Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 134, no 33
Vol. 134, No. 33
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, AUGUST 12, 2000
OTTAWA, LE SAMEDI 12 AOÛT 2000
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 5, 2000, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S9.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
5 janvier 2000 et au moins tous les deux mercredis par
la suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
(613) 991-1351 (Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, (613) 991-1351 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 2000
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 33 — August 12, 2000
No 33 — Le 12 août 2000
2503
Government Notices* ......................................................
2504
Avis du Gouvernement* ..................................................
2504
Parliament
House of Commons ......................................................
Chief Electoral Officer .................................................
2541
2541
Parlement
Chambre des communes ...............................................
Directeur général des élections .....................................
2541
2541
Commissions* .................................................................
(agencies, boards and commissions)
2542
Commissions* .................................................................
(organismes, conseils et commissions)
2542
Miscellaneous Notices* ...................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
2552
Avis divers* .....................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
2552
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
2562
Règlements projetés* .......................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
2562
Index ...............................................................................
2613
Index ...............................................................................
2615
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
2504
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with Respect to Dichloromethane
Avis concernant le dichlorométhane
Pursuant to paragraph 71(1)(b) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, notice is hereby given that the Minister of
the Environment requires, for the purpose of assessing whether to
control, or the manner in which to control dichloromethane, any
person described in Schedule 1 of this notice who possesses or
who may reasonably be expected to have access to the information described in Schedule 2, to provide that information no later
than December 1, 2000. Where appropriate, terms contained in
this notice and its schedules have been defined in Schedule 3.
Pursuant to section 313 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, any person who provides information in response to this notice may submit with the information a written
request that it be treated as confidential.
JAMES RIORDAN
Director
National Office of Pollution Prevention
On behalf of the Minister of the Environment
Conformément à l’alinéa 71(1)b) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999), avis est par les présentes
donné que le ministre de l’Environnement demande, afin d’apprécier s’il y a lieu de prendre des mesures de contrôle et, dans
l’affirmative, de déterminer la nature de celles-ci en ce qui concerne le dichlorométhane, que toute personne visée par l’annexe 1
du présent avis qui possède les renseignements décrits dans
l’annexe 2 ou qui leur sont normalement accessibles, les communique avant le 1erdécembre 2000. À toutes fins utiles, les définitions des termes utilisés dans le présent avis et dans les annexes
sont énoncées à l’annexe 3.
Les réponses au présent avis doivent être transmises au ministre de l’Environnement, à l’attention de Monsieur Serge
Langdeau, Bureau national de la prévention de la pollution, Environnement Canada, 351, boulevard Saint-Joseph, 20e étage, Hull
(Québec) K1A 0H3. Toute demande de renseignements concernant cet avis peut être transmise à M. Serge Langdeau à l’adresse
susmentionnée ou encore on peut joindre ce dernier au (819) 9940457 (téléphone), au (819) 994-5030 (télécopieur) ou à l’adresse
suivante : serge.langdeau@ec.gc.ca (courriel).
Toute personne qui fournit des renseignements en réponse à cet
avis peut, en même temps, demander par écrit que ceux-ci soient
considérés comme confidentiels, en vertu de l’article 313 de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Le directeur
Bureau national de la prévention de la pollution
JAMES RIORDAN
Au nom du ministre de l’Environnement
SCHEDULE 1
ANNEXE 1
Persons Required to Provide Information
Personnes tenues de fournir des renseignements
1. (1) This notice applies to any person who owns or operates a
facility that manufactured, imported, exported or used 1 000 kilograms or more of dichloromethane during the calendar year 1998
or 1999, or both.
(2) Despite subsection (1), this notice does not apply to any
person who owns or operates a facility that used dichloromethane:
(a) exclusively in aerosol products;
(b) exclusively for laboratory purposes;
(c) exclusively for research and development purposes; or
(d) for paint stripping other than for the paint stripping of an
aircraft or a component of an aircraft.
1. (1) Le présent avis vise toute personne qui est le propriétaire
ou l’exploitant d’une installation qui a fabriqué, importé, exporté
ou utilisé 1 000 kilogrammes ou plus de dichlorométhane au
cours de l’année civile 1998 ou 1999 ou les deux.
(2) Indépendamment du paragraphe (1) ci-dessus, le présent
avis ne vise pas une personne qui est le propriétaire ou l’exploitant d’une installation qui a utilisé du dichlorométhane :
a) exclusivement dans des produits aérosols;
b) exclusivement pour les besoins de laboratoire;
c) exclusivement aux fins de recherche et de développement;
d) aux fins de décapage de peinture autre que pour le décapage
de peinture d’un aéronef ou d’un élément d’un aéronef.
SCHEDULE 2
ANNEXE 2
Information Required
Renseignements requis
1. Any person who owns or operates a facility that manufactured, imported, exported or used 1 000 kilograms or more of
1. Toute personne qui est le propriétaire ou l’exploitant d’une
installation qui a fabriqué, importé, exporté ou utilisé
Responses to this notice shall be submitted to the Minister of
the Environment, to the attention of Serge Langdeau, National
Office of Pollution Prevention, Environment Canada, 351 SaintJoseph Boulevard, 20th Floor, Hull, Quebec K1A 0H3. Inquiries
concerning the notice may be directed to Serge Langdeau at the
above address or at (819) 994-0457 (Telephone), (819) 994-5030
(Facsimile), or serge.langdeau@ec.gc.ca (Electronic mail).
Le 12 août 2000
dichloromethane during the calendar year 1998 or 1999, or both,
shall provide the following information for each facility:
(a) the company’s legal name and trade name, facility identification, including name, address, public contact with telephone
number, technical contact with telephone number and address
and the type of activities in which the person is engaged; and
(b) the quantity of dichloromethane that was manufactured,
imported, exported or used during the calendar year 1998 or
1999, or both.
2. (1) Any person who owns or operates a facility that used
1 000 kilograms or more of dichloromethane during the calendar
year 1998 or 1999, or both, shall provide the following information for each facility:
(a) the quantity of dichloromethane that was released on site to
air, water, and land during each year;
(b) the quantity of dichloromethane transferred off site for disposal during each year;
(c) the quantity of dichloromethane transferred off site for recycling during each year;
(d) whether pollution prevention measures were used during
each year, and which of the following measures were used:
(i) materials or feedstock substitution,
(ii) product design or reformulation,
(iii) equipment or process modifications,
(iv) spill and leak prevention,
(v) on-site reuse, recycling or recovery,
(vi) training or good operating practices, or
(vii) other (specify);
(e) the purposes for which dichloromethane was used during
the calendar year of 1998 or 1999, or both, and the quantity of
dichloromethane used for each of those purposes;
(f) whether the recommendations set out in Strategic Options
for the Management of Toxic Substances — Dichloromethane:
Report of Stakeholder Consultations1 are being implemented;
(g) if the recommendations set out in Strategic Options for the
Management of Toxic Substances — Dichloromethane: Report
of Stakeholder Consultations are not being implemented,
whether you intend to begin implementation of the recommendations and the approximate date you will begin implementation; and
(h) if the recommendations set out in Strategic Options for the
Management of Toxic Substances — Dichloromethane: Report
of Stakeholder Consultations are being implemented:
(i) the current stage of implementation;
(ii) an estimate of the date on which the emission reduction
targets set out in Strategic Options for the Management of
Toxic Substances — Dichloromethane: Report of Stakeholder Consultations will be met; and
(iii) the methods being used to meet the emission reduction
targets.
———
1
Environment Canada (Ottawa, June 5, 1998). This document can be obtained in
hard copy from Environment Canada or electronically at www.ec.gc.ca/sop/.
Gazette du Canada Partie I
2505
1 000 kilogrammes ou plus de dichlorométhane au cours de
l’année civile 1998 ou 1999 ou les deux, est tenue de fournir les
renseignements suivants en ce qui concerne chaque installation :
a) la raison sociale et le nom commercial de la société déclarante, des renseignements sur l’installation, notamment
son nom, l’adresse, le nom et le numéro de téléphone d’une
personne-ressource responsable des renseignements généraux,
le nom, le numéro de téléphone et l’adresse d’une personneressource responsable des renseignements techniques et le type
d’activités menées par la personne;
b) la quantité de dichlorométhane qui a été fabriquée, importée,
exportée ou utilisée au cours de l’année civile 1998 ou 1999 ou
les deux.
2. (1) Toute personne qui est le propriétaire ou l’exploitant
d’une installation qui a utilisé 1 000 kilogrammes ou plus de dichlorométhane au cours de l’année civile 1998 ou 1999 ou les
deux, est tenue de fournir les renseignements suivants en ce qui
concerne chaque installation :
a) la quantité de dichlorométhane qui a été rejetée sur place
dans l’air, dans l’eau et dans le sol au cours de chaque année;
b) la quantité de dichlorométhane qui a été transférée hors site
aux fins d’élimination au cours de chaque année;
c) la quantité de dichlorométhane qui a été transférée hors site
aux fins de recyclage au cours de chaque année;
d) le fait que des mesures de prévention aient été prises ou non
au cours de chaque année et lesquelles parmi les suivantes ont
été utilisées :
(i) remplacement de matières (matières premières
notamment);
(ii) conception et reformulation de produits;
(iii) modification de l’équipement ou des procédés;
(iv) prévention des déversements et des fuites;
(v) réutilisation, recyclage ou récupération sur place;
(vi) formation ou bonnes pratiques d’exploitation;
(vii) autres (préciser);
e) les fins pour lesquelles le dichlorométhane a été utilisé au
cours de l’année civile 1998 ou 1999 ou les deux, et la quantité
de dichlorométhane utilisée pour chacune de ces fins;
f) le fait que les recommandations exposées dans le document
intitulé Options stratégiques pour la gestion des substances
toxiques — Dichlorométhane : Rapport sur la consultation des
intervenants1 aient été ou non appliquées;
g) si les recommandations exposées dans le document intitulé
Options stratégiques pour la gestion des substances toxiques —
Dichlorométhane : Rapport sur la consultation des intervenants ne sont pas appliquées, avez-vous l’intention de commencer à les appliquer et, dans l’affirmative, la date approximative où vous commencerez à les appliquer;
h) si les recommandations exposées dans le document intitulé
Options stratégiques pour la gestion des substances toxiques —
Dichlorométhane : Rapport sur la consultation des intervenants sont appliquées :
(i) l’étape à laquelle l’application des recommandations est
rendue;
(ii) la date prévue où les objectifs visés de réduction des
émissions établis dans le document intitulé Options stratégiques pour la gestion des substances toxiques — Dichlorométhane : Rapport sur la consultation des intervenants seront atteints;
———
1
Environnement Canada, 5 juin 1998, Ottawa. Une copie sur papier de ce document peut être obtenue auprès d’Environnement Canada ou par courrier électronique à l’adresse suivante : www.ec.gc.ca/sop/.
2506
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
(2) Despite subsection (1), any person who owns or operates a
facility that used 1 000 kilograms or more of dichloromethane
during the calendar year 1998 or 1999, or both, and reported releases of dichloromethane to the National Pollutant Release Inventory (NPRI) for those calendar years, is not required to provide the information specified in paragraphs 2(1)(a) to (d).
(iii) les méthodes utilisées pour atteindre les objectifs visés
de réduction des émissions.
(2) Indépendamment du paragraphe (1), toute personne qui est
le propriétaire ou l’exploitant d’une installation qui a utilisé
1 000 kilogrammes ou plus de dichlorométhane au cours de
l’année civile 1998 ou 1999 ou les deux, et qui a présenté une
déclaration relative au rejet de dichlorométhane à l’Inventaire
national des rejets de polluants (INRP), n’est pas tenue de fournir
les renseignements visés par les alinéas 2(1)a) à d) ci-dessus.
SCHEDULE 3
ANNEXE 3
Definitions
Définitions
1. The definitions in this schedule apply in this notice.
“aircraft” means “aircraft” as defined in subsection 3(1) of the
Aeronautics Act.
“dichloromethane” means the chemical, also known as methylene
chloride, having the molecular formula CH2Cl2, identified by
the Chemical Abstracts Service Registry Number 75-09-2,
whether in pure form or contained in a mixture or product.
“disposal” means the final disposal of the material in a landfill or
by incineration.
“facility” means all buildings, equipment, structures and stationary items that are located on a single site or on contiguous or
adjacent sites that are owned or operated by the same person
and that function as a single integrated site.
“pollution prevention” means the use of processes, practices,
materials, products, substances or energy that avoid or minimize the creation of pollutants and waste and reduce the overall
risk to the environment or human health.
“recycling” includes any activity that keeps the material or a
component of the material from becoming a material destined
for disposal.
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent avis.
« aéronef » Aéronef au sens du paragraphe 3 de la Loi sur
l’aéronautique.
« dichlorométhane » Substance chimique, également appelée
chlorure de méthylène, dont la formule moléculaire est CH2Cl2,
portant le numéro 75-09-2 dans le registre CAS, qu’elle soit
pure ou contenue dans un mélange ou un produit.
« élimination » Élimination définitive d’une matière par enfouissement ou par incinération.
« installation » Ensemble intégré de bâtiments, équipements, ouvrages ou articles fixes, situés sur un site unique ou sur des
sites contigus ou adjacents, ayant le même propriétaire ou
exploitant.
« prévention de la pollution » L’utilisation de procédés, pratiques,
matériaux, produits, substances ou formes d’énergie qui, d’une
part, empêchent ou réduisent au minimum la production de
polluants ou de déchets, et, d’autre part, réduisent les risques
d’atteinte à l’environnement ou à la santé humaine.
« recyclage » Activités qui permettent d’éviter qu’une matière ou
un composant de celle-ci ne doive être éliminé.
[33-1-o]
[33-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice with Respect to n-Propyl Bromide and
Bromochloromethane
Avis concernant le bromure de n-propyle et le
bromochlorométhane
Pursuant to paragraph 71(1)(b) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, notice is hereby given that the Minister of
the Environment requires any person who, during the calendar
year 1999, manufactured, imported, exported, distributed or used
more than 1 kg of any substance specified in Schedule 1, whether
alone or in a mixture, to provide information as specified in
Schedule 2 of this notice, no later than September 28, 2000. This
information will be used for the purpose of assessing whether the
substances listed in Schedule 1 are toxic or are capable of becoming toxic, or for the purpose of assessing whether to control,
or the manner in which to control the listed substances.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’alinéa 71(1)b) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), que le ministre de l’Environnement exige que
toute personne qui, au cours de l’année civile 1999, a fabriqué,
importé, exporté, distribué ou utilisé plus de 1 kg d’une ou des
substances mentionnées à l’annexe 1 du présent avis, qu’elle soit
seule ou en mélange, de fournir les renseignements demandés à
l’annexe 2 du présent avis, au plus tard le 28 septembre 2000. Ces
renseignements serviront à déterminer si ces substances mentionnées à l’annexe 1 sont effectivement ou potentiellement toxiques,
d’apprécier s’il y a lieu de prendre des mesures de contrôle et,
dans l’affirmative, de déterminer la nature de celles-ci.
Les réponses à cet avis doivent être adressées au ministre de
l’Environnement, à l’attention de Monsieur Denis Pineault, Section de l’utilisation des produits et de l’application des contrôles,
Direction de l’évaluation des produits chimiques commerciaux,
Environnement Canada, 351, boulevard Saint-Joseph, 12e étage,
Hull (Quebec) K1A 0H3. Pour toute demande de renseignements
Responses to this notice shall be submitted to the Minister of
the Environment, to the attention of Mr. Denis Pineault, Use Patterns and Controls Implementation Section, Commercial Chemicals Evaluation Branch, Environment Canada, 351 Saint-Joseph
Boulevard, 12th Floor, Hull, Quebec K1A 0H3. Inquiries concerning the notice may be directed to Mr. Denis Pineault at the
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
above address or at (819) 994-3239 (Telephone), or 1-888-3913695 (Facsimile).
2507
Pursuant to section 313 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, any person who provides information in response to this notice may submit, with the information, a written
request that it be treated as confidential.
J. A. BUCCINI
Director
Commercial Chemicals
Evaluation Branch
On behalf of the Minister of the Environment
au sujet de l’avis, veuillez communiquer avec M. Denis Pineault,
à l’adresse susmentionnée, par téléphone au (819) 994-3239 ou
par télécopieur au 1-888-391-3695.
Toute personne qui fournit des renseignements en réponse à cet
avis peut, en même temps, demander par écrit que ceux-ci soient
considérés comme confidentiels, en vertu de l’article 313 de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Le directeur
Direction de l’évaluation des produits
chimiques commerciaux
J. A. BUCCINI
Au nom du ministre de l’Environnement
SCHEDULE 1
ANNEXE 1
Name
Formula
CAS RN1
Synonyms
Nom
n-Propyl
bromide
CH3CH2CH2Br
106-94-5
n-bromopropane,
1-bromopropane,
Ensolv, Leksol, Solvon
chlorobromomethane, CB, CBM,
Halon 1011, methylene
chlorobromide,
monochloromonobromomethane,
mil-b-4394-b
Bromure de
n-propyle
Bromochloro- CH2BrCl
methane
1
74-97-5
CAS RN : Chemical Abstract Service Registration Number, a unique numeric
code assigned to a chemical by the Chemical Abstracts Service of the American
Chemical Society and used universally to uniquely identify chemicals.
Formule
chimique
NE CAS1
Synonymes
CH3CH2CH2Br
106-94-5
n-bromopropane,
1-bromopropane,
Ensolv, Leksol, Solvon
chlorobromométhane, CB,
CBM, Halon 1011,
bromure de chlorométhylène,
monochloromonobromométhane,
mil-b-4394-b
Bromochloro- CH2BrCl
méthane
1
74-97-5
NE CAS représente le numéro d’enregistrement du Chemical Abstracts Service.
Ce numéro est assigné par le Chemical Abstracts Service de l’American Chemical
Society et est utilisé universellement pour identifier les substances chimiques.
SCHEDULE 2
ANNEXE 2
1. GENERAL
1. GÉNÉRALITÉS
1.1 Background
1.1 Historique
Both n-propyl bromide and bromochloromethane have measurable, albeit low, ozone depletion potentials. These substances
were discussed at the Eleventh meeting of the Parties of the
Montreal Protocol on Substances that Deplete the Ozone Layer.
The Parties, including Canada, decided to ban the production of
bromochloromethane beginning January 1, 2002. The Parties also
decided to continue research to determine if n-propyl bromide is
hazardous to the ozone layer. This information will be used for
the purpose of assessing whether the substances listed in Schedule 1 are toxic or are capable of becoming toxic, or for the purpose of assessing whether to control, or the manner in which to
control the listed substances.
Le bromure de n-propyle et le bromochlorométhane ont des
potentiels d’appauvrissement de la couche d’ozone mesurables
mais faibles. Ces substances ont été l’objet de discussions à la
Onzième Réunion des Parties du Protocole de Montréal relatif à
des substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Les Parties,
qui inclut le Canada, ont décidé de bannir la production du bromochlorométhane à partir du 1er janvier 2002. Les Parties ont
aussi convenu de continuer la recherche afin de déterminer si le
bromure de n-propyle crée un danger pour la couche d’ozone. Ces
renseignements serviront à déterminer si ces substances mentionnées à l’annexe 1 sont effectivement ou potentiellement toxiques,
d’apprécier s’il y a lieu de prendre des mesures de contrôle et,
dans l’affirmative, de déterminer la nature de celles-ci.
1.2 Definitions
1.2 Définitions
“Bulk” refers to a specified substance, whether alone or in a
mixture, contained in a container that is used for storage or transport. Examples of such containers are: road tankers, cylinders,
drums of various capacities, etc.
“Calendar year” means a period of 12 consecutive months
commencing on January 1.
“Imports” and “exports” refer to the physical movement of
materials into and out of Canada, including interfirm transfers if
these transfers cross the Canadian border.
“Manufactured products” means goods containing one or more
of the substances covered by this notice (e.g., an aerosol can; air
conditioners, or plant fire extinguishing systems; etc.).
« Année civile » désigne une période de 12 mois consécutifs
commençant le 1er janvier.
« En vrac » réfère à une substance spécifiée, se présentant
isolément ou dans un mélange, contenue dans un contenant servant au stockage ou au transport. Exemples de tels contenants : camions-citernes, cylindres, barils de diverses capacités
nominales, etc.
« Importation » et « exportation » font référence au mouvement
de matériel, vers l’intérieur ou l’extérieur du Canada. Ces termes
incluent le mouvement de matériel interentreprises si ces mouvements de matériel franchissent la frontière canadienne.
« Produits manufacturés » désigne un produit contenant une ou
plusieurs des substances visées par cet avis (par exemple, les
bombes aérosol, les climatiseurs d’air ou les systèmes d’extinction de feu, etc.).
2508
Canada Gazette Part I
1.3 Units
Report all quantities in kilograms (kg).
August 12, 2000
1.3 Unités
Veuillez indiquer toute quantité en kilogrammes (kg).
1.4 Reporting format
1.4 Présentation
The information required applies to calendar year 1999. Please
attach supplementary sheets if necessary.
Les renseignements exigés s’appliquent à l’année civile 1999.
Si nécessaire, veuillez utiliser des feuilles supplémentaires.
1.5 Confidentiality
1.5 Caractère confidentiel des renseignements
Information designated confidential is protected under section 314 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999.
Please indicate on the page entitled “2. IDENTIFICATION AND
DECLARATION” which parts of your response, if any, contain
information which you consider to be confidential and include a
brief rationale for your decision.
Tout renseignement considéré comme confidentiel est protégé
en vertu de l’article 314 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999). Assurez-vous d’indiquer, dans la section
intitulée « 2. IDENTIFICATION ET DÉCLARATION », quelle
partie de votre réponse contient des renseignements que vous
considérez comme confidentiels et fournissez les raisons de votre
décision.
1.6 Forward your completed response before September 28, 2000,
to:
1.6 Faites parvenir votre réponse à cet avis avant le 28 septembre
2000, au :
Minister of the Environment, Attention of Mr. Denis Pineault,
Commercial Chemicals Evaluation Branch, Environment Canada,
Place Vincent Massey, 12th Floor, 351 Saint-Joseph Boulevard,
Hull, Quebec K1A 0H3.
Ministre de l’Environnement, à l’attention de Monsieur Denis
Pineault, Direction de l’évaluation des produits chimiques commerciaux, Environnement Canada, Place Vincent Massey,
12e étage, 351, boulevard Saint-Joseph, Hull (Québec) K1A 0H3.
If you encounter any difficulty in understanding or completing
this written notice, please contact Mr. Denis Pineault at (819)
994-3239 (Telephone), 1-888-391-3695 (Facsimile).
Si vous avez de la difficulté à comprendre ou à remplir
cet avis, veuillez communiquer avec M. Denis Pineault aux numéros suivants : (819) 994-3239 (téléphone), 1-888-391-3695
(télécopieur).
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2509
2. IDENTIFICATION AND DECLARATION
COMPANY IDENTIFICATION
Company name and address: ____________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
Name and title of person responding: _____________________________________________________________________
Telephone number: ___________________________________________________________________________________
Fax machine number: _________________________________________________________________________________
Electronic mail: ______________________________________________________________________________________
NON-INVOLVEMENT DECLARATION
❏
This company was not involved during 1999 in activities using any of the specified substances in Schedule 1. [In this case,
please send only the present page completed, to the address mentioned at the bottom of this page.]
DECLARATION OF CONFIDENTIALITY
❏
The following information contained in this response is to be considered confidential for the purpose of subsection 313(1),
Canadian Environmental Protection Act, 1999. [Please specify sections, tables, etc., and include a rationale for your decision.]
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
❏
The information contained in this response is not considered confidential. The information may be released without restriction.
COMPANY WITH MANY INSTALLATIONS
❏
This company possesses many installations and an answer is provided for all the installations of the company. [Please attach to
your answer a list of all your installations with their addresses.]
Name __________________________________ Title _________________________________
_________________________
Signature
__________________________
Date
Please return before September 28, 2000, to:
Minister of the Environment, Attention of Mr. Denis Pineault
Commercial Chemicals Evaluation Branch
Environment Canada
Place Vincent Massey, 12th Floor
351 Saint-Joseph Boulevard
Hull, Quebec K1A 0H3
Telephone (819) 994-3239 Fax machine: 1-888-391-3695
2510
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
3. SUBSTANCE AND MIXTURE IDENTIFICATION
For each specified substance in bulk that you will report in sections 4, 5, 6, 7, 8 and 9, please provide the information specified on
the following table.
Commercial name of the
substance or the mixture
1
Name of the
substance
Concentration of the
substance1
Name and address of the
manufacturer of the substance
The content of the substance as a weight percent of the mixture, where applicable.
4. PRODUCTION, IMPORTS AND EXPORTS IN 1999
For each specified substance in bulk that you produced (including amounts produced for captive consumption), imported or exported
during the calendar year 1999, please provide the information specified on the following table.
Name of the substance
or the mixture
2
Production
Quantity
(kg)
Imports2
Country of
origin
Exports
Quantity
(kg)
Quantity that your company imported itself and not what your supplier imported.
Country of
destination
Quantity
(kg)
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2511
5. ACQUISITIONS FROM CANADIAN SOURCES IN 1999
For each specified substance in bulk, which you acquired from a company in Canada during the calendar year 1999, please provide
the information specified on the following table.
Name and address of Canadian supplier
3
Name of the substance or
the mixture
Acquired
quantity3 (kg)
The quantity that you acquired from each company.
6. CANADIAN USE PATTERN ANALYSIS IN 1999
For each specified substance in bulk that your company used or consumed during the calendar year 1999, list the name of each
substance or mixture on the following table. For each substance or mixture indicate, together with the relevant use pattern codes (see
Schedule 3), additional application details and the quantity of the substance or mixture that you utilized in each of the uses.
Name of the substance or mixture
4
See Schedule 3.
Use code4
Additional application details
(where applicable)4
Quantity
used (kg)
2512
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
7. MASS BALANCE IN 1999
For each specified substance in bulk, please calculate your mass balance for the calendar year 1999 in the table below. Please justify
any difference between your acquisitions (for example, purchases of Canadian providers, imports) and your uses (for example, sales
in Canada and abroad, manufacture of manufactured products) by providing an explanation (for example, modifications of
inventories, purchases, emissions in the environment, losses, etc.). Please specify quantities of each items specified.
Name of the
substance or mixture
Explanation of mass balance
Quantity (kg)
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2513
8. SHIPMENTS IN CANADA IN 1999
For each specified substance in bulk sold during the calendar year 1999, please provide the names, addresses and telephone numbers
of your customers. Please specify the quantity of the substance or mixture that you sold to your customers and indicate the relevant
use pattern codes (see Schedule 3).
Note: It is realized you may not know your customers’ exact use of the substance or the mixture, but please provide the most
complete and accurate information you can.
Name of the substance
or mixture
5
Name, address, and telephone
number of customers
Quantity
(kg)
Use code5
See Schedule 3.
9. IMPORTS AND EXPORTS OF MANUFACTURED PRODUCTS IN 1999
For each specified substance which you imported or exported in manufactured products during the calendar year 1999, provide the
information specified on the following table.
Name of the
substance or
mixture
6
Imports
Description of the
manufactured product
Total quantity of substance or mixture.
Number
of units
Country of origin
Quantity
(kg)6
Exports
Country of Quantity
destination
(kg)6
2514
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
2. IDENTIFICATION ET DÉCLARATION
IDENTIFICATION DE L’ENTREPRISE
Nom et adresse de l’entreprise : _________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
Nom et titre du répondant : _____________________________________________________________________________
Numéro de téléphone : _________________________________________________________________________________
Numéro de télécopieur : _______________________________________________________________________________
Courriel : ___________________________________________________________________________________________
DÉCLARATION D’AUCUNE ACTIVITÉ APPLICABLE
❏ L’entreprise se livrait, durant l’année civile 1999, à aucune activité mettant en cause les substances spécifiées à l’annexe 1.
[Dans cette situation, n’envoyez que la présente page, dûment complétée, à l’adresse indiquée au bas de la page.]
DÉCLARATION DE CONFIDENTIALITÉ
❏ Les renseignements suivants, contenus dans cette réponse, sont considérés comme confidentiels aux fins du paragraphe 313(1)
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999). [Veuillez préciser les sections, les tableaux, etc. et fournir
les raisons de votre décision.]
___________________________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________
❏ Les renseignements contenus dans cette réponse ne sont pas considérés comme confidentiels. Ces renseignements peuvent être
dévoilés sans restriction.
ENTREPRISE AVEC PLUSIEURS INSTALLATIONS
❏ Cette entreprise possède plusieurs installations et une réponse est fournie pour l’ensemble de ces installations. [Veuillez joindre
à votre réponse une liste de ces installations et les adresses correspondantes.]
Nom __________________________________ Titre _________________________________
_________________________
Signature
__________________________
Date
Veuillez retourner le questionnaire avant le 28 septembre 2000 aux coordonnées suivantes :
Ministre de l’Environnement, à l’attention de Monsieur Denis Pineault
Direction de l’évaluation des produits chimiques commerciaux
Environnement Canada
Place Vincent Massey, 12e étage
351, boulevard Saint-Joseph
Hull (Québec) K1A 0H3
Téléphone : (819) 994-3239 Télécopieur : 1-888-391-3695
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2515
3. IDENTIFICATION DES SUBSTANCES ET DES MÉLANGES
Pour chaque substance spécifiée en vrac que vous identifierez aux sections 4, 5, 6, 7, 8 et 9, veuillez fournir les renseignements
demandés dans le tableau suivant.
Nom commercial de la
substance ou du mélange
1
Nom de la
substance
Concentration
de la substance1
Nom et adresse du producteur
de la substance
Si applicable, le pourcentage par poids de la substance dans le mélange.
4. PRODUCTION, IMPORTATION ET EXPORTATION EN 1999
Pour chaque substance spécifiée en vrac que vous avez produite (incluant les quantités pour la consommation captive), importée ou
exportée au cours de l’année civile 1999, veuillez fournir les renseignements demandés dans le tableau suivant.
Nom de la substance
ou du mélange
2
Production
quantité
(kg)
Importation2
quantité
pays d’origine
(kg)
Quantité que votre entreprise a elle-même importée et non pas celle de votre fournisseur.
Exportation
pays de
quantité
destination
(kg)
2516
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
5. ACQUISITIONS D’ORIGINE CANADIENNE EN 1999
Pour chaque substance spécifiée en vrac que vous avez acquise d’une entreprise au Canada au cours de l’année civile 1999, veuillez
fournir les renseignements spécifiés dans le tableau suivant.
Nom et adresse du fournisseur canadien
3
Nom de la substance
ou du mélange
Quantité
acquise3 (kg)
La quantité que vous avez acquise de chacune des entreprises.
6. ANALYSE DES UTILISATIONS CANADIENNES EN 1999
Pour chaque substance spécifiée en vrac que votre entreprise a utilisée ou consommée au cours de l’année civile 1999, énumérez le
nom de chaque substance ou mélange dans le tableau suivant. Pour chaque substance ou mélange identifié, indiquez le code
d’utilisation pertinent (voir l’annexe 3), des détails sur l’utilisation et la quantité de la substance ou du mélange que vous avez
utilisée pour chacune des utilisations mentionnées.
Nom de la substance
ou du mélange
4
Voir l’annexe 3.
Code4
Détail sur l’utilisation
(si applicable)4
Quantité
utilisée (kg)
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2517
7. CALCUL DU BILAN MATÉRIEL EN 1999
Pour chaque substance en vrac, veuillez calculer votre bilan matériel pour l’année civile 1999 dans le tableau ci-dessous. Veuillez
justifier toute différence entre vos acquisitions (par exemple, achats de fournisseurs canadiens, importations) et vos utilisations (par
exemple, ventes au Canada et à l’étranger, fabrication de produits manufacturés) en fournissant une explication (par exemple,
modifications d’inventaires, achats, émissions dans l’environnement, pertes, etc.). Veuillez préciser les quantités de chacun des items
mentionnés.
Nom de la substance
ou du mélange
Explication du bilan matériel
Quantité (kg)
2518
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
8. VENTE AU CANADA EN 1999
Pour chaque substance spécifiée en vrac que vous avez vendue au cours de l’année civile 1999, veuillez fournir le nom, l’adresse et
le numéro de téléphone de chacun de vos clients. Veuillez spécifier la quantité que vous avez vendue et indiquez le code d’utilisation
pertinent (voir l’annexe 3).
Remarque : Il est possible que vous ne connaissiez pas précisément l’utilisation de la substance ou du mélange par vos clients. Dans
ce cas, veuillez fournir les renseignements les plus complets que vous possédez.
Nom de la substance
ou du mélange
5
Quantité
(kg)
Nom, adresse et numéro de téléphone des clients
Code5
Voir l’annexe 3.
9. IMPORTATION ET EXPORTATION DE PRODUITS MANUFACTURÉS EN 1999
Pour chaque substance spécifiée que vous avez importée ou exportée dans des produits manufacturés au cours de l’année civile
1999, veuillez fournir les renseignements spécifiés dans le tableau suivant.
Importation
Nom de la substance
ou du mélange
6
Description du produit
manufacturé
Quantité totale de la substance ou du mélange.
Nombre
d’unités
pays d’origine
quantité
(kg)6
Exportation
pays de
quantité
destination
(kg)6
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
SCHEDULE 3
2519
ANNEXE 3
Use Code
Application
Code
Utilisations
1.0
Solvent
1.0
Solvant
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
Laboratory solvent
Degreaser
General cleaning (please specify)
Adhesives
Other (please specify)
1.1
1.2
1.3
1.4
1.5
agent de laboratoire
dégraissant
nettoyage en général (précisez)
adhésifs
autre (précisez)
2.0
Research/Industrial Use
2.0
Utilisation industriel et en recherche
2.1
2.2
2.3
Laboratory reagent
Feedstock (pharmaceuticals)
Other (please specify)
2.1
2.2
2.3
réactif de laboratoire
matière première (pharmaceutique)
autre (précisez)
3.0
Fire suppression/extinguishing systems
3.0
Systèmes d’extinction des feux
3.1
3.2
Original equipment installation
Service/maintenance/recharge
3.1
3.2
installation de matériel original
service d’entretien
4.0
Pulps and papers
4.0
Pâtes et papiers
4.1
Explosion inerting agent
4.1
Agent pour prévenir les explosions
5.0
Other (please specify)
5.0
Autre (précisez)
[33-1-o]
[33-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-06072 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06072
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Administration portuaire de Saint-Jean, Saint John
(Nouveau-Brunswick).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 12 septembre 2000
au 31 mars 2001.
4. Lieu(x) de chargement : Havre de Saint John et baie de
Courtenay : 45°16,00′ N., 66°04,00′ O. (NAD83).
5. Lieu(x) d’immersion : Black Point : 45°12,45′ N., 66°00,97′
O. (NAD83).
6. Parcours à suivre : Voie navigable dans le chenal de navigation designé et du côté de la mer du chenal directement au lieux
d’immersion. Les navires participant au projet doivent revenir des
lieux d’immersion en suivant le même parcours.
7. Matériel : Drague à demi-coquilles et péniches remorquées
ou automotrices.
8. Mode d’immersion : L’immersion doit avoir lieu dans un
rayon de 200 m de l’indicateur du lieu d’immersion.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 200 000 m3 mesurés dans le chaland.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de gravier, de sable, de limon et d’argile.
1. Permittee: Saint John Port Authority, Saint John, New
Brunswick.
2. Type of Permit: To load and dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from September 12, 2000, to
March 31, 2001.
4. Loading Site(s): Saint John Harbour and Courtenay Bay:
45°16.00′ N, 66°04.00′ W (NAD83).
5. Disposal Site(s): Black Point: 45°12.45′ N, 66°00.97′ W
(NAD83).
6. Route to Disposal Site(s): Within the designated shipping
channel and from the seaward end of the shipping channel directly to the disposal sites. Project vessels shall return from the
disposal sites following the same route.
7. Equipment: Clamshell dredge and towed or self-propelled
barges.
8. Method of Disposal: Dumping shall take place within 200 m
of the disposal site marker buoy.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 200 000 m3
scow measure.
11. Material to Be Disposed of: Dredged material consisting of
gravel, sand, silt and clay.
2520
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
12. Requirements and Restrictions:
12. Exigences et restrictions :
12.1. It is required that the Permittee notify in writing, by facsimile or electronic mail, Mr. Clarke Wiseman, Environmental
Protection Branch, Department of the Environment, Atlantic Region, Queen Square, 16th Floor, 45 Alderney Drive, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-7924 (Facsimile), clarke.
wiseman@ec.gc.ca (Electronic mail), at least 48 hours prior to
each occasion that dredging equipment is mobilized to the loading
site. The notification shall include the equipment to be used, the
contractor, the contact for the contractor, and the expected period
of dredging.
12.1. Le titulaire doit communiquer par télécopieur ou courrier
électronique avec Monsieur Clarke Wiseman, Direction de la
protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement,
Région de l’Atlantique, Queen Square, 16e étage, 45, promenade
Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 4267924 (télécopieur), clarke.wiseman@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins 48 heures avant tout déplacement du matériel de
dragage au lieu de chargement. La communication doit indiquer
le matériel qui sera utilisé, l’entrepreneur, le responsable de
l’entrepreneur et la durée prévue des opérations.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Clarke Wiseman, identified in paragraph 12.1., within 30 days of either the
completion of the work or the expiry of the permit, whichever
comes first. This report shall contain the following information:
the quantity of material disposed of and the dates on which the
loading and disposal activities occurred.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Clarke
Wiseman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1.,
dans les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de
matières immergées et les dates d’immersion et de chargement.
12.3. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with those Regulations. Proof of payment of the remaining balance of $47,000 for the fee shall be submitted to
Mr. Victor Li, Environmental Protection Branch, Department of
the Environment, Atlantic Region, Queen Square, 4th Floor,
45 Alderney Drive, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, (902)
426-3897 (Facsimile), victor.li@ec.gc.ca (Electronic mail), prior
to December 22, 2000.
12.3. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites). La preuve du paiement du solde résiduel
de 47 000 $ doit être soumise à Monsieur Victor Li, Direction de
la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement,
Région de l’Atlantique, Queen Square, 4e étage, 45, promenade
Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 4263897 (télécopieur), victor.li@ec.gc.ca (courrier électronique),
avant le 22 décembre 2000.
12.4. Procedures to accurately measure or estimate quantities
of dredged material disposed of at each disposal site shall be
submitted to Mr. Victor Li, identified in paragraph 12.3. The procedures shall be approved by the Department of the Environment
prior to the commencement of the first dredging operation to be
conducted under this permit.
12.4. Les méthodes pour mesurer ou estimer adéquatement les
quantités de matières draguées immergées aux lieux d’immersion
doivent être soumises à M. Victor Li, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.3. Les méthodes doivent être approuvées
par le ministère de l’Environnement avant le début des opérations
de dragage effectuées en vertu de ce permis.
12.5. It is required that the Permittee admit any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship, aircraft,
platform or anthropogenic structure directly related to the loading
or disposal at sea referred to under this permit, at any reasonable
time throughout the duration of this permit.
12.5. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite toute
plate-forme et de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage directement relié au chargement ou à l’immersion en mer désignés
aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la
durée du permis.
12.6. The Permittee shall notify in writing Mr. Brian Keating,
Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 281, Sussex,
New Brunswick E0E 1P0, (506) 432-5081 (Facsimile), at least
48 hours prior to the commencement of the first loading operation
to be conducted under this permit.
12.6. Le titulaire doit communiquer par écrit avec Monsieur
Brian Keating, Ministères des Pêches et des Océans, Case
postale 281, Sussex (Nouveau-Brunswick) E0E 1P0, (506) 4325081 (télécopieur), au moins 48 heures avant le début de la première opération de chargement effectuée en vertu du permis.
12.7. The Permittee shall notify the Fundy Traffic Centre,
(506) 636-4696, prior to the commencement of the first dredging
operation to be conducted under this permit.
12.7. Le titulaire doit communiquer avec le Centre du trafic
maritime de Fundy, (506) 636-4696, avant le début de la première
opération de chargement effectuée en vertu du permis.
12.8. A Vessel Tracking Plan designed to electronically
monitor vessel traffic to and from the disposal sites shall be submitted to Mr. Victor Li, identified in paragraph 12.3. The plan
shall be approved by the Department of the Environment prior to
the commencement of the first loading operation to be conducted
under this permit.
12.8. Un plan de repérage des navires aux fins de surveillance
électronique des navires arrivant et partant des lieux d’immersion
doit être soumis à M. Victor Li, dont les coordonnées figurent au
paragraphe 12.3. Ce plan doit être approuvé par le ministère de
l’Environnement avant le début de la première opération de chargement effectuée en vertu du permis.
12.9. The Permittee shall ensure that precautions are taken to
prevent releases of hazardous materials from dredging and disposal equipment and that a contingency plan in case of spills is
prepared prior to dredging.
12.9. Avant les opérations de dragage, le titulaire doit s’assurer que les mesures de prévention de déversement des matières
dangereuses du matériel de dragage et d’immersion sont prises
et qu’un plan de mesures d’urgence est en place en cas de
déversements.
12.10. The loading of dredged materials authorized by this
permit is restricted to the following locations: Navy Island
12.10. Le chargement des matières draguées dans le cadre du
permis se limite aux sites suivants : postes d’amarrage nos 1 et 2
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Terminal (Berth Nos. 1 and 2); Rodney Terminal (Rodney Marginal, Center, Rodney Slip and Berth No. 3); Terminal 12 (Berth
No. 12 and Center); Lower Cove Terminal (Lower Cove, Pugsley
A, B and C); Long Wharf Terminal (Long Wharf Slip and Marginal) and Courtenay Bay (Courtenay Bay Channel, Basin, and
Potash Terminal). The locations are described by the drawing
“Dredging Quantities by Area” submitted in support of the permit
application.
12.11. The loading and disposal of dredged material authorized by this permit is restricted to the following time periods:
September 12 to November 14, 2000, and January 14 to
March 31, 2001.
12.12. Notwithstanding paragraph 12.10., any material originating in the “Restricted Area” of the Courtenay Bay Basin, identified in the drawing “Dredging Quantities by Area” submitted in
support of the permit application, shall not be disposed at sea.
12.13. The loading and disposal at sea authorized by this permit shall only be carried out by the Permittee or by any person
with written approval from the Permittee.
2521
du terminal de Navy Island; terminal Rodney (Rodney Marginal,
Center, le quai de Rodney et poste d’amarrage no 3), terminal
no 12 (poste d’amarrage no 12 et Center), terminal de Lower Cove
(Lower Cove, Pugsley A, B et C), terminal de Long Wharf (le
quai de Long Wharf et Marginal) et Courtenay Bay (chenal de la
baie Courtenay, bassin et terminal de potasse), tels qu’ils sont
décrits dans le dessin « Dredging Quantities by Area » soumis à
l’appui de la demande de permis.
12.11. Le chargement et l’immersion des matières draguées en
vertu de ce permis doivent avoir lieu seulement du 12 septembre
au 14 novembre 2000 et du 14 janvier au 31 mars 2001.
12.14. A copy of this permit and documents and drawings referenced in this permit shall be available on-site at all times when
dredging operations are underway.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
12.12. Malgré le paragraphe 12.10., il est interdit d’immerger
en mer toutes matières provenant de la zone interdite du bassin de
la baie Courtenay indiquée dans le dessin « Dredging Quantities
by Area » soumis à l’appui de la demande de permis.
12.13. Les opérations de chargement et d’immersion en mer
désignées aux termes du présent permis seront effectuées seulement par le titulaire ou par une personne qui a reçu l’approbation
écrite du titulaire.
12.14. Une copie de ce permis, des documents et des dessins
qui y sont mentionnés doit être disponible sur les lieux pendant
les opérations de dragage.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[33-1-o]
[33-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Publication after Assessment of a Substance — Road Salts —
Specified on the Priority Substances List (Subsection 77(1) of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999)
Publication concernant l’évaluation d’une substance — sels de
voirie — inscrite sur la Liste prioritaire (paragraphe 77(1) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999))
Whereas a summary of a draft report of the assessment of the
substance road salts specified on the Priority Substances List is
annexed hereby,
Notice therefore is hereby given that the Ministers of the Environment and of Health propose to recommend to Her Excellency
the Governor in Council that road salts be added to the List of
Toxic Substances in Schedule 1 to the Canadian Environmental
Protection Act, 1999.
Attendu qu’un résumé d’un rapport provisoire de l’évaluation
d’une substance dénommée sels de voirie, inscrite sur la Liste
prioritaire, est ici annexé,
Avis est donné par les présentes que les ministres de l’Environnement et de la Santé proposent de recommander à Son Excellence la Gouverneure générale en conseil que la substance sels
de voirie soit ajoutée sur la Liste de l’annexe 1 de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999).
Public comment period
Délai pour recevoir les commentaires du public
As specified under subsection 77(5) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999, any person may, within 60 days
after publication of this notice, file with the Minister of the Environment written comments on the measure the Ministers propose
to take and the scientific considerations on the basis of which the
measure is proposed. All comments must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice and be sent
to the Director, Commercial Chemicals Evaluation Branch, Department of the Environment, Hull, Quebec K1A 0H3, (819) 9534936 (Facsimile), or by electronic mail to the PSL Webmaster,
PSL.LSIP@ec.gc.ca.
In accordance with section 313 of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999, any person who provides information in
response to this notice, may submit, with the information, a request that it be treated as confidential.
Selon le paragraphe 77(5) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999), dans les 60 jours suivant la publication du présent avis, quiconque peut soumettre par écrit au ministre de l’Environnement ses observations sur la mesure qui y est
énoncée et les considérations scientifiques la justifiant. Tous les
commentaires doivent mentionner la Partie I de la Gazette du
Canada et la date de publication du présent avis, et être envoyés
au Directeur, Direction de l’évaluation des produits chimiques
commerciaux, Ministère de l’Environnement, Hull (Québec) K1A
0H3, (819) 953-4936 (télécopieur), ou par courriel à l’adresse
PSL.LSIP@ec.gc.ca.
Selon l’article 313 de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999), quiconque fournit des renseignements à
la suite de cet avis, peut en même temps demander que les renseignements fournis soient considérés comme confidentiels.
2522
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Annex
Annexe
Summary of the Draft Report of the Assessment of the Substance
Road Salts Specified on the Priority Substances List
Résumé du rapport provisoire de l’évaluation de la substance sels
de voirie, inscrite sur la Liste prioritaire
Road salts enter the Canadian environment through their storage and use and through disposal of waste snow. Road salts are
used for de-icing and anti-icing winter road maintenance, with
some use as summer dust suppressants. Inorganic chloride salts
considered in this assessment include sodium chloride, calcium
chloride, potassium chloride and magnesium chloride; in the environment, these dissociate into the chloride anion and the corresponding cation. In addition, ferrocyanide salts, which are added
as anti-caking agents in road salts formulations, were assessed.
It is estimated that approximately 4 750 000 tonnes of sodium
chloride de-icers were used in the 1997-98 winter and that
110 000 tonnes of calcium chloride are used on roadways in a
typical year. When combined, it is estimated that 2 950 000 tonnes of chloride were released into the environment in Canada in
the 1997-98 winter season. Very small amounts of other salts
were used.
These compounds enter surface water, soil and groundwater
after snowmelts, and are dispersed by splash and spray through
the air. Chloride ions are conservative, which means that the ion
follows water without being retarded or lost from flowing water.
All chloride ions that enter groundwater can ultimately be expected to reach surface water; it may take from a few years to
several decades or more for steady-state groundwater concentrations to be reached.
Les sels de voirie pénètrent dans l’environnement canadien par
leur entreposage et leur utilisation et par l’élimination de la neige.
Les sels de voirie servent en hiver à l’entretien des routes (déglaçage et anti-glaçage) et en été, à la réduction de la poussière. Les
sels inorganiques examinés dans la présente évaluation incluent le
chlorure de sodium, le chlorure de calcium, le chlorure de potassium et le chlorure de magnésium; dans l’environnement, ces sels
se dissocient en un ion chlorure et son cation correspondant. On a
en outre évalué les ferrocyanures, des additifs antiagglomérants
ajoutés aux sels de voirie. On estime qu’environ 4 750 000 tonnes
de fondants au chlorure de sodium ont été épandues pendant
l’hiver 1997-1998 et que 110 000 tonnes de chlorure de calcium
sont utilisées sur les routes chaque année. On estime que
2 950 000 tonnes de chlorure de tous genres ont été rejetées dans
l’environnement au Canada pendant l’hiver 1997-1998. On n’utilise que de très petites quantités des autres sels.
Ces composés pénètrent dans les eaux de surface, dans le sol et
dans les eaux souterraines après la fonte des neiges, et sont dispersés dans l’atmosphère par les éclaboussures et la poussière
d’eau. Les ions chlorure sont très conservatifs, c’est-à-dire qu’ils
suivent le cycle de l’eau sans retard et sans perte. Tous les ions
chlorure qui pénètrent dans les eaux souterraines atteindront
éventuellement les eaux de surface : quelques années à quelques
décennies ou plus peuvent être nécessaires pour que les concentrations dans les eaux souterraines atteignent l’état d’équilibre.
Les préoccupations qui les concernent touchent tous les milieux environnementaux à cause de leur dispersion générale dans
l’environnement. Les concentrations de fond naturelles de sel
dans l’eau sont élevées dans certaines régions des Prairies et de la
Colombie-Britannique alors qu’elles sont de quelques mg/L dans
d’autres. De fortes concentrations de chlorure liées à l’épandage
des sels de voirie sur les routes ont été mesurées dans l’eau et on
rapporte, par exemple, des maximum d’environ 19 000 mg/L dans
les eaux de ruissellement des routes, de 89 000 mg/L dans les
eaux de la fonte des neiges, de 13 500 mg/L dans les terres humides, de 8 500 mg/L dans les fossés et les ruisseaux, de
4 310 mg/L dans les petites rivières, de 150 mg/L dans les lacs
ruraux et de 2 000 à 3 000 mg/L dans les lacs de retenue urbains.
Dans les eaux souterraines, des concentrations de l’ordre de
2 800 mg/L ont été associées aux lieux d’entreposage et d’environ
400 mg/L, aux sources urbaines générales. Les modèles et les
mesures sur le terrain indiquent que le problème est important
dans les régions urbaines qui en font un usage fréquent, notamment dans le sud de l’Ontario et du Québec et dans les Maritimes.
Des mesures sur le terrain révèlent que l’épandage sur les routes
dans les régions rurales peut augmenter les concentrations de
chlorure même dans les lacs à quelques centaines de mètres des
routes.
Des effets nocifs sur le biote aquatique ont été observés en laboratoire après exposition à des concentrations de chlorure
d’aussi peu que 400 mg/L, pour les effets non létaux (champignons), de 874, 989 et 1 068 mg/L pour les effets létaux moyens
(embryons de têtes-de-boule, œufs/embryons de truite arc-en-ciel
et daphnies, respectivement). La concentration sans effet observé
(CSEO) pour le test du premier stade de 33 jours sur la survie de
la tête-de-boule était de 252 mg/L de chlorure, la concentration
minimale à laquelle des effets ont été observés (CMEO) [réduction de 9 p. 100ÿdu taux de survie] étant de 352 mg/L. Un modèle
utilisant des facteurs aigus à chroniques révèle que des effets létaux moyens sont possibles à des concentrations aussi faibles que
210 mg/L de chlorure pour les daphnies. Environ 5 p. 100ÿdes
Because of the widespread dispersal through the environment,
environmental concerns can be associated with most environmental compartments. In water, natural background concentrations of salts can be high in some areas of the Prairies and British
Columbia. In other regions, concentrations in water are in the
order of a few mg/L. High concentrations of chloride related to
use of road salts on roadways have been measured in water, for
example with reported maxima of about 19 000 mg/L in road
runoff, 89 000 mg/L in meltwater, 13 500 mg/L in wetlands,
8 500 mg/L in ditches and streams, 4 310 mg/L in small rivers
and 150 mg/L in rural lakes and 2 000 to 3 000 mg/L in urban
impoundment lakes. In groundwater, concentrations as high as
2 800 mg/L have been associated with storage yards with concentrations of about 400 mg/L being associated with general areawide urban inputs. Modelling and field measurements have indicated key concerns in urban areas of high use, notably in southern
Ontario, Quebec and the Maritimes. Field measurements have
shown that roadway applications in rural areas can also result in
increased concentrations of chloride even in lakes a few hundred
meters away from roadways.
Toxic effects to aquatic biota have been associated in the
laboratory with exposures to chloride concentrations as low
as 400 mg/L for non-lethal effects (fungi) and 874, 989 and
1 068 mg/L for median lethal effects (fathead minnow embryos,
rainbow trout egg/embryos and daphnids, respectively). The NoObserved-Effect Concentration (NOEC) for the 33-day early
stage test for survival of fathead minnow was 252 mg/L chloride,
with a Lowest-Observed-Effect Concentration (LOEC) [9 percent
reduction in survivorship] of 352 mg/L. Modelling using acute to
chronic ratios indicates possible median lethal effects at concentrations as low as 210 mg/L chlorides for daphnids. About 5 percent of aquatic species would be affected (median lethal concentration) at chloride concentrations of about 210 mg/L, while
Le 12 août 2000
10 percent of species would be affected at chloride concentrations
of about 240 mg/L. Changes in populations or community structure can occur at lower concentrations. Because of differences in
optimal chloride concentrations for different species of algae,
shifts in populations in lakes were associated with concentrations
of 12 to 235 mg/L. High concentrations of chloride in lakes can
also increase availability of metals and, by preventing seasonal
mixing of waters, affect distribution of oxygen and nutrients.
In soils, a limited number of measurements are available which
correlate soil concentrations with biological effects or with direct
abiotic effects on soils. Modelling studies of the salt concentrations in soil from roadways was done and indicated that impacts
should be limited to areas in or close to the rights of way. Studies
also indicated that sensitive microorganisms may be affected by
soil concentrations of about 60 ppm Na and 90 ppm Cl and above.
Soil concentrations exceeding these levels have been reported
within about 30 m from the edges of highways in Canada and
have also been reported for soils at patrol yards.
Laboratory and field data have correlated damage to vegetation
with distance from treated roadways and concentrations of sodium and chloride in plant tissues. Sensitive terrestrial plants may
be affected by soil concentrations of about 68 ppm Na and
215 ppm Cl and above, or by tissue concentrations of about
575 ppm Na and 800 ppm Cl and above. Concentrations exceeding these soil levels have been reported within about 30 m from
the edges of highways in Canada and in patrol yards, and concentrations exceeding these tissue concentrations have been reported within about 100 m from the edges of Canadian highways.
A number of field studies have documented damage to vegetation
and shifts in plant community structure near roadways resulting
from the use of road salts.
Behavioural and toxicological impacts have been associated
with exposure of mammalian and avian wildlife to road salts.
Road salt increases the vulnerability of birds to car strike and may
poison some birds directly. To relieve thirst, birds may ingest
snow which could have negative energetic consequences; consumption of meltwater containing high concentrations of salt may
increase salt ingestion rather than alleviating salt toxicosis. Road
salt may also affect wildlife through its impact on habitat, with
reduction in plant cover or community shifts that could affect
wildlife dependent on these plants for food or shelter.
Ferrocyanides are very persistent but are of low toxicity. However, in solution and in presence of light, they can dissociate and
form cyanide. In turn, the cyanide ion (as HCN) may volatilize
and dissipate fairly quickly. The ultimate effects of ferrocyanides
therefore depend on the complex balance between photolysis and
volatilization, which, in turn, depend on environmental factors.
Modelling studies undertaken in support of this assessment indicate that there is some potential for certain aquatic organisms to
be affected by cyanide in areas of high use of road salts, although
the likelihood that sensitive organisms would actually be exposed
for extended periods in roadside habitats is uncertain.
Based on the available data, it is considered that road salts are
entering the environment in a quantity or concentration or under
Gazette du Canada Partie I
2523
espèces aquatiques seraient touchées (concentration létale
moyenne) à des concentrations de chlorure d’environ 210 mg/L,
alors que 10 p. 100ÿpourraient l’être à environ 240 mg/L. Des
concentrations encore plus faibles peuvent provoquer des changements à la structure des populations ou des communautés. Chaque espèce d’algue ayant sa concentration optimale de sel, des
concentrations de sel de 12 à 235 mg/L ont provoqué des changements de populations. Les fortes concentrations de chlorure
dans les lacs peuvent aussi augmenter la disponibilité des métaux
et, en empêchant le mélange saisonnier des eaux, avoir des répercussions sur la distribution de l’oxygène et des éléments nutritifs.
Les quelques mesures disponibles établissent un lien entre les
concentrations dans le sol et les effets abiotiques directs ou biologiques sur les sols. Des modèles des concentrations de sel de voirie dans le sol indiquent que les effets se limiteraient aux zones
des emprises routières ou aux zones adjacentes. Des études révèlent également que des concentrations d’environ 60 ppm de Na et
90 ppm de Cl et plus dans le sol peuvent avoir des répercussions
sur les micro-organismes sensibles. On rapporte des concentrations dans le sol supérieures à ces niveaux en deçà de 30 m de la
bordure des autoroutes au Canada, ainsi que dans le sol des entrepôts de sel.
Des données de laboratoire et des mesures sur le terrain ont
établi un lien entre les dommages causés à la végétation et la distance aux routes entretenues et les concentrations de sodium et de
chlorure dans les tissus des plantes. Des concentrations dans le sol
d’environ 68 ppm de Na et 215 ppm de Cl et plus, ou des concentrations dans leurs tissus d’environ 575 ppm de Na et de
800 ppm de Cl et plus ont des répercussions sur les plantes terrestres sensibles. On rapporte des concentrations dans le sol supérieures à ces niveaux à moins de 30 m de la bordure des autoroutes au Canada, ainsi que dans le sol des entrepôts de sel, et des
concentrations supérieures à ces concentrations dans les tissus à
moins de 100 m de la bordure des autoroutes canadiennes. Plusieurs études sur le terrain rapportent que l’utilisation des sels de
voirie cause des dommages à la végétation et des changements à
la structure des communautés de plantes près des routes.
Chez la faune mammifère et aviaire, l’exposition aux sels de
voirie provoque des effets sur le comportement ainsi que des effets toxicologiques. Les sels de voirie augmentent la susceptibilité
des oiseaux à être frappés par les automobiles et peuvent empoisonner directement certains oiseaux. Les oiseaux peuvent ingérer
de la neige pour étancher leur soif, ce qui peut avoir des conséquences énergétiques négatives, l’eau de la fonte qui contient de
fortes concentrations de sel pouvant augmenter l’ingestion de sel
plutôt que d’éviter la toxicose au sel. Les sels de voirie peuvent
aussi toucher la faune par ses effets sur l’habitat : la réduction de
la couverture végétale ou les déplacements de populations peuvent avoir des répercussions sur la faune qui dépend de ces
plantes pour son alimentation ou son abri.
Les ferrocyanures sont très persistants mais peu toxiques.
Toutefois, en solution et en présence de lumière, ils peuvent se
dissocier pour former des cyanures. À leur tour, les ions de cyanure (sous forme de HCN) peuvent se volatiliser et se dissiper
assez rapidement. Les effets ultimes des ferrocyanures dépendent
donc de l’équilibre complexe de la photosynthèse et de la volatilisation qui, elles, dépendent des facteurs environnementaux. Des
modèles venant appuyer cette hypothèse révèlent qu’il est possible que certains organismes aquatiques subissent des effets du
cyanure dans les régions où l’on utilise de grandes quantités de
sels de voirie, bien qu’on ne connaisse pas la probabilité que
ces organismes sensibles y soient exposés pendant de longues
périodes dans les habitats le long des routes.
À la lumière des données disponibles, on considère que les sels
de voirie entrent dans l’environnement en une quantité ou en une
2524
Canada Gazette Part I
conditions that have or may have an immediate or long-term
harmful effect on the environment or its biological diversity, and
that constitute or may constitute a danger to the environment on
which life depends. Therefore, it is proposed that road salts be
considered “toxic” under section 64 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999 (CEPA 1999).
Future management should focus on key sources in areas where
the assessment has indicated concerns. These relate to patrol
yards, roadway applications, snow disposal and ferrocyanides.
The use of de-icing agents is an important component of strategies to keep roadways open and safe during the winter and minimize traffic crashes, injuries and mortality under icy and snowy
conditions. These benefits were recognized by the Expert Advisory Panel on the second Priority Substances List (PSL), even as
they recommended that this assessment of potential impacts on
environmental organisms be conducted. Any measures developed
as a result of this assessment must never compromise human
safety; selection of options must be based on optimization of
winter road maintenance practices so as to not jeopardize road
safety, while minimizing the potential for harm to environmental
organisms. Any action taken to reduce impacts on environmental
organisms is likely also to reduce potential for contamination of
groundwater-based drinking water supplies, which is clearly
desirable.
Patrol yards: Key concerns relate to contamination of groundwater at patrol yards, discharge to surface water and effects on
aquatic biota. In addition, overland flow of salty snowmelt waters
can result in direct impacts to surface water and near-field vegetation. Based on surveys and reviews, salt losses from patrol
yards are associated with loss at storage piles (which include salt
piles as well as piles of sand and gravel to which salts have been
added), and during the handling of salts, relating to both storage,
and loading and unloading of trucks. The discharge of patrol yard
washwater is also a potential source of salt loss. Measures should
therefore be considered to ensure storage of salt and abrasives to
reduce losses through weathering, management practices to reduce losses during transfers, and management of stormwater and
equipment washwater to minimize releases.
Roadway application: Key environmental concerns have been
associated with areas of high salt use and high road density. Regions of southern Ontario and Quebec and the Maritimes have the
highest rate of salt use on an area basis and as such have the highest potential for contamination of soils and surface and groundwater by road salts as a result of roadway applications. In addition, urban areas in other parts of the country where large
amounts of salts are applied are of potential concern, especially
for streams and aquifers which are wholly surrounded by urban
areas. In rural areas, surface waters receiving drainage from
roadways may also be susceptible to contamination. Any area of
Canada where splash or spray from salted roads can be transported through air pathways to sensitive vegetation are a potential
concern. Wetlands which directly adjoin roadway ditches and
which receive sheet runoff in the form of salty snowmelt waters
are also foci for management concerns. Therefore, measures
should be considered to reduce the overall use of chloride salts in
such areas. The selection of alternative products or of appropriate
practices or technology to reduce salt use should be considered
while ensuring maintenance of roadway safety.
August 12, 2000
concentration ou dans des conditions qui ont ou peuvent avoir un
effet immédiat ou à long terme sur l’environnement et sur sa diversité biologique, et qu’ils constituent ou peuvent constituer un
danger pour l’environnement essentiel pour la vie. En conséquence, on propose que les sels de voirie soient considérés
comme « toxiques » au sens de l’article 64 de la Loi canadienne
sur la protection de l’environnement 1999 (LCPE 1999).
Dans le futur, les gestionnaires devraient se concentrer sur les
principales préoccupations que l’évaluation a mises en lumière,
c’est-à-dire les entrepôts de sel, l’épandage sur les routes, les
lieux d’entreposage de la neige et les ferrocyanures.
Le recours aux fondants est une composante importante des
stratégies visant à maintenir les routes ouvertes et sûres durant
l’hiver et à réduire les accidents routiers, les blessures et la mortalité pendant les tempêtes de neige et de verglas. La Commission
consultative d’experts auprès des ministres sur la deuxième liste
de substances d’intérêt prioritaire (LSIP) reconnaît ces avantages
dans sa recommandation d’évaluer leurs effets potentiels sur les
organismes de l’environnement. Toute mesure élaborée à la suite
de la présente évaluation devra être fondée sur l’optimisation des
pratiques d’entretien des routes en hiver afin de ne pas compromettre la sécurité routière tout en minimisant les effets nocifs
possibles sur les organismes de l’environnement. Toute mesure
prise pour diminuer les effets sur les organismes de l’environnement réduira probablement aussi le risque de contamination
des sources souterraines d’eau potable, ce qui est assurément
désirable.
Entrepôts de sel : Les principales préoccupations touchent à la
contamination des eaux souterraines dans les entrepôts de sel, aux
rejets dans les eaux de surface et leurs effets sur le biote aquatique; en outre, le ruissellement des eaux salées de la fonte des
neiges peut avoir des effets directs sur les eaux de surface et sur la
végétation de champs proches. À la lumière des sondages et des
recensions, les pertes de sels des entrepôts de sel se produisent
dans les lieux d’entreposage (ce qui inclut les piles de sel ainsi
que les piles de sable et de gravier auxquelles on a ajouté du sel)
et pendant la manutention du sel, tant pour son entreposage que
pour le chargement et le déchargement des camions. Le rejet des
eaux de lavage des véhicules constitue lui aussi une source potentielle de pertes de sel. On devrait donc considérer prendre des
mesures pour s’assurer que le sel et les abrasifs sont entreposés de
manière à réduire les pertes en les protégeant des intempéries, en
adoptant des pratiques de gestion en vue de réduire les pertes
pendant les déplacements et en améliorant la gestion des eaux de
ruissellement et de lavage afin de réduire les rejets.
Épandage sur les routes : Les principales préoccupations écologiques sont liées aux régions à forte densité routière où le recours aux sels de voirie est élevé. On sait que les régions du sud
de l’Ontario, du Québec et des Maritimes sont les plus grands
utilisateurs de sel et ont donc le plus fort potentiel de contamination des sols et des eaux de surface et souterraines par les sels de
voirie due à l’épandage sur les routes. En outre, des régions urbaines d’autres parties du Canada où de grandes quantités de sels
sont épandues peuvent causer des problèmes, en particulier pour
les ruisseaux et les aquifères complètement entourés par la région
urbaine. Dans les régions rurales, les eaux de surface réceptrices
du ruissellement des routes sont aussi susceptibles de contamination. Toute région du Canada où des éclaboussures ou des gouttelettes d’eau salées provenant des routes peuvent être transportées dans l’atmosphère vers la végétation sensible doit retenir
l’attention. Les terres humides directement adjacentes aux fossés
des routes et qui reçoivent le ruissellement sous forme d’eaux
salées de la fonte des neiges doivent aussi retenir l’attention de la
gestion. En conséquence, on devrait considérer prendre des mesures en vue de réduire l’utilisation globale des sels de voirie dans
ces régions. On devrait considérer choisir des produits de
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2525
J. A. BUCCINI
Director
Commercial Chemicals
Evaluation Branch
On behalf of the Minister of the Environment
remplacement ou des techniques appropriées permettant de réduire l’utilisation des sels tout en assurant le maintien de la sécurité des routes.
Lieux d’entreposage de la neige : Les principales préoccupations écologiques touchent l’écoulement des eaux de la fonte des
neiges dans les eaux de surface, dans le sol et les eaux souterraines dans les lieux de stockage de la neige. Des mesures devraient être considérées pour minimiser la percolation dans le sol
et les eaux souterraines, et devraient diriger les rejets des eaux
salées de la fonte des neiges vers des eaux de surface dont la sensibilité environnementale est faible ou vers les systèmes d’évacuation des eaux de pluie. Des mesures devraient aussi être considérées pour que les eaux soient suffisamment diluées avant d’être
rejetées.
Ferrocyanures : La présente évaluation indique que l’exposition
aux ferrocyanures peut avoir des effets nocifs sur les vertébrés
aquatiques les plus sensibles dans les régions à forte utilisation de
sels de voirie. On pourrait diminuer les risques en réduisant la
quantité de sels utilisée ou en réduisant la teneur en ferrocyanures
des formules de sels de voirie. Les fabricants de sels de voirie
devraient considérer diminuer la teneur en ferrocyanures des sels
de voirie afin de minimiser les possibilités d’exposition. Toute
réduction de l’utilisation globale des sels de voirie entraînerait
une réduction équivalente des rejets de ferrocyanures.
Le directeur
Direction de l’évaluation des produits
chimiques commerciaux
J. A. BUCCINI
Au nom du ministre de l’Environnement
[33-1-o]
[33-1-o]
Snow disposal: Key environmental concerns relate to eventual
loss of meltwater into surface water and into soil and groundwater
at snow disposal sites. Measures to minimize percolation into soil
and groundwater and direct the release of salty snowmelt waters
into surface waters which have minimal environmental sensitivity, or via storm sewers could be considered. Mesures should also
be considered to ensure sufficient dilution before release.
Ferrocyanides: This assessment indicates that there is a possible adverse exposure for the more sensitive aquatic vertebrates in
areas of very high use of road salts. Risks could be reduced by
reducing total salt use or reducing content of ferrocyanides in
road salt formulations. To reduce the possibility of exposure,
producers of road salts could consider reducing the addition rate
of ferrocyanide to road salt. Any reduction in total salt use would
be expected to result in an equivalent reduction in release of
ferrocyanides.
DEPARTMENT OF INDIAN AFFAIRS AND
NORTHERN DEVELOPMENT
MINISTÈRE DES AFFAIRES INDIENNES ET
DU NORD CANADIEN
CANADA PETROLEUM RESOURCES ACT
LOI FÉDÉRALE SUR LES HYDROCARBURES
Results of 2000 Call for Bids: Central Mackenzie Valley
Résultats de l’appel d’offres de 2000 : partie centrale de la vallée
du Mackenzie
The Minister of Indian Affairs and Northern Development
hereby gives notice, pursuant to section 15 of the Canada Petroleum Resources Act (CPRA), R.S., 1985, c. 36, 2nd Supplement,
of the bids which have been selected in response to the 2000 Call
for bids for the Central Mackenzie Valley. A summary of terms
and conditions applicable to the call was published in the Canada
Gazette, Part I, on April 1, 2000. The call closed on July 31,
2000. Winning bidders, having submitted work deposits representing 25 percent of their work proposal bid will receive an exploration licence. A summary of the terms and conditions of the
six exploration licences being issued is also set out herein.
In accordance with the requirements set out in the 2000 Call for
Bids: Central Mackenzie Valley, the following bids have been
selected:
Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien annonce par le présent avis, conformément à l’article 15 de la Loi
fédérale sur les hydrocarbures, L.R. (1985), ch. 36, 2e supplément, les soumissions retenues à la suite de l’appel d’offres de
2000 visant la région de la partie centrale de la vallée du Mackenzie. Un résumé des modalités de cet appel d’offres a été publié
dans la Partie I de la Gazette du Canada, le 1er avril 2000. L’appel
d’offres a clôturé le 31 juillet 2000. Un permis de prospection
sera attribué aux soumissionnaires qui ont présenté le dépôt de
garantie d’exécution équivalant à 25 p. 100 de l’engagement pécuniaire. Le résumé des modalités relatives aux six permis de
prospection octroyés figure ci-après.
En vertu de l’appel d’offres de 2000 visant dans la région de la
partie centrale de la vallée du Mackenzie, les soumissions suivantes ont été retenues :
Parcel No. 1
Parcelle no 1
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Bidder
Designated representative
Exploration licence
$ 16 580 000.00
$ 4 145 000.00
$
2 750.00
Northrock Resources Ltd. 32.5 percent,
Berkley Petroleum Corp. 32.5 percent,
EOG Resources Canada Inc. 17.5 percent,
International Frontier Resources Ltd.
10.875 percent and Pacific Rodera Ventures
Inc. 6.625 percent
Northrock Resources Ltd.
EL397
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
Représentant désigné
Permis de prospection
16 580 000,00 $
4 145 000,00 $
2 750,00 $
Northrock Resources Ltd. 32,5 p. 100,
Berkley Petroleum Corp. 32,5 p. 100,
EOG Resources Canada Inc. 17,5 p. 100,
International Frontier Resources Ltd.
10,875 p. 100 et Pacific Rodera Ventures
Inc. 6,625 p. 100
Northrock Resources Ltd.
PP397
2526
Canada Gazette Part I
Parcelle no 2
Parcel No. 2
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Bidder
Designated representative
Exploration licence
$ 1 000 000.00
$ 250 000.00
$
3 750.00
AEC West Ltd. 60 percent and Renaissance
Energy Ltd. 40 percent
AEC West Ltd.
EL398
$ 8 400 000.00
$ 2 100 000.00
$
1 750.00
Paramount Resources Ltd.
Paramount Resources Ltd.
EL399
$ 17 500 000.00
$ 4 375 000.00
$
2 000.00
Canadian Natural Resources Limited
Canadian Natural Resources Limited
EL400
Bidder
Designated representative
Exploration licence
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
Représentant désigné
Permis de prospection
8 400 000,00 $
2 100 000,00 $
1 750,00 $
Paramount Resources Ltd.
Paramount Resources Ltd.
PP399
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
Représentant désigné
Permis de prospection
17 500 000,00 $
4 375 000,00 $
2 000,00 $
Canadian Natural Resources Limited
Canadian Natural Resources Limited
PP400
Parcelle no 5
Parcel No. 5
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Représentant désigné
Permis de prospection
1 000 000,00 $
250 000,00 $
3 750,00 $
AEC West Ltd. 60 p. 100 et Renaissance
Energy Ltd. 40 p. 100
AEC West Ltd.
PP398
Parcelle no 4
Parcel No. 4
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Bidder
Designated representative
Exploration licence
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
Parcelle no 3
Parcel No. 3
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Bidder
Designated representative
Exploration licence
August 12, 2000
$12 750 000.00
$ 3 187 500.00
$
2 500.00
EOG Resources Canada Inc. 50 percent,
Northrock Resources Ltd. 25 percent and
Berkley Petroleum Corp. 25 percent
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
EOG Resources Canada Inc.
Représentant désigné
Permis de prospection
EL401
12 750 000,00 $
3 187 500,00 $
2 500,00 $
EOG Resources Canada Inc. 50 p. 100,
Northrock Resources Ltd. 25 p. 100 et
Berkley Petroleum Corp. 25 p. 100
EOG Resources Canada Inc.
PP401
Parcelle no 6
Parcel No. 6
Work expenditure bid
Work deposit
Issuance fee
Bidder
Designated representative
Exploration licence
$ 1 243 789.00
$ 310 947.25
$
2 750.00
Anderson Resources Ltd.
Anderson Resources Ltd.
EL402
Engagement pécuniaire
Dépôt de garantie d’exécution
Frais de délivrance du permis
Soumissionnaire
Représentant désigné
Permis de prospection
1 243 789,00 $
310 947,25 $
2 750,00 $
Anderson Resources Ltd.
Anderson Resources Ltd.
PP402
Parcel No. 7
No Bid
Parcelle no 7
Sans offre
Parcel No. 8
No Bid
Parcelle no 8
Sans offre
The following is a summary of the terms and conditions of the
six exploration licences issued to the winning bidders as indicated
above:
1. The exploration licences confer, relative to the lands: the
right to explore for and the exclusive right to drill and test for
petroleum; the exclusive right to develop those frontier lands in
order to produce petroleum; and the exclusive rights, subject to
compliance with the other provisions of the Act, to obtain a
production licence.
2. The term of the exploration licences will be eight (8) years
consisting of two consecutive periods of four (4) years each.
3. Each interest owner shall drill one well prior to the end of
Period I. That is, within the first four years of the term, as a
condition precedent to obtaining tenure to Period II which
comprises years five, six, seven, and eight. Failure to drill a
well shall result in the reversion to Crown reserve, at the end of
Period I, of the lands not subject to a significant discovery licence or a production licence.
Voici le résumé des modalités relatives aux six permis de prospection octroyés :
1. Les permis de prospection confèrent, quant aux terres domaniales visées : le droit d’y prospecter et le droit exclusif d’y effectuer des forages ou des essais pour chercher des hydrocarbures; le droit exclusif de les aménager en vue de la production
de ces substances; à condition de se conformer à la Loi, le droit
exclusif d’obtenir une licence de production.
2. La durée des permis de prospection sera de huit (8) ans répartie en deux périodes consécutives de quatre (4) ans chacune.
3. Pour obtenir les droits de propriété à la période II, soit les
années cinq, six, sept et huit chaque titulaire doit forer un puits
avant la fin de la période I, soit au cours des cinq premières
années. Le défaut de respecter cette condition entraîne la réversion à la Couronne, à la fin de la période I, des terres pour
lesquelles aucune demande n’a été reçue à l’égard d’une
attestation de découverte importante ou d’une licence de
production.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
4. The interest holders submitted their issuance fees and posted
work deposits equivalent to 25 percent of the bid submitted for
each parcel. A reduction of the deposit will be made as allowable expenditures, as defined in the Call for Bids, are incurred
on the lands in Period I of the term.
5. Rentals will be applicable only in Period II at a rate of $2.50
per hectare in respect of the first year, $5.00 in the second year
and $7.50 in the third and fourth year. A reduction of rentals
will be made as allowable expenditures, as defined in the Call
for Bids, are incurred during Period II of the term.
6. Other terms and conditions referred to in the licences include
provisions respecting Indemnity, Liability, Successors and Assigns, Notice, Waiver and Relief, Appointment of Representative and Agreement by interest owner.
7. For the payment of a prescribed service fee, the exploration
licences may be inspected, or by written request, certified
copies made available at the following address: Office of the
Registrar, Northern Oil and Gas Directorate, Department of Indian Affairs and Northern Development, 10 Wellington Street,
6th Floor, Hull, Quebec K1A 0H4.
2527
JAMES MOORE
Assistant Deputy Minister
Northern Affairs
4. Les titulaires se sont acquittés des frais de délivrance de
permis et des dépôts de garantie d’exécution représentant
25 p. 100 des engagements pécuniaires soumis pour chaque
parcelle. Les montants admissibles, établis dans l’appel
d’offres, seront retranchés du dépôt de garantie après exécution
des travaux encourus lors de la période I.
5. Les loyers ne sont exigés qu’au cours de la période II à raison de 2,50 $ l’hectare pour la première année, 5,00 $ l’hectare
pour la deuxième année et 7,50 $ l’hectare pour la troisième et
la quatrième année. Les montants admissibles, établis dans
l’appel d’offres, seront retranchés des loyers après exécution
des travaux encourus lors de la période II.
6. Parmi les autres modalités énoncées dans le permis figurent
les dispositions portant sur l’indemnisation, la responsabilité,
les successeurs et ayant droits, les avis, les dispenses, la nomination d’un représentant et l’entente des titulaires.
7. On peut examiner les permis de prospection en acquittant
certains frais de service prescrits. On peut également obtenir
des copies certifiées des permis de prospection en faisant la
demande par écrit à l’adresse suivante : Bureau du directeur de
l’enregistrement, Direction du pétrole et du gaz du Nord, Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, 10, rue
Wellington, 6e étage, Hull (Québec) K1A 0H4.
On peut obtenir de plus amples renseignements en communiquant avec la Direction du pétrole et du gaz du Nord, Programme
des Affaires du Nord, 10, rue Wellington, 6e étage, Hull (Québec)
K1A 0H4, (819) 953-8529.
Le sous-ministre adjoint
Affaires du Nord
JAMES MOORE
[33-1-o]
[33-1-o]
Further information may be obtained by contacting the Northern Oil and Gas Directorate, Northern Affairs Program, 10 Wellington Street, 6th Floor, Hull, Quebec K1A 0H4, 953-8529.
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
RADIOCOMMUNICATION ACT
LOI SUR LA RADIOCOMMUNICATION
Notice No. SMBR-002-00 — Guidelines for the Measurement of
Radiofrequency Fields at Frequencies from 3 kHz to 300 GHz
Avis no SMBR-002-00 — Lignes directrices relatives à la mesure
des champs radioélectriques de la gamme de fréquences de 3 kHz
à 300 GHz
Industry Canada announces publication for comments of
“Guidelines for the Measurement of Radiofrequency Fields at
Frequencies from 3 kHz to 300 GHz.”
Industrie Canada annonce la publication, aux fins d’observations, du document intitulé « Lignes directrices relatives à la
mesure des champs radioélectriques de la gamme de fréquences
de 3 kHz à 300 GHz ».
Santé Canada a publié le document intitulé « Code de sécurité 6 », qui fixe les limites d’exposition aux champs
radioélectriques.
Ces lignes directrices relatives à la mesure des champs radioélectriques de la gamme de fréquences de 3 kHz à 300 GHz sont
publiées dans le but de guider ceux qui ont à vérifier la conformité des installations avec les exigences du Code de sécurité 6
énoncées dans la RPR-1 ou la CPC-2-0-03, selon le cas. Toute
observation sur les lignes directrices doit être envoyée au Directeur général, Direction générale du génie du spectre, Ministère de
l’Industrie, 300, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1A 0C8, ou à
l’adresse Internet suivante : broadcast.gazette@ic.gc.ca.
Les observations doivent être soumises au plus tard 90 jours
après la publication du présent avis. Les observations reçues seront communiquées sur demande écrite présentée au directeur
général, à l’adresse susmentionnée.
Health Canada publishes the document “Safety Code 6” which
sets forth the limits of exposure to radiofrequency fields.
These guidelines for the measurement of radiofrequency fields
at frequencies from 3 kHz to 300 GHz are published to provide
guidance to interested parties to verify compliance with the Safety
Code 6 requirements of BPR-1 or CPC-2-0-03, as applicable. Any
comments on these guidelines may be submitted to the Director
General, Spectrum Engineering Branch, Department of Industry,
300 Slater Street, Ottawa, Ontario K1A 0C8, or at the following
Internet address: broadcast.gazette@ic.gc.ca.
Comments should be submitted no later than 90 days from the
date of publication of this notice. Comments received will be
made available on written request to the Director General, at the
above-mentioned address.
2528
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Copies of this Canada Gazette notice and “Guidelines for
the Measurement of Radiofrequency Fields at Frequencies from
3 kHz to 300 GHz” are available electronically on the Internet at
the following address:
http://strategis.ic.gc.ca/spectrum for the English version;
http://strategis.ic.gc.ca/spectre for the French version.
On peut obtenir un exemplaire électronique du présent avis de
la Gazette du Canada et du document intitulé « Lignes directrices
relatives à la mesure des champs radioélectriques de la gamme de
fréquences de 3 kHz à 300 GHz » à l’une des adresses Internet
suivantes :
http://strategis.ic.gc.ca/spectre pour la version française;
http://strategis.ic.gc.ca/spectrum pour la version anglaise.
July 31, 2000
Le 31 juillet 2000
R. W. MCCAUGHERN
Director General
Spectrum Engineering Branch
Le directeur général
Génie du spectre
R. W. MCCAUGHERN
[33-1-o]
[33-1-o]
DEPARTMENT OF NATURAL RESOURCES
MINISTÈRE DES RESSOURCES NATURELLES
CANADA-NEWFOUNDLAND ATLANTIC ACCORD
IMPLEMENTATION ACT
LOI DE MISE EN ŒUVRE DE L’ACCORD ATLANTIQUE
CANADA — TERRE-NEUVE
Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board — Call for
Bids No. NF00-1
Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers —
Appel d’offres no NF00-1
The Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board hereby
gives notice of a call for the submission of bids in respect of
14 parcels in the Newfoundland offshore area.
L’Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers demande par la présente qu’on lui soumette des offres à
l’égard de 14 parcelles situées dans la zone extracôtière de TerreNeuve.
Le présent appel d’offres n° NF00-1 est assujetti à la Loi de
mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada — Terre-Neuve,
L.C. (1987), ch. 3, et à la Canada-Newfoundland Atlantic Accord
Implementation Newfoundland Act, R.S.N. (1990), ch. C-2, en
vertu desquelles il est lancé.
Voici un résumé de l’appel n° NF00-1 :
(i) L’Office doit avoir reçu les soumissions cachetées avant
l’heure et la date de clôture fixées. Le présent appel d’offres
prend fin à 16 h, heure normale de Terre-Neuve, le 11 décembre 2000;
(ii) Toutes les soumissions doivent être conformes aux modalités de l’appel d’offres n° NF00-1;
(iii) Les 14 parcelles situées au large de Terre-Neuve sont décrites à l’annexe I. Des permis d’exploration pourront être délivrés à l’égard de chacune des parcelles;
(iv) La sélection des soumissions se fera selon un critère unique, soit la somme totale que le soumissionnaire s’engage à
consacrer à des travaux de prospection sur une parcelle donnée
pendant la période I (« engagement à faire des travaux »);
(v) Une soumission minimale de 250 000 $ est exigée pour
chaque parcelle située dans la zone adjacente à la côte ouest de
la province et une soumission minimale de un million de dollars est exigée pour chaque parcelle située dans toute autre partie de la zone extracôtière;
(vi) Pour chaque parcelle, l’engagement à faire des travaux doit
être accompagné d’une traite bancaire ou d’un chèque certifié
de 10 000 $ (« dépôt de soumission »), libellé à l’ordre du Receveur général du Canada. En outre, le soumissionnaire retenu
devra fournir, dans les 15 jours suivant l’avis d’acceptation de
son offre, un billet à ordre d’une valeur égale à 25 p. 100 de la
valeur de l’engagement à faire des travaux (« dépôt de garantie »). Chaque année, à la date de délivrance du permis de
prospection, le dépôt de garantie sera crédité d’un montant égal
à 25 p. 100 des dépenses admissibles qui auront été engagées,
tel qu’il est stipulé à l’annexe III du permis de prospection
(« dépenses admissibles »);
This notice of the Call for Bids No. NF00-1 is made pursuant
and subject to the Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation Act, S.C., 1987, c. 3, and the Canada-Newfoundland
Atlantic Accord Implementation Newfoundland Act, R.S.N. 1990,
c. C-2.
The following is a summary of the Call for Bids No. NF00-1:
(i) Sealed bids will be received by the Board prior to the time
of closing of this call for bids. This call for bids will close at
4:00 p.m., Newfoundland Standard Time, on December 11,
2000;
(ii) All bids must be submitted in accordance with the terms
and conditions of the Call for Bids No. NF00-1;
(iii) The 14 parcels are located offshore Newfoundland and are
described in Schedule I. Exploration Licences may be issued
for each parcel;
(iv) For the purpose of selecting a bid, the sole criterion to be
used will be the total amount of money the bidder commits to
expend on exploration on the respective parcel within Period I
(“Work Expenditure Bid”);
(v) A minimum bid of $250 thousand will be required for each
parcel in the area adjacent to the west coast of the province and
a minimum bid of $1 million for each parcel in all other portions of the offshore area;
(vi) For each parcel, the Work Expenditure Bid must be accompanied by a bank draft or certified cheque in the amount of
$10,000 (“Bid Deposit”) made payable to the Receiver General
for Canada. Furthermore, the successful bidder will be required
to provide, within 15 days of notification of being the successful bidder, a promissory note in the amount of 25 percent of the
Work Expenditure Bid (“Security Deposit”). A credit against
the Security Deposit will be made following each anniversary
date of the Exploration Licence on the basis of 25 percent of
allowable expenditures as described in Schedule III of the Exploration Licence (“Allowable Expenditures”);
(vii) Each successful bidder will receive a refund, without interest, of the Bid Deposit when the Security Deposit is posted
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2529
within 15 days. Failure to post the Security Deposit within
15 days will result in forfeiture of the Bid Deposit and disqualification of the bid.
Upon the announcement of the bid results, the Bid Deposits of
unsuccessful bidders will be returned, without interest, as soon
as possible;
(viii) For each parcel, an Exploration Licence will be issued for
a term of nine years consisting of two consecutive periods of
five years (Period I) and four years (Period II);
(ix) For each parcel, the licence requirement will be one well
to be commenced within Period I and diligently pursued
thereafter.
The interest owner shall commence the drilling of the well
within Period I, and diligently pursue such drilling thereafter,
as a condition precedent to obtaining tenure during Period II;
(x) For each parcel, rentals will be applicable only in Period II
at the following rates:
(vii) Tout soumissionnaire dont l’offre aura été retenue recevra
un remboursement sans intérêt du dépôt de soumission, s’il a
versé le dépôt de garantie dans les 15 jours. Le défaut de verser
le dépôt de garantie dans les 15 jours entraîne la confiscation
du dépôt de soumission et l’exclusion de la soumission.
À l’annonce des résultats de l’appel d’offres, les dépôts de
soumission des soumissionnaires dont l’offre n’aura pas été
retenue seront remboursés à ces derniers, sans intérêt, dans les
plus brefs délais;
(viii) Pour chaque parcelle, des permis de prospection seront
délivrés pour une durée de neuf ans, composée de deux périodes consécutives de cinq ans (période I) et de quatre ans
(période II);
(ix) En vertu des conditions des permis de prospection accordés
pour chaque parcelle, le soumissionnaire retenu devra avoir
commencé à forer un puits au cours de la période I et en poursuivre le forage avec diligence par la suite.
Le titulaire devra commencer à forer un puits pendant la période I et en poursuivre le forage avec diligence par la suite s’il
vent en obtenir le droit foncier pour la période II;
(x) Pour chaque parcelle, les loyers ne seront exigés qu’au
cours de période II, aux taux suivants :
Area A Parcels
Parcel Nos. 1, 2 and 3:
1st year — $ 5.00 per hectare
2nd year — $10.00 per hectare
3rd year — $15.00 per hectare
4th year — $15.00 per hectare
Parcelles de la zone A
Parcelles nos 1, 2 et 3 :
1re année – 5,00 $ l’hectare
2e année — 10,00 $ l’hectare
3e année — 15,00 $ l’hectare
4e année — 15,00 $ l’hectare
Area B Parcels
Parcel Nos. 4 to 14:
1st year — $2.50 per hectare
2nd year — $5.00 per hectare
3rd year — $7.50 per hectare
4th year — $7.50 per hectare
When an Exploration Licence continues in force beyond Period II, rentals will be payable at the rates applicable during the
last year of Period II.
Rentals will be payable annually, in advance, and are to be
submitted by cheque payable to the Receiver General for Canada, except for rentals applicable to an Exploration Licence
continuing beyond Period II, which will be payable monthly, in
advance, at the rate of one-twelfth (1/12) of the applicable annual rates.
Rentals will be refunded annually, to a maximum of 100 percent of the rentals paid in that year, on the basis of a dollar refund for each dollar of Allowable Expenditures for that year.
Carry forward provisions to reduce rentals otherwise payable in
ensuing rental years will apply.
Rentals will apply to lands subject to a declaration of significant discovery during the term of the Exploration Licence at
the rates and levels of refundability specified above;
(xi) An Allowable Expenditure schedule will have application
throughout Period I of the Exploration Licence. The rates of
Allowable Expenditures will be reviewed, and may be
amended, at the expiration of Period I;
(xii) A successful bidder will be required to comply with the
Canada-Newfoundland benefits procurement, employment and
reporting procedures as established by the Board;
(xiii) The parcels will be subject to the payment of issuance
fees and Environmental Studies Research Fund levies;
(xiv) The Board is not obliged to accepted any bid or issue an
interest as a result of this call for bids;
(xv) Any licence that may be issued shall be in the form of the
Exploration Licence attached to the Call for Bids NF00-1;
(xvi) The full text of Call for Bids NF00-1 is available at the
Board’s Web site (www.cnopb.nfnet.com) or upon request
Parcelles de la zone B
Parcelles nos 4 à 14 :
1re année — 2,50 $ l’hectare
2e année — 5,00 $ l’hectare
3e année — 7,50 $ l’hectare
4e année — 7,50 $ l’hectare
Les loyers en vigueur au cours de la dernière année du permis
de prospection seront exigés lorsque ce permis sera prolongé
au-delà de la période II.
Les loyers doivent être payés annuellement, à l’avance, par
chèque libellé à l’ordre du Receveur général du Canada. Les
loyers relatifs à la prolongation du permis de prospection audelà de la période II devront être payés mensuellement, à
l’avance, à raison de 1/12 du taux annuel de l’année visée.
Les loyers seront remboursés annuellement, jusqu’à concurrence de 100 p. 100 des loyers payés au cours d’une même année. Le remboursement sera calculé de la façon suivante : un
remboursement de un dollar pour chaque dollar de dépenses
admissibles engagées au cours de l’année visée.
On appliquera les dispositions relatives au report prospectif visant à réduire les loyers qui seraient autrement payables au
cours des années de location subséquentes.
Les loyers applicables aux terres visées par une attestation de
découverte importante seront perçus pendant la durée du permis de prospection, aux taux de remboursement indiqués cidessus;
(xi) Une échelle de dépenses admissibles s’appliquera au cours
de la période I du permis de prospection. Le montant des dépenses admissibles sera revu, et pourra être modifié, au terme
de la période I;
(xii) Tout soumissionnaire retenu devra respecter les procédures régissant les retombées pour le Canada et Terre-Neuve en
matière d’approvisionnement, d’emplois et de rapports, telles
qu’elles ont été établies par l’Office;
(xiii) Des frais de délivrance de permis et des prélèvements en
vertu du Fonds pour l’étude de l’environnement seront perçus à
l’égard des parcelles;
(xiv) L’Office n’est pas tenu d’accepter une soumission ou de
délivrer un titre à la suite du présent appel d’offres;
2530
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
made to the Registrar, Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board, TD Place, Fifth Floor, 140 Water Street, St.
John’s, Newfoundland A1C 6H6, (709) 778-1400.
H. H. STANLEY
Chairman and Chief Executive Officer
(xv) Tout permis susceptible d’être délivré à la suite du présent
appel d’offres prendra la forme du permis de prospection rattaché à l’appel d’offres no NF00-1;
(xvi) On peut se procurer le texte intégral de l’appel d’offres
no NF00-1 sur le site Web de l’Office (www.cnopb.nfnet.com)
ou en s’adressant au Directeur, Affaires juridiques et foncières,
Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers,
Place TD, 5e étage, 140, rue Water, St. John’s (Terre-Neuve)
A1C 6H6, (709) 778-1400.
Le président-directeur général
H. H. STANLEY
SCHEDULE I
ANNEXE I
LAND DESCRIPTION
DESCRIPTION DES TERRES
CALL FOR BIDS NO. NF00-1
APPEL D’OFFRES No NF00-1
Parcelle no 1
Parcel No. 1
Latitude/
Longitude*
46°40′ N, 48°00′ W
46°40′ N, 48°15′ W
46°50′ N, 48°00′ W
46°50′ N, 48°15′ W
Sections
98-100.
8-10, 18-20, 29, 30, 40.
91-100.
1-50, 52-60, 63-70, 74-80.
Total
Hectares
1 062
3 186
3 537
26 172
Total
Hectares
21 635
2 832
Total
24 467
Parcelle no 3
Latitude/
Longitude*
Sections
46°20′ N, 48°30′ W 46-50, 56-60, 66-70, 76-80,
86-90, 96-100.
46°30′ N, 48°30′ W 41-44, 51-54, 61-64, 71-74,
81-84, 91-94.
Hectares
10 704
8 544
Total
Latitude/
Longitude*
Sections
46°20′ N., 48°30′ O. 46-50, 56-60, 66-70, 76-80,
86-90, 96-100.
46°30′ N., 48°30′ O. 41-44, 51-54, 61-64, 71-74,
81-84, 91-94.
19 248
Hectares
10 704
8 544
Total
19 248
o
Parcel No. 4
45°50′ N, 47°45′ W
45°50′ N, 48°00′ W
39 957
Latitude/
Longitude*
Sections
Hectares
46°40′ N., 48°00′ O. 1-6, 11-38, 40-46, 50-54, 59-64,
21 635
68-70, 78-80, 88-90.
46°50′ N., 48°00′ O. 11, 21, 31, 41, 51, 61, 71, 81.
2 832
24 467
Parcel No. 3
45°40′ N, 48°15′ W
Total
Hectares
1 062
3 186
3 537
26 172
Parcelle no 2
Latitude/
Longitude*
Sections
46°40′ N, 48°00′ W 1-6, 11-38, 40-46, 50-54, 59-64,
68-70, 78-80, 88-90.
46°50′ N, 48°00′ W 11, 21, 31, 41, 51, 61, 71, 81.
45°40′ N, 48°00′ W
Sections
98-100.
8-10, 18-20, 29, 30, 40.
91-100.
1-50, 52-60, 63-70, 74-80.
39 957
Parcel No. 2
Latitude/
Longitude*
45°40′ N, 47°45′ W
Latitude/
Longitude*
46°40′ N., 48°00′ O.
46°40′ N., 48°15′ O.
46°50′ N., 48°00′ O.
46°50′ N., 48°15′ O.
Parcelle n 4
Sections
57-60, 67-70, 77-80, 87-90,
97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
51-100.
1-100.
Hectares
7 220
Latitude/
Longitude*
45°40′ N., 47°45′ O.
14 440
45°40′ N., 48°00′ O.
14 440
45°40′ N., 48°15′ O.
18 005
36 010
45°50′ N., 47°45′ O.
45°50′ N., 48°00′ O.
Sections
57-60, 67-70, 77-80, 87-90,
97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
51-100.
1-100.
———
———
* North American Datum 1927
* Système géodésique nord-américain de 1927
Hectares
7 220
14 440
14 440
18 005
36 010
Le 12 août 2000
Latitude/
Longitude*
45°50′ N, 48°15′ W
46°00′ N, 47°45′ W
46°00′ N, 48°00′ W
46°00′ N, 48°15′ W
Gazette du Canada Partie I
Sections
1-100.
51-100.
1-100.
1-100.
Hectares
36 010
17 950
35 900
35 900
Total
45°40′ N, 47°30′ W
45°40′ N, 47°45′ W
45°50′ N, 47°15′ W
45°50′ N, 47°30′ W
45°50′ N, 47°45′ W
46°00′ N, 47°15′ W
46°00′ N, 47°30′ W
46°00′ N, 47°45′ W
Hectares
36 010
17 950
35 900
35 900
Total
215 875
Parcelle no 5
Sections
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50.
1-100.
1-100.
1-50.
1-100.
1-100.
1-50.
Total
Hectares
14 440
Latitude/
Longitude*
45°40′ N., 47°15′ O.
14 440
45°40′ N., 47°30′ O.
7 220
45°40′ N., 47°45′ O.
36 010
36 010
18 005
35 900
35 900
17 950
45°50′ N., 47°15′ O.
45°50′ N., 47°30′ O.
45°50′ N., 47°45′ O.
46°00′ N., 47°15′ O.
46°00′ N., 47°30′ O.
46°00′ N., 47°45′ O.
Sections
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50, 57-60, 67-70, 77-80,
87-90, 97-100.
7-10, 17-20, 27-30, 37-40,
47-50.
1-100.
1-100.
1-50.
1-100.
1-100.
1-50.
215 875
Total
Hectares
14 440
14 440
7 220
36 010
36 010
18 005
35 900
35 900
17 950
215 875
Parcelle no 6
Parcel No. 6
Longitude/
Latitude*/
45°20′ N, 48°00′ W
45°20′ N, 48°15′ W
45°30′ N, 48°00′ W
45°30′ N, 48°15′ W
45°40′ N, 48°00′ W
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
45°40′ N, 48°15′ W 1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
Hectares
36 320
36 320
36 220
36 220
21 670
Latitude/
Longitude*
45°20′ N., 48°00′ O.
45°20′ N., 48°15′ O.
45°30′ N., 48°00′ O.
45°30′ N., 48°15′ O.
45°40′ N., 48°00′ O.
21 670
45°40′ N., 48°15′ O.
Total
188 420
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-6, 11-16, 21-26, 31-36,
41-46, 51-56, 61-66, 71-76,
81-86, 91-96.
1-6, 11-16, 21-26, 31-36,
41-46, 51-56, 61-66, 71-76,
81-86, 91-96.
Hectares
36 320
36 320
36 220
36 220
21 670
21 670
Total
188 420
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
Hectares
36 320
36 320
36 220
36 220
21 670
o
Parcel No. 7
Latitude/
Longitude*
45°20′ N, 47°30′ W
45°20′ N, 47°45′ W
45°30′ N, 47°30′ W
45°30′ N, 47°45′ W
45°40′ N, 47°30′ W
Sections
1-100.
51-100.
1-100.
1-100.
215 875
Parcel No. 5
Latitude/
Longitude*
45°40′ N, 47°15′ W
Latitude/
Longitude*
45°50′ N., 48°15′ O.
46°00′ N., 47°45′ O.
46°00′ N., 48°00′ O.
46°00′ N., 48°15′ O.
2531
Parcelle n 7
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
Hectares
36 320
36 320
36 220
36 220
21 670
Latitude/
Longitude*
45°20′ N., 47°30′ O.
45°20′ N., 47°45′ O.
45°30′ N., 47°30′ O.
45°30′ N., 47°45′ O.
45°40′ N., 47°30′ O.
———
———
* North American Datum 1927
* Système géodésique nord-américain de 1927
2532
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Parcelle no 7
Parcel No. 7
Latitude/
Longitude*
Sections
45°40′ N, 47°45′ W 1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
Total
Parcel No. 8
Latitude/
Longitude*
44°40′ N, 53°00′ W
44°40′ N, 53°15′ W
44°40′ N, 53°30′ W
44°50′ N, 53°00′ W
44°50′ N, 53°15′ W
44°50′ N, 53°30′ W
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Parcel No. 10
Latitude/
Longitude*
44°20′N, 53°00′W
44°20′N, 53°15′W
44°20′N, 53°30′W
44°30′N, 53°00′W
44°30′N, 53°15′W
44°30′N, 53°30′W
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Hectares
36 950
36 950
36 950
36 850
36 850
36 850
Total
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Parcelle no 9
Latitude/
Longitude*
44°40′ N., 52°15′ O.
44°40′ N., 52°30′ O.
44°40′ N., 52°45′ O.
44°50′ N., 52°15′ O.
44°50′ N., 52°30′ O.
44°50′ N., 52°45′ O.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
———
———
* North American Datum 1927
* Système géodésique nord-américain de 1927
220 140
221 400
Hectares
36 950
36 950
36 950
36 850
36 850
36 850
Total
221 400
220 140
Hectares
36 950
36 950
36 950
36 850
36 850
36 850
Total
Parcelle no 11
Latitude/
Longitude*
44°20′ N., 52°15′ O.
44°20′ N., 52°30′ O.
44°20′ N., 52°45′ O.
44°30′ N., 52°15′ O.
44°30′ N., 52°30′ O.
44°30′ N., 52°45′ O.
188 420
Hectares
36 740
36 740
36 740
36 640
36 640
36 640
Total
Parcelle no 10
Latitude/
Longitude*
44°20′N., 53°00′ O.
44°20′N., 53°15′ O.
44°20′N., 53°30′ O.
44°30′N., 53°00′ O.
44°30′N., 53°15′ O.
44°30′N., 53°30′ O.
Hectares
21 670
Hectares
36 740
36 740
36 740
36 640
36 640
36 640
Total
221 400
Parcel No. 11
Latitude/
Longitude*
44°20′ N, 52°15′ W
44°20′ N, 52°30′ W
44°20′ N, 52°45′ W
44°30′ N, 52°15′ W
44°30′ N, 52°30′ W
44°30′ N, 52°45′ W
Parcelle no 8
Latitude/
Longitude*
44°40′ N., 53°00′ O.
44°40′ N., 53°15′ O.
44°40′ N., 53°30′ O.
44°50′ N., 53°00′ O.
44°50′ N., 53°15′ O.
44°50′ N., 53°30′ O.
220 140
Hectares
36 950
36 950
36 950
36 850
36 850
36 850
Total
Total
220 140
Hectares
36 740
36 740
36 740
36 640
36 640
36 640
Total
Latitude/
Longitude*
Sections
45°40′ N., 47°45′ O. 1-6, 11-16, 21-26, 31-36, 41-46,
51-56, 61-66, 71-76, 81-86,
91-96.
188 420
Hectares
36 740
36 740
36 740
36 640
36 640
36 640
Total
Parcel No. 9
Latitude/
Longitude*
44°40′ N, 52°15′ W
44°40′ N, 52°30′ W
44°40′ N, 52°45′ W
44°50′ N, 52°15′ W
44°50′ N, 52°30′ W
44°50′ N, 52°45′ W
Hectares
21 670
221 400
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Parcelle no 12
Parcel No. 12
Latitude/
Longitude*
44°00′ N, 53°00′ W
44°00′ N, 53°15′ W
44°00′ N, 53°30′ W
44°10′ N, 53°00′ W
44°10′ N, 53°15′ W
44°10′ N, 53°30′ W
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Hectares
37 160
37 160
37 160
37 050
37 050
37 050
Total
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
Hectares
37 160
37 160
37 160
37 050
37 050
37 050
Total
Latitude/
Longitude*
44°00′ N., 52°15′ O.
44°00′ N., 52°30′ O.
44°00′ N., 52°45′ O.
44°10′ N., 52°15′ O.
44°10′ N., 52°30′ O.
44°10′ N., 52°45′ O.
Sections
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
1-100.
222 630
Hectares
37 160
37 160
37 160
37 050
37 050
37 050
Total
222 630
222 630
Parcelle no 14
Parcel No. 14
48°10′ N, 60°15′ W
Hectares
37 160
37 160
37 160
37 050
37 050
37 050
Parcelle no 13
Total
Latitude/
Longitude*
48°00′ N, 60°15′ W
Latitude/
Longitude*
Sections
44°00′ N., 53°00′ O. 1-100.
44°00′ N., 53°15′ O. 1-100.
44°00′ N., 53°30′ O. 1-100.
44°10′ N., 53°00′ O. 1-100.
44°10′ N., 53°15′ O. 1-100.
44°10′ N., 53°30′ O. 1-100.
222 630
Parcel No. 13
Latitude/
Longitude*
44°00′ N, 52°15′ W
44°00′ N, 52°30′ W
44°00′ N, 52°45′ W
44°10′ N, 52°15′ W
44°10′ N, 52°30′ W
44°10′ N, 52°45′ W
2533
Sections
6-10, 16-20, 26-30, 36-40,
46-50, 56-60.
1-60.
Total
Hectares
10 374
Latitude/
Longitude*
48°00′ N., 60°15′ O.
20 694
48°10′ N., 60°15′ O.
Sections
6-10, 16-20, 26-30, 36-40,
46-50, 56-60.
1-60.
31 068
Total
Hectares
10 374
20 694
31 068
[33-1-o]
[33-1-o]
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
Designation Order
Arrêté
Notice is hereby given, pursuant to subsection 521(1.1) of the
Bank Act, that the Secretary of State (International Financial Institutions), on behalf of the Minister of Finance, designated The
Chase Manhattan Corporation on July 24, 2000, pursuant to subsection 521(1.06) of the Bank Act, as a foreign bank to which
subsection 521(1.03) of the Bank Act does not apply.
JAMES SCOTT PETERSON
Secretary of State
(International Financial Institutions)
Avis est par la présente donné, conformément au paragraphe 521(1.1) de la Loi sur les banques, que le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales), au nom du ministre des
Finances, a soustrait The Chase Manhattan Corporation le
24 juillet 2000, conformément au paragraphe 521(1.06) de la Loi
sur les banques, à l’application du paragraphe 521(1.03) de la Loi
sur les banques.
Le 3 août 2000
Le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales)
JAMES SCOTT PETERSON
[33-1-o]
[33-1-o]
August 3, 2000
———
———
* North American Datum 1927
* Système géodésique nord-américain de 1927
2534
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
Foreign Bank Order
Arrêté de banque étrangère
Notice is hereby given, pursuant to subsection 521(3) of the
Bank Act, that the Secretary of State (International Financial Institutions), on behalf of the Minister of Finance, has consented to
the following foreign banks, pursuant to subsection 521(1) of the
Bank Act, acquiring shares of or ownership interests in one or
more Canadian entities in such numbers as to cause the entities to
become non-bank affiliates of the foreign banks:
Avis est par la présente donné, conformément au paragraphe 521(3) de la Loi sur les banques, que le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales), au nom du ministre des
Finances, a consenti à ce que les banques étrangères suivantes, en
vertu du paragraphe 521(1) de la Loi sur les banques, acquièrent
un nombre d’actions ou de titres de participation d’une ou plusieurs entités canadiennes de sorte que ces dernières deviennent
des établissements affiliés aux banques étrangères :
Foreign Bank
Banque étrangère
Non-Bank Affiliates
Établissements affiliés
Effective Date (m/d/y)
Date d’entrée en vigueur (m/j/a)
(1) The Chase Manhattan Corporation
(2) Coöperatieve Centrale RaiffeisenBoerenleenbank B.A.
Fleming Asset management (Canada) Inc.
De Lage Landen Financial Services, Canada Inc.
07/24/2000
07/27/2000
August 2, 2000
Le 2 août 2000
JAMES SCOTT PETERSON
Secretary of State
(International Financial Institutions)
Le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales)
JAMES SCOTT PETERSON
[33-1-o]
[33-1-o]
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
The Chase Manhattan Corporation
The Chase Manhattan Corporation
Notice is hereby given, pursuant to subsection 518(6) of the
Bank Act, of the issuance on July 24, 2000, of the following
order:
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 518(6) de la Loi sur les banques, de l’émission en date du
24 juillet 2000 de l’arrêté suivant :
Order to Hold Shares
Arrêté pour la détention d’actions
The Secretary of State (International Financial Institutions), on
behalf of the Minister of Finance and pursuant to subparagraph 518(3)(b)(ii) of the Bank Act, approves the application of
The Chase Manhattan Corporation and its associated entities
requesting permission to acquire a substantial investment in
Copthall Holdings (Canada) Inc. and Jardine Fleming Canada
Holdings Ltd.
This order is subject to the condition that the principal activities in Canada of Copthall Holdings (Canada) Inc. and Jardine
Fleming Canada Holdings Ltd. do not consist of any activity referred to in paragraph 518(3)(a) of the Bank Act.
August 3, 2000
JAMES SCOTT PETERSON
Secretary of State
(International Financial Institutions)
Au nom du ministre des Finances, et en vertu du sousalinéa 518(3)b)(ii) de la Loi sur les banques, le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales), approuve la demande de
The Chase Manhattan Corporation et des entités liées à celleci, visant leur acquisition d’un intérêt de groupe financier dans
Copthall Holdings (Canada) Inc. et Jardine Fleming Canada
Holdings Ltd.
Cet arrêté est assujetti à la restriction que les activités principales au Canada de Copthall Holdings (Canada) Inc. et Jardine
Fleming Canada Holdings Ltd. ne consistent pas à exercer des
activités visées à l’alinéa 518(3)a) de la Loi sur les banques.
Le 3 août 2000
Le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales)
JAMES SCOTT PETERSON
[33-1-o]
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2535
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at July 19, 2000
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion......................................................
1.
Capital paid up ................................................................ $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation .........................................................
33,543,430,006
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada ......................... $
(b)
Provincial
Governments ................
(c)
Banks ...........................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association...................
(e)
Other ............................
315,461,445
10,054,152
Total............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada ....
(b)
Provincial Governments...
(c)
Members of the Canadian
Payments Association ......
539,128,817
Total...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ...........................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years...............................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years...............................
(d)
Securities issued or
guaranteed by a province
of Canada.......................
(e)
Other Bills......................
(f)
Other investments ..........
325,515,597
539,128,817
11,283,003
555,596,519
6,398,162
306,898,697
Total ..............................................................
9,257,467,736
5.
6,840,444,047
6.
15,060,924,939
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada..........................
(b)
To others .......................
5,000,000
880,176,381
164,140,155
Total ..............................................................
164,140,155
All other liabilities..........................................................
1,095,592,183
3,084,758,525
Total...............................................................
34,243,595,247
5.
Bank premises.................................................................
167,993,869
6.
All other assets................................................................
437,105,195
Total............................................................... $
35,713,338,725
Total ......................................................... $
35,713,338,725
NOTES
MATURITY DISTRIBUTION OF INVESTMENTS IN SECURITIES ISSUED OR GUARANTEED BY CANADA NOT MATURING WITHIN
3 YEARS (ITEM 4(c) OF ABOVE ASSETS):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years ..................................................................................................................................................... $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years ...................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years ...................................................................................................................................................................................
$
3,573,697,985
7,781,247,193
3,705,979,761
15,060,924,939
TOTAL AMOUNT OF SECURITIES INCLUDED IN ITEMS 4(a) TO (c) OF ABOVE ASSETS HELD UNDER PURCHASE AND RESALE AGREEMENTS*
* Effective November 10, 1999, the amount of securities held under Purchase and Resale Agreements is no longer recorded under item 4 of above assets.
Please refer to the following disclosures.
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER ASSETS RELATED TO SECURITIES PURCHASED UNDER RESALE AGREEMENTS
$
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER LIABILITIES RELATED TO SECURITIES SOLD UNDER REPURCHASE AGREEMENTS
$
787,462,227
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
F. J. MAHONEY
Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
M. KNIGHT
Senior Deputy Governor
Ottawa, July 20, 2000
[33-1-o]
Canada Gazette Part I
2536
August 12, 2000
BANQUE DU CANADA
Bilan au 19 juillet 2000
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or..................................................
1.
Capital versé.................................................................... $
2.
Dépôts payables en devises étrangères :
a)
Devises américaines......... $
b)
Autres devises ..................
2.
Fonds de réserve..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation........................................................
33 543 430 006
4.
Dépôts :
a)
Gouvernement du
Canada .......................... $
b)
Gouvernements
provinciaux......................
c)
Banques...........................
d)
Autres établissements
membres de
l’Association canadienne
des paiements ..................
e)
Autres dépôts...................
315 461 445
10 054 152
Total............................................................... $
3.
Avances :
a)
Au gouvernement du
Canada ...............................
b)
Aux gouvernements
provinciaux ........................
c)
Aux établissements membres
de l’Association canadienne
des paiements.....................
325 515 597
539 128 817
Total...............................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
a)
Bons du Trésor du
Canada .............................
b)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, échéant dans
les trois ans ......................
c)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, n’échéant pas
dans les trois ans ..............
d)
Valeurs mobilières
émises ou garanties par
une province.....................
e)
Autres bons ......................
f)
Autres placements............
539 128 817
11 283 003
555 596 519
6 398 162
306 898 697
Total ...............................................................
5.
9 257 467 736
6 840 444 047
6.
Passif payable en devises étrangères :
a)
Au gouvernement du
Canada ..........................
b)
À d’autres......................
5 000 000
880 176 381
164 140 155
Total ..............................................................
164 140 155
Divers.............................................................................
1 095 592 183
15 060 924 939
3 084 758 525
Total...............................................................
34 243 595 247
5.
Locaux de la Banque.......................................................
167 993 869
6.
Divers .............................................................................
437 105 195
Total............................................................... $
35 713 338 725
Total ......................................................... $
35 713 338 725
NOTES COMPLÉMENTAIRES
RÉPARTITION, SELON L’ÉCHÉANCE, DES PLACEMENTS EN VALEURS MOBILIÈRES ÉMISES OU GARANTIES PAR LE CANADA,
N’ÉCHÉANT PAS DANS LES TROIS ANS (POSTE 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans.................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans......................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ................................................................................................................................................
$
3 573 697 985
7 781 247 193
3 705 979 761
15 060 924 939
MONTANT TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES COMPRISES DANS LES POSTES 4a) À 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS, DÉTENUES EN VERTU
DE CONVENTIONS D’ACHAT ET DE REVENTE*
* Depuis le 10 novembre 1999, le montant des valeurs mobilières détenues en vertu de conventions d’achat et de revente n’est plus compris dans le poste 4 de
l’actif ci-dessus. Veuillez vous reporter aux notes suivantes.
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES ACHETÉES EN VERTU DE PRISES EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DE L’ACTIF :
$
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES VENDUES EN VERTU DE CESSIONS EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DU PASSIF :
$
787 462 227
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le comptable en chef
F. J. MAHONEY
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi
sur la Banque du Canada.
Le premier sous-gouverneur
M. KNIGHT
Ottawa, le 20 juillet 2000
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2537
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at July 26, 2000
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion......................................................
1.
Capital paid up ................................................................ $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation .........................................................
33,669,274,598
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada ......................... $
(b)
Provincial
Governments ................
(c)
Banks ...........................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association...................
(e)
Other ............................
298,107,410
10,127,883
Total............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada ....
(b)
Provincial Governments...
(c)
Members of the Canadian
Payments Association ......
440,780,229
Total...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ...........................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years...............................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years...............................
(d)
Securities issued or
guaranteed by a province
of Canada.......................
(e)
Other Bills......................
(f)
Other investments ..........
308,235,293
440,780,229
10,813,701
426,327,010
38,623,221
254,915,831
Total ..............................................................
9,319,551,204
5.
6,840,505,868
6.
15,060,999,057
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada..........................
(b)
To others .......................
5,000,000
730,679,763
148,187,379
Total ..............................................................
148,187,379
All other liabilities..........................................................
347,903,562
2,337,292,697
Total...............................................................
33,558,348,826
5.
Bank premises.................................................................
168,437,173
6.
All other assets................................................................
450,243,781
Total............................................................... $
34,926,045,302
Total ......................................................... $
34,926,045,302
NOTES
MATURITY DISTRIBUTION OF INVESTMENTS IN SECURITIES ISSUED OR GUARANTEED BY CANADA NOT MATURING WITHIN
3 YEARS (ITEM 4(c) OF ABOVE ASSETS):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years ..................................................................................................................................................... $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years ...................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years ...................................................................................................................................................................................
$
3,573,853,015
7,781,246,843
3,705,899,199
15,060,999,057
TOTAL AMOUNT OF SECURITIES INCLUDED IN ITEMS 4(a) TO (c) OF ABOVE ASSETS HELD UNDER PURCHASE AND RESALE AGREEMENTS*
* Effective November 10, 1999, the amount of securities held under Purchase and Resale Agreements is no longer recorded under item 4 of above assets.
Please refer to the following disclosures.
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER ASSETS RELATED TO SECURITIES PURCHASED UNDER RESALE AGREEMENTS
$
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER LIABILITIES RELATED TO SECURITIES SOLD UNDER REPURCHASE AGREEMENTS
$
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
F. J. MAHONEY
Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
M. KNIGHT
Senior Deputy Governor
Ottawa, July 27, 2000
[33-1-o]
Canada Gazette Part I
2538
August 12, 2000
BANQUE DU CANADA
Bilan au 26 juillet 2000
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or..................................................
1.
Capital versé.................................................................... $
2.
Dépôts payables en devises étrangères :
a)
Devises américaines......... $
b)
Autres devises ..................
2.
Fonds de réserve..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation........................................................
33 669 274 598
4.
Dépôts :
a)
Gouvernement du
Canada .......................... $
b)
Gouvernements
provinciaux......................
c)
Banques...........................
d)
Autres établissements
membres de
l’Association canadienne
des paiements ..................
e)
Autres dépôts...................
298 107 410
10 127 883
Total............................................................... $
3.
Avances :
a)
Au gouvernement du
Canada ...............................
b)
Aux gouvernements
provinciaux ........................
c)
Aux établissements membres
de l’Association canadienne
des paiements.....................
308 235 293
440 780 229
Total...............................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
a)
Bons du Trésor du
Canada .............................
b)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, échéant dans
les trois ans ......................
c)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, n’échéant pas
dans les trois ans ..............
d)
Valeurs mobilières
émises ou garanties par
une province.....................
e)
Autres bons ......................
f)
Autres placements............
440 780 229
10 813 701
426 327 010
38 623 221
254 915 831
Total ...............................................................
5.
9 319 551 204
6 840 505 868
6.
Passif payable en devises étrangères :
a)
Au gouvernement du
Canada ..........................
b)
À d’autres......................
5 000 000
730 679 763
148 187 379
Total ..............................................................
148 187 379
Divers.............................................................................
347 903 562
15 060 999 057
2 337 292 697
Total...............................................................
33 558 348 826
5.
Locaux de la Banque.......................................................
168 437 173
6.
Divers .............................................................................
450 243 781
Total............................................................... $
34 926 045 302
Total ......................................................... $
34 926 045 302
NOTES COMPLÉMENTAIRES
RÉPARTITION, SELON L’ÉCHÉANCE, DES PLACEMENTS EN VALEURS MOBILIÈRES ÉMISES OU GARANTIES PAR LE CANADA,
N’ÉCHÉANT PAS DANS LES TROIS ANS (POSTE 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans.................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans......................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ................................................................................................................................................
$
3 573 853 015
7 781 246 843
3 705 899 199
15 060 999 057
MONTANT TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES COMPRISES DANS LES POSTES 4a) À 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS, DÉTENUES EN VERTU
DE CONVENTIONS D’ACHAT ET DE REVENTE*
* Depuis le 10 novembre 1999, le montant des valeurs mobilières détenues en vertu de conventions d’achat et de revente n’est plus compris dans le poste 4 de
l’actif ci-dessus. Veuillez vous reporter aux notes suivantes.
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES ACHETÉES EN VERTU DE PRISES EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DE L’ACTIF :
$
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES VENDUES EN VERTU DE CESSIONS EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DU PASSIF :
$
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le comptable en chef
F. J. MAHONEY
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi
sur la Banque du Canada.
Le premier sous-gouverneur
M. KNIGHT
Ottawa, le 27 juillet 2000
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2539
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at July 31, 2000
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion......................................................
1.
Capital paid up ................................................................ $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation .........................................................
33,855,496,753
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada ......................... $
(b)
Provincial
Governments ................
(c)
Banks ...........................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association...................
(e)
Other ............................
315,287,104
10,117,118
Total............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada ....
(b)
Provincial Governments...
(c)
Members of the Canadian
Payments Association ......
574,712,400
Total...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ...........................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years...............................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years...............................
(d)
Securities issued or
guaranteed by a province
of Canada.......................
(e)
Other Bills......................
(f)
Other investments ..........
325,404,222
574,712,400
11,661,577
878,186,752
21,304,867
251,391,212
Total ..............................................................
9,337,716,859
5.
6,840,550,025
6.
15,061,051,998
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada..........................
(b)
To others .......................
5,000,000
1,162,544,408
163,048,912
Total ..............................................................
163,048,912
All other liabilities..........................................................
371,605,029
2,078,871,297
Total...............................................................
33,318,190,179
5.
Bank premises.................................................................
166,389,907
6.
All other assets................................................................
1,197,998,394
Total............................................................... $
35,582,695,102
Total ......................................................... $
35,582,695,102
NOTES
MATURITY DISTRIBUTION OF INVESTMENTS IN SECURITIES ISSUED OR GUARANTEED BY CANADA NOT MATURING WITHIN
3 YEARS (ITEM 4(c) OF ABOVE ASSETS):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years ..................................................................................................................................................... $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years ...................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years ...................................................................................................................................................................................
$
3,573,963,750
7,781,246,593
3,705,841,655
15,061,051,998
TOTAL AMOUNT OF SECURITIES INCLUDED IN ITEMS 4(a) TO (c) OF ABOVE ASSETS HELD UNDER PURCHASE AND RESALE AGREEMENTS*
* Effective November 10, 1999, the amount of securities held under Purchase and Resale Agreements is no longer recorded under item 4 of above assets.
Please refer to the following disclosures.
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER ASSETS RELATED TO SECURITIES PURCHASED UNDER RESALE AGREEMENTS
$
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER LIABILITIES RELATED TO SECURITIES SOLD UNDER REPURCHASE AGREEMENTS
$
735,986,956
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
F. J. MAHONEY
Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
M. KNIGHT
Senior Deputy Governor
Ottawa, August 1, 2000
[33-1-o]
Canada Gazette Part I
2540
August 12, 2000
BANQUE DU CANADA
Bilan au 31 juillet 2000
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or..................................................
1.
Capital versé.................................................................... $
2.
Dépôts payables en devises étrangères :
a)
Devises américaines......... $
b)
Autres devises ..................
2.
Fonds de réserve..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation........................................................
33 855 496 753
4.
Dépôts :
a)
Gouvernement du
Canada .......................... $
b)
Gouvernements
provinciaux......................
c)
Banques...........................
d)
Autres établissements
membres de
l’Association canadienne
des paiements ..................
e)
Autres dépôts...................
315 287 104
10 117 118
Total............................................................... $
3.
Avances :
a)
Au gouvernement du
Canada ...............................
b)
Aux gouvernements
provinciaux ........................
c)
Aux établissements membres
de l’Association canadienne
des paiements.....................
325 404 222
574 712 400
Total...............................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
a)
Bons du Trésor du
Canada .............................
b)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, échéant dans
les trois ans ......................
c)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par
le Canada, n’échéant pas
dans les trois ans ..............
d)
Valeurs mobilières
émises ou garanties par
une province.....................
e)
Autres bons ......................
f)
Autres placements............
574 712 400
11 661 577
878 186 752
21 304 867
251 391 212
Total ...............................................................
5.
9 337 716 859
6 840 550 025
6.
Passif payable en devises étrangères :
a)
Au gouvernement du
Canada ..........................
b)
À d’autres......................
5 000 000
1 162 544 408
163 048 912
Total ..............................................................
163 048 912
Divers.............................................................................
371 605 029
15 061 051 998
2 078 871 297
Total...............................................................
33 318 190 179
5.
Locaux de la Banque.......................................................
166 389 907
6.
Divers .............................................................................
1 197 998 394
Total............................................................... $
35 582 695 102
Total ......................................................... $
35 582 695 102
NOTES COMPLÉMENTAIRES
RÉPARTITION, SELON L’ÉCHÉANCE, DES PLACEMENTS EN VALEURS MOBILIÈRES ÉMISES OU GARANTIES PAR LE CANADA,
N’ÉCHÉANT PAS DANS LES TROIS ANS (POSTE 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans.................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans......................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ................................................................................................................................................
$
3 573 963 750
7 781 246 593
3 705 841 655
15 061 051 998
MONTANT TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES COMPRISES DANS LES POSTES 4a) À 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS, DÉTENUES EN VERTU
DE CONVENTIONS D’ACHAT ET DE REVENTE*
* Depuis le 10 novembre 1999, le montant des valeurs mobilières détenues en vertu de conventions d’achat et de revente n’est plus compris dans le poste 4 de
l’actif ci-dessus. Veuillez vous reporter aux notes suivantes.
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES ACHETÉES EN VERTU DE PRISES EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DE L’ACTIF :
$
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES VENDUES EN VERTU DE CESSIONS EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DU PASSIF :
$
735 986 956
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le comptable en chef
F. J. MAHONEY
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi
sur la Banque du Canada.
Le premier sous-gouverneur
M. KNIGHT
Ottawa, le 1er août 2000
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2541
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Thirty-Sixth Parliament
Deuxième session, trente-sixième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 16, 1999.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 16 octobre 1999.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
ROBERT MARLEAU
ROBERT MARLEAU
Clerk of the House of Commons
CHIEF ELECTORAL OFFICER
DIRECTEUR GÉNÉRAL DES ÉLECTIONS
CANADA ELECTIONS ACT
LOI ÉLECTORALE DU CANADA
Amendments to the Lists of Provincial Acts Specified in
Schedule IV to the Act
Modifications à la liste des lois provinciales mentionnées à
l’Annexe IV de la Loi
Notice is hereby given that the above-mentioned notice was
published as Extra No. 3, Vol. 134, on Tuesday, August 8, 2000.
Avis est par les présentes donné que l’avis susmentionné a été
publié dans l’édition spéciale no 3, vol. 134, le mardi 8 août 2000.
[33-1-o]
[33-1-o]
2542
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of a Charity
Annulation d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraphs 168(1)(b),
168(1)(c), 168(1)(d) and 168(1)(e) of the Income Tax Act, that I
propose to revoke the registration of the charity listed below
and that by virtue of paragraph 168(2)(b) thereof, the revocation of the registration is effective on the date of publication of
this notice in the Canada Gazette.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respecté les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est
indiqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément aux alinéas 168(1)b), 168(1)c), 168(1)d) et 168(1)e) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement
de l’organisme de bienfaisance mentionné ci-dessous en vertu
de l’alinéa 168(2)b) de cette Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la publication du présent avis
dans la Gazette du Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
119108611RR0001
Name/Nom
Address/Adresse
THE RAFAEL LEWIN FUND — HACHNOSAS KALLAH FUND, MONTRÉAL, QUE.
ENIKÖ VERMES
Acting Director General
Charities Directorate
La directrice générale par intérim
Direction des organismes de bienfaisance
ENIKÖ VERMES
[33-1-o]
[33-1-o]
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of Charities
Annulation d’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charities listed below because they have not met the filing requirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(c) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(b)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé aux organismes de bienfaisance indiqués ci-après parce qu’ils n’ont pas
présenté leur déclarations tel qu’il est requis en vertu de la Loi de
l’impôt sur le revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)c) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)b) de cette
Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à
la publication du présent avis dans la Gazette du Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
100110923RR0001
ALBERTA AURORA RUDOLF STEINER SCHOOL
SOCIETY, EDMONTON, ALTA.
LES COULEURS DE DIEU INC., SAINT-ALBERT
(QUÉ.)
BALMERTOWN PUBLIC LIBRARY BOARD,
BALMERTOWN, ONT.
CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL DE LA
MAURICIE, SHAWINIGAN-SUD (QUÉ.)
CENTRE HOSPITALIER SAINTE-THÉRÈSE DE
SHAWINIGAN, SHAWINIGAN (QUÉ.)
GARDERIE FANFOLIE, VANIER (QUÉ.)
HÔPITAL DE MONT-JOLI INC., MONT-JOLI
(QUÉ.)
L’HÔPITAL DE NOTRE-DAME-DE-FATIMA, LA
POCATIÈRE (QUÉ.)
LA CORPORATION DU CENTRE HOSPITALIER
DE MANIWAKI, MANIWAKI (QUÉ.)
LE FOYER DE VAL D’OR INC., VAL-D’OR (QUÉ.)
MANITOBA ANTI-POVERTY ORGANIZATION
(M. A. P. O. ) INC., WINNIPEG, MAN.
107659898RR0001
THE MANITOBA COMPOSERS ASSOCIATION
INCORPORATED, WINNIPEG, MAN.
MEADOW LAKE CHRISTIAN CENTRE INC.,
MEADOW LAKE, SASK.
OMINECA (41) RETIREMENT HOME SOCIETY,
VANDERHOOF, B.C.
RED LAKE PUBLIC LIBRARY, RED LAKE, ONT.
THE EDMONTON COMMUNITY LIVING
SOCIETY (E.C.L.S.), EDMONTON, ALTA.
TOWNSHIP OF SOUTH CROSBY VOLUNTEER
FIRE DEPARTMENT, ELGIN, ONT.
AGAPE GROUP HOMES INC., SAULT STE.
MARIE, ONT.
BENSON SENIOR CITIZENS INC., BENSON,
SASK.
BILL KAISER MINISTRIES SOCIETY,
VANCOUVER, B.C.
BRITISH COLUMBIA HUMANE EDUCATION
SOCIETY, VANCOUVER, B.C.
104448261RR0001
106742729RR0001
106899305RR0001
106899545RR0001
107415002RR0001
107491367RR0001
107491441RR0001
107585390RR0001
107609588RR0001
107659492RR0001
107685489RR0001
107795619RR0001
107879876RR0001
108080284RR0001
108134263RR0001
118778422RR0001
118803402RR0001
118809649RR0001
118818665RR0001
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2543
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
118876564RR0001
CORPORATION DE L’HÔPITAL DES MONTS,
SAINTE-ANNE-DES-MONTS (QUÉ.)
EMMANUEL ASSEMBLY WESTBANK
ASSOCIATION, WESTBANK, B.C.
« FAMILLE NOUVELLE » CENTRE D’ENTRAIDE
CONJUGAL ET FAMILIAL, MONTRÉAL (QUÉ.)
FÉDÉRATION DES GUIDES CATHOLIQUES DE
LA RÉGION GUIDES ET SCOUTS SAGUENAY
LAC SAINT-JEAN, CHICOUTIMI (QUÉ.)
FÉDÉRATION DES HARMONIES DU QUÉBEC,
MONTRÉAL (QUÉ.)
HILLTOP MUSICAL THEATRE GROUP OF
RICHMOND HILL, RICHMOND HILL, ONT.
LES AMIS CANADIENS DE PROFESSEURS DE
COLLÈGE-JÉRUSALEM/CANADIAN FRIENDS OF
TEACHERS COLLEGE-JERUSALEM, MONTRÉAL
(QUÉ.)
MEADOW LAKE AND DISTRICT ARTS COUNCIL
INC., MEADOW LAKE, SASK.
MITCHELL AND DISTRICT ARENA AND
COMMUNITY CENTRE, MITCHELL, ONT.
NORA LAM CHINESE MINISTRIES
INTERNATIONAL INC., ESTEVAN, SASK.
THE SEAGRAM MUSEUM, MONTRÉAL, QUE.
VILLA ST-MARTIN INC., MALARTIC (QUÉ.)
WEST SMOKY RECREATION CENTRE,
EAGLESHAM, ALTA.
WINNIPEG BACH FESTIVAL INC., WINNIPEG,
MAN.
CHRISTIAN LIFE CENTRE, FLIN FLON, MAN.
OKOTOKS MUSIC PARENTS ASSOCIATION,
OKOTOKS, MAN.
IGLESIA DE DIOSN (CHURCH OF GOD)
FELLOWSHIP, CALGARY, ALTA.
BUSINESS AGAINST DRUGS ASSOCIATION OF
CANADA, CALGARY, ALTA.
MORDEN BEACH COMMITTEE (1985) INC.,
MORDEN, MAN.
OUTAOUAIS-TRAVAIL, HULL (QUÉ.)
TREMPLIN-JEUNESSE INC., SAINTECATHERINE-DE-HATLEY (QUÉ.)
WESTERN FAMILY TO FAMILY SOCIETY,
SURREY, B.C.
LES CENTRES D’ACCUEIL STE-ÉLISABETH ET
ST-THOMAS, SAINTE-ÉLISABETH (QUÉ.)
COORDINATING COUNCIL FOR CHILDREN AND
YOUTH FOR LONDON AND MIDDLESEX,
LONDON, ONT.
LA CORPORATION DU CENTRE D’ACCUEIL DE
CAP-CHAT, CAP-CHAT (QUÉ.)
CENTRE LOCAL DE SERVICES
COMMUNAUTAIRES LES ABOITEAUX, SAINTPASCAL (QUÉ.)
LA MAISON DE LA CEINTURE FLÉCHÉE,
SAINTE-MARCELLINE (QUÉ.)
ST. MARTHA EDUCATIONAL SOCIETY,
CALGARY, ALTA.
LA MAISON TRAIT-D’UNION POUR
TOXICOMANES, SAINT-ALPHONSERODRIGUEZ (QUÉ.)
G. R. A. P. GROUPE DE RECHERCHES EN ARTS
PUBLICS, SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU (QUÉ.)
HEALTHY CITY ASSOCIATION CALGARY,CALGARY, ALTA.
LONG LAKE SCHOOL DIVISION NO. 30,
WATROUS, SASK.
THE FORKS PUBLIC ARCHAEOLOGICAL
ASSOCIATION INC., WINNIPEG, MAN.
HARMATTAN CHURCH OF THE NAZARENE,
OLDS, ALTA.
132692526RR0001
133049395RR0001
PROJECT SOW INC., WINNIPEG, MAN.
SOUTH-EASTERN MANITOBA CHRISTIAN
EDUCATION CONVENTION INC., STEINBACK,
MAN.
SCULPTURES DAN-BOIS POUR L’INTÉGRATION
DES HANDICAPÉS INC., LAVAL (QUÉ.)
WESTMAN HEAD INJURY ASSOCIATION,
BRANDON, MAN.
CREATIONS CLOVERDALE INC., VERDUN, QUE.
POTASH INTERPRETIVE CENTRE OF THE
PRAIRIES INC., COLONSAY, SASK.
MERHAMET MUSLIM CHARITABLE SOCIETY,
BURNABY, B.C.
ÉCOLE ALTERNATIVE LA CLÉ DES CHAMPS DE
LÉRY, LÉRY (QUÉ.)
COMMUNITY ROAD PATROL INC., WINNIPEG,
MAN.
THE ASSOCIATION OF GENERATION 2000
PROGRAMMES / L’ASSOCIATION DES
PROGRAMMES GÉNÉRATION 2000, NORTH
YORK, ONT.
FONDS D’HÉRITAGE JOHN A. MACDONALD,
MONTRÉAL (QUÉ.)
PRINCE GEORGE REGIONAL COMMUNITY
HEALTH FOUNDATION, PRINCE GEORGE, B.C.
THOMPSON ENVIRONMENTAL COUNCIL INC.,
THOMPSON, MAN.
LES PRODUCTIONS ITINÉRAIRES, MONTRÉAL
(QUÉ.)
C.H.S.L.D. DES VALLÉES DU NORD, SAINTJOVITE (QUÉ.)
R. E. S. S. A. C. DES LAURENTIDES
(REGROUPEMENT POUR L’ÉCOUTE ET LE
SUPPORT DE L’ACTE CRIMINEL), SAINTJÉRÔME (QUÉ.)
THEATRE STREET YOUTH SOCIETY,
BURNABY, B.C.
MANITOBA INTERDIOCESAN CATHOLIC
SCHOOLS INC., WINNIPEG, MAN.
CLUB SOCIAL 13-13, LAVAL (QUÉ.)
LES CENTRES D’HÉBERGEMENT ET DE SOINS
DE LONGUE DURÉE (CHSLD) DE
KAMOURASKA, SAINT-PASCAL (QUÉ.)
BOUNDARY TRAILS CHRISTIAN EDUCATION
SOCIETY INCORPORATED, MORDEN, MAN.
FONDATION POUR L’ÉTUDE ET LA
RECHERCHE SUR LE FÉDÉRALISME
CANADIEN/FOUNDATION FOR STUDIES AND
RESEARCH ON CANADIAN FEDERALISM,
MONTRÉAL (QUÉ.)
LA FONDATION ÉGYPTE - CANADA POUR
L’AVANCEMENT DES SCIENCES/THE EGYPTCANADA FOUNDATION FOR THE
ADVANCEMENT OF SCIENCES,
BEACONSFIELD (QUÉ.)
ALBERTA CHILDREN’S MUSEUM SOCIETY,
CALGARY, ALTA.
THE SOCIETY OF THE DEPENDENT
HANDICAPPED FOR INDIVIDUAL COMMUNITY
LIVING, EDMONTON, ALTA.
STAR-PHOENIX CARRIER ALUMNI
ASSOCIATION INC., SASKATOON, SASK.
AD LIBITUM VOCAL ENSEMBLE SOCIETY,
CALGARY, ALTA.
RAA RECOVERY AFTER ABUSE SOCIETY,
SLAVE LAKE, ALTA.
HOLY FAMILY HOSPITAL FOUNDATION INC.,
PRINCE ALBERT, SASK.
ALBERTA CHAPTER - SOIL AND WATER
CONSERVATION SOCIETY, EDMONTON, ALTA.
BREAK THE CYCLE FOUNDATION, CALGARY,
ALTA.
118898584RR0001
118912757RR0001
118913706RR0001
118913771RR0001
118958180RR0001
119014074RR0001
119036168RR0001
119043792RR0001
119058600RR0001
119253524RR0001
119286318RR0001
119295764RR0001
119300739RR0001
119304129RR0001
121085187RR0001
121683924RR0001
122045545RR0001
122410541RR0001
124903139RR0001
128729068RR0001
129135653RR0001
129829321RR0001
130104235RR0001
130421340RR0001
130715949RR0001
131094724RR0001
131310906RR0001
131850687RR0001
131985376RR0001
132064833RR0001
132081423RR0001
132451865RR0001
132657479RR0001
133062364RR0001
133638908RR0001
133717082RR0001
134164342RR0001
134453216RR0001
136798725RR0001
137026274RR0001
137454732RR0001
138358908RR0001
138580832RR0002
138795380RR0001
139115521RR0001
139996185RR0001
140790080RR0001
141014811RR0001
141051417RR0001
872754759RR0001
884898958RR0001
884940388RR0001
886087394RR0001
886390194RR0001
886406792RR0001
887960847RR0001
888046240RR0001
888231842RR0001
888556255RR0001
888697398RR0001
888701141RR0001
888860798RR0001
2544
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
888931177RR0001
THE CLOVER BAR BAND PARENTS
ASSOCIATION, SHERWOOK PARK, ALTA.
LES AUXILIAIRES DE L’HÔPITAL ST-VINCENT
D’OTTAWA ONTARIO, OTTAWA (ONT.)
ONTARIO DISTRICT ASSOCIATION OF
CHAPTERS S. P. E. B. S. Q. S. A. INC., ORILLIA,
ONT.
BIG BROTHERS/BIG SISTERS ASSOCIATION OF
THE PAS INC., THE PAS, MAN.
CORPORATION MARIE-REINE-DE-LARÉCONCILIATION, MONTRÉAL (QUÉ.)
SASKATCHEWAN INJURED WORKERS
ASSOCIATION INC., REGINA, SASK.
MAISON DES JEUNES DE WESTMOUNT,
WESTMOUNT (QUÉ.)
THE COMPASSIONATE TOUCH MINISTRIES
INC., REGINA, SASK.
THERAPEUTIC RIDING ORGANIZATION OF
THOMPSON INC., THOMPSON, MAN.
WAKAW & AREA HEALTH CARE FOUNDATION
INC., WAKAW, SASK.
FONDATION QUÉBÉCOISE DU DERNIER
ESPOIR, TERREBONNE (QUÉ.)
CENTRE D’ALPHABÉTISATION ET DE
RECHERCHE DE LA RIVE-SUD (C. A. R. R. S.),
LONGUEUIL (QUÉ.)
LA PETITE MONTAGNE INC., NOTRE-DAME-DELOURDES (MAN.)
HEARTLAND HOUSEWORKS SOCIETY,
CALGARY, ALTA.
LINKS OF LIFE MINISTRIES INC., WINNIPEG,
MAN.
THE SONSHINE HOPE RANCH FOUNDATION,
CALGARY, ALTA.
NATIVE CANADIAN CHILD CARE SERVICES,
CALGARY, ALTA.
PREGNANCY COUNSELLING CENTRE
YORKTON INC., YORKTON, SASK.
THE COCHRANE SOCIETY FOR EXCELLENCE
IN EDUCATION, COCHRANE, ALTA.
ELDON D. FOOTE CANADIAN FOUNDATION,
EDMONTON, ALTA.
DALMENY EMERGENCY MEDICAL SERVICES
CORP., DALMENY, SASK.
LIVING WORD MINISTRIES INC., REGINA,
SASK.
WADENA REC CENTRE FUNDRAISERS INC.,
WADENA, SASK.
CANINE HELPERS AND PARTNERS SOCIETY OF
ALBERTA, RED DEER, ALTA.
MUSLIM RESEARCH FOUNDATION,
EDMONTON, ALTA.
SIMPLY SHAKESPEARE INC., WINNIPEG, MAN.
892440769RR0001
FONDATION À LA SOURCE INC., SAINTLAMBERT (QUÉ.)
LOWE FARM EVANGELICAL MENNONITE
CHURCH, MORRIS, MAN.
BIG BROTHERS/BIG SISTERS ASSOCIATION OF
PEACE RIVER DISTRICT, PEACE RIVER, ALTA.
JESSIE JAMES BOYS & GIRLS RANCH INC.,
DUGALD, MAN.
RIMBEY NEW ARENA SOCIETY, RIMBEY,
ALTA.
ASSOCIATION DES DIPLÔMÉS HAITIENS DU
QUÉBEC, TERREBONNE (QUÉ.)
FONDATION MARINIER POUR PERSONNES
DÉFAVORISÉES, LASALLE (QUÉ.)
JOACHIMSTHAL RELIEF FUND INC., WINNIPEG,
MAN.
RED DEER BLOCK PARENT ASSOCIATION, RED
DEER, ALTA.
THE CONSTABLE RICK SONNENBERG
MEMORIAL SOCIETY, CALGARY, ALTA.
ASSOCIATION QUÉBÉCOISE POUR LE BIENÊTRE DES BRÛLÉS (BRULAM), LONGUEUIL
(QUÉ.)
NORTH LANE PARK FUND INC., HOLDFAST,
SASK.
WINNIPEG COMMUNITY PATROL INC.,
WINNIPEG, MAN.
SASKATCHEWAN FIRST WORLD WAR
MEMORIAL PROJECT INC., REGINA, SASK.
WASCANA THEATRE WORKS INC., REGINA,
SASK.
MAISON L’ÉQUILIBRE INC., VAL-DAVID (QUÉ.)
CORNERSTONE CHURCH OF LETHBRIDGE
SOCIETY, LETHBRIDGE, ALTA.
FOOTHILLS OPEN LANDS INC., OKOTOKS,
ALTA.
VICTORY CHRISTIAN FELLOWSHIP OF
ESTEVAN INC., ESTEVAN, SASK.
SAFE FAMILY SOCIETY OF CENTRAL
ALBERTA, RED DEER, ALTA.
BAT CONSERVATION SOCIETY OF CANADA,
CALGARY, ALTA.
THE NORM JACKSON RETREAT CENTRE
SOCIETY, CALGARY, ALTA.
CHRIST IS KING PENTECOSTAL EVANGELICAL
CHURCH INC., SASKATOON, SASK.
NORTHERN LIGHTS SEARCH AND RESCUE
INC., MEADOW LAKE, SASK.
BIG BROTHERS AND BIG SISTERS OF
LABRADOR WEST INC., LABRADOR CITY,
NFLD.
889063848RR0001
889232443RR0002
889243572RR0001
889484176RR0001
890248198RR0001
890259773RR0001
890454572RR0001
890456171RR0001
890559669RR0001
890734684RR0001
890763667RR0001
891002446RR0001
891082745RR0001
891099046RR0001
891162943RR0001
891201543RR0001
891223547RR0001
891297541RR0001
891301749RR0001
891713778RR0001
892179862RR0001
892182445RR0001
892277641RR0001
892399379RR0001
892413162RR0001
892462961RR0001
892479361RR0001
892528761RR0001
892898966RR0001
892929761RR0001
893025569RR0001
893039966RR0001
893187765RR0001
893213967RR0001
893231761RR0001
893388090RR0001
893682534RR0001
894058668RR0001
894814086RR0001
896220985RR0001
896366234RR0001
897705182RR0001
897828067RR0001
897891636RR0001
897931341RR0001
898286273RR0001
898398839RR0001
898680830RR0001
899135677RR0001
ENIKÖ VERMES
Acting Director General
Charities Directorate
La directrice générale par intérim
Direction des organismes de bienfaisance
ENIKÖ VERMES
[33-1-o]
[33-1-o]
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of Charities
Annulation d’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The registered charities listed below have amalgamated or
merged with other organizations and have requested that their
registration be revoked. Therefore, the following notice of
Les organismes de bienfaisance enregistrés dont les noms figurent ci-dessous ont fusionné avec d’autres organismes et ont demandé que leur enregistrement soit révoqué. Par conséquent, le
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
proposed revocation has been sent to them, and is now being
published according to the requirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(a) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(a)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
2545
Ministère leur a envoyé l’avis suivant qui est maintenant publié
conformément aux dispositions de la Loi de l’impôt sur le
revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)a) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)a) de cette
Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à
la publication du présent avis dans la Gazette du Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
106804032RR0001
BOYS AND GIRLS CLUB OF GREATER VICTORIA,
VICTORIA, B.C.
COASTAL COMMUNITY SERVICES SOCIETY,
VICTORIA, B.C.
FRONTENAC-LENNOX & ADDINGTON COUNTY
ROMAN CATHOLIC SEPARATE SCHOOL BOARD,
NAPANEE, ONT.
CLEARVIEW REGIONAL DIVISION NO. 24,
STETTLER, ALTA.
THE HASTINGS PRINCE EDWARD COUNTY
ROMAN CATHOLIC SEPARATE SCHOOL BOARD,
NAPANEE, ONT.
119288918RR1241
RAM MOUNTAIN CONGREGATION OF
JEHOVAHS WITNESSES, LESLIEVILLE, ALTA.
WESTERN ONTARIO CONSERVATORY OF
MUSIC, LONDON, ONT.
LA FONDATION DU CLSC ALFREDDESROCHERS, MAGOG (QUÉ.)
SASKATOON CANCER CLINIC TRUST ACCOUNT,
REGINA, SASK.
B C HEPATITIS FOUNDATION, PENTICTON, B.C.
ALLAN BLAIR CANCER CENTRE, REGINA, SASK.
106950538RR0001
107408395RR0001
107962250RR0001
108084054RR0001
131168429RR0001
872555560RR0001
886890599RR0001
887027969RR0001
887359990RR0001
ENIKÖ VERMES
Acting Director General
Charities Directorate
La directrice générale par intérim
Direction des organismes de bienfaisance
ENIKÖ VERMES
[33-1-o]
[33-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, 1 Promenade
du Portage, Ground Floor, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997 (Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
— 530-580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096 (Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
AVIS AUX INTÉRESSÉS
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, 1, promenade
du Portage, Rez-de-chaussée, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
— 530-580, rue Hornby, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778 (ATS),
(604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
2546
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
— C.R.T.C. Documentation Centre, Scotia Place Tower Two,
19th Floor, Suite 1909, 10060 Jasper Avenue, Edmonton, Alberta T5J 3R8, (780) 495-3224 (Telephone), (780) 495-3214
(Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
— Centre de documentation du C.R.T.C., Scotia Place Tower
Two, 19e étage, Bureau 1909, 10060, avenue Jasper, Edmonton (Alberta) T5J 3R8, (780) 495-3224 (téléphone), (780)
495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ciaprès en s’adressant au CRTC.
2000-276
2000-276
July 31, 2000
Le 31 juillet 2000
Canadian Broadcasting Corporation
Windsor, Ontario
Approved — Addition of a digital radio broadcasting transmitter
at Windsor.
Société Radio-Canada
Windsor (Ontario)
Approuvé — Ajout d’un émetteur de radiodiffusion numérique à
Windsor.
2000-277
2000-277
July 31, 2000
Le 31 juillet 2000
CKPG Television Limited
Prince George and Terrace, British Columbia
Approved — Renewal of the licence for the English-language
television network consisting of CKPG-TV Prince George and
CFTK-TV Terrace, from September 1, 2000, to August 31, 2007.
CKPG Television Limited
Prince George et Terrace (Colombie-Britannique)
Approuvé — Renouvellement de la licence du réseau de télévision de langue anglaise constitué de CKPG-TV Prince George et
CFTK-TV Terrace, du 1er septembre 2000 au 31 août 2007.
2000-278
2000-278
July 31, 2000
Le 31 juillet 2000
WIC Premium Corporation
Vancouver, British Columbia
Approved — Renewal of the licence for the English-language
radio network broadcasting the Vancouver Canucks hockey
games of the week for the 2000-2001 to 2006-2007 seasons of the
National Hockey League. The licence will expire August 31,
2007.
WIC Premium Corporation
Vancouver (Colombie-Britannique)
Approuvé — Renouvellement de la licence du réseau radiophonique de langue anglaise diffusant les matchs de hockey de la semaine des Canucks de Vancouver au cours des saisons de la Ligue nationale de hockey de 2000-2001 à 2006-2007. La licence
expirera le 31 août 2007.
2000-279
2000-279
July 31, 2000
Le 31 juillet 2000
Rogers (Alberta) Ltd.
Calgary, Alberta
Approved — Renewal of the licence for the English-language
radio network broadcasting hockey games of the Calgary Flames
for the 2000-2001 to 2002-2003 seasons of the National Hockey
League. The licence will expire August 31, 2003.
Rogers (Alberta) Ltd.
Calgary (Alberta)
Approuvé — Renouvellement de la licence du réseau radiophonique de langue anglaise diffusant les matchs de hockey des Flames
de Calgary au cours des saisons de la Ligue nationale de hockey
de 2000-2001 à 2002-2003. La licence expirera le 31 août 2003.
2000-280
2000-280
July 31, 2000
Serge Girard
Part of the Township of Inverness (Domaine Goudreault),
Quebec
Revocation of the licence for the cable distribution undertaking
serving part of the Township of Inverness.
Le 31 juillet 2000
Serge Girard
Secteur du canton de Inverness (Domaine Goudreault)
[Québec]
Révocation de la licence relative à l’entreprise de distribution par
câble qui dessert un secteur du canton de Inverness.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2000-281
July 31, 2000
2000-281
2547
Le 31 juillet 2000
The Haliburton Broadcasting Group Inc.
Bracebridge, Ontario
Denied — Change in the frequency and power increase for
CFBG-FM Bracebridge.
The Haliburton Broadcasting Group Inc.
Bracebridge (Ontario)
Refusé — Changement de la fréquence et augmentation de la
puissance de CFBG-FM Bracebridge.
2000-282
2000-282
August 1, 2000
Le 1 er août 2000
Telephone City Broadcast Limited
Brantford, Ontario
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKPC
Brantford from September 1, 2000, to August 31, 2003.
Telephone City Broadcast Limited
Brantford (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKPC Brantford du 1er septembre 2000 au 31 août 2003.
2000-283
2000-283
August 1, 2000
Le 1er août 2000
CHUM Limited
Kitchener, Ontario
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKKW
Kitchener from September 1, 2000, to August 31, 2003.
CHUM Limitée
Kitchener (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKKW Kitchener du 1er septembre 2000 au 31 août 2003.
2000-284
2000-284
August 1, 2000
Le 1er août 2000
Standard Broadcast Productions, (Sound Source)
Toronto, Ontario
Approved — Renewal of the licence of the English-language
radio network to broadcast the program “Command Performance”, from September 1, 2000, to August 31, 2007.
Standard Broadcast Productions (Sound Source)
Toronto (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence du réseau radiophonique de langue anglaise aux fins de la diffusion de l’émission
« Command Performance », du 1er septembre 2000 au 31 août
2007.
2000-285
2000-285
August 1, 2000
Le 1er août 2000
Ash-Creek Television Society
Cache Creek and Ashcroft, British Columbia
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFMA-FM
Cache Creek and Ashcroft from September 1, 2000, to August 31,
2007.
Ash-Creek Television Society
Cache Creek et Ashcroft (Colombie-Britannique)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFMA-FM Cache Creek et Ashcroft du 1er septembre 2000 au
31 août 2007.
2000-286
2000-286
August 1, 2000
Le 1er août 2000
Cariboo Central Interior Radio Inc.
Williams Lake, British Columbia
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFFM-FM
Williams Lake from September 1, 2000, to August 31, 2007.
Cariboo Central Interior Radio Inc.
Williams Lake (Colombie-Britannique)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFFM-FM Williams Lake du 1er septembre 2000 au 31 août
2007.
2000-287
2000-287
August 1, 2000
Le 1er août 2000
Klondike Broadcasting Company Limited
Whitehorse, Carcross, etc., Yukon Territory
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKRW
Whitehorse and its transmitters VF2266, VF2267, VF2063,
VF2269, VF2268, VF2270 and VF2143, from September 1,
2000, to August 31, 2007.
Klondike Broadcasting Company Limited
Whitehorse, Carcross, etc. (Territoire du Yukon)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKRW Whitehorse et ses émetteurs VF2266, VF2267, VF2063,
VF2269, VF2268, VF2270 et VF2143, du 1er septembre 2000 au
31 août 2007.
2000-288
2000-288
August 3, 2000
Le 3 août 2000
Canadian Broadcasting Corporation
Vancouver and Kamloops, British Columbia
Approved — Addition of a transmitter at Kamloops.
Société Radio-Canada
Vancouver et Kamloops (Colombie-Britannique)
Approuvé — Ajout d’un émetteur à Kamloops.
2000-289
2000-289
August 3, 2000
Fabrique de la Paroisse du Sacré-Cœur du diocèse d’Ottawa
Ottawa, Ontario
Approved — Renewal of the broadcasting licence for VF8013
Ottawa, from September 1, 2000, to August 31, 2007.
Le 3 août 2000
Fabrique de la Paroisse du Sacré-Cœur du diocèse d’Ottawa
Ottawa (Ontario)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
VF8013 Ottawa, du 1er septembre 2000 au 31 août 2007.
2548
Canada Gazette Part I
2000-290
August 12, 2000
August 3, 2000
2000-290
Le 3 août 2000
Standard Radio Inc.
Winnipeg, Manitoba
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFWM-FM
Winnipeg, from September 1, 2000, to August 31, 2004.
Standard Radio Inc.
Winnipeg (Manitoba)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFWM-FM Winnipeg, du 1er septembre 2000 au 31 août 2004.
2000-291
2000-291
August 3, 2000
Le 3 août 2000
Forvest Broadcasting Corporation
Saskatoon, Saskatchewan
Approved — Renewal of the broadcasting licences for CJWW
and CFQC-FM Saskatoon, from September 1, 2000, to August 31, 2007.
Forvest Broadcasting Corporation
Saskatoon (Saskatchewan)
Approuvé — Renouvellement des licences de radiodiffusion de
CJWW et CFQC-FM Saskatoon, du 1er septembre 2000 au
31 août 2007.
2000-292
2000-292
August 3, 2000
Le 3 août 2000
Corus Radio Company
Calgary and Banff, Alberta
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKRY-FM
Calgary and its transmitter at Banff, from September 1, 2000, to
August 31, 2007.
Corus Radio Company
Calgary et Banff (Alberta)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKRY-FM Calgary et son émetteur à Banff, du 1er septembre
2000 au 31 août 2007.
[33-1-o]
[33-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2000-111
AVIS PUBLIC 2000-111
Call for comments on proposed amendments to CRTC Rules of
Procedure
Appel d’observations concernant un projet de modification des
Règles de procédure du CRTC
The CRTC Rules of Procedure (the Rules) now specify that a
notice of an application for which the Commission proposes to
hold a public hearing must be published in the Canada Gazette
not less than 50 days before the date fixed for the public hearing
to begin. The Commission is calling for comments on a proposal
to amend the Rules to reduce this minimum notice period from 50
to 30 days. This shorter period would give the Commission more
flexibility in dealing with applications in certain circumstances.
Information about how to submit a comment on this matter is set
out at the end of this notice.
Selon les Règles de procédure du CRTC (les Règles) actuelles,
le Conseil, lorsqu’il propose de tenir une audience publique, doit
publier un avis de demande dans la Gazette du Canada au moins
50 jours avant la date prévue de l’ouverture de l’audience. Le
Conseil sollicite des observations concernant un projet de modifier les Règles pour réduire la période d’avis minimum de 50 à
30 jours. Cette période réduite lui donnerait davantage de souplesse pour traiter certains types de demandes, dans des circonstances particulières. Des renseignements sur la manière de présenter des observations à ce sujet sont donnés à la fin du présent
avis.
Selon l’article 19 de la Loi sur la radiodiffusion (la Loi), le
Conseil donne avis de toute demande d’attribution, de modification ou de renouvellement de licences (à l’exception des licences
d’exploitation temporaire d’un réseau) et de toute audience publique devant être tenue en vertu de l’article 18 de la Loi. Celle-ci ne
prescrit pas dans l’un ou l’autre cas de période d’avis minimum.
Section 19 of the Broadcasting Act (the Act) requires the
Commission to publish a notice of any application for the issue,
amendment or renewal of a licence (other than a licence to carry
on a temporary network operation), and to publish a notice of any
public hearing required to be held under section 18 of the Act.
The Act does not, in either case, prescribe a minimum notice
period.
Subparagraph 4(2)(b)(i) of the Rules provides that the notice of
an application for which the Commission proposes to hold a public hearing, shall be published in the Canada Gazette not less than
50 days before the day fixed for the commencement of the public
hearing.
This 50-day minimum publication period is appropriate in
many cases. In other cases, however, it has limited the flexibility
and planning ability of the Commission. For example, this has
been the case particularly with respect to applications for which
appearance at an oral hearing is not required and for some ownership changes.
Le sous-alinéa 4(2)b)(i) des Règles prescrit que l’avis concernant une demande à l’égard de laquelle le Conseil propose de
tenir une audience publique doit être publié dans la Gazette du
Canada, au moins 50 jours avant la date fixée pour l’ouverture de
l’audience.
Cette période d’avis minimum de 50 jours convient dans de
nombreux cas. Dans d’autres, toutefois, elle limite la marge de
manœuvre et la capacité de planification du Conseil, notamment
dans le cas des demandes pour lesquelles une comparution à
l’audience n’est pas requise et de certaines demandes de changements de propriété.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2549
Accordingly, the Commission sees benefit in reducing the
minimum publication period prescribed in the Rules from 50 to
30 days.
Le Conseil estime donc qu’il conviendrait de réduire de 50 à
30 jours la période d’avis minimum prescrite dans les Règles.
The change to a 30-day minimum publication period in the
Rules would not prevent the Commission from providing a
50-day or longer publication period in the many cases where it is
warranted by the particular application. In such cases, this longer
period is required for the Commission, the applicant and interveners to adequately prepare for the hearing.
L’établissement dans les Règles de la nouvelle période d’avis
minimum de 30 jours n’empêcherait pas le Conseil d’accorder
une période d’avis de 50 jours ou plus si, comme c’est souvent le
cas, le type de demande le justifie. Il arrive fréquemment que le
Conseil, la requérante et les intervenants aient besoin de cette
période plus longue pour bien se préparer en vue de l’audience.
However, a change to a shorter minimum prescribed publication period would enable the Commission to more closely tailor
the notice period to the factors surrounding a particular
application.
Par ailleurs, la prescription d’une période de publication minimum réduite permettrait au Conseil d’établir la période d’avis de
façon plus pertinente, en tenant compte des circonstances particulières entourant la demande en question.
Accordingly, the Commission proposes to amend paragraph 4(2)(b) of the Rules by replacing the current text, which
provides for a 50-day minimum publication period, with a 30-day
minimum period, as set out in the appendix to this notice.
Le Conseil propose donc de modifier le libellé actuel de l’alinéa 4(2)b) des Règles en vue de remplacer la période de publication minimum de 50 jours par une période d’avis minimum de
30 jours, telle quelle est établie dans l’annexe du présent avis.
Three consequential changes to the Rules are also necessary in
light of the proposed shortening of the minimum publication period. Accordingly, the Commission also proposes:
(1) to amend section 5 to require that the broadcast by the licensee of a notice of a public hearing take place by the
20th day before the hearing when the notice period is less than
50 days, but remain as it is now, that is by the 40th day before
the hearing, when the notice period is 50 days or more;
(2) to amend section 7, to specify that the Commission will not
consider or deal with an application until 30 days have elapsed
from the day on which notice has been published; and
(3) to amend section 15, to require interventions to be filed and
served at least 15 days before the day fixed for the commencement of the public hearing when the notice period is less than
40 days, but to remain at the current 20 days before the hearing
when the notice period is 40 days or more.
Par suite de ce projet de réduire la période d’avis minimum,
trois autres modifications afférentes doivent être apportées aux
Règles. Le Conseil propose donc aussi :
(1) de modifier l’article 5, pour exiger que la diffusion par une
titulaire d’un avis d’audience publique s’effectue au plus tard le
vingtième jour précédant l’audience, lorsque la période d’avis
est de moins de 50 jours, mais reste la même qu’à l’heure actuelle, soit au plus tard le quarantième jour précédant l’audience, lorsque la période d’avis est de 50 jours ou plus;
(2) de modifier l’article 7, pour préciser que le Conseil ne peut
examiner ni disposer d’une demande avant l’expiration d’un
délai de 30 jours à compter de la publication de l’avis de
demande;
(3) de modifier l’article 15, pour exiger que les interventions
soient déposées et signifiées au moins 15 jours avant la date
prévue de l’ouverture de l’audience publique lorsque la période
d’avis est de moins de 40 jours, et, comme c’est le cas actuellement, au moins 20 jours avant l’audience lorsque la période
d’avis est de 40 jours ou plus.
These consequential proposed amendments are set out in the
appendix to this notice.
Ces modifications afférentes proposées sont établies dans
l’annexe du présent avis.
Call for comments
Appel d’observations
The Commission invites written comments on the proposed
amendments to the Rules appended to this notice. The Commission will accept comments that it receives on or before September 5, 2000.
Le Conseil sollicite des observations écrites concernant les
modifications qu’il propose d’apporter aux Règles annexées au
présent avis. Le Conseil tiendra compte des observations reçues
au plus tard le 5 septembre 2000.
The Commission will not formally acknowledge written comments. It will, however, fully consider all comments and they will
form part of the public record of the proceeding, provided that the
procedures for filing set out below have been followed.
Le Conseil n’accusera pas officiellement réception des observations écrites. Il en tiendra toutefois pleinement compte et il les
versera au dossier public de la présente instance, à la condition
que la procédure de dépôt ci-dessous ait été suivie.
Procedures for filing comments
Procédure de dépôt d’observations
Interested parties can file their comments on paper or electronically. Submissions longer than five pages should include a
summary.
Les parties intéressées peuvent présenter leurs observations
sous forme d’imprimé ou en version électronique. Les mémoires
de plus de cinq pages doivent inclure un sommaire.
The hard copy should be sent to the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2.
Les observations sous forme d’imprimé doivent être envoyées
au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, Ottawa (Ontario) K1A 0N2.
Parties wishing to file electronic versions of their comments
can do so by electronic mail or on diskette. The Commission’s
electronic mail address is procedure@crtc.gc.ca.
Les parties qui veulent présenter leurs observations en version
électronique peuvent le faire par courriel ou sur disquette.
L’adresse courriel du Conseil est la suivante : procedure@
crtc.gc.ca.
2550
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Electronic submissions should be in the HTML format. As an
alternative, those making submissions may use “Microsoft Word”
for text and “Microsoft Excel” for spreadsheets.
Please number each paragraph of your submission. In addition,
please enter the line ***End of document*** following the last
paragraph. This will help the Commission verify that the document has not been damaged during transmission.
The Commission will make comments filed in electronic form
available on its Web site at www.crtc.gc.ca in the official language and format in which they are submitted. This will make it
easier for members of the public to consult the documents.
The Commission also encourages interested parties to monitor
the public examination file (and/or the Commission’s Web site)
for additional information that they may find useful when preparing their comments.
Les mémoires électroniques doivent être en format HTML.
Comme autre choix, « Microsoft Word » peut être utilisé pour du
texte et « Microsoft Excel » pour les tableaux numériques.
Veuillez numéroter chaque paragraphe de votre mémoire.
Veuillez aussi inscrire la mention ***Fin du document*** après
le dernier paragraphe. Cela permettra au Conseil de vérifier que le
document n’a pas été endommagé lors de la transmission.
Les observations présentées en format électronique seront disponibles sur le site Web du Conseil à www.crtc.gc.ca dans la
langue officielle et le format sous lesquels elles auront été présentées. Il sera donc plus facile pour le public de consulter les
documents.
Le Conseil encourage aussi les parties intéressées à examiner le
contenu du dossier public (et/ou le site Web du Conseil) pour tous
renseignements complémentaires qu’elles pourraient juger utiles
lors de la préparation de leurs observations.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Canadian Radio-television and
Telecommunications Commission, pursuant to section 21 of the
Broadcasting Act,a proposes to make the annexed Rules Amending the CRTC Rules of Procedure.
Avis est par les présentes donné que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, en vertu de
l’article 21 de la Loi sur la radiodiffusiona, se propose d’établir
les Règles modifiant les Règles de procédure du CRTC, ci-après.
Licensees and other interested persons may make representations with respect to the proposed Rules within 30 days after the
date of publication of this notice. All such representations must
cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this
notice, and be addressed to the Secretary General, Canadian
Radio-television and Telecommunications Commission, Ottawa,
Ontario K1A 0N2.
Les titulaires de licences et autres intéressés peuvent présenter
leurs observations au sujet du projet de Règles dans les trente
jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés
d’y citer la Partie I de la Gazette du Canada, ainsi que la date de
publication, et d’envoyer le tout à la Secrétaire générale, Conseil
de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, Ottawa (Ontario) K1A 0N2.
Hull, August 3, 2000
Hull, le 3 août 2000
Secretary General
Secrétaire général
RULES AMENDING THE CRTC RULES
OF PROCEDURE
RÈGLES MODIFIANT LES RÈGLES
DE PROCÉDURE DU CRTC
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The portion of paragraph 4(2)(b) of the CRTC Rules of
Procedure1 before subparagraph (ii) is replaced by the
following:
(b) publish a notice of the application, in such form as may be
prescribed by the Commission,
(i) in the Canada Gazette not less than 30 days before the
day fixed for the commencement of the public hearing, and
1. Le passage de l’alinéa 4(2)b) des Règles de procédure du
CRTC1 précédant le sous-alinéa (ii) est remplacé par ce qui
suit :
b) publier, en la forme que peut prescrire le Conseil, un avis de
demande :
(i) dans la Gazette du Canada, au moins trente jours avant la
date fixée pour l’ouverture de l’audience publique,
2. (1) Subsection 5(1) of the Rules is replaced by the
following:
2. (1) Le paragraphe 5(1) des mêmes règles est remplacé
par ce qui suit :
5. (1) Subject to subsections (1.1), (2) and (3), if the Commission proposes to hold a public hearing in respect of an application
that was filed either by a licensee who holds a licence for the area
in respect of which the application was filed or by any person in
respect of the broadcasting undertaking of a licensee, the licensee
———
5. (1) Sous réserve des paragraphes (1.1), (2) et (3), si le Conseil se propose de tenir une audience publique au sujet d’une demande qui lui a été présentée par le titulaire d’une licence pour la
région visée par la demande ou au sujet de l’entreprise de radiodiffusion d’un titulaire de licence, le titulaire doit, à ses propres
———
a
a
1
S.C. 1991, c. 11
C.R.C., c. 375
1
L.C. (1991), ch. 11
C.R.C., ch. 375
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2551
shall, at their own expense, broadcast, over their own facilities, if
any, within the area normally served or to be served by the broadcasting undertaking to which the public hearing relates, a notice
of the public hearing stating
(a) the day fixed for the commencement of the public hearing;
(b) the nature of the matters to be heard at the public hearing;
and
(c) the rights of all persons in respect of the public hearing, including the time for filing an intervention.
frais, faire diffuser au moyen de ses propres installations, le cas
échéant, dans la région normalement desservie ou qui doit l’être
par l’entreprise de radiodiffusion en cause, un avis d’audience
publique indiquant :
a) la date fixée pour l’ouverture de l’audience publique;
b) la nature des questions qui feront l’objet de l’audience
publique;
c) les droits de toute personne dans le cadre de l’audience publique, y compris les délais pour déposer une intervention.
(1.1) The notice referred to in subsection (1) shall be broadcast
as follows:
(a) if the notice relates to a notice of an application that is published under subparagraph 4(2)(b)(i) 50 days or more before
the day fixed for the commencement of the public hearing, at
least four times during the period that begins on the date of
publication of the notice of application and ends on the day that
is 40 days before the day fixed for the commencement of the
public hearing; and
(b) if the notice relates to a notice of an application that is published under subparagraph 4(2)(b)(i) less than 50 days before
the day fixed for the commencement of the public hearing, at
least four times during the period that begins on the date of
publication of the notice of application and ends on the day that
is 20 days before the day fixed for the commencement of the
public hearing.
(1.1) L’avis d’audience publique est diffusé :
a) dans le cas de l’avis de demande publié conformément au
sous-alinéa 4(2)b)(i) cinquante jours ou plus avant la date
d’ouverture de l’audience publique, au moins quatre fois au
cours de la période commençant à la date de publication de
l’avis de demande et se terminant le quarantième jour précédant la date d’ouverture de l’audience publique;
b) dans le cas de l’avis de demande publié conformément au
sous-alinéa 4(2)b)(i) moins de cinquante jours avant la date
d’ouverture de l’audience publique, au moins quatre fois au
cours de la période commençant à la date de publication de
l’avis de demande et se terminant le vingtième jour précédant
la date d’ouverture de l’audience publique.
(2) Subsection 5(3) of the Rules is replaced by the following:
(2) Le paragraphe 5(3) des mêmes règles est remplacé par
ce qui suit :
(3) Where the Commission determines that broadcasts of a notice of a public hearing are not necessary, it may, in lieu of those
broadcasts, require the applicant to serve on those persons that
appear to have an interest in the application a notice of the public
hearing stating the information set out in paragraphs (1)(a) to (c).
(3) Si le Conseil décide que la diffusion d’un avis d’audience
publique n’est pas nécessaire, il peut exiger, pour en tenir lieu,
que le requérant signifie aux personnes qui semblent avoir un
intérêt dans la demande un avis d’audience publique donnant les
renseignements prévus aux alinéas (1)a) à c).
3. Section 7 of the Rules is replaced by the following:
3. L’article 7 des mêmes règles est remplacé par ce qui
suit :
7. No application shall be considered or dealt with by the
Commission until 30 days have elapsed after the day on which a
notice of the application has been published under subparagraph 4(2)(b)(i).
4. Section 15 of the Rules is replaced by the following:
7. Le Conseil ne peut examiner une demande ni en disposer
avant l’expiration d’un délai de trente jours suivant la publication
de l’avis de demande selon le sous-alinéa 4(2)b)(i).
4. L’article 15 des mêmes règles est remplacé par ce qui
suit :
15. Unless the Commission or the notice of an application published under subparagraph 4(2)(b)(i) directs otherwise, an intervention shall be filed and served
(a) if the notice of the application is published 40 days or more
before the day fixed in that notice for the commencement of the
public hearing, at least 20 days before that day; and
(b) if the notice of the application is published less than
40 days before the day fixed in that notice for the commencement of the public hearing, at least 15 days before that day.
15. À moins de décision contraire du Conseil ou d’indication
contraire dans l’avis de demande publié conformément au sousalinéa 4(2)b)(i), l’intervention doit être déposée et signifiée :
a) si l’avis de demande est publié quarante jours ou plus avant
la date d’ouverture de l’audience publique, au moins vingt
jours avant cette date;
b) si l’avis de demande est publié moins de quarante jours
avant la date d’ouverture de l’audience publique, au moins
quinze jours avant cette date.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. These Rules come into force on the day on which they are
registered.
5. Les présentes règles entrent en vigueur à la date de leur
enregistrement.
[33-1-o]
[33-1-o]
2552
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ASSOCIATES INSURANCE COMPANY
ASSOCIATES INSURANCE COMPANY
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 651 of the Insurance Companies Act, that Associates Insurance Company, having ceased to carry on business in Canada,
intends to make an application to the Superintendent of Financial
Institutions for the release of its assets in Canada.
Policyholders of Associates Insurance Company opposing the
release may file their opposition with the Superintendent of Financial Institutions, Registration and Approvals Division,
255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before October 22, 2000.
ASSOCIATES INSURANCE COMPANY
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 651
de la Loi sur les sociétés d’assurances, que la Associates Insurance Company, ayant cessé ses opérations au Canada, entend
faire une demande au surintendant des institutions financières
pour la libération de son actif au Canada.
Les détenteurs de polices de la Associates Insurance Company
s’opposant à la libération peuvent faire part de leur opposition au
Surintendant des institutions financières, Division de l’agrément
et des approbations, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2,
au plus tard le 22 octobre 2000.
ASSOCIATES INSURANCE COMPANY
[30-4-o]
[30-4-o]
BASSETT/FALK CANCER RESEARCH FOUNDATION
BASSETT/FALK CANCER RESEARCH FOUNDATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that the Bassett/Falk Cancer Research
Foundation intends to apply to the Minister of Industry for leave
to surrender its charter, pursuant to the Canada Corporations Act.
J. M. BRYANT
Secretary
Avis est par les présentes donné que la Bassett/Falk Cancer Research Foundation demandera au ministre de l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.
Le 21 juillet 2000
Le secrétaire
J. M. BRYANT
[33-1-o]
[33-1]
July 21, 2000
BOMBARDIER CAPITAL RAIL, INC.
BOMBARDIER CAPITAL RAIL, INC.
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on July 27, 2000, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Lease (2000B-1) effective July 28, 2000,
between Allfirst Financial Center National Association and
Bombardier Capital Rail, Inc.;
2. Memorandum of Lease Supplement (2000B-1) No. 1 effective July 28, 2000, between Allfirst Financial Center National
Association and Bombardier Capital Rail, Inc.;
3. Memorandum of Indenture and Security Agreement
(2000B-1) effective July 28, 2000, between Allfirst Financial
Center National Association and Wilmington Trust Company;
4. Memorandum of Indenture Supplement (2000B-1) No. 1 effective July 28, 2000, between Allfirst Financial Center National Association and Wilmington Trust Company; and
5. Memorandum of Lease Assignment (2000B-1) effective
July 28, 2000, between Allfirst Financial Center National Association and Wilmington Trust Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 juillet 2000 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Résumé du contrat de location (2000B-1) en vigueur le
28 juillet 2000 entre la Allfirst Financial Center National Association et la Bombardier Capital Rail, Inc.;
2. Résumé du premier supplément au contrat de location
(2000B-1) en vigueur le 28 juillet 2000 entre la Allfirst Financial Center National Association et la Bombardier Capital Rail,
Inc.;
3. Résumé de la convention de fiducie et de garantie
(2000B-1) en vigueur le 28 juillet 2000 entre la Allfirst Financial Center National Association et la Wilmington Trust
Company;
4. Résumé du premier supplément au contrat de fiducie
(2000B-1) en vigueur le 28 juillet 2000 entre la Allfirst Financial Center National Association et la Wilmington Trust
Company;
5. Résumé de la convention de cession du contrat de location
(2000B-1) en vigueur le 28 juillet 2000 entre la Allfirst Financial Center National Association et la Wilmington Trust
Company.
Le 2 août 2000
August 2, 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[33-1-o]
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2553
CALVERT INSURANCE COMPANY
CALVERT INSURANCE COMPANY
CHANGE OF NAME
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 576 of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that
Calvert Insurance Company (“Calvert”) intends to make an application to the Superintendent of Financial Institutions for an order
approving the change of the corporate name under which Calvert
insures risks to the name “Specialty National Insurance Company” and, in French, “Compagnie d’Assurance Specialty
National.”
CALVERT INSURANCE COMPANY
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Avis est par les présentes donné, conformément aux dispositions de l’article 576 de la Loi sur les sociétés d’assurances, L.C.
(1991), ch. 47, que la Calvert Insurance Company (« Calvert ») a
l’intention de faire une demande au surintendant des institutions
financières pour une ordonnance en vue d’approuver le changement de dénomination sociale en vertu duquel la Calvert garantit
des risques, pour « Compagnie d’Assurance Specialty National »
en français, et « Specialty National Insurance Company », en
anglais.
Le 28 juillet 2000
CALVERT INSURANCE COMPANY
[32-4-o]
[32-4]
July 28, 2000
CANADIAN PACIFIC RAILWAY COMPANY
CANADIAN PACIFIC RAILWAY COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on July 25, 2000, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Equipment Lease Agreement of August 4, 1998, between
3517021 Canada Inc. and Canadian Pacific Railway Company;
2. Equipment Lease Agreement of January 5, 2000, between
3517021 Canada Inc. and Canadian Pacific Railway Company;
and
3. General Security Agreement of July 24, 2000, between
3517021 Canada Inc., and Kreditanstal für Wiederaufbau.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 25 juillet 2000 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Contrat de location de matériel en date du 4 août 1998 entre
la 3517021 Canada Inc. et la Canadian Pacific Railway
Company;
2. Contrat de location de matériel en date du 5 janvier 2000
entre la 3517021 Canada Inc. et la Canadian Pacific Railway
Company;
3. Contrat de garantie générale en date du 24 juillet 2000 entre
la 3517021 Canada Inc. et la Kreditanstal für Wiederaufbau.
August 2, 2000
Le 2 août 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[33-1-o]
[33-1-o]
CIBC GENERAL INSURANCE COMPANY LIMITED
COMPAGNIE D’ASSURANCE GÉNÉRALE CIBC
LIMITÉE
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given, pursuant to section 224 of the Insurance Companies Act (Canada), that CIBC General Insurance
Company Limited intends to make an application to the Minister
of Finance for approval to change its name to The Personal Direct
Insurance Company of Canada, and in French, La Personnelle
directe, compagnie d’assurance du Canada.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 224
de la Loi sur les sociétés d’assurances (Canada), que la Compagnie d’assurance générale CIBC Limitée a l’intention de présenter
une demande au ministre des Finances pour l’approbation de
changer sa dénomination sociale à La Personnelle directe, compagnie d’assurance du Canada, et en anglais, The Personal Direct
Insurance Company of Canada.
Toronto, July 21, 2000
Toronto, le 21 juillet 2000
FRASER MILLS
Corporate Secretary
Le secrétaire
FRASER MILLS
[31-4-o]
[31-4-o]
CITY OF SURREY
CITY OF SURREY
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The City of Surrey hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
La City of Surrey donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
2554
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
the City of Surrey has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the office of
the District Registrar of the Land Registry District of New Westminster, at 88 Sixth Street, New Westminster, British Columbia,
under deposit number BP172055, a description of the site and
plans of the widening of the existing bridge over the Serpentine
River, on the King George Highway, in Surrey, British Columbia.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
350-555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B
5G3.
Surrey, August 1, 2000
CITY OF SURREY
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. La City of Surrey a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, à Vancouver
(Colombie-Britannique), et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de New Westminster, situé au 88,
Sixième Rue, New Westminster (Colombie-Britannique), sous le
numéro de dépôt BP172055, une description de l’emplacement et
les plans des travaux pour l’élargissement du pont actuel audessus de la rivière Serpentine, sur la route King George, à Surrey
(Colombie-Britannique).
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350,
Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Surrey, le 1er août 2000
CITY OF SURREY
[33-1-o]
[33-1]
THE INDUSTRIAL BANK OF JAPAN (CANADA)
LA BANQUE INDUSTRIELLE DU JAPON (CANADA)
DAI-ICHI KANGYO BANK (CANADA)
LA BANQUE DAI-ICHI KANGYO (CANADA)
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, in accordance with paragraph 228(2)(a)
of the Bank Act (Canada), S.C., 1991, c. 46, as amended (the
“Act”), that The Industrial Bank of Japan (Canada) [“IBJ”] and
Dai-Ichi Kangyo Bank (Canada) [“DKB”] intend to make a joint
application to the Minister of Finance for the issuance, under the
Act, of letters patent of amalgamation, pursuant to section 223 of
the Act, continuing IBJ and DKB as one bank under the name of
Mizuho Bank (Canada)/Banque Mizuho (Canada).
The effective date of the proposed amalgamation would be November 1, 2000. The head office of the amalgamated bank would
be situated in Toronto.
Toronto, August 12, 2000
THE INDUSTRIAL BANK OF JAPAN (CANADA)
MITSUO IWAMOTO
President
DAI-ICHI KANGYO BANK (CANADA)
HIROSHI MIYAKI
President
Avis est par les présentes donné, conformément à l’alinéa 228(2)a) de la Loi sur les banques (Canada), L.C. (1991),
ch. 46, dans sa forme modifiée (ci-après appelée la Loi), que La
Banque Industrielle du Japon (Canada) [ci-après appelée la
« BIJ »] et La Banque Dai-Ichi Kangyo (Canada) [ci-après
appelée la « BDK »] ont l’intention de soumettre une requête
conjointe auprès du ministre des Finances pour la délivrance, en
vertu de la Loi, de lettres patentes de fusion, conformément aux
dispositions de l’article 223 de la Loi, permettant aux banques BIJ
et BDK de poursuivre leurs opérations comme une seule banque,
sous le nom Mizuho Bank (Canada)/Banque Mizuho (Canada).
La date d’entrée en vigueur de la fusion projetée sera le 1er novembre 2000. Le siège social de la banque issue de cette fusion
sera situé à Toronto.
Toronto, le 12 août 2000
LA BANQUE INDUSTRIELLE DU JAPON (CANADA)
Le président
MITSUO IWAMOTO
LA BANQUE DAI-ICHI KANGYO (CANADA)
Le président
HIROSHI MIYAKI
[33-4-o]
[33-4-o]
J. P. MORGAN CANADA
J. P. MORGAN CANADA
NOTICE OF INTENTION
AVIS D’INTENTION
Notice is hereby given, pursuant to subsection 236(2) of the
Bank Act (Canada), that J. P. Morgan Canada, a Schedule II bank
with its head office in Toronto, Ontario, intends to apply to the
Minister of Finance (Canada) for approval of an agreement of
purchase and sale between J. P. Morgan Canada and Morgan
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 236(2) de la Loi sur les banques (Canada), que la J. P. Morgan Canada, une banque de l’annexe II dont le siège social est
situé à Toronto (Ontario), a l’intention de présenter une demande
au ministre des Finances (Canada) en vue d’obtenir l’approbation
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Guaranty Trust Company of New York, an authorized foreign
bank under the Bank Act (Canada).
2555
J. P. MORGAN CANADA
de conclure une entente de vente et d’achat entre la J. P. Morgan
Canada et la Morgan Guaranty Trust Company of New York, une
banque étrangère autorisée en vertu de la Loi sur les banques
(Canada).
Toronto, le 11 août 2000
J. P. MORGAN CANADA
[33-4-o]
[33-4-o]
Toronto, August 11, 2000
THE KINGSTON AND PEMBROKE RAILWAY
COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE KINGSTON À
PEMBROKE
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Kingston and Pembroke Railway Company
will be held on Tuesday, September 12, 2000, at 9:45 a.m.,
Calgary time, in the Oxbow Room, Room 20070, Gulf Canada
Square, Calgary, Alberta, for presentation of the financial statements, the election of directors, the appointment of the auditor of
the Company and for the transaction of such other business as
may properly come before the meeting.
Calgary, July 25, 2000
By Order of the Board
R. V. HORTE
Secretary-Treasurer
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer de
Kingston à Pembroke se tiendra au Gulf Canada Square, Calgary
(Alberta), dans la salle Oxbow, pièce 20070, le mardi 12 septembre 2000, à 9 h 45, heure de Calgary, pour présenter les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la
Compagnie et examiner toutes les questions dont elle pourra être
saisie.
Calgary, le 25 juillet 2000
Par ordre du conseil
Le secrétaire-trésorier
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
THE LAKE ERIE AND NORTHERN RAILWAY
COMPANY
LE CHEMIN DE FER DU LAC ÉRIÉ ET DU NORD
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Lake Erie and Northern Railway Company
will be held on Tuesday, September 12, 2000, at 9:15 a.m.,
Calgary time, in the Oxbow Room, Room 20070, Gulf Canada
Square, Calgary, Alberta, for presentation of the financial statements, the election of directors, the appointment of the auditor of
the Company and for the transaction of such other business as
may properly come before the meeting.
Calgary, July 25, 2000
By Order of the Board
R. V. HORTE
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires du Chemin de fer du Lac Érié et du Nord
se tiendra au Gulf Canada Square, Calgary (Alberta), dans la salle
Oxbow, pièce 20070, le mardi 12 septembre 2000, à 9 h 15, heure
de Calgary, pour présenter les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner
toutes les questions dont elle pourra être saisie.
[33-4-o]
[33-4-o]
Calgary, le 25 juillet 2000
Par ordre du conseil
Le secrétaire
R. V. HORTE
L’ÉTANG RUISSEAU BAR LTÉE
L’ÉTANG RUISSEAU BAR LTÉE
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
L’Étang Ruisseau Bar Ltée hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under
the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
L’Étang Ruisseau Bar Ltée has deposited with the Minister of
Fisheries and Oceans, and in the office of the District Registrar of
La société L’Étang Ruisseau Bar Ltée donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. L’Étang Ruisseau Bar Ltée a, en vertu
de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
2556
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
ANDRÉ MALLET
President
des Océans, et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement du comté de Gloucester, à Bathurst (NouveauBrunswick), sous le numéro de dépôt 11216232, une description
de l’emplacement et les plans d’installations d’aquaculture pour
coquillages que l’on propose d’aménager dans la baie de SaintSimon-Sud, à Shippegan (Nouveau-Brunswick) aux coordonnées
approximatives 47°43,137′ de latitude et 64°45,550′ de longitude
(NAD83), numéro de carte spécialisée 4439.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Rue Parker, Case postale 1000, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse) B2Y 3Z8.
Shippegan, le 27 juillet 2000
Le président
ANDRÉ MALLET
[33-1-o]
[33-1-o]
the Land Registry District of Gloucester County, at Bathurst, New
Brunswick, under deposit number 11216232, a description of the
site and plans of aquaculture shellfish sites in the Bay of SaintSimon-Sud at Shippegan, New Brunswick at latitude 47°43.137′
and longitude 64°45.550′ (NAD83), Chart No. 4439.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Foot of
Parker Street, P.O. Box 1000, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 3Z8.
Shippegan, July 27, 2000
MANITOBA AND NORTH WESTERN RAILWAY
COMPANY OF CANADA
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DU MANITOBA ET
DU NORD-OUEST DU CANADA
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of Manitoba and North Western Railway Company
of Canada will be held on Tuesday, September 12, 2000, at
10:00 a.m., Calgary time, in the Gulf Canada Square, Oxbow
Room, Room 20070, Calgary, Alberta, for presentation of the
financial statements, the election of directors, the appointment of
the auditor of the Company and for the transaction of such other
business as may properly come before the meeting.
Calgary, July 25, 2000
By Order of the Board
R. V. HORTE
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer du Manitoba et du Nord-Ouest du Canada se tiendra au Gulf Canada
Square, Calgary (Alberta), dans la salle Oxbow, pièce 20070, le
mardi 12 septembre 2000, à 10 h, heure de Calgary, pour présenter les états financiers, élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie et examiner toutes les questions dont elle
pourra être saisie.
Calgary, le 25 juillet 2000
Par ordre du conseil
Le secrétaire
R. V. HORTE
[33-4-o]
[33-4-o]
MAPLE PARTNERS BANKHAUS GMBH
MAPLE PARTNERS BANKHAUS GMBH
APPLICATION TO ESTABLISH A FOREIGN BANK
BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE DE
BANQUE ÉTRANGÈRE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 525(2) of the
Bank Act (Canada), that Maple Partners Bankhaus GmbH, a foreign bank organized and regulated under the laws of Germany,
intends to apply to the Minister of Finance for an order permitting
Maple Partners Bankhaus GmbH to establish a full-service branch
in Canada to carry on the business of banking.
Avis est donné par les présentes, en vertu du paragraphe 525(2)
de la Loi sur les banques (Canada), que la Maple Partners Bankhaus GmbH, une banque étrangère organisée et régie selon les
lois de l’Allemagne, a l’intention de demander au ministre des
Finances une ordonnance l’autorisant à établir une succursale
de banque étrangère au Canada, pour y mener des activités
bancaires.
La succursale exercera ses affaires au Canada sous le nom de
Maple Partners Bankhaus et son bureau principal sera situé à Toronto (Ontario).
Toute personne qui s’oppose à une telle ordonnance peut soumettre son opposition par écrit au Bureau du surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A
0H2, au plus tard le 2 octobre 2000.
The full-service branch will carry on business in Canada under
the name Maple Partners Bankhaus and its principal office will be
located in Toronto, Ontario.
Any person who objects to the proposed order may submit the
objection in writing, on or before October 2, 2000, to the Office
of the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street,
Ottawa, Ontario K1A 0H2.
Frankfurt, August 12, 2000
Frankfort, le 12 août 2000
MAPLE PARTNERS BANKHAUS GMBH
MAPLE PARTNERS BANKHAUS GMBH
[33-4-o]
[33-4-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2557
MASSAWIPPI VALLEY RAILWAY COMPANY
LA COMPAGNIE DE CHEMIN DE FER DE LA VALLÉE
DE MASSAWIPPI
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of Massawippi Valley Railway Company will be
held on Wednesday, September 6, 2000, at 11 a.m., in Room 227,
Windsor Station, Montréal, Quebec, for the presentation and approval of the financial statements of the Company, the approval
of the calculation of the compensation to be paid by Canadian
Pacific (CP) to the shareholders, the approval of the cancellation
of the lease and the ratification of the actions and dealings taken
by the liquidator during the course of his mandate.
Avis est par les présentes donné qu’une assemblée générale annuelle des actionnaires de La compagnie de chemin de fer de la
vallée de Massawippi se tiendra le mercredi 6 septembre 2000, à
11 h, dans la salle 227, de la gare Windsor, Montréal (Québec),
afin de présenter et d’approuver les états financiers de la compagnie, d’approuver la formule de compensation à être payée par le
Canadian Pacific (CP) aux actionnaires, d’approuver l’annulation
du bail et d’approuver les décisions et les actions posées par le
liquidateur dans le cadre de son mandat.
August 5, 2000
Le 5 août 2000
PRICEWATERHOUSECOOPERS INC.
Liquidator
Le liquidateur
PRICEWATERHOUSECOOPERS INC.
[32-4-o]
[32-4-o]
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Transportation of Ontario hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Ministry of Transportation of Ontario has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District of
Kenora, at Kenora, Ontario, under deposit number 462, a description of the site and plans for the replacement of the Revell River
Bridge over the Revell River on Highway 17, at approximately
1.2 km east of the Highway 622 junction.
Le ministère des Transports de l’Ontario donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Transports de l’Ontario
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Kenora, à Kenora (Ontario), sous
le numéro de dépôt 462, une description de l’emplacement et les
plans du pont Revell River que l’on propose de remplacer audessus de la rivière Revell sur la route 17, à environ 1,2 km à l’est
de l’intersection de la route 622.
And take notice that the project will be subject to review pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Le projet fera l’objet d’un examen préalable en conformité
avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
Thunder Bay, July 25, 2000
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
Thunder Bay, le 25 juillet 2000
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
[33-1-o]
[33-1]
THE MONTREAL AND ATLANTIC RAILWAY
COMPANY
COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE MONTRÉAL À
L’ATLANTIQUE
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Montreal and Atlantic Railway Company
will be held on Tuesday, September 12, 2000, at 11:20 a.m.,
Montréal time, in Room 400-88, Windsor Station, Montréal,
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de la Compagnie du chemin de fer de
Montréal à l’Atlantique se tiendra dans la salle 400-88, à la gare
Windsor, Montréal (Québec), le mardi 12 septembre 2000, à
2558
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Quebec, for presentation of the financial statements, the election
of directors, the appointment of the auditor of the Company and
for the transaction of such other business as may properly come
before the meeting.
Calgary, July 25, 2000
By Order of the Board
R. V. HORTE
Secretary
11 h 20, heure de Montréal, pour présenter les états financiers,
élire les administrateurs, nommer le vérificateur de la Compagnie
et examiner toutes les questions dont elle pourra être saisie.
[33-4-o]
[33-4-o]
Calgary, le 25 juillet 2000
Par ordre du conseil
Le secrétaire
R. V. HORTE
NEWFOUNDLAND AND LABRADOR SNOWMOBILE
FEDERATION
NEWFOUNDLAND AND LABRADOR SNOWMOBILE
FEDERATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Newfoundland and Labrador Snowmobile Federation hereby gives notice that an application has been made to the Minister
of Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection
Act for approval of the plans and site of the work described
herein. Under section 9 of the said Act, the Newfoundland and
Labrador Snowmobile Federation has deposited with the Minister
of Fisheries and Oceans, and in the Electoral District of St. Barbe,
at the Hawkes Bay Town Office, in the Straits & White Bay
North at the Shoal Cove East-Straits Development Office and in
the Windsor-Springdale, at Springdale Junction-Green Bay Information Office, a description of the site and plans of proposed
bridges over the River of Ponds Brook at River of Ponds, over the
Ste. Genevieve River in the Pond Cove Area and over Barney’s
Brook in the Springdale Area, respectively.
WILLIAM P. G. WHEELER
Project Manager
La Newfoundland and Labrador Snowmobile Federation donne
avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du
ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Newfoundland
and Labrador Snowmobile Federation a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et
au bureau municipal de la circonscription électorale de St. Barbe
à Hawkes Bay, au bureau de développement de la circonscription
électorale de The Straits & White Bay North à Shoal Cove EastStraits et au centre d’information de la circonscription électorale
de Windsor-Springdale à Springdale Junction-Green Bay, une
description de l’emplacement et les plans des ponts que l’on propose de construire au-dessus du ruisseau River of Ponds à River
of Ponds, au-dessus de la rivière Ste. Genevieve dans la région de
Pond Cove et au-dessus du ruisseau Barney’s dans la région de
Springdale, respectivement.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Deer Lake, le 2 août 2000
Le directeur de projet
WILLIAM P. G. WHEELER
[33-1-o]
[33-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
Deer Lake, August 2, 2000
OMEGA SALMON GROUP LTD.
OMEGA SALMON GROUP LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Omega Salmon Group Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Omega Salmon Group Ltd. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British Columbia,
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of British Columbia, at Victoria, British Columbia, under
deposit number EP060132, a description of the site and plans of
the construction of a saltwater aquaculture facility in Richards
Channel, at Jeannette Islands west of Robertson Island.
La société Omega Salmon Group Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Omega Salmon Group Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de la
Colombie-Britannique, à Victoria (Colombie-Britannique), sous
le numéro de dépôt EP060132, une description de l’emplacement
et les plans d’une ferme marine que l’on propose de construire
dans le chenal Richards, aux îles Jeannette, à l’ouest de l’île
Robertson.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2559
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 350555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B
5G3.
Campbell River, August 2, 2000
DARIN PADLEWSKI
Project Coordinator
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Campbell River, le 2 août 2000
Le coordonnateur de projet
DARIN PADLEWSKI
[33-1-o]
[33-1]
OMEGA SALMON GROUP LTD.
OMEGA SALMON GROUP LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Omega Salmon Group Ltd. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans
under the Navigable Waters Protection Act for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of the
said Act, Omega Salmon Group Ltd. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British Columbia,
and in the office of the District Registrar of the Land Registry
District of British Columbia, at Victoria, British Columbia, under
deposit number EP059284, a description of the site and plans of
the construction of a saltwater aquaculture facility in the Queen
Charlotte Strait, at Browning Islands, 1 231 m due west of the
southeast corner of Lot 1825.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 350555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia V6B
5G3.
Campbell River, August 2, 2000
DARIN PADLEWSKI
Project Coordinator
La société Omega Salmon Group Ltd. donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Omega Salmon Group Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de la
Colombie-Britannique, à Victoria (Colombie-Britannique), sous
le numéro de dépôt EP059284, une description de l’emplacement
et les plans d’une ferme marine que l’on propose d’aménager
dans le détroit de la Reine-Charlotte, à l’île Browning, à 1 231 m
franc ouest de la partie sud-est du lot 1825.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Campbell River, le 2 août 2000
Le coordonnateur de projet
DARIN PADLEWSKI
[33-1-o]
[33-1]
PROVINCIAL TRUST COMPANY
COMPAGNIE DE FIDUCIE PROVINCIALE
NOTICE OF INTENTION
AVIS D’INTENTION
Notice is hereby given that Provincial Trust Company (the Applicant) intends to apply to the Minister of Finance for letters
patent of amendment in respect of the following:
1. to change the name of the Applicant pursuant to section 220
of the Trust and Loan Companies Act (Canada) [the “Act”]
from “Provincial Trust Company — Compagnies de Fiducie
Provinciale” to “Associates Credit Corporation” in English and
“Les Associés, Société de Crédit” in French; and
2. to revoke the Applicant’s trust and fiduciary powers as prescribed by the Act.
The head office of the Applicant will be located in Concord,
Ontario.
July 29, 2000
PROVINCIAL TRUST COMPANY
Avis est par les présentes donné que la Compagnie de Fiducie
Provinciale (la requérante) entend demander au ministre des Finances que des lettres patentes de modification soient émises pour
ce qui suit :
1. changement de nom de la requérante en vertu de l’article 220
de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt (Canada) [la
« Loi »] de « Provincial Trust Company — Compagnie de Fiducie Provinciale » à « Les Associés, Société de Crédit » en
français et « Associates Credit Corporation » en anglais;
2. révocation des pouvoirs fiduciaires de la requérante tel qu’il
est prescrit par la Loi.
Le siège social de la requérante sera situé à Concord, en
Ontario.
Le 29 juillet 2000
COMPAGNIE DE FIDUCIE PROVINCIALE
[31-4-o]
[31-4-o]
2560
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
REGIONAL MUNICIPALITY OF YORK
REGIONAL MUNICIPALITY OF YORK
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Regional Municipality of York hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9
of the said Act, the Regional Municipality of York has deposited
with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the
District Registrar of the Land Registry District of York Region, at
Newmarket, Ontario, under deposit number R745898, a description of the site and plans of the reconstruction of a bridge over
Zephyr Creek, at Regional Road 18 (Park Road), in the Town of
Georgina, between Lot Nos. 6 and 7, Concession 2, Town of
Georgina.
York Region, July 31, 2000
REGIONAL MUNICIPALITY OF YORK
La Regional Municipality of York donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Regional Municipality of York a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits du
district d’enregistrement de la région de York, à Newmarket
(Ontario), sous le numéro de dépôt R745898, une description de
l’emplacement et les plans des travaux de reconstruction d’un
pont au-dessus du ruisseau Zephyr, à la hauteur du chemin régional no 18 (chemin Park), dans la ville de Georgina, entre les lots
nos 6 et 7, concession 2, ville de Georgina.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
Région de York, le 31 juillet 2000
REGIONAL MUNICIPALITY OF YORK
[33-1-o]
[33-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
THE ROYAL TRUST COMPANY
COMPAGNIE TRUST ROYAL
CONNOR CLARK PRIVATE TRUST COMPANY
CONNOR CLARK PRIVATE TRUST COMPANY
LETTERS PATENT OF AMALGAMATION
LETTRES PATENTES DE FUSION
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of subsection 233(2) of the Trust and Loan Companies Act (Canada), that
The Royal Trust Company, having its head office at 1 Place Ville
Marie, 6th Floor, South Wing, Montréal, Quebec H3C 3A9, and
Connor Clark Private Trust Company, having its head office at
Scotia Plaza, Suite 5110, 40 King Street W, Toronto, Ontario
M5H 3Y2, intend to make a joint application to the Minister of
Finance on or after October 31, 2000, for letters patent of amalgamation continuing them as one company under the name The
Royal Trust Company, and in French, Compagnie Trust Royal.
THE ROYAL TRUST COMPANY
CONNOR CLARK PRIVATE TRUST COMPANY
Avis est par les présentes donné, aux termes des dispositions du
paragraphe 233(2) de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt
(Canada), que la Compagnie Trust Royal, dont le siège social est
situé au 1, Place Ville-Marie, 6e étage, Aile sud, Montréal (Québec) H3C 3A9, et la Connor Clark Private Trust Company, dont
le siège social est situé au Scotia Plaza, Bureau 5110, 40, rue
King Ouest, Toronto (Ontario) M5H 3Y2, ont l’intention de déposer une demande conjointe auprès du ministre des Finances le
31 octobre 2000 ou après cette date, visant l’obtention de lettres
patentes fusionnant et prorogeant ces sociétés en une seule et
même société sous la dénomination Compagnie Trust Royal, et en
anglais, The Royal Trust Company.
Le 17 juillet 2000
COMPAGNIE TRUST ROYAL
CONNOR CLARK PRIVATE TRUST COMPANY
[31-4-o]
[31-4-o]
July 17, 2000
TEMBEC INDUSTRIES INC.
TEMBEC INDUSTRIES INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Tembec Industries Inc. hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Tembec Industries Inc. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the office of the District Registrar of the
La société Tembec Industries Inc. donne avis, par les présentes,
qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et
des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Tembec Industries Inc. a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2561
And take notice that the project will be screened pursuant to the
Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Timmins, August 3, 2000
TEMBEC INDUSTRIES INC.
des Océans, et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement de Cochrane, à Cochrane (Ontario), sous le numéro de dépôt Misc. Plan 446, une description de l’emplacement
et les plans d’un pont que l’on propose de construire au-dessus de
la rivière Burntbush située aux coordonnées UTM 17U/708/969,
dans un township non organisé, à environ 25 km à l’est de la
route 652, dans la région du lac Center Burntbush.
Le projet fera l’objet d’un examen préalable en conformité
avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Timmins, le 3 août 2000
TEMBEC INDUSTRIES INC.
[33-1-o]
[33-1]
Land Registry District of Cochrane, at Cochrane, Ontario, under
Misc. Plan Number 446, a description of the site and plans of the
proposed construction of a bridge over the Burntbush River at
UTM 17U/708/969, in an unorganized Township located approximately 25 km east of Highway 652, in the Center Burntbush
Lake area.
U.S. BANK NATIONAL ASSOCIATION
U.S. BANK NATIONAL ASSOCIATION
APPLICATION TO ESTABLISH A FOREIGN BANK
BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE DE
BANQUE ÉTRANGÈRE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 525(2) of the
Bank Act (Canada), that U.S. Bank National Association, a foreign bank with its head office in Minneapolis, Minnesota, U.S.A.,
intends to apply to the Minister of Finance for an order permitting
it to establish a foreign bank branch in Canada to carry on the
business of banking. The principal office of the foreign bank
branch will be located in Toronto, Ontario.
Avis est par les présentes donné, en vertu du paragraphe 525(2)
de la Loi sur les banques (Canada), que la U.S. Bank National
Association, une banque étrangère ayant son siège social à Minneapolis, Minnesota, États-Unis, a l’intention de porter sa candidature auprès du ministre des Finances dans le but d’obtenir une
autorisation lui permettant d’établir une succursale de banque
étrangère au Canada pour y mener des activités bancaires. Le
bureau principal de la succursale de banque étrangère sera situé à
Toronto, en Ontario.
Any person who objects to the proposed order may submit an
objection in writing to the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before
September 11, 2000.
Toute personne s’opposant à l’autorisation proposée peut soumettre une objection par écrit au Surintendant des institutions
financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus
tard le 11 septembre 2000.
Minneapolis, July 18, 2000
U.S. BANK NATIONAL ASSOCIATION
Minneapolis, le 18 juillet 2000
U.S. BANK NATIONAL ASSOCIATION
[30-4-o]
[30-4-o]
WELLINGTON INSURANCE COMPANY
COMPAGNIE D’ASSURANCE WELLINGTON
CHANGE OF NAME
CHANGEMENT DE DÉNOMINATION SOCIALE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 224(2) of the Insurance Companies Act, that Wellington Insurance Company (the
“Company”) intends to make an application to the Minister of
Finance for approval to change the name of the Company to ING
Wellington Insurance Company, and in French, ING Wellington
Compagnie d’assurance.
FRANÇOISE GUÉNETTE
Corporate Secretary
Avis est par les présentes donné, conformément au paragraphe 224(2) de la Loi sur les sociétés d’assurances, que la Compagnie d’Assurance Wellington (la « société ») a l’intention de faire
une demande au ministre des Finances pour l’approbation du
changement de la dénomination sociale de la société à ING Wellington Compagnie d’assurance, et en anglais, ING Wellington
Insurance Company.
Toronto, le 3 août 2000
La secrétaire
FRANÇOISE GUÉNETTE
[33-4-o]
[33-4-o]
Toronto, August 3, 2000
2562
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Fisheries and Oceans, Dept. of
Regulations Amending the Boating Restriction
Regulations .............................................................
Human Resources Development, Dept. of
Regulations Amending the Employment Insurance
(Fishing) Regulations..............................................
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations .............................................................
2563
Page
Pêches et des Océans, min. des
Règlement modifiant le Règlement sur les restrictions
à la conduite des bateaux ........................................
2563
2579
Développement des ressources humaines, min. du
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi (pêche) ........................................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi .....................................................................
2579
2582
Justice, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions.........................................................
2582
Natural Resources, Dept. of
Regulations Amending the Energy Efficiency
Regulations .............................................................
2591
Ressources naturelles, min. des
Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité
énergétique..............................................................
2591
Treasury Board Secretariat
Canada Post Corporation Withdrawal Regulations .....
2606
Secrétariat du Conseil du Trésor
Règlement sur la cessation de participation de la
Société canadienne des postes ................................
2606
Justice, Dept. of
Regulations Amending the Contraventions
Regulations .............................................................
2575
2575
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2563
Regulations Amending the Boating Restriction
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les restrictions
à la conduite des bateaux
Statutory Authority
Canada Shipping Act
Fondement législatif
Loi sur la marine marchande du Canada
Sponsoring Department
Department of Fisheries and Oceans
Ministère responsable
Ministère des Pêches et des Océans
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Boating Restriction Regulations, made under the Canada
Shipping Act, provide for the establishment of restrictions to
navigation in Canadian waters to promote public safety, protect
property near shore and ensure safe navigation. Increased watercraft activity and the technical evolution of watercraft raise concerns about safety and result in requests for new restrictions on an
annual basis. The restrictions under the Regulations can prohibit
boats from entering specified areas, restrict the mode of propulsion used, specify limits on engine power and speed, and limit
water-skiing activities and regattas to specified locations and
times.
Description
Le Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux,
pris en vertu de la Loi sur la marine marchande du Canada, prévoit l’établissement de restrictions à la navigation dans les eaux
canadiennes en vue de promouvoir la sécurité du public, de protéger les propriétés riveraines et d’assurer la sécurité nautique.
L’accroissement des activités nautiques et les améliorations techniques apportées aux embarcations soulèvent des préoccupations
en matière de sécurité et donnent lieu tous les ans à des requêtes
visant l’établissement de nouvelles restrictions. Les restrictions
établies en vertu du règlement précité peuvent interdire aux
embarcations l’accès à certains secteurs, restreindre le mode de
propulsion utilisé, imposer des limites quant à la puissance des
moteurs utilisés ou à la vitesse des embarcations, et limiter les
activités de ski nautique et les régates à certains lieux précis et à
des moments déterminés.
Chaque année, des particuliers qui possèdent des propriétés riveraines, des associations ou des comités de propriétaires de chalets ou de propriétés riveraines et des municipalités présentent des
demandes d’autorisation de nouvelles restrictions à leur autorité
provinciale désignée (APD), telle qu’elle est définie dans le Règlement. L’APD de chaque province, après examen et consultation, soumet ensuite les restrictions demandées au ministère des
Pêches et des Océans (MPO) pour inclusion dans le Règlement.
Le MPO fournit des conseils techniques aux provinces et passe en
revue les demandes des provinces afin de vérifier leur exactitude
du point de vue technique. En outre, le MPO vérifie les demandes
afin de déterminer si elles se conforment à la Politique de réglementation du gouvernement fédéral et compile toutes les demandes des provinces en un seul dossier national de modifications annuelles.
Each year, individual property owners, associations or committees of cottage or property owners and/or municipalities submit requests for new restrictions to their Designated Provincial
Authority (DPA), as defined in the Regulations. The DPA of each
province, after review and consultation, then submits the requested restrictions to the Department of Fisheries and Oceans
(DFO) for inclusion in the Regulations. DFO provides technical
advice to provinces, reviews provincial submissions for technical
accuracy, audits submissions for compliance with Federal Regulatory Policy and compiles all provincial submissions into one
national package of annual amendments.
Speed limit restrictions and boating prohibitions
Restrictions à la limite de vitesse et interdictions relatives à la
conduite des bateaux
The current initiative will add 22 area-specific speed limits as
requested by municipalities in Ontario, Quebec and British Columbia. These speed limit restrictions are intended to ensure the
safety of people engaged in water activities near shore as well as
ensuring boater safety. In addition, in four small, shallow bodies
of water in Saskatchewan and Quebec, prohibitions on the use of
all boats or the use of non-electric boats have been requested in
order to prevent the escape of gasoline into the water and thereby
protect the quality of drinking water in those areas.
La présente initiative permettra d’ajouter des limites de vitesse
qui s’appliqueront à 22 secteurs spécifiques de municipalités en
Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique qui en avaient
fait la demande. Ces restrictions au chapitre de la limite de vitesse
visent à assurer la sécurité des personnes qui pratiquent des activités aquatiques près de la rive et à assurer la sécurité des plaisanciers. En outre, dans quatre petits cours d’eau peu profonds en
Saskatchewan et au Québec, on a demandé que la navigation soit
interdite ou que les embarcations motorisées non propulsées par
un moteur électrique soient interdites, afin de protéger la qualité
de l’eau potable de certaines municipalités.
2564
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Vessel operation restrictions for persons under 12
Restrictions à la conduite de bateaux par des personnes de moins
de 12 ans
In January 1999, provisions were established that restrict the
use of certain vessels by people under 12 in order to ensure their
safety. The regulations prohibit adults from allowing a person
under 12 to operate a personal watercraft or, without adult supervision, a pleasure craft that has an engine power greater than
7.5 kilowatts.
En janvier 1999, des dispositions ont été prises interdisant aux
personnes de moins de 12 ans de conduire certains types d’embarcations, afin d’assurer leur sécurité. À l’heure actuelle, la réglementation interdit à un adulte de permettre à une personne de
moins de 12 ans de conduire une motomarine ou, sans surveillance, une embarcation propulsée par un moteur de plus de
7,5 kilowatts.
Cependant, même si la réglementation actuelle interdit à tout
adulte de permettre à une personne de moins de 12 ans de conduire l’une des deux catégories d’embarcations précitées, elle
n’indique pas précisément que les personnes âgées de moins de
12 ans ne sont pas autorisées à conduire ces embarcations. Les
organismes chargés de l’application de la Loi ont soulevé le fait
que le sens original de la réglementation, c’est-à-dire que les personnes âgées de moins de 12 ans ne doivent pas conduire les catégories d’embarcations précitées, n’est pas clair.
Pour clarifier l’intention du Règlement, il sera modifié de façon
à interdire à une personne âgée de moins de 12 ans de conduire
une motomarine ou de conduire une embarcation dotée d’un moteur de plus de 7,5 kilowatts sans être sous la surveillance d’un
adulte. La disposition interdisant à une personne entre 12 et
16 ans de conduire une motomarine est modifiée pour s’appliquer
à une personne de moins de 16 ans, incluant ainsi une personne de
moins de 12 ans.
Ces dispositions clarifieront l’esprit original des dispositions
touchant les restrictions à la puissance des moteurs des embarcations apportées en janvier 1999. En outre, elles accroîtront la
sécurité des jeunes gens du fait que les agents chargés de l’application de la loi seront en mesure d’arrêter les personnes qu’ils
soupçonnent d’avoir moins de 12 ans et qui conduisent des embarcations des catégories précitées sans être sous la surveillance
d’un adulte.
However, while the regulations prohibit an adult from allowing
a person under 12 to operate these pleasure crafts, they do not
specifically state that a person under 12 is not permitted to operate these pleasure crafts. Enforcement agencies have raised concerns that the original intent of these regulations — that a person
under 12 is not to operate these types of pleasure crafts — is
unclear.
In order to ensure the intent of the regulations is clear, the
Regulations are being amended by adding a provision that prohibits a person under 12, without adult supervision, from operating a pleasure craft that has an engine power greater than
7.5 kilowatts. The provision that prohibits a person between 12
and 16 from operating personal watercraft is being amended to
apply to a person under 16, thereby including a person under 12.
These amendments clarify the original intent of the power restriction provisions established in January 1999. They will also
help further ensure the safety of young people by enabling enforcement officers to stop persons suspected of being under 12
when they are found operating these types of vessels without
adult supervision.
Administrative changes
Changements administratifs
In addition to the above, this submission includes an administrative amendment which will change the term “peace officer” to
“enforcement officer” throughout the Regulations. This is being
done to make these Regulations consistent with other Regulations
under the Canada Shipping Act.
Outre ce qui précède, la présente demande prévoit une modification d’ordre administratif en vertu de laquelle le terme « agent
de la paix » sera remplacé par le terme « agent d’application de la
loi » dans tout le Règlement. De cette façon, le Règlement sera
conforme aux autres règlements découlant de la Loi sur la marine
marchande du Canada.
Les modifications permettront également de corriger cinq erreurs d’incompatibilité entre les versions anglaise et française du
Règlement, erreurs signalées au MPO par le Comité mixte permanent sur l’examen de la réglementation.
As well, a number of corrections will be made which were
brought to DFO’s attention by the Standing Joint Committee for
the Scrutiny of Regulations. These involve the correction of five
discrepancies between the English and French versions of the
Regulations.
Alternatives
Solutions envisagées
The only alternative is the status quo which is unacceptable as
it will not improve public safety, protect shoreline property or
promote safe navigation in Canadian waters.
La seule solution de rechange serait le maintien du statu quo
qui est une solution inacceptable car elle ne permettrait pas
d’améliorer la sécurité du public, de protéger les propriétés riveraines ou de promouvoir de bonnes pratiques de sécurité nautique
dans les eaux canadiennes.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These amendments will protect boaters and people involved in
shoreline activities by lowering speed limits in some areas and by
prohibiting certain types of boating in other areas.
Ces modifications protégeront les personnes qui effectuent des
activités riveraines de même que les plaisanciers en abaissant les
limites de vitesse dans certains secteurs et en interdisant la navigation à certains types d’embarcations dans d’autres secteurs.
La sécurité des jeunes gens s’en trouvera accrue du fait qu’on
leur interdira de conduire certains types d’embarcations.
The safety of young people will also be improved by prohibiting them from operating certain types of vessels.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2565
While these amendments will limit boaters’ freedom to operate
in certain bodies of water, the benefits of improved safety for
swimmers and young people outweigh the costs. The minor administrative costs related to these amendments are incurred
in posting signs once restrictions are in place. These costs are
borne by the municipalities or organizations requesting the
amendments.
Bien que ces modifications limiteront la liberté de mouvement
des plaisanciers sur certains plan d’eau, les bénéfices d’une sécurité améliorée pour les baigneurs et les jeunes gens sont supérieurs aux coûts. Les présentes modifications n’entraîneront que
des déboursés administratifs mineurs qui s’appliqueront aux panneaux d’affichage une fois que les restrictions seront en vigueur.
Ces coûts seront assumés par les municipalités ou les organisations qui demandent les modifications.
Consultation
Consultations
These restrictions are being requested by local authorities (generally municipalities). Under the provisions of a Memorandum of
Understanding between the federal government and the provinces, the latter have the responsibility of ensuring that full consultation with local stakeholders has taken place for each proposed restriction.
The public consultation process used in developing these
amendments included advertisement in local newspapers and
leaflet distribution in the areas concerned during the summer period when stakeholders are in the area. This was followed by
town hall type meetings and in certain circumstances direct written correspondence to specific stakeholders. Individual property
owners, associations or committees of cottage or property owners
and/or municipalities affected by the proposed Regulations were
consulted and encouraged to provide comments.
Ces restrictions sont établies à la demande spécifique des administrations locales (généralement des municipalités). En vertu
des dispositions d’un protocole d’entente entre le gouvernement
fédéral et les provinces, ces dernières doivent s’assurer que les
intervenants locaux ont été pleinement consultés relativement à
chaque restriction proposée.
Le mécanisme de consultation publique, utilisé en élaborant ces
modifications, comportait une annonce dans un journal local et la
distribution de dépliants dans les secteurs visés pendant la période
estivale, période durant laquelle les intervenants se trouvent dans
le secteur concerné. Par la suite, des assemblées de discussion
ouverte ont été tenues et, dans certaines circonstances, des documents écrits ont été transmis par courrier à certains intervenants.
Les particuliers détenant des propriétés riveraines, les associations ou les comités de propriétaires riverains ou de propriétaires
de chalets touchés par le projet de réglementation ont été consultés et invités à formuler leurs observations.
Il est possible de se procurer un guide détaillé, produit par la
Garde côtière canadienne traitant de la marche à suivre pour établir les nouvelles restrictions à la conduite des bateaux en en faisant la demande à l’instance provinciale désignée, aux bureaux de
la Garde côtière canadienne dans tout le pays, sur le site Web du
Bureau de la Sécurité nautique et par l’intermédiaire de la ligne
d’information 1-800 sur la sécurité nautique.
Les restrictions relatives à la limite de vitesse et les interdictions visant la conduite des bateaux qu’on trouve dans ces modifications ont été demandées par les intervenants et ont été endossées par toutes les personnes consultées.
Des consultations publiques approfondies ont été réalisées entre 1995 et 1997 quand les modifications aux restrictions relatives
aux bateaux ont été élaborées. À ce moment, toutes les parties
consultées ont compris l’esprit de la réglementation en vertu de
laquelle il est interdit aux personnes de moins de 12 ans de conduire les embarcations précitées. Les modifications courantes
clarifient simplement l’esprit original de la réglementation mise
en œuvre en janvier 1999.
La publication de ces modifications dans la Partie I de la Gazette du Canada fournira au grand public une autre occasion de
formuler ses commentaires.
A detailed guide, produced by the Canadian Coast Guard, on
the process for establishing new boating restrictions is widely
available from Designated Provincial Authorities, Canadian Coast
Guard Offices of Boating Safety across the country, the Boating
Safety Web site and through the Boating Safety 1-800 Infoline.
The speed limit restrictions and boating prohibitions contained
in these amendments were requested by stakeholders and are fully
endorsed by all consulted.
Extensive public consultations were conducted between 1995
and 1997 when the power restriction amendments were developed. At that time, the intent understood by all consulted was that
persons under 12 were not to operate the vessels mentioned
above. The current amendments simply clarify the original intent
of the regulations implemented in January 1999.
Publication of these amendments in of the Canada Gazette,
Part I, will allow an additional opportunity for public comment.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
These Regulations are enforced by federal, provincial and municipal agencies through an existing program. The Boating Restriction Regulations provide for fines up to $500 upon conviction
of contraventions. The Contraventions Regulations provide for
the issuance of tickets with prescribed fines for specific contraventions under the Boating Restriction Regulations. Also, the
Canada Shipping Act provides for penalties upon conviction of up
to $2,000. Current enforcement costs are shared among the enforcement agencies at the federal, provincial and municipal levels. No increase in the cost of enforcement is expected. However,
an improvement in enforcement is expected in regard to protecting the safety of young people.
Cette réglementation est appliquée par des organismes fédéraux, provinciaux et municipaux dans le cadre d’un programme
existant. Le Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux prévoit des amendes pouvant atteindre 500 $ dans le cas des
personnes trouvées coupables d’infraction. Le Règlement sur les
contraventions prévoit la délivrance de contraventions comportant des amendes prescrites dans le cas d’infractions spécifiques
au Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux. En
outre, la Loi sur la marine marchande du Canada prévoit des
amendes pouvant atteindre 2 000 $. À l’heure actuelle, les coûts
d’application sont partagés entre les organismes chargés de
l’application aux paliers fédéral, provincial et municipal. On ne
Canada Gazette Part I
2566
August 12, 2000
s’attend à aucune augmentation du coût de l’application. Cependant, on s’attend à une amélioration de l’application du Règlement en ce qui concerne la protection des jeunes.
Contacts
Personnes-ressources
Jean Pontbriand, Office of Boating Safety, Canadian Coast
Guard, Department of Fisheries and Oceans, Ottawa, Ontario
K1A 0E6, (613) 998-1433 (Telephone), (613) 996-8902 (Facsimile); or Sharon Budd, Regulatory Analyst, Department of Fisheries and Oceans, Ottawa, Ontario K1A 0E6, (613) 993-0982
(Telephone), (613) 990-0120 (Facsimile).
Jean Pontbriand, Bureau de la sécurité nautique, Garde côtière
canadienne, Ministère des pêches et des Océans, Ottawa (Ontario)
K1A 0E6, (613) 998-1433 (téléphone), (613) 996-8902 (télécopieur); ou Sharon Budd, Analyste de la réglementation, Ministère
des Pêches et des Océans, Ottawa (Ontario) K1A 0E6, (613) 9930982 (téléphone), (613) 990-0120 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 562(3) of the Canada Shipping Act, proposes to
make the annexed Regulations Amending the Boating Restriction
Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Mr. Jean Pontbriand, Office of Boating Safety,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Ottawa, Ontario K1A 0E6. (Tel.: (613) 998-1433; fax: (613) 9968902)
Ottawa, July 27, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 562(3) de la Loi sur la marine marchande du Canada,
se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur
les restrictions à la conduite des bateaux, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Jean Pontbriand, Bureau de la sécurité nautique, Garde côtière
canadienne, ministère des Pêches et des Océans, Ottawa (Ontario)
K1A 0E6. (tél. : (613) 998-1433; téléc. : (613) 996-8902)
REGULATIONS AMENDING THE BOATING
RESTRICTION REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
RESTRICTIONS À LA CONDUITE DES BATEAUX
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) The definition “peace officer” in section 2 of the
Boating Restriction Regulations1 is repealed.
1. (1) La définition de « agent de la paix », à l’article 2 du
Règlement sur les restrictions à la conduite des bateaux1, est
abrogée.
(2) L’article 2 du même règlement est modifié par adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« agent d’exécution » Selon le cas :
a) membre de la Gendarmerie royale du Canada;
b) membre de toute police de port ou de rivière;
c) membre de toute police provinciale, de comté ou
municipale;
d) personne nommée par le Ministre en vertu de l’article 11.
(enforcement officer)
2. L’article 2.22 du même règlement devient le paragraphe 2.2(1) et est modifié par adjonction de ce qui suit :
(2) Sous réserve des articles 2.4 et 2.5, il est interdit à toute
personne âgée de moins de 12 ans de conduire une embarcation
de plaisance propulsée par un moteur dont la puissance motrice
est supérieure à 7,5 kW.
(2) Section 2 of the Regulations is amended by adding the
following in alphabetical order:
“enforcement officer” means
(a) a member of the Royal Canadian Mounted Police,
(b) a member of any harbour or river police force,
(c) a member of any provincial, county or municipal police
force, or
(d) a person appointed by the Minister pursuant to section
11; (agent d’exécution)
2. Section 2.22 of the Regulations is renumbered as subsection 2.2(1) and is amended by adding the following:
(2) Subject to sections 2.4 and 2.5, no person who is under
12 years of age shall operate a pleasure craft that is propelled by a
motor that has an engine power greater than 7.5 kW.
———
1
2
C.R.C., c. 1407
SOR/99-52
Ottawa, le 27 juillet 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
———
1
2
C.R.C., ch. 1407
DORS/99-52
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2567
3. Subsection 2.5(2)2 of the Regulations is replaced by the
following:
3. Le paragraphe 2.5(2)2 du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(2) No person who is under 16 years of age shall operate a personal watercraft.
(2) Il est interdit à toute personne âgée de moins de 16 ans de
conduire une motomarine.
4. Part III of Schedule I to the Regulations is amended by adding the following after item 40:
Column I
Column II
Column III
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
General Location
(where necessary)
Location reference
(Gazetteer of Canada reference system)
41.
That part of Kalamalka Lake known as Tamarack Park Beach at the foot of
Tamarack Drive, buoyed and signed
Coldstream
50°13′ 119°16′
4. La partie III de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 40, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou description
Lieu approximatif
(si nécessaire)
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
géographique du Canada)
41.
La partie du lac Kalamalka connue sous le nom de Tamarack Park Beach au bout du
chemin Tamarack, indiquée par des bouées et des panneaux
Coldstream
50°13′ 119°16′
5. Part V of Schedule I to the Regulations is amended by adding the following after item 4:
Column I
Column II
Column III
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
Local name
Location reference
(Gazetteer of Canada reference system)
5.
Douglas Lake
Creighton
54°44′ 101°55′
5. La partie V de l’annexe I du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 4, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou description
Nom local
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
géographique du Canada)
5.
Lac Douglas
Creighton
54°44′ 101°55′
6. Item 15 of Part II of Schedule II to the Regulations is
repealed.
6. L’article 15 de la partie II de l’annexe II du même règlement est abrogé.
7. Item 53 of Part V of Schedule II to the Regulations is
repealed.
7. L’article 53 de la partie V de l’annexe II du même règlement est abrogé.
8. Part I of Schedule III to the Regulations is amended by adding the following after item 153:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Location Reference
(Gazetteer of Canada Reference System)
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description Local Name
General Location
154.
Hart Lake
East of Crooked River,
Cariboo District
Hart Lake
54°28.02′ 122°39.00′
8. La partie I de l’annexe III du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 153, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
géographique du Canada)
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique
du Canada, ou description
Nom local
Lieu approximatif
154.
Lac Hart
Lac Hart
À l’est de la rivière Crooked,
district de Cariboo
———
2
3
SOR/99-52
SOR/90-450
———
2
3
DORS/99-52
DORS/90-450
54°28,02′ 122°39,00′
2568
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
9. Part V of Schedule III to the Regulations is amended by adding the following after item 220:
Column I
Column II
Column III
Item
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or description
Local name
Location reference
(Répertoire toponymique du Québec
reference system)
221.
222.
Lac Bell
Lac Fraser
Lac Bell
Lac Fraser
45°38′56″ 75°58′08″
45°39′01″ 75°58′30″
9. La partie V de l’annexe III du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 220, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique du Québec, ou description
Nom local
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
toponymique du Québec)
221.
222.
Lac Bell
Lac Fraser
Lac Bell
Lac Fraser
45°38′56″ 75°58′08″
45°39′01″ 75°58′30″
10. Part VI of Schedule III to the Regulations is amended by adding the following after item 9:
Column I
Column II
Column III
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
Local Name
Location reference
(Gazetteer of Canada reference system)
10.
11.
Willows Dam
Melville Dam
Willows Dam
Melville Reservoir
(Crescent Creek
Reservoir)
49°37′ 105°59′
50°55′ 102°48′
10. La partie VI de l’annexe III du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 9, de ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
géographique du Canada)
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou description
Nom local
10.
11.
Barrage Willows
Barrage Melville
Barrage Willows
Réservoir Melville
(Réservoir Crescent
Creek)
11. The portion of item 4 of Part IV of Schedule IV to the
Regulations in column III3 is replaced by the following:
49°37′ 105°59′
50°55′ 102°48′
11. La colonne III3 de l’article 4 de la partie IV de l’annexe IV du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column III
Colonne III
Item
Location Reference
(Gazetteer of Canada reference system)
Article
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire géographique du Canada)
4.
49°44′27″ 97°07′35″ to 49°57′41″ 97°04′15″
4.
49°44′27″ 97°07′35″ à 49°57′41″ 97°04′15″
12. Part I of Schedule IV.1 to the Regulations is amended by adding the following after item 24:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
General Location
(where necessary)
Location reference
(Gazetteer of Canada reference
system)
Maximum speed in
km/h over the ground
25.
Cultus Lake, entrance to Main Beach, north of a line drawn from
point A, at coordinates 49°04′10″ 121°58′43.6″ to point B, at
coordinates 49°04′19.0″ 121°59′0.5″, buoyed and signed
49°04′ 121°59′
5
12. La partie I de l’annexe IV.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 24, de ce qui suit :
Article
25.
Colonne II
Colonne III
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
Lieu approximatif
(si nécessaire)
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire Vitesse-sol
géographique du Canada)
maximale (km/h)
49°04′ 121°59′
Lac Cultus, entrée à la plage Main, au nord d’une ligne qui s’étend du
point A, aux coordonnées 49°04′10″ 121°58′43,6″, jusqu’au point B, aux
coordonnées 49°04′19,0″ 121°59′0,5″, indiquée par des bouées et des
panneaux
———
3
Colonne IV
Colonne I
SOR/90-450
———
3
DORS/90-450
5
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
13. The portion of item 9.3 of Part II of Schedule IV.1 to the
Regulations in column I4 is replaced by the following:
13. La colonne I4 de l’article 9.3 de la partie II de l’annexe IV.1 du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column I
Item
9.3
2569
Colonne I
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
That part of Port Dalhousie Harbour, from the outer lighthouse south to
a line drawn from the “all vessels prohibited” sign located 24 m north of
the Heywood Generating Station on the west side of the harbour to the
“all vessels prohibited” sign located on the east side of the harbour 70 m
north of the control structure dam
Article
9.3
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
La partie du havre de Port Dalhousie, à partir du phare extérieur vers le
sud jusqu’à une ligne tracée à partir du panneau « interdit à tous les
bateaux » se trouvant à 24 m au nord de la centrale électrique de
Heywood du côté ouest du havre, jusqu’au panneau « interdit à tous les
bateaux » se trouvant du côté est du havre, à 70 m au nord du barrage
servant d’ouvrage de régulation des eaux
14. Part II of Schedule IV.1 to the Regulations is amended by adding the following after item 9.3:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Specific Location
Location reference
(Gazetteer of Canada reference
system)
Maximum speed in
km/h over the ground
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
9.4
That part of the Ausable River from the mouth of the river at Lake
43°14′03″ 81°54′17″ to 43°14′ 81°54′
Huron, through Port Franks, to a point 250 m east of the Port Franks 43°14′00″ 81°53′10″
Conservation Area boat launch
10
14. La partie II de l’annexe IV.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 9.3, de ce qui suit :
Colonne I
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
Colonne II
Colonne III
Lieu précis
Coordonnées géographiques
Vitesse-sol
(Système de référence du Répertoire maximale
géographique du Canada)
(km/h)
La partie de la rivière Ausable qui s’étend de l’embouchure de la rivière
43°14′03″ 81°54′17″ à
au lac Huron, traversant Port Franks, jusqu’à un point situé à 250 m à l’est 43°14′00″ 81°53′10″
de la rampe de mise à l’eau de la zone de conservation de Port Franks
9.4
Colonne IV
43°14′ 81°54′
10
15. Part II of Schedule IV.1 to the Regulations is amended by adding the following after item 12.2:
Column I
Item
Name given by the Gazetteer of Canada, or description
12.3
Moot Lake, in the Township of Lake of Bays, County of Muskoka
Column II
Column III
Column IV
Specific Location
Location reference
(Gazetteer of Canada reference
system)
Maximum speed in
km/h over the ground
45°09′ 79°10′
10
15. La partie II de l’annexe IV.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 12.2, de ce qui suit :
Colonne I
Article
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
12.3
Le lac Moot, dans le canton de Lake of Bays, comté de Muskoka
16. The portion of items 15.2 and 15.3 of Part II of Schedule IV.1 to the French version of the Regulations in column I4
is replaced by the following:
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Lieu précis
Coordonnées géographiques
(Système de référence du Répertoire
géographique du Canada)
Vitesse-sol
maximale (km/h)
45°09′ 79°10′
10
16. La colonne I4 des articles 15.2 et 15.3 de la partie II de
l’annexe IV.1 de la version française du même règlement est
remplacée par ce qui suit :
Colonne I
Article
15.2
Nom indiqué par le Répertoire géographique du Canada, ou
description
La partie de la rivière Severn connue localement sous le nom de bras est
de la rivière Severn (et également connue sous le nom de rivière Green),
qui s’étend du pont ferroviaire du Canadien National le plus au sud, près
du lac Couchiching, en aval jusqu’au confluent avec le débit principal de
la rivière Severn qui constitue la limite municipale, cette partie étant
située dans le territoire de la Corporation de la municipalité de Ramara
aux coordonnées indiquées à la colonne II
———
4
SOR/99-327
Colonne I
Article
15.2
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
La partie de la rivière Severn connue localement sous le nom de bras est
de la rivière Severn (et également connue sous le nom de rivière Green),
qui s’étend du pont ferroviaire du Canadien National le plus au sud, près
du lac Couchiching, en aval jusqu’au confluent avec le débit principal de
la rivière Severn qui constitue la limite municipale, cette partie étant
située dans le territoire de la Corporation de la municipalité de Ramara
aux coordonnées indiquées à la colonne II
———
4
DORS/99-327
2570
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Colonne I
Article
15.3
Nom indiqué par le Répertoire géographique du Canada, ou
description
La partie de la rivière Black qui s’étend du pont du chemin Switch en
aval jusqu’au confluent avec la rivière Severn, cette partie étant située
dans le territoire de la Corporation de la municipalité de Ramara aux
coordonnées indiquées à la colonne II
17. The portion of item 15.4 of Part II of Schedule IV.1 to
the Regulations in column II4 is replaced by the following:
Colonne I
Article
15.3
Nom indiqué dans le Répertoire géographique du Canada, ou
description
La partie de la rivière Black qui s’étend du pont du chemin Switch en
aval jusqu’au confluent avec la rivière Severn, cette partie étant située
dans le territoire de la Corporation de la municipalité de Ramara aux
coordonnées indiquées à la colonne II
17. La colonne II4 de l’article 15.4 de la partie II de
l’annexe IV.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Colonne II
Item
Specific Location
Article
Lieu précis
15.4
44°34′53″ 79°18′46″ to 44°35′25″ 79°18′06″
15.4
44°34′53″ 79°18′46″ à 44°35′25″ 79°18′06″
18. (1) The portion of item 220 of Part III of Schedule IV.1
to the Regulations in column III4 is replaced by the following:
18. (1) La colonne III4 de l’article 220 de la partie III de
l’annexe IV.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column III
Colonne III
Item
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
Article
Coordonnées géographiques (Système de référence du Répertoire
toponymique du Québec)
220.
45°49′ 71°21′
220.
45°49′71°21′
(2) The portion of paragraph 220(h) of Part III of Schedule IV.1 to the English version of the Regulations in column I4
is replaced by the following:
(2) La colonne I4 de l’alinéa 220h) de la partie III de
l’annexe IV.1 de la version anglaise du même règlement est
remplacée par ce qui suit :
Column III
Item
220.
Location reference (Répertoire toponymique du Québec
reference system)
(h) inside the marina basin area between latitudes 45°53′25″ and
45°53′55″, and from the bridge at Highway 112 to the rivière SaintFrançois rapids at latitude 45°54′15″;
19. (1) The portion of paragraph 223(b) of Part III of
Schedule IV.1 to the English version of the Regulations in
column I4 before subparagraph (I) is replaced by the
following:
Column I
Item
220.
223.
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
(b) the portion of the river between the eastern tip of île de Montréal at
the confluence of the St. Lawrence River and Rivière-des-Prairies at a
point at coordinates 45°42′12″ 73°28′33″ and the Highway 40 bridge at a
point at coordinates 45°41′58″ 73°30′31″ (see Note 2)
(2) The portion of paragraph 223(d) of Part III of Schedule IV.1 to the Regulations in column I 4 is replaced by the
following:
Column I
Item
223.
Item
223.
(d) within 50 m from the shore of île Bizard between a point at
coordinates 45°31′14″ 73°52′51″ and a point at coordinates 45°28′30″
73°56′34″;
———
4
SOR/99-327
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
(b) the portion of the river between the eastern tip of île de Montréal at
the confluence of the St. Lawrence River and Rivière-des-Prairies at a
point at coordinates 45°42′12″ 73°28′33″ and the Highway 40 bridge at a
point at coordinates 45°41′58″ 73°30′31″ (see Note 2)
(2) La colonne I4 de l’alinéa 223d) de la partie III de
l’annexe IV.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column I
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
(h) inside the marina basin area between latitudes 45°53′25″ and
45°53′55″, and from the bridge at Highway 112 to the rivière SaintFrançois rapids at latitude 45°54′15″;
19. (1) Le passage de la colonne I4 de l’alinéa 223b) de la
partie III de l’annexe IV.1 de la version anglaise du même
règlement précédant le sous-alinéa (i) est remplacé par ce qui
suit :
Column I
Item
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
Colonne I
Article
223.
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique du Québec, ou
description
d) à l’intérieur d’une ceinture de 50 m de la berge de l’île Bizard entre le
point situé par 45°31′14″ 73°52′51″ et le point situé par 45°28′30″
73°56′34″;
———
4
DORS/99-327
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
20. The portion of item 224 of Part III of Schedule IV.1 to
the English version of the Regulations in column I4 before
paragraph (a) is replaced by the following:
2571
20. Le passage de la colonne I4 de l’article 224 de la partie III de l’annexe IV.1 de la version anglaise du même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui suit :
Column I
Column I
Item
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
Item
Name given by the Répertoire toponymique du Québec, or
description
224.
The St. Lawrence River
224.
The St. Lawrence River
4
21. Item 226 of Part III of Schedule IV.1 to the Regulations is amended by striking out the word “and” at the end of paragraph (a) and by replacing paragraph (b) with the following:
Column I
Item
226.
Name given by the Répertoire toponymique du Québec,
or description
Column II
Column III
Local Name
Maximum speed in
Location reference (Répertoire toponymique km/h over the
du Québec reference system)
ground
(b) within 50 m from the shore of Montreal Island between a point at
coordinates 45°24′12″ 73°57′23″ and a point at coordinates 45°28′17″
73°56′20″; and
(c) outside the areas referred to in paragraphs (a) and (b), between 21:00
and 07:00
Column IV
10
25
21. L’alinéa 226b)4 de la partie III de l’annexe IV.1 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Article
226.
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique du Québec,
ou description
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Nom local
Coordonnées géographiques (Système de
référence du Répertoire toponymique du
Québec)
Vitesse-sol
maximale en
km/h
b) à l’intérieur d’une ceinture de 50 m de la berge de l’île de Montréal,
entre le point situé par 45°24′12″ 73°57′23″ et le point situé par
45°28′17″ 73°56′20″;
c) à l’extérieur des ceintures visées aux alinéas a) et b), entre 21 h et 7 h
10
25
22. Part III of Schedule IV.1 to the Regulations is amended by adding the following after item 226:
Column I
Item
227.
228.
229.
230.
231.
232.
Name given by the Répertoire toponymique du Québec,
or description
Lac Beauregard
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Catherine
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00,and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac des Cèdres
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Délia
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Doux
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Drummond
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
———
4
SOR/99-327
Column II
Column III
Column IV
Local Name
Location reference (Répertoire toponymique
du Québec reference system)
Maximum speed in
km/h over the
ground
Lac Beauregard
46°09′ 73°59′
10
25
70
Lac Catherine
46°09′ 74°00′
10
25
70
Lac des Cèdres
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac Délia
46°09′ 73°59′
10
25
70
Lac Doux
46°10′ 73°59′
10
25
70
Lac Drummond
46°07′ 73°59′
10
25
70
———
4
DORS/99-327
2572
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Column I
Item
233.
234.
235.
236.
237.
238.
239.
240.
241.
242.
243.
244.
Name given by the Répertoire toponymique du Québec,
or description
Lac Exérine
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac à Foin
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Fouché
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac à Gaby
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Héroux
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Kenny
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac LaFontaine
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac à May
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Onésime
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Racette
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac Ritchie
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Lac des Îles
(a) within 30 m of shore, and
(b) at 30 m or more from shore
(i) between 21:00 and 07:00, and
(ii) between 07:00 and 21:00
Column II
Column III
Column IV
Local Name
Location reference (Répertoire toponymique
du Québec reference system)
Maximum speed in
km/h over the
ground
Lac Exérine
46°08′ 73°59′
10
25
70
Lac à Foin
46°07′ 74°04′
10
25
70
Lac Fouché
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac à Gaby
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac Héroux
46°10′ 73°59′
10
25
70
Lac Kenny
46°09′ 73°59′
10
25
70
Lac LaFontaine
46°07′ 73°59′
10
25
70
Lac à May
46°09′ 74°02′
10
25
70
Lac Onésime
46°10′ 73°58′
10
25
70
Lac Racette
46°07′ 73°58′
10
25
70
Lac Ritchie
46°08′42″ 73°59′30″
10
25
70
Lac des Îles
46°06′ 74°02′
10
25
70
22. La partie III de l’annexe IV.1 du même règlement est modifiée par adjonction, après l’article 226, de ce qui suit :
Article
227.
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique
du Québec, ou description
Nom local
Coordonnées géographiques (Système de
référence du Répertoire toponymique du Québec)
Vitesse-sol
maximale en km/h
Lac Beauregard
46°09′ 73°59′
Lac Beauregard :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
10
25
70
Le 12 août 2000
Article
228.
229.
230.
231.
232.
233.
234.
235.
236.
237.
238.
239.
240.
241.
242.
Gazette du Canada Partie I
2573
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique
du Québec, ou description
Nom local
Coordonnées géographiques (Système de
référence du Répertoire toponymique du Québec)
Vitesse-sol
maximale en km/h
Lac Catherine
46°09′ 74°00′
Lac Catherine :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac des Cèdres :
a) moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Délia :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Doux :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Drummond :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Exérine :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac à Foin :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Fouché :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac à Gaby :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Héroux :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Kenny :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac LaFontaine :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac à May :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Onésime :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac Racette :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
10
25
70
Lac des Cèdres
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac Délia
46°09′ 73°59′
10
25
70
Lac Doux
46°10′ 73°59′
10
25
70
Lac Drummond
46°07′ 73°59′
10
25
70
Lac Exérine
46°08′ 73°59′
10
25
70
Lac à Foin
46°07′ 74°04′
10
25
70
Lac Fouché
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac à Gaby
46°07′ 74°03′
10
25
70
Lac Héroux
46°10′ 73°59′
10
25
70
Lac Kenny
46°09′ 73°59′
10
25
70
Lac LaFontaine
46°07′ 73°59′
10
25
70
Lac à May
46°09′ 74°02′
10
25
70
Lac Onésime
46°10′ 73°58′
10
25
70
Lac Racette
46°07′ 73°58′
10
25
70
2574
Article
243.
244.
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Nom indiqué dans le Répertoire toponymique
du Québec, ou description
Nom local
Coordonnées géographiques (Système de
référence du Répertoire toponymique du Québec)
Vitesse-sol
maximale en km/h
Lac Ritchie
46°08′42′′ 73°59′30″
Lac Ritchie :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
Lac des Îles :
a) à moins de 30 m de la berge;
b) à 30 m ou plus de la berge :
(i) entre 21 h et 7 h,
(ii) entre 7 h et 21 h
10
25
70
Lac des Îles
46°06′ 74°02′
10
25
70
23. The Regulations are amended by replacing the expressions “peace officer” and “peace officers” with the expressions “enforcement officer” and “enforcement officers”, respectively, wherever they occur in the following provisions:
(a) paragraph 6(7)(a);
(b) section 11 and the heading before it;
(c) the heading before section 12 and sections 12 and 13;
(d) paragraph 14(b); and
(e) section 15.
23. Dans les passages suivants du même règlement, « agent
de la paix » et « agents de la paix » sont respectivement remplacés par « agent d’exécution » et « agents d’exécution » :
a) l’alinéa 6(7)a);
b) l’article 11 et l’intertitre le précédant;
c) l’intertitre précédant l’article 12 et les articles 12 et 13;
d) l’alinéa 14b);
e) l’article 15.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
24. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
24. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[33-1-o]
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2575
Regulations Amending the Employment Insurance
(Fishing) Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi (pêche)
Statutory Authority
Employment Insurance Act
Fondement législatif
Loi sur l’assurance-emploi
Sponsoring Department
Department of Human Resources Development
Ministère responsable
Ministère du Développement des ressources humaines
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The proposed changes are to the Employment Insurance Fishing Regulations (EI Fishing Regulations). They are consequential
to changes to the Employment Insurance Act (EI Act) and are to
become effective on December 31, 2000, at the same time as the
EI Act changes related to parental benefits under the Budget Implementation Act, 2000 (Bill C-32).
Description
Les changements proposés s’appliquent au Règlement sur
l’assurance-emploi (pêche) [Règlement sur l’AE (pêche)]. Ils
résultent des modifications apportées à la Loi sur l’assuranceemploi (Loi sur l’AE) concernant les prestations parentales, aux
termes du projet de loi C-32 (Loi d’exécution du budget de 2000),
et devraient entrer en vigueur en même temps qu’elles, soit le
31 décembre 2000.
À l’heure actuelle, la Loi sur l’AE prévoit 15 semaines de
prestations de maternité et 10 semaines de prestations parentales
(auxquelles s’ajoutent 5 semaines dans certains cas). Le gouvernement du Canada prolongera la période d’admissibilité aux
prestations parentales pour les parents biologiques et adoptifs en
la faisant passer de 10 à 35 semaines. En même temps, la période
maximale pour les prestations parentales, de maternité et de maladie combinées passera de 30 à 50 semaines.
À l’heure actuelle, les prestataires doivent avoir accumulé
700 heures d’emploi assurable pour avoir droit aux prestations
spéciales (parentales, de maladie et de maternité). Le gouvernement du Canada réduira le nombre d’heures d’emploi assurable
requis à 600 pour les parents d’un enfant qui est né ou a été placé
pour adoption le 31 décembre 2000 ou après cette date. Dans le
cas des prestations de maladie, la réduction à 600 heures
s’appliquera à ceux qui deviennent incapables de travailler le
31 décembre 2000 ou après cette date, en raison d’une maladie,
d’une blessure ou d’une mise en quarantaine.
Il faudra modifier le Règlement sur l’AE (pêche) afin que
l’accessibilité, la durée et la flexibilité applicables aux autres
prestataires s’appliquent également aux pêcheurs. Les modifications se résument comme suit :
— modification des définitions de prestataires de la première et
de la deuxième catégorie pour permettre le versement de
prestations spéciales aux prestataires ayant accumulé non pas
4 200 $ mais 3 760$;
— prolongation de la période de prestations pour que la durée de
l’admissibilité des pêcheurs aux prestations spéciales, soit la
même que celle des autres prestataires;
— modification de la durée de la période de prestations spéciales
des pêcheurs en fonction des dispositions applicables aux autres prestataires;
— modification du montant de la rémunération assurable requise
pour que les personnes qui deviennent ou redeviennent membres de la population active puissent être admissibles aux
prestations spéciales; ce montant passerait ainsi de 4 200 $ à
3 760 $;
Currently, the EI Act provides for 15 weeks of maternity benefits plus 10 weeks of parental benefits (plus 5 weeks extra in
some cases). The Government of Canada will increase the duration of parental benefits from 10 to 35 weeks for biological and
adoptive parents. At the same time, the maximum entitlement will
be increased from 30 to 50 weeks of combined maternity, parental
and sickness benefits.
Presently, claimants must accumulate 700 hours of insured employment to receive special benefits (sickness, maternity and parental benefits). The Government of Canada will reduce this requirement to 600 hours of insurable employment for parents of a
child born or placed in their care through adoption on or after
December 31, 2000. In the case of sickness benefits, the move to
600 hours will apply to those who become unable to work as a
result of illness, injury or quarantine on or after December 31,
2000.
Changes will be required to the EI Fishing Regulations so that
fishers will be entitled to the same accessibility, duration and
flexibility as other claimants. The specific changes are:
— a change to the definitions of major and minor attachment
claimants will be needed to allow special benefits to be paid
with $3,760 rather than $4,200;
— an extension of the benefit period so that the duration of entitlement to special benefits for fishers is the same as other
claimants;
— a modification of the claim duration for special benefits for
fishers to match the provisions that will apply to non-fishing
claimants;
— the amount of insured earnings needed for a new entrant or reentrant to qualify for special benefits would be reduced from
$4,200 to $3,760;
— transitional rules for babies born or placements that occur
before December 31, 2000;
2576
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
— minor housekeeping amendments to subsections 8(5) and (10)
of the EI Fishing Regulations as, due to a clerical oversight,
these subsections refer to section 10 of the EI Act instead of
section 8; and
— other small amendments incidental to renumbering of the EI
Act, adding of new subsections to the EI Fishing Regulations
and to adopting parallel revised wording to that being included in changes to the EI Act.
— adoption de règles transitoires dans le cas de la naissance ou
de l’adoption d’un enfant avant le 31 décembre 2000;
— modification d’ordre administratif des paragraphes 8(5) et
(10) du Règlement sur l’AE (pêche); à cause d’une erreur
d’écriture, ces paragraphes renvoient non pas à l’article 8 de
la Loi sur l’AE mais à l’article 10;
— autres petites modifications découlant de la nouvelle numérotation de la Loi sur l’AE, de l’adjonction de nouveaux paragraphes au Règlement sur l’AE (pêche) et de la révision du libellé parallèlement à celui de la Loi sur l’AE.
Alternatives
Solutions envisagées
No other alternatives were considered as these changes are
necessary to implement the changes to the EI Act under the
Budget Implementation Act, 2000 (Bill C-32).
Aucune autre solution n’a été envisagée, car ces changements
sont nécessaires pour donner suite aux modifications à la Loi sur
l’AE en vertu de la Loi d’exécution du budget de 2000 (projet de
loi C-32).
Benefits and Costs
Avantages et coûts
These changes will ensure that claimants who qualify, based on
insured earnings from fishing, will benefit from the changes to
parental benefits under the EI Act. If these regulatory changes are
not approved, fishers will not be able to benefit from the legislative changes extending entitlement to special benefits.
Grâce aux changements proposés, les personnes admissibles au
bénéfice des prestations selon la rémunération assurable tirée
d’un emploi dans le secteur de la pêche profiteront des modifications aux prestations parentales que prévoit la Loi sur l’AE. Si les
modifications au Règlement ne sont pas approuvées, les pêcheurs
ne pourront profiter des modifications législatives ayant pour
effet d’étendre l’admissibilité des personnes aux prestations
spéciales.
Consultation
Consultations
Since the October 1999 Speech from the Throne, the Government has undertaken intergovernmental consultation on the proposed changes to Employment Insurance parental benefits. There
was consultation as the legislative changes in Bill C-32 went
through the parliamentary approval process. As required by section 153 of the EI Act, the changes will also be tabled in the
House of Commons for review within three sitting days after the
date they are made.
Depuis le discours du Trône d’octobre 1999, le Gouvernement
a entrepris des consultations auprès des gouvernements sur les
changements proposés aux prestations parentales du régime
d’assurance-emploi. D’autres consultations avaient lieu lorsque le
projet de loi C-32 a franchi les différentes étapes du processus
d’approbation parlementaire. Conformément à l’article 153 de la
Loi sur l’AE, le texte des modifications sera également déposé à
la Chambre des communes aux fins d’examen, dans les trois jours
de séance suivant sa prise.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There will be a formal analysis of enhancements planned for
special benefits.
Il y aura une analyse en bonne et due forme des améliorations
prévues aux prestations spéciales.
Contact
Personne-ressource
Jim Little, Senior Policy Advisor, Human Resources Development Canada, Policy and Legislation Development, Insurance
Policy, 140 Promenade du Portage, 9th Floor, Ottawa, Ontario
K1A 0J9, (819) 997-8628 (telephone), (819) 953-9381
(Facsimile).
Jim Little, Conseiller principal en politiques, Développement
des ressources humaines Canada, Élaboration de la politique et de
la législation, Politique d’assurance, 140, promenade du Portage,
9e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0J9, (819) 997-8628 (téléphone),
(819) 953-9381 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Canada Employment Insurance
Commission, pursuant to section 153 of the Employment Insurance Acta, proposes, subject to the approval of the Governor in
Council, to make the annexed Regulations Amending the Employment Insurance (Fishing) Regulations.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the
———
Avis est donné que la Commission de l’assurance-emploi du
Canada, en vertu de l’article 153 de la Loi sur l’assuranceemploia, se propose, sous réserve de l’agrément de la gouverneure
en conseil, de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur
l’assurance-emploi (pêche), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du
———
a
S.C. 1996, c. 23
a
L.C. 1996, ch. 23
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be addressed to Jim Little, Policy and Legislation Development, Insurance Branch, Human Resources Development Canada,
9th Floor, 140 Promenade du Portage, Ottawa, Ontario K1A 0J9.
Ottawa, July 28, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
2577
Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le
tout à Jim Little, Direction de l’élaboration de la politique et de la
législation, Assurance, ministère du Développement des ressources humaines, 9e étage, 140, promenade du Portage, Ottawa
(Ontario) K1A 0J9.
Ottawa, le 28 juillet 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
REGULATIONS AMENDING THE EMPLOYMENT
INSURANCE (FISHING) REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’ASSURANCE-EMPLOI (PÊCHE)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The definitions “major attachment claimant” and “minor attachment claimant” in subsection 1(1) of the Employment Insurance (Fishing) Regulations1 are replaced by the
following:
“major attachment claimant” means a claimant who qualifies to
receive benefits and has $3,760 or more of insurable earnings
from employment as a fisher in their qualifying period.
(prestataire de la première catégorie)
“minor attachment claimant” means a claimant who qualifies to
receive benefits and has less than $3,760 of insurable earnings
from employment as a fisher in their qualifying period.
(prestataire de la deuxième catégorie)
1. Les définitions de « prestataire de la deuxième catégorie » et « prestataire de la première catégorie », au paragraphe 1(1) du Règlement sur l’assurance-emploi (pêche)1, sont
respectivement remplacées par ce qui suit :
« prestataire de la deuxième catégorie » Prestataire qui remplit les
conditions requises pour recevoir des prestations et qui a accumulé moins de 3 760 $ de rémunération assurable provenant
d’un emploi à titre de pêcheur au cours de sa période de référence. (minor attachment claimant)
« prestataire de la première catégorie » Prestataire qui remplit les
conditions requises pour recevoir des prestations et qui a accumulé au moins 3 760 $ de rémunération assurable provenant
d’un emploi à titre de pêcheur au cours de sa période de référence. (major attachment claimant)
2. (1) Le paragraphe 8(5) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(5) Malgré les paragraphes 8(2) à (4) de la Loi, la période de
référence établie au paragraphe (4) ne peut être prolongée.
2. (1) Subsection 8(5) of the Regulations is replaced by the
following:
(5) Notwithstanding subsections 8(2) to (4) of the Act, the
qualifying period described in subsection (4) shall not be
extended.
(2) Subsection 8(10) of the Regulations is replaced by the
following:
(10) Notwithstanding subsections 8(2) to (4) of the Act, the
qualifying period described in subsection (9) shall not be
extended.
(3) Section 8 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (11):
(11.1) Notwithstanding subsection (11) and subject to the applicable maximums referred to in subsections (17) and (18), the
benefit period of a fisher shall be extended by one week for each
week in respect of which the fisher is entitled to special benefits
under section 21, 22 or 23 of the Act, but shall not exceed a
maximum of 52 weeks.
(4) Subsection 8(14) of the Regulations is replaced by the
following:
(14) No benefit period established under subsection (1) or (6)
shall be extended beyond the date determined in accordance with
subsection (11) or (11.1).
(5) Subsections 8(17) and (18) of the Regulations are replaced by the following:
(17) Where a benefit period is established under subsection (1)
or (6) for a fisher, benefits may be paid to the fisher in the benefit
period in accordance with the Act for any of the reasons referred
to in subsection 12(3) of the Act and subject to the applicable
maximums established by subsections 12(3) to (6) of the Act.
———
1
SOR/96-445
(2) Le paragraphe 8(10) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(10) Malgré les paragraphes 8(2) à (4) de la Loi, la période de
référence établie au paragraphe (9) ne peut être prolongée.
(3) L’article 8 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (11), de ce qui suit :
(11.1) Malgré le paragraphe (11) et sous réserve des maximums applicables visés aux paragraphes (17) et (18), la période
de prestations établie au profit d’un pêcheur est prolongée d’une
semaine pour chaque semaine à l’égard de laquelle il remplit les
conditions d’admissibilité prévues pour les prestations spéciales
aux articles 21, 22 ou 23 de la Loi, jusqu’à un maximum de
52 semaines.
(4) Le paragraphe 8(14) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(14) Aucune période de prestations établie conformément aux
paragraphes (1) ou (6) ne peut être prolongée au-delà de la date
fixée selon les paragraphes (11) ou (11.1).
(5) Les paragraphes 8(17) et (18) du même règlement sont
remplacés par ce qui suit :
(17) Si une période de prestations est établie conformément aux
paragraphes (1) ou (6) au profit du pêcheur, des prestations peuvent lui être versées pendant cette période conformément à la Loi
pour toute raison prévue au paragraphe 12(3) de la Loi, jusqu’à
concurrence des maximums applicables établis aux paragraphes 12(3) à (6) de la Loi.
———
1
DORS/96-445
2578
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
(18) In a benefit period established for a fisher under subsection (1) or (6), benefits may be paid to the fisher under both subsections (12) and (17), but in no case shall the maximum number
of combined weeks of benefits exceed 50.
3. The heading before section 12 of the Regulations is replaced by the following:
(18) Au cours d’une période de prestations établie conformément aux paragraphes (1) ou (6), des prestations peuvent être
versées au pêcheur à la fois en application des paragraphes (12) et
(17), jusqu’à concurrence de 50 semaines au total.
3. L’intertitre précédant l’article 12 du même règlement est
remplacé par ce qui suit :
ALTERNATE ACCESS TO SPECIAL BENEFITS
RÉGIME SUPPLÉMENTAIRE D’ACCÈS À DES PRESTATIONS SPÉCIALES
4. (1) Subsection 12(1) of the Regulations is replaced by the
following:
12. (1) An insured person who is not qualified to receive benefits under section 7 of the Act and who is claiming special benefits qualifies to receive the special benefits if the person has at
least $3,760 of insurable earnings from employment as a fisher in
their qualifying period.
(2) Paragraph 12(5)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the claimant has accumulated, since the beginning of the
benefit period, insurable earnings from employment as a fisher
that, when added to the insurable earnings from employment as
a fisher in the claimant’s qualifying period, are equal to or
exceed
(i) in the case of a new-entrant or re-entrant, $5,500, and
(ii) in any other case, the applicable amount of insurable
earnings in employment as a fisher set out in the schedule,
determined by reference to the week in which the benefit period began; and
4. (1) Le paragraphe 12(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
12. (1) L’assuré qui ne remplit pas les conditions prévues à
l’article 7 de la Loi et qui demande des prestations spéciales remplit toutes les conditions requises pour les recevoir si, au cours de
sa période de référence, il a accumulé une rémunération assurable
d’au moins 3 760 $ provenant d’un emploi à titre de pêcheur.
(2) L’alinéa 12(5)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) le total de la rémunération assurable provenant d’un emploi
à titre de pêcheur qu’il a accumulée depuis le début de la période de prestations et de la rémunération assurable provenant
d’un emploi à titre de pêcheur qu’il a touchée pendant sa période de référence est égal ou supérieur :
(i) dans le cas d’une personne qui devient ou redevient
membre de la population active, à 5 500 $,
(ii) dans tout autre cas, au montant applicable de la rémunération assurable provenant d’un emploi à titre de pêcheur
prévu à l’annexe et déterminé par rapport à la semaine au
cours de laquelle la période de prestations commence;
5. L’article 15 du même règlement est modifié par adjonction, après le paragraphe (2), de ce qui suit :
(3) En ce qui concerne un pêcheur qui est un prestataire
dont l’enfant est né ou placé chez lui en vue de son adoption
avant le 31 décembre 2000, toute question ayant trait à son
admissibilité aux prestations spéciales aux termes du présent
règlement est traitée conformément au présent règlement
dans sa version au 5 janvier 1997 et conformément à la Loi
sur l’assurance-emploi dans sa version antérieure à la date
d’entrée en vigueur de la Loi d’exécution du budget de 2000,
chapitre 14 des Lois du Canada (2000).
6. La mention « (alinéas 8(2)b) et (7)b)) » qui suit le titre
« ANNEXE » du même règlement est remplacée par « (alinéas 8(2)b) et (7)b) et sous-alinéa 12(5)a)(ii)) ».
5. Section 15 of the Regulations is amended by adding the
following after subsection (2):
(3) With respect to a fisher who is a claimant and to whom
a child is born or in whose care a child is placed for adoption
before December 31, 2000, all matters relating to their entitlement to special benefits under these Regulations shall be
determined in accordance with these Regulations as they read
on January 5, 1997 and the Employment Insurance Act as it
read before the coming into force of the Budget Implementation Act, 2000, being chapter 14 of the Statutes of Canada,
2000.
6. The schedule to the Regulations is amended by replacing
the reference to “(Paragraphs 8(2)(b) and 7(b))” after the
heading “SCHEDULE” with a reference to “(Paragraphs 8(2)(b) and 7(b) and subparagraph 12(5)(a)(ii)).”
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
7. These Regulations come into force on December 31, 2000.
7. Le présent règlement entre en vigueur le 31 décembre
2000.
[33-1-o]
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2579
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi
Statutory Authority
Employment Insurance Act
Fondement législatif
Loi sur l’assurance-emploi
Sponsoring Department
Department of Human Resources Development
Ministère responsable
Ministère du Développement des ressources humaines
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The proposed changes are to the Employment Insurance Regulations (the Regulations), sections 55 (claimants outside Canada)
and 93 (payment of special benefits to new entrants and reentrants to the labour force). They are consequential to changes to
the Employment Insurance Act (the EI Act) and are to become
effective on December 31, 2000, at the same time as the EI Act
changes related to parental benefits.
Currently, the EI Act provides for 15 weeks of maternity benefits plus 10 weeks of parental benefits (plus 5 weeks extra in
some cases). The Government of Canada will increase the duration of parental benefits from 10 to 35 weeks for biological and
adoptive parents. At the same time, the maximum entitlement will
increase from 30 to 50 weeks of combined maternity, parental and
sickness benefits.
Description
Les changements proposés visent les articles 55 (prestataires à
l’étranger) et 93 (prestations spéciales pour les personnes qui
deviennent ou redeviennent membres de la population active) du
Règlement sur l’assurance-emploi (le Règlement). Ils résultent
des modifications à la Loi sur l’assurance-emploi (la Loi sur
l’AE) concernant les prestations parentales et devraient entrer en
vigueur en même temps qu’elles, soit le 31 décembre 2000.
À l’heure actuelle, la Loi sur l’AE prévoit 15 semaines de
prestations de maternité et 10 semaines de prestations parentales
(auxquelles s’ajoutent 5 semaines dans certains cas). Le gouvernement du Canada prolongera la période d’admissibilité aux
prestations parentales pour les parents biologiques et adoptifs en
la faisant passer de 10 à 35 semaines. En même temps, la période
maximale pour les prestations parentales, de maternité et de maladie combinées passera de 30 à 50 semaines.
Les prestataires doivent avoir accumulé 700 heures d’emploi
assurable pour avoir droit aux prestations spéciales (parentales, de
maladie et de maternité). Le gouvernement du Canada réduira le
nombre d’heures d’emploi assurable requis à 600 pour les parents
d’un enfant qui est né ou a été placé pour adoption le 31 décembre 2000 ou après cette date. Dans le cas des prestations de maladie, la réduction à 600 heures s’appliquera à ceux qui deviennent incapables de travailler le 31 décembre 2000 ou après cette
date, en raison d’une maladie, d’une blessure ou d’une mise en
quarantaine.
Le changement proposé à l’alinéa 55(7)a) et au paragraphe 55(10) du Règlement concerne le paiement de prestations à
l’étranger. Ces dispositions renvoient actuellement aux paragraphes 12(3), (4), (5) et (7) de la Loi sur l’AE. L’article 12 de la Loi
sur l’AE sera réduit à six paragraphes. Le changement proposé
vise donc à faire correspondre la numérotation de l’article 55 du
Règlement à celle de l’article 12 de la Loi sur l’AE. Il fera en
sorte que les prestataires se trouvant à l’étranger bénéficient des
mêmes conditions touchant la flexibilité, l’accessibilité et la durée
que les autres prestataires de prestations spéciales.
Le changement proposé à l’alinéa 93(1)c) du Règlement vise le
paiement de prestations spéciales aux personnes qui deviennent
ou redeviennent membres de la population active. Selon cet alinéa, il faut avoir accumulé au moins 700 heures d’emploi assurable pour être admissible aux prestations spéciales. Ce nombre sera
réduit à 600, conformément à la modification apportée à l’article 153.1 de la Loi sur l’AE.
Presently, claimants must accumulate 700 hours of insured employment to receive special benefits (sickness, maternity and parental benefits). The Government of Canada will reduce this requirement to 600 hours of insurable employment for parents of a
child born or placed in their care for adoption on or after December 31, 2000. In the case of sickness benefits, the move to
600 hours will apply to those who become unable to work as a
result of illness, injury or quarantine on or after December 31,
2000.
The change to paragraph 55(7)(a) and subsection 55(10) of
these Regulations relate to the payment of benefits outside Canada. These subsections currently refer to subsections 12(3), (4),
(5) and (7) of the EI Act. Section 12 of the EI Act will be
amended and will have only six subsections. This regulatory
amendment is to match the new numbering in section 55 of the
Regulations to the new numbering in section 12 of the EI Act. It
will ensure that claimants outside Canada will be able to benefit
from the same flexibility, access and duration to special benefits
as other claimants.
The amendment to paragraph 93(1)(c) of the Regulations refers
to the payment of special benefits to new entrants and re-entrants
to the labour force. This paragraph presently says that 700 hours
are required for special benefits. This needs to be changed to refer
to 600 hours to be consistent with the change being made to section 153.1 of the EI Act.
2580
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Alternatives
Solutions envisagées
No other alternatives were considered as these changes are
necessary to implement the changes to the EI Act under
Bill C-32.
Aucune autre solution n’a été envisagée, car ces changements
sont nécessaires pour donner suite aux modifications à la Loi sur
l’AE dans sur le projet de loi C-32.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The changes will ensure that claimants outside Canada and new
entrants or re-entrants to the labour force will benefit from the
changes to the EI Act. If these regulatory changes are not approved, claimants outside Canada and new entrants or re-entrants
to the labour force will not be able to benefit from the legislative
changes extending entitlement to special benefits.
Les changements proposés feront en sorte que les prestataires
qui se trouvent à l’étranger et les personnes qui deviennent ou
redeviennent membres de la population active bénéficient des
modifications apportées à la Loi sur l’AE. S’ils ne sont pas apportés, ces groupes de personnes ne pourront pas profiter des
nouvelles dispositions législatives qui prolongent la période d’admissibilité aux prestations spéciales.
Consultation
Consultations
Since the October 1999 Speech from the Throne, the Government has undertaken intergovernmental consultation on the proposed changes to EI parental benefits. There were additional consultations as the legislative changes in Bill C-32 went through the
parliamentary approval process.
Depuis le discours du Trône d’octobre 1999, le Gouvernement
a entrepris des consultations auprès des gouvernements sur les
changements proposés aux prestations parentales du régime
d’AE. D’autres consultations ont eu lieu lorsque le projet de loi
C-32 a franchi les différentes étapes du processus d’approbation
parlementaire.
No separate consultation is planned for these two regulatory
changes as they are an integral part of the overall consultation that
has occurred and will be occurring concerning the expanded special benefit rules.
On ne prévoit pas tenir des consultations distinctes pour les
changements proposés aux deux articles du Règlement car ils sont
visés par les consultations globales passées et futures sur la prolongation du congé parental.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There will be a formal analysis of enhancements planned for
special benefits.
Il y aura une analyse en bonne et due forme des améliorations
prévues aux prestations spéciales.
Contact
Personne-ressource
Jim Little, Senior Policy Advisor, Human Resources Development Canada, Policy and Legislation Development, Insurance Policy, 140 Promenade du Portage, 9th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0J9, (819) 997-8628 (Telephone), (819) 953-9381
(Facsimile).
Jim Little, Conseiller principal en politiques, Développement
des ressources humaines Canada, Élaboration de la politique et de
la législation, Politique d’assurance, 140, promenade du Portage,
9e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0J9, (819) 997-8628 (téléphone),
(819) 953-9381 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Canada Employment Insurance
Commission, pursuant to sections 37 and 153.1a of the Employment Insurance Actb, proposes, subject to the approval of the
Governor in Council, to make the annexed Regulations Amending
the Employment Insurance Regulations.
Avis est donné que la Commission de l’assurance-emploi du
Canada, sous réserve de l’agrément de la gouverneure en conseil
et en vertu des articles 37 et 153.1a de la Loi sur l’assuranceemploib, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur l’assurance-emploi, ci-après.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Jim Little, Policy and Legislation Development,
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Jim Little, Direction de l’élaboration de la politique et de la
———
———
a
a
b
S.C. 2000, c. , s. 6(1)
S.C. 1996, c. 23
b
L.C. 2000, ch. , par. 6(1)
L.C. 1996, ch. 23
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Insurance Branch, Human Resources Development Canada,
9th Floor, 140 Promenade du Portage, Ottawa, Ontario K1A 0J9.
Ottawa, July 28, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
2581
législation, Assurance, Développement des ressources humaines
Canada, 9e étage, 140, promenade du Portage, Ottawa (Ontario)
K1A 0J9.
Ottawa, le 28 juillet 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
REGULATIONS AMENDING THE EMPLOYMENT
INSURANCE REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’ASSURANCE-EMPLOI
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraph 55(7)(a) of the Employment Insurance
Regulations1 is replaced by the following:
(a) in the case of benefits that are paid for a reason referred to
in subsection 12(3) of the Act, the applicable number of weeks
referred to in subsections 12(3) to (6) of the Act; and
1. (1) L’alinéa 55(7)a) du Règlement sur l’assurance-emploi1
est remplacé par ce qui suit :
a) dans le cas des prestations versées pour l’une des raisons visées au paragraphe 12(3) de la Loi, le nombre de semaines applicable prévu aux paragraphes 12(3) à (6) de la Loi;
(2) Subsection 55(10) of the Regulations is replaced by the
following:
(2) Le paragraphe 55(10) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
(10) In a claimant’s benefit period, a claimant who is not in
Canada or a claimant referred to in subsection (8) may, subject to
the applicable maximums set out in paragraphs (7)(a) and (b),
combine weeks of benefits to which the claimant is entitled, but
the total number of weeks of benefits shall not exceed 50.
(10) Au cours d’une période de prestations, le nombre total des
semaines pour lesquelles des prestations peuvent être versées au
prestataire qui est à l’étranger ou qui est visé au paragraphe (8),
sous réserve des maximums applicables prévus aux alinéas 7a)
et b), ne peut être supérieur à 50 semaines.
2. The heading of Part VI of the Regulations is replaced by
the following:
2. Le titre de la partie VI du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
ALTERNATE ACCESS TO SPECIAL BENEFITS
RÉGIME SUPPLÉMENTAIRE D’ACCÈS À DES
PRESTATIONS SPÉCIALES
3. (1) Subsection 93(1) of the Regulations is replaced by the
following:
3. (1) Le paragraphe 93(1) du même règlement est remplacé
par ce qui suit :
93. (1) An insured person who does not qualify to receive
benefits under section 7 of the Act and who is claiming special
benefits qualifies to receive the special benefits if the person
(a) has had an interruption of earnings from employment; and
(b) has had 600 or more hours of insurable employment in their
qualifying period.
93. (1) L’assuré qui ne remplit pas les conditions formulées à
l’article 7 de la Loi et qui demande des prestations spéciales remplit les conditions pour les recevoir si, à la fois :
a) il y a eu arrêt de la rémunération provenant de son emploi;
b) il a accumulé, au cours de sa période de référence, au moins
600 heures d’emploi assurable.
(2) Paragraph 93(5)(a) of the Regulations is replaced by the
following:
(a) the claimant has accumulated, since the beginning of the
claimant’s benefit period, a sufficient number of hours of insurable employment that, when added to the hours in the
claimant’s qualifying period, equal or exceed the number of
hours required under section 7 of the Act determined by reference to the week in which the benefit period began; and
(2) L’alinéa 93(5)a) du même règlement est remplacé par ce
qui suit :
a) celui-ci a accumulé, depuis le début de sa période de prestation, un nombre d’heures d’emploi assurable suffisant pour que
le total de celles-ci et des heures accumulées au cours de sa période de référence soit égal ou supérieur au nombre d’heures
requis au titre de l’article 7 de la Loi et déterminé par rapport à
la semaine au cours de laquelle la période de prestation
commence;
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on December 31, 2000.
4. Le présent règlement entre en vigueur le 31 décembre
2000.
[33-1-o]
[33-1-o]
———
1
SOR/96-332
———
1
DORS/96-332
2582
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Regulations Amending the Contraventions
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les
contraventions
Statutory Authority
Contraventions Act
Fondement législatif
Loi sur les contraventions
Sponsoring Department
Department of Justice
Ministère responsable
Ministère de la Justice
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Contraventions Act (the Act) was adopted in October 1992
in order to establish a simplified procedure for prosecuting certain
federal offences. The Act provides that offences designated as
“contraventions” may be prosecuted through the issuance of a
ticket. Because the implementation of the Act required that a
complex administrative infrastructure be established first, the Act
was not proclaimed immediately. At the request of the provinces
and as a result of the Programs Review initiative, the Act was
amended in 1996 to make it possible to use provincial and territorial offence schemes for the prosecution of contraventions. The
Act, as amended, also authorizes agreements respecting the administrative and technical aspects of the contraventions scheme to
be entered into with provincial and territorial governments. It
came into force on August 1, 1996.
The Contraventions Regulations (the Regulations), made pursuant to section 8 of the Act, list the offences designated as contraventions, establish a short-form description and a fine amount
for each contravention. The Regulations have been amended numerous times since their coming into force to add new contraventions or to reflect changes to the enabling legislation.
Description
La Loi sur les contraventions (la Loi) a été adoptée en octobre
1992 dans le but d’établir une procédure de poursuite par procèsverbal des infractions désignées comme « contraventions ». La
Loi n’a pas alors été mise en vigueur puisqu’il fallait mettre en
place un système administratif complexe pour le traitement des
contraventions. En 1996, à la demande des provinces et dans la
foulée de la Révision des programmes, la Loi sur les contraventions a été modifiée afin d’utiliser le régime pénal des provinces
et territoires, lesquels utilisent le procès-verbal, pour la poursuite
des contraventions. La loi modifiée, qui est entrée en vigueur le
1er août 1996, permet également la conclusion d’accords avec les
gouvernements provinciaux et territoriaux sur les aspects administratifs et techniques de la mise en œuvre du régime des
contraventions.
Pris en vertu de l’article 8 de la Loi, le Règlement sur les contraventions (le Règlement) identifie comme contraventions des
infractions fédérales, formule la description abrégée et fixe le
montant de l’amende pour chacune d’elles. Le Règlement a été
modifié à de maintes reprises depuis son entrée en vigueur, soit
pour ajouter de nouvelles contraventions, soit à la suite de modifications aux lois ou règlements sectoriels créant les infractions.
La modification proposée au Règlement sur les contraventions
comporte les sept changements suivants :
— Le Règlement sur les bouées privées a été abrogé et remplacé
par un nouveau règlement. Il faut donc abroger les contraventions prises sous l’ancien règlement et les remplacer par celles
prises en vertu du nouveau règlement.
— L’article 75 du Règlement sur les petits bâtiments a été remplacé par l’article 48 de ce même règlement.
— La correction d’une erreur d’expression à certaines des contraventions paraissant dans le Règlement sur les abordages.
— L’ajout des sous-alinéas 49a)(ii) et 49a)(iii) du Règlement sur
la circulation aux aéroports portant sur les interdictions de
fumer dans les aéroports et la renumérotation conséquente.
— Des modifications correctives afin d’utiliser les termes employés dans le Règlement sur le chenal de navigation du Lac
Leamy aux articles 6 et 9.
— Le paragraphe 10(2) du Règlement sur les véhicules terrestres
a été abrogé.
— L’entrée en vigueur de la Loi maritime du Canada a eu pour
effet d’abroger la Loi sur l’administration de la voie maritime
du Saint-Laurent et la Loi sur les ports et installations portuaires publics. Les règlements pris en vertu de ces deux lois
sont dès lors réputés avoir été pris en vertu de la Loi maritime
The following are the seven proposed amendments to the Contraventions Regulations:
— The Private Buoy Regulations and existing contraventions
have been repealed and replaced by new Private Buoy Regulations. Consequently, a new series of contraventions were
added to the Contraventions Regulations in order to reflect the
new Regulations.
— Section 75 of the Small Vessel Regulations was replaced by
the existing section 48 in order to reflect the enabling
legislation.
— To amend existing contraventions to reflect terminology used
in the Collision Regulations.
— The addition of subparagraphs 49(a)(ii) and 49(a)(iii) from
the Airport Traffic Regulations pertaining to smoking restrictions at airports and renumbering existing contraventions.
— Sections 6 and 9 are amended to reflect the terminology used
by the Leamy Lake Navigation Channel Regulations.
— Subsection 10(2) of the Shore Traffic Regulations was repealed to reflect the enabling legislation.
— The St. Lawrence Seaway Authority Act and the Public Harbours and Port Facilities Act were repealed with the coming
into force of the Canada Marine Act. Hence, the remaining
Regulations falling under these Acts have been deemed to fall
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2583
du Canada. Une nouvelle annexe a été ajoutée et la numérotation et les divisions du Règlement sur les contraventions
sont conséquemment modifiées.
under the authority of the Canada Marine Act. The modification provides for the addition of a new schedule. The existing
sections of the Contraventions Regulations will therefore be
renumbered and their order consequently modified.
Alternatives
Solutions envisagées
In order to decriminalize a federal offence and give businesses
and individuals the possibility of pleading guilty without having
to appear in court, it is necessary that the Governor in Council,
pursuant to section 8 of the Contraventions Act, designates that
offence as a contravention. There is no other option.
Pour que les infractions fédérales soient décriminalisées et que
les entreprises et les particuliers puissent plaider coupable à ces
infractions sans avoir à comparaître en cour, la gouverneure en
conseil doit, en vertu de l’article 8 de la Loi sur les contraventions, qualifier ces infractions de contraventions. Il n’y a pas
d’autres options.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The Contraventions Regulations are an essential element for
the pursuit of the following three objectives underlying the Contraventions Act: to decriminalize certain federal offences, to ease
the courts’ workload and to improve the enforcement of federal
legislation. This amendment to the Regulations does not impose
new restrictions or burdens on individuals or businesses. It is part
of a system that will ensure that the enforcement of the designated
offences will be less onerous on the offender and more proportionate and appropriate to the seriousness of the violation. While
there is no data from which one can draw a comparison, there is
consensus among all key players that designating contraventions
will result in savings to the entire justice system and provide the
public with a quicker and more convenient process for handling
federal offences.
Le Règlement sur les contraventions constitue un élément essentiel de la poursuite des trois objectifs suivants qui sous-tendent
la Loi sur les contraventions : décriminaliser certaines infractions
fédérales, alléger la charge de travail des tribunaux et permettre
de mieux appliquer la législation fédérale. Cette modification au
Règlement n’impose pas de nouvelles restrictions ni de nouveaux
obstacles aux particuliers ou aux entreprises. Elle fait partie d’un
système en vertu duquel l’application des infractions désignées
sera moins pénible pour le contrevenant et plus proportionnée et
appropriée à la gravité de l’infraction. Bien qu’aucune donnée ne
permette d’établir des comparaisons, tous les principaux intervenants s’entendent pour dire que le fait de désigner certaines infractions comme contraventions se traduira par des économies
pour tout le système judiciaire et procurera à la population une
procédure plus rapide et plus pratique de traitement des infractions fédérales.
Consultation
Consultations
The proposed amendments are put forth to reflect changes to
enabling legislation and concern provisions already existing under
the Contraventions Regulations. Hence, no public consultation
meetings were held on the proposed amendments. The Contraventions Regulations were listed in the Federal Regulatory Plan as
number Jus/97-1-I.
Les modifications proposées portent sur des contraventions
déjà inscrites dans le Règlement sur les contraventions et ont pour
objet de refléter les modifications apportées aux règlements sectoriels. Conséquemment, il n’y a pas eu d’autres formes de consultation publique. Le Règlement sur les contraventions a paru dans
les Projets de réglementation fédérale sous le numéro Jus/97-1-I.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance with these Regulations is not an issue as they only
purport to identify the offences that are being designated as contraventions, give a short-form description of these offences and
provide the applicable fines.
Le respect de ce Règlement ne pose pas de problème car son
seul but est de qualifier de contraventions certaines infractions,
d’en formuler la description abrégée et de fixer le montant de
l’amende qui s’applique à ces infractions.
Contact
Personne-ressource
For further information concerning these Regulations please
contact: Michel Gagnon, Director, Contraventions Project, Department of Justice, 284 Wellington Street, Ottawa, Ontario K1A
0H8, (613) 998-5669 (Telephone), (613) 998-1175 (Facsimile),
michel.gagnon@justice.gc.ca (Electronic mail).
Pour de plus amples renseignements au sujet de ce projet de règlement, prière de communiquer avec : Michel Gagnon, Directeur, Projet sur les contraventions, Ministère de la Justice, 284,
rue Wellington, Ottawa (Ontario) K1A 0H8, (613) 998-5669 (téléphone), (613) 998-1175 (télécopieur), michel.gagnon@justice.
gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to section 8a of the Contraventions Actb, proposes to make the
annexed Regulations Amending the Contraventions Regulations.
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu de
l’article 8a de la Loi sur les contraventionsb, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions,
ci-après.
———
a
———
a
b
S.C. 1996, c. 7, s. 4
S.C. 1992, c. 47
b
L.C. 1996, ch. 7, art. 4
L.C. 1992, ch. 47
Canada Gazette Part I
2584
August 12, 2000
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to Michel Gagnon, Director of the Contraventions
Project, Department of Justice Canada, 284 Wellington Street,
Ottawa, Ontario, K1A 0H8.
Ottawa, July 27, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant clerk of the Privy Council
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours suivant la publication du
présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I
ainsi que la date de publication et d’envoyer le tout à Michel
Gagnon, Directeur du Projet sur les contraventions, Ministère de
la Justice Canada, 284, rue Wellington, Ottawa (Ontario),
K1A 0H8.
Ottawa, le 27 juillet 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
REGULATIONS AMENDING THE
CONTRAVENTIONS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT
SUR LES CONTRAVENTIONS
AMENDMENTS
1
MODIFICATIONS
1. Schedule I to the Contraventions Regulations is renumbered as Schedule I.01.
2. Part I.33 of Schedule I.1 to the Regulations is replaced by
the following:
1. L’annexe I du Règlement sur les contraventions2 devient
l’annexe I.01.
2. La partie I.33 de l’annexe I.1 du même règlement est
remplacée par ce qui suit :
PART I.3
PARTIE I.3
Private Buoy Regulations
Règlement sur les bouées privées
Column I
Item
Provision of
Private Buoy
Regulations
1.
3
2.
4(1)(a)
3.
4(1)(b)
4.
4(1)(c)
5.
4(1)(d)
6.
4(1)(e)
———
1
2
3
SOR/97-469
SOR/96-313
SOR/98-254
2
Column II
1
Column III
Colonne I
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Disposition du
Règlement sur les
bouées privées
Description abrégée
(a) Place a private buoy that
interferes with navigation
(b) Place a private buoy that is
likely to interfere with navigation
(c) Place a private buoy that
misleads operator of vessel
(d) Place a private buoy likely
to mislead operator of vessel
100
1.
3
50
2.
4(1)a)
50
3.
4(1)b)
50
4.
4(1)c)
50
5.
4(1)d)
50
6.
4(1)e)
Place a private buoy that does not
show the required dimensions above
the water
Place a private buoy without
displaying “PRIV” in the required
manner
Place a private buoy that does
not comply with the requirements
set out in Canadian Aids to
Navigation
Place a private buoy that does not
display required information in the
required manner
(a) Place a private buoy
not constructed in a manner
that ensures requirements are
met
(b) Place a private buoy not
maintained in a manner that
ensures requirements are met
(c) Place a private buoy
not constructed with materials
that ensure requirements are
met
100
200
200
50
50
———
1
2
3
DORS/97-469
DORS/96-313
DORS/98-254
Colonne II
Colonne III
Amende ($)
a) Mettre en place une bouée privée
100
nuisant à la navigation
b) Mettre en place une bouée privée
100
pouvant nuire à la navigation
200
c) Mettre en place une bouée privée
induisant les opérateurs de navire en
erreur
d) Mettre en place une bouée privée
200
pouvant induire les opérateurs de
navire en erreur
Mettre en place une bouée privée dont 50
la partie qui émerge de l’eau n’a pas
les dimensions réglementaires
Mettre en place une bouée privée ne 50
portant pas l’inscription « PRIVÉ » de
la façon réglementaire
Mettre en place une bouée privée non 50
conforme aux exigences énoncées dans
Le Système canadien d’aides à la
navigation
Mettre en place une bouée privée ne 50
portant pas l’inscription réglementaire
de la manière réglementaire
a) Mettre en place une bouée privée
50
dont la construction ne lui permet pas
de respecter les exigences
réglementaires
b) Mettre en place une bouée privée
50
dont l’entretien ne lui permet pas de
respecter les exigences réglementaires
c) Mettre en place une bouée privée
50
dont les matériaux utilisés pour la
construction ne permettent pas de
respecter les exigences réglementaires
Le 12 août 2000
Column I
Item
Provision of
Private Buoy
Regulations
7.
4(1)(f)
8.
6
Gazette du Canada Partie I
Column II
Short-Form Description
(d) Place a private buoy
not maintained with materials
that ensure requirements are
met
(a) Place a private buoy with anchor
not constructed in a manner that
ensures anchor remains in position
(b) Place a private buoy with
anchor not maintained in a manner
that ensures anchor remains in
position
(c) Place a private buoy with anchor
not constructed with materials that
ensure anchor remains in position
(a) Place a private buoy equipped
with a light that fails to remain lit
throughout the night
(b) Place a private buoy equipped
with a light that does not meet the
requirements of the Canadian Aids
to Navigation
Column III
Fine ($)
50
Article
50
7.
50
50
100
Item
Provision of
Small Vessel
Regulations
95.
48
Column II
8.
100
3. Item 954 of Part II of Schedule I.1 to the Regulations is
replaced by the following:
Column I
Colonne I
4
5
50
50
50
100
100
Colonne I
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Disposition du
Règlement sur les
petits bâtiments
Description abrégée
Amende ($)
Failure to comply with requirements
of enforcement officer
100
95.
48
100
Short-Form Description
Colonne II
Ne pas se conformer aux ordres
d’un agent d’exécution
Colonne III
4. La colonne II5 des articles 1 à 5 de la partie III de
l’annexe I.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Colonne II
Article
1.
(a) Exhibit, from sunset to sunrise, a
light that can be mistaken for
prescribed lights — vessel less than
20 m underway
(b) Exhibit, from sunset to sunrise, a
light that impairs visibility or
distinctive character of prescribed
lights — vessel less than 20 m
underway
(c) Exhibit, from sunset to sunrise, a
light that interferes with the keeping
of a proper look-out — vessel less
than 20 m underway
1.
2.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, a masthead light forward —
power-driven vessel less than 20 m
underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, a
masthead light forward, if carried —
power-driven vessel less than 20 m
underway
2.
3.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, sidelights — power-driven
vessel less than 20 m underway
3.
SOR/99-257
SOR/98-383
Amende ($)
50
3. L’article 954 de la partie II de l’annexe I.1 du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Column II
———
Disposition du
Règlement sur les
bouées privées
Description abrégée
d) Mettre en place une bouée privée
dont les matériaux utilisés pour
l’entretien ne permettent pas de
respecter les exigences réglementaires
4(1)f)
a) Mettre en place une bouée privée
dont la construction de l’ancre ne lui
permet pas de rester en place
b) Mettre en place une bouée
privée dont l’entretien de l’ancre
ne lui permet pas de rester en
place
c) Mettre en place une bouée privée
dont les matériaux utilisés pour la
construction de l’ancre ne lui
permettent pas de rester en place
6
a) Mettre en place une bouée privée
lumineuse dont le feu ne demeure pas
allumé toute la nuit
b) Mettre en place une bouée privée
lumineuse non conforme aux
exigences énoncées dans Le Système
canadien d’aides à la navigation
Colonne III
Column III
4. The portion of items 1 to 5 of Part III of Schedule I.1 to
the Regulations in column II5 is replaced by the following:
Item
Colonne II
2585
———
4
5
Description abrégée
a) Montrer, entre le coucher et le
lever du soleil, un feu pouvant être
confondu avec les feux prescrits —
navire de moins de 20 m faisant route
b) Montrer, entre le coucher et le
lever du soleil, un feu pouvant gêner
la visibilité ou le caractère distinctif
des feux prescrits — navire de moins
de 20 m faisant route
c) Montrer, entre le coucher et le
lever du soleil, un feu pouvant
empêcher d’exercer une veille
satisfaisante — navire de moins de
20 m faisant route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un feu de tête de
mât à l’avant — navire à propulsion
mécanique de moins de 20 m faisant
route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un feu de tête de mât à
l’avant, lorsqu’il existe — navire à
propulsion mécanique de moins de
20 m faisant route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, des feux de côté
— navire à propulsion mécanique de
moins de 20 m faisant route
DORS/99-257
DORS/98-383
2586
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility,
sidelights, if carried — power-driven
vessel less than 20 m underway
4.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, a sternlight — power-driven
vessel less than 20 m underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, a
sternlight, if carried — power-driven
vessel less than 20 m underway
4.
5.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, an all-round white light and
sidelights in lieu of the masthead
light forward and the sternlight —
power-driven vessel less than 12 m
underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, an allround white light and sidelights, if
carried, in lieu of the masthead light
forward and the sternlight — powerdriven vessel less than 12 m
underway
5.
5. The portion of items 7 to 12 of Part III of Schedule I.1 to
the Regulations in column II5 is replaced by the following:
Article
5. La colonne II5 des articles 7 à 12 de la partie III de
l’annexe I.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Colonne II
Item
7.
Short-Form Description
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, sidelights — sailing vessel
less than 20 m underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility,
sidelights, if carried — sailing vessel
less than 20 m underway
8.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, a sternlight — sailing vessel
less than 20 m underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, a
sternlight, if carried — sailing vessel
less than 20 m underway
8.
9.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, a lantern where it can best be
seen on the mast in lieu of sidelights
and a sternlight — sailing vessel less
than 20 m underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, a
lantern, if carried, where it can best
be seen on the mast in lieu of
sidelights and sternlight — sailing
vessel less than 20 m underway
9.
10.
Exhibit, from sunset to sunrise, the
red and green all-round lights in a
vertical line, where they can best be
seen on the mast, in conjunction with
the combined lantern — sailing
vessel less than 20 m underway
10.
———
5
SOR/98-383
Description abrégée
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, des feux de côté, lorsqu’ils
existent — navire à propulsion
mécanique de moins de 20 m faisant
route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un feu de poupe
— navire à propulsion mécanique de
moins de 20 m faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un feu de poupe, lorsqu’il
existe — navire à propulsion
mécanique de moins de 20 m faisant
route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un feu blanc
visible sur tout l’horizon et des feux
de côté, au lieu du feu de tête de mât
à l’avant et du feu de poupe —
navire à propulsion mécanique de
moins de 12 m faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un feu blanc visible sur tout
l’horizon et des feux de côté,
lorsqu’ils existent, au lieu du feu de
tête de mât à l’avant et du feu de
poupe — navire à propulsion
mécanique de moins de 12 m faisant
route
Article
7.
Description abrégée
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, des feux de côté
— navire à voile de moins de 20 m
faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, des feux de côté, lorsqu’ils
existent — navire à voile de moins
de 20 m faisant route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un feu de poupe
— navire à voile de moins de 20 m
faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un feu de poupe, lorsqu’il
existe — navire à voile de moins de
20 m faisant route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un fanal à
l’endroit le plus visible du mât au
lieu des feux de côté et du feu de
poupe — navire à voile de moins de
20 m faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un fanal, lorsqu’il existe, à
l’endroit le plus visible du mât au
lieu des feux de côté et du feu de
poupe — navire à voile de moins de
20 m faisant route
Montrer, entre le coucher et le lever
du soleil, un feu rouge et un feu vert
superposés visibles sur tout
l’horizon, de la manière
réglementaire, en même temps que le
fanal — navire à voile de moins de
20 m faisant route
———
5
DORS/98-383
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Column II
Colonne II
Item
11.
Short-Form Description
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, to prevent collision, an
electric torch or lighted lantern
showing a white light in lieu of
prescribed lights — sailing vessel
less than 7 m underway
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, to
prevent collision, an electric torch or
lighted lantern, if carried, showing a
white light in lieu of prescribed lights
— sailing vessel less than 7 m
underway
Article
11.
12.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, to prevent collision, an
electric torch or lighted lantern
showing a white light in lieu of
prescribed lights for a sailing vessel
— vessel under oars
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, to
prevent collision, an electric torch or
lighted lantern, if carried, showing a
white light in lieu of prescribed lights
for a sailing vessel — vessel under
oars
12.
6. The portion of items 13 and 14 of Part III of Schedule I.1
to the Regulations in column II5 is replaced by the following:
Description abrégée
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, pour prévenir un
abordage, une lampe électrique ou un
fanal allumé à feu blanc, au lieu des
feux prescrits — navire à voile de
moins de 7 m faisant route
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, pour prévenir un abordage,
une lampe électrique ou un fanal
allumé à feu blanc, lorsqu’ils
existent, au lieu des feux prescrits —
navire à voile de moins de 7 m
faisant route
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, pour prévenir un
abordage, une lampe électrique ou un
fanal allumé à feu blanc au lieu des
feux prescrits pour les navires à voile
— navire à l’aviron
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, pour prévenir un abordage
une lampe électrique ou un fanal
allumé à feu blanc, lorsqu’ils
existent, au lieu des feux prescrits
pour les navires à voile — navire à
l’aviron
6. La colonne II5 des articles 13 et 14 de la partie III de
l’annexe I.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-form description
Article
Description abrégée
13.
Fail to exhibit forward, by day,
where it can best be seen, a conical
shape, apex downward — vessel less
than 20 m proceeding under sail
when also being propelled by
machinery
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, three all-round lights in
a vertical line in the prescribed
manner — vessel less than 20 m
engaged in diving operations the
size of which makes it impracticable
to exhibit prescribed lights and
shapes
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, three
all-round lights, if carried, in a
vertical line in the prescribed
manner — vessel less than 20 m
engaged in diving operations the
size of which vessel makes it
impracticable to exhibit prescribed
lights and shapes
13.
Ne pas montrer à l’avant, de jour, à
l’endroit le plus visible, une marque
de forme conique, la pointe en bas —
navire de moins de 20 m faisant route
simultanément à la voile et au moyen
d’un appareil propulsif
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, de la manière
prescrite, trois feux superposés
visibles sur tout l’horizon — navire
de moins de 20 m participant à des
opérations de plongée et ne pouvant,
en raison de ses dimensions, montrer
tous les feux et marques prescrits
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, de la manière prescrite, trois
feux superposés visibles sur tout
l’horizon, lorsqu’ils existent —
navire de moins de 20 m participant à
des opérations de plongée et ne
pouvant, en raison de ses dimensions,
montrer tous les feux et marques
prescrits
14.
7. The portion of item 15 of Part III of Schedule I.1 to the
French version of the Regulations in column II5 is replaced by
the following:
14.
7. La colonne II5 de l’article 15 de la partie III de l’annexe I.1 de la version française du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Colonne II
Colonne II
Article
Description abrégée
Article
Description abrégée
15.
Ne pas montrer, de jour, la
reproduction rigide du pavillon « A »
du Code international de signaux de
la manière prescrite — navire de
moins de 20 m participant à des
opérations de plongée et ne pouvant,
en raison de ses dimensions, montrer
tous les feux et marques prescrits
15.
Ne pas montrer, de jour, la
reproduction rigide du pavillon « A »
du Code international de signaux de
la manière prescrite — navire de
moins de 20 m participant à des
opérations de plongée et ne pouvant,
en raison de ses dimensions, montrer
tous les feux et marques prescrits
———
5
SOR/98-383
2587
———
5
DORS/98-383
2588
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
8. The portion of items 16 to 18 of Part III of Schedule I.1
to the Regulations in column II5 is replaced by the following:
8. La colonne II5 des articles 16 à 18 de la partie III de
l’annexe I.1 du même règlement est remplacée par ce qui
suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
16.
Fail to exhibit an all-round white
light or one ball where it can best
be seen in the fore part — vessel
less than 20 m at anchor
16.
17.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, an all-round white light at or
near the stern in the prescribed
manner — vessel less than 20 m at
anchor
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, an allround white light, if carried, at or
near the stern in the prescribed
manner — vessel less than 20 m at
anchor
17.
18.
(a) Fail to exhibit, from sunset to
sunrise, an all-round white light
where it can best be seen in lieu of
prescribed lights in the fore part and
at the stern — vessel less than 20 m
at anchor
(b) Fail to exhibit, from sunrise to
sunset in restricted visibility, an allround white light, if carried, where it
can best be seen in lieu of prescribed
lights in the fore part and at the stern
— vessel less than 20 m at anchor
18.
Ne pas montrer un feu blanc visible
sur tout l’horizon ou une boule, à
l’endroit le plus visible à l’avant —
navire au mouillage de moins de
20 m
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, un feu blanc
visible sur tout l’horizon à l’arrière
ou près de l’arrière, de la manière
prescrite — navire au mouillage de
moins de 20 m
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, un feu blanc visible sur tout
l’horizon, lorsqu’il existe, à l’arrière
ou près de l’arrière, de la manière
prescrite — navire au mouillage de
moins de 20 m
a) Ne pas montrer, entre le coucher
et le lever du soleil, à l’endroit le
plus visible, un feu blanc visible sur
tout l’horizon au lieu des feux
prescrits à l’avant et à l’arrière —
navire au mouillage de moins de
20 m
b) Ne pas montrer, entre le lever et le
coucher du soleil par visibilité
réduite, à l’endroit le plus visible, un
feu blanc visible sur tout l’horizon,
lorsqu’il existe, au lieu des feux
prescrits à l’avant et à l’arrière —
navire au mouillage de moins de
20 m
9. Item 746 of Part I of Schedule III to the Regulations is
replaced by the following:
Column I
Item
Provision
of Airport
Traffic
Regulations
74.
49(a)(i)
74.1
49(a)(ii)
———
5
6
SOR/98-383
SOR/97-161
Column II
9. L’article 746 de la partie I de l’annexe III du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Column III
Colonne I
Colonne II
Short-Form Description
Fine ($)
Article
Disposition du
Règlement sur
la circulation
aux aéroports
Description abrégée
Amende ($)
(a) Smoke on apron
(b) Smoke in an area contiguous to
apron
(c) Carry or deposit lighted tobacco
products or lighted matches on apron
(d) Carry or deposit lighted tobacco
products or lighted matches in an
area contiguous to apron
(e) Carry naked flame on apron
(f) Carry naked flame in an area
contiguous to apron
75
75
74.
49a)(i)
a) Fumer sur une aire de trafic
b) Fumer dans un espace contigu à
une aire de trafic
c) Porter ou déposer des produits du
tabac ou allumettes allumés sur une
aire de trafic
d) Porter ou déposer des produits du
tabac ou allumettes allumés dans un
espace contigu à une aire de trafic
e) Porter une flamme nue sur une
aire de trafic
f) Porter une flamme nue dans un
espace contigu à une aire de trafic
a) Fumer dans une zone interdite par
écriteau
b) Porter ou déposer des produits du
tabac ou allumettes allumés dans une
zone interdite par écriteau
c) Porter une flamme nue dans une
zone où des écriteaux interdisent de
fumer
75
75
75
75
75
75
(a) Smoke in an area where smoking 75
is prohibited by a sign
(b) Carry or deposit lighted tobacco
75
products or lighted matches in an area
where smoking is prohibited by a sign
(c) Carry naked flame in an area
75
where smoking is prohibited by a
sign
74.1
———
5
6
49a)(ii)
DORS/98-383
DORS/97-161
Colonne III
75
75
75
75
75
75
75
Le 12 août 2000
Column I
Item
Provision
of Airport
Traffic
Regulations
74.2
49(a)(iii)
Gazette du Canada Partie I
Column II
Short-Form Description
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Fine ($)
Article
Disposition du
Règlement sur
la circulation
aux aéroports
Description abrégée
Amende ($)
74.2
49a)(iii)
(a) Smoke under circumstances that
75
may or might be likely to endanger
persons or property
(b) Carry or deposit lighted tobacco
75
products or lighted matches under
circumstances that may or might be
likely to endanger persons or property
75
(c) Carry naked flame under
circumstances that may or might be
likely to endanger persons or property
10. Item 137 of Part II of Schedule III.1 to the Regulations
is replaced by the following:
Column I
Item
Provision of
Leamy Lake
Navigation
Channel
Regulations
13.
6(a)
Column II
Short-Form Description
2589
a) Fumer dans des circonstances qui 75
seraient ou sont susceptibles de mettre
en danger des personnes ou des biens
b) Porter ou déposer des produits du 75
tabac ou allumettes allumés dans des
circonstances qui seraient ou sont
susceptibles de mettre en danger des
personnes ou des biens
c) Porter une flamme nue dans des
75
circonstances qui seraient ou sont
susceptibles de mettre en danger des
personnes ou des biens
10. L’article 137 de la partie II de l’annexe III.1 du même
règlement est remplacée par ce qui suit :
Column III
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Fine ($)
Article
Disposition du
Règlement sur
le chenal de
navigation du
lac Leamy
Description abrégée
Amende ($)
13.
6a)
(a) Operating an authorized vessel in 100
the channel without complying with
the instructions of a peace officer
(b) Operating an authorized vessel on 100
the channel without complying with
the instructions of a specified
employee of the Commission
11. The portion of item 14 of Part II of Schedule III.1 to the
Regulations in column II7 is replaced by the following:
a) Conduire une embarcation autorisée 100
dans le chenal sans se conformer aux
instructions d’un agent de la paix
b) Conduire une embarcation autorisée 100
dans le chenal sans se conformer aux
instructions de tout employé visé de la
Commission
11. La colonne II7 de l’article 14 de la partie II de l’annexe III.1 du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
14.
Operating an authorized vessel in the
channel without obeying the signal
lights in the channel
14.
Conduire une embarcation autorisée
dans le chenal sans se conformer aux
feux de signalisation qui s’y trouvent
12. The portion of item 16 of Part II of Schedule III.1 to the
Regulations in column II7 is replaced by the following:
12. La colonne II7 de l’article 16 de la partie II de l’annexe III.1 du même règlement est remplacée par ce qui suit :
Column II
Colonne II
Item
Short-Form Description
Article
Description abrégée
16.
Operating an authorized vessel that
enters the channel from the Gatineau
River without permission of the
control booth operator
16.
Conduire une embarcation autorisée
entrant dans le chenal depuis la
rivière Gatineau, sans l’autorisation
du préposé du poste de contrôle
13. The heading8 of Schedule VIII to the Regulations is replaced by the following:
13. Le titre8 de l’annexe VII du même règlement est remplacé par ce qui suit :
CANADA MARINE ACT
LOI MARITIME DU CANADA
14. Schedule VIII8 to the Regulations is renumbered as
Schedule I and is placed after section 3 of the Regulations.
15. Item 48 of Schedule XI to the Regulations is repealed.
14. L’annexe VIII8 du même règlement devient l’annexe I
et est placée après l’article 3 du règlement.
15. L’article 48 de l’annexe XI du même règlement est
abrogé.
———
———
7
7
8
SOR/99-293
SOR/98-253
8
DORS/99-293
DORS/98-253
Canada Gazette Part I
2590
August 12, 2000
16. Schedule XI8 to the Regulations is renumbered as
Part III of Schedule I and is placed after Part II of that
Schedule and is amended by repealing the following:
16. L’annexe XI8 du même règlement devient la partie III
de l’annexe I, est placée après la partie II de cette annexe et
est modifiée par suppression de ce qui suit :
SCHEDULE XI
(Sections 1 to 3)
ANNEXE XI
(articles 1 à 3)
ST. LAWRENCE SEAWAY AUTHORITY ACT
LOI SUR L’ADMINISTRATION DE LA VOIE
MARITIME DU SAINT-LAURENT
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
17. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
17. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[33-1-o]
[33-1-o]
———
8
SOR/98-253
———
8
DORS/98-253
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Regulations Amending the Energy Efficiency
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité
énergétique
Statutory Authority
Energy Efficiency Act
Fondement législatif
Loi sur l’efficacité énergétique
Sponsoring Department
Department of Natural Resources
Ministère responsable
Ministère des Ressources naturelles
2591
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Regulations Amending the Energy Efficiency Regulations
(“the proposed amendment”) will increase the existing energy
efficiency standards for refrigerators, combination refrigeratorfreezers and freezers. The proposed energy efficiency standards
are the same standards that will come into effect in the United
States (U.S.) on July 1, 2001. The proposed amendment will also
update the energy performance test procedures referenced for
electric ranges and ice-makers to the latest version of the appropriate CSA International (CSA) standard (CAN/CSA-C358-95 for
ranges and CAN/CSA-C742-98 for ice-makers).
The Energy Efficiency Regulations are part of the National Action Program on Climate Change. The measures established under
this Program encourage the efficient use of energy on an economic basis. They contribute to the competitiveness of Canada’s
economy, while helping to achieve Canada’s greenhouse gas
limitation targets.
Concentrations of greenhouse gases are increasing in the
earth’s atmosphere. The accumulation of these gases is expected
to cause a rise in the average temperature of the lower atmosphere, resulting in global warming. While uncertainty remains as
to the extent, timing and effects of global climate change, evidence collected to date and the potential environmental threat
support the implementation of precautionary measures. Therefore,
the federal government has committed to reducing Canadian
greenhouse gas emissions by 6 percent below 1990 levels between the years 2008 and 2012.
Carbon dioxide (“CO2”), a by-product of fossil fuel consumption, has been identified as the most significant greenhouse gas.
Due to greater demand for fossil fuel because of expanding
human activities involving energy use, emissions of CO2 have
increased. Because there is limited short-term prospect for
switching from fossil fuels to alternative energy sources, the main
approach to limiting CO2 emissions resulting from fossil fuel
consumption is to improve energy efficiency.
Description
Le Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité énergétique (la modification proposée) viendra étoffer les normes d’efficacité énergétique actuelles concernant les réfrigérateurs, les
réfrigérateurs-congélateurs et les congélateurs. Les normes d’efficacité énergétique proposées sont les mêmes que les normes qui
entreront en vigueur aux États-Unis le 1er juillet 2001. La modification proposée mettra à jour également les procédures d’essai de
rendement énergétique au sujet des cuisinières électriques et des
machines à glaçons de la plus récente version de la norme internationale CSA (CSA) appropriée (CAN/CSA-C358-95 pour les
cuisinières et CAN/CSA-C742-98 pour les machines à glaçons).
Le Règlement sur l’efficacité énergétique fait partie du Programme d’action national sur le changement climatique. Les mesures adoptées en vertu de ce programme encouragent l’utilisation
efficace et rentable de l’énergie. Elles contribueront à rendre
l’économie canadienne compétitive et à atteindre les objectifs de
réduction des émissions de gaz à effet de serre du Canada.
La concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère terrestre augmente, ce qui risque d’entraîner une hausse de la température moyenne de la basse atmosphère et de réchauffer la planète. Même si la portée, la rapidité et les effets des changements
climatiques sont encore mal connus, les données collectées à ce
jour et la menace éventuelle pour l’environnement motivent
l’adoption de mesures préventives. Par conséquent, le gouvernement fédéral s’est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de
serre de 6 p. 100 par rapport aux niveaux de 1990 entre 2008 et
2012.
On a constaté que le dioxyde de carbone (CO2), sous-produit de
la combustion des combustibles fossiles, est le gaz à effet de serre
le plus répandu. En raison de la hausse de la demande de combustibles fossiles, attribuable à la croissance de l’activité humaine
consommatrice d’énergie, les émissions de CO2 ont augmenté.
Puisqu’il est difficile d’adopter rapidement des sources d’énergie
de remplacement, la principale façon de limiter ces émissions est
d’améliorer l’efficacité énergétique.
Alternatives
Solutions envisagées
Status Quo
Statu quo
If the proposed amendment is not implemented, Canada will
lose an opportunity towards addressing its greenhouse gas emission targets. There is also a loss of opportunity in ultimate harmonization of standards with the United States and throughout
Canada which is beneficial to Canadian industry.
Si la modification proposée n’est pas adoptée, le Canada se
privera d’un moyen d’atteindre ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. De plus, il perdra l’occasion d’uniformiser les normes à l’échelle du pays et de les harmoniser ultérieurement avec celles des États-Unis, harmonisation
qui serait bénéfique pour l’industrie canadienne.
2592
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Without the national standards contained in the proposed
amendment and complementary provincial requirements where
authorized under provincial legislation, inefficient energy-using
equipment could be dumped into provinces or territories that do
not have performance requirements. This would hinder the federal
government’s objectives of reducing CO2 emissions and achieving cost savings for energy users.
Sans les normes nationales contenues dans la modification proposée et les exigences provinciales complémentaires, lorsqu’elles
sont autorisées aux termes d’une loi provinciale, le matériel énergivore pourrait être écoulé sur le marché des provinces et des
territoires qui n’ont pas d’exigences de rendement énergétique.
Cela empêcherait le gouvernement fédéral d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2 et de faire réaliser des
économies de coûts aux consommateurs d’énergie.
Voluntary Program
Programme volontaire
Without the proposed amendment, co-operation from all industry members could not be guaranteed, especially in the case of
imported goods which come from a variety of foreign sources.
In order to manufacture product that meets the performance
levels of the standard, firms will have to make substantial investments in their production facilities. Appliance markets are increasingly global in nature and profit margins are often claimed to
be small. Consequently, firms generally support the use of standards in these cases so that there is a level playing field.
Sans la modification proposée, la collaboration de tous les
membres de l’industrie n’est pas garantie, particulièrement dans
le cas de produits importés provenant de diverses sources.
Les sociétés devront effectuer des investissements considérables dans leurs moyens de production afin de fabriquer des
produits conformes aux niveaux de rendement de la norme. Le
marché des appareils électroménagers est mondialisé et les pourcentages de marge bénéficiaire sont souvent peu élevés. Par conséquent, dans ce genre de cas, les sociétés appuient généralement
l’utilisation de normes parce qu’elles rendent les règles du jeu
équitables.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The benefits and costs of increasing the minimum energy efficiency standards for refrigerators, refrigerator-freezers and freezers are evaluated in two parts:
(a) Benefits and costs to manufacturers and society — a quantitative analysis measuring the economic attractiveness to society was conducted for the products specified in the proposed
amendment to the Regulations; and
(b) Energy/CO2 analysis — a description of the analysis of aggregate energy savings, and associated reductions in CO2 emissions, resulting from the proposed amendment to the
Regulations.
Les avantages et les coûts de l’étoffement des normes minimales d’efficacité énergétique dans le cas des réfrigérateurs, des
réfrigérateurs-congélateurs et des congélateurs sont évalués sous
deux aspects :
(a) Avantages et coûts pour les fabricants et la société — une
analyse quantitative pour mesurer l’intérêt économique pour la
société a été effectuée concernant les matériels précisés dans la
modification proposée du Règlement;
(b) Analyse énergie/émissions de CO2 — une description de
l’analyse des économies d’énergie totales et des réductions correspondantes d’émissions de CO2, découlant de la modification
proposée du Règlement.
(a) Benefits and Costs to Manufacturers and Society
(a) Avantages et coûts pour les fabricants et la société
Manufacturer
Fabricants
The majority of refrigerator and freezer manufacturers producing for the Canadian market are U.S. based, and will be subject to the same energy efficiency levels in the United States, as
those specified in this amendment. Harmonizing the standards
would benefit Canadian manufacturers and the Canadian market
by ensuring that energy-inefficient refrigerators, refrigeratorfreezers and freezers could not be sold in Canada or traded interprovincially.
La majorité des fabricants de réfrigérateurs et de congélateurs
qui produisent pour le marché canadien sont basés aux ÉtatsUnis, et seront soumis aux mêmes niveaux d’efficacité énergétique aux États-Unis que ceux précisés dans la modification. L’harmonisation des normes serait avantageuse pour les fabricants
canadiens et le marché canadien en faisant en sorte que des réfrigérateurs, des réfrigérateurs-congélateurs et des congélateurs
énergivores ne pourraient pas être vendus au Canada ou expédiés
d’une province à une autre.
Net Benefit to Society
Avantages nets pour la société
A quantitative analysis of the net benefits to society was undertaken to determine the economic attractiveness of improving
the energy efficiency of refrigerators, refrigerator-freezers and
freezers. The analysis is conducted for volume capacities that are
considered to be typically representative of the class as a whole.
Une analyse quantitative quant aux avantages nets pour la société a été effectuée afin de déterminer l’intérêt économique de
l’amélioration de l’efficacité énergétique des réfrigérateurs, des
réfrigérateurs-congélateurs et des congélateurs. L’analyse porte
sur les capacités de volume tenues pour être typiquement représentatives de la catégorie dans son ensemble.
Methodology and Assumptions
Méthodologie et hypothèses
The economic attractiveness of the proposed minimum energy
efficiency levels was analyzed using National Resources Canada’s Equipment Technology Database (ETDB) Model. The
ETDB model was used to calculate the economic and financial
L’attrait économique des normes d’efficacité énergétique minimales proposées a été analysé à l’aide de la Base de données sur
les technologies du matériel (BDTM) de Ressources naturelles
Canada. La BDTM a servi à calculer les indicateurs économiques
Le 12 août 2000
indicators (i.e. micro analysis) using the appropriate cost1 and
energy savings data associated with different technologies that
increase the energy efficiency of the benchmark products.
Benchmark products are characterized as the typically least efficient products available for sale in Canada.
The analytical methodology is that of a benefit-cost analysis,
from which the net present value (or net benefits) is the indicator
of economic attractiveness. The net present value is calculated by
subtracting the present value of incremental costs from the present value of incremental benefits, over the useful life of the product. The incremental costs are the price differentials between a
benchmark product and products with levels of efficiency that
meet or exceed those proposed for federal regulation. The incremental benefits are the present value of energy savings associated
with the efficiency improvement.
A net present value that is negative indicates the efficiency improvement is not economically attractive, whereas a net present value that is greater than zero indicates the efficiency improvement is economically attractive. A net present value equal to
zero does not provide a definitive indication of economic
attractiveness.
Gazette du Canada Partie I
2593
et financiers (la micro-analyse) en tenant compte du coût1 approprié et des données sur les économies d’énergie liées aux différentes technologies qui augmentent l’efficacité énergétique du
matériel de référence. Ce dernier est caractérisé comme étant
habituellement le matériel le moins efficace en vente au Canada.
La méthodologie analytique utilisée tient de l’analyse coûtsavantages, à partir de laquelle la valeur actualisée nette (ou avantages nets) est l’indicateur de l’attrait économique. Cette valeur se
calcule en soustrayant la valeur actualisée du coût marginal de la
valeur actualisée des avantages supplémentaires sur la durée de
vie utile du matériel. Le coût marginal est l’écart de prix entre un
matériel de référence et celui dont les niveaux d’efficacité satisfont aux niveaux proposés dans la réglementation fédérale, ou les
dépassent. Les avantages supplémentaires sont la valeur actualisée des économies d’énergie correspondant aux gains d’efficacité
énergétique obtenus.
Une valeur actualisée nette négative indique que l’amélioration
de l’efficacité n’est pas économiquement intéressante, tandis
qu’une valeur actualisée nette supérieure à zéro indique le contraire. Une valeur égale à zéro n’offre aucune indication
définitive.
Assumptions for Base Case Analysis
Hypothèses utilisées pour l’analyse du cas de base
The economic analysis involved both base case and sensitivity.
The key assumptions for the base case scenario include:
— benefits and costs are measured in real $1999;
— a 7 percent real discount rate;
— Canada average energy prices, based on Natural Resources
Canada’s (NRCan) official energy supply demand forecast
(Canada’s Energy Outlook 1992-2020: Update 1996); and
— useful life of 19 years for refrigerators, refrigerator freezers
and freezers.
Les analyses économiques incluaient celles du cas de base et de
la sensibilité. Les hypothèses clés du cas de base étaient les
suivantes :
— les avantages et les coûts sont mesurés en dollars réels de
1999;
— un taux d’escompte réel de 7 p. 100;
— les prix moyens de l’énergie au Canada, fondés sur les prévisions officielles pour l’offre et la demande d’énergie de Ressources naturelles Canada (RNCan) [Perspectives énergétiques du Canada, 1992-2020 : Mise à jour 1996];
— une vie utile de 19 ans pour les réfrigérateurs, les réfrigérateurscongélateurs et les congélateurs.
Assumptions for Sensitivity Analysis
Hypothèses utilisées pour l’analyse de sensibilité
In addition to the base case analysis, sensitivity analyses were
carried out on the discount rate, energy prices and combinations
of the above. All sensitivity analyses were calculated from the
base case.
— Under the discount rate sensitivity, the base case was reevaluated using 5 and 10 percent real discount rates.
— Under the energy price sensitivity, Canada average prices
were substituted with high and low regional energy prices, according to NRCan’s 1997 report Canada’s Energy Outlook
1992-2020: Update 1996.
— In the combined energy price-discount rate sensitivity, the
base case was re-evaluated under two scenarios. The first scenario combined high energy prices with the low discount rate
(5 percent). The second scenario combined low energy prices
with the high discount rate (10 percent).2 This approach
broadens the range of economic attractiveness presented in the
discount rate sensitivity analysis and the energy price sensitivity analysis.
Outre l’analyse du cas de base, l’étude incluait des analyses de
sensibilité au taux d’escompte, aux prix de l’énergie et à ces deux
facteurs combinés. Tous les calculs des analyses de sensibilité ont
été effectués à partir du cas de base.
— Pour l’analyse de sensibilité au taux d’escompte, le cas de
base a été réévalué avec des taux de 5 et 10 p. 100.
— Aux fins de l’analyse de sensibilité aux prix de l’énergie, les
prix moyens au Canada ont été remplacés par des prix de
l’énergie les plus élevés et les plus faibles à l’échelle régionale, selon les données du document de 1997 de RNCan intitulé Perspectives énergétiques du Canada, 1992-2020 : Mise
à jour 1996.
— Pour l’analyse de sensibilité aux effets combinés du taux
d’escompte et des prix de l’énergie, le cas de base a été réévalué selon deux scénarios. Le premier combinait des prix
élevés de l’énergie à un faible taux d’escompte (5 p. 100). Le
second, des prix plus bas à un taux d’escompte plus élevé
(10 p. 100)2. Cette approche permet d’élargir la fourchette
d’attraits économiques obtenus selon les analyses de sensibilité au taux d’escompte et aux prix de l’énergie.
———
———
1
The cost data for technologies that could be used to meet the proposed regulation
are published in the U.S. Department of Energy Technical Support Document
1998. The incremental cost data were converted to current Canadian dollars for
the purposes of this analysis.
1
2
The Treasury Board of Canada requires that a benefit-cost scenario be conducted
using a 10 percent discount rate.
2
Les données sur les coûts des technologies susceptibles d’être utilisées pour
respecter la réglementation proposée sont publiées dans le document de soutien
technique du Department of Energy des États-Unis de 1998. Les données sur les
coûts supplémentaires ont été converties en dollars canadiens courants aux fins de
la présente analyse.
Le Conseil du Trésor du Canada exige que l’analyse avantages-coûts soit effectuée avec un taux d’escompte de 10 p. 100.
2594
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Results
Résultats
Table I summarizes the results of the net benefit analysis.
The analysis addressed five product classes of refrigerators/
refrigerator-freezers and three product classes of freezers, all
greater than 7.75 ft3 (220 litres).3
Les résultats d’analyse des avantages nets sont présentés au tableau I. L’analyse a porté sur cinq classes de matériel, de réfrigérateurs/réfrigérateurs-congélateurs et sur trois classes de congélateurs, ayant tous un volume supérieur à 7,75 pi3 (220 litres)3.
TABLE I
TABLEAU I
SUMMARY OF NET BENEFITS ANALYSIS
SOMMAIRE DE L’ANALYSE DES AVANTAGES NETS
Product Class
Actual
Volume
(ft3)
Adjusted
Volume
(ft3)
Net Present
Annual
Value of
Energy Savings Benefits4
(kWh/yr/unit)
($1999)
Classe de matériel
Refrigerator-Freezers
Volume
réel
(pi3)
Volume
rajusté
(pi3)
Économies
annuelles
d’énergie
(kWh/an/mat.)
Valeur
actualisée nette
des avantages4
($ 1999)
Réfrigérateurscongélateurs
Auto-Defrost
Top Mount
18.2
21.4
217
103.71
Dégivrage automatique,
compartiment de
congélation au-dessus
18,2
21,4
217
103,71
Auto-Defrost
Side-by-Side
21.9
26.1
136
55.22
Dégivrage automatique,
compartiment de
congélation latéral
21,9
26,1
136
55,22
Auto-Defrost
Bottom Mount
20.4
24.2
193
63.39
Dégivrage automatique,
compartiment de
congélation en dessous
20,4
24,2
193
63,39
Auto-Defrost
Top Mount
with TTD* Features
21.6
25.7
246
48.81
Dégivrage automatique,
compartiment
de congélation au-dessus,
avec MG*
21,6
25,7
246
48,81
Auto-Defrost
Side-by-Side
with TTD* Features
21.7
26.2
134.02
86.12
Dégivrage automatique,
compartiment de
congélation latéral,
avec MG*
21,7
26,2
134,02
86,12
14
25.3
59
56.37
Vertical à dégivrage
manuel
14
25,3
59
56,37
Auto-Defrost
Upright
14.6
24.2
179
32.78
Vertical à dégivrage
automatique
14,6
24,2
179
32,78
Manual
Defrost Chest
14.8
25.5
79
54.79
Horizontal à
dégivrage manuel
14,8
25,5
79
54,79
Freezers
Manual
Defrost Upright
Congélateurs
* TTD: Through-the-Door
* MG: Machine à glaçons
Several technologies (i.e., design options) are available for improving the energy efficiency of the benchmark products analyzed. The figures in Table I reflect the results for the first design
option that results in an efficiency improvement that meets the
consumption limit for the efficiency standards contained in this
amendment.
In summary, the results of the analysis show that there are
positive net economic benefits to Canada from adopting the efficiency standards contained in this amendment. These benefits will
vary by individual user depending on end-use sector, geographical location and/or operational practices.
Plusieurs technologies (les options de conception) sont offertes
pour améliorer l’efficacité énergétique du matériel de référence
analysé. Les chiffres du tableau I reflètent les résultats de la première option de conception qui amène une amélioration éconergétique qui répond à la limite de consommation ayant trait aux
normes d’efficacité contenues dans la modification proposée.
Pour résumer, les résultats de l’analyse indiquent qu’il existe
des avantages économiques nets pour le Canada s’il adopte les
normes d’efficacité que comprend la modification proposée.
Ces avantages varieront d’un utilisateur à un autre selon le secteur d’utilisation finale, le lieu géographique et les méthodes
d’exploitation.
(b) Energy/CO2 Analysis
b) Analyse énergie/émissions de CO2
Methodology and Assumptions
Méthodologie et hypothèses
The energy savings impacts associated with the amendment
were calculated using NRCan’s Residential End Use Model
———
Les impacts des économies d’énergie liées à la modification
proposée ont été calculés à l’aide du Modèle d’utilisation finale
———
3
4
An economic analysis was not undertaken for Manual Defrost (Type 1) and
Partial Auto-Defrost (Type 2) because at the time of the analysis, these units together accounted for less than 1 percent of the Canadian refrigerator market.
The results presented in Table I are from the Base Case scenario. The results of
the sensitivity analyses around discount rates and fuel prices were found to be
economically attractive.
3
4
Une analyse économique n’a pas été entreprise concernant le dégivrage manuel
(type 1) et le dégivrage automatique partiel (type 2) car au moment de l’analyse,
ils ne totalisaient même pas 1 p. 100 des réfrigérateurs sur le marché canadien.
Les résultats présentés dans le tableau I proviennent de l’analyse du cas de base.
On a constaté que les résultats des analyses de sensibilité concernant les taux
d’escompte et les prix de l’énergie sont économiquement attrayants.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
(REUM). The aggregate energy savings were determined by
comparing the business as usual case (i.e., excluding the proposed
amendment) and impact case (i.e., the business as usual scenario
including the proposed amendment) for the residential sector. The
energy savings listed below do not take into account the crosseffects between energy using equipment within a building. The
net impact of the cross-effects varies according to region.
The reductions in CO2 emissions were calculated by applying
emissions factors, consistent with those published by Environment Canada, to the marginal fuels used to generate the electricity
that would be saved through the amendment. This analysis was
done on a provincial basis to reflect regional differences in the
mix of fuels to produce electricity.
2595
pour le secteur résidentiel (MUFSR) de RNCan. Les économies
d’énergie totales ont été déterminées en comparant le cas de routine (excluant la modification proposée) et le cas de l’impact (le
cas de l’utilisation de l’électricité, y compris la modification proposée) pour le secteur résidentiel. Les économies d’énergie énumérées ci-dessous ne tiennent pas compte des effets croisés entre
les différents genres de matériel consommateur d’énergie dans un
bâtiment. L’impact net des effets croisés varie selon la région.
Les réductions d’émissions de CO2 ont été obtenues en appliquant des coefficients d’émissions harmonisés à ceux publiés par
Environnement Canada aux combustibles supplémentaires utilisés
pour produire l’électricité qui seraient économisés grâce à la modification proposée. Cette analyse a été effectuée par province
afin de refléter les variations régionales dans la combinaison de
combustibles utilisés pour produire l’électricité.
Results
Résultats
The estimated impact of the amendment, in terms of energy
savings, is presented in Table II. The results are presented for the
years 2005, 2010, 2015 and 2020. Energy savings would begin to
accrue in the year 2000, as manufacturers begin to adjust production lines in anticipation of the proposed standard. Energy savings
would continue to increase annually through to approximately
5 petajoules in the year 2010 and 11 petajoules in 2020, as the
sale of new equipment steadily replaces the pre-Regulations
stock. Furthermore, expansion of the stock (i.e., associated with
new housing construction) would enter the market at efficiencies
prescribed through regulation.
L’effet estimatif de la modification proposée, exprimé en économies d’énergie, est présenté au tableau II pour les années 2005,
2010, 2015 et 2020. Les premières économies d’énergie apparaîtraient en l’an 2000, au fur et à mesure que les fabricants commenceraient à rajuster leurs chaînes de montage en prévision de la
norme proposée. Les économies d’énergie continueraient d’augmenter tous les ans d’environ 5 pétajoules jusqu’en l’an 2010 et
de 11 pétajoules en 2020, à mesure que le nouveau matériel
acheté remplacera le matériel d’avant le Règlement. De plus,
toute nouvelle installation (les nouvelles mises en chantier) s’accompagnerait des rendements exigés par le Règlement.
TABLE II
TABLEAU II
ENERGY SAVINGS
(PETAJOULES)
ÉCONOMIES D’ÉNERGIE
(PÉTAJOULES)
2005
2.19
Annual Energy Savings
2010
4.92
2015
8.47
2020
10.96
Économies d’énergie annuelles
2005
2,19
2010
4,92
2015
8,47
2020
10,96
The estimated annual reductions in CO2 emissions resulting
from the aggregate energy savings are presented in Table III. CO2
emissions are estimated at approximately 100 kilotonnes in the
year 2005 and increases to approximately 666 kilotonnes in the
year 2020.
Les réductions annuelles estimatives d’émissions de CO2 découlant des économies d’énergie sont présentées au tableau III.
La réduction estimative de CO2 s’élève à environ 100 kilotonnes
en l’an 2005 et passe à environ 666 kilotonnes en l’an 2020.
TABLE III
TABLE III
REDUCTION IN CARBON DIOXIDE EMISSIONS
(KILOTONNES)
RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE DIOXYDE DE CARBONE
(KILOTONNES)
Annual Reduction in CO2 Emissions
2005
99.9
2010
247.2
2015
489.9
2020
666.3
2005
Réduction annuelle des émissions de CO2 99,9
2010
247,2
2015
489,9
2020
666.3
Details of the analysis concerning benefits and costs can be
obtained on request by writing to: Glenda Taylor, Economist,
Demand Policy and Analysis Division, Office of Energy Efficiency, 580 Booth Street, 18th Floor, Ottawa, Ontario, Canada,
K1A 0E4, gtaylor@nrcan.gc.ca.
Pour obtenir plus de détails sur l’analyse avantages-coûts, il
suffit d’en faire la demande par écrit à l’adresse suivante : Glenda
Taylor, Économiste, Division de l’élaboration de la politique et
de l’analyse, Office de l’efficacité énergétique, 580, rue Booth,
18e étage, Ottawa (Ontario), Canada K1A 0E4, gtaylor@nrcan.
gc.ca.
Consultation
Consultations
Notice of the proposed amendment was provided through the
fall 1998 (Vol. 3, No. 4) edition of the Reporter, NRCan’s EnerGuide Program newsletter (circulation 5 000). Notice was also
provided through the NRCan 1999 Report on Plans and Priorities.
Il a été fait mention de la modification proposée dans le numéro d’automne 1998 (vol. 3, no 4) du Reporter, le bulletin d’information du programme ÉnerGuide de RNCan (tiré à 5 000 exemplaires), de même que dans le Rapport sur les plans et priorités
1999 de RNCan.
En février 1998, le sous-comité technique de CSA International
(CSA) sur la norme CAN/CSA-C300, Capacité et consommation
d’énergie des réfrigérateurs, des réfrigérateurs-congélateurs et
In February 1998, the CSA International (CSA) Technical Subcommittee on CAN/CSA-C300, Capacity Measurement and Energy Consumption Test Methods for Refrigerators, Combination
2596
Canada Gazette Part I
Refrigerator-Freezers and Freezers, initiated standards development activities, supported by NRCan, to harmonize the CAN/
CSA-C300 energy performance test procedures and maximum
energy consumption limits tables with those that will come into
effect in the United States on July 1, 2001. At that time, NRCan
stated its intention to propose new energy efficiency Regulations
for refrigerators based on the U.S. Regulations.
Officials from CAMCO Inc., a Canadian refrigerator manufacturer, requested a meeting with NRCan to discuss the proposed
Regulations, in November 1998. CAMCO indicated that it was
not possible for them to complete the redesign of their 16 cu. ft.
and 18 cu. ft. top-mounted, and 18 cu. ft. bottom-mounted refrigerators to meet the new standards by July 1, 2001, the proposed
effective date for the new requirements. After examining this
issue, NRCan agreed to postpone the effective date for these types
of refrigerators until July 1, 2002.
In March 1999, NRCan distributed a bulletin outlining the proposed new regulations for refrigerators, combination refrigeratorfreezers and freezers to approximately 200 stakeholders. This
information was also posted on the Energy Efficiency Regulations
Web site, at http://regulations.nrcan.gc.ca/menue.htm, in April
1999. In addition, the Canadian Appliance Manufacturers Association (“CAMA”) and the Association of Home Appliance
Manufacturers (“AHAM”) were contacted to inform them of the
proposed regulations.
Comments on the proposed amendment were received from the
following organizations:
— Alliance to Save Energy
— Canadian Energy Efficiency Alliance
— Inglis Limited
— Maytag Canada
— Natural Resources Defence Council
— W.C. Wood Company Limited
The comments received from these appliance manufacturers
and energy efficiency advocacy groups mainly pertained to the
proposal to delay the effective date for Type 3 and Type 5 combination refrigerator-freezers. The issues identified concerned:
(1) Adequate prior notification: Commentators noted that the
U.S. Department of Energy (DOE) announced new U.S. energy
efficiency standards for refrigerators and freezers in 1994 and
published a Final Rule in April 1997. It was felt that this
provided adequate prior notification for North American
appliance manufacturers.
(2) Competitive advantage: Commentators indicated that the
delay in the effective date would give certain suppliers a
competitive advantage in the marketplace and is contrary to
spirit and intent of the NAFTA requirements.
(3) Loss of energy savings and associated CO2 emission reductions: Commentators stated that delaying the effective date of
the new standard would promote the “dumping” of older, less
efficient products in the Canadian market to the ultimate detriment of Canada’s environmental commitments.
During the fall of 1999, as consultations continued, several developments occured in the Canadian appliance industry. Notably,
August 12, 2000
des congélateurs, a amorcé des activités d’élaboration de normes,
soutenues par RNCan, afin d’harmoniser les procédures d’essai
de rendement énergétique CAN/CSA-C300 et des tableaux limites de consommation d’énergie maximale avec celles qui entreront en vigueur aux États-Unis le 1er juillet 2001. À cette époque,
RNCan affirmait son intention de proposer de nouveaux règlements d’efficacité énergétique pour les réfrigérateurs basés sur le
Règlement des États-Unis.
En novembre 1998, des porte-parole de CAMCO Inc., un fabricant canadien de réfrigérateurs, ont demandé à rencontrer des
représentants de RNCan afin de discuter du projet de règlement.
CAMCO a indiqué qu’il lui serait impossible de reformuler la
conception de ses réfrigérateurs de 16 et de 18 pi. cu. à compartiment congélateur à la partie supérieure et de ses réfrigérateurs
de 18 pi. cu. avec compartiment congélateur à la partie inférieure
afin de se conformer aux nouvelles normes avant le 1er juillet
2001, date proposée pour la mise en vigueur des nouvelles exigences. Après avoir examiné la question, RNCan a accepté de
reporter la date de mise en vigueur des exigences au 1er juillet
2002 pour ce type de réfrigérateurs.
En mars 1999, RNCan a diffusé un bulletin exposant la nouvelle réglementation proposée concernant les réfrigérateurs, les
réfrigérateurs-congélateurs et les congélateurs auprès d’environ
200 intéressés. Cette information a également été affichée sur le
site Web du Règlement sur l’efficacité énergétique, à l’adresse
suivantes : http://regulations.nrcan.gc.ca/menue.htm, en avril
1999. En outre, l’Association canadienne des fabricants de gros
appareils ménagers (ACFGAM) et l’Association of Home Appliance Manufacturers (AHAM) ont été informées de la réglementation proposée.
Nous avons reçu des commentaires sur la modification proposée des organisations suivantes :
— Alliance to Save Energy
— Canadian Energy Efficiency Alliance
— Inglis Limited
— Maytag Canada
— Natural Resources Defence Council
— W.C. Wood Company Limited
Les commentaires reçus de ces fabricants d’appareils ménagers
et de groupes d’intervention sur l’efficacité énergétique portaient
principalement sur la proposition visant à reporter la date d’entrée
en vigueur des réfrigérateurs-congélateurs des types 3 et 5. Voici
les trois points relevés :
(1) Préavis approprié : Les commentateurs notent que le
Department of Energy (DOE) des États-Unis a annoncé de
nouvelles normes d’efficacité énergétique dans ce pays
concernant les réfrigérateurs et les congélateurs en 1994, et a
publié une règle finale en avril 1997. Ils estiment que cela
constituait un préavis approprié pour les fabricants d’appareils
ménagers nord-américains.
(2) Avantage compétitif : Les commentateurs indiquent que le
report de la date d’entrée en vigueur accorderait à certains
fournisseurs un avantage compétitif sur le marché, et que cela
est contraire à l’esprit et à l’intention des exigences de
l’ALÉNA.
(3) Perte des économies d’énergie et des réductions connexes
des émissions de CO2 : Les commentateurs mentionnent que le
report de la date d’entrée en vigueur de la nouvelle norme favoriserait le « dumping » de matériel plus ancien et moins efficace sur le marché canadien, en définitive au détriment des engagements du Canada dans le domaine environnemental.
Pendant que les consultations se poursuivaient à l’automne
1999, plusieurs faits nouveaux se sont produits au sein de
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2597
CAMCO, the Canadian manufacturer, announced that they were
planning to cease production of Type 3 refrigerators at their
Hamilton facility. They and the union representing their production workers in Hamilton, the Canadian Auto Workers, argued
that time was required to transition those employees affected by
the shutdown to other production operations. They argued that the
timing of a standard should not constrain their flexibility in dealing with this transition.
l’industrie canadienne des appareils électroménagers. Notamment, CAMCO, un fabricant canadien, a annoncé qu’il prévoyait
cesser de fabriquer des réfrigérateurs de type 3 à son installation
de Hamilton. L’entreprise et le syndicat représentant les employés
à la production de l’installation de Hamilton, les Travailleurs et
travailleuses canadien(ne)s de l’automobile, ont fait valoir qu’ils
auraient besoin de temps pour réaffecter les employés touchés par
cet arrêt de production à d’autres activités de production. Ils ont
fait valoir que le calendrier d’une norme ne devrait pas entraver
les moyens dont ils disposent pour effectuer cette réaffectation.
Results of Consultation
Résultats de la consultation
NRCan has examined the issues identified in the commentary
and is proceeding with prepublication of the amendment with the
effective dates of December 31, 2002, for Type 3 combination
refrigerators with a total refrigerated volume of ≥410.65 L and
≤521.10 L (≥14.5 cu. ft. and ≤18.4 cu. ft.) and July 1, 2001, for all
other refrigerators, refrigerator freezers and freezers.
RNCan a passé en revue les points relevés dans les commentaires et s’apprête à publier préalablement la modification, qui
entrerait en vigueur le 31 décembre 2002 pour les réfrigérateurscongélateurs de type 3 dont le volume total de réfrigération est
plus grand ou égal à 410,65 L et plus petit ou égal à 521,10 L
(plus grand ou égal à 14,5 pi. cu. et plus petit ou égal à 18,4 pi.
cu.) et le 1er juillet 2001 pour tous les autres réfrigérateurs,
réfrigérateurs-congélateurs et congélateurs.
Même si l’industrie nord-américaine des appareils ménagers est
au courant du nouveau règlement américain depuis un certain
temps, RNCan estime que, au besoin, les fabricants devraient
bénéficier de la même période (quatre ans) pour se préparer à
l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation canadienne sur
l’efficacité énergétique dont disposent les fabricants pour se conformer au règlement américain. De plus, RNCan n’a pas participé
aux négociations entre le DOE américain, les fabricants d’appareils ménagers et les groupes de revendication dans le domaine de
l’efficacité énergétique qui ont précisé les nouvelles normes d’efficacité énergétique américaines concernant les réfrigérateurs et la
date d’entrée en vigueur de ces normes. De plus, RNCan n’a pas
participé à la consultation liée au nouveau règlement américain.
RNCan ne croit pas que le fait que la date de mise en œuvre
choisie par le Canada soit ultérieure à celle choisie par les ÉtatsUnis entraîne une injustice à l’échelle nationale concernant ce
matériel, puisque tous les fabricants bénéficient de ce report.
RNCan estime en outre que les fournisseurs des réfrigérateurs de
type 3 qui ne respectent pas les nouvelles normes seront désavantagés sur le marché entre 2001 et 2002, à cause des programmes de promotion de l’efficacité énergétique de la part du
Ministère et de l’industrie.
L’analyse effectuée par RNCan indique que la date de mise en
œuvre proposée n’aura pas d’incidence importante sur la quantité
totale des économies d’énergie et de réduction des émissions de
CO2 que vise la modification, puisqu’on s’attend à ce que la majorité des économies d’énergie se produisent entre 2010 et 2020.
Enfin, RNCan estime que l’adoption par le marché de réfrigérateurs plus éconergétiques compensera les pertes causées par le
report.
Although the North American appliance industry has been
aware of the new U.S. Regulations for some time, NRCan believes that, if required, manufacturers should be allowed the same
amount of time (four years) to prepare for implementation of new
Canadian energy efficiency regulations as manufacturers are
given to comply with U.S. Regulations. In addition, NRCan was
not involved in the negotiations between the U.S. DOE, appliance
manufacturers and energy efficiency advocacy groups that determined the new U.S. refrigerator energy efficiency standards and
the effective date for those standards. Also, NRCan did not
participate in consultation activities related to the new U.S.
Regulations.
NRCan does not believe that an implementation date in Canada
later than that of the implementation date in the United States
accords national treatment to these products since all manufacturers are allowed this delay. NRCan also believes that suppliers of
Type 3 refrigerators that do not meet the new standards will be at
a competitive disadvantage between 2001 and 2002 due to departmental and industry energy efficiency promotion programs.
NRCan analysis indicates that the proposed implementation
date will not have a significant impact on the total amount of energy savings/CO2 emissions reduction that will be achieved by the
amendment since it is expected that most of the energy savings
will occur between 2010 and 2020. Also, NRCan believes that
market uptake of more efficient refrigerators will offset any losses
caused by the delay.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
It is expected that the compliance and enforcement procedures
already in place for refrigerators, refrigerator-freezers and freezers regulated under the Energy Efficiency Regulations will continue to serve well for these products. The main features of this
system are described below.
On s’attend à ce que les méthodes de contrôle de conformité
qui existent déjà pour les réfrigérateurs, les réfrigérateurscongélateurs et les congélateurs réglementés en vertu du Règlement sur l’efficacité énergétique continueront de bien faire pour
ce matériel. Les principales caractéristiques de ces méthodes sont
décrites ci-dessous.
Customs Monitoring
Surveillance des douanes
NRCan’s procedures for commercial imports of prescribed
products will apply to products prescribed under the proposed
amendment. This involves cross-checking data received from
customs release documents with the Energy Efficiency Reports
which dealers must submit to NRCan as specified in Part V and
Les méthodes de contrôle de RNCan concernant l’importation
commerciale de matériel réglementé s’appliqueront au matériel
régi en vertu de la modification proposée. Ces méthodes incluront
la contre-vérification des données tirées de la mainlevée des marchandises aux douanes avec les rapports d’efficacité énergétique
2598
Canada Gazette Part I
Schedule IV of the Energy Efficiency Regulations. This crosschecking ensures that NRCan can verify the efficiency of imports
clearing customs.
August 12, 2000
North American manufacturers’ support for the proposed
amendment will contribute to the effectiveness of these border
monitoring activities. Since these manufacturers will provide the
information required in the Energy Efficiency Report in a timely
fashion, NRCan will have an effective basis for cross-checking
with the customs release documents.
que les fournisseurs doivent soumettre à RNCan en vertu de la
partie V et de l’annexe IV du Règlement sur l’efficacité énergétique. Cette contre-vérification permet à RNCan de s’assurer de
l’efficacité du dédouanement du matériel.
L’appui des fabricants nord-américains à la modification proposée contribuera à l’efficacité de ces activités de contrôle frontalier. Puisque ces fabricants fourniront en temps utile l’information requise dans le rapport d’efficacité énergétique, RNCan disposera d’une base efficace de contre-vérification des données des
mainlevées.
Verification Marking
Vérification et marquage
For products prescribed under the Energy Efficiency Regulations, NRCan employs a third-party verification system using the
services of certification organizations accredited by the Standards
Council of Canada.
Pour le matériel régi par le Règlement sur l’efficacité énergétique, RNCan a instauré un système de vérification par un tiers
indépendant faisant appel aux services d’un organisme de certification accrédité par le Conseil canadien des normes.
Direct Fieldwork — Market Survey and Product Testing
Travail sur le terrain — Études de marché et essais de matériel
NRCan’s compliance strategy relies on third-party verification,
customs monitoring and cooperation with regulating provinces.
Provinces representing three-quarters of Canada’s population
regulate energy efficiency. If evidence of systematic noncompliance occurs, appropriate fieldwork will be initiated to support enforcement activities.
La stratégie de contrôle de conformité de RNCan repose sur
la vérification par un tiers, sur le contrôle aux douanes et sur la
coopération avec les provinces législatrices. Des provinces représentant les trois quarts de la population canadienne réglementent
l’efficacité énergétique. Si des cas de non-conformité systématique surviennent, des travaux appropriés seront entrepris sur le
terrain à l’appui des mesures correctives ou coercitives imposées.
Conclusion
Conclusions
An appropriate level of compliance with the proposed amendment will result from support by North American manufacturers,
third party verification, customs monitoring, cooperation with
regulating provinces, communication activities and market surveys and product testing as required.
Un taux de conformité approprié à la modification proposée
découlera de l’appui des fabricants nord-américains, de la vérification par un tiers, du contrôle aux douanes, de la coopération
avec les provinces législatrices, des activités de communication,
des études de marché et des essais de matériel, au besoin.
Contact
Personne-ressource
John Cockburn, Chief, Buildings and Equipment, Office of Energy Efficiency, Natural Resources Canada, 580 Booth Street,
Ottawa, Ontario K1A 0E4, (613) 996-4359 (Telephone), (613)
947-0373 (Facsimile), jcockbur@nrcan.gc.ca (Electronic mail).
John Cockburn, Chef, Bâtiments et équipements, Office de
l’efficacité énergétique, Ressources naturelles Canada, 580, rue
Booth, Ottawa (Ontario) K1A 0E4, (613) 996-4359 (téléphone),
(613) 947-0373 (télécopieur), jcockbur@rncan.gc.ca (courrier
électronique).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given, pursuant to section 26 of the Energy
Efficiency Acta, that the Governor in Council proposes, pursuant
to sections 20 and 25 of that Act, to make the annexed Regulations Amending the Energy Efficiency Regulations.
Any interested person may make representations concerning
the proposed Regulations within 75 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and
be addressed to John Cockburn, Chief, Buildings and Equipment
Unit, Energy Efficiency Branch, Natural Resources Canada, Sir
William Logan Building, 18th Floor, 580 Booth Street, Ottawa,
Ontario K1A 0E4.
Ottawa, July 27, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné, conformément à l’article 26 de la Loi sur
l’efficacité énergétiquea, que la gouverneure en conseil, en vertu
des articles 20 et 25 de cette loi, se propose de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité énergétique, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 75 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada
Partie I ainsi que la date de publication et d’envoyer le tout à John
Cockburn, chef de l’Unité des immeubles et de l’équipement,
Direction de l’efficacité énergétique, Ressources naturelles Canada, immeuble Sir William Logan, 18e étage, 580, rue Booth, Ottawa (Ontario) K1A 0E4.
Ottawa, le 27 juillet 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
———
———
a
S.C. 1992, c. 36
a
L.C. 1992, ch. 36
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2599
REGULATIONS AMENDING THE ENERGY
EFFICIENCY REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. (1) Paragraphs (d) and (e) of the definition “type” in subsection 2(1) of the Energy Efficiency Regulations1 are replaced
by the following:
(d) freezers manufactured
(i) on or after February 3, 1995 and before July 1, 2001, one
described in any of the product classes (8) to (10) of
Table 9.1 to CSA C300, and
(ii) on or after July 1, 2001, one described in any of
the product types (8) to (10) and (16) to (18) of Table 2 to
CSA C300-99,
(e) refrigerators or combination refrigerator-freezers
manufactured
(i) on or after February 3, 1995 and before July 1, 2001, one
described in any of the product classes (1) to (7) of Table 9.1
to CSA C300, and
(ii) on or after July 1, 2001, one described in any of
the product types (1) to (7) and (11) to (15) of Table 2 to
CSA C300-99, and
1. (1) Les alinéas d) et e) de la définition de « type », au paragraphe 2(1) du Règlement sur l’efficacité énergétique1, sont
remplacés par ce qui suit :
d) dans le cas des congélateurs fabriqués :
(i) le 3 février 1995 ou après cette date mais avant le
1er juillet 2001, de l’un des types appartenant à l’une des catégories de produits (8) à (10) du tableau 9.1 de la norme
CSA C300,
(ii) le 1er juillet 2001 ou après cette date, de l’un des types
appartenant à l’une des catégories de produits (8) à (10) et
(16) à (18) du tableau 2 de la norme CSA C300-99;
e) dans le cas des réfrigérateurs et des réfrigérateurscongélateurs fabriqués :
(i) le 3 février 1995 ou après cette date mais avant le
1er juillet 2001, de l’un des types appartenant à l’une des
catégories de produits (1) à (7) du tableau 9.1 de la norme
CSA C300,
(ii) le 1er juillet 2001 ou après cette date, de l’un des types
appartenant à l’une des catégories de produits (1) à (7) et
(11) à (15) du tableau 2 de la norme CSA C300-99;
(2) L’alinéa d) de la définition de « V », au paragraphe 2(1)
du même règlement, est remplacé par ce qui suit :
d) de l’espace utile du four :
(i) des cuisinières électriques et des cuisinières à gaz fabriquées le 3 février 1995 ou après cette date, mais avant le
1er janvier 2000, calculé selon l’article 6.4 de la norme
CSA C358,
(ii) des cuisinières électriques et des cuisinières à gaz fabriquées le 1er janvier 2000 ou après cette date, calculé selon
l’article 7 de la norme CSA C358-95;
(3) Le paragraphe 2(1) du même règlement est modifié par
adjonction, selon l’ordre alphabétique, de ce qui suit :
« CSA C300-99 » La norme CAN/CSA-C300-99 de la CSA intitulée Energy Performance and Capacity of Household Refrigerators, Refrigerator-Freezers, and Freezers. (CSA C30099)
« CSA C358-95 » La norme CAN/CSA-C358-95 de la CSA intitulée Consommation d’énergie des cuisinières électrodomestiques : méthodes d’essai. (CSA C358-95)
« CSA C742-98 » La norme C742-98 de la CSA intitulée Performance of Automatic Ice-Makers and Ice Storage Bins. (CSA
C742-98)
(2) Paragraph (d) of the definition “V” in subsection 2(1) of
the Regulations is replaced by the following:
(d) electric ranges and gas ranges manufactured
(i) on or after February 3, 1995 and before January 1, 2000,
the volume in litres of usable oven space calculated in accordance with clause 6.4 of CSA C358, and
(ii) on or after January 1, 2000, the volume in litres of usable oven space calculated in accordance with clause 7 of
CSA C358-95,
(3) Subsection 2(1) of the Regulations is amended by adding
the following in alphabetical order:
“CSA C300-99” means the CSA standard CAN/CSA-C300-99
entitled Energy Performance and Capacity of Household Refrigerators, Refrigerator-Freezers, and Freezers; (CSA
C300-99)
“CSA C358-95” means the CSA standard CAN/CSA-C358-95
entitled Energy Consumption Test Methods for Household
Electric Ranges; (CSA C358-95)
“CSA C742-98” means the CSA standard C742-98 entitled Performance of Automatic Ice-Makers and Ice Storage Bins;
(CSA C742-98)
2. Items 6 to 9 of Part 1 of Schedule I to the Regulations are replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Column IV
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Energy Efficiency
Standard
Completion Period
6.
Electric ranges that are free-standing or built-in appliances
with one or more surface elements and one or more ovens
Electric ranges that are free-standing or built-in appliances
with one or more surface elements and one or more ovens
Electric ranges that are built-in or wall-mounted appliances
with one or more ovens and no surface elements
Electric ranges that are built-in or wall-mounted appliances
with one or more ovens and no surface elements
Electric ranges that are counter-mounted appliances without
ovens and with one or more surface elements on a
conventional cooking top
CSA C358
E=0.93V + 14.3
CSA C358-95
E=0.93V + 14.3
CSA C358
E=38
CSA C358-95
E=38
CSA C358
E=34
6.1
7.
7.1
8.
———
1
SOR/94-651
———
1
DORS/94-651
on or after February 3, 1995
until December 31, 1999
on or after January 1, 2000
on or after February 3, 1995
until December 31, 1999
on or after January 1, 2000
on or after February 3, 1995
until December 31, 1999
2600
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Energy Efficiency
Standard
Completion Period
8.1
Electric ranges that are counter-mounted appliances without
ovens and with one or more surface elements on a
conventional cooking top
Electric ranges that are counter-mounted appliances without
ovens and with one or more surface elements on a modular
cooking top
Electric ranges that are counter-mounted appliances without
ovens and with one or more surface elements on a modular
cooking top
CSA C358-95
E=34
on or after January 1, 2000
CSA C358
E=43
on or after February 3, 1995
until December 31, 1999
CSA C358-95
E=43
on or after January 1, 2000
9.
9.1
Column IV
2. Les articles 6 à 9 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Norme d’efficacité
énergétique
Période visée
6.
Cuisinières électriques encastrées ou non encastrées
comportant au moins un élément de surface et un ou plusieurs
fours
Cuisinières électriques encastrées ou non encastrées
comportant au moins un élément de surface et un ou plusieurs
fours
Cuisinières électriques encastrées ou murales comportant un
ou plusieurs fours, mais ne comportant aucun élément de
surface
Cuisinières électriques encastrées ou murales comportant un
ou plusieurs fours, mais ne comportant aucun élément de
surface
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface sur une table de cuisson traditionnelle,
mais ne comportant aucun four
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface sur une table de cuisson traditionnelle,
mais ne comportant aucun four
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface sur une table de cuisson modulaire, mais
ne comportant aucun four
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface sur une table de cuisson modulaire, mais
ne comportant aucun four
CSA C358
E = 0,93V + 14,3
Du 3 février 1995 au
31 décembre 1999
CSA C358-95
E = 0,93V + 14,3
À partir du 1er janvier 2000
CSA C358
E = 38
Du 3 février 1995 au
31 décembre 1999
CSA C358-95
E = 38
À partir du 1er janvier 2000
CSA C358
E = 34
Du 3 février 1995 au
31 décembre 1999
CSA C358-95
E = 34
À partir du 1er janvier 2000
CSA C358
E = 43
Du 3 février 1995 au
31 décembre 1999
CSA C358-95
E = 43
À partir du 1er janvier 2000
Column IV
6.1
7.
7.1
8.
8.1
9.
9.1
3. Item 12 of Part 1 of Schedule I to the Regulations is replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Energy Efficiency
Standard
12.
Freezers
CSA C300
12.1
Freezers
CSA C300-99
CSA C300
Table 9.1
CSA C300-99
Table 2, Column A
Completion Period
on or after February 3, 1995
until June 30, 2001
on or after July 1, 2001
3. L’article 12 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Norme d’efficacité
énergétique
12.
Congélateurs
CSA C300
12.1
Congélateurs
CSA C300-99
CSA C300
tableau 9.1
CSA C300-99
tableau 2, colonne A
Colonne IV
Période visée
Du 3 février 1995 au
30 juin 2001
À partir du 1er juillet 2001
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2601
4. Items 182 and 18.12 of Part 1 of Schedule I to the Regulations are replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Energy Efficiency
Standard
18.
Ground-source heat pumps
CSA C446
18.1
Ground-source heat pumps
CSA C446-94
18.2
Ice-makers
CSA C742
CSA C446
Table 2
CSA C446
Table 2
CSA C742
Table 1
18.3
Ice-makers
CSA C742-98
CSA C742-98
Table 2
Column IV
Completion Period
on or after February 3, 1995
until December 30, 1998
on or after December 31,
1998
on or after December 31,
1998 until December 31,
1999
on or after January 1, 2000
4. Les articles 182 et 18.12 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Colonne IV
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Norme d’efficacité
énergétique
18.
Thermopompes géothermiques
CSA C446
18.1
Thermopompes géothermiques
CSA C446-94
18.2
Machines à glaçons
CSA C742
18.3
Machines à glaçons
CSA C742-98
CSA C446
tableau 2
CSA C446
tableau 2
CSA C742
tableau 1
CSA C742-98
tableau 2
Du 3 février 1995 au
30 décembre 1998
À partir du 31 décembre
1998
Du 31 décembre 1998 au
31 décembre 1999
À partir du 1er janvier 2000
Column IV
Période visée
5. Item 24 of Part 1 of Schedule I to the Regulations is replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Energy Efficiency
Standard
Completion Period
24.
Refrigerators or combination refrigerator-freezers
CSA C300
24.1
Type 3 combination refrigerator-freezers with a total
refrigerated volume ≥410.65 L and ≤521.10 L (≥14.5 cu. ft.
and ≤18.4 cu. ft.)
Refrigerators or combination refrigerator-freezers other than
Type 3 combination refrigerator-freezers, with a total
refrigerated volume ≥410.65 L and ≤521.10 L (≥14.5 cu.ft.
and ≤18.4 cu.ft.)
Type 3 combination refrigerator-freezers with a total
refrigerated volume ≥410.65 L and ≤521.10 L (≥14.5 cu.ft.
and ≤18.4 cu.ft.)
CSA C300-99
CSA C300
Table 9.1
CSA C300
Table 9.1
on or after February 3, 1995
until June 30, 2001
on or after July 1, 2001 until
December 30, 2002
CSA C300-99
CSA C300-99
Table 2,
Column A
on or after July 1, 2001
CSA C300-99
CSA C300-99
Table 2,
Column A
on or after December 31,
2002
24.2
24.3
5. L’article 24 de la partie 1 de l’annexe I du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Norme d’efficacité
énergétique
24.
Réfrigérateurs et réfrigérateurs-congélateurs
CSA C300
24.1
Réfrigérateurs-congélateurs de type 3 ayant un volume
CSA C300-99
réfrigéré total ≥410,65 L et ≤521,10 L (≥14,5 pi3 et ≤18,4 pi3)
Réfrigérateurs ou réfrigérateurs-congélateurs autres que des
CSA C300-99
réfrigérateurs-congélateurs de type 3 ayant un volume réfrigéré
3
3
total ≥410,65 L et ≤521,10 L (≥14,5 pi et ≤18,4 pi )
Réfrigérateurs-congélateurs de type 3 ayant un volume
CSA C300-99
réfrigéré total ≥410,65 L et ≤521,10 L (≥14,5 pi3 et ≤18,4 pi3)
CSA C300
tableau 9.1
CSA C300
tableau 9.1
CSA C300-99
tableau 2, colonne A
Du 3 février 1995 au 30 juin
2001
Du 1er juillet 2001 au
30 décembre 2002
À partir du 1er juillet 2001
CSA C300-99
tableau 2, colonne A
À partir du 31 décembre
2002
24.2
24.3
———
2
SOR/99-25
———
2
DORS/99-25
Colonne IV
Période visée
2602
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
6. Items 5 to 7 of Schedule IV to the Regulations are replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Information
5.
Electric ranges that are free-standing or built-in appliances with
one or more surface elements and one or more ovens,
manufactured on or after February 3, 1995 and before January 1,
2000
CSA C358
5.1
Electric ranges that are free-standing or built-in appliances with
one or more surface elements and one or more ovens,
manufactured on or after January 1, 2000
CSA C358-95
6.
Electric ranges that are built-in or wall-mounted appliances with
one or more ovens and no surface elements, manufactured on or
after February 3, 1995 and before January 1, 2000
CSA C358
Electric ranges that are built-in or wall-mounted appliances with
one or more ovens and no surface elements, manufactured on or
after January 1, 2000
CSA C358-95
7.
Electric ranges that are counter-mounted appliances with one or
more surface elements and no ovens, manufactured on or after
February 3, 1995 and before January 1, 2000
CSA C358
7.1
Electric ranges that are counter-mounted appliances with one or
more surface elements and no ovens, manufactured on or after
January 1, 2000
CSA C358-95
6.1
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(a)
(b)
(c)
(d)
(e)
(a)
(b)
(c)
(d)
(a)
(b)
(c)
(d)
(a)
(b)
(a)
(b)
test group;
volume in litres of usable oven space;
annual energy consumption in kWh;
which of the following cooking tops the product
uses:
(i) conventional,
(ii) smooth,
(iii) solid, or
(iv) modular; and
whether the product is free-standing or built-in.
test group;
volume in litres of usable oven space;
annual energy consumption in kWh;
which of the following cooking tops the product
uses:
(i) conventional,
(ii) smooth,
(iii) solid, or
(iv) modular; and
whether the product is free-standing or built-in.
for each oven, volume in litres of usable oven
space;
annual energy consumption in kWh;
which of the following oven configurations the
product features:
(i) single oven,
(ii) double oven, or
(iii) double oven with microwave upper oven; and
whether the product is built-in or wall-mounted.
for each oven, volume in litres of usable oven
space;
annual energy consumption in kWh;
which of the following oven configurations the
product features:
(i) single oven,
(ii) double oven, or
(iii) double oven with microwave upper oven; and
whether the product is built-in or wall-mounted.
annual energy consumption in kWh; and
which of the following cooking tops the product
features:
(i) conventional,
(ii) smooth,
(iii) solid, or
(iv) modular.
annual energy consumption in kWh; and
which of the following cooking tops the product
features:
(i) conventional,
(ii) smooth,
(iii) solid, or
(iv) modular.
6. Les articles 5 à 7 de l’annexe IV du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
5.
Cuisinières électriques encastrées ou non encastrées comportant
au moins un élément de surface et un ou plusieurs fours,
fabriquées le 3 février 1995 ou après cette date, mais avant le
1er janvier 2000
CSA C358
Colonne III
Renseignements
a)
b)
c)
d)
e)
groupe d’essai;
volume en litres de l’espace utile du four;
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de table de cuisson dont est équipé le
matériel :
(i) table de cuisson traditionnelle,
(ii) table de cuisson vitrifiée,
(iii) éléments solides,
(iv) table de cuisson modulaire;
modèle encastré ou non encastré.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Renseignements
5.1
Cuisinières électriques encastrées ou non encastrées comportant
au moins un élément de surface et un ou plusieurs fours,
fabriquées le 1er janvier 2000 ou après cette date
CSA C358-95
6.
Cuisinières électriques encastrées ou murales comportant un ou
plusieurs fours, mais ne comportant aucun élément de surface,
fabriquées le 3 février 1995 ou après cette date, mais avant le
1er janvier 2000
CSA C358
e)
a)
b)
c)
6.1
Cuisinières électriques encastrées ou murales comportant un ou
plusieurs fours, mais ne comportant aucun élément de surface,
fabriquées le 1er janvier 2000 ou après cette date
CSA C358-95
d)
a)
b)
c)
7.
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface, mais ne comportant aucun four, fabriquées
le 3 février 1995 ou après cette date, mais avant le 1er janvier
2000
CSA C358
d)
a)
b)
7.1
Cuisinières électriques intégrées comportant au moins un
élément de surface, mais ne comportant aucun four, fabriquées
le 1er janvier 2000 ou après cette date
CSA C358-95
a)
b)
c)
d)
a)
b)
2603
groupe d’essai;
volume en litres de l’espace utile du four;
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de table de cuisson dont est équipé le
matériel :
(i) table de cuisson traditionnelle,
(ii) table de cuisson vitrifiée,
(iii) éléments solides,
(iv) table de cuisson modulaire;
modèle encastré ou non encastré.
volume en litres de l’espace utile du four;
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de four dont est muni le matériel :
(i) four simple,
(ii) four double,
(iii) four double et four à micro-ondes sur le
dessus;
modèle encastré ou mural.
volume en litres de l’espace utile du four;
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de four dont est muni le matériel :
(i) four simple,
(ii) four double,
(iii) four double et four à micro-ondes sur le
dessus;
modèle encastré ou mural.
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de table de cuisson dont est équipé le
matériel :
(i) table de cuisson traditionnelle,
(ii) table de cuisson vitrifiée,
(iii) éléments solides,
(iv) table de cuisson modulaire.
consommation annuelle d’énergie en kWh;
genre de table de cuisson dont est équipé le
matériel :
(i) table de cuisson traditionnelle,
(ii) table de cuisson vitrifiée,
(iii) éléments solides,
(iv) table de cuisson modulaire.
7. Item 10 of Schedule IV to the Regulations is replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Information
10.
Freezers manufactured on or after February 3, 1995 and before
July 1, 2001
CSA C300
10.1
Freezers manufactured on or after July 1, 2001
CSA C300-99
(a) type;
(b) total refrigerated volume;
(c) adjusted volume;
(d) annual energy consumption in kWh; and
(e) freezing capacity of ice in kg/24h.
(a) type;
(b) total refrigerated volume;
(c) adjusted volume;
(d) annual energy consumption in kWh; and
(e) freezing capacity of ice in kg/24h.
7. L’article 10 de l’annexe IV du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Renseignements
10.
Congélateurs fabriqués le 3 février 1995 ou après cette date, mais CSA C300
avant le 1er juillet 2001
10.01
Congélateurs fabriqués le 1er juillet 2001 ou après cette date
CSA C300-99
a) type;
b) volume réfrigéré total;
c) volume corrigé;
d) consommation annuelle d’énergie en kWh;
e) pouvoir de congélation en kg de glace par 24 h.
a) type;
b) volume réfrigéré total;
c) volume corrigé;
d) consommation annuelle d’énergie en kWh;
e) pouvoir de congélation en kg de glace par 24 h.
2604
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
8. Items 162 and 16.12 of Schedule IV to the Regulations are replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Information
16.
Ground-source heat pumps manufactured on or after February 3,
1995 and before December 31, 1998
CSA C446
16.1
Ground-source heat pumps manufactured on or after
December 31, 1998
CSA C446-94
16.2
Ice-makers manufactured on or after December 31, 1998 and
before January 1, 2000
CSA C742
16.3
Ice-makers manufactured on or after January 1, 2000
CSA C742-98
(a) Air-Conditioning and Refrigeration Institute
classification;
(b) cooling capacity in kW (Btu/h);
(c) heating capacity in kW (Btu/h);
(d) energy efficiency ratio;
(e) coefficient of performance; and
(f) which of the following categories applies to the
product:
(i) closed-loop,
(ii) open system, or
(iii) both closed-loop and open system.
(a) Air-Conditioning and Refrigeration Institute
classification;
(b) cooling capacity in kW (Btu/h);
(c) heating capacity in kW (Btu/h);
(d) energy efficiency ratio;
(e) coefficient of performance; and
(f) which of the following categories applies to the
product:
(i) closed-loop,
(ii) open system, or
(iii) both closed-loop and open system.
(a) ice-making capacity in kg/24h;
(b) which of the following categories applies to the
product:
(i) one cabinet, or
(ii) split-system;
(c) which of the following process types applies to the
product:
(i) batch, or
(ii) continuous;
(d) which of the following condensing units applies to
the product:
(i) air-cooled, or
(ii) water-cooled; and
(e) input energy rating in kJ/kg (kWh/100 pounds).
(a) ice-making capacity in kg/24h;
(b) which of the following categories applies to the
product:
(i) one cabinet, or
(ii) split-system;
(c) which of the following process types applies to the
product:
(i) batch, or
(ii) continuous;
(d) which of the following condensing units applies to
the product:
(i) air-cooled, or
(ii) water-cooled; and
(e) input energy rating in kJ/kg (kWh/100 pounds).
8. Les articles 162 et 16.12 de l’annexe IV du même règlement sont remplacés par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Colonne III
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Renseignements
16.
Thermopompes géothermiques fabriquées le 3 février 1995 ou
après cette date, mais avant le 31 décembre 1998
CSA C446
16.1
Thermopompes géothermiques fabriquées le 31 décembre 1998
ou après cette date
CSA C446-94
———
2
SOR/99-25
———
2
DORS/99-25
a) classification de l’Air-Conditioning and
Refrigeration Institute;
b) capacité de refroidissement en kW (Btu/h);
c) capacité de chauffage en kW (Btu/h);
d) taux d’efficacité énergétique;
e) coefficient de performance;
f) catégorie à laquelle appartient le matériel :
(i) circuit fermé,
(ii) circuit ouvert,
(iii) circuits fermé et ouvert.
a) classification de l’Air-Conditioning and
Refrigeration Institute;
b) capacité de refroidissement en kW (Btu/h);
c) capacité de chauffage en kW (Btu/h);
d) taux d’efficacité énergétique;
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
Colonne I
Colonne II
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
16.2
Machines à glaçons fabriquées le 31 décembre 1998 ou après
cette date, mais avant le 1er janvier 2000
CSA C742
16.3
Machines à glaçons fabriquées le 1er janvier 2000 ou après cette
date
CSA C742-98
2605
Colonne III
Renseignements
e) coefficient de performance;
f) catégorie à laquelle appartient le matériel :
(i) circuit fermé,
(ii) circuit ouvert,
(iii) circuits fermé et ouvert.
a) capacité en kg de glace par 24 heures;
b) catégorie du matériel :
(i) un seul caisson,
(ii) bibloc;
c) type de procédé de production :
(i) discontinu,
(ii) continu;
d) condenseur :
(i) à l’air,
(ii) à l’eau;
e) énergie absorbée en kJ/kg (kWh/100 lb).
a) capacité en kg de glace par 24 heures;
b) catégorie du matériel :
(i) un seul caisson,
(ii) bibloc;
c) type de procédé de production :
(i) discontinu,
(ii) continu;
d) condenseur :
(i) à l’air,
(ii) à l’eau;
e) énergie absorbée en kJ/kg (kWh/100 lb).
9. Item 21 of Schedule IV to the Regulations is replaced by the following:
Column I
Column II
Column III
Item
Energy-using Product
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
Standard
Information
21.
Refrigerators or combination refrigerator-freezers manufactured
on or after February 3, 1995 and before July 1, 2001
CSA C300
21.1
Refrigerators or combination refrigerator-freezers manufactured
on or after July 1, 2001
CSA C300-99
(a) type;
(b) fresh food compartment volume;
(c) freezer compartment volume, if any;
(d) total refrigerated volume;
(e) adjusted volume; and
(f) annual energy consumption in kWh.
(a) type;
(b) fresh food compartment volume;
(c) freezer compartment volume, if any;
(d) total refrigerated volume;
(e) adjusted volume; and
(f) annual energy consumption in kWh.
9. L’article 21 de l’annexe IV du même règlement est remplacé par ce qui suit :
Colonne I
Colonne II
Article
Matériel consommateur d’énergie
Norme
ANSI/CGA/CIE/CSA/IES
21.
Réfrigérateurs ou réfrigérateurs-congélateurs fabriqués le
3 février 1995 ou après cette date, mais avant le 1er juillet 2001
CSA C300
21.1
Réfrigérateurs ou réfrigérateurs-congélateurs fabriqués le
1er juillet 2001 ou après cette date
CSA C300-99
Colonne III
Renseignements
a) type;
b) volume du compartiment à denrées fraîches;
c) volume du compartiment de congélation, le cas
échéant;
d) volume réfrigéré total;
e) volume corrigé;
f) consommation annuelle d’énergie en kWh.
a) type;
b) volume du compartiment à denrées fraîches;
c) volume du compartiment de congélation, le cas
échéant;
d) volume réfrigéré total;
e) volume corrigé;
f) consommation annuelle d’énergie en kWh.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
10. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
7. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[33-1-o]
[33-1-o]
2606
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
Canada Post Corporation Withdrawal Regulations
Règlement sur la cessation de participation de la
Société canadienne des postes
Statutory Authority
Public Service Superannuation Act and Financial
Administration Act
Fondement législatif
Loi sur la pension de la fonction publique et Loi sur la gestion
des finances publiques
Sponsoring Agency
Treasury Board Secretariat
Organisme responsable
Secrétariat du Conseil du Trésor
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The Public Service Pension Investment Board Act, S.C., 1999,
c. 34, included amendments to the Public Service Superannuation
Act (PSSA), removing the Canada Post Corporation (the Corporation) from the provisions of the PSSA effective October 1,
2000. The Corporation is required by that date to set up a pension
plan for its employees to which the actuarial value of the PSSA
benefit accrued by all active Canada Post Corporation employees
would be transferred to the new plan in accordance with the
Regulations made pursuant to paragraph 42.1(1)(v.7).
The Regulations hereunder set out the specific terms and conditions for the transfer of the past service liability to the new Canada Post Corporation Pension Plan.
Description
La Loi sur l’Office d’investissement des régimes de pensions du
secteur public, L.C. (1999), ch. 34, comprenait des modifications
à la Loi sur la pension de la fonction publique (LPFP), en retirant
la Société canadienne des postes (la Société) des dispositions de
la LPFP, à compter du 1er octobre 2000. À cette date, la Société
doit mettre sur pied pour ses employés un régime de pension auquel la valeur actuarielle des crédits de pension accumulés en
vertu de la LPFP par tous les employés actifs de la Société canadienne des postes serait transférée au nouveau régime conformément au Règlement pris en vertu du sous-alinéa 42.1(1)v.7.
Le Règlement ci-après expose les modalités spécifiques du
transfert au nouveau régime de pension de la Société canadienne
des postes du passif lié au service antérieur.
Alternatives
Solutions envisagées
The provisions of the pension arrangements for persons covered by the Public Service Superannuation Act have been specified in statute or regulations. Without a change in the enabling
legislation, there is no alternative to the regulatory route.
Les dispositions du régime de pension pour les personnes assujetties à la Loi sur la pension de la fonction publique ont été
déterminées par loi ou règlement. Sans modification de la loi, il
n’y a qu’une solution possible, celle de la réglementation.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The application of these Regulations is limited to the method of
determining the amount that must be transferred to the new Canada Post Corporation Pension Plan over a period of two years
beginning on October 1, 2000. It has no direct impact on other
parties, including plan members.
L’application de ce Règlement est limitée à la méthode visant à
déterminer le montant qui doit être transféré au nouveau régime
de pension de la Société canadienne des postes sur une période de
deux ans commençant le 1er octobre 2000. Elle n’a pas d’incidence directe sur les autres parties, y compris les cotisants au
régime.
Consultation
Consultations
During the development of these Regulations, there has been
consultation with Canada Post Corporation and its consultants,
the Office of the Superintendent of Financial Institutions, the
Department of Public Works and Government Services and the
Department of Finance.
On a consulté, pendant l’élaboration de ce Règlement, la Société canadienne des postes et ses consultants, le Bureau du surintendant des institutions financières, le ministère des Travaux
publics et des Services gouvernementaux et le ministère des
Finances.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Compliance should not be an issue, because of the work being
done prior to the effective date of the Regulations to ensure the
integrity of the data being used to determine the amount to be
transferred to the Corporation.
La conformité ne devrait pas être un problème étant donné les
travaux effectués avant la date d’entrée en vigueur du Règlement
pour assurer l’intégrité des données utilisées pour déterminer le
montant devant être transféré à la Société.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2607
Contact
Personne-ressource
Linda Hansen, Pension Policy and Communications, Pensions
Division, Treasury Board Secretariat, Ottawa, Ontario K1A 0R5,
(613) 952-3122.
Linda Hansen, Politique sur les pensions et communications,
Division des pensions, Secrétariat du Conseil du Trésor, Ottawa
(Ontario) K1A 0R5, (613) 952-3122.
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Treasury Board, pursuant to
paragraph 42.1(1)(v.7)a and subsection 46.3(6)b of the Public
Service Superannuation Act and paragraph 7(2)(a) of the Financial Administration Act proposes to make the annexed Regulations Governing the Canada Post Corporation Withdrawal.
Interested persons may make representations with respect to
the proposed Regulations within 30 days after the date of publication of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice,
and be addressed to Phil Charko, Assistant Secretary, Pensions
Division, Treasury Board Secretariat, L’Esplanade Laurier,
140 O’Connor Street, Ottawa, Ontario K1A 0R5.
LUCIENNE ROBILLARD
President of the Treasury Board
Avis est donné que le Conseil du Trésor, en vertu de l’alinéa 42.1(1)v.7)a et du paragraphe 46.3(6)b de la Loi sur la pension
de la fonction publique et de l’alinéa 7(2)a) de la Loi sur la gestion des finances publiques, se propose de prendre le Règlement
sur la cessation de participation de la Société canadienne des
postes, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement, dans les 30 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Partie I de la Gazette du Canada ainsi que la date de publication et d’envoyer le
tout à Phil Charko, Secrétaire adjoint, Division des pensions,
Secrétariat du Conseil du Trésor, L’Esplanade Laurier, 140, rue
O’Connor, Ottawa (Ontario) K1A 0R5.
La présidente du Conseil du Trésor
LUCIENNE ROBILLARD
CANADA POST CORPORATION
WITHDRAWAL REGULATIONS
RÈGLEMENT SUR LA CESSATION DE PARTICIPATION
DE LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DES POSTES
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in these Regulations.
“Act” means the Public Service Superannuation Act. (Loi)
“Canada Post Pension Plan” means the pension plan established
by the Corporation under paragraph 46.3(1)(a) of the Act. (régime de retraite de la Société canadienne des postes)
“pensionable service” means pensionable service within the
meaning of the Act. (service ouvrant droit à pension)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent
règlement.
« Loi » La Loi sur la pension de la fonction publique. (Act)
« régime de retraite de la Société canadienne des postes » Régime
de retraite établi par la Société en vertu de l’alinéa 46.3(1)a) de
la Loi. (Canada Post Pension Plan)
« service ouvrant droit à pension » S’entend au sens de la Loi.
(pensionable service)
APPLICATION
APPLICATION
2. These Regulations apply in respect of the pensionable service of persons who, by virtue of the coming into force of section 227 of the Public Sector Pension Investment Board Act cease
to be employed in the Public Service for the purposes of the Act
on October 1, 2000 and
(a) are employed by the Corporation and are contributors on
September 30, 2000, and
(b) remain employed by the Corporation for at least one day
following September 30, 2000.
2. Le présent règlement s’applique au service ouvrant droit à
pension de la personne qui, du fait de l’entrée en vigueur de
l’article 227 de la Loi sur l’Office d’investissement des régimes de
pensions du secteur public, cesse, pour l’application de la Loi,
d’être employée dans la fonction publique le 1er octobre 2000 et
remplit les conditions suivantes :
a) elle est, le 30 septembre 2000, employée de la Société et
contributeur;
b) elle demeure employée de la Société au moins un jour après
le 30 septembre 2000.
VALUATION
ÉVALUATION
3. (1) Subject to subsections (2) and (3), the actuarial present
value of the benefits accrued in respect of the pensionable service
to the credit of the persons referred to in section 2 is calculated as
of September 30, 2000 using the actuarial methods and
———
3. (1) Sous réserve des paragraphes (2) et (3), la valeur actuarielle des prestations échues relativement au service ouvrant droit
à pension au crédit de la personne visée à l’article 2 est calculée,
au 30 septembre 2000, sur la base des méthodes et hypothèses
———
a
a
b
S.C. 1999, c. 34, s. 92(6)
S.C. 1999, c. 34, s. 97
b
L.C. 1999, ch. 34, art. 92(6)
L.C. 1999, ch. 34, art. 97
2608
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
assumptions contained in the Actuarial Report as at March 31,
1996, on the Pension Plan for the Public Service of Canada, tabled in Parliament on March 18, 1998 by the Minister.
(2) The actuarial assumptions contained in the Actuarial Report
referred to in subsection (1) are varied as follows:
(a) the rate of interest for the period beginning on October 1,
2000 and ending on September 30, 2015 is 3.9ÿ per annum
plus the rates of increase in the consumer price index for that
period as set out in the Actuarial Report;
(b) the rate of interest for the period after September 30, 2015
is 6.5ÿ per annum;
(c) the rate of increase in salaries and the yearly maximum pensionable earnings is 3.9ÿ per annum for the period beginning
on October 1, 2000 and ending on September 30, 2001 and 4ÿ
per annum after that;
(d) retirement rates are the rates set out in Schedule 1;
(e) rates of termination are the rates set out in Schedule 2; and
(f) transfer values on termination of employment are to be calculated using the interest rates specified in paragraphs (a) and
(b).
(3) The amount calculated in accordance with subsection (1)
shall be net of the present value of any instalment payments in
respect of pensionable service where such payments would have
been due and payable into the Superannuation Account or the
Public Service Pension Fund after September 30, 2000 by persons
referred to in section 2 had those persons remained in the Public
Service for the purposes of the Act.
(4) For the purposes of subsection (3), any instalment payment
that is attributable to a period of leave of absence without pay is
calculated as if it were due and payable on October 1, 2000.
(5) For the purposes of subsection (3), the present value is calculated using an interest rate of 6.9ÿ per annum.
actuarielles contenues dans le Rapport actuariel au 31 mars 1996
sur le Régime de pensions de la Fonction publique du Canada
déposé au Parlement le 18 mars 1998 par le ministre.
(2) Les hypothèses actuarielles contenues dans le rapport actuariel sont toutefois modifiées de la façon suivante :
a) le taux d’intérêt pour la période allant du 1er octobre 2000 au
30 septembre 2015 est de 3,9 ÿ par année, en sus des taux
d’augmentation de l’indice des prix à la consommation pour
cette période qui figurent dans le rapport actuariel;
b) le taux d’intérêt pour la période postérieure au 30 septembre
2015 est de 6,5 ÿ par année;
c) le taux d’augmentation des salaires et du maximum annuel
des gains ouvrant droit à pension est de 3,9 ÿ par année pour la
période allant du 1er octobre 2000 au 30 septembre 2001 et de
4 ÿ par année par la suite;
d) les taux de retraite sont ceux figurant à l’annexe 1;
e) les taux de cessation sont ceux figurant à l’annexe 2;
f) les valeurs de transfert à la cessation d’emploi sont calculées
sur la base des taux d’intérêt prévus aux alinéas a) et b).
TRANSFER OF FUNDS
TRANSFERT DES FONDS
4. (1) The amount calculated in accordance with section 3, together with interest calculated in accordance with subsection (2),
shall be paid by the Minister over a period not exceeding two
years from October 1, 2000.
(2) Interest on each payment made by the Minister shall be calculated at the rate of 7.25ÿ per annum from October 1, 2000 to
the end of the day preceding each payment.
5. The amount calculated in accordance with section 3, together
with interest calculated in accordance with subsection 4(2), shall
be paid to the Canada Post Pension Plan
(a) out of the Superannuation Account to the extent to which
the amount has been calculated in respect of pensionable service to the credit of persons referred to in section 2 prior to
April 1, 2000; and
(b) out of the Public Service Pension Fund to the extent to
which the amount has been calculated in respect of pensionable
service credited to those persons after March 31, 2000.
4. (1) Le montant calculé conformément à l’article 3 ainsi que
les intérêts calculés conformément au paragraphe (2) sont versés
par le ministre sur une période qui ne peut excéder deux ans à
compter du 1er octobre 2000.
(2) L’intérêt sur chaque versement est calculé au taux de
7,25 ÿ par année à compter du 1er octobre 2000 jusqu’à la fin de
la journée qui précède le versement.
5. Le montant calculé conformément à l’article 3 ainsi que les
intérêts calculés conformément au paragraphe 4(2) sont versés au
régime de retraite de la Société canadienne des postes et
prélevés :
a) sur le compte de pension de retraite, dans la mesure où le
montant a été calculé relativement au service ouvrant droit à
pension porté au crédit de la personne visée à l’article 2 avant
le 1er avril 2000;
b) sur la Caisse de retraite de la fonction publique, dans la mesure où le montant a été calculé relativement au service ouvrant
droit à pension porté au crédit de cette personne après le
31 mars 2000.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
6. These Regulations come into force on the day on which they
are registered.
6. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
(3) Le montant calculé conformément au paragraphe (1) est net
de la valeur actualisée des paiements par versements relatifs à du
service ouvrant droit à pension qu’aurait dû verser, après le
30 septembre 2000, au compte de pension de retraite ou à la
Caisse de retraite de la fonction publique la personne visée à
l’article 2 si elle était demeurée employée dans la fonction publique pour l’application de la Loi.
(4) Tout paiement par versements relatif à un congé non payé
est calculé, pour l’application du paragraphe (3), comme s’il était
dû le 1er octobre 2000.
(5) Pour l’application du paragraphe (3), la valeur actualisée est
calculée sur la base d’un taux d’intérêt de 6,9 ÿ par année.
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2609
SCHEDULE 1
(Paragraph 3(2)(d))
RETIREMENT RATES
(Age Last Basis)
Male
Completed Years of Service
Age
1 to 3
4 to 23
24 to 28
29
30 to 33
34
35+
49
0.04
0.02
0.03
0.06
0.08
0.14
0.12
50
0.04
0.02
0.03
0.05
0.08
0.16
0.12
51
0.04
0.02
0.05
0.07
0.10
0.16
0.16
52
0.04
0.02
0.06
0.08
0.17
0.21
0.20
53
0.04
0.02
0.07
0.09
0.14
0.22
0.25
54
0.04
0.07
0.12
0.29
0.46
0.71
0.67
55
0.04
0.05
0.08
0.28
0.35
0.61
0.55
56
0.04
0.05
0.09
0.30
0.36
0.59
0.44
57
0.04
0.07
0.12
0.31
0.29
0.56
0.46
58
0.04
0.08
0.13
0.30
0.29
0.54
0.52
59
0.04
0.23
0.51
0.51
0.51
0.62
0.56
60
0.04
0.20
0.37
0.40
0.48
0.56
0.48
61
0.04
0.18
0.30
0.35
0.40
0.57
0.44
62
0.04
0.20
0.31
0.39
0.42
0.57
0.42
63
0.04
0.22
0.31
0.43
0.42
0.68
0.54
64
0.04
0.67
0.70
0.73
0.72
0.79
0.64
65
0.04
0.42
0.52
0.57
0.61
0.74
0.54
66
0.04
0.39
0.50
0.57
0.57
0.74
0.54
67
0.04
0.39
0.45
0.57
0.57
0.74
0.54
68
0.04
0.40
0.45
0.57
0.57
0.74
0.54
69
1.00
0.45
0.45
0.57
0.57
0.74
0.54
70
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
Age
1 to 3
4 to 23
24 to 28
29
30 to 33
34
35+
49
0.05
0.03
0.04
0.06
0.10
0.15
0.12
50
0.05
0.02
0.04
0.08
0.08
0.16
0.13
51
0.05
0.03
0.04
0.08
0.09
0.17
0.14
52
0.05
0.03
0.05
0.08
0.09
0.17
0.14
53
0.05
0.03
0.05
0.10
0.10
0.21
0.17
54
0.05
0.04
0.08
0.14
0.14
0.27
0.19
55
0.05
0.05
0.10
0.12
0.12
0.23
0.18
56
0.05
0.06
0.09
0.12
0.12
0.23
0.18
57
0.05
0.06
0.11
0.12
0.12
0.23
0.18
58
0.05
0.07
0.10
0.14
0.13
0.23
0.16
59
0.05
0.14
0.26
0.35
0.32
0.62
0.42
60
0.05
0.12
0.25
0.32
0.32
0.56
0.32
61
0.05
0.13
0.25
0.32
0.31
0.56
0.34
62
0.05
0.14
0.27
0.32
0.32
0.56
0.31
63
0.05
0.15
0.27
0.32
0.30
0.56
0.34
64
0.05
0.51
0.56
0.56
0.52
0.68
0.49
65
0.05
0.30
0.44
0.46
0.46
0.58
0.46
66
0.05
0.27
0.34
0.34
0.38
0.58
0.39
67
0.05
0.26
0.34
0.34
0.38
0.58
0.39
68
0.05
0.27
0.34
0.34
0.38
0.58
0.39
Female
Completed Years of Service
2610
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
SCHEDULE 1 — Continued
RETIREMENT RATES — Continued
Female
Completed Years of Service
69
1.00
0.29
0.34
0.34
0.38
0.58
0.39
70
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
1.00
ANNEXE 1
(alinéa 3(2)d))
TAUX DE RETRAITE
(Âge au dernier anniversaire)
Hommes
Années complètes de service
Âge
1à3
4 à 23
24 à 28
29
30 à 33
34
35 et +
49
0,04
0,02
0,03
0,06
0,08
0,14
0,12
50
0,04
0,02
0,03
0,05
0,08
0,16
0,12
51
0,04
0,02
0,05
0,07
0,10
0,16
0,16
52
0,04
0,02
0,06
0,08
0,17
0,21
0,20
53
0,04
0,02
0,07
0,09
0,14
0,22
0,25
54
0,04
0,07
0,12
0,29
0,46
0,71
0,67
55
0,04
0,05
0,08
0,28
0,35
0,61
0,55
56
0,04
0,05
0,09
0,30
0,36
0,59
0,44
57
0,04
0,07
0,12
0,31
0,29
0,56
0,46
58
0,04
0,08
0,13
0,30
0,29
0,54
0,52
59
0,04
0,23
0,51
0,51
0,51
0,62
0,56
60
0,04
0,20
0,37
0,40
0,48
0,56
0,48
61
0,04
0,18
0,30
0,35
0,40
0,57
0,44
62
0,04
0,20
0,31
0,39
0,42
0,57
0,42
63
0,04
0,22
0,31
0,43
0,42
0,68
0,54
64
0,04
0,67
0,70
0,73
0,72
0,79
0,64
65
0,04
0,42
0,52
0,57
0,61
0,74
0,54
66
0,04
0,39
0,50
0,57
0,57
0,74
0,54
67
0,04
0,39
0,45
0,57
0,57
0,74
0,54
68
0,04
0,40
0,45
0,57
0,57
0,74
0,54
69
1,00
0,45
0,45
0,57
0,57
0,74
0,54
70
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
Âge
1à3
4 à 23
24 à 28
29
30 à 33
34
35 et +
49
0,05
0,03
0,04
0,06
0,10
0,15
0,12
50
0,05
0,02
0,04
0,08
0,08
0,16
0,13
51
0,05
0,03
0,04
0,08
0,09
0,17
0,14
52
0,05
0,03
0,05
0,08
0,09
0,17
0,14
53
0,05
0,03
0,05
0,10
0,10
0,21
0,17
54
0,05
0,04
0,08
0,14
0,14
0,27
0,19
55
0,05
0,05
0,10
0,12
0,12
0,23
0,18
56
0,05
0,06
0,09
0,12
0,12
0,23
0,18
57
0,05
0,06
0,11
0,12
0,12
0,23
0,18
58
0,05
0,07
0,10
0,14
0,13
0,23
0,16
59
0,05
0,14
0,26
0,35
0,32
0,62
0,42
60
0,05
0,12
0,25
0,32
0,32
0,56
0,32
Femmes
Années complètes de service
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
2611
ANNEXE 1 (suite)
TAUX DE RETRAITE (suite)
Femmes
Années complètes de service
61
0,05
0,13
0,25
0,32
0,31
0,56
0,34
62
0,05
0,14
0,27
0,32
0,32
0,56
0,31
63
0,05
0,15
0,27
0,32
0,30
0,56
0,34
64
0,05
0,51
0,56
0,56
0,52
0,68
0,49
65
0,05
0,30
0,44
0,46
0,46
0,58
0,46
66
0,05
0,27
0,34
0,34
0,38
0,58
0,39
67
0,05
0,26
0,34
0,34
0,38
0,58
0,39
68
0,05
0,27
0,34
0,34
0,38
0,58
0,39
69
1,00
0,29
0,34
0,34
0,38
0,58
0,39
70
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
1,00
SCHEDULE 2
(Paragraph 3(2)(e))
RATES OF TERMINATION (FOR REASONS OTHER THAN DISABILITY AND DEATH)
PRIOR TO AGE 50 WITH RIGHT TO A PENSION
Completed years of service
Male
Female
1
0.043
0.052
2
0.037
0.046
3
0.031
0.040
4
0.026
0.035
5
0.024
0.031
6
0.021
0.029
7
0.020
0.028
8
0.019
0.026
9
0.018
0.026
10
0.018
0.025
11
0.017
0.024
12
0.016
0.021
13
0.014
0.019
14
0.012
0.017
15
0.010
0.015
16
0.008
0.013
17
0.008
0.012
18
0.008
0.011
19
0.007
0.010
20
0.006
0.009
21
0.005
0.009
22 +
0.005
0.009
2612
Canada Gazette Part I
August 12, 2000
ANNEXE 2
(alinéa 3(2)e))
TAUX DE CESSATION (POUR RAISON AUTRE QUE L'INVALIDITÉ ET LE DÉCÈS)
AVANT 50 ANS AVEC DROIT À PENSION
Années complètes de service
Hommes
Femmes
1
0,043
0,052
2
0,037
0,046
3
0,031
0,040
4
0,026
0,035
5
0,024
0,031
6
0,021
0,029
7
0,020
0,028
8
0,019
0,026
9
0,018
0,026
10
0,018
0,025
11
0,017
0,024
12
0,016
0,021
13
0,014
0,019
14
0,012
0,017
15
0,010
0,015
16
0,008
0,013
17
0,008
0,012
18
0,008
0,011
19
0,007
0,010
20
0,006
0,009
21
0,005
0,009
22 et +
0,005
0,009
RATES OF TERMINATION WITHOUT RIGHT TO A PENSION
Completed years of service
Male
Female
0
0.049
0.058
TAUX DE CESSATION SANS DROIT À PENSION
Années complètes de service
Hommes
Femmes
0
0,049
0,058
[33-1-o]
[33-1-o]
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No. 33 — August 12, 2000
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Customs and Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of a charity..............................
Revocation of registration of charities ..............................
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2000-76 to 2000-92 ..........................................................
Public Notice
2000-111 — Call for comments on proposed
amendments to CRTC Rules of Procedure....................
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Notice with respect to dichloromethane............................
Notice with respect to n-propyl bromide and
bromochloromethane.....................................................
Permit No. 4543-2-06072 .................................................
Environment, Dept. of the, and Dept. of Health
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Publication after assessment of a substance — road salts
— specified on the Priority Substances List
(subsection 77(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999) ....................................................
Finance, Dept. of
Statements
Bank of Canada, balance sheet as at July 19, 2000...........
Bank of Canada, balance sheet as at July 26, 2000...........
Bank of Canada, balance sheet as at July 31, 2000...........
Indian Affairs and Northern Development, Dept. of
Canada Petroleum Resources Act
Results of 2000 call for bids: Central Mackenzie Valley..
Industry, Dept. of
Radiocommunication Act
SMBR-002-00 — Guidelines for the Measurement of
Radiofrequency Fields at Frequencies from 3 kHz to
300 GHz ........................................................................
Natural Resources, Dept. of
Canada-Newfoundland Atlantic Accord Implementation
Act
Canada-Newfoundland Offshore Petroleum Board —
Call for bids No. NF00-1 ..................................................
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Bank Act
Designation order..............................................................
Foreign bank order............................................................
Order to hold shares..........................................................
MISCELLANEOUS NOTICES
*Associates Insurance Company, release of assets...............
Bassett/Falk Cancer Research Foundation, surrender of
charter ...............................................................................
Bombardier Capital Rail, Inc., documents deposited............
*Calvert Insurance Company, change of name.....................
2542
2542
2544
2545
2546
2548
2504
2506
2519
2521
2535
2537
2539
2525
2527
2528
2533
2534
2534
2552
2552
2552
2553
MISCELLANEOUS NOTICES — Continued
Canadian Pacific Railway Company, documents deposited .
*CIBC General Insurance Company Limited, change of
name..................................................................................
Industrial Bank of Japan (Canada)[The], and Dai-Ichi
Kangyo Bank (Canada), letters patent of amalgamation ...
J. P. Morgan Canada, notice of intention..............................
Kingston and Pembroke Railway Company (The), annual
general meeting.................................................................
Lake Erie and Northern Railway Company (The), annual
general meeting.................................................................
L’Étang Ruisseau Bar Ltée, aquaculture shellfish sites in
the Bay of Saint-Simon-Sud, N.B. ....................................
Manitoba and North Western Railway Company of Canada,
annual general meeting .....................................................
Maple Partners Bankhaus GmbH, application to establish a
foreign bank branch ..........................................................
*Massawippi Valley Railway Company, annual general
meeting .............................................................................
Montreal and Atlantic Railway Company (The), annual
general meeting.................................................................
Newfoundland and Labrador Snowmobile Federation,
bridges over River of Ponds Brook, Ste. Genevieve River
and Barney’s Brook, Nfld. ................................................
Omega Salmon Group Ltd., construction of a saltwater
aquaculture facility in Richards Channel, B.C..................
Omega Salmon Group Ltd., contruction of a saltwater
aquaculture facility in the Queen Charlotte Strait, B.C.....
Ontario, Ministry of Transportation of, replacement of
bridge over the Revell River, Ont. ....................................
*Provincial Trust Company, notice of intention ...................
*Royal Trust Company (The), and Connor Clark Private
Trust Company, letters patent of amalgamation................
Surrey, City of, widening of a bridge over the Serpentine
River, B.C. ........................................................................
Tembec Industries Inc., bridge over the Burntbush River,
Ont. ...................................................................................
*U.S. Bank National Association, application to establish a
foreign bank branch ..........................................................
Wellington Insurance Company, change of name ................
York, Regional Municipality of, bridge over Zephir Creek,
Ont. ...................................................................................
2613
2553
2553
2554
2554
2555
2555
2555
2556
2556
2557
2557
2558
2558
2559
2557
2559
2560
2553
2560
2561
2561
2560
PARLIAMENT
Chief Electoral Officer
Canada Elections Act
Amendments to the Lists of Provincial Acts Specified in
Schedule IV to the Act (Published as Extra No. 3,
dated Tuesday, August 8, 2000) .................................... 2541
House of Commons
*Filing applications for private bills (2nd Session,
36th Parliament)............................................................ 2541
PROPOSED REGULATIONS
Fisheries and Oceans, Dept. of
Canada Shipping Act
Regulations Amending the Boating Restriction
Regulations ................................................................... 2563
Human Resources Development, Dept. of
Employment Insurance Act
Regulations Amending the Employment Insurance
(Fishing) Regulations .................................................... 2575
Regulations Amending the Employment Insurance
Regulations ................................................................... 2579
2614
Canada Gazette Part I
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Justice, Dept. of
Contraventions Act
Regulations Amending the Contraventions Regulations .. 2582
Natural Resources, Dept. of
Energy Efficiency Act
Regulations Amending the Energy Efficiency
Regulations ................................................................... 2591
August 12, 2000
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Treasury Board Secretariat
Public Service Superannuation Act and Financial
Administration Act
Canada Post Corporation Withdrawal Regulations........... 2606
Le 12 août 2000
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No 33 — Le 12 août 2000
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
*Associates Insurance Company, libération d’actif..............
Banque Industrielle du Japon (Canada) [La] et La Banque
Dai-Ichi Kangyo (Canada), lettres patentes de fusion.......
Bassett/Falk Cancer Research Foundation, abandon de
charte.................................................................................
Bombardier Capital Rail, Inc., dépôt de documents .............
*Calvert Insurance Company, changement de dénomination
sociale ...............................................................................
Canadian Pacific Railway Company, dépôt de documents...
Chemin de fer du Lac Érié et du Nord (Le), assemblée
générale annuelle ..............................................................
*Compagnie d’assurance générale CIBC Limitée,
changement de dénomination sociale ...............................
Compagnie D’Assurance Wellington, changement de
dénomination sociale ........................................................
*Compagnie de chemin de fer de la vallée de Massawippi
(La), assemblée générale annuelle ....................................
*Compagnie de Fiducie Provinciale, avis d’intention ..........
Compagnie du chemin de fer de Kingston à Pembroke,
assemblée générale annuelle .............................................
Compagnie du chemin de fer de Montréal à l’Atlantique,
assemblée générale annuelle .............................................
Compagnie du chemin de fer du Manitoba et du NordOuest du Canada, assemblée générale annuelle ................
*Compagnie Trust Royal, et Connor Clark Private Trust
Company, lettres patentes de fusion .................................
J. P. Morgan Canada, avis d’intention ..................................
L’Étang Ruisseau Bar Ltée, installations d’aquaculture
pour coquillages dans la baie de Saint-Simon-Sud
(N.-B.)...............................................................................
Maple Partners Bankhaus GmbH, demande d’établissement
d’une succursale de banque étrangère...............................
Newfoundland and Labrador Snowmobile Federation,
ponts au-dessus du ruisseau River of Ponds, de la rivière
Ste. Genevieve et du ruisseau Barney’s (T.-N.) ................
Omega Salmon Group Ltd., construction d’une ferme
marine dans le chenal Richards (C.-B.) ............................
Omega Salmon Group Ltd., construction d’une ferme
marine dans le détroit de la Reine-Charlotte (C.-B.).........
Ontario, Ministère des Transports de l’, pont au-dessus de
la rivière Revell (Ont.) ......................................................
Surrey, City of, élargissement d’un pont au-dessus de la
rivière Serpentine (C.-B.)..................................................
Tembec Industries Inc., pont au-dessus de la rivière
Burntbush (Ont.) ...............................................................
*U.S. Bank National Association, demande d’établissement
d’une succursale de banque étrangère...............................
York, Regional Municipality of, pont au-dessus du ruisseau
Zephyr (Ont.) ....................................................................
2552
2554
2552
2552
2553
2553
2555
2553
2561
2557
2559
2555
2557
2556
2560
2554
2555
2556
2558
2558
2559
2557
2553
2560
2561
2560
AVIS DU GOUVERNEMENT
Affaires indiennes et du Nord canadien, min. des
Loi fédérale sur les hydrocarbures
Résultats de l’appel d’offres de 2000 : partie centrale de
la vallée du Mackenzie.................................................. 2525
AVIS DU GOUVERNEMENT (suite)
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Avis concernant le dichlorométhane.................................
Avis concernant le bromure de n-propyle et le
bromochlorométhane.....................................................
Permis no 4543-2-06072 ...................................................
Environnement, min. de l’, et min. de la Santé
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Publication concernant l’évaluation d’une substance —
sels de voirie — inscrite sur la Liste prioritaire
(paragraphe 77(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999)) .........................
Finances, min. des
Bilans
Banque du Canada, bilan au 19 juillet 2000 .....................
Banque du Canada, bilan au 26 juillet 2000 .....................
Banque du Canada, bilan au 31 juillet 2000 .....................
Industrie, min. de l’
Loi sur la radiocommunication
SMBR-002-00 — Lignes directrices relatives à la mesure
des champs radioélectriques de la gamme de
fréquences de 3 kHz à 300 GHz....................................
Ressources naturelles, min. des
Loi de mise en œuvre de l’Accord atlantique Canada —
Terre-Neuve
Office Canada — Terre-Neuve des hydrocarbures
extracôtiers — Appel d’offres n o NF00-1 .........................
Surintendant des institutions financières, bureau du
Loi sur les banques
Arrêté ................................................................................
Arrêté de banque étrangère ...............................................
Arrêté pour la détention d’actions.....................................
COMMISSIONS
Agence des douanes et du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Annulation d’enregistrement d’un organisme de
bienfaisance...................................................................
Annulation d’enregistrement d’organismes de
bienfaisance...................................................................
Annulation d’enregistrement d’organismes de
bienfaisance...................................................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Avis public
2000-111 — Appel d’observations concernant un projet
de modification des Règles de procédure du CRTC .....
Décisions
2000-76 à 2000-92............................................................
2615
2504
2506
2519
2521
2536
2538
2540
2527
2528
2533
2534
2534
2542
2542
2544
2545
2548
2546
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(2e session, 36e législature)............................................ 2541
Directeur général des élections
Loi électorale du Canada
Modifications à la liste des lois provinciales mentionnées
à l’annexe IV de la Loi (Publié dans l’édition spéciale
no 3 en date du mardi 8 août 2000)............................... 2541
2616
Canada Gazette Part I
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Développement des ressources humaines, min. du
Loi sur l’assurance-emploi
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi ...........................................................................
Règlement modifiant le Règlement sur l’assuranceemploi (pêche)...............................................................
Justice, min. de la
Loi sur les contraventions
Règlement modifiant le Règlement sur les contraventions
Pêches et des Océans, min. des
Loi sur la marine marchande du Canada
Règlement modifiant le Règlement sur les restrictions à
la conduite des bateaux .................................................
August 12, 2000
2579
2575
2582
2563
RÈGLEMENTS PROJETÉS (suite)
Ressources naturelles, min. des
Loi sur l’efficacité énergétique
Règlement modifiant le Règlement sur l’efficacité
énergétique .................................................................... 2591
Secrétariat du Conseil du Trésor
Loi sur la pension de la fonction publique et Loi sur la
gestion des finances publiques
Règlement sur la cessation de participation de la Société
canadienne des postes ................................................... 2606
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising