Canada Gazette du Part I

Canada Gazette du Part I
Vol. 132, No 16
Vol. 132, No. 16
Canada
Gazette
Gazette
du Canada
Part I
Partie I
OTTAWA, SATURDAY, APRIL 18, 1998
OTTAWA, LE SAMEDI 18 AVRIL 1998
NOTICE TO READERS
The Canada Gazette is published under authority of the
Statutory Instruments Act. It consists of three parts as described
below:
Part I
Material required by federal statute or regulation to
be published in the Canada Gazette other than items
identified for Parts II and III below — Published
every Saturday
Statutory Instruments (Regulations) and other classes
of statutory instruments and documents — Published
January 7, 1998, and at least every second
Wednesday thereafter
Part III
Public Acts of Parliament and their enactment
proclamations — Published as soon as is reasonably
practicable after Royal Assent
The Canada Gazette is available in most public libraries for
consultation.
To subscribe to, or obtain copies of, the Canada Gazette,
contact bookstores selling Government publications as listed
in the telephone directory or write to: Canadian Government
Publishing, Public Works and Government Services Canada,
Ottawa, Canada K1A 0S9.
Part II
Canada Gazette
Yearly subscription
Canada
Outside Canada
Per copy
Canada
Outside Canada
Part I
Part II
Part III
$135.00
175.50
$67.50
87.75
$28.50
37.05
2.95
3.85
3.50
4.95
4.50
5.85
AVIS AU LECTEUR
La Gazette du Canada est publiée conformément aux
dispositions de la Loi sur les textes réglementaires. Elle est
composée des trois parties suivantes :
Partie I
Textes devant être publiés dans la Gazette du
Canada conformément aux exigences d’une loi
fédérale ou d’un règlement fédéral et qui ne satisfont
pas aux critères des Parties II et III — Publiée le
samedi
Partie II
Textes réglementaires (Règlements) et autres catégories
de textes réglementaires et de documents — Publiée le
7 janvier 1998 et au moins tous les deux mercredis par la
suite
Partie III
Lois d’intérêt public du Parlement et les proclamations
énonçant leur entrée en vigueur — Publiée aussitôt que
possible après la sanction royale
On peut consulter la Gazette du Canada dans la plupart des
bibliothèques publiques.
On peut s’abonner à la Gazette du Canada ou en obtenir des
exemplaires en s’adressant aux agents libraires associés énumérés
dans l’annuaire téléphonique ou en s’adressant à : Les Éditions
du gouvernement du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, Ottawa, Canada K1A 0S9.
Gazette du Canada
Abonnement annuel
Canada
Extérieur du Canada
Exemplaire
Canada
Extérieur du Canada
Partie I
Partie II
Partie III
135,00 $
175,50
67,50 $
87,75
28,50 $
37,05
2,95
3,85
3,50
4,95
4,50
5,85
REQUESTS FOR INSERTION
DEMANDES D’INSERTION
Requests for insertion should be directed to the Canada
Gazette Division, Public Works and Government Services
Canada, 350 Albert Street, 5th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0S5,
(613) 991-1351 (Telephone), (613) 991-3540 (Facsimile).
Les demandes d’insertion doivent être envoyées à la
Division de la Gazette du Canada, Travaux publics et Services
gouvernementaux Canada, 350, rue Albert, 5e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0S5, (613) 991-1351 (téléphone), (613) 991-3540
(télécopieur).
Bilingual texts received as late as six working days before the
desired Saturday’s date of publication will, if time and other
resources permit, be scheduled for publication that date.
Un texte bilingue reçu au plus tard six jours ouvrables avant la
date de parution demandée paraîtra, le temps et autres ressources
le permettant, le samedi visé.
Each client will receive a free copy of the Canada Gazette for
every week during which a notice is published.
Pour chaque semaine de parution d’un avis, le client recevra un
exemplaire gratuit de la Gazette du Canada.
© Her Majesty the Queen in Right of Canada, represented by the
Minister of Public Works and Government Services, 1998
QUEEN’S PRINTER FOR CANADA, OTTAWA, 1998
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le
ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, 1998
IMPRIMEUR DE LA REINE POUR LE CANADA, OTTAWA, 1998
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
No. 16 — April 18, 1998
No 16 — Le 18 avril 1998
841
Government Notices* .......................................................
Appointments................................................................
842
851
Avis du Gouvernement* ...................................................
Nominations........................................ ..........................
842
851
Parliament
House of Commons ......................................................
854
Parlement
Chambre des communes ...............................................
854
Commissions* ..................................................................
(agencies, boards and commissions)
855
Commissions* ..................................................................
(organismes, conseils et commissions)
855
Miscellaneous Notices* ....................................................
(banks; mortgage, loan, investment, insurance and
railway companies; private sector agents)
858
Avis divers*......................................................................
(banques; sociétés de prêts, de fiducie et
d’investissements; compagnies d’assurances et de
chemins de fer; autres agents du secteur privé)
858
Orders in Council .............................................................
867
Décrets en Conseil ............................................................
867
Proposed Regulations* ....................................................
(including amendments to existing regulations)
903
Règlements projetés*........................................................
(y compris les modifications aux règlements existants)
903
Index ................................................................................
907
Index ................................................................................
909
_______
_______
* Notices are listed alphabetically in the Index.
* Les avis sont énumérés alphabétiquement dans l’index.
842
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
GOVERNMENT NOTICES
AVIS DU GOUVERNEMENT
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-04178
est approuvé conformément aux dispositions de la partie VI de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services
gouvernementaux, Région du Québec.
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 1er au 14 mai 1998
et du 16 juin au 30 novembre 1998.
4. Lieu(x) de chargement : Havre de Cap-des-Rosiers,
48°50,35′ N., 64°12,69′ O. (NAD 83).
5. Lieu(x) d’immersion : Lieu d’immersion CR-1, 48°50,40′ N.,
64°09,40′ O. (NAD 83).
6. Parcours à suivre : Une distance de 4,0 km à l’est du havre
de Cap-des-Rosiers.
7. Matériel : Drague à mâchoire ou drague à pelle hydraulique,
chalands remorqués et poutre d’acier ou lame racleuse.
8. Mode d’immersion : Dragage à l’aide d’une drague à pelle
hydraulique et immersion à l’aide de chalands remorqués.
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-04178 is approved.
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Quebec Region.
2. Type of Permit: To dump or load dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from May 1 to 14, 1998, and
from June 16 to November 30, 1998.
4. Loading Site(s): Cap-des-Rosiers Harbour, 48°50.35′ N,
64°12.69′ W (NAD 83).
5. Dump Site(s): Disposal Site CR-1, 48°50.40′ N, 64°09.40′ W
(NAD 83).
6. Route to Dump Site(s): A distance of 4.0 km east of Cap-desRosiers Harbour.
7. Equipment: Clamshell dredge or hydraulic shovel, towed
scows, and steel beam or scraper blade.
8. Method of Dumping: Dredging will be carried out with a
hydraulic shovel and dumping will be carried out with towed
scows.
9. Rate of Dumping: As required by normal operations.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 5 000 m3 scow
measure.
11. Material to be Dumped: Dredged material consisting of sand,
silt, clay and colloids, and gravel.
12. Requirements and Restrictions: It is required that the Permittee report in writing to the Regional Director, Environmental
Protection, Department of the Environment, Quebec Region,
105 McGill Street, 4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, at least
48 hours prior to the first dumping operation pursuant to this
permit. The Permittee shall submit a written report to the Regional Director within 30 days of the expiry of the permit. This
report shall contain the following information: the quantity and
type of material disposed of pursuant to the permit, the equipment
used for loading operations, and the dates on which the loading
and dumping activities occurred.
It is required that the Permittee admit any inspector designated
pursuant to subsection 99(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, to any place, ship, aircraft, platform or anthropogenic structure directly related to the loading or ocean dumping
referred to under this permit, at any reasonable time throughout
the duration of this permit.
A copy of this permit must, at all times, be kept aboard any
vessel involved in the dumping operations.
The Permittee must complete the Registry of Ocean Dumping
Operations as provided by the Department of the Environment.
This registry must, at all times, be kept aboard any vessel involved in the dumping operations and be accessible to inspectors
designated under the Canadian Environmental Protection Act.
The Permittee must signal the Canadian Coast Guard station at
Rivière-au-Renard immediately before leaving port to begin disposal operations at the dump site. The Permittee must record
these communications in the registry mentioned in the previous
paragraph.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 5 000 m3 mesurés
dans le chaland.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de
sable, de limon, d’argile et de colloïdes, et de gravier.
12. Exigences et restrictions : Le titulaire doit aviser, par écrit, le
Directeur régional, Protection de l’environnement, Ministère de
l’Environnement, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage,
Montréal (Québec) H2Y 2E7, au moins 48 heures avant le début
de la première opération d’immersion effectuée en vertu du présent permis. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au directeur régional dans les 30 jours suivant la date d’expiration du
permis. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la
quantité et le type de matières immergées en conformité avec le
permis, le matériel utilisé pour les opérations d’immersion, ainsi
que les dates de chargement et d’immersion.
Le titulaire doit permettre à tout inspecteur désigné en vertu du
paragraphe 99(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement de procéder à la visite de tout lieu, navire, aéronef, plate-forme ou autre ouvrage directement relié au chargement
ou à l’immersion visés aux termes du permis, et ce, à toute heure
convenable pendant la durée du permis.
Une copie du présent permis doit être gardée en tout temps à
bord du navire chargé des opérations d’immersion.
Le titulaire doit compléter le Registre des opérations d’immersion en mer fourni par le ministère de l’Environnement. Ce registre doit être gardé en tout temps sur le navire chargé de
l’immersion et être accessible aux inspecteurs désignés en vertu
de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
Le titulaire doit communiquer avec la station de la Garde côtière canadienne de Rivière-au-Renard immédiatement avant de
quitter le port pour effectuer un déversement au lieu d’immersion.
Le titulaire devra consigner cette communication au registre dont
il est fait mention au paragraphe précédent.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
843
The Permittee shall mark out the dump site with buoys for the
entire duration of dumping operations.
The loading or ocean dumping referred to under this permit
shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
A. TREMBLAY
Environmental Protection
Quebec Region
Le titulaire du permis doit baliser de façon permanente le lieu
d’immersion pendant toute la durée des travaux.
Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion en
mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
Protection de l’environnement
Région du Québec
A. TREMBLAY
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-04183
est approuvé conformément aux dispositions de la partie VI de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services
gouvernementaux, Région du Québec.
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 1er mai au 30 novembre 1998.
4. Lieu(x) de chargement : Havre de Saint-Godefroi, 48°04,36′
N., 65°06,93′ O. (NAD 83).
5. Lieu(x) d’immersion : a) Lieu d’immersion SG-2, 48°02,70′
N., 65°05,00′ O. (NAD 83); b) Havre de Saint-Godefroi,
48°04,36′ N., 65°06,93′ O. (NAD 83).
6. Parcours à suivre : a) Une distance de 3,9 km au sud-est du
havre de Saint-Godefroi; b) Sans objet.
7. Matériel : Drague à benne à demi-coquilles ou pelle hydraulique, chalands remorqués, poutre d’acier ou lame racleuse.
8. Mode d’immersion : a) Dragage à l’aide d’une drague à
benne à demi-coquilles ou d’une pelle hydraulique et immersion à
l’aide de chalands remorqués; b) Nivelage du fond marin au
moyen d’une poutre d’acier ou d’une lame racleuse.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 4 500 m3 mesurés
dans le chaland.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de sable, de limon, d’argile et de colloïdes, et de gravier.
12. Exigences et restrictions : Le titulaire doit aviser, par écrit, le
Directeur régional, Protection de l’environnement, Ministère de
l’Environnement, Région du Québec, 105, rue McGill, 4e étage,
Montréal (Québec) H2Y 2E7, au moins 48 heures avant le début
de la première opération d’immersion effectuée en vertu du présent permis. Le titulaire doit présenter un rapport écrit au directeur régional dans les 30 jours suivant la date d’expiration du
permis. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la
quantité et le type de matières immergées en conformité avec le
permis, le matériel utilisé pour les opérations d’immersion, ainsi
que les dates de chargement et d’immersion.
Le titulaire doit permettre à tout inspecteur désigné en vertu du
paragraphe 99(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement de procéder à la visite de tout lieu, navire, aéronef, plate-forme ou autre ouvrage directement relié au chargement
ou à l’immersion visés aux termes du permis, et ce, à tout heure
convenable pendant la durée du permis.
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-04183 is approved.
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Quebec Region.
2. Type of Permit: To dump or load dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid form May 1 to November 30,
1998.
4. Loading Site(s): Saint-Godefroi Harbour, 48°04.36′ N,
65°06.93′ W (NAD 83).
5. Dump Site(s): (a) Disposal Site SG-2, 48°02.70′ N, 65°05.00′
W (NAD 83); and (b) Saint-Godefroi Harbour, 48°04.36′ N,
65°06.93′ W (NAD 83).
6. Route to Dump Site(s): (a) A distance of 3.9 km southeast of
Saint-Godefroi Harbour; and (b) Not applicable.
7. Equipment: Clamshell dredge or hydraulic shovel, towed
scow, steel beam or scraper blade.
8. Method of Dumping: (a) Dredging will be carried out with a
clamshell or a hydraulic shovel and dumping will be carried out
with a towed scow; and (b) Levelling of the seabed by a steal
beam or a scraper blade.
9. Rate of Dumping: As required by normal operations.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 4 500 m3 scow
measure.
11. Material to be Dumped: Dredged material consisting of sand,
silt, clay and colloids, and gravel.
12. Requirements and Restrictions: It is required that the Permittee report in writing to the Regional Director, Environmental
Protection, Department of the Environment, Quebec Region,
105 McGill Street, 4th Floor, Montréal, Quebec H2Y 2E7, at least
48 hours prior to the first dumping operation pursuant to this
permit. The Permittee shall submit a written report to the Regional Director within 30 days of the expiry of the permit. This
report shall contain the following information: the quantity and
type of material disposed of pursuant to the permit, the equipment
used, and the dates on which the loading and dumping activities
occurred.
It is required that the Permittee admit any inspector designated
pursuant to subsection 99(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, to any place, ship, aircraft, platform or anthropogenic structure directly related to the loading or ocean dumping
referred to under this permit, at any reasonable time throughout
the duration of this permit.
844
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
A copy of this permit must, at all times, be kept aboard any
vessel involved in the dumping operations.
The Permittee must complete the Registry of Ocean Dumping
Operations as provided by the Department of the Environment.
This registry must, at all times, be kept aboard the vessel involved
in the dumping operations and be accessible to inspectors designated under the Canadian Environmental Protection Act.
The Permittee must signal the Canadian Coast Guard station at
Rivière-au-Renard immediately before leaving the port to begin
disposal operations at the dump site. The Permittee must record
these communications in the registry mentioned in the previous
paragraph.
The Permittee shall mark out the dump site with buoys for the
entire duration of dumping operations.
The loading or ocean dumping referred to under this permit
shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
A. TREMBLAY
Environmental Protection
Quebec Region
Une copie du présent permis doit être gardée en tout temps à
bord du navire chargé des opérations d’immersion.
Le titulaire doit compléter le Registre des opérations d’immersion en mer fourni par le Ministère. Ce registre doit être gardé
en tout temps sur le navire chargé de l’immersion et être accessible aux inspecteurs désignés en vertu de la Loi canadienne sur
la protection de l’environnement.
Le titulaire doit communiquer avec la station de la Garde côtière canadienne de Rivière-au-Renard immédiatement avant de
quitter le port pour effectuer un déversement au lieu d’immersion.
Le titulaire devra consigner cette communication au registre dont
il est fait mention au paragraphe précédent.
Le titulaire du permis doit baliser de façon permanente le lieu
d’immersion pendant toute la durée des travaux.
Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion en
mer désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation
écrite du titulaire.
Protection de l’environnement
Région du Québec
A. TREMBLAY
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-05919 is approved.
1. Permittee: Shawmut Fisheries Ltd., Witless Bay,
Newfounland.
2. Type of Permit: To dump or load fish and crab offal.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-05919
est approuvé conformément aux dispositions de la partie VI de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
1. Titulaire : Shawmut Fisheries Ltd., Witless Bay (TerreNeuve).
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des déchets de poisson et de crabe.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 27 avril 1998 au
31 mars 1999.
4. Lieu(x) de chargement : 47°16,74′ N., 52°49,42′ O., Witless
Bay (Terre-Neuve).
5. Lieu(x) d’immersion : 47°16,34′ N., 52°47,54′ O., à une profondeur approximative de 50 m.
6. Parcours à suivre : Voie navigable la plus directe entre le
lieu de chargement et le lieu d’immersion.
7. Matériel : Navire, péniche ou autre pièce d’équipement flottant respectant toutes les normes de sécurité et de navigation applicables et pouvant contenir la totalité de la cargaison de déchets
durant le chargement et le transport jusqu’au lieu d’immersion
approuvé.
8. Mode d’immersion : Décharge directe.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 1 000 tonnes
métriques.
11. Matières à immerger : Déchets de poisson et de crabe.
12. Exigences et restrictions : Le titulaire doit communiquer, par
écrit, avec le Gestionnaire, Protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, 6, rue Bruce, Mount Pearl (TerreNeuve) A1N 4T3, (709) 772-5097 (télécopieur), au moins
48 heures avant le début de la première opération d’immersion
effectuée en vertu du permis.
3. Term of Permit: Permit is valid from April 27, 1998, to
March 31, 1999.
4. Loading Site(s): 47°16.74′ N, 52°49.42′ W, Witless Bay,
Newfoundland.
5. Dump Site(s): 47°16.34′ N, 52°47.54′ W, at an approximate
depth of 50 m.
6. Route to Dump Site(s): Most direct navigational route from
the loading site to the dump site.
7. Equipment: Vessels, barges or other floating equipment
complying with all applicable rules regarding safety and navigation and capable of containing all waste cargo during loading and
transit to the approved dump site.
8. Method of Dumping: Direct release.
9. Rate of Dumping: As required by normal operations.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 1 000 tonnes.
11. Material to be Dumped: Fish and crab offal.
12. Requirements and Restrictions: It is required that the Permittee report, in writing, to the Manager, Environmental Protection,
Department of the Environment, 6 Bruce Street, Mount Pearl,
Newfounland A1N 4T3, (709) 772-5097 (Facsimile), at least
48 hours prior to the start of the first dumping operation to be
conducted under this permit.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
A written report shall be submitted to the Manager, within
30 days of either the completion of the work or the expiry of the
permit, whichever comes first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of
pursuant to the permit and the dates on which the loading and
dumping activities occurred.
It is required that the Permittee admit any inspector designated
pursuant to subsection 99(1) of the Canadian Environmental
Protection Act, to any place, ship, aircraft, platform or anthropogenic structure directly related to the loading or ocean dumping
referred to under this permit, at any reasonable time throughout
the duration of this permit.
The dump site must be marked and all dumping must take
place within 100 m of the dump site marker.
845
This permit must be displayed in an area of the plant accessible
to the public.
Vessels operating under the authority of this permit must carry
and display a radar-reflecting device at all times mounted on the
highest practical location.
The loading or ocean dumping conducted under this permit
shall not be carried out without written authorization from the
Permittee.
Fish and crab offal loaded for the purpose of ocean dumping
may not be held aboard any vessel for more than 96 hours without
the written consent of an inspector designated under the Canadian Environmental Protection Act.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
Le titulaire doit présenter un rapport écrit au gestionnaire dans
les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date
d’expiration du permis, selon la première échéance. Ce rapport
doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type
de matières immergées en conformité avec le permis et les dates
de chargement et d’immersion.
Le titulaire doit permettre à tout inspecteur désigné en vertu du
paragraphe 99(1) de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement de procéder à la visite de tout lieu, navire, aéronef, plate-forme ou autre ouvrage directement relié au chargement
ou à l’immersion visés aux termes du présent permis, et ce, à
toute heure convenable pendant la durée du permis.
Le lieu d’immersion doit être balisé et toute immersion doit
avoir lieu dans un rayon de 100 m de l’indicateur du lieu
d’immersion.
Le titulaire est chargé d’assurer la retenue des substances sur le
lieu de chargement ainsi que le nettoyage des lieux et, si nécessaire, la récupération des déchets déversés sur le lieu de chargement. Tout déchet doit être gardé sur le rivage lorsque la péniche
n’est pas sur le lieu de chargement.
Les déchets de poisson et de crabe doivent être couverts au
moyen d’un filet ou autrement, afin d’empêcher les goélands d’y
accéder.
Le présent permis doit être affiché à un endroit de l’usine auquel le public a accès.
L’équipement visé par le présent permis doit porter en tout
temps un dispositif réfléchissant les ondes radars au point pratique le plus élevé de sa structure.
Personne ne doit effectuer le chargement ou l’immersion désignés aux termes du présent permis sans l’autorisation écrite du
titulaire.
Les déchets de poisson et de crabe destinés à l’immersion en
mer ne seront pas gardés plus de 96 heures à bord du navire sans
l’autorisation écrite d’un inspecteur désigné en vertu de la Loi
canadienne sur la protection de l’environnement.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[16-1-o]
[16-1-o]
The Permittee is responsible for containment of the material at
the loading site, clean-up and, where necessary, retrieval of lost
waste at the loading site. All waste must be contained on shore
while the barge is away from the loading site.
The fish offal and crab offal must be covered by netting or
other material to prevent access by gulls.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-05962 is approved.
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Moncton, New Brunswick.
2. Type of Permit: To load or dump dredged material.
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-05962
est approuvé conformément aux dispositions de la partie VI de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services
gouvernementaux, Moncton (Nouveau-Brunswick).
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 20 avril au
15 octobre 1998.
4. Lieu(x) de chargement : 46°34,97′ N., 64°43,11′ O., chenal
d’entrée de Chockpish, décrit dans le dessin SK98-1, « Site Plan »
(février 1998), soumis à l’appui de la demande de permis.
5. Lieu(x) d’immersion : Drague suceuse : 46°34,84′ N.,
64°43,09′ O., décrit dans le dessin SK98-1, « Site Plan » (février
1998), soumis à l’appui de la demande de permis. Drague à hélice :
3. Term of Permit: Permit is valid from April 20 to October 15,
1998.
4. Loading Site(s): 46°34.97′ N, 64°43.11′ W, entrance channel
Chockpish, as described by Drawing SK98-1 “Site Plan”
(February 1998), submitted in support of the permit application.
5. Dump Site(s): Suction dredge: 46°34.84′ N, 64°43.09′ W, as
described by Drawing SK98-1, “Site Plan” (February 1998),
submitted in support of the permit application. Propeller wash:
846
Canada Gazette Part I
46°34.97′ N, 64°43.11′ W, sides of the navigational channel at or
adjacent to wharf structure.
6. Route to Dump Site(s): Suction dredge: via pipeline. Propeller wash: dredged material shall be pushed to sides of channel.
7. Equipment: Suction dredge, pipeline and propeller wash
equipment.
8. Method of Dumping: Suction dredge: via pipeline. Propeller
wash: dredged material shall be pushed to the sides of the
channel.
9. Rate of Dumping: As required by normal operations.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 10 000 m3 place
measure.
11. Material to be Dumped: Dredged material consisting of sand.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee notify in writing, by facsimile or by electronic mail, Mr. Adrian MacDonald, Environmental Protection Branch, Department of the Environment,
Atlantic Region, Queen Square, 4th Floor, 45 Alderney Drive,
Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-3897 (Facsimile), adrian.macdonald@ec.gc.ca (Electronic Mail), at least
48 hours prior to each occasion that dredging equipment is
mobilized to the loading site. The notification shall include the
equipment to be used, contractor, contact for the contractor,
and expected period of dredging.
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Adrian MacDonald, identified in paragraph 12.1., within 30 days of either
the completion of the work or the expiry of the permit, whichever comes first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of at each
disposal site, the equipment used and the dates on which the
loading and dumping activities occurred.
12.3. It is required that the Permittee admit any inspector designated pursuant to subsection 99(1) of the Canadian Environmental Protection Act to any place, ship, aircraft, platform
or anthropogenic structure directly related to the loading or
ocean dumping referred to under this permit, at any reasonable
time throughout the duration of this permit.
12.4. The Permittee shall notify in writing Mr. Ernest Ferguson, Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 3420, Station Main, Tracadie-Sheila, New Brunswick E1X 1G5, (506)
395-3809 (Facsimile), at least 48 hours prior to the commencement of the first dredging operation.
12.5. The Permittee shall implement the mitigative measures
identified in Part D of the Environmental Screening Report
for Chockpish (Comté Ste Anne), Kent County, New Brunswick, Entrance Channel Dredging (March 1998), submitted in
support of the permit application.
12.6. A copy of this permit and documents and drawings referenced in this permit shall be available on-site at all times
when dredging operations are underway.
12.7. The dredging and ocean dumping authorized by this
permit shall only be carried out by the Permittee or by a person
with written approval from the Permittee.
April 18, 1998
46°34,97′ N., 64°43,11′ O., sur les rives du chenal de navigation,
en bordure du quai ou près du quai.
6. Parcours à suivre : Drague suceuse : par canalisation. Drague à hélice : les matières draguées seront poussées sur les rives
du chenal.
7. Matériel : Drague suceuse, canalisation et drague à hélice.
8. Mode d’immersion : Drague suceuse : par canalisation. Drague à hélice : Les matières draguées seront poussées sur les rives
du chenal.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 10 000 m3 mesure
en place.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de
sable.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer par écrit, par télécopieur
ou par courrier électronique avec Monsieur Adrian MacDonald, Direction de la protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région de l’Atlantique, Queen
Square, 4e étage, 45, promenade Alderney, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 426-3897 (télécopieur),
adrian.macdonald@ec.gc.ca (courrier électronique), au moins
48 heures avant toute mobilisation du matériel de dragage au
lieu de chargement. Chaque communication doit indiquer le
matériel utilisé, l’entrepreneur, la personne-ressource pour
l’entrepreneur et la durée prévue des opérations.
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Adrian
MacDonald, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1., dans les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date d’expiration du permis, selon la première
échéance. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de matières immergées à chaque
lieu d’immersion, le matériel utilisé et les dates d’immersion et
de chargement.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout inspecteur désigné en
vertu du paragraphe 99(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement de procéder à la visite de tout lieu,
navire, aéronef, plate-forme ou autre ouvrage directement relié
au chargement ou à l’immersion désignés aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée du
permis.
12.4. Le titulaire doit communiquer par écrit avec Monsieur
Ernest Ferguson, Ministère des Pêches et des Océans, Case
postale 3420, Succursale principale, Tracadie-Sheila (NouveauBrunswick) E1X 1G5, (506) 395-3809 (télécopieur), au moins
48 heures avant le début des opérations.
12.5. Le titulaire doit mettre en application les mesures
d’atténuation indiquées dans la partie D du document Environmental Screening Report for Chockpish (Comté Ste Anne),
Kent County, New Brunswick, Entrance Channel Dredging
(March 1998), soumis à l’appui de la demande de permis.
12.6. Une copie du présent permis, des documents et des dessins susmentionnés doit être disponible sur le lieu pendant les
opérations de dragage.
12.7. Les opérations de dragage et d’immersion désignées aux
termes du présent permis ne peuvent être effectuées que par le
titulaire ou par une personne ayant reçu une approbation écrite
du titulaire.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
847
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
12.8. Le titulaire doit soumettre une copie de l’approbation
écrite, par télécopieur ou par courrier électronique, à M. Adrian
MacDonald, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1., dans les 24 heures suivant l’approbation d’une autre
personne pour effectuer les opérations désignées aux termes du
présent permis.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[16-1-o]
[16-1-o]
12.8. The Permittee shall submit a copy of the written approval, by facsimile or by electronic mail, to Mr. Adrian MacDonald, identified in paragraph 12.1., within 24 hours of approving another person to conduct the dredging and ocean
dumping authorized by this permit.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Avis est par les présentes donné que le permis no 4543-2-05963
est approuvé conformément aux dispositions de la partie VI de la
Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
1. Titulaire : Ministère des Travaux publics et des Services
gouvernementaux, Moncton (Nouveau-Brunswick).
2. Type de permis : Permis d’immerger ou de charger des matières draguées.
3. Durée du permis : Le permis est valide du 20 avril au
15 octobre 1998.
4. Lieu(x) de chargement : De 46°40,38′ N., 64°42,63′ O., le
chenal de Cap-Lumière, tel qu’il est décrit dans le dessin SK98-1
« Site Plan » (février 1998) soumis à l’appui de la demande de
permis.
5. Lieu(x) d’immersion : Drague suceuse et matériel terrestre
mécanique : 46°40,14′ N., 64°42,67′ O. tel qu’il est décrit dans le
dessin SK98-1 « Site Plan » (février 1998) soumis à l’appui de la
demande de permis. Drague à hélice : 46°40,38′ N., 64°42,63′ O.;
les matières draguées seront refoulées sur les rives du chenal à
une profondeur approximative de 2 m.
6. Parcours à suivre : Drague suceuse : par canalisation. Matériel terrestre mécanique : par autoroute. Drague à hélice : les matières draguées seront refoulées sur les rives du chenal.
7. Matériel : Matériel terrestre mécanique, drague à hélice,
drague suceuse et canalisation.
8. Mode d’immersion : Drague suceuse : par canalisation. Matériel terrestre mécanique : immersion par l’arrière et nivelage.
Drague à hélice : les matières draguées seront refoulées sur les
rives du chenal.
9. Quantité proportionnelle à immerger : Selon les opérations
normales.
10. Quantité totale à immerger : Maximum de 10 000 m3 mesure
en place.
11. Matières à immerger : Matières draguées composées de sable.
12. Exigences et restrictions :
12.1. Le titulaire doit communiquer par écrit, par télécopieur
ou par courrier électronique avec Monsieur Adrian MacDonald, Direction de la Protection de l’environnement, Ministère de l’Environnement, Région de l’Atlantique, Queen
Square, 4e étage, 45, promenade Alderney, Dartmouth
(Nouvelle-Écosse) B2Y 2N6, (902) 426-3897 (télécopieur),
adrian.macdonald @ec.gc.ca (courrier électronique), au moins
48 heures avant toute mobilisation du matériel de dragage au
lieu de chargement. Chaque communication doit indiquer le
matériel utilisé, l’entrepreneur, la personne-ressource pour
l’entrepreneur et la durée prévue des opérations.
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-05963 is approved.
1. Permittee: Department of Public Works and Government
Services, Moncton, New Brunswick.
2. Type of Permit: To load or dump dredged material.
3. Term of Permit: Permit is valid from April 20 to October 15,
1998.
4. Loading Site(s): 46°40.38′ N, 64°42.63′ W, Cap Lumière
Channel, as described by Drawing SK98-1 “Site Plan” (February
1998) submitted in support of the permit application.
5. Dump Site(s): Suction dredge and land-based heavy equipment: 46°40.14′ N, 64°42.67′, as described by Drawing SK98-1
“Site Plan” (February 1998) submitted in support of the permit
application. Propeller wash: 46°40.38′ N, 64°42.63′ W; dredged
material shall be pushed to the sides of the channel at an approximate depth of 2 m.
6. Route to Dump Site(s): Suction dredge: via pipeline. Landbased heavy equipment: via highway. Propeller wash: dredged
material shall be pushed to the sides of the channel.
7. Equipment: Land-based heavy equipment, propeller wash
equipment, suction dredge and pipeline.
8. Method of Dumping: Suction dredge: via pipeline. Landbased heavy equipment: end-dumping and spreading. Propeller
wash: dredged material shall be pushed to the sides of the
channel.
9. Rate of Dumping: As required by normal operations.
10. Total Quantity to be Dumped: Not to exceed 10 000 m3 place
measure.
11. Material to be Dumped: Dredged material consisting of sand.
12. Requirements and Restrictions:
12.1. It is required that the Permittee notify in writing, by
facsmile or by electronic mail, Mr. Adrian MacDonald, Environmental Protection Branch, Department of the Environment,
Atlantic Region, Queen Square, 4th Floor, 45 Alderney Drive,
Dartmouth, Nova Scotia B2Y 2N6, (902) 426-3897 (Facsimile), adrian.macdonald@ec.gc.ca (Electronic Mail), at least
48 hours prior to each occasion that dredging equipment is
mobilized to the loading site. The notification shall include the
equipment to be used, contractor, contact for the contractor,
and expected period of dredging.
848
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
12.2. Le titulaire doit présenter un rapport écrit à M. Adrian
MacDonald, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1., dans les 30 jours suivant la date de la fin des opérations ou la date d’expiration du permis, selon la première
échéance. Ce rapport doit contenir les renseignements suivants : la quantité et le type de matières immergées à chaque
lieu d’immersion, le matériel utilisé et les dates d’immersion et
de chargement.
12.3. Le titulaire doit permettre à tout inspecteur désigné en
vertu du paragraphe 99(1) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement de procéder à la visite de tout lieu,
navire, aéronef, plate-forme ou autre ouvrage directement relié
au chargement ou à l’immersion désignés aux termes du permis, et ce, à toute heure convenable pendant la durée du
permis.
12.4. Le titulaire doit communiquer par écrit avec Monsieur
Ernest Ferguson, Ministère des Pêches et des Océans, Case
postale 3420, Succursale principale, Tracadie-Sheila (NouveauBrunswick) E1X 1G5, (506) 395-3809 (télécopieur), au moins
48 heures avant le début des opérations.
12.5. Le titulaire doit mettre en application les mesures
d’atténuation indiquées dans la partie D du document Environmental Screening for Cap Lumière (Richibuctou Cape),
Channel Dredging (March 1998) soumis à l’appui de la demande de permis.
12.6. Une copie du présent permis, des documents et des dessins susmentionnés doit être disponible sur le lieu pendant les
opérations de dragage.
12.7. Les opérations de dragage et d’immersion désignées aux
termes du présent permis ne peuvent être effectuées que par le
titulaire ou par une personne ayant reçu une approbation écrite
du titulaire.
12.8. Le titulaire doit soumettre une copie de l’approbation
écrite, par télécopieur ou par courrier électronique, à M. Adrian
MacDonald, dont les coordonnées figurent au paragraphe 12.1., dans les 24 heures suivant l’approbation d’une autre
personne pour effectuer les opérations désignées aux termes du
présent permis.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[16-1-o]
[16-1-o]
12.2. A written report shall be submitted to Mr. Adrian
MacDonald, identified in 12.1., within 30 days of either the
completion of the work or the expiry of the permit, whichever
comes first. This report shall contain the following information: the quantity and type of material disposed of at each disposal site, the equipment used and the dates on which the
loading and dumping activities occurred.
12.3. It is required that the Permittee admit any inspector designated pursuant to subsection 99(1) of the Canadian Environmental Protection Act to any place, ship, aircraft, platform
or anthropogenic structure directly related to the loading or
ocean dumping referred to under this permit, at any reasonable
time throughout the duration of this permit.
12.4. The Permittee shall notify in writing Mr. Ernest Ferguson, Department of Fisheries and Oceans, P.O. Box 3420, Station Main, Tracadie-Sheila, New Brunswick E1X 1G5, (506)
395-3809 (Facsimile), at least 48 hours prior to the commencement of the first dredging operation.
12.5. The Permittee shall implement the mitigative measures
identified in Part D of Environmental Screening for Cap Lumière (Richibuctou Cape), Channel Dredging (March 1998)
submitted in support of the permit application.
12.6. A copy of this permit and documents and drawings referenced in this permit shall be available on-site at all times
when dredging operations are underway.
12.7. The dredging and ocean dumping authorized by this
permit shall only be carried out by the Permittee or by any person with written approval from the Permittee.
12.8. The Permittee shall submit a copy of the written approval, by facsimile or by electronic mail, to Mr. Adrian MacDonald, identified in 12.1., within 24 hours of approving another person to conduct the dredging and ocean dumping
authorized by this permit.
DEPARTMENT OF THE ENVIRONMENT
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
CANADIAN ENVIRONMENTAL PROTECTION ACT
LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE
L’ENVIRONNEMENT
Notice is hereby given that, pursuant to the provisions of
Part VI of the Canadian Environmental Protection Act, Permit
No. 4543-2-05880 is amended as follows:
3. Term of Permit: Permit is valid from May 26, 1998, to
May 25, 1999.
K. G. HAMILTON
Environmental Protection
Atlantic Region
Avis est par les présentes donné que, aux termes des dispositions de la partie VI de la Loi canadienne sur la protection de
l’environnement, les conditions du permis no 4543-2-05880 sont
modifiées comme suit :
3. Durée du permis : Le permis est valide du 26 mai 1998 au
25 mai 1999.
Protection de l’environnement
Région de l’Atlantique
K. G. HAMILTON
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
849
DEPARTMENT OF FINANCE
MINISTÈRE DES FINANCES
CANADA PENSION PLAN
RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA
In accordance with subsection 111(3) of the Canada Pension
Plan, notice is hereby given that, pursuant to subsection 111(2),
the Minister of Finance has fixed an interest rate of 5.63 percent
as applicable in the case of any obligation described in subsection 111(1) having a term to maturity of 20 years that is offered
by a province for purchase by the Minister of Finance during the
period commencing May 1, 1998, and ending May 10, 1998.
Please note that this rate is subject to change pending final
approval of legislation to amend the Canada Pension Plan and to
establish the Canada Pension Plan Investment Board.
PAUL MARTIN
Minister of Finance
Conformément au paragraphe 111(3) du Régime de pensions
du Canada, avis est par les présentes donné qu’en vertu du paragraphe 111(2), le ministre des Finances a fixé à 5,63 p. 100
le taux d’intérêt applicable aux obligations décrites au paragraphe 111(1), dont le terme d’échéance est de 20 ans et que le
ministre des Finances peut acheter des provinces entre le 1er et le
10 mai 1998.
Il est à noter que ce taux peut être modifié en attendant
l’approbation finale de la loi ayant pour but de modifier le Régime de pensions du Canada et de mettre sur pied l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada.
Le ministre des Finances
PAUL MARTIN
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
for the use of iron oxide as a colouring agent in a number of
foods. Health Canada has received a submission to permit the use
of iron oxide as a colouring agent in edible collagen film used on
Black Forest ham. Evaluation of available data supports the effectiveness and safety of this use for iron oxide.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of iron oxide as indicated above
while the regulatory process to amend the Regulations formally is
undertaken.
April 3, 1998
J. Z. LOSOS, M.D.
Assistant Deputy Minister
Health Protection Branch
Autorisation de mise en marché provisoire
Le Règlement sur les aliments et drogues autorise actuellement
l’utilisation de l’oxyde de fer comme colorant dans un certain
nombre d’aliments. Santé Canada a reçu une demande pour que
soit autorisée l’utilisation de l’oxyde de fer comme colorant dans
la pellicule collagène comestible utilisée sur les jambons de type
« Forêt noire ». L’évaluation des données disponibles corrobore
l’efficacité et l’innocuité de l’utilisation de l’oxyde de fer.
L’utilisation de l’oxyde de fer dans la pellicule collagène
comestible bénéficiera à l’industrie, car elle réduira le coût de
fabrication et facilitera la production des jambons de type « Forêt
noire ».
Par conséquent, Santé Canada se propose de modifier le
Règlement sur les aliments et drogues afin d’autoriser l’utilisation facultative de l’oxyde de fer comme colorant dans la
pellicule de collagène comestible utilisée sur les jambons de type
« Forêt noire » à des limites conformes aux « bonnes pratiques
industrielles ».
Dans le but d’accroître la souplesse du système réglementaire,
nous émettons une autorisation de mise en marché provisoire
(AMP) autorisant l’utilisation immédiate de l’oxyde de fer, conformément aux indications ci-dessus, pendant que le processus de
modification du Règlement suit son cours.
Le 3 avril 1998
Le sous-ministre adjoint
Direction générale de la protection de la santé
Dr J. Z. LOSOS
[16-1-o]
[16-1-o]
This use of iron oxide in edible collagen film will benefit industry by reducing the cost and facilitating the manufacturing of
Black Forest hams.
Therefore, it is the intention of Health Canada to amend the
Food and Drug Regulations to permit the optional use of iron
oxide as a colouring agent in edible collagen film used on Black
Forest ham at levels consistent with “Good Manufacturing
Practice”.
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
for the use of L-cysteine hydrochloride, as a bleaching, maturing
Autorisation de mise en marché provisoire
Le Règlement sur les aliments et drogues autorise actuellement
l’utilisation du chlorhydrate de L-cystéine, comme agent de
850
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
and dough conditioning agent in bread, flour and whole wheat
flour and unstandardized bakery foods, up to 90 parts per million
(ppm) and as sulphite replacement formulations for prepared
fruits and vegetables at levels consistent with “Good Manufacturing Practice”. Health Canada has received a submission to permit
the use of L-cysteine as an antioxidant in nutritional supplements
as defined in section B.24.201. Evaluation of available data supports the effectiveness and safety of such a use of L-cysteine.
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of L-cysteine as indicated above
while the regulatory process to amend the Regulations formally is
undertaken.
April 8, 1998
J. Z. LOSOS, M.D.
Assistant Deputy Minister
Health Protection Branch
blanchiment, de maturation et conditionnement des pâtes dans la
fabrication du pain, de la farine, de la farine de blé entier, et des
produits de boulangerie non normalisés, à une limite de tolérance
de 90 parties par million (ppm), et dans les formules de remplacement des sulfites pour les fruits et les légumes préparés à des
limites conformes aux « bonnes pratiques industrielles ». Santé
Canada a reçu une demande pour que soit autorisée l’utilisation
du L-cystéine comme un antioxydant dans les suppléments nutritifs, comme défini à l’article B.24.201. L’évalua-tion des données
disponibles corrobore l’efficacité et l’innocuité de cette utilisation
additionnelle du L-cystéine.
Cette nouvelle utilisation du L-cystéine bénéficiera à l’industrie, car elle permettra l’utilisation d’une source alternative
d’un agent de conservation de catégorie IV pour prévenir l’oxydation de l’acide ascorbique et des acides gras polyinsaturés dans
les suppléments nutritifs aromatisés à saveur de fruits.
Par conséquent, Santé Canada se propose de modifier le Règlement sur les aliments et drogues afin d’autoriser l’utilisation
du L-cystéine dans les suppléments nutritifs, comme défini à
l’article B.24.201, à des limites conformes aux « bonnes pratiques
industrielles ».
Dans le but d’accroître la souplesse du système réglementaire,
nous émettons une autorisation de mise en marché provisoire
(AMP) autorisant l’utilisation immédiate du L-cystéine, conformément aux indications ci-dessus, pendant que le processus de
modification du Règlement est officiellement mis en route.
Le 8 avril 1998
Le sous-ministre adjoint
Direction générale de la protection de la santé
Dr J. Z. LOSOS
[16-1-o]
[16-1-o]
This new use of L-cysteine will benefit industry by providing
an alternative source of a Class IV preservative to prevent the
oxidation of ascorbic acid and polyunsaturated fatty acids in fruitflavoured nutritional supplements.
Therefore, it is the intention of Health Canada to amend the
Food and Drug Regulations to permit the use of L-cysteine in
nutritional supplements, as defined in section B.24.201, at levels
consistent with “Good Manufacturing Practice”.
DEPARTMENT OF HEALTH
MINISTÈRE DE LA SANTÉ
FOOD AND DRUGS ACT
LOI SUR LES ALIMENTS ET DROGUES
Food and Drug Regulations — Amendments
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications
Interim Marketing Authorization
Autorisation de mise en marché provisoire
Provision currently exists in the Food and Drug Regulations
for Maximum Residue Limits (MRLs) to cover resultant residues
of fosetyl-aluminum in avocados and apples. The Pest Management Regulatory Agency (PMRA) of Health Canada has received a request to establish a MRL of 1.0 part per million (ppm)
for the residues of fosetyl-aluminum in butterhead and head
lettuce (greenhouse). Evaluation of available data supports the
effectiveness of this extended use of the fungicide fosetylaluminum and supports the safety of the MRL of 1.0 ppm.
Le Règlement sur les aliments et drogues autorise actuellement
l’usage du phosétyl-d’aluminium dans les avocats et les pommes
avec des Limites maximales de résidus (LMR) sur ces aliments.
L’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire de Santé
Canada a reçu une demande pour établir une LMR de 1,0 partie
par million (ppm) pour le phosétyl-d’aluminium dans les laitues
pommées et feuilles de laitue cultivées en serre. L’évaluation des
données disponibles appuie l’efficacité de cette utilisation supplémentaire du phoséthyl-d’aluminium comme fongicide et démontre l’innocuité de la LMR de 1,0 ppm résultant de cet usage
du phosétyl-d’aluminium.
Cette utilisation du phosétyl-aluminium sera avantageuse pour
l’industrie agricole en lui fournissant une méthode alternative et
plus efficace, ce qui améliorera la qualité des cultures de serre
pour les laitues pommées et feuilles de laitue ainsi que le rendement et la productivité.
Santé Canada se propose donc de modifier le Règlement sur les
aliments et drogues afin d’établir une LMR de 1,0 ppm pour le
phosétyl-d’aluminium dans les laitues pommées et feuilles de
laitue cultivées en serre.
This extented use of fosetyl-aluminum will benefit the agricultural industry by providing an alternative and more efficient
method for improving crop quality of butterhead and head lettuce
(greenhouse) thus improving yield and productivity.
Therefore, it is the intention of Health Canada to amend
the Food and Drug Regulations to establish a MRL at 1.0 ppm
for fosetyl-aluminum residues in butterhead and head lettuce
(greenhouse).
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
As a means to improve the responsiveness of the regulatory
system, an Interim Marketing Authorization (IMA) is being issued to permit the immediate use of fosetyl-aluminum as a fungicide on butterhead and head lettuce (greenhouse) with resultant
MRL of 1.0 ppm while the regulatory process to formally amend
the Regulations is undertaken.
851
J. Z. LOSOS, M.D.
Assistant Deputy Minister
Health Protection Branch
Dans le but d’améliorer la souplesse du système de réglementation, nous émettons une autorisation de mise en marché provisoire (AMP) autorisant l’utilisation immédiate du phosétyld’aluminium comme fongicide dans la culture en serre des laitues
pommées et feuilles de laitue résultant en une LMR de 1,0 ppm,
pendant que le processus de modification du Règlement suit son
cours.
Le 3 avril 1998
Le sous-ministre adjoint
Direction générale de la protection de la santé
Dr J. Z. LOSOS
[16-1-o]
[16-1-o]
April 3, 1998
DEPARTMENT OF INDUSTRY
MINISTÈRE DE L’INDUSTRIE
OFFICE OF THE REGISTRAR GENERAL
BUREAU DU REGISTRAIRE GÉNÉRAL
Appointments
Nominations
Name and Position/Nom et poste
Order in Council/Décret en Conseil
Beaudoin, François
Business Development Bank of Canada/Banque de développement du Canada
President/Président
1998-466
Beckerman, Merla
National Gallery of Canada/Musée des beaux-arts du Canada
Vice-Chairperson of the Board of Trustees/Vice-président du conseil d’administration
1998-382
Canada Mortgage and Housing Corporation/Société canadienne d’hypothèques et de logement
Champagne, Jacques C. A.
Auditor/Vérificateur
Auditor General of Canada/Vérificateur général du Canada
Joint Auditor/Covérificateur
1998-465
Canada Shipping Act/Loi sur la marine marchande du Canada
Steampship Inspectors/Inspecteurs de navires à vapeur
Akhtar, Muhammad
Bishop, Christopher
Brown, Gavin
Glazar, Boris
Ketheeswaranathan, Tharmalingam
Teoh, Nicholas
Steamship Inspectors and Inspectors of Ships’ Tackle/Inspecteurs de navires à vapeur et
inspecteurs d’outillage de chargement des navires
Lecours, Deny
Nadkarni, Chaitanya
1998-517
Canadian Polar Commission/Commission canadienne des affaires polaires
Vice-Chairperson of the Board of Directors/Vice-président du conseil d’administration
Deneron, JoAnne
Members/Administrateurs
Grant, Jon K.
Kusugak, Michael
1998-389
Cloutier, Major General/Major-général, M. Gaston, C.M.M., C.V.O., C.D.
Canadian Secretary to the Queen/Secrétaire canadien de la Reine
1998-510
Coughlan, P. Joseph
National Parole Board/Commission nationale des libérations conditionnelles
Full-time Member/Membre à temps plein
1998-473
852
Canada Gazette Part I
Name and Position/Nom et poste
April 18, 1998
Order in Council/Décret en Conseil
Demers, Patricia Ann
Social Sciences and Humanities Research Council/Conseil de recherches en sciences
humaines
Vice-President/Vice-président
1998-520
Department of Industry/Ministère de l’Industrie
Bankruptcy Branch/Direction des faillites
Official Receivers/Séquestres officiels
Caruana, Joseph
Conacher, Vivian
Diamond, Saul
Marshall, Daniel
Mclennon, K. Derrick
Purves, Keith
Russell, Janet
1998-515
Employment Insurance Act/Loi sur l’assurance-emploi
Chairpersons of the Boards of Referees/Présidents des conseils arbitraux
Manitoba
Baty, Roberta — Winnipeg
New Brunswick/Nouveau-Brunswick
Boudreau, Pierre — Moncton
Ontario
Goose, Heather — Mississauga
Quebec/Québec
Maheux, Nancy — Lévis
Immigration and Refugee Board/Commission de l’immigration et du statut de régugié
Full-time Members/Membre à temps plein
Allègra, Giovanna
Barazi, Bana
Beaubien-Duque, Jeanine
Goulet, Michel
Didier, Emmanuel
Forsey, Dian J.
Graff, Aida F.
Lévesque, Sylvie
Manglaviti, Tony
Osmane, Farid
Panagakos, Hélène
Rangan, Veda
Randhawa, Sajjad
Rickwood, Roger R.
Sachedina, Zulie
Sealy, Hope
Singer, Alexis
1998-386
1998-383
1998-385
1998-384
1998-491
1998-491
1998-491
1998-491
1998-472
1998-471
1998-471
1998-491
1998-491
1998-491
1998-491
1998-471
1998-491
1998-471
1998-470
1998-471
1998-471
Kusner, Michael E.
National Capital Commission/Commission de la capitale nationale
Member/Commissaire
1998-381
Lemieux, Éric
National Museum of Science and Technology/Musée national des sciences et de la
technologie
Vice-Chairperson of the Board of Trustees/Vice-président du conseil d’administration
1998-387
Lyle, Michael
Port Alberni Harbour Commission/Commission portuaire de Port-Alberni
Member/Commissaire
1998-380
MacPherson, Marilyn C.
Director, The Veterans’ Land Act/Directeur des terres destinées aux anciens combattants
Director of Soldier Settlement/Directeur de l’établissement de soldats
1998-388
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
Name and Position/Nom et poste
853
Order in Council/Décret en Conseil
Review Tribunal/Tribunal de révision
Members/Membres
Barber, Shirley Ruth — Halifax
MacDonald, Ann Marie — New Glasgow
1998-469
1998-468
Russ, Kelly Harvey
Canadian Human Rights Commission/Commission canadienne des droits de la personne
Part-time Member/Commissaire à temps partiel
1998-467
Twaddle, The Hon./L’hon. A. Kerr
Government of Manitoba/Gouvernement du Manitoba
Administrator: March 24 to 30, 1998/Administrateur : du 24 au 30 mars 1998
1998-463
Williams, The Hon./L’hon. Bryan
Government of British Columbia/Gouvernement de la Colombie-Britannique
Administrator: April 17 to 23, 1998/Administrateur : du 17 au 23 avril 1998
1998-434
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF NATIONAL REVENUE
MINISTÈRE DU REVENU NATIONAL
SPECIAL IMPORT MEASURES ACT
LOI SUR LES MESURES SPÉCIALES D’IMPORTATION
Baby Food — Decision
On March 30, 1998, pursuant to paragraph 41(1)(a) of the
Special Import Measures Act (SIMA), the Deputy Minister of
National Revenue made a final determination of dumping respecting prepared baby foods, containing finely homogenized vegetables, fruit, and/or meat which may include some visible pieces of
not more than 6.5 mm in size, and strained juice, put up for retail
sale as food and beverages for infants of ages 4 to 18 months, in
containers of a net volume not exceeding 250 mL, excluding organic baby food and frozen baby food preparations, originating in
or exported from the United States of America. The subject goods
are classified under the Harmonized System classification
numbers
1602.10.90.00,
1901.90.59.00,
1902.20.00.10,
1902.30.11.10, 1902.30.12.10, 1902.30.20.10, 1904.10.10.90,
1904.10.21.90, 1904.10.29.90, 1904.10.90.90, 1905.90.39.19,
2005.10.00.00, 2007.10.00.00, 2009.19.90.21, 2009.70.90.10,
2009.80.19.94, 2009.80.19.95, 2009.80.20.10, 2009.90.30.31,
2104.20.00.00 and 2106.90.99.99.
Aliments pour bébés — Décision
Le 30 mars 1998, en vertu de l’alinéa 41(1)a) de la Loi sur les
mesures spéciales d’importation (LMSI), le sous-ministre du
Revenu national a rendu une décision définitive de dumping à
l’égard des préparations alimentaires pour bébés, contenant des
légumes, des fruits et/ou de la viande hautement homogénéisés et
pouvant comporter des morceaux visibles d’au plus 6,5 mm, et
jus tamisé, pour la vente au détail comme aliments et boissons
destinés aux bébés de 4 à 18 mois, dans des contenants d’un volume net ne dépassant pas 250 mL, à l’exclusion des aliments
biologiques et des préparations surgelées pour bébés, qui proviennent des États-Unis d’Amérique ou qui sont exportés par ce
pays. Ces marchandises sont classées sous les numéros
1602.10.90.00, 1901.90.59.00, 1902.20.00.10, 1902.30.11.10,
1902.30.12.10, 1902.30.20.10, 1904.10.10.90, 1904.10.21.90,
1904.10.29.90, 1904.10.90.90, 1905.90.39.19, 2005.10.00.00,
2007.10.00.00, 2009.19.90.21, 2009.70.90.10, 2009.80.19.94,
2009.80.19.95, 2009.80.20.10, 2009.90.30.31, 2104.20.00.00 et
2106.90.99.99 du Système harmonisé.
Le Tribunal canadien du commerce extérieur poursuit son enquête sur la question de dommage et rendra ses conclusions au
plus tard le 29 avril 1998. Si le Tribunal conclut que le dumping a
causé ou menace de causer un dommage, les importations à venir
de marchandises en cause pourraient être assujetties à des droits
antidumping d’un montant égal à la marge de dumping. Le cas
échéant, le paiement des droits exigibles en vertu de l’article 3 de
la LMSI est demandé par la présente conformément à l’article 11
de la LMSI.
The Canadian International Trade Tribunal is continuing its inquiry into the question of injury and will make its finding on or
before April 29, 1998. If the Tribunal finds that the dumping has
caused injury or is threatening to cause injury, future imports of
subject goods may be subject to an anti-dumping duty equal to
the margin of dumping. In that event, all duties payable under
section 3 of SIMA are hereby demanded pursuant to section 11 of
SIMA.
Information
A statement of reasons explaining this decision has been provided to persons directly interested in these proceedings. A free
copy may be obtained by contacting Audrey Kelly, Anti-dumping
and Countervailing Directorate, 191 Laurier Avenue W, Ottawa,
Ontario K1A 0L5, (613) 954-7173 (Telephone), (613) 954-2510
(Facsimile).
Ottawa, March 30, 1998
ROB TAIT
Interim Director General
Anti-dumping and Countervailing Directorate
Renseignements
Un énoncé des motifs concernant cette décision a été mis à la
disposition des parties intéressées directement par ces procédures.
On peut en obtenir une copie gratuitement en communiquant avec
Audrey Kelly, Direction des droits antidumping et compensateurs, 191, avenue Laurier Ouest, Ottawa (Ontario) K1A 0L5,
(613) 954-7173 (téléphone), (613) 954-2510 (télécopieur).
Ottawa, le 30 mars 1998
Le directeur général intérimaire
Direction des droits antidumping et compensateurs
ROB TAIT
[16-1-o]
[16-1-o]
854
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
PARLIAMENT
PARLEMENT
HOUSE OF COMMONS
CHAMBRE DES COMMUNES
First Session, Thirty-Sixth Parliament
Première session, trente-sixième législature
PRIVATE BILLS
PROJETS DE LOI D’INTÉRÊT PRIVÉ
Standing Order 130 respecting notices of intended applications
for private bills was published in the Canada Gazette, Part I, on
September 27, 1997.
For further information, contact the Private Members’ Business
Office, House of Commons, Centre Block, Room 134-C, Ottawa,
Ontario K1A 0A6, (613) 992-6443.
L’article 130 du Règlement relatif aux avis de demande de
projets de loi d’intérêt privé a été publié dans la Partie I de la
Gazette du Canada du 27 septembre 1997.
Pour obtenir d’autres renseignements, prière de communiquer
avec le Bureau des affaires émanant des députés, Chambre des
communes, Édifice du Centre, Pièce 134-C, Ottawa (Ontario)
K1A 0A6, (613) 992-6443.
Le greffier de la Chambre des communes
ROBERT MARLEAU
ROBERT MARLEAU
Clerk of the House of Commons
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
855
COMMISSIONS
COMMISSIONS
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
NOTICE TO INTERESTED PARTIES
AVIS AUX INTÉRESSÉS
The following notices are abridged versions of the Commission’s original notices bearing the same number. The original
notices contain a more detailed outline of the applications, including additional locations and addresses where the complete files
may be examined. The relevant material, including the notices
and applications, is available for viewing during normal business
hours at the following offices of the Commission:
— Canadian Radio-television and Telecommunications Commission Examination Room, 1 Promenade du Portage, Room 201,
Hull, Quebec K1A 0N2, (819) 997-2429 (Telephone), (819)
994-0218 (Facsimile), (819) 994-0423 (TDD);
— Bank of Commerce Building, 10th Floor, Suite 1007,
1809 Barrington Street, Halifax, Nova Scotia B3J 3K8, (902)
426-7997 (Telephone), (902) 426-2721 (Facsimile), (902)
426-6997 (TDD);
— Place Montréal Trust, Suite 1920, 1800 McGill College
Avenue, Montréal, Quebec H3A 3J6, (514) 283-6607
(Telephone), (514) 283-3689 (Facsimile), (514) 283-8316
(TDD);
— The Kensington Building, 1810–275 Portage Avenue, Winnipeg, Manitoba R3B 2B3, (204) 983-6306 (Telephone), (204)
983-6317 (Facsimile), (204) 983-8274 (TDD);
— 800 Burrard Street, Suite 1380, Vancouver, British Columbia
V6Z 2G7, (604) 666-2111 (Telephone), (604) 666-8322
(Facsimile), (604) 666-0778 (TDD).
Interventions must be filed with the Secretary General, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission,
Ottawa, Ontario K1A 0N2, together with proof that a true copy of
the intervention has been served upon the applicant, on or before
the deadline given in the notice.
LAURA M. TALBOT-ALLAN
Secretary General
Les avis qui suivent sont des versions abrégées des avis originaux du Conseil portant le même numéro. Les avis originaux
contiennent une description plus détaillée de chacune des demandes, y compris les lieux et adresses où l’on peut consulter les
dossiers complets. Tous les documents afférents, y compris les
avis et les demandes, sont disponibles pour examen durant les
heures normales d’affaires aux bureaux suivants du Conseil :
— Salle d’examen du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, 1, promenade du Portage,
Pièce 201, Hull (Québec) K1A 0N2, (819) 997-2429 (téléphone), (819) 994-0218 (télécopieur), (819) 994-0423 (ATS);
— Édifice de la Banque de Commerce, 10e étage, Pièce 1007,
1809, rue Barrington, Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3K8,
(902) 426-7997 (téléphone), (902) 426-2721 (télécopieur),
(902) 426-6997 (ATS);
— Place Montréal Trust, Bureau 1920, 1800, avenue McGill
College, Montréal (Québec) H3A 3J6, (514) 283-6607 (téléphone), (514) 283-3689 (télécopieur), (514) 283-8316 (ATS);
— Édifice The Kensington, Pièce 1810, 275, avenue Portage,
Winnipeg (Manitoba) R3B 2B3, (204) 983-6306 (téléphone),
(204) 983-6317 (télécopieur), (204) 983-8274 (ATS);
— 800, rue Burrard, Bureau 1380, Vancouver (ColombieBritannique) V6Z 2G7, (604) 666-2111 (téléphone), (604)
666-8322 (télécopieur), (604) 666-0778 (ATS).
CANADIAN RADIO-TELEVISION AND
TELECOMMUNICATIONS COMMISSION
CONSEIL DE LA RADIODIFFUSION ET DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS CANADIENNES
DECISIONS
DÉCISIONS
The complete texts of the decisions summarized below are
available from the offices of the CRTC.
On peut se procurer le texte complet des décisions résumées ciaprès en s’adressant au CRTC.
98-100
98-100
April 7, 1998
Les interventions doivent parvenir à la Secrétaire générale,
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, Ottawa (Ontario) K1A 0N2, avec preuve qu’une copie
conforme a été envoyée à la requérante, avant la date limite
d’intervention mentionnée dans l’avis.
La secrétaire générale
LAURA M. TALBOT-ALLAN
Le 7 avril 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Sherbrooke, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFKS-TV
(TQS) Sherbrooke, from September 1, 1998, to August 31, 2005.
Cogeco Radio-Télévision inc.
Sherbrooke (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFKS-TV (TQS) Sherbrooke, du 1er septembre 1998 au 31 août
2005.
98-101
98-101
April 7, 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Sherbrooke, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKSH-TV
(SRC) Sherbrooke, from September 1, 1998, to August 31, 2005.
Le 7 avril 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Sherbrooke (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKSH-TV (SRC) Sherbrooke, du 1er septembre 1998 au 31 août
2005.
856
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
98-102
April 7, 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKFM-TV
(TQS) Trois-Rivières, from September 1, 1998, to August 31,
2005.
98-102
Le 7 avril 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFKM-TV (TQS) Trois-Rivières, du 1er septembre 1998 au
31 août 2005.
98-103
April 7, 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKTM-TV
(SRC) Trois-Rivières, from September 1, 1998, to August 31,
2005.
98-103
Le 7 avril 1998
Cogeco Radio-Télévision inc.
Trois-Rivières (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKTM-TV (SRC) Trois-Rivières, du 1er septembre 1998 au
31 août 2005.
98-104
April 7, 1998
CKRL-MF 89,1 inc.
Québec, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the Type B
community radio programming undertaking CKRL-FM Québec,
from September 1, 1998, to August 31, 2000.
Denied — Application to amend CKRL-FM’s condition of licence relating to the broadcast of Canadian musical selections
from category 2.
98-104
Le 7 avril 1998
CKRL-MF 89,1 inc.
Québec (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de l’entreprise de
programmation de radio communautaire de type B CKRL-FM
Québec, du 1er septembre 1998 au 31 août 2000.
Refusé — Demande de modification de la condition de licence de
CKRL-FM à l’égard de la diffusion de pièces musicales canadiennes de catégorie 2.
98-105
98-105
April 7, 1998
Radio Sept-Îles inc.
Sept-Îles, Quebec
Radio Sept-Îles inc.
Sept-Îles (Québec)
Radio communautaire de Sept-Îles
Sept-Îles, Quebec
Radio communautaire de Sept-Îles
Sept-Îles (Québec)
Le 7 avril 1998
Approved — Broadcasting licence for a French-language FM
radio programming undertaking at Sept-Îles, expiring August 31,
2004.
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation à
Sept-Îles d’une entreprise de programmation de radio FM de langue française, expirant le 31 août 2004.
Denied — Competing application by Radio communautaire de
Sept-Îles.
Refusé — Demande concurrente présentée par la Radio communautaire de Sept-Îles.
98-106
April 7, 1998
Radio Nord inc.
Val-d’Or, Amos and Rouyn-Noranda, Quebec
Approved — Broadcasting licence for a French-language FM
radio programming undertaking at Val-d’Or, expiring August 31,
2004.
98-106
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Val-d’Or, Amos et Rouyn-Noranda (Québec)
Approuvé — Licence de radiodiffusion visant l’exploitation à
Val-d’Or d’une entreprise de programmation de radio FM de
langue française, expirant le 31 août 2004.
98-107
April 7, 1998
Canadian Broadcasting Corporation
Québec, Aguanish/Natashquan, etc., Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the television programming undertaking CBVT Québec and the transmitters listed in the appendix to the decision, from September 1,
1998, to August 31, 2003.
98-107
Le 7 avril 1998
Société Radio-Canada
Québec, Aguanish/Natashquan, etc. (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de télévision CBVT Québec et les
émetteurs énumérés en annexe à la décision, du 1er septembre
1998 au 31 août 2003.
98-108
April 7, 1998
TVA Group Inc. (formerly Télé-Métropole inc.)
Québec, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for the television programming undertaking CFCM-TV Québec, from September 1, 1998, to August 31, 2003.
Approved — Relief from the condition of licence requiring that
CFCM-TV’s local production be maintained at a minimum of
21 hours per week.
98-108
Le 7 avril 1998
Groupe TVA inc. (auparavant Télé-Métropole inc.)
Québec (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
l’entreprise de programmation de télévision CFCM-TV Québec,
du 1er septembre 1998 au 31 août 2003.
Approuvé — Demande en vue d’être exemptée de la condition de
licence en vertu de laquelle la production locale de CFCM-TV
doit être maintenue à un minimum de 21 heures par semaine.
Le 18 avril 1998
98-109
Gazette du Canada Partie I
April 7, 1998
98-109
857
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Hull, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CHOT-TV
(TVA) Hull, from September 1, 1998, to August 31, 2005.
Radio Nord inc.
Hull (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CHOT-TV (TVA) Hull, du 1er septembre 1998 au 31 août 2005.
98-110
98-110
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Hull, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFGS-TV
(TQS) Hull, from September 1, 1998, to August 31, 2002.
Denied — Application to decrease the minimum amount of local
news programming that it broadcasts from 1 hour and 15 minutes
to 1 hour.
Radio Nord inc.
Hull (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFGS-TV (TQS) Hull, du 1er septembre 1998 au 31 août 2002.
Refusé — Demande visant à réduire le niveau minimum de diffusion de nouvelles locales de 1 heure et 15 minutes à 1 heure.
98-111
98-111
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Rouyn-Noranda and Val-d’Or, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFEM-TV
(TVA) Rouyn-Noranda and its transmitter CFEM-TV-1 Val-d’Or,
from September 1, 1998, to August 31, 2002.
Radio Nord inc.
Rouyn-Noranda et Val-d’Or (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFEM-TV (TVA) Rouyn-Noranda et son émetteur CFEM-TV-1
Val-d’Or, du 1er septembre 1998 au 31 août 2002.
98-112
98-112
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Rouyn-Noranda, Ville-Marie, etc., Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CKRN-TV
(SRC) Rouyn-Noranda and its transmitters listed in the decision,
from September 1, 1998, to August 31, 2002.
Denied — Application to decrease the minimum amount of local
news programming that it broadcasts from 2 hours and 30 minutes to 2 hours and 5 minutes.
Radio Nord inc.
Rouyn-Noranda, Ville-Marie, etc. (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CKRN-TV (SRC) Rouyn-Noranda et ses émetteurs énumérés
dans la décision, du 1er septembre 1998 au 31 août 2002.
Refusé — Demande visant à réduire le niveau minimum de diffusion de nouvelles locales de 2 heures et 30 minutes à 2 heures
et 5 minutes.
98-113
98-113
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Radio Nord inc.
Val-d’Or and Rouyn-Noranda, Quebec
Approved — Renewal of the broadcasting licence for CFVS-TV
(TQS) Val-d’Or and its transmitter CFVS-TV-1 Rouyn-Noranda,
from September 1, 1998, to August 31, 2002.
Denied — Application to decrease the minimum amount of local
news programming that it broadcasts from 1 hour and 15 minutes
to 1 hour.
Radio Nord inc.
Val-d’Or et Rouyn-Noranda (Québec)
Approuvé — Renouvellement de la licence de radiodiffusion de
CFVS-TV (TQS) Val-d’Or et son émetteur CFVS-TV-1 RouynNoranda, du 1er septembre 1998 au 31 août 2002.
Refusé — Demande visant à réduire le niveau minimum de diffusion de nouvelles locales de 1 heure et 15 minutes à 1 heure.
98-114
98-114
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Saskatchewan Municipal Government for and on behalf of the
Northern Settlement of Bear Creek
Bear Creek, Saskatchewan
Approved — Licence for a cable distribution undertaking to serve
Bear Creek, expiring August 31, 2004.
Saskatchewan Municipal Government, à l’égard et au nom du
Northern Settlement of Bear Creek
Bear Creek (Saskatchewan)
Approuvé — Licence d’entreprise de distribution par câble en
vue de desservir Bear Creek, expirant le 31 août 2004.
98-115
98-115
April 7, 1998
Le 7 avril 1998
Harry Deneron
Fort Liard, Northwest Territories
Approved — Licence for a cable distribution undertaking to serve
Fort Liard, expiring August 31, 2004.
Harry Deneron
Fort Liard (Territoires du Nord-Ouest)
Approuvé — Licence d’entreprise de distribution par câble en
vue de desservir Fort Liard, expirant le 31 août 2004.
[16-1-o]
[16-1-o]
858
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
MISCELLANEOUS NOTICES
AVIS DIVERS
ABITIBI-CONSOLIDATED INC.
ABITIBI-CONSOLIDATED INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Abitibi-Consolidated Inc. hereby gives notice that an application has been made to the Minister of Fisheries and Oceans under
the Navigable Waters Protection Act, R.S., 1985, Chapter N-22,
for approval of the plans and site of the work described herein.
Under section 9 of the said Act, Abitibi-Consolidated Inc. has
deposited with the Minister of Fisheries and Oceans, and in the
Office of the District Registrar of the Land Registry District of
Cochrane, at Cochrane, Ontario, under Deposit No. Misc. 409, a
description of the site and plans of the Case River bridge replacement over the Case River at Kenning Township, OBM 5745,
on Tomlinson Road, east of Cochrane.
And take notice that the project will be subject to review pursuant to the Canadian Environmental Assessment Act.
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation or the environment should be directed, not later than
one month from the date of publication of this notice, to the Regional Director, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries
and Oceans, 201 Front Street N, Suite 703, Sarnia, Ontario
N7T 8B1.
Iroquois Falls, April 7, 1998
ABITIBI-CONSOLIDATED INC.
La société Abitibi-Consolidated Inc. donne avis par les présentes qu’une demande a été déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de la Loi sur la protection des eaux
navigables, L.R. (1985), chapitre N-22, pour l’approbation
des plans et de l’emplacement de l’ouvrage décrit ci-après. La
Abitibi-Consolidated Inc. a, en vertu de l’article 9 de ladite loi,
déposé auprès du ministre des Pêches et des Océans, et au bureau
de la publicité des droits du district de Cochrane, à Cochrane
(Ontario), sous le numéro de dépôt Misc. 409, une description de
l’emplacement et les plans du pont de remplacement de la rivière
Case, au dessus de la rivière Case, dans le canton de Kenning,
OBM 57545, sur le chemin Tomlinson, à l’est de Cochrane.
Le projet fera l’objet d’un examen préalable en conformité
avec la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale.
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de
publication du présent avis, au Directeur régional, Garde côtière
canadienne, Ministère des Pêches et des Océans, 201, rue Front
Nord, Bureau 703, Sarnia (Ontario) N7T 8B1.
Iroquois Falls, le 7 avril 1998
ABITIBI-CONSOLIDATED INC.
[16-1-o]
[16-1-o]
THE COLOR PHOTOGRAPHIC ASSOCIATION OF
CANADA INCORPORATED
THE COLOR PHOTOGRAPHIC ASSOCIATION OF
CANADA INCORPORATED
SURRENDER OF CHARTER
ABANDON DE CHARTE
Notice is hereby given that The Color Photographic Association of Canada Incorporated intends to apply to the Minister of
Industry for leave to surrender its charter, pursuant to the Canada
Corporations Act.
April 8, 1998
COLIN ANGUS
President
Avis est par les présentes donné que The Color Photographic
Association of Canada Incorporated demandera au ministre de
l’Industrie la permission d’abandonner sa charte en vertu de la
Loi sur les corporations canadiennes.
Le 8 avril 1998
Le président
COLIN ANGUS
[16-1-o]
[16-1-o]
THE ESSEX TERMINAL RAILWAY COMPANY
THE ESSEX TERMINAL RAILWAY COMPANY
ANNUAL GENERAL MEETING
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE
Notice is hereby given that the annual general meeting of the
shareholders of The Essex Terminal Railway Company will be
held at the head office of the Company, 1601 Lincoln Road,
Windsor, Ontario, on Saturday, April 25, 1998, at 10:10 a.m. for
the purpose of electing directors of the Company and transacting
such other business as may properly come before the meeting.
March 6, 1998
By Order of the Board
TERRY BERTHIAUME
Secretary
Avis est par les présentes donné que l’assemblée générale annuelle des actionnaires de The Essex Terminal Railway Company
se tiendra au siège social de la compagnie, au 1601, chemin Lincoln, Windsor (Ontario), le samedi 25 avril 1998, à 10 h 10, afin
d’élire les administrateurs de la compagnie et d’examiner toutes
les questions dont elle pourra être saisie.
Le 6 mars 1998
Par ordre du conseil
Le secrétaire
TERRY BERTHIAUME
[13-4-o]
[13-4]
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
859
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
THE LAKE ERIE AND DETROIT RIVER RAILWAY
COMPANY
ANNUAL MEETING
Notice is hereby given that the annual meeting of The Lake
Erie and Detroit River Railway Company will be held on Tuesday, May 5, 1998, at 11 a.m., Eastern Daylight Time, at the head
office of the Company, in the City of Windsor, Province of Ontario, for the election of directors and other purposes.
Windsor, April 11, 1998
PATRICIA J. AFTOORA
Secretary
ASSEMBLÉE ANNUELLE
Avis est par les présentes donné que l’assemblée annuelle de
The Lake Erie and Detroit River Railway Company aura lieu le
mardi 5 mai 1998, à 11 h (heure avancée de l’Est), au siège social
de la Compagnie, dans la ville de Windsor, en Ontario, pour élire
les administrateurs et examiner d’autres questions.
Windsor, le 11 avril 1998
La secrétaire
PATRICIA J. AFTOORA
[15-4-o]
[15-4]
NATIONAL RAILROAD PASSENGER CORPORATION
NATIONAL RAILROAD PASSENGER CORPORATION
DOCUMENTS DEPOSITED
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 27, 1998, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Lease of Railroad Equipment (Amtrak
Trust 98-A) dated March 27, 1998, between First Union National Bank and National Railroad Passenger Corporation; and
2. Memorandum of Trust Indenture and Security Agreement
(Amtrak Trust 98-A) dated March 27, 1998, between First
Union National Bank and The First National Bank of
Maryland.
April 8, 1998
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 27 mars 1998 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Résumé du contrat de location d’équipement ferroviaire
(Amtrak Trust 98-A) en date du 27 mars 1998 entre la First
Union National Bank et la National Railroad Passenger
Corporation;
2. Résumé de la convention de fiducie et accord de garantie
(Amtrak Trust 98-A) en date du 27 mars 1998 entre la First
Union National Bank et The First National Bank of Maryland.
Le 8 avril 1998
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
NOVA SCOTIA POWER INC.
NOVA SCOTIA POWER INC.
APPLICATION TO EXPORT ELECTRICITY TO THE
UNITED STATES
By an application dated April 16, 1998, Nova Scotia Power
Inc. (the “Applicant”) has applied to the National Energy Board
(the “Board”) under Division II of Part VI of the National Energy
Board Act (the “Act”) for authorization to export up to
1 000 megawatts of firm or interruptible power and annually up
to 1 200 gigawatt hours of either firm or interruptible energy. The
requested duration of this permit is ten years.
DEMANDE VISANT L’EXPORTATION D’ÉLECTRICITÉ
AUX ÉTATS-UNIS
Avis est par les présentes donné que la Nova Scotia Power Inc.
(le « demandeur ») a déposé auprès de l’Office national de
l’énergie (l’« Office »), aux termes de la division II de la partie VI
de la Loi sur l’Office national de l’énergie (la « Loi »), une demande datée du 16 avril 1998 en vue d’obtenir l’autorisation
d’exporter 1 000 mégawatts de puissance garantie ou interruptible
et 1 200 gigawattheures par année d’énergie, soit garantie ou interruptible, et ce, pendant une période de dix ans.
L’Office souhaite obtenir les points de vue des parties intéressées sur cette demande avant de délivrer un permis ou de recommander au gouverneur en conseil qu’une audience publique soit
tenue. Les instructions relatives à la procédure énoncées ci-après
exposent en détail la démarche qui sera suivie.
1. Le demandeur doit déposer et conserver en dossier, aux fins
d’examen public pendant les heures normales de bureau, des copies de la demande, à ses bureaux situés au Barrington Tower,
Scotia Square, 1894, rue Barrington, Case postale 910, Halifax
(Nouvelle-Écosse) B3J 2W5, (902) 428-6520 (téléphone), et en
fournir une copie à quiconque en fait la demande. On peut aussi
consulter une copie de la demande, pendant les heures normales
de bureau, à la bibliothèque de l’Office, située au 311, Sixième
Avenue Sud-Ouest, Pièce 100, Calgary (Alberta) T2P 3H2.
2. Les parties qui désirent déposer des mémoires doivent le faire
auprès du Secrétaire, Office national de l’énergie, 311, Sixième
The Board wishes to obtain the views of interested parties on
this application before issuing a permit or recommending to the
Governor in Council that a public hearing be held. The Directions
on Procedure that follow explain in detail the procedure that will
be used.
1. The Applicant shall deposit and keep on file, for public inspection during normal business hours, copies of the application
at its offices located at Barrington Tower, Scotia Square,
1894 Barrington Street, P.O. Box 910, Halifax, Nova Scotia
B3J 2W5, (902) 428-6520 (Telephone), and provide a copy of the
application to any person who requests a copy. A copy of the
application is also available for viewing during normal business
hours in the Board’s library, 311 Sixth Avenue SW, Room 100,
Calgary, Alberta T2P 3H2.
2. Submissions that any party wishes to present shall be filed with
the Secretary, National Energy Board, 311 Sixth Avenue SW,
860
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
Calgary, Alberta T2P 3H2, (403) 292-5503 (Facsimile), and the
Applicant by May 16, 1998.
3. Pursuant to subsection 119.06(2) of the Act, the Board shall
have regard to all considerations that appear to it to be relevant.
In particular, the Board is interested in the views of submittors
with respect to:
(a) the effect of the exportation of the electricity on provinces
other than that from which the electricity is to be exported;
(b) the impact of the exportation on the environment; and
(c) whether the Applicant has:
(i) informed those who have declared an interest in buying
electricity for consumption in Canada of the quantities and
classes of service available for sale, and
(ii) given an opportunity to purchase electricity on terms and
conditions as favourable as the terms and conditions specified in the application to those who, within a reasonable time
of being so informed, demonstrate an intention to buy electricity for consumption in Canada.
4. Any answer to submissions that the Applicant wishes to present in response to items 2 and 3 of this Notice of Application and
Directions on Procedure shall be filed with the Secretary of
the Board and served on the party that filed the submission by
June 1, 1998.
5. Any reply that submittors wish to present in response to item 4
of this Notice of Application and Directions on Procedure shall
be filed with the Secretary of the Board and served on the Applicant by June 11, 1998.
6. For further information on the procedures governing the
Board’s examination, contact M. L. Mantha, Secretary, (403)
299-2711 (Telephone), (403) 292-5503 (Facsimile).
NOVA SCOTIA POWER INC.
Avenue Sud-Ouest, Calgary (Alberta) T2P 3H2, (403) 292-5503
(télécopieur), et auprès du demandeur, au plus tard le 16 mai
1998.
3. Conformément au paragraphe 119.06(2), de la Loi, l’Office
tiendra compte de tous les facteurs qu’il estime pertinents. En
particulier, il s’intéresse aux points de vue des déposants sur les
questions suivantes :
a) les conséquences de l’exportation sur les provinces autres
que la province exportatrice;
b) les conséquences de l’exportation sur l’environnement;
c) le fait que le demandeur :
(i) a informé quiconque s’est montré intéressé par l’achat
d’électricité pour consommation au Canada des quantités et
des catégories de services offerts,
(ii) a donné la possibilité d’acheter de l’électricité à des
conditions aussi favorables que celles indiquées dans la demande, à ceux qui ont, dans un délai raisonnable suivant la
communication de ce fait, manifesté l’intention d’acheter de
l’électricité pour consommation au Canada.
4. Si le demandeur souhaite répondre aux mémoires visés aux
points 2 et 3 du présent avis de la demande et des présentes instructions relatives à la procédure, il doit déposer sa réponse auprès du secrétaire de l’Office et en signifier copie à la partie qui a
déposé le mémoire, au plus tard le 1er juin 1998.
5. Si un déposant souhaite répliquer à la réponse visée au point 4
du présent avis de la demande et des présentes instructions relatives à la procédure, il doit déposer sa réponse auprès du secrétaire de l’Office et en signifier copie au demandeur au plus tard le
11 juin 1998.
6. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les procédures
régissant l’examen mené par l’Office, prière de communiquer
avec M. L. Mantha, secrétaire, (403) 299-2711 (téléphone), ou
(403) 292-5503 (télécopieur).
NOVA SCOTIA POWER INC.
[16-1-o]
[16-1-o]
SANDWELL ENGINEERING INC.
SANDWELL ENGINEERING INC.
PLANS DEPOSITED
DÉPÔT DE PLANS
Sandwell Engineering Inc., on behalf of Marathon Developments Inc., hereby gives notice that an application has been made
to the Minister of Fisheries and Oceans under the Navigable Waters Protection Act, R.S., 1985, Chapter N-22, for approval of the
plans and site of the work described herein. Under section 9 of
the said Act, Sandwell Engineering Inc. has deposited with the
Minister of Fisheries and Oceans, at Vancouver, British Columbia, and in the Office of the District Registrar of the Land Registry District of New Westminster, at New Westminster, British
Columbia, under Deposit No. BM104625, a description of the
site and plans of proposed dredging, filling and construction of
shore protection facilities, seawalls and pile supported walkway
in Burrard Inlet, Coal Harbour, at the foot of Cardero, Nicola,
Broughton, Jervis, Bute, Thurlow and Burrard Streets in Vancouver, British Columbia, in front of Lot No. 1, Reference Plan
10341; Lot No. 2, District Lot No. 185 and Plan 21058; Lot
No. 3, District Lot No. 185 and Plan 21058; Lot No. 4, Reference
Plan 10341 and Lot No. 15, District Lot No. 185 and Plan 20247,
Vancouver, British Columbia.
La Sandwell Engineering Inc., au nom de la Marathon Developments Inc., donne avis par les présentes qu’une demande a été
déposée auprès du ministre des Pêches et des Océans en vertu de
la Loi sur la protection des eaux navigables, L.R. (1985), chapitre N-22, pour l’approbation des plans et de l’emplacement de
l’ouvrage décrit ci-après. La Sandwell Engineering Inc. a, en
vertu de l’article 9 de ladite loi, déposé auprès du ministre des
Pêches et des Océans, à Vancouver (Colombie-Britannique), et au
bureau de la publicité des droits du district de New Westminster,
à New Westminster (Colombie-Britannique), sous le numéro de
dépôt BM104625, une description de l’emplacement et les plans
de travaux de dragage, de remblayage et de la construction d’un
ouvrage de protection de rivage, d’ouvrages longitudinaux et
d’une allée piétonnière sur pilotis dans le bras de mer Burrard,
havre Coal, aux extrémités des rues Cardero, Nicola, Broughton,
Jervis, Bute, Thurlow et Burrard, à Vancouver (ColombieBritannique), en face du lot no 1, plan de renvoi no 10341; lot
no 2, lot de district no 185 et plan 21058; lot no 3, lot de district
no 185 et plan 21058; lot no 4, plan de renvoi no 10341 et lot
no 15, lot de district no 185 et plan 20247, Vancouver (ColombieBritannique).
Toute objection aux répercussions que les travaux pourraient
avoir sur la navigation maritime et sur l’environnement doit être
adressée par écrit, dans un délai d’un mois suivant la date de
Written objections based on the effect of the work on marine
navigation or the environment should be directed, not later than
one month from the date of publication of this notice, to the
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
Director General, Operational Programs, Navigable Waters Protection Division, Canadian Coast Guard, Department of Fisheries
and Oceans, 300–555 West Hastings Street, Vancouver, British
Columbia V6B 5G3.
861
SANDWELL ENGINEERING INC.
publication du présent avis, au Directeur général, Programmes
opérationnels, Division de la protection des eaux navigables,
Garde côtière canadienne, Ministère des Pêches et des Océans,
555, rue Hastings Ouest, Bureau 300, Vancouver (ColombieBritannique) V6B 5G3.
Vancouver, le 9 avril 1998
SANDWELL ENGINEERING INC.
[16-1-o]
[16-1]
Vancouver, April 9, 1998
UNION PACIFIC RAILROAD COMPANY
UNION PACIFIC RAILROAD COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 30, 1998, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Memorandum of Lease Agreement (UPRR 1998-C) dated
March 31, 1998, between MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.
and Union Pacific Railroad Company;
2. Memorandum of Mortgage and Security Agreement
(UPRR 1998-C) dated March 31, 1998, between Harris Trust
and Savings Bank and MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.;
3. Memorandum of Lease Supplement No. 1 (UPRR 1998-C)
dated March 31, 1998, between MLD SC Rail Leasing I Co.,
Ltd. and Union Pacific Railroad Company;
4. Memorandum of Lease Assignment (UPRR 1998-C) dated
March 31, 1998, between MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.
and Harris Trust and Savings Bank;
5. Memorandum of Dollar Account Pledge Agreement
(UPRR 1998-C) dated March 31, 1998, between MLD SC Rail
Leasing I Co., Ltd. and Kreditanstalt für Wiederaufbau;
6. Memorandum of Mortgage Supplement No. 1 (UPRR 1998C) dated March 31, 1998, between Harris Trust and Savings
Bank and MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.; and
7. Memorandum of Lessor Security Agreement (UPRR 1998C) dated March 31, 1998, between MLD SC Rail Leasing I
Co., Ltd. and Union Pacific Railroad Company.
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 30 mars 1998 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire
général du Canada :
1. Résumé du contrat de location (UPRR 1998-C) en date du
31 mars 1998 entre la MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd. et la
Union Pacific Railroad Company;
2. Résumé du contrat d’hypothèque et de garantie (UPRR
1998-C) en date du 31 mars 1998 entre la Harris Trust and Savings Bank et la MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.;
3. Résumé du premier supplément au contrat de location
(UPRR 1998-C) en date du 31 mars 1998 entre la MLD SC
Rail Leasing I Co., Ltd. et la Union Pacific Railroad Company;
4. Résumé de la cession du contrat de location (UPRR 1998C) en date du 31 mars 1998 entre la MLD SC Rail Leasing I
Co., Ltd. et la Harris Trust and Savings Bank;
5. Résumé de l’accord de nantissement portant sur un compte
en dollars (UPRR 1998-C) en date du 31 mars 1998 entre la
MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd. et la Kreditanstalt für
Wiederaufbau;
6. Résumé du premier supplément au contrat d’hypothèque
(UPRR 1998-C) en date du 31 mars 1998 entre la Harris Trust
and Savings Bank et la MLD SC Rail Leasing I Co., Ltd.,
7. Résumé de l’accord de garantie du bailleur (UPRR 1998-C)
en date du 31 mars 1998 entre la MLD SC Rail Leasing I Co.,
Ltd. et la Union Pacific Railroad Company.
April 8, 1998
Le 8 avril 1998
MCCARTHY TÉTRAULT
Solicitors
Les conseillers juridiques
MCCARTHY TÉTRAULT
[16-1-o]
[16-1-o]
UNION TANK CAR COMPANY
UNION TANK CAR COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 30, 1998, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Statement of New Numbers dated as of March 11, 1998, by
Union Tank Car Company, relating to Equipment Trust
Agreement (Series P-5 U.S.) dated as of May 15, 1986, between Union Tank Car Company and First Trust, N.A., as
Trustee;
2. Termination of Trust Agreement (Series P-5 U.S.) dated as
of February 18, 1998, between First Trust, N.A., as Trustee,
and Union Tank Car Company terminating an Equipment Trust
Agreement dated as of May 15, 1986; and
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 30 mars 1998 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Déclaration de nouveaux numéros matricules en date du
11 mars 1998 par la Union Tank Car Company, concernant
l’accord de nantissement de matériel (série P-5 U.S.) en date du
15 mai 1986 entre la Union Tank Car Company et la First
Trust, N.A., en qualité de fiduciaire;
2. Résiliation d’une convention de fiducie (série P-5 U.S.) en
date du 18 février 1998 entre la First Trust, N.A., en qualité de
fiduciaire, et la Union Tank Car Company résiliant un accord
de nantissement de matériel en date du 15 mai 1986;
862
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
OSLER, HOSKIN & HARCOURT
Barristers and Solicitors
3. Contrat de vente (série P-5 U.S.) en date du 18 février 1998
de la First Trust, N.A., en qualité de fiduciaire aux termes de
l’accord de nantissement de matériel en date du 15 mai 1986
entre la Union Tank Car Company et le fiduciaire, concernant
1 071 wagons divers.
Le 30 mars 1998
Les avocats
OSLER, HOSKIN & HARCOURT
[16-1-o]
[16-1-o]
3. Bill of Sale (Series P-5 U.S.) dated as of February 18, 1998,
from First Trust, N.A., as Trustee under Equipment Trust
Agreement dated as of May 15, 1986, between Union Tank Car
Company and the Trustee, relating to 1 071 various railcars.
March 30, 1998
UNION TANK CAR COMPANY
UNION TANK CAR COMPANY
DOCUMENTS DEPOSITED
DÉPÔT DE DOCUMENTS
Notice is hereby given, pursuant to section 105 of the Canada
Transportation Act, that on March 30, 1998, the following documents were deposited in the Office of the Registrar General of
Canada:
1. Equipment Lease Agreement (UTC Trust No. 1998-A)
[L-15] dated as of March 30, 1998, between Union Tank Car
Company and Wilmington Trust Company, as Owner Trustee;
2. Lease Supplement No. 1 (UTC Trust No. 1998-A) [L-15]
dated as of March 30, 1998, between Union Tank Car Company and Wilmington Trust Company, as Owner Trustee, relating to 1 267 various railcars;
3. Trust Indenture and Security Agreement (UTC Trust
No. 1998-A) [L-15] dated as of March 30, 1998, between Harris Trust and Savings Bank, as Indenture Trustee, and Wilmington Trust Company, as Owner Trustee; and
4. Trust Indenture Supplement No. 1 (UTC Trust No. 1998-A)
[L-15] dated as of March 30, 1998, of Wilmington Trust Company, as Owner Trustee under the Trust Agreement (UTC Trust
No. 1998-A) [L-15] dated as of March 30, 1998, between the
Owner Trustee and FNBC Leasing Corporation, as Owner Participant, relating to 1 267 various railcars.
OSLER, HOSKIN & HARCOURT
Barristers and Solicitors
Avis est par les présentes donné, conformément à l’article 105
de la Loi sur les transports au Canada, que le 30 mars 1998 les
documents suivants ont été déposés au Bureau du registraire général du Canada :
1. Contrat de location de matériel (UTC Trust No. 1998-A)
[L-15] en date du 30 mars 1998 entre la Union Tank Car Company et la Wilmington Trust Company, en qualité de propriétaire fiduciaire;
2. Premier supplément au contrat de location (UTC Trust
No. 1998-A) [L-15] en date du 30 mars 1998 entre la Union
Tank Car Company et la Wilmington Trust Company, en qualité de propriétaire fiduciaire, concernant 1 267 wagons divers;
3. Acte de fiducie et contrat de garantie (UTC Trust No. 1998A) [L-15] en date du 30 mars 1998 entre la Harris Trust and
Savings Bank, en qualité de fiduciaire de fiducie, et la Wilmington Trust Company, en qualité de propriétaire fiduciaire;
4. Premier supplément à l’acte de fiducie (UTC Trust
No. 1998-A) [L-15] en date du 30 mars 1998 et la Wilmington
Trust Company, en qualité de propriétaire fiduciaire aux termes
de la convention de fiducie (UTC Trust No. 1998-A) [L-15] en
date du 30 mars 1998 entre le propriétaire fiduciaire et la
FNBC Leasing Corporation, en qualité de propriétaire participant, concernant 1 267 wagons divers.
Le 30 mars 1998
Les avocats
OSLER, HOSKIN & HARCOURT
[16-1-o]
[16-1-o]
March 30, 1998
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
863
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at March 31, 1998
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion.......................................................
1.
Capital paid up................................................................. $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation ..........................................................
28,480,677,536
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada.......................... $
(b)
Provincial
Governments.................
(c)
Banks............................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association ...................
(e)
Other ............................
193,566,419
3,905,897
Total ............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada .....
(b)
Provincial Governments....
(c)
Members of the Canadian
Payments Association .......
51,242,000
Total ...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ............................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years................................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years................................
(d)
Securities
issued
or
guaranteed by a province
of Canada ........................
(e)
Other Bills .......................
(f)
Other investments ............
197,472,316
51,242,000
11,256,911
257,450,853
93,222,230
269,375,576
Total...............................................................
13,246,982,434
5.
4,656,761,672
6.
9,593,751,888
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada ..........................
(b)
To others........................
5,000,000
631,305,570
44,454,641
Total...............................................................
44,454,641
All other liabilities...........................................................
310,589,042
1,304,042,130
Total ...............................................................
28,801,538,124
5.
Bank premises .................................................................
185,154,959
6.
All others assets...............................................................
261,619,390
Total ............................................................... $
29,497,026,789
Total.......................................................... $
29,497,026,789
Maturity distribution of investments in securities issued or guaranteed by Canada not maturing within three years (item 4(c) of above assets):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years........................................................................................................................................................ $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years......................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years......................................................................................................................................................................................
$
3,331,447,903
2,782,638,434
3,479,665,551
9,593,751,888
Total amount of securities included in items 4(a) to (c) of above assets held under purchase and resale agreements ........................................................................ $
552,146,300
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
G. G. THIESSEN
Governor
Ottawa, April 2, 1998
Canada Gazette Part I
864
April 18, 1998
BANQUE DU CANADA
Bilan au 31 mars 1998
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or ..................................................
1.
Capital versé .................................................................... $
2.
Dépôts payables en devises étrangères :
Devises américaines ......... $
a)
Autres devises ..................
b)
2.
Fonds de réserve ..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation.........................................................
28 480 677 536
4.
Dépôts :
Gouvernement du
a)
Canada........................... $
Gouvernements provinb)
ciaux ................................
Banques ...........................
c)
Autres établissements
d)
membres de l’Association
canadienne des paiements
Autres dépôts...................
e)
193 566 419
3 905 897
Total ............................................................... $
3.
Avances :
Au gouvernement du
a)
Canada ...............................
Aux gouvernements provinb)
ciaux...................................
Aux établissements membres
c)
de l’Association canadienne
des paiements .....................
197 472 316
51 242 000
Total ...............................................................
11 256 911
257 450 853
93 222 230
269 375 576
51 242 000
Total................................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
Bons du Trésor du
a)
Canada ............................
Autres valeurs mobilières
b)
émises ou garanties par le
Canada, échéant dans les
trois ans ...........................
Autres valeurs mobilières
c)
émises ou garanties par le
Canada, n’échéant pas
dans les trois ans..............
Valeurs mobilières émid)
ses ou garanties par une
province...........................
Autres bons .....................
e)
Autres placements ...........
f)
5 000 000
5.
13 246 982 434
Passif payable en devises étrangères :
Au gouvernement du
a)
Canada...........................
À d’autres ......................
b)
631 305 570
44 454 641
Total...............................................................
44 454 641
Divers .............................................................................
310 589 042
4 656 761 672
6.
9 593 751 888
1 304 042 130
Total ...............................................................
28 801 538 124
5.
Locaux de la Banque .......................................................
185 154 959
6.
Divers .............................................................................
261 619 390
Total ............................................................... $
29 497 026 789
Total.......................................................... $
29 497 026 789
Répartition, selon l’échéance, des placements en valeurs mobilières émises ou garanties par le Canada, n’échéant pas dans les trois ans (poste 4c)
de l'actif ci-dessus) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans ...................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans ........................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ..................................................................................................................................................
$
3 331 447 903
2 782 638 434
3 479 665 551
9 593 751 888
Montant total des valeurs mobilières comprises dans les postes 4a) à 4c) de l’actif ci-dessus, détenues en vertu de conventions d’achat et de revente.................... $
552 146 300
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le chef de la comptabilité suppléant
W. D. SINCLAIR
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Le gouverneur
G. G. THIESSEN
Ottawa, le 2 avril 1998
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
865
BANK OF CANADA
Balance Sheet as at April 1, 1998
ASSETS
LIABILITIES
1.
Gold coin and bullion.......................................................
1.
Capital paid up................................................................. $
2.
Deposits payable in foreign currencies:
(a)
U.S.A. Dollars ................. $
(b)
Other currencies ...............
2.
Rest fund .........................................................................
25,000,000
3.
Notes in circulation ..........................................................
28,522,994,953
4.
Deposits:
(a)
Government of
Canada.......................... $
(b)
Provincial
Governments.................
(c)
Banks............................
(d)
Other members of the
Canadian Payments
Association ...................
(e)
Other ............................
195,475,566
3,868,390
Total ............................................................... $
3.
Advances to:
(a)
Government of Canada .....
(b)
Provincial Governments....
(c)
Members of the Canadian
Payments Association .......
507,554,000
Total ...............................................................
4.
Investments
(At amortized values):
(a)
Treasury Bills of
Canada ............................
(b)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
maturing within three
years................................
(c)
Other securities issued or
guaranteed by Canada
not maturing within three
years................................
(d)
Securities
issued
or
guaranteed by a province
of Canada ........................
(e)
Other Bills .......................
(f)
Other investments ............
199,343,956
507,554,000
6,926,094
257,641,294
48,908,234
412,025,670
Total...............................................................
12,943,737,361
5.
4,488,873,944
6.
9,488,466,286
Liabilities payable in foreign currencies:
(a)
To Government of
Canada ..........................
(b)
To others........................
5,000,000
725,501,292
46,584,809
Total...............................................................
46,584,809
All other liabilities...........................................................
262,119,263
1,541,747,657
Total ...............................................................
28,462,825,248
5.
Bank premises .................................................................
185,154,958
6.
All others assets...............................................................
232,322,155
Total ............................................................... $
29,587,200,317
Total.......................................................... $
29,587,200,317
Maturity distribution of investments in securities issued or guaranteed by Canada not maturing within three years (item 4(c) of above assets):
(a) Securities maturing in over 3 years but not over 5 years........................................................................................................................................................ $
(b) Securities maturing in over 5 years but not over 10 years......................................................................................................................................................
(c) Securities maturing in over 10 years......................................................................................................................................................................................
$
3,331,435,213
2,677,381,968
3,479,649,105
9,488,466,286
Total amount of securities included in items 4(a) to (c) of above assets held under purchase and resale agreements ........................................................................ $
I declare that the foregoing return is correct according to the books of the Bank.
W. D. SINCLAIR
Acting Chief Accountant
I declare that the foregoing return is to the best of my knowledge and belief correct, and shows truly and clearly the financial position of the Bank, as required by section 29 of the
Bank of Canada Act.
G. G. THIESSEN
Governor
Ottawa, April 2, 1998
Canada Gazette Part I
866
April 18, 1998
BANQUE DU CANADA
Bilan au 1er avril 1998
ACTIF
PASSIF
1.
Monnaies et lingots d’or ..................................................
1.
Capital versé .................................................................... $
2.
Dépôts payables en devises étrangères :
Devises américaines ......... $
a)
Autres devises ..................
b)
2.
Fonds de réserve ..............................................................
25 000 000
3.
Billets en circulation.........................................................
28 522 994 953
4.
Dépôts :
Gouvernement du
a)
Canada........................... $
Gouvernements provinb)
ciaux ................................
Banques ...........................
c)
Autres établissements
d)
membres de l’Association
canadienne des paiements
Autres dépôts...................
e)
195 475 566
3 868 390
Total ............................................................... $
3.
Avances :
Au gouvernement du
a)
Canada ...............................
Aux gouvernements provinb)
ciaux...................................
Aux établissements membres
c)
de l’Association canadienne
des paiements .....................
199 343 956
507 554 000
Total ...............................................................
6 926 094
257 641 294
48 908 234
412 025 670
507 554 000
Total................................................................
4.
Placements
(Valeurs amorties) :
Bons du Trésor du
a)
Canada ............................
Autres valeurs mobilières
b)
émises ou garanties par le
Canada, échéant dans les
trois ans ...........................
Autres valeurs mobilières
c)
émises ou garanties par le
Canada, n’échéant pas
dans les trois ans..............
Valeurs mobilières émid)
ses ou garanties par une
province...........................
Autres bons .....................
e)
Autres placements ...........
f)
5 000 000
5.
12 943 737 361
Passif payable en devises étrangères :
Au gouvernement du
a)
Canada...........................
À d’autres ......................
b)
725 501 292
46 584 809
Total...............................................................
46 584 809
Divers .............................................................................
262 119 263
4 488 873 944
6.
9 488 466 286
1 541 747 657
Total ...............................................................
28 462 825 248
5.
Locaux de la Banque .......................................................
185 154 958
6.
Divers .............................................................................
232 322 155
Total ............................................................... $
29 587 200 317
Total.......................................................... $
29 587 200 317
Répartition, selon l’échéance, des placements en valeurs mobilières émises ou garanties par le Canada, n’échéant pas dans les trois ans (poste 4c)
de l'actif ci-dessus) :
a) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de trois ans mais dans au plus cinq ans ...................................................................................................... $
b) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de cinq ans mais dans au plus dix ans ........................................................................................................
c) Valeurs mobilières arrivant à échéance dans plus de dix ans ..................................................................................................................................................
$
3 331 435 213
2 677 381 968
3 479 649 105
9 488 466 286
Montant total des valeurs mobilières comprises dans les postes 4a) à 4c) de l’actif ci-dessus, détenues en vertu de conventions d’achat et de revente.................... $
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, au vu des livres de la Banque.
Le chef de la comptabilité suppléant
W. D. SINCLAIR
Je déclare que le bilan ci-dessus est exact, à ma connaissance, et qu’il montre fidèlement et clairement la situation financière de la Banque, en application de l’article 29 de la Loi sur
la Banque du Canada.
Le gouverneur
G. G. THIESSEN
Ottawa, le 2 avril 1998
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
ORDERS IN COUNCIL
DÉCRETS EN CONSEIL
DEPARTMENT OF FINANCE
MINISTÈRE DES FINANCES
By-law Amending By-law No. 3 — Clearing By-law
Règlement administratif modifiant le Règlement no 3 —
Règlement de compensation
P.C. 1998-566
April 2, 1998
Whereas, pursuant to subsection 18(1) of the Canadian Payments Association Act, the Board of Directors of the Canadian
Payments Association has made a by-law entitled By-law
Amending By-law No. 3 — Clearing By-law;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to subsection 18(2) of the Canadian Payments Association Act, hereby
approves the annexed By-law Amending By-law No. 3 — Clearing By-law.
C.P. 1998-566
867
Le 2 avril 1998
Attendu que, en vertu du paragraphe 18(1) de la Loi sur
l’Association canadienne des paiements, le conseil d’administration de l’Association canadienne des paiements a pris le Règlement administratif modifiant le Règlement no 3 — Règlement
de compensation,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Finances et
en vertu du paragraphe 18(2) de la Loi sur l’Association canadienne des paiements, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil approuve le Règlement administratif modifiant le Règlement no 3 — Règlement de compensation, ci-après.
BY-LAW AMENDING BY-LAW NO. 3 —
CLEARING BY-LAW
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF MODIFIANT LE
RÈGLEMENT No 3 — RÈGLEMENT DE
COMPENSATION
AMENDMENTS
MODIFICATIONS
1. The title of the French version of By-law No. 3 — Clearing By-law, published in the Canada Gazette, Part I, on January 15, 1983, is replaced by the following:
1. Le titre de la version française du Règlement no 3 — Règlement de compensation, publié dans la Gazette du Canada
Partie I le 15 janvier 1983, est remplacé par ce qui suit :
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF No 3
SUR LA COMPENSATION
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF No 3
SUR LA COMPENSATION
2. (1) The portion of section 1.01 of the French version of
the by-law before paragraph (a) is replaced by the following:
2. (1) Le passage de l’article 1.01 de la version française du
même règlement précédant l’alinéa a) est remplacé par ce qui
suit :
1.01 Définitions — Dans le présent règlement administratif,
sauf indication contraire du contexte :
(2) L’article 1.01 du même règlement est modifié par adjonction, après l’alinéa d), de ce qui suit :
d.1) « non-membre admissible » S’entend au sens de l’article 1
du Règlement administratif no 6 sur le contrôle de la conformité. (eligible non-member)
3. L’article 1.02 du même règlement est remplacé par ce qui
suit :
1.02 (1) Portée et application — Le présent règlement administratif régit les questions touchant le système automatisé de compensation et de règlement, notamment les échanges, dispositions,
mécanismes, règlements et questions connexes applicables aux
instruments de paiement.
(2) Sauf disposition contraire y figurant, le présent règlement
administratif et les règles n’ont pas pour effet de modifier les
droits et les obligations d’une partie à l’égard de tout chèque,
lettre de change ou autre instrument de paiement.
(3) Sauf disposition contraire y figurant, le présent règlement
administratif et les règles n’ont pas pour effet d’imposer, ni ne
sont réputés imposer, aux membres, aux non-membres admissibles ou à l’Association quelque obligation ou responsabilité que
ce soit envers quiconque.
(4) Les membres, les non-membres admissibles qui sont sousadhérents et les sociétés coopératives de crédit locales qui sont
1.01 Définitions — Dans le présent règlement administratif,
sauf indication contraire du contexte :
(2) Section 1.01 of the by-law is amended by adding the
following after paragraph (d):
(d.1) “Eligible Non-Member” has the same meaning as in section 1 of By-law No. 6 Respecting Compliance. (non-membre
admissible)
3. Section 1.02 of the By-law is replaced by the following:
1.02 (1) Scope and Application — This by-law shall govern
matters respecting the automated clearing and settlement system,
including payment item exchanges, arrangements, mechanisms,
settlements and related matters.
(2) Except as expressly provided in this by-law or the Rules,
nothing in this by-law or the Rules shall affect or be interpreted
so as to affect the rights or liabilities of any party in respect of
any cheque, bill of exchange or other payment item.
(3) Except as expressly provided in this by-law or in the Rules,
nothing in this by-law or the Rules shall be interpreted as imposing, or be deemed to impose, on any Member or Eligible
Non-Member or on the Association any duty, liability or obligation toward anyone.
(4) Every Member, every Eligible Non-Member that is an Indirect Clearer and every local cooperative credit society that is a
868
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
member of a central are bound by and shall comply with the provisions of this by-law and the Rules.
4. (1) The word “règlement” is replaced by the expression
“règlement administratif” in the following provisions of the
French version of the By-law:
(a) section 5.04;
(b) section 6.04;
(c) section 10.02;
(d) sections 11.02 and 11.03;
(e) section 12.03;
(f) section 14.01;
(g) sections 15.01 and 15.02;
(h) section 15.03, second occurrence;
(i) section 16.06, second occurrence;
(j) section 17.02, second occurrence;
(k) section 18.01;
(l) section 20.04, second occurrence; and
(m) sections 23.01 and 23.02.
(2) The word “effets” and the expression “effets de paiement” are replaced by the expression “instruments de paiement” in the following provisions of the French version of the
By-law:
(a) paragraphs 1.01(c), (d), (f), (h), (j) and (k);
(b) sections 2.01, 10.01, 10.04, 11.01, 12.01, 12.02, 13.04,
13.06, 13.07, 14.01 to 15.03 and 17.04;
(c) subparagraph 18.03(b)(i);
(d) sections 18.04 to 20.02;
(e) paragraphs 20.03(a) and (c); and
(f) section 20.04.
membres d’une centrale sont liés par le présent règlement administratif et les règles et sont tenus de s’y conformer.
4. (1) Dans les passages suivants de la version française du
même règlement, « règlement » est remplacé par « règlement
administratif » :
a) l’article 5.04;
b) l’article 6.04;
c) l’article 10.02;
d) les articles 11.02 et 11.03;
e) l’article 12.03;
f) l’article 14.01;
g) les articles 15.01 et 15.02;
h) l’article 15.03 (le second seulement);
i) l’article 16.06 (le second seulement);
j) l’article 17.02 (le second seulement);
k) l’article 18.01;
l) l’article 20.04 (le second seulement);
m) les articles 23.01 et 23.02.
(2) Dans les passages suivants de la version française du
même règlement, « effets » et « effets de paiement » sont remplacés par « instruments de paiement » :
a) les alinéas 1.01c), d), f), h), j) et k);
b) les articles 2.01, 10.01, 10.04, 11.01, 12.01, 12.02, 13.04,
13.06, 13.07, 14.01 à 15.03 et 17.04;
c) le sous-alinéa 18.03b)(i);
d) les articles 18.04 à 20.02;
e) les alinéas 20.03a) et c);
f) l’article 20.04.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
5. This By-law comes into force on the date on which it is
registered.
5. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF FINANCE
MINISTÈRE DES FINANCES
By-law No. 2 Respecting Finance
Règlement administratif no 2 sur les finances
P.C. 1998-565
April 2, 1998
Whereas, pursuant to subsection 18(1) of the Canadian Payments Association Act, the Board of Directors of the Canadian
Payments Association has made a by-law entitled By-law No. 2
Respecting Finance;
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to subsection 18(2) of the Canadian Payments Association Act, hereby
approves the annexed By-law No. 2 Respecting Finance.
C.P. 1998-565
Le 2 avril 1998
Attendu que, en vertu du paragraphe 18(1) de la Loi sur
l’Association canadienne des paiements, le conseil d’administration de l’Association canadienne des paiements a pris le Règlement administratif no 2 sur les finances,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Finances et
en vertu du paragraphe 18(2) de la Loi sur l’Association canadienne des paiements, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil approuve le Règlement administratif no 2 sur les finances,
ci-après.
BY-LAW NO. 2 RESPECTING FINANCE
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF No 2
SUR LES FINANCES
INTERPRETATION
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply in this by-law, unless
the context otherwise requires.
“ACSS or “Automated Clearing and Settlement System” means
the automated clearing and settlement system established under
1. Sauf indication contraire du contexte, les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement administratif.
« cotisation relative au STPGV » Cotisation versée aux fins de
l’exploitation du STPGV. (LVTS dues)
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
869
By-law No. 3 — Clearing By-law. (SACR or système automatisé de compensation et de règlement)
“ACSS payment items volume” means the total number of payment items sent and received by a member or all members, as
the case may be, through the ACSS. (volume d’instruments de
paiement SACR)
“general dues” means dues relating to the business of the Association other than business for which LVTS dues have been assessed. (cotisation générale)
“LVTS” or “Large Value Transfer System” has the same meaning
as in section 1 of By-law No. 7 respecting the Large Value
Transfer System. (STPGV or système de transfert de paiement
de grande valeur)
“LVTS dues” means dues relating to the operation of the LVTS.
(cotisation relative au STPGV)
“LVTS payment items volume” means the total number of payment items sent and received by a participant or all participants, as the case may be, through the LVTS. (volume
d’instruments de paiement STPGV)
“participant” means the Bank of Canada and each other member
that has been admitted to participate in the LVTS in accordance
with By-law No. 7 respecting the Large Value Transfer System.
(participant)
« cotisation générale » Cotisation relative aux opérations de
l’Association, autres que celles visées par la cotisation relative
au STPGV. (general dues)
« participant » La Banque du Canada ou tout autre membre qui
est admis à participer au STPGV conformément au Règlement
administratif no 7 sur le système de transfert de paiements de
grande valeur. (participant)
« SACR » ou « système automatisé de compensation et de règlement » S’entend du système automatisé de compensation et de
règlement établi par le Règlement administratif no 3 — Règlement de compensation. (ACSS ou Automated Clearing and
Settlement System)
« STPGV » ou « système de transfert de paiements de grande
valeur » S’entend au sens de l’article 1 du Règlement administratif no 7 sur le système de transfert de paiement de grande
valeur. (LVTS ou Large Value Transfer System)
« volume d’instruments de paiement SACR » Nombre total
d’instruments de paiement envoyés et reçus par un membre ou
par l’ensemble des membres, selon le cas, par l’intermédiaire
du SACR. (ACSS payment items volume)
« volume d’instruments de paiement STPGV » Nombre total
d’instruments de paiement envoyés et reçus par un participant
ou par l’ensemble des participants, selon le cas, par l’intermédiaire du STPGV. (LVTS payment items volume)
DUES
COTISATIONS
General Dues Assessment
2. (1) The Board shall determine, for each fiscal year, the total
amount of general dues to be assessed against the members in
respect of the fiscal year.
(2) The general dues shall be based, subject to any minor
variations approved by the Board, on the amounts required in
respect of the Association’s operating and capital budgets, other
than any items included in those budgets for which LVTS dues
have been assessed.
Cotisation générale
2. (1) Le conseil établit, pour chaque exercice, le montant total
des cotisations générales exigées des membres pour l’exercice.
Individual Member General Dues
3. (1) Each member shall pay, as general dues, a proportion of
the total assessment of general dues under subsection 2(1) that
corresponds to that member’s proportionate share of the ACSS
payment items volume of all members in the previous fiscal year.
(2) A member’s proportionate share of the ACSS payment
items volume of all members shall be equal to the difference
between
(a) the sum of the total number of payment items that the
member sent to, and the total number of payment items that the
member received from, other members through the ACSS, and
(b) the number of payment items referred to in paragraph (a)
that the member sent and received, through the ACSS, on behalf of another member.
(2) Le montant total des cotisations générales est établi sous réserve de modifications mineures approuvées par le conseil, en
fonction des montants requis pour les budgets d’exploitation et
d’investissement de l’Association, à l’exception des postes de
ceux-ci visés par la cotisation relative au STPGV.
Cotisation générale de chaque membre
3. (1) Chaque membre verse, à titre de cotisation générale, une
proportion du montant total établi selon le paragraphe 2(1) qui
correspond à la fraction que représente son volume d’instruments
de paiement SACR sur celui de l’ensemble des membres pour
l’exercice précédent.
(2) Le volume proportionnel d’instruments de paiement SACR
d’un membre est égal à la différence entre les nombres suivants :
a) la somme du nombre total d’instruments de paiement qu’il a
envoyés aux autres membres et du nombre total d’instruments
de paiement qu’il a reçus d’eux, par l’intermédiaire du SACR;
b) le nombre d’instruments de paiement, parmi ceux visés à
l’alinéa a), qu’il a envoyés et reçus, par l’intermédiaire du
SACR, pour le compte d’un autre membre.
Minimum General Dues Assessment
4. Despite any other provision of this by-law, the general dues
payable by each member shall not be less than one-sixteenth of
one per cent of the total general dues assessed against all
members.
Cotisation générale minimale
4. Malgré toute autre disposition du présent règlement administratif, la cotisation générale payable par chaque membre ne peut
être inférieure à un seizième pour cent du montant total des cotisations générales de l’ensemble des membres.
LVTS Dues Assessment
5. (1) The Board shall determine, for each fiscal year, the total
amount of LVTS dues to be assessed against the participants in
respect of the fiscal year.
Cotisation relative au STPGV
5. (1) Le conseil établit, pour chaque exercice, le montant total
des cotisations relatives au STPGV exigées des participants pour
l’exercice.
870
Canada Gazette Part I
(2) The LVTS dues shall be based, subject to subsection (3)
and any minor variations approved by the Board, on the amounts
required in respect of the operating and capital budgets for the
LVTS.
(3) All or part of any capital expenditure relating to the LVTS
that the Board deems to be more properly included in the capital
budget for the calculation of the general dues shall be removed
from the LVTS capital budget and shall not be reflected in the
calculation of the LVTS dues.
April 18, 1998
(4) During the five fiscal years corresponding to the amortization period for the LVTS development costs capitalized before
the LVTS begins operations, the operating budget for the LVTS
shall include an annual amortization expense, and the LVTS dues
required in respect of that amortization expense shall be applied,
in those years, to reduce the general dues assessment of all
members.
(2) Sous réserve du paragraphe (3) et des modifications mineures approuvées par le conseil, la cotisation relative au STPGV
est établie en fonction des montants requis pour les budgets
d’exploitation et d’investissement du STPGV.
(3) Si le conseil estime qu’il convient davantage d’inclure tout
ou partie d’une dépense d’investissement du STPGV dans le
budget d’investissement aux fins du calcul de la cotisation générale, le montant ainsi inclus est défalqué du budget des investissements du STPGV et n’entre pas dans le calcul de la cotisation
relative au STPGV.
(4) Pendant les cinq exercices constituant la période d’amortissement des frais de développement du STPGV capitalisés avant
la mise en exploitation du STPGV, le budget d’exploitation de ce
système comprend une annuité d’amortissement. La cotisation
relative au STPGV requise à l’égard de cette annuité d’amortissement est appliquée, ces années-là, en réduction de la cotisation générale de chacun des membres.
Individual Member LVTS Dues
Cotisation relative au STPGV de chaque membre
6. (1) Each participant shall pay, as LVTS dues, a proportion of
the total assessment of LVTS dues under subsection 5(1) that
corresponds to that participant’s proportionate share of the total
LVTS payment items volume of all participants in the previous
fiscal year.
(2) A participant’s proportionate share of the LVTS payment
items volume of all participants shall be equal to the sum of the
total number of payment items sent to other participants and the
total number of payment items received from other participants,
by that participant, through the LVTS.
(3) If a participant was not a participant for all or a portion of
the previous fiscal year, the General Manager shall estimate that
participant’s LVTS payment items volume for the current fiscal
year as if that participant were a participant for the entire current
fiscal year.
(4) The LVTS payment items volume estimated under subsection (3) is considered to be the participant’s LVTS payment items
volume for the previous fiscal year for the purpose of determining
the participant’s proportionate share of the total LVTS dues assessment and the LVTS payment items volume of all participants.
6. (1) Chaque participant verse, à titre de cotisation relative au
STPGV, une proportion du montant total établi selon le paragraphe 5(1) qui correspond à la fraction que représente son volume
d’instruments de paiement STPGV sur celui de l’ensemble des
participants pour l’exercice précédent.
(2) Le volume proportionnel d’instruments de paiement
STPGV d’un participant est égal à la somme du nombre total
d’instruments de paiement qu’il a envoyé aux autres participants
et du nombre total d’instruments de paiement qu’il a reçus d’eux,
par l’intermédiaire du STPGV.
(3) Si un participant n’était pas participant durant tout ou partie
de l’exercice précédent, le directeur général fait une estimation du
volume d’instruments de paiement STPGV du participant pour
l’exercice en cours, comme si celui-ci était participant durant tout
l’exercice en cours.
(4) Le volume estimatif visé au paragraphe (3) est considéré
comme le volume d’instruments de paiement STPGV du participant pour l’exercice précédent aux fins du calcul de sa part proportionnelle du total des cotisations relatives au STPGV et du
volume d’instruments de paiement STPGV de l’ensemble des
participants.
Adjustment of LVTS Dues
Rajustement de la cotisation relative au STPGV
7. A participant’s LVTS dues for the current fiscal year shall
include such upward or downward adjustment as may be necessary to reflect the LVTS dues that the participant would have paid
the previous fiscal year, as compared to those that were actually
paid, had the LVTS payment items volume of all participants for
that fiscal year been known when the dues for that fiscal year
were determined.
7. La cotisation relative au STPGV d’un participant pour
l’exercice en cours fait l’objet d’un rajustement à la hausse ou à
la baisse, selon le cas, pour tenir compte de la cotisation relative
au STPGV qu’il aurait versée pour l’exercice précédent, comparativement à celle qu’il a effectivement versée, pour cet exercice,
si le volume d’instruments de paiement STPGV de l’ensemble
des participants pour cet exercice avait été connu au moment du
calcul de la cotisation pour cet exercice.
Date Payable
Date d’exigibilité
8. The general dues and the LVTS dues shall be payable by
each member in two instalments, on April 1 and October 1 of
each fiscal year, or as may otherwise be determined by the
Association.
8. Les membres versent la cotisation générale et la cotisation
relative au STPGV en deux versements, le 1er avril et le 1er octobre de chaque exercice, ou aux moments fixés par l’Association.
CESSATION OF MEMBERSHIP
CESSATION DU STATUT DE MEMBRE
Reassessment
Nouvelle cotisation
9. If a member ceases to be a member before the end of a fiscal
year, the Board may, having regard to the circumstances of the
9. Si un membre cesse d’être membre avant la fin d’un exercice, le conseil peut, compte tenu des circonstances de la
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
871
cessation of membership, reassess the dues payable by the member and grant a reimbursement.
cessation du statut de membre, refaire le calcul des cotisations
payables par ce membre et lui accorder un remboursement.
INITIATION FEE
DROIT D’ADHÉSION
New Member
10. (1) The Board may require any new member, after the first
completed fiscal year, to pay an initiation fee equal to the lesser
of
(a) one per cent of the value of the members’ equity in the Association on March 31 of the preceding fiscal year, and
(b) one one-hundredth of one per cent of the new member’s
total assets, as assessed at the time of becoming a member.
(2) A member’s initiation fee shall be in addition to any admission fee that members may be required to pay on becoming
participants in the LVTS.
Nouveau membre
10. (1) Le conseil peut exiger de tout nouveau membre, après
le premier exercice complet, le paiement d’un droit d’adhésion
égal au moins élevé des montants suivants :
a) un pour cent de la valeur de la participation des membres
dans l’Association au 31 mars de l’exercice précédent;
b) un centième pour cent de l’actif total du nouveau membre
évalué au moment de son adhésion.
(2) Ce droit d’adhésion s’ajoute à tout droit d’admission que
les membres peuvent être tenus de verser en devenant participants
au STPGV.
REPEAL
ABROGATION
11. By-law No. 2 — Financial By-law, published in the Canada Gazette, Part I, on January 30, 1982, is repealed.
11. Le Règlement no 2 — Règlement financier, publié dans la
Gazette du Canada Partie I le 30 janvier 1982, est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
12. This by-law comes into force on the date on which it is
registered.
12. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[16-1-o]
[16-1-o]
DEPARTMENT OF FINANCE
MINISTÈRE DES FINANCES
By-law No. 7 Respecting the Large Value Transfer System
Règlement administratif no 7 sur le système de transfert de
paiements de grande valeur
P.C. 1998-568
April 2, 1998
Whereas, pursuant to subsection 18(1) of the Canadian Payments Association Act, the Board of Directors of the Canadian
Payments Association has made a by-law entitled By-law No. 7
Respecting the Large Value Transfer System;
C.P. 1998-568
Le 2 avril 1998
Attendu que, en vertu du paragraphe 18(1) de la Loi sur
l’Association canadienne des paiements, le conseil d’administration de l’Association canadienne des paiements a pris le
Règlement administratif no 7 sur le système de transfert de
paiements de grande valeur de l’Association canadienne des
paiements,
À ces causes, sur recommandation du ministre des Finances et
en vertu du paragraphe 18(2) de la Loi sur l’Association canadienne des paiements, Son Excellence le Gouverneur général en
conseil approuve le Règlement administratif no 7 sur le système
de transfert de paiements de grande valeur de l’Association canadienne des paiements, ci-après.
Therefore, His Excellency the Governor General in Council, on
the recommendation of the Minister of Finance, pursuant to subsection 18(2) of the Canadian Payments Association Act, hereby
approves the annexed By-law No. 7 Respecting the Large Value
Transfer System.
TABLE OF CONTENTS
TABLE DES MATIÈRES
INTERPRETATION AND APPLICATION
1. Definitions ........................................................................ 873
2. Scope and Application ..................................................... 876
DÉFINITIONS ET APPLICATION
1. Définitions ........................................................................ 873
2. Application........................................................................ 876
ADMINISTRATION AND OPERATION OF THE LVTS
ADMINISTRATION ET EXPLOITATION DU STPGV
3. Administration ..................................................................
4. Access to LVTS Information ............................................
5. Operation of the LVTS .....................................................
6. Commencement and Initialization of the LVTS Cycle .....
7. Payment Message Exchange Period..................................
8. Inter-Participant Payment Message Exchange Period .......
9. Settlement Period ..............................................................
10. Termination of LVTS Cycle .............................................
11. Exceptions ........................................................................
12. Liability of the Association...............................................
876
876
876
877
877
877
877
877
878
878
3. Administration du STPGV................................................
4. Accès aux renseignements du STPGV..............................
5. Exploitation du STPGV ....................................................
6. Commencement et initialisation du cycle du STPGV .......
7. Période d’échange des messages de paiement ..................
8. Période d’échange des messages de paiement entre
participants........................................................................
9. Période de règlement.........................................................
10. Fin du cycle du STPGV ....................................................
11. Exceptions ........................................................................
12. Responsabilité de l’Association........................................
876
876
876
877
877
877
877
877
878
878
872
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
ACCESS TO THE LVTS
13. Participants .......................................................................
14. Suspension of Participant Status.......................................
15. Revocation of Participant Status.......................................
16. Reinstatement ...................................................................
17. Withdrawal of Participant.................................................
18. Survival of Rights and Obligations...................................
ACCÈS AU STPGV
878
878
879
879
879
879
13. Partici pants .......................................................................
14. Suspension du statut de participant ..................................
15. Révocation du statut de participant...................................
16. Rétablissement du statut .......... .........................................
17. Retrait d’un participant.....................................................
18. Maintien des droits et obligations.....................................
878
878
879
879
879
879
ESTABLISHMENT OF TRANCHE 1 NET DEBIT CAP
ÉTABLISSEMENT DE LA LIMITE DE
DÉBIT NET DE TRANCHE 1
19. Tranche 1 Net Debit Cap .................................................. 879
20. Increase of Tranche 1 Net Debit Cap................................ 880
21. Decrease of Tranche 1 Net Debit Cap .............................. 880
19. Limite de débit net de tranche 1.................................... .... 879
20. Majoration de la limite de débit net de tranche 1.............. 880
21. Réduction de la limite de débit net de tranche 1............... 880
ESTABLISHMENT OF BILATERAL
CREDIT LIMITS
ÉTABLISSEMENT DES LIMITES DE
CRÉDIT BILATÉRALES
22. Notice During Initialization ..............................................
23. Determination of ASO and Tranche 2 Net Debit Cap ......
24. Increase of Bilateral Credit Limits....................................
25. Reduction of Bilateral Credit Limits ................................
880
880
881
881
ADDITIONAL SETTLEMENT OBLIGATION
26. Assumption of ASO .........................................................
27. Calculation of ASO ..........................................................
28. Maximum ASO.................................................................
29. ASO in Multiple Default Situation ...................................
881
881
882
882
882
882
883
883
884
884
884
884
881
881
882
882
30. Exigences de la garantie ...................................................
31. Évaluation de la garantie ..................................................
32. Réévaluation de la garantie...............................................
33. Disponibilité de la garantie...............................................
882
882
883
883
34. Instruments de paiement ...................................................
35. Messages de paiement ......................................................
36. Montant des messages de paiement ..................................
37. Échéancier des messages de paiement ..............................
884
884
884
884
COMPENSATION DES MESSAGES DE PAIEMENT
884
884
884
885
885
FINALITY OF PAYMENT TO PAYEES
43. Timing of Payments to Payees..........................................
44. Exceptions ........................................................................
45. Finality of Payment...........................................................
46. Error..................................................................................
47. Inability to Credit Payee ...................................................
48. Obligations and Liability of a Receiving Participant ........
49. Identification of Payee ......................................................
50. Rights of a Payee ..............................................................
51. Rights of Recourse ...........................................................
26. Prise en charge de l’OSR..................................................
27. Calcul de l’OSR................................................................
28. OSR maximale..................................................................
29. OSR en cas de défaut de plus d’un participant .................
ÉCHANGE DE MESSAGES DE PAIEMENT
CLEARING OF PAYMENT MESSAGES
38. Payment Messages Received ............................................
39. Tranche 1 Payment Messages ...........................................
40. Tranche 2 Payment Messages ...........................................
41. Payment Queue.................................................................
42. No Reversal of Transaction ..............................................
880
881
881
REMISE DE LA GARANTIE EN NANTISSEMENT
EXCHANGE OF PAYMENT MESSAGES
34. Payment Items...................................................................
35. Payment Messages............................................................
36. Amount of Payment Messages Sent .................................
37. Timing of Payment Messages ...........................................
880
OBLIGATION SUPPLÉMENTAIRE DE RÈGLEMENT
PLEDGING OF COLLATERAL
30. Collateral Requirements ...................................................
31. Valuation of Collateral .....................................................
32. Revaluation of Collateral..................................................
33. Availability of Collateral ..................................................
22. Avis pendant l’initialisation..............................................
23. Détermination de l’OSR et de la limite de débit net
de tranche 2.......................................................................
24. Majoration des limites de crédit bilatérales ......................
25. Réduction des limites de crédit bilatérales........................
38. Messages de paiement reçus .............................................
39. Messages de paiement de tranche 1 ..................................
40. Messages de paiement de tranche 2 ..................................
41. File d’attente de paiement.................................................
42. Contrepassation interdite ..................................................
884
884
884
885
885
PAIEMENTS DÉFINITIFS AUX BÉNÉFICIAIRES
885
886
886
887
887
888
888
888
888
43. Moment du paiement définitif ..........................................
44. Exceptions ........................................................................
45. Paiement définitif .............................................................
46. Erreur................................................................................
47. Impossibilité de porter au crédit du bénéficiaire...............
48. Obligations et responsabilité du participant destinataire ..
49. Identification du bénéficiaire............................................
50. Droits du bénéficiaire .......................................................
51. Droits de recours...............................................................
885
886
886
887
887
888
888
888
888
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
873
MULTILATERAL NETTING
52. Netting of Payments ......................................................... 889
COMPENSATION MULTILATÉRALE
52. Compensation des paiements............................................ 889
SETTLEMENT OF MULTILATERAL NET POSITIONS
53. Settlement ......................................................................... 889
54. Provision of Liquidity....................................................... 889
55. Finality of Settlement........................................................ 889
RÈGLEMENT DES POSITIONS NETTES MULTILATÉRALES
53. Règlement......................................................................... 889
54. Fourniture de liquidités..................................................... 889
55. Règlement définitif ........................................................... 889
PROCEDURE ON DEFAULT
56. Default of a Participant.....................................................
57. Defaulting Participant.......................................................
58. Remaining Participants.....................................................
59. Debt of the Defaulting Participant to Remaining
Participants .....................................................................
60. Bank of Canada Commitment to Settle Accounts ............
61. Debt of Defaulting Participant to the Bank of Canada .....
PROCÉDURES EN CAS DE DÉFAUT
56. Cas de défaut ................................................. ...................
57. Participant en défaut .........................................................
58. Autres participants............................................................
59. Dette du participant en défaut envers les autres
participants........................................................................
60. Engagement du règlement de la Banque du Canada.........
61. Dette du participant en défaut envers la Banque
du Canada .........................................................................
889
890
890
891
891
891
DECLARATION ON STATUS OF A PARTICIPANT
889
889
890
891
891
891
62. Declaration Made during an LVTS Cycle......................... 891
63. Declaration Made Outside of an LVTS Cycle .................. 892
DÉCLARATION RELATIVE AU STATUT
D’UN PARTICIPANT
62. Déclaration pendant le cycle............................................. 891
63. Déclaration hors cycle ...................................................... 892
NOTICE
64. Form of Notice.................................................................. 892
AVIS
64. Forme de l’avis ................................................................. 892
EMERGENCIES
65. Emergency Condition ....................................................... 892
66. Procedures ........................................................................ 892
CAS D’URGENCE
65. Situation d’urgence........................................................... 892
66. Procédures ........................................................................ 892
COMING INTO FORCE
67. Coming Into Force ............................................................ 892
ENTRÉE EN VIGUEUR
67. Entrée en vigueur.............................................................. 892
BY-LAW NO. 7 RESPECTING THE LARGE
VALUE TRANSFER SYSTEM
RÈGLEMENT ADMINISTRATIF No 7 SUR LE SYSTÈME
DE TRANSFERT DE PAIEMENTS DE GRANDE VALEUR
INTERPRETATION AND APPLICATION
DÉFINITIONS ET APPLICATION
Definitions
Définitions
1. The definitions in this section apply in this by-law, unless
the context otherwise requires.
“additional settlement obligation” or “ASO” means, for each participant, that participant’s obligation, pursuant to section 58, to
advance funds, in the amount calculated in accordance with
sections 26 to 29, to ensure settlement in the event that another
participant is in default as defined in section 56. (obligation
supplémentaire de règlement ou OSR)
“approved payment message” means a payment message that has
passed all applicable risk control tests set out in this by-law.
(message de paiement approuvé)
“bilateral credit limit” means the aggregate value of tranche 2
payment messages that one participant has indicated, at any
time during the LVTS cycle, it is willing to accept from another
participant in excess of the aggregate value of tranche 2 payment messages sent to that other participant by the first participant. (limite de crédit bilatérale)
“branch of account” means, in relation to each payment message,
the branch or office of a financial institution where the amount
of the payment message is to be made available to the payee.
(succursale du compte)
1. Sauf indication contraire du contexte, les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement administratif.
« avance discrétionnaire » Avance consentie à un participant par
la Banque du Canada, autre qu’une avance que celle-ci est tenue de lui consentir aux termes des articles 57, 58 et 60.
(discretionary advance)
« bénéficiaire » À l’égard d’un message de paiement reçu par le
participant destinataire, la personne, y compris ce dernier ou
une autre institution financière, à qui le montant du message de
paiement doit être versé ou au crédit de laquelle il doit être
porté, qu’elle soit ou non le bénéficiaire ultime de ce montant.
(payee)
« compte de règlement » Compte figurant aux livres de la Banque
du Canada par lequel s’effectue le règlement de la position
nette multilatérale d’un participant. (settlement account)
« cycle du STPGV » Période commençant au moment de
l’initialisation du STPGV un jour ouvrable donné et se terminant lors du règlement subséquent, à la Banque du Canada,
des positions nettes multilatérales de tous les participants.
(LVTS cycle)
874
Canada Gazette Part I
“business day” means a day designated in the rules that LVTS is
operational. (jour ouvrable)
“collateral” means any form of security that is designated by the
Bank of Canada, in written communications with the participants, to be acceptable as security for advances of funds by the
Bank of Canada and includes securities of a type designated by
the Bank of Canada as acceptable as collateral for advances
and funds on deposit with the Bank of Canada. (garantie)
“discretionary advance” means an advance made by the Bank of
Canada to a participant, other than an advance that the Bank of
Canada is obligated to provide pursuant to sections 57, 58 and
60. (avance discrétionnaire)
“General Manager” means the General Manager of the Association or, in the absence, incapacity or incompetence of the General Manager, any person authorized by the Board to perform
the duties of the General Manager. (directeur général)
“Large Value Transfer System” or “LVTS” means the funds
transfer system owned and operated by the Association by
which participants may electronically exchange payment messages between themselves and in which the receipt by participants of such payment messages creates payment obligations
that are netted on a multilateral net basis, settled on a multilateral net basis directly on the books of the Bank of Canada and
supported by collateral pledged to the Bank of Canada as security for any advances to enable participants to settle their
payment obligations arising from the system. (système de
transfert de paiements de grande valeur ou STPGV)
“LVTS cycle” means the period of time beginning with the initialization of the LVTS on a business day and ending with the
next settlement at the Bank of Canada of the multilateral net
positions of all participants. (cycle du STPGV)
“maximum ASO” means, for each participant, the largest amount,
calculated in accordance with section 28, that the participant
could be required to pay in any single LVTS cycle by reason of
its additional settlement obligations. (OSR maximale)
“multilateral net position” means, for each participant, at any time
during an LVTS cycle, the value obtained by subtracting
(a) the sum of all approved payment messages sent by the
participant to all other participants during that LVTS cycle,
from
(b) the sum of all approved payment messages sent to the
participant from all other participants during that LVTS cycle. (position nette multilatérale)
“multilateral net tranche 1 position” means, for each participant,
at any time during an LVTS cycle, the value obtained by
subtracting
(a) the sum of all approved payment messages sent by the
participant to all other participants as tranche 1 payment
messages during that LVTS cycle
from
(b) the sum of all approved payment messages sent to the
participant from all other participants as tranche 1 payment
messages during that LVTS cycle. (position nette multilatérale de tranche 1)
“multilateral net tranche 2 position” means, for each participant,
at any time during an LVTS cycle, the value obtained by
subtracting
(a) the sum of all approved payment messages sent by the
participant to all other participants as tranche 2 payment
messages during that LVTS cycle
from
(b) the sum of all approved payment messages sent to the
participant from all other participants as tranche 2 payment
April 18, 1998
« directeur général » Le directeur général de l’Association ou, en
cas d’absence, d’empêchement ou d’incapacité de celui-ci,
toute personne autorisée par le conseil à remplir les fonctions
du directeur général. (General Manager)
« file d’attente de paiement » Mécanisme permettant de stocker
les messages de paiement n’ayant pas subi les contrôles de
limitation du risque applicables, jusqu’à ce qu’ils soient livrés
aux participants destinataires ou retournés aux participants expéditeurs conformément au présent règlement administratif et
aux règles. (payment queue)
« garantie » Toute forme de garantie que la Banque du Canada,
dans ses communications écrites avec les participants, désigne
comme acceptable pour les avances qu’elle consent. La présente définition comprend tout type de garantie que la Banque
du Canada désigne comme acceptable pour les avances et les
fonds déposés auprès d’elle. (collateral)
« jour ouvrable » Jour désigné dans les règles comme jour où le
STPGV est en service. (business day)
« limite de crédit bilatérale » La valeur globale des messages de
paiement de tranche 2 qu’un participant, selon ce qu’il déclare
au cours d’un cycle du STPGV, est disposé à accepter d’un
autre participant en sus de la valeur globale des messages de
paiement de tranche 2 qu’il a transmis à ce dernier. (bilateral
credit limit)
« limite de débit net de tranche 1 » Pour chaque participant — à
l’exception de la Banque du Canada dont la limite de débit net
de tranche 1 est illimitée —, le montant négatif maximal de sa
position nette multilatérale de tranche 1, calculé conformément
à l’article 19. (tranche 1 net debit cap)
« limite de débit net de tranche 2 » Pour chaque participant, le
montant négatif maximal de sa position nette multilatérale de
tranche 2, calculé conformément à l’article 23. (tranche 2 net
debit cap)
« message de paiement » Message électronique qu’un participant
transmet à un autre participant par l’entremise du STPGV, en
la forme prévue aux règles, dans lequel il lui donne l’ordre de
verser une somme déterminée à un bénéficiaire. (payment message)
« message de paiement approuvé » Message de paiement qui a
subi avec succès tous les contrôles de limitation du risque applicables prévus au présent règlement administratif. (approved
payment message)
« message de paiement de tranche 1 » Message de paiement
transmis par un participant et désigné par lui comme assujetti à
sa limite de débit net de tranche 1. (tranche 1 payment
message)
« message de paiement de tranche 2 » Message de paiement
transmis par un participant et désigné par lui comme assujetti
à sa limite de débit net de tranche 2 et à la limite de crédit bilatérale établie pour lui par le participant destinataire. (tranche 2 payment message)
« nantissement » La remise à la Banque du Canada d’une sûreté
en garantie d’avances de fonds consenties par elle aux fins prévues à l’article 30, y compris la remise d’une sûreté sans
dépossession de la garantie. (pledge)
« numéro de confirmation du paiement » Numéro de référence
attribué par le STPGV à un message de paiement qui atteste
qu’il a subi avec succès tous les contrôles de limitation du risque applicables. (payment confirmation reference number)
« obligation supplémentaire de règlement » ou « OSR » Pour
chaque participant, l’obligation aux termes de l’article 58 de
verser des fonds, selon le montant calculé conformément aux
articles 26 à 29, pour assurer le règlement dans l’éventualité du
défaut d’un autre participant aux termes de l’article 56.
(additional settlement obligation or ASO)
Le 18 avril 1998
messages during that LVTS cycle. (position nette multilatérale de tranche 2)
“participant” means the Bank of Canada and each other member
that has been admitted to participate in the LVTS whose status
as a participant has not been revoked in accordance with section 15 and that has not withdrawn in accordance with section 17. (participant)
“payee” means, in relation to a payment message received by a
receiving participant, the person, including the receiving participant or another financial institution, to whom the amount of
the payment message is to be paid or credited, whether or not
that person is the ultimate beneficiary of that amount.
(bénéficiaire)
“payment confirmation reference number” means a number attached by the LVTS to a payment message on passage of the
risk control tests identifying the payment as one that has passed
all risk control tests applicable to that payment. (numéro de
confirmation du paiement)
“payment message” means an electronic message sent through the
LVTS, in the format set out in the rules, from one participant to
another instructing the receiving participant to pay a fixed
amount of money to a payee. (message de paiement)
“payment queue” means the payment message storage mechanism
by which payment messages that have not passed the applicable risk control tests may be stored until such time as the payment messages are delivered to the receiving participants or
returned to the sending participants in accordance with this
by-law and the rules. (file d’attente de paiement)
“pledge” means a grant to the Bank of Canada of a security interest in collateral as security for any advances of funds that the
Bank of Canada may make for the purposes described in section 30 and includes a grant of a security interest in which the
Bank of Canada does not take possession of the collateral.
(nantissement)
“receiving participant” means a participant that receives a
payment message from another participant. (participant
destinataire)
“rules” means the rules made by the Board respecting this by-law.
(règles)
“sending participant” means a participant that sends a payment
message to another participant. (participant expéditeur)
“settlement” means the settlement of a participant’s multilateral
net position as described in section 53. (règlement)
“settlement account” means an account on the books of the Bank
of Canada through which settlement of a participant’s multilateral net position is effected. (compte de règlement)
“system-wide percentage” means the percentage, of not less than
0 and not more than 100 per cent, set out in the rules, that is
used for calculating a participant’s maximum ASO and tranche
2 net debit cap. (pourcentage global)
“tranche 1 net debit cap” means, for each participant, the maximum negative amount, calculated in accordance with section 19, of its multilateral net tranche 1 position, except that the
tranche 1 net debit cap for the Bank of Canada is unlimited.
(limite de débit net de tranche 1)
“tranche 1 payment message” means a payment message sent by a
participant that is designated by that participant to be subject to
its tranche 1 net debit cap. (message de paiement de tranche 1)
“tranche 2 net debit cap” means, for each participant, the maximum negative amount, calculated in accordance with section 23, of its multilateral net tranche 2 position. (limite de
débit net de tranche 2)
Gazette du Canada Partie I
875
« OSR maximale » Pour chaque participant, le montant le plus
élevé, calculé conformément à l’article 28, qu’il pourrait être
tenu de payer pendant un même cycle du STPGV du fait de ses
obligations supplémentaires de règlement. (maximum ASO)
« participant » La Banque du Canada ou tout autre membre qui
est admis à participer au STPGV, dont le statut de participant
n’a pas été révoqué selon l’article 15 ou qui n’a pas mis fin à
sa participation selon l’article 17. (participant)
« participant destinataire » Participant qui reçoit un message de
paiement d’un autre participant. (receiving participant)
« participant expéditeur » Participant qui transmet un message de
paiement à un autre participant. (sending participant)
« position nette multilatérale » Pour chaque participant, à tout moment d’un cycle du STPGV, l’excédent de la somme visée à
l’alinéa b) sur la somme visée à l’alinéa a) :
a) la somme des messages de paiement approuvés qu’il a
transmis à tous les autres participants pendant ce cycle;
b) la somme des messages de paiement approuvés qui lui ont
été transmis par tous les autres participants pendant ce cycle.
(multilateral net position)
« position nette multilatérale de tranche 1 » Pour chaque participant, à tout moment d’un cycle du STPGV, l’excédent de la
somme visée à l’alinéa b) sur la somme visée à l’alinéa a) :
a) la somme des messages de paiement approuvés qu’il a
transmis à tous les autres participants pendant ce cycle en
tant que messages de paiement de tranche 1;
b) la somme des messages de paiement approuvés qui lui ont
été transmis par tous les autres participants pendant ce cycle
en tant que messages de paiement de tranche 1. (multilateral
net tranche 1 position)
« position nette multilatérale de tranche 2 » Pour chaque participant, à tout moment d’un cycle du STPGV, l’excédent de la
somme visée à l’alinéa b) sur la somme visée à l’alinéa a) :
a) la somme des messages de paiement approuvés qu’il a
transmis à tous les autres participants pendant ce cycle en
tant que messages de paiement de tranche 2;
b) la somme des messages de paiement approuvés qui lui ont
été transmis par tous les autres participants pendant ce cycle
en tant que messages de paiement de tranche 2. (multilateral
net tranche 2 position)
« pourcentage global » Le pourcentage fixé dans les règles, d’au
moins 0 % et d’au plus 100 %, servant à calculer l’OSR maximale et la limite de débit net de tranche 2 d’un participant.
(system-wide percentage)
« règlement » Le règlement de la position nette multilatérale d’un
participant effectué selon l’article 53. (settlement)
« règles » Règles établies par le conseil qui ont trait au présent
règlement administratif. (rules)
« succursale du compte » Pour chaque message de paiement, la
succursale ou le bureau d’une institution financière où le montant du message de paiement sera mis à la disposition du bénéficiaire. (branch of account)
« système de transfert de paiements de grande valeur » ou
« STPGV » Système de transfert de fonds appartenant à
l’Association et exploité par elle selon lequel :
a) les participants peuvent faire l’échange de messages de
paiement par voie électronique;
b) la réception par eux de ces messages de paiement crée des
obligations de paiement qui font l’objet d’une compensation
multilatérale et d’un règlement net multilatéral directement
dans les livres de la Banque du Canada et qui entraînent la
remise d’une garantie en nantissement à la Banque du Canada pour les avances destinées à leur permettre de s’acquitter
876
Canada Gazette Part I
“tranche 2 payment message” means a payment message sent by a
participant that is designated by the participant to be subject to
its tranche 2 net debit cap and to the bilateral credit limit established for the sending participant by the receiving participant. (message de paiement de tranche 2)
April 18, 1998
de leurs obligations de paiement dans le cadre du système.
(Large Value Transfer System or LVTS)
Scope and Application
Application
2. (1) This by-law governs clearing and settlement arrangements relating to payments made through the LVTS and the conduct and affairs of all persons in connection with the operation
and administration of the LVTS.
(2) Every participant is bound by and shall comply with the
provisions of this by-law and the rules.
(3) Except as expressly provided in this by-law or the rules,
nothing in this by-law or the rules shall affect or be interpreted so
as to affect the rights or liabilities of any person at law.
(4) Except as expressly provided in this by-law or the rules,
nothing in this by-law or the rules shall be interpreted as imposing, or be deemed to impose, on any participant or on the Association any duty, liability or obligation towards anyone.
(5) At any time when the LVTS is suspended or inoperative,
this by-law shall not apply to any payment made between participants or any action taken, or not taken, by a participant on the
basis of any such payment, unless the payment message has
passed all risk control tests applicable to that payment message as
set out in this by-law.
2. (1) Le présent règlement administratif régit les accords de
compensation et de règlement visant les paiements effectués par
l’entremise du STPGV, ainsi que la conduite et les affaires des
personnes participant à l’exploitation et à l’administration du
STPGV.
(2) Chaque participant est lié par le présent règlement administratif et les règles et est tenu de s’y conformer.
(3) Sauf disposition contraire y figurant, le présent règlement
administratif et les règles n’ont pas pour effet de modifier les
droits et les obligations légales de quiconque.
(4) Sauf disposition contraire y figurant, le présent règlement
administratif et les règles n’ont pas pour effet d’imposer, ni ne
sont réputés imposer, aux participants ou à l’Association quelque
obligation ou responsabilité que ce soit envers quiconque.
(5) Lorsque le STPGV est fermé ou son fonctionnement interrompu, tout paiement échangé par les participants et toute mesure
prise ou omise par eux en raison de ce paiement sont soustraits à
l’application du présent règlement administratif, sauf si le message de paiement a subi avec succès tous les contrôles de limitation du risque applicables qui y sont prévus.
ADMINISTRATION AND OPERATION OF THE LVTS
ADMINISTRATION ET EXPLOITATION DU STPGV
Administration
Administration du STPGV
3. (1) The Association has the responsibility for all matters respecting the management of the day-to-day operations of the
LVTS and the ongoing maintenance of the LVTS.
(2) In carrying out the duties set out in subsection (1), the Association may contract out certain functions including the maintenance of the LVTS computer system and the physical operation
site, but that contracting out does not derogate from the Association’s overall responsibilities to ensure that the LVTS performs
all activities and functions required by this by-law and the rules.
3. (1) L’Association est responsable des questions touchant la
gestion des opérations quotidiennes du STPGV ainsi que de
l’entretien courant de celui-ci.
(2) Dans l’exercice des fonctions mentionnées au paragraphe (1), l’Association peut confier à un sous-traitant l’accomplissement de certaines tâches, notamment l’entretien du système
informatique du STPGV et du site d’exploitation. Elle demeure
toutefois responsable de veiller à ce que le STPGV accomplisse
toutes les activités et fonctions requises par le présent règlement
administratif et les règles.
Access to LVTS Information
Accès aux renseignements du STPGV
4. Access by the participants or the Association to information
relating to the operation of the LVTS and information relating to
the positions of the participants shall be controlled in accordance
with any procedures that may be set out in the rules.
4. L’accès par les participants ou l’Association aux renseignements concernant l’exploitation du STPGV et les positions des
participants est contrôlé conformément aux procédures établies
dans les règles, le cas échéant.
Operation of the LVTS
Exploitation du STPGV
5. (1) The LVTS shall be operational on all business days and
available to all participants whose LVTS status has not been revoked or suspended.
(2) Each participant whose LVTS status has not been revoked
or suspended must be prepared to receive payment messages on
all business days unless the participant is unable, due to technical
difficulties, to successfully connect to the LVTS.
5. (1) Le STPGV est en service tous les jours ouvrables et mis
à la disposition des participants dont le statut de participant n’a
pas été suspendu ni révoqué.
(2) Le participant dont le statut de participant n’a pas été suspendu ni révoqué doit être disposé à recevoir des messages de
paiement tous les jours ouvrables, à moins qu’il ne soit pas en
mesure, à cause de difficultés techniques, de se raccorder au
STPGV.
(3) Le participant qui n’est pas en mesure de se raccorder au
STPGV au début d’un cycle du STPGV peut le faire après le début du cycle en suivant les étapes prévues à l’article 6.
(3) A participant that is not able to connect to the LVTS at the
commencement of any given LVTS cycle may connect to the
LVTS once the LVTS cycle has commenced by complying with
the steps set out in section 6.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
877
Commencement and Initialization of the LVTS Cycle
6. (1) Each LVTS cycle shall commence on notice of the commencement and initialization being given to all participants by the
Association.
(2) Following the notice of commencement and initialization,
there shall be an initialization period during which the following
steps shall be followed, in accordance with any procedures that
may be set out in the rules:
(a) each participant that is active in the LVTS shall indicate to
the Association that it is able to communicate with the LVTS
and ready to participate in the LVTS cycle;
(b) the Association shall advise all participants of which participants have indicated their ability to communicate with the
LVTS and their readiness to participate in the LVTS;
(c) each participant, except the Bank of Canada, shall set its
tranche 1 net debit cap and shall set any bilateral credit limit
that it is willing to establish for each of the other participants;
(d) the Association shall calculate and confirm each participant’s maximum ASO and tranche 2 net debit cap;
(e) each participant, other than the Bank of Canada, shall
pledge collateral to the Bank of Canada in accordance with
section 30 and shall apportion the value of collateral to reflect
its tranche 1 net debit cap and its maximum ASO;
(f) the Bank of Canada shall provide to the Association a
valuation for each participant’s collateral that has been pledged
to the Bank of Canada for LVTS purposes;
(g) the Association shall verify that the value of the collateral
apportioned by a participant for LVTS purposes does not exceed the value of the collateral pledged by the participant to the
Bank of Canada for LVTS purposes; and
(h) any other steps that may be specified in the rules.
Commencement et initialisation du cycle du STPGV
6. (1) Chaque cycle du STPGV commence au moment où
l’Association donne à tous les participants un avis de commencement et d’initialisation.
(2) Cet avis est suivi d’une période d’initialisation comportant
les étapes suivantes, effectuées conformément aux procédures
établies dans les règles, le cas échéant :
a) chaque participant dont le statut est actif signale à l’Association qu’il est en mesure de communiquer avec le STPGV et
prêt à participer au cycle du STPGV;
b) l’Association communique à tous les participants la liste des
participants qui se sont déclarés en mesure de communiquer
avec le STPGV et prêts à participer au cycle du STPGV;
c) chaque participant, à l’exception de la Banque du Canada,
fixe sa limite de débit net de tranche 1 et établit la limite de
crédit bilatérale qu’il consent à fixer pour tout autre participant;
d) l’Association calcule et confirme l’OSR maximale et la limite de débit net de tranche 2 de chaque participant;
e) chaque participant, à l’exception de la Banque du Canada,
remet une garantie en nantissement à la Banque du Canada
conformément à l’article 30 et répartit la valeur de la garantie
de manière à tenir compte de sa limite de débit net de tranche 1
et de son OSR maximale;
f) la Banque du Canada fournit à l’Association une évaluation
de la garantie que chaque participant lui a remise en nantissement aux fins du STPGV;
g) l’Association vérifie que la valeur de la garantie répartie par
un participant aux fins du STPGV ne dépasse pas la valeur de
la garantie qu’il a remise en nantissement à la Banque du Canada aux fins du STPGV;
h) toute autre étape précisée dans les règles, le cas échéant.
Payment Message Exchange Period
7. (1) On completion of the initialization period, the Association shall advise the participants that payment messages may be
sent through the LVTS.
(2) During the payment message exchange period, participants
may send through the LVTS both payment messages that originate from the payment orders of third parties and payment messages that originate with the participants themselves.
(3) The duration of the payment message exchange period is
determined by the General Manager and communicated by the
Association to the participants.
Période d’échange des messages de paiement
7. (1) Une fois la période d’initialisation terminée, l’Association fait savoir aux participants que les messages de paiement
peuvent être transmis par le STPGV.
(2) Pendant la période d’échange des messages de paiement,
les participants peuvent transmettre par le STPGV à la fois les
messages de paiement qui émanent d’ordres de paiement de tiers
et les messages de paiement qui émanent d’eux-mêmes.
(3) Le directeur général fixe la durée de la période d’échange
des messages de paiement et l’Association la communique aux
participants.
Inter-Participant Payment Message Exchange Period
8. On completion of the payment message exchange period,
only payment messages that originate with the participants themselves, rather than with third parties, may be sent through the
LVTS.
Période d’échange des messages de paiement entre participants
8. Une fois la période d’échange des messages de paiement
terminée, seuls les messages de paiement émanant des participants eux-mêmes, et non ceux émanant de tiers, peuvent être
transmis par le STPGV.
Settlement Period
9. On completion of the inter-participant payment message exchange period, participants shall not send any further payment
messages through the LVTS and the Bank of Canada shall commence the process of settling each participant’s multilateral net
position on the books of the Bank of Canada.
Période de règlement
9. Une fois la période d’échange entre participants terminée,
aucun autre message de paiement n’est transmis par eux par le
STPGV, et la Banque du Canada commence le processus de règlement, dans ses livres, de la position nette multilatérale de
chaque participant.
Termination of LVTS Cycle
10. The LVTS cycle is terminated on completion of the settlement of all participants’ multilateral net positions, and the
General Manager shall notify all participants when termination of
the LVTS cycle has occurred.
Fin du cycle du STPGV
10. Le cycle du STPGV se termine au moment où prend fin le
règlement des positions nettes multilatérales des participants; le
directeur général en informe alors tous les participants.
878
Canada Gazette Part I
Exceptions
11. (1) In accordance with section 65, the General Manager
may determine the need to have more than one LVTS cycle
on any business day and shall communicate that fact to all
participants.
(2) An LVTS cycle may not commence unless the preceding
LVTS cycle has terminated.
(3) An LVTS cycle may span more than one business day, and
in that case all payments made during the LVTS cycle retain the
value date as at the commencement of the LVTS cycle.
April 18, 1998
Exceptions
11. (1) Conformément à l’article 65, le directeur général peut
juger utile d’avoir plus d’un cycle du STPGV le même jour ouvrable, auquel cas il en informe tous les participants.
(2) Un cycle du STPGV ne peut commencer avant la fin du
cycle du STPGV précédent.
(3) Un cycle du STPGV peut s’étendre sur plus d’un jour ouvrable, auquel cas tous les paiements effectués pendant ce cycle
conservent la date du commencement du cycle.
Liability of the Association
12. Except in the case of wilful misconduct of the Association,
the Association, its directors and its employees have no liability
whatsoever to any participant or any other person for any loss or
expense suffered, or liability incurred, by that participant or person arising from the Association’s acts or omissions in connection with the LVTS, including, without limitation, a loss resulting
directly or indirectly from
(a) a failure to transmit, send, approve or otherwise process a
payment message or administrative message;
(b) an error caused by the LVTS;
(c) the LVTS’s failure to accurately record a bilateral credit
limit or modification or failure to calculate and accurately record a net debit cap; or
(d) the LVTS’s sending of a payment message in excess of a
bilateral credit limit or an applicable net debit cap.
Responsabilité de l’Association
12. Sauf en cas d’inconduite délibérée de sa part, l’Association
de même que ses administrateurs et employés sont dégagés de
toute responsabilité envers les participants et autres personnes
pour les pertes, le préjudice ou les dépenses occasionnés à ceuxci du fait des actes ou des omissions de l’Association relativement au STPGV, notamment les pertes découlant directement ou
indirectement, selon le cas :
a) du défaut de transmettre, d’envoyer, d’approuver ou de
traiter autrement un message de paiement ou un message
administratif;
b) d’une erreur causée par le STPGV;
c) du défaut du STPGV de consigner correctement une limite
de crédit bilatérale ou une modification, ou de calculer et de
consigner correctement une limite de débit net;
d) de l’envoi par le STPGV d’un message de paiement excédant une limite de crédit bilatérale ou la limite de débit net
applicable.
ACCESS TO THE LVTS
ACCÈS AU STPGV
Participants
Participants
13. Any member may, on completion of any application procedures that may be set out in the rules, become a participant in the
LVTS if that member
(a) has established and maintains a settlement account at the
Bank of Canada and has entered into any agreements that may
be required by the Bank of Canada governing the settlement of
its multilateral net position, the provision by the Bank of Canada of advances for LVTS purposes and the pledging of collateral to secure those advances and any other agreements that the
Bank of Canada may require from time to time;
(b) has met any technical and other requirements that may be
set out in the rules; and
(c) has paid
(i) an admission fee calculated in accordance with the rules,
which admission fee shall be based on the administrative
costs related to its admission as a new participant, and
(ii) to the extent that the member, as a new participant, did
not participate in the financing of the development costs
(including the costs of upgrades), a reasonable share, calculated in accordance with By-law No. 2, of the unamortized
portion of those development costs plus interest as at the
date of its becoming a participant.
13. Tout membre peut, après s’être conformé aux procédures
de demande établies dans les règles, le cas échéant, devenir participant au STPGV s’il répond aux conditions suivantes :
a) il a établi et maintient un compte de règlement à la Banque
du Canada et a conclu les conventions que celle-ci peut exiger,
notamment à l’égard du règlement de sa position nette multilatérale, de l’octroi par elle d’avances aux fins du STPGV et de
la remise en nantissement d’une garantie pour ces avances;
b) il a satisfait aux exigences techniques et autres prévues dans
les règles, le cas échéant;
c) il a versé :
(i) un droit d’admission calculé selon les règles et fondé sur
les frais d’administration entraînés par son admission,
(ii) dans la mesure où il n’a pas participé au financement des
frais de développement, notamment les coûts des améliorations, une part raisonnable, calculée conformément au Règlement administratif no 2, de la fraction non amortie de ces
frais, majorée des intérêts courus à la date du début de sa
participation.
Suspension of Participant Status
Suspension du statut de participant
14. (1) Any participant, except the Bank of Canada, that does
not at all times comply with paragraph 13(a) shall, on notice
being given of that fact by the Bank of Canada to the General
Manager, have its participant status suspended automatically.
14. (1) Tout participant, à l’exception de la Banque du Canada,
qui ne se conforme pas à l’alinéa 13a) voit son statut de participant automatiquement suspendu, sur présentation au directeur
général d’un avis à cet effet de la Banque du Canada.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
879
(2) Le directeur général peut suspendre le statut de tout participant dont il estime qu’il ne répond pas ou ne répond plus à la
condition d’admissibilité énoncée à l’alinéa 13b).
(2) The General Manager may at any time suspend any participant’s status as a participant, if, in the General Manager’s opinion, the participant fails to meet or continue to meet the criteria
for participant eligibility set out in paragraph 13(b).
(3) The General Manager shall, as soon as reasonably practicable, notify all participants of the name of any participant that
has had its participant status suspended.
(3) Le directeur général informe tous les participants, dès que
cela est en pratique possible, du nom du participant dont le statut
a été suspendu.
Revocation of Participant Status
15. (1) The Board may at any time revoke the participant status
of a participant, except the Bank of Canada, if that participant
(a) does not at all times comply with paragraph 13(a); or
(b) in the Board’s opinion, fails to meet or continue to meet the
criteria for participant eligibility set out in paragraph 13(b).
(2) The General Manager shall, as soon as reasonably practicable, notify all participants of the name of any participant that
has had its participant status revoked.
Révocation du statut de participant
15. (1) Le conseil peut révoquer le statut de tout participant, à
l’exception de la Banque du Canada, qui, selon le cas :
a) ne se conforme pas à l’alinéa 13a);
b) de l’avis du conseil, ne répond pas ou ne répond plus à la
condition d’admissibilité énoncée à l’alinéa 13b).
(2) Le directeur général informe tous les participants, dès que
cela est en pratique possible, du nom du participant dont le statut
a été révoqué.
Reinstatement
16. (1) In the event that a participant’s status as a participant is
suspended or revoked, the member may apply to the Association
for reinstatement, in accordance with any procedures that may be
set out in the rules, once the failure leading to the suspension or
revocation has been corrected.
(2) As a condition to reinstatement, a member referred to in
subsection (1) shall be required to pay an admission fee calculated in accordance with paragraph 13(c).
Rétablissement du statut
16. (1) Le membre dont le statut de participant a été suspendu
ou révoqué peut demander à l’Association de le rétablir, conformément aux procédures établies dans les règles, le cas échéant,
une fois qu’il a remédié au défaut qui a entraîné la suspension ou
la révocation.
(2) Le rétablissement du statut de participant est subordonné au
paiement du droit d’admission calculé conformément à l’alinéa 13c).
Withdrawal of Participant
17. (1) Any participant may withdraw from participation in the
LVTS after notifying the General Manager of its intention to
withdraw and paying all expenses associated with its participation
in the LVTS that may be specified in the rules.
(2) If a participant’s notice of its intention to withdraw from
participation occurs during an LVTS cycle, the withdrawal does
not take effect before the termination of that LVTS cycle.
Retrait d’un participant
17. (1) Tout participant peut mettre fin à sa participation au
STPGV après avoir avisé le directeur général de son intention et
acquitté les frais de participation au STPGV prévus dans les règles, le cas échéant.
(2) Dans le cas où l’avis d’intention est donné pendant un cycle
du STPGV, le retrait du participant ne prend effet qu’à la fin du
cycle.
Survival of Rights and Obligations
18. (1) In the event that a participant’s status as a participant is
suspended or revoked, any payment liabilities and obligations of
that participant pursuant to this by-law and any payment rights
and entitlements of that participant pursuant to this by-law survive the suspension or revocation as if the participant were still a
participant.
(2) Any rights or obligations that, in accordance with subsection (1), survive the suspension or revocation of a participant
shall be settled for pursuant to this by-law as if that participant
were still a participant.
Maintien des droits et obligations
18. (1) En cas de suspension ou de révocation du statut d’un
participant, ses responsabilités et obligations de paiement et ses
droits en matière de paiement en vertu du présent règlement administratif sont maintenus comme s’il était encore participant.
(2) Les droits et les obligations qui sont maintenus lors de la
suspension ou de la révocation d’un participant sont réglés conformément au présent règlement administratif comme si celui-ci
était encore participant.
ESTABLISHMENT OF TRANCHE 1 NET DEBIT CAP
ÉTABLISSEMENT DE LA LIMITE DE DÉBIT NET DE TRANCHE 1
Tranche 1 Net Debit Cap
Limite de débit net de tranche 1
19. (1) Each participant, with the exception of the Bank of
Canada, shall, during the initialization period of each LVTS
cycle, set its own tranche 1 net debit cap, failing which its
tranche 1 net debit cap is set at zero for the LVTS cycle then
commencing.
(2) The absolute value of each participant’s tranche 1 net debit
cap is an amount equal to the value of the collateral, as determined by the Bank of Canada in accordance with section 31, apportioned in support of its tranche 1 payment messages for the
LVTS cycle.
19. (1) Chaque participant, à l’exception de la Banque du
Canada, fixe sa limite de débit net de tranche 1 pendant la période
d’initialisation d’un cycle du STPGV, à défaut de quoi cette limite est égale à zéro pour ce cycle.
(2) La valeur absolue de la limite de débit net de tranche 1 de
chaque participant est égale à la valeur de la garantie déterminée
par la Banque du Canada conformément à l’article 31, répartie
pour couvrir ses messages de paiement de tranche 1 pour le cycle
du STPGV.
880
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
Increase of Tranche 1 Net Debit Cap
Majoration de la limite de débit net de tranche 1
20. In accordance with any procedures that may be set out in
the rules, a participant may at any time during an LVTS cycle
increase its tranche 1 net debit cap by
(a) subject to subsection 25(2), apportioning additional collateral that has been pledged to the Bank of Canada for LVTS
purposes to reflect the increased tranche 1 net debit cap; or
(b) pledging additional collateral to the Bank of Canada for
LVTS purposes, subject to valuation by the Bank of Canada in
accordance with section 31, and apportioning the value of that
additional collateral to reflect the increased tranche 1 net debit
cap.
20. Conformément aux procédures établies dans les règles, le
cas échéant, le participant peut, au cours d’un cycle du STPGV,
majorer sa limite de débit net de tranche 1 :
a) soit, sous réserve du paragraphe 25(2), en répartissant la valeur de la garantie supplémentaire remise en nantissement à la
Banque du Canada aux fins du STPGV de manière à tenir
compte de cette majoration;
b) soit en remettant en nantissement à la Banque du Canada
une garantie supplémentaire aux fins du STPGV, sous réserve
de l’évaluation de la Banque du Canada prévue à l’article 31, et
en répartissant la valeur de cette garantie supplémentaire de
manière à tenir compte de cette majoration.
Decrease of Tranche 1 Net Debit Cap
Réduction de la limite de débit net de tranche 1
21. (1) In accordance with any procedures that may be set out
in the rules, a participant may at any time during an LVTS cycle
reduce its tranche 1 net debit cap by changing the apportionment
of its collateral pledged to the Bank of Canada to reflect the decreased tranche 1 net debit cap.
(2) Where a participant’s multilateral net tranche 1 position is
negative, the value of the collateral apportioned by the participant
under subsection (1) to reflect its tranche 1 net debit cap may not
be reduced below the absolute value of that negative multilateral
net tranche 1 position.
21. (1) Conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant, le participant peut, au cours d’un cycle du STPGV,
réduire sa limite de débit net de tranche 1 en modifiant en conséquence la répartition de la valeur de la garantie remise en nantissement à la Banque du Canada.
(2) Dans le cas où la position nette multilatérale de tranche 1
du participant est négative, la valeur de la garantie répartie par lui
en application du paragraphe (1) ne peut être réduite en deçà de la
valeur absolue de cette position.
ESTABLISHMENT OF BILATERAL CREDIT LIMITS
ÉTABLISSEMENT DES LIMITES DE CRÉDIT BILATÉRALES
Notice During Initialization
22. (1) During the initialization period of each LVTS cycle,
each participant, other than the Bank of Canada, shall, in accordance with any procedures that may be set out in the rules, set the
amount of any bilateral credit limits it is willing to establish for
any of the other participants.
(2) Any bilateral credit limits that are not set by a participant
are deemed to be set at zero.
(3) A bilateral credit limit shall be established by the Bank of
Canada for each of the other participants.
(4) The bilateral credit limits established by the Bank of Canada are calculated during the initialization period of each LVTS
cycle by applying a mathematical function, to be established from
time to time by the Bank of Canada, to the other bilateral credit
limits established for each participant.
Avis pendant l’initialisation
22. (1) Pendant la période d’initialisation d’un cycle du
STPGV, chaque participant, à l’exception de la Banque du Canada, établit, conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant, le montant de la limite de crédit bilatérale qu’il
consent à établir pour tout autre participant.
(2) Les limites de crédit bilatérales qu’un participant n’établit
pas sont réputées être égales à zéro.
(3) La Banque du Canada établit une limite de crédit bilatérale
pour chacun des autres participants.
(4) Les limites de crédit bilatérales établies par la Banque du
Canada sont calculées pendant la période d’initialisation d’un
cycle du STPGV par application d’une fonction mathématique,
déterminée par elle, aux autres limites de crédit bilatérales établies pour chaque participant.
Determination of ASO and Tranche 2 Net Debit Cap
Détermination de l’OSR et de la limite de débit net de tranche 2
23. (1) After each participant has established any bilateral
credit limits for any of the other participants and the bilateral
credit limits to be established by the Bank of Canada have been
calculated, the Association shall calculate the maximum ASO of
each participant and the tranche 2 net debit cap of each participant and give notice of those calculations to the participant.
(2) The Association shall also give notice to each participant of
the amount of any bilateral credit limits that have been established for it.
(3) The tranche 2 net debit cap of a participant equals the product of the sum of the bilateral credit limits established for the
participant by each of the other participants, multiplied by the
system-wide percentage.
23. (1) Après que chaque participant a établi les limites de
crédit bilatérales pour les autres participants et que les limites de
crédit bilatérales à établir par la Banque du Canada ont été calculées, l’Association calcule l’OSR maximale et la limite de débit
net de tranche 2 de chaque participant et en avise celui-ci.
(2) L’Association avise également chaque participant du montant des limites de crédit bilatérales qui ont été établies pour lui.
(3) La limite de débit net de tranche 2 d’un participant est égale
au produit de la multiplication de la somme des limites de crédit
bilatérales établies pour lui par les autres participants par le pourcentage global.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
881
Increase of Bilateral Credit Limits
Majoration des limites de crédit bilatérales
24. (1) In accordance with any procedures that may be set out
in the rules, a participant may, at any time during an LVTS cycle,
increase any of the bilateral credit limits it has established by
notifying the Association of such a change.
(2) If because of any increase referred to in subsection (1) there
is any corresponding increase in the participant’s maximum ASO,
the participant shall
(a) subject to section 21, apportion the value of additional collateral that has been pledged to the Bank of Canada for LVTS
purposes to cover any such corresponding increase in its
maximum ASO; or
(b) pledge additional collateral to the Bank of Canada for
LVTS purposes, subject to valuation by the Bank of Canada in
accordance with section 31, and apportion the value of that
collateral to cover any such corresponding increase in the participant’s maximum ASO.
(3) On acceptance by the Association of any increase in a bilateral credit limit effected by a participant under subsection (1), the
relevant bilateral credit limits established by the Bank of Canada,
any corresponding increase in the participant’s maximum ASO
and any resulting increase in any participant’s tranche 2 net debit
cap shall be recalculated accordingly.
(4) The Association shall give notice to each participant of any
increase in any bilateral credit limit established for that participant and of any increase in that participant’s tranche 2 net debit
cap.
24. (1) Conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant, un participant peut, au cours d’un cycle du
STPGV, majorer toute limite de crédit bilatérale qu’il a établie, en
informant l’Association de la majoration.
(2) Si la majoration visée au paragraphe (1) entraîne une majoration de son OSR maximale, le participant prend l’une des mesures suivantes :
a) sous réserve de l’article 21, il répartit la valeur de la garantie
supplémentaire remise en nantissement à la Banque du Canada
aux fins du STPGV de manière à tenir compte de la majoration
de son OSR maximale;
b) il remet en nantissement à la Banque du Canada une garantie
supplémentaire aux fins du STPGV, sous réserve de l’évaluation de la Banque du Canada prévue à l’article 31, et répartit
la valeur de cette garantie de manière à tenir compte de la majoration de son OSR maximale.
(3) Sur acceptation par l’Association de la majoration visée au
paragraphe (1), les limites de crédit bilatérales pertinentes établies
par la Banque du Canada, la majoration correspondante de l’OSR
maximale du participant ainsi que la majoration consécutive de sa
limite de débit net de tranche 2 font l’objet d’un nouveau calcul.
(4) L’Association avise chaque participant de la majoration de
toute limite de crédit bilatérale établie pour lui et de la majoration
de sa limite de débit net de tranche 2, le cas échéant.
Reduction of Bilateral Credit Limits
Réduction des limites de crédit bilatérales
25. (1) In accordance with any procedures that may be set out
in the rules, a participant may at any time, without prior notice to
any other participant, reduce any of the bilateral credit limits that
it has established.
(2) The maximum ASO and corresponding apportionment of
collateral value of a participant who reduces any bilateral credit
limit under subsection (1) shall not be reduced until the LVTS
cycle has terminated.
(3) On notice being given by a participant to the Association of
any decrease in any of the bilateral credit limits it has established,
the bilateral credit limits established by the Bank of Canada and
any resulting decrease in any participant’s tranche 2 net debit cap
shall be recalculated accordingly.
(4) The Association shall give notice to each participant of any
decrease in any bilateral credit limit established for that participant and of any decrease in that participant’s tranche 2 net debit
cap.
25. (1) Conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant, un participant peut, sans avis préalable aux autres
participants, réduire les limites de crédit bilatérales qu’il a
établies.
(2) L’OSR maximale du participant qui a réduit les limites de
crédit bilatérales conformément au paragraphe (1) et la répartition
correspondante de la valeur de la garantie ne peuvent être réduites
qu’après la fin du cycle du STPGV.
(3) Sur présentation à l’Association d’un avis du participant
l’informant de la réduction des limites de crédit bilatérales qu’il a
établies, les limites de crédit bilatérales établies par la Banque du
Canada et la réduction consécutive de la limite de débit net de
tranche 2 des participants font l’objet d’un nouveau calcul.
(4) L’Association avise chaque participant de la réduction de
toute limite de crédit bilatérale établie pour lui et de la majoration
de sa limite de débit net de tranche 2.
ADDITIONAL SETTLEMENT OBLIGATION
OBLIGATION SUPPLÉMENTAIRE DE RÈGLEMENT
Assumption of ASO
Prise en charge de l’OSR
26. (1) The Association shall, in accordance with section 27,
calculate an ASO for each participant that has established a bilateral credit limit in favour of a defaulting participant during an
LVTS cycle.
(2) An ASO referred to in subsection (1) is calculated by the
Association for any participant, including a participant that is
itself in default under section 56.
26. (1) L’Association calcule, conformément à l’article 27, une
OSR pour chaque participant qui a établi une limite de crédit
bilatérale pour un participant qui se trouve en défaut pendant un
cycle du STPGV.
(2) L’Association calcule l’OSR pour le participant même si
celui-ci est lui-même en défaut aux termes de l’article 56.
Calculation of ASO
Calcul de l’OSR
27. Subject to sections 28 and 29, the amount of a participant’s
ASO is equal to the product obtained when
27. Sous réserve des articles 28 et 29, le montant de l’OSR
d’un participant — le « participant visé » — est égal au produit
882
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
(a) the portion of the absolute value of a defaulting participant’s negative multilateral net position, if any, that exceeds
the sum of the amount of the defaulting participant’s collateral
pledged to the Bank of Canada in accordance with section 30
and the amount of any funds in the participant’s settlement
account
is multiplied by
(b) a fraction, the numerator of which is the largest bilateral
credit limit established by the participant for the defaulting
participant during the LVTS cycle, and the denominator of
which is the sum of the largest bilateral credit limits established by each of the participants for the defaulting participant
at any time during the LVTS cycle.
de la multiplication de l’excédent prévu à l’alinéa a) par la fraction visée à l’alinéa b) :
a) l’excédent de la valeur absolue de la position nette multilatérale négative du participant en défaut, le cas échéant, sur la
somme du montant de la garantie remise par celui-ci en nantissement à la Banque du Canada conformément à l’article 30 et
du montant des fonds qui se trouvent dans le compte de règlement du participant visé;
Maximum ASO
OSR maximale
28. The amount of a participant’s maximum ASO is equal to
the product of the largest bilateral credit limit established by that
participant for any other participant, during the LVTS cycle, multiplied by the system-wide percentage.
28. Le montant de l’OSR maximale d’un participant est égal au
produit de la multiplication de la limite de crédit bilatérale la plus
élevée établie par lui pour tout autre participant pendant le cycle
du STPGV par le pourcentage global.
ASO in Multiple Default Situation
OSR en cas de défaut de plus d’un participant
29. (1) If two or more participants are in default under section 56, the amount of a participant’s ASOs, whether or not that
participant is itself in default, shall be calculated as set out in section 27 for each of the participants in default.
(2) The total ASOs payable by each participant shall be the
sum of the ASOs calculated with respect to each defaulting
participant.
(3) If the sum of a participant’s ASOs exceeds its maximum
ASO, the participant’s ASO with respect to each of the defaulting
participants shall be reduced on a pro-rated basis based on the
relative amounts of those ASOs, such that the sum of a participant’s ASOs does not exceed the participant’s maximum ASO.
29. (1) Si plus d’un participant est en défaut aux termes de
l’article 56, le montant de l’OSR d’un participant, qu’il soit luimême en défaut ou non, est calculé conformément à l’article 27
pour chaque participant en défaut.
(2) Le total des OSR payables par chaque participant correspond à la somme des OSR calculées pour chaque participant en
défaut.
(3) Si le total des OSR d’un participant dépasse son OSR
maximale, l’OSR de celui-ci à l’égard de chaque participant en
défaut est réduite proportionnellement aux montants respectifs de
ces OSR, de manière que le total des OSR d’un participant ne
dépasse pas son OSR maximale.
PLEDGING OF COLLATERAL
REMISE DE LA GARANTIE EN NANTISSEMENT
Collateral Requirements
Exigences de la garantie
30. (1) Each participant, with the exception of the Bank of
Canada, shall pledge collateral to the Bank of Canada as security
for any advance that the Bank of Canada may make to that participant to enable the settlement of the participant’s negative
multilateral net position, if any, to occur or to enable that participant to meet its ASOs.
(2) The value of the collateral referred to in subsection (1), determined by the Bank of Canada under section 31, must be at
least equal to the sum of the participant’s maximum ASO and the
absolute value of its tranche 1 net debit cap for the LVTS cycle.
(3) During the initialization period of each LVTS cycle, each
participant shall confirm the apportionment of the collateral between its tranche 1 net debit cap and its maximum ASO in accordance with any procedures that may be set out in the rules.
30. (1) Chaque participant, à l’exception de la Banque du Canada, remet une garantie en nantissement à la Banque du Canada
pour toute avance consentie par elle que celle-ci lui consent pour
permettre le règlement de sa position nette multilatérale négative,
le cas échéant, ou pour lui permettre de s’acquitter de ses OSR.
b) une fraction dont le numérateur est la limite de crédit bilatérale la plus élevée établie par le participant visé pour le participant en défaut pendant le cycle du STPGV et dont le dénominateur est la somme des limites de crédit bilatérales les plus
élevées établies par chacun des participants pour le participant
en défaut pendant le cycle du STPGV.
(2) La valeur de cette garantie, déterminée par la Banque du
Canada conformément à l’article 31, est au moins égale à la
somme de l’OSR maximale du participant et de la valeur absolue
de sa limite de débit net de tranche 1 pour le cycle du STPGV.
(3) Pendant la période d’initialisation d’un cycle du STPGV,
chaque participant confirme la répartition de la valeur de cette
garantie entre sa limite de débit net de tranche 1 et son OSR
maximale conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant.
Valuation of Collateral
Évaluation de la garantie
31. (1) Any collateral pledged by a participant for LVTS purposes during the initialization period of an LVTS cycle is subject
to valuation by the Bank of Canada during that period.
31. (1) Toute garantie qu’un participant remet en nantissement
aux fins du STPGV pendant la période d’initialisation d’un cycle
du STPGV est évaluée par la Banque du Canada au cours de cette
période.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
883
(2) Any additional collateral pledged by a participant for LVTS
purposes at any time during an LVTS cycle pursuant to section 20
or 24 is subject to valuation by the Bank of Canada at the time the
pledge is made.
(3) If, on valuation of the collateral by the Bank of Canada
during the initialization period, the value assigned by the Bank of
Canada to the collateral pledged is less than the value apportioned
by the participant to cover its tranche 1 net debit cap and maximum ASO, the absolute value of the participant’s tranche 1 net
debit cap shall be reduced by an amount equal to the difference.
(4) If the absolute value of the participant’s tranche 1 net debit
cap is reduced to zero and the value assigned by the Bank of
Canada to the collateral is less than the participant’s maximum
ASO, the bilateral credit limits established by the participant shall
be reduced, in accordance with any procedures that may be set
out in the rules, so that its maximum ASO is not greater than the
value assigned to the collateral by the Bank of Canada.
(2) Toute garantie supplémentaire qu’un participant remet en
nantissement aux fins du STPGV au cours d’un cycle du STPGV
conformément aux articles 20 ou 24 est évaluée par la Banque du
Canada au moment de sa remise.
(3) Si, après évaluation de la garantie par la Banque du Canada
selon le paragraphe (1), la valeur attribuée à celle-ci est inférieure
à la valeur attribuée par le participant pour tenir compte de sa
limite de débit net de tranche 1 et de son OSR maximale, la valeur absolue de la limite de débit net de tranche 1 du participant
est réduite d’un montant égal à cette différence.
(4) Si la valeur absolue de la limite de débit net de tranche 1 du
participant est réduite à zéro et que la valeur attribuée à la garantie par la Banque du Canada est inférieure à l’OSR maximale du
participant, les limites de crédit bilatérales établies par celui-ci
sont réduites, conformément aux procédures établies dans les
règles, le cas échéant, de manière que son OSR maximale ne
dépasse pas la valeur attribuée à la garantie par la Banque du
Canada.
Revaluation of Collateral
Réévaluation de la garantie
32. (1) The Bank of Canada may revalue the collateral pledged
by a participant to the Bank of Canada for LVTS purposes at any
time during an LVTS cycle.
(2) If the revaluation results in a decrease in the value assigned
by the Bank of Canada to the collateral such that the value of the
collateral is less than the sum of the participant’s maximum ASO
and the absolute value of its tranche 1 net debit cap, the Bank of
Canada shall notify the General Manager who in turn shall notify
the participant of that fact.
(3) The participant referred to in subsection (2) shall, within a
time limit specified by the Bank of Canada, pledge additional
collateral as required to raise the amount of collateral to an
amount at least equal to the sum of the participant’s maximum
ASO and the absolute value of its tranche 1 net debit cap.
32. (1) La Banque du Canada peut réévaluer la garantie qu’un
participant lui remet en nantissement aux fins du STPGV au
cours d’un cycle du STPGV.
(2) Si la Banque du Canada réévalue à la baisse la garantie de
sorte que la valeur qu’elle lui attribue est inférieure à la somme
de l’OSR maximale du participant et de la valeur absolue de sa
limite de débit net de tranche 1, elle en informe le directeur général qui en avise le participant.
(4) If the participant does not pledge the required additional
collateral referred to in subsection (3), the participant’s tranche 1
net debit cap shall, despite subsection 21(2), be reduced by an
amount equal to the amount by which the new value assigned
by the Bank of Canada to the collateral is less than the sum of
the participant’s maximum ASO and the absolute value of its
tranche 1 net debit cap.
(3) Le participant qui reçoit l’avis visé au paragraphe (2) remet
en nantissement, dans le délai précisé par la Banque du Canada,
la garantie supplémentaire nécessaire pour porter le montant de la
garantie à un montant au moins égal à la somme de son OSR
maximale et de la valeur absolue de sa limite de débit net de
tranche 1.
(4) Si le participant ne remet pas en nantissement la garantie
supplémentaire visée au paragraphe (3), sa limite de débit net de
tranche 1 est, malgré le paragraphe 21(2), réduite d’un montant
égal à la différence entre la somme de son OSR maximale et de la
valeur absolue de sa limite de débit net de tranche 1, et la nouvelle valeur attribuée à la garantie par la Banque du Canada.
Availability of Collateral
Disponibilité de la garantie
33. (1) Collateral pledged to the Bank of Canada for LVTS
purposes that has been apportioned as required for an LVTS cycle
is not available to the participant for any other purpose until the
termination of that LVTS cycle.
(2) If the value of the participant’s collateral pledged exceeds
the sum of the participant’s maximum ASO and the absolute
value of its tranche 1 net debit cap, the participant shall, on request for a release being made to the Bank of Canada, obtain a
release of the excess collateral from the pledge.
33. (1) Le participant qui a remis une garantie en nantissement
à la Banque du Canada aux fins du STPGV, dont la valeur a été
dûment répartie pour un cycle du STPGV, ne peut s’en servir à
d’autres fins avant la fin de ce cycle.
(2) Si la valeur de la garantie remise en nantissement par le
participant dépasse la somme de son OSR maximale et de la valeur absolue de sa limite de débit net de tranche 1, celui-ci obtient, sur présentation d’une demande de libération à la Banque
du Canada, la libération de la garantie excédentaire remise en
nantissement.
(3) Une fois le cycle du STPGV terminé, la Banque du Canada
libère la garantie sur réception d’une demande du participant à cet
effet, à moins que la garantie ne soit exigée pour des avances
qu’elle a consenties pour permettre le règlement de la position
nette multilatérale négative du participant, le cas échéant, ou pour
permettre à celui-ci de s’acquitter de son OSR pour ce cycle.
(3) On the termination of the LVTS cycle, the Bank of Canada
shall, on request for a release being made by the participant to the
Bank of Canada, release the collateral from the pledge unless the
collateral is required as security for advances made by the Bank
of Canada to enable the settlement of the participant’s negative
multilateral net position, if any, to occur or to enable that participant to meet its ASO for that LVTS cycle.
884
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
EXCHANGE OF PAYMENT MESSAGES
ÉCHANGE DE MESSAGES DE PAIEMENT
Payment Items
Instruments de paiement
34. Payment messages are approved as a class of payment
items.
34. Les messages de paiement sont approuvés à titre d’instruments de paiement.
Payment Messages
Messages de paiement
35. Each participant may, in accordance with any procedures
that may be set out in the rules, send a tranche 1 payment message or a tranche 2 payment message to any other participant.
35. Chaque participant peut, conformément aux procédures
établies dans les règles, le cas échéant, transmettre à un autre
participant un message de paiement de tranche 1 ou un message
de paiement de tranche 2.
Amount of Payment Messages Sent
Montant des messages de paiement
36. Unless otherwise specified in the rules, there is no minimum or maximum dollar amount for any payment message sent
through the LVTS.
36. Sauf disposition contraire des règles, les messages de
paiement transmis par le STPGV ne sont assujettis à aucun montant minimal ou maximal.
Timing of Payment Messages
Échéancier des messages de paiement
37. Subject to any statutory or regulatory constraints, each participant shall ensure that certain percentages of the total value or
volume of payment messages that it is sending to other participants during any LVTS cycle are sent by certain stated times that
may be set out in the rules.
37. Sous réserve des contraintes prévues par les lois ou les règlements, chaque participant veille à ce que des pourcentages
déterminés de la valeur totale ou du volume total des messages de
paiement qu’il envoie aux autres participants pendant un cycle du
STPGV soient envoyés avant les heures précisées dans les règles,
le cas échéant.
CLEARING OF PAYMENT MESSAGES
COMPENSATION DES MESSAGES DE PAIEMENT
Payment Messages Received
Messages de paiement reçus
38. (1) For the purposes of section 52, a payment message sent
through the LVTS is deemed received by the receiving participant
when the payment message has passed all risk control tests applicable to that payment message that are set out in this by-law.
38. (1) Pour l’application de l’article 52, un message de paiement transmis par le STPGV est réputé reçu par le participant
destinataire une fois qu’il a subi avec succès tous les contrôles de
limitation du risque applicables prévus dans le présent règlement
administratif.
(2) La réception présumée d’un message de paiement par le
participant destinataire oblige dès lors le participant expéditeur à
verser à ce dernier le montant du message de paiement.
(2) The deemed receipt of a payment message by the receiving
participant immediately creates an obligation of the sending participant to pay the receiving participant the amount of the payment message.
(3) The payment obligation of the sending participant referred
to in subsection (2) is an obligation of the participant as principal
for its own account, regardless of whether the participant is
sending the payment at the request of a customer, and the corresponding right of the receiving participant to payment is a right of
that participant as principal for its own account, regardless of
whether the payment is received for the purpose of making payment to a payee other than that participant.
(3) L’obligation de paiement prévue au paragraphe (2) est une
obligation en propre du participant expéditeur, indépendamment
du fait qu’il transmet le paiement à la demande d’un client; le
droit correspondant du participant destinataire de recevoir le
paiement est un droit en propre de celui-ci, indépendamment du
fait qu’il reçoit le paiement en vue d’en verser le montant à un
bénéficiaire autre que lui.
Tranche 1 Payment Messages
Messages de paiement de tranche 1
39. (1) A tranche 1 payment message is considered to pass the
risk control tests for tranche 1 payment messages if the sending
participant’s multilateral net tranche 1 position determined after
the inclusion of the amount of the payment message is not less
than the maximum permissible negative amount of the sending
participant’s multilateral net tranche 1 position as determined by
its tranche 1 net debit cap.
(2) If a tranche 1 payment message does not pass the risk
control tests for tranche 1 payment messages, the payment message is, subject to any conditions that may be set out in the
rules, placed in the payment queue or returned to the sending
participant.
39. (1) Un message de paiement de tranche 1 est considéré
comme ayant subi avec succès les contrôles de limitation du risque applicables si la position nette multilatérale de tranche 1 du
participant expéditeur, déterminée après inclusion du montant du
message de paiement, n’est pas inférieure au montant négatif
admissible maximal de sa position nette multilatérale de tranche 1, déterminé par sa limite de débit net de tranche 1.
(2) Si un message de paiement de tranche 1 ne subit pas avec
succès les contrôles de limitation du risque applicables, le message de paiement est ajouté à la file d’attente de paiement ou retourné au participant expéditeur, sous réserve des conditions prévues dans les règles, le cas échéant.
Tranche 2 Payment Messages
Messages de paiement de tranche 2
40. (1) A tranche 2 payment message is considered to pass the
risk control tests for tranche 2 payment messages if
(a) after the inclusion of the amount of the payment message in
40. (1) Un message de paiement de tranche 2 est considéré
comme ayant subi avec succès les contrôles de limitation du
risque applicables si :
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
885
the calculation of the bilateral position between the sending
participant and the receiving participant, the bilateral credit
limit established for the sending participant by the receiving
participant is not exceeded; and
(b) after the inclusion of the amount of the payment message in
the calculation of the multilateral net tranche 2 position of the
sending participant, the multilateral net tranche 2 position of
the sending participant is not less than the maximum permissible negative amount of the sending participant’s multilateral
net tranche 2 position as determined by its tranche 2 net debit
cap.
(2) If a tranche 2 payment message does not pass the risk control tests for tranche 2 payment messages, the payment message
is, subject to any conditions that may be set out in the rules,
placed in the payment queue or returned to the sending
participant.
a) après inclusion du montant du message de paiement dans
le calcul de la position bilatérale entre le participant expéditeur
et le participant destinataire, la limite de crédit bilatérale que
ce dernier a établie pour le participant expéditeur n’est pas
dépassée;
b) après inclusion du montant du message de paiement dans le
calcul de la position nette multilatérale de tranche 2 du participant expéditeur, sa position nette multilatérale de tranche 2
n’est pas inférieure au montant négatif admissible maximal de
sa position nette multilatérale de tranche 2, déterminé par sa
limite de débit net de tranche 2.
(2) Si un message de paiement de tranche 2 ne subit pas avec
succès les contrôles de limitation du risque applicables, le message de paiement est ajouté à la file d’attente de paiement ou retourné au participant expéditeur, sous réserve des conditions prévues dans les règles, le cas échéant.
Payment Queue
File d’attente de paiement
41. A payment message that is transferred to the payment
queue is managed as may be specified in the rules.
41. Tout message de paiement qui est ajouté à la file d’attente
de paiement est géré de la manière prévue dans les règles, le cas
échéant.
No Reversal of Transaction
Contrepassation interdite
42. No adjustment, reversal or unwinding of any approved
payment message may be made under any circumstances.
42. Le rajustement, la contrepassation ou le débouclement d’un
message de paiement approuvé sont interdits, quelles que soient
les circonstances.
FINALITY OF PAYMENT TO PAYEES
PAIEMENTS DÉFINITIFS AUX BÉNÉFICIAIRES
Timing of Payments to Payees
Moment du paiement définitif
43. (1) On actual receipt by a receiving participant of a payment message, the receiving participant shall make the amount of
the payment message finally and irrevocably available to the
payee on the earlier of
(a) the end of the LVTS cycle, and
(b) a reasonable request by the payee being made to the receiving participant for the amount of the payment message.
(2) In making the amount of a payment message available to a
payee in accordance with subsection (1), a receiving participant shall, if the payee so requests, provide the payee with the
payment confirmation reference number for the amount being
made available.
(3) The absence of a request for the payment confirmation reference number in no way affects a receiving participant’s obligation under subsection (1) to make the amount of the payment
message finally and irrevocably available.
43. (1) Sur réception effective d’un message de paiement, le
participant destinataire en met le montant à la disposition du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable, à la première des
éventualités suivantes à survenir :
a) la fin du cycle du STPGV;
b) dès que le bénéficiaire lui réclame ce montant par présentation d’une demande raisonnable en ce sens.
(2) Au moment de mettre le montant d’un message de paiement
à la disposition d’un bénéficiaire conformément au paragraphe (1), le participant destinataire fournit à celui-ci, sur demande,
le numéro de confirmation du paiement de ce montant.
(4) Before the actual receipt of a payment message, a receiving
participant shall not make the amount of the payment message
available to the payee as the completion of a payment sent
through the LVTS.
(5) If a receiving participant makes the amount of a payment
message available to the payee before the actual receipt of the
payment message, that amount is deemed to be finally and irrevocably available if
(a) the payee requests a payment confirmation reference number; and
(b) the receiving participant provides the payee with the
amount of the payment as well as with a number that it represents as being the payment confirmation reference number.
(3) L’absence d’une demande de numéro de confirmation du
paiement ne modifie aucunement l’obligation du participant destinataire, prévue au paragraphe (1), de mettre le montant du message de paiement à la disposition du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable.
(4) Avant la réception effective d’un message de paiement, le
participant destinataire ne peut en mettre le montant à la disposition du bénéficiaire en tant que dernier élément d’un paiement
transmis par le STPGV.
(5) Si le participant destinataire met le montant d’un message
de paiement à la disposition du bénéficiaire avant d’avoir effectivement reçu le message de paiement, ce montant est réputé être
mis à la disposition du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable si les conditions suivantes sont réunies :
a) le bénéficiaire demande le numéro de confirmation du
paiement;
b) le participant destinataire donne au bénéficiaire le montant
du paiement ainsi qu’un numéro qu’il présente comme le numéro de confirmation du paiement.
886
Canada Gazette Part I
Exceptions
April 18, 1998
Exceptions
44. (1) Despite the requirements of section 43,
(a) if, in the receiving participant’s relationship with the payee
at the time the funds are to be made available, action is usually
taken by the branch of account in order for the funds to be
made available to the payee and either the branch of account is
closed on the day the payment message is received by the participant or the payment message is received by the participant
within an amount of time, as may be set out in the rules, prior
to the close of business of the branch of account for the business day, the receiving participant may make the amount of the
payment message finally and irrevocably available to the payee
after the end of the LVTS cycle but in any event not later than
the beginning of the next day that the branch of account is
opened for the purpose of making such funds available or as
soon after that time as is reasonably practicable;
(b) if the payment message has been received by the receiving
participant after such time as may be set out in the rules, prior
to the end of the LVTS cycle, the receiving participant may
make the amount of the payment message finally and irrevocably available to the payee after the end of the LVTS cycle but
in any event not later than the beginning of the next business
day; or
(c) if the receiving participant, having exercised such standard
of care in the operation of its systems as is reasonable in the
circumstances and having employed such alternative operations
and procedures to make the amount of the payment message
available as are reasonable in the circumstances, cannot comply
with the obligation to make the amount of the payment message available as set out in section 43 due to a technical malfunction beyond the reasonable control of the participant or
other event beyond the reasonable control of the participant
that directly impairs the continued normal functioning of the
receiving participant’s operating systems and procedures, the
receiving participant may make the amount of the payment
message finally and irrevocably available to the payee after the
end of the LVTS cycle but as soon as practicable after the restoration of the normal functioning of the receiving participant’s
operating systems and procedures and in any event shall make
the amount of the payment message available not later than the
end of the next business day following the day the restoration
is completed.
(2) For greater certainty, under no circumstances does the failure
or default of any participant constitute a reason for a participant not
having to comply with its obligations set out in section 43.
(2) Il est entendu que le défaut ou la déconfiture d’un participant ne peut en aucun cas constituer un motif de dispense des
obligations prévues à l’article 43.
Finality of Payment
Paiement définitif
45. For the purposes of sections 43, 44 and 46 to 51, once a receiving participant has actually received a payment message, final
and irrevocable availability of the amount of the payment message by a receiving participant to a payee is deemed to occur on
the earliest of
(a) credit in the amount of the payment message, less any
service charges (subject to any provisions that may be set out in
the rules regarding the disclosure and the manner of processing
of service charges), being made to the account of the payee,
(b) lawful application by the receiving participant of the
amount of the payment message, less any service charges
(subject to any provisions that may be set out in the rules regarding the disclosure and the manner of processing of service
charges), to a debt of the payee, and
(c) any other action by the receiving participant that has the effect of permitting the payee to have access to the amount of the
payment message, less any service charges (subject to any
45. Pour l’application des articles 43, 44 et 46 à 51, après que
le participant destinataire a effectivement reçu un message de
paiement, le montant de ce message est réputé être mis par lui à la
disposition du bénéficiaire à la première des éventualités suivantes à survenir :
a) il est porté au compte du bénéficiaire un crédit égal au
montant du message de paiement diminué des frais de service,
sous réserve des dispositions des règles relatives à la divulgation et aux modalités de traitement des frais de service, le cas
échéant;
b) le participant destinataire applique à une dette du bénéficiaire, à juste titre, le montant du message de paiement diminué
des frais de service, sous réserve des dispositions des règles
relatives à la divulgation et aux modalités de traitement des
frais de service, le cas échéant;
c) le participant destinataire prend toute autre mesure permettant au bénéficiaire d’avoir accès au montant du message de
44. (1) Malgré les exigences de l’article 43 :
a) lorsque, dans la relation qu’entretient le participant destinataire avec le bénéficiaire au moment de mettre les fonds à sa
disposition, la succursale du compte prend habituellement les
mesures voulues mais est fermée le jour où le message de
paiement est reçu par le participant, ou que le message de
paiement est reçu par celui-ci dans le délai fixé dans les règles,
le cas échéant, avant la fermeture de la succursale du compte
pour le jour ouvrable, le participant destinataire peut mettre le
montant du message de paiement à la disposition du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable après la fin du cycle du
STPGV et, en tout état de cause, au plus tard au début du jour
suivant où la succursale du compte est ouverte aux fins de
mettre ces fonds à la disposition du bénéficiaire ou dès que
cela est en pratique possible par la suite;
b) lorsque le message de paiement a été reçu par le participant
destinataire après l’heure fixée dans les règles, le cas échéant,
et avant la fin du cycle du STPGV, il peut mettre le montant du
message de paiement à la disposition du bénéficiaire de façon
définitive et irrévocable après la fin du cycle du STPGV et, en
tout état de cause, au plus tard au début du jour ouvrable
suivant;
c) lorsque le participant destinataire, bien qu’il ait fait preuve
d’une diligence raisonnable dans l’exploitation de ses systèmes
et ait utilisé des opérations et procédures de rechange raisonnables dans les circonstances pour mettre le montant du message de paiement à la disposition du bénéficiaire, ne peut se
conformer à l’obligation prévue à l’article 43 à cause d’une
panne technique ou d’un autre événement échappant à son action raisonnable et empêchant directement le fonctionnement
normal continu de ses systèmes et procédures d’exploitation, il
peut mettre le montant du message de paiement à la disposition
du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable après la fin du
cycle du STPGV, dès qu’il est en pratique possible de le faire
après le rétablissement du fonctionnement normal de ses systèmes et procédures d’exploitation et, en tout état de cause, au
plus tard à la fin du jour ouvrable suivant le jour de ce
rétablissement.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
provisions that may be set out in the rules regarding the disclosure and the manner of processing of service charges).
887
paiement diminué des frais de service, sous réserve des dispositions des règles relatives à la divulgation et aux modalités de
traitement des frais de service, le cas échéant.
Error
Erreur
46. (1) Despite the requirements of section 43, a receiving participant shall, in accordance with any procedures that may be set
out in the rules, either return the amount of a payment message to
the sending participant or take steps to correct the message if
(a) the receiving participant’s error detection system whether
automated or otherwise discovers, before making the amount
of a payment message available to a payee, that
(i) the payee’s name and the payee account number indicated
on the payment message identify different persons,
(ii) the payment message erroneously instructs payment to a
person other than the payee intended,
(iii) the payment message erroneously instructs payment in
an amount other than the amount intended,
(iv) the payment message is an erroneously transmitted duplicate of a payment message previously transmitted by the
sending participant, or
(v) there is an error or omission in the payment message by
reason of which the receiving participant cannot, without
correcting the error or omission, make the amount of the
payment message available to the payee; or
(b) an individual acting on behalf of the receiving participant is
directly involved in making the amount of the payment message available to the payee and that individual has knowledge,
before making the amount of that payment message available
to the payee, that any of subparagraphs (a)(i) to (v) apply to
that payment message.
(2) If the payment message is returned to the sending participant, the receiving participant shall be relieved of its obligations
under section 43.
(3) If the receiving participant corrects the payment message,
the receiving participant shall make the amount of the payment
message finally and irrevocably available to the payee within the
applicable time period set out in sections 43 and 44, except that
the time of receipt of the payment message is deemed to be the
time at which the receiving participant corrected the payment
message.
(4) A receiving participant has no duty to detect any of the circumstances set out in subparagraphs (1)(a)(i) to (v).
46. (1) Malgré les exigences de l’article 43, le participant destinataire, conformément aux procédures établies dans les règles,
le cas échéant, retourne le montant d’un message de paiement au
participant expéditeur ou prend des mesures pour corriger le message si, selon le cas :
a) le système de détection des erreurs du participant destinataire,
automatisé ou non, découvre l’un ou l’autre des faits suivants
avant de mettre le montant à la disposition d’un bénéficiaire :
(i) le nom du bénéficiaire et le numéro de compte du bénéficiaire indiqués dans le message de paiement désignent des
personnes différentes,
(ii) le message de paiement donne par erreur l’ordre de faire
le paiement à une personne autre que le bénéficiaire visé,
(iii) le message de paiement donne par erreur l’ordre de
payer un montant autre que le montant prévu,
(iv) le message de paiement est un double, transmis par erreur, d’un message de paiement déjà transmis par le participant expéditeur,
(v) il y a dans le message de paiement une erreur ou une
omission qui fait que le participant destinataire ne peut, sans
la corriger, mettre le montant à la disposition du bénéficiaire;
b) un particulier agissant au nom du participant destinataire
intervient directement pour mettre le message de paiement à la
disposition du bénéficiaire et il est au courant de l’existence de
tout fait visé aux sous-alinéas a)(i) à (v) avant de mettre ce
montant à la disposition du bénéficiaire.
(2) Si le message de paiement est retourné au participant expéditeur, le participant destinataire est libéré des obligations prévues à l’article 43.
(3) Si le participant destinataire corrige le message de paiement,
il en met le montant à la disposition du bénéficiaire de façon définitive et irrévocable dans le délai applicable visé aux articles 43 et
44, sauf que l’heure de réception du message de paiement est réputée être l’heure à laquelle il a apporté la correction.
Inability to Credit Payee
Impossibilité de porter au crédit du bénéficiaire
47. Despite the requirements of section 43, a receiving participant is relieved of its obligation set out in that section to make the
amount of a payment message available to the payee and shall
return the amount of that payment message to the sending participant, in accordance with any procedures that may be set out in the
rules, if a prior request has been made by the payee that the
amount of the payment message not be made available to it or the
receiving participant cannot make the amount of a payment message available to the payee because of
(a) a prior restriction having been placed on the account of the
payee or on the account holder by the receiving participant; or
(b) a prior restriction having been ordered, or a prior request
having been made, by a competent authority that restricts the
ability of the receiving participant to make the funds available
to the payee.
47. Malgré les exigences de l’article 43, le participant destinataire est libéré de l’obligation, prévue à cet article, de mettre le
montant d’un message de paiement à la disposition du bénéficiaire et il en retourne le montant au participant expéditeur, conformément aux procédures établies dans les règles, le cas échéant,
si le bénéficiaire a préalablement demandé que le montant du
message de paiement ne soit pas mis à sa disposition ou s’il est
impossible au participant destinataire de mettre ce montant à la
disposition du bénéficiaire parce que, selon le cas :
a) il a déjà frappé d’une restriction le compte du bénéficiaire
ou le détenteur du compte;
b) une autorité compétente a déjà ordonné une restriction, ou
présenté une demande, qui limite sa capacité de mettre les
fonds à la disposition du bénéficiaire.
(4) Le participant destinataire n’est pas tenu de détecter les
faits visés aux sous-alinéas (1)a)(i) à (v).
888
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
Obligations and Liability of a Receiving Participant
Obligations et responsabilité du participant destinataire
48. (1) The obligations of a receiving participant set out in sections 43 to 47 and 49 are to the payee.
(2) No obligation is owed by the receiving participant to the
sending participant or to the customer of the sending participant
who originated the payment message, solely because of sections 43 to 47 and 49.
(3) Where the receiving participant fails to perform its obligations set out in sections 43 to 47 and 49, the payee may make a
claim for loss of interest, if the payee is otherwise entitled to such
interest.
48. (1) Le participant destinataire est redevable au bénéficiaire
des obligations prévues aux articles 43 à 47 et 49.
(2) Le participant destinataire n’est pas redevable au participant
expéditeur, ou au client de celui-ci qui est à l’origine du message
de paiement, du seul fait des articles 43 à 47 et 49.
Identification of Payee
Identification du bénéficiaire
49. (1) If a payment message received by a receiving participant specifies an account number, in the form that may be set out
in the rules, in identifying the payee to whom the amount of the
payment message is to be made available, the receiving participant may rely on that account number in making the amount of
the payment message available.
(2) If the receiving participant makes the amount of the payment message available to the payee by relying on the account
number, the receiving participant has satisfied its obligations to
the payee under sections 43 to 48 and 50 even if the account
number identifies a person different from the person identified by
name in the payment message, provided that, where an individual
acting on behalf of the receiving participant is directly involved in
making the amount of a payment message available to the payee,
that individual has no knowledge, prior to the amount of the
payment message being made available to the payee, that the account number identifies a person different from the person identified by name.
(3) If the individual referred to in subsection (2) has the prior
knowledge referred to in that subsection, the receiving participant
is, in accordance with section 46, relieved of its obligations set
out in subsections 43(1) to (3).
(4) The receiving participant has no duty to detect any inconsistency in identification even when it does not rely on an individual
in making the amount of a payment message available to a payee.
49. (1) Lorsque le participant destinataire reçoit un message de
paiement dans lequel le bénéficiaire est désigné par un numéro de
compte, en la forme établie dans les règles, le cas échéant, il peut
utiliser ce numéro de compte pour mettre ce montant à la disposition du bénéficiaire.
Rights of a Payee
50. The rights of a payee under sections 43 to 49 and 51
(a) may not be diminished by agreement or rule; and
(b) are in addition to, and shall not diminish, any other rights
that the payee may have under the general law.
(3) Lorsque le participant destinataire ne s’acquitte pas des
obligations prévues aux articles 43 à 47 et 49, le bénéficiaire peut
présenter une réclamation pour perte d’intérêts s’il a droit à ces
intérêts.
(2) Lorsque le participant destinataire met le montant du message de paiement à la disposition du bénéficiaire en utilisant le
numéro de compte, il s’est acquitté de ses obligations envers lui
prévues aux articles 43 à 48 et 50, même si ce numéro désigne
une personne différente de celle nommée dans le message de
paiement, pourvu que le particulier agissant au nom de ce participant, lorsqu’il intervient directement pour mettre le montant du
message de paiement à la disposition du bénéficiaire, ne sache
pas au préalable que le numéro de compte désigne une personne
différente.
(3) Si ce particulier a une connaissance préalable du fait que le
numéro de compte désigne une personne différente, le participant
destinataire est, conformément à l’article 46, libéré des obligations prévues aux paragraphes 43(1) à (3).
(4) Le participant destinataire n’est pas tenu de détecter une
telle divergence dans l’identification du bénéficiaire, même lorsqu’il ne fait pas intervenir un particulier pour mettre le montant
d’un message de paiement à la disposition de celui-ci.
Droits du bénéficiaire
50. Les droits conférés au bénéficiaire en vertu des articles 43 à
49 et 51 :
a) ne peuvent être limités par aucune convention ou règle;
b) s’ajoutent aux droits qu’il possède en vertu de toute règle de
droit sans les limiter d’aucune façon.
Rights of Recourse
Droits de recours
51. Nothing in sections 43 to 50 affects any right or remedy
that a participant or any person may have under the general law,
including, without limitation, the law governing mistake, unjust
enrichment or restitution to recover the amount or excess amount
of a payment message from any person after that amount was
erroneously made available under this by-law including, without
limitation, on the basis of
(a) an erroneous payment message that results in payment
being made to a person not intended to receive payment;
(b) an erroneous payment message that results in payment
being made to a payee in an amount other than the amount
intended; or
(c) an erroneously transmitted duplicate payment message.
51. Les articles 43 à 50 n’ont pas pour effet de porter atteinte
aux droits et recours prévus par les règles de droit, notamment le
droit régissant l’erreur, l’enrichissement sans cause ou la restitution, afin de recouvrer le montant ou l’excédent d’un message de
paiement de toute personne après qu’il a été mis par erreur à la
disposition du bénéficiaire conformément au présent règlement
administratif, même sur la foi d’un des messages de paiement
suivants :
a) un message de paiement erroné qui donne lieu à un paiement
au profit d’une personne autre que le destinataire;
b) un message de paiement erroné qui donne lieu à un paiement
au profit du bénéficiaire pour un montant autre que le montant
prévu;
c) un message de paiement en double transmis par erreur.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
889
MULTILATERAL NETTING
COMPENSATION MULTILATÉRALE
Netting of Payments
52. (1) On the deemed receipt, as referred to in section 38, by a
receiving participant of a payment message, the obligation of the
sending participant (in this section the “debtor participant”) to
pay the amount of the payment message to the receiving participant (in this section the “creditor participant”) and the right of the
creditor participant to receive the amount of the payment message
from the debtor participant are extinguished and replaced by
(a) an obligation of the debtor participant to pay the amount of
the payment message to all participants jointly; and
(b) a joint obligation of all participants to pay the amount of
the payment message to the creditor participant.
(2) The rights of a participant to receive payments due to it
from all participants jointly are netted and set off against the obligations of that participant to pay all payments due by it to all participants jointly.
(3) The netting processes set out in subsections (1) and (2) occur simultaneously, and each is deemed to be automatic and continuous without any action by any person, and constitutes a complete and final discharge and payment of the obligations of each
participant to the extent that they are netted.
(4) The balance calculated from this netting is the multilateral
net position of that participant.
(5) The multilateral net position of a participant shall be the
only amount owing by or to that participant.
Compensation des paiements
52. (1) Sur réception présumée, aux termes de l’article 38, d’un
message de paiement par le participant destinataire — appelé
« participant créancier » au présent article —, l’obligation du
participant expéditeur — appelé « participant débiteur » au présent article — de lui verser le montant du message de paiement et
le droit du participant créancier de recevoir ce montant de ce
dernier sont éteints et remplacés par :
a) une obligation du participant débiteur de verser le montant
du message de paiement à l’ensemble des participants
conjointement;
b) une obligation conjointe de l’ensemble des participants de
verser le montant du message de paiement au participant
créancier.
(2) Les créances d’un participant sur l’ensemble des participants conjointement sont calculées et appliquées en compensation
de ses obligations de paiement envers l’ensemble des participants
conjointement.
(3) Les processus de compensation visés aux paragraphes (1) et
(2) sont simultanés. Chacun d’eux est réputé être automatique et
continu sans nécessiter l’intervention de quiconque et constitue
l’acquittement intégral et le paiement définitif des obligations de
chaque participant, dans la mesure où elles sont compensées.
(4) Le solde calculé à partir de cette compensation est la position nette multilatérale de ce participant.
(5) La position nette multilatérale d’un participant est le seul
montant dont il est redevable ou qui lui est dû.
SETTLEMENT OF MULTILATERAL NET POSITIONS
RÈGLEMENT DES POSITIONS NETTES MULTILATÉRALES
Settlement
53. (1) After the end of the inter-participant payment message
exchange period set out in section 8, the Bank of Canada shall
make a single credit entry or, to the extent that funds are available
in a participant’s settlement account, make a single debit entry to
the settlement account of each participant to settle each participant’s multilateral net position.
Règlement
53. (1) Après la fin de la période d’échange des messages de
paiement entre participants, visée à l’article 8, la Banque du Canada procède à une inscription de crédit unique ou, dans la mesure où des fonds sont disponibles dans un compte de règlement
du participant, à une inscription de débit unique au compte de
règlement de chaque participant pour régler la position nette
multilatérale de celui-ci.
(2) Le règlement d’une position nette multilatérale d’un participant ne s’effectue qu’après qu’a été effectué le règlement des
positions nettes multilatérales de l’ensemble des participants.
(2) Settlement of a participant’s multilateral net position shall
not be effected until settlement of the multilateral net positions of
all participants can be effected.
Provision of Liquidity
54. If insufficient funds are available in the settlement account
of a participant to settle that participant’s negative multilateral net
position, that participant shall, immediately on demand by the
Bank of Canada or within such time period as may be specified
by the Bank of Canada, apply to the Bank of Canada for a discretionary advance to enable settlement of the participant’s negative
multilateral net position.
Fourniture de liquidités
54. S’il n’y a pas de fonds suffisants dans le compte de règlement d’un participant pour régler sa position nette multilatérale
négative, celui-ci, dès que la Banque du Canada lui en fait la demande ou dans le délai que celle-ci précise, demande à la Banque
du Canada une avance discrétionnaire pour permettre ce
règlement.
Finality of Settlement
55. Settlement on the books of the Bank of Canada is final and
irrevocable.
Règlement définitif
55. Le règlement dans les livres de la Banque du Canada est
définitif et irrévocable.
PROCEDURE ON DEFAULT
PROCÉDURES EN CAS DE DÉFAUT
Default of a Participant
56. (1) A participant is in default for the purposes of the LVTS
if, immediately on demand by the Bank of Canada or within such
time period as may be specified by the Bank of Canada, it fails,
for any reason whatsoever, to obtain a discretionary advance from
Cas de défaut
56. (1) Aux fins du STPGV, un participant est en défaut si, dès
la demande de la Banque du Canada ou dans le délai que celle-ci
précise, il n’obtient pas une avance discrétionnaire de la Banque
du Canada pour permettre ce règlement.
890
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
the Bank of Canada to enable it to settle its negative multilateral
net position.
(2) The Bank of Canada shall notify the General Manager of
any participant in default and the General Manager shall notify all
participants of any such default.
(3) On the default of any participant, sections 57, 58 and 60
apply to ensure that settlement occurs.
(2) La Banque du Canada informe le directeur général du défaut de tout participant et le directeur général en avise tous les
participants.
(3) En cas de défaut d’un participant, les articles 57, 58 et 60
s’appliquent pour faire en sorte que le règlement soit effectué.
Defaulting Participant
Participant en défaut
57. (1) If a participant is in default for failure to settle its negative multilateral net position as set out in section 56, the Bank of
Canada shall provide an advance of funds to the defaulting participant solely for the purpose of permitting it to settle.
(2) The advance shall be in an amount equal to the lesser of
(a) the absolute value of the defaulting participant’s negative
multilateral net position less the amount of funds in the defaulting participant’s settlement account, and
(b) the sum of the defaulting participant’s maximum ASO and
the absolute value of its tranche 1 net debit cap.
(3) The absolute value of the defaulting participant’s tranche 1
net debit cap is calculated in accordance with section 19, 20 or
21, as applicable.
(4) If the amount of the advance is sufficient to enable settlement of the defaulting participant’s negative multilateral net position, the Bank of Canada shall immediately debit the participant’s settlement account to effect settlement of its negative
multilateral net position and shall simultaneously effect settlement of all other participants’ multilateral net positions.
(5) If the amount of the advance is insufficient to enable settlement of the defaulting participant’s negative multilateral net
position, that position shall be settled according to the procedures
set out in section 58.
(6) The repayment of any advances made by the Bank of Canada to the defaulting participant and the Bank of Canada’s rights
with respect to the defaulting participant’s collateral are governed
by the agreements between the defaulting participant and the
Bank of Canada.
57. (1) Si un participant est en défaut parce qu’il n’a pas réglé
sa position nette multilatérale négative de la façon prévue à
l’article 56, la Banque du Canada lui avance des fonds uniquement pour lui permettre d’effectuer ce règlement.
(2) Cette avance est égale au moindre des montants suivants :
a) la valeur absolue de la position nette multilatérale négative
du participant en défaut, moins le montant des fonds disponibles dans son compte de règlement;
b) la somme de son OSR maximale et de la valeur absolue de
sa limite de débit net de tranche 1.
(3) La valeur absolue de la limite de débit net de tranche 1 du
participant en défaut est calculée conformément aux articles 19,
20 ou 21, selon le cas.
(4) Si le montant de cette avance est suffisant pour permettre le
règlement de la position nette multilatérale négative du participant en défaut, la Banque du Canada inscrit immédiatement un
débit au compte de règlement du participant pour effectuer ce
règlement et effectue simultanément le règlement des positions
nettes multilatérales de tous les autres participants.
(5) Si le montant de cette avance est insuffisant pour permettre
le règlement de la position nette multilatérale négative du participant en défaut, cette position est réglée conformément aux procédures prévues à l’article 58.
(6) Le remboursement des avances consenties au participant en
défaut et les droits de la Banque du Canada à l’égard de la garantie fournie par lui sont régis par les conventions entre les deux.
Remaining Participants
Autres participants
58. (1) If the amount of the advance made by the Bank of Canada under section 57 is not sufficient to permit settlement of the
defaulting participant’s negative multilateral net position, the
remaining participants are obligated to meet their ASOs, as set
out in section 27, by advancing funds to the defaulting participant, within the time limit and in the manner that are specified by
the Bank of Canada.
(2) To the extent that a remaining participant has funds available in its settlement account, the Bank of Canada shall effect
payment of that participant’s ASO by transferring funds from the
remaining participant’s settlement account to the settlement account of the defaulting participant.
(3) To the extent that there is an insufficient positive account
balance in a remaining participant’s settlement account to discharge the remaining participant’s ASO, the Bank of Canada
shall provide the remaining participant with an advance of funds,
by crediting the remaining participant’s settlement account, to
enable it to pay its ASO and shall effect payment of the remaining
participant’s ASO by transferring funds from the remaining participant’s settlement account to the settlement account of the defaulting participant.
58. (1) Si le montant de l’avance consentie par la Banque du
Canada conformément à l’article 57 n’est pas suffisant pour permettre le règlement de la position nette multilatérale négative du
participant en défaut, les autres participants sont tenus de
s’acquitter de leurs OSR, calculées conformément à l’article 27,
en avançant des fonds au participant en défaut dans le délai et de
la manière établis par la Banque du Canada.
(2) Dans la mesure où un autre participant a des fonds disponibles dans son compte de règlement, la Banque du Canada effectue le paiement de l’OSR de ce participant en transférant des
fonds du compte de règlement de celui-ci au compte de règlement
du participant en défaut.
(3) Si le solde positif du compte de règlement de l’autre participant est insuffisant pour couvrir son OSR, la Banque du Canada
lui consent une avance, qu’elle inscrit au crédit du compte de
règlement de ce participant, pour lui permettre de s’acquitter de
son OSR et effectue le paiement de cette OSR en transférant les
fonds du compte de règlement de ce participant au compte de
règlement du participant en défaut.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
891
(4) Immediately on transferring sufficient funds from the settlement accounts of the remaining participants to enable settlement of the defaulting participant’s negative multilateral net position, the Bank of Canada shall debit the settlement account of
the defaulting participant to effect settlement and shall simultaneously effect settlement of all participants’ multilateral net
positions.
(5) The repayment of any advances to remaining participants
and the Bank of Canada’s rights with respect to the remaining
participants’ collateral are governed by agreements between the
participants and the Bank of Canada.
(4) Dès le transfert de fonds suffisants des comptes de règlement des autres participants pour permettre le règlement de la
position nette multilatérale négative du participant en défaut, la
Banque du Canada inscrit un débit au compte de règlement du
participant en défaut pour effectuer le règlement et effectue simultanément le règlement des positions nettes multilatérales de
tous les participants.
(5) Le remboursement des avances consenties aux autres participants et les droits de la Banque du Canada à l’égard des garanties fournies par eux sont régis par les conventions entre celle-ci
et les participants.
Debt of the Defaulting Participant to Remaining Participants
Dette du participant en défaut envers les autres participants
59. A defaulting participant is obligated to reimburse a participant for the amount that the participant advanced to the defaulting
participant because of the participant’s ASO, and that amount
constitutes a debt of the defaulting participant that survives irrespective of whether the defaulting participant has its status as a
participant suspended or revoked.
59. Le participant en défaut est tenu de rembourser à un autre
participant le montant que celui-ci lui a avancé à cause de son
OSR. Ce montant constitue une dette du participant en défaut, qui
subsiste même en cas de suspension ou de révocation de son statut de participant.
Bank of Canada Commitment to Settle Accounts
Engagement de règlement de la Banque du Canada
60. (1) If in an LVTS cycle more than one participant is in default for failure to settle as set out in section 56, the procedures
on default set out in sections 57 and 58 shall be followed for each
of the defaulting participants and the remaining participants are
obligated to meet their ASOs as set out in section 29, subject to
their respective maximum ASOs.
(2) Despite any maximum ASO that the Bank of Canada may
have, if, after such procedures on default have been followed, the
negative multilateral net positions of all participants that are in
default have not been settled, the Bank of Canada shall advance
funds to the defaulting participants to enable settlement of the
negative multilateral net positions of those participants and the
termination of the LVTS cycle.
60. (1) Si, dans un cycle du STPGV, plus d’un participant est
en défaut pour non-règlement aux termes de l’article 56, les procédures en cas de défaut visées aux articles 57 et 58 sont appliquées pour chacun des participants en défaut. Les autres participants sont tenus de s’acquitter de leurs OSR conformément à
l’article 29, sous réserve de leurs OSR maximales respectives.
(2) Malgré l’OSR maximale de la Banque du Canada, si, après
application des procédures en cas de défaut, les positions nettes
multilatérales négatives de l’ensemble des participants en défaut
n’ont pas été réglées, celle-ci avance des fonds aux participants
en défaut pour permettre le règlement de ces positions et la clôture du cycle du STPGV.
Debt of Defaulting Participant to the Bank of Canada
Dette du participant en défaut envers la Banque du Canada
61. A defaulting participant is obligated to reimburse the Bank
of Canada the amount that is advanced to it by the Bank of Canada in accordance with section 60 and that amount constitutes a
debt of the defaulting participant that survives irrespective of
whether the defaulting participant has its status as a participant
suspended or revoked.
61. Le participant en défaut est tenu de rembourser à la Banque
du Canada le montant que celle-ci lui a avancé aux termes de
l’article 60. Ce montant constitue une dette du participant en défaut, qui subsiste même en cas de suspension ou de révocation de
son statut de participant.
DECLARATION ON STATUS OF A PARTICIPANT
DÉCLARATION RELATIVE AU STATUT D’UN PARTICIPANT
Declaration Made during an LVTS Cycle
Déclaration pendant le cycle
62. If, at any time during an LVTS cycle, a federal or provincial regulator or other supervisory body takes control of a participant or its assets or makes a declaration, in respect of a participant, that the participant is considered to be no longer viable or
that the participant is unable to meet its liabilities as they become
due, the General Manager shall, immediately on becoming aware
of such an action having been taken or such a declaration having
been made, suspend the participant from further participation in
that LVTS cycle and notify all the participants of that fact.
62. Si, au cours d’un cycle du STPGV, l’autorité réglementante
fédérale ou provinciale ou tout autre organisme de surveillance
prend le contrôle d’un participant ou de son actif ou déclare
qu’un participant est considéré comme n’étant plus viable ou est
incapable de s’acquitter de ses obligations au fur et à mesure de
leur échéance, le directeur général suspend la participation de ce
participant pour ce cycle et en informe tous les participants.
892
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
Declaration Made Outside of an LVTS Cycle
Déclaration hors cycle
63. If, after the termination of an LVTS cycle and before the
opening of the following LVTS cycle, a federal or provincial
regulator or other supervisory body takes control of a participant
or its assets or makes a declaration, in respect of a participant,
that the participant is considered to be no longer viable or that the
participant is unable to meet its liabilities as they become due, the
participant shall have its status for the following LVTS cycle
suspended, unless otherwise indicated by the General Manager.
63. Si, après la fin d’un cycle du STPGV et avant le début du
cycle du STPGV suivant, l’autorité réglementante fédérale ou
provinciale ou tout autre organisme de surveillance prend le contrôle d’un participant ou de son actif ou déclare qu’un participant
est considéré comme n’étant plus viable ou est incapable de
s’acquitter de ses obligations au fur et à mesure de leur échéance,
le statut de participant de celui-ci est suspendu pour le cycle du
STPGV suivant, sauf indication contraire du directeur général.
NOTICE
AVIS
Form of Notice
Forme de l’avis
64. Any notice or other communication provided for or permitted under this by-law shall be in accordance with any procedures
that may be set out in the rules.
64. Tout avis ou autre communication visé au présent règlement administratif est donné conformément aux procédures établies dans les règles, le cas échéant.
EMERGENCIES
CAS D’URGENCE
Emergency Condition
Situation d’urgence
65. In the event that communications between the LVTS central site and one or more participants are interrupted, the ability of
the LVTS central site to receive, transmit, send, approve or otherwise process a payment message or administrative message is
impaired, the safe and efficient operation of the LVTS is placed
into question or some other emergency affects its operations, the
General Manager may, with the prior agreement of the Bank of
Canada and such other persons as may be designated by the
Board,
(a) change the hours of operation of the LVTS;
(b) direct any, several, or all of the participants not to make
payments through the LVTS pending resolution of the
problem;
(c) order the immediate termination of the LVTS cycle and an
immediate settlement of the LVTS cycle on the books of the
Bank of Canada;
(d) refuse to permit the commencement of an LVTS cycle; or
(e) direct such other action as the General Manager may deem
necessary.
65. Lorsque survient une situation d’urgence qui entrave les
opérations du STPGV — notamment l’interruption des communications entre le site central du STPGV et un ou plusieurs participants, l’impossibilité pour ce site de recevoir, de transmettre,
d’envoyer, d’approuver ou de traiter autrement un message de
paiement ou un message administratif, ou la remise en question
du fonctionnement sûr et efficace du STPGV —, le directeur général peut, avec le consentement préalable de la Banque du Canada et des autres personnes désignées par le conseil, le cas échéant,
prendre l’une ou l’autre des mesures suivantes :
a) changer les heures de service du STPGV;
b) ordonner que l’un ou plusieurs ou la totalité des participants
n’effectuent pas de paiements par l’entremise du STPGV avant
que la situation soit corrigée;
c) ordonner la clôture immédiate du cycle du STPGV et le règlement immédiat du cycle du STPGV dans les livres de la
Banque du Canada;
d) interdire le commencement d’un cycle du STPGV;
e) ordonner toute autre mesure qu’il juge nécessaire.
Procedures
Procédures
66. Unless the General Manager directs otherwise, the procedures to be followed on the occurrence of any of the events referred to in section 65 are those that may be set out in the rules.
66. Sauf ordre contraire du directeur général, les procédures à
suivre lors de la survenance d’une situation visée à l’article 65
sont celles établies dans les règles, le cas échéant.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
67. This by-law comes into force on the date on which it is
registered.
67. Le présent règlement administratif entre en vigueur à la
date de son enregistrement.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
893
DEPARTMENT OF FISHERIES AND OCEANS
MINISTÈRE DES PÊCHES ET DES OCÉANS
Order Amending the Fees Proposed by Western Canada Marine
Response Corporation, Great Lakes Response Corporation of
Canada, Eastern Canada Response Corporation Ltd., Atlantic
Emergency Response Team (ALERT) Inc., and Point Tupper
Marine Services Ltd.
Arrêté modifiant les droits proposés par la Western Canada
Marine Response Corporation, la Great Lakes Response
Corporation of Canada, la Société d’intervention maritime, Est
du Canada Ltée, l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT)
Inc. et les Services Point Tupper Marine Ltée
Whereas, pursuant to subsection 660.4(1)a of the Canada
Shipping Act, Western Canada Marine Response Corporation,
Great Lakes Response Corporation of Canada, Eastern Canada
Response Corporation Ltd., Atlantic Emergency Response Team
(ALERT) Inc., and Point Tupper Marine Services Ltd. each applied for a certificate of designation as a response organization,
and the Minister of Fisheries and Oceans issued a certificate of
designation to each;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(1)a de la Loi sur la
marine marchande du Canada, la Western Canada Marine Response Corporation, la Great Lakes Response Corporation of
Canada, la Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée,
l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. et les Services Point Tupper Marine Ltée ont déposé chacun une demande
d’agrément comme organisme d’intervention, et que le ministre
des Pêches et des Océans leur a délivré des certificats d’agrément
individuels;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(2)a of that Act, those
response organizations, at the time of their application for a certificate of designation, each filed with the Minister a list of the
fees that it proposed to charge in relation to the arrangements
referred to in paragraphs 660.2(2)(b) and (4)(b) of that Act;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(2)a de cette loi, ces
organismes d’intervention ont, au moment de leur demande
d’agrément, déposé auprès du ministre un projet de barème des
droits qu’ils se proposent d’exiger relativement aux ententes visées aux alinéas 660.2(2)b) et (4)b) de cette loi;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(3)a of that Act, the
Minister caused each list of proposed fees to be published in the
Canada Gazette, Part I, on September 16, 1995;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(3)a de cette loi, le
ministre a fait publier les projets de barème de droits dans la Gazette du Canada Partie I le 16 septembre 1995;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(4)a of that Act, notices
of objection were filed with respect to the proposed fees;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(4)a de cette loi, des
avis d’opposition ont été déposés relativement aux droits
proposés;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(5)a of that Act, the
Minister appointed a three-person panel to investigate whether
the charging of the proposed fees would be fair and equitable;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(5)a de cette loi, le
ministre a nommé un comité de trois personnes pour faire enquête
sur le caractère juste et équitable des droits proposés;
Whereas, pursuant to subsection 660.4(7)a of that Act, the
panel sent a completed report of its investigation to the Minister
in August 1996;
Attendu que, en vertu du paragraphe 660.4(7)a de cette loi, le
comité a fait parvenir en août 1996 le rapport d’enquête au
ministre;
Whereas the Minister caused additional investigation and
analysis to be conducted to assist him in making the annexed
Order;
Attendu que le ministre a demandé une enquête et une analyse
additionnelles pour l’assister dans la prise de l’arrêté ci-joint;
Whereas there has been extensive consultation with representatives of the response organizations, with the persons and organizations filing notices of objection, and with other interested
parties;
Attendu que des consultations exhaustives ont été menées auprès des représentants des organismes d’intervention, des personnes et des organismes ayant déposé des avis d’opposition et
d’autres parties intéressées;
Whereas representatives of the response organizations, persons
and organizations filing notices of objection, and other interested
parties have been provided with opportunities to be heard by
commenting in writing and by making oral representations respecting the matters that the Minister has considered in making
the annexed Order;
Attendu que les représentants des organismes d’intervention,
les personnes et les organismes ayant déposé des avis d’opposition et les autres parties intéressées ont ainsi eu l’occasion de se
faire entendre en présentant des observations écrites ou verbales
au sujet des questions dont le ministre a tenu compte dans la prise
de l’arrêté ci-joint;
Whereas the Minister has given full and proper consideration
to the written and verbal representations of representatives of the
response organizations, persons and organizations filing notices
of objection, and other interested parties;
Attendu que le ministre a examiné d’une façon adéquate et
complète les observations écrites et verbales des représentants des
organismes d’intervention, des personnes et des organismes ayant
déposé des avis d’opposition et des autres parties intéressées;
And whereas the Minister has given full and proper consideration to all relevant information before him;
Attendu que le ministre a examiné d’une façon adéquate et
complète tous les renseignements pertinents qui lui ont été
présentés,
Therefore, the Minister of Fisheries and Oceans, pursuant to
subsection 660.4(8)a of the Canada Shipping Act, hereby makes
the annexed Order amending the fees proposed by Western
Canada Marine Response Corporation, Great Lakes Response
Corporation of Canada, Eastern Canada Response Corporation
À ces causes, le ministre des Pêches et des Océans prend, en
vertu du paragraphe 660.4(8)a de la Loi sur la marine marchande
du Canada, l’Arrêté modifiant les droits proposés par la Western
Canada Marine Response Corporation, la Great Lakes Response
Corporation of Canada, la Société d’intervention maritime, Est du
———
———
a
a
S.C., 1993, c. 36, s. 6
L.C. (1993), ch. 36, art. 6
894
Canada Gazette Part I
Ltd., Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc., and
Point Tupper Marine Services Ltd., to be as set out in the Order.
DAVID ANDERSON
Minister of Fisheries and Oceans
April 18, 1998
Canada Ltée, l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT)
Inc. et les Services Point Tupper Marine Ltée, ci-après, selon ce
qui y est prévu.
Le ministre des Pêches et des Océans
DAVID ANDERSON
ORDER AMENDING THE FEES PROPOSED BY
WESTERN CANADA MARINE RESPONSE
CORPORATION, GREAT LAKES RESPONSE
CORPORATION OF CANADA, EASTERN CANADA
RESPONSE CORPORATION LTD., ATLANTIC
EMERGENCY RESPONSE TEAM (ALERT) INC., AND
POINT TUPPER MARINE SERVICES LTD.
ARRÊTÉ MODIFIANT LES DROITS PROPOSÉS PAR
LA WESTERN CANADA MARINE RESPONSE
CORPORATION, LA GREAT LAKES RESPONSE
CORPORATION OF CANADA, LA SOCIÉTÉ
D’INTERVENTION MARITIME, EST DU CANADA LTÉE,
L’ATLANTIC EMERGENCY RESPONSE TEAM (ALERT)
INC. ET LES SERVICES POINT TUPPER MARINE LTÉE
DEFINITIONS
DÉFINITIONS
1. The definitions in this section apply to this Order.
“Act” means the Canada Shipping Act. (Loi)
“Alert” means Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc.
(Alert)
“asphalt” means a derivate of oil that is commercially described
as road or paving asphalt or unblended roofers flux, that has a
specific gravity equal to or greater than one, that is solid at
15 degrees Celsius and that sinks to the bottom as a solid when
immersed in water. (asphalte)
“Atlantic Provinces” means Nova Scotia, New Brunswick, Prince
Edward Island and Newfoundland, including Labrador.
(provinces atlantiques)
“BOCF” means bulk oil cargo fee. (droits sur les produits pétroliers en vrac)
“ECRC” means Eastern Canada Response Corporation Ltd.
(SIMEC)
“GLRC” means Great Lakes Response Corporation of Canada.
(GLRC)
“PTMS” means Point Tupper Marine Services Ltd. (SPTM)
“ship (bulk oil)” means a ship that is constructed or adapted primarily to carry bulk oil in its cargo spaces. (navire (avec produits pétroliers en vrac))
“ship (non-bulk oil)” means a ship that does not carry bulk oil as
cargo. (navire (sans produits pétroliers en vrac))
“WCMRC” means Western Canada Marine Response Corporation. (WCMRC)
1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent arrêté.
« Alert » L’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc.
(Alert)
« asphalte » S’entend d’un dérivé d’hydrocarbure, commercialement appelé bitume routier, bitume de pavage ou asphalte non
mélangé pour étanchéité des toits, qui a une densité égale ou
supérieure à un, qui est solide à 15 °C et qui coule à l’état solide vers le fond lorsqu’immergé dans l’eau. (asphalt)
« droits sur les produits pétroliers en vrac » Droits prélevés sur les
produits pétroliers transportés en vrac. (BOCF)
« GLRC » La Great Lakes Response Corporation of Canada.
(GLRC)
« Loi » La Loi sur la marine marchande du Canada. (Act)
« navire (avec produits pétroliers en vrac) » Navire construit ou
adapté principalement en vue du transport de produits pétroliers en vrac dans ses cales. (ship (bulk oil))
« navire (sans produits pétroliers en vrac) » Navire ne transportant pas de produits pétroliers en vrac. (ship (non-bulk oil))
« provinces atlantiques » La Nouvelle-Écosse, le NouveauBrunswick, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve, y compris
le Labrador. (Atlantic Provinces)
« SIMEC » La Société d’intervention maritime, Est du Canada
Ltée. (ECRC)
« SPTM » Les Services Point Tupper Marine Ltée. (PTMS)
« WCMRC » La Western Canada Marine Response Corporation.
(WCMRC)
FEES
DROITS EXIGIBLES
2. The fees that are established by the response organizations
and that are payable in relation to an arrangement required by
paragraphs 660.2(2)(b) and (4)(b) of the Act with respect to
(a) Western Canada Marine Response Corporation are the fees
set out in Part I of the schedule;
(b) Great Lakes Response Corporation of Canada are the fees
set out in Part II of the schedule;
(c) Eastern Canada Response Corporation Ltd. are the fees set
out in Part III of the schedule;
(d) Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. are the
fees set out in Part IV of the schedule; and
(e) Point Tupper Marine Services Ltd. are the fees set out in
Part V of the schedule.
3. The fees set out in a Part of the schedule with respect to a response organization shall remain in effect until the current period
of certification for the response organization has expired.
2. Les droits que fixent les organismes d’intervention et qui
sont exigibles relativement à une entente prévue aux alinéas 660.2(2)b) et (4)b) de la Loi avec :
a) la Western Canada Marine Response Corporation sont les
droits prévus à la partie I de l’annexe;
b) la Great Lakes Response Corporation of Canada sont les
droits prévus à la partie II de l’annexe;
c) la Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée sont
les droits prévus à la partie III de l’annexe;
d) l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. sont les
droits prévus à la partie IV de l’annexe;
e) les Services Point Tupper Marine Ltée sont les droits prévus
à la partie V de l’annexe.
3. Les droits prévus dans une partie de l’annexe relativement à
un organisme d’intervention restent en vigueur jusqu’à l’expiration de la période d’agrément de l’organisme.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
895
SCHEDULE
(section 2)
ANNEXE
(article 2)
PART I
PARTIE I
WESTERN CANADA MARINE RESPONSE CORPORATION
WESTERN CANADA MARINE RESPONSE CORPORATION
Description
Western Canada Marine Response Corporation has been issued a
certificate of designation as a response organization pursuant to
subsection 660.4(1) of the Act in respect of a rated capability of
10,000 tonnes and a geographic area covering the waters bordering British Columbia (including the shorelines associated with
such waters) and excluding waters north of the 60th parallel of
latitude.
1. In this Part, “designated oil handling facility” means an oil
handling facility that has been designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act and is within the geographic area for
which WCMRC has been issued a certificate of designation.
Description
Un certificat d’agrément comme organisme d’intervention a été
délivré à la Western Canada Marine Response Corporation en
vertu du paragraphe 660.4(1) de la Loi pour une capacité nominale de 10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les
eaux longeant la Colombie-Britannique (y compris leurs rivages),
à l’exception des eaux situées au nord du 60e parallèle de latitude
nord.
1. Dans la présente partie « installation agréée de manutention
d’hydrocarbures » s’entend de l’installation de manutention d’hydrocarbures figurant sur la liste prévue au paragraphe 660.2(8) de
la Loi et se trouvant dans la zone géographique visée par le certificat d’agrément de la WCMRC.
Initiation Fee
2. The initiation fee in relation to each arrangement with
WCMRC is two hundred dollars ($200) plus all applicable taxes.
3. The initiation fee shall not be paid more than once:
(a) in the case of a designated oil handling facility, during the
period in which the party who has an arrangement operates the
designated oil handling facility; and
(b) in the case of a ship (non-bulk oil) and a ship (bulk oil),
while the ship bears the same ship name and is owned or operated by the party who has obtained the arrangement in respect
of that ship.
Droits initiaux
2. Les droits initiaux sont de deux cents dollars (200 $), taxes
applicables en sus, pour chaque entente avec la WCMRC.
3. Les droits initiaux ne sont prélevés qu’une fois :
a) dans le cas d’une installation agréée de manutention d’hydrocarbures, pendant la période où la partie signataire de
l’entente exploite l’installation;
b) dans le cas d’un navire (sans produits pétroliers en vrac) et
d’un navire (avec produits pétroliers en vrac), pendant la période où le navire porte le même nom et est la propriété de la
partie signataire de l’entente relative à ce navire ou est exploité
par cette partie.
Registration Fee
4. The annual registration fee in relation to each arrangement
with WCMRC is four hundred and fifty dollars ($450) plus all
applicable taxes.
Droit d’inscription
4. Le droit d’inscription annuel est de quatre cent cinquante
dollars (450 $), taxes applicables en sus, pour chaque entente
avec la WCMRC.
Bulk Oil Cargo Fees
5. In relation to an arrangement with WCMRC, a BOCF is
payable by a designated oil handling facility on the total number
of tonnes of bulk oil unloaded and (in the case of bulk oil intended for international destinations) loaded at the designated oil
handling facility.
Droits sur les produits pétroliers en vrac
5. Relativement à une entente avec la WCMRC, des droits sur
les produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’une installation agréée de manutention d’hydrocarbures sur le nombre total
de tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé et, dans le cas
des produits pétroliers en vrac destinés à l’étranger, chargé à une
installation agréée de manutention d’hydrocarbures.
6. Relativement à une entente avec la WCMRC, des droits sur
les produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’un navire
(avec produits pétroliers en vrac) :
a) dans le cas des produits destinés à l’étranger, sur le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à partir d’une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la WCMRC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci;
b) dans le cas des produits pétroliers en vrac déchargés d’un
navire (avec produits pétroliers en vrac), sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé à une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la WCMRC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci;
c) sur le nombre total de tonnes de produits pétroliers en vrac
chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à
6. In relation to an arrangement with WCMRC, a BOCF is
payable by a ship (bulk oil) on
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations, the total number of
tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is
within WCMRC’s geographic area and that does not have an
arrangement with WCMRC;
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), the
total number of tonnes of bulk oil unloaded at an oil handling
facility that is within WCMRC’s geographic area and that does
not have an arrangement with WCMRC;
(c) the total number of tonnes of bulk oil loaded onto the ship
(bulk oil) outside WCMRC’s geographic area which is transferred within WCMRC’s geographic area to another ship for
use as fuel by such ship; and
(d) the total number of tonnes of bulk oil received by the ship
(bulk oil) within WCMRC’s geographic area from another ship
896
Canada Gazette Part I
as cargo where such bulk oil is intended for international
destinations.
7. The BOCF in respect of oil other than asphalt is ninety-four
and one-tenth cents (94.1¢) per tonne, plus all applicable taxes.
8. The BOCF in respect of asphalt is forty-seven and one-tenth
cents (47.1¢) per tonne, plus all applicable taxes.
April 18, 1998
l’extérieur de la zone géographique de la WCMRC qui est
transbordé dans la zone géographique de la WCMRC sur un
autre navire pour lui servir de carburant;
d) sur le nombre total de tonnes de produits pétroliers en vrac
chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) dans la
zone géographique de la WCMRC à titre de cargaison si ces
produits sont destinés à l’étranger.
7. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour les hydrocarbures autres que l’asphalte sont de quatre-vingt-quatorze cents
et un dixième (94,1 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
8. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour l’asphalte
sont de quarante-sept cents et un dixième (47,1 ¢) la tonne, taxes
applicables en sus.
PART II
PARTIE II
GREAT LAKES RESPONSE CORPORATION OF CANADA
GREAT LAKES RESPONSE CORPORATION OF CANADA
Description
Description
Great Lakes Response Corporation of Canada has been issued a
certificate of designation as a response organization pursuant to
subsection 660.4(1) of the Act in respect of a rated capability of
10,000 tonnes and a geographic area covering the waters of the
Canadian Great Lakes system within Ontario, including Lake
Superior, the St. Marys River, Lake Huron, the St. Clair River,
Lake St. Clair, the Detroit River, Lake Erie, Lake Ontario, the
St. Lawrence River from Kingston, Ontario to the western border
of the primary area of response associated with the designated
port of Montreal, the waters of Lake Winnipeg, the Athabasca
River from Fort McMurray to Lake Athabasca and the waters of
Lake Athabasca.
1. In this Part, “designated oil handling facility” means an oil
handling facility that has been designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act and is within the geographic area for
which GLRC has been issued a certificate of designation.
Un certificat d’agrément comme organisme d’intervention a été
délivré à la Great Lakes Response Corporation of Canada en
vertu du paragraphe 660.4(1) de la Loi pour une capacité nominale de 10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les
eaux du réseau des Grands Lacs du Canada en Ontario, y compris
le lac Supérieur, la rivière St. Marys, le lac Huron, la rivière
St. Clair, le lac St. Clair, la rivière Detroit, le lac Érié, le lac Ontario, le fleuve Saint-Laurent à partir de Kingston, en Ontario,
jusqu’à la frontière ouest du principal secteur d’intervention lié
au port désigné de Montréal, les eaux du lac Winnipeg, la rivière
Athabasca, de Fort McMurray au lac Athabasca, et les eaux du lac
Athabasca.
1. Dans la présente partie, « installation agréée de manutention
d’hydrocarbures » s’entend de l’installation de manutention
d’hydrocarbures figurant sur la liste prévue au paragraphe 660.2(8) de la Loi et se trouvant dans la zone géographique
visée par le certificat d’agrément de la GLRC.
Initiation Fee
Droits initiaux
2. The initiation fee in relation to each arrangement with
GLRC is two hundred dollars ($200) plus all applicable taxes.
3. The initiation fee shall not be paid more than once:
(a) in the case of a designated oil handling facility, during the
period in which the party who has an arrangement operates the
designated oil handling facility; and
(b) in the case of a ship (non-bulk oil) and a ship (bulk oil),
while the ship bears the same ship name and is owned or operated by the party who has obtained the arrangement in respect
of that ship.
2. Les droits initiaux sont de deux cents dollars (200 $), taxes
applicables en sus, pour chaque entente avec la GLRC.
3. Les droits initiaux ne sont prélevés qu’une fois :
a) dans le cas d’une installation agréée de manutention d’hydrocarbures, pendant la période où la partie signataire de l’entente
exploite l’installation;
b) dans le cas d’un navire (sans produits pétroliers en vrac) et
d’un navire (avec produits pétroliers en vrac), pendant la période où le navire porte le même nom et est la propriété de la
partie signataire de l’entente relative à ce navire ou est exploité
par cette partie.
Registration Fees
Droits d’inscription
4. In relation to an arrangement with GLRC, the annual registration fee for each designated oil handling facility required pursuant to paragraph 660.2(4)(b) of the Act to have an arrangement
in GLRC’s geographic area is four hundred and fifty dollars
($450) plus all applicable taxes.
4. Relativement à une entente avec la GLRC, le droit
d’inscription annuel pour chaque installation agréée de manutention d’hydrocarbures tenue de conclure une entente en vertu de
l’alinéa 660.2(4)b) de la Loi dans la zone géographique de la
GLRC est de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
5. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes exclusivement dans la zone géographique de la GLRC et
qu’il est tenu, aux termes de l’alinéa 660.2(2)b) de la Loi, de
conclure une entente avec un organisme d’intervention, le droit
5. Where a ship does not navigate or engage in a marine activity except in GLRC’s geographic area and is required pursuant to
paragraph 660.2(2)(b) of the Act to have an arrangement with a
response organization, the annual registration fee in relation to an
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
897
arrangement with GLRC is four hundred and fifty dollars ($450)
plus all applicable taxes.
6. Where a ship navigates or engages in a marine activity in
GLRC’s geographic area and in the geographic area of one or
more other response organizations and is required pursuant to
subsection 660.2(2) of the Act to have an arrangement, the annual
registration fee is seven hundred and fifty dollars ($750) plus all
applicable taxes.
7. Where a ship navigates or engages in a marine activity in the
geographic area of GLRC and the geographic area of one or more
other response organizations, the registration fee set out in section 6 of this Part is the total registration fee payable in relation to
all the arrangements with all of the response organizations in
whose geographic area the ship may navigate or engage in a marine activity.
d’inscription annuel pour une entente avec la GLRC est de quatre
cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
6. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de la GLRC et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention
et qu’il est tenu, aux termes du paragraphe 660.2(2) de la Loi, de
conclure une entente, le droit d’inscription annuel est de sept cent
cinquante (750 $), taxes applicables en sus.
7. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de la GLRC et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention,
le droit d’inscription prévu à l’article 6 de la présente partie est le
droit d’inscription total exigible pour toutes les ententes conclues
avec tous les organismes d’intervention dans les zones géographiques dans lesquelles le navire évolue ou se livre à une activité
maritime.
Bulk Oil Cargo Fees
Droits sur les produits pétroliers en vrac
8. In relation to an arrangement with GLRC, a BOCF is payable by a designated oil handling facility on the total number of
tonnes of bulk oil unloaded and (in the case of bulk oil intended
for international destinations) loaded at the designated oil handling facility.
8. Relativement à une entente avec la GLRC, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’une installation
agréée de manutention d’hydrocarbures sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé et, dans le cas des
produits pétroliers en vrac destinés à l’étranger, chargé à une installation agréée de manutention d’hydrocarbures.
9. Relativement à une entente avec la GLRC, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’un navire (avec
produits pétroliers en vrac) :
a) dans le cas des produits destinés à l’étranger, sur le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à partir d’une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la GLRC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci;
b) dans le cas des produits pétroliers en vrac déchargés d’un
navire (avec produits pétroliers en vrac), sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé à une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la GLRC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci.
10. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour les hydrocarbures autres que l’asphalte sont de un dollar trente-six cents et
huit-dixièmes (1,368 $) la tonne, taxes applicables en sus.
11. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour l’asphalte
sont de soixante-huit cents et quatre-dixièmes (68,4 ¢) la tonne,
taxes applicables en sus.
9. In relation to an arrangement with GLRC, a BOCF is payable by a ship (bulk oil) on:
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations, the total number of
tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is
within GLRC’s geographic area and that does not have an arrangement with GLRC; and
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), the
total number of tonnes of bulk oil unloaded at an oil handling
facility that is within GLRC’s geographic area and that does
not have an arrangement with GLRC.
10. The BOCF in respect of oil other than asphalt is one dollar
and thirty-six and eight-tenths cents ($1.368) per tonne, plus all
applicable taxes.
11. The BOCF in respect of asphalt is sixty-eight and fourtenths cents (68.4¢) per tonne, plus all applicable taxes.
PART III
PARTIE III
EASTERN CANADA RESPONSE
CORPORATION LTD.
SOCIÉTÉ D’INTERVENTION MARITIME,
EST DU CANADA LTÉE
Description
Description
Eastern Canada Response Corporation Ltd. has been issued a
certificate of designation as a response organization pursuant to
subsection 660.4(1) of the Act in respect of a rated capability of
10,000 tonnes and a geographic area covering the waters of James
Bay, Hudson Bay and Ungava Bay and the waters in Quebec
(including the St. Lawrence River from the western border of the
primary area of response associated with the designated port of
Montreal to the Gulf of St. Lawrence) and in the Atlantic Provinces, excluding the waters north of the 60th parallel of latitude
and the primary areas of response associated with the designated
Un certificat d’agrément comme organisme d’intervention a été
délivré à la Société d’intervention maritime, Est du Canada Ltée
en vertu du paragraphe 660.4(1) de la Loi pour une capacité nominale de 10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les
eaux de la baie James, la baie d’Hudson et de la baie Ungava et
les eaux dans la province de Québec (y compris le fleuve SaintLaurent à partir de la frontière ouest du principal secteur
d’intervention du port désigné de Montréal jusqu’au golfe du
Saint-Laurent) et des provinces de l’Atlantique, sauf les eaux
au nord du 60e parallèle de latitude nord et les principaux
898
Canada Gazette Part I
ports of Saint John, New Brunswick, and Point Tupper, Nova
Scotia, as more fully described in the Response Organizations
Standards issued pursuant to subsection 660.6(1) of the Act.
1. In this Part, “designated oil handling facility” means an oil
handling facility that has been designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act and is within the geographic area for
which ECRC has been issued a certificate of designation.
April 18, 1998
secteurs d’intervention des ports désignés de Saint John (N.-B.) et
de Point Tupper (N.-É.), décrits en détails dans les Normes sur
les organismes d’intervention établies en vertu du paragraphe 660.6(1) de la Loi.
1. Dans la présente partie, « installation agréée de manutention
d’hydrocarbures » s’entend de l’installation de manutention
d’hydrocarbures figurant sur la liste prévue au paragraphe 660.2(8) de la Loi et se trouvant dans la zone géographique
visée par le certificat d’agrément de la SIMEC.
Initiation Fee
Droits initiaux
2. The initiation fee in relation to each arrangement with ECRC
is two hundred dollars ($200) plus all applicable taxes.
3. The initiation fee shall not be paid more than once:
(a) in the case of a designated oil handling facility, during the
period in which the party who has an arrangement operates the
designated oil handling facility; and
(b) in the case of a ship (non-bulk oil) and a ship (bulk oil),
while the ship bears the same ship name and is owned or operated by the party who has obtained the arrangement in respect
of that ship.
2. Les droits initiaux sont de deux cents dollars (200 $), taxes
applicables en sus, pour chaque entente avec la SIMEC.
3. Les droits initiaux ne sont prélevés qu’une fois :
a) dans le cas d’une installation agréée de manutention d’hydrocarbures, pendant la période où la partie signataire de l’entente
exploite l’installation;
b) dans le cas d’un navire (sans produits pétroliers en vrac) et
d’un navire (avec produits pétroliers en vrac), pendant la période où le navire porte le même nom et est la propriété de la
partie signataire de l’entente relative à ce navire ou est exploité
par cette partie.
Registration Fees
Droits d’inscription
4. In relation to an arrangement with ECRC, the annual registration fee for each designated oil handling facility required pursuant to paragraph 660.2(4)(b) of the Act to have an arrangement
in ECRC’s geographic area is four hundred and fifty dollars
($450) plus all applicable taxes.
4. Relativement à une entente avec la SIMEC, le droit d’inscription annuel pour chaque installation agréée de manutention
d’hydrocarbures tenue de conclure une entente en vertu de
l’alinéa 660.2(4)b) de la Loi dans la zone géographique de la
SIMEC est de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
5. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes exclusivement dans la zone géographique de la SIMEC et
qu’il est tenu, aux termes de l’alinéa 660.2(2)b) de la Loi, de
conclure une entente avec un organisme d’intervention, le droit
d’inscription annuel pour une entente avec la SIMEC est de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
6. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de la SIMEC et dans la
zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention et qu’il est tenu, aux termes du paragraphe 660.2(2) de la Loi, de conclure une entente, le droit
d’inscription annuel est de sept cent cinquante dollars (750 $),
taxes applicables en sus.
7. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de la SIMEC et dans la zone
géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention, le droit d’inscription prévu à l’article 6 de la présente
partie est le droit d’inscription total exigible pour toutes les ententes conclues avec tous les organismes d’intervention dans les
zones géographiques dans lesquelles le navire évolue ou se livre à
une activité maritime.
5. Where a ship does not navigate or engage in a marine activity except in ECRC’s geographic area and is required pursuant to
paragraph 660.2(2)(b) of the Act to have an arrangement with a
response organization, the annual registration fee in relation to an
arrangement with ECRC is four hundred and fifty dollars ($450)
plus all applicable taxes.
6. Where a ship navigates or engages in a marine activity in
ECRC’s geographic area and in the geographic area of one or
more other response organizations and is required pursuant to
subsection 660.2(2) of the Act to have an arrangement, the annual
registration fee is seven hundred and fifty dollars ($750) plus all
applicable taxes.
7. Where a ship navigates or engages in a marine activity in the
geographic area of ECRC and the geographic area of one or more
other response organizations, the registration fee set out in section 6 of this Part is the total registration fee payable in relation to
all the arrangements with all of the response organizations in
whose geographic area the ship may navigate or engage in a marine activity.
Bulk Oil Cargo Fees
Droits sur les produits pétroliers en vrac
8. In relation to an arrangement with ECRC, a BOCF is payable by a designated oil handling facility on the total number of
tonnes of bulk oil unloaded and (in the case of bulk oil intended
for international destinations) loaded at the designated oil handling facility.
8. Relativement à une entente avec la SIMEC, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’une installation
agréée de manutention d’hydrocarbures sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé et, dans le cas des
produits pétroliers en vrac destinés à l’étranger, chargé à une installation agréée de manutention d’hydrocarbures.
9. Relativement à une entente avec la SIMEC, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’un navire (avec
produits pétroliers en vrac) :
9. In relation to an arrangement with ECRC, a BOCF is payable by a ship (bulk oil) on
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
intended for international destinations, the total number of
tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is
within ECRC’s geographic area and that does not have an arrangement with ECRC; and
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), the
total number of tonnes of bulk oil unloaded at an oil handling
facility that is within ECRC’s geographic area and that does
not have an arrangement with ECRC.
10. The BOCF in respect of oil other than asphalt is thirty-four
and three-tenths cents (34.3¢) per tonne, plus all applicable taxes.
11. The BOCF in respect of asphalt is seventeen and one-tenth
cents (17.1¢) per tonne, plus all applicable taxes.
899
a) dans le cas des produits destinés à l’étranger, sur le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à partir d’une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la SIMEC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci;
b) dans le cas des produits pétroliers en vrac déchargés d’un
navire (avec produits pétroliers en vrac), sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé à une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de la SIMEC et n’ayant pas conclu d’entente avec
celle-ci.
10. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour les hydrocarbures autres que l’asphalte sont de trente-quatre cents et troisdixièmes (34,3 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
11. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour l’asphalte
sont de dix-sept cents et un dixième (17,1 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
PART IV
PARTIE IV
ATLANTIC EMERGENCY RESPONSE TEAM (ALERT) INC.
ATLANTIC EMERGENCY RESPONSE TEAM (ALERT) INC.
Description
Description
Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. has been issued a certificate of designation as a response organization pursuant to subsection 660.4(1) of the Act in respect of a rated capability of 10,000 tonnes and a geographic area covering the
primary areas of response associated with the designated port of
Saint John, New Brunswick, as more fully described in the
Response Organizations Standards issued pursuant to subsection 660.6(1) of the Act.
1. In this Part, “designated oil handling facility” means an oil
handling facility that has been designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act and is within the geographic area for
which Alert has been issued a certificate of designation.
Un certificat d’agrément comme organisme d’intervention a été
délivré à l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. en
vertu du paragraphe 660.4(1) de la Loi pour une capacité nominale de 10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les
principaux secteurs d’intervention du port de Saint John
(Nouveau-Brunswick) décrit plus en détail dans les Normes sur
les organismes d’intervention établies aux termes du paragraphe 660.6(1) de la Loi.
1. Dans la présente partie, « installation agréée de manutention
d’hydrocarbures » s’entend de l’installation de manutention d’hydrocarbures figurant sur la liste prévue au paragraphe 660.2(8) de
la Loi et se trouvant dans la zone géographique visée par le certificat d’agrément de Alert.
Initiation Fee
Droits initiaux
2. No initiation fee is payable in relation to an arrangement
with Alert.
2. Des droits initiaux ne sont pas exigibles relativement à une
entente avec Alert.
Registration Fees
Droits d’inscription
3. In relation to an arrangement with Alert, the annual registration fee for each designated oil handling facility required pursuant
to paragraph 660.2(4)(b) of the Act to have an arrangement in
Alert’s geographic area is four hundred and fifty dollars ($450)
plus all applicable taxes.
4. Where a ship does not navigate or engage in a marine activity except in Alert’s geographic area and is required pursuant to
paragraph 660.2(2)(b) of the Act to have an arrangement with a
response organization, the annual registration fee in relation to an
arrangement with Alert is four hundred and fifty dollars ($450)
plus all applicable taxes.
5. Where a ship navigates or engages in a marine activity in
Alert’s geographic area and in the geographic area of one or more
other response organizations and is required pursuant to subsection 660.2(2) of the Act to have an arrangement, the annual registration fee is seven hundred and fifty dollars ($750) plus all applicable taxes.
3. Relativement à une entente avec Alert, le droit d’inscription
annuel pour chaque installation agréée de manutention d’hydrocarbures tenue de conclure une entente en vertu de l’alinéa 660.2(4)b) de la Loi dans la zone géographique de Alert est
de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
4. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes exclusivement dans la zone géographique de Alert et qu’il
est tenu, aux termes de l’alinéa 660.2(2)b) de la Loi, de conclure
une entente avec un organisme d’intervention, le droit d’inscription annuel pour une entente avec Alert est de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
5. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de Alert et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention et
qu’il est tenu, aux termes du paragraphe 660.2(2) de la Loi, de
conclure une entente, le droit d’inscription annuel est de sept cent
cinquante dollars (750 $), taxes applicables en sus.
900
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
6. Where a ship navigates or engages in a marine activity in the
geographic area of Alert and the geographic area of one or more
other response organizations, the registration fee set out in section 5 of this Part is the total registration fee payable in relation to
all the arrangements with all of the response organizations in
whose geographic area the ship may navigate or engage in a marine activity.
6. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique de Alert et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention, le
droit d’inscription prévu à l’article 5 de la présente partie est le
droit d’inscription total exigible pour toutes les ententes conclues
avec tous les organismes d’intervention dans les zones géographiques dans lesquelles le navire évolue ou se livre à une activité
maritime.
Bulk Oil Cargo Fees
7. In relation to an arrangement with Alert, a BOCF is payable
by a designated oil handling facility on the total number of tonnes
of bulk oil unloaded and (in the case of bulk oil intended for international destinations) loaded at the designated oil handling
facility.
10. The BOCF in respect of asphalt is seven cents (7¢) per
tonne, plus all applicable taxes.
Droits sur les produits pétroliers en vrac
7. Relativement à une entente avec Alert, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’une installation
agréée de manutention d’hydrocarbures sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé et, dans le cas des
produits pétroliers en vrac destinés à l’étranger, chargé à une installation agréée de manutention d’hydrocarbures.
8. Relativement à une entente avec Alert, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’un navire (avec
produits pétroliers en vrac) :
a) dans le cas des produits destinés à l’étranger, sur le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à partir d’une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de Alert et n’ayant pas conclu d’entente avec celleci;
b) dans le cas des produits pétroliers en vrac déchargés d’un
navire (avec produits pétroliers en vrac), sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé à une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique de Alert et n’ayant pas conclu d’entente avec celleci.
9. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour les hydrocarbures autres que l’asphalte sont de quatorze cents (14 ¢) la
tonne, taxes applicables en sus.
10. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour l’asphalte
sont de sept cents (7 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
PART V
PARTIE V
POINT TUPPER MARINE SERVICES LTD.
LES SERVICES POINT TUPPER MARINE LTÉE
Description
Point Tupper Marine Services Ltd. has been issued a certificate
of designation as a response organization pursuant to subsection 660.4(1) of the Act in respect of a rated capability of
10,000 tonnes and a geographic area covering all the waters between an arc having a 50-nautical-mile radius about Bear Head
light, 45° 33′ North 61° 17′ West, but not extending north of the
Canso Causeway into St. Georges Bay and the contiguous land
mass, and, for greater certainty, not including the waters of Bras
d’Or Lake, St. Andrews Channel, St. Patricks Channel, Great
Bras d’Or and other waters internal to Cape Breton Island.
Description
Un certificat d’agrément comme organisme d’intervention a été
délivré aux Services Point Tupper Marine Ltée en vertu du
paragraphe 660.4(1) de la Loi pour une capacité nominale de
10 000 tonnes et une zone géographique regroupant les eaux entre
un arc ayant un rayon de 50 milles marins des environs du feu de
Bear Head, 45°33′ de latitude nord, 61°17′ de longitude ouest,
mais sans s’étendre jusqu’au nord de la chaussée de Canso dans
la baie St. Georges, et il est entendu qu’elle exclut les eaux du lac
Bras d’Or, le canal St. Andrews, le canal St. Patricks, le lac Great
Bras d’Or et autres plans d’eaux à l’intérieur de l’île du CapBreton.
1. Dans la présente partie, « installation agréée de manutention
d’hydrocarbures » s’entend de l’installation de manutention d’hydrocarbures figurant sur la liste prévue au paragraphe 660.2(8) de
la Loi et se trouvant dans la zone géographique visée par le certificat d’agrément des SPTM.
8. In relation to an arrangement with Alert, a BOCF is payable
by a ship (bulk oil) on
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations, the total number of tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is within
Alert’s geographic area and that does not have an arrangement
with Alert; and
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), the
total number of tonnes of bulk oil unloaded at an oil handling
facility that is within Alert’s geographic area and that does not
have an arrangement with Alert.
9. The BOCF in respect of oil other than asphalt is fourteen
cents (14¢) per tonne, plus all applicable taxes.
1. In this Part, “designated oil handling facility” means an oil
handling facility that has been designated pursuant to subsection 660.2(8) of the Act and is within the geographic area for
which PTMS has been issued a certificate of designation.
Subscription Fees
Droits de souscription
2. In relation to an arrangement with PTMS, the annual subscription fee for each designated oil handling facility required
2. Relativement à une entente avec les SPTM, le droit de souscription annuel pour chaque installation agréée de manutention
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
pursuant to paragraph 660.2(4)(b) of the Act to have an arrangement in PTMS’s geographic area is four hundred and fifty dollars
($450) plus all applicable taxes.
3. Where a ship does not navigate or engage in a marine activity except in PTMS’s geographic area and is required pursuant to
paragraph 660.2(2)(b) of the Act to have an arrangement with a
response organization, the annual subscription fee in relation to
an arrangement with PTMS is four hundred and fifty dollars
($450) plus all applicable taxes.
4. Where a ship navigates or engages in a marine activity in
PTMS’s geographic area and in the geographic area of one or
more other response organizations and is required pursuant to
subsection 660.2(2) of the Act to have an arrangement, the annual
subscription fee is seven hundred and fifty dollars ($750.00) plus
all applicable taxes.
5. Where a ship navigates or engages in a marine activity in the
geographic area of PTMS and the geographic area of one or more
other response organizations, the subscription fee set out in section 4 of this Part is the total subscription fee payable in relation
to all the arrangements with all of the response organizations in
whose geographic area the ship may navigate or engage in a marine activity.
901
d’hydrocarbures tenue de conclure une entente en vertu de
l’alinéa 660.2(4)b) de la Loi dans la zone géographique des
SPTM est de quatre cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
3. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes exclusivement dans la zone géographique des SPTM et
qu’il est tenu, aux termes de l’alinéa 660.2(2)b) de la Loi de conclure une entente avec un organisme d’intervention, le droit de
souscription annuel pour une entente avec les SPTM est de quatre
cent cinquante dollars (450 $), taxes applicables en sus.
4. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique des SPTM et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention
et qu’il est tenu, aux termes du paragraphe 660.2(2) de la Loi de
conclure une entente, le droit de souscription annuel est de sept
cent cinquante dollars (750 $), taxes applicables en sus.
5. Lorsqu’un navire navigue ou se livre à des activités maritimes dans la zone géographique des SPTM et dans la zone géographique d’un ou de plusieurs autres organismes d’intervention,
le droit de souscription prévu à l’article 4 de la présente partie est
le droit de souscription total exigible pour toutes les ententes
conclues avec tous les organismes d’intervention dans les zones
géographiques dans lesquelles le navire évolue ou se livre à une
activité maritime.
Bulk Oil Cargo Fees
Droits sur les produits pétroliers en vrac
6. In relation to an arrangement with PTMS, a BOCF is payable
by a ship (bulk oil) on
(a) in the case of bulk oil loaded onto the ship (bulk oil) and
intended for international destinations, the total number of tonnes of bulk oil loaded at an oil handling facility that is within
PTMS’s geographic area; and
(b) in the case of bulk oil unloaded from the ship (bulk oil), the
total number of tonnes of bulk oil unloaded at an oil handling
facility that is within PTMS’s geographic area.
6. Relativement à une entente avec les SPTM, des droits sur les
produits pétroliers en vrac sont prélevés auprès d’un navire (avec
produits pétroliers en vrac) :
a) dans le cas des produits destinés à l’étranger, sur le nombre
total de tonnes de produits pétroliers en vrac chargé sur un navire (avec produits pétroliers en vrac) à partir d’une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique des SPTM;
b) dans le cas des produits pétroliers en vrac déchargés d’un
navire (avec produits pétroliers en vrac), sur le nombre total de
tonnes de produits pétroliers en vrac déchargé à une installation
de manutention d’hydrocarbures se trouvant dans la zone géographique des SPTM.
7. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour les hydrocarbures autres que l’asphalte sont de vingt-deux cents et cinqdixièmes (22,5 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
8. Les droits sur les produits pétroliers en vrac pour l’asphalte
sont de onze cents et un quart (11,25 ¢) la tonne, taxes applicables en sus.
7. The BOCF in respect of oil other than asphalt is twenty-two
and five-tenths cents (22.5¢) per tonne, plus all applicable taxes.
8. The BOCF in respect of asphalt is eleven and one-quarter
cents (11.25¢) per tonne, plus all applicable taxes.
Bunker Capacity Fee
9. No bunker capacity fee is payable to PTMS.
Droits visant la capacité des soutes
9. Les SPTM ne peuvent prélever de droits visant la capacité
des soutes.
EXPLANATORY NOTE
NOTE EXPLICATIVE
(This note is not part of the Order.)
(La présente note ne fait pas partie de l’arrêté.)
The Act (CSA) was amended in 1993 to enhance the environmental protection of Canadian waters and shores through the
establishment of regionally based, private-sector-owned and
-operated oil spill preparedness and response regimes capable of
mounting a response to a marine-based 10,000-tonne oil spill.
La Loi (LMMC) a été modifiée en 1993 dans le but d’améliorer
la protection environnementale des eaux et des rivages du Canada
par la création de régimes régionaux privés de préparation et
d’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures qui soient
en mesure d’assurer une intervention à la suite d’un déversement
maritime de 10 000 tonnes d’hydrocarbures.
À l’automne 1995, le ministre des Pêches et des Océans a délivré un certificat d’agrément à cinq organismes d’intervention (OI)
In the fall of 1995, the Minister of Fisheries and Oceans issued
a certificate of designation to five response organizations (ROs)
902
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
capable of providing a 10,000-tonne oil spill response. The five
ROs certified are Western Canada Marine Response Corporation
(WCMRC), Great Lakes Response Corporation of Canada
(GLRC), Eastern Canada Response Corporation Ltd. (ECRC),
Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. (Alert), and
Point Tupper Marine Services Ltd. (PTMS).
Each RO provides its 10,000-tonne preparedness capability
within a specified Geographic Area of Response (GAR). Ships
and oil handling facilities (OHFs) within the GAR are required by
the CSA to have an “arrangement” with the RO providing oil spill
preparedness within the GAR.
Fees proposed by each RO to be charged in relation to an arrangement were published in the Canada Gazette, Part I, on September 16, 1995. The Minister of Fisheries and Oceans is required by the CSA to make an order respecting the proposed fees.
Following publication of the proposed fees, the Minister of
Fisheries and Oceans followed the procedure set out in the CSA
for the investigation, by a panel, of the objections to the proposed
fees, and considered additional information and analysis prior to
making an order amending the fees proposed by the response
organizations.
Contact
Teny Dikranian
Project Officer
Canadian Coast Guard
Department of Fisheries and Oceans
344 Slater Street
Ottawa, Ontario
K1A 0N7
Telephone: (613) 993-1265
capables d’assurer une intervention à la suite d’un déversement
de 10 000 tonnes d’hydrocarbures. Les cinq OI agréés sont la
Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC), la
Great Lakes Response Corporation of Canada (GLRC), la Société
d’intervention maritime, Est du Canada Ltée (SIMEC), l’Atlantic
Emergency Response Team (ALERT) Inc. (Alert) et les Services
Point Tupper Marine Ltée (SPTM).
Chaque OI fournit une capacité d’intervention de 10 000 tonnes dans une zone géographique d’intervention (ZGI) précise. Les
navires et les installations de manutention d’hydrocarbures (IMH)
se trouvant dans la ZGI sont tenus, aux termes de la LMMC, de
conclure une entente avec l’OI assurant des services d’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures dans la ZGI.
Les droits que chaque OI se propose d’exiger relativement à
une entente ont été publiés dans la Gazette du Canada Partie I le
16 septembre 1995. Aux termes de la LMMC, le ministre des
Pêches et des Océans doit prendre un arrêté relativement aux
droits proposés.
Après la publication des droits proposés, le ministre des Pêches
et des Océans a observé la procédure prévue dans la LMMC relativement à l’enquête que peut mener un comité sur les oppositions déposées au sujet des droits proposés; il a examiné des
renseignements additionnels et procédé à des analyses supplémentaires avant de prendre un arrêté modifiant les droits
proposés.
Personne-ressource
Teny Dikranian
Agente de projet
Garde côtière canadienne
Ministère des Pêches et des Océans
344, rue Slater
Ottawa (Ontario)
K1A 0N7
Téléphone : (613) 993-1265
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
PROPOSED REGULATIONS
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Table of Contents
Table des matières
Page
Transport, Dept. of
Order Repealing Certain Directions to the
St. Lawrence Seaway Authority ..............................
904
903
Page
Transports, min. des
Décret abrogeant certaines instructions à l’intention
de l’Administration de la voie maritime du
Saint-Laurent ..........................................................
904
904
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
Order Repealing Certain Directions to the
St. Lawrence Seaway Authority
Décret abrogeant certaines instructions à l’intention
de l’Administration de la voie maritime du
Saint-Laurent
Statutory Authority
St. Lawrence Seaway Authority Act
Fondement législatif
Loi sur l’Administration de la voie maritime du Saint-Laurent
Sponsoring Department
Department of Transport
Ministère responsable
Ministère des Transports
REGULATORY IMPACT
ANALYSIS STATEMENT
RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE D’IMPACT
DE LA RÉGLEMENTATION
Description
Section 18 of the St. Lawrence Seaway Authority Act directs
that “tolls be established pursuant to sections 16 and 17 (of the
Act) or by agreement between Canada and the United States and,
in the event of such an agreement, shall be charged by the
Authority in accordance with directions given by the Governor in
Council.”
Order in Council P.C. 1959-373 gives legislative effect to the
tariff of tolls set out in an agreement between Canada and the
United States dated March 9, 1959 (the 1959 Agreement).
Within this statutory framework, the St. Lawrence Seaway
Authority is mandated by law to charge the tolls set out in the
international agreement while the Order in Council remains in
effect.
At the time of the agreement’s signing, both countries intended
to use tolls as a means by which to fund Seaway operations and
mandated their Seaway Authorities to be self-sufficient. This
continues to be Canada’s objective.
Description
En vertu de l’article 18 de la Loi sur l’Administration de la voie
maritime du Saint-Laurent, les « droits sont établis sous le régime
des articles 16 et 17 (de la Loi) ou par un accord entre le Canada
et les États-Unis et, dans ce dernier cas, l’Administration les
impose conformément aux instructions du gouverneur en
conseil ».
Le décret en conseil C.P. 1959-373 donne force de loi au tarif
des droits établis dans l’accord conclu entre le Canada et les
États-Unis le 9 mars 1959 (accord de 1959).
Dans ce contexte législatif, l’Administration de la voie maritime du Saint-Laurent est chargée par la loi d’imposer les droits
établis dans l’accord international tant et aussi longtemps que le
décret reste en vigueur.
Au moment de la signature de l’accord, les deux pays avaient
l’intention de se servir des droits pour financer les opérations de
la voie maritime et ont ordonné à leurs administrations nationales
de la voie maritime d’être autosuffisantes. C’est encore l’objectif
du Canada.
Cependant, en 1986, les États-Unis ont décidé de financer les
frais de la voie maritime à l’aide des recettes provenant de la taxe
d’entretien des ports (Harbour Maintenance Tax). Cela a marqué
l’intention des États-Unis de ne plus dépendre des droits comme
source de revenu.
Pour financer les coûts d’immobilisations et d’exploitation prévus pour la voie maritime, le Canada a cherché à négocier des
augmentations des droits en vertu de l’accord de 1959, au taux
approximatif de l’inflation depuis plusieurs années. Les négociations avec les États-Unis au sujet des augmentations n’ont pas
porté fruit, ce qui a entraîné un gel des droits depuis 1993.
Parallèlement, dans un effort visant à instiller une plus grande
discipline commerciale dans le fonctionnement de la voie maritime et à en réduire les coûts, le gouvernement entreprend la
commercialisation de l’Administration de la voie maritime du
Saint-Laurent et confie son exploitation et son administration à un
groupe composé des principaux utilisateurs. Font partie intégrante
de l’entente de principe négociée avec les utilisateurs un engagement d’adopter des augmentations de droits de 2 p. 100 par année
pour les cinq prochaines années, ainsi que des ajustements fondés
sur le rendement de plus ou moins 1,5 p. 100. L’abrogation du
décret en conseil C.P. 1959-373 permettrait l’adoption d’augmentations des droits qui correspondraient à l’entente de principe
avec les utilisateurs.
However, in 1986, the United States decided to fund their Seaway costs with the revenues from the Harbour Maintenance Tax.
This signalled the Americans’ intention to move away from tolls
as a source of revenue.
In order to fund the projected ongoing capital and operating
costs of the Seaway, Canada has been seeking to negotiate toll
increases, under the 1959 agreement, at approximately the rate of
inflation for several years. Negotiations with the United States on
such increases have been unsuccessful, resulting in a toll freeze
since 1993.
Concurrently, in an effort to introduce commercial discipline to
the operation of the Seaway and to reduce its costs, the Government is undertaking to commercialize the St. Lawrence Seaway
Authority by turning its operation and management over to a
group of major users. A commitment to toll increases of 2 percent
per year for the next five years, with performance based adjustments plus or minus 1.5 percent, are an integral part of the agreement which has been negotiated in principle with the users. The
repeal of Order in Council P.C. 1959-373 would allow toll increases to be established in a manner consistent with the agreement in principle with users.
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
905
Recent attempts by Canada to reach a negotiated agreement
with the United States on tolls have been unsuccessful.
Les tentatives récentes du Canada pour en venir à une entente
négociée avec les États-Unis se sont soldées par un échec.
Alternatives
Solutions envisagées
There are no legislative or regulatory alternatives to this proposal. As long as the Order in Council in question remains in
effect, the St. Lawrence Seaway Authority is restricted to setting
the tariff of tolls set out in the 1959 agreement.
Unfortunately, it does not appear possible to reach an agreement with the Americans, under the 1959 agreement, on the toll
increases sought by Canada.
Continuation of a freeze on tolls would adversely affect Canada’s ability to meet the funding requirements of this system and
to commercialize its operations.
Il n’y a pas d’autres solutions législatives ou réglementaires à
cette proposition. Tant et aussi longtemps que le décret en question reste en vigueur, l’Administration de la voie maritime du
Saint-Laurent est limitée au tarif des droits établis dans l’accord
de 1959.
Malheureusement, il ne semble pas possible d’en venir à une
entente avec les Américains en vertu de l’accord de 1959, sur la
question de l’augmentation des droits que recherche le Canada.
Le maintien du gel des droits nuirait à la capacité du Canada de
répondre aux exigences de financement de ce système et de commercialiser ses opérations.
Benefits and Costs
Avantages et coûts
This proposal will allow the Government to introduce toll increases of 2 percent per year for five years, with performancebased adjustments, as has been agreed in principle as part of the
commercialization of the Seaway. Therefore, the costs, to be
borne by users, are both minimal and expected. On the current
Seaway toll revenue base of approximately $350 million over the
next five years, the increases, at currently forecast levels of traffic, are expected to generate an additional $20 million revenue in
total.
La présente proposition permettra au gouvernement d’adopter
des augmentations des droits de 2 p. 100 par année pendant cinq
ans, ainsi que des rajustements fondés sur le rendement, selon les
dispositions convenues en principe dans le cadre de la commercialisation de la voie maritime. Par conséquent, les coûts, qui seront supportés par les utilisateurs, seront minimes et escomptés.
La base du revenu provenant des droits de la voie maritime se
chiffre actuellement à environ 350 millions de dollars; au cours
des cinq prochaines années, on s’attend que les augmentations
génèrent en tout quelque 20 millions de dollars de plus selon les
niveaux de trafic actuels.
Les augmentations des droits permettront de financer les
besoins d’immobilisations permanents du réseau. Grâce au renouvellement des biens et de l’introduction d’une discipline
commerciale par la commercialisation, l’efficacité du réseau
s’améliorera, ce qui profitera à tous les utilisateurs.
The toll increases will help meet the ongoing capital needs of
the system. This ongoing asset renewal and the introduction of
commercial discipline through commercialization will help improve the efficiency of the system, to the benefit of all users.
Consultation
Consultations
Users of the Seaway have been aware of the Government’s efforts to introduce toll increases since 1993. There have been extensive consultations with users over the past several years and
specifically as part of the negotiation of a commercialization
agreement. As explained in the “Benefit and Costs” section of
this document, the major users of the Seaway have agreed in
principle, as part of the commercialization initiative, to the toll
increases which will be introduced if this proposal is accepted.
Les utilisateurs de la voie maritime sont au courant des efforts
déployés par le gouvernement pour adopter des augmentations des
droits depuis 1993. Des consultations approfondies ont eu lieu
avec les utilisateurs au cours des dernières années, plus particulièrement dans le cadre des négociations au titre de l’entente de
commercialisation. Comme il est déjà expliqué sous la rubrique
« Avantages et coûts » du présent document, les principaux utilisateurs de la voie maritime ont accepté en principe, dans le cadre
de cette initiative de commercialisation, les augmentations de
droits qui entreront en vigueur si cette proposition est acceptée.
Compliance and Enforcement
Respect et exécution
There are no compliance or enforcement considerations for the
Order.
Ce décret ne soulève aucune question de respect ou
d’exécution.
Contact
Personne-ressource
Bruce Bowie, Executive Director, Marine Policy Reform, Place
de Ville, Tower C, 25th Floor, Ottawa, Ontario K1A 0N5, (613)
998-0702 (Telephone), (613) 998-1845 (Facsimile).
Bruce Bowie, Directeur exécutif, Réforme de la politique du
secteur maritime, Place de Ville, Tour C, 25e étage, Ottawa
(Ontario) K1A 0N5, (613) 998-0702 (téléphone), (613) 998-1845
(télécopieur).
PROPOSED REGULATORY TEXT
PROJET DE RÉGLEMENTATION
Notice is hereby given that the Governor in Council proposes,
pursuant to section 18 of the St. Lawrence Seaway Authority Act,
Avis est par les présentes donné que le Gouverneur en conseil,
en vertu de l’article 18 de la Loi sur l’Administration de la voie
906
Canada Gazette Part I
April 18, 1998
to make the annexed Order Repealing Certain Directions to the
St. Lawrence Seaway Authority.
Interested persons may make representations to the Minister of
Transport with respect to the proposed Regulations within
30 days after the date of publication of this notice. All representations must be in writing and cite the Canada Gazette, Part I, and
the date of publication of this notice, and be sent to Bruce Bowie,
Executive Director, Marine Policy Reform, Place de Ville, Tower C, 330 Sparks Street, Ottawa, Ontario K1A 0N5, (613) 9980702 (Telephone), (613) 998-1845 (Facsimile).
Ottawa, April 6, 1998
MICHEL GARNEAU
Assistant Clerk of the Privy Council
maritime du Saint-Laurent, se propose de prendre le Décret abrogeant certaines instructions à l’intention de l’Administration de
la voie maritime du Saint-Laurent, ci-après.
Les intéressés peuvent présenter leurs observations au sujet du
projet de règlement au ministre des Transports dans les 30 jours
suivant la date de publication du présent avis. Ils sont priés d’y
citer la Partie I de la Gazette du Canada ainsi que la date de publication du présent avis et d’envoyer le tout à Bruce Bowie, Directeur exécutif, Réforme de la politique du secteur maritime,
Place de Ville, Tour C, 330, rue Sparks, Ottawa (Ontario) K1A
0N5, (613) 998-0702 (téléphone), (613) 998-1845 (télécopieur).
Ottawa, le 6 avril 1998
Le greffier adjoint du Conseil privé
MICHEL GARNEAU
ORDER REPEALING CERTAIN DIRECTIONS
TO THE ST. LAWRENCE SEAWAY AUTHORITY
DÉCRET ABROGEANT CERTAINES INSTRUCTIONS
À L’INTENTION DE L’ADMINISTRATION DE
LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT
REPEAL
ABROGATION
1. Order in Council P.C. 1959-373 of March 26, 1959 is
repealed.
1. Le décret C.P. 1959-373 du 26 mars 1959 est abrogé.
COMING INTO FORCE
ENTRÉE EN VIGUEUR
2. This Order comes into force on the date on which it is
registered.
2. Le présent décret entre en vigueur à la date de son
enregistrement.
[16-1-o]
[16-1-o]
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
907
INDEX
No. 16 — April 18, 1998
(An asterisk indicates a notice previously published.)
COMMISSIONS
Canadian Radio-television and Telecommunications
Commission
*Addresses of CRTC offices — Interventions.................... 855
Decisions
98-100 to 98-115 ................................................................ 855
GOVERNMENT NOTICES
Environment, Dept. of the
Canadian Environmental Protection Act
Permit No. 4543-2-04178 ...................................................
Permit No. 4543-2-04183 ...................................................
Permit No. 4543-2-05880, amended ...................................
Permit No. 4543-2-05919 ...................................................
Permit No. 4543-2-05962 ...................................................
Permit No. 4543-2-05963 ...................................................
Finance, Dept. of
Canada Pension Plan
Rate of interest of any obligation for the month of May
1998 ................................................................................
Statements
Bank of Canada, balance sheet as at March 31, 1998.........
Bank of Canada, balance sheet as at April 1, 1998.............
Health, Dept. of
Food and Drugs Act
Food and Drug Regulations — Amendments .....................
Industry, Dept. of
Appointments......................................................................
National Revenue, Dept. of
Special Import Measures Act
Baby food — Decision........................................................
842
843
848
844
845
847
849
863
865
849
851
853
MISCELLANEOUS NOTICES
Abitibi-Consolidated Inc., Case River bridge replacement
over the Case River, Ont. .................................................... 858
Color Photographic Association of Canada Incorporated
(The), surrender of charter .................................................. 858
MISCELLANEOUS NOTICES (Conc.)
*Essex Terminal Railway Company (The), annual general
meeting ...............................................................................
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
annual meeting....................................................................
National Railroad Passenger Corporation, documents
deposited .............................................................................
Nova Scotia Power Inc., application to export electricity to
the United States .................................................................
Sandwell Engineering Inc., shore protection facilities and
walkway in Burrard Inlet, B.C. ...........................................
Union Pacific Railroad Company, documents deposited........
Union Tank Car Company, documents deposited ..................
ORDERS IN COUNCIL
Finance, Dept. of
Canadian Payments Association Act
By-law Amending By-law No. 3 — Clearing By-law.........
By-law No. 2 Respecting Finance.......................................
By-law No. 7 Respecting the Large Value Transfer
System.............................................................................
Fisheries and Oceans, Dept. of
Canada Shipping Act
Order Amending the Fees Proposed by Western Canada
Marine Response Corporation, Great Lakes Response
Corporation of Canada, Eastern Canada Response
Corporation Ltd., Atlantic Emergency Response Team
(ALERT) Inc., and Point Tupper Marine Services Ltd. ..
858
859
859
859
860
861
862
867
868
871
893
PARLIAMENT
House of Commons
*Filing applications for private bills (1st Session,
36th Parliament) .............................................................. 854
PROPOSED REGULATIONS
Transport, Dept. of
St. Lawrence Seaway Authority Act
Order Repealing Certain Directions to the St. Lawrence
Seaway Authority ............................................................ 904
Le 18 avril 1998
Gazette du Canada Partie I
909
INDEX
AVIS DU GOUVERNEMENT (fin)
Santé, min. de la
Loi sur les aliments et drogues
Règlement sur les aliments et drogues — Modifications.... 849
o
N 16 — Le 18 avril 1998
(L’astérisque indique un avis déjà publié.)
AVIS DIVERS
Abitibi-Consolidated Inc., pont de remplacement de la
rivière Case au-dessus de la rivière Case (Ont.)..................
Color Photographic Association of Canada Incorporated
(The), abandon de charte.....................................................
*Essex Terminal Railway Company (The), assemblée
générale annuelle ................................................................
*Lake Erie and Detroit River Railway Company (The),
assemblée annuelle .............................................................
National Railroad Passenger Corporation, dépôt de
documents ...........................................................................
Nova Scotia Power Inc., demande visant l’exportation
d’électricité aux États-Unis.................................................
Sandwell Engineering Inc., ouvrage de protection de rivage
et allée piétonnière dans le bras de mer Burrard (C.-B.) .....
Union Pacific Railroad Company, dépôt de documents .........
Union Tank Car Company, dépôt de documents ....................
AVIS DU GOUVERNEMENT
Environnement, min. de l’
Loi canadienne sur la protection de l’environnement
Permis no 4543-2-04178 .....................................................
Permis no 4543-2-04183 .....................................................
Permis no 4543-2-05880, modifié .......................................
Permis no 4543-2-05919 .....................................................
Permis no 4543-2-05962 .....................................................
Permis no 4543-2-05963 .....................................................
Finances, min. des
Bilans
Banque du Canada, bilan au 31 mars 1998.........................
Banque du Canada, bilan au 1 er avril 1998 .........................
Régime de pensions du Canada
Taux d’intérêt pour toute obligation pour le mois de mai
1998 ................................................................................
Industrie, min. de l’
Nominations........................................................................
Revenu national, min. du
Loi sur les mesures spéciales d’importation
Aliments pour bébés — Décision .......................................
858
858
858
859
859
859
860
861
862
842
843
848
844
845
847
864
866
849
851
853
COMMISSIONS
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications
canadiennes
*Adresses des bureaux du CRTC — Interventions............. 855
Décisions
98-100 à 98-115.................................................................. 855
DÉCRETS EN CONSEIL
Finances, min. des
Loi sur l’Association canadienne des paiements
Règlement administratif modifiant le Règlement no 3 —
Règlement de compensation............................................
Règlement administratif no 2 sur les finances .....................
Règlement administratif no 7 sur le système de transfert
de paiements de grande valeur ........................................
Pêches et des Océans, min. des
Loi sur la marine marchande du Canada
Arrêté modifiant les droits proposés par la Western
Canada Marine Response Corporation, la Great Lakes
Response Corporation of Canada, la Société
d’intervention maritime, Est du Canada Ltée,
l’Atlantic Emergency Response Team (ALERT) Inc. et
les Services Point Tupper Marine Ltée............................
867
868
871
893
PARLEMENT
Chambre des communes
*Demandes introductives de projets de loi privés
(1re session, 36e législature)............................................. 854
RÈGLEMENTS PROJETÉS
Transports, min. des
Loi sur l’Administration de la voie maritime du
Saint-Laurent
Décret abrogeant certaines instructions à l’intention de
l’Administration de la voie maritime du Saint-Laurent... 904
If undelivered, return COVER ONLY to:
Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En cas de non-livraison,
retourner cette COUVERTURE SEULEMENT à :
Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux
Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Available from Canadian Government Publishing
Public Works and Government Services Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
En vente : Les Éditions du gouvernement du Canada
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Ottawa, Canada K1A 0S9
Was this manual useful for you? yes no
Thank you for your participation!

* Your assessment is very important for improving the work of artificial intelligence, which forms the content of this project

Download PDF

advertising