 3 avril 2001
Le ministre
HELMUT GIESBRECHT
[16-1-o]
[16-1]
RHINE RE LTD.
RHINE RE S.A.
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given that Rhine Re Ltd., in English, and in
French, Rhine Re S.A., intends to make an application to the Superintendent of Financial Institutions, pursuant to section 576 of
the Insurance Companies Act, to change the name under which it
is authorized to insure risks to Alea Europe Ltd., in English, and
in French, Alea Europe S.A.
PATRICK J. KING
Chief Agent
Avis est par les présentes donné que Rhine Re S.A., en français, et en anglais, Rhine Re Ltd., a l’intention de présenter une
demande au surintendant des institutions financières, en vertu de
l’article 576 de la Loi sur les sociétés d’assurances, visant à
changer la dénomination sociale sous laquelle celle-ci est autorisée à garantir des risques à Alea Europe S.A., en français, et en
anglais, Alea Europe Ltd.
Toronto, le 31 mars 2001
L’agent principal
PATRICK J. KING
[13-4-o]
[13-4-o]
Toronto, March 31, 2001
SAFECO INSURANCE COMPANY OF AMERICA
SAFECO INSURANCE COMPANY OF AMERICA
GENERAL INSURANCE COMPANY OF AMERICA
GENERAL INSURANCE COMPANY OF AMERICA
FIRST NATIONAL INSURANCE COMPANY OF
AMERICA
FIRST NATIONAL INSURANCE COMPANY OF
AMERICA
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Notice is hereby given, pursuant to section 651 of the Insurance Companies Act, that SAFECO Insurance Company of
America, General Insurance Company of America and First National Insurance Company of America intend to apply to the Superintendent of Financial Institutions on or after May 25, 2001,
for the release of their assets in Canada. SAFECO Insurance
Company of America, General Insurance Company of America
and First National Insurance Company of America have discharged or provided for the discharge of all their obligations and
liabilities in Canada, including their liabilities under terminated
policies.
Any policyholder in Canada who opposes the release of the assets should file such opposition with the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on
or before May 25, 2001.
Toronto, April 7, 2001
ROBERT M. SUTHERLAND
Chief Agent for Canada
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 651
de la Loi sur les sociétés d’assurances, que la SAFECO Insurance
Company of America, la General Insurance Company of America
et la First National Insurance Company of America ont l’intention de demander au surintendant des institutions financières, le
25 mai 2001 ou après cette date, la libération de leur actif au Canada. La SAFECO Insurance Company of America, la General
Insurance Company of America et la First National Insurance
Company of America se sont libérées ou ont pris les dispositions
nécessaires pour se libérer de toutes leurs obligations et responsabilités au Canada, y compris leurs responsabilités en vertu de
polices terminées.
Tout titulaire de police au Canada qui s’oppose à cette libération d’actif doit faire acte d’opposition auprès du Surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A
0H2, au plus tard le 25 mai 2001.
Toronto, le 7 avril 2001
L’agent principal au Canada
ROBERT M. SUTHERLAND
[15-4-o]
[15-4-o]
SANWA BANK CANADA
BANQUE SANWA DU CANADA
TOKAI BANK CANADA
BANQUE TOKAI DU CANADA
APPLICATION FOR AMALGAMATION
DEMANDE DE FUSION
Notice is hereby given, in accordance with paragraph 228(2)(a)
of the Bank Act (Canada), as amended (the “Act”), that Sanwa
Bank Canada and Tokai Bank Canada intend to make a joint
Avis est par les présentes donné, conformément à l’alinéa 228(2)a) de la Loi sur les banques (Canada), dans sa forme
modifiée (ci-après appelée la « Loi »), que la Banque Sanwa
1420
Canada Gazette Part I
April 21, 2001
application to the Minister of Finance for the issuance under
the Act of letters patent of amalgamation, pursuant to subsecion 223(1) of the Act, continuing Sanwa Bank Canada and Tokai
Bank Canada as one bank under the name of UFJ Bank Canada,
and in French, Banque UFJ du Canada.
The requested effective date of the proposed amalgamation is
July 3, 2001. The head office of the amalgamated bank would be
situated in Toronto.
Toronto, April 7, 2001
SANWA BANK CANADA
TOKAI BANK CANADA
du Canada et la Banque Tokai du Canada ont l’intention de
soumettre une requête conjointe auprès du ministre des Finances
pour la délivrance, en vertu de la Loi, de lettres patentes de fusion, conformément aux dispositions du paragraphe 223(1) de la
Loi, permettant à la Banque Sanwa du Canada et à la Banque
Tokai du Canada de poursuivre leurs opérations comme une seule
banque, sous le nom Banque UFJ du Canada, et en anglais, UFJ
Bank Canada.
La date d’entrée en vigueur de la fusion projetée est le 3 juillet
2001. Le siège social de la banque issue de cette fusion sera situé
à Toronto.
Toronto, le 7 avril 2001
BANQUE SANWA DU CANADA
BANQUE TOKAI DU CANADA
[14-4-o]
[14-4-o]
TOWN OF ROBERT’S ARM
TOWN OF ROBERT’S ARM
PLANS DEPOSITED
The Town of Robert’s Arm hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, the Town of Robert’s Arm has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at Gander, Newfoundland, and in
the Office of the Town Council of Robert’s Arm, Newfoundland,
a description of the site and plans of the proposed pedestrian
bridge across Tommy’s Arm Brook, over Crescent Lake, near
Robert’s Arm, Newfoundland.
JUNIOR COLBOURNE
Certified Engineering Technician
DÉPÔT DE PLANS
La Town of Robert’s Arm donne avis, par les présentes, qu’une
demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des
Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables,
pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage
décrit ci-après. La Town of Robert’s Arm a, en vertu de l’article 9
de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans,
à Gander (Terre-Neuve), et à l’hôtel de ville de Robert’s Arm
(Terre-Neuve), une description de l’emplacement et les plans
d’une passerelle qu’on propose de construire, traversant le ruisseau Tommy’s Arm, au-dessus du lac Crescent, près de Robert’s
Arm (Terre-Neuve).
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Gander, le 9 avril 2001
Le technicien en génie civil agréé
JUNIOR COLBOURNE
[16-1-o]
[16-1]
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
Gander, April 9, 2001
TTX COMPANY
TTX COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 29, 2001, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Summary of Security Agreement Supplement dated as of
March 30, 2001, between TTX Company and Export Development Corporation.
DÉPÔT DE DOCUMENT
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 29 mars 2001 le
document suivant a été déposé au Bureau du registraire général
du Canada :
Sommaire du supplément au contrat de garantie en date du
30 mars 2001 entre la TTX Company et la Export Development Corporation.
April 6, 2001
Le 6 avril 2001
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
1421
UNION CARBIDE CORPORATION
UNION CARBIDE CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 20, 2001, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Lease Supplement No. 8 dated March 20, 2001, between
Union Carbide Corporation and First Security Bank, National
Association; and
2. Supplement No. 8 to Assignment of Lease and Rent and Security Agreement dated March 20, 2001, of First Security
Bank, National Association.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 20 mars 2001 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Huitième supplément au contrat de location en date du
20 mars 2001 entre la Union Carbide Coporation et la First Security Bank, National Association;
2. Huitième supplément à la cession du contrat de location et
de loyers et du contrat de garantie en date du 20 mars 2001 par
la First Security Bank, National Association.
April 6, 2001
Le 6 avril 2001
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
UNITED COUNTIES OF PRESCOTT AND RUSSELL
COMTÉS-UNIS DE PRESCOTT ET RUSSELL
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The United Counties of Prescott and Russell hereby give notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the United Counties of Prescott and Russell have
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District of
Prescott, at Hawkesbury, Ontario, under deposit number 106842,
a description of the site and plans of the reconstruction of Paxton
Bridge, over the east branch of Scotch River, south of St. Isidore
de Prescott, on Lot 6, Concession 19, geographically in the
Township of South Plantagenet, now in the Township of Nation.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Superintendent, Navigation Protection Program, Canadian Coast Guard, Department of
Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
L’Orignal, April 2, 2001
MARC R. CLERMONT, P.Eng.
Director, Public Works
Les Comtés-Unis de Prescott et Russell donnent avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Les Comtés-Unis de Prescott et Russell
ont, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Prescott, à Hawkesbury (Ontario),
sous le numéro de dépôt 106842, une description de l’emplacement et les plans de la reconstruction du pont Paxton, au-dessus
de la branche est de la rivière Scotch, au sud de St. Isidore de
Prescott, sur le lot 6, concession 19, géographiquement dans le
canton de Plantagenet-Sud, maintenant dans le canton de Nation.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Surintendant, Programme de protection de la navigation,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
L’Orignal, le 2 avril 2001
Le directeur des travaux publics et de la voirie
MARC R. CLERMONT, ing.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
INDEX
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
— Continued
Trust and Loan Companies Act
CT Financial Services Inc. and TD Mortgage
Corporation, letters patent of amalgamation and
TD Mortgage Corporation, order to commence and
carry on business ........................................................... 1406
No. 16 — April 21, 2001
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian International Trade Tribunal
EDP hardware and software — Inquiry ............................
Industrial equipment — Inquiry........................................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decision
2001-218...........................................................................
Yukon Territory Water Board
Yukon Waters Act
Public hearing ...................................................................
1408
1409
1410
1410
1411
GOVERNMENT HOUSE
Awards to Canadians (Erratum) ....................................... 1390
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Notice of report — Response to comments received on
proposed Agreements respecting Canada-wide
standards for dioxins and furans, mercury in dental
amalgams, mercury-containing lamps, and petroleum
hydrocarbons in soil ......................................................
Order 2001-66-02-02 Amending the Non-domestic
Substances List..............................................................
Order 2001-87-02-02 Amending the Non-domestic
Substances List..............................................................
Permit No. 4543-2-04231 .................................................
Significant new activity notice No. 10 328 .......................
Fisheries and Oceans, Dept. of
Canada Shipping Act
Statement by the Minister of Fisheries and Oceans
regarding the bulk oil cargo fees established by
Western Canada Marine Response Corporation............
Industry, Dept. of
Department of Industry Act
DGRB-003-01 — Radio authorization fees for
narrowband multipoint communications systems
(N-MCS) that operate in the 1.4 GHz frequency
range to provide fixed telemetry applications ................
Notice of Vacancy
Office of the Superintendent of Financial Institutions ......
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Bank Act
Bayerische Landesbank Girozentrale, order to commence
and carry on business by an authorized foreign bank....
Sumitomo Bank of Canada (The) and Sakura Bank
(Canada), letters patent of amalgamation and
Sumitomo Mitsui Banking Corporation of Canada,
order to commence and carry on business.....................
Insurance Companies Act
Ascentus Insurance Ltd., order to commence and carry
on business ....................................................................
AXA Corporate Solutions Assurance, order to insure in
Canada risks ..................................................................
1423
1391
1394
1395
1395
1397
1398
1400
1403
1405
1405
1405
1406
MISCELLANEOUS NOTICES
*Alexander Hamilton Life Insurance Company of America,
release of assets.................................................................
AT&T Canada Telecom Services Co., submarine
communication cable in Halifax Harbour, N.S. ................
British Columbia, Ministry of Transportation and
Highways of, fill and platform on the Nass River, B.C. ...
Canadian Forest Products Ltd., bridge over the Anzac
River, B.C. ........................................................................
Canadian Hydro Developers (B.C.), Inc., bridge over
Pingston Creek, B.C..........................................................
Connaigre Fish Farms Limited, aquaculture expansion in
Connaigre Bay, Nfld. ........................................................
*Essex Terminal Railway Company (The), annual general
meeting .............................................................................
FOI Gospel Ministry Inc., relocation of head office .............
French River Snow Voyageurs, bridge over the French
River, Ont. ........................................................................
French River Snow Voyageurs, bridge over the Pickerel
River, Ont. ........................................................................
GATX Rail Corporation, documents deposited....................
GATX Third Aircraft Corporation, documents deposited ....
Grand Trunk Western Railroad Incorporated, document
deposited ...........................................................................
Greenbrier Leasing Corporation, document deposited .........
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
annual general meeting .....................................................
Midwest Railcar Corporation, documents deposited ............
Prescott and Russell, United Counties of, bridge over the
Scotch River, Ont..............................................................
*Rhine Re Ltd., change of name...........................................
Robert’s Arm, Town of, pedestrian bridge over Crescent
Lake, Nfld. ........................................................................
*Safeco Insurance Company of America, General
Insurance Company of America and First National
Insurance Company of America, release of assets ............
*Sanwa Bank Canada and Tokai Bank Canada, application
for amalgamation ..............................................................
TTX Company, document deposited ....................................
Union Carbide Corporation, documents deposited...............
1412
1412
1418
1413
1413
1414
1414
1414
1414
1415
1415
1416
1417
1417
1417
1418
1421
1419
1420
1419
1419
1420
1421
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (1st Session,
37th Parliament)............................................................ 1407
Senate
*CERTAS DIRECT INSURANCE COMPANY.............. 1407
*Imperial Life Assurance Company of Canada (The)....... 1407
SUPPLEMENTS
Copyright Board
Statement of Proposed Royalties to Be Collected by
SODRAC for the Reproduction, in Canada, of Musical
Works by Commercial Radio Stations for the
Years 2003 to 2005
Le 21 avril 2001
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No 16 — Le 21 avril 2001
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
*Alexander Hamilton Life Insurance Company of America,
libération d’actif................................................................
AT&T Canada Telecom Services Co., câble de
télécommunications sous-marin dans le port de Halifax
(N.-É.) ...............................................................................
*Banque Sanwa du Canada et Banque Tokai du Canada,
demande de fusion ............................................................
British Columbia, Ministry of Transportation and
Highways of, remblai et plateforme sur la rivière Nass
(C.-B.) ...............................................................................
Canadian Forest Products Ltd., pont au-dessus de la rivière
Anzac (C.-B.)....................................................................
Canadian Hydro Developers (B.C.), Inc., pont au-dessus du
ruisseau Pingston (C.-B.) ..................................................
Connaigre Fish Farms Limited, agrandissement des
installations d’aquaculture dans la baie Connaigre
(T.-N.) ...............................................................................
*Essex Terminal Railway Company (The), assemblée
générale annuelle ..............................................................
FOI Gospel Ministry Inc., changement de lieu du siège
social .................................................................................
French River Snow Voyageurs, pont au-dessus de la rivière
French (Ont.).....................................................................
French River Snow Voyageurs, pont au-dessus de la rivière
Pickerel (Ont.)...................................................................
GATX Rail Corporation, dépôt de documents .....................
GATX Third Aircraft Corporation, dépôt de documents......
Grand Trunk Western Railroad Incorporated, dépôt de
document...........................................................................
Greenbrier Leasing Corporation, dépôt de document ...........
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
assemblée générale annuelle .............................................
Midwest Railcar Corporation, dépôt de documents..............
Prescott et Russell, Comtés-Unis de, pont au-dessus de la
rivière Scotch (Ont.)..........................................................
*Rhine Re S.A., changement de dénomination sociale ........
Robert’s Arm, Town of, passerelle au-dessus du lac
Crescent ( T.-N.) ...............................................................
*Safeco Insurance Company of America, General
Insurance Company of America et First National
Insurance Company of America, libération d’actif ...........
TTX Company, dépôt de document......................................
Union Carbide Corporation, dépôt de documents ................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Avis de poste vacant
Bureau du surintendant des institutions financières..........
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Arrêté 2001-66-02-02 modifiant la Liste extérieure des
substances .....................................................................
Arrêté 2001-87-02-02 modifiant la Liste extérieure des
substances .....................................................................
Avis de nouvelle activité significative no 10 328..............
1412
1412
1419
1418
1413
1413
1414
1414
1414
1414
1415
1415
1416
1417
1417
1417
1418
1421
1419
1420
1419
1420
1421
1403
1394
1395
1397
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Environnement, min. de l’ (suite)
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
(suite)
Avis de rapport — Réponse aux commentaires reçus sur
les Accords concernant les standards pancanadiens sur
les dioxines et les furanes, le mercure dans les
amalgames dentaires, les lampes à mercure et les
hydrocarbures pétroliers dans le sol ..............................
Permis no 4543-2-04231 ...................................................
Industrie, min. de l’
Loi sur le ministère de l’Industrie
DGRB-003-01 — Droits d’autorisation de
radiocommunication pour les systèmes de
communications multipoint à bande étroite (SCM-E)
fonctionnant dans les bandes hertziennes de 1,4 GHz
et destinés à des applications fixes de télémesure .........
Pêches et des Océans, min. des
Loi sur la marine marchande du Canada
Déclaration du ministre des Pêches et des Océans au
sujet des droits sur les produits pétroliers en vrac fixés
par la Western Canada Marine Response Corporation..
Surintendant des institutions financières, bureau du
Loi sur les banques
Banque Sumitomo du Canada (La) et Banque Sakura
(Canada), lettres patentes de fusion et Banque
Sumitomo Mitsui du Canada, autorisation de
fonctionnement .............................................................
Bayerische Landesbank Girozentrale, autorisation de
fonctionnement par une banque étrangère autorisée .....
Loi sur les sociétés d’assurances
Assurances Ascentus ltée (Les), autorisation de
fonctionnement .............................................................
AXA Corporate Solutions Assurance, ordonnance
portant garantie des risques au Canada .........................
Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt
Services Financiers CT Inc. et La Société d’hypothèques
TD, lettres patentes de fusion et La Société
d’hypotèques TD, autorisation de fonctionnement .......
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Décision
2001-218...........................................................................
Office des eaux du Territoire du Yukon
Loi sur les eaux du Yukon
Audience publique ............................................................
Tribunal canadien du commerce extérieur
Équipement industriel — Enquête ....................................
Matériel et logiciel informatiques — Enquête ..................
1425
1391
1395
1400
1398
1405
1405
1405
1406
1406
1410
1410
1411
1409
1408
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(1re session, 37e législature)........................................... 1407
Sénat
*CERTAS DIRECT, COMPAGNIE D’ASSURANCE.... 1407
*Impériale, compagnie d’assurance-vie (L’)..................... 1407
RÉSIDENCE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL
Décorations à des Canadiens (Erratum) ........................... 1390
1426
Canada Gazette Part I
SUPPLÉMENTS
Commission du droit d’auteur
Projet de tarif des redevances à percevoir par la
SODRAC pour la reproduction, au Canada, d’œuvres
musicales par une station de radio commerciale pour
les années 2003 à 2005
April 21, 2001
Supplement
Canada Gazette, Part I
April 21, 2001
Supplément
Gazette du Canada, Partie I
Le 21 avril 2001
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT
D’AUTEUR
Statement of Proposed Royalties to be
Collected by SODRAC for the Reproduction,
in Canada, of Musical Works by
Commercial Radio Stations
for the Years 2003 to 2005
Projet de tarif des redevances à percevoir
par la SODRAC pour la reproduction,
au Canada, d’œuvres musicales par
une station de radio commerciale
pour les années 2003 à 2005
Le 21 avril 2001
Supplément à la Gazette du Canada
3
COPYRIGHT BOARD
COMMISSION DU DROIT D’AUTEUR
FILE: Reproduction of Musical Works 2003-2005
DOSSIER : Reproduction d’œuvres musicales 2003-2005
Statement of Proposed Royalties to Be Collected for the
Reproduction, in Canada, of Musical Works by Commercial
Radio Stations
Projet de tarif des redevances à percevoir pour la reproduction,
au Canada, d’œuvres musicales par une station de radio
commerciale
In accordance with sections 70.14 and 67.1(5) of the Copyright
Act, the Copyright Board publishes the statement of royalties filed
by the Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs
et éditeurs au Canada (SODRAC) on April 3, 2001, with respect
to royalties that it proposes to collect, effective on January 1,
2003, for the reproduction, in Canada, of musical works by commercial radio stations.
Conformément aux articles 70.14 et 67.1(5) de la Loi sur le
droit d’auteur, la Commission du droit d’auteur publie le projet
de tarif que la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs au Canada (SODRAC) a déposé auprès d’elle
le 3 avril 2001, relativement aux redevances qu’elle propose de
percevoir, à compter du 1er janvier 2003, pour la reproduction, au
Canada, d’œuvres musicales par une station de radio
commerciale.
Et conformément aux dispositions des mêmes articles, la
Commission donne avis, par les présentes, que tout utilisateur
éventuel intéressé, ou son représentant, désirant s’opposer à ce
projet de tarif doit déposer son opposition auprès de la Commission, par écrit, à l’adresse apparaissant ci-dessous, dans les
60 jours de la présente publication, soit au plus tard le 20 juin
2001.
Ottawa, le 21 avril 2001
Le secrétaire général
CLAUDE MAJEAU
56, rue Sparks, Bureau 800
Ottawa (Ontario)
K1A 0C9
(613) 952-8621 (téléphone)
(613) 952-8630 (télécopieur)
majeauc@smtp.gc.ca (adresse électronique)
And in accordance with the provisions of the same sections, the
Board hereby gives notice that all prospective users or their representatives who wish to object to the statement may file written
objections with the Board, at the address indicated below, within
60 days of the publication hereof, that is no later than June 20,
2001.
Ottawa, April 21, 2001
CLAUDE MAJEAU
Secretary General
56 Sparks Street, Suite 800
Ottawa, Ontario
K1A 0C9
(613) 952-8621 (Telephone)
(613) 952-8630 (Facsimile)
majeauc@smtp.gc.ca (Electronic mail)
4
Supplement to the Canada Gazette
April 21, 2001
SOCIÉTÉ DU DROIT DE REPRODUCTION
DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS
AU CANADA (SODRAC)
SOCIÉTÉ DU DROIT DE REPRODUCTION
DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS
AU CANADA (SODRAC)
Tariff No. 3.A
Tarif no 3.A
REPRODUCTION OF MUSICAL WORKS BY
COMMERCIAL RADIO STATIONS
REPRODUCTION D’ŒUVRES MUSICALES PAR UNE
STATION DE RADIO COMMERCIALE
For a monthly license during calendar years 2003, 2004 and
2005 authorizing the reproduction of works in SODRAC’s repertoire by a radio station and the use of copies resulting from such
reproductions for radio broadcasting purposes, the following royalties, terms and conditions shall apply:
Les redevances à verser à la SODRAC et les modalités à respecter pour une licence mensuelle durant les années civiles 2003,
2004 et 2005 autorisant la reproduction des œuvres du répertoire
de la SODRAC par une station de radio et l’utilisation à des fins
de radiodiffusion des supports qui en résultent, sont les suivantes :
1. Definitions
1. Définitions
In this tariff, the following expressions shall have the following
meaning:
1.1 “repertoire” means the musical and dramatic-musical works
in SODRAC’s repertoire; in this tariff, a musical work includes a
dramatic-musical work.
1.2 “reproduction” means the fixation by a radio station of a
work in the repertoire by any analog, numeric, known or to be
discovered process, in any format or material form, including the
fixation on the hard-disk of a computer.
Aux fins du présent tarif, les termes suivants se définissent
comme suit :
1.1 « répertoire » signifie le répertoire des œuvres musicales et
dramatico-musicales de la SODRAC; dans ce tarif, l’œuvre musicale comprend l’œuvre dramatico-musicale.
1.2 « reproduction » signifie la fixation par une station de radio
d’une œuvre du répertoire par un procédé analogique, numérique
ou par tout autre procédé connu ou à découvrir, sur un support
quelconque, y compris la fixation sur le disque dur d’un
ordinateur.
1.3 « réseau » s’entend au sens du paragraphe 2(1) de la Loi sur
la radiodiffusion ou s’entend de tout groupement de deux ou plusieurs stations de radio qui sont la propriété de la même personne
ou du même groupe de personnes et qui ont une pratique de programmation commune ou ont conclu une entente de partage
d’émissions, selon le cas.
1.4 « revenus bruts » s’entend des sommes brutes payées pour
l’utilisation d’une ou de plusieurs des installations ou services de
diffusion offerts par la station de radio, à l’exclusion des sommes
suivantes :
a) les revenus provenant d’investissements, de loyers ou
d’autres sources non reliées aux activités de diffusion. Il est
entendu que les revenus provenant d’activités indirectement
reliées ou associées aux activités de diffusion, qui en sont le
complément nécessaire, ou ayant comme conséquence l’utilisation des services et installations de diffusion, font partie des
« revenus bruts ».
b) les sommes versées pour la réalisation d’une émission pour
le compte d’une personne autre que le titulaire de la licence et
qui en devient le propriétaire.
c) les sommes reçues en recouvrement du coût d’acquisition de
droits exclusifs, nationaux ou provinciaux, de diffusion de manifestations sportives, dans la mesure où le titulaire de la licence établit que la station a aussi perçu des revenus normaux
pour l’utilisation du temps d’antenne et des installations de la
station de radio. La SODRAC aura le droit d’exiger la production du contrat d’acquisition de ces droits, ainsi que des factures ou autres documents se rattachant à l’usage de ces droits par
des tiers.
d) les sommes reçues par une station de radio source agissant
pour le compte d’un groupe de stations de radio qui ne constituent pas un réseau permanent et qui diffusent, simultanément
ou en différé, un événement particulier, que la station de radio
source remet ensuite aux autres stations de radio participant à
la diffusion. Les sommes ainsi remises à chaque station de radio participante font partie des « revenus bruts » de cette station de radio participante.
1.3 “network” has the same meaning as in subsection 2(1) of
the Broadcasting Act or means any group of two or more programming undertakings that are owned by the same person or
group of persons and that have a practice of common programming or an arrangement by which they share programs, as the
case may be.
1.4 “gross income” means the gross amount paid by any person
for the use of one or more broadcasting services or facilities provided by the radio station’s operator, excluding the following:
(a) income accruing from investments, rents or any other business unrelated to the radio station’s broadcasting activities.
However, income accruing from any allied or subsidiary business that is a necessary adjunct to the radio station’s broadcasting services and facilities or which results in their being
used shall be included in the “gross income”.
(b) amounts received for the production of a program that is
commissioned by someone other than the licensee and which
becomes the property of that person.
(c) the recovery of any amount paid to obtain the exclusive national or provincial broadcast rights to a sporting event, if the
licensee can establish that the radio station was also paid normal fees for station time and facilities. SODRAC may require
the production of the contract granting these rights together
with the billing or correspondence relating to the use of these
rights by other parties.
(d) amounts received by an originating radio station on behalf
of a group of radio stations, which do not constitute a permanent network and which broadcast a single event, simultaneously or on a delayed basis, that the originating radio station
subsequently pays out to the other radio stations participating
in the broadcast. These amounts paid to each participating radio station are part of that radio station’s “gross income”.
Le 21 avril 2001
1.5 “radio station” means all commercial radio stations licensed
under the Broadcasting Act by the Canadian Radio-television and
Telecommunications Commission.
Supplément à la Gazette du Canada
5
1.9 “copy” means any format or material form on or under
which a work in the repertoire is fixed by a radio station by any
known or to be discovered process.
1.5 « station de radio » signifie toutes les stations de radio
commerciales titulaires d’une licence délivrée en vertu de la Loi
sur la radiodiffusion par le Conseil de la radiodiffusion et des
télécommunications canadiennes.
1.6 « station de radio française » signifie la station de radio qui
est titulaire d’une licence l’autorisant à exploiter une station de
radio en français.
1.7 « station de radio anglaise » signifie la station de radio, autre que la station de radio française, allophone ou autochtone, qui
est titulaire d’une licence l’autorisant à exploiter une station de
radio.
1.8 « station de radio allophone » signifie la station de radio qui
est titulaire d’une licence l’autorisant à exploiter une station de
radio à caractère ethnique.
1.9 « support » signifie toute forme matérielle sous laquelle une
œuvre du répertoire est fixée par une station de radio par quelque
procédé connu ou à découvrir.
2. Application
2. Application
2.1 This tariff authorizes only the reproduction of a work in the
repertoire made by a radio station and the use of a copy resulting
from such reproduction for radio broadcasting purposes.
2.2 This tariff authorizes reproductions by a radio station of the
works in the repertoire, in whole or in part, and their embodiment
in a montage, a compilation, a mix or a medley, moral rights
being reserved.
2.3 This tariff does not authorize a radio station to reproduce a
work in the repertoire or use a copy resulting from such reproduction in association with a product, service, cause or institution.
2.4 This tariff does not authorize a radio station to use for radio
broadcasting purposes a copy resulting from a reproduction of a
work in the repertoire made by a third party such as a record
manufacturer.
2.5 This tariff does not authorize a radio station to use for purposes other than broadcasting a copy resulting from a reproduction of a work in the repertoire.
2.1 Le présent tarif autorise uniquement la reproduction d’une
œuvre du répertoire faite par une station de radio et l’utilisation à
des fins de radiodiffusion du support qui en résulte.
2.2 Le présent tarif autorise une station de radio à reproduire en
tout ou en partie sur un support les œuvres du répertoire et à les
incorporer dans un montage, une compilation, un mixage ou un
pot-pourri, le tout sous réserve du droit moral des ayants droit.
2.3 Le présent tarif n’autorise pas une station de radio à reproduire une œuvre du répertoire ou à utiliser un support qui en résulte en liaison avec un produit, une cause, un service ou une
institution.
2.4 Le présent tarif n’autorise pas une station de radio à utiliser
à des fins de radiodiffusion un support résultant d’une reproduction d’une œuvre du répertoire faite par un tiers tel un producteur
de disques.
2.5 Le présent tarif n’autorise pas une station de radio à utiliser
un support résultant d’une reproduction d’une œuvre du répertoire
à d’autres fins que la radiodiffusion.
3. Royalties
3. Redevances
3.1 A radio station may elect to operate either under a comprehensive rate scheme or under a transactional rate scheme.
3.1 Une station de radio peut choisir de fonctionner en vertu du
régime de taux forfaitaire ou du régime de taux transactionnel.
Regular Comprehensive Rate
Taux forfaitaire régulier
3.2 A French or ethnic radio station shall monthly pay to
SODRAC a royalty at a comprehensive rate of 2% of its actual
gross income.
3.3 An English radio station shall monthly pay to SODRAC
a royalty at a comprehensive rate of 0.15% of its actual gross
income.
3.4 Upon payment of the royalty based on the comprehensive
rate, a radio station may reproduce works in the repertoire and use
resulting copies as often as needed for its broadcasting purposes.
3.2 La station de radio française ou allophone paie mensuellement à la SODRAC une redevance au taux forfaitaire de 2 % de
ses revenus bruts réels.
3.3 La station de radio anglaise paie mensuellement à la
SODRAC une redevance au taux forfaitaire de 0,15 % de ses revenus bruts réels.
3.4 Le paiement à la SODRAC de cette redevance permet à la
station de radio de faire le nombre de reproductions nécessaire
aux fins de son entreprise de radiodiffusion et d’utiliser à des fins
de radiodiffusion les supports qui en résultent le nombre de fois
désiré.
Reduced Comprehensive Rate
Taux forfaitaire réduit
3.5 A radio station electing to operate under the comprehensive
rate scheme and that has broadcast musical works for less than
20% of its total broadcast time, shall monthly pay to SODRAC a
royalty at 40% of the regular comprehensive rate.
For the purpose of establishing the musical works broadcast, no
account shall be taken of production music (i.e. music used in
3.5 La station de radio qui diffuse des œuvres musicales pendant moins de 20 % de son temps d’antenne total paie mensuellement à la SODRAC une redevance au taux de 40% du taux forfaitaire régulier.
Dans l’évaluation des œuvres musicales diffusées, il n’est pas
tenu compte de la musique de production incorporée notamment
1.6 “French radio station” means a radio station licensed to operate in the French language.
1.7 “English radio station” means a radio station except a
French, ethnic or native radio station, licensed to operate a radio
station.
1.8 “Ethnic radio station” means a radio station licensed to operate an ethnic radio station.
6
Supplement to the Canada Gazette
April 21, 2001
interstitial programming such as commercials, public service,
announcements and jingles).
aux messages publicitaires, aux messages d’intérêt public et aux
ritournelles.
Transactional Rate
Taux transactionnel
3.6 A radio station shall pay monthly to SODRAC a royalty at
a transactional rate of $8 for each of its broadcast when using a
copy made by a radio station. When a radio station is part of a
network, each of its broadcast is reputed to be distinct whether or
not its broadcast is the same as one or more radio stations part of
the network.
3.6 La station de radio paie mensuellement à la SODRAC une
redevance à un taux transactionnel de 8 $ pour chacune de ses
diffusions d’une œuvre à partir d’un support réalisé par une station de radio. Chaque diffusion est computée distinctement pour
chacune des stations de radio qui font partie d’un réseau, qu’elles
diffusent ou non la même programmation.
4. Administrative Provisions
4. Dispositions administratives
Comprehensive Rate
Taux forfaitaire
4.1 A radio station operating under a comprehensive rate
scheme shall pay to SODRAC the royalty due for a month on the
first day of that month.
4.2 To be allowed to avail itself of a royalty based on the reduced comprehensive rate, a radio station must keep and make
available to SODRAC complete recordings of its last 180 days of
programming.
4.3 The radio station shall remit monthly to SODRAC a payment of one twelfth (1/12) of its gross income calculated on the
gross income of the previous calendar year as a down payment.
4.4 In the 60 days following the end of a calendar year, a radio
station forwards to SODRAC a written certified declaration of
that calendar year actual gross income so as to make the necessary adjustments between what has been paid and what was due.
4.1 La station de radio qui fonctionne selon un régime de taux
forfaitaire verse à la SODRAC la redevance exigible pour un
mois le premier jour de ce mois.
4.2 La station de radio qui désire se prévaloir du taux forfaitaire réduit doit conserver et mettre à la disposition de la
SODRAC l’enregistrement complet de sa programmation diffusée
dans les 180 derniers jours.
4.3 La station de radio verse mensuellement à la SODRAC, à
titre d’acompte, un douzième (1/12) de ses revenus bruts calculés
sur ceux de l’année de calendrier précédente.
4.4 Dans les 60 jours suivant la fin de l’année de calendrier, la
station de radio transmet à la SODRAC une attestation formelle
écrite des revenus bruts réels de l’année précédente afin de procéder aux ajustements nécessaires entre ce qui a été payé et ce qui
était dû.
La station de radio accompagne cette attestation du paiement
de la redevance due selon les revenus bruts réels si les paiements
effectués n’ont pas été suffisants. Dans le cas contraire, la
SODRAC rembourse la station de radio dans les 30 jours de la
réception de l’attestation.
At the same time, if payments made during the previous year
were not sufficient, the radio station shall pay to SODRAC the
royalty due on the actual gross income. If on the other hand, an
overpayment has been made, SODRAC shall reimburse the radio station in the 30 days following the receipt of the certified
declaration.
4.5 Exceptionally for the first year of this tariff’s application,
the radio station shall forward to SODRAC a written certified
declaration of its actual previous year’s gross income before the
1st of March and shall, at the same time, make the prescribed
payments for the months of January, February and March.
4.5 Par exception lors de la première année de l’application du
présent tarif, la station de radio transmet à la SODRAC une attestation formelle écrite de ses revenus bruts réels de l’année antérieure avant le 1er mars et effectue au même moment les paiements requis pour les mois de janvier, février et mars.
Transactional Rate
Taux transactionnel
4.6 A radio station operating under the transactional rate
scheme shall complete the form in Appendix A whenever it reproduces a musical work and whenever it uses for broadcasting
purposes a copy of a musical work made by a radio station.
4.6 La station de radio qui fonctionne selon le régime de taux
transactionnel doit compléter la fiche apparaissant à l’annexe A :
a) lorsqu’elle reproduit une œuvre musicale;
b) lorsqu’elle diffuse une œuvre musicale à partir d’un support
résultant d’une reproduction faite par une station de radio.
La station de radio transmet à la SODRAC les fiches complétées au cours de ce mois dans les 60 jours qui suivent la fin de ce
mois.
4.7 Dans les 60 jours suivant cette transmission, la SODRAC,
après détermination des œuvres de son répertoire apparaissant aux
fiches, transmet à la station de radio un état des redevances dues.
4.8 La station de radio doit payer les redevances à la SODRAC
dans les 30 jours de la réception de l’état de compte de la
SODRAC.
4.9 La station de radio qui fait partie d’un réseau peut confier à
une autre station de radio du réseau la responsabilité de compléter
et de transmettre à la SODRAC les fiches. La SODRAC peut
mettre fin à cette pratique sur préavis écrit de 30 jours si elle juge
qu’elle ne permet pas aisément de déterminer les redevances
Forms completed during a month are forwarded to SODRAC
by the radio station in the 60 days following the end of that
month.
4.7 After establishing which of the works in the forms are in its
repertoire, SODRAC notifies the radio station of the royalties due
in the next 60 days.
4.8 The radio station shall pay to SODRAC the royalties due
no later than 30 days after its receipt of SODRAC’s notification.
4.9 A radio station which is a part of a network may entrust another radio station that is part of the same network with the responsibility to complete and forward the forms required. If
SODRAC judges that royalties payable and information required
under this tariff cannot thus be easily ascertained, it may upon
Le 21 avril 2001
Supplément à la Gazette du Canada
7
30-day notice require the radio station to personally assume its
responsibilities.
exigibles et de retrouver les informations nécessaires à l’application du présent tarif.
General Provisions
Dispositions générales
4.10 In the 15 days following the end of each month, a radio
station forwards to SODRAC information on the musical content
of its programming (radio logs), in a computer format, indicating
for each work broadcast the work title, the names of the author(s),
composer(s), publisher(s), the principal performer and the date
and time of broadcast.
4.15 Royalties found to be owing through an audit shall bear
the same interest from the date they were due until the date they
are received.
4.16 All payable royalties are exclusive of any federal, provincial or other governmental taxes or levies, whether direct or
indirect.
4.17 In the first year of this tariff’s application, a radio station
shall notify SODRAC in writing before the 1st of March of its
choice to operate under the comprehensive rate scheme or the
transactional rate scheme. The radio station is not authorized,
without SODRAC’s agreement, to change its choice except once
in the first 60 days of each following calendar year.
4.10 La station de radio transmet à la SODRAC, dans les
15 jours qui suivent la fin de chaque mois, de l’information sur
les contenus musicaux de sa programmation pour ce mois, sur
support informatique, précisant pour chaque œuvre diffusée le
titre de l’œuvre, les noms de(s) (l’)auteur(s), du(des) compositeur(s), de(s) (l’)éditeur(s) et de l’interprète principal ainsi que la
date et l’heure de sa diffusion.
4.11 La station de radio tient et conserve tous les livres et registres permettant aisément de déterminer les redevances exigibles et de retrouver les informations nécessaires à l’application du
présent tarif. La station de radio doit conserver ses livres et registres y compris ses contenus musicaux pendant six ans.
4.12 Les livres, registres et enregistrements de la station de radio, y compris ceux tenus conformément à un règlement, pourront
être vérifiés par la SODRAC pendant les heures de bureau régulières, moyennant un préavis raisonnable, afin de confirmer
chacune des informations transmises et les redevances exigibles.
4.13 Dans le cas où une vérification démontre un écart de 5 %
ou plus entre les redevances payées et celles exigibles, les frais de
vérification seront à la charge entière de la station de radio, qui
les paiera dans les 30 jours d’une demande en ce sens de la
SODRAC.
4.14 Toute redevance porte intérêt à compter de la date à
laquelle elle aurait dû être acquittée jusqu’à la date où elle est
reçue. Le montant des intérêts est calculé chaque jour au taux
d’escompte en vigueur le dernier jour du mois précédent (tel qu’il
est publié dans la revue de la Banque du Canada) plus un pour
cent. L’intérêt n’est pas composé.
4.15 La redevance dont l’exigibilité ressort d’une vérification
porte intérêt au même taux, et ce, à compter de la date à laquelle
elle aurait dû être acquittée initialement.
4.16 La redevance est payable en sus des taxes directes ou indirectes des gouvernements fédéral, provinciaux ou d’un autre palier gouvernemental.
4.17 La première année de l’application du tarif, la station de
radio avise par écrit la SODRAC de son choix du taux forfaitaire
ou du taux transactionnel avant le 1er mars. Par la suite, la station
de radio ne peut modifier ce choix qu’une seule fois dans les
60 jours du début de chaque année de calendrier, à moins de consentement de la SODRAC.
5. Termination
5. Résiliation
5.1 Upon 30 days written notice, SODRAC shall have the right
at any time to terminate a license granted to a radio station under
this tariff for non-application or breach of any one of the terms or
conditions of the license prescribed in this tariff.
5.1 La SODRAC peut, en tout temps, mettre fin à une licence
accordée à une station de radio en vertu du présent tarif sur préavis écrit de 30 jours pour violation ou non-application de l’une
quelconque des conditions ou modalités de la licence établies au
présent tarif.
6. Addresses for Notices
6. Adresses pour les avis
6.1 All communications to SODRAC shall be sent to
759 Square Victoria, Suite 420, Montréal, Quebec H2Y 2J7, or to
any other address of which the radio station has been notified in
writing.
6.2 All communications from SODRAC to the radio station
shall be sent to the address provided to SODRAC in accordance
with Appendix A or to any other address of which SODRAC has
been notified in writing.
6.1 Toute communication destinée à la SODRAC est expédiée
au 759, Carré Victoria, Bureau 420, Montréal (Québec) H2Y 2J7,
ou à toute autre adresse dont la station de radio aura été avisée par
écrit par la SODRAC.
6.2 Toute communication de la SODRAC à la station de radio
est expédiée à l’adresse fournie à la SODRAC sur l’annexe A ou
à toute adresse dont la SODRAC aura été avisée par écrit.
4.11 A radio station shall keep all accounts and records from
which royalties payable and information required under this tariff
can easily be ascertained. The radio station shall keep such accounts and records including radio logs for a period of six years.
4.12 Accounts, records and logs of a radio station, including
the ones kept in accordance with by-laws, may be audited by
SODRAC during normal business hours and on reasonable notice
in order to verify information given and royalties payable.
4.13 Should any audit disclose that royalties paid were understated by more than 5% the radio station shall pay the costs of
audit within 30 days of the demand by SODRAC of such
payment.
4.14 Royalties bear interest from the due date until the date the
amount is received. Interest shall be calculated daily at the bank
rate effective on the last day of the previous months (as published
by the Bank of Canada) plus one per cent. Interest shall not
compound.
Supplement to the Canada Gazette
8
April 21, 2001
APPENDIX A
ANNEXE A
INFORMATION FORM
FICHE DE RENSEIGNEMENTS
1. Radio Station
1. La station de radio
Name of the radio station:
Nom de la station de radio :
Address of the radio station:
Adresse de la station de radio :
Name or call signal:
Nom ou indicatif d’appel :
Individual responsible for the records:
Personne responsable de la tenue des registres :
Telephone No.:
No de téléphone :
Fax:
Télécopieur :
E-mail address:
Adresse électronique :
2. Work Fixed on a Copy
2. L’œuvre reproduite sur un support
Work title:
Titre de l’œuvre :
Author(s):
Auteur(s) :
Composer(s):
Compositeur(s) :
Publisher(s):
Éditeur(s) :
Performer(s):
Interprète(s) :
Duration of work fixed:
Durée de l’œuvre reproduite :
□ Reproduction of a work from a sound recording
□ Reproduction d’une œuvre à partir d’un enregistrement sonore
Label and catalog number of the recording:
□ Copy made by another radio station
Étiquette et numéro de catalogue de l’enregistrement :
□ Support fait par une autre station de radio
Name of the other station:
Nom de l’autre station :
Address:
Adresse :
Name or call signal:
Nom ou indicatif d’appel :
Le 21 avril 2001
Supplément à la Gazette du Canada
3. Radiobroadcasting Using the Copy Resulting from the
Reproduction
3. La radiodiffusion à partir du support résultant de la
reproduction
A. By the radio station:
A. Par la station de radio :
Day
Month
Year
Day
Month
Year
B. By other radio stations of the network __________________ :
(name)
Station
Day
Name: __________________
Signature: ________________
Month
Year
Function: ________________
Date: ___________________
Jour
Mois
Année
Jour
Mois
9
Année
B. Par d’autres stations du réseau _______________________ :
(nom)
Station
Jour
Nom : ___________________
Signature : _______________
Mois
Année
Poste : __________________
Date : __________________
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising