Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 134, no 19
Vol. 134, No. 19
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, MAY 6, 2000
OTTAWA, LE SAMEDI 6 MAI 2000
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Part II
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 5, 2000, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S9.
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
US$135.00
$67.50
US$67.50
$28.50
US$28.50
$2.95
US$2.95
$3.50
US$3.50
$4.50
US$4.50
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
5 janvier 2000 et au moins tous les deux mercredis par la
suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
135,00 $US
67,50 $
67,50 $US
28,50 $
28,50 $US
2,95 $
2,95 $US
3,50 $
3,50 $US
4,50 $
4,50 $US
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Directorate, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
(613) 991-1351 (Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Direction de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, (613) 991-1351 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 2000
Published by the Queen’s Printer for Canada, 2000
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 2000
Publié par l’Imprimeur de la Reine pour le Canada, 2000
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 19 — May 6, 2000
No 19 — Le 6 mai 2000
1363
Government Notices* ......................................................
Appointments................................................................
1364
1373
Avis du Gouvernement* ..................................................
Nominations..................................................................
1364
1373
Parliament
House of Commons ......................................................
1386
Parlement
Chambre des communes ...............................................
1386
Commissions* .................................................................
(agencies, boards and commissions)
1387
Commissions* .................................................................
(organismes, conseils et commissions)
1387
Miscellaneous Notices* ...................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; other private sector agents)
1398
Avis divers* .....................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
1398
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
1411
Règlements projetés* .......................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
1411
Index ................................................................................
1431
Index ................................................................................
1433
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
1364
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF AGRICULTURE AND
AGRI-FOOD
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE
L’AGROALIMENTAIRE
AGRICULTURAL PRODUCTS MARKETING ACT
LOI SUR LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS
AGRICOLES
Gaspesia Wood Producers’ Levies (Interprovincial and Export
Trade) Order
Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de
bois de la Gaspésie (marchés interprovincial et international)
The Gaspesia Wood Producers Syndicate, pursuant to sections 3a and 4 of the Quebec Wood Order, 1983, made by Order
in Council P.C. 1983-2885 of September 22, 1983b, hereby makes
the annexed Gaspesia Wood Producers’ Levies (Interprovincial
and Export Trade) Order.
En vertu des articles 3a et 4 du Décret de 1983 sur le bois du
Québec, pris par le décret C.P. 1983-2885 du 22 septembre
1983b, le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie prend
l’Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de
bois de la Gaspésie, (marchés interprovincial et international),
ci-après.
Caps-Noirs (Québec), le 21 août 1998
Caps-Noirs, Quebec, August 21, 1998
GASPESIA WOOD PRODUCERS’
LEVIES (INTERPROVINCIAL AND
EXPORT TRADE) ORDER
ORDONNANCE SUR LES CONTRIBUTIONS
EXIGIBLES DES PRODUCTEURS DE BOIS DE LA
GASPÉSIE (MARCHÉS INTERPROVINCIAL
ET INTERNATIONAL)
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply to this Order.
“buyer” means a person who acquires or receives wood that is
subject to the Plan from a producer. (acheteur)
“Commodity Board” means the Gaspesia Wood Producers’ Syndicate. (Syndicat)
“Plan” means the Gaspesia Wood Producers’ Joint Plan, R.R.Q.,
1981, c. M-35, a 26, as amended from time to time. (Plan)
“producer” means a producer who is subject to the Plan and engaged in the production or marketing of wood. (producteur)
“wood” means wood that is produced in the Gaspesia region and
that is subject to the Plan. (bois)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente
ordonnance :
« Acheteur » Personne qui acquiert ou reçoit d’un producteur le
bois visé par le Plan. (buyer)
« Bois » Bois produit dans la région de la Gaspésie et visé par le
Plan. (wood)
« Plan » Le Plan conjoint des producteurs de bois de la Gaspésie
R.R.Q., 1981 c. M-35, a 26, avec ses modifications successives. (Plan)
« Producteur » Tout producteur visé par le Plan qui se livre à la
production ou à la commercialisation du bois. (producer)
« Syndicat » Le Syndicat des producteurs de bois de la Gaspésie.
(Commodity Board)
LEVIES
CONTRIBUTIONS
2. Every producer shall pay to the Commodity Board, for all
wood marketed by the producer in interprovincial and export
trade, the applicable levies fixed or imposed in the following
Regulations as amended from time to time:
(a) Règlement sur les contributions des producteurs de bois de
la Gaspésie, R.R.Q., 1981, c. M-35, a 76, as approved by the
Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decisions 6460 dated June 20, 1996 (128 G.O. II,
pp. 5165 and 6563) dated December 19, 1996, the following
levy rates shall apply for:
1. lumber sold per apparent volume, 0,85 $ per cubic meter
unit;
2. lumber sold per actual volume, 1,28 $ per cubic meter
unit;
3. lumber sold in the rough or in chip form, 1,53 $ per green
metric ton or the equivalent per dry metric ton;
4. each thousand B.F.M. unit, 6,17 $; and
5. lumber sold individually, 3% of the price at which it is
sold to the buyers’s mill;
2. Le producteur doit payer au Syndicat pour le bois qu’il
commercialise sur les marchés interprovincial et international, les
contributions fixées ou imposées par les règlements suivants,
compte tenu de leurs modifications successives :
a) Le Règlement sur les contributions des producteurs de bois
de la Gaspésie (R.R.Q., 1981, c. M-35, a 76) approuvé par la
Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec par ses
décisions 6460 du 20 juin 1996 (128 G.O. II pp. 5165 et 6563)
du 19 décembre 1996 :
1. Bois vendu au volume apparent, 0,85 $ pour chaque unité
d’un mètre cube.
2. Bois vendu au volume réel, 1,28 $ pour chaque unité d’un
mètre cube.
3. Bois vendu à l’état brut ou transformé en copeaux, 1,53 $
la tonne métrique verte ou son équivalent en tonne métrique
anhydre.
4. Chaque unité de volume 1 000 pieds mesure de planche
(P.M.P.), 6,17 $.
5. Bois vendu à la pièce, 3 % du prix de vente à l’usine de
l’acheteur.
———
a
b
SOR/85-1067
SOR/83-713
———
a
b
DORS/85-1067
DORS/83-713
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
(b) Règlement sur la mise en marché du bois des producteurs
de bois de la Gaspésie, as approved by the Régie des marchés
agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 6233
dated February 14, 1995; and
(c) Règlement des producteurs de bois de la Gaspésie sur le
fonds forestier, as approved by the Régie des marchés agricoles
et alimentaires du Québec pursuant to decision 6461 dated
June 20, 1996, the following levy rates shall apply for:
1. each apparent cubic meter, 0,15 $;
2. each solid cubic meter, 0,22 $;
3. lumber sold in the rough or in chip form, 0,27 $ per green
metric ton or the equivalent per dry metric ton;
4. each thousand B.F.M. unit 1,08 $; and
5. any other volume unit, an equivalent levy.
1365
b) Le Règlement sur la mise en marché du bois des producteurs de bois de la Gaspésie, approuvé par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec par sa décision 6233
du 14 février 1995;
c) Le Règlement des producteurs de bois de la Gaspésie sur le
fonds forestier, approuvé par la Régie des marchés agricoles et
alimentaires du Québec par sa décision 6461 du 20 juin 1996 :
1. Chaque mètre cube apparent, 0,15 $.
2. Chaque mètre cube solide, 0,22 $.
3. Bois vendu à l’état brut ou transformé en copeaux, 0,27 $
la tonne métrique verte ou son équivalent en tonne métrique
anhydre.
4. Chaque unité de 1 000 pieds mesure de planche (P.M.P.),
1,08 $.
5. Toute autre unité de volume, une contribution équivalente.
METHOD OF COLLECTION
MODES DE PAIEMENT
3. Subject to section 4, the producer shall pay all levies payable
pursuant to section 2 to the Commodity Board at its headquarters
in New Richmond within the time limits set out in the applicable
Regulations referred to in that section.
4. A buyer shall deduct from the purchase price payable to a
producer for wood all levies payable by the producer to the
Commodity Board pursuant to section 2 and shall remit the levies
directly to the Commodity Board at its headquarters in New
Richmond.
3. Aux termes de l’article 4, le producteur doit payer au Syndicat à son siège social situé à New Richmond, les contributions
payables aux termes de l’article 2, dans les délais prévus par les
règlements applicables qui y sont mentionnés.
4. L’acheteur doit déduire du prix d’achat du bois les contributions payables par le producteur au Syndicat aux termes de
l’article 2 et les verse directement au Syndicat à son siège social
situé à New Richmond.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This Order comes into force on August 21, 1998.
5. La présente ordonnance entre en vigueur le 21 août 1998.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This Order imposes a levy on producers of wood in the
Gaspesia region in the Province of Quebec, for wood produced in
that region and marketed by the producers in interprovincial and
export trade.
L’ordonnance vise à imposer une contribution à chaque producteur de bois de la Gaspésie, dans la province de Québec, pour
le bois qu’il produit dans la région de la Gaspésie et qu’il commercialise sur les marchés interprovincial et international.
[19-1-o]
[19-1-o]
DEPARTMENT OF AGRICULTURE AND
AGRI-FOOD
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE
L’AGROALIMENTAIRE
AGRICULTURAL PRODUCTS MARKETING ACT
LOI SUR LA COMMERCIALISATION DES PRODUITS
AGRICOLES
Lower St. Lawrence Region Wood Producers’ Levy
(Interprovincial and Export Trade) Order
Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de
bois du Bas-Saint-Laurent (marchés interprovincial et
international)
The Lower St. Lawrence Wood Producers’ Syndicate, pursuant
to sections 3 and 4 of the Quebec Wood Order, 1983, made by
Order in Council P.C. 1983-2885 of September 22, 1983, hereby
makes the annexed Order respecting the fixing and imposing of
levies on and the collecting of levies from producers of wood in
the Lower St. Lawrence area in the Province of Quebec for wood
marketed in interprovincial and export trade.
Rimouski, Quebec, May 12, 1999
En vertu des articles 3 et 4 du Décret de 1983 sur le bois du
Québec, pris par le décret C.P. 1983-2885 du 22 septembre 1983,
le Syndicat des producteurs de bois du Bas-Saint-Laurent prend
l’Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de
bois du Bas-Saint-Laurent (marchés interprovincial et international), ci-après.
Rimouski (Québec), le 12 mai 1999
1366
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
ORDER RESPECTING THE FIXING AND IMPOSING
OF LEVIES ON AND THE COLLECTING OF LEVIES
FROM PRODUCERS OF WOOD IN THE
LOWER ST. LAWRENCE AREA IN THE PROVINCE
OF QUEBEC FOR WOOD MARKETED IN
INTERPROVINCIAL AND EXPORT TRADE
ORDONNANCE VISANT À FIXER, À IMPOSER ET À
PERCEVOIR LES CONTRIBUTIONS EXIGIBLES DES
PRODUCTEURS DE BOIS DU BAS-SAINT-LAURENT
DANS LA PROVINCE DE QUÉBEC QUI SE LIVRENT
À LA COMMERCIALISATION DU BOIS SUR LES
MARCHÉS INTERPROVINCIAL ET INTERNATIONAL
SHORT TITLE
TITRE ABRÉGÉ
1. This Order may be cited as the Lower St. Lawrence Region
Wood Producers’ Levy (Interprovincial and Export Trade) Order.
1. Ordonnance sur les contributions exigibles des producteurs de bois du Bas-Saint-Laurent (marchés interprovincial et
international).
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
2. The definitions in this section apply in this Order.
“buyer” means a person who acquires or receives wood that is
subject to the Plan from a producer. (acheteur)
“Commodity Board” means the Lower St. Lawrence Region
Wood Producers’ Syndicate. (Syndicat)
“Plan” means the Lower St. Lawrence Region Wood Producers’
Joint Plan, R.R.Q., 1981, c. M-35, r. 20, as amended from time
to time. (Plan)
“producer” means a producer who is subject to the Plan and engaged in the production or marketing of wood. (producteur)
“wood” means wood that is produced in the St. Lawrence Region
and that is subject to the Plan. (bois)
2. Les définitions qui suivent s’appliquent à la présente
ordonnance.
« acheteur » Personne qui acquiert ou reçoit d’un producteur le
bois visé par le Plan. (buyer)
« bois » Le bois produit dans le Bas-Saint-Laurent et visé par le
Plan. (wood)
« Plan » Le Plan conjoint des producteurs de bois du Bas-SaintLaurent (R.R.Q., 1981, c. M-35, r. 20) avec ses modifications
successives. (Plan)
« producteur » Tout producteur visé par le Plan qui se livre à la
production ou à la commercialisation du bois. (producer)
« Syndicat » Le Syndicat des producteurs de bois du Bas-SaintLaurent. (Commodity Board)
LEVIES
CONTRIBUTIONS
3. Every producer shall pay to the Commodity Board, for all
wood marketed by the producer in interprovincial and export
trade, the applicable levies fixed or imposed in the following
Regulations as amended from time to time:
(a) Règlement sur le paiement et la perception des contributions des producteurs de bois du Bas-Saint-Laurent (R.R.Q.,
1981, c. M-35, r. 19);
(b) Règlement sur le fonds forestier des producteurs de bois du
Bas-Saint-Laurent, as approved by the Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 4911
dated May 26, 1989 (121, G.O. II, p. 3177);
(c) Règlement sur le fonds de roulement des producteurs de
bois du Bas-Saint-Laurent, as approved by the Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 3438 dated June 29, 1982 (1982, 114 G.O. II, p. 2694;
suppl. 933); and
(d) Règlement sur la contribution pour l’application du règlement sur la mise en vente en commun du bois des producteurs
du Bas-Saint-Laurent, as approved by the Régie des marchés
agricoles et alimentaires du Québec pursuant to decision 6166
dated October 26, 1994 (1994, 127 G.O. II, p. 478).
3. Le producteur doit payer au Syndicat, pour le bois qu’il
commercialise sur les marchés interprovincial et international, les
contributions fixées ou imposées par les règlements suivants,
compte tenu de leurs modifications successives :
a) Le Règlement sur le paiement et la perception des contributions des producteurs de bois du Bas-Saint-Laurent (R.R.Q.,
1981, c. M-35, r. 19);
b) Le Règlement sur le fonds forestier des producteurs de bois
du Bas-Saint-Laurent, approuvé par la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec, par sa décision 4911 du
26 mai 1989 (121, G.O. II, p. 3177);
c) Le Règlement sur le fonds de roulement des producteurs de
bois du Bas-Saint-Laurent, approuvé par la Régie des marchés
agricoles et alimentaires du Québec, par sa décision 3438 du
29 juin 1982 (1982, 114 G.O. II, p. 2694; suppl. 933);
d) Le Règlement sur la contribution pour l’application du règlement sur la mise en vente en commun du bois des producteurs du Bas-Saint-Laurent, approuvé par la Régie des marchés
agricoles et alimentaires du Québec, par sa décision 6166 du
26 octobre 1994 (1994, 127 G.O. II, p. 478).
METHOD OF COLLECTION
MODE DE PERCEPTION
4. (a) The producer shall pay all levies payable pursuant to
section 3 to the Commodity Board at its headquarters in Rimouski (Quebec) within the time limits set out in the applicable
Regulations referred to in that section.
(b) Where the Syndicate markets wood in interprovincial or
export trade on behalf of a producer, the Syndicate may deduct
from any money payable to the producer by the Syndicate any
levy payable by the producer, pursuant to section 3, in respect
of that wood.
4. a) Le producteur doit payer au Syndicat, à son siège social à
Rimouski (Québec), les contributions payables aux termes de
l’article 3, dans les délais prévus par les règlements applicables
qui y sont mentionnés.
b) Dans le cas où le Syndicat commercialise le bois sur les
marchés interprovincial et international au nom d’un producteur, il peut retenir sur les sommes à verser au producteur les
contributions exigibles en vertu de l’article 3.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
(c) Where a producer does not pay the levy set out in section 3
directly to the Syndicate, any person who markets that producer’s wood in interprovincial or export trade shall:
— deduct from any money payable to the producer by that person any levy payable by the producer to the Syndicate pursuant
to section 3; and
— pay over and account to the Syndicate for the levy within
30 days after the marketing of the wood in respect of which the
levy is payable.
1367
c) L’acheteur qui commercialise le bois d’un producteur sur les
marché interprovincial ou international doit, si ce producteur
ne paie pas directement au Syndicat les contributions visées à
l’article 3 :
— retenir les sommes à verser au producteur, les contributions
que ce dernier doit payer au Syndicat en vertu de l’article 3;
— remettre au Syndicat les contributions retenues ainsi qu’un
relevé de compte à l’appui, dans les 30 jours suivant la commercialisation du bois.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. La présente ordonnance entre en vigueur le 1er janvier 1999.
5. This Order comes into force on January 1, 1999.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’ordonnance.)
This Order provides for the fixing and imposing of levies on
and the collecting of levies from producers of wood in the Lower
St. Lawrence area, in the Province of Quebec, for wood marketed
in interprovincial and export trade.
ADÉODAT SAINT-PIERRE
President
JEAN TREMBLAY
Director General
L’ordonnance prévoit la fixation, l’imposition et la perception
des contributions à payer par les producteurs de bois de la région du Bas-Saint-Laurent, dans la province de Québec, pour la
commercialisation du bois sur les marchés interprovincial et
international.
Le président
ADÉODAT SAINT-PIERRE
Le directeur général
JEAN TREMBLAY
[19-1-o]
[19-1-o]
DEPARTMENT OF CANADIAN HERITAGE
MINISTÈRE DU PATRIMOINE CANADIEN
NATIONAL ARCHIVES
ARCHIVES NATIONALES
Description of Services and Fees
Liste des services et des prix
Notice is hereby given that the Minister of Canadian Heritage,
pursuant to sections 8, 9, 10, 11 and 12 of the Department of
Canadian Heritage Act has set fees for services provided by the
National Archives of Canada. The old Ministerial Order titled the
National Archives Fees Order (SI/94-107) is now repealed.
Only the approval for fees has changed. The fees themselves
have not changed.
Avis est par les présentes donné que la ministre du Patrimoine
canadien, en vertu des articles 8, 9, 10, 11 et 12 de la Loi constituant le ministère du Patrimoine canadien, a fixé les prix à payer
par les bénéficiaires des services assurés par les Archives nationales du Canada. L’ancien Arrêté sur les droits à payer aux Archives nationales du Canada (TR/94-107) est maintenant abrogé.
Malgré le changement à l’approbation des prix, les prix euxmêmes n’ont pas changé.
ANNEX A
ANNEXE A
Item
1.
2.
Description of Service
Fee
Provisions of a four-week course on
archival principles, procedures and
practices
Provision of copies of machine-readable
data files
$700/person
1.
$20 per data set plus $20 per
tape, $25 per compact disc,
or $5 per diskette
2.
$0.20 per copy
$0.20 per copy from 35 mm
or 16 mm
$2 per copy from 105 mm
3.
4.
Photocopie de documents textuels
Reproduction sur papier de
renseignements sur microfilm
5.
Copie en noir et blanc de documents
d’archives (par exemples cartes, dessins)
7 $ par copie
Production d’une diapositive 35 mm
d’un document original contenant des
informations textuelles, monographiques
ou cartographiques
3.
4.
Photocopying of textual material
Provision of a paper reproduction of
recorded information from a microfilm
copy
5.
Provision of black and white line copy of $7.20 per copy
archival records (e.g. maps, drawings)
Production of a 35 mm slide from
$7 per copy
original material containing either
textual, pictorial or cartographic
information
6.
Article
6.
Service
Prix
Cours de quatre semaines sur les
principes, les méthodes et les pratiques
archivistiques
Copies de fichiers de données
assimilables par une machine
700 $ par personne
20 $ par fichier de données,
plus 20 $ par bande de
données, 25 $ par disque
compact ou 5 $ par disquette
0.20 $ par copie
0.20 $ par copie à partir de
35 mm ou 16 mm,
2 $ par copie à partir de
105 mm
7.20 $ par copie
1368
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
ANNEX A — Continued
Item
7.
8.
9.
10.
Description of Service
Fee
Reproduction of a 35 mm slide from
either an existing 35 mm slide or a
4′′×5″ transparency containing either
textual, pictorial or cartographic
information
Postage and handling
1. Regular mail, per letter
2. Parcels, per parcel
Self-service reader-printer copies from
a microfilm
Archivia Compact Disc
$5 per slide
Can.
U.S.
$1.50
$2.00
$3.00
$5.00
$0.10 per copy
ANNEXE A (suite)
Article
7.
Int.
$2.50
$8.00
8.
9.
$175 per compact disc
10.
Service
Prix
Reproduction d’une diapositive 35 mm à
partir d’une diapositive 35 mm existante
ou d’un transparent 4″×5″ contenant des
informations textuelles, iconographiques
ou cartographiques
Affranchissement et manutention
(1) Courrier ordinaire, par lettre
(2) Paquets, par paquet
Copie libre-service produite à partir
d’un microfilm
Disque compact Archivia
5 $ par diapositive
Can.
É.-U.
1.50 $
2$
3$
5$
0.10 $ par copie
Int.
2.50 $
8$
175 $ par disque compact
SHEILA COPPS
Minister of Canadian Heritage
La ministre du Patrimoine canadien
SHEILA COPPS
[19-1-o]
[19-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that pursuant to the provisions of Part 7,
Division 3 of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
Permit No. 4543-2-06032 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06032
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Ocean Pride Fisheries Ltd., Lower Wedgeport
(Nouvelle-Écosse).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des déchets de poisson ou autres matières organiques résultant d’opérations de traitement industriel du poisson.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 5 juin au 15 novembre 2000.
4. Lieu(x) de chargement : 43°42,90′ N., 65°58,10′ O., le quai
de Wedgepoint, Lower Wedgeport (Nouvelle-Écosse).
1. Permittee: Ocean Pride Fisheries Ltd., Lower Wedgeport,
Nova Scotia.
2. Type of Permit: To load and dispose of fish waste and
other organic matter resulting from industrial fish processing
operations.
3. Term of Permit: Permit is valid from June 5 to November 15,
2000.
4. Loading Site(s): 43°42.90′ N, 65°58.10′ W, Wedgepoint
Wharf, Lower Wedgeport, Nova Scotia.
5. Disposal Site(s): 43°34.12′ N, 66°04.73′ W, offshore of the
Tusket Islands, at an approximate depth of 40 m.
6. Route to Disposal Site(s): Most direct navigational route
from the loading site to the disposal site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment
complying with all applicable rules regarding safety and navigation and capable of containing all material to be disposed of during loading and transit to the disposal site.
8. Method of Disposal: The material to be disposed of shall be
discharged from the equipment or vessel while steaming within
500 m of the disposal site. Disposal will take place in a manner
which will promote the greatest degree of dispersion. All vessels
will operate at maximum safe speed while discharging material.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of : Not to exceed
5 000 tonnes.
11. Material to Be Disposed of : Fish waste and other organic
matter resulting from industrial fish processing operations comprising dogfish carcasses and associated liquid wastes.
12. Requirements and Restrictions:
5. Lieu(x) d’immersion : 43°34,12′ N., 66°04,73′ O., au large
des îles Tusket, à une profondeur approximative de 40 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le
lieu de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant les normes de sécurité et de navigation applicables
et pouvant contenir la totalité des matières à immerger durant le
chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion.
8. Mode d’immersion : Les matières à immerger seront déchargées du navire ou de la pièce d’équipement en mouvement à une
distance maximale de 500 m du lieu d’immersion. L’immersion
se fera d’une manière qui permettra la plus grande dispersion
possible des matières. Le navire se déplacera à la vitesse maximale jugée sans danger lors du déchargement.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 5 000 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Des déchets de poisson ou d’autres
matières organiques résultant d’opérations de traitement industriel du poisson comprenant des carcasses d’aiguillat commun et
les liquides organiques qu’elles contiennent.
12. Exigences et restrictions :
Le 6 mai 2000
12.1. It is required that the Permittee notify in writing, by facsimile or electronic mail, Mr. Clarke Wiseman, Environmental
Protection Branch, Department of the Environment, Atlantic Region, Queen Square, 16th Floor, 45 Alderney Drive, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-7924 (Facsimile), clarke.
wiseman@ec.gc.ca (Electronic mail), at least 48 hours prior to the
start of operations to be conducted under this permit.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Clarke Wiseman, identified in 12.1., within 30 days of either the completion
of the work or the expiry of the permit, whichever comes first.
This report shall contain the following information for each trip
to the disposal site: (a) vessel master’s signature; (b) departure
date; (c) departure time; (d) time of disposal; (e) time returned to
port; and (f) quantity disposed of.
12.3. It is required that the Permittee allow any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to any place, ship or structure directly related to the loading or disposal referred to under
this permit, at any reasonable time throughout the duration of this
permit.
12.4. Dogfish waste loaded for the purpose of disposal may not
be held aboard any vessel for more than 96 hours without the
written consent of an enforcement officer designated pursuant to
subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act,
1999.
12.5. Except during direct loading operations and during transit
to the disposal site, all dogfish waste must be covered to prevent
excessive drying, to reduce generation and release of odour and to
prevent access by gulls.
12.6. All dogfish waste must be securely contained within a
hold or other suitable container and in no case may dogfish waste
be carried or stored loose on deck.
12.7. Any vessel operating under authority of this permit must
carry and display a radar-reflecting device at all times mounted on
the highest practical location.
12.8. Any vessel operating under authority of this permit must
carry on board a copy of the permit. Each copy must bear an
original signature of the Permittee.
12.9. Records of all loading operations and all disposal operations shall be kept with the vessel at all times and shall be available for inspection by any enforcement officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, 1999. These records will be submitted in partial
fulfillment of reporting provisions required in 12.2.
12.10. All loading must be conducted in such a manner that no
material enters the marine environment.
12.11. If requested by Environment Canada, the Permittee shall
provide a vessel to assist in conducting one video survey of the
disposal site.
12.12. The master of any vessel operating under the authority
of this permit shall report to Environment Canada by facsimile
(902) 426-7924, or by electronic mail (clarke.wiseman@ec.gc.ca)
prior to each departure from the wharf for the disposal site.
12.13. Any enforcement officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian Environmental Protection Act, 1999,
shall be permitted to mount an electronic tracking device on any
vessel engaged in the loading and disposal activities authorized
Gazette du Canada Partie I
1369
12.1. Le titulaire doit communiquer par télécopieur ou courrier
électronique avec Monsieur Clarke Wiseman, Direction de la
protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement,
Région de l’Atlantique, Queen Square, 16e étage, 45, promenade
Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 4267924 (télécopieur), clarke.wiseman@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins 48 heures avant le début des opérations effectuées
en vertu de ce permis.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Clarke
Wiseman, mentionné au paragraphe 12.1., dans les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date d’expiration du
permis, selon la première échéance. Le rapport en question donnera les renseignements suivants pour chaque opération au lieu
d’immersion : a) la signature du capitaine; b) la date du départ; c)
l’heure du départ; d) l’heure de l’immersion; e) l’heure du retour
au port; f) la quantité de matières immergées.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
tout lieu, navire ou autre ouvrage directement lié au chargement
ou à l’immersion visés aux termes du permis, et ce, à toute heure
convenable pendant la durée du permis.
12.4. Aucun déchet d’aiguillat commun destiné à l’immersion
en mer ne sera gardé plus de 96 heures à bord du navire sans
l’autorisation écrite d’un agent de l’autorité désigné en vertu du
paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999).
12.5. Tous les déchets d’aiguillat commun doivent être recouverts pour empêcher une déshydratation excessive du poisson,
réduire le dégagement d’odeurs et empêcher les goélands d’y
accéder, sauf durant le chargement proprement dit et le transport
au lieu d’immersion.
12.6. Tous les déchets d’aiguillat commun transportés par le
navire ou la pièce d’équipement en vertu du présent permis doivent être gardés dans une soute ou un conteneur adéquat et ne
peuvent en aucun cas être transportés ni stockés à l’air libre sur le
pont.
12.7. L’équipement visé par le présent permis doit porter en
tout temps un dispositif réfléchissant les ondes radars au point
pratique le plus élevé de sa structure.
12.8. L’équipement visé par le présent permis doit garder une
copie du permis à bord. Toutes les copies du permis doivent porter la signature originale du titulaire.
12.9. Les registres relatifs au chargement et à l’immersion seront gardés en tout temps sur le navire et seront accessibles aux
agents de l’autorité désignés en vertu du paragraphe 217(1) de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999). Ces
registres font partie des exigences relatives à la production de
rapports énoncées au paragraphe 12.2.
12.10. Le chargement doit s’effectuer de façon qu’aucune matière ne pénètre dans le milieu marin.
12.11. Sur demande d’Environnement Canada, le titulaire devra fournir un navire pour aider à réaliser un projet de surveillance par vidéo du lieu d’immersion.
12.12. Le capitaine d’un navire visé par le présent permis doit
communiquer, par écrit, avec Environnement Canada, (902) 4267924 (télécopieur), clarke.wiseman@ec.gc.ca (courrier électronique), avant le départ du quai pour le lieu d’immersion.
12.13. Il est permis à un agent de l’autorité désigné en vertu du
paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement (1999) d’installer un dispositif de surveillance
électronique sur tout navire qui participe aux activités de
1370
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
by this permit. The Permittee shall take all reasonable measures to
ensure there is no tampering with the tracking device and no interference with its operation. The tracking device shall be removed only with the written consent of an enforcement officer.
12.14. The disposal referred to under this permit shall not be
carried out by any person without written authorization from the
Permittee.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
chargement et d’immersion autorisées par le présent permis. Le
titulaire doit prendre toutes les mesures raisonnables pour s’assurer que ni le dispositif ni son fonctionnement ne soient altérés.
Le dispositif ne peut être enlevé qu’avec le consentement écrit de
l’inspecteur.
12.14 Personne ne doit effectuer l’immersion désignée aux
termes du présent permis sans l’autorisation écrite du titulaire.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[19-1-o]
[19-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT, 1999
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT (1999)
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part 7, Division 3, of the Canadian Environmental Protection
Act, 1999, Permit No. 4543-2-06041 is approved.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-06041
est approuvé conformément aux dispositions de la partie 7, section 3, de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement
(1999).
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services
gouvernementaux, Moncton (Nouveau-Brunswick).
2. Type de permis : Permis de charger et d’immerger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 5 juin 2000 au
4 juin 2001.
4. Lieu(x) de chargement : 46°32,43′ N., 64°41,82′ O.
(NAD83), chenal d’entrée et havre extérieur, Saint-Édouard-deKent, décrits dans le dessin « Site Plan (Feb 2000) » soumis à
l’appui de la demande de permis.
5. Lieu(x) d’immersion : Drague suceuse et matériel terrestre
mécanique : 46°32,33′ N., 64°41,85′ O. (NAD83), établi comme
« Ocean Disposal Site » sur le dessin « Site Plan (Feb 2000) »
soumis à l’appui de la demande de permis. Drague à hélice :
46°32,43′ N., 64°41,82′ O. (NAD83), les rives du chenal
d’entrée, Saint-Édouard-de-Kent, décrites dans le dessin « Site
Plan (Feb 2000) ».
6. Parcours à suivre : Drague suceuse : par canalisation. Matériel terrestre mécanique : des camions seront chargés avec des
matières draguées qui seront immergées par l’arrière et seront
nivelées par du matériel terrestre mécanique. Drague à hélice : les
matières draguées seront poussées sur les rives du chenal.
7. Matériel : Drague suceuse, canalisation, drague à hélice et
matériel terrestre mécanique.
8. Mode d’immersion : Drague suceuse : par canalisation. Matériel terrestre mécanique : des camions seront chargés avec des
matières draguées qui seront immergées par l’arrière et seront
nivelées par du matériel terrestre mécanique. Drague à hélice : les
matières draguées seront poussées sur les rives du chenal.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 6 000 m3 mesure
en place.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de sable
et de sable avec limon.
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Moncton, New Brunswick.
2. Type of Permit: To load and dispose of dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from June 5, 2000, to June 4,
2001.
4. Loading Site(s): 46°32.43′ N, 64°41.82′ W (NAD83), entrance channel and outer harbour, Saint-Édouard-de-Kent, as described by the drawing “Site Plan (Feb 2000)” submitted in support of the permit application.
5. Disposal Site(s): Suction dredge and land-based heavy
equipment: 46o32.33′ N, 64o41.85′ W (NAD83), identified as
“Ocean Disposal Site” on the drawing “Site Plan (Feb 2000)”
submitted in support of the permit application. Propeller wash:
46°32.43′ N, 64o41.82′ W (NAD83), sides of the entrance channel, Saint-Édouard-de-Kent, as described by the drawing “Site
Plan (Feb 2000).”
6. Route to Disposal Site(s): Suction dredge: via pipeline. Landbased heavy equipment: dredged material will be loaded into
trucks, end dumped and levelled by heavy equipment. Propeller
wash: dredged material shall be pushed to the sides of the
channel.
7. Equipment: Suction dredge, pipeline, propeller wash equipment and land-based heavy equipment.
8. Method of Disposal: Suction dredge: via pipeline. Landbased heavy equipment: dredged material will be loaded into
trucks, end dumped and levelled by heavy equipment. Propeller
wash: dredged material shall be pushed to the sides of the
channel.
9. Rate of Disposal: As required by normal operations.
10. Total Quantity to Be Disposed of: Not to exceed 6 000 m3
place measure.
11. Material to Be Disposed of: Dredged material consisting of
sand and silty sand.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1371
12. Requirements and Restrictions:
12. Exigences et restrictions :
12.1. It is required that the Permittee notify in writing, by facsimile or electronic mail, Mr. Clarke Wiseman, Environmental
Protection Branch, Department of the Environment Atlantic Region, Queen Square, 16th Floor, 45 Alderney Drive, Dartmouth,
Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-7924 (Facsimile), clarke.
wiseman@ec.gc.ca (Electronic mail), at least 48 hours prior to
each occasion that dredging equipment is mobilized to the loading site. The notification shall include the equipment to be used,
contractor, contact for the contractor, and expected period of
dredging.
12.1. Le titulaire doit communiquer par télécopieur ou courrier
électronique avec Monsieur Clarke Wiseman, Direction de la
protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement,
Région de l’Atlantique, Queen Square, 16e étage, 45, promenade
Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 4267924 (télécopieur), clarke.wiseman@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins 48 heures avant chaque déplacement du matériel
de dragage au lieu de chargement. Chaque communication doit
indiquer le matériel qui sera utilisé, l’entrepreneur, le responsable
pour l’entrepreneur, et la durée prévue des opérations.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Clarke
Wiseman, identified in 12.1, within 30 days of either the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes
first. This report shall contain the following information: the
quantity of material disposed of and the dates on which the loading and disposal activities occurred.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Clarke
Wiseman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1.,
dans les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type
de matières immergées et les dates d’immersion et de chargement.
12.3. The fee prescribed by the Ocean Dumping Permit Fee
Regulations (Site Monitoring) shall be paid by the Permittee in
accordance with that regulation. Proof of payment of the remaining balance of $1,410 for the fee shall be submitted to Mr. Adrian
MacDonald, Environmental Protection Branch, Department of the
Environment, Atlantic Region, Queen Square, 4th Floor, 45 Alderney Drive, Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-3897
(Facsimile), prior to December 5, 2000.
12.3. Le titulaire doit payer le droit prescrit en vertu du Règlement sur les prix à payer pour les permis d’immersion en mer
(surveillance des sites). La preuve du paiement du solde résiduel
de 1 410 $ doit être soumise à Monsieur Adrian MacDonald, Direction de la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région de l’Atlantique, Queen Square, 4e étage, 45,
promenade Alderney, Dartmouth (Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6,
(902) 426-3897 (télécopieur), avant le 5 décembre 2000.
12.4. Procedures to accurately measure or estimate quantities
of dredged material disposed of at each disposal site shall be
submitted to Mr. Adrian MacDonald, identified in 12.3. The procedures shall be approved by the Department of the Environment
prior to the commencement of the first dredging operation to be
conducted under this permit.
12.4. Les méthodes utilisées pour mesurer ou estimer adéquatement les quantités de matières draguées et immergées aux lieux
d’immersion doivent être soumises à M. Adrian MacDonald, dont
les coordonnées figurent au paragraphe 12.3. Les méthodes doivent être approuvées par le ministère de l’Environnement avant le
début des opérations effectuées en vertu de ce permis.
12.5. It is required that the Permittee allow any enforcement
officer designated pursuant to subsection 217(1) of the Canadian
Environmental Protection Act, 1999, to enter or board any place,
ship, aircraft, platform or anthropogenic structure directly related
to the loading or disposal at sea referred to under this permit, at
any reasonable time throughout the duration of this permit.
12.5. Le titulaire doit permettre à tout agent de l’autorité désigné en vertu du paragraphe 217(1) de la Loi canadienne sur la
protection de l’environnement (1999) de procéder à la visite de
toute plate-forme, de tout lieu, navire, aéronef ou autre ouvrage
directement lié au chargement ou à l’immersion désignés aux
termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée du permis.
12.6. The Permittee shall notify in writing Mr. Marc Godin,
Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 3420, Main Station, Tracadie-Sheila, New Brunswick E1X 1G5, (506) 395-3809
(Facsimile), at least 48 hours prior to each occasion that dredging
equipment is mobilized to the loading site.
12.6. Le titulaire doit communiquer par écrit avec Monsieur
Marc Godin, Ministère des Pêches et des Océans, Case postale 3420, Succursale principale, Tracadie-Sheila (NouveauBrunswick) E1X 1G5, (506) 395-3809 (télécopieur), au moins
48 heures avant chaque déplacement du matériel de dragage vers
le lieu de chargement.
12.7. A revised Part D of the report “Environmental Screening
Report Saint-Édouard-de-Kent, Kent County, New Brunswick,
Entrance Channel Dredging” shall be submitted to Mr. Adrian
MacDonald, identified in 12.3. The revised Part D shall be approved by the Department of the Environment prior to the commencement of the first dredging operation to be conducted under
this permit. The Permittee shall ensure that the mitigation measures identified in the revised Part D are implemented. Additional
modifications to Part D shall be made only with the written approval of Environmental Protection Branch, Department of the
Environment.
12.7. Une version modifiée de la partie D du rapport intitulé
« Environmental Screening Report, Saint-Édouard-de-Kent, Kent
County, New Brunswick, Entrance Channel Dredging » sera
soumise à M. Adrian MacDonald, dont les coordonnées figurent
au paragraphe 12.3. La version modifiée de la partie D doit être
approuvée par le ministère de l’Environnement avant la première
opération de dragage effectuée en vertu de ce permis. Le titulaire
doit appliquer les mesures d’atténuation indiquées dans la version
modifiée de la partie D. Aucune autre modification de la partie D
ne sera apportée sans l’approbation écrite de la Direction de la
protection de l’environnement du ministère de l’Environnement.
12.8. A copy of this permit and documents referenced in this
permit shall be available on-site at all times when dredging operations are underway.
12.8. Une copie de ce permis, des documents et des dessins
qui y sont mentionnés doivent être disponibles sur les lieux en
tout temps pendant les opérations de dragage.
12.9. The dredging and ocean dumping authorized by this
permit shall be carried out by the Permittee or by any person with
written approval from the Permittee. Within 24 hours of authorizing approval to another person to conduct the dredging and ocean
12.9. Les opérations de dragage et d’immersion désignées aux
termes du présent permis seront effectuées seulement par le titulaire ou par une personne qui a obtenu l’approbation écrite du
titulaire. Le titulaire doit soumettre un copie de l’approbation
1372
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
écrite, par télécopieur, à M. Clarke Wiseman, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1., dans les 24 heures suivant
l’approbation d’une autre personne pour effectuer les opérations
désignées aux termes du présent permis.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[19-1-o]
[19-1-o]
dumping authorized by this permit, the Permittee shall submit by
facsimile to Mr. Clarke Wiseman, identified in 12.1, a copy of the
written approval.
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
DEPARTMENT OF HEALTH ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ
Notice Amending the Pharmaceutical Export Certificates Fees
Avis modifiant les frais pour les certificats d’exportation de
produits pharmaceutiques
Notice is hereby given that the Minister of Health, under the
Department of Health Act, hereby reduces the fees for the services associated with the issuance of pharmaceutical export
certificates.
Avis est par les présentes donné que le ministre de la Santé, en
vertu de la Loi sur le ministère de la Santé, réduit les frais pour
les services associés à la délivrance de certificats d’exportation de
produits pharmaceutiques.
Export certificates provide a formal attestation regarding a drug
product’s marketing status in Canada and the Good Manufacturing Practice (GMP) compliance status of the manufacturer. There
is no obligation for a drug manufacturer, within the Food and
Drug Regulations, to obtain an export certificate. Export certificates are issued by the Therapeutic Products Programme (TPP),
upon request, as a voluntary service to the pharmaceutical
industry.
Les certificats d’exportation constituent une attestation officielle quant au statut commercial d’un produit pharmaceutique au
Canada et à la conformité du fabricant aux Bonnes pratiques de
fabrication (BPF). Aucune des dispositions du Règlement sur les
aliments et drogues n’oblige un fabricant de produits pharmaceutiques à obtenir un certificat d’exportation. Les certificats
d’exportation sont délivrés, sur demande, par le Programme de
produits thérapeutiques (PPT) en guise de service offert sans
obligation à l’industrie pharmaceutique.
Fees for export certificates were introduced on May 1, 1996.
The fee for the services associated with the issuance of each export certificate was, until the publication of this notice, $100.00
plus tax.
Les frais associés aux certificats d’exportation ont été introduits le 1er mai 1996. Les frais de services associés à la délivrance
de chaque certificat étaient, jusqu’au moment de la publication du
présent avis, de 100 $ plus taxes.
Effective on the date of publication of this notice in the Canada Gazette, each pharmaceutical export certificate will be reduced to $50.00 plus tax:
1. Applications originating from Quebec require a fee of
$57.51 ($50 + 7 percent GST + 7.5 percent PST = $57.51).
2. Applications originating from New Brunswick, Nova Scotia, or Newfoundland require a fee of $57.50 ($50 +
15 percent HST = $57.50).
3. Applications originating from all other provinces and territories require a fee of $53.50 ($50 + 7 percent GST =
$53.50).
La réduction des frais exigés pour chaque certificat d’exportation de produits pharmaceutiques sera en vigueur à compter de
la date de la publication du présent avis dans la Gazette du Canada. Les frais passeront à ce moment à 50 $ plus taxes :
1. Les frais exigés pour les demandes provenant du Québec
sont de 57,51 $ (50 $ + TPS 7 p. 100 + TVP 7.5 p. 100 =
57,51 $).
2. Les frais exigés pour les demandes provenant du
Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de TerreNeuve sont de 57,50 $ (50 $ + TVH 15 p. 100 = 57,50 $).
3. Les frais exigés pour les demandes provenant de l’ensemble des autres provinces et territoires sont de 53,50 $
(50 $ + TPS 7 p. 100 = 53,50 $).
In addition, the fee for supplemental copies, of an export certificate, that is requested at the same time as the certificate itself
and with respect to the same pharmaceutical product but for a
different country will be reduced to $25 plus tax:
4. Applications originating from Quebec require a fee of
$28.76 ($25 + 7 percent GST + 7.5 percent PST = $28.76).
5. Applications originating from New Brunswick, Nova Scotia, or Newfoundland require a fee of $28.75 ($25 +
15 percent HST = $28.75).
6. Applications originating from all other provinces and territories require a fee of $26.75 ($25 + 7 percent GST =
$26.75).
En outre, les frais exigés pour les copies additionnelles de chaque certificat d’exportation de produits pharmaceutiques, qui sont
demandées au même moment que le certificat lui-même et à
l’égard du même produit pharmaceutique mais qui sont destinées
à un pays différent, seront réduits à 25 $ plus taxes :
4. Les frais exigés pour les demandes provenant du Québec
sont de 28,76 $ (25 $ + TPS 7 p. 100 + TVP 7,5 p. 100 =
28,76 $).
5. Les frais exigés pour les demandes provenant du
Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de TerreNeuve sont de 28,75 $ (25 $ + TVH 15 p. 100 = 28,75 $).
6. Les frais exigés pour les demandes provenant de l’ensemble des autres provinces et territoires sont de 26,75 $
(25 $ + TPS 7 p. 100 = 26,75 $).
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1373
DANN M. MICHOLS
Director General
Therapeutic Products Programme
La réduction des frais est fondée sur une évaluation du coût des
activités du PPT relatives aux certificats d’exportation de produits
pharmaceutiques et répond aux demandes des parties intéressées
quant à l’examen de la pertinence de la tarification actuelle.
On peut se procurer le document d’orientation et une copie du
formulaire de demande sur le site Web du Programme des produits thérapeutiques à l’adresse suivante : http://www.hc-sc.gc.ca/
hpb-dgps/therapeut/.
Pour toute autre information concernant cette initiative,
veuillez communiquer avec France Dansereau, Office de la conformité, de la planification et de la coordination, Bureau de la
conformité et de l’application de la loi, Programme des produits
thérapeutiques, Indice d’adresse 3002C, Holland Cross, Tour A,
11, avenue Holland, Ottawa (Ontario) K1A 1B6, (613) 957-1492
(téléphone), (613) 952-9805 (télécopieur), france_dansereau@
hc-sc.gc.ca (courriel).
Le 24 mars 2000
Le directeur général
Programme des produits thérapeutiques
DANN M. MICHOLS
[19-1-o]
[19-1-o]
The reduction in fees is based on an evaluation of the costing
of pharmaceutical export certificate activities of the TPP and responds to stakeholders’ requests for a review of the appropriateness of the existing fee structure.
A guidance document and a copy of the application form is
available on the Therapeutic Products Programme’s Web site
(http://www.hc-sc.gc.ca/hpb-dgps/therapeut/).
Additional information respecting this initiative may be obtained from France Dansereau, Office of Compliance, Planning
and Coordination, Bureau of Compliance and Enforcement,
Therapeutic Products Programme, Address Locator 3002C, Holland Cross, Tower A, 11 Holland Avenue, Ottawa, Ontario K1A
1B6, (613) 957-1492 (Telephone), (613) 952-9805 (Facsimile),
france_dansereau@hc-sc.gc.ca (Electronic mail).
March 24, 2000
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Bergeron, Viateur
Canada Deposit Insurance Corporation/Société d’assurance-dépôts du Canada
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2000-487
Boucher-Desfossés, Lorraine
Canada Elections Act/Loi électorale du Canada
Returning Officer/Directeur de scrutin — Rivière-des-Mille-Îles
2000-489
Brisebois, Marcel
Canadian Cultural Property Export Review Board/Commission canadienne d’examen des
exportations de biens culturels
Member/Commissaire
2000-423
Canada Marine Act/Loi maritime du Canada
Port Authority/Administration portuaire
Directors/Administrateurs
Brennan, Edward Joseph — Quebec/Québec
Degrace, Robert D. — Belledune
Flynn, Joseph — Belledune
Gerrish, D. James — Saint John
Hickman, Howard J. — St. John’s
2000-493
2000-421
2000-419
2000-531
2000-496
Langlois, Charles A. — Sept-Îles
2000-495
Larouche, Jean-Robert — Saguenay
Marcoux, Georges — Belledune
Morrison, Constance Gay — Belledune
Saulnier, Bill W. — Trois-Rivières
Tremblay, Pierre T., Q.C./c.r. — Belledune
2000-494
2000-422
2000-418
2000-497
2000-420
Canada Pension Plan/Régime de pensions du Canada
Review Tribunal/Tribunal de révision
Members/Membres
Botteas, Paul — Toronto
2000-508
1374
Canada Gazette Part I
Name and Position/Nom et poste
Dinsdale, Lenore — Ottawa
Hanson, Sandra Faye — Halifax
Jobson, Keith Bertram — Victoria
Martin, Anne Maitland — Prince George
Sklavos, Jim — Brampton
May 6, 2000
Order in Council/Décret en conseil
2000-437
2000-509
2000-506
2000-505
2000-507
Canada Shipping Act/Loi sur la marine marchande du Canada
Steamship Inspectors and Inspectors of Ships’ Tackle for All of Canada/Inspecteurs de
navires à vapeur et inspecteurs de l’outillage de chargement des navires pour tout le Canada
Anderson, Guy
Charbonneau, Luc
Daruwalla, Vispy
Laliberté, Charles
Monteiro,Norman
Schroeder, Donald
Steamship Inspector/Inspecteur de navires à vapeur
Helwig, Murray
2000-397
Carr, Glenna
Canadian Centre for Management Development/Centre canadien de gestion
Governor of the Board of Governors/Administrateur du conseil d’administration
2000-529
Claydon, Frank A.
Department of the Treasury Board/Ministère du Conseil du Trésor
Secretary/Secrétaire
Comptroller General of Canada/Contrôleur général du Canada
2000-475
Chodos, Philip
Public Service Staff Relations Board/Commission des relations de travail dans la fonction
publique
Vice-Chairperson/Vice-président
2000-499
Court Martial Appeal Court of Canada/Cour d’appel de la cour martiale du Canada
Judges/Juges
Dawson, The Hon./L’hon. Eleanor R.
Hansen, The Hon./L’hon. Dolores
Heneghan, The Hon./L’hon. Mary Elizabeth
Malone, the Hon./L’hon. J. Brian D.
Employment Insurance Act/Loi sur l’assurance-emploi
Chairpersons of the Boards of Referees/Présidents des conseils arbitraux
Ontario
Curry, Donald J. — North Bay
Katyal, Shori Lal — Toronto
Peterson, David L. — Toronto Appeals Centre
Quebec/Québec
Lanteigne, Émile — Sept-Îles
Saskatchewan
Moffat, Shirley M. — Saskatoon
2000-436
2000-503
2000-502
2000-501
2000-504
Fonberg, Robert
Privy Council Office/Bureau du Conseil privé
Deputy Secretary to the Cabinet — Plans and Consultation/Sous-secrétaire du Cabinet —
Planification et consultation
2000-478
Good, Leonard M.
International Bank for Reconstruction and Development — IBRD/Banque internationale
pour la reconstruction et le développement — BIRD
Multilateral Investment Guarantee Agency — MIGA/Agence multilatérale de garantie des
investissements — AMGI
Alternate Governor/Gouverneur suppléant
2000-581
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Gravel, Dr./Dr André
Canadian Food Inspection Agency/Agence canadienne d’inspection des aliments
Executive Vice-president/Premier vice-président
2000-488
Gushue, The Hon./L’hon. James R.
Government of Newfoundland/Gouvernement de Terre-Neuve
Administrator/Administrateur
March 28 to April 2, 2000/Du 28 mars au 2 avril 2000
2000-373
Irving, The Hon./L’hon. Howard L.
Nunavut Court of Justice/Cour de justice du Nunavut
Supreme Court of the Northwest Territories/Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest
Supreme Court of the Yukon Territory/Cour suprême du territoire du Yukon
Deputy Judge/Judge adjoint
2000-402
2000-403
2000-404
Lafleur, Nicole
Social Sciences and Humanities Research Council/Conseil de recherches en sciences
humaines
Member/Conseiller
2000-532
LaRocque, Judith
Department of Canadian Heritage/Ministère du Patrimoine canadien
Associate Deputy Minister/Sous-ministre délégué
2000-480
Macdonald, Sandra M.
Government Film Commissioner/Commissaire du gouvernement à la cinématographie
2000-498
Marien-Roy, Madeleine
Immigration and Refugee Board/Commission de l’immigration et du statut de réfugié
Full-time Member/Membre à temps plein
2000-4912
McKeown, The Hon./L’hon. William P.
Competition Tribunal/Tribunal de la concurrence
Member and Chairman/Membre et président
2000-431
National Parole Board/Commission nationale des libérations conditionnelles
Hétu, Marielle — Full-time Member/Membre à temps plein
LeBlanc, Alban J. — Full-time Member/Membre à temps plein
Marsden, Wesley Wade — Part-time Member/Membre à temps partiel
Renaud, Raymond A. — Part-time Member/Membre à temps partiel
Thériault, Patricia — Full-time Member/Membre à temps plein
Peter, Otto
Canadian Centre for Occupational Health and Safety/Centre canadien d’hygiène et de
sécurité au travail
Governor of the Council/Conseiller du Conseil
Public Sector Pension Investment Board/Office d’investissement des régimes de pensions du
secteur public
Directors/Administrateurs
Baldwin, Bob
Blundell, William R. C.
Chairperson/Président
Bourbeau, Jean-Louis
Cantor, Paul
Haggis, Paul G.
Kaufman, Donna Soble
Otto, Carl H.
Smith, Faye Helen
Civil Aviation Tribunal/Tribunal de l’aviation civile
Chairman/Président
1375
2000-426
2000-424
2000-428
2000-427
2000-425
2000-490
2000-435
2000-434
2000-510
2000-435
2000-434
2000-434
2000-434
2000-435
2000-492
1376
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en conseil
Standards Council of Canada/Conseil canadien des normes
Members/Conseillers
Krentz, Hugh A. — Vice-Chairperson/Vice-président
Morin, Suzanne L.
Reichert, James K.
Trépanier, Céline
Vallée, Caroline
Woo, Yuen Pau
2000-429
2000-430
2000-430
2000-430
2000-430
2000-430
Uteck, Barbara
Secretary to the Governor General/Secrétaire du gouverneur général
Veterans Review and Appeal Board/Tribunal des anciens combattants — révision et appel
Permanent Members/Membres titulaires
Caron, Yves
Wilson, Don
2000-481
2000-416
2000-417
Wadden, Wendy
Canadian Forces Grievance Board/Comité des griefs des Forces canadiennes
Part-time Member/Membre à temps partiel
2000-433
Wells, The Hon./L’hon. Clyde K.
Government of Newfoundland/Gouvernement de Terre-Neuve
Administrator/Administrateur
2000-485
Wetherup, Danielle V.
Master of the Mint/Président de la Monnaie royale canadienne
2000-500
Watson, Samy
Department of Agriculture and Agri-Food/Ministère de l’Agriculture et de
l’Agroalimentaire
Deputy Minister/Sous-ministre
2000-476
White, Grace S.
Export Development Corporation/Société pour l’expansion des exportations
Director of the Board of Directors/Administrateur du conseil d’administration
2000-432
[19-1-o]
[19-1-o]
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Senators Called
Sénateurs appelés
Her Excellency the Governor General has been pleased to
summon to the Senate of Canada, by letters patent under the
Great Seal of Canada, bearing the date of April 7, 2000:
— Banks, Thomas Benjamin, O.C., of Edmonton, in the
Province of Alberta, Member of the Senate and a Senator
for the Province of Alberta; and
— Wiebe, The Hon. John Edward Neil, of Swift Current, in
the Province of Saskatchewan, Member of the Senate and a
Senator for the Province of Saskatchewan.
Il a plu à Son Excellence la Gouverneure générale de mander
au Sénat du Canada, par lettres patentes sous le grand sceau du
Canada portant la date du 7 avril 2000 :
— Banks, Thomas Benjamin, O.C., d’Edmonton, dans la province d’Alberta, membre du Sénat et sénateur pour la province d’Alberta;
— Wiebe, L’hon. John Edward Neil, de Swift Current, dans la
province de la Saskatchewan, membre du Sénat et sénateur
pour la province de la Saskatchewan.
[19-1-o]
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1377
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
DEPARTMENT OF INDUSTRY ACT
LOI SUR LE MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
Notice No. DGRB-002-00 — Radio Authorization Fee for the
Assignment of Certain Call Signs in the Amateur Radio Service
Avis no DGRB-002-00 — Droits d’autorisation pour l’assignation
de certains indicatifs d’appel dans le service de radioamateur
Introduction
Introduction
The operation of radio apparatus in the amateur radio service is
for the purpose of self-training, intercommunication or technical
investigation by individuals who are interested in radio technique
solely with a personal aim and without pecuniary interest.
L’exploitation d’appareils radio dans le service de radioamateur vise la formation personnelle, l’intercommunication ou les
recherches techniques par des individus qui s’intéressent aux
techniques radio uniquement à des fins personnelles et sans but
lucratif.
Radio amateur operators enjoy communicating worldwide with
other amateurs, experimenting with slow scan TV and pioneering
innovative communication techniques such as packet radio.
Amateurs often volunteer valuable community services by providing communications at various charity and sporting events or
during disaster relief operations.
Les radioamateurs aiment communiquer avec d’autres radioamateurs du monde entier, faire l’essai de la télévision à balayage
lent et découvrir des techniques novatrices de communication
comme la radiocommunication par paquets. Ils offrent souvent de
précieux services communautaires à titre de bénévoles en assurant
les communications à l’occasion d’activités de bienfaisance et
d’événements sportifs ou encore dans le cadre d’opérations de
secours en cas de catastrophe.
Over the years, officials of the Department have worked with
radio amateurs and organizations such as Radio Amateurs of
Canada Inc. to foster the development of the service. As part of
this effort, the Department consulted with the amateur community
to develop a proposal to streamline the current authorization procedures that permit qualified individuals to operate in the amateur
radio service.
Au fil des ans, le Ministère s’est efforcé, en collaboration avec
les radioamateurs et des organismes comme les Radio Amateurs
du Canada Inc., de promouvoir l’essor du service de radioamateur. À cette fin, il a consulté les radioamateurs pour établir une
proposition en vue de rationaliser le processus d’autorisation qui
permet aux individus ayant les compétences requises d’exploiter
une station du service de radioamateur.
On May 14, 1999, Industry Canada issued a consultation
document, entitled Discussion Paper: Streamlining the Authorization Process for the Amateur Radio Service (Canada Gazette
Notice DGRB-004-99). This document set out a proposal to
modify the administration of the amateur radio service by removing the requirements to hold a radio licence thereby making the
Amateur Radio Operator Certificate the sole authorization document. Under the proposal, call signs used to identify an operator’s
station would continue to be issued under the call sign policy but
associated with the certificate rather than the radio licence. The
Department also invited comments on a proposal to charge a fee
of $60 for user initiated transactions related to call signs.
Le 14 mai 1999, Industrie Canada a publié un document de
consultation intitulé Document de discussion : Rationalisation du
processus d’autorisation pour le service de radioamateur
(Gazette du Canada, avis no DGRB-004-99). Ce document présente une proposition en vue de modifier l’administration du service de radioamateur par l’élimination de l’exigence de détenir
une licence radio, ce qui ferait du Certificat d’opérateur radioamateur le seul document d’autorisation. Aux termes de la proposition, les indicatifs d’appel servant à identifier les stations des
opérateurs radioamateurs seraient encore attribués en vertu de la
politique relative aux indicatifs d’appel, mais ils seraient rattachés
au certificat plutôt qu’à la licence. Le Ministère a également invité les intéressés à lui faire part de leurs observations sur une proposition visant l’établissement de droits de 60 $ pour les transactions faisant suite à des demandes d’utilisateurs concernant les
indicatifs d’appel.
This one-time fee will be charged:
— to change an existing call sign (including changing to a twoletter call sign);
— to issue a call sign to a club or other organization;
— to issue an additional call sign to an individual; and
— to issue a special event call sign or a special prefix.
Ces droits uniques seront facturés dans les cas suivants :
— changement d’un indicatif d’appel existant (y compris le passage à un indicatif de deux lettres);
— assignation d’un indicatif d’appel à un club ou à un autre
organisme;
— assignation d’un indicatif d’appel additionnel à un individu;
— assignation d’un indicatif d’appel pour un événement spécial
ou d’un préfixe spécial.
There will be no fee charged for the grandfathering
(“registration”) of existing call signs assigned to individuals or
clubs or the use of call sign extensions to designate multiple station locations. Moreover, a fee will not be charged:
— to issue the initial call sign with the Amateur Radio Operator
Certificate with the Basic Qualification;
— to issue a replacement certificate due to loss or damage;
— to issue a replacement call sign with a new prefix, due to a
change in address to a new province or territory; and
Il n’y a pas de droits facturés pour le maintien (« enregistrement ») des indicatifs d’appel déjà assignés à des individus ou à
des clubs ou pour l’ajout d’extensions aux indicatifs d’appel pour
désigner l’emplacement de stations multiples. En outre, il n’y
aura pas de droits facturés dans les cas suivants :
— assignation de l’indicatif d’appel initial accompagnant le Certificat d’opérateur radioamateur avec compétence de base;
— délivrance d’un certificat en remplacement d’un certificat
perdu ou endommagé;
1378
Canada Gazette Part I
— to issue a certificate as a result of an additional qualification
such as 5 words per minute (w.p.m), 12 w.p.m. or Advanced.
In response to this consultation, 24 submissions were received
from interested parties. Most of the responses from individual
amateurs, amateur clubs and organizations such as the Canadian
National Institute for the Blind, applaud and fully support the
Department’s efforts to streamline the amateur service and have
suggested improvements for its implementation. Radio Amateurs
of Canada Inc. also endorsed the proposal and recommended that
the Department publish a policy governing the assignment of call
signs.
In light of this favourable response, amendments were made
to the Radiocommunication Regulations that came into effect
April 1, 2000, to implement the new streamlined regime.
Few adverse comments were made about the fee proposal of
$60 for user initiated transactions related to call signs. For the
majority of respondents, the amount and criteria for charging this
fee are reasonable. The fee covers the estimated cost of producing
a notification of call sign registration and the ongoing maintenance of the data base as it relates to entries for which a fee is
collected.
In light of the favourable consultations with the amateur community, the fee for an additional or special call sign or prefix will
be established as proposed in the policy document released in
May 1999. Complete details of the fee, administered in accordance with the call sign policy for the operation of radio stations
in the radio amateur service, are set out in the following fee
schedule.
May 6, 2000
— assignation d’un indicatif d’appel de remplacement avec un
nouveau préfixe, par suite d’un déménagement dans une nouvelle province ou un nouveau territoire;
— délivrance d’un certificat pour indiquer l’ajout d’une compétence, comme 5 mots à la minute, 12 mots à la minute ou
compétence supérieure.
En réponse à cette consultation, 24 parties intéressées ont fait
part d’observations. La plupart des radioamateurs, des clubs de
radioamateurs et des organismes ayant répondu, comme l’Institut
national canadien pour les aveugles, approuvent et appuient entièrement les efforts déployés par le Ministère pour rationaliser le
service de radioamateur, et ils ont proposé des améliorations pour
la mise en œuvre des changements. Les Radio Amateurs du Canada Inc. appuient également la proposition et ont recommandé
au Ministère de publier une politique régissant l’assignation des
indicatifs d’appel.
Compte tenu des réponses favorables, le Ministère a apporté
des modifications au Règlement sur la radiocommunication, qui
sont entrées en vigueur le 1er avril 2000, en vue de mettre en place
le nouveau régime rationalisé.
Il y a eu peu d’observations défavorables en ce qui concerne
les droits de 60 $ proposés au sujet des transactions faisant suite à
des demandes d’utilisateurs concernant les indicatifs d’appel.
Pour la majorité des répondants, le montant des droits et les critères de facturation sont raisonnables. Les droits couvriront le
coût estimé de la préparation d’avis d’enregistrement des indicatifs d’appel et de la tenue à jour de la base de données en ce qui
concerne les entrées pour lesquelles des droits seront perçus.
À la suite des consultations favorables auprès des radioamateurs, des droits seront établis pour l’ajout ou l’assignation d’indicatifs d’appel ou de préfixes pour des événements spéciaux,
comme le Ministère le proposait dans le document de discussion
publié en mai 1999. L’annexe qui suit donne les détails complets
sur les droits, administrés conformément à la politique relative
aux indicatifs d’appel pour l’exploitation de stations radio dans le
service de radioamateur.
Fee Schedule
Annexe sur les droits
The Minister of Industry, pursuant to section 19 of the Department of Industry Act, hereby fixes the following fee, effective
the date of publication of this notice in the Canada Gazette. The
fee is applicable to radio authorizations issued by the Minister
pursuant to paragraph 5(1)(a) of the Radiocommunication Act to
operate radio apparatus in the amateur radio service in accordance
with the terms of the authorization.
Conformément à l’article 19 de la Loi sur le ministère de
l’Industrie, le ministre de l’Industrie établit par les présentes les
droits qui suivent, à compter de la date de publication du présent
avis dans la Gazette du Canada. Ces droits s’appliquent aux
autorisations données par le ministre conformément à l’alinéa 5(1)a) de la Loi sur la radiocommunication pour l’exploitation d’appareils radio dans le service de radioamateur conformément aux modalités des autorisations.
Interpretation
Interprétation
1. For the purpose of this fee schedule,
“amateur radio service” means a radiocommunication service in
which radio apparatus are used for the purpose of self-training,
intercommunication or technical investigation by individuals
who are interested in radio technique solely with a personal
aim and without pecuniary interest;
“call sign” means a signal of station identification normally
formed by two non-accented letters and a single digit followed
by a group of not more than three non-accented letters; and
“special event call sign or special prefix” means a call sign or
prefix assigned for a specified period to a specific station or to
all amateurs in a geographical area for Canadian significant
commemorative non-commercial anniversaries or Canadian
significant events.
1. Aux fins de la présente annexe sur les droits, on entend par
« indicatif d’appel » un signal d’identification d’une station normalement formé de deux lettres non accentuées et d’un chiffre,
suivis d’un groupe d’au plus trois lettres non accentuées;
« indicatif d’appel pour un événement spécial ou préfixe spécial »
un indicatif d’appel ou un préfixe assigné pour une période
déterminée à une station donnée ou à tous les radioamateurs
d’une région en prévision d’anniversaires commémoratifs canadiens à caractère non commercial d’importance ou d’événements canadiens importants;
« service de radioamateur » un service de radiocommunication
qui a pour objet l’utilisation d’appareils radio pour la formation personnelle, l’intercommunication ou les recherches techniques par des individus qui s’intéressent à la radiotechnique
uniquement à des fins personnelles et sans but lucratif.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1379
Radio Authorization Fee
Droits d’autorisation
2. The radio authorization fee for the assignment of a call sign
or prefix in the amateur radio service is $60 for each occurrence
of the following transactions:
(i) changing an existing call sign (including changing to a twoletter call sign);
(ii) issuing a station call sign to a club or other organization;
(iii) issuing an additional station call sign to an individual; and
(iv) issuing a special event call sign or a special prefix.
2. Les droits d’autorisation pour l’assignation d’un indicatif
d’appel ou d’un préfixe dans le service de radioamateur s’élèvent
à 60 $ pour chacune des transactions suivantes :
(i) changement d’un indicatif d’appel existant (y compris le
passage à un indicatif d’appel de deux lettres);
(ii) assignation d’un indicatif d’appel de station à un club ou à
un autre organisme;
(iii) assignation d’un indicatif d’appel de station additionnel à
un individu;
(iv) assignation d’un indicatif d’appel pour un événement spécial ou d’un préfixe spécial.
General Notes
Notes générales
1. There is no fee for the grandfathering (“registration”) of existing call signs or the use of call sign extensions to designate
multiple stations. There is no fee charged:
— to issue the initial call sign with the Amateur Radio Operator
Certificate with the Basic Qualification;
— to issue a replacement certificate due to loss or damage;
— to issue a replacement call sign with a new prefix, due to a
change in address to a new province or territory; and
— to issue a certificate as a result of an additional qualification
such as 5 w.p.m., 12 w.p.m. or Advanced.
1. Il n’y a pas de droits pour le maintien (« enregistrement »)
des indicatifs d’appel existants ou l’ajout d’extensions aux indicatifs d’appel pour la désignation de stations multiples. Il n’y a
pas de droits facturés dans les cas suivants :
— assignation de l’indicatif d’appel initial accompagnant le Certificat d’opérateur radioamateur avec compétence de base;
— délivrance d’un certificat en remplacement d’un certificat
perdu ou endommagé;
— assignation d’un indicatif d’appel de remplacement avec un
nouveau préfixe, par suite d’un déménagement dans une nouvelle province ou un nouveau territoire;
— délivrance d’un certificat pour indiquer l’ajout d’une compétence, comme 5 mots à la minute, 12 mots à la minute ou
compétence supérieure.
2. The fee is due when applying for the issuance or registration
of a call sign or special prefix.
2. Les droits doivent accompagner toute demande d’assignation ou d’enregistrement d’un indicatif d’appel ou d’un préfixe spécial.
3. The fee may be revised from time to time as circumstances
warrant.
3. Le Ministère se réserve le droit de réviser les droits lorsque
les circonstances le justifient.
4. The call sign policy for the amateur radio service is set out in
the Radiocommunication Information Circular 9 (RIC-9), entitled
Call Sign Policy and Special Event Prefixes, effective March 1,
2000.
JOHN MANLEY
Minister of Industry
4. La politique relative aux indicatifs d’appel du service de radioamateur est établie dans la Circulaire d’information sur les
radiocommunications 9 (CIR-9), intitulée Politique relative aux
indicatifs d’appel et aux préfixes pour les événements spéciaux,
entrée en vigueur le 1er mars 2000.
Le ministre de l’Industrie
JOHN MANLEY
[19-1-o]
[19-1-o]
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
The Chase Manhattan Bank
The Chase Manhattan Bank
Notice is hereby given of the making of an order by the Secretary of State (International Financial Institutions), on behalf of the
Minister of Finance, pursuant to subsection 524(1) of the Bank
Act, permitting The Chase Manhattan Bank to establish a branch
in Canada. The order was effective March 31, 2000.
Avis est donné par les présentes que le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales), au nom du ministre des
Finances, a rendu une ordonnance, en vertu du paragraphe 524(1)
de la Loi sur les banques, permettant à The Chase Manhattan
Bank d’établir une succursale au Canada. L’ordonnance est entrée
en vigueur le 31 mars 2000.
Notice is hereby given of the making of an order by the Superintendent of Financial Institutions, pursuant to subsection 534(1)
of the Bank Act approving the commencement and carrying on of
Avis est donné par les présentes que le surintendant des institutions financières a rendu une ordonnance, en vertu du paragraphe 534(1) de la Loi sur les banques, autorisant le
1380
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
business by The Chase Manhattan Bank, an authorized foreign
bank. The order was effective April 17, 2000.
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
fonctionnement de The Chase Manhattan Bank, une banque
étrangère autorisée. L’ordonnance est entrée en vigueur le
17 avril 2000.
Le 27 avril 2000
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[19-1-o]
[19-1-o]
April 27, 2000
OFFICE OF THE SUPERINTENDENT OF FINANCIAL
INSTITUTIONS
BUREAU DU SURINTENDANT DES INSTITUTIONS
FINANCIÈRES
BANK ACT
LOI SUR LES BANQUES
Morgan Guaranty Trust Company of New York
Morgan Guaranty Trust Company of New York
Notice is hereby given of the making of an order by the Secretary of State (International Financial Institutions), on behalf of the
Minister of Finance, pursuant to subsection 524(1) of the Bank
Act, permitting Morgan Guaranty Trust Company of New York to
establish a branch in Canada. The order was effective March 31,
2000.
Notice is hereby given of the making of an order by the Superintendent of Financial Institutions, pursuant to subsection 534(1)
of the Bank Act, approving the commencement and carrying on of
business by Morgan Guaranty Trust Company of New York, an
authorized foreign bank. The order was effective April 17, 2000.
JOHN PALMER
Superintendent of Financial Institutions
Avis est donné par les présentes que le secrétaire d’État
(Institutions financières internationales), au nom du ministre des
Finances, a rendu une ordonnance, en vertu du paragraphe 524(1)
de la Loi sur les banques, permettant à la Morgan Guaranty Trust
Company of New York d’établir une succursale au Canada.
L’ordonnance est entrée en vigueur le 31 mars 2000.
Avis est donné par les présentes que le surintendant des institutions financières a rendu une ordonnance, en vertu du paragraphe 534(1) de la Loi sur les banques, autorisant le fonctionnement de la Morgan Guaranty Trust Company of New York, une
banque étrangère autorisée. L’ordonnance est entrée en vigueur le
17 avril 2000.
Le 27 avril 2000
Le surintendant des institutions financières
JOHN PALMER
[19-1-o]
[19-1-o]
April 27, 2000
DEPARTMENT OF TRANSPORT
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
CANADA MARINE ACT
LOI MARITIME DU CANADA
Thunder Bay Port Authority — Supplementary Letters Patent
Administration portuaire de Thunder Bay — Lettres patentes
supplémentaires
BY THE MINISTER OF TRANSPORT
PAR LE MINISTRE DES TRANSPORTS
WHEREAS Letters Patent were issued by the Minister of Transport for the Thunder Bay Port Authority (the “Authority”) under
the authority of the Canada Marine Act, effective July 1, 1999;
ATTENDU QUE des Lettres patentes ont été délivrées par le
ministre des Transports pour l’Administration portuaire de Thunder Bay (« Administration ») en vertu des pouvoirs prévus dans la
Loi maritime du Canada, prenant effet le 1er juillet 1999;
ATTENDU QUE les immeubles fédéraux dont la gestion est
confiée à l’Administration, sont décrits à l’Annexe « B » des
Lettres patentes et comprennent les immeubles connus sous le
nom de « Mission Bay Confined Disposal Facility » (« CDF »);
ATTENDU QUE le conseil d’administration de l’Administration
a demandé au ministre des Transports la délivrance de lettres
patentes supplémentaires afin de radier de l’Annexe « B » des
Lettres patentes les immeubles connus sous le nom de CDF,
À CES CAUSES, en vertu de l’article 9 de la Loi maritime
du Canada, les Lettres patentes sont modifiées par l’ajout de l’article (vii) à la fin du paragraphe 2 de la PARTIE I de l’Annexe « B » des Lettres patentes :
(vii) Une certaine parcelle ou étendue de terrain située sous les
eaux de la baie Thunder, lac Supérieur, décrite comme suit :
IL EST POSÉ EN PRINCIPE que le relèvement entre le poteau numéro 5 et le poteau numéro 6 sur le plan d’arpentage
des chemins de fer Grand Trunk Pacific, bloc de 1600 acres,
WHEREAS Schedule B of the Letters Patent describes the federal real property managed by the Authority and includes the
property known as the Mission Bay Confined Disposal Facility
(the “CDF”);
AND WHEREAS the Board of Directors of the Authority has
requested the Minister of Transport to issue Supplementary Letters Patent to delete from Schedule B of the Letters Patent the
property known as the CDF;
NOW THEREFORE under the authority of section 9 of the
Canada Marine Act, the Letters Patent are amended by adding the
following item (vii) at the end of paragraph 2 of PART I of
Schedule B of the Letters Patent:
(vii) that certain parcel or tract of land covered by the waters of
Thunder Bay, Lake Superior described as:
PREMISING that the bearing between Posts number 5 and 6
on a survey of the Grand Trunk Pacific 1600 Acre Block by
E. R. Bingham, O.L.S. dated May 16th, 1914, has a bearing
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
of South 16 degrees 09 minutes and 30 seconds East as
shown on plan CLSR 50869 and relating all bearings herein
thereto;
COMMENCING at Post number 7 of the aforementioned
survey by E.R. Bingham, O.L.S. dated May 16 th 1914;
THENCE North 41 degrees 27 minutes 15 seconds West
1,283.2 feet;
THENCE North 48 degrees 32 minutes 45 seconds East
547.52 feet to the intersection of the centre line of a water
lot described in Parcel 3188 CFWF;
THENCE in a northeasterly direction along the irregular
shore line to a point intersecting the shore line a distance of
20 feet measured at right angles to the centre line of the water lot which has a bearing of North 81 degrees 50 minutes
15 seconds West which is the point of commencement for
this description;
THENCE in a northeasterly direction along the irregular
shoreline to a point intersecting the shoreline with a line
drawn South 70 degrees 07 minutes East from Post
number 5 of the aforementioned survey by E.R. Bingham
O.L.S.;
THENCE South 70 degrees 07 minutes East 3,650 feet;
THENCE South 10 degrees 07 minutes East 1,800 feet;
THENCE South 52 degrees 23 minutes West to intersect a
line drawn South 81 degrees 50 minutes 15 seconds East
through the point of commencement;
THENCE North 81 degrees 50 minutes 15 seconds West to
the point of commencement.
1381
ISSUED under my hand to be effective the 17th day of
April 2000.
_______________________________________
The Honourable David M. Collenette, P.C., M.P.
Minister of Transport
par E.R. Bingham A.-G.O. du 16 mai 1914, correspond au
relèvement sud 16 degrés 09 minutes 30 secondes est, décrit
sur le plan AATC 50869 et tous les relèvements afférents
mentionnés ci-après;
COMMENÇANT au poteau numéro 7 dudit plan d’arpentage par E.R. Bingham A.-G.O. du 16 mai 1914;
DE LÀ nord 41 degrés 27 minutes 15 secondes ouest, sur
une distance de 1283,2 pieds;
DE LÀ nord 48 degrés 32 minutes 45 secondes est, sur une
distance de 547,52 pieds, jusqu’à l’intersection de l’axe d’un
plan d’eau décrit à la parcelle 3188 CFWF;
DE LÀ en direction générale nord-est le long de la ligne de
rivage irrégulière jusqu’à son intersection avec une ligne tracée à une distance perpendiculaire de 20 pieds de l’axe du
plan d’eau dont l’azimut est nord 81 degrés 50 minutes
15 secondes ouest qui est le point de départ de cette
description;
DE LÀ en direction générale nord-est le long de la ligne de
rivage irrégulière jusqu’à son intersection avec une ligne tracée suivant un azimut sud 70 degrés 07 minutes est du poteau numéro 5 sur le levé susmentionné de E.R. Bingham
A.-G.O.;
DE LÀ sud 70 degrés 07 minutes est, sur une distance de
3650 pieds;
DE LÀ sud 10 degrés 07 minutes est, sur une distance de
1800 pieds;
DE LÀ suivant un azimut de sud 52 degrés 23 minutes ouest
jusqu’à l’intersection d’une ligne tracée suivant un azimut de
sud 81 degrés 50 minutes 15 secondes est passant par le
point de départ;
DE LÀ nord 81 degrés 50 minutes 15 secondes ouest jusqu’au point de départ.
DÉLIVRÉES sous mon seing et en vigueur le 17e jour d’avril
2000.
_____________________________________
L’honorable David M. Collenette, C.P, député
Ministre des Transports
[19-1-o]
[19-1-o]
Canada Gazette Part I
1382
May 6, 2000
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at April 12, 2000
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion.......................................................
1.
Capital paid up................................................................. $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation ..........................................................
32,324,780,569
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada.......................... $
(b)
Provincial
Governments.................
(c)
Banks............................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association ...................
(e)
Other ............................
302,477,472
6,275,999
Total ............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada .....
(b)
Provincial Governments....
(c)
Members of the Canadian
Payments Association .......
598,359,027
Total ...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ............................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years................................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years................................
(d)
Securities
issued
or
guaranteed by a province
of Canada ........................
(e)
Other Bills .......................
(f)
Other investments ............
308,753,471
598,359,027
15,795,486
880,342,502
167,845,358
264,783,330
Total...............................................................
10,660,122,947
5.
6,581,197,365
6.
14,005,997,702
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada ..........................
(b)
To others........................
5,000,000
1,328,766,676
150,919,486
Total...............................................................
150,919,486
All other liabilities...........................................................
525,522,935
1,582,078,328
Total ...............................................................
32,829,396,342
5.
Bank premises .................................................................
172,212,291
6.
All other assets ................................................................
451,268,535
Total ............................................................... $
34,359,989,666
Total.......................................................... $
34,359,989,666
NOTES
MATURITY DISTRIBUTION OF INVESTMENTS IN SECURITIES ISSUED OR GUARANTEED BY CANADA NOT MATURING WITHIN
3 YEARS (ITEM 4(c) OF ABOVE ASSETS):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years........................................................................................................................................................ $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years......................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years......................................................................................................................................................................................
$
3,601,315,417
5,781,377,254
4,623,305,031
14,005,997,702
TOTAL AMOUNT OF SECURITIES INCLUDED IN ITEMS 4(a) TO (c) OF ABOVE ASSETS HELD UNDER PURCHASE AND RESALE AGREEMENTS*
* Effective November 10, 1999, the amount of securities held under Purchase and Resale Agreements is no longer recorded under item 4 of above assets.
Please refer to the following disclosures.
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER ASSETS RELATED TO SECURITIES PURCHASED UNDER RESALE AGREEMENTS
$
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER LIABILITIES RELATED TO SECURITIES SOLD UNDER REPURCHASE AGREEMENTS
$
164,748,828
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
G. G. THIESSEN
Governor
Ottawa, April 13, 2000
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1383
BANQUE DU CANADA
Bilan au 12 avril 2000
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or ..................................................
1.
Capital versé .................................................................... $
Dépôts payables en devises étrangères :
a)
Devises américaines ......... $
b)
Autres devises ..................
2.
Fonds de réserve ..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation.........................................................
32 324 780 569
4.
Dépôts :
a)
Gouvernement du
Canada........................... $
b)
Gouvernements provinciaux ................................
c)
Banques ...........................
d)
Autres
établissements
membres de l’Association
canadienne des paiements
e)
Autres dépôts...................
2.
302 477 472
6 275 999
Total ............................................................... $
3.
Avances :
a)
Au gouvernement du
Canada ...............................
b)
Aux gouvernements
provinciaux.........................
c)
Aux établissements membres
de l’Association canadienne
des paiements .....................
308 753 471
598 359 027
Total ...............................................................
15 795 486
880 342 502
167 845 358
264 783 330
598 359 027
Total................................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
a)
Bons du Trésor du
Canada ............................
b)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par le
Canada, échéant dans les
trois ans ...........................
c)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par le
Canada, n’échéant pas
dans les trois ans..............
d)
Valeurs mobilières émises ou garanties par une
province...........................
e)
Autres bons .....................
f)
Autres placements ...........
5 000 000
5.
10 660 122 947
Passif payable en devises étrangères :
a)
Au gouvernement du
Canada...........................
b)
À d’autres ......................
1 328 766 676
150 919 486
Total...............................................................
150 919 486
Divers .............................................................................
525 522 935
6 581 197 365
6.
14 005 997 702
1 582 078 328
Total ...............................................................
32 829 396 342
5.
Locaux de la Banque .......................................................
172 212 291
6.
Divers .............................................................................
451 268 535
Total ............................................................... $
34 359 989 666
Total.......................................................... $
34 359 989 666
NOTES COMPLÉMENTAIRES
RÉPARTITION, SELON L’ÉCHÉANCE, DES PLACEMENTS EN VALEURS MOBILIÈRES ÉMISES OU GARANTIES PAR LE CANADA,
N’ÉCHÉANT PAS DANS LES TROIS ANS (POSTE 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans ...................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans ........................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ..................................................................................................................................................
$
3 601 315 417
5 781 377 254
4 623 305 031
14 005 997 702
MONTANT TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES COMPRISES DANS LES POSTES 4a) À 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS, DÉTENUES EN VERTU DE
CONVENTIONS D’ACHAT ET DE REVENTE*
* Depuis le 10 novembre 1999, le montant des valeurs mobilières détenues en vertu de conventions d’achat et de revente n’est plus compris dans le poste 4 de
l’actif ci-dessus. Veuillez vous reporter aux notes suivantes.
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES ACHETÉES EN VERTU DE PRISES EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DE L’ACTIF :
$
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES VENDUES EN VERTU DE CESSIONS EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DU PASSIF :
$
164 748 828
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le comptable en chef suppléant
W. D. SINCLAIR
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Le gouverneur
G. G. THIESSEN
Ottawa, le 13 avril 2000
[19-1-o]
Canada Gazette Part I
1384
May 6, 2000
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at April 19, 2000
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion.......................................................
1.
Capital paid up................................................................. $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation ..........................................................
32,965,100,758
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada.......................... $
(b)
Provincial
Governments.................
(c)
Banks............................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association ...................
(e)
Other ............................
288,355,542
6,493,957
Total ............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada .....
(b)
Provincial Governments....
(c)
Members of the Canadian
Payments Association .......
487,744,160
Total ...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ............................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years................................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years................................
(d)
Securities
issued
or
guaranteed by a province
of Canada ........................
(e)
Other Bills .......................
(f)
Other investments ............
294,849,499
487,744,160
11,625,659
921,408,640
16,291,888
260,488,962
Total...............................................................
10,241,381,841
5.
6,581,253,001
6.
14,006,042,332
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada ..........................
(b)
To others........................
5,000,000
1,209,815,149
135,618,598
Total...............................................................
135,618,598
All other liabilities...........................................................
326,010,565
1,852,215,782
Total ...............................................................
32,680,892,956
5.
Bank premises .................................................................
172,353,407
6.
All other assets ................................................................
1,030,705,048
Total ............................................................... $
34,666,545,070
Total.......................................................... $
34,666,545,070
NOTES
MATURITY DISTRIBUTION OF INVESTMENTS IN SECURITIES ISSUED OR GUARANTEED BY CANADA NOT MATURING WITHIN
3 YEARS (ITEM 4(c) OF ABOVE ASSETS):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years........................................................................................................................................................ $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years......................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years......................................................................................................................................................................................
$
3,601,473,309
5,781,212,392
4,623,356,631
14,006,042,332
TOTAL AMOUNT OF SECURITIES INCLUDED IN ITEMS 4(a) TO (c) OF ABOVE ASSETS HELD UNDER PURCHASE AND RESALE AGREEMENTS*
* Effective November 10, 1999, the amount of securities held under Purchase and Resale Agreements is no longer recorded under item 4 of above assets.
Please refer to the following disclosures.
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER ASSETS RELATED TO SECURITIES PURCHASED UNDER RESALE AGREEMENTS
$
TOTAL VALUE INCLUDED IN ALL OTHER LIABILITIES RELATED TO SECURITIES SOLD UNDER REPURCHASE AGREEMENTS
$
565,069,432
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
G. G. THIESSEN
Governor
Ottawa, April 20, 2000
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1385
BANQUE DU CANADA
Bilan au 19 avril 2000
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or ..................................................
1.
Capital versé .................................................................... $
Dépôts payables en devises étrangères :
a)
Devises américaines ......... $
b)
Autres devises ..................
2.
Fonds de réserve ..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation.........................................................
32 965 100 758
4.
Dépôts :
a)
Gouvernement du
Canada........................... $
b)
Gouvernements provinciaux ................................
c)
Banques ...........................
d)
Autres
établissements
membres de l’Association
canadienne des paiements
e)
Autres dépôts...................
2.
288 355 542
6 493 957
Total ............................................................... $
3.
Avances :
a)
Au gouvernement du
Canada ...............................
b)
Aux gouvernements
provinciaux.........................
c)
Aux établissements membres
de l’Association canadienne
des paiements .....................
294 849 499
487 744 160
Total ...............................................................
11 625 659
921 408 640
16 291 888
260 488 962
487 744 160
Total................................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
a)
Bons du Trésor du
Canada ............................
b)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par le
Canada, échéant dans les
trois ans ...........................
c)
Autres valeurs mobilières
émises ou garanties par le
Canada, n’échéant pas
dans les trois ans..............
d)
Valeurs mobilières émises ou garanties par une
province...........................
e)
Autres bons .....................
f)
Autres placements ...........
5 000 000
5.
10 241 381 841
Passif payable en devises étrangères :
a)
Au gouvernement du
Canada...........................
b)
À d’autres ......................
1 209 815 149
135 618 598
Total...............................................................
135 618 598
Divers .............................................................................
326 010 565
6 581 253 001
6.
14 006 042 332
1 852 215 782
Total ...............................................................
32 680 892 956
5.
Locaux de la Banque .......................................................
172 353 407
6.
Divers .............................................................................
1 030 705 048
Total ............................................................... $
34 666 545 070
Total.......................................................... $
34 666 545 070
NOTES COMPLÉMENTAIRES
RÉPARTITION, SELON L’ÉCHÉANCE, DES PLACEMENTS EN VALEURS MOBILIÈRES ÉMISES OU GARANTIES PAR LE CANADA,
N’ÉCHÉANT PAS DANS LES TROIS ANS (POSTE 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans ...................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans ........................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ..................................................................................................................................................
$
3 601 473 309
5 781 212 392
4 623 356 631
14 006 042 332
MONTANT TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES COMPRISES DANS LES POSTES 4a) À 4c) DE L’ACTIF CI-DESSUS, DÉTENUES EN VERTU DE
CONVENTIONS D’ACHAT ET DE REVENTE*
* Depuis le 10 novembre 1999, le montant des valeurs mobilières détenues en vertu de conventions d’achat et de revente n’est plus compris dans le poste 4 de
l’actif ci-dessus. Veuillez vous reporter aux notes suivantes.
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES ACHETÉES EN VERTU DE PRISES EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DE L’ACTIF :
$
ENCOURS TOTAL DES VALEURS MOBILIÈRES VENDUES EN VERTU DE CESSIONS EN PENSION ET COMPRISES DANS LA CATÉGORIE
DIVERS DU PASSIF :
$
565 069 432
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le comptable en chef suppléant
W. D. SINCLAIR
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Le gouverneur
G. G. THIESSEN
Ottawa, le 20 avril 2000
[19-1-o]
1386
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
Second Session, Thirty-Sixth Parliament
Deuxième session, trente-sixième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
October 16, 1999.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 16 octobre 1999.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
ROBERT MARLEAU
ROBERT MARLEAU
Clerk of the House of Commons
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1387
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of a Charity
Annulation d’enregistrement d’un organisme de bienfaisance
The following notice of proposed revocation was sent to the
charity listed below revoking it for failure to meet the parts of the
Income Tax Act as listed in this notice:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(b) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charity listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(b)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
L’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé à l’organisme de bienfaisance indiqué ci-après parce qu’il n’a pas respecté les parties de la Loi de l’impôt sur le revenu tel qu’il est
indiqué ci-dessous :
« Avis est donné par les présentes que, conformément a l’alinéa 168(1)b) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement de l’organisme de bienfaisance
mentionné ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)b) de cette Loi
et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à la
publication du présent avis dans la Gazette du Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
128904562RR0001
CENTRE CULTUREL DE L’ORDRE DE LA ROSE-CROIX A. M. O. R. C. DE MONTRÉAL
MONTRÉAL (QUÉ.)
NEIL BARCLAY
Director
Charities Division
Le directeur
Division des organismes de bienfaisance
NEIL BARCLAY
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of Charities
Annulation d’enregistrement d’organismes de bienfaisance
Following a request from the charities listed below to have
their status as a charity revoked, the following notice of proposed
revocation was sent:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(a) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(a)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
À la suite d’une demande présentée par les organismes de bienfaisance indiqués ci-après, l’avis d’intention de révocation suivant a été envoyé :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)a) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)a)
de cette Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en
vigueur à la publication du présent avis dans la Gazette du
Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
107359077RR0001
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE ST-DENIS,
SAINTE-FOY (QUÉ.)
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE
ST-MATHIEU, SAINTE-FOY (QUÉ.)
ROBERT LITTLE PUBLIC SCHOOL, ACTON, ONT.
PENTECOSTAL ASSEMBLY, CORMACK, NFLD.
PENTECOSTAL ASSEMBLY, FREDERICKTON,
NFLD.
THE SALVATION ARMY, COMMUNITY
RELATIONS & DEVELOPMENT SERVICES,
ST. JOHN’S, NFLD.
ALBERT SCHWEITZER UNITARIAN
UNIVERSALIST FELLOWSHIP, LONDON, ONT.
CENTRE MARCEL CHARLES ROY LES ENFANTS
DE L’UNIVERS INC./MARCEL-CHARLES ROY
CENTER CHILDREN OF THE WORLD INC.
SAINTE-LOUISE (QUÉ.)
CWA-CELEBRATION OF WOMEN IN THE ARTS,
EDMONTON, ALTA.
118887009RR0001
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : LES MALADIES DU COEUR, MONTRÉAL
(QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : L’INSTITUT DE RECHERCHES CLINIQUES
DE MONTRÉAL, MONTRÉAL (QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : LES PROJETS « FRANÇOIS- MICHELLE »,
MONTRÉAL (QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : LA MAISON JEAN LAPOINTE INC.,
MONTRÉAL (QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE: THE ATLANTIC SALMON FEDERATION,
MONTRÉAL (QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : FONDATION DE L’HÔTEL DIEU DE SOREL,
MONTRÉAL (QUÉ.)
DONATION PAR MONSIEUR ARTHUR SIMARD
RE : LA RECHERCHE SUR LE TRAITEMENT DE
LITHIUM, MONTRÉAL (QUÉ.)
107364168RR0001
107462301RR0005
107833394RR0051
107833394RR0111
107951618RR0059
118781418RR0001
118847813RR0001
118881283RR0001
118887017RR0001
118887025RR0001
118887033RR0001
118887041RR0001
118887058RR0001
118887066RR0001
1388
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
118917798RR0001
CHRISTIAN SCIENCE SOCIETY, MOOSE JAW,
SASK.
FONDATION ARTHUR SIMARD POUR LE
BÉNÉFICE DE « L’ARMÉE DU SALUT » SALVATION ARMY, MONTRÉAL (QUÉ.)
GUYSBOROUGH COUNTY RIGHT-TO-LIFE,
ISAAC’S HARBOUR, N.S.
LE MONASTÈRE DES RÉDEMPTORISTES,
AYLMER (QUÉ.)
RÉV. PÈRES RÉDEMPTORISTES, SAINTE-ANNEDE-BEAUPRÉ (QUÉ.)
LORETTE OUTRE-MER, ANCIENNE-LORETTE
(QUÉ.)
MOOSE CREEK UNITED CHURCH, MOOSE
CREEK, ONT.
THE BILL SOWALSKI SCHOLARSHIP FUND,
OTTAWA, ONT.
THE LENORE MCLEESE MEMORIAL FUND,
SAINT JOHN, N.B.
TRUST DE CHARITÉ DES EMPLOYÉS DE
BANQUE DE LA BANQUE D’ÉPARGNE DE CITÉ
ET DU DISTRICT DE MONTRÉAL, MONTRÉAL
(QUÉ.)
CANADIAN GIVE THE GIFT OF LITERACY
FOUNDATION, TORONTO, ONT.
THE OTTAWA RECOVERY CENTRE, NEPEAN,
ONT.
WENTWORTH LODGE AUXILIARY, DUNDAS,
ONT.
VICTORY CHRISTIAN FELLOWSHIP OF
ST. THOMAS INC., ST. THOMAS, ONT.
CENTRE D’ORGANISATION ET DE FORMATION
DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES EN
ENTREPRISES COLLECTIVES (COFTEC),
SOREL (QUÉ.)
GRACE COMMUNITY CHURCH, PINAWA, MAN.
ASSOCIATION DE SAUVETAGE DES
LAURENTIDES, SAINT-JÉRÔME (QUÉ.)
JESUS MISSION CHURCH, ETOBICOKE, ONT.
THE HASTINGS HERITAGE TRAIL
ASSOCIATION, BANCROFT, ONT.
FONDATION ARTHUR SIMARD - POUR LE
BÉNÉFICE DU CENTRE DE RECHERCHES
APPLIQUÉES DE RICHELIEU-YAMASKA,
MONTRÉAL (QUÉ.)
FONDATION ARTHUR SIMARD - POUR LE
BÉNÉFICE DE LA FONDATION DES
BÉNÉFICIAIRES DE L’HÔPITAL GÉNÉRAL DE
SOREL, MONTRÉAL (QUÉ.)
F. R. E. S. Q. FONDS DE RECHERCHE POUR
L’ÉTUDE DU SIDA DU QUÉBEC, MONTRÉAL
(QUÉ.)
VICTORIA CHILDREN’S BOOK FESTIVAL
SOCIETY, VICTORIA, B.C.
RAILWAY PARK SOCIETY OF BARRY’S BAY,
BARRY’S BAY, ONT.
MERCER UNION, A CENTRE FOR
CONTEMPORARY VISUAL ART, TORONTO,
ONT.
PLEASANT VALLEY PUBLIC SCHOOL TRUST
FUND, DUNDAS, ONT.
872298179RR0001
CLARENVILLE HIGH SCHOOL COMPUTER
FUND INC., COME BY CHANCE, NFLD.
LA MAISON, SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU
(QUÉ.)
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU
CONSEIL DE DESBIENS No 10942,
MONTRÉAL (QUÉ.)
TELECARE SOUTH YORK REGION,
THORNHILL, ONT.
NIAGARA FALLS SECONDARY SCHOOL
CHARITABLE TRUST, NIAGARA FALLS, ONT.
MARIE-VICTORIN COLLEGE, MONTRÉAL (QUÉ.)
VALLEY CORNERSTONE CHRISTIAN CHURCH,
LANGLEY, B.C.
GREATER GRACE TEMPLE, WINDSOR, ONT.
UKRAINIAN CATHOLIC EPISCOPAL
CORPORATION OF SASKATCHEWAN ST. PETER
& PAUL’S UKRAINIAN CATHOLIC CHURCH,
WROXTON, SASK.
THE MAPLEWOOD-MANOR ENDOWMENT
FUND, MISSION, B.C.
NOVA SCOTIA DIAL-A-LAW FOUNDATION,
HALIFAX, N.S.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU
CONSEIL DES AULNAIES 10116, MONTRÉAL
(QUÉ.)
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE
STE. GENEVIÈVE, SAINTE-FOY (QUÉ.)
CARL MCGREGOR BURSARY FOUNDATION,
PORTAGE LA PRAIRIE, MAN.
GRAMLICH MEMORIAL SCHOLARSHIP TRUST
FUND, HANNA, ALTA.
CUISINE COLLECTIVE CHARLES DE
FOUCAULD, SAINTE-ÉMÉLIE-DE-L’ÉNERGIE
(QUÉ.)
CASTLEGAR SENIORS’ MILLENNIA BUILDING
SOCIETY, CASTLEGAR, B.C.
COMITÉ DES ŒUVRES CHARITABLES DU
CONSEIL ST-JEAN-PORT-JOLI 7872, MONTRÉAL
(QUÉ.)
BRETON DETACHMENT VICTIMS SERVICES
SOCIETY, BRETON, ALTA.
ALLIANCE OF BREAST CANCER SURVIVORSCANADA ALLIANCE CANADIENNE DES
SURVIVANTES DU CANCER DU SEIN,
TORONTO, ONT.
VICTORY BIBLE COLLEGE, CALGARY, ALTA.
ART GIVES HOPE, OTTAWA, ONT.
BODIE FOUNDATION, VANCOUVER, B.C.
PRESBYTERIAN WOMEN’S MISSIONARY
SOCIETY, WESTERN DIVISION, VAUGHANST. PAUL’S WOMEN’S MISSIONARY SOCIETY
AUXILLIARY, ST. PAUL’S PRESBYTERIAN
CHURCH, WOODBRIDGE, ONT.
ONTARIO POLICE COLLEGE LIBRARY FUND,
AYLMER, ONT
CENTRE D’HÉBERGEMENT J.R. LE
BOUTHILLIER POUR HOMMES EN DIFFICULTÉ
FAMILIALE, CAP-SANTÉ (QUÉ.)
CENTRE DE RECHERCHE SUR L’ARTHRITE DE
QUÉBEC, SAINTE-FOY (QUÉ.)
118920586RR0001
118950005RR0001
118989276RR0004
118989276RR0005
119024610RR0001
119045490RR0001
119216000RR0001
119241933RR0001
119271880RR0001
129951463RR0001
130446867RR0001
130515992RR0001
131677270RR0001
134788488RR0001
135130086RR0001
136464658RR0001
140621012RR0001
140899147RR0001
140920752RR0001
140920984RR0001
141269720RR0001
866822281RR0001
867892366RR0001
868574161RR0001
868869025RR0001
869854042RR0001
872915566RR0001
873493241RR0001
886261197RR0001
886320399RR0001
886701390RR0001
887095552RR0001
887564144RR0001
889008199RR0001
889192175RR0001
889264040RR0001
889380994RR0001
889560843RR0001
889729398RR0001
890225048RR0001
890329048RR0001
890510621RR0001
890884661RR0001
891191942RR0001
891318941RR0001
891411142RR0001
891535544RR0001
892021247RR0001
892025644RR0001
892188046RR0001
893028167RR0001
898579271RR0001
THE WESTERN CHURCH OF VANCOUVER,
VANCOUVER, B.C.
NEIL BARCLAY
Director
Charities Division
Le directeur
Division des organismes de bienfaisance
NEIL BARCLAY
[19-1-o]
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1389
CANADA CUSTOMS AND REVENUE AGENCY
AGENCE DES DOUANES ET DU REVENU DU CANADA
INCOME TAX ACT
LOI DE L’IMPÔT SUR LE REVENU
Revocation of Registration of Charities
Annulation d’enregistrement d’organismes de bienfaisance
The registered charities listed below have amalgamated or
merged with other organizations and have requested that their
registration be revoked. Therefore, the following notice of proposed revocation has been sent to them, and is now being published according to the requirements of the Income Tax Act:
“Notice is hereby given, pursuant to paragraph 168(1)(a) of the
Income Tax Act, that I propose to revoke the registration of the
charities listed below and that by virtue of paragraph 168(2)(a)
thereof, the revocation of the registration is effective on the
date of publication of this notice in the Canada Gazette.”
Les organismes de bienfaisance enregistrés dont les noms
figurent ci-dessous ont fusionné avec d’autres organismes et ont
demandé que leur enregistrement soit révoqué. Par conséquent,
le Ministère leur a envoyé l’avis suivant qui est maintenant
publié conformément aux dispositions de la Loi de l’impôt sur le
revenu :
« Avis est donné par les présentes que, conformément à l’alinéa 168(1)a) de la Loi de l’impôt sur le revenu, j’ai l’intention
de révoquer l’enregistrement des organismes de bienfaisance
mentionnés ci-dessous en vertu de l’alinéa 168(2)a) de cette
Loi et que la révocation de l’enregistrement entre en vigueur à
la publication du présent avis dans la Gazette du Canada. »
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
Business Number
Numéro d’entreprise
Name/Nom
Address/Adresse
107621567RR0001
LES SŒURS DE L’ASSOMPTION DE LA SAINTE
VIERGE PROVINCE D’AMOS, NICOLET (QUÉ.)
LES SŒURS DE L’ASSOMPTION DE LA SAINTE
VIERGE PROVINCE DE NICOLET, NICOLET
(QUÉ.)
THE HAMILTON-WENTWORTH ROMAN
CATHOLIC SEPARATE SCHOOL BOARD,
HAMILTON, ONT.
THOMAS AND BEATRICE GILROY TRUST FOR
CHARITABLE FUND, WINNIPEG, MAN.
LES SŒURS DE L’ASSOMPTION DE LA SAINTE
VIERGE PROVINCE DE TROIS-RIVIÈRES,
NICOLET (QUÉ.)
LES SŒURS DE L’ASSOMPTION DE LA SAINTE
VIERGE PROVINCE DE DRUMMONDVILLE,
NICOLET (QUÉ.)
130196827RR0001
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE ST. JOSEPH
DE QUÉBEC, QUÉBEC (QUÉ.)
LA FABRIQUE DE LA PAROISSE DE NOTREDAME-DE-PITIÉ, QUÉBEC (QUÉ.)
CONSEIL SCOLAIRE FRANSASKOIS DE PRINCE
ALBERT, BELLEVUE (SASK.)
CFB GREENWOOD NON-PUBLIC FUNDS
EMPLOYEES’ CHARITY TRUST, GREENWOOD,
N.S.
CONSEIL SCOLAIRE FRANSASKOIS DE REGINA,
REGINA (SASK.)
CFB SHILO EMPLOYEES CHARITY TRUST,
OTTAWA, ONT.
119017663RR0001
119236784RR0001
119263374RR0001
128938735RR0001
130026198RR0001
130374093RR0001
140644725RR0001
886346592RR0001
890805542RR0001
890818446RR0001
NEIL BARCLAY
Director
Charities Division
Le directeur
Division des organismes de bienfaisance
NEIL BARCLAY
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications,
including additional locations and addresses where the complete
files may be examined. The relevant material, including the notices and applications, is available for viewing during normal
business hours at the following offices of the Commission:
— Central Building, Les Terrasses de la Chaudière, 1 Promenade
du Portage, Ground Floor, Hull, Quebec K1A 0N2, (819)
997-2429 (Telephone), 994-0423 (TDD), (819) 994-0218
(Facsimile);
— Bank of Commerce Building, Suite 1007, 1809 Barrington
Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902) 426-7997
(Telephone), 426-6997 (TDD), (902) 426-2721 (Facsimile);
— Kensington Building, Suite 1810, 275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone),
983-8274 (TDD), (204) 983-6317 (Facsimile);
AVIS AUX INTÉRESSÉS
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des
demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter
les dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Édifice central, Les Terrasses de la Chaudière, 1, promenade
du Portage, Rez-de-chaussée, Hull (Québec) K1A 0N2, (819)
997-2429 (téléphone), 994-0423 (ATS), (819) 994-0218
(télécopieur);
— Édifice de la Banque de Commerce, Pièce 1007, 1809, rue
Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8, (902)
426-7997 (téléphone), 426-6997 (ATS), (902) 426-2721
(télécopieur);
— Édifice Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
983-8274 (ATS), (204) 983-6317 (télécopieur);
1390
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
— 530–580 Hornby Street, Vancouver, British Columbia V6C
3B6, (604) 666-2111 (Telephone), 666-0778 (TDD), (604)
666-8322 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 405 De Maisonneuve
Boulevard E, 2nd Floor, Suite B2300, Montréal, Quebec, H2L
4J5, (514) 283-6607 (Telephone), 283-8316 (TDD), (514)
283-3689 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, 55 St. Clair Avenue E,
Suite 624, Toronto, Ontario M4T 1M2, (416) 952-9096
(Telephone), (416) 954-6343 (Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Cornwall Professional
Building, Room 103, 2125 11th Avenue, Regina, Saskatchewan S4P 3X3, (306) 780-3422 (Telephone), (306) 780-3319
(Facsimile);
— C.R.T.C. Documentation Centre, Scotia Place Tower Two,
19th Floor, Suite 1909, 10060 Jasper Avenue, Edmonton, Alberta T5J 3R8, (780) 495-3224 (Telephone), (780) 495-3214
(Facsimile).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
Secretary General
— 530-580, rue Hornby, Vancouver (Colombie-Britannique)
V6C 3B6, (604) 666-2111 (téléphone), 666-0778 (ATS),
(604) 666-8322 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 405, boulevard de
Maisonneuve Est, 2e étage, Bureau B2300, Montréal (Québec)
H2L 4J5, (514) 283-6607 (téléphone), 283-8316 (ATS), (514)
283-3689 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., 55, avenue St. Clair
Est, Bureau 624, Toronto (Ontario) M4T 1M2, (416) 9529096 (téléphone), (416) 954-6343 (télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Édifice Cornwall Professional, Pièce 103, 2125, 11e Avenue, Regina (Saskatchewan) S4P 3X3, (306) 780-3422 (téléphone), (306) 780-3319
(télécopieur);
— Centre de documentation du C.R.T.C., Scotia Place Tower
Two, 19e étage, Bureau 1909, 10060, avenue Jasper, Edmonton (Alberta) T5J 3R8, (780) 495-3224 (téléphone), (780)
495-3214 (télécopieur).
Les interventions doivent parvenir au Secrétaire général, Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes,
Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie conforme
a été envoyée à la requérante, avant la date limite d’intervention
mentionnée dans l’avis.
Secrétaire général
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ciaprès en s’adressant au CRTC.
2000-105
2000-105
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Radio communautaire Kapnord inc.
Kapuskasing and Smooth Rock Falls, Ontario
Approved — Addition of an FM transmitter at Smooth Rock Falls
for the radio progamming undertaking CKGN-FM Kapuskasing.
Radio communautaire Kapnord inc.
Kapuskasing et Smooth Rock Falls (Ontario)
Approuvé — Ajout d’un émetteur FM à Smooth Rock Falls pour
l’entreprise de programmation de radio CKGN-FM Kapuskasing.
2000-106
2000-106
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Edmundston Radio Limited
Edmundston and Grand Falls, New Brunswick
Approved — Addition of an FM transmitter at Grand Falls, for
the radio programming undertaking of CJEM-FM Edmundston.
Edmundston Radio Limited
Edmundston et Grand-Sault (Nouveau-Brunswick)
Approuvé — Ajout d’un émetteur FM à Grand-Sault pour
l’entreprise de programmation de radio CJEM-FM Edmundston.
2000-107
2000-107
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Radio Mégantic ltée
Thetford Mines and Disraeli, Quebec
Approved — Addition of an FM transmitter Disraeli, for the radio
programming undertaking of CKLD-FM Thetford Mines.
Radio Mégantic ltée
Thetford Mines et Disraeli (Québec)
Approuvé — Ajout d’un émetteur FM à Disraeli pour l’entreprise
de programmation de radio CKLD-FM Thetford Mines.
2000-108
April 20, 2000
Corus Radio Company
Calgary and Banff, Alberta
Approved — Addition of an FM transmitter at Banff for the radio
programming undertaking of CKRY-FM Calgary.
2000-108
Le 20 avril 2000
Corus Radio Company
Calgary et Banff (Alberta)
Approuvé — Ajout d’un émetteur FM à Banff pour l’entreprise
de programmation de radio CKRY-FM Calgary.
Le 6 mai 2000
2000-109
Gazette du Canada Partie I
April 20, 2000
2000-109
1391
Le 20 avril 2000
Monarch Cablesystems Ltd.
Medicine Hat, Alberta
Approved — Authorization to distribute CKEM-TV (IND) Edmonton, CICT-TV (IND) Calgary and CJON-TV (CTV)
St. John’s, as part of a discretionary tier of the cable distribution
undertaking serving Medicine Hat.
Monarch Cablesystems Ltd.
Medicine Hat (Alberta)
Approuvé — Autorisation de distribuer CKEM-TV (IND) Edmonton, CICT-TV (IND) Calgary et CJON-TV (CTV) St. John’s
à un volet facultatif de l’entreprise de distribution par câble qui
dessert Medicine Hat.
2000-110
2000-110
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Ram River Cablesystems Ltd.
Brooks, Alberta
Approved — Authorization to distribute CKEM-TV (IND) Edmonton and CJON-TV (CTV) St. John’s, as part of a discretionary tier of the cable distribution undertaking serving Brooks.
Ram River Cablesystems Ltd.
Brooks (Alberta)
Approuvé — Autorisation de distribuer CKEM-TV (IND) Edmonton et CJON-TV (CTV) St. John’s à un volet facultatif de
l’entreprise de distribution par câble qui dessert Brooks.
2000-111
2000-111
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Canadian Broadcasting Corporation
Québec, Quebec
Renewed — Broadcasting licence for the radio programming
undertaking CBVE-FM Québec and its transmitters, from September 1, 2000, to August 31, 2001.
Société Radio-Canada
Québec (Québec)
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation de radio CBVE-FM Québec et ses émetteurs, du
1er septembre 2000 au 31 août 2001.
2000-112
2000-112
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
2953285 Canada Inc.
Across Canada
Renewed — Broadcasting licence for the English-language specialty programming undertaking Discovery Channel, from September 1, 2000, to August 31, 2001.
2953285 Canada Inc.
L’ensemble du Canada
Renouvelé — Licence de radiodiffusion de l’entreprise de programmation d’émissions spécialisées de langue anglaise Discovery Channel, du 1er septembre 2000 au 31 août 2001.
2000-113
2000-113
April 20, 2000
Le 20 avril 2000
Country Broadcasting Corp.
Black Creek, British Columbia
Revocation of the licence for the radiocommunication distribution undertaking serving Black Creek.
Country Broadcasting Corp.
Black Creek (Colombie-Britannique)
Révocation de la licence relativement à l’entreprise de distribution de radiocommunication qui dessert Black Creek.
2000-114
2000-114
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cablesystems Georgian Bay Limited
Collingwood; Midland, etc., Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cablesystems Georgian Bay Limited
Collingwood; Midland, etc. (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-115
2000-115
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Ottawa Limited/Limitée
Ottawa East; Ottawa West; and Carp, Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Ottawa Limited/Limitée
Ottawa-Est; Ottawa-Ouest; et Carp (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-116
2000-116
April 27, 2000
Rogers Cable Inc.
Part of Toronto (Mississauga/Peel); etc., Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
Secteur de Toronto (Mississauga/Peel); etc. (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
1392
2000-117
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
April 27, 2000
2000-117
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
London North, Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cable Inc.
London-Nord (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-118
2000-118
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
St. Thomas; and Strathroy, Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with two programming services.
Rogers Cable Inc.
St. Thomas; et Strathroy (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre deux services de
programmation.
2000-119
2000-119
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
Tillsonburg, Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cable Inc.
Tillsonburg (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-120
2000-120
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
Woodstock, Beachville and Ingersoll Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with two programming services.
Rogers Cable Inc.
Woodstock, Beachville et Ingersoll (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre deux services de
programmation.
2000-121
2000-121
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
Vancouver; Coquitlam, etc., British Columbia
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cable Inc.
Vancouver; Coquitlam, etc. (Colombie-Britannique)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-122
2000-122
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cable Inc.
London South, Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cable Inc.
London-Sud (Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-123
2000-123
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Rogers Cablesystems Ontario Limited
Part of Toronto (Etobicoke/Mississauga); Ajax; and Guelph,
Ontario
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Rogers Cablesystems Ontario Limited
Secteur de Toronto (Etobicoke/Mississauga); Ajax; et Guelph
(Ontario)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-124
2000-124
April 27, 2000
Vidéotron (Laurentian) Ltd.
Lachute, Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Le 27 avril 2000
Vidéotron (Laurentien) ltée
Lachute (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
Le 6 mai 2000
2000-125
Gazette du Canada Partie I
April 27, 2000
2000-125
1393
Le 27 avril 2000
Vidéotron (Laurentian) Ltd.
Hull, Aylmer and Gatineau, Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with two programming services.
Vidéotron (Laurentien) ltée
Hull, Aylmer et Gatineau (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre deux services de
programmation.
2000-126
2000-126
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Vidéotron ltée
Montréal, Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
Vidéotron ltée
Montréal (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-127
2000-127
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
Vidéotron ltée
Québec; Victoriaville; and Cap-de-la-Madeleine, Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with two programming services.
Vidéotron ltée
Québec; Victoriaville; et Cap-de-la-Madeleine (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre deux services de
programmation.
2000-128
2000-128
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
CF Cable TV Inc.
Montréal, Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
CF Cable TV Inc.
Montréal (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-129
2000-129
April 27, 2000
Le 27 avril 2000
TDM Newco inc.
Terrebonne, Mascouche, etc., Quebec
Approved — Licence amendment that will allow the licensee to
continue channel sharing with various programming services.
TDM Newco inc.
Terrebonne, Mascouche, etc. (Québec)
Approuvé — Modification de licence permettant à la titulaire
de continuer le partage de canaux entre divers services de
programmation.
2000-130
2000-130
April 28, 2000
Le 28 avril 2000
La Coopérative de Câblodistribution de Saint-Fidèle
Saint-Fidèle, Québec
Approved — Application to be relieved, by condition of licence,
from the requirement to delete the duplicate programming from
CFTM-TV Montréal or to substitute therefor the local service of
CIMT-TV Rivière-du-Loup, when the programming is identical.
La Coopérative de Câblodistribution de Saint-Fidèle
Saint-Fidèle (Québec)
Approuvé — Demande visant à être relevée, par condition de
licence, de l’obligation de supprimer les émissions identiques de
CFTM-TV Montréal ou d’y substituer le service local CIMT-TV
Rivière-du-Loup lorsque la programmation est identique.
2000-131
2000-131
April 28, 2000
Le 28 avril 2000
5191991 B.C. Ltd.
Rimouski, Quebec
Approved — Broadcasting licence for a French-language FM
radio programming undertaking at Rimouski, expiring August 31,
2006.
5191991 B.C. Ltd.
Rimouski (Québec)
Approuvé — Licence de radiodiffusion afin d’exploiter, à Rimouski, une entreprise de programmation de radio FM de langue
française, expirant le 31 août 2006.
2000-132
2000-132
April 28, 2000
Russel C. Cook, on behalf of a non-profit corporation to be
incorporated
Opaskwayak Cree Nation (The Pas), Manitoba
Approved — Broadcasting licence for a Native- and Englishlanguage FM radio programming undertaking at Opaskwayak
Cree Nation near The Pas, expiring August 31, 2006.
Le 28 avril 2000
Russel C. Cook, au nom d’une société sans but lucratif devant
être constituée
Opaskwayak Cree Nation (The Pas) [Manitoba]
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation
d’une entreprise de programmation de radio FM de langues autochtone et anglaise à Opaskwayak Cree Nation près de The Pas,
expirant le 31 août 2006.
1394
Canada Gazette Part I
2000-133
May 6, 2000
April 28, 2000
2000-133
Le 28 avril 2000
L’Association franco-culturelle de Yellowknife
Yellowknife, Northwest Territories
Approved — Broadcasting licence for a French-language FM
community radio programming undertaking at Yellowknife, expiring August 31, 2006.
L’Association franco-culturelle de Yellowknife
Yellowknife (Territoires de Nord-Ouest)
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation, à
Yellowknife, d’une entreprise de programmation de radio FM
communautaire de langue française, expirant le 31 août 2006.
2000-134
2000-134
April 28, 2000
Le 28 avril 2000
The Partners of Northwestern Radio Partnership
(Dekkerco Holdings Ltd., 587681 Saskatchewan Ltd. and
587680 Saskatchewan Ltd.)
North Battleford, Saskatchewan
Approved — Broadcasting licence for an English-language FM
radio programming undertaking at North Battleford, expiring
August 31, 2005.
Les associés de Northwestern Radio Partnership
(Dekkerco Holdings Ltd., 587681 Saskatchewan Ltd. et
587680 Saskatchewan Ltd.)
North Battleford (Saskatchewan)
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation, à
North Battleford, d’une entreprise de programmation de radio FM
de langue anglaise, expirant le 31 août 2005.
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2000-3-1
AUDIENCE PUBLIQUE 2000-3-1
The Commission announces that, at the request of the applicant, the following item is withdrawn from the agenda of the
public hearing to be held on May 9, 2000, at Kingston, Ontario
and is rescheduled on the agenda of the public hearing commencing on June 27, 2000, at 9 a.m. (Issue No. 2), at the Holiday Inn
Select, 99 Viger Avenue W, Montréal, Quebec:
Le Conseil annonce qu’à la demande de la requérante, l’article
suivant est retiré de l’ordre du jour de l’audience publique qui se
tiendra à Kingston (Ontario) le 9 mai 2000 et est reporté à celui
de l’audience publique qui aura lieu à partir du 27 juin 2000, à
9 h (deuxième partie), au Holiday Inn Select, 99, avenue Viger
Ouest, Montréal (Québec) :
Quebec Region
Région du Québec
20. Saint-Nicolas, Quebec
Yves Sauvé
For a broadcasting licence to carry on a French-language AM
radio programming undertaking at Saint-Nicolas. The new
station would operate on frequency 1 060 kHz (Class B) with
a transmitter power of 10 000 watts day and night.
20. Saint-Nicolas (Québec)
Yves Sauvé
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion visant l’exploitation d’une entreprise de programmation AM de langue
française à Saint-Nicolas. La nouvelle station serait exploitée
à la fréquence 1 060 kHz (classe B) avec une puissance
d’émission diurne et nocturne de 10 000 watts.
Le 28 avril 2000
April 28, 2000
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC HEARING 2000-3-2
AUDIENCE PUBLIQUE 2000-3-2
Further to its Notice of Public Hearing CRTC 2000-3 dated
April 19, 2000, relating to its public hearing which will be held
on June 27, 2000, at 9 a.m., at the Holiday Inn Select, 99 Viger
Avenue W, Montréal, Quebec, the Commission announces that
the following item is amended. The location where the application may be examined is as follows:
Issue No. 1 — Item 9
Katinniq (Raglan Mine), Quebec
Maryann Van Walleghem
For a broadcasting licence to carry on a radiocommunication
distribution undertaking at Katinniq (Raglan Mine), to distribute in non-encrypted mode, by using one radio transmitter operating on frequency 88.5 MHz (channel 203) with an effective
À la suite de son avis d’audience publique CRTC 2000-3 du
19 avril 2000 relativement à l’audience publique qui aura lieu le
27 juin 2000, à 9 h, au Holiday Inn Select, 99, avenue Viger
Ouest, Montréal (Québec), le Conseil annonce que l’article suivant est modifié. L’endroit où la demande peut être examinée est
le suivant :
Première partie — Article 9
Katinniq (Mine Raglan) [Québec]
Maryann Van Walleghem
En vue d’obtenir une licence de radiodiffusion visant l’exploitation d’une entreprise de distribution de radiocommunication à Katinniq (Mine Raglan) afin de distribuer, sous forme
non codée, en utilisant un émetteur radiophonique à la
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
radiated power of 100 watts, the programming of CITE-FM
Montréal, Quebec.
April 28, 2000
1395
fréquence 88,5 MHz (canal 203) avec une puissance rayonnée
de 100 watts, le service de programmation de CITE-FM Montréal (Québec).
Le 28 avril 2000
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
PUBLIC NOTICE 2000-38-1
AVIS PUBLIC 2000-38-1
Suspension of Process with Respect to Minority Official
Language Specialty Services
Report du processus public relatif aux services spécialisés dans
la langue officielle de la minorité
In Public Notice CRTC 2000-38 dated March 10, 2000, the
Commission called for comments on a proposed policy with respect to the specialty services available to cable subscribers
across Canada. Comments were to be received by the Commission not later than May 10, 2000.
The intended effect of the proposals contained in that notice
was to increase the availability of minority official language specialty services.
On April 6, 2000, the Commission received an Order in
Council (OIC). The OIC requests that the Commission seek
comments from the public on various matters pertaining to
French-language broadcasting services available in French linguistic minority communities, and report no later than the end of
December 2000.
In view of the above, the process initiated in Public Notice
2000-38 is hereby suspended. The Commission will announce at
a later date a further process to take into account the additional
issues raised in the OIC.
In Public Notice 2000-38 the Commission stated that, following consideration of comments received, it expected to implement
its final policy on increasing the availability of minority official
language specialty services through amendments to the Broadcasting Distribution Regulations that would come into force in
the spring of 200l. The Commission considers that implementation in the spring of 2001 remains feasible.
Dans l’avis public CRTC 2000-38 du 10 mars 2000, le Conseil
a lancé un appel d’observations sur un projet de politique relatif
aux services spécialisés offerts aux abonnés du câble au Canada.
Les observations devaient être présentées au Conseil au plus tard
le 10 mai 2000.
Les propositions contenues dans l’avis visaient à accroître la
disponibilité des services spécialisés dans la langue officielle de
la minorité.
Le 6 avril 2000, le Conseil a reçu un décret du gouverneur en
conseil (le décret). Le décret demande au Conseil de consulter le
public sur diverses questions ayant trait aux services de radiodiffusion de langue française disponibles dans les collectivités où on
retrouve une minorité de langue française, et de faire rapport au
plus tard à la fin décembre 2000.
À la lumière de ce qui précède, le processus enclenché par
l’avis public 2000-38 est reporté. Le Conseil annoncera plus tard
la date de reprise du processus, qui tiendra compte des nouvelles
questions soulevées dans le décret.
Dans l’avis public 2000-38 le Conseil a déclaré qu’après examen des observations reçues, il se proposait de mettre en œuvre
sa politique définitive sur l’accroissement de la disponibilité de
services spécialisés dans la langue officielle de la minorité, par
voie de modifications au Règlement sur la distribution de radiodiffusion qui entreraient en vigueur au printemps 2001. Le
Conseil est d’avis que la mise en œuvre au printemps 2001 est
toujours réalisable.
Le 20 avril 2000
April 20, 2000
[19-1-o]
[19-1-o]
COMPETITION TRIBUNAL
TRIBUNAL DE LA CONCURRENCE
COMPETITION ACT
LOI SUR LA CONCURRENCE
Application for Orders
Demande d’ordonnances
Notice is hereby given that on April 26, 2000, an application
under section 92 of the Competition Act, R.S.C. 1985, c. C-34,
was filed with the undersigned at the Competition Tribunal by the
Commissioner of Competition under the Competition Act, in the
matter of the acquisition by Canadian Waste Services Inc. of certain assets of Browning-Ferris Industries Ltd., a company engaged in the solid waste business. The respondents in this application are Canadian Waste Services Holdings Inc., Canadian
Waste Services Inc., and Waste Management, Inc.
Avis est par les présentes donné qu’une demande a été déposée
auprès de la soussignée au Tribunal de la concurrence, le 26 avril
2000, en vertu de l’article 92 de la Loi sur la concurrence, L.R.C.
1985, ch. C-34, par le commissaire de la concurrence, nommé en
vertu de la Loi sur la concurrence, dans l’affaire de l’acquisition
par Canadian Waste Services Inc. de certains éléments d’actif de
Browning-Ferris Industries Ltd., une société exploitant une entreprise de déchets solides. Les défenderesses visées par cette demande sont Canadian Waste Services Holdings Inc., Canadian
Waste Services Inc., et Waste Management, Inc.
Détails des ordonnances demandées :
a) une ou plusieurs ordonnances fondées sur l’article 92 de la
Loi enjoignant aux défenderesses de se départir de la décharge
Particulars of the orders sought:
(a) an order or orders against the respondents pursuant to section 92 of the Act requiring the respondents to divest the Ridge
1396
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
landfill facility at Blenheim, Ontario, together with all associated business, shares and assets;
(b) an order or orders against the respondents pursuant to section 92 of the Act requiring the respondents to divest such further or other shares or assets as the Tribunal considers necessary to address the substantial lessening or prevention of
competition which is likely to result from the respondents’ acquisition of the Ridge landfill facility; and
(c) such further and other final or interim orders that may be
appropriate.
Notice is hereby given that any requests for leave to intervene
in this matter must be filed with the Registrar on or before June 5,
2000.
The notice of application and accompanying documents may
be examined at the Registry of the Tribunal or a copy may be
obtained on the Competition Tribunal Web site at http://www.cttc.gc.ca. Requests for information regarding this application or
the procedures of the Tribunal should be addressed to the Deputy
Registrar, Competition Tribunal, Royal Bank Centre, Suite 600,
90 Sparks Street, Ottawa, Ontario K1P 5B4. (613) 957-3172.
Ridge située à Blenheim, en Ontario, ainsi que de la totalité des
entreprises, actions et éléments d’actif connexes;
b) une ou plusieurs ordonnances fondées sur l’article 92 de la
Loi enjoignant aux défenderesses de se départir de tout autre
élément d’actif ou toute autre action, selon ce que le Tribunal
estime nécessaire afin de remédier à la diminution sensible ou
à l’empêchement de la concurrence qui résultera vraisemblablement de l’acquisition par les défenderesses de la décharge
Ridge;
c) toute autre ordonnance définitive ou provisoire jugée
indiquée.
Toute demande d’autorisation d’intervenir dans cette affaire
doit être déposée auprès du registraire au plus tard le 5 juin 2000.
MONIQUE SÉGUIN
Registrar
L’avis de demande et les documents d’accompagnement peuvent être examinés au greffe du Tribunal. Il est possible d’obtenir
une copie sur le site Web du Tribunal de la concurrence à
l’adresse http://www.ct-tc.gc.ca. Toute demande de renseignements relative à la présente demande ou aux procédures du Tribunal doit être adressée soit par écrit au Registraire adjoint, Tribunal de la concurrence, Centre de la Banque royale, Pièce 600,
90, rue Sparks, Ottawa (Ontario) K1P 5B4, soit par téléphone en
composant le numéro (613) 957-3172.
Le 28 avril 2000
Le registraire
MONIQUE SÉGUIN
[19-1-o]
[19-1-o]
April 28, 2000
NATIONAL FARM PRODUCTS COUNCIL
CONSEIL NATIONAL DES PRODUITS AGRICOLES
FARM PRODUCTS AGENCIES ACT
LOI SUR LES OFFICES DES PRODUITS AGRICOLES
Public Hearing to Inquire into the Merits of Establishing a
Canadian Beef Cattle Research, Market Development and
Promotion Agency
Audience publique dans le cadre d’une enquête sur le bien-fondé
de la création d’un office canadien de recherche, de
développement des marchés et de promotion pour les
bovins de boucherie
Hearing Dates and Locations
Dates et endroits de l’audience
The National Farm Products Council hereby tenders notice that
sittings of the public hearing to inquire into the merits of establishing a Canadian beef cattle research, market development and
promotion agency will commence at 10 a.m. (local time), at the
places and on the dates specified below:
Le Conseil national des produits agricoles donne, par les présentes, avis que les séances de l’audience publique dans le cadre
d’une enquête sur le bien-fondé de la création d’un office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion pour les bovins de boucherie commenceront à 10 h (heure
locale), aux endroits et dates indiqués ci-dessous :
May 26, 2000
May 30, 2000
June 6, 2000
— Sheraton Cavalier Hotel
2620 – 32nd Avenue NE
Calgary, Alberta
— Regal Constellation Hotel
900 Dixon Road
Etobicoke, Ontario
— Holiday Inn Point-Claire
6700 Trans-Canada Highway
Pointe-Claire, Quebec
Anyone who would like to make a presentation is asked to advise the Hearing Secretary before the beginning of the hearing, at
the contact numbers given below.
Opportunity for comments from the floor will be given during
each hearing session, time permitting.
Le 26 mai 2000
Le 30 mai 2000
Le 6 juin 2000
— Hôtel Sheraton Cavalier
2620, 32e Avenue Nord-Est
Calgary (Alberta)
— Hôtel Regal Constellation
900, chemin Dixon
Etobicoke (Ontario)
— Holiday Inn Pointe-Claire
6700, autoroute Trans-Canada
Pointe-Claire (Québec)
Toute personne intéressée à faire une présentation est priée
d’aviser avant le début de l’audience la secrétaire des audiences
dont les coordonnées figurent à dessous.
Si le temps le permet, les personnes désirant offrir leurs commentaires pourront le faire au cours de chaque session de
l’audience.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1397
Filing Written Replies
Déposition des réponses écrites
Take notice that the final date for filing written replies to submissions with the National Farm Products Council, Canada
Building, 10th Floor, 344 Slater Street, Ottawa, Ontario K1R 7Y3
is close of business on June 1, 2000.
All correspondence and enquiries should be addressed to
Carola McWade, Hearing Secretary, at (613) 995-9697 (Telephone), (613) 995-2097 (Facsimile) or mcwadec@em.agr.ca
(Electronic mail).
Veuillez tenir compte que les réponses écrites aux exposés doivent être déposées auprès du Conseil national des produits agricoles, Édifice Canada, 10e étage, 344, rue Slater, Ottawa (Ontario) K1R 7Y3, au plus tard à la fermeture des bureaux le 1er juin
2000.
Toute correspondance ou demande de renseignements devrait
être adressée à la secrétaire de l’audience, Carola McWade, par
téléphone au (613) 995-9697, par télécopieur au (613) 995-2097
ou par courrier électronique à l’adresse mcwadec@em.agr.ca.
[19-1-o]
[19-1-o]
YUKON TERRITORY WATER BOARD
OFFICE DES EAUX DU TERRITOIRE DU YUKON
YUKON WATERS ACT
LOI SUR LES EAUX DU YUKON
Public Hearing
Audience publique
Pursuant to subsections 21(2), 23(1) and 23(2) of the Yukon
Waters Act, the Yukon Territory Water Board will hold a public hearing on the following application for a water licence on
June 14, 2000, at Whitehorse, Yukon.
Conformément aux paragraphes 21(2), 23(1) et 23(2) de la Loi
sur les eaux du Yukon, l’Office des eaux du Territoire du Yukon
tiendra une audience publique au sujet de la demande suivante de
permis d’utilisation des eaux, le 14 juin 2000, à Whitehorse
(Yukon).
Number / Numéro
Type
Applicant / Requérant
Water source / Source d’eau
MN99-028
Municipal/
Municipale
Government of Yukon, at Carcross/
Gouvernement du Yukon, à Carcross
Bennet Lake and groundwater/
Lac Bennet et eau souterraine
DALE EFTODA
Chairman
Les personnes intéressées peuvent examiner la demande et se
procurer un exemplaire des règles de l’Office concernant les audiences publiques au bureau de l’Office, situé au 419, chemin
Range, Bureau 106, Whitehorse (Yukon) Y1A 3V1, (867) 6673980 (téléphone), (867) 668-3628 (télécopieur).
Toute personne qui désire présenter des observations à
l’audience doit déposer auprès de l’Office avant midi, le 2 juin
2000, un avis signé d’intention d’intervenir exposant clairement
sa position et indiquant si elle a l’intention de se présenter et
d’intervenir au cours de l’audience publique.
Si, à la date et l’heure limites des interventions, aucun avis
d’intention d’intervenir n’a été reçu, l’Office peut annuler
l’audience publique.
Le président
DALE EFTODA
[19-1-o]
[19-1-o]
Interested persons may review the application and obtain
copies of the Board’s Rules of Procedure for Public Hearings at
the Water Board office located at 419 Range Road, Suite 106,
Whitehorse, Yukon Y1A 3V1, (867) 667-3980 (Telephone),
(867) 668-3628 (Facsimile).
Any person who wishes to make representation in connection
with this matter shall file with the Board by 12 p.m., June 2,
2000, a signed notice of intent to intervene setting out a clear
statement of their position and whether or not they intend to appear and make presentations at the public hearing.
If no notice of intent to intervene is received by the intervention deadline, the Board may cancel the public hearing.
1398
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ACF INDUSTRIES INCORPORATED
ACF INDUSTRIES INCORPORATED
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 14, 2000, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Supplement No. 15 dated as of April 14, 2000, to Loan,
Chattel Mortgage and Security Agreement dated as of May 24,
1994, between ACF Industries, Incorporated, as Debtor, and
European American Bank, as Secured Party, relating to 61 cars;
2. Supplement No. 6 dated as of April 14, 2000, to Security
Agreement — Chattel Mortgage dated as of March 6, 1996,
between ACF Industries, Incorporated, as Debtor, and National
Bank of Canada, as Secured Party, relating to 118 cars;
3. Supplement No. 3 dated as of April 14, 2000, to Amended
and Restated Security Agreement dated as of November 10,
1999, between ACF Industries, Incorporated, as Debtor, and
Mercantile Bank National Association, as Secured Party, relating to 169 cars;
4. Partial Release of Security Interest by Mercantile Bank National Association dated April 14, 2000;
5. Bill of Sale dated April 14, 2000, by ACF Industries, Incorporated, as Transferor, to Shippers First LLC, as Transferee,
relating to 546 cars; and
6. Assignment of Assumption Agreement dated April 14, 2000,
by ACF Industries, Incorporated, as Transferor, and Shippers
First LLC, as Transferee, relating to 546 cars.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 14 avril 2000 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Quinzième supplément en date du 14 avril 2000 à l’accord
de prêt, à l’hypothèque mobilière et au contrat de garantie en
date du 24 mai 1994 entre la ACF Industries, Incorporated, en
qualité de débiteur, et la European American Bank, en qualité
de créancier, concernant 61 wagons;
2. Sixième supplément en date du 14 avril 2000 au contrat de
garantie (hypothèque mobilière) en date du 6 mars 1996 entre
la ACF Industries, Incorporated, en qualité de débiteur, et la
National Bank of Canada, en qualité de créancier, concernant
118 wagons;
3. Troisième supplément en date du 14 avril 2000 au contrat de
garantie (hypothèque mobilière) modifié et redressé en date du
10 novembre 1999 entre la ACF Industries, Incorporated, en
qualité de débiteur, et la Mercantile Bank National Association, en qualité de créancier, concernant 169 wagons;
4. Mainlevée partielle de la garantie par la Mercantile Bank
National Association en date du 14 avril 2000;
5. Contrat de vente en date du 14 avril 2000 par la ACF Industries, Incorporated, en qualité de cédant, en faveur de la Shippers First LLC, en qualité de cessionnaire, concernant
546 wagons;
6. Contrat de cession et de prise en charge en date du 14 avril
2000 entre la ACF Industries, Incorporated, en qualité de cédant, et la Shippers First LLC, en qualité de cessionnaire, concernant 546 wagons.
April 14, 2000
Le 14 avril 2000
AIRD & BERLIS
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
AIRD & BERLIS
[19-1-o]
[19-1-o]
ANN FULTON
ANN FULTON
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Ann Fulton hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the
work described herein. Under section 9 of the said Act, Ann
Fulton has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at
Vancouver, British Columbia, and in the office of the District
Registrar of the Land Registry District of Victoria, at Victoria,
British Columbia, under deposit number EP32503, a description
of the site and plans of an off-bottom oyster culture in the northeast corner of the Gorge Harbour, at Gorge Harbour, Cortes Island, British Columbia, in front of Lot. No. 517 Sayward Land
District LBF1403059.
Ann Fulton donne avis, par les présentes, qu’une demande a
été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu
de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après.
Ann Fulton a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès
du ministre des Pêches et des Océans, à Vancouver (ColombieBritannique), et au bureau de la publicité des droits du district
d’enregistrement de Victoria, à Victoria (Colombie-Britannique),
sous le numéro de dépôt EP32503, une description de l’emplacement et les plans d’une ostréiculture en suspension dans la
section nord-est du havre de Gorge Harbour, île Cortes
(Colombie-Britannique), en face du lot portant l’inscription 517
Sayward Land District LBF1403059.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1399
date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
350–555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia
V6B 5G3.
Cortes Island, April 25, 2000
ANN FULTON
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest, Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Île Cortes, le 25 avril 2000
ANN FULTON
[19-1-o]
[19-1-o]
ASSOCIATES FINANCIAL LIFE INSURANCE COMPANY
ASSOCIATES FINANCIAL LIFE INSURANCE COMPANY
APPLICATION FOR AN ORDER
DEMANDE D’ORDONNANCE
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 580 of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that
Associates Financial Life Insurance Company (“Associates”), a
company with its head office in Irving, Texas, intends to make an
application to the Superintendent of Financial Institutions for an
order approving the insuring in Canada of life risks.
ANTHONY MILES
Chief Agent
Avis est par les présentes donné, en vertu des dispositions de
l’article 580 de la Loi sur les sociétés d’assurances, L.C. (1991),
ch. 47, que la Associates Financial Life Insurance Company
(la « Associates »), une compagnie dont le siège social est situé à
Irving, au Texas, a l’intention de présenter une demande d’ordonnance au surintendant des institutions financières l’autorisant à
offrir de l’assurance-vie au Canada.
Le 15 avril 2000
L’agent principal
ANTHONY MILES
[16-4-o]
[16-4]
April 15, 2000
BANQUE NATIONALE DE PARIS (CANADA)
BANQUE NATIONALE DE PARIS (CANADA)
PARIBAS BANK OF CANADA
BANQUE PARIBAS DU CANADA
APPLICATION FOR AMALGAMATION
DEMANDE DE FUSION
Notice is hereby given that Banque Nationale de Paris
(Canada) and Paribas Bank of Canada intend to make a joint
application to the Minister of Finance for the issuance under the
Bank Act of letters patent of amalgamation continuing them as
one bank under the name of BNP Paribas Canada.
Avis est par les présentes donné que la Banque Nationale de
Paris (Canada) et la Banque Paribas du Canada ont l’intention de
demander conjointement au ministre des Finances d’émettre en
vertu de la Loi sur les banques des lettres patentes les fusionnant
et les continuant en une seule et même banque sous la dénomination sociale BNP Paribas Canada.
La fusion projetée prendrait effet le 31 mai 2000 et le siège
social de la banque issue de la fusion serait situé à Montréal.
The effective date of the proposed amalgamation would be
May 31, 2000. The head office of the amalgamated bank would
be located in Montréal.
The directors of the amalgamated bank would be: Mr. Robert
Amzallag, Mr. Jean-Pierre Bernard, Mr. Philippe Blavier,
Ms. Lise Lachapelle, Mr. Roger Lachapelle, Mr. Jean Lavoie,
Mr. Paul H. O’Donoghue, Mr. David R. Peterson, Mr. John Rae,
Mr. Everett Schenk and Mr. Jacques H. Wahl.
The authorized capital of the amalgamated bank would consist
of an unlimited number of common shares and of an unlimited
number of preferred shares.
April 5, 2000
BANQUE NATIONALE DE PARIS (CANADA)
PARIBAS BANK OF CANADA
Les administrateurs de la banque issue de la fusion seraient :
M. Robert Amzallag, M. Jean-Pierre Bernard, M. Philippe
Blavier, Mme Lise Lachapelle, M. Roger Lachapelle, M. Jean
Lavoie, M. Paul H. O’Donoghue, M. David R. Peterson,
M. John Rae, M. Everett Schenk et M. Jacques H. Wahl.
Le capital autorisé de la banque issue de la fusion se composerait d’un nombre illimité d’actions ordinaires et d’un nombre
illimité d’actions privilégiées.
Le 5 avril 2000
BANQUE NATIONALE DE PARIS (CANADA)
BANQUE PARIBAS DU CANADA
[19-4-o]
[19-4-o]
THE CANADIAN FIGHTER PILOTS ASSOCIATION
THE CANADIAN FIGHTER PILOTS ASSOCIATION
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that THE CANADIAN FIGHTER
PILOTS ASSOCIATION intends to apply to the Minister of
Avis est par les présentes donné que THE CANADIAN
FIGHTER PILOTS ASSOCIATION demandera au ministre de
1400
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Industry for leave to surrender its charter, pursuant to the Canada
Corporations Act.
April 25, 2000
MICHAEL F. DOYLE
President
l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la
Loi sur les corporations canadiennes.
Le 25 avril 2000
Le président
MICHAEL F. DOYLE
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 4, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Release of Trustee dated as of March 15, 2000, of SunTrust
Bank.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 4 avril
2000 :
Libération de fiduciaire en date du 15 mars 2000 de la SunTrust Bank.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 7, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Termination and Equipment Disposition (SLX/CN Lease #15) dated as of April 1, 2000, between
SLX Canada Inc. and Canadian National Railway Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 7 avril
2000 :
Entente de cessation de bail et disposition d’équipement
(SLX/CN Lease #15) en date du 1er avril 2000 entre la SLX
Canada Inc. et la Canadian National Railway Company.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 7, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Termination and Equipment Disposition (SLX/CN Lease #16) dated as of April 1, 2000, between
SLX Canada Inc. and Canadian National Railway Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 7 avril
2000 :
Entente de cessation de bail et disposition d’équipement
(SLX/CN Lease #16) en date du 1er avril 2000 entre la SLX
Canada Inc. et la Canadian National Railway Company.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1401
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 7, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Termination and Equipment Disposition (SLX/CN Lease #19) dated as of April 1, 2000, between
SLX Canada Inc. and Canadian National Railway Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 7 avril
2000 :
Entente de cessation de bail et disposition d’équipement
(SLX/CN Lease #19) en date du 1er avril 2000 entre la SLX
Canada Inc. et la Canadian National Railway Company.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 7, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Memorandum of Lease Termination and Equipment Disposition (SLX/CN Lease #20) dated as of April 1, 2000, between
SLX Canada Inc. and Canadian National Railway Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 7 avril
2000 :
Entente de cessation de bail et disposition d’équipement
(SLX/CN Lease #20) en date du 1er avril 2000 entre la SLX
Canada Inc. et la Canadian National Railway Company.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 11, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Master Release of Lessor dated as of March 1, 2000, of First
Security Leasing Company of Nevada.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 11 avril
2000 :
Libération type de bailleur en date du 1er mars 2000 de la First
Security Leasing Company of Nevada.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 11, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Release and Discharge dated as of March 15, 2000, of National
Trust Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 11 avril
2000 :
Libération et renonciation en date du 15 mars 2000 de la National Trust Company.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
1402
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
CANADIAN NATIONAL RAILWAY COMPANY
DOCUMENT DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENT
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 17, 2000, the following document was deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
Master Release of Owner-Trustee dated as of March 1, 2000,
of First Security Bank, N.A.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le document suivant a
été déposé au Bureau du registraire général du Canada le 17 avril
2000 :
Libération type de propriétaire fiduciaire en date du 1er mars
2000 de la First Security Bank, N.A.
April 26, 2000
Le 26 avril 2000
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[19-1-o]
[19-1-o]
THE CANADIAN TRANSIT COMPANY
THE CANADIAN TRANSIT COMPANY
ANNUAL MEETING
ASSEMBLÉE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual meeting of shareholders
of The Canadian Transit Company will be held at the offices of
the Detroit International Bridge Company, 3500 Toledo Avenue,
Detroit, Michigan, on Tuesday, June 13, 2000, at 2 p.m., for the
purpose of electing directors of the Company and for the transaction of any other business authorized or required to be transacted
by the shareholders.
Windsor, April 24, 2000
DAN STAMPER
President
Avis est par les présentes donné que l’assemblée annuelle des
actionnaires de The Canadian Transit Company se tiendra aux
bureaux de la Detroit International Bridge Company situés au
3500, avenue Toledo, Detroit, Michigan, le mardi 13 juin 2000, à
14 h, afin d’élire les administrateurs de la compagnie et de délibérer sur toutes les questions soulevées par les actionnaires ou
approuvées par ceux-ci.
Windsor, le 24 avril 2000
Le président
DAN STAMPER
[19-4-o]
[19-4]
THE CANADIAN TREATMENT ADVOCATES COUNCIL
CONSEIL CANADIEN DE SURVEILLANCE ET D’ACCÈS
AUX TRAITEMENTS
RELOCATION OF HEAD OFFICE
CHANGEMENT DE LIEU DU SIÈGE SOCIAL
Notice is hereby given that The Canadian Treatment Advocates
Council has changed the location of its head office to the City of
Toronto, Province of Ontario.
LOUISE BINDER
Co-Chair
Avis est par les présentes donné que le Conseil canadien
de surveillance et d’accès aux traitements a changé le lieu de
son siège social qui est maintenant situé à Toronto, province
d’Ontario.
Le 6 juin 1999
La coprésidente
LOUISE BINDER
[19-1-o]
[19-1-o]
June 6, 1999
COMMERCIAL TRAVELERS MUTUAL INSURANCE
COMPANY
COMPAGNIE MUTUELLE D’ASSURANCES
COMMERCIAL TRAVELERS
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Notice is hereby given, pursuant to sections 651 and 652 of the
Insurance Companies Act, that Commercial Travelers Mutual
Insurance Company, having ceased to carry on business in Canada, and having transferred all of its insurance policies issued in
Canada to Toronto Mutual Life Insurance Company, will apply to
the Superintendent of Financial Institutions on or after June 12,
2000, for the release of its assets in Canada.
Avis est par les présentes donné, conformément aux articles 651 et 652 de la Loi sur les sociétés d’assurances, que la
Compagnie Mutuelle D’Assurances Commercial Travelers, ayant
cessé d’exercer ses activités commerciales au Canada, et ayant
transféré toutes ses polices d’assurance émises au Canada à la
Toronto Mutual Life Insurance Company, demandera au surintendant des institutions financières, le 12 juin 2000 ou après cette
date, la libération de son actif au Canada.
Tout titulaire de police au Canada s’opposant à ce transfert doit
déposer son opposition auprès du Surintendant des institutions
Any policyholders in Canada opposing such release should file
their opposition with the Superintendent of Financial Institutions,
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1403
255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before
June 12, 2000.
April 29, 2000
WILLIAM JORGENS
Chief Agent in Canada
financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus
tard le 12 juin 2000.
Le 29 avril 2000
L’agent principal au Canada
WILLIAM JORGENS
[18-4-o]
[18-4-o]
DELCAN CORPORATION
DELCAN CORPORATION
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Delcan Corporation, on behalf of the City of Vaughan, hereby
gives notice that an application has been made to the Minister of
Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, Delcan Corporation, on behalf of
the City of Vaughan, has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry District of York Region, at 50 Eagle Street, Newmarket,
Ontario L3Y 6B1, under deposit number R745653, a description
of the site and plans of the Vaughan Mills Road Bridge over the
Humber River, in the City of Vaughan, Ontario.
And take notice that the project will be screened pursuant to
the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Toronto, April 25, 2000
DELCAN CORPORATION
JOHN STEPHENSON
Professional Engineer
La société Delcan Corporation, au nom de la City of Vaughan,
donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur
la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et
de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Delcan Corporation, au nom de la City of Vaughan, a, en vertu de l’article 9 de
ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans et
au bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
la région de York, situé au 50, rue Eagle, Newmarket (Ontario)
L3Y 6B1, sous le numéro de dépôt R745653, une description de
l’emplacement et les plans du pont Vaughan Mills Road audessus de la rivière Humber, dans la ville de Vaughan (Ontario).
Le projet fera l’objet d’un examen préalable en conformité
avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de
publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Toronto, le 25 avril 2000
DELCAN CORPORATION
L’ingénieur
JOHN STEPHENSON
[19-1-o]
[19-1]
DEPARTMENT OF WORKS, SERVICES AND
TRANSPORTATION OF THE GOVERNMENT OF
NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
DEPARTMENT OF WORKS, SERVICES AND
TRANSPORTATION OF THE GOVERNMENT OF
NEWFOUNDLAND AND LABRADOR
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Department of Works, Services and Transportation of the
Government of Newfoundland and Labrador hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Department of Works, Services and
Transportation of the Government of Newfoundland and Labrador has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and
in the office of the District Registrar of Deeds and Companies of
Newfoundand, at St. John’s, Newfoundland, a description of the
site and plans of the existing truss bridge presently located over
the St. Charles River, at approximately km 160.2 on Route 510,
on the proposed Red Bay to Cartwright Highway, in the electoral
district of Cartwright—L’Anse-au-Clair, in the province of Newfoundland and Labrador.
Le Department of Works, Services and Transportation of the
Government of Newfoundland and Labrador (le ministère des
Travaux publics, Services et Transports de la province de TerreNeuve et du Labrador) donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. Le Department of Works, Services and Transportation of
the Government of Newfoundland and Labrador a, en vertu de
l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des Pêches et
des Océans, et au bureau d’enregistrement des titres et des sociétés de Terre-Neuve, à St. John’s (Terre-Neuve), une description
de l’emplacement et les plans d’un pont à poutre triangulée actuellement situé au-dessus de la rivière St. Charles, au km 160,2
environ sur la route 510 (route projetée de Red Bay à Cartwright),
dans la circonscription électorale de Cartwright—L’Anse-auClair, dans la province de Terre-Neuve et du Labrador.
1404
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
BARBARA WAKEHAM
Deputy Minister
Les plans susmentionnés seront mis à la disposition du public,
aux fins d’examen, au bureau régional du Labrador de la Lands
Branch (Direction des terres) du Department of Government
Services and Land (ministère des Services gouvernementaux et
des Terres) à Goose Bay et au bureau des services locaux de
Lodge Bay.
Le projet a fait l’objet d’un examen préalable en conformité
avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, et
compte tenu de l’application des mesures d’atténuation indiquées,
la réalisation du projet n’est pas susceptible d’entraîner des effets
environnementaux négatifs importants.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur la décision prise à la fin de
l’examen préalable en ce qui a trait aux compétences fédérales
doit être adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la
date de publication du présent avis, au Directeur régional, Garde
côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, Case
postale 5667, St. John’s (Terre-Neuve) A1C 5X1.
St. John’s, le 20 avril 2000
La sous-ministre
BARBARA WAKEHAM
[19-1-o]
[19-1]
The aforementioned plans shall also be made available for
public viewing at the Labrador Regional Office, Lands Branch of
the Department of Government Services and Lands in Goose Bay,
and the local Service District office in Lodge Bay.
And take notice that the project has been screened pursuant to
the Canadian Environmental Assessment Act and that taking into
account that the mitigation measures considered appropriate are
implemented, the project is not likely to cause significant adverse
environmental effects.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the final screening decision as it relates to areas
of federal responsibility, should be directed, not later than one
month from the date of publication of this notice, to the Regional
Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and
Oceans, P.O. Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
St. John’s, April 20, 2000
DEUTSCHE FINANCIAL SERVICES CORPORATION
DEUTSCHE FINANCIAL SERVICES CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 13, 2000, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Fifth Amendment to Security Agreement — Chattel Mortgage dated April 12, 2000, between Deutsche Financial Services Corporation, as Debtor, and Southern Illinois Railcar
Company, as Secured Party, relating to 179 cars; and
2. Release of Security Interest dated April 11, 2000, by La
Salle Bank National Association.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur transports au Canada, que le 13 avril 2000 les documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général
du Canada :
1. Cinquième modification au contrat de garantie (hypothèque
mobilière) en date du 12 avril 2000 entre la Deutsche Financial
Services Corporation, en qualité de débiteur, et la Southern Illinois Railcar Company, en qualité de créancier, concernant
179 wagons;
2. Mainlevée de la garantie en date du 11 avril 2000 par La
Salle Bank National Association.
April 13, 2000
Le 13 avril 2000
AIRD & BERLIS
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
AIRD & BERLIS
[19-1-o]
[19-1-o]
DONALD RALPH
DONALD RALPH
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Donald Ralph hereby gives notice that an application has been
made to the Minister of Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and site of the
work described herein. Under section 9 of the said Act, Donald
Ralph has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans,
and in the post office of the Electoral District of Terra Nova, at
St. Chads, Newfoundland, a description of the site and plans of a
proposed cod aquaculture site in Ox Cove, St. Chads Harbour, at
Eastport Bay.
Donald Ralph donne avis, par les présentes, qu’une demande a
été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu
de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ciaprès. Donald Ralph a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé
auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau de
poste de la circonscription électorale de Terra Nova, à St. Chads
(Terre-Neuve), une description de l’emplacement et les plans
d’une installation d’aquaculture pour morue que l’on propose
d’aménager dans la baie Ox, havre St. Chads, à Eastport Bay.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1405
DONALD RALPH
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Eastport, le 1er mai 2000
DONALD RALPH
[19-1-o]
[19-1]
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
Eastport, May 1, 2000
EDWIN RODGERS
EDWIN RODGERS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Edwin Rodgers hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Edwin Rodgers has deposited with the Minister of Fisheries and
Oceans, and in the office of the District Registrar of the Land
Registry Trinity Bay, at Clarenville, Newfoundland, under deposit
number BWA 8200-00-1026, a description of the site and plans
of a proposed cod aquaculture site in the North West Arm in the
Town of Adey.
EDWIN RODGERS
Edwin Rodgers donne avis, par les présentes, qu’une demande
a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en
vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. Edwin Rodgers a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans et au bureau
de la publicité des droits du district d’enregistrement de Trinity
Bay, à Clarenville (Terre-Neuve), sous le numéro de dépôt
BWA 8200-00-1026, une description de l’emplacement et les
plans des installations d’aquaculture de morues que l’on propose
de construire dans le North West Arm, dans la ville de Adey.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Clarenville, le 22 mars 2000
EDWIN RODGERS
[19-1-o]
[19-1]
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
Clarenville, March 22, 2000
THE FIRST CATHOLIC SLOVAK LADIES
ASSOCIATION OF THE UNITED STATES OF AMERICA
THE FIRST CATHOLIC SLOVAK LADIES
ASSOCIATION OF THE UNITED STATES OF AMERICA
RELEASE OF ASSETS
LIBÉRATION D’ACTIF
Notice is hereby given, in accordance with sections 650, 651
and 652 of the Insurance Companies Act, that The First Catholic
Slovak Ladies Association of the United States of America, having ceased to carry on business in Canada, intends to apply to the
Superintendent of Financial Institutions for release of the Company’s assets in Canada on or after June 5, 2000. The First
Catholic Slovak Ladies Association of the United States of
America has discharged or provided for the discharge of all of its
obligations in Canada, including its liabilities under its policies in
Canada.
Any policyholder who opposes such release of assets must file
notice of such opposition with the Superintendent of Financial
Institutions, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on or before June 5,
2000.
April 15, 2000
JOHN R. MILNES
Chief Agent for Canada
Avis est par les présentes donné, conformément aux articles 650, 651 et 652 de la Loi sur les sociétés d’assurances, que
The First Catholic Slovak Ladies Association of the United States
of America, laquelle a cessé d’exercer des affaires au Canada, a
l’intention de demander au surintendant des institutions financières, le 5 juin 2000 ou après cette date, la libération de son actif
au Canada. The First Catholic Slovak Ladies Association of the
United States of America s’est acquittée ou prend des dispositions pour s’acquitter de toutes ses obligations au Canada,
incluant ses obligations liées aux polices au Canada.
Tout assuré qui s’oppose à cette libération doit enregistrer son
opposition auprès du Surintendant des institutions financières,
Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus tard le 5 juin 2000.
[17-4-o]
[17-4-o]
Le 15 avril 2000
L’agent principal au Canada
JOHN R. MILNES
1406
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
GE GLOBAL INSURANCE HOLDING CORPORATION
GE GLOBAL INSURANCE HOLDING CORPORATION
LETTERS PATENT
Notice is hereby given, pursuant to the provisions of section 25
of the Insurance Companies Act, S.C., 1991, c. 47, that GE
Global Insurance Holding Corporation (or a subsidiary of GE
Global Insurance Holding Corporation) intends to file an application with the Minister of Finance (Canada) for letters patent incorporating GE Reassurance Company of Canada in English, and
in French, GE Compagnie de Réassurance du Canada for the purpose of transacting the business of life insurance and accident and
sickness insurance, limited to the business of reinsurance.
Any person objecting to the proposed incorporation may
submit an objection in writing to the Office of the Superintendent
of Financial Institutions, 255 Albert Street, 15th Floor, Ottawa,
Ontario K1A 0H2, on or before June 5, 2000.
Toronto, April 4, 2000
GE GLOBAL INSURANCE HOLDING CORPORATION
LETTRES PATENTES
Avis est par les présentes donné que la GE Global Insurance
Holding Corporation ou une filiale de la GE Global Insurance
Holding Corporation a l’intention de présenter, aux termes de
l’article 25 de la Loi sur les sociétés d’assurances, L.C. (1991),
ch. 47, au ministre des Finances (Canada), une demande de lettres
patentes constituant en personne morale GE Compagnie de Réassurance du Canada, en français, et GE Reassurance Company of
Canada, en anglais, afin d’exercer des activités relatives à
l’assurance-vie et à l’assurance accidents et maladie, limitées aux
affaires de réassurance.
Quiconque s’oppose au projet de constitution en personne morale peut soumettre une opposition par écrit au Bureau du surintendant des institutions financières, 255, rue Albert, 15e étage,
Ottawa (Ontario) K1A 0H2, au plus tard le 5 juin 2000.
Toronto, le 4 avril 2000
GE GLOBAL INSURANCE HOLDING CORPORATION
[16-4-o]
[16-4-o]
HAROLD WILLIAMS
HAROLD WILLIAMS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Harold Williams hereby gives notice that an application has
been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Harold Williams has deposited with the Minister of Fisheries and
Oceans, and in the town council office of the Electoral District of
Ferryland, at Bay Bulls, Newfoundland, a description of the site
and plans of a proposed cod aquaculture site in Maggotty Cove,
at Bay Bulls.
HAROLD WILLIAMS
Harold Williams donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. Harold Williams a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans et au bureau
municipal de la circonscription électorale de Ferryland, à Bay
Bulls (Terre-Neuve), une description de l’emplacement et les
plans d’une installation d’aquaculture pour morues que l’on propose d’aménager dans l’anse Maggotty, à Bay Bulls.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Le 20 avril 2000
HAROLD WILLIAMS
[19-1-o]
[19-1]
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
April 20, 2000
LAGOON ISLAND MARICULTURE LTD.
LAGOON ISLAND MARICULTURE LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Lagoon Island Mariculture Ltd. hereby gives notice that an
application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, Lagoon Island Mariculture Ltd. has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver,
British Columbia, and in the office of the District Registrar of the
Land Registry District of Nanaimo, at Victoria, British Columbia,
under deposit number EP023789, a description of the site and
plans of the proposed expansion of a longline oyster aquaculture
La société Lagoon Island Mariculture Ltd. donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Lagoon Island Mariculture Ltd. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement de
Nanaimo, à Victoria (Colombie-Britannique), sous le numéro de
dépôt EP023789, une description de l’emplacement et les plans
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
facility in Lemmens Inlet, Clayoquot Sound, at Lagoon Island, in
front of unsurveyed crown land.
1407
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Navigable Waters Protection Division, Operational Programs,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
350–555 West Hastings Street, Vancouver, British Columbia
V6B 5G3.
Tofino, April 26, 2000
ROLAND W. ARNET
President
d’agrandissement d’une installation de culture en filière pour
huîtres dans la baie Lemmens, chenal Clayoquot, île Lagoon, en
face de terres publiques non cadastrées.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Division de la protection des eaux navigables, Programmes opérationnels, Garde côtière canadienne,
Ministère des Pêches et des Océans, 555, rue Hastings Ouest,
Bureau 350, Vancouver (Colombie-Britannique) V6B 5G3.
Tofino, le 26 avril 2000
Le président
ROLAND W. ARNET
[19-1-o]
[19-1]
THE LAKE ERIE & DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
THE LAKE ERIE & DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
ANNUAL AND SPECIAL MEETING OF SHAREHOLDERS
ASSEMBLÉE EXTRAORDINAIRE ET ANNUELLE DES
ACTIONNAIRES
Notice is hereby given that the Annual and Special Meeting
(“the “Meeting”) of the Shareholders of The Lake Erie & Detroit
Railway Company (the “Corporation”) will be held at the head
office of the Corporation at 100 Ouellette Avenue, Suite 1300,
Windsor, Ontario, on June 25, 2000, at 11 a.m. (Eastern time), for
the following purpose:
1. To elect directors and other general purposes; and
2. To consider and retroactively validate the sale on February 15, 1991, by the Corporation to Canadian National Railways or its nominee, certain tracks and real estate located in
Windsor, Ontario, between mileposts 2.0 and 8.0 and at
Leamington, Ontario, between mileposts 37.4 and 38.2, including various lead and spur tracks.
PATRICIA AFTOORA
Secretary
Avis est par les présentes donné de l’assemblée extraordinaire
et annuelle (l’assemblée) des actionnaires de The Lake Erie &
Detroit River Railway Company (la compagnie) qui aura lieu au
siège social de la compagnie située au 100, avenue Ouellette, Bureau 1300, Windsor (Ontario), le 25 juin 2000, à 11 h (heure
normale de l’Est), pour les raisons suivantes :
1. Élire les administrateurs et examiner d’autres questions
d’ordre général;
2. Étudier et valider rétroactivement la vente aux Chemins de
fer nationaux du Canada ou à ses mandataires, le 15 février
1991, par la compagnie, de certaines voies ferrées et propriétés
situées à Windsor, Ontario, entre les bornes 2,0 et 8,0 et à
Leamington, Ontario, entre les bornes 37,4 et 38,2 y compris
les diverses voies d’accès et embranchements.
La secrétaire
PATRICIA AFTOORA
[17-4-o]
[17-4-o]
LINDO CLYDE MEADUS
LINDO CLYDE MEADUS
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Lindo Clyde Meadus hereby gives notice that an application
has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under the
Navigable Waters Protection Act for approval of the plans and
site of the work described herein. Under section 9 of the said Act,
Lindo Clyde Meadus has deposited with the Minister of Fisheries
and Oceans, and in the crown lands office of the Electoral District
of Trinity North, at Clarenville, Newfoundland, a description of
the site and plans of a proposed cod grow-out aquaculture facility
in the St. Jones Within Harbour, at St. Jones Within, Trinity Bay.
Lindo Clyde Meadus donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans
en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour
l’approbation des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit
ci-après. Lindo Clyde Meadus a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans et au
bureau des terres publiques de la circonscription électorale de
Trinity North, à Clarenville (Terre-Neuve), une description de
l’emplacement et les plans d’une installation d’aquaculture pour
l’engraissement des morues que l’on propose d’aménager dans le
havre de St. Jones Within, à St. Jones Within, Trinity Bay.
Le projet fait présentement l’objet d’un examen préalable en conformité avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement en ce qui
a trait aux compétences fédérales doit être adressée par écrit, dans
And take notice that the project is presently being screened
pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment as it relates to areas of federal
responsibility should be directed, not later than one month from
1408
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
LINDO MEADUS
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, Case postale 5667, St. John’s (TerreNeuve) A1C 5X1.
Clarenville, le 25 avril 2000
LINDO MEADUS
[19-1-o]
[19-1]
the date of publication of this notice, to the Regional Director,
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, P.O.
Box 5667, St. John’s, Newfoundland A1C 5X1.
Clarenville, April 25, 2000
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
The Ministry of Transportation of Ontario hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, the Ministry of Transportation of Ontario
has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans and in
the office of the District Registrar of the Land Registry District
of Nipissing at North Bay, Ontario, under deposit number
Misc. 430, a description of the site and plans of a bridge on Highway 60 over Smoke Creek, in Lot 17, Concession VII, Township
of Peck, District of Nipissing.
North Bay, April 26, 2000
MINISTRY OF TRANSPORTATION OF ONTARIO
Le ministère des Transports de l’Ontario donne avis, par les
présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des
Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. Le ministère des Transports de l’Ontario
a, en vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre
des Pêches et des Océans, et au bureau de la publicité des droits
du district d’enregistrement de Nipissing, à North Bay (Ontario),
sous le numéro de dépôt Misc. 430, une description de l’emplacement et les plans d’un pont à la hauteur de la route 60 au-dessus
du ruisseau Smoke, se trouvant dans le lot no 17, concession VII,
canton de Peck, district de Nipissing.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
North Bay, le 26 avril 2000
MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L’ONTARIO
[19-1-o]
[19-1]
Written objections based on the effect of the work on marine
should be directed, not later than one month from the date of
publication of this notice, to the Regional Director, Canadian
Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, 201 Front
Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
NATIONAL CITY BANK
NATIONAL CITY BANK
APPLICATION TO ESTABLISH A FOREIGN BANK
BRANCH
DEMANDE D’ÉTABLISSEMENT D’UNE SUCCURSALE DE
BANQUE ÉTRANGÈRE
Notice is hereby given, pursuant to subsection 525(2) of the
Bank Act, that National City Bank, a foreign bank located in
Cleveland, Ohio, U.S.A., intends to apply to the Minister of Finance for an order permitting it to establish a foreign bank branch
in Canada to carry on the business of banking. The principal
office of the foreign bank branch will be located in Toronto,
Ontario.
Any person who objects to the proposed order may submit an
objection in writing to the Office of the Superintendent of Financial Institutions, 255 Albert Street, Ottawa, Ontario K1A 0H2, on
or before June 20, 2000.
Ohio, April 29, 2000
NATIONAL CITY BANK
Avis est par les présentes donné, en vertu du paragraphe 525(2)
de la Loi sur les banques, que la National City Bank, une banque
étrangère ayant son siège social à Cleveland, Ohio, États-Unis, a
l’intention de demander au ministre des Finances une ordonnance
l’autorisant à établir une succursale de banque étrangère au Canada pour y mener des activités bancaires. Le bureau principal de la
succursale de la banque étrangère sera situé à Toronto (Ontario).
Toute personne qui s’oppose à une telle ordonnance peut soumettre son opposition, par écrit, au Bureau du surintendant des
institutions financières, 255, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1A
0H2, au plus tard le 20 juin 2000.
Ohio, le 29 avril 2000
NATIONAL CITY BANK
[18-4-o]
[18-4-o]
SHIPPERS FIRST LLC
SHIPPERS FIRST LLC
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transport Act, that on April 14, 2000, the following documents
were deposited in the Office of the Registrar General of Canada:
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 14 avril 2000 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1. Bill of Sale dated April 14, 2000, by Shippers First LLC, as
Transferor, to ACF Industries, Incorporated, as Transferee, relating to 221 cars;
2. Assignment of Assumption Agreement dated April 14, 2000,
between Shippers First LLC, as Transferor, and ACF Industries, Incorporated, as Transferee, relating to 221 cars; and
3. Supplement No. 3 dated as of April 14, 2000, to Security
Agreement — Chattel Mortgage dated as of April 16, 1998,
between Shippers First LLC, as Debtor, and The Industrial
Bank of Japan Trust Company, as Creditor, relating to
221 cars.
April 14, 2000
1409
1. Contrat de vente en date du 14 avril 2000 par la Shippers
First LLC, en qualité de cédant, à la ACF Industries, Incorporated, en qualité de cessionnaire, concernant 221 wagons;
2. Contrat de cession et de prise en charge en date du 14 avril
2000 entre la Shippers First LLC, en qualité de cédant et la
ACF Industries, Incorporated, en qualité de cessionnaire, concernant 221 wagons;
3. Troisième supplément en date du 14 avril 2000 au contrat de
garantie (hypothèque mobilière) en date du 16 avril 1998 entre
la Shippers First LLC, en qualité de débiteur, et The Industrial
Bank of Japan Trust Company, en qualité de créancier, concernant 221 wagons.
Le 14 avril 2000
AIRD & BERLIS
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
AIRD & BERLIS
[19-1-o]
[19-1-o]
SOLVAY MINERALS, INC.
SOLVAY MINERALS, INC.
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on April 14, 2000, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Lease Supplement No. 2 (Solvay Minerals Equipment Trust
1998) dated as of March 23, 2000, between Wilmington Trust
Company, as Lessor, and Solvay Minerals, Inc., as Lessee; and
2. Indenture Supplement No. 2 dated as of March 23, 2000, of
State Street Bank and Trust Company, as Indenture Trustee under Trust Indenture and Security Agreement (Solvay Minerals
Equipment Trust 1998) dated as of May 1, 1998, between the
Owner Trustee and the Indenture Trustee.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 14 avril 2000 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Deuxième supplément au contrat de location (Solvay Minerals Equipment Trust 1998) en date du 23 mars 2000 entre la
Wilmington Trust Company, en qualité de bailleur, et la Solvay
Minerals, Inc., en qualité de preneur;
2. Deuxième supplément à la convention de fiducie en date du
23 mars 2000 de la State Street Bank and Trust Company, en
qualité de fiduciaire de fiducie en vertu d’une convention de
fiducie et convention de sûreté (Solvay Minerals Equipment
Trust 1998) en date du 1er mai 1998 entre le propriétaire fiduciaire et le fiduciaire de fiducie.
May 6, 2000
Le 6 mai 2000
GOWLING, STRATHY & HENDERSON
Barristers and Solicitors
Les conseillers juridiques
GOWLING, STRATHY & HENDERSON
[19-1-o]
[19-1-o]
TEMBEC — FOREST RESOURCE MANAGEMENT
TEMBEC — GESTION DES RESSOURCES
FORESTIÈRES
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Tembec — Forest Resource Management hereby gives notice
that an application has been made to the Minister of Fisheries and
Oceans under the Navigable Waters Protection Act for approval
of the plans and site of the work described herein. Under section 9 of the said Act, Tembec — Forest Resource Management
has deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in
the office of the District Registrar of the Land Registry District
of Algoma, at Sault Ste. Marie, Ontario, under deposit number T-411889, a description of the site and plans of the proposed
work on the existing bridge over the Missinaibi River in Abbott
Township, district of Algoma (latitude 49°08′50″ and longitude
83°21′10″).
La société Tembec — Gestion des ressources forestières donne
avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du
ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des plans et de
l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La Tembec — Gestion des ressources forestières a, en vertu de l’article 9 de ladite
loi, déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au
bureau de la publicité des droits du district d’enregistrement
d’Algoma, à Sault Ste. Marie (Ontario), sous le numéro de dépôt T-411889, une description de l’emplacement et les plans des
travaux que l’on propose d’effectuer au pont actuel au-dessus de
la rivière Missinaibi dans le canton Abbott, district d’Algoma
(49°08′50″ de latitude et 83°21′10″ de longitude).
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime doit être adressée par écrit, dans
un délai d’un mois suivant la date de publication du présent avis,
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation should be directed, not later than one month from the
date of publication of this notice, to the Regional Director,
1410
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans,
201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario N7T 8B1.
GORDON BREAU
Division Forester
au Directeur régional, Garde côtière canadienne, Ministère des
Pêches et des Océans, 201, rue Front Nord, Bureau 703, Sarnia
(Ontario) N7T 8B1.
Hearst, le 6 mai 2000
Le forestier divisionnaire
GORDON BREAU
[19-1-o]
[19-1-o]
Hearst, May 6, 2000
WEYERHAEUSER CANADA LTD.
WEYERHAEUSER CANADA LTD.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Weyerhaeuser Canada Ltd., Grande Prairie Operations, hereby
gives notice that an application has been made to the Minister of
Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, Weyerhaeuser Canada Ltd. has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans and in the
office of the District Registrar of the Land Registry District
of Northern Alberta, at Edmonton, Alberta, under deposit number 002 1094, a description of the site and plans of the Narraway
River Bridge over the Narraway River, at kilometre 8+700, on the
Narraway Mainline.
Prince George, April 26, 2000
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
DARBY D. KREITZ
Professional Engineer
La société Weyerhaeuser Canada Ltd., Grande Prairie Operations, donne avis, par les présentes, qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la
Loi sur la protection des eaux navigables, pour l’approbation des
plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La
Weyerhaeuser Canada Ltd. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau
de la publicité des droits du district d’enregistrement de Northern
Alberta, à Edmonton (Alberta), sous le numéro de dépôt 002
1094, une description de l’emplacement et les plans du pont Narraway River au-dessus de la rivière Narraway, au kilomètre
8+700 du prolongement Narraway.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de
publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, Institut des
eaux douces, 501, University Crescent, Winnipeg (Manitoba)
R3T 2N6.
Prince George, le 26 avril 2000
ALLNORTH CONSULTANTS LIMITED
L’ingénieur
DARBY D. KREITZ
[19-1-o]
[19-1-o]
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation and on the environment should be directed, not later
than one month from the date of publication of this notice, to the
Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries and Oceans, Freshwater Institute, 501 University Crescent,
Winnipeg, Manitoba R3T 2N6.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Environment, Dept. of the
Regulations Amending the Migratory Birds
Regulations .............................................................
1411
Page
1412
Environnement, min. de l’
Règlement modifiant le Règlement sur les oiseaux
migrateurs ...............................................................
1412
International Telecommunication Union Privileges and
Immunities Order .................................................... 1418
Affaires étrangères et du Commerce international,
min. des
Décret sur les privilèges et immunités de l’Union
internationale des télécommunications ...................
1418
Health, Dept. of
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1174 — Propiconazole)......................................... 1422
Santé, min. de la
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1174 — propiconazole)............................
1422
Solicitor General, Dept. of the
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988 ........................................
Solliciteur général, min. du
Règlement modifiant le Règlement de la Gendarmerie
royale du Canada (1988).........................................
1426
Foreign Affairs and International Trade, Dept. of
1426
1412
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Regulations Amending the Migratory Birds
Regulations
Règlement modifiant le Règlement sur les oiseaux
migrateurs
Statutory Authority
Migratory Birds Convention Act, 1994
Fondement législatif
Loi de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux
migrateurs
Sponsoring Department
Department of the Environment
Ministère responsable
Ministère de l’Environnement
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Description
In 1916, Canada and the United States signed the Migratory
Birds Convention (the Convention), which is implemented in
Canada by the Migratory Birds Convention Act, 1994 (MBCA).
The objective and purpose of the Convention, the MBCA and
Regulations made pursuant to the MBCA, is the conservation of
migratory birds. The legislation sets general prohibitions that
allow variance only through the issuance of permits.
En 1916, le Canada et les États-Unis signaient la Convention
concernant les oiseaux migrateurs (la Convention), laquelle est
mise en œuvre au Canada par la Loi de 1994 sur la Convention
concernant les oiseaux migrateurs (la Loi). L’objectif et la raison
d’être de la Convention, de la Loi et du Règlement pris en vertu
de la Loi, sont la conservation des oiseaux migrateurs. La Loi
prescrit des interdictions générales qui permettent des dérogations
seulement par la délivrance de permis.
Translocations
Transferts
It is proposed that the Migratory Birds Regulations (the Regulations) be amended to provide for a permit which would authorize the capture, removal, transport and release (translocation) of
nuisance migratory birds that cause damage to property.
On propose que le Règlement sur les oiseaux migrateurs (le
Règlement) soit modifié afin de pouvoir offrir un permis autorisant la capture, le déplacement, le transport et la mise en liberté
(transfert) d’oiseaux migrateurs nuisibles qui causent des dommages matériels.
There have been numerous cases in the past several years in
urban areas such as Mississauga, Ontario, where Canada geese
have adapted to the urban environment and have become a serious nuisance and at times caused damage to property. Geese can
be very noisy, foul grassy areas with droppings, increase coliform
contamination causing closures of public swimming areas, damage lawn areas when feeding, and damage farm crops and fields
adjacent to urban areas. When members of the public feed geese,
their concentrated numbers exacerbate these types of problems. In
addition, urban areas also provide geese with protection from
hunting pressure, as the discharge of firearms is not permitted
within municipal boundaries due to obvious public health and
safety concerns.
Dans des régions urbaines, telles que Mississauga, en Ontario,
il y a eu de nombreux cas ces dernières années où les bernaches
du Canada se sont adaptées au milieu urbain et sont devenues un
sérieux ennui causant parfois des dommages matériels. Cette espèce peut être très bruyante, et ses fientes salissent les terrains
gazonnés et accroissent la contamination par les coliformes provoquant la fermeture de lieux de baignade publics. De plus, elle
endommage les gazons pendant qu’elle s’alimente, ainsi que les
récoltes et les champs agricoles adjacents aux zones urbaines.
Lorsque des particuliers nourrissent ces oiseaux, leurs nombres
concentrés exacerbent ces genres de problèmes. En outre, les
zones urbaines offrent aussi aux bernaches une protection contre
la chasse puisqu’il est interdit de se servir d’une arme à feu dans
les limites d’une ville en raison de préoccupations évidentes
quant à la santé et à la sécurité publiques.
Under sections 24 to 27 of the Regulations, various measures
may be undertaken following the issuance of a permit to scare or
kill migratory birds that cause damage to property or otherwise
affect the health and safety of a community. The existing damage
control provisions of the Regulations do not specifically refer to
translocation measures, for which the Minister of the Environment has authority under paragraphs 12.(1)(e) and (g) of the
MBCA. Rather, the Canadian Wildlife Service of Environment
Canada has been issuing scientific permits, provided for under
section 19 of the Regulations, to carry out the translocations. The
Canadian Wildlife Service believes that, for clarification purposes, it is necessary to specifically provide for the option of the
En vertu des articles 24 à 27 du Règlement, diverses mesures
peuvent être prises après la délivrance d’un permis visant à effrayer ou à abattre des oiseaux migrateurs qui causent des dommages matériels ou qui affectent autrement la santé et la sécurité
d’une collectivité. Les dispositions existantes du Règlement sur le
contrôle des dommages ne se réfèrent pas de façon précise à des
mesures de transfert, pour lesquelles le ministre de l’Environnement détient le pouvoir en vertu des alinéas 12.(1)e) et g) de la
Loi de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs. Le Service canadien de la faune d’Environnement Canada a
plutôt délivré des permis scientifiques, prévus par l’article 19 du
Règlement, afin d’effectuer les transferts. Le Service canadien de
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1413
removal and translocation of nuisance birds under section 26 of
the damage control permits section.
la faune est d’avis qu’aux fins d’éclaircissement, il est nécessaire
de prévoir précisément l’option de déplacement et de transfert
d’oiseaux nuisibles en vertu de l’article 26 de la section traitant
des permis de contrôle de dommages.
Section 36
Article 36
Under the existing Regulations, the Minister of the Environment may issue to any person a special permit to kill, capture or
possess any migratory birds, as well as to collect and possess
carcasses, eggs or nests of any migratory birds. The special permit
that is presently provided for by section 36 of the Migratory Birds
Regulations has been determined by the Parliamentary Standing
Joint Committee for the Scrutiny of Regulations to be ultra vires,
meaning beyond the authority provided to the Minister of the
Environment within the Convention and MBCA. The proposed
amendment will replace the existing section 36 with a provision
derived from paragraph 12.(1)(k) of the MBCA, which will give
the Minister authority to vary or suspend the application of an
existing regulation under the Migratory Birds Regulations for the
conservation of migratory birds on an emergency basis. Any
variation or suspension of a regulation would be brought to the
attention of the public so that interested persons would be aware
of their rights and responsibilities.
En vertu du règlement actuel, le ministre de l’Environnement
peut délivrer à toute personne un permis spécial lui permettant
d’abattre, de capturer et de posséder tout oiseau migrateur, ainsi
que de recueillir et de posséder des carcasses, des œufs ou des
nids d’oiseaux migrateurs. Le Comité mixte permanent sur
l’examen de la réglementation du Parlement a déclaré ultra vires
le permis spécial actuellement accordé en vertu de l’article 36 du
Règlement sur les oiseaux migrateurs, signifiant que ce permis
est au-delà des pouvoirs conférés au ministre de l’Environnement
par la Convention et la Loi. La modification proposée remplacera l’article 36 actuel par une disposition découlant de l’alinéa 12.(1)k) de la Loi, qui accordera au ministre le pouvoir de
modifier ou de suspendre, en cas d’urgence, l’application d’un
règlement existant du Règlement sur les oiseaux migrateurs en
vue de la conservation d’oiseaux migrateurs. Toute modification
ou suspension d’un règlement serait portée à l’attention du public
pour que les personnes intéressées puissent être informées de
leurs droits et de leurs responsabilités.
Alternatives
Solutions envisagées
Translocations
Transferts
Translocating Canada Geese is one management option among
several. The recruitment of nesting birds can be reduced by methods such as oiling or addling of eggs to prevent hatching. Habitat
manipulation or scaring of birds can make areas less attractive to
birds. For example, planting parks with hedges and constructing
fences will deter geese that require large open spaces for detecting predators and potential disturbances from humans. Municipal
bylaws, complemented by public education campaigns, can be
implemented and/or enforced to prohibit the feeding of nuisance
migratory birds. However, there have been cases involving nuisance birds in Canada in which a combination of several of these
alternatives was used by municipalities, but due to low rates of
success, translocation has been required as a short term management technique.
Le transfert de bernaches du Canada est une option de gestion
parmi plusieurs. Le nombre d’oiseaux nicheurs peut être réduit en
mazoutant ou en faisant pourrir les œufs afin de prévenir l’éclosion. La manipulation de l’habitat ou des mesures pour effrayer
les oiseaux peuvent rendre certains endroits moins attrayants pour
eux. Le fait de planter des haies dans les parcs, par exemple, ou
de construire des clôtures fera reculer les bernaches qui préfèrent
les grands espaces ouverts pour déceler les prédateurs et les perturbations éventuelles des êtres humains. Les règlements municipaux, étayés par des campagnes de sensibilisation du public, peuvent être mis en œuvre ou appliqués afin d’interdire de nourrir les
oiseaux migrateurs nuisibles. Cependant, il y a eu des cas concernant des oiseaux nuisibles au Canada où plusieurs de ces moyens
ont été utilisés en combinaison par la municipalité, mais en raison
du bas taux de réussite, il a été nécessaire d’adopter le transfert
comme technique de gestion à court terme.
Le Règlement prévoit l’élimination sélective des oiseaux migrateurs nuisibles, mais cette disposition n’a pas été appliquée
dans les régions urbaines. Environnement Canada ne permettrait
pas la mesure extrême d’abattre des populations d’oiseaux migrateurs sans avoir pleinement considéré ou utilisé tous les autres
moyens pour régler le problème dans les régions urbaines.
Choisir le statu quo signifierait de continuer à délivrer des
permis scientifiques pour effectuer des transferts. Il serait cependant plus approprié d’autoriser ce genre de permis en vertu des
dispositions du Règlement liées au contrôle des dommages.
Même si la modification proposée est retenue, la possibilité d’effectuer des transferts pourrait quand même être autorisée en vertu
d’un permis scientifique, mais ce dernier ne serait délivré que
dans les cas où des renseignements scientifiques supplémentaires
seraient requis (par exemple, la répartition et la dynamique d’une
population).
The option of culling nuisance bird populations is provided for
by the Regulations, but has not been used in urban areas. Environment Canada would not permit the extreme measure of killing
migratory bird populations without full consideration and/or use
of all other alternatives to remedy the problem in urban settings.
The status quo option is to continue to issue scientific permits
to conduct translocations. However, it would be more appropriate
to provide for this type of permit under the damage provisions
section of the Regulations. Even with the proposed amendment,
the potential to translocate could still be authorized under a scientific permit, but it would only be issued in cases where additional scientific information was required (e.g. population distribution and dynamics).
Section 36
Article 36
There is no other alternative to the proposed amendment. The
existing section 36 should be revised so that the Regulations are
not beyond the scope of the authority of the Convention or the
MBCA, and instead reflect the Minister’s authority to react to
Il n’existe aucune autre solution de rechange à la modification
proposée. L’article 36 actuel devrait être révisé pour que le Règlement ne soit pas au-delà des pouvoirs de la Convention et de la
Loi, mais qu’il reflète plutôt le pouvoir du ministre à réagir aux
1414
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
emergency situations for the conservation of migratory birds that
could require the varying or suspension of any existing
Regulations.
situations d’urgence qui pourraient nécessiter une modification
ou une suspension de tout règlement existant en vue de la conservation des oiseaux migrateurs.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
Translocations
Transferts
Since the proposed amendment is providing for the same
mechanism as is currently available under the authority of a scientific permit, there will be virtually no change to anticipated
benefits or costs, beyond the fact that the option will be clearly
referenced in the appropriate section of the Regulations. In keeping with the current practice for scientific and damage permits, a
fee will not be charged by Environment Canada for the issuance
of a translocation permit. The landowner is responsible for all
costs of managing the nuisance bird problem.
Puisque la modification proposée prévoit le même mécanisme
que celui qui est disponible actuellement en vertu d’un permis
scientifique, il n’y aura presque aucun changement aux avantages
et aux coûts prévus, outre le fait que cette option sera clairement
décrite à l’article pertinent du Règlement. Conformément à la
pratique actuelle entourant les permis scientifiques et ceux pour
cause de dommages, des droits ne seront pas imposés par Environnement Canada pour la délivrance d’un permis de transfert. Le
propriétaire foncier est responsable de tous les coûts liés à la gestion du problème des oiseaux nuisibles.
Section 36
Article 36
There are no costs associated with this proposed amendment.
The benefit of the amendment is that, if necessary for the conservation of migratory birds, the Minister of the Environment would
be able to suspend or revoke existing Regulations under the Migratory Birds Regulations. In effect, the Minister would be able
to react immediately to unanticipated situations which might pose
a risk to the conservation of migratory bird populations.
Aucun coût n’est associé à la modification proposée. L’avantage qu’offre la modification réside dans le fait que si la conservation des oiseaux migrateurs l’exige, le ministre de l’Environnement aurait le pouvoir de suspendre ou de révoquer les
règlements existants en vertu du Règlement sur les oiseaux migrateurs. En réalité, le Ministre pourrait réagir immédiatement aux
circonstances imprévues qui pourraient représenter un danger
pour la conservation des populations d’oiseaux migrateurs.
Environmental Impact Assessment
Évaluation de l’impact environnemental
No environmental impact is expected from either of the proposed amendments. The translocation option would be considered
when migratory bird populations have reached levels where they
are causing damage to property, and other management options
are not viable or have not succeeded in controlling and/or reducing populations. A translocation should result in no net loss of a
nuisance migratory bird population, as the population is simply
being moved to a different location within Canada. Federal,
provincial/territorial and local governments which have jurisdictional responsibility for the proposed sites to which nuisance
birds are to be relocated, as well as other stakeholders, would be
consulted by the proponent prior to any decision to apply for a
permit from the Canadian Wildlife Service to translocate the
birds. For example, extensive public consultations were undertaken by the City of Mississauga prior to appealing to the Canadian Wildlife Service for help. Receiving jurisdictions conducted
limited consultations (e.g. with farmers regarding crop depredation) before consenting to receive birds from Mississauga.
The revised section 36 would only be used for the conservation
of migratory birds when deemed absolutely necessary by the
Minister.
Aucun impact environnemental n’est prévu en ce qui concerne
les modifications proposées. L’option de transfert serait envisagée lorsque les populations d’oiseaux migrateurs atteignent de
tels nombres qu’elles causent des dommages matériels et que
d’autres options de gestion ne sont pas viables ou n’ont pas réussi
à contrôler ou à réduire les populations. Un transfert ne devrait
produire aucune perte nette d’une population nuisible d’oiseaux
migrateurs puisque ces derniers sont simplement transférés à un
autre endroit au Canada. Les gouvernements fédéral, provinciaux
et territoriaux et les administrations locales, qui ont le secteur de
compétence des sites proposés pour le transfert d’oiseaux nuisibles, ainsi que d’autres intervenants, seraient consultés par le
proposant avant que la décision de demander un permis du Service canadien de la faune permettant de transférer les oiseaux ne
soit prise. Il y a eu, par exemple, de vastes consultations publiques dans la ville de Mississauga avant de faire appel au Service
canadien de la faune pour de l’aide. Les compétences recevant les
oiseaux transférés ont tenu des consultations limitées (par exemple, avec des agriculteurs au sujet des ravages des récoltes) avant
d’accepter de recevoir les oiseaux de Mississauga.
L’article 36 révisé serait utilisé seulement pour la conservation
des oiseaux migrateurs lorsque le ministre déciderait que la situation l’exige.
Consultation
Consultations
These proposals were described in consultation documents that
were sent out to over 500 organizations and individuals in early
November 1999, and included Aboriginal organizations, municipalities, provinces, industry associations, environmental groups
and others that have shown an interest in legislation and regulations that are the responsibility of the Canadian Wildlife Service,
Environment Canada. The proposals were also outlined in the
Canadian Wildlife Service December 1999 report, “Proposals for
2000/2001 Hunting Regulations,” which is sent to over 600 individuals and organizations.
Ces propositions ont été décrites dans des documents de consultation envoyés au début de novembre 1999 à plus de 500 organismes et particuliers, et comprenaient des organismes autochtones, des municipalités, des provinces, des associations du
secteur privé, des groupes environnementaux et d’autres intervenants qui se sont montrés intéressés à la législation et à la réglementation qui relèvent du Service canadien de la faune d’Environnement Canada. Les propositions ont aussi été décrites dans le
rapport publié en décembre 1999 par le Service canadien de la
faune et intitulé « Propositions relatives au Règlement de chasse
de 2000-2001 », lequel est envoyé à plus de 600 particuliers et
organismes.
Le 6 mai 2000
The city of Mississauga and the town of Oakville, most directly
affected by nuisance geese, strongly support the proposal for
translocation permits, as does the Yukon Fish and Wildlife Management Board. The Provinces of Alberta and Quebec support the
translocation permit provided there is assurance that unplanned
mixing of populations and further property damage at the new site
will be avoided. The Province of Nova Scotia supports translocation only under authority of a scientific permit and only if the
population is locally abundant, but regionally, nationally or
globally at risk. To mitigate in advance any concerns with respect
to translocated nuisance bird populations at the release site, the
Canadian Wildlife Service would require the applicant for a
permit to thoroughly consult with all levels of Government of
receiving jurisdictions.
An outfitting group in Alberta would support a harvest or cull
of nuisance geese, rather than translocation. One animal welfare
group interested in Canada Geese has written to express concern
about the proposal.
To date, few comments have been received concerning the replacement of section 36.
Also with regards to translocations, on September 14–16,
1999, the Canadian Wildlife Service co-sponsored and participated in the organization and delivery of a successful symposium
on the current knowledge of the “giant” Canada goose in urban
North America. The Metro Toronto Zoo hosted the event. Over
100 people from across eastern North America attended, including approximately 30 speakers representing government and nongovernment organizations. The symposium covered a range of
topics, including the biology of geese, management techniques
and the benefits and problems associated with the current population of temperate breeding geese.
Gazette du Canada Partie I
1415
La ville de Mississauga et celle d’Oakville, les plus touchées
par les bernaches nuisibles, appuient vivement la proposition de
délivrer des permis de transfert, tout comme le Conseil de gestion
de la faune et du poisson du Yukon. L’Alberta et le Québec appuient les permis de transfert dans la mesure où tout sera fait pour
éviter de mélanger, de manière imprévue, les populations, et
de causer d’autres dommages matériels au nouveau site. La
Nouvelle-Écosse appuie les permis de transfert seulement en
vertu d’un permis scientifique et seulement si la population est
localement abondante, mais en péril à l’échelle régionale, nationale ou mondiale. Afin d’atténuer à l’avance toute préoccupation
relative au transfert des populations d’oiseaux nuisibles au site de
remise en liberté, le Service canadien de la faune exigerait que le
demandeur d’un permis consulte à fond tous les paliers gouvernementaux ayant compétence.
Un groupe de pourvoyeurs de l’Alberta appuierait la prise ou
l’élimination sélective de bernaches nuisibles plutôt que leur
transfert. Un groupe pour la protection des animaux intéressé
aux bernaches du Canada a écrit pour nous faire part de ses
préoccupations.
À ce jour, il y a eu peu de commentaires sur le remplacement
de l’article 36.
Toujours relativement aux transferts, les 14, 15 et 16 septembre
1999, le Service canadien de la faune a coparrainé et a participé à
l’organisation et à la réalisation d’un symposium portant sur les
connaissances actuelles entourant la bernache du Canada
« géante » dans les zones urbaines d’Amérique du Nord, lequel a
été une réussite. Le Metro Toronto Zoo a été l’hôte de cet événement. Plus de 100 personnes de l’est de l’Amérique du Nord y
ont participé, dont environ 30 conférenciers représentant des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux. Le symposium a porté sur une gamme de sujets, y compris la biologie des
bernaches, les techniques de gestion, et les avantages et les problèmes associés à la population actuelle de bernaches reproductrices des zones tempérées.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Under the MBCA and considering case law, the average penalty for a summary conviction of an individual for a violation
under the MBCA is estimated to be approximately $300. Minor
offenses will be dealt with under a ticketing system. There are
provisions for increasing fines for a continuing or subsequent
offence. However, an individual may receive a $50,000 maximum
fine and/or up to six months in jail for summary (minor) conviction offenses, and a $100,000 maximum fine and/or up to five
years in jail for indictable (serious) offenses. Corporations face
maximum fines of $100,000 and $250,000 for summary convictions and indictable offenses, respectively.
Enforcement officers of Environment Canada and provincial
and territorial conservation officers enforce the Migratory Birds
Regulations. They would have the power to inspect and enforce
the conditions set out in the permit for the translocations or for
any variance of existing regulations that was initiated by the
Minister of the Environment by emergency order under the proposed section 36.
En vertu de la Loi et tenant compte de la jurisprudence,
l’amende moyenne sur déclaration sommaire de culpabilité d’un
particulier pour une infraction selon la Loi est évaluée à environ
300 $. Les infractions mineures seront traitées selon un système
de contraventions. Des dispositions établies permettent d’augmenter les amendes lorsqu’il s’agit d’infractions continues ou de
récidives. Cependant, le montant maximal de l’amende pour une
déclaration sommaire de culpabilité relative à une infraction mineure par une personne est de 50 000 $ ou jusqu’à six mois d’emprisonnement. Le montant maximal de l’amende pour un acte
criminel est de 100 000 $ ou jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.
Une société peut payer jusqu’à 100 000 $ d’amende pour une
déclaration sommaire de culpabilité et jusqu’à 250 000 $ pour un
acte criminel.
Les agents d’application de la loi d’Environnement Canada, de
même que les agents provinciaux et territoriaux de conservation,
sont chargés d’appliquer le Règlement sur les oiseaux migrateurs.
Ils auraient le droit d’inspecter et d’appliquer les conditions retenues dans le permis de transfert ou pour toute dérogation au Règlement actuel à l’instigation du ministre de l’Environnement par
arrêté d’urgence en vertu de l’article 36 proposé.
Contacts
Personnes-ressources
Susan Masswohl, Regulatory Analyst, Program Analysis and
Coordination Division, Canadian Wildlife Service, Environment
Canada, Ottawa, Ontario K1A 0H3, (819) 953-8582 (Telephone),
(819) 953-6283 (Facsimile); or Bob Milko, Conservation Biologist, Migratory Birds Conservation Division, Canadian Wildlife
Susan Masswohl, Analyste de la réglementation, Division de
l’analyse et de la coordination des programmes, Service canadien
de la faune, Environnement Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0H3,
(819) 953-8582 (téléphone), (819) 953-6283 (télécopieur);
ou Bob Milko, Biologiste de la conservation, Division de la
Canada Gazette Part I
1416
May 6, 2000
Service, Environment Canada, Ottawa, Ontario K1A 0H3, (819)
997-5781 (Telephone), (819) 994-4445 (Facsimile); or Richard
Pratt, Manager, Canadian Wildlife Service, Ontario Region, Environment Canada, 49 Camelot Drive, Nepean, Ontario K1A 0H3,
(613) 952-0932 (Telephone), (613) 952-9027 (Facsimile).
conservation des oiseaux migrateurs, Service canadien de la
faune, Environnement Canada, Ottawa (Ontario) K1A 0H3, (819)
997-5781 (téléphone), (819) 994-4445 (télécopieur); ou Richard
Pratt, Gestionnaire, Service canadien de la faune, Région de
l’Ontario, Environnement Canada, 49, promenade Camelot, Nepean (Ontario) K1A 0H3, (613) 952-0932 (téléphone), (613) 9529027 (télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to paragraphs 12(1)(e) and (k) of the Migratory Birds Convention
Act, 1994a, proposes to make the annexed Regulations Amending
the Migratory Birds Regulations.
Interested persons may make representations concerning the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to The Director, Wildlife Conservation Branch, Canadian Wildlife Service, Environment Canada, Ottawa, Ontario,
K1A 0H3.
Ottawa, May 4, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu des alinéas 12(1)e) et k) de la Loi de 1994 sur la convention concernant
les oiseaux migrateursa, se propose de prendre le Règlement
modifiant le Règlement sur les oiseaux migrateurs, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada
Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout au
directeur, Conservation de la faune, Service canadien de la faune,
Environnement Canada, Ottawa (Ontario), K1A 0H3.
REGULATIONS AMENDING THE MIGRATORY
BIRDS REGULATIONS
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR
LES OISEAUX MIGRATEURS
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. The Migratory Birds Regulations are amended by adding
the following after section 26.1:
26.2 Where the Minister has reason to believe that it is necessary to avoid injury to agricultural interests in a particular area or
areas or to avoid injury to public health or safety or to the use of
land in the area or areas and that other means to avoid those injuries are not sufficient to avoid the injuries described, the Minister
may issue to any person who owns, leases or manages land in the
area or areas a permit that authorizes the permit holder or his or
her nominee to undertake, in the manner described in the permit,
any activities necessary for the purpose of relocating the migratory birds, eggs and nests described in the permit, including all of
the following
(a) capturing or taking the migratory birds, eggs and nests;
(b) removing the migratory birds, eggs and nests from the area
or areas described in the permit; and
(c) transporting and releasing the migratory birds, eggs and
nests in the area or areas described in the permit.
2. Subsection 27(1) of the Regulations is repealed.
3. Section 36 of the Regulations is replaced by the
following:
———
a
1
S.C. 1994, c. 22
C.R.C., c. 1035
Ottawa, le 4 mai 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
1. Le Règlement sur les oiseaux migrateurs1 est modifié par
adjonction, après l’article 26.1, de ce qui suit :
26.2 Lorsque le Ministre a des motifs raisonnables de croire
qu’il est nécessaire, dans une ou plusieurs régions, de prévenir
des dommages à l’agriculture ou de prévenir tout risque pour la
santé ou la sécurité publiques ou l’utilisation des lieux et que
d’autres solutions de remplacement ne suffisent pas à prévenir les
dommages et les risques, il peut délivrer à quiconque possède,
loue ou administre un terrain dans la ou les régions un permis
autorisant le titulaire du permis ou toute personne qui y est désignée à effectuer, de la manière qui y est prévue, toute activité
nécessaire à la relocalisation des oiseaux migrateurs, des œufs et
des nids qui y sont décrits et autorisant notamment :
a) la capture ou la prise des oiseaux migrateurs, des œufs et des
nids;
b) leur enlèvement de la ou des régions précisées dans le
permis;
c) leur transport et leur remise en liberté dans la ou les régions
précisées dans le permis.
2. Le paragraphe 27(1) du même règlement est abrogé.
3. L’article 36 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
———
a
1
L.C. 1994, ch. 22
C.R.C., ch. 1035
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1417
Powers of the Minister
Pouvoirs du ministre
36. (1) The Minister may vary or suspend the application of
these Regulations where urgent action is needed and where the
Minister considers it necessary for the conservation of migratory
birds.
(2) Where the Minister varies or suspends the application of
these Regulations under subsection (1), the Minister shall cause
to be published in a newspaper distributed in the area affected by
the variation or suspension or broadcast by any other means in
that area a notice stating that, until further notice, the application
of these Regulations in the area described in the notice is varied
or suspended.
(3) The variation or suspension of the application of these
Regulations ceases to have effect at the latest one year after it
comes into force or, where the situation necessitating urgent action ceases to exist, at any earlier date specified by the Minister.
The Minister shall cause to be published or broadcast, in the
manner set out in subsection (2), a notice stating that the variation
or suspension of the application of these Regulations has ceased
to have effect.
36. (1) Le Ministre peut modifier ou suspendre l’application du
présent règlement si une intervention urgente est nécessaire et s’il
le juge nécessaire à la conservation des oiseaux migrateurs.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
4. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
4. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[19-1-o]
[19-1-o]
(2) Le Ministre fait publier, dans un journal distribué dans la
région visée par la modification ou la suspension, ou diffuse par
tout autre moyen dans cette région, un avis décrivant la région et
indiquant que l’application du présent règlement est suspendue
ou modifiée jusqu’à nouvel ordre.
(3) La modification ou la suspension de l’application du présent règlement cesse d’être en vigueur au plus tard un an après
son entrée en vigueur ou à une date antérieure fixée par le Ministre si l’urgence n’existe plus. Le Ministre fait publier ou diffuser
un avis à cet effet de la manière prévue au paragraphe (2).
1418
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
International Telecommunication Union Privileges
and Immunities Order
Décret sur les privilèges et immunités de l’Union
internationale des télécommunications
Statutory Authority
Foreign Missions and International Organizations Act
Fondement législatif
Loi sur les missions étrangères et les organisations
internationales
Sponsoring Department
Department of Foreign Affairs and International Trade
Ministère responsable
Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
The International Telecommunication Union (ITU) is a specialized agency of the United Nations. Canada is expected to grant
certain privileges and immunities to the ITU itself, to its officials,
to its experts on missions and to the representatives of its member
states if ITU meetings, such as the World Telecommunication
Standardization Assembly 2000, are to be held in Canada. The
privileges and immunities derive from the Convention on Privileges and Immunities of the United Nations as set out in Annex III of the Foreign Missions and International Organizations
Act (Act) and are granted by order of the Governor in Council
following the recommendation of both the Minister of Finance
and the Minister of Foreign Affairs. The fundamental privileges
and immunities granted by the International Telecommunication
Union Privileges and Immunities Order are listed below.
Description
L’Union internationale des télécommunications (UIT) est une
organisation spécialisée des Nations Unies. Le Canada est tenu
d’accorder certains privilèges et immunités à l’UIT, à ses fonctionnaires, aux experts en mission pour elle et aux représentants
de ses états membres s’il veut pouvoir accueillir les réunions organisées par l’UIT comme l’Assemblée mondiale de normalisation des télécommunications — 2000. Ces privilèges et immunités trouvent leur source dans la Convention sur les privilèges et
immunités des Nations Unies reproduite à l’annexe III de la Loi
sur les missions étrangères et les organisations internationales
(Loi) et sont accordés par décret du gouverneur en conseil sur
recommandation du ministre des Finances et du ministre des Affaires étrangères. Les principaux privilèges et immunités accordés
en vertu du Décret sur les privilèges et immunités de l’Union
internationale des télécommunications sont mentionnés dans ce
résumé.
Au Canada, l’UIT se voit reconnaître la capacité juridique
d’une personne morale. Ses biens et ses avoirs jouissent de
l’immunité de juridiction et sont exempts de perquisition, de réquisition, de confiscation, d’expropriation ou de toute autre forme
de contrainte exécutive, administrative, judiciaire ou législative.
Ses locaux et ses archives sont inviolables. Elle est exonérée des
impôts directs, des droits de douane, de prohibitions et restrictions d’importation ou d’exportation à l’égard d’objets destinés à
un usage officiel ainsi qu’à l’égard de ses publications. L’UIT
bénéficie, pour ses communications officielles, du même traitement que celui qui est accordé, par le Canada, aux missions
diplomatiques.
Les représentants des états membres de l’UIT, ses fonctionnaires et ses experts en mission pour elle jouissent tous de l’immunité de juridiction en ce qui concerne les actes accomplis par
eux en leur qualité officielle, y compris pour leurs paroles et
écrits.
Les hauts fonctionnaires jouissent de privilèges et d’immunités
comparables à ceux dont bénéficient les agents diplomatiques au
Canada.
Les représentants des états membres et les experts en mission
jouissent de l’immunité d’arrestation personnelle ou de détention
et de saisie de leurs bagages, de l’inviolabilité de tous papiers et
documents, du droit de faire usage de code et de recevoir des
documents et de la correspondance par courrier ou par valises
scellées. Ils jouissent des mêmes immunités et facilités en ce qui
concerne leurs bagages que celles qui sont accordées aux agents
diplomatiques.
In Canada, the ITU has the legal capacity of a body corporate.
Its property and assets enjoy immunity from any legal process as
well as being immune from search, requisition, confiscation, expropriation and any form of interference, whether by executive,
administrative, judicial or legislative action. ITU premises and its
archives are inviolable. The ITU is also exempt from all direct
taxes, customs duties and prohibitions and restrictions on imports
and exports in respect of articles imported or exported by it for its
official use, as well as from customs duties and prohibitions and
restrictions on imports and exports in respect of its publications.
It also enjoys, for its official communications, treatment no less
favourable than that accorded by Canada to diplomatic missions.
Representatives of ITU member states, its officials and experts
on missions for the ITU, are accorded immunity from legal process of every kind in respect of words spoken or written and acts
done by them in their official capacity.
Senior officials enjoy privileges and immunities comparable to
the privileges and immunities accorded to diplomatic agents in
Canada.
Representatives of ITU member states and experts on missions
for the ITU enjoy immunity from personal arrest or detention and
from seizure of their personal baggage, the inviolability for all
papers and documents and the right to use codes and to receive
papers or correspondence by courier or in sealed bags. They also
enjoy the same immunities and facilities in respect of their baggage as are accorded to diplomatic envoys.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1419
ITU officials are also exempt from taxation on the salaries and
emoluments paid to them by the ITU and, as in the case of
representatives of ITU member states, are immune from immigration restrictions and alien registration.
Les fonctionnaires de l’UIT sont exonérés de tout impôt sur les
traitements et émoluments versés par l’UIT et ne sont pas soumis,
de même que les représentants des états membres de l’UIT, aux
dispositions limitant l’immigration et aux formalités de l’enregistrement des étrangers.
Representatives of ITU member states and experts on missions
for the ITU enjoy these privileges and immunities in Canada
while exercising their functions as well as during their journey to
and from meeting places in Canada.
Les privilèges et immunités sont accordés au Canada aux représentants des états membres de l’UIT et aux experts en mission
pour elle durant l’exercice de leurs fonctions et au cours des
voyages à destination ou en provenance du lieu des réunions au
Canada.
Alternatives
Solutions envisagées
To allow the Government of Canada to grant privileges and
immunities to the ITU, there is no alternative solution but to
adopt this Order.
Seule la prise d’un règlement peut permettre au gouvernement
du Canada d’accorder des privilèges et des immunités à l’UIT en
vertu de la loi canadienne.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
By hosting technical meetings or high level meetings, such as
the World Telecommunication Standardization Assembly 2000
which will be held in Montreal from September 27 to October 6,
2000, Canada maintains its high profile on the international
scene. The economic advantages coming from such events are far
more significant than the amount of revenues from taxation that
the federal government renounces when granting fiscal privileges
to a very limited number of persons. Furthermore, Canadians are
not directly affected by this measure.
La tenue au Canada de rencontres de niveau technique ou de
haut niveau, comme l’Assemblée mondiale de normalisation des
télécommunications — 2000 qui se tiendra à Montréal du
27 septembre au 6 octobre 2000, permet au Canada de maintenir
sa visibilité au niveau international. Les retombées économiques
de tels événements dépassent de beaucoup les sommes auxquelles
le gouvernement canadien renonce en accordant des privilèges
fiscaux à un nombre très restreint de personnes. De plus, cette
mesure ne touche directement aucun citoyen canadien.
Consultation
Consultations
Discussions took place between the Department of Foreign
Affairs and International Trade’s representatives and those of the
Department of Finance.
Des représentants du ministère des Finances et du ministère
des Affaires étrangères et du Commerce international se sont
consultés.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
As the purpose of this Order is to grant specific privileges and
immunities, appropriate actions are taken on a case by case basis.
Ce décret ayant pour but d’accorder des privilèges et des immunités spécifiques, les mesures appropriées sont prises en fonction de chaque cas.
Contact
Personne-ressource
Alan H. Kessel, Director, United Nations, Criminal and Treaty
Law Division, Legal Affairs Bureau, Department of Foreign Affairs and International Trade, 125 Sussex Drive, Ottawa, Ontario
K1A 0G2, (613) 992-6296 (Telephone), (613) 944-0870 (Facsimile), alan.kessel@dfait-maeci.gc.ca (Electronic mail).
Alan H. Kessel, Directeur, Direction du droit onusien, criminel
et des traités, Direction générale des affaires juridiques, Ministère
des Affaires étrangères et du Commerce international, 125, promenade Sussex, Ottawa (Ontario) K1A 0G2, (613) 992-6296
(téléphone), (613) 944-0870 (télécopieur), alan.kessel@dfaitmaeci.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to paragraphs 5(1)(a), (b), (c), (f), (g) and (h) of the Foreign Missions and International Organizations Act, proposes to make the
annexed International Telecommunication Union Privileges and
Immunities Order.
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu des alinéas 5(1)a), b), c), f), g) et h) de la Loi sur les missions étrangères et les organisations internationales se propose de prendre
le Décret sur les privilèges et immunités de l’Union internationale des télécommunications, ci-après.
Any interested person may make representations concerning
the proposed Order within 15 days after the date of publication of
this notice. All such representations must be addressed to Alan H.
Kessel, Director, United Nations, Criminal and Treaty Law Division, Legal Affairs Bureau, Department of Foreign Affairs and
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de décret, dans les 15 jours suivant la date de publication
du présent avis, à Alan H. Kessel, Directeur, Direction du droit
onusien, criminel et des traités, Direction générale des affaires
juridiques, Ministère des Affaires étrangères et du Commerce
1420
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
International Trade, 125 Sussex Drive, Ottawa, Ontario, K1A
0G2 and cite the Canada Gazette, Part I, and the date of this
notice.
Ottawa, May 4, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
international, 125 promenade Sussex, Ottawa, Ontario, K1A 0G2.
Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I et la date de
la publication du présent avis.
Ottawa, le 4 mai 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
INTERNATIONAL TELECOMMUNICATION UNION
PRIVILEGES AND IMMUNITIES ORDER
DÉCRET SUR LES PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS
DE L’UNION INTERNATIONALE DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this Order.
“Convention” means the Convention on the Privileges and
Immunities of the United Nations set out in Schedule III to
the Foreign Missions and International Organizations Act.
(Convention)
“Union” means the International Telecommunication Union.
(Union)
“Vienna Convention” means the Vienna Convention on Diplomatic Relations set out in Schedule I to the Foreign Missions
and International Organizations Act. (Convention de Vienne)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent décret.
« Convention » La Convention sur les privilèges et immunités des
Nations Unies figurant à l’annexe III de la Loi sur les missions
étrangères et les organisations internationales. (Convention)
« Convention de Vienne » La Convention de Vienne sur les relations diplomatiques figurant à l’annexe I de la Loi sur les missions étrangères et les organisations internationales. (Vienna
Convention)
« Union » L’Union internationale des télécommunications.
(Union)
PRIVILEGES AND IMMUNITIES
PRIVILÈGES ET IMMUNITÉS
2. The Union shall have the legal capacities of a body corporate
and the privileges and immunities set out in Articles II and III of
the Convention.
3. Representatives of foreign states that are members of the
Union shall have, during their journey to and from the place of a
meeting of the Union in Canada, as well as in Canada,
(a) the following privileges and immunities set out in Section 11 of Article IV of the Convention, namely,
(i) immunity from personal arrest or detention and from seizure of their personal baggage and, in respect of words spoken or written and all acts done by them in their capacity as
representatives, immunity from legal process of every kind,
(ii) inviolability for all papers and documents,
(iii) the right to use codes and to receive papers or correspondence by courier or in sealed bags,
(iv) exemption from immigration restrictions, alien registration and national service obligations in Canada when visiting
or passing through Canada in the exercise of their functions,
(v) the same immunities and facilities in respect of their personal baggage as are accorded to diplomatic envoys, and
(vi) such other privileges, immunities and facilities not inconsistent with the foregoing as diplomatic envoys enjoy,
except that they shall have no right to claim exemption from
customs duties on goods imported (otherwise than as part of
their personal baggage) or from excise duties or sales taxes;
and
(b) the privileges and immunities set out in Sections 12, 13 and
14 of Article IV of the Convention, subject to Sections 15 and
16 of that Article.
2. L’Union possède la capacité juridique d’une personne morale et bénéficie des privilèges et immunités énoncés aux articles II et III de la Convention.
3. Les représentants des États étrangers membres de l’Union
bénéficient, au cours des voyages à destination ou en provenance
du lieu de la réunion de l’Union au Canada, ainsi qu’au Canada :
a) des privilèges et immunités suivants énoncés à la section 11
de l’article IV de la Convention :
(i) l’immunité d’arrestation personnelle ou de détention et de
saisie de leurs bagages personnels et, en ce qui concerne les
actes accomplis par eux en leur qualité de représentants
(y compris leurs paroles et écrits), l’immunité de toute
juridiction,
(ii) l’inviolabilité de tous papiers et documents,
(iii) le droit de faire usage de codes et de recevoir des documents ou de la correspondance par courrier ou par valises
scellées,
(iv) l’exemption à l’égard de toutes mesures restrictives relatives à l’immigration, de toutes formalités d’enregistrement
des étrangers et de toutes obligations de service national s’ils
visitent ou traversent le Canada dans l’exercice de leurs
fonctions,
(v) les mêmes immunités et facilités en ce qui concerne leurs
bagages personnels que celles accordées aux agents
diplomatiques,
(vi) tels autres privilèges, immunités et facilités non incompatibles avec ce qui précède dont jouissent les agents diplomatiques, sauf le droit de réclamer l’exemption des droits de
douane sur des objets importés (autres que ceux qui font
partie de leurs bagages personnels) ou de droits d’accise ou
de taxes à la vente;
b) des privilèges et immunités énoncés aux sections 12, 13 et
14 — sous réserve des sections 15 et 16 — de l’article IV de la
Convention.
4. Les hauts fonctionnaires de l’Union qui ne sont ni citoyens
canadiens ni résidents permanents bénéficient des privilèges et
4. Senior officials of the Union who are not Canadian citizens
or permanent residents shall have the privileges and immunities
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
comparable to the privileges and immunities accorded under the
Vienna Convention to diplomatic agents.
5. Officials of the Union who are not Canadian citizens or
permanent residents shall have the following privileges and immunities set out in Section 18 of Article V of the Convention:
(a) immunity from legal process in respect of words spoken
or written and all acts performed by them in their official
capacity;
(b) exemption from taxation on the salaries and emoluments
paid to them by the Union;
(c) immunity from national service obligations;
(d) immunity from immigration restrictions and alien registration;
(e) the same privileges in respect of exchange facilities as are
accorded to the officials of comparable ranks forming part of
diplomatic missions to the Government of Canada;
(f) the same repatriation facilities in time of international crisis
as diplomatic envoys; and
(g) the right to import free of duty their furniture and effects at
the time of first taking up their post in Canada.
6. Senior officials and officials of the Union who are Canadian
citizens or permanent residents shall have the following privileges and immunities set out in Section 18 of Article V of the
Convention:
(a) immunity from legal process in respect of words spoken or
written and all acts performed by them in their official capacity; and
(b) the same privileges in respect of exchange facilities as are
accorded to the officials of comparable ranks forming part of
diplomatic missions to the Government of Canada.
7. Experts performing missions for the Union who are not Canadian citizens or permanent residents shall have the privileges
and immunities set out in Article VI of the Convention.
8. Experts performing missions for the Union who are Canadian citizens or permanent residents shall have, during their journey to and from the place of mission in Canada, as well as in
Canada, the following privileges and immunities set out in Section 22 of Article VI of the Convention, subject to the restrictions
set out in Section 23 of that Article:
(a) in respect of words spoken or written and acts done by
them in the course of the performance of their mission, immunity from legal process of every kind, which immunity shall
continue to be accorded notwithstanding that the persons concerned are no longer employed on missions for the Union; and
(b) inviolability for all papers and documents.
1421
immunités comparables à ceux dont bénéficient les agents diplomatiques en vertu de la Convention de Vienne.
5. Les fonctionnaires de l’Union qui ne sont ni citoyens canadiens ni résidents permanents bénéficient des privilèges et immunités suivants énoncés à la section 18 de l’article V de la Convention. Les fonctionnaires :
a) jouissent de l’immunité de toute juridiction en ce qui concerne les actes accomplis par eux en leur qualité officielle (y
compris leurs paroles et écrits);
b) sont exonérés de tout impôt sur les traitements et émoluments versés par l’Union;
c) sont exempts de toute obligation relative au service national;
d) ne sont pas soumis aux dispositions limitant l’immigration
et aux formalités d’enregistrement des étrangers;
e) jouissent, en ce qui concerne les facilités de change, des
mêmes privilèges que les fonctionnaires d’un rang comparable
appartenant aux missions diplomatiques accréditées auprès du
gouvernement du Canada;
f) jouissent des mêmes facilités de rapatriement que les envoyés diplomatiques en période de crise internationale;
g) jouissent du droit d’importer en franchise leur mobilier et
leurs effets à l’occasion de leur première prise de fonction au
Canada.
6. Les hauts fonctionnaires et les fonctionnaires de l’Union
qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents bénéficient
des privilèges et immunités suivants énoncés à la section 18
de l’article V de la Convention. Les hauts fonctionnaires et les
fonctionnaires :
a) jouissent de l’immunité de toute juridiction en ce qui concerne les actes accomplis par eux en leur qualité officielle (y
compris leurs paroles et écrits);
b) jouissent, en ce qui concerne les facilités de change, des
mêmes privilèges que les fonctionnaires d’un rang comparable
appartenant aux missions diplomatiques accréditées auprès du
gouvernement du Canada.
7. Les experts en mission pour l’Union qui ne sont ni citoyens
canadiens ni résidents permanents bénéficient des privilèges et
immunités énoncés à l’article VI de la Convention.
8. Les experts en mission pour l’Union qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents bénéficient, au cours des voyages à
destination ou en provenance du lieu de leur mission au Canada
ainsi qu’au Canada, des privilèges et immunités suivants énoncés à la section 22 de l’article VI de la Convention, sous réserve
des restrictions énoncées à la section 23 de cet article de la
Convention :
a) l’immunité de toute juridiction en ce qui concerne les actes
accomplis par eux au cours de leurs missions (y compris leurs
paroles et écrits) — cette immunité continuant à leur être accordée même après qu’ils ont cessé de remplir des missions
pour l’Union;
b) l’inviolabilité de tous papiers et documents.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
9. This Order comes into force on the day on which it is
registered.
9. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[19-1-o]
[19-1-o]
1422
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Regulations Amending the Food and Drug
Regulations (1174 — Propiconazole)
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1174 — propiconazole)
Statutory Authority
Food and Drugs Act
Fondement législatif
Loi sur les aliments et drogues
Sponsoring Department
Department of Health
Ministère responsable
Ministère de la Santé
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Propiconazole is registered under the Pest Control Products
Act as a fungicide for the control of various fungi on numerous
crops. A Maximum Residue Limit (MRL) has been established
under the Food and Drugs Act for residues of propiconazole and
its metabolites resulting from these uses at 0.05 parts per million
(p.p.m.) in barley, oats and wheat. An MRL has also been established at 2 p.p.m. in liver and kidney of cattle to cover residues in
food derived from animals fed with crops treated with propiconazole. By virtue of subsection B.15.002(1) of the Food and Drug
Regulations, the MRL for other foods is 0.1 p.p.m.
Description
Le propiconazole est homologué comme fongicide, en vertu de
la Loi sur les produits antiparasitaires, pour lutter contre divers
champignons sur de nombreuses cultures. En vertu de la Loi sur
les aliments et drogues, une limite maximale de résidus (LMR) a
été établie pour les résidus de propiconazole et ses métabolites,
résultant de cette utilisation. Cette LMR est de 0,05 partie
par million (p.p.m.) sur l’avoine, le blé et l’orge. Une LMR de
2 p.p.m. a aussi été établie pour le foie et les rognons de bovin
pour englober les résidus présents dans les aliments dérivés
d’animaux nourris avec les récoltes traitées au propiconazole. En
vertu du paragraphe B.15.002(1) du Règlement sur les aliments et
drogues, la LMR pour les autres aliments est de 0,1 p.p.m.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA)
de Santé Canada a récemment approuvé une demande de modification de l’homologation du propiconazole afin de permettre son
utilisation pour lutter contre divers champignons sur les abricots,
les cerises, les pêches/nectarines et les prunes. La présente modification proposée au Règlement établirait une LMR pour les résidus de propiconazole, et ses métabolites, résultant de cette utilisation sur les abricots, les cerises, les pêches/nectarines et les
prunes, de manière à permettre l’importation et la vente d’aliments contenant ces résidus.
Avant de prendre une décision quant à l’homologation d’une
nouvelle utilisation d’un produit antiparasitaire, l’ARLA évalue
attentivement les risques et la valeur du produit, en fonction de
l’utilisation précise à laquelle il est destiné. L’homologation du
produit antiparasitaire sera modifiée si les conditions suivantes
sont réunies : on a examiné de manière adéquate les données exigées en vue de l’évaluation de la valeur et de l’innocuité du produit; l’évaluation indique que le produit présente des avantages et
une valeur; les risques associés à l’utilisation proposée du produit
pour la santé humaine et l’environnement sont acceptables.
L’évaluation des risques pour la santé humaine comporte une
évaluation des risques alimentaires posés par les résidus prévus
du produit antiparasitaire, déterminés à l’aide d’études toxicologiques exhaustives. Une dose journalière admissible (DJA) et/ou
une dose aiguë de référence (DAR) sont calculées à l’aide d’un
facteur de sécurité appliqué à la dose sans effet nocif observé ou,
selon le cas, à l’aide d’un facteur de risque dont le calcul est
fondé sur l’extrapolation linéaire d’une faible dose. La dose journalière potentielle (DJP) est calculée à partir de la quantité de
résidus qui demeure sur chaque aliment lorsque le produit antiparasitaire est utilisé conformément au mode d’emploi qui figure
sur l’étiquette proposée; on tient également compte de la quantité
The Pest Management Regulatory Agency (PMRA), of Health
Canada, has recently approved an application to amend the registration of propiconazole in order to allow its use for the control of
fungi on apricots, cherries, peaches/nectarines and plums. This
proposed regulatory amendment would establish an MRL for
residues of propiconazole and its metabolites resulting from this
use on apricots, cherries, peaches/nectarines and plums, in order
to permit the import and sale of food containing these residues.
Before making a registration decision regarding a new use of a
pest control product, the PMRA conducts the appropriate assessment of the risks and value of the product specific to its proposed
use. The registration of the pest control product will be amended
if: the data requirements for assessing value and safety have been
adequately addressed; the evaluation indicates that the product
has merit and value; and the human health and environmental
risks associated with its proposed use are acceptable.
The human health risk assessment includes an assessment of
dietary risks posed by expected residues of the pest control product, as determined through extensive toxicological studies. An
acceptable daily intake (ADI) and/or acute reference dose (ARD)
is calculated by applying a safety factor to a no observable adverse effect level or, in appropriate cases, by applying a risk factor which is calculated based on a linear low-dose extrapolation.
The potential daily intake (PDI) is calculated from the amount of
residue that remains on each food when the pest control product
is used according to the proposed label and the intake of that food
from both domestic and imported sources in the diet. PDIs are
established for various Canadian subpopulations and age groups,
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1423
including infants, toddlers, children, adolescents and adults. Provided the PDI does not exceed the ADI or ARD for any subpopulation or age group, and the lifetime risk is acceptable, the expected residue levels are established as MRLs under the Food
and Drugs Act to prevent the sale of food with higher residue
levels. Since, in most cases, the PDI is well below the ADI and
lifetime risks are very low when MRLs are originally established,
additional MRLs for the pest control product may be added in the
future.
consommée de cet aliment, qu’il soit canadien ou importé. Des
DJP sont établies pour divers groupes d’âge et sous-populations
au Canada, y compris les nourrissons, les tout-petits, les enfants,
les adolescents et les adultes. Pourvu que la DJP ne dépasse pas
la DJA ou la DAR pour tout groupe d’âge ou sous-population, et
que le risque à vie soit acceptable, les niveaux de résidus prévus
sont établis comme LMR en vertu de la Loi sur les aliments et
drogues afin de prévenir la vente d’aliments dans lesquels les
résidus seraient plus élevés. Comme, dans la plupart des cas, la
DJP est bien en deçà de la DJA et que les risques à vie sont très
bas lorsque les LMR sont établies la première fois, il est possible
d’ajouter des LMR pour ce produit antiparasitaire.
After the review of all available data, the PMRA has determined that an MRL for propiconazole, including its metabolites,
of 1 p.p.m. in apricots, cherries, peaches/nectarines and plums
would not pose an unacceptable health risk to the public.
Après avoir examiné toutes les données disponibles, l’ARLA a
déterminé qu’une LMR de 1 p.p.m. pour le propiconazole, y
compris ses métabolites, sur les abricots, les cerises, les pêches/
nectarines et les prunes ne poserait pas de risque inacceptable
pour la santé de la population.
Alternatives
Solutions envisagées
Under the Food and Drugs Act, it is prohibited to sell food
containing residues of pest control products at a level greater than
0.1 p.p.m. unless a higher MRL has been established in Table II,
Division 15, of the Food and Drug Regulations. In the case of
propiconazole, establishment of an MRL for apricots, cherries,
peaches/nectarines and plums is necessary to support the additional use of a pest control product which has been shown to be
both safe and effective, while at the same time preventing sale of
food with unacceptable residues.
En vertu de la Loi sur les aliments et drogues, il est interdit de
vendre des aliments contenant des résidus de produits antiparasitaires à un niveau supérieur à 0,1 p.p.m., à moins qu’une LMR
plus élevée ait été établie au tableau II, titre 15 du Règlement sur
les aliments et drogues. Dans le cas du propiconazole, l’établissement d’une LMR pour les abricots, les cerises, les pêches/
nectarines et les prunes est nécessaire en vue d’appuyer l’utilisation d’un produit antiparasitaire que l’on a démontré à la fois
sûr et efficace, tout en prévenant la vente d’aliments contenant
des résidus à des niveaux inacceptables.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The use of propiconazole on apricots, cherries, peaches/
nectarines and plums will provide joint benefits to consumers and
the agricultural industry as a result of improved management of
pests. In addition, this proposed regulatory amendment will contribute to a safe, abundant and affordable food supply by allowing
the importation and sale of food commodities containing acceptable levels of pesticide residues.
L’utilisation du propiconazole sur les abricots, les cerises, les
pêches/nectarines et les prunes permettra de mieux lutter contre
les ennemis des cultures, ce qui sera profitable aux consommateurs et à l’industrie agricole. De plus, cette modification réglementaire proposée va contribuer à créer des réserves alimentaires
sûres, abondantes et abordables en permettant l’importation et la
vente d’aliments contenant des résidus de pesticides à des niveaux acceptables.
The cost of administering this proposed amendment to the
Regulations will not be greater than that of administering the
existing Regulations, since monitoring for residues of pest control
products, whether or not MRLs have been established, is performed on an ongoing basis. Adequate analytical methodology
for analysis of the compound is available.
Il n’en coûtera pas plus cher d’appliquer la modification proposée au Règlement qu’il n’en coûte d’appliquer le règlement
actuel car la surveillance des résidus de produits chimiques agricoles s’effectue de façon permanente, que des LMR aient été
établies ou non. On dispose de méthodes adéquates pour l’analyse
du composé.
Consultation
Consultations
Registration decisions, including dietary risk assessments,
made by the PMRA are based on internationally recognized risk
management principles, which are largely harmonized among
member countries of the Organization for Economic Cooperation
and Development. Individual safety evaluations conducted by the
PMRA include a review of the assessments conducted at the international level as part of the Joint Food and Agriculture Organization of the United Nations/World Health Organization Food
Standards Programme in support of the Codex Alimentarius
Commission, as well as MRLs adopted by other national health/
regulatory agencies.
Les décisions réglementaires prises par l’ARLA, y compris les
évaluations du risque alimentaire, sont fondées sur des principes
de gestion du risque reconnus internationalement; ces principes
sont en grande partie harmonisés entre les pays membres de
l’Organisation de coopération et de développement économiques.
Les évaluations individuelles de la sécurité menées par l’ARLA
comportent l’examen des évaluations effectuées à l’échelle internationale dans le cadre du Programme mixte de l’Organisation
des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et de
l’Organisation mondiale de la santé sur les normes alimentaires
de la Commission du Codex Alimentarius, ainsi que des LMR
adoptées par d’autres organismes de santé nationaux ou organismes chargés de la réglementation.
As a means to improve responsiveness of the regulatory system, an Interim Marketing Authorization (IMA) was issued
on August 28, 1999, to permit the immediate sale of apricots,
cherries, peaches/nectarines and plums containing residues of
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, on a accordé une autorisation de mise en marché provisoire, le 28 août 1999, afin de permettre la vente immédiate
d’abricots, de cerises, de pêches/nectarines et de prunes contenant
1424
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
propiconazole with an MRL of 1 p.p.m. while the regulatory
process to formally amend the regulation is undertaken.
Compliance and Enforcement
des résidus du propiconazole, avec une LMR de 1 p.p.m., pendant
que le processus de modification du Règlement suit son cours.
Respect et exécution
Compliance will be monitored through ongoing domestic
and/or import inspection programs conducted by the Canadian
Food Inspection Agency when the proposed MRL for propiconazole is adopted.
La surveillance de la conformité se fera dans le cadre des programmes permanents d’inspection des produits locaux et importés
exécutés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments une
fois que la LMR proposée pour le propiconazole sera adoptée.
Contact
Personne-ressource
Geraldine Graham, Project Manager, Alternative Strategies
and Regulatory Affairs Division, Pest Management Regulatory
Agency, Department of Health, Address Locator 6607D1,
2250 Riverside Drive, Ottawa, Ontario K1A 0K9, (613) 736-3692
(Telephone), (613) 736-3659 (Facsimile), geraldine_graham@
hc-sc.gc.ca (Electronic mail).
Geraldine Graham, Gestionnaire de projet, Division des nouvelles stratégies et Affaires réglementaires, Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, Ministère de la Santé, Indice
d’adresse 6607D1, 2250, promenade Riverside, Ottawa (Ontario)
K1A 0K9 (613) 736-3692 (téléphone), (613) 736-3659 (télécopieur), geraldine_graham@hc-sc.gc.ca (courriel).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 30(1) of the Food and Drugs Act, proposes to make
the annexed Regulations Amending the Food and Drug Regulations (1174 — Propiconazole).
Interested persons may make representations with respect to the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Geraldine Graham, Project Manager, Alternative
Strategies and Regulatory Affairs Division, Pest Management Regulatory Agency, Department of Health, Address Locator 6607D1, 2250 Riverside Drive, Ottawa, Ontario K1A 0K9.
(Tel.: (613) 736-3692; Fax: (613) 736-3659; E-mail: geraldine_
graham@hc-sc.gc.ca)
The representations should stipulate those parts of the representations that should not be disclosed pursuant to the Access to Information Act and, in particular, pursuant to sections 19 and 20 of
that Act, the reason why those parts should not be disclosed and
the period during which they should remain undisclosed. The
representations should also stipulate those parts of the representations for which there is consent to disclosure pursuant to the
Access to Information Act.
Ottawa, May 4, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 30(1) de la Loi sur les aliments et drogues, se propose
de prendre le Règlement modifiant le Règlement sur les aliments
et drogues (1174 — propiconazole), ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les trente jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout à
Geraldine Graham, gestionnaire de projet, Division des nouvelles
stratégies et des affaires réglementaires, Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire, ministère de la Santé, indice
d’adresse 6607D1, 2250, promenade Riverside, Ottawa (Ontario)
K1A 0K9. (tél. : (613) 736-3692; téléc. : (613) 736-3659; courriel : geraldine_graham@hc-sc.gc.ca)
Ils doivent également y indiquer, d’une part, lesquelles des observations peuvent être divulguées en vertu de la Loi sur l’accès à
l’information et, d’autre part, lesquelles sont soustraites à la divulgation en vertu de cette loi, notamment aux termes des articles 19 et 20, en précisant les motifs et la période de nondivulgation.
REGULATIONS AMENDING THE FOOD AND DRUG
REGULATIONS (1174 — PROPICONAZOLE)
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LES
ALIMENTS ET DROGUES (1174 — PROPICONAZOLE)
Ottawa, le 4 mai 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
AMENDMENT
1. The portion of item P.7 of Table II to Division 15 of
Part B of the Food and Drug Regulations1 in columns II2 to
IV2 is replaced by the following:
———
1
2
C.R.C., c. 870
SOR/97-88
MODIFICATION
1
1. Les colonnes II à IV1 de l’article P.7 du tableau II du titre 15 de la partie B du Règlement sur les aliments et drogues2
sont remplacées par ce qui suit :
———
1
2
DORS/97-88
C.R.C., ch. 870
Le 6 mai 2000
Item
No.
P.7
Gazette du Canada Partie I
II
III
Common Chemical Name
Maximum
Residue
Limit p.p.m.
1-[[2-(2,4diclorophenyl)-4-propyl1,3-dioxolan-2yl]methyl]-1H-1,2,4triazole including all
metabolites containing
the 2,4-dichlorophenyl1-methyl substituted moiety
2
1
0.05
IV
Foods
Article
Liver and kidney of
cattle
Apricots, cherries,
peaches/nectarines,
plums
Barley, oats, wheat
P.7
II
III
Appellation chimique
courante
Limite
maximale de
résidu p.p.m. Aliments
[[(dichloro-2, 42
phényl)-2 propyl-4
dioxolanne-1,3 yl1
2]méthyl]-1 1H-triazole1,2,4(2RS,4RS) (2RS,4SR)
comprenant tous les
0,05
métabolites contenant la
partie substituée par le
(dichloro-2,4-phényl) méthyl-1
1425
IV
Foie et rognons de
bovin
Abricots, cerises,
pêches/nectarines,
prunes
Avoine, blé, orge
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[19-1-o]
[19-1-o]
1426
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988
Règlement modifiant le Règlement de la
Gendarmerie Royale du Canada (1988)
Statutory Authority
Royal Canadian Mounted Police Act
Fondement législatif
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
Sponsoring Department
Department of the Solicitor General
Ministère responsable
Ministère du Solliciteur général
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
These amendments introduce provisions that are drafted in a
permissive mode, thereby providing enhanced opportunities for
members of the Royal Canadian Mounted Police (RCMP) to engage in political activities while ensuring that the RCMP remains
a neutral and impartial police force. In addition, the proposed
amendments contemplate minimal impairment on the rights of
members with any restrictions tailored to the particular circumstances of each case.
The Regulations provide further clarity regarding RCMP members’ rights to participate in political activities. While the present
Regulations allow members to engage in political activities, the
proposed amendments distinguish between separate categories of
members according to whether they are part of senior management, are peace officers or are not peace officers. The starting
premise for an RCMP member who is a peace officer is that he
may participate in political activities while off duty and not in
uniform, so long as that participation does not compromise any
particular ongoing criminal investigation in which the member is
involved or seriously impair the integrity or impartiality of the
Force. The exception to this premise is the requirement for such a
member to be on leave without pay in order to (a) solicit or receive funds; and (b) to run for nomination or stand as a candidate
in an election or for the leadership of a political party. Members
who are not peace officers may also participate in all political
activities as long as they are off duty, subject only to the general
requirement to ensure that they do not seriously impair the impartiality and integrity of the Force.
Description
Ces modifications contiennent des dispositions permissives offrant davantage d’occasions aux membres de la Gendarmerie
royale du Canada (GRC) de participer à des activités politiques
tout en garantissant que la GRC demeure un service de police
neutre et impartial. En outre, les modifications proposées prévoient une limitation minimale des droits des membres avec des
restrictions établies en fonction des circonstances particulières
pour chaque cas.
Le Règlement clarifie davantage les droits des membres de la
GRC pour ce qui est de participer à des activités politiques. Bien
que le présent projet de modifications soit permissif, il distingue
entre les différentes catégories de membres, selon qu’il s’agisse
de cadres supérieurs, d’agents de la paix ou de membres n’ayant
pas qualité d’agent de la paix. Le fondement premier du Règlement est qu’un membre de la GRC qui est agent de la paix peut
participer à des activités politiques pendant qu’il n’est pas de
service et qu’il ne porte pas l’uniforme pourvu que sa participation ne compromette aucune enquête criminelle en cours à
laquelle il participe et pourvu qu’elle ne compromette pas sérieusement l’intégrité ou l’impartialité de la Gendarmerie. Il existe
une exception à ce principe : l’obligation pour le membre d’être
en congé sans solde pour (a) demander ou recevoir des contributions; (b) pour se porter candidat à l’investiture ou être candidat à
une élection ou à la direction d’un parti politique. Les membres
n’ayant pas qualité d’agents de la paix peuvent participer à toute
activité politique pourvu qu’ils ne soient pas de service, sous
réserve du principe général qu’ils doivent s’assurer de ne pas
nuire sérieusement à l’impartialité ou à l’intégrité de la
Gendarmerie.
Un membre peut occuper un poste d’élu à temps partiel à
moins que l’activité politique n’entrave de façon importante
l’exercice de ses fonctions, ne compromette une enquête criminelle en cours à laquelle le membre participe ou ne nuise sérieusement à l’impartialité ou à l’intégrité de la Gendarmerie. Le
membre élu doit prendre les mesures nécessaires pour corriger
toute situation pouvant entraver ses fonctions en tant que membre
ou avoir un impact négatif sur la Gendarmerie.
Selon les modifications proposées, les membres élus dans le
cadre d’élections fédérales, provinciales ou territoriales ou
comme chef d’un parti politique ne pourront demeurer membres
de la GRC s’ils choisissent d’assumer les fonctions des offices
auxquels ils ont été élus. Enfin, les cadres supérieurs se verront
interdire toute participation aux activités politiques. Cependant,
ces derniers pourront donner des renseignements sur la prestation
de services de police par la Gendarmerie lorsque la prestation de
ces services devra être soumise au vote de la population.
Members may hold part-time elected office unless their political activity seriously interferes with the performance of their duties, compromises an ongoing criminal investigation in which
they are involved, or seriously impairs the impartiality and integrity of the Force. Such elected members are required to take corrective action should their part-time political activity have a
negative impact on their duties as a member of the Force.
The proposed amendments contemplate that a member who is
elected in federal, provincial or territorial elections or as a leader
of a political party cannot remain a member of the RCMP if the
member chooses to assume the duties of any of those elected offices. Finally, senior management members are faced with an
absolute prohibition from engaging in political activities. However, they may provide information regarding the provision of
policing services by the Force, when the provision of these services is the subject of a vote by the population.
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
1427
Alternatives
Solutions envisagées
Four possible methods to describe permissible participation by
members in political activities were identified:
1. By policy;
2. By Commissioner’s Standing Order;
3. By amendment to the RCMP Regulations; and
4. By amendment to the Royal Canadian Mounted Police Act.
The fourth method was not adopted because regulatory
amendments were deemed sufficient to address the concerns
raised and it would have taken too long to achieve legislative
amendments.
Quatre moyens ont été étudiés pour régir la participation des
membres à des activités politiques, soit :
1. par une politique;
2. par une consigne du commissaire;
3. par des modifications au Règlement de la GRC;
4. par des modifications à la Loi sur la Gendarmerie royale du
Canada.
Le premier moyen n’est pas recommandé parce que, pour bénéficier d’une défense en vertu de l’article 1 de la Charte, les
restrictions aux activités protégées par la Charte doivent être
prescrites par une règle de droit.
Le deuxième moyen avait été envisagé, mais étant donné qu’il
s’agit d’activités régies par le code de déontologie, il a été jugé
préférable d’énoncer les limites aux activités dans le Règlement
de la GRC. Le troisième moyen, soit les modifications au Règlement de la GRC, a été adopté.
Le quatrième moyen n’a pas été retenu parce qu’il suffit de
modifier le Règlement afin de répondre aux préoccupations soulevées et parce que le processus de modification législative aurait
été trop long.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
The first method is not advisable because in order to establish a
defence under section 1 of the Charter, it is necessary that the
limits on Charter protected activities be prescribed by law.
The second method had been considered but it was decided
that these restrictions should remain part of the code of conduct
provisions found in the RCMP Regulations; the third method
consisting in amendments to the Regulations was adopted.
There is no expected financial impact.
On ne prévoit aucune répercussion financière.
Consultation
Consultations
Consultation with management and Division Staff Relations
Representatives was done by providing them draft outlines of
proposed amendments and seeking their comments. An interdepartmental working group produced proposed amendments which
would allow members to engage in political activities with the
minimum possible level of impairment of their right to do so
while ensuring that the RCMP remained a neutral and impartial
police force.
During this process, the RCMP policy centre kept the Internal
Affairs Committee (which represents the Commanding Officers
and the Force membership) regularly informed of the working
group’s progress through various forms of communications and
internal meetings. The following draft is the result of detailed
discussions over a period of several months and feedback received from the consultation process.
La gestion ainsi que les représentants divisionnaires des relations fonctionnelles ont été consultés par l’entremise d’ébauches
de modifications proposées qui leur étaient fournies et par la demande de transmission de leurs commentaires. Un groupe de
travail interministériel a rédigé un projet de modifications qui
permettent aux membres de participer à des activités politiques
avec un minimum de contraintes tout en assurant l’impartialité et
la neutralité de la GRC.
Tout au cours du processus, le centre de politique de la GRC a
informé le Comité des affaires internes (qui représente les commandants divisionnaires et l’effectif de la Gendarmerie) de
l’évolution du dossier par différents moyens de communication et
par des réunions internes. Le document ci-dessous est le résultat
de discussions qui se sont tenues pendant plusieurs mois et des
commentaires reçus pendant les consultations.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
Unchanged enforcement policy: the amendments to the Regulations are part of the code of conduct governing members.
L’application du Règlement demeure inchangée : les modifications au Règlement font partie intégrante du code de déontologie
des membres.
Contact
Personne-ressource
Supt. James Newman, Officer in charge, Internal Affairs
Branch, 250 Tremblay Road, Ottawa, Ontario K1A 0R2, (613)
993-2728 (Telephone), (613) 952-0618 (Facsimile).
Surint. James Newman, Officier responsable, Sous-direction
des affaires internes, 250, chemin Tremblay, Ottawa (Ontario)
K1A 0R2 (613) 993-2728 (téléphone), (613) 952-0618
(télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council, pursuant
to subsection 21(1)a and section 38b of the Royal Canadian
Mounted Police Act, proposes to make the annexed Regulations
Amending the Royal Canadian Mounted Police Regulations,
1988.
Avis est donné que la gouverneure en conseil, en vertu du paragraphe 21(1)a et de l’article 38b de la Loi sur la Gendarmerie
royale du Canada, se propose de prendre le Règlement modifiant
le Règlement de la Gendarmerie royale du Canada (1988),
ci-après.
———
a
b
R.S., c. 8 (2nd Supp.), s. 12
R.S., c. 8 (2nd Supp.), s. 16
———
a
b
L.R., ch. 8 (2e suppl.), art. 12
L.R., ch. 8 (2e suppl.), art. 16
1428
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
Interested persons may make representations with respect to the
proposed Regulations within 30 days after the date of publication
of this notice. All such representations must cite the Canada Gazette, Part I, and the date of publication of this notice, and be
addressed to Supt. James Newman, Officer in Charge, Internal
Affairs Branch, Royal Canadian Mounted Police, 250 Tremblay
Road, Ottawa, Ontario, K1A 0R2, Telephone: (613) 993-2728;
Fax: (613) 952-0618.
Ottawa, May 4, 2000
MARC O’SULLIVAN
Assistant Clerk of the Privy Council
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement dans les 30 jours suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y citer la Gazette du Canada
Partie I, ainsi que la date de publication, et d’envoyer le tout au
surintendant James Newman, Officier responsable, Sous-direction
des affaires internes, Gendarmerie royale du Canada, 250, chemin
Tremblay, Ottawa (Ontario), K1A 0R2, téléphone : (613) 9932728; télécopieur : (613) 952-0618.
Ottawa, le 4 mai 2000
Le greffier adjoint du Conseil privé,
MARC O’SULLIVAN
REGULATIONS AMENDING THE ROYAL CANADIAN
MOUNTED POLICE REGULATIONS, 1988
RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE LA
GENDARMERIE ROYALE DU CANADA (1988)
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1
1. Sections 57 to 58.7 of the Royal Canadian Mounted Police Regulations, 19882 are replaced by the following:
56.1 Any member who participates in political activities shall
ensure that such participation does not compromise an ongoing
criminal investigation in which the member is involved or seriously impair the impartiality or integrity of the Force.
57. (1) Subject to subsection 58(2), while a member is participating in a political activity, the member shall not indicate, nor
shall the member permit anyone campaigning for the member to
indicate, that the member’s opinions or comments are made on
behalf of the Force.
(2) A member who is running for nomination, or is standing as
a candidate, in a federal, provincial or territorial election or in an
election for the council of a regional, municipal or local government or the council or other governing body of a band or first
nation, or is standing as a candidate for the leadership of a political party, may, for identification purposes, disclose the member’s
rank or level, position and work experience in the Force.
58. (1) Subject to subsection (2), the Commissioner and all
members holding any of the following ranks, officer equivalent
level designations, or positions, namely, deputy commissioner,
assistant commissioner or chief superintendent, commanding
officer, director general or criminal operations officer, shall not
participate in political activities.
(2) The Commissioner and the members holding the ranks, officer equivalent level designations, or positions referred to in
subsection (1) may, on behalf of the Force, present information
regarding the provision of policing services by the Force pursuant
to municipal, provincial or territorial policing contracts when the
provision of such services is the subject of a direct vote by the
population.
58.1 In sections 58.2 to 58.7, “appropriate officer” means
(a) for a member other than an officer, the officer in charge of
the administration function for the region in which the member
is posted;
(b) for a member of the headquarters of the Force, other than
an officer, the officer in charge of the administration function
for the Central Region; and
(c) for an officer, the Chief Human Resources Officer.
———
1
2
SOR/99-26
SOR/88-361
1. Les articles 57 à 58.71 du Règlement de la Gendarmerie
royale du Canada (1988)2 sont remplacés par ce qui suit :
56.1 Le membre qui se livre à des activités politiques veille à
ce que sa participation ne compromette aucune enquête criminelle
en cours à laquelle il participe ni ne compromette sérieusement
l’intégrité ou l’impartialité de la Gendarmerie.
57. (1) Sous réserve du paragraphe 58(2), le membre qui se livre à des activités politiques ne peut présenter ses opinions ou
observations comme étant celles de la Gendarmerie ni permettre à
une personne faisant campagne pour lui de le faire.
(2) Le membre qui se porte candidat à l’investiture ou est candidat à une élection fédérale, provinciale ou territoriale, au conseil d’une administration régionale, municipale ou locale, au conseil ou corps dirigeant d’une bande ou d’une première nation ou à
la direction d’un parti politique, peut faire état de son grade ou
niveau, de son poste et de son expérience au sein de la Gendarmerie afin de se présenter.
58. (1) Sous réserve du paragraphe (2), le commissaire et les
membres des grades de sous-commissaire, commissaire adjoint
ou surintendant principal, ou les membres de niveaux désignés
équivalant à ces grades, et les membres exerçant les fonctions de
commandant, directeur général ou agent de la police criminelle ne
peuvent se livrer à des activités politiques.
(2) Il est entendu que tout membre visé au paragraphe (1) peut,
pour le compte de la Gendarmerie, donner des renseignements sur
la prestation de services de police par celle-ci en vertu de contrats
municipaux, provinciaux ou territoriaux lorsque la prestation de
tels services doit être soumise au vote direct de la population.
58.1 Pour l’application des articles 58.2 à 58.7, « officier compétent » s’entend :
a) quant au membre dans une région qui n’est pas officier, de
l’officier responsable de l’administration de la région;
b) quant au membre de la Direction générale de la Gendarmerie
qui n’est pas officier, de l’officier responsable de l’administration de la région du Centre;
c) quant à un officier, du dirigeant principal des ressources
humaines.
———
1
2
DORS/99-26
DORS/88-361
Le 6 mai 2000
58.2 Subject to sections 58.3 and 58.4, a member who is a
peace officer may, while off duty and not in uniform, participate
in political activities.
58.3 (1) Any member who is a peace officer may, only while
on leave without pay granted for that purpose, solicit or receive
funds for
(a) a political party;
(b) a person who is running for nomination, or standing as a
candidate, in a federal, provincial or territorial election or in an
election for the council of a regional, municipal or local government or the council or other governing body of a band or
first nation;
(c) a person who is standing as a candidate for the leadership of
a political party; or
(d) a person or association taking or proposing to take a position publicly for or against any question that is the subject of a
direct vote by the population if the soliciting or receiving of
funds is directly linked to the question that is the subject of the
direct vote.
(2) On application by a member for leave without pay for the
purpose of soliciting or receiving funds as described in subsection (1), the appropriate officer shall, subject to operational requirements, grant the member leave without pay for that purpose.
(3) A period of leave without pay granted under subsection (2)
need include only the days or portions thereof during which the
member solicits or receives funds.
58.4 (1) A member who is a peace officer may, only while on
leave without pay granted for that purpose,
(a) run for nomination, or stand as a candidate, in a federal,
provincial or territorial election or in an election for the council
of a regional, municipal or local government or the council or
other governing body of a band or first nation; or
(b) stand as a candidate for the leadership of a political party.
(2) On application by a member for leave without pay for any
of the purposes described in subsection (1), the appropriate officer shall, subject to operational requirements, grant the member
leave without pay for that purpose.
(3) A member may, during the period of leave without pay
granted under subsection (2), solicit or receive funds as described
in subsection 58.3(1).
(4) The period of any leave without pay granted under subsection (2) shall be continuous and shall include all time during
which the member proposes to carry on an activity referred to in
subsection (1). The period of the leave shall not be less than the
cumulative total of all of the following that are applicable:
(a) in the case of a nomination process referred to in paragraph (1)(a), beginning on the day on which the member enters
the process and ending on the earlier of the day on which the
member withdraws from the process and the day on which the
process concludes;
(b) in the case of a member who stands as a candidate in an
election described in paragraph (1)(a), beginning on the day on
which the member becomes a candidate and ending on the
earlier of the day on which the member ceases to be a candidate and the day after the election;
(c) in the case of a member who is elected in an election described in paragraph (1)(a), beginning on the day after the
election and ending on the day before the day on which the
member assumes the duties of the office to which the member
is elected; and
(d) in the case of a member who is campaigning for the leadership of a political party, the duration of the member’s
campaign.
Gazette du Canada Partie I
1429
58.2 Sous réserve des articles 58.3 et 58.4, le membre ayant
qualité d’agent de la paix peut, lorsqu’il n’est pas en service et ne
porte pas l’uniforme, se livrer à des activités politiques.
58.3 (1) Sauf lors d’un congé sans solde accordé à cette fin, le
membre ayant qualité d’agent de la paix ne peut se livrer à la
collecte de fonds pour :
a) un parti politique;
b) une personne qui se porte candidat à l’investiture ou est
candidat à une élection fédérale, provinciale ou territoriale, au
conseil d’une administration régionale, municipale ou locale,
ou au conseil ou corps dirigeant d’une bande ou d’une première nation;
c) un candidat à la direction d’un parti politique;
d) une personne ou une association qui a pris position publiquement, ou qui se propose de le faire, sur une question qui
doit être soumise au vote direct de la population lorsque la
collecte de fonds est directement liée à cette question.
(2) Sauf si les besoins du service ne le permettent pas, l’officier
compétent accorde au membre qui le demande un congé sans
solde pour qu’il puisse se livrer à une activité mentionnée au paragraphe (1).
(3) La période du congé sans solde accordée aux termes du paragraphe (2) peut ne couvrir que les jours ou les fractions de jours
pendant lesquels le membre se livre à la collecte de fonds.
58.4 (1) Le membre ayant qualité d’agent de la paix peut, uniquement lors d’un congé sans solde accordé à cette fin :
a) se porter candidat à l’investiture ou être candidat à une élection fédérale, provinciale ou territoriale, au conseil d’une administration régionale, municipale ou locale, ou au conseil ou
corps dirigeant d’une bande ou d’une première nation;
b) être candidat à la direction d’un parti politique.
(2) Sauf si les besoins du service ne le permettent pas, l’officier
compétent accorde au membre qui le demande un congé sans
solde pour qu’il puisse se livrer à une activité mentionnée au
paragraphe (1).
(3) Au cours du congé sans solde accordé aux termes du paragraphe (2), le membre peut se livrer à toute collecte de fonds
mentionnée au paragraphe 58.3(1).
(4) Le congé sans solde qui est accordé aux termes du paragraphe (2) est pour une période continue comprenant toute période
pendant laquelle le membre se propose d’exercer une activité
visée au paragraphe (1). Il ne peut être d’une durée inférieure au
total des périodes qui, parmi les suivantes, s’appliquent :
a) si le membre pose sa candidature à l’investiture, la période
de mise en candidature commençant à la date de sa présentation et se terminant le jour où il se retire du processus ou à la
fin de la période d’investiture;
b) s’il est désigné comme candidat à une élection, la période
commençant le jour de sa désignation et se terminant le jour où
il cesse d’être candidat ou le lendemain de l’élection;
c) s’il est élu, la période commençant le lendemain de
l’élection et se terminant le jour précédant celui où il entre en
fonction au poste auquel il a été élu;
d) s’il est candidat à la direction d’un parti, la durée de sa
campagne.
1430
Canada Gazette Part I
May 6, 2000
58.5 (1) Subject to subsection (2), a member who is not a peace
officer may, while off duty, participate in political activities.
(2) A member shall advise the appropriate officer in writing before participating in any of the following activities:
(a) running for nomination, or standing as a candidate, in a
federal, provincial or territorial election or in an election for the
council of a regional, municipal or local government or the
council or other governing body of a band or first nation;
(b) standing as a candidate for the leadership of a political
party;
(c) soliciting or receiving funds for a political party, for any
person standing as a candidate in any type of election described
in paragraph (a), or for a candidate for the leadership of a political party; or
(d) soliciting or receiving funds for a person or association
taking or proposing to take a position publicly for or against
any question that is the subject of a direct vote by the population if the soliciting or receiving of funds is directly linked to
the question that is the subject of the direct vote.
58.6 A member who is elected in a federal, provincial or territorial election or who becomes the leader of a political party may
not remain a member of the Force if the member decides to assume the duties of the office to which the member has been
elected. The member must advise the appropriate officer, by notice in writing, if the member decides to assume the duties of the
elected office and to retire or resign from the Force.
58.7 (1) Should the appropriate officer determine, at any time,
that the discharging of the duties of elected office by any member
who is elected to the council of a regional, municipal or local
government, or the council or other governing body of a band or
first nation, is seriously interfering with the performance of the
member’s duties in the Force, compromising an ongoing criminal
investigation in which the member is involved, or seriously impairing the impartiality or integrity of the Force, the appropriate
officer shall so advise the member by notice in writing.
(2) Within five days after receiving the notice referred to in
subsection (1), the member shall inform the appropriate officer,
in writing, of the corrective measures the member intends to take.
58.5 (1) Sous réserve du paragraphe (2), le membre n’ayant pas
qualité d’agent de la paix peut, lorsqu’il n’est pas en service, se
livrer à des activités politiques.
(2) S’il a l’intention de se livrer à une des activités suivantes, il
en avise par écrit l’officier compétent :
a) se porter candidat à l’investiture ou être candidat à une élection fédérale, provinciale ou territoriale, au conseil d’une administration régionale, municipale ou locale, ou au conseil ou
corps dirigeant d’une bande ou d’une première nation;
b) être candidat à la direction d’un parti politique;
c) se livrer à une collecte de fonds pour un parti politique, un
candidat à une élection visée à l’alinéa a) ou un candidat à la
direction d’un parti politique;
d) se livrer à une collecte de fonds pour une personne ou une
association qui a pris position publiquement, ou qui se propose
de le faire, sur une question qui doit être soumise au vote direct
de la population, lorsque la collecte de fonds est directement
liée à cette question.
58.6 Le membre élu dans une élection fédérale, provinciale ou
territoriale ou qui devient chef d’un parti politique ne peut rester
membre de la Gendarmerie s’il décide d’assumer la charge à
laquelle il est élu. Il doit aviser par écrit l’officier compétent de sa
décision d’assumer cette charge et de prendre sa retraite ou de
démissionner de la Gendarmerie.
58.7 (1) Si, à un moment quelconque, l’officier compétent juge
que l’exercice des fonctions d’un membre qui est élu au conseil
d’une administration régionale, municipale ou locale, ou au conseil ou corps dirigeant d’une bande ou d’une première nation
entrave de façon importante l’exercice de ses fonctions à la Gendarmerie, compromet une enquête criminelle en cours à laquelle
le membre participe ou compromet sérieusement l’intégrité ou
l’impartialité de la Gendarmerie, il en avise le membre par écrit.
(2) Dans les cinq jours suivant la réception de l’avis, le membre informe par écrit l’officier compétent des mesures correctives
qu’il entend prendre.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. These Regulations come into force on the day on which
they are registered.
2. Le présent règlement entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[19-1-o]
[19-1-o]
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No. 19 — May 6, 2000
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canada Customs and Revenue Agency
Income Tax Act
Revocation of registration of charities ..............................
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions..................
Decisions
2000-105 to 2000-134 ......................................................
Public Hearings
2000-3-1............................................................................
2000-3-2............................................................................
Public Notice
2000-38-1..........................................................................
Competition Tribunal
Competition Act
Application for orders.......................................................
National Farm Products Council
Farm Products Agencies Act
Public hearing to inquire into the merits of establishing a
Canadian beef cattle research, market development
and promotion agency ...................................................
Yukon Territory Water Board
Yukon Waters Act
Public Hearing ..................................................................
GOVERNMENT NOTICES
Agriculture and Agri-Food, Dept. of
Agricultural Products Marketing Act
Gaspesia Wood Producers’ Levies (Interprovincial and
Export Trade) Order ......................................................
Lower St. Lawrence Region Wood Producers’ Levy
(Interprovincial and Export Trade) Order......................
Canadian Heritage, Dept. of
National Archives
Description of Services and Fees ......................................
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act, 1999
Permit No. 4543-2-06032 .................................................
Permit No. 4543-2-06041 .................................................
Finance, Dept. of
Statements
Bank of Canada, balance sheet as at April 12, 2000.........
Bank of Canada, balance sheet as at April 19, 2000.........
Health, Dept. of
Department of Health Act
Notice amending the pharmaceutical export certificates
fees ................................................................................
Industry, Dept. of
Appointments....................................................................
Senators called ..................................................................
Department of Industry Act
DGRB-002-00 — Radio authorization fee for the
assignment of certain call signs in the amateur radio
service ...........................................................................
1387
1389
1390
1394
1394
1395
1395
1396
1397
1364
1365
1367
1368
1370
1382
1384
1372
1373
1376
1377
1431
GOVERNMENT NOTICES — Continued
Superintendent of Financial Institutions, Office of the
Bank Act
Chase Manhattan Bank (The), order to commence and
carry on business ........................................................... 1379
Morgan Guaranty Trust Company of New York, order to
commence and carry on business .................................. 1380
Transport, Dept. of
Canada Marine Act
Thunder Bay Port Authority — Supplementary letters
patent............................................................................. 1380
MISCELLANEOUS NOTICES
ACF Industries, Incorporated, documents deposited ............
*Associates Financial Life Insurance Company, application
for an order ......................................................................
Banque Nationale de Paris (Canada) and Paribas Bank of
Canada, application for amalgamation..............................
Canadian Fighter Pilots Association (The), surrender of
charter ...............................................................................
Canadian National Railway Company, documents
deposited ...........................................................................
Canadian Transit Company (The), annual meeting ..............
Canadian Treatment Advocates Council (The), relocation
of head office ....................................................................
*Commercial Travelers Mutual Insurance Company,
release of assets.................................................................
Delcan Corporation, bridge over the Humber River, Ont. ....
Deutsche Financial Services Corporation, documents
deposited ...........................................................................
*First Catholic Slovak Ladies Association of the United
States of America (The), release of assets.........................
Fulton, Ann, off-bottom oyster culture in the northeast
corner of the Gorge Harbour, B.C.....................................
*GE Global Insurance Holding Corporation, letters patent ..
Lagoon Island Mariculture Ltd., expansion of a longline
oyster aquaculture facility in Lemmens Inlet, B.C. ...........
*Lake Erie & Detroit River Railway Company (The),
annual and special meeting of shareholders......................
Meadus, Lindo Clyde, cod grow-out aquaculture facility in
the St. Jones Within Harbour, Nfld...................................
*National City Bank, application to establish a foreign
bank branch.......................................................................
Newfoundland and Labrador, Department of Works,
Services and Transportation of the Government of, truss
bridge over the St. Charles River, Nfld.............................
Ontario, Ministry of Transportation of, bridge over Smoke
Creek, Ont.........................................................................
Ralph, Donald, cod aquaculture site in Ox Cove, Nfld. .......
Rodgers, Edwin, cod aquaculture site in the Northwest
Arm, Nfld..........................................................................
Shippers First LLC, documents deposited ............................
Solvay Minerals, Inc., documents deposited.........................
Tembec — Forest Resource Management, work on the
existing bridge over the Missinaibi River, Ont. ................
Weyerhaeuser Canada Ltd., bridge over the Narraway
River, Alta.........................................................................
Williams, Harold, cod aquaculture site in Maggotty Cove,
Nfld...................................................................................
1398
1399
1399
1399
1400
1402
1402
1402
1403
1404
1405
1398
1406
1406
1407
1407
1408
1403
1408
1404
1405
1408
1409
1409
1410
1406
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (2nd Session,
36th Parliament)............................................................ 1386
1432
Canada Gazette Part I
PROPOSED REGULATIONS
Environment, Dept. of the
Migratory Birds Convention Act, 1994
Regulations Amending the Migratory Birds Regulations . 1412
Foreign Affairs and International Trade, Dept. of
Foreign Missions and International Organizations Act
International Telecommunication Union Privileges and
Immunities Order .......................................................... 1418
May 6, 2000
PROPOSED REGULATIONS — Continued
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Regulations Amending the Food and Drug Regulations
(1174 — Propiconazole) ............................................... 1422
Solicitor General, Dept. of the
Royal Canadian Mounted Police Act
Regulations Amending the Royal Canadian Mounted
Police Regulations, 1988............................................... 1426
Le 6 mai 2000
Gazette du Canada Partie I
INDEX
No 19 — Le 6 mai 2000
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
ACF Industries, Incorporated, dépôt de documents..............
*Associates Financial Life Insurance Company, demande
d’ordonnance ...................................................................
Banque Nationale de Paris (Canada) et Banque Paribas du
Canada, demande de fusion ..............................................
Canadian Fighter Pilots Association (The), abandon de
charte.................................................................................
Canadian National Railway Company, dépôt de documents
Canadian Transit Company (The), assemblée annuelle ........
*Compagnie Mutuelle d’Assurances Commercial
Travelers, libération d’actif...............................................
Conseil canadien de surveillance et d’accès aux
traitements, changement de lieu du siège social ...............
Delcan Corporation, pont au-dessus de la rivière Humber
(Ont.).................................................................................
Deutsche Financial Services Corporation, dépôt de
documents .........................................................................
*First Catholic Slovak Ladies Association of the United
States of America (The), libération d’actif........................
Fulton, Ann, ostréiculture en suspension dans la section
nord-est du havre de Gorge Harbour (C.-B.) ....................
*GE Global Insurance Holding Corporation, lettres
patentes .............................................................................
Lagoon Island Mariculture Ltd., agrandissement d’une
installation de culture en filière pour huîtres dans la baie
Lemmens (C.-B.) ..............................................................
*Lake Erie & Detroit River Railway Company (The),
assemblée extraordinaire et annuelle des actionnaires ......
Meadus, Lindo Clyde, installation d’aquaculture pour
l’engraissement des morues dans le havre de St. Jones
Within (T.-N.) ...................................................................
*National City Bank, demande d’établissement d’une
succursale de banque étrangère.........................................
Newfoundland and Labrador, Department of Works,
Services and Trasnportation of the Government of, pont
à poutre triangulée au-dessus de la rivière St. Charles
(T.-N.) ...............................................................................
Ontario, ministère des Transports de l’, pont au-dessus du
ruisseau Smoke (Ont.).......................................................
Ralph, Donald, installation d’aquaculture pour morue dans
la baie Ox (T.-N.)..............................................................
Rodgers, Edwin, installations d’aquaculture de morues
dans le North West Arm (T.-N.) .......................................
Shippers First LLC, dépôt de documents..............................
Solvay Minerals, Inc., dépôt de documents ..........................
Tembec — Gestion des ressources forestières, travaux au
pont actuel au-dessus de la rivière Missinaibi (Ont.) ........
Weyerhaeuser Canada Ltd., pont au-dessus de la rivière
Narraway (Alb.) ................................................................
Williams, Harold, installation d’aquaculture pour morues
dans l’anse Maggotty (T.-N.) ............................................
1398
1399
1399
1399
1400
1402
1402
1402
1403
1404
1405
1398
1406
1406
1407
1407
1408
1403
1408
1404
1405
1408
1409
1409
1410
1406
AVIS DU GOUVERNEMENT
Agriculture et de l’Agroalimentaire, min. de l’
Loi sur la commercialisation des produits agricoles
Ordonnance sur les contributions exigibles des
producteurs de bois de la Gaspésie (marchés
interprovincial et international).....................................
Ordonnance sur les contributions exigibles des
producteurs de bois du Bas-Saint-Laurent (marchés
interprovincial et international).....................................
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999)
Permis no 4543-2-06032 ...................................................
Permis no 4543-2-06041 ...................................................
Finances, min. des
Bilans
Banque du Canada, bilan au 12 avril 2000 .......................
Banque du Canada, bilan au 19 avril 2000 .......................
Industrie, min. de l’
Nominations......................................................................
Sénateurs appelés..............................................................
Loi sur le ministère de l’Industrie
DGRB-002-00 — Droits d’autorisation pour
l’assignation de certains indicatifs d’appel dans le
service de radioamateur.................................................
Patrimoine canadien, min. du
Archives nationales
Liste des services et des prix.............................................
Santé, min. de la
Loi sur le ministère de la Santé
Avis modifiant les frais pour les certificats d’exportation
de produits pharmaceutiques.........................................
Surintendant des institutions financières, bureau du
Loi sur les banques
Chase Manhattan Bank (The), autorisation de
fonctionnement .............................................................
Morgan Guaranty Trust Company of New York,
autorisation de fonctionnement .....................................
Transports, min. des
Loi maritime du Canada
Administration portuaire de Thunder Bay — Lettres
patentes supplémentaires...............................................
COMMISSIONS
Agence des douanes et du revenu du Canada
Loi de l’impôt sur le revenu
Annulation d’enregistrement d’organismes de
bienfaisance...................................................................
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions...........
Audiences publiques
2000-3-1............................................................................
2000-3-2............................................................................
Avis public
2000-38-1..........................................................................
Décisions
2000-105 à 2000-134........................................................
1433
1364
1365
1368
1370
1383
1385
1373
1376
1377
1367
1372
1379
1380
1380
1387
1389
1394
1394
1395
1390
1434
Canada Gazette Part I
COMMISSIONS (suite)
Conseil national des produits agricoles
Loi sur les offices des produits agricoles
Audience publique dans le cadre d’une enquête sur le
bien-fondé de la création d’un office canadien de
recherche, de développement des marchés et de
promotion pour les bovins de boucherie ....................... 1396
Office des eaux du Territoire du Yukon
Loi sur les eaux du Yukon
Audience publique ............................................................ 1397
Tribunal de la concurrence
Loi sur la concurrence
Demande d’ordonnances................................................... 1395
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(2e session, 36e législature)............................................ 1386
May 6, 2000
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Affaires étrangères et du Commerce international, min.
des
Loi sur les missions étrangères et les organisations
internationales
Décret sur les privilèges et immunités de l’Union
internationale des télécommunications .........................
Environnement, min. de l’
Loi de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux
migrateurs
Règlement modifiant le Règlement sur les oiseaux
migrateurs......................................................................
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement modifiant le Règlement sur les aliments et
drogues (1174 — propiconazole)..................................
Solliciteur général, min. du
Loi sur la Gendarmerie royale du Canada
Règlement modifiant le Règlement de la Gendarmerie
royale du Canada (1988) ...............................................
1418
1412
1422
1426
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising